(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Biodiversity Heritage Library | Children's Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Dictionnaire topographique du département du Cantal, comprenant les noms de lieu anciens et modernes; rédigé sous les auspices de la Société d'émulation de l'Auvergne"












a) 






o 


CD 


z 
o 

ce 


O 


fN^ 


o 


=— O) 


^ 


r^ 
















(-1 


1/1 




□: 




> 




z 


==CD 






[^ 



00 



II!!' 



■Mmm 



nmmWv 

mmmmmmmmm 




^ Smiill^iiM'iaJlSTliÂIliiSiilJl -! 



^^^n^^ 





' eÉ. m À 



^imr: 



r=f^. 






ï^f«5, 











DICTIONNAIRE TOPOGRAPHIQIE 



DK 



LA FRANCE 



COMPRENAIT 



LES NOMS DE LIEU ANCIENS ET MODERNES 



PUBLIE 



PAR ORDRE DU MINISTRE DE L'INSTRUCTIO>J PUBLIQUE 



ET SOUS LA DIRECTION 



DU COMITE DES TtiAVAUX HISTORIQUES 



Par arrêté en date du 27 janvier 1892, M. le Ministre de rinstructioii publique et des 
beaux-arts, sur la proposition de la Section d'histoire et de philologie, a ordonné fa publi- 
cation du Dictionnaire topoip-aphique du département du Cantal, par M. Emile Amé. 

M. A. Bbuel, membre du Comité des travaux histori(]ues et scientifiques, a été chargé 
de suivre l'impression de celte publication en (|uaiilé de commissaire responsable. 



SE TROUVE A PARIS 
À LA LIBRAIRIE ERNEST LEROUX 

RUE BONAPARTE, 28. 



«rtf^i 



DICTIONNAIRE TOPOGRAPHIQUE 



DU 



DÉPARTEMENT DU CANTAL 

f. M 1> li E .N A l\ T 

LES NOMS DE LIEU ANCIENS ET MODERNES 

Rlblr.K sous LF,S AUSPICES 

!)E L\ SOCiÉTl'; D'ÉMULATION DE I/AliVEUGAE 

PAR M. EMILE AMÉ 

ARCHITECTR, MKMDnE DE CETTE SOCIÉTÉ 

ANCIEN CORRESPONDANT DU MINISTÈRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE POUR LES TRAVAUX HISTORIQUES 

ANCIEN ARCHITECTE EN CIIE? DU DÉPARTEMENT DU CAMAl, 

OFFICIER D'ACADÉMIE 







3 . / I 'A ^ 



PARIS 

IMPRIMERIE NATIONALE 



M DGGC XCVII 



DC 



r ■ ^ 



0-^ 



gftb 



INTRODUCTION. 



I. DESCRIPTION PHYSIQUE. 
LE SOL. 

Le département du Cantal a fait partie de l'ancienne province d'Auvergne, dont il est 
la région méridionale; on la désignait autrefois sous le nom de Haute- Auvergne. Le 
niveau général de son territoire est, en effet, supérieur à celui du Puy-de-Dôme qui 
formait la Basse-Auvergne, quoiqu'il renferme des sommets plus élevés : les monts 
d'Or et le pic de Sancy. Le département qui nous occupe a pris le nom de la plus 
haute de ses montagnes, le Plomh-du-Cantal. 

Dans la division géographique du territoire français, ce département n'occupe |)as 
une position absolument centrale. Il est, à la vérité, presque à égale distance des fron- 
tières de l'Est et de l'Ouest, mais il s'éloigne beaucoup moins de la frontière Sud que 
de la frontière Nord. 

La latitude moyenne de cette contrée étant le 4 6° 2 6', le Cantal se trouve compris 
entre le 45°ûo'36" et le /i/i''36'48"; ses longitudes extrêmes sont o°43'i3" et 
o°io'/i8"0uest. 

La forme générale du département du Cantal est celle d'un polygone irrégulier 
oblong de l'est à l'ouest et dont les côtés sont extrêmement dentelés. Au midi, ce 
polygone dessine un angle rentrant très profond dans lequel pénètre le département 
de l'Aveyron, et, par la commune de Thérondels qui forme le sommet de cet angle, il 
touche presque au centre du Cantal. 

Des deux côtés de cet angle se prolongent deux fragments considérables du ter- 
ritoire cantalien, comprenant plusieurs comnmnes qui ne peuvent communiquer entre 
elles qu'en traversant le département enclavé. Le fragment occidental est celui des 
deux qui s'avance davantage vers le sud. et l'on doit considérer la commune de Mont- 
murat, située à l'extrémité de cette partie, comme la plus méridionale du dépar- 
tement. 

Sa plus grande largeur du nord au sud-ouest, depuis la commune de Beaulieu 

Cantal. A 



îtiTIONitr.. 



II INTRODUCTION. 

jusqu'à celle de Montmurat est de 12/1 kilomètres. Dans sa plus grande longueur, de 
l'est à l'ouest, depuis le point où la rivière de la Gère sort du département, jusqu'à 
l'extrémité de la commune de Clavières, on compte 128 kilomètres. Enfin de Challet, 
commune de Massiac, aux environs du Vénal, commune de Montmurat, la distance 
est de 182 kilomètres. 

Le département du Cantal est borné : au nord, par le département du Puy-de- 
Dôme; à l'est, par celui de la Haute-Loire; au sud-est, par celui de la Lozère; au 
sud, par l'Aveyron, et à l'ouest, par ceux du Lot et de la Corrèze. 

Le périmètre du département est d'environ 656 kilomètres. 

Sa superficie est de 577,769 hectares et sa population, d'après le recensement de 
1886, est de 2^1,752 habitants. 

Certaines parties du territoire de ce département ont été et sont encore désignées 
sous les noms suivants : 

L'Artense, contrée s'étendant sur les départements du Cantal et du Puy-de-Dôme et 
située, quant à celui du Cantal, dans l'arrondissement de Murât. 

Le Canlalès, petite contrée située dans les arrondissements d'Aurillac et de Mau- 
riac. 

Le Cnriddès s'étend sur les deux rives de la Gère , depuis le Plomb-du-Cantal qui la 
domine au nord-est, jusque vers la petite ville de IMaurs au sud-ouest. La rivière de la 
Jordanne la limite au nord-ouest et celle de la Truyère au sud-est. Une partie de cette 
contrée s'étendait dans le Rouergue (Aveyron). 

Le Caslagnal est une contrée formée par une partie des cantons de Maurs, Mont- 
salvy et Saint-Mamet-la-Salvetat, et, comme son nom l'indique, elle est couverte de 
châtaigneraies. 

Le Clœyladcs, petit pays situé dans la vallée de Falcimagne, arrondissement de 
Murât. 

La Daille; cette contrée était comprise entre les vallées et rivières de la Hhue, de la 
Sumène et le ruisseau de Soulou, dans l'arrondissement de Mauriac. 

Le Limon, contrée située entre les vallées de la Rhue et de la Santoire et s'étendant 
sur les communes d'Apchon, Cheylade, Dieime et Ségur; elle est divisée en Limon 
bas et haut. 

Le Luguet s'étend sur les départements du Cantal et du Puy-de-Dôme; cette contrée 
limitait, au nord, les terres du marquisat d'Aubijoux. 

Le Muradè.i, petit pays arrosé par la rivière de la Sumène, dans l'arrondissement de 
Mauriac. 

La Planèze, partie de l'arrondissement de Saint-Flour, située entre les rivières de 



INTRODUCTION. m 

l'Alagnon et de la Truyère; elle a environ i6 kilomètres de largeur sur -3 kilomètres 
de longueur et se divise en Basse et Haule-Planèze. 

Le Veinazès, petite contrée située dans le canton de Montsalvy et comprenant les 
communes de la Besserette, de Junhac et de Sansac-Veinazès. 

II. OROGRAPHIE. 

La hauteur moyenne du di'partement du Cantal peut être évaluée à 800 mètres au- 
dessus du niveau de la mer; le sommet le plus élevé, le Plomb-du-(Jantal, atteint 
i,8ôS mètres, tandis (|u'à Saint-Projet, commune de Vieillevie, sur les rives du Lot, 
l'altitude n'est <jue de 2 1 a mètres. En considérant ces différences de niveau, on voit 
que la pente générale du département se dirige du nord-est au sud-ouest. Ce fait 
s'explique facilement : les coulées volcaniques couvrant la partie nord-est. tandis 
qu'elles disparaissent au sud-ouest. 

Le Cantal est traversé par la grande chaîne de montagnes appelée syslènie Gnlln- 
Francique ou Cévcnno-Pijrénéen qui y pénètre sous le nom de monlngne île la Margcnde 
par les communes de Lorcières et de Clavières, canton de Ruines. Après avoir dessiné 
pendant 9 5 kilomètres environ une croupe continue dirigée du sud-est au nord-ouest, 
cette chaîne se replie vers l'ouest, aux environs de Talizat, s'incline et se fond dans 
le grand plateau de la Planèze, remonte ensuite jusqu'au Plomb-du-Cantal, tourne 
brusquement au nord-nord-ouest, forme les escarpements du Puy-de-Bataillouze, se 
brise de nouveau, court au nord-est pour sortir du département, descend vers les 
longs et hauts plateaux de Murât et d'AHanche, et, ondulant dans la direction du nord, 
se relève près de Marcenat, puis détermine ensuite les montagnes du Cézalier. 

Cette chaîne se divise donc en trois massifs principaux : le groupe de la Margeride; 
celui du Cantal, le plus remarquable du département, et enfin celui du Cézalier. Les 
sommets les plus élevés qui en dépendent sont : 

ALTITUDE. 

Le Plomb-du-Gantal 1 ,858 mètres. 

Le Puy-Brunet 1 ,806 

Le Puy-Mary 1 ,787 

Le Puy-de-Griou 1 .69^ 

Le Puy-de-Peyre-Gary 1 ,654 

Le Puy- Violent ^^^S^^ 

Le Suc-de-Rond 1 ,582 

l>e Puy-Cliavaioche 1,^96 

Le l'iiy-He-la-Toiii'lp 1 ,871 

A. 



INTRODUCTION. 

La chaîne du Cézalicr comprend : 

Le Pic de Cbamaroux , i,36i mètres. 

La chaîne du Luguel i ,35o à i ,.35o 

Les montagnes de l'Artense i .000 

La Margeride forme ])oin" ainsi dire un vaste plateau dont le point cul- 

minanl est à 1 ,383 



III. HYDROGRAPHIE. 

1° COURS DE AU. 

Le département du Cantal est compris dans trois bassins : ceux de l'Allier, de la 
Dordogne et du Lot. Ces bassins ont leur point unique de contact au Plomb-du-Cantal, 
dans les environs duquel naissent les principales rivières qui arrosent ce département. 

Bassin de l'Allier. — Ce bassin ne reçoit qu'une seule rivière un peu importante : 
l'Alagnon, dont les principaux affluents sont l'Alagnonet, la rivière d'Allanche, le ruis- 
seau de Bournantel, la Sionne et la Vovrèze. 

La Cronce, autre affluent de l'Allier qui prend sa source à la Margeride (Haute- 
Loire) et reçoit les eaux des ruisseaux du Cros, de l'Hergne. de la Serre et du Sou- 
lagit. 

Bassin de la Dordogne. — Cette rivière reçoit les eaux de sept rivières ou ruisseaux 
qui donnent lieu à sept bassins inférieurs; les affluents sont fort nombreux. Les ri- 
vières principales sont : l'Auze, la Cère, qui a la Jordanne pour affluent, le Labiou. la 
Maronne, la Rhue, la Sumène et la Tialle. 

Bassin du Loi. — L'affluent le plus considérable du Lot est la rivière de la Truyère. 
Parmi les nombreux cours d'eau qui s'y rendent sur la rive droite, il faut citer : le 
Morle, la rivière d'Ande, le Jurol, la Près, le Vezou, la rivière de Brezons, le Sinic 
et le Goul; sur la rive gauche, elle reçoit les eaux de l'Arcomie, du Bex, du Remon- 
talou, de l'Hyrisson ou Levandès et du ruisseau de Réols. 

Les cours d'eau principaux qui se jettent dans le Lot, sont : le ruisseau de Com- 
benouse, l'Auze, le Celé, la Rance, la Ressègue et la Veyre. 

2° LACS ET ÉTANGS. 

Los principaux lacs sont ceux de Châteauneuf, de Coindes. de la Cousteix. de la 
Crégut, du Fayet, des Granges, le Lac-Noir, les lacs de la Pignol, de Menet et de 



INTRODUCTION. v 

Madic. On ne peut guère citer comme étangs que ceux des Bondes, de Mont-de-Belier, 
du Sauvage et de Veyrières. 

Les rivières et les ruisseaux ont creusé des vallées, des vallons et des gorges suivant 
l'étendue et l'ampleur des bassins arrosés par eux. Entre les divers bassins sont situés 
des plateaux plus ou moins considérables dont l'altitude varie. Nous en citons quelques- 
uns : 

ALTITUDE. 

L'immense plateau de la Planèze, dont la superficie est d'en- 
viron 3ao kilomètres carrés i ,000 à 1 ,o5o mètres. 

Les plateaux de Chalinargues, Chavagnac, Landeyrat et Vei- 

nols 1 , 1 00 à 1,900 

Le Limon-Haut i,35o 

Le Limon-Bas i,i5o 

Les plateaux d'Anglards-de-Salers, de Mauriac et du Vigean. 760 à 85o 

Le plateau de Salers i,35o 

Celui d'Uurzeaux 870 

Ceux de Saint-Santin-Cantalès et de Roiifiiac 600 à 63o 

Les Cam|)s de Saint-Paul-des-Landes 5/io à 56o 

Ceux de la Grillère G5o 

Le plateau de la Capelle-del-Fraisse 700 à 800 

Les Camps de Monedières 660 

IV. GÉOLOGIE. 

La configuration générale du département du Cantal, le relief et la forme de ses 
montagnes, les directions de ses vallées se dessinent par des caractères très saillants, 
et, malgré ses sites variés et pittoresques, les accidents en nombre infini du sol, ces 
caractères impriment à la structure du pays un remarquable degré de simplicité. Les 
formes diverses correspondent à des terrains de nature, d'origine et presque toujours 
aussi d'époques géologiques diverses. 

Les terrains primitifs , rocbes granitiques et roches à structure schisteuse, occupent 
presque toute la circonférence du département et constituent ce pays à formes arron- 
dies et à sol stérile qui existe autour de la région des plateaux. Ceux-ci sont partout 
environnés de sol primitif, excepté au nord-ouest, où ils se joignent aux montagnes 
du (iézalier. 

Le terrain houiller, dans les environs de Saignes et de Mauriac, s'étend, sans dis- 
continuité, depuis la Dordogne, an noid de Madic, jusqu'à Jaleyrac, présentant une 
faible largeur par rapport à cette longueur. On le retrouve sur les bords de la l)or- 



VI INTRODUCTION. 

(logne et au nord des montagnes de Bort, dans les communes de Beaulieu et de La- 
nobre. Enfin, toujours sur la même ligne, qui passerait par Madic et Jaleyrac, sont 
de très petits lambeaux de ce terrain au Pont-d'Auze, près de Mauriac, de Pleau.x et de 
Saint-Cbristopbe. 

Le terrain tertiaire s'observe en beaucoup de points à la limite des plateaux et des 
rocbes primitives, formant généralement les assises inférieures des collines que les pla- 
teaux surmontent et couronnent. Il se montre avec quelque développement aux environs 
d'Aurillac et de Saint-Paul-des-Landes. Un dépôt tertiaire, tout à fait distinct des pré- 
cédents et enclavé dans le terrain primitif, existe à l'extrémité sud-ouest du dépar- 
tement, dans les communes de Maurs, Saint-Santin-de-Maurs et de Montmurat. 

Le terrain volcanique constitue la région des grands plateaux et des montagnes cen- 
trales. Il forme, en outre, des buttes et quelcjues plateaux isolés des masses principales 
et couvre les montagnes de la Guiolle et de Saint-Urcize. Il s'étend sur plus de la 
moitié de la surface du déjiartement. La formation volcanique est celle qui offre le plus 
d'intérêt, au point de vue scientifique, aussi bien qu'au point de vue pittoresque et 
artistique; c'est à elle que le Cantal doit surtout son originalité, la beauté de ses sites 
et la fertilité d'une partie de son territoire. 

Dépôts (l'alluvions. — Enfin, les dépôts d'alluvions, d'origine récente et dont la for- 
mation se continue souvent de nos jours, recouvrent quelques plaines et s'observent 
dans le fond de certaines vallées. 

Malgré celte variété dans la nature du sol, le Cantal présente une grande lacune 
dans la série des époques géologiques. Il ne s'y trouve aucun vestige des terrains dé- 
posés pendant l'immense période qui s'est écoulée entre la formation des couches houil- 
lères et celles des couches tertiaires, période caractérisée en d'autres pays par les couches 
de grès rouge, du grès des Vosges, du trias, du Jura et de la craie. (Toubnaibe, ingé- 
nieur (les mines. ) 

V. TOPOGRAPHIE. 

1" VOIES ROMAINES INDIQUÉES DANS LES ITINÉRAIRES. 

Voie romaine de Limoges à Clermont. — Cette voie empruntait, à partir de Figeac, 
jusqu'au-dessous d'Aurillac, la voie de Figeac à Massiac par le Col-de-Cabre; à cet 
endroit elle bifurquait à droite, traversant les communes de Naucelles, Reilhac, Jussac, 
Saint-Cernin , Saint-Chamant, Saint-Martin- Valmeroux, Drugeac, et atteignait Mau- 
riac en suivant l'ancien chemin rectifié depuis plusieurs années. A A kilomètres environ 



INTRODUCTION. m 

de Mauriac, elle coupait la voie d'Arches au Mas-de-Jordanne, passait à Barbary, com- 
mune du Vigean, à Romananges, commune de Méailet, Auzers, Sauvât, à Gheyssac et 
la Garde, commune d'Ydes, à Bort (Gorrèze), à la Bastide, ensuite continuait dans 
le Cantal par les communes de Lanobre et de Beaulieu; entrait dans le département 
du Puy-de-Dôme par la commune de Labessetle, puis, parvenue à BrifFont, elle se 
dirigeait sur Clermont par le Col-de-Geyssac. 

Voie romaine de Rodez à Saint-Paulien. — Cette voie empruntait celle de Toulouse à 
Clermont, par Rodez, jusqu'à Anterrieux où elle bifurquait à droite, et traversait, après 
un cours trajet dans le Cantal, la partie nord de l'arrondissement de Mende (Lozère), 
et de là se dirigeait sur Saint-Paulien [Revessio) dans la Haute-Loire. 

Voie romaine de Toulouse à Clermont par Anterrieux et Bnoude. — Cette voie venait 
de la Lozère, pénétrait dans le département du Cantal et traversait le ruisseau du Tail- 
ladis au moulin du Temple; elle entrait dans la commune de Jabrun, passait à Chaudes- 
algues, Anterrieux, Maurines, Sarrus, Mallet, Faverolles, franchissait la Truyère au 
Ponl-de-l'Echelle, passait à la Gazelle, commune d'Anglards-de-Saint-Fiour. puis à 
Saint-Georges, Vabres, Montchanip, Védrines-Saint-Loup, Soulages, Rageade, Celoux, 
et pénétrait dans la Haute-Loire pour rejoindre Brioude. 

2° VOIES ROMAINES (?) NON INDIQUÉES DANS LES ITINÉRAIRES. 

Quelques-unes de ces voies, que nous avons toutes parcourues, sont peut-être d'an- 
ciennes voies celtiques qui ont été utilisées par les Romains et refaites en partie suivant 
leur mode. En général, elles ont toujours une largeur de 6 mètres et sont parfois 
élevées de plus de i mètre au-dessus du sol; alors des murs en pierres sèches, de 
1 mètre environ d'épaisseur, maintiennent la chaussée; quelquefois aussi cette chaussée 
se trouve au niveau du sol. En général, ces voies sont revêtues de fortes dalles ou bien 
de pierres d'une grosseur moyenne formant pavage; nous avons trouvé très souvent des 
débris de tuiles romaines dans l'intérieur de la chaussée. 

Voie d'Arches au Mns-de-Jordanne. — Cette voie, venant de la Corrèze, traversait la 
Dordogne vers la Nau, sur un pont aujourd'hui ruiné, passait dans les communes 
d'Arches, Sourniac, le Vigean, Salins, Saint-Bonncl-de-Salers à Tougouse, Salers, 
Saint-Paul-de-Salers près de Longevialle, le Fau à la Jarrige, et rejoignait, au Mas, 
commune de Mandailles, la voie de Figeac à Massiac par le Col-de-(Jabrt'. 

Voie de Belhex à Argental. — Cette voie s'embranchait à Belbex, près d'Aurilhic, 
sur la voie de Figeac à Massiac, traversait les communes d'Ytrac, Saint-Paul-des- 
Landes sur une faible partie, la Capelle-Viescamp à la Vieille, Saint-Elienne-Can- 



viii INTRODUCTION. 

talés, Saint-Gerons, Laroquebrou et Montvert. Elle pénétrait ensuite dans le dé|)arte- 
mentde la Corrèze, où nous l'avons retrouvée sur un long parcours, et se dirigeait sur 
Argentat. dette voie paraît s'être bifurquée près de Laroquebrou pour aller rejoindre 
Pleaux. 

Voie de. Cistrières à Massiac. — A Cistrières, sur la voie de Toulouse à Ciermont, 
s'embrancbait une voie qui se dirigeait sur Massiac en traversant les communes de 
Montchamp, Lastic, Celoux, Rageade, Saint-Poney, la Chapelle-Laurent et Massiac; 
elle pénétrait ensuite dans la Haute-Loire, où elle rejoignait la voie de Toulouse à 
Ciermont. 

Voie de Dienne à la Roche- Canillac. — Cette voie s'embrancbait dans la commune 
de Dienne sur celle de Figeac à Massiac par le Col-de-Gabre; elle traversait la com- 
mune de Chastel-sur-Murat et longeait, à Murât, le rocber de Bonnevie, franchissait 
l'Alagnon, puis se dirigeait par les communes de Bredon, Laveissenet, Valuéjols et 
Paulhac sur Pont-Ferrand où elle traversait la rivière de la Cépie, contiimait sur les 
communes de Cezens, Gourdièges, Pierrefort et Sainte-Marie où elle franchissait la 
Truyère au Pont-de-Tréboul , entrait ensuite dans la commune de Lieutadès, puis tra- 
versait le ruisseau du Tailladis au moulin du Temple — ainsi que la voie romaine de 
Toulouse à Ciermont par Rodez — se continuait sur les communes de Jabrun , la Tri- 
nitat, Saint-Remy-de-Chaudesaigues et arrivait à la Roche-Canillac. Cette voie devait 
se prolonger dans la direction de Recoules d'Aubrac (Lozère). 

Voie de Figeac à Massiac par le Col-de-Cabre. — Cette voie , en quittant ie dépar- 
tement du Lot, traversait les communes de Saint-Constant, Maurs, Saint-Etienne- 
de-Maurs, Boisset, Vitrac, Saint-Mamet-la-Salvetat , Roannes-Saint-Mary, Sansac-de- 
Marmiesse, Aurillac, Saint-Simon, Velzic, Marmanhac, Laroquevieille, Lascelle, 
Saint-Julien-de-Jordanne, Mandailles au Mas, Saint-Jacques-des-Blats, le Col-de- 
Cabre (i ,539 mètres d'altitude), Lavigerie, Dienne, Chalinargues, Vernols, Allancho, 
Pey russe, Charmensac, Molompize, Auriac et Massiac, où elle se bifurquait et se diri- 
geait soit sur Ciermont, soit sur Brioude. 

Voie de Ruines à Auhijoux par Allanche. — En sortant de Ruines, cette voie tra- 
versait la voie romaine de Toulouse à Ciermont par Brioude, puis les communes de 
Vabres, Tiviers, Mentières, Coren, Talizat, Moissac aujourd'hui Neussargues, (ihali- 
nargues, Sainte-Anastasie, Allanche, Pradiers et Marcenat; arrivait alors à Auhijoux 
et se continuait probablement jusqu'à la voie romaine de Ciermont au Mont-Dore. 

Voie de Viellevie à la Naule. — Cette voie venait du département du Lot, et, après 
avoir franchi la rivière de ce nom, entrait dans le Cantal par la commune de Vieille- 
vie, traversait celles de Montsalvy, Ladinhac, Leucamp, Teissières-les-Bouliès, Cariât à 



INTRODUCTION. ix 

. Piiy-Bassct, Sainl-Étienne-dp-Capels, Polminhac près des Huttes, Vic-sur-Cère près 
d'Olmet, Saint-Clément, Thiézac, Suint-Jac(|ues-des-Blats à la Poiirtoune du Cantal 
(1,806 mètres d'altitude), au péage de Pradebouc, commune de Brezons, à Valu/jols, 
au péage de ia Ganne, où elle croisait la voie de Dienne à la Roche-Caniliac, à Ussel, 
Coltines, Talizat, Vieillespesse, où elle franchissait la rivière d'Arcucil sur le pont de 
Levris, passait à la Naute, commune de Saint-Poney, et rejoignait, au-dessous de la 
Bastide, commune de Lastic, la voie de Cistrières à Massiac. Cette voie devait se pro- 
longer sur Lavoûte-Cbilhac et rejoindre la voie romaine de Toulouse à Clermont. 

3° VOIES ET CHEMINS MEiNTIONNÉS DANS LES MANUSCRITS. 

Voie d'Argentat à AUanche. — Cette voie venait d'Argentat; en quittant la Corrèze, 
elle pénétrait dans le Cantal par la commune de Pleaux, traversait celles de Barriac, 
Chaussenac, Ally, Escorailles, franchissait la rivière d'Auze, passait à ou près de Mau- 
riac, à Barbary, commune du Vigean, traversait ensuite la rivière de Mars, puis les 
communes de Moussagcs, Trizac, Colandres, Saint-Hippolyte, Glieylade, Siiint-Satur- 
nin, Ségur, Vernols et Allancbe, où elle rejoignait la voie de Ruines à Aubijoux. 

Voie de Dienne à Trémomlle-Marchnl . — (]ette voie, qui était probablement la conti- 
nuation de celle de la Roche-Canillac à Dienne, s'embranchait, dans cette localité, sur 
la voie de Figeac à Massiac par le Col-de-Cabre et se dirigeait, par les communes de 
Ségur, Cheylade, Saint-Hippolyte et Ajichon, sur celle de Riom-ès-Montagnes, où elle 
traversait la Vérone, se continuait ensuite sur la commune de Saint-Amandin, où elle 
franchissait la Rhue sur un pont dont on voit encore les vestiges, puis passait dans la 
commune de Trémouille-Marchal à Goindes et au Viallard. De là elle allait rejoindre 
la voie romaine de Clermont au Mont-Dore. 

Voie de M(usinc n Snint-Flour. — En sortant de Massiac, cette voie travei'sait les com- 
munes de Bonnac, Saint-Mary-le-Plain près de Courcoules, Rezentières (autrefois Tour- 
nois), Vieillespesse à la Fagéolle (1,100 mètres d'altitude), Coren , et atteignait ensuite 
Saint-Flour. 

Voie du Mur-de-Barrez à Aurdlac, pur Rnulliac. — Cette voie suivait la crête des 
montagnes du Mur-de-Barrez, passait à Poulbès, commune de Raulhac, au Volcamp , 
commune de Badailhac, à Cariât ctàVézac, franchissait la Gère sur le pont d'Arpajon 
et arrivait ensuite à Aurillac. 

Voie du Mur-de-Barrez nu Plomb du CuntuI , par Raulhnc. — Cette voie, après avoir 
suivi la crête des montagnes du Mur-de-Barrez, traversait la commune de Raulhac à la 
Calsade et à la Peyre, celles de Jou-sous-Montjou,Pailhérols et Saint-Clément, où elle 
Canlal. b 



lUI'niMlMC 



X INTRODUCTION. 

rejoigaait la voie de Vieillcvie à la Naute, entre les péages de Gurebourse et de la. 
Tuillière. 

Voie (h Puy-Bnssel à Figeac [Lot). — Cette voie s'embranchait sur la voie de Figeac 
à Massiac, traversait les communes du Trioulou, Saint-Constant, Mourjou, Leynliac, 
Saint-Antoine, Marcolès, limitait celles de Roannes-Saint-Mary, la Capelle-del-Fraisse 
et la Capelle-en-Vézie, se continuait sur la commune de Prunet et rejoignait à La- 
brousse la voie de Vieillevie à la Naute, qu'elle suivait jusqu'à Puy-Basset. 

Voie (le Saint-Flour t'i Aurillac. — Ce chemin, en quittant Saint-Flour, traversait les 
communes de Rofliac, Tanavelle, Valuéjols à Jarry et à Saint-Maurice, et rejoignait 
au-dessous du péage des Ontuls la voie de Vieillevie à la Naute, qu'elle suivait en des- 
cendant sur Aurillac. 

Voie de Salers à Pleaux. — A la sortie de Salers , cette voie traversait les communes 
de Saint-Martin-Valmeroux en partie, Sainte-Eulalie au Vialard et à Frédevialle, 
Loupiac, Saint-Christophe à Beaujaret et Pleaux par Enroussou, après avoir franchi la 
rivière d'incon , au Pont-Blanchal. 

Voie de Saint-Flour à Chaudesaigues. — En quittant Saint-Flour, cette voie traver- 
sait les communes de Villedieu, Sériers, Alleuze, Lavastrie, Neuvéglise, franchissait 
la Truyère au pont de la Nau et arrivait à Chaudesaigues, d'où elle se dirigeait sur la 
GuioUe (Aveyron), après avoir traversé la voie romaine de Rodez h Clermont. 

Voie de Molompize à Allaiiche. — Ce chemin empruntait une partie de la voie de 
Figeac à Massiac par le Col-de-Cabre, traversait les communes de Molompize, Char- 
mensac, Pey russe et une partie de celle d'AUanche. 

Voie de Talizat à Saint-Flour. — Ce chemin s'embranchait sur la voie de Vieillevie 
à ia Naute, traversait les communes de Coltines et d'Andelat et arrivait à Saint-Flour. 

Ces diverses voies sont encore appelées dans les localités qu'elles traversent : Chemin 
Farrat, Chemin Ferrât, Chemin ferré , l'Estrade, Voie romaine, Chemin de la Reine Mar- 
guerite '1'. 

VI. ÉTENDUE DU TERRITOIRE DE LA HAUTE-AUVERGNE. 

Jusqu'à la fin du ix* siècle, la Haute-Auvergne était confondue avec la province en- 
tière, et il n'existe aucun document constatant qu'elle eût même une administration 
distincte. Elle était bornée à trois de ses aspects par les provinces du Gévaudan , du 
Rouergue,duOuercyetdu Limousin, et, du côté de la Basse-Auvergne, par les paroisses 

'') Voir le corps du Dictionnaire au mol Voie, où l'on a relevé les diverses formes de ces noms. 



INTRODUCTION. 



de Védrines-Saint-Loup, Soulages, Lastic, Vieillespesse . Foiirnols (aujourd'hui Ré- 
zentières), Valjouzp, Peyrusse, Allanche, Vernols, Landeyrat, Marcenat, Saint-Aïuan- 
din (Condat), TréraouiHe-Marchal, (lluimps et Madic. 



VU. SUBDIVISIONS DU TERRITOIRE. 



EPOQUES MEROVINGIENNE ET CAROLINGIENNE. 
1° PAGUS ALVERNICUS. 

Ce pagus comprenait la province d'Auvergne entière, sans distinction de Basse et 
Haute-Auvergne, car ces divisions sont relativement récentes. 

Cette province occupait les deux versants du plateau de montagnes partant du Mont- 
Lozère pour séparer les bassins de la Loire et de la Garonne. Le versant Nord forme 
le haut bassin de l'Allier, et le versant Sud est à peu près compris entre la rive gauche 
de la Dordogne et la rive droite du Lot. (Farges, art. Auvergne, Nouvelle Encyclopédie.) 

2° AlCIS. 

L'expression Aicis, Aix ou in Aice ne nous parait devoir s'appliquer qu'à des circon- 
scriptions territoriales et n'être autre chose qu'une des subdivisions des Pagi. En effet : 

VAix Carlacensis, dont les limites sont parfaitement connues, était un pays d'une 
vaste étendue et ne devait pas renfermer (pi'une seule viguerie. Cariât était une vigue- 
rie, mais il devait en exister d'autres que nous ne connaissons pas par suite de la 
pénurie des documents. 

Dans les cartulaires de Brioude et de Sauxillanges, les noms Vicaria et Aicis sont 
employés indifféremment. Nous pensons, contrairement à l'opinion de Chabrol et de 
plusieurs auteurs, que Y Aicis comprend seulement l'étendue territoriale, la contrée, 
tandis que le mot Vicaria exprime l'étendue du ressort de ces circonscriptions judi- 
ciaires. 

3° VIGUERIES. 

Les viguiers étaient des juges subalternes et n'avaient pas l'autorité de prononcer 
des jugements de mort; ils ne pouvaient connaître ni de l'état des personnes, ni de la 
proprii'té des serfs, ni mémo du désistement des immeubles. Les viguiers étaient sub- 



XH INTRODUCTION. 

ordonnés aux ducs et aux comtes, qui pouvaient, au besoin, ies relever de leurs fonc- 
tions. 

Quoique les viguiers ne pussent, suivant Chabrol, ])rononcer des jugements de 
mort, et que leur mission se bornât à arrêter les criminels et à les juger en première 
instance, on a vu, en 196/1, Astorgue VI d'Auriliac, viguier, pendre de ses propres 
mains un voleur nommé Bertrand Nicholaï. 

Mais alors, et jusqu'en 1789, les vigucries n'étaient plus guère, dans la Haute- 
Auvergne, que des juridictions seigneuriales dépendant généralement d'un abbé ou 
d'un prieur, parmi lesquelles on peut citer celles de Saint-Flour, Arpajon, Drugeac, 
Salers et Vie. 

Voici la liste des vigueries que nous avons recueillies : 

KOMS DES ÏIGLEBIES. LOCALITES. 

DB Là MENTION. 

Vicarta Arpajoneiisis Viguerie d'Arpojoii (jaS Arpajon. 

Carlacencis vicarta Viguerie de Cariai ou 927 Cariai oî/ 

Aicis Carlaceiisis Viguerie du Carladès // Le Carladès. 

Vicarta Calariensis Viguerie de Chaliers gai Clialiers. 

Jordaiicnsis vicarin Viguerie de Jordanne x" s° 11 

Luppiac vicarin Viguerie de Loupiac 928 Loupiac. 

Maciacensis vicaria Viguerie de Massiac 896 Massiac. 

Marincensis vicarin Viguerie de Mauriac x" s° Mauriac. 

Moiaaciensis cicnria Vigueiie de Moissac 929 Neussargues. 

Nova Eccksia cicnria Viguerie de Neuvéglise 928 Neuve'glise. 

Vicnrin de Ro/fnde.'i Viguerie de Rageade x" s* Rageade. 

Vicaria Sancti Flori Viguerie de Saiiit-Fiour. ... xi* s" Saint-Flour. 

Vicaria Salensis Viguerie de Salins 866 Salins. 

Vicnrin [de] Talnisago Viguerie de Talizat 968 Talizal. 

Vicaria Avoloiolemis Viguerie de Valuéjols 1011 Valuéjols. 

Vicaria Vebrileiisis Viguerie de Vebret 922 Vebret. 

Nous n'avons trouvé aucune mention de Centaines dans les pièces et titres que nous 
avons compulsés. 

4" COMPTOIRIES. 

Nous ne connaissons que les cinq comptoiries suivantes : 
Apchon, Escorailles, Gioux, Neuvéglise et Saignes. 



INTRODUCTION. 



Vm. ÉTABLISSEMENTS HOSPITALIERS. 



DISTRIBUTION TOPOGRAPIIIQUE. 

Les établissements hospitaliers sont maintenant centralisés dans les villes. Il a existé 
des hospices de fondation plus ou moins ancienne à Aurillac, Brezons, Chaudesaigues, 
Larof[uel)rou, Mauriac, Murât, Salers, Saint-Flour, Saint-Urcize, etc. 

On en voit aussi dans quelques villages; ils sont peu importants et ne renferment 
guère que de deux à cinq lits. 

Au moyen âge, les refuges, pour les malades surtout, étaient répandus sur toutes 
les parties du territoire, ouverts et entretenus par la charité publi(|ue. 

Quelques-uns dépendaient des commanderies du Temple, de Saint-Jean de Jéru- 
salem, de Saint-Lazare et de Saint-Antoine. 

Il y avait aussi des maladreries qui étaient de fondation royale, seigneuriale ou 
commune, et des léproseries, établissements spécialement réservés aux lépreux. 

r COMMANDERIES DU TEMPLE* OU DE SAUNT-JEAM DE .JÉRUSALEM 
ET MEMRRES EN DÉPENDANT. 

NOMS. SITUATION. 

COMMANDERIE DE CaRLAT* Cariai. 

MEMBRES ANNEXES. 

Kstadieu Triouloii (Le). 

L'Hùpilal-Barbary Vijfean (Le). 

L'Hôpital de Ghaut'ranche Sainl-Gliamant. 

L'Hùpilal (le l'ierrefllte uni à la comnianderie de Cariai Giou-de-Mamou. 

Giou-de-Mamou , membre de l'Hôpital de Pierrefitle Giou-de-Maiiiou. 

L'Hôpital de Saint-Girgues Saiat-Cirgues-de-Malbert. 

L'Hôpital d'Huquefont Nieudan. 

Le iMonteil Vigeau (Le). 

Ortigiers et son annexe Jarry Vigean (Le).' 

Saint-Jeau-de-Donnes , uni à la comnianderie de Cariât Saint-Simon. 

La Saivetat Saint-Mamet-la-Salvelat. 

Villedieu Trioulou (Le). 

CoMMANDERiE DK Gelles* Celles. 



INTRODUCTION. 

MEMBRES AKKEXES. 

Aiuiao , en partie Aiiriac. 

Coltines, en partie Coltines. 

Croûtes Bonnac. 

Narnhac , en partie Narnhac. 

Prailels Valuéjols. 

Tempe! Bonnac. 

CoMMANDERIE DE MoNTCHAMP Moutchamp. 

MEMBRES ANNEXES. 

Loubeysargues Valuéjols. 

Lagat Bredon. 

Pignon , membre de'pendant de Lonbeysargiies Bredon. 

GoMMANDEBiB DE LA Garde-Rocssillon *, mandement de la com- 

nianderie de Montchamp Lieutadès. 

MEMBRES A>NESES. 

Bennes Oradour. 

Brusquet (Le) Jabnin. 

Bussières Lieutadès. 

Jabrun, en pai-tie Jabrun. 

Moulin du Temple (Le) Jabrun. 

Sauvetat (La) Lieutadès. 

CoMMANDERiE DE Saixt-Jean-de-Don\es*, membre de la coinman- 

derie du Temple d'Ayen , unie à la commanderie de Cariât . . Saint-Simon. 

MEMBRE A\\EXE. 

Oiu'zeaiLx Saint-Cernin. 

Commanderie de Lonzange, membre de la commanderie de Pout- 

Vieax (Puy-de-Dôme) Lanobre. 

MEMBRE ANNEXE. 

Vallat Lanobre. 

Commanderie dTdes*, memijre de la commanderie de Pont-Vieux . Ydes. 

MEMBRES ANNEXES. 

Coui-tilles Vebret. 

L'Hôpital Vebret. 

Longxievergne Veliret. 



INTRODUCTION. 



2° COMMANDERIE DE SAINT-LAZARE. 



GoMMANDERiE d'Enrodssod. Cette commanderie a été l'ondée par la 
Maison de Merle, ainsi qu'il a été reconnu par Thomas de Soii- 
viile , grand uiaitrc de Tordre , dans un chapitre tenu à Bougny 



en 1289 . 



Pleaux. 



3° COMMANDERIES DE SAINT-ANTOINE. 



DATKS 
DB LA MENTION. 



Commanderie de Saint-Antoine de la Charité, unie au mo- 
nastère de Monlsaivy en 1 708 1 29 1 Saint- Antoine. 

Commanderie de Saint-Antoine de la Feuillade, dépendait 

de la commanderie de Saint-Antoine de Montferrand . . . iSaa Vernols. 

Commanderie de Saint-Antoine i^{)^ Lavaslne. 



4° HÔPITAUX AVANT 1789. 

DATES 

DE LA MEHTION, 

Hôpital (L') 168.3 

Hôpital de la Trinité 1 280 

Hôpital de Saiul-Geraud 12 48 

Hôpital de Saint-Jean 1 3 1 9 

Hôpital vieiLx 16^9 

Hôtel-Dieu de Brezons 1 699 

Hôpital de Saint-Juéry 1 6o3 

Hospice de Ghaudesaigues 1762 

Hôpital (L') 17^1 

Hôpital (L) 1752 

Hôpital de Roquenatou (L") 1 995 

Hospice (L") ^7^^ 

Hôpital (L') ij^i 

llôpitiil (L'), dépendance de l'ahbaye de Feniers i658 

Hôpital (L') ^'ii' «' 

Hospice (L') « 

Hôpilal-des-Landes 1 55 1 

Hôpital (L') 17Ô0 



Allanche. 



Aurillac. 



Brezons. 

Chaudesaigues. 

Laroquchrou. 

Marcenat. 

Marmanhac. 

Mauriac. 

Maurs. 

Moiillioudif. 

Murât. 

Saint-Flour. 

Sainl-Paul-des-Landes. 

\ic. 



INTRODUCTION. 



5° MALADRERIES. 

DATES 
NOMS. 

DE LA UEMIOTt 

Maladrei-ie do i'ondalion royale 1277 

Maladrerie de fondalion commune '; . . .' 16/19 

Idem tSaa 

Maladrerie de fondation seigneuriale i^^g 

Maladrerie de I'ondalion commune " 

hleiii » 

Idem 1 256 

Idem * 

Idem » 

Maladrerie de fondation royale 1 677 

Maladrerie de fondation commune iqSo 

Idem " 

Idem xiV s' 

Idem i55o 

hbm " 

Idem 1 279 

Idem * 



LOCALITÉS. 

Aurillae. 

Cliaivignac. 

Glénat. 

Laroquebrou. 

Mauriac. 

Maurs. 

Murât. 

Paulhenc. 

Rofliac. 

Saint-Fiour. 

Saint-Georges. 

Saint-Mare. 

Saint-Martin-de- Valois. 

Saint-Panl-des-Landes. 

Saint-Poney. 

Saint-Thomas. 

Sainl-Urcize. 



6° LEPROSERIES. 

DATES , ^ ..,.. 

NOMS. L0U4LI1 

DE Li MENTION. 

Léproserie (La) 1 277 Aurillac. 

Maladet 1 igi Faverolles. 

Mestries ( Les) 1 Saa Glénat. 

Anders (Les) 1 a48 Jaleyrac. 

Léproserie de Saint-Gai i 268 Murât. 



7° RECLUSERIES. 

KOMS. "*"' LOCALITÉS. 

DE Là MKNT10\. 

Recluserie inlerieure (La) '277 Aurillac. 

Reclusei'ie supérieure (La) i344 Aurillac. 

Recluserie de CJiampiol (La) > ^99 Faverolles. 

Gha|)('lli' du Pieclus (La) ii35 Laroquebrou. 

Gliapcllc du lîeclus (La) ^7^[) Montsalvy. 

Maison de la Recluse (La) 1.370 Saint-Flour. 



INTRODUCTION. xvii 



IX. GRANDS FIEFS. 

Malgré les changements qui s'opérèrent dans la Basse-Auvergne de 1209 à laSo, 
le haut pays ne changea rien à sa constitution territoriale et féodale. 

La Haute-Auvergne se trouva divisée, en partie, au xuf siècle, en quatre grands 
fiefs : 

1° Le comté d'Auvergne, donné en apanage au comte Alphonse, frère de saint Louis, 
érigé ensuite en duché en i36o, concédé de nouveau en apanage à Jean, duc de 
Berry et d'Auvergne, et qui fit retour à la couronne en i53o. 

2° Le duché de Mercœur, composé, avant son démembrement, de 9 mandements, 
dont 3 dans la Haute-Auvergne : 

1° Lastie et Cistrières; 2° Ruines et Corhières; 3" Tanavelle et Tagenac. 

Le prince de Gonti avait fait ériger en duché-pairie ce qui restait du duché de Mer- 
cœur et dont une partie avait été aliénée, puis le vendit au Roi. Par un édit de 1778, 
Louis XV en forma l'apanage du comte d'Artois, puis, par un autre édit de 1778, cet 
apanage fut supprimé et le duché réuni au domaine royal. 

3° Le comté de Carladès, composé de 10 mandements, dont 7 dans le haut pays 
d'Auvergne : 

Cariât, Boisset, Calvinet, Crémières, Turlande, Vie et Vigoureux. 

La terre de Cariât fut réunie à la couronne en i53i, après la mort de Louise de 
Savoie et y resta jusqu'en 1 643. A cette époque, le roi en disposa en faveur d'Honoré 
de Grimaldi, prince de Monaco. 

k" La vicomte (le Murât, composée de 10 mandements, avant son démembrement 
en 16 43 : 

Murât, Albepierre, Anglards, Barrés (le), Bros (les), Châteauneuf, Mallol, Tur- 
lande, Védrines-Saint-Loup et Vigoureux. 

Dans le principe, la vicomte de Murât était un tief mouvant de (Jarlat auquel il fut 
réuni vers i3g8. 

La terre de Murât avait été confisquée sur Jacques d'Armagnac, par arict du 

h août 1/176. Louis XI en fit don à Jean Dumas de Lile. Pierre de Bourbon, duc 

d'Auvergne, en fit l'acquisition, [)uis, après la défection du connétable, François I" 

en disposa en faveur de la duchesse d'Angoulème. sa mère. Elle revint à la couronne 

Cantal. 1: 



lui'niuiinii: xation-ue. 



^vlu INTRODUCTION. 

en i53i et fut donnée en partie seulement au prince de Monaco en i6/i3 avec le 
(iarladès '. 

Ces grands fiefs, lorsqu'ils étaient donnés en apanage, relevaient toujours du roi. 

Le nombre des autres fiefs était considérable: nous ne mentionnerons que les prin- 
cipaux : Apchon, Brezons, Cropières, Laroquebrou, Nozières, Pierrefort, Saignes. 
Sailhans (le), Saint-Christophe, Saint-Martin- Valmeroux, Salers. etc. 



X. JURIDICTIOINS AVANT 1789. 



/ / 



SENECHAUSSEE D'AUVERGNE. SENECHAUSSEE DE CLERMONT. BAILLIAGES. 

PRÉVÔTÉS. JUSTICES ROYALES ET LOCALES. 

On ne faisait, dans les premiers temps, aucune distinction entre les pouvoirs judi- 
ciaire et administratif. Toute autorité était l'apanage de la haute justice. 

L'établissement du pouvoir judiciaire, dans la Haute-Auvergne, ne se fit pas sans 
rencontrer des résistances. 

En 1288, Philippe le Bel avait établi, dans la Haute- Auvergne et dans une partie 
(le la Basse, trois prévôtés : Saint-Flour, Aurillac et Mauriac; elles avaient la même 
circonscription que les trois archiprêtrés de ce nom. Ces prévôtés étaient des districts 
ou des divisions territoriales plutôt que des juridictions royales, car on ne voit nidle 
part qu'il ait existé de prévôté royale à Aurillac, Mauriac et Saint-Flour. La tradition 
veut que dans les temps où l'évêché de Clermont comprenait toute l'Auvergne, avant 
l'i'tablissement de l'évêché de Saint-Flour, les évêques avaient divisé cette partie de la 
province en quatre prévôtés : Aurillac, Maurs, Mauriac et Saint-Flour (Chabrol, t. I, 

p. LXXl). 

Lorsque le comte Alphonse de Poitiers eut été revêtu de l'apanage du comté d'Au- 
vergne, ce fut au château de Crèvecœur. le seul domaine qu'il possédait dans la Haute- 
Auvergne, qu'il établit le siège du bailliage des montagnes d'Auvergne, de la/ii à 
1 •>.-ji. De 1271 à i36o, ce bailliage fut le siège de la justice royale, et enfin de la 
justice du duc d'Auvergne de i36o à la fin du xvi" siècle. 

La Haute-Auvergne posséda donc un petit bailliage à part, mais dépendant du 

' Sur les dix manJeineiils dont se composail lavicomlé, trois seulement, ceux de Vigouroux, B:irrès et Tur- 
lande , entrèrent dans l'apanage du prince de Monaco. Les autres furent engagés par le roi à différentes personnes , 
notamment à la maison de Lasiic. 



INTRODUCTION. m 

grand bailliage d'Auvergne, dont le siège était à Riom. Toutefois le bailli ou gardien 
des montagnes d'Auvergne {custos montanarum Arvenne) n'exerçait aucune juridiction 
sur la ville d'Aurillac et les terres de l'abbaye de Saint-Geraud. 

Dès i'i77, le roi avait tenté d'établir son bailliage à Aurillac, mais ce ne fut pas 
sans dillicultés et sans une grande lenteur qu'il put réussir, l'abbé de Saint-Geraud 
opposant une vive résistance. Enfin en i33o, ce bailliage, alors définitivement établi, 
l'Ut pour ressort les terres de la Haute-Auvergne qui étaient exemptes de la juridiction 
du duché, et, en i366, toutes les exemptions lui furent attribuées, sauf l'appel à 
Sainl-Pierre-le-Moustier. Le bailliage de Saint-Flour, qui en avait été distrait en i 5s3, 
et celui de Vic-en-Carladès, y ressortissaicnt. Enfin en vertu de l'édit de Henri II de 
i55i, qui étendait la compétence de quelques bailliages qualifiés de sièges présidiaux, 
le bailliage d'Aurillac devint présidial. 

Cet état de choses se maintint jusqu'en 1789, sauf quelques légères modifications. 
A cette époque, il y avait donc dans la Haute-Auvergne et les parties de la Basse-Au- 
vergne qui ont contribué à former le département du Cantal, les bailliages et les pré- 
vôtés suivants. 

PRÉSIDIAL D'AURILLAC 
ET COUR D'APPEAUX DE VICEA-CARLADÈS. 

BAILLIACES BOVADX. IIAILLIAGES SEIGNEDHIAUX. 

An(l(>lal (cour royale de Muiat). Aubijoux. 

Aurillac. Nouix. 

Saint-Flour. Ruines. 

Salers. Saint-Urcize. 

Vic-en-Carladès. Vaulmier (Le). 

PRÉVÔTÉS ROYALES. PRÉVOTÉS. 

Boissct. Aurillac. 

Galvine:. Mauriac. 

CJiaudesaigues. Meurs. 

Mardogne. Saint-Flour. 

Murai. Brioude. ) 

Vie ( réunie an l.ailliage). Roche-Sanadoire ( La ). j «asse-Auvergne. 

1° SÉiAÉCHAUSSÉE D'AUVERGNE. 

JBSTICES ROYALES. PAROISSES ET LIEUX QUI EN DÉPENDENT. 

Boisset La paroisse. 

Calvinet La paroisse. 



INTRODUCTION. 

JOSTICBS BOTALES. PAnOlSSES ET LIEUX QUI E\ DÉPENDENT. 



Chaudesaigues La pai-oisse. 

Clrèvecœur La châtellenie dans Saint-Martin- Valmeroiix. 

Maidogne Les paroisses de Jouisac, Moissac-ie-Cliastel. Vatjouze, quelques 

villages dans Bonnac, Glialiiiargues, Coltines, Foiu-nols, Pey- 
russe, Saint-Mary-le-Cros, Saint-Mary-le-Plain et Talizat. 

JUSTICES LOCALES. PAnOlSSES ET LIEUX OUI E.\ DÉPENDENT. 

Albanie» La seigneurie dans Menet. 

Allanche La paroisse d'AIlanche, partie de celles de Peyrusse, Sainte-Anas- 

lasie, Ségur, deux villages dans Dienne. 

Alleret La seigneurie dans Saint-Poney. 

Andelat Le lieu paroissial. 

An;;lards La paroisse, partie de celle de Vabres. 

Anval Les villages de Cliazeloux et de Védrines dans Bonnac. 

Apché La paroisse de Landeyrat en partie. 

AubijoiLX La paroisse de Marcenat, celles d'AIlanche, Clieyiade, Landevral, 

Lugarde. Marchastei, Saint- Amandin et Saint- Bonnet en 

partie. 

Aubrac Six villages dans Maurines. 

Auriac Les paroisses de Charmensac, Laurie et Peyrusse en partie. 

Aurouze La paroisse de Molompize en partie. 

Auzers L'église et le château, la paroisse de Sauvât en partie. 

A vénaux La paroisse de Saint-Mary-le-Plain en partie, un village dans 

Bonnac. 

Bac (Le) La seigneuiie dans Allanche. 

Baladour (Le) La seigneurie dans Clialiers. 

Beau-Castel La seigneurie dans la Chapelle-Laurent. 

Beau-Clair La seigneurie dans Fontanges. 

Bégoules La seigneurie dans Molonqnze. 

Bégus La seigneurie dans Vabres. 

Bellestat La seigneurie dans Saint-Illide. 

Belinay Les paroisses de Cezens et de Paulhac en partie. 

Belvès La seigneurie dans Saint-Martin-de-Valois. 

Besse La seigneurie dans Jabrun. 

Bézaudun La seigneurie dans Tourneniire. 

Biilières La seigneiu-ie dans Drugeac. 

Bleslo Les paroisses d'Auriac, Charmensac, Laurie, Leyvaux. Molèdes 

et Peyrusse en partie. 
Bonnac Le lieu paroissial et le village du Massadour. 



INTRODUCTION. xx. 

JUSTICES LOCALES. PAROlSSfiS ET LIEUX QUI EJi DÉl'E^DEST. 

Bournazel La seigneurie dans Sainl-Cernin. 

liranzac La paroisse de Loiipiac, celle de Salins en partie. 

Bredon Le lieu du prieure, les villages d'AuzoUes, AuzoUes-Bas , Auzolles- 

Haut et Aulebesse. 

Broussadel La seigneurie dans Saint-Georges. 

Brousse, c" de Champs La seigneurie dans Champ';. 

Brousse La seigneurie dans Clialiers. 

Calvinet (La prévôté de) Les paroisses de Calvinet, Cassaniouze, Junhac et Vieillevie; 

partie des paroisses de la Capelle-del-Fraisse, la Capeiie-en- 
Vézie, la Besserette, Fournoulès, Leynhac, Marcolès, Monl- 
salvy, Mourjou, Saint- Antoine, Saint-Étienne-de-Maurs , San- 
sac-Veinazès et Sénezergues. 

Cassaniouze La paroisse. 

Castel-d'Oze (Le) La cbàtcilenie dans Sénezergues. 

Cayre (Le) La seigneurie dans Cheylade. 

Celles La jiaroisse de Celles en grande partie, celles de Bonnac et do 

Coltines en faihie partie, trois maisons dans la ville de Mas- 
siac. 

Chaliac Trois villages dans la Chapelle-Laurent. 

Chaliers La paroisse en très gi-ande partie, le village du Mazès dans Saint- 
Marc. 

Chanibernon La seigneurie dans Chaliers. 

Cliampagnac La seigneurie du prieuré dans la paroisse. 

Charniensac La seigneurie dans la paroisse et deux maisons dans le bourg. 

Ghâteauvieux, c"" de Maurines. . . La paroisse de Magnac en partie. 

Chàteauvieux La paroisse de Maurines en partie. 

Chaumcil (Le) La paroisse de Saint-Etienne-de-Chaumeil en partie. 

Cliaumette (La) La seigneurie dans Neuvéglise. 

Chauniont La seigneurie dans Sauviat. 

Cliavagnac Les paroisses de Laurie, Leyvaux et Molèdes en partie. 

Chavanon La seigneurie dans Allanche. 

Clieyianne La paroisse de Laveisseuet. 

Clavières La paroisse en partie. 

CofHnbal La seigneurie dans Montsalvy. 

Colombier (Le) La seigneurie dans Saint-Flour. 

Colonibines La seigneurie dans Molèdes. 

Coltines La paroisse en partie. 

Colzac La seigneui'ie dans Aniielal. 

Conquans La seigneurie dans Boisset. 

Conques (Le chapitre de) Ouelipies villages dans Vieillevie. 



XXII INTRODUCTION. 

JUSTICES LOCiLES. PAnniSSES KT I.lEllX QUI EN DÉPENDBNT. 



Coren La paroisse et quelques villages voisins. 

Couffour (Le) La paroisse de Cliaiidesaigues en partie. 

Gourdes Les villages de Gliabresiiino, Silholet et Sournac dans Méallel. 

Gousiniac La seigneurie dans Calvinet. 

Gumines La seigneurie dans Glieylade. 

Gurières La seigneurie dans Gheylaile. 

Gussac La paroisse en partie. 

Gustrat La seigneurie dans Drugeac. 

Cuzol (Le) La seigneurie dans Lavastrie. 

Daiile (La) Quatorze villages dans Vebret. 

Domerie d'Aubrac (La) La paroisse de Maurines en partie. 

Doyen de Brioudr (Le) La paroisse de Faverolles en partie, le village de Mouret dans 

Ghalinargues. 

Dron (Le) La seigneurie dans Sainte-Eulalie. 

Drugeac Quatre villages dans la paroisse. 

Estang La seigneurie dans Marinanliac. 

Fakimagne Les paroisses de Gheylade et de Marchastel en partie. 

Farreyrolles La seigneurie dans Saint-Reniy-de-Gliaudesaigues. 

Fau (Le) La seigneurie dans Marinanliac. 

Faverolles La paroisse en partie. 

Fayet (Le) La seigneurie dans la Ghapelle-Laurent. 

Feniers (Abbaye de) Les paroisses de Coudât, celles de Monlboudil'et dePeyrusso en 

partie. 

Feydit (Le) La seigneurie dans Chanel. 

Fleurae La seigneurie dans Ydes. 

Fontanges La paroisse et partie de celle de Salins. 

Fontbonne .' La seigneurie dans Lavastrie. 

Fournols La paroisse en partie. 

Ganne (La) La seigneurie dans Menet. 

Garde-Roussidon (La) La paroisse de Lieutadès on partie. 

Junbac La paroisse en partie. 

Laroquevieille Le château et quelques maisons dans la paroisse. 

I,astic Les paroisses de Lastic, Celoux et Soulages en grande partie, 

quelques villages dans les paroisses de Montchamp , Rageade , 

Saint-Poney, Vt'drines-Saint-Loup et Vieillespesse. 

Laurie La paroisse en partie. 

Laval L;i seigneurie dans Ghaliers. 

Lavaur La paroisse de Sauvai en partie. 

Lescure La seigneurie dans Valuéjols. 

Leybros La paroisse de Siint-Rnnnet en grande partie. 



INTRODUGTIOIN. isiu 

JUSTICES LOCALES. PAliOISSKS ET LIEUX QUI EN DEPENDENT. 



Leyubac La paioissp par moitié eiiviioii. 

Ligonès La seip,neurie dans Ruines. 

Lorcières I^a paroisse en partie. 

Loubarcet l-^a seiffiieiu-ie dans la Cliapelie-Laurent. 

Loubaresse, c°° de la Chap. Laurent La srigneuiio dans la Chapelle-Laurent. 

Loubaresse, c" du c"" de Ruines. . La seigneurie dans Clialiers. 

Luc La seigneurie dans Saint-Poney. 

Lugarde La paroisse, celle de Saint-Araandin en partie, quelques villages 

dans Gheylade et Marchastel. 

Madic La seigneurie dans Madic. 

Maguac La j)aroisse en partie. 

Maillargues La seigneurie dans AHanche. 

Malfaras La seigneurie dans Saint-Cirgues-de-Malbert. 

Mallet La paroisse, tiois maisons à Barbaranges dans Mauriues. 

Marchastel La paroisse en partie. 

Margeride (La) La seigneurie dans Vudrines-Saint-Loup. 

Marmanliac La paroisse en partie. 

Marmiers La seigneurie dans Saint-Saturnin. 

Marzos Les paroisses de Saint-Cernin et de SaintMartin-de-Valois en partie. 

Menet-Bas La paroisse. 

Mentières Les paroisses de Mentières et de Tiviers en partie. 

Mirahel La seigneurie dans Sarrus. 

Moissac La paroisse en partie. 

Molette (La) La seigneurie dans Lieutadès. 

Molompize La paroisse en partie. 

Montbrun, c" de Lavastrie La seigneurie dans Lavaslrie. 

Montbrun, c" de Méallet Les paroisses d'Anglars, Auzers, Méallet, Moussages et Ydes en 

partie. 

iMoutcelles La paroisse de Montgreleix. 

Monichamp Les paroisses d'Angiards, .labruu, Montchamp et Tiviers en partie. 

Montclianson Les paroisses de Saint-Just et de Saint-Mai'c en pai-lie. 

Montclai- Longevergne et la Trémolière dans Anglards. 

Monlel (Le), c"' de Massiac La ville de Massiac en parlie. 

Montel (Le), c" de Soulages La seigneurie dans Soulages. 

Montel (Le), c°" de Saint-Cernin. Quatre maisons à Alt<<rines, dans Saint-Cernin. 

Montfol La seigneurie dans la Trinilat. 

Montsal\7 (Prévôt de) La paroisse, huit villages dans celle de Vieillevie. 

Montsuc Les paroisss de Ragoade ol de Soulages en partie. 

Monlvallat Les paroisses de Cliaiidosaigues et d'Espinasse en parlie, tes vil- 
lages du Chadbl el de Lavaur dans Neuvéghse. 



SXIV 



INTRODUCTION. 



JUSTICES LOCALES. 



PAROISSES ET LIEUX QUI EM DEPESDBST. 



Morie (Le) La paroisse ea partie, les \iUages du Drillel, Estiibai-tes el Masset 

dans Ciavières. 

Mornac Les paroisses de Gliaudesaigues et d'Espinasse en partie. 

MotLe (La), c°' de Caivinet La seigneurie dans Galvinet. 

Mothe (La), c"' de Saint-Urcize. . La seigneurie dans Saint-L'rcize. 

Moulette (La) La seigneurie dans Jabrun. 

Mourjou Quelques villages dans la paroisse. 

Mouslier (Le) La seigneurie dans Moissac. 

Murat-ia-Rabe Les paroisses de Menet et de Vignonnet en partie. 

Nastrac La seigneurie dans Marchastel. 

Neufonl La seigneurie dans Gezens. 

Neyrebrousse La seigneurie dans Gezens. 

Nouix (Bailliage de) La seigneurie de Graule dans Saint-Saturnin. 

Nozières La seigneurie dans Saint-.\Lartin-Valmeroux. 

Nubieux La seigneurie dans Fournols. 

Orceyrolles La seigneurie dans Anglards. 

Paulbac Les villages du Gliambou, le Meynial, la Peyre et nioilié de Jni i y 

dans Paulliac. 

Pébrac (Abbaye de) Les paroisses de Lorcièreset de Saint-Marc en partie. 

Peyre-Besse La seigneurie dans Gheylade. 

Peyrusse Les paroisses de Gharmensac, Joursac, Peyrusse, Sainte-Anas- 

tasie, S;iint-Mary-le-Gros et \ aijouze en partie. 

Pierrefort La paroisse et celle de Sainte-Marie. 

Pianclie (La) La seigneurie dans Ruines. 

Ponipignac La seigneurie dans Glialiers. 

Pouzols La seigneurie dans Marchastel. 

Prades La seigneurie dans Landeyrat. 

Puy-Francon (Le) La ville de Massiac en partie. 

Recoux Les paroisses de Faverolles, Saint-Just et Saint-Marc en ]):irtii'. 

Renoux (Le) La ville de Massiac en partie. 

Requistat Le lieu paroissial et trois villages, partie de Jabrun. 

Rocliain ( Le) La seigneurie dans Andelat, le village de Grèzes dans Molèdes. 

Roche (La) Les paroisses de Ghanips et de Trémoudie-Marclial. 

Roche-Ganillac (La) Les paroisses de Saint-Reniy-de-Chaudesaigues et de la Trinilal 

en partie. 

Rochefort (Le prieuré de) La paroisse de Saint-Poney en partie, le village de tibauniaresse 

dans Massiac. 

Rochegonde (Quelques villages dans Paulbac, la paroisse de Neuvégiise en grande 

partie , le village de Rueyre-des-Bins-de-Qui dans Oradoui-. 

iiocherousse La seigneurie dans Marcenat. 



INTRODUCTION. 



vxv 



JUSTICES LOCALES. 



PAROISSES ET LIEUX QUI EN OEI>E^DE^iT. 



Honianiargiies La seigneurie dans Allaiiche. 

Uoijueiaurp La seigneurie dans Magnac. 

Roquemaurel La seigneurie dans Cassaniouze. 

Rousse La seigneurie dans Chnliei-s. 

Ruines La paroisse, le village du Pouget dans Auglards, ceux du Cliiral, 

la Grave et la Renaldie dans Clavières. 
Saignes Les paroisses de Saignes, Cliampagnac. Ghastel-Marlliac, Vebret 

et Ydes, en partie. 
Saiihans (Le) La paroisse d'Andelat moins le lieu paroissial, partie des paroisses 

de RoQiac, Saint-Maurice, TaJizat, Ussel et Valut^jols. 

Saint-Angeau . La paroisse de Menet-Uaut, la seigneiu-ie dans Riom. 

Saint-Chamant La paroisse. 

Saint-Cliristopbe (Le prieure). . . Quelques villages dans la paroisse. 

Saint-Christophe La paroisse en grande partie, plusieurs villages dans AUy, Rarriac, 

Chaussenac, Jussac, Loupiac, Pleaux, Sainte-Eulalie , Saint- 

Cirgues-ile-Malbert , Saint-Illide, Saint-Saturnin, Sourniac, 

Tourniac et Reilhac. 

Saint-Cirgues-de-Malbert La ])aroisse moins le village de l'Hôpilal. 

Saint-Etienne-de-Chaumeil La paroisse en partie. 

Saint-Flour (Evêquc) La paroisse en grande partie. 

Saint-Flour (Chapitre) La paroisse des Ternes, en partie. 

Saint-Georges La paroisse en partie. 

Saint-Judry Quatre villages dans Anterrieux, le lieu |)aroissial et Pradaslier 

dans Maurines. 

Saint-Martial La paroisse en partie. 

Saint-Martin -Vaimeroux La paroisse en partie. 

Saint-Mary-le-Plain Pai'tie du lieu paroissial, Auzolles et Jainnianiargues. 

Saint-Maurice, c°* de Cheyiade. . . La seigneurie dans Gheylade. 

Saint-Maurice , c"" de Valuéjols . . La paroisse en partie. 

Saint-Michel La paroisse de Saint-Georges en partie , le village du Pic dans 

Anglards. 

Saint-Paul-des-Landes Quelques villages dans la paroisse. 

Saint-Poney La paroisse en partie. 

Saint-Projet La paroisse. 

Saint-Projet (Monastère de). ... La paroisse de Vieillevie par moitié environ. 

Saint-Remy La paroisse. 

Saint-Saturnin La paroisse en partie. 

Saint-Urcize La paroisse, celle de Saint-Reniy-de-Chaiidesaigues en partie. 

Salers La paroisse, celle de Saint-Paul, le village d'Aurières dans Saint- 

Sanlin-de-Maïu's. 
Cantal. i> 

lUI'RlUEIlIE HAT10>lLi:. 



XXVI INTRODUCTION. 

JUSTICES LOCALES. PAROISSES ET LIEUX QUI EN DÉPENDENT. 

Salle (La) La seigneurie dans la Besserette. 

Salle (Le prieuré de la) La paroisse de Ladinhac en partie. 

Sansac-Veinazès La paroisse en partie. 

Sargier (Le) La seigneurie dans Clieylade. 

Sedaigps La seigneurie dans Mariiianhac. 

Ségur Les paroisses de Ségui' et de Saint-Saturniu en partie. 

Sénezergues La paroisse, quatre maisons et trois villages dans Fournoulès. 

Serre La seigneurie dans Alleuze. 

Sévérac La paroisse de Lieutadès en partie. 

Sieujac La seigneurie dans Neuvéglise, la pai'oisse de Lavastrie en pai'lie. 

Soubrevèze La seigneurie dans Marehastel. 

Tagenac La seigneurie dans Neuvi^glise. 

Tanavelle Le lieu paroissial et le village de la Rode, trois villages dans 

Roffiac. 

Ternes (Les) La paroisse en partie. 

Touls (Prieuré de) La paroisse de Coltines en partie. 

Tour d'AUy (La) La ville de Massiac en partie. 

Tour d'Auvergne (La) Sept villages dans la paroisse de Clavières. 

Tournemire La paroisse , celle de Saint-Mai"tin-de- Valois en partie , cpielques 

villages dans Girgols. 

Toursac La jiaroisse de Saint-Julien-de-Toursac en partie. 

frémolière (La) La paroisse de Vabres en partie, le village de la Gazelle dans 

AngJards (de Saint-Floiu-). 

TrémoUère (La) La seigneurie dans Anglards (de Salers). 

Trizac La paroisse. 

Valans Le village de Navaste dans Saint-Bonnet (de Salers). 

V^alence Le lieu paroissial en pai'tie, so|)t villages dans Peyrusse. 

Valentines La seigneurie dans Ségur. 

VareiUettes La seigneurie dans Saint-Georges. 

Vaulmier (Le) La paroisse et celle de Saint-Vincent. 

Veissenet (La) La paroisse. 

Vendage La seigneurie dans Védrines-Saint-Loup. 

Vergue (La) La seigneurie dans Saint-Saturnin. 

Vernols La paroisse, partie de celle de Ségur, un faubourg d'Allauclic. 

Verleserre La seigneurie dans la Chapelle-Laurent. 

Vèze La paroisse et un village dans Dienne. 

Vieillevie La paroisse par moitié environ. 

Voûte (La) La seigneurie dans Marmanliac. 

Ydes La paroisse en partie. 



INTRODUCTION. 
2° SÉMÎCHAUSSÉE DE CLKRMO^T. 

JUSTICES LOCALES. PAROISSES ET LIEUX QUI E» DÉPENDENT. 

(^.laviers F^a pai-oisse de Mdiissages, coHe de Sauvât en partie. 

Keniers (Abbaye de) Le quailier d'Arteiise dans Gondat. 

Gimmazannes La seigueiirie dans Laiiobre. 

Jailliac La seigneurie dans Moiissages. 

Lanobre La paroisse en partie. 

Rignac La paroisse de Riom-ès-Monlagnes en partie. 

Saint-Chrisloplie La paroisse en partie. 

Sainl-Martin-Caulaiès La paroisse. 

Tliiiiières Les paroisses de Beauiieu et de Lanobre en grande partie. 

Val La châtellenie dans Ltnojjre. 

Valons La seigneurie dans Moussages. 

3° BAILLIAGE IVAURILLAC. 

JUSTICE BOÏALE. PAROISSES QUI EN DÉPENDENT. 



Ain'illac Les paroisses d'Ayrens, Grandelles, LasceUe, Maudailles, Nau- 

celles, Nieudan, Oinps et Saint-Simon; et en partie celles de 
Giou-de-Mamou , Prunet et Reilhac. 

JUSTICES LOCALES. IMROISSKS ET L1EL\ QUI EN DÉPENDENT. 



\lly La paroisse. 

Ambials Les paroisses de Loupiac et de Saint-Martin- Valmeroux en partie. 

Apehon Les paroisses d'Apclion et de Sainl-Hippolyle, celles de Colan- 

dres, Cbeylade, Marchastel et Rioin-ès-Montagnes , en partie. 

Arnac. * La paroisse en partie. 

Auzers La pai'oisse , moins l'église et le château. 

Bassignac. . . '. La paroisse en partie. 

Belmonl La seigneurie dans Roannes. 

Berbezou La seigneurie dans Momjou. 

Besserette (La) La j)aroisse en partie. 

Brageac La ])aroisse en partie. 

Brezons La paroisse, celle de Cezens en partie. 

Buis (Monastère du) Le faubourg du Buis (ville d'Aurillac). 

Capelle-del-Fraisse (La) La paroisse. 

C.apelle en Vézie (La) La paroisse. 

». 



INTRODUCTION. 

JCSTICES LOCALES. PinoisSES ET LIECS QDl EN DÉPENDENT. 



Carbonnat La seigneurie dans Arpnjnn. 

Garbonières (Gorrèze) La paroisse de Roulliac. 

Cayrols La ])aroisse. 

Ghalvignac La paroisse en partie. 

Ghanibres La châlplirnie dans le Vigean. 

Charlus Les paroisses d'Auzers, Bassignac eL Moussages en partie. 

Gh^umeils La seigneurie dans Saint-Klienne (de Riom). 

Ghaussenac Les paroisses de Ghaussenac et de Tourniac en partie. 

Glavières La seigneurie dans Saint-Simon. 

Giidelle (La) La seigneurie dans Menet. 

Gonros La paroisse d'Arpajon, quelques villages dans Aurillac , Prunet. 

Hoannes et Vezac. 

Gropières Les paroisses de Badailhac, Jou-sous-Monljou , Paiihérols et Rau- 

Ihac en partie. 

Gussac La seigneurie dans Ghaussenac. 

Dat (Le) La seigneurie dans Labrousse. 

Drugeac La j)aroisse moins quatre villages, celle de Salins en partie. 

Escalmels La paroisse de Siran en partie, celle de Sainl-Saury. 

Escoi'ailles La paroisse . celle de lirageac en partie. 

Lspinadel La |)aroisse. 

l'ouiioles La seigjieurie dans Vézac. 

Freluc La cliàlellenie ilaiis Moussages. 

Garde-de-Saignes (La) La paroisse de Parlan. 

Giou-de-Maniou La paroisse en partie. 

Glénat La cliàlellenie dans la paroisse de Glénat. 

Jaleyrac La paroisse en partie. 

Jou-sous-Montjou La |)aroisse en partie. 

.kndiac La paroisse en jiartie. 

Jussac La paroisse en partie. 

Labrousse La paroisse en partie. 

Laroquevieille Les paroisses de Laroquevieille, Girgols, Saint-Gern:u, Sainl- 

Mnrtin-de- Valois en partie. 

Leucamp La paroisse en grande partie. 

Leynliac La paroisse par moitié environ. 

Lhinars La seigneuiie dans .laleyrac. 

Lignerac. La paroisse de Pleaux, la ville en partie, les paroisses de Sainl- 

Santin-Gantalès et de Sainte-Eulalie en partie. 

Marnianliac La paroisse en pai-tie. 

Mauriac (Doyen de) Les paroisses de Mauriac, Arches et .laleyrac, celles de GliaKi- 

giiac. Snorniac el le Vigean en partie. 



INTRODUCTION. xxii 

JUSTICES LOCALES. PAROISSES ET LIEUX QUI EN DÉPENDENT. 

Maurines La paroisse en partie. 

Maurs Les paroisses de Maurs, Saint-Antoine et Saint-Etienne, quelques 

villages clans Alleuze, Andelat, Gezens, Marcolès, Neuvéglise. 
Paulhac, Rofliae, Saint-Mamet, Tanavelle et Ussel. 

Mrjillol La paroisse de Foiirnoulès. 

Miieiuont Les paroisses de Clialvignac et de Jaleyrac en partie, trois villages 

dans Mauriac et dans Sourniac, sept au Vigean. 

Montai La paroisse de Laroquebrou, celles il'Arnac, Ayreiis, Pers, Rnuf- 

fiac, Saint-Gcrons, Saint-Viclor, Saint-Sanlin-Cantalès, Siran 
et Ytrac en partie. 

Montlogis La seigneurie dans Ladinliac. 

Moiitinurat La paroisse. 

Montsalvy (Le prévôt de) '. . La paroisse, partie de celles de Junhac, Ladinliac, la Capelle- 

del-Fraisse, la Capelle-en-Vézie, cinq villages dans Marcolès, 
quati-e dans Teissières-les-Bouliès, un dans Leucanqi. 

Monlvert La paroisse. 

Mourjou La paroisse. 

INaucaze La paroisse de Saint-Julien-de-Toursac en partie. 

Neyrestang La seigneurie dans Jussac. 

ISieudan La paroisse. 

iSozières La paroisse de Jussac, celles de Marnianhac, Saiut-Cernin, Saint- 
Martin-de-Valois en partie. 

Penières La paroisse de Cros-de-Montvert. 

Pestels La paroisse de Polmiiihac, celle de V^zac en partie. 

Peyre (La) La paroisse de Saint-JuUen-de-Jordanne , Lascelle en partie. 

Pleaux La ville et la paroisse en partie. 

Quézac La paroisse. 

Reilliac La paroisse en partie. 

Rignac La seigneurie dans Riora-ès-Montagnes. 

Roannes Les paroisses de Roannes et de Saint-Mary. 

Rouiiiégoux La paroisse. 

Rouziers La paroisse en partie. 

Saint-Christophe La paroisse en partie. 

Saint-Cirgues-de-Jordanne La paroisse. 

Saint-Constant La paroisse. 

Saint-Elienne-Cantalès La paroisse. 

Sainl-Etienne-de-Cliaumeil La paroisse en partie. 

Saint-lllide La paroisse en parlie. 

Sainl-Mamet La paroisse. 

.Sainl-.S;intin-de-Maurs La paroisse. 



\vv LMRODUGTIOIN. 

JUSTICES LOCALES. PAROISSES ET LIEUS QUI EN DÉI>E\DENT. 

Saint -Victor La paroisse. 

Sales La paroisse de Vt^zac en partie. 

Salie (La) La paroisse de Lndiiihac en grande |)artie. 

Salvetal (La) La paroisse. 

Sansae-de-Marniiesse La paroisse. 

Sansac-Veinazès La paroisse en partie. 

Sartiges La seigneurie dans Sonrniac. 

Ségalassière (La) La paroisse. 

Trioulou (Le) , . La paroisse. 

Ventalhac La seigneurie dans Sourniac. 

Viescamp La paroisse de la Capelle-Viescamp. 

Vitrac La paroisse. 

Yolet La paroisse en grande partie. 

Vtrac La paroisse. 

W BAILLIAGE DE SAINTFLOUR. 

JUSTICES L0C4LBS. PAKOISSES ET LIEUX QUI EN DÉPENDEKT. 



^lleuze La pai-oisse moins les villages de Chabriol, Noux et Salés. 

Anterrieux La paroisse en partie. 

Buisson (Le) La seigneurie dans Alleuze. 

Celles Six ^^llages dans la paroisse. 

Ghambon (Le) Les pai-oisses de Cezens et de Paulbac eu partie. 

Cbapitre de Saint-Flour Le village du Meynial dans Paulbac, celui de Peyrelade dans 

^euvégbse. 

Cbeyiade La paroisse en partie. 

Coltines La paroisse en parlie. 

Goreu La paroisse, celles de Talizat et Tivicrs en partie. 

■Gonrtines La seigneurie dans les Ternes et Valuéjols. 

Faverolles La paroisse en partie. 

Fressanges La seigneurie dans Neuveglise. 

Gourdièges La pai'oisse. 

Loudières La seigneurie dans Faverolles. 

Pierrefort La paroisse. 

iRecoux Les paroisses de Faverolles, Saint-Just, Saint-Marc en partie. 

Hoffiac La paroisse en grande parlie. 

Sadbans (Le) La paroisse d'Andelal, moins le lieu paroissial, celles de Talizat, 

et Ussel en partie , deux villages dans Valuéjols. 

Sériers |,a paroisse en partie. 



INTRODUCTION. xxxi 

JUSTICES LOCALÏS. PAROISSES ET LIEUX QUI EN DÉPENDENT. 

Tanavelle La paroisse, moins le lieu paroissial et les villages de Lal;;a-Souli'o 

et (le la Rode; dans Rolliac, les villages de Mons, Rivet et le 
Sailians. 

Ternes (Les) La paroisse en partie. 

\'illeilieu La paroisse. 

Voûte (La) La paroisse des Ternes en paiiie. 

5° BAILLIAGE DE VIC-E.\-CARL\DÈS. 

JUSTICES ROYALES. PABOISSES ET LIEUX QUI EN DEPENDENT. 

Boisset La paroisse, moins le château et le moulin de Gonquans. 

Châteaimeuf Les paroisses d'Anglards et de Mallet en partie. 

Murât Les paroisses de Murât, la Cliapelle-d'Alagnoii, Chastel-sur-Mu- • 

rat; celle de Virargue^en petite partie, Albepierre et les Bros 

dans Bredon. 

Tliiézac Les paroisses de Tliit^zac et de Saint-Jacques-des-Blats. 

Turlande Les paroisses de Paulhenc et Védrines-Saint-Loup. 

Vic-eii-Carladès La paroisse. 

Vigoui'oux Les paroisses de la Capelle-Barrez , Malbo , Narnhac et Sainl- 

Mai-tia-sous-Vigouroux. 

JUSTICES LOCALES. . PABOISSES ET LIEUX QUI EN DÉPENDENT. 

Alleuze Les villages de Ghabriol , Noux et Salès, dans la paroisse. 

Anglards La chàlelienie dans Anglards (de Saint-Flom-). 

Besserette ( La ) La paroisse eu partie. 

Boisset La paroisse , moins le château et le moulin de Gonquans. 

Bredon La paroisse de \ irai-gues en faible partie. 

Cariât La paroisse de Cariât et quelques châteaux et villages dans les 

paroisses voisines. 
Cariât (Gomraanderie) La pai-oisse de Cai-lat en petite partie, les membres de ia'com- 

manderie dans Jaleyrac, Saint-Chamant, Saint-Girgues-de- 

Malbert, Saint-Maniet, Saint-Remy (de Saiers), Saint-Simon, 

le Trioidou et le Vigean. 

Carrière (La) La seigneurie dans le Trioulou. 

Caylus La pai'oisse de Roussy. 

Chalinargues La paroisse en partie. 

Châteauneuf La paroisse de Lavastrie en partie. 

Gliàleauneuf La paroisse de Saint-Etienne-de-Chaumcil en pai-tie. 



XXXII INTRODUCTION. 

JUSTICES LOCALES. PAROISSES ET LIEUX QUI ES DÉPESDEMT. 

Chayiar (Le) La seignem-ie dans Ghaliuargues. 

Combrelles La seigneurie dans Bredon. 

Gonfolent La seigneurie dans Saint-Clément. 

€onros La paroisse d'Arpajon, celles de Prunet, Roannes, Vézac et Vic- 

en-Caj'ladès en partie. 

Cromières La seigneurie dans Raulhac. 

Cropières Les paroisses de Badailhac, Jou-sous-Monljou , PaUhérols et liau- 

Ihac en partie. 

Cros-de-Montamal La paroisse. 

Oos-de-Montvert La seignem-ie dans la pai-oisse. 

<Jurières La seigneurie dans Cheylade. 

Dienne La pai'oisse , moins quekpies villages. 

Farges La seigneiu'ie dans Vii-argues. 

Fonuostre La seigneurie dans Chavagnac. 

Jou-sous-Monljou La paroisse en partie. 

J unhac La paroisse en partie. 

Mallet La paroisse de Méallet et celle de Sai-rus en pai-tie. 

Marmiesse La paroisse de Sansac-de-Marmiesse. 

Messilhac La seigneiu-ie dans Raulhac. 

Montamat La paroisse. 

Montbrun La seigneurie dans Méallet. 

Mourèze La seigneurie dans Saint-Clément. 

Muret La seigneurie dans Thiézac. 

Paulhac La paroisse en partie. 

Peiiières La seigneurie dans Cros-de-Montvert. 

Peschaud (La) Les paroisses de Chalinargues , Chavagnac et Virai'gues en pai'lie. 

Polniiuhac La paroisse en partie. 

Puechmourier La seigneurie dans Saint-Clément. 

Roque (La) La seigneurie dans Saint-Clément. 

Roquevieille (La) La seigneurie dans Saint-Clément. 

Roussière (La) La seigneiu'ie dans Saint-Clément. 

Saint-Clément La pai'oisse en partie. 

Saint-Etienne-de-Capels La paroisse en partie. 

Sausac-Veinazès La paroisse en partie. 

Teissières-de-Cornet La paroisse en partie. 

Teissières-les-Bouliès La pai'oisse en partie. 

Tiiiézac Les pai-oisses de Thiézac et de Saint-Jacques-des-Blats. 



INTRODUCTION. " xxxiii 

6° BAILLIAGE DE MONTPENSIER, 
À AIGUEPERSE. 

JUSTICES LOCALES. PAROISSES ET LIEUX Qll EN DÉPENDENT. 



Ghallet La seigneurie dans Massiae. 

Massiac La ville de Massiae et la paroisse en partie, deux villages dans 

Bonnac. 
Vernières Quatre maisons dans Massiac, deux villages dans la Chapelle- 

Laurenl. 

Vernols L'église paroissiale. 

Vieillespesse La paroisse en partie. 

Les lieux qui dépendaient des justices royales ou locales dont nous venons de donner 
la nomenclature étaient régis soit par le droit écrit, soit par le droit coutumier pure- 
ment et simplement, ou bien encore moitié ou partie par le droit écrit et par la cou- 
tume. 

XI. GRENIERS À SEL. 

Il a existé deux greniers à sel, l'un à Saint-Flour, pour les sels du Languedoc, l'autre 
à Murât, pour ceux de la Guyenne et du Poitou. La rivière d'Alagnon et deux de ses 
affluents, ainsi que la Jordanne, formaient les limites de ces deux sels. 

Philippe de Valois établit, en l'ihh, le premier impôt connu sur le sel, mais le roi 
Charles VI, par lettres patentes du 3 mars i383, affranchit l'Auvergne de cet impôt. 

11 fut ensuite rétabli d'après son ancienne assiette. Par suite des réclamations des 
habitants de la Haute-Auvergne, Charles Vil consentit à un accord et, par une ordon- 
nance de i/i53, il commua la gabelle de sel en un équivalent fixé à aoo livres et 
ordonna que les rivières d'Alagnon et de Jordanne serviraient de bornes pour séparer 
les fermes du sel du Languedoc et celles du sel de Brouage ou du Poitou. 

Des exemptions furent cependant accordées à vingt paroisses qui étaient rédimées : 
Allanche, Bredon, Chalinargues, la Chapelle-Laurent, Chaslel-sur-Murat, Chavagnac, 
Cheylade, Dienne, Landeyrat, Lugarde, Marchastel, Moissac, Murât, Saint-Amandin , 
Sainte-Anastasie , Saint-Bonnet, Saint-Saturnin, Ségur, Vernols et Virargues. Les 
limites de ces paroisses ayant été contestées, Louis XIV, par l'article i6 de l'ordon- 
nance des gabelles de i68o, confirma les exemptions accordées, et le Conseil d'Etat, 
par arrêt du y G février i6(j7, maintint le pays rédimé dans ses privilèges. 

Catital. K 



tUPRlUHIvlE HilIOSAlE. 



XXXIV INTRODUCTION. 

Le 2 1 .ivril 1705, le roi dut rendre une nouvelle ordonnance, et le 10 juin 17 2 3 
de nouvelles lettres patentes concernant la police du commerce du sel furent encore 
données. 

Par suite de la division en pays gabelle ou rédimé, les treize paroisses suivantes de 
la prévôté de Brioude : Auriac, Blesle, Chanet, Charmensac, Joursac, Laurie, Ley- 
vaux, Molèdes, Moiompize, Peyrusse, Saint-Etienne, Saint-Victor et Vèze se trouvèrent 
rédimées, et celles de la prévôté d'Aurillac. au nombre de vingt-trois, furent comprises 
dans le pays gabelle : Arpajon. Badailhnc, Cariât, Gros, Giou-de-Mamou. Jou-sous- 
Montjou, Lascelle, Leucamp, Mandailles, Pailliérols, Polminhac, Prunet, Raulhac, 
Ronesque , Roussy , Saint-Girgues , Saint-(>lément , Saint-Etienne , Saint-Simon , Thiézac , 
Vézac, Vic-en-Garladès et Yolet. 

Un arrêt du à septembre 1620 autorisa les treize paroisses de la prévôté de Brioude 
à user et à se servir indifféremment du sel de Guyenne ou du Poitou. 

Précédemment, les habitants de la prévôté de Saint-Flour et ceux des seigneu- 
ries d'Apchon, Aubijoux, du Luguet, Mercœur, Montcelles et Charbonnières avaient 
obtenu la même autorisation de se servir, à leur choix, du sel du Languedoc ou du 
Brouage. 

Cet étal de choses s'est maintenu, sauf de légères modifications, jusqu'en 178c). 



Xn. ELECTIONS ET SUBDELEGATIONS. 

Dans l'origine, lorsque les Etats ou les provinces votaient des subsides, ils char- 
geaient des personnes choisies par eux et nommées élus, de veiller à l'établissement de 
l'impôt. Charles VII organisa d'une manière stable les sièges des élus et leur juri- 
diction. Sous son règne la ville de Saint-Flour fut choisie pour siège de l'élection de 
la Haute-Auvergne. Gomme son ressort était très étendu, les élus avaient des lieute- 
nants à Aurillac, Mauriac et Salers. 

Par édit du mois de décembre 1629, il fut établi deux nouveaux sièges d'élection, 
l'un à Aurillac, l'autre à Salers. Ce dernier fut supprimé le 3 avril i63o et rétabli en 
iGSg. Il fut de nouveau supprimé en 166/i et l'édit qui ordonnait cette suppression 
créait une élection particulière à Mauriac. 

Les élus ne jugeaient qu'en premier ressort, et les appels étaient portés devant la 
Cour des Aides, à (]lermonf. 

Les élections et les subdélégations qui s'étendaient sur la Haute-Auvergne ont été 
ainsi réparties jusqu'en 1789. 



LNTRODUGTION. 



ELECTIONS. 



L'éleclion d'Aurillac s'étendait sur 102 collectes. 

L'élection fie Mauriac 60 

L'élection de Saiut-Fiour 1 o5 

subdéle'gvtio>s. 

La subdélégation d'Aurillac s'étendait sur loa collectes. 

La sulidélcgation de Mauriac 69 

La subdélégation de Saint-Flou- 102 

La subdélégation de Murât , sur la paroisse seidement i 

La sui)délégation de Ghaudesaigues , sur la paroisse et la Foraine 2 

La paroisse deSéiins, quoique renfermée dans l'élection de Mauriac, faisait partie 
de l'élection de Saint-Flour. 



XUI. ASSEMBLEES PROVINCIALES. 

Par un édit du mois de juin 1787, le roi Louis XVI ordonna la création d'assem- 
blées provinciales pour toutes les provinces de France. 

L'Administration de la province d'Auvergne fut alors divisée en trois sortes d'assem- 
blées : une provinciale, une d'élection et une municipale. 

L'Assemblée provinciale devait se réunir à Clermont; celle d'élection à son chef-lieu, 
et enfin les assemblées municipales dans les villes et paroisses qu'elles représentaient. 

La Haute-Auvergne fut divisée eu trois élections : Aurillac, Mauriac et Saint-Flour, 
qui se subdivisèrent en arrondissements. Les élections d'Aurillac et de Mauriac com- 
prirent quatre arrondissements, et celle de Saint-Flour, cinq. 

ÉLECTION D'AURILLAC. 

Aurillac, Laroquebrou, Maurs et Vie. 

ÉLECTION DE MAURIAC. 

Mauriac, Menet, Pleaux et Salers. 

ÉLECTION DE SAINT-FLOUR. 

Saint-Flour. Ghaudesaigues, Murât, Pierrefort et Ruines. 



Aiiriac. 




Condat. 


Beaiiiieu. 




Fournols. 


Bonuac. 




Lanobre. 


Celoux. 




Laïu-ie. 


Champs. 




Leyvaux. 


Chanet. 




Marcenal. 


Chapelle-LaurenI 


(La). 


Marcha!. 


Gharmensac. 




Massiac. 



XXXVI INTRODUCTION. 

Par décret de l'Assemblëe nationale des g janvier, 16 et 2 6 février 1790, la France 
fut divisée en quatre-vingt-trois départements. Le Cantal fut un des deux formés par 
la province d'Auvergne. 

La Haute-Auvergne comprenait seulement l'étendue des trois premières prévôtés 
créées en 1819, ou bien celle des trois archiprétrés anciens. On ajouta donc à cette 
étendue les paroisses suivantes, qui furent distraites de la Basse-Auvergne, pour com- 
poser le département du (lantal. 

Molèdes. 

Molompize. 

MontgreleLx. 

Pradiers. 

Rageade. 

Saint-Mary-le-PlaiQ. 

Trémoiiille-Mai'chal. 



Le département du Cantal fut alors constitué dans ses limites actuelles et partagé 
en quatre districts déterminés par le nombre des citoyens électeurs : 

Aurillac 18,900 électeurs. Mm-at 6,5oo électeurs. 

Mauriac 8,600 Saint-Floiu' 1 1,800 

Ce qui donne pour la totalité des électeurs à cette époque, le nombre de 89,800. 

Chacun de ces quatre districts fut ensuite subdivisé en cantons, et chaque canton en 
collectes, qui prirent le nom de municipalités. 

Nous donnons le tableau de la réorganisation faite en 1792. car il n'y eut que des 
modifications peu importantes apportées dans l'organisation du département établie 
conformément à la loi du h mars 1790. 



XIV. REORGAMSATION DU DEPARTE.ME.NT EN 1792. 

DISTRICT D'AURILLAC. 

1° Carton d'Alrillac. — a3 municipalilcs. 

Aiu-illac, .fVrpajou, Crandelies, Giou-de-Mamou , Jussac, Laroquevieille, Lascelle, Mandailies. Mar- 
manhac, .Naucelles, Prunel, Reilhac. Roanues, Sainl-Cirgues-de-Jordanne, Saiiil-Mainel , Saint- 
Mary, SainlPaul des Landes, Saint-Simon, Sansac-de-Marmiesse, Teissières-de-Gornet , Vézac, \olel 
et Ytrac. 



INTRODUCTION. xxxvii 

2° Camion de Laboquebuou. — 18 municipalités. 

Arnac, Ayrens, Capeile-Viescanip (La), Cros-de-Monlvert , Espinadel, Glénat, Laroquebrou , 
Montvert, Nieudan, Onips, Pers, Rouliiac, RoumégoiLx, Saint-Etienne-Cantalès , Saint-Saury, Saint- 
Victor, Ségalassière (La) et Siran. 

3° Canton de Madbs. — 17 municipalités. 

Boisset, Cayrols, Fournoidès (Le), Leynhac, Maurs, Montmurat, Mourjou, Parlan, Quézac, Roii- 
ziers, Saiiit-Gonstant , Saint-Élienne-de-Maui-s , Saint-Jidien-de-Toui'sac, Saint-Santin-de-Maui's , 
Salvetat (La), Trioulou (Le) et Vitrac. 

i° Canton de Mo>tsalvv. — i4 municipalités. 

Besserette (La), Calvinet, Capelie-dei-Fraisse (La), Capelle-en-Vézie (La), Cassaniouze, Jiinliac, 
Ladinhac, Leucamp, Marcoiès, Montsalvy, Sansac-Veinazès, Sénezergues, Teissières-les-Bouliès et 
Vieillevie. 

5° Canton de Saint-Cersin. — 5 municipalités. 

Girgols , Saint-Cerniu , Saint-Cirgucs-de-Maibert , Saint-Martiu-de- Valois et Toui-neinii-e. 

6° Canton de Vie. — i5 municipalités. 

Badailbac, Cariât, Cros-de-Moutaniat, Jou-sous-MonIjou, Lalirousse, Pailhérols, Polminbac, Rau- 
Ihac, Ronesque, Roussy, Saint-Clément, Saint-Etienne-de-Capels, Saint- Jacques-des-Blats , Tbiézac 
et Vie. 

DISTRICT DE MAURIAC. 

1° Cahton de Champs. — 6 municipalités. 
Beaidieu, Champs, Lanobre, Marcbal, Trémouille-Marchal et Saint-Tbonias. 

2° Canton de Mauriac. — 11 municipalités. 

Arches, Auzers, Cbalvignac, Drugeac, Jaleyrac, Mauriac, Méallet, Moussages, Salins, Sourniac 
et Vigean (Le). 

3° Canton de Pleabx. — 1 a municipalités. 

Ally, Barriac, Bragéac , Chaussenac, Drignac, Escorailles, Loupiac, Pleaux, Saint-Christophe, 
Sainle-Eulalie , Saint-Martin-Cantalès et Tourniac. 

4° Canton de Riom-ès-Montagnes. — 1 1 municipalités. 

Ali)anies. Apchon, Arbres (Les), Cbâteauneuf, Colandres, Gane(La). Menet, Riom-ès-Montagnes , 
Saint-Etienne, Saint-Hippolyle, Selins et Trizac. 



xxxviii INTRODUCTION. 



5° (iiNTON DE Saignes. — i3 municipalités. 

Bassignae , Champagnac , Chastel-Marlhac , Madic, Muradès (Le), Saignes, Salsignac, Sauvât, 
Prodelles, Vebret, Veyi'ières, Vigean (Le) et Ydes. 

6° Canton de Salers. — 1 1 municipa]ité.s. 

Anglards, Falgoux (Le), Fontangos, Saint-Bonnet, Saint-Chamant , Saint-Paul, Saiut-Pi-ojet, 
Saint-Remy, Saint-Martin- Valmei-oux, Saint-Vincent et Salers. 

DISTRICT DE MURAT. 

1° Canton d'Allanche. — i3 luuniiipalités. 

Allanche, Anzat, Ghanet, Charmensac, Joui-sac, Landeyrat, Peyrusse, Pradiers, Sainte-Anastasie, 
Saint-Saturnin , Vernols et Vèze. 

2° Canton de Condat. — 7 municipalités. 
Condat, Lugarde, Marcenat, Marchastel, Montgreleix, Saint-Aniandin et Saint-Bonnet. 

.3° Canton de Mceat. — i a municipalités. 

Bredon, Celles, Clialinargues , Chavagnac, Ghapelie-d'Alagnon (La), Ghastei-sur-Murat, Cbeylade, 
Dienne, Laveissenet, Murât et Virargues. 

DISTRICT DE SAINT-FLODR. 

1° Canton de Chabdesaigees. — 1 4 municipalités. 

Anterrienx, Clianiès, Cliaudesaigues, Deux-Verges (Les), Espinasso, Jalirun, Lientadès (Le), 
Magnac, MaJlet, Maurines, Saint-Martial, Saint-Reiny, Saint-Urcize et Trinitat (La). 

2° Canton de Massiac. — 1 6 municipalités. 

Auriac, Bonnae, Chapelle-Laurent (La), Foraine de Massiac (La), Laurie, Leyvaiux, Lussaud, 
Massiac, Molèdes, Moloinpize, Saiiit-Étienne-sur-Massiac, Saint-Mary-le-Cros , Saint-Mary-le-PIain , 
Saint-Poney, Saint-Victor et Valjouze. 

3° Canton de PiEsnEFonT. — la municipalités. 

Brezons, Capelle-Barrès (La), Cezens, Foraine de Pierrefort (La), Goui*dièges, Malbo, Narnliac, 
Oradour, Paulhenc, Pierrefort, Sainte-Marie et Saint-Martin. 



INTRODUCTION. xxxa 

h" Canton de Ruines. — 16 municipalités. 

Anglards, Bournoncles, Celoux, Ghaiiers, Glavières, Faverolles, Foraine de Ruines (La), Lor- 
cières, Morle (Le), Rageade, Ruines, Saint-Just, Saint-Marc, Soulages, Vabres et Védrines-Saint- 
Loup. 

5" Canton de Saint-Flour. — 16 municipalités. 

AUeuze, Andelat, Coren, Foraine de Saint-Floiu' (La), Foiu-uols, Lastic, Mentières, Montchanip, 
Roffiac, Snint-Flour, Talizal. Ternes (Les), Tiviers, Vieillespesse et Villedieu. 

6° Canton de Tanavelle. — 1 municipalités. 

Coltines, Cussac, Lavastrie, Neuvégiise, Paulliae, Sériers, Saint-Maurice, Tanavelle, Ussel et Va- 
iuéjols. 

On apporta par ia suite quelques modifications à cette réorganisation de 1792 : le 
canton de Gondat fut transporté à Marcenat, celui de Tanavelle fut supprimé ainsi 
que plusieurs municipalités. Tous ces changements ont été indiqués dans le Diction- 
naire. 

La loi du 28 pluviôse an viu créa les quatre arrondissements actuels. ' 

XV. ÉT4T ECCLÉSIASTIQUE AVANT 1789. 

La Haute-Auvergne, comme nous l'avons dit au § xiii, se composait seulement 
des archiprêtrés de Sainl-Flour, Aurillac et Mauriac, et encore ce dernier dépendait-il 
en partie de la Basse-Auvergne. 

Ces archiprêtrés étaient évidemment bien antérieurs au xii' siècle et leurs circon- 
scriptions avaient été, sans doute, établies d'après d'anciennes divisions territoriales 
sur lesquelles nous n'avons point de renseignements. 

Lorsque le prieuré de Saint-Flour fut érigé en évêché en 1 3 1 7 par le pape Jean XXII, 
2()5 paroisses environ furent distraites du diocèse de Clermont et réunies à ce nouvel 
évêché, qui fut divisé en cinq archiprêtrés : Saint-Flour, Aurillac, Bleslc, Brioude et 
Langeac. 

Le nouvel évêché, suivant la bulle d'érection, devait être en tout conforme aux 
mœurs, aux statuts et à la manière d'officier qu'avait celui de Clermont, qui conserva 
toutefois sa priorité de privilèges. L'évêque de Clermont était le premier doyen de la 
première Aquitaine, celui de Saint-Flour le second do\en. 

Ce diocèse relevait de l'archevêché de Bourges sa métropole. 



INTRODUCTION. 



XVI. DIVISIONS ECCLÉSIASTIQUES DEPUIS LE CONCORDAT. 

Le diocèse de Saint-Flour comprend le dt^partement du Cantal seulement. Le siège 
de l'évêché est à Saint-Flour; il est suffragant de l'archevêché de Bourges. 
Il renferme 2 h cures et 288 succursales. 

ARCHIPRÊTRÉ DE SAINT-FLOUR. 

Prkhier doyenné de Saisi-Floir. — 16 paroisses. 

Église de Saint-Vincent de Saint-Flour, Allenze, Bélinay, Cussac, Fressanges, Lavastrie, Lesciu-e, 
Neuvëglise, Paulhac, Sëriers, Tagenac, Tanavelie, Ternes (Les), Ussei, Valuéjols et Villedieu. 

Deuxièue doyenné de Saint-Flour. — 1 5 paroisses. 

Égiise de Sainte-Christine à Saint-FIoui-, Andelat, Anglards-de-Saint-Floiu-, Coltines, Coi'en, 
Mentières, Montchamp, Rezentières, Rofliac, Saint-Georges, Talizat, Tiviers , Vabres et Vieiilespesse. 

Doyenné de Chaïdesaigues. — 1 3 paroisses. 

Chaudesaignes , Anterrieiix, Deux- Verges (Les), Espinasse, Fridefont, Jabrun, Lieutadès (Le), 
Maurines, Requistat, Saint-Martial, Saint-Remy-de-Ghaudesaigues , Sainl-Urcize et Trinitat (La). 

Doyenné de Massiac. — 17 paroisses. 

Massiac, Auriac, Bonnac, Chapelle- Laïu-ent (La), Cliazclonx, Ferrières-Sainl-Mary, Laïu-ie, 
Leyvaud, Lusclade, Lussaud, Molèdes, Molompize, Saint-Mary-le-Cros, Saint-Poney, Saint -Victor- 
sm-Massiac et Valjouze. 

Doyenné de Pierrefort. — li paroisses. 

Pierrefort, Bourgnel (Le), Brezons, Capelle-Barrez (La), Gezens, Gourdièges, Malbo, Narnhac, 
Oradour, Paidhenc, Riieyre (La), Sainte-Marie, Saint-Maiiin et Vigouroux. 

Doyenné de Roines. — 16 paroisses. 

Ruines, Besseire (La), Bournoncles, Celoux, Clialiers, Chazelles, Clavières, Faverolles, Lor- 
cières, Loubaresse, Montehanson, Rageade, Saint-Just, Sainl-MaiT, Soulages et Védi-ines-Saint- 
Loup. 

ARCHIPRÊTRÉ D'AURILLAC. 

Premier doïensé d'Aurillac. — i3 paroisses. 

Église de Saint- Geraud d'Aurillac, Boussac, Giou-de-Mamou, Laroquevieille , Lascelle, Man- 



INTRODUCTION. m 

(lailics, Marmanhac, Saiat-Cirgues-de-Jordanne , Saint-Jean-de-Donues , Sainl-Juiien-de-Jordanne , 
Saint-Simon , Velzic et Yolet. 

Dedxièhe doyenné D'AuniLLAC. — i5 paroisses. 

ÉfjHse deNotre-Dame-des-Neiges, Arpajou, Bex (Le), Grandelles , Jussac , Labrousse, Naucelles, 
Pmnet, ReiUiac, Saint-PaïU-des-Landes , Sansac, Senilles, Teissières-de-Gornet , Vézac et Ytrac. 

DoTENNÉ DE Laroquebrou. — i6 paroisses. 

Lai'oquebrou , Alex, Arnac, Ayrens, Baihaiie (La), Capelle-Viescamp (La), Cros-de-Montvert, 
Gle'nat, Montvert, Nieudan, RoutFiac, Saint-Elieane-Cantalès, Saint-Gerons , Saint-Santin-Cantalès, 
Saint-Victor et Siran. 

DoïEXNÉ DE Malrs. — 1 /i paroisses. 

Maïu-s, Boisset, Fournoulès (Le), Leynhac, Montmnrat, Mourjou, Quézac, Rouziers, Saint- 
Antoine, Saint-Gonstanl, Saint-Étienne-de-Maurs , Saint-JiUien-de-Toiu'sac, Saint-Santin-de-Maurs el 
Trioulou (Le). 

DovENSÉ DF, MoNTSALVY. — ig papoisses. 

Montsalvy, Auhespeyres, Besseretle (La), Galvinet, Gapelie-en-Vézie (La), Gapelie-del- Fraise 
(La), Cassauiouze, Ghoui-lie (La), Juuhac, Ladinhac, Leucamp, Peyrugue (La), Prat (Le), Ronssy, 
Saint-Projet, Sansac -Veinazès, Sénezerg-ues , Teissières-les-Boidiès et VieiHevie. 

Ddi'esn;': de Saint-Cernin. — lo paroisses. 

Saint-Gernin, Besse, Bountat (La), Freix-Auglards , Girgols, Hôpital (L'), Rieu (Le), Saiut- 
Girgues-de-Malbert, Saint-Hlide et Tournemire. 

Doyenné de Saint-Mamet. — i3 paroisses. 

Saint-Mainet , Cayrols, Marcolès, Omps, Parlan, Pers, Ronme'goux, Roaunes, Saint- Mary, Saint- 
Saury, Salvetat (La), Ségalassière (La) et Vitrac. 

DoYENxÉ DE Vic-suR-CÈRE. — • i5 paroisses. 

Vic-siu'-Cère , Badailhac, Ban-iac, Cariât, Cros-de-Montamat , Joii-sous-Monljou . Pailliérols, Pol- 
minbac, Raulbac, Ronesqne, Saiut-Glénient , Saint-Etienne-de-Carlat, Saiut-Jacques-des-Blats, 
Salilbes et Thiézac. 

ARCiflPRETRÉ DE MAURIAC. 

DoYEiSM': DE Mauriac. — 12 paroisses. 

Maïu-iac, Arches, Aiizers, Chalvignac, Chambres, Drugeac, Jaleyrac, Mi'allet, Moussages , Salins, 
Sourniac et Vigean (Le). 

Cantal. F 



(«iTiMrr.ir. satio\.,le. 



XLii INTRODUCTION. 

DoYESNÉ DE Champs. — 5 paroisses. 
Champs, Beaulieu, Lanobre, Marclial et Trémouille-Marchal. 

DoïEKMÉ DE Pleaijx. — i3 paioîsses. 

Pleaux, Aliy, Barriac, Brageac, Chaussenac, Drignac, Enclianet, Escorailles, Loupiac, Saint- 
Christophe, Sainte-Eulalie , Saint-Martin-Gantalès et Tourniac. 

Doyenné de Riom-ès-Montagines. — g paroisses. 

Riom, Apchou, Chassagne (La), Golandi-es, Menet, Saint-Etienne-de-Riom . Saint-Hippolylc, 
Trizac et Valette. 

DoïENsÉ DE Saignes. — 12 paroisses. 

Saignes, Antignac, Bassignac, Champagnac, Ghastel-Marlhac , Madic, Mouselie (La), Saint-Pierre- 
du-Peil, Sauvât, VeJjret, Veyrières et Ydes. 

DovEN^É DE SiLERS. • — 1 à paroisses. 

Salers, Angiards-de-Salers, Espinassolles , Falgoux (Le), Eau (Le), Fontanges , Saint-Bonnet-de- 
Salers, Saiat-Gliamant, Saint-Martin- Vaimeroax, Saint-Paul-de-Saiers , Saint-Projel-de-Saiers, Saint- 
l'teniy-de-Salers, Saint-Vincent et Vanlmier (Le). 

ARCHIPRÊTRl!; DE MURAT. 

DoTENSÉ DE MuBiT. — ly paroisses. 

Mivrat, Albepierre, Bredon, Celles, Ghalinargues , Ghapelle-d'Alagnon (La), Chastel-sur-Murat . 
Chavagnac , Gheyiade , Claux (Le), Dienne, Fortuniès, Laveissenet, Laveissière , Lavigerie, Moissac, 
Moiu'et, Neussargues et Virargues. 

DoïESNÉ d'Allanche. — li paroisses. 

Allanche, Charmensac, Feydit (Le), Joiirsac, Landeyral, Marchastel, Peyrusse. Pradiers, Rn- 
coules, Sainte-Anastasie, Saint-Saturnin, Ségur, Veruols et Vèze. 

DoïENsÉ DE CoNDVT. — I paroisse. 
Gondat. 

DoïENNÉ DE JIabcenat. — 7 paroisses. 

Marceuat, Chanterelle, Lugarde, Montboudif, Montgreleix, Sainl-Aïuandin et Saiul-llonnet-de- 
Marcenat. 



INTRODUCTION. xlij 

XVII. ÉTAT lîVDIQUAlST PAR NATURE DE TERRAIN 
LA SUPERFICIE DU DEPARTEMENT DU CANTAL. 

Terres labourables 178,126 hectares. 

Prés el inoulagnes à vacheries 227,81(1 

Vignes 353 

Bois 67,907 

Châtaigneraies i3,o3o 

Vergers, jardins 2,663 

Mares 35 

Etangs et lacs 219 

Laudes, bruyères, terres vaines 76,679 

Chènevières 3o5 

Piopriélés bâties 1 ,5o4 

Propriétés non imposables i4,i32 

Superficie totale du déparlement 577,769 



XVIII. TABLEAU DE LA DIVISION ACTUELLE 

DU DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



DENOMBREMENT DE L'ANNEE 1886. 



ARRONDISSEMENT D'AURILLAC. 

( Supoiiicio : 19/1,282 nijriares; 8 caillons, cjô communes, 92,722 habitants.) 

CANTON NORD D'.iURlLLAC. 

(il communes, i3,3(i6 habitants.) 

Aurill;ic (iKird). Giou-de-Mamou , Laroquevieille , Lascelle , Mandailles , Mannanhac, Saint-Cirgues- 
ib^JoriliMiMi'. Saiiil-Julicn-ile-Jordanne, Saint-Simon, Velzic et Yoiet. 

CANTON SDl) D'Al'KIl.LâC. 
(i3 communes, ig,ç)3'4 habilaiits.) 

AurHIac (sud), Arpajon, Craïuh'lles, Jussac, Labroussc, Naucelies, Prunel, Reilhac, Sansac-de- 
Marinicsse, Saint-P;ud-ib>s-Lan(lcs, Teissières-de-Cornet , Vézac et Ytrac. 



xuv INTRODUCTION. 

CANTON DE L4R0QUEBR0U. 
(i4 communes, 10,82^1 lialiilanls.) 

Arnac, Ayreus, CapeUe-Viescamp (La), Cros-de-Monlvert, Gléual, Laroquelji'ou, Montvert, 
Nieudan, Rouffiac, Saint-Etienne-Cantalès, Saint- Gérons, Saint-Santin-Cantalès , Saint -Victor et 
Siran. 

CANTON DE MAIRS. 

( 1 ') communes, 13,371 haljilanls.) 

Roisset, Fouruoidès, Leynliac, Maïu-s, Moulmurat , Moiirjou, Quézac, Rouziers, Saint-Autoine , 
Saint-Constant, Saint-Etienne-de-Manrs , Saint- Jidien-de-Toursac, Saint-Santin-de-Maurs et Trioidou 

(Le). 

CANTON DE MONTSALVY. 

(i5 communes, io,oi7 liabitants.) 

Calviuet, Capelie-dei-Fraisse (La), Gapelle-en-Vëzie (La), Cassaniouze, Junliac, Labesseretto, La- 
dinliac, Leucanip, Monlsaivy, Peyriigiie (La), Roussy, Sansac-Veinazès, Sénezergues , Teissières- 
les-Rouiiès et Vieillevie. 

CANTON DE SAIKT-CERMN. 

(6 communes, 6,73/1 liabitanis.) 
Freix-Anglards, Girgols, Sainl-Ceruia, Saiut-Cirgues-de-Maibert, Saint-Iliide et Toiiruemire. 

CANTON DE SAINT-MAMET-l.A-SALVKTAT. 

(11 communes, 8,961 habitants.) 

Cayrois, Marcolès, Oinps, Parian, Fers, Roannes-Sainl-Mary, Roumëgoiix. Saint-Mamet-la-Sal- 
vetat, Saint-Saury, Sogalassière (La), Vitrac. 

CANTON DE VIC-Sl'R-CÈRf:. 

(i9 communes, 10,57;) baliilanls.) 

Badailhac, Cariai, Cros-de-Rouescpie , Jou-sous-Monljou, Padhe'rois, Pokuiubac, Raidhac, Saiut- 
Ciément, Saint-Étienne-de-Cariat, Saint-Jacqiies-des-Blats , Thie'zac et Vic-sur-Cère. 

ARRONDISSEMENT DE MAURIAC. 

(SuperDcie: 138, 121 myriares: G cantons, Gi communes, 61,187 liabitants.) 

CANTON DE CHAMPS. 
(5 communes, 5, 130 habitants.) 

Beaidieu, Clianips, Lanobro. Marchai et Tréniouille. 



INTRODUCTION. xiv 

CANTON DE MAURIAC. 

(il communes, i9,g58 liabilants.) 

Arches, Auzers, Chaiviguac, Drug-pac , Jaieyrac, Mauriac, Méallet, Moussajros, Salins, Sourniac 
et Vigeaa (Le). 

CANTON DE FLEAUX. 

(la communes, 10,779 liabilants.) 

AUy, Barriac, Brageac, Chausscnac, Drig-nac, Escorailles, Loupiac, Pleaux, Saint-Christophe, 
Sainte-Eulalie , Saint-Martin-Cantalès et Tourniac. 

CANTON DE RIOM-ÈS-MONTAGNES. 

(8 communes, io,6i3 habitants.) 

Apchon, Golandres, Menel, Riom-ès-Montagnes , Saint-Etienne-de-Riom , Saint-Hippolyle,Trizac 
et Valette. 

CANTON DE SAIGNES. 

(12 communes, 10,196 habitants.) 

Antignac, Bassignac, Ghanipagnac, Chastel-Marlhac, Madic, Monselie (La), Saignes, Saint-Pierre- 
du-Pcil, Sauvât, Vehret, Veyrières et Ydes. 

CANTON DE SALERS. 

(i3 communes, 11,671 habitants.) 

Auglards-de-Saieis , Falgoux (Le), Eau (Le), Fontanges, Saint-Bonnel-de-Saiors , Saiul-Chamanl, 
Saint-Martin- Valmeroux , Sainl-Paul-de-Salers , Saint-Projet, Saint-Remy-de-Salers, Saint -Vincent, 
Salers et Vaulmier (Le). 

ARRONDISSEMENT DE MURAT. 

(SuperBcie: 85,3a7 myriares; 3 cantons, 36 comnmnes, 3/i,i4o habitants.) 

CANTON D'ALLANCHE. 

(12 communes, 9,607 habitants.) 

Allanche, Chanot, Charniensar, Joursac, Landeyrat, Peyrusse, Pradiers, Sainle-Anasiasie, Saint- 
Saturnin , Ségur, \ ernols et Vèze. 

, CANTON DE MARCENAT. 

(9 communes, ii,oog habitants.) 

Chanterelle, Gondal, f.ugarde, Marcenat, Marchastei, Montboudif, Moutgreleix, Sainl-Aniandin 
et Saint-Bonnet-de-.\Iarcenal. 

CANTON DE MURAT. 

(i5 ronmiunes, iZi,oa4 habilants.) 

Bredon, Celles, Chalinargues, Cliapelle-d'Alagiion (La), ChasIel-sur-Mural . Chavagnac, Chev- 
lade, Claux (Le), Dienne, Laveissenet , Laveissière, Lavigerie, Murât, Neussargues et \irargues. 



xi.vi INTRODUCTION. 



ARRONDISSEMENT DE SAINT-FLOUR. 

(Superficie : i66,.'î53 myriares; 6 cantons, 76 communes, 53,443 habitants.) 

CANTON DE CHAODESAIGUES. 

(13 communes, 6,855 habitants.) 

Anterrieux, Chaudesaigues, Deux- Verges (Les), Espiuasse, Jabrun, Lieutadès, Maurines, Sainl- 
Martial, Saint-Remy-de-Chaudesaigues , Saint-Urcize , Sarrus et Trinital (La). 

CANTON DE MASSIAC. 

(13 communes, 9,862 habitants.) 

Auriac, Bonnac , Ghapelle-Laïu-enl (La), Ferrières-Sainl-Mary, Laurie, Leyvaux, Massiac, Molèdes, 
Molompize, Saiut-Mai'y-le-Plain , Saint-Poney et Valjouze. 

CANTON DE PIERREFORT. 

(11 communes, 7,720 habitants.) 

Brezons, GapeHe-Barrez (La), Cezens, Goiu-dièges, Maibo, Naniliac, Oradoiu-, Paulhenc, Pierre- 
fort, Sainte-Marie et Saiut-Martin-sous-Vigouioux. 

CANTON DE RUINES. 

(i4 communes, 7,210 habitants.) 

Botu'noncles, Gelonx, Chaliers, Chazelles, Clavières, Faverolles, Lorcières, Loubaresse, Rageade, 
Ruines, Saint-Jusl, Saint-Maj'c, Soidages et Védrines-Saint-I,oup. 

CANTON NORD DE SAINT-FLOUR. 

(i5 communes, io,94o habitants.) 

Audelat, Anglai-ds-de-Saint-Floiu-, Collines, Goreu, Lastic, Mentières, Montehamp, Rezentières, 
RoiBac, Sainl-Flour (nord), Saint-Georges, Taiizat, Tiviers, Vabres et \ ieiHespesse. 

CANTON SUD DE SAINT-FLOUB. 

(is communes, i2,o56 habitants.) 

Alleuze, Cussac, Lavasti'ie, Neuvéglise, Paulhac, Saint-FIoiu- (sud), Siîriers , Tanavelle , Ternes 
(Les), Ussel, Valuéjols et Villedieu. 



INTRODUCTION. 



ÏLVll 



LISTE ALPHABETIQUE 

DES SOURCES 

OÙ L'0> A PUISÉ LES RENSEIGNEMENTS CONTENUS DANS CE DICTIONNAIRE. 



Collections et fonds manuscrits. 



Accord entre Aniauri de Montai et les 
manans et habitants de la baronie de 
Luriiquebrou , i486. — Communi- 
cation de M. Destanne de Bernis, 
d'Aniillac. 

Allerel l Ilaronnie d'). Terrier de 1783 
à 1784. — Arch. du Cantnl. — 
Terrier de 1788; communication 
de M. le marquis de Saint-Poney. 

Andrieu, notaire à Saint-Flonr, mi- 
nutes de lôgi à 1597. — Arch. du 
Cantal. 

Antervche [Seigneurie d'). Terriers ré- 
unis en un seul cahier de 1289, 
1^78 et XVII s'. — Liève confinée 
du \vu° s". — Arch. du Cantal. 

Apclion ( Marquisat d' }. Terrier de 
ifiia à i543 avec table de 1719. 
— Étude de M' Lescure, n" à Sa- 
1ers. 

Archives départementales du Cantal. — 
A la préfecture. 

Arehirt's municipales d'Aurillac. — A 
la mairie. 

Archives municipales des communes de : 
(lassaniouze, Glénat, jussac , Laro- 
quehrou , Polminhac. Naucelies, 
Sain t-Paul-<les- Landes, Saint-San- 
tin-de-Maui-s , Thiézac, Trizac, Vic- 
sur-Cèi'e. — Aux mairies. 

Archives municipales de Saint-Flour. 
Pièces de 12/iij à 176/1. — A la 
mairie. 

Artense ( Liève du quartier d' ). — Voir 
Condat et Artense. 

Assises généraux tenues à Brezons par 
la cour royale de Murnt, i636; — 



à Cé:ens.ie i6-23 à i633. — Greffe 
du trib. fil. de Mural, 

Auiillac { Con.'mlat rf' ). Terrier de 
iBa8 à i553. — Communication 
de M" Deizons, avocat à Auriilac. 

Aurittac {Église N.-D.). Terriers do 
1B79 et 16/13. — Communication 
de M' Deizons, avocat à Auriilac. 

.\uritlac (Eglise N.-D.). Ohituaire. Livre 
de i4o8 à iA65. — Arch. mun. 
d'.^uriliac. 

Anrouse {Barnnnie d*). Terrier de i536. 
— Arch. du Caatal. 

Auvergne (Duchesse d'). Terrier de 
i5o4. — Arch. du Cantal. 

Auxillac et Mons ( Seigneuries ). Terrier 
de 1457. — Arch. du Cantal. 

Avenaux (Baronnie d'). Terriers des 
seigu. d'Avenaux , Coussargues , 
Fournols cl Andeiat de 1610. — 
Arch. du Cantal. 

Aveu au ÏUij par Jean de Pestels, du 
1 ô janvier i (i i o. — Communication 
de M. BonnefouN, ancien président 
du trib. civ. d'Aurillac. 

Aveu et fténombrement au Hoipar U. de 
la tiroir de Castries , comte de Char- 
bis et de Saignes, 1788. — Arch. 
du cliàt. d'Auzers. 

Bailliage d'Andelat (Begistres des insi- 
nuations du), de 1660 à 167-3. — 
.\rcb. du (jantal. 

Bailliage de Saint-Flour ( Begistre des 
insinuations du), de 1596 à 1678- 
— • GrelTe du trib. civ. de Saint- 
Flour. 

Bailliage de Sah-rs (Begistres des insi- 



nuations du), de i655 à i665. — 7 
Greilé du trib. civ. do Mauriac. 

Barret (Seigneurie de), liève confinée 
de 16&5. — Arch. du Cantal. 

Beauclair ( Baronnie de ). Terrier de 
1717. — Ktude de M' Delpeut, 
avoué à Mauriac. 

Bègonles ( Seigneurie de ). Terrier de 
1 690. — Communication de M. Ber- 
thuy, instituteur à Saint-Mary-lc- 
Plain. 

Blats ( Chapellcnie des ). Acte de fou- 
dation de 1378. Vidimus de 16B8. 
Terriers de 1.^73 et 1670. — Arch. 
du Cantal. 

Liève confinée de 1676. — Ca- 
binet de M. Amé, architecte à Cler- 
mont-Ferrand. 

Boissonnade , notaire à Montsalvy, mi- 
uute.5 de i504. — Ktude de M' Mar- 
tin, n" à Montsalvy. 

Bonnac [l'i-ieuré de). Terrier de 1771. 

— Arch. du chàl. de Bonnac. 
Bmjgues, notaire à Montsalvy, mi- 
nutes de 1548 à i55a. — Étude 
de M' Martin , n" à Montsalvy. 

Bredon i l'rieuré de). Terriers du xï' 3% 
1B37, 1575 c't i664. Liève de 1740. 

— Arch. du Cantal. 
Bressanges (Seigneurie de). Terriers 

de i.')Vi, 1Û91 et 1594. — Arch. 

du Canlal. 
Bressollrs {Seigneurie de). Terrier de 

la fin .lu svir s'. — Arch. du 

Cantal. 
Brezons ( Baronnie de). Terrier de 1 670. 

— Arch. du Cantal. 



SLVIII 



INTRODUCTION. 



Bro» { Chàtellenic des ). Teri'ior de 1 680. 

— Arch. du Cnntal. 

Sroussette (Cluiiellewc rie la). Terrier 
de 1773. — Coniinunicatiou de M. le 
barou Deizotis. 

Cadastre (Ancien) ou arpentements 
des biens-fonds des paroisses de : 
Arpajnn, 173c) à 1745, a la mairie. 

— Boisset, 1 7^5 à 1753 , à ia mai- 
rie. — Cassaniouze, 17/10 a 1769, 
à ia mairie. — Crandelles, 1761 à 
1768, à la mairie. — Giou-de-Ma- 
mou, 17^0 à 17^0^.1 la mairie. — 
Glénat, 1760, à la mairie. — Jn- 
nhac, I7'i9, à la mairie. — Ladi- 
nhac, 1760 , a la mairie. — Maurs, 
»74a à 1774 , à la mairie. — Monl- 
saivy, 1749, arcb. dép. — Parlan , 
1748, arch. dép. — Polminbac, 
1760, à la mairie. — Roussy, 1700, 
arcb. dép. — Sainl-Cerniu, 1744 à 
1768, à la mairie. — Saint-Cons- 
tant, 1740 à 176a, à la mairie. — 
Saint-Mamet, 1739 à 1749, à la 
mairie. — Saint-Sanlin-Cantalès, 
1742 a 1744, à la mairie. — Saint- 
Santin-de-Maurs , 1 749 , à la mairie. 

— Teissières-les-Bouliès. 1750, 
.ircli. dép. — Tbiézac, 1745, à ia 
mairie. — Vic-en-Carladès, 1769, 

• à ia mairie. — Ytrac, 1739 à 1741, 

à la mairie. 
Calcinet{liaroniiie de ). Terrier de 1 670. 

— Étude de M° Dai-sses , n" à Cal- 
vinet. 

Liève de i78(j. — Arch. du Can- 
tal. 

Cariât {Commnndcric de). Teirier do 
1Ù76. — Arcb. du Cantal. 

Terriers de 1C95 à 1O96, 1735 
à 1730. — Communication de 
M. Rengade, juge à Aurillac. 

Cassaiiiouze ( Seigneurie de ). Terrier 
i4i4 à i432. — Arcb. mnn. de 
Cassaniouze. 

Cavade (Seigneurie ilc la). Tci'rier 
de 1673. — Communication de 
M. l'abbé Delmas, curé de Vic-sur- 
Cère. 

Caijlus (Comté de). Terrier do i535. 

— Cabinet de M. Amé, arcbiterle à 
Clermont-Ferrand. 

Celles (Commanderie de). — Terriers 
de i58i et de i644. Lièves de 
i58i, i6i5, 1704 et 1752. — 
Arcb. du Cantal. 

Terriers de 1081, idgo à 1700. 

— Arch. niun. de l^elles. 



Chaliers (Daronnie de). Terrier delà 
fin du xvii° s". — Arcb. du Cantal. 

Chalvigmie , notaire à Trizac , an- 
ciennes minutes de 1637 à 176S. 

Chambeuil (Seigneurie de). Terriers du 
XV' s', de 1490 et de 1669. — Arch. 
du Cantal. 

Chambon (Seigneurie du). Ijève de 
i6i*2. — .4.rcb. du Cantal. 

Charbonnel (Noble homme François). 
Terrier de 1009. — \rrb. du 
CantiJ. 

Charte dite de Clovis ( Copie de la ) , 
xn" s'. — Bréquigny, Diphmata . 
charlip, I, G, n. 3. 

Chavagnac (Marquisat de). Terrier de 
i45i. — Arch. du Cantal. 

Cheylade (Vicomte de). Terriers de 
i5i4 et 1539. Vente de la lerre de 
Cheylade ,1593. — .\rcli. du Cantal. 

Cheylanne ( Vicomte de). Terrier de 
i6o5. Liève de 1594. — Arcb. du 
Cantal. 

Circonscriptions paroissiales , au 3 1 dé- 
cembre i843. — Arcb. du Cantal. 

Clazels ( Seigneurie des ). Terrier de 
i5i8. — Arcb. du Cantal. 

Coffinhal ( Seigneurie de ). Terrier de 
1427 à i545. — Etude de M° Mar- 
tin , n" à MontsaWy. 

Coltines (Prieuré de). Terrier de i653. 

— Arcb. du Cantal. 

Combrelles (Seigneurie de). Terrier de 
i5oo. Lièves de i6o3 et du xvii° s". 

— Arch. du Cantal. 
Commanderies de la Basse et Haute-Au- 
vergne (Table des). 7 vol. grand 
in-r. — .\rcb. du Puy-de-Dùme. 

Comptes rendus au doijen de Mauriac , 

de i5d5 et i5i5. — .\rcb. mun. 

de Mauriac. 
Condat et Artense (Quartiers de ). Lièves 

de i658 et 1720. — Arcb. du 

Cantal. 
Cour royale de Mural (Registre des 

insinuations de la), de 1629 à 

1625. — Greffe du trib. civ. de 

Murât. 

De 1665 à i(J8-î. — Arcb. du 

Cantal. 
Cussac (Seigneurie de). Terrier de 

i5o3 à iôo5. — Communication de 

la fam. Pcrrier, de Mauriac. 
Danty, notaire à Murât, minutes de 

1606 .1 1665. — Elude de M' Com- 

barel, n"' à .Murât. 
Destaing , .lean , notaire à Marcolès, 

minutes de ibZ-j à 1099. — Com- 



munication de M. l'abbé Delmas, 
curé de Vic-sur-Cère. 
Dienne ( Comté de). Contrat de mariage 
de Louis de Dienne en i4i3. — 
Terriers de i55i, 1600 et 1O18. 

— Lièves de i348, 1489, 1618 et 
1667. — Arch. du Cantal. 

Dumas, notaire à Polminbac, minutes 
de 1637 a i644. — Communication 
de iM. Lacassagne, greffier de paix 
à Aurillac. 

Échange par Jean de Montai et .intoine 
dePouzols , i4o3. — Communication 
de M. Destanne de Bernis. 

Enquête sur les droits tle-f se'gneurs de 
Montai, 1449. — Commuuicalioa 
de M. Destanne de Bernis, d'Au- 
rillac. 

Escalmels ( Prieuré d' }. Terrier de 
i65o à i55i. — Alâirie de Saint- 
Paul-d es-Landes. 

Ktat des rivières du Cantal, 1837. — 
A la préfecture du Cantal. 

Etats civils antérieurs à i~8q. — Dans 
une grande partie des communes, 
à la maii'ie. 

États de sections de toutes les comoinnes 
du département du Cantal. — \ la 
direction des coniribulions di- 
rectes. 

État statistique des cours d'eau du Can- 
tal, 187g. — A la préfeclure du 
Cantal. 

Farges ( Vicomte de). Terriers de 1 446, 
1491 à 1492, i552, 1670 et 1O86. 

— Lièves de 1617, 1 683 et 1707. — 
.^rch. du CantaL 

Fenicrs (.^bbuye de). Terriers de i65u, 
i654 et .wn" s'. — Liève confinée 
du XVI" s'. — Lièves de i56i et 
1730. — Arcb. du Cantal. 

Fer (Seigneurie du). Terrier de i549. 

— Lièves de i542à 1787. — Arch. 
du Cantal. 

Feydit ( Baronnie du ). Terriers de 1 47 1 , 
i5i5 à 1517. — Lièves de i52i, 
1691 à iSga. — Confins de la terre 
et baronniedu Feydit, xvi' s'. — 
Arcb. du Cantal. 

Fracor ( Seigneurie de ). Terrier de 
1694 à iSgS. — Arch. du Cajjtal. 

Frégéac, notaire à Laroquebrou , mi- 
nutes de 1668. — Étude de M' La- 
vériel , n^' à Laroquebrou. 

Froquières, notaireà llaulhac, minutes 
de i643 à 1 646. — Étude de M' Pa- 
ges, n" à Vic-sur-Cère. 

Garde-Roussillon (Commanderie de ta). 



INTRODUCTION. 



Teri'iers de i5o8. 1G63, 1686 et 
1780. — Arch. du Puy-de-Dôme. 

Gouttes (Fief (le («s). Terrier do )77i. 
— Arch. du Cantal. 

Craiiil livre de l'Hntel-Dieii de Saler» , 
de ibçji à 169.3. — Arcli. nuiii. de 
Salers. 

(iraule (Seigneurie de), membre de 
l'abbaye d'Obazine (Corrèze). — 
Terrier de i585. — Arch. d» 
Cantal. 

(iro8, notaire à Saint-Martiii-Vaime- 
roux, minutes de 1687 à 1O91. — 
Etude de M Riiière , n" à Salers. 

Guy de Vayssieijra , notaire à Mont- 
sahy, minutes de i548 à làôo. — 
Table de ces minutes de 1 767. — 
Etude de M' Martin , n" à Mont- 
salvy. 

Hommage an Boij par les prestres de 
Pot7niuhac , de 160g. — Communi- 
cation de M. Trainier, ancien ad- 
joint au maire de Polminhac. 

Hommages aux évéques de Clermont , do 
1206 à 1006. — Arch. du Puy-de- 
Dôme. 

Hommages auœ seigneurs de Montai, 
de i32-a à i4o3. — Communication 
do M. Destanne de Bernis. 

Hôpital d'Aiirillac. Pièces diverses. — 
Arch. do cet hôpital. 

Hôpital de la Trinité d'Atirillac, dona- 
tion, ii35. — Ajch. de l'hôpital 
d'Aurlilac. 

Inventaire des archives de la maisou 
d'Humiires d'Escorailles , 1778. — 
Communication de la fam. Perrier 
de Mauriac. 

Inventaire des biens de Vkôpital de La- 
roquebrou, 17Ô0. — .Arch. mun. de 
Laroqucbrou. 

Inventaire des titres de la cure de Jus- 
sac, de 1622 à i642. — .\rch.niun. 
de Jussac. 

Inventaire des titres de l'église collégiale 
de Notre-Dame de Murât, de lôof). 

— Arch. du Cantal. 

Inventaire des titres du consulat de la 
ville d'Aurillac, de 1517 à 1020. 

— Arch. mim. d'.\urillac. 
Inventaire général des titres de l'hôpital 

d'Aurillac, de 1698 et 17^7. — 
Arch. de l'hôpital d'Aurillac. 
Investisions de l'hôpital de la Trinité 
d'Aurillac, de i34o, 1/16G et 1628. 

— Arch. de l'hôpital d'Am'illac. 
/.Il Laubic (De), papiers et titres de 

celte famille. 



Lanusse , notaire à Murât, minutes de 
1559. — Etude de M' CoutarcI, 
n" à .Murât. 

Lascombes, notaire à Saint-Illidc, mi- 
nutes de i586 à 1697. — Etude 
de M' Chapelle, n" à Saint-Ilhde. 

Liber vitulns. Livre du chapitre de 
l'église collégiale de Notre-Dame de 
Saint-Flour, de iIod à i5ia. ■ — 
Arch. mun. d'Aurillac. 

Lièves. — Voyez au nom de lieu ou 
de personne. 

Ligonnès ( Comté de). Terrier de 162/1. 

— Etude de M" X. . .. n'" à Saint- 
Flour, aujourd'hui supprimée (fam. 
de Li{;onnès). 

Livre des acliaps d'Anthoine de Nau- 
caze , seigneur de Cayrols et prieur 
dudict lieu, de i56ô à 1690. — 
Arch. mun. dWurillac. 

Loubcijsargues ( Commanderie de). Ter- 
riers de i5o8 , 1661 à i663 , 1687. 

— Arch. du Puy-de Dôme. 
Terrier de i044. — Arch. du 

Cantal. 

Loudières (Seigneurie de). Terrier de 
1607. — Arch. du Cantal. 

Maillargues [Seigneurie de). Terrier de 
i5o8. — Arch. du Cantal. 

Mallet, Cluitcauneuf et Anglards (Man- 
dements de). Terriev de 1693 à lig'i. 

— Arch. du Cantal. 

Marambal , n" à Thinières , minutes de 
1789 à 1790. — Etude de M" Lau- 
rent, n" à Bort. 

Marcolcs ( Prieuré de ). Terrier de 1 4 87. 

— Communication de M. Delinas, 
curé de Vic-sur-Cère. 

Terrier de 169^. — Communica- 
tion de M. Rengade, juge à Auril- 
lac. 

Mardogne (Marquisat de). Fragments 
d'un terrier de 1457. — Lièves de 
1702, 1755 et 177t. — Arch. du 
Cantal. 

Marvaud (Quartier de). Lièves du 
xvr s', de 16Ô8 et 1755. — Arch. 
du CautaL 

Massiac (Cure de). Pièces de 1200 à 
iGou. — .Vreli. de la cure. 

Mauriac (Monastèrcde). Liève de i38i. 

— Terriers de 1478 à 1476, 1680. 

— Arch. mun. de Mauriac. 
Maurs ( Seigneurie de ). Terrier de 1 5 1 

.1 1011. — Arch. du Puy-de-Dôme. 
Menet (Prieuré de). Dénombrement de 

1783. — Arch. du chàl. d'Auzers. 
.\liremont (Seigneurie de}. Terrier de 



1549. — Communication de Jl. Ro- 
bert , avocat à Mauriac. 

Mnlompize ( Prieuré de'*. Liève confinée 
de iB.'ig. — Arch. du Cantal. 

Montehauip ( Commanderie de ). Ter- 
riers de i5o8, 1C29 à i633, 1661 
à 16G8. — Arch. du Puy-de-Dôme. 
Reconnaissances de 1 348. — Ter- 
riers de 1780 et 1762. — Arch. du 
Cantal. 

Montsalvxj (Ahbaije de). Liève de 1724. 

— Etude de M' Martin, n" à Monl- 
salvy. 

Murât (Collégiale de Notre-Dame de). 
Terriers de i5i8, i542 et 1691. 

— Arch. du Cantal. 

Murât (Notre-Danw-de-Pitie de\. Ter- 
rier de 1628. — Arch. du CantaL 
Murât ( Prieuré du château de ). Ter- 
rier du XVI' s'. — Arch. du Cantal. 

Murât ( Vicomte de). Terriers do la v" 
de i535 à i536. — Liève confinée 
de 1080. — Lièves de i585, 1G17, 
1624, 1687 et 1769. — Terrier du 
Roi, xvii' s°. — Arch. du Cantal. 

Murât ( Ville de). Terrier de 1680. — 
.\rch. mun. de Murât. 

Murat-la-Rabe (Baronniede). Terriers 
de i56o à 1662, 1637 à i638. — 
Arch. du chat. d'Auzers. 

Nommée au Roy par dame Gabrielle de 
Foix, comtesse douairière d'.ipcher, 
dame de Mardogne , Lastic , Montsue , 
Lanobre,dei6a. — Arch. du Can- 
tal. 

Nommées au seigneur de Charlus et de 
Monfort, on i24o et i582. — Arch. 
mun. de Mauriac. 

Nommées et dénombrements rendus en 
faveur de monseigneur le prince de 
Monaco , par les vassauv de son comté 
de Carladés, de 1G68 à 1678, deux 
volumes in-P. — Arch. du Cantal. 

Noiières (Clmtellcnie de). Terrier de 
i552. — Communication de M. le 
baron Deizons, d'Aurillac. 

Nubieux (Seigneurie de). Terrier de 
i6i3. — Étude de M' X..., n" 
,i Saint-Flour, auj. supprimée ( fam. 
de Ligonnès). 

l'apiers de lafamillede Montai. — Com- 
munication do .\I. Destanne do Ber- 
nis. 

Partage entre Gu'llot et Louis de Dienne , 
en 1447. — .\rch. du Cantal. 

Pièces diverses de toutes dates. Collec- 
tions de MM. Amé , architecte à Cler- 
mont-Ferrand; — Barlhommeuf, 



Cailla 



lîVTRODUCTION. 



propriétaire à Bonnac; — B'-rlhuy. 
instituteur à Saint-5Iary-le-Plaiii; 

— Bonnefous, ancien président du 
trib. civil d'Auriliac; — Delmas, 
curé-doyen de Vic-sur-Cère ; — Des- 
tanne de Bernis, propriétaire à Au- 
rillac; — Lacassagne, grelTior àf 
paix à Aurillac. 

Plan cadastral de la ville de Saint-Flour. 

— A la mairie. 

Plan de ta baronnie de Saint-Manj-le- 
Plain. — Communication de SI. Ber- 
thuy, instituteur à Saint-Mary-le- 
Haiu. 

Plan de la ville d'Auriliac. — A la 
mairie. 

Plans cadastraux de toutes les com- 
munes du département. — A la di- 
l'eclion des contributions directes. 

Polminhae (Seigneurie de). Terrier de 
i.58o.i 1084. — Communication de 
M. Prax.juge de pai\ à Aurillac. 

Poul et Rageaux ( Châtellenies de). 
Liève confinée de i636 à 1637. — 
Cabinet de SI. E. Ame, architecte 
à Clermont-Ferrand. 

PmtzoU (Seigneurie de). Lièves de 
1600, 1626 et i68i. — Arch. du 
Cantal. 

Procès au doyen d'A>trillac , par le sei- 
gneur du Claux ( vidimus , en 1 75 6 , 
de cUarles de i338 à 1476). — 
Arch. mnn. de Naucelles. 

Procès au seigneur de Vienne par ses 
tenanciers, en liii. — Arch. du 
Cantal. 

Procès-verbal concernant les miirs e! les 
fossés de la ville d'Auriliac, de i6S!i. 

— Communication de II. le baron 
Delzons. 

Recensement de la population de la ville 

d'Auriliac, en 17<)3. — Arch. mun. 

d'.Auriliac. 
Recette des cens de la vicomte de Dienne, 

en 1778. — Arch. du Cantal. 
Recmnaissance à dame Jehanne de 

ISahac, de 1847. — Arch. de l'hù- 

pital d'Aiurillac. 

— à Guillaume de Padio , de iSSg. — 
Etude de M" Martin , n" à Mont- 
salvy. 

— à l'abbesse dti monastère de Saint- 
Jean-du-Buis , de i456. — Arch. 
mun. de Glénat. 

— à la maison de Claviéres, de lôgB. 

— Arch. de l'hùpiLTl d'Auriliac. 

— à Louis de Bressolles, hôtelier du 
monastère de Saint-Géraud , de i5!io. 



— ■ Arch. mun. de Saint-Paul-des- 
Landes. 
Reconnaissance à noble homme Jehan de 
Montamat, de i485. ^ — Communica- 
tion de M. Trainier, ancien adjoint 
au maire de Polminhae. 

— au baron de Calvinet, de i333. — 
Communication de M. Bonnefons, 
ancien président du trib. civ. d'Au- 
riliac. 

— au curé de l'hôpital de la Trinité 
d'Auriliac, pièces de i33oà iGoo. 

— Arch. de i'hùpital d'Auriliac. 

— au doyen de Mauiiac , pièces de 
i24o à lâtii. — Arch. mun. de 
Mauriac. 

— au prieur de Saint-Constant , du 
ivif s'. — Communication de M. La- 
cassagne, greffier de paix à Au- 
rillac. 

— au roy par les consuls d'Albcpierre , 
de 1598. — Arch. du Cantal. 

— au roy par les habitants d'Albe- 
pierre, de i5g8. — Arch. du Cantal. 

— au seigneur de Montmurat , en 
1740. — Communication de M. La- 
cassagne. 

— au seigneur de Murat'la-Rabe , de 
i4oi. — Arch. mun. de Mauriac. 

— aux prêtres de Naucelles , pièces de 
i564 à 1088. — Arch. mun. de 
Naucelles. 

— aux seigneurs de Montai, pièces de 
126» à 1489. — Communication 
de M. Destannes de Bernis. 

— de Bertrand d'Anbu-^son, à l'hôpital 
d'Auriliac, de i33o. — Arch. de 
l'hôpital d'Auriliac. 

Rentes dues au monastère de Mauriac, 
de 1639. — Arch. mun. de Mau- 
riac. 

Riom-rs-Monlagnes (Seigneurie de). 
Terrier de i5o6. — Arch. du Can- 
tal. 

Rocheforl (Prieuré de). Terrier de 
i550 à i558. — Communication 
de M. Chevalier, propriétaire à la 
Bcssière, c"' do Bonnac. 

Saignes (Comté de). Terrier de i4'ii. 

— Arch. du Cantal. 

Sailhans (Marquisat du). Terrier de 
1 654. — Arch. du Cantal. 

Saint-Angeau (Baronnie de). Liève de 
1780. — Arch. du Cantal. 

Saint-Christophe (Baronnie de). Ter- 
riers de i464 à 1473 et de i566 à 
1067. — Arch. mun. de Mauriac. 

Saùit-Flour (Chapitre Notre-Dame de). 



Terrier du xvir s^ — Arch. du 
Cantal. 
Saint-Geraud d'Auriliac (Abbaye de). 
Bulle de sécularisation de cette ab- 
baye de i5Gi (vidimus de 1376). 

— Communication de M. le baron 
Delzons. 

Terrier de la Célérerie unie à la 
mense du chapitre, de i6<)2. — 
Communication de JF Bouange, 
évêque d'Autun. 

Liève de 1678. — Cabinet de 
il. E. Amé, architecte à Clermont- 
Ferrand. 

Saint-Projet (Monastère de). Terrier de 
1760. — Arch. du Cantal. 

Saint-Vincent (Prieuré de). Lièves de 
i322 et 1089. . — .'Vrch. mun. de 
Mauriac. 

Sarrauste (Jean), notaire â Laroque- 
brou, minutes de 1626 à 1669. — 
Étude de M' Lavériel , n'" à Laro- 
quebrou. 

Ségiir (Prieuré de). Terrier de 1629. 

— Communication de M. Ber- 
thuy, instituteur à Saint-Mary-le- 
Piain. 

Scpouse ( Le fief de la ). Terrier de 1 782. 

— Communication de M. Bobert, 
avocat à Mauriac. 

Sériers (Seigneurie de). — Terrier de 
161S. — .\rch. du Cantal. 

Soubrevéze (Seigneurie de). Terrier de 
1Ô78. — Lièves de 1601, 1618, 
1622,1678 et 1744.^ — Arch. du 
Cantal. 

Teissières de Cornet (Prieuré de). Ter- 
rier de 1772. — Communication 
de M. Rengade, juge à Aurillac. 

Tempel, membre de la commanderie 
de Celles. Terriers do i558. — 
Liève confinée de i5i8. — Liève 
de 1Ô08. — Arch. du Cantal. 

Ternes (Boronnieofes). Terrier de i636. 

— Étude de M° X. . ., n'° à Saiut- 
Flour, aujourd'hui supprimée (fam. 
de Ligonnès). 

Testaments de Bertrand de Montai, de 
1275; — de Geraud de Moulai, de 
1297; — d'Aymeric de Montai, de 
1472. — Communication de M. Des- 
tanne de Bernis , d'Auriliac. 

Testament de Guillaume de Cueilhe , de 
i554. — Arch. de l'hôpital d'Au- 
riliac. 

Testament de Guillaume de Sfda'ges , de 
i454. — Arch. mun. d'Auriliac. 

Testament de Jean de Podio, de 1339. 



INTRODUCTION. 



— Étude do M° Martin , u" à iMont- 
salvy. 

Testament de Pierre Debnas, prêtre, 
de 1/162. — (lommunicatioii de 
M. Dulmas , curé de Vic-siir-Core. 

Testament de sainte Théodechilde , do 
519. Copies des x' et xvi' s". — 
ArcU. do l'Yonne. — Communication 
de M. (Juantin , ancien ai'cbivisie do 
l'Yonne. 

Teyssendier {A/^nis), notaire à Cbey- 
lade, uiiuutes de 15:30 à i553. — 
Gieffe du trib. civ. de Saint-Fioui-. 

Thiézac (Seigneurie de). Terrier do 
1674. — Arch. du Cantal. 

Touls {Prieuré de). Terrier de i533. 

— Arcb. du Cantal. 
Transaction des habitants d*Auriol avec 

l'hôpital de la Trinité d'Aurilluc, 



pièces de lOoo. — Arcb. de l'bù- 

pital d'Aurillac. 
Trémnliciira [l/oslal delà). Toi'rier de 

1316 à i3Bo. — Arcb. du Cantal. 
Trizac et Chryrouze { Baronnics de ). 

Terrier de 1G07. — Etude de M'Les- 

cure , n" à Salers. 
Ussel [Seigneutie d'). — Terrier de 

1696. ■ — Arcb. du Cantal. 
Vairus [Seigneui-ie de), l.iève confinée 

de i64(i. — Arcb. du Cantal. 
Vente par Guillaume do Treijssac à 

Jean de Casis , archipre'tre d'Aurillac. 

Pièce de i404. — Étude de M° Ge- 

neste, n" à Aui'illac. 
Vente par Hector de Montjou à Pierre 

de Vie, prêtre d'AuriUac. Pièce de 

i36i. — Arch. de l'bùpital d'Au- 
rillac. 



Ventes diverses à l'hôpital de la Tri- 
nité d'AuriUac. Pièces do i333 à 
1476. — Arcb. de l'bdpital d'Au- 
rillac. 

Vieillcspessc { Enquête concernant la Jus- 
tice seigneuriale de). [La Fagéolc,] 
1339. — Cabinet de M. Araé, ar- 
cbitecte à Cleriuont-Fcrraud. 

Vicillespessc (Harounie de). Terriers de 
i5aG à 1B27 et de 1663. — Liève 
conOnée du xv' s'. — Arcb. du Can- 
tal. 

Vigean {Prieuré du). Liève de i3io. 
— Arch. mun. de Mauriac. 

Vigery, n'^ à Auriilac, minutes de 
i5*3i à i53i. — Cabinet de M. Amé, 
architecte à Clormont-Ferrand. 

Villedieu {Chapitre de). Terrier de 
1037 à i56i. — Arch. du Cantal. 



II. 



Ouvrages impiumes. 



Annales scientifiques do l'Auvergne, 
in-S", iS55. 

Annotations sur l'histoire d'Aurillac, 
par M. Raidbac, 1 vol. iu-8°, 1820. 
Voy. Raulhac. 

Archives généalogiques de la maison de 
Sartigcs, in-4", i865, Clerniont- 
Ferrand. (Communication de M. de 
Sartijjes-d'An^des. ) 

Baluze. Histoire généalogique delà mai- 
son d'Auvergne , 2 vol. in-f', édition 
de 1708. 

Basmaison-Poujfnet (Jean de), Para- 
phrases sur les coutumes du bas et 
haut pays d'Auvergne ,àe 1090 (imp. 
en il)a8). 

Bouillet ( J.-li. ) , Nobiliaire d'.iuvcrgne , 
7 vol. in-8', Clermont-Ferraud, 
i84fi-i853. 

Bouquet (Dom) , Recueil des Historiens 
de la Gaule et de la France , in-f', édi- 
tion de 1738,1. 1-VI. 

brève chronicon .iureliacensis abbatiœ , 
XU" s", dans Mabillon, l'cïtrrt Ana- 
lecta, t. II, p. 337, iu-8°. 

Bruel ( A. ) , Pouillés des diocèses de 
Clermont et de Suint-Flour, du xiv'' 
au xvii° s°. In-4", Paris, Imprimei-ie 
nationale, 1882. 

Cartulaire de lirioude. Voy. Donioi. 

Cartulaire de Conques. \oy. Desjardins. 



Cassini, Cartes de la France, pour le 
département du Cantal. In-f. 

Chabrol, Coutumvs locales de la Haute 
et Basse-Auvergne , 1786-1786,4 vol. 
in-4°. 

Cbaix de Lavarèno (L'abbé A.). ;Wo- 
numenta pontificia Arverniœ , ix"- 
xii" sœculis. Clermont-Ferraud. 
Impr. F. Tbibaud. 1880. xxi, 5Bo 
pages. — Continuation manuscrite 
du même ouvrage, communiquée 
par le ne\ eu de l'auteur. 

Cbassaing (Augustin ) , SpicHegium Bri- 
vatense. Recueil de documents his- 
toriques relatifs au Brivadois et à 
l'Auvergne. In-4°, Paris , Imprimerie 
nationale, 1886. 

Déribier-du-ChàtoIet, Dictionnaire sta- 
ti.'itique et histoi'ique du département 
du Cantal. 5 vol. in-8°, publiés do 
i8ôa à 1857. 

Dictionnaire fies Postes , éditions de 
1 859 et 1876, in-4". 

Desjardins (G.), Cartulaire de Con- 
ques, 1879. 1 vol. in-8°. (Documents 
historiques publiés par la Société 
de l'École des chartes. ) 

Donioi (H.), Cartulaire de Brioude. 
Kdilion de 1869, 1 vol. in-4". 

État-major. Carte de France, pour le 
département du Cantal. 



Gallia christiana, in-P, 1716, 1790, 

t. I et II. 
Gregorii Turonensis episcopi opéra , édi- 
tion do i5i3 et édition Rordier, 

i83B. In-8°, 4 vol. 
Havet (J.), OEuvres de Gerbert, 1 vol. 

in-8°, Paris, 1889. 
Longnon (A.), Atlas historique delà 

France, in-f, et texte explicatif 

des planches, in-4°, i884, 1888. 
Noticia proviucianun et civitatum Gal- 

liœ, dans Duchesne , Hisl. Fr. Script. 
Oileris (A.), OEuvres de Gerbert, i ^ol. 

iu-4", Cleriuont-Ferrand, 1SG7. 
Ordonnances de Jean Pou<>et (religieux 

de l'observance d'Aurillac). Anne 

i435. 
Pardessus, Diplomata, ehartœ , in-f', 

1843. 
Pouillés de Clermimt et de Saint-Flour. 

Voy. Bruel (A.). 
Rames ( J.-R. ) , Géogénie du Cantal, 

1 vol. in-i 9, Auriilac, 1873. 
Raulhac (Cb. J. François), Discours 

sur les hommes de l'arrondissement 

d'Aurillac qui dans les temps connus 

se sont distingués , etc. In-8", Auriilac, 

i8ao. Voy. .itinotations. 
Rochemonteix (Ad. de Chalvet de). 

Histoire de l'abbaye de Feniers, 1882, 

vol. in-8". 



LU IINTRODUGTiOIN. 

RocLemonlei\ I Ad.de Cbalvel (le),Ln Testament de Théodcchilde. — Ce texle xerri', n° 107. Voy. uux manii- 

ïjirtïsoH f/e 6/Yju/ô, 1 vol. in-8% Paris , est imprimé dans le Cartuîuire scrits. 

1888. général de l'Yonne, publié par Mulianes, Etrennes ecclésiasiiijues , \u\. 

SidoniM Apollinarh, édition de iticf;. M. Quanliii, I. I, p. 3, d'après in-24, Clermoiil-Ferrand, 1766. 

Taxe du don gratuit du diocèse de Cler- D. Colleron , Chronicon S. Pétri Walckenaër, Becherehes sur la géogra- 

?«on(, i535. — Voy. Les Pouillés de vivi . ms. de la Bibliothèque d'Au- phie ancienne, ia-h', i8l4. 

Clerniont, par A. Cruel. 



INTRODUCTION. 



EXPLICATION 



DES 



ABRÉVIATIONS EMPLOYÉES DANS LE DICTIONNAIRE. 



abb. 


abbaye, abbé, abbessc. 


adminis. 


administration. 


alim. 


alimentant. 


altit. 


altitude. 


anc. 


ancien, ancienne. 


anc. cad. 


ancien cadastre. 


anc. min. 


anciennes minutes. 


appart. 


appai'tenait, appartenance 


appl. 


application. 


arch. 


archives. 


arcb. dép. 


archives départementales. 


arch. généal. 


archives généalogiques. 


archid. 


arcbidiaconé, archidiacre 


archip. 


arcbiprétré, arcbiprètre. 


arch. ibun. 


archives municipales. 


arr.-f. 


arrière-fief. 


arrond. 


arrondissement. 


ass. gén. ten. 


assises générales tenues. 


au-dess. 


au-dessus. 


auj. 


aujourd'hui. 


aulref. 


autrefois. 


Auv. 


Auvergne. 


baill. 


bailliage. 


baronn., b°°. 


baronnie, baron. 


bibliotb. 


bibliothèque. 


c. 


carton. 


cab. 


cabinet. 


cad. 


cadastre. 


cathéd. 


cathédrale. 


centig. 


centigrade. 


chap'V 


chapelle. 


chapeil. 


cbapellenie. 


chap. 


chapitre. 


chat. 


château. 


châtaign. 


chàtaignernie. 


châtell. 


chàtellenie. 


cb.-lieu. 


cbef-licu. 



c"". 


communal. 




c°'. 


commune. 




col. 


colonne. 




coll. 


collège, collégial. 




collât. 


collation. 




comm. 


commanderie. 




commun. 


communauté. 




conip. 


composé. 




c°°. 


canton. 




concern. 


concernant. 




conf. 


confiné, confinée. 




confl. 


confinent. 




cons. 


consulat, consuls. 




contes. 


contestait. 




coût. 


coutume. 




C.R. 


cour royale. 




c", c". 


comte , comté. 




c', com'. 


commencement. 




déclai'. 


déclarations. 




défr. 


défriché. 




délib. 


délibération. 




départ. 


département. 




dépend. 


dépendait, dépendant. 




Dict. Cantal. 


Dictionnaire statistique du C 


mtai 


dioc. 


diocèse. 




div. 


divisé, division. 




doc, d'. 


docteur. 




dom. 


domaine. 




don. 


donation. 




droit coût. 


droit coutumier. 




ccclés. 


ecclésiastique. 




ddit. 


édition. 




élect. 


élection. 




empl. 


emplacement. 




enq. 


enquête. 




état civ. 


registre élat civil. 




État-maj. 


État-major. 





INTRODUCTION. 



rv. 

fam. 


évt^que, évêché. 
famille. 


f. 


ferme. 


r. 


folio. 


fond. 


fondation. 


font. 


fontaine. 


font. min. 
Gall. christ. 
hab. 


fontaine minérale. 
Gaiiia cbristiana. 
habitants. 


ham. 


hameau. 


haut. 


hauteur. 


homm. 

h(Jp. 

huii. 


hommage. 

hôpital. 

huilerie. 


isoi. 


isolé, isolée. 


instr. 


instrumenta. 


inv. 


inventaire. 


invest. 


investiture. 


jU8t. 

1. 

liève conf. 


justice. 

liasse. 

liève confinée. 


lim. 


limitait, limite. 


long', 
m. 


longtemps, 
mètre. 


mais. 


maison. 


mand. 


mandement. 


m. de camp. 

m'". 

min. 


maison de campagne. 

moulin. 

minéral, minérale. 


min. 


minutes. 


m", m"", 
monast. 


marquis , marquisat, 
monastère. 


mont, 
mont, à vach. 


montagne, 
montagne à vacherie. 


mouv. 


mouvait, mouvant. 


moy. 
N. D. 
nobil. d'Auv. 


moyenne. 
Notic-Dame. 
nohiUaire d'Amergne. 


nom. 


nomination, nommait. 


nomm. au seign. 


nommée au seigneur. 


n". 
ordonu. 


notaire, 
ordonnance. 


P- 

pap. fam. 

paraphr. 


page- 
papiers de famille, 
paraphrases. 


])aroi8. 
part. 


paroisse. 

particulier, particulière 



pàt. , pàtur. 


pâture , pâturage. 


P"- 


prince. 


pièc. 


pièces. 


popul. 


population. 


plan cad. 


plan cadastral. 


port. 


portefeuille. 


préfeet. 


préfecture. 


présent. 


présentation. 


prév. 


prévété. 


prév. roy. 


prévùté royale. 


p"- 


prieuré. 


procès-verb. 


procès-verbal. 


q'. q"- 


quartier, quartiers. 


qq. 


quelque. 


recens. 


recensement. 


réclam. 


réclamait. 


reconn. 


reconnaissance. 


reg. 


registre. 


reg. ins. baill. 


registres des insinuations au bail- 




hage. 


reg. ins. C. R. 


registres des insinuations à la Cour 




royale. 


relev. 


relevait, relevant. 


ressort. 


ressortissait, ressortissant. 


riv. 


rivière. 


roy. 


royal , royale. 


ruiss. 


ruisseau. 


s. 


série. 


s'. 


siècle. 


seign. 


seigneur, seigneurie. 


sénéch. 


sénéchaussée. 


s°°. 


section. 


source min. 


source minérale. 


s', s'*. 


saint, sainte. 


subdél. 


subdéiegation. 


8Up. 


superficie. 


t. 


tome. 


temp. 


température. 


tén', ténem". 


ténpment. 


terr. 


terrier. 


territ. 


territoire. 


therm. 


thermal, thermale. 


v. 


volume. 


vach. 


vacherie. 


vil). 


village. 


voc. 


vocable. 


v", v". 


vicomte, vicomte. 



DICTIONNAIRE TOPOGRAPHIQUE 



DU 



DÉPARTEMENT DU CANTAL 



DICTIONNAIRE TOPOGRAPHIQUE 



DE 



LA FRANCE. 



DEPARTEMENT 



DU CANTAL, 



ABBVïE-Du-Bnoc, abb. el cliHt. dotniit, auj. 1"'', c"" de 
Alenet. — Mansus dr Moniltaco , i/)Oi (recoiin. au 
seign. deMurat-la-Rabe). — Doiiius ilc Broco, iSHÔ 
(pouillé de Clermont). — L'uhlictje de llroc, 1687 
(lerr. de Mural-la-Rabe). — Loii Moittier, 1780 
(liève de Saint-Angeau). — Château de Broc (Cas- 
ami). 

L'abbaye du Broc, de l'ordre de Citeaux. fut 
abandonnée de bonne benre. 
Accède, m'° ruiné, c" d'Auriac. 
Abiairadou (L'), ruiss. , affluent de la Cère, c"° de 

Sainl-Jacques-des-Blats; cours de 1,000 m. 
AiiniALOTS (Les), écart et mont, àvacberie, c" de la 
Trinitat. — Les Abrialots (Cassini). — Les Abra- 
lols, )857 (Dict. stat. du CaïUal). — Jabrialols. 
1886 (états de sections). — Les Abriolots, i88() 
(états de recens.). 
Abbiols (Les), bani. , c™ de la Trinital. — Les Ju- 

brioh, 1886 (étals de sections). 
.^BBO (Le Bois d'), dom. ruiné el lieu-dit, c°° de 
Faverollcs. — Boy-de-llrolia; Boij-de Brolie; iifur 
de Boy de la Broha, i 'i9'4 (lerr. de Mallel). 
Abuels (Le Plï des), mont, à vacberie, e°' de Saint- 

Reray de Cbaudesaigues. 
AciiABD, m'", c°° de Vieillespesse. 
Adbait (L'), monL à vacherie, c°' de Leyvaux. 
Adbabx (Les), mont, à burons, c"' de Marcenat. — 
Audrel (Cassini). 

Cantal. 



Akfa, dom. ruiné, c°' de Menet. — Marnas d'AJfa, 

1 St 1 (terr. de Saignes). 
Affah (L'), nioul. à \acberie, c"" de Lavigerie. 
Affres (Les), dom. ruiné, c"° do .Saint-Constant. — 

Le rillaige des Ajfres , xm" s' (reconn. au prieur 

de Saiiit-Constant). 
Agadis, dom. ruiné, c°° de Leynbac. — Capmansus 

vocalus d'Agadis, i3oi (pièces de l'abbé Delmas). 
AiiANEL (Le Mas-), dom. ruiné, c"' de Mauriac. — 

Mansus del Mas-Agaiiel , iîi75(lerr. de Mauriac). 
Agarandic, m'°, ville d'Aurillac, auj. détruit. — El 

viole d'Agaraiidic, xiii'' s° (arcb. mun. d'Aurillac, 

s. HH,p. 21). 
.\gassi, dom. ruiné, c"' de Cassaniouze. — 4//'"' 

appelé d'Agassi, 1760 (terr. de Saint-Projet). 
Agat (L'), ham. , c" de Tbiézac. — L'Agat, 1668 

(nommée au p" de Monaco). — Lagoiie, 1703 

(état civ. de Saint-Clément). — Agat (Cassini). 
Agat Inférielu (L'), m'", c'"'de Tbiézac, auj. détruit. 

— Moulin d'Agat inférieur, i7'i() (anc. cad.). 
Agats (Les), écart, c"de Valette. 
Agé (L'), ruiss., alll. du ruisseau de Roannes, c"° de 

Roamies-.Saint-Mary; cours de :î,3oo m. — Il porte 

aussi les noms de Fous, Las Vayssières et Vernols. 
Agmats (Les), dom. ruiné, c"'de Labrousse. — AJfar 

delz Agnaiz, 1606 (terr. de N.-D. d'Aurillac). 
Agneaux (Le Puï des), mont, à vacberie, c"' de 

Cbaudesaigues. 



tm'IMHtniC NATION.kLF.. 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



Agno> (L'), ham., c°' do Rioni-os-Moiilagnes, et m'" 
auj. (lélriiit. — Domua sita à l'Agiio, i5i9; — 
A t'Aigiion, i5i3 (teiT. d'Apchon). — Moulin 
d'Alagiioii , 1719 (table de ce terrier). — Lagnon 
( Etat-niajoi'). 

AunAiLLou, f"", c'" de Colandres. 

AoRELLE, ham., c°° de Condat-en-Feniers. — Garrey, 
1678; — Grelles, 1683 (état civ.). — Gretex 
(Cassini). 

Agdliiîr (L'), dijin. ruiné, c"" do la Capolle-Vioscamp. 

— AJj'ui- de l'AgiiUei-, 1 788 (arch. mmi. d'Aurillac, 
s. II, rerj. i5). 

Agot, vill., c°° de Sauvât. — Giit, i664 (ins. du 
baill. de Salers). — Agitt, 1687 (état civ. de 
Saignes). 

AiGADE (L'), mont, à barons, c°° de Saint-ilartin- 
Valmeroux. 

AiGALiNE, buron, c"" de Saint-Ureize. 

AiGLÉ, vill. détruit, c"' d'Anglards-do-Salers. — Vil- 
laige de l'Aigle, i65'i (étal civ.). 

AiGLisE (L'), dom. ruiné, c°° do Mural. — Mansus 
d'Aygliiia, 1.389 (arcb. dép. s. E). 

AiGOMES (Las), ham., c"' de Méallet. — Las Igounies, 
1670 (état civ. du Vigean). — Aygonies (Cas- 
sini). — Eygoiiies, 1806 (Dict. hist. et slat. du 
Cantal ). 

AiGONiES (Les), ham., c°° du Vigean. — Las Igonias, 
i3io (liève du prieuré du Vigean). — Las Hu- 
goiiias, 1478 (terr. do Mauriac). — Las Huglie- 
iiius, iSig (terr. de Miremont). — Las Ugoiiias, 
1689; — Les Iiigoiniias, i(i85; — l,es Ygouiiyes, 
1687; — Les Egounies, 16/19 (^'«"t civ.). 

AiGocGE (L'), dom. ruiné, c"" de Labrousse. — Affar 
appelé de l'Aigouge; de l'Aigouye, i588 (terr. de 
N.-D. d'Aurillac). 

AiGOALDiE (L'), ni'" détruit, c°° de Saint-Christophe. 

— MolendiiiKiii anliqiittm de l'Aygitaldie, lA64 
(terr. de Saint-Christophe). 

Aigcaldie-Haute (L'), m'" déirnit, c'^de Saint-Cliris- 

tophe. — Moleiidimim de l'Aygualdia-Aussa , ittQti 

(terr. de Saint-Christophe). 
AiGnAïREs (Les), écarf, c°° de Chastel-Marlhac. 
Aiguë (Le Bos de l'), dom. ruiné, c"' de Meiiet. — 

Tellement appelé d'Ayes, 1788 (dénonib. dn prieuré 

de Murat-la-Rahe). 
AiGUE (L'), écart, c"" de Saint-Hippolylo. — Mansus 

delasAgnas, i5ia (terr. d'Apchon). — Lou Aiguë; 

l'Aiguë, i585 (»/. de Graule). — L'Aygue, laSg 

(table du terr. d'Apchon). 
AiGDE (L'), dom. ruiné, c"" de Sansac-de-Marmiesse. 

— Affar de tas Lrtigiie, 1668 (nommée au p" de 
Monaco). 



AiGUEBONNE, ruiss. , alTl. du ruisseau de Combal, c^de 
Montsalvy; cours de 9,000 m. 

Aigues-Pabses, ruiss., alTl. do l'Ande, c" de Saint- 
Georges; coui's de 3,000 m. 

Aigues-Parses, ham., et mont, à vacherie, 0°° de Samt- 
Saury. — Aygues-pai-sses , 1671 (état civ.). — 
Aygue-parces (Cassini). — Ayguesparcea (Etat- 
major). 

Aigues-Parses, ruiss., afll. du ruisseau de Brassac, c"' 
de Saint-Saury; cours de 1,600 m. 

Aigues-Parses. vill., c" de Saint-Sini(iii. — Aiguas 
parses, i5io (arch. dép. s. E). — Aiguës parssas, 
l588 (id. s. H). — Aygues parsses, 1696 (état 
civ. d'Aurillac). — Agns parsses, 1689 {id. de 
Reilhac). — Aygues parses , 1699 (terr. du monast. 
de Saint-Geraud ). — Aiges parsses , 1 7 00 ( état civ. ). 

— Aiguës parsses, 1708 (ibid.). — Aigueparse 
(Cassini). 

AlGiiES -Vives, écart, c"' de Jaleyrac. — Villa Aquu 
viva, xii° s' (charte dite de Clovis). — Aygas 
vivas, i3io (liève du prieuré du Vigean). — Aygues 
vives, i5o5 (comptes au doyen do Mauriac). — 
Aygues-Vires Soln-aiies, iSig (terr. de MiremonI). 

— Aiguës vives, 1680 {id, de Mauriac). 
AiGBES-ViVES-BàssES, dom. ruiné, c'" de Jaleyrac. — 

Aygues-vives Sotraiies, ibltçt (terr. de Miremont). 
Aiguille (L'), ruiss., alll. del'Alagnoii, c"' de Laveis- 

sière. 
AiGiiinETTE (L'), mont, à vacherie, c"° de Pradiers. 

— Légiiillèle (états de sections). 

AiGUjioisTEL, vill. détruit, c"" de Laveisfîière. — Acnhis 
Mous, 1867 (arch. dép. s. E). — Acutus Moiitelh, 
i366 {id. s. G). — Agut-Moiilelh, i4o3 {id. s. E). 

— Guy-Monleylh, iliÇ)o; Aguymouleilh; Agumon- 
leilh, \i° s' (terr. de Chambeuil). — Aigumontcl, 
i665 (état civ. de Mural). — Agumoideil, 1680 
( terr. de Mural ). 

AiMONiE (L'), dom. ruiné, c"" do Jussac. — Mansus 
de Aymoyiiia, 1869 (''rch. niun. d'Aurillac, s. GG. 

P- 19)- 
AiNAc, dom. rainé, c" de Mural. — Mansus d'Ai- 

naco, i4o3 (arch. dép. s. E). 
Ain (L'), f"", c"" de Faverolles. — Mansus de Lerm , 

i838 (spicil. Brival.). — 01 Herm; Llierni ; Lerm 

de Faveirolles , ligi (torr.de Mallol). — Ler, 178/1 

(Chabrol, L IV). — Lair (Cassini). — L'Her, 

i855 (nict. stal. du Canlal). 
Ain (L'), vill., c"" de Laurie. — Mansus de Lerm, 

1875 (arch. dé[i. s. E). — Lers, 1784 (Chabrol, 

I. IV). — Lair (Cassini). 
Ain (L'), ruiss., alTl. de la Sioiine, c"° de Laurie, 

cours de 1,950 m. 



DKPARTEMENT DU G \NTAL. 



AiB (L'), vill., c"' de Loiibaressc. — Mansus del 
Getm, i437 (arch. dép. s. G). — Lheiin; Lherm 
de Chalei/i-es, iltglx (terr. de Mailel). — Ler, lôai 
(id. de Ligoitnès). 

Ain(L'), viH., c" de Saint-Pmioy. — Lent, i556 
(terr. du prieuré de Rochefiirl ). — Lert, 167(5 
(état civ. de Saint-Mary-ie-Plain ). — Laii; 1786 
(Chabroi, t. IV). 

AiB-DE-BouRNONCLEs (L'), vill. détruit, c" do Bour- 
noucles. — Lerm de Bortoncles, iIkjU (terr. de 
Mallet). 

AiBivEs, mont, à vacherie, c°' do Badaiiliac. 

AissE, vill., c°'dc Thiézac. — Mansus vocalus d'Atusa, 
1873 (liop. de la Trinité d'Aurillac). — Usse, 
i.'i97 (reconn. au curé de la 'frinilé d'Aurillac). 

— Eyssc, 1674 (terr. de Thiézac). — Aysse;Aisse, 
17/16 (anc. Cad.). — Ai.rc (Cassini). — Air, 1857 
(Dict. staf. du Cantal). 

Aix, vill., c" de Cezens. — Mansus de Ays, ii35 
(liber vituius). — Aix, 161 4 (état civ. de PieiTe- 
forl). 

AizERGiEs, vill., c"' de Pierrelorl. — Les Achiegiies, 
1606; — Les Ayset-gues, 161 5; — Ezeysei-giics , 
1 6 1 9 ; — Bayselgiies ,1623; — Aizergues , 1 6 3 6 ; — 
L'Aysergues, 1G60; — Eysergites, i65a; — Eysey- 
sergiies, i653 (étatciv.). — Baissergiies, 1671 (ins. 
du baill. de Saint-Flour). — Ayzesergiie (Cassini). 

Ajoux, dora, ruiné, c" de Menet. — Mansus d'Ayonlx, 
i/iii (terr. de Saignes). — Ayoulx, i5o6 {id. de 
Riom ). 

Ajlssiebs, m'° détruit , c°' de .Monlchaiiip. — Molin 
des Moles, i5o8; — Molin appelle de l'Ajassier; 
de l'Ajassié, i633; — MolUn des Aslriefs, iGGj; 

— Molliii uppellé des Moliiies, sive des Ajassievs, à 
Pierre Migne, i663; — Moulin à bled appelle des 
Ajnssiers, 1780; — Monlin des Azassicrs, 1761! 
(terr. de Montchamp). 

Alac (Le Pcï d'), mont, à buroiis, c"° du Vauluiior. 

— 1'"' d» Pny fi'4//ac (Etal-major). 

Alignon, vill., c°' de Molèdes. — Alagnon , 1784 
(Chabrol, t. IV.) — Allagnon (Cassini). 

.\lagnos (L'), riv. formée par les ruiss. de las (jha- 
bassesetde Combeuègre, traverse l'arrond.de Murât 
et une partie de celui de Brioude (Haute-Loire) et 
se jette dans l'Ailier, en amont de la gare du Saut- 
du-Loup (Puy-de-Dome); cours, dans le Cantal, de 
5'),5oo m. — Ad Alanionem, logS (Gall. christ., 
I. ll,c. 3 a 3). — Alalmn , i a5a ; — Liinlion , 1 a 64; 
— Fhimen dictum Alanhu , ia88 (spicil.lirivat.). — 
Aqiia Alanhionis, 1867 (arch. dép. s. K). — Alanio , 
i388 (id. s. G). — Yalanhio , i4o8; — Aliinho, 
i43'i (((/. s. H). — Alalio; .llagnio, 1 'i6.T (pièces 



de la cure de Massiac). — Le \nhiiihon; l/n- 
gnhon, xï' s' (terr. de Charabeuil). — Le Valni- 
g-HOH , 1 5oo ( id. de Combrelles ). — Alaignion , 1 5 1 8 ; 

— Allankon , 1 o35 [id. do Murât). — Aliiiiyon , 1 069 
(min. Lanusse, n"). — Le Vullunhnn; Alanhon ; 
Allaignon , i^-]â (terr. de Breilon). — La rivière 
dni Aiihon; dal Anho, l58i (id. de Celles). — 
Alnigiiilwn, ir)94(i(/. collég. de N.-D.de Muiat). — 
Allagnon, i6i3 (lerr. de Nubieux). — Alleygnon , 
i635 (nommée par G"" de Foix). — Alanion; 
Alhanion, i664 (lerr. de Bredon). — Alhangnon; 
Alhaignon, i664 (id. de Celles). — Alaignon; 
Alaignhon; Ailaghnon , 1668 (nommée au p" de 
Monaco). — Le Lagnon, iG83 (terr. de la cbàteil. 
des Bros). — Allagnion, i6yo (terr. de Bégoules). 

— Allagnon (Cassini). 

Aligsoset (L'), ruiss., alll. de l'Alagnon , coule aux 
finagps de Lastic, Saint-Poncy, la Cliapelle -Lau- 
rent et Massiac ; cours de 20,000 m. — Allagnonot; 
Aillaignonot, i556 (terr. du prieuré de Rochefort). 

— .illigounet ; Ailigounet; Adliagounet; Ailha- 
goiinet; Allagnion, 1783 (terr. de la bar. d'Allerct). 

— Ce ruisseau porte également les noms d'Ala- 
gnolo et S .Uttgnou. 

AniBAT, mont, à vacherie, c°' de Tournemire. 

Ans, lieu détruit, c" de Tournemire. 

Alardie (L'), ruiss., affl. de la Ressègue, c" de Saint- 

Saury; cours de 1,100 m. 
Alabs, dom. ruiné, e°° de Saint-Cirgues-de-Jordaune. 

— Affaria de Alars , i.)3a (min. Vigery, n" à Au- 
rillac). 

Alabï ou La Gazane (L'), ruiss., alll. de la Sionne, 
c'" de Chanet; cours de 4, 000 m. — Rims de 
G-uasana, i4.5i (terr. de Chavagnac). — La Ga- 
zana; Guazana, 1471 ("/. du Feydit). — Ruisseau 
d'Ollary, i855 (Dict. stal. du Cantal). 

Alabï, T", c°' de Saiut-Marlin-Valmcroux. 

Aladvie, dom. ruiné, c" du Vigean. — Mansus 
d'Alanvie, i3io (liève du prieuré du Vigean). 

Alba, dom. ruiné, c"° de Raulhac. — /-" granche 
de l'.Alha; l'Al-ha, 166S ( nonunée au p'° de Mo- 
naco). 

Albagnac, vill., c"" de Saint-Étienne-de-Riom. — 
AlhinlMC, 135; (arch. dép. s. G). —AUnuihac, 
i553 (id. s. H). — Alhaniac, i^hli [id. s. E). — 
Albagnac (Cassini). 

ALBAMES,vill., c"de Menot. — /4/6fl"»c, 1688 (pièces 
du cab. Bonnefons). — Ancienne c°° réunie à celle 
de Menet, par ord. roy. du 16 mai i836. 

Albanies était, avant 1789, le siège d'une just. 
seign. régie par ledi'oit écrit, et ressort, à la sénécli. 
d'Auvergne, en appel du bailliage de Salers. 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



AiBABÈZEs, doni. ruiné, c°' de Soiiniiac. — Maiistis 
d'Albarezas, i3i5 (arch. généai. de Sartiges). — 
Albarèzes, 1857 (Dict. stat. du Cantal). 

Albabs, dom. ruiné, c°* de Cbalvlgnac. — Mansvs 
d'Alhars, laSi (homm. à l'évéque de Clermonl). 

— Alhirea, liyS; — Affnr île l'Alhares, 1G80 
(terr. de Mauriac). 

Albabs, cliàl. détruit, c"" de Jaleyrac. — Repnriitin 
d'Athars, qitod sitiim est in parrocliin Jelnyrat , 1 *jf)G 
(homm. à l'évéque de Clermont). 

Albars , cliàt. et m°°' détruits, c"" de Saint-Christophe. 

— Casti-um inferius Sancti Christofori, vocattim 
d'Alhars, ili6!i (terr. de Saint-Christophe). 

Albabs , vill. , c" de Saint-lllide. — Mansiis d'Elhnrs, 
iSaa (min. Vigery, n" à Aurillac). — Alhardi, 
1697; — Albm-s, iSgS (min. Lascombes, n" à 
Saint-lllide). — Daubart (Cassini). — /lMar( 
(Etat-major). — Le château d'Alhars prit le nom 
de Barriac lorsqu'il entra dans les possessions de la 
famille de ce nom. 

Albepierre, vill., c"" de Bredon. — Alba Petra, lin 
du xiii" s' (arch. dép. s. H). — Alhapierre, i4i)8 
(reconn. aux consuls d'Alhepierre). — Albapetjr»; 
Albapayra, \\° s'; — Albepeive ; Albapeire, 1.527; 

— Albaperre, xvi* s* (terr. de Bredon). — Albe- 
pierre, i55g (inv. des litres de la collégiale de 
N.-D. de llurat). — Albœpierre, 167.5 (terr. de 
Bredon). — Albnpieres, 1697 (insin. du baill. de 
Saiut-Flour). — Agapère, lôia; — Aguepeyre, 
1618; — Alapierre, i633 (état civ. de Thiézac). 

— Albapière, i65'j (terr. de Murât). — Albe- 
peyre, i664 (terr. de Bredon). — Albe-Pierre, 
1C68 (nommée au p" de Monaco). — Aubepeire. 
1G83; — Albc-Poyre, i684 (terr. de Murât). — 
Albepaire, 1697 C'^'^' civ. de la t'.hapelle-d'Ala- 
gnou). — Aiibepeyre, 1708 (irf. de Sainl-Paul-des- 
handes). — Aubepeire, 170^ (arch. dép. s. E). — 
Aube-Peyres, 1708 (état civ. de Saint-Paui-des- 
Landes). — Aiibepeyre-des-Broz , 1784 (Chabrol, 
t. IV). 

Eglise, sous le voc. de saint Timothée, érigée 
en succursale par ordonnance roy. du 5 janvier 
i8ao. 

Albeboche, vill., c" de Colandres. — Albaroche, 
1471 (arch. dép. s. E). — Albarocha, i5i5(terr. 
d'Apchou). — Auberoche, 1671 (reg. ins. de la 
cour roy. de Mural). — Alheroche, i683; — 
Auberroche, 17^6 (terr. de la chàtell. des Bros). 

Albet, dom. ruiné et mont, à vacherie , c"' de Chaudes- 
aiguës. — Albeite, i.5o8; — Albenc où il y avait 
eiicieniieiiieiit chiiznnx de maisons, 1780 (terr. de 
la Garde-BousMllon). 



Albex, dom. ruiné, c°* de Siran. — Affariinn d'Al- 
hetz, i340 (arch. dép. s. G). 

Aleiac, seigneurie, c°° de Cassaniouze. — La sei- 
gneurie d'Alhiac, 1557 (cah. Delmas). 

Albignac (Le Puech d'), dom. ruiné, c°" d'Avrens. 

— Podium de Albinhaco, 1^91 (arch. mun. d'Au- 
rillac, s. HH, c. ai). — Le lieu d'Albinhac, 16a- 
(cab. Lacassagne). 

Albidel, doni. ruiné, c" de !\ieudau. — Affar d'AI- 
hinelh, 1896 (pap. de la fam. de Montai). 

Albinet, dom., c°' de Chaudesaigues. — Atbinhes. 
1829 (enq. sur la just. de Vieillespesse). — Al- 
binhac, sive Poujouhj, 1780; — Albininc. 170-! 
(terr. de la commaiid. de Monichamp). 

Albinhac, oliàt. détruit, c"' do Laroquehrou. — Lu 
Sala d'Albiuhac, 1875 (arch. dép. s. G). 

Albo, vill., c"* de Mauriac. — Atbolo; Albolus, x' s' 
(lest, de Théodechilde). — Mausus d'Alboni, i3io 
(liève du prieuré du Vigean). — Albo, 1/173; — 
Elbo, 1/170 (lerr. de Mauriac). — Alhosas, i5oâ 
(comptes au doyen de Mauriac). — Aubou, 1687 
(état civ. du Vigean). — Abmau, i645; — Aubo, 
i655 (id. de Mauriac). — Albe, 1778 (inv. des 
arch. de la ni"° d'Humières). 

Albobs, dom. ruiné, c" de Saint-Gerons. — Mansus 
vocatus d'Alborni, lagS (arch. dép. s. E). 

Albos, vill., el m'°, c°° du Vaulmier. — Mbolz. 
1589 (Uève du prieuré de Saint- Vincent ). — Au- 
bol, i66i;~Albolz, 168/1 (état civ.). — Auber. 
17/12 (id. de Saint-Bonnet-de-Salers). — Albol 
(Cassini). 

Albos, ruiss. , offl. de la rivière de Mars, c"'du \aul- 
mier; cours de 1,000 m. 

Albospeïre, vill., c" de Baulhac. — Albes-Peyres , 
1099 ( élat civ. de Vic-sur-Cère). — Albaspeyres, 
16/1/1 (min. Froquières, n" à Raulhac). — Albas- 
peyre, 1669 (nommée au p" de Monaco). — 
Albespeire, i6ga ; — Albespayre , 1696 (état. civ.). 

— Aubespeyrres , 1696; — Aubespeires, 1696 
(lerr. de la command. de Cariât). — Galbospeires 
(Cassini). 

Albocbg, f"* et m'" occupé auj. par une teinturerie, 
c"° de Leynhac. — Mausus vocntus d'AlborI; d'Al- 
borc superior; d'Alhorc iuferior, 1801 (cab. Del- 
mas). — Le Bourg (Cassini). — Alboury, i856 
(Dict. stat. du Cantal). 

Albcchas, chat, détruit, c"* de Valjouze. — Chaateuu 
d'Albegard; d'Albegards, i635 (nommée au roi 
par G"" de Foix). — Albeghas, 1702 (liève de 
Mardogne). — Albeghars; Aubugbnt; Albezars, 
178'! (Chabrol, t. IV). 

Albigie (L'j, dom. ruiné, c"' de Sainl-Poncy. — Ai- 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



'lUgije; Aufiigeyre; AUmgeijre, i 556 (torr. duprieun'' 

lie RocheforI). 
Albdssac, ham., c" d'Ylrac. — Mansits d'Alhussar, 

1 397 (test, de Geraud de Montai). — Albussacum , 

i3->7 (pap. de la fam. de Montai). — Atbuchac, 

lôôo (terr. de l'Hôpital). 
Aldièbes (Les), vill., c°* d'Anglards-de-Salers. — Las 

Aldièrc's. i65a (étal civ.). — Las Aldieyres, i655 

(iV/. de Salers). — Las Aldeijres, ilj(58 (état civ.). 

— Las Aiidaijres, 1O90 [id. de Siiignes). — Lus 
Audières, 1700 {id. de Saint-Martin- Vaimeroux). 

— Aldeire (Cassini). 

Aldièbbs (Les), vill., c" de Saint-Chamant. — Les 

Aldières, 1071 (état civ.). 
ALBitnp.s (Les), m'°, c°° de Saint-Vincent. — Lo mas 

Aiizeraldeyras, i33t! (liève du prieuré de Sainl- 

\iiiceiil). — Las Aldières, i6(ia (insin. du liaill. 

de Salers). — Aldeire (Cassini). — Las Oudeires 

(patois). 
Aldièbes (Les), ruiss., afll. de la rivière de Mars,c"' 

de Saint-Vincent; cours de 900 m. 
Aldies (Les), dom. ruiné, c"' de Glénal. — AJfariiini 

de las Locs Aldias, 1857 (arcli. niun. d'Aurillac, 

s. HH, c. ai). 
Vldiijiieb (L), dom. ruine, c°° de Sénezergues. — 

AjJ'ar de l'Aldiqaier, 1G68 (nommée au p" de Alo- 

naco). 
.\ldit, dom. ruiné, c"° de Mauriac. — Domaine 

d'Aldij, 17/13; — Ardil, 1782 (arch. dép. s. C). 
Aldit, dom. ruiné, c"' de Trizac. — Tènement d'Aldix, 

1607 (terr. de Trizac). 
.\lègbes, dom. ruiné, c" de Chaliers. — Ajfar appelé 

d'Atègres, 169'! (terr. de Mailet). 
ALÉGniE(L'), dom. ruiné, c"' de Siran. — Mans'is 

de la Alegria, i398 (arch. raun. d'Aurillac, s. HH, 

c. 9j). 
.^LEGRiL, dom. ruiné, c'"' de Siran. — Villaige d' Aie- 
gril, 1600 (pap. de la fam. de Montai). 
Aletz, dom. ruiné, c" de Siran. — Villaige d'Aletz, 

i664 (min. Sarrausle, n"). 
ALEtx (Les), dom. ruiné, c"' de Saint-Sanlin-Can- 

talès. — AJfnriiim dels Alos, i/ii3 (pap. de la fam. 

de Montai). 
Alex, vill., c" de Saint-Victor. — Aletz, i'i43 (re- 

conn.au seign.de Moulai). — Allec.tz, i55i (terr. 

de l'Hôpital). — Allelz, 1689 (min. Sarrauste, 

n"). — Alexst, 1676 (état civ. d'Ayrens). — Alex 

(Cassini). ^ Alais, 1867 (Dict. du Cantal). 
Eglise, sous le voc. de saint Aleiùs, érigée en 

succursale par ordonnance rovale du ai lévrier 

i8/i5. 
Alèzk. rliapelle détruite, c" de Raulhac. — La cha- 



pelle d'Alèze, 1695 (terr. de la coinmaud. de 
Cariai ). 
Alpabic, écart, c"° de Monimural. — AnJ'aric, i68d; 

— Al/aric, 1706; • — Alfanj, 1798 (arch. dcp. 
s. C, 1. 3). — Al/arie (Etat-major). 

Alfiu, écart, c" de Marcolès. 

Algaibes, dom. ruiné, c"° de Nieudan. — Matisus del 
Agnires, i5io (vente au seign. de Montai). 

Algaybie (L'), dom. ruiné, c" de Polminhac. — Af- 
faria vocata de l'Algayria, \v° s' (arch. raun. d'Au- 
rillac, s. HH, c. ai). — Nemus vocalum de Puech- 
Blanc, sive de la Falgayria, 1/187 (ceconn. à J. de 
Monlamal). 

Algère, hara., c°' de Cliaussenac. 

Algkbe, ruiss., afQ. de la rivière d'Auze, c°" de 
Chaussenac et de Tourniac; cours de 8,5oo m. 

Aluèiies, f"", c"° de Moussages. — Algères, 171/1; 

— Algères-en-Roumigimx , 1716 (état civ.). — Al- 
gère, 1806 (Dict. slal. du Cantal). 

Algèbes (Le Bois d'), forêt, c"' de Saint-Étienne-de- 

Riom. — Foret d'Algeyre, 1788 (aveu par G. de la 

Croix). 
Alcèbes-de-Femebs (Les), foret domaniale, c"° de 

Riom-ès-Montagnes. — Ajfariiim d'Algeiras, 128/1 

(arch. nat. .1. 971). — Semus d'Algeira, 1809 (Hisl. 

de l'abb. de Féniers). 
.\iGiÉ, vill. détruit, c"" de Marcenat. — Ia' villaige 

d'Algie, i5o8 (terr. de Maillargues). 
Algoux, écart, c°' de Pailan. — Algoux, i6/i5; — 

Angous, i6tii (état civ.). — Agoux, 17/18 (anc. 

Cad. ). 
Algoux, ruiss., afll. de la rivière de Veyre, c"° de 

Parlan; cours de 9,3oo m. 
Algocï, mont, ù burons, c"" de Saint-Paul-de-Saler.s. 

— Montaigne d'Aloiix; d'Auloux, 1591 ; — Mons 
d'Aitlous, 1606 (grand livre de l'Hôlel-Dieu de 
Salers). — 1 '" Dargoule (Cassini). — D""' du Gouy 
(Etat-major). 

Algboieïbe (L'), dom. ruiné, c" de Teissières-de- 
Cornet. — Mansus vocatus Algruieyra , 1 35 1 ( pap. 
de la fam. de Montai). 

.\lgueibie (L'), dom. ruiné, c" de Sirau. — Mansus 
del Alquieira, 1965; — Alquieyra; Aygueyras , 
l'i'i'i (reconn. au seign. de Montai). 

Alguébie (L'),dom. ruiné, c"° d'Aurillac. — Affarium 
vocutiim Alguier, 1269 (arch. mun. d'Aurillac, 
s. FF, p. i5). — Mansus de l'Algeuria; l'Algueyria , 
iMô (obit. de iN.-D. d'Aurillac). 

Alunche, chef-lieu de canton, arrond. de Murât, anc. 
chat. — Alanrha, 1889 (liève du prieuré de Sainl- 
Vincent). — Alanclna , i85S (arch. dép. s. G). — 
Allanche, i858; — Alencha, l'ioi (.spicil. Brivat.). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



— Âllanchia, iltliô (orilonii. de J. l'ouget). — 
Alatirhya, li-i (terr. (lu Foydit). — hanche; 
Alaiiche, i58o (liève conf. de la v" de Murât). — 
Allanclies, i6()6; — Alenclie, 1687 (état civ. de 
Murât). — Allenche, 1690 {id. de Saint-Flour). 

— Aluiiche, 169a (id. de Moissac). 

Allanche était , avant 1 789 , de la Basse-Auvergne, 
du dioc. de Clermont, de l'élecl. de Saint-Flour, de 
la sulidél. de Bort; siège d'une justice seign., régie 
par le droit coût., et ressort, à la sénécli. d'Auv. , 
en appel de la prév. de Saint- Flou r. 

L'église, dédiée à saint Jean, était un prieuré 
dépend, de l'abb. de la Cliaise-Dieu: elle a été éri- 
gée en cure par la loi du 18 germinal an i (8 avril 
i8oa). 

Allascuk, dom. ruiné et mont, à vacherie, c°° de 
Laveissière. — Lo mas d'Alancliia, 1^90; — 
AUiiiiche; Alanche: le suc de Leme, sv' s' (terr. 
de (^.bambeuil). — AUancha, i?>-jâ (id. de Bre- 
don). 

Allanche, riv. , prend sa source au finage de Mar- 
cenat, traverse ceux de Pradiers, Vemols, Lan- 
deyrat, Allanche, Sainte-Anaslasie et Neussargues, 
et se jette dans i'Alagnon en amont du Pont-du- 
Vernet, après un cours de 35,700 m. — AUanclie, 
1575 (terr. de Bredon). — Rivière de Lanche, 1391 
(id. de Bressanges). — Alanclie, i63.) (nommée 
par 0"° de Foix). 

Allbbet, anc. dom., c°'' de Celoux. — - Terroir d' Ail- 
tiares ; d'Ailliaiirel .alias de Viel-Alleret , 1788 (terr. 
d'AIIeret). 

Allebet, vill. et m'° à vent , c°' de Saint-Poney. — 
Altère; Atteret , 1610 (terr. d'Avenaux). — Altaret, 
i6i3 (id. de Nubieuï). — Aittairé, i653 (id. du 
Saillians). — Alaret (Cassini). 

Allecze, c"" sud de Saint-Flour. — Castrum Hetodie, 
i2Ôa (arcb. dép. s. H). — Ateuza , i388; — 
Atoiza, 1391 (spicil. Brivat.). — Aleuyza, xiv' s" 
(Guill. Trascol). — Hetovia, xiv° s" (pouillé de 
Saint-Flour). — Atloize, l'iio (Gall. christ, t. II, 
c. 97). — Altodia, ligS (arch. dép. s. H). — 
Atueise; Alueyse; Halueysa; Haluersa; Haherse; 
Alveyse, l'jg^ (terr. île Mallet). — Loyse, i497 
(arcb. dép. s. E). — Aveise, lôoG (terr. de Riora). 

— .ilceysd , 1 5o8 (terr. de Montchamp). — Aloysa; 
Ablodia , i5io (terr. de Maurs). — Atoisa, i5ii 
(ibid.). — Alleyse, i35a (arch. dép. s. G). — 
Alasel; .iloiset, 1696 (min. Andrieu, n").—Aloyse, 
1611 (état civ. de Saint-Flour). — Aleuse, 1618 
(terr. de Sériei-s). — Aleuize, 162a (ins. du baill. 
de Saint-Flour). — .Alluise, ifia'i (ibid.). — 
Atoute, 1634 (terr. de Ligonès). — Ateuze, 1682; 



— Allaiize, 1669 (terr. de Montchamp). — Atleu- 
zel, 1677; — Eleuze, 1680 (état civ. de Murât). 

— Alenghe, i685 (arch. dép. s. E). — Alleuze, 
1780 (terr. de Montchamp). — Aleuzes, 1789 
(état civ. de Saint-Flour). — Atleiise, 1784 (Cha- 
brol, t. IV). 

Alleuze était , avant 1 789 , de la Haute-.4uvergne , 
du dioc, de l'élect. et de la subdél. de Saint-Flour. 
Cette paroisse régie en partie par le droit coût., 
<lépend. de la justice seign. d' Alleuze et ressort, au 
bailliage de Saint-Flour, en appel de sa prév. part.; 
partie par le droit écrit, dépend, de la justice seign. 
de Cbàteauneuf, et ressort, au badliage de Vie, en 
appel de la cour roy. de Murât. — Eglise dédiée 
à saint Iliide, érigée en succursale par décret du 
28 aoùl 1808. — Le château d'Alleuze était autref. 
le siège d'une des cinq comploiries de la Haute- 
Auvergne. 

Alleizet, vill. , c"' des Ternes. — Aloyset, 1 670 (arch. 
mun. de Saint-Flour). — Aleiizel , i63G (terr. des 
Ternes). — Aleuzets , i6'i.5; — Atteuzel, i6'i6 
(liève des Ternes). — Aleuizel, 167a; -— Altuzet, 
1678 (ins. du baill. de Saint-Flour). 

Alleval, chat, détruit, c" de la Capelle-Barrez. — 
Chasieau d'Anleval; seigneur d'Autlieval, 1669 
(nommée au p" de Monaco). 

Alliés, \i\\., c"' de Menet. — />o mas Alluiz , i332 
(liève du prieuré de Saint-\ incent). — Atlyer, 1 696 

— Allier, 1600; — Alier, 1601 (état civ.). 
Allix, dom. ruiné, c°° de Chalvignac. — Vttlaiije 

d'Ali.r, 1633 (état civ. du Vigeau). 
Allodieb, dom. ruiné, c°° de Sourniac. — Mansus 

d'Allodier, i8a3 (arch. généal. de Sartiges). 
Alloziers, f"', c" de Rollîac. — Mansus de Alaizier, 

i5io (terr.de Maurs). — Aloziers, lôsC (arch. 

dép. s. H). — Alouziers, lôgG (ins. du baill. de 

Saint-Flour). — Atozier (Cassini). — Allauzier 

( Étal-major). 
.\llt, c"" de Pleaux. — Atys, i653; — Aly, iGôg; 

— Ali, 1671 (état civ. de Pleaux). — Haty, 167*1 
(id. d'Aurillac). — My , 167.1 (état civ. de 
Chau.ssenac). — Alix, 1698 (id. de Sainl-ilartin- 
Vahneroux). — Alty, 1768 (liève de la seign. 
d'.\lly). 

Ally était, avant 1 789 , de lo Haute-Auvergne, du 
dioc. de l'iermonl , de l'élect. et de la subdél. de Mau- 
riac, et siège d'une justice seign. ressort, au bailliage 
d'Aurillac, en appel de la prév. de Mauriac. — Son 
église paroissiale, dédiée à saint Ferréol, était com- 
prise dans l'arcbipr. de Mauriac. Elle a été érigée 
en succursale par ordonnance royale du 5 janvier 
1820. 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Almeybac, hani., c"' do (iaiiat. — A£'iiy appelle d'OI- 

meyrac, 1GO8 (nommée au p" de Monaco). 
Alos (Le), dom. ruiné, c°° de Vic-sui^Cère. — ■!/'"■ 

(le Lala, 1GC8 (nommée au p" de Monaco). 
Aloux, ham., c°° de Talizat. — Alloua-, iSG;; (arch. 

dép. s. C). — Aloux, i65.'i (terr. du Sailhans). 

— Halon, 1784 (Cbabrol, t. IV). — Louta (Cas- 

sini ). 
Alouier, vill., c°° de Marnianhac. — Ajfarium da 

Chier, 1^78 (arch. dép. s. (j). — Apclite, i55a 

(terr. de Nozières). — Allié, i65g (état civ. de 

Murât). — Alquiei; iGSg {id. de Marnianhac). — 

Alquié, 1743 (arch. dép. s. C, 1. ai). — Aequiets 

(Cassini). 
Alquieii, iimnl. à buroiis, c"" de Marmaiihac. 
Alquier, écart et m'°, c°°de Vic-sur-Cère. — Al Quiet; 

i6o5; — AUcquici; iG33; — Alliquier, iG4a 

(état civ.). — AUquier, lOCS (nommée au p'° de 

Monaco). — Alquier, 1769 (anc. cad.). — Aliquié 

(Cassini). 
Alquieb, dora, ruiné, c°" de Vitrac. — Mansus vocatus 

d'Alquier, i3oi (pièces de i'abbé Deimas). 
Alsic, vill., c°" d'Auzers. 
ALSsiD, m'° détruit, c" de Madic. — (Cassini.) 
Altavrac, vill. détruit, c"" d'Anterrieux. — Altayrac, 

i4io; — Allairac, i5o6 (arch. dép. s. H). 
.Altaïrie (L'), dom. ruiné, c"" de Cassaniouse. — 

VAltmjrie; nffar de la Barthe, sive de l'Aldayrie, 

1760 (terr. de Saint-Projet). 
Altaïhie (L'), dom. ruiné, c" de Saint-Martin-Can- 

talès. — Mamus de l'Altaijrin , 1 464 ( terr. de Saint- 

Chrislophe ). 
Alteuesse, dom. ruiné, c°'' d'Ussel. — Altebesa, xv' s° 

(terr. de Bredon). — Alta-hesse; mansus seu ajfa- 

i-iuui d'Altahesse, lôii (id. de ^laurs). 
.\ltérines, vill. , c"" de Saint-Cernin. — Affaiium d'Al- 

teiias, 1369 (arch. mun. d'Aurillac, s. FF, p. i5). 

— Allerinas, xvi' s° (irf. s. GG, p. 91). — Entérines, 
i6j8 (paraphr. sur les coût. d'Auv.). — • Altérines, 
iG58 (insin. du baill. de Salers). — Autorines, 
itJSg; — Aharines, 1663; — Autliérines, iGG3; 

— Alliiries, iGG5; — AUerrines, 1701 (état civ.). 
Altevrie (L'), ham., c"de Marcolès. — AJfaria de la 

Alleijrni, lâng (pièces de l'abbé Delinas). — Lal- 

teijrie (Cassini). 
.\ltgrin, dom. ruiné, c" de RofEac. — Villa que 

vocatur Allgrin, 943 (Gall. christ., t. II, inst., 

col. 73). 
.\ltouret, écart , c°° de Cariât. 
Ambelige, vill., r"" de Paulliac. — Les Meluges (('as- 

siiii ). 
AiiBiALs,vill.,c"'de Sainle-Eulalie et de Saint-Martin- 



Valiiieroux. — 1 17/« Ainhils, xii* s° (diarlo dile de 
Qot'is). — De Ambilis, 1389 (Annot. sur l'hist. 
d'Aurillac, p. 61). — Amhilias , i5Gi (bulle de 
sécul. de l'abb. de Saint-Geraud d'Aurillac). — 
Amhralz, iG48 (état civ. de Mauriac). — Amhion, 
iGôi (irf. d'Aurillac). — Ainliials, 1G73 (irf. de 
Saint-Cbamant). — Ambialz, iG84 (min. Gros, 
n"). — Ainliial (État-major). 

Ambials était, avant 1789, delà Hante-Auvergne, 
ilu dioc. de Clermont, de l'élect. et de la subdél. de 
Alauriac. Siège d'une justice seign., régie par le 
droit écrit, appart. au prieur du heu, et ressort, 
au bailliage d'Aurillac, en appel de la prév. de 
Mauriac. — Prieuré dépend, du chap. d'Aurillac. 

Ambials, ruiss., affl. de la Maronne, c"' de Sainte- 
Eulalie; cours de i,35o m. 

Amblard (Le Puecii d'), mont, à vacherie, c°' de la 
Besserette. 

Amblabdie (L'), écart, c°° de la Besserette. — L'A)n- 
blardia, lii'jg (min. Boygues, n'° à Montsalvy). — 
L'AmbInirdia, i549; — L'Ambeijiodia, i55o; — 
V AiHhhjanhja , i55i; — • L'Ainbhjaidia , l553; 

— L'Ambli/udia , i5.t'i (min. Guy de Vayssieyra, 
II" à Montsalvy). — L'Ainblardie, 1670; — 
L'Eiublardie, 1671 (nommée au p" de Monaco). 

Amblabdie (L'), ham., c"" de Montmurat. — L'Am- 
lilardie, 1G39 (état civ. de Saint-Santin-de-.\Iaurs). 

— L'Amblardies, 1683 (arch. dép. s. C, I. 3). 
AiHBLinnoD (L'), écart, c"° d'Apchon. — L'Aniblardou 

(Etat-major). 
Ambobt, vill., c"' de Champs. — Ambort, 1608 (min. 

Danty, n"). — Enbom, 161 '1; — Deit Boni, 

iGi.'J; —Detiberc, 1G30; — De Boni, iG33; — - 

Embort, iG56; — Embor, 1G63 (état civ.). — 

Embert (Cassini). 
Ameridic, m'° détruit, c'" de Vieillespesse. — Lo mole 

Ameri(lic, i5aG (terr. de Vieillespesse). 
Amérique (L'), écart, c"" d'Ytrac. 
Amogides (Les), dom. ruiné, c"" de Vézac. — Affars 

de las Mogudas, i58o (terr. de Polminhac). — Las 

Atnofrudas, 1736 {id. de la command. de Cariât). 
Amost (Le Pbat d'), dom. ruiné, c°° de Giou-de- 

Mamou. — AjJ'iiis appelles de Pradamon, iGgS 

(lerr. de la command. de Cariât). — Buge de Pia- 

dalmoii, 17 '11 (anc. cad.). 
Amol'bettes (Les), dom. ruiné, c°°de Clialiers. — Les 

Amourelles, Jivii" s" (terr. de Chaliers). 
Amobr-Mevre (Le Plech de l'), mont, à vacherie, c°° 

de Lanobre. 
Amoi'Rou (L'), écart, c°° de Lanobre. — Lamonrou.r , 

(État-major). — L'Amourouv, i856 (Dict. stat. du 

Cantal). 



8 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



AsiounouzE (L'), ruiss., alll. du Bex, c°° de Maiirines; 

cours de 1,900 m. — Rieuf de Coiilnicl: , ligi 

(lerr. de Mallet). — Le riul <les Aviotires, i558 

(lerr. dii prieuré de Rocheforl). 

Amoutes (Le Suc des), mont, à vacherie, c°' de Saint- 

Bonnel-de-Salers. 
A.^A.^, m'" délriiit, c°' de Leucamp. — Molendimim 
Jolinuiiix Candoratz , vocattim lou mole d'Annn oit 
lie Candorats, i535 (terr. de Cayiiis). — Gandouras 
(Cassini). 
.A.MNS, hani., c°° de Joursac. — Anans, 1693 (élat 

civ. ). 
AxciïANOCHE, écart, c" de Vitrac. 
Ancilhac , doin. ruiné , c"' de Bredon. — Munsiis d'An- 
citlias, 1397 (arcli. dép. s. E). — Rancithiac, i664 
(terr. de Bredon). 
AsDE (L'), riv. , prend sa source au terr. de la c" de 
Valiiéjols, traverse ies c°"d'[Jssei, RolTiac, Andelal, 
Sainl-Flour, Saint-Georges, Alleuzo et Angiards- 
de-Sainl-Flour, et se jette dans la Truyère, après 
un cours de ii5,Goo ni. — Fluviolus Adui, 99(1 
(Gall. clirisl., t. II, inst., col. 'lao). — Lendu, 
laiy (arch. niun. de Saint-Flour). — Rif de la 
Vialavelha, i5o8 (terr. de Loubeysargues). — 
Freyl-hes ; Lande, 1 5 11 {id. de Maurs). — Lempde, 
i53'i (arch. dép. s. H). — Ruisseau del Mole; rif 
de Mllevelhe, lâ^â (terr. de Bredon). • — Ruisseau 
de Viallaveillie, i6'i4 {id. de Loubeysargues). — 
Ruisseau appelle des Landes, 1661! {id. de Mont- 
champ). — Lende, i6(i'i {ihid.). — Ruisseau de 
Viltevielle, 1 664 {id. de Bredon). — Rivière d'L'ssel , 
l67o(irf. de Brczons). — Rivière de Razonnet , 1672 
(ins. du baill. de Saint-Flour). — Ruisseau de Ma- 
niargues, i683 (terr. des Bros). 
.Vndel (L'), nionl. à vacherie, c"' de Dienno. 
Andklat, c"" nord de Saint-Flour. — Andalncuin , 1 3o3 
(homni. à l'évêque de Clermont). — Andelat, i344 
(Gall. christ., I. II, col. 95). — Andatnc, ii¥° s'' 
(pouillc de Saint-Flonr). — Andalaliwt , lirjo; — 
\ndalat, i5ia (liber vilulus). — Andelas ; An- 
delac lez Sainct-Flour, iSaô (terr. de Vieillespesse). 
— Andellac, 1367 (arch. dép. s. E). — Endelal , 
i584; — Andellal, 1678 {id. s. G). 

En i36o. If roi Jean établit à Andelat le siège 
du lieutenant ilu bailli de-; Montagnes d'Auvergne, 
priniitivenienl fixé à Saint-Flour; mais, jusqu'en 
i45o, il linl ses assises à Rofliac. En 1490, il fut 
transféré à Murât tout en conservant son nom d'An- 
delat, et lors de la réunion de la v" de Murât à la 
couronne, en i53i, il devint bailliage royal. 

Le ressort du baill. d'Andelat avait une grande 
étendue et comprenait toute la prév. de Saint-Flour, 



moins la ville qui teuiporellement apparl. à l'eveque. 
Les principales justices en relevant étaient celles-ci : 
Andelat, la domerie d'Aubrac, Bélinay, Bomron(?), 
le prieuré de Bredon, la commandeiie de Celles, 
Chaudesaigues, la vie" de Cheyianne, Coudât, le 
Couffour, les Deux-Verges, Espinasse, la baronn. 
de Falcimagne, Joursac, le Lieutadès , la command. 
de Loubeysargues, Lugarde. Maichastel, Maurines, 
Moissac, Montbrun, la command. de Monichamp, 
Monlchanson, le Monteil, Monivallat, Narnhac, 
Neuvéglise, Neus«argues, Peyrusse, la Roche-Ca- 
nillac, Rochegonde, Rofliac, Rutialac (?), le Sail- 
lians, Saint -Aniandiu, Sainle-Anaslasie, Saint- 
Bonnet, Saint-Juéry, Saint-Just, Saint-Marc, Sainl- 
Marlial, Saint -Maurice, Saint-Saturnin, Sainl- 
Urcize, Scgur, Sieujac,Talizat, Ussel, la command. 
de Vabres, Vabres et l'abb. de la Aoùte. 

Andelat élait, avant 1789, delà Haute-Auvergne, 
du dior. , de l'élect. et de la subdél. de Sainl-Flour. 
Régi par le droit coul., il dépend, de la justice 
seign. du Sailhans et ressort, à la séncch. d'Au- 
vergne, en appel de la prév. de Saint-Flour. — 
L'église, dédiée à saint Cirgnes, était jadis à la 
collalion du cbap. catliéd. de Saint-Flour. Elle a été 
érigée en succursale par décret du a8 août 1 808. 

Amies (Les), f°" et bois, c"' de Neuvéglise. — Las 
Handas; las Andas; les Andes, 1694 (terr. de 
Mallet). — Lesandes (Etat-major). 

Andiebgues, écart, c"" de Chaudesaigues. — Enle- 
niergues, 1669 (état civ. de Pierrefort). — .■indier- 
giies (Cassini). 

Andbal, dom. ruiné, c"" de Menet. — Mansiis del 
Andral, i44i (terr.de Saignes). 

Asdral, écart, c"" de Sainl-Élienn'-de-Maurs. 

Asdracd, monl. à burons, c"' de Colandres. 

André, écart, c"°de Vczac. — Mansus d'Andréas , i48.5 
(reconn. à J. de Montamal). — Aiuiré, 1610 
(aveu de J. de Pestels). — .-Inrfrè.'i, 1680 (arch. 
dép. s. C). 

A.vDBEiT, dom. ruiné, c°* de Saint-Gerons. — Mansus 
d'Andraet, lagS; — Affariuin d'Andreijl, i354 
(arch. dép. s. E). 

Andreloc, m", c" de Saint-Paul-de-Salers. 

Andresat, vill., c" de Saint-Martin-Valmeroux, auj. 
détruit. — Mansus de Mandenlial , i464 (terr. de 
Saint-Christophe). — Andressat, 1784 (Chabrol, 
t. IV). 

Andried, m'°, c°'de Claviers. 

Andbieu, m'° détruit, c°' de Ruines. 

Andriei, écart, c"" de Saiul-Elienne-de-ilaurs. — 
Andrieu, 1748 (état civ.). — L'Aiidrieu, 1761 
{id. de Maurs). 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



9 



A\DRiEii\ (Les), viU. , c"° il'Arclios. — Les Andrieu.r, 

iflSo (clal ciï.). 
ANDBiEtx (Les), vill. délruit, c"' de Jalcyrac. — Le 

villaige des Aiidvieux, l'j'ilt (état civ.). 
Akdriegx, m'", c" de Leucamp. — Moulin d'Aiidrière , 

iG()3 (état civ.). — Andrieu. i850 (Dicl. stal. du 

Cantal). 
ApiDniEut (Le Prit d'), mont, à vacherie, c"" de Saint- 

Boniiet-de-Salers. 
AiNE (Le Puech de l'), monl. à vaclierie, c'" d'AI- 

lanclie. 
Ané, m'° délruit, c"" do Valuéjols. — Le mole d'Ane, 

1606 (min. Danty, n" à Mural). 
Anes (L'), ruiss. , prend sa source dans la c™ de Rou- 

mégoux, traverse celles de Parlan, Rouziers, Sainl- 

Jidieii-de-Toursac ot Saint-Elionne-de-Maurs, et 

se jello dans la Rance après un cours de i5,ooo m. 

— Il est aussi nommé Maurinii , Moraiidel et Oh. 
Anbs, écart, c" de Rouziers. 

AnJîs, m'°, c" de Rouziers. — Moliii appelé d'Aiiès, 
alias del Doiihart, i()68 (nommée au p" de Mo- 
naco). 

Aisgeau (L'), ruiss. , c"° de Saint-Santin-de-Mauvs, se 
jette dans le Celé, à la limile des c°" du Trioulou 
et de Montredon (Loi), après un cours de S, 600 m. 

— Ou le nomme aussi Négiiebouc et de Saiiit- 
Saiitiii-dc-Miiiirs. 

Ant.ei, (L'), écart, c" de Saint-l rcize. 

Asgelas, liam., c"* de la Capelle-Barrez. — Joaat 
(Cassini). — Eiijelat (Elat-major). 

Ancelas, monl. à burons, c"° de la Capelle-Barrez. — 
Montagnhe appelée d'Angelatz, 1669; — Monta- 
gnhe des Jaluctz, 1670 (nommée au p" de Mo- 
naco). — Baron de Junat ((jassini). — Grange 
Denjatat (Elat-major). 

Angelièbe (L'), T"', c°' d'Espiuasse. — Angeliers 
(Cassini). — L'Aazardié, i855 (Dict. slaL du 
Cantal). 

ANGEKAns (Le Suc bes), mont, à vacherie, c"" de 
Massiac. 

Angerolies, f"" et m'" détruit, c°' de Jaleyrac. — 
Albierolas, \' s' (test, de Théodechilde). — Algei- 
rolas, xii'' s' (charte dite de Cluvis). — Algairolas , 
1298 (vente au doyen de Mauriac). — Angeyrolus , 
lôo.ï; — Angeirolle; Angeyrote, i5i5 (comptes 
au doyen de Mauriac). — Aiigeyroltes , ibfuj 
(lerr. de Mircmont). — Auzerolles, 1687 (état 
civ. du Vigean). — Angeirolles, 1680 (lerr. de 
-Mauriac). — Angeyrogues , 1719 (état civ. d'Ar- 
ches). 

Angude (L'), vill., c"' d'Ally. — Mansns de Lan- 
j;luda, l'iGfi (lerr. de Saint-Christophe). — Lan- 

Cantal. 



glade, i63i (état civ. de Linipiac). — Ij'Anglade 

(Cassini). 
Akglade(L'), m'" et huilerie, c'" d"Ally. 
Anglade (L'), ruiss., alU. du ruisseau d'iucou, c"" 

d'Ally et de Barriac; cours de a,i5o m. 
Anglade (L'), dom. ruiné, c"' de Laveissière. — AJ'ar 

de l'Angladc, iG(i8 (nommée au p'" de Monaco). 
Anglade (L'), doui. ruiné, c" de Saint-Hippolyte. 

— L'IJfar de Langtade, 1719 (table du lerr. 
d'Apcbon ). 

Anglade (L'), écart, c"* d'Ussel. — Le harrij de l' An- 
glade , iSgS (lerr. d'Ussel). 

Anglade (L'), m'° détruit, c."' d'Ussel. — Malin de 
l'Anglade, ]654 (terr. du Sailhans). 

Anglais (L'), dom. ruiné, c°' de Badailhac. — Téne- 
nient des Anglcz, on auirement de la Pesse-tnigière , 
ou de la TréinoUère , lOgS (lerr. de la conimaud. de 
Cariai). 

Anglards, écart, c'" de Corcn. — Anglards, i5o8 
(terr. de Montdumip). — Anglardz , 1585 (arch. 
dép. s. G). — Anglards, 1711 (état civ. de Saiut- 
Mary-le-Plain). — Anglard, 1765 (arch. dép. s. C, 
L li-i). 

Anglards, vill., c°" de Lanobre. — Anglard, 1790 
(miu. Maramhal, n" à Thiiiières). — Englard 
(Cassini). 

Anglards, seign., c" de Paulhac. 

Anglards, vill., c"' de Roulliac. — Anglard, lO/io 
(état civ. de Cros-de-Montvert). — Anglars, 1IJ6K 
(id. de Laroqucbrou). — Anglar, 1783 (arch. 
dép. s. C, 1. 5i). 

A.\glards (Le Poecu d'), mont, à vacherie, c"' de 
Ruines. 

Anglards, ruiss., alll. de ia Dore, c°' de Sainl-Cernin; 
cours de 8G0 m. 

Anglards, doui. ruiné, c'" de Vic-sur-Cère. — L'Affar 
appelé d' Anglardz , 16C8 (nommée au p" de Mo- 
naco). 

Anglards-de-Saint-Flour, c"° nord de Saint-Flour. 

— Castrum Anglarense, 93(1 (Baiuze, t. II). — 
Anglars, 1386 (Gail. christ., t. Il, col. 372). — 
Anglare, xiv" s* (pouillé de Saint-Flour). — -Ih- 
glards, 1^106 (liber vitulus). — Anglariz, i!i70 
(arch. dép. s. G). . — De Anglaribns , i458 (pap. 
do la lani. de Montai). — Anglars; Anglart, iii|'i 
(lerr. de Alallet). — De Anglans, l'igg (liber vi- 
tulus). — Anglardz, 16a:!; — Anglariz, i6a3 
(état civ. de Mural). — Anglard, ii'.U (état civ.). 

— Anglars près Saint- Urcize, 178'! (Chabrol, 
t. IV). 

Anglards était, avant 1789, de la Haule-Au- 
vergue, du dioc. , de l'élect. et do la subdél. de Saiul- 



UIPniMtI.lE SATIt 



10 



DEPARTEMENT DU CANTAL 



Floui'. Ré|;i par le droit écrit, il dépend, de ia jus- 
lice de Cliàtcauneuf, el ressort, an bailliage de Vie, 
en appel de la cour royale de Murât. — L'église, 
dédiée à saint Pierre, était un prieuré dépendant 
du cliap. de Saint-Flour; elle a été érigée en suc- 
cursale par décret du 28 août 1S08. — Le châ- 
teau d'Anglards était le siège d'un mandement de 
la v" de Murât, qui, avant son démembrement en 
i6à3, comprenait les paroisses d'Anglards et de 
Saint-Georges. 

Anglards-de-Salebs, c"" de Salers. — Ecclesie due Ag- 
glars, xii'3''( charte dite de Ctovis). — Anglais, 1269 
(homm. à l'évéque de Clermont). — Anglardz, i646 
(état civ. de Mauriac). — Eiighlai; i65o {id. de 
Pleaux). — Anglaz, iCSa {id. d'Anglards). — An- 
glars-près-Salers , i^Bi (Chabrol, t. IV). 

Anglards était, avant 1789, de la Haute-Auver- 
gne, du dioc. de Clermont, de i'élect. et de la subdél. 
de Mauriac. Régi par le droit coût., il dépend, de la 
justice seign. de Montbrun, et ressort, à la sénéch. 
d'Auvergne, en appel du bailliage de Salers. — 
L'église, dédiée à saint Thyrse, était un prieuré nui 
à l'arcliipr. de Mauriac. Elle a été érigée en suc- 
cursale par décret du a8 août 1808. 

Asglabds-Hadt, ham., c"" de Lanobre. — Anglard 
haut, 1790 (min. Marambal, n"). 

Anglakds-ie-Pommier, vill., c"° do Saint-Cernin. — 
Anglaids-ttl-Pumier, 1297 (arch. num. d'Aurillac, 
s. HH, c. at). — AiigInrdz-lou-Pommier, 1660; 

— Aiighifdz-lou-Potincr, 1662; — Aiiglaidz-lou- 
Pouiiiier; Anglais-lou-Pûumié, 1708 (élalciv.). — 
Anglar$-lo\i-Poumyé ; Anglars-lou-Pniiiimr, l'jltli 
(anc. cad.). — Aitglars-le-Pomier, i']b'i (état civ.). 

— Anglar-le-Pommier (Cassini). 

Anglaret, écart et mont, à vacherie, c"" de Condal-en- 

Feniers. — Anglards ou Anglairieux, i855 (Dict. 

slat. du Cantal). 
Angle (L'), écart, c"" de Montsahy. 
Angle (L'), mont, à burons, c°'' du Vaulmier. — 

Langle ( Cassini ). 
.•VisGLEs (Les), forêt défrichée, c"" de Chanet. — 

Netmu dictmn delz Angles, i45i (lerr. de Chava- 

gnac). 
Angles (Les), écart, c°° de Chaudesaigues. — Les 

Angles, 178/1 (Chabrol). 
Anglks (Les), vill., c" de Faverolles. — Lez Angha- 

lalz, i536 (lerr. de Vieillespesse). 
Angles (Les), écart, c"° de Jabrun. — Les Angles, 

i5o8 (terr. de la Garde-Roussillon). 
Angles (Les), mont, à vacherie, c"" de Jabrun. — Al 

petichr dels Angles, 1662 (terr. de la Garde-Rous- 

sillon). 



Angles (Les), vill. détruit, c'"' de Montboudif. — 
Mansus dels Angles, 1278 (Hisl. de i'abli. de Fe- 
niers). 

Angles (L'), ham., c°° de Montsalvy. 

Angles (Les), ruiss., prend naissance au terr.de Saint- 
Mamet-la-Salvetat, et se jette dans la Cère sur le 
territ. des c°" de la Capelle-Viescamp et de Pers, 
après un cours do 6,5oo m. — Ruisseau de la Car- 
honieyra; de la Carhonijeyre , 157/1 (livre des achaps 
d'A. de Naucaze). — Ruisseau d'Angle, 1887 (état 
des riv. du Cantal). — Ce ruisseau porte aussi le 
nom de Pi?? s. 

Anglez (Les ) , vill. , c"" du Vigean. — Mansus d'Angles , 
i3io (liève du prieuré du Vigean). — Les Angles. 
i5o5 (arch. mnn. de la ville de Mauriac). — An- 
glez, i648; — Angles, 1602 (état civ.). — Angle, 
1708 (état civ. d'Arches). 

Angodlème, écart, c"" de Ladinhac. 

Angodste (L'), vill., c°' d'Ayrens. — L'Angouste, 
1668; — L'AngousIe-Deifon, 1676 (état civ.). 

Angcde (L'), écart, c°° de Lascelle. 

Anissou (L'), ruiss., atH. du ruisseau des Angles, prend 
sa source à la limite des c°"' de la Ségalassière el 
de Pers; cours de 3, 000 m. 

Anjaliac, maison dans le bourg de Jaleyrac. — An- 
jalliac; Anjulhac, iBgg; — Julhac, 16)57 (arch. 
généal. de Sartiges). 

Anjaliebgi!es, doni. ruiné, c"' de Saint-Constant. — 
D' Anjaliergues , 1672; — Anjalègues, 1C92 (état 
civ.). 

Anjoni, f"", c°° d'Aurillac. — En Joiana , 1269 (arch. 
mun. d'Aurillac, s. FF, p. i5). — Mansus de la 
horia de lammio; Boria d'Anjioni, ili6î> (ohit. de 
N.-D. d'Aurillac). — Anjoni, i636; — .ingeni, 
16/19 (état civ.). — Celte ferme a porté pendant 
un certain temps le nom de Conthe. 

Anjoni, chat., c'^de Tournemire. — Anjohanim, 1/1/16 
(spicil. Brivat. ). — Anjaimj; cliasleau Den Jenny, 
1 66/1 (insin. du baill. de Salers). — Angenny, 1 682 
(état civ. do Saint-Projet). — Anjony, 17.59 (arch. 
dép. s. C, 1. 19). — Le château d'Anjoni faisait 
partie des fortifications du château de Tournemire. 

Anjoni-Bas, écart, c°°de Saint-Cernin. — Angeny, 1780. 
(arch. dép. s. C, 1. 'èa). — Enjony-Basse (Cassini ). 
— Enjoigny, 1886 (états de recens.). 

Anneau (L'), mont, à vacherie, c'" de Mandailles. 

Anonin (L'), ruiss., affl. de l'Arcomie, c"' de Bour- 
noncles; cours de i,55o m. 

Anricou (L'), ruiss., afll. de la rivière de Mars, c°° 
du Falgoux; cours de 2,/400 m. 

Anialergues, dom. ruiné, c°° de Saint-Constant. — 
Villaige d'Antalergnes, 16/11 (état civ.). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



11 



AsTtnocHE, f"" et manoir, c°° de Mui-al. — Onctei-- 
roclias, i36o (arch. dép. s. E). — Anterrochas , 
i360 (id. s. G). — Entaiochas, i383 (id. s. E). — 
Aitlmochas, i386; — Aîitan-ocliet , xï's" (id. s. G). 
■ — Aniliaroclias , ii55 (lerr. d'Anleroclie). — In- 
lei-rupcs, i'i78 (ibid.). — Aularocliius ; Aiilaroch , 
i'ii)0 {id. de Chambcuil). — hiten-upia; Entre 
las Rochas, l'igi {id. de Farges). — Mtarocha, 
ihsG {id. de Yieiliespesse). — Enlaroche, 1536 
{id. de la v'* de Mural). — Eiilerroclies , 1591 {id. 
de Brossanges). — Enteroches, iSgS (rcconn. au 
roi par ies cens. d'Albepierrc). — Anterroclies , 
162C) (arch. dép. 9. E). — Enteroche, i636 (état 
civ.). 

Amerbieix, c™ de Cliaudesaigues. — Ecclesia de 
Enter Rios, xiv' s° (reg. de Guiil. Trascol). — 
Intenivia, 1607; — liiterrivos , i5o8 (arch. dép. 
s. H). — Antarrieiix, 1096 (insiii. du baill. de 
Saiut-Flour). • — Entrerinix, 1618 (])araphr. sur 
les coût. d'Auv.). — Enterieux, 167J (insin. du 
baill. d'Andelal). — Enlerriciix, 1697 (arch. dép. 
s. G). — Antérieux, 178/1 (Chabrol, t. IV) 



Anlerrieux élail, avant i'- 



de la Haute-Au- 



vorguo, du dioc, de l'élect. et de la subdél. de Saint- 
Flour. Régi parie droit écrit, il dépend, de la just. du 
chap. de Saint-Fiour, et ressort au baill. de Saint- 
Flour, en appel de sa prév. part. — L'église, sous 
le voc. de N.-U. et de sainte .\nne, était à la nom. 
de l'évêque. Elle a été érigée en succursale par 
décret du ùS août 1808. 

Antei\rieu\, écart, c°' de Ladinhac. 

AsTEnRiEtx, vil!., c" de Mandailles. — Enterieux 
(Cassini). 

Vmeiirieiiic, vill., c"° de Saint-Julien-de-Jordanne. — 
Aiiterrionx , 1671 (insin. ilo la cour rojale de Mu- 
rat). — .interieux, 1679 (arch. dép. s. G, 1. 1). 
— Aiiterrieus; Antrerieiis ; .inlrerieux , 169a (terr. 
du monastère de Saint- Geraud). — Antarieu, 
1717 (arch. dép. s. C, I. 1). — Enterieux (Cas- 
sini ). 

Anterriecx, ruiss. , alU. de la Jordanne, c"* de Saiiit- 
Julieu-de-Jordanne; cours de 1,800 m. — Ruixsean 
del Rie II , 169a (terr. de Saint-Geraud). — H 
porte aussi le nom de Felgeadoii. 

Akterhieux, vill. et m'°, c"' de Thiézac. — Eiderieulx, 
1G07; — ■ Antarieiix , 1610 (état civ.). — Anler- 
rieux, 1668; — Enteirietix, 1671 (nommée au 
p" de Monaco). — Eslerrieu; Aiilérieux, 1674 
(terr.de Thiézac). — Entrericii, 17/16 (anc. cad.). 

\nterrieix, vill. détruit, c" de Tiviei-s. — Villaige 
d'Eiilerriei.r, i6aa (état civ. de Pierrefort). 

Antif.villes, vill. détruit, c" de Valuéjols. — Antif- 



falhas; Aniijfalhes; Antifalhas; Aiitijjiilliims , 1 5o8 
(terr. de Louheysargues). — Anlifailles, i584 
(arch. dép. s. E). — Antifaillies , 160O (min. Danty, 
n" à Murât). — Antifalhe; Anliphattes ; Antipha- 
lies, idltti ; — AntifaUics, 1661 (terr.de Loubeysar- 
gues). — AiitiJj'aiUes ; Aiitifj'aillies , i683 (lerr.^de 
la châtell. des liros). — Aiitefaille , 178'! (Chabrol, 
t. IV). 

Antignac, m'", c°° de Madic. 

Antignac, c™ de Saignes. — Anlinliae. i56i (terr. 
de Murat-la-Rabe). — Anthinal; Anihinac, 1637; 
— Anthiniac, i638 (état civ.). — Antignac, i664 
(insin. du baill. de Salers). — Antiniac, 1676 (état 
civ. de Saignes). 

Antignac était, avant 1789, de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. de Clermont, de l'élect. et de la 
subdél. de Mauriac. Régi par le droit coût. , il dé- 
pend, de la just. seign. do la Daille, et ressort, à 
la sénéch. d'Auv., en appel du baill. de Salers. — 
L'église, sous le voc. de saint Pierre-ès-Liens était 
une annexe du prieuré de Vignonnet. Elle a été 
érigée en succursale par décret du a8 août 1808. 

Antome (L'), ham., c" de Fontanges. — Aiitoiiie, 
i855 (Dict. stat. du Cantal). 

Antocrnet, doni. ruiné, c"° de Saint-Constant. — Té- 
nemcnt d' Antournet , 17/17; — Antounet ; Antoniiei , 
1760 (anc. cad.). 

Aktraigces, ham. avec manoir, c°° de Boisset. — Aii- 
traygues, i663 (état civ. de Parlan). — Anlrai- 
gues; Entraigiies; Entraiges, 1668 (nommée au 
p" de Monaco). 

Antraigues, m'", c°' de Boisset. — • Le moliii d'An- 
'Iraygues, i658 (état civ. de Saint-Elienne-de- 
Maurs). 

Antraigdes, anc. q' de la paroisse de Condat-en- 
Feniers. — Seigneurie d'Entrngues, xvn' s' (terr. 
de l'abb. de Feniers). — Entrègues , 1770 (Michel 
Cohendy). — Antraigues, 1776 (arch. dép. s. C). 

— Entragues, 178/1 (Chabrol, t. IV). 
Antratgues , vill. , c°° de Saint-Constant. — Antraijgues, 

i636 (état civ. de Saint-Etienne-do-Maurs). — 
Anlraiges, 1677 {id. de Saint-Constant). — An- 
traigues, 17/17 (inv. des litres de l'Iiôp. d'Aurillac). 

— Enlraijgu.cs, 17/18 (anc. Cad.). 

Antrczac, dom. ruiné, c"° de Mauriac. — Anlruznc, 

1660 (état civ.). 
Antdéjodl, f"', c"" d'Ytrac. — Anlhueghou. 168/1; 

— Laiituejoul, 1718 (arch. dép. s. C). 

Antai, ham. avec manoir, c"° de S;iint-Mary-le-Plain. 

— Enval; En- Val, 1610 (lerr. d'.Vvenaux). — 
.iiival, 1673 (état civ. de Bonnac). 

A.WAL, m'", c°' do Sainl-Mary-le-Plain. 



12 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



AfiïEBs ( Le PuKCu d' ) , mont, à vacherie , c°' de Chaudes- 
aiguës. 

Antieox (Les), dom. ruiné, c"' de Cheylade. — Le 
mas des Amvieufz, 1.539 (t^rr. de Cheylade). 

ApcHÉ,vili. et chat., c°° de Landeyrat. — Apchefium, 
-1397 (Gall. christ., t. Il, inst. , coi. i6i). — Apch, 
1899 (enq. sur la jusl. de Vieiilespesse). — Ar- 
cheyt; i386; — Apcher, 1 895 (lerr. d'Anteroche). 
Apché, avant 1789, était le siège d'une justice 
seign. moyenne et basse régie par le droit coût., et 
ressort, à la sénéch. d'Auvergne, en appel du baill. 
d'Aubijoux. 

Landeyrat n'existe plus et Apché est le chef- 
lieu de la commune. 

Apcher, vill., c°° de Drugeac. — Achyei; 1671 (étal 
civ. du Vigean). — Clicse, 1C78 (l'rf. de Touruiac). 

— Le Chier, 1686 (miu. Gros, n" à Saint-Mar- 
tin-Valmeroux). — Acher, 1698 (état civ. d'Ally). 
^ Ckers, 17/18 (arch. Jép. s. C, 1. 88). — Cher 
(Cassini). — Auelier, i855 (Dict. slat. du Cantal). 

Apcher, vill., c°' de Madic. 

.4pcber, vill., c"" de Saint-Cernin. — Apchier, i55'i 
(terr. de Nozières). — Achiei; i66o; — Acher, 
1663 (état civ.). — Acher, i665; — Loa Cher, 
1700 (état civ. de Jussac). — Apcher; Apciès, 
1708 (état civ.). 

Apcher , ham. , c"° de Saint-Paul-de-Salers. — Apchier, 
i635 (état civ. de Salers). — Apche', 17/13 (arch. 
dép. s. C, 1. i/i). 

Apchieh, vill. détruit, c°" d'Ydes. — Acher, 1671 
(état civ. de Saignes). — Apchier, 1688 {id. de 
Chastel-Marlhac). — Apcher, 1781 (arch. dép. 
s. CI. i5). 

Apchoî», c"" de Riom-ès-Montagnes. — Castellum 
Apjoiie, xii' s" (charte dite de Clovis). — Apcho- 
nimn, 1297 (Gall. christ., t. II, col. 93). — Ap- 
choiiia, 1810 (Hist. de l'abb. de Feniers). — Apcho- 
niim, 1839 (enq. sur la justice de Vieiilespesse). — 
Apcheimm; Apchomum, i/i/ii (terr. de Saignes). 

— Apchou, i558 (arch. mun. d'Aurillac, s. GG, 
p. 10). — Apchon, i585 (terr. de Graule). — 
Achon, iSgG (insln. du baill. de Saint-Flour). — 
Achom, i683 (état civ. de Trizac). — ApchoiU, 
17/11 [id. d' Apchon). 

Apchon était, avant 1789, delà Haute-Auvergne, 
du dioc. de Clerniont, de l'élect. et de la subdél. do 
Miuuiac. Siège d'une just. seign. régie par le droit 
coul., il ressort, au baill. d'Aurillac, en appel de 
la prév. de Mauriac. — L'église, dédiée à saint 
Biaise, était à la nomination de l'archipr. de Mau- 
riac. Elle a été érigée en succursale par décret du 
28 août 1808. — Le château d'Apchon était le 



siège d'une des cinq comptoiries de la Haute- 
Auvergne. 
Apchon (La fobêt d'), dom. ruiné et mont, à vacherie, 
c"" d'Apchon et de Riom-ès-Monlagnes. — Affa- 
rium vocatum d'Achonas, i/i/ii (terr. de Saignes). 

— Nemtts domiiii de Apchoiiio , 1 5 1 3 ( id. d'Apchon ). 
Aquedoc (L'), écart, c"" de la Ségalassiére. 
AouiLioN (L'), écart, c'"de Saint-Urcize. — La Galion 

(Cassini). 
Arboret, dom. ruiné, c"' de Saint-Elienne-Cantalès. 

— AJJars appelés d'Auboret, iGoO (lerr. de N.-D. 
d'Aurillac). 

Arbre (L'), ham., c" de Bournoncles. 

Arbre (L'), dom. ruiné, c"" de Lavastrie. — Villaige 
de l'Abre-du-Chastelet, 1618 (terr. de Seriers). 

Arbbe (L'), m'°, c"' de Neuvéglise. — Molin de l'Arhre- 
de-Rnchegoiide , 1667 (insin. du baill. d'Andelat). 

Arbre (L'), prieuré dont le site n'est pas connu; il 
était voisin peut-être de Neuvéglise. — Le seigneur 
prieur de l'Arbre, xvii' s' (terr. de la rente d'Ante- 
roche). 

Arbbe (L'), dom. ruiné, c°" de Vic-sui^Cère. — Vil- 
laige de l'Arbre, 1O71 (nommée au p" de Mo- 
naco). 

Abbre-Cabane (L'), écart, c" de Marcenal. 

Arbbes (Les), ham., c°' de Riom-ès-Montagnes. — 
Molendinuni de Leva - Arboras , 1/1/11 (lerr. de 
Saignes). — Mansus des Arbres, i5ia {id. d'Ap- 
chon). — Les Arbres, 1719 (table de ce terrier). 

Abbres (Les), ruiss., affl. de la Véronne, c"" de Riom- 
ès-Monlagnes; cours de /i,ooo m. — liiperia de 
Mealet, i5i3 (terr. d'Apchon). 

Arcambe (L'), ruiss., prend sa source au lerr. <le Qué- 
zac, traverse les c°" de Saint-Elieune-de-Maurs et 
de Maurs, et se jette dans la Rance, après un cours 
de 6,900 m. — Orcamba, i33i (pièces du cab. 
de l'abbé Delnias). — Arcamba, i358 (arch. dép. 
s. (î). — Arcambe, i5^8 (arch. mun. d'Aurillac, 
s. HH, c. 31). — Arcaynbat, i5oo (terr. de Maurs). 

— Arcambes, 1887 (état des riv. du Gaulai). — 
Arcaml/re ou Arcombe, 1879 (état slat. des cours 
d'eau du Cantal). — Ce ruisseau porte aussi les noms 
de la Galtatjrie et du Rouget. 

Arche (L'), dom. ruiné, c°' de Maurs. — Tellement. 
de l'Arche, 1763 (anc. cad.). 

Arches, c" de Mauriac, chat, et lorél. — Arcas ; 
Areas, x' s' (test, de Théodechilde ). — Archas, 
1990 (vente au doyen de Alauriac). — Archiari- 
ninin , i5i6 (arch. mun. de Mauriac). — Arches, 
17/18 (arch. dép. s. C, I. Ui). — .Archers (Cas- 
sini). 

Arches était, avant i7S9,dela Haule-Auvorgne, 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



13 



du Jioc. do (lloriiioiU, de l'éled. el de la subdél. de 
Mauriac. Régi par ie droit écrit, l'appel verbal ex- 
cepté, il dépend, de la just. du doyen de Mauriac 
et ressort, au baill. d'Anrillac, en appel de la prév. 
de Mauriac. — L'église, dédiée à saint Jidien, était 
à la nomination du doyen de Mauriac. Elle a été 
érigée en succursale par décret du -îS août 1808. 

AnciiEs, doai. ruiné, c"" de Jaleyrac. — Mas de VAr- 
cha, i-j63 (arcli. généal. de la m™ de Sartiges). — 
Archets, lAy.î; — V Arche , domaine , 1680 (lerr. 
de Mauriac). 

AncHES, vill., c"* de Saijit-Poncy. — Arches, 1610 
(terr. d'Avenaux). — Arche (Cassini). 

AnCBKTTE (Le Sdc de l'), dom. ruiné, c"" d'Arches. 

— Domaine d'Archèses, i5o5; — Archètes, i5j5 
(comptes au doyen de Mauriac). 

Arcimbal, dom. ruiné, c"° de la .Monsélie. — Le tcne- 
ment d'Arcimbail, i56i (terr. de JIurat-la-Rabe). 

AncosiiE (L'), riv. , prend sa source au-dessus d"Ar- 
'comie (Lozère), traverse dans le Cantal les c°" de 
Saint-Just, Saint-Marc, Bournondes, Chaliers. 
Faverolles, et se jette dans la Truyère, en a\al du 
pont de Garaby, après un cours de a8,5oo m. — 
Avronne; Avronnjfe; Arfjuomiic ; Arcomtie; Arcomie, 
iltcfli (terr. de Mallet). — Arcomio, 1675 (iJ. de 
Celles). 

AnciEiL (L'), riv., prend sa source aux mont, de la 
Margeride, traverse les c°"de .Monlcliamp, Vieille- 
spesse, Rézentières, Sainl-Mary-le-Plain, Bonnac 
et Massiac, et se jette dans i'Alagnou à i,5oo m. 
en amont de Massiac, après un cours de a 6,000 m. 

— Arciicig; Arcueg, iâo8 (terr. de Montchamp). 

— Rivot-Amendtjs ; Arqueatz; Arqnenx ; Arqueuth, 
iSaô (l'rf. de \ieillespesse). — Argueux, J571 
(iW.). — Arqucttlx; Arqneulh ; Arcqtieulh, 1610 
(terr. d'.\venaux). — Arqneit ; Arqueul , 161 3 (id. 
de Nubieux). — Le rij d'Argueil, i633 {id. de 
Montchamp). — Arquelx; Arqueil, i644 (pap. de 
la fam. Barthomeuf). — Arcœur; Arcueid, 1666 
(terr. de Monlcliamp). — Itioière dcl Gros, xvii° s" 
(iW.de Vieillespesse). — Rivière d'Argueid, 1701 
(pièces du cab. Berthuy). — • Arqueur, 1780; — 
^rcoewr; Arcows, 176J (terr. de Montchamp). — 
Arqueuit , 1771 (i(/. de Bonnac). 

Abdèses (Le Bois u'), l'ulaie, c"° de Virargues. — 

Nemus d'Ardena, lû'iG; — Boix d'Ardène, 1686 

(terr. de Farges). 
Ardenne (L'), foret défrichée, c" d'AUeuze. — Nemus 

de Ardena, 1 '187 (arch. dép. s. G). — Boys appelez 

de Dardenne, l'igi (lerr. de Mallet). 
Ardesne (L'), vill., c"" de N'aucelles. 
Ardenne, dom. ruiné, c"''de Saint-Santin-Cantalès. — 



— Mansus d'Ardena, i.'i87 (arch. nmn. d'Aurillac, 
s. HH, c. ai). 

Akdennes, écart, c°° do Saint-Constant. — Darde, 
i6i3; — D'Ardène, 1628 (état civ. de Saint-San- 
tin-de-Maurs ). — Arden, i64i ; — Ordènes , iC6a; 

— Ardenne, 1698 {id. de Saint-Constant). 
Ardit, vill. et bois, c"" de Sauvât. — Ardil, 1671 (état 

civ. d'Ydes). — /lr//ii/(e (Cassini). — Ilardit, 1886 

(états de recens.). 
Ardrec, dom. ruiné, c°' de Siran. — Le villnige d'Ar- 

drec, i5o5 (pap. de la fam. de Montai). 
Abfeiiille, viU., c"" de la Monsélie. — Afreulhes, 

idGo; — Arjeidhère, 1687 (terr. de Murat-la- 

Rabe). — Arfeuilles, 167a (état civ. de Saignes). 

— Arfeilles, 1688 {id. de Trizac). — Arfcuille, 
(Cassini). 

Arfeiili-e, m'°, c"' de la Monsélie. — Le molin d'Ar- 
fenllie appelle des Julliardz; Arfeulhes, 1061 (terr. 
de Murat-la-Rabe). 

Arfeoille, vill. détruit, c™ de Montchamp. — Villa 
que vocatur Aurfolia, in vicaria Marciaccnsi , x' s' 
(cart. de Brioude). — ArJ'uolha; Arfuelha, i5oS; 

— Arfeulhe, i()33; — Arpheidle , 166a (terr. de 
ilonlcbamp). 

Arfeiille, chapelle détruite, c"° de Rolliac. — Ecclesia 
de ArfoUo, quœ nd casleUuni de Monlibus perlinet, 
ii3i (mon. [lonlif. Arv.). 

Arimon (Le Plï d'), mont, à vacherie, c°' de Chaus- 
senac. 

Aris, vill., c"° de Vic-sur-Cère. — Avts, 1^76 (terr. 
de Polminhac). — Aris, 1609 (homm. au roi par 
les prèlres de Polminhac). — .4rie, 1610 (aveu de 
Jean de Pestels). — Aries, 1GO8 (nommée au p'" 
de Monaco). 

AnJiLÈs (L'), ruiss. , afll. de la Truyère, c™ d'Espi- 
nasse; cours de 6,000 ni. 

Arjalet, écart, c"" de Chaudesaigues'. — Arghalel , 
1784 (Chabrol, t. IV). — Arjah't (Cassini). — 
Arjallet, i8i)5 (Dict. stat. du Cantal). 

.\rjalie (L'), dom. ruiné, c°° de Cezens. — L'Arzalie, 
i6a3 (ass. gén. ten. à Cezens). 

Arjaliès (Les), haiii., c"'de Saint-^Marlin-sous-Vigou- 
roux. 

Arjalodx, hani., c"" de Cezens. — Arzialoits, i5i 1 : 

— irzialoux, i5ia (terr. de Maurs). — Arziloiix 
(Cassini). — Arjaloux (Etat-major). . 

Arla, dom. ruiné, c"° de Sainl-Santin-Cautalès). — 
Nemus l'Aria, tlilis; — LcArlIe, i5o5 (pap.de la 
fam. de Alontal). 

Arlandivs, liani., c"" de Chaudesaigues. 

Arlésie, dom. ruiné, c"" d'Aurillac. — Platea dcl 
Arzilier sita a Leprosiam , 1377 (arch. niun. d'Au- 



14 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



rillac, s. EE, p. l'i). — l-'njj'nr dal Arlezie, iGga 

(terr. du monast. de Sainl-(ieraud). 
Arlisg, miss., afll. de i'Arcomie, c°' de Faverolles; 

cours de Sv'Joo m. — Riissenu appelle d'Arlenc, 

i4()4 (leiT. de Mallet). — Ruisseau de Chauvelie, 

1887 (étal des riv. du Canlal). 
AniiALiÈBE (L'), monl. à vaclierio, c" de Celles. 
Abmasd, m'" et huilerie, c°° de Pleaux. 
Abmind, mais, de camp., c"° de .Saint-Étienne-de- 

Maurs. — Armant (étals de sections). 
AnMiND, m'°, c"' de Saint-Paul-de-.Saiers. 
AiiM4«Dii;(L'), viil. et m'°, c"°de Mandailles. — Mamus 

del Armandiu , iBaa (min. Vigery, n'° à Aurillac). 

— Armandias, i63/i (pièces du rab. Lacassagne). 

— L'Armandou, 1G77 (étal civ. de Chastol-sur- 
Murat). — Annamites; t'Armandie, 1693 (terr. du 
monast. de Saint-Geraud). — L'Armandies , 1794 
(arcli. dép. s. C, 1. 9). 

L'Armandie était, avant 1789, régie par le droit 
écrit, et ressort, au bailliage de Vie, en appel de 
sa prév. part. La cure était à la nomination du cé- 
iérier du monast. de Saint-Geraud. 

Ahmandif. (L'), ruiss., afll. de la Jordanne, c"" de 
Mandailles, se jette dans la Jordainie, sur le territ. 
de la même c"'; cours do i.Soo m. On le nomme 
aussi le Bupiet. 

Abmandie (L'), ham., c°' de Tliiézac. — Armandias, 
1618 (état civ.). — Armandieh, 1G68 (nommée 
au p"de Monaco). — Armandies, 1 7/1 (5 (anc. cad.). 

— Armadies (Cassini). 

ARMAi\DiE (L'), ni™ forte détruite, c" de Tournemire; 
elle faisait partie des fortifications avancées du châ- 
teau féodal le Fortanier. — Seigneur de Lennandis, 
ilihG (spicd. Brivat.). 

Armas-l'Ancien, f'"° avec manoir, c'" de .Saint-Étienne- 
de-AIaurs. — Bustida d'Almon, ili'-i'i (arcli. mun. 
d'Aurillac, s. HH, c. 91). — Arman, 1690 (arch. 
dép. s. E). — Arman, iGg'i (terrier de Mar- 
colès). 

Abmars (Les), dom. ruiné, c" de Cliaussenac. — Les 
Armars, 1778 (inv. des arch. d'Humières). 

Abmazo, dora, ruiné, c" de Cheylade. — Le mas del 
Armazo, 1689 (lerr.de Cheylade). 

Armence (L'), écart, c"' de Champs. — .■Irmniice (État- 
major). 

Armimalz, dom. ruiné, c"° de Cheylade. — Le mas 
des Armimah, i5i3 (terr. de Clieyiade). 

Abmont, ham., c" de Pleaux. 

Abnac, c"" de Laroquebrou. — Aruac, 1 ;',75 (test, de 
Bertrand de Montai). — Arnacnm, iSag (arch. 
dép. s. G). — Arnalum, i465 (reconu. au seign. 
de Montai). — .Irnnfi, i63a (état civ. de Loupiac). 



— Arniac, i648 (état civ. de Saint-Christophe). 

— Arnat, 1671 {id. d'Arnac). 

Aruac était, avant 1789, de la Haute-Auvergne, 
du dioc. de Saint-Flour, de l'élect. et de la subdél. 
d"\urillac. Régi par le droit écrit, il était le siège 
d'une justice seign. et ressort, en appel au bailliage 
d'Aurillac. — L'église, placée jadis sous le vocable 
de la Nativité de N.-D., ensuite sous celui de saint 
Laurent, était à la nomination de l'évèque. 

Elle a été érigée en succursale, par décret du 
98 août 1808. 

Abisao, ruiss., afll. de la Maronne, c°" d'Arnac et de 
Saiut-Santin-Cantalès; cours de 4,700 m. On le 
nomme aussi te Faijel. 

Arsac, dom. ruiné, c"' de Glénat. — Mansus d'Ar- 
iiliuc , l'Sa-i (reconn. aux seign. de Montai). — 
L'Ernhat; Ernhac , i357 (arch. mmi. d'Aurillac, 
s. HH, c. ai). 

Arnal (Le Pbï d'), dom. ruiné et mont, à vacherie, 
c°° d'Arpajon. — La calm de la hordarie d'Arghdc; 
Arghal, v585 (terr.de N.-D. d'Aurillac). — L'ii/nr 
de Puecharnal, 1670 (nommée au p" de Monaco). 

— Le Puech-d' Arnat , 17^0 (anc. cad.). 

Armai., séchoir à châtaignes, c"" de Maurs. — Le sé- 
chuir d' Arnal , 1753 (état civ.). 

An\ALs (Les), dom. ruiné, c'" de Mauriac. — Les 
Arnalhz; les Arnailhz , iSàg (terr. de Miremont). 

Arnals (Les), dom. ruiné, c'" de Saint-Gerons. — 
Village des Arnuls, 1760 (inv. des biens de l'hop. 
de Laroquebrou). 

Arnacd, m'" détruit, c"' de Soulages. — Le molin 
d'Arnaud, 1610 (terr. d'Avonaux). 

Arnaudie (L'), dom. ruiné, c"' d'Arches. — Boria del 
Arnalda, 1/173; ■ — L'Anardia, i475; — Domaine 
de l'Arnadu, )68o (terr. de Mauriac). 

Abobels (Les), dom. ruiné, c"° de Mauriac. — Du 
maine des Arobels, i5o5; — Acorbels, i5i5(comptes 
au doyen de Mauriac). 

Aron, f"", c°' d'Aurillac. — Aran , 1646; — Haron, 
1(179 (étal civ.). — Aron, 1679 (arch. mun. d'Au- 
rillac, s. ce, p. 3i). — Dnron , lôgS {ibid., p. 8). 

— Orons (étals de sections). 

Arong, mont, à vacherie, c"° d'Alleuze. — Podium 
de Barons, i5io (terr. de Maurs). 

Arpajon, c°" sud d'Aurillac. — Viearia Arpajonensis , 
938 (anuot. sur l'hisl. d'Aurillac). — Arpaio, 1269 
(arch. mun. d'Aurillac, s. FF, p. 10). — Le Paio, 
1997 (test, de Geraud de Montai). — LePagou; 
Le Pagn, i4(i5 (obit. de N.-D. d'Aurillac). — Arpa- 
i/'/H, i48o (rocoiui. à J. do Montamat). — Arpa- 
ghone, \\' s' (ibid.). — Arppaio , l5o3 (reconn. à 
l'hop. d'Aurillac). — Le Pajou, i545 (arch muu. 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



15 



d'Aurillac, s. FF, p. i5). — Arpaghon, i548(miii. 
Boygues, n" à Monisalvy). — Arpaioye , i56i 
(i6i(/.). — Arpnghoniou , 1 5S8 (arcli. miin. ilo Cran- 
delles). — Arpajou, iCoG (état civ. de Moiilsalvy). 

— Ai^auze, 1631 {>d. d'Arpajoii). — Avpahion, 
1G32 (ibid.). — Alpaion, iGa2 (état civ. d'Au- 
rillac). — A}-paghou, 1628 (paraphr. siii- les coût. 
d'Auv.). — Arpaion, 163g (état civ. de Laroquo- 
brou). — Arpasion, i63o (irf. d'Arpajoii). — 
Arpagion, i63o (irf. d'Aurillac). — Arpagon, i63i 
(iftirf.). — Arpaioiin, i636 {id. de Naucelies). — Le 
Paion, i643 (id. de Vic-sur-Cère). — Arpazou , 
(nommée au p" de Monaco). — Arpageon, 1668 
(étal civ. de Saint-Mamet). — Arpazon , 1668 
{id. de Jussac).- — Le Paiou, 1669 (ihid.). — Ar- 
pason, i683 {id. de Crandelles). — Arpajon, \qh!i 
(arcli. dép. s. C, \. k). — Arpaghoiir, i^SS'i (Cha- 
brol, t. IV). 

Arpajon, ch.-l. dune viguerie carlovingienne, 
était, avant 1789, delà Haute- Auvergne, dudioc. de 
Saint-Flour, de l'élect. et de la subdél. d'Aurillac; 
régi parie droit écrit, il dépend, de la just. seign. 
de Conros et ressort, au bail!, de Vie, en appel de 
la prév. d'.\urillac. — Son église, dédiée à saint 
Vincent, était un prieuré qui fut uni, en 1/181, 
à la communauté des prêtres d'Aurillac; elle a 
été érigée en succursale par décret du 38 août 
1808. 

Ahpest-dd-Baldrie (L'), écart, c°' de Boissct. — La 
BaUrie, 17/18 (anc. cad.). 

Arqcet (Le Peuch d'), mont, à vacherie, c"" de Vi- 
rargues. — Le Peuch-Jurquet , i5i8 (terr. de la 
coll. de N.-D. de Mmat). 

ARnESTF.TOCT, écact, c"* de Saint-JuUen-dc-Toursac. — 
C'est im ancien péage auquel on avait donné ce 
surnom déiisoiie. 

AfiSAc, dom. ruiné, c°° d'Anglards-de-Saleis. — Vil- 
laige d'Avsac, 1/177 (^cch. généal. de Sarliges). 

Arsac, vill., c°° d'Auzers. — Mansus de lu Dursac, 
1/179; — Arsac, i58i (nomm. au seign. de Char- 
lus). — Alghac, 1G6/1 (anc. min. Ghalvignac, n'° 
à Trizac). 

Abses, ham., c°' de Junhac. — Munsiis de Daisas, 
183/1 (arch. dép. s. E). — .4rsses, 1668 (nommée 
au p" de Monaco). • — Arses, 17/19 (anc. cad.). 

Arsouuer, dom. ruiné, c"' de Saint-Santin-Cantalès. 

— L'affar d'.lrsoliet; i3/i5 (arch. dép. s. G). 
.\riense (L'), contrée divisée auj. entre le départ, du 

Cantal et celui du Puy-de-Dome. — Ten-a Ir- 
teiwha, i35o (spicil. Brivat.). 
AniiGEs, dom. ruiné, c'" d'Arnac. — AJfar appelé de 
Sarligns, 1/170 (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 



c. 31). — Affar appelât de Artigas, 1/171 ; — Affa- 

riiini de Serliges, 1 /173 (pap. de la fam. de Montai). 
.\rtiges, dom. ruiné, c"" de Ghalvignac. — Teiiemen- 

tum d'Arligas, 1396 (homin. à l'évéque de Cler- 

mont). 
Artiges, ruiss. , alll. du ruisseau do rin(]uirade, c'^'de 

Marcenat et de Saint-Bonnet-de-\Iarcenat; cours 

de 3,000 m. 
Artiges, vill., c"' de Mauriac. — Ai-ligias; Cartigias, 

x's* (lest, de Tbéodechilde). — Ailmhac, 1388 

(homm. au doyen de Mauriac). — Artigas, lago 

(vente au doyen de Mauriac). — Artighas, 1/16/1 

(terr. de Saint-Chrislophe). — Artiges, i5o5 

(comptes au doyen de Mauriac). — Artigos, 1666 

(état civ. d'Anglards-de-Salers). 
Artiges, ruiss., afll. du ruisseau de Verlhac, c"" de 

Mauriac; cours de i,.")6o m. 
Artiges, viil., c°° de Saiut-Bonnet-de-Marcenal. 
Artiges, vill., c"" de Tourniac. — Artigias, mi" s' 

(charte dite de Clovis). — Artigiœ, 1839 (enq. 

sur la just. de Vieillespesse). — Artighas, 1/16/1 

(terr. de Saint-Chrislophe). — Artiges, i5o3 {id. 

de Cussac). 
Artiges, ruiss., afll. du ruisseau de Cussac, r" de 

Tourniac; cours de 1,000 m. — Rivas de las Itroas, 

i5o3 (ten-. de Cussac). 
Artigdes, écart, c"' de Laroquevieille. — Lorligaes, 

i553 (terr. deiNozières). — Artigues, 1689 (pièces 

du cab. Lacassagne). — Artigues, 1696 (arch. dép. 

s. C, 1. 10). 
Artis, ruiss., afll. de la rivière du Jurol, c"" d'Alleuze; 

cours de 1,360 m. 
Arzailliès, vill., c"' de Brezons. — L'Arzalié, 1638 

(ass. gén.len. à Cczens). — L'Arzulier, 1670 (ins. 

du baill. de Sainl-Flour). — Les Azaliers, 1701 ; 

— L'Arzulliers, 1703 (état civ.). — LarzilUers 
(Cassini). — Les Arzaliers (Élal-niajor). 

AspELizÉos, écart, c"' de Fournoulès. 

AspÉRiÈREs, monl. à burons.c"' d'Anglards-dc-Salers. 

AspiEiCH, écarl, c"" de Fonlanges. — Lou Puex, 1672 
(état civ. de Saint-Cbamand). — Lou Peus-del- 
Puech, 1786 {id. de Fonlanges). — Aspiech (Etat- 
major). 

AsPOLivEs (Les), mont, à hurons, c"' de Saint-Urcize. 

AspOLivES, ruiss., afll. du ruisseau de la Morte, c°' de 
Saint-Urcize; cours de 85o m. 

AspRAT, vill. et m", c" de Saint-Cirgues-de-Jordanne. 

— Lespras, 1700; — Lespraz, 1717 (arch. dép. 
s. C, 1. 1'). — Lesprat (Etat-major). 

AspRAT, ham., c" de Thiézac, et chapelle eu ruines. 

AspRE (L'), ruiss., alll. de la Maronne, c°" du Fau, 

de Fonlanges, et de Saint-Bemy-de-Salcrs; cours 



16 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



de i3,83o m. — RIcière â'Aspré, 1717 (lerr. de 
Beauclair). 

AspniÈRES, dom. ruiné, c" de la Capelle-del-Fraisse. 
— Domaine d'Aspr-ièies, 1760; — Arpière, 1772 
(arcli. dép. s. (j, 1. ig). 

AssAc, ham., c°' de Pierreforl. — Amssac, iG43; — 
Ahahac, i653; — Alzassac, 1666 (élat civ.). — 
Asac, 1678 (iW. de Mural). — Assuc (Cassini). 

Assier-Bas, écart, c"' de Monlmural. 

Assiiîr-Hai;t. écart, c" de Monlmural. 

AsTORG, m'" détruit, c°' de Bredon. — Loii molle 
d'Astorg, i5g8 (reconn. au roi par les consuls 
d'Albepierre). 

AsTODRGiE (L'), doiii. ruiné, c"° de Saint-Vincent. — 
Mas de l'Astorgia, i33a; — L'Astorgiiya, i58g 
(liève du prieuré de Saint-Vincent). 

AsTRAPAs, ruiss. , afll. de l'Alagnon, c" de Laveissière; 
cours de 3,3oo m. 

AsTRAPAs, mont, à vacherie, c"" de Pradiers. 

AsTRiAC, ham., c"" de la Besseretle. 

AsTRiELs, vill. détruit, c"' de Cassaniouze. — Vil- 
laige d'Astrueb, 1760; — Villaige des Tralh, l'jlxô 
(ane. cad.). — Estruels, 1760 (terr. de Saint- 
Projet). — Estressial, 1785 (arch.dép.s. C,l. ig). 

AsTORGiE (L'), ham., c" de Maurs. — L'Astoiirgie, 
177] (élat civ.). — L'Esturgie, 1773 (anc. cad.). 

AriRAPPE (L'), écart, c°' de Sénozerjjues. 

AiJRAc, écart, c"" de JVIentières. 

AiBAGCET, vill., c"' de Cezens. — Obaguelz; Oiiba- 
guetz, 1637 (arcli. dép. s. G). — Auhaguer, i5gi 
(liève de la baronn. du Fejdit). — Atibaguct:, 1607 
(terr. de Loudières). — Aubagiiectz, 161a (liève 
du Cliambon). — Aubagues, i664 (état civ. de 
Murât). — Aiibaguez; Le Baguet, 1670 (terr. de 
Brezons). — Aubagiiel (Cassiiii). 

AuBARs (Les), haui. , c" du Claux. — •'J/'"' d'Albard: , 
iSSg (terr. de Clieyiade). — Hetjbrard, x?ii' s° 
(arch. dép. s. E). — Aubal (Cassini). — Auban 
(Etat-major). 

AuBVRS (Les), écart, c°' de Ladinhac. 

AiiBARS, dom. ruiné, c°° du Vi|;ean. — AJfariiim d'Al- 
bars , 1 3 1 (liève du prieuré du V ijjean ). 

.\uBA\, rill. , c°' de Cezens. — Pagesia vocata d'Obax, 
i6'27 (arch. dép. s. G). — Aubax, i5gi (liève 
de la liaronn. du Feydit). — Aubag, i85.5 ( Dict. 
stat. du Cantal). 

Al'baï, m'", c" de Cussac. 

AuBAï, f°", c"° de Mentières. — Hohaœ, 1670 (arch. 
mun. de Saint-Flour). — Auzac , 1601 (terr. du 
Luguet). — Aubax, 1765 (arch. dép. s. C). — 
Albaze, 1784 (Chabrol, t. IV). 

AiBtcÉAT, vill., c"° de Peyrusse. — Castram Alber- 



garias, io34 (Baluze, I. II, p. /18). — Castvum 
d'AlUiihas; Albiighes, 1839 (cnq. sur la just. de 
Vieillespesse). — Aulbeghars, i5Ci (terr. de l'abb. 
de Feniers). — Albnghars, 1638 (paraphr. sur les 
coût. d'Auv.). — Aubégéac, 167a; — Aube'gat , 
i6g6 (élat civ. de Massiac). — Aubegheac, 1703 
{id. deJoursac). — Albeghas, 1703 (liève de Mar- 
dogne). — Albeghart; Albezars, 178^ (Chabrol, 
t. IV). — Auliégéas (Cassini). — Aiibéjas, 1857 
(Dicl. stdt. du Cantal). 

AiJBÈLE, dom. ruiné et grange, c" du Fau. — Grange 
d'Aubol, 1681 (état civ. de Saint- Vincent). 

Aobepetre, f°' avec manoir, c"* de Laurie. — Aube- 
père, 1784 (Chabrol, l. IV). — Aubepe (Cassini). 

— Albepeirc (Etal-major). — Aubesseijrc, i%o6; 

— Anbepeyre, 1861 (Dict. slat. du Cantal). 
Adberoqce, vill.. c°' de Ladinhac. — Atbaroque, i5i8 

(min. Boygues, n" à Monlsahy). — Albarocqnc, 
i553 (min. (juy de Vayssieyra, n" id.). — Auba- 
rocqiie, i663 (min. Froquières, n" à Raulhac). • — 
Anberorqiie, 1668; — Auberoque, 1C70 (nommée 
au p" de Monaco). — Auboroqne, 1676 (terr.de 
Calvinet). — Auberroque ; Aubcrroques , 1760 (anc. 
cad.). — Amberroque, l'jo-^ (arch. dép. s. C). — • 
Auberoqnes (Cassini). — Anburoque (étals de sec- 
lions). 

AuBESACNE, faubourg de la ville d'Allanclif. — Quar- 
tier d'Atnnche appelle .Itassnl , 1717 (terr. de la 
baronn. du Feydit). 

Aubespeïres, vill., c"" de Junliac. — Albaspeyras, 
i5'i9(min. Boygues, n" à Montsalvy). — Albes- 
peyras, i564 {id. Boissonnade, n"iV/.). — Aubes- 
peires; i638 (élat civ. de Naucelles). — Albespeyre, 
1 670 (nommée au p" de Monaco). — Albospeyres , 
1675 (élat civ. de Alontsalvy). — Aubespeyre, 
1G77; — Oxsbcspeyres , 1705 (l'rf. d'Aurillac). — 
Aubespeyrcs, 173^ (liève de Monisalvy). — Atbas- 
payres; Alhospayres ; Albes Peyres, 1767 (table des 
min. de Guy de Vayssieyra). — Aubespayre ( Cassini). 
Par décret du 3 janvier i8.")i, l'église d'Aubes- 
peyres a été érigée en succursale. 

Aliiespevres, ruiss., affl. de la rivière d'Aulhre, c" de 
Laroquevieiile: cours de 4, 000 m. 

.Aubespeïres, vill., c" de Maruianhac. — Albaspeyras; 
Albespcyres, 1.553 (terr. de Nozières). — Aubas- 
peyras, i553 (procès-verb. Veny). — Aubespeïres, 
i6ao (étal civ. de Redhac). — Albaspeyresl i(568; 

— Albespeyres, 166g; — Albas-Peyres, 1670; — 
Albapeire, 1671 (état civ. de Marmanhac). — Al- 
bespeyres , 1 ()85 ; ^ — Aubespeïres , 1 748 ; — Aubes- 
peyre, 1789 (arch. dép. s. C, 1. ai). — Vaspeyre 
(Cassini). — Bospeyres (états de sections). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



17 



AuBKSPEïREs, ruiss. , alll. de la liv. d'Aullire, c°' de 
M.nmianhac; cours de 4,800 m. — Riviis de Ciizoïi , 
ihqli (terr. de Sédaifjes). — Rnisxenu de Rospcijrcs 
{ plan cadast.). 

AiBEssEïBE, f"" avec manoir, c"* de Lainie. 

AiBESSEïnE, m'", c°° de Laurie. 

AiiiiEviDiïRE, ham., c" de la Cliapelle-Laiirent. — 
Anhevidaire, 1669 (étal civ. de Massiac). — 
Auhevidiércs- (Cassini). — Aiiherydeyre (État- 
major). 

AoBEïio, vill., c'" de Vèze. — Auhcvio (Cassini). — 
Anbei'ioit (Etat-major). — Aulicviov.r, 1857 (Dicl. 
slat. du Cantal). 

AtBUOUi, vill., c" de Marcenat. — Caslrum d'Alhii- 
jos, 136a (Baluzi?, t. II). — Altmghor; Albujoiis; 
Alhuifhoiis, 1378 (Hist. de l'abh. de Feniers). — 
Alliughos, l'ihi (arcli. déj). s. E). — Albiifrios, 
i386; — Albiigias, lOg.') (terr. d'Antérocho). — 
Aubighoujr, i5o8 {id. do Maillargues). — Aubv- 
jotis, i558 (arch. mun. d'Aurillac, s. CC). — Al- 
biighoux; Auhiijoux, i585 (terr. do Graule). — 
Auhejoujc, 159-! (vente de la terre de Cheylade). 
— Aiibighous; Attbioit.r , 1660 (terr. de Tabb. de 
Feniers). — ■ Aubijotic, 1O68 (état civ.). — Aiibi- 
joux, 1744 (arch. mun. d'Aurillac, s. CC). — Aux 
Bijoux (Cassini). 

Aiibijoux était, avant 1781), de la lîasso-Auverjjno, 
du dioc. et de l'élect. de Clermonl. Rcgi par le droit 
coût., il était le siège d'un baill. seign. ressort, en 
appel à la sénécli. d'Auvergne. 

AiBiJoix, ruiss., afll. dn Doujon, c"' de Marcenat; 
cours de 3,700 m. 

ViBiN, vill., c" de Marmanliac. — Hospiciitm focale 
rocatiim del Albrel , i4<)4 (lest, de Sédaiges). — 
Albas, i,^5a (terr. de Nnzières). — Aubin, i6()<); 



Aubo 



178;) (arcli 



— Albin, i67o(état civ.). ■ 

dép. s. C, 1. 91). 
Aubin, m'° détruit, c°° de Marmanhac. 
,\uBii<, écart, c°* de Rouziers. 
AuBOis, écart, c°' de Trémouille-Marclial. 
AuBos, ruiss., alTl. du Rieiilord, c"" do lîarriac, près 

de Loudiès; cours de 'ilio m. 
AoBBiGLET (L'), moul. à vachorio , c"' de Jabrun. — 

Le peuch d'Albraguet, i5oS; — Le peucbx dou 

Itraijuel, 166a; — Le peuih d' Uhracquel , l6S6 

(terr. de la Garde-Roussillon). 
AuBKÉGÉAc (L'), écart, c" de \laiirs. — L'Aubrejac , 

i7()9 (état civ.). 
AiîBBEspic (L'), dom. ruiné, c"'' de Crandelles. — 

Ajjnr de l'Auhrespic, ititit) (nommée au p" de 

Monaco). 
AiBBEspiu (L'), dom. miné, c" de Saint-Elienne- 

Cantal. 



de-Carlat. — •')//"'' '''^' Aiihrespir; nj/hr de Corba- 
resse; alias del'Aulrrespic; l'Arbrespie; Caurbaresse, 
169a (terr. do Saint-Geraud). 

AuBBET (I/), oratoire, c°° de Narnhac. — La croix de 
l'Auln-et, 1695 (terr. de Celles). 

AnBOGBEs, hani., c"° de Prunet. — Aubugues, iG3o 
(état civ. d'Arpajon). 

AiiB(;sso> , vill., c"" de Saint-Julion-de-Jurdanne. — 
Albusso, i5Ci (obil. de N.-D. d'Aurillac). — Al- 
busse, 1573 (tcrr.de la cliapell. des Blats). — Au- 
busson , i()3a (état civ. de Vic-sur-Cère). — Albussas, 
167a (id. de Polminhac). — Aiibuson (Cassini). 

.\uBt'SS0N, ruiss., alTl. de la Jordanne, c°" de Saint- 
Projet et de Sainl-Cirgues-de-Jordanne; cours de 
a, 000 m. — Rif d'Albusso, i5Gi ( lomls de l'église 
N.-D. d'Aurillac |. 

AuBUSsos, écart, c°° de Sansac-do-Marmiesse. 

AlcnER, vill., c" de Vernols. — Aucbey (Cassini). — 
Euchay, 1857 (Dict. stat. du(;antal). 

Alcher, ruiss., afîl. de la rivière d'Allanclie, c°° de 
Vernols; cours de 1,000 m. — Dauché, 1887 (état 
des riv. du Cantal). 

AuDEïBE, ham., c"° de Massiac. — Oudeyre, 1886 
(états de recens.). 

AuGAtREs, écart, c" de Chaslel-Marlhac. 

AtGEBADE (L'), fief, c"" de Condat-euFeniers. — 
1788 (arch. dép. s. C). 

AuGERETTE, Vill., c" de Trémouillo-Alarchal. — Auge- 
rette, 1789 (terr. du fief de la Sépouze). — .411- 
zerette (états de sections). 

Al'gebolles, ham., c'" do Jalcyrac. 

Adgers, ham., c" de Condal-en-Foniers. 

.\cGET, ham., c"' de Chanterelle. 

AiGiAL, dom. ruiné, c°' do Roannos-.'iaint-Mary. — 
Aff'ar de l'Augial, iGGS (nommée au p" de Mo- 
naco). 

AuGiER, mont, à vacherie, c" de Marmanhac. 

.Abgon, m'°, c°° do Colandres. 

AuGOCLES, vill., c"' de Menet. — Aiguolas; Aiigoulas; 
Auguolas; Augela», i5o4 (terr. de la duches.se 
d'Auvergne). — Engoules, iGoi; — On goulet , 
1 GoG ; — Auguolles , 1 G08 ; — Ougolles , 1 609 ; — 
Ougoulles, 1618 (état civ.). — Oujnuges, 1675 
[id. de Trizac). — Augoules, 1788 (dénombr. du 
prieuré de Menet). — Augoulles (Cassini). 

AcJoD (L'), ruiss., alll. du Celé, prend sa source à 
Saint-Julien-dc-Piganiol (Aveyron), arrose les c°" 
de Saint-Santin-de-Maurs cl du Trioulou; cours, 
dans le Cantal, de 4, 080 ni. — Ruisseau du Pes- 
miier, xïiT s' (reconn. au prieur de Saint-Con- 
stant). — R. de Romlié, f]lto (reconn. au baron 
de MonI murât). — R. d'Aujou; r. de Lestang, 

8 



ItHTtULniC n ATU>>I 



18 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



'7''!)' — ^'- 'l'i^iyoti, lyâ'i (anr. caJ. de Saint- 
Constant). — R. de Nequeboiic (Etat-major). 
AuLHAC, tlom. ruiné, c'" do Sainl-Cirgues-de-Mall)crl. 

— Le vitlaige d'Aiilliac, 1G79 (ai'ch. dép. s. C, 
1. 16). 

AcLaAC, vill. , c"' de Siran. — Maiisus da Olhat, 
i3a4(reconn. au seign. de Montai). — ■ Affarium 
da Olhac, i3i6 (ai'cb. dép. s. G). — Aulhiat, 
1600 (pap. de la lam. de Montai). — AuUiac, 
i6i(3 (état civ.). — Auliaga, 1G17 {id. de Gléual). 

— Authac, 1661 (état civ.). — Oûillac, 1(567 
{id. de Glénat). — Anliac, i685 (état civ. de La- 
roquebrou ). 

AuLHAC, f"", c°° de Vic-sur-Cère. — Orihac, io<)9; 

— Anliac, i633 (élat civ.). — Aulhac; Oltiac; 
njfny d'Olhac, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

— Aulhiac (Cassini). 

Adlhac, m'", c"" de Vic-sur-Cère. — Le moulin d'Au- 

lliac, 1769 (anc. cad. ). 
AiLHAC, mont, à vaclieiie, e"° de Vic-sur-Cère. — 

Moiitaigiihe d'AuUac, 1668 (nommée au p" de 

Monaco). 
Adlbadet, ruiss., affl. de l'Alagnon, c" de Peyrusse ; 

cours de 3,000 m. — Ritisseaii de Citze-Val, i558 

(terr. de Tempel). 
Adliac, dom. ruiné, c°' de Glénat. — Affar appelle 

d'Aiilliac, iGGg (nommée au p'° de Monaco). 
Adliac, vill., c"" de Jabruii. — Authac, i5o8; — 

Anliac, 166a (torr. de la Garde-Rousslllon). — 

Auliat, 1784 (Chabrol, t. IV). 
AuLiAc, vill., c" de Laurie. — Aulhac, 1784 (Cha- 
brol, t. IV). — Auliac (Cassini). 
Adliac, vill., c" de Marchastel. — Aulhiac, 1601; 

— Aulhac, 1618; — Auliac, 1678 (liève de Sou- 
brevèze ). 

Adliac, vill., c°' de Saignes. — Affarium d'Olliat, 
i44i (terr. de Saignes). — Olliac , 1681; — 
Holiac, i6g3 (état civ.). — Olénc (Cassini). 

Adliac, vill., c" de Talizat. — Atilhac; Auliac, iSSg 
(liève du prieuré de Molompize). — Villaige d'Au- 
liat, i635 (nommée par G"° de Fois). — Aulliac , 
1730 (état civ. de Saint-Mary-le-Plaiu). 

Adliadet (Le Rasa d'), torrent, affl. de l'Alagnon, 
c" de Ferrières-Saint-Mary. 

Adliadet, dom. ruiné, c°° de Jabruu. ■ — La mé- 
thane d'Authadet , i5o8; — Authiadet, 1663; 

— Aaliiulet, 1GS6 (terrier de la Garde-Rous- 
sillon). 

Adliadet, vill., c"' de Massiac. — Aulhiadet, i558 
(terr. de Tempel). — Aulhadet, i58i (id. de 
Celles). — Orlhaguet, 1608 (état civ. de Pierre- 
fort). — Aulimlc:., 1744 {id. de SainL-Étiemie- 



sur-Massiac). — Oliaâoux; Oliadeix, 1784 (Cha- 
brol, t. IV). — Auliade (Cassini). 

Adliadet, vill., c" de Peyiusse. — Aulhadet, làSg 
(liève du prieuré de Rochefort). — AUiadet, ]635 
(nommée par G"° de Foix). — Oliadet, 1699 
(élat civ. de .loursac). — Auliadet, 170a (liève de 
Mardogno). — Ouliadet, 1784 (Chabrol, t. IV). 

Adlou, mont, à vacherie, c" de Brezons. — Montagne 
des Loups, i853 (Dict. stat. du Canlal). 

AcMA (L'), mont, à vacherie, c" de Laroquevieille. 

— Dauniu (Elat-niajor). 

Adma (L'), ruiss., affl. de la rivière d'Authre, c"* de 

Laroquevieille; cours de 3,5oo m. — On le nomme 

aussi Ruisseau de Tidernat. 
AuMONT, écart, c°° de Saint-Victor. — DaumonI , 18.17 

(Dict. stal. du Cantal). 
Adnimaï, écart, c"" de Saint-Sanlin-de-Maurs. 
Adradod (L'), ham., c°' de Marmanhac. — Auriolo, 

i6i3 (état civ. de \aucelles). 
Adkat (Le Pbat d'), mont, à vacherie, c" de Colandres. 
AuI^ELLE-DE-CoLOMBI^Es, dom. ruiné, c" de Chanel. 

— Aurcllic de Collomhiues , xvi" s" (confms de la 
terre du Feydit). 

Adriac, c°" de Massiac. — Auriacum, xiv° s° (pouillé 
de Saint-Flour). — Auriat, iSsG (terr. d'Au- 
rouze). — Aufiac-l'Eglise (Cassini). 

Auriac élail, avant 178g, de la Basse-Auvergne, 
du dioc. de Clermont, de l'élect. et de la subdél. de 
Lempdes. Régi par le droit écrit, il était le siège 
d'une jusl. seign. ressort, à la sénéch. d'Auvergne, 
en appel de la prév. de Brioude. — L'église, sous le 
voc. de saint Nicolas, était une cure à la nomina- 
tion du prieur de la Voûte. Elle a été érigée eu 
succursale par décret du 38 août 1808. 

Adriac, vill., c" de Faverolles. — Mansus d'Auriac; 
Auriacum, iSaS; — Auriat, i4oi (arch. raun. 
deSainl-Flour). — Auriayc, i4g4 (terr. de Mallel). 

— Aurijuc, i5o8 {id. de Montchamp). 
Adriic-Bas, vill., c°' d'Auriac. — Aurinc-le-Bas , 

1784 (Chabrol, I. IV). — Auriac-Soutro , 1863 

(Dict. stat. du Cantal). 
Adhiacombe, vill., c" de Marmanhac. — Auriacombe, 

1669; — Awiecombe, 1728 (état civ.). — Auria 

Combes (étals de sections). 
Adrial, lieu détruil, c'" d'Ydes. — (Cassini.) 
Adrière, dom. ruiné, c'" de Girgols. — Auriez, iGoo 

(reconn. des hab. d'Auriol). — Auriers, i653 (ins. 

du baill. deSalers). — Aurière, 167g (arch. dép. 

s. C, I. 4G). — Auries, 1G93 (inv. des litres de 

riiôp. de la Trinité d'Aurillac). 
AuniÈREs (Les), vill., c°" de Alaurs. ^ — ■ La^ Orieyras, 

1670 (arch. muu. d'Aurillac , s. HH , c. ai). — Las 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



19 



Aurieyres, i5'i8 (min. Guy deVayBsioyra,ii"àMouU 
salvy). — Lacassaitrières , i66a; — Les Aurièfes, 
i66ô; — Las Aurierez, 1667; — Lnzaurières, 
1757 (état civ.). — Lasaiirières (Cassini). 
AcmÈBES (Les), écarl, i-"° de Sninl-Siiiiliii-dc-AIaurs. 

— Aurieyres, 1612; — Auniei/rcs. i6i3 (élat 
civ.). — Aurières, 17^7 (iiiv. des lilres de l'Iiop. 
d'Aurillac). 

Adrillic, cbi.-lieu du département. — Aureliacus, 
984 (Gerbert, édit. Havel, n" gi). — (Mhac, laSo 
(annot. sur i'iiist. d'Aurillac, p. 55). — Aurelie- 
cum, lagô (arch. mun. d'Auriilar, s. FF, p. i5). 

— Oi-liac, ïiii" s" {ibid.). — Aorllhac, xiii" s' {id. 
s. HH, p. ]4). • — Ain-ellyacum, i366 (Chabrol, 
t. 1). — AuriUiac, i.38o (arch. mnn. d'Aurillac, 
s. HH, p. ili). — Awilliacum, i.îgS (spiril. Dri- 
vât.). — Aorlhat, 1 4oo (arch. mun. de Saint-Flour). 

— Atirillacus, ihoS (obit. de N.-D. d'Aurillac). 

— Aorlhac, liig (arch. mun. de Saint-Flour). — 
Aiirelliiaciis, i435 (donal. à l'hop. de la Trinité 
d'Aurillac). — Oritac; Orltiac. iA4g (enq. surles 
droits des seign. de Moulai). — Orilliac, 1/16Ô 
(pièces de l'abbé Delmas). — Orilliic, 1/180 (re- 
conn. à J. de Monlamat). — Auretliacum, ]/!8i 
(obil.de N.-U. d'Aurillac). — Orilhat, i 484 (arch. 
niuu. d'Aurillac, s. AA, 1. 7). — Awiliacum, iSag 
(reconn. au curé de i'hôp. de la Trinité d'Aurillac). 

— Awelliactts , i535 (terr. de la seign. do Caylus). 

— Ot-ilhat, i536 (pièces d'E. Amé). — Horiinc , 
I 54 8 (poids, collect. Durif). — Aiireilhiac; OrlIiiac, 
i544(min. (niy de Yayssieyra, n"). — Owillmc, 
i5ô4 (ibid.). — Atirilltiuc, i566 (terr. de .Saint- 
Christophe). — Aourtliac; Aoiirlliiac; Awlliiac, 
1567 (ihid.). — Aurelhiac, 1674 (livre des acliaps 
d'Anl. de Aaucazc). — Ortlhiac, i585 (id. de 
Graule). — Auriliahc, i6o7(étalciv. de Montsalvy). 

— Auryac, 161 3 (id. de Naucelles). — HanrUhac, 
1617 (id. de Thiézac). — Aurililiac, i6ai (id. 
d'Arpnjon). • — Aiiriac, 1633 (id. d'Auriilar). — 
Aiireliac, 1637 (ibid.). — Avrilinc, i6-3g (id. do 
Sainl-Sanlin-de-Maurs). — Aurcliliac, iG',\o (ibid.). 

— .iiifillat, i()3o (id. de Thiézac). — Aiirclbnc, 
l63a (id. de Saint-Santin-Cantalès). — AuriUiac, 
i634 (id. de Salers). — Aorilliac, 1668 (id. de 
Cassaniouze). — Aurilheac, 1670 (id. de Saint- 
Constant). — Aurelac; Awilac, i6g3 (inv. des 
lilres de Ihôp. d'Aurillac). — .iiiriliac, 1711 (état 
civ. de Sainl-Paul-des-Landes). — Aiirileac, l'ji'i 
(ibid.). 

Vurillac était, avant 178g, de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. de Saint-Flour, siège d'une éler- 
lion et d'une suhdélégation. Régi par le droit écrit, 



il ressort, au bailliage y établi, eu appel de sa pré- 
vôté particulière. 

Dès 1377, .\urillac était le siège du irbailliage 
des Montagnes d'Auvergm»'' (Bniliria Monlanarum 
Aheriiie). En i33o, ce bailliage eut pour ressort 
les terres de la Haute- Auvergne qui étaient 
exemples de la juridiction de l'ancien comté, plus 
tard duché, et en ilifiCî, toutes les exeujptions de la 
Haute-Auvergne lui lurent attribuées, saul l'appel 
à Saint-Pierre-le-Moustier; ce ressort l'ut confirmé 
par lettres patentes du 10 août 1872. Un présidial 
fut créé dans cette ville en 1 55 1 et établi en 1 55a : 
les bailliages de Vie et de Saint-Flour y ressorlis- 
saient; ce dernier avait été démembré de celui 
d'Aurillac, en i533. 
.VuniLuc, dom. ruiné, c"dp Vézac. — • Affaritiin d'Ao- 
rilliac, J3(jg (arch. mun. d'Auriilar, s. FF, p. i5). 

— L'Aj'ur d'eu AorlUiac, \ni' s' (id. s. HH, p. i4). 
Adriol, f"", c" de la Capelle-Viescamp. — Vitlaige 

d'Auriot, 1687 (état civ.). 
AiinioL, mont, à vacherie, c°' de Cezons. — Praliim 

d'Aiiriol, i5ii (lerr. de Maurs). 
AunioL, 1"°' et mont, à vacherie, c°' de Girgols. — 

Awias , 1 600 ( trans. entre les hab. d'Auriol et l'bo|i. 

do la Trinité d'Aurillac). — Auriols, 1783 (arcli. 

dép. s. C,l. 46). 
AiRioL (D'), mont, à vacherie, c" de Moutchamp. 

— Le terroir de Auriola, i5o8 (terr. de Mont- 
champ). 

Alboize, vill. , c°' de Molompize. — .4uroza, 1870 

(arch. dép. s. E). — Aurouze, i526 (terr. d'Au- 

rouze). — Atiroze, i55g (id. de Molompize). — 

Auroze-près-Massat , 1638 (paraphe, sur les tout. 

d'Auv.). — Ourouze, i6go (état civ. de Murât). 
Aurouze, avant 178g, était le siège d'une just. 

seign. régie par le droit coût. , et ressort, à la sénéch. 

d'Auvergne , en appel de la prév. de Brioude. 
AuBoiZE, m'°, c°' de Molompize. — Aurosa, i465 

(pièces de la cure de Massiac). — Aurouse, 1636 

(terr. d'Aurouze). 
AuBussÈs, dom. ruiné, c°' de lieilbac. — Domaine 

d'Aurussh, 1778 (terr. delachàtell. de Broussette). 
Aus.iBD (L'), ruiss., alTl. de l'Alagnonet, c°'' de la 

Chapelle-Laurent; cours de 780 m. 
AnsELLE, écart, c"' de Sainl-Étienne-de-Riom. — Am- 

saire, 1671 (état civ. de Saignes). 
AuTEBEssE, vill. détruit et mont, à vacherie, c°° de 

Bredon. — Altabessa, i45o (arch. dép. s. H). • — 

Ajf'ar d'Allebesse, i53G (terr. de Bredon). — Assa- 

pke, 1784 (Chabrol, t. IV). 
AiTniL, bam., c"' d'Apchou. — Alteil , 171g (labl. 

du terr. d'Apchon). — tiileil, 173g (état civ.). 

3. 



20 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



AiTBRE (L'), riv., prend sa source au leiril. de la c" 
de Lascelle, traverse les c°" de Laroquevieille, Mar- 
raanliac, Jussac, Reilhac, Nauceiles, Saint-Paul- 
des-Landes, Ytrac el la Capelle-Viescamp, et se jette 
dans la Gère, après un cours de 87,600 m. — Aqua 
d'Autra, i3i '1 (arcb. dép. s. E). — D'Aussa, 1 '408 
(irf. s. G). — Allia, i.'iSa (arch. muu. d'Aurillac, 
s. HH, c. il). — Aultre, 1367 (terr. de Sainl- 
Clirislopbe). — Autre, 1695 (id. de la coraniand. 
de Garlat). 

AtiRELAiGUES, faubourg de la ville d'AUanche. — Ou- 
treliiigiic; Aultrelaygue , i5i5; — Oullrelaygue 
d'Alaiiclie, i5i7 (terr. du Feydit). 

Adtbetal, bam., c°' de Lanobre. . — Autrevial (Cas- 
sini). — //«Hto'm//e (Etat-major). 

AnTREVAL, m'°, c"' de Lanobre. — Aittravail (Cassini). 

— Aiitraval (Etal-major). 

Adirières, vill., c" de Sainl-Gbamant. — Aulti-ièt-es, 
i655 (ins. du baill. de Salei-s). — Altrières; Au- 
trières, i66j (état civ. de Saint-Ceruin ). — Otd- 
trières, 1671; — Les Ausdrières; Antrerio, 1672 
{id. de Saint-Cbamant). 

AcTBiÈRES (Le Pont D'),ra'°, c°" de Saint-Cbamanl. 

AuvEBONE (L'), anc. province qui a formé les départ, 
du Cantal et du Puy-de-Dome. Civilas sous la do- 
mination romaine el pagus durant lu 1" moitié du 
moyen âge, l'Auvergne était divisée, avant 1789, 
en Basse et Haiite-Auvergue. — kpouépvtSat, 111° s' 
(Dion Cassius, 1. 4o). ■ — Arverimm; Arvenmui 
tcrntonmn ; tennintis Arveriius; Arverna wbs; ter- 
ritorium Arveriiictmi ; Ai-venia regio, vi°s°(Gregorii 
Turonensis, Hist. Franc). — Arcernicum, 760 
(contin. de Frédegaire, apud Dom Bouquet, t. V, 
p. 4). — In Areeniis tcrritorio. Soi (vita S. Bene- 
dicti, apud Dom Bouquet, t. V, p. 458). — Plaga 
Aveniica , 883 (cart. de Brioude). ■ — ■ Arvei-neiisis 
comitnius, 886 (Baluze, Histoire d'Auvergne, 1. 11, 
p. 3). — Pagus Arvernensis, 896; — Alcernia, 
936; — Patria Arvernica, gSG (cart. de Brioude). 

— Ten-itorium Arver;ieiise, 1017 (chap. catbéd. de 
Clermont). — In Arvernia, t36G (Baluze, Hist. 
d'Auvergne, t. II, p. 345). — Auvergne, i386 
(Douët d'Arcq, Sceatur, n° Sgi). — Aheijgues, 
i534; — Auvernhe, i535; — Auhergne, i536 
(terr. de Gol'linhal). — Alvergne, 1671 (état civ. 
(le Piorrefort). 

L'Auvergne comprenait la partie du centre de 
la France occupant les deux versants du plateau de 
montagnes qui part du mont Lozère pour séparer 
les bassins de la Loire et de la Garonne. Le versant 
nord forme le haut bassin «le l'Allier et de ses af- 
llnenls, la Dore à droite, l'Alagnon el la Sioule à 



gauche. Le versant sud est à peu près compi is entre 
la rive droite de la Dordogne el la rive gauche du 
Lot. 
AtMLLAC, vill., c"' de Virargues. — Ancilhac, 1393 
(arcb. dép. s. H). — Amsilhat, i386 {id. s. G). — 
Ansilliacum; Amilhat, i4o3; — Aucilhac, i4i8 
{id.s. E). — Aiicilhactim , ili'jS (terr. d'Antéiocbe). 

— Aucilhacum, itigi {id. de Farges). — Aussit- 
liac, i5i8 {id. des Cluzels). — AuxiUmc , i542 
(arch. dép. s. G). — Auchiliac, 160g; — Ausi- 
linc, itiai (état civ. deTrizac). — Atixilac, 1675 
{id. de Chastel-sur-Murat). — Auxilhiac, 1680 
(insin. de la cour royale de Mural). — Au.rilliat , 
1680 (terr. des Bros). — Atixitliac, 1706 {id. coll. 
de^.-D. de Mural). 

AuzALAT, buron, c"" de la Capelle-Barrez. 

AuzAN, fief, c" d'Andelat. 

AuzASCES, vill., c°' de Champs. — Aiigunges; Al- 
ganges; Algenges, i6i5; — Augenges, 1668 (étal 
civ.). — Auzange (Cassini). 

AnzARiE (L'), bam., c" de Lanobre. 

AczE (L'),riv., prend sa source au terril. d'Aiiglards- 
de-Salers, traverse les c°" de Salers, Drngeac, 
Salins, le Vigean, Drignac, Escorailles, Ally, .Mau- 
riac, Brageac, Cbalvignac el Tourniac, el se jetle 
dans la Dordogne, après un cours de 44,64o ;n. 

— Fhinien Ansa. xii° s" (cbarle dite de Clavis). — 
Ansa, 1331 (Gall. christ., t. Il, insl. col. 383 ). — 
Riperia de Chambre, i3io (liève du prieuré du \ i- 
gean). — Aux; Auze, t54g (terr. de Mireinont ). 

— Auzo , 1778 (inv. des arcb. de la n\" d'Hu- 
inières). 

Abze (L'), m'°, c°' d'Anglards-de-Salers. 

AuzE (L'), m'°, c" de Cassaniouze. — Le monlm 
d'Auze, 1740 (anc. cad. ). 

AczE (L'), ruiss. , prend sa source au terril, de Mont- 
salvy, Iraverse les c°" de la Besserette, Junliac, 
Scnezergues, Cassaniouze, el se jette dans le Loi, 
sur le terril, de Vieillevie, après un cours de 
i8,46o m. Il porte aussi les noms de las Planques 
et de la Forêt. — Rivus d'Auzol; Auzel, 1587; 

— Aiizo, i539(niin. Destaing, n" à Marcolès). 

— Auzot, i558 {id. Guy de Vayssieyra , n"à Mont- 
salvy). — Aitzé; Auze; Ruisseau de Ins Planqjies, 
1760 (terr. de Saint-Projet). 

Auze (L'), ruiss., alll. de la Gère, coule sur les len-it. 
de Sainl-Paul-des-Landes, de Saint-Élienne-Can- 
lalès, de Sainl-Gerons; cours de 10,800 m. Il porte 
aussi les noms de Lacamp et de Saint-Paul. — 
Aqua d'Ausa, i4i4 (arch. dép. s. E). 

AtzEL, dom. ruiné, c" de Lascelle. — Mansus d'Au- 
zel, i353 (reconu. à Thôp. de la Trinité d'Aurillac). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL 



21 



AuzEL (L"), mont, à vacherie, c"° de Tanaïelle. — • 
Montana de Bausel. i5io (terr. de Maurs). 

Auzeuhet, vill., c" de ilolompize. — Atizellaret; 
Aiizellerect, i5ô8(iiève conf. de Tcmpel). — Oit- 
zeleret, 1690 (terr. de Bégonles). — Auzelerel ; 
All■:^'l^eUel , 1708 (état civ. de Sainl-Victor-sur- 
Massiar). • — Auzeralalhe , 17/10 {id. de Saint- 
Élii'iine-sur-Massiac). — Auzei-el, 17/11 (id. de 
Saliit-Viclor-sur-Massiac). — Otizarelet, i7'i7; — 
Ovzaleret, 1760 (état civ. de Saint-Victor-siii- 
Massiac). — Auzarolet (Cassini). 

AiZELiivnE(L'), bam., c" de Mauriac. — Las Oleyras, 
i.'îSi (liève de Mauriac). — L'Auzeleira, 1678 
(lerr. de Mauriac). — L'AusnIière; lam Oleyrias, 
l'Aiizelier, i5o5; — L'Anzehire; Aazekyres, i5i5 
(comples au doyen de Mauriac). — Ln Holeyria; 
la Saiileyru , iS'jg (terr. de .MireiiionI). — L'Au- 
zcrlaire, i65i (état civ.). — L'Auzelaire, 1G80 
(torr. de Mauriac). 

AczELS, dom. ruiné, c°' de Clialvignac. — Tcnemen- 
titm del Ausset, 1396 (liomni. à l'évêque de Cler- 
inoiit). — Aiizels, 15/19 (terr. de Miremont). 

AczEnvi., dom. ruiné, c'" de Freix-Anglards. — L'Afor 
d'Aiizeral , lû-i'j (terr. de N.-D. d'Auriilac). 

AiZEnAL, vill., c°' de Saint-Cliamant. — Auzeralz , 
1 (ia8 (lerr. de N.-D. d'Auriilac). — Enseral , i66'i 
(ias. du baiil. de Salers). — Aiizeral, 1668; — 
Auzerel, 1671 ; — Atizereil , i()77 (élat civ.). — 
Auzejal, 178/1 (Cliabrol, t. IV). — .4i(ger«i (Cas- 
sini ). 

Auzeual (L'), miss., aûl. du ruisseau de Roupeyroux, 
c" de Saint-Chamant; cours de 1,300 m. 

A11ZE11AL (L'), dom. ruiné, c°' de Saint-Marlin-Cau- 
talès. — • Ajfariuiu del Auseral, i3gg (arcb. dép. 
S.E). 

Aiizkhal, dom. ruiné, c°" d'Ytrac. — Affaniim vocii- 
tum dal Auzeral, 1/108 (arcb. dép. s. G). 

AuzBns, c°° de Mauriac. — Vozers, xii° s' (cbarle 
dite de Clovis). — Vauzers, i/igS (arcb. généai. 
de Sartiges). — Vousers, i.5o3 (terr. de Cussac). 

— Vouzerl, i5o5 (nommée au c" de Cbarlus). 

— Vezers, lôao (lerr. d'Apchon). — Auzer, t53,ô 
(don gratuit, pouillé de Clerniont). — Ausei-re», 
i635 (état civ. du Vigean). — \ouzer, t668 
(i</. de Cbasiel-Maribac). — Ansers, 1671 (id. de 
Menet). — Vanzers, 178/1 (Cbabrol, t. IV). — 
Auzer», 1785 (arcb. dép. s. C, I. il). 

Auzers était, avant 1789, de la Haute-Auvergne, 
du (boc. de Clerniont, de Télecl. et de la subdél. 
de Mauriac. Régi par le ilroit coul., il était le siège 
il une just. seign. ressoil. partie à la sénécb. d'Au- 
vergne en appel du baill. de Saleis, partie au liaill. 



d'Auriilac eu appel do la prév. de Mauriac. — 
L'église, dédiée à saint Pierre, était une cure à la 
nomin. de l'arcbipr. de Mauriac. Elle a été érigée 
en succursale par décret du 38 août 1808. 

AuZEns, m'°, c"' d'Auzers. 

AuzET, bam. , c°° de Molompize. 

AuzET, mont, à burons, c"* de Saint-Bonnet-de-Salers. 

— Vuclievie d'Auzet (Etat-major). 

AnzET, mont, à burons, c"" de Saint-Paul-de-Salers. 

— Boriaige de l'Auzet, ihgi (grand livre de 
l'Hôlel-Dieu de Salers). — V" Lazei-jn* (Cassini). 

— Lazefiiie (Etal-major). 
Alzieb-Bas, buron, c°° de Cbanterelle. 

AuziT, f°", c"' de Molompize. — Auzil , iâ5g (liève 

du prieuré de Molompize). 
AtzoLLE, vill., c°' de Vézac. — Atisola, i53i (min. 

Vigery, n" à Aurillac). — Auzolla, i58o; — Au- 

zolle, i58i (torr. de Polminbac). — AxizoUe», 

1668 (nommée au p" de Monaco). 
AuzoLLE, vill., c"' de Vic-sur-Cère. — Auzola, i/i85 

(reconn. à J. de Alontamat). — Aiizolle, iSgg 

(état civ.). — Auzolles, 1668 (nommée au p" de 

Monaco). — Auxolle, 167/1 (état civ. de Poliuin- 

bnc). 
A0ZOL1.E , ruiss. , afll. du ruisseau de Veizic , c'" do \ ic- 

sur-Core; cours de 3,25o m. — Ruisseau de Biis- 

satel, 1Ô9/1 (lerr. de Fracor). 
Aizolle-Hait, dom. et m'° ruinés, c"' de Vic-sur-Cère. 

— MUaige d' Auzolle - Soubeyra , Auzolles, 1673 
( terr. de la Cavade ). 

Aczolles (Le Roc d'), mont, à vacherie, c°° de Bre- 

don. — Le Puecli-Auzolle , 1675 (terr. de Bredon). 

Aczoues, vill. , c'" d'Espinasso. — .li/ioZ/fs (Cassini). 

— Auzolles- Haut, i855 (Dicl. slal. du Cantal). 
Aizoli.es, cbàt., c°' de Neussargues. 

Aczolles, dom. ruiné, c " de Saint-Illide. — Le vil- 
laige d'Auzolles, 1G6/1 (ins. du baill. de Saiors). 

Auzolles, écart, c" de Saint-Mamel-la-Salvolal. 

Auzolles, vill., c" de Sainl-Mary-le-Plaiu. — Au- 
zolles, i535 (nommée par G"" de Foix). — Ou- 
zole, i585 (terr. de Graule). — Auzolle, 1610; 

— Auzole, 167/1 (terr. d'Avenaux). — Auxolles, 
1771 (liove de Mardogne). — AujoUes, 1771 
(terr. du prieuré de Bonnac). 

Auzolles, ruiss., alU. Ac- la Jordaune, c"' de Sainl- 
Simon; cours de 3,Goo m. Il porte aussi le nom 
de Ruisseau des Riuilles. — Ruisseau d'Aygucs- 
parsses, 1692; — Loii rieu d'Auzole, i6g6 (terr. 
du monast. de Sainl-Ceraud). 

Aczolles, vill., c"' de Veizic. — Affar appelle d'Au- 
zolles et de Nalaure; Ausole, 1693 (torr. de Saint- 
Geraud). 



22 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



AizoLLES, vilL.c^de Villediou. — Auzola. iô35 (liber 
vilulus). — 0$seotz, 1618 (teiT. (le Sériers). — 
AuzoUes, 167a (ins. du baill. de Saint-Floiir). — 
Atizolle, 1784 {Chabrol, l. IV). 

Par ord. roy. du 11 février 1824, le nll. d' Au- 
zoUes a été distrait de la c°° d'Alleuze et réuni à 
celle de Villedien. 

AizoLLES-Bis, vili., c°' de Bredon. — Ausola-Sotra ; 
lo Mas-Sotra , xv* s'; — Le villaige Soutra, 1537; 

— Aiizolle-Solra alias Touclnj, 1.573; — Auzolla- 
Solra alias Tocliij, xvi' s' (terr. de Bredon). — 
AuzoHes- Soutra, 1606 (min. Danty, n" à Mu- 
rat). — AuzoUes - Soubtra , i64.3 (état civ. de 
Murât). — AuzoUes- Soutro, i664 (terr. de Bre- 
don). — Auzolle-Siitro, 1689 (insin. de la cour 
royale de Murât). • — AuzoUes-Sotitre, 1784 (Cha- 
brol, t. IV). 

Aizolles-Bas, m'°, c" de Bredon. — Lo mulin d'Ait- 
zolles-sotitro , i664 (terr. de Br.'dou). 

Aczolles-Bas, ham., c°'d"Esp)nasse. 

Aczolles-Haut, vill., c°° de Bredon. — Auzola Supc- 
rior, 1387; — Auzola, i.Sg.S (arch. dép. s. H). 

— Ausola-Sobra ; AuzoUes-Soubra; lo mas sobra 
d'Ausola, xt' s'; — - Auzola-lou-Sobra , 1027; — 
AuzoUe-Soubra; AuzoUa-Sobra, 1675; — Au- 
zoUes - Soubro , i664 (terr.de Bredon). — Oiizolc- 
Soubro, 1691 (état civ. de Mural). — Auzoles, 
1740 (liève de Bredon). — Aiizolle-Soubre. 1784 
(Chabrol, t. IV). 

AnzoLLEs-LE-MiECH, doui. ruiné, c°* de Bredon. — 
Ausola-lo-Mech ; lou mas-del-Mech , \y' s'; — Au- 
zolle-lo-Mecli ; AuzoUo-lo-Meth , 1576; — AuzoHes- 
te-Miech, i664 (terr. de Bredon). 

AczoN, dom. ruiné, c" de Junhac. — Domaine appelé 
d'Aussoii, 1668 (nommée an p" de Monaco). 

Ayenads, chàl. détruit, c" de Bonnac. — Aveualz, 
i558 (terr. de Tempels). — Avenaulj-, i58j ; — 
Avenau, 1700 (liève de la coinmand. de Celles). 

— Venaulx; Avenatx, 1610 (terr. d'Avenaux). 
Avenaux, avant 1789, était régi par le droit 

rout., et siège d'une just. seign. ressort, à la sénéch. 
d'Auvergne, en appel de la prév. de Brioude. 

AïEXAtsx, m'°, c"' de Molèdes. 

AvENAiix, mont, à vacherie, c"' de Molompize. — Boix 
d'AvenaIx, 1610 (terr. d'Avenaux). — Rocher de 
Vénaux; Rocher del Sengle appelle d'Aveiiaut; Roche 
Pleut des Aveuau, 169S (id. de Bégoules). 

AvENADs, vill., c" de Saint-Poney. — Avenats, i5i i 
(arcli. dép. s. G). — Avenaulx, i558 (liève conf. 
de Tempels). — • Venaulx, i558 (terr. du prieuré 
de Rocheforl). — Vénaux, i6a8 (paraphr. sur les 
coût. d'Auvergne). — Avenaux, 1787 (arch. dép. 



s. E). — Avono (Cassini). — Avenaud (État- 
major). 

Avenaux, avant 178g, était régi par le droit coul. 
et siège d'une just. seign. ressort, à la sénéch. d'Au- 
vergne, en appel de la prév. de Brioude. 

AvENAnï, m'° détruit, c" de Sainl-Poncy. — Moliu 
d'Avenaulx, 1610 (terr. d'Avenaux). 

AvENÈDE, dom. ruiné, c"' de Montboudif. — Mnnsus 
d'Arenedo, 1278 (Hisl. de l'abb. de Feniers). 

Avifi^toc (La Roche d"), rocher, c"' de Chavagnar. 

AviLLAc, dom. ruiné, c" de Chaslel-Marlhar. — Do- 
maine d'Avilhac, 1781 (arch. dép. s. C, 1. 45). 

AvisE-Toi, f"", c" de Saint-Etienne-Cantalès. C'était 
jadis un péage, auquel on avait donné ce nom 
burlesque. 

Atit, buron, c°" de Saint-Lrcize. 

Avocat (L), mont, à vacherie, c" de Pailhérols. 

Atbre (L"), ham., c" de Girgols. — Mnnsi d'Eyhra, 
i53i (min. Vigery, n" à Aurillac). — Eihre, 1600 
( trans. dos liab. d'Auriol avec l'hôp. de la Trinité 
d'Aurillac). — Eybres, 1600 (reconn. des hab. 
d'Auriol audit hôp.). — Exbros, 1679; — Eyhre; 
1697; — Eyljros, 178a (arch. dép. s. C, 1. 16). 

— Ayhe (Elat-major). 

.4yes, dom. ruiné, c°° de Menet. — Villaige de 

d'Elplies, i635 (état civ.). — Ténement d'Alba- 

ron ou d'Ayes, 1788 (dénombr. du prieuré de 

Menet). 
Aïcade-dc-BascabelI La Fom de l), mont, à vacherie, 

( '" de Lascelle. 
AïGADEs (Les), mont, à vacherie, c" d'AUanche. 
AïGHARiE (La), dom. ruiné, c" de Saint-Paul-des- 

Landes. — - Mansus de la Aygharia, i453 (arch. 

niun. d'Aurillac, s. HH, c. ai). 
Arco (Loc Puât de l"), mont, à vacherie, c" de 

Trizar. 
AvGoc, dom. ruiné, c"' de Sainl-Mamot-la-Salvetal. 

— lillaige d'Aygou, 1663 (état civ. de Roumé- 
goux). 

Atgue (La Fox de l'), l'ont., c"" de Brodon. — La/on 

de las Agues; la fin de l'Aiguë; la fin des Egues, 

i58o (liève conf. de la v" de Mural). 
AïGCE (L'), écart, c" de Roussy. — L'Aiguë, 17.10 

(anc. cad.). 
AvGDE-BoîiNB, f"' avec manoir, c" de Monisalvy. — 

Eiguebonne, 1647; — Aygebonne, 1G66 (état civ.). 

— Ayguebonne , 1G81 ; — Ayguehone , 170.3 (arch. 
dép. s. C). — Eigue-bonne, 1759; — Ayguebonnes , 
1761 (anc. cad.). 

AïGCE-Donx, vill., c°" de Fournoulès. — Aiguedoulz, 
1671 (état civ.de Saint-Constant). — Aiguedoux, 
1-48; — Ayguedoux, 1749 (anc. cad. de Saint- 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



23 



Conslant). — Les Aijiumlvu.v , iHJô (Oict. slal. 
du Canlal). 

AïGUES (Les), dom. ruiné, c'" du Vigeaii. — \'illnigi' 
des Aiges de ta Roche, i685 (anc. min. Chalvi- 
gnac). 

Aygues-Pabces, ruiss., alll. du ruisseau de Krojssinel, 
(•°" de Chavagnac el de Cliaiinargues; cours de 
4,700 m. — Rivns vocatns d':\iji;ns, lAyi (lerr. 
d.-- Farges). — Ruisseau d'Aiguespersses, Aigues- 
parses, 1698 (reconn. au roi par les rons. d'Allie- 
pierre). — Ruisseau d'Aiguespai-sses, 1680 (terr. 
des Bros). — Rifz, d'Aiguesperses, xvii° s° (rente 
d'Anterociie). 

Aïgoes-Pahses , vill. , c"° de Leucamp. — Aijguesparces, 
1549 (min. Guy de Vayssieyra, n" à Montsalvy). 
— Aygucs-parssas , i54g ()(/. Boygues, n" à Mont- 
salvy). — Atfgusparsses , lôig; — Ayguesparsses; 
Aygasparsses , i65i (état civ.) — Villaige d'Aigues- 
parsses, 1670 (nommée au p" de .\lona(o). — 
Ayguesparses , 1O79; — Aigesperces , 1G87 (ctal 
civ.). — Ayguspasses , 17O7 (table des min. de Guy 
de Vayssieyra, n"). 

AïLAC-FuMADE, mont, à vacherie, c"° du Claux. 

Aïlas, mont, à burons, c°" de Laveissière et de La- 
vigerie. — Montaigne des Laitz, i.tSi; — Mon- 
taigne des Lacr, 1618 (terr. de Diemie). — Ln 
)nontaignlte des Lactz, 1678 (nommée au p" de 
Monaco). 

AïMALLE, vill. détruit, c" de Montsalvy. — Villaige 
d'Aymalle, i54i (terr. de Collinbal). — Aiuialles, 
1670 (état civ.). — Aymallie, 1767 (table des 
min. de Guy de Vayssieyra, n"). 

Aïmas, mont, à burons, c" de Landeyral. 

.VïMAs, vill., c" de Ségur. — Marnas Aymas, 1829 
(eni[. sur la jusl. de Vicillespesse). — Mas de Segur, 
lôSi (terr. de Cbeylade). — Esmas, i')ôç) (min. 
Lauusse, n" à Jlurat). — Les Mas, i.^gô (terr. de 
Diemie). 

AïMAS, moût, à vacherie, c°° de Tbiézac. — Montaigne 
des Mars, 1697 (bôp. d'Aurillac). — Montagne 
d'Ayniars; d'Aimars, 167Û (terr. de Thiézac). — 
Montaigne de las Mas; de la Margue, 1698 (bôp. 
d'Aurillac). 

AvMOND (Le Puïd'), mont., à vacherie, c"' do (iliamps. 

AïMONs, vill., c°" de Cbalvignac et de Mauriac. — 
Mons, 1.ÎA9 (terr. de Miremont). — Les Mont:, 
163,") (état civ. du Vigean). — Eynions, iG64 
(irf. de Mauriac). — Aymons, 1G80 (état civ.). — 
Esmons, 1743; — Mons, 178a; — Aymont, 17S4 
(arch. dép. s. C). 

Aï.NÈs, vill., c"de Cbalvignac. — Aynvs, i&o5 (comptes 
au doyen de Mauriac). — Eynès , lïtht) (terr. de 



Miremont). — Aygnès, lOio (élat liv. de Tour- 
niac). 

AïNÈs, vill., c"' (le Vieillevie. — \ynrs, i.")âi (min. 
Boygues, n" à Montsalvy). — Aynez, 1693 (état 
civ.). 

AïNÈs (L'), ruiss., affl. du Lot, c"" de Vieillevie; cours 
de i,5oo m. — Aink, 1879 (étal .slal. des cours 
d'eau du Caiitnl). 

Aïi\AL (L'), dom. ruiné, c°° de Polminbac. — Le puy 
des Ayraux appelle del Gvaagio, io8'i (terr. de 
Polminbac). — Le nias del AyrnI, 169a {id. de 
Saint-Gcraud). 

Aïrens, c"" de Laroquebrou. — Eren, i3iO (pap. de 
la fam. de Montai). — Ayren, 1878 (fond, de la 
chapell. des Biais). — Ayrenh, xiv° s" (pouillé de 
Saint-Flonr). — Aeren, ililu) (enq. sur les droits 
du seign.de Montai). — Ayi-enlum, Ayrenlis, 1022 
(min. Vigery, n'°à Aurillac). — Airens, i63o(état 
civ. d'Aurillac). — Airans, i663 {id. de Saiut- 
Ceruin). — .-l)yrm/i, iCGG {id. de Jussac). — Ey- 
rens, 1678 (état civ. d'Aui'illac). — Airen, 1680 
{id. d'Ayrens). — Eyrcn, 1G80 {id. de Laroque- 
brou). — Ayrcin, i684 {id. d'Ayreus). — Eyrem, 
1698 {id. de Crandelles). — .'lirain, 1713 {id. de 
Raiut-Paul-des-Landes). — Ayrin, 1766 {id. de 
Naucelles). — Ayrens, 177a {id. de Teissières-de- 
Cornet). — Ayretns, 1784 (Cbabi'ol, t. IV). 

Ayrens était, avant 1789, de la Haute-Auvergne, 
du dioc. de Saint-Flour, de l'élecL et de la subdél. 
d'Aurillac. Bégi par le droit écrit, il ressorlissait au 
bailbage d'Aurillac, en appel de sa prévôté par- 
ticulière. — L'éghse, dédiée à saint Christophe et 
à saint Genès, était un prieuré à la nomination du 
chapitre de Saint- (îeraud. Elle a été érigée en 
succursale par décret du a8 août 1808. 

AïP.ENS, m'° el forci, c"" d'Ayrens. 

Ayrens, ruiss., affl. du ruisseau du Meyrou, c"° d'Ay- 
rens; cours de G.aôo m. 

AïRES, vill., c°' d'Arcbes. — Avcas. x" s° (test, de 
Théodecbilde). — .'lires, 1478 (terr. de Mauriac). 
— /lyres, 1686 (état civ.). 

AïRES, ruiss., affl. de la Dordogue, c"° d'Arches; cours 
de 800 m. — Rivas de las Ralias, \![']i (terr. du 
monast. de Mauriac). 

Atbes, dora, ruiné, c"" de Jaleyrac. — Mansusd'Arjras, 
147a; — Ayres, iGiSo (terr. de Mauriac). 

AïROLLEs, vill., c"" de Calvinet. — Ayrolas, i43a 
(lerr.de Cassaniouze). — Eyrole, i65a (état civ. de 
Cassaniouze). — Ayrols, 1760 (arch. dép. s. C, 
I. ?iç)). — Ayrolles, 1786 (liève de Calvinet). — 
Airolle (Cassini). 

Atrolles, écart, c" de Saiut-Coiislant. — Ayroks, 



24 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



xïii" s* (reconn. au prieur de Sainl-Constaiil). — 
AyroUes, iGg-î (étatciv. de Sainl-Conslanl). — At- 
roles, 17^7 (inv. des titres de i'hôp. d'Aurillac). 

— Aui-olles, l'jlig (anc. cad.). 

AïROLLES -Vieille, f^aver manoir, c^de Cassaniouze. 

— Eijrotics -Vielles, 1(570 (terr. de Calvinet). — 
Aijroles-Vieille , 1743 (auc. cad.). — AyroUevieille , 
1760 (arcb. dép. s. C, 1. ^g). — AyroUes, 17BG 
(lièye de Calvinet). 



AtssiLLE, dom. ruiné, c°* de Saint-Flour. — Mnnsiis 
Ayssala, lioo (arcli. mun. de Saiul-Flour). 

AïvALs, liam. et f"', c°° de Jussac. — Mamus de \ ni , 
i46g (terr. de Saint-Cliristoplie). — Val, 16'iu 
(inv. dos titres de la cure de Jussac). — Esvalz , 
i68i; — Envah, 1718; — Vais, 173g (arcli. 
dép. s. 0. 1. 1 i). 

AzEïAc, dom. ruiné, c" de Laroquebrou. — Mansiis 
d'Azeyac, 1837 (pap. de la fam. de Montai). 



B 



Bac (Le), vill., c°' d'Allanclje. — Mansiis del But, 

iSag (enq. sur la jusl. de Vieillespesse). — Le 

Bac, i5o8 (terr. de Maillargnes). — I,e Bars, 

178/4 (Clialirol, t. IV). 

Le Bac, avant 1789, était régi par le droit cent.. 

et siège d'une justice scigii. ressort, à ia sénécli. 

d'Auvergne, en appel du bailliage d'Aubijoux. 
Bac (Le), bam., c°' de Barriac. — Mansus del Bac, 

1274 (vente au dojen de Mauriac). — Alhac, i654 

(état civ. d'Aliy). — Lou Bac, 1667 (id. de 

Pieaus). 
Bac (Le), bam., c°' de ia Besseretle. 
Bac (Le Pcech del), mont, à vacherie, c"' de la Ca- 

pelle-Viescamp. 
Bac (Le), ruiss., affl. de la rivière d'Auze, coule aux 

finages des c°" de Cbalvignac et de Mauriac ; cours 

de 1,000 m. 
Bac (Le), vill., 0" de Cbanterelle. — Le Bac, 1(172 ; 

le Bacq, iGgS (état civ. de Condat). 
Bac (Le), écart, c" de Fontanges. 
Bac (Le), baui., c°' de Leynbac. — • Le Bax, i5/io 

(min. Dcstaing, n" à Marcolès). — Le Bac (Cas- 

sini). 
Bac (Le), cbàt. détruit, c" de Maurs. — Bepaire 

del Bac, i6(>9 (état civ. de Saint-Etienne-de- 

Maurs). 
B\c (Le), dom. ruiné, c°' de liioni-ès-Montagnes. — 

Ajfariiim dal Bac; dal Bat , 1 ii 1 ( terr. de .Saignes). 

— AjJ'ar del Bac, i5o6 {id. de Riom). 

B.AO (Le), bain., jadis viU., c"° de Saint-(jernm. — 

Lou Bac, i65g; — Albac, 1701 (étatciv.). 
Bac (Le), dom. ruiné, c" de Saint-Étienne-de-Carlat. 

— Ajff'ar del Bac, 1699 (terr. de Saint-Geraud). 
Bac (Le), vill., c" de Saint-Martin-Cantalès. — 

Maiisus del Bac, làG'i (terr. de Saint-llhristopbe). 

— Le Bar, i5g8 (min. Lascombes, n" à Saint- 
lllide). 

Bac (Le), vill., r"° de Saint-Paiil-des-Landes. — 



Mansus del Bac, i.'io3 (écbange avec J. de Montai). 
— IjOU Bar, 1682 (min. Sarrauste, n" à Laroque- 
brou). — LoBauc, 1682; — Le Bac , i7Go(arch. 
dép. s. C). 

Bac (Le), cbapelle détruite, c"° de Sainl-.Simon. 

Bac (Le), m'° détruit, c"" de Velzic. — Molin appelle 
de Laiibal, i6ga (terr. de Saint-Geraud). 

Baccala, bam., c" de Glénat. — Baccala, 1617; — 
Bacala, 166g (état civ.). 

Baccaleiue (La), vill., c'" de Vitrac. — Mansus de la 
Baccalharia; Baccalaria , xv* s" (pièces du cab. de 
l'abbé Delmas). — La Baccalarie, 1G68 (nommée 
au p" de Monaco). — La B«ra(erie ( Cassini ). 

Baccas (Sods le), mont, à vacherie, c" de Cheyiade. 

BAC-nu-PoiiRTOo (Le), écart, c"° de ConJat-en-Foniers. 

Dachalose, dom. ruiné, c°'de Biom-ès-Montagnes. — 
Les cliazeatLV et ajjfar de Baclialone, 171g (table 
du terr. d'Apchon de i5i9). 

Bâchas (Les), liani., c" de Condat-en-Feniers. — 
Lous Bâchas, 1600; — Les Vaclias, lO.î/i (terr.de 
l'abb. de Feniers). — Le l'achat (Cassiui). 

Bachedise, vill., c" de Moussages. — Barchères, 
1 G 1 3 ; — Barcherres ; Boscheruses ,1714; — Bar- 
cheruses; Bacimruses ; Boscheireles , 1717 ; — Bos- 
cheruses ; Bascharuses ,1719 (état civ. ). — Bachères 
(Cassini). — Bacheruze (Etal-major). 

B.ACHï (Le), mont, à vacherie, c"" de Védrines-Saint- 
Loup. 

Bacle (Le Puecu de), mont, à vacherie, c"" de Sainte- 
Marie. 

Bacogne (La), mont, à vacherie, c"° de la Chapelle- 
d'.Magnon. 

Badavec, vill., c'" de Cussac. — Mansus de Badabec, 
1 303 (bomm. à l'évéque de Clermonl). — Badabcet 
(Cassini). — Batabec (Etat-major). 

Badailhac, c°" de Vic-sui'-Cère. — Badailhac; Ba- 
dailhan, i583 (terr. de Polminbac). — Badalhiac, 
iGio (aveu de J. de Pestels). — Badailhat; Va- 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



25 



dnillinc, it)68 (nommée au p" de Monaco). — 
Vadatliiac, 1677 (état civ. de Jou-sous-Monljoii). 

— [ladaliac, 169a; — Uadalltac, 1(193 I irf. do 
liiiulliac). — BadaiUac; Uednillac, 178/1 (Cliahrol, 
I. IV ). 

liadailliac, avant 1 7!Si) . élail de la Hanlo-Au- 
veryne, dci dioc. de Sninl-Floiir, de l'élect. el de la 
siibdél. d' Vurillac. Il dépend, de la justice seign. de 
Ci'opières, et ressort, au liailliajje d"\urillac, en 
appel de sa prév. part. — Son église, dédiée à saint 
Jean-Baptiste, était aulrel. une annexe de la pa- 
roisse de Raulliac; elle a été érigée en succursale 
par ordonn. roy. du 5 janvier 1820. 

Par décision du conseil générai du v^'i août 1 87G , 
les lieux de liassignac, la Doux, Morzières, le Pa- 
jou et la Rivière ont été distraits de la c'"' de Ba- 
ilailliac et annexés à celle de flros-de-Boiiesqiie. 

Badaille (La), haui., c"' de Saint-Auiandin. 

Badalbac , vill. , c'^de Cassaniouze. — Vadniilnc, 1 ()66 ; 

— BttdaUliac, 1674 (état civ.). — Badalliac, 17G0 
(terr. de Saint-Projet). 

Babalhac, vill., c°° de Saint-Mainet-la-Salvetat. — 

Bndnlhas , 1 6a3 ; — Badaliac, 1 035 ; — Baduniiir , 

1G37 (état civ.). — Badalliac, i'jhi (arcli. dép. 

s. C, 1. 4). — Badailla (Cassini). 
Badals (Les), dom. ruiné, c"°de Jaleyrac. — Ajjiiniiin 

des Biidals, iti-jô (terr. de Mauriac). 
Bade (La), vill. , c"''de Oolandres. — Mansusdela Bade , 

iSig (terr. d'Apchon). — Lahado, 17 '13 (état 

civ.). — Lahadu (Cassini). 
Baub-de-la-Ckoze (La), liani. détruit, c" de llolaii- 

dres. — Mniisus de la Bade de la Crozti , 1 5 1 9 ( terr. 

d'Apchon). 
Badissie (Li), vill. détruit, c'" de Lieutadès. — liY- 

laige de In Badinse , i5o8 (terr. de la Garde-Roiis- 

silloii). 
Badoiille, hain., c°° de Lorcières. — Badanille (Cas- 
sini). — Bn(fo«!7/e (Etat-major). — Badouillé, 1 8.j(5 

(Dict. slat. du Cantal). — Badoly (patois). 
Badoclie (La), m'°, c"" de Védrines-Saint-Loiip. 
BiDUEL, m'° détruit, c'^de Saint-Klienne-di'-Carlat. — 

Le molin de Badiiet , 1O93 (terr. du moiiast. de 

Saint-Geraud). 
Baduel, dom. ruiné, c°"d'Ytrac. — \ffai- del Badelli, 

1733 (arrli. mun. d'Aurillac, s. 11, reg. 1.^). 
Bagil, vill., c" de Saint -Amandin. — Bai;y, i685 

(état civ. d'Ydes). • — Bazil, i(i85 (iW.de Saignes). 

— Bayet, 1786 (Chabrol, I. IV). 

Bagilet, vill., c" de Marchasiel. — Maiisits de Bln- 
zilia, i3a9 (enq. sur la justice de Vieillespesse). 

— Bagillet , l'iii (arcli. dép. s. K). — Bagilet, 
i4:j5 (id. s. H). 

Cantal. 



Bagilet, m'" détruit, c"° de Itiom-ès-Monlagnes. — 
Molendinum vocatum de Bagelet , 1 '1 '1 1 ( terr. de 
Saignes). ■ — Molin de la llagillel ; la Bagilet; In 
Bagille, i5o6 (id. de Riom). 

Bagilet (La Ravine de), ruiss. , alllnent de la ri- 
vière de Grolles, c"' de Saint -Amandin; coiii-s de 
1,300 m. 

Bagnac, vill., c"° d'Anglards-de-Salers. — Banltac, 
16/18 (état civ. du Vi(;ean). — Bagnnc, i65o; — 
Bainact, i65/i; — Baignac , iG5C; — Boinnac, 
1607; — Boiiiac, i658; — Baniac, i()6o; — 
Bainnac, i665 (état civ. d'Anglards). 

Bagnac, dom. ruine, c"" de Mauriac. — Mansus de 
Bennac, 1473 (terr. de Mauriac). — Domaine de 
Baniac, 1743 (arcli. dép. s. C). 

Bagnèee, m'" détruit, c'"' de Celoux. 

Bagnes, seign., c"' d'Ussel. — Bugacs, iGôa (terr. 
du prieuré de Coltines). 

Bagniard (El), vill., c"" de Marcenal. — Bamardz, 
i658 (liève du q' de Condat). — Banniard, 1720; 

— Les Banniards , 1705; — Bammiard , i-jlio {id, 
de Feniers). 

Bagmard, vill., c"° de Montboudif. — Mansus de 
Baliars; Banliai-z, i3io (Hisl. de l'abb. de Fe- 
niers). — Baninrdz , 16Ô8 (liève du q' d'Artense). 

— Baniards, i6-jS (état civ. de Condat). — Ba- 
niard, xvii" s" (terr. de Fenieis). — Banniards, 
1736; — Banniard, ijlio (liève d'Artense). — 
Bagnard (Etat-major). 

Bagmard, dom. ruiné et mont, à burons, c"" de Mont- 
boudif. — AfjHHs de Banltars, Icnementtun de Ba- 
nhac, i3o9 (Hist. de l'abb. de Feniers). 

Bailaldmèges, dom. ruiné, c"' de Rouinogoux. — 
MHaige de Bailaldmèges , iG43 (état civ. de Saint- 
Mamet). 

RiiLE, m" détruit, c"' de Rageade. 

Bailladis, mont, à burons, c"° du Falgoux. — l " de 
Balladise (Cassini). — Bailladis (État-major). 

Baille (Le Bois de la), dom. ruiné, c'" de Riom-ès- 
Montagnes. — Tenementam del Baijo, i3o9 (Hist. 
de l'abb. de Feniers). 

Baillé (Le), dom. ruine, c"" de Valuéjols. — Le do- 
maine de Baillé, xvii' s" (arch. dép. s. E). 

Baillés, mont, à vacherie, ("'de Polminhac. — Mon- 
taigne de Balliez , 1692 (terr.de Saint-Geraud). 

Bailli (Le Puech del), mont, à vacherie, c"" de Neu- 
véglise. 

Bailone, camp retranché, c'"' de Salins. — Castrnm 
Bailone, xii" s' (charte dite de Clovis). 

BiiNÉ (Le Commun de), mont, à vacherie, c"" de Bre- 
zons. 

Bai\s (Les), liani.. c'"' de Laroqiiebron. 

4 



l'MMLnie HATH. 



26 



DEPARTEMENT DU G\NTAL. 



Baisse (Le Ciusii' di la), monl. à vacherie, c"" de 
Saint-Maniet-]a-Salvetat. 

Baisse (La), ruiss., affl. de la rivière d'Autlire, coule 
aux fmages des c°" de Saint-Simon , Reiihac et de 
Naucelies; cours de (i,ooo m. On le nonune aussi 
Reilliac et Reilhagiiet. — Riviis de Reiihac, i5a2 
(min. Vijjery, n" à Aurillac). — La Vaysse, 1879 
(état slat. des cours d'eau du Cantal). 

Baisse (La), mont, à vacherie, c"" de Vabres. 

Baissière (La), mont, à vacherie, c" de Salins. 

Baissièdes (Les), dora, ruiné, c"° d'Arpajon. — Boys 
i/c Bessieii-a, i585; — -^ff'"' *' ^'oii de la Vaissière, 
lOoG (terr. de N.-D. d'Auriilac). 

Baude (La), doin. ruiné, <■"' de Chalvignac. — La 
\alattc, i5o5; — LaVallade, i.'iia (comptes au 
doyen de Mauriac). — La Balade, iSig (terr. de 
Aliremont ). 

Bai.adie (La), vill. détruit, c" de Saint-Simon. — 
Villaige de la Basladie, iGaS (état civ. d'Auriilac). 

Baladou (Le), écart, c°° de Chanet. 

Baladour (Le), ruiss., affl. de la Truyère, c"' de 
(Ihaliers; cours de 1,600 m. — Rica del Lavado; 
riisseaii del Lavador, 149/1 C'^r''- de Mallet). — 
Riou Lavadoiir, i53(i (id. de Vieiilespesse). 

Bai.vdour (Le), vill. détruit, c"" de Champs. — Vil- 
laigc du Baladour, 1618 (étal civ.). 

Baladour (Le), hara. , c" de Loubaresse. — Le Ba- 
ladou, 1699 (min. Andrieu, n"' à Saint-Fiour). — 
Balax ou Balasse, 178/1 (Chabrol, t. IV). — Va- 
ladour (Cassini). 

Le Baladour, avant 1789, était le siège d'une 
justice seign. régie parie droit coul., dépend, de la 
justice de Chaliers et ressort, à la sénéch. d'Au- 
vergne, en appel du bailliage de Ruines. 

Baladour (Le), vill. , c°''de Sainte-Anastasie. — Mansus 
de Balador, i354 (homm. à l'év. de Clermont). 

— Le Baladour, i56i (liève de Feniers). — Loti 
Rallttdour, 161 5 (terr. de Nubieux). — Le Bala- 
doux, i635 (nommée par G"° de Foix). — Le Ba- 
ladou, 1690 (état civ. de Murât). 

Balagkie (La), seign., c'" de Saint-Etienne-de-Maurs. 

— lOgô (terr. de la command. de (Parlât). 
Balais (Le), ruiss., affl. de la Siomie, coule aux 

finages des c°" de Laurie et d'Auriac; cours de 

3,000 m. 
Balaiiue (La), dom. ruiné, c"° de Saint-Santin-Can- 

talès. — Affarium de la Salaria, i4/i3 (pap. de la 

fam. de Montai). 
Balas(Le), ruiss. , affl. de la Chaleire,c"''de Lorcières; 

cours de 3, 000 m. 
Balai (La), écart, c"' de Cassaniouze. — Le Balat, 

i655; — ■ Lod \alat. 1675 (étal civ.). 



Balbarie (La), vill., c°'' de Siran. — Mansiis de la 
Balharia , 1^87 (reconn. an seign.de Montai). — 
La Balbarie, 1617; — La Balbarie, 1618 (étal 
civ.). — La Valbarie, i65a (min. Sarrauste, n"). 

— La Baubarie, 1660 (élat civ.). 

L'église de la Balbarie, construite en 1763, dé- 
diée à saint Joseph, était une annexe de Siran. Elle 
a été érigée en armexe vicariale par ordonn. roy. 
du 4 mai i8a8, puis en succursale par une autre 
ordonn. du aS juin i843. 

Balbarie (La), ruiss., affl. du ruisseau de la Res- 
sègue, c™ de Siran; cours de 3, 600 m. 

Baldeille (La), seign., c" de Reiihac. — La Bal- 
delha, i5aa (min. Vigery, n"). 

Baldemie (La), dom. ruiné, c°' de Cassaniouze. — 
Villaige de la Baldemie, 1760 (terr. de Sainl- 
Projet). ' 

Baldesque, ruiss., affl. du ruisseau de Bréjouan, c"" 
de Saint-Ciigues-de-Jordanne. 

Baldevrou, dom. ruiné, c"' de Laroquebrou. — Le 
domaine de Baldeyron. 1669 (nommée au p" de 
Monaco ). 

Balbies (Las), écart, c°° de Marcolès. — Mansiis 
voratun Beldenc, i3oi (pièces de l'abbé Delmas). 

— La Badia , iliS'j (terr. du prieuré de Marcolès). 

— Las Badias, lôSg; — Las Baldras. i555 
(min. Deslaing, n'° à Marcolès). — Las Bahlies 
(Élat-major). 

Baldo (La), dom. ruiné, c°° de Brezons. — Villaige 
de la Baldo, i535 (lerr. de la v'° de Mural). 

Baldouire (La), dom. ruiné, c°° de Vitrac. — Villaige 
de la Baldouire, 1668 (nommée au p"de Monaco). 

Baldutes, dom. ruiné, c"' do Jou-sous-MonIjou. — 
Villaige de Baldutes, 1O69 (nommée au p'° de Mo- 
naco). 

Balestie (La), écart, c°° de Mourjou. 

Balestrie, m'° détruit, c"" de Chanet. — Molendinum 
de Ralestrye, 1471 (terr. de la baronnie du Feydit). 

Halgairie (La), vill., c°° de îMaurs. — La Balgueij- 
ries, 1G66; — La Baygreyries , 1668; — La Val- 
gayrie, 1670 (élat civ.). — La Balgayrie, 1760 
(anc. Cad.). — La Valgayries, 1754 ; — ■ La Bal- 
gueyrie, 176a (état civ.). 

Balguière (La), dom. ruiné, c"' de Saint-PaulTdes- 
Landes. — Villaige de Baye - Balguieyre , 1669 
(nommée au p" de Monaco). 

Baliergce, ruiss. affl. de la rivière d'Ande, coule aux 
Dnages des c°" de Meulières, Tiviers, Vabres et de 
Saint-Georges; cours de 7,000 m. — Ruisseau de 
Valbergues, i663 (terr. de la command. de Monl- 
cliauip ). 

Baliergues, vill., r'" d'Anglards-de-Salers. — Bais- 



DÉPAlîTEMENT DU CANTAL. 



27 



lergiies; Bnitteigiies , i Ooa ; — IhutUcrj^ius ; Uailey- 
gues, i653; — Baliergues; Beitlergties, iG54; — 
Beitergues, iG55; — Baillegiies, 16&8; — Bay- 
tieigues, 1668 (état civ.). — Boltiergiies , i88(> 
(étals (le recens.). 
li.VLLADOi'R (Le), ("", c°° (le Clianet. — Lo Bnlmlour, 
th-]\ (lerr. Af la baiounie du Fejdil). — Lou 
Ballatlor, i5ai (liève »/.). — Balliulonr (Cassini). 

— Le Valladoui; i85G (Dict. stat. du Canlal). — 
Valadou (Etal-major). 

Balladou» (Le), monl. à vacherie, c"' de Chanel. 
Ballvrie (La), dom. ruiné, c" de Cassaniouze. — 

La Ballarie, 1786 (liève de Calviuel). 
Ballit (Le), écart, c" de la Besserelle. 
Balle (Le Puech de la), mont, à vacherie, c"' de 

Mentières. 
Ballet (Le), écart, c°° de Champagiiac. 
Ballevo (Le Poecb de), mont, à vacherie, c"' de 

Siran. 
Ballit, bois défriché, c" de Jalejrac. — Neimia Bnllil , 

ili-jS (terr. de Mauriac). 
Balmes (Les), dom. ruiné, c"' de Saint-Mamet-la- 

Salvetat. — Domaine des Balmes, 1668 (nommée 

au p" de Monaco). 
Balmisse (La), seigneurie, c"" de Saint-Mamet-la- 

Salvelat. — La Batmissa. l'iôa (testament de 

Pierre Dalmas). 
Balod (Le), ham. , c"' du Trioulou. 
lÎALODNE (La), mont, à vacherie , c" de Monlbondif. 
Balsamas, dom. ruiné, c"" de Leynhac. — Factam de 

Batsamas, i.'ioo (terr. de Maurs). 
IUlsamas (Las), dom. ruiné, c°'de Tourniac. — [Ip^- 

vium de las Balsamas, i5o3 (torr. de Cussac). 
BaTEVBiE (La), dom. ruiné, c"" de Saint-Martin- 

Canlalès. — Mamus de la Bultayria, lAO'i (terr. 

de Saint-Christophe). 
Baltie (Le Peï de la), mont, à vacherie, c'^de Saint- 

Remy-de-Chaudesaigues. 
Bancarel (Le), écart, c°° de Badailhac. 
Bancirel, vill. , c"" de Leucamp. — Bancquareh, iSig 

(min. Guy de Vayssieyra, n"' à Monlsalvy). — Ban- 

carelz, i564 (»/. Boissonnade, n" iliid.). — Baii- 

carel-en-Jurol , 1 058 ; — Bancarel , 1 065 (état civ. ). 

— Banquarel, 1668 (nommée au p'" de Monaco). 

— Banquareh, 1676; — Baucarels, 1690 (étal 
civ. ). 

Bancarel (Le), écart, c"" d'Omps. 

Barcirel (Le), ruiss., afll. du ruisseau du Pouget, 

c"" de Saint-Cirgues-de-Jordanne. 
BiNCAREL (Le), ham., c" de Saint-Sanlin-de-Maurs. 

— Le Banguarel f 1616; — Le Banqiieral, i63a 
(étal civ.). 



de Monaco). — Enbane, 

— La Basse, 1698 (arch. 
Banou , 1736 (lerr. de la 

— Bnrun de Vanne (r;as- 

(■""de Pallhérols. — Baron 



Ba.vcarels (Les), dom. ruiné, <■'" de 'fhiézac. — 'l//"r 
des Bancareh, 1674 (terr. de Thiézac). 

Baxcharel (Le), écart, c"" do Chastel-Marihac. — Lou 
Bancharel , 1668 (état civ. de Trizac). — Bancliaid 
(Elat-niajor). 

Bancharel (Le), vill., c"° de Saint -Vincent. — Lou 
Bancliarel, 1689 ( liève du prieuré de Saint -Vin- 
cent). — Lou Benclierel, i()8a (étal civ.). — Ben- 
cherol (Cassini). — Bercherol (Klal-major). 

Bascob, vill., c°°de Giou-de-Maniou. — Bancou, i658 
(état civ. d'Aurillac). — Valette alias Bancou, 1670 
(nommée an p" de Monaco). — Valète, 1698 (inv. 
des titres de l'hôp. d'Aurillac). — Voilette, 1G96 
(arch. dép. s. C). 

Bancou, mont, à vacherie, c" de Mandailles. 

Bandoo (Le), écart, c"' de Labrousse. 

Bane (La), mont, à vacherie, c"" de Pailhérols et de 
Thiézac. — Montana de Bano, \v' s' (arch. niun. 
d'Aurillac, s. HH, c. 21). — Banes, 1637 (pièces 
du cab. Lacassagne ). — Bannes, 1668; — Banne, 
1670 (nommée au p" 
1674 (terr. de Thiézac). 
de l'hôp. d'Aurillac). — 
command. de Cailat). - 
sini ). 

Bane-Bas, mont, à burons, 

de Vaniie (Cassini). — Bannes-Bas ( Ktat-major). 

Bane-Haht, monl. à vacherie, c"" de Pailhérols. — 
Bane-Nal (étals de sections). 

Banbars, dom. ruiné, c" de Sansac-de-Marmiesse. 

— Bordaria vocata de Banliars, lagS (arch. dép. 
s. E). 

Bamadod (Le), mont, à burons, ('" de Malbo. 

Baniat, monl. à vacherie, c'" d'Mlanche. 

Banicabdie (La), écart, c"' do Lrigard(>. 

Baniégèbes, dom. ruiné, c"' de Saint-Chi'lstopbe. — 
Villaige de Baniegères, 1G28 (état civ.). 

Banilles, vill., c" de Loupiac. — Mansus de Banilias , 
iSag (enq. sur la just. de Vieillespesse). — Vallie- 
llias, 1 464 (lerr'. do Saint-Cbrlstophe). — I aneilles, 
i63a (état civ.). ■— Vanelhz, iG5i; — Vanelllies, 
i655 {id. de Saint-Cbriskiphe). — Vanelhes, i654 
{id. de Pleaux). — Banithes, iGôg (id. de Salers). 

— Banellie, i65g (insin. du baill. de Salers). — 
Baneilles, iG64 (état civ.). — Vanilles, 1680; — 
Banilles, 1690 (état civ. de Pleaux). — Vanilhes, 
1700; — Baneilhes. 1786; — Vaneillics, 1789 (irf. 
de Saint-Martin-Valmerou\. 

Banilles, ruiss., alll. de la Maronne, c"' de Loupiac: 

coui'S de 980 m. 
Bannit (La), m'", c"" de Trémouille-Marchal. 
Banne (Le Puï de), mont, à vachei-ie, r" il'Andelat. 

4. 



28 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



On remarque dans celle montagne les vestiges 
d'une chapelle taillée dans le roc. 

BiN.MT (Le), ham., c"" de Védrines-Saint-Loup. — 
Le Banet , 1857 (Dict. stat. du Cantal). 

Ba>mt (Le), ni'°, c°° de Védrines-Saint-Loup. 

Bansct (Le), ruiss. , affl. de l'Hergne, r" de Védrines- 
Saint-Loup; cours de 9,5io m. 

Basoh, mont, à vacherie, c°' de Narnhac. — Le cou- 
derc del Bannou, 1687 (terr. de Loubeysargues). 

Basoï (Le), écart, c'^de Saint- Jlarliu-sous-Vigouroux. 

Banoux, écart, c"° de Paulhenc. — Le Bnnou (Cas- 
sini). 

Bans (Le Roc des), écart, c" de Saint-Paui-de-Salers. 

— Les Bancs ( Elat-major). 

Basct (La), vill. , c" de Marchai. — La Banie (Cas- 

sini). — BanniU, 1807 (Dict stat. du Cantal). 
Bahut (Le), m'°, c°* de Trémomlle-Marchal. — Le 

moulin de la Bannut, 1867 (Dict. stat. du Cantal). 
Bar (Le Pcecii de), mont, à vacherie, c°* de Saint- 

Mamef-la-Salvetat. — Loii puecli de Bnrc, 1789 

(anc. Cad.). 
Bar (Le), ham., c" de Saint-Mary-le-Plain. 
Barade (La), écart, c" de Trémouille-Marchal. 
Baradel, écart, c°' dAurillac. — ■ La boria \aya- 

del , laGg (arcli. mun. d'.Vurillac, s. FF, p. i5). 

— Mansus de Baradel, ià65 (obit. de N'.-D. d'Au- 
rillac). — Barabel, 1626 (état civ. d'Arpajon). — 
Baradel, i63i {id. d'Am-illac). 

Barades (Les), écart, c" de Rioni-ès-,\Iontagnes. — 
Les Bagues (Cassini). 

Baragade (La), dora, ruiné, c°* de Chanet. — Lo 
mas de Bnrngadda ; de \ aragadde ; Barragada, 
xvi° s° (contins de la terre du Feydit). 

BiRA.NDE (La), mont, à vacherie, c" do Menel. 

Barasdie (La), f"", c°'d'Ydes. — La Baraudie, 17/14 
(arch. dép. s. C, 1. 45). 

Barane (La), dom. ruiné, c°' de Paulhenc. — L'affar 
de Barane, 1671 (nommée au p" de Monaco). 

Baraqce (La), écart, c" dAnterrioux. 

Barvqie (La), dom. ruiné, c"' d'Arpajon. — Telle- 
ment de la Barruque, 1789 (anc. Cad.) 

Baraqce I,La), ham., c°' d'Ayrens. 

Baraque (La), écart, c°° de Boisset. 

Baraque ( La) , écart , c" de Chaiiers. — La Barruque, 
1780 (terr. de la command. de Montchamp). 

Baraque (La), écart, c" de Clavières. 

Babaqie (La), écart, c" des Deux-Verges. 

Baraque (La), écart, c" de Lorcières. 

Baraque (La), écart, c" de Molompize. — Baraque 
delà Pinatelle (Etat-major). 

BiRVQiE (Li), écart, c°' de Peyrusse. 

Bariqie(Li), ham., c°* de Saint-AIary-le-Plain. 



Baraque (La), écart, c°' de Siiinl-Poncy. 

Baraque (La), ham., c" d'odes. — La Barraquelle 
( Cassini). 

Baraque-Basse (La), écart. c°' de Tiviers. 

Baraque-Brûlée (La), écart, c°° de Saint-Pierre-du- 
Peil. 

Barvque-Chambalberth (La), f°", c°' de Lorcières. — 
La Baraque (Elat-major). 

Baraque-de-Ballone (La), écart, c" de Tiviei-s. 

Baraque-de-Baptistou (La), anc. poste aux chevaux, 
c'" de Saint-Mary-ie-Plain. — La Barruque, 1771 
(terr. du prieuré de Bonuac 1. — Baraque de Ba- 
lislou (Etat-major). 

Baraque-de-Bardol (La), écart, c°' de Loubaresse. 

Baraque-de-Béhir (La), écart, c°' de Saint-Georges. 

Baraque-de-Belle-Garde (La), écart, c°'' de Sainl- 
Georges. 

Baraqce-de-Belle-Vuk (La), écart détruit (?), c" de 
Loubaresse. — (Décret du 98 août 1808.) 

Baraque-de-Belou (La), écart, c°' de Peyrusse. 

Baraque-de-Bonjou (La), écart, c°' de Marceual. 

Babaque-de-Boudelles (La), écart détruit, c°''de Lou- 
baresse. — (Décret du aS août 180S.) 

Baraque-de-Boudoxmt (La), écart, c" de Clialiei's. 

Barique-de-Boyer (La), écart, c'" de Saint-Flour. 

Baraque-de-Cbabebxox (La), écart, c" de Neuvéglise. 

Baraque-de-Crozatier (La) , f"", c"" de Saint-Georges. 

Baraoue-de-Duraxton (La), écart, c"" de Neuvoghse. 

Barvque-de-Fox-Blade (La), écart, c°°de Loubaresse, 
auj. détruit. 

Barvoce-de-Gverlï (La), ham., c°'' de Chaiiers. — 
La Baraque de GuilH (Cassini). — La Baraque de 
Guerli (Etat-major). — La Barruque de Gudlet, 
i855 (Dict. stat. du Cantal). 

Baraque-de-l'Aih (La), ham., c"' de Loubaresse. 

Baraque-de-la-Pelle (La), écart, c" de Tiviers. 

Baraque-de-la-Plaixe (La), écart, c" d'Anglards-de- 
Saint-Flour. 

BAniQOE-DE-L'ÉTRiLLE (La), écact, c" de Tiviers. 

Baraque-de-l'Evèque (La), écart, c°' de Saint-Just. 
Voir Baraqce-du-Roc (La). 

Baraqie-de-Luaras (La), écart, c°° de Saint-Pierre- 
du-Peil. 

Baraque-del-Prat (La), ham., c°' de Chaiiers. 

Baraque-de-Marret (La), ham., c" de Neussargues. 

Baraqce-de-Moxs (La), écart, c"' de Saint-Georges. 

Baraque-de-\Iouxeïroc (La), écart, c°' de Cha- 
iiers. 

Baraque-de-Peïralade (La), écart, c" de Neuvéglise. 
— Peyralade, ligi ( terr. de Mallet). 

Bar\que-de-Pevralade (La), vill., c" de Sériers. 

Babaque-df.-Piexdet (La), écart, c" de Tiviers. 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



29 



Barvoie-de-Rescue (La), liani., r°' île Saiiit-.Mary- 

in-Plaiii. 
Babaoue-de-Sesilues (La), écart, c°' d'Arpajoii. 
Barvqie-de-Simos (La), écart, i°° do Chaliers. 
BAnv«rE-DE-Ti\AziL (La), écart, c" de Chaliers. — 

La Baraque île Trajic (Etat-major). 
Babaque-de-Vendèze (La), écart, c" de Sainl-Klour. 
BAnvciLE-n'OiDAinE (La), ham., c'" de Massiac. — 

liii/eri/, 1669 (état civ.). — Oudenj, 1708 (id. 

de Saint-Étienne-sur-Massiac). — Aulery (Cas- 

sinl). 
Babaqi E-Du-Bois-NoiR ( La ) , scierie mécanique, c" du 

Fau. 
Babaque-du-Diable (La), écart, c°° de Peyrusse. 
Babkiie-du-Faure (La), ham., c°'' de Saint-Mary-le- 

l'Iain. 
B\baole-di-Markcbai (La), écart, c" de Saint-Mary- 

le-Plain. 
Baraoi!e-di'-Pom de Chalès (La), écart, c°° de Saint- 

(icorges. 
Baraqle-db-Pont de Viadeïre (La), écart, c"° de 

Saint-Georges. 
BAUAQtE-Du-PRiNCE (La), écart , c"" de Peyrusse. 
Baraqiie-du-Roc (La), écart, c°° de Saint-Just. 

Cet écart porte aussi le nom de Bnraqiic île 

l'Eveque (La). 
Babv(.ue-di-Seree (La), écart, c" de Vieilespesse. 
Bar vole-Halte (La), écart, c"" de Tiviers. 
Baraqle-Neuye (La), écart, c°° de Saint-Jusl. 
Babaqle-Noire (La), ham., c" de Loubaresse. 
Bariqie-Noire (La), vilL, c"" de Saint-Just. 
Baraqle-Pebdle (La), écart, c"" des Ternes. 
Babaoues (Les), vilL, c°' d'Arpajon. — Les Baraques 

(plan Cad.). 
Barioles (Les), ham., c"' d'Ayrens. 
Barvijues (Les), ham., c°° de Cros-de-_Monlvert. 
Baraques (Les), ham., c°" du Falgoux. 
Baraques (Les), écart, c™ de Joursac. 
Babaques (Les), cambuses, c"° de Loubaresse. 
Bvbaques (Les), écart, c°° de Peyrusse. 
BiRAQuES (Les), vilL, c" de Saint-Constanl. 
Baraques (Les), ham., c"" de Saint-Pierre-du- 

Peil. 
Baraques (Les), écart, c°° de Veizic. 
Baraques-Basses ( Les ) , ham. , c°' d'Anglards-de-Sainl- 

Flour. 
Baraques-de-Cambias (Les), vill., r°' d'Ytrac, aiij. 

détruit. 
Baraques-de-la-Plaine (Les), han)., c°" d'Anglards- 

de-Saint-Flour. 
Baraouette (La ), ham., c" de Aladic. — La Harra- 

qnelte (Cassini). 



Babasol, m'", c"° de Sainl-Amandin. — M" île Bara- 
jol (État-major). 

Barasquie (La), dom. ruiné, c'" de Mourjou. — Vtl- 
laige de la Barrasquie, 1609 (état civ. de Saint- 
Klienne-de-Maurs ). 

Baraterie (La), dom. ruiné, c°' de Boisset. — (Cas- 
sini.) 

Babathe, m'°, c" de Giou-de-Mauiou. 

Barathe-Bas. f°", c°° de Giou-dc^Mamou. — Baratte, 
i6to (aveu de J. de Pestais). — Barrntte, 1670 
(nommée au p" de Monaco). — Affar de la Bara- 
terie, iligâ (terr. de la comniand. de Cariât). — 
Barathe-Bas, 1756 (arch. dép. s. C). — Barathe 
(Cassini). 

Barathe-Haut, écart, c" de Giou-de-Mamou. — Bo- 
rate, 17-31 (arch. dép. s. C). 

Babatieb, mont., c"" de Saint-Amandin. — Montaigne 
de Baratter, i65o (terr.de Feniers). 

Babatou (liE), dom. ruiné, c"° de Vic-sur-Cère. — 
Le domaine de Baratou, 1671 (nommée au p" de 
^lonaco). 

Babbadoibe (La), dom. ruiné, c°° de Sainl-Martm- 
Canlalès. — Mansns de la Barlmdeyria , i46'i 
(lerr. de Saint-Christophe). — Lu Barbadoyre, 
1778 (inv. des arch. d'Humières), 

Babbasce, écart, c°' de Champs. 

Barbance, écart, c"' de Mourjou. 

Barbance (La), écart, c" de 'rrémouille-Marchal. — 
Barbât, 1783 (lerr. du fief de la Sépousc). 

Barbakelles (Les), ruiss., aOl. de la Maronne, coule 
aux linages des c°" de Saint-Projet, Sainl-Bemy- 
de-Salers et de Sainl-Martin-Valmeroux; cours de 
6,ioo m. 

Barbarange, vill., c°' de Maurines. — Barharanghns , 
i338 (spicil. Brival.). — Barbaranges , iU(.)li (terr. 
deMallet). — Barbarange. i()05(ins. de la cour roy. 
de Murât). • — Barberanges , 178'! (Chabrol, t. IV). 

— Barbarauges , 1806 (Dict. siat. du Cantal). 
Barbarange, ruiss., alll. du Chalivet, c°" de Maurines; 

cours de i,(joo m. — Barbarange, i856 (Dicl. 
slat. du Cantal). 
Babbabol (Le), lieu détruit, c'" de Condat-en-Feniers. 

— Mus de Barbara, 1378 (Hist. de Tabb. de Fe- 
niers). — Bois de Barbarou, it55o (terr. de 
Feniers ). 

Babbarï, vill., c°° du Vigean. — Vdlu Barbaroruni ? 
\' s" ( test, de Thcodechildo ). — Mansus de Bar- 
bari, i3io (liève du piieuré du Vigcan). — Bar- 
bary, i63a (état civ.). — Barbarie, 1661 (id. 
d'Anglards-de-Salcrs ). — Burbry, iGS'i {id. de 
Chaussenac). — Barbarzy ; Barbarrijs , 173» (lerr. 
de la command. de Cariât). 



30 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Barbassac, écart, c" de Sainl-Illide. — Barbazac, 
i855 (Dict. stal. du Cantal). 

BvRBAssE (La), ruiss. , afll. de la Triiyère, i" de Sar- 
rus, se l'orme au confluent des ruisseaux du Fraisse 
et du Peuch; cours de 1,880 m. — Russeaii île la 
Brassa de Truyère, ligi (terr. de Mallet). 

Barbaste, lieu détruit, c°° d'Antignac. — i859 (Dict. 
stal. du Cantal). 

Barbaste (La), dom. ruiné, c"° de Bredon. — AJfar 
appelle de Barbaste, 1637; — '^ffar de Barbasse, 
iSyS; — iffar de Barabaste, lOliA (terr. de Bre- 
don). 

Barbaste (Le Suc de) , mont, à burons, c" de Saint- 
Vincent. 

Barbavro, dom. ruiné, c"° de Saint- Mamet-la-Salve- 
tat. — Affar de Barbayro, iliUg (arch. dép. s. E). 

Bvrbeut, dom. ruiné, c°° de Giou-de-Mamou. — El 
mas de Barbelat de Cavanliac, I2a3 ( liève de 
Carlionnat). 

Barbes, dom. ruijié, c°° de Alandailles. — L'affar de 
Barbes, 169a (terr. de Saint-Geraud). 

Barboutes, ruiss. , atïl. de l'Alagnon, c°" de Virargues 
et de la Chapelie-d'Alagnon; cours de ai-Soû m. — 
Ce ruisseau porte aussi le nom de Faufoiitioar. — 
Riparia sive rivas de Valz, 1691 (terr. de Farges). 

— Rtfde Barbetas; de Berboles; de Barbotes, i535 
(itl. de la v'* de Murât). — Ruisseau de Barboutes, 
i(58o (irf. de la ville de Murât). 

Harcelière (La), écart, c"° de Chaliers. 

Bardv (Le Bois de la), dom. ruiné, c" de Jussac. — 
Maiisus de las Bordas, i/i6fi; — Les Bm-des, 1667 
(terr. de Saint-Christophe). 

Bardalacche, ruiss., afll. de l'Alagnonet, c"° de la 
Chapelle-Laurent; cours de 800 m. 

Bardeaux (Les), dom. ruiné et mont, à huions, c"" 
de Saint-Vincent. — Lo facli al Bcriioiws, i33-! 
(liève du prieuré de Samt- Vincent). — Le Bor- 
deaux, 1680 (état civ.). — V" Bardeau (Cassini). 

— In Bardoa (patois). 
Bahdelieu, vill. détruit, c°° de Menet. 
Bardet, ni'° détruit, c" d'Ally. 

Bardet, dom. ruiné, c°° de Laroquehrou. — Boria 
de Bardeto, 1877 (arch. dép. s. E). — Maitsus de 
Bardet, i4oi (»/. s. G). 

Bvrdet(Le), ham., c"° de Sansac-de-Marmiesse. — 
ijfarium de Bardeto, i3']li (arch. dép. s. E). 

BvRDiE (Lv), vill. détruit, c"' de Saint-Mamet-la- 
Salvelat. — La Bardie, 1695 (arch. mun. d'Au- 
rillac, s. HH, c. 21). — Le Bardit, t638; — 
La Bardye, i664 (état civ.). — Bardies, 1667 (trf. 
de Cayrols). — /,o« Bardie, 1697 ; — [-ou Bordij, 
17/48 (arih. dép. s. C, 1. A). 



Bardier (Le), dom. ruiné, c°° de Vitrac. — Affarium 

de Burdier, i3oi (pièces de Tahhé Delmas). 
BvRDiNÈs, f"", c"" de Saint-Etienne-de-Maurs. 
Bviidities (Les), vill., c°° de Saint-Martin-Cantalès. 

— Lo Bardite (Cassini). — Les Bardeties, i856 
(Dict. stat. du Cantal). 

Bardon , ham. , c"" de Collines. — Bardou , 1 58 1 ( terr. 

de Celles). — Bardon, 1669 (ins. du baill. d'An- 

delat). 
Bardos, ni'°, c"° de Coltines. — Le moliti de Bardon, 

16Ô4 (terr. du Sailhans). 
Bardos (Le), ruiss., affl. du Saillians, c"° de Coltines; 

cours de i,aoo m. — Ruiss. del Bardon, i654 

(terr. du Sailhans). 
Bardou ( Le ) , dom. ruiné , c"° de Leucamp. — Domayne 

de Bardou, 1670 (nommée au p" de Monaco). 
BtRDouLï, ham., c"' de .Menet. 
Barduguet, vill., c"" de Mandailles. — Bardhuguet, 

i85() (Dict. stat. du Cantal). 
BiRDT, ham., c"' de Saint-Etienne-de-\laurs. — Lou 

Berdye, 1610; — Le Bardij, i635; — Le Bardi , 

1746 (état riv.). 
Bardï (Le Puecb de), mont, à vacherie, c°' de Saint- 
Antoine. 
Bahès (Le), ham., c"" de Saint-Mary-le-Plain. 
Barésie (La), vill., c°° de Mourjou. — Lo Barezialès, 

i5a3 (ass. de Calvinet). — La Barezias, i553 

(procès-verbal \ény). — La Bnrrisie, 1616; — 

La Borrisie, 1618 (état civ. de Saint-Santin-de- 

Maurs). — La Barezie, 178?! (Chabrol, I. IV). — 

Im Barrésie (Cassini). 
Baretrie (La), ham., c"" de Vebret. — La Barrerie 

(Etat-major). — La Ban-eyre. 1867 (Dict. stat. du 

Cantal ). 
Bareïroi!, mont, à burons, c"' de Saint-Projet. — 

Montnijine de Vesseyrous; lesseyrou, 1717 (terr.de 

Beauclair). — V" de Barrierou (Etat-major). 
Bargaire (La), dom. ruiné et mont, à vacherie, c"' 

de Chanterelle. — Ténemenl de la Vergorie, wn' s' 

(terr. de Fcniers). 
Bargaires (Les), écart, c" de Sainl-Bonnet-de-Mar- 

cenat. — Les Barpiaires , 1886 (état de recens.). 
Baiigaïres (Les), ruiss., afll. du Tac, c"" de Marchai; 

cours de 3,88o m. 
Barge (La), vill. et chapelle de secours, c" d'Alleuze. 

— Mansus de la Barja, laôa (arch. dép. s. H). 

— La Barga, 1379 (homm. à l'év. de Clermonl). 

— La Bergho; Bargha; Barge; Bargba, i5io 
(terr. de Maurs). — Barze; la Barge, iiç)6 (min. 
Andrieu, n" à Saint-Flour). — La Barges, 1(170 
(insin. dn haill.de Saint-Flour). 

Ce village est anj. le cliet-lieu de la c"' d'Allenze. 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



3i 



BiniiE(Li), vill. délriiil, c" de Saint-l'oncj. — Im 

Uarghe, 1557 (terr. du prieuré de RocheforI). 
BinGE (La), m'°, c" de Vieillespessc. 
Bargiie (La), dom. ruiné, c°° de Chastel-Marlhac. î 

— Affaiium vocatum de Barglio, ililii (lorr. de 
Saijjnes). 

BiRGUES, vill., c"" de Saint-Cernin. — Bargax, laOy 

(arch. mun. crVuriliac, s. FF, p. i5). — Bargiins. 

i.^aa (il/, s. HH, c. ai). — Bergnan, i636(liève 

de Poul). — Bargues, i658 (insin. du baiil. de 

Salers). — Barge, 1784 (Chabrol, l. IV). 
Bargues (La Chapelle de), écart el chapelle, c"° de 

Sansac-de-Marmiesse. — Bargues, 1761 (arch. 

dép. s. C, L 2). — Bargues (Cassini). 

La chapelle de Bargues a été convertie on 

écurie. 
Bargues, m'°, c°° de Sansac-de-Marmiesse. — Moulin 

de Bargues, 1761 (arch. dép. s. C, I. a). 
Bargues, vili., c"" d'Ytrac. — Barges, 1639 (état civ. 

d'iirpajon). — Bargues, 168/i; — Bargue, 1761 

(arch. dép. s. C). 
Babguières (Les) , mont, à vacherie , c°° de Saint-Pan 1- 

de-Salers. 
Bargdrodx (Lk Suc de), mont, à vacherie, c°° de Saint- 
Vincent. 
BiRisiic, dom. ruiné, c°' de Naucelles. — Le viltaige 

deBnriniac, 161 3 (état civ.). 
Baritoux (El-), ham. , c" du Glaux. 
Bahnade (La), bois, c" de Riom-ès-Montagnes. — 

Neinus vocatum de ta Bernade, lôia (lerr. d'Ap- 

chon ). 
Barnaudie (La), dom. ruiné, c" de Glénat. — La 

Barnaudia, xviii' s' (pap. de la fam. de Montai). 
Babnèze (La), miss., alll. du Chahrillac, c°" de 

Vahres et de Saint-Georges; cours de i('>,5oo m. 

— On l'appelle aussi Bégus et \iibres. 
Barnezio, dom. ruiné, c"° de la Chapelle-Laurent. — 

Locus de Barnezio, 1I106 (liber vitulns). 
Babmèbb(La), mont, à vacherie, c°° de Saint-Remy- 

de-Salers. 
Barnut (La), mont, à vacherie, c°° de Celles. — Boix 

appelé Bannie; Barnuz; le Suc-Barnns , l58i; 

— Barnus, i6/i4 (terr. de la command. de Celles). 
Barocbis, bois défriché, c"' de Dienne. — Le boix de 

Barocinis; Barechy ; Barrorrhys , i55i (terr. de 

Dienne). 
Barosde (Li), mont, à hurons, c°° de Montboudif. — 

Montaigne appellée la Biaradou; la Biarradonne , 

xvi' s° (liève conf. de Feniers). 
Baronèse (La), dom. ruiné, c" d'Ylrac. — Ajfarium 

da las Baronesas, 1608 (arch. dép. s. G). 
Baronne (La), ham., c'" de Montboudif. 



Baronne (La), dom. ruiné, c" de Saint-Chrislophe. 

— La Barone, 1625 (état civ.). 
Barokhe-Basse (La), ham., c'" de Montboudil. 
Barba (Le), f"°, c°° d'Aurillac, auj. remplacée par 

des baraquements militaires. — AJ'arium vocatum 
de lu Barrayrta , ilfji (arch. dép. s. B). — Le 
domayne del Barrac , 1678 (terr. dn cons. d'Auril- 
lac). — Lou Barry, l63o; — Lou Barra, 1672 
(état civ.). — Le Berral, 1710 (arch. mun. s. CC, 
p. 3). 

Barra (Le), dom. ruiné, c"" de Sainl-Mamet-la-Sal- 
vetat. — Affar de la Barra, ib"]!! (livre des achaps 
d'Ant. de Naucaze). — Ténemeni do Uni Gna-de- 
Barrns, 1789 (anc. cad.). 

Barrabaste (Le I'uï de), mont, à vacherie, e" de 
Coren. 

Barrabous (Les), mont, à vacherie, c"' de Champa- 
gnac. 

Barrade (La), ham., c°' de Trémouille-Marchal. 

Barradine (La), ham., c" de Rouiriac. — Basratlein , 
18.57 (Dict. stat. du Cantal). 

Barrairade (La), écart, c°° de Cros-de-Ronesque. 

Barrairie (La), dom. ruiné, arrond. d'Aurillac. — 
(Àini terra de la Barrairin, i35o (arch. mun. d'Au- 
rillac, s. HH, c. 2 1 ). 

Barbal (Le), ruiss., affl. de la Rance, c" de Saint- 
Étienne-de-Maurs; cours de 2,000 m. 

Barrât (Le), boif défriché, c"° de Teissières-les-Bou- 
liès. — Nemus del Barras, i53i (min. Vigery, n" 
à Aurillac). 

Barrais (Les), mont, à vacherie, c'" de Colandres. 

Barbaï (Le), grange isolée, c"° du Falgoux. 

Barbé (Le Suc de), mont, à vaclierie, c'"' de Char- 
raensac. 

Babbe (La), mont, à hurons, c"" de Cheylade. — Le 
Suc-de-la-Bade, i5ii (lerr. de Cheylade). — Le 
Sac-de-la-Bode , iSSg (arch. <lép. s. E). — Le Suc- 
de-la-Baude, i585 (terr. de Graule). — La Barre 
( Cassini ). 

Barbe (La), ruiss., alll. de l'Alagiion, c'" de Laveis- 
sière; cours de /i,ooo m. — Lo rieu de CImmhoyral , 
1690; — Cliamhoyrul ; Cliamheuh ruysseau d'AI- 
lanrhe; l'Aigue-de-Qucllia; Cliamhoyrout , xï" s"; — 
Ruisseau de Mollrilcs; de Malleidus, i.56g (terr. de 
Chambeuil 1. 

Barre (Le), q' cbi vill. des Maisons, c"' de Vahres. 

— Mansus de la Bnria , laâG (arch. départem., 
s. G). 

Barreau , m'", c" de Marmanhac. 

Babrecarte, écart, c"' de Valjonze. 

Babbedin (La), ham., c'" de Roniliac. 

Barrel, vill. détruit, c"" de Lavasirie. — Le villaige 



32 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



du Barrel , 1599 (luin. Andrieii, 11" à Saint- 
Flour). 

BAnnts, m'" délriiil, c"" de Rezcnlièri>s. — Le moUn 
de Barrez; de Barrelz, 1610 (leir. d'Avenaux). — 
Barrel, 1676 (état civ. de Saiiil-Mary-le-Plain). 

Bariiès, liam. et m'", c"° de Saint-Mari in-soiis-Vigoii- 
roux. — Barre (Gassini). 

Baiirks-Bas, m'°, c" de Sainl-Mary-le-Plain. 

BAnBKS-HACT, m'°, c°" de Saint-Mary-le-Plain. — Ma- 
lin appelle de Barres ou de Barras, 1610 (terr. 
d'Avenaux). 

BAnaBT, vill., c"° d'Andelat. — Barrctam , i5.3i; — 
Barrel ; Barretz , i.')83; — Baret, 1.586; — Barres, 
i634 (arcli. dép. s. G). — Barrel, i654 (leir. du 
Saillians). — Barrey, iC55 (lièveconf. de BarnM). 

— Borret, 1689 (étal civ. de Saint-Flour). — 
Barresl, 1784 (Gliabrol, I. IV). 

BAnBEYRiE (La), ham., c°' de Roumégoux. — La Bar- 
rayrie, 1 ."igo (livre desacbaps d'Anl. de Naucaze). 

— La Barreyrie, iG48 (élal civ. de Parlan). — 
La Bareirie, 1660; — La Barreyre, i6(J7 (id. de 
Roumégoux). — LaBarreirye, i()(58 (nommée au 
p" de Monaco). — La Barrerie, 1857 (Dict. slal. 
du Gantai). 

Barreïi\ie (La), écart, c" de Vebret. 
Barruc, c"° de Pleanx. — In villa Beriacq; in villa 
et ecclesia Beriaco, xii' s" (charte dite de Clovis). 

— Beniac, 1974 (vente au doyen de Mauriac). 

— Berriacitm; Beriacum, ili']ti (terr. de Saint- 
Clirisloplie). — Barriacum, i535 (pouilié de 
Glermont, don gratuit). — Bériac , i654; — Ber- 
riac, )6G6; — Bariac, 1667 (état civ. d'Aliy). — 
Barriach, 1678 (id. du Vigean). — Barrimis en 
Auvergne, 1687 (id. de Pleaux). — Barriac, i7-'i6; 

— Barriat, 178Û (anli. dép. s. G, i. 38). 
Barriac, avant 1789, était de la Haute-Auvergne, 

du dioc. de Glermont, de l'élect. et de la subdél. 
de Mauriac. Régi par le droit coût., il dépend, de 
la justice seign. de Saint-Gbristopbe, et ressort, 
au bailliage d'Auriliac, en appel de la piév. de 
Mauriac. 

Son église, dédiée à saint Martin, était un prieuré- 
cure il la nomination de l'arcbiprètre de Mauriac. 
Klle a été érigée en succursale par ordonn. royale 
du 5 janvier 1820. 
Barriac, vill. , c°" de Pailbérols. — Mansns de Berrial , 
1/17(5 (terr. de la counnand. de Garlat). — Bariar , 
i6à5 (min. Froquières, n"). — Barriac, lôgS 
(terr. de la rommand. de Garlat). 

L'église de Barriac, anc. annexe de celle de 
Pailliéiols, a été érigée en succursale par ordonn. 
loyale ilu i.5 février i863. 



Barriac, m'", c"' de Sainl-lllide. — Molin de Baurlac, 
•■''97; — Barriac, iSgS (min. Lascombes, n" à 
Saint-lllide). 

Barrial, écart, c"' de Marmanhac. 

Barri-Go.nte (Le), écart détruit, c" de Vaijouze. 

Barrière (La), dom. ruiné, c"" d'Arpajon. — Les Bar- 
rieirres, 1628 (état civ.). — Les Bairières, ^ft'if) 
(arch. dép. s. G, I. 5). 

Barrière (La), dom. ruiné, c™ de Barriac. — Do- 
maine de la Barrière, 1786 (arch. dép. s. G, I. i8). 

Barrière (La), vill. et m"" forte détruite, c"' de Beau- 
lieu. — Barrias, 1630 (état civ. de Champs). 

Barrière (La), f""" avec manoir, c"° de .Saint-Santin- 
Ganlalès. — La Barieyra, liia; — La Bareira , 
i'ii3 (pap. de la fain. de Montai). . — La Bérole, 
ikh^ (enq. sur les droits des seign. de Montai). 

— La Barrieyra, i5io (vente aux seign. de Mon- 
tai). — Arrerias, 1.553 (procès-verbal Vény). — La 
Barrueyre, i635 (état civ.). — La Barrieyre, 
1609 (nommée au p" de ilonaco). — Ayrerias, 
1784 (Gbal)rol, t. IV). — La Barrière, 178() 
(arch. dép. s. G, 1. 5i). 

Barrière (La), vill., c"' du Trioulou. 

Barrières (Les), mont, à vacherie, c"' d'Allancbe. 

Barrieïre (La), mont, à vacherie, c°° de Condal-en- 

Feniers. 
Barrigalmt, ham. , c"" de Mourjou. 
Barriol (La Font de), forêt, c"° de la Capelle-cn- 

Vézie. 
Barriol, m'", c°' de Paulhac. 
Barrocl (Le), f°", c"' de Sainl-Santin-de-Mauis. — 

Villatge lie la Barloul, i(ii3 (état civ.). — Le 

Barroul , i0g8 (id. de Saint-GonstanI). 
BiRRV, vill., c"" d'Alleiize. — Mansus de Barri, ih'jo 

(arch. dép. s. E). — Barre, i5io (terr. de Maurs). 

— Barry, 1668 (insin. de la cour roy. de Mural). 
Barrï (Le), dom. ridné, c"° d'Arpajon. — Te'nemcnt 

del Barry, 1789 (anc. cad.). 
Barrv (Le), dom. ruiné, c°° de Saint-Paul-des-Landes. 

— Lou Barry, i55o (terr. d'Escalmels). 

BiRHV (La Saigxe del), mont, à vacherie, c"' de 

Salins. 
Babrt (Le), écart, c"" de Ségur. — La Bariu, i3'ii 

(arch. dép. s. E). — Louharry, 1784 (Ghabrol, 

t. IV). — Le Barry (Gassini). 
Bartaribos, mont, à vacherie, c°' de Marcenal. 
Bartas (Las), fief, c"' de Gheyladc. — iSii (terr. 

de Cheyiade). 
Bartasoxne (La), marais desséché, c'" de Ghaslel-sur- 

Murât). — Los ntezes appellées de la Barlassona , 

i535 (terr.de la v"de Murât). — La Bachassoune , 

1680 (»/. ville de Murât). 



DÉPAUTEMENT DU CANTAL. 



33 



Bautasse (Lu, doui. niiiié, c"' de Saint-Constant. — 
Bos de loii Bartax , 17^6; — Bartluisse ; la Bartasse, 
t-jliS; — Las Bart liasses ; las Baiiasscs, 1700 (anc. 
cad. ). 

B.ihTASsEs (Les), dom. ruiné, c'"' de Lonières. — 
Tellement de lus Barlassesses , 1780 (lerr. de Monl- 
(lianip I. 

Bafitissièbe (La), hani., i" de Tliiézac. — La Bar- 
lasière, 17/16 (anc. cad.). 

Bautasson (Le), dom. ruiné, c'" de Lavaslrie. — Do- 
maine de Las Bartasson, 1618 (terr. de Sériers). 

BAnTASsoL- (Le), ruiss., alll. du ruisseau de Ruols, 
(■'"de Monisalvy; cours de i,3oom. — Ou le nomme 
aussi le Clidliiignal. 

BAtvTissou (Le), dom. ruiné, c" de Saint-Poney. — 
Buge appellec du Bartlias, 1700 (liève de Celles). 

BAnTE(LA),dom.ruiné,c"'deSaint-Julien-de-Toursac. 

— L'affar de la Bartlia, 1587 (livre des acliaps 
d'.Vnt. de Naucaze). 

Barte (La), m" détruit, c" de Sainl-Saury. — Le 

iiioim de la Barlhe, 1668 (min. Frégéac, n"). — 

La Balte (Cassini). 
Babteire (Le Commdn de la), mont, à vacherie, c" 

d'Alleuze. — Neinus voeatuiii la Fuiit des Baiteijias , 

i5io (terr. de .Maurs). 
Babtes (Les), liam., c" de Cayrols. 
Babtes (Les), mont, à vacherie, c°° de Vieillespesse. 

— Nemus vocatum lo Baithas, iBaô; — Lo Baitas, 
1597; — Le Bartlias dels Sailhens, 1662 (lerr. de 
Vieillespesse ). 

Bartiialake (La), seign., c°" de Saignes. — La Bai- 

tlialaiia, i/i4i (terr. de Saignes). 
Bartuas (Le), f "", c"° de Faverolles. 
Bartue (La), écart, c" de Cayrols. — Le lillnige de 

la Bartlie, 1587 (livre des achaps d'Ant. de i\au- 

caze ). 
BAnTHE(L*), ham., c"" de Coudal-en-Feniers. 
Bartue (La), écart, c"" de Marcenat. 
Bartue (La), f°", c" de Quézac. 
Bartue (La), ham. et chàl. détruit, c°° de Saint-Ge- 

rons. — La Barlhe, 170/1 (état civ. de la Capelle- 

Viescamp). — La Barte (Cassini). 
BiRTUE-DEL-CuAPEL (La), dom. cuiné , c"" de Chava- 

gnac. — AJar de la Bartlia, i.î.35 (lerr. de la v'" 

de Murât). — La Barthe, 1C80 (id. des Bros). 
Barthe-de-Serre (La), écart, c°' de Marcenal. 
Babtues (Les), écart, c" de Leynhac. 
Bahthes (Les), écart, c"" de Monlmurat. 
Bartues (Les), mont, à huions, c'" de Paiihérols. 

— Moiitaigiilic appellée de lus Baiies , 1 O69 ; — 
Las Barthes, 1671 (nommée au prince de Mo- 
naco ). 

Canlal. 



Barthes (Les), écart, r" de Riom-ès-Monlagnes. — 
Bartet, 1719 (table du lerr. d'Apchon de i5i2). 

Barthes (Las), écart, c"" de Saint-Antoine. 

Bartuole (La), dom. ruiné, c"" d'Arpajon. — Telle- 
ment de la Bartole , \'jhh (anc. cad.). 

Bartholet, m'° détruit, c"° de Vieillespesse. — Mo- 
lendinniii de Bartholet, i.'jaG; — Le moulin de Bar- 
tlwllet, 166a (terr. de Vieillespesse). 

Bartbouio (La), ham., c"' de Dienne. — La Ber- 
touiiiio, 1778 (cens de Dienne). 

Bartuouet (Le), ruiss., affl. de la Sionne, prend sa 
source dans la c"' d'.\nzat-le-Luguet, départ, du 
Puy-de-Dôme, coule aux finages des c"" de Ley- 
vaux et de Saint-Élienne-sur-Blesle (Haule-Loire). 
Le cours de ce ruisseau dans le Canlal est de 
/i,5oo m. — On le nomme aussi la Cliassagiie. 

Bartioles (Las), ham., r°° de Junhac. — Las Bar- 
tioles, 17/19 (anc. cad.). — Las Bartholes; las 
Bartiolles; las Bartiales , 17G0 (terr. de Sainl- 
Projet). — Bariolas, 178/1 (Chahrol, t. IV). 

Bas (Le), écart, c"" de la Besseretic. 

Basaïgues, écart, c" de Roussy. — Besrel, 1625 
(état civ. d'Arpajon). ■ — Basaijgue , 1700; — Ein- 
hazaijgues, 1708 (anc. cad.). 

Basbourlès, vill., c" d'Arpajon. — Bashouliu, 1C70 
(nommée au p" de Monaco). - — Bashourles, 17/10 
(anc. cad.). — Baliourles, 17/1/1 (arch. dép. s. C, 
L 5). 

Bassac, ham. c°° de Ladinhac. 

Bassade (Le Roc de la), mont, à vacherie, c"" d'Al- 
leuze. — Baissado, i/igS; — Boissado, i/i9'i(terr. 
de Mallet ). — Las Vaijssadas , 1 .") 1 ; — Campus a 
las Bessadas, i5ii (lerr. de Maurs). 

Basse (La), ham., c" de Fouriioulès. 

Basset (Les Claisels de), dom. ruiné, c"" de Virar- 
gues. — iff"!' ''fs Clouzel :-de- Basset , i58o (liève 
coni'. de la v" de Mural). — AJpir des Clauzelz-de- 
Basset, 1598 (reconn. des cons. d'Alhepierre). 

Bassignac, c°° de Salers. — Bassiniacus, xii' s' (charte 
dite de Clovis). — Bassinhac, 1275 (lest, de Ber- 
trand de Montai). — Bassiniacum, 1/173 (terr. de 
Mauriac). — Bassinhacum , i/i85 ( homin. au 
seign. de Charlus). — Bassignac, i635 (état civ. 
du Vigean). — Bassignhac, lOGo (id.de Mauriac). 
— Bassiniac, 1O80 {id. de Pleaux). — Bassignat, 
1785 (arch. dép. s. C, 1. 45). 

Bassignac était, avant 1789, de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. de Clermont, de l'élect. et de la 
subdél. de Mauriac. Régi par le droit coût., il dé- 
pendait de la justice seign. de Charlus, et ressort, 
au bailliage d'Aurillac, en ap|iel de la prév. de 
Mauriac. — Son église, dédiée à sainte Radegonde , 



3i 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



était un prieuré dépendant du doyen de Mauriac. 
Elle a été érigée en succursale par ordonn. royaie 
du 5 janvier 1830. 
Bassignac, 1""' avec manoir, c°" de Cros-de-Ronesque. 

— Bdssiiilinc, 1G68 (nommée au p" de Monaco). 

— Bnssiiiinc, 1695 (terr. de la command. de 
Cariât). 

Par décision du conseil général du 28 août 1876, 
Bassignac a été distrait de la c"° de Badailliac et 
annexé à celle de Cros-de-Ronesque. 

Bassignac, écart, c"° de Loupiac. 

Bassignac, liam., c" de Saint -Mamet- la -Salvetat. 

— Bassinlias; Bassinliac, 1628 (état civ.). — Bus- 
siniac, i65g (iW. de Parlan). — Bassinhiac, i665 
(état civ.). 

Bassignat, burons, sur la montagne d'Exclaux, c°° de 
Saiiit-Clémeut. 

Bassinhac, vill., c°' de Freix-Anglards. — Bassinlm- 
cum, iio3 (pap. de la fam. de Montai). — Bas- 
sinliac, xvi°s°(arch. mun. d'Aurillac, s. GG, p. 21). 

— Bassigimct , 16,^9; — Bnssiiiiac, iCfia (état civ. 
de Saint-Ceruin). — Basinlmc, 1667 {iil. de Jussac). 

— Bnssinihac, iHGç) (nommée au p" de Monaco). 

— Baciiiiliac, 1700; — Bassigniact , 1701 (état civ. 
de Saint-Cernin). 

Bassolières (Las), dom. ruiné, c°° de Sansac-de- 
Marmiesse. — Affnnam de las BassoUeyras , ihhh 
(pièces du cal), de Taljbé Delmas). 

Bast (Le), m'°, c°° de Saint-Pierre-du-Peil. — Moulin 
lie Barra (Etat-major). 

Bastid, buron, c™ de Marmanhac. 

Bastide (La), ruiss. , afll. du Jurol, c°° d'Alleuze; 
cours de 1,620 m. — Loa rien de la Bastida, lig'i 
(terr. de Mallet). 

Bastide (La), vill. détruit, c" d'Andelat. — Villaige 
de la Bastide, i65i (terr. du Sailbans). 

Bastide (La), vill., c" d'Anglars-de-Salers. — La 
Bastide, 1652; — La Bastidie , 1667; — La Bastide 
sive Marcat, 1670 (état civ.). 

Bastide (La), cliàl. détruit, c°° d'Arpajon. — Cas- 
triiiii de la Bastida, i34o (reconn. à l'hôp. d'Au- 
rillac). — La Bastido, ii65 (obit. de N.-D. d'Au- 
rillac). — La Bastide, 166g (nommée au p" de 
Monaco). 

Bastide (Li), vill., c"' d'Auriac. — La Bastide (État- 
major). 

Bastide (La), cbàt. détruit, c"" d'Aurillac. — Custrum 
de la Bastida, 12G9 (bonim. à l'évèque de Cler- 
mont). 

Bastide (La), vill., c^de Cariât. — La Bastide, 1693 
(état civ. de Raulhac). 

Bastide (La), vill., c"' de Cbanterelle. — Los Bas- 



tidas, i3og (Hisl. de l'abb. de Feniers). — La 

Bastide, 1682 (état civ. de Condat). 
Bastide (La), cbàt. détruit, c"" de la Chapelle-d'Ala- 

gnon. — La Bastide, i535 (terr. de la v" de 

\lurat). — La tour del Moiige, xiii" s" (id. d'Anté- 

roclie). 
Bastide (La), vill., c°' de la CliapelloLaurent. 
Bastide (La), vill. détruit, c°° de Colandres. — Le 

villaige de la Bastide, 1619 (terr. d'Apcbon). 
Bastide (La), dom. ruiné, c" de Cros-de-Montamal. 

— Matisus de la Bastida, i323 (reconn. au baron 
de Calvinet). 

Bastide (La), vill., c"" du Fau. — La Bastide, i6i0 

(état civ. do Loupiac). 
Bastide (La), f"°, c"" de Faverolles. — Maiisus de la 

Bastida, 1360 (arcb. dép. s. G). — La Bastide, 

iliçfti (terr. de Mallet). 
Bastide (La), dom. ruiné, c°° de Ferrières-Saint-Mary. 

— La Bastida, i55i (terr. de Villedieu). 
Bastide (La), vill., c°° de Girgols. — Mansus de lu 

Bastida, i53i (min. Vigery, n"à Aurillac). — La- 
bastide, 1683 (état civ. de .Saint- Projet). — La 
Bastide, 1782 (arcb. dép. s. C, I. ho). 

Bastide (La), dom. ruiné, c°°de Ladinbac. — Maiisus 
de la Bastida, ii64 (vente par (Suill. de Treys- 
sac). 

Bastide (La), ruiss., affl. de la Santoire, c""" de Lan- 
deyrat et de Marcenat; cours de 1 1,200 m. 

Bastide (La), vill., c'" de Lastic. — Mansus de la Bas- 
tida, 1829 (enq. sur la just. de \ ieillospesse). — 
La Bastale, i5o8 (terr. de Alontcbamp). 

Bastide (La), vill., c"° de Laveissière. — La Bastida, 
1291 ( arch. dép. s. E ). — La Bastyda , 1 '1 90 ; — La 
Basiijde, xv° s° (terr. de Cbambeuil). — La Bastide, 
1691 (état civ. de Murât). 

Bastide (Le Bois de la), dom. ruiné, c" de Lavigerie. 

— La Bastida, i348 (liève de Dienne). — La 
Bastide, 1618 (terr. de Dienne). 

Bastide (La), vill., c" de Marcenat. — Villa de las 

Bastidas, 1809 (Hist. de l'abb. de Feniers). — La- 

haslide (Cassini). 
Bastide (La), vill., c"° de Molèdes. — La Bastide, 

1784 (Cbabrol, t. IV). 
Bastide (La), vill., c"° de Molonipize. — La Bastide, 

i558 (terr. de Tempel). — La Bastide-las-Oulle , 

1690 {id. de Bégoules). 
Bastide (La), vill., c"" de Neuvéglise. — Mansus de la 

Bastida, i5io (terr. de Mauis). — La Bastide, 

1780 (terr. de Moiilchamp). 
Bastide ( La ), dom. ruiné, c"° de Rouziei-s. — Domaijiie 

de Bastide, 1670 (nommée au p"' de Monaco). 
Bastide (La), vill., c°' de Saint-Hippolyte. — Mansus 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



35 



lie la Basiidii , 1 5 1 3 ( ter-r. d'Apchon ). — La Bastide , 
1784 (arch. dép. s. C, I. 4()). 
Bastide (La), vill. , c°' de Saiut-Julien-de-Toursac. — 

La Bastid, 1886 (états de recens.). 
Bastide (La), ham. avec manoir, c" de Saint-Simon. 
— Manstia de la Bastida, i34o (reconn. à l'hôp. 
d'Aiiriilac). — Lalmsdde, 1693 (arch. dép. s. C, 
L 13). — La Bastide, l'joi (état civ.). 
Bastide (La), vilL, c"" de Sansac-de-Marmiesso. 
Bastide (La), ham., c°' de Sarrus. — La Bastide, 

i.'ig6 (terr.de Mallet). 
Bastide (La), vill., c°° des Ternes. 
Bastide ( La ) , f °", c°' de Thiézac. — La Bastide , 1 6 a o 

(état civ.). 
Bastide (La), vill., c" de Trémouille-Marchal. 
Bastide-Basse (La), écart, c°° de Thiézac. 
Bastide-Haute (La), écart, c" de Thiézac. 
Bastides (Les), dom. ruiné, c" de Lieutadès. — 
.Ijfar de las Bastidas, i5oS (terr. de la Garde- 
Roussillon). 
Bastides, écart, c" de Parlan. — La Bastide, 17/18 

(anc. Cad.). 
Bastidod (Le), écart, c"" de Thiézac. — L'affav de 

Bastidou, 1674 (terr. de Thiézac). 
Bastit (Le), vill., c" de Saint-Julien-de-Toursac. — 
Loii Bastit, 17^0 (état civ. de Qiiézac). — Le 
Bastid (Étnt-raajor). 
BiSTuo (Le), torrent, afll. de la Jordanne, c°' de 

Saint-Cirgiies-de-Jordannc. 
Bataillère (La), ruiss., aflL de la rivière de Mars, c" 

du Falgoux; cours de a, 000 m. 
BiTAiLLon (Le Tdbon de), m'" détruit, c"" de Vieille- 
spesse. — MolendiiHim de Bulalhos; Bataillas , 1626 
(terr. de Vieillespessc). — Bathalhioux , i558 (liève 
conf. de Tempels). 
BiTAREL (Le), ruiss., affl. de l'Ande, c°" de Coltines 

et de Talizat; cours de 6,000 m. 
BiTAnEL (Le), ruiss., affl. de l'Hirondelle, c"" de 
Narnhac, cours de 760 m. — Ruisseau des Crozes, 
i5o8 (terr. de Loubeysargues). 
Batabial (Le), ruiss., affl. de l'Alagnonet, c°° de la 

Chapelle- Laurent; cours de 800 m. 
Batifoil, vill. et m", c" de Marcenat. — Batifotj, 

1776; — Le Balifol, 1777 (arch. dép. s. C). 
Batin (Le), ruLss., affl. de l'Alagnon, c"° de Joursac; 

cours de 10,000 m. 
Batitan, m'° et cardcrie, c°° de Laioqueljrou. 
Bats (La Fox des), mont, à vacherie, c" de Champs. 
Bais (La Rage des), mont, à vacherie, c"" de Ley- 

vaux. 
Battd (Le), écart, c" d'Anglards-de-Salers. 
Battu (Le), dom. rniné, c°° de Rioin-ès-Montagnes. 



— ■ Biighia vocala dcU Batiils, iSia (terr. d'Ap- 
chon). 

Baitcde (La), vill., c"' de Sansac-de-Marmicsse. — 
La Battude, 1681 ; — Labattide, 1784 (arch. dép. 
s. C, I. 2). — La Batude (Etat-major). 

Battut (Le), dom. ruiné et mont, à vacherie, c" 
de Dienne. — Affav de Battut, 1^89 (liève de 
Dienue). 

Battut (Le), dom. ruiné, c°° du Kalgoux. — Lofach 
del Batut, i333 (liève du prieuré de Saint -Vin- 
cent). 

Battdt (Le), vill., c°' de Paulhenc. — Lou Battut, 
i635(élatciv. dePierreforl). — Lou Batut, i668 
(nommée au p" de Monaco). — Le Ballax, 1784 
(Chabrol, t. IV). — Le Ballut, 1807 (Dict. stat. 
du Cantal). 

Battut (Le), vill. détruit, c°° de Peyrusse. — Com- 
battu (Cassiui). 

Battut, vill. et m'°, c"" de Saint-Cirgues-de-Malbert. 

— Mansus del Batut, i4o3 (échange avec J. de 
Montai). — Lou Battud, 1679; — LcBa(M«, 1708; 

— Le Battut, 1728 (arch. dép. s. C, 1. 16). — Le 
Batud, 1782 {id. 1. .5o). 

Battut (Le Bois do), dom. ruiné, c" de Saint-Con- 
stant. — Mansus del Batut, 1 48o (reconn. à J. de 
Montamat). 

Battut (Le), dom. ruiné, c°° de Saint-Simon. — 
AjJ'av del Battut; del Batut, 1693 (terr. de Saint- 
Geraud ). 

Battut (Le), dom. ruiné, c"' de Saint-Vincent. — 
Lou Batut, 1882 (liève du prieuré de Sahit -Vin- 
cent). 

Batul (Le), écart, c"' de Maurs. 

Bvu (Le), ruiss., affl. de la rivière de Brezons, c"" de 
Brezons; cours de 4, 000 m. 

Badcazel, ruiss., affl. du ruisseau de Salilhes, c"" de 
Thiézac; cours de i,tioo m. 

Baddou, grange isolée, c" d'Arpajon. — Bois de la 
Brandou, 174©; — Bois de Brnudou ; Baudou , 1741 
(anc. Cad.). 

Baufets (Les), dom. ruiné, v" de la Chapelle-d'Aia- 
gnon. — Agar des flauffecl: , i536 (li-rr. de la v'* 
de Murât). — Les UauJ'clz, xvi" s°(arch. dép. s. G). 

— Grange des Boufilz, 1688 (terr. des Bros). 
Babfets (Les), dom. ruiné, c°'(le Riom-ès-Montngnes. 

— Affurium vocatuui des Bausetz; Bausets; Baufets, 
i44i (terr. de Saignes). — Te'nement des Baufelz, 
i5o6 (id. de Riom). 

lÎAunE (La), dom. ruiné, c°° de Chaliers. — Mansus 

de Bavfe, iltS-] (arch. dép. s. G). 
Baux (Les), dom. ruiné, c°° d'Ytrac. — Le domayne 

des Baulx, 1669 (nommée au p" de Monaco). 

5. 



36 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Baïlie (La), dum. ruine, c" de Dieniie. — ViUaijre 
de la Bayliu, 1600 (terr. de Dieiine). 

Bavlie (La), Iiam., c" de Ladinliac. — La Baylia , 
1/16/1 (venle par GuiiL de Treyssac). — La Bayllia, 
i54o; — La Baijllya, iS/ig (rain. Guy de Vays- 
sieyra, n"). — La Bayhja, iS/ig; — La Bailiu; 
Baliya, i55o (iW. Bnygues, n"). — La Belye, 
1767 (arch. dép. s. C). — La Beylie, 1750 (anc. 
Cad.). — La Beilye, 1763 (arch. dép. s. C). — La 
Beilie, 1763; — La Baylie, 1753 (anc. cad.). 

Bayord, vil), détruit, c°' de Saint-PauI-des-Landes. — ■ 
Lou Boyerol, i55'i (test, de GuilL de Cueillies). — 
Bayort, 16/ia (min. Sarrausle, n'" à Laroquebrou). 

— Bajort, 1711 (état civ.). 

Bathodmodan , dom. ruiné, c"" de Valette. — Mansus 

de Bayroumodati , i353 (honim. à révêque de Cler- 

nioiit). 
Bavse (La), dom. ruiné, c°° du Trioulou. — Villaige 

de la Bayse, lôag (état civ. de Saint-Constant). 
Batssat (Le), écart, c°° de Ladinliac. — Le Vaiz,ard, 

1710 (anc. cad.). — Le Balai (Ktat-iiiajor). 
Bazarie, étang cultivé, c°° du \igcan. — Stagimm 

de Batavie, in aqua de Lahicu , 1/17/1 (terr. de 

Mauriac). 
Bazelges, dom. ruiné, c°' de Saint-Marlin-Cantalès. 

— Affarium de Basclyas, 1/16/1 (terr. de Saint- 
Christophe). 

Béal (Le), dom. ruiné, c"" de Saint-Flour. 

Béale (La), dom. ruiné, c"' de Rouziers. — Boys et 

ajfar de la Bédlle, 1090 (livre des achaps d'Ant. 

de Naucaze). 
Béale-de-Riey-Rodmès (La), ruiss. , affl. de la Cère, 

c°' de Sansac-de-Marmicsse; cours de i,5oo ni. 
Béale-Nègbe (La), ruiss., affl. de la iMoulègre, c" de 

Saint-Mamet-ia-Salvelat; cours de 1,600 m. 
Béate (La), dom. ruiné, c°° de Murât. — Affar de 

Labe'atc, i535 (terr. de la v" de Murât). — La 

Béate, i553 (irf. de Farges). 
Beiu (La), chat., c"" de Saint-Simon. — La Beaultc, 

1673 (état civ. de Saint-Chamant). — Labeau, 

1692 (id. de Saint-Simon). — Lnbeit, 1692; — 

La Beau , 1701 ; — Labuau, 1718 (arch. dép. s. C, 

1. i a ). 
Beau (La), m'° détruit, c" de Saint-Simon. 
Beaucastel, chat, détruit, c°° de la Chapelle-Laurent. 

Beaitchaleil ; Beau-Chateil ; Bouscliasteil , 1 780 ( terr. 

de la coniinand. de Monlcliamp). — Beau-Castel , 

178/1 (Chabrol, t. IV). 

Beaucasiel était, avant 1789, le siège d'une jus- 

liii' seign. haute, moyenne et basse, régie par le 

droit coul., et ressort, à la sénécli. d'Auvergne, en 

appel do la prrv. de Brioude. 



Beauclaih, 1'"° et chat, féodal détruit, c"" du Fau. — 
Casinim de Bel Clar, 12/10 (homm. à l'évêque 
de Clermont). — Belle Clai-i, 1878 (arch. dép. 
s. G). — Belle Clara, i/i5/i (test, de Sedaiges). — 
Belclar, 1607 (nommée au soign. de Charlus). — 
Beauclair, 1717 (terr. de Beauchiir). 

Beauclair était, avant 1789, le siège d'une jus- 
tice seign. régie par le droit coutumier, et ressort. 
à la sénéch. d'Auvergne, en appel du bailliage de 
Salers. 

Beabjarket. vill., c"' de Saint-Christophe. — Mamus 
de las Bangarassias , 1/16/1 (terr. de Saint-Chris- 
tophe). — Baugharet, i6i5; — BaugaiTct, i6a5; 
— ■ Baugerel , 1637; — Baugeauret, 1629 (état 
civ.). — Bangarel, i653; — Bougharet, 1667 {id. 
d'AUy). — Baugeretz, 1673 (id. de Loupiac). — 
Baujazet; Beaujaret, 1678 (id. d'Arnac). — Benu- 
gearel, i683 (id. de Chaussenac). — Beaujaret, 
1768; — Beauzaret, 1770 (arch. dép. s. C, 1. ho). 

— Botijaret (État-major). 

Beaiuabbet D'AniiASDE, écart, c"" de Saint-Cbiistoplie. 

— Beaujarret d'Ariuende, i855 (Dict. slat. du 
("antal, I. 111, p. 199). 

Beaulieu, c°° de Champs. — Bellus Locus, 1/1 58 
(pap. de la fam. de Montai). — Beauliou, 1661 
(état civ. de Champs). 

Beaulieu, avant 1789, était de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. et de l'élect. de Clermont, de la 
subdél. de Bort. Régi par le droit coût. , il dépend, 
de la justice seign. de Thinièros, et ressort, à la 
sénéch. de Clermont, en appel du haill. de Thi- 
nières. — Son église, dédiée à sainte Madeleine et 
à saint Sébastien, était une cure à la nomination 
de l'évêque de Clermont. Elle a été érigée en suc- 
cursale par décret du 28 août 1808. 

Beaulied, f"'", c" de Saint-Martin-soiis-Vigouroux. — 
Beaulieu (Cassini). 

Beaulieu, écart, c"" de Sauvai. 

Bealliei'-Bas, écart, c°° de Ruines. 

Beadlieu-Haut, écart, c°° de Ruines. — Prior Belli 
Loci, xi\' s' (ponillé de Saint-Flour). — Bellieu, 
1 '101 (spicil. Brivat. ). — Beaulet, 1/198 (arch. dép. 
s. E). — Beau Lieu, 162/1 (terr. do Ligonnès). 

Beauheu était un prieuré dépendant de l'ordre 
du Mont-Carmel. 

Bealmajou, écart, c"" de Maurines. 

Beaumas (Le), ham., c" d'Anterrieux. — La Borna/:, 
1/110 (arch. dép. s. H). — Lou Bauiiias, xvi' s' 

— Lou Bosmas, 16/10; — Loube au Mas, 16/1!) 
(arch. dép. s. H). — Le Bornât, 178/1 (Chabrol, 
t. IV). 

Beaimes (Les), écart, c"" de Boissel. 



DEPARTEMENT DU CANTAL 



37 



Beai-Monge, lieu déliuil, c'" île Lanobre. — Beaii- 
Moiige (Cassini). — Beau Muiigéul (Elal-inajor). 

lîEAU-MoNTEL, seigd. , c°° de Mural. — Beaumonteilli, 
i535 (terr. de la v" de Mural). — Beuu-Monteil, 
1 G87 {id. de Loubeysargues). — Beaiimonteil , \vii° »' 
(teiT. du roi). 

Bevinom, écarl, c"" de Boissel. — Bois île Boiiiioii , 
17'! 5 (ano. cad.). 

Beau-Pré (Le), nionl. à Imrons, c°' do Lugarde. 

Béai regard , liam. , r"° de Condat-en-Feniers. — Beau- 
regard, 1 65o ; — Bel-Regard , xvii' s° (leiT. de Fo- 
niers). 

Beau-Regard, dom. ruiné, c"' de Maurs. — Village 
de Beauregard , l'jkg (anc. cad.). 

Beahregard, vill., c°° de Ruines. — Beauregart , 1C2/1 
(lerr. de Ligonnès). — Beauregard, 1789 (élat 
civ. de Saint-Flour). 

Beauregard, ham., c" de Sainl-Urcize. 

Beauté (La) , ruiss. , afll. du ruisseau do la Bonnetie, 
c" de Pailliérols; cours de 3,000 m. — Ruisseau 
appelé de la Beaulz, 1668; — • La Baulle, i6fi(( 
(nommée au p'" de Monaco). 

Beauviret, dom. ruiné, c"" de Ladinhac. — Villaige 
de Beauviret, 16G8 (nommée au prince de Mo- 
naco). 

Bec (Le), mont, à hurons, c°°do Dienne. — Montaigne 
oppellée de Bec, i6i8 (lorr. de Dienne). — La 
Bi'cque, ifii8 (min. Danly, n" à Mural). — Emhec 
(étals de sections). 

Bec (Le Poech du), mont, à vacherie, c" de Gioii- 
de-Mamou. 

Bécarel (Le Puï de), mont, à vacherie, c"" de Sa- 
lins. 

Beccarie (La), châl. et vill. auj. déiruils, c°° d'Ar- 
nac, 

Beccarie (La), 1°°, c°' de Cassaniouze. — La Bécarie, 
i65i (étal civ.). — La Bcquarie, 1785 (arch. dop. 
s. C,i. 69). 

Beccoire, fort détruit, c" de Brcdon. — Le puech de 

Beccoiro;la roche de Becoiro, 1.^37; — Becouive ; 

Beccouire, iG64 (lerr.de Bredon). — Beaucoire ou 

Becoire, i852 (Dict. slat. du Cantal). 

Becescba, dom. ruiné, c" de Brezons. — .ijfarium de 

Becescha, laSg (arch. dép. s. E). 
Béchadoire, vill., c"° de Saint-Hippolyto. — Beclia- 
doires , 1 5 1 6 ( terr. d'Apchon ). — Béchadoire, 1777 
( liève d'Apchon ). 
Béchagol, dom. ruiné, c°° de Riom-ès-Montagnes. — 
AJpir de Bécliagol, i5o6 (terr. de Riom). 

Bécdet, bois défriché, c" de Saint-Hippolyle. — A'c- 
mus del Becheit, i5ia (terr. d'Apchon). — Béchet, 
1719 (table de ce terr.). 



BÉciroi., dom. ruiné, c°" do Saint-Simon. — Le Mas 
Bi'i-hol, 1693 (terr. de Sainl-GorauJ). 

Bedaine (La), ruiss., afll. de la Maronne, coule aux 
finages des c°" de Monlverl, Roufllac et de Goulles 
((^orrèze); cours de la.iao m. — Ce ruisseau, qui 
porte aussi le nom de Vialore, prend, dans la c°°de 
Monlverl, les noms do Yialle et de ViuUe-Grande, 
et dans la c°' do Roufl'iac, ceux de Ruisseau-Long 
et do Pachevie. 

Bedaine (La), m'", c"' de BoufTiac. — Bedeitl , lOSy 
(min. Sarrausio, n'" à Laroquebrou ). — La Be- 
daine, 1782 (arch. dop. s. C, I. 5i). 

Bedastes , ruiss. , affl. du ruisseau de Levandès , c"" de 
la Trinilat et de Jabrun; cours de 6,000 m. 

Bédècue (La), mont, à burons, c" d'Anglards-de- 
Salers. 

Beuesse (La), écarl, c°° de Badailbac. 

Bedice (La), mont, à vacherie, c'" de Clieylado. 

Bédissie (La), dom. ruiné, c" de Saint-Mamet-la- 
Salvelal. — Ténement appelle del Bedissije, 1O6S 
(nommée au p'' de Monaco). 

Bedod, vill., c" de Quézac. — Bodou, 1786 (élal 
civ.). — Lou Bessou, 17/16 (id.àe Sainl-Elienne- 
de-Maurs). — Bedou (Cassini). — Bedon, 1867 
(Dict. slal. du Cantal). 

Bedoussac, ham., c" de Saint-Mamet-la-Salvelal. — 
Uedoulhas, iGaS (état civ.). — Bedoussac, 1668 
(nommée au p" de Monaco). 

Kedrines (Les), ham., c'" de Pailan. — Ce hameau 
porte aussi le nom do Grand-Ajfeuille. 

Bédruke (La), f'"", c°' de Maurs. — Mansus de la 
Vedrinia, i5io (arch. dép. s. H). — La Beidrane,. 
1 668 (élat civ.). — La Bédrune, I7.'i8 (anc. cad.). 
— La Védrine (Cassini). 

Bédruxe, ruiss., afll. do l'Arrainbe, c°° de .Maurs; 
cours do 900 m. 

Beffrieu, vill., c" de .Mourjou. — Bejfrieu, 1760 
(lorr.de Saiiit-Projel). — Raffieu, 178/1 (Cliabrol, 
I. IV). 

Bégosie (La), dom. ruiné, c" de Sainl-Sanlin-Can- 
lalès. — Mansus da la Bégonia, i3/i5 (arch. dép. 
s. E). 

BÉGOT, dom. ruiné, c"' de Polminhac. — Le domayne 
de Bégot , 16/11 (min. Dumas, n"). 

BÉcouLEs, châl., c"° de Molompize. — Begola, 1870 
(arch. départem. s. E). — Bégoules, 1610 (terrier 
d'Avenaux). — Bégoulles, i6go (terrier de Bé- 
goules). 

Le chàl. de Bégoules étail, avant 1789, le siège 
d'une justice seign. régie par le droit coût. , et res- 
sort, à la sénéch. d'.4uvergne, en appel de la prév. 
de Brioiule. 



38 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



BicoBLE-BAS, ra'°, c''°de !Molonipize. — MoUn de Bé- 
goulle, 1690 (lerr. de Bégoules). 

Bégocles-Haut, vill. , c°° lie Molorapize. — • BégoUe, 
i55g (liève du prieuré de Molompizo). — Bégoulte, 
1610 (terr. d'Avenaux). — BégouUcs, 1690 (id. de 
Bégoules).— Bégoule, 178/j (Chabrol, t. IV). 

BÉfioDSAL (Le), doni. ruiné, c" de Saint-Martin-sous- 
Vigouroux. — Lou Bégounal, \\i' s°j — Loii Bé- 
gounat, i64o (arch. dép. s. H). 

Bégos, ham. avec manoir, c"' de Valires. — Maimis 
de Belgliiis, i4o6 (liber vitulus). — Begiis, ilxlxg 
(arcb. mun. de Saint-Flour). — Betgiis, i6'i5 
(arcb. dép. s. H).' — Belgus, l'jliô; — Betgii, 178a 
[id. s. C, 1. 43). — Begut, jySi (Cbabrol, 
t. IV). — Briilus; Britliis, 178S (arcb. dép. s. C, 
1. 1x8). 

Bégus était, avant 1789, le siège d'une justice 
seign. régie par le droit coût. , et ressort, à la sénécb. 
d'Auvergne , en appel de la prév. de Saint-Flour. 

Bkil (Le), vill., c°° de Madic. — Embelle (Cassini). 

Beinagiet, dom. ruiné, c"' d'Aurillac. — Mansiis de 
Bayiiagiiet, 1678 (arcb. dép. s. E). — Veinagues, 
1699 (élat civ. d'Arpajon). — Bet/naguet, 1669 
(nommée au p" de Monaco). 

Beissièoe (La), vill., c°' de Saint-Marc. — La Bes- 
seyre, 1681 (ins. de la cour roy. de i\Iurat). — La 
Bessaire (Cassini). — La Besseire (État-major). 

Beix (Le), vill. et m'°, c"" d'Anliguac. — Lou Boc.tz, 
1627 (anc. min. Chalvignac, n'° à Trizac). — El- 
bet; Elbec, i638 (terr. de Murat-la-Rabe). — Le- 
bechc (Cassini). 

Beix (Le), vill., c"" de Drignac. — Lerver, i635 (élat 
civ. du Yigean). — Lou Bex-del-Peut$ , 1778 (inv. 
des arcb. d'Humières). 

Beix (Le), m'°, c"' de Marcbaslel. 

BÉJonL (Le), écart, c"" de Saint-Saturnin. 

Béladie (La), dom. ruiné, c"° de Valette. — -ifa- 
rium vocatum de la Beladia , 1 4 4 1 ( terr. de Sai- 
gnes). 

Bel-Air, écart, c"" d'Anglards-de-Salers. 

Bel-Air, bani., c"" d'Aurillac. 

Bel-Air, dom. ruiné, c"' de Brezons. — BeWiV (Cas- 
sini). 

Bel-Air, écart, c"' de Calvinet. 

Bel-Air, écart, c"" de Coiulat-en-Feniers. 

Bel-Air, écart, c"° de Crandelles. 

Bel-Air, écart, c"" de Ladinbac. 

Bel-Air, écart, c" de Laroquebrou. 

Bel- Air, écart, c" de Leynbac. 

Bei^Air, f"", c"de j\Iarcenal. — Celte ferme est éga- 
lement appelée le Donuiine-des-Pauvres. 

Bel-Air (Le), ham., c"" de Massiac. 



Bel-Air, bam., c'"' de Maurs. 

Bel-Air, ham., c"' de la Peyrugue. 

Bel-Air, mont, à burons, c'" de Pradiers. 

Bel- Air (Le Chàteao dd), écart, c"°de Sainte-Eulalie. 

Bel-Air, écart, c" de Saint-Georges. 

Bel-Air, ham., c"' de Saint-Illide. 

Bel-.\ib , f"", c" de Saint-Marlin-soHS-Vigouroux. — 
Bel-Air (Cassini). 

Bel-Air, f "°, c"" de Saint-Marlin-Valmeroux. 

Bel-Air, écart, c" de Saint-Marlin-Cantalès. — L'Air, 
1 633; — Lair, i64i (min. Sarrauste, n" à Laro- 
quebrou). 

Bel-Air, écart, c"" de Saint-Santin-de-Maurs. 

Bel-Air, écart, c°'' de Saint-Simon. 

Bel-Air, écart, c"" de Thiézac. 

Bélaijbré, bam. et m'", c" de Parlan. — Bellaubre, 
i643; — Bel-Aubre, i65o (état civ.). — De 
Lauln-e; Bélauhré, f/ltS (anc. cad.). 

Belbès, écart, c"" de Saint-Cernin. — Belveyr; Bel- 
^eyr; Behezeys, 1628 (paraphr. sur les coul. 
d'Auv.). — Bédeches, 1674 (élat civ. de Sainl- 
("hamant). — Belbac, 1726; — BuMès, 1780; — 
Belbe.T, 1759 (arch. dép. s. C, I. 19). — Behet, 
1782 {id., 1. 5o). 

Belbex, vill. et chat, fort déiruit., c'"' d'Aurillac. — 
Castrum de Bellovidere, 1277 (arch. mun. d'Aii- 
lillac, s. FF, p. i5). — Castnim de Bello vide, 
i466 (inv. de l'hôp. d'Aurillac). — Bel bé, 16a 6 
(élat civ. d'Arpajon). — Betbé, 1637 {id. d'Au- 
rillac). — Belve, 1679 (arcb. mun. d'Aurillac, 
s. GG, c. 1.5). — Belbès, 1747; — Belhe.r, 1769 
(inv. do l'hôp. d'Aurillac). 

Belbex, écart et nionl. à vacherie, c°° de Tournemire. 
— Belbec, 1857 (Dict. stat. du Cantal). 

Belbezeix, cbât. détruit, c°° de Landeyrat. — Bel- 
bezet, 1 648 (état civ. d'Allancbe). — Behezet (Cas- 
sini). 

Bblbezet, f"' et ch.it. détruit, c"° de Brezons. — 
Mansus de Balussel, 1495 (arcb. dép. s. E). — 
Beh'èze, 1628 (ass. gén. tenues à Cczens). — Bel- 
vezé, 1702; — Belbeset, 1730 (élat civ.). — Bel- 
bezet (Cassini). 

Belbezet, séchoir à châtaignes, c"' de Saint-Elienne- 
de-JIaurs. 

Bel-Catra, dom. ruiné, c" d'.Arpajon. — Ajfarium 
de Bel Catra, 1269 (arch. mun. d'Aurillac. s. FF, 
p. i5). 

Beldrad, m'" détruit, c" de Leynbac. 

Bêler, écart, c"° de Mauriac. 

Bêler, ruiss. , alll. de l'Ai-comie, c"" de Sainl-Jusl et 
de Sainl-Marc: cours de 4,âoo m. 

Belestat, f'" avec manoir, c°' de Sainl-Ulide. — Domus 



DKI'AirrEMENT DU CANTAL. 



39 



de Belle Sti-ath, i4G5 (oliil. de N.-l). il'Aurillac). 

— Belhestar, i586; — Belleslluil ; Belliestat , 1^97 
(min. Lasconibes, n" ;i Saint-Illide). — Beleslut, 
itja6 (état civ. de Laroqiielirou). — Dcmaine de 
Biiptistat, 1787 (arch. dép. s. C, 1. 5o). 

Belostat était, avant 1789, le siège d'uiio justice 
seign. régie par le droit coutiiraier, ot rossorl. à la 
sénéchaussée d'Auvergue. eu appel du hailliage de 
Salers. 

Belette (Li), ruiss., affl. du ruisseau de la Celouze, 
c°" de Bonnac et de Sainl-Mary-le-Plain; cours de 
1,800 m. — Rifde la Bellele; leruzus de In Belette, 
15.57 (terr. du prieuré de Rocbelort). 

Belette (La), nionl. à vacherie, c"" de Condat-eu- 
Feniers. 

BELGLinAL (Le), vil!., c"" de Saiut-Coustant. — ■ Lan 
Belguiral, i6o5 (état civ. de Saint-Elienue-de- 
Maurs). — Belgiiirel, i643; — Loii Velqinret, 
1677 (id. de Saint-Constant). — Lou Delj^injial ; 
Ion Belgriv<d, 17^7 (état civ. de Saint-Elienne- 
de-}ildiurs). — Bel-Ouiral , 1749 (anc. rad.). 

Bélie (La), vill. , c™ de Ladiuhac. 

Béhe (La), viU., c" de Parlan. — • La Badlia; la 
Bahie, i58g (livre des achaps d'Ant. de Naucaze). 

— La Baillie, 16^7; — La Badliie, i65o; — La 
Badlio, i653; — La Bailhé; la Veillie, 1667; — 
La Bnylhie, 1661 ; — La Beilliie;ta Buijlhe , 1GG2; 

— La Beylhie, i663 (état civ.). — La Beytie; la 
Beylie; la Bayli; la Betye, 17^8 (anc. Cad.). 

Bblie (Li), vilL, c°' de Saint-JulienMle-Toursac. — 
La Baillie, iô83 (livre des achaps d'Ant. de Nau- 
caze). — La Baylie, 1668 (nommée au p" de 
Monaco). — La Bélie (Cassini). 

BÉLi>'AY, vill., avec chat., c°° de Paulhar. — Belinnys, 
137!! (homm. à l'évêque de CIcrmont). — Bélinay, 
xv" s" (terr. de Bredon). — Bélinnix, 1670 (insin. 
du baill. d'Andelat). — Le Linny (Cassiui). — 
Béliiiai (Etal-major). 

Bélinay était, avant 1789, le siège d'une justice 
seign. régie par le droit coul., et ressort, à la sé- 
néch. d'Auvergne, en appel de la prév. de Saiut- 
Flour. 

L'église de Bélinay, dédiée à saint Vincent de 
Paul, a été érigée en annexe vicariale, par oidonn. 
royale du 7 décembre i838, puis en succursale, 
par une autre ordonn. du 99 juin i8ii. 

BÉLîNiT, monL à burons, c"" de Paulhac. — Pruli de 
Bellinays, i5ii (terr. de Maurs). 

Bblisse ( La ) , écart et mont, à vacherie , c"' d'Anglards- 
de-Salers. 

BiiLissE (Li), mont, à hurous, c"' de Trizac. — V'" de 
la Béliche (Cassini). 



Bella.vdie (La), dom. ruiné, c'"' de Naucelles. — Af- 
farium vocatum de la Bellandia, siluni in pertineiiciii 
loci Naucelle, liia (arch. mun. de Naucelles). 

Bellauride, vill. et m'", c"" de Chalvignac. — Bellu- 
ride, i55o (terr. de Mireinonl). — Beloaride, 
1710 (état civ. d'Arches). — Bellonvide, 178a; 

— Belle-Ouride , 178'! (arch. dép. s. C, 1. '11). 
Belle (La), vill., c"" de Sainte-Marie. — La Belle, 

i6.î5 (état civ. de Pierrefort). — La Basle (Cas- 
sini). 
Belle-Combe (Le Pur de), mont, à vacherie, c"" de 

Thiézac. — Bellecombe, 1668 (nommée au prince 

de Monaco). — Bêle- Combe, 167'! (terrier de 

Thiézac ). 
Belle-Foist (La), ruiss., alll. du ruisseau de Bour- 

nahel, c"'' de Glénat; cours de 1,980 m. 
Belle-Font (La), écarl , c"' de Saint -Saturnin. — 

Bellefon, 18.Ô7 (Dicl. stal. du Cantal). 
Belle-Fostaine (La), haiii., c"" de Drugeac. 
Belle-Fostaike (La), vill., c"" <le Maurs. 
Belle-Fontaine (La), écart, c"" de Ségur. 
Belle-Garde , vill. , c"° de Saint-Georges. 
Belle-Ile, écart, c°° de Sausac-Veinazès. — UcHIle, 

1857 (Dict. stat. du Cantal). 
Belles-Eaux (Les), ruiss., alTl. de l'Alagnon, c»" de 

Lavoissiére. — Ruisseau de las Belles -Aygues; las 

Belles-Aiguës, xv° s" (terr. de Chanibeuil). 
Belles-Eaux (Les), écart, c"° de Marcolès. 
Belle -ViSTE, mont, à burons, e"' de Brozons. 
Belle-Viste, écart, c" de Junbac. — La lista, i548 

(min. Guy de Vayssieyra, n" à Montsalvy). — Las 

Tensouzes, 1764 (état civ.). 

Belle-Viste porte aussi le nom de las Teiisouses. 
Belleviste, mont, à vacherie, c"" de Saint-Clément. 

Cette montagne fait partie de la chaîne du Cantal. 

— Betesca, \y° s' (arch. luun. d'Aurillac, s. HH, 
e. ai). — Beleviste, i645 ( uiin. Dauty, n" à Mu- 
rat). — Belle-Viste, 1668 (nommée au p"" de Mo- 
naco). — Belbe, i66g (état civ. de Polminhac). 

Belle-Viste, écart, c°° de Saint-Constant. 

Belleviste, écart, c'" de Saint-Marlin-sous-Vigonroux. 

Belleviste-Bas, mont, à vacherie, c°° de Saint-Clé- 
ment. — Affarium de Betesca Injeriori, xv' s" (arch. 
mim. d'Aurillac, s. HH, c. 'u). 

Belle-Voe, écart, c"" d'Arpajon. 

Belle-Vue, ham, r"° de Boisset. 

Belle-Vbe, écart, c"" de Chaliers. 

Belle-Vue (La), écart, c'" de Chanterelle. 

Belle -Vue, ham., c°° de Cbanssonac. 

Belle-Vde, écart, c°' de Cros-de-Montvert. 

Belle -Vue, écart et taillis, c"° de Laveissière. 

Belle-Vue, écart, c"' de Maurines. 



40 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Belle -Vue, écart, c"° de Piencloit. 

Belle -ViiE, écart, c"" de Roiiinégoux. 

Belle-Vce, écart, c"° de Saignes. 

Belle-Vie, écart, c" de Saint-Élieimodo-.Maurs. 

Belle-Vue, écart, c" de Saint-Floiir. 

Belle-Vue, vill. , c"" de Sainl-Georges. 

Belle-Vue, écart, c°° de Siraii. 

Belle-Vue, écart, c°° de Trizac. 

Belle-Vue, écart, c" d'Ylrac. 

Belluc, vill., c" de Saint-Simon. — Vellinciini, liSi 
(ardi. dép. s. E). — Beilhac, loaa (min. Vigery, 
n"' à Anriliac). — Velhac; Velliac, i588 (arcli. dép. 
s. E). — ]'uthinc, j63i ; — Vellac, i6li'j (id. de 
Tliiézac). — Villiac, 1670 (élat civ. d'Aurillac). 

— lielUac, i6c)2 (terc. de Sain t- Géra ud). — Beil- 
liuc; Vc'ûhac , 1700; — Billiat, 1701; — llcthac, 
fj'^ç) (état civ.). — Beillne (états de sections). 

Hellmc (Le Moulin de), anc. papeterie, c'"' de Saint- 
Simon. 
Cellier, vill. et^'°, c°° de Saint-Etienne-de-Riom. 

— Billiei; 1753 (arch. dép. s. C, I. 46). — Beiltier 
(Cassini). — Bélier (Etat-major). — Bellières, i855 
(Dict. stat. du Cantal). 

BELLiÈnEs, vill. et m'", c'" de Saint-Cernin. — Bi- 
llieyras, i522 (min. Vigery, n"). — Belliictjres, 
1627 (lerr. de N.-D. d'Aurillac). — Beiltères, i6a8 
(paraphr. snr les coût. d'Auv.). — Beilhières, i63() 
(liéve lie l'oul). — Belieyres, itii-i (état civ.de 
Nancelles). — Villières, i 639 (id. de Saint-(]ernin). 

— Bellières, 1671 (irf. deSainl-Marlin-de-Valois).- — 
Vilieyres, 1676 (id. d'Aurillac). — Belrères, 1675 
{id. de Saint-Chamant). — Vilières, 1676 (id. de 
Jussac). — Bilhères, 1680 (id. de Saint-Projet). 

— Bellières, 1708; — Bcilleires, l'jolt (état civ. de 
Saint-Cernin). — Bdières, 1730; — Bélier es , 
1753 (arch. dép. s. C. 1. il). 

Bellome (La), vill., c™ de Saint-Sanlin-de-Maurs. — 
La Belonne , 1 6 1 3 ; — La Bélonic , 1 6 1 A ; — Lu 
Bellonic, i6i5; — Labelloiue, 1627 (état civ.). — 
La Belounye, i']liQ; — La Veloiiiiye, 1750; — La 
Beloiiie; Lttbelonie, 1763 (anc. cad. ). 

Bellot, vill., c"" d'Antignac. 

Bellot, m'", c"' de Neussargues. 

Belmaube, dom. miné, c'^de Saint-Mamel-la-Salvetat. 

— Ajfiir appelle de Bel-Maure, 1668 (nommée au 
p'° de Monaco ). 

Belmost, mont, à vaclierie, c'"' de Mallio. — Belmon, 
i6ao (min. Danty, n" à Murât). — Z?e/«io)it ( Etat- 
major). 

Beluoivt, écart, c" de Narnliac. — Mamus de Bello- 
tnoiite, l'Aaç) (enq. sur la jusL de Vicillespesse). — 
Uclmottt (Cas-^înl). 



Belmo.vt, bain. , c"" de Roanues-Sainl-JIary. — Belinuul , 
1269; — Bellus-Mims , i342 (arch. mun. d'Au- 
rillac, s. FF, p. i5). — Beaumont, i645 (min. 
Fi-oquières, n" à Raulhac). — Belmon, 1GG8; — 
Beliiiont, 1669 (nommée an p" de Monaco). 

I)tL-Mo.\TEL, inonl. à vacherie, c°' de Saint-Poney. 

— Terroir de Bel-Monleilli , i558 (terr. du prieuré 
de Rochefort). 

Belones (Les), mont, à vacherie, c™ de Landoyrat. 

Belou, ham., c"" du Trioulou. — Ie/o«, 174/1; — 
Veloux, 1747 (état civ.). 

Belouse (Le Puï de la), dom. ruiné et mont, à va- 
cherie, c"' de Saint-Saury. — Mansus de Vatselosa; 
la Veloza , 1307 (arch. mun. d'Aurillac, s. Hll, 
c. 21). 

Bel-Regaed, dom. ruiné, c"' de Parian. — Bel- 
Regard, i.ïSg (livre des achaps d'Anl. de Nau- 
caze). 

Belvèzb, dom. ruiné, c^de Celles. — Belvèze, i58o; 

— Beluge, i644; — Domaine de Beheien, 1700 
(lerr. de la command. de Celles). 

Belvezeix, chat., c°° d'Anterrieux. — Belevezer, ]58o 
(arch. dép. s. G). — Belvèze, 1610 (terr. d'Ave- 
naux). 

Belvezet, vill., c'"' de Tiviers. — Belvezer, i5o8 (lerr. 
de Alontchamp). — Brevèze, t.')97 (min. Andrieu, 
n'" à Sainl-Fiour). — Verbesen , 1616 (état civ. de 
Saint-Fiour). — Belrezeir, 1G62; — Belrezaix; 
Belvezeys, i663; — Belvèze; Belvezes, iG(i6; — 
Belbezet, 1780; — lierhezet, 1789 (terr. de Mont- 
champ). — Belvezet, 1 74.^ (arch. dép. s. C, 1. 43). 

— Verbezet (Cassini). — Belvczès, 1857 (Dirl. 
stat. du Cantal). 

Belvezin, f""' avec manoir, c"° de Saint-Saluruin. 
Belvezin, monL à hurons, c"" do Sainl-Satiu'nin. 
BesiceiVac, dom. ruiné, c"" d'Aurillac. — Bembenac, 
iG3G; — Embenac ; Enbenac , 1G73; — Entbonuc , 



iG'T 



(étal civ 



Villaige de 



•gCi 



Beminure, dom. ruiné, c°° du Vigean. - 
Bemindre, i549 (terr. de Alirenionl). 

Bkmonteil, dom. ruiné, c" de Colandres. — Mamus 
de llemonlels ; Bemonteih , i5i3 (terr. d'Apchon). 
— Démontel, 1719 (table de ce terrier). 

BÉMO^TEIL, m'° détruit, c"' de Colandres. — Molen- 
duiuin de Benionleils; Bémontels , i5i3 (terr. d'Aji- 
chon). — Bémonlel , 1719 (table de ce terrier). 

Bekac, dom. ruiné, c" d'Aurillac. — Villaige de Be- 
nne, i63o; — Venac, 1649; — Vernac, i65o 
(état civ.). 

Bénages, écart, r"' de la Capelle-en-Vézie. — Mo- 
naiges, 1611 (terr. de N.-D. d'Aurillac). — Beua- 
guet , 1 670 ( nommée an p"" de Monaco). — Benagès , 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



-'il 



l'TiG (élat civ.). — lieiiages (Cassini). — Benage 

( Etat-major ). 
Bksassac, ham., f" de Leucamp. — Meimsmc, i6a'! 

(étal civ. (l'Arpajon). — Baressnr, iGOi ; — Be- 

nossac , i6()5 (iii. do Leucainp). — Bentiznr, 1667 

(iW. (li^ Montsalvy). — Beimssac, iCiyO (nommée 

au p" (le Monaco). — Benessac, i6pG (terr. (!•■ 

Marcolès). 
Bénech , vill. , c" de Mandailles. — Benech , 1 1)8 1 

(arch. (icp. s. C, I. 9). — Benech siic Rieu-Premier, 

1 69a ( terr. du raonast. de Saint-Geraud ). — Benêt, 

179.'!; — Beneli, 1760 (arcli. dép. s. C, I. 9). — 

Benex (Cassini). 
Béséchie (La), dora, ruiné, c" dWrnac. — Villaigede 

la Benechia, i'<70; — La Venechie, ilf]\t (arcli. 

niun. d'Aiirillac, s. HH, c. 21). 
Béséchie (La), doni. ruiné, c°* de Moiirjou. — Vil- 

laige de la Béiwchie, 161 G (état civ. de Sainl- 

Sanlin-de-Maurs). 
Besekc, dom. ruiné, c" de Mauriac. — Mamus del 

mas Benenc, ili-jh (terr. de -Mauriac). 
Bénesciie, dom. ruiné, c"' de Marcolès. — ViUaige 

deBeneilh, i559 (min. De.staing, n" à Marcolès). 

— Las Veneshes, 1G68 (nommée au p" de Mo- 
naco ). 

Benêt (Le), ruiss., afll. de l'Alagnon, c"" de Bredon 
et de Murât; cours de 800 m. — Aqna rocata dp 
Avena, i'i57 (arch. dép. s. H). — Ruisseau del 
Salyans, \\° s° (terr. de Chambeuil). — • Rivière del 
Sailheins, sive d'Avene; rij du Salliens; ruisseau 
del Sulhiens, jaSG (terr. de la v'* de Murât). — 
L'eau del Salens, i33G {id. de N.-D. de Mural). 

— L'eau d'Avena; la rivière d'Avenus, ib']h {id. 
de Bi'edon). — Rivière d'Alhapières; l'eau d' Aven- 
net , 1S80 (liève conf. de Munit). — La rivière 
d'Avenue, iSgS (reconn. des liab. d'Albepierre). — 
Lou rieu Avenel, 1098 (reconn. des cons. d'Albe- 
pierre). — L'eau d'Avenet, 1680 (terr. de la ville 
de Murât). 

Beneton (Le), ruiss., afll. de l'Alagnon, c"" de 
Laveissière, de Bredon et de Murât; cours de 
13,300 m. — Riperia de Auzola, i''i()-i (arch. 
dép. s. H). — La riheijru d'Ausola, xv" s° (terr. 
de Bredon). — Lou riou Bredons, i5i8; — La 
ribeyrc de Pinhou, 137.') (lerr. de Oienne). — Le 
rioa Chault; lou riou d'Auzolte, i58o (terr. de la 
v" de Murât). — Le rieu Bredoux, 1608 {id. de 
Dienne). 

Bekficade (La), dnm. ruiné, (""de Glénat. — Af- 
farium de la Bcnsigade , i3a3; — Lu Bemigaada , 
i3û.'i (arcli. miiu. d'Aurillac, s. HH, c. 31). — 
Lu Benjicuda, i3G4 (liomm. an seign. de Mon- 

Cantal. 



lai). — Im Binfgnde, xviii" s' (pap. df la l'arn. de 

Montai). 
Besvac, vill.,c"°dc Lavastric. — Benual, 149/1 (terr. 

de Mallet). — Bennaiz, 1671 ; — Bennac , 1G7G 

(insin. de la cour rovalo de Murât). — Benual. 

178/1 (Chabrol, t. IV j. 
Be>nac (Le Ptï de), mont, à vacherie, c" de Lavas- 

Irie. — Le Pucrh de Bennac (Cassini). 
Bevnès, ham. et chat, ruiné, c" d'Oradour. — Rennes 

(Cassini). — Bennes (Elat-major). 
Bennes, ruiss., afll. de la Truyère, c°' d'Oradour; 

cours de 1,000 m. 
BÉNOMiE (La), dom. ruiné, c"° de Roannes-Saint- 

Mary. — - ■l^«r de la Bénomie, 1 699 ( terr. de Saint- 
Geraud). 
Beqdet (Le) , ruiss. , afll. de la Truyère, c°" de Lavas- 

trie et de Neuvéglise; cours de /i,5oo m. — Rieu de 

Becquet ; Russeu appelé de Fageyrol; Vugerol ; Fagei- 

roi, 1/19/1 (terr. de .Mallet). 
Béral, dom. ruiné, c" de Polminhac. — Lou mas 

Beral, 1G92 (terr. de Saint-Geraud). 
Béraldet, chat, fort en ruines, c"° de Sainl-Projel. 
Béuacde (La), écart, c°° de Saint-Pieire-du-Peil. 
Beiibezou, I"° avec manoir, c™ de Mourjou. — Bm- 

buzo, i557 (pièces du cab. de l'abbé Delmas). — 

] e/'reou, iG3a (état civ. de î^aint-Sanlin-de-Maurs). 

— Burbussou, 1760 (terr. de Saint-Projet). — 
Berliejoux, 178G (liève de Calvinet). — Burhuzou 
(Ktat-major). 

Bedbis, dom. ruiné, c"° d'Arnac. — Le villaige de 

Berbis, iG5/i (min. Sarrauste, 11"). 
Berc (Le), vill., v'" d'Anglards-de-Salers. — ■ Villa 

Bertg, xn' s° (charte dite de Ctovis). — Mas de 

Berc, 1/189 (i»'"^''- généal. de Sarligcs). 
Berc (Le), f°", c°° de Fontangcs. — Le Bert, 1O77 

(état civ. de Saint-Chamant). — Le Berc, i85."> 

(Dict. staL du Cantal). 
Bercantières, dom. ruiné, c°' de Leucamp. — Icr- 

quanlueijra, i5/i9(min. Boygues, n" à Monisalvj ). 

— Bergantières , 1696; — La Borcantière, 1736 
(terr. de la command. de Cariât). — Berquanlière 
(états de sections). 

Berfoub (Le Mont), mont, à vacherie, c"° d'Allanche. 
Bergassodse, liam., c°' dOmps. 
Beri;eron, 111'" abandonné, c°de Méallet. 
Bergiiadol, métairie détruite, c'"de Menet. — Gran- 

gia de Bergiiadol, i/i4i (terr. de Saignes). 
Bergno, ruiss., afll. du Bouscalel, c'^de SainPl'irgues- 

de-Jordanue. 
Bergon, dom. ruiné, c°" de Cassaniouze. — Domaine 

de Bergon, 1760 (arch. dép. s. C, 1. /19). 
Bergome (L\), écart, c"" de Pailan. — La Vergeuic, 



ULr.lE SATIO-«,lLi;. 



42 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



i643; — La Verfioiiie, 16^7; — Las Bergouse, 
i652 (élat civ.). — La Bergoumie ; ta Bergounie; 

la Bessounie, 17^8 (anc. cad.). 
BunooisiiE (Li), dom. ruiné, c°° de Saint-Saury. — 

Domaine de la Bergoumie, 1771 (arcli. dép. s. C). 
BEnGouï, dom. ruiné, c°' de Saiers. — 'iffai' de Bre- 

go$, i5o8 (arch. mun. de Saiers). — Bergoux, 

1781 (arch. dép. s. C, i. hh). 
Bkrié (Le), dom. ruiné, c" de Saint-Etienne-de- 

Maurs. — Lan Bérié, 1609 (élat civ.). 
Berisger, vill., c°' de Champagnac. — Béringer, 1770 

(arch. dép. s. C, I. 'i5). — Béringier, 178') (Cha- 
brol, t. IV). — Béringes (Cassini). 
Beumom, écart, c°''deSaint-Sanlin-de-Maurs. — Boria 

vocata de Bermon, 1/170 (arch. mun. d'Aurillac, 

s. HH, c. 91). 
Bernadet, vill., c°° de Sainte-Marie. — Bournadet, 

1671 (insin. du baill. de Saint-Flour). 
BcRNARDÈs (Le), dom. ruiné, c°' de Colandres. — Do- 
maine de Beniardès, 1719 (table du terr. d'Ap- 

chon ). 
Bernardie (La), dom. ruiné, c"' de Glénat. — ^\ff"- 

rivm de la Bernardin, \hhli (reconn. à J. de 

Montai). 
Bernardie (La), dom. ruiné, c°° de Siran. — Affa- 

rium de la Bernardia, i346 (arch. dép. s. G). 
Bernât (Le), écart, c°° de Sainl-Santin-ilantalès. 
Bersat, m'° détruit , t"" de Saint-Simon. — Mulin de 

Bernât, 1693 (terr. de Sainl-Geraud ). 
Bebneille (La), écart, c"' de Bouziers. 
Berheille (La), écart, c™ de Saint-Étienne-de-Maurs. 
Bernet (Le Suc de), dom. ruiné, c°' de Mauriac. — 

Boria vocata de Bernai, ih'jS; — Bernac, 1675; 

— Mansus de Bamac , i483 (terr. de Mauriac). 
Berms, écart, c°' de Freix-Anglards. 

Bernis (Le), ham. et f°°, c°° de Laroquebrou. — 
ternîtes, 1 4 08 (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, c. ai). 

— Vernys , 1/171 (pap. de la fam. de Montai). — 
K«viis( Cassini). 

Bernoes, écart, c°'' de Saint-Étienne-de-Maurs. 
Bernoï, m™ forte détruite, c" de Ladinhac. — La 

maison antienne nppelUe de Bernoy, à quatre estaiges, 

proche du cliasteau de Mont-Lauzy, 16O8 (nommée 

au p" de Monaco). 
Berquèze (La), ham., c" de Maurs. — Bois de Be- 

quke, 1776 (anc. cad.). 
Bersagol, vill., c'" de Maurs. — Bersaguol, i6a3; 

— l&sagol, 1626 (état civ.). — Bnrsagol , i636; 

— Barsiegol, 1639; — Mesagol , 1 Ci 9 (»/. de Saint- 
Constant). — Bersagot, 1667; — Bersagol, 1669; 

— Berségol, 1771 (état civ.). 

Bersagol, f"" et briqueterie, c°' de Saint-Étienne-de- 



Maurs. — Berségol, 1617; — Bissalmoz, 1660; 

— Bersagol, 17/16 (état civ.). 
Bersagol, ruiss., afll. de la Rance , c"" deSaint-Sanlin- 

de-Maurs et de Maurs; cours de 1,200 m. 
Bersaires (Les), niiss. , afll. du ruisseau de Lavaret, 

c" de Pradiers; cours de i,ooo m. 
Berse (La), écart, c"° de Saint-Cernin. 
Bersolière (La), ham., c°° de Chaliers. — La Bar- 

solière (Étal-major). 
Bertane, vill. et m'° détruits, (""de Saint-Marlin- 

Cantalès. — Molin de Bertliane, 1099 (min. Las- 
combes, n" à Sainl-Hlide). 
Berthoi, ham., c" de Saint-Urcize. — Berthol, 18.77 

(Dict. slat. du Cantal). 
Berthou, f"°, c°° d'Aurillac. 
Berihou, ra'° détruit, c" de la Chapelle-Laurent. 
Berthol , m" détruit . c"" de Roannes-Saint-Mary. 
Bertolire, mont, à vacherie, c" de Saint-Julien-de- 

Jordanne. 
Bertrand, mont, à hurons, c" de Malbo. 
Bertrand, buron, c"" de Mandailles, sur la montagne 

du Ghsiou. — r"' de B«7raH(/e (Etat-major). 
Bertrand, dom. ruiné, c°' de Marcolès. — Affarium 

vocalum da Bertrand, 1029 (pièces du cab. de 

l'abbé Delmas). 
Bertrand (Le), écart détruit, c" de Thiézac. 
Bertrande (La), dom. ruiné et mont, à vacherie, c" 

de Saint-Cirgues-de-Jordanne. 
Bertrande (La), mont, à burons, c"' de Saint-Projet. 

— Montaigne de Bertrande, 1717 (terr. de Beau- 
clair). 

Bertrande (La), riv., alTl. de la Maronne, coule aux 
finages des c°" de Saint-Projet, Saint-Cliamaul , 
Saint-Cirgucs-de-Malbert, Saint-Iliide, Sainl-Mar- 
tiu-Canlalès et .\rnac; cours de ig.Soo m. — Aqua 
de Berthana, i/i64 (terr. de Saint-Christophe). — 
Rivière de Bertliane, iSgS (min. Lascombes, n" à 
Saiol-Illide). 

Bertrandie (La), dom. ruiné, c" de Glénat. — Affa- 
rium de la Bertrandia , i3a3 (arch. mun. d'Auril- 
lac, s. HH, c. ai). 

Bertrandie (La), écart, c°' de Mourjuu. — Las Ber- 
trandies, 1669 (nommée au p" de Monaco). 

Bertrandie (La), dom. ruiné, c°' de Saint-Vincent. 

— La Bertrandia, i33a; — La Bertrandie, 1089 
(iiève du prieuré de Saint-Vincent). 

Bertï, vill., c" de Roannes-Saint-Mary. — Berty, 
1637; — Brety, 1639 (état civ. de S.nint-Mamet). 

— Bertliy, 1867 (Dict. stat. du Caulai). 

Bès (Le Rarocissou del), mont, à vacherie, c"* de 
Montchamp. — La croix del Bès, 1C66 (terr. de 
Montcbamp ). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



/i3 



Besal (Le), m'° détruit , c" d'Usscl. — Lou inoliii del 

Bézal, i654 (terr. du Sailhans). 
Bes.udie (La), lieu détruit, c°' de Saint-Sauiy. — 

(Étal-Major). 
Bescajaux (Les), doni. ruiné, c°' de Tliiozac. — Affar 

appelé lies Bescajaux, i6']li (lorr. de Tliiézac). 
Bespatière (La), écart, c"' de Leynliac. 
Besqie (Le Bois de), dom. ruiné, r"" d'Arpajon. — 

AJfnriiim de Bexas, 1286 (arcb. mun. d'Aurillac, 

s. GG, c. 16). — Le Bex, i585 (terr. de N.-D. 

d"Auriilac). — Lou Besq, 1679 (^•''^''- «Jép. s. C, 

\. 5). — Lou piiech de Bex, 1693 (terr. de .Saint- 

Geraud). 
Bessa, m'° détruit, c" de Montchamp. — Moliii de 

Bessa; de Besse, i5o8 (terr. de Montchanip). 
Bessade (La), ham. , c" de la Besseretle. 
Bessade (La), écart, c" de Cliamps. — La Bessadonx 

(Etat-major). 
Bessade (La), mont, à vaclierie, c""' de la Cliapelle- 

Laurent. 
Bessade (La), écart, c°° de Alarcolès. — La Bissade, 

iBig (état civ. de Leucamp). 
Bessade (La), ruiss., afll. du ruisseau de Lentat, c"' 

de Prunet; cours de 3,000 m. 
Bessade (La), écart, c°° de Saint-htienne-de-Maurs. 
Bessade (La), écart détruit, c"° de Saint-Urcize. — 

La Beissade ( Cassini ). 
lÏESSADE (La), mont, à vacherie, c"" de Salers. 
Bessade (La), grange isolée, c" du Vigcan. 
Bessadobne (La), écart, c"" de Sainl-Ciiristoplie. 
Bessaibe (La), vill., c°' de Champs. — La Besseijre, 

1 6 1 3 ; — La Besseire , 1 65 2 ; — La Beyssiie , 1 6 5 i ; 

— La Beysseyre, 1673 (état civ.). 

Bessaire (La), m'°, c" de La\igerie. — Le molin de la 
Vezeyre; la Vesseijre; la Vezère; la Veysseyre, i55i; 

— Le Veseyre, 1600; — Le Vezeire, i6i8 (lerr. 
de Dienne). — Le molin de Saincl-Thoire , 1678 
(nommée au p" de Monaco). 

Hessaire (La), m'°, c"" de Parlan. — Lou moulin de 
lou Beyssayre; Bessayré; Bessayre, 1 768 (anc. cad. ). 

Bessaii\e (La), ruiss. , alTl. de la Veyre, c"" de Roumé- 
goux et de Parlan; cours de 6,000 m. On le nomme 
aussi Gus, Parlait el Sylvestre. — Rivus de Vayssai- 
ros, 1857 (arcli. mun. d'Aurillac, s. HH, c. 31). 

Bessaires (Les), ham., c"' de Paulhenc. 

Bessanès, vill. et chàl. détruit, c" d'Ytrac. — Affa- 
rium de Bessanès, iliS'S (reconn. au seign. de Mon- 
tai). — Bressangès, i653 (min. Sarrauste, n" 
à Laroquebrou). — Bessariès, i65/i (état civ. de 
Glénat). — Bayssanez; Bayssenelz, 1668 (nommée 
au p'' de Monaco). — Betsane's, 1718 (état civ. de 
Sainl-1'aul-des-Landes). — Bessanez, 1718 (arcb. 



dép. s. C). — Enhessaiiès, 1715 (état civ. d'Espi- 
nadel). — Bessanel, «739 (anc. cad.). — Bessau- 
nès, 1857 (Dict. stat. du Cantal). 

Bessardie (La), dom. ruiné, c"" de Glénal. — Vil- 
laige de la Bessardie, i63a; — La Vaisardic, ]666 
(état civ.). — La Beisserdie, 1678 (id. d'Espi- 
nadel ). 

Bessarès, hatu., c" de Saint-Etienno-de-Maurs. — 
Maiisus de Bessarès, ililiS ^arcll. mun. d'Aurillac, 
s. HH, c. 21). 

Bessataire (La), bois, c'^d'Allouzo. — La Borsateyra , 
i5io (terr. de Maurs). 

Besse (La), vill. détruit, c"° d'Andelat. — Mansus de 
Bessa, iliah (arcb. dép. s. G). — Besse, i485 
(arcb. mun. de Saint-Flour). — Baz , i6i5 (état 
civ. de Saint-Flour). 

Besse (Le Pijech de), mont, à vacborio, c" d'Ande- 
lat. — In lerritorio de l'odio de Bessa, i5io; — 
Lou Puecli de Boyssa, i5i 1 (terr. de Maurs). 

Besse (La), vill., c°° de Cbaliers. — Bessa, 1837 
(spicil. Brivat. , p. 823). — La Besse, i6a4 (terr. 
de Ligonnès). — Besses, 17/10 (état civ. de Saint- 
Flour). — La Besse grande (Cassini). 

Besse (La), dom. ruiné, c°° de Cbastel-sur-Mural. — 
Viltaige de la Besse, i58.5 (terr. de la v'" de 
Murât). 

Besse, vill., c"" de Cbaudesaigues. — La Basse, 1663 
(terr. de la Garde-Roussillon). 

Besse (La), dom. ruiné, c°° de Colandres. — Mansus 
de Bessa, i5i3 (terr. d'Apcbon). — La Besse, 
1719 (table de ce terrier). 

Besse, ham., c°' du Falgoux. — Villaige Dauhesse, 
1680 (terr. des Bros). — Besse (Cassini). 

Besse (La), ruiss., afll. de la rivière de Mars, 1 "° du 
Falgoux; cours de 2,000 ni. 

Besse (La), vill. avec manoir, c"' de Jabrun. — Bessa, 
1437 (arcb. dép. s. G). — La Baissa, i,5o8; — 
La Besse, 1780 (terr. de la Garde-Roussillon). 

La Besse, avant 1789, était le siège d'une jus- 
tice seign. régie par le droit écrit, et ressort, à la 
séiiécb. d'Auvergne, en appel de la prév. de Saint- 
Flour. 

Besse (La), bois, c"° de Jaleyrac. — Nemiis de la 
Besse, 1/178 (terr. de Mauriac). 

Besse (La), vill., c"' de Mauriac. — La Bessa, 1810 
(liève du prieuré du Vigean). — Lahessc, i5o5 
(comptes au doyen de Mauriac). — La Besse, 1 768 
(arcb. dép. s. C). 

Besse (La), vill., c" de Peyrusse. — La Bessa, ]339 
(enq. surlajust. de Vieil lespesse). — Bisse, i635 
(nommée par G"" de Foix). — La Besss, 1709 
(liève de Mardogne). 

6. 



!ih 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



BESsE(Li), riiiss. , afll. ilu ruisseau de la Bouzeire, 

c°' de Peyrusse; cours de 3,1 5o m. 
Besse, liam., f°° de Saint-Cernin. — Affariuin da 

Ves»i, i399 (arch. nuin. d'Aurillaf , s. HH, c. 31). 

— Lou Piiez-ile-Bcssd , iGig (élat civ.). — Besse, 
1G76 (irf. de Saint-Cliamanl). 

Besse, viH.,c°° deSainl-Cirgues-de-Malberl. — Bessa, 
i35o (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 1. 31). 

L'église de Besse a été érigée en succursale par 
ordonn. royale du 3i mars 18'ji. 

Besse (La), ruiss. , afll. de la rivière de Bertrande, 
(" de Sainl-Cirgues-de-Malbert ; cours de 7,600 m. 

— On le nomme aussi l'Hôpital. 

Besse (La), doni. ruiné, c°' de Saint-Julien-de-Jor- 

danne. — '^ff'"' <fe la Besse; la Bessie, 1073 (terr. 

de la chapeli. des Biais). 
Besse (La), liam., c°' de Saint-Jidien-de-Toursac. 
Besse (La), lieu détruit, c" de Sainl-Just. — (Cas- 

sini.) 
Besse (La), vill. eljm", c"" de Saint-Mamel-la-Sal- 

vetat. 
Besse, vill., c" de Saint-Martial. 
Besse (La), doni.' ruiné, c" de Sarrus. — Affar 

appelle de la Besse, i'19'i (terr. de Mallet). 
Besse (Le Pcech de), dom. ruiné et mont, à vacherie, 

c°' de Valuéjois. — AJfanum sive Frau del Ptiecli- 

Besso, i5ii (terr.de Mnurs). 
Besse, vill., c"" de Vic-sur-Cère. — Vaisses, i584 

(terr. de Polminhac). — Besse, 1698 (élat civ.). 

— ■ Aubesse, 1610 (aveu de J. de Pestels). — Lou 

Bex, i67i[(état civ. de Polminhac). 
Besse (La), m'° détruit. c°' de Vic-sur-Cère. — Mol- 

lin de la Besse, i'J68 (nommée au p" de Monaco). 
Besse, vill., c°' d'Ytrac. — Mansus de Bessa, iSaS 

(arch. dép. s. E). [ — Besse, i654 (arrli. muD. 

d'Aurillac, s. CC, p. 8). 
Besse-Basse (La), écart, c°' d'Andelal. — La Besse- 

Basse, i566 (arch. dé|>. s. G). — Belles-Barres, 

i075(!rf. s. H\ 
Besse-Basse (La), dom. ruiné, c" de Mauriac. — 

Mansiis do la Boyssa-Sotraiia , 1 3 1 ( liève du prieuré 

du Vigean). 
Besse-Basse (La), ham., c"" de Saint-Julien-de-Tour- 

sac. — La Besse, 1763 (élat civ. de Quézac). 
Bessède (LA),§vill. , c" de Cezens. — La Besseile, 

lâgô (ins. du baill. de Saint-Flour). — La Besede, 

)6iG (élat civ. de Pierrefort). — La Bessede, i663 

(ass. gén. ten. à Cezens). 
Besse-Haite (La), écart, c°' d'Andelat. — La Besse- 

Hanlte, i5C() (arch. dép. s. G). — Besse-Haute 

(Cassini). 
Besse-Haite (La), dom. ruiné, c°' de Mauriac. — 



Mansus de la Boijsaa-Sohrana , 1 3 1 o ( liève du prieuré 
du \igean). 

Besse-Hacie (La), écart, c"' de Saint-Julien-de- 
Toursac. 

Besseibe (La), dom. ruiné, c" de Jaleyrac. — AJ'a- 
}-ium de las ieisseiras, i'i73; — Laveissiére; Ions 
\essiei-s, 1680 (terr. de Mauriac). — La Besseyre , 
1689 (rentes dues au doyen de Mauriac). 

Besseire (La), m'° détruit, c"' de Louharesse. 

Besseire (La), écart, c" de Sarrus. — La Besseire; 
Besseyre; Bessière, i4g4 (terr. de Mallet). — La 
Bessère, 178Û (Chabrol, t. IV). — La Bessaive 
( État-major ). 

Besseire-de-l'Air (La), vill. et chàl. détruit, c°° de 
Louharesse. — La Besseyre-de-Ler, lôai (terr. de 
Ligonnès). — La Besseyre, 1681 ( insin. de la cour 
royale de Murât). — La Bessaire-de-Lair (Cass'im). 

— La Bessière-tle-Lair ( État-major ). 

Par décret du 6 août i85g, l'église de la Bes- 
seire-de-l'Air a été érigée en succursale. 

Besseire-des-Fabres (La), vill. et chat, détruit, c"' de 
Chaliers. — Jm Besseyra-dels-Fabres ; la Besseira- 
deh-Fahres, i5o8 (terr. de Monichamp). — La 
Besseyre-des-Fatn-es , iCai (id. de Ligonnès). — 
La Bessière-des-Fabres , fra du svn" s' (id. de Cha- 
liers ). 

Besseire-de-Sai.nt-AIarï (La), vill. détruit, r"' de 
CliaUers. — Le village de la Besseire-de-Saincl- 
Mary, 1700 (état civ. de Saint-FIour). 

Besseires (Les), mont, à vacherie, c°° d'Allancbe. 

Besseirette (La), dom. ruiné, c" de Saint-Poncy. — 
Le mas de la Besseyrette , i5.î8 (terr. du pjieuré de 
Boihefort). 

Bessel , dom. ruiné , c" de Vitrac. — Mansiis vocahis de 
Besseh, i3oi (pièces du cah. de l'nbbé Delmas). 

Besse-Petite (La), écart, c" de Clialiei-s. — Le petit 
domaine de la Besse, 1745 (arch. dép. s. C, 1. 43). 

— La Petile-Besse, 1784 (id. 1. 48). 
Bessereiie (La), r'° de Montsalvy. — La Bessay- 

reta, i5a8; — La Besseyrele-en-Aulvergne , i536 
(terr. de CofBnhal). — Bessarète, iSia (min. 
Destaing, n" à Marcolès). — La Bessaireta , i545 
(terr. de Coflinhal). — La Bessairete, i5tj4 (min. 
Boyssonnade, n" à Montsalvy). — La Bessayvette, 
1607; — Labessarette , 1610 (état civ. de Aloot- 
salvy). — Labiéserète, l6a8 {id. d'Arpajon). — 
La Vessairète, 1689 (état civ. de Montsalvy). — 
La Vaisserette , i635 {id. d'.\urillac ). — La Bessey- 
rette, 1667 {id. de Cassaniouze). — La Vesserette, 
1670 (nommée au p" de Monaco). — La feysse- 
rette, i(J83 (état civ. de Montsalvy). — ta Vesse- 
rèle ( Cassini ). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



&5 



La Besserollo, avant 1789, était do la Haiilo- 
Viiveryno, (lu iluic. de Saint-Flour, de i'élecl. et de 
lu subdél. d'Aurillac. Régie par le droit écrit, elle 
était le siège d'une justice seign. ressort, au bail- 
liage d'Aurillac, en appel de la prév. de Maurs. — 
Sun église, dédiée à la Nativité de la Vierge, élail 
nu anc. prieuré dépendant do l'abbaye de Saint- 
(icraud. Elle a élé érigée on succursale par décret 
du 38 août 1X08. 

BEsstnETTE (La), liam., c" de Mourjoii. 

BESSKnETTE (La), haui. , c'" de Saint-Flour. — Beaey- 
reln, i345 (arch. niun. de Saint-Flour). — Des- 
xeijreta, lig'i (liber vitulus). — Besseyretes, ligi 
(terr. de Mallet). — Besseyreltes , 1677 (insin.de 
la cour royale de Mural). — La Besseretle, 17^9 
(élat civ.). — Besseret (Cassini). 

Besserette (La), vill. délniit, c" de Sainl-Santin- 
(Janlalès. — Mansiis de Bessaijrela , 1/169 (pap. de 
la lam. de Montai). — La Besseifrèlc , l'i'ig (enq. 
sur les droits du seign. do Moulai). — Las Bussuy- 
i-as, iliÇfi (pap. de la fam. de Montai). — La Bet- 
xeyretle, 1669 (nommée au p'^° de Monaco). 

Besses, vill. et lu'", c"" de Saint-Mamet-la-Salvelat. — 
Besset, 1638; — Besses, i6a4 (état civ.). — Bes- 
sert, 1696 (terr. de l\.-D. d'Aurillac). — Beysec, 
itilia (élat civ. de Saint-Mamet). — Besse, 1697 
(arch. dép. s. C, I. i). 

Bessette (Li), ham., c°° de Jabrun. — La Basseta, 
1008; — La Bessetle, lOGî; — La Bassete, 1730 
(lerr. de la Garde-Roussillon). — La Besseretle, 
1780 (Chabrol, t. IV). 

Bessette (La), dom. ruiné, c"" de Saint-Gerons. — 
Ajfarium de la Besseta de Sanclo Geroncio, i354 
(arch. dép. s. K). 

Bessevre (La), vill., c" de Bonnac. 

Besseïiie (La), ham. et m'", c"° de Brezons. — La 
ttesseire, iCaS (ass. gén. ten. à Cezcns). — La 
Hrsseyre, iG53; — La Besieyre , 1660 (étal civ. 
do l'ierrefort). — Ln Bessiere, 1730 (»/. de Bre- 
zons). — Besseyres-les-Cliaiilal , lôtis (Dict. stat. 
du Cantal). 

Besseyre (La), ham., c" de Chalvignac. — La Bes- 
seyra, i5o5 (comptes au doyen de Mauriac). — 
Lii Besseyre, lô'ig (lorr. do Mireuiont). 

Bksseïre (La), écart, c°'' do Champs. 

Besseïre ( Lv), vill., c°° (le Lanobre. 

Besseïbe (La), vill., c"° do Molèdos. — La Bessiere 
(Cassini). — La Besseire (Etat-major). 

Bessevre (La), ham., r"° de Saint-Georges. — La 
Besseyra, iSaG (arch. dép. s. G). — La Besseire, 
ilg'i (terr. de Mallel). 

Besseïbe (La), écart, r"" do Sainl-Saturnin. 



BtssEvnE (La), écart, c°° de Sarrus. 

Besseïre (La), vill., c°° de Vebrel. — La Vaysseyra, 
iliUi (terr. de Saignes). — La Bessayre (Élat- 
mnjor ). 

Bessaïre (La), ruiss., alll. du ruisseau de Treygloyse, 
coule aux finages des c"" de Védrinos-Saint-Loup , 
.Soulages, Bageade et Chazelles, ol so jolte dans le 
ruisseau de Treygloyse, sur le déparl. do la Haule- 
Loiro , après un cours , dans le Cantal , de i 2,000 m. 

Besseïre-chez-Durif (La), écart, c"" do Trizac. 

Besseïre-chez-le-Couderc (La), écart, c"' de Trizac. 

Besseïres (Les), ham., c"" de Jaleyrac. — Ajfarium 
de las Veisseiras, 1/173 (terr. de Mauriac). — La 
Beyssere, i63g (rentes dues au doyen de Mauriac). 
— Lotis Vessiers; Laveissière, 1680 (terr. de Mau- 
riac). 

Besseire-Soubronse (La), écart et mont, à burons, 
c"" de Trizac. — Montaigne de la Besseyre, 1G07 
(terr. do Trizac). — La Beyssière (Cassini). 

BesseïreSoutronne (La), écart et mont, à burons, 
c"" de Trizac. 

Bessetrolles, vill., c°' de Boannes-Saint-Mary. — 
Beceyrolas, 1 Bog (pièces du cab. de l'abbé Del- 
mas). — Besseyrolles , i555 (min. Destaing, n" à 
iMarcolès). — Vescirolles, 1691 (élat civ. d'Ar- 
pajon ). — Bessairolles , 1 G 9 /| ; — Bessayroles , 1 6 3 6 
(id. de Saint-Mamel). — Besciroles, 1G9/1 (id. de 
Lencamp). — Bessayrotles , 1789 {id. de laCapello- 
en-Vézie). — Besserols (Cassini). 

Besseyrolles était le chel-lieu de la c°° de Saint- 
Mary, avant sa réunion avec celle de Roannes. 

Bessiere (La), vill., c°° de Bonnac. — La Besseyre, 
iGio (terr. d'Avenaux). — La Beceire, t(\ùli (élat 
civ. de Saint-Elienne-sur-Massiac). — La Besseyre, 
1669 (id. de Saint-Viclor-sur-Massiac). — La Bes- 
siere, iGgS; — La Bessayre, 1709 (étal civ. de 
Saint-Elienne-sur-Massiac). — La Bessaire, 1753 
(état civ. de Saint-Viclor-sur-Massiac). — La Ilais- 
sayre (Cassini). — La Veyssère (Etat-major). 

Bessiere (La), écart, c"" de Leynhac. — La Bessieyra, 
1600 (terr. de Maurs). — La Beissière (Cas- 
sini). 

Bessiere (Le Puech de), mont., c"' de Parlan. 

BessiiiRe (La), vill., c"' de Sainl-Marc. 

Bessiere (La), m'° détruit, c°' do Trizac. — Lou 
inoliii de la Besseyre, 1G07 (terr. de Trizac). — 
Moulin de la Vaissière (états de soclions). 

Bessière-Bassk (La), vill., c"' de .Sainl-Marc. 

Bessière-Espesse (La), bois, c"* d'Alleuze. — Las 
Besseyras, lOio (lerr. de Maurs). 

Bessières (Las), dom. ruiné, c°° de Junhac. — Las 
Bessieyras, i55o; — Las Bessieyres , i559 (min. 



46 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Guy de Vayssieyra, n"). — La Vissieijre; ht Vaijs- 
sieijftt; las Bissieyres , 1767 (tabi. (le ces min.). 

BessiÈnEs (Les), mont, à vacherie, c"" d'Oradour. 

Bessières, ham., c°° de Parlan. — Beisaire, 1649; 

— La Baissmjre, i65i (étatciv.). — LouBessnyre. 
17 '18 (anc. Cad.). — Bessière; Besseyre (états de 
sections). 

Bessières (Les), vilL, c°° de Paullienc. — Mansus de 
Ins Besseyras, i36(î (arch. dép. s. G). — Eybes- 
fcyres, jGSa; — Les Besseyres, i653 (état civ. 
de Pierret'ort). — Las Vayssières ; las Bessieyres, 
16G8 (nommée au p" de Monaco). — Les Bessières 
( Cassini ). 

Bessières (Les), dom. ruiné, c°° de Sanzac-Veinazès. 

— Affar appelle île las Bessieyres, 1668 (nommée 
au p" de Monaco). 

Bessières-Basses (Les), vili. ,c" de Lieutadès. 

Bessolade (Li), dom. ruiné, c™ de Lascelle. — • La 
hiigha lies Bessolades, 159.5 (terr. de Fracor). 

Bessols, vilL, c°° d'Alleuze. — Bessols, 1395 (min. 
Andrieu, n'° à Saint-Flour). — Bessolz, 1677 
(insin. de la cour royale de Mural). — Bessol , 
1727 (état civ. de Saint-Mary-le-Plain). 

Bessos (Le), ham., c°° de Saint-Remy-de-Salers. 

Bessome (La), dom. ruiné, c"° de Cheylade. — Mas 
de las Bessonhas ; Bessoiiias , i5ii (terr. de Chey- 
lade). 

Bessonie (La), dom. ruiné, c°° de Saint-Santin-Can- 
talès. — Ajfarium de las Bessonias, lAig (enq. 
sur les droits du seign. de Montai). 

Bessonies (Aux), écart, c"" de Sansac-Veinazès. 

Bessonies (Les), ham., c"° de Tiizac. — La Beysso- 
nies; las Bessouines , 1668; — La Bessomx, 1681 ; 

— Las Beisoiiiiies , 1699 (anc. min. Chalvignac, n'° 
à Trizac). — Las Buissonies, 176/1; — Les Besso- 
nies, 1783 (arch. dép. s. G). — /-es Bessomiies 
(Cassini). 

Bessons (Les), dom. ruiné, c" d'Apclion. — Affnr 
appelle de Bessons, 1719 (labl. du terr. de i5i3). 

Bessoh, m'", c"' d'Apchon. — Le moulin de Bessous, 
sous Apchon, 1719 (tal)l. du terr. d'Apchon de 
i5i3). 

Ressou, vill., c^de Jussac. — Bessolh, ii(J6 (terr. de 
Saint -Christophe). — Bessel, 1636; — Bessout, 
1638 (état civ. de Reilhac). — Bessoa, 17 18 (arch. 
dép. s. C, 1. i4). 

Bessougade (Le Bois de la), bois, c°° d'Arpajon. — 
Boix de la Bessaliada, i535; — Boixdela Besso- 
tadu, i545 (arch. mun. d'Aurillac, s. GG , c. 6). 

— Bois delà Bessouade, 1789 (anc. cad.) 
BESsoiiGiÈRF. (La), dom. ruiné, c"° de Parlan. — Vil- , 

laige de la Bessouguière, 16/16 (état civ.). | 



Bessouille (La), vill., c°° de Marmanhac. — La Bes- 
solie, 1669; — ■ La Bessoulhe, 1670; — La Bes- 
soiilie, 1671; — La Bessoulliie, 1676 (état civ.). 

— La Bessouille, 1760 (arch. dép. s. C, 1. 31). 

— La Bessoule (Cassini). 

Bétaihes, vill., c" de Saiut-Christophe. — Betallm, 
1464 (terr. de Saint-Christophe). — Bétathalies , 
1638; — Betaille, 1636; — Balalie, 1638; — 
Bétlialit, i63o; — Bétalles , i65a (état civ.) — 
Betailles, i654 (id. de Loupiac). — Bétailhes, 
1670 (id. de Pleaux). — Bélailles (État-major). 

Bétaliole (La), dom. ruiné, c" de Sainl-Santin-Can- 
talès. — AJfarium de la Betalhola, i443; — Man- 
sus de Bethalhola, i485; — La Betaillolle, xv" s° 
(arch. mmi. d'Aurillac, s. HH, c. 31). 

Bétaliole (La), ruiss. , alll. de la Soulane-Grande, 
c°° de Sainl-Sanlin-Cantalès; cours de 1,300 m. — 
Ce ruisseau se nomme aussi le Bez. — Bivus de 
Betalhola, i444 (arch. muu. d'Aurillac, s. HH, 

c. 31). 

Bétaliole, ruiss., afll. de la Coënne, c"' de Teissièrcs- 

de-Cornet; cours de 3, 800 m. 
Bétasel, dom. ruiné, c"" de Saignes. — Affarium 

vocatuM de Belhazel, i44i (terr. de Saignes). 
BÉTEiL, vill., c"" de Chanet. — Letel, iSst (liève 

de la baronnie du Feydit). — Belbet (Cassini). — 

Béli* (É(at-major). — Beteils, i855 (Dict. slal. 

du Cantal). 
Béteil, mont, à vacherie, c"" de Clianet. 
BÉTEIL, dom. ruiné, c°"' de Roannes-Sainl-Mary. — 

Affar appelé de Béteille, 1693 (terr. de Saint- 

fleraud). 
Réteille (La), écart, c"" de San.sac-Veinazès. — Lu 

Vétille (Etat-major). 
Réteilles , ruiss. , adl. du ruisseau de Roaiines , c"" de 

la Capelle-en-Vézie et de Prunot; cours de 3,4 lo m. 

— Ou le nomme aussi t'ruiiet. — Ruisseau de Male- 
peyre, 1693 (terr. de Saint-Geraud). 

BÉTEiLLEs, ham. et m'°, c"" de Prunet. — Bethel, xv" s' 
(arch. dép. s. E). — Betelha, i553 (procès-verbal 
Veny). — Beteilhes; Besteille, 1670 (terr. de Cal- 
vinet). — Betlelhe, 1709; — Belulhes, i737(arch. 
dép. s. C, 1. 18). — Beteilli, 1789; — Lou mou- 
lin de Bétillies, 1741; — Le moulin de Béteille, 
1744 (état civ. de la Capelle-en-Vézie). — Betillies, 
1761 (arch. déj). s. C, I. 18). — Bétilles (Cas- 
sini). 

Bétel (Le), ruiss., alll. de la Dordogne, coule aux 
linages des c°" de Jaleyrac, Sourniac et d'Arches; 
cours de 4,g3o m. — On le nomme aussi Sour)iiac. 

— Bivus Boisset, 1473; — Boueet; Bouca, l'iy.'î; 

— Iloucer, 1675 (terr. de Mauriac). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



47 



Biiési, dora, ruiné, c" de Sainl-Flour. — Mansus de 
llvtliesy, lioo (arcli.mun.de Saiiil-Flour). 

Beth, vilL, c" de Pleaiix. — Becz, lay'i (venle au 
doyen de Mauriac). — BeU, i464 (lerr. de Saint- 
Christophe). — Bez, i646 (état civ.). — Bechz, 
i65i (iW. de Saint-Christophe). — Bech, iG64; 

— Beth ,1671; — Bels , 1 086 ( élat civ. ). — Bel ; 
Bex, 1776; — Betx, 178a (arch. dép. s. C, 1. ho). 
Betcli (Cassini). 

Béthel, ruiss. , alll. de la Sumène, coule aux fmages 
des c°" d'Arclies et de Souniiac; cours de i,8oo ni. 

— Buisseau de Bételle (Etat-major). 

Becradou (Le Pcech de la), mont, à vacherie, c°° de 
Saint-Antoine. 

Beubières, ham.,c°°de Ladinliac. — Beuveyras, i5oo 
(terr. de Jlaurs). — Brevieyres, i55i (min. 
Boygues, n" à Montsalvy). — Beiirriei's, i658 
(état civ. de Leucamp). — Baurièrcs, 16G9 (nom- 
mée au p" de Monaco). — Barieyrcs, l'jhà (élat 
civ.de la Capeiie-en-Vézie). — Boun-ières, 1767 
(arch. dép. s. C). — Beurières, 1760 (anc. cad.). 

— Bourièi-es, 1756 (arch. dép. s. G). — Biourièies 
(Cassini). 

Bevish, dom. ruiné, c°° d'Omps. — Mas del Bevinh, 

lôa-'i (état civ. de Saint-Maniel). 
Bex (Le), vill. détruit, c^d'Alleuze.— LoBes, i338 

(spicil. Brivat.). — Bene, 1^96 (terr. de Mallcl). 

— Betz; Beiz, i5io; — Ber , i5ii (terr. de 
Maurs). — Les chazeaulx des maisons du villaige 
del Bès, i63a (irf. de Montchanip). 

Bex (Le), dom. ruiné, c°* de Badailliac. — Villaige 
del Bech, 1669 (nommée au p" de Monaco). — 
L'nJJar del Bex, t6g5 (terr. de la conimanil. de 
Cariât). 

Bex (Ki-), viil., c" du Claux. — Mansus dais Bctz, 
i365 (arch. dép. s. E). — Loii Bès, i53y (terr. 
de Cheyiade). — Eybix (Etat-major). — Eihels , 
i855 (Dict. stat du Cantal). 

Bex (Le), dom. ruiné, c°" de Junhac. — /l^'"' appelle 
del Bex , auparavant del Puech, et encore aupara- 
vant de la Peiidarie, 17(50 (lerr. de Saint-Piojot). 

Bex (Le), écart, c°° de Ladinhac. 

Bex (Le), écart, c" de Laroquebrou. 

Bex (Le), écart, c°" de Marcoiès. — Ajj'arium dnl llel , 
i3oi (pièces de l'abbé Delnias). — Boria dal llelz, 
ilt'i'] (terr. du prieuré de Marcoiès). — Becz, 
1668 (nommée au p" de Monaco). — Bea^ (Cas- 
sini). 

Bex (Le), mont, à vacherie, c" de Narnhac. 

Bex (Le), vill. détruit, c" de Polminhac. — Lori Bex, 
i583 (arch. dép. s. E). — Besse, i0(i8 (nommée 
au p" de Monaco). . 



Bex (Le), \ill., c" de Roannes-Saiut-Mary. — Vuxia, 
107a (Gall. christ., t. II, col. 44a). — Lou Beux , 
i6a3; — Le Becx, 1637 (état civ. d'Arpajon). — 
Abectz, i65A (arch. mun. d'Aurillac, s. CC, p. 8). 

— Le Beiz; Le Bech, 1CC8 (nommée au p" de 
Monaco). — Mas dal Bex de Roana; Aeex; Davex; 
Avelz, 169a (terr. de Saint-Geraud). — Bets, 
1708 (arch. dép. s. G). — Le Bex, 1789 (état 
civ. de la Capelle-en-Vézie). 

Bex (Le), dom. ruiné, c°° de Rouziers. — AJfar del 
Beclz, 159a (livre des achaps d'Ant. de Nau- 
caze). 

Bex (Le), vill., c°° de Saint-Cernin. — Mansus dal 
Bes, i35o (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, c. ai). — 
Lou Vex, i63i (élat civ. d'Aurillac). — Lou Betz, 
i636 (liève de Poul). — Lou Bex, i65o (élat 
civ. de Naucelles). — Lou Betz, lôôg; — Loit 
Bectz, i663 {id. de Saint-Cernin). — Villaige 
Delbex, 1668 (nommée au p" de Monaco). — Lou 
Bech, 1701 (élat civ. de Saint-Cernin). — Lou 
Beiz^, 1780; — Le Bex, 1753 (arch. dép. s. C, 
I. 33). 

Bex (Le), ruiss., afil. de la Soulane-Petite ou Veil- 
lan, c"' de Saint-Cernin et de Sainl-Cirgues-de- 
MaLbert; cours de 5,(ioo m. — On le nomme aussi 
ta Garde. 

Bex (Le), écart, c°° de Saint-Constant. 

Bex (Le), riv. , alll. di' la Truyère, prend sa source 
à la montagne d'Aubrac (Lozère), traverse dans le 
Cantal, les c°" de Saint-Urcize, Saint-Rémy-de- 
Chaudesaigues, Anterrieux, Jlaurines, Méallet, 
Faverolles et Sarrus; cours de 88,700 m. — Ri- 
vière de Becz; Bez; Betz; Bejlz; ruisseau de ta Besse, 
iliglx (terr. de Mallel). — In riparia Bessi, i5o6 
(arch. dép. s. H). — Bès (Etat-major). 

Bex (Le), m'° détruit, c" de Sarrus. — Molin appelle 
niolui du Bez, assiz sur la rivière du Bez, ittgk 
(terr. de Mallet). 

Bex (Le), vill., c"° d'Ytrac. — Lou Bclx, il)48 (état 
civ. d'Aurillac). — Lou Bexé, 1668 (min. Sar- 
rausle, n" à Laroquebrou). — Lou Bex, i684 
(arch. dép. s. C). 

L'église du Bex a été érigée en succursale par 
ordonn. royale du 3i mors iSlili. 

Beïlie (La), vill., c°'de Saint-Constant. — LaBailha, 
itiaa (élat civ.). — La Beylio, ibSS (id. de Nau- 
celles). — La Vailhe, 1G71 ; — La Bailie, 1677; 

— Le Baillier, i683; — La Beilie, 1698 (état 
civ.). — La Belhc, 17^8; — La Beiltne, 17^9; 

— La Betlie, 1763 (anc cad.). 

Beï.vac, \ill. et chàl., c"" de Celles. — Beinac; Bcy- 
nul , i535 (terr. de la v"* de Murât). — Beynnc ; 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Beynant ; Beyna , 1 65 4 ( W. du Saillians ). — Bigiiac , 
1666 (insin. de ia cour loyale de Mural). — Bay- 
nac, iG(J8 ("/. d'Audelat). — Bcijnal, 1697 (terr. 
de la comniand. de Celles). 
Bevnac, nionl. à vacherie, r"" de Celles. — Al Lnc- 
Beyiiat, i5o8 (terr. de la command. de Mont- 
champ). 
Bei NAGES, dom. ruiné, c"' d'Ayrens. — Maitsus seu 
affarium rocatuiii de Venneige, 1878 (fond, de la 
chapell. des Biais). 

Beïnagdet, vill. , c"" de Freix-Anglards. — Bayna- 
guet, i4o3 (pap. de la fam. de Montai). — Bei- 
nagues, 1623 (min. Vigery, n'" à Aurillac). — 
Beinegiis, 1617 (état civ. de Naucelles). — Beina- 
guet , i0.')3 (min. S3rrauste,n" à Laroquebrou). 
— Erhciitagest , 1696; — Veynagues, lOOo; — 
Bcyiiagos, 1661; — Beynagues, 1663; — Bey- 
ntiguet, 1666 (état civ. de Saint-Cernin). — Vey- 
nagiiet, 1666 {id. de Jussac). — Veinaguet, 1676 
(iiève conf. des Blats). — Bainagnet, 1708 (état 
civ. de Saint-Cernin). — Cunaguet , 1780 (arch. 
dép. s. C,l. 8a). 

Bevsseirou, mont, à vacherie, c°° de Malbo. 

Bezaiidkn, mont, à vacherie, c°° de Girgols. — Mon- 
tagne de Bézaudun, 1782 (arch. dép. s. C, I. 6). 

Bezaudun, vill., c" de Tournemire. — Bazoïies? 
i663 (état civ. de Saint-Cernin). — Bézaudun, 
1769 (arch. dép. s. C, I. 6). 

Bézaudun, avant I789, était régi par le droit 
coût, et siège d'une justice seign. ressort, à la sé- 
néchaussée d'Auvergne, en appel du bailliage de 
Salers. 

Bezenchat, vill., c°° de Sarrus. — Bczenclmt, iligli 
(terr. de Mallet). — Vezetichat, 1677 (insin. de 
la cour royale de Murât). — Besenchat; Benechai, 
i-]8ti (Chabrol, t. IV). — Bezenchate (Cassini). — 
Bevenchal, 1587 (Dict. slat. du Cantal). 

Bezons (Le Bois de), dom. ruiné, c"' de Boisset. — 
Villaige de Vezen; de Vezanc; de Vezam, i()68; — 
Bois de Bezou, 1669 (nommée au p" de Monaco). 
— Bois de Bezan; Beson; Bezon, 17^0; — Vezons, 
l'jliS (anr. cad.). 

Bezons, vill., c°° de Saint- Julien de-Toursac. — Ve- 
zons; Bezons, 1786 (état civ. de Quézac). — Lou 
Besan, 1746; — Bozon, 1760 (irf. deSaint-Ktienne- 
de-Maurs). — Bezon (Cassini). — Bessons (Etat- 
major). 

Dezoi't (Le), écart, c°° de Saint-Saturnin. 

BiAGounoc, buron, c"" de SaintPaul-de-Salers. 

BiAGDAi\ET (Le), m'°, c"" do Lorcières. 

BiArssE (La), écart et m'", c" de Sansac-Veinazès. — 
Biaiise, 1857 (Oict. stat. du Cantal). 



BiiBDs (Les Places de), monL à vacherie et taillis, 

c"' di> Drignac. 
BiABDE (Li), {"" avec manoir, c"' de Teissières-les- 

Bouliès. — Biais, j535; — Lieu.de, 1669 (arcb. 

mun. d'Aurillac, s. GG, c. 6). — Lou Bien, 1678; 

— Lou Viemlé, i685 (étal civ. de Leucamp). — 

Bieude (Cassini). 
BiAUDE, ruiss. , atn. du ruisseau de jMaurs, c"" de Teis- 

sières-les-Bouliès; cours de 4, 600 m. 
BiADx (Les), hani., c" de Bouffiac. 
BiADX (Les), dom. ruiné, c" de Sainl-Mamet-la- 

Salvelat. — Téneineni des Vyaux, f]lio (anc. 

cad.). 
BiAEX (Les), écart, (" de Trizac. 
BicosDE, bani., c°' de Saint-Cernin. 
BiEssE (La), dom. ruiné, c" de Saint-Mamet-la-Sal- 

vetaL — Te'nement de la Bieysse , 1789; — La Biesse, 

1745 (anc. Cad.). 
BiETMAT, dom. ruiné, c"' de Sansac-de-Marmiesse. — 

Mansu.1 de Bietmat, 1880 (reconn. de Bertrand 

d'Albussac à l'hôp. d'Aurillac). 
BiEu (Le Suc de), mont, à vacherie, c™ de Champs. 
BiEïssE (Le Bos de), dom. ruiné, c"" de la Besse- 

rette. — AJJar del box de Bieyses, 1669 (nommée 

au p" de Monaco). 
BiLAL, ham. et m'°, c°" de la Trinitat. — Moulin de 

Bical (Ltat-major). 
BiLGEAc , vill. . c"" de Sourniac. — Bilghacum ; Bilgac , 

1 478 (terr. de Mauriac). — Vilgal, i5o5(comptes 

au doyen de Mauriac). — Bilghac, 1Ô49 (terr. 

de Miremiint). — Hilgenc, i(j8o (étal civ. du 

Vigean). — Bitgeac , 1680 (terr. de Mauriac). — 

Vilgeac, 1760 (état civ.). 
BiLGEAC, ruiss., alU. du ruisseau de Lahiou, c" de 

Sourniac; cours de 600 m. 
BiLLiÈKE (Le Puï de), mont, à vacherie, c"° de Sainl- 

Saury. 
BiLLiÈBES, ruiss. , afn. de la Cère, c"° de Vic-siu"-Cère; 

cours i,,5oo m. 
Bille (Le Suc de la), mont, à burons, c"" de Bassi- 

Billes, vill., c"' de Saint-Martin-sous-Vigouroux. 
— Billiez (Cassini). — Biltiès, iS50 (Oict. stat. 
du Cantal). 

BiLLiÈBEs , vill. , c"° de Cbastel-Marlhac. — Bellieyres ; 
Bilhièreu ; Bellières; 1607 (lerr. de Trizac). — Bi- 
lieires, i63i (étal civ. de Mauriac). — Viliers, 
iOG4 (insin. du baill. de Salers). — Bilhère, 1679 
(état civ. (le Trizac). — Bityeyre, i08'i (anc. min. 
Cbalvignac, n"à Trizac). — Billeyre, 1 68.") (état civ. 
d'Ydos ). — Billieyre, 1688; — Bellieyre, 1786 
{id. de Cbastel-Marlhac). — Billièrcs , 1744; — 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



/i9 



Ihlijcies, 1783 (arih. dép. s. C, I. 45). — BcHier 

(Cassini). — Belièrc (Elal-major). 
Bii.LiKniùS (Le Most de), mont, à burons, c"° de 

Cliaslel-Marlhar. 
Rji.LiÈnES, écart, ('"di» Marcolès. — Vilin-es (dassini). 

— Vitlières (Ktal-niajor). 

Cel écail porle aussi le nom di^ In Mort. 
lîiLLiÈnES, ruiss. , alTl. de la Ranre, c"° de Marculès; 

cours de 4,200 m. — Il porte aussi le nom do hi 

Mort. — Riviis de Cusas, i5i5; — Rivim <lc Rieii- 

Belie, i530 (pièces de l'abbé Delinas). 
BiLLiÈRES, dom. ruiné, c"° de Sainl-Sinioii. — Be- 

lieyre; Bitieyre; Mlieijres; le vins de Bdieijres, 169a 

(terr. du monasl. de Sainl-tîeraud). 
BiLLOix, vill., c"° de Saint-I'ierre-dii-l'ell. — Bilioii.r 

( Cassini ). 
Bi\ELii, dom. ruiné, c°' d'Escorailles. — Mimsiis del 

Binelh, i46'i (terr. de Sainl-Cbristoplie). 
BiNiAL (Le Bois de), dom. ruiné, c" de Méallel. — 
\ffnnum de Vinlmls, i437 (arch. généal. de Sar- 

liges). 
BiosAC, dom. ruiné, c" de Polminliac. — Ajj'uyms 

loctttns de Biozac, xf" s° (arcli. miin. d'Aiirillac, 

s. HH.col. 21). 
Bioi'BATELLE (Lv), f"", c"" dc Juiihac. — Elle porle 

aussi le nom de la Fontanelle. 
BiouDE, écart, c°° de Tcissières-lès-Bouliès. 
BioiîRADoii (La), mont, à burons, c'" de Saint-Projd. 

— Montaigne de Labeuradou, 171 7 (terr. de Bcaii- 
clair). 

BiOLBAUx (Les), dom. ruiné, c°° de Tliiézac. — AJInr 
appelle des Biournnx, 1674 (terr. de Tbiézac). 

BiBADE (La), dom. ridné, c"" d'Aurillac. — Affni-unn 
appellutum de la Biia , 1370 (archives mimicipales 
d'Aurillac, s. GG , p. 20). — La Birade, 1788 
{id. p. 4). 

BiRONDET (Le), ruiss., prend sa source à la Vaysse, 
c" de Giénat, et, après un cours de 1,000 mètres, 
forme, par sa réunion avec le ruisseau de la Mauve, 
le ruisseau du Pontal. 

Biniiu (Le), m'", c"° de Paullicnc. 

BisADE (Le Rocher ue la), dom. ruiné, c"° de Saint- 
Clément. — -^Jfar de la \isade, 1(570 (uiinmiée 
au p" de Monaco). 

Bise (La), vilL, c" de Saint-Santin-Cantalès. 

BiTARELLE (La), vill. , c°' de Parlan. — La Vitarelle, 
i64.'j (état civ.). 

Biiarelle-»e-Pbogiès (Li), écart et mont, à vacherie, 
c°° de Saint-Santin-Canlalès. — Las Rilarelles 
(liève de Poul). — La Bilaiellc-de-l'ojrics, iHô^ 
(Dict. stat. du Cantal). 

Bitarelle-d'Uzols (La), écart et mont, à vacherie. 

Cantal. 



c"' de S'-Sanlin-Cantalès. — La Bilarelle-d'Uneols 
(Etat-major). 

BiToiNESoiE, écart détruit, c"' de Prunct. 

RiTTiMERGUES, m'° détruit, c" de Calvinel. — Molin 
de Beltmievjjues ou de Billinier(fnes, entre Cnirinel 
et la Bniniatie, 1670 (terr. de (]alvini't). 

Bladade (La), écart et foret, c"" de Sansoc-de-Mar- 
miesse. — La foret de la Bladade-de-Maruneijsse , 
1668 (nommée au p'° de Monaco). 

Bladade (La), ruiss., aflL de la rivière d'Aulhrc, c" 
de Sansac-de-Marmiesse; cours de 9,5oo m. — Il 
porte aussi le nom de Lei^noc. — Ruisseau île la 
Bladade, 1789 (anc. cad. d'Ytrac). 

Blaichie (La), dom. ruiné, c°° de Sainl-Santin-Can- 
talès. — Bordaria de la Blaichia , ilfjo (arrb. niun. 
d'Aurillac, s. HH, c. 31). 

Blaise-Blanc, écarl , e"' de Malbo. 

Blanadet, vill., c"° de Vieillevie. — Bladaiiet, 1672 
(état civ. de Monlsalvy). — Blanadet, 1688 {id. de 
Vieillevie). — Blavadet, 1734 (liève de Monl- 
salvy). — Bladenat, 1784 (Chabrol, t.. IV). 

Blanc (Le), dom. ruiné, c"° de Saint-Martin-Cau- 
lalès. — Affariani del Rlaiic , 1 4()4 (terr. de Saint- 
Christophe). 

Blancharel (Le), dom. ruiné, c"° de Lavastrie. — 
Affnr appelle le Costal de Bancherel , i49'i (terr. 
de Mallet). 

Blanchie (La), dom. ruiné, c"' de Mauriac. — Le 
iillaige de la Blanchie, ihl>Ç) (terrier de Mire- 
mont). 

Blanchou (Le), dom. ruiné, 1"° de liouziei-s. — Affar 
appelé de Blancliou, i6()8 (nommée au p'° de AIo- 
naco). 

Blancol (Le Rasa du), torrent, alll. de l'Alagnon, c"" 
de Ferrières-Sainl-Mary. 

Blarcou, écart, c"' de Joursac. 

Blancou, vill.. c"' de Marcolès. — Blanquo, 1009; 

— Blanco, i5i5 (pièces de l'abbé Delmas). — 
Blangou, 1789 (état civ. de la Capelle-en-Vézie). 

— Blancou (Cassini). 

Blandignac, écart et m'", c"' de Mauriac. — Maiisns 
de Baldinha, 1881 (liève de Mauriac). — Blan- 
dinliac, i5o5 (comptes au doyen de Mauriac). — 
Blandignae, 1689 (rentes dues au doyen de Mau- 
riac). 

Bla.net, dom. ruiné, c" de Roamies-Saint-Mary. — 
Le villaige de Blanect, 169a (terr. de Saint-Ge- 
raud). 

Blammiao, dom. ruiné, c"' de Sarrus. — Vilaige de 
Illaiiiuhac , 1498 (terr. de Mallel), 

Blinquefort (Le Pikcii de), mont, à vacherie, c" de 
la Besserelte. 



50 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



BusQiiET (Le), ruiss., afll. du ruisseau des Ondes, 

r°" de Pradiers et de Landeyral ; cours de 1,000 m. 
Bla5Qi:eite (La), écart, c" de Roussy. — Btanqiiet 

(Cassini). 
Blaxqiie (La), vill., c" de Leynhac. — La Blanquie 

( Cassini ). 
Blasqcie (La), m"", c" de Leynhac. — Le Moulin de 

la Blanquie, 1760 (état civ. de Saint-Élienne-de- 

Maurs). 
Blaisquie (La), ham., c" de Saint-Étiemic-de-Maurs. 

— Ln Blanquia, 1601; — La Blancquie, 1607; 

— La Blangie, 1613 (état civ.). — La Blanquie, 
lôgi (terr. de Marcolès). 

Blaxqcie (La), ham., c" de Saint-Santin-de-Maurs. 

— - La Blanquie, 161 3 (état civ.). 
Blat (Le), viiK et chat, détruit, c" de Juniiac. 
Beat (Le), écart, c°° de Montsalvy. — Lou Blat, i536 

(terr. de Coflinhal). — Loii Blatz, i553 (min. Guy 

de Vayssieyra, n" à Montsalvy). — Lou Blad, 1706 

(état civ.). — Le Blas, 17^9 (anc. cad. de Jun- 

hac). 
Blai-Clar (Le), écart, e." de Boisset. 
Blate (La), écart, c°' de Girgois. — La Blat (Cus- 

shii). 
Blate (La), dom. ruiné, c"" de Laroquevieiiie. — 

Affaria vmnsorum de la Blata, i53i (min. Vigery, 

n" à Auriilac). 
Blate (La), mont, à vacherie, c" de Saint-Paul-de- 

Salers. 
Blatel , m°° inconnue , c°' de Thiézar , au vill. de Vaurs. 

— Maijson appellée de Blatel, 1671 (nommée au 
p" de Monaco). 

Blaière (La), dom. ruiné, (°° de Chanet. — La 

Blateyria; la Blateyra, i45i (terr. de Chava- 

gnac). 
Blates ( Les ) , mont, à burons , c°* de Condat-en-Fe- 

niers. 
Blates (Las), dom. ruiné, c°' de Mandailles. — 

Affar appelle de las Blattes, 1693 (terr. de Saint- 

Geraud). 
Blatis (La), dom. ruiné, c" de Saint-Hippolyte. — 

Affar appelle de Lablatis, 1719 (table du terr. d'Ap- 

chon de 1 5 1 a ). 
Blatocses (Les), ruiss., afll. de la rivière de Mars, 

c°' du Falgoux: cours de 3,700 m. 
Beats (Les), mont, à burons, c" de Malbo. 
Beats (Le Communal des), mont, à burons, c"° de 

Saint-Jacques-des-Blals. 
Blat-Soitro (Les), ham., c"° de Saint-Jacques-des- 

Blats. — Les Blatz, i6ia; — Les Blalz-Soutras , 

)63S (état civ. de Thiézac). — Les Blats-Bas, 

1674 (terr. de Thiézac). 



Blatte (Le Sic de lv), mont, à burons, c°" du Ciaux 

et du Falgoux. 
Blatte (La), écart, c°* de Colandres. — tas Blatos: 

Blattos, i5i3 (terr. d'Apchon). — Ténemeut de la 

Blatte dans la paroisse de Colandres appartenant au 

Roy, 1681 {id. des Bros). — Les Blates, 1719 

(table du terr. d'Apchon). 
Blatte (La), m'°, c°' du Falgoux. 
Blatte (La), écart, c°° d'Onips. — La Blntle, i85f> 

(Dict. stat. du Cantal). 
Blatte (La), f"' et mont, à vacherie, c°° de Tour- 

nemire. — La Platte, 1670 (état civ. de Saint- 

Martin-de-Vaiois). — Ln Blatte, 1680; — La 

Blate, 1701 ; — Las Blates, 1769 (arch. dép. s. C, 

L6). 
Blattes (Les), vill. détruit, c" de Chastel-Marlhar. 
Blattes (Aux), écart, c"" de Lavigerie. 
Blattes (Les), mont, à vacherie, c"' de Lavigerie. — 

Bois de las Blalhes, 1600 (terr. de Dienne). — 

Moninignhe de la Blatte, 1673 (nommée au p" di' 

Monaco). 
Blattes (Les), vill., c" de lîiora-ès-Montagnes. — 

Las Blatos, i5i3 (terr, d'Apchon). — Les Blates, 

1719 (table de ce terr.). 
Blattes (Les), dom. ruiné, c" de Thié-zac. — Affar 

del Blatlet ; del Bluttet, 1G71 (nommée au p" de 

Monaco). — Moulin et domaine de las Blattes, 1 769 

(anc. cad. de Vic-sur-Cère). 
Blattes (Les), ham., c°° de Vic-sur-Cère. — Las 

Blattes, 1610 (aveu do Jean de Poslels). — Les 

Blates (états de sections). 
Blattes (Les), mont, à burons, c°° de Vic-sur-Cère. 

— Montagne de las Blattes, 1769 (anc. cad.). 
Blatteissière, vill. et mont, à burons, c" de Ségur. 

— Marisus de Platabayssia , i3ag (enq. sur la just. 
de Vieillespesse). — Blatenerère, 1784 (Chabrol, 
t. IV). — Bladevessière , 1857 (Dict. stat. du Can- 
tal). 

Blatveissière, ruiss., aOfl. de la Santoire, c°' de Sé- 
gur; cours de 1,300 m. 

Beau (Le), dom. ruiné, c°' de Boisset. — Affar del 
Blaxix, 1670 (nommée au p" de Monaco). 

Blau (La), dora, ruiné, c"" de Saint-Flour. — La 
Blau, i54o (terr. de Villodieu). 

Bladd (La), dom. ruiné, c"* d'Apchon. — Affar ap- 
pelle do la Blau, 1719 (table du lerr. d'Apchon 
de i5i3). 

Blaud(Le), m", c°' de Ferrières-Sainl-Mary. 

Blaid, écart et m'°, c"" de Rolliac. — Molendinum 
del Beau/, 1 5 1 ; — Lou Blau , sive del Pont , 1 .^ 1 1 
(terr. de Maurs). — La Blau, i537 {id. de Ville- 
dieu). — Le Bleau (Cassini). 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



51 



Blatadie (La), ilom. niiué, c"' tle Gléiiat. — La 
Blavailia, i3i5 (recoun. aux seign. de Moulai). 

Blavadie (La), liam., c"" du Vigcan. — La Bluadia; 
mamus de la Blavadia, i3io (liève du prieuré du 
Vigean). — ■ La Blavadie, i5o5 (arch. mun. de 
Mauriac). — Ln Bhivadye, i635 (état civ.). 

liLAïïT, f"'°, c"' de Saiul-Paul-ile-Salers. — Blabnt 
(Cassini). 

lÎLAZï, liam. , c"° du Triouloii. — \illiige de Blazi/, 
1746 (état civ.). 

Bleau (Le), doui. ruiné, c'" de Villedieu. — At Blnu, 
1537 (terr. de Villedieu). 

Bleaux, mont, à burons, c°" du Fau et de Saint- 
Projel. — Bois et montaigne de Blau, 1717 (terr. 
de Beauclair). — V'" de Blaiix (Élat-niajor). 

Bleaux, ruiss., affl. de l'Aspro, c"° du Fau; cours de 
5,oio m. — Ricièrc de Btau , 1717 ( terr. de Beau- 
clair). 

Bleise, dom. ruiné, c°' de Rezenlières. — Le l'dlaige 
de Bleize, 1610 (terr. d'Avenaux). 

Bleïlast (Le), écart, c"" de Bonnac. — Bleylan, 
1771 (liève du prieuré de Bonnac). — Bleylac 
( Cassini ). 

Bo, m'", c" de Saint-Poney. 

BoAL (La) , f"" et chat., c"" de Brezons. — La Bottai, 
1701 ; — La Bottai, 170a (état civ. ). — Le Broitels 
(Cassini). — La Boyle, i85a ( Dict. slat. du 
Cantal). 

BoAL (La), dom. ruiné, c°° de Mauriac. — Mtinsiis 
da la Boal, 1810 (liève du prieuré du Vigean). 

— La Bral, i5i5 (comptes au doyen de Mau- 
riac). 

BoBEs (Les), mont, à burons, c"° du Falgoux. — V" 

de la Bare (Cassini). — La Bohe (État-major). 
BoBiGiou (Loc), dom. ruiné, c"" de la Capelle-del- 

Fraisse. — Vdlaige del Bobigiou, 1668 (nommée 

au p" de Monaco ). 
Bobo, m", c°° de Massiac. — Le molin de Bohe, iGi3 

(dimes dues au chap. de Saint-André-de-Massiac). 

— On le nomme aussi le Moittiii- Petit. 

BocoE (Le Bois de), dom. ruiné, c'" de Mauriac. — 

Munstts de Vache, 1^73 (terr. de Mauriac). 
BocuE (La), dom. ruiné, c"" de Talizat. — Vitlaige 

de Bosclia, laaG (terr. de Vieillcspcsse). 
Boche-Conque, dom. ruiné, c"" de Roumégoux. — 

Boslie-Conque, 1668; — Domaine de Boche-Conque , 

1GC9 (nommée au p" de Monaco). 
BoDET (Le Sec de), mont, à vacherie, c"° d'Allanche. 
Boeufs (Le Repastil des), mont, à vacherie, c"" de 

Crandelles. 
lioGÈs, ruiss., affl. de l'Alagnon, c™' de Talizat et de 

Joursac; cours de 3,000 m. 



Bor.is (Le Suc de), mont, à vacherie, c"" de Chaslel- 

jMarlhac. 
BoicuE (La), dom. ruiné, c"° de Roufliac. — AjJ'ai-ium 

da la Boy, i333 (pap. de la fam. de Montai). — 

La Boyga, i35o (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 

c. ai). — Affar de ta Boigiie, 1 fioo (pap. de la l'am. 

do Cloutai). 
BoiGUE (La), dom. ruiné, r"° de Siran. — Mnnsiis de 

la Beyga, i357 (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 

c. ai). 
Boigue-Haute (La), dom. ruiné, c'" de Rouffiac. — 

AJfariiim de la Boyga Exalta, iSâg (pap. de la 

fam. de Jloutal). 
BoiGCE-HvuTE (La), dom. ruiné, c" de .Saint-.Saury. 

— Maiisus da ln Boyga Exalta, 135/ (arch. mun. 
d'Aurillac, s. HH, c. 21). 

B016UES (Les), dom. ruiné, c''°de Sainl-Urcize. — • Las 

Boighas;las Boyghas, i5o8; — Les Boighes, 1686 

(terr. de la Garde-Roussillou). 
Boiiie (Le), dom. ruiné, c"' de Lieutadès. — Le 

Boyre, tellement auquel cntiennement il y ai'oit 

maisons, granches et estables, 166a (terr. de la 

Garde-Roussillon). 
Bois (Le), dom. ruiné, c"" d' Anglards- de -Saint - 

Flour). — Affar appelle le Boix , i-'ig'i (terr. de 

Mallet). 
Bois (Le), vill., c"° de Cassaniouze. 
Bois (Le Mas du), dom. ruiné, c"° de Chanel. — 

Le mas du Bois, xvi" s° (confins de la lerie du 

Feydit). 
Bois (Le), ruiss., affl. de la Chaleire, c"' de Lor- 

cières; cours de 4,5oo m. — Le Sal (Etat-major). 
Bois (Le), dom. ruiné, c"° de Marmanhac. — Le vil- 

laige del Bos, i559 (terr. de Nozièies). — l/?'"" 

appelle del Bos de la /on, iCSg {id. du prieuré de 

Teissières-de-Cornet ). 
Bois (Le), écart, c'" de Moussages. 
Bois (Le DoiiAipiE du), f™", c°° de Neussargues. — La 

Meserie, 1698; — La Borie du Cheilard, 1696 

(état civ.). — Domaine du Bois (Cassini). 
Bois (Le), buron, c"" de Paulliac. 
Bois (Au), écart, c"° de Saignes. 
Bois (Le), m'" détruil, c"' de Saint-Flour. — Molen- 

dinum dd Bos, liâg (arch. mun. de Saint-Flour). 
Bois-Abbatial (Le), inonl. à burons et l'utaio, (■""■ du 

Falgoux. 
Bois-Bolqcit (Le), mont, à vacherie, c" d'Alleuze. 

— Pastttralis cominnnalis et brughie vocatce de Bou- 
gasso, i5io (terr. de Maurs). 

Bois-o'AMBonT (Le), écart, c"° de Champs. 
Bois-de-Chvïagsac (Le), vill., c" de Saint-Amandin. 
Bois-de-Florï (Le), écart, c"° de Junhac. 



52 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Bois-DE-Fr.ANSÈcuE (Le), haï]]., c"° de Champs. 
Bois-DE-GALTiEn (Le), écart, c°° de Champs. 
Bois-de-Gahrv (Le), écart, c"" de Maurs. — Bois de 

Garrig , 17^8 ( anc. caiL ). 
Cois-DE-GiJiET (Le), ruiss., affl. de la Rhiie, c'" de 

Marcliastel ; cours de '1,000 m. 
Bois-i)E-Li-BoMBE (Le), écart, c'" de Maurs. 
Bois-DE-LA-CcRE (Le), m'° détruit, c°° de Vaijouze. 
Bois-DE-LAnoBE (Le), écart, c°° de Boisset. 
Bois-de-la-Roche (Le), chantiers, e'" de Valette 
Bois-de-Lavaub (Le), P"', c°° de Madic. 
Bois-de-Lempre, vill. , c"' de Champagi]ac. 
Bois-DE-Loms (Le), écart, c"° de Maurs. 
Bois-DE-Qi EiiLLE (Le), écart , c"" de Champs. — Bois 

lie Queilte (Cassini). 
Bois-d'Escorailles (Le), lieu détruit, c"* de Brageac. 

— (Cassini.) 

Bois-de-Vabbe (Le), écart, c'" de Maurs. 
Bois-Dij-GoET (Le), écart, c°' de Junhac. 
Bois-DU-Soc (Le), scierie, c°° de Lanobre. — Elle 

porte aussi le nom de Galoche. 
Bois-Grasd (Le), dom. ruiné, c"" d'Arpajoir. — 

Mansiis de Grand-Bos , i5aa (min. de Vigery). 
Bois-GnAriD (Le) , écart, c"" de Cariât. — Bois del Fau 

ou dvl Bois-Grand , iGgS (terr. de la command. 

de Cariât). ■ — Le Bois (Cassini). 
Bois-Gband (Le), ham., c'" de Marcenat. 
Bois-Gband (Le), mont, à vacherie, c°° de Monlbou- 

dif. — Boix appelle le Boix-Granâ ; le Bos-Grand , 

i654 (terr. de Feniers). — Le Bois-Grand , \\\\' s" 

(ihid.). 
BoIs-GnA^D (Le), ruiss., afH. de la rivière d'Ande, 

1'" de Sainl-Flour; cours de 760 m. 
Bois-Levat (Le), ancien camp, c"" de Chaslel-Mar- 

Ihac. 
Bois-Majad (Le), écart, c"° de Boisset. — Le Bois- 

Mazal , 1668 (nommée au p" de Monaco). 
Bois-MiGiER (Le), dom. ruiné, c"° de Vic-sur-Cère. 

— Affar del Bos Mégie, i584 (terr. de Polmi- 
nhac). 

Bois-Petit (Le), ruiss., afll. de PArcueil, c"" de Re- 

zentières; cours de 6, 000 m. 
Bois-Petit (Le), mont, à vacherie, c"° de Saint-Mar- 

tin-Cautalès. 
BoissADEL, vill., c"° de Boissel. — Botjssadel, 1698; 

— Boysadcl, 1689 (état civ. de Saint-Mamet). — • 
Boissadel , 1668 (nommée au p°° de Monaco). — 
Bos del Boijssadcl, i/iG (anc. cad.). — Boissadet 
(Cassini). 

Boissadel. dom. ruiné, c"' de Cayrols. — Le Bou- 
rinige deiz Boysadolz . 1.T77; — L'ajjur dels Bois- 
sudeli, 1578 (livre des acliaps d'Ant. de Naucaze). 



Boissadel, ham. et m'", c"" de Maurs. 

Bojs-SAni\A (Le), dom. ruiné, c" de Villedieu. — 
Bois de la Buge-Sarrade , 1618 (terr. de Sé- 
rlers ). 

Boisse (La), ham., c"" de Cayrols. — L' Affar de la 
Vaycha, i'i4g (arch. dép. s. H). — Lahoysse, lOiO 
(état civ. de Parlan). — La Boysse; la Boisse, 16O8 
(nommée au p" de Monaco). 

Boisse, vill., c"° de Salins. — Boisse, i633 (état civ. 
du Vigean). — Boneix , 178^ (Chabrol, t. IV). — 
Bouisse (Etat-major). 

Boisse (La), dom. ruiné et mont, à vacheiie, c"' de 
Sansac-Veiuazès. — Affar voinmé de In Basse, i545 
(min. Destaing, n" à Marcolés). — Baissa (Élal- 
major). 

Boisseli, mont, à vacherie, c"' de Condat-pu-Feiiiers. 

BoissERiE (La), dom. ruiné, c"° de Saint-Santin-de- 
Maurs. — Le ténemeiit de la Boisserie, 17^9 (anc. 
cad.). 

BoissEs (Les), dom. ruiné, c™ de Jussac. — Mansus 
de Boyssas, iSsi (min. Vigery, n"). 

Boissst, c"" de Maurs. — Boyssetiim, xiv' s' (pouillé 
de Saiiit-Flour). — Boysset, tiig (enq. sur les 
droits du seign. de Alonlal). — Bonessel, i636 
(état civ. de Saint-Etieune-de-Maurs). — Bouysel , 
i64i; — Voysset, i640 (»/. de Parlan). — Pa- 
roisse de Boysses, 1668 (nommée au p'" de Mo- 
naco). 

Boisset, avant 1 789 , était de la Haute-Auvergne , 
du dioc. de Saint-Flour, de l'élect. et de la subdél. 
d'Aurillac. Régi par le droit écrit, il était le siège 
d'une prév. royale ressort, en appel au bailliage de 
Vie. — Son église , dédiée à saint Martin, était une 
cure à la nomination de lévéque. Elle a été érigée 
en succurs;de par décret du 28 août 1808. 

Boisset, ham., c"" de Maurs. — Boyscet, 1696 (étal 
civ.). — Boisset-lou-Covqui (nom patois). 

Boissières, vill., c"° de Chaudesaigues. — Bussières, 
1784 (Chabrol, t. IV). — Boissières (Cassini). 

Boissières, vill., c"° de Jaleyrac. — tilla Bnyseiras, 
xii" s° (charte dite de Clovis). — Boyserias, i3io 
(hève du prieuré du Vigean). — Boissieras; Bois- 
seiras , i473; — Boisseyras; Boeysseyras, 1/17.^ 
(terr. de Mauriac). — Boysseyres, i.'iit) (id. de 
Miremont). — Boiiyssières, 1670; — Bouyssaries ; 
Bouyssères , 1673 (état civ. du Vigean). — Bois- 
sières; Boyssières, 1G80 (terr. de Mauriac). 

Boissières, ham. et chap. détruite, c"° de Teissières- 
de-Cornet. — Boissières, 1680 (arch. dép. s. G, 
I. 90). 

Boissines-Basses et Haltes (Les), vill., c"' de Sainl- 
Jac(|uos-des-Blats. — Boissiiies, iOo4; — Hoys- 



DÉPARTEMENT DU GANTAL. 



si/ics, iGoç); — Les Iluiiissines , lOai (étal civ. de 
Tliiézac). — Las Boissinos (Cassiiii). 

lioissoLLE (La), liam., c"" de Rouziei-s. — Bugolbcs, 
iG/iJ (état civ. de Parlan). — Boiiessole; la Bous- 
sole, 1668; — La Vouyssolle; la Vvissolle; la Vois- 
salle; la Bouyssolle, 1(170 (notiiniép au p" de llo- 
naio). — Baissai (État-major). — La Baisse, 1857 
(Dict. stat. du Cantal). 

BoissosELLES (Les), mont, à vacherie , c'"' de Colan- 
dres. — Bossanelles, i5o6 (homm. à Tévêque de 
Clermont). — BossanoUes, 1Ô18 (terr. d'Apchon). 

— Boiissanelles , 1607 {id. de Trizac). — La Bois- 
stwe, 1699 (id. du prieuré de Ségur). — La Brous- 
sonnette (Cassini). 

Boisso.vELLES, dom. ruiné, c"' de Mauriac. — Affarium 
de Boissenillas , ilx'jâ (lerr. de Mauriac). — Bois- 
soneles, i5o5; — Boijssoiielles , i.')i5 (comptes au 
doyen de Mauriac). — Boisoiteles, 1680 (terr. de 
Mauriac). 

BoissoNiE (La), chat, et viii. détruits, c"" de Vic-sur- 
('ère. — La Boissonhie ; la Boissounhe, i63/i (pièces 
du cab. Lacassagne). — La Boissounie, l6()8; — 
La Boissonie, i6C() (nommée au p" de Monaco"). 

— Boissonis, 1769 (anc. cad.). 

BoissosNADE (La), dom. ruiné, c"" de Chaliers. — 

liage de la Boissoimde, 1 03o (terr. de Monlchamp ). 

BoissoNSADE (La), mont, à vacherie, c"° de Rolliac. 

— Pasturalis de la Boyssoiiada, lôio (terr. de 
Maurs). 

BoissossADE (La), ruiss. , afll. de la Cère, c"'de Saint- 
Jacques-des-Blats; cours de i,5oo m. — On le 
nounne aussi les Groajfaldes. 

BoissoNME (La), dom. ruiné, c"* de Nieudan. — Af- 
farium de laBoyssonia, i333 (pap. de la lam. df 
Montai). 

BoissoNME (La), dom. ruiné, c"" de Saint-Santin- 
Cantalès). — Affarium de la Boijsania, i4/i3 (pap. 
de la fam. de Montai). 

BoissoNNiÈRE (La), vill., c"" de Chavagnac. — La 
Boissoimeijre , 1498 (reconu. au roi par les consuls 
d'Aibepierre). — La Boijssoniteifve; la lîuissanneiire , 
i535 (terr. de la v'* de Murât). — La llaissoii- 
noijre, )552 (id, de Farges). — La Boijssouneijra , 
1 agi (id. de Bressanges). — La Baissouitière , 1671 
(état civ. de Alarmanhac).- — La Boissonnaive , 1 67a 

(insin. de la cour royale de Murât) La Boussott- 

neyre, 1678 (état civ. de Chastei-sur-Murat). — 
La Boussounayre , 1683; — La Boussounièie , 1689 
(terr. de la chàtell. des Bros). 

BoissoNNrÈp.E (La), dom. ruiné et mont, à vacherie, 
c'" de Chavagnac. — Affar de la Boissoiicyre, i535 
lerr. de la v" de Mural). — Ajfav sive pagliezie 



de la Boyssoneyve, i58o (liève conf. de la v'° de 
Murât). — La Boissomwyre, 1598 (reconn. au roi 
par les cons. d'Albepierre). 

Boissou (Le), séchoir à châtaignes, c"" de Maurs. — 
1761 (état civ.). 

Boisson (Le), fief, c"' de Saint-Simou. — 1767 (iav. 
des arch. de l'hôp. d'Aurillac). 

Boissou (Le), ham., e'" de Sansac-Veinazès. 

Boissou (Le), lieu détruit, r"° d'Ydes. — (Cassini.) 

Bois-SocTRO (Le), écart, c"" de Champs. 

Boissï, m"' détruit, c"" de la Chapelle-d'Alagnon. — 
Molin Baisse, i535 (terr. de la v" de Murât). — 
Malin à blé appelle le malin Baissy, i683 (id. des 
Bros). 

BoisTiBARBE, dom. ruiné, c" de Marcolès. — Affaria 
de la Boysehavla, ihùk; ■ — Affaria de la Baysti- 
barba, 1^78 (pièces de l'abbé Delmas). 

Bois-Veut (Le), dom. ruiné, c'" de Boisset. — Affar 
de Bais-berl, i6()8 (nommée au p" de Monaco). 

Bois-Vert (Le), écart, c" de Ladinhac. 

Bois -Vieil (Le), écart, c"" du Falgoux. — La Bosvtel, 
1739 (élat civ.). — Le Bosvieil (Cassini). — Besse 
vieille, i855 (Dict. stat. du Cantal). 

Bois-Vieil, liam., c"° de Roannes-.Saint-Mary. 

Bois-Vieux (Le), mont, à vacherie et futaie, c"" de 
Saint-Urcize. 

BoiTAL (Le), petit ruiss., afll. de l'Alaguon, ville de 
Murât. — Butsseau del Boytal, iâi8; — Bif del 
Poytal, i536; — Ruisseau de Bidoine, autrement 
le Boitai, 1668 ( terr. de la v'° de Murât). — Ruis- 
seau de Tidoine, 167» (id. de Farges). — Le ruis- 
seau de Bidayne, 1680 (id. de la ville de Murât). 

— Le rif del Boyiat, xvii'' s' (!(/. d'Antéroche). 
BoLDAc, écart, c"° de Brezons. 

BoLuzAi, dom. ruiné, c"° de la Capelle-en-\ézie. — 
Mansus de ISolmiizac, i339 (reconn. à Guill. de 
Podio). — Boidansac, 1G70 (nommée au p" de 
Monaco). — Dainaine de Valuzat, 1773 (arch. dép. 
s. G, i. 49). 

BoLZAC, vill., c'"' de Talizat. — Boiizal , itiio (terr. 
d'Avenaux). — Bohat, iG35 (nomm. par G"" de 
Foix). — Volzuc, i63G (lerr. de la baronn. des 
Ternes). — Buuzac, 1G71 (état civ. de Bonnac). 

— Bolza, 1703; — Balzac, 1771 (liève de Mai- 
dogne ). 

BoMAï (Le), écart détruit, c" d'Aurillac. — Villaige 

du Bomay, 1608 (état civ.). 
BotiBAL, m'°, c"° de Prunet. 
BoMBARRE, vill., c" de Saint-Vincent. 
BosiBE (La), dom. ruiné, c"" de Cassaniouze. — Affar 

de la Bombe, sive del Mns, 17G0 (lerr. de Sainl- 

Projet). 



5/i 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



BoMBOs, vill., c"" de Moiilboiidit'. — Mansi de lion- 
bois, i3io (Hist. de l'abb. de Feniers). — Bombe, 
xvi° s° (iiève du q' de Maivaud). — Bom-Bos; 
Boubos, i63'i (terr. de Feniers). — Mombois, 
1678; — Moiiibos, 1(378 (étal civ.de Condat). — 
Combos, 1730 (iiève de Feniers). — Bonbos, 1735 
(Iiève des q" de Condat et dWrtense). 

BoMPABT, m'", c"° de Bagcade. 

Bon (Le Pdech-le-), mont, à vaclierio, c"" de Lieu- 
ladès). 

BoNiL (Le Mazuc de), mont, à vacherie, c"°de Mallw. 

BoNiBME, vill., c"° de Molèdes. — lio i> narine , i5Gi 
(iiève de Feniers). — Boiierine, 1IJ68 (arcli. dép. 
s. H). — Bonarme (Cassini). 

BoNAs (La), vill. détruit, c"° de Saint-Martin-Valme- 
roux. — 1784 (Chabrol, t. IV). 

Bondes (Les), hani., c"" de Riom-ès-,Montagnes. — 
Miinsus (le Bombas; Bombaux, l5l9 (terr. d'Ap- 
chon). — Les Bondes, 1777 (iiève d'Apchon). 

BoNELHiE (La), dom. ruiné, c°° d'Aurlllac. — Mansus 
de la Bonelliia, 1827 (pap. de ia faïu. de Montai). 

BoNEsnuE, écart, c"° de la Peyrugue. 

DoisEviDE, dom. ruiné, c"" de Lieutadès. — 4^'"' ''" 
Bonaiide, !.^oS; — . TeiToir de Connavide, 1663; 

— Bonnevide, 168G (terr. de la Garde-Roussillon ). 

— Bonevido (états de sections). 

Bonis, vill., c" de Monimurat. — Bony, 168a; — 
Bonis, 1706; — Bonij, 1798 (arch. dép. s. G, 
1. 3). — Bonis (Etat-major). 

BoNJOU, écart, c"° du Fau. ■ — ■ Boigiou, 1787 (état 
civ. de p^ontanges). 

BoNNAc, c°° de Massiac. — Abuinacns, 9^4; — Al- 
buniaciim, 999 (mon. ponl. Arv. ). — Bonnat, 
xiï" s° (reg. de Gulll. Trascol, n" iSa). — Bon- 
nncum, xy° s° (pouillé de Saint-Flour). — Bonat, 
1/189 (pièces de la cure de Massiac). — Bonnac, 
1610 (terr. d'Avenaux). — Bonnat, 1690 {id, de 
Béf;oules). 

Bonnac, avant 1789, était de la Basse-Auvergne, 
du dioc. do Saint-Flour, de Télect. de Brioude et 
de la subdél. de Lempdes. Régi par le droit écrit, 
il était le siège de la justice du prieuré de Bonnac 
et ressort, à la sénéch. d'Auvergne, en appel de 
la prév. de Brioude. 

Son église, dédiée à Saint-Maurice, était un 
prieuré de l'ordre de Cluny, qui l'ut donné, eu glib, 
au monasl. de Sauxillangos, par Etienne II, évèque 
de (.lermont. — Elle a été érigée en succursale par 
décret du aS août 1808. 

BoBNAc (Le Moulin du Couderc de), m'° détruit, c"° 
de Bounac. 

BoNNAL, vill., c" de Routlinc. — Bonal , 137.5 (test. 



de Bertrand de Montai). — Bnial, i648 (min. 
Sarrauste, n" à Laroquebrou ). — Bonnat, 1776; 

— Bounal, 1783 (arch. dép. s. C, I. 5i). 
BoxNASsAc , f "° avec manoir, c" de Leucamp. 
BoxNAVES, vill. et cliàt. ruiné, c™ de Saint-Projet. — 

Bananes, 1680 (état civ.). — Bonanis, i684 (min. 
Gros, n" à Saint-Marlin-Valnieroux). — Bonnaves, 
1788 (arch. dép. s. C, 1. !ili). — Embonnaves, 
1857 (Dict. stat. du Cantal). 
BoNNEFONS, vill., c" d'Ayceus. — Bonnajfons, i443 
(reconn. au seign.de Montai). — Banasfom, 1628; 

— Bonnefons, 1670; — Baiineffons, 1671; — 
Bonne Fans, 1676; — Bonosfonts, 107g; — Bon- 
iiesfans, iC83 (état civ.). 

Bonnefons, mont, à burons, c"" de Colandres. — 
Decinice de Bona fonte , 1227 ( honim. à l'évèque de 
Glerniout). — Montatgne de Bennafont; de Bonne- 
font; de Bonefonl, i5o6 (terr. de Riom). — V" de 
Bonnefons (Cassini). 

Bonnefont, dom. ruiné, c.°° de Menel. — Mansus de 
Bannifont, ihlii (terr. de Saignes). 

BoNNEFossE, chàt. détruit, c"" de Montvert. 

Bonnefoucie (La), vill., c"° de MonIverL — La Banne 
Fousie, 1706 (élat civ.). — La Bonne-Foucie [Cas- 
ami). — La Bonnefoucie (Etal-major), — • Lu Bonne- 
fosse, i856 (Dict. stat. du Cantal). 

BoNNEMATOux , vill. , c"" de Boisset. — Mansus de Bo- 
nis-Domibus, i4C2 (pièces do l'abbé Delmas). — 
Bonnesmuisous , 1667 (état civ. de Cayrols). — 
Bonncsniajoulz, 1663 (état civ. do Saint-.Mamot). 

— Bannesmazans , 16(13; — Bonnesmaijous , i6(J4 
(arch. mun. d'Aurlllac, s. GG, c. 7). — Bonnenia- 
jaus; Bonnemayous ; Bounamuyous , 1668 (nommée 
au p" de Monaco). — Bonnemayan; Bonneniajon ; 
Bornemajou, 174(3 (anc. cad.). — Bonneniayoux 
(Cassini). 

BoxNESoziiiRE, dom. ruiné, c"° d'Apchon. — Affariiim 
de Bona-!\ ozcyras , i5i8 (terr. d'Apchon). — Bon- 
nenosière, 1719 (table de ce terr.). 

BoNNENuiT, vill., c"° de (jondat-en-Feniers. — Munsus 
de Bonne-Nuyt; grangia de Bona-Nocte, 1378; 

— Bonaneuyt; Bonnnuyt, 1020 (Hist. de l'ahb. 
de Feniers). — • Bonneneuf, i55o (terr. du q' de 
Marvaud). — Boimeneut, i56i (Iiève de Feniers). 

— Bonneneul, 1078 (lerr. de Soubrevèze). — Bon- 
neneult , xvi" s° (Iiève conf. de Feniers). — Bon- 
neneute; Bonnaneuf, i65o (terr. de Feniers). — 
Bonnanenld, i658 (Iiève du q' de Marvaud). — 
Baniieneud, 1672; — Bannenutcl; Bnnncud, l'jl'] 
(état fiv. de Condat). 

BoNNE-PnADE (La), dom. ruiné, c"° do Laveissière. — 
Affar de Bonapradu , xv° s' (teri'. de Chambeuil). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



55 



BosM;sinAPE, vill. , c" d'Uradour. — Buiieslrude , iG'iS 
(arch. dép. s. G ). — Bonneslrades ( Cassini ). — ■ lioit- 

nesti-ade (État-major). 
Bonnet, écart, c" de Montverl. 
Bonnet (La), viil., c"" de Rioiii-ès-Monlagnes. — La- 

hoimet, 1689 (état civ. de Chastol-Marlhac). — La 

lloiict, failli (arch. dép. s. E). 
Bonnet (Le), dom. ruiné, c"° de Saint-Elienne-de- 

Carlat. — Le rillaige de Bonnet, 1671 (nommée au 

p" de Monaco). 
BoNKET, vill., c" de Tiioulou. — Bonnet, i'jltG (état 

civ.). 
BoNNET-DEL-PosT (Le) , doiD. Tuiné , c"° de Saint-Simon. 

— Affar de Bonnet-Dalpon , 1699, (terr. de Saint- 

Geraud). 
BoNSÉTiE (La), vill., c" de Champs. — La Boneijtio, 

161/1; — La Boneijtliie, i6i5; — La Boneytie, 

1616; — La Bonncylie, 1619; — La Bonnetie, 

i653; — La Bouneslye, 167a (état civ.). 
BoNsÉTiE (La), vill., c°° de Pailherols. — La BoiinetUt, 

1600; — La Bounitie, 1689 (état civ. de Vie). — • 

La Bonneltie, 1668; — LaBonnethie, 1670; — La 

Bonnetije, 1G71 (nommée au p™ de Monaco). — 

La Bounelie, 169a (état civ. de Raulliac). — La 

Bonilie, 1701 {id. de Saint-Clément). — La Bo- 

nétie (Cassini). 
BosNÉTiE (La), ruiss. , affl. de la rivière de Fléaux, 

coule aux finages des c°" de Pailherols , la Capelle- 

Barrez et Raulhac; coui-s de 6,000 m. 
Bonnets (Les), ham., c" de Paulhenc. 
Bonnets (Les), écart, c"' de Saint-Marlin-sous-Vigou- 

roux. — Les Bonnets (Cassini). — Esbonnets, 1S86 

(états de recens. ). 
BoNNEiR (La), mont, inconnue, c"" de Laveissière. — 

Moniaignhe appellée de la Bonneiir, xv' s° (terr. de 

Chambeuil). 
Bonneval, dom. ruiné et mont, à vacherie, c°° de 

Saint-Urcize. — La boi-ie de Bonneval (Cassini). 
BoNNEviDE, écart, c" de la Trinilat. — Bonncride 

(Cassini). 
BoNNEViE, c" de Mural, chat, féodal rasé en i634 

par ordre de Louis XIII. 
BoNoii (Le), mont, à vacherie, c" de Malho. 
Bons (Les), dom. ruiné et mont, à vacherie, c"° de 

Marchastel). — Ténement appelle des Banclz, 1678 

(terr. de Soubrevèze). 
BoNTAT (La), mont, à vacherie, c" de Girgols. — V" 

de la /}oH(a( (Etat-major). 
Bontat (La), vill. et chàl., c"° de Saint-lllide. — La 

Bonma, i4o3 (échange avec J. de Montai). — La 

Bontat, i434 (arch. mun. d'Aurillac, s. HH,c. ai). 
— La Bontat, 16C9 (nommée au p"' de Monaco). 



— Labontat, 1787 (arch. dép. s. C, 1. 5o). — La 
Ponta (Cassini). 

L'église de la Bontat a été érigée en succursale 

par ordonn. du a septembre i85o. 
Bon-Vent (Le), dom. ruiné, c°' de la Ségalassière. — 

Lou Véon-Iléon, 1616 (état civ. do Glénat). 
B0PALTIE (La), dom. ruiné, c°' de Glénat. — Affa- 

rium de laDopaltia, i344 (arch. muu. d'Aurillac, 

s. HH,c. ai). 
BonBOLERGUES, dom. et m'° ruinés, c"' de Siran. — 

AJfariiim de Bo7-bolergias , i346 (arch. dép. s. G). 

— Bovboleigas , i35o (terr. de l'Ostal de la Tre- 
molieyra). — Borbolerguus , 1487; — Borbolei- 
guas, i444 (reconn. au seign. de Montai). — Rar- 
bolergues, ililiç\ (enq. sur les droits du seign.de 
Montai). — liorboliergiies ; Ilorbolliiei'gucs, i5o5; 

— Bourboulcrgnes , 1600 (pap. de la lam. de Mon- 
tai). 

Boude (La), f™, c°" de Faverolles. 

Borde (La), f"" et m'°, c"' de Jabrun. — La Boule 

ou la Borie, 1784 (Chabrol, t. IV). — La Borde 

(Cassini). 
Borde (Le Puï de la), écart et mont, à vacherie, c"" 

d'Omps. — Puy de la llai-de (Étal-major). — Le 

pncch de Bordes, i856 (Dicl. stat. du Cantal). 
Borde (La), vill., c"" d'Oradour. 
Borde (La), dom. ruiné, c°° de Saint-Sanlin-Gantalès. 

— Mansus de Bordas, i345 (arch. dép. s. E). 
Borderie (La), dom. ruiné, c°° d'Auzers. — Ajfa- 

rium de la Bordaria, 1479 (nommée au seign. de 
Cbarlus). 

Borderie (Le Puech de la), dom. ruiné el mont., c"' 
de Roumégoux. — Muiisns de lus Bordarias, i35o 
(arch. mun. d'Aurillac, s. HH, c. ai). — Les Bour- 
daries de Roumégoux, 1669 (nommée au p" de 
Monaco). 

Borderie (La), vill., c"° de Saint-Martiu-Cautalès. — 
Mansus de la Bordayria , 1 4 63 ; — La Bordarie , 
1067 (terr. de Saint-Christophe). — La Borye, 
1697 (■^'■'. Lascomhes, n'" à Saint-lllide). — La 
Ronrderie, 1669 (insm. du bailliagi' do Salers). — 
La Rouierie, 1688; — La Borderie, 1690 (état 
civ. de Loupiac). — La Raudie (Cassini). — La 
Rulgarie, i856 (Dicl. slat. du Cantal). 

Borderie (La), dom. ruiné, c°' de Siran. — Bordaria 
vocata la Bordaria de Ciran, i3a4 (arch. mun. 
d'Aurillac, s. HH, c. ai). — Mamus de la Bor- 
daria, 1437 (reconn. au seign. de Montai). 

Bordes (Les), dom. ruiné, c°° de Celles. — Bughe 
appellée du Pic-des-Bordes , iâ8i (terr. de la com- 
mand. do Celles). 

Bordes (Les), vill., c°° de Freix-Anglards. — Las 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Bordas, iio3 (pap. de la fam. de Montai). — Les 
lioydès, 166.3 (état civ. de Sainl-Ceniin). 

BonDES (Les), écart, c°' de Ladinhac. 

Bonnes (L.vs), 1'°*, c°' de Rouffiac. — Domaine île las 
Borde, 1783 (arch. dép. s. C, I. 5i). — Lashorde 
(Cassini). 

BonoEs (Las), dom. ruiné, c°" de Bouziers. — Le 
villaiije de las Bordes, iGai (état civ. de Saint- 
Clément). 

Boudes (Las), vill., c" de Siran. — Las Bordas, 
196a (reconn. au seigu. de Montai). — Las Bor- 
des, 1617 (état civ.). 

Bordes (Las), ruiss. , afll. de la Gère, c°' de .Siran; 
cours de a,5oo m. 

Bordes (Las), vill., c°" du Vigean. — La Borde, 1695 
(élat civ. d'.^lly). — Les Bordes, 1786 (Chabrol, 
t. IV). — Lashordes (états de sections). 

BonDEs (Las), m'° détruit, c"" du Vigean. 

B(jnDES (Les), vill. et m"\ c°'de Vitrac. — Las Bordes , 
1668 (nommée au p" de Monaco). 

BoiiDiGATs, m"' détruit, c°' de Tourniac. — Moleiidi- 
miin Bordigatz, i5o3 (terr. de Cussac). 

BoREL (Le), dom. ruiné, c°' de Rouffiac. — Tene- 
menliim de Boaral, iSSa; — Ajfarium del Boarel, 
i35o; — ■'iff'>r de Borel, i6oo(pap.de la fam. de 
Montai ). 

BoRiE (La), vill., c°' d'Andelat. — La Boria, i53i ; 
— La Borija, 1075; — La Borio , i583 (arch. 
dép. s. G). — La Bonje , i583 (liève de la v" de 
Mural). — La Borie, 1669 (insin. de la cour 
royale de Murât). — Basborie (Chabrol, t. IV). 

Borie (La), écart, c" d'Anterrieux. 

BoniE (La), dom. ruiné, c"" d'.4rches. — Boria de la 
lloiria, 1^75; — Domaine de laBoria, i68o(lerr. 
de Mauriac). 

BoriiE ^La), dom. ruiné, c" d'Arpajon. — Affar de 
Lahorie, 17/11 (anc. cad.). 

Borie (La), écart, c"° de la Besserelte. 

Borie (La), écart et m'", c"" de Bonnac. — Laborio 
(Etat-major). 

BoniE (Le Petit Moplin de), m'" détruit, c°° de 
Bonnai-. 

BorIe (La), dom. ruiné, c°' de Bredon. • — Laborio, 
xvi° s° (arch. dép. s. G). — La Uorije 1661 (lerr. 
(le Loubej'sargues). — La Borie , paroisse de Bre- 
don, Xïii' s' (terr. du Roi). 

Borie (La), viiL, c°' de Brezons. 

BoiiiE (La), dom. ruiné, c" de Cariât. — Mansus de 
lo Boria, i5a3 (min. Vigery, n"). — Domaine de 
Laborie; In Borie, 1669 (nommée au p" de Mo- 
naco). — La Borie de la Cbaujc (Cassini). 

B<in[t (La), f'"', 1"* de (jnssaniouze. 



Borie (La), écart, c"' de Cliampaguac. 

BoniE (La), vill., c"° de la Chapello-d'Alagnon. — 
La Borye, 1080 (liève de la v" de Murât). — La 
Borya, xvi° s" (lerr. de Bredon). — Laborie, i683 
{id. des Bros). — La Borio, 1697 (état civ.). 

Borie (La), m'", c" de la Chapelle-d'Alagnon. — Mo- 
lendinuni vulgariter dictum lo Vescontal, i63i (arcli. 
dép. s. H). — Molcndinuni Dclaboria , \li^\ (terr. 
de Farges). — La Boyrie, i5i8; — La Borrie, 
i536 {id. de la v'* de Mural). — La Boria, lâgi 
(id. de Bressanges). — Moulin haniiier anciennemeni 
appelé le Moulin -Vtscomtal , à présent de la Borie, 
i683 (id. des Bros). — La Borye, xvii" s' (id. 
d'Autéroche). 

BoHiE (La), dom. ruiné, c"° de Cheyiade. — La 
Borie, i5i3 (lerr. de Cheyiade). 

Borie (La), dom. ridné, c°' de Diemie. — La Boria, 
i348 (liève de Dienne). — Mansns de la Bouyria, 
ii4i (arch. dép. s. E). 

Borie (La), dom. ruiné, c"' de Ferrières-Sainl-Mary. 

— La Boria du prieur de Sainct-Mary, i.55i (terr. 
de Villedieu). 

Borie (La), ham. , c"° de Fonlanges. 

Borie (La), chàL détruit, c" de Glénal. — Bepai- 
rium delà Boria, i4o3 (arch. mun. d'Aurillac, 
s. HH, c. ai). — Le Bory, i63a (élat civ.). — 
La Borie, 1683 (id. de Laroquebrou). 

Borie (La), dom. ruiné, c"'' de Jalevrac. — Ajfarium 
de Bornas, ili']3 (terr. do Mauriac). — La Bouy- 
rie, 1639 (renies ducs au doyen de Mauriac). — 
Barrias; las Boirias; Laboyrie, )68o (terr. de Mau- 
riac). — La Boyrie, 1697 (état civ. d'Arches). 

Borie (La), ham., c" de Landeyrat. 

Borie (Las), écart, c" de Laroquevieille. 

Borie (La), f°'% c'" de Laveissenet. 

Borie (La), écarl, c"" de Leucanip. 

Borie (La), écart, c°' de Leynbar. — La Boria, lôoo 
( terr. de Maurs ). 

Borie (La), vill. et château ruiné, c"' de Lieuladès. 

— Les terres de la Boyria; la Boiria, i5o8; — 
La Borie, 1663; — La Boirye, 1686; — La 
Boyi-ie, 1780 (lerr. de la Garde-Roussillon). 

Borie (La), 1'"'°. c"° de Loupiac. — La Borio, i63-!: 

— La Borie, i653 (étal riv.). — Laborie, 1786 
(arch. dép. s. C, 1. io). 

Borie (La), 1'°", c" de Marcenal. 

Borie (La), écart, r'" de Marinaiihac. 

Borie (La), dom. ruiné, c°° de Mauriac. — La Boria 
de Mercuïl, i483; — La Borie de Merciteil, 1680 
(lerr. de Mauriac). — Laborio (étals de sections). 

Borie (La), vill. et chat., c"° de Maurs. — La Voyric 
1638; — La Boryo, 1636; — La lloyric, 1667 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



(élat civ.). — Chàlenu de ta lione, 17/11 («/. de 

Quézac). — La Borio, i-jli'S (iil. du Triolilou). 
BoniE (La), écart, c"° de Monllpoudil'. — Boix appelle 

de la llonje, xvi° s° (lièvo coiif. <li' Feniors). 
BoniE (La), lieu déiruit, c"° d'Oradour. — (Cas- 

sini.) 
BoniE (La), \\\\.. c'" de l'arlaii. — La Borne, idhh , 

— La Borie, 1G.V1 (élat civ.). — Laborie, 17/18 
(aiic. Cad.). 

RoniE (La), vilL et écart, c°° di' Paullienc. — La 

Borie (Cassini). 
Boi<rE(LA), vill., c"° de la Peyrujjiie. — La Boui/na, 

iGao; — La Boiryc, lôSa (état civ.de Montsalvy). 

— La Borie, 1708 (iil. de la Besserelte). 

Borie (Le Puex la), lieu détruit, c"' de Quézac. — 

( Cassiui. ) 
BoniE (La), doiii. ruiné, c"° de liczenliércs. — Mansus 

de la Boria, i5o3 (liber vitulus). 
BoniE (La), écart, c"° de Bouiriac. 
BoniE (La), hani., c™ de Rouniégoux. — La Boris, 

i653 (état civ. de Cayrols). — La Borie, i(i(iS 

(noniiiiée au p" de Monaco). 
BnniE (Li), doin.,c"'do Rouzicrs. — La Borielilaiiqiie, 

i0()8 (nonnuée au p'° de Alonaco). 
Borie (La), f"", c"" de Saint-Orniin. — La Boria, 

1397 (arcli. nuin. d'Aurillac, s. HH, r. 31). — La 

Borie (Cassini). 
lîoniE(LA), liam., c" de .Saint-Clément. — Mansus 

de la Boria, 1/176 (lerr. de la comiuand. de Cariât). 

— La Boite ou la Borje , i6('>8 (nommée au p™ 
de Monaco). — La Borie, i6;|() (leir. de la coni- 
uiand. de Caria!). 

BoniE (Le l'iv de 11), doni. ruiné et monl. à liurons, 
r"' de Siiint-tilénient. — Monlaffiilie appellée de 
Laborie arec plusieurs chazals, 1669; — ■'^JJ'"' '''-' 
las Bories où souloit esirc uu rillaij'e , 1 C7 1 ( nommée 
au p" de Monaco). 

Borie (La), écart, c'" de Saint-Constant. — Laborie, 
17 4 9 (anc. Cad.). 

BoiuE (La), dom. ruiné, c"" de Sainl-Ktienne de Car- 
iât. — Villaige de la Borie, 1G71 (uoininée au ii" 
de Monaco). 

BoniE (La), f"°, c"° de SaiMl-Klicmie-de-Maurs. — 
La Bouirie, 1607; — La Boifrie, 1608; — La 
Bourie, i63/i (état civ.). — [m Bouyrie, 1G96 
(terr. de la command. de Cariât). — La Boria, 
17/10; — La Bouierie; la Borie; la Boirie, 17/16 
(étal civ. de Quézac). 

BoniE (La), dom. ruiné, c"' de Saint-Gorons. — Bonu 
locata de la Boria, iHa-i (arch. nmn. d'Aurillac, 
s. HH, c. ai). — AJjariuin de la Bordarie, i3.)'i 
(arcli. dép. s. E). 

Canlal. 



' BoniE (La), liani., c™ de Saiiil-.lacques-des-Blals. — 
La Borie (Cassini). 

BoniE (La), dom. ruiné, c,'"' dr Sainl-\lamel-la-Sal- 
vetal. — Villaige de la Boriii, lîJQo (livre des 
achaps d'Anl. de Naucase). 

BoniE (Le Chami' de la), dom. ruiné, c'" de Saint- 
Mamet-la-Salvetat. — Ténenieiil de lou rdinp île lu 
Boire, 1 7/1/1 (anc. cad.). 

Borie (La), liam. , c"" de Saint-Marlin-Valmeroux. 
— La Borye, |68/| (min. Gros, n" à Sainl-Martin- 
Valmeroux). — La Ilorie, 1697 (^'"'' eiv.). — 
Laborie (Klat-major). 

Borie (La), ruiss, , alll. de la Maronne, c"" de Saint- 
Martin- Valmeroux et de Sainle-Eulalie; cours de 
i,5oo m. 

Borie (La), vill., c"° de Saint-Paul-des-I^andes. — 
La Boria, i/i55 (arch. nmn. d'Aurillac, s. HH, 
c. 21). — La Borie, 1669 (irf. Sarrauste, n" à 
Laroquebrou ). — Laborie, 168a (arch. dép. s. G). 

Borie (La), bam. et m'", c"" de Saint-Saiiliii-(Jan- 
lalès. — La Ilorie, iTio.^ (pap. de la fani. de Mon- 
lal). — La Borye, 1097 ('"'"• Lascomlies, n" à 
Saint-Illide). — Laborie, 16/1/1 {id. Sarrauste, n"' 
à Laroquebrou). 

Borie (La), bam., c"" de Sainl-Sanlin-de-Maurs. — 
La Borie, i6i3; — Laboril, 1616 (élat civ.). — 
Laborie, 17/19 (anc. cad.). 

Borie (La), vill., 1"' de Saint-Saturnin. — La Boria, 
1618 (terr. de Dieniie). — La Bosrie, 178/1 
(Cbabrol, I. IV). 

Borie (La), f""", c"" de .Sainl-Saury. 

Borie (La), dom. ruiné, r"' de .Saint-Simon. — Mas 
de la Borie; affar de Laborie, 169a (lerr. du nio- 
iiast. de Saint-Geraud). 

Borie (La), vill., c"" de Saiul-Viclor. — La Bonu, 
ilioli (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, c. ai). — 
La Borie, 1/1/19 (eii([. sur les droits du seign. de 
Montai ). 

Borie (La), f"'° et m'", ("° de Saint-Vincent. — La 
liorye, 1659 (insiii. du baill. de Salers). — La 
lloirye, 1681 (élat civ.). — Lnhorie (Cassini). 

Borie (La), ruiss., alU. du ruisseau de Saint-Vincent, 
c"" de Saint-Vincent; cours de 1,700 m. 

Borie (La), dom. ruiné, c"" de Salers. — Luboria, 
i5o8 (arch. mun. de Salers). 

Borie (La), vill-, c"" de Sénezergues. — Im Horie, 
1777 (arch. dép. s. C, L /19). 

Borie (Le Prv de la), écart, c"" de Siran. — Mansus 
dal Poili, 1269 (reconii. au seigu. de Montai). — 
Mansus de! Bue Asirun , i3a8; — Lou PoUi Asirau, 
1867; — Mus ilpiierli, i'i/i3 (arch. mun. d'Au- 
rillac, s. HH, c. a I |. — Borie iioininee du Piiecli , 



58 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



i/iiy (eiiq. sur les droits du seigii. de Montai). 

— Lou Pueli, 1600 (pap. de la fani. de Montai). 

— Lou Puecli, 1661 (état civ.). 

BoKiE (La), liam., c°° de Sourniac. — La Boyrie, 

1 ô 4 9 ( terr. de Miremont ). — Lahorie , 1 8 .5 7 ( Dict . 

stal. du Cantal). 
BoBiE (La), écart, c"' de Thiézac. 
BoBiE (La), doni. ruiné, c°° de Tournemire. — La 

Boiria; la Roiria, xvi' s" (arcli. mun. d'Aurillac, 

s. GG, p. ai). 
BoRiE (La), écart, c" do la Trinitat. 
BoRiE (La), ham., c'^de Vieillevie. 
BoniE (La), ruiss., affl. du Lot, c°' de Vieillevie; 

cours de i,5oo m. 
BoRiE (La), f"'" avec manoir, c"' de Vilrac. — lioria 

vocata de Lestrada, sive de Boria, xy' s° (pièces de 

l'abbé Delnias). — La Borle, 1C68 (nommée au 

p" de Monaco). 
BoniE (La), dom. ruiné, c"' d'Yolet. — La Bm-ia, 

i5aa (min. Vigery, n"). — Lahorie; la Borie, 

1693 (terr. de Saint-Geraud). 
BoRiE-BissE (La), f"", c™ d'Aurillac. 
Borie-Basse (La), \ill., c" de Condat-en-Feniers. — ■ 

La Borio-basse-de-Feniers , 1676 ; — Boria-basse 

ou métairie Basse-de-Feiiiers , iG83 (état civ. de 

Condat ). 
Borik-Basse (La), écart, c°' des Deux-Verges. 
BoRiF.-BissE (La), écart, c°' de Ladiuliac. — La 

Bouje de Bernoy, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

— Métairie-Basse ( Cassini ). 

Borie-Basse (La), ham., c"° de Saint-Cirgues-de- 
Jordamie. — La Borie basse (CassLni). 

Borie-Basse (La), dom. rainé, c"" de Sénezergues. 
— • La Borie-Uasse, 16C8 (nommée au p" de Mo- 
naco ). 

Borie-Blaise (La), écart, c" de .Saint-Urcize. — 
Biaise, 1857 (Dict. stal. du Cantal). 

Borie-de-Canet (La), f"", c" de Marcolès. — La 
Botjria; la Beyria; la Veyria, 1487 (terr. du 
prieuré de Marcolès). — La Borria, i5i5; — La 
Boria, i5a3 (pièces de l'abbé Delmas). — La Bo- 
rie de Caitel (Cassini). — La Borie-de-Canet (Etal- 
major). 

BoRiE-DE-CinNsoN (La), f"", c"" dc Cliaudesaigues. 

Borie-de-Ferrand (La), écart, c"" de Montbondif. 

Borie-de-Garmer (La), dom. ruiné, c"' de la Capolle- 
en-Vézie. — Bonn Gurnerii, i339 (recomi. à Guill. 
de Podio). 

BoRiE-DE-LA-GÉRAtDE ( La ) , dom. ruiné , c"° de Condat- 
en-Feniers. — La Borie de la Giraude; de la Gé- 
raade, idhlx (terr. de Feniers). 

Borie-de-l'église-de-Xieidan (La), dom. ruiné, c"' 



de N'ieudan. — La Borin de la f;lieyga d'Aiinou- 
dom, i333 (pap. de la fam. de ^lonlal). 

BoniE-DEL-Sic (La), f"', c™ de Saiut-Jacques-des- 
Blats. 

Borie-de-Maibert (La), dom. ruiné, r'" de Vieillevie. 

— Affar appelle las Bories-de-Malberl , i7Go(lerr. 
de Saint-Projet) 

BoRiE-DEs-BoiuATs (La), doui. ruiné, c"" de Condat- 
en-Feniers. — La Borie-dcl-Boiihntz ; des Bouhates; 
la Borye des Bohas, lOai ; — La Borie des Boliats; 
des Bouliats; des Boidiatz, xvn' s° (terr. de Feniers). 

BoRiE-DES-PuEcas (La), \t11. , c"" de Junhac. — Boria 
prope Moiitissahium , i455 (terr. de Coffinhal). — 
La Boria-des-Piteths , 1049; — La Bona-des-Puehs ; 
la Boria-tles-Pneclis , i55o (min. Boygues, n"). — 
La Bory-des-Puech ; la Borye— des-Piiechs , 1066 
{id. Boyssomiade, n"). — La Borie-des-Puechz, 
)648; — La Borie-del-Puechx , 1666; — La Bo- 
rie-des-Puhs , 1667 (état civ. de Montsalvy). — La 
Borie-des-Puhes ; la Borie-des-Puchs, 1G67 (id. de 
Cassaniouze). — La Borie-dcs-Puech , 1670 (nom- 
mée au p" de Monaco ). — Laborie-des-Puech , fjlig 
(anc. Cad.). 

Borie-des-Taules ( La ) , vill. , c"" de Condat-en-Feniers. 

— La Borie-des-Taules , i55o; — La Borie-des- 
Taulles , i658 (terr. de Marvaud). — La Borio- 
des-Taales, 1673 (étal civ.). 

Borie-du-Cher (La), écart, c" de Sainl-Jacques-des- 
Blals. 

Borie-du-ChiiMArd (La), écart, c"' de Saint-Jacques- 
dcs-Blals. 

BoRiE-Di-PoBRTOu (La), écart, c'" de Condat-eu- 
Feniers. 

Borie-Grasde (La), écart, c" d'Auriac. 

Borie-Graxde (La), f°", c" de Baulhac. — La Borie- 
Graiide, 1668 (nommée au p" de Monaco). — 
Laborie-de-Goul , 1786 (lerr. de la command. de 
Cariai). 

Bobie-Grasde (La), f"", c" de Saint-Urcize. 

Borie-Haiie (La), f"", c°' d'Aurillac. — La Boria, 
i5o3 (recomi. des hab. de Maussac, à l'hùp. d'Au- 
rillac). — La Borie-Haule , 1679 (arcb. mun. d'Au- 
rillac, s. G G, p. 3). 

Borie-Haite (La), dom. ruiné, c"" de Condat-en- 
Feniei's. — La niétério-liaulte-de-Feniers, 1681 
(état civ.). 

Bobie-Haute (La), écart, c°' des Deux-Verges. 

Borie-Haite (La), écart, c"" de Ladinhac. — Ln Bo- 
ria, i.'i64 (vente par GuilL de Treyssac). — La 
Boria-del-Montlausi , i548; — Ln Boria-lez-Mont- 
luuzi, laSo (min. Guy de Vayssieyra, n"). — La 
llorias, i554 (procès-verbal Vény). — La Borie- 



DKPAUTEMENT DU CANTAL. 



de 
de 



Haute, 1730 (anc. rad.). — Meliiiiie-Iliiiite (Cas- 

sini ). 
Bohie-Haute (La), écart, c"" de Saint-Cirgues-dc- 

.lordaime. — La Borie-Haute (Cassini). 
Borie-Petite (La), écart et iiioiil. à vacherie, c' 

Sainl-Ui'cize. 
BoniES (Les Avgades be las), mont, à liurons, c' 

la Capclle-Barrez. 
BoniES (Les), mont, à vacherie, c"° de Landcyrat. 
Boni ES (Las), ham., c"" de Marmanhac. — Lashories 

(Cassini). — Lasborios (états de sections). 
BoniES (Les), mont, à vacherie, c"° de Pailherols. 
BoBiEs (Les), dom. ruiné, c"' do Saint-Christophe. 

— Affdriiwi de la Boria, i464 (terr. de Saint- 

Chrislophe). 
BoRiEs (Lis), dom. ruiné, c" de Sainl-Ciément. — 

Affar de lasBories, 167 A (terr. de Thiézac). 
BoRiES (Las), écart, c°° de Saint-Mamet-ia-Salvetat. 
BoniES d'Entehoche (Les), dom. ruinés, c"" de Cha- 

iinargues et de \'irargues. — Les Bories d'Eitta- 

roches, i535 (terr. de la v'° de Murât). — Bories 

d'Enteiroclies, i58o (liève de ia v'* de Murât). 
BoHiE-sous-BuFFiEB (La), écart, c"° de Condat-en- 

Feniers. 
BoniETTE (La), écart, c" de Jal)run. — La Boiirietle, 

17 8/1 (Chabrol, t. IV). 
BoBiETTE (La), m", c°° de Jabrun. — Moulin de Bul- 

tezac (État-major). 
BoniETTE (La), écart, c°° de Saint-Urcize. 
BoniE-ViEiLLE (La), écart, c"° de Condat-en-Fe- 

niers. 
BoniE-ViEiLLE (La), ham., 
BoniE-\ lEiLLE (La), écart 

Bhits. 
BoRio (La), vill., c°' de Brezons. — La Bovie, iCaS 

(ass. gén. teu. à Cezens). — La Borio, 16/17 (sta' 

civ. de Pierrefort). — La Borye, 1668 (nommée 

au p" de Monaco). — La Borre, 1720 (état civ. 

de Brezons). 
BoiuE (La), dom. ruiné, c"° de Brezons. — Villaige 

de la Boi-ze, 1669 (nommée au p" do Monaco). 
BoBLiE (La Sogme de), mont, à vacherie, c"° do Mont- 

cliamp). 
BoRME (La), écart et m'" détruit, c'" do Marcoiès. — 

La ISoima, 1^07; — La Broma, iS^g (pièces de 

i';d)bé Delmas). — Laborina , i539; — Lo molyn 

de la Vonna, i545 (min. Destaing, n"). — La 

Bonne, 1668 (nommée au p" do Monaco). — La 

Forme ( Cassini ). 
BoRME (La), dom. ruiné, r™ de Mourjou. — Le vil- 

Inige de la Bonne, i5a3 (ass. de Calvinet). 
BoRMEs (Les), dom. ruiné, c™ de Saint-Constant. — 



' de Jlaurs. 

' de Saint-Jacques-dos- 



Bois de las Sorbes, 17 4 G; — Tènement. de las 
Vannes, 1768 (anc. cad.). 
Bons (Le), f'"°, c™ do Giénat. — Mansus dal Born, 
i3a3 (liomm. au seign. do Montai). — Lou Born, 
163G (min. Sarrausle, n"). — Lou Vor, i6(5o; 

— Lou Ber, 1667 (état civ.). — Lou Bort , 1(371 
(nommée au p" de Monaco). — Le Bord, 17.50 
(anc. cad.). 

Born (Le), dom. ruiné, c"° de Pers. — Bordariu vo- 
cata del Born, i364 (pap. de la fam. de Montai). 

Born (Le), dom. ruiné, c" d'Ytrac. — Villaige del 
Born, 1601 (arch. mun. d'Aurillac, s. II, r. i.'S). 

— Lou Bort, i684 (arcli. tlop. s. C). 
BoRNANTEL, dom. ruino , v'" de Murât. — Mniisns de 

Bornantella, i?i63 (arch. dép. s. H). — Bornotcih, 
i5oo (arch. mun. de Mauriac). — Bronnnielh , 
i535 (terr. do la v"* de Mural). — Bomentel, 1075 
(îrf. de Bredon). — Bourj;-nunlcl ; Bonriialel, xviii's" 
{id. du roy). 

Le nom de Bornantel est demeuré à deux mou- 
lins monlionnés dès le xv° siècle; l'un d'eux est 
aujourd'hui remplacé par une brasserie. 

Born-Bas(Le), dom. ruiné, c'^do Glénal. — Mansus 
dal Born-Sotcyra, 1823 (homm. au soign. de 
Montai). — 01 Bor Souleijro, xviii" s" (pap. do la 
fam. de ilontal). 

Borne (La), ruiss., adl. de l'Alagnon, c™ de Bredon; 
cours de 9,5oo m. — Al riou de la Borna, xv" s° 
(terr.de Bredon). — Bif de Borne, i58o (liève 
conf. de la v'* de Jlurat). — Rieu de Bourne, 1698 
(reconn. des cous. d'Albopiorro). — RiJ de las 
Bornes, 1618 (torr. de Dionno). 

Bornes (Les), ruiss., adl. de la Sumène, c'"" de Ja- 
leyrac et d'.\rches; cours do /i,6io m. 

Born-Haut (Le), dom. ruiné, c'" do Giénat. — Man- 
sus dal Born-Sobeyra, i357 (arch. mun. d'Auril- 
lac, s. HH, p. ai). 

Bort, ruiss., affl. de la Jordanne, c'"' de Mandailles; 
cours de 2,000 m. — On lo nomme aussi le Puij- 
Munj. — Le Bas, 1879 (état slat. des rivières du 
Cantal). 

Bort, dom. ruiné, c"" do Tiviors. — La buge del 
Bort, 176a (terr. de Moiitchainp). 

BoRTOtiNO (La), mont, à vacherie, c"" de Laveissièro. 

BoRï, m'°, c"" de Narnhac — BoWe, i856(Dict. stat. 
du Cantal). 

Bos (Le), taillis, t"" d'Antignac. — Foret de Bois- 
grand, 1783 (aveu par G' de la Croix). 

Bos (Le), ham., c"" d'Ayrons. 

Bos (Le), ruiss., alïl. de la Truyère, c"" de Bour- 
noncles et de Favorolles; cours de 7,800 m. 

Bos (Le), vill. et m'", c'" do Calvinet. — Lo» Bops, 

8- 



GO 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



lOyu (lerr. de Calviiiet). — LeBos, 17G0 (arcli. 
(lép. s. (1, 1. /iç)). 

Bos (Le), nionl. à vacherie, c°° de Chanterelle. 

Bos (Le), viiL détruit, c"° de Chejlade. — Le Ros, 
i5o4 (horam. à i'évèque de Clerniont). — y\lfa>' 
H lénemenl des Boix, iSSg (.irch. dép. s. E). — 
Le Boys, j5ii (terr. de Cheyiade). — Loubos, 
i646 (h'ève conf. de Valrus). 

Bos (Le), dom. ruiné, c"" de Jussac. — Lou Bos, 
iSSa (terr. de N'ozières). — VUlaige Delhos, 1C63 
(invent, des litres de la cure de Jussac). 

Bos (Le), f"" et mont, à vacherie, c"' do Lascelle. — 
Affar del Bos, nlias Je Planzettes, iSgi (terr. de 
Fracor). — Lou Boz; lou Bolz, 1G68 (nommée au 
p" de Monaco). — Loubos, 1719 (arch. dép. s. C). 

Bos (Le), ruiss. , afîl. du niisseau d'Auzolies, c"" de 
Lascelle; cours de i,56o m. 

Bos (Le), ham. , c""" de Leynhac. — Manstts del Bos, 
i5oo (lerr. de Maurs). — LeBos (Cassini). 

Bos (Le), dom. ruiné, c"° de Mauriac. — Dona rocatii 
del Bos, lU-j'ô (terr. de Mauriac). 

Bos (Le), ham., c°° de Montmural. 

Bos (Le), écart, c"" d'Omps. — Loubos (Cassini). 

Bos (Le), écart, c" de Parlan. — Boz, i665; — 
Lou Bos, i6i6 (état civ.). — Aubos, 17/18 (anc. 
Cad.). 

Bos (Le), ham., c" de la Peyrugue. — AJiir nppellr 
del Bos-de-Bieyses , 1669 (nommée au p" do Mo- 
naco). — Lou Bos, 1786 (iiovo do Montsalvy). 

Bos (Le), dom. ruiné, c"" de l'ohninliac. — AJfni- 
du seigii. de Comblât appelle des Bos, i583 (terr. 
(le Polminliac). 

Bos (Le), ruiss., afll. du Deviroux, c"" de Bezenlières; 
cours de 860 m. 

Bos (Le), taillis, c°° de Roffiac. — Nemus vocalum lo 
Bos-Grand, i5a6 (terr. de Vieillespesso). 

Bos (Le), ruiss., afll. du ruisseau de Serres, c'" de 
Saint-Cirgues-de-Jordanne ; cours de a,.joo m. 

l!os (Le), f"", c"° de Saint-Clément. — Domuine del 
Bus, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

Bos (Le), ruiss., afll. du Goul, c"" de Saint-Clément 
e( de Jou-soiis-Montjou ; cours de i,3oo m. — 
Ruisseau de Canlevaur, 16/19 (pièces du cab. La- 
cassagne ). 

Bos (Les Blattes del), mont, à burons, c°° de Saint- 
Projet. ~ V"' de la UlttlIe-del-Bos (État-major). 

Bos (Le), vill., c"" de Saint- Victor. — Mansus des 
Res, i3a7 (pap. de la lam. de Montai). — Alhos, 
169.3 (inv. des titres de l'hôp. d'Aurillac). — Lou- 
bos (Cassini). — Le Rose, i85.5 (Dicl. stal. du 
Cantal ). 

Bos (Le), vill., c"''deTeissières-los-Bouliès. — Mausus 



del Rosquel-del-Leholie , i53i (min. Vigery, u"). — 

Letlos, i67o(nomniée au p'" de Monaco). — Rorl, 

17.JO (anc. Cad.). — Delbos, 17/19 (arch. dép. s. C, 

L/,9). 
Bos (Le), ruiss., alll. du ruisseau de Maurs, c'" de 

Teissières-les-Bouliès; cours de i,5oo m. 
Bos (Le), ham., c°° de Thiézac. — Lou Bos, 16/1 G 

(anc. Cad.). 
Bos (La Buge del), dom. ruiné, c"' de Tiviers. — 

Rois de la Buge-del-Ros , 166G; — Las Buges-del- 

Bos, 1780; — La Buge-del-Bou , 1763 (terr. de la 

command. de Montchamp). 
Bos-Bansit (Le), écart, c" de Jou-sous-MonIjou. — 

Lou-Bos-bauny, 16G8 (nommée au p" de Monaco). 

— Bos-Bonel (Etat-major). 

Bos-Bas (Le), écart, c'"' de Montmurat. — Bosbouzes, 
1618; — Lou Bos-Bas, 1706 (état civ. de Saint- 
Santin-de-Alaurs). 

Bosc (Le), dom. ruiné, c"° d'Ayrens. — Mansus de 
Bosco, i/i53 (arch. niun. d'Aurillac, s. HH, c. 21). 

Bosc (Le), ham. et chat, détruit, c°" de Saint-Victor. 

— Roscus ville, 1/111 (arch. dép. s. K). 

BoscAs (Le), dom. ruiné, c°° de Vézac. — AjJ'ar ap- 
pelé del Boscas, i58i (terr. de Polminhac). 

Boschatel (Al), dom. ruiné, c"" de Lorcièrcs. — IiV- 
laige al Boschalel , i5o8 (terr. de Montchamp). 

Bos-del-Peche (Le), dom. ruiné, c°° de Polminliac. 

— AJfar appelle le Bos-det-PeiTe, 1083 (lerr. de 
Polminhac). 

Bos-DEL-PoNT (Le), écart, c"" de Sausac-Veinazos. 

Bos-Haiit (Le), écart, c°° de Montmural. — Lou Bos, 
1G82 (arch. dép. s. C, 1. 3). 

B0SIGNAU, mont, à vacherie, c°' de Ségur. — I "' de 
Bassignuc (Cassini). — Bosigiiac (Etat-major). 

Bos-Levat (Le), dora, ruine, c" de Vézac. — Bois et 
ajj'ar du Bos-Levatz, 1 58o (terr. de Polminhac). — 
Affar del Bos, 1670 (nommée au p" de Monaco). 

Bo.s-Magré (Le), dom. ruiné, c'" de Boissel. — Bois 
noble appelle Bois-Mazal , 16G8 (nommée au p" de 
Monaco). — Bois-Mayau ; Bois-Mazau; Bos Ma- 
zeaux , 17/16; — Rois-Mazttud , 17/17; — Bois- 
mègbe, 1768 (anc. Cad.). 

BosMÉJO, vill., c"" de Saint-Paui-des-Landos. — Bos- 
meglie, lôaa (min. Vigcry, n" à Aurillac). — Bos 
Méja, 1669 (nommée au p" de .Monaco). — Bos 
Mège, 1689 (arch. dép. s. C). — Bosméjo, 1709: 

— Rosmège , 1708; — Bosmégie , 1718; — Bos- 
mégio, 1719 (élat civ.). — Bosnejo, i8.5G (Dicl. 
stal. ilu Caillai). 

Bos-NtoiiE (Le), ham., c" de Roannes-Saint-Mary. 
Bos-Noin (Le), seign., c"" de Chalinargues. — [je 
Ilos-Noir, 1670 (élat civ. de Saint-Mary-lo-Plain). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



(il 



Bos-Obscir (Le), monl. à vaclierie, c"° de Pauiliao. 
BosuiiES (Les), écart, c"" de la Sé(;alassière. 
Bosquet (Le), liam., c°° de Laro(|Up|)i'oii. 
Bosquet (Le), haru., c"' de Miuiriac. 
Bosquet (Le), écart, c"' de Saint-Aiiaslasic. 
BosQLET-DE-LA-CoMBE (Le), écact , c"° dc Maccenat. 
Bosquets (Les), écart et m'", c"' de Saiiil-Mai'lin- 

sous-Vigouroux. 
Bosuedon, ham., c"' de Boisset. — Le Hovedoii , 166K 

( nommée au p" de Monaco ). 
Bos-Redon (Le), dom. ruiné, c" de Biom-ès-Mon- 

la({nes. — Le villaige del Uos-Redon, i5i3 (terr. 

d'Apchon). 
Bos-Redos (Le), monl. à burons, c"° de Saint-Projel. 

— Le Bos-Redoii (Klal-major). 

Bos-Reïel (Le), dom. ruiné, c"" de Sainl-Gerons. — 
Muiisiis del Boscrevel , iSaS; — Affaritim del Bos- 
Rerel , lioi (arcli. mun. d'Aurillac, s. HH, c. 21). 

— Iffar de Bos-Bebel, 1660 (pap. de la fam. de 
Montai). 

Bos-Revel-Vieil (Le), dom. ruiné, c"'' de Sainl-Ge- 
rons. — Mnnsus did Boscenc-Vielli , i364; — AJfar 
del Bos-Revel-\teilli , win" s' (pap. de la fam. di' 
Montai ). 

Bossecal, dom. ruiné, c"° de Glénat. — Villaige de 
Rossegiial , xviii" s* (pap. de la fam. dc Montai). 

BossEïnE(LE Bois iie la), dom. ruiné, c'" de Dienne. 

— Lo ajfar de la Besseyre; la Besseijra ; la Beisseira , 
iliSg (iiève de Dienne). 

Bo.ssier-Gband (Le), dom. ruiné, c"" de Vieillespesse. 

— Le villaige del Bossier-Grand , i^Si (terr. de 
Vieillespesse). 

BossoNNERicB , dom. ruiné, c'" de \ ic-sur-Cère. — 
Affar appelle del lloissoiiiierich , i583 (lerr. de 
Polminhac). 

Bos-Vert (Le), ham., c"° de Monlnnirat. — Le Bos- 
berl, iGj3 (état civ. de Saint-Sanlin-de-Maurs). 

— Bos-Vert (État-major). 

B0S-V1EIL (Le), dom. ruiné, c°° de Condat-en-Feniei-s. 

— AJfarium vocatum de Bos-Veilli , ilxbi ( arcli. 
dép. s. E). 

Bos-ViEiL (Le), écart, c™ de Boannes-Saint-Mary. 

Bos-ViEiL (Le), ham. et f°"', c'" de Sainl-Geron.s. — 
IjC Bosvieil , 1681 (élat civ. de Laroquehrou ). 

Bot (Le), ruiss., afll. du Réols, c°" de la Trinitat et 
de Lieutadès; cours de i4,5oo m. — Rif appelle 
del Evot, i5oS; — Levot, 1663; — Levât, i68(); 

— Lei'ol, 1780 (lerr. de la Garde-Boussillon). — 
Ruisseau de Lehoii (Ktal-major). 

Bot AL (La), écart, c'" de Brezons. 
Boual(La), écart, c'" de Monimurat. — La lloal , 
1690 (élat civ. de Sainl-Sanlin-de.Maurs). — La 



Bouat, lyaS (arch. dép. s. C, 1. 3). — Lavoual 
(Etal-major). 

BouiL (La), >'ill. et m'", c"' de Saint-Mamet-la-Sal- 
vetal. — La Boual , 1 69 3 ; — La Bozal , 169/1; — 
La Boal, i63'i; — La Bol, i6tih (état civ.). — 
Labohal, 1668 (nommée au p" de Monaco). — 
Laboiral, 1798 (arch. dép. s. C, I. 4). — Lacoual, 
1789 (anc. Cad.). 

Bouaï(La), ham., c"" de Molèdes. 

BouiïAs, dom. ruiné, c"" de Menet. — AJfarium voca- 
tum de Bouayas, ià4i (terr. de Saignes). 

BouBALs, dom. ruiné, c"° de Sainl-Marlin-sous-Vigou- 
roux. — Bobalz, xïi" s" (arch. dép. s. H). 

BouBouLiE (La), vill., c"' d'Antignac. — Bouhonlye, 
i66'i (insin. du baill. de Salers). — LahoubouUe 
(Cassini). — La Bouboiitie (Etal-major). 

BoucASTEL (Le), écart, c"" de Cassaniouze. — Villaige 
del Boitscatel, 1760 (lerr. de Saint-Projet). 

BoucHiRAT (Le), vill., c" de Saint-Poney. — Lo Bos- 
charat, 1/197 (spicil. Brival.). — Bouschat; Bous- 
chibat , 1679 (élat civ. de Saint-Poney). — Bous- 
vharat , 1676 {id. de Sainl-Mary-le-Plain). — 
Bouclieijral , 1785 (arch. dép. s. C, I. /17). — 
Boucliera ( Cassini ). 

BoucuABEL (Le), écart, c™ de Mauriac. — Ilouscliavel , 
1/178; — Boiicimrel, 1/174; — Lou lloscharel , 
1476; — Le Bocharel, 1680 (terr. de Mauriac). 

BoucHâT (Le), dom. ruiné, c"" de Dienne. — Mansus 
del Bosthat , i36t (arch. dép. s. E). — Ajfar du 
Bouschat, itji8 (terr. de Dienne). 

Bouchât (Le), mont, à vacherie, c"' di' Landeyrat. 

BoucBÀTEL (Le), écart, c"' de Sainl-Urcize. — Le 
Rouchatel (Cassini ). 

Bouchers (Les), dom. ruiné, c"" de Faverolles. — 
Affai- du Bosset, i4i)4 (lerr. de .Mallet). 

Bouchet (Le), vill., c"" d'Auriac. — Boschetum, i33S 
(spicil. Brivat.). — Le Bouchet, 178/1 (Chabrol, 
I. IV). 

Bouchet (Le), ruiss., alll. du Chabrillac, c"" de Co- 
ren , de Meulières et de Tiviers; cours de G, 000 m. 
— On le nomme aussi l'Etang. 

Bouchet (Le), monl., c"° de .Massiac. 

Bouchet (Le), vill., c"' de Mentières. — Mansus ilal 
Boschet, i466 (arch. dép. s. G). — Le Bourchel , 
iSgô (min. Andrieu, n"). — Le Bouchet, 1781 
(arch. dép. s. G). 

Bouchet (Le), vill. et chat., c°° de Bageade. — Lo 
Boschet, i5o8 (terr. de Monichanip). — Le Bous- 
chet, i538 (arch. dép. s. E). — Le Bouchet (Cas- 
sini). — Le Bouchet Bougnoux, 18.Ï7 (Dict. stal. 
du Cantal). 

Boichet (Le), vill.. c" do \'ebiel. 



62 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



BoccHV (Le), écart, c'" de Condat-en-Feniers. 
Boucs (La Verc\e des), dotn. ruiné, c" de Valette. 

— AJfarhim vocatnm de Bougieh; Bougez; Bou- 
queh , 1 4 4 1 ( terr. de Saigaes ). 

BoBDANCE, liam. et mont, à buroiis, c"° de Valette. — 
Lou suc de h Baldonu, \li8i (arch. dép. s. E). — 
Baiidanges , i5o6 (terr. de Riom). — Baldanges, 
i5ao {id. d'Apclion). — Baitdanges; Boudanges , 
1607 {id. de Trizao). — Brndniiges, 1782 (arch. 
dép. s. G). — Vacherie de Vaudaiige (Cassini). 

BoiiDÈCHEs, vilL détruit, c" de Valuéjols. — Mansus 
de Bouteches, 1829 (enq. sur la just. de Vieille- 
spesse). — Boudesclies, wif s° (archives départ, 
s. E). 

BoiiDENCHE (La), écart, 0"° de Dienne. — Bottteches, 
1829 (enq. sur la just. de Vieillespesse). — Boitr- 
deiiclie; Boudenche , 1760 (liève de lîrodon). 

BoiDEBGL'Es, m'° détcuît, c"° de Cassaniouze. — 
Moulin de Boudergue, 1760 (terr. de Saint- 
Projet ). 

BoiiDET, doni. ruiné, c'" de Cariât. — 4^"'' de Boudct, 
1671 (nommée au p" de Monaco). 

BouDET, dom. ruiné, c°° de Jaleyrac. — '^ffci' ''«' 
Boudet , 1680 (terr. de Mauriac). 

BoHDET, ham., c°° de Saint-Martial. — Voude, 1623 
(insin. de la cour royale de ilurat). — Bougetle 
(Cassini ). 

BocDiE (La), dora, ruiné, c" d'Arches. — Boria de 
la Boiidia, i47.3; — Domaine de la Boudie, 1680 
(terr. de Mauriac). 

BoDDiE (La), dom. ruiné, c°° d'Arpajon. — Le telle- 
ment appelle de Montlausi, sive de Boudieu, 1670 
(nommée au p" de Monaco). — • Tellement de Bou- 
diau, l'jlii (anc. cad.). 

BocDiE (La), vill., c" de Mandailles. — La Boudie, 
(Cassini). 

Boudie (La), dom. ruiné , c°° de Marcolès. — Mansiis 
de la Bodia , i335 (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 
c. 31). 

Boudie (La), ("", c™ de Pleaux. 

Boudie (La), ham., c" de Sainl-Julien-de-Jordanne. 

— LaBowlies, 161 3 (état civ. de Naucelles). — 
La Boudie, 1679 (arch. dép. s. C, 1. 1). — La 
Bodie; la Bodia; la Boulye, iSga (terr. du nionast. 
de Saint-Geraud). — La Boudie (Cassini). 

Boudie (La), ruiss., alU. de la .lordanne, c"" de Saint- 
Jidien-de-Jordanne; cours de i,56o m. 

BoLDiE (La), dom. ruiné, c" de Vic-sur-Cère. — 
Aijrailh de la Bodia; Chazal appelle de la Boiidye, 
i584 (terr. de Polmlnhac). 

BouDiEB, haui. et m'°, c"' de Vic-sur-Cère. 

BoiDiEu, ham., c'" d'Aurillac. — Boudet, 1623 (état 



civ.). — Boudj , 1628 (id. d'Arpajon). — Boudy, 
1639; — Boudieu, iti'jd (état civ.). — Boudièie, 
1693 (inv. des litres de l'iiop. d'Aurillac). 

BoiDiEu (Le Puech de), mont, à vacherie, c" de Giou- 
de-Mamou. 

Boudieu, mont, à hurons, c"" de Pailhérols. 

Boudieu, vill., c"° d'Yoiet. — Mansusda Bodieu, 1878 
(fond, de la chapell. des lîlats). — Bodier, i'i8,5 
(roconn. à J. de Montamat). — Bialieu; Viallou, 
1610 (aveu de Jean de Pestels). — Boudin, 1628 
(état civ. d'Arpajon). — Boudiou, 1670 (nommée 
au p" de Monaco). — Boudieu, 1681 (arch. dép. 
s. C, L 11). 

BouDiGos , dom. ruiné , c°' de Laroquebrou. — Maiisus 
de Boudigos, lUltg (enq. sur les droits du soign. 
de Montai). 

Boudinière (La), m™ forte détruite, c"" de Tourne- 
mire. — La Boudinière faisait partie des fortifica- 
tions avancées du château féodal le Fortanier. 

BoiDio (La), f°", c" de Lavigerie. — Lus Bodian, 
1279; — La Bodia, 1892 (arch. dép. s. E). — 
La Bodaya, 1 61 8 ( terr. de Dienne). — La Boudiou 
(Cassini). 

BouDou, vill., c°° de Saint-Projet. — Boudier, 1669 
(état civ. de Saint-Cernin). — Boudou, 1671 (id. 
de Saint-Chamant). — Emboudou, 1867 (Dicl. 
stat. du Cantal). 

BouDoi (Le), ruiss., afll. de la Bertrande, c" de 
Saint-Projet-, cours de 8,620 m. — Buisseau de 
Légat, 1887 (ét;it des riv. du Cantal). 

Boudre (Le), dom. ruiné, c°° de Saint-Elienne-de- 
Carlat. — ■'\ffur del Bodre, 1692 (terr. de Saint- 
Geraud). 

BoDDi, ham., c°° de Rouziers. 

BouÉno (Le Sic de), mont, à vacherie, c" de Chcj- 
lade. 

RouEsoiE (La), écart, c°° de la Peyrugue. 

BoiEï (La), ham., c"" de Molèdes. 

Bouffe (La), dom. ruiné, c"" de Colandres. — Le 
villaige de la Boje, i5i3 (terr. d'Apchon). 

BouFFEFioL, dom. ruiné , c°'de Vieillespesse. — Terres 
appelléex d'Aiirelha de la Bessa, i5o8; — ■ Tellement 
appelle de Bousde-Fiot, qu'anciennement estoit appelé' 
d'Aureillie de la Besse, 1662; — Ténement appelé 
de Bouffefieiic , anciennement était appelle d'Aureille- 
de-la-Besse, 1780 (terr. de Montchamp). 

Bouffi, dom. ruiné, c"° de Mauriac. — Mnnsus de! 
mas-Bossi, 1478; — Mansus del mas-BoJfl, 1/175 
(terr. de Mauriac). 

BouFFiER, seign. , c"" de Saiut-Mary-le-Plam. — Bouf- 
fer, 1610 (terr. d'Avenaux). — BuJJières, iC4o 
(arch. mun. d'Aurillac, s. CC, p. 8). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



63 



BoiKFiES (Lis), (loin, ruiné, c"" île Cassaiiiouze. — 

AJ/'ur (te Las-Boi^ies , 1760 (terr. de Saint-Projet). 
BoiiiE, m'" ilotriiil, c"° de Bredon. — Mollin de Boye, 

1 58o (liève de la v"* de Murât). — MoUn de Bouje; 

iiiuliii iju'aesléde Bouge, i5ç)8 (reconn. dos consuls 

d'Albepierre). — Le molin de Bonze, iGa'i (liève 

de la v'* de Murât). 
BouGEAHD (Le), liam., c"° de Fontaujjes. — Loti Botj- 

i;iiou, 1717 (terr. de Beauclair). — Bongiar, 173O 

(état civ.). — lloitjar (Élal-major). 
lioiuÉoL (Le), ruiss., alll. de la riv. d'Auze, c" d'Au- 

{[lards-de-Salers et de Salins; cours de a, 100 m. 
BoiGEs (Lts), mont, à vacherie, c"° d'Espinasse. 
BncGi'E (La Fo.nt de la), mont, à vacherie, c" de 

Thiézac. 
BouGUEnAs (Le Bepastil de), mont, à vacherie, c"° 

d'Aoglards-de-Salers. 
BouGUEs (Le PuEcn des), mont, à vacherie, c"° de 

Saint-Christophe. 
BniGiissE (La), écart, c"" d'Apchon. 
BoiuoN, écart, c"" de Boisset. 
Bouge (La), écart, c" de Chalvignac. 
BoiuGES, ham., c™ de Touniiac. 
BoniGCE (La), vill. et m'", c°° de Lascelle. 
Bouigce (La), dom. ruiné, c"" de Naucelies. — Affa- 

1-ium voeatum a ta Boyga, i3ii (arch. muu. d'Au- 

rillac, 9. GG, c. 19). 
BoriGUE (La), vill., c"* de Saint-Gerons. — La Boy- 

gua, 1995 (arcli. dép. s. E). — La Boyga, 1397 

(test, de Géraud de Alontal). — La Bouigua, i35i 

(arch. dép. s. E). — La Boigue, i635 (min. Sar- 

lausle, n'° à Laroquebrou). — La Boygue, iG5i 

(étal civ. d'Espinadel). — Labouigio, 1768 (arch. 

dép. s. C, L 5i). 
BouicuE (Le Cap de la), dom. ruiné, c" de Velzic. 

— Loti Capmas de Boiga, 1692 (terr. de Saiut- 

Geraud ). 
Boi:iGiiE-DEL-Bos (La), dom. ruiné, c™ de Vézac. — 

lloix de ta Doigtia-del-Bos , lâSo (terr. de Pol- 

minhac). 
BouiGLE-DEL-PÉRiÈs ( La ) , dom. puitié , c"'d'Yolct. — 

Boys de ta Boygtie del Péiié, 169a (terr. de Saint- 

Geraud). 
Bomjou (Le), vili. , c" du Fau. 
BomssE, viil, c°° d'Anglards-de-Salers. — Baisse, 

i65i; — Botjsse, i()59; — Boitisse, iG5A; — 

Bousse, 16G7; — Boaysse, 16G8 (état civ.). — 

Boysses, 1671 (id. du Vigean). — Baisses, 170) 

{id. de Saint-Martin-Valmeroux). 
BoiissETou (Le), ruiss., affl. de la liance, c"de Mor- 

coiès; cours de a, 800 m. 
BouissETOu (Le), ruiss., alTl. de la Bance, coule aux 



finages des c"" de Saint-Maniet-la-Salvetat, Marcolès 
et de \itrac; cours de 1,800 m. — • Le Boisseloti, 
1 887 (élat des riv. du Cantal). 

BoiiissoNSADE (La), mont, à vacherie, c°° du Claux. 

Bouissou (Le), dom. ruiné, c"° de la Capelle -Vies- 
camp. — Dom. du Bouissoti , 1702 (état civ.). 

Bouissou (Le), ham., c°° de Champagnac. — Bois- 
sous (Gassini). — Bouissoti (État-major). — Boys- 
sou, i855 (Dict. slat. du Cantal). 

Bouissoi (Le), ham., c°° de Maurs. — Le Bauyssau, 
1750; — Le Bouissou , 1751 (état civ.). — Le 
Baityssou , 175G (anc. cad.). 

Bouissou (Le), vill.,c"°de Saint-Illide. — Lou Boysso, 
1AG6 (terr. de Saint-Christophe). — Lou Boyssou, 
1697 (min. Lascombes, n" à Sainl-Illide). — Lou 
Boissau , 1659; — Loti Boussou, 166a (état civ. 
de Saiut-Cernin). — Lou Bouyssau, 1690 (iV^ 
d'Arnac). — Le Boisson, 1787 (arch. dép. s. C, 
1. 5o). 

Bouissou-Bas (Le), dom. ruiné, c'" de Pohninliac. 

— Lou Baissoti-Bas , 1670 (nommée au p" de 
Alonaco ). 

Bouissou-Ferbat (Le), écart, c™ de Saint-Bomiet-de- 

Marcenal. 
Bouissou-Haut (Le), dom. ruiné, c"' de Polminhac. 

— Lou Bouissau-IIatitt , 1670 (nommée au p" de 
Monaco). 

BouissouNOT, ham., c""' de Cros-de-Montvert. 

Bouix (Le), vill., c"° d'Anglards-de-Salers. 

Bouix (Le), vill., c"' de Salins. — Boys, i3io (liève 
du prieuré du Vigean). — Boix, 1 678; — Battisse, 
ih'^lx (terr. de Mauriac). — Lo Bas, loltçj {id. de 
Miremont). — Lou Bais, i63i; — Lou Boys, 
1G69 (état civ. du Vigean). — Lou Bouisses, iGGg 
(id. de Saint-Martin-Valmeroux). — Lou Boix, 
1741 ; — Lou Bottix, 17^9 (id. de Sourniac). 

BoijAT (La Montagne du), mont, à burons, c'" du 
Fontanges. 

BouLAN , vill. et m'", c"" de Mauriac el du Vigean. — 
Bâton, x" s" (testament de Théodechilde). — Bo- 
lom, i3io (liève (lu prieuré du Vigean). — Votan, 
1473 (terr. de Mauriac). — Boutait, iG33; — 
Botitlan, 1687 (élat civ. de Mauriac). — Bolan 
1680 (terr. de Mauriac). — Bottlant, 1783 (arch. 
dép. s. G, 1. 39). 

BocLANME (La), dom. ruiné, c"" de Saint-Constant. 

— Vitlage de Buutane, 1749 (anc. cad. de Saint- 
Constant). 

BiiiLAT, dom. ruiné, c™ de Saint-Mamet-la-Salvetat. 

— A£'ar de Bouttes, 1674 (livre des acliaps d'Anl. 
de Naucaze). — Le bas de Boutet, 1749 (anc. cad.). 

BouLDOiBE (La), ham. , c™ de Saint-Constant. — Bta- 



64 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



daui; i5^9 (min. Boygues, n"). — Las Botda- 
ries; la Boldayres; les Potdoyres; Boldoyres, xtii' s' 
(reconri. au prieur de Sainl-Constanl). — Boul- 
doyré, 17^8 (anc. cad. de Saint-Conslaiil ). 

BoLLE , m'", c" de Saint-L rcize. 

BoiLEiLLE, écart, c°' de Cros^le-Ronesque. — Bou- 
teilles, i855 (Dict. slat. du Canlal). 

BoiLEïBE (La), vill., c"° de Saiiit-Saturniu. — La 
Boiileyre, i5i3(lerr. de Cheylade). — LaBoUre, 
1784 (Chabrol, t. Vi). —LaBoidairc, 1837 (Dict. 
slal. du Canlal). 

BocLUC, doni. ruiné, c" d'Arpajon. — Ajfariuni de 
VoUliac. i3 69(arcli. mun. d'Aurillac, s. FF,p. i5). 

— U Ajj'nrlz-dc-Botdhac , 1670 (nommée au p" de 
-Monaco). 

BocLiAiRE (Li), mont, à vacherie, c" de Condat-en- 

Feniers. 
Boi'LitREs (Les), dom. ruiné, c" de Saint-Paui-de- 

Salers. — Las Bolieyres, 1660 (insin. du baill. de 

Salers). 
BoiLOGNE (La), écart, c" de Coudat-en-Fem'ers. 
BoiLZAC, WIL, c" de Junhac. — Bolsac, iSai (arch. 

dép. s. E). — Bolzac, i55o (min. Boygues, n"). 

— Boidsac; Boulhac, 1668 (nommée au p" de 
Monaco). — Boulzac, 1749 (anc. cad.). — Balzac, 
1760 (terr. de Saint-Projet). — Bouzac, 1784 
(Chabrol, t. IV). 

BocLZAGLET, dom. ruiné, c" de Junhac. — Affarium 

seu neiiius de Bolsaguet, iSai (arch. dép. s. E). 
BocMAJou (Le), ruiss., alTl. du Cbalivet, c'" de Slau- 

rines; cours de i,3oo m. 
BorMET (La), dom. ruiné, c°' de Saint-Martin-Can- 

talès. — ■ Vdlage de la Boumet, 1770 (arch. dép. 

s. C, L 4o). 
BoDXETOc (Le), ruiss., atil. du ruisseau de Rastheine, 

c"" de Cros-de-Ronesque ; cours de 2,5oo m. — 

BitUseau de la Paièze, i6i3 (min. Froquières, n" 

à Raulliac). 
BocNoi , dom. ruiné, c" de Condat-en-Fenier.s. — 

Vdlaige de Bounou, i65o (terr. de Feniei-s). 
BoiQi lÈs , dom. ruiné , c" de Saint-Constant. — Vdlaige 

de l'ocquiès, 1673; — Boucqiiiès, 1698 (état civ.). 

— Itosquerey, 1769 (anc. cad.). 

Boiubai! (La), mont, à vacherie, c"' de Celles. — Al 
lac del llorbal, i5o8; — El lac Bourbal , l664; 

— Le lac de Bnurhau, 1700 (terr. de Celles). 
BoDBBONÈcuE (La), écart, c" de Riom-ès-Monlagnes. 

— Bohanesches ; Bohotiesches , i5i2 (terr. d'Ap- 
chon). — Bourbounècke , 1867 (Dict. stat. du 
Cantal ). 

BoiRBocLEinE (La), in'° et dom. ruiné, c"' de Mont- 
liuiidil. — Vdla de Borboleira , i 809 ( Hist. de l'abb. 



de Feuiers). — Lu Buuiltaluyre, iG.ji (terr. de 
Feniers). — La Bourhonleyre , i658 (liève du q' 
d'Artense). — Moulin de la Bourboideyre , 1795 
( II/, de Marvaud ). 

lîoiRcoi'LOiix, dom. ruiné, c"'de Saignes. — Ajfnriuin 
dels Borbolos; dels Borboloux, ihhi (terr. de S;ii- 
gnes). 

BoiiBBOus, f'°°, c" de Saint -Paul -des -Landes. — 
Bourbon (Cassini). 

BoEBBouzE, vill., c"' de Cros-de-Montvert. — • Boui- 
buye, i634; — Botirbuge , i663 (état civ.). — 
Bourbouju, ifi'ig (min. Sarrauste, n" à Laroque- 
brou). — Bourboiize ; Bourbouje, 178a (arch. dép. 
s. C,L 5i). 

BoLRCENAC, vill., c'" de Saint-Cirgues-de-^Lilberf. — 
Bouseiiac, i655 (insin. dubaill. de Salers). — Bout- 
cenac, 1662 (état civ. de Saint-Cernin ). — Bios- 
senacl ; Brosenac , 1 66 a ( irf. d'Ayrens ). — Bouvariac , 
i664 (insin. du haill. de Salers). — Broussenac, 
1 67 1 ( état civ. de Marmanhac ). — Borsenac, 1 674 
(iV/. de Sainl-Cliamand). 

BoiiBDi.xE (La), dom. ruiné, c™ de Glénat. — Man- 
sus de la Bordaiia, ittUfi (reconn. au seign. de 
Montai). 

BocBDARiE (La), vill., c°° d'Omps. — La Bordaria, 
i58.i (terr. de N.-D. d'Aurillac). — La Bourdario, 
lOio (état civ. de Tourniac). • — La Borderie 
(Cassini). — La Boudaric, i856 (Dict. stat. du 
Canlal ). 

BouBDELLE , m"' détruit , c'" de Saint-Poney. — Moulin 
de Bordeille; Bordeilles, 1788 (terr. d'Allerel I. 

BocBDETTE (Le Puech DE LA ) , mout. à vaclierie, c°' de 
Saint-Simon. 

Boi'BDiER (Le), dom. ruiné, c" de Boisset. — • Téne- 
menl del Bourdyer, 1748 (anc. cad.). 

BocBDBE, dom. ruiné, c"de Cros-tle-Montvert. — Mas 
de Bourdre, 1 449 (enq. sur les droits du seign. de 
Montai). 

BouHÉ (La), écart, c" de Vieillevie. — La Boie, 1 678 : 

— La Bore, 1687; — La Bouré, i6g3 (élal 
civ.). 

BoinEL, monl., c"'de Vézac. — C'est l'une des quatre 
montagnes au pied desquelles le bourg est situé. 

BoiiBES (Les), dom. ruiné, c"° de Jabrun. — AJpir 
de Pcuch-leurs , i5o8; — Le Peuehx-le-Bour, 1662: 

— Le Peuch-Lebours, i68fi; — Le Peuch-le- 
Bours, 1780 (lerr. de la Garde-Roussillon). 

BocBES (Les), ham., c" de PauUiac. — Mansi de 
Berna, i35a ( lionim. à l'évéque de Clermont |. — 
La Bora, i.iio (terr. de Maurs). 

BotBEs (Les), mont, à burons, c"' de Paulbac et de 
Valuéjols. — Ncmus de la Bora, laii (lerr. d'- 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Maurs). — Montuiipw det Bourg, iôç)i ; — Moit- 
liiigne du Hoiirc, \vii° s" {id. de Bressaiiges). — 
liuroii du Bouc (Cassini). 
BoiiiËT (Le), vill., c"" de Craiidelles. — Maiisus 
d'Arboret, i43a (arch. iniin. d'Aurillac, s. GG, 
p. 17). — Lou Boret, i52 5 {id. s. H, reg. 8, 
loi. 83 v°). — Lou Boruet, t635 (état eiv. d'Au- 
rillac). — Lou Bouirel, i6G5 (id. de Polminhac). 

— Le Vouret, 1 788 (arch. miin. d'Aurillac, s. HH, 
reg. i5). 

Boino (Le), écart et ni'°, c"" de Saint-Anloine. 

Bourgade (La), vill., c"" de Boisset. — Vdiaige de la 
Borgade; la Bourgade, 16O8 (nommée au p" de 
Monaco). — Bourgeade, 1745 (anc. cad.). 

Bourgade (La), f"", c"" de Maurs. — Bois de la 
Borgne, 17-'|8; — La Bourguade , 1749; — Bois 
lie la Bourgade, 1774 (anc. cad.). — La Bourjadc 
(Cassini). 

BouncADE (La), dom. ruiné, c"" de Saint-Vincent. — 
Et mas de la Bourgada, iSSa (liève du prieuré de 
Saint-\incenl). 

BouRGiDou ( Le), mont, à vacherie, c" de Diemie. — 
Montaigne de liourghadou , itioo (leiT. de Dieniio). 

BotRG-DE-L.ADouzE (Le), écact, c"° du Falgoux. . — 
Lofacli de las Borgadas, i33a (liève du prieuré de 
Saiut-Vincent). 

BouBGÉADE (La), vill., c"° de Laveissière. — Lo mus 
de la Bourgiada, ligo (terr. de Chambeuil). — 
La Bourglinde, i6o3 (liève de CombrellesJ. — La 
Bourgheade, 1618; — La Borjade, iGii) (min. 
Danly, n"). — Bourgeade (Cassini). 

BoiiRCÉADE (La), vill., c'" de Pleaux. — La Bourgade, 
i()3o (état civ. de Laroquebron). — La Borgliade , 
1687 {id. de Braghac). — La Bourghade, i646 
{id. de Plcaux). — La Bourghad, iC6(i {id. de 
Saint-Christophe). — La Bourjade, 1067 (id. de 
Pleans). — La Bourgeade, 17/I3 (arch. dép. s. G , 
I. ho ). 

BouBGET (Le), dom. ruiné, c°°de Cbaussenac. — Vil- 
laige de Bourgel, lOgG (état civ. d'Ally). 

BoiDGiE, m'" délruit, c"* de Peyrusse. 

BouRG-MERciEn (Le), vill. délruit, c°° de Champs. 

— Le vdiaige del Bourgmereier, 161 5 (état civ.). 
BocBGBET (Le), vill., c"' de Brezons. — Lou Bour- 

guier, i6o4 (état civ. de Vie). — Lou Bourge, 
1609 {id. de Thiézac). — LeBourguet, i6i!3(ass. 
gén. tenues à Cezens ). — Lou Bourguel , 1 7 o 1 ( état 
civ. de Brezons). 

L'église ilu Bourget a été érigée en succursale 
par ordonn. royale du i3 avril 1899. 
BoiRGCET (Le), dom. ruiné, c"" de -Monlcliamp. — 
Al mas Borguel, \hoH ( leir. de .Monicbamp). 

Cantal. 



BouRiANEs, dom. ruiné, c°' de Dieniie. — • Ma}isus de 
liorrianos, i348 (liève de Dienue). 

BouRiANES, vill., c"° de Jaleyrac. — Mansus de la Bo- 
riana, 1388 (vente au doyen de Mauriac). — Bou- 
riaiio; Bouriaiies , 1^78 (terr. de Mauriac). — 
Borriane, i.'iiS (c(miptes au doyen de Mauriac). 
— Borriana, i549 (terr. de Miremont). — Bour- 
rianne, 1687 (état civ. du Vigean). — Bourriane, 
iG55 {id. de Mauriac). — Boaraiues, 1680 (terr. 
de Mauriac). 

BoLRiAssES (Les), ham., c"°de Condat-en-Feniers. 

BoiRiATE (La), vill., c"" de Saiut-Constant. — La 
Bruatc, xviT s° (reconn. au prieur de Saint-Con- 
stant). — La Bouatlie, i649; — La Bouriate, 
1692; — La Bourriatte, 1698; — La Banale, 
1697 (état civ.). 

BouRiATTE (La), écart, c°° de la Besserette. 

BouBiÈRES (Les), dom. ruiné, c"" de Thiézac. — AJfar 
de las Bourières, 1674 (terr. de Thiézac). 

BouRiNQuiE (La), ham., c" de Boisset. 

BouRioTE (La), afll. du ruisseau de Combenouse, c"" 
de Junhac; cours de 8,500 m. — Il porte aussi le 
nom de les Couctjres. 

BoiiniOTTE (La), ham., c" de Laroquebron. — La 
Boriotte, i683 (état civ. de Laroquebron). — La 
Bouviotte, 1 781 (arch. dép. s. C, I. 5i). — La Bou- 
riole, 1807 (Dict. stat. du Cantal). 

BouRioTTE (La), écart, c'" de Mourjou. 

BouRioTTE (La), ham. et écart, c"" de Saint-Antoine. 

BounioTTE (La), écart, r"° de Vieillevie. 

BouRioiTES (Les), écart, c"° de Cassaniouze. — Lou 
cap de la Bouneuquc , 170G (terr. de Saint-Projet). 

BoiRiTE (La), écart, c"° de Cassaniouze. 

BouRLiNCEs, ham., c"° de Drignac. — Broulangy, 
1667; — Troulonges , 1690; — Bronlanges, 1692 
(état civ. d'Ally). — Bourtaiiges, 1706 {id. de 
Saint-Martin-Valmeroux). — Brolaiige; Brcau- 
langes, 1778 (inv. des arch. d'Humièrcs). 

BouRLÈs (Le), vil!., c"" d'Ytrac. — Mansus d'Arboret, 
i8'i2 (arch. niun. d'Aurillac, s. CC, I. 19). — 
Ilorieles; Borreles , 1 5o4 (arch. dép. s. G). — 
Bouliez; las Bourrdhes; Bourlie, 1GG8 (nommée 
an p" de Monaco). — Lou Bourlès, i684 (arch. 
dép. s. C). — Lou Bourlèze, 1696 (terr. de la 
command. de Cariât). — Lasbourlies, 1G97 (état 
civ.de la Capelle-Viescamp). — Lou Bourlet, 1718 
(arch. dép. s. C). — Borelles , l'/lf] (inv. des titres 
de l'hop. d'Aurillac). — Lou Bourrelet, xvin° s° 
(arch. dép. s. G). 

B0UR1.1ETTE, liam.,c"''de Ruines. — Bourlièles, i6a4 
l,terr. de Ligonnès). — Bourliellcs (Cassini). — 
Bowliète (Ktat-major). 



lUIT.ntLME 5ATI0^. 



6G 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



BouKiiAJOux, écart, c'" de Mauriiies. — Beaumajou , 
178/1 (Cliabrol, t. IV). — Boumagoii (Cassini). — 
Botimajou ( Etat - major ). ■ — Bouniiajoux, i856 
(Dict. stal. du Cantal). 

BoDBriABEL (Le), ruiss. , afll. du ruisseau du Poiital, 
c" de Glénat; cours de 8,000 ta. 

BouRsiKTEL, dom. ruiné, c"' d'Aurillac. — AJfarium 
vocatum tie Boriiatel , i-jGg (arcli. mun. s. FF, 
p. i5). — Domaine de Bouniatel, 167g (irf. s. GG, 
p. 3). 

BoDRNAKEL, ham., c"" de Quézac. — Boniarel, 1611 
(état civ. de Saint-Étienne-de-5Iaurs). — Bour- 
narel, i']li8 (anc. cad. de Parlan). — Bournazel, 
1857 (Dict. stat. du Cantal). 

BoDBiSAREL, vil!., c"° du Trioulou. — Bonatel, 1763; 

— Bouriuvel, 17/16; — Bonnarel, 17/18 (état 
civ.). 

BoDRBAT (Le), écart, c"" d'Aliy. 

BocRNAZEL, dom. ruiné, c""' de Jlenet. — Mamus de 

Bornazel prope Tantid, lUlii (terr. de Saignes). 
BoDBKAZEL, écart, c°° de Saint-Bonnel-de-Salers. — 

Bournazel, 1695 (état civ. de Saint-Martin-Vai- 

meroux). — Bournasel, 17/13 (arcli. dép. s. C, 

i. 44). 
BocRKAZEL, f"'° et cliât. détruit, c'"' de S:iint-Cerniu. 

— Bornazel, 1297 (arcli. mun. d'Aurillac, s. HH, 
c. at). ■ — Bournazel, lOSg (état civ. de Mauriac). 

— Broniuzol , 1G7G (i((. d'Ayrens). — Bournazel , 
1784 (Chabrol, t. IV). 

Bournazel, avant 178g, était régi par le droit 
coût., et siège d'une justice seign. ressort, à la sé- 
néchaussée d'Auvergne, en appel du bailliage de 
Salers. 
BoBRNAZEL, vill., c"" de Saint-Martin-\ almeroux. — 
Bornasel , 1674 (élat civ. de Saint-Cliamant). ^ 
Bournasel, 168g {id. de Saint-Bonnet-de-Salers). 

— Bournazel, i6g5 {id. de Saint-llartin-Valnie- 
roux). 

BouRNEBAL, ruiss., affl. du ruisseau du Ponlal, c"" de 
Glénat et de Roumégoux; cours de 1,800 m. 

BouRNET (Le), écart et m'°, c°° de Bonnac. 

BocRNET (Le), ravine, afll. de l'Arcueil, c'" de Bon- 
nac; cours de 8ao m. - — Buisseau de Bournet, 
1771 (terr. du prieuré de Boimac). 

BoDRNiÈBE (La), vill., c"" de Parlan. — La Bronière, 
1587; — La Bornieijrio; la Bornièrc, iSSg (livre 
des achaps d'Ant. de Naucaze). — La Bonouijère, 
i645; — La Bournieyre, i646; — La Borniar, 
1O/17; — La Boiriiière, i64g; — La Braunieyre, 
i(i,)3; — La Bourgnicyre; la Bourgnliicyre, lOfli ; 

— La Bournliieyre, 1 GGa ; — Lu Brouuliieyre, iG04 
(état civ.). — I^a llonrnieire; ta Bournière; lou bos 



dit pnech de In Brunière; la llurnière, 1768 (anc. 

cad. ). 
BoERNioNNE ( La ) , écait, c'" de la Peyrugue. — La 

Brougnonne (Cassini). — Brounioiine , i85a (Dicl. 

du Cantal). 
BoDRMONNET (Le), écart, c"" de Montsaivy. — Lou 

Bourniounez, i648; — Lou Brouhionnet, iGSg 

(état civ.). — Lou Bourniounet, 1668; — Lou 

Bournionnel, 1671 (nommée au p" de Monaco). 

— Lou Bor-Nionet , 1678 (élat civ.). — Lou Bour- 
nhounet, 1681 (arch. dép. s. C). — Lou Bournionet , 
1702 ; — LoH Brounionet , 1718 (élat civ.). — Le 
Brouniounet, 1760; — Le Bournyounet, 1768 (anc. 
cad. ). 

BouRNioT (Le), ni'°, c"" de Mandailles. 

BouRNiou (Le Suc de), mont, à vacherie, c"'' d'Auzers. 

BouRNiou (Le), dom. ruiné, c"" de Roflîac. — AJj'aria 
des Bornhoux, i5io (terr. de Manrs). 

BouRNiou (La Chapelle du), liam. et chap., c'" de 
Roumégoux. — La chapelle du Bronhou, 1 780 (anc. 
cad. de Glénat). 

La chapelle est dédiée à Notre-Dame-des-Gràces. 

BouRfiioux , vill. , c"" de Cbastel-^larlbac. — Lo BouUho; 
Bornho, i44i (terr. de Saignes). — Lou Bourniou, 
i658 (insin. du baill. de Salers). — Le Bourniou, 
1G88 (état civ.). — Le Bourgnou, i']!ilx (arch. 
dép. s. C, 1. 45). — Bourgnoux (Cassini). 

BouRNioiix , vill. , c"" de Ladinbac. — Mausus de Bornio; 
Rornlio, i464 (vente par GuiH. de Treyssac). — 
Lo Bornilio, i535 (terr. de Coflinhal). — Dronho, 
i54G (min. Destaing, n"). — La Bornhe, i54g 
(id. de Boygues, n"). — Bournliious , 1610 (aveu 
de Jean de Pestels). — Bourhou, i655 (état civ. 
de Leucamp). — Bourniou, 16G8 (nommée au 
p" de Monaco). — Lou BourntiouT, 1747 (arch. 
dép. s. C). — Lou Bournioux, i7.")0 (anc. cad.). — ■ 
Lou Brounioux , 175a (arch. dép. s. C). — lloiir- 
gnoux (Cassini). 

Bournioux, vill. et m'", c"" de Saint-Jacqnes-des-Blals. 

— Bonrnhios , 1620; — Les Borniouls, iG3i ; — 
Les Bornhios, i633; — Bourgnox , iG35; — Bour- 
nioux, 1687 (état civ. de Thiézac). — Bournonx, 
1674 (terr. de Thiézac). — Les nournhaus (Cas- 
sini). — Les liournious (Ktat-niajor). 

Bournioux (Le), ruiss., afll. de la Cère, c°° de Sainl- 
Jacques-dcs-Blats; cours de 1,700 m. — Buisseau 
de Bournhoux , 187a (état slat. des cours d'eau du 
Cantal). 

BouRNiouE (La), écart, c"" de Boisset. 

BouRNON, grange, c"" de CbasIel-sur-Murat. — Mmi- 
sus de Bornan, 127g (arch. dép. s. E). — .I6"r- 
nnn, i348 (liève de Dienne). — Bornant, i4o7 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



67 



(aroli. dép. s. G). — Bonntant , liga; — Bor- 
muul, ligS {id. s. E). — Bournaiis, 1G18 (liève de 
Dienne). 

BocnivoNCLES, c°° de Ruines. — Burmtnciitum , 999 
(mon. pontif. Arv. ). — Bornhoncles, lag'f (arcli. 
dép. s. H). — Boriilioiich , xiv' s° (reg. de Guill. 
Trasrol). — Bovlhoncle ; Borllioncles , i338 (spicii. 
Brival.). — Bornmcles, i4i3; — Berloncle, ii55 
(liber vitulus). — Borloncles; Bernoncles, ligi 
(terr. de Maiiel). — Beurnoncles, 161a (état civ. 
de Saiiit-Flour). — Boiirnounde , 1688 (pièces du 
cali. de Bonnefons). — Boiirg-l' Oncle ; Boiinwncle, 
i784(Cliabroi,l. IV). 

Bournonrles, avant 1789, était de ia Haule- 
Auvergne, du dioc. , de l'élect. et de la subdél. de 
Sainl-Flour. Il élait régi, partie par le droit coût., 
et ressort, à la sénéch. d'Auvergne, en appel de la 
prév. de Saint-Flour; partie par le droit écrit, et 
ressort, an bailliage de Saint-Flour, en appel de sa 
prév. part. — Son église, dédiée aux saints Inno- 
cents et à Notre-Danie-de-l'Assomption , était an- 
ciennement un piieiiré dont les revenus avaient été 
lionnes à l'église de Saint-Flour. 

Par ordonn. royale du a mars i8ai, l'église de 
BoiM'noncles a été érigée en cbapelle vicarialo , puis 
en succursale par une autre ordonn. du a 7 l'évi-ier 
18/10. 

Bourre, écart, c°° do Leynbac. 

BoLRRET (Le), doni. ruiné, c"" d'Aurillac. — Àjfarium 
(le Avhorelo, iki-] (arch. mun. s. GG, r. 17). — 
Le villaige de Boret , i53o (terr. du consulat d'Au- 
rillac). — Villaige de Bouret, 161 3 (arcb. niun. 
d'Aurillac, s. HH, r. i5). 

BoiRBET (Le), vacherie, c°° de Coltines. 

BocRRET (Le), écart détruit, c"" de Marcolès. 

BéBBRET (Le), m'", c"° de Peyrusse. 

BoiiRRET (Le), bam. détruit, c"" de Saint-Poney. 

Boi nniE (Li), ruiss., afll. de l'Alagnon, c"" de Ta- 
lizat et de Joui-sac; cours de 3,000 m. — 11 porte 
aussi le nom de le Béni. 

BocRRiÈRE (Li), mont, à burons, r"" de Saint-Projet. 

— Montaigne de Laborie, i684 (min. Gros, n"). 

— V" de Bourrière (Etat-major). 
BocBRiERGiEs, vill. , c" de Saint-Mamet-la-Salvelat. 

— Bow-riergues, 1628; — Bourriegues ; Bou- 
rierges, i636; — Bowiergues, i643 (état civ.). 
• — Boitviergue, 11)97 (îiidi- dép. s. G, 1. li). — 
lloun-ierges (Cassini). 

BouRniEL (Le), écart, c" de Montvert. — Barau, 
t6â4; — Bourrieu, 1668 (min. Sarrauste, n" à 
Laroquebrou). — Bonrieu , 1702 (état civ.). — 
Buiifieiix (Cassini). 



BoiRRiEu (Le), ham. et m'", c"" de Saint-Gerons. — 
Les Bourrières, t354 (arch. dép. s. E). — Lou 
lloiin-ion, lOia (min. Sarrauste, n" à Laroque- 
brou). — Loii Bounii'u, 168a (état civ. de Laro- 
quebrou). — Bonrieu.v (Cassini). 

BonnRioTTE (La), f°'°, c" de Marcolès. — A£'ar de la 
Boiiriottc, 1C68 (nommée au p" de Monaco). 

BouRRiOTTE (La), f"% c°° de Vieillevie. 

BoDBRioTTEs (Las), écact, c"° de la Besserette. 

BocRBOT, m'°, c"" du Claux. 

BûDRsoL, vill., c"° d'Arpajon. 

BoiBsoLET, bam., c"" d'Arpajon. 

Boi nsoLET, ruiss., atll. du Mourquairols, c"" d'Arpa- 
jon et de Roamies-Saint-Mary; cours de .5,900 m. 

— Ce ruisseau porte aussi les noms do Toiille et de 
Soiis-le-Bois. 

BdUSCAiLiocx (Les), ham., c"" de la Capeile-del- 

Fraisso. 
BniiscAiLiAc, dom. ruiné, c'" de Saint-Santin-Can- 

lalès. — Affttrinm da Buscalliac, i345 (arcb. dép. 

'■^^- ' 
BoLscAiLLE (La), écart, e'" de Saint-Etienne-de- 

Maurs. 

BouscAiLLou (Le), ham., c"" de la Capelle-del-Fraisse. 

BouscAiLLOD (Le), f"", c°° de .lunbac. — Ce domaine 
porte aussi le nom de le Cap-del-Bos. 

BouscAL (Le), vill., c"" de Sénezergues. — Lan Bos- 
cal, 1667 (nommée au p" de Monaco). — Lou 
Bousquet, 1(371; — Lou Bouscal, itjg.î (état civ. 
de Montsalvy). — Douscul (Etat-major). 

Bouscal (Le), ruiss., affl. de l'Aiize, coule aux tinages 
des c°" de Sansac-Veinazès, Sénezergues et de Ju- 
nhac; cours do 7,200 m. — A sa source, ce ruis- 
seau est nommé Caylal ; il prend ensuite le nom 
de Goudergues, et, dans la c"" de Sénezergues, il 
est appelé Bouscal, Boussoroque el Sénezergues. 

BouscALioi: , mont, à burons , c" de la Capelle-Barrez. 

— l '" de Bouscaillou.r (Elat-niajor). 

Bouse \Liou (Le), ruiss., alTl. du Nivoly, c°''de Quézac; 

cours de 800 m. 
BouscALiou (Le), écart, c'"' de Sansac-Veinazès. 
BouscATEL (Le), écart, m'" et mont, à burons, c"° de 

Saint-Cirgues-de-Jordannc. — Le Boscalel, i855 

(Dict. stal. du Cantal). 
BouscATEL (Le), ruiss., afll. de la Jordanne, c°° de 

Saint-Cirgues-de-Jordanne; cours de C.ooo m. 
BoiscATEL (Le), dom. ruiné, c'"' do .Saint-Gerons. — 

Mansus vocalus dal Buscalcl , 129.5 (arcb. dép. 

s. E). — Lou Bousquet, itJGg (nomnioo au p" de 

Monaco). 
BouscATEL (Le), écart et m'", c"° de Saint-Projet. — 

Lou Boscatel, itioo (reconn. des hab. d'Auriols à 



!)■ 



G8 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



riiopitnl (l'Aurillac). — Lou Boiiscntel, 166G (état 
civ. de Saint-Marliii-de-Valois). — Lou Bous- 
charel, 1670 (insin. du baill. de Salers). — Le 
Bouchatel, 1680; — Le Baiichntel, i685 (état 
civ.). 
Bouscatel-Bas (Le), dom. ruiné, c"" de Saiut-Gerons. 

— Ajfarium des Bousquatel-Soutayra , i354 (arch. 
dép. s. E). 

Bouscatel-Haut (LE),doai. ruiné, c"'de Sainl-Gerons. 

— AJfiiriuin dtl Bousqnnlel-Soiihayrn , i3.5i (arcli. 
dép. s. E). 

BousLERiE, dom. ruiné, c°° de Sansac-Veinazès. — 
Villaige de Bouslcrio , 1696 (état civ.). 

BousQUENS, vil!., c°° de Siran. — Al Bosqumc , i35o 
( terr. de i'ostai de la Trémolieyra ). — Ln Bosqnenl, 
lioa; — Lan Bosqiicnc, i4a3 (arch. mun. d'Au- 
rillac, s. HH, c. ai). — Lou Bosqueiis, i6i8 
(min. Sarrausle, n" à Laroquebrou). — Le Boiis- 
quin (Cassini). — BousijfHcn (Dict. slatist. du Can- 
tal). 

BoiisQBENS, ruiss. , aiTl. de la Gère, c" de Siran; coins 
do 1,100 m. 

BousQiiEs (Les), m'" détruit, c"' de Saint-Martin-'Sous- 
Vigouroux. — Molin de las Basques, 1 67 1 ( nommée 
au p"' de Monaco ). 

Bousquet (Le), vill., c°° d'Arpajon. — Lo Bosquet, 
1369 (arch. mun. d'Aurillac, s. F"F, p. i5). — 
Las Boitsqitetas , làfiS (obit. de N.-D. d'Aurillac). 
— ■ Delbosquet , 1,592 (min. Vigery, n"). -~ Le 
Bousquet, 1621 (état civ.). 

Bousquet (Le), m'", c"° de Barriac. 

Bousquet (Le), dom. ruiné, c°° de Bassignac. — Vil- 
laige del Bousquet, i656 (état civ. de Pleaux). 

Bousquet (Le), dom. ruiné, c'" de Chalvignac. — Le 
Mas del Bousquet, lalig (terr. de Jlireniont). 

Bousquet (Le), dom. ruiné, c"° de Cliaussenac. — 
Lou Bosquet, 1778 (inv. des arch. d'Humières). 

Bousquet (Le), dom. ruiné, c"° de Coltines. — Lou 
Bosquet, fin du xvii" s* (terr. de Bressolles). — Le 
Bousquet, 1603 {id. du prieuré de Coltines). 

Bousquet (Le), ham., c"° de Junhac. — Villaige de 
Vosgues, iSig (min. Boygues, n"). — Lou Bous- 
quet, 1C86 (état civ. de \ieillevie). 

Bousquet (Le), vill., c"° de Malbo. — Lou Bosquet, 
1609 (état civ. de Pierrefort). — Le Bousquet, 1 669 
(nommée au p" de Monaco). 

Bousquet (La Coste du), mont, à vacherie, c"° de 
iMarcenal. 

Bousquet (Le), vill., c"° de Marcolès. — Le Bosquet, 
1786 (Chabrol, t. IV). — Le Bousquet (Ktat- 
major). 

Bousquet (Le), vill. détruit, c"° do Pailhérols. — 



Munsus dal Bosquet, xv" s" (arch. mun. d'Aurillac, 
s. HH, c. ai). — Bousques, 1675 (état civ. de Jou- 
sous-Montjou ). 

Bousquet (Le), bois, c'" de Polminhac. — Nemus del 
Bosquet, l'iSg (reconn. à Jean de Montamat). — 
Bosquetz, i583 (terr.de Polminhac). — Bousquet, 
1G95 {id. de la command. de Cariai). 

Bousquet (Le), vill., c"" de Prunet. — Mansus del 
Bosquet, i53i (min. Vigery, n"). — Lou Bosquu, 
1.564 (min. Boyssonnade, n"). — Lou Bousquet , 
1 O63 (état civ. de Leucamp). 

Bousquet (Le), vUI. détruit, c"' de Saint-Etienne-de- 
Maurs. — Lou Bousquet, i(J36 (étal civ.). 

Bousquet (Le), écart, c"° de Saint-Marlin-Valmeroux. 

Bousquet (La Coste du), mont, à vacherie, c°° de 
Saint-Paul-de-Salers. 

Bousquet (Le), vill. et m'" en ruines, c"" de Saint- 
Projet. — .1/ Bosquos, ia84 (arch. nat. J 271). 
— • Lou Bousquet, 1680 (état civ.). 

Bousquet (Le), dom. ruiné, c'" de Salnt-Sanlin-Can- 
lalès). — Mansus del Bosquus; del Bosqual , i322 
(pap. de la l'am. de Moulai). 

Bousquet (Le), dom. ruiné, c"' de Tournemire. — 
Lo Bosquet, xvi° s" (arch. mnn. d'Aurillac, s. GG, 
p. 21). 

Bousquets (Les), bois défriché, c" de Murât. — Los 
Bosquetz, i4i9 (arch. dép. s. G). 

Bousqueville, mont, à vacherie, c°° de Thiézac. 

BoussAc, ham., c"° d'Arpajon. — La Gttlherlia{1); la 
Gaubertia {'! ), iaa3 (liève de Carbonnal). — Lo 
Bouhertia, i465 (obit. de Noire-Dame d'Aurillac). 

— La Bobertia , i53i (min. Vigery, n"). — Bossac 
sive la Bobertia , i583; — Boussac sive la Bobertia, 
iSga (terr. de Notre-Dame d'Aurillac). — La 
Kohertie; la Robertye, 1699 (terr. deSaint-Geraud). 

— Boussac, 1740 (anc. cad.). 
Boussac, m'°, c"" de Junhac. 

Boussac, vill. avec chap., c"' de Pierrefort. — Bossac, 
xvi° s° (pouillé de Saint-Flour). — Boussac (Cas- 
sini). 

Boussac, ruiss., alll. de la liviére de Brezons, c"' de 
Pierrefort; cours de i,4oo m. 

Boussac, mont, à vacherie, c"° de Polminhac. — M071- 
taigne de Bossac, 1692 (terr. de Saint-Gcraud). 

Boussac, vill., c"° de Saint-Bonnet-de-Salers. — Villa 
Bociacus, xii° s° (charte dite de Clovis). — Boussal , 
i5o8 (arch. dép. s. E). — Boussac, i685; — 
Bousac, 1743 (état civ.). — Baissac, 1743 (arch. 
dép. s. C, 1. 44). 

Boussac, vill. , c"" de Saint-Simon. — Bosacuin , i33S 
(arch. mun. de Naucelles). — Bossacum, iSai 
(min. Vigery, n"). — Bossac, i546 (arcli. dép. 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



69 



s. E). — Lotissal, iGiâ (pièces de l'abbé Delmas). 

— Boussac, 1639 (étal civ. d'Auiillac). — Son 
église, dédiée à la Nativité de la Vieige, a été 
érigée en succursale par décret du 9 mai 18/19. 

Boussvc, ruiss. , alTl. de la Jordanne, e"' de Saint- 
Simon; cours de i,5oo m. — Ruisseau de Bossac, 
iliga; — Ruisseau de Revelliac; ruisseau de Ma- 
zeyi-ac, 1696 (terr. de Saint-Geraud). 

BoissAC.OL, vill., c°* de Pierrefort. — Bosaguol, 1596 
(insin. du baill. de Saint-Flour). — Boussajpiol , 
1G08; — Bousagoul, 1618 (état civ.). • — Bous- 
liugot, 1673 (insin. du baill. de Saint-Flour). — 
/ioHssng-o/ (Cassini). — Boussagol (Etat-major). 

BorssAXET, dom. ruiné, c°' de Montbondil. — Mansus 
de Bossaiiet , i3o9 (Hisl. de Tabb. de Fcniers). 

BoissvBOQLE, vill. avec manoir et m'", c"" de Sansac- 
Veinazès. — Bousserocque; Bossnrocque , 166S 
(nommée au p" de Monaco). — Boussoroco , 1698 

— Bousseroque, 1786 (état liv.). — Boussaroque, 
1789 (arch. dép. s. C). — Boussarigue, 178.'! 
(Cbabrol,t. IV). 

BorssELECF (La), vill., c°' d'Auriac. — La Bonssou- 
leuf. 1718; — La Bousseleu, 1719; — La Bous- 
soutai), 1720 (état civ. de Sainl-Viclor-sur-Massiac). 

— La Boussetoeuf {Cassini). — Laboussetœuf{Élal- 
major). 

Boi'ssELonouES, vill. , c°° de -Massiac. — Boussolloi- 
gues , 1 558 (liève conf. de Tempel). — Bossolorgues , 
i58i {id. de Celles). — Bousselorgues , 1670 (état 
civ.). — Boussoutorgues ; Boussolei-gues, 1708; — 
Bousselargues , 17^1 (état civ. de Saint-Victor-sur- 
Massiac). — Boussoiioigues , 1771 ( terr. du prieuré 
de Bonnac). — Bousselargue (Cassini). 

BoussEVRE (La), bois, c" de Bredon. — Lo hos de 
Bosseyra, xv° s" (terr. de Bredon). — Boys de la 
Besseira, i5o8 (id. de Loubeysargues). — Boix de 
Busseira, 1537 {id. de Bredon). — La Boureyre, 
1663 {id. de Loubeysargues). — Boix de la Bes- 
seyre; de la Besseire, i6G4 {id. de Bredon). 

BorssiFAnAT, écart et mont, à vacherie, c"° de Saiul- 
Bonnel-de-Marcenat. 

BorssiRAS, dom. ruiné, c"" de Saint-Santin-Canlalès. 

— Affar de Boussiran, i036 (liève de Poulj. 
BorssoLs, écart, c"° des Deux-Verges. — Boussols 

(Cassini). — Bouxols, i855 (Dicl. stat. du Can- 
tal). 

BoussoRisE (La), ruiss., alTl. du Bex, c" de Sarrus; 
cours de 3,000 m. — Ruisseau appelle la Bousso, 
i4g8 -, — Ruisseau de Bossndyne; Boissadyne ; Boys- 
sadine, i ltç)li (terr. do Mallet). 

BoiTAiLLotx (Le), écart, c"' do Sarrus. 

Boi:tai\ (Le), dom. ruiné ri iiionl. '■\ vaclierie, c'* de 



Mauriac. — Podium de Botole, 1748 (terr. de Mau- 
riac). — Boutain, 1786 (arcli. dép. s. C). 

BouTA.NÈGRE, écact , c"' de Leynhac. 

Boutasègre, écart, c" de Prunet. 

BouTANiiGRE, écart, c°' de Saint-Antoine. 

BoDTANGE (La), dom. ruiné, c"' de Saint-Étienne- 
Cantalès. — Villa de In Boutanga, 1255 (vente au 
doyen de Mauriac). 

BouTARDT, ham. , c°° de Rouziers. — La Boytardie, 
1690 (livre des achaps d'Ant. de Naucaze). 

BoLTARic, écart, c"' de Saint-Santin-de-Maurs. 

Bout-de-la-C6te (Le), dom. ruiné, c'" de Cassaniouze. 
— Domaine du Bout-de-la-Cote , 1785 (arch. dép. 
s. C, I. !ig). 

BoiT-DE-LA-CÔTE ( Le ) , écact , c"" de Saint-Santin- 
Cantalès. 

B0LT-DD-L1EU (Le), vill., c"" de Marmanhac. 

Bouteille (La), écart, c°° de Saint-Urcize. 

B0DTELIÈRE (Las), dom. ruiné, c"" de Tessièies-de- 
Cornet. — Domayne de tas Boulelière, 1678 (liève 
du chap. de Sainl-Gerand). 

IfoLTELOsoiiE (La), écact , c"° de Jnnliac. 

BouTELosGUE ( La ) , écact, c°" de Montsalvy. — La 
BouUe-Loiigue , 1668; — La Boutolougue, 1670 
(nommée au p" de Alonaco). — La Boutelongue, 
1794 (liève de i'abb. de Montsalvy). 

BouTENÈGHE (La), écait, c°° de Leucamp. 

BocTEsÈGRE (La), écart, c" de Marcolès. — Boula- 
nègre (Etat-major). — Boutanègre, i852 (Dict. 
slal. du Cantal). 

BoiTENÈGRE ( La ) , écarl , c"° de Saint-Antoine. 

BoiTET, ham., c"° de Saint-Martiu-sous-Vigouroux. — 
Baton-la-Sobeyra j 1 4io; — Boutansouheiia, wi'^ s" 
(arch. dép. s. H). — Bouttet, 1667 (état civ. de 
Pierrefort). — Boutel (Cassini). 

BoBTET (Le), vill. détruit, c"° de Valuéjols. — 17/- 
Inige de Bouttet, 1671 (nommée au prime de Mo- 
naco). 

BoiiTETou (Le), écart et m'", c°" de Saint-Martin- 
sous -Vigoureux. — Boutan-Souleyra , xvi" s°; — ■ 
Bouionhas, i64o (arch. dép. s. H). — Boutetou 
(Etat-major). — Boutelou, i850 (Dicl. stat. du 
Cantal). 

BouTEïRE (La), mont, à burons, c" de Saint-Satur- 
nin. — Montana vocata la Botheyra, t4a5 (la 
maison de Graule). — La Botteyra, i425 (arch. 
dép. s. H). — La Bouteyra, ih-]li; — Bulagia, 
1493 {id. s. E). — La Boteyre, i5i4 (terr. de 
Cheylade). — Bouteyre, lôSâ {id. de Graule). 

BorTEïRE-SoiTRON.NE (La), mout. à burons, c°° de 
Saint-Saturnin. — La Bouteyra, ili-j'i (arch. dép. 
s. E). 



70 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



BouTEVROUNE (La), moul. à biirons, r"' de Saint- 
Saturnin. 

BouTiEn (Le), m'" détruit, c°° de Monlchamp. — Cha- 
zal (le molin à moidih-c le blé, appelle de Boutier, 
i63.3 (terr. de Monlchamp). 

BoHTiFAR, écart, c"" de Fonlanges. — Boutifare, i855 
(Dict. stat. du Cantal). 

Boutifare, mont, à huions, c"' de Saint-Saturnin. — 
Le pescliicr de Botijfare , i5i6 (terr. de Cheylade). 

— Bolijf'aive , 1608 (min. Danty, n"). — V^" Bou- 
tifar (Cassini). — Bouùfanl (Etat-major). 

BouTiPAUE-SouTRO, mont. .T hurons, c"° de Saint-Sa- 
turnin. 

BouTiNET (Le), ruiss., afil. du Reniontalou, c"" de 
Chaudesaigues; cours de f3,ooo m. 

BouToriNET, vili. et chat, fort détruit, c°" d'Ayreus. — 
Bouleiiet, 1676 (état civ.). — Boulonet, 1686 (iW. 
de Crandelles). — Boulounet, 1692 (id. de Laro- 
quebrou). — Boutonnet, 1707 (iW. de Saint-Paul- 
des-l^andes). — Boulonnât, 1862 (Dicl. stat. du 
Cantal ). 

BouTOLNA (Lou), mont, à vacherie, c°° de Montgre- 
ielx. 

BoDTOiiNiÈRE (La), dom. ruiné, c°° de Saint-Mamet- 
la-Salvelat. — Ténement de la Bontonnière, l'/liiy 
(anc. Cad.). 

Bouïal, ïilL, c°° de Barriac. — Bouhals, 16A0 (état 
civ.de Brageac). — Bouhal: , iGig; — Bobah, 
166a {id. de Pleaux). — Beauval, i7i3; — Bou- 
val, 1782 (arch. dép.s.G,!. Ito). — Boutai, 178/i 
{id.l 38). 

Bouïat, mont, à vacherie, c"' de Saint-Urcize. — La 
borie de Bouvat (Cassini). 

BouxoLs, vilL, c°' de Saint-Urclze. — Vozols; Bot- 
gbols, i5o8; — Bouxoh; Bouxolz, 1686; — 
Bouxolles; Bouzols, 1730 (terr. de la Garde-Rotis- 
siilon). 

BouïGEs (Les), mont, à burons, r™ do Saiiit-Bonnet- 
de-Salers. 

BouïGOTTE (La), f"", c"" de Junhac. — La Boigotte , 
1765 (état civ. de Junhac). -r- La Boigole (Cas- 
sini). — La Boigote (État-major). 

BouïGiiE (La), vill. , c" d'Arpajon. — La Boiga, 1 26g 
(arch. mun. d'Aurillac, s. FF, p. i5). — La Boij- 
gua, i462 (reconn. à l'hop. d'Aurillac). — La 
Bayga, liGo (obit. de N.-D. d'Aurillac). — ■ La 
Boigiio, i5t)5 (reconn. à la maison de Clavières). 

— LaBosgue, 1631 (état civ.). — Laboigue, 1679; 

— Laboygue, 1704 (arch. dép. s. C, 1. 5). 
BotrcuE (La), vill., c"' de Crandelles. — Matisus de 

la Boiga , 1 5 2 1 ; — La Boyga , 1 5 9 2 ( min. Vigery, 
n"). — La Bouigua, i.")/io (reconn. à l'hôtelier 



de l'abb. de Saint-Geraud). — La Boigue, i63o 
(état civ. d'Aurillac). — La Boygue, 167/1; — La 
Bougue, 1670 {id. d'Ayrens). — La Banque, i686 
{id. de Crandelles). — La Boigue, 1716 ; — La- 
boygue, 17^3 (arch. dép. s. C, i. 7). — LaBouigue 
(Cassini). 
BouïGUE (La), vill., c" dePreix-Anglards. — La Boy- 
gua, t322 (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, c. 21). 

— La Boigua, xvi" s" {id. s. GG, p. ai). — La 
Boigue, 1579 (lerr. de N.-D. d'Aurillac). — La 
Bouigues, 1700; — Laboigue, 170'! (élat civ. de 
Sainl-Gernin ). — La Bouigue, 1730 (arch. dép. s. C, 
1. 21). — La Boygue, 1764 (anc. cad. de Saint- 
Cernin). — La Bouige (Cassini). 

BotïGUE (La), écart avec manoir, c°° de Leynhac. — 
La Boyga, i545 (min. Deslaing, n" à Alarcolès). 

— La Boygue, lùo'i (état civ. de Saint-Étiemie- 
de-Maurs). — La Boygu, i64o {id. de Saint- 
Constant). — La Boigue, 1763 (pouillé de Saint- 
Flour). — La Boyque (Cassini). 

BoiiïGUE (La), vill. et m'°, c'" de Marcolès. — La 
Boiga, ibib; — La Boyga , 1 5 1 6 ; — La Boygua , 
iSag (pièces de l'abbé Dclmas). — La Boigue, 
1670 (terr. de Calvinet). — La Boygites (Cassini). 

— Motilin de la Boy gués (Etat-major). 
BouïGCE (La), f"'°, c°" de Rauiliac. — La Boigue, 

i63-5 (état civ. de Vic-sur-Cère). — Las Boigues, 
167.5 {id. d'Aurillac). — Las Boygues, it>92; — 
Las Bouigues, ilJgS {id. de Raulhac). 

BouïGtE (La), ruiss. , alll. de la Cère, c"" de Roarmes- 
Saiul-Mary et d'Arpajon; cours de 2,000 m. 

BouïGiiE (La), vill. détruit, c"' de Saint-Urcize. — 
Villaige de Boighas; Boyghus , i5o8; — Boighes, 
1686 (terr. de la Garde-Roussillon ). 

BoiiïGUE (La), vill., c°° de \ilrac. — La Boygue, 
16C8 (nommée au p" de Monaco). — La Bouigue 
(État-major). 

BouïGLE-AL-Bos ( La ) , vill. , c"" de Leynhac. — La 
Boygun-al-Bos , i542 (min. Deslaing, n" à .Mai- 
colès). — La Bougue-al-Bos , 1 64o ; — La Bonygue- 
del-Bos, 174G (élat civ. de Saint-lîtienne-de-Mam's). 

— La Boygue-Albos (Cassini). — La Bouygue-.il- 
bos, i856 (Dict. stat. du Cantal). 

Bodïgue-al-Bos-Grand (La), vill. détruit, c"° de Ley- 
nhac. — Villaige de la Boygua-ul-Bos-Grand , i542 
(min. Deslaing, n" à Marcolès). 

Bouïgue-Jeune (La), dom. ruiné, c"° de Frcix-Aii- 
glards. — AJjurium vocutum la Boygua-joue, i4io 
(arcli. mun. d'Aurillac, s. HH, c. 21). 

BoiïGUE-MÉGiÈRE (La), doui. ruiué , c"° de Freix- 
Anglards. — AJf'ar de Boigue -Mégheyre, 1697 
( lerr. d'Aurillac). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



71 



BocrcuES (L*), vill., c"" de Glénal. — La Boiras, 
laCg (reconn. au seigii. de Montai). — La Boijga, 
1 '^97 (lesl. de Geraud do Montai). — Las lloygas, 
i(5i() {état civ.). — Las Bii-giies, 169G (min. Sar- 
raiisle, n"). — LasBoni;ues, i03/i (état civ.). — 
Las Boiffiies, 1663 (min. Sarransle, n'°). — Las 
Bouigues (Cassini). 

Bouygues, vill., c°° de Jou-sous-.Montjou. — Lus 
Bouigues, 1680 (état civ.). 

BouYGUBS, vill., c°° de Lascelle. — Baignes, iSçj'i 
(terr. de Fracor). — Boijgucs, i633; — Boigiie, 
16I10 (pièces du cabinet Lacassagne). — Loii Boi- 
ghoii, 1680 (état civ. de Saint-Projet). — Boygas, 
169a (teiT. de Saint-Geraud). — Bouigues (Cas- 
sini). 

BoBTCHES (Las), Iiam., c"' de Sainl-Mamet-la-Sal- 
vetat. — La Boygua . i4ii (pap. de la fam. de 
Montai). — Las Boygues, i638 (état civ.). — La 
Boigiie, 1C68 (nommée au p" de Monaco). — Las 
Boigues, 1697 (arcli. dép. s. C, 1. 4). 

Bouygue-Verte (La), dom. ruiné, c"° d'Arpajon. — 
Ténemeut de la Boygue-Venle , 1789 (anc. Cad.). 

BouïGUE -Vieille (La), dom. ruiné, r" de Freix-An- 
glards. — Affai-ium de ta Boygua - Veteris , 1 3 a ■! ; 

— AjJ'arium rocatum la Boygua-Veilha , i4io (arrli. 
mun. d'Aurillac, s. HH, c. ai). 

BocYOLE, dom. ruiné, c"° de Mauriac. — '\ffi'r de 
Bouhola, 1^74; — 'ijjar de Bouliole, 1675 (lorr. 
de Mauriac). 

BouïOLLES , f °", c°° de Maurs. — Gohalas , 1 33 1 ( pap. 
de l'abbé Delmas). — La Bouisolle, 1668 (état 
civ.). — Bouyolle, 1749 (anc. cad.). — Bouzoles, 
1769; — Bouyolles, 1754; — Bouyohs. 1765 
(état civ.). 

BoLYouLoo (Le), f"% c" de Maurs. — Bouyoles- 
Bashes, 1763; — Bouyoulou , 1764; — Le l'elit- 
Bouyoles, 1767 (état civ.). — Z?OHyroi( ( Cassini ). 

BouYssou (Le), ham., c"° de Crandolies. — Lou 
Boysso, i53i (min. \igery, n'° à Aurillac). — 
Boyhac, i63;! (état civ. d'Aurillac). — Lou Baisse, 
i63.5 {id. de Saint-Santin-Cantalès). — Baiiyssou, 
1G47 (min. Sarrauste, n" à Laroquebrou). — Imu 
Boussou, 1676 (état civ. d'Ayrens). — LouBoissau, 

1679 (arcb. dép. s. C, I. 7). — Lan Bayssac, 

1680 (état civ. d'Aurillac). 

BouYssoB (Le), dom. ruiné et mont, à burons, c"' de 
Paiihérols. — Boyssas, 1 4oo (arcli. mun. de Saint- 
Flour). — Lau Boyssou, 1637 (pièces du cab. 
Lacassagne). — Lau Bauestau ; lou Baissou, 1668; 

— Lou Bouissou, 1671 (nommée au p"' de Mo- 
naco). — Buron de Boissous (Cassini). — Bouys- 
sau, vacherie (Étal-major). 



BouYssou (Le), liam., c"° de Saint-Cernin. — Loti 
Boisson, 1700 (état civ.). — Lou Bouissou, 1744 
(anc. cad.). — Le Boyssou , 178a (arcli. dép. s. C, 
1. 5o). 

BouYssou (Le), vill., c"° de Sansac-Veinazès. — Lou 
Boysso, i55i (min. Boygues, n'° à Montsalvy). — 
Le Bouissou, 1669 (nommée au p" de Monaco). 

— Elbouissou, 1760 (terr. du nionast. do Saint- 
Projet). — Le Boyssou, 17^4 (état civ.). — Del- 
hoissou, 1784 (Cliabrol, t. IV). — Le Boisson 
( Cassini ). 

BoUYssous (Le), ham. et m'°, c"° de Bouffiac. — Botil- 
sou, 1678 (état civ. de Laroquebrou). — Lou 
Bottssau, 170'] (id. de Saint-Paul-des-Landes). — 
Le Bouissou, 1747 (inv. des litres de l'Iiôp. d'.\u- 
rillac). — Bouissou (Cassini). — Bouissou, 18.Ô7 
(Dict. stat. du Cantal). 

BonzAîs, écart, c^de Boisset. — Le bois de Bouzaix; 
le bois de Bouzais, 1746 (anc. cad.). 

BorzAL (Le), ruiss. , afll. de la Moulègrc, c" de Saint- 
Mamet-la-Saivelat et de Boisset; cours de i,5oo m. 

— On le nomme aussi Bonlzal; Bauzel; Bouzais 
et liieu-Frats. — Ruisseau de Boiizay, l'jlio (anc. 
cad. de Saint-Mamet). — Buisseau de Bouzaïe, 
1879 (état slat. des cours d'eau du Cantal). 

Bouzavre (La), ruiss., afll. de i'Alagnon, c""" d'Allan- 
che, de Peyrusse et de Ferriores-Saint-Mary; cours 
de 1 1,000 m. — Bivus rocatus de Bolzeyres, 1471 
(terr. du Feydit). — Bif appelle de Bolieyre, i568 
(arcli. dép. s. H). 

Bolzenjat, f"°, c°° de Saint-Flour. — Bosonlial ; Bo- 
senghal; Bolontiac, i!i'jo ( arch. dép. s. G). — Vor- 
genghas, i486 (liber vitulus). — Vozeuglinc , 1494 
(arch. dép. s. E). — Vosenghat, 1570 (arch. mun. 
de Saint-Flour). — Vazeuzat, 1631 (état civ.). — 
Bezenchat, 1670 (insin. de la cour royale de Mu- 
rat). — Volinghal, 167a (insin. du baill. de Saint- 
Flour). — Yazengeat, 1689 (état civ.). — Bouzeiijat 
(Cassini). — Bouzenjac (Etat-major). 

Bouzentès, vill., c"° de Villodieu. — Villa Voseutes, 
1323; — Bozente, 1898 (homm. à l'évèque de 
Clermont). — Voznntès; Bozanlès, i5o8 (terr. de 
Montchamp). — Bozentès, i537 (id. de Ville- 
dieu). — Vozenlé, i636 {id. des Ternes). — Ve- 
sentès; Vouzentès; Vosentès, 1669 (id. de Mont- 
champ). — Vezenté, 1670 (insin. du bailliage de 
Saint-Flour). — Bouzeuthez, 1787 (arcb. départ. 
s. E). 

BovEME (La), écart, c°° lU' Saint-Paiil-de-Salers. 

— La Beverie, 1680 (état civ. de Saint-Projet). 

— Laubenie (Cassini). — La Bauiinie (Etat- 
major). 



72 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



BoïEn (Le), écait,!-"" d'Espinasse. — Boyer (Cassini). 

— Boyez, 1886 (étals de recens.). 

BoïETAN, dom. ruiné, c"" d'Arpajon. — El mas (ta 

Boyelan, 129.3 (liève de Carbonnat). 
BoïiaE (La), m"'détruil, c'"' de Saint-Projet. — Le 

moulin de la Boygue en ruinea, 1717 (terr. de 

Beauclair). 
BoïLixT (Le), dom. ruiné, c"" de Saint-Paul-de-Salers. 

— Viltaige de lou Boylixl, i638 (état civ. do Sa- 
1ers ). 

BoYssE (La), écart, c°° d'Apchon. 

BoïssEs (Las), dom. ruiné, c" de Cheylade. — AJfar 
de Boyssos, alias de Bousat, i5ao (min. 'feyssen- 
dier, n'° à Cheylade). — La Bessoye, 178^ (Cha- 
brol, L IV). 

BnAcoN, f'"" et chat, fort détruit, c"° de Paulhac. — 
Braco, liga (arch. dép. s. E). — Bracon , 1627 
{id. s. G)." 

BnACONAT, vill., c"° de Pers. — Mansns de Braconac, 
1265 (feconn. au seign. de Montai). — Bordaria 
de Braconeto , vocata del Born , 1.366; — Braco- 
nal, 1686 (pap. de la fam. de Montai). — Bia- 
connac, idlf] (min. Sarrauste, n"' à Laroquebrou ). 

— Brapconna, xviii' s° (pap. de la lam. de Mon- 
tai). — Braconnât, 1867 (Dict. stal. du Cantal). 

Braconat-Haet, dom. ruiné, c'" de Pers. — Mansus 
sobeyra de Braconac, lagS (arch. dép. s. E). 

Braconset-Bas, vill. détruit, c°° de Veizic. — Mansus 
de Bniconet-Soleyra , i/i56 (recoiin. à l'abbesse de 
Saint-,lean-du-Buis). — Boix de Braconet-Soleyra , 
ibfii (terr. des consuls d'Aurillac). 

Bradel, f"", c.'" d'Aurillac. 

Brageac, c"" de Pleaus. — Bragach, 1675 (terr. de 
Mauriac). — Braghacum , i5o9 (id.de Cussac). 

— Bragheat, 1 5.35 (don gratuit). — Braiac , iSgS; 

— Brayac, 159(1; — Brageac, 1620 (état civ.). 

— In cœnobio Brageacensi, i6a6 (Gall. christ., 
t. II, col. .384). — Breghal, 1628 (paraphr. sur 
les coût. d'Auv. ). — Braliac, iG5o; — Draghac, 
i65i (état civ. de Pleaux). — Bragach, 1G71; 

— Bragac, 1(172 {id. du Vigean). — Braghac, 
1676; — Brajliac, 1682; — Bragehac , 1708 
(id. de Chaussenac). — Brogliac, 1784 (Chabrol, 
t. I). — Brajac; Brogliat {id. t. IV). 

Bra,'»eac était, avant 1785), de la Haute -Au- 
\er|jne, du dioc. de Clermont, de l'élect. et de la 
subdél. de Mauriac. Bégi par le droit écrit, il dé- 
pend, de la justice de l'abbesse de Brageac, et res- 
sort, au bailliage d'Aurillac , en appel de la prév. de 
.Mauriac. 

Brageac avait un monast. d'hommes, de l'ordre 
de Saint-Bonoit, fondé au vu' s'' par saint Théau 



{Tillo) et transformé depuis en une abbaye de 
femmes du même ordre. — L'église était dédiée à 
Notre-Dame de l'Assomption, ainsi qu'à saint Côme 
et saint Damien. Elle a été érigée en succursale 
par décret du 28 août 1808. 

Brageac, vill. et m'"', c"" de Valuéjols. — Brughac; 
Braghac, xv" s"; — Breighac, 1575 (terr. de Bre- 
don). — Brajac, i584 (arch. dép. s. E). — Bra- 
gheac, xvii" s" (terr. de Brezons). — Braghui , 
1784 (Chabrol, t. IV). — Brajeac, 1867 (Dict. 
stat. du Cantal). 

Brageac, dom. ruiné, c"" de Valuéjols. — L'Affar de 
Braghac, xv" s' (terr. de Bredon). 

Brages (Les), mont, à vacherie, c"° de Saint-Georges. 

Brag.ve, écart, c"° de Fontanges. — Bragnes, i85,'> 
(Dict. stat. du Cantal). 

Brailles (Les), m'" détruit, c"" de Molompize. — Le 
niolin des Bralhcs , iSog (liève du prieuré de Mo- 
lompize ). 

Brairies (Las), vill., c°° de Siran. — Ehraydia, i35o 
(terr. de l'ostal de la ïremolieyra). — Las Ebra- 
rias , 1 357 ; — La Hehrardia , i4o2 ; — La Ehrar- 
dia, i458; — Del Arbrudia , 1 46o (arch. niun. 
d'Aurillac, s. HH, c. ai). — Leibraydie, 1G17 (état 
civ.). — Lou Hobraydit, l()2(!; — Lobraydie, 
1(199 (min. Sarrauste, n'° à Laroquebrou). — Las 
Brayries, 1682 (état civ. de Laroquebrou). — Las 
Braidics (Cassini). 

Brahage, écart, c°' de Sainl-Anloine. 

Buamacau, écart, c"" de Tessières-de-Cornet. 

Bbamarie, dom. runié, c""' do Ladinliac. — Vitlaige 
de llraniarie, i548 (min. Guy do Vayssieyra, 11"). 
— Bramaric, iSig {id. Boyguos, n"). — Branw- 
ries, 1670 (nommée au p" de Monaco). 

Bramarie, vill., c"" de Sansac-Veinazès. — Bramaric, 
1559 (min. Boygues, n" à Montsalvy). — Bra- 
marie, 1749; — Brammarie, 1768 (état civ.). — 
Bromurie, 1784 (Chabrol, t. IV). — Bramarie 
(Cassini). 

Bramarie, ruiss., alU. du Bouscal, c°° de Sansac-Vei- 
nazès; cours de 1,200 m. — Buissean de Bramarie, 
17(10 (terr. de Saint-Projet). 

Bbamefond, ruiss., afll. de la Jordanne, c"° de Saint- 
Julien-de-Jordanne; cours de 2,000 m. 

Bramefost, ruiss., afll. du Goul , c""' de Montsalvy et 
de Saint-Hippolyte ( Aveyron), après un cours, dans 
le Ontal, de 6,5oo m. — On le nomme aussi 
Trempelone. 

Brammat, dom. ruiné, c" d'Yirar. — Mllaige de 
Brounial, iG34 (étal civ. de Reilhac). — Bremac, 
1789 (arch. dép. s. C). — Brummal , lOgô (terr. 
de Cariât). 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



73 



Branche-de-Cuzol (L\), écart, c" de Saint-Martial. 

— La llranche ( État-tuajoi'). 

Brande (I.a), doiii. ruiné, c"° de Saint-AIartin-sous- 

Vigoui'oux. — i illaige de la Krandc, iGd'i ( lerr. 

du prieuré de Bredon). 
BnisDESQCES (Les), écart, c°° de Parlan. — Lan Draii- 

desques, lyiS (anc. cad. ). 
BnAHDESQBEs (Las), dom. ruiné, c""' de Bouziers. — 

AJfar appelé de Las-Braiidesqties , 1670 (nommée 

au p" de Monaco). 
Beandidol' (Le Castel de), écart, c" de Saint-Julien- 

de-Toursac. 
BnASGEs (Les), ham., c"° de Maurs. — Les Branles, 

1748; — llrauzes, 1769; — Draiighueit , 175G; 

— Draiighes; Drunghes, 1757 (anc. cad.). — Bran- 
ches, 1739 (état civ.). — Brauges, 177'! (anc. 
cad.). — Les Bratiges (Cassini). 

Brikse, m'°, c°° de Chaudesaigues. 

Brakuges, vin. avec manoir, c" de Nieudan. — Bra- 
nuga, 1487 (arcli. mun. d'Aurillac, s. HH, c. 21). 
• — Brannugue , 1696; — Brannngul , iG3o (min. 
Sarrauste, a"). — Bromigue, 1G47 (élat civ.). — 
Braiiuiges, i653 (min. Sarrauste, n"). — • Bro- 
migues, iG65 (état civ.). — Brauiiuque, 1679; 

— Brouiiuges, 1681 (irf.de Laroquebrou). — Bie- 
nugue ( Cassini). 

Branuges, ruiss. , afll. de la Gère, c°" de Saint-San- 
lin-Cantalès, Nieudan et de Laroquebrou; cours 
de 7,5oo m. — On le nomme aussi Culdairou et 
Bodier. — Bivus de Braiiiiuga, i345; — Bran- 
nugua, i368 (arcb. dép. s. G). — Buisseau de 
Branuque, 1616 (pap. de la lam. de Montai). — 
Branhugues, 1879 (étal statist. des cours d'eau du 
Gantai). 

Branviel, f°'°, c"" d'Ylrac. — Brambiel, i648 (état 
civ. de Naucelles). — Enbranbiès, 1678 {id. d'Au- 
rillac). — Bra/niel , 1728 (archives départemen- 
tales, s. G). 

BnANZAc, vill., m'° et chat, en ruines, c"' de Loupiac. 

— Vicaria de Varanzaco (1), ii5o (Dict. stat. du 
Gantai). — Varatizac, i464 (terr. de Saliit-Cris- 
tophe). — Vranzac, i58o {id. de Polminliac). — • 
Branzae, 1610 (aveudeJ.de Pestels). — Vranzat, 
1637; — Brenzac, 1687;— Brensac, 1690; — 
Bransac, 1736 (état civ.). 

Branzac était, avant 1789, le siège d'une jus- 
tice seign. régie par le droit coût. , et ressort, à 
la sénéch. d'Auvergne, en appel du bailliage de 
Salers. 
Branzac, écart, c"" de Loupiac. — La Borye de Vran- 
zac, 1698; — La Borye de Branzac, 173G (état 
civ.). 

Canlal. 



Branzac, ruiss., affl. de la Maronne, c"" de Loupiac; 

cours de 730 m. 
Branze, dom. ruiné, c"' de Saint-Poney. — Villaige de 

Branze, 1610 (lerr. d'Avenaux). 
Bbanzelles, écart, c°° de Saint-.Marlin-Valmeroux. — 

Brauzelle, iGgS (état civ.). — Branzet (Cassini). 

■— Breauzelles (Etat-major). 
Braque (Le Puech de la), mont, à vacherie, c°° de 

Drugeac. 
BiiAorEviLLE, {"", c" d'Aurillac. — Domaine de Brac- 

quenlle, 1G79; — Broqncville; llraqucliille, 1710 

(arcli. mun. s. CC, p. 3). 
Braqiieville, écart, c"* de Leynhac. 
Braoceville, mont, à vacherie, c"" de Thiézac. 
Brascou, vill., c"' de Siran. — Mansns del Barasco, 

ia65 (reconn. au seign. de Montai). — Albaraseo, 

i35o (terr. de l'ostal de la Tremolieyra). — Ba- 

rascos, 1857 (arcb. mun. d'Aurillac, s. HH, c. 91). 

— Barascou, thhcj (enq. sur les droils du seign. 
de Montai). — Brcscou (Cassini). 

Brasquies (Las), f"% c"" de Sainl-Ktionne-de-Maurs. 

— La Brasguie, 1619; — Las Braaqnies, 1746 
(élat civil). — Les Branycs, 17.^6 (élat civil de 
Maurs). 

lÎRAssAC, vill. et m'", c"" de Saint-Saury. — Bras- 
sac, i65o (état civ. de Parlan). — Prassac (Cas- 
sini). 

BnASSAc, ruiss., c™ de Saint-Saury, forme, à sa 
réunion avec le ruisseau de Font- Belle, le ruis- 
seau d'Escalmels; cours de a,5oo m. — Buisseau 
Negré, 1771 (arcb. dép. s. G). 

Brassagie (La), dom. ruiné, c"' de Cliampagnac. — 
Affar de la Brassagie, 1 4 1 1 (arcb. généal. de Sar- 
tiges). 

Brassiers (Les), dom. ruiné, c'" de la Capelle- 
Viescamp. — Le village des Brassiers, 1705 (étal 
civ.). 

BRASsrLiou, m'° détruit, c"" de Celles. — Molin à hté 
appelle de Brassilhioux , i644 (terr. de Celles). 

Brau, vill., c"" de la Ségala.ssière. — Brou, 1G89 
(élat civ. de la Capelle-Viescamp). 

Bradcacse, vill. ,c'"' de Saint-Etieniie-de-Maurs. — 
Braucause, 1600; — Breucaisse, 1610; — Breu- 
cause, 1617; — Breuquaise, i633; — Breau- 
causse, i644; — Bracausc, i645; — Bracausse, 
i648 (état civ.). 

Braule (La), riv., afll. de la Bertrande, coule aux 
finages des c'"" de Jussac, d'Ayrens, Saint-Victor, 
Saint-Santin-Cantalès et de Saint-lllide; coui's de 
2a,4oo m. — Elle porte aussi le nom de Saint- 
Victor. — Aqua de Branla, i443 (pap. de la fam. 
de Montai). 



10 

lVlT.IULIi:r KATIO^ALE. 



74 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



Braolisges, vill., c°' de Saint-Cernin. — UraiiUnges, 
i586 (min. Lascombes, n"). — Braulingres, 1667 
(insin. du baill. de Salers). — Braullinges , lôSg; 

— Bourlinges, 166a; — Braulinge, 1701 (état 
civ.). — Brossinges, l'jili; — Brolinges, 1717 
(l'rf. de Saint-Paul-des-Laados). — Brolanges, 1786 
(Chabrol, t. IV). — Brolinge (Cassim). 

Brabzeils, dom. ruiné, c"" d'Arches. — Affai-ium de 
Chabhrosiis , 1A7.'); — Domaine de Cliabbrosiès , 
1C80 (lerr. de Mauriac). 

Brwedieb, dom. miné, c°° sud d'Aurillac. — El mas 
de Brnvedier, laaS (liève de Carbonnat). 

Bbayat, vill. et m'°, c" de Boisset. — Brayat, i635 
(état civ. de Saint-Mamet). — Bréyat, 1657 (l'rf. de 
Cayrols). — Bragat; Bruyal; MoUin de Biayac, 
166S (nommée au p" de Monaco). 

BnAYE, dom. ruiné, c°' de Saint-Santiu-de-Maurs. — 
Villaige de Braye, ifii4 (élat civ.). 

BiiEBE, dom. ruiné, c°° de Vic-sur-Cère. — -^ff"i' ap- 
pelé' de Brebe, 1671 (nommée au p" de Monaco). 

Bbéchailles (Les), vill., c" d'.\pchon. — Maiisus des 
Breschailles, 1617 (terr. dWpchon). — Les Bré- 
chadles, 1760 (état civ.). — LesbrechaiUes , 1777 
(table du terr. d'Apchon). — La Bréchalle (Cas- 
sini ). 

Brécbailles (La), vill., c"' de Saint-Hippolyte. — 
Las Brachalhas , lia.'j (la mais, de Graule). — Las 
Bruchallias, i4a5 (arch. dép. s. H). — Les Bre- 
chalies, i543 (la mais, de Graule). — Verchailles, 
178/1 (arch. dép. s. C, 1. 46). 

Breco, dom. ruiné , c°° de Tourniac. — Breco lou Mas, 
1743 (arch. dép. s. C , L 38). 

Bbedon, c"" de Murât. — Bredonium, logS (Gall. 
christ., t. II, c. a63). — ■ Bredomium , 1275 (arch. 
départ. 3. H). — Bredomium, i3o3 {id. s. E). 

— Bredom, 1^70 (terr. de Chainbeuil). — Bre- 
donnium, 1477 (liber \itulus). — Bredun , 1708; 

— Brcdam, 1708 (état civ. de Saint-Paul-des- 
Landes). — Bredom, 1790 (liève du prieuré de 
Bredon). 

Bredon était, avant 1 789 , de la Haute-Auvergne, 
du dioc. , de l'élect. et de la subdél. de Saint-Flour. 
Régi par le droit coût. , il étail le siège d'une justice 
seign. basse ressort, à la sénécli. d'Auvergne, en 
appel de la prév. de Saint-Flour. 

Bredon était le siège d'un prieuré de l'ordre de 
Saint-Benoît, fondé en io5o et dépend, de l'abbaye 
de Jloissac, au dioc. de Cahors. Par ordonn. royale 
du 2 3 mai 189a, l'église de Bredon a été érigée 
en succursale. 
Bredons, ruiss., alTl. du ruisseau du Cheyiat, c°° de 
Riom-ès-Montagncs ; cours de 1,190 m. 



Bbedod, vill., c"° de Riom-ès-Montagnes. — Bridou, 
1857 (Dict. stat. du Cantal). 

Brégeal (Le), vill., c°° de Saint-Marlin-sous-Vigou- 
roux. — Esbréghal, i368 (arch. dép. s. E). — 
Lebrezac-sous-Vigourous , 1691 (état civ. de Trizac). 

— Lou Viégal, 1694 ; — Lebj'égal , i653 {id. de 
Pierrefort). — Le Brégeal; Lebréjal, 16G8 (nom- 
mée au p" de Monaco). — Les Bréjat (Cassini). 

Bregoliou, vacherie, c"" de Sainl-Bonnet-de-Salers. 

Breisse, f"", c"° d'Aurillac. — Breisse, 1698; — 
Vreisse, lôaS; — Breysse, 1697 (état civ.). — • 
Breisses, i636 (liève de Poul). — Brasse, 1669 
(nommée au p" de Monaco). 

Breisse, vill. avec manoir, c"" de Jussac. — Breyssas; 
Breyssas dal Perier, iSaa (min. Vigery, n"). — 
Breysses, 1616 (état civ. do Naucelles). — Breys- 
sade; lou Perner, alias de Breissas, 1629 (inv. des 
titres de la cure de Jussac). ■ — Breisses, iG34 
(état civ.de Naucelles). — • Breysse, i634 (id. de 
Reilhac). — Braisses, 1668; — Braysses, 167(1 
(état civ.). — Breisses, 1773 (terr. de la Brous- 
sette). 

Bbeisse, dom. ruiné, c"' de Saint-Christophe. — Vil- 
laige de Vreisse; Vroisse, i632 (état civ. de Saint- 
Santin-Cantalès). 

Bbeisse, dom. ruiné, c'"de Sainte-Eulalie. — Mansus 
de Bressa , i464 (terr. de Saint-Chrislopbe). 

Bbeisse, mont, à vacherie, c"° de Saint-Simon. — 
Vacherie de Buisse (Elat-major). 

Bbéjodan (Le), ruiss., alll. du Bouscatel, c'"dc Saiut- 
Cirgues-de-Jordanne. 

Bbemuabod, dom. ruiné, c'° d'Ytrac. — Villaige de 
Bremmarou, i684 (arch. dép. s. C). 

Bressac, dom. ruiné, c"° d'AUeuze. — Mansus de Bres- 
sac, 1470 (arch. dép. s. G). 

Bbessanges, vill. et chat., c°° de Paulhac. — Bars- 
sangiœ, 1491 (terr. de Farges). — Brassangas, 
i5o8 (id. de Montchamp). — Vearcenges; Bar- 
sauges; Bercenges; Barcenges, i5i 1 (id. de Maurs). 

— Bressanghes, i542; — Brasanges, i5g4 (id. 
de Bressanges). — Bresanges, 1606 (min. Danty, 
n"). — Bresange, 1608; — Bressenges, xvii' s" 
(arch. dép. s. E). — Bressanges, 1G19 (liève du 
Chambon). 

Bressoe (Le Puech de), mont, à vacherie, c°° de 
Bredon. — Lou puech de Bouzols, ib']â (terr. de 
Bredon). — Le puech Bressou, i58o (liève de la 
v"*de Murât). — Le puech de Boutzolz, i664 (terr. 
de Bredon). 

Bbessol, vill. détruit, c°° de Saint-Mary-le-Plain. 

Bbessole, vill., c"' de Mnlèdes. — Bressol (Cassini). 

— Bressole (Etat-major). 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



75 



Bressoles, ham. , c°' de Chaudesaigues. — liressoles 

(Cassini). — Brissouly (patois). 
Bbessolles. hani., c°° de Marcliaslel. — Maiisus de 

lirussolus; Drassolas , iA4i (arcli. dép. s. E). — 

Bressolles, iSyS (terr. de Soubrevèze). — ISrous- 

soles, iâS5 (k/. de Grauie). 
BnESsoNiE (La), vill. détruit, (•'"■' de Laveissièi-e. — 

Mas de la Bressonzias , xv° s° (terr. de Cliambeuil). 

— Villaige et ajfar de la Bressonye, 1668 (nommée 
au p" de Monaco). 

Bressoulï (Le), ruiss., allL du Remontalou, c°° de 
Chaudesaigues; cours de 4, 000 m. 

Bbet (Le), m'° détruit, c"° d'Aurillac. — Molin appelle 
de Bref, i5ï!5 (arcli. niun. s. Il, r. 8, f° 71). 

Bbeuge (Le Pcech de), liam., c°' de Tourniac. — Af- 
farium del Puetz, i5o3 (lerr. de Cussac). 

Bredil (Le), vilL, c°° d'Ally. — Mansits dal Bruelh, 
1464 (terr. de Saint-Christophe). — Lou Breul, 
i655; ^ Lou Brel, iC58 (élat civ.). — Lou 
Breuilli, 1677 (id. de Pleaux). — Lou Breueil, 
1687 {id. de Loupiac). — ■ Lou Bruel, 1697; — 
Luu Broél , 1698 (état civ.). — Breuil, 1769 (aich. 
dép. s. G). — Lou Bieu, 1778 (inv. des arch. 
d'Humières). 

Breuil (Le) viil. , c" d'Anglards-de-Salers. — Le 
Breuil, i636 (état civ. de Salers). — Le Breur, 
1663; — Lou Breul, i65.'i; — Lou Bruel, i6G5 
(id. d'Anglards). 

Breuil (Le), doni. ruiné, c™ de Brcdon. — Le te- 
llement del Breuilh, i5o8 (terrier de Loubeysar- 
gues). 

Brecil (Le), dom. ruiné et mont, à vacherie, c"' 
de Cliastel -sur- Murât. — Al Breuilh, i5.35; — 
Al Bvmlk, i536 (terr. de la v" de Murât).— 
A£'ar del Breith, iSgi {id. de Bressanges). — Le 
Breul, 1680 {id. de la ville de Murât). 

Breuil (Le), écart, c"" de Colandres. 

Breoil (Le), f"", c™ de Condat-en-Feuiers. — Le 
Breul, 1571 (lerr. de Vieillesposse). — Le Breuil 
(Cassini). 

BnEriL (Le), vill. détruit, c"° de Cussac. — Maiisi 
del Brolhct, i352 (homni. à l'évèque de Clermont). 

— Le Breulh, i537 (terr. de Villedieu). 

Breuil (Le), doni. ruiné, c"° de Jaleyrac. — AJfarium 
vocatum lo Breuil, i4i3 (archives généaL de Sar- 
liges). 

Breuil (Le), vill., c°° de Leyvaux. — Le Bruel; le 
Breuls; le Breul, i6a3; — Lehreul , \6'ik (état 
civ. de Bonnac). — Le Breuil (Cassini). 

Breuil (Le), écart détruit, c"' de Monlrlianip. — Lou 
Breuilh, i5û8 (lerr. de Montcliamp). 

Breuil (Le), ruiss., affl. du ÎNivoly, c"° de Quézac; 



cours de 1,200 m. — Le Bruel, 1879 (élat stat. 
des cours d'eau du Gantai). 

Breuil (Le), vill., c"° de Saint-Cernin. — Mamus del 
Brelh, i3i2 (reconn. au seigu. de Montai). 

Breuil (Le), ruiss., affl. de la rivière du Pont-Blan- 
chal, coule aux finages des c"" de Sainie-Eulalie, 
Drignac, Ally, Saint-Christophe, Barriac et Pleaux; 
cours de 1 1,160 m. 

Breuil (Le), dom. ruiné, c°° de Saint-Gerons. — 
Mansus dal Bruelh, ia65 (reconn. au seign. de 
Montai). — Le Breuil, i7.'38 (arch. dép. s. E). 

Breuil (Le), écart, c°° d'Ydes. — Le Breuil, 1686 
(état civ.). — Le Breul, 174/1 (arch. dép. s. C, 
L 45). 

Breujeli, mont, à vacherie, c"° de Charmcnsac. 

Brecvet (La), écart, c" de Landeyral. 

Bbeïis (Le), mont, à vacherie, c"" de Landeyral. 

Brezons, c°° de PierreforI , chat, féodal détruit. — 
Brezoms, xiv° s" (reg. de Guill. Trascol). — Bre- 
zons, i4a2 (liber vilulus). — Bresonis, i.'ia8 
(arch. dép. s. H). — Brezonniuni, i445 (ordonn. 
de J. Pougel). — Brisons, Bresous, xï° s° (lerr. 
patois do Bredon). — Brezens, i5oa (arch. dép. 
s. E). — Bresoms, i.5ii (terr. de Maurs). — 
Brizons, i54a {id. de Bressanges). — Bresom, 
1610; — Bressans, 1618 (état civ. de Thiézac). 

— Bressan en Planesse , 1 6 2 a ; — Brezan en Pla- 
nesse, i6a4 {id. d'Arpajon). — Bréchons, 1628; 

— Bressons, 1660 {id. de Pierrefort). — Bresens, 
1670 {id. d'Aurillac). — Breson, 1688 {id. de 
Saint-Flour). — Brezon, 1691 (id. de Mural). — 
Bresans, 1697 (étal civ. de Saint-Clément). — 
Château de Bresous (Cassini). 

Brezons, avant 1789, était do la llauto-Auvergne, 
du dioc. , de l'éloct. et de la suhdél. de Sainl-Flour. 
Régi par le droit écrit, il était le siège d'une justice 
ressort, au bailliage d'Aurillac , en appel de la prév. 
de Saint-Flour. — Son église, dédiée à saint Hi- 
laire, était autrefois celle d'un prieuré dépendant 
de l'abbaye de Saint-Flour. Elle a été érigée en 
succursale par décret dn a8 août 1808. 

Brezoks, riv. , afll. de la Truyère, coule aux finages 
des c°" do Brezons, Sainl-Martin-sous- Vigoureux, 
Pierrefort et Paulhenc; cours de a6,3oo m. 

Briac, vill. détruit, c°° de Vieillesposse. — Mansus de 
Brivttca, i32g (enq. sur la just. de Vieillesposse). 

— Certains chezals ou A présent en cros, que antique- 
ment se appelait le vilaiffe de Briac, lâoS; — - Cer- 
tains chazaux estant en creux ou enciennement il y 
uvoit an rillaige appelle de Brizac , 1731 (terr. de 
Montcliamp). 

Briançon, dom. ruiné, c" de Vic-sur-Cère. — Brians- 



76 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



son, i6io(aveufle J.cio Pestels). — Brianso, 1668 
(noramco au p'° de Monaco ). — ^^Jf"^' d^ Brian- 
soune, 17C9 (anc. end.). — Bois de la Briançone 
((■tats do sections). 

Bbidaou, vill. détruit, c"° de Coiandres. 

BniDou (Le), ruiss., afH. du ruisseau du Viouroux, 
c"° de Chastel-Marlhac; cours de 5,000 m. 

Bried, usine, c°' d'Aurillac. 

Brieu, dom. ruiné, c" de Saint-Simon. — Mas de 
Bi-ieux, t338 (aich. mun.de Naucelles). 

Brieu (Le), vilL, c'" de Touiniac. — Villa Etrrio, 
\n° s' (charte dite de Clovis). — ■ Brieu, i635 (état 
civ.). — Ahrieu , 1676 {id. de Pleaux). — Brieus, 
1705; — Brieuf, 1712 ( î(/. de Chaussenac). 

Bbiedlar, dom. ruiné, c°° d'Ytrac. — Bois et ajfar 
del Brieular, 1696 (terr. de ia commanderie de 
Cariât). 

BniFOL (La), écart, c" de Saint-Élienue-de-Riom. — 
La Bryfol, 1671 (état civ. de Menet). — La 
Briffol (Cassini). — Abri/ol (État-major). 

Bricottes (Les), écart, c°° de Champs. 

Bricouneïre (La), hani., c"° de IMenet. 

Brionket (Le), ruiss., alll. du ruisseau de Laigne, 
c"° de Vieillespesse; cours de 1,360 m. — Bieuf 
de Briennot; rieuj de Brionnet, iSgO; — BiJ de 
Brennot, 1CC2 (terr. de Vieillespesse). 

Brioude, écart, c™ d'Arpajon. 

Brioide (Lou Suc de), mont, à vacherie, c°° de 
Champs. 

Brioude (Le Bois de), mont, à vacherie, c°°de Saint- 
llary-le-Plain. — Le bois de Brioude, 1771 (terr. 
de Bonnac). 

Brioude, ravine, afll. de l'Arcueil , c°"de Saint-Mary- 
ie-Plain et de Bonnac ; cours de i,o3o m. — Elle 
porte aussi le nom de Pontel. — Russeau de Pon- 
teilh; del Pontet, iGio (terr. d'Avenaux). — 
Ruiseau du Ponleil, 1771 {id. du prieuré de 
Bonnac). 

Brioulac, dom. ruiné, e"' de Saint-Paul-des-Landes. 
— Maiisus de Brioulayc, i3i4 (arch. dép. s. E). 

BiuQUETERiE (La), tuilerie, c"" de Mauriac. 

Bbiqueterie-Basse (La), ham., c" de Maurs. 

Bbiqueterie-Haute (La), ham. et tuilerie, c°° de 
iMaurs. 

Brise (Le Plech de la), dom. ruiné, c" de Saint- 
iMamet-la-Salvetat. — Lou puech de las Brizes, 
173g; — ■ Ténement de las Brises, 17/13 (anc. 
Cad.). 

Bbo (La), écart, c"" de Fontanfjes. 

Bro (La), dom. ruiné, c™ de Mauriac. • — Mas de la 
Broha, i38i (liève de Mauriac). 

Bro (La), dom. ruiné, c" de Saint-Étienne-de-Cariat. 



— Mas de Labrohas, iGga (terrier de Saint-Ge- 
raud). 

Bro (La), écart, c°' de Sériers. 

Broc (Le), dom. ruiné, c'" d'Arpajon. — Mansus de 
Broc, 1.532 (min. Vigery, n"). 

Broc (Le), vill., c°" de Menet. — Lou Broc, i5ç|5 
(état civ.). — Eiibroc, 1607 (terr. de Trizac). — 
Embroc, 1G37 [id. de Mural-la-Rabe). — Lou 
Brocq, iGàa; — Le Broa, 1662 (étal civ.). — Le 
Broq, 1680 (id. de Trizac). — Le Broc-Soubre, 
1783 (dénoinb. du prieuré do Menet). 

Broc (Le Moulin du), 1'°"', c" de Menet. — Lou moliz 
de Brocq, i66'i (insin. du haill. do Salers). 

Broc (Le), ruiss., alll. du ruisseau du Vioulou, c°" 
de Menet et de Cliastel-Marlliac; cours de 6,750 m. 

Brocatel , seign. , c"" d'Arpajon. — ■ Dominus de Bro- 
catelh, i532 (min. Vigery, n"). 

Brociialier (Le), dom. ruiné, c"' de Marchastel. — • 
Villaige del Brochalier, 1610 (liève de Pouzols). 

Bboconie (La), écart, c"° d'Antignac. — Luhracome 
(Cassini). — La Broconie (État-major). — La Bro- 
connie, 1862 ( Dict. stal. du Cantal). 

Bboha (La), dom. ruiné, c"" d'Aurillac. — Le vil- 
laige de Laln-oha, 1C70 (nommée au p" de Mo- 
naco). 

Bboha (La), dom. ruiné, c'"' de la Capelie-del-Fraisse. 

— Lasbros, 1724 (état civ. de la Capelie-en- 
Vézie). 

Broha (La), chat, détruit, c'" de Jussac. — Ajj'ariuni 
de la Broa, ihdk (terr. de .Saint-Christophe). — 
Las Broas, ii64 (arch. mun. de Naucelles).- — 
Labroa, lâo'i (arch. dép. s. G). — Labro, 1739 
(id. s. C, I. ih). 

Broha (La), dom. ruiné, c"° de Saint-Simon. — 
Mansus de Labroha, 1/17/1 (arch. dép. s. E). — 
Mansus de la Broa, iSaa (min. Vigery, n"). — 
■'ijfar de las Brohas, 1692 (terr. de Saint-Geraud). 

Broise, f'"" avec manoir et mont, à vacherie, c" de 
Marmanhac. — Boresia, 918 (Gall. christ., t. Il, 
col. /139). — Bourièzes, 1671 ; — Brouzes, 1673 
(état civ.). — Borèzes, 1738 (arch. dép. s. C, 
I. 21 ). — Brouèze (états de sections). — Broize; 
Vacherie Brouèze (Etat-major). 

Brol (La), écart, c"" de Saint-Santin-de-Maurs. 

Bbolange, dom. ruiné, c'" d'Arnac. — Brolangiie, 
10/18 (état civ. de Saint-Christophe). 

Brom (Le), dom. ruiné, c"" de Rouziers. — L'ajfar 
del Brom, 1670 (nommée au p'° de Monaco). 

Bromesterie (La), vill., c'" de Clavières. — La Bro- 
mesterie, xvii" s° (terr. de Chaliers). — La Brou- 
nieslcrie; la Broumeteric, 178/1 (Chabrol, I. IV). 

Brommet, vill. et m'°, c"' de Pailhérois. — Brommet, 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



77 



1637 (pièces du cab. Lacassagne). — Bromet sive 
(le la Goulesquc, lOlit) (nommée au p" de Mo- 
naco). — Bi-omel, i()79 (état oiv. do Raulliac). — 
Brommes, itigS (terr. de Cariât). — Bromel (Cas- 
sini ). 

Bnos, vill. détruit, c"° de Saint-Étienne-de-Riom. — 
Bron, 178/1 (Chabrol, t. IV, p. 8/16). 

Bhon, ham. , c°° de Saint-Georges. 

Brons, vill., c"' de Saint-Georges. — Brons, 1099 
(min. Andrieu, n" à Saint-Fiour). — Broin, 1786 
(Chabrol, t. IV). 

Bros (Las), ham., c^de la Besserette. — Las Briias, 
i55i (min. Boygues, n"). — Las Broa , i(')3i>; 

— Las Bros, 1(533 (état oiv. de Montsalvy). — 
Las Brohes, 1(170; — Las Brolius , 1671 (nommée 
au p" de Monaco). — Lasijros, 171.") (état civ. de 
Cassaniouze). 

Bros (Les), chat. fort, détruit, c" de Chastel-sur- 
Murat. — Casivum de Breo, i354 (homm. à 
l'évcque de Clermont). — Les Brohees; les Rrohas, 
i535; — Les Brohies, i536 (terr. de la v" de 
Murât). — La Broa, iSga (id. de Cheyiade). — 
Les Broz , i6a8 (paraplir. sur les coût. d'Auvergne). 

— Les Brohes, 1680 (terr. des Bros). — Le Broc, 
wii' i' (td. du roi). — Les Bros, 1784 (Chabrol, 
t. IV, p. 647). — Château de Lesbros, i856 (Dict. 
stat. du Cantal). 

Les Bros étaient un mafidem. de la v'"de Murât 
démembré en 1(543 et comprenant originairement 
les paroisses de Chastel-sur-Murat, la Cliapelle-d'Ala- 
gnon, Chalinargues, Chavagnac, Viraigues et Va- 
luéjols en partie. — Justice seign. ressort, au bail- 
liage de Vie , en appel de la prév. do Mural. 
Bros (Las), vill., c"° de Sourniac. — Mansiis de lu 
Broha, 1398 (arch. généal. de Sarliges). — La 
Brohas, iU^S (terr. de Mauriac). ■ — La Broa, 
i655; — Las Bros, 1608 (état civ. de Mauriac). 

— Las Broas, 1680 (terr. de Mauriac). — Bro 
(Ktat-niajor). 

Brose (La Petite), dom. ruiné, c°' de Lorcières. — 
Domaine de la petite Brose, 1760 (arch. dop. s. C, 
1. 48). 

Bbossalarie iLi), dom. ruiné, c°' de Marchastel. — 
Maiisus de la Brossalaijria , 1899 (enq. sur la just. 
de Vieillespesse). 

Bbossié (Le), mont, à vacherie, c"' de Drignac. 

Brossier (Le), dom. ruiné, c"" de Veizic. — Mansus 
de Taie, iSg'i (pièces de l'abbé Delmas). — Mansus 
de Talo, i45G (reconn. à l'abbesse de Saint-Jeau- 
du-Buis). — -ijfar appelle de Talo sive de Brossier, 
lôga (terr. de N.-D. d'Aurillac). 

Brossièbe (La), dom. ruine, c'" de la Capelle-en- 



\ ézie. — Ajfariiint de la Brosseijra , i5go (pièces de 

l'abbé Delmas). 
BnossiÈRE (La), écart, c™ de Roussy. 
Brot (Le), vill., c°° de Clianterelle. — La Broha, 

1673 (état civ. de Condat). — La Brot, 1776 

(arch. dép. s. C). — La Broc (Cassini). — La 

Brolk (État-major). 
Brou, anc. paroisse de la ville de Laroquebrou. — 

Brou, 1297 (test, de Geraud de Montai). — 

Braoïi , ililiÇ) (enq. sur les droits du seign. de 

Montai). 
Brou, chapelle domestique, c'" de Saint-Georges. — 

i843 (état des succursales du départ, du Cantal). 
Brouches (Las), dom. ruiné, c"' de Jaloyrac. — Vil- 

laige de la Brochas, 1G80 (terr. de Mauriac). 
Brougbe (La), écart, c" de Colandres. — AJfarium 

de la Broc, cum grangiis, i5i3 (terr. d'Apchon). 

— Labroh, 1719 (table de ce terrier). 
Brodnihuac, dom. ruiné, c"° d'Ytrac. — Villaige de 

Brounihuac, i636 (état civ. de Saint-Mamet). 

Brounioux (Le), hara. , c"" de Cassaniouze. — Bronho, 
i546 (pièces de l'abbé Oelmas). 

Brousaldies (Las), dom. ruiné, c°° de Glénat. — AJ- 
farium de las Boxaldias, i339 (homm. au seign. 
de Montai). — Las Brousaldies, iG3a (état civ.). 

— Les Boucheyldies , xviii* s" (pap. de la lam. de 
Montai). 

Brocssac, dom. ruiné, c"" de Jaleyrac. — Affarium 
voc. de Broussac, 1743 (terr. de Mauriac). 

Broussade (La), écart, c"° de Sainl-tieorges. 

Bboussadel, f°" et chat, féodal détruit, c"' de Saint- 
Georges. — Castrum de Brossadol , 1287 (arch. 
dép. s. H). — Brossadolh, l384; — Brossadols, 
i386 (arch. mun. de Saint-Flour). — Brossadel , 
liig; — Brossadelz, 1476; — Bressadoh, i486 
(liber vitulus). — Brossadels, lU^lx (terr. de Mal- 
let). — Broussadels, 1789 (état civ. de Saint- 
Fiour). — Broussades, 1784 (Chabrol, t. IV). 

Broussadel était, avant 178g, le siège d'une 
justice seign. régie par le droit coût., et ressort, à la 
sénécli. d'Auvergne, en appel de la prév. de Saint- 
Flour. 

Broussal, ham., c" de Leynhac. — Brossier, i3oi 
(pièces de l'abbé Delmas). — Brossa, i544 (min. 
Deslaing, n" à Marcolès). — Brouse, 1617 (état 
civ. de Saint-Élienne-de-Maurs). — Brousat (Cas- 
sini). — Broussat, i856 (Dict. stat. du Cantal). 

Brousse, m'°, c" d'Arnac. — Brousses, 1707 (état 

Brousse, vill., c"" de Bassignac. — Brousse, i55o 
(terr. de Miremont). — Brosses, i648 (état civ. 
du Vigean). 



78 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Brodsse, \\\i. et cliât. en ruine, c°° de Champs. — 
Broussolles, i585 (lerr. de Graule). — Brosses, 
i665; — Brousses, 1669 (état civ.). 

Brousse (La), ham., c" de Coren. — La Bresse; la 
Brosse, i58A; — Laljrosse, i585 (arch.dép. s. G). 

— Brous, iBgg (min. Andrieu, n"). — Labrousse, 
1676 (état civ. de Saint-Mary-le-Plain). — La 
Brousse (Cassini). 

Bbocsse (La), ham. et m", c" de Glénat. 

Brousse (La), m'° détruit, c°° de Labrousse. — Mo- 
lendinum de Brucia, i53i (min. Vigery, n"). 

Brousse, ham. et chat, en ruine, c" de Loubaresse. 

Le château de Brousse était, avant 1 789 , le siège 

d'une justice seign. basse régie par le droit coût., 

et ressort, à la sénéch. d'Auvergne, en appel du 

bailliage de Ruines. 

Brousse, ruiss. , affl. de la Truyère, c" de Loubaresse; 
cours de 1,800 m. 

Brousse, vilL, c"" de Massiac. — Brousses, 1669 (état 
civ.). 

Brousse (La), dom. ruiné, c" de Maurs. — Le village 
de Labrousse, 1778 (anc. cad.). 

Brousse (La), vill., c°' d'Omps. — La Brossa, iSSg 
(min. Destaing, n" à Marcolès). — La Brousse 
(Cassini). 

Brousse, vill., c" de Quézac. — Brousses, i634 
(état civ. de Saint-Mamet). — Brousse, 1789 {id. 
de Quézac). 

Brousse, vill., c°' de Beilhac. — Mansus de Brosso, 
102 I (min. Vigery, n" à Aurillac). — Brosse, 16-26 
(état civ. d'Auriliac). — Brousse 1778 (terr. de la 
chàtell. de la Brousselte). 

Brousse (La), vill., c" de Rouflîac. — La Brousse, 
1687 (min. Sarrauste, n" à Laroquebrou). — La- 
h-ousse, 178a (arch. dép. s. C, 1. 5i). 

Brousse (Le Pcech de), dom. ruiné, c"' de Saint- 
Christophe. — Villaige de Brosses, 1683; — Lai 
Bros, 107") (état civ. de Sainl-Santin-Canlalès). 

— Broushes, 1679 {id. d'.^rnac). 

Brousse, vill. détruit, c"° de Saint-Mary-le-Plain. 

Brousse (Le Suc de), mont, à vacherie, c" de Saint- 
Mary-le-Plain. 

Brousse (La), ham., c"° de Sansac-de-Marmiesse. — 
La Brosse, iGig (état civ. de Beilhac). — La- 
brousse, 168g (id. de la Capelle-Viescamp ). — La 
Brousse (Cassini). 

Brousse (La), dom. ruiné, c" de Vitrac. — Affanum 
vocatum de la Brossa, 1Û63 (pièces de l'abbé 
Belmas). 

Brousse-Basse ( La ), m'°, c" de Glénal. — La Brosse- 
Basse, 1616; — La Brousse-Basse , 168a (étatciv.). 

— Lah-ousse, i6Gg (nommée au p" de Monaco). 



Brodssedocr, dom. ruiné, c"' de Jaleyrac. — Matuut 
del Broussedour, 1673 (terr. de Mauriac). 

Brodsse-Haute (La), écart, c" de Glénat. — La 
Brossa, i864 (homm. au seign. de Montai). — 
La Brosse, i65o(état civ.). — Lah-ousse, 1669 
(nommée au p'" de Monaco). — La Brousse, 1760 
(anc. Cad.). 

Brousses, dom. ruiné, c°° de Loupiac. — Brossas, 
i464 (terr. de Saint-Christophe). — Lasbros, 
1660 (état civ.). 

Brousses, dom. ruiné, c°° de Saint-Santin-Cantaiès. 

— Mansus de Brossas, \kkz (arch. mim. d'.4u- 
rillac, s. HH,c. ai). — Emirrosses ; Embrousses , 
i636 (liève de Poul). — Brousses, 1(571 (état civ. 
d'Arnac). 

Broussetie (La), vill. détruit, c"" de Beilhac. — -i/fu- 
rium dels Brosselz, 1807 (arch. mun. d'Auriliac, 
s. HH, c. 21). — La Brosse, i55o (reconn. à 
l'hôteher du monast. de Saint-Geraud, arch. mun. 
de Saint-Paul-des-Landes). — La Brossitie, 168a; 

— La Brossetie, i683 (état civ.). — La Brossete, 
i683 {id. d'Auriliac). — La Broussetie, 1 685 (état 
civ). — Laln-ousselye , 1716; — Lal/roussetie , 17/18 
(arch. dép. s. G, 1. 7). 

Broussetie (La), écart, c"" de Cassaniouze. 
Broussetie (La), ham., c"" de Fournoulès. 
Broussetie (La), mont, à vacherie, c"" de Girgols. — 

Montagne de la Broussetie, 178a (arch. dép. s. C, 

1. 5o). 
Broussetie (La), vill. et m'°, c" de Parlan. — La 

Brosele; la Bressete, i6i3; — La Brocele, i64(3; 

— La Brossetie, 1G47; — La Broussèle, 1600 
(état civ.). — La Broussetie, 1670 (nommée au 
p" de Monaco). 

Broussetie (La), ruiss., affl. du ruisseau de Jlau- 

rian, c"' de Parlan; cours de i,a5o m. 
Bhodssetie (La), m°° de camp, et m", c"' de Beilhac. 

— Castrum de Brosseta, 1/178 (arch. dép. s. E). 

— Brossetie, i5g5 (reconn. à la mais, de Cla- 
vières). — Brousseltes , lôai (état civ. d'Auriliac). 

— La Broussetie, 1688 {id. de Crandelles). — 
Brousset (Cassini). 

Broussetie (La), écart, c°' de Saint-Etienne-de- 

Maurs. 
Broussetie (La), dom. ruiné, c"" de Saint-Victor. — 

Ajfarium de la Brosseta, 1827; — Affarde Labrous- 

sette, 1600 (pap. de la fam. de Montai). 
Broussettes (Las), écart, c" de Sénezergues. — La 

Brossa, i546 (min. Destaing, n" à Marcolès). 
Broussiers (Les), dom. ruiné, c"' de Chalvignac. — 

Ajfar des Brossozes, i54g (terr. de Miremont). 
Bhoussoles, dom. ruiné, c" de Barriac. — \illaige 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



79 



de Brossoles , iGag (état civ. de Saint-Christophe). 

— Broussotes, 1784 (archives départementales, 
s. C, 1. 38). 

BnoussoLLES, chat, détruit, c°° d'Alleuze. — Brossoles, 

i'i55 (spicil. Brivat. ). 
BnoussoLLEs, vill., c"" de Lorciùres. — BroussoUes, 

i6a/i (teri-. de Ligonnès). — Boursolles, 1697; 

— Boursolle, 1703 (étal civ. de Joiirsac). — Brous- 
solle, 1745 (arch. dép. s. C, I. 48). 

Broussolles, vill. et m'°, 0°° de Sauvât. — Villa Bro- 
ciolis, xii° s" (charte dite de Clovis). — Brousoles, 
1674 (étal civ. de Menet). — Broussoles, 16H6 {id. 
d'Ydes). — Broussolles, i6çjO (irf. de Chastel- 
Marlhac). 

Bnoussous (Le), monl., c°° de Parlan. — Le Piiech- 
Broussotis, 1748 (anc. cad.). 

Bnoussois (Le), vilL, c°° de Velzic. — Brossos, i456 
( reconn. à i'abbesse de Saint-Jean-du-Buis d'Au- 
rillac). — Puecli-Broussos , i485; — AJfarium de 
Brosses, i486 (id. à J. de Montamat). — Affar de 
Brossas, iSga (terr. do N.-D. d'Aurillac). — Vil- 
laige de Brossos ; de Broussous , 1 5()4 ; — Brossons , 
iSy.") {id. de Fracor). — Broussoux , i6g5 (arch. 
dép. s. C,l. 8). 

BnoussoizE, vill., c°° du Vauluiier. — La Brossola, 
i333; — Broussouze, iSSg (liève du prieuré de 
Saint-Vincent). — Brousouse, 1671 (état civ. de 
Menet). — Brousouze, i683 {id. de Saint- Vin- 
cent ). 

BnoussouzE, ruiss. , affl. de la rivière de Mars, c" du 
Vaulraier; cours de i,46o m. 

BnoDTV, viiL détruit , c" de Mentières. — 1784 (Cha- 
brol, I. IV). 

Bbouzac, vill., c"° d'Arpajon. — Brassnc, ia69(arch. 
mun. d'Aurillac, s. FF, p. i5). — Las Brozatz, 
i34o (arch. de l'hôp. d'Aurillac). — Embrouzac; 
Brouzat, i465 (obit. de N.-D. d'Aurillac). — Bro- 
sat, 1623 (min. Vigery, n"). — Brouszact, i6ay 
(état civ.). — Brizac, i665 {id. de Jussac). — 
Brozat, 1668 (nommée au p°° de Monaco). — 
Brouzac, 1704 (arch. dép. s. C). 

BnouzAc, écart, c" d'Aurillac. — La chaliii de Brozat, 
i5a5 (arch. mun. s. 11, t. VIH, f° 71). .— Munsus 
de la Culin, i53i (min. Vigery, n"). — Brouzat, 
1674 (état civ.). 

BRODZic, vill., c°° de Vézac. — Brozacum, i485 
(reconn. à J. de Montamat). — Brosatum, iSaa; 

— Brosac, i53i (min. Vigery, n"). — Brozat, 
i583 (terr. de N.-D. d'Aurillac). — Brnzat , 1668 
(nommée au p°° do .Monaco). — Vroir.an , 1670 
(iusin. du haill. d'Andelal). — Brouzat, 1680; — 
Bronzac, 1728; — Brouzac, 1760 (arch. dép. 



s. C). — Brouzat (Cassini). — Brousac, 1857 
(Dicl. slat. du Cantal). 

BnouzADET, vill., c°° d'Arpajon. — Brossadet, 1369 
(arch. mun. d'Aurillac, s. FF, p. iS). — Brouza- 
det, i46.j (obit. de N.-D. d'Aurillac). — • Brous- 
zadet, 1629 (état civ.). — Brozadet, 1679 (arch. 
dép. s. G,L 5). 

Brouzolle, ruiss., afll. de la Siorne, coule aux linages 
des c"" de Saint-Bonnet-de-Salers, Saint-Martin- 
Valmeroux et de Drugeac; cours de 8,5oo m. — 
Ruisseau de Brouzotte, 1837 (état des rivières du 
Cantal ). 

Brozadoiitte (La), mont, à vacherie, c"° de Celoux. 

Bru (Le), dom. ruiné, c" de Boisset. — Villaige del 
Bru, 16G6 (état civ. de Maurs). 

Bru (Le), vill. avec chapelle, c°° de Charmensac. — 
Mansus del Bru, 1471 (terr. du Feydit). 

Bru (Le), vill., c" de Leynhac. — Le ftit (Cassini). 

Bru (Le), dom. ruiné, c"" d'Ytrac. — AJfarium voca- 
tum dal Bru, i4oa (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 
c. ai). — Affnr appelle de Bure, 173 a; — Burg, 
i736(irf. s. ll,t. XV). 

Bbuc(Le), vill., c"" de Vicillcvie. — LouBrut, iSig; 

— Lou Bruc, i55o (min. Boygues, n"). — Lou 
Bouc, 1767 (table des min. de Guy de Vayssieyra, 
n"). 

Brueille (Li), mont, à vacherie, c" de Saint-Bonnet- 
de-Marcenat. 

Bbuéjodl, écart, c" de Roumégoux. — Mansus de 
Brugal, i3a3 (pap. de la fam. de Montai). — Brué- 
gol, i638 (état civ. de Saint-Mamet). — Bruégou, 
1 667 (étal civ. de Roumégoux). — Bruégoiil; Brué- 
joul; Bruéyoul, iG()8; — Bruégéol , i60g (nom- 
mée au p"" de Monaco). — Brézous , 1767 (état 
civ. de Junhac). — Bruéjouh, 1807 (Dict. stat. 
du Cantal). 

Bruel (Le), m" détruit, c"" de Cayrols. — Le molin 
del Bruelh, 1670 (livre des achaps d'Ant. de Nau- 
caze). 

Bruel (Le), ham., c" de Crandolles. — Lou Bruelh , 
i54o (reconn. à l'hôlelior du monast. de Saint-Ge- 
raud , arch. muu. de Saint-Paul-des-Landes). — Lou 
Bruel, 1688 (étal civ.). — Le Bruct (État-major). 

— Le Brueil, i855 (Dict. stat. du Canlal). 
Bruel (Le), vill. et m'", c" de Girgols. — Lou Bruelh , 

i6ao; — • Lou Bruel, 1636 (élat civ. de Thiézac). 

— Loti Breuil, 1679; — Loubruel , 1697; — 
Louhreal, 1717 (arch. dép. s. C, 1. i5). 

Bruel (Le), dom. ruiné, c'"' de Laroquebrou. — Lo 

Bruelh, 1459 (arch. dép. s. G). 
Bruel (Le), vill., c'" de Marcolès. — JjO Bruelh, 

i4o7 (pièces de l'abbé Delm:is). — Lou Bruelh, 



80 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



i54o (min. Deslaing, n"). — Le Bvuet (État- 
major). 

Bruel ( Ije), dom. ruiné, c°' de Alourjoii. — ^Jf"'' del 
Bruel, lyOo (terr. de Saint-Projet ). 

Bbcel (Le), ham., c" de Nancelles. — Lou Bi-iielli, 
xï* s° (pièces de l'abbé Deimas). — Lou Bruel, 
1 564 (nommée au curé et prêtres de Nancelles). — 
Lou Brueilh, i65o (état civ. d'Aurillac). 

Bruel (Le), ham., c°' de Nieudan. — Bt-olio, i3ii 
(arch. dép. s. E). — Brolium, i347 (iVi. s. G). — 
Bruelh , 1443 (reconn. au seign. de Montai). — 
Lou Breuil , i65o; — LouBrael, 1 663 (état civ.). 

— Domaine du Bruel, 1770 ; — Le Britiit , 1787 
(arcb. dép. s. (}, i. 5i). 

Bbuel(Le), vill., c"" deQuézac. — Lou Bruelh , 1674 ; 

— Lou Brual, 1577 (livre des acbaps d'Ant. de 
Naucaze). — Lou Bruel, )645 (état civ.). — Le 
Breuil, 1867 (Dicl. stat. du Cantal). 

Bruel (Le), ham. et m'°, c°' de Quézac. — Le Bruel, 
1670 (état civ. de Maurs). 

Bruel (Le), ham., c" de Saint-Constant. — Mas del 
Breullt, xwf s° (reconn. au prieur de Sainl-Con- 
slant.) — Lou Bruelh, i643; — Le Bruel, 1700 
(élat civ.). 

Bruel (Le), ruiss. , affl. du Celé, c" de Saint-Con- 
stant; cours de 3,920 m. — Ruisseau de Sougue- . 
roux, 1746; — Rivière de Souleyroux , 1749 (anc. ; 
cad. de Saint-Constant). 

BnuEL (Le), ruiss., alll. de la Rance, c" de Saint- 
Etienne-de-Maurs; cours de 2,5oo m. 

Bruel (Le), écart, c"" de Saint-Uhde. — Le Bruel, 
1787 (arcb. dép. s. C, I. 5o). 

Bruel (Le), dom. ruiné, c"" de Saint-Paul-des- 1 
Landes. — -\ffitr del Bruel, 1733 (arcb. mun. 
d'Aurillac, s. II, reg. i5). 

Bruel (Le), mont, à burons, c°° de Saint-Projet. 

BnuEL (Le), écart, c" de Sansac-de-Marmiesse. 

Bruel (Le), bam., c"" de Vieillevie. 

BnuEL-BAset Haut (Le), villages, c°°de Sainl-Étienne- 
de-Maurs). 

Bruerciiie (La), dom. ruiné, c" d'Arnac. — AJfar 
apelnt de la Bruerclna, 1471 (pap. de la fani. de ' 
Montai). I 

Bbuge, m'° et scierie, c°' de Védrines-Saint-Loup. ■ 

Brugéas-Grand (Le), dom. ruiné, c"' de la Chapelle- 
Laurent et de Saint-Poney. — Ténement de la Bru- 
gueijre, 1610 (terr. d'A vénaux). j 

BnuGEiRE (La), vill., c" de Cbastel-AIarlhac. — La ! 
Brugeyre, 1 507 ( terr. de Trizac). — La Brugheyre, 
1668 (élat civ. de Trizac). — La Brugière, 167a | 
(id. de Menet). — La Brugerre, 1678; — La ' 
Brugeire, 1686 {id. de Trizac). — Labrugère, 



1688 {id. de Chaslel-Marlbac). — La Brugère, 
1744 (arch. dép. s. C, I. 45). 

Brugeire (La ), vill. , c"° de Clavières. — La Brugeire, 
Xïii' s' (élat civ.de Chaliers). — La Brugère, 1745 
(arcb. dép. s. C, I. 43). — La Brugih-e, 1784 
(Chabrol, I. IV). — La Brugeyre, i855 (Dict. stat. 
du Cantal). 

Brugeire (La), ham., c" de Lavastrie. 

Brugeire (La), ham., c" de Sarrus. — La Brugière, 
ili^ti (terr. de Mallet). — La Brugeyre, i665 
(insin. de la cour royale de Murât). — La Brugerie 
(Cassini). — La Brugeire (État-major). 

Brugeires (Les), vill. détruit, c"" de Laveissière. — 
Idlaige et nffar de las Brugiieyrex ; lus Brugheyre , 
1668 (nommée au p" de Monaco). 

Brugeibes (Les), écart, c" de Saint -Etienne -Can- 
talès. 

Brugeiroux, vill., c"' de Cbastel-sur-Murat. — Bru- 
gayres, ia85; — Brugheyros, i4o9; — Brugey- 
ros, i44i (aroh. dép. s. E). ^Brugeyrous, i535 
(terr. de la v" de Mural). — Brugheyroux , 1080 
(liève conf. de la v"'' de Murât). — Brugoyrous , 

1 598 ( reconn. des consids d'Albepierre ). — Bragey- 
roux; Breugeyroux, 1600; — Brugeirous, i6i8 
(terr. de Dienne). — Bregeyroux , 1 660 (état civ.). 

— Brugeyroux, 1668 (insin.de la courroy.de Mu- 
rat). — Bruginoux , 1689 (élat civ.). — Bregay- 
roux, 1695; — Bregeroux, 1696 {id. de la Cha- 
pellc-d'Alagnon ). — Brugerou, 1704 (arch. dép. 
s. E). — Brugeirou, 1707 (élat civ. de Mural). — 
Brugairou (Cassini). — Brugeroux (Étal-major^ 

Brugère (La), vill., c" de Joursac. — La Brugeyre, 
1610 (terr. de Nubieux). — La Prugeire, 1703; 

— La Brugière, 1771 (liève de Mardogne). 
Brugère (La), bam., c" de Lavastrie. — La Breu- 

geire, iltgh (terr. de Mallet). — Las Brugeiras, 
1618 {id. de Sériers). — La Bougeyre, 1680 (arch. 
dép. s. C). — La Brugère, 1740 (état civ. de 
Saiiit-Flour). — La Brugière, 1784 (Chabrol, 
t. IV). — La Brugeire (Cassini). 
Brugerette (La), dom. ruiné, c°° de Clavières. — 

— Villaige de la Brugueyretle , 1686 (terr. de la 
Garde-Roiissillon). 

Brdgerettk (La), écart, c" de Maurines. — Broi- 
ghaireta, i338 (spicil. Brivat.). — Brugeyrete; 
Bougeyrele; Brugierele, iligli (terr. de Mallet). 

— Brugeretles ; Bruguette, 1784 (Chabrol, t. IV). 

— Bugerelte (Cassini). — La Brugeretle (État- 
major). 

Bbcget (Le), écart et m'°, c"° de Vic-sur-Cère. — 
Lo Brughat, i353 (arcb. dép. s. E). — Le Brugel, 

1599 (état civ.). — Bruzel, 1671 (nommée au 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



81 



p" (le Monaco). — Le Brujet, 1700 (étal civ. do 
Saint-Clémenl). — Le Briighet, iHh-j (Dict. stat. 
du Canlal). 
BnucET (Le), doiii. ruiné et monl. à liurons, c°° de 
Vic-sur-Cère. — La montngniic de linif^et, ifi68; 

— A for de Ihu-Dezier, 1671 (nommée au p" de 
Monaco). — Montagne de Bruzet, 1769 (anc. cad.). 

— Buron de Brugei- (états de sections). 
Bbugbtre (La), vill., c°° de Bournoncles. — La Bi-u- 

gière, ilig!i (terr. de Maliet). — La Brughe 
(Cassini). 
Bbugeïbe (La), vill., c°" de Faverolles. — La Bru- 
getjria, iSaS (arcb. mun. de Saint-Flour). — La 
Bougeyre, ligi (terr. de .Maliet). — La Bnigère, 
1784 (Chabrol, t. IV). — La Bi-u/rniVe (Cassini). 

— La Bnigeaire (État-major). 

Brdgevboiix (La Fon de), mont, à vacherie, c"" de 
Saint-Saturnin. — Fons vocata del suc de Brugey- 
ros . i366 (arch. dép. s. H). 

Bni'GiEn (Le), dom. ruiné, c°° de Mauriac. — Le 
villttige de Brugiei; i5o5 (comptes au doyen de 
Mauriac ). 

Bnur.iEii, bois défriché, c°° de Vebret. — Nemus voca- 
tum de Brugier, i4ii (teir. de Saignes). 

Bbcjalènes, vill. et m'°', c°° de Cbastel-sur-Murat. — 
Mansns de Brugaknas, i386 (arch. dép. s. G). — 
llrugelas; Bnighalenas, i4o3 (irf. s. E). — Bru- 
gialenas, i456; — Briigelenas, 1^78 (terr. d'An- 
léroche). — Brughala ; B)-aghah' ; Brughalas, 
1^191 (irf. de Farges). — Bnigalleiies , i5i8 {id. 
des Cluzels). — Brtighalenes, iô35 {id. de la v" 
de Murât). — Breiighalènes , iSia (arch. dép. 
s. G). — Brugalenes, i559(inv. des titres de la 
coll. (le N.-D. de Murât). — Brughalences , 1691 
(terr. de Bressangcs). — Bnighaloniies , iSgS (re- 
conn. des cons. d'Albepierre). — Brnghallènes , 
lùùli (liève de Murât). — Tirughalene , i653 
(terr. du Sailbanl). — Brugéalene, itUi/i ({rf. de 
Bredon). — lirtijalenes, 1(180 (terr. de la v" de 
Mural). — Britgealenes , 1G86 (id. de Farges). — 
Bnigelenes , 1690 (état civ. de Murât). — Bru- 
géalene, 1704 (arch. dép. s. E). — Brughalaines , 
1706 (état civ. de Murât). — Brugalhenes, 1707 
(héve de Farges). — Bourgatene, 17/10 (id. de 
Bredon). — Brujalaine (Cassini). 

Bbiilièbe (La), ruiss. , afll. de i'Arcomie, c"" de Saint- 
Just ; cours de 3,600 m. — Buillière. i856 (Dict. 
stat. du Cantal). 

Bbunets (Les), mont, à vacherie, c°' de Saint-Aman- 
din. — Montaigne des Brunetz, i65o (terr. de 
Feniers). 

Bbuneïille, écart, c" de Marcenat. 

Cantal. 



lincME (La), ham., c"" de Boisset. — La Brunie, 
1668 (état civ. de Maurs). — La Brunhe, 16O8 
(nommée au p" de Monaco). — La Briigue, 17/18 
(anc. cad.). 

Bri'nie (La), vill. el m'°, c°* de Freix-Anglards. — 
LaBrunia, i/i64 (terr. de Sainl-Cliristophe). — 
LaBrunha, i59a (min. Vigery, n"). — La Burnhe, 
1669; — La Brounltio, 166a; — La Brugnie, 
166 3; — La Brunlio, 1696; — La Brunhe, 1700; 

— La Burgie, 1701 (état civ. de Saint-Cernin). 

— Labrunhe, 1780; — Labrunie, 1753 (arch. dép. 
s. C, 1. 3a). — La Brunie (Cassini). 

Bronie (La), dom. ruiné, c"" de Laroquevieiile. — 
Affar de la Brunhie, alias Delpon, i55a (terr. de 
Nozières). 

BacNiE (La), écart, c"° de Leynhac. 

Bbd.me (La), f°% c°' de Naucclles. — Ajjhv de La- 
brunie, 169a (terr. de Saint-Geraud). 

Brcsie (La), écart, c"" de Saint-Constant. — La 
Brunha appellée Guisbert, i64i; — La Brunhie, 
1697 (état civ.). — La Brunhe, 171/i (pièces du 
cab. Lacassagne). — Labrunie, 1747 (anc. cad.). 

Brdnie (La), vill., c°'''de Saint-Saury. — LaBrvnlie, 
1(171 (état civ.). — Labrunie; Labrunhe, 1771 
(arch. dép. s. C). — La Brunhie, 1867 (Dict. stat. 
du Cantal). 

Brusie (La), vill., c"' de Vitrac. 

Brume (La), (°'\ c°° d'Ylrac. — La Brunia, i636 
(état civ. de Naucelles). — La Brunie, idi-j (liève 
de Poul). — La Brunhio, i6'io (état civ. de Nau- 
celles). — La Brunha, iG58 (état civ. d'Aurillac). 

— LaBrunhe, 1(368 (nommée aup" de Monaco). 

— La Brunhie, 1789 (anc. cad.). — La Brunie, 
1760 (arch. dép. s. C). 

Brusie-Basse (La), ham., c°° de Vitrac. 
Brii.me-Haute (La), vUl. , c"° de Vitrac. — Las Bru- 

nias, 1 46a (pièces de l'abbé Delmas). — La Brunia, 
i54i (min. Destaing, n'°). — La Bruhnc, 1668 

(nommée au p"' de Jlonaco). — La Brunie (Cas- 
sini). 
Brc.to, écart détruit, c"* de Bonnac. 
Brunorré, f""", c°° de Saint-Mamel-la-Salvetat. 
Brusorre, ruiss., afll. de la Gère, c" de Sainl-Mamet- 

la-Salvetal; cours de 4,870 m. — On le nomme 

aussi Bonak et liwu-Frais. 
Brdson, dom. ruiné, c'" de Tliiézac. — AJfar de Breu- 

non ; de Breure'on, et cnciennemeiit nonnné de Font- 

Brunot, 1674 (terr. de Tbiézac). 
Brcsquet (Le), ham., c°° de Jabrun. — Al Brusquet, 

i5o8; — LeBrusquel, 1780 (terr. de la Garde- 

Boussillon ). 
Brusquet (Le), ruiss., afll. du Tiiilladès, c"" de Ja- 

11 

lUPniltEniE KATIOTtiie. 



82 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



brun; rours de 3,000 m. — Ruisseau de las Le- 
vades, 1686 (terr. de la Garde-Roiissillon). 

Bbussol (Le) , dora, et m'" détruits, c°° d'Arpajon. — 
Domaine appelle de Bnissol; cliazal de molin appelle 
de Brussolz, i586 (terr. de N.-D. d'Auriilac). 

Bbuïère (La), f°", c"" de Chalvignac. 

Bbuïère-Grosse (Là), mont, à vacherie, c°° d'Allcuze, 

— Pasturalis vocatns de las Bruchas, i5io (terr. 
de Maur.s). 

Bdchanie (La), dom. ruiné, c°° de Paulhac. — Affa- 
rium de la Buscliania, l'ihi (homm. à l'évèque 
de Clermont). 

Bddiès, vill., c°" de Neuvéglise. — Biidi/, 1784 (Cha- 
brol, t. IV). 

BuEL (Le), mont, à burons, c" de Maibo. — Le Buel , 
1637 (pièces du cab. Lacassagne). — Le Buel, alias 
le Castelhou, 1668; — Le Bueil, 16G9; — Les- 
buel; Lebiiel, 1670 (nommée au p" de Monaco). 

— Buron de Buelle (Cassini). 

BuEïRE (La), dom. ruiné, c°° de Saint-Julien-de- 
Jordanne. — jiffar appelé de la Bueyre, i^'jô 
(terr. de la chapell. des Blats). 

BuEïssE, dom. ruiné, c°° de Thiézac. — Affnr appelle 
de Bueijsse , 1670 (nommée au p" de Monaco). 

BuFFE-FnoiD, écart, c"° de Saint -Mamet- la - Sal - 
vetat. 

BuFFiER (Le), vill., c°° de Condat-en-Feniers. — Le 
Biiffier, i55o (liève du q' de Marvaud). — Le 
Bnjier, xvl° s" (liève conf. de Feniers). — Buffey, 
167.3; — Biifey, 167^; — BuJ'ay, 1681; — Bus- 
sey, i683 (état civ. ). 

Buffiébettes, ham., c°° de Lieutadès. — Buffeiretas; 
Buffieretas, i5o8; — Buffeyrettes, 1662; — Buf- 
feyretles, 1780 (terr. de la Garde-Roussillon). — 
Bnjjïercttes ( Cassini ). 

BncE (La), mont, à vacherie, c"" de Celles. — Lo 
Bughe Redoiide, 1681 (terr. de Celles). 

Bdse (La), mont, à vacherie, c" de Chastol-sur-Mu- 
rat. — La Bughe, 1 535 (terr. de la v" de Murât). 

— La Buge, 1680 {id. des Bros). 
Biige(La), vill.,c°" de Cheylade. — Mansus de la 

Buyglia, i365; — La Buge, xvii' s" (arcb. dép. 

s. E). — La Bugi, 1618 (terr. de Dlenne). — La 

Bugo, i646 (liève conf. de Valrus). — La Bugy, 

178/1 (Chabrol, L IV). 
Bbce (La), ruiss., atll. du ruisseau de Chamalières, 

c"° de Cheylade; cours de 3, 300 m. — L'eau ap- 

pellée Laguaygue del Gros, i520 (min. Teyssen- 

dier, n" à Cheylade). 
BcGE (La), vill., c" de Lavigerie. — La Boyga, 1379; 

— La Buygha, i64i ; — La Bugia, i455 (arch. 
dép. s. E). — La Bugha, liSg (liève de Dienne). 



— La Buge, i55i (terr. de Dienne). — La Bugy, 
167a (état civ. de Murât). 

Par ordonn. royale du ai octobre 1831, l'église 
de la Buge a été réunie à celle de Lavigerie, érigée 
en succursale par la même ordonnance. 

Buge (La), écart, c°° de Saint-Flour. 

Buge (La), écart, c°° de Veyrières. 

Buge (La), mont, à vacherie, c™ de Vieillespesse. 

Bdge-Blakche (La), mont, à vacherie, c°' de Lan- 
deyral. 

Buge-Gairade (La), mont, à burons, c°° de Saint- 
Saturnin. 

BcGELEscAs, dom. ruiné, c"° de Saint-Cernin. — Té- 
nemenl appelle de Bugelescas, i63G (liève de Poul). 

BuGE-LosGUE (La), mont, à vacherie, c°° d'Anglards- 
de-Salers. 

BoGEONNE (La), mont, à vaclierie, c°° de Chastel-sur- 
Murat. — Montaigne de la Bughona , i535 (terr. 
de la v'* de Murât). 

Bugeotte-Gbande (La), mont, à vacherie, c°° de Va- 
luéjols. — La Bughote-Grande , 16S7 (terr. de 
Loubeysargues). 

Buge-Redonde (La), dom. ruiné, c" de Valuéjols. — 
Bugha vocala la Buge-Redonda ; la Boygha-Redonda , 
i5i 1 (terr. de Maurs). 

BuGE-RonGE (La), mont, à vacherie, c"" d'AUanche. 

BuGEs (Les), vill., c" de Menet. 

BuGES (Les), mont, à vacherie, c" de Saint-Bonnet- 
de-Salers. 

BoGEs (Les), vill., c°* de Saint-Urcize. — La Bugie, 
lig.'i (terr. de Mallet). — Buges (Cassini). 

B^GE-SouTBON^E (La), mont, à burons, c"* de Pra- 
diers. 

BuGESTE (La), mont. .^ burons, c" de Narnhac. 

Bugie (La), dom. ruiné, c°' de Saint-Martin- Valme- 
roux. — Ajfar del Mas de la Bugha, i665 (terr. 
de N.-D. d'Auriilac). 

BoGoscHE (La), écart, c°° d'Apchon. 

Bois (Le), monast. détruit , c"" d'Auriilac. — Buxum, 
1 163 (Gall. christ., t. II, c. 456). — Bussum, 1 297 
(test, de Geraud de Montai). — Buyum, 1 3o6 ( arch. 
dép. s. H). — Le Buys, i34o (invest. de l'hop. de 
Saint-Jean-du-Buis). — Locus de Buxo , 139a (arch. 
dép. s. H). — Buxe, 1897 (pièces de l'abbé Del- 
mas). — Buxocetum, i456 (reconn. à l'abbesse 
du Buis). — Buexum, i485 (arch. dép. s. E). — 
Sainct-Jean du Boix-lès-Aurillac , 1678 (id. s. II). 

— Sainct-Jean del Boys, 1669 (nommée au p" de 
Monaco). — Lou Bouix, 1681 (arch. mnu. d'Au- 
riilac, s. ce, p. 3). — Le Buys, 168 4 (état 
civ.). 

Le couvent du Buis était, avant 1789, le siège 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



83 



d'une justice seign. régie par le droit éorit, et res- 
sort, au bailliage d'Aurillac, eu appel de sa prév. 
part. 

Buis (Le Pcv du), dom. ruiné, c"" d'Aurillac. — Af- 
far (tel Puecli-lou-Bos ; mas tlcl Pucvli-ihi-lioys; iiins 
dal Ptiecli-du-Boyx , ibsS (lerr. du consulul d'Au- 
rillac ). 

Buisson (Le), écart, c"" de Saint-Etienne-de-Carlat. 

Buisson (Le), ham. et cliàt. fort ruiné, c°° de Ville- 
dieu. 

Par ordonn. royale du 1 1 fé>Tier i8q4 , le Buis- 
son a été distrait de la c" d'Alleuze et réuni à celle 
de Villedieu. 

BrissoN-DE-.\IoisT4HNE (Le), écact , c"" d'Omps. 

BuLDoijR (Le), vill., c"" de Riom-ès-Montagnes. — Le 
BuUour, 1673 (état civ. de Menct). — Le Burdou, 

1783 (dénombr. du prieuré de Menet). — Bulliom, 

1784 (Chabrol, t. IV). — Le Tiirdou (Cassini). 

— Le Bredou (Etat-major). 

BcLiTS (El-), écart, c" du Claux. — Les Bulitz, 
i5i3; — Les Buliclz, i.53f) (terr. de Cheylade). 

— Les Galits; les Galnts, iSg'î (vente de la terre 
de Cheyiado). — Les Biillil, i65() (liève couf. de 
Valrus). — Les Bullerts, xvii" s° (arcli. dép s. E). 

— Les Bulils, xïii" s' (table du terr. de Cheylade). 

— Ebiilit (Cassini). — Ezbalis, i855 (DicL stat. 
du Cantal). 

BuRATor , m'°, c°' de Cezens. 

Bunc, ham. avec manoir, c°° de Barriac. — Bure, 
1766 (arcli. dép. s. C, 1. 18). — Bure (Cassini). 

BuBDOD (Le), vill., c" de Jaleyrac. — Lou Boiidoue, 
1/173 (lerr. de ^Mauriac). — Le Brugdor, iSig 
(id. de Miremont). — Le Brudou, 1668 (état civ. 
de Massiac). 

BcBDOD (Le), ruiss., affl. de la Rieulière, c"" du Vi- 
gean et de Jaleyrac; cours de 2,535 m. 

Bbrgassod (Le), mont, à vacherie, c"" d'Allanche. 

BcBGEiRE (La), mont, à vacherie, c°° de Cussac. 

Burgetrettes (Les), vill., c"" de Lleutadès. — Las 
Burgerettes (Cassini). — Las Burgairetles (État- 
major). 

Bi'rgevrettes-Basses (Les), dom. ruiné, c"° de Lieu- 
tadès. — La Brugeireta-Soteirane ; la Brugerètc- 
Soteyrane, i5o8; — Las BrugeyreUes-Souteyranes , 
iG6a (terr. de la Garde-Roussillon ). 

Bcrgeybettes-Haiiies (Les), dom. ruiné, c"de Lieu- 
tadès. — La Brugueireta-Soberaine ; la Bruguete- 



Soberane; la Bruguerète-Sobeirane , i5o8; — Af- 
fard dudit village qu'estok entiennement les Bruguey- 
rettes-Soubeyranes , où il y avoit itiaisoiiSj granges 
estnbles et, à présent, sont ehazunix, ifiGa; — La 
Brugueyrette-Soubeyrane , i686 (terr. de la Garde- 
Roussillon). 

BuRLAiREs (Les), dom. ruiné et mont, à vacherie, c"" 
de Dienne et de Lavigerie. — Mansus de Brugano, 
1379 (arch. dép. s. E). — Bois appelles de las 
Brugeires, 1618 (terr. de Dienne). 

Bdrnesiol, dom. ruiné, c"" de Freix-Anglards. — 
Villaige de Burnesinl, 1G60; — Burnesiel, 1669 
(état civ. de Saiut-Cemin). 

BcRON-NoRD (Le), mont, à vacherie, c"* de Saint- 
Projet. 

Boron-Sed (Le), mont, à vacherie, c°°de Saint-Projet. 

BiSANGE, dom. ruiné, c"" de Lanobre. — Villaige de 
Biisange, 1690 (état civ. de Chaslel-Marlhac). 

BusASGEs, vill., c" de Saint-Pierre-du-Peil. — Bu- 
zanges, i655 (insin. du bailliage de Salers). — 
Busange (Cassini). — Buzange (État-major). 

Bosquet (Le), écart, c°" de Cassaniouzc. 

Bdssac, vill., c'" de Massiac. — Buffar, i656; — 
Bussac, ]666 (élat civ. de Saint-Viclor-sur-Mas- 
siac). — Buasat, 1784 (Chabrol, t. IV). 

Bussières, vill. détruit, c" de Lieutadès. 

Bbssinie (La), f°", m'" et mont, à burons, c"* de 
Saint-Saturnin. — La Bessonhas; la Bussanhe, 
i5i3; — La Bussinhe, i5i6 (terr. de Cheylade). 

— La Bussonia; la Bussunye, i5/i3 (arch. dép. 
s. G). — La Bussinie, i543 (la mais, de Graule). 

— La Bessonge; la Bussignie, \i\\' s' (table du 
terr. de Cheylade). 

BnssY (La), écart, c°° d'Apchon. — La Bessy, i5i8 
(lerr. d'Apchon). — La Bussy, 1777 (table de ce 
terr.). — La Bussie (Cassini). 

BoTAiNE (La), ruiss., alll. de la Rieulière, c°" du Vi- 
gean et de Jaleyrac; cours de 3,()3o m. — On le 
nomme aussi Jaleyrac. — Birus de las Boudeleas, 
1678; — Bivus d'Aiigeirollus, ik^h (terr. de 
Mauriac). — Buisseau de Bethane; russeau d'An- 
gerolles; la rivière de Jaleyrac, iS-'ig (terr. de 
Miremont). 

BuzERS (Le), vill. , c"" de Sainl-Marlin-sous-Vigouroux. 

— Bustes, 1661 (élat civ. de Pierrefort). — 
Buserclz, 1668 (nommée au p" de Monaco). — 
Buzers (Cassini). — Bugerts (Etat-major). 



84 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



Cabanac, m'" dclruit, c°° de Lpynhar. — Moulin de 
Cavaniac, i865 (Dict. slat. du Cantal). 

Cabahat, vill. détruit, c"" de Montboudif. — Mansus 
de Cabasnal, 1270 (Hist. del'abb. de Feniers). 

Cabane (La), écart, c" d'Arches. 

Cabane (La), écart, c" d'Ayrens. 

Cabake (La), ham., c" de Glénat. 

Cabane (La), écart, c"" de Juidiac. — Cabanes, 1668 
(nommée au p" de Monaco). — La Cabane, 17^9 
(anc. Cad.). 

Cabane (La), vill. détiuil, r°° de Ladinhac. — La 
Cabane (Cassini). 

Cabane (La), écart, c"° de Lanobre. — La Cabanne , 
i856 (Dict. stat. du Cantal). 

Cabane (La), écart, c"" de Leynhac. — Cabane (Cas- 
sini). — La Cabanne, i856 (Dict. du Cantal). 

Cabane (La), ham., c"' de .ALiurs. 

(^\BANE (La), écart, c"° de Mourjou. 

Cabane (La), écart, c°° de Parlan. — La Cabane, 
i645; — La Cabanes, iGIt-j (olat civ.). — Las- 
cabanes, 17^8 (anc. cad.). 

Cabane (La), f"", c°* de Prunet. — La Cabane, 1671 
(nommée au p"" de Monaco). — La Cavane (Cas- 
sini). 

Cabane (La), écart, c"' de Quézac. — La Cabanne, 
1857 (Dict. stat. du Canlal). 

Cabane (La), écart, c" de Rouzier.s. — La Cabane, 
i5go (livre des achaps d'Ant. de Naucaze). 

Cabane (La), écart, c" de Sénezergues. 

Cabane (La), ham., c°° de Trémouille-MarchaL — 
La Chabanne, 1782 (terr. du fief de la Sépouse). 
— La Chabane (Cassini). 

Cabane (La), écart, c"' de Veyrières. 

Cabanevux (Les), écart, c°' de Vic-sur-Cère. 

Cabane-d'Ausiont (La), ham., c" de Fournoulès. — 
La Cabanne d'Aumont, i855 (Dict. du Cantal). 

Cabane-de-Bbuzon (La), écart, c°* de Cabinet. — 
Burbuzou-Haut (Cassini). 

Cabane-de-Cabbï (La), écart, c" de Sénezergues. 

Cabane-de-Falissabd (La), écart, c" de Mourjou. 

Cabane-de-Gareiguet (La), écart , c"" de Mourjou. 

Cabane-de-Labbo (L\), écart détruit, c"° de Cassa- 
niouze. — Loii Cabanon, 1670 (état civ.). — La 
Cabane-de-Labro , 17^0 (anc. cad.). 

Cabane-de-la-Coste-Vebt (La), écart, c°' de Sansac- 
Veinazès. 

Cabane-des-Sabotiebs (La), écart, c"" de Bonnac. 



CABANE-Du-BousguET (La), écacl , c"° de Marcolès. 
(JABANEi.LE (La), ham., c" de Rouziers. 
Cababelles (Les), écart, c"' de Marmanliac. 
Cabanes, chat., c"" de Cariât. — Cliahanetum, 1/170 

(pap. de la fam. de Montai). — Cbabannet , ligS 

(arch. dép. s. E). — Cliabanel, i6i6 (état civ. de 

Naucelles). 
Cabanes, f™" avec manoir, c™ de Cariât. — Cahanas , 

i485 (reconn. à J.de Moutamat). — Cabane, i5s3 

(min. V'igery, n" à Auriilac). — Cabanes, 1668 

(nommée au p" de Monaco). 
Cabanes, dom. ruiné, c"" de Freix-.^nglards. — Af- 

farium de Cahanas, iSaa (min. \igery, n"). 
Cabanes, vill., c°' de Polminhac. — Cahanas, i485 

(reconn. à J.de Montamat). — Cabanes, i583 

(terr. de Polminhac). — Cabannes, 1O71 (nommée 

au p" de Monaco). 
Cabanes, vill. et chat, détruit, c" de Siran. — Ca- 

banas, i35o (terr. de TOstal de la Trémolieyra). 

— Cabanes, 161 6 (état civ.). — Cabanne (Cassini). 

— Cabannes, 1857 (Dict. du Ciuital). 
Cababbsse, vill., c"' de Polminhac. — Cabanussas , 

3.'i85 (reconn. à J. de Montamat). — Cabanusses, 
i583 (terr. de Polminhac). — Cabanmisses, 160g 
(honun. au roi par les prêtres de Polminhac). — 
Cahanas, 1G3G (min. Sarrauste, n" à Laroque- 
brou). — Cabannses, i665 (état civ.). — Caba- 
7iusse, iGOS (nommée au p" de Monaco). — Ca- 
vanusse; Cabannesusse , 1670 (état civ.). 
Cabandsse, écart et m'°, c" de Vic-sur-Cère. — Mansus 
de Cabanussas, 1687 (reconn. à J. de Montamat). 

— Cabanusses , 1600 (état civ.). — Le petit moulin 
de Cabanusse, i7Cg (anc. cad.). 

Cabancsse , rulss. , alll. de la Cère , c"' de Vic-sur- 
Cère et de Polminhac; cours de 1,100 m. 

Cabarnac, vill. et m'", c" d'Arnac. — Cabarnas, i3i6 
(arch. niun. d'Aurillac, s. HH, c. 21). — Cabar- 
nacum, ikh-i (reconn. au seign. de Montai). — 
Cabernac, i55o (terr. de l'Hôpital). — Cavarnac, 
i638 (état civ. de Saint-Santin-Cantalès). — Car- 
banat, 1672 (l'rf. d'Arnac). — Cavernac, 1768 
(anc. cad. de Saint-Santin-Cantalès). 

Cababnac, vill., c" de Saint-Santin-Cantalès. — Ca- 
barnac (Cassini). 

Cabaif, m'° détruit, c°* de Trémouille-Marchal. — 

— Le moulin de Caban/, 1782 (terr. du fief de la 
Sépouse ). 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



85 



Cabillère, ra'° détruit, c" de Maurines. 

Oabohuiioles (Les), dom. ruiné, c"° de Saint-Mamet- 
la-Salvetat. — Cuharcholes , 1745 (anc. cad. ). 

Caboi\linc4s, dom. ruiné, c°° de Junliac. — '^ff'"' 
appelle Caborlincas , iOC() (nommée au p" de Mo- 
naco). 

CiBOT (Le Bos de), dom. riiiiié, c" de Boisset. — {-''«/- 
far (le Cabot, 16O8 (nommée au p" de Monaco). 

— Lo bos de Cobot (étals de sections). 
Caboutie (La), liam., c" de Boisset. — La Cahoussie, 

1 668 (nommée au p" de Monaco). — La Cabou- 
tie; la Couboulie; la Caboulie, 1748 (anc. cad.). 

— La Catboulie (Cassini). 

Cabbe (La), ruiss. , alll. du ruisseau de Levandès, c°" 
de la Trinitat et de Jabrun; cours de 7,000 m. — 
Rif de la Cabra, i5o8; — Ruisseau de la Cabre, 
1686 (terr. de la Garde-Roussillon). 

Cabrelière (La), dom. ruiné, c°° de Giou-de-Mamou. 

— Ajfar appelle de Cah-elieijres ; Cairrelière, 1692 
(terr. du monast. de Saint-Geraud). — Huge de 
Cabrilieijre , i']lio (anc. cad.). 

Oasbespise, écart, c" d'Arpajon. 

Cabrespine, m'° détruit, à d'Aurillac. — i684 (pr'ocès- 

verbai pour les murs et fossi's de la ville). 
Cabrespine, écart, c°° de Cas.saniouze. — •l/T'"' do 

Cabrespine, 1760 (terr. de Saint-Projet). 
Cabrespine, dom. ruiné, c" de Faverolles. — Terri- 

torium de Chabra Espina, 1994 (arch. dép. s. H). 
Cabrespine , \ill. , c" de Leynbac. — Mausus de Cabres- 

pinas, i3oi (pièces de l'abbé Delmas). — Cabi'es- 

pines, i555 (min. Destaing, n" à Montsalvy). — 

Cabrespine, 1668 (nommée au p" de Monaco). 
Cabrespine (La Chapelle de), chapelle détruite, c°° de 

Marcolès. Elle était dédiée à Notre-Dame. 
Cabrespine, ruiss., alll. de la Cère, c°" de Montvert 

et de Laroquebrou; cours de 3,4oo m. — On le 

nomme aussi Leslancou. 
Cabrespine, écart, c°° de Roussy. 
Cabrespine, mont, à burons, c°° de Saint-Projet. . — 

V" de Cabrespine (Etat-major). 
Cabbiac, écart, c"' de Cariât. — Cabriol, i854 (Dict. 

stat. du Cantal). 
Cabrières, écart, c"' d'Arpajon. — Cairrières, 1670 

(nommée au p" de Monaco). — Cabrière, 1740 

(anc. cad.). 
Cabrieb, écart, c°' de Cariât. — Cabrols, 1668 

(nommée au p" de Monaco). — Cuhrials, 1695 

(terr. delà command. de Cai-lat). — Cabriol, i855 

(Dict. stat. du Cantal). 
Cabrillade (La), vill. et m'" détruit, c"' di' Lieuladés. 

— La Cnbrilhade, i5o8; — Cbabrelbade; Clia- 
brilliade, 1669; — Cbabrellade , 1G8G; — Cabrel- 



lade, 1780 (terr. de la Garde-Roussillon). — Ca- 

lirillades (l^assini). — Cnbi-iUade (Elat-mnjor). 
Cabrol, chat, détruit, c°" d'Arpajon. — Le ripère de 

Cabrolle, 1670 (nommée au p" de Monaco). 
Cabrol, écart, c°° de Parlan, anj. réuni au bourp. — 

Cabrols, 1748 (anc. cad.). 
Cabrol, dom. ruiné, c"' d'Yolet. — Le villaige de 

Cabrol, 1693 (terr. de Saint-Geraud). 
Cabrols, dom. ruiné, c"' de Saint-Mainet-la-Salvetat. 

— Las Cabi-olles, 1789 (anc. cad.). 
Cabrols, dom. ruiné, c" de Sainl-Martin-sous-Vigou- 

roux. — Villaige de Cabrolz, 1668 (nommée au 

p" de Monaco ). 
Cabrols (A), écart, c"' de Saint-Simon. 
Cabrols, m'", c'" de Saint-Simon. — Molin de Cabrol, 

169a (terr. du monast. de Saint-Geraud). 
Cachebeurre, vill., c" de Saint-Étienne-de-Riom. — 

Cachebeurre, l'jUlt (arch. dép. s. E). — Cache- 

Burre, 1768 [id. s. C, 1. 46). — Cache-Beure 

(Cassini). 
(^achebroche, ruiss., alll. du ruisseau de Landeyral , 

c°" de Vernols et d'Allancbe; cours de i,.5oo m. 
Cachebrosse, monl. à vacherie, c"' de Vernols. 
Caciie-Fève, m'° détruit, c"" de Saignes. — Molen- 

dinuni vocatmn de Cacba-Fava , sive de Fraifsser, 

i44i (terr. de Saignes). 
Cadériou, m'°, c" de Bonnac. 
Cahodet, écart, c°° d'Ayrens. 
Cailat, vill., c°° de Lascelle. — Le Caylar, 1694 

(terr. de Fracor). — Caitlar, 1689 (pièces du cab. 

Lacassagne). — Lou Cailar, 1695; — Loucuytar, 

1790 (arch. dép. s. C). 
Cailat (Le), m", c°° de Saint-Cirgues-de-Jordanne. 
Cailat-Bicior (Le), écart, c" de Lascelle. 
Cailhac, bam. etcbât. , c°° de Vézac. — Calbac, i485 

(reconn. à J. de Montamat). — Calacium, iSaa 

(min. Vigery, n"). — • Callnac, 1610 (aveu de J. 

de Pestels). — Cailhac, 1668 (nommée au p" de 

Monaco). — Caliat, 1747 (inv. des titres de l'iiop. 

d'Aurillac). — Cailtac (Cassini). 
(UiLLAC, mont, à burons, c°° de Pailbérols. 
Caillenaibe , m'°, c"° de Védrines-S;ùnt-Loup. 
Caire (Le), écart, c"' de Cezens. — Lou Cayre, i459 

(arch. dép. s. G). — Lou Caire, 1G08 (terr. de 

Sériers). — La Cayre (Cassini). 
Caire (La), ruiss., allL de la Près, c°° de Cezens; 

cours de 3,ooo m. — Cayre, i855 (Dict. stat. du 

Cantal). 
Caire ( Le), vill. à manoir, c°° de Cbeylade. — Cayre, 

i5i9 (terr. d'Apcbon). — Lou Quaire, i.'>85 (id. 

de Graule). — Le Quaijre, i-84 (Chabrol, t. IV). 
Le Caire était, avant 1789, le siège d'une jus- 



86 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



lice seign. régie par le droit coût. , et ressort, à la 
sénécli. d'Auvergne, en appel de la prév. de Saint- 
Fiour. 

Caibe (Le), écart, c" du Fau. 

Caire (Le), \iH. détruit, c" de Lavastrie. — Villaige 
de lou Caire, 1618 (terr. de Sériers). 

Caibe (La), vill. , c" de Riom-ès-Montagnes. — Las 
Cayras, i44i (terr. de Saignes). — La Caire, 
i5i3 {id. d'Apchon). — La Cayre (Etat-major). 

— Las Cayres, 1867 (Dict. stat. du Cantal). 
Caibe (Le), ham., c"" de Saignes. 

Caire (Le), dom. ruiné, c°° de Sansac-de-Marmiesse. 

— Affarium dal Cayre, lagS (arch. dép. s. E). 
Caire (Le), mont, à burons, c°' de Vèze. 
Caibomère (La), dom. ruiné, c°° de Tessières-les- 

Bouliès. — La Cayronieyre; la Queyronieyre , 1693 
(terr. de Saint-Geraud). 

Cairoises (Les^, dom. ruiné, c°° de Velzic. — Bug)ia 
de las Queyrouzes , iSgi (terr. de Fracor). 

Caissiol, ham., c" de Laroqucbrou. — Cayssials, 
i333 (arch. miin. d'Aurillac, s. HH, c. 21). — 
Caysials, i368 (arch. dép. s. G). — Mansus de 
Caysiale, ili-]! (pap. de la fam. de Montai). — 
Caystialz, 1669 (nommée au p" de Monaco). — 
Cayesiols (Cassini). 

Caizal, ruiss. , atll. de la Rasthène, c" de Badailhac; 
cours de 3,000 m. 

Caizac, \-ill. et chat. , c°' de Saint-Étienne-de-Carlat. 

— Cayssacum, ihGy (terr. de Saint-Christophe). 

— Queyzacum, ii86 (reconn. à J. de Monlamat). 

— Quaisiac, 1610 (aveu de J. de Pestels). — Cai- 
geac, 1611 (état civ. de Thiézar). — Queypac, 

i63o; — Cazziac, 167^ [id. d'Aurillac). — Coi- 
geat, 1668 (nommée au p" de Monaco). — Cais- 
saic, 1O69 (état civ. de Marmanhac). — Caighac, 
166g; — Cayzac, 1671 (id. de Poiminhac). — 
Caysac, 1675 (id. de Leucamp). — Qaeyhac; Cay- 
gliac; Caniac, 1693 (id. du monast. de Saint-Ge- 
raud). — Queygeac, iBgS; — Queygheac; Qitei- 
gheac, 1696; — Queigeac, 1786 (id. de la 
command. de Cariât). — Caizac (Cassini). 

Calamèse, dom. ruiné, c" de Marcolès. — Locus de 
Calamena, 102 2 (min. Viger)', n" à Aurillac). 

Calau, vill. et m'° abandonné, c" de Pleaux. — 
Calau, i65o (état civ.). — Calon, i-jUS (arch. 
dép. s. C, 1. io). 

Calaux (Long), dom. ruiné, c"' de ReiUiac. — Villaige 
de Long Calaux, i634 (état civ.). 

Caldatboc, m"", c°' de Ladinhac. 

Caldemaisons, vill., c" de Siran. — Caldasmaygos , 
iho6 (reconn. au seign. de Montai). — Mansus 
de Caldis Domibus , iia8; — Caldas-Mayghos, 



i4à3 (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, c. 21). — 

Caldesiiiaisoiis , 1617 (état civ.). — Caldemaison 

(Cassini). 
Caldetbac, dom. ruiné, c°" de Cayrols. — Villaige de 

Caldeyrac, i653 (état civ.). 
Caldetboc, vill., c" de Boisset. — Caldairou, iGo'i 

(état civ. de Saint-Mamet). — Caldeyrou, i663 

(id. de Cayrols). 
Calenx, dom. ruiné, c"* de Laroquebrou. — Mansus 

de Calenx, i4o5 (pap. de la fam. de Montai). 
Caleite (La), écart, c" de Saint-Pierre-du-Peil. 
Calfocr (Le), dom. ruiné, c"" de Crandelles. — iffa- 

rium deh Calforn, 1807 (arch. mun. d'Aurillac, 

s. HH, c. 31). 
Calfodr, m'°, c°° de Giou-de-Mamou. 
Calbac, vill., c"de Mourjou. — Caliac ; Cailac, i553 

(procès-verbal Veny). — Calhac, 1670 (terr. de 

Calvinet). 
Caldac-Bas , écart , c"' de Mourjou. 
Calhac-Halt, dom. c°' de Mourjou. 
Callas, dom. ruiné, c" de Cros-de-Monlvert. — FiV- 

laige de Callas, 1618 (état civ.). 
Calu (La), dom. ruiné, c" de Glénat. — La Calni , 

1397 (min. Lascombes, n"). 
Calm (La), dom. ruiné, c"' de Junhac. — Villaige de 

Calme, 1670 (nommée au p" de ^lonaco). 
Calm (La), dom. ruiné, c" de Laroquebrou. — Man- 
sus da la Calm, i3o8 (arch. dép. s. G). 
Calm (La), écart, c"' de Reilhac. 
Calmejase, f°", c"' de Badailhac. — Calm-Meiana , 

i36g (arch. mun. d'Aurillac, s. FF, p. i5). — 

Camp-Méjane, 1669 (nommée au p" de Monaco). 

— Calméghane; Calmegéane ; Cam-Méghane , 1692 

(terr. dumonast.de Saint-Geraud). — Cabnégeanes , 

i6g5; — Cammigcane , 1786 (id. de la command. 

de Cariai ). — Les Calmes ( Cassini ). 
Calméjane, mont, à vacherie, c" de Monichamp. — 

Buge appellée Chammesana , i5o8 (terr. de la com- 
mand. de Montchamp). 
Calm EL, écart, c"* de Thiézac. 
Calmel, mont, à vacherie, c"' de Thiézac. — Le Cal- 

meil, 1668 (nommée au p" de Monaco). 
Calmels (Les), ruiss. , limite les c°" de Ladinhac 

(Cantal) et Lapeyriigue (Lot), et se jette dans le 

ruisseau du Lac, à la limite des mêmes c°°'; cours 

de 1,900 m. 
Calmel* (Le Pcr des), mont., c" de Ladinliac. 
Calmels (Les), dom. ruiné, c" de Reilhac. — AJjfar 

des Camnels, lôàs (inv. des litres de la cure de 

Jussac ). 
Calmels (Lis), dom. ruiné, c°' de Roumégoiix. — Las 

bourdairies des Calmels, 1760 (arch. dép. s. G). 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



CiLMELS (Les), doin. ruiné, c"° de Saiiit-Étienne-de- 
Carlal. — AJfar des Caumelz, 1670 (nommée au 
p" df. Monaco). — La roque des Caumeilz, i6()5 
(lerr. de la command. de Cariât). 

Calmels (Les), dom. ruiné, c'" de Sénezergues. — 
Affm- des Caumelz, 166S (nommée au p" de Mo- 
naco). 

CiLMÈnE (La), mont, à vacherie, c"" de l.adinhac. — 
Podium de Calmeyra, iti&!i (vente par Guill. de 
Treyssac). 

(JALMET, liam. , c"° de Thiézac. — Loti Cnlmelh, 1 1 7 ; 

— Lou Caumel , 1618; — Lou Calme!, 1619; — 
Lo Calmailh, iGa3 (étatciv.). — Le Cidmeil, i(!fi8 

— Le Calmenc; le Cnliiiens, 1669 (nommée au 
p" de Monaco). — Le Caumel; le Calmet, 17A6 
(anc. Cad.). 

Calmetoune (Li), liam. , c'""' de Teissières-de-Cornot. 

Calmette (La), écart, c°° de la Besserelte. — La Cal- 
meta, i534 (terr. de Colfinhal). — La Cahnète, 
iSig (min. Boyssonnade, n" à Monlsalvy). — 
Les Calmelz, 1670 (nommée au p^de Monaco). — 
La CulmcUe (Oassini). 

Calmette (La), doni. ruiné, c"" de Cassaniouze. — 
Ajjkr de la Calmette, 1670 (terr. de Saint-Projet). 

Calmette (La), ham.,c°°de Mourjou. — La Cabnelte 
((^assini). 

Calmette (La), viH. , c°' de Saint-Cernin. — La Cal- 
mela, iio3 (échange par J. de Montai). — La 
Calamel; la Caulmète, 1628 (paraphr. sur les coût. 
d'Auvergne). — La Calmète, i6àh (état civ.). — 
La Calmette, i683; — Localmetle , 1796; — La- 
calmeUe, 1789 (arch. dép. s. C, I. ig). — La 
Caidmette (Casslni). 

Calmette (La), vill.,c°°de Saint-Mamet-la-Salvetat. 

— La Calmeta, i588; — La Calmète, iSgo 
(livre des achaps d'Ant. de Naucaze). — La Cal- 
mette, i668 (nommée au p" de Monaco). 

Calmette (La), écart, c°'de Saint-Martin-sous-Vigou- 
roux. — La Chalmete, iGai (arch. dép. s. G). 

Calmette, ham. avec manoir, c°° de Teissières-de- 
Cornet. — La Calmète, 1 5g5 ( reconn. à la mais, de 
Clavières). — La Calmette, i(i84 (état civ. de Cran- 
delles). 

Calmette (La), dom. ruiné, c"' d'Yolet. — La Cal- 
meta, 1228 (liève de Carbonnat). — La Calmette, 
1670 (nommée au p" de Monaco). 

Calmettes (Les), dom. ruiné, c°° d'Ytrac. — Telle- 
ment des Calmettes, 1789 (anc. cad.). 

Calm-Haite (La), dom. ruiné, c"° de Cariât. — 
yiJI'ar de Laralm-Naute, iG6.3 (min. Froquièrcs, 
n"). 

Calmontie (La), f™, c°" de Saint-Étienne-de-Maurs. 



— La Calmontie, 1601; — La Cnlmonlia, 1610 
(état civ.). 

Calmontie (La), écart, <•"' de Vitrac. 

Calms (Las), dom. ruiné, c.°° de la Capelle-en-Vézie. 

— Affar de las Calms, i5go (pièces de l'abbé 
Delmas). 

Cajlsaci, f"'°, c"" de Maurs. — Calzacy, i6Gg (élat 
civ. de Saint-Etienne-de-Maurs). — Calsacij, 17/18 
(anc. Cad.). — Colseijni, 1766 (état civ.). — Calsac 
(Cassini). 

Calsade (La), vill., c°° de Badailliac. — La Calsade, 
1668 (nommée au p" de Monaco). — Lacalsade, 
1694 (état civ. de liaulhac). 

Calucue, ham., c.°° de Saint-Simon. — Coluge, ifig2 
(arch. dép. s. C, I. la). — Caluze, 1708; — Col- 
luge, 1718; — Colluche, 1747 (état civ.). — 
Calage, 1766 (arch. dép. s. G). — Coluches, 1769 
(id. s. C, 1. 19). 

Calvaire (La), chapelle, ville de Saint-Flour. 

Calvaire (Le), monL à vacherie, c°° de Trizac. 

Galvanhac, vill., c" de la Capelle-Viescamp. — 
Calvinhac, ilioS (pap. de la l'am. de .Montai). — 
Calvagiiac, 1688 (élat civ.). — Calvauhac, 170^ 
{id. de Saint-Paul-des-Landes). — Calvuignac , 1705 
(état civ.). 

CALVAnoNK, dom. ruiné, c"° de Laioijuebrou. — Man- 
sus de Calrui-onis, l'd'i'] (pap. de la fam. de Mon- 
tai). 

Calveries (Las), vill. détruit, c°' de Reilhac. 

Calves, vill. et m'", c°° de Cariât. — Calhe, i6â5 
(min. Froquières, n"). — Catvé, 1606 (état civ. 
d'Aurillac). — Calvet, 16G8 (nommée au p" de 
Monaco). 

Calves, vill., c°° de Roannes-Saint-Mary. — Caivié, 
1682 (arch. dép. s. G). — Affar do Cabié, 1692 
( terr. de Saint-Geraud). — Calvé, 1708 (arch. dép. 
s. G). — Calves (Cassini). 

Calvétie (La), écart, c°'du Trioulou. — La Calbetie, 
174/j; — La Cabitie, 1768; — La Cah't'd'e, 175a 
(état fiv.). 

Calvinet, foret, c"" de Marcolès. 

C^LVI^ET, c°" do Monlsalvy. — Calmiietum , i333 (re- 
conn. au baron de Calvinel). — Calvijnet, xï° s° 
(terr. de Chambeuil). — Calamet, 1628 (paraphr. 
sur les coût. d'Auvergne). — Calvinet (Chabrol, 
I. IV). 

Calvinet était, avant 17 8g, de la Haute-Auvergne, 
du dioc. de Saiul-Flour, de l'élecl. et de la subdél. 
d'Aurillac. Régi pai' le droit écrit, il était le siège 
d'une prév. royale ressort, en appel à la sénéch. 
d'.\uvergne. — Sou église, dédiée à saint Barthé- 
lémy, était une cure à la nomination du chapitre 



88 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



de Sainl-Geiaud d'Auriilac. Elle a été érigée en 

succiiriaio par décret du oS août 1808. 
Cah (La), nll., c°'d'Arnac. — Im Calm, lioa (arch. 

mun. d'Auriilac, s. HH, c. 91). 
Casi (La), écart, c" de Cayrols. ' 

Cam (La), liam., c°' de Cros-de-Montvert. — La 

Catm, i356 (arch. dép. s. E). — La Can, i6a8; 

— Lacam, i64i (état civ.). — La Calm, i648 
(min. Sarrauste, n" à Laroquebrou). [ 

Cam (La), dom. ruiné, c"' de Laroque^ieille. — Le 
puech. de Lacam, ly'io (arrli. dép. s. C, 1. 10). 

Cam (La), écart, c" de Lcynhac. 

Cam (La), écart, c°* de Mouijou. — Lacamp (Cas- 
sini ). 

Cam (La), écart, c°' de Parlan. ; 

Cam (La), \ili. , c" de la Peyrugue. I 

Cam (La), écart, c" de Prunet. 

Cam (La), ruiss., afil. du ruisseau de LongajTOux, 
c" de Prunet; cours de 3, 000 m. 

Cam (La), écart, c" de Roilhac. 

Cam (La), dom. ruiné, c°' de Roumégoux. — L'affar 
(h Lacam, i6(38 (nommée au p" de Monaco). 

Cam (La), écart, c°° do Saint-lllide. — La Cam (Etat- 
major). 

Cam (La), bam., c" de Saint- Mamet- la -Salvetal. 

— La Cam, i485 (reconn. à J. de Montamat). — 
La Calm, 157/1 (livre des achaps d'Aol. de Nau- 
caze). — La Camp, i636; — Lacamp, i654 (état 
civ.). 

Camahre (Le Pcech de la), mont, à vacherie, c"° de 
Saint-Antoine. 

Cambefort, martinet à forger le cuivre, c" d'Au- 
riilac. 

Cambère, écart, c°' de Mourjou. 

Cambian, vill., c°' d'Ytrac. — Cambrou, i343; — 
Cambion, i4o4 (arch. dép. s. G). — Cambiacum, 
i53i (min. Vigery, n"). — Cambuou, i599(pièces 
du cab. E. Amé). — Lou Cambii, 161 3 (état civ. 
de iNaucelles). — Cabanihac ('7) , 1669 (nommée 
au p" de Monaco). — Cambian, 1789 (arch. dép. 
s. C). — Couvian, 1760 (inv. des biens de Ihop. 
de Laroquebrou). — Camhien, 1709 (arch. dép. 
s. C). 

Cambon (Le), vill. et m"" détruit, c"" d'Arpajon. — 
Lo Cnmbo, i465 (obit. de N.-D. d'Auriilac). — 
Lou Camhon, i634 (état civ. de Salers). 

Camdon (Le), vill., c" de Labrousse. 

Cam BON (Le), m'" de campagne et ra'°, c°' de Saint- 
Cernin. — Cambo, i4o3 (échange par J. de 
Montai). — Cambon, 1627 (terr. de N.-D. d'Au- 
riilac). j 

Cambos (Le), vill., c°' de Sainl-Santin-Cantalès. | 



Cambon (Le), dom. ruiné, c°' de Vézac. — Affarium 
vocalum del Cambo, situm in perlinensibus mansi 
de Rivo, i5aa; — Ciimbos, i53i (min. \ igery, 
n" à Aurillac). 

Cambon (Le), dom. ruiné, c°' de Vitrac. — Villaige 
du Cambon, i6(58 (nommée au p" de Monaco). 

Cambos-Bas (Le), écart, c" de .Montsalvy. 

Cambonès, dom. ruiné, c"' de Badailhac. — L'aJJar de 
Cambotiez, 169a (terr. de Saint-Geraud). 

Cambon-Hadt (Le), écart, c" de Montsalvy. 

Camboms (Les), écart détruit, c"' de Jussac. 

Cambons (Les), écart, c" de Cassaniouze. — Les 
Cambous, 1760 (anc. cad.). — Le Cambon, 1760 
(terr. de Saint-Projet). 

Cambol (Le), écart, c" de Paulhenc. — Le Chambon 
(Etat-major). 

Cambod (Le Bois de), dom. ruiné, c" de Saint- 
Simon. — Mansus del Cambo, i53a (min. Vigery, 
n"). — Affar de Campbu, 169a (terr. de Saint- 
Geraud). 

Camboc-Nègre (Le), dom. ruiné, c°° de Saint-Santin- 
Cantalès. — AJJ'arium rocatum lo Cambo-Negre, 
iliôs (arch. mun. d'Auriilac, s. HH, c. 91). 

Camboobieu (Le), dom. ruiné, c" de Giou-de-Mamou. 

— Affar appelle de Caborieu, lOga (terr. de Saint- 
Geraud). 

Cambooriec, \ill., c"" de Saint-Cernin. — Cambouriu, 
1660; — Cambouriou, 166a (état civ.). — Cam- 
bouri, 1666 (id. de Saint-Martin-de-Valois). — 
Combarieu , 1668 (nommée au p" de Monaco). — 
Camboricu, Camboriou, 1G71 (état civ. do Saint- 
Marlin-de-Valois). — Camboiirieus, 1703 (état 
civ.). — Cambourieu , i 780 (arch. dép. s. C, I. 39). 

— Cambourieu autrefois Camphorieu , i-jSli (Cha- 
brol, t. IV). 

Cambodbied, ruiss., affl. de la Doire, c" de Saint- 
Cernin; cours de i,4oo m. — Combourieu , 1879 
(état stat. des cours d'eau du Cantal). 

Cambous (Le ilouLis des), écart, c°' de Labrousse. 

Camboi's (Les), dom. ruiné, c"' de Maurs. — Tenement 
des Ascambous, 1773 (anc. cad.). 

Camboi's (Les), m'° détruit, c"' de Saint-Constant. 

Cambocs (Les), dom. ruiné, c°' de Saint-Mamet-la- 
Salvetat. — Ténemetil des Cambous, 1744; — Les 
Cambounes, 1745 (anc. cad.). 

Cambre (La), écart, c" de Cassaniouze. 

Cambres (Las), q' du bourg, c" de Sénezergues. — 
Las Cambras, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

— Las Cambres-del-Noijé , 1G70 (terr. de Cal- 
vinet). — Las Cambres, 1761 (anc. cad. de Cas- 
saniouze). 

Cabbret (Le), m'°, c™ de Roussy. 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



89 



Cambuse (La), écart, c°° de Maurs. 

(Iambusiss (Les), liam., c°° d'Andelat. 

Cambuses (Les), ham., c°° de Saint -Etienne -Can- 

tal^s. 
CAM-DF.-JunLEs (La), écaft, c°° de Prunet. 
Cam-del-Sartre (La), dom. ruiné, c"" do Saint- 

Elieiine-de-Carlat. — ] ill(iij;v appelle de la Cam-del- 
Sartre, 169a (lerr. de Sainl-Geraud). 
Camelade (La), dom. ruiné, c°° de Pailhérols. — 

AJfar de ta Camellade, 1696 ; — l/T'"' de Camelade, 

(terr. de la comraand. de (larlat). 
CAME^•ADE (La), dom. ruiné, c™ do Rouziers. — Vil- 

laif^e ds la Caminade, 1668 (nommée au p" de 

Monaco). 
Caminade (La), presbytère, c"' de Saint-Etienne-de- 

Carlat. — Maison appcllée de la Caminade, 1671 

(nommée au p" de Monaco). 
Caminade (La), dom. ruiné, c"* du Trioulou. — VH- 

laige de l'ancienne Caminade, 17 '16 (état civ. ). 
Camio (Le), écart, c°° de Saint-Fiour. — Le Catniol, 

1886 (étals de recens.). 
Camio (Le), m'", c°' de Saint-Flour. — Les Moulins 

(Cassini). — Moulin de Camio (étals de sections). 
Cammas, vill. et m'° détruit, c"° de Séiiczergues. — 

Cammas, 1767 (état civ. de Junliac). — Capmns, 

1786 (iiève de Caivinet). — Camp-Mas (états de 

sections). 
Cammas-Hadt, vilL délruil, c"° de Sénezerf[ucs. — Vil- 

laige de Campas-UaiiU , 1668 (nommée au p" de 

Monaco). 
Cammav (Le), f"", c" de Saint-Sanlin-de-Maurs. — 

Ténement appelle de Capmatj, 17^19; — Le Cap- 

May, 1760 (anc. cad.). 
Camp (La), écart, c"° de ia Capelle-Viescomp. 
Camp (La), écart, c"° de Junhac. 
Camp (Le), vilL, c°° de Maurs. — Al Camp, 1/178 

(arch. dép. s. H). — Lou Camps, iC65; — Lou 

Camp-de-lloisset, fj^lt; — Lou Can-de-Boisset , 

1763 (étal civ.). — Le Camp, 177^ (anc. cad.). 
Camp (La), écart, c"° de Raulhac. — La Chalm, i537 

(terr. de Viiiodieu). — AJfar de Camplravers , 1(195 

(terr. de la comniand. de Cariât). 
Camp (La), écart, c°° de Roannes-Saiiit-Mary. — La 

Cam, 1693 (terr.de Sainl-Geraud). 
Camp (Le Puech du), dom. ruiné, c™ de Saint-Mamet- 

la-Salvetat. — Ténement del Phue.r det Camp, 1789 

(anc. cad.). 
Camp (Le), mont, à vacherie, 0°° de Saint-Santin- 

Cantatès. 
Camp (La), écart, c" de Saint-Saury. — Cet écart 

porte aussi le nom de le Cayrou-ltlanc. — La Cam, 

1357 (arch. mun. d'Aurillac,s. HH, c. ai). 

Cantal. 



Camp (La), in'° détruit, c"°de Saint-Saury. — Moulin 

de Lacam (Cassini). 
Camp (Lod), dom. ruiné, c"' de Saint-Simon. — '{/far 

del Camp; Montaigne de la Cam; des Camps, i6qa 

(lerr. du monasi. de Salnl-Goraud). 
Campagne (La), ham. et lu'", c"° de Marmanhac. 
Campagnes (Les), dom. ruiné, c"° de \ ic-sur-Cère. 

— AJj'ar de las Campaignhas , i58/) (terr. de Pol- 
minliac). 

Campas, f ""' avec manoir, c"° d'Ytrac. — El Capmas, 
i5i7 (pièces de l'abbé Delmas). — Canpan, 167A 
(état civ. d'Aurillac). — Lou Cammas, 1G96 {id. 
de Crandelles). — Campan, 17.39 (arch. dép. s. C). 

— Encampan , 1789 (anc. cad.). 
Camp-Ballou (Le Bois de), dom. ruiné, c"" de Giou- 

de-Mamou. — Buge de Cam-Valou, 17 '11 (anc. 
cad.). 

Camp-de-Branviel (La), écart, c°" d'Yirac. 

Gamp-del-Mas (Les), écart, c°° de Roanncs-Saint- 
Mary. 

Camp-dei.-Papux (La), écart, c"° de la Ségalassière. — 
Lacam (Etat-major). — Le Camp-del-Papus , 1867 
(Dicl. stat. du Cantal). 

Camp-de-Progiès (La), ham., c"" de Saint-Santin- 
Cantalès. 

Camp-de-Rueire (La), écart, c"° de Cassaniouze. 

Camp-de-Sansag (La), ruiîs. ,alll. du ruisseau de la 
Bladade; cours de a, 000 m. — Ruisseau de Ca- 
daret, 1789 (anc. cad. d'Ytrac). 

Camp-de-Seriès (La), écart, c"° de Vitrac. 

Camp d'Uzols (Le), vill., c"° de Saint-Santin-Can- 
talès. 

Campel (Le), dom. ruiné, c"' d'Yolet. — Villaige du 
Campel, 169a (terr. de Saint-Goraiid). 

Campeleine (La), ham., c°° do Fouruoulès. 

Campéeiès, ham., c"°de Pers. — Campine, 1717 (état 
civ. d'Espinadel). — Camperié (Cassini). — La 
Campérie (Etat-major). — Campérier, 1867 (Dict. 
slat. du Canlal). 

Camp-Bomeuf (Le), écart, c"° de Condat-en-Feniers. 

Camps (Les), ham., c"" de Cassaniouze. 

Camps (Les), dom. ruiné, c"" de Polmiuh.ic. — AJ'ar 
des Camps, 169a (terr. de Saiiit-Geraud). 

Camps (La Fon des), mont, à vacherie, c"" do Saint- 
Simon. — Bois appelle de la b'on-des-Cams , 1693 
(terr. de Saint-Geraud). — Le Camp de la Lobie 
(Etal-major). 

Camps (Las), vill., c"° de Mtrac. — Lacam (Etat- 
major). 

Camps-lès-Marcolès (Les), dom. ruiné, c"' de Mar- 
colès. — /l/T'"' li"^ Camps-li's-Marcotlès , 1CG8 (nom- 
mée au p" de Monaco). 



1 3 

upnur.niE KAT10^ALE. 



90 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Camonhac, dora, ruiné, c"'' d'Arpajon. — Affarium de 

Camunhac, 1969 (arch. mun. d'Aurillac, s. FF, 

p. i5). 
Can (La), dom. ruiné, c°° de Boisset. — Loit Camp, 

1746 (anc. Cad.). — Lacam, 1753 (élat civ. de 

Maurs). 
Can (La) , écart , c°° de Jou-soiis-Montjoii. — La Cam, 

1669 (nommée au p" de Monaco). — Las Canes, 

l6g.5; — htts Cntnhes, 169(1; — ^"^ Caves, 1786 

(terr. de la command. de Cariât). 
Can (La), écart, c" de Jnnljac. 
Can (La), f"'°, c" de Mourjou. 
Can (La), mont, à vacherie, c°° de Naucelles. 
Can (La), ham. avec manoir, c"° de Saint-Conslant. 

— Lacam, xvn" s° (reconn. au prieur de Saint- 
Constant). — Lacam, 1671 (état civ.). — La Cam, 
lOgi (terr. de Marcolès). — Lacamp {id. de la 
command. de Cariât). 

Can (La), écart, c'" de Sainl-Panl-des-Landes. 

Can (La), dom. ruiné, c"" de Tournemice. — Le mas 

de la Camp; la Calm, i636 (liève de Poul). 
C.ANABAUX (Las), écart, c°° de Vic-snr-Cère. — Les 

Canabayrals, i485 (reconn. à J. de Montamat). 

— Las Canabah, 1678 (terr. de la Cavade). 
Canais (La), f"', c'" de Saint-Snniin-de-Maurs. 
Canacgde, écart, c" de Saint-Santin-Cantalès. 
Canaux (Las), ham., c"" d'Aurillac. — Las Canalz, 

iGhç) (état civ. de Naucelles). — Las Catiatix, 

1660 (état civ.). — Las Canals , 1700 (état civ. 

de Montsalvy). 
Cainaux (Las), ruiss., adl. du ruisseau de Veyrières, 

c" d'Aurillac; cours de 4,4oo m. — On le nomme 

aussi Cueilhes. 
Canaval (Las), écart, c"" de Vclzic. 
Cabavadx (Les), mont, à vacherie, c°° de Laroque- 

vieille. 
Cancelade, vill. , c"" de Prunel. — Cmicelade, 1709 

(arch. dép. s. C). — CaiiscUide, 1761 [id. 1. 18). 

— Camsalade, 1867 (Dict. stat. du Cantal). 
Cancelade, ruiss., affl. du ruisseau de Bétoilles, prend 

sa source dans la c''°de Prunet; cours de 3,5oo m. 
Cances, vill. et m'°, c"" de Ladinhac. — Cances, iSAg 
(min. Boygues, n"). — Cance, 1610 (aveu de 
J. de Pestels). — Canches, 1671 (nommée au p" 
de Monaco). — Cance:, i']li'] (arch. dép. s. C). 

— Cances, 1760 (anc. cad.). — Cansies, 1767 
(table des min. de Guy de Vayssieyra). 

Cances, vill. détruit, c°° de Marcolès. — Maitsus de 
Gansas, iBag (pièces de l'abbé Delmas). — Vil- 
laige de Cans, 1668 (nommée au p" de Mo- 
naco). 

Canbeval, écart, c°° de Sénezergues. — Candebols 



(Cassini). — Candevat (État-major). — Capdeval , 

1857 (Dict. stat. du Cantal). 
Candèzb, écart, c" de Saint-Clément. 
Candoclas, dom. ruiné, c°° d'Aurillac. — Le boriaige 

de Candolati, i5a5 (arch. mun. s. II, 1. 8). 
Candoulas, écart, c"' de Teissières-Ies-Bouliès. — 

Candauraux, Candoireax, 1668; — Camdoirear, 

1669; — Candonras, 1671 (nommée au prince 

de Monaco). — Cambouras, 1760 (anc. cad. de 

Roussy). — Campdoura , 1782 (arch. dép. s. C, 

L49). 
Caket (La Coste de), lieu détruit, c"° de Charmen- 

sac. 
Caset, vill., c" de Marcolès. — Banet, 1G18 (état civ. 

de Naucelles). 
Cangéats (Les), dom. ruiné, c"" de Vézac. — Casale 
■ vocal am des Canghatz, iSaa (min. Vigery, n" à 

Aurillac ). 
Canuac, vill., c"° de Marcolès. — Cnnihac, 12C9 

(arch. mun. d'Aurillac, s. FF, p. i5). — Canluic, 

iti3-j (lerr. de Marcolès). — Cornac, 1687 (état 

civ. de Cassaniouze). — Caniac, 1754 (id. de 

Sansac-Veinazès). — Canhac (Etal-major). 
Canhac, ruiss., affl. de la Rance, c°° de Marcolès; 

cours de 1,700 m. — On le nomme aussi la Caze. 
Canuieb, dom. ruiné, c"" d'Aurillac. — Canhier, i(J5o 

(état civ.). 
Caniard (Le), écart, c"' de Chastel-Marihac. 
Canines, vill. , c"" de Teissières-lès-Bouliès. — - Canijas, 

i52a (min. Vigery, n'"). — Canynas, i535 (arch. 

mun. d'Aurillac, s. GG, c. 6). — Canijnes, i6to 

(aveu de J. de Pestels). — Caninas, i643 (min. 

Froquières, n"). — Canines, i655; — Cannics, 

iG65 (état civ. de Leucamp). — Caniches, 1G68 

(nommée au p" de Monaco). 
Cavjac, dom. ruiné, c°° de Naucelles. — Ajfarinm 

t'ocalam de Cannac, 1869 (arch. mun. d'Aurillac, 

s. GG, p. 19). 
Canjoha, dom. ruiné, c"" de Sansac-de-Marmiessp. — 

Bordnria vocata des Canjolia, lagS (arch. dép. 

s. E). 
Cannât, dom. ruiné, c°° de Teissières-lès-Bouliès. — 

Villaige de Cannai, 1610 (aveu de J. de Pestels). 
Canne (Le), écart, c"° de Mourjou. — Caasse (Cas- 
sini). 
Canogue (La), écart, c"° de Saint-Santin-Cantalès. 
Canon (Le), écart, c°° de Polmiuhac. 
Canboux, ham., c" de Jou-sous-Monljou. — Carril, 

1681 (état civ.). — Camroiu; (État-major). 
Cans, écart, c" de Calvinel. 
Cans, vill., c"" de Saiut-Illide. — Le Cal, 1478; — ■ 

Lous Camps, i566 (terr. de Saint-Christophe). — 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



91 



Can, iGio (min. Sarrauste, n" à Laroqiiebrou). 

— Cans (Cassini). — Caus, i855 (Dict. slat. du 
Cantal). 

Gant (Le), monl. à vacherie, c"" de Saint-Bonnet-de- 
Marcenal. 

Camagrel, écart, c" de Leynhac. — Canta/p-el, iSoi 
(pièces de l'abbé Delmas). — CItanta, i54o 
(min. Destaing, n'° à Marcolès). — Canlagret 
(Cassini). — Canlagrcil , i85G (Dict. slat. du 
Cantal). 

Cantagrel, écart, c°° de Naucelles. — Cantegrel (états 
de sections). 

Ca.mai. (Le Plomb dc), mont, à la limite des c"" de 
Bredon, Brezons et Sainl-Jacques-des-iîlats. 

Cette montagne, la pUis haute du départ., borne 
également les arrond. d'Aurillac, Murât et Saint- 
Flour. — Ad montes Cvllicos, i/i'i5 (ordouu. de 
J. Pouget). — Ifi-siis Ci-llicam, ià85 (reconn. à 
J. de .Moutaraat). — Chantai, lû'ia (lerr. de Bres- 
sanges). — CImntail, 1078 (reconn. au roi par les 
hab. d'Albepierre). — Montagnhc du Cantal, 1668 
(nommée au p" de Monaco). 

Cantal (La Chapelle du), chapelle, c"° de Pailhérols, 
auj. détruite. — Ecclesi/t de (Jiers, xiv'' s° (reg. 
de GulU. Trascol). — La Gleise, 1697 (état civ. de 
Saint-Clément). — La chapelle du Cantal (plan 
cadastral, s™ E, n° 74 liis). 

Camal (Les Bocbes do), mont, à vacherie, c"' de Saint- 
Paul-de-Salers. 

Camalès (Le), petite contrée, arrond. d'Aurillac et 
de Mauriac. — CaïUalas, iSai; — Cnnthalesis, 
i/jZia (reconn. au seign. de Montai). — Canta- 
lezium, i4Aa (pap. de la fam. de Montai). — Con- 
thaleis, iliis (arch. niun. d'Aurillac, s. HH, c. 21). 

— Canteleshwi, ii83 (id. s. GG, 1. 18). — Can- 
tales, i/i8g (reconn. au seign. de i\lonlal). — 
Monchatalès, i5oi» (terr. de la duchesse d'Au- 
vergne). — Chantallez, i586 (min. Lascombes, 
n" à Saint-Illide). — Canlalez, i638 (état civ. de 
Laroquebrou). — Cantallès, i6/i5 (min. Sarrauste, 
n'° à Laroquebrou). — Chantalcs, iGi7 (état civ. 
de Pleaux). — Chantelez, i65a (id. de Loupiac). 

— Chantellès, i652 (insin. du baill. de Salers). 

— Chantallès, iG55 (état civ. de Saint-Chris- 
tophe). — Chanlaletz, 1660 (id. de Saint-Cernin). 

— Chantely, i664 (i</. d'Ally). — Monchantallès , 
1666; — Mons-Oiantallès, 1G67 (id. de Saint- 
Christophe). — Chantallvx, 1G67 (id. d'Ally). — 
CunteUs, 1673 (id. de Loupiac). — Cantalex, 
170.3 (irf. de Saint-Marliu-Valmeroux). — Chan- 
lelttis, 1766; — Cantulet, 1770 (arch. dép. s. C, 
1. .'10). 



Camalod (Le Puv de), monl. à vacherie, c°"de Bre- 
zons et de Saint-Jacques-des-Blats. 

Cantahel, ham., c"° de Saint-Constant. — Villaige de 
Cantarel, iGgg (état civ.). 

CâriTEGBEiL, écart, c°° d'Ayrens. 

Cantelocbe, ham., c°° de Narnliac. — Canlalosa , 
i5o8; — Canteloube, 166a (terr. de Loiibevsar- 
gues). — Caiiteloure (Cassini). — Cantalouve 
(État-major). — Cantalouhe, i85G (Dict. .stat. du 
Cantal). 

Cakteloup, dom. ruiné, c°° de Polminhac. — Do- 
inainede Cantelou, 1785 (terr. de la command. de 
Cariât). 

Castelodp, f"'°, c"° d'Yolet. — Canlaloaha, i4G5 
(obit. de N.-D. d'Aurillac). — Cantelou (Cassini). 

Came-Perdrix, écart, c'" de Marmanhac. 

Castocrnet, dom. ruiné, c"° d'Arpajon. — La Calm de 
Caittournet, 1789 (anc. cad.). 

Caxtoobnet, vill., c"° de Prunet. — Cantornet, i583 
(terr. de N.-D. d'Aurillac). — Cantournet, 1670 
(nommée au p" do Monaco). — Cantournal (Cas- 
sini). 

Cantuel, t'°", c"' d'Aurillac. — Cantuel, 1G28; — 
Cantuer, 1629; — Cantuern, 1678; — Canté, 
1G76 (état civ.). 

Cantuel, f°", c"" de Giou-dc-Mamou. — Elle porte 
aussi le nom de Pays-Haut. 

Cakteel, vill., c"' de Prunet. — Cantuern, 1I89 (re- 
conn. à J. de Montamat). — Cantuerium, 1622 
(min. Vigcry, n"). — Canthuern, iS/ig («/. Boy- 
gues, n"). — Cantueil, iGai (état civ. d'Arpa- 
jon). — Cantuès, i63o; — Cantuh-e, i634 (id. de 
Cassaniouze). — Cantuer, 1670 (nommée au p" 
de Monaco). — Cantuel, 1679 (arch. dép. s. C, 
1.18). 

CaîiTCel, m'° détruit, c"° d'Yolet. — Molin de Cantuer, 
iGga (terr. de Saint-Geraud). 

Capacité (La), écart, c°' de Maurs. 

Capat (Le), f"»*, 0°" de Malbo. — Le Capot, i856 
(Dict. stat. du Cantal). 

Cap-Blanc (Le Moulin de), filature, c°° d'Aurillac. — 
Molin de Capblanc, 1681 (arch. mun. s. CC, p. 3). 
— Moulin de Cahlanc (étals de sections). 

Cap-d'Argent, m'° détruit, c"° de Laslic. — Le molin 
de Capdargent, i5o8; — Cap-Dargenl; Capt Dur- 
gent; Chamhe-de-Gos , 166a ; — Moulins appelles de 
Chamhe-des-Gos , autrement de Cad'Argent, moulin 
à chié, l'autre à bled; Casdurgen; Cas d'Argen; 
Cadargent, 1780; — Terroir appelle Chamhodigue 
cl à présent le moulin de Cap d'Argent, 1763 (Icrr. 
de Monichamp). 

Cap-de-Cosie (Le), écart, c"" de Cassaniouze. 



92 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



Cap-de-lv-Camp (Le), écarl, c°' do Naucelles. — Cap 
mansus al Capmas, i342 (arcli. iiiun. d'Aurillac, 
s. GG, p. 19). 

Cap-de-la-Côte (Le), écart, c"" de Saint-Anloine. 

Cap-del-Bos (Le), ham., c°° de la Besserelte. — Loti 
Cap-dol-l'ioa-de-Vauvs , 1 G69 (élat civ. de Montsalvy). 

— Lou Camp-de-Pon , i6Gç) (nommée au p" de 
Monaco). — Loii Cap-del-Bos , 172^ (liève de Mont- 
salvy). — Le Cap-d'Elbos (Cassini). 

Cap-del-Cocderc (Le), liam., c"" de Reilhac. 
Cip-DEL-Lïoc (Le), ham., c°° de Saint-Anloine. 
Cap-del-Mas (Le), dom. ruiné, c°° de Labrousse. — 

Mansus de Cap Delmas, i5aa (min. Vigery, n"). 
Cap-del-Pbat (Le), ham., c"" de Leucamp. — Lou 

Cap-del-Pral , i548 (min. Guy de Vayssieyra, n'°). 

— Lou Cnpdeijrat , lOSg (état civ.). — Le Cap-de- 
Prat, 1670 (nommée au p" de Monaco). 

Cap-del-Puecii (Le), écarl, c" de Cassaniouze. 
(Jap-del-Pdech (Le), écart, c"" de Maurs. 
Cap-de-Montel (Le), écart, c"" de Fournoulès. 
Cap-de-Pleaux (Le), buron, c°° de la Capeile-Barrez. 
Cap-de-Val (Le), écart, c"" de Sénezergues. 
Capelle (La), mont, à vacherie, c°° de Badailhac. 
Capelle (La), m'", c^de la Capelle-en-Vézie. — Molin 

de la Cliappelle-Eiivezie , i55i (min. Boygues, n'" 

à Monlsaivy). — Molin de la Capelle; le Molin-Banal , 

1670 (nommée au p" de Monaco). — Molin de la 

Cappelle-en-Vezie , lyaS (étal civ.). 
Capelle (La), ruiss. , alll. du ruisseau de Béteilles, 

prend sa source dans la c'" de la Capelie-en-Vézie; 

cours de 2,000 m. — On le nomme aussi ruisseau 

mitoyen, Peyrot et Cayrou. 
Capelle (Le Pbat de la), mont, à vacherie, c°° de 

Cros-de-Montvert. 
Capelle (Las), écart, c"°de Leynbac. — Las Capelles 

(Cassini). 
Capelle (La), ruiss., affl.du ruisseau de l'Hirondelle, 

c°" de Malbo, Narnhac et de ThérondeU (Lozère); 

cours de 5, 600 ra. dans le Cantal. 
Capelle (La), ham., c"" de Marcoiès. — Cappelez, 

1669 (nommée au p" de Monaco). — La Capele 

(Cassini). 
Capelle (La), f"", c" de Reilhac. — Besse sive de 

Capelle, ihç)5 (reronn. ii la mais, de Ciavières). — 

Lu Capelle, iG33 (élat civ.). — Besse, i6^h (arch. 

mun. d'Aurillac, s. CC, p. 8). — La Capelle, 1778 

(lerr. de la chàtell. de la Brousselte). 
Capelle (Le Champ de la), mont, à vacherie, c" de 

Sainl-Amandin. 
Capelle (L\), ham., c"" de Saint-Constant. — Le mas 

de la Capelle, xvii° s'(recoan. au prieur de Saint- 
Constant). 



I Capelle (La), mont, à burons, c°° de Vic-sur-Cère. 
! Capelle-Barrez (La), c°° de Pierreforl, et m'°. — 
Capella de Berres, xiv° s° (reg. de Guill. Trascol). 

— Barres, xiv° s° (pouillé de Saint-Flour). — La 
Capelle Barrest , 1669 (nommée au p" de Monaco). 

— La Chapelle Barrés, 1688 (pièces du cab. Bon- 
nefons). — La Capelle- Barreys, 1784 (Chabrol, 
t. IV). 

La Capelle-Barrez était un mandem. de la v'° de 
Mural, avant son démembrement vers i643, et com- 
prenait les paroisses de Malbo , Narnbac et la Capelle- 
Barrez. Avant 1 789 , cette paroisse était de la Haute- 
Auvergne, du dioc. , de l'élecl. et de la subdél. de 
Saint-Flour. Bégie par le droit écrit, elle dépend, 
de la justice du mandem. de la Capelle-Barrez et 
ressort, en appel soit au bailliage de Vie, soit à 
celui d'Aurillac, suivant le cas. — Son église, 
dédiée à saint Julien, était un prieuré à la pré- 
.sentation de l'arcbiprètre do Saint-Flour et à la 
nomination de l'évéque ; elle a été érigée en suc- 
cursale par une ordonnance royale du 5 janvier 
i8ao. 
Capelle-de-la-Cam (La), f°° et chapelle détruite, c"" 
de Saint-Mamet-la-Salvetat. — La Capelle-de-la- 
Calm, i588 (livre des achaps d'Ant. de Naucaze). 

— La Chapelle-de-la-Calm, i6ai (état civ.). 
Capelle-del-Fraisse (La), c°° de Monlsaivy. — Fra- 

xininas, 918 (Gall. christ, t. H, col. ^39). — 
Capella del Fraycer, iSai (arch. dép. s. E). — 
Fraxinmn , i339 (reconn. à J. de Podio). — La 
Capella del Frayssa, ihhçi (min. Guy de Vayssieyra, 
n"). — La Chapelle de Fraisse, i6a8 (jiaraphr. 
sur les coût. d'Auvergne). — La Capelle-del- 
Fraisse, i()39 (élat civ. d'Aurillac). — La Cappelle 
del Frayshe, i633; — Le Frayssy, 1689 (id. de 
Montsalvy). — Le Fraysse, 1736 (liève de Monl- 
saivy). — Le Fraissé, 1788 (état civ. de la Capelle- 
en-'Vézie). — Lou Fraysi, 1764 {id. de Sansac- 
Veinazès). — Frayssey, 1766 {id. de Junhac). — 
La Capelle del Fraisse, 1784 (Chabrol, t. IV). — 
La Capelle du Fraisse (Cassini). 

La Capelle-del-Fraysse, avant 1789, était de la 
Haute-Auvergne, du dioc. de Saint-Flour, de l'élecl. 
et de la subdél. d'Aurillac. Celle paroisse était régie, 
partie par le droit écrit , partie par le droit coul. ; 
elle était le siège d'une justice seign. ressort, soit 
au bailbage d'Aurillac, en appel de la prév. de 
_Maurs, soit à la sénéch. d'Auvergne, en appel de 
la prév. de Calviuet. — Son église, dédiée à saint 
Pierre-ès-Liens , était une cure à la nomination du 
chapitre de Saint-Geraud. Elle a été érigée en suc- 
cursale par décret du 28 août 1808. 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



93 



Capelle-en-Vézie (Li), c°" de Montsalvy, et chat, fort 
détruit. — La Cliapella-la-Vexia , 1269 (arcli. muu. 
d'Auriilac, s. FF, p. i5). — Capelta-Visiani , 1838 
( id. s. HH, c. 31). — Capelta-Vcsiani , iS'Aç) (test. 
de Guill. de Podio). — Capella-dan-Vezia, iSSg 
(recoiin. à Guill. de Podio). — Capella-en-Vezia, 
i5i6; — Cappelle-en-Veziani, i5a8 (pièces de 
l'abbé Delmas). — La Clmppelle-en-Vé:ie-en-Al- 
vei/giies, i5^/i; — La Chapelta-eii-i esia-en-Aiwernlie, 
1 535 ; — La Clwppelh-en-Vesye-en-Auh'ergiw , 1 535 

— La Cappvie-Denvesie , i54o (terr. de (^oflinhal). 

— La Chapellc-Envezie, i^lig (min. Boygues, n" 
à Montsalvy). — La Cliapelle-Enezie, 1698 (pa- 
rapbr. sur les coût. d'Auvergne). — La Cappelle- 
e»-Vieghe, i63o (état civ. d'Auriilac). — La Ca- 
pelle-Vesian, iCig (id. de Montsalvy). — La 
Cappelle-Oinhegie , 1G68 (nommée au p" de Mo- 
naco). — La Capeile-en-Veghe, 1669 (état civ. de 
Ladinhac). — La Cnpelle - Envezie , 1670; — La 
Cappelle-Ein'eglid , 1(171 (nommée au p" de Mo- 
naco). — La Capellc-Megie , 1680 (état civ. de 
Crandclles). — La Capelle-Meghe , 1688 (pièces 
du cab. Bonnefons). — La Capetle-en-Visie, 1693 
(terr. du nionast. de Saint-Geraud). — La Cha- 
pelle-Megio, i6g5; — La CapeUe-Emmejo, 1706 
(état civ. d'Arpajon). — La Capetle-en-Vézie, 1717 
(irf. de la Capelle-en-Vézie). — La Capelle-en-Bezie , 
173/1 (liève de l'abb. de Montsalvy). — La Capelle- 
en-Vizie, 1766 (état civ. de Sansac-Veynazè^). — 
La Capelle-en-Visi , 1765 {id. de Junhac). — La 
Capelle-Embesie, 1786 (Chabrol, t. IV). — La Ca- 
pdle-en-Vézic (Cassini). 

La Capelle-en-Vézie était, avant 178g, de la 
Haute-Auvergne, du dioc. de Saint-Flour, de l'élect. 
et de la subdél. d'Auriilac. Elle était le siège d'une 
justice seign. régie par le droit écrit, et ressort, au 
bailliage d'Auriilac, eu appel de la prév. de Maurs. 

L'église , dédiée à saint Bemy, était un prieuré 
à la nomination du prévôt de Montsalvy. — Par 
ordonnance royale du 2 mars 1821, l'église de la 
Capelle-en-Vézie a été érigée en chapelle vicariale, 
et en succursale par une autre ordonnance du 
3o janvier 1889. 
Capelles (Le (-hamp des), doni. ruiné, c°° de Saint- 
Mamet-la-Salvetat. — Afforium de la CapeUi, l'Ahh 
(liomni. à l'évéque de Clermont). — Tellement de 
la Capelle, l'jli'i (anc. Cad.). 
Capelle-Viescamp (La), c°° de Laroqucbrou. — Par- 
rochia de Campis;de Vetei-ibus Canipis, 1297 ('*s'- 
de Geraud de Montai). — Cappella Veteribus cam- 
pis, i/io3 (échange avec J.de Montai). — Viellis- 
Camps, iliHa (recomi. à J. de Moutanial). — La 



CliapeUe-Biesquan , 1 G a G ( état civ. d'Arpajon ). — La 
Chapelle-Mewrcamps, 1G98 (parapbr. sur les coût. 
d'Auvergne). — La Capele-Viescans, iG32 (état 
civ. de Glénat). — La Capelle -Meulxcamp , 1GG8 
(nommée au p'° de Monaco). — La Cappelte-Vies- 
camp, 1675 (état civ. de Laroquebrou). — La 
Capelle-Viescamps , 1G88 (pièces du cab. Bonne- 
fons). — La Capelle - de -Viescam, 178^ (Chabrol, 
t. IV). 

La Capelle-Viescamp était, avant 178g, de la 
Haute-Auvergne, du dioc. de Saint-Flour, de l'élect. 
et de la subdél. d'Auriilac. Bégie par le droit écrit, 
elle dépend, de la justice seign. de Viescamp, et 
ressort, au bailliage d'Auriilac, en appel de sa prév. 
part. — Son église, dédiée à sainte Madeleine, 
était un prieuré à la nomination de l'archiprêlre 
d'Auriilac. Elle a été érigée en succursale par décret 
du 38 août 1808. 

Capelo (Le), f"'", c"' de Marcolès. — Lou Cappelot, 
1GG8 (nommée au p"de Monaco). — Capelot (Etat- 
major). 

Capelotte (La), ham., c°' de Sansac-de-Marmiesse. 

— Près de cet écart se trouve une chapelle dédiée 
à Notre-Dame-de-la-Compassion. — NoIre-Dame-de- 
PiaV ( Cassini ). — La Capellotte, 1857 (Dict. stat. 
du Cantal). 

Capelotte (La), vill., c"" de Siran. 

Capelbent, seigneurie inconnue, arroud. d'Auriilac. 

— Le seigneur de Capelrent, ïvu" s° (reconu. au 
prieur de Saint-Constant). 

CiPELS, ham. et mont, à burons, c" de Jou-sous- 
Jlontjou. — Cappeh, 1G27 (pièces du cab. Lacas- 
sagne). — Cappeilz, 1G68; — Villaige de Cappeh, 
166g (nommée au p" de Monaco). — Capels, 1674 
(état civ.). 

Capie (La), ruiss. , affl. du Celé, c"° de Mourjou; 
cours de 3,3oo m. — Ce ruisseau porte aussi le 
nom de Mourjou. 

CAPITAI^E (Le Moulin du), teinturerie, c'" de Saint- 
Christophe. 

Cap-Lo.ng (Le), ham., c°° de Saint-Mamet-la-Salvelat. 

— La Calmon, 1587 (livre des achaps d'Ant. de 
N'aucaze). — Cap-ton, 1638 (état civ.). — Aplong , 
16G8 (nommée au p" de Monaco). — Caplong, 
1728 (arch. dép. s. C, 1. II). 

Capmaî (Le), vill., c"" do Maurs. — Le Campmay, 
1669; — Lou Capmax, 1670 (état civ.). — Lou 
Cammay, 17^7 {id. de Saint-Étienne-de-Maurs). — 
Le Capmay, 17/18 (anc. cad.). • — Le Capmai, i-jôa 
(état civ.). 

Cap-Mas (Le), dom. ruiné, c" de Freix-Anglards. — 
AJfur appelle del Capmas, 1G79 (terr. de Noire- 



94 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Dame d'Aurillac). — Domaine Delcamp-del-Mas , 
1783 (arcli. tlép. s. C, 1. 5o). 

Capiuas (Le), iloni. ruiné, c"" de Leynliac. — Villaige 
du Capmns, i()G8 (nommée au p" de Monaco). 

Cap-Mas (Le), bam. , c°' de Sénezergues. 

Cap-Mas-Ddrand (Le), dom. ruiné, c°° de Saint- 
Cernin. — Villaige del Capmasdiirand , xvi's°(arch. 
mun. d'Aurillac, s. GG, p. ai). 

Cap-Mau (Le) , vili., c" de Boisset. — Capiiian, i554 
(min. Deslaing, n"). — Caumaur; Ciipmoti, 1668 
(uoaimée au p" de Monaco). — Bois de Cup-Mais, 
1789 (anc. Cad. de Sainl-Marael). — Vapinays, 
17^6; — Capmas, 1767 {id. de Boisset). 

Cap-Maï (Le), écart, c" de Quézac. — Capmay (Cas- 
sini). 

Cap-Mat, ruiss., affl. du ruisseau d'Arcambe, c"" de 
Quézac; cours de i,ioo m. — Capmax, 1857 
( Dict. slat. du Cantal). — Cnmmay, 1 879 (élat stat. 
des cours d'eau du Cantal). 

Cap-Maï (Le), écart, c"" de Saint-Santin-de-Maurs. 

Caposies (Les), dom. ruiné, c"" de Saint -Sautin- 
de-Maurs. — Villaige de las Caponies, 1G28 (élat 
civ.). 

Capoclet (Le), écart, c" de Sériers. 

Capoulins (Les), dom. ruiné, c" de Prunet. 

Gapocsel (Le), écart, c°° d'Omps. — Granges de 
Capounelle (État-major). 

CatouïÈs, f"', c"" de Prunel. — Capolieh, i5'io 
(min. Deslaing, n"). — Capanulliieh , iG3i (état 
civ. de Montsalvy). — Capaaliex, 1G71 (nommée 
au p" de Monaco). — Caponhes, 1679; — Ca- 
pouillé, 1709; — Capoulié, 1727 (arcb. dép. s. C, 
1. 18). — Capouyé, 17^7 (état civ. de la Capelle- 
en-Vézie). — Cappoulies (Cassini). — Capoulhès, 
1857 (Dict. slat. du Cantal). 

Caphadet, dora, ruiné, c" de Giou-de- Jlamou. — 
I illaigc de Capradclz; Capradet, 1 G70 (nommée au 
p" de Monaco). 

CAPSEKROiix, l'""", c"" de Sainl-Mamet-la-Salvetat. — 
Casseitroux, iCai; — Capcenroux, i634; — Cap- 
senrous, iG38 (élat civ.). — Capsenroiir , iGç)7; 

— Capsendrous, 1743 (arcb. dép. s. C, 1. là). 
Capbt (La), écart, c"' de Malbo. 

Carabin, m'", c"" de Montvert. 

Caraizac, vill., c"d'Ytrac. — Careyghac, i5a5 (arcb. 
mun. d'Aurillac, s. Il, r. VllI). — Careighat, i53i 
(min. Vigery, n"). — Corregeac ou Aile-Serre , i6i3 
(arcb. mun. d'Aurillac, s. Il, r. XV). — Careygiac, 
162g; — Carcghac, i65i (min. Sarrauste, n"). 

— Encareigac, 1GG7 (étal civ. de Jussac). — 
Cariieghac, 1G68 (nommée au p" de Alonaco). 

— Carieglieac, 1G79 (arcb. mun. d'Aurillac, s. GG, 



c. i5). — Careighac, i68i (arcb. dép. s. C). — 
Careygeac, 1688; — Caressae, iGgS (étal civ. de 
la CapoUe-Viescamp). — Caraijal, 1710; — Ca- 
raigeac, 1713 (id. de Saint-Paul-des-Landes). — 
Carreygeac, 1718; — Careigeac, 1761; — Ca- 
reyzac, 1769 (arcb. dép. s. C). 
Caraldie (La), vill., c"° de Saint-Saury. — La Guar- 
raldia, i3b'] (arcb. mun. d'Aurillac, s. HH, c. ai). 

— La Curaldje, 1G72 (état civ.). — La Carrahlie 
(Cassini). 

Cabaldie-Haute (La), dom. ruiné, c°' de Saint-Saury. 

— Mansus da la Guarraldia Exalta, l'H-j (arcli. 
mun. d'Aurillac, s. HH, c. ai). 

Caratol, dom. ruiné, c"" de Boisset. — Ténemenl de 
Carayol, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

Garais, dom. ruiné, c"° de Giou-de-Mamou. — Vil- 
laige de Carays, iGâa (arcb. mmi. d'Aurillac, 
s. GG, c. 6). 

Caraïs, vill., c" de Quézac. — Carais, 1616; — 
Carays, 1746 (élat civ. de Saint-Élienne-de-Maurs). 

— Carays-le-lou-Roq , 17^9 (anc. cad. de Maurs). 

— Carois, 1761 (état civ. de Saint-Étienne-de- 
Maurs). — Carais (Cassini). 

Carbomer (Le), lieu détruit, c°° de la Capelle-eu- 
Vézie. — (Cassini). 

Carbokière (La), dom. ruiné, c" de Roannes-Saint- 
Mary. — Affar appelé le puech de la Carhonieyre , 
1G93 (lerr. de Salnt-Goraud). 

Carbo.mères, cbàl. léodal et vill. détruits, c"" de Rouf- 
fiac. — Capella de Carijoriis, 1276 (lest, de Ber- 
trand de Monlal). — Cliarboneyrœ , lagS (arcb. 
dép. s. E). — Carbnrriim , i3a3 (homm. au seign. 
de Montai). — Carhonieyree , 1867 (reconn. à 
Jeanne de Balzac). — Carboneria; Charbonie, liia 
(arcb. mun. d'Aurillac, s. HH, c. ai). — Car- 
bonières, ihbç) (enq. sur les droits du seign. de 
Monlal). — Carbonieyrum , \vi° s' (arcb. dép. s. G). 

— Carbounières , i653 (état civ. d'Espinadel). 
Carbonières, régi par le droit écrit, était le siège 

d'une justice seign. ressort, au bailliage d'Aurillac, 
en appel de sa prév. part. 
Carboninat, vill. avec manoir et m'°, c"" d'Arpajon. — 
Carbonat, laSa (arcb. mun. d'Aurillac, s. BB, 
c. 2). — Carbonacum; Carbonnacum, i665 (oliit. 
de J\.-D. d'Aurillac). — Carbonalum , i5aa (min. 
Vigery, n" à Aurillac). — Carbonhac, i.'iâo {id. 
Guy de Vayssieyra, u"). — Carbonnac, 1610 (aveu 
de J. de Peslels). — Caurbounat, iGai; — Car- 
bounat, 1025 (élal civ.). — Carbonnat, 1G71 
(nommée au p" de !\Ionaco). 

Carbonnat était, avant 1789, régi par le droit 
écrit. Siège d'une justice moyenne et basse, il res- 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



95 



sorl. au baillûige d'Aurillac, en appel de sa prév. 
pari. 

CiRBON.'ïAT, dom. ruiné, c" d'Arpajon. — El mas 
da la Montanha da Carbonat, I3a3 (liève de Car- 
bonnat). 

Carbonnit, dom. ruiné, c" de Vic-sur-Cère. — Affar 
appelé de Carbonnat, 1670 (nommée au p" de Mo- 
naco). 

CiRBONMER (Le), écart, c"" de Jlourjou. — Carbon- 
nièrc, io:i3 (ass. de Calvinel). 

CiRBOsMKRE ( La ) , dom. riùné, c"° de Sainl-Mamet- 
ia-Salvelal. — Âffa'' d^ Carhoneyra, 1576; — 
La Carbonieyre, ii']5\ — La Carbonnère, 1676 
(livre des achaps d'Ant. de Naucaze). — Ténement 
de las Carboiiiiières, i'jUtx; — Lou Carbonié, 1745; 
— Las Carhonnières , 1749 (anc. Cad.). 

CiRBONsiÈRE (La), m'° et carderie, c"" de Tliiézac. — 
Cnrboiinière , iGi4 (état civ.). — Carb'onières , 
1 G74 (lerr. de Thiézac). — Carhonière, 1 746 (anc. 
Cad.). 

Carcaj-de, dom. ruiné, c"° de Siran. — Ydlaige de 
Carcalde, 1660 (état civ.). 

Cardailhag, écart, c"° de Marmauliac. 

Cabdailbac, dom. ruiné, c"" de Saint-Victor. — Vil- 
laige de Cardaliac, i653 (min. Sarrauste, n'°). 

Cardailhac, vill., c"" de Vézac. — Cardalat, i486 
(reconn. à J. de Montamat). — Cnrdalac, i5aa 
(min. Vigcry, n"). — CardaUial, i5So (lerr. de 
l'ulminhac). — Cardaliac, 1610 (aven de J. de 
l'estels). — Cardaillies, i6(î8; — Cardailhac, 
1671 (nommée au p" de Monaco). — Cardalhac , 
1695 (terr. de la command. de Cariât). 

Cardaillac, écart, c"" de Maiirs. 

Cardaliaguet, vill., c°° de Parlan. — Cardagaliet, 
i645; — Cardalhiaguet ; Cardagaliet; Cardalia- 
guet, i646; — Cardagaltiet, 1647; — Cardallia- 
giiet, 1O49; — CardagnallieH, i654; — Carda- 
li/iiguet, i655; — Cardayrialliiel , i656; — Car- 
caitiuiguet, 1667; — Cardlhaguet, i658; — 
Cardagalhiet , i663 (état civ.). — Cardalliaguet , 
1670 (nommée au p" de Monaco). — Cardall- 
iaguet, 1748 (anc. Cad.). 

Garderie (La), usine, ville d'Aurillac. — Moleudinum 
de lus Ctedas, i44i (arrh. niun. s. IIH, c. 21). — 
Moliii appelle des Clèdes, autrement du Satnct-Sperit, 
i5aS ^terr. des consuls d'Aurillac). — Moulin des 
Fargues, 1692 (terr. de Saint-Geraud). — Moulin 
de las Clède, 1710 (arcli. mun. s. CC, p. 3). 

Cardianne, dom. ruiné, c" de Menet. — Ténement 
Decros-Dijane ; Deyrodianne; de Cardyune, i5o6 
(terr. de Riuni). 

Cardonie (La), dom. ruiné, c°° de Glénat. — ■ Affa- 



rium de la Cardonia, i4o3 (liomm. au seign. de 
Montai). — La Courdounie, xvii" s° (pap. de la 
fam. de Montai). 

Cardoc.ves (Les), mont, à burons, c"° de Saint-Sa- 
turnin. 

Carègdes, ham. et m'", c"° du Trioulou. — Carigos , 
1743; — Carègues, l'jliU (état civ.). — Moulin 
de Carègue (états de sections). — CaiTègues, 1867 
(Dict. stal. du Cantal). 

Caretvis (Le), dom. ruiné, c°° de Cheylade. — Vil- 
laige de Careyvis, lOtig (insin. du baill. d'An- 
delat). 

Cargres, dom. ruiné, c'"' de Cheylade. — Villaige de 
Cargres, xvii* s' (arcb. dép. s. E). 

Carigmac, écart et m'°, c°° de Saint-Martin-Cantalès. 

Cabisses (Les), dom. ruiné, c°° de Jussac. — Villaige 
des Carisses, i64a (inv. des titres de Jussac). 

Carladès (Le), contrée située partie dans la Haute- 
Auvergne, partie dans le Rouergue. — Aicis Car- 
lacensis; Carlacensis vicaria, Cfi'^ (Chabrol, t. I, 
p. lvii). — Ministerio Cartladeiise, 927 (cartul. 
de Conques, p. 8). — Carladensis cornes, xii° s° 
(Brève chronic. Aureliac. abbat.). — Vicecomitatus 
Carlatensis , 1307 (Baluze, t. II, p. 56i ). — Quar- 
ladès, i354 (arch. dép. s. E). — Cardeloys, i4io; 
— Carladesium , 1429; — Viconté de Cardelat, 
1475 (arch. mun. d'Aurillac, s. AA, 1. 47). — 
Carladois, 1 (5a8 (paraphr. sur les coût. d'Auvergne). 
. — Le pays de Carladat, iGiig; — Le Carladez, 
i684 (arch. muii. d'Aurillac, s. AA, 1. 47). — 
Carladgium, idgli (inscript, dans l'église de Vic- 
sur-Cère). 

Le Carladès, l'une des vigueries de l',4iuvergne 
à l'époque carolingienne, constitua plus tard un 
fraac-alleu s'étendant sur les deux rives de la Cère, 
depuis le plomb du Cantal (jui le domine au N. E., 
jusque vers la ville de Maurs au S. 0.; la Jordanne 
le Hmitait au N. 0. et la Truyère an S. E. 

Carladie (La), écart détruit, c"* de Vitrac. — Domus 
vocata de la Carlada sita apud Vitracum, i3oi 
(pièces de l'abbé Uelmas). 

Cablat, c°° de Vic-sur-Cère. — Castrum quod vulgo 
Cartilatum dicitur, H3çf (Ann. Bertiniani). — Car- 
lacum, 1379 (arch. dép. s. E). — Carlac, i38o 
(arch. mun. de Saint-Flour). — Carlatum, 1882 
(irf. d'Aurillac, s. EE, p. i4). — Carllat, i6io 
(aveu de J° de Pestels). — Cariât, 1671 (nommée 
au p"" de Monaco ). 

Cariât était, à l'époque carolingienne, le chef- 
lieu d'une viguerie, et dès laSa le siège d'un 
bailliage auquel fut adjointe, en i4i4, une cour 
d'appeaux. Ce bailliage fut ensuite définitivement 



96 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



fîïé à Vie. — Son église, dédiée à saint Avit, était 
à ia nomination du commandeur de (Parlât. Elle 
a été érigée en succursale par décret du 98 août 
1808. 

Carlai, dom. ruiné, c"° de 'l'hiézac. — Affar appelle 
da Cariât, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

Caklatière (La), m'° détruit, c"" de Thiézac — Molin 
de Carlatières, 167^ (ferr. de Thiézac). 

Carlicet, f"', c°' de Cheyiade. — Carlusset, i855 
(Dicl. stat. du Cantal). 

Carmantran, moût, à burons, c°' de Dienue. — Mon- 
taigne de Caratnantraiid , lOoo; — Montaigne de 
Garumantraud , 1618 (lerr. de Dienne). 

Carmenaîre (Le Pdï de), mont, à vacherie, c°° de 
Mandailles. 

Carmentraire (Le), écart et m'°, c"' de Marcolès. — 
Le Carinentrayre (Cassini). — Le Carmentraive 
(Etat-major). 

Carmome, vill. et m'°, c°° de Saint-lllide. — Car- 
monta, 1827 (pap. de la fara. de Montai). — 
Caramonta, i464 ( terr. de Saint -Christophe). 

— Carmonte, 1697 (min. Lascombes, n" à Saint- 
lllide). 

Carnadès, dom. ruiné, c°" de Saint-Constant. — Te- 
nement de Carnadex, 17^7 (anc. cad.). 

Carnejac, dom. ruiné, c"" d'Arpajon. — Lahoria de 
Carnegac, 1228 (liève de Carbonnal). — Carne- 
ghacum, 1622 (min. Vigery, n"). — Carnegehac, 
i6ai; — Carnogac, 1637; — Carnégiac, 1639; 

— Camesiat, i63i (étal civ. ). 

Carnejac, vill., c°° de Giou-de-Mamou. — Carne- 
ghacum, 1878 (fond, de la cbapellenie des Biats). 

— Carnejacum, ligi (reconn. à J. de Montamat). 

— Carneghac, 1610 (aveu de J. de Pestels). — 
Carnegeliac , 1621 ; — Carnegheu, 1025; — Car- 
negal, 1626 (état civ. d'Arpajon). — Carnezac, 
1643 [id. de Vic-sur-(;ère). — Carnegeac, iG^iB 
(»/. d'Aurillac). — Carnégiac, 1686; — Carnegac, 
1721 (arch. dép. s. C). — Carneugeac, 1786 
(lerr. de ia command. de Cariât). — Carnejac 
(Cassini). 

Cahnier (Le), lieu détruit, c"" de Teissières-lès-Bou- 
liès. — (Cassini). 

Carodches (Les), dom. ruiné, c" de Valuéjols. — 
AJj'ar appelle de Carouches, 1671 (nommée au p" 
de Monaco). 

Carou ELLES (Las), écait, c"' de Marcolès. 

Carrairocx (Le), ravine, affl. de l'Auze, c°° de Mau- 
riac; cours de 5oo m. 

Carbal (La), vill., c" d'Ayrens. 

Carbal (Las), écart, c™ de Rouziers. — Las Carrais, 
1857 (Dicl. stat. du Cantal). 



Carbils (Les), ham. et écart, c" d'Omps. — La 
Carrcd (Cassini). — Lascarral (Etat-major). 

Carbals (Les), écart, c°' de Rouziers. 

Carrau (Las), éc&rl, c°° de Prunet. — Las Caraux, 
1761 (arch. dép. s. C, 1. i8). — Les Carreaux, 
1867 (Dict. stat. du Cantal). 

Carrad (Le Put de las), mont, à vacherie, c°" de 
Prunet. 

Carradx (Las), vill., c°° de Cayrols. 

Cabriïs (Le), m'°, c°° de Boissel. Ce mouHn porle 
aussi le nom de la Guine. 

Cabreaux (Las), écart, c" de Cayrols. 

Cabrefoor (Le Bois de), dom. ruiné, c°° de .Saint- 
Simon. — Carrofous, 1692 ; — AJfar des Carefous, 
1696 (terr. de Saint-Geraud ). 

Carretbe (La), écart, c°" de Maurs. ■ — Lacarrière, 
1700 (anc. cad.). 

Cabbier, m'° en ruine, c°' de Maurs. 

Carrière (Le Modlin de), m'° détruit, c" d'Au- 
rillac. — Molen da Carreir, \\n' 9° (arch. mun. 
s. HH, c. 21). — Molins aticiennement appelles de 
Malajiellta et de présent de Carrièie, 1609 [id. 
s. DD, c. 4). — Moulin et jardins appelles de 
la Carrière, au bas de la porte Sainct ~ Marcel , 
i684 (procès -verbal pour les murs et fossés de 
la ville). 

Carrière (La), ham. avec manoir, c" de Boisset. — 
La Cm-rière, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

— Lacarrière, 1747 (anc. cad.). 

Carrière (La), dom. ruiné, c"' de Jussac. — Mansus 
de la Carriera, 1869 (arch. mun. d'Aurillac, s. GG, 

P-'9)- 
Carrière (La), vill., c"' de Pers. — La Carrieyra, 
i3ia (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, c. 21). — 
La Carinjra, i4ii (pap. de la fam. de Montai). 

— La Cnrrie, lôai (état civ. de Saint-Mamet). 

— La Carrière, 1717 {id. d'Espinadei). 
Carrière (La), ham., c" de Saint-Simon. — Lacar- 

rièi-e, 17^7 (arch. dép. s. C, 1. 12). 
Carrière (La), dom. ruiné, c"" de Saint-Viclor. — 

AJfarium de la Carrieyra, 1827 (pap. de la fam. 

de Montai). 
Carrière (La), écart, c"" de Ségur. 
Carrière (La), ham. avec manoir, c"" du Triouloii. — 

Lacarrière, 1746; — La Carrière, 1762 (état 

civ.). 
Carrière (La), vill. et m'°, c" d'Ytrac. — La Car- 

reijria, i4n (vente au seign. de Montai). — La 

Carrieyra, 1692 (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 

c. 21). — La Carreyra, t53i (min. Vigery, n"). 

— La Carrière, 1669 (nommée au p"de Monaco). 

— Lacarrière, i684 (arch. dép. s. C). 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



'J7 



CinRiÈnE- Basse (Lv), écart détruit, c°' ilu Trioulou. 

— Villaigc de la Carieyre-bnssc, 1O16; — La 
Can-ieiire- basse, 1G38 (état civ. de Saiiit-Santin- 
di'-Maurs). 

CinRiijBE-Du-MoNTEiL (La), écart, c"" de Ségur. 
Carbièbes (Les), dom. ruiné, c°° de Crandelles. — 

Tellement de tas Carrières, 1778 (tcrr.de la châteil. 

de la Brousselte). 
CAnniÈREs (Las), écart avec manoir, c°° de Rouziers. 

— Las Canieyres , 1690 (livre des achaps d'Ant. 
de Naucaze). — Las Carrières, 1668 (nommée au 
p" de Monaco). 

Carrofol (Le), dom. ruiné, c°° d'Aurillac. — Mansiis 
de Carrofoul, i465 (obit. de N.-D. d'Aurillac). — 
Mansus de Carrojfol, alias de Mussagua; CarroJ/olh, 
i53i (min. Vigery, n"). — AJfarde Carrofol, i565 
(arch. nuin. s. II, r. VIII, f° 71). — Domaine du 
Carre/oui, i(J8i (id.s. CC, p. 3). 

Carrofol (Le), dom. ruiné, c°° de Paiihérols. • — 
Villaige de Can-ojoul, 1669 (nommée au p" de 
Monaco ). 

Carrol (Le), ham. et m", c°' de Thiézac. — Moulin 
du Carol; Canrol, 167/1 (terr. de Thiézac). 

Carsac, vill., c°" d'Arpnjon. — Caersac, 1382 (arch. 
mun. d'Aurillac, s. BB', c. a). — Carsacum, ii65 
(obit. de N.-D. d'Aurillac). — Qniersac, i53i (min. 
Vigery, n"). — Carsiic, 166S (nommée au p" de 
Monaco). — Carssat, 167g (arch. dép. s. C, 1. b). 

— Carsat, 169O (état civ. de Leucamp). — 
Carssac, 17/16 (arch. dép. s. C, 1. 5). 

Carsac, écart et m'", c°° de Pers. — Carssac, iG.5'i 

(arch. mun. d'Aurillac, s. CC, p. 8). — Quer- 

sac, i656 (état civ. de Parlan). — Carsac (Cas- 

sini ). 
Carsac, ruiss. , affl. du ruisseau d'Angles, c" de Pers; 

cours de a,a5o m. 
Cartagades (Las), mont, à vacherie, c"" de Mar- 

chaslel. 
Cartal, m'", r." de Neuvéglise. 
Cartalade (La), mont, à vacherie, c"* do Bredon. 
Cabtalade (La), dom. ruiné, c"' de Chastel-sur- 

Murat. — Ténement de la Carlallade, 1600 (terr. 

de Dicnne). 
Cartatrou (Le), mont, à burons, c" de Paiihérols. 

— Montaigne appellée lou Carteijrou-hault, 1612; 

— Lou Curleyrou, 1G27 (pap. du cali. de Lacas- 
sagne). — Lou Burleyrou, 1G71 (nommée au p" 
de Monaco). — ■ Baron du Carlerou (Cassini). 

Carte (Le), m'° détruit, c"" de Chastel-Marihac. 
Cartelade (La), m'°, c"° de Bournoncles. 
Carteiabe (La), vill. et m'°, c" de Chaslel-Marlhar. 

— La Cartallade, 1607 (terr. de Trizac). — La 

Canlal. 



Cariai, 1G7/4 (état civ. de iMenet). — La Carta- 
lade, 1682 {id. de Trizac). — La Cartelade, 1788 
(arch. dép. 3. C, 1. /i5). 

Cartelade (La), ruiss., afll. du ruisseau de Civière, 
c"" de Chaslel-Marlliac et d'Auzers; cours de 
û,ooo m. 

Cartelade (La), mont, à burons, c°" de Condat et 
de Moutboudif. — Carlalada; Carlalado, i3io 
(Hist. de l'abb. de Feniers). — Cartellad; Car- 
tellard, xvi° s' (liève conf. de Feniers). — Car- 
telade; Cartelade; Quartellade, i654(terr. de Fe- 
niers). 

Cartelade (La), f"", c" de Moniboudif. 

Cartelade (La), ruiss., alTl. de la Santoire, c°' de 
Moniboudif. — Ruisseau de Cartalade, xvn's" (terr. 
de Feniers). 

Cabtelade-Haut (La), écart, c°° de Montboudif. 

Carteïret (Le), écart et mont, à burons, c°''de Saint- 
Urcize. — Borie de Carleyrct (Cassini). 

Cartetkon (Le), mont, à burons, c" de Saint-Satur- 
nin. — Lo CarteyroH, i5t4 (terr. de Cheylade). 

— Le Carteiron, iGiG (liève conf. de Valrus). 
Carteïbod (Le), dom. ruiné, c°' de Mauriac. — 

Casalia vocata del Carteiroux, ili^h (terr. de 

Mauriac). 
Cartetrocx (Le), mont, à burons, c"" de Saint- 

Urcize. 
Cabtome (La), dom. ruiné, c" de Sainl-Gorons. — 

Affarinm de la Carlonia, iSaa (pap. de la fam. de 

Montai). 
Carïiales, ham., c™ de Marnianhao. — Carvialle, 

1698 (min. Lascombes, n"). — Caratihac, 1626 

(état civ. d'Arpajon). — Carvielle, iGGg (id. de 

Marmanhac). — Carviale, iG85; — Carvialles, 

1738; — Cannales, 17/10; — Carvialez, 17/1/i 

(arch. dép. s. C, 1. 21). — Carrial (Cassini). — 

Carvialles (étals de sections). 
Carvila, dom. ruiné, c"" de Laroquevieille. — AJfn- 

vium de Cardia, 1269 (arch. mmi. d'Aurillac, 

s. FF, p. i5). — Carvial (Cassini). 
Carziloas, vill. détruit, c"" de Paulhac. — Mansi 

del Carzilhas, i352 (homm. à l'évêque de Cler- 

mont). 
(;as, vill., c°° de Saint-.Santin-Canlalès. — La Cole, 

1/1/19 (enq. sur les droits du seign. de Montai). 

— Cas, i5io (vente au seign. de Montai). — 
Cali , 1683 (état civ.). — Fas, i65i (min. Sar- 
rauste,n"). — Lou Clas, i653 (état civ. de Nieu- 
dan). — Encas, 1G7/1 (id. d'Ayrens). 

Cas, dom. ruiné, c°° de Siran. — Mansus dais Cas, 

i/ioa (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, c. 21). 
Casaient, nionl. à vacherie, c" de Saint-Vincent. 

18 



lurttiu^nic i!.\ito?iALe. 



98 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Casalette, dom. ruiné, c°° de Massiac. — Casalette, 

178Û (Chabrol, t. IV). 
Casalolx, miss., afll. de la Sionne, c"" de Chaoet. 
Cascade (La), vill. et scierie, c"° de Salins. 
Cascabède, dom. ruiné, c" de Saint-Santin-Cantalès. 

— Maiisus (le Caracereda, 1829 (arch. mua. d'Au- 
rillac, s. HH, c. ai). — Cèrecede, ihliQ (enq. sur 
les droits du seign. de Montai). — Siicède (Cas- 
sini). 

CASCETnAc, dom. ruiné, c"° de Crandelles. — Mausi 
de Casscijrac, laaa (min. Vigery, n" à Aurillac). 

Case (La), cliàl. el dom. ruinés, c"" d'Arpajon. — 
El Mas da la Casa, laaS (liève de Carbonnat). 

Case (La), m'° détruit, c°° d'Aurillac. — Lo mole da 
la Caza, xiii° s" (arch. mun. s. GG, p. 30). — 
Molendinmn de la Casa, iliiù {id. c. 17). — 
Moulin de Cases; ae la Case, 169a (terr. de Saint- 
Geraud ). 

Case (Las), écart, c°° de Glénal. 

Case (La), ham., c°° de Leucamp. — La Case, i654 
(état civ.). — La Caze, 1670 (nommée au p" de 
Monaco ). 

Case-Basse et Hacte (La), dom. ruinés, c" de Leu- 
camp. — La Caza-bassa, i55o (min. Guy de 
Vayssieyi'a, n'° à Montsalvy). — La Caze-basse, 
à présent appellée de Capdeval; la Caze-haulte , à 
présent appellée de Capdeval, 1670 (nommée au 
p" de Monaco). 

Caselie (La), dom. ruiné, c"° de Glénat. — 4^"" 
rium vocatum la Cazelin, ihhh (reconn. à J. de 
Montai). 

Casebke (La), écart, c°° de Saignes. 

Cases (Les), vill. et m'°, c"" de Marcolès. — La Caza, 
i3oi ; — Casas, i5i5 (pièces de l'abbé Delmas). 

— Cazes (Cassiiii). 

Cases (Les), dom. ruiné, c"" de Roannes-Saint-Mary. 

— f illaige des Cnz^s, 1693 (terr.de Saint-Ge- 
raud). 

Cases (Les), vill., c.°" du Trioulou. 

Case-Vieille (La), dom. ruiné, c"" de Laveissière. 

— Lo mas de Casua-vella, 1490 (terr. de Cham- 
beuil). 

Case-Vieille (La), dom. ruiné, c" de Saint-Victor. 

— Mansus la Caza, 1832 (arcli. mun. d'Aurillac, 
s. HH, c. ai). — Mansus de Belhascazas , i443 
(reconn. au seign. de Montai). — La Caze, 1697 
(min. Lascombes, n"). — La Case, 1693 (inv. 
des litres de l'bop. d'Aurillac). 

Casofies (Les), dom. ruiné, c°° de Ladinhac. — 
Villaige de las Casojies, i633 (état civ. de Mont- 
salvy). 

Cassac (Le), dom. ruiné, c" de la Chapelle-d'Ala- 



gnon. — Village de Cassac, 171a (état civ. de 

.Alurat). 
Cassagjie (La), écart, c"°de Badailhac. — Cassagnhes, 

1669 (nommée au p" de Monaco). 
Cassagne (La), vill., c" de la Besserette. — La Cas- 

sanlna, i^ltg (min. Boygues, n" à Montsalvy). — 

La Cassanhe, iSig {id. Guy de Vayssieyra, n'"). 

— Lacassaignlie , 1668; — Lacassanhe, 1670 
(noumiée au p" de Monaco). — La Cassaigne, 1 7a4 
(liève de l'abb. de Montsalvy). — Cassaniouze , 178'! 
(Chabrol, t. IV). 

Cassacke (La), vill. et chap. détruite, c°' de Jou- 
sous-Montjou. — Cassagnhes , 1669 (nommée au 
p" de Monaco). — Cassanhes; Cassaignes, 1702 
(étal civ. de Saint-Clément). — Cassagne (Cas- 
sini). 

Cassagke (La), dom. ruiné, c"° de Junliac. — Vil- 
laige de la Cassanlie, i63o (état civ. de Mont- 
salvy). 

Cassagne (La), f""*, c°° de Maurs. — La Cassagne, 
1759 (état civ.). — La Cassayne (Cassini). 

Cassagke, ruiss. , alll. du Nivoly, c" de Quézac; cours 
de 3,3oo m. 

Cassagke (La), écart, c"" de Roannes-Saint^Mary. — 
Cassaignhes , 1668 (nommée au p"de Monaco). — 
La Cassanhe, 1682 (arch. dép. s. C). — Mas del 
Cassan, 1693 (terr. de Saint-Geraud). — Lacas- 
sagne, 1761 (arch. dép. s. C). 

Cassagke (La), f""", c" de Saint-Saury. — La Cas- 
aanha, 1337 (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 
c. ai). 

Cassagnol (Le), f"°, c"' de Marcolès. — Lou Cas- 
sahol; Cassanhol, ilt3'] (lerr. du prieuré de Mar- 
colès). — Cazan, iSia (min. Deslaing, n'°). — 
Cassaniol ( Cassini ). 

Cassagnous, dom. ruiné, c" de Saint-Santin-Can- 
talès. — Ajfarium de Cassanhos, ihliù (arch. muu. 
d'Aurillac , s. HH,c. 21). — Cassagnos, ilig (enq. 
sur les droits du seign. de Montai). — Mas de 
Cliassanlios , 1^70 (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 
c. ai). 

I Casswré (Le), mont, à vacherie, c" de Saint-Julien- 
j de-Jord;iune. 

Cassan (Le), dom. ruiné, c"' de la Chapelle-en-Vézie. 

— Mansus del ('assanh, 1889 (reconn. à Guill. de 
Podio). 

Cassan (Le), vill., c"° de la Capelle-Viescamp. — Lo 
Cassanh, 186a (arch. mun. d'.^urillac, s. HH, 
c. ai). — Lou Cassang, 1628 (min. Sarrauste, 
n" à Laroquebrou). — Lou Cassan, 1687 (état 
civ. ). 

Cassan (Le), vill. et m'° ruiné, c" de Cayrols. — 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



99 



I.ou Cttssanh , i57'i; — Le dassaii, ifi'iS (état 
civ. ). 
Cassan (Le), liam. et m'°, c°° de Cros-de-Monlvert. 

— Le Cassan, i633 (état civ.). — Le Cassang, 
i648 (min. Sarrausle, u" à Laroqucbrou). 

Cassan (Le), écart, c"° de Cros-de-Roiiesqiie. 
Cassan (Le), m'° et teinturerie, r"'' de Glénat. 
Cassan (Lk), han). et ni'° détruit, c"" do jjadinliac. 

— Cassang, i5o5; — Cassamli, i53G (terr. de 
Cuffinhal). — Villaige des Cassans, iSig (min. 
Boygues, n"). — Loti Castan, iMS; — Loti Cas- 
sait, 1670 (nommée au p" de Monaco). 

Cassan (Le), dom. ruiné, c"" de Laroquevioilie. — 
Domaine du Cassah ; ajfar del Cassand ; del Cassaing, 
i55a (terr. de N'ozières). 

Cassan (Le), liam., c" de Leuramp. — Cassang, 
1G68 (nommée au p" de Monaco). — Lan Cosson, 
1686 (état civ.). — Le Cassan (Ca.ssini). 

Cassan (Le), dom. ruiné, c°° de Saint-Ktienne-Can- 
talès. — AjJ'arium del Cassanli , l'ji'i (arcli. dép. 
s. E). 

Cassan (Le), écart, r"° de Saint-Étienne-de-Maurs. 

— Lou Cassan, iGo5; — Lou Casan, 1690 (état 
civ.). 

Cassan ( Le ), écart, c" de Saint-Iillcle. — Le <Mnssan , 
i58C (min. Lascombes, n"' à Saint-lllide). 

Cassan (Le), dom. ruiné, c"" de Saint-Mamet-la- 
Salvetat. — Lou bos del Castat, 1789; — Téne- 
menl del Casson, 1745 (anc. cad-). 

Cassan (Le), dom. ruiné, c"° de Siran. — Mansus 
dal Cossanh, i357 (aicli. mun. d'Aurillac, s. HH, 
c. Di). — Mansus del Cassanch , ihhh (reconn. au 
seign. de Montai). 

Cassan-Hadt (Le), écart, c" de Glénat. — Lo Cas- 
sanh, i3a3 (reconn. au seign. de Montai). — 
Cassaign, il>li<j (enq. sur les droits du seign. de 
Montai). — Le Cassan, itJSa (état civ). — Lou 
Cassang, 1675 {id. de Laroquebrou). — Lou Casan, 
i68y {id. de la Capelle-Viescanip). 

C.1SSANHE, lieu détruit, c"° de Roannes-Saint-Mary. 

— (Cassini.) 

Cassaniol, dora, ruiné, c"" iIHrpajon. — Cap-mas 
de Carsac appelle Cassanliols , itiga (terr. de Saint- 
Geraud). 

Cassaniol, liam., c"° de Marcolès. 

Cassaniol, écart, c"° de Sirau. — ijjariam del Cas- 
sanhol, i534 (archives mun. d'Aurillac, s. IIH, 
c. 21). 

Cassaniouse, hani. , c" de Roannes-Saint-Mary. — 
Cassanlinzn , 1837 (pap. de la fam. de Montai). — 
Cassnniosse, i6a.5 (état civ. d'Arpajon). — Cassa- 
nhoHzcs, iGlJQ (nommée au p" de Monaco). — 



Cassanhonze , 168a; — Cassaniuuzc, 1701 (arch, 
dép. s. C). — Cassaniouses (Cassini). 

Cassaniouse, dom. ruiné, c"° de Saint-Constant. — 
Cassagnouse, 174g (anc. cad.). — Cassanliouze , 
17/19 {id. de Saint-Santin-de-Maurs). 

Oassaniouze, c°" de Montsalvy. — Cassanhosa, laôg 
(arcli. mun. d'Aurillac, s. FF, p. i5). — Clias- 
sanhoza, xiv° s" (pouillé de Sainl-Flour). — Cas- 
sanihose, liga (arch. dép. s. E). — Cassa- 
nioze, i536 (terr. de ColVmhal). — Cassanhioze, 
1.553 (min. Guy de Vayssieyra, n™). — Cas- 
senhoze, i56à {id. Boyssonnade, n"). — Cassanjol, 
1608 (état civ. de Montsalvy). — Cassimeuse, 
i6a8 (paraphe, sur les coût. d'Auvergne). — 
Cassaniosa, i63i (état civ. de Maurs). — Casse- 
niouze, iGSS {id. de Laroquebrou). — Cassagh- 
nonze, i65g; — Cassaignouse , i()66 {id. de Cas- 
saniouze). — Cassaignioiizes , iliOS (nommée au 
p'^'' de Alonaco). — Cassanliouze ; Cassaniouze, 1670 
(terr. de Calvinot). — Cassanuse, 167a (état civ. 
de Ladinbac). — Cassaniouse, 1676 {id. d'Au- 
rillac). — Cassanliiouse , 1688 {id. de Vieillevie). 

— Cassaniouze, i6g/i (terr. de Marcolès). — Cas- 
saniouses, 17/10; — Cnssngniouse, 17/11 (anc. cad.). 

— Cassagnouse, 17/16 (état liv. de la Capelle-en- 
Vézie). — Castaniouse, 1760 (arch. dép. s. C). — 
Castanhoaze, 1703 (état civ. de Junhac). — Cas- 
sagnouze, 176/1 {id. de Sansac-Veynazès). 

Cassaniouze était, avant 178g, de la Haute- 
Auvergne, du dioc. de Saint-Flour, de l'élect. et 
de la subdél. d'Aurillac. Siège d'une justice seign. 
régie par le droit écrit, et ressort, à la sénéch. 
d'Auvergne, en appel d<' la prév. de Calvinet. — 
L'église, dédiée à N.-D. de la Purification, était, 
dès le commencement du xiii" siècle, un prieuré 
dépend, de l'abbaye de Saint-Geraud d'Aurillac. 
Elle a été érigée en succursale par décret du a8 août 
1808. 

Cassanode, dom. ruiné, c°° de Junhac. — Cassanode, 
i55o (min. Guy de Vayssieyra, n'"). — Cassanode, 
17O7 (table desdites min.). 

Casse, mont, à vacherie, c"° de Giou-dc-iMamou. 

Cassefict (Le Cmsip de), mont, à vacherie, c"" de 
Narnliac. 

Cassknode, écart, c"° de la Bessoretle. — Cassanode, 
1670 (nommée au p" de Monaco). 

Casses , m'°, c" de Roussy. 

Casses, dom. ruiné, c™ de .Saint-Ktienne-de-Carlat. 

— Villaige de Casses, iGga (terr. de Saint-Ge- 
raud). 

Casseures, dom. ruiné, c"° de Saint-\lamel-la-Sal- 
velat. — Casseui-es, i555 (min. Destaing, n"). 

i3. 



100 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



Cassidoc, m'" détruit, c°° de Narnhac. — Cahidou; 
Cassidou, lôgB (terr. de Celles). 

Cassidocx (Le), écart, c" de Cayrols. 

Cassié (Les Costes de), dom. ruiné, c"de Glénat. — 
Affarium de las coslas da Cassielh, 1823; — 
AJfarium de las costas da Cassieli, i4o3 (homm. 
au seign. de .Montai). — La cosie de Cassiech , 
xviii" s° (pap. de la fam. de Muulal). 

Cassié-Bas et CAssit-HAUT, écart, c" de Glénat. — 
Cassiech, i46o (reconn. au seign. de Montai). — 
Cassials, 1669 (min. Sarrauste, n"). — Cassieh, 
i665; — Faubourg de Cassiex, 1666 (état civ.). 
— Catiets, 1760 (anc. cad.). 

Cassiès, vill., c°° de Saint-Victor. — Cassiech, 1837 
(pap. de la fam. de Montai). — Cassieh, 1620 
(état civ. de Laroquebrou). — Coffuth, 1639; — 
Cassiex, i635; — Cassiect, i6â3 (min. Sarrauste, 
n"). — Cassiez, i68i (état civ. dWjrens). — 
Carsiès, 1758; — Cassiès, 17S3 (arch. dép. s. C, 
I. 5i). 

Cassiès-Haut, dom. ruiné, c" de Montsalyy. — Cas- 
sier-le-hault, 1668; — Villaige de Cassère-le-hault , 
1669 (nommée au p" de Monaco). — Coisques- 
hautes, 1698 (état civ.). 

Cassisie (La), dom. ruiné, c°° de Freix-Anglards. — 
Àffarium vocatum de la Cassinha, i3a2 (min. Vi- 
gery, n"). 

Castagnal (Le), petite contrée, arrond. d'Aurillac. — 
Elle comprend une partie des cantons de Maurs, 
Monlsalvy et Saint-Mamet-la-Salvetat. 

Castagne (La), dom. ruiné. — Boys de Castanhes- 
del-Catnp, iSgo (livre des achaps d'Ant. de Nau- 
caze). — iffar de las Casiaignes, 1670 (nommée 
au p" de Monaco). 

Castamiirau (Le), écart, c" de Cassaniouze. 

Castamal (Le), écart, c°° de Cassaniouze. — La 
Castanhal, ikih (terr. de Cassaniouze). — La 
Casianial, 1660 (état civ.). — Le Castagnal, 1786 
(iiève de Calvinet). 

Castanié (Le), écart, c" de Junhac. — La Castaine, 
1669 (nommée au p'° de Monaco). — Le Casta- 
nial, 17G0 (terr. de Saint-Projet). — Le Castanié, 
(Cassini). — La Castagne (Etat-major j. 

Castanier (Le), ham., c"' de Boisset. — La Casta- 
nieyre, 1668 (nommée au p" de Monaco). — 
Lou Castanié, 1708 (état civ. de la Capelle-Vies- 
camp). 

Castanier (Le), liam. , c" de Cayrols. — La Cas- 
tanié, 1667; — Le Castanié, 1667 (état civ.). 
Castanier (Le), vill., c" de Saint-IUide. — Le Cas- 
tannaij, \'ôij-j (min. Lascombe, n" à Saint-lUide). 
— Lou Castanié, 1669 (état civ. de Saint-Cernin). 



— Lou Castagne, 1 67 1 [id. de Saint-Cliamant). — 
Lou Castanier, 1679 (''^- d'Ayrens). 

Castasier (Le), vill., c°° de Sansac-Veinazès. — Lou 
Castanier, 178g (arch. dép. s. G). — Lou Casta- 
nié, 17/13; — Lou Castagne, 175Û (état civ.). 

Castanier-Iîas (Le), écart, c°° de Marcolès. — Lo 
Castanhier, i3oi; — Lo Castanher, 1Ù78 (pièces 
de l'abbé Delmas). — Lou Castanhié, 1668 
(nommée au p" de Monaco). — Castanié-bas (Cas- 
sini). 

CiSTAMER-HiuT (Le), hara., c" de Marcolès. — 
Munsus dal Caslanhier-Superiori , i3oi (pièces de 
l'abbé Delmas). — Lou Castanié, 1663 (nommée 
au p" de Monaco). — Castanié-haut (Cassini). 

Castamsol (Le), écart, c"" de Saint-Santin-de-Maurs. 

— Le Castanissol (état de recens, de 1886). 
Castel (Le), dom. ruiné, c"" de Labrousse. — Le 

villaige del Castel, 1671 (nommée au p" de Mo- 
naco). 
Castela, dom. ruiné, c"' de Sainl-Paul-des-Landes. 

— VUlaige de Ca'itela, i55o (terr. du prieuré d'Es- 
calmels). 

Castel-de-Prades (Le), lieu détruit, c" de Toumiac. 

— 1857 (Dict. stat. du Cantal). 

Castel d'Ozb (Le), chat, féodal détruit, c"" de Séne- 
zergues. — Castel d'Aiizol; castel d'Auzo, i38o 
(anb. mun. d'.Vurillac , s. EE, p. i4). — Castrum 
d'Auzol, 1589 (min. Destaing, n" à Marcolès). — 
Chasteau estant à présent en manères appelle d'Au- 
son; Castel d'Auze; d'Auzeil, 1668 (nommée au 
p"deMonaco). — Castel d'Auzou, 1784 (Chabrol, 
t. IV). 

CisTELET (Le), écart, c°° de la Capelle-dei-Fraisse. 

Casteltiket, écart, c'"de Thiézac. — Castillinet, 1 608 ; 
Caslaltinet, 1610; — Casteltinet, 1616 (état civ.). 

— Castel-Tinet , 1668 (nommée au p" de Mo- 
naco). — Castantinet , 1746 (anc. cad.). — Cas- 
tellinet (Etat-major). 

Casteltinet, ruiss. , alll. du ruiss. de Niérevèze, c'"de 
Thiézac; cours de 1,000 m. — Castel-Quinet , 1 870 
(état stat. des cours d'eau du Gantai). 

Castel-Vieil (Le), dom. ruiné, c"" d'.\rpajon. — 
Ténement del Castel-vieil , l'jhi (anc. cad.). 

Castillan, écart, c°° de Cassaniouze. 

Castillèee (La), mont, à vacherie, c"° de I^aveis- 
sière. 

Castonocs, dom. ruiné, c"' de Valette. — Mansus de 
Castonous, i4oi (arch. mun. de Mauriac). 

Catalo (Le), ham., c" de Cassaniouze. — Lou Catalo, 
1670 (terr. de Calvinet). — Catole, 1760 {id. de 
Saint-Projet). — Catelot (État-major). 

Catobis (Le), écart, (?),c"° de Maurs. — 1808 (décret 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



101 



du yS août érigeanl en succursale l'église de 
Quczac). 

Catonnikiie, doni. ruiné, c"° de Reilliac. — Bois de 
las Catonières; las Catonnières ; njar de Catonière , 
1778 (lerr. de la cliàlell. de la Bronsselte). 

CATCGiÈnES, ham., c"° de Junliac. — Catuceriœ, 918 
(Gall. chrisl., t. II, col. /iSg). — Catvgiilièi-es , 
iaâo(min. (luy de Vayssiejra, h"). — Catuguyres, 
i553 {id. Boygues, n'°). — Calujun-, 1670 (terr. 
de Calvinet). — Catugières, 1670 (nommée au 
p" de Monaco). — Catuzières, 17^9 (anc. cad.). 

— Cttltusières, 1753 (étal civ. de Sansac-Veinazès). 

— Cathuzières , 1766 {id. de Junliac). — Cathu- 
gieyres, 1767 (table des min. Guy de Vayssieyia, 
n"). — Catuyère (Cassini). 

CATUGiÈnEs, dom. ruiné, c°° de Mauriac. — Villaige 
de Chatugières , i5o5; — Cliatugeyres ; Calugieyres , 
i5i5 (comptes au doyen de Mauriac). 

Catbssf. (La), dom. ruiné, c"" de Saint-Constant. — 
Affni- appelle de (Allasse, xvu" s" (reconn. au prieur 
de Saint-Constant). 

Catdsses (Le Put de), mont, à vacherie, c"" de La- 
dinhac. 

Catbsses (Les), dom. ruiné, c" de Roannes-Saint- 
Mary. — AJJ'nriuin de las Catussas, 1369 (arch. 
mun. d'Aurillac , s. FF, p. 1 5 ). 

Cadcadis, dom. ruiné, c"° de Ladiidaac. — Affar ap- 
pelle del Caucadu, 1669 (nommée au p" de Mo- 
naco ). 

Cabdels, dom. ruiné, c°° de Cros-de-Montvert. — Vil- 
laige de Caudels, 1698 (état civ.). 

Caipfeït, vill., c" de Mourjou. — Caufreyt, iSaS 
(assises de Calvinet). — Caufeire, i553 (procès- 
verbal Vény). — Caufeyt, 1670 (lerr. de Calvinet). 

— Caujayt; Cau-fayt, iGgO {id. de Cariai). — 
Caufait, 17/10 (anc. cad. de Cassaniouze). 

Cablus, ham., c" de Cros-de-Monlvert. — Cailutt, 
1687; — Caulech, i64o; — Caulah, iGia (état 
civ.). — Cauluts, i653 (min. Sarrausle, n"). 

Cabmon (Le), vill. détruit, c" de Sarrus. 

Cabmon, vill., c"° d'Ylrac. — Caumon, 1668 (nom- 
mée au p" de Monaco). 

Cabmont, dom. ruiné, c" d'Arnac. — Mansus de 
Caumon, i5io (vente au seign. de Montai). 

Cabmost, dom. ruiné, c°° de Freix-Anglards. — AJfa- 
riuin focatum de Calamon, i5a3 (min. Vigery). 

Cabmomt, f"'" avec manoir, c"' de Saint-Étienne-de- 
Maurs. 

Cabpei,, m'°, c°° de Labrousse. 

Cabsceïca, dom. ruiné, c"de Saint-Mamet-la-Salvetat. 

— AJfarium de la Causceyca, i3i4 (homm. à 
l'évèque de Clermont ). 



Cabssac, ham., c°° d'Aurillac. — Cnyssncum, ihaq 

(arch. dép. s. H). — Le Puy-de-Calsac , i5a8 (terr. 

du consulat d'Aurillac). — Caussac, 1696 {id. de 

Cariât). 
Cabssac, vill., c"" de Jussac. — Calsacum, i466 

(terr. de Saint-Christophe). — Calsac, iSoa {id. 

de Nozières). — Camsac, i583 (arch. dép. s. E). 

— Calssac, 1633 (inv. des titres de la cure de 
Jussac). — Lou Calsap, 1638 (état civ. d'Arpajon). 

— Caussac, i(563; — Causac, 1666 (iJ. de Jussac). 

— Causact, 1669 {id. d'Ayrens). 

Cabsse (Le Poï de), mont, à vacherie, c°''de Jabrun. 

Cabssé (Le), mont, à vacherie, c°' de Lieufadès. — 
La devèze des Caulse; dels Caulces, i5o8; — Es 
appartenances del Causse, autrement de la Pou- 
ghnde, 1663; — Le Causse; le Cauzé, )686; — 
Las roques del Causse, 1780 (terr. de la Garde- 
Roussillon ). 

Cabssé (Le), m'", c" de Quézac. 

Causses (Les), vill., c"" de Monlmurat. 

Cabssin , vill. et m'°, c"" de Saint-Illide. — Caussin , 
1599 (min. Lascombes, n'* à Saint-Illide). 

Cabthone, vilL, c" de Jussac. — Caltruna, 1869 
(arch. mun. d'Aurillac, s. GG, p. 19). — Callrina, 
i464 (lerr. de Saint-Christophe). — Caltrunes, 
i553 (lerr. de Nozières). — Caltrunas, xvi' s' 
(arch. mun. d'Aurillac, s. GG, p. 31). — Caxil- 
Irunes, iGaa (inv. des titres de la cure de Jussac). 

— Caulrunes, i66i; — Caultrune, i665 (état 
civ. ). 

Cabtbbnes, ruiss., afll. de la rivière d'Authre, c°"' 
de Girgols, de Saùit-Cernin et de Jussac; cours 
de 1 1,000 m. — On le nomme aussi Copier. 

Cabïon, dom. ruiné et mont, à vacherie, c°° de Giou- 
de-Mamou. — .4ffarium de Cahon, 1369 (arch. 
mun. d'Aurillac, s. FF, p. i5). — Calhion, 1670 
(nommée au p" de Monaco). — Cayon, 169a 
(terr. de Saint-Geraud). — Les Cayons, iCgS (id, 
de la command. de Cariât). — Buge de Coyalion, 
l'jlxi (anc. cad.). 

Cavade (La), chat, détruit, et mont, à vacherie, c" 
de Polminhac. — Chasteau et monlagnhe de la 
Cavade, 1G68 (nommée au p" de Monaco). — 
Lacai'ade, 1750 (anc. cad.). 

Cavade (La), dom. ruiné, c°" de Saint- Mamet-Ia- 
Salvelat. — Teneinent appelé de la Cavade, t']Ult 
(anc. cad.). 

Cavaignac, ham., c"" de Crandelles. — Cavanhac, 
i5a3; — Cavanliacum, i53i (min. Vigery, n" à 
Aurillac). — Cavanhac, iSgS (reconn. à la m°° de 
Clavières). — Cavagnac, 1682; — Cavaygnac, 
i6go; — Cavaniac, 1701 (état civ.). 



102 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Caïaiilac , ham. , c°° de la Capeile-del-Fraisse. — 
Cavalhac, i548 (miu. Bojgues, n" à Montsalvy). 

— Cavalat, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

— Cavaliac, 1746 (état civ.de ia Capelle-en-Vézie). 

— Cavaillac, 1760; — Cavaillat, 1772 (arcli. 
dép. s. C, 1. ig). — Cavaliat (Cassini). 

Cavaillac (Le), ruiss., affl. du Quayriliier, c"" de la 
Capelle-del-Fraisse; cours de 1,900 m. — Cavaliac, 
1879 (état stat. des cours d'eau du Cantal). 

Cavailles (Les), écart, c"" de Raulhac. 

Caïailles (Les), écart, c°° de Siran. 

Cavalétie (La), dom. ruiné, c"' de Pers. — Manstis 
(la la Cavalaytia, i3a4 (arcli. mun. d'Aurillac, 
s. HH, c. ai). 

Caïaliod (Le), q' du bourg de Vézac. — Lou Coulhou 
de Cahrials, 1668 (nommée au p'° de Monaco). — 
Le Coualiou (Etat-major). 

Cavanac, ham., c"° de Vitrac. — Cavanac, i3oi 
(pièces de l'abbé Delmas). — Caranlmavn , i/i65 
(obit. de N.-D. d'Aurillac). — Cahannl, i655 (état 
civ. de Laroquobrou). — Cubanac, 1669 (nommée 
au p" de Monaco). — Cainuiac (Cassini). 

Cavanhac, vill. et m'°, c" de Giou-de-Mamou. — 
Cavanhac, laaS (liève de Carbonnat). — Caba- 
nliac; Cabanac, 1610 (aveu de J. de Pestels). — 
Cavaniac, 1638; — Cabanihac, i6a4 (état civ. 
d'Arpajon). — Cavagiinc, 1693 (terr. de Saint- 
Geraud). 

Cavamac, écart, c"° de Leynhac. 

Cavanière (La), ham. avec manoir, c"" de Cayrols. 

— La Cabanières, 1667 (état civ. de Parlan). — 
La Cabafiière, 1668 (état civ.). — La Cabanieyre, 
1670 (nommée au p" de Monaco). — La Cava- 
nière (Cassini). 

Cavanièhe (La), dom. ruiné, c"" de Laroquebrou. — 
Boi-daria da las Cavaiiieyras, lioa (arcb. mun. 
d'Aurillac, s. HH, c. 21). 

Caïanièrc (La), mont., c"° de Vézac, l'une des quatre 
montagnes au pied desquelles le bourg est situé. 

— Bois appelle de Cavaineyres , 1670 (nommée au 
p" de Monaco). 

Caïanièbes (Les), dom. ruiné, c" de Nieudan. — 

Mcimus de las Cavaiiieyras, i4S8 (arcli. mun. 

d'Aurillac, s. HH, c. 21). 
Cavakières, dom. ruiné, c°° de Saint -Gérons. — 

Mtlnigc de Cuvuineyres, 1669 (nommée au p" de 

Monaco). 
Cavaniol (Le), écart, c"° de Cassaniouzo. 
Cavaniol, ham. et écart, c'" de Siran. 
Cavarache, écart, c°°de Saint-Élieniic-de-Riom. 
Caïaroc, dom. ruiné, c"' d'Arpajon. — El mas da 

Cavaroc, laaS (liève de Carbonnat). 



Cavaroc (La Parra de), dom. ruiné, c"" de Vic-sur- 
Cère. — Costal appelle del Verdier, i584 (lerr. de 
Polminhac ). — J^Jfar del Verdier, à présent appelle 
la Parra-de-Cnraroc, 1669 (nouimée au p" de 
Monaco). 

Cavaroqce, dom. ruiné, c°° de Boisset. — Villaige 
de Cavarroc, 16G8 (nommée au p" de Monaco). 

— Bois de Cabaroc, 17/16; — Bois de Cavaroque, 
1747 (anc. Cad.). 

Cavaroque, ham. et 1'"° avec manoir, c'"' de Laroque- 
brou. — Calvaroca, i3a4 (reconn. au seign. de 
Montai). — Cah'aroqua, iS'i-j (pap. de la fain. 
de Montai). — Cavei-ocque , i6o3 (arcb. dép. s. E). 

— Cavarocque, i6a5 (état civ.). — Caiveroque, 
1668 (min. Sarrauste, n" à Laroquebrou). — Ca- 
veroque, 1680 (état civ.). — Château de Cabaroc, 
1770 (arcb. dép. s. C, 1. 5i). — Cavaroc, 1807 
(Dict. stat. du CanUl). 

Cave (La), écart, c°" de Saint-Hippolyle. 
Caïeigeane (La), écart détruit, c°° de Polminhac. 

— La Caveigeane , 1695 (terr. de la command. de 
Cariât). 

Caverocke (La), dom. ruiné, c" de Mauriac. — 
Mansus de Caverrono, 1476 (terr. de Mauriac). 

Caves (Les), mont, à burons, c°° de Saint-Saturnin. 

Cavodne (La), mont, à burons, c°° de Colandres. 

Cavt, m'°, c°" de Marchai. 

Caïan (L'Aïgade di), mont, à burons, c""' de Polmi- 
nljac, Volzic et Vic-sur-Cère. — Ajjarium de Cahon, 
1369 (arcb. mun. d'Aurillac, s. FF, p. i5). — 
Podium de Cuzenc, 1489 (reconn. à J. de Monta- 
mat). — Montaignhe de Galion; Calhonc; Cailhon, 
1668; — Calhion, 1670; — Cailhol, 1671 (nom- 
mée au p" de Monaco). — Calhon, 1678 (terr. 
de la Cavade). — Coyan, 1769 (anc. cad. de Vie). 

— Le Cuuyan (états de sections). 

Cayan (Le), vill., c" de Teissières-les-Bouliès. — 
Calhon, 1C68; — Cailhon, 1671 (nommée au p"de 
Monaco). — Cnyan, 1760 (anc. cad.). — Cathot, 
178a (ajcb. dép. s. C, I. 49). — Cailhn (Cas- 
sini). 

Catan-Bas et Haut (Le), écarts, c" de Saint-Antoine. 

— Mansus vocatus de Caato-Injeriori; nwiisus voca- 
tus de Caato, i3oi (pièces de l'abbé Delmas). — 
Cayans (Cassini). — Cayau; Cayau-liaut , i85a 
(Dict. slat. du Cantal). 

Caïekne, f"'°, c°° de Saint-Élienne-de-Maurs. 

Caïères (Les), écart, c"" de Boisset. — Cogeire; Ca- 
vieire, 1746; — Encayère; Caquaires; Cnyère, 
1747; — Coyère; Cayeires; Cayères, 1748 (anc. 
cad.). 

Caïgude (La), dom. ruiné, c°° de Siran. — Ajj'arium 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



103 



de Cayguada, i3a8 (arch. mun. d'Auiillac, s. HH, 

c. ai). 
Cavh (Le), dom. ruiné, c°° de Cassaniouze. — Le 

viltaige du Cayîa, 1761 (anc. cad.). 
Caïla (Le), dom. ruiné, c°' de Lasceilo. — Affar del 

Clau.r-dcl-Caylar, iSg/i (lerr. de Fracor). 
Caïla (Le), 1'"'°, c"° de Leynliac. 
Catla (Le), liam., c°° de Monisalvy. 
Catla (Le), mont, à burons, c" de Sainl-Clément. 

— Caylat (État-major). 

Cayla (Le), ruiss. , aflL du ruisseau de la Goulèze, 
c°° de Saint-Clément; cours de 760 m. 

Catianes, vilL, c°' de Tliiézac. — Qiteylanne, i634 
(état civ.). — Queittanes, 1689 (tV/. de Vic-sur- 
Cère). — Caylaimes, 1C68; — Qtieylniies, 1671 
(nommée au p" de Monaco). — Cnylanes, 1766 
(anc. Cad.). — Queytane (Cassini). — Cnilane 
(Etiit-major). — Caylamie, 1857 (Diel. slat. du 
Canlal ). 

Caïlanes, ruiss., adl. du ruisseau de Salilhes, c"' de 
Thiézac; cours de y, 100 m. — Queyiaune, 187g 
(étal slat. des riv. du Canlal). 

Catlah (Le), dom. ruiné, c"° de Labrousse. — Aff<i- 
rium del Caylar, i53i (min. Vigery, 11'°). — Lou 
('aylar-de-Drulliie, i6ofi (terr. de N.-D. d'An- 
rillac). — Lou Cailar, 1696 (id. de la command. 
de Cariât). 

Caïlat(Le), ham.,c"''d"Aurillac. — Lo Cayltai; 1620; 

— Lou Caylar, 1697; — Lou Cailac, 1669; — 
Lou Caila, 1679 (état civ.). — Lou Caixluc, 1679 
(arch. mun. d'Aurillac, s. CC, p. 3). — Le Cailar, 
1738 (»;. p. 4). 

Caïlat (Le), dom. rmné, c" de Cariât. — Affar del 
Caylat, à présent appelle de Pieogalenc, i6()8 (nom- 
mée au p" de Monaco). 

Cavlat (Le), vilL, c"" de Sansac-de-Marmiesse. — 
Caslal, i33o (reconn. de Bertrand d'Albussac à 
l'bôp. d'Aurillac). — Caylar, i634; — Le Cayla, 
i()38 (état civ. de Saint-Mamel). — Qiieyltir, 16G8 
(nommée au p" de Monaco). — Lou Cailar, 1681 
(arch. dép. s. C, 1. 2). — Lou Cailat, 1790 (état 
civ. de Saint-Paul-des-Landes). — Loucaila, 1784 
(arch. dép. s. C, I. a). — Caila (Cassini). 

Caïlus, ham., c" de Boisset. — Ciiylus, lOGi (état 
civ. de Cayrols). — Quaylus, i()63 {id. de Parlan). 

— Cayleus, 1667 {id. de Cayrols). — Cailluce, 
1667 ("'• ^8 Cassaniouze). 

Caïlus, écart, c"° de Roussy. — Caylulz, i535 (terr. 
de Caylus). — Quailar, lUio (aveu de J. de 
Pestels). — CoituI, i63i (état civ. d'Arpajon). — 
Caylais, i0()3 {id. de Leucamp). — Cailluce, ifi65 
(iW. de Cassaniouze). — Caylus, i()G8 (nommée 



au p" de Monaco). — Qaeyius, tCt'jn (pièces du 
cab. Lacassagne). — Cailus, 1750 (anc. cad.). 

Le château de Caylus était, avant 1789, le siège 
d'une justice seign. régie par le droit écrit, et res- 
sortissant au bailliage de Vie, en appel de la prévôté 
de Maurs. 

Caïlus, dom. ruiné, c"" de Saint-Viclor. — Le rillaige 
de Cahitz, i583 (arch. dép. s. G). 

Caïlus-Bas, ham., c"° de Roussy. 

Caïmac (Le Bois de), dom. ruiné, c"° de Saint-Ma- 
met-la-Salvetat. — Affar appelle de Canliac, 1668 
(nommée au p" de Monaco). 

Caïollot (Le), dom. ruiné, c"" d'Yolet. — Affar del 
Cayollot, 1670 (nommée au p" de Monaco). 

Catrade (La), mont, à vacherie, c'" de Landeyrat. 

Caïdau (Le), mont, à vacherie, c°' d'Allanche. 

Caïre (Le), ham., c°° d'Anglards-de-Salers. — Lou 
Cayré, lôSa; — Caires, 1G67; — Ijon Caire, 
1669 (état civ.). 

Caïre (Le Puech de la), mont, à vacherie, c"' de 
Cezens. — Campus del Quayrot, i5ii (lerr. de 
Maurs). 

Caïre (Le), f"° avec manoir, c"' de Clieylade. — Le 
Qnyre, 178/1 (Chabrol, t. IV). 

Caïre (Le), écart, c"" de Laroquobrou. 

Caïre (Le), ham., c"" de Nieudan. — Laqueyres, 
1659; — Loqueires, i6(ji; — Loqueirez, 1666 
(état civ.). 

Caïre (Le), dom. ruiné et mont, à burons, c°' de 
Pailhérols. — Le domaine de Gourlougourdou sive 
de Cayre, 1668 (nommée au p" de Monaco). — 
Métairie de ta Caire, 1695 (état civ.). 

Caïre (Le), mont, à vacherie, c"" de Peyrusse. 

Caïre (Le), m'°, c"" de Quézac. — Le Caire, 1786 
(état civ.). — te Cayré, 17/18 {id. de Saint- 
Elienne-de-Maurs). — Le Cayre, 1707 (étal civ.). 

Caïre (Le), écart, c°° de Rouffiac. 

Caïre (Le), écart, c"" de Teissières-ies-Bouhès. 

Caïre (Le), écart, c°" de la Trinitat. — Le Cayre, 
i5o8; — Les Cayres, 1686; — Ténement des 
Caires, 1780 (terr. delà Garde-Roussilloii). 

Caïrel (Le), écart, c°° de Pleaux. 

Caïrel (Le), f"°, c"' de Tournemire. — Lou Quay- 
rel, 1701; — Le Cai/rel, 1759 (arch. dép. s. C, 

1-6). 

Caïrelet (Le), ruiss., alll. de la rivière d'Auze, c"" 
de la Capclle-del-Fraisse et de la Besserette; cours 
de 9,800 m. — On le nomme aussi Gai et la Besse- 
rette. — Aqua de Gel, tôoo (lerr. de Maurs). 

Caîrelette (La), ruiss., alTI. de l'.^uze, c°" de la 
Capclle-del-Fraisse, Saiisac-Veynazès et de Junhac; 
cours de 9,9^10 m. 



\Oli 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Catrelle (La), écart, c" de Pierrefort. 

Caïbelle (La), écart, c°° de Saint-Urcize. — La Ca- 

relle (Cassini). — La CayreUe (Etat-major). 
Caïres (Las), vilL, c"° de Rioni-ès-Montagnes. 
Caïrie (La), mont, à burons, c"° de Paiihérois. — 
Moiitagiihe de Lacayrie, 1O69 (nommée au p" de 
Monaco). 
Caïbillier (Le), ham., c"°de Sansac-Veinazès. — Lou 
Queyrelléy 1668 (nommée au p" de Monaco). — 
Cayrelier (Cassiiii). 
Cayrillier (Le), ra'°, c"° de Saiisac-Veinazès. — Lou 
Cnyrié, i64a; — Lou Kcyzelié, 1698; — Lou 
Cuyrilié, 1786; — Lou Cayrillié, 1757 (état 
civ. ). 
Caïrolle (La), f°'°, c"° de Pierrefort. — La Qiiey- 
rolle, 1667 (arch. dép. s. E). — La Qiiayrolle, 
161 5 (état civ. de Saint-Fioiir). — La Cayrolc 
(Cassini). — La CayreUe, 1857 (Dict. slat. du 
Canlal). 
Catrols, dom. rniné, c"" de Champs. — Affarium de 

Cnyroh, i34i (arcli. dép. s. G). 
Cavrols, c°° de Saint-^Iamel-ia-Salvetat, et cliât. dé- 
truit. — CayvoU, 1289 (bulle de Nicolas IV, annot. 
sur l'hist. d'Aurillac, p. 61). — Coyrols, xiv" s" 
(pouillé de Sainl-Flour). — Cayroz, 1670; — 
Cayroh , 1677 (livre des achaps d'Ant. de Nau- 
caze). — Queirols, 1628 (paraphe, sur les coul. 
d'Auvergne). — Caxrolz, 1689 (état civ. de Saint- 
Mamet). — Quexjrots, i6/i5; — Cairoh, 16^7 
(id. de Parlan). — Cayral: , i65o; — Quayrols, 
i66i (id. de Cayrols). — Qunjrol, 1668 (nommée 
au p" de Monaco). — Quayrolz, 1688 (pièces du 
cab. de Bonnefons). — Cairoh, 17^8 (anc. cad. 
de Parlau). — Cayrol, 1774 (Chabrol, t. IV). 
— La ville blanche (Dicl. stat. du Cantal, t. III, 
p. 69). 

Cayrols était, avant 1789, de la Haute-Auvergne, 
du dioc. de Saint-Flour, do l'éloct. et de la subdél. 
d'Aurillac. Régi par le droit écrit, il était le siège 
de la justice du prieuré, et ressort, an bailliage 
d'Aurillac, en appel de la prév. de Maurs. — Son 
église, dédiée à N.-D. de l'Assomption et à sainte 
Anne, était un prieuré dépend, de l'abbaye de 
Saint-Geraud d'Aurillac et à la nomination du sei- 
gneur de Cayrols. Elle a été érigée eu succursale 
par décret du 28 août 1808. 
Caïrols, ruiss., afll. de la Moulègre, c"' de Saint- 

Mamet-la-Salvelat; cours de 2,4 00 m. 
Caïrons (Les), dom. ruiné, c°° de Saint-Matnet-la- 
Salvetat. — Ténemeut de las Carramr, 1749 (anc. 
cad.). 
Caïrod (Le), vill., c"" de Cros-de-Monvert. — Lou 



Cnyrou, 1G49 (min. Sarrauste, n'^à Laroquebrou). 

— Le Queyrou, i65i (état civ.). — Le Cairou, 
(Cassini). — Lou Quayrou, 1782 (arch. dép. s. C, 
I. 5i)- 

Catrou (Le), écart, c"" de Junhac. 

Caïrou (Le), ham. et écart, c" de Leynhac. — Le 

Cayrou (Cassini). 
Caïrou (Le), ham., c"' de Rouziors. — Le Queirou, 

1660 (état civ. de Parlan). 
Cayrou (Le Moulin du) , m'" détruit, c°° de Salins. 
Caïrou-Bas (Le), m'°, c"* de Cros-de-Montverf. 
Ciybou-Blanc (Le), écart, c"" de Saint-Saury. — Cet 

écart porte aussi le nom de Lacamp. 
Cayrou-Grand (Lb), mont, à burons, c"" de Trizac. 

— Lou Queyrou, 1607 (terr. de Trizac). — Lou 
Cayrou, 1777 (bève d'Apchon). — Le Cayrou- 
soubro, 1782 (arch. dép. s. C). 

Caybou-Haut (Le), m'°, c°° de Cros-de-Montverl. 
Cavrounel (Le), mont, à burons, c"° de Trizac. — 

Montagne du Cairounel, 1782 (arch. dép. s. C). 
Cayrouzes (Les), ruiss., afll. du ruisseau de Béteilles, 

c"" de Prunet; cours de 1,900 m. 
Cayrouzes (Las), dom. ruiné, c"' de Saint-Paul-des- 

Landes. — Ténement de Lascombes, alias de las 

Queirouzes , où il y a des masures d'édifices, iGgS; 

— Affar de las Queyrouses , 1786 (terr. de la com- 
mand. de Cariât). 

Caïtiviès (Les), dom. ruiné et mont, à vacherie, c°° 
de Lieutadès. — Affar de Caytivel, i5o8; — Vil- 
laige Decayiivel, auquel entiennemenl y avait tnaisons 
à présent démolies , 1662 (terr. de la Garde-Rous- 
sillon). 

Cazal (Au), écart, c" de Roufliac. 

Cazal (La), m'°, c"' de Laroquebrou. 

Cazal (Le), écart, c"" de Thiézac. 

Cazalat (Le), ruiss., afll. du ruisseau d'Embenne, 
c°° de Cariât; cours de 1,800 m. 

Cazalat, ham., c" de Saint-Etienne-de-Carlat. — 
Cazeda, i53o; — Casialat , i58i (mm. Vigery, 
n"). — Cagialat, 1610 (aveu de J. de Pestels). 

— Cascalat, i654 (arch. mun. d'Aurillac, s. CC, 
p. 8). — Cazellat, 1668; — Cayellat, 1O70; — 
Cazalhat; Cayalhac, 1 671 J (nommée au p" de 
Monaco). — Mas'] de Cazialac, 1692 (terr. de 
Saint-Geraud). — Cajalac, 169.5 {id. de la com- 
mand. de Cariât). — Cuzialat, 1706 (état civ. de 
Saint-Clément). — "Cajalat (Cassini). 

Cazalat, vill., c"" de Saint-^Iamet-la-Salvetat. — Ca- 
zelat (Cassini). — [Caz^ilat (État-major). 

Cazaloux, écart, c"' de Cassaniouze. 

Cazaret, vill. et m'°, c"" de Saint-Santin-Cantalès. — 
Cazarelum, 1627 (pap. de la fam. de Montai). — 



DEPARTEMENT DU CAiNTAL. 



105 



Casaret, i3A5 (arch. dép. s. G). — Cazarct, i/ti3 
(arcli. mun. J'Aurillac, s. HH,c. ai). — Cazcret, 
iC36 (clat civ.). — Cagergues, i636 (liùve de 
l'oul). — Cajaret, i6'ia (min. Sorrausle, n" à 
Laroquebrou). 

Cazad, mont, à burons, c"" de Saint-Projet. 

Gaze (Li), écart et m"'auj. détruit, c""de Boisset. — 
La Caze, i GG8 (nommée au p" de Monaco). — La 
Casze, iG6t) (état civ. de Gayrois). — Le bos delà 
Case, i-j!iû (anc. cafl.). 

Gaze (La), mont, à burons, c°° de la Gapelle- 
Barrcz. 

Gaze (La), viU. , c"' de la Capelle-del-Fraisse. — La 
Caza, i5i8 (min. Boygues, n"). — La Casse, 
1628 (état civ. d'Arpajon). — La Case, i63i (id. 
de Xlonlsalvy). — La Caze, x-^lxii (irf.de la Capclle- 
cn-Vézie). 

Caze (La), liam., c°° de la Capelle-en-Vézie. — Las 
Cttzas, latig (arch. mun. d'Aurillac, s. FF, p. i5). 

— La Case, i668 (nommée au p" do Monaco). — 
Lacaze, 1717 (état civ.). 

Gaze (La), vill., c" de Maurs. — La Casa, xv" s' 

(arcli. dép. s. H). — L<i Caza, i5oo (terr. de 

Maurs). — La Case, 1G66; — La Quases, 1667; 

La Caze, 17.Î0 (état civ.). — Lacaze, 17^8 (anc. 

cad.). 
Gaze (La), écart, c"° de Maurs. 
Gaze (La), ruiss., alll. du ruisseau d'Infargues, c"' de 

Manrs; cours de 1,100 m. 
GiZE (La), dom. ruiné, c°' d'Yolet. — Villaigc de ta 

Caze, 169a (terr. de Saint-Geraud). 
Gazeau (Le), écart, c°° de Thiézac. — Les Casaulz, 

1611 (état civ.). — Les Cazaus, 17^6 (anc. cad.). 

— Cazal (Gassini). 

Gazeacx (Les), vil!., c"° de Sansac-Veinazès. — Les 
CazauT, 1857 (Dict. slat. du Gantai). 

Gazelles (Les), dom. ruiné, c"" de Junhac. — Le 
rillaige des Cazclles, 1670 (nommée au p" de Mo- 
naco). 

Gazelles (Las), vill., c°° de Saint-Mamet-la-Salvelal. 

— Cazols, 1268 (liomm. à l'évêque de Gler- 
mont). — Las Cazalles; las Gazelles, i6a3; — 
Las Cazeles, i635; — Las Quosetles, 1668 (état 
civ.). — Lasazelles, l'jh'i (arch. dép. s. G, I. i). 

— Lascazel (Gassini). 

Gazelles, liam., c"' de Sansac-Veinazès. — Gazelles, 
lâSa (min. Boy;jues, n" à Montsalvy). — Les 
Gazais, i()t)3; — Cnselles, \-]iSh (état civ.). — 
Escazeles, 170") {id. de Junhac). — t'orcWe (État- 
major). 

Gazes (Las), vill., c" de tilénal. — La Caza, ladg 
(reconn. au ?cign. de Montai). — Las Casas, 

Gantai. 



i3-î3; — Lacaza, i357 ; — Lascasas, 1 ioi (arch. 
mun. d'Aurillac, s. 1111, c. aii — Las Gazas, 
\hhk (reconn. au seign. de Montai). 

Gazes (Las), ham., c°° du Trioulou. — Las Gaze, 
x-jhh (état civ.). 

Gazette (La), écart, c°' de Cros-de-Ronesque. 

Gazillao, ham., c"" de la Besserette. — Villaige de 
CazUhac, iS/tg (min. Boygues, n"). 

Cazinac, écart, c"" de Montsalvy. 

Gazolat, vill. el m'° détruit, c"" de Roannes-Saint- 
Mary. — Cnziltac, laGg (arch. mun. d'Aurillac, 
s. FF, p. i5). — Casilac, i34a (id. s. GG, p. 19). 
— Caziallac, i522 (min. Vigery, n"). — Gasalac, 
1689; — Gajalat, 1708; — Cazalac, 1766 (arch. 
dép. s. G). 

Cazottes (Las), vill. et m'", c" de Ladinhac. — Las 
Gazolas, liltg (min. Boygues, n"). — Las Ga- 
zâtes, 1740 (anc. Cad.). — Las Cazottes, 1767 
(arch. dép. s. G). — Lascasote (Gassini). — Ga- 
zolle (Etat-major). 

Géoairie (La), dom. ruiné, c"' d'Arpajon. — Et mas 
Cebariat, I9a3 (liève de Garbonuat). 

Gébélie (La), dom. ruiné, c"" de Lavigerie. — -'^Jfa- 
rium de Gebelia, 1^89 (liève de Dienne). 

Gébiaux (Les), dom. ruiné, c°' de Dienne. — -iffar 
des ChehiauLr, 1618 (terr. de Dienne). — Los 
Chabvaux, 1C67 (liève de Dienne). 

Glde (La), vacherie, c"° de Brozons. 

GÉDOu (Le), mont, à burons, c" du Fau. — Loti 
Ccdou, 1717 (terr. de Beauclair). 

Geibos, dom. ruiné, c" de Crandelles. — Ajj'aria 
mansorum de Geibocz, iSaa (min. Vigery, n" à 
Aurillac). 

Cela-Bkou, dom. ruiné, c"°de Marmanhac. — Maiisus 
de Ccla-Beuu, 1617 (arch. dép. s. E). 

GELÉ (Le Bois dc), dom. ruiné, c"" de Saint-Con- 
stant. — Lou bos dc Selé; tellement du Celé, 1747 
(anc. cad.). 

Gélé (Le), riv., alTl. du Loi, coule aux fînages des 
c°°' de Sénezergues, Gassaniouze, Galvinet, Mour- 
jou, Fouruoulès, Saint-Gonslant, le Trioulou, d'une 
partie de l'arrond. de Figeac; cours dans le Gantai 
de 29,800 m. — Aqua Sileris, i45G; — Cete, 
ili'jo (arch. mun. d'Aurillac, s. IIH, c. ai). — 
Le Celte, 169G (toi'r. de Garlat). — Rivière de 
Sainct-Coitstaiis ; ruisseau del Suel; dcl Seilhou; 
(tel Sutli; del Sulhiou; drl Suthei; xvii" s° (reconn. 
au prieur de Saint-Constant). — Ruisseau de .Merle, 
1769 (anc. Cad.). — Le Scellé, 1837 (étal des riv. 
du Cantal). — Le Célès, 1879 (élat slat. des cours 
d'eau du Cantal). 

CÉLts (Le), écart , c"° de Saint-Constant. — Le Cété, 



[MPniMLME SAI10\ 



106 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



1671 (élat civ.). — Le Celle, 17^19; — La Cèle, 

1760 (anc. Cad.). 
CÉiEYBOtx (Le), ruiss. , afll. du Celé, c°' de Calvinel; 

cours de 3, 000 m. Il porte aussi le nom de Gi- 

romhls. — Ruisseau des Théroiidels , 1760 (terr. 

de Saiut-Projet). 
Cellerier (Le), doiu. ruiné, c" de Vic-sur-Cère. — 

AJfhr nppello (lel Celuryé ; del Cellarier, i58i(lerr. 

de Polminliac). 
Celles, vill. et chat., c"° de Cariât. — Celles, 1C68 

(nommée au p'" de Monaco). — Selles, 1786 (terr. 

de la command. de Cariât). 
Celles, c°" de Murât. — Cella, 1398 (spicil. Brivat.). 

— Celas, i388 (arcb. dép. s. G). — Selas, xiv" s' 
(reg. de Guill. Trascol). — Cellœ, ih!i5 (ordonn. 
de J. Pouget). — Selles, i5)i (terr. de Maurs). 

— Cellns, Xïi'' s° (arch. dép. s. G). — Cellat , 
1618 (état civ. de Sériers). — Cèles, 1669 (id. 
de Bounac). — Sèles, 1689 (id. de Murât). — 
Celait, 1721 {id. de Sainl-Mary-le-Plain). 

Celles, avant 178g, était de la Haute-.4uvergne, 
du dioc. , de l'élecl. et de la subdél. de Salnt-Flour. 
Siège d'une justice seign. régie par le droit coût., 
il ressort, à la sénécli. d'Auvergne, en appel de 
la prév. de Sainl-Flour. — L'église de Celles a été 
érigée on succursale par décret du 28 août 1808. 
En l 'j 1 ■! , une comnianderie do l'ordre du Temple 
fut fondée en ce lieu par Dalmas de Celles. 

Celles (Le Moclin de), vill., c"° de Celles. — Lou 
Mole; lou molin; lou Mole-de-Celles , 1 58 1 ; — Molin 
de Celles ou molin de la Blgaleiine, i6'iû (terr. de 
ia command. de Celles). 

Celles, vill., c"" de Moussages. — Villa Cella, xii" s° 
(cliarie dite (/e Clovis), — Celle, 171'!; — Celles, 
1716 (état civ.). — . Cèles (Cassini). 

Cellier (Le), dom. ruiné, c°° de Lcucamp. — Le 
villaige du Cellier, 1G70 (nommée au p" de Mo- 
naco). 

Celodx, c°° de Ruines. — Celos, xiv' s' (pouillé de 
Saint-Flour). — Celloux, i4oi (spicil. Brivat.). 

— Cellouze, t556 (terr. du prieuré de Rochefort). 

— Esclous, 1794 (état civ. de Saint-Mary-le- 
Plain). — Celoux (Cassini ). 

Celoux, avant 1 789, était de la Basse-Auvergne, 
du dioc. de Saint-Flnur, de l'élect. de Brioudo. 
Régi par le droit écrit, il dépend, de la justice seign. 
de Laslic, et ressort, à ia sénéch. d'Auvergne, en 
appel de la prév. de Saint-Flour. — Son église, 
dédiée à saint Rocli , était un prieuré à la nomi- 
nation de l'abbé de la V'oùte. Elle a été érigée en 
succursale par décret du iî8 août 1808. 
Celocze (L\), ruiss., alll. de l'Alagnonet, coule aux 



fînages des c°" de Saint-Poney, Bonnac et de Mas- 
siac; cours de 10,000 m. — Itifde Cellouza, i556; 

— Rifde Celoitze, 1657 (terr. du prieuré de Ro- 
chefort). — L'eau de Celloute, 1610 (id. d'Ave- 
naux). — Ruisseau de Selou:e, 1887 (état des riv. 
du Cantal). 

Cels, vill. et m'°, c"" d'Ayrens. — Cels, i3i6 (pap. 
de la fam. de Montai). — Secals, Cals, i5a9 
(min. Vigery, n"). — Setz, i663 (état civ. de 
Saint-Cernin). — Seliez, 1668; — .'lce(.r, 1675; 

— Ceizst, 1676; — Celz, 1678-,— 5e/, 1680 
{id. d'Ayrens). — Sels (État-major). 

Cels, dom. ruiné, c"" de Jussae. — Domus scita apud 
Jussiacum vocata Cels, i46i (terr. de Saint-Cbris- 
tophe). 

<JENBECAM60N, dom. Fuiné , c°" d'.^rpajon. — Affarium 
de Cendecan-Bon , 1269 (arcb. mun. d'Aurillac, 
s. FF, p. i5). 

Cendhie (L\), m'", c°' de Riom-ès-Montagnes. — Le 
moulin de la Senderie, 1867 (Dict. stat. du Canlal). 

CiiPE (La), lieu détruit, c"" de Colandres. — Villa 
Cepa, \\i' s° (charte dite de Clovis). — La Ceppe, 
i5i3(terr. d'Apchon). 

CÈPE (La ) , mont, à burons , c"" de Colandres. — Mon- 
tana vocata de Ceppe, i5i3 (terr. d'.^pchon). — 
Vnclierie la Seppe (Cassini). 

CÉPiE (Lv), riv., alll. de la Truyère, coule aux Cnages 
des c"" de Brezons, Cezens, Paulhac, Cussac, 
Gourdièges, Neuvéglise et Oradour; cours de 
a8,6oo m. Elle porte aussi les noms de Pont-Fer- 
ratul et de Près. — Ryvière des Hepye; de l'Epie; 
de l'Iliepye; de l'Epye, i5àa; — Rivière d'Eppic; 
d'Oppie; d'Eppye, ligli (terr. de Bressanges). 

Ceppe (La), hani., c'" de Champs. — La Sèpe, iGtiO 
(étal civ.). 

Ceppe (La), f"", c"" de Lugardo. 

CtnE, dom. ruiné, c" d'Arpajon. — El mas de Cera , 
1333 (liève de Carbonnat). — Affarium de Sera, 
1282 (arcb. mun. d'Aurillac, s. BB, c. 3). — 
Tellement de la Serre, 1670 (nommée au p" de 
Monaco). 

CÈRE (La), riv., aUl. de la Dordogne, c°° de Saint- 
Jacques-dos-Blals, travej-se l'arroiid. d'Aurillac, 
et se jette dans la Dordogne près de Brelenoux 
(Lot), après un cours dans le Cantal de 7^,000 m. 

— Aqua de Cera, 1295 (arch. dép. s. E). — 
Cerra, t434 (arcb. mun. d'Aurillac, s. Hll, 
c. 91). — Serre; Sère, 1760 (anc. cad. de Thié- 
zac). 

CÈRE (L\), vill., c" de Tbiézac. — Cère. 1676 (terr. 

de Tbiézac). 
Cinr. (Les Cûtes pe), dom. ruiné, c" d'Ytrac. — Bois 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



107 



et ténement nppellc <lc In Custe <ieSn-i-c. iCgS (leiT. 
de ia command. de Cariai). 

Cereis, lieu détruit, c"" de -Moniboudif. — Cereirs, 
i3io (liisl. de l'abb. de Keniers). 

Cehocx (Le), m'° détruit, c"° de la Chapelle-Lau- 
rent. 

Cebocx (Le), riv., alFl. de l'Allier, c"" de Rageade, 
Celoux et de la Cliapolle-Laiirent, pénètre eusiùte 
dans le départ, de la Haule-Loire, traverse une 
partie de l'arrond. de Brionde, et se jette dans 
l'Allier, à Vicille-Brioude; cours de celte rivière 
dans le Cantal de 8,000 m. Dans sa partie supé- 
rieure, elle porte le nom de Ruisseau de la Picardie. 

Cebte (La), m'° détruil, v"' d'Ally. 

Cebvel (Le), hara., c"' de Maurs. 

Césiks (Le Suc de), mont, à vacherie, c"" de Chey- 
lade. 

Cetilhac, dom. ruiné, c"° do Laroquevieillo. — Affa- 
riuiu des Cevilliac, laOg (arrh. nuni. , s. FF, 
P- i5). 

Ceïr.ic, vill., c°° de Brageac. — Villa 6'»/i-ac(?), 
\u° s" (charte dite de Clovis). — Seyi-ac, i6oi ; — 
Cryrac, 1O19 (état civ. de Brageac). — Cairac, 
iCiâo (»/. de Tourniac). — Corat, i(J8a {id. de 
Chaussenac). — Cnymc, 1778 (inv. des arch. de 
la mais. d'Huniières). 

CÉzinï, dom. ruiné, c"" de Saint-Mamot-la-Salvetat. 

— L'affar de Cézartj, i57i'i (livre dos acliaps d'Anl. 
de Naucaze). 

Cezens, c°" de Pierrefort. — Ceziactim, 1289 (annot. 
sur l'hisl. d'Aurillac, p. Ci). — Cezeiis, i435 
(liber vitulus). — Cezenuiii, i.'i/i5 (ordonn. de J. 
Pougel). — Cesentis, l'igy; — Crzeiilis, 1307 
(liber vitulus). — Sezens, loji (terr. de Maurs). 

— Cesens, i5io {id. de Villedieu). — Cezains, 
1663 (min. Danty, n'" à Mural). — Cezeins-rn- 
l'Iancze, 1(37/1 (^'"^ "^i^- d'Aurillac). — Sezins, 
1689 (irf. de Murât). — Césens-en-Planaize , 1757 
(id. de Maurs). — Cezins (Cassini). 

Cezens, avant 1789, était de la Haute- Auvergne, 
du dloc, de l'élect. et de la subdél. de Saint-Flour. 
Régi parle droit écrit, il dépend. : paiiie des justices 
seign. de Brczons et de Neyrebrouso, partie de la 
justice duChambon, et ressort, à la sénéch. d'Au- 
vergne, en appel de la prév. de Sainl-Flour. — 
Son église, dédiée à saint Germain d'.\uxerre, 
était un prieuré dépendant de la mense épiscopale. 
Elle a été érigée en succuisale par décret du a 8 août 
1808. 

Cezens (Le), ruiss., alll. de la Près, c°" de Cezens et 
de Gourdièges; cours de 6,700 m. 

CÉZEEiiT, vill., c°' de Vernols. — Stizarnt, iSag (enq. 



sur la jusl. de VieiUespcsse). — Sèzerac, i5o8 
(terr. de Maillargues). — lîaveirac, 1618 {id. de 
Dienne). — Cézei-at, 1C73 (insiu. de la cour 
royale de Murât). — Cézemc, 1675 (terr. de 
Farges). — Cézerat-de-Vemolz, 1707 (liève de 
Farges). 
Ghabades (Les), mont, à vacherie, c"° de Landcyrat. 

— V" de Cliaubasse (Cassini). 

Chabadièbes, vill., f"'° cl m"', c'"' de Sauvai. — Cha- 
badeyras, i479 (nommée au seign. de Charlus). 

— Las Chaladeires , 1680 (état civ. de Trizac). 

— Las Chabadeyrc, 1689 {id. de Chaslol-Mar- 
Ihac). — Chabadière (Cassini). — Chnvadières 
(État-major). 

Chibaxau, mont, à vacherie, c"° de Montboudif. — 
Bois appelle de Cbabanos, \\\i' s° (terr. de Fe- 
niers). 
Chabake (La), écart, c" d'Ydcs. 
Cbabanes (Les), ham., c"° d'Auglards-de-Salers. 
Chaeanes, dom. ruiné, c"" de Brezons. — Villaigc de 

la Saigne de Cliabanes, iG58 (min. Danty, n"). 
Chabanes (Les), vill., c"° de Cezens. 
CuABASES (Les), nionl. à vacherie, c™ du Claux. 
Cbabanes, dom. ruiné, c"" de Jaleyrac. — Maimis de 
Cbabniws, 1/175; — Cbabanes, i58o (terr. de 
Mauriac). 
Cbabanes (Las), vill., c"° de Moallet. ~ Chabanes, 
1680 (état civ. de Trizac). — Las Chabannes, i684 ; 
— La Chabane, 1687 (anc. min. Chalvignac, n" 
à Trizac). 
Chabanes (Les), monl. à vacherie, c'" de Pradiers. 
Cbabanes (Les), f"", c" d'Oradour. — La Chabane 

(État-major). 
Chabakettes (Les), dom. ruiné, c"" de Jaleyrac. — 
Affariiwi de Chabanetas, 1817 (arrh. généal. de 
Sartiges). 
Cbabanne (La), ham., c"° de Méallel. — Chabane» 

(Cassini). — Las Chabannes (Étal-major). 
Cbabanne (La), monl. à vacherie, c"° de Valette. — 

Montaigne de Chabannes, i5o(j (terr. de Riora). 
Cbabanes, vill., c'" d'Arches. — Chabanas, i38i 
(liève du monasl. de Mauriac). — Chahanias, 1 5o5 
(comptes au doyen de Mauriac). — Chabanes, 
i63g (rentes dues au monnst. de Mauriac). — 
Chabannes, 1681 (étal civ. d'Arclics). 
Chabannes, écart, c"" de Cheylade. 
Cbabanses, vill. avec chapelle, c"" de Massiac. — Vil- 
laige de Chabanes, i65G; — Chabans, 17/11 (élat 
civ. de Saint- Viclor-sur-Massiac). — Chabanes, 
1861 (Dict. stat. chi Cantal). 
Cbabanole, dom. ruiné, c'" de Naucelles. — Cha- 
tanoles, 1639 (élat civ.). — Chavanel, iC5o (id. 

ili. 



108 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



de Reilhac). — Chahanel. 1787 (arrh. dép. s. C, 
1. .7). 
Chabanolle (Le Pcech de), mont, à vacherie, c°' de 
Vicillespesse. — Lott Pic de Cluibanolas, iSaG; 

— Le suc de ChabanoUes , 1661! (lerr. de Vièille- 
spesse). 

CuABANOLLES, viil., c" de Lopcières. — ChabanoUes, 
fin du xTii* s" (terr. de Chaliers). — CImmbanoles , 
17^5; — Chabanotle, 1760 (arcli. dép. s. C, 1. 48). 

— Chabaneltes (Cassini). 

Chabartie (La), dom. ruiné, c°° de Polrainliac. — 
Affar de la Chaharlha, i584 (terr. de Polmi- 
nhac). 

Cbabassaire, vill. et m'", c°° de Peyrusse. — Plana- 
varena-Chabasseyres, 1/171 (terr. du Feydit). — 
Chabasseircs ; Cliabasseyres , i56i [id. de Feniers). 

— Chabasseyre, 1068 (arcli. dép. s. H). — 
Cbabassaire, 1718 (état civ. de Saint- Victor-sur- 
Massiac). — Qiabassière, 1857 (Dict. slat. du 
Canlal ). 

Chabasse (La), mont, à burons, c"° de Cezens. 

CuABAssEs (Les), viii., c" de Cezens. — Les Chabasse 
(Cassini). 

Chadasses (Las), ruiss., c°' de Laveissière, forme, à 
son confluent avec le ruisseau de Combenègre, la 
rivière d'AIagnon. 

Chabadcles (Les), dom. ruiné, c"" d'Oradour. — Cha- 
baiicles, ihçiâ (min. Andrieu, n'°). 

Chabacbt-Bas et Hait, écarts, c"" de Trémouiile- 
MarchaL — Chabourie (Cassini). 

Chabenas, dom. ruiné, c°' de Saint-Cirgues-de-Jor- 
donne. — -iffai- appelé de Cliabenas, iGga (terr. 
de Saint-Geraud). 

Chaeessag (Les), mont, à vacherie, c"" de Celles. 

CuABiÉ (La Fon de), mont, à vacherie, c°' de Chan- 
terelle. 

CuABLANc, f°", c"" de Sainl-Paiil-de-Salers. — Clia- 
plniit (Cassini). 

Chadlat, vill., c^de Saint-Martin-Cantalès. — Chap- 
blal, i'i64; — ChaUat, i5G(5 (terr. de Saint- 
Christophe). — Chupplatz, i586; — Chaplat, 
1598 (min. Lascomhes, n" à Saint-Iliide). — 
Cbaphlad, i65i (état civ. de Saint-Christophe). 
— ChabJac, i65f2 (id. de Pleaux). — Chapbbat, 
iC55; — Chablac de la Courendie, i658 (état civ. 
de Saint-Christophe). 

Chaelat, m'", c°° du Vigean. 

Chaboxxe (La), ruiss., aill. de l'AlagnonPl , c°'' de la 
Chapelle-Laurent; cours de. 870 m. 

Chabonos (Les), mont, à burons, c°' do Cheyiade. 

Chabocrliom, vill., c°° de Riomès-Moutagnes. — 
CharroUmu, loi 3 (terr. d'Apchon). — Enchabrou- 



lioii, 168a (état civ. de Murât). — Chabroulhm; 
CiiaroulhoH, 1719 (table du terr. d'Apchon). — 
Cbabourtiou, 1777 (liève d'Apchon). — Chabow-lieu 
(Cassini). 
Chabocssou, écart, c°° de Pleaux. — Chahronua , 1816; 

— Chabeuna, ili-jo (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 
c. 21). — Chabruna, 1671 (reconn. au seign. de. 
Montai). 

Chabbegierlie, ham., r" de Vieillespesse. — Chabra- 
guerlha; Cbnbfogiielha , iSaG; — ChabreguerUie ; 
Chabrapiedha , 1527 (terr. de Vieillespesse). — 
ChabreguioUe , 161 3 (id. de Nubieux). — Chabreu- 
géol , 1628 (paraphr. sur les coût. d'Auvergne). — 
Chabi-e-Guexhe , xvii' s° (liève du chap. de Saint- 
Fleur). — Chaireguevle (Cassini). — Chabreguerly, 
1867 (Dict. stat. du Cantal). 

Chabbes (Le Sec de las), mont, à vacherie, c" d'Ap- 
chon. 

Chabrespic, écart, c" d'Arches. — Chabbroapi, 1478; 

— Chabbrespic , 1G80 (teiT. de Mauriac). 
CnABBESPisE, vill., c"' de MéalleL — Cabrespine villa , 

xiT s° (charte dite rfe Ctovis). — Cbabrepine, f^S'' 
(Chabrol, t. IV). — Chavrespitie (Cassini). — Ca- 
brespine, 1785 (arch. dép. s. C, i. 45). 

CiiABBEïiEiLLE, dom. puiné, c" de Ruines. — Mansus 
de Chabraveilba, 1296 (arch. dép. s. G). 

Chabrbvbe (Le Champ de), mont, à vacherie, c"" de 
Condat-en-Feniers. 

Chibbial, ham., c"" de Ferrières-Saint-Mary. 

Chabbial (Le), ruiss., afll. de la Truyère, c" de La- 
vaslrie; coiu"s de 980 m. — Rieu de Chabriales; 
rieu del Salt-del-Pyrol; 7ieu del Sed-del-Pyrol; 
rieu del Sait; rieu del Sailb; ligi (lerr. de 
Mallet). 

Chabrier, vill. détruit, c"° de Chavagnac. 

Cbabbieb, seign., c"' de Laveissenet. — Chabrier, 
1559 (terr. de Chambeuil). — Chabriès, i6o5 
{id. de (^lieylanne). 

Chaeriebs (Les), dom. ruiné, c°°de Champagnac. — 
Mas Chabrier, i4i4 (arch. généal. de Sarliges). 

Cdabbillac (Le), ruiss., afll. de la rivière d'Ande, 
coule aux finages des c"" de Mentières, Tiviers, 
Sainl-Flour et Saint-Georges; cours de 10,700 m. 
On le nomme aussi les lareilletles. — Lou rieu de 
Chabriales, lou rienf de Chnrbriac, ihcflt (terr. de 
Maiht). — ISif de Chabrilhaud, i663 {id. de .Mont- 
champ). — Ituissean del Ventadour ou Cbabrilhac, 
i6(J9 (terr. de Montchamp). — Chabritlac {Cas- 
sini). — Ruisseau de l'Etang (Etat-major). 

(^IUBRILLAC, vill., c°' de Tiviers. — Chabrethal, i4oo 
(arch. mun. de Saint-Flour). — Chabrelhac, i526 
— Chebrelhac; Chaherlhas , 1537 (terr. de Vieille- 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



109 



sppsso). — ChnbnUiac, lâSô (iW. de la v" de 
Mural). — Chabrcliac, t666 (id. di; ^lontcliamp). 

— Cliabnliac, 1789 (étal civ. de Sainl-Fiour). — 
Cliahrilliac , 176a (lerr. de Monichanip). — Cha- 
briilac (Cassini). 

CnAEBiLi.AC, lien-dil, c"" de Virargues. — Clinbiillml , 
1 535 (lorr. de la v'°dc Mural). — ChnbnUmc, i58o 
(li(>ve conf. de Mural). 

Cihbuin, éc.irl, c"° do Monllioudif. — Ombra, iSot) 
(Hisl. de l'abb. de Feniers). — Cliahrol, 1 6,t8 (iiève 
du quartier de Marvaud). — Chabren, 1678 (état 
riv.de Condal). — Cliabi-ein; Cliahrien, 1861 (Dict. 
slat. du Cantal). 

CuAcnioL, écart, c°° d'.\ileuze. — Cliabriaix; Chn- 
brinlz, 1/194 (lerr. de Mallet). ~ Chabrial, i584 
(ai'cli. dép. s. R). — Clinvbfinl , 1679 (insin. de 
la cour royale de Mural). — Cliwbiinl ; Clinlnùat, 
178/1 (Chabrol, t. IV). — Chabyiol (Cassini). 

CiiABRo (Le Suc de li), mont, à vacherie, c"" de 
Condat-en-Feniers. 

CiiiBROL, dom. ruiné et mont, à vacherie, c"" de Mont- 
boudif. — La borije de Chnbi-ot, xïii" s° (lerr. de 
Feiiiei's). 

CiuBiioDGOL, doni. ruiné, c"° d'Alleuze. — Vitlaigc de 
Chtthrougol, i6/i5 (arcli. dép. s. E). 

CiiABiJS, vill., c°° de Saint-Clirislopho. — Chiibus, 
i46'i (terr. de Saint-Christophe). — Clinbuz, 1637; 

— Chabuce, 16/18; — Cliabutz, i65o; — Chn- 
bux, i65a (état civ.). 

Chachiman, mont, à vacherie, c"° de Vernols. 
CuAcouL, dom. ruiné, c°° de Saint-Cirgues-de-Maibert. 

— AJfnr'mm de Chatcid, i35o (arcli. imin. d'Au- 
rillac, s. HH, c. •> 1). 

CiiADECOL, dom. ruiné, c"° de Massiac. — Vdlnige de 
Cliadecoh , i58i (Iiève de la command. de Celles). 

— Cliade-Cot, i(jG8 (état civ.). 

(^liADEFAcx (Les), f"'% c'" de Laveissière. — Les Cha- 
dajfauœ, xv" s" ( terr. de Chambeuil). — Chade/aulx , 
i5o6 {id. de Riom). 

CuADELAT, ham., c°° de Coren. — Chnladat, 1829 
(enq. sur la just. de Vieillespesse). — Chadnlac, 
1596 (min. Andrieu, n"). — Clindelat, 1780 
(terr. de la command. de Montchamp). 

CiJVFFOL (Le), f"'°, c"° de Chaudcsaigues. 

CiiAFFOL (Le), écart, c"° de Neuvéglise. — Ucbafol, 
i683 (ass. gén. len. à Cezens). — Ucliajfol, i6/i5 
(arch. dép. s. H). — Uchofot, xvi" s° (id. s. G). — 
Le Cbaffol, 1784 (Chabrol, l. IV). — Le Shnffol , 
1886 (états de recens.). 

('fufol (Le), ham. et mont, à biirons, c"° de Valette. 
['(■hej'ul, i5i8 (lerr. d'Apclion). — Usclinjol; 



Uclinfuls, 1607 {ni. do Tr 



Chajjhl, 



(arcli. dép. s. <!). — Le Clmfol, i'j'j'] (Iiève d'Ap- 
chon). 
CiiAGBissE (La), mont, à vacherie, c" ' de Montchamp. 

— Chambadegos, 1008; — Cnbaasy, 1780 (lerr. 
de Montchamp). 

(^iu;orzE, vill. ,c"'' de Saint-Flour. — Clmguosa, i3/i5 

— Cliiignza , 1 '100 ; — Cliogosa, 1 /|38 ( arch. mun.). 

— Cliagiiosnin, i/i36 (liber vilulus). — Chan- 
gouse, 1/185 (arch. mun.). — Cliaonsa; Chngousa, 
i5a7 (terr. de Vieillespesse). — Chtigouze, 1677 
(insin. de la cour royale de Murât). — Clmgouzes, 
1789 (étal civ.). — Chnjottze, 17/17 (arch. dép. 
s. H). 

CiiACBAvoiix, mont, à burons, c" de Dienne. — V de 

Clingmboiic ( Etat-miijor). 
CiiAÎE (La), vill. détruit, c'"' de Colandres. 
CiiAiLA (Le), vacherie, c"' de Molèdes. 
CiiAiLiT (Le), dom. ruiné, c°° de Fcrrières-Sainl-Mary. 

— Le Cheta (Cassini). 

CuAiBouzE (La), lieu détruit, c"° de Cezens. — Cam- 
pus de las Clietji-ouses , i5ii (terr.de Maurs). 

Chaise (La), vill. détruit, c°° de Chavagnac. 

Chaises (Les), vill. détruit, c"" de Champagnac. — 
Mas de lus CInezas ; de ta Chèze, i/i/i5 (arch. gé- 
néal. de Sarliges). — La Ctiiese, liSa; — La 
Chieze, 1/175 (arch. dép. s. E). — Les Cliezes, 
178.'! (Chabi-ol, t. IV). — La Chaise (Cas^iii). 

CuiissAc, vill., c"° do Saint-l'ierre-du-Peil. — Chayrac 
(Cassini). — Cheissac (Étal-major). 

CiiAissiAL (Le), écart, c°° de Pierreforl. — Le Cliais- 
sal (Cassini). — Chaissials, 1886 (états de recen- 
sement). 

(aiAi.iGNAC. vill., c"° de Bonnac. — Cliallanhac ; Chal- 
laiiiuc; Ch allaitât , 1610 (terr. d'Avenaiix). — Cha- 
laiiiac, lO'io; — Ctiulanac, 1673 (état civ.). — 
Chalagnac (Cassini). 

CiiALAïnABGLEs, licu détruit, c^de Vernols. — Maiisas 
Cliatayrargues de Veniops, 1839 (enq. sur la just. 
de Vieillespesse). 

CiiALCADiEO, vill. détruit, c"° de Alaurines. — Lo 
Clialchadiu, 1888 (spicil. Brival.). — Chakadieux ; 
Chalcadins; Clialchadieu; Clialchadiou.r; Chalclia- 
diiis, i/19'i (terr. de Mallet). 

CiuLCADiEU, dom. ruiné, c" do Saignes. — Locus 
diclus del Clialchadieu, 1/1/11 ; — Ten-iloriiim de la 
Hoiui/ossa, siée del Clialchadieu, l'iia (terr. de 
.Saignes). 

Ciiu.DEviiE (La), vill. détruit, c" de Chalvignac. — 
Villaige de la Chaldeyra, lO/u) (terr. de Mire- 
mont). 

(!iiii,EiLLES, vill., c"' de Lorcières. — Chaleijres, 1/196 
(terr. do Mallol). — Chàlelle; Chaleyles, 1760; 



110 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



— Chaleles, 1768 (arcb. dép. s. C, 1. 48). — 
ChaleUhcs, 178! (Cliabroi, t. IV). — ChuMles 
(Cassini). 

Chaleirb (Li), ruiss., alU. de la Truyère, coule aux 
finagesdes c"' de Ciavièrcs, de Lorcières et de Cha- 
liers; cours de ii,5oo m. — On le nomme aussi 
Combelnnge. — Rif de Costc-Cliaude , 166a (terr. 
de Monlchamp). — Ruisseau de Combelonge, 1887 
(état des rivières du Cantal). 

Chalès, dom. ruiné, c°' de Jaleyrac. — Mansus de 
ClialleZy liS'i (arch. généai. de Sartiges). 

Cbalès, dom. i-uiné, c" de Riom-ès-Montagnes. — 
Affarinm vocatum de Cliales, l'iâi (terr. de Sai- 
gnes). 

Chalès, écart, c" de Saint-Georges. — Châles (Cas- 
sini). 

CoALÈiRE (La), ruiss., afH. de la Truyère, coule aux 
finages des c°" de Clavières, Lorcières et de Cha- 
liers; cours de 7,000 ni. — On le uomme aussi Cail- 
lade et Chamnzelle. — Ruisseau de la Foulkouse ou 
de Cliaumazelles, i66'j (terr. de Monlcliamp). — 
La Chaleii-e (Cassini). — La Riheyre; la Caitlade 
(État-major). 

Cbaleïra, mont, à vacherie, c" de Girgols. 

Chalgé (Le Bois de), lieu détruit, c" de Chaliers. 

Chaliac, vill. et chat, détruit, c" de la Chapelle- 
Laurent. — Chalhac, 1058 (terr. du prieuré de 
Rochefort). — Chagniat, i635 (nommée par G"' 
de Foix). — Clialiat , 1784 (Chabrol, t. IV). — 
Chalia (Cassini). — CAn/inc (Etat-major). 

Chaliac était, avant 1789,1e siège d'une justice 
seign. haute, moyenne et Lasse, régie par le droit 
coût., et ressort, à la sénéch. d'Auvergne, en appel 
de la prév. de Brioude. 

Chaliers, c°° de Ruines. — Vimria Calarieiisis , gai 
(cart. de Brioude). — Chalerium, i338 (spicil. 
Brivat.). — Clialliei; i38o (arch. mun. de Saint- 
Flour). — Cimiers, i38i; — Chailhei; 1891 
(spicil. Brivat.). — Clialeynim ; Clialeyriuin , \u' s° 
(reg. de Guill. Trascol). — Chaliei; xiv' s' (pouillé 
de Saint-Flour). — Chaleyres, 1494 (terr. de 
Malîet). — Chaliès; CImlliers, 1624 (»/. de Li- 
gonnès). — Chaliès en Alvergnc, 1671 (état civ. 
de Pierrefort). — Chaliers, xvii' s' (terr. de Cha- 
liers). 

Chaliers, chef-lieu d'une viguerie carolingienne, 
était, avant 1789, de la Haute-Auvergne, du dioc, 
de l'élecl. et de la siibdél. de Saint-FIour. Siège 
il'unc justice seign. régie par le droit coût., il rele- 
vait de la justice de Ruines et ressort, à la sé- 
néch. d'Auvergne, en appel du bailliage de Ruines. 

— Son église, dédiée à saint Martin et autref. à 



saint Biaise, était une cure dépend, du monast. de 
la Cliaise-Dieu et dont le titulaire était à la nomi- 
nation de l'abbé. Elle a été érigée en succursale, 
par décret du 28 août 1808. 

Chaliers, c" de Tournemire, tour détruite, qui fai- 
sait partie des fortifications du château de For- 
tanier. 

Cbalina, mont, à vacherie, c°* de Vèze. 

Chalinargces, c°° de Murât. — Chalmhargues , ia85 
(arch. dép. s. E). — Chaminargues , 1829 (enq. 
sur la justice de Vieillespesse). — Chanilhargœ, 
xiï" s" (reg. de GuiU. Trascol). — Chalhmargues , 
xiv" s' (pouillé de Saint-Flour). — Chaniharguos , 
1 4 1 4 (arch. dép. s. G). — Challergiies ; Chalnargues, 
i44i (»/. s. E). — Chalitiergiœ , i443 (iW. s. H). 

— Chalinarguum, i445 (ordonn. de J. Pouget). 

— Charnihargues , 1478 (arch. dé p. s. E). — 
Charniiihargues , 1491 (terr. de Farges). — Char- 
niargue, 1497 (arch. dép. s. G). — Chalinhargues; 
Chalimjliargues, i5i8 (terr. des Cluzels). — Cha- 
tinargice, i556 (arch. dép. s. G). — Challinargiies , 
1597 (in^ii- àa baill. de Saint-Flour). — Calinar- 
gués, 1600 (terr. de Dienne). — Chalinargues , 
1628 (paraphe, sur les coût. d'Auvergne). — Cha- 
linarous, 1698 (état civ. de Joursac). 

ChaUnargues était, avant 1789, de la Haute- 
Auvergne, du dioc, de l'élect. et de la subdél. de 
Saint-Flour. Siège d'une justice seign. régie par le 
droit écrit, il ressort, au bailliage de Saint-Flour, 
en appel de sa prév. part. — Son église, dédiée à 
saint Martin de Tours, fut unie en i4i4, par le 
pape Jean XXIII au chapitre de Notre-Dame de 
Jlurat. Elle a été érigée en succursale par décret 
du a8 août 1808. 

Chalissart (Le), ruiss.. alll. de l'.^iagnonet, c" de 
la Chapelle-Laurent; cours de 3,000 m. 

Chauvet (Le), ruiss., afll. de la Truyère, coule aux 
finages des c°" de Maurines, Saint-Martial et Sar- 
rus; cours de 7,4oo m. — On le nomme aussi le 
Chahbel. — Rieu de Cherreur; de Moitclergue; de 
Chaheilh; de Clialiveuch ; de Chalyieuf; de Cha- 
lyveuch, 1494 (terr. de MaUet). — Rivus de 
Chalvel, j5ii (id. de Alaurs). — Chalibeouf {Cas- 
sini ). 

CeALLiiRE (La), dom. ruiné, c" d'Auzers. — Man- 
sus de la Challera , ilfjg (nommée au seign. de 
Charlus). 

Challet, vill. et chat, en ruines, c"' de Massiac. — 
Chalès, iiGi (spicil. Brivat.). — Chaleix, 1445 
(ordonn. de J. Pouget). — Challes, i653 (état 
civ. de Bounac). — Chalez-llaut, 1676 (id. de 
Saint-Mary-le-Piain). — Chalis, 1706 (id. de 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



111 



Saint-Étienne-siir-Massiac). — Chalciz, 173/1 {ut. 
do Sainl-Victor-sur-Massiac). — Chalet (Etat- 
major). 

CuALM (Le Lac de la), monl. à vacherie, c"° d'An- 
glards-de-Saint-Kiour. — Le lac de la CImlm, lig'i 
(terr. de Mallet). 

Cdalh (La), doni. ruiné, c°° de Joursac. — Villaige 
de ta Clialm; tellement de la Cliat, i635 (nommée 
parG""deFoix). 

C11ALM (La), écart détruit, c"° de Menet. — Villaige 
de ta Chalin; ta Clialis, lû'i-] (lerr. de _Mural-la- 
Rabe). 

Chalshs, dom. ruiné, c°° de Saint-Poney. — Terroir 
appelle del Chalmas, i558 (lerr. du prieuré de 
Rochcfort). 

CnALM d'Auzos (La), dom. ruiné, c"° de Crandeiies. — 
Villaige de ta Clialm d'Aidzoïi, i525 (arch. mun. 
d'Auriliac, s. II, r. 8,r83 v°). 

CiiALM DU MoNTEiL (La), dom. Tuiné , c"° de Clialvi- 
gnac. — Vdlaige de ta Cliatm-det-Mniitet, 1 5ig (terr. 
de Miremont). 

CiiALMEBC, dom. ruine, c°° du (ilaux. — Mas Clial- 
merc, ibili (terr. de Cbeylade). 

Chalmette (La), ni'°' et huilerie, c"° de Pleaux. 

Chalnaiiïe (La), dom. ruiné, c°° d'Auzers. — La 
Cliatnarije, iSii (nommée au seign. de Cliarlus). 

CiiALEiou (Le), ruiss. , alll. du ruisseau de la Mèze- 
Sole; cours de 800 m. 

Cu.ALSiDiEU, dom. ruiné, c" de Jaloyrac. — AJfarium 
de Chalsidiea, ilfjS (terr. de Mauriac). 

CuALïANAs, dom. ruinés, c°° de Veyrières. — AJfars 
dels Clialeanas, 1^7;) (nommée au seign. de 
Charlus). 

CiiALViGNAC, c"" de Mauriac. — Villa Catviniacus , xn° s° 
(charte dile de Ctnvis). — Clialviiiliae, 1286 
( homm. à l'évéque de Ciermont ). — Cliavvenesclmm, 
iti-^'i; — Chavinniacnm , i '175 (lerr. de Mauriac). — 
('.heti'iniac, 1695 (état civ. de lirageac). — Clial- 
viiiiliac, i633; — Cliatiriiiihac , i635 (id. du Vi- 
gean). — Chalvinliac , i65o (id. de Mauriac). — 
Clialviniac, 168g {id. de Pleaux). — Cliataignac, 
1697 {id. d'Ally). — Cliatvignat; Chalugiiac, 1786 
(Chabrol, I. IV). 

C.lialvignac, avant 178g, élail de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. de Ciermont, de Félecl. et de la 
subdél. de Mauriac. Régi par le droit écrit, l'appel 
verbal excepté, il dépend, de l.i justice moyeime et 
basse de Chalvignac, cpii appartenait au doyen de 
Mauriac, et ressorL au bailliage d'Auriliac, en appel 
de la prév. de Mauriac. — L'église, dédiée à saint 
Pierre, était une cure à la présentation de l'ab- 
bosse de Reaumont. Elle a été érigée en succursale 



C. 



C 



c 



par décret du 28 août 1808. — La haute justice 
appartenait au seigneur de Chalvignac , qui avait 
obtenu l'autorisation, en i328, d'établir des four- 
ches patibulaires dans ce bourg. 

iiALZETTE (La), ruiss., alll. de la Truyère, c°° de 
Lorcières; cours de 800 m. — On le nomme aussi 
les PtaiicIteUes. 

HAM (La), mont, à vacherie, c°° de Brezons. 

iiAM (La), lieu détruit, c"° de Riom-ès-Montagnes. 

— Mansi de la Clialm, i3io (Hist. de l'abb. de 
Feniers). 

ii\M (La), vill. détruit, c"" d'Ussel. — La Clialm, 
i5g5 (terr. d'Ussel). — La Cliam, iG5/i (id. du 
Sailhans). — La Champ, 1707 (état civ. de Murât). 

— Lachamp, 1786 (Chabrol, I. IV). 
HAMA, mont, à vacherie, c"° de Montboudif. 
UAMALifiBE, vill., c°° du Claux. — Chamatièivs, i5o4 

(homm. à l'évéque de Ciermont). — Chamaleyres, 
1 5ao (min. Teyssendier, n"). — Chamalière , xvii's" 
(table du terr. d'Apchon de i5i3). — Chama- 
li'tirr, xvii° s" (arch. dép. s. E). — Chomalières 
(Cassini). 

iiiMALiÈBE, ruiss., alll. de la Rbue, c"" du Claux et 
de Cbeylade; cours de 6,5oo m. — Iliparia de 
Vatrus, i352 (homm. à l'évéque de Ciermont). 

— Rivière du Vatrutz, io'ig (lerr. de Cbeylade), 
iiAMALiÈnE, vill., c"° de Lavastrie. — Chamalieras , 

ihojh (terr. de Mallet). — Cliamaleyras , i5iO; 

— Chamaleyres, i5ii {id. de Maurs). — Cha- 
malières, i5go (min. Andrieu, n"). — Chama- 
lière; Samalhères; Chamalhères, 1618 (terr. de 
Sériers). — Chamattières , 162/1; — Chennaliers , 
1668 (insin. de la cour royale de Murât). 

iiiMiLiÈnE, mont, à bnrons, c"' de Vèze. 

iniiiLiÈEES, forêt, c"° de Bredon. — Boi.v de Cha- 
maltijères; de Chamalères, 1 58o (liève conl. de la 
v'* de Murât). — Buix de Cliamallière; de Cliama- 
leyre, i5g8 (reconn. des hab. d'Albepierie). — 
(jliamalières, 1681 (terr. d'Albepierrc). 

iiAMARiEii, dom. ruiné, c°° de Riom-ès-Montagnes. 

— Le village de Chamariei; 1782 (aveu par G' de 
la Croix). 

iUMvnoDX (Le Pic de), mont, à burons, c°° de Monl- 
greleix. — V" de Chamaurnu (Cassiui). 

La partie supérieure de ce pic porte le nom de 
l'ihtrl de las Fadas (le jardin des Fées). 

liiMAïBAC, vill., c"° do Rarriac. — Cliamaijracum , 
l 'itiô (terr. de Saint-Christopbo). — Chammayrac , 
1097; — Champmayrac, i6a5 (état civ. de Bra- 
gliac). — Cliameyrac, i636 {id. de Loupiac). — 
Champmcyrac , i(i()3; — Cliameirac, 1687 (»/. de 
Pleaux). 



112 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



CuAMBAL (Le), ruiss., affl. de la Truyèie, c°' de La- 

vastrie; cours de i,/i3o m. 
Chaubaron, liaiii. et chàl. détruit, c°° de Loidiaresse. 

— Chamharon, i^/iS (arch. dép. s. C, 1.43). — 
Camhoron (Cassini). 
Le château de Chambarou était, avant 1789, le 

siège d'une justice seign. régie par le droit coût., 

et ressort, à la sénéch. d'Auvergne, en appel du 

bailliage de Ruines. 
Chambaud, dotn. ruiné, c"' de Bonnac. — Villaigc de 

Cliamhaud, 1O57 (état civ.). 
Chambe (La), écart et mont, à burons, c" de -Mont- 

greleix. 
CuAMBE (Le Plï de la), mont, à burons, c""de Saint- 

Jacques-des-BlatsetdeTbiézac. — La Cliamhe, i(5i!7 

(pièces du cab. Lacassagne). 
Chambeibao, vill., c"" de Valuéjols. — Clmmhmrac; 

Cliampbeyracum ; Chambayrat, 1817 (arch. dép. 

s. E). — Chamheyrac, i33/l {id. s. H). — Cliam- 

beyras; Chaberial, l'itiS (reconn. au command.de 

Monlchamp). — Champmayrac ; Champincyrac , 

i5i 1 (lerr. de Maurs). — Chambeymt, i6i4 {id. 

de Loidjeysargues). — Chnmp-Beyrac ; Chambeyral , 

\\u° s" (arch. dép. s. E). — CImmheral , 178'! 

(Chabrol, t. IV). — C/mmicrac (Étal-major). 
Chambelaire, m", c"' d'Oradour. 
CnAMBELAiBE, ruiss. , affl. du ruisseau de Malbec, c"° 

d'Oradour; cours de a,5oo m. 
Chambellandbieu, raonl. à vacherie, c"' de FaveroUcs. 

— Montaigne de Chamboulaii ? 1 66i (lerr. do ,Mont- 
champ ). 

Cbambebxos, vil!., c"° de A'euvéglise. — Cliambaroii , 
i/igi (terr.de Mallet). — Linubanwu ? 1668 (état 
riv.de Montsalvy). — Chambarium , 1671 (insin. 
du baill. de Saint-Flour). 

Chambernon était, avant 1789, le siège d'une 
justice moyenne et basse régie par le droit coût. , 
dépond, de la justice ordin. de Ruines, et ressort, 
à la séncch. d'Auvergne, en appel du bailliage de 
Ruines. 

C11AMBELIL, vili. et chat, féodal détruit, c°' do Laveis- 
sière. — Chainboir; Cambeir, 1337 (arch. dép. 
s. H). — Cliambuei; iio3 {id. s. E). — Chambeui; 
iltf)6 (terr.de Farges). — Cbambous, i455 {id. 
d'Antéroche). — Chainbonum, iiC3 (arch. dcp. 
s. H). — Chabreul, ih'j^ {id. s. E). — Cbambir, 
\\' s° (terr. de Bredon). — Chambeui, 1018; — 
Cbaiibeur, ihSj {id. de la v'° de Murât). — Cliei- 
iiebeui; iSia {id. de la coll. de N.-D. de Mural). 

— Cbambeulh, 1369 (arch. dép. s. E). — Cbaiii- 
breur, i58o (teir. des Bros). — Chanbnur, i58o 
(liève conf. do la v** de Murât). — Chambeuil, 1391 



(terr. de Bressanges). — Chamboul, i5g8 (reconn. 

des consuls d'Albepierre). — Molin de Cbambeulh, 

1620 (min. Danty, n"). — Chambeuille, xyn' s' 

(terr. du roi). 

Chambeuil était, avant 1789, régi par le droit 

écrit. Siège de la justice .seign. de Chambeuil, i! 

ressort, au bailliage de Vie, en appel de la cour 

royale de Murât. 
Chambeïrol, m'° détruit, c"' de Freix-.\nglards. — 

Molin de Cambeyrol, 1627 (terr. de JN.-D. d'Au- 

rillac ). 
CnAMBEVROLLEs, m'° détruit, c'" de Laveissière. — 

Molin à bled appelle de Cbamboyvul, 1609 (min. 

Dantv, n"). 
ChambI;At, vill., c"" de Trizac. — Champlat, 1299 

(homm. à l'évéque de Clermont). — Chamblac, 

1611 (min. Danty, n"). — Chamblin, 1 663 (insin. 

du baill. de Salcrs). — Clmmblal, 1668 (état civ.). 

— Cbamblard (états de sections). 
Cuajibon (Le), mont, à vacherie, c" d'Anglards-de- 

Saint-Flour. — Boix appelle lo Chambo, i/19'i 

(terr. de Mallet). 
Chambos (Le), vill., c™ d'Anglards-de-Salers. — Lnu 

Cbambon, iG.!!: — Lou Chamon, iGa-] (état 

civ. ). 
Cuambon (Le), vill., c"° d'Antignac. 
Chambon (Le), hani., c°° de Chaudesaigues. — Le 

Cbambon, iSgô (min. Andrieu, n'" à Saint-Flour). 
Chambon (Le), f'"", c"" de Cheyiade. 
Chamron (Le), mont, à vacherie, c°° de Condal-en- 

Feniers. 
Cbambo.v (Le), écart, c"° de Laveissière. — Cbamba, 

itioS (arch. dép. s. E). — Le Chambon, 1G6S 

(nommée au p" de Monaco). 
Chameos (Le), dom. ruiné, c" de Mauriac. — ■'iffar 

de lou Chambo, i5o5 (comptes au doyen de ilau- 

riac ). 
Chambon (Le), vill., c"° de Paulhac. — Lo Chambo, 

1303 (homm. à l'évéque de Clermont). — Le 

Chambon, iGia (liève do Chambon). 

Le Chambon était, avant 1789, le siège d'une 

justice seigneuriale. Régie par le droit coût, et écrit 

en ce qui concernait les testaments et les succes- 
sions, elle dépend, de la justice de la cathédrale de 

Saint-Flour et ressort, au bailliage de Saint-Flour, 

en appel de sa prévôté particubère. 
Chambon (Le), écart, c" de Paulhonc. 
Chambon (Le), m'° en ruines, c"° de Fléaux. 
Chambon (Le), usine, c"° de Saint-Cbrislupbe. 
Chambon (Le), ham., c" de Saiut-Alartial. 
Cbambon (Le), écart, c°° de Trémouille-Marchal. 
Chambon (Le), vill., c"" de Valuéjols. — Cambo, .xi's° 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



113 



(cart. (le Brioudc). — Oinmlum, ii!56 (arcli. dép. 
s. H). — Lo Cliainhn. 1/137 (lerr. d'Auxillac). 
Chambon (Le), ruiss., alîl. du ruisseau de Lalga, c°" 
de Valuéjols et de Tanavclle; cours de 5,5oo m, 

— L'Aiga de Sant-Maurise, xv° s° (lerr. de Bie- 
don). — Rebieyra de Chambon, lôii (11/. de 
Maurs). 

Chambos (Le), écart, c"" du Vauliiiior. 

CIl^MBON^E (La), écart, c"" de Cros-do-Ronesque. 

CiiAiiBnE, dom. ruiné, c"' d'Arclies. — Mansus ditl 
Chassanh-de-Chambre . i3io (liève du prieuré du 
Vigean). 

Cbambrel (Le), écart, c°° de Menet. 

Chambres, vilL avec manoir, c"° du Vigean. — Villa 
Chambras, 1960 (hommage à l'évèque de Cler- 
mont). — Chambre, i3io (liève du prieuré du 
Vigean). — Chambres, i55o (terr. de Miremont). 

— Chembre, 1670 (état civ.). 

Chambres était , avant 1789, le siège d'une jus- 
lice seig». régie par lo droit écrit, et ressort, au 
bailliage d'Aurillac, on appel de la prév. de Mau- 
riac. — Son église, dédiée au Cœur Immaculé de 
Marie , a été érigée on succursale par ordonn. royale 
du 1 1 juillet 1 8i5. 

CnAMiiUTETo, m'° et foulon , c"" de Nouvéglise. 

CnAMEs, mont, à vacherie, c" de Mandailles. 

Chameybac, dom. ruiné, c'^d'Ally. — Viltaige de Cha- 
meijrac, i63l) (état civ. de Loupiac). 

CeAM-GniKDE (La), monl. à vacherie, c°' de Ra- 
geade. 

Chamosei, mont, à vacherie, c°' de Pradiers. 

Chamous, mont, à vacherie, c" de Condal-eu-Fcniers. 

Champ (La), mont, à vacherie, c" d'Allanche. 

Champ (La), mont, à vacherie, c° d'Andelat. — Le 
Champ-meghaur, i5o8 (lerr. de Montchamp). 

Champ (Lv), écart, c"" d'Apchon. 

Champ (La), dom. ruiné, c'"' de Barriac. — La Chaii , 
1O96 (état. civ. d'Ally). — La Camp, 1700 (»/. 
d'Arches). — Grange de la Chalm, 1778 (inv. des 
arch. de la mais. d'Humières). 

Champ (Le), ham., c°° de Bassignac. 

(Ihamp (Le), m'°, c" de Bredon. — Loii ntotin de 
Champ, xt' s'; — Mntin de Cham, iSyS (lerr. de 
Bredon). 

Champ (Le), dom. ruiné, c"°de Cayrols. — Le viUuige 
delà Camp, i65a (état civ.). 

Champ (La), vill., c" de Celles. — La Cham, 1.508 
(terr. de Montchamp). — La Chalm, i5i 1 (id. de 
Maurs). — La Champt; la Chaslin, 1661 {id, de 
Montchamp). — La Chalix, 1668 (insin. du baill. 
d'Andclal). — La Champs, 1706 (liève de Celles). 
— La Champ, 1780 (terr. de Montchamp). — /-« 

Cantal. 



Oirnï, 17/10 (étal civ. de Saint-Flour). — Las- 
champ, 178/1 (Chabrol, t. IV). 
Champ (La), \ill., c"' de Chaliors. 
Champ (Le), mont, à vacherie, c"' d ' Champagnar. 
Champ (La), ham., c" du Claux. 
Champ (La), mont, à vacherie, c°° de (]olandres. — 

Vacherie de la Campus (Cassini). 
Champ (La), vill., c"' de Ferrières-Saint-Mary. — Im 
Chalm, 1537 (lerr. de Villedieu 1. — La Challin, 
i5ô8 (id. de Tenipols). — La Chau, 1610 (id. 
d'Avenaux). — La Chaslin, i635 (nommée par 
G"" de Poix). — La Chaur, 175a; — La Chaud, 
178/1 (arch. dép. s. C, I. 67). 
Champ (La), ruiss., affl. du ruisseau de Mamlillac, 

c°' de Gourdièges; cours de i,8oo m. 
Champ (Le), dom. ruiné, c°° de Vtanriac. — Mansus 
de la Chalm. 1/173; — Villaige de la Chalm, 1680 
(lerr. de Mauriac). 
Champ (La), ham., c°'' de Menet. 
Champ (La), monl. à vacherie, c" de Moussages. — 
Montagne de la Champ, 1718 (élat civ.). — Las- 
champ (Cassini). 
Champ (La), mont, à vacherie, c"" de Hodiac. — La 
Chalm, i5io (terr. de Jlaurs). — La Champ, lâSi 
(id. de Celles). 
Champ (La), f"% c°'' de Saint-Étienne-de-Riom. — La 
Cham (État-major). — Le Champs, i8â5 (Dict. 
stal. du Cautal). 
Champ (Le), f"", c"' de Saint-Julien-de-Jordanne. — 
/.e Champ, 1700 (arch. dép. s. C, I. 1). — Le Cham 
(Cassini). 
Champ (Le), ruiss., alU. de la Jordanne, c'"' de Saint- 
Julien et de Sainl-Cirgues-de-Jordanne; cours de 
1,800 m. On le nomme aussi le Béqttet. 
Champ (Lv), écart et mont, à vacherie, c" de Saint- 
Vincent. — Lnschaiiip (Cassini). — La Chant, 1886 
(états de recens.). 
Champ (Le), ham., c" de Sarrus. — La Chalm; la 
Champ, i/ig/i (terr. de Mallet). — Lacan, 178/1 
(Chabrol, t. IV). — Lachamp (Cassini). — Les 
Champs, 1857 (Dicl. stat. du Canlal). 
Champ (La), vill., c"' de Vebret. — La Chan, 1671 
(état civ. de Saignes). — Lachamp (Cassini). — - 
Champs, 1857 (Dict. stat. du (Àintal). 
Champ (La), vill., c"° de Veyriores. — \illa Calin, 
ï\\° s" (charte dite de Clovis). — Lachamp (Cas- 
sini). — La Champ ( Kint-inajor). 
Champ (La), écart, c" d'Ydes. 

Champagnac, c°° de Saignes. — Campaniacus , ui' s* 
(charte dite de Clovis). — Champanhazes, ia5/i 
(homm. à l'évèque île Clermont). — Champanhat, 
\iï° s° (reg. de Guill. Trascol). — Champanhac, 

I 5 

lMI>niUIMC NATIONALE. 



\l!i 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



i4io (arcli. jjLMiéal. de Sarliges). — Champanha- 
ciiiii , iltài (terr. de Saignes). — Cliainpaignac, 
i485 (nommée au c'° de Cliarlus). — Cliampa- 
iiiliac, i63A (étatriv. du Vigean). — Chainpaniac, 
iG.5.5 (insin. du baill. de Salera). — Champagniac , 
l'alto (élat civ. de Moussages). — (lliiiiiipagnat. 
1717; Cliampagnac, '770 (arcliives départ, s. C, 
1. 45). 

Champagnac, avant 1789, était de la Haute- 
Auvergne . du dioc. de Ciermont , de Télect. et de 
la subdél. de Mauriac. Régi pnr le droit coût., il 
dépend, de la juslice sejgn. de Saignes et ressort, 
à la sénécli. d'Auvergne, en appel du bailliage de 
Salers. — Son église, dédiée à saint Martin, était 
un prieuré à la nomination tle l'abbesse de Bonne- 
saigne. Elle a été érigée en succursale par décret 
du a 8 août 1808. 

(Ih.impignac (Le Suc de), mont, à vacberie, c"° de 
Cliastel-sur-,Murat. 

Champagmc, f"', c"" de l'aulbenc. — Cliaiupaignhac, 
1671 (nommée au p' de Monaco). 

CuAMi'AG\ic-LEs-MiNES, \ill., c"" de Cbanipaguac. — 
Los lloutières ( État-major). 

OnAMPAiLLEn, ni'", c'"' de Cliamps. 

CHiMP-ALBEUT (Le), f"", c"" do Lorcières. 

CiiAinnnNAT, m'", c"' de Cheylade. — Cliampernat, 
i5()a (vente de la terr. de Cbeylade). — Champ- 
Ariinl, 1(5 18 (terr. de Dienno). — Chapoiirnat . 
i646 (liève ronf. de Valrus). — Cliaiiipaiiet, i8ôd 
(Dirt. slal. du Cantal). 

Champassis, vill., c"° do Vcbret. — Qiampamj, iOG3 
(insin. du baill.de Salers). — C//fl»i/)(7ssiV<(Cassini). 
— Cliaiiipaxfii (Elal-major). — Cliampdssy, 1837 
(Dict. slal. du Caulal). 

Champat, m"", c°° de Laveissenet. — Le molin Champès, 
iSÇf'-i (liève de Cheylanne). — Mnuliiis de Clmiiip 
(Etat-major). 

Champ-Bas (Le), écart, c'" de Boaulien. 

Champ-Bouciiv (Le), mont, à vacberie, c" de Vieille- 
spesse. — Nniius de las Clialin, lôaG (terr. de 
Nieillosposse). 

Champcel, ham., c"" de Sainl-Bonnet-de-Marcenat. — 
Chainpsel (État-major). 

Champ-Court (Le), dom. ruiné, c"" d'Arpajon. — 
Mansns de Cninpcours, iAG5 (obit. de N.-D. d'Au- 
rillac). 

CfiiMP-Cnos (Le), dom. ruiné, c'"' d'Aurillac. — Man- 
siis de Camp-Crop, i5.3i (min. Vigery, 11"). 

Champ- d'Augisbe (Le), bam., c"° de Massiac. — Le 
Cliniiip-iiigeire, iGi3 (relevé des dîmes dues au 
cliapitre de Saint-André de Massiac). 

CuAMP-D Avignon (Le), écart, c" de Menet. 



CuAsip-DE-Ci.AVEïRoux (Le), écart et cbapelle ruinée, 

c'" de Saignes. — (Jaremux (Cassini). 
Champ-T)e-Gradi,e (Le), dom. ruiné, c" de Condat- 

en-Feniers. — MtUiige de Clinnip-dc-Grnlles, 1698 

(élat civ.). 
Ciump-de-la-Ganne (Le), écart, c"° de Brageac. 
(inAMp-DEL-CniER (Le), dom. ruiné, c°° de Cezens. — 

La Chalm-del-Cliief ; teiTitoriiim de la Champ-del- 

Chiei; xvi" s° (arcb. dép. s. (1). 
Champ-de-Molèdes (La), dom. ruiné, c°° d'Andelat. 

— Villaige de In Clinm de la Mnlède, iG54 (terr. du 
Sailbans). 

Champ-de-Paille (Li), dom. ruiné, c"° d'Andelat. — 
Vdlaige de lo Clialin-de-Paille ; In ChaUn-de-PaUip ; 
h Chalin-des-Pnllnes; In Chalin-de-Paliot , iGTi'i 
(terr. du Sailbans). 

Champ-Dial, dom. ruiné, c"" de Cbalvignac. — Vil- 
laige de Cliandiate, 15^9 (terr. de Miremont). 

CuAMPDiOT, f"', c"" de Saint-AIartin-Valnieroux. — ■ 
Lnu Champ de Guiot, 1G93; — Lim Champderot, 
1 69G ; — Le Chiandijnt , 1 G98 ; — Le Clianipdeiots ; 
le Champdrjnt , 1701 (état civ.). 

Champ-do-Coteau (La), dom. ruiné, c"' d'Andelat. — 
Villaige de In Chaliii-del-Cnustel , iG54 (terr. du 
Sailbans). 

Champ-du-Coteau (Le), dom. ruiné, c™ de Vézac. — 
Affar appelle lou Clianip-del-(ÀiKlal , i58o (terr.de 
Polminhac). 

Champ-du-Puech (Le), dom. ruiné, c"" de Mourjou. 

— A£hr apelé del Champ del paech, 1657 (pièces 
de l'abbé Delmas). 

Champeil, vill., c'"' de Drignac. — Champeh, iG48 
(étatciv. duVigean). — Chaiiipelz, i653 (id. d'Aily). 

— Cliampeilh , 1 655 ( id. de Mauriac ). — Champeilz, 
1600; — Champeih, 1G88 (id. de Loupiac). — 
Champeille: , 1693 [id, d'Ally). — Champeh. 1743 
(arcb. dép. s. C). 

CniMPEix (Le), écart, c"° de Laveissière. 

Champel (Le), dom. ruiné, c"" de Bredon. — Villaige 

de Clinmpel . xvii" s'' (terr. du l'ol). — Champeùr, 

iGG4 (id. de Bredon). 
Champel (Le), dom. ruiné, c"" de Jussac. — Maii- 

sus dels Champels, i466 (lerr. de Saint-Cbris- 

tophe). 
Champblat (Le), ruiss., alll. de la rivière d'Allauche, 

r" de Vernols; cours de a,5oo ni. — Ihiisseaa de 

Chaiiipellac. 1837 (état des riv. du Cantal). 
Cbampei-s, dom. ruiné, c"" de Saiut-Martin-Cantalès. 

— Maitsus de ChaiiipetliK, i46à (terr. de Saint- 
Christopbc). 

Champ-Froid (LeI, écart, c"° de Mauriac. 
Chvmp-Grvnd (Lk), dom. ruiné, c"' de Paulbac. — 



DÉPAUTEMENT DU CANTAL. 



115 



L'nfiir nppetlé dd Clianip-Griiml , i.i()'i (lei'r. de 

Bressanges ). 
Chaiipiol, liam. , c°' de Faverolles. — Chnmpinh , 1670 

(Dicl. stat. du Cantal, 1. 111, p. ago). 
Champleix, f"°, c"' de Moiissages. 
CuAuPLÈs, dom. ruiné, c°° de Jaleyrac. — Lit villaiye 

de 1(1 Cliamplez, iBig (lerr. de Miremont). 
Chami'lo.nde, monl. à vacherie, c'"' de Rageade. 
Champ-Long (Le), mont, à vacherie, c"" de Landeyrat. 
Champ-Long (Le), dom. ruiné, c"" de Naucelles. — 

AJj'iirium de la Roca, vocaluin h Cnmp-Loiig , i'i()8 

(arcli. dép. s. E). 
Champ-Long (Le), écart, c"" de Saint-VincenL 
CuAupMET, dom. ruiné, c"° de Menet. — ^iffci' del 

Champmel, i5o6 (terr. de Riom). 
Champ -Perti's, m'° détruit, c" de Mauriac. — Jl/o- 

lendinum de Cliamp-Pcrtus , l'ig.S (terr. de Mau- 
riac). 
Cbamp-Petrou (Le), dom. ruiné, c"" de Mourjou. 

— L'ajfnr du Cliaiiiji-Peijros, 1 557 (pi'^'ces de l'abbé 
Delmas). 

CaAMp-PoMMADdun (Le), écart, c"° de Méallet. — 

Poiitcdoit (Etal-major). 
Champbedonde, vili., c"' de Trémouille-Marchal. — 

Chnmpredunde (Cassini). — Champ-Hedonde (Ètat- 

niajoi). 
Champiiium, ham. , c°° de Marchai. — Chniite-Pinson, 

(Ca.ssini). — Champriaume (Elat-major). 
Champiiojet, dom. ruiné, c°' de FaveroUes. — -^ff'"' 

appelle Cliniiip-Prnsier; Cliamp-Projler , ll>(.)ll (terr. 

de Mallel). — Terroir de Champ -Prougier, i0g5 

{id. de Celles). 
Champs, chef-lieu de c°° de l'arrond. de Mauriac. — 

Caiiipi, i3/n (arch. dép. s. G).- — Castreriœ, i36G 

(Baluze, t. Il, p. 345). — Champs-de-Bort, 1784 

(Chabrol, t. IV). 

Champs, avant 178g, était de la liasse-Auvergne, 

du dioc. et de l'élett. de Clermout, de la subdél. 

de liorl. Régi par le droit coût. , il dépend, de la 

juslice seign. de Thinières, et ressort, à la sénéch. 

d'Auvergne, en appel du bailliage de Thinières. 

— Son église, dédiée à saint Remy, avait titre de 
prieuré. Elle a été érigée en cure en exécution do 
la loi du 18 germinal an x (8 avril 1802). 

Champs, ruiss. , alll. de la Tarentaiiie, c"" de Champs; 
cours de 3,565 m. 

Champs (Le Bois des), mont, à vacherie, c"° de Chan- 
terelle. 

Champs (Lv Fon des), mont, à vacherie, c" de Col- 
tines. — La Champ; la Cltam;la Chatin;la Challin; 
la Chalin de Collines, i652 (terr. du prieuré de 
Coltines ). 



Champs (Les), mont, à vacherie, c"" de Condat-en- 

Feniers et de Monlhoudif. 
Champs, vill., c"" do Drugeac. — (^hamps-Cuslrat, 

i68g (état civ. de Drugeac). — Champs. 1781) 

(arch. dép. s. C, I. h\). 
Champs, chat, détruit, c"° d'Escorailles. — Château 

de Chnmpts, 1778 (inv. des arch. do la mais. d'Hu- 

miores). 
Champs (Les), écart, c"' de Pailhérols. 
Champs (Les), écart, c"° de Sarrus. 
Champs (La), ham., c"" d'Ydes. — La Champ (Elat- 
major). 
Champ-Sabba (Le), écart, c'"' de Ronnac. 
Champsel (La), écart, c" de Chalinargues. 
Champs-Jecnes (Les), ham., c"° do Alarcenal. 
Champ-Sobbeire (Le), mont, à Imrons, c" de Saint- 

Urcize. — Buron de Chnm-Soiweyrou (Etat-major). 
Champt (La), mont, à vacherie, c'" du Claux. 
Champvibial, dom. ruiné, c" de Saint-Georges. — 

Channbairih, i3l8; — Chanaharriah , )325; — 

Maiisiis del Chahannijrds , i3aG; — Chahniiayrials , 

i336; — Affar de Chaiiabai/rial: , 1I70 (arch. dép. 

s. G). — Affar de Chanaheijrinls ; Chaimheirials, 

i/ig4 (terr. de Mallet). 
Cuamuselle, grange isolée , c"" de Paulhac. — Chal- 

meseles, xv' s' (terr. de Rredon). 
Chan (L\), moul. à vacherie, c'"' d'Anglards-de- 

Salers. 
Cuanal (La), dom. ruiné, c"" de Riom-ès-Montagnes. 

— AJfarium voeatiim de Chaiiailha. i Vi 1 (lerr. de 
Saignes). 

Cbanaux (Les), ham., c" de Lanobre. — />es Chaii- 

naiix, 178g (min. Marambal, n" à Thinières). — 

Chanau (Etat-major). 
Chanaveïhe, dom. ruiné, c"" de Neuvéglise. — Téne- 

menl de Chahaneyre , 1730 (terr. de la command. 

de Monlchamp). 
CuANAïBAC, dom. ruiné, c"' de Tourniac. — Maiisus de 

Chanayrac, i/iG'i (terr. de Sainl-t^hristophe). 
(iHANBEBT, dom. ruiné, c"° de la Capolle-del-Fraisse. 

— • Village de Clianhert, 1734 ( liève de Mont- 

salvy ). 
Chanche (L»), mont. ;\ vacherie, c'" de Chavagnac. 
Cmandèze (Li), ruiss., afll. de la rivii're d'Arcueil, 

coule aux linages dos c"" de Sainl-Mary-le-Plain, 

de Bonnac et de Massiac; cours de 6,000 m. 

— Il porte aussi le nom de lionsselorgue. — Ri- 
vus de Chamleza, i45i (terr. de Chavagnac). — 
Rif de Chamlèze. i558 {id. du prieuré de Roche- 
fort). 

CuANE (La), Atmi. ruiné, r"° de Drugeac. — Viltaige 
de Chiiiie. i65c> (état civ. do Sainl-Chrislophe). 



116 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



Chanelle (La), ruis3. , artl. de la rivière d'Arciieil, 
c"" de Saint-Mary-le-Plaiu; cours de gGo m. 

Chanet, c°" d'Allanclie. — Clianet , ii85 (spicii. Bri- 
vat.). — Chaniert; Cbnnerium, xiv" s° (poiiillé de 
Saiiil-Flour). — Chatinel , i4oi (spicii. Brivat.). 

— Clianijet, xti's" (confins de la lerre du Fejdil). 
(Ihanet était, avant 1789, de la Bassc-Auvergiie, 

du dioc. de Clermoiil, de l'élect. et de la subdél. 

de Saint-Flour. Bégi par le droit coul. , il dépend, de 

la justice seifjn. du Feydit, et ressort, à la sénéch. 

d'Auverjjne, en appel de la prév. de Brioude. 
Chanet (Le Pcech be), mont, à vacherie, c"" de Vèze. 
Cbams, mont, à burons, c" de Saint-Paul-de-Salers. 

— U°" lie Clianit (Etal-major). 

Chanleix, f"", c" de Moussagps. — Le Chalet (Oas- 

sini). — Chamleit (Elat-major). — Chauleix, i856 

(Dict. stat. du Cantal). 
Cham-Lo-vgue (La), mont, à vacherie, c"" d'Alleuze. — 

La Chalm-Loiigha, i5io (terr. de Maurs). — 

Chapt-Longe, i63a (id. de Montchamp). 
Chasne, dom. ruiné, c"" de Jaleyrac. — Mansus de 

Channe, ih-j'i (terr. de Mauriac). 
Cbansdz, seign., c°' de Polminhac. — Clianiiuz, i583 

(terr. de Polminhac). 
Chanrol-sse, écart, c" de Monigreleix. 
Chansel, f"' et mont, à burons, c" de Saint-Hippo- 

lyte. — Mansus et inontaim de Cliansel, i5i5 (terr. 

d'Apchon). — Cancel , 1719 (table do ce terr.). 

— Le Charnel, 1776 (arch. dép. s. C, 1. 1x6). 
C^A^so^■ (Le) , écart , c"° de Chaudesaigues. — Chanson 

(Cassini). 

CHAN-SouTno (Le Prat de), mont, à burons, c"° de 
Colandres. 

CBA^T (Li), mont, à vacherie, c"' de ^larchaslel. 

Chantal, vili. avec manoir, c" de Paulhenc. — C/i«h- 
tal, 1647 (arch. dép. s. G). 

CuASTAL (Le), ruiss., afll. de la Truyère, coule aux 
finages des c°"de Pierrefort, Paulhenc et de Sainte- 
Marie; cours de 3,600 m. 

Cua»tal(Le Pdech de), mont, à vacherie, c"" de Saint- 
Martin-Canlalès. — Als peiis de Chantai; Cantal, 
i465 (pap. de la fani. de _Montal). — Le pion du 
Chantal, i636 (liève de Poul). 

CiiAxTAL, ruiss., alB. de la Maronne, c"" de Sainl- 
Martin-Cautalès; cours de a, 800 m. 

Chantal, écart, c" de Saint-Urcize. 

Chantal- LA-ViALLE, vill., c" de Saint-^Iarlin-Cantalès. 

— Luu Peus-de-Cantnt, liiy (en<I- sur les droits 
du seign. de Montai). — Chantal, lï^Sô (min. 
Lascombes, n" à Saint-lUide). — Les Castanhes, 
1669 (nommée au p" de Monaco). — Chantal-la- 
Viiile (Cassini). 



CuANTAL-PiinicoT, viU., c" de Saint-Martin-Cantaiès. 
— Chantai de Perricot, i586 (min. Lascombes, 
n" à Saint-lllide). — Les Castanhes, 1669 (nom- 
mée au p" de ilonaco). — Chantal-Périer (Cas- 
sini ). 

Chantavï, dom. ruiné, c°' de Sansac-Veinazès. — 
Vitlaige de Chantavy, 16G9 (nommée au p" de 
Monaco ). 

Chante-.^llouette, lieu-dit, c"' de Bonnac. — Terroir 
Chanteahiette , 1771 (terr. de Bonnac). 

Cbante-Allocette, écart, c" de (Miamps. — Chante- 
Allaettp (états de sections). 

Chaniecogcol, dom. ruiné, c" de Chaliers. — Mansus 
de Chanlecogml , l'iga (terr.de Mallet). 

Chante-Géil, vill., c"" de la Chapelle-d'Alagnon. — • 
Chanteughot, 178/1 (Chabrol, t. IV). 

(^hante-Greil, écart, c"" de Teissières-les-Bouliès. 

CuANTE-GnEL, dom. ruiné, c"° de Chaliers. — Chan- 
tegrel, 16a 4 (terr. de Ligonnès). — Charnegj-eil , 
1669 (insin. de la cour royale de Murât). 

Cdante-Gbis, vill. et m'° abandonné, c" de Beau- 
lieu. — Chantearil (Cassini). — Chnntegriel (Elat- 
major). — Chanlegred, i8ôa (Dict. statist. du 
Cantal). 

CniNTEGRis, ruiss., alîl. de la Tialle, c"" de Beaulieu; 
cours de 8G0 m. 

Chameil, vill., c°' de Brezons. — Chantelz, iSaS 
(ass. gén. tenues à Cezens). — Chanlolz, i643; — 
Chanteils, i655 (état civ. de Pierrefort). — Chan- 
teilz, i658 (min. Danty, n" à Jlurat). — Chanteile, 
1703; — Chanlel; Chantels, 1736 (état civ.). — 
OnntoV (Cassini). — Chantal, 1863 (Dict. statist. 
du Cantal). 

Cha\te-Lai:ze, écart, c" de Ladinhac. 

Chante-Lodbe, vill., c"' de Chaudesaigues. — Chan- 
talauha; Chanlatoha, ligi (terr. de Mallet). — 
Chantetoube, 1618 {id. de Sériera). — Chantaloube, 
1G71 (insin. du baill. de Saint-Flour). 

(!uAME-LotBE, mont, à vacherie, c"° de Dienne. 

Chante-Lolve, vill., c"' de Saint-Martial. — Chante- 
Inube (Etat-major). 

CiiANTE-LoL'VE, riùss. , alIl. du ruisseau des Everses, 
c"' de Saint-Martial; cours de 1,000 m. 

(ÎBANTE-MiALou, écacl et mont, à burons, c" de Moni- 
greleix. 

(^hantène (La), seign., c"° do Saignes. — Dominas de 
Chanlena, i4?ii (terr. de Saignes). 

(^UANTENET, dom. ruiué, c"'de Monthoudif. — Mansus 
de Chanlenet, 1378 (Hist. de l'abbaye de Feniers). 

Cuantepie, dom. ruiné, c" de Saint-Poney. — Chan- 
tepic, 1671 (terr. de Vieillespesse). 

Chante-Bave, m'° ruiné, c™ de Paulhac. — Molin 



DEPARTEMENT DU GANTAI.. 



117 



aiipelléde Chaiila-Unra, sive (tel Mole-Sobra, lôia 
(leiT. do Bressanges). 
CiiANiEBEH,E, c"" do Marcenat et chàl. fcodal détruit. 

— Chantairlas, i3oa (Baluze, t. 11, p. 566). — 
(Chanterelle, 1679; — Chanterelles , 1 678 ; — Chan- 
tarelles, 1777; — Chantarelle, 1778 (état civ. de 
(londat). 

Chanterelle, avant 1789, était de la Basse- 
Auverjjne, du dioc. et de i'élect. de Clermont, de 
la subdél. de Borl. Béjji par le droit coût., il dé- 
pend, de la juslice seijjn. de l'abbaye de Feniers, 
et ressort, à la sënécli. de Clermont, en appel de 
la prév. de la Bocbe-Sanadoiie. — Son église, dé- 
diée à saint Fabien, était jadis une annexe de 
Condat ; elle a été distraite de la succursale de 
Condat, par ordonn. royale du 39 juin i84i, et 
érigée en succursale. — Séparée de la c"" de Con- 
dat, Chanterelle est devenue une commune dis- 
tincte, en exécution de la loi du 11 juin i8'i7. 
CaiHTEnELLE, f°" avec manoir, c" de Saint-Vincent. 

— Chantarelha, i33:î (liève du prieuré de Saint- 
Vincent). — Clianleretlc. iC83 (état civ.). — Le 
Cantarès, 1717 (irf. d'Arches). 

CiiANTKnoKNE, écart avec m'"", c"" de Celles. 
Cii.isTiERS (Les), mont, à burons, c" de Moussages. 
Chanigières (Les), dom. ruiné, c"" de Alarchaslel. — 

Pagcsia de Chanuzcyras , xiv" s' (arch. dép. s. E). 
CnANCscLADE, ham. et mont, à vacherie, c°" de Vèze. 

— Chaniidiide (Cassini). — Chanusclnde (Etal-ma- 
jor). — t'.kvHHscldde (états de sections). 

CiiA\ussoLLEs, dom. ruiné, c"' de (.hampagnac. — 

ChanussûlU's (Cassini). — Chanussules , 1788 (arch. 

dép. s. C, 1. 45). 
CiiAMT, dom. riùné, c"" d'.\rpajon. — Le ténement de 

Limaignhe appelle do Clianul, 1670 (nommée au 

p"' de Monaco). 
Chanï (Le Puï de), moiil. à wicberic et dom. ruiné, 

c°° de Jabrun. — \'itaige de Chanij, i5o8; — 

Channy, autre/ois vilaige, 168(1 (teri-. de la Garde- 

Roussillon). 
Cdasï, écart et m'", c"' de Sainte-.Marie. — La Cheny, 

i656 (état civ. de Pierrefort). — Chanis, i856 

(Dict. stal. du Cantal). 
Chajiv, ruiss., afll. de la Truyère, c""de Sainte-Marie; 

cours de 1,100 m. 
Cbabzac (Le), vill., c"' de Sainte-Anaslasie. — Chan^ 

zar, 1675 (terr. do liredon). — Cliagnint, i635 

(nommée par G"' de Foix). — Jansac, 1670 (état 

civ. de Murât). — Janzac, 1697 ("'• ^'^ Joursac). 

— ■ Jarsac, 1698 (»/. de Murât). 
Cbaoc (Le Pbat dei,), mont, à burons, c" de Co- 

landres. 



Chaource-Bas et Halt, dom. ruinés, c°" de Clialvi- 
gnac. — Tenementum de Chaorcha , 1296 (homm. 
à l'évèque de Clermont). — Chaorcha -Suhrana, 
i54g (terr. de Miremont). 

CnAPEL, chat, détruit, c"° de Chavagnac. — Seigneur 
des Chapelz, i5t8 (terr. des Cluzels). — Chasteau 
des Chappetz, i535 (id. de la v" de .Murât). 

CuAPELLE (La), écart, c"" d'Apchon. — La Chazelle 
(Elal-majur). 

CmpELLE (La), écart et chapelle détruits, c"°du (^iaux. 

— La Chapelle (Cassini). 

Chapelle (La), écart, c"" de Labrousse. — Il existe 
l'w ce lieu un oraloiro dédié à Notre-Dame des 
Sept-Douleurs. 

(Chapelle (La), vill., c"' de Lavigerie. 

(Chapelle (Rdisseac de l\), afll. de la rivière de Mars, 
c°" de Moussages et d'Anglards-de-Salers; cours 
de 3,5oo m. 

Chapelle (Li). dom. ruiné, c"" de Nieudan. — Af- 
fnniim de la Capeln , i33i (pap. d' la fam. de 
Montai). 

Chapelle (Le Bois de la), bois et chapelle on ruines, 
c"' de Veyrièrcs. 

(Ihapelle-d'Alagnon (La), c"" de Murât. — Ca- 
pplla-Alanhouis, 1270; — Alanho, laSg; — 
Ciipella-Alainonis, i368; — Capella Alanihonis, 
ili'.Mi; — Capella de Lanho, ihh'i (arch. dép. 
s. H). — Capella d'AUagnon, iii5 (ordonn. de 
J. Pouget). — La Chapelta d'Alagnhon, 1690 
(terr. de Chambenil). — La Chapelle d'Alaighon, 
i5i8 (id. des Cluzels). — La Chapelle d'Allanhon, 
i535; — La Chapelle d'Allaiiihon, i536 {id. de 
la y" de Murât). — La Chapelle du Valeugnon, 
1559 (terr. de la coll. de N.-D. de Murât). — La 
Chapelle d'Alanhon {id. de la cominand. de Celles). 

— La Chapelle Lanhinn {id. de Bressanges). — La 
Chapelle, xvi' s" {id. de Bredon). — La Chapelle 
d'Allanhii, xvi° s° (arch. dép. s. G). — La Chapelle 
d'Allaigniiin, 169 4; — La Chapelle d'Allaniou, 
lôaS; — La Chapelle d'AUagnon, i6a6 (insin. de 
la cour royale de Miirat). — La Chapelle; la Chap- 
pelted'Allaignon, i6.'i4 (terr. deLoubeysargues). — 
/.rt Chapelle de Laignon, i655 (état civ. de Saint- 
Etionne-de-Maurs). — La Chapelle du Valaninn, 
i664 (Icrr. de Bredon). — La Chapelle de Lanhon, 
1689 (état civ. de Murât). — La Chapelle du La- 
gnon; la Chapelle du Laignon, i683 (terr. des 
Bros). — La Chapelle-de-Murat , i684 (élat civ. 
de Murât). — La Chapelle d'Alaignon, 1693 (état 
civ.). — La Chapelle-Alagnon, 1763 (liève de la 
command. de Celles). 

La (Ihapcllc-d'Alagnon, avant 1789, était de 



118 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



la Haule- Auvergne, du dioc, de Pélect. et de la 
subdél. de Sainl-Flour. Régie par le droit écrit, les 
actes judiciaires exceptés, elle dépend, de la justice 
seign. du mandem. des Bros, et ressort, au bail!, 
de Vie, en appel de la prév. de Murât. — Son 
église, dédiée à la Nativilé de la Vierge, était, en 
1763, une cure dépendant du prieuré de Bredon, 
et à la présentation du chapitre cathédral de Saint- 
Flour. Actuellement sous le voc. de saint Laurent, 
elle a été érigée en succursale par décret du 28 août 
1808. 

Chapelle-de-Clatiers (Là), ruiss., alll. de la rivière 
de Mars, c"" de Moussages et d'Anglards-de-Salers; 
cours de 3,000 m. 

Chapelle-bi-Pont (La), écart, c" de Leynliac. 

La Chapelle-du-Pont , dépend, jadis du prieuré 
de ce nom et a été convertie en auberge. — Prior 
de Ponte , ordiiiis de Corona , xiv' s' ( pouillé de Saint- 
Flour). — Le Pont (Cassini). 

CHAPELLE-Dn-PoNT-DES-TACLES (La), écart, c°° de 
Condat-en-Feniers et chapelle sous le voc. de Notre- 
Dame de rAssompliou. 

Chapelle-Lacrext (La), c"" de Massiac. — Capelia 
del Laiirenc , i25o (spicil. Brivat.). — Capelia 
de Laureiico; Laurens, xiv° s" (pouillé de Saint- 
Flour). — Cappella Laiirenti, i4oi (liber vitulusj. 

— Parroisse Sainct Laurens , 1 538 (arch. dép. s. E ). 

— La Chapelle du Laurens, i6io (terr. d'Ave- 
naux). — La Chapelle-Laurens , iByS (état civ. de 
Sainl-Mary-le-Plain). — La Chapelle Lauren, 
1783 (lerr. d'Alleret). — Saint-Laurent, 1784 
(Chabrol, t. IV). — La Chapelle Saint-Laurent 
( Ktal-major). 

La Chapelle-Laurent, avant 178g, était de la 
Basse-Auvergne, du dioc. de Saint-Flour, de l'élecl. 
et de la subdél. de Brioude. Régie par le droit 
coût., elle dépendait de six justices seign. : Beau- 
castel, Chaliac, le Fayet, Loubarcet, Loubaresse et 
\erteserre, et ressort, à la sénéch. dWuvergne, en 
appel de la prév. de Brioude. — Son église, dé- 
diée à Notre-Dame de l'Assomption, était une cure 
à la présentation du seigneur de Montgon. Elle 
a été érigée en succursale par décret du 28 août 
1808. 

Chapellenie (La), écart, c°' de Montmural. 

Chapelle-Notre-Dame (La), écart avec chapelle, c" 
de Chaudcsaigues. — La Chapelle (Cassini). 

Chapelles (Les), dom. ruiné, c°° d'Arpajon. — 
Mnnsus de las Capellos, i46.5 (obil. de N.-D. d'.-Vu- 
rillac). 

Chapelles (Les), vill. détruit, c°" d'Auzers. 

CBAPEïr.Ei (L'Atgide de), mont, à burons, c°' de 



Saint-Paul-de-Salers. — B°" du Chapeyrel (Élal- 

Diajor). 
Chapitre (Le), vill., c°* de Saint-Cbamant. — Colle- 

gium Sancti-Amancii, iâ35 (pouillé de Clermont, 

don gratuit). 
CHApirnE (Le), mont, à burons, c" du Vaulmier. 
Chapïtiie (Le), ruiss., alTl. de la rinére de Mars, c" 

du Vaulmier; cours de i,38o m. 
Chapon (Le Lac), mont, à vacherie, c" de Celles. — 

Le lac Chapou; le tac Cliappo, ièlih; — Le lac 

Chapon, 1697 (terr. de Celles). 
Chapon (La Fon de), mont, à vacherie, c" de Mar- 

cenal. 
Chapodliège, écart, c°* de Saint -Martial. — Cham- 

foleysa, 1327 (homm. à l'évèque de Clermont). 

— Ciiapotdheges , xvi' s' (arch. dép. s. G). — 
CliapouUèges , i645 {id. s. H). — Chapoulayres , 
1666 (insin. du baill. d'Andelat). — Chapolièges, 
17S4 (Chabrol, t. IV). — Chapuyège (État- 
major). 

Chapocliège, ruiss., alll. de la Truyère, c" de Saint- 

Marlial; cours de i,25o m. 
Chappe (Le Clos de), mont, à burons, c°" de Saint- 

Vincenl. — Clos de Sape (Etat-major). 
Chappcs, lieu détruit, c"" de Brezons. — (Cassini.) 
Chapsadieu, dom. ruiné, ("'de Paulhenc. — VUlaige 

de Chapsadieu, 1607 (terr. de Loudières). 
Chapsebre, ham., c" de Saint-Cirgues-de-Jordanne. 

— Chapseou, i654 (min. Sarrauste, n" à Laro- 
quebrou). — Chapserre, 1679 (arch. dép. s. C, 

(iHAPsiÈRE, vill., c°'' d' A nglards-de-Salers. — Chap- 
seires, iG53; — Chapsières, i654; — Chapssières , 
i655; — Chasseires, 1667; — Chapseyres , 1670; 

— Chnpsseyres, 1671 (état civ.). — Chassière, 
1743; — Chassières, 1743 (id. de Saint-Bonnet- 
de-Salers). 

Chapcs, f°*, c"" de Saint-Martin-sous-\"igourou\. — 

Chappus, i6o4 (étal civ. de Vie). 
Char (Le), ruiss., alU. du ruisseau de Cances, c" de 

la Capelle-en-Vézie ; cours de 3, 000 m. 
Charabassie (La), dom. ruiné, c°' d'AnglariLs-de- 

Salers. — Lefacli da la Charabassia , i332 (liève 

du prieuré de Saint-Vincent). 
Chaeafkage, vill., c" de Brageac. — Casa jracta, 

ii4o (Gall. christ., t. Il, iust. col. 917). — Cha- 

rajrache, lâgS; — Charafrasche , i63i (état civ. 

de Brageac). — Ainclialafrache , 16 '17 (id. de 

Tourniac). — Charefrache , i(J56 (id. de Brageac). 

— Enchala/rache, 1663 (id. de Tourniac). — £n- 
chalafrage, 1687 (iV.de Pleaux). — Charefrage, 
1704 (id. de Chaussenac). — Charefraige, 1744 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



119 



(ai'ch. dép. s. C, I. 38). — Charafraclia ; Cliara- 
Frage, 1778 (inv. des arch. de la mais. d'Hu- 
mièros ). 

Chabaire, vill., c°° de Condat-cn-Feniers. — Cliar- 
reyres, i55o; — Cliavreyrre , xïi° s° (liève du q' 
de Marvaud). — Cliurreyre , xvi° s' (liève oonf. do 
Feniers). — Chamjres, i684; — Charayrr , lOgO 
(état civ.). — Cliiiveires, 1755 (liève du q' di' 
Marvaud ). 

CH.iniMooi.iADE (La), mont., c°° d'Alleuze. — La costa 
de Charal Malades, i5io; — Communalis vocatus 
Charral Mdiaude, l5ii (terr. de Maurs). 

Chai\bia(;, liaïu., c"° de Sainl-Georges. — Cliarbriac; 
Chnrbyac; Cherhriat; Charhriat , l'igi (terr. de 
Mallet). — Charliat, 1784 (Chabrol, t. IV). — 
Cliarhiac ((]assini). — Barbiac, i855 (Dict. stat. 
du Cantal). 

CuARBOSAiRE (La), mont. à vacherie, c"' de Saint- 
Bonnet-de-Marcenat. 

Charbonnel, buron, c" du Clauï, sur la montagne de 
Font- Rouge. — Boix- de Carbonnct , i53f) (terr. 
de Cheylade). 

CnARCONNEL, m'", c"° de Paulhac. 

CiiARBON.vEïRE (La), ruiss. , alll. de la Sionnc, c"° de 
Charmensac; cours de 1,608 m. 

'iuiRBONNiER (Le) , m'°, c°° de Chandesaigucs. 

(ÎHARDAiLLAC, écart, c"" d'Ydes. — Chavdaliac (Cas- 
sini). 

Chabdonèciie, m'° détruit, c"' de Neuvéglise. — Ma- 
li» de Cliardoiiesclie , l63o; — Moliii de Clins<lour- 
nesses; Chaidonesses , 166a (terr. de iVIontchamp). 

CuARDOSNiÈRE (La), dom. ruiné, c" d'.\nglards-de- 
Sainl-Floui-. — '(/''"' ''^ '" Chavdoiiucyra, i'19'i 
(terr. de Mallet). 

(iBABOÉ (Le ,Suc de), écart, c"" du Falgoux. 

Chabier, dom. ruiné, c"" de Jaleyrac. — Ténemenl de 
Cliarier; de Charière, 1680 (terr. de Mauriac). 

Charlant, \ill. détruit, c°' de Bonnac. — Bois de 
Charlan, 1771 (terr. du prieuré de Bonnac). — 
ChnvUml (plan cad. s"" C, n"' aSi-aS'i). 

Charlar (Le), dom. ruiné, c°° de Mauriac. — '^Jf'<' 
riiim dol Cliorlar, 1 ago (reconn. au doyen de Mau- 
riac). 

Charlat, dom. ruiné, c"" de Chaussenac. — VitlaijjO 
de Cliarlnl , i6ga (état civ. d'Ally). 

Charlat (Le), ruiss., affl. de l'Aiize, c°° de Tourniac; 
cours de ■1,760 m. 

Cbarlebos, dom. ruiné, c°° de Suint-Étiennc-de- 
Riom. - Tellement de Charlouhos , 17 83 (aveu au 
roi par G' de la Croix). 

Charlet (Le), dom. ruiné, c°° de Ruines. — Lo Cliar- 
let, i338 (spicil. Brival.). 



CiiARLEï, mont, à burons, c"° de Trizac. 

Charlus, vill. et chàl. féodal en ruines, c" de Bassi- 
gnac. — Castrum Carlucittm; Caslucinm, xif s' 
(charte dite de Clovis). — Cliasluts, laSo; — 
Chasliiz, i35'i (homm. à l'évèque de Clermont). 

— Chnrlucium , i4i3 (nommée au c" de Charlus). 

— Cliarlus-Chanipanhac , 1/116; — Cliarlutz, i5i6 
(arch. généal. de Sartiges). — Chaslus, 1784 
(Chabrol, t. IV). 

Charlus, avant 178g, était le siège d'une jus- 
tice seign. régie par le droit coul. , et ressort, au 
bailliage d'Aurillac, en appel de la prév. de Mau- 
riac. 

Charlus (Le Mas de), écart, c" du Vigean. — Char- 
leux, i653 (état civ.). 

Charmège, scierie, c" de Clavières. 

CiiARMESSAc, c"° d'Allanche et chat, féodal détruit. — 
Charmensac, i4oi (spicil. lîrivat.). — Cliarmen- 
sacum, j'i43 (arch. dép. s. H). — Charmeiisalum , 
i'i45 (ordonn. de J. Pougel). — Charminhat, 
i6a8 (parapbr. sur les coût. d'Auv.). — Cliar- 
iiienxat, i635(nomni. au rni par G"' de Foix). — 
(Jharntenssac , 1666 (état civ. de Saint-Victor-sm'- 
Massiac). — Charmenssat , 178^ (Chabrol, t. IV). 
Charmensac, avant i7Sg, était de la Basse-.\u- 
vergne , du dioc. de ClermonI, de Télect. et de la 
subdél. de Brioude. Régi par le droit coût., il dé- 
pend, de la justice seign. de l'abbesse de Blcsle et 
ressort, à la sénécb. d'Auvergne, en appel de la 
prév. de Brioude. — Son église, dédiée à saint Cir- 
gues et sainte Julitle, était une cure à la nomina- 
tion de révoque. Elle a été érigée on succursale 
par décret du 28 août 1808. 

Charmensac, vill., c°' de Loubaresse. —- (Jiarmenssac , 
lOfîi (état civ. de Saint- Flour). - Charmensac, 
1634 (terr. de Ligonnèsl. 

(wiABME.NSAC, vill. , c°° de Saint-Just. 

Charmes, vill., c"" du Vigean. — Carmina, x" .s" (test. 
de Théodechilde). — Charme, i3io (liève du 
prieuré du Vigean). — Incharmes (états de sec- 
tions). 

CiiABNtv, mont, à vacherie, c°° de la Chapelle- Lau- 
rent. 

Ciiari«ides(Les), ham., c"'deBrezons. — Ia's Charmes . 
1633 (ass. gén. tenues à Cezens). — Les Chariiide 
(Cassini). 

CiuBMÈRE (La), dom. ruiné, c"' de Valette. — Ajja- 
riain vacatwii. de lu Charncyrn , li'ii (terr. de 
Saignes). 

Charpilles ( Le Sic des), nionl. à vacherie, c"" du 
Falgouv. 

CiiARRii, |L>). dom. ruiné, c'"' ih- la Monsélie. — 



120 



DKPARTEMENT DU CAINTAr.. 



Ténement de la Charral, iftôt; — Tcnement de 

Charrau, ifi38 (terr. do Mural-la-Rabe). 
Charbeai:, ham., c°' du Vigoaa. — Viltaige de ta 

Charroi, iGSa; — Charrah , i633; — Cltar- 

reaus, i654 (état civ.). — Cliarrean , 1760 (irf. 

de Sourniac). 
Charbeteï (Le), ruiss., affl. de la rivière d'Arcueil, 

c°" de Saint-Mary-le-Plain et de Bonnac; cours de 

i,5oo m. 
Charreïbe (La), dom. ruiné, c"* de Valuéjols. — Le 

pic delà Cliarreira, i5o8 (lerr. de Loubeysargues). 

— Maiisus delà ChanTi/ra ; la ChatTeyria ; la Cliar- 
rieyra, i5ii (terr. de Maurs). 

Charreïre (Li), vill., c"' du Vigean. — La Cha- 
rieyra ; Charrieyra , i3io (liève du prieuré du Vi- 
gean). — La Charrayria, iSaa (irf. de Saint-Vin- 
cent). — La Chaireyra, 1 549 (terr. de Miremont). 

— La Chaireyre, i63a; — La Chareyi-re, i635 
(élat civ.). — La Charrier, 1639 (rentes dues au 
doyen de Mauriac). — La Charreire, 1673; — - 
La Charrieyre. 1G76 (élat civ. de Pieaux). 

Charroi, mont, à burons, c"' de Cezens. 

Cdarsioc, dom. ruiné, c"deSainte-Eulalie.-7- ]illaige 
de Coursiou, iG46 (état civ. d'Aurillac). 

Chabibou (Le), écart, c°' de Fournoulès. 

Charvaleyhe (La), vacherie, c°' de Chastel-Marlhac. 

Charvassevbe (La), mont, à vacherie, c"' du Vaul- 
mier. 

Chas (Le), seign., c°° de Ruines. — Le seigneur de 
Chas, i654 (lerr. du Sailhans). 

Chaslusset, dom. ruiné, c'^de Sainl-Flonr. — Maiisiis 
de Chaslusset, i4oo (arch. mun.). 

Chassagne (La), vil!., c°'de Chaliers. — La Chas- 
saigne, 1624 (lerr. de Ligonnès). 

CflASSACNE, vilI. , c" de Chaudesaigues. — Nemus dich 
Chassaiili , i483; — Domus de Chastaiiia , i5o3 
(arch. dcp. s. G). 

Chassagse (La), vill. et chat., c"' de Coltines. — La 
Chassanha, i4go (arch. dép. s. E). — Le Chas- 
sang, i653 (terr. du prieuré de Collines). — La 
Chassaigne, 1666 (état civ. de Murât). 

Chassagse (La), ham. et in'°, c°' de Cussac. — La 
Chassanhe, i54a (lerr. de Bressanges). — La 
Chassaigne , xïii" s' (arch. dép. s. E). 

Cbassagse (La), écart, c"" de Jaleyrac. — La Chas- 
saigne, i54g (terr. de Miremont). — La Chassa- 
gnie, 1673 (élat civ. du Vigeau). — Las Chas- 
saignes, 1680 (terr. de Mauriac). 

Chassagne, vill., c°° de Lanobre. — Chassamères, 
1609 (insin. du baill. de Salers). — Chassaigne, 
1790 (min. Maranibal, n"). — Chassagnes (Cas- 
sini). — Chassdignes (Élal-major). 



Chassagne (La), vill., c"" de Laveissière. — Mansut 
de la Chassanhe, i4o3; — La Chassanhia, i4o4; 

— La Chassanha, ihi"] (arch. dép. s. E). — Im 
Chassaha, ilfjS {id. d'Antéroche). — Im Chassa- 
nia, 1^90 {id. de Chambeuil). — La Chassaigne , 
1 5oo (id. de Combrelles). — La Chassanhie, i6o3 
(liève de Combrelles). — La Chassagnie, 1609 
(min. Danly, n"). — La Chassagnhe , 1668 (nom- 
mée au p" de Monaco). — La Cliassagne, 167a 
(insin. du baill. d'Andelat). 

Chass(cne (Li). dom. ruiné, c°° de Mauriac. — 
Chassaigne , 1478 (lerr. de Mauriac). — La Chas- 
sagnie, 1695 (élat civ. d'Ally). 

Chassagse (La), écart, c"° de Monlhoudif. — Villa 
de Chassanhas , 1809 (Hist. de l'abb. de Feniers). 

Chassagse (La), vill., c" de Nenvéglise. — La Chas- 
sanha, )484 (terr. de Farges). — Chassaignes ; 
Chassanhes, ih^li {id. de Mallet). — La Chas- 
saignes, 1680 (in.sin. de la cour royale de Murât). 

(iiiAssAGNE (La), ham. et m'°, c°' de Pierreforl. — 
La Chassaigne, 1677 (insin. du baill. de Saint- 
Flour). 

Chassagse ( La ) , dom. ruiné , c°* de Riom-és-Monlagnes. 

— Tenementum de Chassanhas, 1809 (Hist. de 
l'abb. de Feniers). 

Chassagse (La), vill., c"° de Saint-Elienne-de-Riom. 

— Enchassagnes , 1671 (état civ. de Menel). — 
Las Chassaignes , 1744 (arch. dép. s. E). — Chas- 
sagne, 1753; — Chassaigne , 1768 {id. s. C, 1. 46). 

— C4n^.?eig'He (Cassini). 

Chassigse (La), f"°avec manoir, c"'de Sainl-Georges. 

— Lou Chassanh, i3aa; — La Chassania; la 
Chassanha, 1470 (arch. dép. s. E). — La Chas- 
saigne; la Chassanhe, ilxçfli (terr. de Mallet). 

Chassigse (La), vill. et m'°, c"° de Saint-Jusl. 

Chassagse (La), ruiss. ,alll. do l' Arconiio, c"' deSainl- 
Just; cours de i,58o m. 

Ch\ssacne (La), vill., c" de Saint-Martial. — La 
Chassanlie; la Chassaigne, ihcflx (terr. do Mallet). 

IIhassagse (La), dom. ruiné, c"' de Sainl-l'oncy. — 
Village de la Chassaigne, 1788 (terr. d'Alleret). 

Chassagse (La), vill. et m'°, c"° de Trizac. — La 
Chassanye, 1607 (lerr. de Trizac). — La Chas- 
saigne, iG55 (insin. du baill. de Salers). — La 
Chasaigne, 1GG8; — La Chassage, 1686 (élat 
civ.). — La Chassagne, 1744 (arch. dép. s. C). — 
Lachassagne (étais de sections). 

Par décret du 7 aoiit 1849, l'église de la Chas- 
sagne a été érigée en succursale. 

Chassacses, vill., c" de Champagnac. — Chassanhe, 
1 434 (arch. généal. de Sarliges). — Chassai- 
gnes, iG58 (élat civ. de Mauriac). — Chassagne 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



121 



(Cassini). — Clumaigne , i855 (Dicl. slal. du 
Canlal). 
C.HASSAGSEMOunET (La), viU. (ilsparu. — Mciiisi de In 
Chassanhamouret , i353 (liomm. à l'év. de Cler- 
moiil). 

(llIASSAliNETTE (La), viii. , C°° dc CoilillCS. MuilSllS 

de Chassanhetas , i4oo (arcli. mun. de Sainl-Floiir). 

— Chasmignielies ; Cliassnjjiicles, i533 (terr. du 
prieuré de Touls). — Cliassanlietes , i!)35 {id. de 
Murât). — Chassanyetes ; Clmssliinettes ; Cliassa- 
nhotlea, i58i {id. de Celles). — Chassaniettes , 
i58i (liève de Celles). — Chassainetes , 1697 
(min. Andrieu, n" à Saint-Flour). — Cliassa- 
niellas, i6i5 (llève de Colles). — Cliassanittes , 
i654 (terr. de la baronnie du Saillians). — Chas- 
sanitte, 1671 (insin. du baill. d'Andelal). — Chns- 
saniles, 1C73 (id. de la cour royale de Mural). 

— Cliasseniltes, i6ga; — Chassanise, 1698 (état 
civ. de Moissac). — Cliassanyetas , fin du xvii" s° 
(terr. de BressoUes). — Chassagnettes , 1706; — 
Climsagtiette , 175a (liève de Celles). 

Chassagneite (La), écart, c"" de Pierreforl. 
Chassagnette, écart, c"° de Ruines. — Chassanieles , 

i62.'i (terr. de Ligonnès). — Cliassaniettes , 1739 

(élat civ. de Sainl-Flour). 
Chassagnï, vill.,c"° de Sainl-Aniaudin. — (iliassiiiiij, 

1601; — Chuslinj, 1C78 (liève de Soubrevèze). 

— Le Chauedli) (Cassini). 

Chassaigne, dom. ruiné, c"° d'Anglards-de-Salers). — 
Villaige de Chassaigne , 1763 (arcb. dép. s. C). 

Cbassaing (Le), écart, c°' de Montboudif. 

Chassa!» (Le), écart, c" de Beaulieu. — Le Cliassaii, 
1661 (état civ. de Champs). — Lachassagiic (Cas- 
sini). 

Chassan (Le), bam. avec manoir, c°° de Faverolies. 

— Mansiis del Chassayn , lagi (arrli. dép. s. H). 

— Lo Giassanh, i338 (spicil. Brivat.). — La 
Chassanhe, iligh (terr. de iMallet). — Lou Ghas- 
san, i6a5 (insin. de la cour royale de Murât). 

(iiiASSAN (Le), dom. ruiné, c"de Jaleyrac. — Lo Chas- 
sang, 1549 (terr. de Miremont). 

( jiAssAN , m'°, c°° de Lorcières. 

CiiissAN, seign., c™ de Marmanhac. — />« seignctirie 
du Chassein, 1669 (élat civ. de Sainl-Maitiii-Val- 
meroux ). 

CuAssA.v (Le), dom. ruiné, c"' de Mauriac. — Gran- 
gia voeala del Ghassan, 1/173; — Grange del Chas- 
sang, 1(580 (terr. de Mauriac). 

CuAssAN (Le), vill. détruit, c" de Meulières. — Man- 
sus de Chussanh, i48o (arcb. dép. s. G). — Le 
(Àassaing, 1Ô70 (arcb. mun. de Saint-Flour). — 
Le Chassang ( Cassini ). 

Cantal. 



CuAssANG (Le), écarl,c°° de Menet. — Le Chazaz, 

laçjli; — Lous Ghanzals, 1097 (élat civ.). 
CuAssANG (Le), vill., c°° de Tiviers. — Chassanh, 

1Û80; — Le Ghassaing, 1670 (arcb. dép. s. G ). 

— Chassang, 1781 (terr. de Montchamp). 
Chassang (Le), dom. ruiné, c°° d'Y trac. — I-e villaige 

du Ghassan, iSaS (arcb. mun. d'Aurilbic, s. GG, 

L 8). 
Chassaniade (La), ruiss., adb de la Truyèrc, c" de 

Sarrus; cours de i,/i8o m. 
Chassa.mol (Le), dom. ruiné, c"° de Jaleyiac. — 

Villaige de Chassnniols, i5n5 (comptes au doyen 

de Mauriac). 
Chassant (Le), ruiss., alTI. du ruisseau du Broc, c" 

de Menet; cours de 1,980 m. 
Chassant- Bas et Haut, lieux détruils, c°° de Saint- 

Amandin. — (Cassini.) 
Chassegdère, mont, à vacherie, c°° de Condat-en-Fe- 

niers. 
Chassières, écart, c°° d'Anglards-Je-Salers. 
Chasson (Le), dom. ruiné, c°° de Mauriac. — 'iffa- 

rium del Chason, llt']i\ — Le Gha.ison, domaine, 

1680 (terr. de Mauriac). 
CnAssoNMiiRE (La), dom. ruiné, c"° do Loubai-esse. — 

La Ghayssoneyra , 1 4 1 1 (liber vilulus). — La Clias- 

sonière (états de sections). 
Cbastail, dom. ruiné, c°' de Saint-Viclor. — Manstts 

de Cliaslails, iUltç) (enq. sur les droits du seign. 

de Montai). 
Chastaillac, dom. ruiné, c"" do Tourniac. — Alf"' 

rium vocatum da Ghastalhac, lâoo (lerr. de 

Cussac). 
Cuastanat, vill. et chat, délruit, c"° de Chastel-Mar- 

Ibac. — Chaslanac, 1G70 (état civ. do Saignes). — 

Chastcnat, 1688 {id. de Chasiel). — Gliaternnc , 
1744 ; — Chaslrenac , 178'i (arcb. dép. s. C, 1. .'i5). 

— Chastenac (Cassini). — Gliastanul (État-major). 
Chastang (Le), dom. ruiné, c°° de Saint-Amandin. 

— Villaige del Chastang, i684 (liève de Pouzols). 
Chastang (Le), mont, à burons, c" de Ségur. 
Cbasteau (La), bam., c°° de Saint -Hippolyte. — 

Mansus de la Chastang, 1617 (lerr. d'Apcbon). — 
La Chastan, 1 7 1 9 (table de ce lerr.). — La Cliasto, 
1777 (liève d'Apcbon). — La Chasteau (Cassini). 

— IjC Chasiiit , i855 (Dict. stal. du Cantal). 
Chastel (Le Moulin de), m'", c"° de Chaslel-sur- 

Mural. — Molendinum de Castro, 1491 (terr. de 
Farges). — Molin de Chastel, lâgi {id. de Bres- 
sanges). 
Chastel (Le Pcech del), baroimie relevant de Crève- 
cœur, c"" de Saint -Marliu-Valiueroux. — (Dict. 
^tat. du Cantal). 

16 

niPIlliItllIK NATIONALE. 



122 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Chastei-be-Ri.nuac (Le), cliàl. déduit, c" de Co- 
iandres. 

CuisTiîLET (Le), ham., c°° de Condat-eu-Fcniers. — 
Chustelles, xïi" s" (liève du q' de Marvaud). — 
Chastelles de Lissant, ténement composé de maisons^ 
granges et estahles, i65o (terr. de Feniers). — 
Les Chastelais (Cassiui). — Chatelnay, i855 (Dict. 
stat. du Cantal). 

Chastelie (La), dom. ruiné, c°' de Saint-Julien-de- 
Jordanne. — L'affar de la Chastelie, i6g3 (lerr. 
de Saint-Geraud. 

Chastellaseï, ïill., c" de Montboudif. — Chastella- 
tieir, i3og (Hisl. de l'abb. do Feniers). — Clias- 
liiilliane:^, i05i (terr. de Feniers). — Chastelanier, 
i658 (liève de Condat et Arlense). — Chatalauex, 
1678; — Cltaslelanay; Cliaste-la-Nay, 169G (élal 
civ. de Condal). — Chastelaney ; Chatlellancey ; 
Ckaslalanay ; Chastellanay, xvii" s° (terr. de Fe- 
niers). — ChasU'llaney, 1735; — Chastellanez , 
1760 (liève de Condat et Artense). — Chaslelanei 
(Cassiui). 

Chastellouï (Le), écart, c°° de Saint -Bonnet -de- 
Marcenat. 

Chastel-Mablhac, c°° do Saignes. — Meroliacense 
castrum, vi* s" (Gregorii Turon. Histor. franc, 
1. m, c. i3). — Chastel Marlac, 11 85; — Cas- 
telt Mariai , iai8 (spicil. Brival.). — Chastel Mar- 
Ihac; Castrum Marlhalum, iUlii (terr. de Sai- 
gnes). — Castrum Marlhaci, i535 (pouillé de 
Clermont, don gratuit). — Chastel Marilliac , 1607 
(terr. de Trizac). — Marlhat, 1628 (paraphr. sur 
les coût. d'Auvergne). — Chastel Marlliac, j6.ô8 
(anc. luin. Clialvignac, n"). — Chastel Marliac, 
1668; — Chastel Merliac , 1686 (état civ. de Tri- 
zac). — Chastel Marlhat, 17/14; — Chastel Mariât, 
1786 (arch. dép. s. C, 1. 45). — Chastel Marsiac 
(Cassini). — Chastel (État-major). — Chastel-Mer- 
Ihac, i85ô (Dict. stal. du Cantal). 

Cliastel-Mai'lliac, avant 1789, était de la Haute- 
Auvergne, du dioc. de Clermont , de l'élect.et de la 
subdél. de Mauriac. Régi par le droit coût., il dé- 
pend, de la justice seign. de Saignes et ressort, à 
la sénécli. d'Auvergne, en appel du bailliage de 
Salers. — Son église, dédié à sainte Madeleine el 
à saint Victor, était un prieuré de tilles, à la pré- 
sentation de l'aLbesse de Blesle. Elle a été érigée 
en succursale par décret du 28 août 1808. 

CuisTELNADiE ( La ) , dom. ruiué, c"" (le Valette. — la 
iiuinso de la Chastaitadia , i44i (Icrr. de Saignes). 
— Domaine de la Chasteiiadie; Chastelnadie , i5o() 
(irf. de Rioni). 

Chasielou (Le), mont, à vaclierie, c°° de Vernols. 



Chasteloux, cbàt. détruit, c"° de Chavagnac. — Clias- 
teau appelle des Chaslolou.r , i635 (nojnmée par 
G"" de Foix). 

CnAsiEL-soH-JlunAT, c^° de Vlurat. — Chastel, i3o6 
(arch. dép. s. E). — Castrum, lolii; — l'nrrochia 
Saitcti Antlioni super Muratum, iSg.^; — Castrum 
super Muraniium, i4o3; — Castrum prope Mura- 
tum, ilt'i-] {id. s. G.). — Castrmn super Muratum, 
i44i (arch. dép. s. E). — Castellum, iltô'j (terr. 
d'Auxillac). — Chastel-près-Murat-le-Viscomtal , 
i5o8 (arch. dép. s. G). — SainrI- lulhoine-du- 
Chastel, 1559 (inv. des titres de la coll. de N.-D. 
de Murât). — Ca.stel, 1603 (état civ. de Vic-sur- 
Cère). — ChasteU-souliz-Murat, 1G38 (paraphr. 
sur les coût. d'Anvergne). — Cliasteil-sur-Murat, 
1G68 (insin. de la cour royale de Muni). 

Chastel-le-Murat était, avant 1789, de la Haute- 
Auvergne, du dioc, de i'élect. et de la subdél. de 
Saint-Flour. Régi par le droit écrit, il dépend, de la 
justice seign. des Bros et ressort, au bailliage de 
Vie, en appel de la prév. de Murât. — Sou église, 
dédiée à saint Antoine, était autrefois la chapelle 
du château des Bros; elle fut unie en i35o au cha- 
pitre de Notre-Dame de Murât. Elle a été érigée 
en succursale par décret du 38 août 1808. 

CHASTER^Ac, vill. , c"" de Saint-Bonnet-de-Salers. — 
Villa Castreniacus , xil* s° (charte dite de Clovis). — 
Chastmuat , i5o4 (terr.de la duchesse d'Auvergne). 

— Chastrenac, i655 (insin. du bailliage de Sa- 
lers). — Cliassenac, i656 (état civ. d'Anglards). 

— Chestrenat, 1743 {id. de Saint-Bonnet). — 
Cliasternac (Cassini). 

Chasteîbol, vill., c°° de Saint-Marlin-Cantalès. 

Chastkade, vill., c°° de Fontanges. — Chaslrodes; 
Chaslraddes, lig"] (min. Lascombes, n" à Saint- 
Illide). — Chasirades, i65o (état civ. de Pleaux). 

— Chaslrade, 1690 (id. de Loupiac). 
Chastreix, mont, à vacherie, c"' de Cheyladc. 
Chastbes, vill., c"* de Chanet. — Chasires, 1471 

(terr. de la barounie du Feydit). — Chastras, 

lâai (liève du Feydit). — Clmstrnch , i688(pièces 

du cab. Bonnelbns). — Chasire (Etat-major). 
Chastris (Le Rocueb de), rocher et anc. refuge, c"' de 

Cheylade ). 
Chat (Le), mont, à vacherie, c"" de Condat-en-Fe- 

niers. 
Chàtaigsal (Le), écart, c"" do Ladinhac. — Caslau- 

hale, i464 (vente par Giiill. de Troyssac). — C/ins- 

tanhac, lâig (min. Boygues, n"). 
CuÀTEiu (Le), écart, c" de Dionne. 
CuÀTKAD (Le), chat., c" de Glénat. 
Château (Le), mont, à vacherie, c"' de Landeyrat. 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



123 



CaÀTEAu (Le), vill., c"° de Laroquebroii. 

ChAteau (Le), dom. ruiné, c°" de Pailan. — I,e do- 
maiue du C.hUrnu, I7'i8 (anr. ciid.). 

Château (Lb), m'°, c" de Roumégoux. — Moullin de 
Rotiuu'j^oiix, 16O8 (nomnu'C an p" de Alonaoo). 

Château (Le), liain., c" de Sainl-Chamanl. 

C11ÀTEA1; (Le Moi lin du), ra'°, c" de Sénezergues. 

Château-Bas (Le), chat, ruiné, c°° de Saint-Cliris- 
loplio. — Castrum itiferiiis Sancti Christitiihori , 
1/164 (torr.de Saint -Christophe). — Le Chaslean- 
Bas- Noslre- Dame, iCaB; — Le Chataubas-Noslre- 
Dame, iG5i (étatciv.). — Le Chdleau-lias, 1770 
(arch. dép. s. C, l. 4o). 

CiiÂTEAU-DE-SAriN (Le), mais. de camp., c°° du Fal- 
goux. 

Château-Neuf, chat, détruit, c'" de Lavastrie. — 
Casinim Pioviim, i33.S (arch. dép. s. G). — Clias- 
leauneiif, i/ig/i (terr. do Mallet). — Chastelneu; 
Chaslebioii, 1 âo8 {id. deMoutchamp). — Chnsluu- 
neuf, i4oa (arch. dép. s. G). 

Chàteauiieul était un mandement de la \'° de 
Murât, avant son démembrement vers i643. Il 
comprenait les paroisses d'Alleiize, Lavastrie, Neu- 
voglise, Tanavelle, les Ternes et Villodieu. 11 était 
en outre le siège d'une justice seign. régie par le 
droit écrit, et ressort, au bailliage de Vie, en appel 
de la cour royale de Murât. 

Château -Neuf, vill., c'" de l!iora-ès-Montagnes. — 
Castrum-Novum , 1997 (test, de Geraud de Montai). 

— CliasIeaii-Nmf-mr-Murnt, 1784 (Chabrol, 
t. IV). — Tour du Chdteau-Neiif (CasAm). 

Chàteau-Keul', ancien mandement de la v'* de 
Murât avant son démembrement, était , avant 1 78g , 
le siège d'une justice ri>gie par le droit écrit et res- 
sort, au bailliage de Vie, en appel de la cour royale 
de Murât. — La commune de Chàleau-Nouf a été 
réunie à celle do Riom-ès-Montagnes par ordon- 
nance royale dn 4 mars i836. 
CuÀTEAU-Vieux (Le), chat, détruit, c"" de Maurincs. 

— (Plan Cad. s. B, n°' 1 15 et 1 16.) 

(Château -Vieux, avant 178g, était le siège d'une 
justice seign. régie par le droit coût., et ressort, 
à la sénéch. d'Auvergne, en appel de la prév. de 
Saint-Flour. 

Château -Vieux, ruines, c"° de Saint-Projet. 

Château -Vieux, chat, détruit, c" do Saint-Simon. 

— Bot» del Casiel-Viet, 1693 (terr. de Saint- 
Geraud ). 

Château-Vieux, chat, détruit , c'' de Sarrus. — Cas- 
lri{iii\etulum, gg() (fiall. christ., t. 11, instr. c. lag). 

— Clidlciiu-]'wux, 1784 (Chabrol, I. IV). — 
Forl-nime (Cassini ). 



CuÀTELF.T (Le), hani. et cbàl. en ruines, c"' d'Anti- 
gnac. — Vitlaige del Cdiastal, i5o4 (terr. do la 
duchesse d'Auvergne). 

Châtelet (Le), Heu détruit, c'" de Saint -Mary -le - 
l'Iain. — (Plan cad. s. K.) 

(Châtelet (Le), écart, c"" de Tourniac. 

Châtelet (Le), manoir, c"" d'Ydes. 

• JHITELUS, dom. ruiné, c°" de Lorcières. — Le do- 
maine de Chdtelus, 1783 (arch. dép. s. C, I. 48). 

Chatengès, dom. ruiné, c"" do Saint-Cirgues-de-Jor- 
danne. — Affar de Cliatengez, 1692 (terr. de Sainl- 
Géraud). 

Chat-Miaule, vill. détruit, c°° de Peyrusse. 

Chatonière (La), écart, c"° de Barriac. 

CnAToMÈnE (La), dom. ruiné et mont, à burou':, c"° 
de Colandres. — Mnnsiis de h Chriloiieyra , i'i4i 
(terr. de Saignes). — Montana de la Cliatoineifra , 
i44i (arch. dép. s. E). — La Clialoneyre, lâoli 
(honim. à l'évêquo de Clormonl). — La Cha- 
louière, 1717 (tabl. du lorr. d'Apcbon). — La 
Chalonaire, 1777 (liève d'Apcbon). — Chuton- 
»iù')'e(Cassini). 

Chatonnièbe (La), f"°, c°° de Saint-Projet. 

'JuATouRs, vdl. pt mont, à huions, c" do Malbo. — 
Chatour, 1617; — Chiatoiix, i638 (état civ. de 
Thiézac). — Ctiattours, itJ'jo (min. Dumas, n" à 
Polminhac). — Lou Clialotix, i643; — Lou Chal- 
tour, i65i (étal civ. de PierieforI ). — Chatours; 
Chatoures, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

Chat-Redonde, mont, à vacherie, c"" de Chastel-sur- 
Murat. — • Boix appelé de Chnrny-Redonda , i535 
(terr. de la v'* de Mnrat). — Boix del Clurnias, 
i5g8 (reconn. dos consuls d'Albepierre). 

Chat-Soubro, mont, à burnns, c"° do Saint-Bonnel- 
de-Salers). — V" Chavsauhrotte (Cassini). — V" 
Charsouhvo (Etat-major). 

Chatus (La (JRoix de), mont, à vacherie, c"" do Clia- 
not. — Boix de Chatusse; le suc de Cliatusse; la 
roche del lios de Chaluza, xvi° s" (confins de la terre 
(lu Fendit). 

CiiiTussE, mont, et m'° détruit, c"" de Vioillosposso. 
— Molendinitm de CJalera ; de Clatussn , i5a6; — 
Le molin de Clialussa , 1027; — La cosia de Chât- 
iasse; molin de Chntusse, 1662 (terr. de Vicille- 
spcsse). — Molin de Chnlusse, xvii" s° (liève du 
chap. de N.-D. de Suint-Flour). 

Chau (La), écart et m'°, c"° d'Anglards-de-Salers. 

Ghau (La), vill., c"" de Boaulieu. — La Chaud ((las- 
sini). — Lacliaux (Elat-major). 

Chau (Li), dom. ruiné, c'"" de Chalinargucs. — Vd- 
laijjc de la Chnulx, lôiS (terr-. dos (duzels). 

Chau (La), inonl. à varlierie, c"" de Driigeac. 

iC. 



in 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Chah (La), vill., c"° de Mauriac. — Mansiis de ta 
Clialm, loio (iiève du pr-iourc du Vigean). — Ln 
Chaiitm, iGAC; — La Clinu, 1630 (état civ.). — 
La Chaud, 1766 (arcli. dép. s. C). 

CuAu (La), vill., c'"' de Saiut-Marlin-lIanlalès. 

Cdau (La), liaui., c'"' de Saint-Martin- Valinoroux. — 
La Chaux (Élat-major). 

Chat-Albinkse (La), doni. détruit, c°° de Mural. — 
Bois appelé de la Cham-Alhinesa ; de la Cham-.Ubi- 
nèse, i536 (lerr. de la v'" de Murât). — La Chalm- 
Albinèze des Holdeiialz, i5[)2 (arcl). dép. s. G). — 
La Clinlm-AUniiesa , xti'' s"; — Lnrhant-Albinèze, 
175G (terr. de la coll. de N.-D. de Murât). 

Cbabbasse (La), C"° et mont, à vacherie, c"° de Pra- 
diers. 

Chadbkrt, mont, à vacherie, c" de Mandailles. 

Chadbeht, ham., c"" de Sénczergues. — Cliaubevl, 
i^lii (état civ. de la Capelle-en-Vézie). — Les 
Anberis (Cassini). 

Cdadcocderc, vill., c"' de Cheylade. — Chaucoudercq, 
i5i3 (lerr. de Cheylade). — Cliancodeic , 1021 
(min. Tessaudier, n'° à Cheylade). — Chncouderc, 
iSSg (teiT. de Cheylade). — Chancoudtrc, iSga 
(vente de la terre de Cheylade). — Chalcoudère, 
iSgS; — Chalcnuderc, 1618 (terr. de Dienne). 

— Chaucouderc, i6i6 (Iiève conf. de Vairus). — 
Champ-Cûurdet , xïii° s° (arch. dép. s. E). 

Chaud (La), f "'° avec manoir, c"de Cariai. — La borie 

de la Chaux (Cassini). 
Chaud (La), vil!., c'" de Loupiac. 
Chaud (Le), vill., c" de Saint- Martin -Cantalès. — 

Mansits del Chaii, i/16'i (terr.de Saint-Cliristophe). 

— Le Chau (Cassini). 

Chaud (La), ham., c"'de Saint-Poney. — La Chaulm, 
1610 (terr. d'Avenanx). — Montchal, iOi3 («L de 
Nubieux). — La Chaud (Cassini). — Lachaud , 
1867 (Dicl. stat. du Cantal). 

Chaudagavres (Les), ham., c" de Colandres. — 
Mansus de Chandeleijras , lyao (terr. d'Aprhon). 

— Les Cliaiideleijres, 1719 (table de ce terr.). — 
Chaiidegaire (états de sections). 

Chaude-Okeille, dom. miné, c°' de Paulhac. — 
Ténemeiit de Chaude-Saurelhie ; Chaude -Aurethie; 
Cliaudeaui-relhie ; Chaudeaurilhie , iSg'j (terr. de 
Bressanges). 

Chaudesaigues, cbcf-lieu de canlon de l'arrond. de 
Sainl-P'iour. — Caleiites ISaùe, v° s° (Sidoine Apol- 
linaire, 1. V, ép. là). — Calidie aquie, ii3i 
(mon. ponlif. Arvern., p. ^71). — Aquw Calidce , 
I2g3 (spicil. Brival.). — Chaudasaygas , i3o3 
(arch. dép. s. G ). — Qualidce aquœ, wi" s' (Pouillé 
de Saint-Flour, n" g6). — Caledesaguœ, i5o6 



(arch. dop. s. H). — Chautdesaigues , iSaB; — 
Chnidcsaigues, 1.536 (terr. de Vieillespesse). — 
Chaiidesaiges, 1609 (état civ. de Pierrefort). — 
Chaudesaigues , 1618 (terr. de Séiiers). — Chau- 
desaijgues, 161g (état civ. de Pierrefort). — Cha- 
dezaygues, i65o [id. d'Auriilac). — Chaude- 
sagues, j653 [id. de Pierrefort). — Chaudes- Ai- 
guës, 1678; — Chaudezaigues , 1676 (ins. de la 
cour royale de Murât). — Caudezaygues , 1O80 
(élatciv. d'Aurillar). — Chaiidesaigue , 1688 (pièces 
du cab. Bonnefons). — Chnudezagws , J730 (terr. 
de la command. de Mont champ). 

Chaudesaigues, avant 1789, élait de la Haute- 
Auvergne, du dioc, de i'élect. et de la subdél. de 
Saint-Flour. Régi parle droit écrit, il était le siège 
d'une prév. royale établie en 1781, surnommée 
la Foraine de Chaudesaigues, et ressort, en appel 
à la sénéch. d'Auvergne. — Son église, dédiée à 
saint Martin, fut donnée en io53 au monastère 
de Saint-Flonr. Le curé était à la nomination de 
l'évècpie. Elle a été érigée en cure par la loi du 
18 germinal an x. 

CHACDts -Aiguës, anc. quartier de la paroisse, c" de 
Marcenal. — Chaudesaigues, 17^/1; — Chaude- 
zaigues, 1761 (arch. dép. s. C). 

Chauffoub, vill., c°° de Drugcac. — Chaufouv (État- 
major). 

Chakffour (Le), four à chaux, c°' de Pierrefort. 

CoAUFOur, (Le), écart, c" de (jhalvignac. 

Chaufoub, m'° détruit, c'" de Laveissière. — Lou mo- 
leuou del ChauJ/our; lou moleiiou del chauj'our de 
la Chalm, xv' s' (terr. de Chambeuil). 

Chaufoub, vill., c" de Marcenat. — Chauj'our, 174'r ; 
— Chauffeur dans la montagne de Roche-Rousse. 
1776 (arch. dép. s. C). 

Chaufoub (Le), dom. ruiné, c" de \ ézac. — Âffar 
et bois del Calfour, 1 nSo (terr. de Polminhac). — 
Affar del Caufour, 169-! (i'(/. de Saint-Geraud). 

Chau-Grande (La), vacherie, c"° de Saint-Poney. 

Chaule, dom. ruiné, c°° de Laro([uevi(?ille. — •(//«- 
rium de Chaula, 1969 (arch. mun. d'Auriilac, 
s. FF, p. i5). 

Chaule, vill., c°° de Leynhac. — Chieule, i5oo (len'. 
do Maurs). — Chaula, i54o (min. Destaing, n" à 
Marcolès). — Chaula, 1687 (état civ. de Sainl- 
Sanliu-di>-Maurs). — Chaulle (Cassini). 

Chaule (Le Puecu de), écart, c°' de Leynhac. 

Chaule, m'° et ruines d'un cliàl. fort, c°' de Saint- 
Constant. — Chauche, 1616 (état civ. de Saint- 
Sanlin-de-Maurs). — Chaule, 1698 {id. de Saint- 
Constant). 

Chauleis, ham., (" de Bassignac. 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



125 



Cjiaixeu, fcait, c'" (le Moiissages. 

Chadle-Meiile, cliàl. fort riiiiic, c" de Saint-Constant. 

Chaulivguet, vill., c°" dp Chaliers. — Chmiliaguet, 

i6a4 (Iprr. tW Li<;oi)né9). — Chaulhaguet, 1671 

(insin. Je la cour royale de Murât). 
CiiAiLiAGBET, ruiss. , atll. du ruisseau de la Roche, c"' 

de Chaliers; coui'S de 3,3oo m. 
CiiAiLiEn (Le), doni. ruiné, c" de Junhac. — Affar 

del Chauliei-, 1760 (Icrr. de Saint-Projet). 
Chaumadou, écart détruit, c"'de Champs. 
Chacmages (Les), mont, à vacherie, c°" de Beaulieu. 
CiiAUMAi\EssE, écart, c" de Massiac. — Chamaresse 

(État-major). 
Chaumaselles (Les), dom. ruiné, c°° de Dienne. — 

.{jfarium de Chasmeselas , 1828; — Ajj'ariiim vo- 

catum h Carlayro de Chalme:elas. nliax del Poi/t, 

i33i ; — Manstis de Chaliiazillas , ih'ti (arch. dép. 

s. E). — Chamnzilles, iGoo; — Chaumazelles ; 

Choiimtizelles , i6i8 (terr. de Dienne). — Cltau- 

inazilles, i664 (id. deBredon). 
CnALMEiL (Le), écart, c"° de Champs. — Le Chotiinil, 

1(568 (élat civ.). 
CiiAusiEiL, mont, à vacherie, c°° de Colandres. 
Chaihieil (Le), mont, à vacherie, c" de Condat-en- 

Feniers. — Les Clioumeh, i654; — Les Choiimes, 

xvii' s' (terr. de Feniers). 
Chai'meil, dom. ruiné, c°° de Loupiac. — Mansits de 

Chalmelhs, \tx6tt (terr. de Saint-Christophe). — 

Chomeih, i6a8 (paraphr. sur ies coutumes d'Au- 

vei-gne ). 
Chacmeil (Le), vill., c°* de Saint- Cirgues- de -Jor- 

danne. — Imu Chaiimeilh , 1610 (aveu de J. de 

Peslels). — Lou Chaumel, 1696 (état civ. d'Ar- 

pajon). — Lou Chanmil, iGsg (id. d'Aurillac). — 

La Chaiilmetle , iGSa {id. de Reilhac). — Lou 

Chouiiieil, 1079 (arch. dép. s. C, L 1). — La 

Chaum, 1712 (étal civ. de Sainl-Paui-des-Landes). 

— Le Chaumeil, 1717; — Le Chaumel, 1760 

(arch. dép. s. C, L 1). 
Chai:meil (Le), ruiss., allL de la Jordanne, c"' de 

Saint-Cirgnes-de-Jordanue; cours de a,.')oo m. 
CuAAMEiL, vill. et m'°, c"" de Saiute-Euialie. — Chau- 

ineilz, i()()/i (insin. du haill. de Salers i. — Lous 

Cliavmeih, 11)70 (état civ. du Vigean). — Les 

Chaumelz, 1680 (id, de Pleaux). — Les Cliaumels; 

Chaumeilh, i()8/i (min. Gros, n" à Saint-Marlin- 

Valmeroux). — Chomeils, 178^ (Chabrol, t. IV). 

Chomeil, 178G (arch. dép. s. C, I. lio). — Chau- 

»ial, iS.Jâ (Dicl. slal. du Cantal). 
CuAiMEiL (Le), ruiss., allL de la Maronne, c°' de 

Sainte-Eulalie; cours de 1,600 m. 
CuitMEiL (Le), écart et mont, à vacherie, c°" de 



Saint-Panl-de-Salei's. — I^e Clinmed ; l '" de Clw- 
mci7 (Cassini). — Le Chnutiteil (État-major). 

CuADMEiL, vill., c°' de Saint- Pierre-du-Peil. — Le 
Chaneil, 1788 (arch. dép. s. C, 1. 45). — ■ Chaumes 
(Cassini). — Le CViauHH'i/ (État-major). 

CuAiisiEiL (Le), ham., c"' de Tourniac. 

Chaumeilles (Les), écart, c"' de Condat-en-Feniers. 

— Les Choumelz , iG54 (terr.de Feniers). 
Chaumeils, vill. et mont, à vacherie, c'" de Dienne. 

— Los Cuhnelha, 1979 (arch. dép. s. E). — Los 
Chameils, i348 (liève de Dienne). — Los Chal- 
meyllia, 1 873 ; — Los Chalmelhs, liog (arch. dép. 
s. E). — Lous Choumilz, i55l ; — Les Chaumelhz, 
iSg!); — Les Choumeilz; les Choumelz; monlaigne 
tippetlée Clinmeh; la Caumillié, 1600 (terr. de 
Dienne). — Les Chaiimeilhes, iGoG (min. Danly, 
n"). — Les Chaumeilh ; Lschoumedlis; ChauiiieUhs; 
Lous Clioumeilhs , 1G18 (terr. do Dienne). — Les 
Chnlmel, 1664 (id. de lîredon). — Les Chaumeih, 
les Chaumeiles , 1667 (cens de Dienne). — Chau- 
merles; Chaumel, 1678 (nommée au p" de Mo- 
naco). — Les Chaumeils, 1704 (arch. dép. s. E). 

CuACMEiLs (Les), ruiss., alTl. de la Santoire, c" de 
Dienne; cours de 9,130 m. — Rif des Choumels; 
ri/ de Lymnnlies, ]55i ; — Rif de Gotinoii ; rif de 
las Mosseijres ; rif des Choumelz, 1600: — RiJ des 
Choumeilhs; rif do Gonnou ; rif de Ins Mosseires, 
1618 (terr. de Dienne). 

Chaumeils (Les), mont._à vacherie, c"" de Marcenat. 

Chaumel (Le), mont, à vacherie, c" de Sainl-Cirgues- 
de-Jordanne. 

Chausienchal, ham., c"" de Saint-Urcize. — Chal- 
meiichal, i5o8; — Chahnensul , 1780 (terr. de la 
Carde-Roussillon). — Snutnenchal (Cassini). — 
Chaumenchat (État-m.ijor). 

Chaumf.t (LE),monl. à hurons, c°° de Saint-Projet. 

— Montaigne del Chaumel; Chaumeil, 1717 (terr. 
de Beauclair). — V" du Chaumel (État-major). 

CiiACMETTE (Li), ham. et m'°, c"' du Claux. 
Chaimette (La), dom. ruiné, c" d'Escorailles. — 

Mansus de la Chalmela, i4G4; — La Chaimette, 

1066 (terr. de Saint-Christophe). 
CiiAUMKTTE (La), vill. et m'° à veni, c" de Lastic. 
CuAiMETTE (La), vill. avec manoir, c" de Neuvéglise. 

— Chalmel, lôgB (min. Audrieu, n" à Saint- 
Flour). — La Chaimette, iG3G (teir. des Ternes). 

— La Chaumettonne (Ca.ssini). 

Chabmette (La), ham., c"" d'Oradour. — La Chau- 
mette, 1610 (étal civ. de Pierreforl). 

Chaumette (La), vill., c"" de Paulhac. — La Chal- 
mela, lôii (terr. de Maurs). — La Chaulmette 
ulias Charreijria, 157Ô (id. de Bredon). — La 



126 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Chaumète;la Chamèle; la Chaulmèle, iBgi (lerr.de 
Bressanijes ). — La Chumelte, 1670 {id. de Bre- 
zons). — La Chaumette, 1737 (liève du Fer). 

— La Chomette; la Chulmette, l'jSti (Chabrol, 
t. IV). 

La Chaumette était, avant 1789, le siège d'une 
justice seig»., régie par le droit coût, et ressort, à 
la sénécli. d'Auvergne, en appel de la prév. de 
Brioude. 

Chadmeite (La), vill., c"' de Paulhenc. — La Chal- 
mela, 1870 (arch. dop.' s. G). — La Chamelle, 
16,53 (état civ. de PierreforI). — La Chauinelle, 
t668 (nommée au p" de .Monaco). 

Chaumette (La), 1'"" avec manoir, c'" de Saint-Flour. 

— La Cbalmetla, liio (liber vituius). — La 
Chaumèle, ib'jo (arch. mun. de Saint-Fiour). — 
La Chomète, tCgâ (arch. dép. s. H). — La Clmu- 
melle (Cassini). 

CiiADMETTE (La), vill. ct ch.ipclle en ruines, c°' de 
Saint-Saturnin. — La Chaninelia; la Chaumeile, 
i585 (terr. de Graule). 

Chaumette (La), vill. et m'° à vent, t"° de Tiviers. 

— La Clialmela, i5o8 (terr. de Montcbamp). — 
Chalmele, iSgi (min. Andrieu, n"). — La Chou- 
mette, 1662; — La Chaumetle, \ùC)'S; — La 
Chauineltel, 1780; (terr. de Montchamp). — La 
Chomette, i']hh (arch. dcp. s. C 1. 'i3). 

Chaumette (La), lieu détruit, c"° de Vieillespcsse. — 
La Chaumette, 1786 (Chabrol, t. IV). 

CuArMETTE-DE-FBAissE (La), liam. , c°' du Claux. 

CuAUMEZBLi.ES, uiont. à vacbecie , c"" de Valnéjols. — 
Chaunieselles ; Chammeselles , i5o8; — Terroir de 
Chouinewlles ; Chaiiiiirzelles, 1661 ; — Chamassil'fs , 
i6(i4 ; — Chnmeztilles ; Chammuzelles ; Chamezeltes , 
1CS7 (terr. de Louhejsargues). 

Chacmièue (La), écart détrnit, c" de Bonnac. 

Chaumos-de-Besse, f"', c" d'Ytrac. — Chatmon; 
Chatwiniil , 1526 (arch. mun. d'Aurillac, s. 11, r. 8^. 

— Chauvion de Bessa, i.53i (min. \ igery, n"). 

— Chaumon, ililig (nommée au p" de Monaco). 

— Chaumoii-de-Besse , 1789 (anc. cad.). 
CHAEKOw-DE-BnANïiEL, liam. , c°' d'Ytrac. — Chau- 
mon, i5j7 (pièces de l'abbé Delnias). — Chaut- 
mon, 1567 (terr. de Saint-Christophe). — Chaii- 
mon-de-Bran-Viel , i6ai (état civ. de Saint-Paul- 
des-Landes). 

Chacmont (Le), vill., c°' de Fontanges. — Chaumon, 
iG83 (état civ. de Saint-Projet). 

CiiAUMoxT, ham., c°° de Mourjou. 

Chaumont, seign., c°° de Sauvât. — Siège, avant 
1 78g, d'une justice basse et moyenne, régie par le 
droit coul., et ressort, à la sénéch. d'Auvergne, en 



appel du bailliage de Salers. La haute justice appar- 
tenait ans barons de la Tour. 

Chaumoune (La), dom. ruiné et mont, à vacherie, 
c"* de Celles. — Bughe appellée de Chainfraudex , 
i58t; — Biige de la Chaumona, iGi/i; — Bvge 
de Chambounes , 1700 (terr. de Celles). 

Chaumoike (La), mont, à vacherie, c"" de Condat-en- 
Fcniers. 

Chaubieu (Lk), ruiss., alll. de la Gère, c" de Pers; 
cours de 1,260 m. — Aqua voeata Corboni, lagS 
(arch. dép. s. E). 

Chaussadb (Le Bois de la), mont, à vacherie, c"° de 
Hiom-ès-Montagnes. — ^emus rocnltim de la Chal- 
sadisse, i5i!! (lerr. d'Apchon). 

Chaussade (Li), écart, c" de Trémonille-Marchal. — 
La Chaussade; la Chaffaude, 1782 (terr. du liiT 
de la Sépouse). 

Chaussagoux, écart, c°° de Tr éniouille-Marchal. — 
Chassay7ioux (Etat-major). 

Chausse (Le), vill. détruit, c"' de Bonnac. — (Plan 
cad., s"° A, n° 3oi.) 

Chausse (La Chau de), mont, à vacliorie, c°' de Ce- 
loux. 

Chausse (Le), ham., c"' de Marchai. 

Chausse (Le), écart, c"" de la Monsélie. 

Chausse (Le), m'° détruit, c"' Je Mcmtcliamp. — 
Afolin de Ressa assis au lieu del CauUe; mvlin de 
Resse, i5o8; — Molin de Chuiisse, i-'.io (teir. de 
Montcbamp). 

Chausse (Le), vill., c°*de Saint-Poney. — Le Chaulssc; 
h Sausson, i558 (terr. de Tcm])el). — Iaiu 
Chausse, i6]3 (id. de Nubieux). — Le Chaussé, 
1780 (id. d'Allerel). 

Chaussedico, mont, à hurons, c'" du Vaulmier. 

Chaussue (Les Moulins de la), m'°', c" de Parlan. — 
Ils portent aussi le nom de les Moulins de la Prade. 

Chausse-Loup, écart, c" de Champs. — Chaiisselou 
(Etat-major). 

Chaussevac, c°° de Pleaux. — Cuuceiiaciis, \n' s" 
(charte dite de Claris ). — Caussenacnm ; Chausenar , 
ihdU (lerr. de Saint-Christophe). — Parrnrhia 
Chnussenacus, i5o3 (id. de (Jussac). — Chnssen il, 
i()-i8 (parapbr.sur les cout. d'Auvergne). — Chaus- 
sénat, 169A (étal civ. de Chaussenac). — Chuus- 
scnac, 176g (arch. dép. s. C). 

Chaussenac, avant 1789, était de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. de Clermont, de l'élect. et de la 
suhdcl. de Mauriac. Il était le siège d'une juslic^ 
seign. régie par le droit écrit, et ressort, au bad- 
liage d'Aurillac, en appel de la prév. de Mauriac. 
— Son église, dédiée à saint Etienne, était un 
prieuré à la nomination de l'abbesse de Urageac. 



DEPARTEMENT DU GAINTAL. 



127 



Elle a élô érigée en succursale par décret du a 8 août 
1808. 

CsAtssEs (Les), doiii. ruiné et mont, à vacherie, c°° 
de Montcliamp. — Viltiige appelle le Caulse; le 
ChauUe, i5o8; — Ténement appelle le Chausse, 

• où il y avait anciennement un villaige appelle le 
Cliuiisse, à présent converti en chazaux, consiste le- 
dicl ténement aitxdicts chazaux et en mollin à bled 
et chazal de mollin à sie, i()68 (terr. de Mont- 
cliamp ). 

CB\issiDEiiT, vill., c"° de Trémouille-Marclial. 

Chaussidieii, ham., c°° de Moiilgreleix. 

CHAussiDiEn, mont, à barons, c°° du Vaulmier. — 
Cbausidier (Cassini). — V" Chaussedier (Etat- 
major). 

Chii!ssigl'ié, mont, à burons, c" de Monlj;releix. — 
V" de Cliausidet (Cassini). 

Chaussines, vill., et ni'", c"' de Lavastrie. — Chaur- 
cyrnes; Chaursincs; Chaursifiies, i'19'i (terr. de 
Alallet). — Chnusinos; Clwusiiies, 1618 (irf. de 
Séiiers). — Chanssines, 1676 (insiii. de la cour 
royale de Murât). — Chausines, 1680 (arcb. dép. 
s. G). — Chersignes, 1784 (Chabrol, t. IV). 

Chaussols, dom. ruiné, c°° de Champagnac. — Do- 
maine de Chaussais, 1788 (arch. dop. s. C, 1. 45). 

Chausson (Le), ruiss., alll. du Renioiitalou, c" de 
Chaudcsaigues; cours de 3,3oo ni. 

CiiAusso\ET, vill., c"" de Saint Bonnet-de-Marcenal. 

CiiArsv, vill. et m'", c"° de la Bcssorette. — Chausi, 
i564 (min. Boyssonnade, n"). — Chaussy, 1629; 
— Chausy, i634; — Enchousy, 1667 (état civ. 
de Montsalvy). — Chauzy, 1670 (nommée au p" 
de Monaco). — Enchauzy; Ensaugy , 1767 (table 
des min. de Guy de Vayssieyra, u"). — Choisy 
((Cassini). 

CuAiT (L\), mont à vacherie, c" de Dienne. 

Chauvaire (La), ham., c"" de Montgreleix. 

Chaiivel, vill. et m'", c" de Cezens. — Chalvel, i35i 
(boinm. à l'évéque de Clerniont). — Chauvel, 
1760 (état civ. de Pierreforl). — Chabel (Cassini). 

Chauvei. (Le), ham., c" de Faverolles. — f,e Chalvel , 
ligi (terr. de Mallet). — Le Chauvel (Cassini). 

Chiuvel, vill., c^de Trizac. — Chaviel , i663 (anr. 
min. Chalvignac, n"). — Chauvel, 1668; — Chal- 
vel, 1669; — Chavel, 1673 (état civ.). — Chau- 
teh, 178'! (arch. dép. s. C). 

Cbauvet, m'" en ruines, c"" de Pleaux. 

Cuauvet (Le Lac db), mont, à vacherie, c"" de Saiut- 
Cirgues-de-Malbert. 

Chadveïres (Les), ninnl. à burons, c"° de Montgre- 
Icix. 

Chaivier, écnri , r" de Cheylade. — Sursivr, i5o4 



(homm. à l'évètpn' de (llermont). — Chouvies, 
i.')i3; — Sarzier, iSSg (lerr. de Cheylade). — 
Choviers, jBSg (inv. des titres de la coll. de N.-D. 
de Murât). — Chouvies, iSga (vente de la terre 
de Cheylade). — Ceulières, xvii° s° (arch. dép. 
s. E). — Surgier, 1784 (Chabrol, t. IV). — Cha- 
rier (Cassini). — Chouvier, i8.55 (Dicf. stat. du 
Canlal). 

Chaux (La), vill. et m'", c" de Ferrières-Saint- 
Mary. 

Chauï (La), ham., c" de Loupiac. — La Chalm , 
i4C4 (terr. de Saint-Christophe). — La Chau , 
16-19; — La Chalm, i634; — La Chaud, 1789 
(état civ.). 

Cbiux (La), mont, à vacherie, c°° de Saint-Bonnel- 
de-Salers. — V"' Lâchât (Cassini). 

(]haux (La), vill. avec manoir et m'°, r"° de Tourniar. 

— La Chai, i5o2; — La Chalm, i5o3 (terr. de 
Cussac). — La Chau, 1611 (état civ. de Brageac). 

— La Chain, i654 (irf. de Pleaux). — La Chaux, 
1701 (l'rf. de Chaussenac). — La Chaud, 1743 
(arch. dép. s. C,l. 38). 

Chadx (Le Sdo de la), mont., c°° de Tourniac. 

Cuadx-de-Revel (La), écart, c"" de Saint-Martin- 
Valmeroux. 

CuAL'ziER (Le), écart, c"" de Laveissière. — Chaugier, 
i3o9; — Cheugier, ilili'] (arch. dép. s. E). — 
Chaurgier, lUi^o (terr. de Chainbeuil). — Chau- 
sier, lôoo (id. de Combrelles). — Chaugier, 1609 
(min. Danty, n"). — Chauzies; Chauzirs, 1O68 
(nommée au p" de Monaco). — Cheirlier, 1679 
(état civ. de la Chapelle-d'Alagnon). — Enchauzer 
(Etat-major). 

Chauzier (Le), ruiss., alU. de l'Alagnon, c"° de La- 
veissière; cours de 5, 000 ni. — Lo rieu de Guy- 
Montnlh, 1^90; — Ihnjssiiiu d'Agumimtnth , xv" s' 
(terr.de Cbambeuil). — Ruisseau de Agut-Monteil , 
i5oo (l'rf. de Combrelles). — Ituisseau du Choyer, 
1837 (état des rivières du Canlal). 

Chavade (La), doni. ruiné et grange isolée, c" de 
(ibi'yiade. — Mansus de la CImvada, i45l (lerr. 
de Chavagnac). — La Chavade, i.îi4 {id. de 
Cheylade). — La Chevade, xvn° s' (table de ce 
terr.). — Villaige de la Chavas, xïn' s° (arch. dép. 
s. E). 

(juvADE (La), mont, à burons, c"" de Trizac. 

(jiAVADEs (Les), dom. ruiné, c"" d'Anglards-de-Salers. 

— Les Chavades, i443 (arch. dép. s. E). 
CHAVAiiNAc. c°" de Muijt et cliàt. du xv' s". — Cha- 

vanhacum, 1 443 (arch. dép. s. H). — Chnvaniacum, 
i44â (ordonn. de J. l'ouget). — Chavanhac, itili-] 
(lucli. dcp. s. E). — Charahacum, i4S4 (terr. de 



128 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



ia v" de Fargos). — Charanhas , j5i8 (id. do la 
seijjn. (les Cluzels). — CbaKenhiat, iSâg (liève ilu 
prieuré de Molompize). — Chavngnacq, i665; — 
Chavaignat, 1672 (insin. de la cour royale de 
Mural). — Chevaigimc , 1672 (insin. du baill. 
de Saint-Flour). — Chavagnac, 1675 (terr. de ia 
v" de Farges). — Charaignac , 1676 (état civ. de 
Jlural). — Chavvatiiac, 1677 (insin. de ia cour 
royale de Murât). — Chavaniat, 168G (terr. de la 
m" de Farges). — Chavagnhac, 1696 (état civ. de 
Moissac). — Cltavanhiac ; Cliavaiuac, 1706 (terr. 
de la coll. de N.-D. de Murât). — CImvaniac, 
1771 (insin. du baill. d'Andeiat). 

Chavagnac était, avant 1789, de la Basse-Au- 
vergne, du dioc. , de i'élect. et de la subdél. de 
Saint-Flour. Il était le siège d'une justice seign. 
l'égie par le droit écrit, et ressort, au bailliage de 
Vie, en appel de la cour royale do Murât. — Son 
égUse, dédiée à saint Etienne, fut unie en iio5 
au chapitre des chanoines de Murât. Elle a été 
érigée en succursale par décret du a8 août t8o8. 

Chavagnac, vill., c" d'Auriac. — Chavanhacum , 1/191 
(terr. de Farges). — Chavaniag, 1796 (état civ. 
de Sainl-Mary-le-Plain). — Cliavagnat, 1784 (Cha- 
brol, t. IV). 

Chavagnac était, avant 1789, le siège d'une 
justice seign. régie par le droit coût., et ressort, à 
la sénéch. d'Auvergne, en appel de la prév. de 
Brioude. 

Chavagnac (Le Bois de), dom. ruiné, 0°' de Chalvi- 
gnac. — Affarium de Chavaniac, 1675 (terr. de 
Mauriac). 

Chavagnac (Le), ruiss., alTl. du ruisseau de la Pille, 
c°" de Chavagnac et de Virargues; cours de 3,700 m. 

Chavagnac, ruiss., atll. de l'Alagnon, c" de Laveis- 
sière. 

Chavagnac (Le Bois de), forêt, c"' de Saint-Amandin. 

Chavagnac, vill. et chat, ruiné, c"" de Sauvât. — 
Villa Cavagnac, ïii' s' (charte dite de Clovis). — 
Lo Chavainhac , 1 6 1 3 ( état civ. de Menet). — Chal- 
vagnac, 178/1 (Chabrol, t. IV). — Chavagnac 
(Cassini). — Cliavaniac, 1857 (Dict. stalist. du 
Cantal). 

Chavailuc, nll., c" de Saint-Étienne-de-Riom. — 
Chninniac, i638 (terr. de Murat-la-Rabe). — Clta- 
vasliac, 1758; — Charaisiac, 1768 (arch. dép. 
s. C, i. /16). — Chamailhac, 178/1 (Chabrol, 
t. IV). — Chavailliac (Cassini). — Chavaliac (Efat- 
raajor). 

Chavane (La), ruiss., alll. de la rivière d'.\llanche, 
c"" d'AUanche, cours de 1,750 m. 

Chavanon, vill., cliàl. détruit et mont, à vacherie, 



c°' d'AUanche. — Mansiis de Chavano, i/ii3 (arrh. 
dép. s. E ). — (^hdvnnou, lôoS (terr. de Mail- 
largues). — Clinvdiwii , i5i5 {id. du Feydit). — 
Qiabanon, 1669 (état civ. de Mural). 

Chavanon était, avant 1789, le siège d'une jus- 
lice seign. régie par le droit coût., et ressort, à ki 
sénéch. d'Auvergne, en appel de la prév. de Saint- 
Flour. 

Chavanon. vill., c"' do Cheylade. — Chamano, iSi.'i 
(terr. de Cheylade). — Cliavaiwtt, 1618 (miu. 
Danty, n" à Murât). — Cliaramun (Cassini). 

Chavabdie (La), dom. ruiné, c"' de Saint-Vincent. — 
Lo tuas de la Cliavardia , iSSa; — La Chavardije , 
1589 (Hève du prieuré de Saint-Vincent). 

Chavabivière, ruiss., alU. de la rivière d'Auze, coule 
aux linages des c"" de Saint-Bonnet-de-Salers, 
Saint- Martin -Valmeroux, Drugeac, Drignac et 
Escorailles; cours de i3,5oo m. 

Chavabivière, dom. ruiné, c"" de Salers. — ^ffar de 
Clinveribieyra , 1 5o8 (arch. mun. de Salers). — 
Cliahieuviet (Cassini). 

Chavaroche, écart, c°° de Chastel-Marlhac. 

Chavaroche, f°", c"" de Cheylade. — Chavarroches, 
iSga (vente de la terre de Cheylade). — Chava- 
roche, i685 (état civ. de Trizac). — Chevaroche 
(État-major). 

Chavaroche, ruiss., alll. de l'Aspre, c" du Fau; cours 
de 3,360 m. 

Chavaroche (Socs le Roc), mont, à vacherie, c"'" du 
Fau. 

Chavaroche, mont, à burons, c" de Saint-ProjeL — 
Chavaroche, 1717 (terr. de Beauclair). 

Chavaroche, vill. et chat., c"' de Trizac. — Chava- 
roche, )668 (étal civ.). — Chavorroche, 166g [id. 
du Vigean). — Chavomche, 1671 (insin. de la 
cour royale de Mural). — Chararroclie, 1671; — 
Chaveroche , 1672 (état civ.). — Château -Chain- 
roclie (Cassini). 

Chaïaroche-Bas, dom. ruiné, c°' de Trizac. — Cha- 
raroche-soiistro, 178a (arch. dép. s. C). 

Chavarvière, f°" et chat, détruit, c"" de Saint-Bonnel- 
de-Saloi-s). — Chabreuviet (Cassini). — Chahre- 
vières (Élat-major). 

CfliVARï (Le), ruiss., alll. de la rivière i!e Grolles, 
c"' de Saint-Salurnin et de Marchastel; cours de 
/i,58o m. — Aqua vocata Graulela , i366 (arcli. 
dép. s. H). 

Chataspre, mont, à burons, c"" du Fau. — Montagne 
de Chavnspré , 1717 (terr. de Beauclair). — Cha- 
vapre (Etal-major). 

Chavaspre, torrent, alll. de l'Aspre, c"' du Fau: cours 
de i,5oo m. 



DEPARTEMENT DU CANTAL 



129 



Chavassolbus, Heu délniil, c"" de Trizac. — Villa de 
Cliavassolliias , 1299 (liomm. à l'évoque de Cler- 
mont ). 

CiiivAïER, dom. ruiné, c°'de Laveissière. — Mas de 

CImvayer, iligo (terr. de Chambeuil). 
CHAVE-OiunBEïBE, doin. Tuiné, c°° d'Apclion. — ^ffnr 
de Cliavecharreyre , 1719 (labledu terr. d'Apclion 
de iSia). 

I'baveiiiel, dom. ruiné, c'"'de Lieutadès. — Tellement 
(le Cliarieijret , 1663; — Ténemrnt de Vhnveyret, 
i68(i; — Chaveyrel, 1730 (terr. de la Garde- 
Ronssillon). 

(liiAVEiKiNE, vilt. , c" d'Ally. — Villa Capvernas, xu° s" 
(charte dite de Clovh). — Chapvergnes , iGblt ; — 
Cliapvei-gnez , 169a (état civ. d'AHy). — Cliaver- 
gnie, 176g; — Chavernie, 1770; — Chaverine, 
1777 (arcli. dép. s. C). — Chavergnhe ; Cliap- 
Veriihe; Cliavergnes, 1778 (inv. des litres de la 
mais. d'Escorailles). — Chavergne (Cassini). 

Chaïes (Les), mont, à vacherie, c°° de Champs. 

Chavestras, écart et mont, à burons, c" de Saint- 
Urcize. — Chabestras, iSôa (arch. mun. de Saint- 
Flour). — Chavestrat (étals de sections). 

Chatestras, ruiss., alll. du liioumau, c°° de Saint- 
Urcize; cours de i,58o m. 

Chatet (Le), mont, à vacherie, c"" de Bredon. — Elle 
porte aussi le nom (TOlloiipas. 

Chaïette (La), m'° détruit, c"° de la Chapelle-Lau- 
rent. 

Cbatette (La), ruiss., afll. de l'Alagnonet, 0°° de la 
Chapelle-Laurent; cours de 9,5oo m. 

Cbavial, dom. ruiné, c"" de Cheyiade. — Viltaige dcl 
Chavial, i5i3 (terr. de Cheyiade). 

Cba?iale, dom. ruiné, c" d'Anglards-de-Salers. — 
Villaige de Chavialle, iG55 (état civ.). 

Cbaïiolle, écart, c" de Montvert. — /«iiaHe ( État- 
major). — Chavialle, i856 (Dict. slatist. du Can- 
lal). 

Cbaï (LA),xnonl. à vacherie, c"" d'Allanche. 

Chav (Le), ham., c°° d'Arches. — Lo Cliier, 1673 
(terr. de Mauriac). — Lo Cher, i5i5 (comptes au 
doyen de Mauriac). — Le Chier-de-Chahanns, 
iG55 (état civ. de Mauriac). — Le Chié, i68i 
{id. d'Arches). 

Chaï-Bas (Le), ham. et chat, détruit, c"" de Thiézac. 

Cbaï-de-Cahhv (Le), vlll., c°° de Condat-eu-Feniers. 

— Le Chier-tte-Can-e , xvi" s" (liève du quartier de 
Marvaud). — Chier-Locarre ; Cher-de-Carre , 1679; 

— Chey-de-Quare , 1681 (état civ.). — Le Chey- 
de-Carry, XTii° s° (terr. de Feniers). — Le Chez- 
de-Caire, 1790 (liève de l'abb. de Feniers). — 
Le Cliey-de-Carre , 1735 [id. de Condat et Artense). 

Cantal. 



— Clieir-de-Caro, 1777 (état civ.). — Chnri-de- 
Cnry; Cheix-Cary, 1788 (arch. dép. s. A). — ■ 
Clieilecari ( Elat-major). 

Cbaïiar (Le), chàl. fort détruit, c"' de Chalinargues. 
■ — Chaslar, 1387 (arch. dép. s. H). — Chaslat, 
1 990 ; — Lo Chaylat, 1 334 ; — Lo Cliaylar, ililii ; 

— Le Chayllar, \hh']\ — Le Chailar, ili'jli (id. 
s. E). — Le Chcillar, 1697 (id. s. G). — Le Cliel- 
lat, i5o9 {id. s. E). — Le Clieilard, i5i3 (terr. 
de la coll. de N.-D. de Murât). — Le Clieylard- 
en-Aiivei-gne , t56i (arch. dép. s. E). — Le Chei- 
lad, 1G77 (id. s. G). — Le Cheylat, i683 (terr. 
des Bros).— Le Chaikrd, 1786 (Chabrol, t. IV). 

Le château du Chaylar était, avant 1789, le 
siège d'une justice seign. régie par le droit écrit, 
et ressort, au bailHage de Vie, en appel de la cour 
royale de Mural. 

Cbaïlat (Le), écart, c"° de Chalinargues. 

CuAVLAT (Le), f"'° et chat, ruiné, c°° de Rezentières. 

— Lou Chaylar, 1571 (terr. de Vieillespesse). — - 
Lou Cheyllard, 1 6 1 o (îrf. d'Avenaux). — Le Cheylat , 
1771 (liève de Mardogne). 

Chaïlat (Le), mont, à vacherie, c"" des Ternes. 
Chaïlet (Le), f°" et m'°, c°* de Faverolles. — Le 

Chaylcl; Chailel; la Chaillet; Cheillet, i/ig'-i (terr. 

de Mallet). — Le Chaiiet, 178/1 (Chabrol, t. IV). 

— Cheyllet (Cassini). — Chcylé (Elat-major). — 
Le Cheylet, i855 (Dict. stat. du Cantal). 

Chaïbols (Les), mont, à burons, c°° de Laveissenet. 

— Podium des Cheyrolz, i5ii (terr. de Maurs). 

— Montaigne de Chervol, 1697 (insin. du bailL 
de Saint-Flour). — Cheyroz, xvii' s' (terr. de la 
rente d'Antéroche). 

Cbazagods (Les), dom. ruiné, c" de Riom-ès-Mon- 

tagnes. — Grangia vocata de Chasalos, i5i9 (terr. 

d'Apclion). - — Les Chaselous, 1719 (table de ce 

terrier). 
Cbazagols (Le Phech des), mont, à vacherie, c"" de 

Saint-IIrcize. 
CiiAZAL (Le Modlin dd), scierie, ville d'Aurillac. — ■ 

Molendinum Sancti Stephani, 1977 (arch. mun. 

s. FF, p. i5). — Guanes, 1681 (id. s. CC, p. 3). 

— Cane, 1788 (id. p. 4). — Moulin de Ganes, 
1767 (inv. des titres de l'hop. d'Aurillac). — Moulin 
de l'Hôpital, i843 (vente de ce moulin). 

Cbazal (Le), écart, c°' de la Besserette. 

Chazal (Le), vill., c°° de Maurines. — ■ Chazalos, 

i4io; — Chazals, i4i6; — Chezalz, 1507; — 

Chazalz, i648 (arch. dép. s. H). — Le Chazal 

(Cassini). 
Cbazal (Le Sic de), mont, à vacherie, c°° de Mo- 

lèdes. 



lUPniUEniB RATtONALC. 



130 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



Chazal (Le), écart, c°° de Saint-Iionnet-de-Marcenat. 
Chazal (Le), dom. ruiné, c" de Saint-Georges. — 

AJfav del Chazal, lig'i (terr. de Mallet). 
Chazal (Le), vilL détruit, c°° de Saiot-Mary-le- 

l'Iain. — (Plan cad. s"" B, n° 36.) 
Chazils (Les), ham. , c°° d'Anterrieux. — Chisols on 

Chazal ou Chajaux, 1784 (Chabrol, t. IV). 
Chazals (Les), vill. détruit, c" de Bonnac. — Cha- 

sahi, 178/1 (Chabrol, t. IV). — Lps Chazah (Plan 

cad. s"» 6, n° 723). 
Chazaux (Les), viU. et ra'°, c°' de Saint-Saturnin. — 

Les Chazaux, j4oi (spicil. Brivat.). — La Cha- 

zalis, i4i3; — Mansus dels Chasals, iltlii (arch. 

dép. s. E). — Les Chazals, i5i8; — Loti Ciia- 

zaulx, i585 (terr. de Dicnne). — Les Chaux, 178/1 

(Chabrol, t. IV). — Les Chazeaux, 1807 (Dicl. 

stat. du Cantal). 
C11AZE (La), vill., c" du Falgoux. — La Chase, 1728 

(état civ.). — La Chaze (Cassini). 
Ghaze (La), dom. ruiné, c°° de Jaleyrac. — Mansus 

de la Cheza, la/lo (vente au doyen de Mauriac). 

— La Chasa, i38i (iiève du monast. de Mau- 
riac). — La Chaza, i473; — La Chaze, 1680 
(terr. de Mauriac). — La Chase, i684 (id. d'Ar- 
ches). 

CiiAZE (La), vill. et mont, à vacherie, c°' de Saint- 
Cliamant. ^ La Chaze; la Chœu, 1671; — La 
Chase, 1674 (état civ.). — La Chaise, 1784 
(Chabrol, t. IV). — Barons de la Chaze (État- 
major). 

Chaze (La), ham., c°° de Sourniac. — La Chaza, 
i3i5 (arch. généal. de Sartiges). • — Lachaze 
(Cassini). 

Cbazeacx (Les), dom. ruiné, c°°d'Aurillac. — Mansus 
drs Cazals, i.^Si (min. Vigery, n"). 

Chazeaix (Les), dom. ruiné, c" de Cariât. — Bois 
appelle des Hors ou des Cazaux, où il y avoit autres 
J'ois des édifices, lôgS; — Les Cnzaux-des-OrU , 
1786 (terr. de la conimand. de Cariât). 

Chazeaux (Les), m'", c" de Chaudesaigues. 

Chazeaux (Les), dom. ruiné, c°° de Giou-de-Mamou. 

— Tellement des Casaux, 1785 (terr. de la cora- 
mand. de Cariât). — La buge des Cazaux, 1759 
(anc. cad.). 

Chazeaux (Les), dom. ruiné, c°° de Mauriac. — 
Mas de la Chazal, 1478; — Les Chazaulx, 1680 
(terr. de Mauriac). — Les Chazals (Plan cad. 
s" C). 

Chazeaux (Les), ruiss., alTI. du Jurol, c°" de Neuvé- 
glise et des Ternes; cours de G,5oo m. 

Chazeaux (Les), vill., c'" de Paulhac. — Mansi dels 
Chasalos, lagS (arch. dcp. s. H). — Les Chezals, 



i5ii (terr. de Maurs). — Lous Chaiznulx, i54a 
(Iiève du Fer). — Lous Chazauls; les Chazah, 
1594 (terr. de Bressanges). — Les Chasaulx; les 
Chazalz, i6o3 (arch. dép. s. H). — Les Chazaux, 
161 5 {id. s. G). ^ — Les Chaizeaux, 1671 (insin. 
du baill. do Saint-Flour). — Les Charreils, 1784 
(Chabrol, t. IV). 
Chazeaux (Les), dom. ruiné, c" de Saint-Aniandin. 

— Lous Chazeatix, 1678 (Iiève du quartier de 
Marvaud). 

Chizeaux (Les), m'" déiruit, c" de Saint-Simon. — 
Molin des Cazalz; Casalz, iCga (terr. de Saint- 
Geraud). 

Chazeaux (Les), ruiss., affl. du Labiou, c"" de Sour- 
niac et de Chalvignac; cours de goo m. 

Chazeaux (Les), vill., c"° des Ternes. — Les Chazalz, 
1570 (arch. mun. de Saint-Flour). — Les Chazalz, 
1694 (min. Andrieu, u" à Saint-Flour). — Les 
Chazaulx, i645 (iiève des Ternes). — Le Chazeau 
(Cassini). 

Chazeaux (Les), mont, à vacherie, c"" de Valuéjols. 

— Montaigne des Chesaulz, i5o8 (terr. de Lou- 
beysargues). 

Chazelle (La), ham., c" de Chaudesaigues. — La 
Chttzelle, 1784 (Chabrol, t. IV). — La Chazelte, 
i85.') (Dict. stat. du Cantal). 

Chazelles, vill. et chat, défruits, c" d'Auriac. 

Chazelles, f"", c°°de Chastel-sur-Murat. — Thiazelos, 
1478 (terr. d'Antéroche). — Chazelas; de Cha- 
zelles, 1490 {id. de Chambeuil). — Chaselles, 
XV f s' {id. du prieuré du rhât. de Murât). — 
Chazel (État-major). 

Chazelles, ham.,c°° de Chaudesaigues. 

Chazelles (La Rasa des), torrent, afll. de l'Alagnon, 
c"" de Ferrières-Saint-Mary. 

Chazelles, vill., c" de la Monsélie. — Chassaignes, 
i665 (min. Chalvignac, n" à Trizac). — Chazelle 
(nouv. cad.). 

Chazelles, f"", c°''de Murât. — Chazelas, iliQo (terr. 
de Chambeuil). — Chasalas; Chazellas, iliQi {id. 
de Farges). — Chasellas, i5oo; — Chassellas, 
i5o2 (arch. mun. de Mauriac). — Chaselles, i5i8 
(terr. de la coll. de Notre-Dame de Murât). — 
La Chnzainhe , i634 (état civ. de Thiézac). — La 
Gazelle, 1G68 (nommée au p" de Monaco). — 
Chaselle, 168a (insin. delà cour royale de Murât). 

— Chazelles, 1756 (terr.de la coll. de Noire-Dame 
de Murât). 

Chazelles, mont, à vacherie, c°' de Murât. — Cha- 
zelles, i535; — Chaizelles, i.^36 (terr.de la v" 
de Mnrat). — Chaselles, 1680 {id. des Bros). 

Chazelles, c"° de Ruines. — Chasulia, 1823 (arch. 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



131 



dép. s. G). — Cliasrlœ, xiv° s' (Pouilié de Saint- 
Flour). — OiaicUtts sur Cnmtissa , l'ini (spicil. 
Brivnt., p. 475). — Chazellcs (Cassiiii). 

Cliazelles, avant 1789, était de la llauto-Au- 
veqjne, du dioc, de l'élect. et de la subdél. de 
Saint-Flour. Régi parle droit coût., il dépend, de 
la justice seign. de Laslic, et ressort, à la sénécli. 
d'Auvergne, en appel de la prév. de Sainl-Fiour. 

— L'église, jadis sous le voc. de saint Laurent, et 
maintenant sous celui de la Nativité de la Vierge, 
était une cure à la nomination du prieur de la 
Voûte. Elle a été érigée en succursale par décret 
du a8 août 1808. 

CfliZELLEs, écart, c" de Saint-Urcize. 

Chazlkoux, vilL, c"" de Bonnac. — Chazalouz, 1587 
(lerr. de Villedieu). — Chazalloux, 1610 (t'rf. 
d'Avenaux). — Chazalous, i6io (état civ. do 
Bonnac). — Chazelloux , 1703 (liève de Mardogne). 

— CliazcluKs, 1716 (état civ. de Saint-Étiemie- 
sur-Massiac). — Chalazotix, 1771 (liève de Mar- 
dogne). — Cliazelou, 1784 (Chabrol, t. IV). 

Lne ordonnance royale du 28 novembre 1828 
érigea Chazeloux en annexe vicariale et une autre 
ordonnance du Si mare i84A en fit une succur- 
sale. 

CuizELOcx, écart, c°° de Saint-Flour. — Chazaloux, 
i636 (terr. des Ternes). — Chaztlloux (État- 
major). 

Cbazelodx, vill., c°° de Vèze. — Chazelou (Cassini). 

— Chazeloup (Etat-major). 

Chazeloux (Le), ruiss., alU. du ruisseau de Saint- 
Martin, c" de Vèze; cours de i,5oo m. 

Chazes (Les), vill., c"" de Clavières. — Les Chazes, 
xvii' s' (terr. de Chaliers). 

Chazes (Las), m'° détruit, c"de Jaleyrac. — Molen- 
ilinum Chazas, 1478 (terr. de Mauriac). 

Chazes (Les), vill. et m'°, c°° de Saint-Jacques-des- 
Blats. — Les Cluizes, 1608; — Lfs (^hiazrs, 1618; 

— La Cliiaze, 1621 (état civ. de ïbiézac). 
Chazes-Basses (Les), vill., c" de Goren. — Les Chazes 

bas (Cassini). 
Chazes-Basses (Les), écart, c"" de Saint-Jacques-des- 

Blats. — Les Chaies-Petiles (Etat-major). 
Ciiazes-Hactes (Les), vill., c°' de Coren. — Les 

Chasses, i543; — Les Chazes, i585 (arcli. dép. 

s. G). • — Les C/in;<>s-//aH( (Cassini). 
CiHZETTE (L»), écart, c°" du Fan. — Las Chazeltes, 

1717 (lerr. de Beauclair). 
CiuzETTE, ruiss., alll. de l'Aspre, c" du Fau; cours 

de 1,000 m. 
Chazette (La), dom. ruiné, c°' de Loupiac. — Villaige 

de Chazeles, i6'i8 (état civ. de Salers). 



Chazettes (Les), f"'", c°° de Cezens. — Las Chazetas, 
i4()5; — Les Chazeles, 1627 (arcli. dép. s. G). — 
Las Chazettes, 1633 (ass. gén. lenuesà Cezens). — 
Sagelles (Cassini). 

Cbé (Le), ravine, alll. de la Cère, c"" de Saint- 
Jacques-des-Blats; cours de 1,200 m. 

CiiEiBROL, lieu détruit, c"" de Saint-Hippolyte. — ■ 
(Cassini). 

Cdeine (La), lieu détruit, c"' de Siran. — (("assini.) 

Cheiraw, dom. ruiné, c"" de Saint-Simon. — Village 
de Chérals, 1706 (arch. dép. s. H). 

Cbeirol (Le), m'° détruit, c" de Brcdon. — Molin 
de Cheirol, assis à la rivière d'Avèite, sous le pont de 
Pinhou, i5o8 (terr. de Loubeysargues). 

CHEinocsES (Les), dom. ruiné, c°' de Colandres. — 
MaTtsus de Chayrozas, iSao (terr. d'Apchon). — • 
AJfar de la Cheyrouze, 1719 (table de ce terr.). 

Cheissag, dom. ruiné, c°' de Saint-Simon. — Villaige 
de Cheizac, 1703 (état civ.). 

CiiEix (Le), vill., c"" d'Arcbes. 

CiiEix (Le), vill., c°° de Cbalvignac. — Lou Chier 
appelle de la Prouca, iSig (terr. de Miremont). 

— Lou Chié, i65a (état civ. de Mauriac). — Le 
Chei; 1743 (arch. dép. s. C, 1. 4i). 

Cheix (Le), vill., c" de Cheyiade. — Lo Chier, 1296 
(arch. dép. s. E). — Le Cher, 1777 (hève d'Ap- 
chon). 

Chemis (La Montagne sods le), mont, à vacherie, c"' 
de Laudeyral. 

Cbeminade (La), m'°, c"" d'Anglards-de-Saint-Flonr. 

— Moulin de Cheminade a quatre meules, 1745 
(arch. dép. s. C, 1. 48). 

Cbeminade (La), écart, c°° de Saint-Hippolyte. 
CnEMiN-FEnaiT (Le), dom. ruiné, c" de Celles. — 

Bughe del Chamy-Feirat, i58i (terr. de la com- 

mand. de Celles). 
CHEMis-FERnAT ( Le), uiout. à vacherie, c°° de Laveis- 

senet. — Commung du Ckemin-Fei'rat , i.">nS (lerr. 

de Loubeysargues). 
Cbemin-Ferré (Le), mont, à vacherie, c°° de Tré- 

mouille-Marchal. 
Chenac, seign., c"' de Vabres. 
Chenal (La), mont, à burons, c°° de Colandres. — 

La Chenal, i520 (terr. d'Apchon). 
CbèNes (Les), ruiss., alTl. de l'Accueil, c"" de Rezen- 

tières; cours de i,35o m. 
Chendscle, vill., 0"° do Champagnac. — Chaynuscle, 

i4o9 (arch. généal. de Sartiges). — Chanuscle 

(État-major). 
Cbenoscle, ruiss., alll. de la Dordogne, c"" de Cham- 
pagnac; cours do 3,000 m. 
Cher (Le), vill., c"' d'Anglards-dc-Salers. — Lou 

'7- 



132 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Chiet; i6i8; — Loti Cher, i65i (état civ.). — 
Loti Chié, 1700 {id. d'Arches). — Lou Ché, 1743 
(l'rf. de Saint-Bonnel-de-Salers). 
Cher (Le), mont, à vacherie, c" de Chanterelle. 
Cher (Le), vili. , c" de Chastel-Marlhac. — Le Cher, 
1607 (lerr. de Trizac). — Lou Chier, lôSa (anc. 
min. Chaivignac, n"). — Lou Ciel, 1680; — Lou 
Cier, 1G82 (état civ. de Trizac). — Lécher, 1744 
(arch. dép. s. G, 1. 45). — Lac/ie (Cassini). 
Cher (Le), vill., c" de Saint-Jacques-des-Blats. — 

Le Chay (Cassini). — Le Che\j (Etat-major). 
Cher (Le), écart, c"" de Saint-Urcize. 
Cher (Le), monl. à vacherie, c" de Saint-Urcize. 
Cher (Le Pcech grasd dc), mont, à hurons, c" de 

Saint-Urcize). 
Cher (Le), écart, c°' de Thiézac. — £011 Chier, 1608 
(état civ.). — Lou Chier-Haut, i636 {id. de Vic- 
sur-Cère). — Lou Cheix, 1668 (nommée au p" 
de Monaco). — Affar Delchier, 1674 (lerr. de 
(Thiézac). 
Cher (Le), vili. et m", c" de Valuéjols. — Apchier, 
xv* s' (terr. de Chambeuil). — Le Chier, x?' s" 
(id. de Bredon). — Apchie, i646 (min. Danty, n"). 
— Le Ché, i664 (terr. de Bredon). — Chièze , 
i665; — -Irc/iifT, 1666 (insin. du baill. d',4n- 
delal). — Achier, 1666 [id. de la cour royale de 
Murât). — Acchier, 1678; ^ Acher, i684 (état 
civ. de Ciiastel-sur-ilurat). — Apcher, 1686 [id. 
de Murât). 
Cher (Le), P", c" du Vaulmier. — Les Chères (Cas- 
sini). 
Cher-Bas (Le), dom. ruiné, c°" de Thiézac. — Le 

village du Cher-Bas, 1746 (anc. cad.). 
Cher-Blanc (Le), écart, c°* d'Apchon. — Chierblanc , 
tU-]\ (arch. dép. s. E). — Lou Chahlanc, 1784 
{id. s. C, 1. 46). — Lecherblanc (Cassioi). 
Cbeb-Blanc, vill. et mont, à vacherie, c°' de Marce- 
nat. — Le Cher blanc, 1760 (liève du q' de Mar- 
vaud). — Le Chez, 1776 (archives départemen- 
tales, s. C). — Cherblan (Cassini). — Charblanc 
(Ktat-major). 
Cber-Galthier (Le), écart, c" d'Apchon. 
Cher-Laigue (Le), écart, c°° d'Apcl)on. — Le Chey- 
Lar, 1719 (tahle du terr. d'Apchon). — Laigne, 
1777 (liève d'Apchon). — laig-iie (Cassini). — 
Chez-Lègue (Etat-major). 
Chermette (La), m'° détruit, c°' de Roannes-SainW 
Mary. — Le molin de Chermète, iGga (terr. de 
Saint-Geraud). 
Cher-Soubro (Le), vill., c"" du Falgoux. — Lo fach 
dal Chier, iSSa (liève du prieuré de Saint -Vin- 
cent). — Le Chier-Saubro , 1738; — ChezSoubre, 



1739; — Le Cher-Soubro, 1781 (état civ.). — ■ 
C4CT--//a«( (Cassini). — Cherhaut (État-major). 

Cher-Sodbro (Le), ruiss., alll. de la rivière de Mars, 
c°' du Faigoux; cours de 1,800 m. 

Cher-Soltro (Le), ham. et m'°, c"" du Falgoux. — 
Le Cher-Soulra, 168a (état civ. de Saint-Projet). 
— Clier-Soutro, 1729; — Chers Souslro , 1788 {id. 
du Falgoux). — C/ier-fe-5as (Cassini). — Chersoulre 
(Etat-major). — Chier-Soutro, i855 (Dict. stat. 
du Cantal). 

Chervigiecx, vil!., c"' d'L'ssel. — Chareizie, lhç)ô 
(terr. d'Ussel). — Charingier, lOâa {id. de Col- 
tines). — Charvigier, 1670 {id. de Brezons). — 
Charnigier, xvii' s" (arch. dép. s. E). — Charvigne, 
1784 (Chabrol, t. IV). 

Cheile, ham., c"de Lascelle. — Chieule, 1694 (terr. 
de Fracor). — Cheulze, i64o (pièces du cab. La- 
cassagne). — Chicules, 1683 (état civ. de Saint- 
Projet). — Cheule, 1712; — Chaule, 1730 (arch. 
dép. s. C). — Cheulles (Cassini). 

Cheole (La), ruiss., aûl. de la Jordanne, c" de Las- 
celle; cours de 1,360 m. 

Chevade (La), vili., m'° et mont, à vacherie, c°' de 
ChasIel-sur-Murat. — Chevaps, 1379; — Chayral, 
i3o6 (arch. dép. s. E). — Achaiialp, i348 (Uève 
de Dienne). — Chayralb, i36i; — Chayralm, 
1898; — Chazals, Casalia, i4io (arch. dép. s. G). 

— Chayralx, i44i {id. s. E). — La Chavada, 
1457 (terr. d'Aurillac). — Cheyrol, iligi {id. 
de Farges). — La Charade, i535 {id. de la v" 
de Murât). — Chayrals, seu Chevade, 1697 (arch. 
dép. s. E). — La Cavade, 1600 (terr. de Dienne). 

— La Chabade, 1680 {id. de la ville de Murât). 

— La Chabado, 1693 (étal civ. de Murât). — 
La Chavades, 1704 (archives départementales, 
s. E). 

Chevade ( La ) , ruiss. , aOl. de l'Alagnon , c°" de Cbaslel- 
sur-Muratetde Murât; cours de 7, 5 00 m. — 11 porte 
aussi le nom de le Bornaiilel. — Aqua de Boriian- 
tello, i463 (arch. dép. s. H). — Rifz de Bornant, 
j489 (liève de Dienne). — Aqua de Bornantel, 1491 
(lerr. de Farges). — Riparia de Bornateih, i5oo 
(arch. mun. de Mauriac). — Bornons, i55i (terr. 
de Dienne). — Bornentel, ti-jb {id. de Bredon). 

— Bournanlel, 1600; — Bournans, i6l8 {id. de 
Dienne). — Rif de Bournani, xvii" s" (terr. de la 
rente d'Antéroche). 

Chevade (La), f°", c"" de Talizat. — La Chavade, 
162a (état civ. de Saint-Flour). — La Chevade, 
i654 (terr. du Sailhans). — La Cabade, 1686 
(état civ. de Mural). — La Chanade, 1784 (Cha- 
brol, I. IV). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



133 



Cheïade (La), ruiss., alll. du ruissmiu du Sailhans, 

c°° de Talizat; cours do /i,ooo m. 
CuEVALEniE (La), doni. ruiné, c°' de Mauriac. — 

Mansus vocatus de Chevatario, 1673; — La Cava- 

larie, 1680 (lerr. de Maïu-iac). 
Chevalehie-d'Artiges (La), dom. ruiné, c°° de Ja- 

leyrac. — Mansns vulgariter appellalus Saiicli 

Peiri d'Ortigas, 1 389 (vente au doyen de Mauriac). 

— AJfarde ta Chavalayria d'Arligas;la Charalairia 
d'Arli/^as, 1390 (vente au doyen de Mauriac). — 
In calmo de Snrliges, ilfjS; — In ajfario de la 
Cliaialaria, 147a; — La Cliavalarie, 1680 (lerr. 
de Mauriac). 

CiiETALEï, viiL, c°° de Massiac. — Cazatetle, 178a 

(Cliabrol , t. IV). — Chazalet (Cassini). — Chevaley 

(Etat-major). 
Chevalier (Le), dom. ruiné, c°° d' A relies. — Manaim 

del mas Chevalier, i335 (arch. gcnéaL de Sar- 

tiges). 
Chetauer, mont, à bm'ons, c^de Fontanges. 
Chevalier, m'°, c°' de Menet. 
Chevalier, m'°, c°' de Saint-Bonnet-de-Saiers. 
Chevalous (Les), mont, à vacherie, c°° de Lugarde. 
Cbetande (La), ruiss., affl. de la Truyère, c°°' de 

Jabrun, d'Espinasse et de Chaudesalgues ; cours 

de 1 i,ooo m. 
Chetialle, dom. ruiné, c"" de Bassignac. — Villaige 

de Cheviatle, 16,^1 (min. Sarrauste, n"). — Cha- 

veole, iGliâ (état civ. de Mauriac). 
Chevilles (Les), mont, à vacherie, c°° de Condat- 

en-Feniers. 
Chèvre (Le Suc de la), mont, à vacherie, c^de Saint- 

Mary-ie-Plain. 
Cngr (Le), ham. détruit, c"° de Massiac. — Villaige 

d'Acliiet; 1628 (état civ. de Bonnac). — Lou Cher, 

1607 (irf. de Saint-Victor-sur-Massiac). 
Cheï-de-Vergne (Le), viil., c°° de Chanterelle. — 

Chefs, 1278; — Mansi de Clieirs, i3io (Hist. de 

i'abb. de Feniers). — Le Chey de Vergne, 1691; 

— Le Cheir de iergne, 1696 (état civ. de Condal). 

— Chez de Vergne (Cassini). 

Cheïla (Le), f°" et m", c" de Chalinargues. — Le 
Chaulai, i5i8 (terr. des Cluzels). — Le Cheilar, 
i58o (liève conf. de la v" de Murât). — Le 
Cheyla, ijSg; — Le Cheylad, 1681 (arch. dép. 
s. E). — Le Cheylat, i683 (terr. de la chàtell. des 
Bros). — Le Cheytard, 1690 (arch. dép. s. E). — 
Le Chailard, 178/1 (Chahrol, t. IV). 

Chetla (Le), mont, à burons, c" de Colandres. — 
Le Chaslar, i333 (homm. à l'évéque de Cler- 
mont). — Montana de Cheylat, i5i3 (terr. d'Ap- 
chon). — Le Chailard, 1777 (liève d'Apchon). 



CuEYLADE, c"" de Mucat. — Cliaslada, 1173; — 
Chailada, i-2Ç)i\ (la mais, de (iraule). — Cliatlnda, 
1296 (arch. dép. s. E). — Chaytada, i33o (homm. 
à l'évêque de Clermont). — La Chaida, itiUi 
(arch. dép. s. E). — Chelados, i465 (ordorm. de 
J. Pouget). — Cheylala, ii08 (homm. à l'évêque 
de Clermont). — Chaylade, 1 '198 (arch. dép. s. E). 

— Chayllade, Chaillade, i5i4; — Cheylaide, lôSg 
(terr. de Cheylade). — Cheylade, iâa9 (inv. des 
titres de N.-l). de Murât). — Chalade, iGi i (arch. 
dép. s. E ). — Clieilade , 1 6 1 8 ( terr. de Dienne ). — • 
Clieillade, iG8o (état civ. de Trizac). — ChayU 
lades, 1699 (iW. de la Chapelle-d'Alagnon). — 
Cheslade, xvu" s° (arch. dép. s. E). 

Cheylade était, avant 178g, de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. de Clermont, de l'élect. et de la 
subdél. de Saiiit-Flour. Régi par le droit coul. , il 
était le siège dune justice seign. ressort, au bail- 
liage de Saint-Flour, en appel de sa prév. part. — ■ 
Son église, dédiée à saint Léger, évèque d'Au- 
tun, était un prieuré à la nomination du prieur 
de la Voûte. Elle a été érigée en succursale par 
décret du 28 août 1808. 

Chbtlade, vill. et m'°, c°° de Lanobre. — • (Cheylade, 
1790 (min. Marambal, n" à Thinières). — Cheyl- 
lade (Etat-major). 

Cheïlade, vill., c"" de Saint-Poney. — Chaillade; 
Challade, i556 (terr. du prieuré de Rochefort). 

— Cheylade, 178.'! (Chabrol, t. IV). — Cheyladea 
(Cassini). — ■ Chailade (Etat-major). — Chaylade, 
1857 (Dict. stat. du Cantal). 

Cheïladet (Le), dom. ruiné, c°° de Marcenat. — 
Tenemenlum de Cliaslhada, 1809 (Hist. de i'abb. 
de Feniers). — Chaylada, liog (arch. dép. s. E). 

— Le Cheitadel , 1G72 (état civ. de Trizac). — 
Le domaine de Cheytadet, 17/14 (arch. dép. s. C). 

Cheïladez (Le), petite contrée formée de l'anc. pa- 
roisse de Cheylade, dans la vallée de Falcimagne, 
où coule la Rhue; elle comprenait deux seigneuries : 
Falcimagne à l'est et Valrus à l'ouest. 

Cheylanne, vill., mont, à vacherie et chat, détruit, 
c°° do Laveissenet. — Chaslana, i3o8 (arch. dép. 
s. H). — Cheilane, iSSa (l'rf. s. E). — Cheyllana; 
Chayllana, xv° s"; — Chellana, xï° s" (terr. de 
Bredon). — Cheylane, i55'i (arch. dép. s. E). — 
Cheyianne; Chcylanna; Cheylana, 1575 (terr.de 
Bredon). — Cheilanne, i(Jo5 (lerr.de la v'^de Chey- 
ianne). — Cliallane, i6i4 (arch. mun. d'Aurillac, 
s. ce, p. 10). — Chey-Lane, 1617 (liève de Murât). 
— • Chélanne, i665 (insin. du baill. d'Andelat). — 
Chey-Lanne, 1C68 (irf. do la cour royale de Mu- 
rat). — Chaylanne, 1687 (lerr. de Loubeysargues). 



lU 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



— Chaylaiies, 1697 (élat civ. de la Cliapelle- 
tl'Alagnon). — Clielanès, 178a (Chabrol, t. IV). 

— Cliaitanes (État-major). 

Cheylanne était, avant 1789 , le siège d'une jus- 
lice seign. régie par le droit coul. , et ressort, à la 
sénccii. d'Auvergne, on appel de ia prév. de Saint- 
Flour. 

CuEïLiT (Le), ham., c" d'Auzers. — Le Cheylm; 
1611 (terr. de la baromiie de Trizac). — Le 

■ Chailla, 1689 (anc. min. Chalvignac, n" à Trizac). 

— — Le Chaylat, i65g; — Le Chayla, 1660 (insin. 
du baill. de Salers). — Clieylas (Cassini). 

Cheïlat (Le), doni. ruiné, c"° de Chastel-sur-Murat. 

— Villaige de la Clieyla, 1600 (terr. de Dienne). 
Chetlat (Le), ruiss. , alll. de la Sumène, coule aux 

finages des c°" du Falgoux, Colandrcs, Riom-ès- 
Montagnes et Menet; cours de 1 8,4 10 m. — On 
le nomme aussi Taulal. 

Chevlat (Le), m'°, c°° de Lavaslrie. — Molin de 
Cheylard, 1618 (terr. de Sériers). 

Cheïlat (Le), dom. ruiné, c" de Laveissière. — 
Cliaslar, 1287 (arcli. dép. s. H). ■ — Mtmsiis del 
Cliaylar, i4o3 (irf. s. E). — Lo mas de h CJiaylat, 
ligo (lerr. de Chambeuii). — Villaij;i' et ajfar del 
Caylardz; ajfar del Cheylar, iG68 (nommée au p'° 
de Monaco). 

Cheïlat (Le), m'°, c" de Ncussargues. 

Cheïlat (Le), ruiss., alll. de l'Alagnon, c"" de Neus- 
sargues cl de Celles; cours de a, 000 m. 

Cbevlat (Le), ham., c"" de Trémouilje-Marclial. — 
Le Cheylard; le Cheyiat, 1782 (terr. du fief de 
la Sépouse). — Le Chaylat, 1867 (Dict. slal. du 
Cantal). 

Cuevrakge, viil., c"" de Saint-Etienne-de-Riom. — 
Cliei-aiiges ; Cheyranges, i5o4 (terr. delà duchesse 
d'Auvergne). — Cheyiouge; Cheyrouze, i585 (iW. 
de Graule). — Chei-ange, 1768 (arch. dép. s. C, 
1. i6). — Cheyrange (Cassini). — Chayroiige (État- 
major). 

Cheïre (La), f"" et chat, détruit, c°' de Chalvignac. 

— Ajfariiim de Chartes, 1/175 (terr. de Mauriac). 

— La Clicyre, iSig (id. de Mirenioul). — Las 
Cheyres, 1782 (arch. dép. s. C, 1. Iii). 

Cheïrel (Le), ruiss., alll. de la Santoire, c" de 
Dienne; cours de i,56o m. — Lerifde Bec, i55i ; 

— Ri/de las Bornes, 1600; — LeRieup-and; ri/de 
la Baiiseyra; ri/du Chatifour; ruisseau de Vazelles, 
1618 (terr. de Dienne). 

CuEVRELLE (La), f"" avec manoir, c"" de Dienne. — 
La Charesza, 1379; — Chayralz, ligS (arch. 
dép. s. E). — La Cheirlier, 167g (état civ. de 
ChastcJ-sur-Murat). ...... . , 



Chevrier (Le), vill., c" de Menel. — Lou Cheirer 
1285 (Gall. christ., t. II, inst. col. 220). — Lo 
Cheyrier, i5o6 (terr. de Riom). — Le Cheirier, 
l56i (terr. de Murat-la-Rabe). — • Lou Cheyrycr, 
)6oi; — Lou Cheiryer, i638 (élatciv.). — Cliey- 
rous, i65g (insin. du baill. de Salers). — Le 
Cheyrie (Elat-niajor). 

Chevrio (La), dom. ruiné, c" de Saint-Martin-Val- 
meroux. — Le domaine de la Chcyrio, 1743 (arch. 
dép. s. C, 1. i4). 

Cheïrol (Le), dom. ruiné, c°'de Riom-ès-Montagnes. 

— AJfarium vocatum del Chayrol, i4.'ii (terr.de 
Saignes). 

Chevrol (Le), écart, c°" de Saint-Saturnin. 
Cbeïrouse (La), dom. ruiné, c"° de Ferrièrcs-Saint- 

Mary. — Villaige de la Chirouze; la Cheyrouze, 

161 3 (lerr. de Nubieux). 
Cheïrouse, écart, c"" de Mauriac. — Carise (?) x" s° 

(test, de Théodechilde). — Cheiroux, xk-jk (terr. 

de Mauriac). — Cheyrosse, i5o5; — Chairoze; 

Chayroze, i5i5 (comptes au doyen de Mauriac). 

— Cheyrouze, i633 (élat civ. du Vigean). — Le 
Puech-Cheyrous , 1680 (lerr. de Mauriac). — Chey- 
rouse, 1784 (arch. dép. s. C). 

Cheïrouse, vill. et chat, fort en ruines, c" de Trizac. 

— Cheyrozm, i52o (terr. d'Apchon). — Chey- 
rouzes, 1682 (grand livre de l'Hôtel-Dieu de 
Salers). — Cheyrouje, 1668; — Cheirouse, 1674 
(état civ.). — Cheyrouse, 1686 [id. d'Arches). — 
Cherouze, 1718 {id. de Moussages). — Cheirouze, 
171g (table du terr. d'Apchon). — Cheyroux (Cas- 
sini). — C/ia/roHse (Elal-major). 

Chevrouses (Les), ham., c°° de Laveissière. — Ajfar 
de la Chairosa, i3og (arch. dép. s. E). — Las 
Cheyrossas, i463 {id. s. H). — Las Chayrouzas, 
1490 (lerr. de Chambeuii). — Las Cheyrosas, 
i4g4 (arch. dép. s. E). — Las Cheyrousas; la 
Cheyrossa; las Cheyrouzes; las Jeyrouzas, xv" s° 
(terr.de Chambeuii). — Les Cheyrouse; la Chey- 
rouze; i5oo{id. de Combrelles). — Las Cheirouzes , 
iGo3 (liève de Combrelles). — Las Cheyrouses , 
1606 (min. Danly, n"). — Las Cheirouses, 16-26 
(arch. dép. s. E). — Las Cheyroutes, 166G (insin. 
du baill. d'Andelat). — Las Cheyrouzes, 1668 
(nommée au p" de Monaco). — La Cherouses, 
1686 (étal civ. de Mural). — C/iaiVoi/g'e (Cassini). 

— Chayrousses (Élat-raajor). 

Cheïrooses (Les), dom. ruiné, c"° de Saint-Salurjùn. 

— Mansi de Cheyrouse, 1278 (Hisl. de l'abb. 
de Feniers). — Les Chirouzes, 1784 (Chabrol, 
t. IV). 

Ch-bïrouze (Le Rois dç), dom. ruiné, c°° de Cha- 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



13 • 



iiers. — ViUttige de CJnrouzc, 161 3 (lerr. de Nu- 
bieux). — La Clicyninze , 161 3 (table des mand" 
de iNubieux). 

Cheïssac, vill., c"' de Sainl-Pierre-du-Peil. 

Cheïssac, vill., c" de Vebrel. — Caisiacum, fin du 
\' s' (Gall. christ., t. II, iiist. c. 78). — Cheyssat, 
i68S(état civ.de Chastel-Marlbac). — Cheyssac, 
1696 (l'rf. d'Arches). • — C/ieissac (Cassini). 

Cheïssiol, vill. et mont, à vacherie, c" de Chaiis- 
senac. — Cliayssiah, lôoa (lerr. de Cussac). — 
Cliayssioh, 1697 (état civ. de Brageac). — Chais- 
sinfc, 16.Î1 (id. de Toumiac). — Chesial, 1675 
(l'rf. de Chaussenac). — Cliayssioh, 1677 (id, de 
Pleaux). — Cliaissials, 1(180 (id. de Chaussenac). 

— Chaisiols, 1688 {id. de Pleaux). — Chaissial, 
1701 (élat civ. de Chaussenac). — Clwyssol; Cheis- 
sol, 1769 (arch. dcp. s. C). — Cliaissiols, 1778 
(inv. des arch. de la mais. d'Humières). — Clieys- 
siols, 1780 (arch. dép. s. C). 

Coeïssiol-Bas, dom. ruiné, c" de Chaussenac. — 
Clmyssiah-Soiilro, 1676 (état civ.). — Chaissiols- 
Soiitre, 1778 (inv. des arch. de la mais. d'Hu- 
mières). 

CntïTE (La), ruiss., alll. de la Rhue, c°° de Saint- i 
Élienne-de-Rioni; cours de 9,000 m. — On le 
nomme aussi le Lac. 

CiiEZAL (Le), f"°, c"" de Saint-Bonnel-de-Marcenat. 

— Le Chazal-Alanclie, i5g5; — Le ChazaI; les 
Chazalz, 1618 (terr. de Dienne). — Les Chasau.T, 
1695 (état civ. de Chastel-sur-llurat). — Chezat 
(Etal-major). 

Chez-Balit, écart, c"' de Champs. 

Chez-Banon, écart, c"" de Champs. — Chet-Bassoiit, 

i85a (Dict. stat. du Canlal). 
Chez-Biarue, buron, c"" de Saint-Saturnin. 
Chez-Billot-Bas, ham., c"' de Lanobre. — Jiibilot 

(Étal-major). — Billul-Bas, i85G (Dict. slat. du 

Canlal). 
Cuez-Billot-Hact, ham., c"" de Lanobre. — Chabillut 

(Cassini). — Billot-Haut, i856 (Dict. stat. du 

Cantal). 
Chez-Busc, écart, c°° d'Apchon. 
CuEz-BosAïGCEs, ham., c" de Biom- es -Montagnes. 

— Cliez-Boiinaïgiies, 1857 (Dict. statist. du 
Cantal). 

Chez-Boxnaïe, écart, c"' de Chalinargues. 
Chez-Bhoquin, écart, c"' de Riom-ès-Montagnes. 
Chez-Chaudière, écart, c°' de Lanobre. — Cnugau 

( État-major). 
Cuez-Claveïboix, écart, c" de Saignes. — Clavaroiix 

(Cassini). 
Chez-Gbouztl, écart, c°' de Saint-Saturnin. 



CiiÈzE (La), dom. ruiné, c"' du Vigean. — Mansus 

de la Cliieza, i493; — Domaine de ta Chièze, 1G80 

(terr. de Mauriac). 
Chez-Fiane (Le Départ de), dom. ruiné, c°° de Mar- 

manhac. — Villaige du Départ de Chefiane, i552 

(terr. de Nozières). 
Chez-Cardï, écait, c"° de Champs. 
Chez-la-Croix-SoI!Bro, écart, c"" de Champs. 
Chez-h-Croix-Soutro, écart, c" de Champs. 
Chez-Lade, écart détruit, c°''de Champs. — Cheylade 

(Cassini). 
Chez-Lavergne, ham., c°°dc Lanobre. 
CnEZ-LA-VoLPiiLAGnE, écart, c°° de Boisset. 
Chez-le-Gantier, écart, c°' d'.^pchon. — Cliès-le- 

Gantier, 1777 (liève d'Apchon). — Chez-le-Gautier 

(Cassini). 
Chez-le-Prbssien, écart, c°° d'Auzers. 
Chez-le-Rodx, écart, c°° de Lanobre. — Chez Leroux 

(Etat-major). 
Chez-le-Toitod-d'Olbari, écart, c°° de Boisset. 
Chez-Leïza, écart, c°° de Lanobre. 
Chez-Louison, écart, c"' de Vebret. 
Chez-Malccit, buron, c"" de Saint-Amandiu. 
(]hez-Malice, dom. ruiné, c°° de Cheylade. — AJfar 

appelle de Chemalice, iSSg (terr. de Cheylade). 
Cuez-Mara\, écart détruit, c°' de Trémouille-Mar- 

chal. — Cliemaran (Cassini). 
Chez-Mario, ham., c""' de Riom-ès-Montagnes. 
CiiEZ-MiRioN, ham., c°° de Lanobre. 
Chez-Marjoc, écart, c°° de Champs. 
Chez-Menet, vill., c" de Champs. — Chesmenet, 

i653;— Chès-Menet, 16G9 (élat civ.).— Che- 

menet (Cassini). 
Chez-Moles, écart, c"" de Mauriac. 
Chez-Mougdeïre, ham., c°° de Riom-ès- Montagnes. — 

Chamoiigaire (État-major). — Chez-Mouqueyrr, 

1857 (Dict. stat. du Cantal). 
CiiEZ-NivET, écart, c"° de Champs. 
Cuez-Petio, écart, c" de Champs. 
Chez-Pothe, écart, c°° de Riom-ès-Montagnes. — 

Chez-Pote (État-major). 
Chez-Pohlot, ham., c°° de Lanobre. 
Chez-Ranvier, ham., c"" de Lanobre. 
Chez-Raïmond, f'"", c"" de Colandres. — La Rai- 

mondie, 1719 (table du terr. d'Apchon). 
Chez-Reîsal, m'" détruit, c"' de Saint-Hippolylo. — 

Mulendimtm de Cliier- ReymnlU , 1317 (terr. d'Ap- 
chon). — Moulin de Cliirr-Haynal , ou de CoutaU, 

1719 (table de ce terr.). 
CoEz-RoossiiLOît, écart, c°° de Lanobre. 
Chkz-Tournadre, écart, c"" de Champs. 
Chez-Trapesard, écart, c"" de Champs. 



136 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Chibbei, in'°, c°° de Saiiit-Jacques-des-Biats. 

Cbicanau, mont, à buroiis, c°' de Thiézac. 

Chicourles, mont, à barons, c°° de Saint-Paul-de- 
Salers. 

CuiER (Le), mont, à vacherie, c°° de Cezens. — Mon- 
tana de Chin; i5i i (terr. de Maurs). 

CniEn (Le), dom. ruiné et vacherie, c" de Cheylade. 

— Chier-Leo, 1296 (ia maison de Graule). 
Chieb (Le), vilL, c°° de Laveissenet. — Lou Chier, 

iSgi (terr. de la v"de Cheylanne). — Le Ché, 166A 
(id. de Bredon). — Le C/i(t (État-major). 
Chieb (Le Puech del), dom. ruiné, c" de Salers. 

— Affar appelé le Peucli-del-Cliiei; i5o8 (arch. 
mun.). 

Cbieb (Le), dom. ruiné, c"" de Sarrus. — Lo Chier, 
tligh (lerr. de Mailet). — Lachalin, 1786 (Cha- 
brol, t. IV). 

Chieb (Le Suc bd), mont, à vacherie, c°° de Vieille- 
spesse). 

Chier-Gbos (Le), vilL détruit, c"" de la Monsélie. 

— Villaige de Chier-Gros; Chiergros, i56i; — Le 
Chier, i638 (terr. de Murat-la-Rabe). — Chier 
gros, 1783 (aveu au roi par G. de la Croix). 

Chiliac, dom. ruiné, c°" de Murât. — Locus de Chi- 

liaco, ilitxlj (terr. de Farges). 
China, mont, à vacherie, c°' de Sainte-Anastasie. 
Chiniabdes (Les), vill., c°° de Saint-Jacques-des-Blats. 

— Les Chiniards, 1610; — Les Cluniardes, 1618 
(état civ. de Thiézac). 

Chinse (La), mont, à burons, c"" de Landeyrat. 

Chibac, viii. détruit, c"° de Jlontchamp. — La inetlerie 
de Chirac, i5o8; — La metteric de Chirat, 166a 
(terr. de Montchamp). 

Chibac, m" détruit, c" de Montchamp. — Molin de 
Gibal dict la Véelte, 1 5o8 ; — Molin des Giberiz, 
166a; — Moulin de Chirac, 1780; — Moulin de 
Mailet, 1762 (terr. de Montchamp). — Moulin 
de Cbarloux (Cassini). 

Chibal (Le), dom. ruiné, c" de Valuéjols. — Lou 
puech des Cheyrolz, iBôg (min. Lanusse, n"). — 
Loji peulx del Cliizal; Les Cluralz, iC64 (terr. 
do Loubeysargues). — Le champ du Cheirier, en- 
ciennemenl appelle Cheyleire, ou il y a une mazure 
de maison ainsi appellée, i683 (id. des Bros). — 
Les Cheyrols; les Cheirols, 1687 {id. de Loubey- 
sargues). 

Chibaltat, f"", c°° de Neussargues. — Chayraltar, 
1/100 (arch. mun. de Saint-Flour). — Chirautard, 
i5.33 (torr. du prieuré de Touls). — Chiraulta, 
i58i {id. de Mailet). — Chyralta; Chyraulta, 
i58i {id. de Celles). — Chirauta, itiiS (lièvede 
Celles). — Chiralla, fin du xvii° s* (terr. de Bres- 



solles). — Chiraltal , 1752 (liève de Celles). — 

Chiraltar (État-major). 
Chibcocles, buron, c"° de Saint-Paul-de-Salers, sur 

le plateau du Violent. 
Chibol (Le), écart, c"" de Chaudesaigues. — Le Cheirol 

(Cassini). 
Chibol, vill., c°° de Clavières. — Chirol, xvii° s° 

(terr. de Chaiiers). — Chirolz, lôslt {id. de Li- 

gonnès). — Chirols, 1781 ; — Chérots, 1762 {id. 

de Monchamp). 
Chibols, vill., c"" de Peyrusse. — Chayrolz, liSi 

(arch. dép. s. H). — Chirolz, i55i (liève de Fe- 

niers). — Chirols, 1702 {id. de Mardogne). — 

Chirol, 1725 (pièces du cab. Berthuy). — Chi- 

rouze, 1771 (liève de Jlardogne). 
Chibv (Le), dom. ruiné, c°° de Cheylade. — Le Chiry, 

i5g2 (vente de la terre de Cheylade). 
Chissiau (Les), vacherie, c°° de Condat-en-Feniers. — 

La Chissade (État-major). 
Cbizolet, vill. et m'°, c"" de Saint-Just. — Chizoulel, 

1768; — Chizoulles; Tizoute, 1787 (arch. dép. 

s. C, 1. ItS). — Chirelet; Chijfoulel, i855 (Dict. 

stat. du Cantal). 
CmzouBLE, mont, à burons, c" de Saint-Saturnin. 
Chobbos, mont, à burons, c"" de Lascelle. 
Chombt, m'° détruit, c°° de Laveissenet. 
Chomelis, dom. ruiné, c" de Massiac. 
Chos (Le), m'° détruit, c°° de Lascelle. — Lnu 

molena du Chos, 1626 (pièces du cab. Lacas- 

sagne). 
Chodgre (En), mont, à vacherie, c°° du Claux. 
Chodlod (La), vill., c" de Celles. — La Chotdo, i535 

(lerr. de la v"* de Murât). — Villaige de la Chaulo; 

la Chaulou, i58i {id. de Celles). — Pachoulou, 

162^; — La Choullou, 1687 (liève de la v" de 

Murât). — La Choulou, 1689 (état civ. de Murât). 

— Collât, 1787 (Chabrol, t. IV). 
Choumanod, vill. et m'°, c"° du Vigean. — Mansus 

da Chaumano-Sobra , i3l0 (liève du prieuré du 
Vigean). — Chaumano, 1478 (terr. de Mauriac). 

— Chatnnanon, 1682; — Chalmanoii , 1687 (état 
civ.). — Choumanou, i658 {id. de Mauriac). — 
Chaumanou, 1680 (terr.de Mauriac). 

ChoumanoihBas, dom. ruiné, c°' du Vigean. — Man- 
sus da Chaumano-Sotra , i3io (liève du prieuré du 
Vigean). 

Choumels (La Roche des), mont, à vacherie, c"' de 
Condat-en-Feniers. 

CuouBLiE (La), vill., c°° de Sénezergucs. — La Cha- 
rouille, 1629 (état civ. de Monlsalvy). — La Cho- 
rille, 1G68; — La Chorelle; la Charreilhe, 1C70 
(nommée au p'° de Monaco). — La Torlie, 1761 



DÉP.UITEMENT DU CANTAL. 



137 



(ane. oad. de Cassaniouze). — ■ La Chorellie, 1760 

(terr. du nionasl. de .Saiii(-Projel). — La Chovdie; 

la Clcmllie; lu CtiorntUe , 1777 (arcli. dép. s. C, 

1. .'19). — La Soiirlie (Cassini). 

L'é{;lise de la Chourlie a élé érigée en succiii- 

sale, par décret du 17 janvier i85i. 
Choursï, dom. ruiné, c"" de Bredon. — Uaffar de 

Chourssy sive dessoubz l'Ostaii, 1661 (terr. de 

Loubcysargiios). 
(Iiiounsï, luun., c"°de Tliiézar. — Chmirsi, 1027 (état 

civ.). — Chourcy; Chotiroj, 1CG8; — Cltimrsy, 

1671 (nommée au p" de ilonaco). — Cltoiircliy, 

1674 (terr. de Thiézac). 
dioLT.iGNOLKE (Li), mont, à vaclierie, c"° de Laveis- 

sière. 
OusoiniOL, dom. ruiné, c" de Leynhac. — Mansus 

vocatus de Ciasoiriol, i3oi (pièces de l'abbé Del- 

nias). 
(jIhul (Le), liam., c^des Deux-Verges. — Le Cimal, 

4886 (états de recens.). 
CiBiAL (Le), liam. et mont, à burons, c"' de Paulhac. 

— Labial, i35a (bomm. à i'cv. de (ilcrmont). — 
Al Sebial; al Cebial, i5ii (terr. de Maurs). — 
Lou Cehiei; 1612 (iiève du Gbarabon). — Lou 
Cabial, i6'i5 (arch. dép. s. G). — Lo Cibiel, 
i6C4 (état civ. de Murât). — Scibiel, 17(52 (terrier 
deMontcbamp). 

OiBiEcx (Les), dom. ruiné, c"° de Saint-Elienne-de- 
']arlal. — Affay de Sibieiix, 1C70 (nommée au p" 
de Monaco). — '^ff">' d<' Ccbials, 1693 (lerr. de 
Saint-Geraud). 

OiMETiÈBE (Le), écart et cliapelie, c"' d'Anriliac. 

CiMETiÈBE (Le Vieux-), bam., e"° de Murât. 

GiMETiÈRE (Le), écart, c" de Saint-Flour. 

GiMQ (Le), riv., alTI. de la Truyère, coule aux fmages 
des c°'' de Malbo et de A'arnbac et traverse ensuite 
le c™ de Mur-do-liarrez (Aveyron); cours dans le 

, Cantal de 1 i,5oo m. — 11 porte aussi le nom de 
Sini<]. — Revière de Seniq, t()20 (min. Danty, n" 
à Murât). — Ilivière de Siiiic, )fl46 (min. Fro- 
quières, n" à Raulbac). — Ruisseau du Senic, 
1668 (nommée au p" de Monaco). — Snicq, 1879 
(état slat. des cours d'eau du Cantal). 

Cinq-Arbres, vill. , c"" de Cros-de-Montvert. — Sinq 
Arbres, liig (enq. sur les droits du seign. de 
Montai). — Cin-Qiiarbres, i636 (état civ.). — 
Cinaubry, ilJ5i; — Cim/ualbres, it)52 {id, de 
Saint-Christophe). — Cinq Albres, i663 (min. 
Sarrauste, n"à Laroquebrou). — Cinqarbre, 178a 
(arch. dép. s. C, 1. 5i). — Cinqarhres ((Cassini). 

— Cinq Arbres (Klat-major). 
(>iPEAi:, mont., c" de Valjouzc. 

Cantul. 



Cii'ii'vre (L\), liani., c" de la liessercKo. 

CiiMKr.F. (Li), écart, c"' de Fontanges. 

Cii'iÈRE (La), mont, à vacherie, c'" de Pailhérols. — 
La Sipière (états de sections). 

CiPiÈRE (La), écart, c"" de Sénezergucs. 

CipiÈRES (Las), dom. ruiné, c"" de Thiézac. — A£'ar 
de las Cipieyres, 1668 (nommée au p'" de Mo- 
naco). 

CiRGODLS, ruiss., ain. do la Cère, c" de Laroquebrou ; 
cours de 2,600 m. — Il porte aussi le nom de le 
Manhal. — Chirgoule, 1879 (élal slat. des cours 
d'eau du Cantal). 

Ciiticis, m'" détruit, c"° de Mauriac. — Quoddam 
molendinum in prato de Ciricis, 1/176 (terr. de 
Mauriac). 

CissÉ, dom. ruiné, c" de Dienne. — Affurium vocaluin 
de Cisse, 1279 (arch. dép. s. E). 

CisTERNEs, ham., c"" de Sainle-Eulalie. — Inscernes; 
Cisternas, i46/i (lerr. de Saint- Christophe). — 
Cisternes, i665 (insin. du baill. de Salers). — 
Cislernez, 1706 (état civ. de .Saiut-Martin-V aime- 
roux). — Cistei-ne, 17G8 (arcii. dép. s. C, 1. lio). 
— Eystemes (Cassini). 

CisTRiÈREs, vill., c"° de Monlchamp. — Cistreres, 
i33g (spicil. Brivat.). — Cistreiras; Sisireyras; 
Cistreyras; Sisirieras, i5o8; — Cistrières, 1666 
(terr. de Monlchamp). — Cestrières, i685; — 
Ceslrière, 17(32 (état civ. de Saint-Flour). — 
Sistrières (Cassini). 

Cistrières, dom. ruiné, c°° de Jlonlsalvy. — Mansus 
do Cistreyras, iii8 (liber vitulus). 

Civière (La), ruiss., alil. de la rivière de Marliou, 
c"" de Trizac et d'Auzers; cours de 9,730 m. — 
Il porte aussi le nom de Manclau.r. — Ruisseau de 
Syveyres , 1 G07 ; — Ruisseau de Siceyres ; Sivieyres , 
1 (Î09 ( lerr. de Trizac). — Sivières, 1 652 (anc. min. 
Cbalvignac, n"). — Sivière (Cassini). — Ruisseau 
de Cirier (État-major). 

Climaciban, f"", c"" de Glénal. — Cluu-Magirun , 
ihhh (arch. mun. d'Aurillac, s. IIH, c. 9 1). — Le 
Qaux-Magiran , 1 4 4 7 ( enq. sur les droits des seign. 
de Montai). — Claumegiran , 1 486 (pap. de la fam. 
de Montiil). — Chamnagiran , i486 (accord entre 
Amaury de Montai, etc.). — Claximagirand , i64r> 
(état civ. d'Es|iinadol). — Clamngirand, i665 {id. 
de Gléuat). — Clameziran , 1669 (nomméeau p'^'de 
Monaco). — Claumugiran , 1709; — Camagiran, 
i7i7(état civ.d'Espiuadel). — Clamagirand (Cas- 
sini ). 

CuAMODX, vill., c"° de Fléaux. — Lou Lamous , 
1649; — Lou Clamoux, ]653 (état civ.). — Cla- 
mone, i654 (»/. de Sainl-Christoplie). — Clamovl 

18 



138 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



(Cassini). — Ctamous, 1857 (Dict. statistique du 

Cantal ). 
Clamouzet (Le), affl. dii Rieiitord, c"" de Pleaux et 

de Saint-Julien-au-Bois (Corrèze); cours dans le 

Cantal de 55o lu. — 11 est aussi nommé la Combe 

de l'Estang. 
CupiER (Le), écart, c^de Cassaniouze. — Le Clapier, 

1760 (anc. Cad.). — Le Clupié, 1760 (terr. de 

Saint-Projet). 
Clapier (Le), m'", c°° de Lieutadès. 
Clipieb (Le), dom. i-uiné, c" de Valuéjols. — Lus 

Perne\jvas, alias Clapiès, i66i (lerr. de Bredon). 

— Villaige de las Peyreijas, alias Clapier, xvii' s" 
(id. de Brezons). 

Cliris (Le), dom. ruiné, c" de Sourniac. — Affariuin 
vocatum delz Clariz, 1478; — -'(iT'"' des Claris, 
lOSo (terr. de Mauriac). — Jarrie, 1857 (Dict. 
stat. du Cantal). 

(Jlarsinou, m'°, c" d'Ussel. 

Clas (Las), dom. ruiné, c°'de Saint-Etienns-Cantalès. 

— La mettairie de las Clas, i653 (état civ.). 
Clas-Salas, dom. ruiué,c"de Siran. — Lou bounaige 

de Clas-Sakts, liig (enq. sur les droits des seign. 
de Montai). 
• Ilastres (Les), mont, à hurons, c™ de Saint-Projet. 

— Montaigne de las Claustres; las Clastres, 1717 
(terr. de Beauclair). — V" de Castres (Etat-major). 

Clau (Le), mont, à vacherie, c" de Condat-eu-Fe- 

niers. 
Clad (Le), dom. ruiné, c" de Maurs. — Affarium 

vocatum del Claus, itilia; — Territorium del 

Clau.r, 1478 (arch. dép. s. H). — Le Onoii (étals 

de sections). 
CnD (Le), écart, c°° de Roumégoux. 
Clau (Le Bos del), dom. ruiné, c°° de Saint-.Mamet- 

la-Salvetat. — Affar appelle del Claus, 1668 (nom- 
mée au p" de Monaco). 
I^LiL (Le), m'", c°" de Valjonze. 
(jLAcd (Le), mont, à burons, c°° de Naucelles. 
Clacse (Las), dom. ruiné , c"° de Champs. — AJfarium 

da las Clausa, i3ii (arch. dép. s. G). 
Clause (Las), ruiss., alll. du ruisseau de Revel, c°' de 

Loïastrie; cours de a, '100 m. — Lo rieu de Les- 

clauza, iliçjti (terr. de Mailet). 
Cladsel (Le), grange isolée, c°° du Fau. — La grange 

del Clauzel, 1717 (terr. de Beauclair). 
Claisel (Le), dom. ruiné, c°° de Saint-Mamet-la-Sal- 

velat. — Affar appelle del Clausel, 1C68 (nommée 

au p" de Monaco). 
Clacseloc (Le), dom. ruiné, c°° de Montboudil'. — 

Tellement appelé lou Clauzeloux , xvii' s' (terr. de 

Feniers). 



Cliusels (Les), montagne à burons, c°' de Vic-sur- 
Cère. 

Clauses (Las), dom. ruiné, c"' de Colandres. — Mau- 
sus de te Clauzas, i5i2 (terr. d'Apclion). — Affar 
de las Clauses, 1719 (table de ce terr.). 

Clauses (Las), dom. ruiné, c" de Sainle-Anastasie. 

— Villaige de las Clauzes, i6(3-'i (terrier de Bre- 
don). 

Clauses (Las), dom. ruiné, c"" de Saint-Étieime-de- 
Carlat. — Affar de la Clause, 1692 (terr. de Sainl- 
Geraud). 

Clausets (Les), écart, c" de Roussy. — Le Clauset, 
1^87 (reconn. à J. de Montamat). — Le Clôt. 
i535 (terr.de Cajlus). — Lou Cloud, 1610 (aveu 
par J. de Pestels). — Moulin del Clout ou de Caijlus , 
1668 (nommée au p" de Monaco). — Affar appelle 
de Queylus et à présent des Clauzels, 1670 (pièces 
du cab. Lacassagne). — Clausel (État-major). — 
Clauzel, 1867 (Dict. stat. du Cantal). 

Clausier (Le), vill., c" de Sainte -Anastasie. — Le 
Claugiel, iC6fl (insin. de la cour royale de Murât). 

— Le Claugié, 170a (liève de Mardogne). — Le 
Claugieu, 1701) (terr. de la coll. de N.-D. de Mu- 

.ral). — Le Claugier, 1771 (liève de Mardogne). 

— Clozier (Cassini). 

Clabsier (Le), ruiss. , alll. de la rivière d'Allanche, 
c"" de Sainte-Anastasie et de Neussargues ; cours do 
4,5oo m. 

Clabt (Le), mont, à vacherie, c°' de Marcenat. 

Claux (Le), c°° de Mural. — Le Claux, ihoh 
(liomm. à l'évéquc de Clermont). — Lou Clau. 
1670 (insin. du bailliage d'Andolat). — Le Clos, 
1784 (Chabrol, t. IV). — Le Clous (Cassini). 

Le Claux, avant 1789, était de la Haute -Au- 
vergne, du dioc. de Clermont, de Télcct. et de la 
subdél. de Sainl-Flour. Régi par le droit eout., il 
dépend. : partie de la justice seign. de Cheylade et 
ressort, au bailliage de S:iint-Flour, en appel de 
sa prév. pai't.; partie de la justice seign. de Falci- 
magne, et ressort, à la sénéch. d'Auvergne, en appel 
de la prév. de Saint-Flour. — Son église, dédiée à 
saint Philippe, était une annexe de la paroisse de 
Cheylade; elle a été érigée en succursale par or- 
domiance royale du 5 janvier i8ao. — Une autre 
ordonnance royale du 1 5 février 1 835 , démembrant 
le Claux de la commune de Cheylade, en fit une 
commune distincte. 

Claux (Le), dom. ruiné, c"° d'Apchon. — i/^"' 
del Claux, 1719 (table du terr. d'Apchon de 
i5i3). 

Claux (Le), écart, c"'do Boisset. — Lou Clauj:, 17. '17 
(état civ. de Sainl-Étienne-de-Maurs). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL 



139 



CuvK (Lii), niciiil. à vachcrio, c"' de lii-czons. — [ais 

(.Vaiisifs, 1677 (iiisiii. du l)uill. de Saint-Flour). 
(Ilacx (Le), doiii. ruiné, (•'" de Clianipagnac — /l^"'' 

de Ijesclmit, ii33; — Leclaur, i5Gi (arch. gé- 

iiéal. de Sarliges). 
Glaux (Le), écart, c"" de Champs. 
Claox (Lb), mont, à vacherie, c"" de (Chanterelle. 
Claux (Le), miss., alll. do la Rhiic, c"° du (llaux; 

cours de 9, 1 00 m. 
Chus (Le), dom. ruiné, c™ du Falgoux. — Ln Fach 

nls Claus, i339 (liève du prieure de Saint-Vin- 
cent). 
Cl*dx (Le), dom. ruiné, c°' de Junhac. — Bois (M 

Claux, 1769 (anc. cad. de Monisalvy). — Bois <ie 

Lesclaujr, 1760 (terr. de Saint-Projet). 
Cladx (Les), mont, à vacheiic, c°° de Landeyral. 
Claiix (Le), dom. ruiné, c"" de Marcolès. — Quodilam 

njfariitm diiiiim ilel Cluns, liS'i (pièces de l'ahbé 

Delmas). 
Chux (Le), mont, à vacherie, c"' de Mouthoudif. — 

Bois appelle Uni Clnuf, i65o (terr. de Feniers). — 

Mnnlainhie (le l'Escluze; tle l'Esclauze, 1778 (inv. 

des arch. de la mais. d'Humières). — Les Clauses 

(Cassini). 
Cladx (Le), écart, c"° de Montmurat. 
Claux (Le), hani. et monl. à vacherie, c"° de Nau- 

celles. — Castnim ilel Claux, ilxltù (arch. mun.). 

— Lou Claus, i6i3; — Lou Claux, 1687 (état 

civ.). 

Le château du Claux était le siège d'une justice 

seign. dépend, du chapitre de Saint-Geraud et 

ressort, au bailliage d'Aurillac, en appel de sa prév. 

part. 
Claux (Le), ham., c™ de Rouniégoux. 
Clabx (Le), mont, à vacherie, c" de Saint-Etienne- 

de-Riom. 
Claux (Le), écart, c°° de Saint-Urcize. — Le Claux 

(Cassini). — Le Clan (Etal-major). 
(îladx (Le), vill., c°° de Saint-Victor. — Lo Claus, 

1807 (pap. de la fam. de Montai). — Las Cltias, 

i5io (vente au seign. de Monlal). — Le Claux, 

i586 (min. Lascomhes, n"). 
(avux (Le), ninnl. à vacherie, c°° de Veyrières. 
Claux (Le), dom. ruiné, c"" d'Ydes. — Le domaine 

du Claux, 1744 (arch. dép. s. C, I. /i5). 
Claux-db-Plano (Le), mont, à burons, c" de Co- 

landres. — Le Clop, 1719 (table du terr. d'Ap- 

chon). 
Claux-dc-Plako-Soutro (Le), dom. ruiné et mont, à 

burons , c"" de Colandres. — Mansus del Qot-infva , 

i4i6 (arch. mun. de Mauriac). 
Clauzades (Las), vill., c" de Raulhac. — Las Clau- 



zades, iGà5 (min. Froquières, n"). — Las Clan- 
Sade, i6g6; — Las Clansades, 1698 (état civ.). 

(iLAuzEL (Le), écart, c"° de (Clieylade. — Lou Clausel , 
1618 (terr. de Dienne). — Le Clamel, 1671 (in- 
sin. du bailliage de Saint-Floiu-). 

Clauzel (Le), f'°°, c" de Clavièros. 

Clauzel (Le), m'" détruit , c"' de Ladinhac. — Molen- 
dinum del Clauzel, 1000 (terr. de Maurs). 

Ci.AuzEL (Le), dom. ruiné, c"° de Lorcières. — Téne- 
ment des Clauseh, 1780 (terr. de Montchamp). 

('lauzel (Le), écart, c"° de Menet. — Lous Clauzeh; 
tous Clauseh, 160/1; — Le Clauzel, 161 3; — 
LoHs Eselauzelz, i6i'i (état civ.). — L'Esclausel 
(Étal-major). 

Clauzel (Le), dom. ruiné, c"° de Saint-Projet. — La 
grange du Clauzel, 1717 ( lerr. de Reauclair). 

Clauzelles (Les), ruiss. , alll. de la Santoire, c°" de 
Saint-Bonnet-do-Marcenat et de Marcenat; cours 
de 5,000 m. 

Clauzels, mont, à vacherie, c"" de Cliavagnac. — La 
roche dels Clauseh, i535 (terr. de la v" de Mural). 
— Les Clauzels, 168 3 (terr. des Bros). 

Clauzet (Le), dom. ruiné et mont, à vacherie, c°° de 
Paulhac. — Boigia apellata delz Clauzelz, i5ii 
(terr. de Maurs). — Montaigne des Clauzels, xvii" s' 
(arch. dép. s. E). 

Clauzet (Le), ham., c'" de Roussy. 

Clavenque (La , dom. ruiné, c"° de Saint-Simon. — 
AJfar appelé de la Clavenque, i692(lerr. de Sainl- 
Geraud). 

Claverette, écart, c"" de Sainle-Marie. — Clavierette 
(Etat-major). — Claveijretlc , t85G (Dict. stat. du 
Cantal). 

Claveïres, vill., c"' de Méallel. 

Claveïrolles, mont, à vacherie, c"° de Saint-Marliu- 
sous-Vigouroux. 

Cliveïrou (Le), écart, c" de Saignes. 

Ci.avières,c°" de Ruines. — Villa Claverias, in aice Ca- 
lerinsi, vers 989 (cari, de Brioude). — Clnveira.^, 
Il 85; — De Claveris, ta 18 (spicil. Brivat.). — 
Claveyr; Chavers seu Clavers, xiï° s" (reg. de Guill. 
Trascol). — Claveyras, xiv" a° (Pouillé de Sainl- 
Flour). — Clavières-la-Monlagne , i6a/i (terr. de 
Ligonnès). — Cliaviers, 1686 {id. de la Garde- 
Roussillon). — Clavières, i-jkb (arch. dép. s. C, 
I. 45). 

Clavières, avani 1789, était de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. , de l'élett. et de la subdél. de 
Saint-Flour. Il était le siège d'une justice seign. 
régie par le droit coût., el ressort, à la scnéch. 
(l'Auvergne, en appel du bailhage de Ruines. — 
Son église, dédiée à sainte Madeleine, était un 

18. 



uo 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



prieuré de filles, à ia présenlalion de l'abbesse de 

Blesie. Elle a élé érigée eu succursale par décret du 

28 aoùl 1808. 
Claïières, f"" et chat, détruit, c"' d'Ayrens. 
CurttBKS, dora, ruiné, c"" de Joursac. — Villaige de 

CUweyras, fin du xvii" s' (lerr. de BressoUes). 
Claïièbes, viil., c'" de Landeyral. — Clavières, iCaS 

(insin. de ia cour royale de Murât. — Claiière 

( Cassini). 
Cu?iÈnES, dom. ruiné, c°'dt; Laroquebro». — Mansiis 

de Clttvieyras, iSai (arcli. dép. s. G). 
CuïiÈREs, vill., c°' de Jléallel. — Clavières, i645 

(état civ. de Mauriac). — Clnveyres, 1687 (anc. 

min. Clialvignac, n"). — Qaviès, 1688 (pièces du 

cab. de Bonncfons). 
Olavièbes, m'°, c°' de Montvert. 
Clivières, liam. avec manoir, c™ de PoUninbac. — 

Claveiras, laSo (arch. dép. s. E). — Ctavieyras, 

i'i87 (reconn.'à J. de Monlamal ). — Clavières, 

1G71 (nommée au p" de Monaco). — Clavier 

(Klat-major). 
(Ilaïièbes, dom. ruiné, c"° de Saint-Cirgues-de-Mal- 

bert. — Manstisdela Clavetia, i464 (terr. deSaint- 

Cbristophe ). 
CuviÈr.ES, dom. ruiné, c" de Saint-Etienne-de-Carlal. 

— Le villaige de Clavières, 1692 (terr. de Saint- 
Geraud). 

(JLAviÈREs, vill., c"° de Saint-Elienne-de-Riom. — 
Cluveyres, ihâi (arcli. dép. s. H). — La Cla- 
veyrie, i56i (terr. de Murat-la-Rabe). — Ctavière, 
1753 (arch. dép. s. C, I. 46). 

Clavières, vill., c"' de Sainte -Marie. — Qaveyres, 
i656 (état civ. de Pierrcfort). — Clavière (Élal- 
major). 

(Clavières (Ex-), écart, c°'de Saiul-Viucont. — 7«e/((- 
beires (étals de sections). 

Clavières, dom. ruiné, c'" de Sarrus. — 1784. (Cha- 
brol, I. IV). 

Clavières, vill., c"' de Velzic. — Claverim, 1847; 

— Claveyras, i3,^)7 (arch. mun. d'Auriliac, s. HH, 
f. 21). — ChvieyirtB, 1894 (pièces de l'abbé Del- 
mas). — Ctavieyras, i456 (iwonn. à l'abbesse de 
Saint-Jean-du-Buis). — Qavyeires , 1G06; — Cla- 
mèi-es, 1627 (terr. de }solre^Dame d'Auriliac). — 
Clavieyres (état civ. de Thiézac). — Clavières-en- 
JoKrdaime, 1682 (id. d'Arpajon). 

Clavières, avant 1789, était régi par le droit 
écrit, et siège d'une justice seign. ressort, au bail- 
liage d'Auriliac, en appel de sa prév. part. 
(iLAviÈREs, vill., c'" de Virargues. — Claveyras, lagS 
(arch. dép. s. H). — Clavayras, xv° s" (terr. de 
Biedon). — Claveiras, i5i8 (id. des Cluzeis). — 



Clavryrre, i5i8 (liève de la v" de Mural). — 
Ctaveyres, i535 (terr. de la v" de Murât). — 
Claveyras; Ctavieyras; Qaviéres, i58i (id. de 
Celles). — Ctaveires, 1 G24 (insin.de la cour rovale 
de Murât). 

Clavières-d'Octre, vill. et chat, en ruines, c°' de Lou- 
baresse. — Clavières, 1679 (insin. de la cour royale 
de Murât). 

Clavières-les-Baraqees, écart, c°' de Saint-Simon. 

Claviers, cbât. féodal détruit, c"° de Moussages. — 
Caslrtim Elaveris [pom- CVni'em], 1109 (Gall. 
christ., t. 11, col. 267). — Ctavière (Cassini). — 
Ctaveyres (État-major). 

Le château de Clariers était, avant 1789, le 
siège d'une justice seign. régie par les droits coût, 
et écrit, et ressort.: partie au bailliage d'Auriliac, 
en appel de la prév. de Mauriac; partie à la sénéch. 
de Clerniont, en appel du bailliage de Salers. 

Claviers-de-Lacrichesse, chat, détruit, c" de Trizac. 

Clatroune (La), écart, c°° de Montmural. 

Clédart, vill., c"' de Fontanges. — Cledan (Étal- 
major). 

Clède (Le Bois de la), dom. ruiné, c" de Glénat. — 
Mansus da la Cteda, 1032 (homm. au seign. de 
Montai). — Affar de la Clède, 1669 (nommée au 
p" de Monaco). 

Clède (La), f "" et mont, à burons, c'" de Marcenat. 

— La Clède, 1744 (arch. dép. s. C). — Qaide 
(Cassini). 

Clédou (Le), dom. ruiné, c°'de Jalevrac. — Ténement 

de ta Clède, 1680 (terr. de Mauriac). 
Clémence (La), f"", c"" de Alontsalv^. 
Clebgial (Le), écart et chat, détruit, c" de Paulhac. 

— Le ctiastel del Cleigiau , 1 5 1 8 ( lerr. de Dienne i. 

— Lous Ctaiziets, t6io (liève du Chambon). — 
Lo Clergiau, iCi8 (terr. de Dienne). 

Le Clergial, avant 1789, était le siège d'une jus- 
lice seign. régie par le droit coût., el ressort, à la 
sénéch. d'Auvergne, en appel de ia prév. de Sainl- 
Flour. 
Cleegub (Le Plech del), dom. ruiné, c'"de Toumiac. 

— Affarium det Puetz-del-Ctergue , 1002 (lerr. de 
Cussac ). 

Clergces (Le Pcech de), mont, à vacherie, c" de 
Chastel-sur-Murat. — Le Peucli delz Ctergues, i5i8 
(lerr. des Cluzeis). — Le Puech del chasiet del 
Ctergiau, i6i8 (id. de Dienne). 

Cleï (Le), m'°, c"' de Sainl-Mary-le-Plain. 

Cliac, dom. ruiné et mont, à vacherie, c"" de Mont- 
boudif. — Le ténement de lou Claus-det-Lavadou , 
svii* s' (terr. de Feniers). 

Clidelle (Li), ham., m'" et chat., c" de Menet. — 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Ul 



La (Jede. i 65O (arcli. généal. de Sarliijes). — La 
Qedetle, iô6a; — La Cliadelle, i()38 ((err. de 
\lural-la-Riibe). — La Cbjdelle, 1O60 (état civ.). 

— La Clidelle, 1783 (aveu au roi par G. de la 
Croix). — La Cladetle, 178/1 (Chabrol, t. IV). 

La Clidelle, avant 1789, était le siège d'une 
justice scij;n. régie par le droit écrit, et ressort, an 
iiailliajje d'Aurillac, en appel de la prév. de Mau- 
riac. 

Clidelles (Las), vill. détruit, c"" de Trizac. 

Clidou (Le), tu'°, c'" de Paulliac. 

(]uMÈNE, m'", c"" de Tournennre. 

Clos (Le Bois du), doni. ruiné, c"" de Riora-ès-Mon- 
lagnes. — AJfarium vocatum lo Ctuux, situm iii 
riperia de Mealet, in qao suni granpa, stabula, 
domus, i5i3 (terr. d'Apclion). 

Clos (Le Rasa des), torrent, alll. do rAlagnon, c"°de 
Ferrières-Saint-Mary. 

Clou (Le), écart, c"' de Rouniégonx. — Le Clouq 
(états de sections). — Le Claii.v, 1807 (Dict. stat. 
du Cantal). 

Cloud (Le), dom. ruiné, c"° de Lieutadès. — Lou 
Qoud, i063 (étal civ. de Pierrel'ort). 

Cloumouse, écart, c"de Riom-ès-Montagnes. — Clou- 
mouze, i886 (états de recens.). 

Clouqiies (Les), dom. ruiné, c"" de Sénczergues. — 
AJf'ar de las Cloimqiies , 1668 (nommée an p" do 
Monaco). 

Clouset (Lou), écart, c'" de Saint-Cirgues-do-Jor- 
daimc. 

Cloussou, ham., c°' de Champs. 

Clout (Le), dom. ruiné, c"° de (iassaiiiouze. — 
AJJ'ar appelle de Clouts, 17(50 (terrier de Saint- 
Projet). 

Clout (Le), m'", c'" de Kournoulès. — M'" du Clou, 
(Etat-major). 

(jLout (Le), liam. et mont, à vacherie, c"" de Thiézac. 

— Lou Clout, iGio; — Lou Ctims, 1611 (état 
civ.). — Les Clocqs, i6io {id, de Vic-sur-Cère). 

— Les Clous; moninijpihe des Clau.r, i()68 (nom- 
mée au p" de Monaco). — Le Clou (État-major). 

Cloux (Les), mont, à burons, c"° de Brezons. — V" 
d'Endoujc (État-uiajor). 

Cloox (Les), ham. et m'°, c"'d'Esphiasso. — Le Clout 
(tilassini). 

(^Loux (Les), mont, à vacherie, c'" de Valuéjols. — 
Montaijfne des Ctouclt, i6'i5: — Montaigne des 
Cloux, iG'if); — Montaigne des Clout, i65'-! (min. 
Danty, n"). — Terroir des Cuuclz, 1661 (terr. de 
Loubeysargues). — Montaigne des Clout:, i665 
(min. Danty, n"). — Les Couez; les Couelz, i683 
(terr. des Bros). 



Cloijzien, écart, c"" de Ladiuhac. 

Cluse (La), écart, c"° de Brezons. 

Cluse (La), dom. ruiné, c"" de Mandailles. — -l//'"' 
de la Cluza; Clusa, iGçja (terr. de Salnt-tjciaud). 

Cluze (La), vill., c" de Saint-Constant. — La Cluse, 
xvii° 3° (reconn. au prieur de Saint-Constant). — 
La Cluze, 1697; — Lnc/wse, ,1700 (étal civ.). 

Cluzels (Les), chat, détruit, c"° de Neussargues. — 
Cluzflluni , 1897 (arcb. dop. s. E). — Les Clusas, 
1/168 (homm. à l'évêque de Clermout). — Les 
Cluzels, i5i8 (lerr. des Cluzels). 

(jLuziers (Les), écart, c"" de Ladinliac. 

CocuAKic, dom. ruiné, c"' de Saint-Georges. — ^ff"- 
riwn de Cocliaric, 1/170 (arch. dép. s. G). — Les 
Cosches, i5i3 {id. s. E). 

CocuoxiES (Les), dom. ruiné, c'"' de Saint-Etienne- 
de-Riom. — Villaige de las Cochonies ; las Coclwines, 
1 5o/i (terr. de la duchesse d'Auvergne). 

CociNHOLs, dom. ruiné, c"° de Fi'eix-Anglards. — 
Mansus dictas de Cocinltols , i357 (arch. mun. 
d'Auiillac, s. 11 H, c. ai). 

(JociMioLs, dom. ruiné, c"°de Saint-Saury. — Mansus 
dictas de Cncinhnls, 1857 (arch. mun. d'Aurillac, 
s. Hll, c. ai). 

CocuRAL, m'", c"" de Paulhac. 

Codebes.sou, vill., c°° du Claux. — Cadebos, 1(178 
(insin. du bailliage de Sainl-Flour). — Coilebessous 
(Cassini). — Codebesson (Étal-major). 

CoDEBos-Souono, écart, et Codebos-Soutro, vill., c"' 
do Cheyiadc. — Lou lios, i5i3 (lerr. de Chey- 
lade). — Cudebos (Cassini). 

Codernat, ham., c."° du Claux. — Coderenard (Cas- 
sini). — Codornac (État-major). 

CoiiNNE (La), ruiss. , alll. dn Meyrou, c"' de Teis- 
sières-de-Cornet; cours de 7,,5oo m. — On le 
nomme aussi le Bruel. 

l^oFFiNHAL, écart, c°" do Cassaniouze. 

CoFFisHAL, f"", m'° et chat, détruit, c" de Mont- 
salvy. — Coffinhal, 1/116 (contrat de mariage de 
(juin, de Montsalvy). — Coffmal prope Montent. Sal- 
vium, l'iag; — Cojfanlial, 1628; — Coffinhial, 
i533; — Cophinihal, i536; — Couffinhal, iSSg; 
— Couffiunhal , i5/ii (terr. de Coflinhai). — Couf- 
finhial, i5/i8 (min. Guy de Vayssieyra, n"). — 
Cofinhnl, i558 (lerr. de Coflinhai), — Cou£inial, 
1637 (état civ.). — Moidin de Coujinial, 1709 
(anc. cad.). — Cojjinhat (Cassini). — Cotinals 
( État-major). 

Coflinhai, avant 1789, était régi par le droit 
écrit, et siège d'une justice seign. ressort, à la sé- 
néch. d'Auvergne, en appel de la prév. de Cal- 
vinet. 



142 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



CoFFisHAL (Le), afll. de TAuze, c"" de Montsalvy et 

de Labesserelle; cours de 3,4oo m. — On le nomme 

aussi Giiiitou. 
Coffres (Les), rulss., atïl. du Céroux, c°' de la Clia- 

pelle-Laurent; cours de i,25o m. 
CoFoLiN, écart, c°° de Thiézac. — Coffin, 1600 (état 

civ. de Vic-sur-Cère). 
CoGUENiE (La), dom. ruiné, c'" de Cassaniouze. — 

Village de la Coguenie; de la Coguentrie, 1 760 (anc. 

cad.). 
CoGDCLiM, dom. ruiné, c'" d'Yolot. — AjJ'ar de Cognl- 

cam , 1699 (ten'. de Sainl-Geraud). 
CoHiBDE (La), vilL, c" de Laurie. — La Couliardc. 

1784 (Chabrol, I. IV). 
Cohabde-Basse (La), vilL réuni à la pop. agglomérée, 

c°° de Laurie. — La Couharde-Basse , 1784 (Cha- 
brol, t. IV). 
Coharde-Haute (La), vil!., c"° de Molèdes. — La 

Coharde-Haute ((Jassini). 
('oHs (Las), dom. ruiné, c"' de Saint -Victor. — Vil- 

laige de las Colis, 169.3 (inv. des litres de l'hôp. 

d'Aurillac). 
CoiLou (Le), m'° détruit, c" de Saint-Projet. — Le 

moulin del Coylou, sive dcl Moule, 1717 (terr. de 

Beauclair). 
Coin (Le), m'° détruit, c"° de la Ch.ipelle-d'Alagnon. 

— Molin à drapt: , appelle du Coing , 1535 (terr. 
de la v" de Murât). — Molin. à chanvre appelle du 
Coin, 168 3 (irf. des Bros). 

Cois (Le), ham., c" du Falgoux. — Le Coin, 1700 
(état civ.). — Le Coien (Cassiiii). — Le Coi, i855 
(Dict. stat. du Caulal). 

Coin (Le), dom. ruiné, c"'de Saint-Georges. — Affa,- 
del Coing, ligi (terr. de Jlallet). 

Coin (Le Bois du), dom. ruiné, c°° de Laveissière. 

— Le Coin, i5oo (terr. de Combrelles). — Le 
doumayne del Cohen, 1618; — Coinq, 1619 (min. 
Danty, n"). — Villaige et ajfar del Coing, i6()8 
(nommée au p" de Monaco). 

ComoE, vili., c"" de Trémouille-Marchal. — Coin 
(Cassini). — Coindes, 1867 (Dict. stal. du Can- 
tal). 

("oinde-Bas et Coinde-Haut, vili., c"" de Trémouille- 
Marchal. — Coinde-lias ; Coinde-Haut , 1782 (terr. 
du fief de la Sépouse). — Bas-Coin; Haut-Coin 
( Cassini ). 

t'omoEs, vill.jC^de Saint-Amandin. — Haut-Coin 
(Cassini). — CniH(;(e-//<j«( (État-major). 

Coisdes-Bas et Coindes-Mitoïen, ham., c"° de Saint- 
Amandin. — Bas-Coin (Cassini). — Coinde-Bas et 
Coin^e-Mitoyen (Etat-major). 

CoiNDEs-SouBRO et CoiNDES-SouTRO , ham. , c"° de Saint- 



Amandin. — Coin-de-Souhro et Coin-de-SouIro ( État- 
major). 

CoiNDon (Le), f"", c°° de Marchastel. — Le hois de 
Couendor (états de sections). 

Coins (Les), mont, à vacherie, c"' de Marcenal. 

Coins (Les), ruiss. , alU. de la Santoirc, c°' de Mar- 
cenal; cours de i,o3o m. 

CoiN-SouBEO (Le), m'° détruit, c"' de Bredon. — 
Molin de Porra-Dentis , i5o8; — Molin del Coing- 
Soubvo , à foulon, 1661 ; — Le nioidin-soubi'é, 1687 
(Icrr. de Loubeysargncs). 

CoiN-SoiiTRo (Le), m'" détruit, c"° de Bredon. — 
Molin del Coing-Soutro, à chanvre, 1661 ; — Le 
molin-soulré , 1687 (terr. de Loubeysargues). 

Col (Las), ruiss., afll. du ruisseau de Chamalière, 
c" du Claux; cours de a,5oo m. 

Col (Le), f"'% c" de Lavigerie. 

Col, vill., c" de Moussages. 

Col (Le Puï de), mont, à vacherie, c°° de Mous- 
sages. 

Col, vill., c™ de Saint-Christophe. 

Col (Lis), ruiss., alll. du ruisseau de la Merlie. 
c"° de Saint-Projet; cours de 3, 000 m. 

Colandres, c"° de Rioni-ès-Montagnes. — Colandre, 
i333 (homm. à l'évèque de Ciermont). — Ca- 
landre, iliàS (arch. mun. de Sainl-Flour). — 
Colandres, i5i3 (terr. d'Apchon). — Collandrez, 
1608 (min. Danty, n"). — Coltandres, i663 (état 
civ.de Salers). — Coulandres, 1673 (id. de Menet). 
— Cnllandre , 1687 (id. de ^lurat). 

Colandres, avant 1789, étail de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. do (ilerniont, de l'élecl. et de la 
subilél. de Mauriac. Régi par le droit cou!., il dé- 
pend, de la justice seign. d'Apchon, et ressort, au 
bailliage d'Aurillac, en appel de la prév. de Mau- 
riac. — Son église, dédiée à saint Martin, était 
une cure à la nomination de l'archiprétre de Mau- 
riac, 
succursale 

Colandres-Soutro, vill., c°" de Colandres. — Culan- 
dres-Soutra, i5i3 (lerr. d'Apchon). — Coulandre- 
Souteire, 1789 (état civ.). — Collandres- Soutro , 
1777 (liève d'Apchon). — Colandres- Petit (Cas- 
sini ). 

Colangb (La), vill., c'" de Champagnac. — Colonges , 
1610 (arch. généal. de Sartiges). — La Coulanges, 
1689 (état civ. de Chasiel-Marihac). — La Col- 
landre, 1788 (arch. dép. s. G, I. 45). — Lacolange 
(Cassini). 
CoLASGE (La), dom. ruiné, c"" de Cheylade. — Affar 
de la Colange, 1620 (min. Teyssandier, notaire à 
Cheylade). 



Un décret du 28 août 1808 l'a érigée en 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



143 



CouNOE (Li), m'" détruit, c°° de Trizac. — Le molin 
de la Colange, 1607 (terr.de Trizac). 

CoLCOssic, vil!., c"" de Paulhenc. — Cnurgairs$ac , 
1570 (arch. mun. de Saint-Flour). — Cougoussac, 
1C71 (insin. du bailliage de Salnt-Flour). — Cour- 
coitssac (Cassini). — Colcoiissou, 1857 (Dict. slat. 
du Cantal). 

Col-de-(;abre (Le), ridss. , prend sa source aux mon- 
tagnes de Vassivière et de Peyre-Arclie, c"" de La- 
vigerie et l'orme la rivière de Santoire à son con- 
Uuent avec le ruisseau de Pradines, après un cours 
de 4,aoo m. — Rivière de Tresvoilh; rivière del 
Coith, i55i; — Rivière de Trescoelh; Trescoih; 
Trescoil, 1600; — Rivière de Trescol, 1618 (terr. 
de Dienne). 

("oL-DE-C.iBBE (Le), mont, à vacherie, c°'de \ aluéjols. 

— Lou col de Chahro (états de sections). 
CoLDKB, dom. ruiné, c°* de Mourjou. — Villaige de 

Coldre , i533 (ass. de Calvinet). 

t;oLi.\, vilL, c" d'Ajrens. — Colen, i/i3") (don. à 
rhop. d'Aurillac). — Coley, j55o (terr. de l'Iiôp. 
d'Aibinbac). — Colien, 1676; — Coulein, i683 
(état civ.). — Coiilen, 1690 (id. de la Capelle- 
Viescamp). — Colin, 171a; — Collin, 17 iG {id. 
de Saint-Paid-des-Landes). 

Colis, m"' délniit, c" de Trizac. — Loti moUij de 
Cullin, id'i-i (anc. min. (ibalvignac, notaire à 
Trizac ). 

CoLiNETTE, vilL, c"° de Naucellos. — Colenheia, l'ih-i 
(arcli. mun. d'Aurillac, s. GG, p. 19). — Cule- 
nhetum, 1617 (pièces de l'abbé Delnias). — Coli- 
gneta; Cologneta; Coloigneta, i5aa (min. Vigery, 
n"). — CoUnièle; Colenite , i5a8 (terr. des cons. 
d'Aurillac). — Collinhela, i53i (min. Vigery, n'"). 

— Colenhettc , i5G4; -— La Cohjnette, i588 (re- 
conn. aux cm-é et prêtres de Naucelles). — Cnlli- 
iielte ; Coutoignelte , iGi3 (état civ.). — Coulinèles, 
1G79 (arch. dép. s. C, 1. 17). — Cuwclielles , 1699 
(état civ. de Saint-Clément). — Colonhele, 1733 
(arch. mun. d'Aurillac, s. 11, r. lô). — Coliitel 
(Cassiru). 

CoLLAscEs, vill. et m'", c°' de Dienne. — Colonjas, 
1379; — Colonghas, i334 (arch. dép. s. E). — 
Colongas, i348 (Uève de Dienne). — Colongias; 
Colontghas ; la Colongia, \hh\ ; — Culnitgias , 1^9-5 
(arch. dép. s. E). — Coullonges; Omlanges, i5di 
(terr. de Dienne). — SoUangex; Cullangas, 1608 
(min. Danty, n"). — La Collungia, 16G7 (liève 
de Diemie). — Colanges, 1668 (nommée au p"' de 
Monaco). — Collanges (Etat-major). 

CoLiiNGEs (Les), écart, c"' de Riom- es -Montagnes. 

— Las Colanges, 101 a (terr. d'Apchon). — Les 



Colanges, 1719 (table de ce terrier). — AucoUange 
(Cassini). 

CoL\AT, dom. ruiné, c™ de Mourjou. — VUlaige de 
Coliiat, i5a3 (ass. de t)ahinet). — Cornac, 1G19 
(état civ. de Saint-Santiu-de-Maurs). 

Cologne, ham. avec manoir, c°° de Naucelles. — 
Castrum de Colenha, i34a (arch. mun. d'Aurillac, 
s. GG, p. ig). — Coleigna; Coloigna; Coloigne, 
iBaa (min. Vigery, n"). — Coulonhe , 1679 (arch. 
dép. s. C, I. 17). — Cologne, i']'i'i (arch. muu. 
d'Aurillac, s. 11, r. i5). — Colognes , 1737 (arch. 
dép. s. G, 1. 17). — Collognes (Cassini). 

Colombes (Les), écart et m'", c" de Saint- Jacques- 
des-Blats. 

Colombier (Le), m'° détruit, c" de Bredon. — Molin 
del Combis, i5o8; — Molin del Colombie, iGii 
(terr. de Loubeysargues). 

Colombier (Le), vill., c'" de Calvinet. 

Colombier (Le), dom. ruiné, c" de la Capelle-Vies- 
camp. — Lou Cnlombrié de la Frescaldie , 16G8 
(min. Sarrauste, n" à Laroipiebrou). — Lou Coii- 
lombié, 1689 (état civ.). 

Colombier (Le), écart, c"" de Clialinargues. 

Colombier (Le Pont du), ham., c"° de Faverolles. — 
Lou pont del Colubcr; CoUmber, liioo (arch. mun. 
de Saint-Flour). — Le pont de Columbier, l'ig.'i 
(terr. de ilallet). — Le pont de CoUomUer, i63G 
[id. des Ternes). 

CoLOMRiER (Le), vill., c°° de Marchai. — Luu Colon- 
bier, i65i (état civ. de Champs). 

Colombier (Le), ham., c" de Maurs. 

Colombier (Le), vill., c" de Mourjou. — Le Colom- 
bier, 1784 (Chabrol, t. IV). 

Colombier (Le), dom. ruiné, c'" de Paulhenc. — La 
Colombie (Cassini). 

Colombier (Le), vill., c"" de Pierreforl. — Le Colom- 
biers, iGlo; — Couloumbiès, 1618; — ■ Coa- 
loumhière, )6ao; — Le Colombiès, i653 (état 
civ.). 

Colombier (Le), f"'°, c"' de Saint-Flour. — Lou Co- 
lonber; lou Columbier, i4oo (arch. muu. de Saint- 
Flour). — Le Colombier, l'jlio (état civ.). 

Colombier (Le), mont, à burons, c"" de Saint-Projet. 

— Montaigne et bois de Colombieyre, 1717 (terr. 
de Beauclaii). 

Colombier (Le), seign., c°° de Talizal. 
(;oLOMBiER (Le), écart, c"° du Trioulou. 
(JOLOMBiÈREs, fort délruit, c" de Saint-Simon. 
Colombiers (Les), écart, c" de Trémouille- Marchai. 

— La seigneurie du Colombiès, 1G08 (min. Danty, 
n«). 

CoLOMBiNES, chat., c°°de Molèdes. — Colomwes, 1628 



144 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



(paraphr. siii' les coût. d'Auvergne). — Colombines, 
1784 (Clialiroi, t. IV). — ColoiiiUne (Cassini). — 
Tour de ûihniihiiie (État-major). 

CoiombineS; avrnit 1789, était le siège d'une 
justice -seigQ. régie par le droit coût., et ressort, à 
la sénéch. d'Auvergne, en appel de la prév. de 
Brioude. 

Colon (Le), dom. ruiné, c"'' de la Capelle-Viescamp. 
— ViUaige (le Colom, 1669 (nommée au p'° de 
Monaco ). 

Cols, ruiss. , alll. de la rivière d'Auze, coide aux 
finages des c°" de la Capelle-del-Fraisse, Sansac- 
Veynazès et de Junliac; cours de 8,600 m. Il porte 
le nom de Restaure à sa source, puis celui de Cay- 
rillier, après avoir atteint le moulin de ce nom. — 
Ruisseau du Vialle de Roque-Fontel ; ruisseau del 
Poil, 1760 (terr. de Saint-Projet). 

(loLS (Las), ham., c"' de Cayrols. — Las Cohz, i636 
(état civ. de Saint- Jlamet). — Las Colz, i64â 
{id. de Cayrols). — Lascolz; Lascol (nommée au 
p" de Monaco). — Las Cols, 17^8 (anc. cad. dp 
Parlan). 

Cols, dom. ruiné, c"° de Freix-Anglards. — -'•j/hr de 
Colz, 1579 (terr. de Notre-Dame d'Aurillac). 

Cols , ham. avec manoir, c°° de Junhac. — Cols, 1 3a4 
(arcb. dép. s. E). — Colz, 1628 (état civ. de 
Monisalvy). 

Cols (Las), mont, à vacherie, c'" de Lavigerie. — 
Boix del Coilh, 1001 (terr. de Dienne). 

Cols, liara., c" de Marcolès. — Maiisus de Cols, 
lOùÇ) (pièces de l'abljé Delnias). — Cols (Cas- 
sini ). 

(^OLS, vill., c"° de Moussages. — Lou Col, 1674 (état 
civ. de Trizac). — Cols, lyitj; — Col-de-Besse , 
1719 {id. de Moussages). 

Cols, vill., c"" de Saint-Christophe. — Col, \h(ih 
(terr. de Saint-Chrislophe). — Mas dels Cals, 
1671 (reconn.au seign. de Montai). — Cols, 1768 
(arcb. dép. s. C, 1. lio). 

Cols, écart, c" de Saint-Conslaut. — Cols, xvii" s" 
(reconn. au prieiu- de Saint-Conslant). — Colz, 
1699 (état civ,.). — Col, 17/18 (anc. cad.). 

Cols, ham., c"" de Vic-sur-Cère. — Colz, 1597; — 
Col, i6o3 (étal civ.). — Cols, iGio (aveu de .1. 
de Peslcls). 

Cols, ravine, alll. de la Cère, c" de Vic-sur-Cère; 
cours de 700 m. 

Coltines, c°" nord de Sainl-Flour. — Coltinœ, 12,58 
(Gall. christ., t. II, inst., col. i4i). — Cultinœ , 
i/i45 (ordonn. J. Pouget). — Coultines, 1008 
(terr. de la command. de Montchamp). — Co/<i7ies, 
i5ii (terr. de Maurs). — Cuhynes, i5.35 [id. de 



la v'" de Mural). — Couittjnes , t58i (id. de la 
command. de Celles). — Coutines, i6i5 (liève de 
la command. de Celles). — Collynes, fin du \\u' s° 
(terr. de Bressolles). 

Coltines, avant 1789, était de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. , de l'élect. et de la subdél. de 
S'-Flour. Régi par le droit écrit, il dépend, de la 
justice de la command. de Celles, et ressort, au 
bailliage de Saiut-Flour, on appel de sa prév. part. 

— Son église, dédiée à saint Vincent, était une 
cure à la présentation du doyen de Brioude. — Un 
décret du 38 août 1808 l'a érigée en succursale. 

CoLTOïiniT, dom. ruiné, c"° de Samt-Gerons. — Man- 

sus da Coltoyirit, i345 (arcb. dép. s. E). 
CoLTRïON, dom. ruiné, c°' de Saiul-Gerons. — Affar 

de Coltryon, lAa/i (arcb. mun. d'Aurillac, s. HH, 

c. 2 1 ). 
CoLTDRE, vill. et m'", c°' de Saint-Vincent. — Col- 

tures, 1089 (liève du prieuré de Saint-VincenI). 

— Colture, 1720 (état civ. de Moussages). — 
Coutures, 1736 {id. de Fonlanges). — Coltarcs 
(Cassini). — Coltare (Etat-major). 

Culture, ruiss., atll. de la rivière de Mars, c"° do 
Saint -Vincent; cours de 85o m. 

CoLZAC, ham. avec manoir, c"" d'Andelat. 

Colzac, avant 1789, était le siège d'une justice 
seign., régie par le droit écrit, et ressort, au bail- 
liage de Saint-Flour, on appel do sa prév. part. 

CoLZAC (Le), ruiss., alll. do la rivioro do l'Aude, coule 
aux finages des c"" de Coren , d'Andelat et de Saint- 
Flour; cours do 9,700 m. On le nomme aussi Coren , 
la Fage et Vendéze. — Ri/de la Fagha , 1 5o8 (terr. 
de Montchamp). — Ruisseau de Vendéze, i53'i 
(arcb. dép. s. H). — Ruisseau de la Fage, iG3o; 

— Ruisseau de Solecru, 1663 (terr. de Mont- 
champ). 

CoMADOR, vill. détruit, c" de Lanobro. — i85l) 

(Dict. stat. du Cantal). 
CoMASDRi (La I'lune de), mont, à burons, c"" de 

Colandros. 
CoMBADiÈRE (La), écarl , c" de Brezons. — La Coin- 

badière, 1632 (état civ. d'Arpajon). — Las Com- 

hadicres, i6a3 (ass. gén. tenues à Cozens). — 

Comhadeires , 1710 (état civ. de Brezons). — 

Coinhadiers (Cassini). 
CoMRADOo (Le Moulin i>e), foulon, c"" de Pleaux. 
CoMBADOu (Le), écart, détruit, c" du Vigean. 
CoîicAnocR (Le), m'° détruit, c°° de Rioni-ès-Mon- 

lagnes. — Molendinum Comhador, i5i2 (terr. 

d'Apchon). 
CoMBAiRiES (Les), domaine ruiné, c"" de Glénat. — 

AJfarium dxctum de Combayci; de Combayri, i3a2 



DliPARTEMENT DU CANTAL. 



l-'iâ 



(lionini. an seirjn. de Mnnial). — Cumheijsi, xviii's" 

(pap. (le la faiii. de Monlal). 
CoMDAL (Le), écart, c°° do Sainl-Urcize. — Lou 

Comhaize, %vi° s" (arch. dcp. s. H). 
CoMDAUDE (La), dom. ruiné, c°° de Sarrus. — ^ff"^' 

appelle i!e la Conbninde , l'igi (terr. de Mallel). 
CoMnAL-Iîis (Le'), écart, c"°<le Jmihac. — Combelles, 

1070 (nommée au p" de Monaco). 
CoMBiL-IÎAs (Le), écart, c"" de Monisalvy. 
CoMBALiiiE (La), vilL, c™ de Saint-^lauiol-la-Salvelal. 

— Ln Comlxilâie, iCaS; — l,n Coiihaldio , iCfih; 

— La Coumhaîdie, l63S; — /.ffs Comhaldica, 
i643 (état civ.). — La Cambaidye, 1668 (nom- 
mée au p""" de Monaco). — La Comhalétie (Cas- 
sini). 

Combal-Hait (Le), écart, c"° de Jnnliac. 
Combil-Hait (Le), écart, c"° do Monisalvy. 
CoMBALiBEcp, vilL , c.°° de Lcyvaux. — - Conheliheiif, 

1633 ; — Comhelibeiif, 163a (élat civ. do Bon- 

nac). — C(iHiWe6Q?»/(Cassini). 

Ce village a été détaché de la c"° d'Anzat-le- 

Lnguct ( Puy-de-Dome) et réuni à la c"" de Lcyvaux , 

en exécution de la loi du g août iS'iy. 
CoMBALiÈs, ham., c°° de Montsalvy. 
CoMBALiMOM, écart, c"° de Saint-Urcize. — Comlie- 

Lnmnn (Cassini). — Combe-Limnn (Elat-major). 

— Coiiibnliiioujc , 1857 ( Dict. stat. du Canlal). 
CoMBALOi'-DE-LA-ViGNE (Le), écarl, c°° do Mourjou. 
CoMBALUT, ham., c"° d'AllanrIio. — Combahic, iSai 

(liève du Feydit). — Combnlut, xvi* s° (confiiis 
de la terre du Feydit). — Combelu, 1701 (état 
civ. de Joursac). — Combatu (Cassini). 

CoMBANEYBE, écarl, c°° de Beaulieu. — Bois de Coiii- 
ftaKflirc (états de sections). — Combarrière (État- 
major). 

CoMBABEi.i.E (La), dom. ruiné, c°° d'Anglards-de- 
Saiiit-Fiour. — ^ff'"' "ppelle de la Fon-de-lu- 
Caiiiharcllc-del-Tlos , lig'i (tore, do Mallot). — 
TciToii- de Coinbarelles , i6ag {id. de ia command. 
de Montchamp). 

CoMBABT, f"", c°° de Maurs. — Combart, 1668 (état 
civ. do Saint-Etieune-dc-Maurs). — Cambartz, 
17/18 (anc. cad.). — Coiiibard, 17^3 (état civ.). 

CoMBAL- (Le), écart détruit, c"' de Junhac. 

CoMBE (La), vill., c"° d'Andolat. — La Cmnba, i5il 
(ton-, de Maurs). — La Comba, i53i; — La 
Combn, i583 (arch. dép. s. G). — La Combe, 
iCÔ'i (terr. du Saiihaus). 

Combe (La), ruiss., afll. du ruisseau du Saillians, 
c" d'Andolat; cours de 1,800 m. — liij de la 
Cumha, i5o8 (terr. de Montchamp). — Itivus de 
la Corn lia , i538 (arch. déj). s. G). — Uazns de 

Cantal. 



Lacoiiibe, ifiGli (terr. de Montchamp). — Ruis- 
seau de la Combe, 1673 (arch. dép. s. G). 

Combe (La), écart, c" d'Anterricux. 

Combe (La), dom. ruiné, c°° d'Ayrens. — Mansiis de 
la Ciimba, i53i (min. Vigery, n"). — La Combe, 
177a (terr. du prieuié de Tcissières-de-Cornet). 

Combe (La), écart et m", c"° de la Bosserelte. 

Combe (La), dom. ruiné, c"° de Boisset. — Mai:sii.i 
de las Cnnibas, ilih/i; — Mansns de las Comias, 
ili'jH (pièces do l'abhé Delmas). 

Combe (La), ruiss., alTl. de la Colouze, c°' de Con- 
nac; cours de 860 m. — Ruisseau de la Comba; 
de la Combe, i558 (terr. de Tempel). 

Combe (La), dom. ruiné, c"° de Calvinet. — La 
Coumbe, ajfar avec maison et séchoir, 1(370 (terr. 
de Calvinet). 

Combe (TnAS-LA), écart, c°° de Calvinet. 

Combe (La), dom. ruiné, c"° delà (lapelle-Barrez. — 
Ajfar de la Cnmbe, iGGg (nommée au p" de Mo- 
naco). 

Combe (La), écart, c°' de Cayrols. 

Combe (La), écart, c"" do Chaliers. 

Combe (La), dom. ruiné, c"" de Chalvignac. — Man- 
sus de Comhas, 1284 (homm. à l'évéque de Cler- 
monl). — Mansus de la Comba, ili']S (terr. de 
Mauriac). — ■ Lacombe, i5'ig {id. do Miremont ). 

Combe (La), ham., c°° do Colandros. — Mansus de 
las Coni'ias, i5ia (terr. d'Apchon). — La Cnnihe, 
171 g (table de ce terr.). 

CoMBE (La), f"'°, c°' de Cros-de-Monlvort. • — La 
Conbe, li'ig (enq. sur les droits des seign. de 
Monlal). — La Combe, 1638; — La Citm'.e, 
iGho (élat civ.). 

Combe (La), ham., c"" du Falgoux. — La Combe 
(Cassini). 

Combe (La), écart, c'"' de Fournoulès. 

Combe (La), dom. ruiné, c'" do Giou-de-Maraou. — 
Ténement de la Combe, 17/10 (anc. Cad.). — Do- 
maine de las Combes, 1756 (arch. dép. s. C). 

Combe (La), ham. et m'°, c"' de Jahrun. — La 
Cumie, iyo8; — La Combe, 16O3 (terr. de la 
Garde-Roussillon). 

CoMBF. (Li), ruiss., afll. du Levandès, c"" de Jabrun; 
cours do i,G8o m. — Rif de la Mnrralbe, i5o8 
(terr. de la Garde-Roussillon). 

Combe (La), ruiss., allL du ruiss. Je la Roche, c°° 
de Joursac; cours de 800 m. 

Combe (La), écart, c"" do Junhac. — La Cumlta, 
1/1 35 (terr. de ColTinhal). — Las Combs, 1672 
(état civ. de Montsalvy). — La Combe, 17(50 (terr. 
do Saint-Projet). 

CoMDE (La), 1'"'°, c" do Junhac. 

".) 



l!io 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



CoiiCE ( La), vill. détruit, c°' de Leynliac. — Villaigc 
(le Cumhas, i54'i (min. Deslaing, n" à Mar- 
colès). 

Combe (La), écart, c" de Loupiac. 

Combe (La), écart, c°° de Marcenat. 

Combe (La), liani., c°' de MarcbaL — La Comhe 
(Cassini). 

Combe (Le Bois de la), dom. ruiné, c°° de Mauriac. 

— Mansiis (le Comhas, laS^i (liomm. à l'évèque 
do Clermont). 

Combe (La), vilL, c"" de Maurs. — Las Cornues, 
1668; — La Oiiiibc (le Boisset, 175a; — La 
Cnmhe-Boissct , 1760; — La Combe, 177a; — 
Las Combes-Basses et Haules, 1774 (état civ.). 

Combe (La), dom. ruiné, c°' de Montchamp. — La 
boria tic la Coiiba, i.5o8 (terr. de Montchamp). 

Combe (La), ni'°, c°° de Moutgreleix. 

Combe (La), vill., c°° de Monisalvy. 

Combe (La), liam., c" d'Onips. — La Combe (Cas- 
sini). — Lascombcs, 1806 ( Dict. slat. du Canlai). 

Combe (La), écart, c°° de Parlan. — Lus Combes, 
1768 (anc. Cad.). 

Combe (La), vill. et m'", c"° de Pauihac. — La 
Comba, i35a (homra. à Tovèque de Clermont). 

— La Combe, 1673 (état civ. de Polminliac). 
Combe (La), écart, c" de Paullienc. 

Combe (La), dom. ruiné, c"" do Priuiel. — AJfar de 

la Ciiiiibe , i6ga (terr. de Saint-Goraud). 
Combe (La), m'" détruit, c"° de Roannes-Saint-Mary. 

— La Cumba, i5aa (min. Vigery, n" à Aurillac). 

— Molin (le la Combe, 169a (Icrr. de Saint-Ge- 
raud). 

Combe (La), dom. ruiné, c"° de Roufliac. — Mansus 
de la Cumba , 1837 (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 
cai). 

Combe (La), vill., c"' de Roussy. — La Comba, 
t485 (reconn. à J. de Monlamal). — La Combe 
de Guailux, 1610 (aveu de J. de Pestel). — ■ La 
Comhe, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

GoMBE (La), vill., c°''de Saint-Antoine. — Lascombes, 
iSSa (Dict. stat. du Cnnial). 

Combe (La), dom. ruiné, c"° de Saint-Clément. — 
Villaige de la Combe, 1668 (nommée au p" de 
JMonaco). 

Combe (La), dom. ruiné, c"° de S;iint-Flour. — Man- 
sus de lus Combas, i3/i5 (arcb. mun.). 

Combe (La), ham., c"° de Saint-Jacques-dos-Blats. 

Combe (La), dom. ruiné, c" de Saint-Marlin-Can- 
talés. — AJjariam de la Comba, i8f)Ç) (arch. dép. 
s. E). 

Combe (La), ruiss., afll. do rArcueil, c"" de Saint- 
Mary-le-Plain et de Bonnac; cours de i,5oo m. — 



Buzus delà Combe, 15.^)7 (terr. du prieuré de Ro- 
chelort). — Hiiisseau de la Cumba, i558 [itl. de 
Tempel). 

Combe (La), C"', c"" de Saint-Paul-de-Salers. 

Combe (La), dom. ruiné, c"° de Saint-Sanlin-Cantalès. 

— Mansits de la Cumha, i3'i5 (arch. dép. s. E). 

— La Combe, 167a (état civ.). 

Combe (La), écart et monl. à burons, c"' de Ségur. 

— Combes, 1857 (Dict. stal. du Canlal). 

Combe (La), vill., c°° de Teissières-de-Cornet. — La 
Conbe, 1669; — La Combe, 1676 (état civ. 
d'Ayrons). — La Combe-dcl-Malpas-de-Madières , 
1693 (inv. des titres de l'hop. d'Aurillac). 

Combe (La), écart, c°" de Thiézac. 

Combe (La), dom. ruiné, c°° de Velzic. — Boys de ta 
Rocque de la Comba, iSg'i (terr. de Fracor). — 
Alfar des Cuiiibas; ajj'ar de la Comhe, i6ga (terr. 
de Saint-Geraud). 

Combe (La), grange isolée, c'" de Vic-sur-Cère. — 
Ajj'ar de las Combes, 1678 (terr. de la Cavade). 

CoMBE (La), écart, c"" de Vieillovie. 

Combe-Bas (Las), vill. détruit, c™ de la Capelle-del- 
Kraisse. 

Combe-Bassg (La), m'° détruit, c"' de Cbeylade. 

Combe-Bebnabd (La), dom. ruiné, c"" de Ruines. — 
Le villaige de la Coinbc-Beriinrd, iGai (terr. de 
Ligonnès). 

Combe-Bebnabd (La), dom. ruiné, c"' de Sainl-Ma- 
niet-la-Salvelat. — Tellement de la Combe-Bernard , 
1789 (anc. Cad.). 

Combe-Bernouze (La), mont, à vacherie, c"° de Re- 
zentières. — La roche de Combe-Varnoiize , 1610 
(terr. d'Avenaux). 

CoMEEBEssE, 1"'°, c"° de Calvinet. — Coumhehesse, 
167^ (état civ. de Cassaniouze). — Combahessc , 
1761 (anc. Cad. de Cassaniouze). — Cotnbclou 
(Cassini). 

CoMBE-RouLENG (La), dom. ruiué, c"° d'Anglards-de- 
Sainl-Flour. — AJfar de la Comha, l'igi (terr. de 
Mallet). 

CoMBE-Boi'LENOUE ( La ) , doui. ruiué, c°° de Saint- 
Simon. — Ajfar de Cornbehuiilenque ; Comhe- 
Bouenque, 169-! (lerr. de Saiut-Geraud). 

Combe-Bbasdide (La), dom. ruiné, c"° de Rouziors. 

— L'aJ'ur de Combebrandidc , 1670 (nommée au 
\>" do Monaco). 

Combe-Carbugue (La), écart, c"" de Siran. 
Combe-Cave, écart, c°° de Cayrols. 
Combe-Cave, écart, c"' de la Peyrugue. 
Combe-Cave (La), dom. ruiné, c"° de Saint-Mamet- 

la-Salvolal. — Téneiiieiit de la Cumbe-Cave , l']b<) 

(anc. Cad.). 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Ii7 



CoMBE-CiiiBnEs, ccai't, c°° de Saignes. — Combe- 
chnve, 1781 (arcb. dép. s. C). — Comhechaves 
(Cassini). — Combcs-Chabes , 1857 (Dict. statist. 
du Canlal). 

CoMDE-CuALDE, vill. , c°° de Ruincs. — Qimhe-Chalde , 
iCa'i (lorr. de Ligunnel). — CombochalAe, 1678 
(insin. du baili. de Siùnl-Flour). — Comhelchadc 
(Cassini). 

CoMBE-CiiAVE (L\), écart, c°° de Saignes. 

CoMBE-CoLELLE (L,i), doiii. l'uiné, c" de Saint-Ma- 
met-Ia-Salvelal. — Tellement ilc In Coinbe-Couelle , 
1739 (anc. Cad.). 

CoMBEcnosE, écart détruit, c" de Cassaniouze. 

Combe-d'Aize (Lv), dom. ruiné, c°° de Cassaniouze. 
— Ajfar appelle las Cnmhcs rf'.'liuc, ou del travers 
de l'alury. alias de ] aillaii , 17G0 (torr. de Saint- 
Projet ). 

Combe-de-lv-Parra (La), doni. ruiué, c"° de Teis- 
sièrcs-les-Bouiiès. — Villnige de la Combe de la 
Parra, 1OO9 (nommée au p" do Jlonaco). 

CouBE-DEL-Bouissou (La), dom. ruiné, c"" d'Anglards- 
de-Saint-Flour. — -'JT'"' nppellé Acombe-del-Bois- 
sou; — La Comba-dcl-Doisso , i'19'i (lerr. do 
Mallet). 

Comce-del-Cbos (La), écart, c" de Boisset. — Il 
porte égalomont ie nom de Chcz-la-Volpillague. 

Combe-de-l"Esta,\g (La), m'" détruit, c"' de Pleaux. 

C0MBE-DES-L1ECX (La), écart, c™ de Junbac. — La 
Combe-lès-Lieux , 176'! (étatciv.). 

CojiBE-DES-PuECHS ( La ) , écarl, c" de iloulsalvy. — 
La Combe-des-Puexs , 1698 (état civ. ). — La 
Coiiibe-del-Puech, I7'i9 (anc. cad. de Junbac). — 
La Coinbi:-dcs-Puechs , 1764 (étal civ. de Junliac). 

Combe-d'Issart (Lv), dom. ruiné, c"''do Saint-Elienno- 
di^Carlat. — Mas d'hsarl: à Caigliac; la Coiiibe- 
d'Vssarlz, 169-2 (terr. do Saint-Goraud). 

Combe-du-Bei (La), écart, c"' delà Bcssorelte. 

Cosibe-du-Fabbe (La), écart, c"° de Vicillevie. 

CoM E-DU-ViMAL (Lv), dom. ruiué, c"° de Cassa- 
niouze. — Lacombe del Vinliul, 171)0 (terr. de 
Sabit-Projcl). 

CoJiBE-(jALsit (La), dom. ruiné, c°' de Saint-Mamel- 
la-Salvotal. — Ténemc.d de la Combe-Gahne , l'^hh 
(anc. cad.). 

CoMCEGiNAiRE (La), ruiss. , afll. de l'Arcueil, c°°' de 
Fenioros-Saint-Maiy et de Rezoutiùres; cours de 
i,aoo m. 

ÇoMBE-GoDE (La), dom. ruiné, c"" de Sainl-Mamet-la- 
Salvolal. — Ajfar appelle de Combe- Gode, 1668 
(nommée au p" de Monaco). 

Combe-Grakde (La), ruiss., allL de l'Alagnon, c"' de 
Jour.-ac ; cours de i,.")oo m. 



Combe-Grande (La), ruiss., afll. du ruisseau de Pejs -, 

c°" de Priniot et de Roannes-Saint-Mary; cours Je 

1,300 m. 
Combe-Grvnde (La), dom. ruiné, c"" de Velzic. — 

Bugha del serre de Coinba Grande, iSg'i (terr. de 

Fracor). 
CoMBE-GncFUEiRE ( La Bruïèbe DE LA ) , monl. à va- 

cberie, c"° d'Alleze. 
CoMBEL (Le), dom. ruiné, c"° de Prunet. — -\ffar 

appelé del Comhel, 169a (lerr. de Sainl-Geraud . 
CouBEL, écart, c°' de Sainl-Santin-Caiitalès. 
Combel-del-Laïadou (Le), dom. ruiné, c"' de Parla;). 

— Village du Comhel del Lavadou, 1748 (anc. 
cad. ). 

CoMBELLE, rui-ss., afll. de la Maronne, c°° de Cros-do- 
Montvert; cours de •!,700 m. — On le nomme 
aussi y Étaiig-de-Péiiières. 

CoMOELLE (La), f°", c°° de Vic-sur-Cère. — La Com- 
bellie, 1601; — Coiiibelles, iC3o (état civ.). — 
La Comhelle, 1671 (nommée an p" do Monaco). 

CoMBELLÈBE (La), doui. miné, c"° de Vic-sur-Cèro. 

— Villaige de Combellèrc, 1668; — Combellèvi , 
1669 (nommée au p" de Monaco). 

CoMBELLES (Les), viU. , c"" d'Arpajou. — Les Coiii- 
beltes, i6ai; — Les Coumhct/es, i6-j4; — Coui::- 
bello, 1639-, — Coiibella , 1682 (état civ.). ■ — 
Comlièles, 17^0 (anc. cad.). — Cnmbelle (étals do 
sections). 

Comdelles (Les), écart, c°° do Boisset. 

Combelles (Les), vill. détruit vers 1G68 envii'ou, c"° 
de Cariai.^ Villaige ou ajfar de Comhelles, à pré- 
sent en ruine, les habitants d'jceluy s'eslant retiré.: 
es villaiges circonvoisins , savoir es villaiges de Mon- 
tamat, las Lattes et Griiiihac , 16G8 (nommée ru 
p'° do Monaco). 

Combelles (Les), dom. ruiné, c" de Saint-Ltienn^- 
do-Carl;il. — AJj'ar de los Combelles-ilcs-Drossa:-- , 
169a (lorr. de Saint-Goraud). 

Combelles (Las), ham., c" de Saiut-Mamet-la-S.il- 
vetat. 

Combelles (Les), dom. ruiné, c"° do Saint-Sin;i ;i. 

— Affar de Combèles, i6gQ (lerr. de Saint-d - 
raud). 

Combelles (Las), f"", c"' de Sansac-Veinazès. — los 
Combelles, 1C96 (élal civ.). — Comhelle, 1 7 ^ '1 
(liove de l'abb. do Montsalvy). 

Combelles (Les), m'" détruit, c"" de Sansac-Veinii •■;. 

— Le mutin de las Comhelles, 16G9 (nonunéo :iu 
p'" de Monaco). 

Combelles (Les), dom. ruiné, c°° de Teisslores-los- 
Rouliès. — Le villaige de Combelles, iGga (terr. 
de Saint-Goraud). 

•9- 



U8 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



r.oMBE-Lo>GE (La), ëcarl, c"" de Ladinhac. 
CoMBELou (Le), écart, c°° de Mourjoii. — Lou Ca- 

biinou, 1670 (élat civ. de Cassaiiiouze). — Com- 

ielou (Cassini). 
CoMBELOu (Le), écart, c"' de Rouziers. 
CoMBELoijs (Les), dom. ruiné, c°° de Roaniies-Saint- 

Mary. — L'njj'ar appelé des Combeluus, 169a 

(Icrr. de Saiiil-Geraud). 
Combe-Maubv (La), ham., c" de Lalrousse. 
Combe-Malbï (La), dom. ruiné, c°' de Houmégoux. 

— L'nfar appelé de la Combe-Maury , 1G68 (nom- 
mée au p" de Monaco). 
Combe-Moojé (La), dom. ruiué, c'" de Boisset. — 

Affar de la Cuiiibe-Migeyre , 1668 (nommée au p" 

de Monaco). — Bois de la Cnmbe-Mégère ; Coinbe- 

Mégière, 17/16 (anc. cad.). 
CoMBE-NÈGRE (La), dom. ruiné, c°° d'Arpajon. — 

Tellement de la Comhe-Nègre , 1745 (anc. cad.). 
Combe-Nègke (La), dom. ruiné, c°° d'Aurillac. — 

Ajjjar appelle de la Combe-Nègre, 1G92 (terr. de 

Sainl-Geraud). 
CoMBE-NÈGBE ( La ) , moul. à vaclieric, c" de Colandres. 
Combenègbe, ruiss. , prend sa source dans la foret du 

Lioran, c"" de Laveissière, et forme, à son COQ- 

lluent avec le ruisseau de Las Cljabasses, la rivière 

d'Alagnon. 
Combe-Nèghe (La), dom. ruiné, c°° de Saint-Etienne- 

do-Capels. — -ij/dr de Ciimbenegré, 1692 (terr. de 

Sainl-Geraud). 
Combe-Neibe (La), dom. ruiné, c"° do Chanet. — Le 

mas de Comheiiaxjie , xvi° s' (confins de la terre du 

Pejdil). 
CoMBE-NEïnE (Li), mont, à burons, c"' de Saint- 
Projet. — Miinlaigne et bois de Combenieyre, 1717 

(terr. de Beauclair). 
CoMEE^ousE, ruifs., aUl. du Lot, c°" de Junhac, Sé- 

nezergues, Cassauiouze et de Vieillevie; cours de 

1 i,3oo m. 11 porte aussi les noms de la Croix et 

du Molinier. — Combenouze , 1879 (élat slat. des 

cours d'eau du Cantal). 
CoMBE-RoMiGriÈBE (La), dom. ruiné, c°° de Saint- 

Mamet-la-Saivelat. — Ténemeut delà Rouméguière ; 

Iloumigiiière , 1789 (anc. cad.). 
CoMBE-RouBEBT, vill. , c°' de Neussargues. — Combe- 

robrer; Conibe-lloiert, i533 (terr. du prieuré de 

Touls). — Comharobbert , i58i [xd. de Celles). — 

Combaroubert ; Cvmbarobert, i65a (id. du prieuré 

de Coltines). — Comberaben, fin du xvii° s' (id. 

de Bressolles). — Comberouberl , 1753 (liève de 

Celles). 
CoMBERT, dom. luiné, c"° de Siran. — AJfarium del 

Cumbcrto, \lilih (reconn.auseign.de Montai). 



Combes, écart, c" d'Allanche. 

Combes (Les), dom. ruiné, c"° d'Ally. — Le village 
de las Combes, 1778 (inv. des arcb. de la mais. 
d'Humières). 

Combes (Las), dom. ruiné, c°' d'Aurillac. — Grangia 
vocala de las Comhas , 1371 (arcb. dép. s. H). 

Combes (Las), vill., c"'d'Auzers. — Lascombas, i58i 
(nommée au seign. de Gbarlus). ■ — Los Combes, 
i85a (I)ict. stat. du Cantal). 

Combes (Las), ruiss., alll. du ruisseau de Mardarel, 
c°° d'Auzers; cours de 3,000 m. 

Combes (Las), mont, à vacberie, c°° de Bredon. 

CojiBEs (Las), bam., c°* de la Capelle-del-Fraisse.' — 
Las Combas, i55i (min. Boygues, n"). — Vil- 
laige haut de Lasconibes, 166S (nommée au p" de 
Monaco). — Las Combes, l'hall (liève de Mont- 
salvj). — Lascombe (Cassini). 

CoMBES (Las), vill., c" de Cbanlerelle. — Los Com- 
bos, i658 (bève du quartier de Marvaud). — 
Lascombes , 1686 (élat civ. de Condat). — Combe 
(Cassini). 

Combes (Las), écart détruit, c" de Cbanlerelle. — 
Villaige de Lascombe, 1678 (état civil de Con- 
dat). 

Combes (Las), ruiss., afil. de ia Rue, c"" de Chante- 
relle et de Condal-en-Fcniers; cours de 9,»oo m. 

— Ruisseau de Lascombes (État-major). 

Combes (Las), vill. délriiit, c°' de Cbeylade. — 
Mansus de Comba, 1895 (lerr. d'Anterocbe). — 
Villaige de Cumbas, i.Soi (bomm. à l'évèque de 
Clermout). — Villaige del Comp, i5i3; — Affar 
de Comb, i5iA; — AJfar de las Combes, i539 
(terr. de Cboyiade). 

Combes (Las), dom. ruiné, c"" de Condat-en-Feniers. 

— Rois appelle des Combes, xïi° s* (liève conf. de 
Feniers). — Tellement de la Combe, i65o (terr. 
de Feniers). 

Combes (Las), ruiss., alll. de la Rue, c" de Condal- 
en-Feniers; cours de 6,5oo m. 

Combes (Las), écart, c"' de Dienne. — ■ Mansus de 
Combas, 1891 (arcli. dép. s. E). — • La Combe, 
i5i8 (lerr.de Dienne). — Las Combes, 1760 
(liève de Rredon). 

Combes (Les), dom. ruiné, c°° de Froix-Anglards. — 
Roria de Cumbas, i/i3'j (arcb. mun. d'Aurillac, 
s. HH,c. ai). 

Combes (Lis), vill., c" de Ladinliac. — Mansus de 
Las Cumbas, iao6 (liomm. à l'év. de Clermoul).— - 
Las Combes, i7.')o (anc. cad.). — - Lascombe (Cas- 
sini). 

Combes (Las), bam., c"' d'Ouips. 

Combes (Las), bam., m'° el cliàt. déiruit, c" de Pers. 



DEPARTEMENT DU CANTAL 



149 



-^ Lns Cunibas, it!i)û; Los Coml'os, l'SZ'] (arch. 

dép. s. E). — Las Cuinbes, iGoo (pap. de la fam. 

de Montai). 
Combes (Les), doni. ruiné, c" de Saignes. — Villaige 

(le Combes, 1G70 (élat civ.). 
Combes (Las), vilL, c" de Sainl-Anloine. 
Combes (Las), dom. ininé, c"' de Sainl-Ci'rnin. — 

Mansus de las Comhas, i6o3 (éciiange enlre J. de 

Mon lai). 
Combes (Las), écart, c'" de Saint-Constant. 
Combes (Las), dom. ruiné, c"° de Saint-Gerons. — 

Ajjarium de las Cttmbas, iliùZ (arch. mun. d'An- 

rillar, s. HH, c. ai ). 
Combes (Las), mont, à vacherie, c"" do Saint-Julicn- 

do-Jordanne. 
Combes (Las), ham., c"' de Saint-Mamet-la-Salvetat. 

— Las Combas, i57'i (livre des acliaps d'.\nt. 
de Naucaze). — Las Coumbes, iCig (état civ. de 
Cayiols). — Las Combes, 1668 (nommée au p" 
de Monaco). 

Combes, vill., c"° de .Saint-Poney. — Combes, i6i3 
(lerr. de Nubieux). — Combe, 1670 (état civ. de 
Massiac. 

Combes, liani. et chat, on ruines, c°° de Saint-Satur- 
nin. — Las Combas, i5i4 (lerr. de Ciiejlade). 

— Combes, i58A ( »/. de (îraido). 

Combes (Las), 1°", c"° de Talizat. — Las Combas, 
i58i (terr. de Celles). • — ■ Las Cambes, 1704 
(lièvn de Celles). — Lascombe (Cassini). — Las- 
combes (Klat-major). 

Combes (Les), ham., c°° de Tliiézac. — Les Combes- 
les-Thié:ac, i(î68 (nommée au p" de Monaco). — 
Encumhes, 17/16 (anc. cad.). 

Combes (Las), vill., c°° de Tourniac. — Las Combes, 
iGoo (étal civ.). — La Combe, 1784 (arch. dép. 
s. C, 1. 38). — Lascumbes (Cassini). 

Combes (Las), écart, c"" de Trizac. 

CoMBBS (Les), mont, à huions, c°° de Valuéjols. — 
Las Combas, )5o8 (lerr. de Loubevsargues). — 
Montaigne de la Combe de la Saure; Combe de la 
Faute, iG46 (min. Danly, n"). — Las Combes, 
i6Ci (terr. de Uredon). — Los Combos (états de 
sections). 

Combes-Babbès (Les), dom. ruiné, c'" de Roumégoux. 

— Ajfar de Combes-Barre: , i6l)8 (nommée au p" 
de .Monaco). 

Comjes-Basses (Las), vill., c'"' de Saint-Mamet-la- 
Salvetat. — Las Coutnbes-llasses , i65o (état civ. 
de Cayrols). — Las Combeir-Ilasses , 1668 (nom- 
mée au p" de Monaco). — Las Cumbes-Basses, 
1G97 ("■'ch. dép. s. C, 1. 4). — La Combebasse, 
1748 (anc. Cad.). 



Comdes-Hautes (Les), écart, c"" de Saint-Mamet-la- 

Salvelat. 
Combes-Sodbbo (Les), mont, à burons, c"° de Dienne. 

— Encombes-Soubro (étals de sections). 
Combe-Tobte (La), dom. ruiné, c'" de Cassaniouze. 

— AJfur de Combelorle, 1760 (terr. de Saint- 
Projet. 

Combette(La), dom. ruiné, c"° de Bonnac. — Mansus 
de Combetas, 1829 (enq. sur la just. de Vieille- 
spesse). — Cois de las Combelles, 1G71 (pap. de la 
fam. Barthomeuf). — Bois de la Combeite, 1771 
(terr. du prieuré de Bonnac). 

Combette (La), dom. ruiné, c°° de Jabrun. — Affar 
de Conbetes, ligS (terr. de .Mallet). 

Combette (La), ruiss., affl. de l'Arcuoil, c"° de Re- 
zenlièros; cours de i,'ioo m. 

Combe-Vallée, ruiss., afll. du ruisseau de Chandèze, 
c"" de Saint-Mary-le-Plain; cours de 3, 000 m. — 
Ruisseau de Combe-\ alley; de Cmnbaralleij, 1610 
(terr. d'Avenaux). 

Combe-Vialèse (La), dom. ruiné, c°°de Saint-Mamet- 
la-Salvetal. — Le ténement de la Combe-ViaUze , 
l'jho (anc. cad.). 

CoMBE-\'iEiLi,E (La), dom. ruiné, c" do Cassaniouze. 

— AJfur appelle de la Combevieilte , 1760 (terr. de 
Saint-I'rojc'l). 

CoMBEïBOL, dom. ruiné, c°° do Sainl-Sanlin-Cantalès. 

— AJfar appelle de Combeyrol, i636 (liève de 
Poul). 

CoMBiÈBES, écart, c°° de Cassaniouze. — Ténement de 

la Courbière, 1760 (terr. de Saint-Projcl). 
CoMBiLion (Le), dom. ruiné, c"° de Saint-Mamet- 

la-Salvotat). — Ténement de Combdiou , 1789 (anc. 

cad.). 
CoMBLAT-LE-CuÂTEAU, vill. ot cliàl., c"' de Vic-suf- X 

Gère. — Comblatum, i485 (reconn. à J. do Moa- 

tamat). — Comblai, 1583 (terr. de Polminhac). 

— Cotnblact-te-Chasleau , i635 (état civ.). 
CoMBLAT-LE-PosT, vîll. , c'" de Vic-sur-Cèrc. — Comblat- 

le-Pon, 1600 (état civ.). — Comblat-le-Pont , lOtiS 

(nommée au p" de Monaco). — Comblal-de-Pon , 

1670 (état civ. de Polminhac). 
CoMBLAT-LE-PoNT, luiss. , allL do la Cèro, c"' de Vic- 

sur-Core; cours de 3oo m. 
Comblat-l'Omchace, dom. ruiné, c"' de Vic-sur-Cère. — t'*. 

— Mansus de Comblât l'Ombralge, l489 (reconn. 
à J. de Monlamat). — L'Ombralge, i583; — 
Qimbtat-Ombraghe ; Comblal-Omthrage , 1 584 (terr. 
de Polminhac). — Combtal-t'Onbraigi' , iliog (état 
civ. de Thiézac). — Comblnl-I.tnihrnl gij , 1 (5 1 (aveu 
de J. de Pestels). — Comblnt-l'Ombralgi, i6a3 
(élat civ. d'Arpajon). — ■ Comblat-l'Ombraige; Com- 



150 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



UalZr-V Omhragcsfz , 1668 (nommée au p" de Mo- 
naco). — ComUal-l'Omhragé , 1677 (état civ. de 
Polminhac). — Comblat-l'Ombrailge, 1697 (id. 
de Saint-Clément). 
CoHBLAT-SoLEiLiAGE, dom. ruiné, c°' de Vic-sur-Cère. 

— Le Souquetliatge , i583; — Combat-le-Sougue- 
lialge, i58i (terr. de Polminhac'). — Comblat- 
ie-SoUelialge, i5()8; — Ccmblat-le-Soleliatge; 
Coinhlal-le-SaUlhar, iSgg (état civ.). — Comblât 
Soidelyagy ; Coiiiblat-Lessoletiagy, 1610 (aveu do 
J. de Pestels). — Comblat-de-Snlelalge , 1619 (état 
civ. de Thiézac). 

CoMBOuBiEu (Le), dom. ruiné, c" de Giénat. — Affa- 
rium vulgarité!- appeUatum de Colbornia, jSaS 
(arcli. mun. dWuriliac, s. HH, c. ai). — Affarium 
de Colboriu; de Colhorieu, i3i3 (arch. dép. s. G). 

CoMBOiRiEL, viil., c°''de Raulliac. — Comborieu, i6iù 
(min. Froquières, n"). — Coinboitrieu , i66g; — 
Cumbaneu , it)7i (nommée au p" de Monaco). — 
Comboury, i6gi (état tiv. de Saint-Clément). — 
Conborieu, i6g3; — Comberidu , iCgS {id. de 
Raulliac). — Courbourieu, 1857 (Dict. stat. du 
Cantal). 

CoMBBiiLLE, dom. ruiné, c" de Valette. — Affarium 
vocatitm de Cumbralha; de Comba - Bralha , liii 
(terr. de Saignes). 

CoMBBAiLLE, cbiU. détruit, c"" du Vaulniier. 

CouBBAssE, mont, à vacherie, c°* de Pradiers. 

CoMBBELLEs, écarl , m'" et chat, détruits, c" de La- 
veissière. — Conberas, 1839 (enq. sur la just. de 
Vieillespesse). — Combrelas, 1870 (arcb. dép. 
s. G). — Combrellee, i3g6; — Cnmbrelte; Con- 
brelœ, liia; — Combreliœ, 1^67 (l'rf. s. E). — 
Comirellium , i5oo (arch. dép. s. E). — Con- 
brelles; Combrelhes, xv' s° (terr. de Chanibeuil). 

— Somlrellas, 1606; — Moliii de Cvmbrellas 
assiz sur le ruijsseau de Cliamboyrol , 1G20 (min. 
Danty, n"). — Combrelles, 1G68 (nommée au p" 
de Monaco). 

Combrelles, avant 1789, était régi par le droit 
écrit, et siège d'ime justice seign. ressort, au bail- 
liage de Vie, en appel de la cour rovalo de Murât. 

CoMBBEs, dom. ruiné , c" de Sourniac. — Capoinansus 
de Coiiibres, ia63 (arch. généal. de Sartiges). 

CoMEBET (Le), miss., alll. de la Dojdogne, c°" de 
Cbauipaguac et de Saint-Pierre-du-Peil; cours 
de 1,1 Oo m. On le nomme aussi Savemioltes. 

CosiBBET, vill. et m'°, c°' de Labroussc. — Villaige de 
Comhret, i583 (terr. de N.-D. d'Aurillac). 

CosiBBET, ruiss. , afil. du ruisseau de Maurs, c°" de 
Labrousse et de Teissiéres-les-Bouliès; cours de 
i,6qo m. 



CoMBRET, vill., c"" de Lavaslrie. — Combret, ligi 
(terr. de Mallet). — Cambres, i6a3 (insin. de 
la cour royale de Murât). — Combort, 1680 (arch. 
dép. s. G). 

Combret, dom. ruiné, c" de Marcolès. — Affar appelé 
de Combret, xv' s" (pièces de l'abbé Delmas). 

CoMBBET, ruines, c°' d'Oradour. — Ces ruines, d'un 
ancien >illage sans doute, avoisinent PierreUlte. 

CoMBBET, écarl, c"' de Sainl-Anluine. 

CosiBBET, liam. , c" de Saint-Christophe. — Combret, 
1612 (état civ.). 

CosiBRET, vill., c°'de Saint-Pierre-du-Pcil. — Combret, 
i655 (insin. du baill. de Salers). 

CoMBRET, bam., c°' de Saint-Santin-Cautalès. — Com- 
bret; Cuiiibret , 1 345 (arch. dép. s. G ). — Combrut, 
1668 (min. Sarrauste, n" à Laroquebrou). — 
Combrect, iCgS (état civ. d'.4rnac). 

CosiBBET, écart, c°' de Thiézac. — Combret, lù-jli 
(terr. de Thiézac). 

CosiBBONEs, dom. ruiné, c" de Boisset. — Le villaige 
de Combrones, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

CoMBROus, ham., c"' de Saint- Jlamet-la-Salvetat. ■ — 
Combrour, 1674; — Combros, iô86 (livre des 
aehaps d'Ant. de Naucaze). — Coumbrous, 166a 
(état civ. de Cayrols). — Combroux , i665 (id. de 
Saint-Mamet). — Combrous, 16G8 (nommée au p" 
de Monaco). 

Combrous, m'" détruit, c"de Saint-Mamet-la-Salvetat. 
— Lou molin de Cumbros, 1587 (livre des acbaps 
d'Ant. de Naucaze). 

CoMMON (Le), mont, à vacherie, c"" de Chavagnac. 

Communal (Le), écart, c" de Champs. 

CoMMCNAL (Le), dom. ruiné, c°° de Chcylade. — Mas 
des Comunah, lôiti (terr. de Cheylade). — Mas 
des Comiininaulx de Maurie, ii'iç) (arch. dép. 
s. E). 

CoMMUMAL (Le), ruiss., aQl. du ruisseau du Labiou, 
c°' du Vigean; cours de a, 160 m. 

CoMMDxs (Les), mont, à vacherie, c°' de Sainl-Paul- 
de-Salers. 

CoMOissoDS (Les), dom. ruiné, c" de Dienne. — 
Affar appelle des Comoyssous, 1600 (terr. de 
Dienne). 

CoMOLET (La), dom. ruiné, c"° d'Apchon. — Crou- 
malier, i3.^g (min. Lanusse, n"). — La Comolet, 
i585 (terr. de Graule). — La Cimollet-lès-le-bourg 
d'Apchon, 1609 (min. Danty, n"). — La Comol, 
1618 (terr. de Dienne). — Le Cheylar appelle la 
Commolet, 1719 (table du terr. d'Apchon). — La 
Comoulet, 1777 (liève d'Apchon). 

CoMP (Le), mont, à vacherie, c"" de Landeyrat. 

CoMPAiN, ham.. c" de Saint-Jacques-des-Blals. — 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



151 



Cumpens, 16G8 (nommée au p" (le Alonaco). — 
Cuiiipen, 17?! 6 (anc. Cad. de Tliiézac). — Grompin 
( Étal-major). 

CoMPiLEiNE, vill., c"" de Fournoulès. — CnmpaUne, 
1785 ((Chabrol, t. IV). — Campalène (Etat-major). 

CoMP.iLEiNE, miss., ain. du Céié, c""' de Fournoulùs 
et de MourjoH ; cours de 1,000 m. — Il porte aussi 
le nom do Lever!. 

CoMPAno'ïiE (Li), vill., c°° de Leucamp. — Ln Cvn- 
panhoniu, iB/ig; — La Coiiipaiihnnio , l559 (min. 
Bovgues, n"). — La Campanhonne , i56o (iV^ 
Boyssonnade, n"). — La Comparine, 16^9 (élat 
civ.). — La Comparonie; la Comparonié; la Com- 
panie;la Comparenche , 1668; — La Coiiiparointe , 
1670 (nommée au p'° de ilonaco). — Ln Compa- 
rounhe, 167.5; — La Cumpargnc , i685 (état civ.). 

— La Cotnparonye , 1696 (ferr. de la command. 
de Cariât). — La Campai-onnie (Cassini). — La 
Campaiine , i856 (Dict. stat. du Cantal). 

CoMi'EinE, écart, c°° de Reilhac. 

CoMPEii\iE (Li), dora, ruiné, c°° de Pers. — Village 
de la Cnmperie, 1708 (état civ. de la CapcUe- Vies- 
camp). 

CoMPE.\ (Le Bois de), dora, ruiné, c"° de Vic-sur- 
(ière. — ''j^"'" appelle de Coiiipens, i583 (torr. 
de Polmlnliac). — Bois de Compim, 1769 (anc. 
cad.). 

CoMPENS, ham., c"" de Lasceile. — Compciis, 1696; 

— Coinpains, 1720 (arch. dép. s. C). 
CoMPEïRE, ruiss. , afll. de l'Alagnonet, c"" de Saint- 
Mary -le-I'Iain et de Saint-Poney; cours de 1,100 m. 

CoMPiE (Le Suc de), raont. à vacherie, c"° de Saint- 

Etienne-de-Riom. 
CoMriER (Le), m'°, c" de Saiut-Etienno-de-Rioni. 
CoMPiss.vT (Le), ruiss., alll. du ruisseau de Saint- 
Etienne, c"' de Saint-Étienne-de-Carlat; cours de 

5,700 m. — Ruisseau de Campissnl , 1C93 (terr. 

de Sainl-Geraud). 
CoMPLEXio, doni. ruiné, c"" do Sénezergues. — jijfar 

de Complexio, 16C8 (nommée au p" de Monaco). 
CoMPOSTiE (La), écart, c°° de Pruuel. — Camposlle 

(Cassini). 
CoMps (Les), vill., c°° de Vitrac. 
CoMs (Le PiiECH des), mont, à vacherie, c" de la 

(iapelle-Barrez. 
CoMs (Les), doni. ruiné, c°° de Chalvignac. — Tcne- 

vientum Conz , 1396 (liomni. à l'évéque de Cler- 

mont). 
CoMs (Les), m'° détruit, 0°° de Cheylade. — Molin 

de Crimb, i5i4; — Molin du Comp, iBSg (terr. 

de Cheylade). 
C0.MTIE (La), bam., c"de Marmanhac. — La Comlia, 



l'iOg (terr. de Saint-Christophe). — La Coiililie , 
l552; — La Conlitie; La Conlitia, i554; — La 
Contitie nommée del Adarrieu, i558 (id. de No- 
zières). — La Contie, i()68; — La Contio, 1671 
(état civ.). — Lacoulie, i685; — Lacontye, 1760; 

— La Conlije, 17^5 (arch. dép. s. C, 1. 31). 
CoNCASTV, bara., c"° de Boissel. — Canrasttj, 1668 

(nommée au p" de Monaco). — Concnsti , 1746 
(anc. cad.). — Cnncastij (Cassini). — Coiicastiq, 
iS53 (Dict. stat. du Cantal). 

CoNCHE (La), écart, c°° de Cbanet. 

CosoDE-n-PïnoNÉE (La), bam., c"° de Cbanet. — Les 
hautes Couches (Cassini). — Conche (Etat-major). 

CoNCDES, ruiss., afll. de la Sionne, c"° de Molèdes; 
cours de 1,800 m. 

Conçues, vill., c"° de Saint-Projet. — Couches, i655 
(état civ. de Salcrs). — Couchers, iCSg (insin. du 
bailliage de Salers). — Coucher, 1C80 (élat civ. de 
Saint-Projet). 

Cosches-Bas et Concues-Haut, hameaux, c"° de Mo- 
lèdes. — Couschou; Cousches, i654 (torr. du Sai- 
ihans). — Conche, i664 {id. de Bredon). — Les 
Hautes-Conches (Cassini). — Conche-Bas et Conche- 
Ilaul (Etal-major). 

CoNDAMiNE (La), ham. et m'° détruit, c°'' d'Aurillac. 

— La Condamina , issS (liéve de Carbonnat). — 
La Coundamine , i6a3 (étal civ. d'Arpajon). — Las 
Condamiues, 1G70 (nommée au p" de Monaco). 

— La Condamine, 1674 (élat civ.). — La Con- 
damiue-Basse , 1788 (arch. mun. d'Aurillac, s. CC, 

P-4)- 
Condamine (La), montagne à burons, c"° de Pailhé- 

rols. 

Condamine (La), dom. ruiné, c°° de Saint-Étienne- 
de-Carlat. — Affar de la Codamine, 1699 (terr. de 
Saint-Goraud). 

Condamine (La), vill., c" de Siran. 

Condamine (La), ruiss., affl. de l'Alagnon, c"" de Ta- 
lizat et de Joursac; cours de a, 000 m. — lluisseaa 
de Condamine, 1887 (état des rivières du Cantal). 

Condamine (La), dom. ruiné, c"" de V'ic-sur-Cère. — 
ViUaige de la Condamine, 1670 (nommée au p'° de 
Monaco). 

Condamine (La Cote de lv), mont, à vacherie, c"" de 
Vieiliespesse. — La cousta de la Ciutdamuia , iGSa 
(terr. de Vieillespessse). 

Condamine (La), ham., c°° de Vieillevie. — La Con- 
damyna, i55o (min. Boygues, n"). — La Com- 
damine, 1674 (état civ.). — La Condamine, 1768 
(état civ. de Junbac). — La Coundamine, 1767 
(table des min. Guy de Vayssieyra, n"). 

Condamine (Li), dom. ruiné, c™ de Virargues. - 



152 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Domayne de In Cvndamyiie , i535 (terr. de la v" de 
Miirat). 

CoNDiMixE-HiiTE (La), liam., c" d'Aurillac. — 11 
porte aussi ie nom de Mirahel. 

CoKDisiiMis, vill. et ni'°, c"' de Sainl-Vincenl. — Con- 
daminas, i33a; — Condamines, iSSg (liève du 
prieuré de Saint -\incenl). — Condanimes (Cas- 
sini). 

Condat-en-Femebs, c"" do Marcenat. — Parrochia 
Condalcnsis , I20a; — Condacum, i3oi (lionim. 
à l"év. de Ciernionl). — Cnndat, i3io; — Comp- 
datum; Coiidaium, i350 (Hist. de l'abbaye de 
Feniers). — Conda, i345 (arch. ddp. s. G). — 
Condatum en Feniers, i53ô (Fouillé de ClermonI, 
don gratuit). — Comdat, i55o (liève du q' de 
Marvaud). — Condac es Feniers, 1671 (état civ. ). 

— Condat-en-Fenicrs , i^S'i (Chabrol, t. IV). 
Coudat-en-Feniers était, avant 1 78g, delà Basse- 
Auvergne, du dioc. et de i'élect. de Clermont, de 
la subdél. de Bort. Régi par le droit coût., il dépend, 
de la justice de l'abbaye de Feniers, et ressort, à 
la sénécb. d'Auvergne, en appel de la prév. de la 
Roche -Sanadoire. — Son église, dédiée à saint 
Xazaire, était une cure à la nomiualion du chapitre 
catbédral de ClermonI, alternativement avec celui 
de Yic-le-Conile. Elle a été érigée en succursale 
par décret du 28 août 1808. 

CosDEVAL, vill., c"" de Marcenat. — Condeval, i684 
(état civ.). — Cordenat, 1776 (arch. dép. s. C). — 
Conval, i856 (Dict. stal. du Cantal). 

CoNDOun (Le), vill. et mont, à vacherie, c°' d'AUanche. 

— Condoues; Condours, i5i5 (terr. du Feydin). 
Coudoux, iCgc) (état civ. de Joursac). — Codors, 
xvii° s° (arcb. dép. s. E). — Cotidour (Cassini). • — • 
Condour (État-major). 

CoxDOcs (Le), ravine, affl. de la Jordanne, c°' de 
Saint-Cirgues-de-Jordanne; coui's de 3, 000 m. 

CoxE (La), ruiss., alll. de la Soulane-Grande, c"' 
de Saint-Santin-Cantalès et de Meudan; cours de 
1,600 m. On le nomme aussi le Fournet. — Aqua 
vocata de Conne, i34i (arch. dép. s. E). — Rivus 
de Erisso, ii43; — Aqua de Coune, l5io (pap. 
de la fam. de Montai). 

CoxFiNHor, dom. ruiné, c" de Saint-.4niandin. — 
Ténemenl de Conjimou , i65o (terr. de l'abbaye de 
Feniers). 

CosFOLESs (Le), ruiss., afil. de la Veronne, c°" du 
Falgoux et de Colandres; cours de 5, 680 m. On le 
nomme aussi Marinet. — Aqua de Mnrtnet, i5i3 
(terr. d'Apchon). 

CoxFOLEM, vill., c°° de Chazelles. — Confolant (Elat- 
major). 



CoxFOLEXT, écart, c" de Ferrières-Saint-ilary. 

Conjulan (état de sections F). 

CoxroLEXT, f°", chat, et m'° détruits, c" de Saint- 
Clément. — Mansus superior et inferior de Confuili; 
Confuilii, 1 a 6g (arch. mun. d'Aurillac, s. FF, p. i5). 
• — ùmffonUenc , 1627 (pièces Lacassagne). — Con- 
Joulcnq; moulin de Confnuleng ; ùmfidnn, 1668; — 
Couffulez; Coujfùuhn, l66g; — Coujfnulan , 1671 
(nommée au p" de Monaco). — Cmfoukn, 1675 
(arch. dép. s. H). — Confoulens, 1700 (étal civ.). 
Confolent, avant 178g, était le siège d'une jus- 
tice seign. régie par le droit éciit, et ressort, au 
bailliage de Vie, en appel de sa prév. part. 

CosFOLEXT, écart, c"" de Thiézac. — Confoulins, 1886 
(états de recens.). 

CosFoxETRE (Li), écart détruit, c°'de Champs. — La 
Confoueyre , i855 (Dict. slat. du Cantal). 

CoxxB, vill., c" de Sahit-Saury. — Cmné, iG33 (état 
civ. de Glénat). — Conne, i654 (id. d'Espinadel). 

— Cogne, 1771 (arch. dép. s. G). 

CoxxÉ (Le Pecch de), mont, à vacherie, c" de Si- 
ran. 

Coxxoc, dom. ruiné, c" de Pers. — AJfarium de Con- 
nou, i4a3 (arch. mun. d'Aurillac, s. IIH, c. 21). 

CoN.NcxAL (Le), écart, c" de Sansac-Veinazès. 

CoNORT, m'°, c" de Peyrusse. 

CosoRT, dom. ruiné, c°' de Tournemire. — Domaine 
de Conort, 1701 (arch. dép. s. C, 1. 6). 

CoNORTiEs (Las), dom. ruiné, c"' d'Ytrac. — Factum 
voealum de las Conorlias, i!x5'] (arch. mun. d'Au- 
rillac, s. HH, c. ai). 

CoxQCAxs (De), carderie, c" d'Aurillac. — Le moulin 
de Salesses, i6g2 (terr. de Saint-Gcraud ). — Le 
moulin Deconquans (états de sections). 

CosQCAXs, vill., chat, et m'°, c°° de Boisset. — Con- 
quans, 1668 (nommée au p" de Monaco). — 
Concaiis, 1784 (Chabrol, t. IV). — Conquand 
(Cassini). 

Le château de Conquans était, avant 1789, le 
siège d'une justice seign. régie par le droit écrit, 
et ressort, à la sénécb. d'Auvergne , en appel de la 
prév. de Calvinet. 

CoxQCAxs (La Vie de), dom. ruiné, c" de Boisset. 

— Villaige delà Vie-de-Conquans , 1668 (nommée 
au p" de Monaco). 

CoHQCEs, écart, c" de Pailhérols. — La Conque (Etat- 
major). 
CosQiESTE, chapelle déiruite, bourg de Cassaniouze. 

— La Sainte-Vierge et Saint-Geraud-de-ConquiesIe , 
17G3 (Fouillé de Saint-Flour). 

CoNQCET (Le), écart, c" de Leynhac. 

CoxREis, seign., arrond. de Murât. — Seigneurie de 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



lôS 



Conreix, i635 (nommée an roi par C,"' de Koix). 

CoNniEU, écart, c'" de Saiiit-Viclor. 

CoNnos, vill. et chat., c°° d'Arpajon. — Coiirrolcz : 
Conroctz, laGg (arcli. raun. d'Aiirillac, s. FF, 
p. i5). — • Convolz, 1287 (iW. s. GG, c. iC). — 
Com-oz, i'i65 {ni. s. Il, c. 17). — Coiirociuin , 
i/i65 (.)l>il. de N.-D. d'Aurilla,-). 

Conros, avant 1789, élail le ^iè;;e d'une jiislice 
seign. réiifie par le droit écrit, el ressort, au bail- 
liage do Vie, en appel de la prév. d'Aurillac. 

CoNBOS, vill., c" de Loiipiar. — Coiiurlum , i/iG'i 
(terr. de Saint -Cliristoplie). — Coiiroclz, i63i; 

— Conrotz, i65o (état civ.). — Conroch , i665; 

— Conros, 1689 (iW. de Pleaux). — Conrols, 
i6go (état civ.). — Conroc (nouv. cad.). 

Cosnir, vill., c"" du Vigean. — Conrutum, 1/174 
(terr. de Mauriac). — C'jiiriit, i5.'i9 (lerr. de Mi- 
remonl). — Conritts, 16.39 (rentes ducs au nio- 
nast.de Mauriac). — Conrrut, i6'i9 (élal civ.). — 
Conroiix, 1670 (i(i. d'.\uglards-de-Salers). — Con- 
ruch, 1O79; — Courue, 1710 (iW. de Trizac). 

CoNSTANCiE (La), dom. ruiné, c"° du Vigean. — Maii- 
sus de In Conslanciii , i3io (liévo du prieuré du 
Vigean). 

Co.NSTAUTiF. (Lv), lieu détruit, c"° de Leynliac. — Im 
Coiistaiilias , 1784 (Chabrol, t. IV). 

CoNTAM (Lt), ruiss., alTI. de la Santoire, r" de Sé- 
gur; cours de i,4oo m. — Ihiisseuu da Coniplanl, 
1837 (état des rivières du Cantal). 

CoNTEN (Le), mont, à burons, c" de Colandres. — 
Montana de Toten, i586 (homm. à l'évéque de 
Clerniont). — Le Contin , i5i8 (terr. d'Apchon). 

— Le Conlen , 1719 (table de ce terrier). — Le 
Conteil, 1777 (liève d'Apchon). — Montagne del 
Comte, 1783 (aveu au roi par G' delà Croix). 

CoNTEss (Le), mont, à vacherie, c°° de Laveissenet. 
CoNTENsou (Le), mont, à burons, c"° de Vcrnols. 
ConTENSOUs, vill. , c'^de Roulliac. — Contenssos , liltC) 

(arch. dép. s. G). — Conlcnsons , i6a8 (état civ. 

de Cros-dc-Montvert). — Contensou, 177'!; — 

Coiitenssou; Contenssoiix, 178". (arch. dép. 9. C, 

\. 5i). — Contaiisoii (Cassiiii). 
CoNTEvsoiis (Les), doni. ruiné, c°' de Saint-Julien- 

de-Jordanne. — Affar dc« Collenses; des Contensv , 

1673 (lerr. de la chapell. des RIats). 
CosTEBiE (La), lieu déiruit, c™ d'Ydes. — (Cassini.) 
CoNTEnoLLE (A), liam., c°° d'Aurillac. 
CoisTBE, f°", c" d'Aurillac. 
CoNTi:« (Le), ravine, c"° de Laveissenet. 
CoNTivAL, écarl , c"' de Parlan. 
CoMTiiAnio (Le), dom. ruiné, c"" de Lieutadès. — 1//- 

{aige de la Contraria, i5o8; — Téneinenl de ta 

Caillai. 



Contrarie, tG86 (terr.de la Garde-Roussillon). — 

Le Countrario (états de sections). 
CoNTnAT (Le), dom. ruiné, c"° de Saint-Constant. — 

Le tenement du Contrai, 1747 (anc. cad.). 
Contrat (Le), dom. ruiné, c"" de Vézac. — Affariiwi 

de Coyitrast, i5aa (min. Vigery, n"). 
Contre, vill. et oratoire, c°° de Ghaussenac. — Conte, 

1.599; — Contre, ifioo (état civ. de Brageac). — 

Cvnstre, 17G9 (arch. dép. s. C). 
CoNTuniES (Las), dom. ruiné, c"" de Siran. — Lus 

Conturie, itiâG (min. Sarrauste, n'°). 
CopiAC, f"'", mais. fort, et m'° détruits, c°° de Coren. 

— Coapiat, 1780 (terr. de Monlchamp). — Co- 
piac, 17/15; — Copiât, 1780 (arch. dép. s. G, 
1. i 3 ). — Coppiat (Cassini ). 

CoQUELLE (L\), écart, c"" de .Saint-Julien-de-Toursac. 

— La Couqiietle , i8â5 (Dicl. slal. du Canlal). 
CoBBEiL (Le Bois de), briquclerie, c" de Mauriac. — 

Coiirbels, 1/178 (lerr. de Mauriac). — Corbeulx, 
i5o5; — Courbexdx, i5i5 (comptes au doyen de 
Mauriac). 

ConBEiL, ruiss., alll. de la rivière d'Auze, c"" do Mau- 
riac; cours de 1,750 m. 

Cobbettes (Les), écart, c°° du Claux. 

CoRBEvBE, vill. détruit, c°° de Moussages. 

Cobbièbe, hain. et m'", c°° de Saint-Clément. — Cor- 
bièms, 1GG9 (nommée au p'" de Monaco). — - 
Corbier, iG83 (élal civ. de Jou-sous-Montjou). — 
Corbicrs, 169/1 (id. de Sainl-Clémonl). — Crobière 
(Cassini). 

CoBBiÈBEs, vill. et chat, féodal détruit, c" de Cha- 
liers. — Corberia, 996 (Gall. christ., t. II, insl. 
col. 1 29). — Corheriœ, xiï° s" (reg. de Guili. Tras- 
col). — Corbieijra, 1/1/1.") (arch. dép. s. E). — 
Corbières, 162/1 (terr. de Ligounès). — Corbière 
(Elal-major). 

L'église de Corbières, dédiée à saint Ilarlhélemy, 
élail une annexe de la paroisse de Chalicrs en 
i/i5i. 

Corbières, dom. ruiné, c"° de Sainl-Snniin-Cantalès. 
• — Affariutn de Corbeira, i3/i5 (arch. dép. s. G). 

— Corbieijra, 1/116 (pap. de la l'am. de Montai). 

— Corbaria; Corberia, i/i'ia (nommée au seign. 
de Montai). — Domaine de Corbières, 16G9 (nom- 
mée au p" de Monaco). 

CoBBOB, dom. rmné, c"" de Glénat. — Buria appcl- 
lata deCorhor, 1857 (arch. niiiii. d'Aurillac, s. Hll, 
c. ai). 

CoBCiiiNos, dom. ruiné, c"' de la Capclle-en-Vézie. 

— Mansus de Corchinns , 1889 (reronn. à Guill. 
de l'odio). 

CoBDEssE, vill., c"' de Neuvéglise. — La Cordosia, 



mi-nniiniE kation. 



15/. 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



ia3a (liomni. à l'évêque do Clermoiit). — Cor- 
dessas, i5o8 (terr. deMontchanip). — Courdesses, 
i5io(îW. de Maiirs). — Cordesses, i636(irf. des 
Ternes). — Cordessc (Cassini). 

Cobdesse-Petit, ham., c°° de Neuvéglise. 

CoBEN, c"" nord de Saint-Flour. — Coren, il 85 
(spicil. Biivat.). — Coreiit, xiv° s° (Guill.Trascol). 
— Corpiilz; de Coveidt, iS^îg (enq. sur la just. 
de Vicillespesse). — Cnreiitum, ilitn (arch. dép. 
s. E). — Core, i5o8 (terr. do Montcharap). — 
Couren, i58i (arch. dép. s. E). — Le mnlin de 
Corem, i63i (lerr. de Montchamp). — Coiiritz, 
i64o (arch. miin. d'Auriilac, s. CC, p. 8). — 
Corain, i66o (arch. dép. s. E). ■ — Coreiii, i664 
(terr. de î\loiilcIiamp). — Corin , 178^1 (Chabrol, 
t. IV). 

Coren, avant 1789, était de la Haute-Auvergne , 
du dioc, de l'élecl. et de la subdél. de Saint- 
Flour; il était le siège d'une justice régie par le 
droit coût., et ressort, à la sénéch. d'Auvergne, en 
appel de la prév. de Saint-Flour. — Son église, 
dédiée à saint Pierre, était un prieuré de filles 
dépendant de l'abbaye do Blosle et à la nomination 
de l'abbesse. Elle a été érigée en succin'sale par 
décret du 38 août 1808. 

Cohmon, dom. rainé, 0°" de Pers. — Affarium de Cor- 
mou, lAo". (arch. mun. d'Auriilac, s. HH, c. 21). 

CoRKALE, dom. ruiné, c™ d'Omps. — La Cornale, 
16/10 (étatciv. de Saint-Mainel). 

Cornaud (Le Pdï-), dom. ruiné et monl. à vacherie, 
c"° de Rolfiac. — Boria de Cordial in territorio del 
Piiy, i5io; — Podium de Cornnc, i5ii (lerr. de 
JMaurs). 

CoBNÉLiAN, dom. ruiné, c"" de Alarmanhac. — Yil- 
laige de Corneilban, i646 (lerr. du prieuré de 
Teissières-de-Cornet). 

CoKNÉUE (La), écart, c" de Rouiiers. — La Cor- 
neithe;la Couriiilhie; la Cournitlie, 1668; — La 
Cournilhe , 1670 (nommée au p" de Monaco). — 
La Cornélie (Cassini). — La Cornalie , 1867 (Dict. 
stal. du Cantal). 

ConsÉLiou, ham. et Corel, c"' de MontboiiJif. 

Cornet, vill., c" de Teissièrcs-de-Cornet. — Corne- 
tuin, i.'jai (min. Vigery, n" à Aurillac). — Cor- 
nacnm, i556 (arch. dép. s. H). — Cornetz, iSgS 
(reconn. à la mais, de Clavières). — Cornet-de- 
Teyssière, 1687 (élat clv. de Roilhac). — Cornée, 
1673 (liève du rhap. de Saint-Goraud). — Cour- 
net, iG'^ti (étal civ. d'Auriilac). — Cornet, 1773 
(liève du prieuré de Tcissiéres-do-Cornet). — 
Cornect, 1866 (délibération du conseil munici- 
pal). 



CoRKiL, dom. ruiné, c°° de Colaiidres. — Ajj'ariam 
vocatum de Cornilh , ihlii (terr. de Saignes). — 
Cournil (étals de sections). 

CoRfiuziÈREs, vill., c"° de Lascelle. — Cronogieijrti , 
i36i (vente par Hector de Monijou). — Cornoiid, 
1626 (élat civ. de Thiézac). — Coriiizières , 
16/10; — Cornoizières , 16/16 (pièces du cab. de 
Lacassagne). — Courtiozières , 1671 (étal civ. do 
Marmanbac). — Cornugières , iGgo; — Corno- 
zières, i6g3 (inv. des titres de l'hôpital d'Aurii- 
lac). 

CoRNOziÈRES, ruiss., affl. de la Jordanne, c°° de 
Lascelle; cours de a, 000 m. Il porte aussi le nom 
de le Tilde. 

CoRsuÉjoL, ham. et m'", c" de Leucamp. — Conhue- 
gol , i548 (min. Guy de Vayssieyra, n"). — 
Cornuéghol, iSSa (id. Boygues, n'"). — Corné- 
giol, 1610 (aveu de J. de Peslels). — Crohitiou, 
1616 (état civ. de Montsalvy). — Courniégiol ; 
Courmiégiol , i665 [id. de Leucamp). — Cornue- 
zoul (Cassini). — Corniiéjouls , i856 (Dict. slat. 
du Cantal). 

ConPE (Le Puech de la), mont., c°° de Calvinet. 

CoRRiGiER, écart, c"' de Cassaniouze. 

Cors (Les), chapelle détruile, c°° de la Gbapelle- 
d'Alagnon. — La chapelle des Cortz, i536 (terr. 
de la v'*de Mural). 

Cors, vill., c"" do Saint-Cernin. — Corum, i/io3 
(échange avec J. de Montai). — Cory , i586 
(min. Lascombes, n'"). — Core, 1638 (paraphr. 
sur les coul. d'Auvergne). — Corn, i636 (liève 
de Poul). — Car, i65/i; — Cours, 1669; — 
Corz, 1660; — Cros, 1666 (état civ.). — Cor, 
1668 (id. de Jussac). — Cors (Cassini). 

Cors, ruiss., alll. de la Doire, c"" de Saint-Cernin; 
cours de 3, 800 m. 

Cors, vill., c"" de Saint-Chamant. — Cors, 1671; 
— Corn, 167/i (élat civ.). — Cers, 1700 (élat 
civil do Saint- Martin -Valmeroux). — Cor (l'ilat- 
major). 

Cor.sAc, bam. et m'°, c°° de Vitrac. 

CoRTS (Las), nioul. à vacherie, c"" de Saint-Paul-de- 
Salers. 

CosciLiiES (Las), dom. ruiné, c'" do Chanel. — 
Mansus de tus Coscillias, i/i5i (terrier de Cbava- 
guac). 

CossEiGUEs, dom. ruiné, c"" de Laroquevieille. — 
Munsus de Cosseiguas, 100g (reconn. à l'hôp. 
d'Auriilac). 

CossoN (Le), lieu détruit, c" de Leynhac. — (Cas- 
sini.) 

CosTE (La), mont, à vacherie, c"" d'Allanche. 



DEPARTEMENT Dl! CANTAL. 



155 



CosTE (La), grange H monl. à vacherie, c°° de Ba- 

dailhac. 
CosTE (La), vilL, c°* de Boisset. 
CosTE (Li), dom. ruiné, c°° de Chastcl-sur-Murat. — 

Mamiis (le la Costa, i'io3 (arch. dcp. s. E). 
('osTE (L\), mont, à vacherie, c°' du Claux. 
(^OSTE (La), écart, c°° de Condat-en-Feniers. — La 

Cosle. iG58 (liève du q' de Condat et Artense). 

— La Cosle-à-Sandrin, iG'jti (élat civ.). — • La- 
coste, xvii' s," (lerr. de Feniers). — La Coste- 
Saiulron, 1735 (étal civ.). 

CosTE (La), dom. ruiné et mont, à vacherie, c"" de 
Dienne et de la Vigerie. — Affaria de la Costa, 
i334 (arch. dép. s. E). — liois appelle de las 
Castes, lOoo; — Bois de la Coste, 1618 (terr.de 
Dienne). 

Coste (La), dom. ruiné, c°° du Fau. — L'ajfar de 
Lacoste, 1717 (terr. de Beauchiir). 

Coste (La), dom. ruiné et mont, à vacherie, c°" de 
Jalcyrac. — Mansus de la Costa, iSliâ (reconn. 
au doyen do Mauriac). 

Coste (La), écart, c°° de Jnnhar. 

Coste (La), monl. à vacherie, c°° de Landeyrat. 

Coste (La), viii., c°° de Lascelie. — Las Costas, 
i5c)4 (terr. de Fracor). — Las Castes, i633 
(pièces du cab. de Lacassagne). — La Coste, 1 6g5 
(arch. dép. s. C, 1. 8). 

Coste (La), vill. et monl. à hurons, c°° de Lascelie. 

— Bughe appellée del-Castat-del-Pradcl , i5g'i 
(pièces du cah. de Lacassagne). 

Coste (La), dom. ruiné et mont, à vacherie, c°" de 
Laveissière et de Lavigerie. — Hoir des Costnh, 
1600 (terr. de Dienne). — Villai/^e et njfar de 
la Ciste, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

Coste (Li), écart. c°° de Leucamp. 

Coste (La), vill. et m'°, c" de Leynhac. — La Cosle 
( Cassini ). 

Coste (La), ham. , c" de Mandailles. — La Coste, 
1693 (terr. du monast. de Sainl-Gcraud). 

Coste (La), écart, c°' de Marcenal. 

Coste (La), dom. ruiné, c" de Marcolés. — Affarium 
vacatttm de la Costa, i3oi (pièces de rahl)é Del- 
mas). — AJfar de Ins Castes, 1668 (nommée au 
p" (le .Monaco). 

Coste (La), mont, à vacherie, c"° de Pailhérols. 

Coste (La), dom. ruiné, c"" de Reilhac. — AJfar de 
la Costa, 1573 (lerr. de ia chapell. des Blats). 

Coste (La), m'", c°° de Roannes-Saint-Mary. 

Coste (La), écart, c°° de Saint-.Vnloine. 

CosiE (La), écart, c°° de Sairit-Cernin. 

Coste (La), vill., c°' de Sainl-Martin-Valnieronx. — 
La Costa, 1286 (arch. nal. J 371). — La Caste, 



167-! (élat civ. de Saint-Chaniant). — Lacoste, 
1693 (état civ.). 

Coste ( La ) , montagne à vacherie , c°° de Saint- 
Projet. 

Coste (La), écart, c" de Sainl-Santin-Cantalès. 

Coste (La), écart, c" de Sénezergues. — Las Castes, 
i8,')7 (Dict. stal. du Canlal). 

Coste (La), vill., c" de Teissières-lès-Bouliès. — 
Bair del Pastural de las Caustas, 1035 (arch. 
mun. d'Aurillac, s. GG, c. 6). — Affar delà Coste, 
1693 (terr. de Saint-Geraud). 

Coste (La), dom. détruil , c"" de Tiviers. — Les 
chazals de las Costas, i5o8; — Les chazaulx de 
las Castes, 1663; — Les chazauic de la Caste, 
1669 (terr. de Monichamp ). 

Coste (La), écart, c°' de Tournemire. 

Coste (Lv), écart, c" de Trizac. — La Coste, 1673 
(état civ.). 

Coste (La), dam. ruiné, c°° de Valuéjols. — Telle- 
ment de la Costa, i5o8; — Terroir de lu Coste, 
autrement de l'Espinasseyre de la ViaUei'eille , 1662 
(terr. de Loubeysarguc;). 

CosTE (Le Bois DE la), dom. ruiné, c°° de Velzic. — 
Affar de las Castes, i.'i85 (reconn. à J. de Monla- 
niatl — siffar de la Costc-Maasser. i584 (terr. 
de Polminhac). — Dois de la Costa (états de sec- 
tions). 

Coste (La), dom. ruiné, c"° de Vézac. — Bois et 
affar de la Costa, i58o (terr. de Polminhac). 

CosTE-AiGRE (La), mont, à vacherie, c" de Chanel. 

Coste-Basse (La), ham., c" de Cassaniouze. 

Coste-Basse (La), dom. ruiné, c°° de Mandailles. — 
Affar de la Coste -Saiitegiiane, 1692 (terr. du mo- 
nast. de Saint-Geraud). 

Coste-Calde (La), dom. ruiné, c°° de Jabrun. — 
Affar de Costacalda, i5o8; — Castecnlde, vilaige, 
tellement et pagésie, auquel il y a chazaulx de 
maisons, granges et estahles , lOGa (lerr. de la 
Garde-Roussillon). 

Coste-Chiagade (La), mont, à vacherie, c"" de i\eu- 
véglise. — Roche de la Chizade, i03o; — l'wch de 
la Chizaze , 1663; — Roche de Jezade, 1730 (terr. 
de Montchamp). 

CosTE-DE-FuNTALAnD (La), (loiu. ruiué , c"" de Con- 
dat-en-Feniers. -r- La Cosle de l'onlnllard, 1687; 
— La tiorio de Fontalard, 1688 (état civ.). 

Coste-de-Serre (La), ("", c" de Marcenal. 

CosTE-DEs-FiEux (La), dom. ruiné, c" de Sainl- 
Élienne-de- Cariai. — Affar appelle de la Coste-des- 
Fieiix, 1693 (terr. de Sainl-Geraud). 

Coste-d'Estève (La), écart, c"" de Boisset. — La 
Coiiste, 1390 (livre des achaps d'Aiit. de Naucaze). 



156 



DEPAUTEMENT DU CANTAL. 



— La Cdste-iVEsl, 1766 (anc. cad.). — La Côte 
d'Estèbe (Cassini). 

Coste-Gbimer (La), ham., c°° de Dienne. — La 
Costa, 1979 (arch. dép. s. E). — La Coiista, 
i4Sg (liève de Dienne). — Las Cosle, 1618 
(terr. de Dienne). — La Costre, 1667 (cens de 
Dienne). 

Coste-Glite (La), doni. ruiné, c°' de Saint-Fiour. 

— Majisus de Cost-Guits, i']liO (arch. dép. s. G). 
Coste-Haute (La), écart, c" de Cassaniouze. 
Coste-Hadte (La), dom. ruiné, c°° de Mandailles. 

— Villaiije de la Cvsle-Sobreivie; la Cosle-Soirenne 
de Maiidalhes , 1693 (lerr. du nionast. de Saint- 
Geraud ). 

CosTEL (Le), ni'°, c'" de Saint-Bonnel-de-Salers. 
Custe-Lade (La), dom. ruiné, c" de Rouziers. — 

Affar appelle de Costelade, 1670 (nommée au p" 

de Monaco. 
Costelaze (La), dom. ruiné, c°° de Jaleyrac. — Do- 

maitie de Costnlaze, iSig (lerr. de Miremont). 
Costelaze-Basse et Haute (La), dom. ruinés, c" de 

Jaleyrac. — Domaine de Costalaze-Solra et Cnsta- 

laze-Sobra, lôliç) (terr. de Miremont). 
CosTE-MtjAsîiE (L\), dom. ruiné, c" de Cassaniouze. 

— AJar de Cosle-Mézaniie ; Coste-Méjanne , 1760 
(lerr. de Saint-Projet). 

Coste-Nacte (Lv), dom. ruiné, c°° de Giou-de- 
Mamou. — Tellement de la Cosle, l'jtto (anc. 
cad.). 

Coste-Plane (La), vaclierie, c"° de Trémouille-Mar- 
clial. 

CosTE-PuÉGASE (La), mont, à vaclierie, c°'de Dienne. 

— Montaigne de la Coslepiiegane , 1618 (terr. de 
Dienne). 

CosTEnAci (Le), miss., aill. du ruisseau de Monl- 

cbavet, c"" de la Chapelle -Laurent; cours de 

i,5oo m. 
CosTE-RoiGE (La), ham., c°° de Saint-Mamet-la- 

Salvelat. — La Coste- Rousse, i6(38 (nommée au 

p" de Monaco). 
CosTERoissE, mont, à vacherie, c"" de Girgols. — 

V" de Costerousse (Elat-major). 
CosTE-RotssE (La), écart, c" de Jou-sous-Montjou. 
CosTE-RonssE (La), écart, c" de Junhac. 
CosTE-RoussE, écart, c°° de Leynhac. — Cosla-Rosso, 

i5oo (terr. de Maurs). — Costerousse, ) 7^7 (état 

civ. de Sainl-Kticnnc-de-Maurs). 
CosTE-RoussE (La), bois défriché, c"'di' Naucelles. — 

Apmiis de Costar-rossa . i,')3i (min. Vigery, n"). 
CosTE-RoussE (La), dom. rmué, c"" de Saint-Etienne- 

d(^-Carlat. — Villaige de Coste-liousse , 1692 (terr. 

de Saint-Geraud). 



CosTES (Las), écart, c°" d'Ayrens. 
CosTES (Las), dom. ruiné, c°' de Badailhac. — Affnr 
de las Castes, 1669 (nommée au p" de Monaco). 

— La Coste, 1695 (terr. de la command. de Car- 
iât). 

CosTES (Las), écart, c°° de Beaulieu. 

CosTES (Las), ruiss., offl. du Beneton, c" de Bre- 

don; cours de 85o m. — Las Costas de Rieublan- 

quet, xï° s'; — Le Rial-Blanqiiet, 1537; — Le 

ruisseau de la Coste, 166/1 (terr. de Bredon). 
CosTES (Las), m", c" de Chanterelle. 
CosTEs (Las), mont, à vacherie, c°° de Cheylade. 
CosTEs (Las), ham. et chat, détruit, c"° de Cla- 

vières. 
CosTES (Las), mont, à vacherie, c" du F.dgoux. 
CosTES (Le Commun de las), mont, à vacherie, c°° du 

Fau. — Montagne de las Castes , 1717 ( terr. de 

Beauclair). 
CosTES (Les), mont, à vacherie, c" de Faverolies. 
GoSTES (Las), dom. ruiné, c" de Jahrun. — Affar 

appelle Las Ccsias ; la Costa, iligli (lerr. de 

Mallet). 
CosTts (Las), m'°, c" de Leynhac. — Moulin de la 

Coste, i856 (Dict. stat. du Cantal). 
CosTES (Las), ruiss., alU. de la Santoire, c°" de 

Marcenat et de Saint-Bonnet-de-Marcenat; cours 

de 4,300 m. 
CosTES (Les), vill. , c"" de Polminhac. — Costas, 

i53i (min. Vigery, n" à Aurillac). — Las Coslas- 

de-Murat; la Coste, i583 (terr. de Polminhac). 

— Les Castes, 1610 (aveu de J. de Pcstels). 
Costes (Les), écart, f°" et m'°, c" de Saint-Cernin. 

— Las Costes, 1666; — Les Costes, 1669 (état 
civ. de Sainl-Marlin-de-Valois). 

Costes (Las), mont, à vacherie, t" de Saint-Cha- 

mant. 
Costes (Las), ruiss., affl. de la rivière d'Ande, c"" de 

Saint-Flour; cours de S3o m. 
Costes (Les), monl. à vacherie, c°" de Saint-Paul- 

de-Salers. 
Costes (Las), écart, c°' de Saint-Simon. — La 

Costa, i338 (arch. mun. de iVaucellcs). — Las 

Costes, 1692 (terr. de Saint-Geraud). — La 

Colle; La Coste, 1766 (arch. mun. de Naucelles). 
Costes (Les), dom. ruiné, c" de Sarrus. — Affar de 

las Coustas, ilt^lt (terr. de Mallel). 
Costes (Les), ruiss., afll. du ruisseau de la Milis, 

c"' de Sarrus; cours de 700 m. 
Costes (Les), njont. à vaclieiie, c'° de Veizic. — 

Hoigue de las Costas sire de Cnijon rouge, iSga 

(terr. do NoIre-Dame d'Aïu'illac). 
Costes (Las), doui. ruiné, c"" d'Ylrac. — Bois 



DÉPARTEMENT DU CANTAL 



157 



appelle (tel Cviistnt; de la Costa, 1373 (torr. de la 
chapcll. des Biais). — Bois île las Castes (id. de 
la command. de Cariât). — Téiwmeiit des Costaux, 
i7.'if) (anc. Cad.). 

Costes-Basses (Les), écart, c" de Clavières. — Les 
Cosles, 17/15 (arcli. dép. s. C, 1. 'i3). 

CosTEs-IIuTts (Les), écart, c°° de Clavières. — Las 
Cosirs (Cassini). 

CosTKs-M.ussii: (Las), mont, à vacherie, c''°de Saint- 
Boniiet-de-Marcenat. 

Coste-Soubuouze (La), mont, à bnrons, c°° de Joursac. 

Coste-Vebse (La), mont, à vacherie, c°° de Mar- 
cenat. 

Costevebt, liam., c" de la Capelle-del-Fraisse. 

CosTEVEaT (Le), ravine, affl. du Cayrillier, c°' de la 
Capolle-del-Fraisse; cours de i,35o m. 

CosTE-ViEiLLE (La), écact, c°' de Marmanhoc. 

CosTETr.ic, Nill.jC^de Neuvéglise. — Cortara, 1/107 
(liber vilnlus). — Coustairac (Cassini). — Coslei- 
rac (Etat-major). — Costeyras, 1806 (Dict. slat. 
du Cantal). 

Costo-Laboro (Lo), mont, à vacherie, c"" de Pra- 
diers. 

CôrE (L\), iloni. ruiné, c°° de Bredon. — AJar 
apiiellé de la Costa, 1576 (terr. de Bredon). — 
La Caste, i5So (liéve ronf. de Mnrat). — Quar- 
tier de Lacoste, 1G81 (torr. d'Albepierre). 

C(')TE (La), ruiss., alll. de la Bbue, c°' de Marchastel; 
cours de i,o5o m. 

Côte (Le Bois de la), dom. ruiné et mont, à vache- 
rie, c" de Riom-ès-Montagnes. — Ajfarium de 
la Cousta, ililii (terr. de Saignes). — Boix de la 
Cotistc, i5o6 {id. de Riom). 

Cote (Lv), ruiss., alTl. de TArcueil, c°° de Saint- 
Marv-le-Plaiu; cours de 730 m. 

Coteau (La Cote du), dom. ruiné, c°° de Vlrargues. 
— AJl'itr de la Caste-del-Costel , i53.j (terr. de la 
ï" de Murât). 

CoTE-CuABuoE (La), dom. ruiné, c°' de Bredon. — 
Affar de la Costa Chabude; la Coste-Chabide; la 
Coste-Chabude , i535 (terr. de la v'* de Murât). — 
La Coste-Chobude , i58g (liève conf. de Mural). — 
La Coste-Chahus , 1 SgS (reconu. des cons. d'Albe- 
pierre). — ■ Cartier de la Coste-Chahadc , 16S0 (terr. 
de la ville de Mural). 

CoTK-CiiABniiiE (La), mont, à vacherie, c"° de Bre- 

zons. — V" de Cvte-Cbaride (Elat-major). 
CÔTE-CiiAUDE (La), mont, à vacherie, r"° d'Anglards- 

de-Saint-Flour. 
C(')te-de-Cère (La), m'° détruit, c"" de Badailhac. — 
Molin de la Coste-del -Serre, iGgô (Icrr. de la 
command. de Cariai ). 



Côte-d'Ob (La), mont. ,c°"de Laveissière. 

("ôte-dc-Ba.\cabel (La), écart, c"" d'Omps. 

Côte-du-Peïbod-Bas (La), m'", c"' d'Omps. 

C(5te-du-Bodoi;x (La), ham., c"* d'Omps. — Lo Cote- 
du-Radoul, i856 (Dict. stat. du Cantal). 

CoTiiEtJGE, vill. détruit, c"' de Saint-Vincent. — 
Maiisus de Colteja, iii parrochia Sancti-Viiicentii, 
ia68; — Colteje, i3i3; — Collegeyr, i338; — 
Coltegeol , 1/105 (homni. à l'évèque de Clormont). 

— Coteuge, 1857 (Dict. stal. du Cantal, t. V, 
p. 6o3). 

CouAiBoux (Le), ruiss., afll. du Deviroux, coule aux 
finages des c"" de Bezenlières, Ferrières-Saint- 
Mary, Talizat et Vaijouse; cours de 3,800 m. — 
Ruiss. de Begentière (Elal-major). 

CouALE (Las), écart, c" de Saint-Saturnin. 

CouALiou (Le), riiiss. , alU. du ruiss. de Couffins, 
c"" de Vézac; cours de 5oo m. — Rivas de las 
Aigassas, i53i (min. Vigery, n" à Aurillac). 

CouALLES (Les), écart, c"" de Saint-Saturnin. 

CouABBiEBs (Les), ruiss., alll. de l'Alagnon, c"' de 
Celles; cours de 2,000 m. — Raisseati de Coleyrie; 
Coheyries; Coleyries; Cohefryc; Coheyrias, i58i; 

— Rif de Congeyrie; del Coiigeyre; del Coiigye; 
de Coupyrie; de Cnseyrie ; de Coheyres, 166/1; — 
Ruisseau des Coheiriès; de Coueyric, 1697; — 
Ruisseau de Couleyriez ; Couheirie ; Ccuheyrie, 1700 
(terr. de Celles). 

Codasse (Le Puï de), ham., c" de Fournoulès. — ■ 
La Quasse (Elat-major). 

CouASSE (La), ravine, afTl. du Celé, c" de Fournou- 
lès; cours de 900 m. 

CoucHAL, vill. el m'", c"" de Vehrel. — Mlla Coschial, 
xu" s" (charle dite de Clovis). — Couschal (Cassini). 

— Couchât (État-major). 

CoucHABD, écart, c"' de Saint-Urcize. — Coiichard , 

1857 (Dict. stat. du Cantal). 
CoucHEBS, ruiss., afll. du ruisseau de Fraissinet, c"''' 

de Villodieu et de Sainl-Flour; cours de 4,1 5o m. 

On le nomme aussi Volzac. — Aqua de Vosaps , 

i336; — Rivus de Frideyra, ilihh (arch. muu. 

de Saint-Flour). 
Coucor (Le Pied de), mont, à hurons, c"° de Paulhac. 
CouDAix, mont, à vacherie, c"" de Landeyral. 
CouDENAs, écart, c°° de Veyrières. 
Coudebc (Le), écart, c"° d'Arpajon. 
CouDERC (Le), dom. ruiné, c"° de Cariât. — Villaige 

del Cornière ou del CaiTeyrou , 1O68 (nommée au 

p" de Monaco). 
Coudebc (Le Rieu del), dom. ruiné, c" de Cayrols. 

— L'AJj'ar del Rieu-del-Coderc , 1087 (livre des 
acha|is d'Aut. de Naucaze). 



158 



DEPARTEMENT DU CANTAL, 



CocDEBC (Le), mont, à vacherie, c" de la Chapelle- 
Laurent. 

CotDERc (Le), nionl. h vacherie, c°" de Cheylade et 
du Clans. 

CocDERC (Le), écart, c°° du Fan. 

CoDDEnc (Le), écart, c"" de Joursac. 

Coudehc (Le), bam., c" de Laroqnebrou. — Lou 
Codercq, i6'i4 (min. Sarrausle, u" à Laroqne- 
brou). — Le Coiiderc, 1657 (élat civ.). — Les 
Coiideirs, 166g (nommée au p" de Monaco). — 
Couder (Cassini). 

CouDEnc (Le), mont, à vacherie, c°° de Maibo. 

CoiiDEBC (Le), liam., c"° de RLnrmanhac. — Lou Co- 
dera, i5-3i (arch. ninn. d'Aurillac, s. GG, p. 90). 

— Les Couders, 1706 (élat civ. de Saint-Cernin) 
CooDERc (Le), vill., c°° de Maurs. — Le Couderc, 

i63.^ (élat civ. de Saint-Étienne-de-Maurs). — • 
Les Cotidères, 1762 (anc. cad.). — Le Coudère 
(Cassini). 

CoiiDERc (Le), ruiss., alll. du ruisseau de Drulbe, 
c"' de ïlaurs; cours de i,Goo m. 

CouDERi; (Le), écart, c°° de Montmurat. 

Couderc (Le), séchoir à châtaignes, c"" de Pers. 

CocDERC (Le), écart, c"° do Roannes-Sainl-Mary. 

CouDEBC (Le), mont, à vacherie, c°° de Roffiac. 

CouDEBC (Le), vill., c°° de Saint-Illide. — Lou Co- 
dera, 16G9 (uiin. Sarrausle, n" à Laroquebrou). 

— Lou Coudert, 1679 (élat civ. d'Arnac). — Le 
Couderc, 1787 (arch. dép. s. G, 1. 5o). 

Couderc (Le), écart, c" de 8ainl-Julien-de-Toursac. 

— Le Couderc (Cassini). 

Couderc (Le), vill. et m'° en ruines, c.°° de Sainl- 
Paul-de-Salers. 

Couderc (Le), mont, à vacherie, c" do Saint-Poney. 

Couderc (Le), doin. ruiné, c" de Saint-Sanlin-Can- 
talès. — Mimsus vocntus dnl Codera, i34a (reconn. 
au seign. de Montai). 

Couderc (Le), doni. ruiné, c"° de Siran. — Le Co- 
dcrq, 1660 (min. Sarrausle, n" à Laroquebrou). 

Couderc (Le), vill., c"" de Trémouille-Marclial. — 
Coudert (Cassini). — Couderc (Élat-major). — Le 
Couder, 1857 (Dict. stat. du Cantal). 

Couderc (Le), ruiss., affl. de la Rue, prend sa source 
au Monl-Dore, départ, du Pny-de-Dome, coule 
aux linages des c°" de Tréniouille et de Condat- 
cn-Feniers; cours, dans le Canlal, de 8,5oo m. 

Couderc (Le), ham., c"" de Trizac. 

Couderc (Le), mont, à vacherie, c"" de Trizac. 

CoLDERc (Le), vill. et m'" en ruines, c" d'Yolet. — 
Lou Couderc, i56o (reconn. aux prêtres de la 
Trinité, de i'hôp. d'Aurillac). — Les Couders, 
165/1 (arch. mun. d'Aurillac, s. GG, p- 8). — Le 



Coiiderc-d' Volet ; le nuis del Coderc, 169:1 (lerr. de 

Saint-Geraud ). 
Couderc (Le), doni. ruiné, c"" d'Yirac. — •4^"'' de 

Couderc, 1573 (torr. de la chapell. des Biais). 
Couderc-de-h-Rode (Le), doni. ruiné, c°° de Salers. 

— Lou Coderc-dc-Ia-Roda , 1008 (arch. mun.). 
Couderc-du-Lac (Le), écart, c°° de Junliac. 
Couderc-Grind (Le), écart, c"" de Paiihérols. 
Couderc-Grand (Le), vacherie, c"° de Sauvât. 
Couderc- Païrou (Le), mont, à vacherie, c°* de 

Malbo. 
Couderc-Redon (Le), mont, à vacherie, c"" de Veizir. 
Coudère (La), mont, à vacherie, c°° de Cezens. 
Coudert (Le), ruiss., alTl. do la riv. d'Aiithre, c°" de 

Crandolles et de Redhac; cours de 1,'î'io m. 
Coudert (Le), dom. miné, c"" de Polminbac. — 

Grangia vocata del Coderc, in perlinciilihus de 

Fraisse Sobeira, i53i (min. Vigery, n" à Aurillac). 

— Domaine de Couderc, 1785 (terr. de la com 
mand. de Cariât). 

Coudert (Le), écart, c" de Reilhac. — Le Cujt-del- 
Couderc, 1867 (Dict. stat. du Cantal). 

CouDERTS (Les), dora, ruiné, c"° de Saint-Paul-des- 
Landes. — Villaige Les Couders, 160^ (arch. mun. 
d'Aurillac, s. GG, port. 8). 

CouDET (Le), mont, à vacherie, c"" de Cezens. 

CouDONNiER (Le), ham. et scierie, c°° de Sainl-Vin- 
cenl. — Au Codonié, i685 (étal civ.). — Coa- 
donnies (Cassini). 

CouDOKNiER (Le), ruiss., affl. de la riv. de Mars, c"' 
do SainI- Vincent: cours de 85o m. 

CouDouBNATS (Les), viil. , c°° de la Trinital. — Cou- 
doumas {Cassini). — Les Coudournats (Elat-major). 

CouEiLics (Les), mont, à burons, c°° du Fan. — 
Montagne de las Coeilhès; las Coeilhès, 1717 
(lerr. de Beauclair). — Concilies (État-major). 

CouEiLLES, luiss. , affl. do l'Aspre, c'"' du Fau; cours 
de 3,000 m. 

CouEL (Le), mont, à vacherie, c" d'Auglards-de- 
Saint-Flour. 

CocE^Nou (Le), écart, c"" de Boissct. 

CouETS (Les), dom. ruiné, c" de Colandres. — Le 
villaige des Coyles; la montaigne des Coijles, i5o6 
(terr. de Riom). 

Couette (La), mont, à vacherie, c"" de Pradiers. 

CouFEïT, dom. ruiné, c" de la Capelle-Barrez. — 
Domaine de CoKJeyt, 1670 (nommée au p" de Mo- 
naco ). 

CouFFEUx, m'° détruit, c°° de Riom-ès-Monlagnes. — 
Molendinum de Cojfeux, i5i5 (torr. d'Apchon). 

CouFFiGUET, dom. ruiné, c" de Sarrus. — Villaige 
de Conffigiifl; Coffigiiiet, ligi (lerr. de Mallot). 



UÉPARTEMEiNT DU CANTAL 



159 



CoLFFiNS, vill., et iii'°, c"° d'Arpajon. — Cofn, 
ia35; — Cojfinh, 1286 (arch. mun. d'Aurillac, 
s. BB, c. 2). — Couffins, ii65 (obit. de N.-D. 
d'Aurillac). — Coffinz, i5aa (min. Vigery, n"). 

— Coujtn, 1635 (état civ.). — Couffin; Coffin, 
17/10 (anc. Cad.). — Coujlns (états de sections). 

— Coussin (État-major). 

Couffins, ruiss., aill. de la Core, c°" de Vézac et 
d'Arpajon; cours de 7,900 ni. — On le nomme 
aussi Granges et Lapeyriisse. — Rivns de Muu- 
gtiies, iSai; — Rivus de Mauro, iBaa (min. 
Vigery, n" à Aurillac). — Rif d'Auzou, 1637 
(terr. de N.-D. d'Aurillac). — Ruisseau de Mierica, 
1668 (nommée au p" do Monaco). — Ruisseau 
Danissti; Dunisson ; Danijsse; Dunijssou ; Danyso ; 
Dauiso; Darnisso ; Dauisoh ; Dnrnhuu ; Dunijsou, 
iGg-i (terr. du monast. de Saint-Geraud). — Ruis- 
seau de Lagagi't; Lajage ; Deniznu; de .\iro«; de 
Merieux; del Vialenq , 1 OgS ; — Ruisseau de Negre- 
rieu; de Nisou; rivière de Vialane, 1788 (terr. de 
la command. de Cariât). 

CoDFFOUR (Le), chat, et I'"", c" de CliaNdesaij;uos. 

— Cufurcos, i3io ; — Cuj'urcum, 1899; — 
Cqforc, lio.'i (arcli. dép. s. G). — Cuffurio , i/ii/i 
(id. s. E). — Cujfnrcum, i5o3; — Couforc, i.jo4 
(id. 6. G). — Le Couffuur, 1G8G (terr. de la 
Garde-Roussillon). — Le Coufour, 178^ (Chabrol, 

t-iv). 

Le Couffour était, avant 1789, le siège d'une 
justice seign. régie par le droit écrit, et ressort, à 
la sénéch. d'Auvergne, en appel de la prév. de 
Chaudesaigues. 
CocFFnoLGE, vill., c"' dc la Capelle-Barrez. — Cou- 
frouxe, iGiS (min. Froquières, n" à Ranihac). — 
Coujfrouglie, ifiGg (nommée au p" de Monaco). 

— Couferovge (Cassini). — Coujfrouge, i8â5 
(Dict. stat. du Cantal). 

CocFi-.NÈGRE (Le), écart et bois, c"" d'Anglards-de- 
Salers. — Le bois de Coufin- nègre (étals de sec- 
lions). 

CoiFnE(LA), dom. ruiné, c"° de Pailhérols. — Téne- 
ment de la Coufre, 1696 (terr. de Sainl-Geraud). 

CoiouiiE (Li), mont, à vacherie, c"" de Celles. — 
Iliitjs nppelté de la Coucyra-de-Chahasse ; la Colteyra- 
de-Chabttssa; la Crnutieyra-de-ta-Chama , i58i; 

— Boix de la Coheyra; bois en jiutu appelle la Co- 
heyre-de-Chabasse ; la lac Chappo, le lac Chapou, 
i6.'i4; — Le lac de Chapon, sive des Coheires, 
1697; — Bots de la Coheyre; des Couheirie, 1700 
(terr. de Celles). 

CoLGAïBA (Li), mont, à vacherie, c"" de Chejlade. 
CooGKAGiET, f"°, c"° de Saint-Paul-dcs-Landes. — Co- 



niagufl (État-major). — Cognaguel , i8ôG (Dict. 
stàt. du Cantal). 

CouGOURLET, mont, à burons, c"" de Fontanges. — ■ 
Montaigne de Cougourlet, 1717 (terr. de Beau- 
clair). — Encomiel (État-mnjor). 

CouGOUSSAO, vill. détruit, c"" d'Andelal. — Cogossa- 
cum, 1^73; — Villuige de Coguossnc, iSii (liber 
vitulus). — Cogossac, i5-jG (terr. de Vieillosposse). 
— Cougoussac, i583; — Cottlmussac, 1G73 (arch. 
dép. s. G). 

Cochet, écart , c°° d'Aurillac. — Coulet, i658 (arch. 
dép. s. E). 

Cocissï, i°" et four à chaux, c"' d'Aurillac. — Coussy, 
1635 (état civ. d'Arpajon). — Coissy , 1679 (arch. 
mun. s. GG, p. 3). 

Cocjox (Le Bès de), dom. ruiné, c°' de Chaudes- 
aiguës. — Vitaige de Cognai, i5o8; — AJfnrd 
appelle' del Cougnol; villuige et Icnenienl de le 
Couyoul, auquel euciennemeni il y avait des maisons 
lesquelles sont à présent chazatdx, 1GG3; — Le 
Coujoul, 1780 (terr. de la Garde-Roussillon). 

CouLAiBE (La), ruiss., affl. du Chabrillac, c"' de 
Vabres et de Saint-Georges; cours de C,5oo m. — 
Ruiss. de la Coidède, 1887 (État des riv. du Can- 
tal). 

CouLANGES, mont, à vacherie, c°' de Sainl-Bonnet-de- 
Salers. 

CouLiAGME (La), dora, ruiné, c" do Cassaniouze. — 
Affar de la Cauliagnie, 1G68 (nommée au p" de 
Monaco). 

CocLiocLE (La), dom. ruiné, c°° de Saint-Cirgues- 
de-Malbert. — Bo'Jga de la Colholn , i35o (arch. 
mun. d'Aurillac, s. HH, c. 31). 

CocLos-Bis ET Hact (Le), écacts , c"' de Boisset. — 
Le Cnlom, i85i! (Dict. stat. du Cantal). 

ConsiBo-cATo, écart, c"" de Saint-Constant. 

CoiMBO-DE-BoDBBOczo (La), mont, à vacherie, c"" de 
Saint-Cirgues-de-Jordanne. 

CousiLiÈBE (La), mont, à vacherie, c"° d'Anglards- 
de-Saint-Flour. — La roche appellée de la Conil- 
hiera, ih^k (terr. de Mallet). 

CoDNTiADE (La), maison isolée, c"° de Sainl-Fiour. — 
Celle maison est aujourd'hui réunie au village de 
Roueyre. 

Cocos (La FiMADE DE las), mout. à vacherie , c"° du 
Claux. 

Couos (Les), dom. ruiné et mont, à burons, c"" de 
Lavigerie et de Laveissière. — Nemus vocatum de 
las Coas, ligi (terr. de Farges). — Les habitants 
des Groas, xv" s* (id. de Chambeuil). — Boix del 
Couves, i585 (id. de la v" de Mural). 

CoLPELis, maison isolée , c" de Valuéjols, auj. détruite. 



160 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



— Es Conppelis; maison à présent chtizal appellée 
des Coupelis, 1661 (lerr. de Loubeysargues).' 

Coci'EBLE, P"% c°° de Saint-Jiicques-des-Blats. 
CoBPiAc, ham. et chat, délriiit, c"" de Ladinhac. — 

Copiac, i548 (min. Boygues, n"). — Coppiac, 

i55:! {id. Guy de Vayssieyra, n"). — Coupiac, 

lySa; — Coupial , jySG (arcli. dép. s. C). — 

Coiippiac (Cassiiii). 
CoDPONiT (Li Plai,\e de), mont, à vacberie, c°° du 

Falgoux. 
CoïPR IT, dom, ruiné , c°' de Montsaivy. — Villnige de 

Coupmt, iCt'^i (nommée au p" de Monaco). — 

Le Coupent (Cassini). 
CoDRBALÈs, dom. ruiné, c" de Saint-Simon. — AJar 

de Courharosse; de Corbaresse, 169a (terr. de 

Saint-Geraud). — Rocher de Couvbarisse, 175G 

(arcb. dép. s. H). 
CocRBAPEiRE (La), écart, c"" de !Maurs. 
CotBBASSES (Les), dom. ruiné, c" de Paulbenc. — 

Affar de Courbasses, 1671 (nommée au p" de 

Monaco). 
CouRBATiÈRE (La), vill., c" de Lavigerie. — Corbater, 

127g (arcb. dép. s. E). — Corbaleira, i3i8 (iiève 

de Diennc). — Ccrbuteijra , iti-îo (arcli. dép. s. E). 

— ha Corabateyre , liSç) (Iiève de Dienne). — La 
Courbateijre , i5i8; — La Ciirbaleyre, i55i; — 
La Conrbateire , iSq.t (terr. de Dienne). — La 
Cur-Bateyre , 1096 (insin. du baili. de Saint- 
Flour). — La Corbaleyre, 1600 (lerr. de Dienne). 

— La Corbatyre, lOoS (min. Dauty, n"). — 
La Courbatieyre , 1O73 (nommée au p" de Mo- 
naco). 

CoiRBVïURADE (La), bam. , c°° de Rageade. — Cotn- 
barleirade, 1786 (Chabrol, t. IV). — Coubartoi- 
vade (Cassini). — Courbatairade (État-major). — 
Courbet II érade , 1867 (Dicl. stat. du Cantal). 

CouREEBAissE, dom. ruiné, c"" de Cassaniouze. — Do- 
maine de Courbebesse , 1760 (arcb. dép. s. C). 

CocRBEBAissE, écart, c™ de Gio -de-Mamou. — 
Courbabaisse , i56o (reconn. aux prêtres de l'hôp. 
d'Anrillac). — Corbebaisse, i644 (arcb. mun. 
d'Aurillac, s. GG, c. 6). — Coiirbevaisse , 1670 
( nommée au p"^ de Monaco). — Courbebaisse , 1 686 
(arrb. dép. s. C). — Dois de Courbebaysse, 1761 
(anc. Cad.). — Courbe-\ aisse, 1756 (arcb. dép. 
s. C). 

CotRBELiMAGKE, f"', c°° de Raulhac. — Cuurbeli- 
manhe, 1668 (nommée au p" do Monaco). — 
Courbeliinague, 1698 (état civ.). 

CoïRBESERRE, Tuiss. , allL du Celé, c"" de Calvinet et 
de Alourjou; cours de 1,600 m. 

CocRBESERRE, ïiU. , c°° de Cariât. — Corbassira, 



i53i ; — Corbasyra, iSSa (min. Vigery, n"). — 
Curbasserre , i6i3; — Corbaserre , i6i6 (min. 
Froquières, n"). — Courbe-Serre, 1668 (nom- 
mée au p" de Monaco). — Courbessère (Cassini). 
CoDBBESEBRE, vili. , c°° de Cassaniouze. — Corba 
serra, i4i4 (terr. de Cassaniouze). — Comba- 
Serre, i636 (état civ. de Saint-Etiennc-de-Maurs). 

— Courbassières , i(i52; — - Courbaseres, i654 
{id. de Cassaniouze). — Courbeserre, 1070 (terr. 
de Calvinet). — Courboserro , i'jh\ (anc. Cad.). 

— Cumbeserre, 178C (Iiève de Calvinet). 
Courbeserre, vill.,c°' delà Peyrugue. — Ccrbaserra, 

i5o4; — Corbaserre, i536 (lerr. de Coflinhal). 

— Courbeserre, 1610 (aveu de J. de Pestels). — 
Corbasscyre, 1629; — Courbaserre, i648 (état 
civ. de Monîsalvy). — Courbasscrre, 1760 (lerr. 
de Saint-Projet). 

CocRBEiTEs (Les), écart, c"' du Claux. 

Courbevre (La), ruiss., alll. du ruisseau de Bouzal, 

c" de Saint-Mamet-la-Salvetal; cours de 1,800 m. 
CoiRBËïRETTE, bam., c'"' de Sainl-Mamet-la-Saivetat. 

. — Corbayrelles , i634; — Cour-Bayrettes , 16G9 

(état civ.). — Coiirbcyretlcs , 1668 (nommée au 

p" de Monaco). — Courbeyrètes , 1743 (arcb. dép. 

s. C, 1. 4). 
Coorbiac, bam., c" de Barriac. — Courbiac, 1636 

(état civ. de Brageac). — Courbial, 1784 (arcb. 

dép. s. C, 1. 38). 
Courbièbe (La), ruiss., afll. de la Goulèze, c" de 

Saint-Clément; cours de i,3oo m. 
CouRBiÈREs, vill. et m'°, c"de Pradiers. — Courbeyras; 

Corbeyras, i5i5 (lerr. du Feydit). — Courbeyres , 

iSSg (inv. des titres de N.-D. de Mural). — Cor- 

bieyras, ïtii° s' (arcb. dép. s. E). — Courbière 

(Cassini). — Courbières (Etat-major). 
CouRBiÈBEs, bam., c°° de Saint-Mamet-la-Salvelat. — 

Courbières, 1689; — Courbycrs , i6G5 (élat civ.). 

— Les Courbeir, 1G68 (nommée au p" de Mo- 
naco). — Courbieyres, 1697 (arcb. dép. s. C, 

Courbières-Bas, dom. ruiné, c"° de Saint-Mamel-la- 

Salvelal. — Les Courbeir-Basses , 1G68 (nommée 

au p" de Monaco). 
CouRBiNE, mont, à vacberie. c"° de Chavagnac. — 

Biiron tic Courbine (Etat-major). 
CocRBiNEs, cbàl. délridl, c" de Cbavagnac. — Cor- 

binas, i45G (terr. d'Anterorbe). 
CoDRCELLEs, écart, c°° de Massiac. — Conrcelles, iGi3 

(dîmes dues au cbapilre de Saint -André -de - 

Massiac). 
CoDRCOiLE, vill., c.°° de Saint-Mary-le-Plain. — Cor- 

corol; Corcoral; Corcoroh; Cocoroh, iGio (lerr. 



DÉPARTRMENT DU CANTAL. 



161 



dAvenaux). — Coiircoiillc, 1O75 (élal civ.). — 
Coitlcoitrol ; Coiircourol, 1706 (pii'-ces du cab. Bcr- 
thuy). — Cour-CouUc, 1719 (élat civ.). — Cour- 
couté (K(al-niajor). 
CouBDEs, vill., chàl. et ni'" minés, c"° de Méallot. 

— Conic villa, xii" s* (charte dite de Ctovis). — 
Curtlè.1, 178.'! (Cliabiol, l. IV). — Courdct (Cas- 
siiii ). 

Coiirdes, avant 1789, élail lo siège d'une justice 
renie par le dioil coût., et ressort, à la sénécli. 
d'Auvergne, en appel du bailliage de Salers. 
CounDOu (La), f°", c" de Séj;ur. — Cijrdons, l'i-^.Ç) 
(cnq. sur la just. de Vieillespesse). — //« Cord( 11, 
1680 (arch. dép. s. E). — La Couvdhiiy, iBgô; 

— La Couredhuy, 1600; — • La Coardou, 1618 
(terr. de Dienne). — La Oiurduij, xvii" s' (arcli. 
dép. s. E ). — La Cordon appellcc de Lcspinasseijre , 
1768 (irf. s. G). — La Cordoue, 18.57 (l)ict. slal. 
du Cantal). 

CoiBGNOLE (La), écart, c°° de Tliiézac. 
CocnooLLiKRE (La), dom. ruiné, c"° de .Saint-Sininn. 

— Affar de la Corgolictjrc, ifiya (terr. de Sainl- 
Gerauil ). 

CocBiGE (La) , écait, c"" de Champs. 

CouBMOji, doui. ruiné, c"° de Saint-Mamet-la-Sal- 
velat. — Afpinum de Cormoii, liig (arch. dép. 
s. H). 

CouBNiL, vill., c"" de la Chapelle-Laurent. — Ginnl. 
iGit (terr.de Nubieux). — CuurM (Etat-major). 

CouRMOL (Le), écart, c°° de Thiézac. 

CounNLLO, lieu détruit, c"" de Reilhac. — 1 G3'i (élat 
civ. ). 

CocBoxsE (Le PrT de la), mont, à vacherie, c"" de 
Champagnac et de Saint-Pierre-du-Peil. 

Coi ROBE (Les), lieu détruit, c"" de Maurines. — 
(Cassini). 

CoiRPor- Sauvage (Le), mont, à vacherie, c°" de 
Sainl-Jiilien-de-Jordanne et de Thiézac. — Mun- 
taigne de Selloii, 1GG8 (nommée au p" de Mo- 
naco). — Le Cowpoii-Sauvage (Etat-major). 

Courbejade (La), doni. ruiné, c"" d'Arnac. — AJ/'a- 
i-ium de la Corregada, ili-jo (arch. inun. d'Aurillac, 
s. HH , c. Q 1 ). 

CoiBRiEU (Le'I, dom. ruiné, c"° de Rouziers. — Telle- 
ment de Corrionl ; du Counieu , 1668; — Villaige 
de Coiiirioux , 1670 (nommée au p" de Monaco). 

Cours, dom. ruiné, c"" de la Ca|]elle-del-Fi ais.se. — 
Le villaige de Cours, l'assit (liève de Montsalvy). 

Coins (Le Sec de), mont, à vacherie, c"' de Chanct. 

— Le suc del Cours, \\i° s" (coiiluis de la terre 
du Feydil). 

Cours, écart détruit, c"'" de Massiac. — (^ur-Met- 

Cantal. 



lerie, 1708 (état civ. de Saint-Étienne-sur-Mas- 
siac). 

Cours, vill. et chat., c°° de Séuezcrgues. — Coriz, 
i5/i8 (min. Destaing, n'° à Marcolés). — Coures, 
1670 (terr. de Calvinel). — Cours. 167.5 (état 
civ. de Cassaniouze ). 

CouRSAVY, vill., c™ de Cassaniouze. — Coursahi/ , 
iGâc); — (hiirssahy, 1666 (état civ.). — (,'o»r- 
saiw, 1G68; — Coursavi, 1670 (nommée au p'" 
de Monaco). — Courssavy , 167^; — Cuurssaviis, 
1676 (état civ.). — Coursavy , 17^0 (anc. Cad.). 
— Coursaly, 1785 (arch. dép. s. C, 1. 49). 

CouBSEs (Les), dom. ruiné, c" de Saint-Projet. — 
Villaiges des Courses, 1671 ; — La Coursio , 1G73 
(état civ. de Saint-Chamant). 

CouBsitREs (Les), écart, c°° des Deux-Verges. 

CouRTADE (La), vill., c"" de Sauvât. — La Courlade, 
liao (arch. généal. de Sartiges). — Conslade, 
1857 (Dict. stat. du Cantal). 

CouRTECGE, vill., c"° dc Leyvaux. — Courlegon , 1G36 
(état civ. deBonnac). — Courteuge (Cassini). 

CouRTiAi. (Le), écart, c"' de Maurines. — La Courliole 
(Cassini). 

CouRTiAL (Le), dom. ruiné, c"" de Valuéjols. — Ca- 
salia de las Cortiuls , i5i 1 (terr. de Maurs). 

CooRTiALs (Les), dom. ruiné, c"° de Naucelles. — ■ 
Ajjariiim vocalum als Cortials, l363 (arch. mun. 
d'Aurillac, s. G(j, p. 19). 

CouRTiL (Le), écart, c"" de Cassaniouze. 

CocRTiLLE (La), vill., c" de Condat-en-Feniers. — - 
Courtdles, i665 (état civ.de Champs). — Cour- 
tilhe, 1678; — Courlhiles, 1676; — Courtilliies , 
168Û; — Cortilhes, 1777 (id. de Condat). — - 
Courleltes (Cassini). 

CouRTiLLEs (Les), mont, à vacherie, c"" de Chante- 
relle. — Montaigne de Courldhe , iGo'i; — Cour- 
tilhes, xvii" s° (terr. de Feniors). 

CouRTiLLES (Las), f"", c" de Saint-Flour. — Las 
Cortilhus, i,'5?i5 (arch. mun.). — Courlitle (Cas- 
sini). — Coutilles (états de sections). 

CouRTiLLES, vill. et m'° détruit, c"" de Vebret. — 
Courtilhas ; molendinnm vocatiiin de la Vaysseyra, 
sive de Cortillias , i44i (terr. de Saignes). — • 
Couiiille, 1688 (état civ. de Chaslel-Marlhac). — 
Courlilles (Cassini). 

CocRiiLs (Les), écart, c" de Saint-Clément. 

CouRTiN (Le), dom. ruiné, c™ de Faverolles. — Le 
ténemenl de Courtin, iGgS (terr. de Celles), 

Courtines (Las), vill., c°° do Menet. — Lus Cour- 
tiiias, l'iii (terr. de Saignes). — Las Corliiies, 
iGoi ; — Las Courtines, 1608 (élat civ.). 

CoiBTiNKS (Las), f°" avec manoir, c"' de Polminhac. 



Hirio\ »i E. 



162 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



— Puilmm vociitmn de Cotines, l'iSg (leconn. à 
J. de Monlaniiil). — Lns Coiiiiins, iBaa (min. 
Vigery, n" à Aiirillac). — Las Corlyncs, lui"] {id. 
Dumas, n" à Polminliac). — Las Courtynes, 
1668; — Les Cintrliiies , 1671 (nommée aup" de 
Monaco). 

CoDRTiNEs, vill. et chat, détruit, c°° des Ternes. — 
Corliiiœ, 1288 (spicil. Urivat.). — Ci(ilincB,xiy° s° 
( Pouillé de Saint-Fiour). — (^oiiiiies , 1599 (min. 
Andrieu, n"). — Cortynes, i636 (terr. des Ternes). 
• — Colhjnes, iG'i5 (iiève des Ternes). — Cour- 
tines (Cassini). 

Courtines était, avant 1789, le siège d'une 
justice seign. régie par le droit écrit, et ressort, 
au bailliage de Saint-Flour, en appel de sa prév. 
part. 

CounTiNEs-BASSEs (Lis), doni. ruiné, c°°de Polminliac. 

— Village de Courliiies-Basse, 1735 (lerr. de la 
coniuiand. de Cariai). 

CoiiBTou-Moi'nGou (Le), mont, à vacherie, commune 
de Mural. 

CouBTï, dom. ruiné, c"° de Vic-sur-Cère. — Dou- 
ninine de Corty , i58'i (terr. de Polminliac). 

CounsiNiAc, seign., c"" de Calvinet, aiij. incormue. — 
La justice de Cousiniac , 178^ (Chabrol, t. IV). 

Coursiniac, avant 17S9, était le siège d'une 
justice seign. régie par lo droit écrit, et lessort. à 
la sénéch. d'Auvergne, en appel de la prév. de 
Calvinet. 

CoBssAnGUE, hani. et chat, détruit, c" de lionnac. — 
Cossargues, 1610 (terr. d'Avenaux). — Coti- 
Sargties, 1690 {id. de Bégoules). 

CoussincuE, ruiss. , alTl. do l'Alagnon, c"" de Fer- 
rières-Saint-Mary et de Molompize; cours de 
i,ioo m. On le nomme aussi liégoides. — Rus- 
seait de Cossargues; des Grèzcs; de las Tréino- 
leyres; rij de Funlanilhe , iCfO (terr. d'Avenaux). 

— RiJ de Begoulle, 1690 {id. de Bégoules). 
Cou.ssEnouES, ham., c°° de Marmanhac. — Les Cous- 

sigues , i654 (arch. mun. d'Aurillac, s. CC, p. 8). 

— Coussergiies , i66.5 (état civ. de Jussac). — 
Cousserges, 1669 {id. de Marmanhac). — Court- 
Serre, 1671 (nommée au p" de Monaco). — 
CouSergue (Cassini). 

Codsseugues, vill., c"° de Saint-Georges. — Goser- 
guos; Cosiragiies; Cosargues, 1670 (arch. dép. 
s. G). — Crosergues, 1/176 (liber vitulus). — 
Cousygups; Cousergues, 1 4g/i ( terr. de Mallet). — 
Coscrgues , iBaG {id. de Vieillespesse). — Cou- 
zergues , 1672 (iiisin. de la cour royale de Muraf). 

— Couzei'guès, 168/1 (état civ. de Saiul-Flour). 

— Cousurgiies, 178/1 (Chabrol, t. IVj. 



CoiissEROs (Les), mont, à vacherie, c'" de Valuéjols. 
Coussou, vill., c°° de Condal-en-Fcniers. — Coussmt, 

i55o; — Constou, iG58 (Iiève du quartier de 

Marvaud). 
CousTAG, mont, à vacherie, c"° de Chahnargues. 
CoiisTAL, dom. ruiné, c"' d'Arpajon. — Le ténement 

del Coustalo , 1789 (anc. cad.). 
CousTAL (Le), dom. ruiné, c°° de la Capelle-del- 

Fraisse. — Donwijne de Ion Coustal, 1668 (nom- 
mée au p" de Monaco). 
Coustal (Le), mont, à vacherie, c" de Laveissenct. 
Coustal (Le), ruiss., adl. du Tac, c"" de Marchai; 

cours de 1,880 m. 
Coustal (Le), dom. ruiné, c"' de Saint-Constant. — 

L'affar del Coustal, xv" s° (arch. mun. de Saint- 

Sanlin-de-Maurs). 
Coustalade (La), écart, c°' de Rouziei-s. 
Coustalou (Le), dom. ruiné, c"" de Cariât. — Affar 

de Coustalou avec chaz(ds de granges, 1690 (terr. 

de la command. de Cariât). 
Coustalou (Le), écart, c" de Montmurat. 
Coustas (Les), dom. ruiné, c"" d'Arches. — AJfarmm 

de las Costas, 1/175 (terr. de Mauriac). 
Coustatet (Le), vacherie, c°° de Chaudesaigues. 
CousTAu (Le), mont, à vacherie, c"° de Marchai. 
Cousteau (Le), écart détruit, c"" de Marcolès. — 

Maison et granche appellées del Costalles, i5/i6 

(min. Deslaing, n"). 
Coi'STEAUx (Les), mont, à vacherie, c°' de Brezons. 
CousTEix (La), vill., c"" de Trémouille-Marchal. — 

La Coustès, 1783 (lerr. du fief de la Sépouse). — 

La Couleur (Cassini). 
Coustèle (La), écart, c"° de Mourjou. 
CocsTEX, mont, à vacherie, c" de Marchastel. 
CoisTiE (La), vill., c°° de Riom-ès-Monlagnes. — ■ 

La Covslij, i658 (insin. du bailliage de Salers). 

— La (musiH (Cassini). 
CousTiLLES (Les), écart, c"" de Pailhérols. 
Coustils (Les), ham., c°° de Calvinet. — Coustils 

(Cassini). — Les Coustets (État-major). — Les 

Coussels, i859 (Dict. slat. du Cantal). 
Coustils (Les), écart, c" de Cassaïu'oiize. 
Coustils (Les), écart, c°° de Mourjou. — La Casiillie, 

178/1 (Chabrol, t. IV). — Coustelle (Élat-uiajor). 
CousTOi; (Le), ham. et m'", c°" de Sénezergues. 
CousTOULi (La Grange de), dom. détriiil, c"" d'Arpa- 
jon. — La grange de Coustouhj , 1670 (nommée 

au p'° de Monaco). 
CousTOUiXE (La), ham., c"° d'Anglards-de-Salers. 
CousTOUNE (La), écart, c"° de Montboudif. 
CousToux (Les), écart, c" de Sénezergues. 
CousTï (Lv), vill., c°° de Riom-ès-Montagnes. — 



DÉPARTEMENT DU CANTAL, 



163 



Bui> (/(' In Coiisty, iG58 (insin. du bailliage de 
Salcrs). 

Coût (Li), ruiss. , afll. du ruisseau de Rastbène, c°° 
de Labrousse; cours de 1,100 m. 

CocT (La), doni. ruiné et monl. à burons, c°* de 
Pailliérols. — Montagnhe nppellée de la Coût , 
1668 (nommée au p" de Monaro). — TénemenI 
de las Coitls, 1786 (teiT. de la conimand. do 
Cariai). — Baron de la Coudre (Cassini). 

CoÙT (La), ham., 0"* de Quézac. — La Coût, \^ko 
(état civ.). 

Coût (Le), viU. détruit, c°' de Raulbac. 

CocTAREL, m'° détruit, c" de Bonnac. 

CocTiRELLE (La), ni" détruit, c" de la Chapelle-Lau- 
rent. 

CocTARELLE, m'° détruit , 0°' de Loubaresse. 

CoCTATON, dom. mine, c°° de Saint-Urcize. — Fi7- 
Inige de Cmilinjon , 1G8G (terr. de la Garde-Rous- 
sillon). 

CocTKL, seigneurie, c°* de Tliiézar. — Le seigneur de 
Coutel, 167/1 (terr. de Tbiézac). 

Coutelier (Le), carderie et Blalure, c"" de Saint- 
Georges. 

CocTELiviE (La), dom. ruiné, c°° de Cassaniouze. — 
Le domaine de la Coulelivie, l'jliÇ) (anc. Cad.). 

CoiTELLES (Las), dom. ruiné, c°° de la Capelle-del- 
Fraisse. — Le villaige de las Coutelles, 1C68 
(nommée au p" de Monaco). 

Cocterdie (La), dom. ruiné, c"" de Sénozergues. — 
L'Afar de la Couterdye, 1668 (nommée au p" de 
ilonaco ). 

CouTERÉEs (Les), ruiss., afll. de i'Alagnon , c"" de 
Celles; cours de 1,700 m. — Racze de las Sa- 
niolles; la liase-del-Dijnie , iGi'i (terr. de Celles). 

Coutil (Le), écart, c°° d"Anglards-de-Salers. — Lou 
Cullix , 1670 (état civ.). — Lou Coltige, 1672 
{id. du Vigean). — Le Caulich, 1672 {id. do 
Pleaux). 

CouTT (La), écart, c°" de Junbac. 

CoDVENT (Le), écart, c" de Saignes. 

CocTERTE (La), dom. ruiné, c"° de Siran. — Borda- 
ria vocala Cnherla , i4a8 (arcb. mun. d'Aurillac, 
s. HH, c. 31). 

ConvEi, mont, à buions, c"" de Malbo. — Montaigne 
du Cliarol, iGiâ; — Le Cliarrot , iGâa; — Mon- 
taigne de Cliarrocq, 1609 (min. Danty, n" à Mu- 
rat). — Buron de Coiwel (État-major). 

CorvKE (La), ruiss., alTI. du ruisseau de Leynbac, 
c°" de Marcolès et de Leynhac; cours de 1 1 ,000 m. 
On le nomme aussi la Roque et la Morétie. — 
Coijnes, 187g (état statist. des cours d'eau du 
Cantal ). 



CouzAss, vill., avec manoir et m'°, c'" de Vebrel. — 
CoKsans (Cassini). — Moulin de Coiisans (Etat- 
major). 

CovAissAL (Le), dom. ruiné, c°° de Cassaniouze. — 
Villaige de lou Covaissal, iCi-^o (terr. de Cassa- 
niouze). 

CoTÈRE (La), ruiss., alll. du Deviroux, c°' de Rezen- 
tièros; cours de i,65o m. 

CoïNiES (Les), dom. ruiné, c°' de Cassaniouze. — ■ 
AJl'ar de las Coynnics, 1 760 (terr. de Saint-Projet). 

CozENET, dom. ruiné, c"' de Coren. — Villaige de 
Cozenet, 16/16 (min. Danty, n"). 

Crandelle, écart, c°' de Leynhac. 

Crandelle, dom. ruiné, c°' de Saiiit-Santin-Canl,ilès. 

— Ajjar, mas et bordarie de Crnndelles siz en la 
parroisse de Saintt-Santin, lO.'iG (liéve de Poul). 

Crasdelees, c°° sud d'Aurillac. — Carendellœ, 1377 
(arch. mun. d'Aurillac, s. KF, p. 1 5). — Crandella, 
1389 (annot. sur l'hisl. d'Aurillac, p. 61). — Ca- 
randela, iHhli (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 
c°° 21). — Caraiidcle, i/i45 (recoiin. à l'hiip. d'Au- 
rillac). — Crandelle, i53i; — Crandek, i53a 
(min. Vigery, n" à Aurillac). — Cwriindelle, i55o 
(terr. de l'hop. d'Alliinhac). — Guarandelle. 16:18 
(paraphe, sur les coût. d'Auvergne). — Cnrandelles , 
1626 (état civ. d'Aurillac). — Caranlelle, 1662 
(id. de Naucelles). — Caraudelle, 1667 (id. d'Au- 
rillac). — Crendelle; Crendèle, 1676 (id. d'Ay- 
rens). — Crandèle, i685 {id. de Laroquebrou). 

— Crandelles, l'jUS (arch. dép. s. C, 1. 7). — 
Cranlelle, 1772 (terr. du prieuré de Teissières-de- 
Cornct). 

Crandelles, avant 1789, était de la Haute- 
Auvergne, du dioc. de Saint- Flonr, de l'élect. et 
de la subdél. d'Aurillac. Régi par le droit écrit, il 
dépend, de la justice royale d'Aurillac, et ressort, 
au bailliage d'Aurillac, en appel de sa prév. part. 

— Son église, dédiée à saint Barthélémy, était un 
prieuré dépend, du chapitre de Saint-Geraud et à 
sa nomination. Elle a élé érigée en succursale par 
décret du 38 août 1808. 

Crédos (Le), écart et mont, à vacherie, c"' de Mar- 

cenat. 
Crécet (La), vill., m'" et lac, c'" de Trémouille- 

Marcbal. — Ln Crégut (Cassini). 
Crégct (La), ruiss., adl. de la Rbuc, prend sa source 

au lac de ce nom , c°" de Trémouille-Marchal et de 

Champs; cours de 6,910 m. — Ruisseau de la 

Crégnl, iS'ô"] (état des rivières du Cantal). 
Crenac, dom. ruiné, c^de Laroijnevielle. — Affarinm 

da Crernac, 1269 (arch. mun. d'.Uirillac, s. FF, 

p. i5). 



IGI> 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



(JRÉPou (Le), doiii. ruiné, c"de Clialieis. — Domaine 
de Cvepou , x\i\' s° (terr. de Cbaiieis). 

Chesc.im, dom. miné, c™ d'Yolet. — Affarde Crescam , 
i5()3 (torr. de Saint-Geraud). 

CuESPiAT, vill. , c"" d'Arpajon. — Crespiac, laCg (arch. 
niuu. d'Aiirillac, s. FF, p. i5). — Ciespiaeum, 
i465 (obif. de N.-D. d'Aurillac). — Crespihac, 
1621; — Cfispiac, i6a4; — Crespihal, i6a5; 

— Crayspittc, 1638 (état civ.). 

CnESPONÈs, i"", c" de Murât. — Cresponès, ililti 
(arch. dép. s. E). — Crespotmez , i5.3o (lerr.de 
la v" de Murât). — Crespomiès , i58a; — Cres- 
poiince, i(ja4 (liève de ia v" de Murât). — ZVi's- 
ponet (État-major). 

(Ir.ESPONîiET, écart détruit, c"" de Saint-Jacques-des- 
Blals. 

OnEssExsic, f"", c'"' de Mauriac. — Cresensac, 1478 
( terr. de Mauriac). — Cvaissensac , 1 .5o5 ; — (Irais- 
seiisac, 1.5 1 5 (comptes au doyen de Mauriac). — 
(ircysseiisuc , i.^'ig (terr. de Miremont). — Crei- 
seiisac, i6ai (état civ.). — Creissenssnc , 1743; 

— Creijsscnssac , 178a; — Cressonssac , i784(arcli. 
dép. s. C). — Cvessenac (Cassini). — Creiensac 
(Etat-major). 

(liiESTAnD, doui. ruiné, c"" de Mourjou. — Viltaige de 

Crcslard , iSaS (ass. de Calvinet). 
(InESTE, liani., c™ de Cros-de-Montvoit. 
Cbeste (Le), ruiss., alTI. du Lot, c°" de Montsalvy, 

Jnnhac et de \ioilievie; cours de G, 800 m. On le 

nomme aussi le Combnl. — liuisseau des Crestes , 

1887 (état des rivières du Cantal). 
Cbestels, chat, détruit, c" de Thiézac. — Enereslelz, 

1670 (nommée au p" de Monaco). — Chasleau de 

Cresteh-Bartn , 1674 (terr. de Tliiézac). 
Crestes (Lvs), dom. ruiné et mont, à hurons, c"" du 

Claux et de Cheylade. — Affar de Crestas, i5i4 

(lerr.de Cliejlade). — Le Christ, i855 (Dict. slat. 

du Gantai). 
CnÈTES, dom. ruiné, c'" de Menel. — Mamus de 

Cretas, i44i (terr. de Saignes). 
Creux-du-Loup (Lk), écart, c"° do Condal-en-Feniers. 

— Le Gros du Loup (étals de sections). 
Crcdx-dd-Vevsset (Le), mont, à vacherie, c"° de Chan- 
terelle. — Monlniijne du Vaisset, i654; — Le 
I eissel , xvii" s' (terr. de Feniers). 

Creux-dii-Veïsset (Le),!'""', c""de Condal-rn-Fcniers. 

— Grange du Veissel ((îassini). 
CnÈVE-CoiUR, chat, ruiné, c"" de Sainl-Martin-Valme- 

roux. — Crcvecuer, 1269 (arch. nat. J. Sig). — 
Crebecuer, 1977 (arch. mun. d'Aurillac, s. FF, 
p. i5). — Crivecuer, ia94; — Crehacor, 1299 
(spiiil. Brival.). — Crcbacoviuui , i3ia (Olim, 



t. IV, p. 810). — Crevcquer, i364 (spicii. Brivat.). 

— Crèvecœur, 1784 (Chabrol, t. IV'). 

C'est au château de Crève-Cœur que fut établi 
le siège du bailliage des Montagnes d'Auvergne, 
c'est-à-dire la justice des comtes d'Auvergne, de 
i24i à 1271, puis de la justice royale, de 1 271 à 
i36o, et enfin celle des ducs d'Auvergne, de i36o 
jusqu'à la fin du xv° s". 

Crevet (La), ham., c"" d'Apchon. 

Creïssac, vill., c"" de Menet. — Cretjssacuin ; Creys- 
sac, i44i (terr. de Saignes). — Cressac, iGgS; 

— Creysaliac, i6o4; — Croysahac, 1606; — 
Crasac, i(i6a; — Craisac, 1671; — Creissac, 
1679 (état civ.). 

Cbèze (La), ruiss. , afll. du Jurol, c"° des Ternes; 
cours de 4,3oo m. On le nomme aussi le Croizet. 

(Iristolfet, m'° détruit, c" de Vielllespesse. 

Croges (Les), dom. ruiné, c" de Lieuladès. — Man- 
sus de lo Cros, )23a (horam. à l'évèque de Cler- 
mont). — AJfar de la Crosa , i5o8; — Ténemeut 
appelé la Crose;la Croze-suub-Foul-Freyde , 16G3; 

— Las Crozes, 1700 (terr. de la Garde-Rous- 
siilon). 

Croges (Les), dom. ruiné, c°° de Paulhenc. — Affar 
appelle de las Crozes, 1671 (nommée au p" de 
Monaco). 

Croisade (La), f°'°, c"" de Ploaux. ■ — La Croizade, 
1676; — La Crnuzade , 1677 (étal civ.). 

Croisades (Les), vil!., c"° de Saint-Martiu-Caiitalès. 

— La Crozade (Cassini). 

CnoisET (Le), écart, c°' de Saint-Martial. — Crozetz, 

i483 (arch. dép. s. G). — Les Crozets, i64o {id. 

s. H). — Le Crouztt (Etat-major). — Le Croyset, 

1886 (états de recens.). 
Croix (La), écart, c" d' A Hanche. 
(JRoix (La), dom. ruiné, c°° de Brezons. — Villaige 

del Croz, 1O19 (min. Danty, n"). 
Cnoix (La), écart, c"° de (^ayrols. — La Crot, i4o3; 

— La Crolz, i433 (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 
c. 21). — Les Cazalz, jadis villaige de Laa-otz, 
1075 (livre des acliaps d'Anl. de Naucaze). 

Croix (La), mont, à vacherie, c"" de Condat-en-Fe- 
niers. — Montaigne de la Crois, i654 (terr. de 
l'abb. de Feniers ). 

Croix (La), ruiss., alll. de l'Alagnon, c"'' de Laveis- 
sière; cours de 1,120 m. — lluyssrau appelle del 
Cros; de la Crou.r, xv" siècle (terrier de Cham- 
beuil). 

Croix (La), mont, à vacherie, c"°de Paulliac. — Beuge 
de la Croix de la piene, 1662 ; — La biige de la 
Croix de la Peyre, 1763 (terr. de Montchamp). 

Croix (La), écart, c'" de l'Ieaux. 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



105 



Croix (Li), liani., c"' ilo Sninl-Cir(;iies-cie-Malborl. 

— La Croix (CnS'^ini). 

Cnoix (La), dom. ruine et nioiil. à vadiprie, c"' de 
Sainl-Clément et de Vic-sur-Cère. — Affars de la 
Crotz-<te-Morhe , i58'i (terr. de Polmiiiliac). — La 
metterie de la Crotix, i6C8; — L'ajfar de la Cros, 
1671 (nommée au p" de Monaco). — Montagne 
des Croxix, 1769 (anc. cail. de Vie). 

Cnoix (Li), m'°, c"' de Saint-Mamel-laSalvetat. 

Cnoix (La), écart, c"' de Sainl-Sanliii-de-ALiurs. 

(^nmx (I.a), écart, c°° de Vii'illevie. — La Croiix, i683; 

— La Croix, 168g (état riv.). 
Ciioix-BLANcnE (La), lieu détruit, c" de Chaliers. — 

(Cassiiii.) 
Cnoix-BLAxciiE (La), liam., c"' de Madic. 
Cii()ix-Bi.AxciiE (La), écart, c°' de S;iinl-Conslanl. — 

La Croix- Blanche, 1697 (état civ.). 
O.oix-Blanciif. (La), dom. ruiné et mont, à vacherie, 

(•"' de Saiut-Urcize. — La borie de la Croix-Blanche 

(Cassiui). 
Croix-Blasche (La), écart, c"° d'Ydes. 
Cboix d'Astric (La), ruiss. , alllucnt du ruisseau de 

Charretey, c" de Saint-Mary-le-Piain; cours de 

860 m. 
Cboix-de-Bé\l (La), écart, c°° de Vebret. 
Cboix-be-Biabd (La), ham., c" de Pleaux. 
Cboix-de-Ribcces (La), écart, c" de Cros-de-Mont- 

vert. 
Cboi\-de-Koircal (La), ham., c" de Saint-Constant. 

— La Croiix-dp-Foiircal , 1670 (état civ.). 
Cboiï-df.-la-Bobie (La), viil., c°' de Roumégoux. 
Cboix-dk-la-Dause (La), écart, 0°° de Saint-Étienne- 

de-Maurs. 
Cboix-de-l'Abbbe (La), écart, c"' de Saint-Simon. — 

Affar de la Croux, 169a (terrier de Saint-Ge- 

raud). 
Croix-dei.-Lac (La), écart, c" de Roussy. — La Crout 

Dellac (Klat-niajor). 
(Jnoix-DEL-Src (La), h.iin. et teinturerie, c°°de T'oisset. 

— La Croix del Suc, 17^6 (anc. cad. ). 
(^Roix-DE-PÉXABD (La), écart, c°" de Saint-Mamet- 

la-Salvetat. 

Cnnix-DE-PiERRE (La), dom. miné, c°' de Saint- 
Ktiemie-de-Carlat. — AJ'ar appelle de la Croux-de- 
Pi'lircs , )(5y3 (terr. de Saiut-Geraud). 

CiiDK-DE-PiERRE (La), écarl , c°° de Sansac-Veinazès. 

Cbou-de-Saint-Pieube (La), ham., c" de Labrousse. 

Cnoix-DES-AxDERs (La), hani.,c"'de Jaleyrac. — Apud 
lotAndals, ilf]3; — Apud fanlem des Andels, ilx'j^ 
(terr. de Mauriac). — La Croix del Gorgi(?), 
tS'jg (iV. de Miremont). 

Croix-des-Ciubs (La), écai't, c'" de la Peyrugue. 



Croix d'Escladines (La), écart et croix, c"' de Chaus- 
senar. — La grange Dûscladincs, 1778 (Inv. des 
arch. de la mais. d'Humiéres). 

Cboi\-de-Servièbes (La), écart, c"' de Montvert. 

Crois-desOls (La), écart, c" de Parlan. — La Crotz 
de Bessons, 1687 (livre des achaps d'Ant. de Nau- 
caze). — La Croux, 17^8 (anc. cad.). 

Cboix-du-Barox (La) ou les Quatbe-Chemi>s, ham., 
c" de Saint-Martin-Valnieroux. 

Croix-du-Bés (La), mont, à vacherie, c°' de Saint- 
Saturnin. — La Croix-del-Bés (états de sections). 

Croix-di-Cambon (La), écart, c"" d'Omps. 

Croix -DU -Gros (La), ham., c" de Teissières-les- 
Bouiiès. 

Cboix du Faisan (La), écart, c°° de Calvinet. 

Croix-di'-Tbeil (La), ham., c°' de Saint-Mamet-la- 
Sal\elat. 

CRor;-ni-TiPLE (La), écart, c°° de Saint-Constant. 

Croix-d'I zoLs (La), écart, c" de Saint-Mamet-ia- 
Salvetat. 

CBOix-LoNGnE (La), vili., c'" d'Ayrens. 

Croix-Neuve (La), vill. , c°' de Gondat-en-Fenlers. — 
TénemenI de la Croix, xvi" s" (iiève couf. de Fe- 
niers). — On le nomme aussi la Montagne. 

Cboix-Rouge (La ) , écart , c"' de Lanohre. — La Maison 
ronge (État -major). 

CnoizET (Le), écart, c"° d'Arpajon. — Lou Croset; 
Crozel , 1 33.3 (Iiève de (!arhonnal). — Lou Crossel, 
i6i() (arch. mun. d'Aurillac, s. GG, c. 6). — Lon 
Croxizet, i6ai ; — Lon Crozets, iGaa (état civ.). 

— Le Cronzès, 167g (arch. dép. s. C, I. 5). — 
Le mns de la Croux, 169'! (terr. de Saint-Ge- 
raud). 

CnoizET (Le Champ du), dom. ruiné, c"° d'Arpajon. 

— TénemenI de la Cam del Crouzet, l'élit (anc. 
Cad.). 

Croizet (Le), ham., c"" d'Aurillac. — Crozel, 1871 
(arch. dép. s. H). — Croznm, i533 (min. Vigery, 
n"). — Les Croies, )56i (ohit. de Notrc-Dame- 
d'Auritiac). — Le Couzet, 161 3; — Lou Crozet, 
iGa6; — Les Croses , i635 (état civ. de Nau- 
celles). — lie Crouzet, iGgS (invent, des titres de 
l'hôpital d'Aurillac). 

Croizet (Le), écarl, c"" d'Aurillac, est aujourd'hui 
réuni à la popuhition agglomérée. — Lon Crossel, 
i6ai; — Lou Crozel, itJaS (état civ. d'Arpajon). 

— Lou Croselz, ifi35 {id. de Naucelles). 
Croizet (Le), f°'°, c"" de Chaliers. — Le Crouzex, 

i63o (terr. de Montchamp). — Le Crouzet, fin 
du xvii' s' (i(/. de Chaliers). — Le Crozet (État- 
major). 
Croizet (Le), f"'°, c"' de Saint-Projet. — Escrozcl , 



166 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



■ lyia i^ùlal civ. de Saint-Bonnet-de-Salers). — Le 

Croizet (Cassini). 
Croizet (Le), doni. ruiné, c°' de Teissières-ies-Bouliès. 

— AJfar del Crosetz; des Croses, i535 (arch. mun. 
d'Aurillac, s. GG, c'° 6). 

Gboizet (Le), vill. et m'°, c°' des Ternes. — Les 
Croses, iSgS (min. Andiieu, n"). — Crouzex; 
Croiizelz, iC3G (terr. des Ternes). — Crouzet, 
iCi5 (liève des Ternes). — Excrosex, iCîg (état 
civ. de PierreforI). — Les Crozes, lOyi (insin. du 

- bailliage do Saint-Flour). — Le Cn.tiztt (Cassini). 
Gboizet (Le Champ du), dom. ruiné, c°° des Ternes. 

— Mllaige de la Clialm-de-Croiizex, iC36 (terr. 
des Ternes). 

Gboizet (Le), \t\\., c" de Tliiézac. — Lnu Crouzet, 
1609; — Lou Crozet, 1618 (étal civ.). — Le 
Croizet, i']li6 (anc. cad.). 

Croizet (Le), dom. ruiné, c°' du Vigean. — Lou 

- Crozet, i3io (liève du prieuré du Vigean). — La 
Crnge (états de sections). 

Gboizette (La), dom. ruiné, c" de Lieutadès. — 
Vilaige de la Crozeta, 1 5o8 (lerr. de la Garde- 
Rou?sillon). 

Geoizettes (Les), écart, c™ de la Besserette. 

Cromasse, vill., c°' de Ruines. — Cormasse, 162/1 
(lerr. de Ligonnès). — Cromat, i^io (arch. dép. 
s. C, 1. 48). — Cramasse, l'j^iS {id. I. ^'^). — • 
Cramas, 1789 {id. \. A 8). 

Cbomières, f°", c" de Chaudesaigues. — Cromières, 
1784 (Chabrol, t. IV). 

Cbomièbes, cbât. fort, détruit, c" de Raulhac. — 
Cromeriœ, stv' s' (arch. mun. d'.iurillac, s. HH, 
c. 31). — Cromières, 1668; — Cormières, 1669 
(nommée au p'° de Monaco). — Courinicres; Crou- 
mières, lôyS (terr. de la comniand. de Cariât). — 
Crommières, 1857 (Dict. stal. du Cantal). 

Cromières était, avant 1789, le siège d'une jus- 
tire seign. régie par le droit écrit , et ressort, au 
bailliage de Vie, en appel de sa prév. part. 

Cromiciièbe (La), dora, ruiné, c" de Ladinhac. — 
Affar de la Cromiquieyra , 166g (nommée au p"de 
Monaco ). 

CaoNCHES (De)? lieu inconnu, c" de Valette. — Dé- 
cret du 23 mai 1 807. 

Cropièbes, mont, à hiirons, c" de Pailhérols. — 
Mnntanhe de la Ciipierre , 1C68 (nommée au p" de 
Monaco). 

CBOprÈBEs, ham., m'° et chat., c°' de Raulhac. — 
Crosapeyra, i32i; — Cropier, 1^98 (arch. dép. 
s. E). — Croppié, i638 (pièces du cab. de Lacas- 
sagne). — Cropières; Croppièi'es, i643 (min. Fro- 
quières, n"). — Cropière, 1669 (nommée au p'° 



de Monaco). — Croupières, 1678 (état civ. de 
Saint-Clément). — Cropicrs, iGgS {id. de Rau- 
lhac). — Ci'opières-Toude ; Croupière, i6g5 (lerr. 
de la command. de Cariât). 

Geoiîuakt (Le), ham., c" de Menet. — Le Crocaiil- 
Sire (Cassini). 

Croqiès, m'° détruit, ville d'Aurillac. — ^fllulin 
estant en ruine appelle de Croqués, sciz sur l'agal 
passant par ladite ville et monastère, confrontant 
arec le Moulin-Neuf, i6ga (lerr. de Salnt-Ge- 
raud ). 

Groqiet (Le), f"°, c" de Sauvai. 

Gros (Le), ham., c" d'Anglard«-de-Saint-Flour. — 
Le Cros, iliçfti (lerr. de Mallel). 

Gros (Le), dom. miné, c" de Badailhac. — Le villaige 
del Cros, 1692 (terr. de Saint-Goraiid). 

Gros (Le), écart, c" de Chastel-Marlhac. 

Geos (Les), mont, à vacherie, c'" de Cheylade. — • 
Boys de l'Aigue-del-Croz, i520 (min. Tevssandier, 

n")- 
Caos (Le), mont, à vacherie, c"' do Colandres. — 

Vacherie la Crasse ( Cassini ). 
Gros (Le), mont, à vacherie, c°° de Dienne. 
Gros, ham., c"' de Fouruoulès. — Cros-des-]sserts , 

1784 (Chabrol, t. IV). 
Cbos (Lei, ravine, alll. du ruisseau de l'Hôpital, c" 

de Foumoulès; cours de Goo m. 
Gros (Le), dom. ruiné, r°' do Ladinhac. — L'afar 

del Cros, 166g (nommée au p'° de Monaco). 
Gros (Le), écart, c"' de Lovnhac. — Le Cuit, 1784 

(Chabrol, t. IV). 
Gros (Le), écart, c" de Marchaslel. 
Gros (Le), écart, c°° de Paulhenc. 
Gros (Le), dom. ruiné, c°' de Polminhac. — L'ajfar 

Delcros, 1.Î83 (terr. de Poiniinhac). 
Gros (Le), vill., c" de Rageade. — Le Cros, 167a 

(étal civ. do Bonnac). — Le Croc, 1784 (Chabrol, 

t. IV). 
Gros (Le), dom. ruiné, c'" de Reilhac. — Le Crou , 

i65o (état civ. d'Aurillac). — Tellement appelle des 

Cros et de Fromatgier, et à présent des Cros et des 

Ponteissous, 1778 (terr. de la chàlell. de la Brous- 

sette). 
Gros (Le), écart, c"' de Riom-ès-Montagnes. 
Cros, vill., c" de Saint-Cernin. — Lou Cros, 126g 

(arch. mmi. d'Aurillac, s. FF, p. i5). ■ — Le 

Puy-del-Cros, i566 (terr. de Saint-Christophe). 

— Le Crou, i64g; — Croa, i65o ( état civ. d'.Au- 
rillar). — Le Cros, 16G6 {id, do Sainl-Marlin- 
de-Valois). 

Gros (Le), dom. ruiné, c" de Sainl-Eticnne-Canlalès. 

— Lu métaijrie del Cros, i653 (étal civ.). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



167 



Cnos (Lk), vill. et m'", c°' de Sainte-Eulalie. — Lan 
Crus, iC5A (état civ. do Saiiil-(ilirisloplie). 

Cbos (Le), vill., c"° de Sainl-Saury. — GiWi, 1397 
(test, de Geraud de Montai). — Cms, i357 (arch. 
inuii. d'AurlIlac, s. HU, c. ai). — Lou Crou, 
i6a6 (min. Sarrausle, n" à Laroque])rou). 

Cnos (Le Bos de lis), dom. ruiné, c°° de Saint- 
Simon. — Mas apellé lou Crnn, 1693 (état civ. de 
Gléiial). — Mas (lai Crus, 169a (torr. de Saint- 
GeiMud). — Olcros (états de sections). 

("nos (Le), niiss. , alll. de l'Hère, c°'de Saint-Urcize ; 
coms de i,3oo m. 

Cbos (Le), vill., c" de Sansac-do-Marmiesse. — Le 
Gros, 1734 (arch. dép. s. C, I. a). 

Gros (Le), lieu détruit, c"° de Totirnemire — (Cas- 
sini.) 

CnosARiE (La), dom. ruiné, c"° de Saint -Constant. 

— AJfar de la Crossarie; Cnisiirie; Rassnne, xvii" s° 
(rcconn. an prieur de Saint-Constant). 

CnosATiEii (Le), dom. ruiné, c°° d'Arpajon. — El mas 
(la Croscatier, 1338 (liève de Carbonnat). 

Cbos-Bas (Le), vill., c°° de Brezons. — Lou Gros, 
i6a3 (ass. gén. tenues à Cezens). — Lou Gros- 
bas. 1(170 (état civ. d'Aurillac). — Le Gros-bol, 
1701 (l'r/. do Brezons). — Les basses Groehes (Cas- 
sini ). 

Cbos-B\s (Le), écart détruit, c"" de Champs. 

Cbos-de-Boulas (Le), jjrango isolée, c" de Mauriac. 

— Mansiis del mas (tel Gros, ili'jï) (terr. de Mau- 
riac). 

Cbos-de-Calix (Le), dom. ruiné, c"' de Crandelles. — 

Le domaine de la Grouse-de-Cali.v , 1778 (lei'r. de 

la chàtell. de la Broussette). 
Cbos-de-Cuaumeil (Le), mont, à huions, c°"du Ciaux 

et de Choyiade. — V" Grochometj (Cassini). — • 

Gros Ghaumct (Klat-niajor). 
Cbos-de-Ciul'meil (Le), ruiss., allL du ridsseau de 

(iliamalière, c"° du (]laux; cours do 3,35o m. 
Cbos-de-la-Voùte (Le), m'" délruil , c'" do Fonlanges. 

— -Le moulin appelle Gros-de-la-V aute , 1767 (terr. 

de Beauclair). 
Cros-de-Montamat, vill., c"° de Cros-de-Ronesque. — 

Miiulamalum sive Gros, 138g (annol. sur i'hist. 

d'Aurillac, p. 61). — Gros, i3oK (arch. dép. s. G). 

— Crozum suhlus Montamal, i.'itji (bulle de sécul. 
de l'abb. do Saint-Geraiiil). — Gros de Marmai- 
uhal , ifiaS (paraphr. sur les coût. d'Auvergne). — 
Gros-dc-Monihamal , i6i3; — Gros de Monlliemal, 
iGi'i (min. Froquières, ri"). — Gros-de-Montamat , 
1784 (Chabrol, t. IV). 

Cros-de-Montamat était, avant 1789, de la 
Hautc-Auvcrgiie, du dioc. do Sainl-F'Iour, de l'élect. 



cl de la suhdol. d'Aurillac. lîégi par le droit écrit, il 
dépend, de la justice du prieuré de Gros, et ressort, 
au bailliage de Vie , on appel de sa pi év. part. — 
Son église, dédié(^ à saint llilairo, était un prieuré 
dépend, du monast. do Sainl-Geraud, et la cure 
était à la nomination du chapitre. Elle a été érigée 
en succursale par décret du 38 août 1808. 

Cbos-de-Mostvert, c°°de Laroquobrou. — Gros, 1375 
(lest, de Bertrand do Montai). — Grosum Moiilisvi- 
ridi , \iï° s' (Pouillo de Saiiit-Flour). — Grossoubi- 
Monlvert, ifiaS (état civ.). — Cros-de-Peigitières , 
1697 (ul. de la Capollo-Viescamp). 

Cros-de-Monlvert, avant 1789, était de la Haute- 
Auvergne, du dioc. de Saint -Flour, de l'élect. et 
de la subdéL d'Aurillac. Régi par le droit écrit, il 
dépend, de la justice seign. de Penières, et ressort, 
au bailliage de Vie, en appel de sa prév. part. — 
Son église, dédiée à sainte Madeleine, était un 
prieuré dépendant de l'archidiacre d'Aurillac. Llle 
a élé érigée en succursale par décret du a 8 août 
1808. 

Cros-de-Ronesque, c°" de Vîc-sur-Cère et château fort 
auj. détruit. — Ronesea, xiT° s° (Fouillé de Saint- 
Flnur). — Romes(jues, 1638 (paraphr. sur les coul. 
d'Auvergne). — Saint-Jac(]ues-de-Roiiesque , 1OG3 
(Fouillé de Saint- Flour). — Rouiiesque, iGtJg 
(nommée au p" de Monaco). — Romesqite, 17.56 
(arch. mun. de Naucollos). — Ronnesqucs (Cassini ). 
Rouesque était, avant 1789, régi par le droit 
écrit, dépend, de la justice soign. de Montamat, et 
ressort, au bailliage de Vie, en appel de la prév. 
d'Aurillac. — Son église, dédiée à saint Jacques, 
était un prieuré à la nomination du chapitre de 
Saint-Geraud. Elle a été érigée en chapelle vica- 
riale par t'ordonn. royale du a mars 1891. Une 
autre ordonnance royale du i5 septembre i846 
l'a érigée en succursale. 

En exécution de la loi du 17 mai iS/iO, les c°" 
de (Jros-de-Monlamat et de Ronesque ont été réu- 
nies en une seule commune, sous le nom de Cros- 
de-Ronesque. — Par décision du Conseil général 
du a3 août 187C, les lieux de Bassignac, la Doux, 
Morzicres, le Fajou et la Rivière ont été disIraiLs 
de la c"" de Badailhac et annexés à la c"" de Cros- 
de-Ronesquo. 

Cros-dc-Coi.\ (Le), m'", c™ do Bredon. — M'di/i de 
Goiiig ou de Fratx^ois de Saincl-Jailh, i.5o8 (terr. 
do Loubeysargues). — Molin appelle del Grns-del- 
Gong; Gros-del-Con, ihSo (lièv. conf. de la v" de 
Murât). — Molin du Goingt du sieir Gr('goirc, 1G61 
(terr. de Loubeysargues). — Moulin du Gros-du- 
Coing, 1681 (id. d'Albepiorre). 



168 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Cros-dc-Rieu (Le), m'° détruit, c°" de Vézac. — Loa 
mole de Cros-del-Rieu, ifjSo; — Moliii del mnle- 
del-Cros, 1083 (torr. de Polmiuliac). 

Crose (MoiLLv de), foulon détruit, c" de Bredon. — 
Molin del Crose, i5o8; — Molin del Croie, i6i'i; 

— MoUji des Crosw, 1661 ; — Molin des Crozes, 
1687 (terr. de Loubeysargues). 

Crose (La), f"" avec manoir, c°° de Colandres. — 
La Croza, 1019 (terr. d'Apclion). — La Crvse, 
i7.'io (état civ.). — La Croze, 1777 (iiève d'Ap- 
chon). — La Crusse (Cassini). 

Crose (La), écart, c°° de Vieillevie. 

Crose-Combe (La), dom. ruiné, c°' de Cassaniouze. 

— AJfar de Croze-Comhe , alias las Touganhes, alias 
des Camboiis, 1760 (terr. de Saint-Projet). 

CnosE-GoiiTTE (La) , dom. ruiné, c" de Laroquebrou. 

— MaiiS!(s de Croza-Gota , i3i3 (arcb. dép. s. E). 

— Crcsa-Gola , i4o3 ( pap. delà lani. de Jlontal). 

— Temloriuiii de Rosso sive de Crosugiiota, ii3ô; 

— Crostgoute, ib'jU (arcb. dép. s. E). — Fi7- 
laige de Croze- Go:iUe, 1669 (nommée au p" de 
Monaco). 

Croselias, dom. ruiné, c°' de Saint- Vincent. — Ln 
mas de las Crouselias , i332 (lièvc du prieuré de 
Sainl-Vincent). 

Crose-Pevre (La), dom. ruiné, c°° de Saint-Sanlin- 
Canlali'S. — Dumaine de Croze-Peijre , 1778 (iiiv. 
des arcli. do la mais. d'Humières). 

Cboses (Les), lieu détruit, c" de Chaudesaigues. — 
Crosas, 1784 (Cbabrol, t. IV). 

Cboses (Les), ruiss., alTl. du Bex, c"°de Sarrus; cours 
de 1,170 m. — Russeaii de la Croza, ligS; — 
La Croze, iIiqIi (terr. de Mallet). 

Cros-flech-Martblies (Le), \ill. détruit, c" de Cros- 
de-Montverl. — Le vdlaige de Cros-fuech-Martriies , 
i635 (état civ.). 

Cros-Hmit (Le), ham., c"" de Brezons. — Lou Cros- 
soiihe.ra, iGsS (ass. ^én. tenues à Cezeus). — Lou 
Cros-sniibeyro, i(i36 (id. à Brezons). — Ia)h Cros, 
1707 (état civ. de Mural). — Le Crcs-Haut, 1710 
(id. de Brezons). — Les Haute-Croche (Cassini). 

Cbos-Hact (Le), écart, c"° de Champs. 

Crosteulat, vill. détruit, c" de la Capelle-del- 
Fraisse. 

Crirbas, ruiss., adl. de la rivière d'Ande, c°" de 
Valuéjols et d'Ussel ; cours de 2,.3oo m. — Ruisseau 
appelle del Trouhat , iCG3; — Le Troubas; le Trou- 
vât, 1G87 (terr. de Loubeysargues). 

Cboccon (Le), dom. ruiné, c"* de Saint-.Mamet-la- 
Salvetat. — Tellement du Croiicon, 17/10 (anc. cad.). 

Cbocpon (Le), dom. ruiné, c" du Fau. — L'ajfur 
appelé del Cru 11 pou , 1717 (terr. do Beauclair). 



Crodsi, vill., c"' de Mauriac. — Craiisi, iSig (terr. 
de Miremont). — Crausij, lagS (état civ. de Bra- 
geac). — Crouzy, \'-jkk (arch. dép. s. C). 

Crodsi-Sobbro, vill., c" de Mauriac. — Crausinits 
Superior, 1° s' (test, de Tbéodechilde). — Crausi- 
Sobro, i5i5 (comptes au doyen de Mauriac). — 
Crausi-Sobra, iS^g (terr. de Miremont). — 
Crausy - Soiibro , i645; — Crausy-SoiiU'e, 1668 
(état civ.). 

Cbocsi-Sol'Tro, vill., c"' de Clialvignac. — Crauzi, 
129G (bomm. à l'évéque de Clermout). — Crausi 
Soufre, i5i5 (comptes au doyen de Mauriac). — 
Crausi Sotra, 1 5^9 (terr. de Miremont). — Crausy- 
Bas, i6aa; — Crausy-Soira , i64i (élat civ. de 
Mauriac). — Crosy-Soutre , 1682 (id. de Cliausse- 
nac). — Craiisy-Soulro , 1696 (id. d'Ally). 

Crobtal, mont, à burons, c'" de Marchastel. 

Croûtes, écart, c" de .Marcolès. — Crotas, 1^87 
(terr. du prieuré de Marcolès). — Croies, i5'i5 
(min. Destaing, n"). — Croules, 1668 (nommée 
au p'° de Jlonaco). — • Crotas ou le Saulcet, 178-'! 
(Cbabrol, t. IV). 

Crodtes, vill., c" de Saint-Martin-sous-Vigouroux. 

— Crotas, i3G8 (arcb. dép. s. E). — Croiisex, 
1671 (élat civ. de Pierrefort). — Les Caries, 
1671 (nommée au p" do Monaco). — Crouttes 
(Cassini). 

Crouttes, vill. et m'°, c"' de Bonnac. — Crottes; 
Croies, i558 (lerr.de Tempel). — Crouttes, iG'io 
(étal civ.). — Croûtes, 1708 (id. de Saint-Etiemie- 
sur-Massiac). — Croatie, 1771 (lerr. du prieuré 
de Bonnac). — Croûte (Cassini). 

Crouttes étal un membre de la command. de 
Celles. 

Crocx (La), écart, c°'de Lascellc. 

Crodx (Las), écart, c°°de Leynbac. — La Croix , 178^ 
(Cbabrol, t. IV). 

Croux (La), mont, à vacherie, c™ de ^lonlboudif. 

Crohx (La), ruiss., affl. du Bouscalel, c" de Sainl- 
Cirgues-dc-Jordanne. 

Cbous (La), vill. c'" de Saiul-Clément. — La Crotz, 
1676 (terr. de la command. de Cariai). — La 
Crouj-, iGii; — La Croix, i6i3 (état civ. de 
Tliiézac). — La Croutz, iGfig; — La Croiiz, 
1671 (nommée au p" de Monaco). — La Croasse 
(Cassini). 

Cbodx (Las), écart, c" de Saint-Élienne-de-Maurs. — 
La Cron.r, i639; — La Croi-f, 1768 (état civ.). 

— La Crous-la-Peyre , 1700 (id. de Maurs). 
Ceoi;x (Lis), écart, c"' de Sainl-Just. — La Croix 

(Elat-major). 
Caotx (Le Cos de l\), dom. ruiné, c°' de Saint- 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



169 



Mamet-la-Salvetat. — • Affarium de la Cro.r, ii'19 
(arrh. dép. s. H). — Bois de la Cvaust, 1 668 (nom- 
mée au p" de -Monaco). — Le Camp de la Croux, 
1789 (anc. Cad.). 

Choux (Le Pbv de l*), mont, à vaclicrie, c°'de Saint- 
Reiny-de-Cliaudesai([ues. 

Cnoux (Les), écart, c"° de Saint-Sanlin-de-Maurs. 

Cnoux (Li), écart, c"° de VieiHevie. 

Cnoi;x-i)EL-ilAS (La), écart, c"° de Saint-Santin-de- 
Mauis. 

Caoux-AhLi (L'Arbre de), ham., c"* d'Aurillac, con- 
slniil depuis quelques années seulement. — L'Arbre 
de Croumali, 1886 (états de recens.). 

Ce hameau est voisin de la croix de ce nom, 
qui avait elle-même donné son nom à l'arbre dil 
(/■ Cruiix-Mali , anciennement nommé arbre de 
Mongausi, d'après les lexlos suivants : Usqiie ad 
arbores de Monte-gauze , 1077 (arch. mun. s. FF, 
p. i5). — Versus arborent de Montgausi, iSlih 
(id. s. GG, p. ai). — Subltis tiliam seu arborem 
de Mongausi, 1471 (arch. dép. s. E). — Et 0:1 
chemin que l'on va de la ville vers l'arbre de Mont- 
gausy, iSaS (arch. mun. s. II, reg. VIII, 1" 63). 

— La Croix Malhet, 168/1 (procès-verbal concern. 
les murs et fossés de la ville). — La Croix-Malhts ; 
l'Aubré de Motitgausy , sive de la Cumhc-Marty ; 
l'Arbre de Montgausi, 169a (terr. de Saint- Go- 
raud). 

Cnocx-SAixT-PiEnRE (La), écart, c°° de Labrousse. 

Croûtes, seign., c"" de Saint-Santin-Cautalès. — Le 
seigneur de Crouyes, 166g (nommée au p" de Mo- 
naco). 

CnoczADE (La), dom. ruiné, c" de Saint -Victor. — 
La Crozadc, i6g3 (inv. des titres de l'hop. d'Au- 
rillac). 

CnoizADEs (Les), dom. rainé, c" de Cassaniouze. — 
Mélairie appellée de las Crouzades , alias de l'Es- 
trade, 1760 (terr. de Saint-Projet). 

Crouzat (Le), dom. ruiné, c°° de Saint-Christopho. 

— Le Crouzat , 1 6 1 5 ; — Crouzal, 1 6 1 7 ; — Crou- 
zac , i65o; — Croxal, 1667 (état civ.). — Domaine 
du Croisai, 1768 (arch. dép. s. C, 1. 4o). — La 
Crozade (Cassini). 

CnouzELs (Les), dom. ruiné, c"* dp Prunet. — Téne- 
vient des Crouzels, 1670 (nommée au p'° de Mo- 
naco ). 

Cbouzet (Le), ni'°, c"^ de Lorcières. 

Crodzet (Le), dom. ruiné, c°° de Pers. — Affarium 
de Croseto, i4o3 (arch. mun. d'Aurillac, s. Hll, 
c. 31). 

Crouzet (Le), écart et mont, à liurons, c"" de Saint- 
Projet. — V" du Croizet (Elat-major). 

Cantal. 



(^RoizETTEs (Las), écart, c"" de la Peyriigue. 
(InouzETTES (Les), écart, c°" de Saint-Bonnet-de-Mar- 

cenat. 
Croczit, buron, c"" de Saint-PauI-de-Salers, sur le 

plateau du Violent. — Vacherie du Crouset ((las- 

sini ). 
Croczol, vill., c°°du Trioulou. — Lou Crnutot, 174/1; 

— Cruzol, 1745: — Crnuzol, 175a (état civ.). 

— Crousol, 1807 (Dict. slat. du Cantal). 
Cbozat, vill. et m'", c°'' de Saint-Christophe. 
Crozat (Le), écart, c" de Saint-Martin-Cantalès. 
Croze (La), mont, à vacherie, c" d'Allanche. 
Croze (La), vill. et m'° abandonné, c"° d'Auriac. — 

La Croze, 1721 (état civ. de Saint-Etienne-sur- 

Massiac). • — Lacroze (Etat-major). 
Croze (La), mont, à vacherie, c"° de Cezens. 
Croze (La), écart, c°' de Fontanges. — La Croze, 

1717 (terr. de Beauclair). 
Croze (La), mont, à vacherie, c"" de Molèdes. 
Crozes (Les), dom. ruiné, c°° d'Arpajon. — Mansus 

de las Crozes, 1469; — Los Crnzas, i545 (arch. 

mun. d'Aurillac, s. GG, c. 6). — Le Crozat, i585 

(terr. de N.-D. d'Aurillac). ■ — Les Croses, 1789 

(anc. Cad.). 
Crozes (Las), écart, c"" de Boissel. 
Crozes (Les), dom. ruiné, c°° de Cariât. — Ténement 

de las Croses, 1786 (terr. de la command. de 

Cariât). 
Crozut, ra'° détruit, c°° de Roffiac. — Molendinum 

dictum Crosutz, in ribeyra de Lenda, i5a6 (terr. de 

Vieillespesse). 
Crugalbras, dom. ruiné, c°° de RoulTiac. — Villaige 

de Crugalbras, i648 (min. Sarrausic, n"). 
Crusse (La), dom. ruiné, c°° de Riom-ès-Montagnes. 

— Villaige de la Cnisset, i658 (insin. du bailliage 
de Salers). — Affar de Crussolet, 1719 (table du 
terr. d'Apchon). 

Crusses (Les), mont, à burons, c°° de Thiézac. — 

Montaigne des Crusses, id-jlx (terr. de Thiézac). 
Cdades (Les), écart, c°* de Saint-Saturnin. 
Cire (Le Puech de la), mont, à vacherie, c°' de 

Saint-Cirgues-de-Jordanne. 
CuDOL, dom. ruiné, c" de Mandailles. — Villaige de 

Ciidol, i665 (clat civ. de Murât). 
CuEiLHEs, {"", c°° d'Aurillac. — Cueylar, iSaa (min. 

Vin;ery, n"). — Cueillie, i554 (tesl. de Guil. de 

Cueilhe). — Cruèghe, 1626; — Cueille, i6a8; — 

Cueillie, i63i (état. civ. ). 
Cueilles (Las), dom. ruiné, c" de Saignes. — Las 

Cueilhns; la Cueilhn: la Cuellta, i44i (terr. de 

Saignes). 
CiEiLLES (Les), écart, c"' de Valuéjols. 



tUPniUEniE SATIOXALE. 



170 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



CcELHAC, ilom. ruiné, c" de Siran. — Cuelhac, i65i 
(min. Sarrauste, n"). 

CnELiiES, vill., c°' de Jussac. — Cuelha, liGg; — 
Ciielhe, 1567 {tfiT.de Saint-Christophe). — Cuelle, 
1629 (étal civ. de Reilhac). — Cueilhe, 1678 (terr. 
de la Cavade). — Cueilles, 17J7 (état civ. de 
Saint-Paul-des-Landes). — Cuelhes, 1778 (terr. 
de la Broussette ). 

CuELLEs (Les), écart. c°° de Saint-Saturnin. 

CcEïGEES, ham., c'"' de Junhac. 

Cueïgues, ruiss. , afil. du ruisseau de Combenouze, 
c°° de Junhac; cours de 8,900 m. 

CoGASSE, dom. ruiné, c°° de Marcolès. — Affnrium de 
Cugassas, 1^99 (pièces de l'abbé Delmas). 

Cuissot, ni'", c°' d'Ussel. 

Cbju (Le Bois de), mont, à vacherie, c"° de Sarrus. 

CoMBiOT, seign., c"' do Laveissièro. — Doniinus de 
Cumbiot, 1898 (arch. dép. s. E). 

Cumel, dom. ruiné, c" do Mourjou. — Capmns de 
Cumel, 1557 (pièces de l'abbé Delmas). 

CtiMENGET, vill., c" de Saint-Mary-le-Plain. — Cu- 
meget, iSgô; — Ctimeiiges, 1671 (terr.de Vieille- 
spesse). — Cumenghet, 1610 (id. d'Avenaux). — 
Ciimenyet, 1667; — Cnmenget, 1667 (état civ. de 
Saint-Viclor-sur-Massiac). — Ciimenjel, l'jùS (id. 
de Saint-Mary-le-P!aiii). — Cumengé (État-major). 

CnsiiNES, dom. avec manoir détruit, c"" df (Iheylade. 
— Vitlaige des Cuminaulh, i5l8; — Cuminaulx, 
l.5i4; — Mas des Commobruh, iSSg (terr. de 
Cheylado). — Cuminenulx, xvit' s° (table de ce 
terr.). — Cumines, 1786 (Chabrol, t. IV). 

Cumines était, avant 1789, le siège d'une jus- 
tice seign. régie par le droit coût., et ressort, à la 
sénéch. d'Auvergne, en appel de la prév. de Saint- 
Flour. 

CuMiMiL, 1'°'", c" de Chastel-Marlhac. — Communal 
(Etat-major). 

CuNASCLE, vill. détruit, c°' du Vigean. — Mansus de 
Cxinascle, i3io(liève du prieuré du Vigean). — 
Mansus de Cumascle, ih-jS (terr. de Mauriac). — 
Villaige de Cunascle, 1689 (l'cnt^s dues au monast. 
do Mauriac). 

CcNEs (Las), mont, à vacherie, c"' de Bredon. — Las 
Cunes, 1609 (min. Danty, n"). — Las Cambes, 
1(568 (nommée au p" de Monaco). — Cosleau de 
Lascunes, 1680 (terr. de la ville de Murât). 

CuNiNE (La), mont, à vacherie, c°° de Saiul-Paul-de- 
Salers. 

Cbrade (La), m'° di'truit, c"° de Lieuladès. — Molin 
de In Curada . aujourd'hui chézal , i5o8; — Mollin 
appelle lo Curade, 166a (terr. de la Garde-Rous- 
sillon ). 



CcBABE (La), bois défriché, c" de Roussy. — ISemus 
de la Curada, iô85 (terr. de Caylus). 

C.URADis (Le), ruiss., afll. de la Jordanne, c'"'de Man- 
dailles; cours de i,5oo m.- — Il porte aussi le nom 
de Béral. — Curedis, 1879 (état stat. des cours 
d'eau du Cantal). 

CuRADiT (Le), écart, c" de Sainl-Julien-de-Jordanne. 

CuRALBÈs , mont, à vacherie , c°° de Saint-Etienne-de- 
Garlat. — Comalbas, i583; — Caraïbes; de Cu- 
ralbez; Curnlte:; ajfar de la Roea d'Auboynes de 
Curalbez, 1584 (terr. de Polminhac). 

Cure (Le Bois de i,A),mont. à vacherie, c'"'de Tiviers. 

— Bois appelle de la Cuve, 1669; — Bois de ta 
Cure, 1780 (terr. de Montchamp). 

Cure (La), m'°, c"' de Valjouze. — Motdin du Bois de 
la Cure (E>tat-major). 

(iuREBOuRsE, écart, c"' de Saint-Clément. — Cura- 
hoursa, ii85 (reronn. à J.de Monlamat). — Cura- 
bourse, i584 (terr.de Polminhac). — Cnreboursse , 
16.V1 (min. Dumas, n"). — Curboursse (Cassini). 

— Curbourse (Etat-major). 

CoRiÈRES, vill. avec manoir, c" de Cheylade. — Cu- 
rières, i5o4 (homm. à l'évèque de Clormont). 

— Curiei-as, i5i8; — Cureyras, i5i4; — Cu- 
reyres, iSSg (terr. de Cheylade). — Cuii-ières, 
iSga (vente de la terre de Cheylade). — Curaire, 
xvii" s" (table du terr. de Cheylade). — Cusières 
(Cassini). 

Curières, avant 1789, était le siège d'une jus- 
tice seign. régie par le droit coût. , et ressort, à la 
sénéch. d'Auvergne, en appel de la prév. de Saint- 
Flour. 

('nniÈREs, ham., c°° de Saignes. — Clie: - Cu}-ière 
(Cassini). — Chez-Carii'res , 1867 (Dict. stat. du 
Cantal ). 

CiJRiÈREs, dom. ruiné, c'"' de Saint-Cirgues-de-Mal- 
berl. — Vdlaige de Curieyres, i655 (état civ. de 
Pleaux ). 

Cluses (Les), m'", c°° de Marcolès. 

CussAC, c°" sud de Saint-Flour. — Cuciacum, 996 
(Gall. christ, t. ll.inst. col. i3o). — Cussac, i353 
(homm. à révc<iue de Clermont). — Cussaeum, 
iUlia (liber vitulus). — Cusncum, iû45 (ordonn. 
de J. Poujet). — Cussait, i54a (terr. de Bres- 
sanges). — Custiat, 1628 (paraphr. sur les coul. 
d'Auvergne). — Cussat, iG6â (insin. du bailliage 
d'Andelat). 

Cussac , avant 1 789 , était de la Haute-Auvergne, 
du dioc. , de l'élect. et de la subdél. de Saint-Flour. 
Régi par le droit écrit, il était le siège d'ime jus- 
tice seign., ressort, à la sénéch. d'Auvoigno, en 
appel de la prév. de Saint-Flour-. — Son église. 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



171 



dédiée à saint Arnaud, avait été donnée au nionast. 

de Saint-Flour, en loio, par Pons de Turlande; 

elle était unie à la mense épiscopale. Elle a été 

érigée en succursale par décret du 38 août 1808. 
Cussvc, m'°, 0°° d'Anglards-de-Saint-Flour. 
CussAC, m'", c"' de Clialiers. 
Ci'ssAC, vill. et chat, détruit, c" de Chaussenac. — 

Villii CMnVic,xn°s°( charte ilileife Clovis). — Ciissa , 

liGG (lerr.de Saint-Christophe). — Cussncum . 

i5o3 (id. de Cussac). — Cussac, 16/19 ('-''''' ''"'• 

de Pleaux). — Cussach, 1678 {id. du Vigean). — 

Cassai, 1769; — Cuszac, 1780 (arch. dép. s. C). 
Cussac, ruiss. , prend sa source dans la c" de Cliaus- 

senac, et forme, à son coiifluout avec celui d'Oste- 

nac, sur le torrit. de la c"' do Tourniac, le ruisseau 

d'Escorailles, après un cours de 3,2;!0 m. — Rivits 

de Ciissacn, ido5 (terr.de Cussac). 
Cdssac (Le Puech de), écart, c°' de Mourjou. 
CtssAC, ham. et m'°, c"° de Saint-Georges. — Cussa- 

cum, 1^70 (arch. dép. s. G). — Cussac, ligi 

(terr. de iMallet). 
CussAGiiET, ham., c°° de Saint-Georges. — Cussaget; 

Cmsnguel, ihijk (lorr. de Mallet). — Cuussagnl , 

iG!J(3 (état civ. de Pierrefort). 
CusTiNE, vill. détruit, c°° de Saint-AIaniet-la-Salvetnt. 

— Affaria de Custiitp, liii (pap. de la f.im. do 

Monlal). 
CusTRAC, vill., c"" de Drugeac. — Cusinic, iGG'i 

(étal civ. de Pleaux). — Cussac, 1O87 {id. de 

Loupiac). 
(^uvts (Les), ham., c"' de Saint-Bonnel-de-Salers. 
CuziLOux (Le), ruiss., alll. de l'Alagnon, c"" de Char- 

meusac et de Molompize; cours de '],boo m. — 

On le nomme aussi Coudai. — Riiissiaa de Cuio- 

lotix, 1559 (lièvo de Molompizo). 
Clzé (Le), vill., c°° de Charraensac. — Le Cuzol, 



1537 (terr. de Villedieu). — Le Ciaa, 1O68; — 
La Cuzt, 1702 (état civ. de .Vlassiac). — Le Cuzou, 
1730 (pap. du cab. Berlhuy). — La Ciisse , 1784 
(Chabrol, t. IV). — Le C»ie'(Cassini). 

CuzE (La), dom. ruiné, c"" de Cheyiade. — AJfar ap- 
pelle del Ciizol, iSai (min. Teyssaiulior, n"). — 
Affar del Ciize, iSSfl (terr. de Cheyiade). 

CuZE, m"" détruits, c'" de Saint-Martial. 

CuzoL (Le), écart avec manoir, c™ de Lavastrie. — 
Lo Cuzol, i4ç)'j (terr. de Mallet). — Le Cuzou, 
1786 (Chabrol, t. IV). — Le Cusol, 1857 (Dict. 
stat. du Cantal). 

Le Cuzol était, avant 1789, régi par le droit 
coût., et siège d'une justice seigu. , ressort, à la 
sénéch. d'Auvergne, en appel de la prév. de Saiut- 
Flour. 

Cdzol (Le), écart, c"' de Saint-Martial. — Lo Cuzol, 
iligli (terr. de Mallet). 

CuzoLS (Le), ruiss., aÛl. de l'Aspre, c"° de Fonlanges; 
cours de 700 m. 

Cuzols-Bas (Le), vill., c°° de Fonlanges. — Loa 
Cuzou, 1689 (état civ. de S;dnt-Projel). — BaZr- 
Cnzols (État-major). 

Clzols-Haut (Le), ham., c°° de Fonlanges. — Culol, 
i653 (état civ. du Vigean). — Le Cuzou, 1717 
(terr. de Beauclair). — Haut-Seillwls (Etat-major). 

Cnzou (Le), écart, c°' du Falgoux. — Ceilhoz, ijSg 
(liève du prieuré de Saint-Vincent). — Le Cuzou, 
i633 (état civ. de Loupiac). — Le Croupou, i8â5 
(DicL stal. du Cantal). 

CuzouET (Le), ruiss., affl. de la nvière de Mars, c°" 
du Falgoux; cours de 1,700 m. 

Cuzy (Le), dom. ruiné, c"° do Salnle-Anastasie. — Lo 
Cuzy, xïi" s' (terr. de Bredon). 

Cïcnrais, mont, à barons, c°° de Sainl-Paul-do-Salers. 

CïPRiEVREs, vill. en ruines, c°° du Vaulmier. 



D 



Dactos, dom. ruiné, c"° de Saint- 'iernin. — AJ'ii- 
rium Dactos, 13G9 (arch. niun. d'Aurillac, s. FF, 
p. 13). 

Daguecu, dom. ruiné, c" de Raulhac. — L'affar 
upjicllé Duguccli , 1695 (terr. de la command. de 
Cariai). 

Daidieb, ui'°, c" de Sourniac. 

Daille (La), contrée comprise entre les rivières de 
la niiue, de la Sumène el le ruisseau du Soulou, 
aux torriloires d'Anlignae et de Salsignac. 

La Daille, avant 1789, étail régie par le droit 



coût. , et la justice seign. de ce nom ressort, à la 
sénéch. d'Auvergne, eu appel du bailliage de 
Salers. 

Dailles (Las), f"", c°° de Calvinel. 

Daisses , vill. el m'", c°° de Vic-sur-Cère. — La Culm 
de Deysses, i485 (reconn. à J. de Monlamat). — 
Daysses, 10 83; — Vaysses , i58A (terr. de Pol- 
miiihae). — Deisses, 1699 (état civ.). — Eysses, 
1GG8; — Daissez, 1G71 (nommée au p" de Mo- 
naco). — Deissès, 1G97 (état civ. de Saint-Clé- 
ment). — Essès (Cassiui). 



172 



DEPARTEMENT DU CANTAL 



Dalasbit, doni. ruiné, c°° de Sainte-Eulalie. — Mansus 
Dalashal, iA64 (terr. de Sainl-Chrislophe). 

Daluc , dom. ruiné , c°° de Sainl-Cernin. — La borie 
appellée Dallac, XTI° s" (arch. mun. d'AuriUac, 
s. GG, p. 3i). 

Dallax (Le), dom. ruiné, c" de Chaliers. • — Le do- 
maine du Dallax, i^iS (arch. dép. s. G, 1. i3). 

Dalmagies (Las), vill., c'" de Lasceile. — Las Dal- 
maigies, iGS.T; — Lns Dnlmaizies , i64o (pièces du 
cab. Lacassaj;ne). — Las Domeizies, i668; — Las 
Dolmagies, 1G69 (nommée au p" de Monaco). — 
Las Doumagies, i6t)5; — Las Dolmagios, 171a; 

— Las Dalmagie, 1720 (arch. dép. s. C, l. 8). — 
Las Dolmagie (Cassini). 

f)ALPE-DALnoT, dom. ruiné, c™ de Teissières - le.s - 

Bouliès. — -4^"'' appelle Dalpe-Dalrot , i5a2 (min. 

Vigery, n"). 
Dalïscinh, dom. ruiné, c" de Saiiit- Gérons. — 

Affarium seu mansus Dalijscinh, i3G8 (arch. dép. 

s. G.). 
Damas (Le Phech de), mont, à vacherie, c°° de la 

Capelle-en-Vézie. 
Dame (La), dom. ruiné, c°°de .\Ionll)oudif. — Mansus 

de In Dama, prnpe Monte Vodin, 1809 (Hisl. de 

l'ahhaye de Feniers). 
Dames (Le Pi;v des), mont, à vacherie, c°*de Nieudan. 
DuiiNou DE GnEMEn, ateher de lissage, c"" de Bonnac. 
Danchaseffradas, dom. ruiné, c"" de Brageac. — 

Tetra quam liabebat in Casa fracla, quœ vocatur 

Dancliaseffradas , ii4o (Gall. christ., t. Il, instr. 

coL 217). 
DANGDÈiinE, vill., c°° de Sauvai. — Doiignèbre, 1857 

(Dict. slat. du Cantal). 
Danrel, m'° détruit, c"° de Peyrusse. — Molendinmn 

vocatum del Danrel, ihi\ (arch. dép. s. E). 
Dantï, écart, c°' de Gondat-en-Feuiers. 
DAnDÈNE, dom. ruiné, c°' de Laroquebrou. — 4^"" 

rinm Dardena, i4a3 (reconn. au seign. de Montai). 

— Affar appelé Dardenc, 1CG9 (nommée au p" de 
Monaco). 

Dabms, vill., c" de Boissel. — Darnix, 1.576 (livre 
des achaps d'Ant. de ÎVaucaze). — Dernix, i64o 
(état civ.). 

Dabnis (Lou Bos de), dom. ruiné, c"" do Cayrols. — 
Le villaige de Dernix, 1666; — Darnix, i65o 
(étal civ.). 

Darnis, vill. et m'", c"° de Saint-Iilide. — Darnilz, 
i46ù (terr. de Saint- Christophe). — Arnytz, 
1.586 (min. Lascombes, 11'°). — Darnis, i65a 
(état civ. do Pleaux). — Arnist, 1706 {id. de 
Saint-Cernin). — D'Amis (Cassini). — Darnise, 
18.5.5 (Dict. stat. du Cantal). 



Dakisis, ruiss., afll. de la Bertrande, c"" de Saint- 

lllide; cours de 3,aao m. — On le nomme aussi 

Fau et Coutouli. 
Darnis, dom. ruiné, c" de Saint-Simon. — Affar 

appelle de Darnitz, 1699 (terr. de Saint-Geraud). 
Darse (La), vill., c" du Trioulou. — Darsas, i3a4 

(arch. dép. s. E). — La Darsse, 1748; — La 

Darse, 1759 (état civ.). 
Dascols (La), vill., c" de Saint-Martin-sous-Vigou- 

roux. — La Dascolz, i643 (état civ. de Pierrefort). 

— La Descolz, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

— La Descos (Cassini). 

Dat (Le Puech del), mont, à vacherie, c"" de Cariât. 
DsT (Ac), vill. avec manoir, c"" de Labrousse. — 
La Dotz, 1487 (reconn. à J. de Montamat). — 
Dulum, i53a (min. Vigery, n"). — Le Das, iGaS 
(état civ. d'Arpajon). — Cliasteau del Dat, 1668 
(nommée au p" de Monaco). 

Le Dat était, avant 1789, le siège d'une justice 
seign. régie par le droit écrit, et ressoit. au bail- 
liage d'Aurillac, en appel de la prév. de Maurs. 
Dat (Le), m", c°° de Labrousse. — Datum inferius, 
i522 (min. Vigery, n"). — Lou Dat - Soubsloyra ; 
Deldat-Soubloijra, 1668; — Lou Dat-Svubrebas; 
Ion Dat-Souictjra, 166g; — Loa Dac-Bas; lou 
Dat-Bas , 1671 (nommée au p" de Monaco). 
Dat-Soubeïrol (Le), vill., c°° de Cariât. — Al Dat- 
Sobeijra, i53i (min. Vigery, n"). — Lou Dac- 
Hault appelle Saubeyra; lou Dat-Sobeyra; Dal- 
Soubeyra, 1668; — Lou Dat - Soubeyre , 166g 
(nommée au p'° de Monaco). — Le Dat-Soulieire , 
i6g5 (terr. de la command. de Cariât). 
Dat-Zieu (Le), dom. ruiné, c"° de Cariât. — Villaige 

duDal-Zieu, 1621 (état civ. d'Arpajon). 
Daudé, ham., c"° d'Onips. — Dandé, 1616 (état 
civ. de Glénat). — Deldou, 1668 (nommée au 
p" de Monaco). 
Daumont, écart et mont, à vacherie, c"' de Saint- 
Victor. 
Daupiiine (La), m'° déiruit, c"" d'Aurillac. — Le 
moulin de la Dnufine , 1626 (état civ. d'Arpajon). 
— Le violin de la Dauphine, 1649; — Le inolin 
de la Dauphini, 1609 {id. d'Aurillac). 
Dauzan (Le), vill., c"° de Paulhac. — Auzeut, un du 
xvii° s° (terr. de Chaliers). — Le Doran , 1784 
(Chabrol). 
Dadzan (Lf.), riv. , alll. delà rivière d'Aude, coule 
aux finages des c""' de Vahiéjols, Paulhac, les 
Ternes et Tanavelle; cours de 17,600 m. On le 
nomme aussi Laty. — Aqua de l'Auzel, 1626 
( lerr. de Vicillespcsse). — Bitière de l'Auzes, 
i654 (i(/. du Sailhans). — Le Bioux (État-major). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



173 



Davines, vill., c°° de Saint- Jacqucs-dcs-Blals. — Las 
Diniiies (Cassini). 

Daïmas, vill., c"° de Trémouille-Marclial. — La Dey- 
iiuird, 1783; — La Deijmas, 1783 (terr. du fief 
de la Sépouse). — Daymal, 1807 (Dict. stat. du 
Cantal). 

DÉBAUCHE (La), m'°, c™ de Védrines-Saint-Loup. 

Debeis (La), monl. à vaclierie, c"° de Holliac. 

DÉBoinDE (La), écart, c°° de Laroquevieille. — La 
Déboulade, 17/10 (arch. dép. s. C, 1. 10). — Des- 
boulade (Cassini). — Inâéboidadc (étals de sec- 
tions). 

DÉciiARUE (La), dom. ruiné, c°° de Saint-Gerons. — 
Boria da la Descarga, i368 (arch. dép. s. G). 

Depfervdes (Les), mont, à vaclierie, c" de Mar- 
cliaslcl. 

Degoichade (La), niout. à vacherie, c" du Claux. 

Delbeix, ra'°, r"° de Marcliaslel. — Lou Bex, 1744 
(liève de Soubrevéze). — Le Betjre, i856 (Dicl. 
stat. du Cantal). 

Delbos, ruiss., allL de la lîliue, c"° de Saint-Ainan- 
din; cours de 3,aoo m. 

Delèbe, m'" en ruines, c°° de Rezentières. 

Delets (Les), dom. ruiné, c"" de Drugeac. — Le vil- 
liijje des Delectz , i-]'iU (état civ.). 

Delmas, ni'°, c" de Lorcières. 

Dei.met, ni'°, c" de Cezens. 

Delobt, écart, c°" d'Aiirillac, réuni à la population 
agglomérée. 

Deliueu, ruiss., allL du ruisseau d'Angle, c°" de la 
Ségalassièrc et de Père; cours de 5,4oo m. 

Delriels, ruiss., alFl. de la Sumène, c°" de Chastei- 
Marlliac et d'Ydos; coui-s de i,8oo m. 

Delron, m'°, c°° de Ladinliac. 

Demigou, écart, c" de Montniurat. — Migou, 1683 
(arch. dép. s. C, 1. 3). 

Demsols, doni. ruiné, c°' de Sansac-de-Marmiesse. — 
Manstis DeninoU, lagG (arch. déj). s. E ). 

Demor, dom. ruiné, 0°° de Cros-de-Montamal. — 
Miis-Demor, iSaS (reconn. au baron de Calvinet). 

Desac, dom. ruiné, c°° de Giou-de-Mamou. — Vil- 
lage de Denac, 1767 (inv. des arch. de i'hôp. d'Au- 
rillac). 

Dentebie (La), vill. et monl. à vacherie, c"' de 
Chastel-sur-.Murat. — La Denseijria, liSo (arch. 
dép. s. E). — La Deiiteyria, ligi (terr. de 
Farges). — La Dentiifie , l53.5 {id. de la v'* de 
Murât). — La Dentyria, 1600; — La Deiiteiria, 
l(ii8; — La Denleyrio, 1660 (état civ.). — • La 
Denleyne, 1678 (nommée au p" de Monaco). — 
La Denteria, 1691 (état civ. do Murât). — La 
Deyiilhéiiau , i855 (Dict. stat. du Cantal). 



Destilloi'se (La), dom. ruiné, c"" de Chastel-sur- 
Murat. — Mtlnige appelle la Deiililhnsa ; la Den- 
tdhose, i535 (lerr. de la v" de Mural). — La 
Deiiteliouze , 1680 {id. des Bros). 

Descuabge (La), écart, c°°dela Capelle-Viescamp. — 
La Descarga, i354; — Li ten-itorio de la Tre- 
Iha, sive de la Descargua , l48.') (arch. dép. s. G). 

Descoi'stilles, écart, c" de Pailhérols. 

Desgi'ebo-de-Corce, dom. ruiné, c"" de Rouziers. — • 
Villaige de Dcsguevo-de-Corce , l5go (livre des 
achaps d'Ant. de Naucaze). 

Deslvtieh, ruiss., atlL du Celé, prend sa source à 
Montredon (Lot), coule aux fînages des c°" de 
Montuiurat, Saint-Santin-de-Maurs et du Trioulou 
(Cantal); cours de 4, 000 m. 

Despjïes, ham., c°° de Padhérols. 

Despbits, m'°, c" de Saint- Jacques-des-Blats. 

Dessis-le-Bois, monl. à vacherie, c" de Chavagnac. 

Destebene.\c, dom. ruiné, c"° do Labrousse. — -iffor 
appelle Destebeiienc , 1671 (nommée au p" de Mo- 
naco). 

Dednes, chat, fort détruit, c°° d'Oradour. 

Deux-Vebges (Les), c"" de Chaudesaigues. — Duœ 
Virgiee, 18/17 (arch. mun. d'Aurillac, s. CC, p. 9). 

— Duœ Vivgœ, xiv" s° (PouiUé de Sainl-Flour). 

— Les Doux-Verges, 1C38 (paraphr. sur les 
coût. d'Auvergne). — Les Dosverges, 16/10 (arch. 
nuin. d'Aurillac, s. CG, p. 8). — Den.r-Verges 
(Cassini). 

Les Deux-Verges, avant 1789, étaient de la 
Haute-Auvergne, du dioc. , de l'élect. et de la suli- 
délég. de Saint-Flour. Régies par le droit écrit, elles 
dépend, des justices seign. du chapitre de Chau- 
desaigues, du CouCTour et de Saint-Juéry, et ressort, 
à la sénéch. d'Auvergne, en appel do la prév. de 
Sainl-Flour. — Leur église, dédiée à saint Mé- 
dard, était un prieuré dépendant du moiiasl. de 
Snint-Flour, auquel il avait été donné en 127/i. 
Elle a été érigée en chapelle vioariale par ordon- 
nance royale du 37 juillet 1821, puis en succursale 
par une autre ordonnance royale du i5 février 
i8/i3. 

Delze (Le), écart, c°° de la Cliapolle-Laureul. 

Devabmde (La), ruiss., allL du ruisseau de GriCfou- 
laire, c°° de Rageade; cours do i,5oo m. 

Devebt (Le), vill., c"° de ALaurs. — Le Delver (Cas- 
sini). 

Devès (Le), dom. ruiné, c"" de Chalvignac. — Le 
villaige del Devès , l5/ig (terr. de^liremont). 

Devès (Le), dom. ruiné, c"" de Sainl-Cernin. — 
Ajjhrium del Deves , isGg (arch. mun. d'Aurillac, 
s. FF, p. l5). 



17i 



DEPARTEMENT DU GANTAL. 



Devesottes (Les), doin. ruiné, c'" d'Yolel. — -^ffw 

de lus Decezottes, i64i (lerr. de Noire- Dame 

d'Auriilac). 
Devez (Le), doni. ruiné, c"° de Colandres. — Affa- 

rhim (tel Devez, i5i3 (terr. d'Apclion). 
Devez (Le), écart, c°° des Deux-Verges. 
Devez (La), ham., c°° de Leynliac. — La Deveza-de- 

(llermont, l5oo (terr. de Maurs). — Le Devez 

(Cassini). 
Devez (Le), écart, c°' de Roussy. 
Devez (Le), écart, c" de Saint-Étienne-de-Maurs. 
Devez (Le), m'° détruit, c"" de Saint-Simon. — Le 

molin appelle del Devez, 1692 (terr. du monast. de 

Saint-Geraud). 
Devez ( La Fon du ) , écart , c°" de Sansac-de-Marmiesse. 
Devezal (Le), dom. ruiné, c" de Labrousse. — -ijfar 

appelle de Devezal, 1671 (nommée au p" de Mo- 
naco). 
Devèze (La), mont, à vaclierie, c" d'Alianche. 
Devèze (La), f"', c°° de Calvinet. 
Devèze (La), écart, c" de Cassaniouze. 
Devèzk (La), ruiss. , affl. du ruisseau d'Anes, coule 

aux finages des c"' de Cayrols, de Parlan et de 

Rouziers; cours de 8,200 m. 
Devèze (La), mont, à vaclierie, c"" de Chastel-sur- 

Murat. — !\emus del Dcves , ihhh (arch. dép. 

s. E). — Boi.v appelle del Devès, l5g8 (reconn. 

des cous. d'Alliepicrre). — Le Devez, )68o (liève 

conf. de la v" de Murât). — La Devèze, 1680 

(lerr. de la ville de Mural). 
Devèze (La), mont, à vacherie, c°° de Dienne et de 

Lavigerie. 
Devèze (L\ Sagne de la), mont, à vacherie, c"" de 

Laudeyrat. 
Devkze (La), mont, à vacherie, c"" de Paulhac. 
Devèze (Li), vil!., c" de Paiilhenc. 
Devkze (La), ruiss., affl. du ruisseau des Bersaires, c°° 

di' Pradiers; cours de 3,000 m. 
Devèze (La), écart et mont, à vacherie, c"" de Saint- 

lionnet-de-Marcenat. 
Devèze (La), écart, c" de Saint-Constant. 
Devèze (La), f"" avec maiioir, c"" de Saint-Etienne- 
de-Maurs. — Chasteau de la Devèze, 1676 (arch. 

dép. s. E). 
Devèze (La), mont, à burons, c" de Saint-Projel- 

de-Salers. — V" dit Devez (Elat-major). 
Devèze (La), écart, c°° de Saint-Saturnin. 
Devèze (La), dom. ruiné, c" de Valuéjois. — Affa- 

ria de la Deveza, i5ii (terr. de Maurs). 
Devèze (La), dom. ruiné et mont, à vacherie, c°° de 

\ ic-sur-Cère. — -'iffar de la Devèze , .lire Cazoïmhe, 

i(î6g (nommée au p"de Monaco). 



Devèze-Uasse (La), mont, à vacherie, c" de Saint- 
Marliu-sous-V igouroux. 

DEvÈzE-BnuGEiiiOcx (La), dom. ruiné et mont, à va- 
cherie, c"" de Chastel-sur- Mural. — AJfar de la 
Deveza-de-Brugeyros ; de Brugeyroux , i535 (terr. 

. de la v'* de Murât). — V" de Brugairou (Cas- 
sini). 

Devèze-Haiïte (La), mont, à vacherie, c°° de Saint- 
Marlin-sous-Vigouroux. 

Deïèzes (Les), écart, c"° de Parlan. 

Devèzes (Les), dora, ruiné, c" de Polminhac. — 
AJfai- de las Devezas, i583 (terr. de Polminhac). 

— Affar de las Devèzes, lôgS; — Affai- de las 
Devèses, 1785 (id. de la commaud. de Cariât). 

Deïézodive (La), mont, à vacherie, c°" de Dienne et 

de Saint-Saturnin. 
Deviboox (Le), ruiss., affl. de l'Alagnon, c°" de 

Rezentières et de Vaijouze; cours de 7,000 m. — 

Russeau de Valghouza; Valghonze, i58i (terr.de 

Celles). — Ruisseau de Regentières; de Valjouse 

(Elat-major). — On le nomme aussi ruisseau de 

Vaijouze. 
Deïsie (La), écart, c" de Chalinargucs. 
Deyme (La), dom. ruiné, c°° de Paulhenc. — Affar 

de la Deijiie, 1671 (nommée au p°° de iMonaco). 
DâzE (La Côte de), écart, c"" de Sainl-Elienne-de- 

Maurs. — Mansus Dezas, i443 (arch. mun. 

d'Auriilac, s. HH, c. 21). — Dèzes, 1G17 (état 

civ.). 
DÈZES, vill. , c°' de Quézac. — Lou Deukt, iGoa 

(état civ. de Saint-Elienne-de-Maurs). — Dèzes, 

1741 (id. de Quézac). 
Dhaotsha (i), dom. ruiné, c"" de Chalvignac. — 

Mansus de Dhaolsha , 1289 (homm. à l'évéque de 

Clermonl). 
DiAUAs, mont, à vacherie, c°' de Coren. 
Dure (La), ruiss., affl. de la Sionne, c"" de Chanet; 

cours de 1,1 5o m. 
DicES (Les), dom. ruiné, c"" de Ruines. — Villaige 

des Dices , 1 6 a 4 ( terr. de Ligonnès ). 
DiCES (Les), dom. ruiné, c" de Sainte-Eulaiie. — 

Villaige de Dicz, i656 (min. Gros, n"). 
Dienne, c"" de Mural, m'° et chat, en ruines. — 

Dijaiui, 1293 (spicil. Brivat.). — Diana, t348 

(liève de Dieiuic). — Diena, 1870 (Gali. christ., 

t. 11, col. 'igi). — Diane, i46o(spicil. Brivat.). 

— Dyenne, 1474 (arch. dép. s. E). — Dianne, 
1497 (arch. dép. s. H). — Diène, i5i8; — 
Dyène, i55i (terr. de Dienne). — Dienne, 1O73 
(nommée au p" de Monaco). 

Dienne était, avant 1789, de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. , de l'élect. et de la subdél. de 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



175 



Sainl-I'lour; il (Iqicud. de la justice seign. du lieu. 
Régi par le droit écrit, il ressort, au bailliago de 
Vie, en appel de la cour royale de Mural. — Sou 
église, dédiée à saint Cyr et à sainte Juliette, fut 
donnée avec les dimcs, en 1009, à l'alibaye de 
Blesle; les abbesses nommaient à cette cure. Elle 
a été érigée en succursale par décret du 28 août 
180K. 

DiFFOBT, écart, c"de Maurines. — Le Foi-l; Durfort, 
178/1 (Chabrol, t. IV). — Diffort, i856 (Dict. 
stat. du Cantal). 

DioNOUGCET (Le), m'", c°° de Lorcièrcs. 

DiGCBRiE (La), ham., c"° de Marcolès. — La Alde- 
j^ayjr'm, 1607; — L'Aldogairxa, xv" s" (pièces de 
l'ahbé Delnias). — La Dejrurijrie , 1GG8 (nommée 
au p" de ilonaco). — La Degnijrie, 178/1 (Cha- 
brol, t. IV). — La Digiicric (Ktal-major). 

Duos, vill., c°" de Chastel-Mailliac. — Digon, jCig 
(anc. min. Cbalvignac. n"). — Dighun, 1666 
(état civ. de Mauriac). — Dighoy , 1688 (id. de 
Trizac). — Dijon, i-]lili (arcb. dép. s. C, 1. 45). 

— Digeoii, i855 (Dict. stat. du Cantal). 
DiLiiAc, vill., c°'de Monlvert. — Dilliac, i345 (arch. 

dép. s. E). — Dclhac, i656 (min. Sarranste, n'° 
à Laroquebrou). — Dillac (Cassini). 
Dîme (La), m'" détruit, c"" de Vieillespesse. — Uimm 
moteiidinum vocaliim lo mole Dmjmrs , iSaG; — 
Loit mniiliii Dayiiie, 1663 (lerr.de Vieillespesse). 

— Moulin Deijme (Cassini). 

DiocuAiNE, ruiss., ain. de la Dordogne, c°" deCbam- 
pagnac et de Saint-Pierre-du-Peil; cours de 
1,0 '10 m. 

DissAn , seigneurie , c°° de Vabres. 

DiunELLE, chat, fort détruit, c" de Molompize. 

DiïiNoux, m'", c°° de Saint-Poney. 

DixAiN (Le), écart, c°° de Saint-Projet. 

Dix-Maisoks, vill. et m'° abandonné, c°° de Pleaux. 

— Damaison, i646 (état civ. de Tonrniac). — 
Les Maisons, i65o; — Dix-Maisons, iOG5; — 
Deux-Maisons , 1687 {id. de Pleaux). — Dinteson, 
17^3; — Dimaison, 1782 (arcb. dép. s. C, 1. 4). 

Dodt, écart, c°° de Tréniouille-Marchal. — Daudy , 
1857 (Dict. stat. du Cantal). 

DoiGNOx (Le), vill. et cliàl. féodal détruit, c"" de 
Pleaux. — Donho; Doinjinhon , 127/1 (titres de 
Mauriac, dans le Dict. slat. du Caiilal). — Lou 
Dognon, i65o; — Ognoitx, i65/î; — Lou Doi- 
gnon, 1670; — Lou Douiiion, 1O88 (état civ. de 
Pleaux). 

DoinE (La), riv., allL de la rivière de la Berirande, 
coule aux finages des c°" de Sainl-Projet, Girgols, 
Tournemire, Saiut-Ceroin et de Saint-Cirgues-de- 



SFalbert; cours de 39,700 m. — Afjua de Euie , 
iSGg (ardi. muu. d'Aurillac, s. GG, p. 19). — 
Hiparia des Euies , 1879 (fond, de la chapell. des 
Blats). — La rivière Doire; DIwiré; de Boyré, i']hh 
(anc. Cad. de Saint-Cernin). — [tivière de Doire, 
1739; — Ruisseau Doyre, 1782 (arch. dép. s. G). 

— Rivière d'Oyre, 1887 (état dus rivières du 
Cantal). 

DouADiNCHE (La), liani., c" de Brezons. — La De- 
baudenche, 1620 (état civ. de Tbiézac). — La 
Vebaudenche, 1628 (ass. gén. tenues à Cezens). — 
La Devaudenche , iG/19 (min. Danty, n"). — La 
Doubalbeinche , 16/19; — ^" Doulbaldenche , iGSa 
(état civ. de Pierrefort). — La Delbadenche , 1703; 

— La Doulvaldenche, 173Û (id. de Brezons). — 
La Dolvadrnche (Cassini). — La Debaldenehe, 
(Etal-major). — La Doulvadenche , i85a (Dict. 
slat. du Canlal). 

DoM (Le), écart, c°° de Sénezergues. — Le Don, 
1 8â7 ( Dicl. stat. du Cantal ). — Non loin de cet écart 
se trouve un oratoire en ruines sous le vocable de 
N.-D. du Dom. 

Domaine du Bois (Le), dom., c™ de Chalinargucs. 

DoMAL, vill., c°° de Saint-Martin-Cantalès. — Domral, 
1/16/1; — Domal, i56G (lerr. de Saint-Cbristophe). 

— Doumal, iG/17 (état civ. de Pleaux). — Do- 
mel, 1669 (insin. du bailliage de Salers). — - Dou- 
viail, 16G8; — Domailk, 1676 (élal civ. de 
Pleaux). — Domas (Cassini). 

Domal, ruiss., alll. de la Maronne, c"' de Saint- 
Maiiin-Canlalès; cours de 3,/ioo m. 

Domal-Bas, écart, c'" de Saifit-Martin-Cantalès. — 
Domas-Bas , 1 85G (Dict. stat. du Cantal). 

Domengal (Le Mas-), dom. ruiné, c" de Cros-de- 
Monlamat. — AJfar et mns Domengal, i3a3 (re- 
conn. au baron de Calvinet). 

DoMEnGUE-Dii-VEn, séchoir à chàlaign. détruit, c°° de 
Maurs. — <759 (état civ.). 

DoMEKGUES, séchoir à cbàtaign., c°° de Saint-Etienne- 
de-Maurs. 

DoMEBGCiE (La), vill., c°° du Trioulou. — La Dou- 
merguie, 17/13; — La Dounierquie , 17/15; — La 
Donterguie, 17.")0; — La Uoumrrgie , 1763 (état 
civ.). 

DoMiNGÉ, écart, c™ de Saint-Paul-dns-Landes. — 
Domigie, 1710; — Domengi , 1713; — Domenge, 
1716; — Domanie, 1717 (état civ.). 

DoNAZAT, écart, c°" d'Arpajon. 

DoNDES, étang en culture, c"" de Virargues. — Le 
peschier de Dondes, i536 (terr. de la v'* de Mu- 
rat). — Le peschier de Dondas, i543 {id. de la 
collégiale de N.-D. de Murât). — Le pnschier de 



176 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



Domilas, i6oC (min. Danty, ii"à Mural). — Eslaiig 
appelle Domdes, ci-devant desséché et converti en pré, 
]68o (terr. d.'s Bros). 
DoNDES, riiiss. , alVl. de ia Pille, c"° de Virargues; 
cours de 9,800 ni. — Aqua de Doiidas, ligi; 

— Aqua de Doiula , liga (terr. de Farges). — 
Rif sortant du peschier de Dondes, i536 [id. de 
la v'* de Murât). — L'eaxi des ferons , x\u° s' {id. 
d' Alite roche). 

DoNNADiEU, ham., c°° de Maurs. — Doniuidieu, 1667 
(état civ.). — Doitadyeu, 1700; — Donadieu, 
1751 (anc. Cad.). 

DosNE (La), niout. à vaclierie, c"° de Sainle-Anastasie. 

— La Donna (étals de scellons). 

DoKNEKUiT, écart, c"° de Clianet. — Donaneul; Donn- 
ncuc; Doneneuc, 1671 (terr. de ia baronn. du 
Feydit). — Donneneut, iSal (iiève do la baronn. 
du Fejdit). — Donnenuit (Cassini). 

Donnes, vill., c'"' de Saint-Simon. — ■ Doua, 1897 
(pièces de l'abbé Delmas). — Donna, iSaa (min. 
Vigery, n"). — Sainct-Jean-de-Donne , i636 (étal 
civ. de Naucelles). — Donnes, 1729; — Endonne , 
17^7 (élal civ.). — Saint-Jenn-de-Donnes (re- 
cens, de 188O). 

Donnes a formé une commune et une paroisse 
qui furent suppiiinées par un décret de 1812. 

L'église de Saint-Jeaude-Dounes a été érigée en 
succursale par décret du 6 janvier 1869. 

DoNKEs, ("", c" d'Ylrac. — Donhas, 1289 (arcb. 
mun. d'Aurillac, s. GG, p. 16). — Dona, 1396 
{id., c. 16). — Donne, i58i; ■ — Donnes, 1789 
(arcb. dép. s. E). — Donne, 1789 (anc. cad.). — 
Done, 17^1 (arcb. dép. s. E). 

DoBDE-PoNTEnr, doni. ruiné, c"' de Sainl-Vincenl. — 
Villnige Dnrde-Pontery , 1/110 (arcb. généal. de 
Sarliges). 

DoRDocNE (La), riv. , prend sa source au Monl-Dore 
(Puy-de-Dome). Elle est formée par les ruisseaux 
de la Dore et de la Dogne qui descendent du Puy 
de Sancy. En sortant du Puy-de-Dôme, cette 
rivière limite les déparlenienls de la Cojrèze et du 
Cantal, baigne sur l'arrondissement de Mauriac les 
c"" de Beaulieu, Madic, Cbampagnac, Saint-Pierre- 
du-Poil, Veyriéres, Arches, Sourniac, Clialvignac 
et Tourniac. Après avoir arrosé quelques cantons 
du Loi , elle traverse le déparlement de la Dordogn e 
et celui de la Gironde oii elle se jette dans la 
Garonne au bec d'Ambez. Cours sur la limite du 
Cantal : 5i,i5o m. — Duranius, v° s" (Sidoine 
ApolHnaire). — Dorononia jluvius , ïi° s" (Grégoire 
de Tours, I. VII, cbap. aa). — Dornomia, mil. du 
viii° s° (Isidore de Beja, npnd Bouquet, t. II, 



p. 721). — Dornonia, 769 (Eginhardi Annales). 

— Dordonia, 889 ( Justel, Hist. de la mais, de Tu- 
renne, p. 12). — Durnonia, xii° s° (copie de la 
charte de Clovis). — Dordonlm, laio (nommée 
au seign. de Charlus). — Dordona, 1279 (Jusiel, 
Hisl. de la mais. d'Auvergne). — Dourdoigne, ià46 
(spicil. Brivat). — Dourdouuia, 1673; — Aqua 
Donrdonniere ; Dordoniuut, 1675 (terr. de Mau- 
riac). — Rivière de Dordonque, 1620 (arcb. mun. 
de Saint-Flour). — Dordonlie, l54i (nommée au 
seign. de Charlus). — Dnrdoigne, iHiQ (terr. de 
Miremont). — La Dourdogne , xvi° s' (Dicl. hist. 
du Puy-de-Dome). 

DoRNiÈnES, m'°, ville d'Aurillac. — Molendinum de 
Revcl, 1277 (arcb. mun. d'Aurillac, s. EE,p. i4). 

— Molin vulgairement appelle de Cnqualuche, 
aultrement de Maurij , iBaS (lerr. des cons. d'Au- 
rillac). — Molin de Calcttlveijc , 1 682 ; — Le foulon 
des Prudes, 1788 (élat civ.). 

DocAKT (Le), ham., c°' de Saint-Julien-de-Toursac. 

— Lou Douhart, 1668 (nommée au p" de Mo- 
naco). — Lou Doiicart, 1768 (état civ. de Qué- 
zac). 

DouAï, mont, à vacherie, c"' de Leyvaux. 
D0D11LETTE (La), écart, c"' de Cassaniouze. 
DoDHET, m'°, c" de Sainl-Bonnet-de-Salers. 
DoBici'ES, dom. ruiné, c"' de Teissières-les-Bouliès. 

— Mas Douigas; l'affar Duesgas, 1693 (terr. de 
Saint-Geraud). 

DoujON, m'°, c" de Siran. — Douzon, 1867 (Dicl. 

slat. du Cantal). 
Domoii (Le), ruiss. , afll. de la Sanloire, coule aux 

finages des c°" d'Anzal-le-Luguet (Puy-de-Dôme), 

de Jlarccnat et de Coudai - en - Feniers (Canlal); 

cours do ia,5oo m. — ■ Ruisseau de Boujoii, 1887 

(état des rivières du Cantal). 
DoïïLoix (Las), C" avec manoir, c™ de Jou-sous- 

Monljou. — LasDouloufs, 1668; — LesDoulouz; 

les Donlloutz, 1669 (nommée au p'" de Monaco). 

— Las Dolous; las Douions, 1676 (élat civ.). — 
Las Douloux, 1G93 ("/. de Baulbac). — Lasde- 
boni.r (Cassini). 

DouLoix (Las), mont, à burons, c°" de Vic-sur-Cère. 

— Elle porte aussi le nom de Casse. — La mon- 
tagnhe de Cazournhes ; la montagnhe de Cazornhes 
appellée de Casses, 1669 (nommée au p'^" de Mo- 
naco). — Montagne de Casse, 1769 (anc. cad.). 

— Baron de Cas (Cassini). 

DouMEnauEs (Le Puecii de), inonl. à vacherie, c" de 

la Ségalassière. 
DoDMis, vill. et mont, à vacherie, c" de Clialvignac. 

— I'i7/rt Domiscum, \\\° s" (cbarle dite de Clovis). — 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



177 



Doiiiijs, lô'ig (lerr. de Miremonl). — Doiiiis, 
iSg.î (élat civ. de Brageac). — Doumie, i633; — 
Domie, iGig (irf. du Vigeaii). — Doumitz, i655 
(élat civ. de Mauriac). — Duiitnij , f]li3 (arcli. dép. 
s. C, I. /il). 

DouMis, doni. ruiné, c°° de (Ihaiissenac. — -"ly/'"' 
appelle Ihmis, 1778 (inv. des arcli. de la mais, 
d'ilumières). 

Douhdel, m'", c" d'Ydes. 

DoosQUts, m'° délruit, c"° d'Arpajon. — Moidiii de 
Dousques, 1741 (anc. Cad.). 

DoLSQUEs, dom. ruiné, c" de Craiidelles. — Ajfarium 
de las Douogues, 1807; — Ajjnrium vocatum ih 
Jonques, i354 (arcb. mun. d'Aurillac, s. IIII, 
c. 31). 

DoDSQUEs (Le Moulin de), liam., c"" de Labrousse. 

Dousques, liam. avec manoir, c™ de Vézac. — Dosent , 
ia3j (arcb. mun. d'Aurillac, s. BB, c. 1). — 
Dos Cas, ia8(5 {id. s. GG, c. 16). — Dosoas, 
1343 (arch. de l'hôp. d'Aurillac). — Doscas, 
i5ai; — Dosqiies, i53i (min. Vigery, n"). — 
Villaigc Doiisjuiiqiiet, 1668; — Dousques, 16G9 
(nommée au p" de Monaco). 

Dois; (La), vill., c"' de Cros-de-Ronesque. — La 
Drouijsp , iGoij; — La Doux , i63i (état civ. de 
Tbiézac). — Là Dourt:., lâ'iS (min. Froquières, 

Par décision du conseil général du 98 août 

1876, le village de la Doux a été distrait de la 

commune de Badaiiliac et réuni à celle de Cros- 

de-Ronesqpie. 
Doux (Le), dom. ruiné, c" de Rezentières. — • VU- 

taige del Doux, iGio (terr. d'Avenaux). 
Doux (Las), bam., c°' de Trizac. — Mansus del 

Douel , 1269; — VUla del Deones, 1393 (liomm. 

à i'évéque de Clermont). — Las Douclz; las 

Dowli, 1611 (terr. deTrizac). — Lax Doux, iG.58 

(insin. du bailliage de Salers). — Lasdouls (étals 

de sections). 
Doux (Le), cbàt. et m'° détruit, c'" d'Yolet. — Loa 

Doux, 1669 (nommée au p""" de Monaco). — 

Chasteau del Duus, 11)79 (*•''■•' "^i^- de Jou-sous- 

^lonljou). 
Douze, vill., c'" de Paulhac. — Douza, i5o8 (terr. 

de Montcbamp). — Dote, 1I337 (id. de Villedieu). 

— Douze, i(J3o {id. de Montcbamp). — Le Doux. 

1686 (état civ. de Mnrat). — Loiis, xvii' s° (arcb. 

dép. s. E). 
DouzON, m'°, c"de Siran. 
DnAGONxiENs (La Faction des), dom. ruiné, c"' de 

Sourniac. — lOi'i (arcb. généal. de .Sarliges). 
Dbagonkièi\es (Les), dom. ruiné, c"" de Rouziers. — 

Cantal. 



Ajfar de Dragounieyres , 1G70 (nommée au p" de 

Monaco). 
Dbaïe (La), écart, c"° de Sénezergues. 
Dbeil (Le), \ill., c™ de Marcenat. — Landreil; An- 

drey ; Andveil , i55o; — Audreil, i658(lièvedu 

quartier de Marvaud). — Le Dred, 1GG8 (étal civ.). 

— Le Dret, 1746; — Le Drel, 177G (arcb. dép. 
s. C). 

Dbeillet (Le), dom. ruiné, c°° de Valuéjols. — Ter- 
ritoire du Drelhel, i5o8; — Le Drelliel ; le Dre- 
liel; le Drelliel-del-Serre , sive de Bastide, 16G1; 

— Le Drellier, 16G3 ; — Le Dreilliccl; le Dreillier, 
1687 (terr. de Loubejsargues). 

Dbeit (La), dom. détruit, c" de Cassaniouze. • — 
Affnr de Ladrech; la Drech, 1G70 (terr. de Saint- 
Projet). 

Dbeit (La Fon de la), mont, à vacberic, c°° de 
Saint-Georges. 

Dbellieh (Le), m'° délruit, r" de Lascelle. — Le 
nioullain du pré du DreiUié , 1711 (arcb. dép. 
s. E). 

Dbellier (Le), écart et mont, à burons, c°° de Saint- 
Urcize. — Borie de Oreilles (Cassini). 

Dbessac, dom. ruiné, c°° de Rofllac. — Mansus 
Dressaci , versus mansum Maseraci, i5io (terr. de 
Maurs). 

Dbessière (La), bam., c°° de (;alvinel. 

Dret (La), futaie, c°° de Cbavagnac. — Boijs des 
Adreyiz; Adreyclz; Adret, 1 58o (liéve de la v'" de 
Murât). — La Dreyt; la Drayt, 1G80 (terr. de la 
cbàtell. des Bros). 

Dret (La), écart, c°'de Laroquevieille. — LaDreclz, 
1G71 (nommée au p" de Monaco). 

Dbignac, c°°de Pleaux. — Drininuus, 1 464 ; — Dri- 
nhiac, 1067 (terr. de Saiiit-Oliristupbe). — Dri- 
nhac, xvi" s° (arcb. mun. de ^lauriac). — Driniac, 
1689; — Drigniac, i653 (élat civ. de Salers). — 
Drigniach, 1678 {id. du Vigean). — Driguiic, 
1G88 (pièces du cab. Bonnelons). — Drignl-.at, 
1G88 (état civ. de Loupiac). 

Drignac était, avant 17 89, de la Haute-Auvergne, 
du dioc. de Clermont, de l'élect. et de la subilél. 
de Mauriac. Régi par le droit écrit , il dépend, de la 
justice seign. de Driigeac, et ressort, au bailliage 
d'Aurillac , en appel de la prév. de Mauriac. — Son 
église, dédiée à saint Baliylas, l'tait une cure à la 
nomination du prieur de Drugeac. Elle a été érigée 
en succursale par ordonnance royale du 9.5 juin 
1836. 

Drillier (Le), vill., c°' de Clavières. — Le Drilitr, 
xTii' s' (terr. de Cbaliers). — Le Drillier (Cassini). 

— Le Drelier, 18.5.5 (Dicl. slal. du Gaulai). 

28 



iMpntUEitit 



178 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



DhiLLiEr, (Le), dom. ruiné et mont, à vacherie, c°'de 
Colandres. — AJfnrium ihl Drilhier, i5ia (terr. 
d'Apclion). — AJ'tir du Drelier, 171g (table de ce 
terr.). 

Drillier (Le), viU. et mont, à vacherie, c"" de Las- 
ceile. — Lou Drelhié-en-Jordane , 1619 (état civ. de 
Thiézac). ^- Lou Drelié, i636; — Lou Drelhié, 
i64o (pièces du cab. Lacassagne). — Le Drcllier; 
le Dreillé, lOGO (arch. dép. s. E). — Le Drelier; 
le Drilier, 1G81 (état civ. de Saint -Projet). — 
Lou Drelhet, iGg5; — Le Drdlié, 1712 (arch. 
dép. s. C, 1. 8). 

Drillier (Le), ruiss. , affl. de la Jordanne, c°'de Las- 
ceile; cours de 9,000 m. 

Drils, vill., c"de Dieiine. — Drels, 1979 (arch. dép. 
s. E). — Drelhs, 1 689 (iiève de Dienne). — Dreh, 
i55i ; — Dredli; Dreth ; Dreil, iGoo; — Dreilz; 
Dreils; Dreilhe; Dreih , 1618 (terr. de Dienne). 

— Drilz, 1681 (état civ. de Chastei- sur -Mural). 

— Drètes, 1778 (cens de Dienne). 

Drils, ruiss., afll. de la Sanloire, c°' de Dienne; 
cours do 6,Aoo m. — Rif del Rieu-Grand; le Rif- 
Graiid, i55i; — Lou Riiii-Pulou; ruisseau de la 
Cotnhe; ruisseau de Deruardije, 1600; — Lou rieu 
de la Luilie; de la Lynhe; Ruisseau -Grand; Riu- 
Grand ; ruisseau de Monit ; Monis ; Monys, 1618 
(terr. de Dienne). 

Drils, mont, àvacberie, c^do Lavigerie. — Mvntaigne 
de Dreh, i5.ôi; — Montaigne de Drelh ; Dreils, 
1600; — Dreilz, itiiS (terr. de Dienne). — De- 
gril (Cassini). — Degred (Élat-major). 

Dbom, vill. et mont, à vacherie, c" de Sainte-Eulalie. 

— Dron , i46i (terr. deSaint-Cbrislopbe). — Drox, 
i64i (état civ. do Brageac). — Aronc, 1680 (iVi. 
de Pleaux). — Druni, iG84 (min. Gros, n"). — 
Drost, 1768 (arcb. dép.s.C,!. 4o). 

Dbou (Le), mont, à burons, c"' de Saint-Projet. — 

V" du Drom (Etat-major). 
Dbodillab (Le), dom. ruiné, c" de Sainl-Santin- 

de-Maurs. — Ténenient appelé du Droulhau, 17^9 

(anc. caJ.). 
Drigeac, c°° de Mauriac, ham. et m'°, cbàt. féodal 

détruit. — Drulgiacus , xii' s' (charte dite de Clnris). 

— Drugliacum, 1 404 (terr. de Saint-diristophe). 

— Drugalum, ilfjS (l'rf. de Mauriac). — Drugat, 
i6a8 (paraphe, sur les coul. d'Auvergne). — Dru- 
ghac, iG39 (état civ. du Vigean). — Druzac, i633 
{id. de Loupiac). — Druchac, i65a (l'rf. de Saint- 
Christophe). — Druliac, 1 053 (id. d'Ally). — Dru- 
giac, iC54 {id. de Chaussenac). — Drugach, 
1670 {id. du Vigean). — Drugac, 1G80 (terr. 
de Mauriac). — Drugeac, 1688 (pièces du cab. 



Boimefons). — Drugheac, 1G89 (étal civ.). — 
Durgcac, 1695 {id. de Sahil-Martin-Valineron'i). 

— Drougeac, 1763 (état civ.). — Drugeac, 1784 
(Chabrol, t. IV). 

Drugeac était, avant 1789, de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. de Clermont, de i'élect. et de 
la subdél. de .Mauriac. Régi par les droits coût, et 
écrit, il relevait de deux justices seign., l'une 
appart. à la baronnie, et ressort, à la séuéch. d'Au- 
vergne, en appel du bailliage de Salers, l'autre au 
prieuré, et ressort, au bailliage d'Aurillac, en appel 
de la prév. de Mauriac. — Son église, dédiée à 
saint Geraud, était un prieuré dépend, de l'abbaye 
de Saint -Geraud d'Aurillac. Elle a été érigée en 
succursale par décret du 28 août 1808. 
DniLH, vill. et ni'°, c" d'.\ntignac. — diVi ( Cassini ). 

— Druls (Élat-major). 

Drulhe (La), vill., c" de Maurs. — La Droiiflie, 
1663; — La Drullie, lOô.ï; — La Drtilie, J6G7; 

— La Drotlie, i06g (état civ.). — La Draille, 
1743 {id. de Saint-Élienne-de-Maurs). — La 



Cad. 



La Druilhe, 1760 



Drullie, 17/18 (anc. 

(état civ.). 
Diii'LHE (La), ruiss. , ain. du ruisseau de l'Estrade, 

c°' de Maurs; cours de i,4oo m. 
Drclbe (La), ham., mont, et taillis, c°° de Parlan. 

— Lu Drulhic, i644; — La Drullie, i045; — 
La Dnieillie, i05i; — La Drullei, lOSa; — La 
Drullie, 16O8 (état civ.).— La Druille, 1748 
(anc. cad.). 

Drclhe (La), écart, c"de Saint-Santin-de-Maurs. — 

Druilles, 188O (étals de recens.). 
Drdlhes (lîois de), dom. ruiné, c°"de Brageac et de 

Chaussenac. — Affar de la Drullie, 1778 (inv. des 

arch. de la mais. d'Humières). 
Dbclues, vill. et m'° détruit, c°' de Labrousse. — 

Maiisiis de Drullia; molendinum de Drullie, iSaa 

(min. Vigery, n" à Aurillac). — Dreulhe, 1O69; 

— Driellie, 1671 (nommée au p" de Monaco). 

— Dvuillies, 1780 (terr. de la command. de 
Cariai). 

Drulhes, ruiss., alU. du ruisseau de Maurou, c"' de 

Labrousse; cours de ij'i.'jo m. 
Drulhes, vill., c"'de Méallel. — Drulles, 1OO7; — 

— Drulhe, 1O87 (anc. min. Chalvignac, n'° à 
Trizac). — Druilles (Cassini). — Druilhes (Élat- 
major). 

Drulhes, dom. ruiné, c"' de Prunct. — AJfaria de 
Drulliia, i4G5 (obil.de Notre-Dame d'Aurillac). 

Drulhes, écart, c" de Saint-Sanlin-de-Maurs. — 
Dioulle, 1O33 (état civ.). — Droulhau, 1749; — 

— Drouille, 17Ô0 (anc. cad.). 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



179 



Duc (Le), vill., c"' de Sainl-Julion-de-Toursac. 

Dec (Le), moût, à burons, c°° de Trizac. 

DucHAT, tien détruit, c"" d'AHeuze. — Doiniis Diiclial 

vociila (lel Evesqiie, i5n (terr. de Maiirs). 
DunoinE, vill. détruit, c" de Lavastrie. — Villaige (M 

Diidiiire. i6ai) (insin. dp la roui' royale do Murât). 
DiiMo, vill. détruit, c" de Villedicu. 
DuMoinE, doui. ruiné, c°° de Sainte-Anastasie. — 

Villaige de Dumoire, iG35 (nommée par G"' de 

Foix). 
Dipn*T, ruiss. , affl. du Quitivier, c°° d'Aurillar ; cours 

de 3,200 m. — On le nomme aussi Paradis et 

Veyriiies. 
DuBANciE (Lv), dom. ruiné, r°" de Siran. — Affarinm 

da la Duraiicia, i346 (arcli. dép. s. G). 
Ddka\d, écarl, c" de Loupiac. — H porte aussi le 

nom de Muffiies. 



DrnASD, ui'° détruit, c" de Valuéjols. — Mvlin Du- 
rand, \v° s°; — Moliii de Vidal, i66i (teir. de 
Bredon). 

DuKANTiE (Li), écart et chat, détruit, c" de Rou- 
méjjoux. — La Dnraiitie, 1668 (nommée au p" de 
Monaco). 

DiinBVc,dom. ruiné, c°°d'Aurillac. — Affarde Diirbac, 
i6ç)3 (terr. de Saint-Geraud). 

DunoN, m'", c°'de Saint-Paul-do-Salers. 

DuïRou (Le), m'°, c°* de Vaijouze. 

DuYRou (Le), miss., alTl. de rAlaf;non, coule aux 
fmages des c°" de Talizat, Vaijouze et de Ferrières- 
Saint-Mary; cours de 8,5oo m. 

DïE (La), ruiss., atTl. de la rivière d'Ande, c°° d'Us- 
sel; cours de 1,000 m. 

DvoN, m'° détruit, c" de Moniboudif. — Moteiidinum 
Dyo, 1378 (Hist. de l'abbaye de Feniers). 



E 



Eau (L'),bois, c" de Teissières-les-Bouliès. — Nemus 
vocatum d'Aysa^uetas , iSai; — D'Eysagiielas, 
i52a (min. Vigery, n'° à Aurillac). — Le hos de 
l'Eau, 1750 (anc. cad.). 

Eaviels (Les), mont, à vacherie, c°' de Chanterelle. 

ÉciiAnNiDE (L'K vill., c"' de lirezons. — Enchernide , 
iSgG; — Escharnide, iSgg (insin. du bailliage de 
Saint- Flour). — La Charnide (État-major). — 
Les Charnides , i852 (Dict. stal. du Cantal). 

ÉciiAiJ (L'), ruiss., ain. de rincon,c°"de Saint-Chris- 
tophe et do Pleaux; cours de 1,190 m. — On le 
nomme aussi Baj^nadmi. — Le Rinii Chau, i'i64 
(terr. de Saint-Christophe). 

EcHAUDAT (L'), ruiss., alll. du ruisseau de Lntga. c°° 
de Paulhac; cours de Sa."} m. — Ruysxena nppi'llé 
de Malsargues ; de Mahargues , iCol) (min. Danty, 
n" à Murât). 

ÉcHACDAT (L'), m'°, c°° des Ternes. 

Échelle (L'), ham., c°° de Marcenat. 

EcoPE (L'), dora, ruiné, c°" de I\iom-és-Montagnes. 

— Alfariiini Escopa sive de Gi'iieyx , 16^11 (terr. de 

Écoi'TE-s'iL-PLEiiT , m'°, c°° de \ ioillevie. 

Égaex (Le Suc des), mont, à vacherie, c"° de Condat- 

en-Feniers. 
Eglise (L'), ruiss., alTI. de la Sionne, c" d'Auriac; 

cours de 5,8oo m. 
Église (Le SrcDE l'), mont, à vacherie, c°° de Dienne. 

— .-1 la Gleiia, i348; — La Gleina, l'iHij (liève 
do Dienne). 



Église (L'), dom. ruiné, c°° de Glénat. — Maiisus de 
la Gleighiu, ihoh (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 
c. ai). 

Église (Bois de l'), mont. à. vacherie, c°° de Saint- 
Constant. — Pech appellat de la Gleyza, XVII° s° (re- 
conn. au prieur de Saint-Constant). 

Église (Le Puy de l'), mont, à burons, c" de Saint- 
Urcize. 

Église (L'), ruiss., alTl. du ruisseau de CoulTms, c" 
de Vézac; cours de 3,000 m. 

Église (Bois de l'), bois défriihé , c"° de Virargues. 

— Nennis vocatum de la GUysa , 1 i 6 6 ( terr. de 
Farges). — Cum nemore vocato de la Gleyssa, 1^78 
{id. d'Anloroche). 

Église de Cassod (L'), dom. ruiné et inonl. à vacherie, 
c"° de Valuéjols. — A la Gleisa-de-Cnsso; l'Englise 
de Cassa, i5o8; — Beughc nppelUe la Gleise-de~ 
Cassou, 1661 (terr. de Louheysargues). 

ÉcoGiiEinos (Les), mont, à vacherie, c°° d'Allanche. 

Égiirands (Les), ham., c°° de Jabrun. — Les Agni- 
rans, i5o8; — Eguirans; les Eyguirans, iG()2; 

— Les Esguirans, 1686 (terr. de la Garde-Rous- 
sillon). — Les Ësquivaux ou Esquiraiis ; les Esgut- 
rand; les Anciray, 178'! (Chabrol, t. IV). — 
Les Equiraiis (Cassini). — Les Eguiranls (État- 
major). — Les Eguyrans, i855 (Dict. slat. du 
Canlal). 

Elbarrït (L'), ruiss., alll. de la Cère, c°° de Saint- 
Jacques-des-Blats; cours de 3, 000 m. — On le 
nomme aussi tes Gardes. 

23. 



180 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



Elbept, m'°, c"' de Lorcières. 

Eldebert (L'), onc. quartier du bourg de Boisset, 
réuni à la populalion agglomérée. — Mansiis de ta 
Aldeherlia , xv° s' (arch. mun. d'Aurillac, s. HH, 
c. 21). — Lou Debnit, 1767; — Eldeherl, J749 
(élal riv. de Sainl-Etienne-de-Maurs). 

Eldï, dom. ruiné, c°° de Faverolles. — L'ajj'ar d'Etdy, 
1696 (lerr. de Mallet). 

Elgikes, vill., c°° de Joursac. — El Gines, 1677 
(insin. de la cour royale de Murât). — Elgines, 1698 
(état civ.). — Elgine (Cassini). 

Embils, écart détruit, c"" de Saint-Constant. 

EiiBARBE, ("" et m'", (■"' de Cariât. — Emharre, 1668 
(nommée au p" de Monaco). 

Embelle, vill. détruit, c°' d'Ydes. — Amhal; Embal, 
i683 (état civ.). — Embelle (Cassini). 

Embevne (L'), ruiss., afll. du Goui, coule aux finagcs 
des c°" de Saint-Etienne -de -Cariât, Cariât, La- 
brousse, Cros-de-Ronesque et de Ronssy; cours de 
ii,3oo m. — On le nomme aussi Cariât et Esca- 
zeaux. — Rivière d'Aabène, i6()8; — Ruisseau 
d'Ambenc; ruisseau d'Ambène, 1670 (nommée au 
p" de iMonaco). — Anbenc; Anhenc, i6g5 (lerr. de 
la conimand. de Cariai). — Embarre, 1879 (état 
stat. des cours d'eau du Cantal). 

Emcesse , f°", c"° de Colandres. — Mansus d'Ambessas , 
i5i3 (lerr. d'Apcbon). — Embesse, 1777 (liève 
d'Apclion). 

Embesse, vill., c"' de liiom-ès-Montagnes. — Bessa, 
ili'n (lerr. de Saignes). — Eubesse, i5o6 {id. de 
Riom). — Ambesse, 1788 (aveu au roi par G. de la 
Croix). — Embesses, 1837 (Dicl. stat. du Cantal). 

Embesse (L'), ruiss., alll. de la Sumène, c,°" de Riom- 
ès-.Monlagnes et de Saint-Etiemie-de-Riom ; cours 
de 6,160 m. 

Embobdes, ham., c°' de Parlan. — Les Bordes, i644 
— Enbordes, i65i; — Le viltaige Den-Bordes, 
i659 (état civ.). — Embordes; las Bordes, 17^8 
(anc. cad.). 

Embodisque (L'), ruiss., afll. du Goul, c"' de la Bes- 
screlte; cours de 3,.5oo m. 

Emboobelle (L'), monl. à burons, c" de Saint-Paul- 
de-Salers. 

Embrassac, vill., c" de Jaleyrac. — Brassac, 1712 
(état civ. d'Arches). — EiiJtrassac , 17.33 (id. de 
Sourniac). 

Embrousse, écart, c°' de Naucolles. — 11 porte aussi 
le nom de Cante- Perdrix. — Affar de Brosses, 
1623 (état civ. de Jussac). 

EsiBBoiissE, écart, c°'deSansac-Veinazès. — La Brohe, 
1682 (état civ. de Reilhac). — Brousso, 1688; — 
lirosso, 1690; — Lou Brosse, 1698 (élal civ.). 



Embrozel, f"", c°° de Saint- Martin -Valmeroux. — 

Eiitreiixelles, 1701 (étal civ.). 
Emmillard, moul. à burons, c"" d'Anglards-de-Saiers. 
Emoulavrads (Le Suc des), monl. à vacherie, c°° de 

Sainl-Amandia. 
Empaillerei, écart, c°" de Saint-Marlin-\ almeroux. 
Empalât, écart, c" de Laveissière. — Pahit, i585; 

— Empalât, i58o (lerr. de la v'* de Mural). — 
Pallat, 1698 (reconn. des hab. d'Albepierre). — 
Empaliit (État-major). 

Empeniï, écart, c"" de Sénezergues. 

Emperol(L'), écart, c" de Monlsalvy. 

Empeïre (L'), mont, à vacherie, c°'de Sainl-.4mandin. 

EsiPEïRou, écart, c"° de Jussac. — Il porte aussi le 
nom de Gratacrap. 

Empradel, f"', c°° de Cariai. — Lou Pradeilz, 16G8 
(nommée au p" de Monaco). — Lou Pradal, 1695 
(terr. delà command. de Cariai). — Pradels (Cas- 
sini). — Pradel, i855 (Dict. stat. du Cantal). 

Empbadelles, écart, c" de Sansac-Veinazès. 

EscANTET, mont, à burons, c" de la Capelle-Barrez. — 
Baron du Couvet (Etal-major). 

EscASTEL, ham. avec manoir, c°* de Paulhenc. — En- 
catel, 1861 (Dicl. stat. du Cantal). 

Escazou-Bas, m'°, c" de Saint-Illide. 

E.vcazou-Hact, vill., c" de Sainl-Ilhde. — Incage 
(Étal-major). — Encajou, i855 (Dict. stat. du 
Cantal). 

lÎNCDABANOBE ( L' ) , mont. à burons, c" d'Anglards-de- 
Salei's. 

EsciiABAiD, monl. à burons, c°' de Sainl-Bonnet-de- 
Salere. — V" Enchajaut (Cassini), — Ënchabaud 
(Elat-major). 

Encbaxet, vill., m'" et huilerie, c°' de Pleaux. — En- 
claus, 16^7; — Enchanes, i653; — Anchanet, 
i655; — Enchane, i656 (étal civ.). — Eti- 
chanet, 167a; — Jonchanet, 1678 [id. d'Arnac). 

— Enchanot, 17^8 (arch. dép. s. C, I. 4o). — 
Enchanel (Cassini). 

L'église d'Enchanet a été érigée en succursale 

par décret du 8 octobre i85o. 
Encbapoumaï, mont, à vacherie, c°' de Saint-Bonnel- 

de-Salers. 
Encharillou (L'), ruiss., alll. de la Dordogne, c°" de 

Cliampaguac et de Saint-Piorre-du-Peil; cours de 

g'io m. — On le nouune aussi Pradines. 
Enclavade (L'), f'", c"' de Condat-en-Feuiers. • — 

L'Enclarade (Cassini). 
Enclos-dl-Roi (L'), écart, c"° de Lanobre. 
Encloses (Le Rasa des), ravine, alll. de l'Alagnon, 

c°' de Ferrières-Saint-Mary. 
E:«CLODS (L'), ruiss., affl. de la rivière de Brezons, 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



181 



c"° (le lii-ozons; roiii-s do .'i,ooo m. — H porte 

aussi le nom d'Encloiilnux. 
EiscoMBRLN, doni. ruiné cl mont, à binons, c"° d'An- 

glards-de-Salors et du Vaulmier. — In rilla Com- 

brii, Ml" s° (cliarle dite de Clovis). — V" d'en 

Combntn (État-major). 
Encocmbo (Bois n'), dom. ruiné, c"" de Vic-sur-Cère. 

— Ajfar des Camhos , i 485 (reconn. à J. de Mon- 

tamat). — Bois nppeUé del Caiiiho , i583 (torr. de 

Polminhac). 
EscoupiAc, écart, c°° de PaHilionc. 
Encoyroïbl.ikc, buroii, c"" de Marmanliac. 
E^c^IH.^InK (L'), ruiss., alTl. de la rivière de Brezons, 

c"' do Brozons; cours de 3, 800 m. 
Enfer (1/), dom. ruiné, c"" de Bonnac. — Villaige 

de l'Enfer, 1717 (état civ. de Saint-Etieiine-sur- 

Massiac ). 
Enfer (L'), mont, à varlierie, c" de Chanterelle. 
ExFBR (L'), ruiss., alll. de la Jordanne, c" de Las- 

celle; cours do 1,1 aS m. — Ruisseau del Salens, 

i634 (pièces du cab. Lacassagne). 
Enfigcièbe, mont, à burons, c°° de Saint-Bonnet-de 

Salers. — 1'"' du Fijjiiiei- (Cassini). 
Enfocr, vil!., c'" de Parlan. — Four, i645; — En- 

foiir, 16/18 (état civ.). — Enfours, 17^8 (anc. 

Cad.). 
EsFOLRi: IDE, écart, c"° de Pers. — Foiircade, 1867 

(l)icl. sUit. du Cantal). 
E\rot;Ri:HOn, écart, c"° de Boisset. — Ennagous, 

i85a (Dict. stat. du Cantal). 
Enfrus (La Talïe des), dom. ruiné, c"' de Marcbas- 

tel. — Le tellement appelle de la Taulve-del-Enfnisl, 

1578 (teiT. de Soubrevèze). 
Engesdues, mont, à burons, c" de Saint-Boimel-de- 

Salers. — V" Ingendre (Cassini). 
Engout, mont, à vaclierie , c"" de Saint-Bonnet-de-Sa- 

1ers. — V" d'Ingout (Cassini). 
Engringe, écart, c"' d'Anj;lards-de-Salers. 
Enguijiot, vill. et m'", c"" de Roannes-Saint-Mary. — 

Enguinou, i635; — Anguinot, i63(i (état civ. de 

Saint-Mamet). — .liig-imis, 1668 (nommée au 

p" de Jlonaco). — Enguinot. 168a (arcb. dép. 

s. C). 
Emash\c, ham. ot bois, c" de Saignes. 
Enjijlié (Le Puecu d"), mont, à vacberie, c" de Saint- 

(^onstant. — liois del l'uech d'Enjnlien, 1768; — 

Le Pueclt de Juilhen, 1760 (anc. cad.). 
EsR0„iBE, écart, c"° de Monssagos. — Lo fac du En- 

reugol, i339 (liève du prieuré de Saint-Vincent). 
EsRoussoi', écart et chat, détruit, c"' de Pleaux. — 

Preceploi-ia de Rosson, i535 (Pouillé de Cloriuont, 

don gratuit). — Le Rousson (Cassini). 



Enroix (Le Commun d'), mont, à vacherie, c" de 

Laicissioro. — Enroux, 1680 (torr. do la ville de 

.Mural). 
Ensilers, «IL, c" de MeneL — Ensalers, 1601 ; — 

Ensallez, 1628; — Ensaler, 166a (état civ.). — 

En-Saler, 1717 (arcb. dép. s. G.). — Saleis, 1788 

(dénoinb. du prieuré de Menot). 
Enseigne (L'), ham., c" de Marcolès. 
Enseigne (L'), ruiss., allL du ruisseau de Garrouste, 

c°" de Marcolès et de Roannes-Saint-Mary; cours 

de 3,800 ni. — • Il porte aussi lo nom de lioisse- 

tout. 
Enseignes (Les), écart, c"" de Naucelles. 
Ensiolmont, mont, à vacberie, c"" de Saint-Bonnet-de- 

Salers. 
Enteroches, bois, c"" de Polminhac. — Nenius voca- 

tum Entrerocas, 1 48f) (reconn. à J. do Monlamat). 

— Riiis appelle d'entre-RuCf[uas , 1.583 (torr. de 
Polminhac). 

Entoubde, écart, c°" d'Arpajon. — lourde, 1692 
(état civ.). — lourdes, iDli.") (id. de Saint-Mamet). 

— Enatourde (états de sections). 

Entratgues, ham, c" de Laroquolirou. — Anirnye, 
1857 (Dict. slat. du Cantal). 

Entiie-deux-Rieux, vill., c"" do Marmanhac. — En- 
tredouxrieux , 1878 (fond, de la cliapellenie des 
Biais). — Autredos-Reus ; d'Autresdosrieus , 1878 
(arcli. dép. s. G). — Dantredurif, iG46 (terr. du 
prieure de Teissièros-do-Cornet). — Entre-deu- 
Rieux, i648; — Entredeuxrifs , iCig (état civ. 
de Beilhac). — Enlre-deux-Rien , 1(176 (liève delà 
mais, des Blats). — EnIre-deux-Rieux , iG85 (arcb. 
dép. s. C, I. 21). — Entre-deux-Rifz , 1686 (état 
civ. de Jussac). — Eniredourieux , 1728 (arch. dép. 
s. C, 1. 21). — Entredetucrieux (Cassini). 

EfiTREMONT, vill. détruit , c°° do (;h:ilvij;unc. — In villa 
Autremoutis , xii' s" (charte dilo de Clovis). 

Entremom, f"" et muni, à vacherie, c°° do Chastei- 
sur-Mural. — Entreinons , 1979 (arch. dép. s. E). 

— Autremons, i348 (liève de Dienne). — Entre- 
monts; Antremontz; Enlremontz, 1618 (lerr. de 
Uienne). — Entremoux, 166a (état civ.). — An- 
Iremons, 1673 (nommée au p" de Monaco). — 
Eulremon, 1698 (état civ. do Murât). 

KvTREMONT, écart et m'°, c'" de Vic-sur-Cère. — En- 
treinons, iCoà; — Antremons, iG35 (état civ.). 

— Eniremont, iGf)8 (noniméo au p" de -Monaco). 
E\tremo>t-Bas, écart, c°' do ChasIel-sur-Murat. 
Enval, dom. ruiné, c°' de Loupiac. — Le villaige 

d'Envales, 1690 (état civ.). 
Envidal, écart, c"° de Paulbenc. 
Environnabes (Les), t'orèl, c"° de Vebret. 



182 



DEPARTEMENT DU CANTAL. 



ÉriGinL (L'), iloiu. ruine, c" de Sainl-Santin-de- 

Maurs. — Vitlaige de loii Epigiiial, i65a (étatciv. 

de Cassaniouze). 
ÉpiNAL (La Roche d'), mont., c" de Rageade. 
Éplnet (!>'), vill. détruit, c" de Vaiuéjols. — Villaige 

d'Epivet, i6CC (insin. de ia cour royale de Murât). 
Epinette (L'), buron, c°' de Saint-Amaiidin. 
Ermades (Las), dom. ruiné, c" d'Ytrac. — Tellement 

de las Lermades, lySg (anc. cad.). 
Ermic, dom. ruiné, c°° de Saint-Santin-de-JIaurs. — 

Villaige del Ermic, i6i3 (état civ.). 
EnjiiTAGE (L'), écart, c'" de Paulhenc. 
EiiMiTAGE (L'), église et presbytère isolés, c°° de 

Roannes-Saint-Mary. — Lheitnilage, 1692 (terr.de 

Saiiit-Geraud). — Le presbytère porte aussi le nom 

à'Ermile. 
Ebuitige (L), cbapeile, c" de Sainte-Marie, auj. 

ruinée. 
Ermitage (L'), chapelle ruinée, c"' de Tliiézac. 
EsBAxs, vill., c" d'Ytrac. — Ebrart, i3ia (arch. mun. 

d'Aurillac, s. GG, p. 19). — Esbatix, 1,^23 (min. 

Vigery, n" à Aurillac). — Les Bans, i684; — 

Es-bam, 1750; — Esbans, 1709 (arch. dép. 9. C). 
EscAonoLLES (Le Piech b'), mont, à vacherie, c°° de 

Saint-Saury. 
Escaires, f'"°, c°' du Falgoux. — Escaires (Cassini). 

— Les Caires (Etat-major). — La Cayre, i855 
(Dict. stat. du Cantal). 

EscALMEL, ham. avec manoir, c" de Jou-sous-Montjou. 

— Scalmels, iSaa (min. Vigery, u" à Aurillac). 

— CaumeiltT, i635 (état civ. de Vie). — Calmeilz, 
chasieau à deux e'itaigos , avec un peut gabion à 
chasque angle et une tour à vix sur te frontispice , 
16G9; — Caliiiek, 1670 (nommée au p" de Mo- 
naco). — Escalmels, 1C75 (état civ.). — [.es Calmes 
(Cassini). 

Escalmels, écart, c"' de Ladinliac. — Les Calmelhs, 

■ i/i64 (vente par Guill. de Treyssac). — Lout 
Cahneh, i5.36 (terr. de CofTmhal). — Escalmeh, 
i55i (min. Boygues, n" à Monisalvy). — Les Cu- 
mels, 17/17 (arch. dép. s. C). — Les Caumels 
(Cassini). 

Escalmels, monl. à burons, c" de Pailbérols. — Les 
Calmels (Etat-m.ijor). 

Escalmels, ham. avec chapelle et m'°, c" de Saint- 
Saury. — Les Chalmeils, 197.Ï (test, de Bertrand 
de Montai). — Euscalmelhs, 1288 (homm. à 
l'évèque de Clorraont). — Escnlmelhs, 1807 (pap. 
de la fam. de Montai). — Carmeh, 1867 (arch. 
niun. d'Aurillac, s. HH, c. 91). — Calmels, xiv° s' 
( Pouilléde Saint-Flour). — Cartnelhs, i5o6(homm. 
à l'évèque de Clerniont). — .\iistre-Dame d'Es- 



cahneils; des Scalmelz , i55o (terr. du prieuré d'Es- 
calmels). — Escalmels, 1 654 (min. Sarrauste, n"). 

— Escalmes, 1781 (arch. dép. s. G). — Les Cau- 
mels ( Cassini ). 

Le |irieuré d'Escalmels, fondé au xi' s°, était de 
l'ordre des Augustins, et à la nomination de l'abbé 
de la Couronne d'Angoulèine. 11 était régi par le 
droit écrit et siège d'une just. ressort, au bailliage 
d'Aurillac, en appel de la prév. de Maurs. 

Escalmels, ruiss. formé par la réunion des ruisseaux 
de Brassac et de Font -Belle, c"" de Saint-Saury, 
traverse la c°° de Siran, et se jette dans la Cère, 
sur le territ. de la c" de la Mativie (Lot), après 
un cours dans le Cantal de it,5oo m. — Iliiisseau 
des Calmel, 1771 (arch. dép. s. G). — Escaumels 
(Étal-major). — Escaumeille, 187g (état stat. des 
cours d'eau du Cantal). 

EscAMPET (L'), écart, c" de Saint-Santin-de-Maurs. 

Escampet (L'), ruiss., prend sa source à l'étang de la 
Fon, c°°deSaint-Santin-d'Aveyron, et se jette dans 
le ruisseau d'Anjou, sur le teri-it. de la c"' de Saint- 
Sanlin-de-Maurs, après un coui-s de 1,900 m. — 
Ruisseau de Sennac, 17^0 (reconn. au m" de Mont- 
niurat). — Ruisseau de Ceiinac; Sounae; Sennace, 
17^9 (anc. Cad. de Saint-Santin-de-Maurs). 

Escams, vill.. c" d'Aurillac. — Canis, i694; — 
Canix , 1697; — Escanis, iG36; — Asconis, 1660 
(état civ.). — Escanils (états de sections). 

Escanis, vill., c°* de Calvinet. — Canis, i4i5 (lerr. 
de Cassaniouze). — Canix, iG59; — Lous Canys, 
1659 (étatciv. de Cassaniouze). — Es Canis, 1670 
(teiT. de Calvinet). — Excanix, lyîii (anc. cad. 
de Cassaniouze). — Escanis, 1785 (arch. dép. s. C, 
1. 49). — Les Conils (Cassini). 

Escanis, dom. ruiné, c" de Montsalvy. — Domaine 
de Canis, 1709; — Domaine d'Ascanis, 1761 (anc. 
cad.). 

EscASis, ham. , c"' de Roannes-Saint-Mary. — Escanis, 
i52i (min. Vigery, n" à Aurillac). — Les Canis, 
1761 (arch. dép. s. G). — Esconis (Cassini). 

EscARBAiiiEcx, écart, c"° de Saiut-lllide. 

EscAitVAciiÈnEs, ham., c" de Saint-Mamet-la-Salvetat. 

— Escarvachières , 1 587 (li\Te des achaps d'Ant. de 
Nauraze). — Escnrbachièivs ,1698; — Escarbaches ; 
Escarbachèi-es , 1624 ; — Escorbossières , i635; — 
Escarbachiès , 1686; — Des Carbachières , i638 
(état civ.). — Escarbacheires , 1668; — Carbas- 
sières, 1G69 (nommée au p" de Monaco). — Es- 
carbassières , 1728; — Escarbassière , 1748 (arch. 
dép. s. C. 1. iv). — Escavbachère (Cassini). 

Escatel (L'), mont, à vacherie, c" de Saint-Paul-de- 
Salei-s. 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



183 



EsclZALS, écart, c°' de Laroqiiebroii. — Las Estayons , 
i37'i (ai-ch. dép. s. E). — Lus Excaijnas , lioi 
(iW. s. G). — Lous Cazalz, 1670; — Loiis Casais, 
1680 (état civ.). 

EscAZALS, vi]l. et m'°, c°' de Siran. — La Coiidamina , 
i35o (lerr. de l'Ostal do la Tréo)olieyra). — Les 
Cazals, iia3 (arcli. inun. d'Aiirillac, s. HH, c. 21). 

— Lfl Cundamiiie ou Les Cazalz, ih'.Mj (onq. sur 
les droits des seign. de Montai ). — Escajus , 1 66 !i ; 

— Escalacl, iCâg; — Les Cassalz, )60q (état 
civ.). — Ijes Casalz, 1708 (étal civ.de Saint-Paiil- 
dcs-Laudes). — Scazah (Gassini). — L'Excazals 
(Klat- major). — Escajels, 1867 (Dict. stat. du 
Cantal). 

EscAZALS, rui.w. , afll. du ruisseau de la Balliaric, c"° 

de Siran; cours de i.aSo ni. 
EscAZEAtx, vill.et ni'°, c"" de Saint-Etieiuie-de-Garlat. 

— Les Casais apud Caiialani ,\ tiS"] (rcconii. à J. de 
Montamal). — Les Cauds, i5a3 (min. Vigery, n" 
à .\nrillac). — Les Cazalz, 1610 (aveu de J. de 
Pestels). — Les Cazatix, 1O70; — Escazalz, 1671 
(nommée au p" de Monaco). — Les Casaujc; les 
Casuus; les Cazaus, 169 a (terr. du monast. de 
Saiiit-Gcraud). — - Seigneurie des Cnzales, 175G 
(arcli. mun. de Naucelles). 

EscAZEAux, lill., c'" de Sanzac-Veinazès. — Les Ca- 
zaux, 173g (arcli. dép. s. C). — Escazeaux, 1763 
(état civ. de Junliac). 

Escazeaux, écart, c" de Tliiézac. 

EscuAMPS (Les), vill., c"' de Paulliac. — Les Es- 
champs, i35a (liomm.à l'év. de Glermont). — Les 
Eschamz, liao (liber vilulus). — Les Echaux, 
178/1 (Chabrol, t, IV). 

EscLACiiE (L'), dom. détruit et mont, à vacherie, c"" 
tliî Lioutadès. — Paaturai^es de l'Esclache, i5o8; 
■ — Villaige de las Clavqaes; tellement des Claetjites , 
166a; — /-.rts Esflaqties ; tellement de l'Esclacqite, 
168G; — Le lac de las Esclaqiies , 1730 (terr. de 
la Garde-Houssillon). 

EsCLADEs (Les), ruiss., alll. du Menou, c°' de Sainl- 
lllide; cours de 800 m. 

EscLADiNBS, ruiss., alTl. du ruiss. d'Incon, c"" d'Ally, 
Chaussenac et de Barriac; cours de 5,oio m. — 
11 porle aussi le nom de Chaprergne. 

EscLADiNES, vill., c"° de Chaussenac. — In villa Uscla- 
dinas, \n° s" (chartes dite de Cluris). — Escladines , 
lOoi (état civ. de Brageac). — Cladines, i(j.")7; 

— Uscladines, i665; — Escladine, 1676; ^ Eu- 
cladines, 1686 {id. do Pleaux). — Escladinez, i0ij3 
(irf. d'.Mly). 

EscLAiBAncuES, ham., c°* d'Apchon. — Escleymrgues , 
L^iso (terr. d'Apchon). — Eselairargues , 1777 



(liève d'Api-hon). — Esclarargues (Cassini). ^ 
Sclnirargiies ( Etat-major). 
EscLAUSE (L'), dom. ruiné, 1 '"■' de la Gapelle-Vioscamp. 

— AJfarium da las Clausa, i3/ii (arcli. dép. s. G). 

— 1,'Esclause, i^iig (enq. sur les droits des seign. 
de Moulai). — Mansus d'Escluas, l'iSg (reconn. 
à J. de Montamal). 

EscLAusE (L'), dom. ruiné, c"' de Maurs. — Villnige 
d'Escluusa , 1 6a6 (état civ. ). — Villaige d'Escluuls , 
i()70 (pièces du cab. Lacassagne). 

EscLAisELS, mont, à vacherie, c"' do Badailhac. 

Escurx, mont, à burons, c"° do Thiézac. — Descoux 
(Etat-major). 

EscLAtzE (L'), mont, à \athorie, c"' de Saint-Bonnot- 
de-Salors. — Montaigne de l'Esclauze, xn' a" (liève 
de Feniers). — V' Lescluuges (État-major). 

EscLAUZELS, vill., m'" et huilerie, c°' de Jussac. — 
Lo Clos, i4G4 (tciT. de Saint-Christophe). — Les 
Clausels, i6lx-i (état civ. do Naucelles). — Les 
Clumelz, i6it) {id. de Roilhac). — Eselauzels, 
i64g (('(/. d'Aurillac). — Molin île Meijrestang , 
alias des Clauzels, i665 (état civ.). — Les Claii- 
zez, ]665 {id. de Jussac). — Clauzeles, 1676 {td, 
d'Aurillac). 

EscLAiizETS, vill., c°° de Lieutadès. — Las Esclausas , 
i5o8; — Lous Clauzels, 166a (lerr.de la Garde- 
Roussillon). — Le Clauzel , 1671 (insin. du baill. 
de Saint-Flour). — Les Ctaiizets, 168G (terr. de 
la Garde-lîoussillon). — Les Clausels (Cassini). 

EscLOTs, ruiss., alll. de la Maronne, c" de Cros-de- 
Montvert; cours de i,5oo m. 

EsCLOLPiER (L'), écart, c°° de Laroquebrou. — Es- 
clopiers (Cassini). — Esclopier (Etat-major). — 
Escloupié, 1857 (Dict. stat. du Cantal). 

EscLorpiEB (L'), ruiss., alll. do la Gère, c'" de Laro- 
quebrou; cours de i,3oo m. 

EscLocTs (L'), ruiss., allL du Lot, c°" de Junhac et 
de Vieillevie; cours de 3, 000 m. — On le nomme 
aussi le Port. — Ruisseau des Clotits, 1837 (état 
des riv. du Cantal). — Esilout , 187g (état slat. 
des cours d'eau du Cantal). 

EscLotx, écart, c"° de Vieillevie. — Escloiils, 1867 
(Dict. stat. du Cantal). 

EscoBE (L'), dom. miné, c"' d'Arpajon. — Lo nias 
de l'Escoba, itjg-i (lerr. do Saint-Geraud). 

Escoiss, écart, c"' de Méallel. 

EscoLiJS, dora, ruiné, c"° de Drugoac. — ■ Villaige d'Es- 
colus, i6go (état civ.). 

EscoUBLAT, m'" détruit, c°' de Saint-Geions. 

EscoMPEïRE, écart, c"' du Falgoux.- — Lomns de Cinsa- 
peyra, i33a (liève du prieuré do Saint-Vincent). 
— Escousseijre , i855 (Dict. stat. du Cantal). 



184 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



EscOMPEïBE-SoiBBO et SnuTRo , écarts, c°* du Falgoux. 
• — Crosa-pi'ijra Siibiana ; Crosa-peiira Sutrana , i332 
(iiève du prieuré de Saint-Vincent). — Escoussei/re- 
Soubro et Escomseijre-Soulro , i855 (Dict. slal. du 
Canlal). 

EscORAiLLEs, c°° de Ploaux et cliàt. féodal converti en 
bât. d'exploitation rurale. — Scovalia, 767 (Annales 
Francorum, apud Bouquet, t. V, p. 36). — Scii- 
rallia, \i' s°; — Scm-iliœ, iio5; — Scurralliœ, 
1110 (Gall. christ, t. II, col. a65). — Scoralitim , 
xn' s' (cliarte dite de Cluvis). — Scorralia, i24o 
(vente au doyen de Mauriac). — Escorillw, laSo 
(Gall. christ, t. Il, inst. c. 89). — Scorata, i3ao 
(Baluze, t. II, p. 586). — Escoralha, iZhi (Gall. 
christ, t. II, inst. c. gi). — Escorralia, i34i (pap. 
de la fam. de Montai). — Escorrailha, ihh'] (arcli. 
dép. s. E). — ScoiTalliia ; EscorraUia, j464 (terr. 
de Saint-Chrislophe). — Escotirailles, iltdô (arch. 
dép. s. E). — SchoraiUa, ili']'S (Icrr. de Mauriac). 

— - Escouraille, i53â (Pouillé de Clermont, don 
gratuit). — Escnralhe; Escorraitle, sïi' s' (reconii. 
au seign. d'Escorailles). — Escon-alye, 1608; — 
Escorratie, 1612; — Escorailks , 1602 (état civ. de 
Brageac). — Escourmilhes , lOio {ici. de Salers). 

— Escorailhes ; Eschovailhes , i654 (iil. d'Ally). 

— Escorailliers , i66i (insin. du bailliage de Sa- 
lers). — Esvhorailles , i665 (état civ. de Salers). 

— Escorallies, 1670 {id. du Vigean). — Escor- 
railhes, 1692; — Escaraillez, i6gâ (id. d'Ally). 

— Escoraille, 1784 (Chabrol, coût. d'Auvergne, 
t-IV). 

Escorailles a été une des coniptoiries de la Haute- 
Auvergne. 

Escorailles était, avant 1789, de la Haute-Au- 
vergne, du dioc. de Clermont, de l'élect. et de la 
subdélég. de Mauriac. Régi par le droit écrit, il 
était le siège d'une justice seign. ressort, au bail- 
liage d'Aurillac, en appel de la prév. de Mauriac. 

— Son église, déiliée à saint Jean- Baptiste, au- 
trefois à saint Biaise, était la chapelle du château. 
Le curé était à la nomination de l'archiprètre de 
Mauriac. Elle a été érigée en succursale par décret 
du 28 août 1808. 

EsconAiLLEs, ruiss., c"' de Tourniac, formé par 1rs 
ruisseaux de Cussac cl d'Ostonac réunis, se jilte 
dans le ruisseau d'Algère; cours de j,2oo mètres. 

— Rivtis de la Grellieyi-a, i5o3 (terrier de Cus- 
sac). 

EscomiLLES, f"' avec manoir, c" de Vézac. — Escor- 
raUia, i23o (arch. dép. s. E). — Escrovzailles , 
16C6 (élat civ. de ,\ieudan). — Escourrailhes , 
1668; — Escorailhe, 1669 (nommée au p" de 



.Monaco). — Escnurallies, 1696 (élat civ. de 
Raulhac). — Les Cnrailles, 1766 (arch. mun. de 
ÎN'aucelles). 

EscoROLLE, mont, à burons, c" de Colandres. — Mon- 
taigne d'Escorolle, i5o6 (terr. de Riora). — Mon- 
tagne d'Escowolles, 1783 (aveu au roi par G. de 
la Croix). 

EsconoLLEs, ham. avec manoir et monl. à vacherie, 
c"' de Cheyiade. — Gorsa Escorolet, 1387; — 
Escorola , 1871 (arch. dép. s. H). — Escourolles , 
i5i3 (terr. de Cheyiade). — Escorolle, i5i8 (id. 
de Dionne). — La Roche, alias Escorole, lâai 
(min. Teyssendier, n"). — Escorulle sive la Roche- 
Coinpouz-e; Escorole-ès-Roche ; Les EacovoUcs , i53i) 
(terr. de Cheyiade). — Escoralles, alias Escorolks , 
i55i (Gall. cbrisl. t. Il, col. 43a ). — Escourolle, 
lôgS (terr. de Dienne). — Escorol (Cassini). 

EscouALiEB, vill., m'°, buis et camp ^itrifié, c'" de 
Mauriac. — Escoli, 1 38 1 ( hève du monasl. de Mau- 
riac). — Les Colties, ils']3 (terr. de Mauriac). — 
Escober, i5o5; — ScouUiez; Scroulliers, i5i5 
(comptes au doyen de Mauriac). — Escoiiliez, 1689 
(rentes ducs au monast. de Mauriac). — Escoualiez , 
1665 (état civ.). — Escalliès, 1667; — Escolijes; 
Escoloyes , 1670; — Escololies, 1671; — Escolo- 
Ihies, 1678 {id. du Vigean). — Scuei, 1697 (iW. 
d'Ally). — Escuuouliès, 1704 {id. de Chaussenac). 

— Escoulliers, 1768 (arch. dép. s. C). — Escoa- 
lier (plan cadastral). 

EscouBEïBoix, vill., c°° de Siran. — Escobayro, 1857 
(aich. mun. d'Aurillac, s. HH, c. ai). — Escou- 
beyrou, ihltQ (enq. sur les droits des seign. de 
Montai). — Escombeyrou , i634 (min. Sarrausle, 
n" à Laroquebrou). — Escoubeirous , i6tig (élat 
civ. de Glénat). — Escoubeyroiix, 1663 ; — Escou- 
beyrous, i663 (élat civ. de Siran). — Scoubeyroa , 
i684 {id. de Laioquebrou). — Scoubeirou (Cas- 
sini). 

EscoiBiAc, vill., c"' de Cros-de-Ronesque. — Exco- 
bilho, i323 (reconn. au baron de Calvinet). — 
Escolbiac, i642 (min. Fi'oquières, n" à Raulhac). 

— Escobihac, 1668 ; — Escoubiac, 1669 (nommée 
au p" de Monaco). — Escobiac, 1698; — £s- 
colvinc, 1C96 (élat civ. de Raulhac). 

EscouuBAT, doiu. ruiné, c" de Cros-de-Ronesque. — 
Villaige d'Escoiibral, i648 (min. Froquièrcs, n'°). 

EscouDEBC (L'), ruiss., alll. de la rivière d'Auze, c"" , 
de Oandellos et de Saint-Paul-des-Landes; cours 
de 1,600 m. 

EscouDERc, vill., c" de Saint -Paul -des -Landes. — 
Les Codera ; Les Coderez, iSaa (min. Vigery, n" 
à Aurillac). — ■ Escoudercz , 1 068 (nommée au p" de 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



185 



Monaco). — Les Couders, iGSa (arcli. dép. s. C). 

— Les Coudercs, 1701 ; — Ëscoudères, 1708 (état 

civ. ). — Escouders (Cassini). 
EscoDLLONGBS, écail , c°° de Saint-Saury. 
Esr.oiissoiGE, f'°°, c"° de Saiiit-Saiiry. — Cnrsaigne; 

Corsaiihe, lOb"] (pap. Je la l'ani. de Monlal). — Es- 

coulhnges, 1867 (Dict. stat. du Caulal). 
EscouT (L'), mont, à vacherie, c" de Tbiézac. 
EscoBTS, f"° et chàl. détruit, c"" de Saint-Bonnet-de- 

Salers. — Mansus d'Escouts, 1^73; — Escoul, 

1A75 (terr. de Mauriac). — Escoukz, i655 (insin. 

du bailliage de Salers). — Escoul:, 1680; — 

Escoulse, 1690; — Villaige d'Escoitls, 17/13 (état 

civ.). — Domaine des Louis, i-jli'.i (arch. dép. 
. s. C, I. 44). — Escousse (Cassini). 
EscRos, vill., c°' de Sourniac. — Esa-os, iaG3 (arch. 

gcnéal. de Sartiges). — Serots, iC85 (élat civ. 

d'Arches). — Gros, i'j'60 {id. de Sourniac). 
Escrocs, écart, c" du Fau. — Les Cloux, 1717 (terr. 

de Beauclair). 
EscRcuzET, vill. et oratoire, c°' de Molèdes. 
EscRouziLLES, 1»'", c" dc Marconat. 
EscBOUzouï, écart, c°' du Claux. 
EscuBALioux, m'°, c" de Rioiii-ès-Montagnes. 
EsciBiLLOD (L'), {"" ruinée, c" dc Menel. — hfnnsiis 

d'Escubilloi, lAoi (reconn. au seign. de Murat- 

la-Rabe). 
EscuBiLLom, mont, à vacherie, c" de la Monsélie. — 

Les Cubiltoiix, i44i (teiT. de Saignes). — Le lac 

d'Escuhillwu.r, 1361; — Le tac des Cubilhoux, 

iG38 (/</. de Mural-la-Rabe). 
EsccDiF.n, m'° détruit, c"' de Valucjols. — Lr> mole 

del Escudier, xv° s' (terr. de Bredon). 
EsciDiERs, mont, à vacherie, c°° de Lieutadcs. — ■ 

Las Scodierus; Scodières, i.îoS; — Les Escou- 

dieijres, 1662; — Las Escodieyres, t686(torr. de 

la Ciaide-Roussillon). 
EscL'DiLiER, f"", c"" d'Aurillac. — Escudilié, i648 

(élat civ.). — Escudilier, 1788 (arrh. inuii. d'Au- 
rillac, s. ce, p. II). 
Escudilier, f"" et mont., c"" d'Ytrac. 
EscuiRE (L'), écart, c"* du Falgoux. 
EsccoT (L'), dom. ruiné, c™ de Valuéjols. — Lou.Es- 

cmt, xïi" s* (terr. de Bredon). 
Esci RADE (L'), mont, à vacherie, c°°de Saint-Paul-de- 

Salers. 
EscuRE (L'), écart, c" de Cassaniouze. — Lescure, 

i653 (état civ.). 
EscrRE (Le Puech de l'), mont, à vachejie, c" de 
. Cros-de-Monlverl. 
EscLRE (L"), vill. et mont., c"' de Labiousse. — Villa 

que dicilur illa Scura, in aice Carlacensi, (ji 9 (cart. 

Canlal. 



de Brioude). — Escura, lôaa (min. Vigery, n" .à 

Aurillac). — Escure, 1606 (terr. do NoIre-Damc 

d'Aurillac). — Mas del' Escure sive de Julliac, 1693 

(iW. de Saint-Geraud). 
Escure (L'), liam., c°' do Ladinhac. — L'Escure, 

i648 (élat civ. de Montsalvy). — ■ Lesure, 1763 

(arch. dép. s. C). 
Escure (L'), écart, c°° de Leynhac. 
Escure (L'), f"", c" de .Montsalvy. — L'Escure ou 

Caiorne, 1 680 ; — Encazornes ,1681; — Casornes , 

1709 (état civ.). 
Escure (L'), dora, ruiné, c"" de Riom-ès-Montagnes. 

— Mansi de las Escuras Velhas, i3'io (Hist. de 
l'abbaye de Feniers). — !\'emns vocalum de las 
Escuras, i5ii (terr. d'.Apchon). — Affur de las 
Escures, 1719 (table de ce leirior). 

Escure (L'), f"*, c"' de Saint-Flour. — Mansus del 
Escura, iSaa (arch. dép. s. G). — /^csciire (Cas- 
sini). 

Escure (L'), f°"avec manoir et m'°, c'"' de Saint-Mar- 
lin-sous-Vigouroux. — Chasleau et maison de l'Es- 
cure, 1671 (nommée au p" de Monaco). 

Escure (L'), dom. ruiné, c"" de Sarrus. — Mélharie 
uppellée Lescure, l'igS; — Affurs del Escure, 1/194 
(terr. de Mallel). 

Escure (L'), ham., c°' de Tbiézac. — Domaine de 
V Escure, 1668 (nommée au p" de Monaco). 

Escure (L'), ruiss., afll. de la riv. d'Ande, c" de Va- 
luéjols; cours de /i,5oo m. — Riparia de Selanc, 
1369 (arch. dép. s. E). — Rivière de Cruxsokt, 
i5o8 (terr. de Loubeysargues). — Rieu del Gua 
de Cliambeyrac , i5ii {id. de Maurs). — Ruisseou 
de Chambeyral; ruisseau de Lescure, 1G70 {id. de 
Brezons). 

Escure-de-Thiézac (L'), m'°, c°' de Tbiézac, dans le 
bourg. — Molin de Tbiézac à deux roues à bled, 
1674 (terr. de Tbiézac). 

EscuREBiE (L'), ham., c"" de Cayrols. — L'Escan-ay- 
ne; V Esrureyrie , 1G47; — Escurayrie , iGâi ; — 
Les Escuraynes, 1G59 (étatciv.). — Les Escureyries, 
1GG8 (nommée au p" de Monaco). 

Escures (Les), vill., c°° de Sainl-Mamet-la-Salvetat. 

— Escure, i3oi (pap. de l'abbé Delmas). — i's- 
curo, i486 (reconn. à J. de .Monlamal). — Las 
Escures, iGaS (état civ.). 

Escures (Les), écart et m'°, c°' dt Sainl-Saury. — 

Escure (Cassini). 
Escures (Le Glas des), écart, c"* de Sansac-de-Mar- 

miesse. — Le gué des Escures (recensement de 

188G). 
EscuRET (L'), écart, c"° de la Capelle-del-Fraisse. 
EscuRoux, vill., bain, et chat, détruit, c"' de Quézac. 



tlUIMF. 5ATlO^Al.E. 



186 



DÉPARTEMENT DU CANTAL. 



— Les Escuroujr , 1760 (élatciv.). — Les Escurous , 
17/16 (iil.