Skip to main content

Full text of "Genera insectorum"

THE UNIVERSITY 

OF ILLINOIS 

LIBRARY 
0,535.7 



BSOIOGY 



Return this book on or before the 
Latest Date stamped below. 

nutilation, and underlining of books 



Theft, ...- . ,. 

are reasons for disciplinary action 
result in dismissal from the University. 
University of Illinois Library 



and may 





Llol-O-1096 



/| FASCICULE COLEOPTERA 



GpNERA 



Insectorum 



PUBLIES PAR 



RWYTSMAN 



COLEOPTERA 

FAM. GYRINIDtE 

PAR M. RÉGIMBART 
1902 



Prix Fr. . n 



On souscrit chez M. P. WvTSMAN, 108, Boulevard du Nord, Bnixelles, 
Prospectus gratis et franco sur demande. 



1 ^9^7 






fH 



'-^ 



COLEOPTERA 



FAM GYRINID^ 



fSI lR7f^ 



Digitized by the Internet Archive 

in 2011 with funding from 

University of Illinois Urbana-Champaign 



http://www.archive.org/details/generainsectorunnOOwyts 



Genera Insectorum 



FASC. I -XI 



Genera 






Insectorum 



PUBLIES PAK 



P.WYTSMAN 



y. 



FASCICULES I-XI 

'i. Coleoptera. Fam. Gvrinida?, par M. Régimbart. 

2. Hymenoptera. Fam. Evaniida;, par J.J. Kieffer. 

3. Coleoptera. Fam. Lathridiida?, par M. J. Belon. 

/4. Lepidoptera. I'am. Papilionidfe, Subfam. Leptocircina?, par P. Wytsm.-\n. 

"5. Lepidoptera. Fam. Libytheida^, par A. Pagenstecher. 

6. Lepidoptera. Fam. Papilionida?, Subfam. Papilionina?, par R. Rippon. 

' 7. Coleoptera. P'am. Geotrupidae, par A. Boucomont. 

8. Coleoptera. P^am. Hylophylidre, par M. Pic. 

9 et 10. Hymenoptera. Fam. Cynipidœ, par W. von Dalla Torre èv J. J. Kieffer. 

II. Hymenoptera. Fam. Mutillid?e, par E. André. 



BRUXELLES 

V. VEKTEN'EUIL .V L. 1 ) l' S .M 1-: T 

IMPRIMEURS-ÉDITEURS 
I 902 -I 903 



53^". 7 



COLEOPTERA 

FAM. GYRINID^ 

par M. RÉGIMBART, Docteur en iMédecine 



AVEC I PLANCHE NOIRE 




. ES INSECTES aquatiques ont des représentants dans toutes les parties du monde, sauf dans 
l'extrême Nord et sur les régions montagneuses très élevées où l'eau n'est pas assez long- 
temps liquide, bien que ces mêmes régions suffisent au développement d'un certain 
nombre de DYTISCIDES et d'HYDROPHILIDES. Ces insectes vivent normalement à 
la surface de l'eau, où ils décrivent en nageant prodigieusement vite des sinuosités et des cercles entre- 
croisés à l'infini; la plupart vivent en groupes souvent fort nombreux et au moindre danger ils se 
dispersent dans tous les sens et même plongent rapidement pour se cacher et s'accrocher aux plantes ou 
autres corps submergés; les uns habitent exclusivement dans les eaux courantes, torrentueuses même, 
les autres recherchent au conti'aire les eaux calmes et dormantes. Ils se nourrissent de proies vivantes, 
généralement de petits insectes qu'ils chassent à la surface de l'eau. Les larves vivent dans l'eau, mais 
en sortent à leur entier développement pour se fabriquer sur quelque tige de plante une coque ovoïde en 
tissu feutré très serré dans laquelle a lieu la nj^mphose. 

Caractères généraux. — Forme ovale, régulière, mais variable. Tête grosse, tiès emboîtée 
dans le pronotum, avec les mouvements de flexion et d'extension très étendus, ceux de latéralité au 
contraire très limités; deux paires d'yeux : une supérieure, l'autre inférieure, séparées par une joue aplatie 
dont le bord latéral fait suite à celui du pronotum ; épistôme à suture bien nette au milieu, plus ou moins 
oblitérée sur les bords; labre triangulaire ou arrondi, languette petite, quadrangulaire, enchâssée entre 
les deux lobes du menton et donnant naissance aux palpes labiaux triarticulcs ; mandibules courtes, à 
troncature sinuée et tranchante; mâchoires à lobe interne grand, triangulaire et aigu, à lobe externe 
linéaire formant le palpe maxillaire interne d'un seul article, vers la base duquel le palpe maxillaire 
externe quadriarticulé prend naissance au sommet de l'écaillé (squama); antennes courtes, de onxe 
articles, le premier creux et demi sphérique renfermant la base du second qui est triangulaire et en 
forme d'oreillette dirigée en dehors, les neuf articles suivants plus ou moins soudés en massue cylin- 
drique insérée à la base du 2" article. 



2 COLEOPTERA 

Pronotum trapézoïdal transversal. 

Ecusson caché ou apparent et alors très petit. 

Elytres à bord tranchant, à sommet arrondi, ou tronqué et souvent épineux, à .épipleures larges. 

Hanches intermédiaires fixes, aplaties, triangulaires et obliques, pourvues à leur angle postéro- 
interne d'une petite apophj^se aplatie contre laquelle s'articule le fémur; hanches postérieures également 
fixes, plus développées, irrégulièrement quadrangulaires, terminées aussi en dedans par une apophj-se 
aplatie pour l'articulation coxo-fémorale. séparées en deux parties, l'une antérieure plane, l'autre posté- 
rieure déprimée pour loger la patte postérieure. Pattes antérieures normalement constituées, bien déve- 
loppées, tantôt longues et grêles, tantôt courtes et robustes; tarse aplati par compression, en particulier 
chez les mâles où la face inférieure extrêmement réduite forme le bord interne, tandis que la face supé- 
rieure pliée en deux devient à la fois la face supérieure lisse et la face inférieure garnie de cupules et 
d'un feutrage pour l'accouplement. Pattes intermédiaires et postérieures semblables, très aplaties et 
d'une conformation extraordinaire, en faisant d'incomparables organes de natation et constituant un des 
principaux caractères de la famille ; trochanter bien développé; fémur triangulaire; tibia trapézoïdal 
s'articulant par son angle antéro-externe avec l'angle postéro-extcrne du fémur et par son angle postéro- 
interne avec l'angle antéro-interne du premier article tarsal; celui-ci triangulaire, très grand, à sommet 
postérieur libre, les deux suivants très courts et très petits, mais pourvus d'une très grande aile atteignant 
la longueur du premier article; le quatrième article allongé aj-ant à peu près la forme de l'aile des deux 
précédents dont il suit la direction et terminé par un cinquième article très petit et triangulaire. 
L'ensemble de la patte postérieure forme une rame large et plate longuement ciliée sur le bord externe 
dont les diverses parties se plient l'une sous l'autre, mais en sens inverse, par suite des articulations 
tantôt externes, tantôt internes. 

Abdomen présentant huit segments en dessus et sept seulement à la face ventrale dont les deux 
premiers sont si intimement soudés que cette suture n'est qu'en partie visible. 

Résumé des caractères de la famille : deux paires d'yeux; immobilité des hanches intermédiaires 
et postérieures ; structure anormale et transformation en nageoires des pattes intermédiaires et posté- 
rieures; dernier segment inférieur de l'abdomen correspondant exactement au pj'gidium dont il est la 
portion ventrale. Insectes vivant à la suiface de l'eau. 

Cette famille se divise en trois tribus bien nettes : 

A. — Episternes mésothoraciques ne touchant pas l'épipleure de l'élytre : dernier segment abdominal 
arrondi, glabre en dessous. 
B. — Hanches postérieures plus larges eu dedans qu'en dehors, la partie concave plus étroite que Vautre ; ailes 

métasternales en forme de large triangle ENHYDRINI 

Bh. — Hanches postérieures au moins aussi larges en dehors qu'en dedans, la partie concave de beaucoup la plus 
large; ailes métasternales très étroites, allongées, dilatées seulement en dehors . GYRININI. 

Aa. — Episternes mésothoraciques touchant la base de l'épipleure, dernier segment abdominal 
allongé, pyramidal, non aplati, muni en dessous d'une rangée médiane longitudinale de 
cils ORECTOCHILINI. 

TABLEAUX SYNOPTIQUES DES GENRES 

ENHYDRINI 

A. — Ecusson non apparent. 

B. — Labre plus ou moins arrondi, plus large que long Dixeutes. 

Bb. — Labre triangulaire, au moins aussi long que large . Porrhorrhynchus. 



FAM. GYRINID.E 3 

Aa. — Ecusson apparent. 

C. — Suture des deux premiers segments abdominaux bien nette, transversale et entière; çf premier article des 
tarses antérieurs un peu plus petit que le second en surface et dépourvu en dessous de disque cupule. 

Enhydrus. 
Ce. — Suture des deux premiers segments oblique, complètement effacée dans la région externe; (f premier article 
des tarses antérieurs notablement plus grand que le second et pourvu en dessous d'un disque cupule. 

Macrogyrus. 
GYRININI 

Echancrure prcoculaire pénétrant peu entre les yeux, sans atteindre le milieu de l'ccil supérieur qui est situé un peu 
en avant de r inférieur; pronotum sans impression fixe sur le disque ; propygidium toujours fortement trilobé. 

AULONOGYRUS. 

Echancrure préoculaire pénétrant entre les yeux au moins jusqu'au milieu de l'ail supérieur qui est situé beaucoup 
plus en avant que l'inférieur ; pronotum marqué plus ou moins nettement d'un sillon médian transversal 
et de deux sillons latéraux un peu courbés en S ; propygidium coupé carrément ou très obsolètement trilobé 
chez quelques espèces Gyrinus. 

ORECTOCHILINI 

A. — Ecusson invisible Gyretes. 

Aa. — Ecusson visible. 

B. — Hanches intermédiaires triangulaires, la partie externe au moins deux fois moins large que le bord interne ; 

5'' article des tarses antérieurs moins d'une fois et demie aussi long que le 7'' . Orectochilus. 
Bb. — Hanches intermédiaires presque ovalaires, la partie externe pas meine une fois et demie plus étroite que le 
bord interne; 5' article des tarses antérieurs deux fois plus long que le 4' ou au moins une fois et demie 
plus long Orectogyrus. 

I. Genus DINEUTES, Mac Leay 

Dineutus. Alac Leay, Annul. Javan., p. 3o (i825). 
Cyclinus. Kirby, Fauna Bor. Amer. Vol. 4, p. 78 (1S25). 
Cyclous. Eschscholtz (inédit). 

Caractères. — Forme ovale, peu convexe, déprimée sur les côtés et au sommet; suture de 
l'épistôme bien marquée; labre transversal, plus ou moins arrondi ; echancrure préoculaire ne pénétrant 
pas entre les yeux qui sont assez exactement superposés, l'inférieur un peu plus gros ; pronotum a3-ant 
le bord postérieur bisinué, avec le milieu en forme de lobe arrondi ou subanguleux qui s'avance sur la 
région scutellaire ; élytres amincis sur les bords, à sommet généralement arrondi, quelquefois tronqué 
ou même échancré avec les angles plus ou moins saillants, l'épipleure large, se terminant vers les deux 
tiers du bord externe de l'élytre où il détermine une sinuosité plus ou moins accusée. 

Ce genre nombreux comprend actuellement une cinquantaine d'espèces réparties dans toutes les 
parties du monde, principalement dans les régions chaudes, excepté en Europe, ce qui est très remar- 
quable, étant donné qu'une espèce, D . subspinosus Klug, s'avance jusij^u'aux limites Sud-Est, sans avoir 
jamais été rencontrée sur territoire européen. Certaines de ces espèces ont un liabitat très étendu, 
d'autres au contraire paraissent étroitement localisées. La dimension la plus grande est de 23 mill, et la 
plus petite de 7 1/2 mill. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre compte actuellement les 55 espèces 
suivantes, dont quelques nouvelles qui seront décrites dans le 3'' supplément à ma monographie : 



COLEOPTERA 



5. D 



i3, 



D. 
D. 

D. 
D. 

D. 

D 

D 
D. 



14- 


D 


i5. 


D 


i6. 


D 


17- 


D 


i8. 


D 


19. 


D 


20. 


D 


21. 


D 


22. 


D 


23. 


D 


24. 


D 


25. 


D 


26. 


D 


27. 


D 



. Fairmairei, Régimbart (Iles Fidji). 
wacrocAOT«,Régimbartn.sp.(Nouv. Guinée). 
Loriai, Régimbart n. sp. (Nouv. Guinée). 

. Régimbarti (Ritsema) Régimbart (Timor, 
Timor-Laut. 3o, 

. polit us, Mac Leay (Java); var. hypomelas 3i, 

Régimbart (Amboine). 

, fidgidus, Régimbart (Sumatra). 32, 

Mellyi, Régimbart (Chine moj'enne et mé- 33, 

ridionale, Indo-Chine). 34 

caJigiiwsus, Régimbart (Australie). 
grandis, Klug [Kaiseri Stierlin) (Arabie, , 35 
Egj'pte, Nubie, Abyssinie). I 36 

pivximus, Aube (Madagascar); vox. expansus Sy 

Régimbart (Madagascar). 38 

.indus, YdLhùc\Ms(pracmovsus Fabricius) (Ile 3g 

de France, Ile de la Réunion?, Madagas- 
car?, Indes orientales?). 40 

. olivaccus, (Dejean) Régimbart (Ile de la 
Réunion, Madagascar, Ile de France?). 41, 

sinuosipennis, Castelnau (hidens Wollenh., 42, 

denticulatus Rég.), (Madagascar, Mayotte, 
Nossi-bé Cafrerie?) ; var. coiuorensis, Régim- 43, 

bart (Iles Comores). 44 

picipes, Waterhouse (Ile Rodrigue). 45 

dilatalus, Régimbart (Madagascar, Ile de 46, 

France). 47' 

caffer. Boheman (Zambèse, Cafrerie). 

, l'Fe/n/fAAî, Régimbart (Afrique occidentale). 

^africanits, Aube (Afrique méridionale et ' 48. 
orientale). 49, 

indiens, Aube (Indes orientales, Ce3'lan). 
angolcnsis, Régimbart (Angola, Congo). 5o. 

, abyssiniens, Régimbart (Abyssinie). 
gondarieus, Reiche (Abj'ssinie) ; var. Ra- 
gazzii, Régimbart (Choa). 5i 

eribratus, Régimbart (Afrique occidentale : 
Humpata). 52 

aereus. Klug (toute l'Afrique, moins la 53 

Barbarie et la basse Egypte, îles du Cap Vert). 
Perezi, Régimbart n. sp. (Récemment dé- 54 

couvert par M. C. Ferez, à Bahrein, en 
Arabie orientale, sur le golfe Persique. ' 55 

punctatus. Aube (Cafrerie, Cap). 
micans, Fabricius (Afrique occidentale). 



D. vittatus, Germar (Etats-Unis). 

D. sublineains. Chevrolat (Amérique Centrale, 
de l'isthme de Panama à la Californie et à 
l'Arizona). 

D. truncatus, Sharp (Amérique Centrale). 

D. longimanus, Olivier (Antilles : Cuba, Saint- 
Domingue, Jamaïque). 

D. discolor. Aube (Etats-Unis) . 

D. angustus, Leconte (Etats-Unis). 

D. scrrulatus . Leconte (Centre et Sud des Etats- 
Unis). 

D. analis, Régimbart (Sud des Etats-Unis). 

D. productus. Roberts (Etats-Unis). 

D. Horni, Roberts (Etats-Unis). 

D. nigrior, Roberts (Etats-Unis). 

D. americanus. Say (assimilis Kirbjr) (Etats- 
Unis). 

D. emarginatus. Say [americanus Aube), (Etats- 
Unis). 

D. carolinns, Leconte (Louisiane, Floride). 

D. soliiarius. Aube (Amérique Centrale : Mexi- 
que, Nicaragua, Guatemala). 

D. OTc/rtZ/ù'/w, Aube (grandes et petites Antilles). 

D. pectoralis, Régimbart (Nouvelle-Guinée). 

D. Riisemai, Régimbart (Celebes). 

D. janthinus, Blanchard (Iles Fidji). 

D. australis, Fabricius (Malaisie. Philippines, 
Australie, Nouvelle Calédonie, Nouvelles 
Hébrides, Nouvelle Zélande). 

D. curtulus. Régimbart n. sp. (Manille). 

/.*. Sharpi, Régimbart (Sierra-Leone; Achanti : 
Zambèse). 

D. suhspinosus. Klug (toute l'Afrique, sauf la 
Barbarie; Canaries; Madagascar; Ile Mau- 
rice; Syrie; Inde : Pondichéry). 

D. unidentatus, Aube (Inde, Indo-Chine. Chine 
Méridionale). 

D. Fauveli, Régimbart (Afrique occidentale). 

D. marginatus, Sharp(Inde, Indo-Chine, Chine, 
Japon, Java). 

D. neo-guinecnsis, Régimbart n. sp. (Nouvelle 
Guinée). 

D. spinosus, Fabricius (Inde, Birmanie, Siam. 
Borneo). 



2. Genus PORRHORRHYNCHUS, Castelnau 



Porrhorrhynchus. Castelnau, Etudes Entom. p. 108, (i835). 
Trigonochilus. Dejean (inédit). 

Genre très voisin du précédent dont il ne diffère que par le labre triangulaire, non transversal, plus 
ou moins allongé; la forme du corps est plus rhomboidale et très convexe à la région scutello-suturale. 



FAM. GYRINID.î: 5 

la consistance très fragile; les élytres ont une double troncature a\-ec les angles plus ou moins aio-us et 
même épineux; les pattes antérieures présentent, surtout chez les mâles, une double rangée de gros 
faisceaux de soies raides qui garnissent les deux lèvres de la gouttière fémorale destinée à loger le bord 
interne du tibia pendant le repos. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend actuellement cinq espèces 
qui vivent dans les torrents de la région Indo- Malaise et dont voici la liste : 

\. P. marginatus. Castelnau (Indo-Chine, Java, ^. P . Barthélémy i. R(:g\mhsi\i {Armam). (Cette espèce 

Sumatra, Bornéo). encore inédite sera InentM publiée dans un J'' sup- 

. plémcnt d nta inonograp/iie des Gi'rinides). 

2. 7^. (/f/r^iîw, Régmibnrt Nouvelle Guinée). ■;□■;■ a\- n /; ■ , ■ t^ ■ . ,-- , 

° ^ ' 5. P. indicaiis. W alkcv [brcviiostns Rcg.). iCevlan, 

3. P. La;/rft!/5/, Régimbart (Tonkin). Java). 

3. Genus ENHYDRUS, Castelnau 

Enhydrus. Castelnau, Etud. Entom. p. iio, (i835); Régimbart, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 430, (1882). 
Epinectes. (Eschscholtz), Régimbart, Ann. Soc. Ent. Fr., p. io5, (1877). 

Caractères. — Corps régulièrement ovale, plus large en a\-ant qu'en arrière, très déprimé. 
Echancrure préoculairc ne pénétrant pas entre les yeux dont l'inférieui- est un peu plus gros ; bord 
postérieur du pronotum droit, faiblement sinué de chaque côté; él\-tres marqués de neuf sillons dont le 
suturai est souvent effacé; ailes métasternales en forme de triangle equilateral; suture séparant les deux 
premiers segments abdominaux bien nette, rectiligne et entière; pattes antérieures robustes, surtout 
chez le mâle dont le tarse ovalaire a le premier article à peine aussi long et plus étroit que le deuxième. 

Distribution géograpliique des espèces. — Quatre espèces d'Amérique tropicale, fort 
belles, à téguments durs très brillants, métalliques, bleus, verdâtres, bronzés ou irisés : 

1. E. sulcatns, Wiedmann (Brésil). ' 4. E. creiiatosiriatus. Régimbart n, sp. (Colombie et 

2. E. tibialis, Régimbart (Brésil). Ecuador). [Cette dernière espèce encore inédile 

3. E. atratus, Régimbart (Région du canal de paiaitradansle 3' supplémentàmamonographie). 

Panama, Chiriqui). 

4. Genus MAOROGYRUS, Régimbart 

Macrogyrus. Régimbart, Ann. Soc. Ent. de France, (1SS2). p. 432. 

Caractères. — Corps ovale, plus ou moins allongé, rarement subparallèle, plus ou moins 
déprimé; echancrure préoculaire pénétrant à peine entre les veux, dont l'inférieur est sensiblement plus 
gros; bord postérieur du pronotum tantôt presque droit, tantôt un peu concave, très rarement et dans 
ce cas très faiblement sinué; élytres très rarement lisses, ordinairement pourvus de sillons plus ou moins 
superficiels et même effacés en dedans, plus profonds et même fortement alutacés en dehors, sommet à 
troncature tantôt très effacée, tantôt très nette et même épineuse; ailes métasternales ordinairement en 
forme de large triangle dont le côté externe est un peu plus petit; chez quelques espèces la hanche 
postérieure étant plus oblique à son bord antérieur, ce bord se ra]>proche davantage de la hanche inter- 
médiaire qui lui fait éprouver une sinuosité, et il en résulte un resserrement considérable de l'aile 
métasternale qui se trouve effilée en dedans et dilatée en dehors seulement; première suture ventrale 
oblique, assez bien imprimée dans sa moitié interne et à peu près complètement effacée en dehors: 
pattes antérieures bien développées, étant chez les mâles plus fortes et même exlrêmement longues chez 
le M. rivularis Clark, var. longipcs Régimbart ; tarse mâle o\alaire. :iyant le premier article plus grand 
que le second et pourvu en dessous d'un espace ovalaire, disque, bien distinct dont les cuiuiles sont 
tantôt égales aux autres, tantôt un peu plus grandes ou un jieu plus petites. 



COLEOPTERA 



Ce genre, qui était auti'efois confondu avec le g. Gyriims, comprend environ vingt-cinq espèces, 
cinq d'Amérique Méridionale tropicale : Venezuela, Colombie, Ecuador. Pérou et Chili, le reste 
d'Australie et Malaisie sans dépasser la Nouvelle Guinée, Timor, Flores et Sumbawa. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend 26 espèces : 
I. M. striolatus, Guérin (Australie). 



i5 



2. M. Buqueti, Aube (Colombie). 

3. M . glanais, Aube [Borrei Régimbart). (Colom- 

bie! ; var. a. lojensis, Régimbart (Ecuador); 
var. h. planatus Régimbart (Ecuador, Vene- 
zuela, Pérou) ; var. c^ colombiens, Régimbart 
[glancus Régimbart) (Venezuela, Colombie, 
Ecuador); var. d. depressus, Brullé (Bolivie). 

4. il/. Sfdilloii, Régimbart (Ecuador). 

5. M. seriaiopunctalus, Régimbart (Pérou, Chili). 

6. M. ellipticns, Brullé (Gnjî Sol.) (Chili). 

7. M. HoKutti, Clark (.Australie). 

8. M. Albertisi, Régimbart (Nouvelle Guinée). 

g M . Blanchardi. Régimbart (Nouvelle Guinée). 

10. M . obliqnatns, Aube (Timor, Timor-Laut). 

11. M. Venator, Boisduval (Australie). 

12. M. siimbawae. Régimbart (Sumbawa, Flores, 

Lombock). 
i3. M. «(7;c.<;rt;;5, Régimbart (Timor, Timor-Laut). 
14. M. ;'f//(V//i7/;«, Régimbart n.sp.(Nouv. Guinée). 



M. Oberthuri, Régimbart (Nouvelle Guinée, 
Mysol). 

i5. M. elongatus, Régimbart (Nouvelle Guinée, 
Iles Arou, Cap York). 

17. M. Simoni, Régimbart (Nouv. Galles du Sud). 

iS. M. angustatus, Régimbart (Australie). 

ig. M. australis, Brullé {pblongns, Aube, Régim- 
bart) (Australie); var. canalknlatus. Régim- 
bart (Australie). 

20. M. oblongns, Dejean, Boisduval (nec Aube, 

nec Régimbart, latior Clark) (Australie) ; 
var. rivularis, Clark (Australie) ; q* var. 
longipes, Régimbart (Australie). 

21. M. ReicJiei, Aube (assimilis, Clark?) (Australie). 

22. M. /»//r/z/rrtiff/is, Régimbart (Nouvelle Guinée). 

23. M. calédoniens, Fauvel (Nouvelle Calédonie). 

24. M. paradoxus, Régimbart (Australie). 

25. M. Gouldi, Hope (Australie). 

26. M. Froggatti, Mac Leaj (Nouvelle Guinée). 



5. Genus AULONOGYRUS, Régimbart 



Aulonogyrus. (Motsch. inédit) Régimbart, Ann. Soc. Ent. de France (i883), p. 124. 

Caractères. — Echancrure préoculaire pénétrant peu entre les yeux, sans atteindre le milieu 
de l'œil supérieur qui est situé un peu en avant de l'inférieur; pronotum sans impression fixe sur le 
disque, mais ponctué et finement rugueux; élytres marqués chacun de dix sillons plus ou moins 
imprimés, à lond réticulé et souvent ponctués en série, les internes plus faibles et souvent même effacés; 
propygidium toujours fortement trilobé. Insectes généralement d'un vert bronzé métallique brillant ou 
opaque, les uns concolores, les autres bordés de jaune au pronotum et aux élytres. 

Distribution géographique des espèces. — Insectes habitant l'ancien monde, principalement 
dans les regions chaudes, plus n(3mbrLUx en Afrique que partout ailleurs, représentant environ deux 
douzaines d'espèces dont quelques-unes, extrêmement difficiles à distinguer, devront certainement être 
réunies. 

I 



I.A. Wehnchei.'Régimha.vt (Afrique occidentale). 

2. A. carinipennis,'Rég']nihan n. sp. (Madagascar). 

3. A. ekganiissimns, (Chevrolat; Régimbart (Ma- 

dagascar). 

4. A. splendidulns. Aube (Cafrerie, Cap). 

5. A. snbparaUelns, Régimbart (Cafrerie, Cap). 

6. A. «'a«f.srfïz5, Régimbart n. sp. (Cap). 

7. A. amoennlns, Boheman (Cafrerie, Natal, An- 

gola) ; var. eonvexins cnlns, Régimbart (Dela- 
goa Bay). 

8. .4. abdominalis. Aube (Cafrerie, Transvaal). 



g. A. alternaius, Régimbart (Transvaal). 

10. A. Weihi, Régimbart (Congo). 

11. A . strigosus, Fabricius (Australie, Tasmanie). 

12. A. concinnus, Klug (Europe, Mésopotamie, 

Syrie, Egypte). 

i3. A. abyssiniens, Régimbart (Abyssinie). 

14. A. marginatus. Aube (Cap, Cafrerie). 

i5. A. capensis, Thunberg (Cap). 

16. A. striatns, Fabricius (Pourtour de la Médi- 
terranée, moins l'Egypte, la Sjaie et l'Asie 
Mineure; Canaries). 



FAM. GYRIXID^ 



17. A. Sharpi, Régimbart (Cafrerie). 

18. A. caffei-. Aube (Cafrerie, Transvaal, Zanzibar, 

Choa, Abyssinie). 
ig. A. oW/(/////s,\N'alker(Inde méridionale, Cej-lan). 
20. A. viresceus, Régimbart (Ab3'ssinie). 



21. A. Bedeli, Régimbart (Afrique occidentale). 

22. A. algocusis, Régimbart (Afrique centrale et 

méridionale, jusqu'au Congo et au Zanzibar); 
^•ar. sanzibaricus, Régimbart (Zanzibar). 

23. A. Goudot i [Du-poni] Régimbart (Madagascar). 



6. Genus GYRINUS, Geoffroy 



Gypinus. Geoffroy. Ins. Paris., p. igS (1762 
de France, p. 141, (i883). 



Aube, Spec, p. 655 (iS38); Régimbart. Ann. Soc. Ent. 



Caractères. — Echancrure préoculaire pénétrant entre les yeux au moins jusqu'au milieu de 
l'œil supérieur qui est situé beaucoup plus en avant que l'inférieur; pronotum marqué plus ou moins 
nettement d'un sillon médian transversal et de deux sillons latéraux un peu courbés en S; éh'tres marqués 
de dix séries de points, les externes souvent enfoncées et canaliculées, les internes sou\'ent obsolètes- 
propygidium coupé carrément ou très obsolètement trilobé chez quelques espèces. Couleur d'un noir 
plus ou moins bronzé, aj-ant souvent des reflets bleus ou verdàtres, jamais de bordure jaune en dessus. 

Distribution géographique des espèces. — Espèces nombreuses, environ 80, souvent très 
voisines les unes des autres et alors difficiles à distinguer, répandues dans le monde entier, principale- 
ment dans les régions tempérées, peu nombreuses dans les régions très chaudes et s'avançant au Nord 
plus loin que dans aucun autre genre. 



1. G. minidus, Fabricius (Rockinghaniensis, Ee- 

conte), (Europe centrale et septentrionale, 
Sibérie, Amérique septentrionale). 

2. G. itrinator, Illiger (Europe surtout centrale 

et méridionale. Barbarie, ÎMadère, Cana- 
ries). 

3. G. Fairmairei, Régimbart (Mésopotamie). 

4. G. tenuistriatus, Régimbart (Philippines). 

5. G. vicinus. Aube (Cap). 

6. G. chalcoplciirus. Régimbart (Cap). 

7. G. rufiventris, Régimbart (Cap). 

8. G. natalensis, Régimbart (Afrique australe). 

9. G. confinis, Leconte (Amérique boréale) . 

10. G. frateiuits. Couper (Amérique boi'éale). 

11. G. twlniiator, Sharp (Mexique, Guatemala). 

12. G. aeneolus, Leconte (Etats-Unis). 

i3. G. limhatus, Say (Etats-Unis, Canada). 
14. G. dichrous. Leconte (Etats-Unis), 
i5. G. devatiis, Leconte (Etats-Unis). 

16. G. cubensis, Régimbart (Cuba). 

17. G. obtusus. Say (Mexique). 

iS. G. veufialis, Ivirln' {linibntiis. .Aube), (Etats- 
Unis, Canada), 
ig. G. aquiris, Leconte (Etats-Unis, Canada). 

20. G. plicifer. I^econte (Etats-LTnis, principale- 

ment au Sud et au Sud-Ouest). 

21. G. consobriiius, Leconte (Californie). 

22. G. niaculivcidris, Leconte (Etats-Unis, Canad.'i). 

23. G. occaiiicus, Régimbart (Philippines). 

24. G. iiiûdngascan'cusis, Régimbart (Madagascar). 



25. G. doiigaius. Aube (Europe centrale, méridio- 

nale et orientale, Mésopotamie, Perse. 
S3'rie, Barbarie ; var. (Vigustatus, Aube 
(mêmes régions); var. caspius, Ménétries 
(Russie orientale, Mésopotamie. Syrie). 

26. G. natator, Ahrens (Europe). 

27. G. mergns, Ahrens (Wanhoîi'icci. Régimbart), 

(Russie, .Allemagne, France). 

28. G. distindus. Aube [colymbiis, Erichson), Eu- 

rope, Sibérie, Mésopotamie, S3-rie); var. 
hungaricHS, Seidl. (Hongrie. Balkans) ; var. 
stn'gulosHS, Régimbart (Ile de Ré, France 
occidentale). 

29. G. /ibaitus, .Aube (Syrie. Ch^•pre). 

30. G. a7;;t7(('c«.';w, Régimbart (Canada, Californie). 
3i. G. affinis. Aube (Etats-Unis). 

32. G. iiiloticHs Waltl {ucgyptiacns , Régimb.irt). 

(Basse-Eg}'pte). 

33. G. bicolpr, Fabricius (fr/(),r, Schiüdte), (Europe 

septentrionale et centrale). 

34. G. Suffriani, Scriba (Europe centrale et seji- 

tentrionale, Syrie). 

35. G. siculiis, Régimbart (.Sicile). 

36. G. atlanlicus, Régimbart (Açores). 

37. G". Siwoiti, Régimbart (.Australie). 

38. G. ccylonicus, Régimbart ;Ce\'lan). 

39. G. curius, Motsch. (Japon). 

40. G. Gcslioi. Régimbart (Japon). 

^i. G. nitidnius, j'abricius (Iles de l'rance cl 
Bourbon, Pondichérv). 



8 



COLEOPTERA 



42. G. convexiusculiis, Mac Leay (Inde. Chine, 

Australie. Nouvelle Calédonie). 

43. G. calédoniens, Fauvel (Nouvelle Calédonie). 

44. G. orientalis. Regimbait (Chine). 

45. G. japoniais, Sharp (Japon). 

46. G. /za-i':/05/«.Régimbart (Mésopotamie. Arabie). 

47. G. Dejeani. BruWé (ac;;;«, Aubé,«iY«w. Suffriani, 

(Europe méridionale, tout le pourtour de 
la Méditerranée, moins l'Egypte; Canaries, 
Chine : Kiang-Si). | 

48. G. pernitidns. Sax (^Etats-Unis). 

4g. G. an alis. Sa.y 'Aiibéi, 'Leconie; gibber, Leconte; 

modestiis, Dejean) (Amérique boréale). | 

5o. G. w(îrw/.;(s,Gyllenhal (Europe, surf, moyenne, 

Sibérie, Etats-Unis, Groenland) ; var. 

aeneus, Thomson (mêmes localités); var. 

dofsalis, Gyllenhal (Europe septentrionale 

et moyenne . 
5i. G. opaciis, Sahlberg (Finlande, Uaponie). ; 

52. G. pedoralis. Leconte (Amérique boréale). 

53. G. borealis. Aube (Amérique boréale) . j 

54. G. lugens, Leconte (Amérique boréale). j 

55. G. picipes. Aube (Amérique boréale). 

56. G. corpiilentus, Régimbart (Amérique boréale). 

57. G. superciïiaris, Régimbart (Madagascar). 

58. G. dimorphm, Régimbart (Mexique). 

On trouvera l'indication bibliographique de 
graphie des Gyrinides, et ses suppléments publiés dans 



59. G. parais, Say (Amérique centrale et méridio 

nale, régions Ouest, du Te.xas au Chili). 

60. G. rugifer, Régimbart (Guadeloupe). 

61. G. impatiens. Aube (Colombie . 

62. G. colombiens, Régimbart (Colombie). 

63. G. peruvianns. Régimbart n. sp. (Pérou). 

64. G. argentinus, Steinheil (République Argen- 

tine, Buenos-A^-res). 

65. G. Bolivari, Régimbart (Ecuador^. 

66. G. aequatorius , Régimbart {Ecuador. Bolivie). 

67. G. plicaius, (Chevrolat) Régimbart (^Mexique). 

68. G. opalinus, (Chevrolat) Régimbart (Brésil). 

69. G. smaragdinus, Régimbart (Inde septentrio- 

nale, Birmanie) . 

70. G. ignitus, Régimbart n. sp. (Madagascar). 

71. G. sericeo-limbatits , Régimbart (Philippines, 

Celebes, Java, Sumatra). 

72. G. ovatus. Aube (Brésil méridional, Paragua3% 

Argentine, Uruguay). 

73. G. gibbus, Aube (Brésil) ; var. apicalis, Sharp 

(Venezuela, Pérou, Brésil). 

74. G. violaceus, Régimbart (Montevideo). 

75. G. crassns. Aube (Brésil). 

76. G. chalybœns, Perty fBrésil); var. derasiis, Sharp 

(Brésil). 

77. G. Huttoni, Pascoe (Nouvelle-Zélande). 

chaque espèce et sa synonj'mie dans ma Mono- 
les Annales de la Société Entomologique de France. 



7. Genus GYRETES, Brullé 



Gyretes. Brullé. Hist. Nat. Ins.. Vol. 5, p. 241. (1834). 

Caractères. — Les caractères de ce genre sont à peu près les mêmes que ceux des Orectochilus ; 
la principale difference consiste dans l'absence de l'écusson qui est complètement invisible. L'échancrure 
préoculaire pénètre à peine entre les yeux qui sont assez exactement superposés; les hanches intermé- 
diaires sont triangulaires et obliques, les postérieures également obliques sont beaucoup plus développées 
et leur portion déprimée occupe plus des quatre cinquièmes de leur étendue; la forme du corps est très 
convexe et souvent même très comprimée sur les bords. 

Distribution géographique des espèces. — Ces insectes vivent exclusivement en Amérique, 
dans les régions tropicales, dans les eaux courantes: ils manquent totalement dans les régions boréales et 
dans l'extrême Sud; on en compte environ trois douzaines d'espèces généralement très localisées et ne 
dépassant quelquefois pas les limites restreintes d'un seul cours d'eau. 



1. G. suturalis, Régimbart (Haut-Amazone) . 

2. G. bidens, Olivier (Cayenne, Brésil) ; var. 

Spitslyi, Régimbart (Surinam). 

3. G. sexualis, Régimbart (CayenQe, Brésil, Para- 

guay', Pérou). 

4. G. spcculiger, Régimbart n. sp. (Venezuela). 

5. G. 5n';'a2(5, Laboulbène (Venezuela, Colombie). 

6. G. bifeiiestratus, Régimbart (Venezuela, Colom- 

bie) . 



7. G. melanarius. Aube (Brésil). 

8. G. dorsalis,'Bv\x\\é (Brésil, Parana); var. P;)i/te/, 

Régimbart (Rio-Grande-do-Sul, Espirito 
Santo) ; var. paraguensis, Régimbart (Para- 
guay). 

9. G. quadrispiiiosiis, Régimbart (Amazone). 

10. G. Sharpi, Régimbart (Brésil). 

11. G. vulneratiis, Aube (Saint-Domingue). 

12. G. cuhensis, Régimbart (Cuba). 



FAM. GYRINID^ 



i3. G. gJabraius, Régimbart (Brésil). 

14. G. ductus, Germar (Brésil). 

i5. G. Bolivari, Régimbart (Ecuador). 

16. G. lojeiisis, Régimbart (Ecuador : Loja). 

17. G. pygmaeus, Régimbart (Brésil, Chilii. 

18. G. oÄ/o«^2«, Régimbart (Brésil : Matto-Grosso). 

19. G. tumidus, Régimbart (Brésil). 

20. G. nitiduhis, Laboulbène (Brésil). 

21. G. levis, Brullé (Brésil). 

22. G. guatemaleusis, Régimbart (Guatemala). 

23. G. iuflaius, Régimbart (Brésil : ÏMatto-Grosso!. 

24. G. sinuatus, Leconte (Californie, Texas, Illi- 

nois) ; var. coinpressus, Leconte (Californie). 

25. G. Salléi, Laboulbène (Venezuela). 

26. G. 5ca/A2rf('/'orw25, Régimbart(Brésil, Colombie, 

Venezuela). 



27. G. 

28. G. 



29. G. 

30. G. 
3i. G. 

32. G. 

33. G. 

34. G. 

35. G. 

36. G. 

37. G. 

38. G. 



aciitaugulus, Sharp (Mexique, Costa-Rica). 
/■f««w»', Régimbart (Mexique) (indiqué par 
Hénon comme venant de la Calle, Algérie, 
mais certainement par erreur). 
morio. Aube (Guadeloupe). 
veuezueleusis, Régimbart (Venezuela). 
proximus, Sharp (Costa-Rica). 
mexicauus, Régimbart (Mexique). 
liouotus. Aube (Mexique). 
miuor, Régimbart (Guatemala). 
Boucardi, Sharp (Mexique). 
ineridioiialis. Régimbart (Montevideo). 
augustatus, Régimbart (Brésil) ; var. suhcy- 
lindricus, Régimbart (Brésil). 
discus, Erichson (Gu3rane anglaise). 



8. Genus ORECTOCHILUS, Lacordaire 



Orectochilus. Lacordaire, Faune Ent. Paris, Vol. i, p. 344 (i835!. 

Caractères. — Mêmes caractères que ceux des Gyretes, sauf la présence de l'écusson, petit mais 
bien visible; la forme est la même, mais un petit nombre d'espèces est aussi convexe, les autres sont 
généralement moins comprimées, parfois même un peu déprimées sur les bords. Le labre est tantôt très 
transversal, tantôt triangulaire; la couleur presque toujours noire, souvent métallique, brillante au 
milieu, plus ou moins largement alutacée sur les côtés, qui sont en plus ponctués et velus. 

Distribution géographique des espèces. — Le nombre des espèces est considérable (j'en 
connais plus de So); elles habitent presque exclusivement la région Indo-Malaise; une seule espèce. 
O. villosiis, Müller, habite l'Europe, la région circaméditerranéenne et la Sibérie; on n'en connaît aucune 
d'Afrique tropicale, ni d'Australie, ni d'Amérique. Comme pour les Gyrclcs. beaucoup d'espèces sont très 
localisées et ne se trouvent que dans un seul torrent ou une seule ile. Les plus grands atteignent 
12 millimètres et les plus petits ne dépassent pas 4 millimètres. 

1. O. coi-ßuleutus, Rùgimba.Tt (Bornéo, Birmanie). 

2. O. crassipes, Régimbart (Bornéo). 

3. 0. dispar, Régimbart n. sp. (BornéoK 

4. O. incrassatus, Régimbart (Celebes). 

5. O. validas, Régimbart (Celebes, Menado). 

6. O. IFf//;;fÄY/', Régimbart ((^eylan). 

7. O. Di'sgodiusi. Régimbart (Inde boréale, env. 

de Darjeling). 

8. O. scmivestitns, Guérin (Inde). 
g. 0. apicalis, Régimbart (Birmanie). 

10. 0. Laudaisi, Régimbart (Tonkin intérieur). 

11. O. cardiophorus, Régimbart (l^irmanic. Tenas- 

sérim). 

12. O. />;-0(Yr2K,Régimbart(Cochinchine: La-khon). 
i3. O. ceylouicits, Redtenbacher (Cej'lan, Inde). 
14. O. hirmanicHS, Régimbart (Birmanie). 
i5. 0. suldiiicatus, Régimbart (Indo-Chine, .Assam). 

16. O. discifcr. Walker (Ceylan. Inde. Malacca). 

17. O. fiatciiiiis, Régimbart (Ce_\'lan). 



18. O. f'uuctulalus. Régimbart 1 Inde movenne'i. 
ig. 0. dilatatns, Redtenbacher (Ceylan). 

20. O. cordalus. Régimbart (Tenasserim) . 

21. O. ti'inugiiligcr. Régimbart (Tenasserim). 

22. O. malruclis, Régimbart n. sp. (Bornéo). 

23. O. Staudiugcri. Regimbait n. sp. (Bornéo*. 

24. O. acutilohus, Régimbart n. sp. ^ Bornéo). 

25. O. pûlawaueusis, Régimbart n. sp. ^Ile de Pala- 

wan, région du Sud). 

26. O. oli/iisaiigiilus, Régimbart n. sp. (Bangueyl. 

27. 0. plilougiiisciilus. Régimbart ^Inde boréale, env. 

de I )arjeling) ; \ar. I'c\u\ Régimbart (Tenas- 
serim) ; var. _//i,'7/;<(!'«.s-, Régimbart icnw de 
Darjeling). 

28. O. nugulatus, Régimbart (Bornéo). 

2g. 0. fcrruginicoUis, Régimbart n. sp. (Bornéo). 
3o. 0. pubescciis, Régimbart Bornéo). 
3i. 0. cuiualus, Régimbart (Inde boréale : Sikkim). 
32. 0. cliiitaisis. Régimbart (Ciiine). 



lO 



COLEOPTERA 



33 





34. 





35. 





36. 





37. 





38. 





39. 





40. 





41. 





42. 





43. 





44- 





45. 





46. 





47- 





48. 





49. 





So. 





5j. 





52. 





53. 





54. 





55. 






56. O. 



57. 0. 



metallicus, Régimbart (Inde). I 58. O. 
cirbratelliis.'Règ\mbsir:t['B\rTna.m&); var.metal- 

lescens, Régimbart (Inde boréale : Sikkim). 09. O. 

Severini, Régimbart (Chine). j 60. 0. 

javaniis, Auhé [Java). ' 61. O, 

tonhinensis, Régimbart (Tonkin intérieur). 62. 0. 
sculphiratus, Régimbart (Hong-Kong). 
produdus, Régimbart (Inde, Birmanie, Indo- 
Chine, Chine méridionale, Bornéo). 

discus. Aube (Manille, Mindanao). | 63. 0. 

Baeri, Régimbart (Manille). i 64. 0. 

rta((/;^f///5, Régimbart n. sp. (Ile de Balabac). 65. O. 

Oberthibi, Régimbart (Philippines). 66. O. 

florensis, Régimbart (Flores, Timor). 67. 0. 

pulchellus, Régimbart (Philippines). 68. 0. 

nigricans, Régimbart (Celebes). 69. 0. 

celcbcnsis, Régimbart n. sp. (Celebes). 70. 0. 

limbatiis, Régimbart (Inde). 1 71. O. 

liicidiis, Régimbart (Tenasserim, Sumatra, 72. 0. 

Java). , 73. 0. 

hipartittts, Régimbart (Java). | 74. 0. 
cupreolus, Régimbart n. sp. (Bornéo). 

punctiiabris, Régimbart n. sp. (Tonkin inté- 75. O. 

rieur) . 76. 0. 

rivulai-is, Régimbart (Cochinchine). 1 77. 0. 

Fail inairei, Régimbart (Ce3'lan). 78. O. 

marginipennis, Aube (Java, Sumatra, Bir- 79. 0. 

manie). 80. O. 
siilcipennis, Régimbart (Tonkin intérieur, 

Inde: Perak), (ex-Staudinger). 81. 0. 

pusiUus, Régimbart (Bornéo). 1 



scfl^am, Régimbart (Tenasserim, Cambodge, 
Andaman, Java, Sumatra). 
haenwrrlious, Régimbart (Madras). 
fusiformis, Régimbart (Shanghai). 
agilis, Sharp (Japon). 

villosus, Müller (Europe, pourtour de la 
Méditerranée, Caucase, Sibérie) ; var. Bel- 
lieri. Reiche (Corse, Espagne); var. Reiiteri, 
Seidlitz (Sicile, Chypre, Syrie). 
punctipennis , Sharp (Japon). 
Castetsi, Régimbart (Inde moyenne). 
murinus. Régimbart (Inde boréale ; Sikkim). 
villoso-vitiaius , Régimbart (Birmanie). 
tomentosus, Régimbart (Birmanie). 
involvens, Faldermann (Asie occidentale). 
Régimbarti, Sharp (Japon). 
obtusipeiinis,^ég\mha.xt (Chine orientale). 
ff/te;»fl?, Régimbart (Java). 
undulaiis, Régimbart (Tonkin intérieur). 
cylindyiais, Régimbart (Inde). 
gangeticus, Wiedmann [coinpressiis, Meg. 0*), 
(Inde, Java). 

aeiieipeniiis, Régimbart n. sp. (Inde). 
indiens, Régimbart (Inde, Ceylan). 
Cardoni, Régimbart (Bengale). 
bataviensis, Régimbart n. sp. (Java). 
andanianictis, Régimbart (Andaman). 
spiniger, Régimbart (Sumatra, Malacca, 
Inde); var. rfc/iisw;/^, Régimbart (Indo-Chine). 
Gestroi, Régimbart (Borneo). 



9. Genus ORECTOGYRUS Régimbart 

Orectogyrus. Régimbart, Ann. Soc. Ent. de France (i883), p. 439. 

Caractères. — Ce genre, très voisin des Orectocliilus, se distingue par le grand développement 
des hanches intermédiaires dont l'extrémité externe est très largement arrondie, et dont le bord interne 
est rapproché de la ligne médiane, au point que, si ces deux hanches restent séparées chez quelques 
espèces par une portion extrêmement petite du mésosternum, chez la plupart elles sont contiguës dans 
une certaine étendue de leur bord interne. Chez les deux genres précédents, le tarse antérieur des mâles 
est généralement dilaté en palette plus ou moins ovalaire; ici au contraire il est parallèle, souvent très 
allongé et jamais arrondi sur les bords, les quatre premiers articles étant à peu près égaux, mais le dernier 
plus grand et habituellement aussi long que les deux précédents réunis. La couleur est presque toujours 
très métallique, souvent irisée et changeante, presque toujours aussi avec des côtes ou des élévations 

sur les éh'tres variant d'un sexe à l'autre. 

• 

Distribution géographique des espèces. — On en connait actuellement environ 60 espèces, 
appartenant exclusivement aux eaux courantes des rivières chaudes de l'Afrique, sans atteindre la basse 
Egypte et la Barbarie au Nord. 

i. 0. grandis, Régimbart (Afrique occidentale). 3. O. lanceolatus, Régimbart (Natal). 



2. O. mesosternalis, Régimbart n. sp. (Afrique 
occidentale : Cameroun) . 



4. O. mirabilis, Régimbart (Afrique méridional 

5. O. zanzibaricus, Régimbart (Zanzibar"!. 



FAM. GYRINID.-E 



II 



3g. 
40. 

41. 

42. 

43. 
44. 
45. 



46. 0. 



6. 0. siibsen'atiis, Regimbait (Afrique orientale). ' 32. 

7. O. speculum, Aube (Mozambique, Comores]. ! 33. 
S. 0. dorsiger, Regimbait (Afrique méridionale). ! 34. 
9. O. gn'sesceus, Fairmaire (Aladagascar). 35. 

10. 0. vestitus, Regimbait (Madagascar). 36. 

11. O. Ohcrthiiri, Régimbart (Aladagascar). 1 37. 

12. 0. Sedillcti, Regimbait (Madagascai) ; vai. sen- 38. 

tellaris. Regimbait (Madagascai). 
i3. 0. ornaticollis, Aube (Madagascai). 
T4. 0. Schöiihervi. Aube (Sieiia- Leone). 
i5. 0. cyanicoUis, Aube (Madagascai). 

16. 0. pallidocindus , Fairmaire (Madagascai, 

Nossi-bé). 

17. 0. haslatiis. Regimbait (Madagascar); vai. 

ciisifcr, Regimbait (Madagascai). 

18. 0. semisericeus. Gestio (Ab3'ssinie). 

19. 0. gvmnonotas. Regimbait (Tiansvaal). 

20. O. prolongatus, Regimbait (Haut Sénégal). 

21. 0. //o;;oto5, Aube (Ile du Prince); var. trilobatns, 

Régimbart (Ile du Prince). 

22. 0. tridens. Régimbart (Afrique, probablement 

Guinée). 

23. 0. dimidiatus, Castelnau (Afrique occidentale); 

vai. Stampflii, Regimbait (Libella). 

24. 0. héros. Regimbait (!\Iadagascai). 

25. 0. vicinus. Régimbart (Madagascar). 

26. 0. madagascariensis, Aube (Madagascar). 

27. 0. specnlaris. Aube [nndivitiis, iMuiiay), 'Afii- 

que occidentale). 

28. 0. Bedeli, Regimbait (Afrique occidentale). 
2g. 0. conforniis, Régimbart (Afrique méridionale). 
3o. 0. costatus. Aube (^Madagascar). 
3i. 0. Leroyi, Régimbart (Afrique orientale). 

Dans l'énuméiation des espèces de chaque genre, j 
bientôt déciites dans un tioisième supplément à ma monog 
Entomologique de Fiance » . 



47- 
48. 
49. 



5o. 0. 



5i. 





52. 





5i. 





54. 





55. 





56. 






0. sexnalis, Régimbart (Libéria). 

0. distinctus, Régimbart (Afrique orientale). 

O. Kelleiii, Régimbart (Congo). 

0. conjungeiis, Régimbart (Congo). 

0. assiniilis, Régimbart (Angola). 

0. schislacens. Gerstäcker (Afrique orientale). 

O. snturalis, Régimbart (Afrique orientale et 

méridionale^. 
0. glaucns, Klug (Haute Egypte). 
O. angularis. Régimbart (Libéria). 
0. cuprifer. Regimbait (Afiique tiopicale) ; 

vai. elongatus. Regimbait (Congo). 
0. Buttikofcri, Regimbait (Libéria). 
0. .«;7Vci;5, Klug (Haute-Eg3'pte, Haut Sénégal). 
O. constriiius. Régimbart n. sp. (Congo). 
0. longilahris, Régimbart n. sp. (Afrique tropi- 
cale) . 

Oscaris, Apetz (angustior, Kolbe), (Afrique 

tropicale). 
0. PoUi, Régimbart (Tiansvaal). 
O. jucnndus, Regimbait (Sieiia-Leone). 
0. Demeryi, Regimbait (Afiique occidentale); 

vai. elevatus. Regimbait (Afiique occiden- 
tale). 

Allnaudi, Regimbait (Afiique occidentale) ; 

\'s.v. poecilochirus. Regimbait (Congo). 

Perrieri, Faiimaire (Madagascar). 

discors, Régimbart (Libéria). 

Mocquerysi, Régimbart (Sierra-Leone). 

pictimanus, Régimbart (Congo). 

purpureas. Régimbart (Madagascar). 

longitarsis. Régimbart (IMadagascar). 

'ai fait figurer les espèces nouvelles qui seront 
raphie, publiée dans les n Annales de la Société 



EXPLICATION DE LA PLANCHE 



Fig. I Menton, languette el palpes labiaux à'Enhydrus sulcalus Wiedmann. 

— 2 iMandibule de Gjr2H«s 7;afii/or Alliens. 

— 3 Mâchoire ileGyrinus urinator lUigei, vue en dessus : a. stipes; h. squama; c. lobe interne 

ou mâchoire proprement dite ; d. lobe externe ou palpiforme; e. palpe. 

— 4 Antenne à.e, Macrogyrus Buqueti Anhé, vue en dessus. 

— 5 La même, vue en dessous. 

— 6 Abdomen de Gyrinus iiatator Ahrens, vu de côté. 

— • 7 Coupe du tarse antéiieur de Macrogvrus ohlongus Boisduval q* ■ 

— 8 Coupe du tarse antérieur à'En/iydrus tibialis Régimbart 9 • — Dans ces deux figures : 

/. pli divisant en deux moitiés/, s. et/.' 5.' la face supérieure; /. i. face inférieure. 

— g Patte postérieure à'Enhydrus sulcalus Wiedmann. 

— 10 Dineutes poliUis Mac Leay ç^ . 



COLEOPTERA 

— 1 1 Le même, dessous du corps. 

— 12 Porrhorrliynclms Landaisi Régimbart çf . 
— i3 Enhydrus suhatus \N\eAxn3,nn çf . 

— 14 Le même, dessous du corps. 

— i5 Macrogvrus ohlongus Boisduval, var. /oh^;/m Régimbart q*. 

— 16 St&ïmxYin àe Macrogvrits Reichei Kühe. 

— 17 Aitloiiogyrus marginatus Auhé (j' . 

— 18 Aulonogyrus marginatus, dessous du corps. 

— 19 Propygidium et pygidium d'Auloiiogyias elcgantissimus Régimbart. 

— 20 Tète à' Aulonogvnis conciniiiis, Klug, vue de profil; les pièces de la bouche et les antennes 

ont été enlevées pour laisser bien voir l'échancrure préoculaire. 

— 21 Gyrinus bicolor Gyllenhal Ç . 

— 22 Propygidium et pygidium de Gyrinus horealis Aube. 

— 23 Tète de Gyrinus urinator Illiger, vue de profil. 

— 24 Gyretes sexualis, Régimbart q*. 

— 25 Oreciochilus crassipes 'R.ég\mb3:i:t (^ . 

— 26 Orectochilus seniivestitus, Guérin, dessous du corps. 

— 27 Orectogvrus hastatus Régimbart 9 ■• '^^r. ensifer Régimbart. 

— 28 Orectogvrus niadagascarieiisis Aube, dessous du corps. 



Evreux, le 25 Novembre 1901. 



GENERA INSECTORUM 



COLEOPTERA 




FAM. C.YRlNlD/c. 



'h FASCICULE HYMENOPTERA 



Genera 



Insectorum 



PUBLIES PAR 



RWYTSMAN 



HYMENOPTERA 

F AM. EVANIIDiE 

PAR L'ABBÉ J.-J. KIEFFER 

1902 



Prix Fr. : ^ ^i 



On souscrit chez M. P. Wytsman, 108, Boulevard du Nord. Bruxelles. 
Prospectus gratis et franco sur deniaiule. 



v'„ \ 



HYMENOPTERA 



FAM. EVANIID^ 



J 






^ 



HYMENOPTERA 

FAM. EVANIID^ 

par l'abbé J. J. KIEFFER 

AVEC I PLANXHE NOIRE 



'^^f^"- F'^^iiLLE des Evanides fut établie en 1802 par Latreille, pour las genres Evania, 

p--' > Gastentptioit et PeleciiiKs, auxquels le même auteur ajouta un peu plus tard encore Aulacus. 

'^^è/^'i Jurine (1S07) en élimina P^'/éc/z/^^-, qu'il remplaça par Stephanus (Megischus, Fanatopus). 

^_,^^_^^^^^^^___^^ Cuvier (1S17) adopta l'acception de Latreille. en y ajoutant Paxillowma Brébisson, 

^ (Plauens Curtis, Hybrizoïi Nées ab Es.). BruUé (1846) admit les six premiers genres, auxquels il adjoignit 

' Monomachus, Megalyra et Capitonius [Cœnocœlius, Westwood), tandis que Westwood (1S74) rangea encore 

dans la même famille Trigonalys [Lycogaster. Shuckardi et OphioiieUiis. Nous suivons ici la délimitation 

proposée par Nées von Esenbeek (1834) et admise par Ratzeburg, Cameron, Cresson. Ashmead et 

^ vSchletterer. Les genres Pcleciiius, Stefaiiiis, Paxillomma, Mùiiowachiis, Megalyra, Cœnocœlius {Capitonius, 

>■ Brullé, Aulacodes, Cresson), Trigonalys et Ophioncllus sont donc exclus de la famille des Evanides. 

7) EVANIID/E, Provancher 

■^ Evaniales. Latreille, Hist. nat. Crust, et Ins. \'ol. 3, p. 328 (1S02). 
^^ Evanides. Leach, Edinburgh, Encyclop., \'ol. g, p. 142 ii83o). 

Evaniadse. Shuckard, Entomologist, p. 117 11840-1842). 

Evaniidse. Provancher, Petite Faune Entom. Hymen. Canada, p. 244 |i883). 

Caractères généraux. — Antennes filiformes, glabres, composées de i3 à 14 articles. Palpes 
maxillaires de six articles, les labiaux de quatre articles. Ocelles en triangle. Pronotum ti'ès court, visible 
seulement de côté; prosternum tantôt très court, tantôt allongé en col. Aire du métanotum (segment 
médian) très grande. Pattes postérieures très allongées, les quatre tibias postérieurs munis d'éperons à 
leur extrémité. Abdomen distinctement pétiole, inscrc au sommet de l'aire du métanotum, près du dos, caractère 
qui distingue les Evanides de tous les autres Hyménoptères, à l'exception de Leiopteroii, Westwood 
(Cynipide) et de Cœnocœlius, (i) Westuood (Braconide). Tarière proéminente, tantôt très courte, tantôt plus 



(i) M. Sz6pligeti vient d'ajouter à ce genre, deux genres nouve.Tux, à savoir /:-::Tfti(itii-s, S^épl. et /Cv,itn\>ii!<>r/-/i,i, Sz6pl.; tous trois l'omicnt la 
famille des Cii:n(jcœiionid(C. (Tenncsz. Fiiz., Vol. 24, p. 35.^) (1901). 



f^liv. 



--V 



'k 



<» 



2 • HYMENOPTERA 

ou moins longue. Ailes antérieures avec un stigma relativement grand; trois cellules basales (brachiale, 
costale et médiane interne), une cellule radiale, une à trois cubitales, une à deux discoïdales et une 
médiane externe; toutes ces cellules, à l'exception de la brachiale, peuvent faire défaut ou plutôt 
s'évanouir. Ailes postérieures n'offrant que des traces de nervures. Taille : 3 à 24 millimètres. 

TABLEAU DES SOUS-FAi\'IILLES 

1 . Corps trapu. Antennes de i3 articles (cf 9 ) • Métasternum avec un prolongement fourchu. A lies inférieures avec 

8 à 12 crochets frénaux . Pédicule abdominal subitement élargi en arrière; abdomen court, extrêmement compritné 
latéralement, ellipsoïdal [çf) ou anguleux (9).' tarière très courte, i. Subfam. EVANIIN/E, Cameron. 

— Corps grêle. Antennes de 1 3 articles (cf) et de 14 (9)- Métasternum sans prolongement fourchu. Ailes 
inférieures avec 3 ou 4 crochets frénaux. Pédicule abdominal insensiblement élargi; abdomen long, en massue ou 
courbé en faucille ; tarière plus ou moins longue 2 

2. Corps grêle. Antennes distinctement plus longues que la moitié du corps; scape extraordinairement épaissi. 

Mandibules sans crochet près de leur base. Ailes avec 2 ou 3 cellules cubitales et 2 cellules discoïdales. Abdomen 
en massue, jamais arqué 2. Subfam. AULACI N/E, Cameron. 

Corps très grêle. Antennes n'atteignant pas ou à peine la moitié de la longueur du corps; scape non fortement 

épaissi. Mandibules avec un crochet près de leur base. Ailes ayant au maximum une cellule cubitale et 
une cellule discoïdale. Abdomen très grêle, distinctement mais faiblement courbé en faucille. 

3. Subfam. FŒNIN>E, nov. subfam. 



Subfam. EVANIIN>E, Cameron 

Evaniinse. Cameron. Biol. Cent. Amer. Hymen, p. 422 (18S7); Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. Philad., 
5n-pç\.[Synops. Hym.)^. 36 (1887); Ashmead, State Board Agric. U.S.A. Catal. Ins. p. 563 (igoo). 

Caractères. — Corps trapu. Antennes de i3 articles (cf 9)' ^ scape non fortement épaissi. 
Mandibules avec une ou deux dents près de leur extrémité. Yeux longs et ellipso'idaux. Occiput très 
court et abrupt. Prosternum très court, jamais prolongé en col. Métasternum avec un prolongement 
fourchu. Ailes antérieures avec une cellule cubitale et une discoïdale qui peut aussi faire défaut; nervure 
basale aboutissant au stigma; ailes postérieures avec 8 à 12 crochets frénaux. Pédicule abdominal subite- 
ment élargi en arrière; abdomen court, extrêmement comprimé latéralement, ellipsoïdal [çf), anguleux 
ou sécuriforme ( 9 ) ; tarière très courte. Larve parasite des Blattides. 

TABLEAU DES GENRES 

1. — Ailes antérieures avec une cellule cubitale i. Genus Evania, Fabricius. 

— Ailes antérieures sans cellule cubitale 2 

2. — - Six cellules bien marquées et fermées ; une cellule discoïdale . . 2. Genus Zeuxevania, nov. gen. 

— Au maximum trois cellules bien marquées et fermées ; point de cellule discoïdale 3 

J. — Trois cellules bien marquées et fermées 3. Genus Brachygaster, Leach. 

— Une seule cellule bien marquée et fermée, à savoir la brachiale . 4. Genus Hyptia, lUiger. 

I. Genus EVANIA, Fabricius 

Ichneumon. Reaumur, Mém. Hist. Ins. Vol. 6, p. 293 (1742); Linné. Syst. Nat. (ed. X), Vol. i, 
p. 56o (1758). 



FA M. EVANIIDiE 3 

Sphex. Linné, Syst. Nat. Vol. i, (ed. XII), Pars 2, p. gSo, (1767). 

Evania. Fabricius, Syst. Ent. p. 345 (1770); Schletterer, Ann. Naturh. Hofmus.^^"ien.^''ol.4.p. 118(1889). 

Caractères. — Ailes antérieures avec sept cellules fermées et bien marquées, à savoir trois 
cellules basales (brachiale, costale et médiane), une radiale, une cubitale, une discoïdale et une médiane 
externe. Crochets des tarses avec une dent près de leur extrémité. Chez le type E. appendigaster, les 
hanches postérieures sont distantes des intermédiaires, de toute leur longueur. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend quatre-vingt espèces, dont 
cinq douteuses. Elles sont repaities sur tout le globe. 

1. Evania albispiua, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hj'men. p. 42S (1887) (Panama, volcan de Chiriqui). 

2. E. albofacialis, Cameron, idem, p. 426 (Panama : volcan de Chiriqui). 

i. E. angulaia, Schletterer. Ann. naturh. Hofmus. Wien. Vol. 4, p. 167(1889) (Australie : Svdney). 

4. E. animensis, Spinola, Rev. Zool. Soc. Cuv. Paris, p. 247 (1840) (Madagascar). 

5. E. aiiinilata, Taschenberg, Berlin, ent. Zeit. \'ol. 36. p. 11 (iSgi) (Java). 

6. E. antcnnalis, Westvvood, Trans. Ent. Soc. Lond. Yoï. 3, p. 244 (1841) (Bomba}^, Ceylan). 

7. E. appendigaster, Linné, Syst. nat. (ed. X). A'ol. i, p. 566 (1708) (Europe entière, sauf le Nord; 

Afrique : Algérie, Egypte, Suakem, Schoa, Madagascar, Mozambique. ÎNIaurice. Cap de Bonne- 
Espérance ; Asie : Sj-rie, Asie-Mineure, Indes, Bengale, Siam, Sumatra, Java, Philippines; 
Australie et îles de TOcéanie: Amérique entière, sauf l'extrême Nordl. 

8. E. areolafa, Schletterer, .Ann. naturh. Hofinus. Wien. \'ol. 4. p. 298 (1S89) (Brésil, Colombie). 

9. E. australis, Schletterer, \'erh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 12 (1886) (Australie). 

10. E. hrachystylus, Schletterer. Ann. naturh. Hofmus. \^'ien, \'ol. 4, p. i52 (i88g) (Ce3dan). 

11. E. calcarata, Schletterer, idem, p. 3o5 (Brésil, Colombie). 

12. E. californica, Ashmead, Canad. Ent. \'ol. 33, p. 304 (1901) (Californie). 

i3. E. Cameroni, Schletterer, ^'erh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 3o7 (1S87) (Panama : volcan de Chiriqui). 

14. E. capensis, Schletterer, idem, p. i5 (1886) (Cap de Bonne-Espérance). 

i5. E. carimdata, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien,\"ol. 4, p. 307 (1887) (Guyane : Georgetown). 

16. E. chilensis, Spinola, Rev. Zool. Soc. Cuv. Paris, p. 189 (1842) (Chili). 

17. E. concolor, Taschenberg, Berlin. Ent. Zeit. \'ol 36, p. 12 (iSgi) (Brésil). 

18. E. crassa, Cameron. Biol. Centr. Amer. Hymen., p. 433 (1887) (Panama : volcan de Chiriqui). 
ig. E. crassicornis, Spinola, Rev. Zool. Soc. Cuv., Paris, p. 189 (1842) (Colombie). 

20. E. crihrata, Semenow, Bull. Acad. Sciences St-Petersb. S. 3, \'ol. 35, p. 10 (1S94) (Patrie inconnue). 

21. E. curvinervis, Cameron, Proc. Trans. Nat. Hist. Soc. Glasgow, N. S. Vol. 2, p. 265 (1SS7) ^Ue Taïti). 

22. E. curvipes, Taschenberg, Berlin. Ent. Zeit. \'ol. 36, p. 12 (iSgi) (Tucuman). 

23. E. dimidiata, Fabricius, Sj'st. Piez. p. i7g(iSo4: (Eg}'pte, Abj-ssinie, Suakem, Transcaucasie. terri- 

toire de la mer Caspienne, Kurdistan, Perse, Turkestan). 

24. E. dispersa, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 3og (i88g) (Colombie). 

25. E. dolichopus, Schletterer, idem, Vol. 4, p. i5i (Ceylan). 

26. E. erythrocnemis, Schletterer, ibidem, Vol. 4. p. i58 (Iles delà Nouvelle-Bretagne). 

27. E. erythrosoma, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. \\'ien, p. iS (1886) (Cejdan). 

28. E. eximia, Schletterer, idem, p. 20 (Australie : Sj'dnej'). 

29. E. facialis, Spinola, Rev. Zool. Soc. Cuv. Paris, p. 188 (1842) (^Mexique). 

30. E.ferrnginescens, Schletterer, .Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 2g4 (i88g) (X'énézuéla). 
3i. E.flagellata, Schletterer, idem, \'ol. 4, p. ago (Mexique : Cordova). 

32. E.geniina, Schletterer. ibidem, p. zgb (Colombie!. 

33. E.genalis, Schletterer, \'erh. Zool. bot. Ges. Wien. p. 23 (18S61 (.Australie : Kockhampton). 

34. E. guatemahnsis, Cameron, Biol. Centr. .Amer. Hymen., p. 433 (18S7) (Guatemala). 

35. E. Hellcri, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 25 (1SS6) (.Australie orientaloi. 

36. E. Immerata, Schletterer, .Ann. natuih. Hofmus. Wien, \'ol. 4, p. 173 iiSSgi (.Australie : .Adélaïde). 

37. E. impressa, Schletterer, idem. \'ol. 4. p. i53 (Philippines : Manillei : Polynésie: iles de rAmitic, 

Fidji et Pelewl. 

38. E. javanica. \\'est\vood, .Ann. Xat. Hist. \'ol. 7. p. 536 (1841) Java). 

3g. E. loiigigcna, Schletterer .Ann. naturh. lIoDuus. Wien, \"ol. 4, p. 163(1889) i.Austr.die : Sydney. 



4 . HYMENOPTERA 

40. E. lucida, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 175 (iS8g) (Australie). 

41. E. Magrettii, Schletterer, idem, Vol. 4, p. 160 (Celebes). 

42. E. marginaia, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hymen., p. 430 (1887) (Guatemala). 

43. E. Maximiliani, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 28 (1886) (Mexique : Orizaba). 

44. E. mediana, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. iSy (1889) (lies de la Nouvelle-Bre- 

tagne). 

45. E. minor, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 3i (1886) (Brésil : Macahé). 

46. E.Mülleri, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 170 (1889) (Australie; îles de la 

Xouvelle-Bretagne) . 

47. E. nana, Schletterer, idem, p, 3 16 (Brésil). 

48. E. neomexicaiia, Ashmead, Canad. Ent. \'ol. 33, p. 304 (1901) (New Mexico : Las Cruces). 

49. E. uobilis, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond. N. S. Vol. i, p. 2i5 (i85o) (Brésil). 

50. E. ornnticornis, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hymen., p. 429 (1887) (Panama : volcan |de Chiriqui). 
5i. E. paracusis, Spinola. Mem. Acad, scienze Torino, Vol. i3, p. 27 (i853) (Brésil : Para). 

52. E.pcrfida, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond. N. S. Vol, i, p. 216 (i85o) (Tasmanie). 

53. E. polita, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 3i3 (1889) (Amérique du Sud). 

54. £. /mt-f/s, W'estwood, Ann. Nat. Hist. Vol. 7, p. 536 (1841) (Australie : New South- Wales; île 

Woodlark). 

55. E. punctata, BruUé, Explor. scient. Morée, Vol. 3, p. 378 (i832) (Europe : France, Allemagne, 

Autriche, Hongrie, Grèce, Italie; Asie : Syrie, Palestine). 

56. E.pusilla, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 146 (1889) (Afrique : Côte-d'Or). 

57. E. robnsta, Schletterer, idem, p. 304 (Mexique : Orizaba). 

58. E. riifa, Taschenberg, Berlin. Ent. Zeit. Vol. 36, p. i3 (1891) (Tucuman, Mendoza). 

59. E.ruficaput, Dewitz. Berlin. Ent. Zeit. \"ol. 25, p. 2o5 (1881) (Antilles : Porto-Rico). 

60. E. rufipectits, Dewitz. idem. p. 2o5 (Antilles : Porto-Rico). 

61. E. mgifrons, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hymen., p. 428 (18S7) (Panama : volcan de Chiriqui). 

62. E. rugosa, Cameron, idem, p. 432 (Guatemala). 

63. E. scahra, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 168 (1889) (Australie). 

64. E. sericans, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond. N. S. Vol. i, p. 2i5 (i85o) (Australie : King George's 

Sound). 

65. E. sericea, Cameron, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 191 (i883) (Iles Sandwich : Ouahou, Hawaï). 

66. E.Servillei, Guérin, Rev. Zool. Soc. Cuv. Paris, p. 335 (1843) (Haïti : S. Domingo). 

67. E. siguata, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 3oo (i88g) (Colombie). 

68. E. splendidida, Costa, Atti Acad. Szienze Napoli, Vol. 3, p. 56 (1884) (Sardaigne). 
6g. E. striata, Smith, Proc. Linn. Soc. Lond., Vol. 5, p, 58 (1S61) (Celebes). 

70. E. tarsalis, Schletterer, Ann. Hofmus. Wien, Vol. 4. p. 3i2 (1889) (Colombie). 

71. E. tasmanica, Westwood. .A.nn. Nat. Hist. Vol. 7, p. 536 (1841) (Tasmanie). 

72. E. tindipenuis, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hymen., p. 425 (1887) (Costa-Rica, Panama : volcan de 

Chiriqui). 

73. E. trochauterica, Cameron, idem, p. 431 (Panama : volcan de Chiriqui). 

74. E. varicoruis, Cameron, ibidem, p. 430 (Panama : volcan de Chiriqui). 

75. E. verrucosa, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. i55 (1889) (Iles Philippines : Bohol). 
? E. caspia, Eichwald, Zool. Spec, Vol. 2. p. 214 (i838) (Bords de la mer Caspienne). 

? E. compressa, Fabricius, S^'st. Piez., p. 179 (1804) (Nord de l'Europe?). 

? E. nigricornis, Fabricius. idem, p. 178 (1804) (Europe?). 

? E. semirubra. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad., Vol. 4, p. 8 (i865) (Nord de l'Amérique). 

? E. unicolor. Say, Journ. Nat. Hist. Soc. Boston, Vol. i, p. 223 (i835) (Nord de l'Amérique). 

2. Genus ZEUXEVANîA, nov. gen. 

Evania. Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 23i (i885); Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, 
p. 141 1 1SS9). 
Caractères. — .Ailes antérieures avec six cellules bien marquées et fermées, à savoir une cellule 



FAM.EVANIID^ 5 

brachiale, une costale, une médiane interne et une médiane externe, une radiale et une première discoï- 
dale; il n'existe point de cellule cubitale, la partie de la nervure basale rejoignant l'origine du cubitus 
au stigma faisant défaut : la cellule cubitale n'est donc pas distincte de la cellule costale. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce que renferme ce genre revient 
à l'Europe. 

I. Zeuxevania dinarica, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 23i (1886) (Dalmatie). 

3. Genus BRACHYGASTER, Leach 

Evania. Olivier. Encycl. iMéthod. Vol. 6, p. 453 (1791); Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. \\'ien, 

\'ol. 4, p. irS (1889). 
Brachygaster. Leach, Edinb. Encycl. Vol. 9, p. 142 (i83o); Shuckard, Entomologist. \'ol. i, p. 120 

(1841); Brullé, Hist. nat. Ins. Hym. Vol. 4, p. 526 (1846); Taschenberg, Hym. Deutschl. 

p. 93 (1866). 

Caractères. — Ailes antérieures avec trois cellules bien marquées et fermées, à savoir une 
brachiale, une costale et une médiane interne; une quatrième, la médiane externe est bien marquée, mais 
imparfaitement close. Quant aux nervures de la moitié apicale de l'aile, on en voit de faibles traces, 
quand on les observe sous un certain jour. Chez le type, B.minidits, les hanches intermédiaires et posté- 
rieures sont très rapprochées. 

Distribution géograpliique des espèces. — Parmi les dix-sept espèces qui forment ce genre, 
seize reviennent à l'Amérique et une à l'Europe. Quatre d'entre elles sont douteuses. 

1. Brachygaster albatus, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 320 (i88g) (Colombie). 

2. B. asteka, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 16 (18S6) (Mexique). 

3. B. hasalis, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, \'ol. 4. p. 322 (1889) (Colombie). 

4. B. hicolor, Westwood, Ann. Nat. Hist., \'o\. 7, p. 535 (1841) (Mexique). 

5. B. floridanus, Ashmead, Canad. Ent. Vol, 33, p. 3o3 (1901) (Floride). 

6. B. Gayi, Spinola, Hist. fis. y polit. Chile, Vol. 6, p. 552 (i85i) (Amérique du Sud : Colombie; 

Santa Rosa). 

7. B. Gredleri, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 26(1886) etv3.i:.flavcsccns, Schletterer, idem, 

p. 23 (Brésil). 

8. B. Johnsoni, Ashmead, Canad. Ent. Vol. 33, p. 3o3 (1901) (Philadelphie). 

9. B. Ißviusculus, Spinola, Hist. fis. y polit. Chile, Vol. 6, p. 554 (i85i) (Amérique du Sud : Colombie 

Chili). 
10. B. minutus, Olivier, Enc. Méth., Vol. 6, p. 453 (1791) (Europe : Suède, Russie, Angleterre, France, 
.A.llemagne, Autriche, Hongrie, Suisse, Italie). 

II. B. nitidus, Cameron, Biol. Centr. .\mer. H}'men., p. 43i (18S7) (Amérique centrale : Panamai. 
12. B. trinidadcnsis, Ashmead, Canad. Ent. Vol. ii, p. 3o3 (1901) (Ile de la Trinité). 

i3. B. Weithi, Ashmead, idem, p. 3o2 (Haïti). 

? B. dorsalis, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond. N. S.. \'ol. i, p. 2i5 (iS5o). 

? B. thoracicus, Blanchard, Hist. Nat. Ins., Vol. 3, p. 299 (1840) (Caroline^ 

? B. xanthops. Shuckard, Entomologist, Vol. i, p. 120 (1841) (BrésilK 

? B. valdivianiis, Philippi, Stettin. Ent. Zeit., p. 2S9 (1871) (Chili : Prov. \'aldi\iaK 

4. Genus HYPTIA, Illiger 

Evania. Fabricius, Suppl. Ent. Syst. p. 242 (1798); Schletterer, .\nn. naturh. Hofmus. Wien. \'ol. 4, 

p. 141 (1889). 
Hyptia. Illiger, Rossi, Faun. Etrusc.\'ol. 2, p. 82 (18071; Shuckard. lùuomologist.N'oi. i. p. 120 11841) ; 

Cresson, Trans. Amer. Ent. Philad.Sfic. Suppl. p. 37 (18871 • -Vshmead, State Board .AgiicC S. .A. 

Catal. Ins. p. 563 (1900). 



6 HYMEiVOPTERA 

Caractères. — Ailes antérieures avec une seule cellule bien marquée et fermée, qui est la bra- 
chiale; seulement trois nervures bien marquées : la costale, la sous-costale et la médiane. 

Distribution géographique des espèces. — Treize espèces, dont trois douteuses; toutes 
reviennent à l'Amérique. 

1. Hyptia amazonica, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. ii (1886) (Brésil : Province de Sào 

Paulo, Cassopavo). 

2. H. /estiva, Taschenberg, Berlin. Ent. Zeit. Vol. 36, p. i5 (iSgi) (Brésil). 

3. H.fiichi, Ashmead, Canad. Ent., Vol. 33, p. 3o2 (igoi) (Californie). 

4. H. liirta, Taschenberg, Berlin. Ent. Zeit. Vol. 35, p. 14 (1891) (Brésil). 

5. H. ocellaria, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 233 (1886) (Mexique : Mexico, Orizaba; 

Antilles ; St-Thomas, Cuba). 

6. H. Poeyi, Guérin, Rev. Zool. Soc. Cuv. Paris, p. 335 (1843) (Cuba). 

7. H. reticulata. Say, Journ. Nat. Hist. Soc. Boston, Vol. i,p. 223 (i836) (Etats-Unis : Indiana; Caldwell). 

8. H. nificeps, Shuckard, Entomologist., Vol. i, p. 121 (1S41) (Venezuela; Brésil). 

g. H. soror, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 38 (1886) (Etats-Unis : Caroline. Illinois, New- 
Orleans; Guyane : Cayenne; Brésil). 
10. II. stiuiulata, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus, Wien, Vol. 4. p. 335 (1889) (Antilles : Cuba). 
? H. petiolata, Fabricius, Suppl. Ent. S3-st., p. 242 (1798) (Iles de l'Amérique). 
? H. pygmœa, Vshxicms, Syst. Piez., p. 180 (1804) (Amérique méridionale). 
? H. thoracica, Shuckard, Entomologist., Vol. i, p. 120(1841) (Caroline). 



SUBFAM. FŒNIN/E, NOV. SUBFAM. 

Evaniinse. Cameron, Biol. Cent. Amer. Hymen., p. 422 (1S87); Ashmead, State Board Agric. Catal. 

Ins. p. 563 (1900). 
Aulacinse. Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 118 (18S9). 

Caractères. — Corps plus ou moins grêle. Antennes beaucoup plus courtes que la moitié du 
corps, rarement égales à la moitié de la longueur du corps, composées de i3 articles chez le mâle, et de 
14 chez la femelle ; scape non distinctement épaissi. Mandibules armées d'une dent près de leur extrémité, 
et munies d'un prolongement en crochet, près de leur base. Yeux longs et ellipsoïdaux. Occiput plus ou 
moins long. Prosternum formant un col réti'éci, tantôt court, tantôt long ou très long. Metasternum 
sans prolongement fourchu. Ailes antérieures avec une cellule cubitale et une cellule discoïdale, rarement 
sans cellule discoïdale ; nervure basale aboutissant près du stigma. Ailes postérieures avec trois crochets. 
Abdomen très grêle, comprimé latéralement, et distinctement bien que faiblement courbé en faucille; 
pédicule insensiblement élargi; tarière plus ou moins longue. Tibias renflés en massue; crochets des 
tarses avec une dent située en-dessous du milieu, peut-être parfois simples. Larves parasites d'Apides, 
de Vespides et de Sphégides. 

TABLEAU DES GENRES 

I. — Ailes antérieures sans cellule discoïtlale i. Genus Pseudofœnus. nov. gen. 

— Ailes antérieures avec une cellule discoïdale 2. Genus Gasteruption. Latrcille. 

I. Genus PSEUDOFŒNUS, NOV. gen. 



Gasteruption. Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 466 [li 

Caractères. — Ailes antérieures dépourvues de cellule discoïdale. Crochets des tarses, surtout 



FAM. EVANIID^ 7 

des tarses postérieurs, très longs, atteignant presque la moitié de la longueur des tarses, et probablement 
simples (i). 

Distribution géographique des espèces. — Ce sous-genre comprend trois espèces, dont deux 
sont douteuses. Propre à l'Océanie. 
I. Pseudofœuus pedimculatits, Schletterer, Ann. naturh.Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 466(1889) (Nouv. Zélande). 

? P. unguicularis, Smith, Trans. Ent. Soc. London, p. 480 (1S76) (Nouvelle-Zélande). 

? P. unguiculatus, Westwood, .'\nn. Nat. Hist., Vol. 7, p. 537 (1841) (Nouvelle-Zélande). 

2. Genus GASTERUPTION, Latreille 

Ichneumon. Linné, Syst. Nat. (ed. X). Vol. i, p. 56o. (1758). 

Gasteruption. Latreille, Préc. caract. p. it3 (1796); Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 268 

(i885); Ashmead, State Board Agric. U. S. A. Catal. Ins. p. 563 (1900). 
Fœnus. Fabricius, Ent. S5?st. Suppl. p. 240 (1798) ; Tournier, Ann. Soc. Ent. Belg. Vol. 20, p. 7 (1877) ; 

Abeille, Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse. Vol. i3, p. 260 (1879). 

Caractères. — Ailes antérieures avec une cellule discoïdale. Crochets des tarses petits et munis 
d'une dent en dessous de leur milieu, rarement longs et probablement alors simples (i). 

Distribution géographique des espèces. — Les nombreuses espèces qui composent ce genre 
se répartissent sur tout le globe. On en connaît i32, dont douze sont douteuses. 

.1. Gasteniption (S^/ira/d, Schletterer. Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 455 (1889) (Australie orientale). 

2. G. affediitor, Linné, S}^st. Nat. (ed. X), Vol. i. p. 566 ^ 1758) (Toute l'Europe, depuis la Laponie 

jusqu'à la Sicile et le Portugal; Asie : Sibérie orientale et centrale ; Amérique du Nord :Etats-Unis 
et British Columbia). 

3. G. albitarse, Schletterer. Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 475 (1889) (Brésil). 

4. G. antennale, Schletterer, idem, p. 464 (Australie). 

5. G. australe, Westvvood, Trans. Ent. Soc. Lond., Vol. 3, p. 25g (1843) (Australie). 

6. G. Baynsioni, Westwood, idem, N. S. Vol. i, p. 220 (i85o-i85i) (Baie de Hudson). 

7. G. bidentidum, Thomson, Opusc. Ent. Fasc. 9, p. 848 (i883) (Scandinavie). 

8. G. hrachyurum, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 293 (i885) (Australie : Tasmanie). 

9. G. brasiliense, Blanchard, Hist. Nat. Ins. Vol. 3, p. 3oo (1S40) (Brésil : Rio de Janeiro. 

10. G. cajfrariiim, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 288 i885) (Sud de l'Afrique : Cafrerie 

et Cap de Bonne-Espérance). 

11. G. capense, Gu.év\n, Iconogr. Règne Anim. Ins., p. 405 (1829) (Cap de Bonne-Espérance). 

12. G. chœturum, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien,\'ol. 4. p. 477 (1889) (Brésil : Province de San 

Pedro). 

i3. G. coniceps, Semenow, Bull. Acad. Sciences St-Pétersbourg. S. 3, Vol. 35, p. 20(1894) (Asie : Tur- 
kestan méridional). 

14. G. coriaceum, Schletterer, Ann. naturh.Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 443 (i88g) (Australie : Victoria, New 
South Wales, Sydney). 

i5. G. crassiceps, Schletterer, idem, p. 462 (Sud de l'Australie). 

16. G. crassipes, Smith, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 479 (1876) (Nouvelle-Zélande). 

17. G. Darwinii, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond., Vol. 3, p. 259 (1S43) (Australie). 

18. G. Delctangi, Schletterer, Berlin. Ent. Nachr. Vol. 19, p. 166-168 (1S93) (Amérique du Sud). 

19. G. De'du'hi, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, \'ol. 4. p. 442 fiSSg) (Australie). 

20. G. dilutnm, Semenow, Bull. .\cad. Sciences St-Petersbourg. S. 3. Vol. 35. p. 23 (1S9I) (Asie : 

Turkestan). 

21. G. dimidiatum, Semenow, idem, p. 22 (.-Vsie : Petro-Alexandrovsk). 



(i) Westwood nu fait pas mention de eroilicts denté-s. Schletterer les dessine comme étant simples; mais cette indication a peu de v.alour 
puisque ce même auteur les représente aussi comme simples pour les espèces qui les ont certainement munis dune dent; il ne lait du reste pas 
davantage mention des crochets des tarses de Prisf,iiil<iciis qui sont très nettement pectines. 



8 HYMENOPTERA 

22. G. diversipes, Abeille, Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse, Vol. i3, p. 279 (1879) (France méridionale). 

23. G. dolichocephalus, Schletterer, Ann. naturh.Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 445 (i88g) (Sud de l'Australie). 

24. G. dolichoderum, Schletterer, idem, p. 404 (1S89) (Ile de Rhodes). 

25. G. dtibiosum, Semenow, Bull. Acad. Sciences St-Pétersbourg, S. 3, Vol. 34, p. ig (1894) (Russie : 

Province de Saint-Pétersbourg). 

26. G. rf;(&n;w, Schletterer, Verh.Zool. bot. Ges. Wien, p. 294(1885) (Australie : New-South-Wales, Sydney). 

27. G. egregiiim, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 486 (1889) (Amérique du Nord). 

28. G. erythroxtomum, Dahlbom, Exerc. Hym. Vol. 6, p. 78 (i83i) (Suède). 

29. G. exsedum, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 428 (1889) (Afrique : Cap de Bonne- 

Espérance). 

30. G. fallaciosum, Semenow, Bull. Acad. Sciences St-Pétersbourg, S. 3, Vol, 35, p. 14 (1894) (Russie : 

Province de ÎNIinsk). 
3i. G.fallax, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 461 (18S9) (Australie : Queensland). 

32. G. flavHarse, Guérin, Iconogr. Règne Anim. Ins., p. 407 (1829) (Australie : Sud-Ouest, Queensland 

et Rockhampton). 

33. G. forticoriie, Semenow, Bull. Acad. Sciences St-Pétersbourg, S. 3, Vol. 35, p. 26(1894) (Andalousie). 

34. G. foviceps, Semenow, idem, S. 3, Vol. 35, p. 17 (1894) (Russie : Province de Charkow). 

35. G. foveolatmn, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 410 (1889) (Italie et Suisse). 

36. G. Freyi, Tournier, Ann. Soc. Ent. Belgique, Vol. 20, p. 9 (1877) (Europe : Allemagne, Autriche, 

Hongrie, Italie; Asie Mineure et Transcaucasie). 

37. G. genale, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 436, (1889) (Australie : Queensland, 

Rockhampton) . 

38. G. glabratum, Schletterer, idem, p. 432 (Afrique ; Cap de Bonne-Espérance). 

39. G. Goberti, Tournier, Ann. Soc. Ent. Belgique, Vol. 20, p. 7 (1877) (France, Hongrie). 

40. G. granulithorax, Tournier, idem, p. 8 (Europe : Allemagne, Autriche, Hongrie, Turquie, Italie, 

Espagne; Afrique : Algérie; Asie Mineure et Transcaucasie. 

41. G. Guildiiigii.Westwood. Trans. Ent. Soc. Lond.\'ol. 3, p. 257 (1841-1843) (Antilles : Ile de Saint- 

Vincent). 

42. G. Immerale, Schletterer, Ann. naturh.Hofmus. Wien. Vol. 4, p. 459 (1889) (Australie méridionale). 

43. G. hungaricum, Szépligeti, Termész. Fiizet., Vol. 18, p. 81 (iSgS) (Hongrie). 

44. G. inurtum, Cresson, Proc. Ent. Soc. Philadelph., Vol. 3, p. i33 (1864) (Amérique du Nord : 

Missouri, Colorado, Rocky Mountains). 

45. G. inerme, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 457 (1889) (Australie orientale). 

46. G. infumatum, Schletterer, idem, p. 468 (Brésil : Province de Sào Paulo). 

47. G. insidiosum, Semenow, Bull. Acad. Sciences St-Petersb., S. 3, Vol. i5, p. i5 (1894) (Désert des 

Kalmouks). 

48. G. intcnnediam, Semenow, idem, p. 13-14 (Russie : Province de St-Pétersbourg). 

49. G. Kirbyi, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond. N. S. .Vol. i, p. 219 (i85i) (Amérique du Nord : Baie 

de Hudson). 

50. G. KriechhaHmeri,Sch\ettfiïei-, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 426 (18S9) 1 Autriche, Suisse et 

Sibérie orientale). 
5i. G. laviceps, Schletterer. Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 281 (i885) (Autriche, Suisse, Sicile, Sardaigne, 
Rhodes). 

52. G. laticeps, Tournier. .-Inn. Soc. Ent. Belgique. Vol. 20. p. 8 (1S77) (Italie). 

53. G. latigenah, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 295 (i885) (Asie : Ile d'Amboine, îles d'Arrou). 

54. G. leucopus, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 450 (1889) (Australie). 

55. G. loiigicolle, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 296 (i885) (Australie : New-South-Wales, 

Sj'dney). 

56. G. longigena, Thomson, Opusc. Ent Fasc. g, p. 849 (i883) (Scandinavie). 

57. G. lugubre, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. W'ien, Vol. 4, p. 412 (i88g) (Suisse). 

58. G. macroderum, Schletterer, idem, p. 473 (Mexique, Brésil). 
5g. G. macronyx, Schletterer, ibidem, p. 463 (Australie). 

60. G. maculicorne, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym., p. 424 (1887) (Guatemala). 

61. G. malaicum, Schletterer, \'erh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 2g6 (iS85) (Australie). 



FAM. EVANIID.C 9 

62. G. marginatum, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, \''ol. 4. p. 433 (1SS9) (Sud de l'Afrique : 

Port Elisabeth). 

63. G. Maria, Abeille, Bull. Soc. Hist. Xat. Toulouse. \'ol. i3, p. 279 (1879) ^France méridionale). 

64. G. nigrescens, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, \'ol. 4, p. 420 (1889) (Hongrie. Suisse, 

Italie, Russie : Province de Charkow). 

65. G. nigripes, Tournier, Ann. Soc. Ent. Belgique, Vol. 20, p. 9 (1877) (Suisse, Italie), 

66. G. novœ-hollandicB, Schletterer, Verh. Zool. bot.Ges.Wien.p, 297 (i885) (Australie: Xew-South-Wales, 

Sydney-) . 

67. G. obliteratum, Abeille, Bull. Soc. Hist. Xat. Toulouse, \'ol. i3, p. 272 11879) (France méridionale. 

Autriche). 

68. G. obscurtim, Schletterer. Ann. naturh. Hofmus. Wien, \'o\. 4, p. 419 (iS89( (Suisse). 

69. G. ohsoletum, Semenow, Bull. Acad. Sciences St-Petersb., S. 3, Vol. 35, p. i5 (1894) (Russie : Province 

de Pensa). 

70. G. occidentale, Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad., \"ol. 3. p. i3i (1864) (Amérique du X'ord : Etats- 

Unis : Colorado, Rocky ^lountains. British Columbia). 

71. G. occipitale, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 429(1889) (Afrique : Sénégal). 

72. G. ofz//rt)Y, Schletterer. idem, p. 437 (Australie : New-South- Wales, Sj'dne^-). 

73. G. opacitm, Tournier, Ann. Soc. Ent. Belgique, \"ol. 20, p. S (1S77) (Autriche, Suisse). 

74. G. orientale, Cameron, Mem. Philos. Soc. Manchester. S. 4, A'ol. i, p. ig \i888) (Asie : Bengale). 

75. G. patellatiim, Westwood, Trans. Ent. Soc. London. S. 3. \'ol. 2, p. 221 (i85i) (Australie). 

76. G. paternum, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien. A'ol. 4. p. 406 (1889) (Tvrol. Suisse 1. 

77. G. pedemontanum, Tournier. Ann. Soc. Ent. Belgique, \^ol. 20, p. 7 (18771 (Europe : Allemagne, 

Autriche, Hongrie, Finlande. Russie. Suisse, France. Italie, Espagne; Asie : Perse. Sibérie 
centrale, Transcaucasie; Asie Mineure. 

78. G. pensile, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, \'ol. 4. p. 483 (i88g) (Amérique du Nord : 

Saskatche\\an). 

79. G. peregrinum, Schletterer, \'erh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 29S (i885) (Australie : Xew-South-Wales, 

Sj'dnejr) . 

80. G. perplextim. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad., \'ol. 3, p. i3i (1864) lAmérique du Xord : Rocky 

Mountains, Colorado). 

81. G. plicatnm, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien. Vol. 4, p. 466 (1889) (Australie : Xew-South- 

Wales, Sydnej'). 

82. G. punctulatum, Schletterer, idem, p. 431 (18S9) (Sud de l'Afrique : Cap de Bonne-Espérance. Port 

Elisabeth). 

83. G. pyrenaicum, Guérin. Iconogr. Regn. Anim., p. 406 (1828) (Europe : Allemagne. Autriche, Hongrie, 

Bulgarie, Gi'èce, Suisse, France, Italie, Espagne; Asie-Mineure, Syrie, Transcaucasie). 

84. G. ;V/a//»W/o/'rf«,Westwood,Trans.Ent. Soc. London, X. S., Vol. i, p. 220 (i85o) ( Sud de l'Australie;. 

85. G. Rogenhoferi, Schletterer, \'erh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 299 (1885) (Sud-Ouest de l'Australie). 

86. G. rubricans, Guérin, Icon. Règne .-\nim., p. 407 (1828) (Toute l'Europe, à l'exception de l'Angle- 

terre et du Xord de la Russie; Algérie; Asie-Mineure, Arménie. Turkestan). 

87. G. rubrum, Taschenberg, Berlin. Ent. Zeit. Vol. 36, p. i5 (1891) (Alendoza). 

88. G. ruficorne, Spinola, Gay, Hist. fits, y poht. Chile. Vol. 6, p. 55i (iS5i) (Amérique du Sud : Chili). 

89. G. riifipectus, Westwood, Trans. Ent. Soc. London, X. S., Vol. i, p. 219 (i85o-i85i) (.\ntilles : ile 

de St-Vincent) . 

90. G. nifiim, Westwood, Ann. Xat. Hist. \'ol. 7, p. 537 (1S41) (.Australie). 

•91. G. rugulosum. Abeille, Bull. Soc. Hist. Nat., Toulouse, Vol. i3. p. 275 (1879') 1 Allemagne. France, 
Suisse, Autriche, Hongrie, Russie, Italie, Corfou, Espagne). 

92. G. sabulosum, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien. \'ol. 4, p. 423 1,1889) (.Autriche : Tyrol). 

93. G. sartor, Schletterer, idem, p. 476 (Amérique du Xord : British Columbia). 

94. G. SchcK'yrezüi, Semenow, Bull. Acad. Sciences St-Petersb., S. 35. \'ol. 3. ji. n) I1894) T\u?sie : 

Province de Poltawa). 

95. G. Schlettereri, Magretti, .Ann. Mus. civ. Genova. \'ol. 29, p. 529 (1890 \Syrie : O.unas). 

96. G. septentrionale, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4. p. 480 (1KS9) (.Amcrique du \<-ird : 

British Columbia). 



lo HYMEXOPTERA 

97. G. sericeian. Cameron. Biol. Centr. Amer. Hymen., p. 424 (1887) (Guatemala). 

98. G. sibii-icum, Semenow, Bull. Acad. Sciences St-Petersb.. S. 3, Vol. 35, p. 24 (1S94) (Sibérie centrale). 

99. G. simillimiim, Schletterer, Ann. naturh.Hofmus.Wien.Vol.4,p.448 (1889) (Sud-Ouest de Australie). 
100. G. soididitm, Taschenberg, Berlin. Ent. Zeits., \''ol. 36, p. 16 (1891) (Nouvelle-Hollande). 

loi. G. spinigerum, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 441 (1889) (Australie : Sud, 
Queensland. Rockhampton). 

102. G. spinitarse, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond. N.S.. Yo\. i,p. 221 (i85o-i85i (Afrique occiden- 
tale : Côte-d'Or). 

io3. G. Steiudachneri, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 3oo (i885) (Australie : New-South- Wales, 
Sj'dnej-). 

104. G. subtile, Thomson, Opusc. Ent. Ease. 9, p. 847 (i883l (Scandinavie, Autriche). 

io5. G. iavsatorium. Say, Ent. North-Amer., Vol. i, p. 2i5 (1859) (Etats-Unis). 

106. G. Tasclienbergi, Semenow. Bull. Acad. Sciences St-Petersbourg, S. 3, Vol. 35, p. 3o (1894) (.Afrique 

du Sud). 

107. G. teneUum, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 437 (1889) (Australie: Queensland). 

108. G. ieimicolle, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p, 291 (i885) (Mexique, Brésil). 

109. G. teiminaJe, W&stwooà, Ann. Nat. Hist. Vol. 7, p. 537 (1841) (Ouest de l'Australie). 

no. G. terrestre, Tournier, Ann. Soc. Ent. Belgique, V^ol. 20, p. 8 (1877) (Scandinavie, Angleterre. Russie, 
.Allemagne, France, Suisse, Autriche, Hongrie, Italie; Transcaucasie) . 

111. G. Thomsoui, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 285 (iS85) (Scandinavie, Angleterre, Russie, 

Allemagne, France, Suisse, Autriche. Hongrie, Transcaucasie). 

112. G. tibiale, Schletterer, idem, p. 286(iSS5) (Allemagne, Autriche, Suisse, Albanie, Russie, Caucase 

occidental. Sibérie orientale ; Asie-Mineure). 
ii3. G. Toiirnieri, Schletterer. idem, p. 2S7 (Allemagne. France, Suisse, Autriche, Hongrie, Italie, Rhodes). 
114. G. undulatitm. Abeille. Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse, \'ol. i3, p. 276 (1879) (France méridionale). 
ii5. G. vagepundatwn, Costa, Ann. Soc. Ent. Belgique, Vol. 20, p. 21 (1877) (Autriche, Suisse, Italie; 

Asie-Mineure). 

116. G. valvuläre, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4. p. 438 :i889) (Australie : New-South- 

Wales, Sydney). 

117. G. variegatiim, Schletterer, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 3o2 (i885) (.Australie : New-South- Wales, 

Sj^dne}^ Victoria). 

118. G. variolosiim, .Abeille, Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse, Vol. i3, p. 275 (1879) (France méridionale). 

119. G. varipes, Westwood. Trans. Ent. Soc. Lond. N. S., Vol. i, p. 220 (i85g) (Chine). 

120. G. ^apotecum, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4. p. 471 (1889) (Ale.xique, Brésil). 
.' G. area, Cooper, Canad. Ent., \'ol. 2, p. no (1870) (Canada). 

? G. caucasicum, Guérin. Iconog. Regn. Anim., p. 406 (182g) (Caucase). 

? G. gracile, Smith, Proc. Linn. Soc. Lond., \'ol. 3. p. 169 (i858) (.Asie : Iles d'Arrou). 

? G. gracillimtim, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond., \'ol. 3, p. 258 (1841-1843) (Demerara). 

? G. Iiastator, Fabricius, Syst. Piez.. p. 142 (1804 (Europe). 

? G. Hollandiff, Guérin. Icon. Règne Anim. Ins., p. 407 (1828) (Nouvelle-Hollande). 

? G. irritator, Harris, List of Ins. Massach. (?) (Massachusetts). 

? G. jaculator, Linné, Syst. Nat. (ed. 10), \'o\. i. p. 565 (i758) (Europe). 

? G. pumilum. Westwood, Gardener's Chronicle, \'ol. 32. p. 597 (184g) (?) 

? G. rugidorsum, Costa, Atti Acad. Scienze Napoli, S. 2, Vol. i, p. 22 (1884) (Italie). 

? G. senegalense, Blanchard, Hist. Nat. Ins., \'ol. 3, p. 3oo (1840) (Sénégal). 

? G. thoracicum, Guérin, Icon. Règne .Anim., p. 437 (1829) (Nouvelle-Hollande). 



SUBFAM. AULACIN/E, Cameron 

Aulacinae. Cameron, Biol. Centr. Amer. Hymen. p. 422 (1887); Cresson, Trans.. Amer. Ent. Soc. Philad. 
Suppl. (Synops. Hym.) p. 36 (1887); .Ashmead, State Board .Agric. LT.S.A. Catal. Ins.p. 563 (1900). 



F AM. EVAN 1 1 D^: ii 

Caractères. — Corps plus ou moins grêle. Antennes distinctement plus longues que la moitié 
du corps, composées de i3 articles chez le mâle, de 14 chez la femelle; scape extrêmement épaissi. 
Mandibules avec deux dents près de leur extrémité, dépourvues de crochets à leur base. Yeux courts, en 
ovoïde arrondi. Occiput très raccourci. Col court, rarement médiocrement long. Metasternum sans 
prolongement fourchu. Ailes antérieures avec deux cellules discoïdales et deux ou trois cubitales: cellule 
radiale longue, pointue, atteignant presque l'extrémité de l'aile; nervure basale aboutissant à la sous- 
costale bien avant le stigma. Ailes postérieures avec deux ou trois crochets. Abdomen, surtout chez la 9 , 
gros et fortement en massue, rarement grêle chez le mâle, mais jamais arqué; son pédicule non brusque- 
ment élargi en arrière; tarière plus ou moins longue. Crochets des tarses avec une ou deux dents situées 
en dessous du milieu; tibias non renflés en massue. Les larves dont les mœurs sont connues sont parasites 
de Xiphydria camelus. autudata et dromedayiiis, d'Oiyssus (?) et des Cérambycides : Monochaïuos resutor et 
Piesarthrius marginellus. 

TABLEAU DES GENRES 

1. Ailes aidéricurcs avec trois celltdcs cubitales 2. Cienus Aulacinus, W'estwood. 

— Ailes antàicures avec deux cellules cubitales 2 

2. Crochets des tarses avec une dent à leur base i. Genus Aulacus, jurine. 

— Crochets des tarses profondément pectines ...... 3. Genus Pristaulacus, Kiefler. 

I. Genus AULACUS, Jurine 

Bassus. Fabricius, Sj'st. Piez. p. gS (1804). 

Aulacus. Jurine, Nouv. Méth. Hvm. et Dipt, ^'ol. i, p. Sg (1807"); Latreille. Gen. Crust, et Ins. \'ol. 4. 

p. 3S5 (iSog); Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, \'ol. 4. p. 48g (iS8g). 
Aulacostethus. Philippi, Ent. Zeit. Stettin. \'ol. 34, p. 3o2 (1S73). 
Pammegischia. Provanclier, Petite Faune Ent. Canad. H3'm., p. 247 \i8S3i. 

Caractères. — Ailes antérieures avec deux cellules cubitales; crochets des tarses avec une dent 
à leur base. 

Distribution géographique des espèces. — Les trente-trois espèces qui forment ce genre se 
répartissent sur tout le globe; sept d'entre elles sont douteuses. Parmi les vingt-six autres, dix-neuf 
marquées d'un point d'interrogation, me sont demeurées inconnues; il est probable que plusieurs d'entre 
elles ont les crochets des tarses pectines; elles feraient alors partie du genre Prisfaulacus. 

1. Aulacus (?) apicalis, Westwood, Ann. Nat. Hist., Vol. 7, p. 535 (1S41) (Australiei. 

2. A. (?) ater, Guénn, Icon. Règne Anim. Ins., p. 408 (182g) (Brésil: Rio-Janeiro; Mexique). 

3. A. (?) Burquei, Provancher, Petite Faune Ent. Canada, p. 752 (i8S3) (Canada). 

4. A. Q) concolor, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus, Wien, Vol. 4, p. 533 (iSSg'i (Brésil). 

5. A. (?) Esenbecki. Dahlbom, Oken's Isis, p. 176 (1837) (Scandinavie; Bavière). 

6. A. {?) forniosus,\\'estwood, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 33o (1868) (Australie : \'ictoria. Melbourne!. 

7. A. (?) hämorrhoidalis, Westwood, idem, N. S. Vol. i, p. 223 (rS5i) (Brésil; Para). 

8. A. (?) hamorrhoidelhis, Westwood, ibidem, p. 33i (1868) (Brésil : Teffe, Obidos). 

g. A. (?) Kohli, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. \Men, Vol. 4, p. 525 (iS8g) (Guyane : Cayenne:. 

10. A. Lovei. Ashmead, Canad. Ent., Vol. 33. p. 3oi (igoi) (Amérique du Nord : New-Jersey). 

11. A. maculatus, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 53i (18S9) (Brésil : Fleuve des 

Amazones) . 

12. A. (?) minor, Cresson, Trans. Amer. Soc. Philad., \'ol. 8, Proc, p. 6 (1S80) (Amérique du Nord ; 

Nevada). 
i3. A. (?i montaiius. Cresson, idem. \"ol. 7, p. 256 (iS7g) (Nevada, Colorado. Rocky Mountains). 
14. A. (?) nobilis, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond.. p. 329 (1868) (Brésil : Fleuve des .\inazones1. 



12 . - HYMENOPTERA 

i5. A. (?) rubrivenier, Philippi, Stettin. Ent. Zeit., Vol. 34, p. 3o2 (1873) (Chili : Santiago). 

16. A. (?) riificcps, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lend., N. S., Vol. i, p. 224 (i85i) (Brésil : Para). 

17. A. (?) ruficollis, Cameron, Biol. Centr. Amer. H3'men., p. 423 (1887) (Guatemala : Torola). 

18. A. riifitarsis, Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad., Vol. 3, p. 134(1864) (Canada, Géorgie, Nevada, Colo- 

rado, Rocky Mountains, British Columbia, Californie). 

19. A. (?) rufus, Westwood, Ann. Nat. Hist., Vol. 7. p. 538 (1841) (Tasmanie). 

20. A. sibiricola, Sémenow, Bull. Acad. Siences St-Petersb., S. 3, Vol. 35, p. 27 (1894) (Sibérie centrale). 

21. A. (?) spinifer, VVestwood, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 33i (1868) (Brésil : Fleuve des Amazones). 

22. A. (?) stigmaiicus, Westwood, idem, p. 327 : Singapore). 

23. A. striatus, Jurine, Nouv. Method. Hym. et Dipt., pi. 7 (1807) (Suède, Norvège, Laponie, Russie, 

Autriche, Hongrie, Suisse). 

24. A. (?) thoracicus, Westwood, Ann. Nat. Hist., Vol. 7, p. 537 (1841) (Cap de Bonne-Espérance). 

25. A. xiphydriœ, Ashmead, Canad. Ent., Vol, 33, p. Boo (igoij (New-York). 

26. A. Weedi, idem, p. 3oi (New-Hampshire). 

? A. compressus, Spinola, Ins. Lig., Vol. i, p. 48 (1808) (Ligurie). 

? A. editus. Cresson, Trans. Amer. Soc. Philad., Vol. 8, p. 5 (1880) (Nevada, Californie). 

1 A. fasciatus. Say. Contrib. Macl. Lye, Vol. i, p. 67 (1829 (Ohio; New-York). 

? A. Galita, Gribodo, Ann. Mus. civ. Genova, Vol. 14, p. 339 (1879) (He de Galita, près de Tunis). 

? A. rufitarsis, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 33o (1868) (Tasmanie : Van Diemen). 

? A. siguatiis, Shuckard, Entomologist, Vol. i, p. 124(1841) (Singapore). 

? A. variegatus, Shuckard, idem, p. i25 (Nouvelle-Hollande). 

2. Genus AULACINUS, Westwood 

Aulacinus. Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 33i (186S). 
Aulacus. Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 489 (1889). 

Caractères. — Ailes antérieures avec trois cellules cubitales; crochets des tarses avec une dent 
à leur base et parfois encore une vers le milieu. 

Distribution géographique des espèces. — Ce sous-genre ne renferme que quatre espèces, 
dont une douteuse. Amérique du Sud et Australie. 

1. Aidaciims fusigiv, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 5i9 (i88g) (Brésil). 

2. A. mardis, Westwood, Trans. Ent: Soc. Lond., p. 33i (1868) (Australie : .Adélaïde). 

3. A. pedicttlatus, Schletterer, .^nn. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 5i8 (i88g) (Brésil). 
? A. hyalinipennis, Westwood, Ann. Nat. Hist., Vol. 7, p. 538 (1841) (Mexique). 

3. Genus PRISTAULACUS, Kieffer 

Aulacus. Latreille, Gen. Crust, et Ins. Vol. 4, p. 385 et 386 (1809) ; Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. 

Wien, Vol. 4 (1889). 
Pristaulacus. Kieffer. Ann. Soc. Ent. France, Vol. 68. p. 8i3 (1899). 

Caractères. — Crochets des tarses distinctement et profondément pectines. Ailes antérieures 
avec deux cellules cubitales. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend vingt-quatre espèces, dont 
quatre douteuses. Elles se répartissent sur tout le globe, à l'exception de l'Afrique. 

1. Pristaulacus Ahbotii, Westwood, .Ann. Nat. Hist., Vol. 7, p. 538 (1841) (Amérique du Nord : Nouvelle- 

Ecosse, Géorgie, Nevada, Colorado). 

2. P. ambiguus, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 53o (1889) (Brésil). 

3. P. bicornutus, Schletterer, idem, p. 529 (Brésil : Tefïé). 

4. P. bimaculaius, Kieffer. Ann. Soc. Ent. France, Vol. 68, p. 8i5 (1899) (Daghestan). 

5. P. capitalis, Schletterer, .Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 520 (1889) (Chili : Santiago). 



GENERA INSECTORUM 



HYMENOPTERA 






Sraf}t}'(/ aster Tniriutus, OliTZcr. 





FAM. EVANIIDAL 



FAM. EVANIIDiE i3 

6. P. CJilapowshii, Kieffer, Ann. Soc. Ent. France, \'ol. 68, p. S14 (1899) (Russie). 

7. P. cingulafus, Westwood, Ann. Nat. Hist.. Vol. 7, p. 538 (1841) (Australie : Xe\v-South- Wales; 

Australie orientale, Sydney). 

8. P. cordatiis, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, Vol. 4, p. 514 (1889) lAustralie : Queensland, 

Rockhampton). 
g. P.firmus. Cresson, Trans. Amer. Soc. Philad.. Vol. 7, p. 256 (1879) (Colorado). 

10. P. flavoguttatus, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond. N. S., Vol. i, p. 223 (iS5o) i Australie méridionale 

et Queensland). 

11. P. gloriator, Fabricius, Syst. Piez., p. gg (1804) (Allemagne, Autriche, Hongrie, Balkans). 

12. P. maguificus, Schletterer. Ann. naturh. Hofmus. Wien. Vol. 4, p. 509(1889) (Ce}dan). 

i3. P. mellcus, Cresson, Trans. Amer. Soc. Philad., Vol. 7, p. 255 (187g) (Amérique du Nord : Nevada). 
14. P. Morawitzi, Semenow, Bull. Acad. Sciences St-Petersb., S, 3, Vol. 35, p. 2g (iSg4) (Province trans- 

caspienne). 
i5. P. pacifions. Cresson, Trans. Amer. Soc. Philad., Vol. 7, p. 256 (1879) (Ile de Van Couver). 

16. P. pallipes, Cresson, idem, Proc. p. 17 (Massachusetts; New-York). 

17. P. Patrati, Serville, Ann. Soc. Ent. France, \'ol. 2, p. 412 (iS33) (Russie, Allemagne, Autriche, 

Hongrie, Bulgarie, Suisse, France, Espagne, Italie). 
iS. P. resutorivorus, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond. N. S., \^ol. i. p. 224(1851) (Baie de Hudson). 

19. P. nibidus, Schletterer, Ann. naturh. Hofmus. Wien, \"ol. 4, p. 5io (iS8g) (Australie : Queensland). 

20. P. stephanoides, Westwood. Ann. Nat. Hist., Vol. 7, p. 537 (1841 (Brésil). 

? P. stigmaterus. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad., \'ol. 3, p. 134 (1864) (New-Jersey). 
? P. congener, Westwood. Trans. Ent. Soc. Lond., Vol. 3, p. 267 (1843) (Patrie inconnue). 
? P. latei-itius, Shuckard, Entomologist, Vol. i, p. i25 (1840) (Nouvelle-Hollandej. 
? P. iiiger, Shuckard, idem. p. 124 (.\merique du Nord). 



EXPLICATION DE LA PLANCHE 

Fig. I. Bracliygastcr iniindus Olivier cf. 

— 2. Aile antérieure de Gasteniption affeciator Linné. 

a. Cellule costale ou seconde cellule basale. 

h. Cellule médiane interne ou troisième cellule basale. 

c. Cellule cubitale. 

d. Cellule radiale. 

— 3. Aile antérieure d'Evaiiia appendigaster Linné. 

— 4. .\ile antérieure de Zeuxevania dinarica Schletterer. 

— 5. Aile antérieure àe Pristaulaciis' Patrati S&x\\\\e:. 

— 6. Aile antérieure d'.4///(7c/;»M/;/.'»/g-(7- Schletterer. 

— 7. Aile antérieure de Hyptia amazonica Schletterer. 
— 8. AWe. àe Pscudofœnus pcduncidatus ScbXatterer. 

.Abdomen de Prisiaidacus Chlapovskii Kieflér (tarière non entièrement représentée) 
/Les dessins alaires d'après Schletterer). 



9- 



Bitche (Lorraine), le i5 Novembre 1901. 



FASCICULE 



COLEOPTERA 



Genera 



Insectorum 



PUBLIES PAR 



RWYTSMAN 



COLEOPTERA 

CLAVICORNIA 

FAM. LATHRIDIIDiE 

par le R. P. BELON, O. P. 
1902 



Prix Fr. : 



/ 



On souscrit chez M. P. Wytsman, 108, Boulevard du Nord, Bruxelles. 
Prospectus gratis et franco sur demande. 



COLEOPTERA 

FAM. LATHRIDIID^ 






COLEOPTERA CLAVICORNIA 

FAM. LATHRIDIID^ 

par le R. P. BELOX. O. P. 



AVEC I PLANXHE NOIRE 




%.\R l'ensemble de leurs caractères, les Lathridiides appartiennent à la série des Clavicornes, 
f et se rapprochent manifestement des Coh-diides, dont il serait toujours facile de les séparer 



[;>« si la classification reposait uniquement sur le système tarsal : d'un côté les Colydiides tétra- 
mères, de l'autre les Lathridiides trimères. Dans l'état actuel de la science, un certain 
nombre de formes à tarses tri-articulés font en réalité partie des Col3-diides (i). Ce simple détail de 
structure est devenu insuffisant pour décider sans conteste l'attribution d'un Clavicorne trimère à l'une 
ou à l'autre famille. Il est nécessaire, dans les cas douteux, d'y adjoindre à titre d'indications essentielles 
l'aspect général de l'insecte, sa biologie, et surtout l'organisation de la page inférieure du corps. 

Les auteurs des Genera cités ci-dessous (21 ont admis la distinction des deux familles et leur com- 
position respective, au moins dans ses grandes lignes. — A l'encontre de cette manière de voir, et dès la 
première édition de sa Fauna baltica (Dorpat, 1875), le D'' von Seidlitz ne reconnut qu'une seule famille, 
celle des Colydiidœ, composée de clavicornes tétramères et trimères, qu'il distribue ensemble ou séparé- 
ment en diverses tribus. Ce système est maintenu dans la deuxième édition (1SS8. pp. 59 et 61) et dans 
la Fauna Transsylvanica (ibid.). — Sans adopter ainsi la fusion complète des deux familles en une seule, 
plusieurs savants entomologues ont n^anmoi^ns jugé plus conforme à la nature le rapprochement de 



(il Tel est le cas des genres Anoîitinjtns Wesmael. Ahrcjitiis Reitter, Lvbi'gestori.t Kcittcr. Lii7igct.j7iài\t Aiilté et I.iifwsty^iius Itrotm. qui 
ont des t.trses tri-articulés. et qui, pour ce motil', sont compris dans mon J-'ssai de c/itssijication ^i^c>tct\t/e des Lathriiindcir (Cacn. tSû;). mais qui doivent en 
être exclus, selon une méthode plus scientifique. En etlet, dès leur création, les Lithosty^tnis de Nouvelle-Zélande ont été placés par le capit.lïroun parmi 
les Colydiidœ iLjn. N. Zcal. Col. part. 3-4. p. 0.^0. iy86' : et il semble bien, par l'étude comparative des formes voisines, qu'ils n'y sont point dei>laci;s. — 
Lorsque iL Reitter décrivit le genre Luluji^cst^'ria^ qu'il plaçait dans le voisinage dos Afiomm^jins et des /../w.;'£-/,<«.ï'ii?, parmi ses L;itlitidiiihi' par 
conséquent, il fit remarquer que l'insecte cubain est fort voisin du groupe des Prc/mnicrits qui appartient aux C"/\dit'dir : d'après la diagnose, les arceaux 
du ventre sont de longueur à peu prés égale et paraissent immobiles. En raison de ce caractère, que l'on constate également chez les Lt//ws/rj;ntts. o'esl 
un élément étranger aux Latliridiidœ, et il faut le reporter â sa vraie place parmi les Colydiid;c. — He même, le i)' .^Iiarj) H'rans. Hnt, Soc. London, 
p. 70. lSSs). et à son exemple il. Ganglbauer (Kaf, ilittelcur. .\ 2, p. SSo) ont justifié l'incorporation des /^n/^r/.ijtdi\i, si voisines du genre C/mr.isus tic 
Nouvelle-Zélande, aussi bien que du genre l.yrcus de I-'rancc et du genre Lastrctiut du Caucase. et d'ailleurs représentées en Europe par un type tétt\imi-re 
[AgcU7»dia Reitter;. — L'ne conclusion analogue s'impose vis-à-vis des genres Atiojniiutiiis ^\■esm. et Alroiniis Keitl.. léellenient trimères et cl.issés 
autrefois comme tels â côté des Hoi(*p^traim\iis dans les I„atliridiid;e. ,\u dire de iL Ganglbauertloe. cit. p. 771^ ils ont des rajjports très étroits d'atVtnitè 
avec les tétramères 7'crcdiis et Oxy/<icmits, et ils appartiennent sans doute à la même famille naturelle, c'est-à-dire aux i\>/ydit\ùr. 

(2) Lacordairc. Gen. Col., Vol. 2, p. .\io (tS,ï4i; I. ])u Val, Gen. Col, d'Eur. Vol. 2, p. 2.)o 1 iS.;;-iS.;o): Keltter, Stelt. Ent. Zeil., p. :.)7 :lS7.>); 
Le Conte Se Horn. Class. Col. X. Amer., p. l.S.î tlSS.^) ; lïelon, Kev. d'Entom. Cacn, p. lo.î t'''^>r): Cianglbaucr. Kàf. ilitlclcur. VoL .i. [2), p. 7(x» 
(l.Sgo); l-'all. Trans. ,-\mer. Ent. Soc, \'ol. 2Ô, p. lOi (iSivi). 



? ',,' .« COLEOPTERA CLAVICORNIA 

c t t J ft, 

certains genres trimères avec les tétramères de la famille des Colydiidse : le faciès de ces insectes allongés 
et parallèles, leur manière de vivre, plusieurs détails de leur organisation, surtout la structure des 
segrnents, ventraux, indiquent en effet une afiEnité étroite, qui doit les faire considérer comme membres 
d'une niêmp famille naturelle. — D'après ces vues, la famille des Lathridiidge demeure distincte, mais 
sa composition est modifiée par l'exclusion des genres désignés dans la note précédente. 

Vers le milieu du iS** siècle, Linné et De Geer décrivirent les deux premiers Lathridiides connus 
d'Europe, sous les noms de Tenebrio minutus et Tenebrio lardarius. Depuis lors, le nombre des membres 
delà famille actuelle s'est considérablement accru : à la date du i'^'' janvier igoi, le catalogue recensait 
677 noms: beaucoup tombent en synonymie, mais on compte environ 480 espèces valables ou présumées 
telles. Peut-être les immenses territoires inexplorés de l'Ancien et du Nouveau Monde fourniront-ils un 
égal contingent aux listes de l'avenir; toutefois, autant que nos connaissances permettent d'en juger, 
les zones tempérées sont plus richement dotées que les tropiques. Vivant à peu près partout où l'humidité 
a favorisé le développement de la moisissure ou de productions cryptogamiques, parmi les détritus 
végétaux et sous les tas de feuilles mortes, à la face inférieure des pierres ou des poutres qui ont séjourné 
quelque temps sur le sol humide, dans les bolets amadouviers en décomposition et sous les écorces à 
demi pourries, parfois aussi dans les nids de fourmis ou même de guêpes, les Lathridiidae sont fréquem- 
ment transportés loin de leur pa\'s d'origine par les vaisseaux de commerce; ils s'acclimatent aisément 
dans les contrées les plus diverses et s'j- multiplient avec rapidité. Malgré cette tendance marquée au 
cosmopolitisme, la plupart des espèces sont localisées et font partie d'une faune plus ou moins étendue, 
rarement très restreinte. 

La classification récente, proposée par ]NL Ganglbauer, répartit nos insectes en trois sous-familles : 
I. Dasyceriuae ; 2. Lathridiùiae. subdivisées en 2 tribus Lathridiini et Corticariini ; 'i.Holoparamecinae. — Dans 
son dernier travail d'ensemble (Best. Tab. 3, 2'-' éd. Modling, 1SS7), M. Reitter avait préféré sectionner 
la famille en 4 tribus : i. Merophysiini ; 2. Lathridiini ; 3. Dasycerini ; 4. Corticariini. — Au début de la 
deuxième partie de ma monographie (Ann. Soc. Linn. Lyon. Vol. 3i, 1884), je fis remarquer, malgré 
des aberrances beaucoup plus importantes assurément, les analogies assez frappantes et assez nombreuses 
que les Dasycerus présentent dans leur structure avec les Lathridiini, et estimant superflu l'établissement 
d'une tribu spéciale pour un seul genre, je l'intercalai comme à sa place naturelle entre les Metophthalmiis 
et les Lathridins . Ce système de classement, que j'ai maintenu en 1897 par ce motif d'ordre trop secondaire, 
doit être abandonné. A la suite de MM. Reitter et Fall, je reconnais la nécessité scientifique des 4 tribus 
énumérées tout à l'heure. — J'ajouterai qu'il convient aussi de dédoubler la tribu des Merophysiini, comme 
l'a indiqué le D'' von Seidlitz dans sa Fauna Baltica : les Merophysiini, insectes myrmécophiles, méritent, 
autant par leurs habitudes biologiques que par la structure particulière de leurs antennes, de former un 
groupe naturel, distinct des Holopnramecini. 

Caractères. — Corps de petite taille (au maximum, n'atteignant pas 3 millimètres), en ovale 
plus ou moins allongé. Mâchoires à deux lobes, l'interne d'ordinaire plus petit que l'externe. Palpes à 
dernier article conique ou subovale; les maxillaires de 4 articles, les labiaux de 3, ou même de 2 seule- 
ment. Epistome séparé du front par une suture linéaire ou une dépression sulciforme plus ou moins 
nette. Antennes normalement (i) de 8 à 11 articles, le premier ou les deux premiers plus épais que les 
suivants, insérées au devant des yeny. sous les angles antérieurs ou sous le bord latéral du front, et 
terminées par une massue de forme variable, uni-bi-ou tri-articulée. Eh'tres recouvrant l'abdomen ou 
parfois le dépassant (par exception, raccourcies en arrière et laissant à découvert le pygidium : genre 
Hyplathrinus, Reitter). Abdomen composé de cinq ou six segments, non soudés entre eux, dont le premier 
est plus long que les autres. Hanches antérieures globuleuses ou coniques, plus ou moins saillantes, 



{1) Seul, le genre Dîarikrocera n'aurait que deux articles aux aatenaes, si ces organes ne sont pas mutilés chez l'espèce typique. 



FAM. LATHRIDIID/E 3 

tantôt séparées par une lame prosternale, tantôt presque contigües: les médianes globuleuses et enfoncées 
dans leurs cavités, généralement plus distantes entre elles que les antérieures (par exception, rapprochées 
dans les Adistemia, Fall) ; les postérieures transverses, presque toujours largement séparées. Tarses tous 
trimeras (hormis peut-être les antérieurs de quelques espèces, où les q* paraissent ny avoir que deux 
articles), le dernier égalant ou surpassant en longueur les deux précédents réunis. 

Larves (i) de couleur blanchâtre, allongées-ovales ou elliptico-linéaires, paraissant glabres chez 
Holoparamecus, ornées chez Lathridius et Corticaria de poils affectant, selon les genres, diverses formes ou 
diverses dispositions, hexapodes, composées de 12 segments, les trois thoraciques beaucoup plus grands 
que les autres, avec un mamelon anal servant de pseudopode pour la progression, pourvues de 9 paires 
de stigmates, la première sous le bord antérieur du mésothorax, les autres près du bord antérieur des 
8 premiers segments abdominaux. Bouche antérieure; labre distinct; mandibules charnues, bifides à 
l'extrémité et portant chacune trois cils; palpes maxillaires assez allongés de 3 ai tides; les labiaux très 
peu développés n'en ont que deux; dans les genres oculés, on distingue, de chaque côté de la tête, 4 ou 
5 ocelles. 

Nymphes blanchâtres, munies de poils sur le front, au pourtour et sur le dos du prothorax, à la 
face dorsale et aux angles latéraux des segments de l'abdomenj fixées au plan de position par le mamelon 
anal, avec l'extrémité postérieure invaginée dans la peau chiffonnée de la larve. 

TABLEAU DES TRIBUS 

Le tableau suivant montrera sur quelles bases principales repose le classement des cinq ti"ibus de 
Lathridiidae : 

A. — Cavités coxales antérieures ouvertes en arrière. 

Aa. — Hanches antérieures plus ou moins séparées par une lame prostcj nah. Preinier segment ventral largement 
tronqué droit entre les hanckes postérieures. Antennes normales, sans verticiUes de poils, à massue abrupte 
d'un ou deux articles, exceptionnellement (riarticulce mais alors j'ygidium non recouvert par les élytres. 

Antennes de S articles, le dernier seul formant la massue i. ^Merophyshni. (2) 

Antennes de g-ii articles, terminées par itne massue uni-bi-ou triarticulée .... 2. Holop.^ramecini. 

Ab. ■ — Hanches antérieures contigües, leurs cavités confluentes. Premier segment ventral en triangle émoussé 
entre les handles postérieures. Antennes capillaires de 11 ai tides, les 3 ou 4 derniers en massue très 
Idche, noueux vers le bout et ornés de poils verticillés 3. Dasycerini. 

B. — Cavités coxales antérieures fermées en arrière. 

Ba. — Hanches antérieures plus ou moins séparées par une lame prosternale, exceptionnellement contigües mais 
alors écusson indistinct. Epistome situé sur un plan inférieur et séparé du front par une suture profonde. 

4. Lathridiini. 

Bb. — Hanches antérieures contigües ou à peu prés, et dans ce cas écusson distinct. Epistome situé sur le même 
plan que le front, dont il est séparé seulement par une strie d peine enfoncée. . 5. Corticariini. 



(I) Cf. Coquercl : Ann. Soc. Ent. Fr. 184I5, p. if2, pi. 7. n" 1. fig. 5, sur Hclataramcciis Kiitizci . — DcGccr : ilOmoircs. Vol. 5, 1775. pp. 41V47, 
pi. 2, fig. 2;-3i, sur Lalliridi?is lai-daritis. — Kyber ; Gcrm. llag. Ent. 1S17, pp. i-i5. 1>1. 1. tig. 1-7: et Penis : .Ann. Er. iS52. pp. .N^l-.-.^.^. pi. 14. n*.', 
lig. l6-2o, sur Etlicmiis viimiiiis. — Letzner : b3 Jahr. Scliles. Ges. vat. Cult i?^6, pp. 2;8-2Sl. sur I:):icti:us rii^cstis. — Penis : ,\nn. Soc. Ent. Er. iS?2. 
pp. 563-587, P'- 14. n' 4. fig. 21-2.". sur Ci,rlicoria fulcscfris. — Thcvenet : .Ann. Soc. Ent. Er. i?74,pp. 4:o-4,h>, pi. 10. fig. .>-ll. sur Otr/n-.iri.i r!t.ir.in:is 
^ fil Iva). — Perds : Larves de Coléopt. 1877, PP- So-83, pi. 2, fig. OE-é4, sur .Melatwplillialma gibbi'Sa. 

[2) Au moment de mettre sous presse, paraissent dans la BivI^^ia cciitrali-'imcricaiiA (Colcopt. Vol. 2. part. i. pp. (»2<>-(v2'ï les premières 
pages de l'étude relative à la famille àcs Lat/iridiidac. Le D' Sharp y rrt-c deux genres nouveaux, qu'il range dans la sousfaniillcdcs lM,'fjr.imrcii:.i<-: 
Evoloccra et Fallùi. Ce dernier, dont les hanches postérieures sont petites et globulcusrs lau lieu d'être transversales et l.irgemint étendues vers les cAlés 
du corps) ne peut évidemment trouver sa place dans le groupe tel qu'il vient d'être délimité; il appartient, selon toute vr.iisemWance. aux Pisc.loir.in.u. 
parmi lesquelles le D' Sharp avoue qu'il l'aurait placé, s'il l'eut connu en temps utile.— Quant au genre /:';■. /(.cim, maigre son faciès de ("■ /«oc<-i'.i 
et son habiL-it dans les nids de fourmis, il ne possède pas les caractères ((uc j'assigne aux M.-r, flnsUni : se.« antennes en efiet sont composées de dix 
articles, dont les deux derniers forment la nias.sue. Un certain nombre il'aulre» détails dilTerenliels indiqués dans la diagnose, donnent lieu de penser que 
\' F.vuluceru Cluimpioiu , de Guatemala, trouvera ailleurs :a place naturelle, comme le ^enre C<lt:\ceri,ùi Belon. du Chili, et plusieurs types analogues. 



4 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

r^ Tribu : MEROPHYSIINI 

La première tribu se compose d'insectes myrmécophiles, habitant dans les nids de fourmis ou 
dans les galeries de fourmilières abandonnées. Le corps, de forme ovalaire ou elliptique, convexe ou 
subdéprimé, et de couleur tcstacée ou ferrugineuse plus ou moins foncée, paraît lisse et luisant, la 
pubescence courte et extrêmement fixe et la ponctuation confuse ou sériale (quand elles existent) n'étant 
pas perceptibles à l'œil nu. La tète n'est pas étranglée avant de s'enfoncer dans le thorax. Labre moins 
large que l'épistome. Front uni, sans sculpture, situé sur le même plan que l'épistome, dont il est séparé 
par une simple striole arquée ordinairement rembrunie. Antennes insérées sous la marge latérale du 
front, composées de huit articles seulement, le dernier en massue sécuriforme, les deux basilaires un 
peu plus épais que ceux du funicule. Mâchoires à deux lobes bien développés, l'interne pas plus grand 
que l'externe. Menton à angles antérieurs en saillie. Palpes maxillaires de quatre articles, le dernier en 
pointe obtuse; les labiaux distinctement triarticulés. Marge latérale du corselet entière, sans denticules 
ni crénelures, mais habituellement carinulée. Point de cotes, ni de strie suturale sur les él5-tres. Han- 
ches antérieures séparées par une lame prosternale; leurs cavités cotyloïdes ouvertes en arrière, environ 
jusqu'à moitié de la largeur. Trochanters proportionnellement allongés, portant les fémurs à leur sommet 
obliquement tronqué. Cuisses plus ou moins épaissies. Abdomen de cinq segments dans les deux sexes; 
le premier arceau ventral formant entre les hanches postérieures une large saillie intercoxale tronquée 
droit en devant. Second article des tarses notablement plus court que le premier. 

Cinq genres ont été créés par les auteurs pour y ranger les 27 espèces de cette tribu. Le poh-mor- 
phisme des caractères auxquels on attribue d'ordinaire une valeur générique causera peut-être quelque 
doute au sujet de la délimitation et de la composition de telle ou telle coupe actuellement adoptée. En 
attendant qu'une étude plus approfondie apporte à la science le progrès désirable et la lumière complète 
sur ce point, on peut sans grave difficulté, séparer les genres de la manière suivante : 

TABLEAU DES GENRES 

1. — Corselet rétréci de la base an sommet, continuant assez bien la courbe ovale des ély très. Mésosternum non carinulé. 

Yeux granulés et pigmentés de noir, supérieurs et finement délimités en dehors par le bord latéral de la tète. 

Métasternum et premier arceau du ventre dépourvus de lignes postcoxales . . Displotera, Reitter. 

Yeux tantôt remplacés par une saillie cornée ocelliforme, tantôt faiblement granulés et pigmentés de noir, mais 
toujours latéraux. Des lignes postcoxales sur le métasternum et parfois aussi sur le premier segment 
du ventre Coluocera, Motschulskv. 

2. — Corselet également rétréci à la base et an sommet. Mésosternum pourvu de 2 carinules longitudinales divergentes. 

Reitteria, Leder. 

3. — Corselet cordi forme, plus fortement rétréci d la base qu'an sommet. Mésosternum ordinairement pourvu de 

2 carinules longitudinales divergentes. 

Pas d'yeux. Ecusson triangulaire Merophysiops, Semenow. 

Des yeux granulés et pigmentés de noir. Ecnsson transversal Merophysia, I^ucas. 

I. Genus DISPLOTERA, Reitter 

Displotera. Reitter, Best. Tab. 3, 2« éd., p. 10 (18S7); Belon, Ann. Soc. Ent. Belg. Vol. 3g, 
p. 75(1895). 

Caractères. — Yeux distincts, mais petits, composés seulement de quelques facettes pigmentées 
de noir, limités en dehors par une fine arête, qui constitue le bord latéral de la tête, et par conséquent 



FAM. LATHRIDIID^E 5 

plutôt supérieurs que latéraux. Corselet transverse, rétréci de la base en avant et continuant assez bien 
la courbe ovale des éh-tres; bord antérieur largement échancré pour l'insertion de la tête; angles posté- 
rieurs obtus. Ecusson petit, triangulaire. Plaque prosternale assez large entre les hanches antérieures, 
dilatée apicalement. JMésosternum dépourvu de carinules longitudinales. Métasternum et premier arceau 
du ventre sans lignes postcoxales. Tibias subfusiformes. presque comprimés. Second article des tarses 
plus court que le premier, mais pas transverse. 

Distribution géographique de l'espèce. — Une seule espèce, D.Smoni Eeitter (Best. Tab. 3, 
2' éd. p. lo, iSS7),aéto décrite. Elle provient de l'Ouest africain : Côte d'Or. — Ses mœurs ne sont pas 
connues, mais son organisation donne lieu de croire qu'elle vit comme ses congénères avec les fourmis. 

2. Genus COLUOCERA, Motschulsky 

Coluocera. JMotschulsky, Bull. Soc. Xat. Mose, 2, p. 177(1838) [ChoJovocera]-, J. Du ^'al. Gen. 

Col. d'Eur., \'ol. 2, p. 242 [Cholovocera); Reitter, Stett. Ent. Zeit. p. 3oi (18751 ; Belon, Ann. 

Soc. Linn. Lj-on, p. 33 (i88i); Rev. d'Entom. Caen, p. iio, 116(1897) [Colovocera] ; Ganglbauer, 

Käf. Mitteleur. \'o\. 3 (2), p. 820 (1899). 

Caractères. — Yeux toujours latéraux, tantôt remplacés par une légère saillie cornée ocelli- 
forme (chez les espèces paléarctiques) , tantôt composés de quelques facettes pigmentées de noir (espèces 
exotiques). Corselet fortement transverse, rétréci de la base en avant et continuant assez bien la courbe 
ovale des éh'tres; bord postérieur tronqué avec les angles droits ou obtus, mais non émoussés (excepté 
chez ecitoms, où les angles postérieurs sont vraiment arrondis), sans sculpture basilaire. Ecusson en 
triangle, relativement assez grand (espèces paléarctiques), ou 1 caucoup plus petit et même nul (espèces 
exotiques). Plaque prosternale assez large et prolongée horizontalement en se dilatant après les hanches 
antérieures, jusqu'à recouvrir la base un peu creusée du mésosternum. Plaque mésosternale courte et 
large, en carré transverse, sans carinules longitudinales sur les côtés. Métasternum et souvent aussi le pre- 
mier segment du ventre, ornés de lignes postcoxales arquées, plus ou moins distantes de la cavité cotv- 
lo'ide. Pattes un peu plus courtes que chez les Mtrophysia; fémurs dilatés à partir de la base jusque vers 
le milieu ; tibias grêles, faiblement élargis vers le bout, sans épines ni éperons distincts. Second article 
des tarses notablement plus court que le premier. 

Distribution géographique des espèces. — Six espèces sont actuellement décrites. Trois font 
partie de la faune méditerranéenne en Europe, Asie et Afrique septentrionale: l'une d'elles [formicaria 
Mots.) se rencontre aussi dans la région Caspienne, où elle parait commune; elles 3- vivent dans la com- 
pagnie des fourmis principalement moissonneuses du genre Aphaciwgastcr. Elles sont caractérisées par la 
petite saillie ocelliforme qu'elles présententà la place des yeux et par la grandeurrelative de l'écusson. Les 
trois autres sont exotiques : Vccitonis \\'asm., privée d'écusson et remarquable par son thorax arrondi en 
arrière sur les côtés, n'est connue que de Rio-Janeiro; elle est l'hôte d'une fourmi vagabonde et pol_\phage 
du genre Eciion ; la Maderae Woll. (= ocidata Bel.) a un habitat beaucoup plus étendu, puisqu'elle \\l à la 
fois à Madère, en Birmanie, aux .Antilles et au Brésil comme la Prcnolcpis longicoruis Latr. dont elle est 
commensale; enfin la Bcloni Wasm. a été capturée aux Indes (district d'Ahmednagar) dans les nids d'une 
Pheidolc et d'un Holcomyrmcx. Les deux dernières formes de Coluocera possèdent de petits _\eux et un 
ecusson triangulaire de proportions minimes et assez semblable à celui du genre Displotcta. Malgré ces 
divergences multiples dans les détails de l'organisation, l'établissement de nouvelles coupes génétiques 
ne semblerait pas suffisamment justifié. 

1. C. Maderae, W'ollaston, Ins. Mader. p. i8o{oci(lata, Belon) (Madère. Birmanie, .-\ntilles, Brésil). 

2. C. Beloni, Wasmann, Deuts. Ent. Zeits. p. 160 (1899) (Inde : District d'Ahmednagar). 

3. C. a/tac. Kraatz, Berl. Ent. Zeits. p. 140 (i858) (Grèce, .\sie Mincurei. 

4. C. ecilonis, Wasmann, Deuts. Ent. Zeits. p. 3o2 (1890) (Brésil). 

5. C. formicaria, Motschulsk}-, Bull. Soc. Nat. Mose. 2, p. 179(1838) [suhtciranca. Mots.; gallica, Schaufuss) 



6 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

(Europe méridionale, Nord de l'Afrique, Région Caspienne); l'a;-, wa/'or, Reitter, Best. Tab. 3, 
2" éd., p. 10 (1887) (Talysch.) 
6. C. punctata, Märkel, Germ. Zeits. Vol. 5, p. 255 [formiceticola, Rosenhauer) (lies de la Méditerranée, 
France méridionale, Espagne, Algérie, Tunisie). 

3. Genus REITTERIA, Leder 

Reitteria. Leder, Berl. Ent. Zeits. Vol. 16, p. iS; (1872); Reitter, Stett. Ent. Zeit. p. 3o2 (1875); 
Best. Tab. 3, 2« éd. p. 9 (1887). 

Caractères. — Yeux sans facettes ni pigmentation, représentés par une petite saillie cornée 
ocelliforme. Corselet subtransverse, à peu près également rétréci au sommet et à la base, marqué d'une 
dépression antébasilaire plus ou moins distincte entre 2 strioles longitudinales. Ecusson en triangle 
arrondi, relativement assez grand. Plaque prosternale subparallèle entre les hanches antérieures, arrondie 
au sommet, mais non défléchie comme chez les Merophysia. Mésosternum pourvu latéralement de 
2 carinules longitudinales divergentes. Métasternum et premier arceau du ventre sans lignes postcoxales. 
Cuisses grêles à la base, renflées vers le sommet. 

Distribution géograpFiique des espèces. — L'espèce qui a servi de type à la fondation du 
genre, lucifuga Leder, a été rencontrée en Algérie parmi les décombres d'une fourmilière à demi 
abandonnée. Une seconde forme, Escherichi Wasmann, habite l'île de Ch\'pre et la S3'rie, où elle vit 
principalement avec des fourmis du genre Pheidole. 

1. R. lucifuga, Leder, Berl. Ent. Zeits., p. i37 (1872) (Algérie). 

2. R. Escherichi, Wasmann, Deuts. Ent. Zeits., p. 238 (1896) (Asie Mineure, Chypre). 

4. Genus MEROPHYSIOPS, Semenow 

Merophysiops. A. Semenow, Mém. Acad. Se. St-Pétersb., 8<= série, Vol. 8, p. i5, note (i8gg). 

Caractères. — Pas d'3'eux. Corselet cordiforme, aussi long que large, plus fortement rétréci à 
la base qu'au sommet. Ecusson petit, mais de forme triangulaire. Le reste, comme chez les Merophysia 
du groupe de carinulata. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'insecte, capturé à Buchara dans la région 
transcaspienne en société de fourmis dont le genre n'est pas indiqué, a été décrit par M. Reitter comme 
appartenant aux Merophysia, bien qu'il soit anophthalme et que son ecusson soit triangulaire au lieu 
d'être transverse. Ces deux caractères, soigneusement relevés par l'auteur, ont paru à !M. de Semenow 
légitimer l'érection d'une coupe générique nouvelle. N'aj-ant pas examiné le type, je ne saurais dire si 
quelque autre détail important de l'organisation doit être ajouté à cette diagnose sommaire. 
I. M. bicarinata, Reitter Deuts. Ent. Zeits. p. 217 (1897) (Région Transcaspienne). 

5. Genus MEROPHYSIA, Lucas 

Merophysia. Lucas, Ann. Soc. Ent. Fr., bull. p. 19 (i852); Rev. Mag. Zool. p. 35o (i855); 
J. Du Val, Gen. Col. d'Eur. Vol. 2, p. 243; Reitter, Stett. Ent. Zeit. p. 3o3 (1875); Belon, 
Ann. Soc. Linn. Lyon, p. 39 {1881); Reitter, Best. Tab. 3, 2« éd., p. 9 (1887); Belon, Rev. 
d'Entom. Caen, p. iio, 118 (1897) ; Ganglbauer, Käf. Mitteleur. Vol. 3.2, p. 818 (1899). 

Caractères. — Yeux latéraux, petits, composés de quelques facettes grossières pigmentées de 
noir. Corselet plus ou moins cordiforme, transverse, parfois aussi long ou un peu plus long que large, 
dilaté-arrondi sur les côtés avant le milieu, rétréci plus fortement à la base qu'au sommet, avec la marge 
latérale tantôt explanée {cretica et lata\, tantôt finement carinulée; uni ou simplement déprimé au devant 
de la base, souvent sculpté en cet endroit, soit d'une fovéole ou d'un pli antéscutellaire, soit de deux 



FAM. LATHRIDIID/E 7 

carènes ou de deux strioles longitudinales. Ecusson peu distinct sous le rebord postérieur du pronotum, 
mais en forme de petite lame transversale très courte et relativement assez large. Plaque prosternale 
médiocre, à peu près parallèle, défléchie après les hanches antérieures. Mésosternum tantôt presque 
deux fois plus large que le prosternum et sans carinules latérales, tantôt guère plus large que le prostemum 
et orné latéralement de carinules longitudinales divergentes. Métasternum et premier arceau du 
ventre dépourvus de lignes postcoxales. Cuisses dépassant plus ou moins les côtés du corps, renflées en 
massue depuis le premier tiers, parfois cependant dès la base; tibias légèrement épaissis vers le sommet, 
arrondis au bout, sans éperons distincts ; les antérieurs des çf souvent dentés au tiers apical de leur 
arête interne. Second article des tarses notablement plus court que le premier qui est assez allongé. 

Distribution géographique des espèces. — 17 espèces et 2 variétés sont énumérées au catalogue. 
Elles appartiennent à peu près toutes à la région méditerranéenne, vivant dans les îles ou sur les contrées 
limitrophes de la mer en Europe, en Asie et en Afrique; cependant la striatella Reitter paraît propre à la 
Crimée, et Yiiniplicata Reitter au Maroc. La plupart ont pour hôtes les fourmis des genres Aphaenogaster 
et Pheidole; mais Voblonga Kiesenwetter et sa var. Escherichi \\'asmann habitent aussi les nids du Teira- 
morium caespitiim Linné. 

1. M. lata, Kiesenwetter, Berl. Ent. Zeits., p. 164 (1S72J (Grèce, îles Ioniennes, Dalmatie). 

2. M. cretica, Kiesenwetter, idem. p. i63 (1S72) (Crète, Grèce, Ch^-pre, Asie Mineure). 

3. M. cai-iiiulata, Rosenhauer, Thiere Andalus, p. 354 (i856) (Espagne, Nord de l'Afrique). 

4. M. biplicata, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 253 (1884) {Saiikyi, Belon) (S3Tie). 

5. M. uniplicata, Reitter, idem, p. 253 (1884) (Maroc^. 

6. M. striatella, Reitter, ibidem, p. 388 (i8go) (Crimée). 

7. M. bistriata, Reitter, ibidem, p. 255 (1SS9) (Crète, Rhodes). 

8. M. obloiiga, Kiesenwetter, Berl. Ent. Zeits., p. 164 (1S72); (Salonique, Grèce, îles Ioniennes, Asie 

Mineure) î'a;-. Escherichi, Wasmann, Deuts. Ent. Zeits., p. 23g ;i8g6j (Asie Mineure, Angora), 
g. M. foveolata, Baudi, Berl. Ent. Zeits., p. 5g (1870) (Chj'pre, Palestine, Sj-rie). 

10. M. formicayia, Lucas, Ann. Soc. Ent. Fr. Bull. p. 2g(iS52) (Europe méridionale. Nord de l'Afrique, 

Asie Mineure, Iméritie) ; var. sicula, Kiesenwetter, Berl. Ent. Zeits. p. 166(1872) (Sicile). 

11. M. Baudueri, Reitter, Mitth. Miinch. Ent. Ver. p. 6 (1877) [acuminata, Fairmaire) (Algérie, Espagne). 

12. M. longicornis, Reitter, Best. Tab. 3, 2'-'éd., p. 12 (1887) (Syrie). 
i3. M. proccra, Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 304 (1S75) (Palestine). 

14. M. orientalis, Saulcy, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 422 (1S64) [ovalipaiiiis, Coye) (Caramanie, Palestine, 

Crimée). 
i5. M. Madoni, Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 241 (i885) (Chj-pre). 

16. M. carmditana, Saulcy, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 423 (1S61) [minor, Baudi) (Palestine, Syrie, Chj'pre, 

Grèce). 

17. il/, nana, Reitter, Best. Tab. 3, 2<= éd., p. 12 '18S7) (Syrie). 

2'"''Tribu: HOLOPARAMECINl 

La deuxième tribu, de même que les suivantes, ne comprend plus d'insectes m\-rmécophiles; tous 
ses membres vivent normalement dans les conditions habituelles. — Le corps, de forme plutôt elliptique 
allongée généralement subdéprimée, et de couleur plus ou moins claire d'un roux-testacé unilormc, 
rarement foncée ou partiellement rembrunie, ne présente le plus souvent qu'une pubescence éparse 
très courte et à peine perceptible; seul, le sous-genre BUmeniis fait exception par la présence de poils 
ténus assez longs sérialement dressés sur les élytres. La tête n'est pas étranglée en iorme de cou, avant 
de s'enfoncer dans le thorax. Labre moins large que l'épistomc. iMont uni, sans sculpture, situé sur le 
même plan que l'épistome dont il est séparé (excepté dans le genre HyplatlniiiKs] par une strie inlra-an- 
tennaire, plus ou moins profonde, souvent à peine arquée, parfois assez fine. .Antennes insérées sous 
les angles antérieurs du front, composées de neuf à onze articles, dont les deux basilairos sont un peu 
plus épais que ceux du funicule; la massue est uni-bi-ou triarticulée, selon les genres. Mâchoires à 



8 . COLEOPTERA CLAVICORNIA 

2 lobes bien développés, l'interne pas plus grand que l'externe. Menton à angles antérieurs en saillie. 
Palpes maxillaires de 4 articles, le dernier en pointe obtuse; les labiaux distinctement triarticulés. 
Marge latérale du corselet entière, sans denticules ni crénelures, d'ordinaire finement carinulée, sauf 
parfois vers les angles postérieurs. Elytres sans côtes, mais souvent marquées d'une strie juxtasuturale. 
Hanches antérieures séparées par une lame prosternale parfois très atténuée; leurs cavités cotyloïdes 
ouvertes en arrière environ jusqu'à moitié de la largeur. Trochanters proportionnellement allongés, 
portant les fémurs à leur sommet obliquement tronqué. Cuisses assez grêles à la base, puis épaissies en 
massue. Abdomen de cinq segments dans les deux sexes, le premier arceau ventral formant entre les 
hanches postérieures une large saillie intercoxale, tronquée droit en devant. Second article des tarses 
évidemment plus court que le premier. 

Après l'élimination des Anommatiis et Abromus, — classés jusqu'alors dans cette tribu malgré leur 
forme parallèle, l'insertion de leurs antennes à découvert sur le front, la structure des trochanters, des 
fémurs, des tibias, etc.. il ne reste que deux genres très distincts : le premier, Holoparamecus, divisible en 
4 ou 5 sous-genres, est accepté sans conteste comme un représentant du type normal des Lathn'diidae ; le 
second au contraire, Hvplafhriniis, présente une telle aberrance de certains caractères principaux, qu'on 
doit 3^ reconnaître un membre adoptif plutôt que naturel de la famille. Il est aisé de les discerner ainsi : 

TABLEAU DES GENRES 

Elytres recouvrant entièrement le pygidium. Massue antennaire uni- ou bi-articulée. Holoparamecus, Curtis. 
Elytres raccourcies, laissant tout le pygidium à découvert. Massue antennaire 

composée de trois articles Hyplathrixus, Reitter. 

6. Genus HOLOPARAMECUS, Curtis 

Holoparamecus. Curtis, Entom. Mag. Vol. i, p. 186 (i833); Lacordaire, Gen. Col. Vol. 2, p. 435; 

J. Du Val, Gen. Col. d'Eur. Vol. 2, p. 244; Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 3o6 (iSyS) ; Belon, Ann. 

Soc. Linn. Lvon, p. 5\ (1881); Leconte et Horn, Class. Col. N. Amer., p. i56 (iSS3); Reitter, 

Best. Tab. 3, i<^éà., p. g (1887); Belon, Rev. d'Entom. Caen, p. 120 (1897) ; Ganglbauer, Käf. 

Mitteleur. Vol. 3.2, p. 814 (189g); Fall, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 106 (1899). 

Sous-genre Holoparamecus, in sp. — Curtis, loc. cit.; Belon, Ann. Soc. Linn. Lyon, p. 53 (1881); 
Rev. d'Entom. Caen, p. 121 (1897); Ganglbauer, Käf. Mitteleur. Vol. 3.2, p. 8i5 (1S99); Fall. Trans. 
Am. Ent. Soc. Vol. 26, p. 107 (i8g9) = Calyptobium, Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 3o8 (1875); Best. 
Tab. 3, 2« éd. p. i3 (1887). 

Sous-genre Blumenus, Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 21g (1887) ; Ann. Soc, Ent. Belg. Vol. Sg, p. 77 
(i8g5) ; Ann. Soc. Linn. L\-on, p. 142 (i8gg). 

Sons-genre Tocaliuni. Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Mose. i,p. 97 (1867); Reitter, Stett. Ent. Zeit. 
p. 306(1875); Belon. Rev. d'Ent. Caen, p. 121 (1897). 

Sous-genre Tomyrium, Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 49 (1880); Belon, Ann. Soc. Linn. 
Lyon, p. 53 (1881); Reitter, Best. Tab. 3. 2*= éd., p. 12; Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 121 (1897); 
Ganglbauer, Käf. Mitteleur. Vol. 3.2, p. 8i5 (1899). 

Sous-genre Calyptobium, Aube, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 241 (1843); Belon, Ann. Soc. Linn. L^-on, 
p. 54 (1881); Rev. d'Ent. Caen. p-. 121 (1897); Ganglbauer, Käf. Mitteleur. Vol. 3.2, p. 8i5 (i8gg); Fall, 
Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 107 (i8gg) ^ Holoparamecus, Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, 
p. 4g (i88o); Best. Tab. 3, 2<^ éd., p. i3 (1887). 

Caractères. — Front séparé de l'épistome par une strie plus ou moins profonde (assez fine 
dans le sous-genre Tomyrium). Yeux arrondis, latéraux, tantôt de grandeur normale, situés à peu de 



FAM. LATHRIDIID.E g 

distance de l'insertion des antennes et occupant presque tout le côté de la tète jusqu'aux angles antérieurs 
du corselet, tantôt assez petits, écartés de la base des antennes par une distance qui égale environ leur 
diamètre longitudinal et séparés du corselet par des tempes plus ou moins longues. Antennes de compo- 
sition fort diverse : dans les Holoparamecus proprement dits, les antennes du q* comptent 9, celles de la 9 
10 articles, la massue est manifestement bi-articulée; dans les Bhimeims. les antennes du seul sexe connu 
sont de 10 articles, mais la massue n'oftVe qu'un seul article dilaté dès la base et tronqué au sommet; 
dans les Tocalium, les antennes du cf ont 10, celles de la 9 n articles, la massue est très distinctement 
bi-articulée; dans les Tomyrivm, les antennes des deux sexes ont le même nombre d'articles, qui est en 
réalité de onze, bien qu'il paraisse n'être que de dix, la massue étant constituée par le 10^ article allongé 
ovale et par le iic un peu plus étroit mais beaucoup plus court et peu distinct au milieu de la pubescence 
terminale ; enfin, dans les Calypiobinm, les antennes des 2 sexes ont également 11 articles, les 2 derniers 
subégaux ou le dernier plus petit, mais très distinct, formant la massue avec le pénultième. Corselet 
transverse ou un peu plus long que large, subcordiforme, arrondi sur les côtés, rétréci postérieurement, 
coupé droit en avant et en arrière, diversement sculpté sur le disque et au devant de la base; angles 
postérieurs fovéolés chez les Calvpiobium, mais non dans les autres sous-genres, qui ont généralement de 
chaque côté une strie longitudinale gravée à quelque distance en dedans des angles postérieurs. Ecusson 
bien distinct, transversal. Elytres recouvrant entièrement le pygidium, plus ou moins allongées, très 
finement pointillées, sans côtes, marquées d'une strie suturale ihormis dans le sous-genre Tomyrium), à 
pubescence courte très fine et épaise. presque imperceptible, sauf dans le sous-genre Bhimenus où d'assez 
longs poils très ténus (///;' volatiles) se dressent en séries. Lame prosternale assez étroite, dépassant les 
hanches antérieures, excepté chez les Tomyrium, où elle se termine en angle entre elles vers le milieu. 
Mésosternum ordinairement 2 ou 3 fois plus large que le prosternum (très étroit chez les Tomyrium)^ 
bordé longitudinalement sur les côtés d'une fine carinule, parfois oblitérée. Alétasternum et premier 
arceau du ventre dépourvus de lignes postcoxales. Cuisses dépassant notablement les côtés du corps; 
tibias légèrement épaissis vers le sommet, sans éperon terminal distinct. 

Distribution géographique des espèces. — Une trentaine d'espèces ou variétés, dont plusieurs 
transportées parmi les denrées coloniales sont devenues cosmopolites, se répartissent entre les cinq sous- 
genres signalés avec leurs caractères différentiels dans la diagnose ci-dessus. — Les Holoparamecus propre- 
ment dits sont représentés par g espèces et 2 variétés : le brasiliensis, Motschulsky, paraît propre au Brésil; 
les ellipticus et signatus, Wollaston, n'ont encore été rencontrés qu'au Japon; les autres formes étendent 
leur habitat dans les régions méditerranéennes en Europe ou en Asie : quelques-unes sont même 
naturalisées dans les diverses parties du globe. — Le sous-genre Bliinieniis ne possède qu'une espèce, 
villiger, Belon, connue seulement du Brésil méridional (li. — Le sous-genre Tocaliiim renferme 
2 espèces, décrites des Indes Orientales. — Le sous-genre Tomyrium a aussi 2 espèces : l'une méditerra- 
néenne. Bertouti, Aube; l'autre d'Arabie méridionale, similis. Belon. — Enfin, le sous-genre Calyptohium, 
avec ses 16 espèces, est disséminé par tout le globe; mais, à part le caiilanim. Aube, qui habite l'.Ancien 
comme le Nouveau Monde et le niger, .\ubé, qui parait répandu dans l'Europe méridionale et le nord de 
l'Afrique aussi bien qu'à Madère et aux Canaries, les autres espèces sont plus localisées : on trouve en 
effet Vatomus, Ragusa, en Sicile; le lyratus, Reitter, au Turkestan; le coniraclus. Wollaston. au Japon ; les 
attemtatiis et clavipcs. ]\Iotschulsk}-, aux Indes Orientales; les tenuis. Reitter, et leslaceus, ]îroun,en Xouvelle- 
Zélande: le. pacißcus, Leconte, en Californie et dans quelques contrées voisines; \e Jlori^iaiius. l'ail, en 
Floride; le dispar Belon, au Brésil et au \'énézuéla; les brosciformis >i\ constrictus, Sharp, au Ciuateniala et 
au Mexique; le Raffrayi, Belon, au Cap-de-Bonne-Espérance; le bipariiius. Wollaston, dans l'archipel du 
Cap-'Vert, et le microps, Belon, au Maroc. 



(1) Lepitiiii/ns. Slmrp, rccciiimcnt lir-rrit <hi ilcxiquc. poï^cdc la mi-nic slructure atitcunairc. et doit .i ce titrt* étrr r;itij;i'' ;ivcc li- lU'tiiKetuti.-.-iUiy 
sous peine de rendre illusoire toute délinition des snus-genrcs. 



lo COLEOPTERA CLAVICORNIA 

. . ■ Subgenus BLUMENUS, Belon. 

1. H. villiger, Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 219 (1887) (Brésil). 

2. H. Piimilus, Sharp, Biol. Centr. Amer. Coleopt. Vol. 2, part, i, p. 627 (1902) (Mexique). 

Subgenus HOLOPARAMECUS, in sp. 

3. H. Ragusae, Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 3og (1875) (Europe méridionale, Japon, Chili, Etats-Unis 

d'Amérique). 

4. H. Kunzei, Aube, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 245 (1843) (Europe méridionale, Ch3-pre, Tenasserim, 

Cochinchine, Sénégal, Madère, Bourbon, Madagascar, Brésil, Saint-Domingue, Martinique, 
New- York, Californie, Nouvelle-Calédonie). 

5. H. Truquii, Baudi, Berl. Ent. Zeits., p. 182(1861) (Chypre, Beyrouth, M'. Liban, Damas). 

6. H. Saulcyi, Baudi, Berl. Ent. Zeits, p. 68 1,1870) (Chypre). 

7. H. ellipticus, Wollaston, Ent. Monthl. Mag., p. 201 (1874) (Japon). 

8. H. signatus, Wollaston, Ent. Monthl. Mag., p. 202 (J (1873) {capitaius, Wollaston 9) (Japon). 

9. H. Beloni, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 63 (1884) (Morée, Acarnanie, Herzégowine, Croatie, Dal- 

matie, Corfou). 

10. H. brasiliensis, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Mose, i, p. gg (1867) (Brésil). 

11. H. singularis, Beck, Beitr. baver. Ins.. p. ii^[id<i'j){depi-essiis, Curiis -jdifficilis, Villa; Villae, Anhé -ypopuli, 

Motschulsky; longipennis, Motschulsky) (Europe, Nord de l'Afrique, Asie, Caucase, Inde, Mexique). 
var. Lederi, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 2g5 (1877) (Caucase : Mt. Suram.) 
var. obtusus, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 63 (1884) (Syrie). 

Subgenus TOCALIU^^I, Motschulsky. 

12. H. externus, Motschulsk\', Bull. Soc. Nat. Moscou, i. p. 97 (1S67) (Indes orientales). 
i3. H. orienialis, Motschulsk}', Bull. Soc. Nat. Mose, i, p. 97 (1867) (Indes orientales). 

Subgenus TOMYRIUM. Reitter. 

14. H. Bertouti, Aube, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 19S (1861) (France méridionale, Sardaigne. Tunisie). 
i5. H. similis, Belon, Ann. Soc. Ent. Fr., Bull., p. 3g (i885) (Arabie méridionale). 

Subgenus CALYPTOBIUM, Aube. 

16. H. tenuis, Reitter, Verh. Nat. Ver. Briinn, p. 17S (187g) (lucidus, Broun) (Nouvelle Zélande). 

17. H. pacificus, Leconte, New spec, of N. A. Col. i, p. 72 (i863) (Californie). 

18. H. floridanus. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. log (iSgg) (Floride : Key West). 

ig. H. brosciformis, Sharp, Biol. Centr. Amer. Coleopt. Vol. 2. part, i, p. 627 (1902) (Guatemala). 

20. H. constridus, Sharp, idem, Vol. 2, part, i, p. 628 (1902) (Mexique). 

21. H. caularum. Aube, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 244 (1843) [Panchouchi, Guérin; 'obtusicornis, Motschulsky; 

tubevculum, Motschulsky-; Beaucheuei, Croissandeau) (Europe, Afrique, Asie : S^'rie, Tonkin. 
Amérique du Nord : Californie). 

22. H. atomus, Ragusa, Natur. Sicil., p. 37 (188S) (Sicile). 

23. H. testaceus, Broun, Man. New Zeal. Col. part. 7, p. 1448 (iSgS) (Nouvelle Zélande). 

24. H. attenuatus, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Mose, i, p. ici (1867) (Indes orientales). 

25. H. davipes, Motschulsky, idem, i,p. 102, (1867) (Indes orientales). 

26. H. lyratus, Reitter, Deuts. Ent. Zeits.. p. 22 (1891) (Turkestan). 

27. H. Raffrayi, Belon, Ann. Soc. Ent. Belg., p. 440 (iSgS) (Cap-de-Bonne-Espérance) . 

28. H. niger, Aube, Ann. Soc. Est. Fr., p. 246 (1843) [occiiltus, Leder; Lotvei, Reitter; Argodi, Croissan- 

deau) (Europe méridionale. Nord de l'Afrique). 
2g. H. bipartitiis, Wollaston, Col. Hesperid., p. 73 (1867) (Archipel du Cap Vert). 
3o. H. microps, Belon, Ann. Soc. Ent. Belg., p. 79 (i8g5) (Maroc). 
3i. H", contractus, Wollaston, Ent. Monthl. Mag., p. 2o3 (1874) (Japon). 
32. H. dispar, Belon, Rev. d'Ent. Caen., p. 241 (i885) (Brésil, Venezuela). 



FAM. LATHRIDIID.î: II 

7. Genus HYPLATHRINUS, Reitter 

Hyplathrinus. Reitter. Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. i8i (1877); Belon, Ann. Soc, Ent. Belg., 
• Vol. 39, p. 77 (1895); Rev. d'Ent. Caen., p. no (1897); Ann. Soc. Linn. Lj-on, p. 149 (1899). 

Caractères. — Front soudé avec l'épistome et se continuant sur un même plan, sans aucun 
vestige de suture, ni striole, ni dépression. Yeux médiocres, arrondis, latéraux, peu saillants, à facettes 
pigmentées de noir. Antennes de 10 articles, les 3 derniers formant une massue assez brusque. Corselet 
transversal, faiblement rétréci vers l'arrière, plan au devant de la base, dépourvu de toute sculpture sur le 
disque. Ecusson distinct, transverse, semi-elliptique. Elytres subdéprimées, assez densément pointillées, 
à peine pubescentes, raccourcies en arrière etlaissant le pj'gidium à découvert; strie suturale complètement 
oblitérée en avant, mais très fine et distincte sur la moitié postérieure de l'étui. Lame prosternale très 
atténuée, séparant les hanches antérieures sans les dépasser. Métasternum et premier arceau du ventre 
dépourvus de lignes postcoxales. 

Distribution géograpliique de l'espèce. — Une seule espèce, planicoUis, Reitter, découverte 
dans la Répubhque Argentine. capturée depuis au Brésil et au Chih, a servi de ty-pe au gerne Hyplat/iriniis. 
I. H.planicoUis, Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 181 (1877) (Répubhque Argentine, Brésil, Chih). 

3"^^ Tribu : DASYCERINI 

La troisième tribu renferme des insectes non m3Tmécophiles, mais vivant d'ordinaire sous les mousses, 
parmi les tas de feuilles tombées, et dans les fagots qui se pourrissent au contact d'un sol humide. Le 
corps, de forme ovalaire plus ou moins courte et convexe, de coloration uniformément testacée ou d'un 
roux-brun, à ponctuation assez accentuée, est presque toujours hérissé de cils sétiformes médiocrement 
allongés, sérialement disposés sur les lignes proéminentes de la surface et souvent cur la marge latérale. 
La tête est étranglée à la base, en forme de cou assez court complètement engagé dans le thorax. Labre 
moins large que l'épistome. Front plus ou moins inégal, situé à peu près sur le même plan que l'épistome, 
dont il n'est séparé que par une dépression souvent à peine distincte. Antennes capillaires, de 1 1 articles, 
les 2 premiers dilatés globuleux, les 3 ou 4 derniers en massue très lâche, noueux vers le bout et ornés 
de poils verticillés. Mâchoires à 2 lobes bien développés, l'interne robuste et plus grand que l'externe. 
Menton largement arrondi au sommet, recouvrant complètement la languette. Palpes maxillaires assez 
allongés, de 4 articles, le dernier mince et aciculé; les labiaux très petits, distinctement triarticulés. 
Marge latérale du corselet ciliée et plus ou moins crénelée. Elvtres ornées de côtes longitudinales ciliées, 
et d'une marge latérale membraneuse souvent hérissée de cils sétiformes. Hanches antérieures coniques 
et saillantes, contigiies, sans lame prosternale; leurs cavités confluentes en dedans, dilatées extérieure- 
ment en angle aigu, complètement ouvertes en arrière. Trochanters pas très petits, portant les fémurs 
sur leur côté externe. Cuisses plus ou moins linéaires, un peu rétrécies vers le sommet. Abdomen de 
6 segments très distincts dans les deux sexes : le premier arceau ventral formant en devant une saillie 
intercoxale triangulaire, dont la pointe obtuse sépare faiblement les hanches postérieures. Second article 
des tarses notablement plus long que le premier. 

Le genre Dasycerus, très remarquable par les caractères particuliers de son organisation, constitue 
à lui seul cette tribu. Il possède en commun avec les Lathridiini la structure céphaliquc, le corselet et 
les élytres pourvus de côtes longitudinales, des fossettes postcoxales au métasternum et au premier arceau 
du ventre, une membrane marginale, etc. Néanmoins les différences nombreuses et importantes relevées 
dans la diagnose ci-dessus démontrent qu'il représente un type spécial. 

8. Genus DASYCERUS, Brongniart 

Dasycerus. Brongniart, Bull. Soc. Lhil. l'aiis, \'ol. 2, p. ii5 ii799)'. Lacovdaire, Gcn. Col.. \'ol. 2. 



13 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

p. 438; J. Du Val, Gen. Col. d'Eur., Vol. 2, p. 249; Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 411 (iSyJ); 
Le Conte & Horn, Class. Col. N. Amer., p. i56 (i883) ; Belon, Ann. Soc. Linn. Lyon, p. 65 
(1884); Revue d'Entom. Caen., p. ii3 (1897); Ganglbauer, Käf. Mitteleur. Vol. 3 (2), p. 773 
(1899); Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, Vol. 26, p. m (1899). 

Caractères. — Tête plus étroite que le bord antérieur du corselet, triangulairement rétrécie en 
avant des yeux, à marge latérale relevée en lobe saillant sous lequel les antennes sont insérées. Yeux 
latéraux, globuleux, grossièrement granulés, séparés du thorax par des tempes distinctes. Antennes 
comme il a été dit ci-dessus. Corselet beaucoup plus étroit que les élytres, de forme hexagonale, dilaté 
en angle plus ou moins obtus sur le milieu de ses côtés, creusé d'un sillon médian entre les 2 carènes 
longitudinales du disque. Ecusson indistinct. Eh'tres très convexes, en ovale court ou parfois un peu 
allongé, ponctuées-striées, à intervalles impairs relevés en côtes et ciliés. Prosternum très court, terminé 
en angle obtus au devant des hanches antérieures. Mésosternum très étroit, parfois carinulé au milieu, 
ne dépassant pas le milieu des hanches intermédiaires. Métasternum sans lignes postcoxales, raccourci 
sur sa ligne médiane, en saillie obtuse entre les hanches postérieures. Premier segment du ventre plus 
allongé que le second, dépourvu de lignes postcoxales. mais creusé derrière les hanches postérieures d'une 
forte fossette arrondie à bords lisses. Tibias sublinéaires, un peu plus larges dans leur moitié basilaire, se 
rétrécissant ensuite vers le sommet. Premier article des tarses assez court; le second est plus allongé, et 
le troisième dépasse en longueur les deux précédents réunis. 

Distribution géograpliique des espèces. — Cinq espèces appartiennent à la faune euro- 
péenne, où la plupart sont assez localisées; deux autres sont propres à l'Amérique du Nord, l'une 
angulicollis, Horn {= Grouvellei, Belon) sur le versant du Pacifique, l'autre carolinensis , Horn, sur le versant 
de l'Atlantique. 

1. D. auguhcollis, Horn, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 117 {1882) [Grouvellei, Belon) (Californie). 

2. D. carolinensis, Horn, idem, p. 117 (1882) (Caroline du Nord). 

3. D. elongatus, Reitter, Stett. Ent. Zeits., p. 410 (1875) (Espagne méridionale). 

4. D. ioniens, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 118 (1884) (Corfou). 

5. D. sulcatns, Brongniart, Bull. Soc. Philom., Paris, Vol. 2, p. ii5 (1799) [echinatus, Aragona) (Europe). 

6. D. interruptus, Reitter, Verh. Zool. bot. Ges., Wien, p. 5g (1880) (Autriche). 

7. D. crenatus, Motschulskv, Bull. Soc. Natur. Moscou, p. 5o (1839) (Caucase, Circassie). 

4^ Tribu : LATH RI DM NI 

La quatrième tribu partage la manière de vivre commune aux Lathridiidae (*).Le corps, de forme 
ovalaire plus ou moins allongée, tantôt nettement convexe, tantôt presque déprimée, de coloration passant 
par toutes les nuances du testacé ou roux-ferrugineux jusqu'au brun et au noir profond avec ou sans 
taches plus claires, ne présente plus l'aspect poli qui caractérise les Merophysiini et les Holoparamecini : la 
ponctuation est généralement accentuée, souvent rugueuse au milieu des inégalités de jla sculpture ; la 
pubescence, très souvent absente ou réduite à des poils duveteux fort courts et à peine distincts qui 
émergent du fond des points sur les élytres, apparaît rarement sous forme de cils sétiformes hérissant les 
côtes, ou en séries de poils ténus assez longs, dressés à la surface et sur la marge latérale. La tête est 
étranglée à la base, formant un cou assez court enfoncé dans le thorax. Labre normalement moins large 
que l'épistome, rarement plus large que celui-ci et l'enclosant sur les côtés. Front plus ou moins rugueux 
et inégal, diversement sculpté, souvent canaliculé au milieu, quelquefois tubercule ou carinulé longitudi- 



(*) Bien qu'une espèce américaine de Coninoiniis ait été rencontrée dans un nid de guêpes, le fait de cohabitation régulière n'est peut-être pas 
hors de doute, et. en tout cas, ce ne serait qu'une exception, de même que la capture accidentelle d'un individu dans le voisinage des fourmis, ou même 
dans leurs galeries. — Dans son KritiKcltes Verzeichniss der Myrinccophitcn Arthropoden (p. 104, iSol), le R. P. Wasmann cite la Cartodcre eiû7igata 
comme capturée en compagnie de Lasitis fuH^inosns Latr. et de Tetranioriitm cacspititjii L. Mais l'espèce n'est pas exclusivement myrmécophile ; car 
on la rencontre le plus souvent en dehors des fourmilières. 



FAM. LATHRIDIID^ i3 

nalement, situé sur un plan supérieur à l'épistome, dont il est séparé par un sillon transversal très marqué. 
Antennes, ni capillaires ni ornées de poils verticillés, normalement insérées à découvert aux angles anté- 
rieurs du front, composées de g-i i articles, les deux basilaires plus épais que ceux du funicule (mais le 
second article presque toujours sensiblement moins dilaté que le premier). les 2 ou les 3 derniers seulement 
formant la massue; celle-ci, par exception, est uni-articulée chez quelques Mdophihahnus. Mâchoires à 
deux lobes inégaux; l'externe est plus grand, et l'interne très petit. Menton prolongé en lobe dans son 
milieu antérieur qui couvre en majeure partie la languette. Palpes maxillaires de 4 articles, le dernier 
étroit, cylindrique ou faiblement aciculé en pointe obtuse; les labiaux très courts, dépassant à peine le 
menton et paraissant n'avoir que 2 articles, le premier très petit, parfois peu distinct recouvert par le 
menton, et le second épais formé par la fusion complète ou par la soudure extrêmement serrée des 2« et 
3^ articles normaux. M arge latérale du corselet presque toujours légèrement crénelée, mais sans denticules 
proprement dits, encadrée dans une membrane blanchâtre ordinairement caduque ou s'oblitérant par la 
dessiccation, parfois cependant persistante. Eh'tres assez fortement striées-ponctuées, souvent ornées de 
côtes; les séries de points sont au nombre de 6-S, hormis dans le genre Revdi cria, qui en compte une 
douzaine environ sur chaque étui. Hanches antérieures plus ou moins coniques et saillantes, séparées 
presque toujours par une lame prosternale, parfois interrom.pue au milieu, exceptionnellement absente 
chez les Adisùmia ; leurs cavités cot3-loïdes complètement fermées en arrière. Trochanters petits, portant 
les fémurs à leur côté externe; seul, le genre Belonia possède des trochanters en cylindre allongé, avec 
les fémurs attachés au sommet. Abdomen de 5 segments dans les deux sexes, le premier arceau ventral 
formant entre les hanches postérieures une large saillie intercoxale tronquée ou subarrondie en devant. 
Second article des tarses tantôt plus long, tantôt à peu près aussi long que le premier. 

On rapportait jadis à cette tribu les genres Lobogestoria, Lnngelandia et Lithostygnus : ils 3- formaient 
un groupe que la forme générale du corps allongé et subparallèle distinguait de suite de tous les Latliridiiui 
ovalaires. Comme il a été dit plus haut, ces genres ont en outre des affinités essentielles avec les Colydiidae 
et trouvent parmi ceux-ci leur place naturelle. 

Les auteurs ne sont pas d'accord sur la valeur des cinq coupes génériques créées par Thomson 
dans les Shandiiiavicns Coleoptera pour y distribuer systématiquement les espèces assez disparates mélangées 
auparavant par Mannerheim sous le nom de Lathridius. AI. Reitter accepte la séparation des Coninomus, 
Enicmus et Caftoderc, mais il ne fait des Conithassa qu'un sous-genre des Enicmiis. M. Fall partage cette 
manière de voir, et dit qu'il faut en outre scinder les Cartoderc et établir à leurs dépens deux genres nou- 
veaux, Adisieinia et Belonia. Pour moi, j'ai contesté l'élévation des Coninomus à la dignité de genre, les 
différences alléguées ne me semblant pas toujours décisives; les observations importantes faites par 
M. Fall en étudiant les espèces de la faune Nord-Américaine ont modifié mon opinion et m'amènent à 
adopter le même titre de séparation et, par suite, tout son système de classement. M. Ganglbauer, au 
contraire, estime que les Cartodere seiûes peuvent revendiquer leur droit à une distinction générique; les 
Coninomus. Conithassa et Enicmus ne sont, d'après lui. que des sous-genres de Lathridius. — Quant au genre 
Revelieria démembré aussi des Lathridius, sa validité ne fait doute pour personne. 11 en est de même pour 
le genre Metophthalmus. 

En résumé, la tribu des Lathridiini peut se répartir en huit genres bien délimités par l'ensemble 
des caractères énumérés dans leurs diagnoses respectives. Un seul, Belonia, est exclusivement exotique: 
tous les autres, avec des espèces appartenant à diverses faunes étrangères, ont en Europe et dans l'ancien 
monde des représentants indigènes ou naturalisés. Le tableau suivant fera saisir au premier coup d'oeil 
les grandes lignes de démarcation qui servent de base au système de groupement : 

TABLEAU DES GENRES 
.\. — Pronotum orné de deux côtes ou carinulcs discales. 



14 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

Yeux petits, supérieurs. Ecusson nul ou indistinct. Elytres soudées ; ailes 

obsolètes Metophthalmus, Wollaston. 

Yeux gros, latéraux. Ecusson distinct, transversal. Elytres non soudées ; 

des ailes. 
Tempes plus courtes que le diamètre des yeux. Corselet sinué sur les côtés, 

mais sans incision profonde après le milieu. Epimères du prothorax 

directement soudées sur la ligne médiane du sternum Lathridius, Herbst. 

Tempes égalant le diamètre des yeux, ou plus longues que lui. Corselet très 

fortement incisé après le milieu de ses côtés. Epimères thoraciques non 

coalescentes sur la ligne médiane, mais séparées par le prosternum . . Coninomus, Thomson. 
B. — Pronotnm dépourvu de côtes ou carinules discales. 

Yeux gros, peu distants des antennes. Ecusson distinct, transversal . Elytres 

non soudées, marquées chacune de /luit séries de points Enicmus, Thomson. 

Yeux petits ou médiocres, assez longuement écartés des antennes. Ecusson 

ponctiforme ou indistinct. 

Elytres soudées, marquées cliacune d'une douzaine de séries de points. . . Revelieria, Perris. 

Elytres non soudées, marquées chacune de six à huit séries de points. 

Trochanters normaux, assez petits, avec les fémurs insérés au côté externe . 

Hanches médianes toujours séparées un peu plus largement que les antérieures. Cartodere, Thomson. 

Handies médianes tout à fait contigiies, comme les antérieures .... Adistemia, Fall. 

Trochanters en cylindre allongé, avec les fémurs insérés au bout. . . . Bei.ONIA, Fall. 

9. Genus METOPHTHALMUS, Wollaston 

Metophthalmus. Wollaston, Ins. Mader., p. 192 (1854); Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 314 (1875); 
. Belon, Ann. Soc. Linn. Lyon, p. gg (1881); Reitter, Best. Tab. 3, 2*^ éd., p. i5 (1887) ; Belon, 
Rev. d'Ent. Caen, p. ii3, 123(1897); Ganglbauer, Käf. Mitteleur. \'ol. 3, 2, p. 790 (i8gg); Fall, 
Trans. Amer. Ent. Soc, Vol. 26, p. ii3 (i8g9). 

Synonymes. — Bonvouloiria. J. Du Val, Gen. Col. d'Eur., Vol. 2, p. 245. — Le Conte & Horn, 
Class. Col. N. Amer., p. i56 {i883). — Belon, Rev. d'Ent., Caen, p. 124 (1897). — Metatypus, Belon, 
Rev. d'Ent., Caen, p, 124(1897); Ann. Soc. Linn. Lj"on, Vol. 46, p. 154 (iSgg). 

Caractères. — Corps en ovale peu convexe, souvent recouvert partiellement d'un enduit 
cr^'ptogamique blanc-crétacé. Labre moins large ou pas plus large que l'épistome. Front pourvu de 
carinules longitudinales plus ou moins accentuées, parfois interrompues et alors tuberculiformes. Yeux 
petits, granulés, assez distants de l'insertion antennaire, nettement supérieurs, à peu près contigus au 
bord antérieur du corselet. Antennes courtes, de g-ii articles, insérées à découvert aux angles antérieurs 
du front, logeant au repos le funicule dans une rainure marginale crénelée, terminées par une massue 
uni-bi ou triarticulée, qui vient se cacher sous le bord du corselet dans une fossette creusée à l'avant des 
propleures. Pronotum largement explané sur les côtés, portant sur le disque deux côtes longitudinales 
souvent raccourcies ou tuberculiformes, et creusé en outre de fossettes qui disparaissent sous l'enduit 
crétacé. Ecusson rudimentaire ou nul. El}i;res paraissant soudées, presque toujours glabres (par excep- 
tion, hérissées de poils recourbés;- chez Yhispidus Belon, du Chili), offrant chacune 6 ou 8 séries longitu- 
dinalesde points, et souvent les intervalles relevés en carènes; dans quelques espèces, par exemple albofas- 
ciaius Reitter et albosignatus Fall, l'enduit blanc-crétacé forme sur les étuis un dessin bien caractérisé ; chez 
la plupart, au contraire, il recouvre seulement certainesplaces, telles que l'épaule etla marge latérale plus 
ou moins longuement. Lame prosternale étroite, séparant les hanches antérieures, dont les cavités sont 



FAM. LATHRIDIID^ i5 

assez éloignées de la marge postérieure du corselet. Mésosternum à peine plus large que le prosternum. 
Métasternum sans lignes postcoxales, presque toujours revêtu de l'enduit crétacé, sous lequel se dérobe 
souvent une fossette médiane assez large et profonde. Trochanters petits, portant les fémurs attachés à 
leur côté externe. Abdomen de 5 segments dans les deux sexes, sans lignes fémorales, généralement 
revêtu de l'enduit blanc-crétacé qui cache la sculpture foncière; le premier arceau ventral forme entre 
les hanches postérieures une large saillie, tronquée en devant. Pattes assez courtes : cuisses pas très 
robustes; tibias droits, graduellement mais faiblement dilatés vers le sommet; les deux premiers articles 
des tarses petits, subégaux. 

Distribution géographique des espèces. — 29 espèces, tant européennes qu'exotiques, sont 
inscrites aux catalogues, y compris les hkoloi- et Inspidus Belon, du Chili, que j'avais cru devoir 
séparer des Meiophthalmus,e\\ raison de leurs antennes composées de 11 articles, dont les 3 derniers forment 
la massue. Le genre Metatypus établi d'après ces deux formes tombe donc en synonymie. 

On pourrait ici, comme on l'a fait pour les Holoparamecus, admettre 3 sous-genres différenciés par 
le nombre des articles antennaires. Le premier, qui porterait le nom de Bonvoidoiria, renfermerait les deux 
espèces circaméditerranéennes, nigricollis, J. Du Val et Revelierei, Belon, dont les antennes sont 
composées de 9 articles, les 2 derniers formant la massue. — Le second, Metophtahmts in sp., compren- 
drait les espèces typiques assez nombreuses qui, toutes, comptent 10 articles aux antennes; mais il y 
aurait lieu de le subdiviser en 3 groupes caractérisés par la massue antennairc, tantôt d'un seul article 
(c'est le cas de 2 formes du Cap de Bonne-Espérance capensis et Peringucyi Belon, et probablement aussi 
de Yexiguus Wollaston de Madère), tantôt bi-articulée (comme dans les 18 espèces des régions circamédi- 
terranéenne et Caspienne, des îles de l'.^tlantique, de Zanzibar, du Japon, du Mexique, de l'Amérique 
du Nord et de Colombie), tantôt enfin tri-articulée [parviceps Le Conte). — Le troisième sous-genre, à 
antennes de 11 articles, les 3 derniers formant la massue, serait constitué par trois espèces nord-améri- 
caines, rudis, irux et albosignatus Fall, auxquelles s'adjoindraient les deux Metatypus du Chili, malgré les 
divergences légères que l'étude minutieuse des détails plastiques a révélées. Ainsi les 5 congénères 
prendraient le nom disponible de Metatypus. 

1. M. Revelierei, Belon, Ann. Soc. Linn. Lj'on, p. 107 (1S81) (Corse, Sardaigne, Algérie). 

2. M. niveicollis, J. Du Val, Gen. Col. d'Eur. Vol. 2, p. 245 (France méridionale, Espagne, Algérie). 

3. M. Peringueyi, Belon, Ann. Soc Ent. Belg., p. 441 (i8g8) (Cap-de-Bonne-Espérance). 

4. M. capemis, Belon, idem, p. 442 (1898) (Cap-de-Bonne-Espérance). 

5. M. exiguns, Wollaston, Ann. Alag. Nat. Hist. (3j Vol. 5, p. 261 (i860) (Madère). 

6. M. americanus, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Mose, 3, p. 233 (1S66) (Amérique du Nord : 

Alabama) . 

7. M. Grouvellei, Belon, .\nn. Soc. Ent. Fr.. bull., p. 37 (1899) (^^lexique). 
S. M. asperatus, Wollaston, Lis. Mader., p. ig3 (1854) (Madère). 

9. M. ferrugineus, Wollaston. Col. Atlant., p. 154 (i865) (Canaries). 

10. M. cyeteicollis, Wollaston, Col, Hesperid.. p. 76(1867) (.A.rchipel du Cap\'ert). 

11. M. encaustus, Wollaston, Col. Atlant., p. 154 (i865) (Canaries). 

12. M. sculpturatus, Wollaston, Ann. Mag. Nat. Hist. (3) Vol. 10, p. 290 (1S62) (Madère). 
i3. M. hungaricus, Reitter. Deuts. Ent. Zcits. p. 64 (1884) (Hongrie). 

14. M. lacteoliis, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Moscou, 3, p. 23i (1866) (Crimée). 
i5. M. Brenshei, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 64 (1884) (Morée, Crète, Corfou). 

16. M. Immeridens, Reitter, idem, p. 65 (Région Caspienne : Circassie, Crimée). 

17. M. Raffrayi, Belon, Ann. Soc. Ent. Fr. bull., p. 3g (i885) (Arabie méridionale). 

18. M. syriaciis, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 65 (1884) (Syrie). 

19. M. obesus, Reitter, \'eih. Zool. bot. Ges. Wien, p. 5i (1S80) (Corse, Sardaigne, France méridionale). 

20. M. Ragusae, Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 3i5 (1875) (Sicile, Sardaigne, Corse. France méridionale). 

21. M. albofasciatus, Reitter, Deuts. Ent. Zcits., p. 23 (1891) (Japon). 

22. M. zanzibaricus, Belon, Rev. d'Ent. Caen., p. 221 (1887) (Zanzibar). 

23. M. plicatuhis, Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 182 (1877) (Colombie). 

24. M. parviceps, Le Conte, Proc. .\cad. Philad., p. 304 (i855) (Californie). 

25. M. bicolor, Belon, Ann. Soc. Eni. Bclg., p. 85 (1895) (Chili). 



i6 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

26. M. hispidus, Belon, Ann. Soc. Ent. Belg. p. 85 (1895) (Chili). 

27. M. rudis. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. ii5 (1899) (Californie). 

28. M. trux. Fall, idem, p. 11 5, (1899) (Texas, Californie). 

29. M. albosignatus, Fall, ibidem, p. ii5 (1899) (Floride). 

10. Genus LATHRIDIUS, Herbst 

Lathridius. Herbst, Käf., Vol. 5, p. 3 (1793); Mannerheim, Germ. Zeits., Vol. 5, p. 67 (1844); 
Lacordaire, Gen. Col., Vol. 2, p. 436 (1854); J. Da Val. Gen. Col. d'Eur., Vol. 2, p. 245; 
Thomson, Skand. Col., Vol. 5, p. 2i5 ; Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Mose, 3, p. 233 (1866) ; Reitter, 
Stett. Ent. Zeit., p. 3i5 (1875); Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 5o (1880) ; Belon, Ann. Soc. 
Linn. Lyon, p. no {Lathridius in sp.J (1881) ; Reitter, Best. Tab., 3, 2« éd., p. 16 (1887); 
Belon, Rev. d'Entom. Caen, p. 127 (Lathri.iius in sf>.) (1897); Ganglbauer, Käf. Mitteleur., 
Vol. 3 (2), p. 778 (1899); Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, Vol. 26, p. 116 (1899). 

Synonyme. — Stepliostetliiis, Le Conte, Proc. Am. Phil. Soc, Vol. 17, p. 601 (1878) ; Class. 
Col. N. Amer., p. i56 (i883); Belon, Ann. Soc. Ent. Belg., Vol. Sg, p. 87 (iSgS); Rev. d'Entom. 
Caen, p. ii3 (1897). 

Caractères. — Corps en ovale assez allongé et plus ou moins convexe, glabre ou à peu près, 
liable moins large que l'épistome. Front plus ou moins rugueusement ponctué, sans carinules ni tuber- 
cules, canaliculé dans son milieu longitudinal, et souvent plus fortement e.xcavé sur le vertex. Yeux assez 
gros, proéminents, latéraux, peu distants de l'insertion antennaire. Tempes de moitié ou d'un quart plus 
courtes que le diamètre oculaire. Antennes allongées, égalant environ la tête et le thorax, qui n'ont en 
dessous ni sillons ni fossettes pour les loger au repos, composées de 1 1 articles, terminées par une massue 
de 3 articles plus ou moins fortement dilatés, ou par exception [alternans, Mann., beloniauns, Reitt., 
bveviclavus Fall), de 2 articles seulement. Corselet plus ou moins sinué et émarginé sur les côtés qui se 
rétrécissent vers un point avoisinant presque toujours le milieu, mais sans être incisés et profondément 
étranglés assez près de la base ; offrant sur le disque, outre les fossettes ou dépressions diverses qui 
rendent la surface inégalement sculptée, deux carinules médianes subparallèles, prolongées du tiers 
antérieur jusqu'à la base, plus ou moins saillantes, mais rarement oblitérées au point de ne laisser aucun 
vestige; régulièrement il n'existe pas de membrane blanchâtre encadrant le bord latéral, parcequ'elle est 
caduque, s'atrophie en majeure partie par la dessiccation et se confond avec la chitine du thorax. Ecusson 
distinct, transversal. Elytres non soudées, marquées chacune de 8 lignes de points généralement assez 
forts mais s'affaiblissant d'ordinaire vers le sommet, du fond desquels émergent parfois des poils duveteux 
très courts, perceptibles seulement à l'état frais ; intervalles plans ou costiformes, le septième ou humerai 
presque toujours plus ou moins caréné; par exception, quelques espèces du groupe de Y angusticollis 
Gyllenhall présentent des séries de soies dressées sur les interstries. Lame prosternale plus ou moins 
étroite, égalant environ ou n'égalant pas la largeur du trochanter, séparant les hanches antérieures; les 
cavités coxales closes en arrière par les épimères prothoraciques qui viennent se souder directement sur 
la ligne médiane du sternum. Plaque mésosternale courte, distinctement plus large que la prosternum. 
Métasternum pourvu de 2 fossettes postcoxales, arrondies, plus ou moins profondes, parfois obsolètes, 
à bords lisses ou plissés. Dessous du corps entièrement ou à peu près imponctué. Trochanters petits, 
portant les fémurs attachés à leur côté externe. Abdomen de 5 segments dans les 2 sexes, sans lignes 
fémorales, mais offrant sur le premier arceau des foxettes postcoxales arrondies, parfois presque oblitérées 
à bords lisses ou plissés ; la saillie intercoxale est large et tronquée en devant. Cuisses faiblement épais- 
sies; tibias linéaires, un peu rétrécis vers le sommet, parfois incourbés chez les (j*; second article des 
tarses sensiblement plus long que le premier. 



FAM. LATHRIDIID.Σ 



17 



Distribution géographique des espèces. — Une trentaine d'espèces appartiennent aux 
Lathridins proprement dits. Plus de la moitié vivent en Europe, soit disséminées dans les paj-s du Nord, 
du Midi et de l'Est jusqu'à la région du Caucase, se trouvant aussi dans le Nord de l'Afrique, transportées 
même, parait-il, dans la iaune Nord-Américaine, soit restreintes à quelques contrées de l'Europe boréale 
ou centrale. Parmi les autres, 5 ne sont connues que d'Amérique (Etats-Unis, Canada, ou Péninsule 
Kenai), 2 ou 3 sont originaires de Sibérie orientale, i des Indes orientales et i de Chine et du Japon. 

Tel qu'il vient d'être délimité, le genre Lathridins est essentiellement distinct des suivants, 
démembrés à juste titre par Thomson. Le caractère décisif, invoqué par Le Conte pour légitimer l'établis- 
sement du genre Stephostethus, est précisément l'apanage des Latluidius : les épimères thoraciques v sont 
coalescentes au milieu; en feimant les cavités coxales antérieures, elles se prolongent jusqu'à la ligne 
médiane du sternum et se soudent là directement, sans être séparées par la lame prosternale. Dès lors, le 
genre Siephostdhiis tombe en s3non} mie,et la présence d'un caractère tout à fait exceptionnel en dehors du 
sous-ordre des Rhynchophora suffira à trancher les doutes que pourraient faire surgir, dans certains cas 
d'ailleurs assez rares, soit l'effacement des carinules du pronotum, soit la longueur respective des tempes, 
soit la modification ou le déplacement de l'échancrure latérale du corselet. Ni les Coniuomus, ni les Enicmus, 
ne présentent le mode anormal de coalescence que les auteurs américains ont découvert chez les Lathridius 
au sens restreint. 

1. L. lardarius, De Geer, ^Nlém. Ins. \o\. 5, p. 45 [quadiaius. Panzer; acnviinaius, Paykull ; rugicollis, 

Marsham.; dilaticollis, Motschulskv; pini, ÎMotschulsky) (Toute l'Europe, Amérique boréale : îles de 
la Reine Charlotte. 

2. L. laticeps, Belon, Ann. Soc. Linn. L}-on, p. ii5 (iSSi) (France : département du Rhône). 

3. L. angusticollis, Gyllenhal, Ins. Suec.\'ol. 4. p. i36 [angulatus, ^Nlarinerheim; undulatus, Motschulsky] 

(Toute l'Europe, Caucase). 

var. prodiidus, Rosenhauer. Thiere Andal.,p. 35i (^Europe méridionale. Nord de l'Afrique. Amérique 

septentrionale). 

4. L. Kokujeu<i, Semenow. Hor. Soc. Ent. Ross., \'ol. 32, p. 283 (1S9S) (Russie: Jaroslaw; France : 

Oise, Yonne). 

5. L. Eybinskii, Reitter, Wien. Ent. Zeit., p. 14 (1S94) (Galicie, Volhj-nie). 

6. L. attenuaius, Mannerhcim, Germ. Zeits., \'ol. 5, p. 6g (1844) (Sibérie orientale). 

7. L. snhbrevis, Motschulsky, Bull.Soc.Nat.Mosc, 3, p. 237(1866) (Sibérie orientale : bassin de la Lena . 

8. L. altaicus, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 177 (1901) (Alta'i central). 

9. L. Jakowlewi, Semenow, Hor. Soc. Ent. Ross., Vol. 32, p. 2S0 (i8gS) (Russie : Jaroslaw, Wladimir). 

10. L. quadraficoUis, Semenow, Hor. Soc. Ent. Ross., Vol. 32, p. 282 (1S98) (Russie : Jaroslaw). 

11. L. Paudellei, Brisout, Cat. Gren., p. 71 (iS63) (tremulae, Thomson) (Toute l'Europe). 

12. L. Sahlbergi, Reitter, Wien. Ent. Zeit., p. 3oo (1894) (Laponie). 

i3. L. chinensii, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. ii3 (1S77) (Chine, Japon). 
14. L. aegypiiacus, Alotschulsky, Bull. Soc. Nat. Mose, 3, p. 240 (1866) (Egypte). 

i5. L. liraius, Le Conte, New spec. N. Amer. Col., p. 72 (i863) {trilobaius Motschulskv) (Etats-Unis du 
Nord-Ouest, Canada). 

16. L. cosiicollis. Le Conte, Proc. Acad. Philad., p. 3o3 (i855) (Etats-Unis, surtout de l'est). 

17. L. fiilvipeiinis, Mannerhcim, Bull. Soc. Nat. Mose, 3, p. 2i3 (i853) (Péninsule Kenai). 

18. L. cinnamoptcnis, ^lannerheim, idem p. 2i3 (i853) (Péninsule Kenai). 

19. L. curttihis, Alannerheim, ibidem, p. 2i5 (i853) (Sitklia). 

20. L. variolosiis, Mannerheim, Germ. Zeits., Vol. 5, p. 73 (1844) [lapponum Mannerhcim) (Laponie, 

Finlande, Sibérie, Amour). 

21. L. subuudus, Reitter. Wien. Ent. Zeit., p. 64 (1889) (Circassie). 

22. L. brevidai'us, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 117 (1S99) (Michigan, Long Island). 

23. L. armatidns, Fall, idem, p. 118 (1899) (Californie). 

24. L. inontanits, Fall, ibidem, p. 118 (1899) (Colorado). 

25. L. indiens, îvlotschulsk}-, Bull. Soc. Nat. Mose, 3, p. 241 (1S6C) (Indes orientales). 

26. L. sinnaticolUs, Faldermann, Fauna Transe, \'ü1. 2, p. 264 \caucasiais ^hinncriicim'i (Caucase, 

Daghestan, Circassie). 

27. L. alicntans, Mannerhcim. Germ. Zeits.. \'ol. 5, p. 76 (EuropcK 



i8 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

28. L. helonianus, Reitter, Wien. Ent. Zeit., p. 65 (1889) (Circassie, Caucase Central). 

29. L. rugicollis, Olivier, Ent. Vol. 2, iS, p. i3 (Europe). 

30. L. Bergrothi, Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 53 (1880) (microps Thomson) (Finlande, Dane- 

mark, Angleterre, France, Allemagne, Russie, Autriche). 

I I. Genus CONINOMUS, Thomson 

Coninomus. Thomson, Skand. Col., Vol. 5, p. 217; Reitter, Statt. Ent. Zeit., p. 323 (1S75) ; Verh. 
Zool. bot. Ges. Wien, p. 5o(i88o); Belon, Ann. Soc. Linn. Lyon, p. m (1881) (sous-gem-e) ; 
Reitter, Best. Tab. 3, 2^ éd., p. 16 (1887); Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. ii3, 127 (1897); 
Ganglbauer, Käf. Mitteleur. Vol. 3, 2, p. 778 (1899) (sous-genre) ; Fall, Trans. Amer. Ent. Soc. 
Vol. 26, p. 119 (1899). 

Synonymes. — ^r;W/i«, Motschulsky, Bull. So:. Nat. Moscou, 3, p. 269(1866) (pro parte); 
Latridulus, WoUaston, Col. S. Helenee, p. 52 (1877) (sous-genre). 

Caractères. — Corps en ovale assez allongé, plus ou moins convexe, ordinairement glabre. 
Labre moins largo que l'épistome. Front plus ou moins rugueusement ponctué, sans carinules ni tuber- 
cules, mais canaliculé dans son milieu longitudinal. Yeux assez gros, pi'oéminents, latéraux, peu distants 
de l'insertion antennaire. Tempes aussi longues ou plus longues que le diamètre oculaire, par exception 
notablement plus courtes chez Vaustralicus. Antennes pas très allongées, mais égalant au moins la tête et 
la moitié du thorax, qui n'ont en dessous ni sillons ni fossettes pour les loger au repos, composées de 
onze articles, terminées par une massue de deux ou de trois articles. Corselet très fortement incisé et pro- 
fondément étranglé après le milieu de ses côtés, presque toujours assez près de la base; offrant sur le 
disque, outre les fossettes ou dépressions diverses qui rendent la surface inégalement sculptée, deux cari- 
nules médianes subparallèles prolongées du tiers antérieur jusqu'à la base, plus ou moins saillantes, 
rarement oblitérées au point de ne laisser aucun vestige ; régulièrement la marge latérale est encadrée 
dans une membrane blanchâtre , qui persiste sans s'atrophier par la dessiccation, bien qu'elle soit acci- 
dentellement caduque. Ecusson distinct, transversal. Elytres non soudées, marquées chacune de huit 
lignes de points généralement assez forts, avec les intervalles plans ou costiformes, le septième ou humerai 
presque toujours plus ou moins caréné; par exception, deux espèces [setulosus, Belon, du Brésil et hetero- 
?/ofe5, Belon, du Chili) présentent des séries longitudinales de soies dressées, comme le groupe àe Lathridius 
angusticoUis. Lame prosternale plus ou moins étroite, séparant les hanches antérieures et atteignant la 
marge postérieure du corselet, de sorte que les épimères thoraciques ne se rejoignent pas directement, 
mais s'appuient de chaque côté contre le prosternum. Lame mésosternale courte, distinctement plus large 
que la prosternale. Métasternum pourvu de deux fossettes postcoxales arrondies, plus ou moins pro- 
fondes, parfois obsolètes, à bords lisses ou plissés. Dessous du corps à peu près ou entièrement imponc- 
tué. Trochanters petits, portant les fémurs attachés à leur côté externe. Abdomen de cinq segments dans 
les deux sexes, sans lignes fémorales, mais offrant sur le premier arceau des fossettes postcoxales arron- 
dies, parfois peu profondes, à bords lisses ou plissés ; la saillie intercoxale est large et tronquée en devant. 
Cuisses faiblement épaissies ; tibias linéaires, un peu rétrécis vers le sommet ; les deux premiers articles 
des tarses subégaux, un peu plus longs que larges. 

Distribution géographique des espèces. — Environ 25 espèces de Coninomus sont reconnues 
valables : deux font partie de kutaunc européenne mais sont cosmopolites ou naturalisées, constrictus 
Gyllenhal et «orfz/i'r, Westwood ; à part volgensis, Mannerheim, de Russie méridionale, et Apfelhechi, 
Reitter, de Turquie, toutes les autres sont exotiques et habitent l'île de Ceylan, l'Australie, la Nouvelle- 
Zélande et l'Amérique méridionale, surtout le Chili. 

La réunion des caractères énumérés ci-dessus au tableau des genres suffit abondamment pour 
légitimer la distinction générique des Coninomus vis-à-vis des Lathridius. On peut cependant, quoique le 



FAM. LATHRIDIID^ 19 

fait soit très rare, rencontrer une divergence notable, soit dans l'allongement des tempes, soit dans l'étran- 
glement prébasilaire du corselet. Ainsi, par exemple, chez Vaustralicus, Belon, où la marge latérale du 
pronotum conserve l'incision caractéristique des Coninomus, les tempes sont manifestement plus courtes 
que le diamètre oculaire; ainsi, d'autre part, chez le subfasciatus Reitter l'échancrure latérale du thorax 
paraît s'écarter un peu de la configuration habituelle, tandis que le prolongement des tempes retient les 
proportions normales du genre. En pareil cas, tousles doutes seront infailliblement levés par l'examen 
des épimères prothoraciques et du mode spécial qu'elles affectent dans la fermeture des cavités coxales. 
Mais, si l'on craint de ne pouvoir aisément reconnaître ce signe décisif sur des insectes desséchés et pré- 
parés d'une façon défectueuse, il faudra recourir à l'étude quelque peu empirique et plus compliquée des 
détails secondaires de l'organisation. Les caractères variables ou enchevêtrés se monti'eront en rapports 
assez constants avec telle ou telle particularité structurale, et, grâce à ces données de moindre importance, 
la solution des points douteux atteindra du moins un très haut degré de vraisemblance, sinon la 
certitude parfaite. 

Le nombre des articles qui constituent la massue antennaire n'a pas de valeur au point de vue de 
la distinction générique : dans les Coninomus vrais, comme dans les Lathridius proprement dits, on trouve 
des espèces à massue respectivement de 2 ou de 3 articles. Le cosmopolite fo«5frzrf«5 G3'llenhal,t\'pe unique 
en dépit deses multiples synonymes, et le 5mo«îBelon,du Venezuela, sont les seuls, à ma connaissance, qui 
aient la massue biarticulée. Il était superflu en 1877 de créer un sous-genre Latridulus pour }• grouper les 
formes nominales qui possèdent ce caractère en commun avec le constrictus. Même dans le cas d'un 
démembrement du genre Coninomus Thomson, un sous-genre établi sur les espèces à massue antennaire 
bi-articulée comprenait tout d'abord le constrictus, et aurait dû par conséquent consen'er l'appellation 
de Coninomus in sp. Qu'il s'agisse de genre ou de sous-genre, Latridulus W'ollaston est s3-nom-me de 
Coninomus Thomson. Quant au genre Aridius Mothschulsk}-, il comprend aussi les Coninomus à massue 
antennaire bi-articulée nonobstant la formule du tableau « massue des antennes composée de trois 
articles. « Sous ce rapport, il correspond au genre Thomsonien, sans toutefois en être complètement 
synonvme, parce que l'auteur russe lui attribue un bon nombre d'espèces, qui appartiennent en réalité 
aux Cartodere. 

1. C. constrictus, G3"llenhal, Ins. Suec, Vol. 4, p. i38 [carinatus Gyllenhal ; nervosus JManncrheim ; carinu- 

latits Mannerheim; moniicola Mannerheim; limhaius Förster; approximatus Wollaston; sculptilis 
Le Conte) (Europe, Sibérie, Amour, Japon, Chine, Ile Ste-Hélène, Nouv. Calédonie, Panama, 
Guatemala, Etats-Unis), var. tenuis, Belon, Rev. d'Ent. Caen., p. 248 (i885) (Chili). 
Il''^ C. muticus, Sharp, Biol. Centr. Amer. Coleopt. Vol. 2. part, i, p. 63i (1902) (Panama). 

2. C. strangulatus, Mannerheim, Bull. Soc. Nat. Mose, 3, p. 2i4(iS53) (Péninsule Kenai). 

3. C. ceylanicus, Motschulsky, idem, i, p. i3o(iS6i) (Ceylan). 

4. C. Simoni, Belon, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 222 (1S89) (Venezuela). 

5. C. dromedarius, Belon, Ann. Soc. Ent. Belg., p. loi (i8S3) (Chili). 

6. C. subfasciatus, Reitter, \'erh. Zool. bot. Ges. Wien, p. i83 (1S77) (Chili). 

7. C. bifasciatus, Reitter, Mitth. Ent. Munch. \'er., p. i38 (1S77) {nigromacuhüus Elackb.) Australie). 

8. C. trifasciatus, Belon, Ann. Soc. Ent. Belg., p. 4S1 (1895) (Bolivie). 

9. C. Grouvellei, Belon, Ann. Soc. Ent. lîelg., p. 4S3, (1895) (Bolivie). 

10. C. Apfclbcchi, Reitter, Wien. Ent. Zeit., p. iSg (1901) (Turquie d'Europe). 

11. C. volgensis, Mannerheim, Germ. Zeits., Vol. 5, p. 77 (Russie méridionale^ 

12. C. nodi/cr, Westwood, Intr. Mod. Class. Ins., Vol. i,p. i55 {antipodumW'hhc ; )W;//iw/.s- Motschulsky ; 

sculpturatus Broun) (Europe, Afrique, Australie. Nouv. Zélande.Tasmanie, îles Hawaï, Etats-Unis). 
i3. C. costatipeniiis, Blackburn, Trans. Roy. Soc. South Austr., Vol. 10, p. 202 (i 888) (Australie). 
14. C. satclles, Blackburn, idem. Vol. 10, p. 202 (1888) (Australie). 
i5. C. semicostatus, Blackburn, ibidem, \\A. 10. p. 2o3 (1888) (Australie). 

16. C. apicalis, Blackburn, ibidem, \'ol. lo, ]>. 204 (1888) (.-Vustralic). 

17. C. punctipennis, Blackburn, ibidem, \'<)1. 10, p. 204 (1888) (.A.ustralio). 

18. C. minor, Blackburn, ibidem, Vol. 10, p. 204 (18S8) (.\ustralie). 

19. C. dimidiatus, Belon, Rev. d'Ent. Caen., p. 247 (i885) (fortuitus Belon) (Chili. Bolivie). 

20. C. costatus, Erichson, Wicgm. .\rch., \'ol. i, p. 242 (costulatus, Broun) (Tasmanio. Nouvelle Zélandcl. 

21. C. marginalis, Broun, Man. N. Zcal. Cnl., p. 233 (Nouvelle Zékuulel 



20 • COLEOPTERA CLAVICORNIA 

22. C. castaneus, Broun, Man. N. Zeal. Col., part. 3 et 4, p. 884 (1886) (Nouvelle Zélande). 

23. C. humeralis, Belon, Rev. d'Ent. Caen.,p. 246 (i885) (Chili). ; 

24. C. longiceps, Belon, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 221 (1889) (Venezuela). 

25. C. australiens, Belon, Rev. d'Ent. Caen., p. 223 (1887) (Australie, Californie). 

26. C. seiulosus, Belon, Ann. Soc. Ent. Belg., p. loi (1882) (Brésil). , 

27. C. heteronotus, Belon, Ann. Soc. Ent. Belg., p. 134 (1891) (Chili). .■ 1 

12. Genus ENICMUS, Thomson 

Enicmus. Thomson, Skand. Col. Vol. 5, p. 223; Reitter, Statt. Ent. Zeit., p. 325 (1875); Verh. 

Zool. bot. Ges. Wien, p. Si (1880); Belon, Ann. Soc. Linn. Lyon, p. 164 (1881); Reitter, Best. 

Tab. 3, 2"? éd., p. 16(1887); Belon, Rev. d'Entom. Caen, p. 1 14(1897) ; Fall, Trans. Amer. Ent. 

Soc. Vol. 26, p. 121 (1899). 

Sous-genre Co/»VÄaMa, Thomson, Skand. Col., Vol. 5, p. 221; Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 325 (1875); 
Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 54 (18S0); Belon, Ann. Soc. Linn. Lyon, p. 167 (1881); Reitter, Best. 
Tab. 3, 2« éd., p. 20 (1887); Belon, Rev. d'Entom. Caen., p. i3i (1897) ; Ganglbauer, Käf. Mitteleur., 
Vol. 3(2), p. 779(1899); Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, Vol.26, p. 122(1899) = Permidius Motschulsky, 
Bull. Soc. Nat. Moscou, 3, p. 244 (1866) (pro parte); Isidius MoischwXsky, loc cit., p. 257. 

Sous-genre Enicmus in sp. Thomson, Skand. Col., Vol. 5, p. 223 ; Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 325 
(1875); Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 55 (1880); Belon, Ann. Soc. Linn. Lyon, p. i55 (i88i); 
Reitter, Best. Tab., 3, 2^ éd., p. 22 (1887); Belon, Rev. d'Entom. Caen., p. i3i (1897); Ganglbauer, 
Käf. Mitteleur.,Vol.3(2),p.779 (1899) ; Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, Vol. 23, p. 122 (1899) = Permidius 
Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Mose. 3, p. 244(1866) (pro parte). ' ^ 

Corps plus ou moins ovale et convexe, parfois allongé et subdéprimé. Labre moins large que 
l'épistome. Front plus ou moins rugueusement pontué, sans carinules ni tubercules, mais (sauf quelques 
exceptions) plus ou moins fortement canaliculé dans son milieu longitudinal. Yeux assez gros, proémi- 
nents, latéraux, peu distants de l'insertion antennaire. Tempes le plus souvent assez courtes, subpa- 
rallèles ou rétrécies en arrière, n'atteignant pas la moitié du diamètre longitudinal des yeux, rarement 
allongées au point d'égaler les yeux et alors divergentes postérieurement (mimus Fall) . Antennes pas 
très allongées, mais égalant au moins la tête et la moitié du thorax, qui n'ont en-dessous ni sillons ni 
fossettes pour les loger au repos, atteignant souvent jusqu'aux angles postérieurs du corselet; composées 
de II articles, terminées par une massue tri-articulée, souvent peu tranchée à la base. Corselet trans- 
versal ou carré, n'offrant sur les côtés ni l'émargination sinueuse des Lathridius, ni l'étranglement préba- 
silaire des Coninomus. mais à marge latérale médiocrement crénelée, tantôt plus ou moins rétrécie en ligne 
droite vers la base depuis les lobes antérieurs, tantôt arrondie en arc plus dilaté au milieu ou avant le 
milieu; le disque, ordinairement canaliculé ou fovéolé dans son milieu bjngitudinal et transversalement 
impressionné au devant de la base, est complètement dépourvu des 2 carinules médianes, dont il ne reste 
quelques vestiges que très exceptionnellement sur la dépression prébasilaire chez le transversus. Pas de mem- 
brane blanchâtre persistante sur les flancs du thorax. Ecusson distinct, transversal. Elytres non soudées, mar- 
quées chacune de 8 lignes de points avec les intervalles plans, ou plus rarement costiformes, le 7e toujours 
plus ou moins saillant, subconvexe ou en carène; seul, le Jiirtns est orné de séries longitudinales de petites 
soies dressées, comme dans le groupe du L. angusticoUis. Lame prosternale très distincte, tantôt abaissée 
entre les hanches antérieures plus saillantes qu'elle sépare (sous-genre Conithassa], ia.r\töt relevée en carène 
atteignant ou dépassant le niveau supérieur des hanches (sous-genre Enicmus in sp.), toujours prolongée 
jusqu'à la marge postérieure du corselet, empêchant ainsi la coalescence des épimères sur la ligne 
médiane. Lame mésosternale courte, sensiblement plus large que la prosternale. Métasternum souvent 
ponctué ou ruguleux de façon caractéristique, rarement presque lisse, pourvu de 2 fossettes postcoxales 



FAM. LATHRIDIID^: 21 

arrondies, plus ou moins profondes, parfois obsolètes, à bords lisses ou plissés. Trochanters petits, 
portant les fémurs attachés à leur côté externe. Abdomen de 5 segments dans les deux sexes, sans lignes 
fémorales, mais offrant sur le premier arceau, qui est d'ordinaire tantôt pointillé ou ruguleux, tantôt 
presque lisse, des fossettes postcoxales plus ou moins développées; la saillie intercoxale est large et 
tronquée en-devant. Les deux premiers articles des tarses à peu près égaux. 

Distribution géograpliique des espèces. — 48 espèces font partie du genre ainsi délimité. 
Un tiers à peine se range dans le premier sous-genre, qui comprend, outre un groupe de formes 
principalement boréales aj'ant le faciès allongé subdéprimé et quasi parallèle du protensicollis Mannerheim 
et correspondant à la formule des Isidius Motschulsky, un petit nombre d'espèces localisées au Japon, 
au Kamtschatka et en Nouvelle Zélande, ou répandues par toute l'Europe et bien au delà ; parmi ces 
dernières, il faut citer le cosmopolite et poh-morphe minutus Linné; le hirtus Gyllenhal est le seul dont 
les étuis soient hérissés de poils en séries longitudinales. Dans le second sous-genre se trouvent, — avec 
plusieurs formes intéressantes disséminées dans les Etats-Unis de l'Amérique du nord, au Guatemala 
et au Brésil, — quelques t}-pes particuliers à la Nouvelle-Zélande ou communs à la Sibérie et au Caucase; 
les espèces européennes, surtout le vulgaire transversus Olivier, montrent des tendances à dépasser les 
limites d'une faune restreinte et à s'acclimater en Asie et en Afrique; c'est dans les régions cauca- 
siennes qu'habite le Mannerlieimi, Kolenati, si remarquable par ses élvtres en ovale large, très court et 
très convexe, qui rappellent un peu l'aspect singulier de Revelicria Genei. 

Le caractère essentiel, qui distingue en dernier ressort les Coninomus des Lathridius vrais, différencie 
également de ceux-ci les Enicmus et genres suivants : chez tous en effet, l'apophvse du prosternum 
empêche la coalescence des épimères prothoraciques. JNIais l'absence de côtes longitudinales sur le disque 
du corselet n'en est pas moins, au point de vue empirique, un moyen aussi sur que commode de fixer la 
ligne de démarcation entre les Enicmus d'une part et les Lathridius et Coninomus de l'autre. On a constaté, 
il est vrai, deux ou trois exceptions à la règle générale : toutefois il n'est guère possible d'être induit en 
erreur par l'effacement accidentel des carinules dorsales, pour peu qu'on fasse attention à la configuration 
de la marge latérale du thorax, toujours sinueuse et plus ou moins profondément évidée vers le milieu 
ou avant la base chez les LatJiridius et les Coninomus, presque en ligne droite ou plutôt dilatée-arrondie 
que rétrécie vers le milieu chez les Enicmus. Ajoutons que le second article des tarses est sensiblement 
plus long que le premier chez les Lathridius, tandis que ces deux articles sont à peu près égaux chez les 
E)ncmus. 

Le sous-genre Conithassa se distingue nettement des Enicmus in sp. par son prosternum constam- 
ment ubaissé-aplati entre les hanches, qui sont en conséquence très proéminentes. On peut ajouter 
comme signe secondaire que la ponctuation sériale des élvtres est en général forte et profonde avec les 
interstries un peu convexes et, parfois même au moins partiellement costiformes; souventaussi le troisième 
article des antennes est plus court que le quatrième. Mais on ne saurait invoquer un ensemble de 
caractères différentiels fixes et assez importants pour justifier une séparation générique. — Les /.■;/(i'/«5 de 
Motschulskj' sont absolument svnon^'mes des Conithassa de Thomson. Quant aux Permidius Motschulsky, 
ils forment un magasin d'espèces disparates, qui appartiennent, soit aux Conithassa, soit aux Enicmus et 
même, pour une petite part, au genre Cartodere. 

Le sous-genre Enicmus in sp. est caractérisé par le prosternum relevé en saillie carénifonne entre 
les hanches antérieures dont elle atteint ou dépasse même le sommet. La ponctuation sériale des élytres 
est d'ordinaire un peu moins accentuée que dans l'autre sous-genre, et les interstries paraissent régulière- 
ment aplanis, ou montrent rarement quelques tendances à la convexité. — Motschulsky ne semble pas 
avoir observé la forme spéciale du prosternum ; il attribue indifteremment au genre Permidius les insectes 
qui présentent ce caractère et ceux qui ne le possèdent pas. 

Subgenus CONLrH.VSS.V, Thomson. 

1. E. hirtus, Gyllenlial, Ins. Suec.,\'ol. 4, p. iStj [hirsntnlns, Steiihcns) (Europe, .-Vinériquo du N"i>rd). 

2. E. protensicollis, Mannerhcim, Bull. Mose, 2, p. 299 (1843) 'quadricollis, Manneiheim; M'I'rinus. 

Mannerhcim) (.Alaska, Sitka, Iles Alcouticnncs). 

3. E. Kamtschaticus, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Mose, 3, p. 259(1866) (Kamtschatka). 

4. E. rccticollis, Motschulsky, idem, 3. p. 258 (1S66) (Nord du Japon. Iles Kouriles). 



22 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

5. E. suspectus, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. i25 (iSgg) (Oregon, Californie). 

6. E. desertus. Fall, idem, p. i25 (1899) (Arizona, Californie). 

7. E. consimilis, Mannerheim, Germ. Zeits., Vol. 5, p. 99 [parallelicoUis, Mannerheim) (Europe, Sibérie, 

Michigan). 

var. suhtestacciis , Belon, Ann. Soc, Linn. Lyon, p. 290 (1881) (Moravie). 

8. E. miimtus, Linné, Syst. Nat. ed. 12, Vol. 1.2, p. 675 [marginatus, Pa^-liuW ; porcatus, ¥lerhst ; pullus, 

Marsham ; exaratus, Faldermann ; antliracinns, Mannerheim ; assimilis, Mannerheim ; gemellatus, 
Mannerheim; scitus, Mannerheim; reflexus,"Le Conte; minutissimus, Motschulsky; opacipennis, 
^ o\\a.5ion \ flavicornis, Motschulsk}-; basalts, Motschulsky ; Lederi, Reitter) (Toute la Terre). 

9. E. nigrUtis, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 126 (1899) (Washington, Californie). 

10. E. hrevicollis, Thomson, Skand. Col., Vol. 10, p. 56 [carpathicus, Reitter) (Europe septentrionale et 

moyenne). 

11. E. crenatus, Le Conte, Proc Acad. Philad., p. 304 (i855) (Californie, Nevada, Utah, Texas). 

12. E. laviventris. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 128 (1899) (Oregon). 
i3. E. stremms, Fall, idem p. 129 (1899) (Colorado). 

14. E. sulcifrons, Broun, Ann. Mag. N. Hist. (6), Vol. i5. p. 196 (1895) (Nouvelle Zélande). 
i5. E. punciiceps, Broun, Man. New. Zeal. Col., part. 3 et 4, p. 898 (1886) (Nouvelle Zélande). 

16. E. floridus, Broun, idem, p. 234 (Nouvelle Zélande). 

Subgenus ENICMUS, in sp. 

17. E. atcrrimus, Motschulsk}', Bull. Soc. Nat. Mose, 3, p. 253 (1866) (opamlns, Le Conte; ferriigineus, 

Belon) (Etats-Unis. Canada). 

var. nitens, Fall. Trans. Amer. Ent. Soc, p. 12g (1899) (Michigan). 

18. E. breviconiis, Mannerheim, Germ. Zeits., Vol. 5, p. 102 (carhonarius, Mannerheim) (Europe, Algérie), 
ig. E. duplicatus. Le Conte, Proc Amer. Phil. Soc. V^ol. 17, p. 600 (1S78) (Illinois, ^lichigan). 

20. E. mactilaiiis, Le Conte, Proc. Am. Phil. Soc. Vol. 17, p. 600 (1878) (Virginie, Ohio, Michigan). 

21. E. foveatus, Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 25i (1884) (Nouvelle Zélande). 

22. E. Infovcatus, Broun, Man. N. Z. Col., part. 3 et 4, p. 834 (i885) (Nouvelle Zélande). 

23. E. Sharpi, Belon. Rev. d'Ent. Caen, p. 252 (1884) (Nouvelle Zélande). 

24. E. dubius, Mannerheim, Germ. Zeits., Vol. 5, p. g3 (Caucase, Sibérie, Algérie). 

25. E. crassipundatus, Fall, Ti'ans. Amer. Ent. Soc, p. i3o (1899) (.\rizona). 

26. E.fidus, Fall, idem, p. i3i (iSgg) (Montana, Colorado, Nevada, Californie). 

27. E. trausvei'sus, Olivier, Ent., Vol. 2, 18, p. 14 [sculptilis, Gyllenhal) (Toute l'Europe, Algérie, Chine, 

Japon, Madère). 

28. E. alutaceus, Reitter, Deuts. Ent. Zeits. p. 3o5 (iS85) (Sibérie, Circassie). 

29. E. caviceps, Broun, Man. N. Z. Col., part. 7, p. 1447 (1893) (Nouvelle Zélande). 

30. E. jiiimiis, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. i3i (iSgg) (Colorado, Idaho). 

3i. E. guatemalemis, Sharp. Biol. Cent. Amer. Coleopt. Vol. 2, part, i, p. 632 (1902) (Guatemala). 

32. E. vamts, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. i32 (1899) (Colorado). 

33. E. meiidax. Fall, idem, p. i32 (1899) (Arizona). 

34. E. vcntralis. Fall, ibidem, p. i33 (1899) (Californie). 

35. E. fuugicola, Thomson, Skand. Col. Vol. 10, p. 336 (Europe boréale et mo3-enne). 

36. E. riigosits, Herbst, Käf. Vol. 5, p. 5 [j-ngipcnnis, Mannerheim; planatus, Mannerheim) (Toute l'Europe, 

Algérie). 

37. E. brasilicnsis, Manncrheim, Germ. Zeits., Vol. 5, p. 91 (Brésil). 

38. E. tcstaceus, Stephens, 111. Brit., Vol. 3, p. 114 [covdaticollis. Aube; crcnicolUs, Thomson) (Europe, 

Nord de l'Afrique). 

39. E. cordatus, Belon, Ann. Soc. Ent. Belg., p. gi (i8g5) (Oregon, British Columbia). 

40. E. tenuicornis, Le Conte, Proc"^ Amer. Phil. Soc, Vol. 17, p. 601 (1878) (laticollis. Le Conte) (Etats- 

Unis). 

41. E. sulcatulus, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 134 (i8gg) (Californie). 

42. E. prioptenis, Broun, Man. New. Zeal. Col., part. 3 et 4, p. Sg8 (1886) (Nouvelle Zélande). 

43. E. Mannerheimi, Kolenati, Melet. Ent., Vol. 3, p. 42 (Caucase, Circassie). 



fam. lathridiid^ 23 

13. Genus REVELIERIA, Perris 

Revelieria. Perris, L'Abeille, \'ol. 7, p. 12 (1869-70); Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 338 (1875); 
Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 5i (1S80) ; Belon, Ann. Soc. Linn. Lyon, p. 194 (18S1) ; Reitter. 
Best. Tab. 3, 2^ éd., p. 16 (1887) ; Belon, Rev. d'Entom. Caen, p. 114 (1897); Fall, Trans. Amer. 
Ent. Soc, \'ol. 26, p. 143 (1S99). 

Caractères. — Corps en ovale tantôt court, large, très convexe et presque gibbeux (Genei Aube), 
tantôt un peu allongé, médiocrement convexe [californica Fall). Labre plus large que l'épistome et 
l'enclosant sur les côtés. Front assez densément ponctué, sans carinules ni tubercules, non sillonné dans 
son milieu longitudinal. Yeux petits, latéraux, assez distants de l'insertion antennaire. Tempes courtes, 
n'atteignant pas la moitié de la longueur des yeux. Antennes peu allongées, mais dépassant au moins la 
moitié de la longueur du thorax, qui n'a ni sillons ni fossettes en dessous pour les loger au repos, com- 
posées de II articles, dont les 3 derniers forment la massue plus ou moins tranchée. Corselet presque 
carré, à marge latérale sans échancrure ni sinuosités, mais subparallèle à peu près en ligne droite ; 
disque dépourvu de côtes et de fossettes, excepté une faible dépression transversale au devant de la base. 
Pas de membrane blanchâtre persistante sur les flancs du thorax. Ecusson ponctiforme à peine distinct 
[Genei), très petit mais bien visible [californica). Elj'tres soudées, glabres ou parfois parsemées d'une 
pubescence blanchâtre allongée et très fine, marquées chacune d'une douzaine de rangées de points 
assez profonds; intervalles onduleux, extrêmement étroits. Lame prosternale relativement large entre les 
hanches antérieures, après lesquelles elle se prolonge, empêchant ainsi la coalescence des épimères. 
Lame mésosternale courte, un peu ou à peine plus large que la prosternale. Métasternum grossièrement 
ponctué ainsi que le premier arceau ventral, beaucoup plus court que celui-ci sur sa ligne médiane. 
Trochanters normaux. Abdomen de 5 segments dans les 2 sexes; le premier arceau très allongé égale 
environ les 3 suivants pris ensemble; la saillie intercoxale est large et tronquée en devant. Second article 
des tarses à peine moins long que le premier. 

Distribution géograpPiique des espèces. — Deux espèces seulement, l'une répandue dans la 
région méditerranéenne (Xord de l'Afrique, Espagne, Grèce, Corse et Sardaigne), l'autre indigène de 
Californie, représentent le genre Revelieria, qui ne saurait être confondu avec aucun autre des Lathridiini. 

Essentiellement séparées des Laihridius et des Coniiiomus : 1° par le corselet dépourvu de côtes 
discales et l'ectiligne latéralement, 2" par l'écusson très petit, non transversal, mais triangulaire ou ponc- 
tiforme, 3" par les éh^tres soudées, marquées chacune d'environ 12 lignes de points, 4° par les yeux 
relativement petits assez longuement séparés de l'insertion antennaire, et 5° par le labre débordant large- 
ment l'épistome dont il embrasse les côtés, les Revelieria partagent avec les Enicinus et les Cariodere le 
premier de ces caractères différentiels ; mais les quatre derniers ne se rencontrent point chez les Enicinus, 
qui ont au contraire un écusson transversal et bien distinct, des élytres non soudées, marquées chacune 
de S séries de points, des yeux gros peu distants des antennes, et le labre moins large que l'épistome. 
Quant aux Cartodere et genres suivants, dont l'affinité se montre bien plus étroite surtout dans quelques 
espèces, leurs étuis non [soudés, striés seulement de 6 à 8 lignes de points, ainsi que leur écusson à peine 
perceptible et leur faciès très dissemblable, suffisent à les disceiner du premier coup d'œil. 

1. R. Genei, Aube, Ann. Soc. Ent. Fr. p. i33 (i85o) {fpedahilif, Perris; Hcydcni. Reitter) (Sardaigne, 

Corse, Espagne, Grèce, Algérie). 

2. R. californica. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 144 (1S99) ^Californie). 

14. Genus CARTODERE Thomson 

Cartodere. Thomson, Skaiul. Col. \'n\. 5, p. 219; Reittor, Stett. Ent. Zeit. p. 333 (iS-.Si : \'crh. 
Zool. bot. Ges. Wien, p. 5i (iSSo); Bclon, Ann. Soc. Linn. L>'"n, y. 144(1881): Rciuer, Best. 
Tab. 3, 2'^ éd, p. i5 (1S87); Belon. Rev. d'Ent. Caen, ]>. 114 (1897); Ganglbauer, KUf. MitU-lcur. 
Yo\. 3.2, p. 787 1,1899); ^^'"> Trans. Amer. Ent. Soc. \'(il. 26. i\ 1 35 (1899). 



24 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

Synonymes. — Permidius Motschulsk}-, Bull. Soc. Nat. Moscou, 3, p. 244 (1866) (^pro parte); 
Aridius Motschulsk}', loc. cit. p. 260 (pro parte). 

Caractères. — Corps en ovale étroit, peu convexe, souvent même presque linéaire et subdéprimé. 
Labre parfois plus large que l'épistome et l'enclosant sur les côtés, comme dans les Revelieria; mais 
d'ordinaire moins large que l'épistome qui est souvent plus ou moins dilaté sur les côtés. Front assez 
denséraent, grossièrement ou faiblement ponctué, sans tubercules ni carènes, à peu près plan, mais tantôt 
marqué d'un sillon dans son milieu ou un peu excavé postérieurement, tantôt [quadrifoveolata Fall) muni 
d'une dépression fovéiforme vers le milieu de ses côtés. Yeux petits, latéraux, arrondis et assez saillants, 
ou peu proéminents et composés seulement de quelques facettes, toujours à une distance notable de 
l'insertion antennaire. Tempes généralement médiocres, souvent à[ peine indiquées. Antennes presque 
toujours moins longues que la tète et le thorax réunis, composées de 11 articles, dont les trois ou plus 
rarement les deux derniers forment la massue plus ou moins abrupte. Corselet ovale ou subcordiforme, 
plus ou moins sensiblement déprimé en travers au devant de la base, sans côtes longitudinales sur le 
disque; rarement creusé d'une fossette au milieu {costipennis, Reitter eX filiim, Aube), ou orné de 4 tovéoles 
dont les deux antérieures plus grandes sont réunies par un sillon peu profond [quadrifoveolata, Fall). Plu- 
sieurs espèces [nificollis par exemple et elongata) conservent ordinairement la membrane blanchâtre qui 
encadre les flancs du thorax. Ecusson ponctiforme, peu distinct. Elytres non soudées, souvent glabres ou 
à peu près, la fine et courte pubescence qui émerge du fond des points étant à peine perceptible, marquées 
chacune de 6 à 8 lignes rapprochées de points-fossettes assez accentués, avec les intervalles étroits, tantôt 
plans ou subconvexes, tantôt alternativement relevés en côtes entières ou interrompues; chez quelques-unes 
des espèces à étuis carinulés, ceux-ci sont hérissés d'une fine villosité blanchâtre assez longue et extrê- 
mement ténue. Lame prosternale très étroite, et parfois même interrompue entre les hanches antérieures, 
après lesquelles cependant elle se prolonge, empêchant ainsi la coalescence des épimères. Lame mésos- 
ternale courte, faiblement mais distinctement plus large que la prosternale. Métasternum tantôt à peu 
près imponctué, tantôt grossièrement pontué spécialement lorsque les intervalles alternes des élytres sont 
costiformes; souvent marqué, en arrière des hanches médianes et au devant des postérieures, de fossettes 
reliées entre elle par des sillons longitudinaux et transversaux. Trochanters normaux. Abdomen de 
5 segments dans les deux sexes; le premier arceau offrant une saillie intercoxale assez large et tronquée 
en de^•ant, tantôt à peu près imponctué, tantôt grosièrement ponctué, à peine égal au métasternum ou 
plus long que lui, égalant environt la longueur des deux segments suivants pris ensemble, diversement 
sculpté chez plusieurs espèces, par exemple: elegans, filum, quadrifoveolata. Deux premiers articles des 
tarses courts et subégaux. 

Description géographique des espèces. — "\'ingt-six espèces, en }• comprenant deux ou 
trois formes douteuses susceptibles d'être réduites en sjmonj-mie, correspondent à la diagnose actuelle 
des Cartodere. Quelques-unes semblent confinées en des territoires restreints : trois au Chili, trois dans 
l'Amérique du Nord (Sitka, Californie et Cuba), quatre en Asie et dans les régions voisines du Caucase, 
une au Japon, une à CcA-lan ; mais la plupart sont répandues dans les diverses contrées de la faune euro- 
péenne et étendent même leur habitat en Asie, en Afrique, dans les îles de l'Atlantique et jusqu'en Amé- 
rique. 

Bien distinctes des Lathridius proprement dits, tant par les épimères prothoraciques non coales- 
centes sur la ligne médiane que par le corselet dépourvu de côtes discales, les Cartodere se séparent égale- 
ment des Coninomns par ce dernier caractère et par plusieurs autres qu'elles possèdent en commun avec 
les Revelieria et qui les différencient en outre d'avec les Enicmus, comme par exemple la petitesse des 
3-eux et de l'écusson, ou l'insertion antennaire notablement éloignée des jeux. Les él3-tres non soudées, 
marquées chacune de six à huit séries seulement de points-fossettes, et le faciès linéaire et subdépiimé 
les font discerner immédiatement des massives Revelieria, dont les étuis sont soudés et offrent chacun une 
douzaine de lignes plus ou moins irrégulières de points beaucoup moins largement creusés. 

Malgré leur homogénéité essentielle, les Cartodere présentent dans certains détails de leur organi- 



FAM. LATHRIDIID^ 25 

sation un polymorphisme assez curieux. Ainsi plusieurs espèces rappellent les Coninomus par la présence 
de la membrane blanchâtre qui persiste sur les flancs du thorax, et même par la configuration de la 
marge latérale étranglée avant la base. Parfois le labre déborde et embrasse l'épistome sur les côtés, 
comme c'est le propre des Revdieria et des Adidemia; le plus souvent, au contraire, l'épistome se déve- 
loppe transversalement et le labre est moins large. Tantôt la page inférieure du corps, principalement 
sur le métasternum et le premier arceau ventral, se montre à peu près lisse et imponctuée, tantôt, chez 
es espèces dont les intervalles alternes des él3-tres sont relevés en côtes, elle est couverte de points 
grossiers à la façon des Revelieria et des Adistemia. Enfin, M. Fall a découvert que les tarses antérieurs et 
intermédiaires du q< sont biarticulés. au moins dans une espèce, et il paraît que le fait se reproduit, 
mais aux tarses antérieurs seulement de V Adistemia Watsoni ç^ . 

1. C. costipennis, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 114 (1877") (Japon). 

2. C. crenicoUis, Belon. Rev. d'Ent. Caen, p. 260 (i885) (Chih). 

3. C. Beloni, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 164 (1S82) (Belgique, probablement importé des Indes occid.). 

4. C. pilifera, Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 33^ {parallelipenuis Solsky (France méridionale, Italie, Sicile, 

Grèce, Corfou, Turkestan, Japon). 

var. depuis, Belon, Ann. Soc. Ent. Belg., p. 96 (1895) (Algérie). 

5. C. laticeps, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 253 (1SS4) (Syrie). 

6. C. inflaticeps, Motscluilsky, Bull. Soc. Nat. Moscou, 3, p. 255 (1866) (Crimée). 

7. C. elegans, Aube, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 334 (i85o) [deleda WoUaston) (France, T^-rol, Grèce, 

Espagne, Algérie, Madère. Washington). 

8. C. ehganhda, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 147 (1890) (Vallée de l'Aras : Ordubad). 

9. C. Grouvellei, Belon, Rev. d'Ent. Caen., p. 137 (1897) (Chili). 

10. C. quadvifoveolata, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. i36 (189g) (Californie). 

U.C. seminivea, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Moscou, 3, p. 265 (1866) (La Havane). 

12. C. elongata, Curtis, Brit. Ent. 7, p. 3ii [angustata Stephens; dathrata Mannerheim; hexagonalis, 
Motschulsky) (Toute l'Europe, Algérie). 

i3. C. separanda, Reitter, Best. Tab. 3, 2" éd., p. 25 (1887) (Sardaigne, Espagne, Tunisie). 

14. C. aequaUs, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 2g5 (1877) (Caucase). 

i5. C. nificoUis, Marsham, Ent. Brit., Vol. i, p. m [lilliputana, Villa; exilis, Mannerheim; coUaris, Man- 
nerheim ; namila Mannerheim ; conciiina Mannerheim ; puUcaria Melsheimer; airipeiinis Motschulsky) 
(Toute l'Europe. Circassie. Xord de l'Afrique, ]\Iadère, Canaries, Etats-Unis, Amer, mérid.) 

16. C. anatolica, Mannerheim, Germ. Zeit. Vol. 5, p. 88 (Dalmatie, Lésina, Herzegowina, Corfou, Grèce, 

Asie mineure, Région Caspienne). 

17. C. maritima, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. ^Moscou, 3, p. 266 (1S66) (EgA'pte). 

18. C. cordicollis, Mannerheim, Bull. Soc. Nat. Moscou, p. 3oo (1843) (Sitl<ha). 

ig. C. costulata, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 114 (1877) (Allemagne, Japon, ^Massachusetts, Penns}^- 
vanie, IMichigan). 

20. C. filiformis, Gj^lcnhal, Ins. Suec.Vol. 4, p. 143 [pavallela Mannerheim; tantilla Mannerheim) (Toute 

l'Europe, Arménie, Pennsvlvanie, Michigan, Missouri). 

21. C. argus, Reitter, Wien. Ent. Zeit., p. 35 (1SS4) (Europe méridionale, Algérie, Etats-Unis). 

22. C. laevitliorax, Belon, Ann. Soc. Ent. Belg., p. g8 (1895) (Chili). 

23. C. intermedia, Belon, idem, p. 192 (18S4) (Amérique du nord). 

24. C.filum, Aube, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 334 (i85o) (Europe, Algérie, Mexique, Canada. Colorado). 

25. C. Schiippdi, Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien. p. 57 (1880) (Allemagne, France, Caucase). 

26. C. perpnsilla, Walker, Ann. Mag. Nat. Hist. (3), Vol. 2, p. 207 (i858) (Ceylan). 

15. Genus ADISTEMIA, Fall 

Adistemia. Fall, Tiaiis. Amer. Ent. Soc. \'ol. 26, p. 141 (1899); Belon, Rev. il'Ent. Caen., p. 87 
(1900). 

Caractères. — Corps étroit, allongé et subdéprimo. Labre jihis large que l'éiiistome et l'enclo- 
sant sur les cotés. Front finement, assez densément jionctue. sans côtes ni impressions. Veux petits. 



26 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

latéraux, arrondis et plus ou moins saillants, situés à une distance notable de l'insertion antennaire. 
Tempes relativement allongées, égalant environ 2 fois le diamètre longitudinal des yeux. Antennes un 
peu moins longues que la tête et le corselet réunis, composées de 1 1 articles, dont les 3 derniers égale- 
ment dilatés forment une massue assez tranchée. Corselet en ovale allongé, guère plus large que la tête, 
arrondi au maximum avant le milieu des côtés, avec la dépression transversale prébasilaire peu profonde 
ou oblitérée ; membrane blanchâtre, caduque, ne laissant d'ordinaire aucune trace sur les flancs du 
thorax. Ecusson ponctiforme, peu distinct. Elytres non soudées, glabres ou à peu près, marquées 
chacune de 8 séries de points assez gros, à intervalles très étroits, à l'exception des 3« et 7^ qui seuls sont 
costiformes. Hanches antérieures et médianes contigües, sans lame prosternale ni mésosternale distincte 
entre leurs cavités. Hanches postérieures subconiques et légèjement saillantes, largement séparées ; les 
cavités n'atteignent pas la marge latérale du corps. Métasternum et premier arceau ventral densément et 
grossièrement ponctués, soudés entre les hanches postérieures de telle sorte que la ligne de suture est 
complètement oblitérée en cet endroit, et n'est perceptible que sur les côtés, à partir de la hanche jusqu'à 
la marge latérale. D'après M. Fall, les tarses antérieurs seulement sont biarticulés chez le q* de l'espèce 
typique. 

Distribution géographique des espèces. — Deux espèces appartiennent à ce nouveau genre 

démembre des Cnrtodere : l'une, ll'ationi, W'ollaston (^ bicostata Reitter, Godarti Belon), est vraisembla- 
blement cosmopolite par le fait des transports commerciaux, car elle a été rencontrée sur des points 
multiples du globe, Algérie, Portugal, Cap de Bonne Espérance, Madère, Canaries, États-Unis (Was- 
hington), Mexique, Venezuela et Chili; la seconde, bicarinata Belon, n'est connue que du Chili. 

La création de ce genre est justifiée en premier lieu par la présence chez la Watsoni à'uu. caractèi'e 
d'extrême importance, la contiguïté des hanches antérieures et médianes. Malgré la singularité d'un fait 
qui devait appeler l'attention des descripteurs, personne avant M. Fall ne l'avait signalé. Une structure 
identique se rencontre chez la Cartodere bicarinata, qui partage d'ailleurs avec l'espèce t3-pique la confi- 
guration et les traits essentiels énumérés dans la diagnose ci-dessus : l'élargissement du labre, le corselet 
en ovale étroit, les élytres bicarinulées, le dessous du corps grossièrement ponctué, et l'étrange soudure 
du métasternum avec la saillie intercoxale du premier arceau du ventre. C'est pourquoi il faut la com- 
prendre dans la même coupe générique. 

1. A. Watsoni, Wollaston, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 253 (1871) [bicostata Reitter; Godarti JieioTi) (Madère, 

Canaries, Algérie, Cap de Bonne-Espérance, Portugal, France mér., Mexique, Washington, Vene- 
zuela, Chili). 

2. A. bicarinata, Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 137 (1897) (Chili). 

16. Genus BELONIA, Fall 

Belonia. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 142 (1899); Belon, Rev.d'Entom. Caen, p. 87 (1900). 

Caractères. — Corps étroit, allongé, glabre, subconxexe, revêtu parfois, sur la tête et le prothorax, 
d'un enduit crN'ptogamique blanc-crétacé, kV \nstd,r àes M etophthalmiis. Labre notablement moins large que 
l'épistome; celui-ci transversalement dilaté, de manière à égaler environ la largeiu' maxima de la tête. 
Front finement presque rugueusement ponctué, sans carènes ni tubercules, mais marqué d'une légère et 
assez courte impression longitudinale. Yeux petits, latéraux, globuleux et assez saillants, situés à une 
distance notable de l'insertion antennaire. Tempes distinctes, convergentes en arrière. Antennes assez 
grêles, allongées et dépassant la marge postérieure du corselet, insérées sous le fin rebord latéral du 
front, composées de 11 articles, dont les 3 derniers forment ime massue peu épaissie. Corselet oblong, 
égalant à peine la largeur maxima de la tète, deux fois au moins plus étroit que les éhtres, inégal et 
ruguleux sous l'enduit blanc-crétacé, mais sans côtes longitudinales, distinctement échancré et rétréci 
sur les côtés au devant de la base, avec une dépression transversale assez forte, surtout à ses extrémités. 
Ecusson rudimentaire, indistinct. Elytres non soudées, environ deux fois et demie plus larges que le 



FAM. LATHRIDIID^ 



27 



thorax, et plus de deux fois aussi longues que la tête et le corselet pris ensemble, marquées chacune de 
8 séries de points assez gros, à intervalles très étroits, sauf le sixième qui est caréniforme jusqu'à la 
déclivité apicale. Lame prosternale très étroite, mais distincte entre les hanches antérieures et empêchant 
la coalescence des épimères. Lame mésosternale courte, plus large que la prosternale, égalant environ les 
trois quarts de la largeur de la hanche médiane. Métasternum imponctué, plus court que le premier 
segment du ventre, marqué d'un sillon transverse profond au devant des hanches postérieures. Trochanters 
assez développés, en cylindre arqué, avec les fémurs insérés directement au bout. Abdomen de 5 seg- 
ments dans les 2 sexes; d'après M. Fall, un sixième petit segment serait visible chez la 9 . Premier 
arceau ventral imponctué, marqué d'une ligne transversale profondément imprimée en arrière des hanches 
et prolongée presque jusqu'aux côtés du corps. 

Distribution géographique des espèces. — L'espèce unique, mticostafa Belon, qui a servi de 
type à l'établissement du genre Belouia, parait être assez commune au Mexique, yi. Fall a constaté sa 
présence en Floride. L'An'diiis seminiveiis Motschulsky, de la Havane, pourrait bien lui être congénère, 
sinon identique. 

La structure tout à fait insolite des trochanters exigeait la création de cette nouvelle coupe, 
démembrée des Cartodere. L'ensemble des traits plastiques mentionnés dans la diagnose actuelle, et 
l'aspect singulier que donnent à l'insecte exotique les proportions du corselet par rapport à la tête et 
aux élytres, justifient d'ailleurs surabondamment cette séparation générique. 

I. B. unicostata, Belon, Rev. d'Ent., Caen, p. 225 (1887) (Mexique, Floride). 

5"= Tribu : CORTICARIINI 

La cinquième tribu est composée d'insectes qui vivent à peu près tous dans les conditions ordi- 
naires. Cepiendant deux espèces paraissent habiter au moins temp<jrau"cment les nids de fourmis : l'une 
européenne, Coiiicaria formicetorum , Mannerheim (= longicoUis, Zetterstedt) vit en compagnie de Formica 
rufa Linné, l'autre de Nouvelle-Zélande, Diartlirocera formicnephila, Broun, a été capturée dans un nid de 
Monomorium nitidum, Smith. 

Le corps, de forme ovalaire le plus souvent allongée (parfois subparallèle) et généralement convexe 
ou subdéprimée, présente une coloration ordinairement uniforme depuis le testacé clair jusqu'au noir 
foncé, mais très rarement à teintes métalliques, quelquefois mélangée de parties pâles et sombres ou 
formant une sorte de dessin; la ponctuation, qui ne fait presque jamais défaut, est moins accentuée que 
dans la tribu précédente ; la pubescence, hérissée ou couchée, brève ou allongée, double ou simple, est 
sérialement disposée sur les élvtres. La tête, peu prolongée au devant des veux, est rétrécie à la base, 
formant un cou assez court enfoncé dans le thorax. Labre presque toujours plus large que l'épistome et 
le débordant notablement en devant sans l'enclore sur les côtés. Front uni, souvent ponctué, sans tuber- 
cules ni sillon longitudinal au milieu, situé sur le même plan que l'épistome dont il est séparé par une 
ligne transversale plus ou moins marquée. Antennes, ni capillaires ni ornées de poils verticillés, norma- 
lement insérées à découvert aux angles antérieurs du front, composées de dix ou onze articles, les deux 
basilaires plus épais que ceux du funiculc (le second presque toujours sensiblement moins dilaté que le 
premier) les deux ou trois derniers formant la massue; dans un genre exotique, Diiirthrcca-aA^'s anteimes 
n'auraient que deux articles. Mâchoires à deux lobes inégaux : l'externe plus grand, l'intcriu- très peut. 
Menton prolongé en lobe dans son milicti antérieur, qui couvre en majeure jiartic la languette. Palpes 
maxillaires de quatre articles, le dernier allongé rétréci vers le sommet ; les latéraux de deux articles 
seulement, le premier très petit non caché par le menton, le deuxième très gros en ovale globuleux, sans 
aucune trace de soudure en travers, tronqué et brièvement cilié au Imut. Maige latéiale du corselet fré- 
quemment denticulée ou crénelée, jamais encadrée dans une membume blanchâtre. Elytres ornées cha- 
cune de huit séries longitudinales de points, dont les intervalles très laieniont imponctuOs ne sont jamais 



28 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

caréniformes ; un genre américain, Fuclisina, porte sur chaque étui douze ou treize séries irrégulières de 
points. Hanches antérieures phis ou moins coniques et saillantes, contigües ou à peu près, de telle sorte 
que la lame prosternale très étroite et enfoncée entre elles est à peine perceptible; cavités cotyloïdes 
complètement fermées en arrière. Hanches médianes globuleuses, à écartement variable, la lame mésos- 
ternale qui les sépare ne dépassant guère la largeur de la hanche, et le plus souvent en égalant à peine 
la moitié. Trochanters petits, portant les fémurs à leur côté externe. Abdomen composé de cinq ou six 
segments, suivant les sexes. Second article des tarses tantôt sensiblement plus court que le premier, 
tantôt de longueur égale ou à peu près. 

A l'exemple de Mannerheim, Henri Brisout de Barneville a réuni en un seul genre Corticnria tous 
les représentants européens et circa-méditerranéens de la tribu actuelle ; il y comprit même les Migneauxia, 
séparées génériquement par J. Du Val et admises au même titre par les auteurs. En présence des formes 
très nombreuses et d'apparence obscure qu'il s'agissait de classer, Motschulsky avait ouvert la voie à une 
autre méthode. Attribuant à la structure des antennes une importance exagérée, il en fit la base de tout 
son sj-stème, et subdivisa les Corticariens actuels en quatre genres vaguement délimités : Corticaria Mela- 
nophthalma, Migneauxia et Cortilena. AI. Reitter adopta les trois premiers, mais il en améliora la formule 
essentielle et put ainsi éliminer des Mdanophthalma les éléments hétérogènes que le fondateur du groupe 
y avait introduits à tort. La plupart des espèces, tant européennes qu'exotiques, énumérées jadis sous 
l'appellation unique de Coriicaria se répartissent fort bien entre les trois genres précités et prennent leur 
place naturelle dans le système, au fur et à mesure qu'on fait le contrôle de leurs caractères plastiques et 
qu'on perfectionne la délimitation des sous-genres. Certaines formes particulières à la faune de la Nouvelle 
Zélande ont donné lieu à la création des genres Rethusus et Diarthrocera. D'autre part, un type remar- 
quable découvert en Californie constitue le nouveau genre Fuclisina. 

Somme toute, la tribu des Corticariini comprend aujourd'hui six genres valablement caractérisés. 
Le tableau suivant donnera une idée succincte de la méthode suivie pour les différencier. 

TABLEAU DES GENRES 

A. Antennes de onze articles. 

Second article des tarses inséré au sommet du métatarse; crochets simples, 
sans appendice. Elytres sans cotes ni tubercules. 

Abdomen des Ç composé de cinq arceaux seulement ; un sixième petit arceau 
ventral se montre d'ordinaire chez les § . M assue antennaire toujours 
trt-articnlée. Elytres plus allongées, subparallèles ou en ovale oblong. Corticari.a.. Marsham. 

Abdomen des Ç composé de six arceaux ; celui des § également (sauf 
dans le sous-genre Cortilena, oit le sixième arceau ventral n'existe 
pas chez les 5 ■ niais alors la massue antennaire na que deux arti- 
cles). Elytres assez brièvement ovales et de forme plus ramassée . . Melanophthalma, Motschulsky. 

Second article des tarses implanté en dessus du métatarse, avant le 
mUieu de la longueur; crochets appendiculés. Elytres offrant des 
élévations en forme de pustules tuberculeuses Rethusus, Broun. 

B. Antennes de dix articles. 

Des yeux. Ecusson distinct, transversal. Elytres ayant chacune huit 

lignes régulières de points. Saillie intercoxale du premier segment du 

ventre tronquée droit en devante Migneauxia, J. Du Val. 

Point d'yeux. Ecusson nul. Elytres ayant chacune de douze à treize lignes 

un peu confuses de points. Saillie intercoxale du premier segment du 

ventre subtriangulaire à sommet arrondi Fuchsina, Fall. 

C. Antennes de deux articles seulement Diarthrocera, Broun. 



FAM. LATHRIDIID^: 29 

i7. Genus CORTICARIA, Marsham 

Copticaria. Marsham, Entom. Bntan. \'ol. i, p. 106 (1802); [Nlannerheim, Germ. Zeits. Vol. 5, 
p. 16; Lacordaire, Gen. Col. Vol. 2, p. 437; J. Du Val, Gen. Col. d'Eur. \'ol. 2, p. 247; Thom- 
son, Skand. Col. Vol. 5, p. 224; Reitter, Stett. Ent. Zeit. p. 412 (1875); Verh. Zool. bot. Ges. 
Wien, p. 58 (18S0) ; H. Brisout de Barneville, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 376 (1881); Le Conte & 
Horn, Class. Col. N. Amer. p. i5~ (i8831; Belon, Ann. Soc. Linn. Lj-on, p. 76 (1884); Reitter, 
Best. Tab. 3, 2<= éd., p. 27 (1887); Belon, Rev. d'Ent. Caen. p. ii5 (1897); Ganglbauer, Käf. 
Mitteleur. Vol. 3 (2), p. 793 (1899); Fall, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 26, p. I46^I899)•, Belon, 
Rev. d'Entom. Caen p. 8g (igoo). 

Synonymes. — Parascheva, Des Gozis, Recherche de l'esp. typ. Montluçon, p. 10 (18861; Brcvina 
Belon, Rev. d'Entom. Caen. p. 147 (1897) (sous-genre) ; Adasia Belon, loc. cit. p. 147 (sous-genre); Dapeda 
Belon, loc. cit. p. 197 (^ Epipeda Belon, loc. cit. p. 145 (sous-genre); Ahothria Belon, loc. cit. p. 147 
(sous-genre). 

Caractères. — Corps allongé, plus ou moins ovalaire. parfois subparallèle, tantôt assez conve.xe, 
tantôt sensiblement déprimé, à pubescence disposée sérialement, longue et redressée, ou courte et plus 
ou moins couchée, surtout lorsqu'elle se montre rare et moins dense. Front uni, presque toujours plus 
ou moins distinctement mais non densément ponctué, sans carènes ni tubercules, dépour\-u de sillon 
longitudinal médian, séparé de l'épistome par une strie d'ordinaire bien marquée. Yeux latéraux, par 
exception petits et médiocres, souvent gros et proéminents, composés de facettes assez grossières. Tempes 
tuberculiformes, généralement courtes, atteignant à peine le tiers de la longueur de l'œil isauf chez une 
espèce du Texas, temporalis Fall, où elles égalent le diamètre oculaire). Antennes composées de 11 articles, 
les 3 derniers formant la massue. Corselet d'ordinaire subcordiforme avec les angles antérieurs arrondis 
et les côtés plus ou moins crénelés, denticulés, surtout postérieurement, plus rarement en carré trans- 
versal; sans carènes discales, mais presque toujours creusé d'une fossette médiane plus ou moins distincte 
au devant de la base. Ecusson transversal, bien distinct. Eh'tres en ovale allongé ou subparallèles, 
recouvrant tout le pvgA'dium, longuement ou brièvement pubescentes, quelquefois à peine ornées chacune 
de S séries longitudinales de points, avec les intervalles ni costiformes ni tubercules, plus ou moins fine- 
ment ponctués, parfois un peu irrégulièrement. Prosternum plus ou moins grossièrement ponctué sur 
toute sa surface, creusé d'une fossette transverse antécoxale et prolongée sur les fîancs, qui est en 
général pubescente. ^létasternum normalement échancré en angle obtus à son bord postérieur, de 
longueur variable, plus court en son milieu que le premier segment ventral (chez les Breviua et 
quelques autres espèces), mais d'ordinaire aussi allongé ou plus allongé que celui-ci. ponctué plus 
distinctement sur les côtés, moins fortement ou plus éparsement sur le milieu, et à peu près constam- 
ment marqué d'une fossette ou d'un sillon longitudinal médian dans sa moitié postérieure. Abdomen 
composé de 5 arceaux seulement chez les 9 , normalement de 6 chez les cf (le sixième petit, souvent peu 
distinct et paraissant faire partie de l'armure génitale, plutôt que d'être un véritable sclérite externe) : le 
premier segment du ventre allongé, égalant les 2 ou 3 suivants réunis, est toujours dépourvu de lignes 
fémorales, tantôt imponctué ou à ponctuation fine et presque oblitérée, tantôt éparsement et fortement 
ponctué, avec la saillie médiane plus ou moins large entre les hanches postérieures, arrondie ou sublri- 
angulaire en devant; le cinquième arceau est un peu plus allongé chez la 9 ^1""-" ciiez le ç^ . très s<uncnt 
pourvu de fossettes ou d'impressions communes aux deux sexes ou caractéristiques de l'un d'entre eux. 
Pattes médiocres : fémurs variables, robustes ou peu renflés; tibias linéaires, les antérieurs ilu q* jamais 
armés d'une dent épineuse avant le sommet de leur tranche interne, tout au plus subsinucs ou légèrcinent 
incourbés en dedans avec une petite épine à l'angle apical. Secoinl article îles tarses rarement suhe-.il au 
premier, presque toujours notablement moins allongé que le métatarse, à l'extrémité duquel il est iniplaïUé: 
crochets non appendiculés. 



& 



3o COLEOPTERA CLAVICORNIA 

Distribution géographique des espèces. — Cent espèces environ, disséminées sur toute la 
Terre, doivent être comprises dans le genre actuel. Un certain nombre sont réellement cosmopolites, ou 
du moins habitent des territoires très étendus soit en Europe, en Asie ou en Afrique, soit dans l'Amérique 
du Nord. Quelques-unes paraissent plus localisées, et n'ont encore été rencontrées que dans des faunes 
assez restreintes, comme la Scandinavie, le Caucase, les îles de Madère ou de Ceylan, le Japon et l'Aus- 
tralie. Le groupe des Brevina semble propre au midi de l'Europe (Pyrénées orientales et Espagne) et au 
Nord de l'Afrique (Tunisie, Algérie et Maroc). 

Malgré la variabilité des détails secondaires de leur organisation, les Corticaria se différencient sans 
difficulté, soit des genres Migneauxia, Fuchsina et Diarihroccra, qui n'ont point comme elles les antennes 
composées de 1 1 articles, soit du genre Rethusns, si reconnaissable au premiei coup d'œil par les crochets 
appendiculés et par l'insertion singulière du second article sur le milieu du métatarse, non moins que 
par les étuis ornés de pustules tuberculeuses. — Essentiellement distinctes des Melaiwphthalma par la 
présence de 5 arceaux seulement au ventre des 9) l^s Corticaria sont en outre faciles à discerner par 
comparaison avec les divers sous-genres de Melanophthalma. Ainsi, par exemple, la massue antennaire des 
Corticaria est composée de 3 articles, tandis que celle des Cortilena est biarticulée ; le premier segment 
abdominal n'est jamais marqué des lignes fémorales qui caractérisent les Cortilena et les Melanophtlialma 
in sp.; le corselet n'est pas comme chez les S/f«w(7. sillonné ou bifovéolé longitudinalement sur le disque; 
enfin les tibias antérieurs du (^ sont entiers, plus ou moins sinués vers le sommet sur leur tranche interne 
et terminés par une petite épine à l'angle apical, au lieu d'être comme ceux du même sexe dans le sous- 
genre Corticarina pourvus d'une dent épineuse submédiane bien distincte. 

Dans mon Essai de classification générale, j'ai tenté la division du genre actuel en plusieurs sous- 
genres : le premier et le mieux caractérisé par un faciès analogue à celui des Migneauxia et surtout par la 
brièveté du métasternum qui dépasse de peu la moitié de la longueur du premier arceau ventral, porterait 
le nom de Brevina pour le distinguer des Corticaria proprement dites, restreintes aux espèces de grande 
taille (au moins 2 mill.), convexes, ovales-oblongues ou subparallèles, hérissées de poils allongés, raides 
ou recourbés, et ayant le métasternvnn à peu près de même longueur que le premier segment de l'abdo- 
men; les autres espèces, qui ont à la fois les élytres munies de poils courts et couchés, et le métasternum 
égal ou à peu près au premier arceau du ventre, se subdiviseraient : 1° en Dapeda, de taille plus grande 
(au moins 2 mill.) et planes en dessus, avec le 5" segment ventral profondément excavé en demi-cercle 
chez les çf , mais creusé d'une simple fossette chez les Ç; 2° en Adasia et 3° en Abothria, toutes deux de 
taille médiocre (i,5-i,8 mill.) ; mais la dernière catégorie a le 5<^ arceau du ventre plan dans les 2 sexes, 
tandis que le même segment des Adasia est fovéolé ou transversalement subdéprimé au moins dans l'un 
des sexes, sinon dans les deux. Mais il importe de remarquer, ainsi que M. Ganglbauer l'a fait justement 
[Käf. Mitteleur.. Vol. 3, 2. p. 7g5 (1899)], que les différences signalées dans la structure du 5^ segment 
abdominal sont beaucoup trop faibles pour servir — à elles seules — de base à une répartition sous- 
générique. A moins de les corroborer par l'adjonction de quelques autres caractères, aptes à mieux déli- 
miter entre elles les Dapcda, les Adasia et les Abothria, ces trois groupes devraient être réunis en un seul 
sous-genre, qui garderait le nom à.' Adasia pour le distinguer des Brevina et des Corticaria in sp. dont la 
formule, estimée suffisante, est d'ailleurs susceptible de perfectionnement. 

1. C. sylvicola, Ch. Brisout, Mat. Cat. Gren., p. 72 (pinguis Aube) (Pyrénées-Orientales). 

2. C. /unisiensis, PI. Brisout, Ann. Soc. Ent. Fr., Bull. p. 81, (1884) (Tunisie). 

3. C. convexa, Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 60 (1880) (Algérie). 

4. C. Diccki, Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 418 (1875) (Maroc). 

5. C. Kaufnianni, Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 61 (18S0) (Algérie, Timisie). 

6. C. pinicola, Ch. Brisout, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 370(1866) [riifesccns Reitter) (Espagne). 

7. C. metallica, Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 525 (1874) (Espagne). 

8. C. reseda, Walker, Ann. Mag. Nat. Hist., (3), Vol. 3, p. 53 (1859) (Ceylan). 

9. C. rudis, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc., p. i5o (1899) (Nouveau Mexique). 

10. C. pubcscens, G5'llenhal, Ins. Suec, Vol. 4, p. i23 [longicornis Herbst; fenestralis 'Pa.ylinW; fenestrata 

¥ ixhncms ; punctiilaia, 'yUnsh.a.m; pi liger a Mannerheim; grossa Le Conte) (Toute la Terre). 

11. C. crcnulata, Gyllenhal, Ins. Suec, \'ol. 4, p. i25 [tincta Manneiiieim) (Europe, Tunisie, Sibérie). 

12. C. olympiaca, Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 417 (1875) (Grèce, Sardaigne, Corse). 

i3. C. capensis, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Moscou, i, p. 5i (1867) (Cap de Bonne-Espérance). 



FAM. LATHRIDIID.E 3i 

14. C. intricata, Mannerheim, Germ. Zeits., Vol. 5, p. 20 (Sibérie). 
i5. C. dihita Mannerheim, Germ. Zeits. Vol. 5, p. 20 (Sibérie). 

16. C. varicolor. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. i5i (1899) (Etats-Unis). 

17. C. parallala. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. i52 (189g) (Colorado, Alberta). 

18. C. fulva, Comolli, Col. Nov.. p. Sg [hirteUa Thomson; P//arao)«5 Motschulsky; transversicolUs Mot- 

schulsky; cypria 'BA\ià.\ ; flavescens Thomson; cardiodera Fairmaire; coiicolor H. Brisout (Toute la 
Terre) . 
ig. C. ülaesiformis, Reitter, Wien. Ent. Zeit., p. 3o (i8g8) (Turkestan). 

20. C. subpilosula, Reitter, idem, p. 29 (1898) (Bassin de l'Aras). 

21. C. aequalis, Reitter, ibidem p. 29 (Bassin de l'Aras, Région Transcaspienne). 

22. C. pilosiila, Rosenhauer, Thiere Andal., p. 349 (i85o) (Andalousie, Maroc, Algérie). 

23. C. monticola, H. Brisout, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 388 (1881) (Pyrénées Orientales). 

24. C. illaesa, Mannerheim, Germ. Zeits. Vol. 5, p. 33 [quadrimaculata Mannerheim ; ji/Zosa Motschulsky; 

villosa, Motschulsk}-; setosa Motschulsky; subparallela Fairmaire) (Europe orientale et méridionale. 
Nord de l'Afrique, Asie). 

25. C. ciliata, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. AIoscou, i, p. 55 (1867) {attcnuata Motschulsky; iniicarinu- 

lata Motschulsky; normanna Ch. Brisout) (Madère, France, Caucase). 

26. C. tenuicornis, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Mose, i, p. 77 (1867) (Cap de Bonne Espérance). 

27. C. maculosa, Wollaston, Ann. Mag. N'at. Hist., (3), \"ol. 2, p. 408 (i858) (Madère, Canaries). 

28. C. oriiata, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. ii5 (1877) (Japon, Chine). 

29. C. perpulchra, Reitter, Wien. Ent. Zeit., p. 134 (1892) (Taschkend). 

30. C. umbilicata, Becker, Beitr. bayer. Ins. p. i3 (1817) {cylindrica Mannerheim; iimbilicifera ^lanner- 

heim ; borealis Wollaston; cribricoUis Fairmaire; angusta Aube; cylindripennis Motschulsky^ ; piincta- 
iissima Motschulsky; subpicea Motschulsky-) (Europe, .-Vsie, Nord de l'Afrique). 
3i. C. armata, Mannerheim. Germ. Zeits., Vol. 5, p. 36 (Sibérie). 

32. C. longicornis, Herbst, Käf., Vol. 5, p. 4 [i-itßconiis, Kugel.) (Finlande, Suède). 

33. C. valida, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. i53 (189g) (Etats-Unis). 

34. C. Utopia Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. i53 (iSgg) (Californie, Nevada). 

35. C. vobusta, Ganglbauer, Käf. Mitteleur. Vol. 3 (2) p. 801 (i8gg) [denticulata Reitter nec G3-llenhal, 

iutevstitialis H. Brisout nec IMannerheim) (Europe, surtout boréale'l. 

36. C. lapponica, Zetterstedt, Ins Lapp., p. igg [serrata, Zetterstedt) (Suède, Laponie, Finlande). 

37. C. amurensis, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., \k 224 (1879) (-■^niour). 

38. C. »;2/r«5a, Olivier, Ent. ,\'ol. 2, 18. p. 14 [deuiictdata GyWenhaX; sailpupeniiisFsLldeimunn; badia Masmer- 

heim ; campicola Mannerheim; î,'(7//rf/y'é'5 Motschulsky ; longicornis 'Re\iier] (Toute l'Europe, Caucase). 
3g. C.fasciata, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. ii5 (1877) (Japon). 

40. C. striatopunctata, Motschulsk}-, Bull. Soc. Nat. Moscou, i, p. 56 (1867) (Pennsylvanie). 

41. C. concinmila, 'Mannerheim, Germ. Zeits., Vol. 5, p. 27. 

42. C. saginata, Mannerheim, Germ. Zeits. WA. 5, p. 24 [lapponica Reitter; denticulata H. Brisout) (Fin- 

lande, Allemagne, Bohême, Suisse, France). 

43. C. quadi'icoUis, INIotschulsk}', Bull. Soc. Nat. Moscou, i, p. 59 (1S67) (Cap de Bonne-Espérance). 

44. C. Columbia, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc. p. i55 (iSgg) (British Columbia). 

45. C. adustipennis, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Moscou, i, p. 59 (1867) (Cap de Bonne-Espérance). 

46. C. canaliculata, Mannerheim, idem, 2, p. 211 (i853) (Péninsule Kenai). 

47. C. poculifcra, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. i57 (1899) (Nevada). 

48. C. scii-icollis Le Conte, Proc Acad. Phil., p. 29g (i8''5) (Lac supérieur, Canada, New-Hampshire). 

49. C. dentiga-a, Le Conte, idem, p. 3oo (i855) (Lac supérieur, Massachussetts, Colorado, Washijigton). 

50. C. sci-raia, Pa}-kull, Faun. Suec, Vo]. 1, p. 3oo [Motsc/nilskyi Kolemdi ; oclodcntata Say; hiticollis 

Mannerheim; axillaris Mannerheim; roiulicollis Wollaston) (Toute la terre). 
5i. C.debilis, Motschulsk}-, Bull. Soc. Nat. Moscou, 1, p. 61 (1867) (Pennsylvanie). 

52. C. occidua. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 162 (189g) (Californie, Nevada, .\rizona, Colorado). 

53. C. apicalis, Fall, idem, p. 161 (iSgg) (Louisiane). 

54. C. inccrta, l'ail, ibidem, p. 161 (1S99) (New-Hampsiiire, Lac Supérieur). 

55. C. curlipes, Lovcndal, Ent. Mcddclelscr, Copenhague, p. 273 (1892) (Danemark). 

56. C. spinulosa, Mannerheim, Bull. Soc. Nat. Moscou, 2, p. 36i (i852) (Sitkha). 



32 ■ COLEOPTERA CLAVICORNIA 

57. C. Carolina, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. i58 (189g) (Caroline du Sud). 

58. C. prionodera. Le Conte. Proc. Acad. Phil., Vol. 7, p. 3oo (i855) (Californie). 

59. C. Weisei, Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 426(1875) [ClairiH. Brisout) (Bohême, Grèce, France). 

60. C. obscura, Ch. Brisout, Mat. Cat. Gren., p. 73 (i863) (France, Suisse, Allemagne, Espagne). 

61. C. ahietum, Motschulsk}% Bull. Soc. Nat. Moscou, i, p. 71 (1867) [longicoUis Mannerheim nee Zetter- 

stuàt; foveola Thomson; depressa Thomson; Mannerheimi Reitter; interstitialis Reitter nee Manner- 
heim) (Europe). 

62. C. interstitialis, Mannerheim, Germ. Zeits, Vol. 5, p, 21 (Laponie). 

63. C. fovcola, Becker, Beitr. baïer. Ins. p. 14 (1817) [foveolata Westerhauser; ainplipennis Reitter; dilati- 

pcunis Reitter) (Suède, Bavière, Moravie, Autriche). 

64. C. linearis, PaykuU, Faun. Suec, Vol. i, p. 3o2 (1798) (rî/i;;^« Mannerheim ; baicalica Mannerheun) 

(Europe, Sibérie) . 

var. ohscuripcs, Reitter, \^^ien. Ent. Zeit., p. 32 (i8g8) (Bohême). 

65. C. limbicollis. ]\Iotschulsk^•, Bull. Soc. Nat. Moscou, i, p. 64 (1867) (Sibérie orientale). 

66. C boreophila, ]^Iotschulskv, idem, p. 65 (1867) (Sibérie, Kamtschatka). 

67. C. atricollis, Reitter, Wien. Ent, Zeit., p. 3i (i8g8) (Sources de ITrkut). 

68. C. aphictoidcs, Reitter, idem, p. 3i (i8g8) (Mongolie). 

6g. C. polypori, Sahlberg, Acta Soc. Faun. Flor. Fenn., \'o\. 19, n" 3, 12 (igoo) (Finlande). 

70. C. salpingoides. }iIotschulsky. Bull. Soc. Nat. ]\Ioscou, i. p. 65 (1867) (Californie, Colombie 

britannique). 

71. C. Eppchheimi, Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 423 (1S75) (St3Tie, France, Corse). 

72. C. snbiilissima, Reitter, Mitth. Munch. Ent. Ver., p. i3g (1877) (Australie). 

73. C. alntacea, Blackburn, Trans. Roy. Soc. S. Austr., Vol. 14, p. 121 (1891) (Australie méridionale). 

74. C. gracilis. Mannerheim, Germ. Zeits., \^ol. 5, p. 32 (Sibérie orientale). 

75. C. longicollis, Zetterstedt, Ins. Lapp., p. 200 [formicdornm ^.lannerheim; stignwsa ^Motschulsk)') 

(Europe, Caucase). 

76. C. niclanoplitlialvia, Mannerheim, Germ. Zeits., Vol. 5, p. 3o (Finlande). 

77. C. crf^/fo/fc, Mannerheim, Germ. Zeits.. \'ol. 5. p. 37 [inconspicua Wollaston ;_/?(7î)//ro;isMotschulsky ; 

/(7^/ H. Brisout) (Europe, Madère). 

78. C.fagi. WoUaston, Ins. Mader., p. 188 (1854) (Madère). 

79. C. Corsica, H. Brisout, Ann. Soc. Ent. Fr. bull. p. g6 (187S) (Corse, Sardaigne, France méridionale, 

Algérie, ^lésopotamie). 

80. C. ovicollis, Reitter. Deuts. Ent. Zeits., p. 5og (1887) (Dolon : Asie russe). 

81. C. thea, Reitter. A\'ien. Ent. Zeit., p. loi (i8g4) (Trébizonde). 

82. C. lateritia, ]\Iannerheim. Germ. Zeits., \'o\. 5, p. 44 (Finlande). 

83. C. cribricollis. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. iJg (1S99) (Texas). 

84. C. amplicoUis, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc. p. i5g (1899) (Caroline du Nord). 

85. C. bella, Redtenbacher, Fauna Austr.. p. 208 (1849) (Autriche, France, Finlande). 

86. C. ciicnjiformis, Reitter, Verh.Zool. bot. Ges. Wien, p. 66 (1880) (Corse, Morée, Algérie, Tunisie). 

87. C. planula, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 154 (189g) (Californie, Colorado, Montana). 

88. C. elongaia. Gyllenhal, Ins. Suec, Vol. 4, p, i3o (Toute l'Europe, Algérie, Ile Ste-Hélène, Etats- 

Unis, Nou^■elleZélande). 

89. C. Adelaidae, Blackburn, Trans. Roy. Soc. S. Austr., Vol. 14, p. 120 (1891) (AustraUe méridionale), 
go. C. Pieischi, Ganglbauer, Käf. Mitteleur., Vol. 3 (2), p. 806 (1899) (France, Silésie, Banat). 

91. C. Thonisoni, Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 65 (1880) (spinulosa Thomson) (Laponie). 

92. C. Beloni, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 21 (iSgg) (Vallée de l'Aras). 

93. C.japonica, Reitter, Deuts. Ent. Zeits., p. 116 (1877) (Japon, Chine, Australie). 

94. C. rugipennis. Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 66 (1880) (Egypte). 

g5. C. deprcssiiiscnla, Motschulsky,^Bull. Soc. Nat. Moscou, i, p. 72 (1867) (Etats-Unis). 
g6. C. brevicornis. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 164 (iSgg) (Massachussetts. ^^lichigan, Floride). 
g7. C. temporalis. Fall, idem, p. 164 (i8g9) (Texas). 
gS. C. temiipcs, Fall, ibidem, p. i63 (189g) (Californie). 

gg. C. ferruginea, Marsham, Ent. Brit., Vol. i. p. m [fenestralis Linné Reitter; nigriconits Zeitersteàt; 
rufula Zetterstedt: iiigriccps Waltl; subacnminata ^^lannerheim ; dcleta Mannerheim; denticulata Kirb}'; 



FA^I. LATHRIDIID^ 33 

Kirbyi Le Conte; ohtiisa Le Conte; nigiilosa Le Conte) (Europe, Caucase, Sibérie, Amour, Etats-Unis). 
100. C. ferrugiiwsa, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Moscou, i, p. 73 (1867) (Etats-Unis). 

18. Genus MELANOPHTHALMA. Motschulsky 

Melanophthalma. Motschulsk}, Bull. Soc. Nat. Mose, 3, p. 269 (1866) ; Reitter, Stett. Ent. 
Zeit., p. 431 (1S75); Bclon, Ann. Soc. Lum. L_von, p. i63 (1884); Reitter, Best. Tab., 3, 2<" éd., p. 28 
(1887); Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. ii5 et 147 (1897); Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, Vol. 26, p. 145 et 
166 (1899). 

Synonymes. — Corticarina, Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 58 (1880); Mdauopsis, Des 
Gozis, Cat. Col. Fr. Montluçon. p. 18 (1875); Oropsime, Des Gozis, L'Abeille. Vol. 18, p. 161 (1881). 

Sous-i^enre Coi'tilena, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Moscou, 3, p. 228 (1866) ; loc. cit., 
I, p. 95 (1867J; Fall, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 167(1899); Belon, Ann. Soc. Lmn. Lyon, p. i33 
(1901). 

Sous-genre Melanophthalma in sp., Reitter, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 68 (1S80); Best. 
Tab., 3, 2'' éd., p. 37 (1887) ; Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 148 1 (1897); Ganglbauer, Käf. Mitteleur. 
Vol. 3, 2, p. 795 (1899) ; Fall, Trans. Am. Ent. Soc, Vol. 26, p. 167 (1899); Belon, Ann. Soc. Linn. 
Lj'on, p. 134 (1901) = Melanopsis, Des Gozis, L'Abeille, Vol. 18, p. 162 (1881). 

Sous-genre Corticarina, Reitter. Verh. Zool. bot. Ges. Wien, p. 70(1880); Best. Tab., 3, 
2*= éd., p. 38 (1887); Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 148 (1897); Ganglbauer. Käf. Mitteleur. \'ol. 3. 2, 
p. 796 (1899); Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, Vol. 26, p. '167 (1899); Belon, Ann. Soc. Linn. L\on, p. 134 
(igoi) = Oropsime in sp.. Des Gozis, L'Abeille, Vol. iS, p. 164 (1881). 

Sous-genre jBîVrtz^fl, Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 259(1884); loc. cit., p. 14S (1S97); .\nn. Soc 
Linn. Lyon, p. 134(1901). 

Caractères. — Corps en ovale ramassé, assez court, plus ou moins conve.xe, à pubescence 
disposée sérialement, en général de longueur médiocre, peu dense et couchée, parfois cependant assez 
longue et redressée (par exemple, irichonota Belon, du Cap de Bonne-Espérance), ou entremêlée de poils 
longuement hérissés (quelques espèces du sous-genre Bicava). Front uni, à ponctuation rarement line et 
oblitérée, d'ordinaire plus ou moins forte et espacée, ou grossière et assez dense; sans carènes ni tuber- 
cules, dépourvu de sillon longitudinal médian, séparé de l'épistome par une strie souvent bien marquée. 
Yeux latéraux, globuleux, plus ou moins saillants, ordinairement gros, rarement médiocres et alors un 
peu plus largement écartés à leur côté interne. Tempes tantôt assez dé\'eloppées et empêchant nettement 
la contiguïté des j'eux avec le bord antérieur du corselet, tantôt à peine visibles en-dessus, la tête parais- 
sant alors s'enfoncer jusqu'aux yeux dans le thorax. Antennes composées de 11 articles, les 3 derniers 
formant la massue sauf dans le sous-genre Cortilena, où la massue est seulement biarticulée. Corselet sans 
côtes discales, arrondi subanguleux sur les côtés ([ui sont obsolètement crénelés mais non denticulés sauf 
à l'angle postérieur, souvent marqué de fossettes ou d'impressions transversales antébasilaires au milieu 
ou latéralement; les Bicava ont en outre une fosette plus grande ou un sillon médian dans le sens de la 
longueur. Ecusson transversal, bien distinct. Elytres (avales, rarement prolongées au-delà de l'abdomen, 
souvent subtronquées au bout avant de recouviir l'extrémité du pygidium, ]ilus ou moins jnibescentes, 
ornées chacune de 8 séries longitudinales de points, avec les intervalles ni costiformes ni tubercules, à 
ponctuation aussi forte, ou plus fine et effacée, que celle des stries. Prosternum marqué, au bord antérieur 
et au-devant des hanches, d'une ligne de points enfoncés, qui forment une sorte de fossette transversale 
jamais pubescentc. Métasternum à pou près aussi long que le ]iiemicr arceau \cnlral, assez légèrement 
ou même peu distinctement toN'éolé ou sillonné dans son milieu postérieur, tronqué dmit à la base nu 
anguleusement émarginé par une petite incision médiane. Abdomen lunqiosé de 6 arceaux dans les deux 



34 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

sexes, le 6'^ très petit, parfois malaisé à discerner sous la pubescence qui le recouvre d'ordinaire; norma- 
lement, les Q* des Cortilena n'auraient que 5 segments. Premier arceau du ventre, ponctué ou non, 
pourvu de 2 lignes fémorales dans les Cortilena et les Melanophthalma in sp. seulement; saillie intercoxale 
tantôt plus étroite et en pointe émoussée ou subarquée, tantôt assez large et tronquée droit en devant ; le 
cinquième arceau ne porte ni fossettes ni dépressions. Tibias antérieurs des q* tantôt simples et plus ou 
moins ciliés en dedans, tantôt armés d'une dent épineuse, préapicale et postmédiane. Second article des 
tarses tantôt égal ou subégal au premier, tantôt notablement plus court que le métatarse ; dans le premier 
cas, l'insertion est strictement terminale ; dans le second, elle a lieu sur l'extrémité obliquement coupée 
du premier article, dont l'apex s'étend en-dessous du 2<= de façon à en masquer la majeure partie; crochets 
simples. 

Distribution géographique des espèces. — Outre les lo espèces du sous-genre Bicava, qui 
paraissent propres à la Nouvelle Zélande ou à la Nouvelle Calédonie, et les 8 espèces du sous-genre 
Cortilena, dont une seule [fuscipeniiis, Mannerheim) habite la région circaméditerranéenne en Europe, en 
Asie et en Afrique, une autre a été découverte en Birmanie (birmana, Belon) et une troisième au Cap de 
Bonne-Espérance {capicola, Belon), tandis que le surplus est localisé, en Floride [chaîna er opis, Fall), en 
Californie [casta, Fall), à Cuba [signata, Belon), ou assez répandu sur les vastes régions de l'Amérique 
du Nord [picia et simplex, Le Conte), les sous-genres Melanopldlialma in sp. et Corticarina comptent 
environ 82 espèces plus ou moins disséminées à travers le globe, quelques-unes cosmopolites ou rencon- 
trées à peu près partout dans les 2 hémisphères (entre autres distinguenda Comolli, gibbosa Herbst, simtlata 
et fttscula GvUenhal, fitlripcs ComoUi), la plupart des autres limitées à des faunes restreintes, Cuba, 
Colombie, Panama, Brésil, Nouvelle Zélande, Nouvelle Calédonie, Cej-lan, Indes orientales, Archipel 
du Cap- Vert, Madère, etc., ou étendues en diverses régions des États-Unis et du Canada. 

Le genre Melanophthalma méritait assurément d'être démembré des Corticaria. La présence d'un 
6= petit segment ventral chez la Ç au moins, et presque toujours aussi chez le cf à l'exception de 
quelques espèces à massue antennaire biarticulée, est la marque décisive d'une séparation essentielle. 
En certains cas, il peut être malaisé de discei'ner le sclérite supplémentaire au milieu de l'épaisse pubes- 
cence qui recouvre d'ordinaire le bout du ventre; mais l'hésitation n'est plus permise, dès qu'il se mani- 
feste. Il faut d'ailleurs 3' ajouter, pour corroborer la diagnose, un ensemble de traits qui contribuent à 
donner aux Melanopittlialma leur ph^-sionomie propre : le corps est de forme presque toujours ovale, plus 
ramassée que celle des Corticaria; les côtés du corselet sont subanguleux ou arrondis vers le milieu, à 
peine crénelés et sans denticules distincts, sauf celui de l'angle postérieur; parfois le disque est marqué 
antérieurement d'une fossette additionnelle, ou bien la fossette médiane est transversale plutôt qu'arrondie 
et la dépression prébasilaire a souvent l'apparence d'un sillon plus ou moins prolongé en travers 
jusqu'au bord; le prosternum au devant des hanches est marqué d'une ligne de points formant une 
fossette glabre dans son fond ; le sillon longitudinal de la moitié postérieure du métasternum est souvent 
nul, ou du moins montre une tendance à s'oblitérer; un certain nombre d'espèces sont pourvues de 
lignes fémorales sur le premier arceau du ventre ; quelques-unes n'ont que deux articles à la massue 
antennaire; enfin plusieurs caractères sexuels secondaires sont de différentes sortes qu'on ne retrouve 
pas chez les Corticaria. Le second article des tarses est implanté directement au bout du métatarse, sur 
la partie apicale lorsque celle-ci est coupée obliquement et un peu prolongée au dessous. — Par cette 
dernière modification tarsale, qui se rencontre principalement dans quelques espèces du sous-genre 
Corticarina, le genre Melanophthalma se rapproche sans doute des Rethusns; mais, chez ceux-ci, la diffé- 
rence essentielle subsiste, puisque le 2« article a son point d'insertion à un tiers environ de la base du 
premier, et d'ailleurs les ongles sont fortement appendiculés, et la structure des élj'tres est tout autre. 

Dans sa compréhension actuelle, le genre Melanophthalma paraît manquer d'homogénéité : il a été 
subdivisé en 4 sous-genres, dont les définitions suffisamment précises permettraient presque de leur 
accorder un rang plus élevé dans "la classification. Quoiqu'il en soit du progrès S3-stématique à venir, il 
importe d'en préparer les éléments par l'énumération des traits essentiels qui caractérisent chacun des 
groupes établis : 

1° Cortilena, Motschulsk}-. — Antennes à massue biarticulée. Tête prolongée en tempes bien 
distinctes après les yeux, qu'elles éloignent un peu du bord antérieur du corselet. Pronotum anguleux 
ou subarrondi vers le milieu des côtés, sans fossette antérieure sur le disque, obsolètement déprimé ou 



fa:m. lathridiid.e 35 

sillonné en travers devant la base, rarement orné d'une faible fovéole basilaire médiane. Métasternum 
tronqué droit en arrière, sans trace d'incision au milieu de la marge postérieure. Abdomen des 9 
composé de 6 segments; celui des q* souvent réduit à 5 arceaux: le premier de ceux-ci marqué de 
2 lignes fémorales obliques. Tibias antérieurs simples dans les deux sexes. Second article des tarses 
subégal au premier, ou un peu plus long que le métatarse. 

2" Melanophthahua in sp. — Antennes à massue triarticulée. Tête généralement prolongée en 
tempes distinctes après les yeux qu'elles éloignent un peu du bord antérieur du corselet. Pronotum 
presque toujours anguleux vers le milieu des côtés, sans fossette antérieure sur le disque, plus ou moins 
distinctement déprimé ou sillonné en travers au devant de la base. Métasternum offrant au milieu de la 
marge postérieure une petite incision plus profonde que large à côtés parallèles ou subdivergents et 
arrondis au sommet. Abdomen composé de 6 arceaux dans les deux sexes, le segment apical très petit et 
parfois peu distinct ; normalement, le premier arceau est marqué de 2 lignes fémorales légèrement 
obliques. Tibias antérieurs simples dans les deux sexes. Second article des tarses presque toujours égal 
au premier, ou un peu plus long que le métatarse; rarement un peu plus court que celui-ci. 

3° Corticarina, Reitter. — Antennes à massue triarticulée. Tête non prolongée après les yeux qui 
paraissent contigus au bord antérieur du corselet; tempes nulles ou à peu près. Pronotum plus ou moins 
arrondi latéralement, sans fossette antérieure sur le disque, marqué ou non d'un sillon ou d'une fossette 
médiane au devant de la base. Alétasternum presque toujours sans incision au milieu de la marge posté- 
rieure. Abdomen composé de 6 arceaux dans les deux sexes, le segment apical très petit et parfois peu 
distinct; point de lignes fémorales en arrière des hanches postérieures. Tibias antérieurs du (f ordinai- 
rement armés d'iure dent après le milieu de l'arête interne. Second article des tarses notablement plus 
court que le métatarse. 

40 Bicara, Belon. — Antennes à massue triarticulée. Tète non prolongée après les 3-eux qui parais- 
sent contigus au bord antérieur du corselet ; tempes nulles ou à peu près. Pronotum offrant au milieu 
un sillon longitudinal composé souvent de 2 fossettes, dont l'antérieure est plus grande. Métasternum à 
marge postérieure tronquée droit, sans incision médiane. Abdomen dépourvu de lignes fémorales en 
arrière des hanches postérieures. Tibias antérieurs simples dans les deux sexes. Second article des tarses, 
chez les espèces qui me sont connues, subégal au métatarse, ou un peu plus long que celui-ci. 

Subgenus CORTILENA, Motschulsky 

I. M. ckamaeropis. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 171 (1S99) (Floride). 

M. birmana, Belon, Ann. INIus. civ. Genova (2), Vol. 10, p. S79 (1891) (Birmanie). 
M. casta. Fall. Trans. Amer. Ent. Soc, p. 172 (1899'! (Californie). 

4. M. pida. Le Conte. Proc. Acad. Philad . p. 3o3 (iS55) (Etats-Unis). 

5. M. signala, Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 289 (1887) (Cuba). 

6. M. fuscipennis, Mannerheim, Germ. Zeits.,Vol. 5, p. 62 {algirina Motschulsky) (Europe méridionale, 

Nord de l'Afrique, Asie). 

7. M. simplex. Le Conte, Proc. Acad. Philad. p. 3o3 {iS55) [nigripciiiiis Motschulsky; subimprcssa Zim- 

mermann) (États-Unis). 

8. M. capicola, Belon, Rcv. d'Ent. Caen, p. 161 (1S98) (Cap de Bonne-Espérance). 

Subgenus ?»IELAX0PHTHALMA, in sp. 

g. M. conferla, Reitter, Verir. Nat. \'er. Brunn, p. 33 (1S79) (.-Vustralie). 

10. M. Steinheili, Reitter, idem. p. 32 (1879) (Colombie). 

11. .1/. sphndens, Reitter, ibidem, p. 32 (1879) (Nouvelle-Zélande). 

12. M. angusticollis, Broun, Man. New-Zeal. Col., p. 2.?>5 (Nouvelle-Zélande). 

i3. M. transversalis, Gyllenhal, Ins. Suec. \"ul. 4. p. i33 [curticollis ?vlannedieim; taurica Mannorhcim ; 
brevicollis Mannerheim; hortensis ÎMannerhcim ; crocata ^Linnerheim ; suturalis Mannerlieim: pallais 
Mannerheim; WoUasioni \Y&iev\\ouse\ maiira Motschulsky; sciicca Mannerheim: idbipil is Rc\Uer: 
moyaviaca Reitter) (toute l'Europe, Asie. Algérie, INIadère). 

14. M. complanala, ]\Iotschulsky, Bull. Soc. Nat. Mose, 3, p. 277 \\'&bb\ (lirésil intérieur). 

i5. M. picina, Motschulsky, idem, 3, p. 285 ^iS66) (Cap de Bonne-Espérance). 

16. M. piloseUa, ]\Iotschulsky, ibidem, 3, p. 276 (iS66i iColuinbie). 



36 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

17. M. fuscotcstacea, INIotschulsky. Bull. Soc. Nat. ]iIoscou, i, p. ij8 (1861) (Ceylan). 

18. M. r2«5w/a,^Motschulsky. idem, 3, p. 286 (1866) (Panama). 

ig. M . pumila, Le Conte, Proc. Acad. Nat. Seien. Phil., p. 3o2 (i855) (Etats-Unis). 

20. M. acnlifera, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 175 (i8gg) (Floride). 

21. M. angnlicoUis, Motschulskj-, Bull. Soc. Nat. Moscou, 3, p. 278 (i865) (Indes orientales). 

22. M. nmbripennis, Motschulsky, idem, i, p. 12g (1861) (Ceylan). 

23. M. basicolUs, Motschulsky, ibidem, 3, p. 285 (1866) (Panama). 

24. M. hexagona, Motschulsky, ibidem, 3, p. 279 (1866) (Indes orientales). 

25. M . retrociilis, Motschulsk}-, ibidem, 3, p. 281 (i856) (Indes orientales). 

26. M. hicolor, Wollaston, Col. Hesperid., p. 75 (1867) (Archipel du Cap-Vert). 

27. M. obliterata, Wollaston, idem p. 75 (1867) (Archipel du Cap Vert). -.^ 

28. M. /»2;«ate;'«, Wollaston, ibidem, p. 74 (1867) (Archipel du Cap Vert). 

2g. M. amplipemiis, Broun, !Man. New Zeal. Col., part. 5, p. 1104 (i8g3) (Nouvelle Zélande). 

3o. M. villosa, Zimmermann, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 256 (i86g) (Etats-Unis). 

3i. il/, iiisidaris, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. i74(i8gg) (Californie : île S. Clémente). 

Zz. M. distingiienda, CnvaoWx, Col. Nov., p. 38 {piisilln Melsheimer; parvkollis Mannerheim; angulosa 

Motschulsky-; OTorsa Le Conte ; rufuïa Le Conte; augulata Wollaston; suhangiilata Motschulsky; 

semiiiigra Belon) (Toute la Terre). 

33. M . flnridana, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 175 (i8gg) (Floride). 

34. M . iiiciinis, Motschulsk}-. Bull. Soc. Nat. Moscou, 3, p. 283 (1866) (Nouvelle Orléans). 

35. M. iiiciilta, Motschulsky, idem, 3, p. 283 (1866) (Etats-Unis) 

36. M. helvola, Motschulsky, ibidem, 3, p. 275 (1866) (Pennsjdvanie). 

Subgenus CORTICARINA, Reitter 

37. M. gibhosa, Herbst, Käf . , Vol. 5, p. 5 [minuta Fabncius; impressa '^laxiha^va; pallida ]\larsham; inflata 

Motschulsky; tenella Wollaston; corpuhnta Motschulsk}- ; cylindricoUis Motschulsk}-; delicatuïa Wol- 
laston) (Toute la Terre). 

38. M. incompta. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 177 (i8gg) (Californie). 

39. M. cylindriiwta, Motschulsky. Bull. Soc. Nat. Moscou, 3, p. 28S (Californie). 

40. M . flavicula, Motschulsky. idem. 3. p. 2go (1866) (Cuba). 

41. M. gihhiila, Motschulsk}-, ibidem, 3, p. 287 (1866) (Indes orientales). 

42. M. rutila, Motschulsky, idem, 3, p. 288 (i865) (Egypte). 

43. M. selaiidica, Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 255 (1884) (Nouvelle Zélande). 

44. M. Iwrrida, Belon, idem. p. 2 56 (1884) (Nouvelle Zélande). 

45. M. setigera, Belon, ibidem, p. 25i (i885) (Nouvelle Calédonie). 

46. M. aniipodum, Belon. ibidem, p. 252 (i885) (Nouvelle Calédonie). 

47. M. trichoiiota, Belon, Ann. Soc. Ent. Belg.. p. 448 (i8g8) (Cap-de-Bonne-Espérance). 

48. M. gïobipennis, Reitter, Mitth. Munch. Ent. Ver., p. i3g (1881) (Nouvelle Zélande). 

49. M. pacata, Broun, Man. New Zeal. Col., part. 3 et 4, p. 8gg (1886) (Nouvelle Zélande). 

50. M. diversicoUis, Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 258 (1884) (Nouvelle Zélande). 
5i. M . pubera, Broun, Man. New Zeal. Col., p. 235 (Nouvelle Zélande). 

52. M . hirtalis, Broun, idem, p. 235 (Nouvelle Zélande). 

53. M . finitima. Broun, ibidem p. 236 (Nouvelle Zélande). 

54. M. fusca, Broun, ibidem, part. 3 et 4, p. 836 (1886) (Nouvelle Zélande). 

55. M. siiuilata, G}-llenhal. Ins. Suec, Vol. 4. p. 134 [parviila ^lannerheim; subtilis ^lannerheim; herbi- 

vagans Le Conte; levis Le Conte) (Europe, Sibérie, Colombie, Californie, Vancouver). 

56. M. regularis, Le Conte, Pros. Acad. Nat. Seien. Phil. p. 3oi (i855) (New-Jersey). 

57. M. ferricula, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 178 (iSgg) (Wyoming). 

58. il/, alberta, Fall, idem, p. 17g (i8gg) (Alberta). 

5g. A/, amplipennis. Motschulsky. Bull. Soc. Nat. Moscou, i, p. 91 (1S67) (Panama). 

60. M.pnsilla. ^lannerhoim. Germ. Zeits., Vol. 5, p. 48 (Californie). 

61. il/, cariiiiilata, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Moscou, i, p. 84 ^1867) (Egypte). 



FAM. LATHRIDIID.E 37 

62. M. /iiscula, GyWenhal. Ins. Suec, \'ol. 4, p. i33 iToute l'Europe, Japon, Colombie, Bolivie. 

Venezuela). 

var. trifove^olata . Redtenbacher, Fauna Austr., i''« éd., p. 211 lEurope). 

vav. latipennis, Sahlberg, Not. Faun. Fl. Fenn., \'ol. 11, p. SSg (1871) (Finlande, Laponie). 

var. ovalipeunis, Reitter, Statt. Ent. Zeit., p. 441 [iSyS] (Engadine). 

63. M. longipennis, Le Conte, Pioc. Acad. Nat. Sc. Phil., p. 3oo I iS55j (iNIassachussets, Iowa, Floride). 

64. M. exigua, Mannerheim, Bull. Soc. Nat. Moscou, 3. p. 212 |iS53) (Péninsule Kenai). 

65. M . convexipennis, Motschulsky, idem, i, p. 128 (1861) (Cejdan). 

66. M. redangula. Motschulsky. ibidem, i, p. 87 (1867) (Nouvelle-Orléans). 

67. M. subrugosa, Motschulsky, ibidem, i, p. 82 (1867) (Eg^-pte). 

68. M.piliteda. Motschulsky. ibidem, i. p. 83 (1867) (Egypte). 

69. M .orbicoUis, ^NIannerheim, ibidem. 3. p. 211 (i853) (Péninsule Kénai). 

70. M. ovipennis, ]\Iotschulsky, ibidem, i, p. 81 (1867) Pennsvlvanie). 

71. il/. rotundicoUis. Wollaston, Ins. Mader., p. 186 (1854) (Madère). 

72. M . fulvipes. ComoUi, Col. Nov., p. 39 (1837) HruucaieUa ^ia.nne.v\\e.\m ; picipcunis Mannerheim; ciiiia 

W ollsLSton : /iisapciiuis ]\Iotschulskv nee IMannerheim; mei'idwnalis Reitter; ooptera Fairmaire) (Toute 
l'Europe, Asie, Nord de l'Afrique, Madère, Canaries). 

73. M. americana, Mannerheim, Germ. Zeits., Vol. 5, p. 5o \scissa Le Conte; compta Le Conte; grata 

Le Conte) (_ Etats-Unis). 

74. jl/. cavicollis, INIannerheim, Germ. Zeits., Vol. 5, p. 56 [angularis Le Conte) (États-Unisi. 

75. .1/. teuella, Le Conte. Proc. Acad. Nat. Seien. Phil., p. 3oi (i855) (Californie). 

76. M. pullula, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Moscou, i. p. 89 11867) Alabama). 

77. M. Altdersoll!, Blackburn, Trans. Roy. Soc. S. Austr.. \'ol. 14. p. 121 (1891) (Australie méridionale). 

78. M. australis, Blackburn, idem. \"<)1. 14. p. 120 (1891) (Australie méridionale^. 

79. M. liudensis, Blackburn, ibidem. A'ol. 14. p. 120 (1S91) (.A.ustralie méridionale). 
So. M . planiuscula, ^Motschulsky, Bull. Soc. Nat. ^Moscou, i, p. 94 (1867) (.\labama). 

81. M. subnitida, ^Motschulsky, idem, i, p. g3 (1867) (Panama!. 

82. M. sericella, ^ilotschulsk}-. ibidem i, p. gS (1867) (Alabama]. 

83. M. obesa, Broun, Man. New Zeal. Col., p. 237 (Nouvelle Zélande). 

84. M. globifera, Motschulsky. Bull. Soc. Nat. ^iloscou. i, p. 91 Ii857"i (Panama). 

85. M. pudibunda, Broun. Man. New Zeal. Col., p. 237 (Nouvelle Zélande). 

86. .1/. alacn's, Broun, idem p. 237 (Nou\elle Zélande). 

87. M. semirufa, Broun, ibidem, part. 3 et 4. p. g52 (1S86) (Nouvelle Zélande). 

88. M . erythrocepkala, Broun, ibidem, \'ol. 3 et 4, p. 8gg (1S86) (Nouvelle Zélande). 
Sg. il/, gilvipes, Broun, ibidem, p. g53 i^iSS6) (Nouvelle Zélande). 

go. M. darula, Broun, Ann. Mag. Nat. Hist. (6) Vol. i5, p. ig7 (iSg5) (Nouvelle Zélande). 

Subgenus BICA\'.\, Belox. 

gi. il/. Fauveli, Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 253 (i8S5) (Nouvelle Calédonie). 

g2. il/, tarsalis, Broun, New. Zeal. Journ. of Science (novembre 1882) (Nouvelle Zélaïade). 

g3. M. discoidea, Broun, Man. New Zeal. Col. p. 236 (Nouvelle Zélande). 

g4. M. platyptera, Broun, idem. part. 3 et 4, p. 89g (1S86) (Nouvelle Zélande). 

g5. il/, terricola, Broun, .A.nn. Mag. Nat. Hist. (6) Vol. 12, p. iSg (i8g3) (Nouvelle Zélande). 

g6. il/. Sharpi, Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 260 (1884) (Nouvelle Zélande). 

97. M. variegata, Broun, Man. New Zeal. C<j1. p. 236 (Nouvelle Zélande). 

98. M. pidurata, Belon, .\nn. Soc, Ent Belg., p. 220 (1884) (Nouvelle Zélande). 
gg. M. fulgiirita, Belon. idem. p. 21g 118S4) (Nouvelle Zélande). 

100. iV. illudrif, Reitter. \'erh. Nat. \'er. Brunn, p. 179 (1879) [fasdata, Broun) ^Nouvelle Zélande). 

19. Genus RETHUSUS, Broun 

Rethusus. Broun, Man. New. Zcal. Col., part. 3 À: 4. p. 3i5 11S86); Melon. Ann. Suc. Ent. Beig., 
\'ol. 3g, p. loi I iSg5) ; R>-\-. d'Ent'im. Caen.. ]'. ii5 MS97). 



38 COLEOPTERA CLAVICORXIA 

Caractères. — Corps subovale, légèrement convexe, à sculpture inégale et à pubescence éparse. 
Tête aussi large que la base du prothorax. Antennes de ii articles, insérées aux angles antérieurs du 
front, assez grêles, allongées, pubescentes, terminées par une massue lâche et peu dilatée de 3 articles. 
Corselet assez étroit, dilaté-arrondi dans sa partie antérieure et jusqu'après le milieu, puis latéralement 
étranglé avant la base. Ecusson bien distinct, transverse, presque semicirculaire. Elytres pustuleuses, 
hérissées d'une double pubescence, l'une pâle et plus courte, l'autre noire plus espacée et très longue. 
Pattes médiocres : fémurs non claviformes, tibias droits, graduellement dilatés vers l'extrémité; tarses 
robustes^ premier article basilaire allongé autant que l'apical, le second qui égale à peine la inoitié de la 
longueur du premier est inséré sur celui-ci à un tiers environ à partir de la base, de sorte que le métatarse 
se prolonge en dessous au delà de l'extrémité du second article; crochets fortement appendiculés à la base. 

Distribution géographique des espèces. — Trois espèces indigènes de la Nouvelle Zélande, 
pnsiiilosus Belon, pictulus et lacrimosiis Broun, appartiennent au type des Melanophthalma par leur faciès et 
par la conformation générale de leurs organes. Ici les étuis présentent « des élévations allongées et 
arrondies d'un caractère irrégulier, sans côtes distinctes » (Broun, loc. cit. p. 836.) Ce caractère quelque 
peu empirique fournit le moyen de reconnaître au premier aspect des insectes que la différence plus 
profonde de la structure tarsale sépare essentiellement de tous les autres genres de Corticariini. 

1. R. pnstulosns, Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. 263 (1884) (Nouvelle Zélande). 

2. R. pidnliis, Broun, Man. New. Zeal. Col., part. 3-4, p. 835 (1886) (Nouvelle Zélande). 

3. R. laci-imosus, Broun, idem, part. 3 et 4, p. 836 (1886) (Nouvelle Zélande). 

20. Genus MiGNEAUXlA, J. Du Val 

Migneauxia. J. Du Val, Gen. Col. Eur., Vol. ::, p. 24S; Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 443 (1S75); Verh. 
Zool. bot^ Ges. Wien, p. 58 (18S0) ; Belon, Ann. Soc. Linn. Lyon, p. igg (1884); Reitter, Best. 
Tab. 3, at: éd., p. 28 (1887) ; Belon, Rev. d'Ent. Caen, p. ii5 (1897) ; Ganglbauer, Käf. Mittelem'., 
Vol. 3 (2). p. Su (1S99). 

Caractères. — Corps brièvement ovalaire, convexe, pubescent. Front uni, à ponctuation non 
serrée, plus ou moins fine et obsolète, sans carènes ni tubercules, dépourvu de sillon longitudinal médian, 
séparé de l'épistome par une strie assez distincte. Yeux latéraux, globuleux, plus ou moins saillants, com- 
posés de facettes assez grossières. Tempes assez courtes, mais distinctes. Antennes composées de 
10 articles seulement, dont les 3 derniers assez brusquement dilatés forment la massue. Corselet nette- 
ment transversal, assez fortement denticulé sur les côtés, offrant au devant de la base une légère impres- 
sion iovéiforme, le plus souvent oblitérée. Ecusson transversal, bien distinct. El3'tres relativement courtes, 
comme celles des Coriicaria du sous-genre Brevina, recouvrant tout le pygidium, ornées chacune de 
8 lignes ponctuées régulières avec les intervalles ni costiformes ni tubercules, et revêtues d'une pubes- 
cence tantôt assez longue et redressée, tantôt courte et couchée. Prosternum en angle très obtus au 
milieu des hanches antérieures, creusé latéralement d'une assez iorte excavation antécoxale faiblement 
pubescente. Métasternum de même longueur environ que le premier arceau ventral, tronqué droit en 
arrière, à peine marqué d'une très courte ligne ou fossette longitudinale dans son milieu postérieur. 
Abdomen composé de 6 arceaux dans les deux sexes, le segment apical très petit, parfois malaisé à 
découvrir sous la pubescence apicale du ventre. Hanches postérieures largement distantes. Tibias anté- 
rieurs simples dans les deux sexes. Second article des tarses à peine moins allongé que le premier. 

Distribution géograpliique des espèces. — Le genre M?'^«fin'.H;vM, bien distinct des précédents 
par ses antennes composées de 10 articles seulement, comprend 4 espèces, dont les 3 premières appar- 
tiennent aux régions circaméditerranénnes ; mais la quatrième, orientalis Reitter, est exotique (Indes 
orientales, Birmanie, Tonkin, Japon) et parait avoir été importée avec le riz de ces contrées en Europe 
et ailleurs. 



FAM. LATHRIDIID.E 3g 

1. M. crassiuscula, Aube, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 33 1 (i85o) [serraticoUis, J. Du Val; TÜligera, ^lotschulslvj-; 

psammeticha, Motschulsk}') (Europe méridionale, Asie, Egj'pte). 

2. M. inflata, Rosenhauer, Thiere Andal.. p. 35o (i856) (Espagne, Sicile). 

3. M. Lederi, Reitter, Stett. Ent. Zeit., p. 444 (1875) (Maroc, Algérie, Tunisie). 

4. M. orieidalis, Reitter, Alitth. ?ilünch. Ent. Ver., p. iSg (1877) (Indes orientales, Annam, Tonkin, 

Birmanie, Japon, Colombie. Importé en Europe : Copenhague). 

21. Genus FUCHSINA, Fall 

Fuchsina. Fall, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. i83 (iSgg);! Belon, Rev. d'entom. Caen, 
p. go (igoo). 

Caractères. — Tête large, un peu moins toutefois que le bord antérieur du corselet. Labre 
faiblement dilaté sur les côtés, à peine plus large que l'épistome. Front uni, alutacé sans ponctuation, 
dépourvu de carènes, de tubercules et de sillon longitudinal médian, séparé de l'épistome par une strie 
fine mais distincte, faiblement arquée. Point d'3-eux. Antennes composées de 10 articles seulement, dont 
les trois derniers forment une massue bien tranchée. Corselet transversal, presque aussi large que les 
élj-tres, finement crénelé en scie sur les côtés, avec ou sans faible impression transverse au devant de la 
base. Ecusson nul. Eh'tres en ovale-oblong, légèrement plus larges que le thorax, offrant chacune de 
12 à i3 séries un peu confuses de points très fins, d'où émanent des poils courts, ténus et couchés. 
Prosternum creusé latéralement d'une fossette transverse, comme les Corticaria. Ailes absentes ou rudi- 
mentaires. Hanches antérieures contigües; les médianes assez étroitement mais distinctement séparées; 
les postérieures pas très largement distantes. Abdomen composé de cinq segments, peut-être dans l'un 
des sexes seulement. Saillie intercnxale du premier arceau ventral largement triangulaire avec le sommet 
arrondi. Fémurs assez robustes. Second article des tarses un peu plus court que le premier. 

Distribution géograpliique de l'espèce. — ■ Une seule espèce, occulta Fall, est indigène de 
Californie. Ne la connaissant pas en nature, j'ai du emprunter au savant auteur américain les éléments 
de la diagnose générique. 

Par la composition et la structure de ses antennes à massue triarticulée, l'insecte se rapproche 
des Migneauxia ; il en diffère notablement par le manque d'yeux et d'écusson, comme par la sculpture 
des étuis. 
I. F. occulta, Fall, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. i83 (iSgg). (Californie). 

22. Genus Dl ARTHROCERA, Broun 

Diarthrocera. Broun, Man. New Zeal. Col. part. 5 & 6, p. 1347 (i8g3). 

Caractères. — « Corps subdéprimé, en ovale-oblong. Tète aussi large que le devant du tliorax, 
très rétrécie antérieurement. Yeux grands, arrondis, à facettes distinctes. Antennes insérées aux côtés de 
la tête avant les 3-eux, biarticulées : article basai robuste, épaissi vers l'extrémité : le second moitié 
moindre; tous les deux munis de quel(]ues poils fins. Thorax à peu près aussi long que large, beaucoup 
rétréci vers la base, arrondi sur les cotés qui paraissent finement denticulés. Ecusson transverse. El}-tres 
oblongues. Prosternum simple. Hanches antérieures de grandeur médiocre, presque contigües; hanches 
médianes étroitement séparées ; les postérieures largement distantes. Métastcrnum de longueur mediocre 
faisant saillie en devant jusqu'à la moitié des hanches médianes, .\bdomcn comjiosé de 6 segments, 
l'apical très court, le basai le plus grand, les intermédiaires presque égaux entre eux. Fémurs robustes, 
simples. Tibias un peu arqués ou flexueux, leur extrémité interne mucronéc. 'l'arscs robustes, triarti- 
culés, pubescents en dessous, l'article basai beaucoup plus grand que le sccoml et un peu jiriilonge en 
dessous; le second article de forme similaire; le troisième aussi long c|ue les deux precedents pris 
ensemble; crochets distincts ». 



40 COLEOPTERA CLAVICORNIA 

Distribution géographique de l'espèce. — Une seule espèce, formicaephila Broun, a été 
découverte en Nouvelle Zélande dans une fourmilière de Tetramoriiim nitidiim Smith. 

La description ci-dessus, traduite de l'anglais, semble s'appliquer presque de tout point à une 
Corticaria. Seul, le caractère tiré de la composition biarticulée des antennes, — s'il n'est pas le résultat 
d'une mutilation accidentelle, — est assez anormal pour justifier la création du genre Diarthrocera. 
I. D.formicaepJiila. Broun, Man. New Zeal. Col., Part. 5 et 6, p. 1348 (iSgS). (Nouvelle Zélande). 

EXPLICATION DE LA PLANCHE 

Fig. I. Coluocera punctata. Märkel. 

— 2. Meropitysia fnnnicaria, Lucas. 

— 3. Holoparamcciis caularum, Aube. 

— 4. Dasycerus sulcatus, Brongniart. 

— 5. Lathridiiis armatulus, Fall. 

— 6. — hreviclavns, Fall ; 6^, extrémité de l'antenne. 

— 7. Metophthalinus parviceps. Le Conte; 7^^, antenne. 

— 8. Laihridius angusticoUis, G3-llenhal. 

— g. Coiiiiiojinis australiens, Belon; g^, antenne. 

— 10. Enicmus tcnuicoruis. Le Conte; 10^, antenne. 

— II. Revelieria californica, Fall. 

— 12. Adistemia Watsoni, A\"ollaston. 

— i3. Belomd uiiicostata, Belon; 13=^, antenne; i3^, trochanter, fémur et tibia. 

— 14. Corticaria crenulata, Gyllenhal. 14^, tarse postérieur. 

— i5. Melanophthalma [Cortikiia) chamaeropis. Fall; 15=^, antenne. 

— 16. Tarse postérieur du sous-genre Melanophthalma in sp. 

— 17. Tarse postérieur du groupe de Corticarina amer ic ana. 

— 18. Migneauxia crassiuscula , Aube. 

— ig. Fuchsina occulta, Fall; ig^, antenne. 

Les figures 5, 6, 6\ 7. 7^, g, g^', 10, 10^, 11, 12, i3, i3^, 13*^, i5, i5^, 16, 17, ig, ig^', sont tirées 
du travail de ]\I. Fall (Trans. Amer. Ent. Soc. iSgg). 



Lj-on, le iS Janvier 1902. 



GENERA INSECTORUM 



COLEOPTERA 









f^, 







IS i5a. 




\ / 




,>.--=^ 3^=^^ 











/ ^ 'v 




FAM. LATHF^IDllD.-^ 



H 



f 



FASCICULE 



LEPIDOPTERA 



Genera 



Insectorum 



PUBLIES PAR 



P.WYTSMAN 



LEPIDOPTERA 

RHOPALOCERA 

FAM. PAPILIONID/E 

SUBFAM. LEPTOCIRCIN-E 

PAR P. WYTSMAN 

1902 



Prix Fr. : ■^•'^ 



On souscrit chez M. P. WvTSMAN, 108, Boulevard du Nord, Bruxelles. 
Pmspcctus f^ratis et franco sur demnndc. 



LEPIDOPTERA 

FAM. PAPlLlONID^ï 

SUBFAM. LEPTOCIRCIN.E 



LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 



FAM. PAPILIONID.E 



SUBFAM. LEPTOCIRCIN^ 



par P. \\' YTSMAN 



AVEC I PLANCHE NOIRE 




^^'. F. Kirbv a créé pour ce genre si spécial, si facilement reconnaissable, une nouvelle 
sous-famille des Papilionides (Equitidas) : LEPTOCI RCI A^jE .Slaudmger classe le genre 
Leptocircus dans la famille des Papilionides de la faune Indo-Australienne. 



Genus LEPTOCIRCUS, Swainson 

Leptocircus Swainson, Zool. lUustr. Ins., vol. 2, p. 106 [iSiz'i); Boisduval, Spec. gén. Lépid.Vol. i, 
p. 3So(iS36); Doubleda}-, Gen. diurn. Lepid., p. 23 (1847); Distant, Rhop. Mala}-., pp. 824, 
365 (i885-i886); Staudinger, Exot. Schmett. Bd. i. T. 14, S. 21 (1S88); Schatz, Exot. Schmett. 
Bd. 2 T. 2 S. 47 (1886) : Kirby, Catal. diurn. Lepid. p. 568 (1871); Handb. Lepid. vol. 2. p. 3oS, 
pi. 63, L 2 (1896). 

Caractères généraux. — Les espèces de ce genre sont plutôt petites. La tête et le corps 
sont très gros, l'abdomen est court, les yeux sont grands et proéminents. Les antennes sont assez 
épaisses. Les ailes antérieures sont courtes, subtriangulaires avec le sommet plutôt pointu. Elles sont 
hyalines, transparentes, de couleur brun foncé presque noir. 

Le caractère principal des ailes antérieures réside dans la bifurcation caractéristique de la 
3<= nervure sous-costale. Ce caractère ne se rencontre dans aucun genre des Papilionides et ne s'observe 
plus que chez les Lycaenides. Les nervures costale et médiane de l'aile antérieure sont très fortement 
développées. La sous-costale émet 2 branches avant l'extrémité de la cellule. La 3'-' et la 4'-' branche 
naissent d'un tronc commun qui se sépare de la 5'' branche à courte distance de la cellule. La 5^' branche 
aboutit au bord externe de l'aile : c'est donc de la 'i'^ et non de la 5'^ que se détache la 4'^ branche. 
La petite nervure réunissant la médiane et la sous-médiane, ainsi que le rameau court se détachant de 
la sous-médiane pour aboutir au bord interne existent toujours. 



2 LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 

Les ailes postérieures sont extraordinairement longues et se terminent en une longue queue, ce 
qui est un point caractéristique chez ces Rhopalocères. Des bandes jaunâtres (L. cun'iis Fabricius) et 
verdàtres chez les autres espèces, traversent les ailes antérieures et postérieures, au-dessus et au-dessous. 
Les bords externes de l'aile postérieure sont blancs, une frange de petits poils bruns garnit le bord 
interne des ailes postérieures. De petits points blancs se trouvent sur les ailes postérieures à la naissance 
de la queue, qui se termine chez toutes les espèces par un petit bout blanc. 

Les ailes postérieures sont toujours repliées sur le bord abdominal. La nervure abdominale 
manque. La précostale est simple, courbée vers l'intérieur. La cellule précostale est bien marquée, la 
cellule disco'i'dale elle-même étant extraordinairement petite et courte. 

Il est encore à remarquer que dans ce genre on rencontre une espèce : Leptocircus cnrius Fabricius, 
qui s'écarte de toutes les autres par les crochets des tarses qui sont bifides (fig. S), tandis que chez 
les autres espèces de Leptocircus les crochets sont toujours simples (fig. g et lo). C'est encore une 
exception unique chez les Papilionides qui ont toujours les crochets des tarses simples. Les palpes 
sont extrêmement petits, courts et gros, solidement attachés au sommet de la tête et garnis par devant 
de poils longs et durs. Ils présentent visiblement trois articles, dont celui du sommet est très petit et 
en forme de bouton (fig. ii). 

Distribution géograpliique des espèces. — Le genre Leptocircus contient six espèces toutes 
communes, présentant beaucoup de points de ressemblance entre elles. Le type est le L. meges Zinken, 
l'espèce la plus commune. M. Kirbv a autrefois considéré toutes ces espèces du genre Leptocircus 
comme des variétés. (Cat. diurn. Lépid. 1S71, p. 568), cependant nous pensons qu'il v' a lieu de recon- 
naître six espèces bien distinctes par la constitution des ailes antérieurs. On trouve toutes les formes 
du genre Leptocircus dans la région Indo-Malaise, à laquelle elles sont presque entièrement confinées, 
cependant certaines espèces se rencontrent dans l'Inde septentrionale, aux îles Philippines et au Sud de 
la Chine. 

Voici les noms des espèces connues et qu'on rencontre fréquemment dans les collections. Toutefois 
il est à remarquer que les femelles de ces espèces sont beaucoup plus rares que les mâles. La capture 
de ces espèces est également très difficile et les exemplaires bien frais, bien complets et en bel état 
sont très difficiles à se procurer. 

1. L. curius, Fabricius Mant, Ins. \"ol. 2, p. g. n. 71 (17(87). 

2. L. meges, Zinken Nova Acta Ac. Nat. Cur. Halle, Bd. i, S. 161, T. i5, F. 8(iS3ii. 

3. L. dccius, Felder Wien. Ent. Mon. Bd. 6, S. 284, Nr. 37 (1862). 

4. L. ennius, Felder Reise Nov. Lep., Bd. i, S. 2, T. 21, F.b (iS65). 

5. L. virescens, Butler Cat. I'^abr., p. 25g (1870). 

6. L. lihelluloides, Fruhstorfer Deuts. Ent. Zeit. (i8go). 



GENERA INSECTORUM 



LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 




/.. lih<-lli:/oi(U-.-'\ Frtrluitor/cr 



FAM. PAFILIONID^Ç. 

SUBFAM. LEPTOCIRCIN;!e. 



FA M . P A P I L I O N I D/E 

EXPLICATION DE LA PLANCHE 

1 Leptocircus ciiiius, Fabricius, ^ grandeur naturelle. 

2 — meges, Zinken, § — 

3 — decitis, Felder, ^ 

4 — virescens, Butler, ^ — 

5 — ennius, Felder, ^ 

6 — libelluloides , Fruhstorfer, 5 — 

7 Nervulaiion des ailes de L. ciiriiis, I'abricius. 

8 GviUes de L. cwiiis, F"abricius. 

9-10 Griffes des autres espèces du genre Lepioriiriis. 
n Palpe de L.(7(r/2«, I-'abricius. 



Bruxelles, le i5 Janvier 1902. 



FASCICULE LEPIDOPTERA 



Genera 



Insectorum 



PUBLIES PAR 



P.WYTSMAN 



LEPIDOPTERA 

RHOPALOCERA 

FAM. LIBYTHEID^ 

von A. PAQENSTECHER, Dr. Med. 
1902 



Prix Fr. : 



11' Ù 



On souscrit chez M. P. Wytsman, 108, Boulevard du Nord, Bruxelles. 
Prospectus gratis et franco sur demande. 



LEPIDOPTERA 

FAM. LIBYTHEID/E 



LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 



FAM. LIBYTHEIDiE 



von A. PAGENSTECHEK, Dr. Med. 



MIT I COLORIRTEN TaFEL 




eit 1 85 1, haben viele Entomologen die Familie der Tagfalter : LIBYTHEID^E West- 
wood als eine separate Familie acceptiii. Kirln' und Staudinger haben in ihrer Classification 
und in ihren, synonj'mischen Catalogen der Tagfalter diese Familie auch als verschieden 
von anderen Familien anfrenommen. 



LIBYTHEID>E, WESTWOOD 



Allgemeine Charactere. — Die Libytheiden stellen Tagfalter von mittlerer Grösse und braun- 
gelber oder schwärzlichbrauner, zuweilen bläulich schimmernder Färbung (§) dar, welche auf der 
Oberseite mit helleren Fleckenzeichnunsren versehen, auf der Unterseite, besonders den Hintciilüffeln. 
eigenthümlich marmorirt erscheinen. 

Die Vordei'fîugel sind mit spitzem Apex, am Aussenrande auf der hintern Radialis mit scharfer 
Ecke versehen, darunter ausgeschnitten und gewellt. Die Hinterflügel sind breit, oval; der \'orderrand 
gelappt oder einfach, der Aussenrand gewellt, auf dem hinteren Medianast zuweilen vorgezogen. Der 
Aussenwinkel ist rechtwinklig oder abgerundet; die Mittelzelle nin- schwach geschlossen. 

Körper kräftig. Palpen bis zu halber Fühlerlänge über den Kopf vorragend, dicht behaart, 
vorgestreckt, schnabelähnlich. Fühler gegen die Spitze allmählich verdickt, mit mehr oder weniger 
deutlicher Keule. Augen unbehaart. Vorderbeine des 5 verkürzt, die der Ç vollkommen. 

Raupe schlank, schwach behaart. Puppe kurz, am Schwanzende aufgehängt. Die über die ganze 
Erde verbreitete, nur in den kalten Zonen fehlende Familie hat nur eine Gattung : Lihytlica. welche in 
drei Untergattungen zerfällt : 

TABlvLLE DER GATTUNGEN 

1. Füliler aUmählisch verdickt, ohne deuilichc Keule : Libvthea. Fnbn'iiiif. 

2. Fiikler mil deutlicher Keule : 

a. Palpen über halber Fühler länge : Hypatus, Hiibncr. 
h. l'alpen untei halber Fiihlerlänge : Diciiora, Scuddcr. 



2 LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 

I. Subgenus Libythea, fabrigius 

Libythea. Fabricius, Mag. f. Insekt. Bd. 6, S. 284(1807!; Westwood, in Doubleday & Hewitson, Gen. 
diurn. Lepid. Vol. 2, p. 412 (i85i); Distant, Rhop. Malay, p. 448 (1886); Marshall & De Nicéville; 
Butt. India. Buim., Ceylon, Vol. 2, p. 461 (1886) ; Scudder, Rep. U. S. Geol. Surv. 8. Vol. i, p.451 
{1S95); Pagenstecher, Thierreich, Lief. 14, S. 3 (igoi); Moore, Lepid. Indica, Vol.3,p. 50(1901). 

Charaktere. — Fühler kräftig, allmählich sich verdickend, ohne deutliche Keule. Zweites 
Palpenglied so lang wie die Breite die Kopfes. Apicalglied ungefähr ein Viertel länger als das zweite. Auf 
den Vorderflügeln die Subcostaläste 3 und 4 nahe bei einander entspringend, in der Mitte zwischen Zelle 
und Apex. Oberer Medianzwischenraum beinahe gleich breit am Apex, wie an der Basis; Aussenrand 
scharf gewinkelt auf dei' hintern Radialis, imter derselben schwach gewellt. Die Zeichnung auswärts 
von den Basalflecken gebildet von einen Paar Flecken, welche vom Costalrande beinahe um die Hälfte 
von der Zelle zum Apex abstehen, sowie von einem subapicalen Fleck über der Medianader. Vorderrand 
der Hinterflügel mit einem deutlichen gerundeten Lappen (L. celtis). Aussenrand gewellt, die Vor- 
sprünge auf den Ader-Anahvinkeln an der Spitze der submediana rechtwinklig. 

Geographische Verbreitung der Arten. — Die sechs hierher gehörigen Arten finden sich im 
Südlichen Europa, in Mittel- und Süd-Asien, sowie Australien. 

1. Libythea celtis. Fuessly, Arch. Insekt. Hft. 2, T. 8, Fig. i-3 (1782) (Süd-Europa-Klein-Asien) ; 

var. a. lepita, Moore, Cat. Lepid. E. Ind. Co, Vol. i, p. 240 (1857) (Persien?, Indien, Japan, West 

und Central-China, Borneo) ; 
var. h. Icpiloidcs, Moore, Lepid. Ind. Vol. 3, p. 57, jil, 394. f. i. la (1901) (Nilgiris). 

2. L. myrrha, Godart, Enc. Méth. Vol. g, p. 171 (1819) (Indien. M alaj'ischer Archipel, Cap York); 

var. a. rama, Moore, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 556(1872) (Ceylon, Süd-Indien) ; 

var.ö. Nicevillei. Olifï, Proc. Linn. Soc. N.S.Wales, Ser. 2, Vol. 6, p. 28 (1891) (Nord-Australien, 

Neu Guinea) ; 
var. c. sanguinalis, Fruhstorfer, Berl. Ent. Zeit. Bd. 43, S. i6g (1898) (Malacca, Himalaj-a). 

3. L. imrina, Godart, Enc. Méth. Vol. g, p. 171 (1819) (Indien, Malajascher Archipel. Philippinen); 

var. a. rohini, Mai'shall, J(jurn. Asiat. Soc. Bengal. Vol. 49 (2) p. 248 (18S0) (Indien). 

4. L. fibem, Nicéville, Journ. Bombaj- Soc. Vol. 5, p. 207, pl. i, f. 6 (1890) (Borneo). 

5. L. hyhrida, Martin, Deuts. Ent. Zeit. (Lepid.). Bd. g, S. 353 (i8g6) (Sumatra). 

6. L. Geoffroy!, Godart, Mém. Soc. Linn. Paris, Vol. 2, Lep. pt. 2 (1823) (Malayischcr Archipel, Philip- 

pinen, Bismarck Arch. u. s. w.); 

var. a. sumhensis, Pagenstecher. Jahrb. Nassau Ver. Bd. 49. S. 148 (1896) (Sumba) ; 

var. ô. a^i/yiorf^^, Boisduval, Ann. Soc. Ent. France, Vol. 7 (3). Bull., p. i57 (i85g) (Neu Calédonien); 

var. c. philippiiia, Staudinger, Deuts. Ent. Zeit. (Lepid.) Bd. 2, S. 87 (i88g) (Philippinen) ; 

var. d. celebensis, Staudinger, idem, S. 8g (1889) (Celebes! ; 

var. e. cei'amensis, Wallace, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 33g (i85g) (Ceram, Amboina) ; 

var./. batchiana, Wallace, idem, S. 336 (1889) (Batjan, Halmaheira) ; 

va.x. g. pulchra, Butler, Ann. Nat. Hist. Vol. 10 (5), p. 149 (1882); [ncopommcrana), Pagenstecher, 

Jahrb. Ver. Nassau, Bd,49, S. 149 (i8g6) (Neu Brittanien); 
var. //. orientalis, Godman A Salvin, Ann. Nat. Hist. Vol. i (6) p. 211 (1888) (Solomons Inseln); 
var. /. quadrinotata, Butler, Ann. Nat. Hist. Vol. 20 (4), p. 353 (1879) (Loyalty Insel, Lifu) ; 
var. 7. Hauxwelli, Moore, Lepid. Ind. Vol. 3, p. 61, jil. 394, f. 5, 5ab (1901) (Indien); 
var. h. alompra, Moore, idem. Vol. 3, p. 59, pl. 394, f. 4, 44a. 1, (1901) (Tenasserim) . 

2. Subgenus Hypatus, hubner 

Hecaerge. Hübner, Verz. bek. Schmett. S. 108 (1816). 

Hypatus. Hübner, Cat. Franck. S. 85 (i8i5); Scudder, Rep. U. S.Geol. Surv. (8). Vol. i, p. 462 (1889); 
Pagenstecher, Thierreich, Lief. 14, S. 11 (1901). 



KAM. LIBYTHEIDAE 3 

Charaktere. — Fühler schlank mit deutlicher Keule, welche von ungefähr einem Drittel der 
(jlieder gebildet wird und etwa ein Viertel der Länge des ganzen Fühlers beträgt. Palpen lang. Zweites 
Glied der Breite des Kopfes gleich. Apicalglied zweimal so lang als das zweite. Auf den Vordei-flügeln 
entspringen die Subcostaläste 3 und 4 weit von einander. Der obei'e Medianzwischenraum an der 
Easis verschmälert Aussenrand stumpf gewinkelt auf der hintern Radialis, unter derselben leicht 
gewellt, die Vorsprünge in den Zwischenräumen. Die Zeichnungen bestehen aus einem weisslichen 
Subapicalfleck, einer schrägen Fleckenbinde, gelbem Streifenfleck in der Zelle und nach aussen vor 
demselben aus einem grösseren gelblichen Doppelfleck. Hinterflügel mit glattem \"orderrand. Aussenrand 
gewellt, die Vorsprünge auf den Ader- Analwinkeln vor der Spiitzeder submediana gerundet. 

Raupe walzenförmig, auf den Thoracalsegmenten- verdickt. 

Geographische Verbreitung der Art. — Die hierher gehörige Art bewohnt in vier Varietäten 
Nord, Central und Süd-Amerika. 

I. L. [Hypatus] cariiieiita, Cramer, Pap. Exot. V'ol. 2, pi. iS,pl. 108, f. E. F. (177g) (Süd-Mexico, Honduras, 
Brasilien, Paraguay', Argentinien) ; 
var. a. (Hypatus) Bachmaniii. Kirtland, Amer. Journal of Science, Vol. i3 (2) p. 33 (iS52) (\^erein. 

Staaten Nord-Amerika) ; 
var. b. [Hypatus) larvata (Strecker, Lepid. Rhoj). î Het. n. 14, p . i3o (1877) (Texas) ; 
var. c. [Hypatus) motya, Boisduval & Lecontc, Lepid. Amer. Sept. Vol. i, pl. 64, f. 1-2 (iS33) 

(Cuba, Porto Rico); 
var. (f. [Hypatus) terena , Godart. Enc. ^léth. Vol. 9, p. 170, suppl. p. 8i3 (1829) (San Domingo). 

3. Subgenus Dichora, scudder 

Dichora. Scudder, Rep. U. S. (jeol. Surv. (8). Vol. i. p. 470 (1S89) ; Pagenstecher, Thierreich, Lief. 14, 

S. II (igoi). 

Charaktere. — Fühler schlank mit deutlicher Keule, welche von ungefähr einem Drittel der 
Glieder eingenommen wird und ein Fünftel der Länge des ganzen Fühlers beträgt. Zweites Palpenglied 
so lang als die Breite des Kopfes. Apicalglied beinahe oder nicht ganz zweimal so lang als das 
Mittelglied. Auf den Vorderfiügeln die Subcostaläste 3 und 4 an der Basis weit getrennt. Grund des 
oberen Medianzwischenraums verengert, indess nicht in grösseier Ausdehnung. Vorderflügel am Aussen- 
rand oben ausgeschnitten, dann gewellt. Hinterflügel am Aussenrand gewellt, an der hinteren Mediana 
schwanzartig vorgezogen. Costalrand nicht gelappt. 

Geographische Verbreitung der Arten. — Die drei hierher gehörigen Arten bewohnen 
Mittel und Ccntral-Afrika, sowie ]\Iadagascar und Mauritius. 

1. L. [Dichora] lahdaca, Westwood, in Doubleday, Gen, diurn. Lepid. \'ol. 2, p. 413. jil. 88, f. 6 (i85i) 

(West und Central Afrika) ; 

2. L. [Dichora) lajus. Trimen. Trans. Ent. Soc. Lond. p. 337 (1S79) (Xatal) ; 

Vax. a. [Dichora] /i7'(7;;rfrtiifl,GroseSmith,Ann.Nat.Hist.Vol.8 (6).p.8i (1S91) (Süd-West ^Madagascar); 

3. L. [Dichora) cinyras, Trimen, Trans. Ent. Soc. Lond. \"ol. 5 (2) p. 337 (1S86) (^Mauritius) ; 

var. a. [Dichora] aticoata, Grose Smith, Ann. Xat. Hist. \"ol. 7 (6) p. 126(^1891) (Nordwestküste 
von Madagascar). 

TAFELERKL.ERUNG 

Fig. I Lib}"thea celtis, Fuessly. 
' — -2 — narina, Godart. 

— 3 — GeoftVo\'i, Godart. 

— 4 — (Hj'patus) carinenta, Cramer. 

— 5 — (Dichora) labdaca, Westwood. 

— 6 Adernetz von Lilnthea celtis, l'uesslv. 



LEPTDOPTERA RHOPALOCERA 



Bezeichnungen an der Aderfigur 





c 


S 


c 


s 


Ci 


s 


Cq. 


s 


C3 


s 


C4 


s 


C5 


V 


R 


H R 




M 


V 


M 


M M 


H M 


S 


M 


V 


D 


^ID 


H D 


:m 


Z 



Vorderfliigel : 
Costalis. 
Subcostalis. 
Erster Subcostalast. 
Zweiter Subcostalast. 
Dritter Subcostalast. 
Vierter Subcostalast. 
Fünfter Subscostalast. 
Vordere Radialis. 
Hintere Radialis. 
Mediana. 

Vorderer Medianast. 
Mittlerer Medianast. 
Hinterer Medianast. 
Submediana. 
Vordere Discocellularis. 
Mittlere Discocellularis. 
Hintere Discocellularis. 
Mittelzelle. 



p 


C 




C 


S 


C 


V 


R 


H 


R 




M 


V 


M 


M M 


H M 


S 


M 


I 


R 


V 


D 


M 


D 


H 


D 


M 


Z 



HiiiterflUgel : 
Präcostalader. 
Costalis. 
Subcostalis. 
Vordere Radialis. 
Hintere Radialis. 
Mediana. 

Vorderer iNIedianast. 
Mittlerer INIedianast. 
Hinterer ^ledianast. 
Submediana. 
Innenrandsader. 
Vordere Discocellularis. 
Mittlere Discocellularis . 
Hintere Discocellularis. 
i^Iittelzelle. 



Wiesbaden, den i5 Januar 1902. 



■GENERA INSECTORUM 



LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 




Libvthea ceJäsFiie.-^h-, 




Libythea naiiiia ,Godart . 



Adcrnctz von 



Jff^aiu.^' forhiflltti, < 'ituurf. 



Dirhoftt hi/tiiin-a , U'fstiyoud . 



FAM. LlBVTHEID.-îE. 




r FASCICULE 



LEPIDOPTERA 



Genera 



Insectorum 



PUBLIES PAR 



RWYTSMAN 



LEPIDOPTERA 

RHOPALOCERA 

FAM. PAPILIONIDiE 

SUBFAM. PAPILIONIN.E 

SECT. TROIDES HUBNER 

by Robert H. F. RIPPON 
1902 



Prix Fr. -J^- ^ ^ 



On souscrit chez M. P. Wytsman, 108, Boulevard du Nord, Bruxelles. 
Prospectus gratis et franco sur demande. 



LEPIDOPTERA 

FAM. PAPILIONID^ 

SUBFAM. PAPILIONIN.E 



LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 

FAM. PAPILIONID^ 

SUB F AM. PAPILIONINyE 

SECT. TROIDES, HUBNER 

by Robert H. F. RIPPON 

WITH 2 COLOURED PLATES 




\eneral View of Classification. — The Ornithoptera were not separated from the 
Papilios as a distinct genus until the 3-ear iS32, when Boisduval erected this division of 
the Papilios into a genus called Ornithoptera, making the t3-pe to be Papilio helena of 
:j^ Linnœus, who had discribed it as far back as 1764. In Icoues Oniithoptcrorum I have found 
it necessary to regard the numerous forms of the old world Ornithoptera as naturally constituting 
5 Genei'a ; the 5th Genus containing 0. helena as the type of m}' genus Pompeoptera, and 0. priamns as the 
type of m}^ genus Ornithoptera. 

Mr. W. F. Kirby in his Handbook to the Order Lepidopiera, \'o\. 1 (i8g6) reinstates Fliibner's name 
of the whole group Troides as the name of my genus Ornithoptera, and substitutes Ornithoptera as the 
name of my genus Pompeoptera — in each case basing his action on the law of priority in nomenclature. 
To this I could not object; and if it were not that I cannot now alter the plan of my Icônes, I would gladl}- 
follow Mr. Kirby's plan in this record, for the sake of uniformity, and to dispose of all objections. 

In the Icônes I erect Hübner"s Troides into a Tribe — the 5th of the subfamil}- Papilionintr; hut for 
the sake of uniformity in the Genera Inseciormn of Mr. P. W'ytsman, I record it here as the section Troides. 
The Hon.W. Rothschild in his fine Rcvieui of the Eastern Papilionida published in Novitatcs Zoologies (iSgS) 
only admits one genus for the \vhole group — the genus Troides. In my Icônes and in this record will be 
found my reasons for creating or admitting so many genera. In the former work at the end of the 
2nd volume will be found also, in due time, my proposals for the addition to the section Troides of 3 or 
4 genera of the Red and Black, Green, and Black I\ed and Green Papilios, under the tribe Oniithopterinu. 
The earliest species of Troides of \\hich we appear to have any record was O. priamus, the type of 
my 3rd genus — the largest and most full}' characteristic form of the setlinn. This was b\- X'incentius in 
1719. It was again recorded by Musei in 1742, by .\ubenton ( q ,' i" 1745, Seba ( 9 ) in 1765 and Linna'us 



2 LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 

in 1758. The first 4 authors all give Amboina as its habitat. Hübner in i8i6 named it Troidcs priamus, and 
Boisduval in i832 Oniithoptera priamus; Mr. Kirby in 1871 called it Papilio priamus, then Troides priamus' 
in i8g6, and Mr. W. Rothschild Troides priamus in 1895. 

Section TROIDES, Hübner 

Troides. Hübner, Verz. bek. Schmett. p. 87 (1816). 

Ornithoptera. Boisduval, Faune de l'Océanie, pi. 4, f. i (i833). 

Amphrysius. Svvainson, Zool. 111. 2d ser. pi. 98 (i833). 

Ornithopterus. Westwood, Intr. mod. Classif. Ins. Vol. 2, p. 348 (1840). 

Pachlioptera. (part), Reakirt, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 3, p. 504 (1864). -^ 

Papilio. Kirby, Syst. Cat. diurn. Lepid. p. 5i7 (1871). 

Papilio. (subgenus). Distant, Rhop. Malajr. Vol. i, p. 32 (1887). 

Troides. Rothschild, Novit. Zool. Vol. 2, p. i83 (1895). 

Troides. (tribe). Rippon, Icônes Ornith. Vol. i, p. 9 (1898). 

General Characters. — Head prominent; eyes large and rounded; maxillae of moderate length ; 
labial palpi short, almost concealed by the long hairs or pulvilli ; antennae varying in length in different 
genera, and in the stoutness of the apex or club ; generally the same length as the abdomen, with from 
44 to 52 articulations; prothorax distinctl}' defined; legs strong, elongate; anterior tibia with a very 
stout spur; tarsi with ist joint about equal in length to be other 4; ungue simple and strong; abdomen 
stout, the anal annulus of ^ furnished with 2 large coriaceous valves; anal terminus of 9 with a dense 
tuft of hair-scales, which under general conditions conceal the vulva. Anterior wings elongate, triangulate, 
powerful; generally large. Posterior wings small in proportion, sub-triangulate; costa arcuate; outer 
margin dentate. 

KEY OF THE GENERA 

1. — Anterior wing [^) without pupaform stigma Drvrya. Aiiriviliiits. 

— — ScHOENBERGiA, Pageustecher . 

— — Trogonoptera. Rippon. 

POMPEOPTERA, RippOU. 

a. — With abdominal-marginal fringe of long hairs Schoenbergia paradisea, Pagen- 

— — Stecher; Schoenbergia meri- 

— — Di0NA(.i3, Rothschild. 

b. — Witliout tlie abnormally long-liaired fringe Schoenbergia Tithonus,!)« if a«;; 

— — Schoenbergia Goliath, Oberthiir. 

2. — Anterior wing of ^ witli pupaform stigma Ornithoptera, JSowrf^z^a^, 

— — ^^Cthoptera, Rippon. 

a. — Anterior luing of ^ with abdominal-marginal pouch or fold, 

concealing the androconia or (supposed) scent scales .... Trogonoptera, i?i^/o«, 

— — .... Pompeoptera, Rippon. 

3. — Head ; villose tuft with white dots Drurya, Aurivillius. 

a. — W ithout white dots All tlie other genera. 

b. — Eyes strongly underlined tüith wliite Schoenbergia. 

c. — Eyes faintly underlined All the other genera. 

4. — Antenna as long as the abdomen in both sexes Drurya zalmoxis, Ornithoptera. 

a. — Nearly as long as the abdotnen Trogonoptera, Pompeoptera. 

b. — 2-3rds the length of abdomen, and strongly clubbed .... Drurya antimachus. 

\ ^ . 



FAM. papilionid.î: 3 

5. — Legs, femui yellow oy 'uihite Schoexbergia (except Tithonus 

Ô 9 ) SCH. GCLIATH 9 , & DrURYA. 

a. — Brown 01- black All other genera. 

6. — Thorax, 'ù<ith dorsal and pectoral white dots Drurya. 

a. — With longitudinal green marks Schoenbergia. Orxithoptera. 

b. — Without longitudinal green marks .Etheoptera, Trogonoptera & 

— — Pompeoptera. 

c. — With red pronotal collar O.Richmondia9 .O.poseidon var.; 

— — O. Urvilliana, var., 

— — Trogonoptera, Pompeoptera. 
A 1 . with pronotal yellow collar Pompeoptera flavicollis. 

d. — Thorax with pectoral red patch Schoenbergia, Ornithoptera, 

TROGOiNOPTERA, Po.MPEOPTERA. 

A i.'witliout pectoral red patch Pompeoptera amphrysus & var.\ 

— — Pompeoptera Miranda. 

— Wings, anterior rather longer and narrower iji proportion to the posterior Schoenbergia & .Etheoptera. 

a. — Pseudoneura very prominent in the cell of posterior 'wings . . Drurya (5 9- 

b. — Very prominent in the cell of anterior wing Pompeoptera 9. 

c. — 3 Sufficiently prominent Ornithoptera, Trogonoptera 

(69)- 

7. — Costa nearly straight Schoenbergia; 5 .Etheoptera § . 

a. — More or less arcuate in all other genera. 

S. -- Inner margin of the anal angle deeply incised JEtkeoptera^ ; much less but more 

abruptly in Schoenbergia paradisea 5 . 

9. — ]Vith abdominal marginal fringe short ORy^nHOPTERA&allsucceedinggenera. 

a. — The fringe absent in both sexes Drurya. 

10. — The sexes resemble each other and are acrœoid Drurya. 

a. — Unlike each other, the 9 9 suggestively acrœoid Schoenbergia, Ornithoptera. 

b. — Some-what like each other Trogonoptera, Pompeoptera. 

c. — Tlte 9 acrœoid O. lydius. 

A I. the 9 9 smaller than the ^ ^ Drurya. 

A 2. the 9 9 ^'"'gi!'' l^Mu the ^ ^ Schoenbergia, Ornithoptera. 

A 3. the (^ <^ much larger than the ^ ^ ^^THeoptera, [sometimes] 

— — Pompeoptera. 
A ^. the 9 9 "^'"'6' ^1'"'! sise to the ^ ^ Trogonoptera. 

11. — Wings, posterior wing tailed Schoenbergia paradisea, Sch. 

MERIDIONAI-IS. 

12. — Abdomen anal valves of ^ ^eirge, oval or rounded rhomboid . . All genera but Trogonoptera 

— — Pompeoptera. 

a. — Valves rotundo — triangular, or more regularly rhomboidal, 

sometimes terminating at the tips 'with a projecting minute horny 

point, <^'hich bends inwards towards the opposite valve . . . Pompeoptera. n:rst sfecies. 

b. — Valves small, sub-circular, "witli irregular projections . . . Trogonoptera. 

The Larva- of all genera (at least excepting Z);;«jfl) are tuberculate, rather short and robust, with 
general!}- 7 01 8 rows of slightlj' curved long fleshy spines and a number of hner, sharper spines in the 
segmental lines; with 2 bifid defensive nuchal retractile horns, enclosed in an external case; capable of 



4 LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 

being suddenly protruded and of emitting an unpleasant odour when alarmed ; these are red in colour, 
their effects possibly corosive, and are probably intended to drive off small Hymenopterous parasites, 
which Davidson and Aitken inform us (Journ. Bombay Nat. Hist. Soc. 1897) emerge from the living 
larvée and form white cocoons on their sides. It also drives off ants by swinging its head round, with 
the tentacle extruded. 

The Pupae are irregularly curved on the dorsum in the greater part of its outline towards its abdo- 
minal termination; the subdorsum is irregularly curved, tuberculate and angulate; suspended head down- 
wards by a plexus of silken threads from the tail, and retained in a steady position by 2 strong silky 
threads from each side of the thoracic part of the chrysalid, which moor it firmly to the object (gene- 
rally a branch of a shrub) to which it is attached. There is little variation in the larvae of the different 
species, which are somewhat slow in movement. The pupa stage lasts from 4 weeks to probabl}' a 
slightly longer period. 

I. Genus DRURYA, Aurivillius 

Papilio. Drury, 111. Exot. Ent. pi. i (1782). 

Drurya. Aurivillius, (Fjärilar frän Gaboon) Ent. Tidskr. p. 44 {1880); Rippon, Icônes Ornith. Vol. i, 
p. 4 (1892). 

Characters. — Male, Head — Antennae of moderate length ; club graduallj- formed, rather more 
obtuse at the summit than in Papilio; head broader in D. salmoxis than in D. aiitinmchus ; palpi very 
short, hidden by the rather long-pointed and prominent tuft of hairs in D. antimaclms, less so in 
Zalmoxis; pronotum well developed; thorax normal in size and form, spotted white as in the Danainae; 
abdomen long and graceful in D. antimachns, extending beyond the posterior wings ; shorter and stouter 
in D. zalmoxis; a.na.\ xaXves of g smaller than in other genera; legs longer in D. antimachiis than in 
D. zalmoxis, with femora and trochanters of each light coloured. 

Anterior Wings. Costa much elongated, sufficiently arcuate in D. antimachiis; less long and a 
little more convex in D. zalmoxis; exterior margin strongly concave from the terminal of the discoidal 
radial; apical angle much rounded and very obtuse; interior margin a straight line, incurved towards 
the base in D. antimachiis; very concave and less incurved at the base in D. zalmoxis; anal angle slighth' 
round; 3rd subcostal radial emitted just before the distal end of the cell. 

Posterior Wings shorter, rounded (especially in D. zalmoxis), slightlj- dentate; costal margin 
entirely straight in D. antimachiis, less so in D. zalmoxis; abdominal margin not folded or concave in 
D. antimachiis 5 9 • but slightly so in D. zalmoxis 9 • Similar in outline and pattern to the 5 > but smaller 
in D. antimachus ; pattern of both surfaces acrœoid. 

Male anterior Wings of D. antimachiis (the type species). Cell dark orange-red, with 2 transverse 
broad fascia, one of which is sometimes quite surrounded by the red and at the distal end; immediately 
outside the median vein are 4 black marks of various sizes and shapes; close outside the ist and 3rd disco- 
cellular radiais are 2 moderately sized lighter marks, the lowest being the longest; between the 2d and 3rd 
subcostal radiais is a light space; a large light coloured mark between the 3rd and 4th, a large suboval 
light orange mark between the 5th subcostal and discoidal, and another between the discoidal and ist 
median radiais, followed by 4 large variously shaped arrow-headed or sub-crescentic orange marks in 
the other veinal spaces till the inner marginal area is reached, which contains two long bars of orange., 
only narrowly separated from each other — that nearest the base being the broadest and largest ; outside 
this band of marks are S narrow streaks of pale orange, of various lengths, situate on the disc from the 
3rd subcostal to the ist median radiais; these are really separated by the folds and nervules of the 
wing; in some examples they are very faint, in other quite absent; hind margin with 4 light fringe lunules. 



FAM. PAPILIONID/E 5 

Posterior wings brick red; hind margin dentate ■«ith cla3'-coIoured crescents; a broad 
submarginal dark band sharply dentate towards the cell; a discal row of 7 large black spots from the 
inner to the costal margins, in an irregular curve ; a large black spot at the distal end of the cell, and just 
outside of it; veins and pseudoneura black. Arrangement similar on the under surface of both wings, 
but the colours are ochraceous yellow, red, bluish grey and black; abdomen also ochraceous yellow, 
with longitudinal dorsal stripe of brown. The Ç resembles the ^ ; except in being smaller. 

The 5 oiD. zalmoxis, both wings greenish silky blue; margins, nervules and internervular rays 
black ; apex of anterior wing broadly black; posterior wing, outer margin broadly black with a submar- 
ginal band of 12 green-blue spots in pairs; abdomen orange; under surface with nervures and raj's 
between them black. Anterior wings, gre^'-white; apex broadh' rufous-brown; posterior wing rufous- 
brown; base orange, with verj- black nervures; cell with pseudoneura black, and a portion of the 
abdominal margin 'v^hite, outer margin with narrow border of black; submarginal spots as above but 
white. The 9 similar, but much bluer on the upper surfaces, and the base and abdominal margin 
brightened with light hairs. 

Geographical Distribution of Species : 

1. Druiya antimachits, Drurya, 111. Exot. Ent. Vol. 3, pi. i (1782), the tj'pe species. (Sierra Leone, Creek 

Town; Old Calabar; Ambas Bay; North Cameroons ; Sherboro' River near Sierra Leone; 3° East 
of the Alouth of the River Ogowai — French Congo ; Yambu3'a, Aruwimi River — a tributary 
of the Congo — and many otlier localities up the River ; Stanley Falls ; thereby giving this species 
an approximate range of 9°3o' N. lat. by 1° o' S. lat. and 10° o' W. by 11° o' E. longitudes). 

2. D. zalmoxis. Hewitson, 111. Exot. Butt. \'ol. 3, p. 6, pi. i, f. iS (1862). (Ranges from Old Calabar to 

Kabinda, N. of the Mouth of the Congo; Angola, S. of the same River, or lat. 8°2o' to 9°3o' S. 
and long. 14" o' to ig" o' E.; common at Stanley Falls and on the Island of Fernando-Po. 

a. Green var. (JMongalla, on the Congo); 

b. Grey var. (Bangala, Kassai, Umangi, on the Congo). The species may probabl}' j-et be found 

up the Niger. 

2. Genus SCHOENBERGIA, Pagenstecher 

Schoenbergia (subgenus). Pagenstecher, Jahrb. Nass. \'&r. Naturk., p. S3 (iSg3). 
Schoenbergia (genus). Rippon, Icônes Ornith. \"ol. i, p. 9 (1894). 
Troides. Rothschild, Novit. Zool. \o\. 3, p. 194 (i8g5). 

Characters. — Male anterior wings subtriangular or almost quadrilateral — the base being the 
shortest side; costa moderately arcuate ; outer or hind margin more or less unequalh' convex; interior 
or abdominal margin straight. 

Posterior wings smaller in proportion; costa sufficiently arcuate and short; hind and inner 
margins long, almost straight; somewhat incised at the anal angle; folded over, except in S. meridionalis; 
with a dense line of vivid white, or sienna like hairs in S.paradisea and 5. meridionalis, \\\\\c\\ nearlj^ encloses 
the abdomen when the insect is resting; with a less long fringe in the other species; the 3rd median radial 
produced in a long curved tail in 5. paradisea and a delicate thread-like tail, terminated b}- a small leaf- 
like spatule in 5. meridionalis, without tails in the other species; discoidal cell long — the nervules beyond 
very short, but longer and more normal in the other species. 

Anterior Wings above black, with broad subcostal ver}^ golden green stripe, extending narrowly, 
from near the base to the apex; divided from a very broad discal golden-green area that extends a 
good way up the disc by the velvety black of the wing (in 5. meridionalis); the two areas of golden grcL'u 
are united b}' green atoms on the hind margin ; a narrow submedian golden green stripe from the base 
to the edge of hind wing. 



6 LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 

Posterior Wing: the cell and a large discal area silky golden yellow, followed by a rich apple-green 
marginal band, which in S. meridionalis extends entirely to the hind margin ; a narrow green band within 
the cell in S. paradisea, extending a little below the median nervure or broken up into lines outside 
the median to the abdominal margin in S. meridionalis; in S.tithonus i-3rd of the cell is encroached upon by 
the green submedian area. 

Head and Thorax black, in some species with a green or yellow dorsal mark on the thorax; abdomen 
vivid golden, or lemon yellow, with or without a central longitudinal black stripe, broken into lines of white. 

Underside of anterior Wings vivid 3'ellow or silky green yellow and black, var3'ing in extent and 
position — the veins prominently black ; posterior wing golden yellow and vivid golden apple-green; 
hind margin onh^ faintly, or not at all, black; in 5. tithonushoth. surfaces of posterior wing with, above 
4 nearly equal-sized discal suborbicular black spots; and beneath i black orbicle at the distal end of the 
cell, 4 nearly equal-sized black-orbicles on the disc, also 2 or 3 atomic black spots in addition. 

Female anterior Wings. Median nervure with 4 radiais ; 3rd subcostal originates at the end of the 
cell; wing surface brown-black, with 2 bands of brown-white marks varying a little in size, shape, and 
number in different species, and in an indefinable way resembling the 9 ^vings of the genus Ornithoptera, 
though abundantly distinct; the same observation applies equally to the arrangements of the posterior 
wing-marks which consist of a pale discal band, occupying the lower half of the wing, much incurved 
towards the costa, containing generally 5 black orbicles ; the outer area of this band yellow or brownish 
ochre, sometimes rendered sordid by black atoms; undersurfaces of wings as above, except that the 
yellow parts are purer and richer in tint. Head and thorax black ; in 5. goliath, with dorsal green mark ; 
abdomen light grey; legs large and long, 5 "^^''th yellow or white femora in the type species. Expanse 
of wings in 5 from 5g to 74 or 80 mms.; in 9 from 79 to i25 mms. 5. goliath of Oberthur is the largest 
species (probably) in both sexes. 

Geographical Distribution of Species. — Waigieu and New Guinea. 

1. Schoenbevgia pavadisea, Pagenstecher, Jahrb. Nassau Ver. Naturk. Vol. 6, p. 38o (1894) (Sattleberg, 

Finisterre Mountains, German N. Guinea; 

a. vds.flavescens, Rothschild, Novit. Zool. Vol. 6, p. 180, n° 2 (1897) ; Etna Bay, N.W. Coast of 

Dutch N. Guinea; 

b. var. punctata, Rothschild, Mss. name; but described in Rippon's Icônes Ornith.Vol. i, p. XX, 

pi. IVa f. 5-6 (189g) (i) (Erima, Astrolabe Bay, German territory). 

2. Sell, meridionalis, Rothschild, Novit. Zool. Vol. 6, p. 180, n° 3 (1897) (Mailu, British New Guinea). 

3. Sch.titlion us [type]. De Haan, Verb, naturl. Gesch. Nederl. Bezeltingen, p. 18, pi. i, f. 2 (1841) 

Kapaur Western Province of Onin, Dutch territory ; 

a. var. a:'rt;^zW«sw, Rothschild, Novit. Zool. Vol. 6, p. 179, n" i (1897) (Island of Waigieu, 340 miles 

N. W. of Kapaur, and separated from the type by 2 Islands, the entire Arfak portion of 

New Guinea, and the Mc Cluer inlet. 

4. Sek. goliath, Oberthur, Etudes d'Entom. Li\'T. 19, p. 2 (1888) and the wonderful new 5 of this species 

at present enjoing the different names oi titan, Grose Smith, Ann. Mag. Nat. Hist., Vol. 6, p. 788 
(1900); supremus, Röber, Ent. Nachr. Vol. 22, p. 269 (1896) and elizabetlitr-regina, Horvath & Moc- 
saiy, Termész. Füz., Vol. 12, p. 114 (1899) (Mailu, British New Guinea). 
The Butterflies of the 2 genera Schoenbergia and Mtheoptcra, because they surpass the beauties of 

the Morphos of the New World, and equal the gorgeousness of the Birds of Paradise, should be called 

the Butterflies of Paradise. 

3. Genus ORNITHOPTERA, boisduval 

Troides. Hübner, Verz. bek. Schmett, p. 87 (1816). 



(i) This form is, according to Mr. Rothschild's letter to me, only a crippled aberration ol" Sc/i. p.iradi$!,i ; bred by Dr. Hagen from egi;s laid 
by a normal male at Constantine Hafen. 



FAAI. PAPILIONID^ 7 

Ornithoptera. Boisduval, Vo}'. Astrolabe. Lépid. p. 33 (i832). 
Amphrysius. Swainson, Zool. 111. 2n d. ser. pi. 98 (i833). 
Ornithopterus. Westwood, lut. Mod. Class. Ins. \'ol. 2, p. 348 (1840). 
Pachlioptera. Reakirt, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 3, p. 504 (1864). 
Papilio. Kirby. Syst. Cat. diurn. Lepid. p. 517 (1871). 
Ornithoptera (subgenus). Distant, Rhop. Mala}'. Vol. i, pi. 32 (1887). 
Ornithoptera. Rippon, Icon. Ornith.Vol. i, p. i (i8gi). 
Troides. Rothschild, Novit. Zool. \'ol. 2, p. iS3 (i8g5). 

Characters. — This genus differs very little from Papilio in general wing structure, but is 
sufficiently distinct. 

Male anterior Wing : 3rd submedian radial emitted at from 2 to 5 or mms below the apex of 
discoidal cell ; cell long and broad at distal end, diminishing to a point at the base ; pseudoneura 4, 
branching from basal stem within the cell and running parallal to each other. \\\Û\ slight variations of 
direction in different species; a pupaform stigma on the disc below the median nervure. 

Posterior Wing : precostal nervure 2 branched, the inner branch bends downward and unites to 
the costal nervure; abdominal margin fringed with rather long sienna-brown hairs, which fold over and 
across the abdomen, or laterally and beneath it; abdominal margin folded over upwards — • the hair 
fringe beneath proceeding along the line of the submedian nervure. 

Male anterior Wing velvety black; a green or golden-green subcostal vitta or band from the base 
to apical angles narrow at base, occupying a portion of the cell, broadest beyond the cell, and narrowing 
towards the apical angle; a narrow green band from base above the inner margin, curving round and 
running parallel with 2-3 rds or more of hind margin, sometimes nearly united with the subcostal band 
hy atomic spots of green (the green always shot in certain positions with opalescent reflections); median 
nervure and radiais in all the forms of 0. pegasus, 0. poseidon and 0. aruana and occasionally in others 
except 0. priamiis, indicated more or less by green scaling (sometimes the whole wing shows a tendency 
to become entirely green (see pi. 6 Icônes Ornith.); general character of wing pattern the same in all 
species, except 0. crœsns and 0. lydius, when the subcostal and the inner marginal bands are ver}' 
broad, and not continued along the hind margin, and the bands are golden-orange. Undersurface, with 
a varying extent of the cell golden or bluish-gieen, with broad discal tranverse band of golden-green, 
nearly divided by black narrow bands on the outer side, also broadly divided by the black of the 
nervules, giving it the character of a band of large rectangular marks, the 2 upper being generally only 
narrow lines of green atoms; the extent of black is greatest in the type species, and least in 0. pegasus. 
The colours of the upper surface are always green or golden-green with the following exceptions : 
0. citmcciis, Rippon, igreen-blue) ; O. ciœsus, Wallace and 0. lydius, Felder (golden fiery orange); 
O. Urvilliana, Guérin (violet, peacock blue-green, purple, blue, but the \'ar. Borinmanui, Pagenstecher is 
green); the undersurface with varying combinations of green, blue or violet. Posterior wings golden 
green with or without a curved discal row of black orbicles, varying irom 5 to in 2 the different species; 
margins black, broadest in the type species, with sometimes a golden discal spot or two. Undersurface 
green, with a more or less broad black margin, and a curved discal band of 6 or 7 black orbicles, and 
sometimes a black submedian patch. In O.crasus the silky-golden marks are not jirominent or numerous; 
in 0. Urvilliana the cell and disc are shaded violet, and on the outer side of the orbicles often golden 
green, with a curved row of silky golden submarginal spots. 

Female anterior Wings : daik or warm brown; cell of t^■pe species and those mentioned in the 
Synopsis immaculate; a broad discal band of more or less pure white marks, incurving towards the costa 
— divided broadly by the veins and their dark margins, and these again bisected b}' the black band 
nmning transversely beween them up 2-3rds ot the disc, producing thereby a double row of marks. 



8 LEPIDOPTERA RHOPALOCER.\ 

which exhibit in the different examples and species every gradation of size and shape, or none at all; a 
white cell spot (never or rarely found in the tj'pe) also varies from a large homogenous mark to a group 
of divided (or small obsolete) marks. 

Posterior Wing : dark warm brown, or brown-black; with a discal broad band of light interner- 
vular marks, divided by suborbicular, hastate or cunieform black spots more or less large; the outer 
portions of these light marks are yellow-ochre, subdivided by dark scales (or atoms). Undersurface of all 
the wings as above, except that the marks are generally larger and the ochraceous yellow of the upper- 
surface is replaced by lich yellovi-, of which colour the marginal lunations partake. The exception to the 
foregoing is the 5 anterior wings of both surfaces of 0. lydius, in which the cell is white; the discal 
band of white occupies nearly the whole area, divided by the veins into separate marks, and concave 
on their outerside, and a second or submarginal band of smaller marks sublunate, incurving towards 
the costa, where the last 3 become larger, completes the pattern on a dark brown ground, giving the 
■ wing an Acraoid appearence ; the posterior wing on both surfaces is brownish ochraceous yellow — the 
bases, nervures, a submarginal band of nearly-connected subtriangulate spots, and the hind margin 
brown-black; on the under side the light submarginal area of the wing is yellow; the abdomen partakes 
of the same character and colours as the wing. 

Geographical Distribution of Species. — Ranging from Molucca Islands to New Guinea and 
Australia. 

1. Ornithoptera priamiis, Linnœus, Syst. Nat. (ed. X), p. 458, n° i (17S5) (Ceram Archipelago. Amboina, 

Ceram, Ceram Laut, Saparua). 

2. 0. crœsiis, Wallace, Proc. Ent. Soc. Lond. (2), Vol. 5, p. 70 (1S59) (Molucca Islands, Batjan, Ternate, 

Djilolo, and (bred specimens) Amboina). 

3. 0. lydiiis, Felder, Lepid. Novara Raise, Vol. i, p. g, n. 5, pi. 3 f. a, b (iS65) (Djilolo, Batjan (?). 

4. O. euplwrion, Gray, Cat. Lepid. Brit. Mus. Vol. i, p. 4, pi. 6 (i852) (Australia, Queensland — from 

Makay and the Pioneer River on the E. Coast to Cooktown near the Norma River, or over a line 
of Coast 38o miles from North to South. 

5. 0. Richmondia, Gray, Cat. Lepid. British Museum, Part, i, p. 2, n" 2, f. 1-2 (i852) (Richmond River, 

and all the Northern Rivers of New South Wales, till Clarence River is reached; also in Southern 

Queensland). 
5. 0. pegasus, Felder, Lepid. Novara Reise, Vol. i, p. 6, n»4, pi. 2 f. a, b (i865) (Northern and Western 

Coasts of New Guinea; Humboldt Bay (Dutch Territory), D'Entrecasteaux Islands, Possession 

Bay, Kei Islands, Fergusson Island, Dore}') : 

a. var. Kirschi, Oberthur, Etudes d'Ent. (Cat. rais. de Pap. de la Coll. de Ch. Oberthür, (as vars. 

of 0. Pegasus, without names, Kirsch describes two forms (one of them being the insect 

called by Oberthür Kirschi in Mitth. Zool. Mus. Dresden, Heft 2, pp. 108-109, pl- 5, f- 1-2 Ô 

(1877). (Amberbaki Dutch Territory, New Guinea, Mysol, Salawatti). 

7. 0. poseidon, Doubleday, Ann. Mag. Nat. Hist. Vol. 18, p. 173 (1847) (including synoiryms pronomiis, 

archidius (Darnley Islands, Cape York, North Australia, Torres Straits, Thursday Island, Kei Islands, 

Tenimber Islands, D'Entrecasteaux Islands, Arfak Mountains (New Guinea) Dorej', Duke of York 

Island, Wokau, Waigiu, N. W. Australia, Russell River near Cairns, Port Denison, Queensland; 

Hypothetical varieties : 

a. var. cronius, Felder, Verb. Zool. bot. Ges. Wien, Vol. 14, p. 290, n" 42, p. 332, n" 9 (1864) 

(New Guinea) ; 

b. var. triton, Felder, idem, p.290,no 16, p. 332, n" 12 (i855) (Rawak); 

c. var. Boisduvali, Montrouzier, Ann. Soc. Phys. Nat. Lyon, p. 394 (i856) (Woodlack Island) ; 

d. var. hecuba. Rôder, Tijds. v. Ent. Vol. 34 (1891) (Kei Islands); 

e. var. oceanus, Felder, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, Vol. 14, p. 290. n" i3, p. 332, n« 10 (1864) (Aru 

Islands) ; 
/. var. brunneus, Rothschild, Novit. Zool. Vol. 2, p. 1S9 (iSgS) (Stephansort, New Guinea : Fergusson 
Island!. 



FAM. PAPILIONIDvE 9 

8. 0. aruana, Felder, Wien. Ent. Mon. Vol. 3, p. Sgi, n" 32 (i860) (Aru Islands, Wokau, Louisiade 

Archipelago, D'Entrecasteaux Islands, Kiriwina (Trobriand Isles) and New Britain; 

a. var. eununis, Rippon, Ann. Nat. Hist. p. ig3 (1892) (Aru Islands); 

b. var. vahntina, Vuillot, Bull. Soc. Ent. France, p. 124 (1892) based on dwarfed examples of 0. aruana 

(Port Moresby) . 

9. 0. crœsiis, Wallace, Proc. Ent. Soc. Lond. (2), Vol. 5, p. 70 (1859) (Batjan, Amboina). 

10. 0. lyditts, Felder, Lepid. Novara Reise, Vol. i, p. 9, no 5. pi. 3 f. 6 (i865) (Djilolo, Halmaheira). 

11. O. Urvilliana, Guérin, Voyage de la Coquille, 'Entom. pi. 1 3, f. 1-2 (1829) (Duke of York Island, New 

Britain, New Ireland (green-blue forms); Solomon Islands, New Hanover, Florida Isle, Aola, 
Guadalcanar, Fauro Isle, New Guinea)'; 

a. var. Bornemannii, Pagenstecher, Jahrb. Nass. \^er. Naturk. p. 65, pi. 2-3, f. 2 (5) (1894) New 

Britain) ; 

b. var. calestis, Rothschild, Novit. Zool.Vol.5,p. 216 (1S98) (St-Aignan (Misomay) Isle, Louisiade 

Archipelago). 
Probable number of good species : i.O. pviamus, (the type); 2. O.Richmondia including O.euphorion; 
3. 0. poseidon including 0. pegasiis to 0. antaua; 4. O. crcesus; 5. O. lydius; 6. 0. Urvilliana; 7. probably 
O. Urvilliana, var. cœlestis is a distinct species. 

4. Genus yETHEOPTERA, Rippon 

yCtheoptera. Rippon, Icônes Ornith. \'ol. i,p. 47 (1894). 
Troides. Rothschild. Novit. Zool. Vol. 2, p. 196, n^ 6, p. 197 (iSgS). 

Characters. — ;Male. anterior Wing long, narrow, apical angle acute; anal angle imperceptible or 
non-existent, the posterior and anterior margins being united by a continuous curve to the apex; costa 
slightly arcuate ; 3rd subcostal radial originates at the end of the cell ; the 2nd to 4th median radiais verj- 
close to' each other, and somewhat bent in passing through the area of the long and narrow pupaform 
stigma. Posterior wing narrow, elongate; inner margin deeply incised to nearly a 3rd of the wing length 

— thereby shortening the submedian nervure ; abdominal marginal fold extends from anal angle to base 

— the line of ciliae proceeding alone the submedian nervure on the underside of this fold are very 
prominent, this fold includes the androconia, or scent scales. 

Female anterior Wing larger than the g; costa more arcuate; apical angle acute; hind margin long 
and slightly concave midway; subcostal 3rd radial originates at the end of the cell; inner margin short 
and nearly straight. Posterior wings very long; hind margin broadly lunate between the veins; nervures 
stout; precostal cell long and narrow ; discoidal cell less than 1/2 the length of wing. Head, antenna and 
thorax black and very prominent; abdomen ochraceous gre3^ with black triangulate mark on the anal 
articulation; subdorsum, articulations partly black, with minute black lateral dots; anal valves yellow; 
the black of the abdomen is in some examples extensive. $ Head and thorax black ; abdomen grey-white, 
subdorsum yellow, articulations well marked with black, a row of lateral black dots on each side between 
the articulations ; anal vent red-brown. 

The tj'pe \s /E.Victoria GrayÇ, Salving. Male anterior wings velvety black; a subapical subtrian- 
gulate patch golden green, divided by the veins into 3 parts; a large patch of golden occupies a little less 
than half the wing extending to within 1/2 an inch of the end of the cell. Posterior wing golden shaded 
into deep bluish-green, subdivided by black atoms over the distal half of the cell and wing (in .tZT. rcgimr 
nearly or quite black); a submarginal narrow band of greenish golden-yellow, whereof the 3 divisions 
nearest the anal angle have a central spot of silky golden-yellow; outer and inner margins black. Under- 
side of anterior wing, veins, margins, and large subtriangular patch over the end of cell black; hind 
margin with 6 or 7 green spots running parallel — the lower 3 being merely thin lines of green on the 
outer area of the stigmatic brand (which show through the wing from the upperside). Posterior wing 



lo LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 

golden-green, with veins, a ver}^ thin margin, and 4 or 5 marks at the end of each nervule, black, and 2 
or 3 tetrahedronal small spots. 

Female anterior wing, brown black; marks at base of cell, and submedian nervure j'ellow, but 
white towards the distal end — sometimes separated by a black bar, or black atoms; a discal and sub- 
marginal row of irregular shaped white marks. Posterior wings with a discal band of 7 marks between the 
veins — the subcostal or ist, and the 5th and 6th being the largest, and strongly concave on their outer 
side — these are \\'hite, but the ist is suffused \\ ith yellow and encloses a black spot, and the lower only 
faintly j'ellow ; a row of white lunate spots running parallel to the outer margin and 2 basal streaks of 
yellow atoms. Undersides similar, except that the area of the posterior subcostal and costal yellow is 
greater, and the light marks of both wings are more or less suffused with yellow. 

Geographical Distribution of Species : 

1. JEtheopttra Victoria^ Gray, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 7, pi. 3g (i856) Wanderer Bay, Guadalcanar, 

Shortland-Island; Rubiana Lagoon islets; New Georgia (?), Alu Isle, Bougainville, Solomon 
Islands). 

2. yE. regina, Salvin. Froc. Zool. Soc. London, Vol. 20, p. 117 (188S) (Maleita, N. W. Bay, Solomon 

Islands). 

3. /E. regis, Rothschild, The Entomologist, Vol. 38, p. 73 (1895), Novit. Zool.A'ol. 2, p. 197 (1895) (Alu, 

Shortland, Bongainville, Solomon Islands (Rippon, Icônes Ornith. Vol. i, p. 57, pi. 20 (1901) 
The two later are probabh^ only local variations of the type species. 

5. Genus TROGONOPTERA, Rippon 

Trogonoptera. Rippon, Icônes Ornith. \'ol. 2, p. i (1890). 

Cliaracters. — Male anterior Wings elongate, subtriangulate, some^'hat tumid at the base, 
slightly arcuate, longer and narrower than in the Genus ScJioenbeygia ; rounded at the apex; posterior 
margin nearly straight; inner margin also nearh' straight; discoidal cell elongate and narrow — consi- 
derably longer than half the length of the costa; all the veins nearly straight, median and subcostal 
nervures only moderately robust; distance between the basal junction of the radiais of subcostal nervure 
greater than in other genera : 3rd subcostal radial in both sexes originatingat distal end of cell ; pseudoneura 
all starting from base, appear to be divided into 2 stems as in the Powpeoptera, each with 2 branches 
(Icônes Ornith. Vol. 2, p. i). Posterior Wings slightly oval — smaller in proportion to those of other 
genera, and dentated ; discoidal cell narrow, but shorter proportionally than in anterior wing ; v\ithout 
lunate spots or lines between the vein terminals; the fringe as in the anterior wing merely a delicate 
whitish thin marginal line ; abdominal marginal fold concealing the androcouia. Head and eyes slightly 
larger than in other genera; villose covering of palpi slightly longer than in other genera; pronotal red 
collar more than twice as broad as in other genera, and divided bj^ a faint line of black at nearest to the 
head ; thorax stout and black ; outlines of the head invisible. 9 Anterior wings with little or no difference 
from 5 except that the interno-median radial is not quite so long as in the q . 

The t3-pe species T. Brooheana Wallace. 5 anterior wing with a discal submarginal row of 7 leaf- 
like or feather-shaped marks, golden (opalescent) green, intersectedby the nervures. Posterior wing with 
the centre of the cell and disc opalescent or brass-green, bordered with blue. Underside of anterior \ving 
warm brown-black; space between the costal and subcostal nervures with a short blue line; a discal 
transverse ro\\- of green bifid marks, suffused towards the cell with blue; 2 submarginal elongate pin- 
kish white spots divided by the nervules and elongate. Posterior wings, underside black; a blue basal 
spot; 3 blue-green spots outside the pre-costal nervure ; one subcostal (the longest) one at base of cell, 
and one submedian with its inner portion scarlet; a row of 4 narrow oval light discal spots bisected 
by the 4 middle veins: a band of submarginal white obliquely-square marks, also bisected. Thorax with 



FAM. PAPILIONID^ „ 

pectoral red patches; abdomen, greenish silky brown; legs long and slender. 9 Anterior wing black; a 
discal band of broad narrow marks, bisected b\' the veins, curved inwardly towards the costa — the 
upper being very broad. Posterior \\-ings with the cell and greater part of the disc golden green, suffused 
at the base and outer edges with rich ultramarine blue; and a submarginal narrow band of marks as on 
the underside — the fiist 3 from the apical angle white, the remainder faint red-brown. Underside of 
anterior wings with discal band of marks similar to that of upperside, but all white; costal blue streak 
the same as above; the cell with large irregular-shaped area of brilliant green, with blue towards the 
base, occupying the centre of the cell, and continued by 4 discal green marks parallel to the median 
nervure also suffused with blue on the inner side. Underside of posterior wings like that of the (J, . 

A variety of the 9 (^'ar. eleanor Walker) resembles the 5 above, but the 9 beneath. 

Geographical Distribution of Species : 

1. Trogonoptera Brookeana, (type) Wallace, Trans. Ent. Soc. Lend., Ser. 2, Vol. 3, p. 104 (i855) (Sarawak, 

Sandakan, Banjermasin, (Borneo) Mountains of S. Sumatra, Perak, Malacca, Johore (Sumatra), 
a. var. eleanor 9 Walker, Trans. Ent. Soc. Lond. Pt. i (1SS9) p. 3 (Borneo). 

2. T. Trojaita, Honrath. Bed. Ent. Zeits. Vol. 33, p. 3(i8S6) (Palawan, Philippine Archipelago). 

6. Genus POMPEOPTERA, Rippon 

Pompeoptera. Rippon, Icônes Ornith. Vol. 2, p. 44 (1894). 
Ornithoptera. Boisduval, Voy. Astrolabe, Lépid. p. 33 (i832). 

Characters. — Male anterior Wings. Costa more or less arcuate in different species, long, the ape.x 
rather acute — the anterior angle always sufficiently distinct in boundary to prevent the graduation of 
its outline into that of the hind margin; the posterior or hind margin generally nearly straight, or slightly 
concave midwa}', except in the case of P. Dohertyi, where it is more irregular; interior margin generally 
curved in some species, or nearly straight in others, P. darsius for example; the 3rd subcostal nervule 
commences at a short distance from the end of the cell, in some species exactly at the end of the cell; 
the veins generally prominent, and often more accentuated by their black edging, when bisecting the light 
adnervular rays, which are generally so prominent in the species of this genus, especialh' in the 9 9 • 

Male posterior Wing rounded; strongly dentate (less so in P . Dohertyi) ; veins generally robust 
but ver\- delicate and graceful in curvature in P. amphiysus and P. andromachc ; abdominal or inner 
margin concave, with a submarginal fold or pouch containing the androconia ; (in new examples this 
pouch is usually closed, or only to be faintly traced by a submedian line : the shape of this fold varies a 
little in the different species): legs differ little from those of Ornithoptera ; abdomen often yellow, some- 
times yellow and black, or }-ellow and brown; sometimes brown, and in var. Honrathiana entirely black, 
in P. liippolytiis black and orange. 

Male anterior Wings. 

a. — Black or bronz3--black, with white adnervulai rays : P. hippolytus, P .nereis, P. miranda, 
P. rhadamanthus^ P. haliphron, P. cerherus. P. nais, P. minos, P. nephcreus. 

li. — Black with yellow adnervular rays : P. amphrysns and varieties, P. mageHauns, P. cnneatiis = 
P.Ritsemac. 

c. — Black with faint brown adnervular rays : P. iris, P. Dohertyi and varieties, P.PIaieni, P.]'nnde- 

polli, P.Standingeri, P.Plato, P.Ricdeli. 

d. — Entirely black, or with only slighth^ traceables rays : P. powpeus, P. helena and varieties. 
c. — Wing suffused on the black with violet-blue from base to disc : P. miranda. 

Male posterior Wings. 

a. — Black, with submarginal band of sub-tetrahedronal j-ellow marks, outuardh- conca\-e. and 



12 LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 

the cell and greater part of disc a semi-transparent oleaginous black-grej- : P .hippolytus and 
varieties. 

b. — Golden yellow with broad submarginal and interior marginal black : P. Vandepolli and 

variet}', P. Hoiiratkiaiia, P. critou, P. Jieleiia and varieties. 

c. — Black, with a rather narrow discal yellow band : P. haliphron, P. iris. 

d. — Black, with 3'ellow only occup^-ing part of disc and half the cell : P. Plato, P. Staudingeri, 

P. naias, P. Riedeli. 

e. — With narrow submarginal and basal black — the marginal black dentate towards the disc 

with one or more discal small spots — all the remainder of wing 3'ellow — P. nereis, P.pompeus, 
P.miranda, P.andromache, P.cerherus, P .rhadamanthus (with black scale internervular clou- 
dings on the lower part of disc), P. a;»///r)'5/s and varieties [\\\Û\ discal cuneiform black 
spots also), P. cuneatus. 

f. — As before, with the yellow area strongh- opalescent in certain positions : P. magellanus. 

g. — The wing black, with onl}- a small patch of yellow extending from the subcostal margin to 

the 2nd subcostal nervule : P.Plafeiii. 

//. — Entireh" black : P.Doherlyi and varieties. 

i. — Wing vellow, with only small marginal black dentations : P. aiiiplirysus and varieties. 

There are other slight modifications of the above characters. 

Female anterior Wings. Costa arcuate, but generally more curved near the apex; posterior 
margin nearly straight, or only slightly dentate; interior margin nearly straight, less so in some species; 
3rd subcostal emitted at a short distance from the end of the cell, in some species quite at the end of the 
cell ; discoidal cell rather more than half the length of the wing, its width slightly varjnng in the different 
species. Wing black, with white adnervular ra^-s, and sometimes within the cell at the distal end are 
white ra}'s or marks. 

a. — With ad-pseudo nervular raj's : P. hippolytus, P.Honrathiana, P.critoii, P.helena and varieties, 

P. Plateni, P. Dohertyi (faintly). 
/). — The distal end of the cell white : P.pompeus varieties, P. nereis, P. Vandepolli, P. cuneatus, 

P. Plato, P. Riedeli. 

c. — The distal end of the cell white with 2 parallel black spatuloid marks : P . Plateni, P. iris, 

P. rhadamanthus, P. naias, P. hippolytus var. cellularis and sulaensis, P. Staudingeri, P.helena, 
P.darsiits, P. haliphron. 

d. — With one long black cone bordered with white, occup3-ing all the cell; P. magellanus, P. rha- 

damanthus and P.miuos (in some examples), P.eacus. 

e. — The whole cell dull white : P.amphrysus var. ruficollis a.nà.flavicollis, P. andromache. 

f. — The cell entire]}- black or brown : P.miranda, almost entirel}' brown : P.helena. 

Fennale posterior Wings. Costa straight or rounded; posterior margin rounded, dentate; 
abdominal incurved or concave. ITead of moderate size : e3-es prominent, palpi hidden, antennae as in 
the 5 1 thorax robust, black, pronotum red or 3-ellow ; abdomen long and rather slender — brown or 
3'ellow, brown and gre3-, quite gre}', black, with lateral black dots, and ventral black marks; anal tuft 
dark. 

a. — Ilalf the wing, including cell black and brown; the inner half white, with a discal row of 

large oval black spots : P. hippolytus and varieties. 

b. — Base and part of the cell a discal band of long nearh' attached cones and a broad inter-mar- 

ginal band, black : P. Fa^rfe/o/Zî and varieties, P. rhadamanthus, P. cerherus. 



FAM. PAPILIONID.E i3 

c. — Wing j-ellow (and opalescent) with discal band of confluent black cones, and band of sub- 

marginal black cones : P. magellanus. 

d. — Upper half of wing including the cell, 3-ellow, the lower half black, with a narrow submar- 

ginal band of 3-ellow cuneiform detached spots : P. amphrysus and varieties, P. andromacJu. 

e. The basal part of cell black, a confluent band of large discal cones, and a broad intermar- 

ginal band black, the remainder of wing yellow : P. miranda var., P. helena. 

f. — Base of cell and lower half wing black, with very narrow band of detached yellow small 

spots, the remainder of wing j'ellow : P. nereis, P.cuncatus, P.naias. 

g. — The same as above, with the cell nearh" or quite black : P.darsius, P.Riedcli. 

h. — The base, 2-3 rds of cell, all the margins, and a discal band of cones black ; the remainder 

yellow : P. criton. 
i. — All the wing black except i/4th of the cell and a small discal area of yellow : P. iris, 

P. Dohertyi and varieties, 
j. — Like the preceding, but with a slightlj- larger area of yello\r : P.Statidingeri, P. helena, 

varieties, and P. Plateni. 
k. — The disc and greater part of cell vellow, with or without submarginal black spots, and costal 

margin, part of cell and outer marginal dentate band black : P. poiupeus a.nà varieties. 
I. — With wing black, except the almost obsolete yellow cell, discal and submarginal scaled 

spots : P. miranda and varieties. 
There are many slight varieties and exceptions to the foregoing characters, but these will enable 
us as a rule to divide and determine many of the species. 

Geographical Distribution of Species : 

1. Pompeoptera hippolytiis, Cramer, Pap. Exot. \'ol. i, pi. 10. fig. A.-B. pi. 11, fig. A.-B. (1775) 

(Amboina, Ceram, Ternate, Djilolo, ?ilorty Island) (Sula Group); 

a. var. cellidaris, Rothschild, Novit. Zool. Vol. 2, p. 202 (1894) (S. and S. E. Celebes) ; 

b. var. cekheiisis, Staudinger, Iris, Diesden. Vol. 7, p. 348 (iSgS) (Celebes). 

2. P. darsins, Gfny, Cat. Lepid. Brit. Mus. \'ol. i, p. 5, n° 11 (i852) (Ceylon). 

3. P. minos, Cramer, Pap. Exot. Vol. 3, p. 4, pi. ig5, I. A. (177g) (Bengal, Trevandrum, Malabar, 

Bombay, Nilgiri Hills, Travancore, Southern India). 

4. P. Vandepolli, Snellen, Tijdsclrr. v. Entom. Vol. 33, p. 22 (1890) (W. Java); 

a. var. Honrathiana, Martin, Deuts. Ent. Zeit. Vol. 37. p. 492 1(1892) (Mount Badak, Sumatra). 

5. P. haliphron. Boisduval, Spec. gén. Lépid.. Vol. i, p. 188, n° 9 (i835) (Celebes, Salayer, Banti- 

moumg, Kabia Island). 

6. P. naias, Dohert3^ Journ. Asiat. Soc. Beng., p. 193, n" 116 (iSgi) (Sumba, Sumbawa. Wetter, Alor, 

Engano, Adonara for Staudinger's var. Socrates, Iiis. Vol. 4. p. 71 I,i8gi). 

7. P. Iris, Roder, Ent. Nachr., p. 369 (iSSS^ (Letti). 

8. P. Sfaiidingeri, Rôder, idem, p. 369 (1888) (Loeang Island, Babber). 

9. P. Plato, Wallace, Staudinger, Iris, Vol. 4, p. 74 (1891) (Timor, Oinainisa, Dutch Timor). 

10. P. criton, Felder, Wien. Ent. Mon.. \'ol. 4. p. 225, n" 72 (i860) (Batjan. Ternate. Djilolo, Morty, 

Dodinga, Halmahera (Ternate) ; 

a. var. Oberthuri, Rothschild, Nov. Zool., Vol. 2, p. 210 iiSg5); 

b. var. Feldcri, Rothschild, idem (N. ^loluccas, Batjan, Halmahera (Ternate), Mort}-). 

11. P. Ricdcli, Kirsch, Proc. Zool. Soc. Lond.. p. 275, n" i, pi. 19, f. i (o<) 2 (9) (iS85) (Timor Laut). 

12. P. amphrysus, Cramer, Pap. Exot., Vol. 3. p. 43, t. 21g, f. A. (1782) (Java); 

a. var. palabuana. Fruhstorfer, Ent. Naclir., p. 44 (iSg4), iPalabuan (Java); 

b. var. sumatranus, Hagen, Iris, Vol, 7, p. 14, n. 5 (1894) (Sumatra); 

c. var. ruficollis, Butler, Trans. Linn. Soc. Lond. \o\. i, p. 552 (1S75) (Borneo. Malacca. Nias, 

Sumatra) ; 

d. var. flavicollis, Druce, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 356 (1873) (]:>ornco). 



14 LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 

i3. P. cuneijera, OY cuneatus, Oherthur, Etud. d'Ent. \i\i-. 4, p. no, sub. n. 91 (1879) (Java, Preanger, 

Ardjoana, Mount Gede). 
14. P. hekna (tj'pe), Clerck, Icon. Ins., Vol. 2, t. 22. f. i (1764) (Amboina, Ceram) ; 

a. var. boiiniensiSj Wallace, Trans. Linn. Soc.Lond., Vol. 25, p. Sg (i865) (Bouru); 

b. var. leda, Staudinger, Iris, Vol. 4, p. 74 (1891) (Sale3'er, Macassar) ; 

c. var. papuensis, Wallace, Trans. Linn. Soc. Lond. Vol. 25, p. 38 (i865), or papuamis Oberthur, 

Trans. Linn. Soc. Lond. Vol. 25, p. 38 (i865); = melpomena, Rippon,Icon. Ornith. Vol. 2, 
p. 46 (1898J (Amberbaki, New Guinea) ; 

d. var, Jupiter, Oberthur, Etudes Entom. Livr. 4, p. 3i, n» 11, pi. i (1879) (Java); 

e. var. Hohi, Pagenstecher, Jahrb. Nassau Ver. Naturk. p. io3, n° 3 (1890) rî^^//«;« of Oberthur, 

(Java, S. W. Sumatra). 
i5. P. nereis, rjohert}'. Journ. Asiat. Soc. Bengal. Vol. 60, Pt. 2, n" i (1890) fEngano or Pulo Telan- 
jang). 

16. P, Cerberus, Felder. Verb. Zool. bot. Ges. Wien, p. 291. n° 3i (1864) = pompeus, Gray, Cat. Lepid. 

Ins. Brit. Mus. Part, i, p.5,n" i5 (i856) (Java, Bengal, Andaman Islands [heliaconoides) of Moore, 
Proc. Zool. Soc. Lond., p. 592 (1877) (Cacher, Burmah, Sikkim, Chin Lusnai, Darjiling, Silhet, 
Khasia Hills. Kurseong, Assam, Malacca, Sumatra, Nias, Natuna Islands, Borneo, Banguey 
Islands). 

17. P, hephaediis, Felder, Verh. Zool. bot. Ges. Wien, \'ol. 291, n° 29 (1864) (Celebes, Saleyer, Bon- 

thain, Bantimoerong). 

18. P. œacus, Felder, Wien. Ent. Mon., Vol. 4, p. 225, n° 71 (1860) (Cochinchina, India, Darjeling, 

Bengal, Siam, Cashar, Tavoy, Sinbj^oodine, Sikkim, Chin Lushai, Khasia Hills, Nepaul, Moul- 

mein, Hongkong, Malacca). 

a. var. formosanus, cf Rothschild, Novit. Zool. Vol 6, p. 67 (1899) (Formosa). 

19. P. rhadawanthus, Lucas, Lépid. Exot., p. 5 (i835) (Manilla : Philippines). 

20. P. Plateni, Staudinger, Corresp. Bull. Ent. Ver. Iris Dresden, n" 5, p. 274 (1888) Palawan). 

21. P. Dohertyi, Rippon, Ann. Mag. Nat. Hist., Vol. 2, p. 295 (1893) (Talaut) ; 

a. var, fasciculatits, Rothschild, ms. name (Talaut Islands). 

22. P. miranda, Butler, Lepid. Exot., Vol. i, p. 3, pi. i, (1869) (Sarawak, Sandakan (W. Borneo). 

23. P. magellamis, Felder, Wiener Ent. Mon. Vol. 6, p. 382, n° 3 (1862) (Babu3'anes, Luzon, Polillo, 

E. Mindanao (Philippines). 

24. P. andromache, Staudinger. Iris, Dresden, \"ol. 5, p. 393 (1892) (N. Borneo, Kina Balu). 

The following mav be regarded at present as true species : i . P. hippolyius, 2. P. darsiiis, 3. P. minos, 
^, P,Vandepolli, 5. P,haliphron, 6. P,cerherus, 7. P, kelena, S. P, amplnysits, g. P. rhadamantlius, 10. P. 
criton (?), 11. P, Dohertyi. 12. P, miranda, i3. P, mageUanus, 14. P. Plateni, i5. P. andromache. The others 
cited are possibly local forms of some of these species. But even these i5 species ma}' 3'et be reduced in 
number b}' the accumulation of new materials. 



GENERA INSECTORUM 



LEPIDOFTERA RHOPALOCERA 




Si 




D. antun ticlms p 





O. (tTiiiiini fi'nr c 11 fiKti'ii s 6 





ScJl. 7//('7'Ù7Ï0fUl7tS S 




O./i-i/iu.s â 






O, h-r/in.s- 



•• ^ 




OA'rviilùiiiii . rtir- <,r/<:s//'.^-^ 



O.I'i^viUiinni nir i\f/cstrW S 



FAM. FAPILIONlD/e, 

SUBFAM. PAPILIONlN,t 

1 



GENERA INSECTORUM 



LEPIDOPTERA RHOPALOCERA 




JE.. 1-egis 6 

I itpperside } 






_^E. J'icforicr o 



-11. regis 6 
fmiiJcrsiJe 



30. 





3T> 




T. Trojan a é 



,,b 






P. mui/fllaiiu^t 6 



Jl f/if/t/r//iituts S 



FAM. papilionid;ç. 

SUBFAM. PAPILIONINA. 



FAM. PAPILIONIDAE 

i5 



EXPLAXATIOX OF PLATES 



PLATE I. 



Fig. I. Dncrya aiitimac/iiis, Drurv Q , Underside. 
■'^- — — Upperside. 

— 2. Dmrya zalmoxis, Hewitson Ç, Underside. 

— 3. Schoenbergia meridionalis, Rothschild, Upperside. 

— Neuration. 

— 4- Ornithopteraaruana, Ve\der,var.eumcBus 5 Rippon, Upperside. 

— 5. 0««VÄo/te-(7 (wr"/;«, Felder 5, Upperside. 

— 5a. -- _ _ ç^ _ 

— 6. Ornithophra Urvilliana, Guérin, var. cahstis, ^ Rothschild, Upperside 

— 6a. — - - - 9 _ _ 



PL/VTE 2. 



Fig. I. JEtheoptera regis, Rothschild g. Upperside. 

~ " ^- — — — Ô ' Underside. 

— 2. 2 a. .^theoptera Victoria, Godman & Salvin. Neuration ^. 

— 3. Trogoiioptera Trojaiia, Honrath 5, Upperside. 
'~ ■^''- ~ — — Neuration, Ô & Ç . 

— 4- Pompeoptera magdlanus, Felder. ^ appearence in the ordinary position. 

~ '^^- ~ ~ — 6 opalescent appearence when viewed at a 

proper angle of light. 

— 4b. c. Pompeoptera magcUaniis, Felder, Neuration g. 



(All the figures are reduced to 1/2 the natur, 



al size . 



London S. E., i5tli January, 1902. 



t >; FASCICULE 



COLEOPTERA 



Genera 



Insectorum 



PUBLIES PAR 



RWYTSMAN 



COLEOPTERA 

LAMELLICORNIA 

FAM. GEOTRUPID^ 

par A. BOUCOMONT 
1902 



Prix Fr. -.^. (^^ 



On souscrit chez M. P. Wytsman, 108, Boulevard du Nord, Bruxelles. 
Prospectus gratis et franco sur demande. 



COLEOPTERA 

FAM. GEOTRUPID^ 



COLEOPTERA LAMELLICORNIA 



FAM. GEOTRUPID^ 



par A. BOUCOMOXT 



AVEC I PLAN'CHE COLORIEE 




I A FAMILLE des Géotrupides H été établie 611 1S04 par Latreille; les auteurs sont d'accord 
pour }• comprendre, outre les Géotrupes proprement dits, les Bolboceras et genres voisins 
ainsi que le genre Lethriis. 

Les Géotrupides creusent dans le sol de profondes galeries verticales où ils se tien- 
nent pendant le jour et où ils pondent ; ils sont coprophages sauf les Le^//n(i qui paraissent exclusive- 
ment phj'tophages. Les Geotnipina et Bolbocerinœ sont nocturnes en général, surtout ces derniers qu'on ne 
peut guère capturer que la nuit. Ils volent à partir du crépuscule au-dessus des prairies à la recherche 
de leur nourriture ou en vue de Taccouplement. Les Tlioredes qui sont aptères comme les Lethrus parais- 
sent exclusivement diurnes. Ces derniers coupent les jeunes pousses des végétaux, principalement de la 
vigne, et les emportent dans leurs trous; fait remarquable, ils vivent par couple. 

Nous devons signaler un insecte très curieux, unique espèce du genre, que son auteur considère, 
à tort selon nous, comme un Géotrupide. C'est le Taurocerastes palagonicus Philippi. du Chili méridional 
(Stettin. Ent. Zeit., p. ii5, pi. 2, fîg. i, (1866). '!Sl. Fairmaire qui le mentionne (Ann. Soc. Ent. France 
p. 489 (1884) se borne à constater qu'il ressemble à un gros Géotrupe. ^Malgré l'aspect général de cet 
insecte qui ressemble à un grand Chelotyupes hiostius par les cornes prothoraciques et par sa tète dégagée 
du tliorax et rétrécie en arrière, nous pensons qu'on ne saurait le faire entrer dans notre tamille à cause 
des caractères suivants qui ne se rencontrent jamais chez les Géotrupides, mais qu'on observe communément 
chez les Coprides : antennes de dix articles, écusson nul, abdomen à segments soudés. Quoi qu'il en soit, 
nous croj'ons devoir donner le dessin de ce rare et extraordinaire insecte, dessin exécuté par M. Louis 
Planet d'après l'exemplaire que AL Fairmaire a bien voulu nous communiquer (pi. 1, fig. iS). 



GEOTRUPID/E 



Geotrupini. Latreille, Hist. nat. Crust, et Lis. (1S04); Erichson, Xaturg. Lis.. \"ol. 3 (1848); Mulsant 
& Rey, Col. Fr. Lamell. (1871); Reitter, Bestim. Tab. Luc. Copr. Lamell. (189J). 



2 COLEOPTERA LAMELLICORNIA 

Geotrupidse. Mac Leay, Horae Entom. (1819) ; Westwood, Introd. mod. class. Ins. (iSSg); Redten- 
bacher, Gattungen Deuts. Käfer- Fauna (1845); Blanchard, Hist. Ins. (1845); Lacordaire, Gen. Col. 
Vol. 3 (i856). 

Caractères généraux. — Antennes de onze articles, massue de trois articles; mandibules et 
labre non cachés par le chaperon ; chaperon séparé du front par une ligne anguleuse ou droite souvent 
armée d'une corne, d'un tubercule, ou simplement carénée suivant les sexes; yeux protégés par un can- 
thus qui les divise en deux parties, sauf chez les genres Bolboceras et Aihyreus. Six segments abdominaux 
libres, abdomen court, stigmates tous placés sur la membrane unissant les arceaux. Ce dernier caractère 
place les Géotrupides dans la division établie par Blanchard et adoptée par Lacordaire des Laniellicornes 
lapanistictiques . Hanches antérieures saillantes au côté interne, hanches intermédiaires contiguës,sauf chez 
les Aihyreus et certains Bolboceras ; fémurs antérieurs portant sur la face interne une tache soyeuse ou une 
ligne de pores pilifères. Tibias antérieurs à tranche externe crénelée et fortement dentée; tibias intermé- 
diaires et postérieurs terminés par deux éperons. Tarses courts, grêles (sauf dans le sous-genre Onycho- 
trupcs], crochets peu robustes. 

TABLEAU DES SOUS-FAMILLES 
7. — Massue des antennes grande lenticulaire, très rarement lanielleuse ; fémurs 

antérieurs sans tacke soyeuse au côté interne 1. Subfam. BOLBOCERIN>C. 

1, — Fémurs antérieurs portant au côté interne une tacJie ronde soyeuse. 

2. — Massue des ajitennes lamelleuse 2. Subfam. GEOTRUPIN/E. 

2, — Massue des antennes conique, i"' article emhoitant les deux autres ... 3. Subfam. LETHRIN>E. 

Subfam. bOLBOCERIN/E 

Bolbocéraires, Alulsant & Re}', Col. de France, Lamell., p. 458 (1871). 

Bibliographie. — Castelnau, Hist. Nat. Ins., Col. Paris, Vol. 2, p. 102-104, P^- 26 (1S40). — 
Klug, Die Coleopt.-Gatt. Aihyreus und Bolboceras, dargest. nach dem in der Sammlung hiesiger K. Univ. 
davon vorand. Arten, in Akad. der Wissenschaften, p. 21, pl. i, 2, Berlin, (1843). — W'estwood, on 
.-Vustral. species of the coleopterous genus Bolboceras, Kirby, in Trans. Linn. Soc. Lond, Vol. 21. p. 11, 
pl. 3 (i852). — Westwood, Descriptions of some new or inperfectly known species of Bolboceras, loc. cit., 
p. ig, pl. 3 et 4 (1852). — Westwood. Descriptions of some new species of Athyreus, in Trans. Linn. Soe. 
Lond., Vol. 20. p. 453, pl. 22 (i85i). — Bates, Biologia Centrali Americana. Lamellic, p. 108, pl. 7 
(1887). — Sur les mœurs de Bolboceras Galliens Mulsant : Fabre, Arch. Zool. Vol. 26, p. 457 (i8g8). — 
L. V. Heyden, Deuts. Ent. Zeit., p. 376 (1875). 

Caractères généraux. — Corps généralement plus court que chez les Geotrupinae souvent 
subhémisphcnque, tête armée d'une corne ou d'un tubercule spiniforme, quelquefois de deux, chez la 
plupart des mâles. Premier article des antennes grand, hérissé de poils fins, funicule robuste à articles 
plus de deux fois aussi larges que longs ; massue antennaire très grande, protégeant au repos l'ouverture 
de la bouche, lenticulaire (pl. i, fig. 4), i'^"' et dernier articles convexes, 2'^ visible par la tranche dans la 
contraction, quelquefois [Odontaeus] 1"' article cupuliforme emboîtant les deux autres, et rarement massue 
lamelleuse. Prothorax transverse sinué à la base, devant les calus huméraux, souvent armé chez les q*. 
Ecusson en triangle plus ou moins allongé quelquefois [Ailiyrcus] sublinéaire. Elytres striées ou substriées, 
calus humerai marqué, calus anteapical sensible. Ailes développées. Cuisses antérieures sans tache 
so\euse, mais portant au côté interne une ligne longitudinale de soies ou une bande pubescente (pl. i, 
fig. 2). Eperons à section semi-c\lindrique. Abdomen très court, pygidium venant toucher les hanches 
postérieures dans la contraction. 



FAM. GEOTRUPID/E 3 

Les Bolbocerinae dont les formes sont les plus diverses, varient peu de coloration ; la plupart sont 
testacés jusqu'au noir de poix, il va cependant quelques espèces vertes. 

Là classification des Bolbocerinae n'a donné lieu à aucun travail d'ensemble; les travaux de Klug 
et de Westwood cités plus haut, ne sont que des suites de descriptions. 

TABLEAU DES GENRES 

1. — Massue des antennes lentiailaiir, exceptionnellement lamelleuse . 

2 . — Hanches intermédiaires contiguës ou séparées seulement par la pointe 

du mesosternum, ou mesosternum étroit, plus long que large . 

3. — Cuisses inermes 

4. — Ecusson en triangle subéquilatéral 1. Genus Bolboceras, Kirby. 

4. — Ecusson allongé, type : B. Xigricornis, Westwood ... a. Subgenus Stenaspidius, Westwood. 
3, — Cuisses dentées, type : H. RiKnoszKOWSKii. Solsliy .... b. Subgenus Eubolbitus, Reitter. 

2, — Hanches intermédiaires séparées par toutela largeur du mesosternum 

qui est aussi large que long 

5. — Ecusson étroit, allongé 2. Genus Athyreus, Mac Leav. 

5. — Ecusson large, subéquilatéral, type :A.FKRRV>Gi^EVS.Ijeauyo\s. a. Subgenus Bradycixetus, Horn. 
I . — Dernier article de la massue des antennes plat ou légèrement concave 

à la face externe, le premier cupuliforme emboitar,t le deuxième: 

yeux divisés 3. Genus Odontaeus, !\'Iegerle. 

I. Genus BOLBOCERAS, Kirby 

Bolboceras. Kirb}-. Trans. Linn. Soc. Lond.Vol. 2, p. 45g''iSi8V, Klug, Castelnau. Westwood, op. cit. 

Scarabaeus. Schrank, Xat. \'ol. 24, p. 61 ; Panzer. Faun. Germ. \'ol. 12, p. i (iSi3); Fabricius, Svst. 
Eleuth. Vol. I, p. 23 (iSoi'i; Sturm, Deutsch. Fauna \'ol. i, j). ig (iSo5) ; Duftchmid, Fauna 
Austr. \'ol. I, p. So; Schrebers, Trans. Linn. Soc. Lond. \'ol. 6, p. iSg (1S26). 

Elephastomus. Mac Leay. Horae Ent. Vol. i, p. 122 [liiig], pars. 

Eucanthus. Westwood, Ann. Xat. Hist. \'ol. 2, p. 356 (184S), /«/s. 

Caractères. — Tète et prothorax q* (et plus rarement 9l souvent armés de cornes ou de 
tubercules; 3-eux globuleux à canthus courts, labre transverse, généralement échancré, massue des 
antennes lenticulaire, convexe, rarement [B. sculpturatus. Klug; B. nigerrimus, Westwoodi lamelleuse. 
Prothorax plus globuleux que chez les Atltyreus quelquefois impressionné mais non déclive en avant, 
angles postérieurs, vus de profil, descendant plus bas que les angles huméraux de l'élytre; ecusson subé- 
quilatéral. rarement (Sous-genie Si'(';;(7s//rf/;(,':, W'cstwood. Trans. Linn. Soc. Lond. \"ol. 21. p. 17 (iS52l 
allongé comme chez les Athyreus. Hanches contiguës ou séparées seulement par la pointe du mésosternum, 
ou alors mésosternum étroit, plus bmg que large. Cuisses inermes sauf dans le sous-genre Eubolbitus 
(Reitter. Best. Tab. p. i25 (iSg2) (ii. 

Les sous-genres Elephastomus créé pour B. prnboscideus, Mac Leay et B. Kiriyi, Flope et le sous-genre 
Eucanthus créé pour B. Lazarus T'abricius, n'ont guère d'intérêt ni d'utilité 

Distribution géograpKiique des espèces. — Ce genre comprend cent trente-neuf espèces qui 
se répartissent dans tout le globe : 

1. Bolboceras andicola, Philippi, Stett. Ent. Zeit.. \'ol. 34. p. 3i2 1 1873) (^Santiago du Chili). 

2. B. angulicorne, Mac Lea}-, Trans. Ent. Soc. X. S. Wales, \'ol, 2. i>. 362 (1S73) (Australie). 

3. B. arcuatus, Bates. Biol. Centr. .A.mer. Lamell., \'ol. 2, p. m. pi. 7 (1SS7) (Mexique. Xicaragua . 

4. B. armigerum, .Mac Lea\-, Trans. Ent. Soc. X. S. Wales. \'ol. 2. p. 36o (1873) (Australie!. 



(Il Le caractère tire de^ carènes du tibia jiosterieur n'a pas do v;i!ciir. c;tr la plul>;irt des csjkh'cs exotique^ n'ont comme liii'.\'lbitus R^J'S-z- 
kovskii qu'nne carène transversale. 



4 COLEOPTERA LA^IELLICORNIA 

5. B. atavus, Kolbe. Stett. Ent. Zeit. Vol. 55. p. 167 (1894) (Afrique tropicale). 

6. B. Baeri. Boucomont, Bull. Soc. Ent. Fr. p. i85 (1902) (Grau, province de Tumbez, Pérou). 

7. B. Bainbridgei, Westwood, Trans. Linn. Soc. Lond. Vol. 21, p. 16. pi. 3, fig. 3 (i852) (Australie : 

Swan River). 

8. B. Batesi, Distant, Natur. Transv. p. 191, pi. i (1892) (Transvaal). 

9. B. bicarinatum, Westwood, Trans. Linn. Soc. Lond. \'o\. 21, p. 24, pi. 4, fig. i5 (iS52) (Inde). 

10. B. bidcnticolh, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Belg. Vol. 38, p. 652 (1894) (Congo). 

11. B. binasutum, Fairmaire, Col. Chili, Vol. 2, p. 2 (1861) (Chili). 

12. B. birmanicus, Lansberge, Ann. ^Mus. Stor. Nat. Genova, \^ol. 2. p. 395(i885) (Burmah). 

i3. B. bocchus, Erichson, Wagner Reise. Vol. 3, p. 170; Guérin, Mag. Zool. pi. 71, fig. i (1841) 

(Algérie). 
14. B. boiiariense, Klug, Berlin. Akad. p. 52 (1843) (Montevideo). 
i5. B. caesum. Klug, idem, p. 54 (Guyana anglaise). 

16. B. caffer, Boheman, Ins. Caffr. Vol. 2, p. 371 (1848) (Port Natal). 

17. B. calanus, Westwood, Ann. Nat. Hist., p. 354 (1848) (Bomba}^). 

18. B. cal'cnse, Klug, Berlin. Akad., p. 49 (1843) (Cap de Bonne-Espérance). 

19. B. capitatum, Westwood, .\nn. Nat. Hist., p. 355 (1849) (Assam). 

20. B. caprcolus, W'estwood, Trans. Linn. Soc. Lond., Vol. 21, p. i5, pi. 3, fig. 8 (i852) (Australie, 

Swan River). 

21. B. cai-ejiicolle, Castelnau, Hist. Nat. Col., Vol. 2, p. 104 (1840) (Inde). 

22. B. carpciitariae, Mac Leay, Trans. Ent. Soc. N. S. Wales, V'ol. 2, p. 364 (1S73) (Australie). 

23. B. castaneum, Klug, Berlin, Akad., p. 46 (1843) (Brésil). 

24. B. cavicolk. Mac Leay, Trans. Ent. Soc. N. S. Wales, Vol. 2, p. 363 (1873) (Australie). 

25. B. chelyam, Blackburn, Proc. Linn. Soc. N.S.Wales (2), Vol. 3, p. 1395 (i88g) (Australie, Nouvelle 

Galles du Sud). 

26. B. conicifrous, Fairmaire, Not. îMus. Leyden, Vol. 18, p. 82 (1896; (Yunnan). 

27. B. consanguinens, Lansberge, Ann. Mus. Stor. Nat. Genova, Vol. 2, p. 396 (i885) (Burmah). 

28. B. consocium, Boheman, Ins. Caffr., Vol. 2, p. 372 (1848) (Cafrerie). 

29. B. coreanus, Kolbe, Arch. Naturg., Vol. 52, p. 188 (18S6) (Corée). 

30. B. corniciilaium, Westwood, Trans. Linn. Soc. Lond., Vol. 21, p. 17, pi. 3, fig. i3 (i852) (Australie, 

Swan River). 
3i. B. cornigei'um, Mac Leay, Trans. Ent. Soc. N. S. Wales, Vol. 2, p. 363 (1873) (Australie). 

32. B. coriiutuin, Mac Lea}', Proc. Linn. Soc. N. S.Wales, (2), Vol. 3, p. 906(1888) (Australie, King's 

Sound). 

33. B. conviatum, Klug, Berlin. Akad., p. 42, pi. 2, fig. 10 (1843) (Australie). 

34. B. coryphmis, Fabricius, Spec. Ins. Vol. i, p. 8 (17S1) (Cap de Bonne-Espérance). 

35. B. cydops, Obvier, Ent. Vol. i, p. 60 (1789) (Java, Assam, Inde centrale). 

36. B. deiiticolle, Mac Leay, Trans. Ent. Soc. N. S. Wales, Vol. 2, p. 364 (1873) (Austrahe). 

37. B. distingiiendum, Fairmaire, Col. Chili, Vol. 2, p. 2 (1861) (Chili). 

38. B. dorsale, Westwood, Ann. Nat. Hist., p. 355 (1848) (Inde). 

39. B. dorsuale, Boheman, Ins. Cafr., \'ol. 2, p. 376 (1848) (Cafrerie). 

40. B. excnvatum, Gautier, Ann. Soc. Ent. Fr. Bull. p. 112 (i860) (Sénégal). 

41. B. farctum, Fabricius, Spec. Ins. Vol. i, p. 14 (1781) (Amérique du Nord). 

42. B. feiiestratum, Blackburn, Proc. Linn. Soc. N. S.Wales, 2, Vol. 3, p. 845 (1888) (Australie, King's 

Sound). 

43. B. ferrugineum, Castelnau, Hist. Nat. Col. Vol. 2, p. 104 (1840) (Inde). 

44. B. frontale, Guérin, Mag. Zool. p. 5i, 9 (iS3S); Klug, Berlin. Akad. p. 41, pi. 2. fig. 7(1843) 

(Australie). 

45. B. fulvian, Gory, Guérin, Icon. p. 84. pil. 22, fig. 7 (1842) ^Sénegal). 

46. B. galliciim, Mulsant, Col. Fr. Lamell. p. 35o (18421 (France méridionale). 

47. B. Gaujani, Fairmaire, Rev. d'Entom. Caen, p. 95 (1892) (Obock). 

48. B. gayiidahense, Mac Leay, Trans. Ent. Soc. N.S. Wales Vol. 2, p. i85 (1871) (Australie, Gayndah). 

49. B. gcotrupoides, Castelnau, Hist. Nat. Col. Vol. 2, p. 104 (1840^ (Chili). 

50. B. gigas, Kolbe, Stettin. Ent. Zeit. Vol. 55, p. 167 (1S94) (.Afrique tropicale). 



FAM. GEOTRUPID/E 5 

5i. B. globosum, Castelnau, Hist. Nat. Col. Vol. 2, p. io5 (1840) (Brésil). 

52. B. globiilai-e, Kolbe, Stettin. Ent. Zeit. Vol. 55, p. 172 (1894) (Afrique tropicak-i. 

53. B. globuliforme, Mac Lea}', Trans. Soc. Ent. N. S. Wales, p. 127 (1S64) (Australia : Port Denison). 

54. B. grande, Westwood, Ann. Nat. Hist. p. 354 (1848) (Inde). 

55. B. kippopus, Mac Leay, Proc. Linn. Soc. N. S. Wales. (2), Vol. 3, p. 907 (1SS8) (Australie : King's 

Sound). 

56. B. impressiim, Wiedemann, Ann. Zool. Mag. Vol. 2. p. 5 (Bengale). 

57. B. inaquale, Westwood, Ann. Nat. Hist. p. 355 (1848) (Inde). 

58. B. indicum, Westwood, idem, p. 356 (1848) (Inde). 

59. B. ingens, ]\Iac Leay, Proc. Linn. Soc. N. S. Wales, (2), Vol. 3, p. 906 (18S8) (Australie. King's 

Sound) . 

60. B. interruptum, Kolbe, Stettin. Ent. Zeit. Vol. 55, p. 168 (1S94) (Afrique tropicale). 

61. B. laesicoUe, Fairmaire, Rev. Zool., p. 4S3 (i856) (Chili). 

62. B. laetum, Westwocxi. Trans. Linn. Soc. Lond. \'ol. 21, p. 27, pi. 4, fig. 25 (i852' (Ceylan). 

63. B. lacunosum, Mac Lea}-, Trans. Ent. Soc. N. S. Wales, Vol. 2, p. 365 (1873) (Australie). 

64. B. laevicoUe, Westwood, Ann. Nat. Hist. p. 354 (1848) (Inde). 

65. B. laterale. Westwood, idem, p. 35411848) (Inde). 

66. B. laticoiite, ;\Iac Leay, Trans. Ent. Soc. N. S. Wales, Vol. 2, p. 365 (1S73) (.Vustralie . 

67. B. lasarus, B'abricius, Syst. Ent. \'ol. i, p. 11 (1775) (Amérique boréale) 

68. B. lineahim, Westwood, Ann. Nat. Hist. p. 356 (1848) (Ce3-lon). 

69. B. littorale, Kolbe, Stettin. Ent. Zeit. \'ol. 55, p. 170 11894) (Afrique tropicale). 

70. B. lucidulum, Klug. Berlin. Akad. p. 54 (1843) (Brésil). 

71. B. Ludehingi, Lansberge, /;; litt. (Sumatra). 

72. B. lutulentum, Klug, Berlin. Akad. p. 46 (1843) (Brésil). 

73. B. maculicolle, Boheman, Ins. Cafr. \'ol. 2, p. 375 (1S48) (Afrique du sud : Gariep). 

74. B. modestum, Castelnau, Hist. Nat. Col. Vol. 2, p. 105(1840) (Nouvelle Grenade). 

75. B. monticola, Kolbe, Stettin. Ent. Zeit. Vol. 55, p. 173 (1894) (Afrique tropicale). 

76. B. mitlticostatus , Lansberge, Ann. Mus. Stor. Nat. Genova, (2), Vol. 2, p. 395 (i885) (Nouvelle Guinée). 

77. B. mitndum, Redtenbacher, Coleopt. Reise. Novara, Vol. 2, p. 60 (1868) (Chili). 

78. B. nasittum, Fairmaire, Col. Chili. Vol. 2, p. 2 (1861) (Chili). 

79. B. neglectum, Hope, Proc. Ent. Soc. Lond. p. 43 (1S41) 9 \ Westwood, Trans. Lmn. Soc. Lond. 

Vol. 21, p. 16, pi. 3, fig. 9 (1852) (Australie : Port Essington). 

80. B. nigerrimum, Westwood, idem, p. 26. pi. 4, fig. 22 (i852) (Inde : Landour). 

81. B. nigricans, ^Vestwood, Ann. Nat. Hist. Vol. 2. p. 355 (1848) (Bengale). 

82. B. iiigriceps, Westwood, nee Wiedemann, Trans. Linn. Soc. Lond. \'ol. 21, p. 24, pi. 4. fig. 17 

(i852) (Inde, Java). 

83. B. [Stenaspidiiis] nigricornis , Westwood, Ann. Nat. Hist. p. 144(1849) (Australie). 

84. B. ;//^;-fi/A7,e'«/«'".A^'aterhouse, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 96 (1S75); Lewis, Ann. Nat. Hist. \'ol. 16, 

p. 385 cf (1875) (Japon, Corée). 

85. B. nireus, Reitter, Wien. Ent. Zeit. p. 81 (18951 (Akbès). 

86. B. pollens. Klug, Erman. Reise. Atl. p. 35 (i835); Berlin. Akad. p. 5o (1843) (Guinéel. 

87. B. panza, Peringuc\-, Trans. Ent. Soc. Lond. p. i5g (1896) (Afrique du Sud), 

88. B. periianiis. Boucomont, Bull. Soc. Ent. Fr. p. i85 (1902) (Pérou, Grau, prov. de Tumbezi. 

89. B. pihtla, Gestro. Ann. JNlus. Stor. Nat. (}cnova. Vo\. 35, p. 33o (1895) (Gallaland). 

90. B. plagiatum, Westwood, Trans. Linn. Soc. Lond. \'ol. 21.11.27, pi. 4, fig. 23 (i852l Inde, 

Landour). 

91. B. planiceps, Mac Lcay, Trans. Ent. Soc. N. S. Wales. Vol. 2, p. 365 (1873) (.Vustralie". 

92. B. politum, W'estwood. Ann. Nat. Hist. \'ol. 2, p. 355 (1848) (SénégalK 

93. B. posticale, Westwood, Trans. Linn. Soc. Lond. \'ol. 21. p. 27, pi. 4. fig. 24 (iS52i (Inde). 

94. B. posticatum, Boheman, Ofvers. \''et. Ak. l'örh. p. 114 (i860) (N'Gami). 

95. B. priiiceps, Kolbe, Stettin. Ent. Zeit. Vol. 55, p. 166 (1894) (.MVique tropicale). 

96. B. prohoscideitm, Schreibers, Trans. Linn. Soc. Lond. p. 1S9, pi. 20. fig. 2 (1S02) (Australie, \'an 

Diemen). 



5 COLEOPTERA LAIMELLICORXIA 

97. B. puiutafissimiiiii, Westwood, Trans. Linn. Soc. Lond. Vol. 21, p. 22, pi. 4, fig. g (18521 (Inde, 

Moradabad). 

98. B. pujicticoUe, Mac Lea}\ Trans. Ent. Soc. N. S. Wales, Vol. 2, p. 36i (iSyS) (Australie). 

99. B. quadricorne. Klug, Berlin. Akad. p. 42, pi. 2, fig. 6 (1843) (Australie). 
100. B. quadridens, Fabricius, Spec. Ins. Vol. i. p. 11 (1781) (Tranquebar). 

loi. B. qiiiiiqiiedeii!,, Kolbe, Stett. Ent. Zeit. Vol. 55, p. 171 (1894) (Afrique tropicale). 

102. B. (Eubolbitiis) Radoszkowskii, SoXsky, in Fedtschenko, Turkest. Col. p. 352. pi. 2 (1S76) (Turkestan) 

= Gagariuet. Fairmaire. 
io3. B. recticoriie, Guérin, Mag. Zool., p. 49 (i838) (Australie). 

104. B. Reichei, Guérin, idem, p. 5o (i83S) (Australie, Port Essington, Swan River). 
io5. B. rhinoceros, Mac Lea}', Trans. Linn. Soc. N. S. Wales, Vol. i, p. 126 (1864) (Australie : Port 

Denison). 

106. B. Rickardsae. fjlackburn, Trans. Ro}-. Soc. S. Austj-.Vol. i3,p. 159 (1S90) (Australie méridionale). 

107. B. rotundatum, Hope, Proc. Ent. Soc. Lond., p. 43 9 (1841); Blackburn, Proc. Linn. Soc. N. S. 

Wales, Vol. 3, p. 845 1888) (Australie, Port Essington). 

108. B. rubescens, Hope, idem, p. 43 (1841) (Australie. Port Essington). 

log. B. rufotestaceiiin, Boheman, Ins. Cafifr. Vol. 2, p. 373 (1848) (Afrique du Sud, Gariep). 
no. B. rugifer, Kolbe, Berl. Ent. Zeit. Vol. 27, p. ig (i883) (Chinchoxo). 

111. i5. Sallci, Bates, Biol. Centr. Amer. Lamell. Vol. 2, p. ni, pi. 7 (1887) (Mexico). 

112. B. sansibariciim, Kolbe, Stettin. Ent. Zeit. Vol. 55, p. 169 (1894) (Afrique tropicale). 

ii3. B. scabricolle, Westwood, Ann. Xat. Hist. \'ol. 2. p. 355 (1848) (Cap de Bonne-Espérance). 
114. B. sculpturahmi, Mannerheim. Nouv. Mém. Soc. Xat. Moscou. \'ol. i, p 44 (1829) (Brésil). 
ii5. B. senegalense, Castelnau, Hist. X'^at. Col. Vol. 2, p, io5, pi. 26, fig. 5 (1840) (Sénégal). 

116. B. sepiemtuberculatum, Bainbridge, Trans. Ent. Soc. Lond. Vol. 3, p. 81 (1842) = excavatum Klug, 

(Australie). 

117. B. serripes, Fairmaire inRevoil Faune & F'iore Somalie, p. 19; cf Ann. Mus. Civ. Geneva (2) Vol. 12, 

p. 756 (1882-1892) (Somalie). 
iiS. B. simplicipes, Blackburn, Proc. Linn. Soc. X. S. Wales (2), Vol. 3, p. 844 (1888) (Australie). 

119. B. Sioceri, Mac Leaj-, Trans. Ent. Soc. X. S. Wales, Vol. 2, p. 365 (1873) (Australie). 

120. B. Sloanei, Blackburn, Proc. Linn. Soc. X. S. Wales (2), Vol. 3. p. i393 (1S89) (Australie). 

121. B. striaiopimctatum, Castelnau, Hist. Xat. Col. Vol. 2, p. io5 (1840) (Brésil). 

122. B. suahelum, Kolbe, Stett. Ent. Zeit. Vol. 55. p. 170 (1894) (Afrique tropicale). 

123. B. suhglobosum, Westwood, Trans. Linn. Soc. Lond. Vol. 21, p. 20, pi. 4, fig. 4 (i852) (Inde). 

124. B. sukicolk, Wiedemann, Zool. Alag. \'ol. i, p. 161 (Java). 

125. B. Tatei, Blackburn, Proc. Linn. Soc. N. S. Wales (2) Vol. 3, p. 845 (1888) (Australie). 

126. B. tauriis, Westwood, Trans. Linn. Soc. Lond. Vol. 21, p. i5, pi. 3, fig. 7 (i852) (Australie). 

127. B. tenuelimbatus, Ouedenfeldt, Berl. Ent. Zeit. Vol. 28, p. 294 (1884) (Malange). 

128. B. terrae-reginae, Blackburn. Trans. Roy. Soc. S. Austr. Vol. 23, p. 25 (1S99) (Australie). 

129. B. letraodon, Redtenbacher, Coleopt. Reise Novara. Vol. 2, p. 59 (1868) (Chili). 
i3o. B. tongonicum, Kolbe, Stett. Ent. Zeit. 55, Vol. 55, p. 173 (1894) (Afrique tropicale). 
i3i. B. transversale, Westwood, Ann. Xat. Hist, A'ol. 2. p. 355 (1848) (Inde). 

i32. B. triangulum,, Westwood, Trans. Linn. Soc. Lond. Vol. 21, p. 26, pi. 4, fig. 20 (184S) ^Inde : 

Mussooree). 
i33. B. tricorne, Solier, in Gay, Hist. Chil. Vol. 5, p. 67, pi. i5, fig. 9 (1849) (ChiU). 
134. B. tritubercidatum, Bainbridge. Trans. Ent. Soc. Lond. Vol. 3, p. 82 (1842) (Australie). 
i35. B. tiibericeps, Fairmaire, Rev. Zool. p. 483 (i856) (Chili). 

i36. B. nnicovne. Schrank, Xaturf. Vol. 24, p. 61; Klug, Berlin. Akad. p. 45 (1843) (Autriche). 
137. B. Vaulogeri, Abeille, BuU.^Soc. Ent. Fr. p. 254 (i8g8) (Tunis). 
i38. B. validum, Klug. Berlin. Akad. p. 47, (1843) (Arabie). 
i3g. B. IVesfîuoodi, Haldeman, Proc. Acad. Philad. Vol. 6, p. 362 (i853) =-- fwcicolle Westwood ilnde). 



FAM. GEOTRUPIDyE 7 

2. Genus ATHYREUS, Mac Leay 

Athyreus. ^lac Leaj-, Hoiae Entom., \'ol. i, p. 123(1819!; Klug. Berlin. Akad. Wissensch., p. 21 

I 1S43); Westwood, Trans. Linn. Soc. Lend.. \'ol. 20, p. 453 (i85ii. 
Glyptus. Hoftmannsegg. 

Caractères, — Tète allongée, inclinée, armée souvent chez les (^ d'une corne ou d'une tubercule 
spiniforme; yeux globuleux à canthus court, saillant et quelquefois même épineux; massue des antennes 
lenticulaire; dernier article des palpes subfusiforme, mandibules à côté externe tranchant et bidenté, 
labre tronqué ou échancré en avant. Prothorax grand, plus large que les éh'tres, déclive en avant, creusé 
d'une large impression longitudinale ou (5* armé d'un tubercule; angle postérieur, vu de profil, descen- 
dant bien plus bas que l'angle humerai de l'élytre : écusson en triangle à base très petite, le plus souvent 
linéaire, quelquefois même à peine distinct, rarement (sous-genre Bradycindiis, Horn. Trans. Am. Ent. 
Soc, p. 334 (1871^ = Amechamus, Horn, idem, p. 48. f. 1-2 (1S701, antérieur mais préoccupé) en triangle 
subéquilatéral. Elytres à stries généralement faibles, suture souvent pubescente. Pattes robustes, tarses 
grêles, éperons longs; hanches intermédiaires fortement distantes, séparées par le mesosternum qui est 
aussi large que long, élevé en plateforme, sillonné ou caréné au milieu (pi. i. fig. 3'i. Dessous du corps 
villeux. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend 5i espèces, la plupart 
américaines, et quelqiu-s unes asiatique;;. 

1. At/iyi'eiis aeiieiif. Klug. Berlin. Akad. p. 3i. pi. i.fig. 3 11843) (Brésil). 

2. A. aitthraciuus. Klug, idem, p. ii, pi. i, fig. 12 (1843) (Brésil). 

3. A. avmaius. Westwood, Ann. Nat. Hist. p. 386(1848) iBrésib. 

4. A. bellnior, Westwood, idem, p. 387 (i848) (Brésil). 

5. A. bicolor, Castelnau, Hist. Nat. Col. \"ol. 2, p. io3 (1840) (Nouvelle Grenade). 

6. A. bidentatits. iMac Leay. Horae Ent., Vol. i. p. 124 (18191 (Brésil). 

7. A. bifitrcatiis, Mac Lea}-, idem, p. 124 (1819) (Brésil). 

8. A. Bilbergi. Gra\'. .^nim. Kingd. Ins. p. 5o8. pi. 40, fig. 3 (Demerara. Brésil). 

9. A. catherinae. Bates. Biol. Cent. Amer. Lamell. p. no (1887) (Brésil). 

10. A. centralis, \\''estwood. Ann. Nat. Hist. p. 387 (1848) (Nouvelle Grenade). 

11. A. chalybeatus, Fairmaire. Ann. Soc. Ent. Belg. \'ol. 36. p. 242 (1892) (Argentine). 

12. A. Championi, Bates. Biol. Cent. Amei. Lamell. p. 108. pi. 7 (18871 iPanamai. 

13. A. corintkius. Klug. Berlin. Akad. p. 52. pi. i. fig. 10 (1843) (Brésili. 

14. A. cyanescens. Klug, idem, p. 3o, pi. i. fig. 4 (1843) (Brésil). 

i5. .-I. cxcavatiis. Castelnau, Hist. Nat. Col. \'ol. 2, p. io3 (1840) (Brésil. Guj^ane, Colombie. Mexiijuei. 

16. A. flavithorax, Arribalzaga, Nat. Argent. Vol. 5. p. 146 (1880) (Buenos Aires). 

17. A . flavohirtns. Walker, List. Col. Lord. p. 12 (1871) (Arabie, Obock). 
iS. A. fissicornis. Har(.)ld, Stettin. Ent. Zeit. p. 45 (iSSo) (Panamai. 

19. A . fossulatus , \\'est\\'ood. Trans. Linn. Soc. Lend. Vol. 20. p. 464. ])1. 22. fig. i5 (i85i) Tlrésil, 

Pernambucoi. 

20. A. fracticornis. Fairmaire. Kevoil. Faune & I'lore Somalie, Cul. p. 20 (1S82) iSomaliei. 

21. A. frontalis. Pany. Trans. Ent. Soc. Lond. \'ol. 4. p. 85 (1845) (.^ssam). 

22. A. fulvescens, Blanchard, in \'oy. d'Orb. Col. p. igo. pi. 10, fig. g (1837) (Bolivie). 

23. A. gigas, Westwood. Ann. Nat. Hist. p. 386 (1848) (Brésil). 

24. .-i. hemispkaericus, Boucomont. Bull. Soc. Ent. Fr. p. 184 (1902! (Brésil : Jatahy. pio\. de tioyas). 

25. A. herculeanus. Castelnau, Hist. Nat. Col. \'n\. 2, p. 102 (1840) (Lirésib. 

26. .1. liiiiiis, Wiedemann, Zool. Mag. 2. \'ol. i. p. 9 (Javai. 

27. A. kordofaiius. Klui;, Berlin. Akad. p. 35, pi. 2, fig. 1 (i843'l (Kordofani. 

28. A. orientalis. Castelnau, Hist. Nat. Col. \'ol. 2. p. io3 (1S43) (Bengalci. 

29. .-!. p/io/as, Westwood, Ann. Nat. Hist. \i. 387 1184S) (Colombie : Santa l'é de Bogolai. 

30. A . pfliraliif:, Castcln:iu. Hist. Nat. Col. \'ol. 2. p. io3 (1840) (Sénégal). 



8 COLEOPTERA LAMELLICORNIA 

3i. A. purpureipennis, Westwood, Ann. Nat. Hist. p. 387 (1848) (Amérique du Sud). 

32. A. Reichii, Westwood, Trans. Linn. Soc. Lond. Vol. 20, p. 465 pi. 22. fig. 16 (i85i) (Brésil). 

33. A. rotundiis, Westwood, Ann. Nat. Hist. p. 386 (1848; (Brésil). 

34. A. sexdeiitatns, Castelnau, Hist. Nat. Col. Vol. 2, p. io3 (1840) (Paraguay). 

35. A. mbarmatus, Westwood, Ann. Nat. Hist. p. 386 (1848) (Brésil). 

36. A. trideiis, Castelnau, Hist. Nat. Col. Vol. 2, p. 102 (1840) (Brésil). 

37. A. trideniatns, Mac Leay, Horae Ent. Vol. i, p. 124 (1819) (Brésil/ 

38. A. tridenticeps, Bates, Biol. Centr. Amer. Lamell. p. 109. pi. 7, fig. S (1SS7) (Panama). 

39. A. trituberculatus. Klug, Berlin. Akad. p. 26, pi. I, fig. 5 (1843) (Brésil). 

40. A. tiiberculatus, VJestwood, Ann. Nat. Hist. p. 386(1848) (Brésil). , 

41. A. Tîiieedianus, W'estwood, idem, p. 387 (1848) (Haïti). -^^ 

42. A. Vavini, Boucomont. Bull. Soc. Ent. Fr. p. 184 (1902) (Brésil). 

43. A. viciiius, Castelnau, Hist. Nat. Col. Vol. 2, p. 102 (1840) (Brésil). 

44. A. villosus, Boucomont Bull. Soc. Ent. Fr. p. 184 (1902) (Brésil : Jatahy, prov. de Goj-as). 

45. A. violaceiis. Klug. Berlin. Akad. p. 33, pi. i, fig. 11 (1843) (Brésil). 

46. A. viridis, Boucomont, Bull. Soc. Ent. Fr. p. i85 (1902) (Brésil : Jatahy, prov. de Goyas). 

47. A. vulpinus, Harold, Stettin. Ent. Zeit. Vol. 41, p. 44 (1880) (Colombie). 

48. A. xanthomdas, Wiedemann, Zool. Mag. (2), Vol. i, p. 7 (Java). 

49. Byadicinetus ferrugineus, Palisot de Beauvois, Ins. Afr. Amer. p. go, pi. 2, fig. 3 (i8o5) Amérique 

boréale). 

50. B.fossatiis, Haldeman. Proc. Acad. Nat. Sc. Philad. Vol. 5, p. 362 (iS53) (Texas). 
5i. B. serratits, Leconte. idem, p, So (1S54) (Amérique boréale : Laredo). 

3. Genus 0D0NT>^US, Megerle 

Odontaeus. Megerle in Dejean. Cat. Coléopt. (1821) ; Klug, Berlin. Akad. Wiss. p. 37 (1843). 
Scarabseus. Fabricius, Syst. Ent. p. 11 (1775); Olivier, Ent. Vol. i, p. 63 (1789); Panzer. Sj-mb. 

Ent. p. 75; Scopoli, Ann. Hist. Vol. 5, p. 78 (1777); Paykull, Fauna Suec. Vol. i. p. 3 (1798); 

Marsham, Ent. Brit. p. 8 (1802) ; Sturm, Deutsch. Fauna Vol. i, p. 20 (i8o5) ; Duftchmid. Fauna 

Austr. Vol. I, p. 81 ; Gyllenhal. Ins. Suec. Vol. i, p. 3 (1808). 
Geotrupes. Latreille, Hist. Nat. Ins. Vol. 10, p. 145 (1804). 
Bolboceras. Stephens, Illustr. Brit. Ent. Vol.3, p. 178 (1828); Heer, Faune Col. Helv. Vol. i, 

p. 5oo (1S41); Castelnau, Col. \"ol. i, p. io5 (1840). 
Ceratophyus. Fischer, Ent. Ross. Vol. 2, p. i5o (1820). 

Caractères. — Mêmes caractères que les Bolboceras ; le genre Odontaeus en diffère par le premier 
article de la massue des antennes qui est cupuliforme, emboitant le suivant, le troisième à face externe 
plane ou concave et par les yeux divisés. Une particularité remarquable de ce genre est la mobilité de la 
corne céphalique qui a valu son nom à notre 0. inobilicoriiis, Fabricius. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre ne contient que quatre espèces. 

1. Odontaeus corniger, Melsheimer, Proc. Acad. Philad. Vol. 2. p. i38 (1844) (Pensj-lvanie). 

2. O. filicornis, Gay, Joiirn. Acad. Philad. Vol. 3. p. 211 (Amérique boréale). 

3. 0. mobilicornis, Fabricius, Spec. Ins. Vol. i, p. 12 (1781) (Europe). 

4. 0. obesiis, Leconte, Proc. Acad. Philad. p. 2S2 (1859) (Californie). 

SUBFAM. GEOTRUPIN/E 

Géotrupaires, ]\Iulsant & Rey, Col. de France, Lamell. p. 416 (1871) 

Bibliographie. — Jekel : Essai sur la classification des Geotrupes LatreiUe et description d'espèces 
nouvelles m Ann. Soc. Ent. Fr. p. 5i3 (i865); Horn : Geotrupes of Boreal America w Trans. Amer. Ent. 



FAM. GEOTRUPID.ï: 9 

Soc. p. 3i3 iS68) ; Contrib. to the coleopt. of United States eod. loc. p. 144 (1S80) ; Mulsant & Rey. Col. 
de France. Pectin. Lamell. p. 411 (1871); Fr. Blanchard, Some account of our species of Geotrupes. in 
Psyche Vol. 5, pp. io3-iio (1SS8-90); Reitter, Bestim. Tabel., Lucan. u. Coproph. Lamell. (1892,; 
Jacobson, Beitrag zur S3'stematik des Geotrupini in Horae Soc. Ent. Ross. (1892); J. H. Fabre, Mœurs 
de Geotrupes siercorarùis L. in Souven. Entom. Vol. 5, chap. 10-12 (1897). 

Caractères. — Antennes à massue lamelleuse, mate, tomenteuse, yeux généralement divisés par 
le canthus. Fémurs antérieurs portant à la face interne une tache soyeuse (pi. i. fig-. 171. 

Les premiers états des Geotrupes ont été étudiés par le capitaine Xambeu. (Ann. Soc. Linn. 
Lyon, Vol. 42, p. 75), pour G. mutator e\ dans L'Echange, app. p. 47 (1893) pour G. hypocrita. 

C'est à Jekel qu'on doit le travail fondamental de classification de cette tribu. Cet auteur consi- 
dère un seul genre, Geotrupes, qu'il divise en douze sous-genres : Ceratophyus, Ceratotrupes. Minotaurus, 
Chelotmpes, Thoredes, Phelotrnpes, Ciiemotnipes, Onychotriipes. Canthotrupes (Stereopyge), Geotrupes, Anoplotrupes et 
Sternotfupes (Trypocopris) . 

Après lui. M. Reitter dans ses Eestimmungs-Tabelle divisa les Gfo/r«/»^;/ paléarctiques en deux 
genres : 

1° C(;;(î/o/'//j'/« comprenant les Minotaurus ; 

2° Geotrupes comprenant six sous-genres : Stereopyge, Phelotrnpes, Geotrupes, Anoplotrupes, Trypocopris 
et Thoredes. 

Enfin M. Jacobson, [op. cit. critiqué par M. Reitter, Wien. Ent. Zeit. Vol. 11. p. 272I, distingue 
cinq genres de Geotrupini : 

1° Geotrypes ; 

2° P/if/o^/j/M comprenant les sous-genres Cnemotrupes et Onychotrupes ; 

3° Enoplotrypes ; 

4° Ceratophyus comprenant les Minotaurus ; 

5° Tliorectes comprenant les Chelotrupes. 

Le groupement que nous adoptons se rapproche de celui de M. Reitter. Cependant nous pensons 
qu'on doit séparer les Ceratophyus et les Minotaurus qui forment deux groupes bien distincts : l'un caracté- 
risé par une corne prothoracique médiane, l'autre par deux cornes latérales; de même pour les Thoredes 
qui diffèrent des autres Geotrupes par le faciès et par les caractères indiqués plus loin. 

Comme M. Reitter, nous plaçons les Chelotmpes parmi les Minotaurus auxquels ils lessemblent par 
l'armature du thorax dans les deux sexes. M. Jacobson les réunit aux Thoredes avec lesquels ils ont un 
caractère commun : élytres soudés. Malgré l'importance de ce caractère, nous pensons que la forme du 
thorax ne permet pas de les séparer des Minotaurus. 

TABLEAU DES GENRES 

1 . — Protlwrax armé on tubercule, tibias antérieurs çf sans dents en dessous. 

2. — Chaperon semi-circulaire, mandibules simples. 

3. — Front armé d'un tubercule dressé. Prothorax armé d'une corne ou d'un 

tubercule généralement bifide plus grand dies les çf ; Elytres à côtés 

arrondis, taille iS à Sn millimetres i. Genus Enopi.otrupes, Lucas. 

3. — Front armé d'un très petit tubercule pnndiforme. Protlwrax armé de 

chaque coté de la télé d'une corne (j' , ou d'un tubercule pointu 9 

taille 12 à 2.^ millimetres 4. Genus Minot.\urus. Mulsant. 

2. — Chaperon non semi-circulaire, mandibules A côté txicrnc denté 

Elytres paralleles 2. Genus CiCK.vroi'iivus, Fischer. 



lo COLEOPÏERA LAMELLICORNIA 

I. — ProtJwrax inerme. 

^. — Elyires striés ou substriés à intervalles égaux, non soudés, ailes 

développées 3. Genus Geotrupes, Latreille. 

^. — Elytres non striés ou à stries géminées et à intervales inégaux, soudés, 

ailes atrophiées, 2'' article des antennes libre 5. (ieniis Thorectes. Mulsant. 

1. Genus ENOPLOTRUPES, Lucas 

Enoplotrupes. Lucas, Ann. Soc. Ent. Fr. Vol. i3 (1S69), p. 287. pi. 14, %. 6 o" et 10 9 (1872) — pi. 

fis. 7 et S. 

Caractères. — Chaperon semi-circulaire armé sur les bords latéraux d'un tubercule pointu et au 
milieu cf d'une corne longue recourbée en arrière, Ç d'un tubercule prolongé en avant en une courte 
carène; veux complètement divisés, canthus oculaire armé d'un tubercule pointu diiigé en dehors; man- 
dibules saillantes, arquées, à côté externe coupant, concaves -en dessus, côté interne avec une forte dent ; 
palpes à dernier article subfusiforme ; massue des antennes à article intermédiaire libre. Prothorax trans- 
verse muni chez le cf d'une corne plus ou moins bifide dirigée en avant; chez la Ç d'une protubérance 
transverse derrière la tète, armée de deux ou tifiis petits tubercules pointus, bord antérieur portant une 
petite pointe de chaque côté. Ecusson triangulaire à côtés plus ou moins arrondis. Elytres déstructure 
variable. Pattes robustes, tibias antérieurs à dernière dent simple, peu aiguë, émousséei tibias posté- 
rieurs à trois ou quatre carènes transversales entières. Le sous-genre Gynoplotrupes (Oberthur, Col. Novit, 
p. 54 (i883).T_vpe : E. Bieti, Oberthur. Type du sous-genre Enoplotrupes i. sp. : E. sinensis Lucas) se dis- 
tingue du genre /. sp. par le prothorax çf qui a une saillie tronquée au lieu d'une corne bifide et par les 
él}-tres qui ont neuf stries entre le calus humerai et la suture. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre n'est représenté qu'en Asie. 

1. Enoplotrupes, birmanicus, Gestro, Ami. Mus. Civ. Genova, (2), Vol. 6, p. m (188S) (Birmanie : ^lont 

Catein-Cauri). 

2. E. Chaslii, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 320 (1886) (Chine : Kiang-Si). 

3. E. Largeteaui, Oberthur, Col. Novit, p. 04 (i883) (Thibet). 

4. E. Sharpi, Jordan & Rothschild, Ann. Mag. Nat. Hist. \'ol. 12, p. 36 (i8g3) (Siam). 

5. E. sinensis, Lucas, Bull. Soc. Ent. Fr. p. i3 Ü869): Ann. Soc. Ent. Fr. p. 2S7 (1872) (Thibet : Mou- 

Pm). 

6. E. splendms, Jordan & Rothschild, Ann. Mag. Nat. Hist. Vol. 12, p. 36 (i8g3) (Siam). 

7. E. variicolor, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 320 (1886) (Thibet). 

S. E. yunnanus. Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Belg.Vol. 32, p. 17 (18S8) (Yunnan) = Ç Potanini, Semenow. 
g. Gynoplotrupes Bieti, Oberthur, Col. Novit, p. 54 (iS83) (Mou-Pin) ==^ Ceratotrupes serricornis, Bates. 

2. Genus CERATOPHYUS, Fischer 

Ceratopliyus. Fischer, Ent. Ross. Vol. 2 (1S24), p. 143; Mulsant ^fc Rev, Col. Fr. Laincll.p.417 (1871). 
Scarabaeus. Pallas, Reise Vol. i, app. p. 461, \'ol. 3, app. p. 707 (1771). 

Caractères. — Tête armée chez les çf d'une corne dirigée en avant qui se réduit chez les 
individus peu développés à une carène longitudinale, chez les 9 d'une carène ou d'un tubercule. Labre 
élargi antérieurement à côtés arrondis : feuillet de la massue antennaire tous libres. Prothorax transverse 
armé en avant d'une corne dirigée en avant cf , ou d'une carène transverse 9 • base du prothorax sinuée 
à marge généralement entière. Elytres deux fois et demi ou trois fois aussi longs que le prothorax 
abstraction faite de la corne, marqués de 14 stries. Tibias intermédiaires et postérieurs à 3 ou 4 carènes 
entières. 



VAU. GEOTRIIPID^ ii 

Le sous-genre Ceratotrupes (Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 540, iS65), se distingue du genre 
typique par les joues qui sont parallèles à côtés presque droits, au lieu d'être rétrécies en avant à côtés 
très sinueux et par les mandibules bidentées alors qu'elles sont tridentées chez les Ceratophyus, in sp. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre est paléarctique sauf les^ trois espèces 
appartenant au sous-genre Ccratotnipes. qui sont américaines. 

1. Ceratophyus Fischeri, Fischer, Ent. Ross. Vol. 2, p. 148 (1820) = ffn^szï, Jekel, dispar. Rossi (Russie 

méridionale, Sibérie, Italie). 

2. C. Hoffniaitnseggi. Farmaire, Rev. Zool., p. 63o (i856); Ann. Soc. Ent. Fr.. p. 174 (i860) (Andalousie. 

Maroc, Portugal). 

3. C. polyceros, Pallas, Reise Vol. i, pp. 461, 71g (1771) (Russie méridionale, Sibérie) =r.ammon. Pallas. 

4. C. sulcicornis, Fairmaire, Bull. Soc. Ent. Fr., p. 192 (1887) (Sikkim). 

? C. daiiricus, Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 538 (i865) (Sibérie orientale). 

5. Ceratotrupes fronticornis, Erichson, Naturg. Käfer Deuts., Vol. 3, p. 727; Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr., 

p. 541 (i865) (Mexique). 

6. C. Miiiszechi, Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 544 (i865) (Mexique). 

7. C. Stiirmi, Jekel, idem, p. 543 (i865) (Mexique). 

3. Genus GEOTRUPES, Latreille 

Geotrupes. Latreille. Pri-c. carac. gén. Ins., p. 6 (1796]. 
Scarabseus. Linné, Geoffroy, l'abricius. Olivier. 

Caractères. — Epistome figurant un angle à sommet arrondi, sépare du fi'ont par un sillon 
anguleux, inerme mais portant généralement un petit tubercule médian ; menton fortement échancré en 
avant: mandibules fortes, arrondies, concaves en dessus, à bord externe coupant, armées d'une faible 
dent subapicale; labre transverse crénelé ou faiblement sinué en axant; antennes courtes à massue 
lamelleuse (pi. i. fig. 12, 14); palpes à dernier article subiusifonne. Prothorax inerme, transverse, un 
peu plus large que les él3-tres, à base droite et à côtés arrondis et rétrécis de la base au sommet. Ecusson 
large triangulaire. Elytres ovales oblongs, striés ou substriées, non soudés, ailes propres au \o\. Mésos- 
ternum excavé, dessous du corps garni de poils plus ou moins clairsemés. Pattes robustes, hanches 
subcontiguës. cuisses postérieures çf pariois dentées; tibias antérieurs dentés en scie, leur arête inférieure 
généralement dentée ou tuberculée chez les q^. tibias intermédiaires et postérieurs quadrangulaires. un peu 
arqués, munis au côté externe de deux à quatre carènes transverses ij)l. i. fig. i3i; éperons des tibias 
allongés, tarses grêles. 

Nous n'avons pas fait figurer dans le généra de ce groupe le genre Silotriipea créé par Mulsant et 
Rey (Lamell, p. 450. 1871; Conf. Croissandeau. Miscellanea Ent., A'ol. i.p. i35, 1894) s"'" '^" ^^^^ 
exemplaire de provenance douteuse de l'aveu même des auteurs, décrit sous le nom de G. cpistomalis. 
Cette espèce qui était indiquée comme française, n'a jamais été retrouvée, elle est considérée maintenant 
comme erronée. 

TAlîLLAL DES SOUS-üENRES 

1. — j' article de la massue antemmire enclos dans le /'''", uon oitiercnient visible dans la contraction (fîg. 12K 

2. — Cantliiis oculaire très développé latéraleniciit, anguleux; majidihules très dévelof^pées extérieurement, quadridentées 

(^ on trisinuées 9- cuisses antéi ieurcs q^ années d'une dent en-dessous, f^'pe : G. Ihntei. (ji)ry (jil. I. 
fig. II) iFauna Xea]>. Scar. yi. 12 (184g) Cautliotrupes, jekel. .Ann. Soc. Ent. Fr. p. 5i6 

11864) '• Subi^fiius Sti:reoi'VGE, Costa. 

2. — Canthus oculaire arrondi, maudihuhs sans dents ni sinuosités au 
côté externe, cuisses antci ieures iiiermes. 



12 COLEOPTERA LAMELLICORXIA 

3. — Dent apicak des tibias antérieurs simple (f et Q prothorax â 

base entièrement marginée. 

4. — 3 carènes transverses aux tibias postérieurs (pi. i, fig. i3). 

la 3' quelquefois réduite ou nulle [G. stercorarius), fémurs ■ , 

postérieurs çf armés d'une dent en-aessous, mésosternum à carène > 

faible entre les Iianches intermédiaires. Tj'pe : G. mutator, 

Marsham, (Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 525 (i856) . . 2. Subgenus Geotrupes, Jekel. 

4, — 2 carènes transversales aux tibias postérieurs, cuisses postérieures 

inermes, mésosternum à carène très élevée entre les hanches 

intermédiaires et anguleusement saillante en avant. Tj-pe : 

G. sylvaticus, Panzer (Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 525 

(i865) = Melanotrupes, Fréd. Blanchard, in Ps^xhe, 

Vol. 5, p. io3 (1888) (pars) 3. Subgenus Anoplotrupes, Jekel. 

3, — Dent apicale des tibias antérieurs çf subbifide, base du prothorax 

à marge interrompue de chaque côté du milieu, cuisses posté- - — 

rieur es multidentées inférieurement. Tj'pe : G. vernalis. 

Linné (Motschulslcj-, Etud. Entom. \'ol. S, p. 160 

(1859) =^ Sternotrupes. Jekel op. cit. p. 525 (iS65) 

(fig. i5) 4. Subgenus Trypocopris. Motschulsk}'. 

I, — 2'' article de la massue antennaire libre (pi. i, fig. 14). 

5. — Dent apicale des tibias antérieurs çf simple; espèces asiatiques 

sauf Mie. T\'pe : G. orientalis. Hope (Jekel, Ann. Soc. 

Ent. Fr.. p. 5/5 (i865) 5. Subgenus Phelotrupes, Jekel. 

5 , — Dent apicale des tibias antérieurs (j' large obliquement tronquée, 

prolongée intérieurement en lamelle mince, obtuse; espèces 
américaines. 

6. — Tarses intermédiaires normaux, base du prothorax entièrement 

rebordée ou entièrement non-rebordée. Type : G. opacus. 
Haldeman (Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 587 (i865i = 
Peltotrupes, Fred. Blanchard, Psj'che. Vol. 5. p. 107 

(1888) (pars) 6. Subgenus Cnemotrupes, Jekel. 

6. — Tarses intermédiaires çf courts et gros, art. là 4 très courts 
prolongés en-dessous, 5' article plus long que les quatre précédents 
réunis, très gros et fortement courbé, crochets gros (pi. i, 
fig. 16), 9 ß^"^ courts que chez les Cvs^hotrvpes; prothorax 
rebordé â la base ou à rebord interrompu. T5'pe : G. semio- 
paciis. Jekel (.-Inn. Soc. Ent. Fr. p. 6o5. IÖ65) ... 7. Subgenus Oxychotrupes, Jekel. 

Distribution géograpliique des espèces. — Le genre Gwfrï^/AS est spécial à l'hémisphère boréal. 

1. Siereopyge Doiiei, Gur\-. Re\". Mag. ZouL, p. 3 \1S41) (Sardaigne, Sicile, Alalte, Algérie). 

2. Geotrupes baicalicus, Reitter, Best. Tab. Verh. Ver. Briinn, Vol. 3i, p. 14 (1892) (Irkutsk). 

3. G. cavicollis, Bates. Biol. Cent. Amer. Lamell. p. ii5, pi. 7. fig. 18 (1887) (Mexique). 

4. G. hypocrita, Serville, Encj-el. Méth., \'ol. 10, p. 362 11S25) (Europe méridionale, Afrique septen- 

trionale). 

5. G. Jakoiuleiiii, Semenow, Horae Soc. Ent. Ross., Vol. 25, p. 314(18911 (Turkestan). 

6. G. kashmirensis, Sharp, Journ. Asiat. Soc. Beng. Vol. 47, p. 2 (18781 (Kashmir). 

7. G. mutator, Marsham, Ent. Brit., p. 22 (1802) (Europe). 

8. G. spiniger, Marsham, idem, p. 21 (1802) (Europe). 



FAM. GEOTRUPID^ i3 

g. G. sterconirius, Linné, Syst. Nat., (ed. lo). Vol. i, p. 349 (1735) (Europe, Asie occidentale). 

10. Anoplotnipes castanipennis, Reitter, Horae, Soc. Ent. Ross., p. 208 (1887) (Turkestan. Chine). 

11. A. Balyi, Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 617 (i865) (Canada). 

12. A. corinthius, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 322 (1886) (Yunnan) = semimpreus, Reitter. 
i3. A. Horni, Fred. Blanchard. Ps_vche, Vol. 5, p, 107 (1888) (Etats-Unis d'Amérique). 

14. A . ivtpressus. Gebier, Bull. Acad. Petrop., Vol. S, p. 372 (1841) (Turkestan). 
i5. A. infyaopacus, Fairmaire, Bull. Soc. Ent. Fr.. p. 267 (igoi) (Sikkim). 

16. A. molestus, Falderman. Faun. Trans_\'lv. \'ol. i, p. 264 (i836) (Caucase). 

17. A. sylvaticus, Panzer, Faun, Germ. p. 49(1794) (Europe). 

iS. A. turkestanicus, Boucomont, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 64 (1899) (Turkestan : Xeu-Margelan). 

19. Jrypocopvis alpiniis, Hagenbach. Nov. Acta Acad. Leop. Carol. \"ol. 12, p. 487 (Alpes). 

20. T. Amedei, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 582 ^i86i) (Turquie). 

21. T. comiscans, Chevrolat, Rev. Zool. p. i5 (1840) (Espagne). 

22. T. Fausti, Reitter, Wien. Ent. Zeit. p. 195 (1S90) (Perse). 

23. T. purpureus, Küster, Käfer Eur. p. 24 (1S44) (Turquie). 

24. T . pyrenaeus, Charpentier, Horae Ent. p. 208 (i825) (Pyrénées). 

25. T. scuteUatus, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Belg. p. io3 (18S7) ^Chine). 

26. T. tenuestriatus, Fairmaire, idem, p, io3 (1887) (Chine). 

27. T. vernalis, Linné, Sj'st. Nat. (ed. 10) Vol. i, p. 349 (i735) (Europe). 

28. Pi:elotrupes ameihystinus, Jekel. Ann. Soc. Ent. Fr. p. 582 (iS65) (Inde septentrionale). 

29. P. armicrus, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Belg. p. 17 (1888) (Yunnan). 

30. P. auratus, Motschulsk}', Etud. Entom. \ ol. 6, p. 3i (1S57) (Sibérie orientale, Japon) = japonicus 

Jekel. 

3i. P bicolor, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Belg. p. 18 (1888) (Yunnan). 

32. P. compressidens, Fairmaire, idem. Bull. p. 6 (i8gi) (Chine). 

33. P. crenulipennis, Fairmaire, ibidem. Compte- Rendu, p, 122 (1891) (Kashmir). 

34. P. Davidis, Deyrolle, Bull. Soc. Ent. Fr. p. S 11S78) , Chine). 

35. P. guatemahiisis. Bates, Biol. Cent. Amer. Lamell. p. 114, pi. 7 (1SS7) (Mexique, Guatemala). 

36. P. Jekeli, Harold, Col. Heft. Vol. 5 (1869) (Himalaya). 

37. P. kuliiensis. Bates, The Entom. Vol. 24, suppl. p. i3 (1891) (Inde orientale). 

38. P. laevifrons, Jekel, Ann. Soc. Ent Fr. p. 58i (i865) (Inde orientale). 

39. P. laevistratus, Motschulsky. Etud. Ent. p. 32 (1857) (Sibérie orientale, Japon) = Dcyiollci, Jekel, 

amoenus, Jacobson. 

40. P. metallescens , Fairmaire. Ann. Soc. Ent. Belg. Vol. 38, p. 21S (1894) (Thibet). 

41. P. obscuratits, Fairmaire, idem. Fr. p. 14 (1889) (Yunnan). 

42. P. orichalceus, Fairmaire, ibidem. Bul. p. 2o5 (1895) (Sikkim). 

43. P. Orientalis, Hope, Royle Him. Ins. p. 54 (1839); Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 577 (iS65) (Inde 

septentrionale) = Henrici Jekel, sylheticus Jekel. 

44. P. oshimanns, Fairmaire, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 227 (1895) (Japon). 

45. P. purpurascens, Heyden, Deuts. Ent. Zeit. p. 97 (1875) (Japon, Celebes). 

46. P. semiscribrosus, Fairmaire. Ann. Soc. Ent. Belg. C. R. Vol. 35, p. 122 (iSgi) (Kashmir). 

47. P. subsiriaiellus, Fairmaire, Notes Mus. Leyd. p. 242 (1S97) (Chine). 

48. P. teiiehrosKs, Fairmaire, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 267 (1901) (Sikkim). 

49. Citemotrupes Blackburni, Fabricius, Spec. Ins. Vol. i, p. 20 (1781) (Etats-Unis d'Amérique). 

50. C. chalybeus, Leconte, Proc. Amer. Philos. Soc. Vol. 17 (187S) (Floride). 
5i. C. Egeriei, Germar, Ins. Spec. Vol. i, p. 114 (1824) (Amérique du Nord). 
52. C. herbeus, Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 604 (iS55) (Me.xique). 

5i. C. occidentalis, Horn, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 144 (1880) (Californie). 

54. C. oniiidipes. Bates, Biol. Cent. Amer. Lamell. p. ii5, pi. 7, fig. 17 (1887) (Cjualcmiila). 

55. C. opaciis, Haldeman, Proc. Acad. Philad. Vol. 6, p. 362 (i853) (Amcri(iue boréale). 

56. C. Sallei,]eke\, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 596 (i865) (Mexique). 

57. C. sobrinus, Jekel, idem. p. 602 (iS65) (Mexique). 

58. C. Ulhei, F. Blanchard, in Psjxhe, \'ol. 5, p. 106 (1888) (Amérique boréale). 

59. C. viridiobscurus, Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 59g (iS65) (Mexique) — - Saiiiu/ersi Jckcl. 



14 COLEOPTERA LAMELLICORNIA 

60. Onychotrupes Gilnicki, Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 608 (i865) (Haïti). 

61. O. ovaUpemiis, Jekel, idem. p. 614 (iS65) (Haïti). 

62. O. semiopacus, Jekel, ibidem, p. 612 (i855) (Amérique boréale). 

63. 0. splendidus, Fabricius, Syst. Ent., p. 18 (1775) (Amérique boréale). 

? G. epistomalis, Mulsant & Rey, Col. Fr. Lam., p. 400 (1871) (France méridionale). 

? G. Felschei, Nonfried. Ent. Nachr., p. 114 (1894) (Honduras). 

? G. vufoclavatus, Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 601 (iS65) (Mexique"). 

? G. Starki. Jekel, idem, p. 609 (i865) (Mexique). 

? G. laticollis Motschulsky, Bull. Soc. Natur. Moscou, p. 55 (1845) (Caucase). 

? G. inanifestus, Reitter, Best. Tab. Verh. Ver. Brunn. Vol. 3i, p. 20 (1892) (France méridionale!. 

? G. lethroïdes, Westwood, Jard. Mag. Zool. Bot., p. 256 (i837j (Amérique du Sud). 

? G. meridioimlis, Palisot de Beauvois, Ins. rec. Afr. Am., p. 212 (i8o5) (St-Dominguei. 

? G. thoracinus, Palisot de Beauvois. idem, p. 211 (iSo5) (St-Domingue). (i) 

4. Genus MINOTAURUS, Mulsant 

M inotaurus. Mulsant & Godart. Ann. Soc. Linn. Lyon. p. 4 (i855); Mulsant, Opusc. Ent. 6, p. 4 (i855i. 
Scarabaeus. Linné, Syst. Nat. \'ol. i, p. 543 (1758); Fabricius, Olivier, Panzer, lUiger, INIarsham. 
Geotrupes. Latreille, Hist. Nat. Crust. Ins. \'ol. 10. p. 142 (1804); Erichson, Naturg. Vol. 3, p. 726 

'1848); Lacordaire, Gen. Col. Vol. 3, p. 144 (i856). 
Typhaeus. Leach. Edinb. Encycl.\"ol. 9, p. 97 (1812); Stephens, lUustr. Brit. Ent.\'ol. 3, p. 180(18281. 
Ceratophyus. Fischer. Ent. Ross. \'ol. 2, p. 143 (1820); Heer, Fauna Col. Helv. Vol. i, p. 5oo (1841): 

Mulsant. Col. Fr., Lamell. p. 353 ^I842); Redtenbacher, Fauna Austr. p. 441 (i858). 
Armideus. \"illa. Col. Eur. p. 16 (i833). 
Mesotrypes. Jacobson, Horae Soc. Ent. Ross. (1892) [pars]. 

Caractères. — - Epistome inerme : antennes à deuxième article court, subglobuleux ; deuxième 
article de la massue libre ; mandibules extérieui'ement armées d'une dent avant la dent terminale; canthus 
l'étréci en avant. Prothorax rebordé à la base, cf armé à sa partie antérieure de trois cornes dont l'inter- 
médiaire est parfois réduite à une dent ou presque nulle, les latérales dépassant quelquefois le sommet 
du chaperon, 9 muni en avant d'un relief transverse et souvent d'un tubercule dentiforme en arrière 
des angles antérieurs. Ecusson non échancré en avant. Tibias postérieurs munis de quatre carènes trans - 
verses pilifères; tibias antérieurs à dent apicale simple. 

Ce genre se subdivise en deux sous-genres : les Minotaurus i. sp. dont les élytres sont plus allongés 
et bien nettement striés et dont les ailes sont développées (type M. typhaeus L.i, puis les C/ielotmpes ]ekel 
(Ann. Soc. Ent. Fr. p. 549 (i865), dont les élytres sont courts, gibbeux, faiblement substriés. Type : 
M.momus Olivier (pi. i. fig. loi. 

Distribution géographique des espèces. — Le genre Minotaurus est exclusivement médi- 
terranéen; il compte six espèces : 

1. Minotaurus fossor, Waltl, Isis, p. 456 (i838| (Grèce, Asie mineure). 

2. M. lateridens. Guérin, Rev. Mag. Zool. p. 48 (i838) (Grèce, Iles Ioniennes). 

3. M. typhaeoides, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 95 (i852) (Algérie, Marcel. 

4. M. typhaeus, Linné, ]vlus. Lud. Ülr.. p. 8 (Europe. Barbarie). 

5. Chclotrupes momus, Olivier. Ent.. Vol. i, p. 60 (1789) (Espagne méridionale). 

6. C. hiostius, Gêné, Mem. Acad. Sc. Torin, p. 27 (i836) (Sardaigne). 



(I j 11 nest p.as impossible que quelques espèces européennes uient été importées en .Amérique avec des animaux que les paquebot? embarquent 
pour la subsistance des passagers. ]ai eu deui fois l'occasion de trouver dans les collections des G. mutator étiquetés de Kio-Janeiro et de Montevideo: 
enfin, dans le courant de l'année 1900. M. Gounelle. explorateur au Brésil, me communiqua deux exemplaires de G. syhjticus q!Û lui avaient été 
envoyés par le D' von Ihcring, directeur du Musée de Sào Paulo, comme ayant été capturés dans cette ville. C'est peut-être le cas des trois dernières 
espèces douteuses. (Voir Jekel, op. cit. p. 53i), 53i . 



FAM. GEOTRUPID^ i5 

5. Genus THORECTES, Mulsant 

Thorectes. !\Iulsant, Col. Fr. Lamell. p. 3oy (^1842). 

Geotrupes. Latreille, Piéc. caract. gen. Ins. p. 6 (1796) et audores sequeiites. 
Odontotrypes. Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Belg., p. loi (1S87) (pays). 
Silphotrupes. Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 553 (iS65) [pars). 

Caractères. — Epistome en demi cercle, deu.xième article de la massue antennaire libre. Pro- 
thorax transversal, plus ou moins convexe, muni à la base d'un rebord entier ou interrompu; écusson 
triangulaire à côtés rectilignes. Arrière corps court, éh'tres soudés, ailes nulles ou rudimentaires. Tibias 
intermédiaires et postérieurs à deux carènes transversales, canaliculés du genou à la deuxième carène. 
Insectes noirs, le plus souvent mats, rarement iC/ialcoiiotus. -Chevi-olat) , d'un noir rosé, dessous générale- 
ment bleuté. 

Nous n'avons pas adopté le sous-genre Sylphotriipes créé par Jekel pour Th. Escorialeiisis, cette 
coupe basée seulement sur un caractère sexuel (forme de la dent apicale du tibia antérieur cf qui est 
simple dans cette espèce au lieu d'être biiîde, pi. i, fig. 17) n'a pas de raison d'être dans un genre qui 
réunit des espèces aussi disparates que Th. marginatus, Poiret et laevigatiis Fabricius. 

Il en est de même pour le sous-genre Odontotnipts qui comprend neuf espèces asiatiques et qui est 
principalement basé sur la présence d'une petite dent à coté de chaque œil des q*. Ce caractère se 
retrouve notamment chez Th. tritiiherculatus Reitt. qui appartient sans aucun doute au groupe des laevi- 
gatus Fabricius. M. Reitter place les Odontoirupes parmi les Phclofriipes; nous pensons au contraire avec 
M. Jacobson que le caractère tué des élytres soudés suffit pour les rattacher aux Thoredes dont ils ont 
le faciès. 

AI. Reitter place Th. inermis Menetries, dans les Trypocopvis. bien que cette espèce n'ait pas le 
deuxième article de la massue antennaire enclos dans les deux autres, ce qui caractérise ce sous-genre; 
elle a au contraire tous les caractères des Thoredes, C'est l'avis de M. Jacobson qui a créé pour elle le 
sous-genre Lethrotrupes. 

TABLEAU DES SOUS-GEXRES 

1. — Piotlioiax semblable dans les deux sexes. 

2. — Calus humerai nul ou peu saillant, cuisses inermes, carcne infé- 

rieure du tibia antérieur çf pluridentée, 9 simplement cré- 
nelée, fémurs inermes I. Subgenus Thorectes, in sp. 

2. — Calus humerai saillant, marge latérale des élytres creusée en 

gouttière à la base, fémurs q^ armés de Jiuit dents sur Tarde 

postérieure, chaperon inerme, carcne inférieure des tibias 

antérieurs çf armée de trois fortes dents incurvées en avant 

(Horae Soc. Ent. Ross. !i892|) 2. Subgenus Lethrotrupes, Jacobson. 

I . — Prothorax dissemblable dans les deux sexes, espèce américaine 

iProc. Acad. Philad. p. 38i [i866|) 3. Subgenus Mycotrupes, Leconte. 

Distribution géographique des espèces. — Le genre Thoredes est surtout paléarctique, il 
compte cependant 9 espèces exclusivement asiatiques réunies par quelques auteurs sous la dénomination 
subgénérique à'Odontotrupes, et une espèce américaine. Nous avons dû éliminer un certain nombre 
d'espèces de Jekel et autres auteurs qui ne sont en réalité que des variétés de T. laevigatas et T.hemispliacricus. 

1. Thorectes armifrons, Reitter, Best. Tab. p. 150(1892) (Maroc). 

2. T. Bang Haasi, Reitter, idem, p. 145 (1892) (Turkestan). 

3. T. Brancziki, Apfelbeck, Soc. Ent. Zurich, p. 167 (iSgo) (Bosnie, Herzégovine). 

4. T. chalconotus. Chevrolat, Rev. Zool. p, i5 (1S40) (Portugal). 

5. T. escorialensis, Jekel, Ann. Soc. Ent. p. 572 (i865) (Espagne, Portugal). 



i6 COLEOPTERA LAMELLICORNIA 

6. T. geminatus. Gêné, ^lem. Acad. Sc. Torino, p. 6i (iSSg) (Corse, Sardaigne). 

7. T. hemisphaericus, Olivier, Ent. Vol. i, p. 66 (1789) (Europe du Sud-Ouest, Algérie). 

8. T. Hopei, Sturm & Hagenbach, Nova Leop. Acad. Naturf. Vol. 12. p. 486 (iSaS) (lUirie, Italie 

septentrionale). 

9. T. Heydeni, Reitter, Best. Tab. Verh. Ver. Brunn, p. 1S2 (1S92) (Portugal). 

10. T. inflatiis, Reitter, idem, p. 144 (1892) (Algérie). 

11. T. laevigatus, Fabricius, Ent. S3'st. suppl, p. 23 (1775) (Régions circa-méditerranéennes). 

12. T. mandibularis , Reitter, Wien. Ent. Zeit. Vol. i5, p. 271 (1896) (Tunis). 
i3. T. marginatus, Poiret, Journ. Phys. Vol. 21, p. 3 (1787) (Algérie, Sicile). 

14. T. opaculiis, Reitter, Best. Tab. Verh. Ver. Brunn, Vol. 3i, p. 33 (1892) (Portugal). 

i5. T. puHcticollis, Lucas, Coléopt. Expl. Alg. p. 272 (1845) (Algérie). ^-^ 

16. T. pundatissimus , Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 671 (iS65) (Espagne). 

17. T. reflexus, Jekel, idem, p. 568 (i865) (Algérie, Tunisie, Anatolie). 

18. r. sardous, Erichson, Nat. Ins. Deuts., Vol. 3, p. 738, note (1848) (Sardaigne). 

ig. T. sericeus, Jekel, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 558 (i865) (France du sud-ouest, Espagne). 

20. T. silphoides, Jekel, idem., p. 573 (i865) (Espagne, Portugal). 

21. T. siibcostatus, Fairmaire, Bull. Soc. Ent. Belg., Vol. 27, p. 109 (i883) (Maroc). 

22. T. trituberculatus, Reitter, Best. Tab. Verh. Ver. Brunn, p. i5o (1892) (IVIaroc). 

23. T. tnmcaticornis . Reitter, idem, p. 148 (1892) (Maroc). 

24. T. varioUpenuis, Marseul, L'Abeille, Vol. 14, p. 104 (1876) (Maroc). 

25. T. [Odontotrupes] bicon if enis, F nivmaire. Ann. Soc. Ent. Belg. , Vol. 3i, p. io3 (1887) (Chine occidentale). 

26. T. cariosits, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 322 (1886) (Yunnan). 

27. T. corrugatus, Frivalsk}', Term. Fuzet., Vol. 12. p. 198 (1890) (Chine septentrionale). 

2S. T. cribripcnnis, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Belg., Vol. 3i, p. 102 (1887) (Chine occidentale). 
2g. T. impressiusculus, Fairmaire, idem. Vol.. 3t, p. loi (1887) (Chine occidentale). 
3o. T. radiosns, Fairmaire, Bull. Soc. Ent. Fr., p. 228(i8g5) (Thibet). 

3i. t. Roborowshii, Reitter, Horae Soc. Ent. Ross., p. 208 (1887) (Asie centrale, Thibet, Turkestan 
chinois). 

32. T. SeineiiO'wi, Reitter, idem, p. 20g (1887) (Asie centrale, Thibet, Turkestan chinois'). 

33. T. seininigosiis, Fairmaire, Ann. Soc. Ent, Belg., Vol. 3i, p. 102 (1887) (Chine occidentale). 

34. Lethrotrupes inermis, Menetries, Cat. rais., p. i83 (1847) (Caucase). 

35. Mycotrupes vetimis, Leconte, Proc. Acad. Philad., p. 38: (1866) (Louisiane). 
? T. aspeyifrons, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 256 (1866') (Asie mineure). 
? T. lattis, Sturm, Cat., p. 65, pi. 2, fig. 16 (1826) (Tripoli). 

SUBFAM LETHRIN/E 

Lethraires, Mulsant & Rey. Col. de France, Lamell. p. 417 Note (1871). 

I. Genus LETHRUS, Scopoli 

Lethrus. Scopoli. Introd. Hist. Nat. p. 439 (1777). 
Bulbocerus. Archarius, \'etensk. Acad. Handl. p. 246 (1781). 
Clunipes. Hochenwarth, Schrift. Berlin. Gesellsch. Naturf. \'ol. 4, p. 347. 
Lucanus. Laxmann, Nov. Comment. Petropol. Vol. 14 p. 59. 

Bibliographie. — Reitter, Anal3'tische Uebersicht der bekannten Lethrus Arten, in Deuts. Ent. 
Zeits. Vol. 2, p. 289 (1890I ; B. E. Jakowleff, Generis Lethrus species novas vel parum cognitœ in Horae 
Soc. Ent. Ross. Vol. 29, p. 182 (1892); Reitter, Best. Tabelle, Lucan, und Coproph. Lamell. (1892); 
A. de Semenow, Fragmenta monographise generis Lethrus in Horae Soc. Ent. Ross. \'ol. 28, p. 475 
(1894); s'-'r Iss mœurs de L. Cephalotes, Pallas, = Apterus Laxmann : Kunstler, Verh. Zool. Ges. Wien. 
Vol. 21, p. 8 (1871) ; Tarnani, lUustr. Zeits. Ent. Vol. 5. pp. 4g. i3o5 (igoo). 



• FAM. GEOTRUPID^ 17 

Caractères. — Tète robuste susceptible d'une grande amplitude de mouvement vertical 
(environ 450) ; Chaperon trapézoïdal ou semi-circulaire; yeux petits, divisés par un canthus saillant; 
labre développé, transversal sinué ou échancré en avant; menton trapézoïdal ou semi-circulaire; 
mandibules très robustes, épaisses, planes en-dessus, multidentées au côté interne, pourvue, chez la 
plupart des §> à la face inférieure, d'appendices corniformes. variables, souvent presque aussi longs que 
la tête (pi. I, fig. 21); dernier article des palpes subfusiforme à un coté rectiligne ; antennes un peu 
moins longues que le vertex, i'?'' article long, cilié au sommet, articles 6. 7. 8 transversesou subglobuleux, 
massue en forme de cône oblique, formée du g'^ article qui est brillant et des lo^ et 1 1«; articles qui sont 
mats et emboîtés au repos dans le piécédent (PI. 1. fig. 20). Prothorax fortement transversal, échancré 
en avant, plus large que les éh'tres, entièrement rebordé. Ecusson court, large. Elytres très courts, 
subglobuleux, soudés, acuminés au sommet, ailes nulles. Hanches très lapprochées, subcontiguës, 
tarses plus courts que les tibias. 

Les Letlu'us se séparent nettement des Lamellicornes coprophages et spécialement des Géotrupides 
non seulement par leurs mœurs, mais encore par la forme extraordinaire des mandibules q' et des 
antennes, caractères qui pourraient justifier leur séparation pour former une famille spéciale. 

On a divisé les Lethriis en un certain nombre de sous-genres pour la plupart factices et basés 
seulement sur des caractères sexuels; ces divisions sont dues principalement à ^NL A. de Semenow, qui a 
publié une classification raisonnée du genre. Une révision sérieuse du genre Lethnis serait nécessaire et il 
y aurait lieu de supprimer bon nombre d'espèces fondées sur des différences insignifiantes, notamment 
dans le développement des mandibules. 

Le tableau des sous-genres que nous donnons ci-dessous est établi d'après celui de J\L A. de 
Semenow. 

TABLEAU DES SOUS-GENRES 

1 . — Mandibules étroites dépourvues d'appendices inférieurs cf Ç ou bien o* ^'vec des appendices très petits ou à peine 

indiqués. 

2. — Chaperon muni d'un tubercule assez saillant, mandibules inermes ; type : L. tuber culifrons, Ballion 

(Jakowleff, Horae Soc. Ent. Ross. Vol. 24, p. 56i, iSgo). 

I. Subgenus Abrognathus. Jakowleft'. 

2. — Chaperon sans tubercules ; tj'pe L. pygmaeus, Ballion 

(Semenow, Horae Soc. Ent. Ross. Vol. 26, p. 235, 
(1892) = Microlethrus, Semenow, idem. Vol. 28, 

p. 475, 1S94) 2. Subgenus Lethrulus, Semenow. 

I , — Mandibules (^ , au, moins la gauche, pourvues d' appendices 
inférieurs plus ou moins développés. 

3. — Appendices des mandibules inégaux, le gauche toujours plus 

développé que le droit, celui-ci manquant quelquefois; fémurs 
antérieurs inermes. 

4. — Partie supérieure des mandibules çf plus ou moins symétrique 

sans saillie corniformc ; appendices inférieurs de forme 
variable; tibias antérieurs dentés en scie, les dents basiliaires 
plus ou moins dirigées en avant, t3'pe : L. crenulatus, 
Gebier (Jakowleff, Horae Soc. Ent. Ross. Vol. 24, 

p. 56i, 1S90) 3. Subgenus Heteroplistodus. Jakowleff. 

4. — Partie supérieure des mandibules q* pourvues avant le milieu 
de fortes saillies corniformes ; dans la mandibule droite, la 
corne est proéminente et près de la marge externe, dans la 
mandibule gauche elle est près de la marge interne ets'inße- 



i8 



COLEOPTERA LAMELLICORNIA 



4. Subgenus Ceratodirus, Fischer. 



Subgenus Scelolethrus, Semenow. 



cJiit en arriére ; appendices inférieurs inégaux, le gauche 
dirigé en avant, dépassant souvent le sommet des mandibules ; 
dents basilaires des tibias antérieurs perpendiculaires, t\-pe : 
L. cephalotes. Pallas (Fischer, Bull. Soc. Nat. Moscou. 

p. 340. TS45I 

3. — Appendices des mandibules égaux et symétriques ou plus ou 
moins inégaux, mais alors, le droit plus grand que le gauche. 

5. — Femurs antérieurs arjnés d'une dent eu forme d'épine ou 

de tubercule. Appendices des mandibules asse:: courts jamais 
nettement dentés ou sillonnés. 

6. — Mandibules cf toujours symétriques, appendices symétrique- 

ment courbés en dedans, simples, insérés entre la base des 
mandibules et la crête supérieure. Type : L. rosmarus, 
Ballion, (Semenow. Horae Soc. Ent. Ross., 
Vol. 26, p. 235, 1892') 5. 

6, — Mandibules c? asymétriques, appendices des mandibules 

éloignés de la base, insérés près de la crête supérieure, iné- ~ — 

gaux et asymétriques, le droit plus long que le gauche et 
courbé différemment. Type : L.Sieversi. Koshantschikoff 
(Semenow, Horae Soc. Ent. Ross.. Vol. 28, 

p. 486, 1894I 6. Subgenus Teratolethrus, Semenow. 

5. — Femurs antérieurs C? inermes en dessous. 

7. — Pronotum dangles antérieurs simples. non prolongés e)i avant. 

Appendices des mandibules développés, plus ou moins dentés 

ou sillonnés en dedans, le plus souvent symétriques; rarement 

le droit un peu plus grand que le gauche idinotherion 

Wilk). Type : L. laevigatus, Ballion (Semenow. 

Horae. Soc. Ent. Ross.. \'ol. 26, p. 236. 1892) . . 7. Subgenus Autgletjirus, Semenow. 
7, — Pronotum cf à angles antérieurs prolongés en avant, cotés 

sinués. Canthiis oculaire court, taille plus grande. 
S. — Angles antérieurs du pronotum (3 peu prolongés en avant 

arrondis au sommet : mandibules çf grandes, à côtés large- 
ment arrondis, appendices égaux et sysmétriques dentés en 

dedans. T3-pe : L. apterus, Laxm. [cephalotes Auct.), 

^Semeno\^■. Horae Soc. Ent. Ross., Vol. 28, 

p. 47S, 1894) 8. Subgenus Lethrus in sp., Semenow. 

S. — Angles antérieurs du pronotum çf fortement prolongés en 

avant, à sommet plus ou moins acuminé (PI. i, fig. 22). 

Mandibules cf moins larges à cotés peu arrondis, appendices 

inférieurs à sommet courbé en dedans et en arriére. Type : 

L. brachiicollis, Fairmaire (Semennw. Horae Soc. 

Ent. Ross.. \ ol. 28. p. 478. 18941 9- Subgenus Goniolethrus, Semenow. 

Distribution géographique des espèces. — Les 55 espèces qui composent actuellement ce 
genre, habitent surtout le Turkestan 145 espèces 1 et l'Asie Mineure (S espèces) ; une seule est franche- 
ment européenne (L. apterus Laxmann et sa variété L. podolicus), à part L. cephalotes Pallas (L. longimanus 
Fischer et auctornm] qui ne s'observe que sur les confins de la Russie. D'autres espèces (L. brachicollis 
Fairmaire. rotundicollis Fairmaire, Raymondi Reitter, et Schaumi Reitter) ont été signalées de Turquie et de 
Grèce, mais ces observations demandent à être confirmées. 

1. Abrognathus tuberculifrons, Ballion. Bull. Soc. Nat. Moscou, Vol. 43, p. 337 (1S70) (Turkestan). 

2. Lethrulus cicatricosus. Reitter, Deuts. Ent. Zeit. p. 29511890) (Turkestan). 

3. L. inermis, Reitter, idem, p. 235 (1897) (Boukharie). 

4. L. microbuccis, Ballion, Bull. Soc. Nat. ^Moscou. \'ol. 43, p. 336 (1870) (Turkestan). 



FAM. GEOTRUPID.Îi 19 

5. L. Semeiwioi, Koshantschikoff, Hoiae Soc. Ent. Ross. Vol. 27, p. i37 (iSgS) (Turkestan). 

6. Hderoplistodus Bang-Haasi, Reitter, Wien. Ent. Zeit. Vol. 12, p. 222 (iSgS) (Turkestan). 

7. H . bispinus, Jakowleff, Horae Soc. Ent. Ross. p. 566 (1890) (Turkestan). 

8. H. crenidatus. Gebier, Bull. Soc. Nat. Moscou, Vol. 2, p. 334 (1845) (Turkestan). 

g. H. furcatiis, Jakowleff, Horae Soc. Ent. Ross. Vol. 24. p. 568 (i8go) (Turkestan) = tenuidens, Reitter, 
Deuts. Ent. Zeit. p. 294 (i8go). 

10. H. Horshinskii, Semenow, Horae Soc. Ent. Ross. \'ol. 32, p. 635 (i8gg) (Boukharie). 

11. //. Jahowlewi, Semenow, Horae Soc. Ent. Ross, Vol. 26, page 235 (1892) (Turkestan). 

12. H. obliquiis, Semenow, idem. Vol. 28, p. 5io (iSg4) (Boukharie). 
i3. H. ohsohtus, Semenow, ibidem, p. 5i3 (i8g4) (Turkestan). 

14. H. Potanini, Jakowleff, ibidem, p. 565 (i8go) (Mongolie). 

1 5. H. Staudingeri, Reitter, Wien. Ent. Zeit., Vol. 12, p. 222 (i8g3) (Turkestan). 

16. H. Tschikherini, Semenow, Horae, Soc. Ent. Ross., Vol. 28, p. 5o8 (1894) (Boukliarie). 

17. Ceratodirus cephalotes. Pallas, Reise, Vol. i, p. 461 (1771) = loiigimatius, Fischer (Nord de la Mer 

Caspienne). 

18. C. dispar, Fischer, Bull. Soc. Nat. Moscou, \'o\. 2, p. 340 (1845) (Turkestan). 

ig. C. Dostojewskii, Semenow, Horae Soc. Ent. Ross. Vol, 32, p. 638 (189g) (Turkestan). 

20. C. Karelini. Gebier, Bull. Soc. Nat. Moscou, \'ol. 2, p. 33o (1845) (Turkestan). 

21. Scelolethrus aiu'iculatus, Semenow, Horae Soc. Ent. Ross., Vol. 28, p. 500(1894) (I^oukharie). 

22. 5. hactriaiiiif. Semenow, idem, p. 5o2 (1894) (Boukharie). 

23. S. btic'mrius. Semenow. ibidem, p. 504 (1894) (Boukharie). 

24. S. costatus. Semenow. ibiclem. p, 497 (1894) (Boukharie). 

25. 5. Koshanischikowi, Semenow, ibidem, p. 5o3 (i8g4) (Boukharie). 

26. S. rosmarus, Ballion, Bull. Soc. .\'at. Moscou. \'ol. 43. p. 336 (1870) (Turkestan). 

27. S. spiniinanits. ]d\n)\\\ei\. Horae. Soc. Ent. Ross.. \'ol. 26. p. igo(i892) (Turkestan). 

28. S. tiircomanicus, Semenow, idem, \'ol. 28, p. 007 (1894) (Turkestan). 
2g. Teratolethnis Koiiiarowi, Semenow, ibidem,]). 491 (1894) (Turkestan). 

3o. T. Sieversi, Koshantschikow, idem, p. 14g, Semenow, idem, p. 4go (i8g4) (Turkestan). 
3i. Autolethrus aenesceus, Fairmaire, Bull. Soc, Ent. Fr., p. 121 (i8g2) (Turkestan). 

Zz. A. appeiidiculatus, Jakowleff, Horae Soc. Ent. Ross., Vol. i5, p. 122 çf \ Semenow, idem. Vol. 26, 
p. 243 9 (i 8g 1-92) (Turkestan). 

33. A. coptotis, Semenow, idem. Vol. 28, p. 514 (iSg4) (Boukharie). 

34. A. dinotherion, Wilkins, ibidem (iS85) (Turkestan). 

35. A. eons, Semenow, ibidem, p. 522 (1894) (Turkestan chinois). 

36. A. Fedtschenkoi, Semenow. ibidem, p. 5Tg (1894) (Turkestan, Samarkand). 

37. A. forcij>atus, Jakowleft'. ibidem, \'ol. 26, p. 187 (1892) (Asie Mineure). 

38. A. gemiiiatiis, Kraatz, Deuts. Ent. Zeits.. p. 3ii (1882) (Turkestan. Samarkand). 

39. A. Haiiser/, Reitter. idem. p. 44 11894) i'Furkestan). 

40. A. laevigatus, Ballion, Bull. Soc. Nat. Moscou, X'ol. 43, p. 334 (1870) (Turkestan). 

41. A. iiiediocris, Fairmaire, Bull. Soc. Ent. l'r.. p. 122 (1892) (Ttnkestan). 

42. A. iniicrniiatus, Semenow. Horae Soc. Ent. Ross., \'ol. 28, p. 522 ^1894) ( l'urkestan) . 

43. A. Raymnudi, Reitter, Deut. Ent. Zeitsch. p. 2g3 (i8go) (Asie mineure, Salonique). 

44. A. rotnudicoUis, Fairmaire, .-\nn. Soc. Ent. Vr., p. 265 (1S66) (Asie mineure). 

45. A. scopariits. Fischer, Ent. Russ., A'ol. i, p. i36 (1820) (Turkestan. Caucase. Arménie). 

46. A. sogdianus. Semenow, Horae Soc. I'2nt. Ross., \'ol. 28, p. 5i6 (1894) ( rurkestan occidental). 

47. A. sulcipmiiis, Kraatz, Deuts. Ent. Zeitsch. p, 340 (i883) (Turkestan). 

48. A. superhus, Kraatz, idem, p. 3x2 (i8,S3) (Samarkand). 

49. A. Iiirkestaniciis, Ballion, Bull. Soc. Xat. Mnscoii, \'iil. 43, p. ii5 (1870) (Turkestan). 

50. Lcthnis apterus. Laxmann, Nov. Cmn. .\c. Peti.. \nl. 14. 11.594 ^870) (Russie. Hongrie, Carpathes) 

=; cepltalotes Pallas, Fabricitis et aiic/onim. 
5i. L. gladiator, Reitter, Deuts. Fut. Zeits., p. ji3 (1S97) (,Allaï). 

52. L wacrogitathus. Fairmaire, .Ann. ,Soc. lùu. Fr., ji. 265 (i86ß) (Asie mineure). 

53. L. maiidibularix, ]A\io\\\'àï\. llinaeSoc. l'jil. lv>ss., \'nl. 20, p. 182 (1892) (.\sic mineure;. 



20 ■ COLEOPTERA LAMELLICORNIA 

54. Gonioletkrus aciitanguliis, Ballion, Bull. Soc. Nat. Moscou, Vol. 43, p. 335 (1870) (Perse, Asteiabad). 

55. G. hrachiicollis, Fairmaive, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 314 (i855) (Asie mineure, ? Turquie, Grèce). 
? L.braditiis, Fairmaiie, Bull. Soc. Ent. Fr., p. 122 (1892) (Turkestan). 



EXPLICATION DE LA PLANCHE 

Fig. I Atliyreus trituberculatus, Klug cf- 

— 2 — — fémur et tibia antérieur. 

— 3 Atliyreus excavatus, Castelnau, plaque mésosternale. -^ 

— 4 — — antenne. 

— 5 Bolboceras Reichei, Guérin. ' ■ 

— 6 Odontirus mobilkornis, Fabricius, antenne. 
: — 7 Enoplotrupes sinensis, Lucas cf. 

— 8 - _ _ 9. 

— g Ceratophyus Fischeri, Fischer cf. 

— 10 Chelotrupes momus, Olivier cf. 

— II Stereopyge Douei, Gory cf tète. 

— 12 Geotrupes spiniger, Marsham, antenne. 

— i3 — stercorarius, Linné, tibia postérieur. 

— 14 Phelotritpes aiiratus, Motschulsky, antenne. 

— i5 Trypocopris purpureus, Küster. 

— 16 Onychotrupes semiopacus, Jekel, tarse interm. cf. 

— 17 Tlioredes lœvigatus, Fabricius, fémur et tibia antérieurs. 

— 18 Taurocerastes patagonicus, Philippi cf. 

— ig Letlirus geminatus, Kraatz. 

— 20 — turcomanicus, Semenow, antenne. 

— 21 — furcatus, Jakowleff, mandibules. 

— 22 — aciitangidus, Ballion, tète et thorax vus de face. 

(Les figures nos 2, 3, 4, 6, 11, 12, i3, 14, 16, 17, 20, 21 et 22 sont fortement grossies). 



Cosne (Nièvre), le 25 Juin 1902. 



GENERA INSECTORUM 



COLEOPTERA 






vk^ 





FAM. GEOTRUPIDA_ 



M^ 



FASCICULE COLEOPTERA 



Genera 



Insectorum 



PUBLIES PAR 



P.WYTSMAN 



COLEOPTERA 

HETEROMERA 

FAM. HYLOPHILID« 

par MAURICE PIC 
1902 



Prix Fr. : 11. Wû 



On souscrit chez Al. F. Wytsman. 108. Boulevard du Nord, Bruxelles. 
Prospectus gratis et franco sur demande. 



COLEOPTERA 

FAM. HYLOPHILID/E 



COLEOPTERA HETEROMERA 



FAM. HYLOPHILID.Î; 



par MAURICE PIC 



AVEC 1 PLANCHE COLORIEE 




ES HvLOPHiLiD.'E (olim Xylophilidse) sont des Hétéromères de petite taille, distincts entre 
tous par la structure de leur abdomen qui, au lieu d'être composé au moins de cinq seg- 
ments libres, n'en présente que quatre distincts par suite de la soudure, soit partielle, soit 
complète, des deux premiers. 

Lacordaire comprend les Hylophilides dans la tribu des Scraptiides (se distinguant de celle des 
Pédilides vrais par le vertex de la tète contigu au prothorax) qui fait partie de sa 53'^* famille ou Pédilides 
et, distingue l'unique genre //j)'/o/'///fos Latreille, des genres 5o'a///« Latreille et Trotomma Kiesenwetter, 
par le prothorax plus étroit que les élvtres, son pronotum et ses flancs confondus ensemble. 

Plusieurs auteurs récents classent diversement les Hylophilides. Mulsant & Rey dans leurs 
Colligères (Ann. Soc. Linn. L\rjn,\'ol. i3). disent que les Xjlophilus doivent constituer dans la tribu des 
Colligères un groupe particulier, ou formel- une famille à part (les Soléataires) comme les Scraptiens en 
devraient constituer une spéciale parmi les Longipèdes. 

Seidlitz fait des Hylophilides une tribu (comprenant le genre Trotommidea, Reitter). sous le nom 
de Euglenini. voisine d'une autre tribu qui est celle des .-Vnthicini. celles-ci composant la tamille des 
Anthicides. 

Baudi di Selve adoptant les divisions de Lacoidaire place le genre Xylophilus à côté du genre 
Scrapiia parmi les Scraptidi. eux-mêmes classés dans la famille des Pédilidi. 

C'est C. G. Thomson fSkandin. Col. \'\. 1864. p. 367) qui, je crois, a le premier indiqué la parti- 
culière structuie de l'abdomen des Hj'lophilides, structure qui fait actuellement de ces insectes un grou- 
pement très distinct parmi les Hétéromères. Ce caractère abdominal de première importance a été 
adopté depuis, par M. Champion iBiologia Centrali .\mericana. \'ol. 4. part. 2 et Ent. Month. Mag. 
1890, p. 264). par M. Th. L. Casey (Coleopt. Notices. 6. in .\nn. New York Acad. Se. \'ol. 8, 1895), 
dans leurs publications sur les Coléoptères américains et, plus récemment par moi-même (Best. Tabelle, 
p.5o, 1900, Hylophilidae) dans mon étude, faite avec la collaboration de ma femme, sur les XylophiliJes 
de la faune paléarctique. 

Mais Casey classe les Xylophilinae (qu'il distingue de la sous-famille des .\nthicina' par l'abdomen 



2 COLEOPTERA HETEROMERA 

de quatre segments distincts, le pénultième article des tarses étroit et l'antipénultième lobé en dessous, 
l'éperon tibial généralement obsolète, etc.) comme sous-famille de la famille des Anthicidae, et Cham- 
pion admet une seule famille pour les Xylophilidge, celle-ci voisine de la famille des Anthicidae; j'ai 
suivi cet exemple et admis à mon tour, la famille des Hylophilidae. 

D'après mes études personnelles, un ordre de classification qui me semble très naturel, au moins 
pour notre faune paléarctique, est le suivant : Scraptiidae, Hylophilidœ, Anthicidae, Pedilidae (compre- 
nant les genres Macrairia, Pedilus. etc.), P\'rochroidae, etc. Les Scraptiidae ont comme les Hylophilidae 
la tête plus ou moins accolée au bord antérieur du prothorax et même parfois rentrant dans le prothorax, 
et par conséquent dépourvue d'un cou apparent, mais ils offrent un abdomen composé de cinq segments 
visibles; les Anthicidae, Pedilidœ, Pyrochoidae ont aussi l'abdomen composé de cinq segments visibles, 
mais la tête est munie d'un cou plus ou moins apparent, elle est même souvent complètement détachée 
du prothorax en étant portée sur un cou long et très distinct. 

Les H3-lophilides présentent une assez grande diversité dans plusieurs de leurs organes : yeux, 
antennes, pattes, etc., et certains auteurs s'en sont servis pour établir des genres. La plupart des genres 
établis me paraissent devoir être considérés plus vraisemblablement comme des sous-genres, et, c'est 
ainsi que je considère les créations de M. Th. Case}' qui ont été établies pour les seules espèces de 
l'Amérique Septentrionale, sans l'étude des divisions préalablement publiées pour nos espèces européennes. 

Il est très difficile actuellement, par suite de l'impossibilité matérielle de réunir les tv"pes des 
auteurs (ceux-ci avant travaillé chacun une faune restreinte, établissant parfois des genres sans s'inquiéter 
des formes analogues pouvant exister dans une autre région), de présenter des données génériques 
définitives ou très exactes; au lieu d'une étude personnelle, je suis obligé de m'inspirer en grande partie 
des travaux de divers auteurs pour rendre mon travail complet, tout en évitant de commettre des erreurs 
d'identification, ce qui m'arriverait certainement si je tentais de tout coordonner ensemble, mélangeant 
la faune paléartique et les divers éléments exotiques (i). 

Dans la faune paléarctique nous avons seulement deux genres : Fliytohœuus, Sahlberg et Hylophilus 
s. Str.: ce dernier se décomposant en plusieus sous-genres dont on trouvera plus loin le tableau dicho- 
tomique. 

Récemment j'ai décrit dans L'Echange n" 210, le genre Hylohitnus. voisin de Phyfnbaeints Sahlberg, 
et propre à deux espèces exotiques. 

Pour les Hylophilides exotiques plusieurs genres ou sous-genres sont décrits et, parmi ceux-ci, douze 
établis par ?^L Th. Casey (2). 

M. Champion a établi le genre Cnopiis qui me parait très valable, celui-ci caractérisé surtout par 
le premier article des tarses court, à peine plus long que les deux suivants réunis, avec les pattes courtes. 

Caractères. — Insectes hétéromères (c'est-à-dire ayant les tarses antérieurs et intermédiaires 
de 5 articles et les postérieurs de 4) de petite taille, ayant l'abdomen composé de 4 segments libres, le 
premier étant long et formé de deux parties soudées (soudure complète ou médiane seulement). Tarses 
a3-ant l'antipénultième article lobé en dessous et le pénultième simple, le premier article généralement 
bien plus long que les autres réunis. Tète plus ou moins accolée au prothorax, parfois même rentrant 
dans cet organe, dépourvue de col visible; palpes labiaux à dernier article grand et plus ou moins dilaté, 
souvent sécuriforme. Antennes variées, insérées en dedans des yeux ou sur le front. 

Les premiers états des H3-lophilides sont à peu près totalement inconnus. 

Nota. -- J'accepte ici en dehors des Hylophilus (comprenant la presque totalité des espèces et de 
nomljreux sous-genres), seulement les genres Phytobaemis Sahlberg, Hylohaeuiis Pic et Ciiopus Champion, 



(I) C'tst le même et lé^ntime motif qui me f:nt employer la rédaction alphabétique pour mon catalogue. 
[2 \'nir au genre Hylophilus les caractères qui les distinguent. 



FAM. HYLOPHILID^ • 3 

sans oser me prononcer catégoriquement, faute de matériaux d'études suffisants, sur la valeur des genres 
australiens établis par Blackburn sous les noms de Syzeton, Syzetoninus et Syzetonellus. (i) 

TABLEAU DES GENRES 

Le tableau suivant facilitera la séparation des trois genres qui me sont connus en nature, avec le 
genre Cnopiis Champion. 

r . — Tète plus ou moins sensiblement inclinée en avant, peu ou très emboîtée dans le prothorax, plus ou moins cachée 
par celui-ci en-dessus ; yeux profondément échancrés. Antennes insérées dans l'échancrure des yeux. 

— Tète plus inclinée en avant et plus emhoitéc dans le prothorax, presque complètement cachée par celui-ci [vu 

en-dessus). Antennes à articles couits et presque égaux a partir du 3""= 

article Genus Phytobaenus, Sahlberg. 

— Tète moins inclinée en avant et moins emboîtée dans le prothorax, modéré- 

ment cachée par celui-ci en-dessus. Antennes assez fortes, à articles un peu 

plus longs que larges à partir du. 3^'^ Genus Hylobaenus, Pic. 

2. — Tète non sensiblement inclinée en avant, non emboîtée dans le prothorax, 
toujoursbien visible en-dessus. Yeux ordinairement peu échancrés. Antennes 
variablenient insérées et variables. 

— Premier article des tarses postérieurs plus ou moins long, ordinairement au 

moins aussi long que les suivants. Pattes, postérieures au moins, plus nu- 

moins longues Genus Hyi.ophilus, Berthold. 

— Premier article des tarses postérieurs court, à peine plus long que les deux 

suivants, le 2'°'^ prolongé en-dessous. Pattes courtes et robustes . . . . Genus Cnopus, Champion. 

I. Genus PHYTOB/ENUS, Sahlberg 

Phytobaenus. Sahlberg, Bull. Soc. Nat. Mose, Vol. 7, p. 277 (1834). 

Caractères. - Tète très inclinée en avant, très emboîtée dans le protliorax et presque complète- 
ment cachée par celui-ci en dessus; antennes robustes à articles courts et presque égaux à partir du 
3"= article, insérées dans l'échancrure des yeux qui est très profonde: prothorax subcaréné sur son milieu: 
foiine un peu élargie. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce du genve P. amabilis, Sahlheig, 
est très rare en dehors de la Finlande; on l'a capturée en France, à Troyes, en Piémont, en Croatie, dans 
les Balkans, enfin au Japon. 
I. P. afnabilis, Sahlberg, Bull. Soc. Nat. Mose, \'ol. 7, p. 277 (1S34) (Europe, Japoni; bisbimaculatus. 

Hampe, Stett Ent. Zeit., p. 356(i85o); scapularis, Marseul. Ann. Soc. Knt. Fr., p. 453 (18761. 

2. Genus HYLOB/ENUS, Pic 

Hylobaenus. Pic, L'Echange, n" 210, p. 33 (1902). 

Caractères. — Tète modérément inclinée en avant, un peu emboitéc dans le prothorax, modé- 
rément cachée par celui-ci en dessus; antennes assez fortes, à articles un jieu plus longs que larges à 
partir du 3™'', insérées dans l'échanciurc des yeux qui est très profonde; prothm.ix subcaréné sur son 
milieu; forme allongée, subparallèle. 



(i) A'oir plus loin lc= carucltTts primipiiiix de ces g( nrc.-^. d'aprùs los lra\aii\ tU* Iriir (U'MTiptciir. ainsi .pu' la liste ile^ esp» 



4 COLEOPTER.\ HETEROMERA 

Distribution géographique des espèces. — Les deux espèces actuellement connues se 
rencontrent l'une dans les Indes, l'autre en Océanie, la première provient de Mahé dans le Malabar, la 
deuxième a été recueillie dans la Nouvelle Guinée par l'explorateur Birô. 

1. H. indicus, Pic, L'Echange, n" 2o5, p. 2 (1902) (Malabar). 

2. H. notaticolUs. Pic, idem. n° 210, p. 33; Term. Fuz. p. 522(1902) (Nouvelle Guinée). 

3. Genus HYLOPHILUS, Berthold 

Hylophilus. Berthold, Latreilles Naturl. Fam. des Tierreiches (1827). 

Xylophilus. Latreille, Fam. Nat. du Règne Animal, p. 383 (iSaS); Curtis, Brit. Ent.Vol. 7, p. 299 (i83o). 

Aderus. Westwood, Zool. Journ., Vol. 5, p. Sj (182g). ^' 

Caractères. — Tète non sensiblement inclinée en avant, non emboîtée dans le prothorax, 
toujours visible en dessus; yeux variables, ordinairement peu échancrés. Antennes à structures variées 
parfois particulières chez les 5- ^'^'^ flabellées, soit avec des articles particuliers dans ce sexe. Pattes 
variées de structure les cuisses postérieures souvent plus épaisses et les tibias particuliers chez 5 ; 
premier article des tarses postérieurs plus ou moins long; pattes, postérieures au moins relativement 
longues. Labre prolongé ou non en avant du point d'insertion des antennes, suture épistomale obsolète, 
fine ou distincte. 

Genre très nombreux, renfermant des formes variées et comprenant de nombreux sous-genres 
qui sont, en suivant l'ordre alphabétique : 

Sous-genre Anidorus. Mulsant & Rey, CoUigères, p. 22 (1866). 

— — Ariotus, Casey, Ann. New York Acad. Se. Yo\. 8, pp. 773 et 788 (1895). 

— — Axylophilus, Casey, idem, pp. 774 et 80S (iSgS). 

— — Elonus, Casey, ibidem, pp. 773 et 774 (iSgS). 

— — Emelinus, Casey, ibidem, pp. 773 et 777 (iSgS). 

— — Euglenes. Westwood, Zool. Journ. Vol. 5, p. 5g (1829). 

— — Ganascus, Casey, Ann. New York Acad. Se. Vol. 8, pp. 774 et 8o3 (i825). 

— — Micreugknes, Pic, Bull. Soc. Zool. Fr. p. 20 (1902). 

— — Olotdus, Mulsant & Rey, CoUigères, p. 22 (1866). 

— — Phomahts, Casey, Ann. New York Acad. Se. Vol. 8, pp. 773 et 785 (i8g5). 

— — Pseiidanidoriis, Pic, Rev. Scient. Bourb. p. i58 (1893). 

— — Pscudariotns, Casey, Ann. New York Acad. Se. Vol. 8, pp. 774 et 790 (iSgS). 

— — Pseiideiiglenes, Pic, Bull. Soc. Zool. Fr. p. 81 (1897). 

— — Pseiidolotelus, Pic, L'Echange, n'^ 201 (igoi). 

— — Sandytes. Casey, Ann. New York Acad. Se. Vol. 8, pp. 774 et 806 (iSgS). 

— — Scanylus, Casey, idem, pp. 774 et 800 (i8g5). 

— — Tanilotes, Casey, ibidem, pp. 774 et 798 (1895). 

— — Vanonus, Case}-, ibidem, pp. 774 et 791 (1895). 

— — Zonaiites, Casey, ibidem, pp. 773 et 779 (1895). 

Dans la faune paléarctique les divers sous-genres se distingueront entre eux delà façon suivante : 

1 . — Troisième article des antennes plus au moins long, au moins aussi long que le 2""^, plus long ou aussi long que 

le 4'"'^ ; antennes variablement insérées .... 2 

— Troisième article des antennes" court, ordinairement 

plus court que le 2™'^, bien plus court que le ii^^''. . (Aderus Westwood), Hylophilus, s. Str. 

2. — Antennes insérées àla hauteur du côté interne de l'ail, 

ou en dedans de cet organe 4 

— Antennes insérées sur le milieu de la tète, en dehors 



FAM. HYLOPHILID.JE 



du bord interne des yeux et ordinairement nettement 

en avant de ces organes 3 

3. — Tibias simples dans les deux sexes ; yeux petits . . Subgen. Olotelus, Reitter. 

— Tibias monstrueux au moins chez ^; yeux moins petits Subgen. Pseudanidorus. Pic. 

4. — Troisième article des antennes distinctement plus long 

que le 2™^. le 4""= plus ou moins allongé, par/ois très 
long, article terminal longou assez long; yeux grands 
et plus ou moins rapprochés, ou moyens et écartés . 5 

— Troisième article des antennes à peine plus long que 

le 2'^'^, le 4™'^ subtransversal, article terminal court; 

yeux assez grands, écartés Subgen. Pseudeuglenes, Pic. 

5. — Yeux moyens, assez éloignés entre eux Ç ^ , ainsi que 

du bord postérieur de la tête; pattes ^particulières. 

— Yeux grands ou très grands surtout chez i^ , contigus 

ou presque au bord postérieur de la tète, très rap- 
prochés antérieurement chez ^ ; pattes § ordinaires. Subgen. Eugi.enes. W'estwood. 6 

6. — Antennes insérées presque à la hauteur du bord de 

l'œil, simples dans les 2 sexes; cuisses postérieures 
simples 9 : ou munies en dessous § d'une sorte de 
brosse pileuse faite de poils longs et clairs; élytres 
simples à l'extrémité dans les 2 sexes Subgen. Pseudolotelus, P'c. 

— Antennes insérées un peu en dedans du bord de l'ccil, 

simples chez Ç , particulières chez § , avec le 3'"'' 
article long et large; cuisses postérieures ordinaire- 
ment dentées en-dessous ou munies d'une sorte d'appen- 
dice à peu près glabre ^ et ^ ; élytres munis d'une 

dent à l'extrémité chez ^ , simples chez Ç . . . Subgen. .Anidorus, Mulsant & Rey. 
Le tableau suivant, rédige d'après les travaux de AI. Th. Casev. aidera à distinguer ou séparer les 
divisions établies par cet auteur, pour la faune de l'Amérique Septentrionale. 

1. — Labre non prolongé en avant du point d'insertion des antennes 2 

— ■ Labre prolongé, corps très petit A.xylophilus. 

2. — Tète comprimée à la base; suture de l'èpistome profonde et distincte 4 

— Tète non comprimée à la base 3 

3. — Suture épistomale fine mais distincte ; corps gros; antennes courtes; prothorax plus 

large que la tète Ganascus. 

— Suture épistomale obsolete; antennes très longues, filiformes; prothorax plus étroit que 

la tète Sandytes. 

4. — Yeux faiblement ou modérément échanci es, récha}icrure parfois obsolète 7 

— Yeux profondément échancrés 5 

5. — Tète tronquée à la base; pubescence longue, rude et simple 6 

— Tête fortement sinuée à la base ; pubescence courte, double P2t.oNUS. 

6. — Antennes insérées en dedans de l'ail, flabellées chez ^, ordinaires chez 9 • • • • Emelinus. 

— Antennes insérées en dehors des yeux, simples dans les deux sexes Zon antes. 

7. — Prothorax à cotés non saillants; yeux d'ordinaire à facettes plus ou moins grossières . S 

— Prothorax à cotés anguleux et saillants antérieurement ; yeux à facettes fines . . . . Sianvi.us. 

i''! . — Troisième article des antennes allongé 9 

— Troisième et deuxième article (les antennes petits Phomam's. 



6 COLEOPTERA HETEROMERA 

g. — Prothorax plus étroit que la tète lo 

— Prothorax aussi large que la télé Ariotus. 

10. — Corps allongé {comme Ariotus), noir ou de couleur foncée, sans taches ii 

— Corps gros [comme Zonantes), noir avec des taches pâles Pseudariotus. 

11. — ■ Antennes graduellejnent et ordinairement faiblement épaissies Vaxonus. 

— Antennes ter)n!nées par une massue parallèle de cinq articles Taxilotes. 

J'ai publié aussi récemment la division nouvelle M/rrcM^/i^^fs pour une espèce océannienne ayant 
les antennes grêles à dernier article long, en massue, celles-ci insérées un peu au dedans de l'œil, les yeux 
très grands et saillants touchant le bord postérieur de la tête. 

Distribution géographique des espèces. — Les Hylophilus comprennent environ deux 
cent trente espèces (je ne compte pas deux ou trois noms dont la valeur n'est pas certaine, comme 
nigripennis, Villa, tirohnsis, Gredl.) en partie américaines. Deux espèces pruinosus Kiesenwetter, popiilne7ts 
Panzer (et /fl//(;sc«w Wollaston aussi probablement) se imcontrent simultanément en Europe, Afrique 
septentrionale et Asie occidentale. Dans la faune paléartique je compte environ 44 espèces et 11 variétés 
parmi lesquelles 17 espèces et 6 variétés sont propres à l'Europe seulement ; 8 espèces et 3 variétés sont 
propres seulement au Nord de l'Afrique; 9 espèces et 2 variétés sont propres à l'Asie occidentale ou 
septentrionale. Deux ou trois espèces se rencontrent simultanément en Europe et en Asie, 5 en Europe 
et dans lAfrique septentrionale, une en Afrique et en Asie. 

Pour la faune exotique proprement dite nous aurons 16 espèces africaines, 19 asiatiques, 
107 américaines et 48 espèces connues en Océanie parmi lesquelles les H. trifaciatus, Champion et 
aequinoctialis. Champion, se rencontrent conjointement dans l'Amérique centrale et aux Antilles. 

Les espèces américaines se répartissent ainsi : 35 espèces pour l'Amérique du Xord, 47 pour 
l'Amérique centrale et 24 environ pour l'Amérique méridionale (je ne compte pas parmi ces dernières, 
quelques espèces brésiliennes qui, vraisemblablement, se rapportent à des formes décrites par Champion) 
et parmi celles-ci la faune du Brésil est représentée à elle seule par 21 espèces propres, toutes décrites 
par moi. Deux espèces sont décrites des Antilles. 

En Océanie. 4 espèces sont décrites d'Australie ou Tasmanie, 5 de la Nouvelle Zélande. 2 des 
Nouvelles Hébrides, 10 de la Nouvelle Guinée, 4 de Java, 16 de Sumatra, 2 de Celebes, etc. 

Quelques-unes de ces espèces se rencontrent aussi dans d'autres îles, ainsi//. Donckieri, Pic, aux 
Celebes, H. Beccarii, Pic, à Manille, etc. 

1. H. aequinoctialis. Champion, Biol. Centr. A^mer. Vol. 4, pt. 2, p. iSo, pi. S, f. i5 (iSgo) (Amérique 

Centrale, Saint \'incent). 

2. H. africanus, Pic, (Olotelus). Bull. Soc. Zool. Fr. p. 19 (1902) (Côte d'Ivoire). 

3. H. albonotatus. Champion. Trans. Ent. Soc. Lond., p. 25i (iSgS) (Australie). 

4. H. Alluaudi. Pic, (? Pseudeuglcnes), Bull. Soc. Zool. Fr., p. 68-6g (iSg8) (Ile Maurice). 

5. H. amicus, Casey, [Pseudariotus), Ann. New York Acad. Sc, p. 791 (i8g5) (Etats-Unis d'Amérique). 

6. H . amiilœ, Champion, [Emelinus), Biol. Centr. Amer.. Vol. 4, pt. 2, p. 170. pi. 8, f. 3 (Mexique). 

7. //. angulatus Pic, [Scanylus), Ann. Soc. Ent. Belg., p. 267 (1898) (Brésil). 

8. H. angulithorax, Desbrochers, [Olotelus), Acad. Hippone, p. 146 (1S81) (Algérie, Sardaigne). 

9. H. anfennalis, Broun, Manuel New Zeal. Col., Vol. 5, p. ii63 (1893) (Nouvelle Zélande). 

10. H. anthicoides, Champion. Biol. Centr. Amer. Vol. 4. p. 1S8, pi. 8. f. 26 (1890) (Guatemala). 

11. H. appendiculatus, Champion, idem. Vol. 4, part. 2, suppl., p. 45S,pl. 21, f. g (i8g3) (Mexique). 

12. H. arcuatipes. Pic, [? Pseudariotus), Bull. Soc. Zool. Fr., p. 21 (1902) (Brésil). 

i3. H. argentatus. Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 186, pi. 8, f. 23 (1890) ; Suppl. p. 459 (i8g3) 

(Mexique, Guatemala). - 
14. H. Aristidis, Pic, [Olotelus), L'Echange, n° io3, p. 75 (iSg3) (Syrie, Egypte). 
i5. H. armipes, Fairmaire, An. Soc. Ent. Belg., Vol. 40. p. 44 (i8g5) (Indes). 

16. H. Ashmeadi, Casey, [Emelinus), Ann. New York Acad. Se, p. 778 (i8g.5) (Etats-Unis d'Amérique). 

17. H.ater, Leconte, [Zonantes). Trans. Amer. Ent. Soc, p. lyS (1875) (Etats-Unis d'Amérique). 
iS. H. atomus, Costa, [Olotelus). Acad. Napoli, Vol. 23, p. 167; Pic, Best. Tab. p. 10 (Sardaigne). 



FAM. HYLOPHILID^ 7 

ig. H. atriceps. Pic, Bull. Soc. Ent. Fr., p. 23i (1900); nigricoUis, Champion, Trans. Ent. Soc. London, 
p. 43, pi. I, f. 14 (1896) (Grenade). 

20. H. atricolor, Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4. p. 177 (i8go) (Panama). 

21. H. basalis, Leconte, [Elonus], Proc. Acad. Nat. Sc. Philad., p. 276 (i855) (Etats-Unis d'Amérique). 

22. H. baiaviensis, Pic, Term. Fuzet. p. 523 (1902) (Java). 

23. H. Beccaril, 'Pic,{Aderiis), Ann. Mus. Civ. Stor. Nat. Genova,Vol.40,p.738 (1901) (Celebes, Manille). 

24. H. Beni-Morae, Pic, [Olotclus), Eev. Scient. Bourbonnais, n" 9, p. i57 (iSgS) (Algérie). 

25. H. hifasciatiis. Pic, {? Pseudai'wins), Miscall. Ent., Vol. 5, p. 63 (1897) (Mexique;. 

26. H. bipartihcs, Pic, L'Echange, n. 204, p. 96 (1901) (Malabar). 

27. H. Biroi, Pic, Term. Fuzet. p. 523 (1902) (Nouvelle Guinée). 

28. H. bisinuaUts, Pic, idem (Java). 

29. H. brasllieiisis, Pic [? Zonautes), Ann. Soc. Ent. Belg., p. 265 (1S98) (Brésil). 

30. H. brevicornis, Perris [Olotclus], L'Abeille, Vol. 7, p. 20 (1870); Champion, Ent. Monthl. Mag. 

Vol. 28, p. 68; Baudi, Heteromeri, p. 74; bra'icollis, Gemminger, Catal. Culeopt. p. 20S4 (1870) 
(France, Italie). 
3i. H. breviramus, Champion [Emelii/ui], Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 172, pi. 8, f. 5 (1890) (Panama). 

32. H. brcvis, Pic {? Zoiiaiites), Ann. Soc. Ent. Belg. p. 264 (1898) (Brésil). 

33. H. brevithorax, Pic, Term. Fuzet. p. 523 (1892) (Nouvelle Guinée). 

34. H. Browii, Pic, L'Echange, n" 201, p. 67 (1901) ; obscurus, Broun, Man. New-Zeal. Col. \'ol. 5, 

p. 1164 (i8g3) (Nouvelle Zélande). 

35. H. hriinnidorsis, !Marseul, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 450 (1876) (Japon). 

36. H. brunnipcnnis, Leconte {Phomalns), Trans. Amer. Ent. Soc. p. 176 (1875) (Etats-Unis d'Amérique). 

37. H. calvescens. Casey (Vanonus), Ann. New York Acad. Se. p. 7g3 (1895) (Etats-Unis d'Amérique). 

38. H. cajiesceiis. Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, Suppl. p. 459, pi. 21, f . 1 1 (1893) (Mexique). 
3g. H. capitalis. Pic, L'Echange, n° 204, p. g6 (1901) (Malabar). 

40. H. cariiiatits. Pic [? Olotclus], Ann. Mus. Civ. Stor. Natur. Genova, p. 740 (igoi) (Sumatra). 

41. H. Caseyi, Pic, Bull. Soc. Zool. Fr. p. 52 (1896); priiiiiosiis, Casey (ScanUns], Ann. New York Acad. 

Se. p. 801 (i8g5) (Etats-Unis d'Amérique). 

42. H. Championi, Pic, Bull. Suc. Ent. Fr. p. 78 (1894); bicolor, Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, 

p. 182, pi. 8, f. iS (1890), Suppl. p. 457 (i8g3) (Mexique). 

43. H. chiriquensis, Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 180, pi. 8, f. 14 (i8go) (Panama, ? Brésil). 

44. H. ciiidipennis, Champion, idem, p. 179 (1890) (Amérique Centrale); a. var. suturifci , Pic, Ann. Soc. 

Ent. Belg. p. 266 (i8g8) (Brésil). 

45. H. ductus, ]\Iarseul, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 452 (1876) (Japon). 

46. H. coloratus, Broun, Man. New Zeal. Col. 5, p. ri64 (1893) (Nouvelle Zélande). 

47. H. coyticaroides, Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 184 (1890) (Panama). 

48. H. crassiioniis, Pic, [Eloiius], Ann. Soc. Ent. Belg., p. 263 (1898) (Brésil). 
4g. H. Csikii. Pic, Term. Fuzet. ]>. 523 (igo2) (Nouvelle Guinée). 

49'.//. curticornis. Pic, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 227 (1902) (Nouvelle Guinée). 

5o. //. curtipennis, Pic, [Pscudolotclus], Rev. Scient. Bourbonnais, p. 172 (i8gg); Best. Tab. p. g et ig 

(igoo) (Caramanie). 
5i. H. curtitJwrax, Pic, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 757 (1899) (Sumatra). 

52. H. curvipes. Champion, [Elonus), Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 175, pi. 8, f. 10 (i8go) (Guatemala). 

53. H. cyprins, Baudi, [? Pscndanidorus), Atti Acad. Se. Torino, Eteromeri, p. 75 (1877) (Chypre). 

54. PI. densiis, Casey, [Taiiilotes], Cont. Col. N. Amer. \'ol. 2, p. 187 (iS85); Ann. New York Acad. 

Se, p. 7gg (i8g5) (Eta(s-Unisd'Amériquc). 

55. H. dilaticornis. Pic, {? Euglencs), Bull. Soc. Zool. Fr., p. 68 et 70 (iSgS) (Madagascar). 

56. H. discoidalis, Pic, L'Echange n" 210, p. 34 (igo2) (Malabar). 

57. H. distoitus, Champion. Ent. Monthl. Mag. 2'"<= Série, \'ol. i. p. 267 (i8go); Lewis, .Ann. ^lag. Nat. 

Hist. (6), Vol. i5, p. 426, f. 4 (i8g5) (Japon). 

58. H. divcrsipes. Pic, [? Olotchis), Ann. Mus. Civ. Stor. Xatur. Cjenova, p. 740 (1901) (Sumatra). 
5g. //. Donckicri, Pic, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 757 fi8gg) (Sumatra, Celebes); 

a. var. diffcrcns. Pic, idem, p. 757 (Sumatra). 
60. H. drusus. Pic, [Olotclus), Bull. Soc. Zool. Fr., p. 435 (i8g4) (Antilibani. 



8 COLEOPTERA HETEROMERA 

6i. H. elongatns. Pic, [? Zonantes], Ann. Soc. Ent. Belg., p. 264 (1898) (Brésil); a. ? var. noiatipennis, Pic, 
ibidem, p. 265 (Brésil). 

62. H. eucalypti, Lea, Proc. Linn. Soc. N. S. Wales, p. SSg (1S97) (Australie). 

63. H. Fairmaiiei, Pic, Bull. Soc. Zool. Fr., p. 52 (i8g6) ; scapularis, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Belg. 

Vol. 40, p. 44 (1896) (Indes). 
6âf. H.fasciatus, Melsheiraer, [Zonantes], Proc. Acad. Nat. Sc. Philad., Vol. 3, p. 55 (1846); Hald. 
Journ. Acad. Se. Philad. Vol. i, p. 97 (Etats-Unis d'Amérique). 

65. H.Jasciolatus, Marseul, Not. Mus. Leyden, Vol. 4, p. 112 (1882); Tijds. Ent. 25, p. 54 (Java). 

66. H.fenioralis, Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. i85, pi. 8 f. 22 (1890) (Guatemala). 

67. H.femoratus. Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 140 (1897) (Port-Elisabeth). 

68. H.fennicus, Mannerheim, [Euglenes], Bull. Soc. Nat. Mose. Vol. i, p. 98 (1843); Mulsant & Rey, 

CoUigères, p. 42 ; Pic, Best. Tab. p. i5; (? pygmaeus), De Geer, Mém. t. 5 (Europe septentrionale). 

69. H.flabdlatus, Champion, {Emelinus), Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 168, pi. 8, f. i (1890) (Mexique). 

70. H.flaveohis, Mulsant & Rey, {Olotelus), CoUigères, p. 26 (Europe). 

71. H. flavicornis. Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 178 (i8go) (Mexique). 

72. H.flavipalpis, Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, Suppl. p. 456, pi. 21, f. 7 (1893) (Mexique). 

73. H. fiavitarsis, Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 175, pi. 8 f . 1 1 (1890) (Guatemala). 

74. H.flavits, Fairmaire. (Adcrus), Ann. Soc. Ent. Fr. p. 644 (i863); Abeille, Vol. i, p. 69 (Algérie). 

75. H.ßoridanus, Casey, {Vaiiontis), Ann. New York Acad. Se. p. 797 (iSg5) (Etats-Unis d'Amérique). 

76. H. fluctuosus. Champion, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 25o (1895) (Australie). 

77. H. forticornis. Champion, [Elonus), Biol. Centr. Amer. Vol. 4. p. 173, pi. 8, f. 8 (iSgo) (Panama). 

78. H.fragilis, Champion, idem, p. 182, pi. 8, f. 17 (Guatemala). 

79. H. Françoisi, Pic, {Aderiis), Bull. Soc. Zool. Fr. p. 19 (1902) (Nouvelles Hébrides). 

80. H.fimereus, Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 17S (1890) (Guatemala). 

81. H. genimlatus. Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, Suppl., p. 457, pi. 21, f. 8 (iSg3) (Guatemala, 

Mexique). 

82. H. Gestroi, Pic, (? Olotelus), Ann. Mus. Civ. Stor. Nat. Genova, p. 740 (igoi) (Sumatra). 

83. H. giblmlus, Marseul {? A dents), Ann. Soc. Ent. Fr. p. 454 (1876) (Japon). 

84. H. Gounellei, Pic, [? Pseudariotus), L'Echange, n" 201, p. 68 (igoi) (Brésil). 

85. H. goyasensis. Pic, [Elonus], Bull. Soc. Zool. Fr. p. 20 (igo2) (Brésil). 

85. H. gracilis. Pic, [Vanoinis), Ann. Soc. Ent. Belg. p. 268 (i8g8) (Brésil); a. var. pallidus. Pic, idem, 
p. 268 (Brésil). 

87. H. grandiceps. Pic, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 756 (189g) (Sumatra). 

88. H. gratiosas. Pic, [Olotelus], Bull. Soc. Zool. Fr., p. 435 (i8g4) (Syrie). 
8g. H. gravidicornis, WoUaston, Col. Hesperid., p. 216 (1867) (Hespérides). 

go. H. giittattis, Champion, Trans, Ent. Soc. Lond., p. 44, pi. i, f. i5 (i8g6) (Saint Vincent). 

91. H. hipponensis. Pic, {Anidorus), L'Echange n" io3, p. 75 (1893) (Algérie). 

92. H. Horvathi, Pic, Term. Fuzet. p. 522 (1902) (Nouvelle Guinée). 

g3. H. Huhhardi, Casey, [Zonantes], Ann. New-York Acad. Se, p, 782 (i8g5) (Etats-Unis d'Amérique). 
g4. H. humeralis. Champion, [? Elonus], Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 174, pi. 8, f. g (1890) (Panama). 
g5. H. huronicus, Casey, (7a««»«), Ann. New York, Acad. Se, p. 796 (iSgS) (Etats-Unis d'Amérique). 

96. H. impressipennis, Pic, [? Ariotus), Ann. Soc. Ent. Belg., p. 266 (1898) (Brésil). 

97. H. inflatus, Champion. Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. i83; pi. 8, f. 20 (i8go) (Mexique). 

98. H. innotatus, Pic, [?vay. de aequinoctialis , Champion), Bull. Soc. Zool. Fr., p. 20 (igo2) (Mexique). 

99. H.japonicus, Champion. Ent. Monthl. Mag. (2), Vol. i, p. 268 (i8go) (Japon). 
100. H.javanus, Pic, Bull. Soc. Zool. Fr., p. 433 (i8g4) (Java). 

loi. H. hahylianiis. Pic, {Eugknes), Rev. Scient. Bourbonnais, p. 38 (i8g6) (Algérie). 
102. H. lacertosus. Champion, {Elonus], Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 173, pi. 8 f. 7 (iSgo) (Guatemala). 
io3. H. lactiueus. Champion, BùdI. Centr. Amer. Vol. 4, Suppl., p. 459, pi. 21, f. 12 (i8g3) (Mexique). 
104. H. lacustris, Casey, (Tanilotes), Ann. New York Acad. Se. p. 7gg (1895) (Etats-Unis d'Amérique). 
io5. H. lateralis. Gredler, [Anidorus], Käfer Tirol, p. 281-4 (1866); Rép. Ab., Vol. 12, p. 164 (Tyrol). 

106. H. laticeps. Champion. Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 177 (iSgo) (Mexique, Guatemala) 

107. H. laticollis, Champion, idem, p. 184 (Mexique). 

108. H. latior, Pic, {Vanonus), Ann. Soc. Ent. Belg., p. 268 (1898) (Brésil). 



FAM. HYLOPHILID.^ • 9 

109. H. lahpennis. Pic, [POIoiclux). Ann. Mus. Civ. Stor. Nat. Genova. p. 738 (igoi'l (Sumatra), 
no. H. latissimus. Pic, {? Olotehis), Bull. Soc. Zool. Fr., p. 28 (1899) (Bolivie). 

111. H. IcBskollis, Fairman-e, [Pseudanidorus), Ann. Soc. Ent. Belg., Vol. 27, p. ii3 (i883) (Algérie). 

112. H. longicornis, Pic, [? Saiidytes) . Bull. Soc. Zool. Fr., p. 21 (1902) (Brésil). 
ii3. H. longipennis. Pic, [OMelns], Miscell. Ent.. Vol. 3, p. 41 (1895) (Le Cap). 
114. H. longithorax, Pic, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 755 (1899) (Sumatra). 

ii5. H. luteolus. Casey, [Scauyliis] . Ann. New York Acad. Sc, p. 801 (1895) (Etats-Unis d'Amérique). 

116. H. macassarensis. Pic, [Olotelus], Ann. Mus. Civ. Stor. Nat. Genova, p. 738 (1901) (Celebes). 

117. H. macularis, Pic, Bull. Soc. Zool. Fr., p. i5 (1894) (Guinée). 

118. H. macnlibasis. Pic, Term. Fuzet. p. 523 (1902) (Océanie). 

119. H macnlicoUis, Pic, ?\Iiscell. Ent., Vol. 5, p. 62 (1897) (Mexique). 

120. H. maculipeiinis. Pic, (Engleiies), Bull. Soc. Zool. Fr., p. 68-71 (1S98) (Assinie). 

121. H. Maindroni, Pic, Bull. Mus. Hist. Nat. Paris, n° 2, p. 67 (189S) (Obock). 

122. H. maroiiihis, Pic, [Englencs], Bull. Soc. Zool. Fr., p. 435 (1894) (Liban). 

123. H. Mars/iaUi, Pic, Rev. d'Ent. Caen, Vol. 20, p. 96 (1901) (Rhodesia). 

124. H. mauritiensis. Pic, {IPseudmglenes), Bull. Soc. Zool. Fr., p. 68-69 (i8g8) (He Maurice). 

125. H. MfM«OTf;7,Leconte(E;««/«/«s),Proc.Acad.Nat.Sc.Philad.,p.275 (i855) (Etats-Unis d'Amérique). 

126. H. metallicns. Pic, [Micreuglenes], Bull. Soc. Zool. Fr., p. 20 (1902) (Nouvelles Hébrides). 

127. H. mexicamts. Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, Suppl., p. 456, pi. 21, f. 6 (iSgS) (Mexique). 

128. H. minor, Baudi, (? Olotelus), Atti Acad. Sc. Torino (Eteromeri). p. 74 (1877) (Italie). 

129. H. Modiglianii, Pic, (? Pseudeuglenes), Ann. Mus. Civ. Stor. Nat. Genova, p. 739 (1901) (Sumatra). 
i3o. H. monstrosipes. Pic. (Pseudanidorus). Rev. Scient. Bourbonnais, p. 107 (1893) (Algérie^ Corse). 

i3i. H. Nadeshdac, Semenow. Auidonts], Horae Soc. Ent. Ross., A'ol. 32, p. 6i3 (1899) (Russie). 
i32. H. uehilosiis, Leconte, [Elonus], Trans. Amer. Ent. Soc, p. 173 (1875) (Etats-Unis d'Amérique). 
i33. H. neglediis, Duval & Aube (Olotelus), Gen. Col., Vol. 3, pi. 85, f. 421 (i860). Aube, Cat. Grenier, 

p. 91 {i863) ; ßlicoi'iiis, Schaufuss, Nunq. Otiosus, p. 535 (i883) (Europe Méridionale, Baléares, 

Afi'ique Septentrionale) . 

a. var. bicolor, Schaufuss. idem, p. 536 ('i883); 

b. var. algiricus. Pic, Bull. Soc Zool. Fr., p. 81 (1897) (Algérie, Europe). 
134. li . iieogiiineensis, Pic, Term. Fuzet. p. 523 (1902) (Nouvelle Guinée). 

i35. H. iiigriceps. Pic, {Olotelus], Rev. Scient. Bourbonnais, p. 172 (1899); Best. Tab. p. 11 (igoo) (Sj'rie). 
i36. H. nigrinus. Germar, [Anidorus], Fauna Ins. Eur., 22, 7, 8; morio, Märkel, Sturm. Cat., p. 168 

(1843) (Europe) ; 

a. var. alpestris. Pic, îiliscell. Ent., \'ol. 7, p. 5i (1S99); Best. Tab. p. 16 (1900I (France). 
137. H. uigripeunis, Villa (=? riificollis, Rossi), Cat. Col. Eur. dupl. Suppl. . p. 63, (i838); Atti, Soc. Ent. 

Ital. Vol. II, p. 81 (1868) (Italie). 
i3S. H. nigrofasciatus. Pic, Ann. Soc. Ent. Fr.. p. 756 (1899) (Sumatra). 
i3g. PI. nigromacnlatus. Pic. idem, p. 756 (1899) (Sumatra). 

140. PI. nitidifi'ous, Thomson, [Euglencs], Bull. Soc. Ent. Fr.,p. 10 (18S6); Pic, Best. Tab. p. i5 (Suède). 

141. /-/. nitidus, Broun, Manual New Zeal. Col. Vol. 5, p. ii63 (iSgS) (Nouvelle Zélande) . 

142. PI. nutatus, Leconte, (PM/rfflnotej,Proc.Acad.Nat.Sc.Philad.,p.276(i855) (Etats-Unis d'Amérique). 

143. PI. «//i//fr. Leconte, (Zora;?i'«),Proc. Amer. Philos. Soc, \'ol. 17, p. 425 (1878) (Etats-Unis d'Amérique). 

144. PI. obliquas, Champion. Biol. Centr. Amer. Vol. 4, Suppl., p. 458, pi. 21, f. 10 (i8g3) (:\Iexique). 

145. H. obscurior, Pic, (? Ariotus). Ann. Soc. Ent. Belg., p. 266 (1898) (Brésil). 

\A,6. Pl.obscitrithorax, Pic, (Olotelus), Rcw Scient. Bourbonnais, p. 172 (1899): Best. Tab. p. 11 (1900) 
( Rhodes). 

147. PI. oculatissimus,\N oWaston, (£«^/f;;«),Cat. Canar. Col., p. 525 (1864): Rép. Ab.Vol. 12, p.i63 (Palma). 

148. PI. oculatus, G_vllenhal, [Euglcncs], Fauna Suec. p. 5oi (1810); Pic, Best. Tab. p. i5; pygmaiis, Mulsant 

& Rev, Colligères, p. 39; nigricollis, :\Iarshal, Et. Ent., p. 487-6; Pwi'/d^oa'//;«?/;«-, Panzer, Faun. Germ, 
p. 'ij^-5;ferruginais, PaykuU, Fauna Succ. p. 257-5; popnlncus, Fabricius, Ent. Syst. Suppl. p. 67-13 
(Europe). 

a. var. pygmaus, (iyllenhal, Mem. Ins. i37 (1774); Fauna Suec. \'ol. 2, p. 5o2 (iSio) ; ? /»/r;«, 
Olivier, Ent.\'ol. 3, n" 5 1-4 (Europe). 



lo COLEOPTERA HETEROMERA 

149. H. opimiis, Casey, [Gaiiasctis), Ann. New York Acad. Sc, p. 8o5 (iSgS) (États-Unis d'xA.mérique). 
i5o. H . pallesccns, Wollaston, [Olotelus), Ins. Mader, p. 538, t. i3, f. Z [iS5^); pallens, Desbrochers, Acad. 

Hippone, p. 147 (1881) (Madère, Europe, Asie occidentale, Afrique-Nord). 
i5i. H. palliatiis, Casey, {Ganasciis), Ann. New York, Acad. Sc, p. 806 (i8g5) (États-Unis d'Amérique). 
i52. H. pallidicolor , Pic, (? Olotdns). Ann. Mus. Civ. Stor. Nat. Genova, p. 740 (1901) (Sumatra). 
i53. H. pallidultis, Pic, Term. Fuzet. p. 524 (1902) (Nouvelle-Guinée). 
i5^. H. patrickts. Abeille, [Anidoriis], Ins. Cavern., p. 87 (1871) et Rép. Ab., Vol. 12, p. i63 (1875) 

(France Méridionale). 
i55. H . pectinicornis , Champion, Trans. Ent. Soc. Lend. p. 24g, pi. 6, f. 12 (1895) (Tasmanie). 
i56. H. ptntatomui, Thomson. (Pseudeugleues), Skand. Col. 6, p. 371 (1864); et Rép. Abeil.,Vol. 12, p. 162 

(1875); quinquetomus, Seidlitz, Fauna Bait. pt. 5, p. 546 (1890) (Finlande). ~~^^ 
157. H. peruvianus, Pic, L'Echange, n" i83, p. 19 (1900) (Pérou). 
i58. H. Peyroni, Pic, (Psmdauidonis) , Best. Tab., 40, p. ig, note 2 (igoo) (Syrie). 
i5g. H. piceiis, Leconte, [Vanoims), Proc. Acad. Nat. Sc Philad., p. 276 (i855) (États-Unis d'Amérique). 

160. H. picinus, Fairmaire, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 36 (i8g3) (Saigon, Indo-Chine). 

161. H.pictipes, Broun, Manual New Zeal. Col. 5, p. 1164 (1893) (Nouvelle Zélande). 

162. H. planipennis, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Mose. 2, p. 5i8 (i853) (Ceylan). 

i63. H . popnlneus, Panzer, [Hylophiliis, Aderiis), Fauna Germ. 35, f. 4 (1796) ; boleti, Marshall, Ent. Brit., 

p. 486 (1802) (Europe, Asie, Afrique); 

a. var. biskrensis, Pic, Rev. Scient. Bourbonnais, p. i58 (iSgS) (Algérie). 
164. H. princeps, Casey, [Elontis), Ann. New York Acad. Sc, p. 775 (iSgS) (Canada). 
i65. H. pi'iiiiiosits, Kiesenwetter, [Olotdns], Berl. Ent. Zeit., p. 241 (1861); Mulsant & Rey, Colligères, 

p. 24 (Europe, Asie, Afrique); 

a. var. ohsonrus. Pic. Miscell. Ent. i, n" 5, p. 27 (1893) (France Méridionale) ; 

b. var. semiohscurus, Pic, L'Echange, n» gg, p. 26 (i8g3^ (Turkestan). 

i65. H. pUno'ides, Schwarz, iSandytcs), Proc. Amer. Phil. Soc. Vol. 17, p. 371 (iS78)(Etats-Unisd' Amérique). 

167. H. pubeiis. Pic, (? Olotdns), Miscell. Ent. 5, p. 62 {i8g7) (Mexique). 

168. H. pnndatissinms, Reitter, [Pseiidolotdus) , Deuts. Ent. Zeit., p. 384 (i885) (Grèce, Crète); 

a. var. Krnpcri, Pic, Rev. Scient. Bourbonnais, p. 178 (igoi) (Grèce). 

169. H. pnndiger, Mulsant & Rey, (Olotdns), Colligères, p. 23 (= 1 pallesccns Wol.) (Europe méridionale, 

Chypre) . 

170. H. qnadrimacnlatns, Marseul, Ann. .Soc. Ent. Fr., p. 452 (1876] (Japon). 

171. H. qnadrisiguatns. Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 17g pi. 8, f. i3 (iSgo) (Panama). 

172. H. qucrcicola, Sch\\-arz, [Ariotns), Vïoc. Amer. Phil. Soc. Vol. 17, p. 371 (1878) (Etats- Unis d'Amérique). 

173. H. Raffrayi, Pic [? Olotdus), Bull. Soc. Zool. Fr. p. 404 (i8g4) (Abj-ssinie). 

174. H. ramicornis, Pic [Emdinus). L'Echange, n" 201, p. O7 (1901) (Brésil). 

175. H. ramosns, Champion [Emdinus), Biol. Centr. Amer. \'ol. 4, p. 169 (1S90) (Guatemala). 

176. /-/. Ràtteri, Pic [Olotdus), Bull. Soc. Zool. Fr. p. 81 (1897) (Caucase); 

a. var. atricornis, Pic, Best. Tab. 40, p. 12 (1900) (Caucase). 

177. H. robnstipes. Pic, Term. Fuzet. p. 523 (1902) (Nouvelle Guinée). 

178. H. robtistus. Pic [? Pseudarioins), Bull. Soc. Zool. Fr. p. 21 (1902) (Brésil). 

179. H. rossiats, Semeno\\- [Pseudolotdns), Horae Soc. Ent. Ross. Vol. 32, p. 614 (1899) (Russie). 

180. H. rnbrivcstis, Marseul, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 4^0 (1876) (Japon). 

181. H. rnficollis, Rossi, Fauna Etrusca, Vol. 2, App. p. 96(i8go); Kiesw. Berl. Ent. Zeit. p. 241 (1861); 

nodicollis, Reitter, Deuts. Ent. Zeit. p. 384 (i885) (Europe méridiijnale et Asie); 
a. var. fulvipennis, Vie, Ann. Soc. Ent. Fr. Vol. 67, p. 224 (i8g8); testacdpennis. Pic, Bull. Soc. 
Zool. Fr. p. 81 (iSg7) (Syrie). 

182. PI. rnfiiins, Fanmaire, Ann. Ent. Soc. Bel. Vol. 40, p. 4S (i8g6) (Indes). 
i83. H. rufipcs, Motschulsky, Bull. Suc. Nat. Mose. Vol. 2, p. 5i8 (i863) (Ceylan). 
184. H. rnfotestacens, Pic, L'Echange, n» 204, p. 96 (igoi) (Malabar). 

i85. H. rn/nliis, Marseul, Ann. Soc. Ent. l'^r. p. 451 (1876) (Japon). 

186. H. rngoskollis, Pic, [Emdinns), Bull. Soc. Zool. Fr. p. 21 (igo2) (Brésil). 

187. H.sagax, Casey, [Vanonus), Ann. New York Acad. Se, p. 7g6 (1893) (Etats-Unis d'Amérique). 

188. H. sagiiiatus, Casey, [Pliomalns], idem, p. 7S7 (iSgS) (Etats-Unis d'Amérique). 



FAM. HYLOPHILID.Ç; ii 

189. H. Sahlbergi, Pic, (? Zuncintes), Ann. Soc. Ent. Belg. p. 263 (1898) (Brésil). 

igo. H. sanguinolentus, Kiesenvvetter, [Anidorus], Beil. Ent. Zeit. p. 241 note i (1861) (Europe méridionale); 

a. var. iemeteiisis, Pic, Feuil. Jeun. Nat. n" 380, p. 61 (1894) (Algérie), 
igi. H. Schwar:!, Case\-, {Zoiiaiites), Ann. New York, Ac. Scienc. p. 783 (iSgS) (Etats-Unis d'Amérique). 
192. H. sefreiisis. Pic, [Anidorus], Rev. Scient. Bourbonnais, p. 141 (1894) (Algérie). 
ig3. H. semipyuinosiis. Pic, [Olotelns], Bull. Soc. Zool. Fr., p. 20 (1902) (Brésil). 
194. H. sericens, Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. i85, pi. 8, f. 21 (1890) (Panama). 
ig5. H. serrkornis, Reitter, [Euglaies), Deuts. Ent. Zeit., p. 384 (i883); Pic, Best. Tab. p. 14-15 (Hongrie). 

196. H. sexmaculains, Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 181, pi. 8, f. 16 (1890) (Guatemala). 

197. H. signatus, Haldeman, {Zonaittcs) , ]o\.im. Ac-a.à. Nat. Sc.Philad. 2, Vol. i,p. 97 (1848) (Etats-Unis). 

198. H. silaceus, Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, Suppl., p. 460, pi. 21, f. i3 (i8g3) (Mexique), 
igg. H. singiilaris, Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 187, pi. 8, f. 24 (i8go) (Guatemala). 

200. H. sinuatns, Pic, Term. Fuzet. p. 523 (1902) (Nouvelle Guinée). 

201. H. soarezicus. Pic, (Ariofus), Bull. Soc. Zool. Fr., p. 69 et 70 (i8g8) (Madagascar). 

202. H. Staudingeri, Pic, L'Echange, n" i83, p. 20 (1900) (Pérou). 

203. H. stidiciis, Champion [Emelinus), Biol. Centr. Amer., p. 170, pi. 8, f. 2 (i8go) (Guatemala). 

204. H. stigmosns. Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 189, pi. 8, f. 27 (1890) (Guatemala). 

205. H. siibcatidus, Pic, Bull. Soc. Zool. Fr., p. 16 (1894) (Guinée). 

206. H. subcvassipes. Pic, [^ Pseudariotus), Bull. Soc. Zool. Fr., p. 22 (1902) (Brésil). 

207. H. siihciirvipes. Pic, [Elonus], L'Echange, n° 201, p. 68 (1901) (Brésil). 

208. H. siib/asciatits., Leconte, [Zoiianf es). Trans.Amei. Ent. Soc, p. 176 (1875) (Etats-Unis d'Amérique). 

209. H. subopacits, Pic, Term. Fuzet. p. 522 (1902I (Nouvelle Guinée). 

210. H. siibsericeus, Pic, Ann. Soc. Ent. Fr., p. 756(1899) (Sumatra). 

211. H. subtropkns, Casey, [Ariofus), Ann. New York Acad. Sc. p. 78g (1895) (Etats-Unis d'Amérique). 

212. H. sukicoUis, Pic, Term. Fuzet. p. 524 ^1902) (Nouvelle Guinée). 

2i3. H. sumatrce. Pic, Le Naturaliste, n» 166, p. 33 (i8g4); Ann. Soc. Ent. Belg., p. i38 (1894) (Sumatra). 
214. H. siituralis. Champion, Biol. Centr. Amer. \'ol. 4, p. 187, pi. 8, f. 25 (i8go) (Panama). 
2i5. H. syriacus, Pic, [Pseudolotelus), Bull. Soc. Zool. Fr., p. 5i (i8g6) (Sj'rie). 

216. H. tantiUus, Champion, [Adcnis), Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. igo, pi. 8, f. 28 (i8go) (Guatemala). 

217. H. testaceipeniiis, ^^lotschulskj-, Bull. Soc. Nat. Mose, Vol. 2, p. 5i8 (i863) (Cejdan). 

218. H. testaceipes. Pic, [Anidorus), L'Echange n° g6, p. 139 (iSg2) et n° io3, p. 75 (i8g3) (Algérie). 
2ig. H. kstaccus, Kolenati, [Olotchis), ^ilelet. Ent., fasc. 5, p. 38 (1846) (Russie transcaspienne). 

220. H. Tlicrcscc, Pic. Ann. Soc. Ent. Fr., p. 755 (189g) (Sumatra). 

221. H. tibialis, Pic, (? Olotelus). Ann. Mus. Civ. Stor. Nat. Genova.p. 741 (igoi) (Sumatra). 

222. H. tirolensis, Gredl. (= ? 9 de lateralis, Gredl, [Anidorus], Ins. Tir., p. 282-5 (1866) et Répert. 

Abeille, A'ol. 12, p, 164 (1875) (Tyrol). 

223. H. triangularis. Pic, (? Ariotus), L'Echange, n0 20i, p. 68 (igoi) (BrésiD. 

224. H. tricuspis. Casey, [Zonantes). Ann. New York Acad. Sc, p. 784 (i8g5) (Etats-Unis d'Amérique). 

225. H. trifasciaius. Champion, [Emelinus), Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. 171, pi. 8, f. 4 (1800) (Guate- 

mala, Panama, Grenade). 
225'. H. trimaculatus. Pic, Bull. Soc. Ent. Fr., p. 227 (1902) (Bornéo). 

226. H. tnbercnlifer. Ham, [Vanonus). The Canad. Ent. Vol. 24, p. 27g (i8g2) ; Casey, Ann. New York 

Acad. Se, p. 794 (i8g5) (Canada). 

227. H. ultimus. Pic, L'Echange, n° 210, p. 34 (igo2) (Madagascar). 

228. H. unifasciatus. Champion, Biol. Centr. Amer. Vol. 4, p. i83, pi. 8, f. ig (1890) (?\Iexiquei. 
22g. H. vcnc::uelensis. Pic, (? Adcrus), Bull. Soc. Zool. Fr., p. 22 (1902) (Venezuela). 

23o. H. ventricosus, Leconte, iGanascus). Trans. Amer. Ent. Soc. p. 176 (1875) (Etats-Unis d'Amérique). 
23i. H. versabilis, Pic, L'Echange, no 210, p. 34 (igo2) (Rhodesia). 

232. H. vigilans, Casey, [Vanonus), Ann. New York .Acad. Se, p. 795 (iSgS) (Etats-Unis d'.Amérique). 

233. H. V-notatus. Champion, Biol. Centr. .Amer. Vol. 4, p. 176, pi. S, f. 12 (iSgo) (Guatemala). 

234. /-/. Wichhami. Casey, [Vanonus). .Ann. New York Acad. Se. p. 747 nSgS) (Etats-Unis d'.Vmcriquel. 

235. H. Yucca, Case}-. [Axilopitilus), idem, p. 80g (Etats-Unis d'AinériciueU 



12 ■ COLEOPTEEA HETEROMERA 

4. Genus CNOPUS, Champion 

Cnopus. Champion, Biol. Centr. Amer. \'ol. 4, part. 2, suppl., p. 460, pi. 21, f. 14 (i8g3). 

Caractères. — Tête comprimée à la base, non sensiblement inclinée en avant, non emboîtée 
dans le prothorax, visible en dessus, avec le labre non prolongé en avant du point d'insertion des 
antennes, suture de l'épistome profonde. Yeux non échancrés, à facettes grossières. Antennes à premiers 
articles à peu près égaux, insérées en dedans des veux. Pattes courtes et robustes, premier article des 
tarses postérieurs court, à peine plus long que les deux suivants réunis, deuxième prolongé en dessous. 

Distribution géographique des espèces. — Deux espèces seulement sont signalées pour 
ce genre, elles sont toutes deux américaines, l'une est du ^Mexique, l'autre se rencontre aux Etats-Unis. 

1. C. impnssHS, Leconte, Trans. Amer. Ent. Soc, p. 175 (1S75) ; Casey, p. 8ù3 (Etats-Unis d'Amérique). 

2. C. Flohi'i, Champion, Biol. Centr. Amer., Vol. 4, pt. 2, Suppl., p. 460, pi. 21, fig. 14 (iSgS) (Mexique). 

5. Genus SYZETON, Blackburn " 

Syzeton. Blackburn. Trans. Roy. Soc. S. Australia. Vol. 14, pt, 2, p. 337 (1S91). 

Caractères. — Palparimi articulus apicalis late triangularis, maxillarium permagnus; caput 
breve, jnothoraci satiate applicatum; oculi magni sat grosse granulati ; antennae validae filiformes ; 
prothorax transversus ad latera hand marginatus; pedes sat elongati tarsorum articulus penultimus 
parvus nodiformis ; tarsi posteriores 4 quam tibiae vix vel paulo longiores, horum articulus primus quam 
ceteri conjuncti vix brevior vel manifeste longior; coxae anticae contigua; prominentes, postice apartœ, 
intermedias posticteque modice approximatœ ; processus ventralis inter coxas acutus; sutura ventralis 
prima in medio fere obliterata ; corpus alatum pubescens ; unguiculi simplices ; tibiarum apice vi.x spinoso. 
Ressemble à Hylophilus mais par la structure des hanches postérieures se rapproche plutôt des Pedilidae 
(^ex-Blackburn). 

Distribution géographique des espèces. — Toutes les espèces signalées actuellement dans 
ce genres sont australiennes. 

1. 5. abuonnis, King, Trans. Ent. Soc. N. S. Wales, \'ol. 2, page 24 (1873) : /(7f/;/,s-, Blackburn, Trans. Roy. 

Soc. S. Austr., p. 337 (1891) (Australie). 

2. S. immaadatus, Lea, Proc. Linn. Soc. N. S. Wales (2), \'ol. 9, p, 622 (1895) (Australie). 

3. 5. lateralis, Blackburn. Trans. Roy. Soc. S. Austr. p. 338 (1891) (Australie). 

4. S. uiidafiis. Gemminger, Coleopt. Heft 6 et Cat. Col. p. 2o85 (1S70) ; fasciadis, Boheman, Col. Res. 

Eugen., p. 107 (i858) : Blachhunii, Lea, Proc. Linn. Soc. N. S. Wales, A'ol. g, p. 621 (iSgS) 
(Australie). 

6. Genus SYZETONINUS, Blackburn 

Syzetoninus. Blackburn, Trans. Roj^. Soc. S. Australia. \'ol. 14, pt. 2, p. 33g (i8gi). 

Caractères. — .4. ^«/fj-^S^rrci'o« diftert oculis minoribus magis prominentibus, antennis magis 
gracilibus, etc. 

In Syzetonelliis and Syzdoninus the eyes are considerabl}" smaller, but the base of the head does 
not extend laterally behind them, so that the head is not at all quadrate. This, together with the conside- 
rable antennal difference, gives -the insect a very different facies. Sysetoniiius differs from Syzeiondlus in 
the intermediate tarsi being long and slender, like those of the hind legs, and in the less complete 
obliteration of the first \'entral suture (ex Blackburn). 



(i) Ne conn.iissant pas, ou du moins pas sûrement, en nature ce ^^enre ainsi que les deux suivants, j'ai dil m'inspirer des descriptions de 
Blackburn pour rédiger les éléments des présentes diagnoses génériques. 



FAM. HYLOPHILID^ i3 

Nota. — D'après 5. muiidits, Blackburn, la seule espèce, que je connaisse, le genre Syzetoninus 
pourrait peut-être se distinguer de la plupart des Hylophylides par la tète un peu rentrée dans le prothorax 
et la forme moins élargie des élytres par rapipurt au prothorax. 

Les deux premiers segments réunis par une soudure fine sont bien plus longs que les suivants, la 
saillie intercoxale de l'abdomen est subdéprimée, large, triangulaire mais bien arrondie au sommet, les 
antennes sont insérées près des ^-eux et presque à la hauteur de leur côté interne. 

Distribution géograpliique des espèces. — Toutes les espèces actuellement classées dans 
ce genre, sont propres à l'Australie et une se retrouve en Tasmanie. 

1. 5. basicornis. Lea, Proc. Linn. Soc. N. S. Wales, \'ol. lo, p. 281 (i8g5) (Australie). 

2. S. crassicornis. Lea, idem, Vol. g, p. 626 (iSgS) (Australie). 

3. 5 inconspicuus , Blackburn, Trans. R03'. Soc. S. Austr., p. 33g (i8gi) (Australie). 

4. S. morulus, Champion, Trans. Ent. Soc. Lond., part. 2, p. aSo (iSg5) ; impnssicolUs, Lea, Proc. Linn. 

Soc. N. S. Wales, Vol. g, p. 624 (i8g5) (Tasmanie, Australie). 

5. S. miindiis, Blackburn, Trans. R03'. Soc. S. Austr., p. 33g (i8gi) (Australie). 

5. 5. parallelus, Lea, Proc. Linn. Soc, N. S. Wales, Vol. 10, p. 281 (i8g5) (Australie). 

7. S. quadrifoveatus. Lea, idem. Vol. g, p. 623 (i8g5) (Australie). 

8. 5. variegatiis. Lea, ibidem, p. 624 (Australie). 

7. Genus SYZETONELLUS. Blackburn 

Syzetonellus. Blackburn, Trans. Roy. Soc. S. Austr., \'ol. 14, part. 2, p. 340 (iSgi). 

Caractères. — A génère précédente differt oculis multo minoribus magis prominentibus, 
antennis magis gracilibus, pedibus minus elongatis, tarsis intermediis quam tibia multo brevioribus 
(illorum articulo 1° quam ceteri conjuncti sat breviori), sutura prima ventralifere tota obliterata 
(ex Blackburn). 

Distribution géographique des espèces. — Les trois espèces classées dans ce genre sont 
propres à l'Australie. 

1. S.~alpicola, Blackburn, Trans. Roy. Soc. S. Austr., p. 340 (i8gi) (Australie). 

2. 5. humeralis, Lea, Proc. Linn. Soc. N. S. Wales, Vol. g, p. 627 (i8g5) (Australie). 

3. S. sordidus. Lea, idem. Vol. g, p. 626 (iSg5) (Australie). 



14 COLEOPTERA HETEROMERA 



EXPLICATION DE LA PLANCHE 

F\g. I Patte postérieure de Pseudaiiidoiiis moiisfrosipes, Pic çf . 

— 2 Elytres du sous-geme Aiiidoi'tis, Mulsant & Re}' cf- 

— 3 Tête du sous-genre Olotelus. Mulsant & Rey. 

— 4 Elytres du sous-genre Anidorus, Mulsant & Re}- 9 • 

— 5 Patte postérieure çf du sous-genre Pseudolotelus, Pic. 

— 6 Hylopliihis sidmpacus, Pic. 

— 7 — distorius. Champion. 

— 8 — tantillus, Champion. 

— 9 Antenne du sous-genre Aderus, Westwood. 
• — lo Antenne Q* du sous- genre £wt"/2'««5, Casey. 

— II Hylophilus maculicoUis, Pic. Variété. 

— 12 Cuopus Flilori, Champion. 

— i3 Hylophilus sexmaciilatus, Champion. Variété. 

— 14 Patte intermédiaire de Hylophilus tibialis. Pic. 

— i5 Wiytïes à.e Hylobanus notaticollis. Pic. 

— 16 Kvsint covps àe Syzefoninus miuidus, Blackburn. 

— 17 liAytves de Hylophilus rainicoi'iiis. Pic cf. 

— 18 Patte postérieure de Hylophilus appeiidiailafus, Champion. 

— ig Hylophilus atrvipes, Champion. 

— 20 — chiriquensis. Champion. 

— 21 — singularis, Champion. 

— 22 Patte postérieure de Hylophilus robnstipes. Pic. 

— 23 Patte intermédiaire de Hylophiltts distortus, Champion. 

— 24 Antenne du sous-genre Anidorus, Mulsant & 'R.ey g*. 

Observation. — Les Hvlophilides étant tous des insectes de petite taille, d'ordinaire longs 

de 2 à 3 millimètres, toutes les figures, et surtout celles des membres, sont très grossies, de 8 à 12 fois 

plus grandes que leur taille réelle. 



Digoin (Saône et Loire), le i5 Août i()(i2. 



GENERA INSECTORUM 



COLEOPTERA 






J/j'lüphUus .siibopacus , Pic 






Jlylüphilu.s sirt(/2ila/-is. CJtaiiipioii 




JiyJophilus distortus, Champion 




HyJophUus curj'ipes. 
C/taT7ipion 






Cnopus Fhlori , Champion 



Uyiopliilas rhiHtfUcii.^i^, ilitnnpion 
23 



UylopliHu.S' iriaculicüUi.s, Pic. viif 









HylophihiA- .-^v.vmacuJaiucf-, 
C/iaTttpr'o7i, vor. 




FAM. HYLOPHILIDÄ 



FASCICULE HYMENOPTERA 



Genera 



Insectorum 



PUBLIES PAR 



RWYTSMAN 



HYMENOPTERA 

FAM. CYNIPIDiE 

par W. von DALLA TORRE et J. J. KIEFFER 



PREMIER FASCICULE 



1902 



Prix Fr. : Iö-^' 



On souscrit chez M. P. Wytsman, 108, Boulevard du Nord, Bruxelles. 
Prospectus gratis et franco sur demande. 



HYMENOPTERA 



FAM. CYNIPID-ï 



HYMENOPTERA 

FAM. CYNIPID^ 

par W. von DALLA TORRE et J. J. KIEFI'ER 

AVEC 3 PLANCHES COLORIÉES 




/a famille des Cynipides tiie son nom du genre Cynips que Linné établit en I74<) pour 
■r^ désigner des Hyménoptères obtenus de dittérentes galles. Ce genre comprenait prinnti\e- 
ment non seulement des insectes producteuis de galles, mais encore des Hyménoptères 
vivant à l'état de parasites dans les galles les plus diverses, et classés maintenant dans les 
familles des Chalcidides et des Proctotrupides. Geoffrov Saint-Hilaire divisa le genre Cynips et sépara les 
Hyménoptères Cécidogènes d"avec les Hyménoptères Parasites, en donnant aux premiers le nom de 
Diplolepis et en laissant aux seconds celui de Cynips. Latreille étalilit sur le genre Diplolcpis la famille 
des Diplûlepavia, dénomination que Westwood changea plus tard en celle des Cynipida;. Fabricius. dans 
-son Systema Piezatornm, tout en acceptant la séparation effectuée par l'auteur français, substitua le 
nom de Cynips aux Diplolepis de Geoffrov. et celui de Diplolepis aux Cvnips de cet auteur. Ce procédé 
n'était pas justifié et c'est avec raison que Latreille et, récemment le docteur F. Karsch essavèrent de 
rétablir la nomenclature de Geoffroy. Nous nous conformons néanmoins à la nomenclature de Fabricius. 
parce qu'elle est adoptée actuellement dans tous les pays. 

CYNIPID>E, Westwood 

Caractères généraux. — Antennes non coudées, ayant au maximum i6 articles (i . Prothorax 
atteignant l'insertion des ailes. Frochanters formés par un seul article: tibias postérieurs avec deux 
■éperons; tarses de 5 articles, dont le premier ordinairement aussi long que les 3 suivants réunis. L lochets 
des tarses le plus souvent simples, assez scnnent avec une dent unique plus ou moins forte, située en- 
dessous de leur milieu; dans un seul genre [Paitteliella, Kieftér), ils sont dentelés faiblement. Ailes 
manquant rarement, parfois échancrées à leur extrémité, toujours dépourvues de stigma; au maximum 



(i) Deux espèces d".-\nn'Ti<iut' Jùini.tyria /J"riJ.ni<i, .AshiiK-ad. et .tttdrt\-r/s >!:<ria.niiis. Ashmcud, qui ont 2 nu .> articles en pUis^ tout ser.le^ 
■ exception. 



2 HYMENOPTERA 

cinq cellules fermées, à savoir : deux basales (la brachiale et la costale), une radiale, la 1"^ cubitale, et 
l'aréole ou seconde cubitale; ailes postérieures n'ayant que 2 ou 3 nervures; crochets frénaux au nombre 
de 3-4, chez les Ibalines de 5 (i); abdomen pédoncule ou semi-sessile ; tarière non proéminente (2) 
sortant non de la pointe de l'abdomen, mais un peu en-dessous d'elle. Taille dans les 6 premières sous- 
familles de 0.75 à 6 millimètres, mais de 6 à -;5 millimètres chez les deux dernières. 

Les espèces qui composent cette famille sont en partie phj'tophages (la sous-famille des Cynipina), 
en partie zoophages, c'est-à-dire parasites d'autres insectes (toutes les autres sous-familles). 

TABLEAU LES SOUS-FAMILLES 

1. — Abdomen longuement pédicule, inséré en haut du nietanolum. près 

dit dos 8. Subfam. Lioj'TERONiN^, Dalla Tone. 

— Abdomen inséré en bas du metanotiun, à peu prés entre les han- 
ches postérieures 2 

2. — Second article des tarses postérieurs armé en dehors d'un proton- \ 

gement en f ovine d'éperon; 3 cellules cubitales dont les 2 premières 
sont parfaitement closes: nervure cubitale insérée au-dessus du 
milieu de la basale 7. Subfam. Ibaliin/E, C. G. Thomson. 

— Second article des tarses postérieurs inerme ; i*^ et i"^ cellules 
cubitales ordinairement imparfaitement closes: nervure cubitale 

sortant du milieu de la basale ou en-dessous 3 

3. — Disque de Vécusson portant au milieu, une élévation en cupule : 

nervure cubitale sortant de la base de la nervure basale; 2'' seg- 
ment abdominal plus long que le 3<= 4. Subfaui. EucŒLiN.E, C. G.Thomson. 

— Ecusson sans cupule . 4 

4. — Second segment abdominal rétréci et Jormant supérieurement une 

partie liguli forme, plus court que le 3«; nervure cubitale sortant 

de la base de la nervure basale 2.Subiam. Onychiin^, C. G. Thomson. 

— Second segment abdominal non ligulifirme 5 

5. — Second segment abdominal n'atteignant pas la mmtié de la lon- 

gueur de l'abdomen ; nervure cubitale sortant de la base de la 

nervure basale 6 

— Second segment abdominal atteignant au moins la moitié de la 

longueur de l'abdomen, rarement plus court et alors le cubitus 

sort du milieu de la basale ou fait complètement défaut ... '7 

6. — Abdomen avec un pédicule plus ou moins long, mais toujours 

distinct; i^^ segment nettetnent plus long que le i'^ 3. Subfam. AnachariN/E.C. G.Thomson. 

— Abdomen presque sessile; 2^ segment plus couit que le y. . . i. Subfam. Figitin.k, C. G. Thomson. 
y. — Corps entièrement lisse; arceaux ventraux non apparen's mais 

dépassés par les arceaux dorsaux; taille en-dessous de 2 "'/„,. . 5. Sidîiam. Allotriin'^, C. (î, Thomson. 

— Corps rugueux, chagriné ou ponctué: très rarement entièrement 
lisse et alors les segments ventraux visibles: taille dépassant 

fréquemment 2 millimètres 6. Subfam. Cynipin/E, C. G. Thomson. 



(i) Quant aux représL-ntants des genres exotiqurs Liopten'n et Feras, dont je ne connais que les descriptions, le nombre des crocliets trénaux 
demeure encore inconnu. 

(2) Parfois accidentellement proéminente, par exemple, après la ponte de l'insecte. 



4 



FAM. CYNIPIDvE ■ 3 

I. SUBFAM. FIGITIN/E, DALLATORRE 

Figitoidse. Förster, \"e)h. Zool. Bot. Ges. Wien, Vol. ig, p. 32g, n° y (i86g). 
Figitidse, subfam. Figitina. Thomson, Oefv. Sv. Akad. Forh. Vol. r8, p. 3gj (i86i). 
Figitinse. Dalla Torre. Catal. H\-inen. Vol. 2, p. i (i8g3). 

Caractères. — .Antennes de la femelle de i3 articles ; celles du mâle de 14, dont le 3<: est ordinai- 
rement échancré latéralement. Nervure cubitale sortant en-dessoub Ju milieu de la nervure basale ; aréole 
rarement complète. Second article des tarses postérieurs sans éperon. Abdomen subsessile; second 
segment plus court que le 3'-', non litfuliforme. 

TABLEAU DES GENIŒS 

1 . Disque de Vécusson armé d'une proéminence dressée en forme de 

massue et située avant SOI! extrémité 9. Genus TiiyREOCRKA. Ashmead. 

— Disque de l'éciisson iiierme 2 

2. Ecusson terminé par une épine ou nue pointe ; cellule radiale close. 3 

— Ecusson arrondi ou tronqué à l'extrémité 

3. Disque de l'écusson sans sillon médian longitudinal : yeux velus. . 7. Genus Xvalophora, Kieffer. 

— Disque de l'écusson traversé par un silloti longitudinal et médian : 

yeux glabres 8. Genus Solenaspis, Ashmead. 

4. Cellule radiale ouverte au moins à la marge: aréole nulle ... 5 

— Cellule radiale close ; ecusson avec deux fossettes à sa hase; joues 

marginées 

5. Second segment abdominal glabre; sillons parapsidaux distincts : 

ecusson avec deux fossettes à sa base et une impression au milieu ; 
joues marginées ; cellule radiale ouverte aussi à la base et au 
sommet 2. Genus Trischiza. Förster. 

— Second segment abdominal velu à sa base ; sillons parapsidaux nuls 

au moins en avant ; ecusson ayant au maximum une fossette; 
joues marginées: cellule radiale ouverte seulement a la marge. 

6. Tète et thorax mats, coriaces ; ecusson sans fossette 10. Genus .Axolytüs, Förster. 

— Tète et thorax lisses et brillants ; ecusson avec line fossette . . . 11. Genus Lonchidia, Thomson. 

7. Second segment abdominal glabre à sa hase ; sillons parapsidaux 

percurrents 

— Second segment abdominal velu à sa base; sillons parapsidaux par- 

fois raccourcis ou nuls 

S. ProtJiorax distinctement tronqué en avant; aréole non oblique, 
ordinairement marquée seulement par une nervure: secoiid 
segment abdominal parfois strié à sa base; yeux velus . . . 6. (ienus Figites. Latreille. 

— Prothorax non tronqué en avant ; aréole oblique, bordée far deux 

nervures; second segment abdominal lisse 

9. Yeux velus; nervure sous-cosialc complète 4. (jenus Zygosis. l'"örster. 

— Yeux glabres; premiere partie de la .tous-costale nulle .... 5. Genus Dici:rai-:a. l'orster. 
10. Thorax mat, coriace ou densément ponctué; troisième article des 

antennes échancré che: le mâle 3. Geiuis .Vmulynoius, Harlii;. 



7 



4 ■ . HYMENOPTERA 

— Thorax brillant et lisse, à ponctuation cparse ; troisième article des 

antennes du mâle sans échancrure i. Genus Sarothrus, Haitig. 

— Genre insuffisamment décrit 12. Genus Figitodes, Ashmead. 

1. Genus SAROTHRUS, Hartig 

Cynips. Zetterstedt, Ins. [-aj'p. Vol. i, p. 409 (i838). 

Melanips. (Part.) Halida}-, Westwood, Introd. mod. Classif. Insect. Vol. 2, Synops. p. 56 (1840); 

Walker, Entom. Nat. Vol. 3, p. 161 (i835). 
Sarothrus. Hartig, Zeits. f. Ent. Bd. 5 (2) p. 187 (1840). ^^- 

Amphitectus. Hartig, idem, p. 2o3 (1840). 
Figites. Dahlbom, Galläple Stecklar, p. 18 (i860). 

Caractères. — Yeux glabres. Antennes filifoi mes. Thorax lisse, brillant, à ponctuation nulle ou 
éparse. Prothorax tronqué en avant. Sillons parapsidaux distincts ou nuls. Ecusson ridé, avec deux 
fossettes à sa base, presque tronqué à son extrémité. Cellule radiale fermée. Aréole très éloignée de la 
base de la cellule radiale. Abdomen finement pointillé; premier segm.ent lisse, très court; deuxième 
segment vehi a sa base. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre renferme cinq espèces provenant d'Eu- 
rope et d'Amérique : 

1. Sarothrus aveolatns, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2. p. 2o3 (1840) (.Allemagne, .Autriche, France. Angle- 

terre, Suède) . 

2. S. brevicornis. Thomson, Opusc. Ent. Livr. S, p. 8i5 (1877) (Suéde). 

3. 5. lœvigatus, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 2o3 (1840) (Allemagne : Brunswick). 

4. S. Nasoiii. .-Vshmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 23, p. 1S2 (iSgS) (Etats-Unis : Illinois). 

5. S. tibialis, Zetterstedt, Dalla Torre. Insect. Lappon. \'ol. 1, p. 499 (i838) (.Angleterre, Allemagne,. 

.Suisse, .Autriche, Suède). 

2. Genus TRISCHIZA, Forster 

Figites. Dahlbom, CJalUiple Stecklar, p. 17 (1846). 

Psilogaster (non Hartig). Thomson, Oefv. .Sv. Akad. Forh. Vol. 18, p. 418 ^i86ii. 

Trischiza. Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 19, p. 364 et 367, n" 9 (1869). 

Caractères. — Yeux glabres, joues inarginées. Antennes subfiliformes. Thorax lisse, brillant,, 
tronque en avant, non ponctué ou à ponctuation éparse; sillons parapsidaux distincts. Ecusson rugueux,- 
avec deux fossettes à sa base et, au milieu du disque, une impression large et légère. Cellule radiale 
ouverte à la marge, au sommet et à la base. Aréole nulle. Abdomen lisse et glabre à sa base, l^arasites 
de larves de Diptères. 

Distribution géographique des espèces. — Europe et Amérique. Trois espèces. 

1. Trisc/iiza agaricoldi um, r)ahlboni. Ftirster, Onychia och Callaspidia, Tab. 3, n° 4 (1842) (Suède). 

2. T. aphidivora, Cameron, Kieffer.Mem. & Proc. Manchester ,Soc. (4), Vol. 2, p. 67 (1889) (Angleterre). 

3. T. atricornis, Ashmead, Kieffer, Trans. .\mer. Ent. Soc. Vol. 23, p. 182 (i8g6) (.Amérique : New-Mexico.. 

Santa- Fé). 

3. Genus AMBLYNOTUS, Hartig 

Melanips (part.). Haliday, Westwood, Introd. motl. Class. Insect. Vol. 2, Synops p. 56o (1840); ? Wal- 

kei , Entom. Mag. Vol. 3, p. 161 (i835). 
Scytodes (non Walkenaer, 1806). Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 419 (1840). 
Amblynotus. Hartig, idem. Vol. 2, p. 41g (1840). 



FAM. CYNIPID.ï; '5 

Caractères. — Yeux glabres; joues marginées. Troisième article des antennes échancré chez le 
mâle. Thorax mat, finement et densément pointillé, tronqué en avant. Sillons parapsidaux distincts. 
Ecusson avec ou sans fossette. Cellule radiale termée. Aréole non formée. Abdomen finement pointillé, 
le deuxième segment velu à sa base. Parasite de larves de Dipitères. 

Distribution géographique des espèces. — Onze espèces, dont deux douteuses. Patrie : 
Europe et Amérique du Xord. 

1. AiiihlyHotus aUeiuis, Giraud, Reinhard, V'erh. Zool. Ges. Wi'^n. Vol. lo, p. i6S (i860) (Autriche : 

Vienne). 

2. A. s;ra,mdatus. Hartig, Zeits. t. Ent. Vol. 3, p. 358 (18411 (Autriche, Suèdei. 

3. A. Iieterocerus, Thomson,, Opusc. Ent. Livr. 8, p. 8i5 1877) (Suède : Lund.). 

4. A. joweiisis. Ashmead, Dalla Torre. Trans. Amer. Ent. Soc. \^ol. 14, p. i58 118871 (Iowa). 

5. A. longitarsis. Reinhard, Berlin. Knt. Zeits. Vol. 4, p. 224 (1860) (Allemagne, Suède). 

6. A. microceriis, Kieffer = A. opticus var. Thomson, Oefv. Sv. Akad. Forh.Vol. 18, p. 416(1861) (Suède). 

7. A. opaciis, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 202. (1840) (Allemagne, Autriche, Suisse, France. Corse. 

Angleterre, Suède). 

8. A. silvanus. Giraud, Verh. Zool. Gas. Wien, Vol. 10, p. 167 (1860) (Allemagne, Autriche). 

9. A. Thomsoni, Kieffer ^^ A. parvus (non Hartig), Thomson, Opusc. Ent. Livr. 8. p. 8r5 ( 1877) iSuède). 

— A. femoralis, Cameron, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 371 ii883) (Angleterre:. 

— A. parvus. Hartig. Zeits. f. Ivnt. V^ol. 2. p. 202 (1840') (Allemagne). 

4. Genus ZYGOSIS, Förster 

Spilogaster. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4, p. 41S (,18431. 

? Melanips. (non Haliday) Walker, Ent. Mag. Vol. 3. p. 161 iiiS33|: ? Thomson. Oefv. Akad. I'örh. 

Vol. 18. p. 417 ( 1861). 
Figites. (iiraud, X'erh. Zool. Ges. Wien. Vol. 10, p. 149 (i860). 
Zygosis. Förster, idem. Vol. ig, p. 363 et 365 n" 4 (i86g). 

Caractères. — Yeux velus mais non densément. joues marginées. Thorax lisse, brillant, nun 
tronque en a\ant. Sillons parapsidau.x percurrents. Ecusson lisse, avec deux fossettes. Ailes à nervure 
sous-costale complète: cellule radiale fermée; aréole située presque à la base de la cellule radiale et 
presque complète. Abdomen non ponctue, lisse et glabre a sa base. Parasites de larves de Dipteies. 

Distribution géographique des espèces. — L'unique espèce certainement à rappoiter ici 
revient a l'Europe, 
l. Zygosis hetcroptcvns. Hartig. Förster, Zeits. f. Ent. \'ol. 4. p. 4ns (1843) (.\lleinagne, .Autriche, 
France, .\ngleterre). 

— Z. urlicdi. Thomson. I\ieffer. Oefw S\-. .Akad. Förh. \'ol. iS. ]>. 417 (1861. (Suède). 

5. Genus DlOERAEA, Forster 

? Melanips (non Haliday), Walker, Eut. Mag. Vol. 3. y. lOi (i835c. .' Thomson, Oefv. .\kad. Föih. 

Y'ol. 18. p. 417 (1861 ). 
Figites. Dahlbom, Onychia och Callaspidia, Tab. 3 (1842). 
Psilogaster. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4, p. 418 (1S43). 
Diceraea. Förster. \'eiii. Zool. (jes. Wien. Vol. 19, p. 365 luSi.xji. 

Caractères. — Veux glabres, joues marginées. .\ntennes épaisses. Tliotax lisse, non iroiujue en 
a\-ant: sillons parapsidaux percurrents ; ecusson lisse, arrondi au buul, avec deux tnssettcs à sa base. 
.\iles avec la première partie de la nervure sous-costale jusqu'à la basale faisant di laut, la seconde 
taisant un arc avec la Ijasale; cellule radiale fermée: aréole incomplète, 'située à la base do la cellule 
Jadialr. Deuxième se,L;ment abdominal lisse et glabre à sa base. 



6 HYMEXOPTERA 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce est propre h l'Europe. 
I. Diceraa urticeti, Dahlboni, Förster, Onychia och Callaspidia, Tab. 3, n" 2 (i<S42) ^Suède). 



6. Genus FIGITES, Latreille 

Cynips. Rossi, Alant. Insect. Vol. 2. App. 106 (1794). 

Ophion. Panzer, Faun. Insect. Germ. \'ol. 7, p. y3. t. 16 (iSoi). 

Figites. Latreille. Hist. Nat. Crust, et Insect. \'o!. 3, p. 307 (i8o2'; Förster, \'erh. Zool. Ges. Wien, 

\'ol. 19, p. 363 (1S69). 
Diplolepis. Lamarck, Hist. Nat. Anim. sans Vert. Vn\. 4, p. i63 (1S17). 
Psilogaster. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 187 (1840). 
Onychia, .^shmead. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, p. 298 (i885). 
Homorus et Pycnotrichia. Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 19, p. 363 et 367 (1869). 

Caractères. — Yeux velus; joues margiiiées. Prothorax tronqué en avant; mesonotum brillant; 
sillons parapsidaiix percurrents. Scutellum avec deux fossettes à sa base, arrondi à son extrémité posté- 
rieure. Cellule radiale fermée. Aréole indiquée par une nervure. Abdomen avec le premier segment 
annuliforme et sillonné longitudinalement, le deuxième glabre et parfois strié à sa base. Parasites de 
larves de Diptères. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend 27 espèces d'Europe, d'Asie, 
d'Afrique et d'Amérique, dont 6 douteuses. 

1. Figifes abnormis, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 10, p. 154 (1S60) (.Autriche, Bohème, Roumélie). 

2. F. antJiomyiarum, Bouché, Natuig. d. Insekt., p. i65 (1834) (Allemagne). 

3. F. apicalis, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, WA. 10, p. i5i (i860) (Autriche : X'ienne). 

4. F. capihdaUis, Thomson, Oefv. Sv. .Akad. Förh. X'ol. 18, p. 415 (1861) (Suède). 

5. F. Coloradensis, Ashmead. Bull. Colorado Biol. Assoc. \'nl. i. p. i3 (1890) (Colorado). 

6. F. consobriniis, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 10, p. i53 (i860) (Suède, Angleterre, France, 

Allemagne, Autriche). 

7. F. curiaceus, Dahlbom, Om Gallaple-Stcklar. p. 22 (1846) (Autriche et Suède). 

8. F. corsiais, Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fr., p. 49 (1901) (Corse). 

g. F. erythropus, Förster, Kieffer, \'erh. Zool. Ges Wien, \'ol. ig, p. 366 (i86g) (Allemagne, Hongrie). 

10. F. floridamis, Ashmead, Trans. .\mer. Ent. Soc. Vol. 14, p. i55 (1887) (Etats-Unis : Floride). 

11. F.fulvipes, Dahlbom, Onychia och Callaspidia, Tab. 3, n° 6 (1842) (Suède). 

12. F. fusciiiervis, Giraud, X'erh. Zool. Ges. Wien, Vol. 10, p. i5o (i860) (Allemagne et Autriche). 
i3. F. inermis, Provancher, .Addit. Faune Canada. Hymen., p. 171 (1887) (Canada : Cap Rou.ge). 
14. F. lacvigahis, Reinhard, Berhn. Ent. Zeits. Vol. 4, p. 233 (i860) (Allemagne). 

i5. F. maritima. Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. \'ol. 18, p. 414 (1861) (Suède). 

16. F. politus, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, \"ol. 10, p. i5i (i860) (Autriche). 

17. F. Reinhardi. Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fr., p. 5o (1901) (.Angleterre, Suède, Autriche, Allemagne). 
iS. F. scutellaris. Rossi, Mant. Insect. Vol. 2, App. p. 106 (1794) (Toute l'Europe, à l'exception du Nord), 
ig. F. striolatus, Hartig, Reinhard, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 202 (1840) iFrance, Allemagne, Autriche). 

20. F. urticarum, Dahlbom, Onychia och Callaspidia, Tab. 3, n" 3 (1842) (Suède, Angleterre?). 

21. F. validicornis, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18, p. 414 (1861) (Suède). 
— . F. inapertus, Walker, List df Hymen, in Eg.ypt. p. 6 (1871) (Eg3-pte : Caire). 
~. F. Jnrinei. Imhoff, Insect, d. Schweiz. Vol. 3, t. 24, f. i (1842) (Suisse). 

~. F. melanostomus, Hartig, Dalla Torre, Zeits. f. Ent. Vol. i, p. 358 (1841) (Allemagne). 
— . F. iiHem, Hartig, Dalla Torre, idem, Vol. 4, p. 418 (1843) (Allemagne : Brunswick). 
— . F. ruficornis, Spinola. Insect. Ligur. \'ol. 2, p. 23 (180S) (Italie). 
— . F. ntfipes, Motschulsky, Bull. Soc. Nat. Moscou, \'ol. 36, p. 25 (i863) (Asie : Ceylan). 



fam. cynipid.e 7 

7. Genus XYALOPHORA, Kieffer 

Figites (part.K Giraud, \'eih. Zool. Ges. Wien, Vol. lo, p. i53, n° S (i860). 
Xyalophopa. Kietfer. Fiull. Soc. Ent. Fi. p. 344 (1901). 

Caractères. — Yeux \elus. Pronotum tronqué en avant; mesonotum brillant: sillons parapsi- 
daux percuri'ents ; écusson avec deux fossettes à sa base, se prolongeant en une pointe triangulaire et 
presqu'en forme d'épine. Cellule radiale fermée. Premier segment abdominal annuliforme, sillonné lon- 
gitudinalement ; le deuxième glabre à sa base. 

Distribution géographique des espèces. — Les quatre espèces qui composent ce genre 
reviennent à l'Europe et à l'Amériijue, l'une est douteuse. 

1. XyalopJiora armata (Say), Kieffer. Boston Journ. Nat. Hist. Vol. i, p. 266 (i836'| (Amérique du Nord : 

Indiana. Canada. 

2. .Y. clavata. Giraud, Kieffer, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 10, p. i53 (i860) (Autriche). 

3. X. impatiens. Sav, Kieffer, Boston Journ. Nat. Hist. Vol. i. p. 268(i836) Indiana, Canada). 

— . .Y. picea, Spinola. Kieffer, Mem. Acad. Sc. Torino (2), Vol. i3, p. 42 (i85i) (Brésil : Prov. de Para). 

8. Genus SOLENASPIS, Ashmead 

Solenaspis. Ashmead. Trans. Amer. Ent. Soc. \*ol. 14. p. i5i. n" 5 (1887). 

Caractères. — Mesonotum lissc ; sillons parapsidaux percurrents; écusson prolongé en une 
longue épine, avec deux fossettes à sa base et traversé par un sillon médian et longitudinal. Cellule 
radiale fermée. (Ashmead ne parlant pas de la forme du deuxième segment abdominal, il demeuie 
douteux si ce genre est à rappoiter ici plutôt qu'à la sous-tamille des Onvc/u'ina) . 

Distribution géographique des espèces. — Les deux espèces qui forment ce genre revien- 
nent à l'Américjiie du Nonl. 

1. Solenaspis hyaliiiipennis. Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14. \t. \55 (18S7) (Floride). 

2. S. siugiilans, Ashmead, idem, \"ol. 23. p. iS3 (iSgS) (Illinois). 

9. Genus THYREOCERA, Ashmead 

Figites. Provancher. Addit. I-'aune Canada Hymen, p. 170(1887). 
Thyreocera. Ashmead. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. 154 (1887). 

Caractères. — Thorax lisse: sillons parapsidaux distincts. Ecusson lisse, brillant, avec deux 
fossettes à sa base, et une minime massue dressée sur son disque près de l'extrémité. Cellule radiale 
fermée; aréole incomplète. Abdomen comprimé; premier segment annuliforme, strié; troisième segment 
beaucoup plus long que le deuxième qui est glabre et lisse à sa base. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'uni(]ue espèce a été observée dans r.\mèric|ue 
du Nord. 
I. Thyreocera laeviscutum, Provancher, .^ddit. Faune Canada Hvmén. p. 170 (18S7) (Canada : Cap 

Rouge). 

10. Genus ANOLYTUS, Förster 

Anolytus Förster, \"erh. Zool. (ies. Wien. \'ol. ly, p. 363 et 365. n" 3 (i86gi. 
Homalaspis (part.) Canienui, Tians. lùn. Soc. Lond.. p. 112 1879). 



s HYMENOPTERA 

Caractères. Tête mate. Yeux glabres. Thorax coriace: sillons parapsidaux nuls. Ecusson sans 
fossettes distinctes. Cellule radiale ouverte à la marge. Aréole nulle. Abdomen avec le 2'' segment velu 
à sa base, le 3^ très grand. 

Distribution géographique de l'espèce- - L'unic|ue espèce est propre à l'Europe. 
I. Anolj'fus ncfipL's. Förster. \>rh. Zool. Ges. Wien, \ol. 19. p. 365 (1869) (Allemagne et Angleterre). 

i I. Genus LONCHIDIA, Thomson 

Figites Ipart.) Dahlbom. Onychia och Callaspidia, Tab. 2. fig. i (1842). 
Lonchidia. Thomson, Oefv. Sv. Akad. P'orh. A'ol. 18, p. 410 ^i86i). ~~~- 

Caractères. — Tête lisse, brillante. Pronotum non tronqué en avant. Ecusson à sa liase avec une 
fossette presque carrée. Cellule radiale ouverte; aréole nulle. Second segment abdominal velu à sa 
base, plus court que le 3«^. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend quatre espèces d'Europe et 
d'Amérique. 

1. Lonchidia clavicornis. Thomson. Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18, p. 413 (i85i) (Angleterre et Suède). 

2. L. hirta. Provancher. Addit. Faune Canada Hj-men., p. 170 (1887) (Canada : Cap Rouge). 

3. L. lissonota, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18, p. 414 (1861) (Suède : Lund). 

4. L. maculipmnis. . Dahlbom. Thomson. Onychia och Callaspidia. Tab. 3, n" i (1842) (Angleterre et 

Suède). 

12. Genus FIGITODES, Ashmead 

Figitodes. Ashmead, Trans. Amer. Eut. Soc. Vol. 14, p. i5o. n" 4 (1887). 

Caractères. — Yeux glabres. Mesonotum lisse, avec 2 sillons parapsidaux. Ecusson rugueux, 
arrondi à l'extrémité ou aminci en pointe. (Point de type indiqué ni d'espèce décrite^ ( i I. 



2. SUBFAM ONYCHIIN/E, Dalla TORRE 

Figitidae siibtam. Onychiina. Thomson. (,)elv. Akad. Förh. X'ol. 18, p. 397 (i86i). 
Onychioidese. l'orster, \'erh, Zool. Ges. Wien. \'ol. 19, p. 329 n°6(i869l. 
Onychiinse. l'alla Torre, Catal. Hymen. Vol. 2. p. 7. n° 2 (1893). 

Caractères. — Antennes filiformes, de i3 articles chez la femelle, de 14 chez le mâle. Pronotum 
trnnqué en avant. Ecusson avec i ou 2 fossettes à sa base. Cellule radiale ouverte ou close. Cellules 
cubitales incompilètes. Abdomen presque se.ssile; n'^ segment plus court que le 3'-'. rétréci latéralement, de 
façon à paraître liguliforme : le 3^^ plus long que les suivants réunis. 

TABLEAU DES GENRES 

I.. Scutelliim armé à son extrémité d'une cpine plus on moins longue . ... 2 

— Scutcllwn inerinc 4 

2. Cellule ladialc entièrement ouverte à la marge: mesonotum coriace ou ridé, 

traversé par des arêtes longitudinales 5. Genus Aspicer.a, Dahlbom. 

— Cellule radiale close, rarement ouverte en partie A la marge: mesonotum lisse. 

parfois avec deux fossettes S 

;i) Plus tard .\pliinead appel.i ce genre /■/;.■//< /(/c.v. et Uii dorni.'i corome type /'. airicrn 7iis, Ashinç^à. nui e^t un 7'i-ischica. 



KAM. CYNIPID,^ 9 

2. Ecusson avec uiie/ossette d sa base ... 6. Genus Balka, Cameixjn. 

— Ecusson avec deux fossettes à sa hase 7. Genus Neralsia, Cameron. 

4. Cellule radiale fennée au moins à sa base; tibias postérieurs sans arête longi- 

tudinale; écusson non partage en deux gouttières longitudinales ... 5 

— Cellule radiale ouverte à la marge et au moins partiellement à la base; tibias 

postérieurs munis au côté externe de trois arêtes longitudinales ... 5 

5. Mesonotum sans arête longitudinale; scutellum sans carênc médiane et 

longitudinale; cellule radiale fermée aussi à la marge: pédicule de 

l'abdomen lisse i. Genus Homai.aspis, Giraud. 

— Mesonotum. avec trois arêtes longitudinales ; écusson avec une arête médiane et 

longitudinale; cellule radiale ouverte a la marge, fermée à la base; 

pédicule de l'abdumen sillonné 2. Genus Lambertoma. Kietïei . 

6. Cellule radiale ouverte partiellement à sa base; scutellum avec une arête longi- 

tudinale mais sans arêtes transversales et non partagé en deux gouttières 

longitudinales 3. (ienus I'avarhsia, Kietter. 

— Cellule radiale entièrement ouverte à la base: écusson creusé cl divise par la 

carène longitudinale et médiane, en deux gouttières longitudinales . . . 4. Genus Onychia. Halidaw 
Genre doufeusement à rapporter ici, insuffisamment décrit : Ecusson tei miné 

par une épine Genus Solen.aspis, Ashinead. 

(voir Figitinae). 

I. Genus HOMALASPIS, Giraud 

Homalaspis. (iir.iud, Veih. Zool. Ges. Wien, Vol. 10, p. i55 (i(S6o). 

Caractères. — Antennes (iliioimes. I-'rothorax tronque en avant. Mescjnotuni sans caréné 
longitudinale; sillons parapsidaux percurrents. Scutellum irrégulièrement nde, subquadrangulaire. 
tronqué à Textrémité, avec deux fossettes a sa base ; cellule radiale feimée. Tibias postérieurs sans arêtes 
longitudinales. Adomen presque sessile; premier segment sillonne; le troisième très grand. 

Distribution géographique des espèces. - T, "unique espièce est propre à l'Europie. 
I. Homalaspis n:irica. (iirauil, \'i-rh. Zonl. Ges. Wien, \'ol. 10, p. i56 (i860) f-Autriche : Gratz.i 

2. Genus LAMBERTONIA, Kieffer 

Homalaspis. (non (jiraud) Thomson, Oefv. S\ . Akad. Fciili. \'ol. 18, p. 420. n" i (1861). 
Lambertonla. Ivieftei, Bull. Soc. Knt. Fr., p. r58 et lôtj ligoii. 

Caractères. — Pronotum tronque en avant. Mesonotum avec trois arêtes Icjngitudmales. la 
médiane bifurquee en ariière. Sillons parapsidaux percuiTents. Ecusson tronqué au bout, -avec une arête 
longitudinale et médiane, et deux fossettes à sa base. Cellule radiale ouverte à la marge, fermée au 
sommet et à la base. Tibias postérieurs sans arêtes longitudinales. Pédicule de l'abdomen sillonné longi- 
tudinalement; troisième segment finement pointillé. 

Distribution géographique des espèces. - Trois espèces européennes, dcmt deux douteuses. 
1. Lambertonia ahnormis, Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fi.,p. i5g (igoi) (Budapest). 
— . L. nigra, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. \'ol. 18, p. 420 (i85i) (Suède). 
— . L. ruficornis, Thomson, Opusc. Ent. Livr. 8, p. 816 (1S77) (Suède : Lund). 

3. Genus TAVARESIA, Kieffer 

Figites ipart.) Fonscolombe, .-\nn. Se. X.it. \'ol. 2'). p. 187, n" 4 (i83j). 



lo HYMENOPTERA 

Homalaspis (non Gnaud), Reinhard, Berl. Ent. Zeits. Vol. 4, p. 23g (i860). 
Tavaresia. Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fr.,p. i58 et 160 (1901). 

Caractères. — Pronotum tronqué en avant. Mesonotum avec trois arêtes longitudinales. Sillons 
parapsidaux percurrents, élargis fortement au moins à leur base. Ecusson tronqué au bout, avec deux 
fossettes à sa base, traversé par une arête médiane et longitudinale; disque non creusé en une double 
gouttière, mais plus ou moins plan et coriace. Cellule radiale ouverte à la marge et partiellement à la 
base. Tibias postérieurs avec 3 arêtes longitudinales au côté externe. Pédicule de l'abdomen annuliforme, 
sillonné longitudinalement. Parasites de larves de Diptères. 

Distribution géograpliique des espèces. — Ce genre comprend cinq espèces d'Europe et 
d'Amérique. 

I. Tavaresia carinata, Kieflèr, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 160(1901) (France méridionale). 

3. T . floridana, Ashmead, Kieffer, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14. p. i55 (1887) (Etats-Unis : Floride). 

3. T.}iigya, Hartig, Kieffer, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 202 (1840) (Allemagne, Autriche, Suisse, France, 

Suède) . 

4. T. notata, Fonscolombe. Kieffer, Ann. Sc. Nat. Vol. 26, p. 187 (i832) (France méridionale). 

5. T. sulcata. Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fr., p. iGo (1901) (France : Amiens). 

4. Genus ONYCHIA, Haliday 

Onychia (non Dahlbom 1842), Haliday, Westwood, Introd. Class. Ins. Vol. 2, Syn. p. 56 (1S40); 

? Walker, Ent. Mag. Vol. 3, p. 161. 
Callaspidia. Dahlbom, Onychia och Callaspidia, p. 10 (1842). 

Caractères. — Pronotum tronqué en avant. Mesonotum avec i ou 3 carènes longitudinales. 
Sillons parapsidaux percurrents, non sensiblement élargis en arrière. Ecusson sans épine, bien plus long 
que large, tronqué à son extrémité, avec 2 fossettes à sa base; disque creusé et traversé par une arête 
longitudinale et médiane qui le partage en deu.x gouttières. Cellule radiale entièrement ouverte à la base 
et à la marge. Tibias postérieurs avec 3 arêtes longitudinales au côté externe. Pédicule de l'abdomen 
annuliforme, sillonné longitudinalement sur le dessus; 3™>= segment très grand; finement pointillé. 
Parasites de larves de Diptères. 

Distribution géograpliique des espèces. — Ce genre comprend douze espèces dont deux 
douteuses. Europe, Asie et Amérique. 

1. Onychia aherrans, Kieffer. Bull. Soc. Ent. Fr., p. 160 (1901) (Russie). 

2. O. areolata, Kieffer, idem (Italie : Milan). 

3. O. hrcvifurca, Kieffer, ibidem (France méridionale, Corse, Espagne, Italie). 

4. O. Dufouri, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien. \'ol. 10, p. 160 (i860') (Autriche, Bohême, .-Vlle- 

magne, Angleterre). 

var. vitripennis Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fr., p. 160 (1901) (Russie). 

5. Fonscolombei, Dahlbom, Dalla Torre, Onychia och Callaspidia, p. i3 (1842) (Autriche. Suède). 

var. minima, Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fr., p. 344(1901) (Espagne). 

6. G. ligurica, Giraud, Förster, Verh. Zool. Ges. Wien. Vol. 10, p. 162(1860) (France méridionale, Nice). 

7. O. Marshali, Kieffer. Bull. Soc. Ent. Fr., p. 343 (1901) (Corse). 

8. O. notata. Reinhard, Beii. Ertt. Zeits. Vol. 4, p. 237 (i860) (Espagne, France). 

9. O. Provancheri, Ashmead, Provancher, Addit. Faune Canada, Hymen., p. 167 (1887) (Canada : Cap 

Rouge). 
10. 0. striolata, Cameron, Mem. Manchester Philos. Soc. (4). Vol. i, p. i63 (1888) (Asie : Bengale). 

— 0. Latreillei, Hartig, Dalla Torre, Zeits. f. l£nt. Vol. 2, p. 202 (1840) (Allemagne). 

— 0. Westwoodi. Dahlbom, Reinhard. Onvchia och Callaspidia. p. i5 (1842) (Suède). 



fam. cynipid^ ii 

5. Genus ASPICERA, Dahlbom 

Tenthredo (part.). Villeis, Linnei Ent. Vol. 3, p. 126 (1789). 

Evania ipart.). Rossi. Fauna Etrusca, Vol. 2, p. 5y (1790). 

Cynips. Panzer, Faun. Insect. Germ. Vol. S. Heft 87, t. 16 ^i8o5|. 

Figites (part.). Jurine, Nouv. Métli. Class. Hymen., p. 288 (1807). 

? Onychia (non Halida_v). Walker (part). Ent. Magaz. Vol. 3. p. 162 f i835); Dahlbom. Onychia och 

Callaspidia. p. 3 (1842). 
Aspicera. Dahlbom, Onychia och Callaspidia, p. 6 (1842). 
Bellona. Giraud, Verb. Zool. (jes. Wien. Vol. 10, p. i56 (i860). 

Caractères. - Prothorax tronqué en avant. Mesonotum avec trois carènes longitudinales, la 
médiane bifurquée en arrière. Sillons parapsidaux percurrents. Ecusson armé à son extrémité, d'une 
épine plus ou moins longue, et munie de deux fossettes à sa base. Tibias postérieurs avec trois arêtes 
longitudinales au côté externe. Abd(jmen subsessile; premier segment annuliforme, sillonné; le troisième 
très grand et finement ponctué. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend di.x-sept espèces, dont trois 
douteuses. Europe et Amérique. 

1. Aspicera albihirta. Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. i56 (1887) (Floride). 

2. A. bicolor. Dahlbom. Reinhard, Onychia och Callaspidia, p. 9 11842) (Suède). 

3. A. hvevispina. Kieffer. Bull. Suc. Ent. b^r.. p. i58 1^1901) iEspagne : Barcelone). 

4. A. Chlapowihii , Kieffer, idem (Russie). 

5. A. coriacea, Kieffer, ibidem (Corse). 

6. A. Dahlbomi, Kieffer, ibidem (Scandinavie). 

7. A. longispina, Kieffer, ibidem (Espagne : Barcelone). 

8. A. qiiinqueliueafa. Say, Piovancher, Boston Journ. Nat. Hist. \'ol. i,p. 267 (i836) (Canada, Indianal. 
g. A. rugosa, Hartig, Kieffer, Zeits. f. Ent. Vol. 4, p. 417 (1843) (Carinthie). 

10. A. scuteUata, Giraud, Dalla Torre, \''erh. Zool. Ges. Wien. X'ol. 6 p. 186 (i856) (Suède, France, Alle- 

magne, Autriche, Hongrie, Dalmatie, Italie, Espagnei. 

11. A. Sibirien, Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fr., p. i58 (1901) (Sibérie). 

12. A. similis, Ashmead, Trans. .A.mer. Ent. Soc. \'ol. 14. p. i56 (1S87) (Floride). 

i3. A. spinosa (Fonscolombe), Reinhard. Ann. Sc. Xat. \'ol. 26, p. 186 (i832) (France : Aix). 
14. A. utahensis. Ashmead, Trans, .\iner. Ent. Soc. Vol. 20. p. i83 (1895) (Utah : Salt-Sea). 
— . A. aculeata (Dahlbom), Thomson, Onychia och Calaspidia. p. g (1842) (Suède : Lund). 
— . A. Hartigi, Dalla Torre, Wien. Ent. Zeit. \'ol. 8, p. 211 (1S89) (Styrie). 
— . A. iiigriconiis, Kirbv, Ann. Mag. N'at. Hist, (ö), \'ol. 4, p. 142 (1889) (Brésil). 

6. Genus BALNA, Cameron 

Baina. Cameron, Biol. Centr. Amer. H\-men. \'ol. i. p. 73 (i8iS3). 

Caractères. — Mesonotum obtusèment voûté au milieu. Sillons parapsidaux larges et profonds. 
Ecusson a\ ce une fossette à sa base, armé, à son extrémité, d'une épine courte et obtuse. Cellule radiale 
fermée. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce revient à I'.Vmerique centrale. 
1. Bailla nigriceps, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hymen. \V)1. i, p. 73 (i8S3) (Guatemala). 

7. Genus NERALSIA, Cameron 

Neralsia. Cameron, Biol. Centr. .\mei. IKinen. \"ol. i. p. 74, n" 1 , t. 4, f. () \i883). 



12 HYMENOPTERA 

Caractères. — Sillons parapsidaux distincts. Scutellum armé d'une épnie assez lungue à sun 
extrémité, avec deux fossettes à sa base. Cellule radiale fermée ou ouverte partiellement à la marge. 
Pédicule abdominal strié. 

Distribution géographique des espèces. — Les trois espèces qui forment ce genre appar- 
tiennent a l'Amérique. 

1. Neralsia bifoveolata. Cresson, Kieffer, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 4, p. 7 (i865) (Cuba, Cirenade). 

2. N. Cameroni, Kieffer -= rußßes, Cameron fnon Cresson), Biol.Centr. Amer. Hymen. Vol. i, p. 74 (iSS3) 

(Guatemala). 

3. iV. yufipes. Cresson. Kieffer. Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 4, p. 6 (i865) (Cuba). 



3. SuBFAM. ANACHARIN>E, Dalla Torre 

Figitinae subfani. Anacliarina. Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18, p. 097 (iS5i). 
Megapelmoidese. Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. ig, p. 329, n" 5 (i86g). 
Anacharinse. Dalla Torre, Catal. Hymen. Vol. 2, p. 10, n" 3 (i8g3). 

Caractères. — Antennes de i3 articles chez la femelle, de 14 chez le mâle. Ecusson avec deux 
fossettes à sa base, plus ou moins conique, s<juvent prolongé en épine. Cellule radiale rarement ouverte. 
Aréole n'existant que sous forme d'un épaississement de la nervure radiale. Abdomen distinctement 
pédicule; deuxième segment un peu plus long que le troisième, n'atteignant pias la moitié de la longueur 
des suivants réunis. 

" TABLEAU DES GENRES 

1 . — Ecusson armé d'une épine à son extrémité 2 

— Ecusson inerme 3 

2. — Cellule radiale fermée i. Genus Xyal.4SP1S, Hartig. 

— Cellule radiale ouverte 2. GenusAcANTH.î:GiLips,Ashmead. 

3. — Mesonotum et scutelhmi sans aucune trace de séparation entre eux . . 3. Genus SyN.\psis, Förster. 

— Mesonotum séparé distinctement du scutellum qui est conique ... 4 

4. — Scutellum sans fossettes à sa base. Mesonotum rugueux 4. Genus Acothyreus. .^shmead. 

— Scutellum avec 2 fossettes plus ou moins distinctes a sa base: mesonotum 

lisse 5 

5 . — Pédicule de l'abdomen lisse, ordinairement plus long que les //anches 

postérieures 5. Genus Anacharis, Üalmann. 

— Pédicule de l'abdomen ridé ou strié, plus court que les hanches posté- 
rieures 6. Genus Aegilips, Halidaj-. 

I. Genus XYALASPIS, Hartig 

Xyalaspis. Hartig, Zeits. f. Ent. \'ol. 4. p. 417 1,1843); Förster, Verh. Zool. Ges. Wien. Vol. 19, 

p. 36i, n° I (1869). 
Aegilips (part.) Reinhard, Berlin. Ent. Zeits. Vol. 4, p. 218 (i860). 

Caractères. — Antennes filiformes, de i3 articles chez la femelle, de 14 chez le mâle. Palpes 
maxillaires de 5 articles, les labiaux de 3. Pronotum tronqué en avant. Mesonotum lisse ou rugueux; 
sillons parapsidaux percurrents. Scutellum conique, prolongé en forme d'épine droite ou courbée , muni 
à sa base, de deux fossettes. Cellule radiale close. Abdomen avec un pédicule strié ou ridé: 2^ segment un 
peu plus long que le 3'-. 



FAM. CYNIPID^ i3 

Distribution géograpliique des espèces. — Ce genre comprend huit espèces qui se répar- 
tissent sur l'Europe et rAnn'-riijue. 

1. Xvalaspis abietina, Thomson. Kiefter, Oefv. Sv. Akad. Forh. Vol. i8, p. 412 (1861) (Suède). 

2. A', armata Giraud, Kiefter. Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 10, p. 173 (i860) (Angleterre, Allemagne. 

.Autriche^ ; 

var. fiiscicornis. Kietïer, Bull. Soc. Ent. Fr., p. 161 (1901) (Allemagne). 

3. X. ßavipes, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 23, p. i83 (1896) (Amérique du Nord; Mar^-land. 

Virgmiak 

4. A", lœvigata, Hartig. Zeits. f. Entom. \'ol. 4, p. 416 (1843) (Carinthie). 

5. X. petiolata, Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fr., p. i6r (1901) (Angleterre). 

6. X.scoiica, Cameron, Kiefter, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 372 (i883) (Angleterre). 

7. X. spinigera. Reinhard, Kiefter, Beiim, Ent. Zeits. Vol. 4. p. 221 (i860) (Savoie). 

8. A', suhulifera. Thomson, Kiefter, Oefv. Sv. Akad. Forh. Vol. 18, p. 412(1861) (Suède). 

2. Genus ACANTH/EGILIPS, Ashmead 

Acanthsegilips. Ashmead, Psjxhe, Vol. 8, p. 67 (1897). 

Caractères. — Ce genre diftere du précédent par les caractères suivants : mesonotum rugueux, 
sans sillons parapsidau.x. Scutellum terminé par une longue épnie dressée. Cellule radiale ouverte. Pédi- 
cule de l'abdomen plus robuste. 

Distribution géographique de l'espèce. - L'uni(iue espèce sur laquelle on a fondé ce genre, 
provient de l'Amérique du Sud. 
I. Acanthaegilipshiasilicnsis, .Ashmead. Psyche. WA. 8. p. 67 (1897) ^Brésil : Chapada). 

3. Genus SYNAPSIS, Forster 

Synapsis. Förster. Verh. Zool. Ges. Wien, \'ol. ig, p. 36i 11869K 

Caractères. — Antennes du male filiformes, composées de (juatorze articles, dont le troisième 
est égal au quatrième. Mesonotum et scutellum soudés ensemble sans aucune trace de séparation: point 
de sillons parapsidaux; écusson plus ou moins conique. Cellule radiale fermée. Aréole indiquée par un 
gros point. Pédicule de l'abdomen lisse et dépassant peu la longueur des hanches postérieures. Abdomen 
comprimé, étroit. 

Distribution géographique de l'espèce. — Ce genre comprend qu'une seule espèce d'Europe. 
\. Synapsis aquiigranensis. Förster. X'erh. Zool. Ges. Wien. \'ol. 19. p. J61 (1869) (Allemagne; Aix-la- 
Chapelle). 

4. Genus ACOTHYREUS, Ashmead 

Acothyreus. .Ashmead, Trans. .Amer. lint. Soc. \'ol. 14. p. i57 (1887). 
Acontothyreus. Dalla Torre, Cat. Il3'm. Vol 2, p. 11 (1893). 

Caractères. ~ .Antennes du inàle filihjimes, composées de quatorze articles étroitement soudés. 
AIeS(motuin nde, peu luisant, à sillons parapsidaux distincts. Ecusson conique, dépourvu de fossettes à 
sa base, à surface rugueuse. Cellule radiale fermée. Aréole indiquée par un point corné. Pédicule abdo- 
minal très long, et lisse; abdomen ovo'i'dal, non comjinme. 

Distribution géographique des espèces. — Les deux espèces qui forment ce genre reviennent 
à l'Amérique du Nord. 

1. Acotliyreitsmellipes, Provancher, .Addit. h'aune Canada Hymen, p. 408 1888) (Canada : Cap RougeK 

2. A. osceola, .Ashmead, Trans. .Amer. Ent. Soc. Vol 14. p. 157 (1887) (Moridc). 



14 hymenoptera 

5. Genus ANACHARIS, Dalman 

Cynips (part.). Dalman. Sv. Akad. Handl. \'(il. ig, p. 7S (1818). 
Anacharis. Dalman, Anal. Ent. p. 96 (1823). 
Megapelmus. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 186 (1840). 
Eucoila (part.'). Provancher, Natural. Canad. Vol. 12, p. 237(1887). 

Caractères. — Antennes subfiliformes, de treize articles chez la femelle, de quatorze chez le 
mâle. Thorax lisse; mesonotum distinctement séparé du scutellum, à sillons parapsidaux distincts. Scu- 
tellum conique, avec deux fossettes à sa base. Cellule radiale fermée. Aréole indiquée par une tache 
cornée. Pédicule de l'abdomen bien plus long que les hanches postérieures, lisse et mince. Abdomen 
fortement comprimé chez le mâle. Deux espèces A. typica et ensifera sont des parasites d' H enter oh ins 
iiervosus, Fabricius. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend quatorze espèces qui se 

répartissent sur l'Europe, l'Amérique et l'Australie. 
r. Anacharis Ashmeadi, n. nov. --= A. mexicana, Ashmead (non Cameron), Trans. Amer. Ent. Soc. 

Vol. 23, p. 184 (1896) (New-JMexico : Santa-Fé). 
2. A. australiensis, Ashmead, Proc. Linn. Soc. New South Wales, Vol. 25, p. 32g (1900) (Australie). 
3" A. ensifera. Walker, Entom. Magaz. Vol. 2, p. 522 (iS35) (Suède, Angleterre. Allemagne, Autriche). 
i^. A. eucharioides, Dalman. Sv. Akad. Handl. Vol. 39, p. 78 (1S18) (Suède, Angleterre, Hollande, 

Allemagne, Autriche). 

5. A. immunis. Walker, Entom. Magaz. Vol. 2, p. 52i (iS35) (Lapponie, Suède, Angleterre, Allemagne, 

Autriche). 

6. A. marginata, Provancher, Addit. l'aune Canada Hymen, p. 168 (1887) (Canada : Cap. Rouge). 

7. A. melanonctira, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc, Vol, 14, p. i58 (1887) (Floride). 

8. A. wexicana, Cameron, Dalla Tori-e, Trans. Amer. Ent. Soc. Lond., p. 487 (1884) (Mexique). 

9. A. pediculata, Provancher, Addit. Faune Canada, Hymen., p. 169 (1887) (Canada : Ottowa). 

10. A. rufiveniris, Hartig, Giraud, Zeits. f. Ent., Vol. 3, p. 358 (1841) (Autriche). 

11. A. siibcompressa, Provancher, Ashmead, Natural. Canad., Vol. 12, p. 237 (1881) (Canada : Roberval). 

12. A. tiiida. Walker, Ent. Magaz., Vol. 2, p. 520 (iS35) (Angleterre). 
i3. .,4. typica. Walker, idem (Angleterre, Allemagne, Autriche). 

14. A. zcalandica, Ashmead, Proc. Linn. Soc. New South Wales, Vol.25, p. 329 (1900) (Nouvelle-Zélande). 

6. Genus AEGILIPS, Haliday 

Cynips. (jiart.) Dalman, Anal. Ent., p. g6 (i823). 

Aegilips. Haliday, Ent. Mag. Vol. 3, p. 160 (i835); Westwnod, Introd. Class. Insects, \''ol. 2, S3'nops. 

p. 56 (1840). 
Anacharis. (part.) Dahlbom, Onvchia och Callaspidia, Tab. 4 (1842). 

Caractères. — ■ Antennes filiformes. Thorax lisse; sillons parapsidaux plus ou moins distincts. 
Ecusson conique. Cellule radiale fermée. Aréole indiquée seulement par une tache cornée. Pédicule de 
l'abdomen beaucoup plus court que les hanches postérieures, à peine plus long que gros, strié ou ridé; 
deuxième segment campanuliforme, occupant presque la m(jitié de l'abdomen, qui est ovoïdal et non 
comprimé. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend douze espèces d'Europe et 
d'Amérique ; l'une douteuse. 

1. Aegilips aciculata, Provancher, Natural. Canad. Vol. 12, p. 239 (i88i) (Canada). 

2. A. bicolorata, Cameron, Ent. M. Mag., Vol. 23, p. 194 (1887) (Angleterre). 

3. A. curvipes, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol, 10, p. 173 (i860) (Autriche ; Vienne). 

4. A. Dalmaui, Reinhard, Berlin. Ent. Zeits. \'ol. 4. \i. 220 (i860) (Allemagne, Autriche, France, 

Angleterre). 



FAM. CYNIPID.-E i5 

5. A. fumipcnnis, Westvvood, Walker, Magaz. Nat. Hist., \'ol. 6, p. 494 (i833) (Angletenel. 

6. A. nitidîda. Dalman, Anal. Ent., p. 96 (1823) (Suède. Angleterre, Allemagne, Autriche). 

y. A. oMiisilohae, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad., Vol. i, p. 68 (1861) (Amérique: British 

Columbia). 
S. A. ruficornis, Cameron, Trans. Knt. Soc. Lond.. p. 372 (i883) (Angleterre). 
9. A. rugicollis, Reinhard, Berlin. Ent. Zeits. Vol. 4, p. 220 (i860) (Allemagne : Berlin). 

10. A. striolata, Cameron, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 373 (i883) (Angleterre). 

11. A. vktoriae, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 23. P.1S4 (iSgS) (Amérique : \'an Couvers Islandi. 
? A. rußpes (Westwood) Walker. Mag. Nat. Hist., Vol. 6. p. 494 (i833) (.Angleterre). 



4. SuBFAM. EUCOELlNi^, Dalla Torre 

Eucoilidse. Thomson, Oefv. Sv. Akad. T'örh. \"ol. 18, p. 396 (1861). 
Eucoeloidse. Förster, \'"erh. Zool. (jes. Wien.. \V)1. 19, p. 329, n°4 [1869). 
Eucoelinae. Dalla Torre, Catal. Hymen. \'ol. 2. p. 14. n" 4 (1893). 

Caractères. — Antennes diversement conformées, ordinairement de i3 articles chez la femelle 
et de i5 chez le mâle ii). Prothorax tronqué en avant. Jicusson avec deux fossettes à sa base, et une 
élévation cupulilorme ou cupule, sur son disque. Ner\ure cubitale sortant de la base de la nervure basale. 
Aréole nulle. Second article des tarses postérieurs sans éperon. Second segment abdominal très grand, 
tantôt muni d'un anneau de poils à sa base, tantôt glabre. Parasites de larves de Diptères. 

TABLEAU DLs GENRES 

i. — Abdomen avec un an)ieaii de poils A sa luise 7 

— Abdomen nu A sa hase 17 

2. — Ailes antérieures arrondies ou pointues à leur e:\lréinité . . 3 

— Ailes antérieures écliancrées ou tronquées à leur extrémité . 14 

3. — Ailes normalenteilt développées 4 

— Ailes raccourcies et rétrécies i3 

4. — Surface alaire velue; bords ciliés 5 

— Surface alaire nue; bords non ciliés 12 

5. — Cellule tadiale fermée 6 

— Cellule radiale ouverte a la marge 10 

6. — Abdomen non comprimé en lame de iOiiteau: livpopygium non 

longuement proé7ninent 7 

— Abdomen comprimé en lame de couteau: hvpofygium pro- 
longé en soc de charrue 7. Genus Hypoi.ethri.-\, Förster. 

7. — Articles du funicule de la femelle tous longuement cylin- 

driques; le premier démesurément allongé ckes le mâle, pres- 

qu'aussi long que les trois suivants réunis o. Genus Agl.^otom.^, Förster. 

— Articles du funicule delà femelle non tous longuement cvlin- 

driques; le premier non démesurément allongé c/iec le mâle. S 



(i) Je ne connais aucune exception. Förster cite des exemplaires fcniellcs à antennes de 12 ou de 14 articles, et A!<lime.id fait mention il'un m.'iie 
antennes de 16 articles ; ces eus isolés, sur lesquels Förster et Ashmead ont fondé des genres nouveaux, ne sont probablement que des anomalies. 



i5 HYMENOPTERA 

S. — Mésonotum dépourvu de sillons g 

— Mésonotum avec deux sillons parapsidaux raccourcis en 

arrière et deux larges sillons latéraux raccourcis en avant . 5. Genus Chrestosema, Förster, 
g. — Cupule de récusson bordée, à surface plus ou moins enfoncée. 3. Genus Eucœla, Westwood. 

— Cupule de l'écusson non bordée ni fermée en avant, à surface 

faiblement convexe 4. Genus Ganaspis, Förster. 

10. — Abdomen comprimé en lame de couteau: hypopygium pro- 

longé en soc de charrue 8. Genus PiLiNOTHRix. Förster. 

— Abdomen non comprimé en lame de couteau; hypopygium non 

proémineni en soc de charrue "^-^ il 

11. — EcussoH émarginé à l'extrémité, obtusémenf hidenté . . . 2. Genus Piezobria, Förster. 

— Ecusson arrondi ou tronqué à r extrémité i. Genus CoTHONASPis,HartignonThümson 

12. — Cellule radiale ouverte à la marge 9. Genus Lytosema, KiefFer. 

— Cellule radiale fermée à la marge 10. Genus Psilodora. Förster. 

i3. — Métapleures avec un épais feutrage ; cellule radiale ouverte 

à la marge 11. Genus Glauraspidia. Thomson. 

— Métapleures presque glabres; ailes avec ou sans cellule 

radiale 12. Genus Aphyoptera, Förster. 

i_|.. — Cellule radiale ouverte à la marge i5 

— Cellule radiale fermée à la marge i3. Genus Leptopilina, Förster. 

i5. — Ecusson pointu à son extrémité qui, vue de profil, est en 

forme de bec 14. Genus Rhynchacis, Förster. 

— Ecusson tronqué ou arrondi à sou extrémité qui ne se pro- 
longe pas en bec ■ 16 

16. — Ailes normalement développées, dépassant l'extrémité de 

l'abdomen i5. Genus Kleidotoma, Westwood. 

— Ailes raccourcies, ne dépassant pas l'extrémité de l'abdomen 16. Genus Nedixoptera, Förster. 

ly. — Mésonotum dépourvu de sillons 18 

— Mésonotum avec deux sillons parapsidaux .... "21 
18. — Ailes échancrées ou tronquées à l'extrémité 17. Genus Schizosema, Kiefter. 

— Ailes arrondies à l'extrémité 19 

iq. -- Cellule radiale fermée 18. Genus Psilosema, Kieffer. 

— Cellule radiale ouverte à la marge 20 

20. — Eccusson arrondi ou tronqué à l'extrémité ig. Genus Ectolyta, Förster. 

— Ecusson bidenté à l'extrémité 20. Genus Dicerataspis, Ashmead. 

21. — Sillons parapsidaux presque parallèles, éloignés l'un de 

l'autre au bord de l'écusson . 22 

— Sillons parapsidaux convergeant fortement en arrière, se 

touchant près de l'écusson 23 

22. — Cellule radiale fermée 26. Genus Microstilba, Förster. 

— Cellule radiale ouverte à la marge 22. Genus Disorygma, Förster. 

23. — Sillons parapsidaux se touchant au scutellum .... 24 

— Sillons parapsidaux se touchant déjà bien avant l'écusson et 

formant carène 23. Genus Eucœlidea, Ashmead. 

24. — Cellule radiale fermée 24. Genus Gronotoiia, Förster. 

— Cellule radiale ouverte à la marge 25. Genus Diglyphosema, Förster. 

— Genre douteux. — Ecusson prolongé en une épine . . — Genus Acantheucœla, Ashmead. 



FAM. cynipid.ï: 17 

I. Genus COTHONASPIS, Hartig nec Thomson 

Eucoila (part ). Westwuod, Mag. Nat. Hist. \<j\. iS, p. 178 ii835). 

Figites (part.) Zetterstedt, Ins. Lapp. Vol. i, p. 410 (i838). 

Cothonaspis. Hartig, Zeits. f. Ent. \'ol. 2. p. 1S6 (1840I. 

Diranchis, Eutrias, Adieris, Idiomorpha, Anectocleis, Hexaplasta, Trybliographa, Pilino- 

thrix. Förster. \'erh. Zool. Ges. Wien. Vol. 19, p. 044, 5^5 et 36o (18691. 
Hypodiranchis. Ashmead, Fauna Hawai. \'o\. i, p. 3o3 (igoi). 

Caractères. — Sillons jiarapsidaux nuls. Cupule de l'ecusson non convexe. Ailes velues, ciliées, 
arrondies à l'extrémité. Cellule radiale ouverte à la marge, parfois encore au sommet ou à la base, rare- 
ment ouverte seulement en partie à la marge. Abdomen avec un anneau de poils à sa base. 



Antennes de la femelle composées de 12 ariichs . 
Antennes de la femelle composées de 1 3 articles. 
Massue antennaive composée de 3 articles. . 
Massue antennaire composée de plus de 3 articles ou nulle 
Cellule radiale ouverte encore au sommet et parfois 

encore à la base 

Cellule radiale fermée au sommet et à la base 
Antennes de la femelle sans massue distincte. 
Antennes de la femelle avec une massue distincte . 

Massue composée de 5 ou 6 articles 

Massue composée de - à ç articles 

Antennes de la femelle avec une massue de 5 articles 
Antennes de la femelle avec une massue de 6 articles 

Massue de j articles 

Massue de 8 ou g articles 



FAHLEAU DES S0US-GEXK1':S ( Ç) 

I. Subgenus [ijio.mori'H.\. Förster. 



Subgenus Eutri.\s, Förster. 



3. Subgenus Adieris. Förster. 

4. Subgenus Axectocleis, Förster. 



5. Subgenus Penïarhoitka, Kieftér. 

6. Subgenus Hex.^pl.->iSTa. Förster. 

7. Subgenus Heptaplasta, Kieffer. 

S. Subgenus Cothon.\spis. Hartig nonThomson. 



I. Subgenus IdIOMORPHA, Förster 

Idiomorpha. Förster. W-rh. Zool. Ges. Wien. \'ol. ig, p. 340 et 353 li86q'i. 

Cothonaspis (ldiomorpha<. Kieffer. Feuille Jeunes Natural. \'ol. 3i, p. 172 et 173 (19011. 

Caractères. — Antennes de la femelle de 12 articles; cellule radiale i)u\erte à la marge, 
inconnu. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce revient à l'Europe. 
I. C. (Idiomorpha) melanocera. b'iirster, Verh. Zool. Ges. Wien, X'ol. u), p. 353 {18601 (Allemagne : 
la-Chapelle). 



Ma 



Aix- 



2 Subgenus Eutrias, Förster 

Eucoila part.). Thomson, Oefv. S^'. .\kad. Forh. \"ol. 18. p. 4113, n" 6 \i86i ). 
Eutrias. l'ocrster. \"eih. Zool. Ges. Wien, \'ol. 19, p. 344 et 347. n" 32 Ii86gl. 
Cothonaspis (Entriasi. Kieffer, Feuille Jeunes Natural. \'ol. 3i. y. 172 et 173 (ujoii. 

Caractères. — Antennes de la temelle de i3 articles, a\ec une massue de 3 articles. L'elluic 
radiale ouverte à la maiije seulement. Mâle incnnnu. 



i8 . HYMENOPTERA 

Distribution géographique de l'espèce. — l,'unii]ue espèce revient à l'Europe. 

2. Cotlwnaspis [Eutrias] iritoma, Thomson, Kieffer, Opusc. Ent. Livr. 8, p. 820 (1877) (Suède). 

3. Subgenus AdieRIS, Förster 

Adieris. Förster. Verh. Zool. Ges. Wien, \'ol. ig, p. 344 et 35i. n" 33 (1869). '■ 
Cothonaspis (Adieris). Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i. p. 172 (1901). 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles, avec une massue de S articles; celles du 
mâle de i5 articles. Cellule radiale ouverte à la marge et partiellement encore à la base ou au sommet. 

Distribution géographique des espèces. — Les deux espèces dont se compose ce sous-genre 
reviennent à l'Europe. 

3. Cotlwnaspis [Adieyis] l'eclusa, Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 19, p. 357 (i'''6g). 

4. C. (Adieris) Szepligetii, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 173 (1901). 

4. Subgenus AneCTOCLEIS, Förster 

Eucoila (part.). Giraud, Verh. Zool. (îes. Wien, Vol. 10, p. 139 (i860). 

Anectoclis. Förster, idem, \ol. 19, p. 345 et 359, n" 36 (1869). 

Cothonaspis (Anectocleis) . Kieffer. Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 172 et 173 (1901). 

Hypodiranchis. Ashmead, Fauna Hawai. Vol. i. p. 3o3 (1901). 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles, sans massue. Cellule radiale ouverte 
seulement àla marge. .Abdomen non comprimé en lame de couteau. Mâle inconnu. 

Distribution géographique des espèces. — Dix espèces, provenant d'iûirope et d'Amérique, 
sont à rapporter ici. 

5. Cothonaspis [Anectocleis] filiconiis, Thomsi>n, Kieffer, Oefv. Akad. Förh.Vol.i8, p. 401 (1861) (Suède). 

6. — flavipes, Ashmead, Kieffer, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 248 (1900) (Ile de 
Grenade) . 

7. C. (Anectocleis) grenadensis, Ashmead, Kieffer, ibidem (Ile de Grenade). 
8. 

9- 
10 
1 1 
12 

i3 

14 



hawaiensis, Ashmead, Fauna Flawai. Vol. i, p. 3o3 (1901) (Hawai : Kona). 

- Howardi, Kieffer, Feuille Jeunes Natur. Vol, 3i. p. 173 (1901) (lie St-Vincent). 

— indagatrix, Förster, Verh. Zool. Ges. Wien. Vol 19, p. 35g (1869) (Allemagne). 

— lanaicnsis, Ashmead, h'auna Hawai. Vnl. i, p. 304 (igoi) (Hawai : Lanai). 

— monticola, Ashmead, idem, p. 3o2 (Hawai : Molokai). 

— nigripes, Giraud. Kieffer, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 10, p. i3g (i860) (Autriche). 

— nihripcs, n. nn\- ;- ;7//î/'<'x, Ashmead nec Hartig, h'auna Hawai. \'ol. i, p. 3o2 (1901) 
I^Hawa'i). 



5. Subgenus PenTARHOPTRA, Kieffer 

Eucoila (part.). Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 10, p. 144, n" 28 (i860). 

Pentacrita (part.i. Förster, idem. Vol. 19, p. 349 (1869). 

Cothonaspis 1 Pentarhoptra). Ivieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 172 et 173 (1901). 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles, les 5 derniers formant une massue. Cellule 
radiale ouverte seulement à la marge, .\bdomen non comprimé en lame de couteau. Mâle inconnu. 

Distribution géographique des espèces. — Deux espèces, l'une d'Europe, l'autre d'Amé- 
rique. 
i5. Cotlwnaspis [Petitarhoptra] nanclla, Ashmead, Kieffer, Proc. Zool. Soc. Lond., p. 777 (i8g5) (Ile de 

Grenade). 
16. C. [Pentarhopira)tomcntosa. (iiraud. Kieffer, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 10, p. 144 (i860) (Autriche). 



fa:\i. cyxipid/E 



6. Subgenus HexAPLASTA, Förster 



19 



Eucoila (part.). Giraud, \'erh. Zool. Ges. Wien. Vol. 10, p. 143 (1S601. 

Hexaplasta. Förster, idem. \'ol. ig. p. 345 et 35o, n° 37 (18S9). 

Didyctiiim Riley, in Comstock, Report Cotton Insects, p. 198 (1879). 

Cothonaspis ^ Hexaplasta). Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 172 et 173 (1901). 

Caractères. Antennes de la femelle de i3 articles, dont les 5 derniers forment une massue; 
celles du mâle de i5 articles. Cellule radiale ouverte seulement à 1 1 marge. Abdomen non comprimé en 
lame de couteau. Une espèce parasite de Plwia. 

Distribution géographique des espèces. - Nous rapportons ici les 14 espèces suivantes 
d'Europe et de l'Amèiique centrale. 

17. Cotlwjiaspis (Hexaplasta) affinis, Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond.. y. 768 (iSgS) (Ile de Grenade). 

18. C. [Hexaplasta) californica, .-ashmead, Proc. Calif. Acad. Vol. 5. p. 54^ (iSgS) (Californie: San Lazaro). 

19. — con^imilis. Ashmead. Proc. Zool. Soc. Lond., p. 768 (1895) (Ile de Grenade). 

20. — crassiiiervis. .Vshmead, idem, p. 769 (Ile de Grenade). 

21. — dubia, .\shmead. Kieffer, ibidem, p. 75o (iSgo) (Ile de Grenade). 

22. — hexatoma. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3. p. 357 (18 + 1^ (Allemagnei. 

23. — longicnniis, Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lnnd.. p. 769 (iSgS) (Ile de (jrenade). 

24. — modesta, .\shmead, Proc. Linn. Soc. Lond. Vol. 25, p. 73 (1894) (ll^s de St-Vincent et 
de Grenade). 

25. C. [Hexaplasta) picicnis. Giiaud.X'erh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 10, p. 143 (i860) (.Allemagne, Autriche). 

26. — qiiadri punctata, Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond.. p. 769 (1895) (Ile de Grenade). 

27. — sancti-Vincenti. Ashmead. Proc. Linn. Soc. Lond. Vol. 25. p. 74 (1894) (Iles de 
StA'incent et de Grenade). 

28. C. (Hexaplasta) striatiscutellans, Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond.. p. 770 (1895) (Ile de Grenade). 

29. — subaperta, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i. p. 176 (1901) (Ile de Grenade). 
— — ^igsag. Riley, .A.mer. Ent. \'ol. 3, p. 52 (1S80) (Alabama). 

7 Subgenus HepTAPLASTA, Kieffer 

Heptamerocera (part.) .\shmead, Proc. Zool. Soc. Lund., p. 760 (1895). 
Cotlionaspis < Heptaplasta!. Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 173 (1901I. 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles, dont les 7 derniers forment une massue. 
Cellule radiale ouverte seulement à la marge. Abdomen non comprimé en lame de couteau. Mâle 
inconnu. 

Distribution géographique des espèces. -Trois espèces de r.\méri(]iie Centrale sont à 
rapporter ici. 

30. CotJiùnaspis [Heptaplasta) aliéna, .ashmead. Kiefter, Proc. Z(jol. Soc. Lond.. p. 763 (18951 (Ile de 

(irenade. 
3i. C. I Heptaplasta) ßaviconiis, Ashmead, Kieffer, idem (Ile de Grenade). 
32. — insularis, Ashmead, Kieffer, Proc. Linn. Soc. Lond., \'ol. 25, p. 74 (1894) (Ile 

St-Vincent. 

8. Subgenus CotHONASPIS, Hartig nec Thomson 

Cothonaspis. Hartig, Zeits. f. Ent. \'ol. 2, y. 1S6 (1S40). 

Diranchis. b'örster. \'eih. Zool. Ges. Wien, Vol. 19, \i. 345 el 35g n" 3N (i8()gi. 

Trybllographa. l'^irster, idem. p. 36o. 

Caractères. — .\nlennes delà femelle de treize articles, dont les iiiiil ou neuf derniers l'ormeiii 



20 ITYMEiXOPTERA 

une massue; celles du mâle de quinze articles. Cellule radiale ouverte seulement à la marge. Abdomen 
non comprimé en lame de couteau. 

Distribution géogpapliique des espèces. — 11 faut rajiporter ici vint;t-quatre espèces, dont 
trois douteuses d'Europe et d'Amérique. 

33. Colhoiiaspis alhipennis, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Forh. \'ol. i."^, p. 402 (iS6r) (Suède : Lund). 

34. C.antcnnata, Giraud, KiefFer, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol, ici, p. 143 (i860) (Autriche : Vienne). 
i5. Ç. atra, Hartig. Zeits. f. Ent. \'ol. 2, p. 201 (1840) (Allemagne, Autriche). 

36. C.hrevicornis. Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol 3i, p. 173 (1901) (Allemagne, Hongrie). 

37. C. conjtingens. KiefFer, idem (Hongrie : Budapest). 

38. C. copidata, Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. ig, p. 36o (1869) (Allemagne : Cologne). 

3g. C. crassicornis, Cameron, Kieffer, Mem. & Proc. Manchester Soc. (4), Vol. 2, p. 64 (1889) (Angleterre). 

40. C. diaphana. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 356 (1841) (Allemagne, Angleterre). 

41. C. enneatoma. Thomson, KiefFer Oefv. Sv. Akad. Forh. \'ol. 18, p. 402 (1861) (Suède). 

42. C. erythroeera, Thomson, Kieffer, Opusc. Entom. Liv. 8, p. 819 (1877) (Suède : Stockholm). 

43. C. fumipemiis, Dahlbom, Kieffer, Onychia och Callaspidia, Tab. 3, n° 18 (1842) (Suède : Lund). 

44. C. gyaudicornis, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 173 (1901) (Hongrie : Budapest). 

45. C. inconstans, Ashmead, Kieffer, Proc. Zool. Soc. London, p. 75g (iSgS) (Ile de Grenade). 

46. C. nigricoriiis, Cameron, KiefFer, Trans. Ent. Soc. London, p. 36g (iSS3) (Angleterre). 

47. C. odotoma. Thomson, Kieffer, Oefv. Sv. Akad. Forh. Vol. 18, p. 402 (1861) (Suède). 

48. C. punciata, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. \''ol. 3i, p. 173 (igoi) (Hongrie). 

4g. C. rapae, Westwood, Kieffer, Mag. Nat. Hist. Vol. 8, p. 17S (i835) (Angleterre, Suède, Allemagne, 

France, Autriche, Roumélie). 
5o. C. rufipes, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4, p. 410 (1843) (Autriche : Stj-jie). 
5i. C. simulairix, Ruthe, Kiefter, Stettin. Ent. Zeit. Vol. 20, p. 3io (iSSg) (Islande). 

52. C. stigmata. Say, KiefFer. Boston Journ. Nat. Hist. Vol. i, p. 268 (i836) (Indiana, Canada). 

53. C. testaceipfs. Cameron, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 370 (i8S3) (Angleterre). 

— . C. australien sis. Ashmead, KiefFer. Proc. Linn. Soc. N. South Wales. A'ol. 25.p.33o (1900) (Australie). 
— . C. nwniliata, Hartig, Zeits. f, Ent. Vol. 3, p. 356 (1841) (Allemagne : Brunswick). 
— . C. scutellai'is, Hartig. idem. Vol. 2, p. 200 (1840) (Allemagne, Autriche, Lapponie?). 

2 Genus PIEZOBRIA, Förster 

Piezobria. I lirster, \ eih. Zool. Ges. \Vien. Vol. ig, p. 344 et 358, n" 34 (i86g). 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles. Point de sillons parapsidaux. Ecusson 
échancré à l'extrémité et étant ainsi obtusément bidenté. Ailes à bords ciliés, à extrémité arrondie. Cellule 
radiale ouverte à la marge et partiellement aussi à la base. Abdomen axec une ceinture de feutrage à sa 
base. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend deux espèces d'Europe et 
d'Amérique. 

1 . Piezobria bicuspidata, Förster, \'erh. Zool. Ges. Wien, Vol. ig, p. 358 (1869) (Allemagne : Aix-la-Chapelle). 

2. P. ßoridaiia, Ashmead, Trans, Amer. Ent. Soc. Vol. 23, p. i85 (i8g5) (Floride). 

3. Genus EUCOELA, Westwood 

Eucoila, W'estwonil. >,lag, Nàt, Hist, X'ol, 6. p. 494 fi833), 

Eucoela. Miomoera, Episoda, Psichacra, Rhoptromeris, Förster, Wrli. Zool. Ges. Wien, 

Vol. 19, p. 343-344(1869). 
Figites (part.), Zetterstedt. Ins. Lapp. Vol. i p. 410 (i838) ; Sa}-, Boston Jouin. Nat. Hist. Vol. i, 

p. 267 (i836). 



FAM. CYNIPIDä: 21 

Cothonaspis (part.). Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 201 (1841). 
Kleidotoma ipart.). Provancher, Natur. Canad. Vol. 12, p. 287 (1S81) (Canada). 
Dimicrostrophis. Ashmead. Trans. Amer. Ent. See. \'ol. 14, p. i52 (1887). 
Macrocereucoila, Ashmead. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. i53 (1887). 

Paramiomœa. Tetramerocera, Pentamerocera. Ashmead. Trans. Zool. Soc. Lend., p. 75i. 774 
et 77iS ( li^gJi. 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3, rarement de 12 ou de 14 articles; articles 3 à 5 non 
fortement allongés; celles du mâle de i5, rarement de 16 articles, le 3<^ non extraordinairement allongé. 
Point de sillons parapsidaux. Scutellum à extrémité non échancrée. Ailes ciliées, à extrémité arrondie. 
Cellule radiale fermée. Abdomen avec un anneau de feutrage à sa base. 

TABLEAU DES SOUS-GENRES O) 

1. — Antennes de la femelle de 11 articles i. .Subgenus Miomœra, Förster. 

— Antennes de la femelle de plus de 12 articles 2 

2. — Antennes de la femelle composées de i3 articles .... 3 

— Antennes de la femelle composées de i/\. articles .... S. Subgenus Episod.^. Förster. 

3. — Funiaile à articles terminaux renâés en une massue distincte 

c/iez la femelle 4 

— Funicule sans massue distincte 2. Subgenus Psich.\cr.\, F"örster. 

4. — Massue antennaire composée de 4 (i 5 articles .... 5 

— Massue antennaire composée de plus de 5 articles ... 6 

5. — Antennes avec une massue de ^ articles 3. Subgenus Tetramerocera. Ashmead. 

— Antennes avec une massue de 5 articles 4. Subgenus Pextamerocera. Ashmead. 

6. — Les 6 derniers articles du funicule renflés en massue. . . 5. Subgenus Hexajierocera, Kiefter, 

— Les y à g derniers articles renflés et formant une massue. 7 

7. — Massue composée de ■] articles 6. Subgenus Khoptromeris. Förster. 

— Massue composée de b à g articles 7. Subgenus Eucœla, \\'est\vood. 

Mâle avec antennes de 16 articles ; femelle incnnue. . . 9. Subgenus ^L\crocerelcœla. Ashmead. 

1. Subgenus MiomŒRA, Forster 

Miomœra. i-'orster. \'erh. Zool. Ges. Wien, Vol. iq, p. 54J et 352, n° 21 11869). 

Paramiomœa. Ashmead. Proc. Zool. Soc. Fond., p. 75i (i8g5l. 

Eucœla ■ Miomœra . Kieffer. Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i. p. 174 11901). 

Caractères. .Antennes de la femelle de 12 articles, dont les 7 derniers formenl une massue 
]>lus ou UKjins distincte. Mâle inconnu. 

Distribution géographique des espèces. — 11 faut rapporter ici les deux espèces suivantes, 
dont l'une d'Eurojie. l'autre d'.Améru]ue. 

1. Eucœla [Miomccra) aberrans, Förster, V'erh. Zool. (ies. Wien, \"ol. 19, p. 353 (,1869) (Allemagne : Aix- 

la-Chapelle 1. 

2. E. I Miomœrai keptdtnmci, Ashmc-dd. Kieffer, Proc. Zool. Soc. Lond..p. 75i (1895UIIC de Gn-nailei. 

2. Subgenus PSICHACRA, Forster 

Psichacra. I'"("irster. \'iih. Zool. Ges. Wien., \'ol. ig. p. 344 et 356. n" 29 (18691. 
Eucoela iPsIchacra'. I\ieff(_-r. l'euille Jeunes Natur. \'ul. 3i. p. 174 (igoi). 



22 



HYMEN OPTERA 



Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles, sans massue distincte,, tantôt plus longues, 
tantôt plus courtes que le corps; celles du mâle de i5 articles ordinairement beaucoup plus longues que 
le corps. 

Distribution géographique des espèces. — Les 3i espèces que nous reunissons ici pro- 
viennent d'Europe ou d'Amérique. 

. 3. Eîtcoela [Psichacra) agaricorum, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. ^Nletz (2),\'ol. lo, p. iS (1902) (Alle- 
magne) . 

4. E. [Psichacra) aliéna, Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond., p. 758 (iSgi) (Ile de Grenade). 

5. E. — anomala, Kieffer, Feuille Jeunes Natural., Vol. 3i, p. 174 (1901) (France : Amiens). 

6. E. — bispinosa, Kieffer, idem (Hongrie : Budapest). 

7. E. — canaliciilata. Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond., p. 758 (1895) (Iles de Saint-Vincent et de 

Grenade). 
S. E. [Psichacra) facialis, Kieffer, Feuille Jeunes Natural., \"ol. 3i, p. 174 (1901) (Hongrie : Budapest), 
g. E. — glotiiana, Cameron. Trans. Ent. Soc. Lond., p. 368 (i883) (Angleterre). 

10. E. — gracilicornis, Cameron, îilem. Manchester Philos. Soc. (4), Vol. i, p. 168 (i888^ 

(Angleterre). 

11. £. [Psichacra) gracilis, Dahlbom, Kieffer, Scandin. Hymen. Fauna., Vol. i. tab. n° i5 (1846) (Suède). 

12. E. — impatiens. Say, Ashmead, Boston Journ., Nat. Hist., Vol. i, p. 267 (i836) (Indiana, 

Canada) . 
i3. L. (Psichacra) incisa. Ashmead, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 486 (1884) (Mexique), 
i^.. E. — insiilaris. Dalla Torre, Wien. Ent. Zeits., Vol. 11, p. i32 (1892) (Ile de la Trinité). 
j5_ £, — longicornis, Hartig, Giraud, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 201 (1840) (Angleterre, France, 

Allemagne, Autriche). 

16. E. (Psichacra) inandihularis, Zetterstedt, Cameron, Insect. Lappon. \'ol. i, p. 410 (i838) (Lapponie, 

Suède, Angleterre). 

17. E. [Psichacra) Marshalli, Cameron, Trans. Ent. Soc. Lond., 369 (i8S3) (Angleterre). 

i,s. E. -- meUipes, Sav, Ashmead, Boston Journ. Xat. Hist., \"ol. i, p. 269 (i836) (Indiana, 
Canada). 

19. E. [Psichacra) molakaiensis, Ashmead, Fauna Hawai. \'ul. i, p. 3oi (1901) (Hawai). 

20. E. — oblitcrata, Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 757 (1895) (Ile de Grenade). 
2j. E. — ovalis, Ashmead, idem, p. 756 (Ile Saint- Vincent, Grenade). 

22. E. — pallida, Ashmead, Kieffer, Proc. Linn.Soc. Lond. Vol. 25, p. 63 (1894) (Ile St-\'incent). 

23. E. [Psichacra) pedata, Say, Ashmead, Boston Journ. Xat. Hist. \'ol. i , p. 267 (i836) (Indiana, Canadai . 

24. E. — perplexa Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond., p. 757 (1895) (Ile de Cirenade). 

25. £_ — proxima, Cameron, Mem. & Proc. Manchester Soc. (4), Vol. 2, p. 67 (1889) (Angleterre). 

26. E. — qnadripimctata, Kieffer, Feuille Jeunes Natur., Vol. 3i, p. 176 (1901) (Californie : San 

Lazaro). 

27. E. — rufcscens, Kiefter, idem, (lie de Grenade). 

2,S. E. — rtifula, Förstei. Cameron, X'erh. Naturh. \'er. Khenil., \'ol. 12, p. 207 (i855 
(Angleterre, Allemagne). 

29. E. [Psichacra] spinosa, Hartig, Kieffer, Zeits. f. Ent., Vol. 2. p. 201 11840.1 (Allemagne : Brunswick). 

30. E. — subriita, N. Nov. -= rufivcntris (non Giraud), Ashmead, l'^auna. Hawai. Vol. i, p. 3oi 

(1901) (Hawai). 
3i. £. — tennicornis, Giraud, \'erh. Zool. Ges. W'ien, \"ol. 10, p. i36 (i860) (Autriche). 

32. E. — imifoveata, Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond., p. 757 (i8r)5) (Ile de Grenade). 

33. E. — xanthopoda, Ashmead, idem, p. 755 (Ile de Grenade). 

3. Subgenus TetraMEROCERA, Ashmead 

Tetramerocera. Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond., p. 778 (i8g5). 

Eucoela iTetramerocera). Kieffer, Feuille Jeunes Natur., Vol. 3i, p. 174 et 175 (igoi). 

Caractères. - Antennes de la femelle de i3 articles, à massue de 4 articles. Mâle inconnu.. 



FAM. CYXIPID^: 23 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce appartient à l'Amérique centrale. 

34. Encoela (Tetramerocera) variant, Kieffer. Feuille Jeunes Natural. \'ol.3i, \). 177 (igoi) (Ile de Grenade). 

4. Subgenus PeNTAMEROCERA. Ashmead 

Pentamerocera. Ashmead. Proc. Zool. Soc. Lund. p. 774 (iSgS). 

Eucaela ' Pentamerocera). Kieffei", Feuille Jeunes Natur., Vol. 3r, p. 174 et 175 (1901). 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles; massue composée de 5 articles. Mâle 
inconnu. 

Distribution géograpliique de l'espèce. — Ce sous-genre compiend 7 espèces d'Europe 
et d'Amérique. 

35. Eucoela [Pentamerocera] angularis. Ashmead. Proc. Zool. Soc. Lond. p. 775 (i8g5) (Ile de Grenade). 

36. E. [Pentamerocera) disthtguenda, Ashmead. idem, p. 776 (l-'^gj) (Ile de Grenade^. 

37. E. — crythropleura. Ashmead. ibidem (Ile de Grenade). 

38. E. — lateralis, Ashmead, ibidem, p. 777 (Ile de Grenade).' 

3g. E. — pentatoma, Hartig, Kieffer, Zeits. f. Ent. \'ol. 2. p. 201 (1S40) (Allemagnei. 

40. E. — sexpiinctata, Ashmead. Proc. Zool. Soc. Lond. p. 777 (iSgS) (Ile de Grenade). 

41. E. — villosa, Hartig, Kieffer, Zeits. f. Ent.'\'ol. 2. p. 201 I1840) (Allemagne: Brunswicki. 

5. Subgenus HexamEROCERA, Kiefffr 

Hexaplasta (part.). Ashmead. Trans .-Vmer. Ent. Soc. \"ol. 14, p. i52. n" 44 (1887). 
Ganaspis (non Forsten. Ashmead. Proc. Linn. Soc. Lond. Vol. 25. p. 67 (i8g4). 
Eucola ' Hexamerocera). Kieffer, Feuille feunes Natural. \'ol. 3i. p. 175 (igoi). 

Caractères. — .\ntennes de la femelle de 1 3 articles, avec une massue de 6 articles; celles du 
mâle de i5 articles. 

Distribution géographique des espèces. — Les i5 espèces de ce sous-genre reviennent à 
l'Europe et à l'Amérique. 

42. Eucoela (Hexamerocera) atriceps. Xshmeaid. Kieffer, Proc. Linn. Soc. Lond. Vol. 25, ji. 67 (iSg4) (Iles 

de St-Vincent et de ( jrenade) 

43. E. [Hexamerocera] briuineiclavata, Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 772 (i8g5) (Ile de Grenade). 

44. E. — dubiosa, Ashmead, Kieffer. idem, p. 774 (Ile de Grenade). 

45. E. — fovcata. Kieffer, Feuille Jeunes Natural. \o\. 3i. p. 175 (igoi) (lie de Grenade-. 

46. E. — hexamcra. Ashmead, Kieffer. Proc. Zool. Soc. Lond. p. 772 (i8g5) (Ile de Grenade;. 
47- E. — ■ w/ff/'/rt, Ashmead. Kieffer, Proc. Linn. Soc. Lond.\'ol. 2 5, p. 77(1804) (IleSt-\'incent'. 
48. E. -- incongrua. Ashmead, Kieffer, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 773 (|i8g5i (Ile de Grenadei. 
4g. E. — instabilis. Ashmead, Kieffer, idem, p. 771 (Ile de Grenade). 

5o. E. — konensis, Ashmead, Fauna Hawai. Vol. i. ]). 304 U901) (Hawai : Kona). 

5i. E. — w^(7(///i«. Ashmead. Kieffer, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 14, p.i52 (18871 (Floride, 

Canada). 

52. E. — plenralis, Ashmead, Kieffer. Proc. Zool. Soc. Lond. p. 773 (i8g5) i^Ile de Grenade). 

53. E. — propinqua. N. Nov. = proxima (non Cameron), .Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond. 

p. 766 & 774 (1895) (Ile de Grenadei. 

54. E. — rufiveniris, Giraud, V^erh. Zool. Ges. Wien. \'ol. lo. p. 144 (i860) ^Autriche). 

55. E. — rufolateralis.Xshmesià, Kieffer, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 772 (i8g5) (Ile de Grenade). 

56. E. — tennis. Kieffer, Feuille Jeunes Natural. \'ol. 3i, p. 176 (igoi) (Ile de Grenade). 

6. Subgenus RhopTROMERIS, Forster 

Rhoptromeris. Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, \'ol. ig. y. 344 et 356, n" 3o (1869). 
Agiaotoma (non Forsten Ashmead. Proc. Linn. Soc. Lond. \'ol. 25, p. 65 (i8g4). 



24 ' ■ ■ ' IIYMENOPTERA 

Heptamerocera (part.). Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 760 (i8g5). 
Eucoela (Rhoptromeris). Kieffer. Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i. p. lyS (1901). 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles, avec une massue composée de 7 articles; 
celles du mâle de i5 articles, avec le 4""^ ou le 5<"^ tantôt fortement épaissi, tantôt conformé comme les 
autres. 

Distribution géographique des espèces. — Les 20 espèces qui se rapportent ici, appar- 
tiennent à l'Europe et à l'Amérique. 

57. Eucoela {Rhoptromeris) aequalis, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. ijS (1901) (Suède: Lund). 

58. E. [Rhoptromeris) areolata, Kieffer, idem, p. 176 (1901) (Ile St-X'incent). 

5g_ p_ _ atriclavata, Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond.. p. 754 (i8g5) (Ile de Grenade). 

5o. E. — bicolov, Ashmead, Kieffer, idem, p. 761 (lie de (îrenade). 

61. E. — biscapa, Hartig, Dalla Torre, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 201 (1840) (Allemagne : 

Brunswick). 

62. E. — eucera, Hartig, Dalla Torre, idem, \'ol. 3, p. 357 (1841) (Allemagne). 

a. var clavipes, Hartig, Dalla Torre, ibidem (Allemagne). 

h. var. pulchricornis, Kieffer (Suède : Lund). 

c. var. trisiis, Hartig, Dalla Torre, Zeits. f. Ent. Vol. 4, p. 4i5 (1843) (Allemagne). 

63. E. (Rhoptromeris) /ovealis, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Forh. Vol. 18. p. 403 (1861) (Suède). 

64. E. — gracilidava, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), \'o\. 10, p. 18(1902) (France : 

Amiens). 

65. E. — heptoma, Hartig, Giraud, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 201 (1840) (Suède, .-Yngleterre, 

Allemagne, Autriche, Espagne). 
55. £•. — heterotoma, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Forh. \'ol. 18, p. 403 (1861) (Suède). 

67. E. — lutcipes. Kieffer, Feuille Jeunes Natural. \'ol. 3i. p. 176 (1901) (Ile Saint-Vincent). 

68. E. — muiflsa. Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 10, p. 146 (i860) (Autriche). 
5g. £. — paivula, Thomson. Oefv. Akad. Forh. \n\. 18, p. 403 (1861) (Suède : Lund). 

jo. E. — punctata, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. \'nl. 3i, p. 176 (1901) (Ile de Grenade). 

71. E. — robusta. Ashmead, Kieffer, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 762 (1895) (Ile de Grenade). 

72. E. — similis, Asmead, Kieffer, idem, p. 752 (1895) (Ile de Grenade). 

73. E. — siiigtilaris, Asmead, Kieffer, ibidem, p. 761 (Ile de Grenade). 

74. E. — tricolor, Ashmead, Kieffer, ibidem, p. 753 (Ile de Grenade). 

75. E. — wnrtôzte, Asmead, Kieffer. Proc. Linn. Soc. Lond. Vol. 25. p. 65(iS94)(I]e St- Vincent). 

76. E. — xanthognatha. Ashmead, Kieffer, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 762 (1895) (Ile de 

Grenade). 

7. Subgenus EucŒLA, Westwood 

Eucœla. Westwood, ^lag. Nat. Hist. Vol. 6, p. 494 (i833). 
Cothonaspis (part), Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 186 (1840). 
Dimicrostrophis. .\shmead. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. i52 (1887). 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles, avec une massue de 8 à g articles; celles 
du mâle de i5 articles. 

Distribution géographique des espèces. — Ce sous-genre comprend 49 espèces appartenant 
à l'Europe et à l'Amérique. 

77. Euca-la agaricola, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Forh. \o\. 18, p. 404 (i86i) (Suède : Lund.) 

78. E. albocincta, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 176 (igoi) (Allemagne). 

79. E. basalis. Hartig, Giraud, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 201 (1840) (Allemagne, Autriche). 

80. E. brachytricha, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 175 (1901) (Hongrie : Budapest). 

81. E. Cameroni, Dalla-Torre, Wiener Ent. Zeits. Vol. 11, p. i3i (1892) (Mexique : Vera-Crux). 

82. £. f/7î'am, Zetterstedt, Dahlbom, Insect. Lappon. Vol. i, p. 411 (i838) (Suède, Angleterre, 

Autriche). 



FAM. CYNIPID/E 25 

83. E. circulans, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 175 (igoi) (Italie). 

S4. E. claripeiinis. Thomson. Oefv. Sv. Akad. Förh. ^'ol. 18, p. 404 (1861) (Suède : Lund). 

85. E. coronata. Hartig, Förster, Zeits. f. Ent. Vol. 3. p. 355 (1841) (Allemagne : Aix-la-Chapelle). 

86. E. cubitalis. Hartig, Giraud, Zeits. f. Ent. Vi>l. 3, p. 356(1841) (Allemagne. Angleterre, Autriche). 

87. E. decipiens. Förster, \"erh, Naturh. \'erh. Rheinl. \"ol. 12. p. 256 (i855) (Allemagne : Aix-la- 

Chapelle). 

88. E. dolichomera, Ashmead, Kieffer, Proc. Zool. Soc. Lend. p. 771 (i8g5) (Ile de Grenade). 

89. E. erythrocera, Cameron, Ent. Monthl. Mag. \'ol. 16. p. 267 (1880) (Angleterre). 

90. E. evanescens. Kieffer. Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 175 (igoi) (Hongrie : Budapest). 

91. E.ferntginea. Ashmead. Proc. Zool. Soc. Lond. p. 75g (1895) (Ile deCjrenade). 

92. E. fimbriata, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 175 (1901) (Allemagne). 

93. E.flovalis, Dahlbom, On3-chia och Callaspidia, Tab. 3, n« 12 (1S42) (Autriche, Suède). 

94. E. floricola, Kieffer. Feuille Jeunes Natural. \'o\. 3i, p. 175 (igoi) (.Vllemagne). 

95. E. fortinervis, Cameron, Mem. & Proc. Manchester Soc. (4) Vol. 2, p. 66(i88g) (Allemagne). 

96. E. fungicola, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat Metz (2), \'o\. 10, p. 17 (1902) (Allemagne). 

97. E. fnscipennis, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 171 (igoi) (Hongrie : Budapest). 
g8. E. huugarica, Kieffer, idem p. 176 (Hongrie : Budapest, France : Ile de Corse). 

99. E. iiiflata, Vollenhoven. Tijdsch. y. Entoni. Vol. 10. p. 222 (1867) (Hollande). 

00. E. iiisignis, Giraud, \'erh. Zo(j1. Ges. Wien, \'ol. 10. p. i38 (i860) (Autriche : Reichenau). 

01. E. magniconns, Kieffer, Feuille jeunes Natural. \'ol. 3i. p. 176(1901) (Allemagne). 

02. E. margiiiicollis. Cameron. Mem. & Proc. Manchester Soc. (4)\'ol. 2, p. i5 (1889) (Mexique : Orizaba). 

03. E. mdaitipes, Giraud, Verh. Zool. (jes. Wien, \'ol. 10. p. 142 (1860I (Bohème : Karlsbad). 

04. E. melanopa. Ahsmead, Kieffer, Journ. Cincinnati Soc. \"ol. 17. p. 45 ( i8q5) (Etats-Unis : Ohio . 

05. E. mexicana. Cameron. Mem. & Proc. Manchester Soc. (4) \'ol. 2. p. 14 (i88g) (Mexique : Orizaba). 

06. E. uigriceps. Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 759 (iSgS) (Ile de Grenade). 

07. E. nigricornis. Provancher, Kieffer, Addit. Faune Canada H^-mén. p. 436(1888) (Canada : Ottawa). 

08. E. niibidipeiiiiis, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10, p. 17 (1902) (Hongrie : Budapest). 

09. E. punctat ssima. Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3. p. 175 (igoi) (Hongrie : Budapest). 

10. E. ntbripes, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. i53 (1887) (Floride). 

11. E. ruficoiiiii. Ahsmead, Kieffer, in Provancher, Addit. Faune Canada, H\'mén., p. 173 (1887) 

(Canada : Cap Rouge). 

12. E. riißpes, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. \'ol. 18, p. 403 (1861) (Suède : Lund). 
i3. E. i-iifomacidalii, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. \'ol. 3i. p. 175 (1901) (France). 

14. E. Si/iiiiidii. (jiraud, \"erh. Z(jü1. (îes. \\ ien, \'ol. 10. p. i35 (i860) (Allemagne, Autriche). 
i5. E. scoiica, („ameron, Mem. & Proc. Manchester Snc. (41 \"ol. 2, p. 65 (i88g) (Angleterre). 

16. E. sericea. Thomson. Kieffer. Opusc. Entom. Livr. 8. p 818 (18771 (Suède : Lund). 

17. E. siphoitophorce, Ahsmead, 14'''. Bull. Ent. U. St. Dept. Agric. p. 21 (18871 (Amérique du Nord). 

18. E. siibovalis. Kieffer, l-'euille Jeunes Natural, ^"ül. 3i. p. 175 (1901) (Hongrie : Budapest). 

19. E. Thomsoiii, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i. p. 175 (1901) (Suède). 

20. E. veufralis. Kieffer, idem (Hongrie : Budapest). 

21. E. vicina, Kieffer, ibidem p. 176 (Hongrie : Budapest). 

22. E. xysiiformis, Ashmead, Kieffer. Trans. Amer. Ent. Soc. \'ot. 14, p. i53 (1887) (Floride). 

— £. /owa^or, Zetterstedt, Dahlbom, Insect. Lappon. X'ol. i,p. 410 (i838) (Suède, Lapponie. Alle- 

magne). 

— E. levis. Fonscolombe, Kieffer. .Vnn. Se. Nat. Vol. 26, p. 188 (i832) (France : .Aix). 

— E. subiiehulusa, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 10. p. 134 (i8()o) (Bohème, Basse-.Autriche, 

Styrie). 

8. Subgenus EpisODA. Förster 

Episoda. l-'orster, \'erh. Zo(i\. Ges. Wien, Vol. 19, p. 343 et 353. n" 23 (i8bg). 
Eucolse I Episoda). Kieffer, Feuille Jeunes Natural. \'ol. 3i, p. 17(1 (1901). 

Caractères, .\ntennes de la femelle de 14 articles, sans massue. Mâle inconnu. 



26 . HYMENOPTERA 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce revient à l'Europe. 
123. Eucœla \Episoda) xanthoncma, Förster, Verh. Zool. Ges. Wien. \'ol. ig. p. 354 (18Ö9) (Allemagne : 
Aix-la-Chapelle). 

9. Subgenus MaCROCEREUCŒLA, Ashmead 

Macrocereuccela. Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. i53 (1S87). 
Eucœla ; Macrocereuccela). Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 176(1901). 

Caractères. ~ Antennes du mâle de 16 articles, femelle inconnue. L'insecte typique est pro- 
bablement un exemplaire anormal de Eucccla ruhripes. Ashmead. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce revient à l'Amérique. 
123. Encala (Macrocereuctela) , Ashmeadiaiia n. nov. = longicoriiis (non Hartig), Ashmead, Trans. Amer. Ent. 
Soc. \'o\. 14. p. 153(1887) (I-'loride). 

4. Genus GANASPIS, Förster 

Ganaspis. Forster. Verh. Zool. Cîes, Wien, Vol. 19, p. 344 et 355 no 27 (1869). 

Caractères. — Ecuss(jn à cupule faiblement convexe, non marginée ni fermée en avant. IVIéta- 
pleures glabres. Ailes velues, ciliées, arrondies à l'extrémité; cellule radiale fermée. Abdomen avec un 
anneau de feutrage à sa base. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre ne comprend que quatre espèces 
d'Europe et d'Amérique. 

1. Ganaspis apicaUs, .\shmead, Proc. Linn. Soc. Lond. Vol. 35, p. 67 (i894)(Ile St- Vincent). 

2. G. diastrophi, .\shmead. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 23, p. 184 (1895) (Nebraska). 

3. G. iridipennis, .\shmead. Trans. Ent. Soc. London, p. 249 (1900) (Ile de Grenade). 

4. G. muiidala, Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. ig, p. 355 (1869) (Allemagne : Aix-la-Chapelle). 

5. Genus CHRESTOSEMA, Förster 

Chrestosema. Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 19, p. 344 et 355 n" 28 (1869). 

Caractères. — Mesonotum avec deux sillons médians et étroits, raccourcis en arrière, et deux 
autres sillons externes et larges, raccourcis en avant; sillons parapsidaux nuls. Ailes velues, ciliées, 
arrondies au bout: cellule radiale fermée. Abdomen avec un anneau de feutrage à sa base. 

Distribution géographique des espèces. — Les quatre espèces à rapporter ici proviennent 
d'Europe et d'Amérique. 

1. Chrestosema aytliropum, Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 19, p. 356 (i86g) (Allemagne: Aix-la- 

Chapelle). 

2. C.flavipes, Ashmead, Proc. Zool. Soc. London, p. 753 (1895) (Ile de Grenade). 

3. C. pallidipes, .ashmead, Proc. Linn, Soc. Lond. Vol. 25. p. 68 (1894) (Iles de Grenade et de St-Vincunt). 

4. C. robusfum. Ashmead, idem (Ile de St- Vincent). 

6. Genus AGLAOTOMA, Förster 

Cothonaspis (part.). Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 357 (1841). 
Eucoila (part.). Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 10. p. 146 (r85o). 
Agiaotoma. Förster, idem, Vol. ig, p. 344 et 354 n" 26 (iS6g). 

Caractères. — Les 3 premiers articles du funicule de la femelle fortement allongés et plus 
minces que les suivants; chez le mâle, le i«'" article du funicule presqu'aussi long que les trois suivants 



FAM. CYXIPID/E 27 

réunis; antennes de i3 articles chez la femelle, de i5 chez le mâle. Sillons parapsidaux nuls. Ailes velues, 
ciliées, arrondies au bout; cellule radiale ouverte à la marge. Abdomen avec un anneau de feutrage à 
sa base. 

Distribution géographique des espèces. — Une espèce d'Europe et une douteuse d'Amérique. 

1. Aglaotoina codrina, Hartig. Förster, Zeits. f. Ent. Vol. 3. p. 357 (i''^4il (Allemagne. Autriche). 

2. A. nigriceps, .A.shmead, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 247 (1900) (Ile de Grenade). 

7. Genus HYPOLETHRIA, Förster 

Cothonaspis (part.). Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4. p. 415 (1S43). 

Hypoletlirla. Förster, \'erh. Zool. Cies. Wien, Vol. ig, p. 343 et 340, n" 25 (i86g). 

Caractères. — Antennes de i3 articles sans massue, chez la femelle; de i5 chez le mâle. Sillons 
parapsidaux nuls. Ailes velues, ciliées, arrondies au bout; cellule radiale fermée. Abdomen avec un 
anneau de poils à sa base, comprimé en lame de couteau; hypopygium proéminent en soc de charrue. 

Distribution géographique des espèces. — Les trois espèces pro^iennent d'Europe et 
d'Amérique. 

1. Hypolethria compressiventris. Giraud, Kieffer, Verh. Zool. Ges. Wien. \"ol. 10, p. i36 ^i86o) (Autrichel. 

2. H. longicoriiis, Ashmead, Proc. Linn. Soc. Lond. Vol. 25. p. 71 (1894) (Ile St- Vincent). 

3. H. mdanopteia, Hartig, Förster, Zeits. f. Ent. \'a\. 4, p. 415 (1843) (Autriche : Alpes et Tvrob. 

8. Genus PILINOTHRIX, Förster 

Pillnothrix. Förster. \'erh. Zo(j1. Ges. Wien, Vol. 19, p. 345 et 358 n" i5 (1869). 
Cothonaspis 1 Pilinothrix). Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i. p. 172 et 173 (1901). 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles, avec ou sans massue. Cellule radiale ouverte 
à la marge. Abdomen comprimé en lame de couteau ; hypop\-gium proéminent en soc de charrue. Mâle 
inconnu. Parasite de larves à' Agrotiiysa. 

Distribution géographique des espèces. — Trois espèces, dont une d'Amérique, sont à 
rapporter ici. 

1. Pilinothrix bicolor, Ashmead, Fauna Hawai. \"ol. i. p. 299 (1901) (Hawa'i). 

2. P. designata, Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 19, p. 358 (1869) (Allemagne : .Mx-la-Chapellej. 

3. P. Giraudi. l'örster, idem, p. 35g (Autriche : Reichenau; France : Pyrénées). 

9. Genus LYTOSEMA, Kieffer 

Eucoila part.). iJahlbom, Onychia och Callaspidia. Syn. Tab. 3, n" 19. t. 2,8 11842J. 
Lytosema. Kieffer. l'euille Jeunes Natural. \'ol. 3i. p. 162 (igoi). 

Caractères. — .Vntennes de i3 articles chez la femelle, de i5 chez le mâle. Sillons parapsidaux 
nuls. Ailes nues, non ciliées: cellule radiale ouverte à la marge. Abdomen avec un anneau de feutrage à 
sa base. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre compieml 3 espèces propres à l'Europe. 

1. Lytosema bimaculatiim, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. \'ol. 3i, p. 62 (igoi'i (Espagne: Barcelone). 

2. L. effluens, VoUenhoven, Kieftér, Tijdschr. v. Ent. Vol. 12, p. 126 (i86g) (Hollande : Uti'echt). 

3. L. Gucrini, Dahlbom, Kieffer, Onychia och Callaspidia, Tab. 3, n" ig (1842) (Suède, Allemagne. 

France). 

10. Genus PSILODORA, Förster 

? Eucoila ^part.i. Westwood. Mag. .Nat. Hist. Vol. b, p. 494 ^i833j. 



28 HYMENOPTERA 

Cothonaspis (part.). Haitig. Zeits. f. Ent. \'ol. 2. p. 201 (1840). 

Psilodora. Förster. Verh. Zool. Ges. Wien. Vol. 19, p. 348 et 354. n° 24 (i86g). 

Caractères. — Antennes de la temelle de i3 articles, avec une massue de 8 articles; celles du 
mâle de i5 articles. Mesonotuni avec 2 sillons en avant, parfois indistincts; sillons parapsidaux nuls. 
Ailes nues, non ciliées, arrondies à l'extrémité: cellule radiale fermée, .\bdomen avec anneau de feutrage 
à sa base. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre renferme 6 espèces d'Europe. 

1. Psilodora Boienii. Hartig, Förster. Zeits. f. Ent. \'ol. 2, p. 200 (1840) (Angleterre, Allemagne, France). 

2. P. eryihropa, Ashmead, sub. Cothonaspis (Etats-Unis : Kansas). 

3. P. intermedia. Kieffer. Feuille Jeunes Natural., Vol. 3i, p. 162 (1901) (Allemagne, Hongrie). 

4. P. inaculata, Hartig, Förster, Zeits. f. Ent.. Vol. 2, p. 201 (1840) (Suède. Angleterre, Allemagne, 

Autriche, France, Italie, Espagne). 

5. P. septemspinosa. Gillette, Kieffer, Bull, lllin. Labor. Xat. Hist., Vol. 3, p. 240 (1890) (Etats-Unis : 

Illinois). 

6. P. trichopsila. Hartig, Kieffer. Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 356 (1841) (Suède, .Allemagne, Autriche, 

Hongrie). 

I I. Genus GLAURASPIDIA, Thomson 

Eucoila (part.). Dahlbom, Galläpple-Steklar, p. 3^ (1846). 
Glauraspidia. Thomson, Oefv. Sv. Akad. l'örh. \o\. iS, p. 397 (1861). 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles. Sillons parapsidaux nuls. Métapleures 
avec un épais feutrage. Ailes raccourcies et rétrécies, atteignant au maximum l'extrémité de l'abdomen, 
velues, pointues ou arrondies au bout; cellule radiale ouverte à la marge, .\bdomen avec un anneau de 
feutrage à sa base. Mâle inconnu. 

Distribution géographique des espèces. — Les 4 espèces qui forment ce genre reviennent 
à l'Europe. 

1. Glauraspidia Carpentieri, Kieffer,- Feuille Jeunes Matural. Vol. 3i, p. 162 (1901) (France : Amiens). 

2. G, microptera, Hartig. Cameron, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 201 (1840) (Angleterre, Allemagne). 

3. G. parva, Thomson. Opusc. Ent. Li\r. 8. p. 819 (1877) (Suède : Helsingborg). 

4. G. sithtilis, Dahlbom, Thomson, Scand. Hjmien. Fauna. \'ol. i, p. 32 (1846) (Suède : Lund). 

12. Genus APHYOPTERA, Forster 

Aphyoptera. Förster, \'erh. Zool. Ges. Wien, Vol. 19, p. 343 et 35i, n" 18 (1869). 
Aphiloptera et Agroscopa. Förster, idem, p. 343 et 352, no 19 et 20 (1869). 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles; celles du mâle de r5. Sillons parapsidaux 
nuls. Métapleures sans feutrage, lisses et brillants. Ailes raccourcies, arrondies au bout, ne dépassant 
pas la base de l'abdonien qui est munie d'un anneau de feutrage. 

Distribution géographique des espèces. — Les 3 espèces reviennent à l'Europe. 

1. Aphyoptera anisomera, Förster, Kieftèr, Verh. Ges. Wien, Vol. 19. p. 352 (1869) (Allemagne). 

2. A. helgolandica, Förster, iden\(Angleterre ; Allemagne; Helgoland). 

3. A. imistipcunis. Förster, ibidem, p. 35i {.Allemagne : Aix-la-Chapelle; France : Corse). 

13. Genus LEPTOPILINA, Förster 

Cothonaspis (part.). Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4. p. 356 (1841). 



FAM. I YXIPID.Î-: 29 

Leptopilina. l'orster, \"erh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 19. p. 3_|.y et 34S. n" S (iS6g). 

Pentamerocera (part.). Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond., p. 777. 11° 5 (1895). 

Pentacrita (part.) et Tetrarhoptra (part.'i. Ashmead. Proc. Linn. Soc. Lond. \'ol. .25, p. 70 at 69 

(1894). 
Heptameris (part.). Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 75i (iSg5). 

Caractères. - Antennes de la femelle de i3 articles; celles du mâle de i5. Sillons parapsidaux 
nuls. Ailes bien développées, velues, ciliées, échancrées ou tronquées au bout; cellule radiale fermée à 
la marge au moins en partie. Base abdominale avec un anneau de teutrage. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre renferme 8 espèces. 

1. Leptopilina cunnedam, Ashmead, Kieffer, Proc. Zool. Soc. Lond.. p. 777 (1895) (Ile de Cirenadei. 

2. L. flavipcs, Ashmead, Kieffer, idem, p. 751 (Ile de Grenade). 

3. L. loiigipes, Hartig, Förster, Zeits. f. Ent. Vol. 3. p. 356 (18411 (.Allemagne : .Aix-la-Chapelle. 

Brunswick.) 

4. L. minuta, Ashmead, Proc. Linn. Soc. Lond. \'ol. 25. p. 70 (1894) (Ile ,St-\'incent). 

5. L. ohsciiripes, Ashmead, Kieffer, idem (Ile St-Vincent.) 

6. L. nifipes, Ashmead. Kieffer, ibidem, p. 69 (Ile St-\'incent: ile de Grenade). 

7. L. solitaria, Ashmead, Kieffer, ibidem, p. 73 (Ile St-Xincent). 

8. L. fetratonia. Hartig. Kieffer. Zeits. f. Ent. Vol. 3. p. 357 (i8ai) (Allemagne : Brunswick). 

14. Genus RHYNCHACiS. Forster 

Cothonaspis impart.). Hartig. Zeits. f. Ent. \"i)l. 2. p. 201 11840). 
Kleidotoma (part.). Thomson, Oefv. Sv. Akad. Foih. \"ol. 18. p. 3gg (1S61). 
Rhynchacis. Förster. Verh. Zool. Ges. Wien. \'ol. 19. p. 342 et 349. p. 9 ^1869). 
Pentacrita (jiart.). Cameron, Ent. Monthl. Mag. Vol. i3, p. 200 (1877). 

Caractères. — .Vntennes de la femelle de i3 articles, les 3 derniers formant massue; celles du 
mâle de i5 articles. Sillons parapsidaux nuls. Ecusson vu de coté, s'avançant en forme de bec à son 
extrémité. Ailes velues et ciliées, échancrées à l'extrémité; cellule radiale ouverte à la marge; abdomen 
avec un anneau de feutrage à sa base. 

Distribution géographique des espèces. - Cinq espèces dont une douteuse d'Europe. 

1. Rliyncliacis Istratii, Kieffer, Bull. Soc. Se. Bucarest, A'ol. 9, p. 146 (1900) (Roumélie). 

2. R. nigra. Hartig. Förster. Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 201 (1840) (Suède, .Angleterre, Allemagne). 

3. R. nigripes, Cameron. Mem. Manchester Philos. Soc. (4) Vol. i. p. i65 (1888) (Angleterre). 

4. R. nitida, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i. p. 161, (1901) (.Allemagne). 

— R. crassidava, Cameron. Mem. Manchester Philos. Soc. (4) \'ol. i. ]>. 166 (1888) (.Angleterre). 

15. Genus KLEIDOTOMA, Westwood 

Kleidotoma (part.). W'estwood, Mag. Nat. Hist. Vol. 6. p. 494 ^l^33). 
Cothonaspis (part.). Hartig. Zeits. f. Ent. \'ol. 2, p. 201 (1S40). 
Eucoila ip.ut.i. Giraud. \'erh. Zool. (jes. Wien. \'ol. 10, p. 145 (i86oi. 
Clidotoma. Förster, idem, Vol. 19, p. 342 et 348 n" 10 (1869). 
Coptereucoila. .Ashmead, Trans. .Amer. Ent. Soc. X'ol. 14. p. i5i (1887). 
Kleditoma. Cameron, Monog. lîrit. Phj'toph. Hj-men. Vol. 3. p. 216 (18901. 

Caractères. — Antennes de i3 articles chez la femelle, de i5 chez le mâle. Sillons parapsidaux 
nuls. Ecuss<jn arrondi ou tronqué au bout. Métapleures subglabres, .\iles à extrémité échancrée ou 
tronquée, velues et ciliées. Cellule radiale entièrement ouverte à la marge. .Abdomen avec un anneau 
de poils à sa base. 



3o HYMENOPTERA 

TABLEAU DES SOUS-GENRES (9) 

1. — Antennes de la fciiielle sans massue i. Subgenus Arhoptra, Kieffer. 

— Antennes de la femelle avec une massue distincte 2 

2. — Massue composée de 3-4 articles 3 

— Massue composée de S à y articles 4 

3. — Antennes avec ttne massue de 3 articles 2. Subgenus KLEiDOTOMA.Wostwood. 

— Antennes avec une massue de 4 articles 3. Subgenus Tetrarhoptra, Förster. 

4. — Massue composée de 5 articles 4. Subgenus Pentacrita. Förster. 

— Massue composée de 6 ou de 7 articles 5 

5. — Massue antennaire de 6 articles 5. Subgenus Hexacola, Förster. 

— Massue de 7 articles 6. Subgenus Heptameris, Förster. 

I. Subgenus ArhOPTRA, Kieffer 

Kleditoma (part.. Cameron, Mem. Philos. Manchest. Soc. 4 ser. Vol. i, p. 167(1888). 
Cleidotoma (Arhoptra). Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 161 (igoi). 

Caractères. — .Antennes de la femelle sans massue distincte. Mâle inconnu. 

Distribution géographique des espèces. — Les trois espèces proviennent d'Europe et 
d'.Vmérique. 

1. Kleidotoma {Arhoptra) vielanopoda, Cameron, Mem. Manchester Philos. Soc. (4) V'ol. i, p. 167 

(1888) (Angleterre). 

2. K. (Arhoptra] picipes, Cameron, Fauna of Scotland, Vol. 2, p. 92 (1886). (Angleterre). 

3. K. (Arhoptra) pygidialis, .Vshmead, Proc. Zool. Soc. Lond., p. 748 (iSgS). (He de Grenade). 

2. Subgenus KlEIDOTOMA, Westwood 

Kleditoma (part.). Westwood, Mag. Nat. Hist. Vol. 6, p. 494 ^I833). 
Cleidotoma. Förster, Verh. Zool. Ges. Wien. Vol. 19, p. 842 et 348 n" 10 (1869). 

Caractères. — Antennes de la femelle avec une massue de 3 articles. 

Distribution géographique des espèces. — Ce sous-genre renferme 17 espèces à répartir 
entre l'Europe et l'Amérique. 

4. Kleidotoma americana, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. i52 (1887) (Etats-Unis : Floiide). 

5. K. bicolor, Giraud, Förster, Verh. Ges. Zool. Wien. Vol. 10, p. 145 (i860) (Autriche). 

6. K. hipunctata, Ashmead, Proc. Zool. Soc. London, p. 748 (iSgS) (Ile de Grenade). 

7. Ä'. Inevicornis, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18, p. 400 (1861) (Suède : Lund.). 

8. K. caledonica^ Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. (4). Vol. i, p. 166 (1888) (Angleterre). 

9. K.filicornis, Cameron, idem. Vol. 2, p. 62 (1889) (Angleterre). 

10. K. geniculata, Hartig, Thomson, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 201 (1840) (Suède, Allemagne, Autriche). 

11. K. gryphus, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18, p. 400 (1861) (Suède : Skane). 

12. K. longicornis, Cameron, Mem. & Proc. Manch. Philos. Soc. (4). Vol. 2, p. 62 (1889) (Angleterre). 
i3. K. marginalis, Ashmead, Proc. Zool. Soc. London, p. 747 (1895) (lie de Grenade). 

14. K. w;<7r^wrtto, Gillette, Ashmead, Bull. 111. Labor. Nat. Hist. Vol. 3, p. 203(1890) (Etats-Unis: Illinois). 
i5. K. Marshalli, Cameron, Mem. & Proc. Manch. Soc. (4). Vol. 2, p. 61 (1889) (Angleterre). 

16. K. nana, Ashmead, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 748 (1895) (lie de Grenade). 

17. K. psiloides, Westwood. Magaz. Nat. Hist. Vol. 6, p. 494 (i833) (Angleterre). 

18. Ä'. ruficornis, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18, p. 399 (1861) (Suède : Skane). 

19. K. scutellaris, Thomson, idem, p. 3g8 (Suède). 

20. C. striaticollis, Cameron, Mem. Manchester Philos. Soc. (4) .Vol. i, p. 167 (i888) (Angleterre). 



FA M. CYXIPirxî; 3 1 

3. Subgenus TetrarHOPTRA, Förster 

Kleidotoma ipart.). Thomson. Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. iS, p. Sgg (1861). 
Tetrarhoptra. Förster, Verb. Ges. Wien. Zool. Vol. 19. p. 342 et 34g, n° 11 (i86g). 
Kleidotoma (Tetrarhoptra). Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. j6i (igoi). 

Caractères. — Antennes de la femelle avec une massue de 4 articles. 

Distribution géographique des espèces. — Cinq espèces d'Europe, dont une douteuse. 

21. Kleidotoma [Tetrarhoptra] affiitis, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. (4), Vol. 2, p. 64 (1889) 

(.Angleterre). 

22. K. (Tetrarhoptra) rfo/Zr/zocfra, Thomson, Cameron, Opusc. Ent. Livr. 8, p, 817 (1877) (Angleterre, Suède). 

23. K. — graciliconiis, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. (4). Vol. 2, p. 63 (i88g). 

24. K. — tetrafoma, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18. p. SggfiSôiUAngleterre. Suède). 
■ — K. — hetcrotoma, Thomson, Förster, idem (Suède). 

4. Subgenus PeNTACRITA, Förster 

Cothonaspis (part.) Hartig, Zeits. f. Eut. \'ol. 3, p. 357 (i'^40- 
Eucoila part.l. Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien. \'ol. 10, p. 144 (i86o). 
Kleidotoma (part.). Thomson, Oefv. Sv. .Akad. Förh. \'ol. 18, p. 3g8 (1861). 
Pentacrita. Fiirster, W-rh. Zool. Ges. Wien. Vol. ig, p. 342 et 34g, n" 12 (1869). 
Kleidotoma Pentacrita). Cameron, Monogr. Brit. Phj-t. Hymen. \'ol. 3. p. 225 (i8go). 

Caractères. — Antennes de la temelle a\ec une massue de 5 articles, 

Distribution géographique des espèces. — Les dix espèces que nous réunissons ici proviennent 
toutes d'Europe; une est douteuse. 

25. Kleidotoma [Pentacrita) albipeiiiiis. Thomson, Oeiv. Sv. .\kad. Förh.Vol. 18, p. 3gg 11861) (Suède : Lundi. 

26. K. [Pentacrita) cordata, Giraud, Kieffer, Verh. Zool. (jes. Wien, Vol. 10, p. 145 (i860) (Autriche). 

27. A'. — i'/c^(i«.s', Cameron, Mem, Philos, Manch, Soc. 14). Vol. 2. p. 60 (iSSgi (Angleterre). 
2S. K. — erytropiis, Thomson, Opusc. Ent. LiM. S, p. 816 (1877) (Suède : Lund.'i. 

2g. K. — longipeiinis. Cameron, Mem. & Proc. Manch. Suc. (4I.V0I. 2. p. 59(1889) (.'\ngleteiTe). 

3o. K. — pcntatoma, Thomson, Oefv. Sv..Akad, Förh.X'ol. 18. p. 398 (1861) (Suède. Angleterre). 

3i. K. — striata, Cameron, Fauna of Scotland. \"ol. 2. p, 91 (1886) (.Angleterre). 

iz. K. — siibtniiicata, Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fi.. p. 344 (igoi) (Hongrie : Budapest). 

3i. K. — truncata, Cameron, ?ilem. Manch. Philos. Soc. (4). Vol. 2, p. 60 (i88g) (Angleterre). 

— K. — reiusa, Hartig, Förster, Zeits, f. Ent, \'ol. 3, p, 357 (1841I (.Allemagne). 

5. Subgenus HeXACOLA, Förster 

Kleditoma \pait.). Thomson, Oefv. Sv. .\kad. Förh. \'ol. 18, p. 3g8, n" 5 (1861). 
Hexacola. Förster. Verh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 19. p. 342 et 340, n" i3 (1869). 
Kleditoma (Hexacola). Cameron. Monogr. Brit. Ph>t-. Hymen, \'ol. 3, p. 229 (1890). 

Caractères, — Antennes de la femelle avec une massue de 6 articles. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce rexient à l'Europe. 
Z\. Kleidotoma [Hexacola) licxatoma, Thomson, Oefv. Sv. .Akad. l-"örh. X'ol. 18, p. 39S 1 1S61) (Suède, 
Angleterre, .Allemagne). 

6. Subgenus HeptaMERIS, Forster 

Kleidotoma. (part.). Thomson, Oefv. Sv. Akad. I-'örh. \'ol. 18, p. 398 (1S61). 



32 IIYMENOPTERA 

Heptameris. Förster, V'erh. Zool. (ies. Wien, Vol. 19, p. 342 et 35g, n" 14 (1869). 
Kleditoma (Heptameris), Cameron, Monogr. Brit. Phyt. Hymen, Vol, 3, p. 23o (1890). 

Caractères. — Antennes de la femelle avec une massue de 7 articles. 

Distribution géographique des espèces. — Ce sous-genre comprend 6 espèces, dont une 
douteuse, (^Europe et Amérique). 

35. Kleidotoma [Heptameris) flavipex. Ashmead, Kieffer, Proc. Linn. Soc. Lond. Vol. 25, p. 71, (1894) 

(IleSt-Vincent). 

36. K. [Heptameris) iuermis, Kietïer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 162 (1901) (Hongrie: Budapest). 

37. K. — pygmaea, Dahlbom, Thomson, Scand. Hymen. Fauna, Vol. i, Tab. n" 14 (1846) 

(Suède, Angleterre). 

38. K. — rufipes, Ashmead, Kieffer, Proc. Linn. Soc. Lond. Vol. 25, p. 71, (1894) (lie 

St-Vincent). 

39. K. — striata, Kieffer, Bull, Soc. Eut. Fr. p. 344 (1901) (Allemagne). 

— A'. — oscinidis, Ashmead, Kieffer, Bull. Ohio Exper. Stat. \'ol. i, p. 159 (i8g5) (Etats-Unis: 

Ohio). 

16. Genus NEDINOPTëRA, Förster 

Figites ^part.). Walker, Ent. Mag. Vol. 2, p. 117 (1834). 

Kleidotoma (part.). Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18, p. 398(1861). 

Aphiloptera (part.) et Nedinoptera. Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. ig, p. 343, 352 et 35o, 

11° i5 (1869). 
Kleditoma (Nedinoptera). Cameron, Mon. Brit. Phyt. Hymen, Vol. 3, p. 23i (1890). 

Caractères. Antennes de 14 articles chez la femelle, de i5 chez le mâle. Métapleures sans 
feutrage. Ailes raccourcies et rétrécies, velues, ciliées, à extrémité échanciée ; cellule radiale ouverte à 
la marge. Abdomen avec un anneau de poils à sa base. 

Distribution géographique des espèces. — Les 3 espèces à rapporter ici sont propres à 
l'Europe. 

1. Nedinoptera /î(i/o//«7fl,Thomson, Förster, Oefv. Sv.Akad. JMjrh.Xol. 18, p. 398 (1861) (Suède, Angleterre). 

2. A'^. maritima, Thomson, Kieffer, idem, (Suède). 

3. A'', suhaptera. Walker, Kieffer, Ent. Monthl. Mag. Vi>l. 2, p. 117 (1834) (Angleterre). 

17. Genus SCHIZOSEMA, Kieffer 

Cothonaspis (part, non Hartig 1840), Hartig, Zeits, f. Ent. Vol. 3, p. 357, n" 27 (1841). 
Disorygma (part.). Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 19, p. 346 (1869). 

Coptereucoila (non Ashmead 1887), Ashmead, Bull. Exper. Stat. Kansas. Appendix, p. i (1888). 
Pentacrita (non Förster), Ashmead, l^roc. Zool. Soc. Lond. p. 75o, n" 2 (iSgS). 
Schizosema. Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 161 (1901). 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles; celles du mâle de i5. Sillons parapsidaux 
nuls. Ailes bien développées, velues, ciliées, échancrées ou tronquées à l'extrémité; cellule radiale ouverte 
à la marge. Abdomen sans anneau de feutrage à sa base. 

Distribution géographique des espèces. — Ce sous-genre comprend trois espèces d'Europe 
et d'Amérique. 

1. Schizosema emarginatum, Hartig, Kieffer, Zeits. f. Ent. Vol. 3. p. 357 (1841) (Allemagne, Brunswick). 

2. S. proximum, Ashmead, Kieffer, Proc. Zool. Soc. Lond. j). 75o (iSgS) (lie de Grenade). 

3. S. rufitarse, Ashmead, Kieffer, Bull. Exper. Stat. Kansas. Appendix, p. 1 (18S8) (Etats-Unis, Kansas). 



FAM. CYNIPID.î: 33 

18. Genus PSILOSEMA, Kieffer 

Cothonaspis (non Hartig 1840), Hai tig (part.), Zeits. f. Ent. Vol. 3. p. 355 (1841); Thomson. Oefv. 

Sv. Akad. Förh. Vol. 18, p. 3g7 et 400 (1861). 
Eucoila. Giraud. Verh. Zool. Ges. \\'ien. Vol. 10, p. 142. 

Erisphagia et Cothonaspis. Förster, idem, Vol. 19. p. 342 et 347, n^s 6 at 7. 
Kleidotoma (part.). Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, p. 3o2 (i885). 
Psilosema. Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 160 (19011. 

Caractères. — - Antennes de la femelle de i3 articles, celles du mâle de i5. Point de sillons 
parapsidaux. Ailes velues, ciliées, arrondies au bout; cellule radiale fermée. Abdomen sans anneau de 
poils à sa base. 

TABLEAU DES SOUS-GENRES 

1. — Antennes de la femelle sans Diassiie distincte i. Subgenus Erisphagi.\, Förster. 

— Antennes de la femelle avec une massue distincte 2 

2. — Massue composée de 'i articles 2. Subgenus Trikhoptrasema. Kieffer. 

— Massue composée de 5 ou 6 articles 3. SubgL-nus Psii.osema. Kieffei'. 

I. Subgenus ErisphAGIA, Forster 

Erisphagia. Förster, Verh. Zool. (ies. Wien, Vol. 19, p. 342 et 347. n" 6 ^i86g). 
Psilosema ( Erisphagiai. Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 160 (1901). 

Caractères. — Antennes de la femelle sans massue distincte. 

Distribution géograpliique des espèces. — Les 7 espèces à mentionner reviennent à l'Europe 
et à '.Amérique. 

1. Psilosema [Erisphagia) allotriiformis, Cameron. Kieffer, Biol. Centr. Amer. Hym.p. 73 (i8S3"l (Me.xique : 

Cordova). 

2. P. [Erisphagia] basalis, desscm, Kieffer, Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. 4. p. 5 (i865) (Iles de Cuba. 

de St-Vincent, de la Trinité et de Grenade). 

3. P. [Erisphagia) Carpenticri, Kieffer. Feuille Jeunes Natural. \'ol. 3i. p. 160 (igoi) (France : Amiens). 

4. P. — curla, (jiraud. Kieffer, \'erh. Zool. Ges. Wien.X'ol. 10, p. i37 (i860) 1 Autriche : \'iennei. 

5. P. — depuis. Giraud. Kieffer, idem (Autriche : X'ienne). 

6. P. — luteipcs, Kieffer. Feuille Jeunes Natural. \'ol. 3i, p. i6n (igoi'l (Hongrie : Budapest!. 

7. P. — vagabunda. .\shmead. Kieffer. Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 12. p. 3o2 (i885) (Floridei. 

2. Subgenus TriRHOPTRASEMA. Kieffer 

Kleidotoma. Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 14. p. i52. n" 43 (1887). 
Leptopilina. Kieffer, l'euille Jeunes Natural. Vol. 3i. p. 176 (igoi). 
Trirhoptrasema. Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 344 (igoi). 

Caractères. — .Vntennes de la femelle avec une massue de 3 articles. 

Distribution géographique de l'espèce. — • L'unique espèce revient a lAnièrique du Noid. 

8. Psilosema [Trirhoplras-ema] amaicaiiuiii. Ashmead, Kietler, Trans. Amer. Ent. Soc. \ ni. 14, p, 152(1887^ 

(Canada). 

3. Subgenus PsiLOSEMA, Kieffer 

Caractères. — Antennes de la ieinelle a\ec une massue de 3 artiiles. 



34 HYMENOPTERA 

Distribution géographique des espèces. — Les 7 espèces que nous réunissons ici, proviennent 
d'Europe et d'Amérique, 
g. Psilosemaatriconie, Ashmead, Kieffer, Proc. Zool. Soc. London, p. 745 (i8g5) (Ile de Grenade). 

10. P. gracile, Hartig, Kieffer, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 357 (1841) (Allemagne). 

11. P. longipes, Cameron, Kieffer, Trans. Ent. Soc. London, p. 371 (i883) (Espagne). 

12. P. nigriceps, Ashmead, Kieffer, idem, p. 246 (1900) (Ile de Grenade). 

i3. P. pentatoma, Giraud, Kieffer, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 10, p. 144 (i860) (Suède, Angleterre, 

Autriche. Hongrie). 
14. P. pitsillum, Giraud, Kieffer, idem, p. 142 (Autriche). 
i5. P. nifiventre, Cameron, Kieffer, Trans. Ent-. 5oc. Lond., p. 4S6 (18S4) (Mexique). 

19. Genus ECTOLYTA, Förster 

Cothonaspis (part.). Förster, Oefv. Sv. Akad. Förh.. \'ol. 18, p. 401, n" 3 (1861). 
Ectolyta, Förster. Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 17, p. 342 et 347, n° 5 (1869). 

Caractères. — Antennes de i3 articles chez la femelle, de i5 chez le mâle. Sillons parapsidaux 
nuls. Ailes bien développées, velues, ciliées, à extrémité arrondie; cellule radiale ouverte à la marge. 
Abdomen nu à sa base. 

TABLEAU DES SOUS-GENRES 

i; — Antennes de la femelle suhfiliformes i. Subgenus Ectolyta, Förster. 

— Antennes de la femelle avec une massue distincte 2. 

2. — Massue de 3 articles 2. Subgenus Triplasta, Kieffer. 

— Massue de 4 articles 3. Subgenus Pent.^pl.^sta, Kieffer. 

1 . Subgenus EctOLYTA, Förster 

Caractères. — .Antennes de la femelle presque filiformes. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce revient à l'Europe. 

1. Ectolyta incrassata. Thomson, Förster, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18. p. 401 (i85i) (Suède). 

2. Subgenus TriplASTA, Kieffer 

Kleidotoma (non Westwood), .\shmead, Proc. Zool. Soc. Lond.. p. 746, n" i (1895). 
Ectolyta Triplasta). Kieffer. Feuille Jeunes Natural., Vol. 3i, p. 160 (igoi). 

Caractères. — ,\ntennes de la femelle avec une massue de 3 articles. 

Distribution géographique des espèces. — Les 3 espèces de ce sous-genre reviennent à 
r.\mérique Centrale. 

2. Ectolyta {Triplasta) atrocoxalis, Ashmead, Kieffer, Proc. Zool. Soc. Lond.. p. 746 [i8g5) (Ile de Grenade). 

3. E. {Triplasta) iiisularis, Ashmead, Kieffer. idem, p. 747 (Iles de Saint- Vincent et de Grenade). 

4. E. " Smithi. Ashmead, Kieffer, ibidem, (Ile de Grenade). 

3. èuBGENUS PenTAPLASTA, Kieffer 

Pentacrita. (non Förster). Ashmead, Proc. Zool. Soc. London, p. 74g, n" i (iSg5). 
Ectolyta Pentaplasta). Kieffer. Feuille Jeunes Natural., \'ol. 3i, p. 160 (igoi). 

Caractères. — .Antennes de la femelle avec une massue de 5 articles. 



FAM. CYNIPID.î; 35 

Distribution géographique de l'espèce. — L'uniijue espèce revient à l'Amérique Centrale. 
5. Edolyta (Paitapliista) coxalis, Ashmead. Kieffei'. Proc. Zool. Soc. Lond., p. 74g (i8g5) (Ile de Grenade). 

20. Genus DICERATASPIS, Ashmead 

Dicerataspls. Ashmead. Proc. Zool. Soc. Lcjnd.. p. 744(1895). 

Caractères — Antennes de la femelle composées de i3 ai'ticles avec une massue de 6 articles. 
Sillons parapsidaux nuls. Ecusson bidenté à son bord postérieur, .\iles velues, ciliées, arrondies à leur 
extrémité; cellule radiale ouvcite à la martre. Abdomen. nu à sa base. 

Distribution géographique de l'espèce. — Ce genre ne comprend qu'une seule espèce de 
l'.A.mérique Centrale. 

1. Diceratispis grenadensis, .Vshmead, Proc. Zool. Soc. Lond., p. 744 (iSg5) (Ile de Grenade). 

21. Genus MICROSTILBA, Förster 

Eucoila (part.). Giraud, \'erh. Zoul. (Jes. Wien. \'ol. 10. p. i37(i^i.>Oi. 
Cothonaspis (part.). Thomson, Oefv. Sv. Akad. Forh. \"<>1. 18, p. 400 (1861I. 
Microstilba. Förster. \'erh. Zool. Ges. Wien. \'ol. 19, p. 343 et 34(1, n" 4 (i86g). 

Caractères. — Antennes de la temelle de i3 articles, sans massue; celles du mâle de i5 articles. 
Mesonotum avec sillons parapsidaux distincts, presque piaralléles, et très éloignés l'un de l'autre à leur 
base. Ailes velues, ciliées; cellule railiale fermée au bord. .Abdomen nu à sa base. 

Distribution géographique des espèces. — Les 7 espèces qui forment ce genre sont propres 

à l'Europe. 

i. Microstilba hidentata. Förster. \'erh. Zool. Ges. Wien, \'ol. ig, p. 347 11869) (.-VUemagne : .Aix-la- 
Chapelle: Espagne : Barcelone). 

2. M. histriata^ Thomson, Förster. Oefv. Sv. Akad. Forh. \'"ol. iS, yj. 400 (i86i) (Suède). 

3. M. excavata, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. \"ol. 3i. p. 160 (1901) (France : Amiens). 

4. M. heterogena, Giraud, Förster, X'erh. Zool. Ges. Wien. Vol. 10, p. i37 (1S60) (.Autriche). 

5. M. ruficornis, Kieffer. l'euille Jeunes Natural. \'ol. 3i, p. 160 (1901) (France : Amiens). 
5. M. striolata. Kieffer. idem (.Angleterre). 

7. M. tibialis, Kiefter. ibidem (SuèdeL 

22. Genus DISORYGMA, Forster 

Disorygma. Förster. Wrh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 19, p. 342 et 340. n" 3 (18Ö9). 

Caractères. — .Antennes de la femelle de i3 articles, celles du male de i5. Sillnns parapsidaux 
presque parallèles, très éhjignes l'un de l'autre près du scutellum. Ailes velues, ciliées, arrondies au 
bout; cellule radiale "uvcrte à la marge. .Abdomen nu ;i la base. 

Distribution géographique de l'espèce. — Une seule esin'-ce jjropre à l'Europe. 
i . Disorygma divulgaiuin. Förster, \"erh. Z(jo1. Ges. Wien. \'ol. ig. ]). 34O iS6g) (.Allemagne : .Vix-la- 
Chapelle). 

23. Genus EUCŒLIDEA, Ashmead 

Eucoelidea. Aslinu-ad. Irans. .Amer. LLnt. Soc. \"ol. 14, p. i3i et 154 1 18871. 

Caractères. — .Antennes de la femelle de i3 articles, lelles du in;de de i5. .sillnns p;iiapsidaux 
convergeant en arrière, et se réunissant après les deux tiers de leur Inngueui en une carène élioiie. 
Ailes comme Eiicala. .Xbilunien nu à sa base. 



36 HYMENOPTERA 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre cumpiend 3 espèces appartenant à 
l'Amérique du Nord. 

1. Eucœlidca canadensis, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. X'ol. 14, p. 164 I1887) (Canada, Ile de Grenade). 

2. E. longicornis, Ashmead, idem (Floride). 

3. E. nifipes, Gillette. Bull. Illin. Labor. Natur. Hist. Vol. 3, p. 2ü5 (1890) (Etats-Unis : Illinois). 

24. Genus GRONOTOMA, Förster 

Eucoila ipart.). Giraud, Verh. Zuol. Ges. Wien, \'(j1. 10, p. 142 (1S60). 
Gronotoma. Förster, idem. \^ol. 19. p. i\2 et 346, n» 2 (1S69). 

Caractères. — .Antennes de la femelle composées de i3 articles, sans massue; celles du mâle 
de i5 articles, avec le 3<-' article allongé et fortement sinueu.x. Sillons parapsidaux convergeant en arrière 
et se touchant au scutellum. Cellule radiale fermée. Abdomen à base nue. 

Distribution géographique des espèces. — Les 8 espèces qui forment ce genre reviennent à 
l'Europe et à l'Amérique. 

1. Gronotoma aUotriaefovmis, Giraud. I~örster, \"erh. Zool. Ges. Wien, Vol. 10, p. 142 (i860) (Autriche). 

2. G. carinata. Cresson. Kiefter, Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. 4, p. 6 (iSgS) (Etats-Unis). 

3. G. gracilkornis, Camer-on, ;Mem. Manch. Philos. Soc. (4) Vol. 2. p. i5 (1889) (Mexique : Orizaba). 

4. G. insiilaris, Ashmead. Proc. Zool. Soc. Lond. p. 743 (iSgô) (Ile de Grenade). 

5. G. mijwr, Provancher, Kieffer, Addit. Faune Canada H3-mén. p. 398 (1888) (Californie : Los Angelos) . 

6. G. nigricornis, Kieffer, Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i, p. 159 (1901) (Hongrie: Budapest). 

7. G. ovalis, Thomson, Kiefter. Opusc. Entom. Livr. 8, p. 817 (1877) (Suède: Smaland). 

8. G. sculpturata. Förster, Verh. Zool. Ges, Wien. \'ol. 19, p. 346 (1869) (Allemagne : .Aix-la-Chapelle). 

25. Genus DIGLYPHOSEMA, Förster 

Diglyphosema. I'örster, Verh. Zo<il. (les. Wien, Vol. 19, p. 342 et 34J n° 10 (1S69). 

Caractères. — Antennes de la femelle composées de i3 articles, sans massue ; celles du mâle de 
i5 articles, le 3"-* très long et fortement courbé. Sillons parapsidaux convergeant en arrière et se touchant 
au scutellum. .Ailes velues, ciliées, arrondies à l'extrémité ; cellule radiale ouverte à la marge. Abdomen 
à base nue. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend 5 espèces qui reviennent à 
l'Europe et à l'.Amerique centrale. 

1. Diglvphoaema coitaureœ, Kieffer, h'euille Jeunes Natural. \'ol. 3i, p. i59 (1901) (Allemagne). 

2. D. eupatoni, Förster, Verh. Zool. Ges. W'ien. Vol. 19, p. 345 (1869) (Allemagne: Aix-la-Chapelle). 

3. D.flaripes. .Ashmead, Proc. Linn. Soc. Lond. Vol. 25, p. 61 (1894J (Ile Saint-Vincent). 

4. D. Jacqueti, Kieft'er, Bull. Soc. Scienc. Bucarest, Vol. g. p. 147 (1900) (Roumélie). 

5. D. piiuciatnm. Kieffer. Feuille Jeunes Natural. Vol. 3i. p. i5q (1901) (Hongrie: Budapest). 

— Genus ACANTHEUCŒLA, Ashmead 

Cynips? Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 4, p. 41 (i865). 
Acantheucœla. Ashmead, Trans. Hnt. Soc. Lond.. p. 333 (1900) Isine descnp.j. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce qui seit de tjpe à ce genre, est 
remarquable par son scutellum terminé par une longue épine et par quatre prolongements plus petits; 
elle revient à l'.Amerique Centrale. 
I. Acaniheucala armata, Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. 4. p. 41 (i865) (Cuba). 



FAM. CYNIPID^ 37 



5. SuBFAM ALLOTRIIN>E, Dalla TORRE 

Figitidae, Sulifam. Allotriinse. Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. i8, p. 3q7 (1861). 
Allotpioidese. I'^orstei , \ cih. Zool. Ges. Wien. \'ol. 19. p. 329, n" 3 (i86g). 
Allotriinse. Dalla Torre. Catal. Hvmen. Vol. 2, p. 29, n° 5 (1893). 

Caractères. — Corps lisse en entier et brillant. Antennes presque filiformes, ordinairement lon- 
gues, composées de i3 articles chez la femelle et de i4chez le mâle; dans le •.,'-enre Dilyta les deux derniers 
articles soudés en un seul; articles i et 2 gros; les 3", 4^', 5" ou le 6'- souvent échancrés latéralement chez 
le mâle; les derniers ai tides souvent insensiblement épaissis chez la femelle. Ecusson arrondi, séparé du 
mesonotum par un sillon transversal. Ailes rarement raccourcies; nervure cubitale sortant près de la base 
de la nervure basale; cellule radiale rarement nulle; aréole incomplète ou nulle. Tibias postérieurs avec 
deux éperons. Abdomen court, guère plus long (|ue le thorax, comprimé latéralement, presque sessile. 
2^ segment ordinairement beaucoup plus long (|ue le 3'-', rarement plus court. Taille en-dessous de 2 mm. 
Parasites dans le corps des Aphides. 

Les sept genres qui se rapportent ici, reviennent à l'Europe et à l'Amérique. 

TAI:iLEAU DES GENRES 

1 . — Mesonotum sans sillons pavapsidaux 2 

— Mesonotum trarersé par 2 sillons pavapsidaux 6 

2. — Ailes antérieures atteignant ou dépassant l'extrémité de l'abdomen; 

eellule radiale distincte 3 

— Ailes antérieures n'atteignant pas V extrémité de l'abdomen; sans cellule 

radiale 5. Genus, Fezophycta. h'orster. 

3. — Cellule radiale ourerte à la marge "... 4 

— Cellule radiale enticrenieiit cluse 5 

4. — Antennes de 10 articles chez la femelle et de 14 chez le mâle. ... i. Genus Ai.i.oxysta, Förster. 

— Antennes de 12 articles chez la femelle et de i3 chez le mâle. . . . 2. (ienus Dilyta, Förster. 

5. — Ailes entièrement développées, dépassant de beaucoup l'abdomen ... 3. Genus .A.1.1.OTRIA, Westwood. 

— Alks raccourcies, ne dépassant pas ou à peine l'extrémité de l'abdonieu. 4. Genus Nephycta, Förster. 
5. — Scutellum sans fossette à sa base, mesonotum finement ponctué ... 6. Genus Hemickisis, h'örster. 

— Scutellum avec i ou 2 fossettes à sa base, mesonotum non ponctué. . . 7. Genus Phaenoo.i.yphis. Förster. 

I. Genus ALLOXYSTA, Förster 

Xystus part.i. Hartig. Zeils. f. Eut. \'ol. 2, p, 200 (1840). 

Allotria ipart.). Hartig, idem, \'(j1. 4, p. 415 (1843). 

Alloxysta. Förster, \'erh. Zool. Ges. Wien. \'o]. ig, p. 338 et 340, n" 7 (1869I; Allotria. Alloxysta. 

Cameron, Monogi. Frit. Phj't. Hymen. \'ol. 3, p. 240 (1890). 
Glyptoxysta. Thomson. Gpusc. Eut. h^asc. 8, p. 814 (1877). 

Caractères. .\ntennes de i3 articles chez la femelle, de 14 chez le mâle. Mcsounium n.^n 
p(mctué. Sillons parapsidauxnuls. xAiles dépassant l'abdomen, avec une cellule radiale ouverte à la marge, 
et parfois aussi un peu au sommet ou à la base ou bien au sommet et à la base, l'e genre com]>rend 
45 espèces, dont une s'\- iap]ioite douteusemenl. Euro))e(t Amérique. 



38 UYMENOl'TERA 



TABLEAU DES SOUS-GENRES 

I. — Scutellum avec une fossette à sa base: .>" segiiieiif al'doiiuiial 

beaucoup plus long que le 2"^ i. Subgenus Glyptoxysta, Thomson. 

— Scutelluin sans fossette; J'' segmoit abdominal beaucoup plus court 

que le s'' 2. Subgenus Ai. loxysta, Förster. 

I. Subgenus GlYPTOXYSTA, Thomson 

Glyptoxysta. Thomson, Opusc. Ent. Fasc. S, p. 814 (1877). 

Allotria ^ Glyptoxysta). Cameron, Monogr. Brit. Phyt. H}'men. Vol. 3, p. 2490" 2 iiSgo). 

Alloxysta < Glyptoxysta). Kieffer. Bull. Soc. Elist. Nat. Metz (2) \'ol. 10, p. g (igoi). 

Caractères. — Scutellum avec une fossette à sa base; 3*^ segment abdominal beaucoup plus 
long que le 2''. 

Distribution géographique des espèces. — Les deux espèces dont se compose ce sous-genre 
reviennent à l'Europe. 

1. A. (Glyptoxysta) keteiocera, Thomson, Opusc. Ent. Fasc, 8. p. 814(1877) (Suède). 

2. A. (Glyptoxysta] xanthocephala. Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18, p. 40g (iS6i) (Suède). 

2. Subgenus AlLOXYSTA, Förster 

Caractères. — Scutellum sans fossette; y segment abdominal beaucoup plus court que le 2''. 

Distribution géographique des espèces. — Ce sous-genre comprend les 43 espèces suivantes: 

1. Alloxysta abdominalis, Baker, Canad. Ent, Vol, 28, p. i35 (i8g6) (Colorado), 

2. .,-1, affinis, Baker, Kieffer, idem, p. i32 (Colorado). 

3. A. albosignata, Kietïer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2). Vol 10, p. 10 iigo2) (France ; Amiens). 

4. A. aperta, Hartig, Kieffer, Zeits, f. Ent. Vol. 3, p. i5i (1S41) (Allemagne. Suède). 

5. A. apicalis. Baker, Canad. Ent. Vol. 28, p. i35 (i8g6) (Colorado). 

6. A. basimacula. Cameron, Fauna of Scotland, Vol. 2, p. 87 (1886) (Angleterre), 

7. A bicolor. Baker, Kiefter, Canad. Ent. Vol. 28, p. i32 (i8g6) (Colorado). 

8. A. brevitarsis, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18, p. 408 (1861) (I^apponie; France : xlmiens). 
g. A. caledonica, Cameron, Fauna of Scotland, Vol. 2, p, 88 (1886) (Angleterre), 

10. A. castanea. Hartig. Kieffer. Zeits. f. Ent. \"ol. 3, p. 352 (1841) (Allemagne, Autriche. Angleterre). 

11. A. citripes, Thomson, Kieffer. Oefv. Sv, Akad. Förh. Vol. 18, p. 410 (t85i) (Suède). 

var. britannica. Kieffer. Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10, j). 11 (ig02) (Angleterre). 

12. A. coloradensis. Baker, Kieffer, Canad. Ent. Vol. 28, p. i33 (i8g6) (Colorado). 

i3. A. crassa, Cameron. Mem. Manch. Philos. Soc. (4), Vol. 2. p. 5g (1889) (AngieterreK 
14. A. defecta. Hartig. Kieffer, Zeits. f. En. Vol. 3, p, 352 (1S41) (,\llemagne. Autriche). 
i5. A. erythrothnrax. Hartig. Kieffer. Zeits. f. Ent. Vol. 2. p. 200 (1S40) (Allemagne, Autriche), 

var. dubia. Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2,, \'ol. 10, p. 10 (igo2) (I-'rance : Amiens). 

16. A.filicornis. Cameron. Mem. Manch. Philos. Soc. (4), Vol. 2, p. 57 (i88g) (Angleterre). 

17. A. forticornis. Giraud, Kieffer, Verh. Zool. Ges. Wien, \o\. 10, p. 12g (i860) (Autriche, Suède). 

18. A. fuscipes. Thomson, Kieffer, Oefv. Sv. .\kad. F'örh. \'ol. 18. p. 410 (1861) (Suède : Lund), 
ig. A. gracilis. Baker, Canad. Ent. Vol. 28, p. 134 (i8q6) (Colorado). 

20. A. longipennis, Hartig, Kieffer, Zeits. f, Ent. Vol. 3, p. 352 (1841) (Allemagne : Brunswick). 

21. A. longiventris. Baker, Canad. Ent. Vol. 28, p. 134 (i8g6) (Colorado). 

22. A. macrophadna. Llartig, Förster. Zeits. f, Ent. \'ol. 3, p, 352 (1841I (Suède, Angleterre, Allemagne 

Autriche). 

23. A. maculicollis, Cameron, Fauna of Scotland, Vol. 2, p, 87 (1886) (Angleterre). 

24. A. magna. Baker, Canad, Ent. \'ol. 28, p. 134 (i8g6) (Colorado). 



FAM. CYNIPID/E 39 

25. A. nigrita, Thomson. Kieffer. Oefv. Sv. Akad, Förh. Vol. iS, p. 4og 1^18611 (Suède). 

26. A. nigriventris, Thomson. Cameron, idem (Angleterre, Suède). 

var. ruhromaculata. Kieffer. Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10, p. 10 (1902) (France : Amiens). 

27. A. obscurata, Hartig. Kieffer. Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 200 (1840) (Allemagne). 

28. A. perplexa, Cameron, Fauna of Scotland, Vol. 2, p. 88 (1886) (Angleterre). 

29. A. piceomaculata. Cameron. Trans. Ent. Soc. Lond. p. 367 (i883) (.\ngleterre). 

30. A. postica. Hartig, Kieffer. Zeits. f. Ent. Vol. 3. p. 352 (1841) (Allemagne, Bohême). 
3i. A. robusta. Baker, Canad. Ent. Vol. 28, p. i33 (1896) (Colorado^. 

32. A. ruficeps, Baker. Kieffer, idem, p. i32 (Colorado). 

33. A. rufipleura. Baker, ibidem, p. i35 (Colorado). 

34. .-!. riifiventris . Hartig, Kieffer, Zeits. f. Ent. \"ol. 2. p. 200 (1840) (Allemagne : Brunswick^ 

35. A. sattellata, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10. p. 9 (1902) (France : Amiensi. 
35. A. similis. Baker. Kieffer, Canad Ent Vol. 28, p. i33 (1896) (Colorado). 

37. A. testacea, Cameron, Mem. Manchester. Philos. Soc. (4), \^ol. 2, p. 56 1,1889) (Angleterre). 

38. A. transiens, Kieffer. Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2). \'ol. 10. p. 10 (1902) (France : Amiens). 

39. A. trapezoidea, Hartig, Kieffer. Zeits. f. Ent. \'ol. 3, p. 352 (1841) (Allemagne). 

40. A. Ullrichii, Giraud, Cameron, V'erh. Zool. Ges. Wien. Vol. lu, p. i3o 11S60) (Autriche. Angleterrei. 

41. A. villosa, Hartig. Kieffer. Zeits. f. Ent. Vol. 3. p. 353 (1841) (.\llemagne : Brunswick). 

42. A. xanthopa, Thomson, Kieffer. Oefv. Sv. Akad. Förh. \"ol. iS. p. 408 (1861) (Suèdei. 
— . A. tritici. A. Fitch, 6"' Rep. Insect. New York, p. 99 (iS65i (Canada. New Yorki. 

2. Genus DILYTA, Förster 

Dilyta, Förster. Verh. Zool. Ges. Wien. \'ol. 19. p. 338 et 340. n" 6 118691. 

Caractères. — Les deux derniers articles des antennes soudés, de sorte que les antennes de la 
femelle paraissent de 12 articles et celles du mâle de i3. Sillons paiapsidau.x nuls. Ailes plus longues 
que l'abdomen, avec une cellule radiale ouverte à la marge et au sommet. 

Distribution géographique de l'espèce. — Ce genre qui n'est probablement pas distinct du 
précédent ne comprend qu'une espèce. 
I. D. subdavata, Förster. \'erh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 19. p. 340 (i86gi (Allemagne : Aix-la-Chapelle 1. 

3. Genus ALLOTRIA, Westwood 

Allotria. Westwood. ^lag. Nat. Hist. \'ol. Ij. p. 494 (i833h Förster. \"erh. Zool. Ges. Wien, \"ol. 19, 

p. 338 et 340 n" 5 (1S69). 
Xystus. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, ji. 186 n" i3 (1840). 

Synergus (part.). Rondani. Ann. Soc. Sc. Nat. Bologna. \'ol. 9, ji. 5 11S48). 
Charips. Marshall. Ent. Monthl. Mag. \'ol. (>. p. 181 (1870). 

Caractères. — Antennes de la femelle de i3 articles, celles du mâle de 14 articles. Mesonotuni 
non ponctué. Sillons parapsidaux nuls. Ailes normalement développées, beaucoup plus longues que 
l'abdomen; cellule radiale fermée à la marge au moins en majeure partie. 

Distribution géographique des espèces. — Les 57 espèces t]ui se rapportent ici reviennent à 
l'Europe et à l'Amcrniuc: onze d'entre elles sont douteuses. 

TABLEAU DES SOUS-GENRES 

1. ScuieUum avec i on 2. fosscdiS à sa base i . Subgenus Bothkioxvsi.^, Kicftci'. 

2. Scuiclhiin sans fossette à sa hase 2. Subi^enus .Vi.i.orKi.x, Westwood. 



40 HYMENOPTERA 

1. Subgenus BotHRIOXYSTA, Kieffer 

Allotria ^Bothrioxysta). Kieffer. Bull. Soc. Hist. Nat. Metz, u). Vol. lo, p. 9 ^igoi). 

Caractères. — Ecusson avec i ou 2 fossettes à sa base. 

Distribution géographique des espèces. — Les cinq espèces de ce sous-genre reviennent à 
l'Europe. 

I. A. [Bothrioxysta] Cfl/'/««^My;,Kieffer,Bull.Soc.Hist.Nat. Metz (2),Vol.io,p. 1 1 figoi) (France : Amiens). 
■2. A. — curvata, Kieffer, idem, p. 12, (France : Amiens). 

3. A. — foveigera, Kieffer. ibidem, p. 11, (France : Amiens). ^._ 

^. A. — nigyipes, Thomson, Opusc. Ent. Livr. 8, 8i3 (1877) (Suède). 

5. A. — picipes, Thomson Oefv. Sv. Akad. Forh. \'ol. 18, p. 409 (1861) (Suède). 

2. Subgenus AllOTRIA, Westwood 

Caractères. — Ecusson dépourvu de fossette à sa base. — 

Distribution géographique des espèces. — C inquante-deux espèces sont à mentionner. 

1. Allotria ancylocera, Cameron. Fauna of Scotland, Vol. 2. p. 85 (1886) (Angleterre). 

2. A. arcuata, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10. p. 12 (1902) (Angleterre). 

3. A. brevicornis, Kieffer, idem, p. i5 (France : Amiens). 

4. A. brcvis. Thomson, Oefv. Sv. Akad. Forh. Vol. 18, p. 408 (1861) (Suède : Lund). 

5. A. cincta. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3. p. 35i (1841) (Allemagne : Hildesheim). 

6. A. circumscripta, Hartig. idem. p. 352 (Allemagne, Autriche, Angleterre). 

7. A. collina, Cameron. Mem. Manchester Philos. Soc. (4) Vol. 2, p. 57 (1889) (Angleterre. 

8. A. crassicoruis, Thomson. Oefv. Sv. Akad. Forh. \'ol. 18. p. 407 (1861) (Suède). 

9. A. curvicormis, Cameron, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 366 (iSS3) (Angleterre). 

10. dolichocera, Cameron. Mem. Manchester Philos. Soc. (4) Vol. 2, p. 56 (1889) (Angleterre). 

II. A. femoralis, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 352 (1841) (Allemagne). 

12. A.flaviceps, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10, p. i5 (1902) (h^ance : Amiens). 

1 3. A.ßavicomis, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 552 (1841) (Allemagne, Autriche. Angleterre). 

14. A. fracticoniis, Thomson, Oefv. Sv. Akad. Forh. Vol. 18, p. 408 (1861) (Suède). 
i5. A. fuscicornis. Hartig. Zeits. f. Ent. \'ol. 3. p. 352 (1S41) (Allemagne : Brunswick). 

16. A. Iieterocera, Hartig, idem. 3, p. 35i (1S41) (Allemagne, Autriche). 

17. A. Lewiisi, Hartig, ibidem (Allemagne). 

18. A. loiigicoriiis, Hartig, ibidem, \''ol. 2, p. 199 (1840) (Allemagne, Angleterre). 

19. A. luteicornis, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10, p. i5 (1902) (France : Amiens). 

20. A. luteipes, Kieffer, idem. p. 16 (France : Amiens). 

21. A. megaptera, Cameron, Fauna of Scotland, Vol. 2, p. 86 (1886) (Angleterre). 

22. A. melanogaster, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2. p. 200 (1840) (Allemagne, Autriche, France). 

23. A. microcera, Marshall, Ent. ]\Ionthl. Magaz. \'ol. 6, p. 181 (1870) (Angleterre). 

24. A. minuta, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2. p. 200 (1840) (Allemagne, Autriche, Suède). 

25. A. Midlensis, Cameron, Trans. Ent. Soc. Lond., p. 365 ( 1873) (Angleterre). 

26. A. orthocera, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10, p. 14(1902) (France : Amiens). 

27. A. pilipennis, Thomson. Oefv. Sv. Akad. Forh. Vol. 18, p. 406(1861) (Suède, Allemagne). 

28. A. pleuralis, Cameron, Trans. Ent. Soc. Lond., p. ii3 (187g) (Angleterre). 

29. A. piisilla, Kieffer, Bull. Soc, Hist. Nat. Isletz. (2). Vol. lo, p. i3 (1902) (France : Amiens). 

a. var. unicolor. Kieffer, idem (France : Amiens). 

b. var. mdanothorax, Kieffer, ibidem, p. 14 (France : Amiens). 

30. A. yamulifera, Thomson, Oefv. Sv. .\kad. Forh. Vol. 18, p. 407 (1861) (Suède). 

3i. A. recticornis, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. ^Metz (2), Vol. 10, p. 12 (1902) (France : .\miens). 
var. atra, Kieffer. idem, p. i3 (France : Amiens). 



FAM. CYNIPID^ 41 

32. A. rubriceps, Kieffer. ibidem, p. 14 (France : Amiens). 

33. A. riificeps, Cameron, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 365 (i883) (Angleterre). 

34. A. nificollis, Cameron, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 365 (i883) (Angleterre). 

35. A. teslacca, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 199(1840) (AUemagneK 

36. A. testaceipes, Kieffer, Bull. Sue. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10, p. 12 (1902) (Suède). 

37. A. tricolor, Kieffer, idem, p. 14 (France : Amiens). 

38. A. Tscheki. Giraud. Verb. Zool. Ges. Wien. Vol. 10, p. 128 (i860) (Allemagne. Autriche, France. 

Angleterre). 
3g. A. urticarum, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10. p. 12 (1902) (Allemagne). 

40. A. vidrix, Westwood, Magaz. Nat. Hist. Vol. 6. p. 495 (i833j i Lapponie, Scandinavie, Angleterre, 

France, Antriebe, Allemagne). 

var. iiifuscata, Kiefter, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol, 10. p. 16 (1902) (France : Amiens). 

var. luteiceps, Kieffer, idem (France : Amiens). 

41. A. xaiithocera, Thomson, Oefv. S\-. Akad. Forh. Vol. 18, p. 407 (i86i) (Suède). 

— A. ambrosice, Ashmead, Proc. Ent. .Soc, Washington, \^ol. 4, p. r56 (1897) (Etats-Unis : Massachu- 

setts, Cambridge), 

— A. amygdali, Buckton, Kieffer, Brit, Aphides, Vol, 2, p, i5o 11879) (Angleterre), 

— A. apliidicida. Rondani. Dalla Torre, Ann, Sc, Nat, Bologna, \'ol, g, p, 5 (184S) (Italie), 

— A. Australia. Ashmead, Proc, Linn, Soc, Ne«' South Wales, p, 33o (1900) (Australie), 

— A. aveiiae. A, Fitch, 6"' Rep, Insect, New York, p, 100 (uSSq) (Canada. New York), , 

— A. brassicae, Ashmead, i^'^ Bull, Ent, U. St, Dept, Agric, p, 14 (1887) (Floride), 

— A. consobrina, Zetterstedt, Dahlbom, Ins. Lappon. Vol. i, p. 410 (r838) (Lapponie, Scandmavie). 

— A.fulviceps, Curtis, Kieffer. Brit. Knt.. p. 688 (i838) (Angleterre). 

— A. lachni, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, p. 3o2 (i885j (Floride). 

— A. megourae, Ashmead, 14* Bull. Ent. U. St. Dept. Agric, p. 19 (1887) (Floride), 

— .-il. inrn^ti, Rondani, Dalla-Torre, Bull, Com, Agrar, Parma, Vol, 8. p, 143 (1875) (Italie), 

— A. xanthopsis, ,-Vshmead, Trans, .-Vmer, Ent, Soc, Vol, 23. p, iS5 (1895) (Floride), 

4. Genus NEPHYCTA, Förster 

Nephycta, b'örster, \'erh, Zool, Ges, Wien, p, 338 et 340, n" 4 (1869). 

Caractères. — Antennes de i3 articles chez la femelle, de 14 chez le mâle. Mesonotum non 
ponctué. Sillons parapsidaux nuls. Ecusson sans fossette. Ailes raccourcies, rétrécies, pas ou à peine 
plus longues que l'abdomen. Cellule radiale très courte, ouverte à la marge ou entièrement close. 

Distribution géographique des espèces. — Les trois espèces qui forment ce genre reviennent 
à l'Europe. 

1, Nephycta discrda, Förster, Verb. Zool, Ges, Wien, Vol, 19, p, 342 (1869) (.Allemagne : Aix-la-Chapelle). 

2, TV. Marshalliana, Kieffer, Wien. Ent. Zeit, Vol ig, p, 114 (igoo) (Angleterre), 

3, N. pedestris, Curtis. Kieffer, Brit, Ent. Vol. i5, p, 688 (i838) (Angleterre), 

5. Genus PEZOPHYCTA, Förster 

Xystus (part,), Hartig, Zeits. f. Ent. \'ol. 2, p. 200 (1840), 

Allotria (part,). Giraml, Verh. Zool, (ies. Wien, Vol. 10. p. i3i (i860). 

Pezophycta. Förster, idem, \'ol, 19, p. 338 et 339, n" 3 (1869), 

Caractères. — .\ntennes de i3 articles chez la femelle, de 14 chez le mâle, Mesonotum nun 
ponctué. Sillons parapsidaux nuls. Ecusson sans fossette, .\iles n'atteignant pas l'exirémitc de l'abdomen, 
nervures et cellules très incomplètes; cellule radiale nulle. 



42 



HYMENOPTERA 



Distribution géographique des espèces. — Ce genre se compose également de trois espèces 
propres à l'Europe. 
\ . Pezophyda brachyptera. Hartig. Förster, Zeits. f. Ent. \'o\. j, p. 200 (1840) (.Allemagne, Autriche, 

Angleterre, Suède?). 

2. P. cursor, Hartig, Kieffer, idem (Allemagne, Autriche). 

3. P. halterata, Thomson, Kieffer, Oefv. Sv. Akad. Forh. Vol. iS, p. 410 (1861) (Angleterre, Suède). 

6. Genus HEMICRISIS, Forster 

Hemierisis. Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 19, p. 338 et 339, n" 2 (1869). 

Caractères. - Antennes de i3 articles chez la femelle, de 14 chez le mâle. Mesonotum hnement 
ponctué. Sillons parapsidaux non percurrents, s'évanouissant en avant. Ecusson sans fossette. Cellule 
ladiale fermée à la marge. Ailes normalement développées. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce revient à l'Europe. 
I. Hemierisis nificornis. Förster, X'erh. Zool. CVes. Wien, Vol. 19, p. 339 (i86g) (Aix-la-Chapelle). 

7. Genus PH/ENOGLYPHIS, Förster 

Phsenoglyphis. Förster, X'erh. Zool. Ges. Wien, Vol. ig, p. 338, n° i (1869). 
Allotria ( Auloxysta). Thomson, Opusc. Ent. Fase. 8. p. 812 (1877). 

Caractères. — Antennes de i3 articles chez la femelle, de 14 chez le mâle. INIesonotum non 
ponctué. Sillons parapsidaux percurrents, rarement non percurrents et s'évanouissant en avant. Ecusson 
avec deux fossettes à sa base. Cellule radiale fermée. Ailes normalement développées. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend huit espèces, toutes propres 
à l'Europe. 

1. Phœnoglyphis abbrcviata, Thomson, Kieffer, Opusc. Ent. Livr. 8, p. 812 (1877) (Suéde). 

2. P. forticornis, Cameron, Ent. Monthl. Mag. Vol. 24. p. 210 (1888) (Angleterre). 

3. P. fuscicornis, Thomson, Kieffer, Opusc. Ent. Livr. 8, p. 8i3 (1877) (Suède). 

4. P. obfuscata, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10, p. 16 (1902) (Angleterre). 

5. P. ptibicollis, Thomson, Kieffer, Opusc, Ent. Livr. 8, p. 812 (1877) (Suède). 

6. P. Salicis, Cameron, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 367 (i883) (Angleterre). 

7. P. striata, Kieffer, Thomson, Opusc. Ent. Livr. 8, p. 812 (1877) (Suède). 

S. P. xanthochroa, Förster. Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. ig, p. 33g (i86g) (Allemagne, Suède). 



6. SUBFAM. CYNIPIN/E, DaLLATORRE 

Cynipides. Psenides, Inquilinse. Ilartig, Zeits. f. Ent. \'ol. 2, p. 187 & 197 (1840). 
Cyniphoideae. Förster, Verh. Zool. (jes. Wien, Vol. ig, p. 32q, n" 2 (i86g). 
Cynipina. Thomson, Opusc. Ent. Livr. 8, p. 778(1877). 
Cynipinse. Dalla Torre, Catal. H}men. Vol. 2, p). 37 (i8g3). 

Caractères. — Corps lugueux, chagriné ou ponctué, très rarement entièrement lisse. Première 
partie de la nervure cubitale sortant du milieu de la basale ou bien, chez une espèce, faisant complètement 
défaut. Aréole plus rapprochée cfe la base que du milieu delà cellule radiale. Scutellum sans cupule sur 
le dessus. Second article des tarses postérieurs sans éperon. Second segment abdominal presque toujours 
au moins aussi long que la moitié de l'abdomen ; arceaux ventraux ordinairement plus ou moins visibles, 
le dernier ou hypopygium terminé par une spinale au moins aussi longue que large, ou bien prolongé 
en forme de soc de charrue. Espèces phytophages vivant dans des galles. 



FAM. CYNIPIDÄ-: 43 

TABLEAU DES GENRES 
FEMELLES 

1. — Sillons parapsidanx confluents au bord du scutelhim. Galles 

sur Quer eus 11. Genus Parateras, Ashmead. 

— Sillons parapsidaux ne se toucJiant pas, rarement nuls . . 2 

2. — Ailes très raccourcies, rudimentaires ou faisant complètement 

défaut 3 

— Ailes normalement développées 7 

3. — Scutellum terminé par une pointe obtuse. Galles sur Quercus. l3. Genus Acraspis. Mayr. 

— Scutellum arrondi à son extrémité 4 

4.. — Sillons patapsidaux faisant complètement défaut; thorax 

lisse et brillant; base du scutellum avec un sillon transversal, 
sans fossettes. Crochets des tarses simples. Galles sur 
Quercus 10. Genus Xystoteras, Ashmead. 

— Sillons parapsidaux toujours présents 5 

5. — Thorax fortement velu, mat. densément ponctué ; mesonotum 

glabre au milieu: antennes de 12 articles. Galles sur 

Quercus g. Genus Trichoteras, Ashmead. 

— Thorax glabre, ou faiblement velu; antennes de 1 3 à 

14 articles 6 

6. — Sillons parapsidaux percurrcnts; tète élargie derrière les yeux. 8. Genus Biorrhiza, W'estwood. 

— Sillons parapsidaux non percurrents; tète non élargie der- 
rière les yeux 7. Genus Trigonaspis, Hartig. 

7. — Nervure basale aboutissant a la cellule radiale: \'-' partie du 

cubitus faisant défaut; scutellum sans fossettes ni sdlon 

basai; liypopygium en soc de charrue. Galles sur Acacia . 43. Genus Eschatocerus. Mayr. 

— Nervure basale aboutissant à la neruure sous-costale bien 
avant la cellule radiale; V partie du cubitus ne faisant pas 

défaut 8 

8. — Scutellum sans sillon transversal ni fossettes à sa base, tou- 

jours plus élevé que le mesonotum. Galles sur Acer . . . 42. Genus Pediaspis, Tischbein. 

— Base du scutellum avec un sillon transversal ou deux fossettes. 9 
g. — Scutellum triangulaire, terminé en pointe obtuse .... 10 

— Scutellum arrondi ou tronqué à l'extrémité 11 

10. — Pronotiim aminci en ligne au milieu 16. Genus Andricus, Hartig. 

— Pronotum non aminci au milieu 33. Genus Gonaspis, Ashmead. 

II. — Mesonotum couvrant complètement le pronotum .... 24. Genus Bassettia, .\shmead. 

12. — Pronotum toujours visible sur le dessus 12 

— Antennes de 14 articles, dont le dernier est composé de 

3 articles. Galles sur Quercus ig. Genus I-amayria. .-\sliinead. 

— Antennes à article terminal non composé de 3 articles. . . i -> 
i3. —- Premier segment abdominal ou anneau strié longiiudinale- 

mciit ; 2'' et 3^' segments connés sans suture; face striée en 

éventail; spiiiule ventrale courte 1 4 



44 



HYMENOPTERA 



— Premier segment abdominal lisse 

14. — Cellule radiale fermée: antennes de 14 articles chez tes 

espèces d'Europe, de i3 rf i5 chez les espèces d' Amérique . 

Commensaux dans des galles de Quercus 22. Genus Synergus, Hartig. 

— Cellule radiale ouverte; antennes de li articles. Commensaux 

da)is des galles de Quercus 21. Genus Sapholytus, Förster. 

i5. — Face traversée par deux arêtes allant de la base des antennes 
jusqu'au clypeus; antennes de i2-i3 articles; scutellum avec 
deux fossettes; cellule radiale fermée. Commensaux dans des 
galles de Quercus 2i. Genus CEROrTRES, Hartig. 

— Face non traversée par deux arêtes 

16. — Hypopygium en forme de soc de charrue: crochets des tarses 

simples 

— Hypopygium découpé presqu'à angle droit, de façon A 

former itne pointe (spinule venti aie) 

17. — Scutellum sans fossettes: cellule radiale ouverte à la marge: 

abdomen finement ridé • 40. Genus Lytorhodites, Kieffer. 

— Scutellum avec deux fossettes à sa hase: abdomen non ridé 

18. — Cellule radiale fermée. Galles sur Rosa 39. Genus Rhodites, Hartig. 

— Cellule radiale ouverte. Galles sur Quercus 3(S. Genus Compsodryoxenus, Ashmead. 

19. — Tibias antérieurs terminés par une épine aussi longue que 

l'éperon: sillons parapsidaux percurrents; base de Vécusson 
avec un large sillon transversal: cellule radiale ouverte: 
crochets des tarses simples. Galles sur Quercus .... 41. Genus Belenocnema. Ma3'r. 

— Tibias antérieurs sans épine ou à cfine très courte. 

20. — Point de suture entre le mesonotum et le scutellum, bord ante- ' » , . 

rieur du scutellum non épaissi en arête, sans fossettes, mais 
avec un sillon transversal et arqué; bord postérieur du meso- 
notum découpé en arc; sillons parapsidaux nuls ou non 
distinctement percurrents. Galles sur Quercus .... i. Genus Neuroterus, Hartig. 

— Scutellum séparé du mesonotum par une suture, son bord 
antérieur épaissi en arête 

21. — Tout le corps couvert d'une abondante pubescence soyeuse. 

parfois une ligne dorsale de l'abdomen glabre; cellule 
radiale ouverte 

— Abdomen glabre; 2'^ segment seul parfois un peu velu 

latéralement 

22. — CrocJiets hidentés; sillons parapsidaux percurrents; scutellum 

un peu plus large que long, avec deux fossettes à sa base. 

Galles sur Quercus i5. Genus Cynips. Linné. 

— Crochets simples: sillons parapsidaux évanouis en avant: 
scutellum aussi long que large, avec un sillon transversal 
et basai, interrompu au milieu par une arête. Galles sur 

■ Quercus 14. Genus Aphelonyx, Mayr. 

23. — Cellule radiale fermée: pronotum non fortement rétréci au 

milieu 



l5 



16 



17 



19 



21 



22 



23 



24 



FAM. CYXIPID.*; 



4^ 



29 



— Cellule radiale ouverte ou moins eu majeure partie au bord 

antérieur; pronotum rétréci parfois en ligne en son milieu . 3i 

24. — Face non striée; joues plus longues que la moitié des yeux; 

crochets simples 25 

— Face striée eu éventail : scutelluin avec deux fossettes bien 

distinctes 27 

25. — Base du scutelluin avec deux fossettes bien distinctes . . . 3o. Genus Aulacidea, Ashmead. 

— Base du scutelluni avec un sillon transversal parfois inter- 
rompu au milieu 26 

26. — Antennes de i3 articles: n:esonofum plus long que large; 
sillon transversal du scutelluni non interrompu. Galles dans 
des tiges de Centaurea 36. (jenus Phanacis, Förster. 

— Antennes de 14 articles; mesonotum plus large que long; 
sillon transversal du scutelluni court, interrompu au milieu 
par une arête, séparé des fossettes latérales situées ici plus 

haut que d'ordinaire. Galles sur des Composées .... jy. (jenus Timaspis, Mavr. 

27. — Mesonoluin entièrement lisse 28 

— Mesonotum non entièrement lisse 

28. — Crochets des tarses simples; Pronotum avec deux fossettes 

près de leur inilieu. Galles sur Potentilla ly . (jcnus .\estophaxes, Förster. 

— Crochets hidcnlés; pronotum sans fossette. Galles sur Rubus 

et Potentilla 2S. (ienus Diastrophus. Hartiy. 

29. — Segments abdominaux 2 et i soudes et couvrant presque tout 

l'abdomen : croche/s bidentés 3o 

— a"-' et 3<= segments abdominaux non soudés: crochets simples. 

Galles sur diverses plantes herbacées 3o. Genus .\ulacidea, .-Vshmead. 

30. -Antennes de 12 articles: pronotum avec deux arcles en son 

milieu; mesonoluin coriace. Commensaux dans des galles sur 

Rosa it Quercus 26. (ienus Pekici.istus. Förster. 

— Antennes de i3 articles: pronotum sans arêtes: mesonotum 

ridé transversalement. Galles sur Rhus 25. (îenus Roophilus. Mavr. 

3 1 . — Scutellum plus large que long, avec deux fossettes à sa 

base et un sillon médian, longitudinal, ridé et très distinct, 
crochets bidentés: tête et thorax grossièrement ridés et très 
pubescents. Galles sur Quercus 18. (jenus Amphibolips. Reinhard. 

— Scutellum sans sillon longitudinal, rarement avec sillon 

longitudinal, mais alors crochets simples 32 

32. — joues plus longues que la moitié des veux: pronotum non ou 

peu rétréci en son milieu: spinule pas distinctement plus 

longue que large 33 

— Joues atteignant au maximum la moitié de la longueur des 
yeux: pronntuin Jortement rétréci au milieu, souvent en 
forme de ligne: spinule ordinairement beaucoup plus longue 

que large ^o 

33. — Tète de moitié plus longue que large; joues de la longueur 

des yeux. Galles sur Valerianella iz. Genus Ciccconia, Kielïei. 



46 HYMEXOPTERA 

— Tête aussi large que longue 

34. — Crochets des tarses dentelés ou bidentés 

— Crochets des tarses simples 

35. — Crochets faiblement dentelés; mesonotum strié en long; 

sillons parapsidaux très courts et indistincts; 2'-' article 

antennaire aussi long que le 3'^ 3i . Genus Panteliella, Kieffer. 

— Crochets bidentés; face striée en éventail; mesonotum non 
strié en long 

35. — Mesonotum grossièrement ridé transversalement; sillons 
parapsidaux non percurrents; joues presqu aussi longues 
que les yeux; clypeus non marqué. Galles sur Quercus . . 20. Genus Svnophrus, Hartig. 

— Mesonotum lisse en entier ou eu grande partie; sillons 
parapsidaux percurrents; joues plus longues que la moitié 
des yeux: clvpeus bien délimité. Galles sur Potentilla. 

RubusetSmilax 28. Genus Diastrophus. Hartig. 

37. — Mesonotum et mésopleures entièrement lisses; pronotum avec 

deux fossettes en avant vers le milieu; scutelhmi avec deux 
fossettes à sa base; face striée latéralement. G.dles sur 
Potentilla ^7- Genus Xestophanes, Förster. 

— Mesonotum non entièrement lisse; pronotum sans fossette 

38. — Base de l'écusson avec un sillon transversal souvent inter- 

rompu au milieu; face non striée 

— Base de l'écusson avec deux fossettes bien distinctes; face 
ordinairement striée latéralement. Galles sur plantes herba- 
cées et arbustes ^9- Genus Aulax, Hartig. 

3g. — Scutellum sans arête médiane et longitudinale, sillon trans- 
versal interrompu au milieu; fossettes latérales relevées vers 
le milieu du scutellum. Galles sur Composées 37. Genus Timaspis. Mayr. 

— Scutellum en demi-cercle, traversé par une arête longitudinale 

médiane, sans fossette ni sillon interrompu. Galles sur 

Solanum ^4- Genus Tribalia, Walsh. 

40. — Second segment abdominal prolongé sur le dessus en forme 
de languette; sillons parapsidaux percurrents; base du 
scutellum avec un sillon arqué et transversal; arêtes du meta- 
■notum fortement arquées; crochets bidentés. Galles sur Quercus. 2. (ienus Üryophaxta. Förster. 

— 2= segment abdominal à bord postérieur non en languette. 
^.i. — Crochets simples, rarement indistinctement bidentés, mais 

alors antennes plus minces au tiers apical quau milieu et 
arêtes du metanotum courbées en angle 

— Crochets des tarses bidentés; antennes pas plus minces au 
tiers apical qu'au milieu; arêtes du metanotum droites et 
parallèles ou arquées . .^ 

42. — Scutellum avec deux fossettes à sa base 

— Scutellum sans fossettes, avec un sillon transversal intei rompu • 
parfois au milieu 

43. — Metanotum sans carène médiane entre les deux arêtes longi- 

tudinales 



34 
35 

37 



36 



38 
39 



41 

42 

48 

43 

46-' 
44 



FAM. CYNIPID.E 



47 



— MeiaiwtiDu avec deux aretes courbées en angle et une carène 
longituilinale médiane située entre ces deux arêtes; mesonotum 
coriace; sillons parapsidaux peu marqués en avant. Galles 

sur Ouercus 5. Genus Plagiotrochus. Mavr. 

44. — Mesonotum lisse; sillons parapsidaux profonds et per cur- 
rents; arêtes du metanotum courbées en angle 

— Mesonotum non lisse, souvent ridé transversalement ; sillons 

parapsidaux souvent indistincts en avant .Galles sur Quercus . 17. Genus Cai.i.irhvtis, Förster. 
45. — Antennes pas plus minces au tiers apical qu'au milieu; 

crochets des tarses simples. Galles sur Ouercus .... 8. Genus Biorrhiza. W'estwood. 

— Antennes plus minces au tiers apical qu'au milieu; crochets 

indistinctement bidentés. Galles sur Quercus 7. Genus Tkigonaspis, Hartig. 

46. — Corps presqxi entièrement lisse et très brillant; sillons parap- 
sidaux profonds et percurrents. Galles sur Quercus . . . 12. Genus Chii.aspis. ( /iraud. 

— Au moins le mesonotum ou le scutellum coriace ou rugueux . 
47. — Sillons parapsidaux indistincts: joues n'ayant que le quart 

de la longueur des veux: aretes du metanotum parallèles; 
entre elles, une carène longitudinale plus ou moins bien 
marquée. Galles sui Quercus 5. Genus Lo.xaulus, Mayr. 

— .Sillons parapsidaux évanouis en avant \gcnre insuffisamment 

décrit). Galles sur Vacciuium 'i5. Genus Soi. exozopheria. .\shmead. 

— Sillons parapsidaux profonds et percurrents; joues atteignant 
presque la moitié de la longueur des yeux: aretes du meta- 
notum courbées en angle. Galles sur Quercus 4. (jenus Dkvocosmus. (jiraud. 

48. — Base du scutellum avec un sillon transversal arqué: sillons 
parapsidaux évanouis en avant. Tête et thorax fortement 
pubcscents. Galles sur Quercus 3. (jenus Holcaspis. Ma\'r. 

— Scutellum avec deux fossettes a sa l)ase: sillons parapsidaux 

percurrents. Galles sur Ouercus 16. Genus .\Nr.'Ricus. Hartig. 

• ■ MALES 

1. — Xervure basale aboutissant à la cellule radiale: i<^ partie 

du cubitus faisant défaut: hase du scutellum sans fossette et 

sans sillon transversal. Galles sui Acacia 40. Genus Eschatocerus. Ma\r. 

— Nervure basale aboutissant à la nervure sous-costale bien 
avant la cellule radiale: i"-' partie du cubitus ne faisant pas 
défaut .... 

2. — Base du scutellum sans fossette et sans sillon transversal, 

.'on disque plus élevé que le mesonotum . avec une légère 

impression au milieu. Galles sur Acer . . . . . . 42. Genus Fediaspis, Tischbein. 

— Base du scutellum avec deux fossettes ou avec un sillon 
transversal 

3. — Scutellum terminé en une pointe obtuse. Galles sur plantes 

herbacées 33. (ienus GonaSpis. -Vshmead. 

— Scutellum arrondi un tronqué éi l'extrémité 

4. — Antennes de 18 articles ig. (jenus Eumayria, .\shmead. 



4^ 



47 



48 



HYMENOPTERA 



— Antciuics ait maxi'iiruiii de i6 articles 5 

5. — Premier segment alidoininal on anneau sillonné longitndina- 

lenient ; face striée en éventail ; aretes frontales présentes. . 6 

— Premier segment abdominal lisse; aretes frontales nulles. y 

6. — Cellnle radiale fermée; antennes de i5 articles. Commen- 

saux dans des galles de Quercns 22. Genus Synergus, Hartiy. 

— Cellule radiale ouverte; antennes de 14-15 articles. Com- 
mensaux dans des galles de Quercus 21. Genus Sapholytus, Förster. 

7. — Face avec 2 arêtes allant de la hase aniennaire au clypeus ; 

antennes de i5 articles; cellule radiale fermée. Commensaux ■ ■■ "" 

dans des galles de Quercus 23. Genus Ceroptres, Hartig-. 

— Face sans de semblables arêtes 8 

8. — Mésopleiires avec un sillon large et ponctué ou rugueux situé . 

en-dessous de leur milieu; joues plus longues que la moitié 

des yeux ; crockets simples. Galles siii- Rosa 9 

— Mésopleures non traversées par un large sillon longitudinal. 10 
g. — Cellule radiale ouverte; scutcUum sans fossette; abdomen 

finement ridé 40. Genus Lytorhodites, Kiefter. 

— Cellule radiale fermée; scutelliim avec 2 fossettes ; abdomen 

lisse . . ■ 3g. Genus Rhodites, Hartig. 

10. — Mesonotum et scutellum non séparés par une suture; bord 

antérieur du scutellum non épaissi en arête, avec un sillon 
tranversal et arqué, sans fossette; bord postérieur du meso- 
notum découpé en arc; sillons paiafsidaux peu marqués. 
Galles sur Quercus i. Genus Neuroterus, Hartig. 

— Mesonotum et scutellum séparés par une suture ; bord anté- 
rieur du scutellum épaissi en arête II 

11. — Cellule radiale fermée; prvnotum non rétréci fortement au ' • ■ ■ ■ 

milieu 12 

— Cellule radiale ouverte ait moins en grande partie; pronotiim 

souvent rétréci en ligne en son milieu 18 

12. — Face non striée; joues plus longues que la moitié des yeux; 

crochets simples ■ i3 

— Face striée en éventail; scutellum avec 2 fossettes à sa base. 14 
i3. — Base du scutellum avec 2 fossettes 3o. Genus Aulacidea, Ashmead. 

— Base du scutellum avec un sillon transversal interrompu au 
milieu et bordé en dehors par les fossettes situées plus liant 

que d'ordinaire. Galles sur composées 37. Genus Timaspis. Mayr. 

14. — Mesonotum entièrement lisse i5 

— Mesonotum nou entièrement lisse 16 

i5. — Crochets simples; pronotum avec 2 fossettes près du milieu. 

Galles sur Potentilla . . " 27. Genus Xestophanes. Förster. 

— Crochets bidentés; pronotum sans fossettes. Galles sur Rubits 

et Potentilla 28. Genus Üiastrophus, Hartig. 

16. — Segments abdominaux 2 et 3 connés et couvrant presque tout 
l'abdomen; mesonotum chagriné ou ridé-ponctué ; crochets 
bidentés. Commensaux dans des galles sur Rosa et Quercus. 26. Genus Periclistus, Förster. 



FAM. CYXIPID.E 



17- — 



i8. 



19. 



21. 



23.— 



24. 



25. — 



26. 



Seginei:fs alidoniinaiix 2 ct 3 libres; crochets simples, ou bien 
imiistinctcmeiit bidenics ct alors le mesoiiotum est fortement 

lidc transversalement 

Crochets simples; mesonotum non ridé transversalement. 

Galles sur plantes herbacées et sur arbustes 3o. Genus Aulacidea. Ashmead. 

Crochets avec une petite dent basale et obtuse; mesonotum 

fortement ridé en travers. Galles sur Rhus 25. Genus Rhoophilus. MajT. 

Joues plus longues que la moitié des yeu.x ; pronotum non 

fortement rétréci au milieu 

Joues atteignant au ma.vimnm la moitié de la longueur des 

yeux; pronotum fortement rétréci 

Tête de moitié plus longue que large: joues de la longueur 

desyeux. Galles sur Valerianella . . 32. Genus Cecconia, Kiefter. 

Tête pas plus longue que large 

Crocliets bidentés; face striée fortement en éventail . 

Crochets simples; scutellum avec deux fossettes A sa base 

Mesonotum grossièrement ridé tranversalement ; sillons 

pa'apsidaux non percurrents ; clypeus peu délimité; joues 

égalant presque les yeux. Galles sur Quercus. . . . 20. Genus Svxophkus, îlartig. 

Mesonotum lisse en entier ou en grande partie ; sillons parap- 

sidaux percun ents ; clypeus bien délimité; joues plus longues 

que la moitié des yeux. Galles sur Rubus et Potentilla . . 28. (jenus Diasïrophus, Hartig. 

Mesonotum et mésopleurcs entièrement lisses: pronotum avec 

2 fossettes en avant veis le milieu: face striée latéralement. 

Galles sur Potentilla 27. Genus Xestopiianes, Förster. 

Mesonotum non entièrement lisse; pionotuin sans fossettes; 
face ordinairement striée latéralement. Galles sur plantes 

lierbacées et sur arbustes 2g. CJenus Aulax, Hartig. 

Second segment abdominal liguliformc ; sillons parapsidaux 
percurrents : base du scutellum avec un sillon transversal 
arqué : arêtes du metanotum fortement courbées: crocliets 

bidentés. Galles sur Quercus 2. (jenus Dryophanta. Förster. 

Second segment abdominal non prohmgé en arrière sur le 

dessus 

Crochets simples, rarement très faiblement bidentés et alors 

arêtes du metanotum courbées en angle 

Crochets distinctement bidentés; arêtes du metanotum paral- 
lèles ou arquées: sillons parapsidaux percurrents; base du 

scutellum avec 2 fossettes. Galles sur Quercus .... 16. (jenus .\m3ricl:s, Hartig. 
Base de l'écusson avec 2 fossettes bien distinctes .... 
Base du scutellum sans fossettes, mais avec un sillon trans- 
versal par/ois interrompu au milieu 

Point de caréné longitudinale entre les deux arêtes du meta- 
notum 

Metanotum avec une carène longitudinale située entre deux 
arêtes courbées en angle; mesonotum coriace; sillons parap- 
sidaux peu marqués en avant. Galles sur Quercus . . 6. ( icnus Pi aciotrochts. Mavr. 



19 

23 



20 
21 
22 



24 

25 

26 
29 
27 



5o HYMENOPTERA 

27. — Mcsonotuin lissc; sillons parapsidaitx percurvents: aretes du 

metanotiuii courbées en angle v 28 

— Mesonotum non lisse, ordinairement ridé transversalement: 
sillons parapsidaux souvent évanouis en avant. Galles sur 

Quercus 17. Genus Callirhytis. Förster. 

28. — Crochets simples: antennes pas plus minces au fiers apical 

qu'au milieu. Galles sur Quercus S. Genus Biorrhiza, Westwood. 

— Crochets très faiblement bidentés: antennes plus minces au 

tiers apical qu'au milieu. Galles sur Quercus .... 7. Genus Trigonaspis, Hartig. 
2g. — Corps presqu entièrement lisse et brillant: sillons parapsi- 
daux percurrents. Galles sur Quercus 12. Genus Chilaspis. Giraud. 

— Au moins le mesonotum ou le scutellum cliagriné. ... 3o 
3o. — Sillons parapsidaux très indistincts: joues n'atteignant que 

le quart des veux; arêtes du mctanotum parallèles. Galles 

sur Quercus 5. Genus Loxaulus, Mayr. 

— Sillons parapsidaux profonds et percurrents; joues ayant 
presque la moitié de la longueur des yeux; arêtes du meta- 

notum courbées en angle 4. Genus Dryocosmus, Giraud. 

I. Genus NEUROTERUS, Hartig 

Diplolepis (part.). Olivier, Encycl. Méth. Insect. Vol. 6, p. 281 (1791J. 
Cynips (part. ). Fabricius, Entom. Syst. Vol. 2, p. 104 (1793). 
Neuroterus. Hartig. Zeits. f. Ent. \'ol. 2. p. i85, n" 3, (1840). 
Spathegaster (part.). Hartig. idem, p. 186. 

Caractères. — Antennes eie i3-i5 articles chez la femelle, de i5 chez le mâle. Sillons parap- 
sidaux nuls ou peu marqués. Bord postérieur du mesonotum découpé en arc, non séparé du scutellum 
par une suture. Bord antérieur du scutellum non épaissi en arête, avec un sillon transversal et arqué, sans 
fossette, e'ellule radiale presque toujours ouverte effort longue. Crochets des tarses simples ou bidentés. 
Abdomen fortement comprimé. Forme agame et sexuée. Dans des galles de Quercus. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend 58 espèces, dont quatre 
dimorphes ''' et neuf douteuses. On les a observées en Europe, en Afrique et en Amérique. 

1. Neuroterus affinis, Bassett. Canad. Ent. Vol. i3, p. io3 (18S1) (Amérique du Nord : Connecticut). 

2. N. aggregaius, Wachtl. Verh. Zool. Bot. Ges. Wien, Vol. 3o. p. 541 (1880) (Autriche). 

3". N. albipes, Schenck, Jahrb. Ver. Naturk. Nassau, Vol. 17-18, p. 207, n" 3 et p. 227 n" 202 (i863) 

(Toute l'Europe et le Nord de l'Afrique). 
4. N. aprilinus, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 9, p. 363 (1859) (Europe à l'exception du Nord). 
5". N. baccarum. Linné, Syst. Nat. (ed. 10). Vol. i. p. 535, n" 4 (i758) (Toute l'Europe et le Nord de 

l'Afrique). 

6. N. hatatus, Bassett. Proc. Ent. Soc. Philad.\'ol. i, p. 71 (1861) (Amérique du Nord : Connecticut, 

New York). 

7. N. cerrißoralis, Müllner, Verh. Zool. Bot. Ges. Wien. Vol. 5i. p. 527028 (1901) (Autriche : Vienne). 

8. N. congregatus. Gillette, Ent News, Vol. 4. p. 166 (1893) (Colorado). 

9. A^. consimilis. Bassett. Trans. Amer. Ent. Soc. A'ol, 26. p. 335 (1900) (Connecticut). 
10. A^. crassitelus. Provancher. Nat. Canad. Vol. 12. p. 233 ( 18S1) (Canada). 



Les numéros marqués a indiquent lu forme sexuée; la lettre /■ indique au contraire la iorme agame. 



FAM. CYNIPID.E 5i 

11. A'', distortiis, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 336 (igoo) (Amérique du Nord). 

12. N. diihius, Bassett, idem, Vol. 26, p. 335 (igoo) (Amérique du Xord). 

i3. A'', exiguissiimis, Bassett, ibidem, Vol. 26, p. 332 (igoo) (Massachusetts, Connectitut). 

14. N. exiguus, Bassett, ibidem. Vol. 26, p. 333 (igoo) (Amérique du Nord : W'est Rock). 

i5. A^. favosus, Bassett, ibidem, V'ol. 17, p. 87 (i8go) (Amérique du Nord : Ohio). 

16. N . ßavipes, Gillette, Ent. Amer. Vol. 6, p. 21 (i8go) (Amérique du Nord : Iowa). 

17. N. floccosus, Bassett, Canad. Ent. Vol. i3. p. 3 (1881) (Amérique du Nord : Ohio). 

18. N. fragilis, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 335 (1900) (Amérique du Nord : S. Diego). 
19". N . fumipennis, Hartig, Zeits. f. Ent. \^ol. 3. p. 33g, n» 6 (1841) (\ peu près toute TEurope). 

20. N. Gillettei, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 334(1900) (Amérique du Nord). 

21. N . glaiidiformis, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 9, p. 365 (1859) (.Autriche, Hongrie, Italie). 

22. A''. Howertoiii, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Xo\. 17, p. go (i8go) (New !\lexico). 

23. A^. irregularis, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. i, p. 65 (1861) (British Columbia). 

3*. A'', laeviuscidus, Schenck, Jahrb. Ver. Naturk. Nassau, Vol. 17-1S p. igo, 192 et 228 (i863) (Europe 
Nord et de l'Afrique). 

var. reflextis, Kieffer in : Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 7, p. 648 (igoi) (.-Vllemagne et France"). 
var. lusitaniens, Tavares. Revist. Se. Nat. Lisboa, Vol. i, p. 114(1902) (Portugal). 

24. A'', lanuginosiis, Giraud, \'erh. Zool. Ges. Wien. \'ol. g, p. 35i (i85g) (Autriche, Hongrie, Italie- 

Sicile). 

25. A'', laurifoliae, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. V'ol. 14, p. 140 (1887) (Floride). 

5*. A'', lenticularis, Olivier, Encycl. Méth. Insect. Vol. 6, p. 281, n'^ 7 (1791). (Toute l'Europe et le Nord 
de l'Afrique). 
var. histrio. Kieffer, in : Ern. André, Spec. Hym. Eur, \'f.)l. 7. p. 656 (igoi) (Espagne. Portugal). 

26. N. longipennis, .Vshmead. Trans. Amer. Ent. Soc. X'ol. 14, p. 140 (1887) (Floride). 

27. A', macropteriis, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4. p. 407 (1843) (Belgique. Autriche, Hongrie et Italie). 

28. A'', majalis, Bassett. Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. 3, p. 683 (1864) (Connectitut, Floride). 

29. N. minutissimus, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 12, Proc. p. 7 (i885) (Floride). 

30. A'^. ntiiiutulus, Giraud, V'erh. Zool. Cies. Wien, Yo\. g. p. 353 ( iSSg) (Autriche. Hongrie, Italie). 
3i. A'', miniitiis, Bassett, Canad. Ent. \'ol. i3, p 96 ( 1881 ) (.\mérique du Nord : Connecticut). 

32. N. niger, Gillette, Psyche, Vol. 5, p. 218 (i88g) (Amérique du Nord : Michigan. Iowa). 

33. N. noxiosiis. Bassett. Canad. Ent. Vol. i3, p. 108 (1881) (.\mérique du Nord : Connecticut. Iowa). 
34*. N. numismalis, Olivier, Encycl. Méth. Insect. Vol. 5, p. 787(i7go) (Europe, à l'exception du Nord). 

35. N . obtectus. Wachtl, Verh. Zool. Ges Wien. \'ol. 3o. p. 540 ( 1S80) (Autriche et Hongrie). 

36. N. obtusilohae. Karsch, Zeits. f. Nat. Vol. Si. p. 2g3 (1880) (Texas : Dallas). 

37. N . pallidipes, Bassett, Trans. .Vmer. Ent. Soc. Vol. 17. p. 8g (i8go) (.Amérique du Nord : Massa- 

chusetts). 

38. A^. pallidus, Bassett. idem, \'ol. 17, p. 88 (Amérique du Nurd). 

39. N . perminimus, Bassett. ibidem. Vol. 26, p. 332 ( igoo) (Amérique du Noid : Ohio). 

40. N. phellos, Osten-Sacken. Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. i. p. 70 (1861) (.Vmérique du Nord : Biitish 

Columbia). 

41. A'^. quercicola. Dalla Torre, Catal. Hymen. Vol. 2, p 46 (i8q3) (Amérique du Nord : Utah). 
43. A''. Rileyi, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 3, p. i53 (1880) (Amérique du Nord : Ohio). 

43. A^. saltans, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, \*ol. 9, p. 35i (1859) (.\utriche, Hongrie, Italie, Espagne 

et Portugal 1. 

44. N . Schlcclitcndali, Ma\'r. Eichengallen, p. 28 (1871) (.Allemagne, .\utriche. France, Portugal et 

Angleterre). 

45. A'', tedus, Bassett, Trans. .Vmer. Ent. Soc. \'ol. 2(>, p. 33i (1900) (.Amérique du Nord : Connecticut), 
ig". A'', tricolor, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 341 (1841) (.A peu près toute l'Europe). 

46. N. umhilicatus. Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 26, p. 33o (1900) (.Amérique du Nord : Stalen 

Island). 

47. N. venins, Gillette, Ent. .Amer. Vol. 6, p. 22 (i8go) (.Amérique du Noid : Iowa). 

48. N. verrucarum, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 1 , p. 62 (1861) (British Columbia, i'ioride). 
34". yV. vesicator, .Adler, Zeits. f. Wiss. Zool. \'ol. 35. ji. i63 (i88t) (.Angletenc. .Allemagne. France, 

Portugal). 



52 HYMENOPTERA 

4g. N. ViSiaila. Bassett. Canad. Ent. Vol. i3. p. 97 (1881) (Amérique du Nord : Connecticut, Iowa). 

5o. A'', virgens, Gillette, Ent. News, Vol. 4, p. 166 (iSgS) (Amérique du Nord: Colorado). 

— N . bipundatus, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 33g (1841) (Allemagne). 

— N. brevicornis, Hartig, idem, (Allemagne : Brunswick). 

— A'', deßctiis, ibidem. Vol. 2. p. igS (1840) (Allemagne : Brunswick). 

— N. inquilimis, Hartig. ibidem, p. 192 (1840) (Allemagne : Brunswick). 

— N. nitens, Hartig, ibidem. Vol. 3, p. 339 (1841) (Allemagne : Brunswick). 

— N. parasiticus, Hartig, ibidem, Vol. 3, p. 340(1841) (Allemagne : Brunswick). 

— N. petioliventris. Hartig, ibidem. Vol. 2, p. ig4 (1840) Allemagne : Berlin, Halle). 

— N. poUtiis, Hartig, ibidem, Vol, 2. p. ig3 (1840) (Allemagne). 

— rubecuhts, Hartig, ibidem. Vol. 3, p. 339 (1S41) (Allemagne : Brunswick). 

2. Genus DRYOPHANTA, Förster 

Cynips. Linné, Syst. Nat. (ed. 10), Vol. i. p. 553 (i758). 
Diplolepis (part.). Geoffroy, ?Iist. Insect. Vol. 2, p. 3og (1762). 
Spathegaster (part.). Giraud, Ann. Soc. Ent. Fr. (4), Vol. 8, Bull. p. 54 (1868). 
Dryophanta. Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. ig, p. 33i et 335 (i86g). 
Liodora. Förster, idem, Vol. ig, p. 33: et 334(1869). 

Caractères. — Joues n'atteignant que la moitié de la longueur des yeux. Sillons parapsidaux 
percurrents. Base du scutellum sans fossette, avec un sillon transversal arqué, rarement interrompu au 
milieu. Arêtes du metanotuin courbées. Cellule radiale ouverte à la marge. Crochets des tarses bidentés. 
2* segment abdominal prolongé supérieurement en arrière. Chez la forme agame, le corps est très velu, à 
l'exception de l'abdomen et les antennes de i3 articles, à pilosité longue et dressée; chez la forme 
sexuée, le corps est glabre en majeure partie les antennes de 14 articles chez la femelle, de i5 chez le mâle, 
sans pilosité longue et dressée, mesonotum glabre et brillant. Dans des galles sur Quercus. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend 42 espèces, dont 4 dimorphes, 
une douteuse; ses représentants on été observés en Europe, au Nord de l'Afrique et en Amérique. 

1. Dryophanta agama, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 188 (1840) (Europe moyenne). 

2. D. aquaticae, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. g, Proc. p. 16 (1881) (Floride). 

3. D. bclla, Bassett, Canad. Ent. Vol. i3, p. g3 (1881) (Arizona). 

4. D. Carolina, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. 145 (1S87) (Amérique du Nord). 

5. D. cinereae, Ashmead, idem, p. 144 (1887) (Floride). 

6. D. Clarkei, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. 6g (i8go) (Massachusetts). 

7. D. cou/usa, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. g, Proc. p. 18 (1881) (Floride). 

8. D. cornifex, Hartig, Zeits. f. Ent^ Vol. 4, p. 406 (1843) (Autriche, Hongrie, ItaHe). 

9. D. corrugis, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. 71 (i8go) (Amérique du Nord). 

0. D. discus, Bassett, idem, Vol. 26, p. 326 (i8go) (Amérique du Nord). 

1. D. disticha, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2. p. 18S (1840) (Europe mo^^enne et méridionale). 



tI> 



D. divisa, Hartig, idem. Vol. 2, p. 188 (1840) (Toute l'Europe à l'exception du Nord). 

3. D. Dugesi. Mayr, Verh. Zool. Ges. Wien. Vol. 36, p. 370 (1886) (Mexique). 

4. D. cburnea, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p 70 (i8go) (Utah). 

5. D. Emoryi, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. 19, p. ii5 (1896) (Nouveau-Mexique). 
6". D.flosculi, Mayr, Arten der Cynip, p. 35 (1882) (Autriche et Hongrie). 

"]'•. D. folii, Linné, Syst. Nat. -(ed. 10), Vol. i, p. 553 (1758) (Toute l'Europe à l'exception du Sud). 

8. D. gemmula, Bassett, Canad. Ent. Vol. i3, p. 104 (1881) (Amérique du Nord : Connecticut). 

9. D. glabra, Gillette, Canad. Ent. Vol. 26, p. 237 (1894) (Colorado). 

20. D. ignota, Bassett, Canad. Ent. Vol. i3. p. 106(1881) (Massachusetts, Connecticut). 

21. D. lanata, Gillette, Bull. Illinois, Lab. Nal. Hist. Vol. 3, p. 198 (1891) (Iowa, Illinois). 

22. D. hinrifoliae, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 9. Proc. p. 17 ( 1881) (Floride). 



J FASCICULE HYMENOPTERA 



Genera 



Insectorum 



PUBLIES PAR 



P.WYTSMAN 



HYMENOPTERA 

FAM. CYNlPIDiE 

par N. VON DALLA TORRE et J. J. KIEFFER 

(DEUXIÈME FASCICULE) 

1902 



Prix Fr. 



On souscrit chez M. P. Wytsman, 108, Boulevard du Nord, Bruxelles. 
Prospectus gratis et franco sur demande. 



T 



FAM. CYXIPID.^: 53 

23. D. Ubcrac-cdlulac, Gillette. Ent. Amer. \'o\. 6, p. 24(1890) (Michigan). 

24. D. longicoiiiis, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26(1900) (.\merique du Nord). 

25*. D. longivcntris, Hartig. Zeits. f. Ent. \'ol. 1. p. 188(1840) (Angleterre. France. .Allemagne. Hongrie. 
Caucase, Italie). 

26. D. nuhila, Bassett. Canad. Ent. \'ol. i3, p. 56 (1881) (Arizona). 

27. D. pallipes, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 26, p. 3^7 (1900) (.Amérique du .Vord : Connecticut). 

28. D. papula, Bassett, Canad. Ent. Yo\. i3,p. 107(1881) (Massachusetts, Connecticut). 

29. D. parvula, Bassett. Trans. Amer. Ent. Soc. \'o\. 26. p. 326(1900) (Amérique du Nord . 

30. D. pedunculata, Bassett, idem. \"ol. 17, p. 72 ( 1890) (Amérique du Nord). 

3i. D.polita, Bassett, Canad. Ent. \'ol. i3, p. 99(1881) ( Floride, Pennsylvanie, New-Jersew Mar\land). 

32. D. Poiierac. Cockerell, Canad. Ent. \'ol. 32. p. 91 (igoo) (Colorado : Las \'egas). 

16*. D. puhcscentis, AlaxT, (jen. d.Cynip. p. 36 (1881) (Hongrie, France, Italie, Espagne et Portugali. 

33. D. pulchripennis. Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. \'ol. 19, p. ii5 1896 (.Arizona). 

34. D. pitmiUveniris. Bassett. Trans. Amer. Ent. Soc. A'ol. 17, p. 69 (1890) (iAmérique du Nordi. 

35. D. quercifoliac, Ashmead. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, p. 295 (i885) (Floride). 

36. D. radicicola. .Ashmead. Proc. U. S. Nat. AIus. \'ol. 19, p. 116 (1896) (Missouri). 

37. D. ruhrae, Karsch, Zeits. f. Nat. \'ol. 53. p. 2g3 (1880) (Amérique du Nord : \'an Zandt). 

38. D. Schleclitcndali. Kieft'er. Ann. Soc. Ent. Fr. Vol. 70. p. 435 (1901) (Allemagne). 

39. D. similUma, Dalla Torre. Catal. Hym. \'ol. 2. p. 54 (1893) (Utah). 

25''. D. similis, Adler. Zeits. f. wiss. Zool.Vol. 35, p. 190 (1S81 ) (Allemagne, et sans doute toute l'Europe 

moyenne et méridionale). 
17'. D. Taschcubergi, Schlechtendal. Ent. Zeit. Stettin. \'ol. 3i. p. 3gi (1870) (Europe septentrionale et 

moyenne). 

40. D. fexana, Ashmead. Trans. .Amer. Ent. Soc. \'ol. 14. p. 145 (18S7) (Texas). 

41. D. vcsiculoidcs. .Ashmead, Proc. U. S. Nat. AIus. A'ol. 19, p. 114 ( 1S96) (Missouri). 

12''. D. verrucosa. Schlechtendal. Ent. Zeit. Stettin. \'nl. 3o. p. 389 (1870) (Angleterre. .Allemagne. 

France (. 
— [i]D. sulcata. Förster. \"crh. Zool. Cies. Wien. \'ol. 19, p. 335 ( 1869) (Suède, Allemagne. Suisse). 

3. Genus HOLCASPIS, Mayr 

Holcaspis. Mayr. den. d. Cynip. pp 9 et 35 (18S1). 

Neuroterus (part.). Ashmead. Trans. .Amer. Ent. Soc. \'ol. 12. p. 296 (i885). 

Caractères. — Corps abondamment velu, à l'exception de l'abdomen ijui ne porte qu'une tache 
de pubescence de chaque coté. Joues plus courtes que la moitié des yeux. .Antennes de 13-14 articles, à 
pilosité très courte. Pronotum fortement rétréci au milieu. Sillons parapsidaux évanouis en avant. Base 
du scutellum avec un sillon transversal. .Arêtes du metanntum courbées en arc. Cellule radiale longue et 
ouverte à la marge. Crochets des tarses bidentés. 2'^ segment abdominal non prolongé en arrière sur le 
dessus. Formes agames. Calles sur Quercus. 

Distribution géographique des espèces. — Les 21 espèces qui forment ce genre reviennent 
toutes à r.\méi ique. 

1. Holcaspis Bassii/i, (fillette, Ps\'che, \'ol. 5. p. 2i5 I i88c)i (Iowa). 

2. H. brevipcuuaia, Ciillette, Ent. News. \"ol. 4, p. 3i (1893) (Colnrado). 

3. H. cancscciis. Bassett, Trans. .Amer. Ent. Soc. \'ol. 17, p. 66 ( 1890) (Californie : .Xapa Cit\'). 

4. H. ccutricola (11. Osten-Sacken. Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. 1. p. 58 1.1861 )( British Columbia). 

5. H. Colorado, (jillette. Ent. News, \'ol. 4. p. 210 ( 1893) (Colorado : Manitou). 

6. H. corallina, Bassett, Trans. .Amci'. Ent. Soc. \'ol. 17, p. 66(1890) (Californie : .\'apa Cil\-). 

7. H. corrugis. Bassett. Canad. Ent. \'ol. i3. ji. 109 ( 1881 )( Connecticut : Waterlun\-). 

8. H. Douglas! l 1), .\shmead. l'ror. U. S. Nat. Mus. \'ol. k;. p. 127 I 18961 (Californie). 



li> Voir .Addenda ;i la paye 



54 HYMEXOPTERA 

9. H. duriavia, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 17, p. 64 (iSqo) (Ami-riquc dii Xord). 

10. H . fasciata. Bassett, idem. Vol. 26, p. 328 (1900) (Amérique du Nord). 

11. H . ficigeva, Ashmead, ibidem. Vol. 12. Proc. p. 6 (iS85) (Floride). 

12. H.ficitla, Bassett, Canad. Ent. Vol. i3, p. 75 (1S81) (Géorgie, Floride). 

i3. H. glohithis. A. Fitch. S'i'Rep. Ins. New York, p. 3o (i85g) (Connecticut. New York, Iowa). 
14. H. macidipeiiuis, Gillette, Canad. Ent. Vol. 26, p. 236 (1894) (New Mexico). 
i5. H. moidicola, Gillette, Ent. News, \^ol. 4, p. 3o (i8g3) (Colorado : Manitou). 

16. H . perniciosa, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. 68 (1890) ( Utah). 

17. H . pc similis, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. 19, p. 126 (1896) (Amérique du Nord). 

18. H. l'iibeiis. Gillette, Ent. News, Vol. 4, p. 29 (1893) (Colorado : Manitou). 

19. H. ingosa, Bassett, CanaJ. Ent. \'ol. i3, p. 100(1881) (Connecticut, Floride, Iowa). 

20. H. sileri. Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. 17 (1890) (Utah). 

21. //. Truckeensis, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. 19, p. 127 (1896) (Californie). 

4. Genus DRYOCOSMUS, Giraud 

Dryocosmus. Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 9, p. 353 (i85g). 
? Entropha. Förster, idem. Vol. 19, p. 33o et 334 (1869). 

Caractères. — Joues n'atteignant pas la moitié de la longueur des veux. Antennes de 14 à 
i5 articles chez la femelle, de i5 chez le mâle. Pronotum fortement rétréci au milieu. Sillons parapsidaux 
percurrents. Base du scutellum sans fossette, avec un sillon transversal. Arêtes du metanotum arquées 
ou anguleuses. Cellule radiale ouverte. Crochets des tarses simples, (ialles sur Qucrctis. 

Distribution géographique des espèces. — Les 8 espèces à rapporter ici reviennent à 
l'Europe et au Nord de l'Afrique. 

1. Dryocosmus ansiralis, Mayr, Arten d. Cynip. p. 34 ( 18S2) (Europe méridionale et Nord de l'Afrique). 

2. D. Cabrera, Kieffer, in Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 7, p. 611 (1901) (Espagne). 

3. D. cerriphilus. Giraud. Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. g, p. 354 (1S59) (Autriche). 

4. D. Fonscohvnbei, Kieffer, in Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 7, p. 612 (igoi) (France, Espagne, 

Portugal). 

5. D. Mayri, Müllner, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 5i, p. 025 (igoi) (Basse-Autriche). 

6. D. iiervosiis, Giraud, idem, Vol. g, p. 365 (i85g) (Basse-Autriche). 

— D. lissonotus, Förster, ibidem, Vol. ig, p. 334 (i 86g) (Allemagne : Aix-la-Chapelle). 

— D. ramuloriun. Fonscolombe, Ann. Sc. Nat. p. 197 (i832) (Sud delà France). 

5. Genus LOXAULUS. Mayr 

Loxaulus. Mayr, Gcn. d. Cynip. p. ii (1881). 

Caractères. — Tète élargie derrière les 3eux. Joues traversées par un sillon profond et n'attei- 
gnant que le quart de la longueur des yeux. Antennes de i3 articles chez la femelle, de i5 chez le mâle. 
Pronotum nKxlerément rétréci au milieu. Sillons parapsidaux très peu distincts. Base de l'écusson avec 
un sillon transversal et arqué, sans fossette. Arêtes du metanotum droites et parallèles, parfois avec une 
arête médiane et longitudinale. Cellule radiale ouverte. Crochets des tarses simples. Abdom.en comprimé, 
2'^ segment non liguliforme. Corps presque glabre. Formes sexuées. Galles sur Quercus. 

Distribution géograpliique des espèces. — Les trois espèces de ce genre habitent l'Amérique 
du Nord. 

1. Loxaulus Asàmeadi, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10, p. 4 (igo2) (Etats-Unis). 

2. L. mammula, Bassett, Canad. Ent. Vol. i3, p. 76(1881) (Canada). 

3. L. spicatus, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 32g (1900) (Canada). 



FAM. CYNIPID.î: 55 

6. Genus PLAGIOTROCHUS, Mayr 

Cynips (part.). Fabricius, Suppl. Ent. p. 2i3 (1798). 

Diplolepis (part.). Boyer de Fonscolombe, Ann. Soc. Nat. Vol. 26. p. ig6 (i832). 

Plagiotrochus. Mayr, Gen. d. C'ynip. p. 32, n° 24 (iSSi). 

Caractères. — Corps à peu près glabre. Joues atteignant à peine un quart de la longueur des 
yeux. Antennes de 14 articles chez la femelle, de i5 chez le mâle, un peu plus épaisses chez la femelle 
au tiers apical qu'au milieu. Pronotum fortement rétréci au milieu. Mesonotum chagriné. Sillons 
parapsidaux percurrents ou indistincts en avant. Base du scutellum avec 2 fossettes. Metanotum avec 
deux arêtes fortement courbées en angle ou en arc. et une arête médiane et longitudinale. Ailes ciliées. 
Crochets des tarses simples. Abdomen lisse, fortement comprimé. Formes agames et sexuées. Galles 
sur Oitercus. 

Distribution géographique des espèces. — Les cinq espèces de ce genre habitent l'Europe. 
l'Afrique et l'Asie. 

1. Plagiotrochus (]'/«^;;;'/,Tavares,Rev. Se. Nat.Lisboa,\'ol. i. pp. m eti38(i902) (Portugal : Soalheira). 

2. P. Burnayi, Tavares, idem. p. iio (Portugal : Soalheira). 

3. P. fusifcx, Mayr. Arten d. Cvnip. p. 33 (1882) (France méridionale. Espagne. Portugal, Algérie), 

var. induits, Tavares, Rev. Sc. Nat. Lisboa, Vol. i, p. 112 (1902) (Portugal). 

4. P. ilicis, Fabricius. Suppl. Ent. p. 2i3 (1798) (Europe méridionale. Nord de l'Afrique; Asie : Mont 

Thabor) ; 

var. ahdomiualis. Kieffer, in Ern. André. Spec. Hym. Eur. \'ol. 7, p. 606(1901) (Majorque); 

vay. Emeryi, ^la^-r, Arten d. Cynip. p. 33 (1882) (Italie, Portugal, Majorque); 

var. Kiefferi. Marchai, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 20 (1896) (Algérie); 

var. Licliteusteiui, Kieffer, in Ern. André, Spec. Hym. Eur. \'ol. 7, p. 607 (iqoi) (Sud de la 

France, Majorque); 
var. uigcr, Kieffer, idem, p. 606 (1901) (Sud de la France : P3'rénées-Orientales). 

5. P. Kiefferiaiius, Tavares, Ann. Soc. Nat. Porto, Vol. 7, p. 48(1901) (France, Espagne. Portugal). 

7. Genus TRIGONASPIS, Hartig. 

Cynips 'part.i. Panzer. Fauna Ins. Germ. \'ol. 7, Tab. 7g. t. 7 (iSoi). 
Trigonaspis. Hartig, Zeits. f. Ent. \'o\. 2. p. 186(1840). 
Apophylius (part.). Hartig, idem. Vol. 3. p. 340(1841). 
Biorrhiza (part.). Giraud. \'erh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 9, p. 362 (1859). 
Phylloteras. Ashmead, Psyche, Vol. 8, p. 67 (1S97). 
Zopheroteras. Ashmead, Canad. Ent. \'ol. 2g, ]i. 261 (1897). 

Caractères. — Fnrme agame. — .Aptère. Antennes épaisses, de i3-i4 articles, dont le 3'' est 2 lois 
aussi long que le 4'^', articles û-12 pas plus longs que gros. Mesonotum lisse et brillant; sillons 
parapsidaux marqués seulement en avant; scutellum avec un sillon transversal plus ou moins distinct, 
sans fossettes; metanotum comme chez la forme sexuée. Crochets des tarses simples ou bidentés. 
Spinule ventrale de 2-3 fois aussi longue que large. 

Foruic scxuce. — Antennes de 14 ; Ç ) ou i5 [ç^) articles. Pronotum très étroit au milieu. Mesonotum 
lisse et brillant; sillons parapsidaux percurrents et bien marqués; scutellum avec 2 fossettes; arêtes du 
metanotum non parallèles. Ailes à cellule radiale ouverte et très allongée. Crochets des t. uses indistincte- 
ment bidentés. 






50 HYMEXOPTERA 

Distribution géographique de l'espèce. — Les huit espèces reviennent à l'Euiope et à l'Amé- 
rique. 

1. l'rigonaspis hrunncicornis, Tavares, Rev. Sc. Nat. Lisboa, Vol. i, p. 109 (igoj) (Portugal). 

2. T. Forsten', Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 342 (1S41) (Allemagne). 

3". T. mcgaptera, Panzer, Schenck, Fauna Ins. Germ. \'oI. 7, Heft 79, t. 7 (iSoi) (Toute l'Europe). 
4''. T. niegapteropsis, Vriese in André, Spec. Hym. Eur. Vol. 7, p. 578 (1900) (Hollande). 

5. T. Maidesi, Tavares, Ann. Sc. Nat. Porto, Vol. 7, p. 45 (1901) (Portugal). 

6. T. radicis, Ashmead, Proc. U. St. Nat. Mus. Vol. ig, j). ii3 ^1896) (Utah). 

3\ T. ramm, Giraud, Mayr, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 9, p. 362 (iSSg) (Toute l'Europe). 

7. T. ruhina, (Jillette, Psyche, Vol. 5, p. 2i5 (1889) (Amérique du Nord). 

4". T synaspis, Hartig, Mayr, Zeits. Ent. \'ol. 3, p. 340 (1841) (Suède, Allem;igne. Autriche, Italie^. 

Portugal). 
S. T . vacciuii, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. i36 (1887) (Floride. Caroline). 

8. Genus biorrhiza, Westwood 

Cynips (part.). Bosc, Bull. Soc. Philoni. Paris. Vol. 2, p. 18 (1790)'.- 
Diplolepis (part.). Latreille, Hist. Crust, et Ins. \"ol. i3, p. 209 (i8o5). 
Biorhiza. Westwood, Introd. Class. Ins. \'ol. 2. Syn. p. 5(j(i84o). 
Teras. Hartig, Zeits. f. Ent. \'ol. 2, p. i85, n" 4 (1840). 
Apophyllus. Hartig, idem. Vol. 2, p. i85, n° 5 (1840). 
Dryoteras. Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 19, p. 33i (1869). 
Sphaeroteras. .Vshmead, Psyche, Vol. 8, p. 67 (1897). 
Xanthoteras. Aslimead. Canad. Ent. \'ol. 29. p. 262(1897). 

Caractères. — Ant. épaisses de 13-14 ( 9 ) ^t de i5 (ç^) articles; 3'' article jilus long que le 4'^^._ 
Mesonotum lisse et bi'illant chez la forme aptère, en partie seulement chez la foime ailée; sillons parapsi- 
(laux percurrents ; hase de l'écusson a\ec un sillon transversal chez la forme aptère, avec deux fossettes 
chez la forme ailée. Metanotum à aiètes courbées en angle ou arquées au milieu. Ailes nulles chez la 
forme agame, parfois nulles ou rudimentaires chez la femelle sexuée. Cellule radiale ouverte et très- 
allongée. Crochets des tarses simples ou bidentés. Spinule ventrale i à i 12 fois aussi longue que large. 
Agame et sexué. 

Distribution géographique des espèces Cim] espèces provenant d'Euiope, d'Atrique et 
d'Amérique. 
I*. Biorrhiza alitera. Bosc, Bull. Soc. Philom. Paris, \'ol. 2, p. 18 (1791) (Tout(" l'Europe et le Nord de 
l'Afrique). 

2. B. cecconiana. Kieftér, Ann. Soc. Ent. ]'"r. Vol. 70, p. 410 (1901) (Italie). 

3. B. forticornis, Walsh, Mayr, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 2, p. 489(1864) (B:tats-Unis). 

4. B. hirta, Bassett, Ashmead, idem, \"ol. 3, p. 688 (1864) (Connecticut). 

5. B. mellea. Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 14. \^. i38 (1887) (Floride). 

y'. B. pallida, Olivier, Kieffer, Enc}-cl. Méth. Vol. 6, p. 281 (1791) (Toute l'Europe et le Nord de 
l'Afrique) ; 
var. Mirbeckii, Marchai, Mém. Soc. Zool. Fr, Vol. lo, p. 14 (1897) (Algérie). 

— B. fnlvicollis, A. Fitch, Ashmead, S'*" Rep. Ins. New Yoik, p. 3 (i85g) (New York). 

— B. nigra, A. Fitch, idem, p. 2 (New York). 

— B. nigricollis. A. Fitch, ibidem, p. 3 (New York). 

9. Genus TRICHOTERAS, Ashmead 

Trichoteras. Ashmead, Psyche, \'ol, 8, ji, 67 (1897), 



FAM. CYXIPID.E 07 

Caractères. — Antennes de 12 articles (9). article 3'^ un peu plus court que le 4'-', égal au 5'^'. les 
articles 6-S diminuant, S-ii un peu plus longs que gros. Thorax mat, densément ponctué et fortement 
velu, milieu du mesonotum lisse et glabre. Ecusson en coussin, un peu plus long que large, avec 
2 fossettes à sa base. Crochets des tarses bidentés. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce revient à l'Amérique. 
I. Trichoteras Coquillctti, Ashmead. Ps\xhe. \'ol. S, p. 67 (1S97) (Californie : Los Angeles). 

10. Genus XYSTOTERAS, Ashmead 

Xystoteras. Ashmead, Canad. Eut. \'ol. 2g. p. 260 (1S97). 

Caractères. — Antennes de 14 articles (9). 3*^ article presque égal au 4«: et au 5*: réunis, articles 
io-i3 un peu plus longs que gros. Thorax non ponctué, brillant; mésopleures avec un silloii vertical; 
sillons parapsidaux nuls; écusson avec un enfoncement transversal, sans fossettes. Ailes rudimentaires. 
Crochets des tarses simples. Spinule ventrale longue et velue. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce est propre à l'Amérique. 
I. Xystoteras volidellae, Ashmead. Canad. Ent. \"ü1. 29, p. 260 (1897) (Etats-Unis). 

I I. Genus PARATERAS, Ashmead 

Parateras. Ashmead. Canad. Ent. \'ol. 29. p. 262 (18971. 

Caractères. — Antennes de 14 articles (9); 3*^ article beaucoup plus court que le 4<-' et le 5'-' 
réunis, ii-i3 à peine 2 fois aussi longs que gros. Thorax finement chagriné; mésopleures sans sillon; 
sillons parapsidaux convergeant en arrière, se touchant à la base de l'écusson. Celui-ci très convexe, 
avec 2 fossettes connées. Crochets des tarses bidentés. Abdomen lisse et glabre. 

Distribution géographique de l'espèce. — Une seule espèce d'Amérique. 
I. Paraferas Hiihbardi. Ashmead. Canad. Ent. \'ol. 39. p. 262 (1897) (Détroit. Michigani. 

12. Genus CHILASPIS, Mayr 

Andricus part.i. Giraud, \'crh. Zool. (jes. Wien. \'ol. g. p. 36i (i85gi. 
Chilaspis. Mavr. Gen d. C}'nip. p. 32. n" 23 (1S811. 

Caractères. — ("orps lisse et brillant. Antennes de la femelle de 13-14 articles, un peu plus 
épaisses dans leur tiers apical qu'au milieu: celles du mâle de i5 articles. Pronotum rétréci en ligne au 
milieu. Sillons parapsidaux profonds et percurrents. Base de l'écusson avec un silUm arqué, lisse et divisé 
par une arête médiane et longitudinale; bords de l'écusson entourés d'une arête distincte. Arêtes du 
metanotum courbées en angle. Ailes ciliées, cellule radiale allongée, ouverte au bord. Crochets des tarses 
simples. Abdomen comprimé en lentille. Agame et sexué. 

Distribution géographique des espèces. — Deux espèces, tlont l'une dimorphe, propre à 
l'Europe et à l'Amérique. 

I. Chilaspis ferntginca, Gillette. liull. Illinois Lab. \'ol. 3, p. 200 (liSgo'l (lowai. 
2''. Ch.Löwi, W'achtl, Wien. Ent. Zeit. \"ol. i. p. 291 (1SS2) (.-\utriche et llungrie; importé aussi ;'i 

Halle s. 1. S. . 
2''. Ch. nitida, Giraud, \'erh. Zool. Ges. ^\'ien. \'ol. 9. p. 3fii. n" q (1S59) (Autriche et Hongrie: importé 

aussi à Halle s. 1. S. . 



58 hymexoptera 

13. Genus ACRASPIS, Mayr 

Cynips (part.). Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. i, p. 25o (1862). 

Teras (part. ). Osten-Sacken, idem, \'ol. 4, p. 35^ (iS65). 

Acraspis. Alaj-r, Gen. de Cynip. pp. 2. et 29 (iSSi). 

Andricus. Bassett. Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 26, p. 3i3 (igoo). 

Caractères. -- Antennes de 13-14 articles, longues et minces, ar/icle S»-' le plus loiiy. les suivants 
diminuant, mais tous plus longs que gros. Pronotum rétréci fortement au milieu. Sillons parapsidaux nuls 
ou à peine marqués, chez l'espèce à ailes développées percurrents. Ecuss<jn triangulaire, terminé en une 
pointe obtuse; base de l'écusson avec un sillon large et transversal, ou bien, chez l'espèce à ailes 
normales, avec deux fossettes. Ailes nulles ou au maximum deux fois aussi longues que l'écusson, chez 
une espèce normalement développées. Crochets des tarses bidentés. Abdomen grand, deux fois aussi 
long que la tète et le thorax réunis; spinule ventrale courte. Agame. 

Distribution géographique des espèces. — Los douze espèces composant ce genre reviennent 
à l'Amérique. 

1. Acraspis compressa, Gillette, Bull. Illinois Lab. Xat. Hist. Vol. 3, p. 197 (1890) (lowaj. 

2. A. echini, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. 140(1887) (Floride). 

3. ^4. erinacei, Gillette, Psyche, Vol. 5, p. 186 (1889) (Blinois, Iowa). 

4. A. Gilleitei, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 323 (igoo) (Amérique du Xord). 

5. A. laiiaeglohuli, Ashmead, idem, Vol. 14, p. i37 (1887) (Floride), 

6. A. macrocarpae, Bassett, ibidem, \'ol. 17, p. 84 (1890) (New York, Ohio, Michigan, Iowa). 

7. A. nigra, Gillette, Ent. Amer. Vol. 6. p. 23 (1890) (Michigan, Iowa). 

8. A. perditor, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 3i3 (1900) (Amérique du X'ord). 
g. A. pezomachoides. Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. i, p. 25o (1S62) (Mar\'land). 

10. A. polita, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. 85 (1890) (Montana). 

11. A. iindnlata, Gillette, Ent. News Philad. Vol. 4, p. 28 (1893) (Colorado). 

12. A. villosa. Gillette, Psjxhe, Vol. 5, p. 218 (1889) (Amérique du Xord, probablement Iowa). 

14. Genus APHELONYX, Mayr 

Cynips (part.). Cjiraud, \'erh. Zool. (jes. Wien, \'ol. g, p. 340 (i85g). 
Aphelonyx. Maj-r. (ien. d. Cynip. \'ol. 29, n° 19 (1881). 

Caractères. — Coips couvert d'une abondante pubescence. Antennes de 14 aiticles, longues et 
minces. Milieu du pronotum rétréci en ligne. Sillons parapidaux non distincts en avant. Ecusson aussi 
long que large, muni à sa base, d'un sillon transversal divisé par un sillon longitudinal et médian. Aire 
du metanotum en trapèze. Cellule radiale ouverte à la marge. Crochets des tarses simples. Côtés de 
l'abdomen très pubescents. Agame. 

Distribution géographique des espèces. — L'unique espèce revient à l'Europe. 
I. Aphelonyx ccrricola, (liraud, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. g, p. 346 (i85g) (Autriche, Hongrie, Italie). 

15. Genus CYNIPS, Linné 

Cynips (part.). Linné, Fauna Suec. (éd. i)(i746) et Syst. Xat. (éd. 10), Vol. i, p. 343, n" 212 (i758). 
Cynips. Förster, \'erh. Zool. Cies. \\'ien. V(j1. ig, pp. 33i et iiS (i86g). 
Diplolepis (part.), (jeoffroy. Hist. abr. Ins. \'ol. 2, p. 3oS (1762). 

Caractères. — Corps densément pubescent. Antennes de 12 a 14 articles, sans pilosité longue 
et dressée. Pronotum rétréci en ligne en son milieu. Sillons parapsidaux percurrents. Ecusson muni à 



FAM. CYXIPID.F. • Sg 

sa base, de deux fossettes bien séparées. Arêtes du metanotum parallèles. Cellule radiale ouverte à la 
marge. Crochets des tarses bidentés: pattes sans pilosité longue et dressée. Côtés de l'abdomen très 
pubescents. Agame. Pour C. calicis et Kullari, on connaît une forme sexuée qui appartient au genre 
Andricus. 

Distribution géograpHiique des espèces. — Les trente-huit espèces re^■iennent à l'Europe, 
l'Asie, l'Afrique et l'Amérique. 

1. Cynips ambigita. Trotter, Riv. Pat. \eg. \'o\. 7. p. 3oo (1899) (Italie). 

2. C. amhlycera. Giraud. \'crh. Zool. (ies. Wien. \o\. o. p- 347, n" S (iSSg) (Autriche, Hongrie, Italie. 

Sicile). 

3. C. arics, W'achtl, .Sprawozd. Kom. Krajo, WA. 10. pp. ig et 27, n" 23 (1876) (Autriche. Hongrie, 

Italie). 

4. C. caliciformis, Giraud. X'erh. Zool. Ges. Wien. \'o1.q, p. 339. n" i ( i85g) (Autriche. Hongrie, Italie). 

5. C. calicis, Burgsdorf, Schrift. Ges. Xat. Berlin. \'ol. 4, p. 5 (17^3) (Autriche, Hongrie, Sla\-onie, 

Bosnie, Serbie. Grèce, Asie-Mineure, plus rarement Allemagne, Hollande, l'rance. Italie). 

6. C. capnt-niedusae, Hartig, Zeits. f. Ent. \'ol. 4, p. 401 (1843) ^Allemagne, Autriche, Hongrie, Italie, 

Espagne). 

7. C. Championi. Ashmead, Ent. Xews Philad. \'ûl. 10, p. 193 (i8qq) (Mexique). 

8. C. clnysolepidicola, Ashmead, Froc. U. S. Nat. ]\Ius. \'ol. 19, p. 124 (1896) (Californie). 

g. C. conglomcraia, Giraud, \"erh, Zool. Ges. Wien. \"ol. 9, p. 344, n" 5 (i85g) (Allemagne, Autriche. 
Hongrie, France. Italie, Sicile). 

10. C. couifica, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4. p. 402, n° 6 (1843) (Autriche, Hongrie, France, Italie): 

var. loiigispina, Kieft'er, in Ern. André. Spec. H}-m. Europe, \'ol. 7. p. 541 (igoo) (Italie). 

11. C. coriaria. Haimhoft'en. \"erh. Zool. Ges. Wien, \(t\. 17. p. 527 (1S67) (Autriche, Hongrie, France 

méridionale, Italie, Sicile. Espagne): 

vav. htsitanica, Kieft'er. in Ern. André, Spec. Hym. Europe. \'ol. 7. p. g7 (igoo) (Espagne. 
Portugal). 

12. C. coronavia. De Stefani. Natural. Sicile (n. s.). \"ol 2. p. 160 (igoo) (Autriche, Hongrie, Sicile'i. 

i3. C. rorrzf/i'rz.r. Schlechtendal, F,nt. Zeit. Stettin. \'ol. 3i. p. 330(1870) (Allemagne, Hongrie. Italie, 

Nord de l'Afrique). 
14. C. echinus. Osten-Sacken. Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 3. p. 56 (1870) (Californiei. 
i5. C. gahata, Mayr, Eichengallen, p. 22, n" 26(1870) (.\utriche, Hongrie, Italie, Sicile), 

16. C. glufinosa jGh'Aud, \'erh. Zool. Ges. Wien. '\'û1. 9, p. 34-2 (iS5g) (Autriche, Hongrie, Espagne). 

17. C. Hariigi, Hartig, Zeits. f. P2nt. \'o\. 4. p. 404 1,1843) (Autriche. Italie. Sicile. Espagne). 

18. C. liniigarica, Hartig, idem, p. 403 (.Autriche, Hongrie, Dalmatie), 

19. C. iiisana. ;\Ia\"r. \'erh. Zool. Ges. Wien. \'ol. 5i, p, 65-6S (1901) (.\lbanie, Asie-Mineure, Palestine'i. 

20. C. Kiefferi, Cabrera, Bull. Soc. Ent. Fr. \"ol. 66, p. 25 (1897) (Espagne. Sicile). 

21. C. Kollari. Hartig. Zeits. f. Ent. \'ol. 4, p. 403. n" 8 1843) (Europe mo^'enne et méridionale. Nord 

de l'Afrique) : 

rar. minor. Kieft'er, in Ern. .\ndré. Spec. Hym. Furope, \'ol. 7. p. 570 (1900) (Espagne. 
Portugal). 

22. C. lignicola. Hartig. Zeits. f. Ent.'^'ol. 2. p. 207. n° 23 (1840I (Allemagne. Autriche. Hongrie. France, 

Italie, Angleterre?). 

23. C. Mayri, Kieft'er. Bull. Soc. Eut. Fr. \'ol. 66, pp. 8 et i23 (1807) (Autriche. France méridionale. 

Italie. Sicile. Espagnei. 

24. C. meditcrranea. Trotter, idem, \'ol. 70. p. 170 (iQoi) (Asie-Mineure''. 

25. C. mitrata, Ma}-r. Eichengallen, p. 19 (1S70) (Autriche, Hongrie, Italie . 

26. C. uigrescens, Gillette. Psyche. \'ol. 5, p. 217 (iS8g) (Io\va). 

27. C. Panleli. Ta\ares, Ann. Soc. Nat. Porto. \'ol. 7, p. 42 (igoi) (Espagne. Portui;ar). 

28. C. polycera. Giraud. \"crh. Zool. Ges. Wien. \'ol. 9. p. 341). n" 2 (iS5qi i Autriche. Hongrie. Italie. 

Allemagne?) ; 

var. Marchai:. Kieft'er. in Ern. .\ndré. Spec. Hym. Europe. \'ol. 7. p. 525 (igoo) (Nord de 
r.\frique : 



6o IIY^IENOPTERA 

var. subterraiica, Giiaud, Vcih. Zool. (ies. Wien, Vol. g, p. 341, n" 3 (i85g) (Autriche, Hongrie, 

Italie, Sicile); 
rar. transversa. Kieffer, in Ern. André, Spec. Hym. Europe, Vol. 7, p. 529 (1900) (Sicile). 

29. C. prinoides, Beutenmüller, Bull. Amer. Mus. Xat. Hist. Vol. 4, p. 257 (1892) (Tom's River, New 

j ersey) . 

30. C. Stefanii, Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fr. Vol. 66, pp. 8 et i23 (1897) (Italie, Sicile, .Asie-Mineure). 
3i. C. strobilana, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. i, p. 254(1862) (Penns3-h-anie, Maryland, 

Iowa, New York). 

32. C. sulcata, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. ig, p. 123(1896) (Etats-Unis : Arizona). 

33. C. Theophrastea, Trotter, Real. Accad. d. Eincei, Vol. 40, pp. 254-207 (1902) (Asie-AIineure, Monte- 

negro, Italie, Sardaigne, Sicile). 

34. C. tiiicioria, Olivier, Encycl. Méth. Ins. Vol. 6, p. 280. n°5 (1791) (Europe orientale et .Asie occidentale); 

var. nostra. De Stefan i, Nat. Sicil., \'ol. 5, p. i85 (1S86) (Autriche, Hongrie, Istrie, Sud de la 
France, Italie, Sicile). 

35. C. tomentosa. Trotter, Bull. Soc. Ent. Fr. Vol. 70, p. 175 (1901) (Roumélie, Turquie, Corfou, Grèce, 

Dalmatie). 
36 C. tosae, Bosc d' Antic, Journ. Hist. Nat. Vol. 2, p. i56 (1792) (Europe méridionale et Xord de l'Afrique). 
37. C. truncicola, Giraud. Verh. Zool. (}es. Wien, Vol. 9, p. 345 (1859) (Autriche, Hongrie, Italie). 
3.S. C. Washingtonensis, Gillette, Canad. Ent. Vol. 26, p. 230(1894) (W'ashington). 

— C. ßavicolUs, Ashmead. Proc. U. S. Mus. Vol. ig, p. i23 (1896) (Etats-Unis). 

— C. insignis, Smith. Journ. T^inn. Soc. Zool. Lond. Vol. 2, p. 117 (1857) (Borneo). 

— C. pida, Hartig, in Rosenhauer, Thiere Andalusiens, p. 374 (i856) (Espagne). 

— C. spongiosa. Karsch, Zeits. Naturw. Vol. 55, p. 295 (1880) (Texas). 

Espèces insuffisamment décrites et probablement pas à rapporter au genre Cynips 

— C. aiialis, Fonscolombe, Dalla-Torre, Ann. Sc. Nat. Vol. 26, p. 192, n° 7 (i832) (France : Aix). 

— C. anthracina, Curtis, Brit. Ent. Vol. i5, p. 688, n" 17 (i838) (Angleterre). 

— C. crasskornis, Curtis, idem. Vol. i5, p. 688, n" 26 (i838) (Angleterre). 

— C. Curtisii, A. Müller, Gard. Chron. Vol. 40, p. i3i2 (1870) (Angleterre). 

— C. geniculata. Dufour, Dalla-Torre, Ann. Soc. Ent. Fr. (4), Vol. 4, p. 214 (Espagne). 

— C. infera, Linné, Syst. Nat. (ed. 12), Vol. i, p. gi8, n° 6 (1767) (Suède, France). 

— C. inoculatoria, Kühn. Naturf. Vol. 17, p. 219, n° 2 (1782) (Allemagne). 

— C. lana. Fitch, 5"' Rep. Xox. Ins. Trans. N. Y. Agric. Soc. p. 814 (i858) (Etats-Unis). 

— C. minuta. Zetterstedt, Ins. Lapp. Vol. i, p. 410, n" 3i (i838) (Laponie). 

— C. nigra, Fourcroy, Dalla Torre, Ent. Paris, Vol. 2. p. 3g2, n° 4 (1785) (France : Paris). 

— C. nigra, Linné, Syst. Nat. (ed. i3). Vol. i, p. 2653, n° 28 (1790) (Europe). 

— C. pallidicornis, Curtis, Brit. Ent. Vol. i5, p. 688, n" 12 (i838) (Angleterre). 

— C. petioli, Linné, Syst. Nat. (ed. 10), Vol. i, p. 554, n" 6 (i758) (Europe). 

— C. rufa. Thomson, Opusc. Ent. Fasc. 8, p. 783. n° 8 (1S77) (Suède). 

— C. ritfipes, Fabricius, Syst. Piez. p. 148, n" 22 (1804) (.Autriche). 

— C. testacea, Gmelin, in Linn. Syst. Nat. ed. i3, Vol. i, p. 2655, n" 27 (1790) (Europe). 

— C. tiirionum. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. i8g, n" 7 (1840) (Allemagne). 

Espèces dont la galle seule a été décrite et qui sont doutcusement à rapporter ici. 

— C. caduca. Packard, Rep. N. S. Ent. Comm. Vnl. 5. p. ii5 (i8go) (Floride. Illinois). 

— C. cerigera, Piccioli, iiull. xAccad. Aspir. Nat. Napoli, p. 74 (1861) (Europe). 

— C. Champiuni, (non .Ashmead), Cameron, Biol. Centr. Amer. Hj'm.Vol. i,p. 70,11° 2 ( i883) (Mexique). 

— C. excliisa, Ratzeburg, Forstinsecten, Vol. 3, p. 56 (1S44) (.Allemagne). 

— C. frondosa. Bassett, Proc. Ent. Soc. Philad. \''ol. 3, ji. 68, (1864) ^Connecticut). 

— C. guatemalensis , Cameron, Biol. Centr. Amer. H^-men. Vol. i, p. 71, n" 4 (i883) (Guatemala). 

— C. hedwigia, Küstenmacher, Jahrb. Wiss. Bot. Vol. 26 (1S94) (Allemagne). 

— C. imitator. Cameron, Biol. Centr. .Amer, H3-men. Vol. i, p. 70, n" 3 (i883) (Guatemala). 

— C. lateralis. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, ]). 208, n° 27 (1840) (Allemagne). 



FAM. CYNIPID.E 5i 

— C. pisum, A. Fitch, S'*» Rep. Nox. Ins. Trans. X. Y. Agric. Soc. Vol. iS, p. SiS (iS58) i.Vmérique 

du Nord). 

— C. decidua, Bassett. Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 3, p. 6Sg (1864) (Connecticut). 

— C. i^daïuiulus, Rilev, Trans. Acad. St-Louis, Vol. 3, p. 5yS (1S77) (Pennsylvanie). 

— C.juglans, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. i, p. 255 (1861) (British Columbia, Maryland). 

— C. mellaria, Riley, Amer. Ent. \"ol 3, p. 298 (18S0) (Mississipi'i. 

— C. pilula, Walsh. Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 2, p. 4§i, n° 3 (1864) (Illinois). (Est une galle de 

Cécidomyie). 

— C. saltatoria, Riley, Trans. Acad. St-Louis, Vol. 3. p. 2i3 (1876) (Etats-Unis). 

— C. siuculi. Schrank, Enum. Ins. Austr. p. 319, n" 639 (17S1) (Autriche). 

16. Genus ANDRICUS, Hartig 

Cynids (part.). Linné, Syst. Nat. (ed. 10), \'ol. i. p. 553 (i758). 

Diplolepis (part.). Latreille, Hist. Nat. Crust, et Ins. Vol. i3, p. 207 (iSo5). 

Andricus. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. i85, n" 2 (1840). 

Teras (part.). Hartig, idem, \'ol. 4, p. 408, n° 2 (1S43). 

Spathegaster (part.). Schenck, Jahresber. Ver. Naturk. Nassau, Vol. 17-18, p. 206 (i863). 

Aphilothrix (part.). P'orster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 19. p. 33i et 336 (1869). 

Caractères. — Joues au maximum de moitié aussi longues que les yeux. Antennes de 
12-16 articles (Ç ) ou de 14-17 (cf). Milieu du pronotum rétréci en ligne. Mesonotum chagriné ou ridé 
transversalement. Sillons parapsidaux percurrents. Ecusson avec 2 fossettes à sa base, sans arête médiane 
et longitudinale sur son disque. .Vrètes du metanotum parallèles ou arquées. Cellule radiale allongée, 
ouverte à la marge. Crochets des tarses bidentés. Abdomen à peu près glabre. 

Agame et sexuée. Deux espèces sont en génération alternante avec deux représentants du genre 
Cynips, et une troisième avec un représentant du genre Callirhytis, ce (jui indique que ces trois genres 
n'en font en réalité qu'un seul. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend i52 espèces qui se répar- 
tissent sur l'Europe, l'Afrique, l'Asie et rAmerique. 

1. Audi-iais aberraus, Kieffer, in Ern. André, Spec. Hym. Eur. \'ol. 7, p. 383 (1899). 

2. A. Adleri, ^Nlayr. \'erh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 3o, Sitzber. p. 8 (1880) (Autriche, Hongrie, Hollandei. 
2, . A . aestivalis , Giraud, idem. Vol. g, p. 356. n" 3 (1S59! (Allemagne, Autriche. Hongrie, Italie. 

Angleterre?) 

4. A. albopunctaiits, Schlechtendal, lùit. Zeit. Stettin. \'ol. 3i,p 376, n° 14 (1870) (Angleterre, Belgique. 

France, Allemagne, Autriche. Italie). 

5. A. amenti, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien. Vol. g, p. 36o, n'> S (i85g) i.-Vngleterre, France. Alle- 

magne, Autriche, Hongrie). 

6. A. apicalis (i), Ashmead, Proc. U. Soc. Nat. Mus. Vol. ig. p. 120. n" 12 (i8g6) (Californie). 

7. A. Aslimcadi, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 320 (igoo) (.Vmérique du Nord). 

8*. A. autumnalis, Hartig, Mayr, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 208, n» 25 (1S40) (Presque toute l'Europe), 
g. A. aztecus, Cameron, Ann. Nat. Hist. Vol. ig, p. 261 (1897) (Mexique). 

10. A. Bassett iamisn. nov. = co^ith Bassett (non Bassett iSSi), Trans. Amer. V.ni. Soc. \'ol. 26, p. 32o (igoo) 

(.\rizona). 

11. A. hatatoides (i), Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 9, Proc. p. 11 (18S1) (Floride). 

12. A. Bcyeriiicki, Trotter, Riv. Patol. Veg. Vol. 7, p. 2go (iSgg) (Italia : Vérone). 

i3. A. Bigiielli n. now =pniidatns{non'B\gne\\), Ashmead, Proc. U. S. Mus.X'ol. ig (i8g6) (New York). 
14. A. himaculatus, Schenck, Jahrber. \'er. Naturk. Nassau, \'ol. 17-18. pp. 178 et i85. n" 16 (i863) 

(Allemagne). 
i5. A. hlasiophagus (i), Ashmead, Trans. .\mer. Ent. Soc. X'ol. 14. p. i-]3. n" 26 (1887) (.Mlemagne). 



',1] \'oir ,\(ldcnr!,a ;i la pai^e Si. 



62 HYMEXOPTERA 

i6. A. Bocagei, Ta\ares, Rev. Scienc. Xat. Lisboa, \'û1. i. p. loS (1902) (Portugal). 

17. A. bitrguiidiis, Giraud, V'erh. Zool. Ges. Wien, Vol. g, p. 35g,n°6 (iS5q) (Autriche, Sicile, Portugal). 

18. A. Buyssoiii. Kieffer, Ann. Soc. Ent. Fr. \'ol. 70, p. 438 ( igoi) (Espagne. Tunisie). 

19. A. calicicola, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14. p. 141, n° 22 (1887) (Floride). 

20. A. califoru'cus, Bassett, Mayr, Canad. Ent. Vol. i3. p. 5i (1881) (Californie). 

21. A. caUidoma, Girand,\ei-h. Zool. Ges. Wien, Vol. 9, p. 348, n« 9 (iS5g) (Autriche, Hongrie. Italie). 

22. A. capsualus, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, Proc. p. g (i8S5) (Floride). 

23. A. capsula, Bassett, Mayr, Canad. Ent. Soc. \'ol. i3, j) 101 (1881) (Amérique du Nord). 

24. B. catesbaei, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. q, Proc. p. i5 (1S81) (Floride). 

25. A. Ceccpuii, Kieffer, Ann. Soc. Ent. F"r. \'ol. 70. p. 450 (igoi) (Italie : Lecce). 

26. A. cellularius, Gillette. Ent. News Philad. \"ol. 3. p. 247 (i8g2) (Colorado : Trinidad). 
27^. A. cerri, Beyerinck, \'ersl. Akad. Vet. Amsterd., p. i (i8g5) (Hollande). 

28. A. chinquapin. A. F'itch, Cresson, 5''' Rep. Insects New York. p. 40, n" 32n (i85g) (Californie). 

2g. A. chrysolepidis. Ashmead. Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. ig, p. iiq, n" 11 (i8g6) (Californie). 

3o. A. cicatricula. Bassett, Canad. Ent. \'ol. i3, p. loi et ii3 (18S1) (Connecticut). 

3i. A. ciiierosus, Bassett, Ashmead, idem. p. no (i88i) (Texas, Philadelphia). 

32. A. cimiamomeiis, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \o\. 14. p. 137, n° g (1SS7) (Floride). 

33''. A. circulans, Mayr, Eichengallen, p. 3o, n" 3g (1870) (Autriche. Hongrie, Hollande, importé en 

Angleterre). 
34". A. cirratus. Adler, Zeits. f. wiss. Zool. Vol. 35, p. ièS2, n" 11 (18S1) (Allemagne. Autriche, 

Angleterre et sans doute partout avec A. Giraudi). 

35. A. clavigey, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 9, Proc. p. 27 (1881) (Floride). 

36. A. Clcmentinae. Giraud, Y'erh. Zool. Ges. Wien. Vol. g. p. 349, n" n (1859) (Autriche. Angleterre?). 
37*. A. coUaris. Hartig, Adler, Zeits. f. Ent. \'ol. 2, p. igo, n" 10 (1S40) (Toute l'Europe, à l'exception 

du Nord). 
3S. A. congregatns, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. ig, p. 120, n° i3 (i8g6) (Californie). 
3g. A. conifcriis. Ashmead. l'rans. Amer. Ent. Soc. Vol. q, Proc. p. 27 (1881) (Floride). 
40. A. cofiacens. Ma3'r, Artend. Cynip. p. 20 (1882) (France, Italie, Sicile, Espagne. Portugal); 

var. barrensis. Tavares, Ann. Sc. Nat. Porto, Vol. 7, p. 32, n" 3g (igoi) (Portugal). 
41*. A. coiiicis, Linné, Ma\-r, Faun. Suec. (éd. 2), p. 387. n" 1026 (1761) (Presque toute lEuropie). 

42. A. coxii, Bassett, Ashmead, Canad. Ent. Vol. i3, p. 112 (1881) (Arizona). 

43. A. crispator, Tschek. Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 2r, p. 7g8 (1871) (Autriche, Hongrie, Sicile). 

44. A. cryptobius. Wachtl, idem, \"ol. 3o, p. 538, n° i (1880) (Autriche, Hongrie). 

45. A. cryptiis (i), Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. 145, n° 3o (1887) (Floride). 

46. A. crystalliniis , Bassett, idem, Vol. 26, p. 3ig (igoo) (Amérique du Nord). 

37.7. A. cnrvator, Hartig, Zeits. f. Ent. \'nl. 2, p. 191, n" 5 (1840) (Toute l'Europe, à l'exception du Nord). 
var. axillaris, Hartig, idem, p. 208, n" 26 (1840) (Allemagne, Suisse); 
var. lusHanicits, Kieffer, in Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 7, p. 434 (189g) Espagne, Portugal). 

47. A. cydoniae, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. g, p. 35(i85g) (Autriche, Hongrie, Italie, Sicile). 

48. A. dasydaciyli. Ashmead. Proc. U. S. Nat. AIus. Vol. ig, p. 117 (i8g5) (Californie). 

4g. A. difficilis (i), Ashmead, Trans. .A.mer. Ent. Soc. \'o\. 14. p. 143, n° 25 (1887) (Carolina). 

5o. A. excavatits, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. ig, p. 121, n" 14 (iSg6) (Carolina). 

5i. A. exigiMs, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 26. p. 3i8 (igoo) (Connecticut). 

52Ö. A. feciuidator, Hartig, Ma3T, Zeits. f. Ent. Vol. 2. p. iSg, n" 8 (1840) (Presque toute l'Europe). 

53. A.fiddensis, Tavares, Rev. d. Se. Nat. Lisboa. vol. i. p. 106 et 137 (1902) (Portugal). 

54. A.flavicornis, Schenck, Jahresber, Ver. Naturk. Nassau, \'ol. 17-18, p. 197 et 202 et 233(i863) 

(Allemagne). 

55. A. flocci, Walsh. Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. \"ol. 2, p. 482. n" 4 (1864) (Illinois, Michi- 

,gan, Iowa). 

56. A.flovidamts, Ashmead. Trans. Amer. Ent. Soc. '\'ol. 14, p. 137. n" 10 (1887) (Floride). 

57. A. foliaformis. Gillette, Psyche, Vol. 5, p. 214(1889) (Iowa). 

58. A.foliatns, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. g. Proc. p. i3 (1881) (Floride). 



(i) Voir Addenda :i la puÉT*^ ^~- 



fa:\i. cyxipid.k 53 

59. A. frcqucns (i), Gillette, Entom. News Philad. Vol. 3, p. 247 (1892) (Colorado: Trinidad). 
60''. A. furniiculiis. Be^'erinck, Kieffer in Ern. André, Spec. Hym. ¥^\w. Vol. 7. p. 393 (1899) (Hollande, 
Portugal, et sans doute partout avec .4. ostrciis.) 

61. A. fiisiformis, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. i,p.6i. n° 8 (iSoi) (Canada. British 

Columbia). 

62. A. gemmarius (i), Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \'o\. 12, Proc. p. 9 (i885) (Floride). 

41". .-!. gemmatiis, Adler. Zeits. f. wiss. Zool. Vol. 35. p. 174. n° 7 (1S81) (Allemagne, France. Portugal 
et sans doute partout où on a observé A. corticis). 

63. A. gemmicola, Kieffer. Ann. Soc. Ent. Fr. Vol. 70. p. 418 (1901) (France : Rethel). 

64. A. Giardinus, De Stefani, Natural. Sicil. (2) Vol. 2, p. 249(1898) (Sicile). 

65. A. Girardi, Tavares, Rev. Sc. Nat. Lisboa, Vol. i, p. 14 (1902) (Portugal). 

34*. A. Giraudi, Wachtl, Wien, Ent. Zeit. Vol. i, p. 295, n° 3 (1882) (Allemagne, Suède? Autriche, 
Angleterre, Belgique. Fiance, Portugal). 

66. A. gland'ulac, Schenck, Jahrber. Ver. Naturk. Nassau, Vol. 17-18, pj). 177 et 184, n" i3. p. 236 

(i863) (Allemagne, .\utriche, Hongrie, France, Angleterre). 
67". A. giûbuli, Hartig, Ma3'r, Zeits. f. Ent. Vol. 2. p. 207. n° 21 (1840) (Toute l'Europe, à l'exception 
du Nord). 

68. A. grossulariac, Giraud, Verh. Zool. (îes. Wien, Vol. 9. p. 358, n" 5 (Autriche, Hongrie, Italie, 

Sicile, Nord de l'.Afrique). 

69. A. Homertoni, Bassett. Trans. .\mer. Ent. Soc, \'ol. 17, p. 82 (i8go) (New .Mexico). 

70. A. hystrix, Trotter, Ri\-. Patol. \'eg. Vol. 7, p. 297 (1899) (Italie : Milan, \'érone). 

71. A. ignotus, Bassett, Trans .\mer. Ent. Soc. \'ol. 26, p. 3i7 (1900) (Connecticut). 

72. A. imhrecariae, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. 19, p. 122. n" 17 (1896) (Missouri : St-Louis). 

73. A. incertus. Trans, .^mer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 3i7 (1900J (Amérique du Nord). 

74. A. indistindus, Bassett, idem. Vol. 17, p. 81, n" 3 (1890) (Ohio). 

67". A. iiiflator. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 191, n" 4 (1840) (Toute l'Europe, à l'exception du Nord). 

75. A. infuscatus, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14. p. 144, n" 29 (1887) (Floride). 

76. A. Kiefferi, Pigeot, Bull. Soc. Flist. Nat. .\rdennes. Vol. 6, p. So (1900) (France : Rethel). 

77. A. Kingi, Bassett, Trans. .\mer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 3i6 (1900) (Amérique du Nord). 

78. A. Kirchsbergi, Wachtl, Mayr, \'erh. Zool. Ges. Wien. \'ol. 26, p. 714 ( 1871)) (.Vutriche. Moravie, 

Galicie, Italie, Sicile, Portugal). 

79. A. Krajnovici, Tavares, Ann. Sc. Nat. Porto \'ol. 7, p. 36 (1901). 

80. A. laevigatus, Schenck, Jahrber. Ver. Naturk. Nassau. Vol. 17-18, p. 198. n" 2 (iS63) (.\llemagne). 

81. A. Lambertoni, Kieffer, Bull. Soc. Ent. France, p. g (1897) (.\llemagne, France). 

82. A. laniger, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 9. Proc. p. i3 (1881) ( Floride). 

83. A. lucidus, Hartig, Mayr, Zeits. f. Ent. \'ol. 4. p. 405 (1843) (.-Vutriche. Hongrie, Italie, Sicile); 

var. eriuaccus, Kieffer in Ern. André, Spec. Hym. Eur. \'ol. 7. p. 476 (igoo) (Italie). 

84. A. hdeicornis. Kieffer, idem, p. 420(1899) (Sicile. Portugal); 

var. niger, Tavares, Rev. d. Se. Nat. Lisboa, Vol. i, p. 104 (1902) (Portugal). 

85. A. macrocarpac, Karsch. Zeits. f. Naturu. Vol. 53. p. 291, n" i (1880) (Texas). 

86. A. MagrcUii, Kieffer, Bull. Soc. Ent. Im". p. 122 (1897) (.\sie-Mineurc : Smyrne). 

87*. A. Malpighii, .Adler, Zeits. f. wiss. Zool. Vol. 35, p. i83, n" 12 (1881) (Angleterre, Belgique, .\lle- 

magne, France, Italie, Espagne). 
88. A. marginalis, .Adler, Mavr, idem, p. 2o3, n° 21 (1881) (Angleterre, Belgiijue, Allemagne, l'rance, 

Suisse, .-Vutriche). 
8g. A. Maxîudli, Bassett, Tians. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. <s3. n» 5 (1890I (Texas). 

90. A. Mayeti, Kieffer, Bull. Soc. Ent. F'r. p. 370 (1899) (I-^rance : Montpellier). 

91. A. Mayri, Wachtl, Ma>-r, Mittheil. Forstl. X'ersuchswes. Oesterr. \'ol. 2, y. 92 (i87()) (.\utriche, 

Hongrie). 

92. A. mcduUac, .Ashmead, Trans. .Amer. Ent. Soc. Vol. 12, Proc. p. 8 (i8S5) (l-"loride). 

93. A. Morrisoni, .Ashmead, Proc, l'. S. Nat. Mus. Vol. ki, ]i. 116. n" 6(1896) i.Arizona). 



(il Voir Addend.! ;ï lu page î^i; 



64 . IIYMENOPTERA 

94. A. muUiplicatus, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 9, p. 36o (1S59) (Autriche, Hongrie, Italie, 

Sicile). 
g5. A. Mitrtfeldtae, Ashmead. Pioc. U. S. Xat. Mus. Vol. ig, p. 117, n" 7 (1896) (Missouri). 

96. A. nigrae, Osten-Sacken, Ashmead, Pioc. Ent. Soc. Philad. Vol. i, p. 66, n" 17 (1861) (British 

Columbia). 

97. A. nitidus, Schenk, Jahrber, Ver. Naturk. Nassau, \'ol. 17-1S, pp. 177 et iS5, n" 16 (i863) (Alle- 

magne). 

98. A. Nohrei, Tavares, Ann. Sc. Xat. Porto, Vol. 7, p. 37 (1901) (Portugal). 

87". A. jiudiis, Adler, Zeits. f. wiss. Zool. Vol. 35, p. i83, n" 12 (1881) (Allemagne et sans doute partout 
avec A. Malpighii). 

99. A.occtdtus, Tschek. Verh. Zool. Ges. Wien. Vol. 21. p. 797 (1871) (Autriche, Portugal). 
100. A. omnivorus, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, Proc. p. 6 (i885) (Floride), 
loi. A. operatola, Riley et Bassett, idem. Vol. 26, p. 3i5 (1900) (Connecticut). 

102. A. Osten-Sackeni, Bassett, Mayr, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 3, p. 327 (i863) (British Columbia, 

Connecticut). 
60*. A. ostreus. (jiraud, Ma_yr, \'erh. Zool. Ges. Wien, Vol. 9, p. 35o n° i (1859) (A peu près toute 

l'Europe, à l'exception du Nord). 
io3. A. pacificus, Ashmead, Proc. U. S. Nat. INIus. Vol. 19, p. 118 n° 9 (1896) (Californie). 
104. A. Panteli, Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fr, p. 370 (1897) (France, Italie, Espagne, Portugal); 

var. fructuum, Trotter, Patol. Veg. Vol. 7, p. 295 (1899) (Italie ; Vérone). 
io5. A. parmula, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 3i2 (1900) (Amérique du Nord). 

106. A. patieiis, Bassett, idem, p. 3i2 (1900) (Amérique du Nord). 

107. A. Pattoni, Bassett, Ashmead, Canad. Ent. Vol. i3, p. 98 (1881) (Connecticut, h^loride). 

108. A. perplexus, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. ig, p. 122, n" 16 (i8g6) (Missouri). 

109. A. petiolicola. Bassett, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 3, p. 325 (i863) (Connecticut. 

Iowa), 

no. A. piger (i). Bassett, Cresson, Canad. Ent. Vol. i3, p. io5 (1881) (Connecticut). 

52a. A. pilosHs. Adler, Zeits. f. wiss. Zool. Vol. 35, p. iSo, n° 10 (1881) (Allemagne, Hollande, Italie, 

Portugal et sans doute partout avec A. feciindaior). 

m. A. piperoides. Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 314 (1900) (Amérique du Nord). 

112. A. pomi/ormis (i), Bassett, .\shmead, Canad. Ent. Vol. i3, p. 74(1881) (Californie : San-Francisco). 

ii3. A. prninosus, Bassett, Trans. Amei'. Ent. Soc. Vol. 26, p. 3ii (igoo) (Connecticut). 

114. A. pscudococcus, Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat, IMetz (2). Vol. 10, p. 2 (1902) (Italie, Sicile). 

ii5. A. pseudo-inflator , Tavares, Ann. Se. Nat. Porto, Vol. 7, p. 35 (1901). 

II'). A. pulchdlus, Bassett, Trans. .\mer. Ent. Soc. Vol. 26, p. 314 (igoo) (Amérique du Nord). 

117. A. pundatiis (non Ashmead), Bignell, Entom. Mag. Vol. 28, p. 176 (1892) (Angleterre). 

118. A. quadrilineatus, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 190, n° i (1840) (Allemagne, Angleterre, Suède), 
iig. A. qtdnquescptus, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, p. 209 (iS85) (Floride). 

120". -4. rarfïVw, Fabricius, Beyerinck, Suppl. Ent. S3'st. p. 2i3, n°sio-ii (1798) (A peu près toute 

l'Europe et le Nord de l'Afrique). 
8.1. A. ramuli, Linné, Schenck. Faun. Suec. (Ed. 2), p. 387, n" 1S27 (1761) (Toute l'Europe, sauf 

l'Extrême-Nord); 

var. iri/asciatus, Kieffer. in Ern. André, Spec. Hym. Eur. V'ol. 7. p. 40S (189g) (Espagne, Portugal). 

121. A. rhizoma, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4, p. 405, n° 46 (1843) (Allemagne, France, Sicile, Portugal). 

122. A. Rilcyi, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. ig, p. 121, n° i5 (1896) (Missouri : Saint Louis). 

123. A. rugosus (i), Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. g, Proc. p. 18 (18S1) (Floride). 

124. A. saltatus, Ashmead, idem. Vol. 14, p. 142, n° 24 (1887) (Floride). 

125. A. SchröcUngeri, Wachtl, Veïh. Zool. Ges. Wien, Vol. 26, p. 7i3 (1S76) (Autriche). 

126. A. Sechendorfi, Wachtl, Mayr, Mittheil, Forstl. Versuchswes. Oesterr. Vol. 2, p. g3 (187g) 

(Autriche). 

127. A. semii/aiionis, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien, \''ü1. g, p. 373, n" 5 (iS5g) (Angleterre, Belgique, 

Allemagne, F'rance, Autriche). 



(i) Voir Addenda :l la page S2 



FAM. CYXIPID.Î-: 65 

12S. A. seminatof (i), Harris, Treat. Insects Massach. p. jqcj (1S41) (Etats-Unis). 

129. A. serotinus, Giraud, Verb, Zool. (jes. Wien, Vol. g, \). 34S, n" 10 (rSSg) ( Autriche-Hûn.i;i iei. 

iSci. A. seiifcr, Karsch, Zeits. f. Naturw. Vol. 5i, p. 201, n° 2 (rS8o) (Mexique). 

i3i''' A. Sieholdi, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4, p. 406, n" 17 (1843) (Toute l'Europe, à l'exception du 

Xord, sans doute aussi en Afrique avec A. triliueatus). 
i32. A. siiigidar^s, Bassett, Mayr, Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. 2, p. 325 (1S64) fConnecticut, 

Massachusetts, Iowa, Xew York). 
i33. A. singulus, Mayr, Gen. d. Cynip, p. 28 (iSSi) (Autriche). 
134. A. solitarius, Fonscolombe, Mayr, Ann. Sc. Nat. Vol. 26, p irjo. n" 3 (1832) (A peu prcs toute 

l'Europe et le Nord de l'Afrique). 
i35. A. speciosus (i), Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 17, p. 81, n» 2 {r'^qo) (Californie). 
lib. A. spongiola, Gillette, Canad. Ent. Vol. 26, p. 235 (1894) (Washington), 
137. A. siropus, Ashmead, Trans. Ent. Soc. Vol. 14, p. i36, n» 7 (1887) (Floride). 
i3s. A. succinipes, Ashmead, idem. \'ol. q. Proc. p. 11 (1881) (Floride). 
i3o. A. sufflator, Mayr, Arten d. Cynip, p. 22 (1882) (Autriche, France. Italiel. 
1411. A. superfetatiouis, Paszlavsky, Wien, Ent. Zeits. \'ol. 3, p. 147 (18S4) (Autriche-Hongrie). 
iiv\ A. tcstaceipes, lïinùg. Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 191, n» 6 (1S40) (Toute l'iùirope et le Nord de 

l'Afrique); 

var.iwdifex, Kieffer, in Ern. André. Spec. Hym. Eur. \'ol. 7. p. 435 (1899) (.\llemagne). 

141. A. topiariits. Ashmead, Trans. .\mer. Ent. Soc. \''ol. 14. p. i36. n" 61 (1887) (Floride). 

\20". A. triliiicalits, Hartig, Zeits, f. Ent. Vol. 2, p. 191, n° 2 (1840) (Toute l'Europe et le Nord de 
l'Afrique); 
viw. beireiisis, Tavares, Rev. Sc. Nat. Lisboa, Vol. i, p. io5 (1902) (Portugal). 

142. A. Trotten', Kieffer. Bull. Soc. Ent. Fr. p. 142 (1899) (Italie : Vérone). 

143. .-î. tubicola, Osten-Sacken, Mayr, Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. i. p. 60, n" 6 (i8(ji) (États-l'nis). 

144. A. Turiierid), Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 9, Proc. \\ 16 (1S81) (Floride). 

145. A. unmeformis, Fonscolombe, Ann. Sc. Nat. Vol. 26, p. 194, n° 10 (i832) (I'rance, Autriche, 

Hongrie, Italie). 

146. A. utricitlus. Bassett. .\shmead, Canad. Ent. \'ol. i3. p. 78 (1881) (Floride). 

147. A. venlricosus, Bassett, .Vshmead, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 3, p. 681 (1864) (Connecticut). 

148. A. vindobouensis. Müllner. \'erh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 5i, p. 529 (1901) (Autriche). 
14g. A. virens, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 9, Proc. p. m (1S81) (h^loride). 

i5o. A. xanthopsis, Schlechtendal, Jahresber. Ver. Naturk. Zwickau, p. i. n" r (i883) (Allemagne : Halle. 

Bitsch). 

i5r. A. Wisliceni, Ashmead. Proc. U. S. Nat. Mus. \'ol. 19, p. ng, n" 10(1896) (Californie). 

i52. A. ZappeUai, Kiefter, Ann. Soc. Ent. Fr. Vol. 70, p. 448 (1901) (Italie : Lecce). 

— A. albipcs, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 192, n" 7 (1840) (.-Vllemagne). 

— A. hrachycentnis, Thomson, Opusc. Ent. h'asc. 8. p. 788. n° 22 (1877) (Suède). 

— A. femoratus, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 14, p. 141. n" 21 (1887) (Moride). 

— A. flavipcs, Fonscolombe. Ann. Sc. Nat Vol. 26, p. 195. n" 11 (1832) (France). 

— A. flavipcs, Schenck, Jahresber. Ver. Naturk. Nassau, \'ol. 17-1S, pp. 197 et 200 (i863| (Allemagnei. 

— A. fidviventris, Schenck, idem, pp. 197 et 200 (Allemagne). 

— A. fuscicornis, Hartig, Zeits. f. lînt. \'ol. 3, p. 33S, n" 10 (1841) (.Mlemagne). 

— .'1. gihbiisus, Provancher, Natural. Canad. Vol. 12, p. 232. n" 2 ( iSSi) (Canada). 

— A. hyalinus, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 338, n" 11, (1841) (Allemagne, Suède). 

— A. moniliatus, Hartig, idem. Vol. 2. p. i()2, n° (1(1840) (Allemagne, Suède). 

— A . obscurus. Schenck, Jahresber. Ver. Naturk. Nassau, Vol. 17- 18, pp. 197 et 190 (iS()3 ) (Allemagne). 

— A. obtusilobac, Bassett, Trans. .\mer. Ent. Soc. \'ol. 26, p. 3i6 (igoo) (.Amérique du Nnul) 

— A . pallidicornis, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. iga, n° 8 (1840) (Allemagne). 

— A. pallidipes, Schenck, Jahresber. Ver. Naturk. Nassau, \'oI. 17-iS.pp. igo et 104 (iS63) (.Mlemagne). 

— A. petioli, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4. ]>. 407, n" 12 (1843) (Autriche). 

— A. rubripcs, Thomson, Ojnisc. lùit. h'asc. 8, ]>. 7S7, n" iS(i877) (Suède). 



(i) Voir Addeiiflu :i I.t. pij,'e J 



66 HYMENOPTERA 

— A. ruficornis, Schenck, Jahresber. Ver. Xaturk. Nassau. Vol. 17-18. p. 1S2 (iS63) (Allemagne). 

— A. riifiventris, Thomson. Opusc. Ent. Pasc. S, p. 7S5, n° 7 (1S77) (Suède). 

— A. riifiventris, Schenck, Jahresber. Ver. Naturk. Nassau, Vol. 17-18, p. 197 (i863) (Allemagne). 

Espèces dont on ne connaît que la galle : 

— A. mexicamis, Bassett, Ti'ans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. 78. n» 8 (i8go) (Mexique). 

— A. pyramidalis, Landois, Jahresber. Ver. Naturk. Westphal. Vol. 23, p. 33 (i8g5) (Allemagne). 

— A. pseudoostreus, Küstenmacher, Jahresber. wiss. Bot. \'ol. 26 (1894) (Allemagne). 

17. Genus CALLIRHYTIS, Förster, Mayr. 

Andricus. Giraud. Verh. Zool. Ges. \Vien, Vol. q, p. 355, n" i (1859). 
Callirhytis. Förster, idem. Vol. ig. pp. 33i et 335 (i86g). 
Andricus (Callirhytis). ]\Iayr, Gen. d. Cynip. p. 27 (1881). 

Caractères. — Ne diffère du genre Andricus que par les caractères suivants : Crochets des tarses 
simples; mesonotum souvent fortement ridé transvei'salement ; sillons piarapsidaux parfois nuls en avant 
du mesonotum. Agame et sexué. 

Distribution géographique des espèces. — On connaît 38 (i) espèces qui reviennent à TEurope 
et à TAmérique. 

1. Callirhytis agvifoliae. Bassett, Canad. Ent. Vol. i3, p. 53 (1881) (Californie : San Francisco). 

2. C. aqnaticae, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. 144, n" 28 (1887) (Floride). 

3. C. celiac, Ashmead, idem, p. 141, n° 23 (1887) (Floride). 

4. C. ceropteroides, Bassett, ibidem, Vol. 26. p. 324 (1900) (Connecticut : Crescent Beach, Branford). 

5. C. Clarl^ei, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17. p. 79, n" 9 (1890) (Massachusetts). 

6. clavula, Bassett, Ma}"r, in Osten-Sackcn. Proc.Ent.Soc.Philad.\'ol.4, p. 35i, n" 5 (i865) (Etats-Unis). 

7. C. cornigcra, Osten-Sacken, Mavr, idem, Yo\. i, p. 25i (1862) (Etats-Unis). 

S. C. crassicornis. .Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. 19, p. i3o, n" 33 (1896) (Amérique du Nord), 
g. C. fruticola. Ashmead, idem. p. i3i, n° 34 (1896) (Amérique du Nord). 
10. C. /util is, Osten-Sacken, ^^la^-r, Proc. Ent. Soc. Philad. \"ol. i, p. 64, n" i3 (1861) (British Columbia. 

Michigan, New York). 
U.C. glandiiim, Giraud, Mayr. \'erh. Zool. Ges. \\"ein. Vol. g, p. 355. n° i (i85g) (Autriche, Hongrie, 

France, Sicile, importé en Angleterre). 
12. C. Hartigi, Förster, idem. Vol. ig, p. 335 (i86g) (Allemagne?). 

i3. C. lasia, .Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. ig, p. i32. n° 36 (1896) (Californie). 
14''. C. Mariauii. Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. Metz (2), Vol. 10. p i (1902) (Italie : Rome). 
14". C. metuiieri. Kiefïer, Allg. Zeits. f. Ent. Neudamm, p. 495 (1902). 
i5. C. mndcsta, Osten-Sacken, Ashmead, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. i. p. 6G. n° 16 (1S61) (British 

Columbia). 
iG. C. notlia. Osten-Sacken, Ashmead, Trans. .\mer. Ent. Soc. Vol. 3, p. 55. n° 2 (1870) (New Y'ork). 

17. C. operator, Osten-Sacken. i\Iavr, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. i, p. 256 (1862) (British Columbia). 

18. C. palustris, Osten-Sacken, Mayr, idem, p. 63, n" 11 (1861) (Canada, British Columbia, New Y'ork). 

19. C. papillata, Osten-Sacken, Ashmead, ibidem, p. 64, n" 14 (1861) (British Columbia, New \''ork). 

20. C. parvifoliœ. Ashmead, Trans. .Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. i38. n" 12 1,1887) (Floride). 

21. C. pilula, Bassett, idem. Vol. 17, p. 77. n" 7 (iSgo) (Utah). 

22. C. podagra, Walsh, .Ashmead, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 2, p. 401, n" i3 (1864) (Illinois). 

23. C. pulchra, Bassett, Trans. .Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. 73. n° i (i8go) (Massachusetts). 

24. C. punctata. Bassett, Mayr, P-î'oc. Ent. Soc. Philad. \'ol. 2. p.324(iS63)(Connecticut, Iowa, New Y'ork). 
iS. C. piistulatoides, Bassett. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. 74. n" 2 (iSgo) (.Amérique du Nord). 

26. C. radicis, Bassett. Psvche. Vo\. 5, p. 237 (1889) (Amérique du Nord). 

27. C. reticulata, Bassett. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. 74, n" 3 (1890) (Nouveau iNlexique). 



(I) Voir .-\dilenda à U page S2 



FA?\I. CYNIPID.E 67 



2.S. C. rhizoxena. Ashmead, Proc. II. S. Nat. Mus. Vol. ig, p. 102. n" 35 (i.'^gO) (Arizona). 

2g. C. ntfescens, Mayr, Arten d. C3-nip. p i3 (1S82) (France : Marseille). 

3o. C. rugiuosa, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. jS, n° 4 (iSgo) (Xouveau Mexique). 

3i. C. saccnlaria, Bassett, idem. p. 76, n" 5 (1S90) (Connecticut). 

32. C. sciiula, Bassett, Mayr. Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 3, p. 683 (1864) (Connecticut. Iowa). 

33. C. seminosa. Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. 76, n° 6 (iSgo) (Ohio). 

34. C. siwUis. Bassett, Mayr, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 3, p. 685 (1864) (Connecticut, Xew York). 

35. C. SiiitoHÙ Bassett, Mayr, Canad. Ent. Vol. i3, p. 54(1881) (Californie : San Francisco). 

36. C. tiibei-osa, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc, Vol. 26. p. 3ii (1900) (Connecticut : Waterbury). 

37. C. iuniifica. Osten-Sacken. ^layr, Proc. Ent. Soc. Philad \'ol. 4, p. 356, n" 34 (i865) (New-York). 

38. C. vacciniifolia, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. V'ol. ig, p. i3o, n" 32 (i8g6) (Californie). 

— C. erytkrocephala, Giraud, Kieffer, Verh. Zool Ges. Wien, \"ol. g, p. 356, n" 2 (iS5g) (Autriche). 

18. Genus AMPHIBOLIPS, Reinhard 

Cynips (part,). Harris, Treat. Insects ]\Iassach. p, 3g8 (1841). 
Callaspidia (part.). A. Fitch. 5"> Rep. Ins. New York, p. 38(i859). 
Amphibolips. Reinhard, Berlin. Ent. Zeits. Vol. g, p. io(i865). 

Caractères. — Antennes de i3-i5 articles (9) ou de 14-15 (q*), aussi épaisses au tiers apical 
qu'au milieu. Pronotum fortement rétréci au milieu. iMesonotum et scutellum grossièrement ridés ou 
ponctués. Sillons parapsidaux plus ou moins distincts. Ecusson muni de 2 fossettes à sa base, plus large 
que long-, arrondi ou tronque au bout et traversé par un sillon médian, longitudinal et ridé. Cellule radiale 
médiocrement longue, ouverte à la marge et, en partie, à la base et au sommet. Crochetsdestarses bidentés. 
Agame et sexué. 

Distribution géographique des espèces. — Les 24 espèces qui forment ce genre sont propres 
à l'Amérique du Nord. 

1. Amphibolips acuminata. .Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. 19, p. 126, n" 23 (i8g6) (Washington, 

Marv'land). 

2. A. badia. Bassett. Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 26, p. 323 (igoo) (.Vmériiiue du Nord). 

3. A. carolinensis, Bassett, idem, \'ol. 17. p. 85, n" 4 (iSgo) (Caroline). 

4. A. cinerea, Ashmead, ibidem, \'ol. g, Proc. p. ig (1881) (Floride). 

5. A. citnformis, Ashmead, ibidem, Proc. p. 28(1881) (Floride). 

6. A. coccinea, (i) Osten-Sacken, Ashmead, Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. i, p. 56. n° i !i86i) (British 

Columbia, Iowa). 

7. A. coelcbi, Osten-Sacken, .\shmead, idem, p, Oi, n" 7 (1S61) (British Columbia). 

a,''. A. confliiens, Th. Harris, Beutenmüller, Treat. Insects Massach. p. 3g7 11842) (Canada, British 

Colimibia, New York, Massachusetts), 
g. A. Cooki, Gillette, Psyche, Vol. 5, p. 220 (i88g) (Iowa). 

10. A./orniosa, Bassett, Ashmead, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 3, p. 67g (1864) (Connecticut). 

11. A.fnliginosa, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, Pruc. p. 7 (i885) (Floride). 

12. A. Gainesi, Bassett, idem, A'ol. 26, p. 322 (igoo) (Texas). 

i3. A. ilicifoliae, Bassett, Mayr. Proc. Mni. Soc. Philad. \'ol. 3, p. 682 (1864) (Connecticut. Pennsyl- 
vanie, New York). 
14. A. inanis, Osten-Sacken, Mayr, idem. Vol. i, p. 242 (1862) (Xe\\- York, British Columbia, Iowa). 
i5. .4. lon^iicornis, Bassett, Trans. Amcr. h'nt. Soc. Vol. 26. p. 32i (igoo) (Texas). 

16. A. niclanvcera. Ashmead, idem, \'ol. 12, p. 2gg (i885) (Floride). 

17. A. Pabncri, Bassett, ibidem, Vol. 17, p. 86, n° 2 iiSgo) (Mexique). 

18. .]. />;7W/MS, Walsh & Riley, Mayr, Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. 3, ]i. ()3g (1864) (Illinois, low a. 

.New York). 



to SeUn Walsh et üeutetiraiillcr, cette espèce serait ideiitiiiuc \ .■}, coiifltinis. Harris. 



19 



HYMEXOPTERA 

■J. racemaria. Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 9. Proc. p. 26 (iSSi) (Floride). 

20. A. sculpta, Bassett, Maj-r. Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. 2. p. 324 (iS63) (Connecticut. Michigan, 

Iowa). 

21. A. spinosa, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. 141, n" 20 (1887) (Floride). 

8". .-J. spongifica, Osten-Sacken, Reinhard, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol.i, p. 56 (1861) (Canada, British 
Columbia, Michigan, Iowa, New York). 

22. A. tinctoriae, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. 19, p. i25, n° 21 (1&96) (Amérique du Nord). 
20. A. trizonata, Ashmead. idem. Vol. 19, p. i25, n" 22 (i8g6) (Arizona'). 

24. A. venia, Bassett. Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 26, p. 32 1 (1900) (Connecticut : ^^■aterbury). 



19. Genus EUMAYRIA, Ashmead 

Eumayria. Ashmead, Trans. .Vmer. Ent. Soc. \'o\. 14, p. 147 (1887). 

Caractères. — Diffère de Diastrophns par les caractères suivants. Antennes de la femelle compo- 
sées de 14 artick's dont le 3"^ n'est pas plus long que le i*"'', mais deux fois aussi long que le 4<^, les suivants 
courts, graduellement épaissis, le dernier le plus gros, plus de deux fois aussi long que le précédent et 
chstinctement formé par la réunion de 3 articles; celles du mâle de 18 articles, le 3<-' très long et fortement 
couibé. Spinule dorsale longue. Sexué. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce revient à l'Amérique du Nord. 
I. Eumayi-iaflondana, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. 147, n° 35 (1887) (Floride). 

20. Genus SYNOPHRUS, Hartig 

Synophrus. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4, p. 411, n° 8 (1843). 

Caractères. — Clvpeus non distinctement déHmité. l'^ace avec des stries rayonnantes. Antennes 
de i3-i4 articles (9) ou de i5 [çf], tous les articles plus longs que gros. Mesonotum grossièrement ridé 
transversalement. Sillons paiapsidaux non percurrents. Base du scutellum avec deux fossettes. Cellule 
radiale ouverte à la marge. Crochets des tarses bidentés. Grand segment abdominal dépassant tous les 
suivants ou occupant les 4/5 de l'abdomen. Sexué. 

Distribution géographique des espèces. — Les deux espèces reviennent à l'Ancien Monde. 

1. Synophrus politus, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4, p. 112, n° i (1843) (Sud de l'Europe et Nord de l'Afrique). 

2. S. 0/i'wm,- Kieffer, in Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 7, p. 2>-]S (1S99) (Algérie : Phüippevüle). 

2 1. Genus SAPHOLYTUS, Förster 

Synergus (part.). Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 198 (1840). 

Saphoiytus. Förster, Verh. Zool. (ies. Wien, Vol. 19, p. 332 et 337, n" 26 (1869). 

Caractères. — Diffère de Synergus par les caractères suivants : Arêtes frontales très courtes. 
Antennes de i3 articles (Ç) ou de 14-15 (cf). Cellule radiale ouverte à la marge et en partie aussi 
à la base. Sexué. Commensal dans des galles de Quercus. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend cinq espèces d'Europe, 
d'Afrique et d'Amérique. 

1. SapJwlytus connatus, Hartig, Mayr, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 19S, n° 5 (1840) (Angleterre. Suéde, Alle- 

magne, Autriche, France, Italie). 

2. S. gemmariae, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, p. 3o2 (i885) (Floride). 

3. S. Haimi, Mayr, Verg. Zool. Ges. Wien, Vol. 22, p. 723, n° 2 (1872) (Autriche, Algérie). 

4. -Ç. lusitaniens, Tavares, Rev. Sc. Nat. Lisboa, Vol. i, p. 102 (1902) (Portugal; Soalheira). 

5. 5. undulatiis, Mayr, Verh. Zool. Ges. Wien, \"ol. 22. p. 723. n° 3 (1872) (Autriche). 



fam. cyxipid^ 69 

22. Genus SYNERGUS, Hartig 

Cynips (part.)- Dalman, Anal. Ent. p. g6 (iS23). 

Diplolepis (part.). Olivier, in Encjx. Method, p. 281, n°^ 8 et g (1791). 

Synergus. Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 186, n° i3 (1840). 

Aulax (part.), ^*ollenhoven, Tijdschr. Ent. Vol. 12. p. 126, n" 263 (1869). 

Andricus (part.). Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 12, p. 293 (iS65). 

Caractères. — Face striée en éventail, clypeus à peine délimité, sillons frontaux toujours 
présents. Antennes des espèces européennes de 14 articles (9) ou de i5 {çf); chez les espèces améri- 
caines, de i3-i5 (Ç) ou de 14-15 (çf). ]Mesonotum ridé transversalement ou chagriné. Sillons parapsi- 
daux profonds et percurrents, à l'exception d'une espèce nouvelle [S. semisulcatus n. sp.) (i) Ecusson avec 
deux fossettes à sa base. Cellule radiale fermée et courte. Crochets des tarses bidentés. Premier segment 
abdominal grossièrement sillonné en long; spinule ventrale très courte. Sexué. 

Distribution géographique des espèces. — Les 5~ espèces pioviennent d'Europe, d'Afrique, 
d'Asie et d'Amérique. 
ï. Synergus agrifoliae, Ashmead. Trans. Amer. Ent. Soc. "\^ol. 23, p. 189 (i8g6) (Californie : Los 
Angeles). 

2. S. albipes, Hartig, Zeits. f. Ent. \'ol 3, p. 349, n° 2g (1S41) (Angleterre, Allemagne. Autriche, 

France, Espagne, Portugal). 

3. 5. apkalis. Hartig, idem, p. 340, n" 27 (1S41) (Suède, Angleterre, Allemagne, Autriche, Suisse, 

France). 

4. 5. atcr, Gillette, Trans. Amer. Ent. Soc. A'ol. 23, p. 86 (1896) (Colorado, ^Iichigan). 

5. S. atripennis. Ashmead, idem. YoX. 23, p. iSg (i8g6) (Floride). 

6. 5. atripes, Gillette, ibidem, \'ol. 23, pp. go et 96 (1S96) (Colorado : Manitou). 

7. S. batatoides, Ashmead, ibidem. Vol. 12, p. 3oi (i885) (Amérique du Nord). 

8. S. bicolor, Ashmead, ibidem, \'ol. 12. p. 3o2 (iS85) (Amérique du Nord). 
g. 5. breviconns, Ashmead, ibidem. Vol. 23, p. 1S9 (1896) (Californie). 

10. S. campanula, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 4, p. 376, n" 4 (i865) (Etats-Unis). 

11. 5. coniferac. Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12. p. Sgi (i885) (Amérique du Nord). 
12 S. dimorphiis, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 4, p. 376, n° 5 (iS65) (Etats-Unis). 
i3. 5. do/salis, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. i, p. 72, n° 2 (i8S3) (Guatemala). 

14. S. Dugcsi, Ashmead, Ent. News Philad. Vol. 10, p. igS (i8gg) (Mexique). 

i5. S. duricorius. Gillette. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 23, pp. go et g3 (i8g6) (Etats-Unis). . 

16. 5. crinacei, Gillette, idem. pp. go et 94 (Etats-Unis, Ithaca, New York). 

17. S. cvaucscens, Mayr. \'ei-h. Zool. Ges. Vien, Vol. 22, p. 6gg, n" 3 (1872) (Eurojie. à l'exception du 

Nord; Algérie); 

var. ruhicornis. Tavaies, Ann. Sc. Nat. Porto, \'o\. 7, p. 24 (1901) (Portugal). 

18. S.ficigerae, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 12, p. 3oi (i885) (Amérique du Nord). 

19. S.filicornis, Cameron, Biol Centr. Amer. Hym. Yo\. i, p. 72, n° i (i8S3) (Guatemala). 

20. S.flavipes, Hartig. Zeits. f. Ent. Vol. 4, p. 413, n° 43 (1843) (Autriche, Italie). 

21. 5. Ganyanits, Gillette, Canad. Ent. Vol. 25, p. iio (i8g3) (Washington). 

22. 5. Hayneanus, Ratzeburg, Hartig, Mediz. Zool. \'ol. 2, p. i54 (i833) (Autriche, Istric, Italie, Sicile, 

Espagne, Algérie). 

23. S. incisiis, Gillette, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 23, pp. 90 et gS (1896) (Colorado). 

24. 5. incrassatus, Hartig. Zeits. f. Ent. \'.)1. 2, p. 199, n" i3 (1840) (Suède, Angleterre, Allemagne, 

Autriche, France, Espagne). 

25. S.japonicus, Walker, Cistula Ent. p. 3og (1874) (Jap^n). 

26. S. lanae, A. Fitch, Cresson, 5"' Rep. Ins. New York, p. 814. no 3i() (iSSg) (Iowa) 

27. S.kvivcntyis, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. \'<>1. 1. p. 57 (1861) 1 Etats-lhiis). 



(i) La description vient de paraître dans la Revue cétidclogique A/.iyc<.'//i\t 



70 HYMEXOPTERA 

28. S.lig/iiiohu Osten-Sacken, idem, Vol. i, p. 2^2 (1S62) (Etats-Unis, Canada). 

29. 5. hisif aniens. Tavares, Ann. Sc. Nat. Porto, A'ol. 7, p. 26 (1901) (Portugal : Soalheira). 

30. S. magnus, Gillette. Bull. Illinois Labor. Vol. 3, p. 202 (i8go) (Michigan). 

3i. S. medullae, Asmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, p. 3o2 (i885) (Amérique du Nord). 

32. S. mendax, Walsh, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 2, p. 49S, n" 21 (1864) (Illinois). 

33. 5. mexicanus, Gillette. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 23, p. 90 et 96 (1896) (Nouveau INIexique). 

34. 5. nervosus, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 197, n" 2 (1840) (Suède, Angleterre, Allemagne, Autriche). 

35. 5. oneratiis. Hariis. Walsh, Treat. Ins. Massach. p. 398 (1842) (Etats-Unis); 

var. coloradmsis, GiUecte, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 23, p. 91 (1896) (Colorado). 

36. S.pallidkeps, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 349, n<^ 28(1841) (Allemagne, Autriche). 

37. 5. pallidicornis, Hartig, idem, Vol. 2, p. 348, n" 25 (1841) (Suède, Europe moyenne et méridionale). 

38. S. pallidipennis, Mayr, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 22, p. 699, n« 4 (1872) (Autriche, Hongrie). 

39. S. physoccras, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 4, p. 4i3, n" 35 (1843) (Autriche : Vienne, Bozen). 

^o. S.pomiformis, Fonscolombe, Kieffer, Ann. Sc. Nat. Vol. 26, p. 195 (i832j (Suède, Angleterre, 
Allemagne, Autriche. France, Itahe, Algérie); 

var. minima, Kieffer, in Ern. André, Spec. Hymen. Eur. \"ol. 7, p. 358 (1899) (France méri- 
dionale). 

41. 5. pundatus, Gillette, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 23, pp. 90 et 94 (1896) (Colorado). 

42. S. radiatus, Mayr, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 22, p. 718, n" 20 (1872) (Angleterre, Allemagne^ 

Autnche, France, Italie, Sicile); 

var.testaceipes, Tavares, Ann. Sc. Nat. Porto, Vol. 7, p. 25 (1901) (Portugal : Soalheira). 

43. S. Rcinhardi, Mayr, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 2.1, p. 698, n" 2 (1872) (Europe moyenne et méri- 

dionale. Nord de l'Afrique). 

44. S. rotundiventris, Mayr, idem, p. 706, n° 10(1872) (Autriche). 

45. S. ruficornis. Hartig, Zeits. Ent. Vol. 2, p. 198, n° 6 (1840) (Allemagne, Autriche). 

46. S. similis, Gillette, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 23, pp. go et 92 (i8g6) (Colorado). 

47. S. svHOphri, Kieffer, in Ern. .A.ndré, Spec. H^-m. Eur. Vol. 7, p. 346 (1S99) (Algérie : Phihppeville). 

48. S. thaumatocera, Dalman, Mayr, Anal. Ent. p. 96. no 8 (r823) (Suède, Europe moyenne et méridionale). 

49. 5. tristis, Mayr. Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 22, p. 7i5, n" 17 (1872) (Angleterre, Autriche, France). 

50. 5. Tscheki, Mayr, idem, p. 708. n° 12 (1872) (Angleterre, Allemagne, Autriche, France, Algérie). 

5i. S. umhraculiis, Olivier, Encycl. Méth. p. 281, n° 8 (1791) (Europe moyenne et méridionale, Nord de 
l'Afrique); 
var histrio, Kieffer, in : Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 7, p. 340 (1899) ^France méridionale, 

Portugal); 
var. minor. Kieffer, idem, p. 342 (France méridionale, Autriche, Italie, Espagne); 
var. mixtiis. Kieffe, ibidem, p. 342 (Autriche). 

52. S. variabilis, Mayv, Verh. Zool. Ges. Wien. Vol. 22, p. 702, n° 8 (1872) (Autriche, Italie, Sicile). 

53. S. varins, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. 349, n" 3i (1841) (Allemagne, Autriche, France). 

54. 5. villosiis. Gillette, Bull. Illinois Labor. Vol. 3, p. 202 (1891) (Iowa). 

55. S. vulgaris, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 198, n°4 (1840) (Suède, Angleterre, Allemagne, Autnche, 

France, Italie, Sicile, Espagne). 

56. S. xanthoceriis. Hartig, idem. Vol. 3. p. 35o, n° i2 (1841) (Allemagne). 

57. S. Walshii, Gillette, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 23, pp. 90 et 97 (1896) (Etats-Unis). 

— 5. basalis, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 198, n" 10 (1840) (Allemagne). 

— 5. hipundatus, Hartig, idem. Vol. 3, p. 347, n" 18 (1840) (Suède : Lund). 

— S. crassicornis, Hartig, ibidem. Vol. 4, p. 414, n" 36 (1843) (Allemagne). 

— S. exaratiis, Hartig, ibidem. Vol. 3, p. 348, n» 23 (1841) (Allemagne). 

— S. pallidipes, Hartig, ibidem. Vol. 2, p. 198, n" 8 (1840) (Allemagne). 

— S. pyriformis, Olivier, Encycl. MéÛi. Vol. 6, p. 282, n" g (r79i) (France). 

— S. scaher, Hartig, in Rosenhauer, Thiere Andalusiens, p. 375 (i856) (Espagne). 

— 5. variolosus, Hartig. Zeits. f. Ent. Vol. 3, pp. 345 et 34g, n" 26 (1841) (Allemagne). 

— 5. viscosae, Fairmaire, Bull. Soc. Ent. Fr. (6), Vol. 2, p. 34(1882) (France). 



fam.cynipid^ 71 

23. Genus CEROPTRES, Hartig 

Ceroptres. Hartig. Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 1S6, n° 12 (1840). 

Cynips (part.). A. Fitch, S**" Rep. Ins. New York, p. 26 (iSSg). 

Amblynotus (part.). Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. i, p. 67 (1861). 

Sarothrus (part.). Osten-Sacken, idem. Vol. i, p. 59 (1861). 

Aulax (paît.). Thomson, Opusc. Ent. Fasc. 8, p. 799 (1877). 

Andricus (part.). Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, p. 294 (i885). 

Euceroptres. Ashmead, idem. \'ol. 23, p. 187 (1896). 

Caractères. — Face avec deux carènes s'étendant des antennes au clypeus, striée longitudinale- 
ment en dehors d'elles. Antennes de 12-14 aiticles (9) ou de 14-15 (cf ). Sillons parapsidaux non ou à 
peine percurrents. Scutellum avec 2 ff)ssettes à sa base. Cellule radiale fermée. Crochets des tarses 
bidentés. Segments abdominaux 2 et 3 soudés. Spinule ventrale courte. Sexué. Commensal dans 
des galles de Qiierciis. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend i5 espèces d'Europe 
et d'Amérique. 

1. Ceroptres arator, Hartig, Zeits. f. Ent. \'o[. 3, p. 343. n° 4 (1841) (Suède, Angleterre, Allemagne, 

Autriche. Hongrie, France, Italie). 

2. C. catcshaci, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, p. 3oi (i885) (Amérique du Nord). 

3. C. cerri, Mavr, \'erh. Zool. Ges. Wien, \'o\. 22, p. 723, n"2 (1872) (Autriche, Angleterre?. 

Italie, Sicile) . 

4. C. citri formis, Ashmead. Trans, Amer. Ent. Soc. \'o\. 12, p. 3oo (i885) (Amérique du Nord). 

5. C. inermis, Walsh, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. 2, pp. 482 et 498, n" ig (1864) 

(Amérique du Nord). 

6. C. lanigerae, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, p. 3oi (i885) (Amérique du Nord). 

7. C. mintitissimi, Ashmead, idem. Vol. 12, p. 3oi (i885) (Amérique du Nord). 

8. C. obtusilobae, Ashmead. ibidem. Vol. 12, p. 3oo (i885) (Amérique du Nord). 

g. C. petiolicola, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. i, p. 67, n" 18 (1861) (Canada, British 
Columbia). 

10. C. ßisiim, Osten-Sacken, idem. \'ol. i, p. 59(1861) (British Columbia). 

11. C. politns, Ashmead, Trans, .\nier. Ent. Soc. Vol. 23, p. 187(1896) (Amérique du Nord). 

12. C. priiuis, .\shmead, idem. Vol. 2i, p. 187 (i8g6) (Amérique du Nord). 
i3. C. rufiventris, Ashmead. ibidem, \'ol. 23, p. 186 (1896) (Missouri). 

14. C. succinipedis. Ashmead, ibidem, \'ol. 12, p. 3oo (i885) (Amérique du Nord). 
i5. C. virentis, .A^shmead, ibidem. Vol. 12, p. 3oo (i885) (Amérique du Nord). 

— C. arbos, A. Fitch, Osten-Sacken, S''' Rcp. Insects New York, p. 29, n" 3io (i85g) (New York). 

— C. clavicoriiis, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2. p. 197, n" 2 (1840) (Allemagne). 

— C. dorsalis, Provancher, .Vddit. Faune Canada H^-m. p. 39S (1888) (Californie : Los Angeles). 

— C. ficus, A. Fitch, Osten-Sacken. S"' Rep. Insects New York, p. 32, n" 314 (1859) (New York). 

— C. frondosae, .Ashmead, Trans. ,\mer. Ent. Soc. Vol. 23. p. 186 (1896) (Missouri : Saint-Louis). 

— C. melaiwments, Hartig. Zeits. f. Ent. Vol. 3, p. SgS, n° 3 (1841) (.Allemagne). 

— C. pomiformis, .Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 12, p. 3oo (i885) (Californie). 

— C. socialis, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. ig7, n" i (1S40) (Allemagne). 

— C. tidier, A. Fitch, Osten-Sacken, 5"> Rep. Insects New York, p. 26, n" 309 (1859) (New York). 

24. Genus BASSETTIA, Ashmead 

Cynips (part.). Bassett, Canad. Entoin. \'iil. i3, ]i. 92 (1S81). 
Bassettia. .Ashmead, Trans. .Amer. Ent. Soc. \'ol. 14, )). 146 (1887). 

Caractères. — l)iffi-rc de Roophilus ])ar les caractères sui\anls : .\nleimes de i3-i4 aiticlcs. très 



72 HYMENOPTERA 

grêles. ]Mesonotum couvrant complètement le pronotum. Sillons parapsidaux s'afïaiblissant en avant. 
Scutellum plus long que large, avec un sillon transversal à sa base et deux fossettes très petites. Ailes 
nues. Cellule radiale longue, ouverte. Abdomen avec un amas de pilosité à la base du 2™"= segment. 
Forme des galles sur Quercus. 

Distribution géographique des espèces. — Les 4 espèces de ce genre sont propres à 
'Amérique du Xurd . 

I. Bassettiafloridaua, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \"ol. 14, p. 147 (1SS7) (Floride). 
3. B. gemmae, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. 19. p. 128, n° 27 (1896) (^lissouri). 

3. B. pallida. Ashmead, idem, Vol. ig, p. 12S, n° 28 (1896) (Géorgie), 

4. B. tenuicornis, Bassett, Ashmead, Canad. Ent. "\"ol. i3, p. 92 ^i8Si) (Canada). -J. 

Genus RHOOPHILUS, Mayr 

Rhoophilus. Alaj'r, Gen. d. Cynip. p. 22., n" 10 (iSSi). 

Caractères. — Face striée fortement. Antennes de i3 articles ( 9 ) ou de 14 ((;?). Pronotum non 
rétréci au milieu, sans fossettes et sans arêtes. Mesonotum strié et ridé transversalement. Sillons parap- 
sidaux plus ou moins distincts en avant. Ecusson avec deux fossettes à sa base, à disque en ovale 
transversale. Cellule radiale courte et fermée. Crochets des tarses non distinctement bidentés. Prolon- 
gement du metathorax ridé en long. Sexué. Forme des galles sur Rhus. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce formant ce genre provient 
d'Afrique. 
I. Rhoophilus LoK'i, Mayr, Gen. d. Cynip. p. 23 (18S1) (Cap de Bonne-Espérance). 

26. Genus PERICLISTUS, Förster 

Cynips (part.). Ratzeburg, Berlin. Jahrb. d. Pharm, p. iS3 (iS32). 

Aylax (part.). Hartig, Zeits. f. Ent. \'ol. 2, p. 196 (1840). 

Periclistus. Förster, Verh. Zool. Ges. Wien, Vol. 19, pp. 333 et 337, n" 23 (18691. 

Caractères. — Antennes filiformes de 12 articles dont le dernier est composé de deux articles 
soudés (Ç) ou bien de 14 articles dont le S"" est sinuè (çf). Pronotum non rétréci au milieu, avec deux 
arêtes filus ou moins distinctes en son milieu et convergentes vers le haut. ^Mesonotum velu et finement 
ridé-ponctué. Sillons parapsidaux percurrents ou interrompus. Base du scutellum avec deux fossettes 
ti'ansversales. Cellule radiale courte et fermée. Crochets des tarses bidentés. Premier segment abdominal 
ou pédicule grossièrement strié. Segments abdominaux 2 et 3 soudés. Spinule ventrale proéminente. 
Sexué. Commensal dans diverses galles. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend g espèces d'Europe et 
d'Amérique. 

1. Periclistus Braudti. Ratzeburg, Thomson, Berlin. Jahrb. d. Pharm, p. iS3, n° 2 (i832) (Suède, 

Angleterre, Allemagne, Autriche, France et Italie). 

2. P. californicus, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 23, p. 188 (1896) (Colorado, Wyaming). 

3. P. caninae. Hartig, Förster, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. ig6, n° 8 (1840) (Suède, Angleterre, Allemagne, 

Autriche, France). 

4. P.futilis. Osten-Sacken, Ashmead, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. i, p. 64 (i85i) (British Columbia). 

5. P. piralus, Osten-Sacken, Maj-r, idem, Vol. 2, p. 43, 11° 5 (1862) (Connecticut). 

6. P. obliquus, Provancher, Addit. Faune Canada Hym. p. 3g7 (1888) (Californie : Los Angeles). 

7. P. semipiceus, T. Harris, Ashmead, Treat. Insects Massach. p. 400(1842) (Canada, Massachusetts). 
S. P. silvesti'is, Osten-Sacken, Mavr, Ent. Zeit. Stettin, Vol. 23. p. 415 (1861) (Etats-Unis). 

g. P. smilacis, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 23, p. 18S (1S96) Amérique du Nord). 



1-am. cyxipid.e -3 

27. Genus XESTOPHANES, Forster 

Cynips (part.!. Retzius. Gen. et Spec. Insect, p. 70 (iSjS). 

Aylax (part.). Hartig. Zeits. f. Ent. \'ol. 2. p. ig6 (1S40). 

Xestophanes. Förster. \'erh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 19. pp. 332 et Sjj. n" 25 (iS6q). 

Caractères. — I-Vont. veitex. mesonotum at mésopleures lisses et brillants: côtés de la face 
striés. Antennes de i3 articles i 9 "1 ou de 14 {çf\. Pronotum avec 2 fossettes en avant près du milieu. 
Sillons parapsidaux percurrents ou interrompus en avant. Base de l'écusson avec un bord relevé et 
2 fossettes. Cellule radiale fermée, ou plus ou moins ouverte au bord. Crochets des tarses simples 
Spinule ventrale à peine proéminente. Sexué. Forme des galles sur des plantes herbacées. 

Distribution géographique des espèces. — Les 3 espèces formant ce genre reviennent à 
l'Europe. 

1. Xestophanes bvevitarsis, Thomson. Mayr. Ojiusc. Ent. Fasc. S. p. 8o5. n" i3 (18771 (^Suède. Angleterre 

Allemagne, Autriche, France 1. 

2. X. foveicoUis. Thomson, idem, p. 804, n" 11 (1877) (Suède : Lund). 

3. Ä'. potentillae, MUers, Förster. Linn. Ent. \'ol. 3. p. 77, n" 5 (1789) (A peu près toute FEurope'!. 

— A'. Uvigaius, Schenck, Kieffer, Jahrb. \'er. Xaturk. Nassau, \'ol. 17-18, pp. 218 et 221 (i863) (.AUemao-ne). 

28. Genus DIASTROPHUS, Hartig 

Cynips (part.i. Bouché, Xaturg. Ins. p. i63 (18341. 
Diastrophus. Hartig. Zeits. f. Ent. \o\. 1. p. 186, n" 7 (1840). 
Aulax. (part.) Thomson. Opusc. ]^nt. l'asc. 8, p. 808 (1877). 

Caractères. — I-'ace striée en éventail. Antennes de i3 à i3 articles (9) ou de 14 à i5 (-i*). 
^Milieu du pmniitum rétréci. Mesonotum lisse, brillant et glabre. Sillons parapsidaux profonds et per- 
currents. Scutellum a\ec 2 fossettes à sa base. Cellule radiale ouverte à la marge. Crochets des tarses 
bidentés. Spinule ventrale à peine aussi longue que large. Sexué. L>ans des galles sur des plantes 
herbacées et des arbrisseaux. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comjuend 12 espèces d'Europe et 
d'Amérique. 

•I. Diastrophus Basselti. Beutenmüller. Bull. Amer. Mus. Xat. Hist. \'ol. 4. p. 24S ( 1892) (Xew York) 

2. D. fiisifonnans, Ashmead. Bull. Color. Biul. Assoc. \"ol. i. p. i3 ( 1890) (Colorado). 

3. D. Kincaidi. Gillette. Canad. Ent. \'<>\. iS. p. no (i8q3) (Washington : Olvmpia). 

4. D. Mayri. Reinhard. \'erh. Zool. Ges. Wien.\'ol. 26. Sitzber. pp. ii-i3 (1^701 (.-Vllemagne. F'rance 

Hongrie). 

5. D. minimus, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. \'o!. 2b. p. 325 ( 1900) ( -Amérique du Xord). 

6. D. nebulosns, Osten-Sacken. Ent. Zeits. Stettin. \'ol. iz. p. 415 (iSbi) (Canada. British Columbia. 

Floride, Xew York). 

7. D. niger, Bassett. Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 26, p. 324 (1900) (.Améi iijue du Xurd). 

8. D. piceiis, Provancher. Addit. h'aune Canada. Hym. p. idi. n° 8 (r88()) (Canada : Ottaue). 

9. D. radicuw. Bassett, Canad. Ent. \'(_)1. 2. p. f)S (1.S70) (Connecticut, l'ioride. .Michigan). 

10. D. rnhi, Bouché. Hartig. Xaturg. Ins. y. iG3. n" 54 (1S34) (.A peu près toute l'I^urope), 

11. D. smilacis. Ashmead. Proc. U. S. Xat. Mus. \'i>\. 19, p. i35. n« 41 (i.">r)i)) (IlHnnis. l'ioride). 

12. D. turgidus. Bassett. Canad. Ent. \'ol. j. p. 1)0(18701 (Connecticut). 

29. Genus AULAX, Hartig 

Cynips ipart). Linné. Syst. Xat. (ed. 10). \'nl. 1. p. 553 (i75>i. 
Diplolepis ipart). Latreille. Hist. Xat. (rust, et Ins. \'ol. i3. p. 207 (iSi)5). 



^^ HYMEXOPTERA 

Aylax. Haitig, Zeits. f. Ent. \'ol. j, p. iS(j, n" ii (1S40). 

Aulax. Hartig, idem, \"ol. 4. p. 412 (1S43). 

Isocolus. Eubothrus, Liposthenes. Förster, Verh. Zool. Ges. Wien. \"ol. ig, pp. 33o-336 (1869), 

Antistrophus. Walsh, Amer. Ent, Soc. Vol. 2, p. 74 (iS5g). 

Asclepiadiphila. Ashmead, Canad. Ent. \'ol. 29, p, 263 (1S97), 

Gillettea. Ashmead, Psyche, Vol. 8. p. 69(1897). 

Caractères. — Tête non distinctement plus haute que large, n(jn ou à peine élargie derrière les 
j'eux. Joues toujours plus longues que la moitié des 3-eux, ceux-ci élevés, peu longs. Face striée, chez 
luteifies seulement ponctuée. Antennes de 12 à 14 articles ( 9 ) ou de 14-15 ( cf ), article S': tantôt égal au 4", 
tantôt plus long ou plus court, Pronotumnon rétréci. ^Mesonotum non entièrementlisseet brillant. Sillons 
parapsidaux percurrents ou évanouis en avant. Base du scutellum avec 2 fossettes. Cellule radiale ouverte 
à la marge. Crochets des tarses simples, Spinule ventrale à peine plus lon,^ue que large. Sexué. Dans 
des galles sui plantes herbacées et arbrisseaux. 

Distribution géographique des espèces. — Les 28 espèces formant ce genre se répartissent 
entre l'Europe, l'Asie et rAmei-u]ue, 

1. Aitlax areolatus. Giraud, Thomson, Verh. Zool. Ges. Wien, \'ol. g, p. 369, n" g (i85g) (Autriche, 

Suède?), 

2. A. hicolor, Gillette, Kieffer, Bull. Illinois Labor. Vol. 3, p. 197 (i8go) (Illinois), 

3. A. crassinervus, Kieffer, Bull, Soc, Ilis, Xat. :\Ietz (2), Vol. 10, p. 5 (igo2) (France méridionale). 

4. A. Fitchi, Kieffer, in Ern. .\ndré, Spec, Hym, Eur,Vol, 7, p. 014 (1S99) (Angleterre, Allemagne), 

5. A. Gillettei, Kieffer, Bull, Soc. Hist, Xat, Metz (2). \'o\. 10, p, g5 (igo2) (lUinois), 

6. A. ghchùiiiae, Linné (non Latreille). Syst. Xat. (éd. 10), Vol, i, p, 553. n" 3 (1758) (Suède, Lorraine). 
■j. A. hypochoeridis.KKiïev.V&xh. Zool. Ges. Wien. \'ol, 37, p, 2o5 (1887) (Angleterre, Allemagne, 

Italie, Portugal). 

8, ^,yfl«a«, Schenck, Jahrb. \'erh. Xatur, Xassau, \'ol. 17-18, pp. 218 et 23o (i863) (Allemagne, 

Autriche, France). 

9, /1. i^nv;«-/, Wachtl, Wien. lùit. Zeits. Vol. 10, p. 277 (1891) (Autriche, Hongrie, Crimée, .\sie 

Alineure). 

10. A laciniatiis, Gillette, Kiefter, Bull, Illinois. Labor. \o\. 3, p. 194 (i8go) (Illinois), 

11. A. Latreilhi, Kieffer, Wien, Ent. Zeits. Vol. 17, p, 257 (i8g8) (Angleterre, Allemagne, Autriche, 

France, Italie, Amérique du Xord), 

12. A. Leavenwovthi, Bassett, Kieffer, Trans, Amer. Ent. Soc, Vol, 26, p. 3io(igoo) i.\mérique du Xord : 

Petersburg). 

i3, A. Lichtensteini. Mayr, Arten der Cynip. p. 7 (1882) (France : ^b^ntpellier), 

14, A. litteipes, Thomson, Opusc, Ent, Ease, 8, p. 807. n" i5 (1877) (Suède). 

i5. A. minor. Hartig. Zeits. f. Ent. Vol, 2, p. 196, n" 4 (1840) (Angleterre, France, Allemagne, Autriche, 
Italie). 

ib. A. papaveris. Penis, :Mayr, Ann. Soc. Ent. Fr. Vol, q. p, i)5 (1840) (Suède, Angleterre, France, Alle- 
magne, Autriche). 

17. A. pisum. Walsh & Riley, Kiefter, .\mer, Ent. Vol. 2, p. 73 (1869) (Illinois, Xebraska), 

18. A. cptinquccoüatus, Provancher, Kieffer, Natural, Canad. Vol, 14, p. 20 (iS83) (Canada), 

19. A. Rflgenhnferi, Wachtl, ^layr, Verh. Zool, Ges, Wien, Vol, 3o, p, 542 nSSo) (Autriche, Hongrie, 

Allemagne, France). 

20. A. riifus, Gillette, Kieffer, Bull. Illinois Labor, Nat, Hist, Vol, 3, p, ig5 ii8go) (Illinois), 

21. A. salviae. Giraud, Verh. Zool, Ges, Wien, Vol. g, p. 36g, n'' i aSSg) (Autriche. Allemagne, Italie). 
■22. A. scabiosac, Giraud, idem, \'ol, g. p, 368, n" i (1S59) (Suède, Angleterre, Allemagne, Autriche, 

France. Espagne). 

23, A. fcrratulae. ;\Iayr, Arten d. Cynip. i>. 9 (18S2) (Autriche : Vienne). 

24, A. silpJiii, Gillette, Kieffer, Bull. Illinois Labor. \'ol, 3. p, 192 (1898) (Illinois), 

25, A. soiickl. De Stefani, Due Galle inédite e i loioautori. Palermo, p. i (1900) 'Sicile, Portugal), 



FAM. CYXIPID.K -5 

26. A. stephaiwtidis, Ashmc-ad, Kieffer. Canad. Ent. \'o\. iC), p. 263 (i<Sc)7' Missouri. Gieçfon). 

27. A. taraxaci, Ashmead. Kieffer. Psyche, \'ol. 8. p. 69 (1897) (Amérique du Xord : Minnesota: Allema- 

gne et France?! 
iS. A. luvspermi. Kieffer, Ann. Soc. Ent. Fr.. \"ol. 70. p. 542 (1901) (Italie : \'allombrosa. Portugal : 
Soalheiral. 

— A. parvulns. Schenck. Jahrb. \'er. Xaturk. Xassau. \'ol. 17-1S. pji. 2iQet 223 (i863i (Allemagne . 

— A. patens, Hartig. Zeits. f. Ent. \'o\. 3. p. 342, n" 10 1S41) (Allemagne). 

— A. pilicornis, Thomson. Opusc. Ent. Fasc. 8, p Soi. n" 5 (1S77) (Suède : Lund). 

— A. pundatus, Hartig. Zeits. f. Ent. \'ol. 2. p. 196. n" 5 (1840) (.Allemagne). 

— A. lufipes, Cameron, Trans. Ent. Soc. Lend. p. 4S5 (18S4) (Mexique'. 

— A. rufiveniris. Schenk, Jahrb. \'er. Xaturk. Xassau. \'ol. 17-18. pp. 219 et 222. n" 10 (iS63) (Allemagne). 

— A. similis. Bassett. Canad. Ent. \'ol. i3, p. 95 (iSSi) (Connecticut. X'ew York. Long Island). 

— A. subterrancus, Hartig. Zeits. f. Ent. \'ol. 4. p. 412. n" 12 (1S431 (.\llemagne). 

— A. syncrepidus. Hartig. idem. \'ol. 3. p. 142, n" ii (1S41) (.\llemagne : Brunswicki. 

Espèces dont la galle seule est connue. 

— A. chondrillae. Gain. Bull. Soc. Bot. Fr., \'ol. 41, pp. 252-254 (18941 (France). 

— A. picridis. Kruch. Malpighia. \"ol. 5. pp. 35i-37i (1891) (Italie). 

— A. trachelii, Kirchner. Lotos. \'ol. 5. p. 12 (i855) (Bohême : Kaplitz'l (11. 

— A. verbasci, Kaltenbach. Pflanzenfeinde, p. 460, n" 43 (1S74) (Bohème : Kaplitz) (2). 

— A. sp.? Perris, Ann. Soc. Ent. Fr.. \'ol. 6, p. 222 (1876) (France). 

— A. sp.? Szepligeti, Termesz. Fiizet, Vol. i3, p. 42 (1S90) (Hongrie';. 

— A. sp.} Mik. Wien. Ent. Zeit. \'ol. 18. pp. 277-281 (1S99) (Basse-Autriche). 

— A. sp.? Houard. Rev. Gén. Bot. Paris. V'ol. i3, p. Sg (igoil (Algérie). 

— A. sp.? Kieffer, Ent. Xachr. tîerlin. p. 175 11S95) (Lorraine). 

30. Genus AULACIDEA, Ashmead 

Cynips (part.). Bouché. Xaturg. d. Ins. p. 164, n" 56 (1834). 

Aylax. Ilartig, Zeits. f. Ent. \'ol. 2. p. ir)5 (1S40). 

Aulax. Schenk. Jahrb. \'er. Xaturk. Xassau. \'ol. 17-18, pp. 219^221 (i863). 

Aulacldea. Ashmead. Psyche. \"ol. 3. p. 68 (1807). 

Caractères. — Diffère du genre Aulax. dont il partage les mœurs, par !a cellule radiale fermée au 
moins en majeure partie à la marge. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre comprend vingt espèces d'Europe et 
d'Amérique. 

1. Aulacidea abdominalis. Thomson. C)pusc. Ent. Fasc. 8. p. 801, n" 6 '1877,1 (Suèdei. 

2. A. ambrosiaecola. Ashmead, Proc. U. S. Xat. Mus. \'ol. 19. p. 134. n" 40 (i8g6) (Missouri). 

3. A. Andrei, Kieffer. Bull. Soc. Ent. France, p. 339 (1900) (Lorraine). 

4. A. bicolor, Gillette. Ashmead. Bull. Illinois Labor. \'o\. 3. p. 201 (i8qi) (Illinois). 

5. A. cavicola. Ashmead. Proc. U. S. Xat. Mus. \'ol. ig. p. 134. n" 38 (i8g6j (Missouri). 
5. A. crassinervis. Thomson, Kieffer. Opusc. Ent. Fasc. 8. p. 3o3. n" 10 (1877) iSuèdei. 

7. A. gramiuis. Cameron. Kieffer. Proc. Xat. Hist. Soc. Cilasgow. \'()1. 2. p. 32 i (1875^ (.Angleterre). 

8. A. Harringioni. .-\shinead. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14. p. 146. n" ii (18S7) (Canada . 
g. A. hicracii. Bouché. Hartig, Xaturg. d. Ins. p. 164. n" 56 (1834) (Toute l'Europe). 

10. A. mulgedicola, .Ashmead. Proc. U. S. Xat. AIus. \'()1. ig. p. i33. n" 37 ' i8g6 I r>ritish Columbia). 

11. A. Xabali, Brodie, Ashmead. Canad. Ent. \"ü1. 24. p. i3 \i8g2) (Canada i. 

12. A. Pii.'eflti. Kieffer. Wien. Ent. Zeit. \'ol. 17. p. 25o ( iSgS) ( France : Rethel). 
i3. -■) . piloscllae. Kieffer. .\nn. Soc. Ent. l-"r. Nul. 70. p. 33'3 (looi) ( Lnrrainei. 

14. A. podagiae. Bassett. .\shmead. Trans. .\mer. V.ni. S"c. \'^^\. 17. p. i|i (!^(|0' (.Amérique du X'ird). 



(1) La céciHie ea question nest très probablement pas autre chose que ceüi- de Pîtyli^.dtns .\\->itnAr,f.T: Na"i. 

(2) Probablement la cêcidie i.' .-Isfit':'. tidy/iLi varà.isci Vall. 



76 HYMENOPTERA 

i5. A. puiidiplciii-is, Thomson, Kiefter, Opusc. Ent. Ease. S. p. S07, n° 16 (1S77) (Suède). 

16. A. rugiscutn, Thomson, Kieffei, idem, p. Sou. n° 14 (1^77) (Suède). 

17. A. scorsonei-ac,Gh3Mà, Kiefter, Verh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 19, p. 370, n" 2 (iS5g) (Autriche, Hongrie). 
iS. A. soiichicola, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. k), p. 134, n" 3g (iSg6) (Canada, Carohne). 

ig. A. tvagopoginis, Tliomson, Kieffei', Ojiusc. Ent. Ease. S, p. So3, n" 9 (1S77) (Suède, Allemagne, 

Autriche). 
20. A. tumida, Bassett. Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soe. \'ol. 17. p. qj. n" 2 (iSgo) (Amérique du Xord). 

— A. artemisiae, Tliomson, Opusc. Ent. Ease. S, p. 802, n" 7 (1S77) (Suède). 

— A . foveigeva, Thomson, idem, p. So3, n" S ( 1877) (Suède). 

— A.piimila, Giraud, Verh. Zool. Ges. Wien. Vol. 9, p. 370, n" 3 (1859) (Autriche). 

— A. sabaudi. Hartig, Zeitz, f. Ent. Vol. 2, p. igi, n" 2 (1840) (Allemagne). ^^ 

— A. ScJilcclitendali, Rübsaamen, Bull. .Soe. Moscou, p. 46g, n" gg(i8g5) (Caucase). 

31. Genus PANTELIELLA, Kieffer 

Aulax. Rülisaamen, Bull. Soe. Moscou, p. 472 (iSgf). 
Panteliella. Kiefter in Ern. André, Spec. fiym. Eur. Vol. 7, p. 324. 

Caractères. — Diftere à' Aulax par les caractères suivants : Article 2'' des antennes aussi long que 
le 3'-'; mesonotuin strié longitudinalement; sillons parapsidaux très courts et indistincts; crochets des 
tarses faiblement dentelés. 

Distribution géographique des espèces. — L'unique espèce qui forme ce genre revient à 
l'Europe. 
1. PanteUcUa Fedtschenkoi, Rübsaamen, Kiefter, Bull. Soc. Moscou, p. 472 (iSgS) (Crimée). 

32. Genus CECCONIA, Kieffer 

Aulax. Thomson, Opuse. Ent. Ease. 8, p. 810, n° 21 (1877). 

Cecconia. Kieffer, Bull. Soc. Hist. Xat. :Metz(2), Vol. 10. p. 7 (1902). 

Caractères. — Diffère (V Aulax par les caractères suivants : tète de moitié plus haute que large 
Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce appartient à l'Europe. 

I. Cecconia vah-riancllae, Thomson, Kiefter, Opusc. Ent. Ease. 8, p. Sio, n" 21 (1S77) iSuède, Lorraine). 

33. Genus GONASPIS, Ashmead 

Diastrophus. Osten-Saeken, Proc. E,nt. Soc. Philad. \'ol. 2, p. 3g (i863). 
Gonaspis. Ashmead. Psyche, \'ol. 8, p. 68(1897). 

Caractères. — Diffère de Diastrophus par les caractères suivants : scutellum triangulaire, se 
terminant en ime pointe obtuse qui dépasse le segment médian. 

Distribution géographique des espèces. — C'est à l'Américjue du Xord que reviennent les 
3 espèces de ce genre. 

1. Gonaspis citscidaeformis, Osten-Sacken, Kieft'er, Proc. Ent. Soc. Philad. \"ul. 2, p. 39 (i863) (Maryland, 

New York). 

2. G. poicniillae, Bassett, Ashmead, idem. Vol. 3. p. 68g (1864) iConneeticut, Massachusetts, New York). 

3. G. scuteilaris. (Hllettc. Ashmead. Bull. Illinois Labor. Xat. Hist. \'ol. 3. p. 191 (iSgo) (Illinois). 

34. Genus TRIBALIA, Walsh 

Tribalia. Walsh, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 2. }>. 470 (1864). 



FAM. cynipid.î; 



Caractères. — Tète grande, carrée, aussi large que le th(jrax. Antennes de 14 articles, dont le 
3"^ dépasse de moitié la longueur du 4'-' (9)- Sillons parapsidaux profonds. Scutellum semi-circulaire, 
ponctué, traversé par une carène longitudinale médiane et lisse, sans fossettes distinctes à sa base, mais 
avec une suture transversale. Cellule radiale courte et ouverte. Dans des galles de Solanum. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce revient à l'Amérique du Xord. 
I. Ti-ibalia batatonim, Walsh, Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol. 2, p. 471 (1864) (Canada, Illinois). 

35. Genus SOLENOZOPHERIA, Ashmead 

Solenozopheria. .Vshmead, 'frans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 14, p. 14g (1SS71. 

Caractères. — Diffère de Loxaubus par les caractères suivants : Sillons parapsidaux faibles, 
presque parallèles, distincts en arrière, évanouis en avant. Scutellum en coussinet, ponctué-ridé. sans 
fossettes, avec une impression faiblement arijuee à sa base. Xer\ure cubitale nulle. Abdomen court, bien 
plus haut que long, 2'^ segment atteignant la moitié de la longueui abdominale. Hypopygium assez 
proéminent, pas aussi pointu ([ue chez Aulax, Diastrophus et Rhodites (i), mais découpé en angle droit. 
Dans des galles sur Vacciniinu. 

Distribution géographique de l'espèce. — Ce genre ne comprend qu'une espèce américaine. 
I. Solenozopheria vaccinii, Ashmead, Trans. Amer. I^nt. Soc. \'ol. 14, p. 14g, n" 41 (iSSy) (Floridei. 

36. Genus PHANACIS, Förster 

Cynips (part.). Kaltcnbach, \'erh. \'er. Xaturk. Rheinland, \'ol. 16. p. 2.t3 (iSig). 

Phanacis. Förster, idem, \'ol. 17, p. 145 (i860). 

Aulax (part.). Thomson, Opusc. Ent. h'asc. S, p. Sic (1S77). 

Caractères. — Joues dépassant la moitié de la longueur desj-eux. Antennes de i3, articles (9) 
ou de 14 (cf), tous plus longs que gros. Pronotum non rétréci au milieu. Mesonotum mat, ridé-ponctué. 
Sillons parapsidaux percurrents nu évanouis en a\ant. Base du scutellum sans fossettes, mais avec un 
sillon transversal non interrompu au milieu ni fermé au dehors par une carène. Cellule radiale courte et 
fermée. Crochets des tarses simples. Spinule ventrale très courte. Sexué. Dans des galles de plantes herbacées. 

Description géographique de l'espèce. — Les 2 esjièces à mentionner ici proviennent 
d'Europe et d'Amérique. 

1. Phanacis anicricaua, Baker, Canad. Ent. Vol. 28, p. i3i (1896) (Colorado). 

2. P. centaurcac. Förster, Verh. Ver. Xaturk. Rheinland. \'ol. 16, p. ^Si. n" 40 (1S59) (.Mlemagne, Inanccl. 

37. Genus TIMASPIS, Mayr 

Aulax (part.). Pei"ris, Ann. Soc. Ent. Fr. (5). X'nl. 3. p. 77 ;iS73). 
Diastrophus (part.). Karsch, Jahresber. Wcstfal. Ver. f. 1877, p. 46 ^1878^ 
Timaspis. Mayr, Gen. d. Cyni]i. ji. 18, n" 5 (1881). 

Caractères, — Joues dépassant la moitié de la longueur des yeux. Pinnntum non rétréci au 
milieu et sans arêtes. Sillons parapsidaux percurrents. Base de l'écusson avec un sillon transveisal 
interrompu au milieu par une carène et séparé au dehors, jiar une autre petite carène, des impressions 



(i) lS\iy\iOçyg\\xmae R/iuditcs n'est nullement conforme commL- cher .lii/.ix et /)/.w/rö;i////.T, comme le croit Aslnncavi. mais insensiblement 
aminci. Du reste les caractères qui, selon Aslimead, doivent distinpuer ce genre tie /.< .\\i/f///s, se retrouvent i>resqne tons clic/. J.o.witi/ns, ce qui rend le 
1,'enre Solciiozopltcri'i très problémati(iue ou plutôt insurtîsamment décrit. 



78 HYMENOPTERA 

triangulaires et externes qui sont ici relevées vers le milieu du disque. Cellule radiale courte, ouverte 
ou du moins non distinctement fermée. Crochets des tarses simples. Spinale ventrale à peine plus 
longue que large. Sexué. Dans des galles de plantes herbacées. 

Distribution géographique des espèces. — Les deux espèces dont se composent ce genre 
proviennent d'Europie. 

1. Timaspis lawpsanae, Karsch, Ma}r. Jahresber. Westfal. \'er. f. Xaturk. 1877, p. 46 (1878) (France. 

Allemagne. 

2. T. phoenixnpodos, Mayr, Arten d. C3mip. p. 5 (1882) (France : Montpellier). 

— T. rufiscapus. Giraud, Kieffer, Verh. Zool. Ges. \\'ien. \'c\. q, p. 371. n" 4 (18591 (Autriche). 

38. Genus COMPSODRYOXENUS, Ashmead 

Compsodryoxenus. Ashmead. Proc. U. S. Mus. \'ol. 19, p. 128 (1896U 

Caractères. — Diffère de Bassdtia par les caractères suivants : Tète densèment ponctuée ou 
ridée. Antennes de 13-14 articles, dont le 3^ est à peu près égal aux trois suivants. Thorax rétréci, densè- 
ment ponctué ou ridé. Sillons parapsidaux distincts. Scutellum ridé, en coussinet, séparé du mesonotum 
par un sillon. .Ailes tachetées. Crochets des tarses simples. Hypopygium prolongé en soc de charrue. 
Dans des galles de Que reus. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre ne renferme que deux espèces de 
TAménque du Nord. 

1. Compsodiyoxemis brunneiis. Ashmead, Proc. Ü. S. Mus. \'ol. 10, p. 129, n" 30(1896^ (Californie). 

2. C. macidipennis. .Ashmead, idem, p. 129, n° 29 (1896) (Arizona). 

39. Genus RHODITES, Hartig 

Cynips (part.). Linné, Syst. Xat. (éd. 10). \'o\. i. p. 553 11758'!. 

Diplolepis (part.). Fourcro}-, lînt. Paris, \'ol. 2, p. 391 (1785). 

Rhodites. Hartig, Zeits. f. Ent. \o\. 2, p. i85. no 6 (1840). 

Holoiexis. Förster. \'erh. Zool. Ges. Wien, \'ol. 19, pp. 33o et 333. n" 6 (1869 . 

Caractères. — Antennes de 14-15 articles dont le 3*= est le plus long. Pronotum très rétréci au 
milieu. Mésopleures traversées ordinairement par un sillon profond, longitudinal et interrompu par des 
arêtes transversales. Sillons parapsidaux marqués au moins en arrière. Base du scutellum avec deux 
fossettes. Cellule radiale fermée, peu longue. Crochets des tarses simples. Abdomen lisse: hypopygium 
de la Ç en soc de charrue. (PI. 3. f. 2) Sexué. Dans des galles de Rosa. 

Distribution géographique des espèces. — l^e genre Rhodites se compose de 23 espèces 
d'Europe, d'Asie et d'Amérique, 
î. Rhodites bicolor , Harris. Osten-Sacken. Treat. Ins. Massach. p. 399 (1842) (Canada. Etats-Unis). 

2. R. Carolina. Ashmead. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. 148, n° 36 (1887) (Caroline). 

3. R. ceiitifoliae, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2, p. 194. n° 2 (1840) (Suède, Allemagne, Autriche). 

4. R. dichlocerus, Harris, Osten-Sacken, Treat Ins. Massach. p. 399 (1842) (Etats-Unis). 

5. R. eglanteriae, Hartig, Zeits. f. Ent. Vol. 2. p. 194, n° 3 (1840) (Presque toute l'Europe, Asie occi- 

dentale). 

6. R. fusiformans. Ashmead. Bullet. Color. Biol. Assoc. \'o\. i. p. 14 (iSgo) (Colorado). 

7. R, globulus, Beutenmüller, Bull. .Amer. Mus. Vol. 4, p. 247 (1892) (New York). 

8. R. gracilis, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. Vol. 19, p. i35, n" 42 USg6) (Amérique du Nord). 

9. R. ignotvs, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad.Vol. 2, p. 43, n°7, et p. 49 (iS63) (Etats-L^nis). 

10. R. japonicus. Walker. Cist. Ent. Proc. 2, p. 309 (1874) (Japons 

11. R. lenticularis, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17. p. 59, rfi i (i8go) ( Massachusetts^ 



FA^I. CYNIPID.E -n 

/9 

12. R. Mayri, Schlechtcndal, Jahresber. Yer. Natuik. Zwickau 1870. \>. ôg \iS77) (HoUande, Allemagne, 
France, Autriche, Italie, Espagne, Asie-!\lineure). 

i3. R. politus, Ashmead, Bull. Color. Biol. Assoc. Vol. i, p. 14 (iSgo) (Californie, Dakota, Colorado). 

14. R. radicum, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. \'ol 2, p. 42, n" 4 et p. 46 (iS63) (Etats-Unisj. 

i5. if. rosae, Linné, Hartig. Syst. Xat. (ed. io),\'ol. i, p. 553. n" i (175s) (Toute TEurope, Asie occiden- 
tale, Amérique du Xord). 

16. R. yosaefolii, Ashmead, Bull. Color. Biol. Assoc. \'ol. i, p. i3 (iSgo) (Colorado). 

ij. R. rosanim, (jiraud, \'erh. Zool. ( ies. Wien, \'ol. 9. p. 366, n° i (1859) (Angleterre, Allemagne. 
Autriche, Hongrie, Italie). 

iS. R. similis, Ashmead, Proc. U. S. Nat. Mus. \'ol. 19, p. i36, n" 43 11S96) (WA'oming). 

19. R. spinosissimac, Giraud, \'erh. Zool. (ies. Wien, \"ol. 9, p. 367. n" 2 (iS5g) (Angleterre, Hollande, 

France, Allemagne, Autriche, Flongrie, Italie, Asie : Palestine). 

20. R. tumidus, Bassett, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 17, p. 60, n" 2 (1890) (Utah). 

21. R. utaheiisis, Bassett, idem, \'ol. 17, p. 62. n" 4 (i8go) (Utah). 

22. -ff. variabilis, Bassett, ibidem, \'ol. 17, p. 61, n° 4 (iSgo) (Utah). 

23. ff. venais, Osten-Sacken, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. 2, p. 41, n"3, et p. 47 (i863) (Etats-Unis). 

— R. friiduum, Rübsaamen, Bull. Soc. Nat. Moscou, p. 475, n" 107 (i8g5) (Crimée). 

— R. iiei'vosiis, Curtis, Marshall, Brit. Ent. Vol. i5, p. 688 (i838) (Angleterre). 

— R. rußpes, Förster, Mayr, \'crh. Zool. Cjes. W'ien, \'ol. 19, p. 333 (i860) (Allemagne). 

Espèces dont la galle seule est connue. 

— -ff. spijiosus, Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 14, p. i4,s (18S7) (Amérique du Nord^. 

— R. sp. Massalongo, Nuov. Giorn. Bot. Ital. pp. gg-iSa (i8g5) (Italie). 

40. Genus LYTORHODITES, Kieffer 

Rhodites. Bassett. Trans. Amei . Ent. Soc. \'ol. 17, p. 63. n° 5 (1890). 
Lytorhodites. Kieffer, Bull. Soc. Hist. Nat. IMetz (2), \'ol. 10, p. g6 (1002). 

Caractères. — Diffère de Rhodites par les caractères suivants : Scutellum sans fossettes à sa 
base; cellule radiale plus ou moins ouverte à la marge; abdomen finement ridé. Galles sur Rosa. 

Distribution géographique des espèces. — Les 5 espèces à rapporter ici reviennent à 
l'Amérique du Nord. 

1. Lytorhodites are/adus, Gillette, Kieffer, Canad. Ent. Vol. 26, p. i57 (1894) (Colorado). 

2. L. fulgcns, Gillette, Kieffer, idem, Vol. 26, p. liq (1S94) (Dakota, Colorado). 

3. L. multispiuosus, Gillette, Kiefter, Ent. Amer. V'ol. 6. p. li (iSgo) (Iowa). 

4. L. ncbulosus, Bassett, Kiefter. Trans. Amer. Ent. Soc.X'ol. 17. p. 63, n°5 (1890) (Amérique du Nord). 

5. L. negledus, Gillette, Kiefter. Canad. Ent. \'ol. 26. p. i58 (1894) (Colorado). 

— L. tiihercidosus. Osten-Sacken, Kieffer, Ent. Zeits. Stettin. Vol. 21. p. 415, n" i (i8(ji) (Amérique du 

Nord). 

41. Genus BELONOCNEMA, Mayr 

Belenocnema. Ma_\-r, Gen. d. Cynip, p. lO. n" 3 (18S1). 

Dryorrliizoxenus. Ashmead, Trans. Amer. lùit. Soc. \'ol. g, Proc. ]). z5 (18S1). 

Caractères. — .Antcimesde 14 articles (Ç) ou de i5 (o'i. Sillons parapsidaux jnolonds et per- 
currents. Base du scutellum a\ec un large sillon transversal, son disque bordé. Cellule radiale courte, 
ouverte à la marge, à nervures grosses et bordées de brun; 2'" partie du radius recourbée jiar en haut à son 
extrémité. Tibia antérieur (Ç) densément velu, armé à son extrémité, d'une grosse éjiine aussi longue 
((ue l'éperon; crochets des tarses simples, Spinule ventrale à peine plus Inngue c]uc lar;;e. Sexué. Dans 
des valles de Ouercus. 



So lîYMENOPTERA 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre ne renferme que deux espèces de 
l'Amérique du Xord. 

1. Bdonocnema Colorado, Gillette, Ent. News Philad. Vol. 4, p. 210 (iSgS) (Colorado). 

2. B. Treatae, AIa_vr. Clen. d. Cynip. p. 17 (18S1) (Floride). 

42. Genus PEDIASPIS, Tischbein 

Pediaspis. Tischbein. Ent. Zeits. Stettin. \'ol. i3. p. 141 (iSoa). 

Bathyaspis. Förster, \'erh. Zool. des. Wien, \'ol. ig. pp. 33o et 332, n° 4 (1869). 

Caractères. — Base du scutellum sans fossettes, sans sillon et sans arête, disque s'élargissant en 
arrière, avec ime impression circulaire, peu profonde et grossièrement ridée, située en son milieu. 
Sillons parapsidaux profonds et percurrents Cellule radiale fermée. Crochets des taises simples. Agame 
et sexué. Dans des galles â'Acei'. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce de ce genre n'a été observée 
qu'en Europe. . — 

I''. Pediaspis aceris, Förster, Ma}-r, \''erh. Zool. Ges. Wien,"\"ol. ig, p. 332, n" 4 (i86g) (Belgique, France, 

Allemagne, Autriche, Suisse). 
I*. P. sorhi, Tischbein, Ent. Zeits. Stettin, ^'ol. i3, p. 142 ( i852) (Allemagne, Autriche, France). 

43. Genus ESCHATOOERUS, Mayr 

Eschatocerus. ?\Ia}-r. (ien. d. Cynip, p. i3 (1881). 

Caractères. — Antennes de i3 articles insérées près des ocelles, itr article extraordinairement 
allongé. Mesonotum s'élevant perpendiculairement au-dessus du milieu et des côtés du pronotum. Base 
du scutellum séparée du mesonotum par un sillon transversal, sans fossettes et sans autre sillon. Cellule 
radiale ouverte à la marge et. en partie, à la base et au sommet; ailes à pilosité microscopique; nervure 
basale aboutissant à la cellule radiale, i''" partie du cubitus faisant défaut. H3'popygium en soc de 
chai rue. Sexué. Dans des galles d'Acacia. 

Distribution géographique de l'espèce. — I^'imique espèce sur laquelle est fondé ce genre 
revient à l'Amérique du Xord, 
I. Eschatocerus acaciae. Ma}'r, (}en. d. Cynip, p. 14, note (i.sSi) (Urugua}-). 



7. SUBFAM. IBALIIN>E, ASHMEAD 



Ibaliidse. Thomson, Oefv. Sv. Akad. Förh. Vol. 18. p. 3g7 (1861). 
Ibalioidse. Förster, Verh. Zool. Ges. W'ien. \'ol. 19, p. 329, n" i (i86g). 
Ibaliina. Thomson, Opusc. Ent. Ease. 8. p. 77S (1877). 
Ibaliinse. Ashmead. Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. i3, p. 60, n" i (18S6). 

Caractères. — .\iles avec deux cellules cubitales fermées complètement et une 3«= ouverte seule- 
ment à son extrémité; nervure cubitale prenant son origine au-dessus du milieu de la nervure basale; cellule 
radiale très allongée et fermée; aréole située vis-à-vis de la base de la cellule radiale. Second article des 
tarses postérieurs muni d'un éperon au côté externe. Abdomen presque sessile; les 4 premiers segments 
presque d'égale longueur chez la femelle, le ô"-' le plus long. Insectes d'une taille \ariant de S à 25 milli- 
mètres. Un seul genre. 



FAM. CYNIPIDÄ-: 8i 

Genus IBALIA, Latreille 

Ichneumon (part.). Hochenwarth, Schrift. Berl. Ges. Naturf. Vol. 6, p. 345 (1785). 

Ophion (part.). Fabricius, Suppl. Ent. Syst. p. 23g (1798). 

Ibalia. Latreille, Hist. Nat. Crust, et Insect. Vol. 3, p. 3o6 (1S02). 

Banchus. Fabricius, S\'St. Piez. p. 127 (1S04). 

Sagaris. Panzer. Krist. Revis. Vol. 2, p. 91 (1806). 

Cynips. Jurine, Xouv. Méth. Class. Hymen, p. 2S6 (1807). 

Diplolepis. Lamarck, Hist. Nat. Anim. s. vert. Vol. 4, p. i63 (1807). 

Caractères. — Tète fortement striée ou ridée, front excavé au milieu, occiput très enfoncé, 
fossettes antennaires parallèles et séparées par une carène. Antennes de la longueur de l'abdomen, 
composées de i3 articles (Ç) ou de i5 (o* j. Thorax à peine convexe, au moins deux fois aussi long que 
large, fortement ridé transversalement; pronotum plus élevé que le mesonotum, celui-ci traversé par 
trois sillons percurrents et muni en outre, de chaque côté, d'un sillon externe, raccourci en avant. 
Ecusson séparé du mesonotum par un sillon droit, muni à sa base de deux fossettes profondes, bordé 
sur ses côtés, plus ou moins incisé au milieu à l'extrémité qui est tronquée. Metanotum avec trois arêtes. 
Ailes nues. Cuisses postérieures courtes, mais épaisses, rétrécies aux deux bouts; tibias postérieurs avec 
des arêtes longitudinales, premier article des tarses très allongé, deux fois aussi long que les quatre 
suivants réunis. Abdomen comprimé en lamelle. Hypop3'gium en soc de charrue. Parasites de larves 
lignicoles. 

Distribution géographique des espèces. — Les neuf espèces sont à répartir entre l'Europe, 
l'Asie et l'Amérique. 

1. limita anceps. Say, Reelings Narrât. Exped. Vol. 2, Append, p. 325, n" i, éd. Leconte,\'ol. i, p. 218 

(1824) (Arkansas). 

2. /. cuUellator, Fabricius (?) I^atreille (?j, Ent. Syst. Vol. 2, p. 167, n" 142 (1793) (.Angleterre, Italie, 

Allemagne). 

3. /. Drewseni, Borries, Ent. Meddel. Vol, 3, p. Sj, u° 2 (1891) (Danemark, Piémont). 

4. /. ensiget-a, Norton, Proc. Ent. Soc. Philad. Vol. i, p. 200 (1862) (Pennsylvanie). 

5. /. Jahowlev.'l, Jacobson, Ann. ]\Ius. Zool. St-Pétersb. p. 28S (1899) (Sibérie : Prov. Irkut). 

6. /. Iciicospûidcs, Hochenwarth, Dalla Torre, Schrift. Berl. Ges. Naturf. \'ul. 0. p. 345, pi. S, fig. 5-6 

(1785) (Europe et Asie-Mineure). 

7. /. maciiUpcnnis. Haliday, Proc. Akad. Philad. Vol. 3, p. 127. n" 10 (1846) (Canada, Pennsylvanie). 

8. /. montana, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 7, Proc. p. 17 (1S79) (Colorado). 

9. /. ruficollis, Cameron, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 488 (1884) (Mexique). 

10. /. rufipes. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. \'o\. 7, Proc. p. 17 (1S79) (Nevada). 

11. /. scalpellator, Westwood, Mag. d. Zool. \'ol. 7. p. 179, pi. 17g, fig. 2 (1837) (Amérique ; Géorgie). 

12. /. Schinneri, Kieffer, Bull. Soc. Ent. Fr. p. i23 (1897) (Allemagne : Berlin). 

i3. /. Stiprunenhoi, Jacobson, Ann. Mus. Zool. St-Pétersb. p. 289 (1899) (Sibérie orientale, entre Doua}- 
et Alexandrowsk). 

8. SUBFAM. LIOPTERONIN>E, DaLLA TORRE 

Liopterinae. Ashmead, Proc. Ent. Soc. Wash. \'ol. 3, ji. 175, n" 4 I1S95). 

Caractères. — Diffère des autres sous-tamilles par l'abdomen longuement pédicule inséré au 
haut du metanotum, comme chez les Evaniidae. Tarière proéminente. 

TABLEAU DES GENRES 

I. Toutes les nervures bien marquées et grosses i. Genus Liopteron% Pcriy. 

— Nervure sous-costale et médiane bien marquées, les autres presque évanouies. . . 2. Gcnus Per.\s, Westwood. 



82 hymexoptera 

10. Genus LIOPTERON, Perty 

Liopteron. Perty. Delect, anim. Brasil, p. 140 (i833). 

Caractères. — Tête transversale, presque perpendiculaire, courte. Antennes de i3 articles (9) 
ou de 14 (cf ), sub-filiformes, plus longues que la tête et le thorax réunis. Thorax court. Prothorax en 
arc. Scutellum inerme. Ailes nues; une cellule radiale, 3 cellules cubitales; nervures fortes, la radiale 
presque nulle ; nervure basale aboutissant à la base de la cellule cubitale (?); i'<= cellule cubitale plus 
petite que la radiale, ou que l'aréole qui est fermée; ailes inférieures n'a3-ant que la nervure sous-costale. 
Pattes longues, surtout les postérieures. Abdomen longuement pédicule, comprimé, ellipsoïdal; pédicule 
strié latéralement et sur le dessous ; ■2'^ segment le plus long. 

Distribution géographique des espèces. — Les 1 3 espèces qui forment ce genre reviennent 
à l'Amérique. 

1. Liopteron abdominale. Westwood, Thesaur. Oxon. p. i32, n" 4 (1874) (Amazonas). 

2. L. apicale, Westwood, idem, p. i33, n" 5 (^1874) (Amazonas). 

3. L. hifasciatnm, Westwood, ibidem, p. i32, n° i ; pi. 20, f. 12 (1874) (Amazonas). 

4. L. davicorne, Westwood, ibidem, p. i33, n° 7 (1874) (Amazonas). 

5. L. compressmn. Perty, Délie, anim. Brasil, p. 140, pi. 27, f. i5 (i833) (Brésil). 

6. L. fenestraUim, Ashmead, Proc. Ent. Soc. Wash. Vol. 3, p. 177 (i8g5) (Santarem). 

7. L. fuscicorne, Westwood, Thesaur. Oxon. p. i32, n° 3 (1874) (Amazonas). 

8. L. nigripenne, Westwood, idem, p. iSj, n° 2 (1874) (Amazonas). 

9. L. rnfiim, Ashmead, Proc. Ent. Soc. Wash. \^ol. 3, p. 178 (iSgS) (Brésil : Chapada). 

10. L. sitbpetiolatum, Westwood, Thesaur. Oxon, p. i33, n" 6 (1874) (Amazonas). 

11. L. tarsah, Ashmead, Proc. Ent. Soc. Wash. Vol. 3, p. 177 (i8g5) (Santarem). 

12. L. unifasciaium, Westwood, Thesaur. Oxon. p. i33, n" 8 (1874) (Amazonas). 

i3. L. WeshMiordi, Cameron, Biol. Centr. Amer. Part. 27, H3-m. \'ol. i, p. 75, n" i (i883) (Panama). 

2. Genus PERAS, Westwood 

Peras. Westwood, Mag. de Zool. \'ol. 7, p. 179 (1837). 

Caractères. — Tête transversale. Antennes de i3 articles (Ç), atteignant la moitié de la 
longueur du corps; articles terminaux insensiblement épaissis, comprimés. Scutellum avec deux 
fossettes à sa base. Nervure sous-costale et médiane très grosse, les autres presque effacées; i cellule 
radiale, 2 cellules cubitales. Pédicule atteignant le tiers de la longueur de l'abdomen qui est comprimé. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce n'a été trouvée que dans l'Amé- 
rique du Sud. 
i. Peras nigra, Westwood, Mag. de Zool. Vol. 7, p. 179, pi. 17g, f. 2 (1837) (Guyane). 

ADDENDA 

M. G. Mavr vient de publier (i)ses observations sur les Cynipides du Nord de l'Amérique, dont les 
types sont en sa possession. Il en résulte que Holcaspis centricola (Bassett) Ashmead, Holcaspis Doiiglasi 
Ashmead et Andricus spcciosns Bassett sont tous trois à classer dans le genre Dryophanta, et que, d'autre 
part, Andricus apicalis Ashmead, A. hatatoides Ashmead, A. blastophagus Ashmead, A. cryptus Ashmead, 
A.difficilis Ashmead, .4. freqnens Gillette, A. gemmarius Ashmead, y^./i^^r Ashmead, /î./ow//o;'wîs Ashmead, 
A. rugosus Ashmead, A. seminator Harris et A Turneri A.s\\m<i3.à doivent rentrer dans le genre Callirhytis. 
L'auteur est d'avis que les genres Antistrophus Walsh et Xanikoteras Ashmead, peuvent être maintenus; ce 



(l> Verh. Zool. Ges. \\'ieni\"ol. 52, pp. 287-2CJO (1Q02). 



FAM. CYXIPID.K 83 

dernier serait à distinguer àeBiorrhiza par les crochets des tarses bidentés et non simples, comme l'indique 
Ashmead, tous les autres Biorrhiza ayant les crochets simples; Tunique espèce est X . forticornis Walsh; 
yJw^/s^ro//;;« \\'alsh différerait à'Aulax, non par les caractères indiqués par Walsh, mais par la forme de 
la tête qui, à la hauteur du ch'peus, est à peine plus étroite qu'à la hauteur des ocelles, et s'amincit 
ensuite rapidement jusqu'à la base des mandibules; il en résulte que les joues sont fortement convexes 
et ressortent d'une façon insolite; en outre, le scutellum dépasse de beaucoup le mesonotum ; chez 
Aulax, la tête s'amincit insensiblement à partir de la hauteur des ocelles, les joues sont donc peu 
convexes; l'unique espèce appartenant au genre Antistroplins est A. pisuni Walsh, tandis que Aiitistrophus 
nifus Gillette et silphii Gillette sont réellement des Aulax, comme nous l'avons pensé dans ce travail. 

Nous avons indiqué aux pages ii et 12 que la cellule radiale est fermée dans le genre Bahia 
Cameron et fermée ou ouverte partiellement à la marge dans le genre Neralsia Cameron. D'après le 
dessin de Cameron, pi. 4, f. g, Neralsia aurait la cellule radiale ouverte à la marge, tandis que, d'après le 
texte, elle serait complètement fermée; chez Baliia, elle est fermée au sommet et à la base, mais ouverte 
à la marge. 



84 HYMEXOPTERA 

EXPLICATION DES PLANCHES 
(Toutes les figures sont agrandies, sauf indication contraire) 

Planche i 

1. 'Kcnsson d.& Eucocla [Psichacra) Marshalli, Cameron. 

2. Neraîsia rufipes, Cameron Ç, d'après Cameron. 

3. Antenne du même insecte. 

4. Ecusson du même. 

5. Ecusson de Rynchacis nigra, Hartig. 

6. Aile de Diglyplwseina Jacqueti, Kieffer. 

7. Synergus filicornis, Cameron Ç, d'après Cameron. 

8. Antenne du même. 

g. Aile de Eucoela [Rkoptroineris] heptoma, 'Hartig. 

10. Ecusson d'Ouychia, Haliday. 

11. Leiopteron Westn'oodi, Cameron, d'après Cameron. 

12. Tête du même insecte. 

i3. Ecusson à'Aspicera, Dahlbom. 

Planxhe 2 

1. Aile de Belonocncma Treatae, Mayr, d'après Mayr. 

2. Ailes à'Ibalia cidtellator, Fabricius, grossies 4 fois, d'après Dominique. 

3. Ibalia cultellator, Fabricius, 9 (grandeur naturelle), d'après Dominique. 

4. Aile de Rvnchacis nitida, Kieffer. 

5. Aile de Diceraea urticeti, Dahlbom, Förster, d'après Dahlbom. 

6. Aile de Eschatocevus acaciae, Mayr, d'après Maj'r. 

7. Aile de Psilose?na himaculatnm, Kieffer. 

8. Profil du corps à'Ibalia cultellator, Fabricius (grossi 4 fois), d'après Dominique. 

Planche 3 

1. TLcMSSon àe Cynips , Linné. 

2. Rhodites rosae, Linné ( Ç ). 

3. Ecusson de Figites, Latreille. 

4. Ecusson de Neuroterus, Hartig. 

5. Anacharis typica. Walker (cf ). 

6. Ecusson d'Ibalia, Latreille. 

7. Mesonotum et ecusson de Tavaresia nigra, Hartig, Kiefier. 

8. Cynips tozae, Bosc. 

9. Mesonotum et ecusson de Diglyphosema nigricorne, Kieffer. 



Bitche (Lorraine), le i5 Novembre 1902. 



GENERA INSECTORUM 



HYMENOPTERA 






Neralsia rilfipes , Cameron ^ 

\ ■ 




■•^^-nergu-s filicornis , CameroTi ^ 













13 




IJeiopteron fieslM-uadi, CiniieTon , 



FAM. CYNIPID/L 
1 



GENERA INSECTORUM 



HYMENOPTERA 




Profil il Ihtilia rliltcllorot; Fahrichl 



FAM. CYNIPID/L 







<^^. ... 


^^ 










xXt 


>V'-^ 







GENERA INSECTORUM 



HYMENOPTERA 




>0 






'y 

7 / -- 



Rhodites rosae Xini 



'^ 







Anacharis tj-pica , Valker ö 








Cyni'ps tozcie 13oSi 



FAM. CYNIPID/5L 

5 



/j/l'^ FASCICULE 



HYMENOPTERA 



Genera 



Insectorum 



PUBLIES PAR 



P.WYTSMAN 



HYMENOPTERA 



FAM. MUTILLID^ 



par Ernest ANDRÉ 



1903 



Prix TR.tù.Là 



On souscrit chez M. P. Wytsman, 108, Boulevard du Nord, Bruxelles. 
Prospectus gratis et franco sur demande. 



HYMEN OPTERA 



FAM. MUTlLLID,t 



HYMENOPTERA 

FAM. MUTILLID/E 

par EARNEST ANDRÉ 

AVEC 3 I'LANCHICS COLORIÉES 




AVANT PROPOS 



" 'f' L DOIT sembler téméraire d'entreprendre en ce moment un Généra universel des Mutil- 
lides, et je suis le premier à partager cette opinion. L"état actuel de nos connaissances, et 
1 surtout l'ignorance à peu près complète où nous sommes encore au sujet de la concor- 
dance sexuelle de l'immense majorité des espèces, t)pposent, en effet, un obstacle à peu 
près insurmontable à une répartition rationnelle de ces insectes en genres solides et bien définis. Si j'ai 
cédé aux instances de M. P.\\'ytsman. en acceptant d'écrire pour son Genera Insectonim la partie relative 
aux Mutillides, ce n'est certes pas avec l'espoir de jiroduire une œuvre complète, dont la réalisation 
exigerait une accumulation de matériaux et de documents cjue l'état actuel de la science ne permet pas 
de rassembler. J'ai pensé toutefois que cette ébauche, si imparfaite que je la reconnaisse, pourrait ne 
pas être tout à fait inutile, en ou\raiit la voie où s'engageront plus tard des travailleurs plus habiles 
et mieux documentés. 

J'ai déjà, en ce qui concerne les ]\Iulillides de l'ancien Monde, placé quelques jalons et établi ou 
adopte un certain nombre de sous-genres que je maintiens dans le présent travail en leur adjoignant 
plusieurs nouvelles coupes. La multiplicité de ces divisions m'oblige aujourd'hui à les élever au rang 
de Genres, et je suis convaincu que l'avenir consacrera cette nécessité, car le nombre des Mutilles va 
toujours en augmentant, et le genre Midilla arriverait rapidement à comprendre plusieurs milliers 
d'espèces aussi dispaiates ([ue celles qui compos.iicnt l'aurien génie Foimica, de ! .inné, aujourd'iuii 
divisé en plus de ißo genres différents. 

Je serai plus réservé à l'égartl di's Mutilles du .N'mueau Monde, ([ui me sont beaucoup moins 
Connues, dont les formes sont beaucoup plus multiples, et au sujet desquelles les iU)nnées sui la relation 
des sexes font encore plus comi>lètemenl défaut. Je serai obligé-, en ce (lui les regarde, de m'en tenir à 



2 HYMEXOPTERA 

quelques grandes divisions, laissant à l'avenir le soin de les lépartir en groupes plus restreints, de 
manière à en faciliter l'étude. 

Ainsi donc, pour répondre d'avance aux critiques qui pourraient m'être adressées, je tiens à ce 
qu'il reste entendu que j'ai plus que personne conscience de l'insuffisance de ce Généra, dont la principale 
utilité sera, comme le disait lui-même M. P.V\"vtsman. dans l'annonce de son projet : « de démontrer 
qu'il reste encore de grands pas à faire dans la classification de certains ordres d'insectes et principale- 
ment chez les H^^ménoptères, où les connaissances de plusieuis Familles sont loin d'être suffisantes et 
où l'état actuel de la classification ne permettra pas d'arriver à une enumeration générique satisfaisante, 
tout au moins en ce qui concerne les genres des espèces exotiques ». 



La famille des Mutillides. qui a jujur type le genre Muiilla. de Linné, a été fondée en i8o5 par 
Latreille dans le tome i3 de son « Histoire naturelle des Crustacés et des Insectes ». Elle comprenait 
alors, en dehors de quelq.ues éléments disparates qui en ont été distraits depuis, les genres Metlioca, 
Myymosa, Psammotherma et Miitilla, au.xquels Latreille lui-même adjoignit, en i8og, le genre Aptcrogyna. 
Malgré quelques tentatives de divisions faites par divers auteins et que je signalerai tcjut à l'heure, il 
paraît étrange que l'état de cette importante famille, dont les espèces se multiplient tous les jours, soit, 
après lui siècle, resté stationnaire et iju'aujourd'hui encore la plupart des naturalistes contemporains 
ne reconnaissent guère que les genres de Latreille et continuent à englober dans le \ieux genre 
Mutilla la presque totalité des espèces connues. Cependant, dès l'année i836. Sa}' créait le genre 
Epliuta pour quelques toimes américaines qu'il ne sut pas suffisamment caractériser. Cette coupe a été 
reprise, en 1871, sous le nom de Sphaeyopldliahiia. par Blake qui en élargit le domaine, en l'étendant à 
toutes les MutiUes américaines pourvues d'yeux ronds, lisses et convexes. En 1871, VVesmael sépara 
des Mutilla deux espèces pour en former le sous-genre Myrmilla qui resta oïdiliè bien à tort et que j'ai 
fait revivre en 1896, en en précisant l'acception. En 1857, Fr. Smith créa le genre Myrmosida pour un 
mâle de l'Inde dont la place est encore problématique. Achille Costa proposa, en i858, les genres 
Rudia ( --- Myiiiiilla. W'esmael) et Ronisia qui ne furent jias adoptés. Il en fut de même du genre 
Smicromyrmc, établi par Thomson en 1870. Les genres Agania, Blake (1871) {■— P/iotopsis, Blake 1876), 
Scaplodadyla, Biu'meister (1875) et Scaptopoda. Lynch-Arribalzaga (1878) n'eurent pas plus de succès 
et ne concernaient d'ailleius que la faune américaine. En 1880, H. de Saussure proposa le genre 
Fcdtschenkia dont l'attribution aux Mutillides n'est pas absolument certaine. Je ne parle que pour 
mémoire des Fseudomiitilla. Costa ( i885) et Edrionoius. Eadoszkowski (i885), parce que ces deux genres 
sont s3'non3'mes de Myrmilln, Wesmael. Le Général Radoszkowski fonda encore, en i885, les genres 
Tricholabiodes et Dasylahris que les auteurs modernes ont négligés, mais que j'ai repris en i8g6, les 
considérant comme très justifiés. Nous trouvons ensuite les genres américains Cliypholes, Blake (1886), 
Brachycystis, Fox (i8g3) et Pseiido?iietIwca. Ashmead (i8g6) qui restèrent à peu près ignorés des entomolo- 
gistes européens. En i8g6, je proposais les sous-genres PscudopJiotopsis, Cysiomntilla et Stenomiitilla que 
j'élève maintenant au rang de genres, et. en i8g8. je faisais connaître le genre Millida. Le naturaliste 
américain Ashmead créait, en i8gg. les genres Typhoctes. Ephutomma, Odoniomntilla, Doliclioimitilla et 
Hoplomittilla, qui figurent dans le présent travail, et, en outre, les genres Alloiicurion. Trogaspidia, 
Timulla, Botliriomutilla, Eurymufîlla, Noiuiaphagus. PynhomuiiUa, Dasynnttilla, Micromutilla et Allomutilla, 
que je n'ai pu admettre, soit parce qu'ils étaient trop insuffisamment caractérisés, soit parce qu'ils ne 
constituaient que des sv-nonymes de genres plus anciens. Il en est de même du genre Morsyma, créé par 
Fox en rSgg, et qui repose sur une erreur de sexe, l'auteur ayant considéré comme femelle un mâle 
aptère. Enfin, poiu' terminer cette nomenclature, je citerai les genres Brac/iyiiiiitilla. Dasylabroides. 



FAM. MC'TILLID.^-: 3 

RliopalomutiUa . Baiyiuiitilla. KanomuiiUa, Platvuiynnilla, ainsi que le sous-genre Tiamiiatoinutillci, établis par 
moi en igoi . 

Je divise aujourd'hui la tamillc des Mutillides en cinq seius-iamilles comprenant 35 genres et 
2 sous-genres, parmi lesquels y genres (Labidomilla, Myrmilloides, Pioinccilla. Rkopti-otniitilla. Talliinii, 
Atilhim et Eplnttnmovplia) et un sous-genre ( Tilluina' sont de nouvelle créatif)n. 

MUTILLID/E, Fr. Smith 

Mutillaires. i,atreille. Ilist. Xat. Ins. \'ol. i3 (i.So5i. 
Mutillarise. i.atreille. tien. Crust, et Ins. X'ol. 3. p. 117 ^ibuj . 
Mutillites. Lepeletier, Hist. Nat. Ins. Hv'm. Vol. 3. \\ ^7' (1S451. 
Mutillidse. Fr. .Smith. Cat. Hym. ISrit. Mus. Vol. 3. y), i (iS55j. 

Caractères généraux. — Hyménoptères solitaires, comprenant, sauf de très rares exceptions, 
des femelles aptères et des mâles ailés. Les deux sexes sont presque toujours fort différents de forme, de 
couleur et d'ornementation, et la plupart du temps très \elu.s. Yeux toujours présents, arrondis, ovales nu 
réniformes; entiers chez les femelles, entiers, sinués ou échancrés chez les mâles. Trois ocelles chez les 
mâles, manquant le plus souvent chez les femelles. Antennes non coudées, composées de 12 articles chez 
les femelles, de 1 3 chez les mâles. Palpes maxillaires presque toujours de 6 articles et les labiaux de 
4 articles. Thorax des femelles ordinairement sans sutures distinctes en dessus, rarement avec rme ou 
deux sutures plus ou moins profondes ; celui des mâles de cnniormation normale, avec les lobes latéraux 
du pronotum s"étendant jusqu'à l'articulation des ailles qui est protégée par une écaillette. Ailes non 
plissées dans le repos, poruvues d'un stigma opaque ou cellulitorme, d'ime cellule radiale non appen- 
dicée, d'une à tiois cellules cubitales complètes et d'une ou deux cellules disco'idales fermées. Rarement 
les ailes des mâles sont rudimentaires ou nulles. 1 )ans le genxi' Aptcrogvua, la nervulation est très réduite 
et confinée à la base de l'aile. Hanches intermédiaires ordiiiairc-ment rapprochées et souvent contiguës: 
trochanters uniarticulés; tibias intermédiaires et postérieurs le plus souvent armés de deux éperons. 
Abdomen (sauf chez Fcdlscheiikia) profondément et anguleusement étranglé entre le premier et le second 
segment ventral. Aiguillon des femelles très long et très puissant. 

Les Mutillides. dont les mœurs ont été jusqu'à ce jou.r peu observées, sont parasiu;s des Hj'mé- 
noptères nidifiants dans les cellules desquels ils déposent leurs œufs. Les larves qui en éclosent s'attaquent 
à celles des propriétaires du nid. sans toucher aux provisions alimentaires que peut contenir la cellule. 

TAISLKAU DES S0US-1'.\MI l.LES 

1 . — Les deux si-xcs nilh et de formes identiques. Yeux nou écîiancrcs. Les 

deux preuiiei's seffiiieufs de l'abdomen non /orteuient séparés eu des- 
sous par un étranglemeut en forme d'angle dièdre. Pas de coutraetinn 
entre le secoj:d et le troisième segment. Hypopygium des mâles 

inerme. Tarses dépourvus de fulvilli. (D'après de Saussure^ . . i. Subfam. l-'i;iyrscin:NKiiN.i:. Aiidie. 
— Les deux sexes très disparates. Femelles toujours aptères. Les deux 
premiers .segments de l'abdomen séparés l'un de l'autre, en dessons, 
par un profond étranglement -i 

2. — Les deux premiers segments de l'abdomen plus on moins nodiiornus, 

profondément contraelés en dessus à leur articulation postérieure 11). 



(r) I.o gi-iirc Mvrnu'sùf.t l'i*. Smith, qui in'csl inconnu i-l dont le niûlc seul ;i rte ilfriit. ollu" an.-^si les deux pri-nin-rs M'^iurnl> ul'iio- 
minaux contractés en arrière, ni.iis la description de Smith ne permet pas de le r-lttachcr anx .l/'.\-ro-^yiiititi-.vt il n'est pas même certain que cet 
insecte appartienne aux .Mutiitidœ. I,'cspcce sur laquelle U* ^eurc a tjlù fondé est la .I/rr;«i».v/(i',ï /.rra./.-.v.ï.dc .Sin^ajinrc ,l-"r. Smith. Troc. I.inn. 
.Soc. I.ond. Vol. 2. p. î^N, pi. -, ti^,'. i ' (iS.s;). 



4 HYMENOPTERA 

Pionotum des femdles sépate Au uicsonotiim par une sutun: bien 
distiiide. Males avec V hypopygiitm prolongé en une épine qui se 
recourbe en liant en forme de crochet. Ailes avec une itervulation 
très réduite et confinée sur leur premier tiers : une seule cellule cubi- 
tale rudimentaire. pas de cellule radiale ni de cellule discoïdale. . 2. Subfam. Apterogv.nin.e. André. 

— Le premier segment de F abdomen seul pouvant être nodi forme ou pré- 

senter une forte contraction à son extrémité postérieure . Males avec 
les ailes toujours pourvues d'une cellule radiale et d'une ou plusieurs 
cellules cubitales e: discoïdaies. Rarement certains nuiles sont aptères 
ou pourvus d'ailes rudimentaires 

3. — Thorax des femelles avec une ou deux contractions ou an moins divisé 

en dessus par une suture bien marquée entre le pronotum et le ineso- 
notum. Males avec les ailes inférieures munies d'un lobe détaché à 
la base du limbe 

— Thorax des femelles sans sutures en dessus ou n'en présentant que de 

superficielles (i); pas d'ocelles. Mâles avec les ailes inférieures 

dépourvues de lobe à la base du limbe 5. Subfam. Mutillin.e. Fox. 

4. — Thorax des femelles plus ou moins cvli}idrique ou quadrangulaire. 

non contracté, mais simplement divisé en dessus par une ou deux 
sutures peu profondes: trois ocelles parfois petits et peu distincts. 
Males avec l'hypopygium inerme 4. Subfam. Myrmosin^e. André. 

— Thorax des femelles avec une ou deux profondes contractions qui le 

divisent en deux ou trois parties nettement séparées. Mâles avec 
Vhypopygium prolongé en une épine médiane, recourbée en dessus en 
forme de crochet 3. Subfam. Metkocin.î. André. 



Subfam. FEDTSCHENKI IN>C, Ern. André 

Fedtschenkiens. Saussure dans Grandidier. Hist. Xat. de Madagascar. Part. 20. Hvménoptères. p. 3oi 

(1S90). 
Fedtschenkiinae. Ern. André, Spec, des Hym. d'Eur. \'ol. S. p. 58 11S99). 

Caractères. — 9 Cf- Les sexes presque semblables, tous deux ailés. Mandibules arquées, 
tridentées. Palpes maxillaires de 6 articles, palpes labiaux de 4 articles. Antennes longues, filiformes. 
Yeux allongés, non échancrés. Des ocelles. Thorax allongé; pronotum transversal, concave en arrière; 
métathorax arrondi postérieurement. Ailes avec le stigma opaque; cellule radiale assez grande, arrondie 
au sommet; trois cellules cubitales à peti près d'égale grandeur et deux nervures récurrentes reçues par 
la 2'^ et la 3*^ cellule cubitale. Pattes grêles ; tibias intermédiaires et postérieurs armés, sur leur tranche 
externe, de deux rangées de fortes épines; tarses dépourvus de pulvilli. Abdomen en ovale allongé, sessile, 
son premier segment ventral non séparé du second par un profond étranglement. Hvpopygium des mâles 
inerme. Pas d'aire pygidiale chez les femelles. iD'après de Saussure. ) 

Cette sous-famille est réduite au seul genre suivant. 



(i) Le genre Ephut)mni.i, qui lait partie de la sous-fatEiUe des MutiUimc, présente exceptionneUement des surgiras dermales bien marqaèes 
chez les femelles qui offrent aussi parfois des ocelles pins on moins distincts, mais les mâles qui lenr sont attribué?, ayant les ailes dépourvues de 
lobe basai et rhypopygium simple, ne pciven: rentrer dans les MàlhjCinJE ou les Myrniosins-t. 



KAM. MUTILLID.5Î 5 

Genus FEDTSCHENKIA, Saussure 

Fedtschenkia. Saussure, dans Fedtschenko, X'o}'. au Turkestan. Scoliidat-. p. i5, 9 Cf (1880]. 

Caractères. — Ce genre, dont les caractères, qui sont ceux de la sous-famille, viennent d'être 
donnés d'après M. de Saussure, m'est resté inconnu et il ne me paraît même pas absolument certani 
qu'il appartienne aux ^lutiliides. je n'ai cependant pas voulu l'omettre, puisque son auteur l'a classé 
dans la famille qui nous occupe et qu'il figure aussi, au même titre, dans le grand Catalogue de Dalla 
Torre. 

Distribution géographique des espèces. — Le genre Fcdisdiaikia ne comprend que 2 espèces 
propres à la Faune paléarctiquc. 

I . Fedlsc/ieakia givssa, Saussure, in l'edtschenko.\'oy.au Turkestan, Scoliida-,p. i5, 5 q* (1880) (Turkestan). 
■2. F. indigofea. Radoszkowski, Horn: S()c. Ent. Ross, p. 43. q* (1886) (Turkestan). 



SUBFAM. APTEROGYNIN/E, Ern André 



Apterogyninse. Ern. André. Spec. Hym. Eur. \"ol. 8, p. 65 (iSgg). 

Caractères. — 9 'Zf • Femelles aptères: mâles ailés. Les deux sexes semblables de forme, sauf 
les caractères particuliers du thcjrax. Yeux arrondis ou uvales, convexes, entiers. Ocelles distincts chez 
les mâles, nuls chez les femelles. Antennes longues et grêles, surtout chez les mâles qui ont le scape 
court et presque globuleux. Mandibules étroites, arquées, acuminées au sommet, inermes. Chez les 
femelles le thorax est subpentagonal, très rétréci en arrière, avec le pronotum séparé du mesonotum par 
une suture dorsale bien accentuée, tandis que le mesonotum, plus large que le pronotum, est soudé au 
metanotum sans trace de suture en dessus. Chez le mâle, le mesonotum est creusé de deux forts sillons 
longitudinaux, divergents en avant. Trochanters intermédiaires çf parfois munis d'une dent apicale. 
Ongles des tarses plus ou moins distinctement dentés à la base. Eperons pectines. Ailes tout à tait 
dépourvues de nervures sur leurs deux derniers tiers, ne présentant qu'une cellule cubitale rudimentaire, 
sans cellule radiale et sans cellule disco'idalc. Abdomen de conformation analogue chez les deux sexes, 
nettement pétiole; son premier segmenttrès étroit, nodiforme ou piriforme, pédicule en avant, contracté 
en arrière; second segment assez fortement étranglé à son articulation postérieure, plus court que le 
troisième segment qui est le plus long de tous: dernier segment de la femelle sans aire pygidiale, mais 
denté en scie sur les côtés. Ilvpopvgium du mâle prolongé en une longue épine médiane qui se recourbe 
en haut en forme de crochet. 

Cette sous-famille ne comprend que le seul genre suivant : 

Genus APTEROGYNA Latreille 

Scolia. Fabricius, Ent. Syst. X'ol. 2, p. 237 (lygj). 

Apterogyna. Latreille, Gen. t'rust. et Insect. \'ol. 4. p. 121, 9 0* ('f^og). 

Caractères. — Les mêmes (]uc ceux donnés pour la sous-iamille. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre compte aujourd'hui iS espèces dont .ui 
moins une est incertaine cl i]ui toutes sont juopres à l'.Afrique et à l'.'Vsie, 

1. ApUrogyna himacidata. Ern. .André. Ann. Soc. iCnt. Fr. p. 3, 9 (i8gSi (.Algérie). 

2. .'L cUmene, Péringuey. .Ann. S. .\tV. Mus. y. i5. 9 ' i8gS'i 1 Le Cap^. 



6 HYMEXUPTERA 

3. A. Cybele, Péringue}-, idem, p. i5, 9 (189S); loc. cit. p. 128, çf (igoi) (Le Cap). 

4. A. dorsostriata, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 4, Ç (i8g8); Bull. Soc. Ent. Fr. p. 347, cf (1898) 

(Algérie). 

5. A. globularia, Fabricius, Ent. Syst. Vol. 2, p. 237, rf (I7q3) (C'afrerie, Le Cap). 

6. A. Klugi, Ern. André, Spec. Hym. Eur. \V)1. S, p. 69. Ç (1S99) (Egypte). 

7. A. laterUia, Morawitz, Horas Soc. Ent. Ross, ji. 642. Ç (iSgo) (Prov. transcaspienne). 

8. A. Latreillei, Klug, S3'mb. Ph}-s. Vol. i, pi. 3. fi.u'. i3, 9 118291: Lepeletier, Hist. Nat. Hvm. Vol. 3, 

p. 593, cf (1845) (Egj^pte). 

9. A. miniaticornis, Enderlein. Arch. f. Naturg. Berlin, p. 210. r^ (1901) (Delagoa Bay). 

10. .-!. Mlokosewitsi, Radoszkowski, Horae Soc. Ent. Ross. ji. i5i, 9 Cf (1879) (Caucase). 

11. A. miiemosima, Péringue}', Ann. S. Afr. Mus. p. 36 q* Ii8g8i (Damaraland). 

12. A. Morauntsi, Radoszkowski. Horae Soc. Ent. Ross. p. 42. 9 (i885) (Askhabad). 
i3. A. mutiUoides, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. \'ol. 3, p. 64, 9 Cf (i855)-(Indc). 

14. A. Olivieri, Latreille, Gen. Crust, et Ins. \'ol. 4, p. 122, 9 cf (1809) (Egypte, Arabie). 
i5. A. Pici, Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 276, çf (1896) (Algérie). 

16. A. Savignyi, Klug, Symb. Phys. \'ol. i, pi. 5, fig. 14 et i5, 9 cf ( 1829) (Egy-ptc). 

17. A. vespertina, Morawitz, Horœ Soc. Ent. Ross. p. 643, cf (i8go) (Prov. transcaspienne). 

? A. unicoloi\ Audouin, Diet. Class. Hist. Xat. \'ol. i. pi. 6, fig. 7 et 8. 9 cf (1S22) (Patrie ?). 



SuBFAM. METHOCIN/E, Ern. André 

Scolietse (pars.), Thomson. Hymen. Scandin. \'()1. 3, p. no (1S74). 

Myrmosini (pars.), Ashmead, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 23. p. 180 (i8g6). 

Cyphotini. Ashmead, idem. \'nl. Z3, \k iSo (18961. 

Thynninae (pars.). Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 25, p. 274 (1899). 

Thynnidse (pars.). Ashmead, Journ. New YorkEnt. Soc. Vol. 7, p. 4g (iSgg). 

Myrmosidse (pars.). Ashmead. idem, \'ol. 7. p. 52(i8gg). 

Methocinse. Ern. André. Spec. Hym. Eur. \'ol. N, p. gi (iSgg). 

Caractères. — 9 O*- I'cmellcs aptères; males ailés. Les deux sexes très dissemblables. Yeux 
ovales ou arrondis, entiers. Ocelles tantôt présents, tantôt nuls chez les femelles. Thorax des femelles 
divisé en deux ou trois parties par un ou deux étranglements dorsaux. Ongles des tarses simples, dentés 
ou bifides. Abdomen des femelles sessile ou pétiole, avec le dernier segment dépourvu d'aire p3-gidiale ; 
celui des mâles avec l'hypopygium prolongé en une épine recourbée en haut en fi^rme de crochet. Ailes 
avec deux nu trois cellules cubitales et une ou deux cellules discoïdales; les ailes intérieures sont toujours 
munies d'un lobe détaché à la base du limbe. 

TABLEAU DES GENRES 
FEMELLES 

i. — Thm'ax divisé en trois parties par deux étiaiigleiiiciits dorsaux. Des 

ocelles i. Genus ^IethoC-\. Latreille. 

— Thorax avec un seul étranglement dorsal entre le pronotum et le meso- 

notum. Pas d'ocelles . . " 2 

2. — Tibias intermédiaires avec un seul éperon. Abdomen non réum au 

thorax par lin pétiole grcle et allongé 3. Genus BR.vcnycvsTis, Fox. 

— Tibias intermédiaires avec deux éperois. Abdomen réuni au thorax 

par un pétiole grêle _ 3 



KAM. -MUTILLID.K 



3. — Premier segment de l'abdomen pen on pas contracté en arrière. Pro- 
thorax beaucoup plus étroit que le mcso-inétathorax. Yeux en ovale 
court, plies ou moins lisses et luisants 4. Gcnus Chvphotes. Blake. 

— Premier segment de l'abdomen sensiblement contracté en arriére. Pro- 

ihorax pas plus étroit que le méso-métathorax. Yeux allongés. 

pourvus de facettes distinctes 5. l lenus Tvphoctes. Ashmead. 

MALES 

1. — Cellule radiale courte, moins longue sur la nervure costale que la 

longueur du stigma 3 

— Cellule radiale au moins aussi longue ou plus longue sur la nervure 

costale que la longueur du stigma 2 

2. — Tibias intermédiaires munis de deux éperons. Cellule radiale très 

allongée. Deux cellules cubitales et deux nervures récurrentes reçues 

par la l'^e et la y cellule cubitale 1 . (iemis Methoca, Latreille. 

— Tibias intermédiaires avec un seul éperon. Trois cellules cubitales et 

deux nervures récurrentes reçues par la 2'^ et la 5<^ cellule cubitale . 1. (u-iuis Mii.i.rTA, André. 

3. — Tibias intermédiaires avec un seul épeion. Ailes munies de trois 

cellules cubitales et de deux nervures récurrentes reçues par la 2' et 

la 2'' cellule cubitale. Abdomen sessile ou pétiole 3. Gcnus ürachycvstis. Fox. 

— Tibias intermédiaires avec deux éperons. Abdomen nettement pétiole . 4 

4. — Ailes avec deux ou trois cellules cubitales et deux nervures récurrentes 

reçues toutes deux par la seconde cellule cubitale 4. ( ienus Chyphotes. Blake. 

— Ailes avec deux cellules cubitales et une seule nervure récurrente 

reçue par la seconde cellule cubitale 5. ( ienus Tvphoctes, Ashmead. 

I. Genus METHOCA, Latreille 

Methoca. l.atreille. Ilisi. Nat. Crust, et 1ns. \'ol. i3, p. 268, Ç liSo5). 
Tengyra. [.atreillc (ien. Crust, et Ins. \'ol. 4, p. ii5, çf (1S09). 
Gonatopus. Xees, Ilym. Ichneum. affin. INIonogr. \'ol. 2. p. 38i. 9 (.i'''34). 
Spinolia. Ach. Costa. Fauna Napoli, Scoliida;, p. 21, cf (iS5S). 
Costia. Kirchner, Catal. ll^ni. Eur. p. 212, cf (1867^ 
Ischioceras. Provanchcr. Natural. Canad. \'ol. i3, p. S. g* (:882l. 

Caractères. — 9 . Tète arrondie, plus large que le thorax. Yeux très grands, elliptiques. 
Ocelles petits, mais distincts. Mandibules arquées, bidentées ou bilrdes au sommet. Antennes avec le 
scape court et le second article du funicule à peu près égal au troisième. Thorax très allongé, aussi long 
ou plus long que rabd(jmen, profondément contracté entre s,.-s trois segments qui sont gibbeux. Pattes 
robustes; tibias postérieurs avec un seul éperon arqué; ouglcs des tarses munis d'une dent à leur bord 
interne. Abdomen fusiforme, sessile; dernier segment dépourvu d'aire p}-gidiale. 

cf. Corps étroit et allongé. Tète aussi large ou plus large que le thorax. Yeux grands, enticis. 
Ocelles petits. r^Iandibules bifides au sommet. Antennes longues, droites, atténuées à l'extrémité; scape 
gros et court; premier article du funicule petit et transxersal. les suivants longs et un peu arcjués. 
Thorax en ovale allongé. Ecaillettes petites. l'attes peu robustes: tibias intermédiaires et postéiieius 
armés de deux éjierons; ongles des tarses unidentés au bord inleiiie. .\iles a\ec le sligma grand et 
opaque, pourvues d'une cellule radiale très allongée, dont la pointe est vciisine de l'eNtrémite de l'aile. 



s HYMExXOPTERA 

de deux cellules cubitales fermées et de deux cellules discoïdales. L'absence de la troisième cellule 
cubitale ne provient pas, comme d'ordinaire, de l'oblitération de la troisième nervure transverso-cubi- 
tale, mais bien de la première dont souvent une amorce se voit sur la nervure cubitale. Abdomen 
allongé, subcylindrique, sessile, faiblement contracté entre tous ses segments, un peu plus fortement 
entre les deux premiers; hypopygium prolongé postérieurement en ime longue épine aiguë, recourbée 
en haut en forme de crochet. 

Distribution géographique des espèces. — Les Methoca comptent des représentants dans 
toutes les parties du monde, à l'exception de l'Australie. On en connaît aujourd'hui ^3 espèces. 

1. Methoca bicülor., Say, Boston Journ. Xat. Ilist. \'o\. i. p. 299, 9 (i836) (Indiana. New Jersey. Kansas, 

Canada). 

2. M. Braunsi, Ern. André, Zeits. f. H\-m. p. 281. 9 (1901) (État d'Orange). 

3. M. californica, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond. p. i33, 9 (1881) (Californie'i. 

4. M. Cambottei, Saussure, Mitth. Schweiz. Ent. Ges. p. 259, 9 (1891) (^Madagascar). 

5. M. canadensis, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 67, çf (i855) (Canada). 

6. M. constricta, Fr. Smith, Descr. newsp. Hym. Brit. Mus. p. 288, q* (1879J (Brésil). 

7. M. gracilis, Fi'. Smith, Journ. Proc. Linn. Soc. Lond. p. 77, çf (i860); [insularis Ç] (Makassar). 
S. M. hämorrhoidalis, Westwood, Trans. Ent. Soc. I^ond. p. 134, 9 (1881) (Cafrerie). 

g. M. ichnenmonides, Latreille, Hist. Nat. Crust, et Ins. Vol. i3, p. 269, 9 ( i8o5); sanvitali, Latreille. Gen. 
Crust, et Ins. Vol. 4, p. 116, çf (1809) (toute l'Europe. Algérie, Asie mineure). 

10. M. mandibularis, Fr. Smith, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 3oi, cf (1869) (Chine, Shangaï). 

11. M. mexicana, Saussure, Grandidier, Hist. Nat. ^ladag. p. 29g, 9 (1892) (Mexique). 

12. M. minima, Ern. André, Zeits. f. Hym. p. 282, 9 (1901) (Le Cap). 

i3. M. nigriceps, Fr. Smith, Descr. newsp. Hym. Brit. Mus. p. 228, 9 (1901) (Brésil). 
14. M. nigrior. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 2S8, q* (iSgg) (Washington). 
i5. M. orientalis, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 66, o< (i855) (Inde). 

16. M. pacalis, Westwood, Trans. Ent. Soc. Lond. p. i3S (1881) (Massachusetts). 

17. M. picipes, Morawitz, Horse Soc. Ent. Ross. p. 632, o* (1890) (Province transcaspienne). 

18. M. Poeyi, Guérin, Icon. Règne Anim. \'ol. 7. p. 429, 9 cf (1845) (Cuba). 

19. M. procera, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 127, 9 (iÇoi) (Transvaal). 

20. M. Smithi, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, ji. 239, (^(1892) (Inde). 

21. M. siygia, Say, Boston Journ. Nat. Hist. p. 2gg, q' (i836) (Indiana, Canada, Virginie). 

22. M. thoracica, F. Smith, Journ. Proc. Linn. Soc. Lond. p. 5o, 9 (iSSi) (Celebes). 

23. M. violaceipennis , Cameron, Ann. Mag. Nat. Hist. p. 68, cf (iSgg) (Inde). 

2. Genus MILLUTA, ERN. André 

Meria ipars). Morawitz, Horae Soc. Ent. Ross. \cA. 12, p. 3oi, cf (1S8S). 

Milluta. Ern. André, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 143. cf (1S94); Spec. Llym. Eur. X'ol. 8, p. 97, cf (i8g9). 

IVIagrettina. Ashmcad, Proc. Ent. Soc. Washington, Vol. 4. p. 144, g* (lyoi). 

Caractères. — 9- Inconnue (i). 

cf. Corps étroit et allongé. Tête à peu près de la largeur du thorax. Yeux très grands, ovales, 
entiers, situés très près de l'articulation des mandibules. Ocelles saillants. Mandibules étroites, arquées, 
aiguës au sommet. Antennes longues; second article du funicule un peu moins long que le troisième. 
Thorax ovale; sillons du mesonotum tins, mais distincts; scutellum plan; ecaillettes très petites. Pattes 
assez grêles; tibias intermédiaires munis d'un seul éperon; ongles des tarses bifides. Ailes avec le stigma 
grand; cellule radiale acuminée ou tronquée au sommet; trois cellules cubitales complètes et deux 



(i) M.Asbmead, dans le Journ. New-York Ent. Soc. p. 5.i (löqq), a donné sommairement les caractères de la femelle de ce genre, mais 
il me parait certain qu'il n'a pas eu sous les yeux la véritable de Milliit^i, et que le signalement qu'il en donne est hypothétique. 



FAM. ^IUTILLID.^. g 

nervures récurrentes respectivement rerues par la 2™'' et la 3""'C cellule cubitale. Abdomen allongé, non 
contracté entre ses segments; le premier segment sessile avec le second, mais lelié au thorax par un 
court pédicule; hypopygium jirolongé en une épine aiguë, recourbée en haut. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre ne comprend que deux espèces ap])ai- 
tenant à la faune palearctique. 

1. Milluia Chohaiiti, Ern. André, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 143, cfliSgS) (Algériei. 

2. M. iwcinrna, Morawitz, Hora' Soc. Ent. Koss. p. Soi. ç^ (1SS8) fTurkestan). 

3. Genus BRACHYCYSTIS, Fox 

Agama (pars.). Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 218, o' (1871). 
Photopsis (pars.). Blake, idem, p. 179, ç^ (1886). 

Bracliycistis. Fox, Proc. Calif. Acad. Sc. p. 7, cf tiSgS); .Ashmead, Journ. Xew York Ent. Soc. p. 53, 
9 cf (1899) '• Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 279, 9 cf (1899)- 

Caractères. — 9- Tête très grande, carrée, plus large que le thorax. Pas d'ocelles. Mandibules 
longues, bidentées au sommet, sinuées ou échancrées en dessous. Thorax quadrangulaire, étranglé 
entre le pronotum et le mesonotum. Abdomen sessile, non réuni au thorax par un pétiole grêle; dernier 
segment sans aire pygidiale. Tibias intermédiaires avec un seul éperon (d'après Aslimead) (i ). 

Q*. Mandibules robustes, ordinairement tridentées au sommet, inermes à leur bord externe. 
Antennes longues et grêles; scape gros et court; premier article du funicule transverse ou pas plus long 
que large, les suivants très allongés. Yeux très grands, convexes, munis de facettes distinctes. Ocelles 
gros et globuleux. Thorax subquadrangulaire, plus ou moins nettement tronqué en arrière; pronotum 
court, souvent infère ou peu distinct en dessus; mesonotum avec les sillons latéraux bien marqués, mais 
sans sillons médians; scutelhim subtriangulaire, assez plan; écaillettes petites. Abdomen subsessilc- 
subpétiolé ou même nettement pétiole; dernier segment ventral prolongé en une longue épine i]ui se 
recourbe en haut en forme de crochet. Pattes grêles et allongées ; tibias intermédiaires armés d'un seul 
éperon ; ongles des tarses simples. Ailes longues ; stigma grand et opaque, cellule radiale courte, tronquée 
au sommet, pas plus longue ou même plus courte que le stigma ; trois cellules cubitales, dont la troisième 
ne dépasse pas en arrière le niveau de la cellule radiale: deux nervures récurrentes respectivement reçues 
par la 2"^^ et la 3"'- cellule cubitale. Ailes postérieures munies à leur base d'un lobe plus ou moins 
profondément détaché. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre, exclusivement américain, renferme 
aujourd'hui 3o espèces. 

1. Brachycistis aequalis. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 284, çf (1899) (Colorado. Nevad:». Arizona). 

2. B. amplus, Blake, Trans. .\mer. Ent. Soc. p. 253, cf '1^79) (Colorado). 

3. B. rtrw«, Cameron, Biol. Centr. .Vmer. Hym. Vol. 2, p. 401, q* U''^99i ( Mexique'. 

4. B. atratns. Blake, idem, p. 253, g* (187g) (Nevada). 

5. B. hiinaculaius. Fox, ibidem, ]>. 285, 9 ('"^99) (^lissouri). 

6. B. hrevis. Fox, ibidem, p. 285, çf (iSgg) iCalifornie). 

7. B. carùialus, Fox, ibidem, p. 283, (j' (iSgg) (Californie). 

S. B. castancw;. Cresson, Proc. Ent..'-;oc. Philad. p. 3SS, q* fi865) (Californie, .\rizona, iîasse-C.difornie). 
g. B. cuatiguiis. Fox, Trans, .Vmer. Eni. Soc. p. 282 cf (iSgg) (Nevadai. 

10. B. dnbäatits, Cameron, 13iol. Centr. .Amer. Mym. Vol. 2, p. 3g7, q* (1896) (Mi^xi<]ue'. 

11. B. elegantiibis, Cockerell, Ent. News, p. 2g5, cf (1894) (New Mexico). 



{1} Xc connaissant en nature aiunine Icnicllc tic /Si.iLÙycy.-^lis, ]c suis ubliiiL- de dvinncr les caractt'-res <le ce sexe dapr-'s le;; indications très 
jnsufiîsanlcs fournies par Aslinie:id. Il ne me parait mrnic pas absolument <-ertaîn ijue cet auteur ail e.: sons les veux une véritabï'- :eniclle dr lîrai-ftycystis. 
et. jusiju'â plus ample intormê. 11 faut tenir cette assimilation comme insutlisanimcnt diiuonlréc. 



lo HYMENOPTERA 

12. B. cxuiuatiis. CaincKin, Biol. Ccnti . ,\mer. ll}ui, \'ol. 2, p. 402. çf (1899) (Mexique). 

i3. B. fulvilabris, Cameron, idem. Vol. 2, p. 3gg q* (1S96J (Mexique). 

14. B. Gaudii. Cockerell, Canad. Ent. p. 340, çf (1901) (Californie). 

i5. B. glabrelliis. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 441, çf (i865) (Colorado, Texas, New Mexico, 
Arizona, Californie). 

16. B. idiotes, Cockerell, Ent. News, p. 63, q* (tSg5) (New Mexico). 

17. B. inaequalis. Pox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 282, cf (^1899) (Californie). , '. ■ 

18. B. indiscrctns, E(jx, idem, p. 284, r^ (1899) (Arizona), 
ig. B. iievadeiisis, I'^ox, ibidem, p. 283, rf (iSgg) (Nevada). 

20. B. uigritus, Eox, ibidem, p. 282, (^ (i8gg) (Washnigton, Nevada). 

21. B. nitidus. Cresson, Rep. Geogr. Geol. Explor. Vol. 5, p. 710, çf (1875) (Colorado. New Mexico). 

22. B. nudiis. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 28r, q* (i8gg) (Californie). 

23. B. perpundatus, Cockerell, idem, p. 291, o< (iSgSl (New Mexico). 

24. B. petiolatus. Fox, Proc. Calif. Acad. Soc. p. 8, q* (i8g3) (Basse-Californie). 

25. B. rutilans, Blake, Trans. xAmer. Ent. Soc. p. 248, 9 (187g) (Californie). 

26. B. sciron, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 400, q< (i8g6) (Mexique). 

27. B. suhquadratus. Fox, Trans. Amer. Tint. Soc. p. 282, çf (1899) (Californie). 

28. B triaiigulai'if:. Fox, idem, p. 284, çf (iSgg) (Arizona). 

29. B. tysias, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 896, çf (1896) (Mexique). 

30. B. vigilax. Cameron, idem, "\"(il. 2. p. 397. (^ (1896) (Mexique). 

2. Genus CHYPHOTES, Blake 

Agama. Blake (pars.). Trans. Amer. Ent. Soc. p. 218, çf (1871). 

Photopsis. Blake (pars.), idem. 11. 179, çf (1886). 

Chyphotes. Blake, ibidem, p. 276, 9 (1886). 

Cyphotes. Ashmead. Journ. New York. Ent. Soc. p. 53-54. 9 O* (1Ö99). 

Caractères. — 9 • Mandibules acuminées au sommet, munies d'une dent plus ou moins distincte 
à leur boni interne. Antennes médiocrement allongées; premier article du funicule beaucoup plus court 
que le second. Yeux moyens ou assez petits, ovales, peu convexes, luisants, à facettes souvent indis- 
tinctes, plus voisins de l'articulation des mandibules que des angles postérieurs. Pas d'ocelles. Thorax 
fortement contracté entre le prothorax et le mésothorax; pronotum en rectangle transverse, bien plus 
étroit que le méso-métathorax; ce dernier arrondi, presque circulaire, vu en dessus, non tronqué en 
arrière. Abdomen assez allongé; son premier segment s'articulant avec le segment suivant sans étran- 
glement, mais réuni au thorax par un pétifjle grêle et cylindrique qui est à peu près aussi long ou parfois 
plus long que le reste du segment; dernier segment convexe, sans aire p3'gidiale. Pattes assez robustes, 
épineuses; tibias intermédiaires munis de deux éperons; crochets des tarses simples. 

(^ . Mandibules assez étroites, acuminées au sommet, munies d'une dent à leur bord mterne, 
inermes en dehors. Antennes longues et grêles; scape court et robuste ; premier article du funicule pas 
plus long que large; les suivants très allongés. Yeux très grands, très convexes, luisants, à facettes plus 
ou moins distinctes. Ocelles gros et globuleux. Thorax en ovale allongé, peu nettement tronqué en 
arrière; pronotum bien distinct en dessus; mesonotum sans sillons médians; scutellum subtriangulaire, 
assez plan ; écaillettes petites. Abdomen longuement et étroitement pétiole; dernier segment ventral 
prolongé en ime épine recourbée en haut en frjrme de crochet. Pattes grêles et allongées; tibias intermé- 
diaires armés de deux éperons. Ailes assez longues; stigma grand et opaque ; cellule radiale courte, 
arrondie ou subtronquée au sommet, pas plus longue ou plus courte que le stigma ; deux ou trois cellules 
cubitales fermées et deux nervures récurrentes reçues toutes deux par la seconde cellule cubitale. Ailes 
postérieures mimies d'un lolie bien détache à la base du limbe. 



FAM. MUTILLID.F, ii 

Distribution géographique des espèces. — Les Chyphotes comprennent actuellement dix 
espèces, toutes propres à l'Amérique. 

1. Chyphotes alhipes. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. gg, ^f (1S74) (Nevada, Colorado). 

2. C. Belfragei, Blake, idem, p. 253, cf (1871) (Texas, Arizona, New Mexico). 

3. C. elevatus, Blake, ibidem, p. 276, 9 (1886) (Arizona, New-Mexico, Californie). 

4. C.frugaltis, Cameron, Biol. Centr. Amer. Ent. Soc. Hym. Vol. 2, p. 3g4. çf (i8g6) (Mexique). 

5. C. melanrceps, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 264, q* (1SS6) (Arizona, New ^MexidJ). 

6. C. nnbeculus, Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 440, q* (i865) (Colorado). 

7. C. peninsular is. Fox. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 277, q* (iSggl ( Basse-Califoiniei. 

8. C. peiiolatus. Fox, idem, p. 277, Ç (iSgg) (Etats-Unis). 

g. C. punctatus, Fox, ibidem, p. 276, 9 (1899) (Arizona, New Mexico). 
10. C. testaceipes. Fox. ibidem, p. 278, 9 !i8gg) (Arizona). 

5. Genus TYPHOCTES, Ashmead 

Chyphotes (pars). Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 276, 9 (i8!S0j. 
Typhoctes. Ashmead, Journ. New York Ent. Soc. p. 53-54, $ cT (iSgg). 

Caractères. — 9- Mandibules bidentées au sommet. Antennes médiocrement longues; tous 
leurs articles allongés, le premier article du funicule plus court que le second. Yeux assez grands, 
ovales, peu convexes, à facettes distinctes, plus éloignés de l'articulation des mandibules que des angles 
postérieurs. Pas d'ocelles. Thorax fortement contracté entre le prothorax et le mésothorax ; pronotum 
trapézo'idal. à peu près aussi long que large, un peu rétréci en arrière, aussi large que le méso-métathorax 
qui est lui-même subtrapézo'i'dal ou subovo'i'de. un peu plus long ijuc large, non tronqué en arrière. 
.Abdomen assez allongé; son premier segment (vu en dessus) subtriangulaire, sensiblement contracté à 
son articulation i)ostérieure. réuni au thorax par un pétiole grêle et cylindrique, beaucoup moins long 
que le reste du segment; dernier segment con\'exe, sans aire pygidiale. Pattes assez allongées; tibias 
intermédiaires munis de deux éperons. 

rrj*. Les mâles que ^L .\shmead a attribués à ce genre scjnt en tout semblables à ceux de Chyphotes, 
sauf que les ailes sont munies de deux cellules cubitales et d'une seule nervure récurrente reçue par la 
seconde cellule cubitale. L'assimilation de ces mâles aux Typhoctes, qui ne me parait pas avoir été basée 
sur l'observation de l'accouplement, reste donc incertaine. 

Distribution géographique des espèces. — On ne connaît jusqu'à ce jour que deu.x espèces 
de ce genre qui est propre à l'Amérique. 

1. Typhoctes aitenuatus, Blake, Trans. .Amer. Ent. Soc. p. 76, ç^ (1872J (Texas, Arizona. New Mexico). 

2. T. peculiaris. Cresson, idem. p. iig. 9 (1875) (Californie, New Mexico). 

SuBFAM. MYRMOSIN/E, Ern. André 

Scolietse (pars.). Thomsen. Ilym. Scaml. \'ol. 3, p. iio (1S74). 

Myrmosini (pars.), .\shmead. Trans. .Amer. Ent. Soc. \'ol. 23, p. iSo (1896). 

Thynninae (])ars.). Fox, idem, p. 274 (189g). 

Mutiilinae ([lars.). Ern. .André, Spec. Mym. lîur. \'ol. 8. p. 100 (iSgg). 

Myrmosidae (pars.), .\shmead. Journ. New York Ent. Soc. \^ol. S. p. 52 (iSgg). 

Caractères. — 9- Tète quadiangulaire cju arrondie, un peu plus large que le thorax. Ocelles 
tantôt distincts, tantôt oblitérés. Yeux en ovale court, voisins de l'arliculation des mandibules, .\nteimcs 
fortes, les articles du funicule pas ou à peine plus longs que larges. Mandilniles tiidenlees au sommet, 
'i'horax subquadr:ingu],iiie ; suturi- pro-mésonotale bien distincte, sutuie méso-nietanotale le pins 



12 HYMENOPTERA 

souvent oblitérée. Pattes assez robustes; hanches postérieures presque toujours armées en dessus, près 
de leur base, d'un fort appendice dentiforme ou spiniforme; tibias intermédiaires et postérieurs avec deux 
éperons; ongles des tarses simples. Abdomen cylindrique, atténué en arrière, sessile, non ou faiblement 
contracté entre le premier et le second segment, ce dernier à peine plus long que le troisième ou, en 
tous cas, pas plus long que le troisième et le quatrième réunis ; dernier segment dorsal sans aire pj-gidiale. 

cf. Tète quadrangulaire ou arrondie, aussi large ou un peu plus large que le thorax. Yeux entiers. 
Mandibules tridentées au sommet. Antennes robustes, les articles du funicule moins de deux fois aussi 
longs que larges. Thorax de forme normale. Ecaillettes petites. Ailes avec les nervures longitudinales 
atteignant le bord apical: stigma bien apparent; cellule radiale s"avançant à une petite distance du 
sommet de l'aile; trois cellules cubitales fermées et deux nervures récurrentes respectivement reçues par 
la deuxième et la troisième cellule cubitale. Ailes postérieures munies, à la partie inférieure de leur 
base, d'un lobe détaché du reste du limbe par une fente bien accusée. Hanches postérieures presque 
toujours armées, en dessus, près de leur base, d'un fort appendice dentiforme ou spiniforme ; tibias 
intermédiaires et postérieurs avec deux éperons; ongles des tarses bifides. Abdomen sessile, presque 
toujours faiblement mais distinctement contracté entre tous ses segments ; second segment dorsal moins 
long que les deux suivants réunis. 

Cette sous-famille, qui relie les précédentes à celle des MuHllina:, ne se compose que du seul genre 
suivant (i). 

Genus MYRMOSA, Latreille 

Tiphia. F"abricius (pars.). Syst. ]'2ntom. p. 353. r^ (1775). 
Sphex. Villers (nec Einné), Linnaei Entom, \'ol. 3, p. 232, ^ (1789). 
Hylaeus. Fabricius (pars.), Entom. S^^st. Yol. 2. p. 304. rf (1793). 
Myrmosa. Latreille. Précis car. génér. Ins. p. 118, 9 (1796). 
Plesia. Jurine, Nouv. méth. class. Hymen, p. i52. Ç (1807). 
Myzine. Olivier, Encycl. Method. Ins. \''ol. 8. p. i3o, (^ (iSii). 
Ischioceras. Provancher. Natur. Canad. \'ol. i3, p. 8, $ (1882). 

Caractères. — Les caractères de ce genre sont compris dans ceux donnés pour la sous-famille. 

Distribution géographique des espèces. — On connaît aujourd'hui 14 espèces de Myrmosa 
cjui paraissent conlinécs dans les régions tempérées de l'Ancien-Monde et dans l'Amérique du Nord. 

1. Myrmosa cognaia. Ach. Costa, Fauna Napol. !Mutill. p. 6, q* (i856) (Europe méridionale. Algérie). 

2. M . cpkippiutn, Fabricius, Syst. Ent. p. 353, cf (i775) (Europe méridionale, Algérie, Tunisie, Maroc). 

3. M. frater, Edw. Saunders, Ent. ^lonthly Mag. p. 22S, q< (1899) (Algérie). 

4. M. /owg-îVoW.sTournier.Ent. Gen.Vol.i.p. 17, 9 cf (1889) (France méridionale, Espagne, Italie, Russie). 

var . tcnietensis, Ern. André. Spec. Hjmi. Eur. Vol. 8, p. 108, 9 (19°°) (Algérie). 

5. M. macroccphala, Olivier, Encycl. Méth. Ins. Vol. 8. p. i3o (1811) (Java). 

6. M. inelanocephala, Fabricius, Ent. Syst. \'ol. 2, p. 372, 9 (i793) (Toute l'Europe). 

7. M. minuta, F. Morawitz, Hor;e Soc. Ent. Ross. p. 328. 9 (1894) (Turcoménie). 

8. M. nigriceps, S. S. Saunders, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 69, q* (i85o) (Epire). 

Q. M. parvula. Fox, Journ. New York Ent. Soc. p. 53, çf (1893) (Illinois, Montana). 
10. M. pulla, Nylander, Notis. Sallsk. Faon. FI. Fenn. Förh. Vol. i, p. 18, çf (1848) (Sibérie). 



(i) M. Fox (Trans. Amer. Knt, Soc. Vol. 25. p. 28;. iSog'. a établi, sous le nom de .\f«rsy:i;a, un nouveau genre basé sur une seule espèce de 
Caîilornîe (Ai. Ashnicadi, Fox) que l'auteur décrit comme une femelle et qu'il considère comme formant passage entre les Myrmosa et les Mcthnca . Mais 
un e.'îamen du t\'pe conservé au Musée de Washington, et qui m'a été communiqué par cet établissement, m'a démontré qu'il s'agissait d'un mâle aptère, 
ainsi qu'en témoignent ses sept segments dorsaux à labdomen. Les antennes étant brisées, je n'ai pu constater le nombre de leurs articles, mais iL doit 
certainement en exister i3- Laplace de cet insecte ne peut ûtie déterminée en l'absence de !a femelle, mais il appartient évidemment â la sous-famîUe 
des MNiiiiinc:. 



1-AM. MUTILLID./E i3 

11. M. RadoszkcK'skii, Saussure, Fedtschenko, V05'. Turkestan, p. 12, çf (1880) (Turkestani. 

12. M. nifiventn's, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 25^. (j' (1879) (Nevada). 
i3. M. thoracica, Blake, idem, p. 204, 9 (1886) (Canada, Etats-Unis). 

14. M. unicolov, Sav. Keating's Narrât. Exped. Vol. 2, App. p. 33i, çf (1S24I 'Canada. Etats-Unis). 



SuBFAM MUTILLINAE, Fox 

Mutillidae. Thomson, Hymen. Sc<tndin. \'ol. 3, p. io5 (18741; Ashmead. Jonrn. New York Ent. 

Soc. Vol. 7, p. 54(1899). 
Mutillini. .\shmead, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. 23, p. 180 (1896). 
Mutillinse. Fox, Trans. Amei . Ent. Soc. \'ol. 25. p. 220 (1899); Ern. André. Spec. Hym. Eur. Vol. S, 

p. 100 ( 1900). 

Caractères. — 9 cf • Femelles toujours aptères: mâles presque toujours ailés, sauf quelques 
rares exceptions. Les deux sexes le plus souvent très dissemblables. Forme extrêmement variable, mais le 
thorax des femelles est généralement sans sutures entre ses divers segments ou n"en présente que de 
superficielles. Yeux entiers chez les femelles, entiers, échancrés ou sinués cirez les mâles. Les femelles 
sont presque constamment dépourvues d'ocelles. Ongles des tarses simples. Abdomen sessile ou pétiole; 
second segment presque toujours beaucoup plus long que le troisième; hypopygium des mâles non 
prolongé en une épine unciforme. Ailes avec une cellule radiale fermée, une. deux ou trois cellules 
cubitales complètes et une ou deux cellules discoïdales. Ailes inférieures entières, sans lobe détaché à la 
base du limbe. 

Cette sous-famille se compose uniquement de l'ancien genre Mutilla proprement dit, dont la 
complexité exige impérieusement des subdivisions. Le tableau qui suit comprend un certain nombre de 
coupes créées à ses dépens et qui me paraissent assez solidement établies pour mériter le nom de genres. 
D'autres s'imposeront plus tard, mais, pour les raisons que j'ai déjà exposées au commencement de ce 
travail, l'état actuel de nos connaissances ne me permet pas de m'engager plus avant dans une voie 
encore trop peu fraj'ée pour (]u"'in puisse la suivie avec sécurité. 

TABLEAU DES GENRES 
FEMELLES 

I — Insectes de l'Ancien Monde 2 

— Insectes d'Australie et d'Amérique i" 

2. — Fitnicnle des antennes claviforwe, s'épaississant de la hase à 

l'cxlrèniilé. Thorax suhpiriforinc, plus étroit en arrière. 

Abdomen subpeliolé 7. ( ienus Kiiopai.omutili a. André. 

— Funictile des antennes atténue a l' extrémité -^ 

3. — Abdomen sessile ou siibsessile: premier segment n'étant pas 

nodiformc en arriére 4 

— Abdomen nettement pétiole, avec le premier segment étroit. 

nodi/orme en arriére ■ . '7 

4. — Tête relativement peu épaisse, plus ou moins quadrangulaire. 

presque toujours en rectangle transverse et plus large que le 
thora.x [sauf che: Pi ATYMYRMn.rAi. ]'en.\- /res l'oisins de 



14 HYA'IEN0PTE1^\ 

l'ai'iiiiilû/idit ilcs JiiamUhules. Sc'ùiiii/ aiiiclc du fiimcnh des 
anlenucs. environ deux fois aussi long que le ii-oisièine. Der- 
nier segment dorsal de fahdoineii eonvexe, sans aire pygi- 
dialc. Tarses antérieurs dépourvus de palettes pectiuiformes; 

tibias intermédiaires et postérieurs armés d'une seule rangée . 

d'épines 5 

— Inseetes n'offrant pas la réunion île tous ecs earaetères . . 7 

5. — Tcte cnreetaiigle allongé, plus longue que large et à peu prés 

de la lai geur du thorax Ö. Genus Pi.atyiiyrmii.i.a, André. 

— Tète en rectangle transverse, plus large que le tlwrax . . 6 

6. — Tlwrax trapezoidal, plus étyoit en avant qu'en arriére; ses 

bords latéraux denficulés. Mandibules grandes, arquées, 

falciformes lo. Genus Laüidomu-LA, now gen. 

— Thorax à bords latéraux a peu près parallèles. Mandibules 

de conformation ordinaire g. Genus Myrmii.ia, Wesmael. 

7. -- Taille très petite, ne dépassant pas deux millimètres. Tcte 

ovale, à peine plus large que longue. Second article du 
funicule des antennes pas plus long que le premier . . . G. (ienus Naxomuïii.j.a, André. 

— Taille dépassant toujours deux millimetres S 

S. — Thorax présentant ses trois segments dorsaux nettement sépa- 
rés par des sutures bien distinctes. Pronotnm plus large que 

le mesonotum qui est plus ou moins étranglé i. ( jenus Ephutomma, Ashmcad. 

— Thorax sans sutures bien marquées séparant eu dessus ses 

trois segments 9 

9. — ■ Thorax eu ellipse très allongée, à peu près également rétréci 
a ses deux extrémités, échancré latéralement vers son tiers 
antérieur et plus ou moins tubercule avant et après cette ' 

échancriire 14. (k'uus Doi.ichomutii.i.a, Ashmead. 

• — Thorax autrement conformé 10 

10. — Thorax pirifonnc ou trapézoïdal, plus étroit en arrière qu'en 

avant 1 1 

— Thtn-ax rectangulaire, avec les ciités parallèles; rarement un 

peu plus étroit en arrière lö 

11. — Tcte globuleuse. Yeux petits, ronds, convexes. Thorax avec 

le profil dorsal très arqué. Pygidium lisse et luisant. . . 23. Cienus Cystomutilla, André. 

— Yeux ovalaires, aplatis et généralement plus grands. . . i- 

12. — .Second article du funicule des antennes beaucoup plus long 

que le troisième ou, s'il n'est pas plus long, la tête est au 

moins aussi large que le thorax et l'aire pygidiale manque . i-J 

— .Second article du funicule des antennes de la meine longueur 

ou à peine plus long que le troisième 14 

1 3 . — Thorax allongé, ayant sa pUts grande largeur eu avant et 

graduellement rétréci de là à son extrémité. Yeux aussi 
distants des mandibules que des angles postérieurs. Pas 
d'aire pygidiale 1 5. Cienus Promecij.la, no\'. gen. 

— Thorax court, pirifonnc ou siibtrapézoïdal, un peu rétréci 



FAM. ML"T.n_LII).E i5 

eit avant li plus encore en arriére. Yeux situés plus prés des 
mandibules que des angles posUricurs. Une aire pygidiale 

bien limitée 5. (u-nus I ) as~i i.AUkOiniis. André. 

14. — Tète bien plus étroite que le thorax, ce dernier plus nu moins 
tubercule sur les cofis, tronqué en arriére cm il est parfois 
muni d'une dent de chaque côté du bord supérieur de la 
troncature. Pas d'aire pvgidiale i3. ( iciius Odonto.mu 1 iii.A. Ashmc-aJ. 

— Tête aussi large ou à peine plus étroite que le thorax, ce 
dernier non tidierculé sur les côtés et toujours inermc en 

arrière. Une aire pygidiale i5 

i5. — Abdomen tout à fait sessile, son premier segment coui t, aussi 
large que le suivant. Pas d'onglet scutellaire. Aire pygidiale 
faiblement convexe 2. (ii-mis Rkachv.mi'i ii.i.a. .Vndré. 

— Abdomen subsessile. Un onglet scutellaire distinct. Aire 

pygidiale plane j. (jeiius Trichoi aüiddes. l\a(l'.);;:<kou ski. 

16. — Tele très épaisse, convexe, comme gon /fée, à peu près de la 

largeur du thorax. Yeux assez petits, situés en avant des 
côtés. Second article du funicule des antennes nciableincnt 
plus long que le troisième. Tiuirax crénelé ou faiblement 
tubercule sur les côtes. Premier segment de l'abdomen disci- 
forme ou cnpuliformc. aussi large que la base du second. 
Second segment ventral souvent chargé d'une ou de trois 
carènes longitudinales. Pas d'aire pygidiale i'). Ciciuis Bak^ .mutii.i.a. André. 

— Caractères différents 17. (ienus MrniJA. Linné. 

17. — Une aire pygidiale bien limitée, lilnas intei médiaircs et 

postérieurs ar'niés de plus de trois cfines sur leur tranche 

externe 26. (jenus 1 )asvi.ahkis, Kadiiszl^ow.'îki. 

— Pas d'ail c pygidiale. Tibias intermédiaires et postérieurs 

armés seulement d'une éi trois épines s!:r leur arcte externe . 27. G<nius S'i'i:nomi. rir.r.A. .André, 
if^. — Insectes d'Australie ou des lies australiennes ig 

— Insectes d'Amérique 20 

19. — Yeux allongés, ovales. peu convexes, a tacctles bien distinctes. 

Thorax subrectangulaire, non rétréci en arrière .... 17. Cienii,-^ Mil ii.i.a. i.inné. 

— Yeux arrondis, convexes, plus ou moins luisants, à tacettes 

fines et moins distinctes. Thorax non rectangulaire . . . 24. (ienus Ei'urroM' ikph.n, no\. ^^t-n. 

20. — Y'eux ovales, peu convexes, peu ou pas luisants, à facettes 

bien distinctes 21 

— Yeux arrondis, très convexes, souvent hémisphériques ou coni- 
ques, presquetoujourslisses. luisants,sans faccttesdistinctesi i) 2.^. ( icnus Ki'in I A. Sav. 

21. — Thorax subrcctangulaire. à côtes parallèles, rectilignes ou 

faiblement arqués en dedans, pas plus étroit en arrière qu'en 
avant, ni tubercule ni contracté latéralement. Ai'domcn sessile 
ou subsessile ^ 22 

(i) r,;i distinction entre les yeux lisses et les yeux ;i ucettcs. ortiinaircmcnt ;isse:c l'acile, présente (H'\icnilarit, lians certains e.is. i;n pen 
<i incertitude, par suite de rexistcncc de formes de transition, mais le fxenrc l-'phiifa d-tant encore très complexe et très provisoire, comme je l'explique 
plus loin, le caractère tiré de la conforniatioii des veux est le seid <iui. par sa (.'énéralilé. ]»uisse servir à séparer îa multitude d'opéees disparates 
que je réunis sous le nom Cy F.plittt.^ . 



i6 HYMENOPTKRA 

— Thorax de forvu dijfcniitc 23 

12. — Tèto iris grande, transverse, heaticoup plui large que le 

thorax, échancrée en arrière avec les angles dentiformes. 
Yeux petiis, en ovale court, situés très en avant. Pas d'aire 
pygidi-ale ii. Genus Myrmili.oides. nov. gea. 

— Tète deforme ordinaire, pas ou à peine plus large que le 
thorax, non ichanirte ou denti forme en arrière, yeux grands, 

beaucoup pins allonges 17. Genus Mutii.la, T. inné. 

20. — Abdomen nettement pétiole: S(>ii premier segment cylindrique, 
beaucoup plus étroit que le suivant. Thorax en ovale allongé, 
ses cotés faiblement convexes, non contractés: pleures non 
concaves. Pas d'aire pygidiale 19. Genus Rhoptromutilla, no\-. gen. 

— Abdomen sessile, suhsessilc ou subpétiolé. Thorax plus ou 

moins contracté: pleures com aves 24 

24. — Pas d'aire pygidiale. Tète transverse, plus large que le -^ 

thorax, parfois dentée ou carénée aux angles postérieurs. 
Tibias intermédiaires et postérieurs avec une seule rangée 
d'épines sur leur tranche externe 12. Genus Pseldome'ihoc.\, Ashmead. 

— Une aire pygidiale. Tibias intermédiaires et postérieurs 

armés de deux rangées d'épines sur leur tranche externe . . 25 

25. — Tele grande, beaucoup plus large que le thorax, armée de 

dents on d'épines en arrière ou en dessons ' 26 

— Tctc pas plus large que le thorax, sans dents ni épines. 

Abdomen sessile 20. Genus Taij.ium. nov. gen. 

26. — Abdomen subpétiolé: premier segment court, disciforme, son 

articulation postérieure faisant un angle rentrant bien sen- 
sible avec le second segment 21. Genus HoPLOMUïii.LA, Ashmead. 

— Abdomen tout à fait sessile: son premier segment réuni au 

second sans ressaut ni étranglement 22. Genus Atillum, nov. gen. 

MALES 

1 . — Insectes de l'A ncicn Monde 2 

— Insectes d'Australie ou d'Amérique 22 

2. — Aptères et ressemblant a des femelles 3 

— Ailés Bt de forme ordinaire 5 

3. — Des ocelles. Thorax nettement divisé en dessus par des 

sutures bien marquées 4 

— Pas d'ocelles. Thorax sans sutures en dessus ou n'en présen- 
tant que des traces à peine distinctes 2. Genus Bkachvmutii.i.a, Andié. 

4. — Tète qundrangulairc, plus large que le thorax .... 9. Genus Myrmii.t.a, Wesmael. 

— Tctc pas plus large que le thorax 17. Genus Mutilla?. Linné. 

5. — Ailes avec deux cellules cubitales dont la seconde est pétiolée 

sur la nervure ladiale. Yeux très grands, entiers. Ocelles 

gros et globuleux. Taille petite 6. Geuus Xanomlïilla, André. 

— Seconde cellule cubitale luvi pétiolée 6 

6. -- Yeux tris grands, réniformes, occupant la majeure partie 



FAM mutillid.î: 



des eûtes de la télc et eiiipiétant même parfois sur sa face infé- 
rieure; tantôt entiers en dedans et plus ou moins sinués en 
dehors^ tantôt faiblement échanerés en dedans. Ocelles gros 
et saillants. Mandibules armées d'une dent à leur bord 
externe. Antennes longues et grêles 7 

— Insectes n'offrant pas la réunion de tons ces caractères . . 9 

7. — Abdomen longuement et étroitement pétiole; premier segment 

très allongé, rappelant la forme de certains JLvsiekes. Ailes 
avec le stigma petit et peu- distinct; cellule radiale peu 
allongée, arrondie au sommet; trois cellules cubitales dont 
la dernière est souvent ouverte en dessous 3. Genus Trichoi.abiodks, Radoszkowski. 

— Abdomen sessile ou subpétiolé S 

8. — Yeux nettement éeliancrcs ou sinués en dedans. Second article 

du funiade beaucoup plus court que le troisième. Postscutel- 
liim inermc. Ecaillettes assez grandes, leur bord apical 
relevé. Ailes avec le stigma petit et celluliforme, trois cellules 
cubitales distinctes et deux nervures récurrentes ; cellule 
radiale asse: courte, ne dépassant pas ou dépassant à peine 
l'extrémité de la 2^ cellule cubitale i. Genus EpHL"TO>n[A. Ashmead. 

— Yeux non ou, très faiblement sinués en dedans, plus ou moins 
nettement sinués en deliors. Second article du funicnle à peu 
près égal au troisième. Postscu'ellum le plus souvent armé, 
de chaque cé>té,d'uii tubercule spiniforme dressé presque verti- 
calement. Ecaillettes petites, convexes, avec le bord non 
relevé. Ailes avec le stigma grand et opaque, deux cellules 
cubitales fermées et une seule nervure récurrente, mais ocrant 
parfois des traces d'une troisième cellule cubitale et d'une 
seconde nervure récurrente; cellule radiale très allongée, 
acuminée, dépassant beaucoup l'extrémité de la i*-' cellule 

cubitale quand celte dernière est distincte 4. (ienus Pseudophotopsis, André. 

g. — Yeux nettement échanerés en dedans lo 

— Yeux entiers 1 5 

10. — Antennes flabellées 18. Genus Psammotherma, [^ati'eille. 

— Antennes simples II 

11. — Abdomen nettement pétiole; son premier segment très étroit en 

avant, nodiforme en arrière 7. (îcnus Rhoi'ai.omutii.i.a. Andre. 

— Abdomen sessile ou subsessile \2 

12. — Ailes avec deux cellules cubitales fermées et une seule nervure 

récurrente. Scutclluin plan, transversal, plus ou moins 

échancré à sou bord postérieur i3. Genus Odontomi'Th. i.A. .-\shmead. 

— Ailes avec trois cellules cubitales et deux nervures récurrentes. 1 3 
i3. — Tibias intermédiaires et postérieurs inermesen dehors. Thorax 

en ellipse allongée. Seutellum élevé en saillie conique. Méta- 
tfiorax avec les bords caréniformcs. Second segment ventral 
muni d'une carène médiane 14. (ienus I )oi,iciiOMriii i.a. .\sliinead. 

— Tibias intermédiaires et postérieurs plus ou moins épineux . 14 



r8 HYMENOPTERA 

14. — Mandibules iiiermes en dehors. Thorax court, en forme de 

tonneau. Scutellum plan, semicirculaire. Ecailhites très . ■ 

grandes. Abdomen tout à fait sessile, avec le premier seg- 
ment ires court et cupuliforme; second segment ventral ordi- 
nairement chargé de trois carènes longitudinales. Forme 
lourde et massive 16. Genus Barymutilla, André. 

— Caractères différents 17. Genus Mutilla, Linné. 

i5. — Ailes avec trois cellules cubitales 16 

— Ailes avec deux cellules cubitales 19 

iG. Abdomen sessile ou subsessile g. Genus Myrmti.la, Wesmael. 

— Abdomen pétiole ou suhpétiolé 17 

17. — Premier segment de F abdomen très allongé, beaucoup plus 

étroit et presque au.ssi long que le second segment. Sillons 
médians du mesonotum bien marqués, écaillettes petites, lisses 
et luisantes, second segment ventral sans fossettes latérales 
vers le milieu de sa longueur, tibias intermédiaires et posté- 
rieurs phcs ou moins épineux sur leur tranche externe . . 5. Genus Dasylabroides. André. 

— Premier segment de l'abdomen moins grêle, notablement plus 
court que le segment suivant . Sillons du mesonotum souvent 
nuls, peu distincts ou très raccourcis en avant; écaillettes de 
grandeur moyenne, ordinairement marquées de gros points 

enfoncés 18 

iS. — Second segment ventral muni de chaque coté, vers le milieu 
de .m longueur, d'une petite impression longitudinale garnie 
de pubescence. Tibias intermédiaires et postérieurs incrmcs 
en dehors 27. Genus Stenomutilla, André. 

— Second segment ventral sans fossettes latérales. Tibias presque 

toujours plus ou moins épineux en dehors 26. Genus Dasylabris, Radoszkowski. 

ig. — - Tète plus on moins quadrangulaire , plus large que le thorax. 

Abdomen sessile ou subsessile 20 

— Tète arrondie, pas plus large que le thorax. Abdomen pétiole 

ou siépétiolé 21 

20. — Sillons médians du mesonotum. indistincts. Abdomen ovale. 

sessile ou subsessile 9. Genus Myrmii.la, Wesmael. 

— Sillons médians du mesonotum bien marqités et divergents en 

avant. Abdomen subsessile, conique, très acuminé en arrière. 10. Genus Labidomilla, nov. gen. 

21 . — Stigma bien développé. Disque du mesonotum avec des sillons 

longitudinaux très apparents. Abdomen subpétiolé . . . 23. Genus Cystomutiila, André. 

— Stigma indistinct. Disque du mesonotum k plus souvent sans 

sillons apparents. Abdomen nettement pétiole 26. Genus Dasylabris, Radoszkowski. 

22. — Insectes d'Australie ou des iles australiennes 23 

— Insectes d'Amérique 24 

23. — Yeux ovales, peu convexes, échancrés en dedans .... 17. Genus Mutilla, Linné. 

— Yeux arrondis, entiers 24. Genus Ephutomorpha, nov. gen. 

24. — Yeux ovales ou rénif ormes, peu convexes, à facettes bien 

distinctes ' 25 



FAM. MUTILLID.^^ 19 

— Y'eiix arrondis, entiers, très convexes, souvent hémispliériques, 

presque toujours lisses et luisants, sans facettes distinctes, (i) 25. Genus Ephuta, Sa}'. 

25. — Yeux nettement échancrcs en dedans 26 

— Yeux entiers 27 

26. — Abdomen sessile ou snhsessile. ses derniers segments dorsaux 

sans carène longitudinale 17. Genus Mutilla, Linné. 

— Abdomen nettement pétiole, ses quatre derniers segments dor- 
saux charges d'une carène médiane longitudinale. . . . 19. Genus RiioPTROMUTiLi.A, nov. gen. 

27. — Tête grande, beaucoup plus large que le thorax .... -8 

- Tête pas plus large que le thorax, toujours incline. Deux 
cellules cubitales fermées et une seule nervure récurrente . . 20. Genus Tallium, nov. gen. 
2S. — Ailes rudimentaires, moins longues que le thorax. . . . 11. Genus Myrmilloides, nov. gen. 

— Ailes normales 29 

2g. — Mésothorax dépourvu de sillons longitudinaux sur son disque 12. Genus Pseudomethoca, Ashmead. 

— Mésotliorax marqué sur son disque de deux sillons longitudi- 
naux bien distincts 3o 

3o. — Abdomen subpétiolé; son premier segment beaucoup plus étroit 

que le suivant, quoique peu contracté en arrière .... 21. Genus Hopi.o.mutii.la, Ashmead. 

— Abdomen sessile ou suhsessilc 22. Genus Atillum, nov. gen. 

I. Genus EPHUTOMMA, Ashmead 

Mutilla. Auctorum. 

Ephutomma. Ashmead, |nuin. New York Eut. Soc. \'ol. 7, p. 52-53. 9 Ö* (1899); Ern. André, Spec. 
Ihm. Eur. \'ol. S, p. i36, Ço* (1900). 

Caractères. — Ç . Tète moins large que le pronotum. Yeux de grandeur variable, assez distants 
de l'articulation des mandibules. Ocelles distincts chez les grands individus, oblitérés chez les petits, 
^landibules étroites, bidentécs ou indistinctement tridentées, pouivues à leur bord externe d'une entaille 
qui produit une dent très accusée. Second article du funicule des antennes aussi long ou plus long que 
le troisième. Thorax offrant plus ou moins la forme d'un violon et présentant ses trois segments dorsaux 
nettement séparés par des sutures très apparentes. Pronotum plus large que le mesonotum qui est plus 
ou moins étranglé : metanotum moins large que le pronotum, arrondi ou tronqué en arrière, sans arête 
entre sa face dorsale et sa face postérieure et sans onglet scutellaire. Abdomen sessile; dernier segment 
dorsal subconvexe, sans aire pygidiale nettement circonscrite. Tarses antérieurs munis de palettes 
]iectiniformes, robustes, élargies au sommet qui est peu aigu. Tibias intermédiaires et postérieurs armés 
de deux rangées d'épines sur leur ti'anche externe. 

Q^.Tète à peu près de la largeur du thorax. Yeux très grands, peu convexes, très rapprochés de 
l'articulation des mandibules, distinctement échancrés ou sinués en dedans. Ocelles gros et très saillants. 
Mandibules robustes, tridentées au sommet et armées d'une forte dent à leur bord externe. Antennes 
longues et grêles; second article du funicule beaucoup plus court que le troisième. Thorax ovale ou 
subquadrangulaire ; mesonotum avec les sillons médians bien marqués; postscutellum inerme; écaillettes 
assez grandes, avec le bord apic;d plus ou moins relevé. Ailes avec le stigma petit et souvent cellulilorine. 
trois cellules cubitales et deux ncr\'ures récurrentes reçues par la tleuxième et la troisième cellule 
cubitale. Cellule radiale assez cnurtc. plus ou moins arrondie ou subtroncjuee au sommet, ne dépassant 

(l) Voir l:i note au bas de l;i pn^c i5. 



20 HYMENOPTERA 

pas ou dépassant fort peu l'extrémité de la troisième cellule cubitale. Abdomen sessile. suL)sessile ou 
subpétiolé, mais jamais nettement pétiole. 

Distribution géographique des espèces, — Ce genre qui, par la structure du thorax et par 
la présence fréquente d'ocelles chez la femelle, semble former une transition entre la sous-famille des 
Myrtnosinae et celle des Mtttillinae à laquelle son mâle le rattache entièrement, compte a\ijourd'hui dix 
espèces dont trois sont douteuses et qui toutes sont projjres à l'Asie et à l'Afrique. 

I. Etliutonima bicolor, Olivier, Enc_ycl. Méth. Ins. Vol. 8, p. S7, çf (181 1) (Turkestan, Région Transcas- 

pienne, Arabie, Sina'i). 
■2. E. biskrcnsis, Ern. André, Spec. H\'m. Eur. Vol. S, p. 143. 9 (1900) (Algérie). 

3. E. continua, Fabricius, Syst. Piez. p. 430, Ç (1S04) (Chypre. Tunisie, Egj-pte. Sénégal, Guinée,, 

Soudan, Abyssinia); 

var. aurea, Klug, Symb. Phys. Ins. pi. 4. fig. i3. 9 (l'^^g) (Arabie déserte, Abj'ssinie). 

4. E. clongata, Radoszkowski, Horœ Soc. Ent. Ross. p. 17, çf (i885) (Turkestan, Caucase, Perse); 

var. pura, Ern. André, Spec. Hym. Eur. \'ol. 8, p. i55, cf (1900) (Turkestan). 

5. E. incerta, Radoszkowski, Fedtchenko. Voy. au Turkestan, Hym., p. 38, rf (1877) (Turkestan) ; 

vay. anceps, Radoszkowski, loc. cit. p. 40, çf (1877) (Turkestan). 

6. E. somdica, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. gSi, 9 (1892) (Somali). 

7. E. syriaca, Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 8, p. 140, 9 (1900) (Syrie, Palestine). 
? E. frontalis. Klug, Symb. Phys. Ins. pi. 4, fig. 2, cf (1829) (Egypte). 

? E. sanguinicollis. Klug, idem, pi. 4, fig. 8, cf (182g) (Arabie). 

? E. Icslaccn, Klug, ibidem, pi. 5, fig. 4, rf (182g) (Arabie déserte). 

2. Genus BRACHYMUTILLA, Ern. André 

Brachymutllla. luii. André, Zeits. f. Hym. \'nl. i, p. 2S7, 9 Ö* (iQoi)- 

Caractères. — 9 ■ Tète un peu plus étroite que le thorax, subquadrangulaire. Yeux assez petits, 
ovales, situés vers le milieu des côtés de la tète. Mandibules arquées, acuminées au sommet. Arêtes 
frontales indistinctes. Second article du funicule des antennes à peu prés de la longueur du troisième. 
Thorax piriforrae ou subtrapézo'ïdal, faiblement rétréci en avant, beaucoup plus en arriére, légèrement 
smue sur les côtés. Pas d'onglet scutellairc. Abdomen tout à fait sessile; premier segment court, aussi 
large que le suivant; dernier segment dorsal muni d'une aire p3-gidiale faiblement convexe. Tarses 
antérieurs avec des cils pectiniformes. Tibias intermédiaires et postérieurs armés d'une double rangée 
d'épines sur leur tranche externe. 

(j*. Aptère et tellement semblable à la femelle qu'à première \ue on le coniond tout a iait avec 
cette dernière. Il s'en distingue par ses antennes de treize articles et par son abdomen iormé de sept 
segments dorsaux dont le dernier est dépourvu d'aire pygidiale. Mandibules tridcntées au s<mrmet avec 
la dent intermédiaire parfois indistincte. Pas d'ocelles. Thorax conformé comme chez la femelle, mais 
parfois plus quadrangulaire et moins rétréci en arrière; il est dépourvu de sutures dorsales ou n'en 
présente que des traces indistinctes. Pattes plus grêles, avec les épines des tibias plus faibles et moins 
nombreuses. 

Distribution géographique des espèces. — On ne connaît de ce genre que deux espèces 
propres à l'Afrique australe. 

1. Bracliymntilla androgvna, Ern. André, /eifs. f. Hym. Vol. i, p. 2S7, 9 o" (iQOi) (Le Cap). 

2. B. gynandromorpha, Ern. André, idem, Vol. i. p. 3o5, 9 cf (1901) (Le Cap). 

3. Genus TRIOHOLABIODES, Radoszkowski 

Mutilla. Auctorum. 

Tricholabiodes. Radoszkowski, Hoia- Soc. Ent. Ross. Vol. 19, p. 35, ç^ (i885); idem, Vol. 21, p. gg,. 



FAM. MUTILLID.Î-: 2i 

9 (1887); Ern. Andrù. Mém. Soc. Zool. Fr. Vol. g. p. 267, .cf (1896); Spec. Hyin. Eur. \"ol. 8, 
P- 167, 9 (f (1901). 

Caractères. — 9 • Tête à peine aussi large que le thorax. Yeux ovales, de grandeur moyenne, 
très éloignés de l'articulation des mandibules. Pas d'ocelles. ^Mandibules étroites, acuminées au sommet. 
Arêtes frontales indistinctes. Second article du funicule des antennes à peu près de la longueur du 
troisième. Thorax subtrapezoïdal ou subpiriforme, faiblement rétréci en avant, plus fortement en arrière, 
non divisé en dessus, pourvu d'un onglet scutellaire distinct. Abdomen subsessile, dernier segment 
dorsal muni d'une aire pygidiale plane et bien limitée. Tibias intermédiaires et postérieurs armés d'une 
double rangée d'épines sur leur tranche externe. 

cf .Tête à peu prés de la largeur du thorax. Yeux très grands et très convexes, à peine plus longs 
que larges, touchant l'articulation des mandibules, entiers en dedans, faiblement sinués en dehors, 
presque lisses, à facettes fines et peu distinctes. Ocelles gros et saillants. Mandibules robustes, tridentées 
au sommet, armées d'une forte dent à leur bord externe. Antennes allongées, second article du funicule 
plus court que le troisième. Thorax uxale; mesonotum avec les sillons médians bien marqués; scutellum 
assez plan ; postscutellum inerme; écaillettes petites, convexes, à bord non relevé. Ailes avec le stigma 
généralement petit et peu distinct, la cellule radiale assez étroite, arrondie ou subtronquée au sommet, 
ne dépassant pas ou dépassant peu en arrière le niveau de la troisième cellule cubitale; trois cellules 
cubitales dont la dernière est souvent ouverte en dessous, et ordinairement une seule nervure récurrente 
reçue près de la base de la seconde cellule cubitale: rarement il existe une seconde nervure récurrente. 
Abdomen longuement et étroitement pétiole. 

Distribution géographique des espèces. — On a décrit juscju'à ce jour 6 esjièces de Tr/tV/^- 
labiodes qui toutes sont propres à l'Asie et à l'Afrique. 

1. Tricholahiodes acgyptiaca. Radoszkowski, Hora; Soc. Ent. Ross. p. i38, 9 (1876) (Egvpte. Algérie, 

Russie d'Asie, Turkestan). 

2. T. chlorotica, Gribodo, Ann. j\lus. Civ. Genova, p. Sqi, çf (1884) (Yémen). 

3. T. semele, Péringue}-. Ann. S. Afr. JNlus. p. 86, ç^ (iSg8) (Le Cap). 

4. T. semistriata, Klug, Symb. Phys. Ins. pi. 4, fig. 9, 9 (1829) (Egypte. Abvssinie. Arabie'i. 
.T. T. signatipennis, Ern. André, Zeits. f. Hym. p. 285, <^ (igoi) (Le Cap). 

6. T. tisbe. Péringuey. Ann. S. .\fr. 3ilus. p. 85, q< (1898) (Le Cap). 

4. Genus PSEUDOPHOTOPSIS, Ern. André 

Mutilla. Auctorum. 

Agama. Radoszkowski. Hora; Soc. Ent. Ross. p. 07 (i8851. 

Pseudopliotopsis. Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. \'ol. g, p. 266, cf I1896V, Spec. Hym. Eur. 

\'ol. 1'-:, p. i57, cf ( 1901). 
Alloneurion. Ashmead, Journ. New York. Ent. Soc. ]), Jg, çf (1899). 

Caractères. — Ç- Inconnue. 
rf.Tête à peu près de la largeur du thorax. Yeux très grands, réniformes. peu ccmvexes. jilacés nbli- 
([uement sur les côtés de la tète et empiétant même un peu sur sa face inférieure, touchant l'articulation 
des mandibules, non échancrés en dedans, mais sensiblement sinués à leur bord externe. Ocelles gros et 
saillants. Mandibules assez robustes, bidentées ou tridentées au simimct, la dent intermédiaire peu 
distincte; elles sont en outre armées d'une forte dent à leur bord externe. Antennes longues et grêles: 
second article du funicuk- allongé, égal ou presque égal au troisième. Thorax ovale ou subquadrangulairc: 
mesonotum avec les sillons médians bien marques; scutellum assez plan: postscutellum le plus souvent 
armé, de chaque côté, d'une dent spiniforme presque verticale; rarement le scutellum est inerme; écail- 



22 HY^MENOPTERA 

lettes petites, convexes, à bord non relevé. Ailes avec le stigma grand, allongé et opaque, la cellule 
radiale lancéolée, acuminée au sommet, dépassant beaucoup en arrière le niveau apparent ou supposé de 
l'extrémité de la troisième cellule cubitale: elles sont jinurvues le jilus souxent de deux cellules cubitales 
et d'une seule nervure récurrente; larementon aperçoit des traces plus ou moins distinctes d'une troisième 
cellule cubitale ou d'une seconde nervure récurrente. .Vbdomen sessile, subsessile ou subpétiolé. 

Distribution géographique des espèces. — Ce yenre, qui est propre à l'Europe orientale, à 
l'Asie et à r.Vlri(|ue, compte aujnurd'luii G i-speces dont une douteuse. 

1. Psciidopliotopsis caspica, Radoszkowski. Horte Soc. Ent. Koss. p. 3g, çf (i885) (^Turkestan, Province 

transcaspienne, Chypre). ^.^ 

2. P. kassaUna, Magretti, Ann. Mus. Civ. Geno\a. p. 42, ç^ (1S9S) (Kassala). 

5. P. kokpäica. Radoszkowski, Hone Soc. Ent. Ross. p. 40, ^f fiS85) (Turkestan, Transcaucasie). 

4. P. Komarovi, Radoszkowski, idem, p. i&.çf ( i885) (Caucase, Turkestan, Chypre, Algérie, Egypte). 

var. Caucasie a, Radoszkowski, ibidem, p. 37, çf (i8S5) (Caucase, Tuikestan). 

5. P. Ruspolii, Magretti, Ann. Mus, Civ. Genova, p. 41, cf (1S98) (Somali). 

? P. ohlitcrata. Er. Smith. Cat. Hym. lîrit. Mus. \'()1. 3. p. 8, çf (i855) (Albanie). 

5. Genus DASYLABROIDES, Ern. André 

Mutilla. Auctoium. 

Dasylabroïdes. Ern. André. Zeits. f. H}"m. \'n\. i, p. 307, Ç q* (igoij. 

Caractères. — Q. Tète quadrangulaire-arrondie, à peu près de la largeur du thorax ou plus 
étroite qui.' lui, i.uement un peu plus large. Mandibules acuminées au sommet, ordinairement munies 
d'une petite dent au bord inteine. Yeux ovales, peu con\exes, situés plus près des mandibules que des 
angles de l'occiput. Second article du tunicule des antennes presque toujours notablement plus long que 
le troisième. Thorax piriforme ou subtrapezoïdal. rétréci en arrière. Abdomen subsessile; dernier 
segment immi d'une aire p^'gidiale nettement circonscrite. Tarses antérieurs pourvus de cils pectiniiormes; 
tibias intermédiaires et postérieurs armés d'une double rangée d'épines. 

O'.Tête subiiuadrangulaire, à peu près de la largeur du thorax. Yeux de grandeur moyenne, 
elliptiques, entiers, plus ou moins voisms de la base des mandibules. Ocelles petits. Mandibules 
triclentées au sommet et munies d'une dent mousse vers le milieu de lern' bord externe. .Second article 
du funicule des antennes yilus court que le troisième. Thorax ovoïde, plus étroit en ariière; mesonotum 
avec les sillons médians bien distincts; écaillettes petites, convexes, luisantes, à bord non réfléchi; 
scutellum quadrangulaire. mm saillant. Abdomen longuement et étroitement pétiole, son premier 
segment très grêle en avant, nodiforme en arrière, beaucoup plus étroit et presque aussi long que le 
segment suivant qui est dé])ourvu de fossettes tomentcuses à sa partie ventrale. Ailes avec le stigma 
médiocre, mais bien distinct et opaque, la cellule radiale petite, trois cellules cubitales et deux nervures 
récurrentes dont la seconde est souvent oblitérée un nulle. Tibias intermédiaires et postérieurs plus ou 
moms munis d'épines sur leur tranche externe. 

Distribution géographique des espèces. — Je rapporte à ce genre i5 espèces, mais huit 
d'entre elles ne ni'i tant connues (lue j);ii leur description, leur rattachement aux Dasylabroïdes reste 
douteux. Toutes proxiennent de l'Airique australe. 

1. Dasylabroïdes alcis, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 53, Ç (i8g8) (Le Cap). 

2. D. byblis, Péringuejr, idem, p. 82. q* (i8g8) (Bachuanaland, Le Cap). 

3. D. cajfra, Kohi, Verh, Zool. (jes. Wien. p. 480, 9 (1882) (Cafrerie). 

4. D. capciisis, Saussure, Novara Reise. Zool. \'ol. 2, p. 107. 9 (186S) (Le Cap). 

5. D. cassiupe, Péringue}-, .\.nn, S. Afr. Mus., p. 62 9 'vi8g8) (Le Cap). 

6. D. cumenis, Gribodo, Boll. Soc. Ent. Ital. p. 2S2, cf (1884; (Le Cap). 



FAM. MrTII.LlD.K 23 

7. D. incoiispicna, Fr. Smith. Descr. m>\\ sp. Hym. Coll. Brit. Mus. \k 191. 9 cf (i^79^ (Xatall. 
? D. alcithoe, Péringue}", Ann. S. AtV. Mus. p. 83, çf (iSgSi (Le Capi. 
ID. dice, Péringuey, idem, p. 365, cf (1899) (Le Cap). 
? D. egeria. Péringue}-, ibidem, p. S3, çf (189S) ( Le Cap). 

? D hylaais, Gribodo, Mem. Acad. Sc. Bologna, p. 364, cj' (1894) ( -Mozambiiiuei. 
? D. idia, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 060, 9 (.1S99) (Zambèse). 
? D. nortia, Péringuey, idem, p. 441, 9 (1S99) (Rhodesia). 
'i D. phylira, Péringuey. ibidem, p. 82. cf (189S) (Le Capi. 
? D. taygete, Péringuey, ibidem, p. 61, 9 (1898) (Le Cap). 

6. Genus NANOMUTILLA, Ern. André 

Mutilla. Auctorum. 

Nanomutilla. Ern. André. Spec. H\"m. Eur. Vol. 8, p. zzs. 9 (1901); Zeits.f. Flym. Vol. i, p. izS, ç^ 
(1901). 

Caractères. — 9 • Tète en ovale court, un peu plus large que longue et faiblement plus large que 
le thorax. Yeux de grandeur moyenne, munis de facettes relativement grosses et peu nombreuses, 
beaucoup plus rapprochés de l'articulation des mandibules que des angles postérieurs. Pas d'ocelles. 
Antennes robustes; tousles articles du funiciile. sauf le dernier, aussi larges que longs; le second article 
pas plus lf)ng que le premier. Thorax court, subrectangtilairc, faiblement plus étroit en avant qu'en 
arrière, ses bords latéraux droits; sutures dorsales absolument nulles; pas d'ijnglet scutellaire : pleures 
légèrement concaves; metanotum nettement et presque verticalement tronqué en arrière, ce qui rend les 
bords de la troncature très nets et tranchants; le metanotum est muni de chaque coté, au bord supérieur 
de cette troncature, d'une petite dent courte et aiguë. Abdomen tout à fait sessile; dernier segment sans 
aire pygidiale. Tibias non épineux en dehors. Taille très yietite, ne dépassant pas deux millimètres de 
longueur. 

O*. Tète de la largeur du tluirax. Yeux grands, non échancres, à facettes très distinctes, très 
rapprochés de l'articulation des mandibules. Ocelles assez gros et globuleux. Mandibules tronquées et 
dentées au sommet. Antennes assez robustes: second article du tuniculc à peine plus long que le premier. 
Thorax nettement quadrangulairc, à côtés parallèles, avec les angles antérieurs et postérieurs émoussés; 
scutellum triangulaire, acuminé au s(jmmet; écaillettes petites, arrondies. Abdomen o\'ale, tout à fait 
sessile. Ailes avec le stigma indistinct, la cellule radiale courte, subtriangulaire, ne dépassant pas la 
seconde cellule cubitale; deux cellules cubitales fermées, dont la seconde est assez petite et pétiolée sur 
la nervure radiale; deux nervures récurrentes dont la première est reçue par la seconde cellule cubitale 
et dont la seconde aboutit sur le prolongement de la nervure cubitale. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre ne comprend jusqu'à ce jour que deux 
minuscules espèces qui habitent l'Afrique, l'Asie mineure et l'extrême sud de l'Europe. 

1. Nanomutilla microsoma, Ern. André. Zeits. f. Ilym. p. 326, 9 cf ( 1901) (I^e Cap). 

2. A''. Vauclieri. Tournier, Bull. ,Soc. Ent. Fr. p. 48, 9 (iSgS] (Gibraltar. Maroc, .Algérie, Svriei. 

7. Genus RHOPALOMUTILLA, Ern. André 

Rhopalomutilla. Ern. André, Zeits. f. Ilym. \'ol. i. p. 323, 90* (igoi^- 

Caractères. — 9- Tète subquadrangulaire. Yeux très petits, situés vers le milieu des bords 
latéraux. Antennes très robustes; funicule épaissi de la base ,à l'extrémité en lorme de massue allongée: 
tous ses articles, sauf le dernier, beaucoup jilus larges que longs. Tlmr.ix suhpirilorme. jilus étroit en 
arrière qu'en avant, son bord postérieur troïKjué et armé, de cliat]iu- côté de la tumcilure supérieure, 



24 HYMENOPTER.\ 

d'une petite dent aiguë. Abdomen allongé, subpétiolé; son premier segment C3"lindrique, plus étroit que le 
suivant, mais non pédicule en avant ni nodiforme en arrière ; dernier segment muni d'une aire pygidiale. 
cf. Yeux grands, largement et profondément échancrés en dedans, voisins de l'articulation des 
mandibules. Ocelles petits. Thorax subovale: mesonotum sans sillons medians; scutellum arrondi, assez 
plan; écaillettes moyennes; metanotum tronque. Abdomen nettement pétiole, avec le premier segment 
très étroit en avant, nodiforme en arrière. Ailes pourvues d'un stigma petit, d'une cellule radiale 
allongée, acuminée au sommet, de trois cellules cubitales et de deux nervures récurrentes reçues par la 
deuxième et la troisièrne cellule cubitale. 

Distribution géographique de l'espèce. — Ce genre a été fonde sur une seule espèce de 
l'Afrique australe . 

I. Rhopalomidilla daviconiis. Ern. André. Zeits. f. Hym. Vol. i, p. 3^3. 9 cf (içoi) (Zambèse). 

8. Genus PLATYMYRMILLA, Ern. André 

Mutilla. Auctorum. 

Myrmilla. Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. \'ol. 9. p. 263. 9 (iSgôU 

Platymyrmilla. Ern. André, Spec. Hym. Eur. \'o\. S. p. 220. 9 (iQOi). 

Caractères. — 9 • Tète peu épaisse, subrectangulaire, plus longue que large et à peu près de 
la largeur du thorax, très concave en dessous, de sorte que ses bords latéraux sont minces et tranchants. 
Yeux ovales, peu convexes, pourvus de facettes distinctes, très rapprochés de l'articulation des 
mandibules. Pas d'ocelles. Mandibules robustes, élargies et dentées au sommet. Arêtes frontales 
prolongées jusqu'aux yeux. Tubercules antennaires arrondis. Second article du funicule des antennes 
plus de deux fois aussi long que le troisième. Thorax à bords latéraux droits ou faiblement arqués en 
dedans, non rétréci en arrière, sans onglet scutellaire : pleures concaves. Abdomen sessile; second 
segment déprime en avant ; dernier segment dorsal convexe, sans aire pA-gidiale. Tarses antérieurs 
dépourvus de palettes pectiniformes; tibias intermédiaires et postérieurs armés d'une seule rangée 
d'épines sur leur tranche externe. 

cf. Inconnu. 

Distribution géographique de l'espèce. — L'unique espèce de ce genre habite la région 
paléarctique. 

I. PlatymyrmiUa quinquefasàata. Olivier, Enc. Méth. Ins. \"ol. S. p. 60. 9 (i?ri) iCorse. Hongrie, Grèce, 
S}Ta, Corfou, Caucase, Turkestan, Sj'riei. 

9. Genus MYRMILLA, Wesmael 

Mutilla. Auctorum. 

Myrmilla. Wesmael, Bull. Acad. Se. Belg. ^'ol. iS. p. 365. 9 G* liS5ii; Ern. André, !\Iém. Soc. 

Zool. Fr. \'o\. 6, p. 2S6. 9 o' (1S93); Spec. Hym. Eur. Vol. 2. p. 176. 9 o* (1901). 
Rudia. Ach. Costa, Fauna Napoli, Mutill. p. 10, 9 Cf liS58). 
Pseudomutilla. .Ach. Costa, Atti Accad. Se. Fis. Napoli. p. 17. c^ iiSS5). 
Edrionotus. Radoszkowski. Hora? Soc. Ent. Ross. "\'ol. 19. p. 33. çf (iSS5). 

Caractères. — 9- Tète relativement peu épaisse, plus ou moins rectangulaire, avec les angles 
postérieurs arrondis, plus large que longue et plus large que le thorax. Yeux de grandeur mo3'enne ou 
petite, plus rapprochés de l'articulation des mandibules que des angles de l'occiput. Pas d'ocelles. Man 
dibules armées de trois ou quatre dents, soit à leur bord apical, soit à leur bord interne. Arêtes frontales 



FAM. MUTILLID/E 20 

prolongées jusqu'aux \eux. Tubercules antennaires arrondis ou dentiformes. Second article du funicule 
des antennes environ deux fois aussi long que le troisième. Thorax abords latéraux à peu près parallèles, 
non rétréci en arrière, sans onglet scutellaire; pleures concaves. Abdomen sessile; premier segment muni 
en avant, de chaque côté de son articulation, d'un prolongement dentiformc. parfois petit et simple 
comme chez la plupart des autres genres, parfois plus grand, affectant une lorme lamellaire ou même se 
recourbant en arrière en forme de crochet: dernier segment dorsal convexe, sans aire p3'gidiale. Tibias 
antérieurs dépourvus de palettes pectiniformes; tibias intermédiaires et postérieurs plus ou moins épineux 
en dehors, avec les épines disposées sur un seul rang. 

cf. Tète de même forme que chez la femelle, mais généralement moins large et un peu plus 
rétrécie en arrière. Yeux ovales, entiers, peu convexes, munis de facettes distinctes. Ocelles assez petits. 
Mandibules tridentées ou quadridentées au sommet ou au bord interne, inermes à leur bord externe. 
Deuxième et troisième article du funicule presque égaux. Thorax tronqué en arrière. Ecaillettes petites, 
arrondies. Ailes avec le stigma assez petit, opaque, une cellule radiale large et courte, deux ou trois 
cellules cubitales fermées et deux cellules discoïdales,la seconde nervure récurrente subsistant ordinaire- 
ment malgré l'absence de la troisième cellule cubitale. Abdomen sessile. 

Certains mâles st)nt aptères et leur thorax présente une configuration analogue à-celui des femelles, 
mais on les reconnaîtra toujours facilement à la présence de trois ocelles sui" le vertex, à leurs antennes 
de i3 articles, à leui' thorax plus allongé et montrant ses divisions primaires indiquées par des sillons très 
accentués, enfin à leur abdomen présentant les sept segments dorsaux particuliers aux mâles. 

Distribution géographique des espèces. — Les Myrmilla comprennent aujourd'hui 
17 espèces, dont deux douteuses, qui toutes vivent dans l'ancien Monde et plus particulièrement dans la 
région paléarctique. 

1. Myrmilla althaea, Péringue}-, Ann. S. Afr. !Mus., p. 52. 9 (iSgS) (Le Cap). 

2. M. antiope, Péringuey, idem, p. 60, 9 (1S9S) (Le Cap. Bechuanaland). 

3. M. hipundata, Latreille, Act. Soc. Hist. Nat. Paris, \"ol. i. p. g, ff (1792) (France. Espagne, Italie. 

Grèce, Chj-pre, Syrie, .Algérie, Tunisie, Maroc). 

4. M. calva. Villers, C. Linn. Ent. \'ol. 3, p. 343, 9 (17S9) (Europe méridionale. Xord de l'Afrique, 

Asie mineure) ; 

var. distinda, Lepeletier, Tlist. Nat. Hym. Vol. 3, p. 6ob (1845) (Europe moyenne et méridionale. 
Nord de l'Afrique, Asie mineure). 

5. M. capilafa, Lucas. Explor. Alger. Zool. \'ot. 3. p. 290. çf (1S46) (Europe méridionale. Nord de 

l'Afrique, Asie mineure); 

var. robustior, Ern. André, Spec. Hym. Eur. \'ol. S, p. 192. 9 (19011 (Algérie). 

6. il/, ccphalica, Sichel & Radoszkowski, Horas Soc. Ent. Ross., p. 166, 9 (1S69) ^(hèce, Chypre. 

Russie, Caucase, Turkestan, Sj-rie, Algérie). 

7. M. C/hV™, Spinola. .\nn. Soc. Ent. Fr. p. 457. 9 (i83Si (Europe méiidionale. Nord de l'Afrique, 

Arabie) . 

var. halemis, auctorum (an Fabricius, Mant. Ins. Vol. t. p. 3r2? (1787) (Europe méridionale. Nord 
de l'Afrique, Asie mineure). 

8. M. dorsata, Fabricius, Suppl. Ent. Syst. p. 2S1. 9 (1798) (France méridionale. Italie, Algérie. 

Tunisie, Maroc, Egypte) ; 

var. cxcoriata. Lepeletier, Hist. Nat. Hym. Vol. 3, p. Gi5, 9 (1845) (Europe méridionale, .Algérie, 
Tunisie, Egypte). 

var,pnndum, Lepeletier, Hist. Nat. Hym. \'ol. 3, p. 639, 9 (184.1^ (Egypte). 

var. calcarivcntris, Sichel & Radoszkowski, Hora; Soc. Ent. Ross. p. 255. o' (''"^'"J) (Fiance méri- 
dionale, Sardaigne, Espagne, .Algérie). 

9. M. Doiimcrguci, Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 8, p. 190, 9 (190O (Algérie). 

10. M. erythroccphala, Latreille, .Act. Soc. Hist. Nat. Paris. \"ol. i. p. 8, 9 (1792) (Europe méridionale. 
•Asie mineure) ; 
var. bison. .Vch. Cost:i. Kendic. .\.ccad. Sr. fis. Napuli.X'..!. i. y. 240. O 11887) (Sicile). 



26 - HYMENOPTEKA 

var. coriiiculata, Gerstaickei , Jahrosber. Ent. p. i5i, 9 (iS6i) (Grèce. Anatcilie, Syra, Corfou, 

Crimée, Caucase) . 
var. iiuitica, Ern. André, Species. IJyiii. Eur. \o\. 8. p. 433, 9 (1902) (Dalmatie, Istrie, Moree, 

Caucase, Egypte). 

11. .1/. Uiticeps, Radoszkowski, Hora^ Soc. Ent. Ross. p. 340, 9 (188S) (Astrabad). 

12. M. h'sgiufca, Radoszkowski. idem. ]>. 56, 9 (i885) (Russie. Caucase. Chypre. Turquie d'Asie, Syrie, 

Perse). 

var. stihconnita, Morawilz. IJora'Suc. Ent. Ross. p. 3g3, 9 (iSqS) (Turkestan, Cyclades). 
var. nigrifnms, Ern. Andr(\ Spec. Flym. Eur. Vol. 8, p. 188, 9 (1901) (Syrie). 
i3. M. ruficeps, Fr. Smith, Cat. llym. Brit. Mus. Vol. 4. y. 36 et 478, 9 (i855) (Inde). 
14. M. Schmiedcknechti, Ern. André, Spec. Hym. Eur. \()1 8, p. 436, 9 (1902) (Eg5'-pte). 
i5. M . Iricuspis, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 681, 9 (1S94) (Madagascar). 
? M. fasciata. Klug, S3mib. Phys. Ins. pi. 4. fig. 6. 9 (1829) (Egypte). 
? M. Olcesei, Tournier, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 48. 9 (iSgS) (Maroc). 

10. Genus LABIDOMILLA, nov. gen. 

Mutilla. .\urtiiiuni. 

Caractères. — 9 ■ Tète transverse, quadrangulaire, peu épaisse, beaucoup plus large que le 
thorax. Mandibules longues, arquées, étroites à la base, tridentées au sommet, la dent intermédiaire 
beaucoup plus petite etpariois jxu distincte. Second article du iunicule des antennes très allongé, plus 
de deu.\ fois aussi long que le troisième. Yeu.\ de grandeur moyenne, ovales, peu convexes, situés bien 
plus près de l'articulation des mandibules que des angles postérieurs. Pas d'ocelles. Thorax trapézo'i'dal, 
sensiblement plus étroit en avaiU ([u'en arrière, tronqué postérieurement avec le bord supérieur de la 
troncature armé de plusieurs epiiics ; les côtés du thorax sont plus ou moins crénelés ou denticulés et les 
flancs sont assez concaves. Abdomen sessile, ovale ; premier segment court et assez large, non sensible- 
ment contracté en arrière ; dernier segment convexe, sans aire pygidiale. Pattes avec les tibias intermé- 
diaires et postérieurs armés d'épines disposées sur un seul rang; tarses antérieurs dépourvus de cils 
pectinifi.nmes. 

.0*. Tète de même forme (|ue chez la femelle. Mandibules assez longues, étroites, arquées, 
tridentées au sommet, inermes en dehors. Yeux ovales, entiers, peu convexes, munis de facettes 
distinctes, rapprochés de la base des mandibules. Antennes grêles, second article du funicule un peu 
plus court que le troisième. Thorax ovo'ide, arrondi et non tronqué en arrière; sillons médians du 
mesonotum b:en marqués et divergents en avant. Ecaillettes petites, arrondies. Ailes pourxues (.l'un 
stigma petit et opaque, d'une cellule radiale de grandeur mo3'enne, acuminée au sommet, de deux 
cellules cubitales fermées et de deux cellules disco'idales. Abdomen conique, subsessile, très acuminé au 
sommet. 

Distribution géographique des espèces. — Je ne connais de ce nouveau genre que trois 
espèces qui habitent l'Afrique, 
i. LahidomiUa dcfonnis, Fr. Smith, Descr. new sp. Hym. Coll. Brit. Mus. p. 196, 9 (1879) (Zambèsc). 

2. L. Ilgi, Ern. André, Revue d'Ent. Caen, p. 220, 9 (1S93) (Abj-ssinie, Orange). 

3. L. tauriccps, Kohi. Verh. Zool. Ges. Wien. }). 484. 9 (1882); Péringuey, .\nn. S. Afr. Mus., p. 377, 

rf (1899) (Le Cap). 

II. Genus MYRMILLOIDES, NOV. GEN. 

Mutilla (pars ). Blake, Trans. .A.mer. Ent. .Soc. Vol. 4. p. 74, q* (1872). 
Sphaerophthalma (pars.). Blake, idem. \'ol. i3, p. 3^.4. 9 cT (1886). 



FAM. mutillid.f: 27 

Caractères. — 9- iètc très grande, transverse, beaucoup plus lai-.ne que le thorax, échancrre 
en arrière avec les angles dentiformes. Yeux petits, en ovale court, peu conxexes, à facettes fines, mais 
distinctes, situés très en avant des côtés. Pas d'ocelles. Mandibules étroites, arquées, acuminées au 
sommet et plus ou moins distinctement bidentées au bord interne. Antennes assez grêles avec le scape 
allongé et le second article du funicule beaucoup plus long que 11- troisième. Thorax assez court, 
subrectangulaire, à côtés parallèles et faiblement arqués en dedans. Pas d'onglet scutellaire. Abdomen 
ovale, sessile, son premier segment réuni au second sans étranglement; dernier segment dorsal convexe, 
sans aire pygidiale. Epines des tibias intermédiaires et postérieurs disjiosées sur un seul rans. 

çf . Ne connaissant pas le mâle de ce genre, je vais en donner les caractères d'après Blake : 
(( Tête subquadrangulaire, à peu près trois fois aussi large que le thorax; son bord postérieur 
profondément échancré avec les angles prolongés en une dent aiguë, joues années postérieurement, en 
dessous, d'une longue épine. Mandibules longues, bidentées au sommet. Yeux petits, anondis. Thorax 
allongé, subquadrangulaire, faiblement rétréci en son milieu ; protliorax muni d'un jjetit tubercule 
de chaque côté: métathora-; tronqué-arrondi. Ailes rudimcntaires. Abdomen allongé, ovale, sessile, n 
(Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. t3. p. 244 (1886). 

Distribution géographique de l'espèce — Ce genre, \(jisin des deux précédents, ne renferme 
jusqu'à ce jour qu'une seule espèce qui est américaine. 

I. MvnniUo'idcs grandiceps. Blake, Trans. Amer. lùit. Soc. p. 74. :-f 118721; loc. cit. p. 344. Q r? (i886'l 
(Texas'). 

12. Genus PSEUDOMETHOCA, Ashmead 

Mutilla. Auctorum. 

Sphaerophthalma. Blake (pars.). Trans. Amer. lint. Soc. \'ol. 3. p. J17 (1871). 

Pseudomethoca. Ashmead, idem, \"ol. _'3. j). 181, (;f(i8o6); journ. Xi-w Yoi'k. Ent. Soc.\'ol. -. p. 55 
et 5g, cf nc-'c Ç ( 1899). 

Caractères. — 9- Tête transverse, subrectangulaire, plus large que longue et plus large que le 
thorax: les angles postérieurs et les tempes parfois carénés ou dentiformes. Yeux de grandeur mo\enne, 
en ovale court, plus rapjirochés de l'articulation des mandibules (]Ue de l'occipul. munis de facettes 
distinctes. Pas d'ocelles. Mandibules aiguës au sommet, plus ou moins distinctement bidentées au bord 
interne. Antennes assez robustes; second ai tide du funicule un piu plus long que le troisième. Thorax 
plus large en avant qu'en arrière, contracté après son milieu, affectant la forme d'un \iolon ; ses bords 
latéraux crénelés ou denticulés; pas d'onglet scutellaire: pleures concaves. .Midomen ovale, sessile : 
dernier segment convexe, sans aire p\'g"idiale. Tibias intermédiaires et postérieurs armés d'inie seule 
rangée d'épines sur leur tranche externe. 

9*. Tète conformée comme chez la femelle, mais moins large, un peu plus rétrécie en arrière, 
seulement un peu plus large que le thorax. Yeux entiers, plus arrondis, plus convexes, à facettes bien 
distinctes. Ocelles petits. Mandibules tridentées au sommet, inermesà leur bortl externe. L)euxième article 
du funicule des antennes un peu plus court que le troisième. Thorax sul>o\;ile. plus étroit en ;irnère: 
mesonotum sans sillons médians longitudinaux ; scutellum peu conxcxe. :uiondi en arrière: écailleltes 
moyennes, arrondies. Ailes avec le stigma opaque, la cellule radiale ;;iaiKle. ;uromlio ou subacuminée :ni 
sommet, deux cellules cubitales fermées et une seule nervure récurrente. Abdomen sessile ou subsessile. 

M. Ashmead a établi ce genre en 1896 (loc. cit.) d'apiès le luàle d(- raiuulcnsis. Blake, dont il ne 
connaissait pas alors la femelle. Plus tard, eu 1899 (loc. cit.). il en c;iractérisa les deux sexes, mais, en 
disant que la femelle est munie d'une aire pygidiale. il a commis une erreur et p:ir:iit ;i\oir confondu les 
Pscudomdlwca avec la division du genre complexe Epliuta tpii a pour t\pe la M . siniilliiiin. Smilli. 



28 HYMENÜPTERA 

et semble constituer ses genres Nomiirphagus et Pyrrhoimüilla.^e conserve ici aux Psciidoiiiethoca leur accep- 
tion première et je limite ce genre au groupe d'espèces ayant pour type la canadensis et tel, d'ailleurs, qu'il 
est établi par Fox dans son Mémoire : The North American Miitillida: (Trans.Amer.Ent.Soc. p. 222, 1899). 
Le genre Pseitdomethoca est voisin du précédent, dont il se distingue aisément par la forme du 
thorax de la femelle et par les ailes du mâle normalement développées. Il semble former un passage aux 
espèces du groupe 5/w/7/2'/7M, Smith, mais ces dernières se rattachent par la conformation des yeux au 
genre Ephiita, Sa}', auquel je suis obligé de les réunir au moins provisoirement. De plus, la femelle du 
groupe simillinia est pourvue d'une aire pygidiale et les ailes du mâle présentent trois cellules cubitales 
au lieu de deux. ^^ 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre, exclusivement américain, a pour t}rpe, 
comme je l'ai dit. la P. canadensis. Blake, qui seule m'est connue en nature. M. Foxy rattache 24 autres 
espèces que je vais énumérer. mais sans pouvoir affirmer leur identité générique. 

1. Pseiidomethoca canadensis, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 252, 9 (1S71) (États-Unis, Canada). 

2. P. ? athamas. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 225, çf (1899) (Californie). 

3. P. ? auripes, Blake, idem, p. 254, 9 (1871) (Mexique). 

4. P. ? bisignata. Blake. ibidem, p. 25i. 9 (1871) (Mexique). 

5. P. ? chiapa, Blake. ibidem, p. 253, 9 (1871) (Mexique). 

6. P. 1 connecicns. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 3S7, 9 (i8(j5) (Basse Californie). 

7. P. ? conhimax, Cresson, idem, p. 437, 9 (i865) (Colorado, New-Mexico). 

8. P. ? Donae-Aiinae, Cockerell, Proc. Acad. Nat. Sc. Philad. p. i36, 9 (189?) (New-Mexico). 

9. P. ? geryon. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 225 çf (1899) (Missouri). 

10. P. ? gila, Blake, idem, p. aSo, ^f (1871) (Texas). 

11. P. ? gothica. Blake. ibidem, p. 25o, q* (1S71) (Mexique). 
.12. P. ? isucar. Blake, ibidem, p. 253, 9 (1871) (Mexique). 
i3. P. ? laticcps. Blake, ibidem, p. 249, rf (1871) (Mexique). 
14. P. ? lernia. Blake. ibidem, p. 25i, 9 (1871) (Mexique). 

t5. p. ? minntissinia, Blake, ibidem, p. 254, 9 (1871) (Mexique;. 

16. P. ? ncpltele. Fox. ibidem, p. 223, 9 (1899) (Texas). 

17. P. 1 petricola. Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 253, 9 (1871) (Mexique). 

18. P. 1 praeclara. Blake. idem, p. 252, 9 (1S86) (Arizona). 

19. P. 1 psammadronia. Blake, ibidem, p. 254, 9 (1871) (Mexique). 

20. P. ? Rohinsoni, Blake, ibidem, p. 25o, 9 (1871) (Mexique). 

21. P. 1 scaevollcla. Cockerell, ibidem, p. 298, 9 (1895) (New-Mexico). 

22. P. ? Toumeyi. Fox, Entom. Ne\rs, p. 297, 9 (1894) (Arizona). 

23. P. ? Wickhami, Cockerell, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 297, 9 (1895) (Texas). 

24. P. ? xalapa, Blake. idem, p. 25o, çf (1871) (Mexique). 

25. P. ? zapoteca. Blake. ibidem, p. 25o, çf (1871) (Mexiquei. 

13. Genus ODONTOMUTILLA, Ashmead 

Mutilla. Auctorum. 

Odontomutilla. Ashmead, Journ. New York Ent. Soc. \'ol. 7. p. 55-58, 9 cf (1899) ; Ern. André, 
Zeils. f. Hym. VcA. i, p. 229, 9 cf (1901)- 

Caractères. — Tête plus étroite que le thorax. Yeux de grandeur moj-enne, ovales, peu 
convexes, situés vers le milieu des bords latéraux. Mandibules acuminées au sommet, inermes. Antennes 
courtes, robustes, les articles du funicule ordinairement pas plus longs ou à peine plus longs que larges, 
le deuxième pas ou à peine plus long que le troisième. Thorax ordinairement court, subtrapézo'i'dal, 
rétréci en arrière, jilus ou moins tubercule sur les côtés, rectiligne en avant, tronqué postérieurement et 
parfois muni d'une dent spiniforme de chaque côté du bord supérieur de la troncature. Abdomen ovale. 



FA AI. ^rUTILLIDiE _ 29 

sessile, avec le premier segment court, disciformc ou cupuliforme. et le dernier segment dépourvu d'aire 
pygidiale. Pattes robustes, armées de fortes épines irrégulières ou disposées sur deux rangs: tarses 
antérieurs pourvus de cils pectiniformes. 

cf. Tête plus étroite que le thorax. Yeux grands, rénitormes. inrienienl échancrés en dedans. 
Ocelles assez petits et très groupés. Mandibules mermes en dehors. Tlrorax robuste, rectiligne à son 
bord antérieur, subquadrangulaire. non ou à peine plus étroit en airière ; mesonotum sans sillons 
médians ou n'en présentant que d'incomplets; écaillettes grandes, cochléariformes, relevées en arrière; 
scutellum plan, transversal, plus ou moins échancré à son bord postérieur qui est souvent bilobé ou 
bidenté: métathorax court, tronqué et même concave en arrière, avec les bords caréniformes et le 
sommet de la troncature muni latéralement d'mic forte dent mousse. Ailes pourvues d'un stigma assez 
petit, d'une cellule radiale plus ou moins tronquée au sommet, de deux cellules cubitales fermées et 
d'une seule nervure récurrente reçue par la seconde cellule cubitale, .\bdomen ovale, sessile ou 
subsessile. 

Distribution géographique des espèces. — Je rapporte à ce genre 41 espèces dont six 
dubitativement. Toutes sont propres à l'Afrique, à l'Asie et aux Iles indo-australiennes. 

1. Odoniomutilla anchietac, Radoszkowski, Jörn. Acad. Sc. Math. Lisboa. p. -lü, 9 (ibSi) (Angola). 

2. O. andromache, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. SSg. 9 (1^99; (Zambèse). 

3. 0. angiilata. Fr. Smith. Descr. ne\v sp. Ilym. Coli. P.rit. iNIus., p. 190. rf (1S79) (Le Cap). 

4. O. anonyma. Kohl, \'erh. Zool. Ges. Wien, p. 4S2, 9 I1882) (Sumatra). 

5. 0. argcntcogidtata. Ern. .André. Zeits. f. Hym. p. 33i. 9 d* (iQOi) (Afrique orientale anglaise). 

6. O. cai-iaua. Magretti. Ann. Mus. Civ. Genova. p. 23i. cf (1892) (Fîirmanie). 

7. O. rasswpe. Fr. Smith. Proc. Linn. Soc. Lond. p. 86, 9 (i857) (Birmanie. Malacca, Bornéo'. 
S. O. chionc, I^éringuey. Ann. S. Afr. Mus. p. 79. 9 (189S) (Bechuanaland). 

9. 0. ilcopatia. Péringuey. idem. p. 376. r^ (1899) (Zambèse). 

10. 0. cintho, Péringuey. ibidem, ]). Si. :^ (1898) (Transvaal). 

11. O. dymencis. Péringuey. ibidem, p. 375. o' (1899) (Zambèse). 

12. 0. cordigcra. Sichel & Radoszkowski. HorreSoc. Ent. Ross. p. 202. 9 (1S69) (Chine. Malacca. Java. 

Sumatra). 
i3. O. dissimilis, Ern. André. .\nn. Snc. l-Int. l"r. p. 17, cf (1898) (Sierra Leonei. 
14. O. criniiis, Péringuey. .\nn. S. Afr. Mus. p. 92, o* (189S) (Transvaal). 
i5. O.frada, Saussure. Mitth. Schweiz. lùit. Ges. p. 205. 9 (1S91) (Madagascar). 

16. O. fuhoviitata. Ern. André. Ann. Mus. Civ. Genova. p. 2S1. 9 {1897) (Somali). 

17. O. horrida. Fr. Smith, Descr. new sp. Hym. Coll. Brit. :Mus. p. 192. 9 (187g) (Zambèse, Nyassa). 

18. O. laminata, Ern. .\ndré. Ann. Soc. Ent. Fr. p. 33. cf (1898) (.Asie). 

19. 0. manifesta. Smith. Proc. Linn. Soc. Lond. p. i5. 9 cf (iS58) (Aru. Nouvelle-Guinée). 

20. 0. microcephala, Ern. .André, .Ann. Mus. Civ. Genova. p. io3. 9 (189Ö) (Eiythrée). 

21. O. miranda, Fr. Smith, Cat. Hym. Firit. Mus. '^^ol. 3. p. 33, o^ (1855) (Inde). 

22. O. Mocquerysi, Ern. .André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 670, 9 Ö* (1894) (Congo, Sierra-Leone). 

23. O. mitltidentata, Ern. André. Ann. Mus. Civ. Genova, p. 76, 9 (1897) (Malacca, Sumatra). 

24. O. iwtata, Lepeletier, Hist. Nat. Hym. \"ol. 3, p. 600, 9 (1S45) (Angola, Le Cap). 

25. O. ovata. Sichel & Radoszkowski, Hora; Soc. Ent. Ross. p. 1S4. 9 (iSSg) (Cafrerie). 

26. O. paclcgans, Cameron, Mem. Alanch. Philos. Soc. p. 5g, 9 (1892) (Ceylan). 

27. O. pukhrina, Fr. Smith, Cat. llym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 34, 9 (i855) (Inde). 

28. O. Rothneyi, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 77, 9 (1897) (Inde). 

2g. O. Saussiirci, Sichel & Radoszkowski, Horœ Soc. Ent. Ross. p. 2gg, o^ (1869) (Guinée, Urugum). 
3o. O. siinplidfascia, Sichel & Radoszkowski, idem. p. 192, 9 Cf (i86g) (Gilolo, Nouvelle-Guinée\. 

var. hacmatoccphala, Ern. André, Term. Füz. p. 16, o* (1896) (Malacca). 

var. scmifasciala. Ern. .André, idem, p. i5. rf (iSg6) (Celebes). 
3i. O. spcciosa, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. V'ol. 3, p. 40, 9 (i855) (Chine). 

var. chrysococdnca, Sichel & Radoszkowski, Horœ Soc. Ent. Ross. p. 236, 9 (1869) (PciseL 
32. O. tisiplionc. Péringuey. .\nn. S. .\fr. Mus. p. 78, 9 (i8g8) (Transvaal. Natal). 



3o HYMENOPTERA 

33. O. iomyris, Pévingucy. idem. p. 375, cf fiSgg) (Afrique australe). 

34. O. irichocondyla, Ern. André, Journ. Bombay Nat. Hist. Soc. p. 483, 9 (1^94) (Inde). 

35. 0. urania, Fr. Smith, Proc. Linn. Soc. Lend. p. S3, 9 O* (iSSy) (Chine. Laos, Cambodge, Bornéo, 

Sumatra). 

? O. aurifex, Fr. Smith, Descr. new sp. Hym. Coll. Brit. Mus. p. rgS, 9 (1879) (Inde). 

? 0. huddha, Cameron, Mem. RTanch. Philos. Soc. p. 36, 9 (1892) (Inde). 

? O. consolidafa, Cameron, idem, p. 26, 9 (1900) (Ceylan). 

? O. eltola, Cameron, ibidem, p. 3, 9 (1898) (Ce3'lan). 

? O. eunomia, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 376, çf (1S99) (Zambèse). 

? 0. sinensis. Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. ^'ol. 3, p. 39, 9 çf (i85.5) (Chine). 

14. Genus DOLICHOMUTILLA, Ashmead 

M util la. Auctorum. 

Dolichomutllla. Ashmead, Journ. New York Ent. Soc. Vol. 7, p. 55, 9 (1899); Ern. André. Zeits. 
f. Hym. Vol. r, p. 338, 9 cf (1901). 

Caractères. — 9- Tête allongée, arrondie en arriére, à peu prés de la largeur du thorax, très 
prolongée derrière les j'eux qui sont grands et situés vers le milieu des bords latéraux. Mandibules 
acuminées au sommet, simples ou armées d'une petite dent avant l'extrémité. Antennes robustes, second 
article du funicule notablement plus long que le troisième. Thorax long et étroit, son profil dorsal arqué 
d'axant en arriére, sa troncature postérieure peu distincte; il est en ellipse très allongée, à peu près 
également rétréci à ses deux extrémités, échancré latéralement vers son tiers antérieur et plus ou moins 
tubercule avant et après cette échancrure. Abdomen en ovale allongé, subsessile; premier segment plus 
étroit que le suivant, mais non contracté en arrière; second segment xentral muni d'une carène médiane 
souvent terminée par une dent saillante; dernier segment dorsal sans aire pygidiale. Pattes assez 
longues; tibias intermédiaires et postérieurs armés d'une seule rangée de deux à quatre épines. 

rf. Tète moins allongée que chez la 9; aussi large que longue et à peu près de la largeur du 
thorax. Yeux grands, échancrés, situés vers le milieu des bords latéraux. Ocelles petits et peu apparents. 
Mandibules mermes au bord externe. Thorax en ellipse allongée, à peu près également rétréci en avant 
et en arrière, avec les angles très arrondis; sillons médians du mesonotum peu profonds et racc(jurcis; 
scutellum élevé en saillie conique, avec une carène lisse en son milieu; écaillettes très grandes, relevées 
au sommet; métathorax en déclivité arquée, avec les bords latéraux careniformes. Abdomen conformé 
comme chez la femelle, même en ce qui concerne la carène du second segment ventral. Ailes avec le 
stigma petit, la cellule radiale grande et acuminée au sommet, trois cellules cubitales fermées et deux 
nervures récurrentes reçues par la deuxième et la troisième cellule cubitale. Pattes allongées, tibias 
inermes en dehors. 

Distribution géographique des espèces. — Je ne connais actuellement de ce genre que six 
espèces, dont une douteuse, toutes africaines. 

1. Dolichom^itilla conigcra, Ern. André, Term. Fiiz. p. 23, g* (i8g6) (Congo). 

2. D. g'iiincensis, Fabricius, Ent. Svst. Vol. 2, p. 367, 9 (i793) (Guinée, Sénégal, Zanzibar, Abyssinie, 

Mozambique). 

3. D. Livingstmiis , Kohi, \'erh. Zool. Ges. Wien. p. 4S2, 9 (1882) (Zambèse). 

4. D. scutcUifera, Ern. André, .Ann. Soc. Ent. Fr. p. 672, 9 (1894) (Sierra Leone). 

5. D. sycorax, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 19, 9 (i855) (Le Cap, Natal, Mozambique). 
? D. Tkewis, Péringuey, Ann.^S. Afr. Mus. p. 68, 9 cf (1S98) (Natal, Transvaal, Zambèse). 

15. Genus PROMECILLA, nov. gen. 

Mutilla. Auctorum. 



FAM. MUTILLID.E 3i 

Caractères. — Ç. Tête subarrondie, à peu près de la largeur du thorax. Yeux grands, ovales, 
peu convexes, aussi distants des mandibules que des angles de l'occiput. Pas d'ocelles. Mandibules 
acuminées au sommet, inermes. Second article du funicule des antennes ordinairement beaucoup plus 
long que le troisième, rarement de même longueur. Thorax allongé, ayant sa plus grande largeur en 
avant, puis se rétrécissant insensiblement jusqu'à sa partie postérieure où il s'incline en déclivité arquée, 
sans troncature et sans onglet scutellaire; bords latéraux du thorax très faiblement crénelés; flancs 
concaves. Abdomen allongé, subsessile; premier segment plus étroit que le suivant, mais non contracté 
en arrière; dernier segment convexe, sans aire pj'gidiale. Pattes peu épineuses. iTvpe : M. regia. Fr. 
Smith). 

.^j*. Inconnu. 

Distribution géographique des espèces. — J'établis ce genre pour recevoir quelques Mutilles 
d'aspect particulier, propres à la faune indienne, et dont l'abdomen présente sou\ent un éclat métallique. 
On en compte aujourd'hui ii espèces dont deux sont douteuses. 

1. Proniecilla ariel, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 74, $ (1897) (Inde). 

2. P. calliope, Fr. Smith, Proc. Linn. Soc. Lond. p. 85, Ç (1Ö57) (Bornéo). 

3. P. Comottii. Gribodo, .A.nn. .Mus. Civ. Genova, p. 365, 9 (18S4) (Birmanie). 

4. P. funeraria, Fr. Smith, Cat. Hj-m. Brit. Mus. Vol. 3, p. 37, 9 (i855) (Inde). 

5. P. macnUceps. Ern. André, Journ. Bombay Nat. Hist. Soc. p. 481, 9 (1894) (Inde). 

6. P. metallica, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 32, 9 (1892) (Ceylanl. 

7. P . poonaensis, Cameron, idem, p. 33, 9 (1892) (Ceylan). 

8. P. regia. Fr. Smith, Cat. Hym. I5rit. Mus. Vol. 3, p. 38, 9 (iS55) (Inde). 

var. fusca, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 35. 9 (i8q8) (Inde). 

9. P. trimacidata, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 3o, 9 (1892) (Inde). 
? P. hesitata, Cameron, idem, p. 42, 9 (1900) (Ce3^1an). 

? P. piilchviveniris, Cameron, ibidem, p. 3i, 9 (1892) (Inde). 

16. Genus BARYMUTILLA, Ern. André 

Mutilla. Auctorum. 

Barymutllla. Ern. André, Zeits. f. Hym. Vol. i, p. 324, 9 O* (1901). 

Caractères. — 9- l'été très épaisse, convexe, comme gonflée, rirdinairemeni pas plus large que 
longue et à peine plus large ou de la même largeur que le thorax. Yeux médiocres ou petits, elliptiques, 
situés assez en avant des cotés. Mandibules courtes, plus ou moins nettement tridentées au sommet. 
Antennes robustes; second article du funicule notablement plus long que le troisième. Thorax subqua- 
drangulaire, à bords latéraux parallèles, ou un peu y)lus étroit en arrière qu'en avant, crénelé ou faible- 
ment tubercule sur les côtés, plus nw moins tronqué en arrière. .Vbdomen sessile, avec le premier segment 
court, disciforme ou cupuliforme, aussi large que la base du suivant; second segment ventral souvent 
chargé d'une ou de trois carènes longitudinales, terminées par une dent; dernier segment dorsal convexe, 
sans aire pj'gidiale. Pattes avec les tibias intermédiaires et postérieurs armés d'épines iirégulières ou 
disposées sur deux rangs. 

Q^. Forme lourde et massive. Tète moins épaisse que chez la femelle, un peu plus étroite que le 
thorax. Yeux de grandeur mo3'enne, nettement échancrés en dedans. Ocelles petits. ]\Iandibules inermes 
en dehors. Thorax c(jurt, subquadrangulaire, un peu rétréci en avant et en arrière en forme de tonneau : 
sillons du mcsonotum raccourcis et peu marqués ; scutellum plan, semicirculaire ; écaillettes très granilcs, 
relevées au sommet, .\bdomcn en ovale court, tout à fait sessile; premier segment très court, cupuli- 
forme ; second segment ventral ordinairement chargé des mêmes carènes t]uc chez la femelle. Ailes avec 
le stigma petit, la cellule radiale grande, acuminée au sommet, trois cellules cubiialcs et deux nervures 
récurrentes reçues par la i'^ et la 'i'^ cellule cubit.ile. 



32 hvmL';n(ji^ti^:ra 

Distribution géographique des espèces. Cin peut rapporter à ce genre ii espèces, dont 
I douteuse. Toutes sont atricaines. 

1. Barymutilla astarte, Ih. Smith, Cat. Hyjn. Hrit. Mus. \(jl. 3, p. 22, 9 {iS55) (Afrique Australe). 

2. B. cephem, Fr. Smith, Cat. H}™. Brit. .Mus. Vol. i. p. 18, Ç (iS55) (Port-Natal, Mozambique). 

3. B. comparata, Fr. Smith, Descr. new Flym. Coll. ilrit. Mus. p. 191, Ç (1S79) (Port-Natal). 

4. B. disehua, Sichel & Radoszkowski. Flora' Soc. Ent. Ross. p. 248. 9 (''^69) (Sénégal). 

5. B. helle, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 58, 9 cf (1898) (l-«^ Cap). 

6. B. igiiava, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 197, 9 (1879) (Xyassa). 

7. B. Mnissechi, Radoszkowski, Horse Soc. Ent. Ross. p. 139, 9 cf (1876) (Abyssinie, Somali). 

8. B. Pythia, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3. p. 18, 9 (i855) (Angola, Port-Natal). 

9. B. stitpida, Gerstœcker, Monatsber. Akad. Wiss. Berlin, p. 5ir, 9 (1S57) (Mozambique); 

var. Clyteiimesira, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 36o, 9 (1899) (Zambèse). 
10. B. ti'iodon, Stadelmann, Ost-Afr. Hym. p. 5o, 9 (1897) (Afrique Orientale^. 
? jB. matopoa. Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 445, 9 (1899) (Rhodesia). 

17. Genus MUTILLA, Linné 

Mutiila. Linné, Syst. Nat. (éd. 10), Vol. i. p. 343 (i758). 
Ronisia. .Ach. Costa, Fauna Napoli, Mutill. j). 10, 9 (i858). 
Smicromyrme. Thomson. Opusc. Ent. Fasc. 2, p. 208, 9 0* (1870). 
Timulla. Ashmead, Journ. New York Ent. Soc. Vol. 7, p. 55-58, 9 cf (1899J. 
Trogaspidia. Ashmead, idem. \ ol. 7. p. 58, rf (1899). 

Caractères. — 9- Tête variable deforme, mais généralement plus ou moins quadrangulaire ou 
arrondie, tantôt plus large que le thorax, tantôt de même largeur ou même plus étroite que lui. Antennes 
et mandibules également de structure variable. Yeux ovales, peu convexes, avec des facettes distinctes. 
Pas d'ocelles. Thorax quadrangulaire, à côtés à peu près parallèles ou faiblement arqués en dedans, ses 
sutures doi'sales indistinctes, sauf parfois la suture méso-métanotale qui est plus ou moins indiquée; meta- 
notum avec ou sans onglet scutellaire. Abdomen sessile ou subsessile, jamais pétiole; dernier segment 
dorsal avec ou sans aire pygidiale. Tibias intermédiaires et postérieurs plus ou moins épineux avec les 
épines ordinairement disposées sur deux rangs. 

cf. Tète de forme variable. Yeux ovales, elliptiques ou rénitormes, toujours plus ou moins nette- 
ment échancrés en dedans. Mandibules toujours dentées à leur bord apical ou à leur bord interne, munies 
ou non d'une encoche, d'une échancrure ou d'une dent mousse vers la base ou le milieu de leur bord 
externe. Thorax plus ou moins ovale ou quadrangulaire. Ailes pourvues d'un stigma grand ou petit; 
opaque ou celluliforme, et présentant toujours une cellule radiale, trois cellules cubitales fermées et ordi- 
nairement deux cellules discoïdales. Rarement on rencontre des mâles aptères et il n'est pas même certain 
qu'ils appartiennent à ce genre. Abdomen sessile ou subsessile, jamais pétiole. 

Ce genre est composé de formes très disparates et devra être subdivisé quand nous aurons acquis 
des connaissances plus certaines sur la concordance des sexes, encore ignorée ou fort problématique 
dans bien des cas. 

Distribution géographique des espèces. — Le genre Muiilla. dans son acception actuelle et 
encore très provisoire, compte de nombreu.x représentants répartis dans l'univers entier, mais surtout en 
Europe, en Afrique et en Asie;^le Nouveau Monde, malgré sa grande richesse en Mutillides, n'offre 
qu'un nombre fort restreint de formes pouvant rentrer dans ce cadre. 

1° ESPÈCES DE LA RÉGION PALÉARCTIOUE 

I. Mutiila aiamcana, Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. S, p. 336, cf (1902) (Syrie) ; 
var. atrithorax. Ern. André, idem. Vol. 8, p. 336, cf (1902) (Transcaucasie). 



FAM. MUTILLID.E 33 

2. M. Ariasi, Ern. André. Mein. Soc. Zool. Fr. p. 274, 9 (1S96) (Espagne). 

3. M. arsinoensis, Ern. .Vndré, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 275, Ç (1896) (Suez). 

4. M. BaUioni, Radoszkowski, Bull. Soc. Nat. Moscou, p. 3oo, cf (1866) (Italie, Sicile, Crimée. 

Turkestan, Perse). 

5. M. barbara, Linné, Sj-st. Xat. (éd. 10), Vol. i, p. 583, 9 (i758i (Espagne méridionale, Caucase, 

Algérie, Tunisie, Maroc] ; 

var. décoratif rons. Ach. Costa, T'auna Xapoli, Mutill. p. 3i. 9 (i860) (Europe méridionale, 

Algérie. Tunisie) : 
var. brutia, Petagna, Specim. Ins. Ult. Calabr. p. 33. 9 (17861 (Europe méridionale. Sj-rie, 

Algérie, Tunisie, Maroc) ; 
■var. calva, Panzer. Fauna Ins. Gorm. \'o\. 7, pi. 20, 9 (1801) (Allemagne, Sardaigne, Chypre); 
var. sericeiventris. Ach. Costa. Ann. Mus. Zool. Napoli, Vol. 2, p. i3o, 9 (1862) (Espagne, Sicile. 

Crimée) ; 
var. pervittata, Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 8, p. 339, ç^ (1902) (Algérie); 
var. Ghilianii, Spinola, Ann. Soc. Ent. Fr. p. i3o, q* (1843) (France méridionale, Espagne, 

Sicile, Grèce, Chypre, Russie) ; 
var. trisimtosa, Ach. Costa, Rendic. Accad. Se. Fis. Xapoli, p. 283, ç^ (18S6) (Italie); 
var. iorosa, Ach. Costa, Fauna Napoli, Mutill. p. 22, cf (i858) (Espagne, Italie. Corse, Sicile, 

Russie. Grèce, Ch3-pre). 

6. M. Barcyi, Radoszkowski, Horœ Soc. Ent. Ross. p. 492, 9 Cf (1^9^) (Transcaspienne). 

7. M. berbcrica, Ern. André, Spec. Hj'm. Eur. Vol, 8, p. 357, g* (1902) (Algérie). 

8. M. binio, Radoszkowski, Horx Soc. Ent. Ross. p. 347, 9 (1S88) (Turkestan). 

q. M. catanensis, Rossi. Mant. Ins. p. 117. 9 {M9~) (Europe méridionale, .Arabie. Svrie, Eg^'pte, 
Sénégal, Abj^ssinie); 

var. riibripes. Ern. André, Spec. Hym. Eur. \"ol. 8, p. 287. 9 (igoi) (S3Tie); 
var. Klugiana, Ern. André, idem, \'ol. 8, p. 3ii, çf (1902) (Eg3'ptei. 

10. M. chrysophthalma , Klug, Symb. Ph3'S. \'ol. i, pi. 5, fig. 5, 9 (182g) (Arabie, Ce3'Ian). 

11. M. coeca, Radoszkowski, Ilora' Soc. Ent. Ross. p. i5o, ç^ (iSSo) (Caucase). 

12. M. conjnncta, Klug, S3'mb. Phys. Vol. i, pi. 4, fig. 5, 9 (182g) (Arabie, Egypte, Abvssinie): 

var. iiigric.olor, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 70 9 (i'^98) (Obock). 
i3. M. curtiveniris, Ern. André, Spec. H3'm. Eur. Vol. 8, p. 26g, 9 (1901) (Asie mineure). 
14. M. dalmatica, Knàxé, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 292, 9 (iSgS) (Dalmatie, Grèce, Sicile, Caucase). 
i5. M. Erchovii. Sichel & Radoszkowski, Horœ Soc. Ent. Ross. p. 3o8, 9 (1869) (Perse). 

16. M. erronca, Ern. André, Spec. I-l3'm. Eur. Vol. 8, p. 352, q* (1902) (Grèce, Sicile, Algérie). 

17. M. europaea, Linné, Syst. Nat. cd. 10, p. 583, 9 (i75S) (Europe, Nord de l'Afrique, Asie mineure); 

var. saltcnsis, Radoszkowski, Iiora2 Soc. Ent. Ross. p. 8, 9 cf (i885) (Caucase); 

var. iiotomda^ (Kriechb.] Ern. André, Spec. H3'm. Eur. \"ol. S. p. 345, q* (1902) (Allemagne): 

var. laevigata, Sichel & Radoszkowski, Horœ Soc. Ent. Ross. p. 177, 9 (1869) (France, Grèce. 

18. M. Fcdtscheiikni, Radoszkowski, Fedtschenko, Wn-, Turkestan, ^lutill. p. 3g, çf (1S77) (Turkestan). 
ig. M. Inuesi. Ern. André, Mém. Soc. Zool. I'"r. p. 2g3, 9 (iSgS) (Eg3-pte). 

20. M. leucof>yga,K\\\g, Symb. Phys. \V>1. i. pi. 4, fig. 10, 9 (1829) (Eg3^pte, Ab3-ssinie, Guinée, Le Cap). 

21. M. litioraUs. Petagna. Spec. Ins. Ult. Calabr. p. 33, 9 (1786) (Europe centrale et méridionale, 

Algérie Sj'rie); 

var. stribligata, Sichel & Radoszkowski, Horœ Soc. Ent. Ross. p. 182, 9 (1869) (Grèce. Italie. 

.Sicile, Algérie); 
var. vuluericcps, Ach. Costa, l'auna Napoli. Mutill. p. 33, 9 (1860) (Italie); 
var. cruenticeps, Ern. André, Spec. H3-m. Eur. Vol. 8, p. 249, 9 (1901) (S3-rie); 
var. fimbriata. Klug, Symb. Ph3-s. \'ol. i, pi. 4, fig. 3, 9 (1S29) (Syrie, Arabie, Egypte): 
var. griscsccns, Lepeletier, Hist. Nat. H}-m. Vol. 3, p. 626. cf (1S45) (Europe méridionale): 
var. grncca. Lepeletier, idem, p. 625, (j* (1845) (Grèce. Morée. Svrah 
var. nigra, Edw. Saunders. Ent. Mont. Mag. ji. 290, 'J (Espagne, Maroc). 

22. A/. Lucasi, Sichel & Radoszkowski, Mora: Soc. Ent. Ross. p. 19g, 9 (iS6()) (Algérie). 

23. M. marginata, Baer, Bull. Soc. Natur. Moscou, p. 23n, 9 (1848) (Suisse, Allemagne. .Vutrichr. 

Hongrie, Russie, Italie. Sicile, J^lspagnc. SN'rie); 



34 HYMEN'OPTERA 

var. inonsiivsa. Era. André, Spec. Hym. Eui". X'ol. 8, p. 240, 9 (1901) (Suisse). 

24. M. maroccana, Olivier, Encj^cl. Métli. Ins. \^ol. S. p. 58. Ç (1811) (France méridionale, Espagne,^ 

Italie, Sicile, Syrie, Algérie, Tunisie, Eg3rpte); 

var. novemguttata . Klug, Waltl, Reise d. Tiiol, p. 01. 9 (i835) (Espagne. Algérie, Tunisie, Egypte. 
Syrie). 

25. M. mdanolcpis. Ach. Costa, Atti Accad. Se. Fis. Napoli, p. 54, q* (1884) (Corse, Sardaigne, Sicile). 

26. M. jnontana, Panzer, Fauna Ins. Germ. Vol. g, p. 20, 9 (1806) (Europe centrale et méridionale, 

Algérie, Tunisie, Maroc, Asie mineure); 

var. unicinda, Lucas, Expl. Algérie, Zool. Vol. 3, p. 2g3, 9 (1846) (France méridionale, 

Espagne et Algérie) ; 
var. bimaculata, Jurinc. Nnuv. Mt-lh. ( iass. Hym. p. 26S, ^ (1807) (France, .'\llemagne, Hongrie, 

Algérie) ; 
var. rubrocinda, Lucas, E.xpl. Algérie, Zool. \'nl. 3, p. 28g, çf (1846) (Europe méridionale, 

Algérie) ; 
var. nigrita. Giraud, X'erli. Zoul. Ges. Wien, p. 447, ^ (i858) (France, Suisse, Allemagne,. 

Espagne, Algérie, Tunisie, Egypte). 

27. M. nitîdivcniris. Klug, S3-mb. Ph3's. Vol. i, pi. 4, fig. 14, cf (182g) (Arabie, Egypte). 

28. M. partita. Klug, Waltl, Reise d. Tirol, p. gi 9 (i835) (France méridionale, Espagne, Italie, Sicile, 

Grèce, Algérie, Tunisie, Maroc); 

var. tinimacidata, Lucas, Expl. Algérie Zool. \'ol. 3, p. 2g4, 9 (1S46) (Europe méridionale. 

Nord de l'Afrique); 
var. ub.'^ciirithorn.v, lirn. André, Spec. H\m. Eur. V(jl. 8, p. 3o7, 9 (1902) (Sj-rie, Algérie, Maroc); 
var. Destefanii, Delia Torre {Dcstefani), Natur. Sicil. Vol. 7, p. 24, q* (1SS7) (iiäertnecita) (Sicile); 
var. mdanotalis. Ern. André, Spec. H}'m. Eur. \'ol. 8, p. 35o, cf (igo2) (Espagne). 

29. M. ptctinifcra. Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 2g5, 9 (1893) (Grèce, Syrie). 

30. M. Perrisi, Sichel &. Radoszkowski, Horae Soc. Ent. Ross. p. 261, 9 (i86g) (Corse, Sardaigne): 
3i. M. pcrsica, Sichel & Radoszkowski, idem, p. 269, q* (i86g) (Perse). 

32. M. pharaonis, Ern. .\ndré. Spec. Hym. Eur. Vol. 8, p. 325, q* (1902) (Egypte). 

3i. M . piindata, Latreille, Actes Soc. Hist. Nat. Paris, p. 11, 9 (1792) (France méridionale. Corse, 

Espagne, Portugal, Algérie, Tunisie); 

var. melanothorax, Ern. André, Spec. Hym. Eur. \'ol. 8, p. 2g5, 9 (1901) (Algérie). 

34. M. pusilla, Klug, Waltl Reise d. Tirol, p.gr, 9 (i835) (Europe méridionale, Algérie); 

var. nigrithorax, Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 8, p. 3o8, 9 (1902) (Algérie, Maroc); 
var. ferriigiunceps, Ern. André, idem, p. 3o8, 9 (1902) (Jéricho). 

35. il/, quinquemacnlata. C5'rillo, Ent. Neap. Spec. p. 5, 9 (1787) (Europe méridionale, Syrie, Egypte); 

var. melanaria, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 5, 9 (1898) (Egypte ?). 

36. M. rufipes, Fabricius, Mant. Ins. Vol. i, p. 3i2, 9 (1787) (Toute l'Europe, majeure partie de l'Afrique, 

Asie mineure); 

var. fulvogastra, Ern. André, Spec. H}-m. Eur. \'ol. 8, p. 277 (igoii (Autriche); 

var. rnfula. Ern. André, idem. Vol. 8, p. 277 (igoi) (Arabie); 

var . sciddlaris., Latreille, Act. Soc. Hist. Nat. Paris, Vol. i, p. 10, çf (1792) (Europe, Algérie); 

var. platiensis, De Stefani, Natur. Sicil., p. 5, (^ (1S97) (Sicile, Russie); 

var. cingidata. Ach. Costa, F'auna Napoli Mutill. p. i5, ç^ (i858) (Italie, Corse, Hongrie); 

var. fasciaiicoUis. Spinola, Ann. Soc. Ent. Fr. p. i3i, çf (1843) (Corse); 

var. Agiisii. Ach. Costa, Atti Accad. Se. Fis. Napoli, p. 55, çf (1884) (Sardaigne, Corse); 

var. ciliata, Panzer, Faun. Ins. Germ. Vol. g, pi. 21, q* (i8og) (Europe méridionale, Algérie); 

var. nigra, Rossi, Mant. Ins p. 148, q* (i7g2) (Europe méridionale, Algérie, Egypte). 

37. il/, sarcptaita, Ern. André, Spec. Hj-m. Eur. Vo\. 8, p. 216, 9 (1901) (Russie méridionale). 

38. M. scminifa, Ern. André, Mém. Soc. Zool. F"r. p. 294, 9 (i8g3) (Perse. .Arménie). 

39. M. signata, Klug, Symb. Phj-s. Vol. i, pi. 4, fig. 7 (182g) (Egypte, Abyssinie). 

40. M. sinnata. Olivier, Encycl. Méth. Ins. Vol. 8, p. 58, 9 (1811) (Ch3'pre, Syrie, Perse, Maroc); 

var. aravatica, Radoszkowski, Hors? Soc. Ent. Ross. p. 507, 9 (i8gi) ^Ararat). 

41. M. subcomata, Wesmael, Bull. Acad. Se. Belg., p. 368, 9 (i85i) (Europe moj-enne et méridionale, 

Algérie, Tunisie, Egypte); 



I'AM. MÜTILLID/t-: 35 

veil', nigrescais. Ein. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 8, p. 265, 9 (1901) (Europe méridionale, 

Algérie); 
var. sericeiceps, Ern. André, idem, Vol. S, p. 265, Ç (1901) (Corse, Sardaigne). 

42. M. tricolor, Klug, Symb. Phys. Vol. i, pi. 4, fig. i5, Ç (1829) (Arabie, Abyssinie). 

43. M. viduata, Pallas, Reisen d. versch. Prov. russ. Reich. Vol. 2, p. 73o. 9 çf (i773) (Europe méri- 

dionale, Algérie, S\-rie); 

var. rubescens, Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 8, p. 2/3, 9 (1901) (Grèce, Sj-rie) ; 

var. timensis, Fabricius, Syst. Piez. p. 433, 9 (1S04) (Espagne, Algérie, Tunisie, Maroc, Turkestan. 
Perse) ; 

var. mcrvensis. Radosiikowski. Hora' Soc. Ent. Ross. p. 73, o' (1893) (Transcaspienne). 
? M. bipundata, Lepeletier, Hist. Xat. Hym. Vol. 3, p. 642, 9 (1S45) (Algérie). 
? M. interrupta, Latreille, Actes Soc. Hist. Nat. Paris, p. 9, cf (1792) (France). 
? M. irritabiUs, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. igS, 9 (1879) (Egypte). 
? M. myrmeciuin, Klug, Germar, Reise n. Dalmat. Vol. 2, p. 263 (1817) (Istrie). 
? M. nemoralis, Baer, Bull. Soc. Natur. Moscou, p. 23i, 9 (1848) (Russie). 
? M. rugiceps, Morawitz, Horœ Soc. Ent. Ross. p. 633, 9 (1890) (Transcaspienne). 
? M. fiirajiica, Morawitz. idem. p. 392. 9 cf (1893) (Turkestan). 

2° ESPÈCES D'AFRIQUE (i) 

1. M. acheron, Fr, Smith, Cat. Flyni. Brit. Mus. Vol. 3, p. 18, cf (iS55) (Cafrerie, Port-Natal). 

2. M. acrisione, Péringue3^ Ann. S. Air. Mus. p. 72, 9 (1898) (Le Cap). 

3. M. addpJia, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 12, o' (1898) (Congo). 

4. M. aestuans, Gerstaecker, Monatsber. Akad. Wiss. Berlin, j). 5ir, 9 (i857) (Sénégal. Mozambique, 

Cafrerie, Le Cap). 

5. M. aelhra, Péringue}', Ann. S. Afr. Mus. p. 36i, 9 (1899) (Le Cap). 

6. M. afra, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 674, 9 (1894) (Sierra Leone). 

7. M. africana. Ern. André, idem, p. 673, 9 (1894) (Sierra Leone). 

8. M. agave, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 76, 9 (1898) (Le Cap, Zambèse). 

9. M. Alberti, Ern. André, Term. Füz. p. 22, cf (1896) (Congo). 

10. M. albistyla. Saussure, Nat. Transvaal, p. 225, cf (1S92) (Transvaal). 

11. M. alcdo, Fr. Smith Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3. p. 17, cf (iS55) (Guinée, Sierra Leone). 

12. M. amaUhea, Péringuey. Ann. S. Afr. ?ilus. p. 87, 9 (1S98) (Le Cap). 
i3. M. andromeda, Péringuey. idem. p. 74, 9 'i8gS) (Le Cap). 

14. M. antsianaca, Saussure. Mitth. Schweiz. Ent. Ges. p. 25'/, 9 (1891) (Madagascar). 
i5. M. argenteivciitris. Ern. André, Zeits. f. Hym. p. 25, cf (1902) (Zambèse). 

16. M. argeitteopida, Sichel & Radoszkowski, Horse Soc. Ent. Ross. p. 226, 9 (1869) (Afrique orientale!. 

17. M. ariadna. Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 62, 9 (i8g8) (Zambèse). 

18. M. arsinoe, Péringuey, idem, p. 74. 9 (1898) (Transvaal). 
ig. M. artemis, Péringuey. ibidem, p. 75, 9 (i89S)(Le Cap). 

20. M. atossa, Péringuey, ibidem, p. 446, cf (189g) (Le Cap). 

21. M. airicolor, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 670, 9 (1894) (Sierra Leone). 

22. M. atriada, Saussure, Mitth. Schweiz. Ent. Ges. p. 259, cf (1891) (Madagascar). 

23. M. atrnpos, Fr. Smith, Cat. llym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 22, cf (i855) (Angola. Port Natal). 

24. M. aurcodnda, Magrelti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 555, cf (18S4) (Soudan, Afrique occidentale). 

25. M. aurolimbata, Ern. André. Zeits. f. Flym. p. 142, cf (1901) (Madagascar). 

26. M. aurovittata, Ern. André. Ann. Soc. Ent. Fr p. 35. cf (1S99) (Madagascar). 

27. M. berenicc, Péringue}', Ann. S. Afr. Mus. p. Sg. 9 (189S) (Le Cap). 

28. M bdsilca, Saussure, Mitth. Schweiz. Ent. Ges. p. 25;, 9 cf (1891) (Madagascar). 

2g. M. bioculata, Sichel & Radoszkowski, Horœ Soc. Ent. Ross. p. 224. 9 ('86g) (Sénégall. 
3o. M. biseriata, Saussure. Mitth. Schweiz. Ent. Ges. p. 255. 9 (iSgi) (i\Ladagascar). 
3i. M. bothavillensis, Ern. Andre. Zeits. f. Hym. p. ig, q' (1902) (Orange). 



[l'i Voir aussi ;i la section pri'ct'-dentc les eslK-cc^ africaines tic la rc';;ion palcarctiqiie. 



36 HYMEN OPT ERA 

32. M. Bottegoi, Magretti, Ann. Mus. Ci\-. Genova, p. i65, 9 (i^Q^j (Somali). 

33. M. caffya, Radoszkowski, Horae Soc. Ent. Ross. p. i8, ç^ (i885) (Cafreiie). 

34. M. calypso, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 70, Ç (1898) (Le Cap). 

35. M. cebrene, Péringuey, idem, p. 447, q< (189g) (Rhodesia). 

36. M. ceio, Péringuey, ibidem, p. 65, 9 (1898) (Le Cap). 

37. M. charaxus, Fr. Smith, Cat. H3'm. Brit. Mus. Vol. 3, p. 17, (^ (i855) (Guinée). 

38. M. cinchreis, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. go, (^ (1898) (Le Cap). 

3g. M. Citernii. Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 596, çf (iSgg) (Ab3'ssinie). 

40. M. cloantha, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 88, q* (i8g8) (Le Cap). 

41. M. cousohriiu, Ern. André, Zelts, f. Hym. p. 137, çf (1901) (Madagascar). 

42. M. cousors, Ern. André, Bull. Soc. Vaud. So. Nat. p. 25g, q* (iSgg) (Delagoa Bay). 

43. M. cosiata, Saussure, Mitth. Schweiz. Ent. Ges. p. 256, 9 (iSgi) (Madagascar). 

44. M. cristigera, Ern. André, Revue d'Ent. Caen, p. 21g, 9 (iSg^) (Abyssmie). 

45. M. crudcli^, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coli. Brit. Mus. p. ig4, 9 (iS7g) (Afrique). 

46. M. ctincafa, Radoszkowski, Jörn. Acad. Sc. Math. Lisboa, p. 218, 9 ' 188 1) (Angola). 

47. M. cimeaüformis, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. g53, 9 (iSgi) (Somali). 

48. M. cyanogaslra, Ern. André, Zeits. f. H3'm. p. i3g, (^ (1901) (Madagascar). 

49. M. cypatissa, Fr. Smith, Cat. Hyni. Brit. Mus. Vol. 3, p. 17, ^f (i855) (Afrique occidentale). 

50. M. cythereis, Péringue}', Ann. S. Afr. Mus. p. 072, ç^ (1S99) (Zambèse). 
5i. M. dakarensis, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 678, 9 (1894) (Sénégal). 

52. M. daphne, Péringue}', Ann. S. Afr. Mus. p. 78, 9 (iSgS) (I^e Cap). 

53. M. dejanira, Péringuey, idem, p. 363, 9 (iSgg) (Le Cap). 

54. M. delagoensis, Ern. André, Bull. Soc. Zool. Fr. p. 20, cf (1897) (Delagoa Bay). 

55. M. Dcwitziana, Saussure, Mitth. Schweiz. Ent. Ges. p. 256, O (i8gi) (Madagascar). 

56. M. dispilota, Sichel & Radoszkowski, Horae Soc. Ent. Ross. p. 233. 9 (1S69) (Afrique). 

57. M. dispilotaeformis, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 3g, 9 (iSgSj (Somali). 

58. M. dunbrodia, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 364, 9 (189g) (Le Cap). 
Sg. M. electva, Péringuej^ idem, p. 57, 9 (1898) (Damaraland). 

60. M. ellipsifera, Gribodo, Ann. Mus. Civ. (Rénova, p. 3go, 9 ('884) (Afrique orientale). 

61. M. enipl^e, Péringue}-, Ann. S. Afr. ■NIus. p. 441, 9 (1899] (Le Cap). 

62. M. exaltata, Fr. Smith, Descr. new liym. Coll. Bnt. Mus. p. igS, çf (1S79) (Port-Natal). 

63. M. Foreli, Ern. André, Revue d'Ent. Caen, p. 218, 9 (1893) (Ab^-ssinie). 

64. M. glauce, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 56, 9 (i8gS) (Le Cap). 

65. M. gorge, Péringuey, idem, p. 87, cf (i8g8) (Le Cap). 

66. M. hecale, Péringuey, ibidem, p. 74, 9 (1898) (Zambèse). 

67. M. hcadm, Péringuey, ibidem, p. 67. 9 (1898) (Le Cap). 

68. M. herminne, Péringue}', ibidem, p. 8g, q< (iSg8) (Le Cap). 

69. M. Hildehraidi, Saussure, Mitth. Schweiz. Ent. Ges. p. 257, 9 (i8gi) (Madagascar). 

70. M. hippolyte, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 91, cf (1898) (Le Cap). 

71. M. histrio, Lepeletier, Hist. Nat. Hym. Vol. 3, p. 63i, cf (1845) (Soudan, Sénégal). 

72. M. honesta, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 72, 9 (1898) (Ste-Marie de Madagascar). 

73. M. hova, Saussure, Mitth. Schweiz. Ent. Ges. p. 255, 9 (1891) (INLidagascar). 

74. M. Humhci, Radoszkowski, jorn. Acad. Se. Math. Lisboa, p. 216, 9 (1881) (Angola). - . 

75. M. idonea, Ern. André, Zeits. f. Hym. p. 341, 9 (1901) (Sénégal). 

76. M. imitatrix, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 194, 9 (1879) (Transvaal, Port- 

Natal) . 

77. M. ino, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 71, 9 (1898) (Natal). 

78. M. interrngata, Ern. André, Zeits. f. Hym. p. 26, cf (1902) (Zambèse). 

79. M. intcrnipta, Olivier, Enc. Meth. \'ol 8, p. 62,9 (181 1) (Egypte. Sénégal. Mozambique, Cafrerie, 

Le Cap). 

80. M. Jousseaumei, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 70. 9 (1898) (Obock). 

81. M. Junodi, Ern. André, idem, p. 677, 9 (1894) (Delagoa-Bay). 

82. M. landanensis, Ern. André, ibidem, p. 14, cf (1898) (Congo). 

83. M. laverna, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 442, 9 (189g) ( Mossamedes). 



FAM. MUTILLID.^ 37 

84. M. leiicopis, Saussure, Mittli. Schweiz. Ent. Ges. p. 255, Ç (1891) (Madagascar). 

85. M. malagassa, Saussure, idem, p. 256, Ç (i8gi) (Madagascar). 

86. M. marceUa, Ern. André, Zeits. f. H}"!!!. p. S^S, q* (1901) (Salisbury). 

87. M. »/«(foî/, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 20, cf(i855)(Congo, Gabon, Soudan, Cafrerie). 

88. M. melpomenc , Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 66, Ç (iSg8) (Le Cap). 

89. M. maiaUppa, Péringucj-, idem, p. 448, q* (1899) (Natal). 

go. M. metclla, livn. Andre. Zeits. f. M}-m. p. 343, ç^ (1901) (Le Cap. Algoa-Bayj. 
gi. M. milwili, Magretti, Ann. Mus. civ. Genova, p. 40. ^f (1898) (Somali). 

92. M. miiios, Fr. Smith, Cat. Flym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 16, (f (i855) (Afrique occidentale). 

93. M. moereus. Ern. André. Ann. Soc. Ent. Fr. p. 34. ç^ (iSgg) (Madagascar). 

94. M. multispina . Sichel it Kodoszkowski, Ilora? Soc. Ent. Ross. p. 237. 9 (1869) (Sénégal). 

95. M. nais, Péringue}-. Ann. S. Afr. Mus. p. 12g, 9 (190^) (Natal). 

gô. M. nigripennis, Olivier, Encl. Méth. Vol. 8, p. 55, çf (181 1) (Sénégal). 

g7. M. nivcomaculata. Ern. André. Ann. Soc. Ent. Fr. p. i5, rf (i8g8) (Djibouti). 

g8. M. noiatipcnnh. Ern. André. Zeits. f. Hym. p. 18, çf (igoa) (Le Cap). 

gg. M. obesa, Ern. André, Term. Füz. p. 21, çf (i8g6) (Congo). 
100. M. obhisa, Fr. Smith, Descr. new Flym. Coll. Brit. Mus. p. 189, 9 (1879) (Le Cap). 
ICI. M. ocellata, Saussure, [var. ahyssinica], Ern. André Rev. Ent. Caen, p. 220. 9 (1893) (Abyssinie). 
102. M. umpha-h, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 63, 9 (i8g8) (Natal). 
io3. M.parca, Péringuey, idem, p. 76. 9 l^SgS) (Le Cap). 
104. M. parva, Ern. André. Zeits. f. FI\'m. p. 41. 9 (190-) (Le Cap). 
io5. M. Pavesii, ]\Iagretti, Ann. Mus. Civ. Gencjva, p. 554, ^ (1884) (Soudan). 

106. M. pedinata, Sichel & Radoszkowski. Flora' ,^oc. Ent. Ross. p. 233, 9 (iS5g) (Sénégal). 

107. M. pcciinifera. Ern. André, (var. obscnrior), André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 676, 9 (1894) (Sierra Leone). 

108. M. pctielopc, Péringuey, Ann. S. Afr. ]\Ius. p. 70, 9 (1S9S) (Zambèse). 

log. M. pcndi-ata. Fr. Smith, Descr. new. Hym. Coll. Brit. Mus. p. 193, 9 (1879) (Madagascar); 
vav. ganalica, iMagretti, Ann. INIus. Civ. Genova. p. 164. 9 (iSg5) (Somali). 

110. M . penicillata, Ern. Andié, Ann. Soc. F^^nt. F'r. p. 676, 9 (1894) (Delagoa Bay). 

111. M. Pcringueyi. Ern. André, Zeits. f. Hym. p. 23. rf (1902) (Zambèse). 

112. M. pdnlans, Yr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. ig2, 9 {1S79) (Afrique occidentale). 
ii3. il/, phocbc, Péringuez. Ann. S. Afr. Mus. p. 370, o' (iSgg) (Le Cap). 

114. M. pracdatrix, Fr. Smith, Descr. new Flym. Coll. Brit. Mus. p. 191, 9 (1879) (Natab. 
ii5. M. pîirpurata. Fr. Smith, idem, p. 190, cf (187g) (Natal. Le Cap). 

116. M. pygidialis, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 353, 9 (1870) (Zanzibar). 

117. M. vadamae, Saussure, Mitth. Schweiz. Ent. Ges. 256, 9 (i8gi) (Madagascar). 

118. M. Radossko7.'skii, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 552, q' (1884) (Soudan). 
iig. M. Radovae, Saussure, Mitth. Schweiz. Ent. Ges. p. 256, 9 (i8gi) (Madagascar). 

120. M. Rajfrayi, Radoszkowski, Irlorac Soc. Ent. Ross. p. i38, 9 (1876) (Abyssinie). 

121. M. Robccchn, Magretti. .Ann. Mus. Civ. Genova, p. g52, 9 (iSg2) (Somali). 

122. M. rufcscais, Ern. André, Zeits. f. Hym. p. 35i, 9 (igoi) (Orange). 

123. M. rufogiitlata, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 956, 9 (i8g2) (Somali). 

124. M. rufopida. Ern André, Bull. Soc. Zool. Fr. p. 21, 0^ (i8g7) (Delagoa Bay). 

125. M . Saudae-Man'ac. Ern. André, Zeits. f. Hvm. p. 140.0* (igoi) (Sainte-Marie de Madagascar). 

126. M. scabrufovcnîata, Sicile! & Radoszkowski, Horse Soc. Ent. Ross. p. 180. 9 (i86g) (Afrique occi- 

dentale). 

127. M . scolioides. Ern. .Vndié, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 67g, rf fl8g4) (Cong</). 

128. M. satcgalaisis. Guérin, Mag. Zool. p. 6, cf (i83i) (Sénégal, Soudan). 
129- il/, septemmaculata, Ern. .André, Zeits. f. Hym. p. 37, 9 (^Qo^) (Congo). 

i3o. il/. Siclidi, Saussure, Mitth. .Schweiz. Ent. (jcs. p. 259. .j* (i-^'gi) (Madagascar). 

i3i. il/. Sihorac. Saussure, (irandidier, Hist. Nat. Madagascar. \'ol. 20, p. 201, q* (1892) ( Madagascar). 

i32. il/, sinuosiceps. Ern. André, Zeits. f. Hym. p. 27, o* (1902) (Orange) 

i33. M. spcculatrix, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 194, ç^ 11879) (Natal. Le Cap). 

134. il/, spicidifcra, Ern. André. Rev. d'Ent. Caen, p. 218. 9 (i8g3) (Abvssinic). 

i35. il/, straba. Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 353, 9 (1S70) (Zanzibar). 



38 HY^IENOPTERA 

i36. M. suavis, Gerstaecker, idem, p. 354, Ç (1870) (Zanzibar, Le Cap). 
137. M. suhfasciata, Ern. André, Zeits. f. H3'm. p. 348, 9 (1901) (Le Cap). 
i38. M. sudanensis, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 546, 9 (1884) (Soudan). 
i3g. M. sulcata, Magretti, idem, p. 547, 9 (1S84) (Soudan). 

140. M. takrura, Magretti, ibidem, p. 553, q* (18S4) (Soudan). 

141. M. Ucmessa, Peringuej-, Ann. S. Afr. Mus. p. 58, 90* (1898) (Algoa Bay, Le Cap); 

var. cyaneidorsis, Ern. André, Zeits. f. Hym. p. 343, çf (1901) (Mashonaland). 

142. M. telamon, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. :Mus. VoL 3, p. 20, cf (i855) (Gambie). 

143. M. tdtensis, Gerstaecker, Monatsber. Akad. Wiss. Berlin, p. 5ii, 9 (1857) (Mozambique). 

144. M. thyas, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 71, 9 (1898) (Transvaal). 

145. ZI. thyone, Péringuej-, idem, p. 63. 9cf (1S98) (Transvaal, Natal). 

146. M. trimaculata, Lepeletier, Hist. Nat. Hym. Vol. 3, p. 618, 9 (1845) ^Sénégal). 

147. M. tripiinctata. Radoszkowski, Jörn. Acad. Sc. Math. Lisboa, p. 217, 9 (1881) (Angola). 

148. M. trispiloia, Sichel & Radoszkowski. Horee Soc. Ent. Ross. p. 238, 9 (1869) (Lac N'Gami) 

149. M. tropicalis, Ern. André, Rev. d'Ent. Caen, p. 217, 9 (1893) (Abyssinie). 

i5o. M. truncativentris. Ern. André, Bull. Soc. Zool. Fr. p. ig, g* (1897) (Delagoa Ba}-). 

i5i. M. tyro, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 88. cf (1S98) (Le Cap). 

i52. M. unguicnlata, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 549, 9 (1884) (Soudan). 

i53. M. venusttda, Saussure, ;\Iitth. Schweiz. Ent. Ges. p. 257, 9 (1891) (Madagascar). 

154. M. zanaca, Saussure, idem. p. 25/, 9 (1891) (^ladagascar). 

i55. M. zoe, Péringue}-, Ann. S. Afr. Mus. p. i3i, cf (1901) (Le Cap). 

i56 M. Zulu. Kohl, \'erh. Zool. Ges. Wien, p. 475, 9 (1882) (Afrique austiale). 

30 ESPÈCES D'ASIE ET D'AUSTRALIE (i) 

1. M. accedens, Sichel & Radoszkowski, HoraeSoc. Ent. Ross. p. 227, 9 (i86g) (Manille). 

2. M. acidalia, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 56, çf (1897) (Ceylan). 

3. M. adscripta, Nurse, in litt. (Inde). 

4. M. agelia, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 29, 9 (19°°) (Inde). 

5. M. aglaia, Cameron, idem, p. 16, cf '1900) (Himalaya). 

6. M . agnata, Ern. André, Journ. Bomba}- Nat. Hist. Soc. p. 479, 9 (1894) (Inde). 

7. M. Alberiisi, Ern. André, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 73, 9 (i8g6) (Nouvelle Guinée). 

8. M. amitina, Cameron, ]\Iem. Manch. Philos. Soc. p. 26, 9 (1900) (Cevlan). 

9. M. analis, Lepeletier, Hist. Nat. Hym. \'ol. 3, p. 63o, q* (1845) (Inde, Birmanie, Ce3-lan). 

10. il/, alliera, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 3, q* (1900) (Himalaya). 

11. M. anthyUa, Fr. Smith, Proc. Linn. Soc. Lond. p. ii5, q' (1S60) (Batchian). 

12. M. atomus, Ern. André, Journ. Bombay Nat. Hist. Soc. p. 473, 9 (i8g4) (Inde). 
i3. M. aidica, Fr. Smith. Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 37, 9 (i855) (Inde). 

14. M. auronotata, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 21, 9 (i8gS) (Inde). 

i5. M. basalis, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 20, 9 (187g) (Bornéo). 

16. M. biciucta, Saussure, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 355, 9 (1867) (Cevlan). 

17. M. blanda, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. \'ol. 3, p. 32, 9 (i855) (Inde). 

18. M. Bonthaineusis, Ern. André. Term. Füz. p. 14, cf (1896) (Celebes), 
ig. M. boopis, Kohi, Verh. Zool. Ges. Wien, p. 478, 9 (1882) (Celebes). 

20. M. cara, Cameron, Ann. ^lag. Nat. Hist. p. 66. cf (i8g9) (Bengale). 

21. M. chinensis. Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 38, 9 (i855) (Chine). 

22. M. cicatricifera, Ern. André, Journ. Bombay Nat. Hist. Soc. p. 477, 9 (1894) (Inde). 

23. M. circumcincfa, Ern. André, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 71, 9 (i8g6) (Sumatra). 

24. M. cleonyma, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 64, çf (igoo) (Inde). 

25. M. coita. Cameron, Ann. Mag. Nat. Hist. p. 60, q* (1899) (Bengale). 

26. M. confticii, Ern. André, Term. Füz. p. 10. 9 (1S96) (Inde). 

27. M. coujungcnda, Magretti, Ann. ^lus. Civ. Genova, p. 214, 9 cf (1892) (Birmanie). 



(i) Voir aussi plus haut les espèces asiatiques de la réj^ion paléarctique. 



FAM. MUTILLID.E 39 

28. M. consociata, Camcr(jn, Mem. Manch. Philos. Soc. p. g. Ç (1898) (Ceylan). 

29. M. constanceae, Cameron, idem, p. 38, 9 (1S92) (Inde). 

30. M. Cooki. Ern. André. Mém. Soc. Zool. Fr. p. 483, Ç (f (i8g5) (Queensland). 
3i. M. crcssida, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 53, (f (1900) (Cej'lanj. 

32. M. cyaneiventris, Ern. André, Term. Füz. p. iS, ç^' (i8g6) (Chine). 

33. M. dafdanus, Fr. Smith, Proc. Linn. Soc. Lond. p. 86, cf (iSSy) (Malacca, P)Oméo). 

34. M. Davidi, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 28, cf (1898) (Kiang-Si). 

35. M. decora, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 20, 9 (1879) (Birmanie). 

36. M. deidamia, Fr. Smith. Proc. Linn. Soc. Lond. p. 83, 9 (iSSy) (Bornéo). 

37. M. déserta, Fr. Smith, Descr. new Hj'm. Coll. Brit. Mus. p. 200, 9 (1879) (Celebes). 

38. M. dimidiata, Lepcletier. Hist. Xat. Hym. \V,1. 3. p. 628. q* (1845) (Inde, Ceylan. Timor. Philip- 

pines). 

39. M. dissimilanda, ]\Iagretti, Ann. Mus. Civ. Gcnova, p. 219, 9 (1S92) (Birmanie), 

40. M. dives. Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. \'ol. 3. p. 32, 9 (iS55) (Inde). 

^i. M. doricha. Fr. Smith, Proc. Linn. Soc. Lond. p. 116, 9 (i860) (Batchian, Ceram. Amboine, 
Nouvelle Guinée). 

42. M. dryta, Cameron. Mem. Ahmch. Philos. .Soc. p. 3i, 9 (1900) (Lrde). 

43. M. ditrga, Bingham [dives. Cam. nee. Smith), ^Mem. Manch. Philos. Soc. p. 75, 9 U897) (Inde). 

44. M. ekka. Nurse, Journ. Bombay Nat. Hist. Soc. p. 80, 9 (1901) (Inde). 

45. M. elmira, Cameron, ?\Iem. Manch. Philos. Soc. p. 14, g* (1900) (Himala}'a). 

46. M. emancipata, Cameron, idem, p. Sg, 9 (1900) (Inde). 

47. M. emergcitda, Magretti, Ann Mus. Civ. Genova, p. 222, (j' (1892) (Birmanie). 

48. M, Emcryi, ?tlagretti, idem, p. 225, cf (1892) (Birmanie). 

49. M. eînpirica, Cameron. Mem. ?\Ianch. Philos. Soc. p. i, q* (1900) (Himalaya). 

50. M. erxia, Cameron, idem. p. 74, q* (1900) (Inde). 

5i. M. cryihrocera. Cameron, ibidem, p. 35, 9 (i8g2) (Inde). 

52. M. exacta, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 201, g' (iS7g) (Chine). 

53. M. exilis, I"r, Smith. Proc. Linn. Soc. Lond. p. i5i, çf (i858) (Aru). 

54. M. exHoides, Magretti, .\nn. Mus. Civ. Genova, p. 232, (f (i8g2) (Birmanie). 

55. M. Feae, Alagretti, idem, p. 210, 9 (1892) (Birmanie). 

55. M . fervida. Fr. Smith. Proc. Linn. Soc Lond. p. 76, 9 cf (1860) (Celebes). 

57. M . fortinata, Cameron. .A.nn. Mag. Nat. Hist, p 63, çf (igoo) (Ceylan). 

58. M. Frederici. Ern. André (7'".'<"'^/ß Sm. ncc Klug), Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 37, 9 (iS55') (Inde). 
5g. M . fumipcnnis, Bingham, Journ. Bombay Nat. Hist. Soc. p. 118, g* (iSgS) (Inde). 

60. M . fuscipennis. Fabricius. Syst. Piez. p. 436, g* (1804) (Chine, Java, Inde, Ceylan). 

61. M. guoma, Cameron. ISIem. Manch. Philos. Soc. p. 38, 9 (1900) (Inde). 

62. M. Gribodoi, Magretti, .Ann. AIus. Civ. Genova. p. 229, çf (1892) (Birmanie). 

63. M . griseomaculata, Ern. André. Ann. Soc. Ent. Fr. p. 22, 9 (189S) (Cochinchine'i. 

64. M. Harmandi, Ern. André, idem, p. 2g, (J (i8g8) (Lakhon). 

65. M. Iiexaops, Saussure, ,\nn. Soc. Ent. Fr. p. 355, 9 (1867) (Ce}'lan). 

66. M. himalayensis, Radoszkowski, Horas Soc. Ent. Ross. p. 11, c? (i885) (Himala^'a). 

67. M. hoiwrata, Cameron, ^lem. Manch. Philos. Soc. p. 12, çf (1900) (Ilimalava). 

68. M. hiimhcrtiana, Saussure. Ann. Soc. Ent. Fr. p. iSi, 9 (1867) (Cej'lan), 
5g, M. idyia, Cameron, Mem. Manch. Philos. ,Soc. p. 55. g< (igoo) (Inde). 

70. M. illa, Cameron, idem, p. 71, g* (igoo) (Inde). 

71. M. indcfcnsa, C'ameron, ibidem, p. 62, çf (1897) (Inde). 

72. M. indosiana, Fr. Smith, Cat. H^-m. Brit. Mus. Vol. 3, p. ii, çf (iS55) (Inde, Ce\lan). 

73. M. iiisidiaior, Fr. Smith, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 1S2, 9 (1S73) (Japon). 

74. M. iiisiilaris, Cameron. Mem. Manch. Philos. Soc. p. 37, 9 (1892) (Ceylan). 

75. M. iii/eniiedia, Saussure, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 354, 9 (1867) (CeNdan). 

76. M. isora, Cameron, Mem. Manch. Philos. ,Soc. p 8, (j* (1900) (Himalaya). 

77. M. japouica. Dalla 'l'oiic [iusidiator, Fr. Smith. 1S74 '""^^ i873). Trans. Ent. Soc-. Lond. p. 408. 9 

(1874) (Japon). 

78. M. jantliea, I'"r. Smith. Proc. Linn. Soc. Lond. p. ii5, 9 Ö* (i860) (Philip))ines, Moluques. 

Batchian ). 



40 HYMEXOPTERA 



.une 



79. M. Josephi, Magretti. Ann. Mus. Civ. Genova, p. 22S, çf [^^9^) (Biiinai 

80. M. Kauarae, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 38, Q (1892) (Inde, Ce}-lan). 

81. M. Kirbyi, Magretti. Ann. Mus. Civ. Genova, p. 216, Ç (1892) (Birmanie). 

82. M. Kohli, Magretti, idem, p. 217, 9 (1892) (Birmanie). 

83. M. kolabensis, Ern. André, Journ. Bombay Nat. Hist. Soc. p. 475, Ç (it>94) (I"de). 

84. M. lahiena, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 58. çf (1900) (Inde). 

85. M. lamindla, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 2i5, 9 (1892) (Birmanie). 

86. M. lathonia, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 18, çf (igoo) (Himala3'a). 

87. M. Ulliputaiia, Ern. André, Journ. Bombay Nat. Flist. Soc. p. 476, 9 (1894) (Inde). 

88. M. Innarifasciaia, Ern. André, idem, p. 470. 9 (1894) (l'ide). 

89. M. luxuriosa, Cameron, INIcm. Manch. Philos. Soc. p. 67. 9 (1897) (Ceylan). 

90. M. luzonica, Radoszkowski, Horœ Soc. Ent. Ross. p. 21, q* (i885) (Philippines). 

91. M. maculicornis, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 65 (1900) (Inde). 

92. M. maculofasciata, Saussure, Novara Reise. Z<>ol. Hym. \'o\. 2. p. 107, Ç' U8Ö7) (Ceylan, Timor, 

Luzon) . 
90. M. maximiitae, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 218, 9 (1892) (Biimanie). 

94. M. merops, Fr. Smith, Proc. Linn. Soc. Lond. p. ii5, 9 cf iMoluques, Batchian, Morty, Nou- 

velle Guinée). 

95. M. mikado, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 75, 9 (iQoo) (Japon). 

96. M. mifhila, Cameron, idem, p. 3o, 9 (iQoo) (Inde). 

97. M. morna, Cameron, ibidem, p. 60, (^ (igoo) (Bengale). 

98. M. nereis, Kohl, Verh. Zool. Ges. Wien, p. 476. 9 (18S2) (Java). 

gg. M. nigrigcna. Ern. André, Journ. Bombay Nat. Hist. Soc. p. 471, 9 (1894) (Inde). 
100. M. Ninnii. Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova. p. 221, 9 (1892) (Birmanie), 
lot. M. niveosigtiata, Ern. André, Journ. PJombay Nat. Hist. Soc. p. 4S0. 9 (1894) (Inde). 
102. M. novarae, Saussure, Novara, Reise. Zool. Hj'm. Vol. 2. p. 106, 9 (1S6S) (Chine). 
io3, M. nudiceps. Ern. André. Jouin. lîombay Nat. Hist. Soc. ji. 480. 9 (1894) (Inde). 
104. M. occanica, Ern. André. .\nn. Mus. Civ. Genova, p. 73. 9 cf (1896) (Ile Salomon. Nouvelle Guinée). 
io5. M. ocellata, Saussure, Ann. Soc. l'jit. Fr. p. 356, 9 (1867) (Ceylan). 

106. M. ocnlaia, Fabricius, Sj-st. Piez. p. 432, 9 (1S04) (Chine, Macao, Siam, Cochinchine). ■ 

107. M. onara, Cameron, Alem. Manch. Philos. Soc. p. 11, cf (1900) (Himalav'a). 

108. M. opuhnta, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 34, (f (iS55) (Inde, Ceylan). 
log. M. pandara, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 6. çf (igoo) (Himalaya). 

no, M. pandora. Fr. Smith, Proc. Linn. Soc. Lond. p. 85, 9 (1857) (Birmanie, Borneo). 

111. M. parthenia, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 42, 9 (1900) (Bide). 

112. M. Pauli, Ern. André, Ann. Soc. p;nt. Fr. p. 2i. <^ ç^ (i8g8) (Inde). 

ii3. M. peciinospinata, Magretd, .\nn. Mus. Civ. (jcnova, p. 212, 9 (i8g2) (Birmanie). 
114. M. penihcus, Fr. Smith, Proc. Linn. Soc. Lond. p. 116, 9 (i860) (Batchian). 
ii5. M.phaenna, Cameron, Mem. blanch. Philos. Soc. (i. 54, ö* (iqoo) (Inde). 

116. M. philippa, Nurse, in litt. (Inde). 

117. M. philippinensis, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. \"ol. 3. p. 40. 9 (iS55) (Philippines). 
iiS. M. pilosella. Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 220, çf (i8g2) (Birmanie). 

119. M. pondichcrcnsis, Sichel & Radoszkowski, Hora? Soc. Ent. Ross. p. 204, 9 {1869) (Inde). 

120. M. posihuma, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 8, 9 (189S) (Ceylan). 

121. M. puerilis, Cameron, idem, p. 73, 9 (1897) (Ceylan). 

122. M. pulchriceps, Cameron, ibidem, p. 34, 9 (1892) (Inde): 

var. pulchricoma, Ern. André, Journ. Bombay Nat. Hist. Soc. p. 477, 9 (1894) (Inde). 

123. M . pulchrinella, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 212, 9 (1892) (Birmanie). 

124. M. pnlla, Ern. André, Jourm Bombay Nat. Hist. Soc. p. 473, 9 (1894) ( Inde). 

125. M. quadricarinata, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 5i. cf (igcxj* (Inde). 

126. M. rccondita, Cameron, idem, p. 44. 9 (1900) (Ceylan). 

12-]. M. repraesentans, Fr. Smith, Cat. Hym. lîrit. .Mus. \'o!. 3. )). 35, 9 (iS55) (Inde, Birmanie, 

ÏMalacca, Chine, Bornéo). 
128. M. rubiginosa, Ern. André, Term. Miz. p. 16, çf (i8g6) (Malacca. Moluques). 



FA:\I. MUTILLID.E 



41 



129. M. nificrns. Magretti, Ann. iMus. Civ. Gcnova. p. 2o5, 9 (i8q2j (Birmanie). 

i3o. M. rufitarsif, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 199, 9 (1S79) (Inde). 

i3i. M. sabellica, Cameron, !Mem. Manch. Philos. Soc. p. 56, rf (1900) (Inde). 

i32. M . Schleif crcri, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 23o, (^ (1892) (Birmanie). 

i33. il/, sclma, Cameron, Ann. Mag. Nat. Hist. p. 62, q* (iSgg) (Bengale). 

134. M. semiviolacea, Ern. André, Term. Fiiz. p. 17, cf (1896) (Himalaya). 

i35. M. sevcna, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 63, q* (1900) (Inde). 

i36. M. sexmactilata, Sweder. Xov. Act. Holm. \'ol. S, p. 2S6, 9 (17S7) (Inde. Bengale, Chine). 

137. M. simpUcata, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 5, 9 (189S) (Ceylan). 

i38. M. Skcati, Cameron, Proc. Zool. Soc. Lond. p. 17. 9 (1901) (Malacca). 

lig. 71/. sonata. Nurse. Journ. Bombay Nat. Hist. Soc. p. 79, (f (igoi) (Inde). 

140. M. soroy, Saussure, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 354, 9 (1867) (Ceylan). 

141. il/, spiuosida, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 26, 9 (1898) (Inde). 

142. M. fubanalis, Magretti, Ann. !Mus. Civ. Genova, p. 220, q* (1S92) (Birmanie). 

143. il/, siihglabra, Ern. .Vndré, Journ. Bombay Nat. Hist. Soc. p. 472, 9 (1894) (Inde). 

144. il/, suhintraiis, Sichel & Rado.szko\vski, Horae Soc. Ent. Ross. p. 228, 9 (i86g) (Birmanie, Ceylan, 

Timor). 

145. M. suhsiitida, Ern. André. Term. Fiiz. p. ii, 9 (1896) (Inde). 

146. M. smiiatreiisis, Ern. André, Ann. Mus. Civ. Genova, ji. 79. q' (1696) (Sumatra). 

147. M. snspiciosa. Fr. Smith, Proc. Linn. Soc. Lond. p. (S4, rf et 86. 9 '1857) (Batchian. Amboine, 

Aru. Celebes. Bornéo). 
I4(S. i\/. (aprouauae, Cameron, .Mem. Munch. Philos. Soc. p. 29, 9 (1892) (Inde). 
149. .1/. Tayloi-i, Ern. André, Journ. lîomba}- Nat. Hist. Soc. p. 469, 9» (1894) (Inde). 
i5o. M. tenasscrimica, Magretti. Ann. Mus. Civ. Genova, p. 214, 9 (1S92) (Tenasserim). 
i5i. il/. Tnrualorci. Magretti. idem. p. 200, rf (1892) (Birmanie). 

i52. M. ti iinconomaUca, Radoszkowski, Horae Soc. Ent. Ross. p. 24, ç^ ( i8S5) (Ceylan). 
i53. il/, uuifasciata, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. IMus. \'ol. 3, p. 38, çf (i855) (Inde, Celebes). 
154. il/, viiina, Sichel c^ Radoszkowski. Flora' Soc. lùit. Ross. p. 228,9 (i86g) (Amboine. Luçon). 
i55. il/, viiinissima, Gribodo, .Vnn. Mus. Ci^'. (ienova, p. 364. 9 (1S84) (Birmanie). 
i56. il/, viohiüa. Cameion, Mem. Manch. Philos. Soc. p. 35, 9 (iQoo) (Cej'lan). 
157. il/, visrara. Cameron, idem. p. 1. 9 (iSgS) {Ce\'lan). 
i5S. M. volaiilis, Fr. Smith, Proc. Linn. Soc. Lond. p. g, çf (iS58) (Celebes). 
i5g. M. Wronghtoni, Cameron, Mem. Manch. Philos. Soc. ji. 3i, 9 (1892) (Inde). 
160. M. zchhta, Fr. Smith. Proc. Linn. Soc. Lond. \k ii5, 9 (i860) (Batchian). 

4" ESPÈCES DAMÉRIOUE 

1. M. acrolla, Cameron, Biol. Centr. .Vmer. H3'm. \'ol. 2, p. 285. q' (i8g4) (Mexique). 

2. il/, amidac, Cameron, idem, p. 277, cf (1894) (^Mexique). 

3. M. ardais, Gerstaecker. Arch. f. Naturg. p. 323, çf (1S74) (Mexique). 

4. M. atriceps, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. \'ol. 3, p. 41, 9 (i855) (Brésil). 

5. il/, barbata, F'ox, Trans. .Vmer. Ent. ,Soc. p. 272, çf (iSgg) (Pennsj'lvanie, Missouri). 
b. M. Bdti, Cameron, Biol. Centr. Amer. Ilvm. Vol. 2, p. 265, 9 (1894) (Nicaragua). 

7. il/, hilineata. Klug, Nova Acta Acad. Nat. Curios, p. 307, 9 (1S21) (Brésil). 

8. M. bdineipunctata, Spinola. Mem. Accad. Sc. Torino, p. 63, 9 (i85i) (Brésil). 

9. M. bitaeniata, Spinola, .-Vnn. Soc. Ent. F'r. p. gi, 9 (1841) (Cayenne, Caracas). 

10. M. ccidralis. Cameron, Biol. Centr. .Vmer. H3"m. \'ol. 2, p. 271, 9 (i8g4) (Guatemala. Panama 1. 

11. M. chroma, Cameron, idem, \'ol. 2. )). 2gi, rf (1894) (Mexique). 

12. il/, clonia. Cameron, ibidem. Vol. 2, p. 272, 9 (1894) ((Guatemala). 
i3. M.clidha, Cameron, ibidem. \'ol. 2, p. 283, q" (1894) (Panama). 
14. M.confiisa, Cameron, ibidem. Vol. 2, p. 268, 9 (1894) (Panama). 
i5. M . coiincxa, C'ameron, ibidem. Vol. 2, p. 27g, cj (i8g4) (Panama). 
i(). M. cyllciie. Cameron, ibidem. Vol. 2, ]). 2O6, 9 O' (1894) (Mexique). 
17. M. dacdala, Camoion. ibidem. Vol. 2. p. 26g, 9 (1894) (Mexique). 



42 



HYMENOPTERA 



i8. M. dubitata. Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 60. 9 (i855) (Etats-Unis). 

19. M. escada, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 60, (^ (1902) (Brésil). 

20. M.euterpe, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 249, Ç (1879) (Floride). 

21. M. exacta, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hj'm. Vol. 2, p. 278, q* (Panama). 

22. M. exlamationis. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 17, 9 (190-' (Brésil). 

23. M.floridensis. Blake, idem, p. 249, cJ* (1879) (Floride, Géorgie). 

24. M. Forreii, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hj-m. Vol. 2, p. 290, çf (1894) (Mexique). 

25. M.fulviventris, Gerstœcker, Arch, f. Naturg. p. 323, cf (1874) (Mexique). 

26. M. gastrica. Gerstaecker, idem, p. 322, cf (1874) (Brésil). 

27. M. Grotd, Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 228, cf (1S71) (Colorado). 

28. M. häevospila. Gerstaecker. .Arch. f. Naturg. p. 299, 9 (1874) (Bogota). 

29. M. hexagona, Sa}', Boston Journ. Nat. Hist. p. 2g5, (^ (i836) (Etats-Unis); 

var. briaxus, Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 227, (^ (1871) (Etats-Unis); 
var. vigilans, Say. Boston Journ. Nat. Hist. p. 296, cf (i835) (Etats-Unis). 

30. M. Hocgei, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 274, 9 (1894) (Mexique). 
3i. M. impudica. Cameron, idem, Vol. 2, p. 270, 9 (1894) (Mexique). 

32. M. leona, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 23o, 9 (1871) (Mexique). 

!>"::. M. lilea, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 273, 9 (1894) (Panama), 

34. M. lincola, Fabricius, Syst. Piez, p. 428, 9 (1804) (Amérique méridionale). 

35. M. lucidiventris, Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 322, çf (1874) (Brésil). 

36. M. macapa. Cresson. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 59, çf (1902) (Brésil). 

37. M. manga. Cresson, idem. p. 60, (^ (1902) (Brésil). 

38. M. mazatlanae, Cameron, Biol. Centr. Amer. H}'m. Vol. 2. j), 294, çf (1894) (Mexique). 

39. il/, mediata, Fabricius, S3-st. Piez. p. 42S, rf (1804) (Amérique du Sud). 

40. M. inexicaiia. Cameron. Biol. Centr. Amer. Hym. \'ol, 2, p. 265, 9 (1894) (Mexique), 

41. M.nestor. Fox. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 271, çf (1899) (Texas). 

42. M. oajaca. Blake. idem. p. 22S, 9 cf (1871) (Mexique). 

43. M. oiihona, Cameron. Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 288. cT (1894) (Panama!. 

44. M. Oshcrti. Cameron, idem, Vol. 2, p. 284, cf (1S94) (Mexique). 

45. M. phalerata. Klug, Nova Acta Acad. Nat. Curios, p. 3oS, 9 (1821) (Brésil). 

46. M. poi-cata, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Yo\. 2, p. 275. 9 (1894) (Panama). 

47. M. prema, Cameron, idem, Vol. 2, p. 292, çf (1S94) (Mexique). 

48. M. promdhea, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 229, c? (1871) (Louisiane, Géorgie. Floride, Te.xas). 

49. M. prominens. Cameron, Biol. Centr. Amer Hym. Vol. 2, p. 273, 9 (1894) (Guatemala). 

50. M. psyra, Cameron, idem, Vol. 2, p. 287, q* (1894) (Mexique). 

5i. M. punctata, Buysson. Ann. Soc. Ent. Fr. p. 58, 9 (1S92) (\'énézuéla). 

52. M. rcdangulum. Spinola, idem, p. 91, 9 (1841) (Cayenne). 

53. M. riifa. Lepeletier, Hist. Nat. Hym. Vol. 3, p. 63i, q^ (1845) (Etats-Unis). 

04. M. rufiventris. Klug, Nova.Acta Acad. Nat, Curios. p.3Q5,cf (1821) (Antilles, Amérique méridionale). 

55. M. rufofemorata. Cameron, Biol. Centr. Amer. H}-m. A*ol. 2, p. 264, 9 (1894) (Mexique). 

56. M. Sayi, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 229, (f (1871) (Texas, Colorado). 

57. M. scoparia, Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 322, cf (1S74) (Bré il). 

58. M. seducta. Cresson, Trans. Am. Ent. Soc. p. 16, 9 (1902) (Brésil). 

59. M. senex, Guérin, Icon. Règne Anim. Vol, 7, Ins. p. 429, cf (1845) (Cuba). 

60. M. stibrobusta, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 271, 9 (1894) (Panama). 

61. M. suspensa. Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 299, 9 (1874) (Mexique). 

62. M. talus. Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 282, o* (1894) (Panama). 

63. M. ierminalis. Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 323, cf (1874) (Brésil). 

64. M. thura. Cameron. Biol. Centr. .\mer. Hym. \'ol. 2. p. 2S9, o* (1894) (Panama). 

65. M. trisignata. Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 341, 9 (1871) (Floride). 

66. M. vandiiara, Cameron, Biol. Centr. Amer.' Hym. Vol. 2, p. 281, q* (1894) (^Mexique). 



kam. mutillidj, 43 

18. Genus PSAMMOTHERMA, Latreille 

M util la. Auctorum. 

Psammotherma. Latreille. Hist. Xat. Crust, et Ins. Vol. 2. p. 3i5, cf (1802) 

Caractères. — 9- Inconnue. 

O*. Tête en ovale transverse, un peu plus étroite que le thora.x. Mandibules assez étroites, 
tridentées au sommet, inermes au bord externe. Yeux réniformes, peu convexes, voisins de l'articulation 
des mandibules, nettement échancrés en dedans. Ocelles petits. Antennes flabellées : scape assez court et 
robuste ; premier article du funicule très court, transversal; les articles suivants, sauf le dernier, dilatés 
chacun en deux appendices foliacés, arqués, dirigés en arrière et recouvrant le suivant sur la moitié de 
leur longueur ; dernier article simple, aplati, acuminé au sommet. Thorax subquadrangulaire, à peine 
plus étroit en arrière qu'en avant, avec les angles antérieurs et postérieurs arrondis; mesonotum muni de 
deux sillons médians très distincts; scutellum plan, arrondi en arrière; écaillettes grandes, leur bord 
externe étroitement relevé. Abdomen ovale, subsessile ; premier segment plus étroit que le suivant, mais, 
non contracté en arrière. Tibias intermédiaires et postérieurs épineux sur leur tranche externe. Ailes 
avec le stigma petit et opaque, la cellule radiale large et médiocrement longue, arrondie ou subacuminée 
au sommet ; trois cellules cubitales fermées et deux nervures récurrentes respectivement reçues par la 
deuxième et la troisième cellule cubitale. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre, dont on ne connaît que le mâle, qui se 
distingue de tous ceux de la famille par ses antennes remarquablement fîabellées, est propre à l'Afrique 
et ne comprend que deux espèces, dont une douteuse. 

I. Psammuthermaflabdlata, Fabricius, Syst. Piez. p. 431, q* (1S04) (Sénégal, Mozambique, Le Cap). 
? P. Ouaiiinac, Gribodo, Boll. Soc. Ent. Ital. p. 283, cT (18S4) (Le CapL 

19. Genus RHOPTROMUTILLA, nov. gen. 

Mutilla. Auctorum. 

Ephuta. Ashmead(nec Saj-j, Joum. New York Ent. Soc. p. 57, 9 dSgg'). 

Ronisia. Ashmead (nec Costa), idem. p. 58, çf nec 9 (1899). 

Caractères. — 9 • Tète arrondie, pas plus large que longue et plus large ijuc le thorax. Mandi- 
bules étroites, acuminées, munies d'une petite dent avant le sommet. Antennes courtes et robustes ; 
second article du funicule un peu plus long que le troisième. Yeux grands, ovales, peu convexes, pourvus 
de facettes distinctes. Pas d'ocelles. Thorax en ovale allongé, plus étroit en arrière, non contracté, non 
déprimé en dessus ni tronqué en arrière, ses flancs non creusés, mais plans ou faiblement convexes, mats 
et sculptés comme le reste de sa surface. Abdomen nettement pétiole; son premier segment très étroit, 
en forme de tige cylindrique, peu allongé, obliquement tronqué en avant et sans partie dilatée ou nodi- 
forme en arrière; le reste de l'abdomen en ovale régulier, assez acuminé postérieurement; dernier 
segment convexe, sans aire p^'gidiale. Pattes peu épineuses, les épines des tibias intermédiaires et posté- 
rieurs disposées sur un seul rang. (Tj'pe : 71/. chrysodora, Perty.) 

Q*. Tète transverse, arrondie, à peu près de la largeur du thorax. Mandibules étroites, bidentées 
au sommet, inermes au bord externe. .Vntcnnes de forme un peu variable, mais généralement robustes, 
épaisses, avec le second article du funicule pas plus long que le troisième. Yeux grands, réniformes, 
peu convexes, nettement échancrés à leur bord interne, pourvus de facettes tr('S distinctes. Ocelles 
petits, convexes, très groupés. Thorax de forme variable, plus étroit en arrière qu'en avant; pronotum 
rectiligne antérieurement avec les angles généralement dentiformcs; sillons du mesunotum plus ou 
moins distincts, souvent bordés par des carènes; scutellum t.inti')t en conw-xit^- arrontlie, tantôt elew 



44 



HYMENOPTERA 



en eminence conique, tantôt enfin plus ou moins plan, laminifoime et bidenté en arrière; écaillettes 
très grandes, cochléariformes; metanotum assez plan en dessus, tronqué en arrière, muni parfois de 
dents ou d'épines bien accentuées; pleures planes ou convexes, sculptées, non luisantes. Abdomen 
nettement pétiole, de même forme que chez la femelle, quoique plus allongé ; premier segment étroit, 
cylindrique et absolument conformé comme chez l'autre sexe; les quatre derniers segments dorsaux 
sont constamment chargés en leur milieu d'une carène longitudinale fine, mais bien distincte; parfois 
le troisième segment porte aussi une carène semblable. Pattes avec les tibias non épineux. Ailes sans 
stigma distinct; cellule radiale assez allongée, arrondie ou subtronquée au sommet; trois cellules 
cubitales fermées et deux nervures récurrentes respectivement reçues par la deuxième et la troisième 
cellule cubitale. Parfois la troisième cellule cubitale et la seconde nervure récurrente sont faiblement 
tracées. 

Distribution géographique des espèces. - • Legenre Rhopiromutilla, l'un des mieux caractérisés 
de la famille, est exclusivement américain. Je puis en énumérer 76 espèces dont 12 y sont rattachées un 
peu dubitativement. 

1. Rhoptromutilla abadia. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 64, cf (1902) (Brésili. 

2. R. argcntata, Klug, Nova Acta Acad. Nat. Curios, p. 3o5. çf (1821) (Brésil). 

3. R. asiuta, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. \'ol. 2. p. 3ii, q< (1894) (Panama). 

4. R. heaiula. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 23, Ç (1902) (Brésil). 

5. R. bembicina, Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 324. çf (1874) (Brésil). 

6. R. benevola. Cresson, Trans. Amei'. Ent. Soc. p. 23, 9 (1902) (Brésil). 

7. R. Blakei. Cameron. Biol. Centr. Amer. Hym. \"ol. 2, p. 3io, ^rf (1894) (Mexique). 
S. R. bugabeiists, Cameron, idem. p. 299, $ (1894) (Panama). 

9. R. catinga. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 64, o* (1902) (Brésil). 

10. if. catriona. Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. \'o\. 2. p. 3og. cf (1894) (Mexique). 

11. R. Championi, Cameron, idem. Vol. 2. p. 296. Ç (1S941 (Panama). 

12. R. chiriquensis, Cameron, ibidem. \'ol. 2. p. Soi, Ç (1894) (Panama). 

i3. R. chrysodora, Perty, Delect. Anim. Articul. EJrasil. p. 137. 9 (i833) (Brésil). 
14. R. cinaloa, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 23i, 9 (1S71) (Mexique). 
i5. R. coelestis. Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 328, çf (1874) (Bogota). 

16. R. copano, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 232. rf (1871) (Texas). 

17. R. cribrosa. Gerstaîcker, Arch. î. Naturg. p. 324, cf (1874) (Brésil). 

18. R. croata. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 63, cf (1902) (Brésil), 
ig. R. cubcnsis, Blake, idem, p. 23i, 9 (1S71) (Cuba). 

20. R. ailta, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 3o5, cf (1894) (Mexique). 

21. R. deanrafa, Gerstsecker, Arch. f. Naturg. p. 326, rf (1S74) (Brésil). 

22. R. diclircccra, Gerstsecker, idem. p. 327, cf (1874) (Brésil). 

23. R. fashwsa, Gerstaîcker. ibidem, p. 325, cf (1874) (Brésil). 

24. R. fjdvipennis, Gerstœcker, ibidem, p. 325, cf (1874) (Brésil). 

25. R. gracilis. Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 42, cf (i855) (Texas, Mexique, Brésil). 

26. R. hepatica. Gerstsecker, Arch. f. Naturg. p. 52. 9 (1874) (Brésil). 

27. R. Herberti, Cameron, Biol. Centr. Amer. H3'm. Vol. 2, p. 3o8, cf (18941 (Mexique!. 

28. R. holochrysa, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 326, rf (1874) (Brésil). 

29. R. idiasta, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 3i3. cf (1894J (Mexique/. 

30. R. inaiirafa, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3. p. 54, cf (i855) (Brésil). 
3i. R. i)ivitata. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 22. 9 (1902) (Brésil). 

32. R.jatoba, Cresson, idem, p. 63, cf (1902) (Brésil). 

33. R. lagiina. Cresson, ibidem, p. 62, cf (1902) (Brésil). 

34. R. lamellifera, Buysson, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 58, 9 (1S92) (Venezuela). 

35. R. leptotlwrax, Gerstsecker, Arch. f. Naturg. p. 5i, 9 (1874) (Cayenne). 

36. R. înorada. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 63, cf (1902) (Brésil). 

37. R.odoniopkora, Cameron. Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 304. cf (1894) (Panama). 



I'A^I. ^IUTILLID/E 45 

38. Ä. oiH-a, Cresson, Trans. Amer. £nt. Soc. p. 64, cf (1902) (Brésil). 
3g. R. pachycnemis. Burmeister, Abh. Naturf. Ges. Halle, p. 28, 9 (1854) (Brésil); 
var. suhtilis, Burmeister, idem, p. 28, Ç (1S54) (Brésil). 

40. R. pantalconac, Cameron. Biol. Centi . Amer. Hj-m. Vol. 2, p. 3oo, 9 (1894) (Guatemala). 

41. R. pectoralis, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 211, 9 (1879) (Brésil). 

42. R. pinha. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 66, cf (1902) (Brésil). 

43. R. polydora, Gerstœcker, Arch. f. Nalurg. p. 325, cf (1874) (Brésil). 

44. R. psilogastra, Gerstascker, idem, p. 327, çf (1874) (Colombie). 

45. R.puteola. Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 252, 9 (187g) (Texas, Floride, Virginie). 

46. R. pygmaca, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 324, q* (1874) (Brésil). 

47. R. sapiens, Fr. .Smith. Descr. new Hym. Coll. Brit. jNIus. p. iz5, çf (1S79) (Mexique). 

48. R.scmica, Gersaetcker, Arch. f. Naturg. p. 52, 9 (1874) (Brésil). 

4g. R.scrupca, Say, Boston Journ. Nat. Hist. p. 297, q< (i836) (Etats-Unis). 
5o. R. signativentris, Gersteecker. Arch. f. Naturg. p. 028, o* (1874) (Venezuela). 
5i. R. simplex, Fr. Smith, Cat. H3-m. Brit. Mus. Vol. 3, p. 47, çf (i855) (Brésil). 

52. R. siucora. Cresson, Trans. Amer. Ent. Sue p. 65, çf (1902) (Brésil). 

53. R. singularis, Spinola, Ann. Soc. Eni. Fr. p. g5, (;f (1841) (Ca3'enne). 

54. R. Slossonae, Fox. Trans. Am. Ent. Soc. p. 273, cf (189g) (Floride). 

55. R. statua, GerstEecker, Arch. f. Naturg, p. 5i, 9 (1874) (La Guayra). 

56. R. sulnda, Gerstascker, idem, p. 5i, 9 {1S74) (Colombie). 

57. R. teapac, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 296, 9 (1894) (Mexique). 

58. R. teiiella, Burmeister, Abh. Naturf. Ges. Halle, p. 28, 9 (1854) (Brésil). 

59. R.toltcca, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 246, 9 ( 1871 ) (^Mexique). 

60. il', triangularis, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 3oo, 9 (1894) (Panama). 

61. R. trifida, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 027, cf (1874) (Venezuela). 

62. R. innhratica, Gerstascker, idem, p. 53, 9 (1874) (Brésil). 

63. R. vicosa. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 65, (^ (1902) (Brésil). 

64. R.yucaiaua, BlakCj idem. p. 23i, 9 (1871) (IMe.xique, Yucatan). 

? if. amhigua, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. AIus. p. 20S, 9 (1879) (Amazones). 

? i?. approximata, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2. p. 3o3, 9 (1S94) (Panama). 

? R. behis. Cameron, idem, p. 3o2. 9 (1894) (Panama). 

? R. chrysoccphala, Fr. Smith. Cat. Hym. Brit. }ilus. \'ol. 3, p. 45, 9 ( i855) (Brésil). 

? R. dcntata, Fr. Smith, Descr. new Flym. CoU. Brit. ?\Ius. p. 219, cf (1879) (Brésil). 

? R. fugax, Fr. Smith, idem, p. 220, cf (187g) (Brésil). 

? R. megaeia. Cameron, Biol. Centr. Amer. H}-m. Vol. 2, p. 3o7, rf (1S94) (Mexique). 

? R. mclanochrysa, Sichel & Radoszkowski, Florœ Soc. Ent. Ross. p. 279, çf (iS6g) (Brésil). 

? R. niuficca, Kohi, V'erh. Zool. Bot. Ges. Wien, p. 487, 9 (1S82) (Brésil). 

? R.pomoiia, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 3o6, ç^ (1894) (Mexique). 

? R. sditaria, Fr. Smith, Descr. new Sp. Flym. Coll. Brit. }>Ius. p. 214, 9 (iS/Q) (Brésil). 

? R. tiicondylüidcs. Gerstascker. Arch. f. Naturg. p. 5i. 9 (1874) (Colombie). 

20. Genus TALLIUM, ■ nov. gen. 

Mutilla. Aiictorum. 

Caractères. — 9- Tète (]uadrangulaire. pas plus large que le thorax, sans dcois m e)iines. 
Mandibules acuminées au sommet, incrmcs. Antennes robustes, leurs articles peu allongés, le second 
article du funicule à peine plus long que le troisième. Yeux o\ales. de grandeur moyenne, peu conve.xes, 
pourvus de facettes distinctes et situés vers le milieu ou peu en avant du milieu des bords latéraux. Pas 
d'ocelles. Thorax trapézoïdal, plus étroit postérieurement, faiblement contracté en son milieu, perjientli- 



\i) Anagrauimc de Mtitill.i 



46 HYMENOPTERA 

culairenient tronque fn arrière; metanotuni pourvu, un peu avant la troncature, d'un sillon transversal 
bordé d'une arête bien sensible, en forme de large onglet scutellaire; mésopleures et métapleures concaves 
et luisantes. Abdomen <ivale. tout à tait sessile; son premier segment court, aussi large que la base du 
second avec lequel il s'articule sans ressaut. Dernier segment dorsal muni d'une aire pvgidiale plane. 
Epines des tibias disposées sur deux rangs. (Type : M. empyyea, Gerst.) 

O*. Tête quadrangulaire-arrondie, pas plus large que le thorax, inerme. Mandibules bidentées ou 
■tridentées au sommet, munies d'une dent mousse à leur bord externe. Antennes avec le second article du 
funicule plus court que le suivant. Yeux ovales, entiers, peu convexes, avec des facettes distinctes, situés 
un peu en avant. Ocelles petits. Thorax en ovale court, plus étroit en arrière où il est en déclivité arrondie; 
sillons médians du mesonotum bien distincts; scutellum en triangle arrondi, subconvexe; écaillettes 
petites, abords non relevés; métapleures concaves, luisantes. Abdomen subpétiolé; son premier segment 
convexe, plus étroit que le second et sensiblement contracté à son articulation postérietrre. Pattes avec 
les tibias intermédiaires et postérieurs plus ou moins épineux. Ailes pourvues d'un stigma opaque et 
bien distinct, d'une cellule radiale peu allongée et tronquée au sommet, de deux cellules cubitales 
fermées et d'une seule nervure récurrente reçue par laseconde cellule cubitale. (Type : M . tenehrosa. Gerst.) 

Dans ce genre, la concordance des deux sexes n'est que probable, car on ne connaît le mâle et la 
femelle d'aucune espèce. 

Distribution géographique des espèces. — Les Tallinn: sont propres à l'Amérique. On en 
connaît aujourd'hui S espèces, dont une douteuse. 

1. Tallium auroplagiim. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 32. Ç (1902) (Brésil'i. 

2. T. disjunctum, Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 32i, q* (1874) (Parana). 

3. T. empyreum, Gerstaecker, idem. p. 5o, Ç (1S74) (Brésil); 

var . fuscatum . Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 36, 9 (1S9S) (Chili). 

4. T.pictum, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 36. 9 (iSgS) (Brésil). 

5. T. prctiosum. Gerstœcker. Arch. f. Naturg. p. 5o, 9 (1S74) (Brésil. République Argentine). 

6. T. soi'didulum, Fr. Smith. Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 217. cf (1879) (République 

Argentine). 

7. T. tenebrosum, Gerstaecker, Arch. f. JN'aturg. p. 32i, q* (1S74) ( Brésil). 

? T. sororciilum, Burmeister. Bol. Acad. Nac. Cordoba, p. 493. 9 (i875) (République Argentine). 

21. Genus HOPLOMUTILLA, Ashmead 

Mutiila. Auctorum. 

Hoplomutilla. Ashmead, Journ. New York Ent. Soc. Vol. 7. p. 57-60. 9 cf (1899)- 

Caractères. - 9 • Tète grande, transverse, quadrangulaire, beaucoup plus large que le thorax, 
armée, en arrière ou à sa partie inférieure, de dents ou d'épines diversement disposées. Mandibules 
longues, robustes, acuminées au sommet, munies d'une ou de deux dents à leur bord interne. Antennes 
robustes, leurs articles peu allongés, sauf le second article du funicule qui est beaucoup plus long que les 
autres. Yeux relativement petits, en ovale court, peu convexes, pourvus de facettes distinctes et situés 
très en avant. Pas d'ocelles. Thorax allongé, rétréci en arrière ; pronotum dilaté postérieurement et 
souvent muni latéralement d'une saillie tuberculeuse ou spiniforme après laquelle il est plus ou moins 
contracté. Mésoplerrres et métapleures planes ou concaves, lisses et luisantes. Abdomen subpétiolé: son 
premier segment court, bien plus""étroit que le suivant, un peu contracté à son articulation postérieure où 
il offre une partie annulaire plane, faisant un angle bien sensible avec le segment suivant ; dernier segment 
dorsal muni d'une aire pygidiale généralement bien distincte. Epines des tibias disposées sur deux rangs. 

cf. Tête conformée comme chez la femelle, mais moins large, dépassant seulement un peu la 
largeur du thorax et généralement armée de dents ou d'épines comme chez l'autre sexe, rarement inerme. 



FAM. MUTILLID.F. 47 

Mandibules robustes, tndentées, inennes au bord externe. Antennes a\'ec le second article du funicule 
seulement un peu plus long que le suivant. Yeux entiers, conformés et situés comme chez la femelle. 
Ocelles petits et très groupés. Thorax ovale, rétréci en arrière où il est peu nettement tronqué; sillons 
médians du mesonotum distincts ; scutellum arrondi, assez conve.xe ; écaillettes assez petites, à bords non 
relevés. Abdomen subpétiolé; premier segment bien plus étroit que le suivant, mais non nodiforme et 
peu contracté en arrière. Pattes avec les tibias intermédiaires et postérieurs plus ou moins épineux. Ailes 
])Ourvues d'un stigma petit et peu distinct, d'une cellule radiale assez courte, arrondie ou acuminée au 
sommet, d'une seule cellule cubitale fermée, rarement d'une seconde plus ou moins tracée, et d'une ou. 
de deux ner\'ures récurrentes très éloignées l'une de l'autre et aboutissant, la première à la seconde cellule 
cubitale, quand elle existe, et la seconde, au delà de cette cellule. 

Distribution géographique des espèces. — Ce genre, exclusixemeni américain, renferme 
14 espèces qui presque toutes proviennent du Brésil. 

1 . Hoplomutilla armata, Klug, Nova Acta Acad. Nat. Curios, p. 323, 9(1^-1) ' Brésil, \''énézuéla. Caracas) . 

2. H. barbosa. Cresson, Trans. Amer. Eut. Soc. p. 67, (^ (1902) (BrésilK 

3. H. ceniromaculata, Cresson, idem, p. 27, 9 (1902) (Brésil). 

4. H. cephalotes, S\veder, Svensk. Vet. Akad. Handl. p. 2S4, 9 (17S7) ; Brésil). 

5. H. cryihraspis, Gerstœcker, .Arch. f. Naturg. p. 48, q* (18/4) (Brésil). 

6. H. megacephala, Burmeister. Abh. Naturf. Ges. Halle, p. 25. O rf (1854) ( Brésil). 

7. H. miles. Burmeister, idem, p. 25. 9 liS-34) I Brésil). 

8. H. vionacha. Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 47, 9 US74) (Brésil). 

9. H. moneta, Gerstaecker. idem, p. 47. 9 (1874) (Bogota). 

10. H. mystica. Gerstœcker. ibidem, p. 48, cf (1874) (Brésil). 

11. H. Smithi. Ci'esson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 27, 9 {1902) (Brésil). 

12. H. spcadai'is. Gerstœcker. Arch. f. Naturg. p. 47, 9 (1S74) (Brésil). 
i3. H. spiiiiceps. Cresson. Trans. .•\mer. Ent. Soc. p. 26. 9 (1902) (Brésil). 
14. H. volnptiiosa. Gerstasckcr, Arch, f, Xaturg. p. 47, 9 (1S74) (Colombie). 

22. Genus ATILLUM. ' nov. gen. 

Mutilla. Auctorum. 

Caractères. — 9- I-^s caractères de ce genre sont tout semblables à ceux des Hoplomutilla. 
mais l'abdomen est tout à fait sessile, avec le premier segment aussi large en arrière que la base du 
second et se continuant avec lui sans ressaut ni étranglement. (T^-pe : .1/. buccphala, Pert}-.) 

cf. Je ne connais aucun mâle de ce genre. Gerstaecker a décrit, sous le nom de M. didci^. un 
mâle qui doit appartenir à l'une des femelles connues (probablement siniipiiwsiiw) et qui se distingue des 
Hoplocephala par son abdomen jiresque sessile. 

Distribution géographique des espèces. — Les Atilltim comptent, à ma connaissance, 
5 espèces, dont i douteuse. Toutes sont américaines. 

1. Atillum buccphalum . Perty, Delect. Anim. ,\rticul. Brasil, p. 137, 9 (i833) (Brésil). 

2. A. dulce. Gerstascker, Arch, f. Naturg. p. 72, 9 (1874) (B'ésil). 

3. A. infernale, Burmeister, Bol. .'\cad. Nac. Cordoba, p. 4S2, 9 (1S75) (Chili, Ivépublique .Argentine). 

4. A. sumptitosum, Gerstœcker. Arch. f. Naturg, p. 49, 9 (1S74) (Brésil. Paraguav, Réjuiblique .Argentine. 

Chili). 
? A. asininum, Burmeister. Bol. .Xcad. Nac. Cordoba, p. 4S3, 9 118751 1 Képubli(|ue .Argentine). 

23. Genus CYSTOMUTILLA, Ern. André 

Mutilla. Aurtorum. 

Cystomutilla. Ern. ,\nihé. .Mem. Soc. Zool. l-'i . \"ol. g. p. 263. 9 O' I189O1. 



(i) Anaj^amme de .!///////<( 



48 • ■ HYMEXOPTERA 

Caractères — Tête arrondie, globuleuse, à peu près de la largeur du thorax. Yeux petits, 
ronds, assez convexes, situés vers le milieu des bords latéraux. Pas d'ocelles. Mandibules bidentées au 
sommet. Antennes robustes, avec le second article du funicule. à peu près de la longueur du troisième. 
Arêtes frontales oblitérées. Thorax piriforme ou subtrapézoïdal, rétréci en arrière, très convexe en dessus, 
un peu vésiculeux ; son profil dorsal arqué, sa face supérieure rejoignant sa face postérieure sans arête 
et ne présentant aucune trace d'onglet scutellaire. Abdomen ovale, sessile, très convexe, dernier segment 
dorsal pourvu d'une aire p3-gidiale mal définie et faiblement limitée par une arête latérale. 

cf. Tête arrondie, à peu près de la largeur du thorax. Yeux presque circulaires, de grandeur 
moj-enne, entiers, très rapprochés de la base des mandibules, pourvus de facettes distinctes. Ocelles 
petits. Mandibules bidentées au sommet, inermes à leur bord externe. Second article du funicule des 
antennes sensiblement plus court que le troisième. Thorax ovale, plus étroit en arrière; sillons médians 
du mesonotum bien marqués, mais s'effaçant avant d'atteindre le bord antérieur. Ecaillettes petites. 
Abdomen subpétiolé. Ailes avec le stigma bien développé, pourvues d'une cellule radiale assez grande, 
arrondie au sommet, de deux cellules cubitales et d'une seule nervure récurrente. 

Par la forme arrondie et globuleuse de ses yeux, ce genre semble relier les INIutilles de l'Ancien 
Continent à celles du Nouveau ]\londe. 

Distribution géographique de l'espèce. — Le présent genre ne comprend, jusqu'à ce jour, 
qu'une espèce qui appartient à la faune paléarctique. 
I. Cystomutilla ruficeps. Fr. Smith [erythroccphala, Lucas nec Fabr.V Explor. Scient. Algérie Zool. Vol. 3, 

p. 2g8. 9 (1846^ (Angleterre. France. Suisse, Corse. Italie, Sicile. Algérie). 

24. Genus EPHUTOMORPHA, nov. gen. 

Miitilla. Auctorum. 

Sphaerophthalma. Ern. André, r^lém. Soc. Zool. Fr. \'ol. S, p. 475 (iSgjj. 

Ephuta Ern. .A.ndré, idem. Vol. 11, p. 256 (1S98). 

Bothriomutilla. Ashmead. Journ. New York Ent. Soc. \'ol. 7, p. 35 (1899). 

Eurymutilla. Ashmead. idem, p. 56 (iSgg). 

Caractères. — J'établis ce genre pour recevoir provisoirement toutes les Mutilles d'Australie et 
des lies australiennes, pourvues d'yeux plus ou moins arrondis, assez convexes, à facettes fines, entiers 
chez les deux sexes, et dont le thorax des femelles n'est pas rectangulaire; cette coupe comprend, en un 
mot, toutes les espèces qui ne peuvent rentrer dans le genre Mutilla proprement dit. C'est un ensemble 
évidemment fort hétérogène et qui devra être largement subdivisé plus tard, mais ce travail n'est pas 
possible aujourd'hui, dans l'état actuel de nos connaissances, en raison de l'ignorance, à peu près absolue, 
où nous nous trouvons de la concordance des sexes, qui, presque tous, ont été décrits isolément et ne 
jieuvent être rapprochés sans données certaines. Lors du démembrement futur et indispensable du 
présent genre, je propose de conserver le nom à'Ephutomorpha pour le groupe d'espèces ayant pour tj'pe 
la M. auyata, Fabricius. 

M. Ashmead (loc. cit.) a créé les genres Botlirioiiudilla et EnryjntitiHa pour des espèces austra- 
liennes qui pourront, plus tard, former, en effet, les tj'pes de genres spéciaux, mais qu'il n'est pas 
possible de caractériser aujourd'hui d'une façon sérieuse. En effet, le genre Bothriomutilla est basé, par son 
auteur, sur la femelle de M. rugicollis, Westwood, qui avoisine plusieurs autres espèces, et la limitation 
de cette coupe est trop vague et trop incertaine, n'étant pas appu3"ée des caractères des mâles. Quant à 
Eurymutilla, aucun type n'en est indiqué, et la description, fort sommaire, qui est donnée de ce genre 
peut s'appliquer à un grand nombre d'espèces fort disparates. D'après une communication qu'a bien 
voulu me faire M. Ashmead, la femelle serait très voisine de M . cordata. Smith, mais le mâle qui lui est 



FAM. MUTILLID.F. 4g 

adjoint ne semble pas pouvoir lui appartenir et paraît se rapprocher de M. abdominalis, \\'est\\()üd. ijui 
est considéré, avec un certain degré de vraisemblance, comme étant celui de M. rugicoUis, W'estwood. 

Distribution géographique des espèces. — En raison de sa large acception, le genre complexe 
Ephidomorpha comprend un grand nombre d'espèces et je puis en énumérer aujourd'hui 117. toutes 
d'Australie ou des îles avoisinantes. 

1. Ephidomorpha abdomi]talis. W'estwood (? rugicoUis. W'estwood.o*). Arcan. Ent.\^ol. 2, p. 19. cf (i<'^43) 

(Australie, Queensland 1; 

var. obscurivcntris, Ern. André. Mém. Soc. Zool. Fr. p. 4S6, q< (iSgS) (Queensland). 

2. E. abjeda. Ern. André. Além. Soc. Zool. Fr. p. 471, Ç (1901) (Queensland). 

3. E. aciculata, Kohi. \'erh. Zool. Ges. Wien, p. 477, Ç (1882) (Australie). 

4. E. addenda, Ern. Andre, ^lém. Soc. Zool. Fr. p. 474, 9 (iQoi) (Queensland). 

5. E. adjaceiis, Ern. André, idem. p. 5o2, çf (1901) (Queensland). 

6. E. aemula. Ern. André, ibidem, p. 488, 9 (1901) (Queensland). 

7. E. aenea, Ern. André, ibidem, p. 478, 9 {1901) (Queensland). 

var. purpurasccns. Ern. André, ibidem, p. 479, 9 (1901) (Queensland). 

8. E. aeneivcntris, Ern. André, ibidem, p. 278, 9 (1898) (Queensland). 

9. E. aerata, Ern. André. Ann. Mus. Civ. Geno\-a, p. 87. 9 (1896) (Nouvelle Guinéei. 

10. E. aeruginosa. Fr. Smith. Dcscr. new Hj-m. Coll. Erit. Mus. ]>. _!ü7, i^f (1879) (Australie, Mnreton 

Baj'. Queensland). 

11. £. afinis, W'estwood, Arcan. Ent. \'ol. 2, p. 18, 9 ( 18431 (Australie). 

12. E. afflida, Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 490, 9 (1901) (Queensland). 
i3. E. albocaudata, Ern. André, idem, p. 287, q* (iSgS) (Queensland). 

14. E. amoena, Ern. André, ibidem, p. 5og, 9 (i8g5) (Queensland). 

i5. E. aurata. Fabricius. Sj'st. Ent., p. 3g7. 9 (177-5) (Australie, Queensland^ 

16. E. auriceps. Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. ;\Ius. p. 201, 9 (1879) (Australie, Queensland). 

17. E. aurovestita, Ein. .Andre. Além. Soc Zool. Fr. p. 5o2, q' ( 1893) (Qucenslandj. 

18. E. australasiM. Fabricius, S\'3t. Piez, p. 433, 9 (1804) (Queensland, Nou\elle Bretagne, Tasmanie). 
ig. E. aux/ralis, Ern. André, Mém. Soc, Zool. Fr. p. 279, 9 (1S9S) (Australie). 

20. E. asurea, Mantero, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 584, (^ (1900) (Nouvelle Guinée). 

21. E. bicolorata, Fr. Smith, t)escr. ne\^■ Hj'm. Coll. Brit. Mus. p. 206, 9 (1879) (Victoria, Queensland). 

22. E. bilobata, Ern. André. Mém. Soc. Zool. Fr. p. 273, 9 (1898) (Queensland). 

23. E. bipartita, Fr. Smith. Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 2o5, 9 ti879) (Champion-Bay). 

24. E. biplagiata, Ern. .-Vndré, Mém. Soc, Zool, F"r. p. 26S, 9 (1898) (Queensland). 

25. E. bivuluerata, Ern. André, idem, p. 470, 9 (1901) (Queensland). 

26. E. blaiidi, Erichson. Arch. f. Naturg. p. 262, 9 (1842) (Tasmanie). 

27. E. Burkei, Ern. André. Mém. Soc. Zool. Fr. p. 493, 9 (iSg5) (Queensland). 

28. E. caledonica. Ern. André, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 96. 9 (i8g6) (Nouvelle Caledonia). 
2g. E. caliginosa, Ern. André. Mém. Soc. Zool. Fr. p. 5oi, Qf (1901) (Queensland). 

3o. E. carinafa, Fr. Smith. Proc. Linn. Soc. Lond. p. i5o, 9 \i858) (Nouvelle Guinée, Iles Salomon, 

A ru I. 
3i. E. castaneiveutrii. F^n. André, Mém. Soc. Zool. Fr., p. 492, q* (iSgS) ( (DucenslandK 
3)2. E. clirysocldora, Ern. André, idem, p. 5oS, 9 (iSgJ) (Queensland), 

33. E. concinua. Westwood. Arcan. ICnt. \'ol. 2, p. 19, 9 (1843) (Tasmanie). 

34. E. confraterna, Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 277, 9 (1898) (Queensland). 

35. E. cordata, Fr. Smith, Cat. H}-m. Brit. Mus. \'ol. 3, p, 28, 9 (i855) (Adélaïde. C_)ueensland). 

36. E. curia. \lxn. André, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 92, 9 Ii8g6) (Nou\elle Guinée, Moluques). 

37. E. cyaneiccps. Ern. André. Mém. Soc. Zool. Fr., p. 485, 9 (1901) (Ile de Key). 
i?>. E. cyancidnrsis. Ern. André, idem. p. 487, 9 (1901) (Queensland). 

3g. E. cyanesccns. Ern. André. Mém. Soc. Zool. Fr., p. 283, g* (i8g8) (Queensland); 
var. holocyanea. Ern. André, idem, ]>. 5oo, (^ (1901) (Queensland). 

40. /:,". denti/rous, Ern. .Vndré. ibidem, p. 304, çf (1901) (Queensland). 

41. E. dentipes. Ern. .\ndri'. ibidem, p. 5ii, çf (^1895) (Queensland). 

42. E. deprcssa. Fr. Smith. l)esci. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 2i>3. 9 (1870) (Cluim]Mon B.iy). 



5o . HYMEXOPTERA 

43. E.dificilis. Evil. André, Mém. Snc. Zool. Fr. p. 475, 9 (.1901) (Queensland). 

44. E. distiiiguenda, Fr. Smith. Cat. Hym. Brit. Alus. Vol. 3, p. 25, 9 (i855) (Australie occidentale). 

45. E. dorsigera. Westwood, Arch. Ent. Vol. 2, p. 18. 9 (1843) (Tasmanie). 

46. E. Edmondi, Ern, André, Mém. Soc. Zool, l"i . p. 497, 9 (189S) (Bockhampton, Victoria). 

47. E. egeiia, Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 499, cf (1895) (Queensland). 

48. E. Elderi. Froggatt, Trans. Roy. Soc. S. Austral, p. 70 (i8g3) (Australie). 

49. E. elegans.W'estwooà. Arcan. Ent, Vol, 2, p, 19, cf (1843) (Tasmanie, Australie). 

50. E. exigua, Ern, André, Mém. Soc, Zool. Fr, p. 290, çf (1898) (Queensland), 

5i, E. extranea, Ern, André, Ann, Mus, Civ, Genova, p. gS, 9 (1896) (Nouvelle Guinée), 

52. E. Fabricii. Ern. André, Mém, Soc. Zool. Fr. p. 259, 9 (1898) (Queensland). 

53. E.fallax, Ern, André, idem, p. 262, 9 (1S9S) (Queensland). 

54. E.fausta, Fr. Smith, Proc, Linn. Soc. Fond. p. 25, 9 (iS63) (Nouvelle (juinée). 

55. E.ferruginata, Westwood, Arcan. Ent. \'ol. 2, p. 18, 9 (1843) (Australie, Queensland); 

var.melanota, Ern, André. .Xnn. Mus. Civ. Genova, p, 82, 9 (1896) (( hieensland), 
5b. E./imuicaria, Fabricius, Syst. Ent. p. 397, 9 (i??^) (Australie), 

57. E.fragilis. Fr. Smith. Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 2o3, (f (1879) (Queensland, Champion 

Bay). 

58. E.fulgida, Ern. André, Ann. Mus. Ci\. (ieno\a, ji. 84, 9 d* (1896) (Nouvelle Guinée), 

59. E. Gilberti, Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 267. 9 (1898) (Queensland!. 

60. E. Hcnrici, Ern. André, idem, p, 264. 9 (1898) (Queensland). 

61. E. hospes, Fr. Smith, Descr, new Hym. Coli, Brit. Mus. p, 202, 9 (1S79) (Queensland, Champion 

Bay). 

62. E. igniia, F"r, Smith, Cat, Hym. Brit. Mus. \'(>1. 3, p. 24, 9 {i855) (Australie, Queensland). 

63. E. imbdlis. Ern. André, Mém. Soc. Zool. F'r. p. 5i6, cf (i895) (Nouvelle Galles du Sud). 

64. E. indyta, Ern. Andre, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 82, 9 (1896) (Nouvelle Guinée). 

65. E. interjecta, Ern. Andre, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 496, 9 ('QOi) (Queensland), 

t)6. E. jucwida, Fr. Smith, Descr, new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 2o3, 9 (1879) (Adélaïde), 
67. E. ladabilis, Ern. André, Mém. Soc. Zool. Im. p. 494, 9 (1901) (Nouvelle Galles du Sud). 
08. E. lanicllifroiis, Ern. André, idem, p. 5o5, c^ (1901) (Queensland). 

69. E. laicialis, Westwood, Arcan. Ent. Vol. 2, p. 18, 9 (1843) (Tasmanie). 

70. E. laiiia, Ern, André, Mém. Soc. Zool. F'r, p, 274, 9 (1898) (Queensland). 

71. E. littiiria, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit, Mus. Vol. 3. p. 27, 9 (i855) (Australie, Rivière des Cygnes). 

72. E. iimckaycnds, Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 481, 9 (1901) (Queensland). 

73. E. maculata, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3. p. 28, 9 (i855) (Australie). 

74. E. mcranopJoides, Ern. André, Mém. Soc. Zool, Fr. p. 482, 9 (1901) (Queensland). 

75. E. mdallica, Fr. Smith. Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3. p. 28, 9 (i855) (Australie, Adélaïde). 

76. E. mimula. Ern. André. Mém. Soc. Zi;i)l. Fr. p. 270, 9 (1898) (Queensland). 

77. E. mùmsciila, Ern. André, idem. p. 5ot, çf (1895) (Queensland), 

78. E. mira. Ern. André, ibidem, p, 5i3, cf (i8gSl (Queensland), 

70. E. mirabilis, Fr. Smith, Proc. Finn. Soc. Lond. p, 24, ç? (i863) (Nouvelle Guinée, Waigiou), 
var. palUdipes, Fin. André, Ann. Mus. Civ. (jenova, p. 91. çf (1896) (Nouvelle Guinée); 
vnr. cvniicopartitn. Fin. .André, idem, p. 91, rf (i8g6) (Nou^•elle Guinée). 

80. E. misera, Ern. André. Mém. Soc. Zool. Fr. p. 5oo, cf (iSgS) (Queensland). 

81. E. morosa, Westwood. Arc. Ent. \'(il. 2, p. 19, çf (1843) (Australie, Queensland). 

var. albocalcarata. lîrn. André, Mém. Soc. Zool. Fr, p. 262, rf (i8g8) (Queensland). 

82. E. multicostata, V.vw. .André, Ann. Soc. F^nt. Fr. p. 34, 9 (i8g8) (Australie). 

83. E. ncplidoptera, Kohi, A'erh. Zool. Ges. Wien, p. 485, cf (1S82) (Australie). 

84. E. nigroacnea, Fr. Smith. Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3. p. 24, 9 (i855) (Australie). 

85. E. nolabilis, Fr. Smith, Deser. new Hym, Coll. Brit. AIus. p. 204. 9 (1879) (Tasmanie). 

86. E. flbsntriaps, Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 499, cf (1901) (Queensland), 

Sj. E. pallid icorn is. Fr. Smith, Descr. new llvm. Coll. Brit. Alus. p. 202. 9 (1879) (Nouvelle Galles 

du Sud), 
88, E. pallidivoitris, Ern. André, Além. Soc. Zool. Fr. p. 484, çf (1901) ((Hieensland). 
Sg. E. priiiceps, Ern. André, idem. p. 271. 9 (1S98) (Queensland). 



FAM. -MUTILLID.-l' 5i 

go. E. pulchdla, Fr. Smith. Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 29, 9 U855) (Adélaïde. Queensland), 
gi. E. quadrisiguata, Ein. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 491, Ç (1901) (Victoria). 

92. E. queenslandica, Ern. André, idem, p. 490, 9 (iSgô) (Queensland). 

93. E. redangidiceps, Ern. André, ibidem, p. 265, 9 (iSgS) (Queensland). 

g4. E. rubella, Fr. Smith, Cat. Hj-m. Brit. Mus. Vol. 3, p. 26, 9 (i855) (Australie). 
gS. E. riihvomaculata, lim. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. Soj, 9 ( iSgS) (Queensland). 

96. E. ruficornis, Fabricius, Syst. Ent. p. 397, q* (i775) (Australie, Oueenslandi. 

97. E. rugicollis, Westwood. Arcan. Ent. Vol. 2, p. 17,9 '1S43) (Victoria. Queensland. NOuvelle Galles 

du Sud). 

98. E. sanguineiceps, Ern. André. Mém. Soc. Zool. Fr. p. 5o3. 9 (iSg5) (Queensland). 

99. E. scabrosa, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 202,9 (1S79) (Rivière des Cygnes). 
100. E. scrutata, Fr. Smith, idem, p. 206. 9 (187g) (Melbourne) 

ICI. E. scutifrons, Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 257, 9 (189S1 (Australie): 
102. E. semicuprea, Ern. André, idem, p. 286, (^ (1S9S) (Australie). 

var. cuprea, Ern. .\ndré. ibidem, p. 4g5, q* (1901) (Queensland). 
io3. E. semicyauca, Ern. André, ibidem, p. 5io. ç^ (iSgS) (Queensland). 

104. E. senilis, Ern. André, ibidem, p. 288, çf (iSgS) (Queensland); 

var. traiisieiis, Ern. André, ibidem, p. 290, rf (1898) (Queensland; . 
var. calcarina, Ern. André, ibidem, p. 2go, q* (i8g8) (Queenslands 
io5, E. sessilis, Ern. André, ibidem, p. 473, 9 (iQO^) (Queensland). 

106. E. sosiaua, Em. André, ibidem, p. 477, 9 (1901) (Queensland). 

107. E. splcndida, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 207, (^f (1879) (Nouvelle Guinée). 

105. E. trifimbriata, Ern André. Ann. Mus. Civ. Genova, p. gi, 9 (1896) (Queensland). 

109. E. Turneri. Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 5o6, 9 (1895) (Queensland), 

110. E. umbrosa. Ein. André, idem, p. 284. ç^ (i8g8) (Queensland). 

111. E. variabilis, Ern. André, ibidem, p. 275, 9 (i8g8) (Queensland;. 

112. E. variipes, Ern. André, ibidem, p. 498, 9 (iSgS) (Queensland). 

ii3. E. venusta, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. \'ol. 3, p. 26, 9 (iS55) (Australie occidentale). 

114. E. viridatis, Fr. Smith, idem, vol, 3, p. 25, çf (i855) (.\ustraliej. 

ii5. E. viridiaurea, Ern. André, Mém. Soc. Zool. Fr. p. 5i2. c? (iSgS) (Queensland). 

116. E. viridiceps, Eni. .Vndré, idem, p. 5i5, q* (iSgS) (Queensland). 

117. E. vivida. Fr. Smith. Descr. new Hj'm. Coll. Brit. Mus. p. 207, o< (1879) (Champion Bay). 

25. Genus EPHUTA, Say 

Mutilla. Auctdrum. 

Ephuta. Say, Boston Ji)iun. Xat. Hist. Vol. i,p. 297, 9 (i836j, 

Sphaerophthalma. lîlake. Trans. Amer. Ent. Soc. \'ol. 3, p. 217, 9 o' (1871K 

Agama. Jilake, idem, p. 21S, q* (1871). 

Scaptodactyla. Burnieister, Bol. Acad. Nat. Sc. Cordoba, Vol. i, p. 5oo, 9a* I1875). 

Photopsis. Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. Vol. i3, p. 179. çf (1886). 

Nomisephagus. Ashmead, Journ. New York Ent. Soc. \o\. 7, p 56 9- 5g (S ('89g). 

Pyprhomutilla. Ashmead, idem, p. 56, 9 • ^g cf (189g). 

Dasymutilla. .\shmead, ibidem, p. 57, 9 • ^" 0' (1899). 

Micromutilla. Ashmead, ibidem, p. 5g, cf (iSgg). 

Pycnomutilla. .Aslimcad. in lilt. 

? Scaptopoda. I.yncli-Anibalzaga, Natur. .'Virent. V'ol. 1. p. 212 ('1 (1878). 

Caractères. — Je réunis provisoirement sous ce genre la majeure partie des Mutilles d'Amé- 
rique, c'est-à-dire toutes celles qui ont, dans les deux sexes, les yeux ronds ou se rapprochant de la 



(i) Ce genre m'est resté tout à fait inconnu et je n'ai pu me procurer la publication ou il a été décrit. Aussi ne le lais-je l!>;urcr ^lue très 
dubitativement parmi les synonymes d'A)>//«/.r, et j'ignore même s'il ne se rattaclicrait pa-s plutôt aux ThynniUcs qu'aux Aluti Hides. 



52 HYMEiVOPTERA 

forme circulaire, très convexes, globuleux, souvent hémisphériques ou même plus ou moins coniques, la 
plupart du temps lisses, luisants, sans facettes distinctes. Le thorax des femelles est de structure extrême- 
ment variable : ovale, piriforme, trapézoïdal, hexagonal, cithariforme, étranglé, contracté, muni ou non 
d'expansions, de tubercules, de dents ou d'épines; mais il n'est prescjue jamais rectangulaire, à côtés 
parallèles, comme on l'observe chez d'autres genres. L'abdomen est tantôt sessile, tantôt nettement 
pétiole, ou présente toutes les transitions entre ces deux extrêmes; celui des femelles peut être pourvu ou 
non d'une aire p3'gidiale sur le dernier segment et offre parfois, sur le second, des carènes, des crêtes ou 
des denticides variés. 

Comme on le voit, cet ensemble compose une réunion de formes présentant les divergences les 
plus absolues et il semblerait, quand on n'a sous les yeux qu'une petite collection d'espèces, qu'il dût 
être relativement facile de les répartir en un certain nombre de genres bien tranchés. Mais, lorsqu'ori 
examine une réunion considérable de ces insectes, on s'aperçoit bien vite que toutes ces formes se 
croisent, s'enchevêtrent, se rapprochent ou s'éloignent les unes des autres, en offrant toutes les transitions 
imaginables. Ajoutons aussi, comme je l'ai déjà dit, que le seid fil conducteur qui permettrait de se 
diriger dans ce dédale inextricable, c'est-à-dire la connaissance des relations sexuelles, fait à peu près 
entièrement défaut. 

Quelques auteurs, et particulièrement M. Ashmead, ont essayé d'établir plusieurs divisions aux 
dépens du genre Epliuta, mais ces divisions reposent sur des caractères incertains, mal définis, inappli- 
cables à une grande quantité d'espèces, et j'ai dû me résigner à n'en pas tenir compte, dans l'impossibilité 
où je m.e trouvais de leur assigner des limites quelque peu saisissables. Est-ce à dire que le genre Ephnta 
ne puisse jamais être subdivisé? Loin de là! je crois, au contraire, que cette subdivision deviendra une 
nécessité, mais on ne pouria l'entreprendre utilement que lorsque la connaissance des sexes sera plus 
avancée et qu'il deviendra possible de puiser dans leur concordance des données qui nous manquent 
totalement aujourd'hui. 

Je me bornerai à extraire de cet ensemble hétérogène deux groupes, sous le nom de sous-genres, 
parce qu'ils me paraissent plus facilement reconnaissables, bien que les caractères que je vais en donner 
soient encore assez vagues pour ne pouvoir être résumés en phrases dichntomiques. 

Subgenus TILLUMA, >■' Nov. Subgenus 

Caractères. — 9- Tète épaisse, quadrangulaire-arrondie, ordinairement pas plus large que le 
thorax, rarement un peu plus large. Mandibules courtes, acuminées au sommet, inermes. Antennes 
robustes; second article du funicule plus long que le troisième. Yeux ronds, très convexes, lisses, luisants, 
sans facettes distinctes, situés vers le milieu des bords latéraux ou en avant de ce milieu. Pas d'ocelles. 
Thorax beaucoup plus large en avant qu'en arrière, généralement muni, sur les côtés, d'expansions 
dentiformes ou tuberculiformes bien accentuées; metanotum obliquement et assez abruptement tronqué 
en arrière, avec le sommet de la troncature arrondi et sans onglet scutcllaire; pleures concaves. Abdomen 
ovale, subsessile; son premier segment couit, tronqué en avant, disciforme, presque aussi large que la 
base du suivant avec lequel il s'articule sous un angle assez faible, mais sensible; ce premier segment 
présente en arrière une partie annulaire, plane, séparée de la partie antérieure tronquée par un bord 
généralement net et garni d'épines ou de dents sur sa périphérie; le second segment est ordinairement 
parcouru par de nombreuses arêtes saillantes, longitudinales et interronijuies ; dernier segment dorsal 
sans aire pygidiale. (Type : M. spinosa. Sweder.) 

ff. Tête transverse, aussi large ou un peu plus étroite que le thorax. Mandibules assez étroites, 



(i) Anagranune de MiitilLi. 



F AM. AIUTILLID.F. 53 

acuminées, munies d'une dent avant le sommet, inermes à leur bord externe. Antennes robustes; second 
article du funicule de même longueur ou faiblement plus court que le troisième. Yeux grands, arrondis, 
très convexes, lisses, luisants, sans facettes distinctes. Ocelles petits et assez groupés. Thorax court, 
subquadrangulaire, nettement tronqué en arrière; sillons médians du mesonotum nuls; scutellum tantôt 
subconvexe, tantôt élevé en gibbosité arrondie ou conique; écaillettes de grandeur moj-enne, plus ou 
moins relevées au bord postérieur : mésopleures très convexes et souvent pourvues d'une ou de deux 
saillies gibbeuses ou subtuberculiformes. Abdomen sessile ou subsessile; premier segment ordinairement 
court, plus ou moins disciforme ou cupuliforme, mais dépourvu de l'arête denticulée qui se remarque 
chez la femelle. Ailes avec le stigma petit et opaque; cellule radiale grande, tronquée au sommet, trois 
cellules cubitales et deux nervures récurrentes respectivement reçues par la deuxième et la troisième 
cellule cubitale. 

Cette coupe comprend une jjartie du 5'^ groupe établi par Gersta'cker, dans son Sj'nopsis des 
Mutilles de l'Amérique méridionale. 

Distribution géographique des espèces. - On peut rapporter à ce sous-genre 27 espèces 
toutes américaines, mais dont 3 s<jnt douteuses. 

1. Tilluina auromaciilata, ]'ï. Smith, Dcscr. new I-I\m. Coll. Brit. Mus. p. 212. 9 (1S79) (Brésil, 

Venezuela) . 

2. T. bellida, Cresson. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 3g, 9 (1902) (Brésil). 

3. T. corpidenta, Gersta'ckcr, .\rch. f. Naturg. p. 3ii, ^ (1874) (Brésil). 

4. T. excniiricd, Cameron. Biol. Centr. .Vmer. liym. Vol. 2, p. 345, (j' ^iSgS) (Panama). 

5. T. fcuestiata. Klug. Nova Acta .\cad. N;it. Curiosa, p. 3ii. 9 (1821) (Brésil'l. 

6. T.frataiia, Buysson. Ann. Soc. Ent. Fr. p. 57. 9 (1892) (Venezuela). 

7. T . gigantca, Perty. Delect. .\nnn. .\vticul. Bvasil, p. i38, 9 (i833) (Brésil). 
S. T. goyaztiiia, Ern. André. .\nn. Soc. Ent. Fr. ]>. 42, 9 (i8g8) (Brésil). 

9. T. iiisigiiis, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 56, 9 (iS55) (Colombie). 

10. T. ipsca. Cameron, Biol. Centr. .Vmcr. llj-m. Vol. 2, p. 33i, 9 (i8g5) (Panama). 

11. T. larvata. Klug, Nova Acta Acad. Xat. Ciniosa, ji. 3io. 9 (1S21) (Brésil, (iuyane. ISolivie. 

Panama). 

12. T. myops, Burmeister, .-Vbh. Naturf. des. Halle, p. 23, 9 (1854) (Brésil): 

var. macrogastra. Ern. André, Ann. Soc. lùit. Fr. p. 41, 9 (i8gS) (Brésil). 
i3. T. obliquafa. Klug. Xova Acta Acad. Nat. Curiosa, p. 3ii. 9 (1821) (Brésil). 
14. T. nrnata, Lepeletier, Hist. Nat. Flym. Vol. 3, p. 622, 9 (1845) (Brésil). 
i5. 7. pardalis, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 54, 9 (1874) (Colombie). 

16. T. patricialii, Gerstajckcr, idem, p. 54, 9 (1S74) (Colombie, Bolivie. Péroui. 

17. 7. pcrspiiillaris. Klug. Nova Acta Acad. Nat. Curiosa, p. 3og, 9 (1821) (Guyane, Brésil. Colombien 

18. T. pollens, Kohi. Verh. Zool. Ges. Wien, p. 490, 9 (1882) (Brésil). 

19. T. rotifci-a. Gersta-ckcr. .\.rch. f. Naturg. p. 56, 9 (1874) (Colombie). 

20. T. sereiia, (jersta'cker. idem. p. 55, 9 (1874) (Brésil). 

21. T. spiimsa. Sweder, S\ensk. \'et. ,\kad. Ilandl, p. 283, 9 (1787) (Brésil. Giiyanei. 

22. T. superha, Gerstacker. .Vrch. f. Naturg. p. 54, 9 (1874) (Bogota, Nouvelle Grenade). 

23. T. valida, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. \'ol. 3, p. 47, 9 (Brésil). 

24. T. xaidlwceraia, Fr. .Smith, Trans. Ent. ,Soc. Lond. p. 35, 9 (1862) (Panama, Costa Rica). 
? T. hucepliala. Fr. Smith. Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 53. 9 (iS55j (Brésil). 

? T. sociata, Vr. Smith, Desc. new Hym. Coll. Biit. Mus. p. 2i5, 9 (1879) (E(]ualeiirl. 
? T. stygia. V\. Smith. Cat. Hvm. Brit. Mus. \"(.l. 3. p. 47. 9 (iS55) (Brésil). 

Subgenus TRAUMATOMUTILLA. Ern. André 

Traumatomutilla. I',]ii. Aiulic. /eits. I. il\iii. \ nl. i, p. 257. 9 0* ('901). 

Caractères. - 9- 1 ^'te l'ius nu moins allongée, généralement jilus étroite cpic le thorax nu de 
mêmekirgeur (jue lui. Mandibules étroites, acuminées au sommet, incinies ou nuuiies à h'ur bord inlei ne 



54 HYMENOPTERA 

d'une dent plus ou moins distincte. Antennes avec le second article du funicule plus long que le troisième. 
Yeux arrondis, globuleux, lisses, luisants, éloignés de l'articulation des mandibules. Thorax en ovale 
allongé, rétréci en arrière, peu ou pas contracté en son milieu, avec les bords latéraux tantôt simples, 
tantôt plus ou moins tubercules; metanotum obliquement déclive en arrière, sans onglet scutellaire; 
pleures concaves. Abdomen pétiole, son premier segment étroit et contracté à son articulation postérieure; 
dernier segment muni d'une aire pygidiale généralement distincte. Le plus souvent l'ornementation du 
second segment de l'abdomen consiste en quatre taches nues, luisantes, d'un rouge de sang ou d'un jaune 
plus ou moins rougeâtre. (Type : M. indica, L.) 

Ö*. Tète généralement moins large que le thorax. Mandibules assez étroites, bidentées ou tridentées 
au sommet, inermes au bord externe. Antennes avec le second article du iunicule de même longueur ou 
un peu plus court que le troisième. Yeux arrondis, entiers, convexes, luisants, situés vers le milici des 
côtés. Ocelles petits et très groupés. Thorax ovoïde, plus étroit en arrière; sillons médians du mesonotum 
distincts; scutellum en triangle arrondi, peu convexe; lobes latéraux saillants et dentiformes ; écaillettes 
moyennes ou petites, avec le bord non relevé ; metanotum tronqué; mésopleures souvent pouvues d'une 
ou de deux saillies gibbeuses ou tuberculiformes. Abdomen nettement pétiole comme chez la femelle; 
second segment ventral très souvent creusé en son milieu d'ime fossette longitudinale, nue ou garnie de 
poils serrés. Ailes avec le stigma petit et opaque; cellule radiale tronquée au sommet; trois cellules 
cubitales dont la troisième est rétrécie sur la nervure cubitale; deux nervures récurrentes respectivement 
reçues par la deuxième et la troisième cellule cubitale. 

Ce sous-genre correspond à peu près au sixième groupe de Gerstœcker. 

Distribution géographique des espèces. — Les Traumatimutilla, qui sont très rc^pandues dans 
rAmérique dir Sud, comptent, à ma connaissance, iig espèces, dont i.; douteuses. 

I. Traumatomutilla ahrupta, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 71, 9 (1S74) (Brésil). 
1. T. aemiilata. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 5o, 9 (190-) (Brésil). 

3. T. aequinodialis, Gerstsecker, Arch. f. Naturg. p. 71. 9 (1S74) (Colombie, Venezuela). 

4. T. aethiops, Gerstaecker, idem, p. 317, çf (1874) (Brésil). 

5. T. almada. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 74, çf (1902) (Brésil). 

6. T. Andrei, Cresson, idem, p. 55, 9 (1902) (Brésil). 

7. T. argyrostida, Burmeister, Bol. Acad. Nac. Cordoba, p. 477, 9 (1S75) (République Argentine). 

8. T. aierrima, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 3i8, çf (1874) (Brésil). 

9. T. auriculataj Gerstaecker, idem, p. 67, 9 (1874) (Brésil). 

10. T. aurita, Ern. André, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 3^1, 9 (1895) (Brésil). 

11. T. austera, Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 70, 9 (1874) (Brésil). 

12. T. auxiliaris, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 5i, 9 (190-) (Brésil). 
i3. T. bellica, Cresson, idem, p. 40, 9 (1902) (Brésil). 

14. T. heUicosa, Cresson, ibidem, ji. 41, 9 (1902) (Brésil). 
i5. T. beUifera, Cresson, ibidem, p. 41. 9 (1902) (Brésil). 

16. T. bivittata, Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 72, 9 (1874) (Brésil, Paraguay); 

var. immaadiceps , Ern. André, Zeits. f. Hj'm. p. 257, 9 (iQoi) (Paraguay); 
var. ritbroguttaia, Ern. André, idem, p. 257, 9 (1901) (Paraguay). 

17. T. borha, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 53, 9 (1902) (Brésil). 

18. T. Btirmeisieri, Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 3i6, çf '1S74) (Brésil). 

19. T. calycina, Gerstaecker, idem, p. 68, 9 (1874) (Brésil). 

20. T. centralis, Burmeister, Bpl. Acad. Nac. Cordoba, p. 473, 9 Cf (i<^75) (République Argentine). 

21. 7". chapada, Cresson, Trans. .»-Ymer. Ent. Soc. p. 45, 9 (1902) (Brésil). 

22. r. charactcrea, Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 3ig, çf (1874) (Brésil). 

23. T. ckrysogona, Gerstœcker, idem, p. 3i5, q< (1874) (Brésil). 

24. T. coloraia, Gerstaecker, ibidem, p. ZiS, çf (1874) (Brésil). 

25. T. compar, Ern. André, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 32i, 9 (1895) (Brésil). 

26. T. consimilis, Ern. André, idem, p. 32i, 9 (iSgS) (Brésil). 



FAM. MUTILLID^C 55 

27. T. ciistaia, Gerstœckcr. Avch. f. Natuig. p. Sij, q^ (.I'^74) (Brésil). 

28. T. crixa, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 46, Ç (1902) (Brésil). 

29. T. cityana, Burmeister, Bol. Acad. Nac. Cordoba, p. SjS, 9 (iSyS) (Brésil). 

30. T. deinissa, Cresson. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 48, 9 (1902) (Brésil^. 
3i. T. diaholica. Gerstœcker, Aich. f. Xaturg. p. 76, 9 (1874) (Brésil). 

32. T. diopliilialma, Klug. Nova Acta Acad. Nat. Curiosa, p. 3i8, 9 (18-1) (Brésil). 

33. T. dorsûvittata, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 44, 9 (1902) (Brésil). 

34. T. duplicata, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 72, 9 (1874) (Brésil). 

35. T. esfreUa, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 47. 9 (1902) (Brésil). 
35. T. floccosa, Gerstsecker. Arch. f. Naturg. p. 314, (^ (1874) (Brésil^. 

37. T. foveivcntvis, Gerstœcker. idem. p. 3i6, ç^ (1S74) (Brésil). 

38. T . fniiehvis, Gersta?cker, ibidem, p. -5, Q (1S74) (Brésil). 
3g. T.funesta, Gerstœcker. ibidem, p. 3i6, (^ (1S74) (Brésil). 

40. T. gemitia. Gerstœckcr. ibidem, p. 6g, 9 (1S74) (Brésil). 

41. T. geographica, Gerstascker, ibidem, p. 3o2, 9 (1874) (Brésil). 

42. T. graphica, Gerstaecker, ibidem, p. 74, 9 (1S74) (Brésil). 

43. T.grossa, Gerstœcker, ibidem, p. 73, 9 (1874) (Brésil). 

44. T. hemicycla. Gerstaîcker ibidem, p. 71, 9 (1S74) (Brésil). 

40. T. liyhrida, Burmeister, Abh. Naturf. Ges. Halle, p. 24, 9 (1854) (Brésil). 

46. r. indica, Linné, Syst. Nat. (ed. 10), A/'ol. i, p. 583, 9 (i758) (Amérique centrale et méridionale). 

47. T. inerinis. Klug, Nova Acta Acad. Nat. Curiosa, p. 317. 9 (1S21) (Brésil). 

48. T. infcrnalis. Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 3iS, ç^ (1874) (Brésil). 
4g. T. integcUa, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 23 9 (1902) [Brésil). 
5o. T. ipLincma. Cresson, idem, p. 55, 9 (190-) (Brésil). 

5i. T. juvenilis, Gersta?cker. Arch. f. Naturg. p. 75, 9 (1S74) (Brésil). 

52. T. lasiogasfra. Burmeister, Bol. Acad. Nac. Cordoba, p. 47 j, 9 (1870) (République Argentine). 

53. T. lateviitata. Cresson. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 42. 9 (1902) (Brésil). 

54. T. lugitbris, Burmeister, Abh. Naturf. Ges. Halle, p. 25, 9 (1S54) (Brésil). 

55. T. lunigeia. Gersta3cker, Arch. f. Naturg. p. 6g, 9 (1874) (Brésil). 

56. T. lusca. Klug. Nova Acta Acad. Nat. Curiosa. p. 32i, 9 (1S21) (Brésil). 

57. T. manca. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. S2, 9 (igo2i (Brésil). 

58. T. maraca. Cresson idem, p. 78 cf (igo2) (Brésil) 

5g. T. melalciica, Gersta'cker, Arch. f. Naturg. p. 3i6. çf (1874) (Brésil). 
()o. T. viesoleuca. Gerstaecker. idem, p. 317. rf (1S74) (Brésil). 

61. T. miiiiala, Gerstsecker. ibidem, p. 75. 9 (1874) (République Argentine). 

62. T. mocsta. Gerstœcker, ibidem, p. 76, 9 (1874) (Brésil). 

b3. T. mundula. Cresson, Trans. Amei'. Ent. Soc. p. 54. 9 (igo2) (Brésil). 
()4. T. musculus, Gerstaecker, .Arch. f. Naturg. p. 32o. q* (1874) (Brésil). 

65. T. obsokta, Klug, .Nova .A.cta .Vcad. Nat. Curiosa. p. 3:9, 9 (1821) (Brésil). 

66. T. occllaris. Klug, idem. p. 32i, 9 (1821) (Brésil). 

67. T. optata. Cresson, Trans. .Vmer. Ent. Soc. p. 52. 9 (1902) (Brésil). 

68. T. parallela. Klug, Nova Acta Acad. Nat. Curiosa. p. 3i5, 9 (1S21) (Brésil, Véné./uéla). 
6g. T. picada. Cresson, Trans. .Amer. Ent. Soc. p. 74, çf (igo2) (Brésil). 

70. T. pompili/oiinis, Gerstaecker. .Arch. f. Naturg. p. 314, cf (1874) (Brésil). 

71. T. proUdicrans, Gerstae'cker. idem. p. 3i8, cf (1S74) (Républiiiue .Vrgentine). 

72. T. pticlla, Gerstaecker, ibidem, ji. 73, 9 (1874) (Brésil). 

73. T. quadiiunlafa, Klug. Nova .Acta .Acad. Nat. Curiosa, p. 3i6, 9 '1821) (Brésil). 

74. T. qiiadripustidata. Klug, idem, p. 3i6, 9 (1821) (Brésil). 

75. T. qnadiuiii. Klug, ibidem, p. 320, 9 (1821) (Brésil). 

76. T. rcctilim-ata. Ern. .\ndré, .Ann. Soc. Ent. Fr. p. 48. 9 (189S) I .\meri<iue du Sud'. 

77. T. rorida. Gerstœcker. .Arch. f. Naturg. ]->. 3i8, çf (1874) (Brésil). 

78. T. sabaia. Cresson. Trans. .\mer. Ent. Soc. ji, 78. çf (igo2) (Brésil). 

79. T. saiicla, Gerstaecker, .\rch. f. Naturg. p. 3o3, 9 ( 1874) (Brésil). 

80. T. scripla, Cjeistaecker, idem. ji. 74, 9 (1874) (Brésil ). 



56 liï.MEXOPTERA 

Si. t. selligeya, Gerstaecker, ibidem, p. 3ig, (^ (1S74) (Colombie). 
8j. T. sigillata, Gerstaecker, ibidem, p. 70, 9 (1874) ( Bicsil). 

53, r. simiilans. Fr. Smith, Cat. Ilym. Brit. Mus. Xo\. 3, p. 57, 9 (iS55j (Venezuela, Colombie;. 

54. T. sodalicia, Kohi, \'eih. Zool. Ges. Wien, p. 4qo, 9 (1S82) (Brésil). 

85. T. sodalis. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 52, 9 (1902) (Brésil). 

86. T. solcmnis. Cresson, idem, p. 49, 9 (1902) (Brésil). 

87. T. son'ciiia, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 32o, çf (1874) (Brésil). 

88. T spedabilis, Gerstaecker, idem, p. 73. 9 (1874) (Brésil). 

Sg. T. sphegca, Fabricius, S3'st. Piez. p. 435, çf (1804) (Brésil. Guyane, Colombie), 

go. T. spilota, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 73. 9 (i''^74i (Surinam). 

91. T. taboca. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 78, cf ( 1902) (Brésil). 

92. T. tetrastigma, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 69, 9 (1874) (Uruguay). 
g3. T. trinacria, Gerstaecker, idem, p. 68, 9 (1874) (Brésil). 

04. T. tristis. Klug. Nova Acta Acad. Nat. Curiosa, p. 3iS, 9 (i^-i) (Brésil). 

05. T. tvivirgata. Gersta'cker, Arch. f. Naturg. p. 6g. 9 (1874) (Bogota). 
g6. T. tvochanlerata, Gerstaecker, idem, p. 67, 9 (i^74) (Lagoa Santa). 

gy. T. nnimarginaia, Cresson, Trans. .\mer. Ent. Soc. p. 54, 9 (1902) (Brésil). 

gS. T. nrsiua, Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 74. 9 (1874) (Brésil). 

99. T. vagahunda. Fr. Smith, Descr. new FIj-m. Coll. Brit. Mus. p. 214, 9 (iSyg) (Brésil). 
100. T. vcrecuuda, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 24, 9 (1902) (Brésil), 
loi. T. viana, Cresson, idem, p. 77, q^ (igo2) (Brésil). 

102. T. vidua. Klug, Nova Acta Acad. Nat. Curiosa, p. 3i3, cf (1S21) (Brésil). 
io3. T. virginalis, Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 67, 9 (1874) (Brésil). 
104. J. viteUigera, Gerstaecker, idem, p. 71, 9 (1S74) (Pérou). 
io5. T. vivax, Gerstaecker, ibidem, p. 70, 9 (1874) (Brésil). 

106. T. vuliierata, Gerstaecker. ibidem, p. 3i5. cf (1S74) (Brésil, Uruguay). 

107. T. schrata, Gerstaeckei-, ibidem, p. 74. 9 (1874) (Brésil). 

? T. acaia. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 79, rf (1902) (FJrésil). 

? T. barra. Cresson, idem, p. 75. cj* (1902) (Brésil). 

? T. caneta. Cresson, ibidem, p. 73, (^ (1902) (Brésil). 

? T. caxara, Cresson, ibidem, p. 73, q< (1902) (Brésil). 

? T. cuiba. Cresson, ibidem, p. 71, cf (1902) (Brésil). 

? T. lorena. Cresson, ibidem, p. 72. çf (1902) (Brésil). 

? T. orbana. Cresson, ibidem, p. 71, cf (1902) (Brésil). 

? T. pomba, Cresson, ibidem, p. 79, rf (1902) (Brésil). 

? T. serra, Cresson, ibidem, p. 77, q* (1902) (Brésil). 

!■ T. tapera, Cresson, ibidem, p. 76, cf (1902) (Brésil). 

? T. vivata, Cresson, ibidem, p. 5i, 9 (1902) (Brésil). 

? T. zapara. Cresson, ibidem, p. 75, çf (1902) (Brésil). 

Subgenus EPHUTA, Say 

Pour la s\non\'mic. \()ir celle indiquée pour le genre du même nom. 

Caractères. — Je ne puis d(jnner pour ce sous-genre d'autres caractères que ceux assez vagues 
indiques pour le genre. Je réunis ici toutes les espèces rassemblées à titre provisoire dans le genre 
complexe Ephula, distraction faite de celles que j'ai rattachées aux deux sous-genres Tilluma et Trauma- 
iojinitilla. C'est, je ne saurais trop le répéter, un ensemble de formes très hétérogènes qui nécessiteront 
d'assez nombreuses subdivisions que je ne suis ])as en état de proposer aujourd hui. 

Distribution géographique des espèces. — Les Mutilles américaines, que j'ai à signaler ici, 
sont extrêmement nombreuses et ne comprennent pas moins de 414 espèces. Ce nombre devra, il est 
vrai, être réduit en raison des s3'non}-mies qui pourront être reconnues et de la réunion des sexes d'une 



KAM. MUTILLTD.*: 5y 

même espèce qui ont été décrits isolément, mais les vides seront bien \ ite comblés pai les nouvelles 
découvertes, et le groupe des Mutilles à yeux lisses et globuleux lestera toujours fort considérable. 

1. Ephiita ahdoininaUs, Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 275. q* (18S6) (Colorado). 

2. E. aconiius, Fox, idem, p. 2.bb, çf (1899) (New Mexico). 

3. E. acutangula, Gerstaecker. .\rch. f. Naturg. p. 3io. çf (1874) (Colombie). 

4. E. admetus, Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 74, -^ (1872) (Colorado, Texas). 

5. E. adonis. Fox, idem, p. 265. cf (i8gg) (New Mexico). 

6. E. acetis. Fox, ibidem, p. 228, Ç (1899) (Floride). 

7. E. aegaeou. Fox, ibidem, p. 299, çf (1899) (Arizonai. 

8. E. aegina, Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 405, 9 (iS65) (Colcjrado. Kansas, Arizona). 
g. E. ageiwr. Fox, Trans. .Amer. Ent. Soc. p. 245, cf (1899) (Illinois, Colombie britannique). 

10. E. alacris, Ern. André, Zeits. f. IJj'm. p. 258, 9 'A90i) (Paraguay). 

11. £. alagoa, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 68, q* (1902) 'Brésil). 

12. E. albicinda. Fox, idem, p. 255, (^ (189g) (Arizona). 

i3. E. albociliata, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 61, 9 (1898) (Chili). 

14. E. albomacnlata , Fr. Smith, Descr. new H3'm. Coll. Brit. Mus. p. 216, 9 (1879) (Chili). 

i5. E. albopilosa, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 74, 9 (1872) (Texas). 

16. E. albovittata. Ern. .-Vndré, .Ann. Soc. Ent. Fr. p. 45, 9 (i8g8) (Brésil). 

17. E. alemon. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 266. cf dSgg) (New Mexico). 

18. E. a/tamim, Blake, Trans. .\mer. Ent. Soc. p. 244, 9 (1871) (Mexique), 
ig. E. amabilis. Gerstaecker. Arch. f. Naturg. p. 63, 9 (1874) (Brésil). 

20. E. amphiou, Fox. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 263, çf (iSgg) (Nevada). 

21. E. amphissa, Cameron, Biol. Centr. xVmer. Hym. \"ol. 2, p. 325, 9 (1894) (Mexique). 

22. E. aiidienifonnis, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3. p. 5S, cf (i855) (Mexique). 

23. E. aiigiiliceps. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 240. 9 (i8gg) (Illinois). 

24. E. angustiventris. Gersta?cker, Arch. f. Naturg. p. 3i3, çf (1874) (Bogota). 

25. E. anin/osa, Cameron, Biol. Centr. Amer. \-'ol. 2, p. 320. 9 (1894) (Nicaragua). 

26. E. antliophoi-ac, Ashmead, Proc. S. Calif. Acad. Sc. p. 5, Q rf (1897) (Californie). 

27. E. anthracia, Cameron. Biol. Centr. Amer. Vol. 2. p. 352. 9 (1895) (Panama). 

28. E. antliracicoloi-. Dalla Torre ( ■; antliracina, ¥o\, nec Gerst. ) Entom. News Vol. 3. p. 172, çf (1892) 

( Californie). 
2g. E. anthracina, Gersta-cker. Arch. t. Naturg. p. 3ii, q* (1874) (Brésil). 
3o. /:. antiguensis, Fabricius, Syst. Ent. p. 3g6, 9 (i??^) (Antigua, Mexique). 
3i. E. apicalata. Blake, Trans. Am. Ent. Soc. p. 238, cf (1871) (Mexique, Texas). 

32. E. arachnoides, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. \'ol. 3, p. 57. 9 (i855) (ÎNIexique). 

33. E. araiieoides, Fr. Smith, Trans. Ent. Soc. Lond. p. 65, 9 (1862) (Panama. Costa-Rica). 

34. E. araxa. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 34. 9 (1902) (Brésil). 

35. E. areta. Cameron. Biol. Centr. .\mcr. Ilym. \'ol. 2, p. iii, 9 (i8g5) (Panama). 

36. E. aretes, Cameron, idem, \'ol. 2, p. 386, q" (1896) (Alexique). 

37. E. argvrca. Klug, Nova Acta, Acad. Nat, Curiosa, p. 3o5, cf (1821) (Brésil). 

38. E. argyrocep/iala, (iersta'cker. .Vrch. f. Naturg. p. 63, 9 (1874) (Ile Saint-Jean). 
3g. E. aigvrospila, (jersta:cker, idem, p. 5g, 9 (1874) (Brésil). 

40. E. ariadnc. Blake, Trans. .Amer. Ent. Soc. p. 243, 9 (1871) (Mexique). 

41. E. amfa. Cresson, idem, p. 120, 9 (1875) (Californie). 

42. E. Ashmeadi, Fox, (-^ nana, .-Vshmead, nec Smith), Trans. Amer. Ent. Soc. p. 28g, q* (■i8g9) (.Arizona). 

43. E. asopiis, Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 435, cf (iS65) (Colorado). 

44. /:. aspasia. Blake. Trans. .Amer. Ent. Soc. p. 25o, 9 (187g) (Nevada). 

45. E. aspasoides, Dalla-Torrc ( aspasia^ Cameron, nec Blake). Biol. C'cnti . .\mer. Hym. \'ol. 2. 

P- 37g, cf (Mexique). 

46. E. aulas, Blake, Trans. .Vnier. Eni. Soc. p. 75, q* (1872) (Texas). 

47. E. auraria, Blake, idem, p. 248, 9 (187g) (.Nevada). 

48. E. aureola. Cresson, Proc. Ent. .Soc. Philad. p. 386, 9 ('865) (Nevada, Californie). 

49. E. auricoma, Kuhl. \'crli. Zuol. Ces. Wien, p, 404. 9 ( 1882) (Jîrésil ). 



58 HYMENOPTERA 

5o. E. auripilis, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 233, cf (1871) (Texas). 
5i. E. azteca. Blake, idem, p. 240, q< (1S71) (Mexique). 

52. E. halopilus, Blake, ibidem, p. 265, 9 (1871) (Mexique). 

53. E. balteola, Blake, ibidem, p 248, Ç (1S71) (Etats-Unis, Texas). 

54. E. heata, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. Sig, 9 (1894) (Panama). 

55. E. bellerophon. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 254, çf (189g) (Arizona, New Mexico). 

56. E. hexai\ Blake, idem, p. 238, q* (1871) (Texas). 

57. E. hicolor, Blake, ibidem, p. 252, cf (187g) (Arizona, Texas). 

58. E. bifurca, Klug, Nova Acta Nat. Curiosa, p. 3i3, 9 (1821) (Brésil). 

59. E.bioculata, Cresson, Proc. Ent. Soc, Philad. p. 431, q* (i865) (Colorado, Dakota, Texas). 

60. E. Blahei, Fox, Proc. Calif. Acad. Sc. p. 6, (j* (i8g3) (Basse Californie). 

61. E. blandina, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 227, 9 (1879) (Mexique). 

62. E. blattosericea. Kohl, \'crh. Zool Ges. Wien, p. 4S7, 9 (1882) (Pérou). 

63. E. Bollii, Fox, Tians. Amer. Ent. Soc. p. 242, 9 (189g) (Texas). 

64. E. Bouvieri, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 5i, 9 (1898) (Saint-Domingue). 

65. E. bombyciita, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 36, 9 (1902) (Brésil). 

66. E. braconina, Burmeister, Bol Acad. Nac. Cordoba, p. 4S8, 9 (1875) (République Argentine). 

67. E. hrevicornis. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc p. 255, (^ (iSgg) (Texas). 

68. E. bievis, Burmcistcr, Abh. Naturf. Ges. Halle, p. 27, 9 (1854) (Brésil). 

6g. E. californica. Radoszkowski. Horœ Soc. Ent. Ross. p. 86, 9 (1861) (Californie, Colorado, Dakota, 
Kansas, Texas, Arizona, New Me.xico); 
var. cuchroa, Cockerell, Ann. Mag. Nat. Hist. p. 5i3, 9 (1897) (New Mexico). 

70. E. callizona. Gerstœcker. Arch. f. Naturg. p. 3ii, q* (1874) (Brésil). 

71. E. caltha, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 3ig, 9 (i8g4) (Panama). 

72. E. cauclla, Blako, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 23g, 9 (1871) (New Jerse}-, Texas). 

73. E. calico, Blake, idem p. 25o, 9 (1879) (Colorado, Texas, New Mexico). 

74. E. canina. Fr. Smith, Cat. H3an. Brit. Mus. Vol. 3, p. 58, 9 (i855) (Mexique). 

75. E. capitata. Fr. Smith, idem, \'ol. 3, p. 58, 9 (i855) (Mexique). 

76. E. cardiiialis, Cjerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 64, 9 (1874) (Mexique). 

77. E. Cargilli, Cockerell. Psyche, Vol. 7. suppl. p. 16, 9 (1895) (Jamaïque). 

78. E. cariniceps, Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 241, 9 (i8gg) (Pennsjdvanie, New Jerse^■. Massa- 

chusetts). 
7g. E. carinigeiia. Cresson, Trans. .Amer. Ent. Soc. p. 36, 9 (1902) (Brésil). 
So. E. Castor, Blake, idem, p. 237, q* (1871) (Illinois, Texas, Kansas. Floride). 
Si. E. ccntroviltata, Cresson, ibidem, p. 3i, 9 (igo2) (Brésil). 

82. E. cephalica, Cameron, Biol. Centr. Amer. H3'm. Vol. 2, }i. 340, 9 (i8g5) (Guatemala). 

83. E. cerasina, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 5g, 9 (1874) (Brésil). 

84. E. cerbcra, Klug, Nova. Acta. Acad. Nat. Curios, p. 3i2, 9 (1821) (Brésil). 

85. E. ceres. Fox. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 257, 9 (1899) (Ai izona). 

86. E. ceyx, Fox, idem, p. 262, q* (1899) (Basse Californie). 

87. E. Chiron, Blake, ibidem, p. 72, q* (1872) (Texas). 

88. E. Chiron. Cameron, Ann. Mag. Nat. Hist. p. 37S, 9 (1897) (Mexique). 

8g. E. chontalensis, Cameron, Biol. Cent. Amer. Hym. Vol. 2, p. 337, 9 ( i8q5) (Nicaragua). 

go. E. chrysomalla , Gersta;cker, Arch. f. Naturg. p. 62, 9 (1874) (Brésil). 

gi. E. cincta, Buysson, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 58, 9 (i8g2) (Venezuela). 

g2. E. clara. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 43g, cf (i865) (Colorado). 

gS. E. clarasiana, Saussure, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 362, 9 (1867) (Brésil). 

g4. E. chonica, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 333, 9 (1895) (Mexique, Yucatan). 

95. E. clio, Blake, Trans. Amef. Ent. Soc. p. 25i, 9 (187g) (He Vancouver). 

g6. E. clytemnestra. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 246, 9 (189g) (Californie). 

97. E. coaequalis, Cameron, Biol. Cent. Amer. Hym. Vol. 2, p. 37g. cf (1896) (Mexique). 

98. E. cobira, Cameron, idem, Vol. 2, p. 35i, 9 (i8g5) (Mexique). 

gg. E. coccincohirta, Blake, Trans. .Vmcr. Ent. Soc. p. 235, 9 cf (1871) (Californie). 
100. E. Comanche. Blake, idem, p. 234, 9 C? ( 1871) (Floride. Texas. Colorado, Kansas). 



FAM. MUTII.LID.T; 5g 

loi. E. combusta, Fr. Smith. Cat. Ilym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 59, 9 (i855) (Mexique). 

102. E. conida, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 61. 9 (1874) (Brésil). 

io3. E. concolor. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 489, çf (i865) (Texas, Colorado). 

104. E. confinis, Gerstjecker, Arch. f. Naturg. p. 5g. 9 (1874) (Brésil). 

io5. E. contracta. Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 253, rf (1879) (Nevada). 

106. E. cordovensis, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 328, 9 (1894) (Mexique). 

107. E. conn'gera, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. i5, 9 (1902) (Brésil). 

108. E. crassipes, Burmeister, Bol. Acad. Nac. Cordoba, p. 4S6. 9 C? (1875) (Parana). 

109. E. credida. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 19, 9 (1902) (Brésil), 
no. E. creoii, Blake, idem, p. 73, cf (1872) (Texas). 

111. E. crêpera, Cresson, ibidem, p. 19. 9 fi9C'2) (Brésil). 

112. E. Cressoni, Blake, ibidem, p. 68, 9 (1870) (Mexique). 

ii3. E. creusa, Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 43i, 9 (i865) (Texas, Coloradoj. 
114. E. crinita, Em. André, Zeits. f. H\-m. p. 263, 9 (1901) (Patagonie). 
ii5. E. crocata, Buysson, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 37 9 (1892) (Venezuela). 
ii5. E. crœsus, Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 07. 9 (1874) (Brésil). 

117. E. cruciata. Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 42, 9 (i855) (Brésil). 

118. E. crucigera, Burmeister, Abh. Xaturf. Ges. Halle, p. 27 9 (1854) (Brésil). 

119. E. irucnta. Gcrsta-cker, Arch. f. Naturg. p. 60, 9 (1874) (Brésil). 

120. E. cuhiceps, Gerstœcker, idem, p. 60 9 (1874) (Brésil). 

121. E. curiosa, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 35, 9 (1902) (Brésil). 

122. E. cypris, Blake, idem, p. 246. 9 (1S71) (New Jersey, Illinois. Colorado. Floride, (iéorgie, (juaté- 

mala). 

123. E. damia, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, j). 32i, 9 ( 7894) (Mexiquei. 

124. E. danaiis, Blake, Trans. .\mcr. Ent. Soc. p. 261, cT (1871) (Texas). 

125. E. dasygastra. Em. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 40, rf (1898) (JMexique). 

126. E. dasypyga. Gerstœcker. .Vrch. f. Naturg. p. 3i3 çf (1874) (Brésil). 

127. E. dehilis, Gersta'ckei\ idem. p. 60, 9 (1874) (Brésil). 

12S. E. dccussata, Cresson, Trans. .-Vmer. Ent. Soc. p. i5 9 (1902) (Brésil). 

12g. E. daiticeps, Spinola, yiem. Acad. Sc. Torino, p. 62 9 ( i85i) (Brésil). 

i3o. E. deniiculata, Fr. Smith, Cat. llym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 48, 9 (iS55) (Brésil). 

i3i. E. derelida, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. ?\Ius. p. 226. 9 (1879) (Amérique centrale). 

i32. E. dictynna, Cameron. Biol. Centr. Amer. Ilym. \'ol. 2, p. 353, 9 (1895) (Panama). 

i33. E. dicctns. Cameron, idem, \'o]. 2, p. 377, o* (i8g6) (Mexique). 

134. E. diomeda, Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 257, 9 ' i8gg) (Texas). 

i35. E. dirce, Fox, idem, p. 258, 9 (i8gg) (Arizona). 

i3G. E. dissohda, Cierstaecker, .Arch. f. Naturg. p 66. 9 (1874) (Bolivie). 

137. E. diridiia, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 18, 9 (1902) (Brésil). 

i38. E. ducalis, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 224, 9 (1879) (Mexuiuei. 

i3g. TL Diigési. C<:)ckercl1. Ent. News, p. 294, 9 (1894) (Mexique). 

140. E. Edwardsi, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 119, cf (1875) (Californie, Oregon). 

141. E. Eggcri, Dalla Torre (connccieus, Cameron nee Cresson), Biol. Centr. Amer. Flym.Vol. 2. p. 362 9 

(iSgD) (^lexique). 

142. E. ephippiata, Cameron, Biol, Centr. .Vmer. H3-m. Vol. 2, p. 357, 9 ('8r)5) (Mexique). 

143. E. erato, Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 25i, 9 (1879) (Texas). 

144. E. crigunc, Fox, idem, p. 26S, 9 (1899) (Colorado). 

145. E.enhidc, Cameron. Biol. Cent. Amer. Ha'ui. \'o1. 2, ]). 3S3. cf (1896) (Mexique). 

146. E. curycha, Cameron, idem. Vol. 2 p. 32o, 9 (1894) (Mexique). 

147. E. eximia, Blake, Trans, .\niei'. >]nt Soc. ji. 200. çf (iS,S(j) (.Vrizona). 

14S. E. exliiictor, Cameron, Biol. Cent. .Amer. Ih'm. Vol. 2. p. ^22. 9 (i''^94) (Mexicpie). 
149. E.facilis, Cameron, idem, p. 3g2, o' (i8()6) (]\Iexique). 

i5o. E.fdina, Burmeister, Abh. Xaturf. (k-s. Halle, y. 26, 9 q* (1854) (Brésil). 

i5i. E. fencstrata, Lcpeletier, Ilist. Xat. Hym. \dl. 3. Ji. ()27. o' ('•'^45) (I'-tats-l'nis. Massaciuiselis. 
Pennsylvanie, Illinois, Wisconsin). 



6o IIYMENOPTERA 

52. E. feriugata, Fabiicius, S5'st. Piez. p. 408, Q (1S04) (Etats-Unis d'Amérique). 

53. E. fermginea. Fr. Smith, Desc. new H3-m. Coll. Brit. Mus. p. 226, 9 (1S79) (Mexique). 

54. E. ferruginosa. Dalla Torre, {ferniginea, Blake nee Smith), Trans. Amer. Ent. Soc. p. 254, q* (1S79) 

(Nevada). 

55. E. ßdicula, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. AIus. Vol. 3, p. 40, $ (i.S55) (Brésil). 

56. E.fissiccps, Fr. Smith, idem, p. 48, Ç (i855) (Brésil). 

5/. E.flavida, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 24g, çf (1871) (Texas). 

58. E.forviosa, Blake, idem, p. 244, 9 (1871) (Mexique). 

59. E. Foxi, Cockerell, Ent. News, p. 199, çf (1894) (Mexique. New Mexico). 

var. arizonica, Cockerell, The Entom. p. 65, 9 (1900) (Arizona). 
5o. E. fronticornis, Burmeister, Abh. Naturf. Ges. Halle, p. 26. 9 (1^54) (Brésil). 

61. E. fulvoJdrta, Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 433, cf (iS65) (Colorado. New î\Iexico). 

62. E. gabii, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 248. 9 (1879) (Costa Rica). 

63. E.gamelica, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hjm. Vol. 2, p. 376, rj' (i8g5) (Cjuatemala. Costa Rica). 

64. E. Gayi, Spinola, Gay, Hist. Fis. Chili. Zool. p. 276, 9 rf(i85i) (Chili). 

65. E. Gazagnairei, Ern. André, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 32i, 9 (i^gS) (Brésil). 

56. E. gibbosa, Say, Boston Journ. Nat. Hist. p. 298, cT (i836) (Indiana, Massachusetts. Illinois, 
Texas, Mexique). 

67. E. gloriosa, Saussure, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 359, 9 (1867) (Californie). 

var. psciidopappiis, Cockerell, Psyche, Suppl. p. 6 9 (1895) (New Mexico, Arizona, Californie). 

68. E. gorgon, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 233, 9 (1871) (Arizona, New Mexico. Texas). 

69. E. Gounellei, Ern. André, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 320, 9 (iSgS) (Brésil). 

70. E. gracilescens, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 222, cf (1S79) (Uruguay). 

71. E. gratiosa, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. \'ol. 2, p. 344. 9 (1895) (Panama). 

72. E. guerreioensis, Cameron, idem. p. 36g, cf (1895) (Mexique). 

73. E. haematodes, Gersta?cker. Arch. f. Naturg. p. 63, 9 (1874) (Brésil, Uruguay). 

74. E. halcyonc, Fox, Trans. .-\mer. Ent. Soc. p. 257, 9 (189g) (Texas). 

75. E. harmonia. Fox, idem, p. 22g, 9 (1899) (Pennsylvanie. I'loride. New Jersey). 

76. F.. harpalyce, Fox, ibidem, p. 227, 9 (1899) (Californie). 

77. E. harpyia, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 65, 9 (1874) (Brésil). 

78. E. Iiecate, Gerstœcker, idem, p. S7, 9 (1874) (Costa Rica). 

79. E. hector, Blake, Trans. Am. Ent. Soc. p. 237, (J (1871) (Kansas). 

80. E. helicaon. Fox, idem, p. 254, rf (189g) (Nevada). 

81. E. heliophila, Cockerell, The Entom. p. 65, 9 (1900) (Arizona). 

82. E. hetcrochroa , Cockerell, Ent. News, p. 298, 9 ( 1S94) (Mexique). 

83. E. heterogama, Burmeister, Bol. Acad. Nac. Cordoba, p. 5oo. 9 cf (i875) (République Argentine). 

84. E. hiera, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 352, 9 (1895) (Mexique). 

85. E. hilaris, Gerstascker, Arch. f. Naturg. p. 57, 9 (1874) (Colombie). 

86. E. hippodamia, Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 227, 9 (1899) (Louisiane, Texas). 

87. E. hirtella, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 5g, 9 (1898) (Chili). 

88. E. holoscricea, Ern. André, idem, p. Sg, 9 (1898) (Chili, Pérou). 

89. E.holotricha, Saussure, idem, p. 36i, 9 (1867) (Mexique). 

go. E. hoplites, Gerstascker, Arch. f. Naturg. p. 3oo, 9 (1S74) (Brésil). 
gi. E. Hubbardi. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 256, q* (1899) (Arizona). 

92. E. hyalina, Blake, idem, p. 263, cf (1871) (Texas). 

93. E. hypermnestra, Fox, ibidem, p. 268, 9 ( 1899) (Californie). 

94. E. icaris, Cameron, Biol. Centj. Amer. Hym. Vol. 2, p. 36o, 9 (i8g5) (Nicaragua). 

95. E. ichneuinonca, Burmeister, Abh. Naturf. Ges. Halle, p. 26, 9 (1854) (Brésil). 

96. E. idiniis, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 378, ç^ (1S96) (Mexique). 

97. E. ilione, Fox, Trans. Am. Ent. Soc. p. 26S, 9 (189g) (Texas). 
g8. E. imbccilla, Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 3oi, 9 (1S74) (Brésil). 
99. E. imperialis, Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 260. çf (1871) (Texas). 



FAM. MUTILLID.^ 6i 

200. E. incognata. Cameron. Biol. Lenti . Amer. Hym. \'ol. 2. p. 236, 9 U^^gJ) (Panama). 

201. E. inconspicua. Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 272, çf (1SS6) (Californie, Basse Californie). 

202. E. infantilis, Burmeister, Bol. Acad. Xac. Cordova, p. 491, 9 cf (i'"'?^) (République .Argentine). 

203. E. inga, Cresson. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 6g, çf (1902) (Brésil). 

204. E. ingrata, Cameron. Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 843, 9 (1894) (Panama). 

205. E. inimica. Cameron, idem. p. 3iS, 9 (1894) (Panama). 

206. E. intrepida, Cameron, ibidem, p. 34S. ^ (1895) (Mexique). 

207. E. investigastrix, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. ]). 209. 9 '1879) (Brésil). 

208. E. iracunda, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 16, 9 (1902) (Brésil). 

209. E. iztapa, Blake, idem, p. 241, cf (1S71) (Honduras). 

210. E. jaliscoeiisis, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hvm. Vol. 2. ]i. 040, g* (i8q5) (Mexique). 

211. E.janira, Cameron, idem, p. 334, 9 ( 1895) (Mexique, Yucatan). 

212. E. Jason, Fox. Trans. Amer. Ent. .Soc. p. 25o. çf (1899) (Texas). 

2i3. E. jocularis, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hj-m. Vol. 2. p. 3i5, 9 ( 1894) (^lexique). 

214. E.juxta, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 76. ,^ (1872) (Texas). 

2i5. E. lacuna, Cameron, lïiol. Centr. Amer. H_vm. Vol. 2, p. 38o, cj' (1896) (Mexique). 

216. E. laerma, Cameron, idem. p. 388, q* (i8g6) (Mexique). 

217. E. laevior, Spinola. Ga\-, Hist. Fis. Chile. Zool. Vol. 6, p. 274, 9 (i85i) (Chili). 

218. E. Ltevissiuia, Ern. André, Zeit. f. Hj-m. p. 261, q* (1901) (Patagonie). 

219. E. lamyrus. Cameron, Biol. Centr. Amer. H3-m. Vol. 2, p. 3gi, (^ (1S96) (Guatemala). 

220. E. laodamia. Vox. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 258, 9 (1899) (Arizona). 

221. E. laoilioe, Cameron. Biol. Centr. Amer. H3'm. Vol. 2, p. 349. 9 (1895) (Mexique). 

222. E. latebalteata, Cameron, Ann. ^lag. Nat. H'st. p. 377. 9 (1897) (Mexique). 

223. il. hda, Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 72, 9 (1872) (Texas). 

224. E. Icporina, Cjerstœcker, Arch. f. Xaturg. p. 3i2, çf (1874) (Mexique). 

225. E. Icucocycla, Gerstaecker, idem, p. So, cf (1S74) (Bogota). 

226. E. ludovica. Cameron, Biol. Centr. Amer. Flym. Vol. 2, p. 342, 9 (1895) (Panama). 

227. E. huinlata, Spinola, (jay. Hist. Fis. Chile, Zool. \'ol. 6, p. 273. 9 (i85i) (Chili). 

228. E. hixui'iflsa. Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 224, 9 {1879) (Alexique). 

229. E. lycinmia. Cameron, Biol. Centr. Amer. ll}"m. Vol. 2, p. 327, 9 (1894) (Mexique). 

230. E. lynx, Ern. André, Ann. Soc. Ent. l-'r. p. 65, g* (1898 (Chili). 

23i. E. macilenta, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 239, q* (1871) (Texas). 

232. E. macra. Cresson. Proc. Ent. Soc. Philad- p. 429, cf (i865) (Colorado, Xew Jeisey. Illinois. 

Texas). 

233. E. macrocephala, F"r. Smith, Descr. new Hym. CoU. Brit. Mus. p. 223. 9 (1S79) (Mexique). 

234. F-., wacropis, Gerstaecker, Arch. f. Xaturg. ji. 59, 9 (1874) (Brésil). 

235. E. magna. Cresson. Proc. Ent. Soc. Philad. p. 385. 9 (i865) (Californie. Basse Californie). 

236. E. mariae, Cameron, Biol. Centr. Amer. H\'m. \"ol. 2, p. 390, q* (1896) (Mexique). 
287. E. niarpisia, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 246, 9 (1S79) (Kansas, Utah). 

238. E. megacantha. Cockerell, Ent. Xe\\s. p. 294, 9 (1894) (Mexique). 

239. E. mclacna, Spinola, Ann. ,Soc. Ent. F'r. ji. .S7, o* (1841) (Ca\'enne). 

240. E. mclanargyrea, Ern. .\ndre, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 53, 9 (1S98) (Mexique). 

241. E. mdancholica. F'r. Smith. Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 223. 9 (i879)(Saini Doininijue). 

242. E. ntdanocephala. Pert\-. Delect. .\nim. .Vrticul. Brasil, p. 137, 9 (i833) (Brésil). 

243. E. nielanogaslra. Cameron. Bidl. Centr. Amer. Hym. \'ol. 2, p. 373. q* (1895) (^lexiqiiel. 

244. E. nidanosonia. Blake. Trans. Amer. ]ùit. Soc. y. 240, 9 (1871) (Panama). 

245. E. mdicaiisa. Blake, idem. )i. 201. q' (^1871) (Texas. Mexique). 

246. E. ntdissa, Cameron. I^ioL Centr. .Vmer. Hym. \'ol. 2. ji. 36o, 9 (i8()5) ( .\'ic.uaL;iia 1. 

247. E. mcndica, Blake. Trans. .Vmer. ICnt. Soc. ]i. 25q, (f (1871) (Xe\ada). 
24s. E. mesiUcnsis. Cockerell. The Entom. p. 137. q* (1897) (New Mexico). 

249. E. micropJithahna. Gerstœcker. .\ich. f. Xaturg. yi. 64, 9 ( 1874) (Mexii]ue). 

250. E. militaris, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. ^lus. \'iil. 3. p. 61, 9 (iS55) (Jamaiqiu-i. 
25i. E. minutoria. Cameron. Biol. Centr. .Vmer. Hym. \'ol. 2. p. 343. 9 (1895) (Panama). 
zSi. E. luiiandiUcusis. Cameron, idem. \'ol. 2. p. in). 9 ( 1895) ((iuatémala). 



62 llVAf[<:NOP l'ERA 

253. B. montezumae. J.epeletier, Hist. Xat. Hyni. Vol. 3, p. 634. Ç (1845) (Mexique). 

254. E. iiioiiticola. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 430, rf (i865) (Ci)loiado). 

255. E. montivaga, Cresson, idem, p. 436, Ç (i865) (Texas, Colorado, Kansas, Arizona, New Mexico). 

256. E. mucida, Gerstsecker, Arch. f. Naturg. ]5. 3i2, çf (1874) (Brésil). 

257. E. multkoloy, Gerstaecker, idem, p. 61, 9 (1S74) (Venezuela). 

258. E. mimda, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 337, Ç ( 1895) (Panama). 

259. E.. munifica, Fr. Smidi, Descr. new Plym. Coll. Brit. Mus. p. 223, 9 ( 1879) (Mexique). 

260. E. myrmicifonnis, Cameron, Ann. Mag. Nat. Hist. p. 378, 9 (1897) (Mexique). 

261. £■. myrrha. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 258, 9 (1899) (Colorado). 

262. E. nchulosa. Blake, idem, p. 270, cf (1886) (Californie). ., • 

263. E. iiigyiceps. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. no, 9 (i865) (Cuba). 

264. £•. nigriventris. Fox, Proc. Calif. Acad. Sc. p. 5, çf /1893) (Californie). 

265. E. nigrobalteata, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 385, çf (1S96) (Mexique). 

266. E. nodifrons, Gerstascker, Arch. f. Naturg. p. 58, 9 (1874) (Bogota). 

267. E. nokomis. Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 260, q< (1871) (Texas, Arizona). 
26S. E. Nortoni, Blake, idem, p. 68, 9 (1870) (Mexique). 

26g. E. nummularis, Gerstaecker, Arch. f. Naturg. p. 63, 9 (1874) (Brésil). 

270. E.obscura. Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 239, cf (1871) (Massachusetts, Caroline, Colorado, 

Texas). 

271. E. occidentalism Linné, Syst. Nat. (ed. 10), Vol. i, p. 582, 9 (i758) (Etats-Unis). 

272. E. oceola, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 24S, cT (1871) (Floride, Texas). 

273. E. ochracea, Blake, idem, p. 247. 9 O^ (1Ö79) (Kansas. Nevada, Colorado, Californie). 

274. £. ocyrae, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 36i. 9 (1895) (Mexique). 

275. E. odiosa, Cameron, idem, Vol. 2, p. 341, 9 (1895) (Panama). 

276. E. oeax. Cameron, ibidem. Vol. 2, p. 375, ç^ (1S95) (Mexique). 

277. E. orcus. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 428, 9 ö* (i865) (Colorado. Arizona. Texas. New- 

Mexico, Mexique, Basse-Californie). 

278. E. Orestes, Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 256, cf (1899) (Etats-Unis d'Amérique). 

279. E. orithyia, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 325. 9 (1*^94) (Mexique). 

280. E. urisaba. Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 259, o* (1S71) (Mexique). 

281. E. otomita. Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 387, cf (1896) (Mexique). 

282. E. pacata. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 21, 9 (1S92) (Brésil). 
2S3. E. pacifica, Cresson, idem, p. 1,20, 9 (1875) (Colorado, Californie). 

284. E. palamedes. Fox, ibidem, p. 264, cf (1899) (Texas). 

285. E. pallene, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2. p. 356. 9 (1895) (Mexique). 

286. E. pallida, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 263, cf (1871) (Texas). 
2S7. E. pampeana, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 62, 9 (i8gS) (Chili). 

288. E. panamensis, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 334, 9 (1895) (Panama). 

289. E. paradoxa, Gerstsecker, Arch. f. Naturg. p. 76, 9 (1874) (Colombie). 

290. E. paraguayensis. Ern. André, Zeits.f. Hym. p. 260, cf (1901) (Paraguay). 

291. E. parasitica. Fr. Smith, Descr. new. Hym. Coll. Brit. Mus. p. 2i3, 9 (1879) (Brésil). 

292. E. parata, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 20, 9 (1902) (Brésil). 

293. E. paron, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 38i, cf (1896) (Mexique). 

294. E. parvula, Blake, Trans. Amer. Jînt. Soc. p. 206, 9 (1886) (Texas, Colorado). 
■ic)5. E. patruelis, Ern. André, Ami. Soc. Ent. Fr. p. 44, 9 (1898) (Brésil). 

296. E. paulula, Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 19, 9 (1902) (Brésil). 

297. E. pectoralis, Gerstascker, Arch. f. Naturg. p. 62, 9 (1S74) (Brésil). 

298. E. pennsylvanica, Lepeleticr, Hist. Nat. H3'm.Vol. 3. 628, cf (1845) (Pennsylvanie. Caroline. Floride, 

Texas). 

299. E. pergrata. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 21, 9 (1902) (Brésil). 

300. E. personaia, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hj-m. Vol. 2, p. 365, cf (i8g5) (Mexique). 
3oi. E. phaedra, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 25i, 9 (1879) (Nevada). 

302. E. phaon, Fox, idem, p. 243, c? (1899) (Arizona). 

303. E. phedyma. Cameron, Biol. Cent. Amer. Hym. Vol. 2. p. 327, 9 ( 1804) (Guatemala). 



KAM. MrTILLlD.Î'. 63 

304. E. philinna. Cameron, idem. Vol. 2. p. 354. 9 (i^'igôi (Mexique). 

305. E. phœnix. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 247. Ç 'l'^QÇ) (Arizona). 

306. E. phya, Cameron, Biol. Cent. Amer. H\-m. \'ol. 2. p. 35o, 9 (iS<)5l iPanumai. 

307. E. phylacis, Cameron, idem, Vol. 2, p. 382, çj i iSgO) (Mexique). 
3oS. E. plagiata. Gersta;cker, Arch. f. Xaturg. p. 65. 9 (i''^74) (Colombie). 
3og. E. plagifcra, Ern. André, Bull. Soc. Ent. Fr. p. 32i. 9 (iSgS) (Brésil). 
3io. E. plumifera, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 47. 9 (1898) (Brésil). 
3ii. E. pliito. Fox. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 255, cf ( iSoq) i Texas). 

3i2. E. polyargyrea. Burmeister. Bol. Acad. Xac. Cordoba. ]). 490. 9 (1870) iPatagonie). 

3i3. E. polyspila, Gerstaecker, Arch. f. Xaturg. p. 64. 9 (iï'74) (Brésil). 

314. E. posticata. Cameron, Ann. Mag. Xat. Hist. p. 376. 9 I1S97) (Mexique). 

3x5. E. prioiiophora, Burmeister. Abh. Xaturf. fies. Flalle. p. 27, 9 {1854) (Brésil). 

3i6. E. pvoclea, Cameron, Biol. Centr. Anrer. H_vm. \'ol. 2. p. 35o, 9 (i^gS) (Mexique). 

317. E. progue. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 247, 9 (^1899) (Mexique. Californie). 

3i8. E. projectifrons, Cresson. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 33. 9 (1902) ( Brésil). 

319. E. pyopiiiqua. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 433. rf Ii865) (Colorado. Texas, Arizona. Xew 

Mexico). 
3-20. E. proserpiiui, Blake, Trans. Amer. l^Lnt. Soc. p. 241. 9 0^ ( 1871 ) (Honduras). 

321. E. pulchra. Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. \'o\. 3. p. 62. 9 (i855) (Mexique). 

322. E. pidkaria, Gerstaecker. Arch. f. X'aturg. p. 3or. 9 ( 1^74) (Colombie). 

323. E. pumila. Burmeister, Abh. Xaturf. Ges. Halle, p. 27 9 (1854) (Brésil). 

324. E. pygmaeci. Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 25o. 9 (i87()i (Colorado. Xe\-ada. Texas). 
iib. E. Pyrrhus. Fox, idem. p. 243. q* (1S99) (Floride). 

326. E. pythagorea, Gerstfficker. Arch. f. X'aturg. p. (')i. 9 ' 1^74) (Brésil, République .Argentine). 

327. E. qiiadridens, I-ilake. Trans. .\mer. Ent. Soc. p. 247. 9 (1879) (Panama). 

ZzS. E. qiiadrigiittiita, Say, ^Vest. Quart. Rep. Cincinnati. \'ol. 2. p. 74 9 (1823) (Texas. Kansasi: 

var. biguitata. Cockerell. Ent. Xews. p. ()3. 9 (1S95) (Texas). 
32g. E. raviila. Cameron, Biol. Centr. Amer. Ihm. \'ol. 2, p. 314, 9 (^^'^941 (Mexique). 
33o. £. relata. Cameron, idem. p. 367. ^ (1895) (Mexique). 
33i. E. lespidilicana. Cameron, ibidem, p. 314. 9 (1894) (Mexique). 
332. E. Rodrigiicci. Cameron, ibidem, p. 371. çf (1895) ( ( juatémala). 
j33. e. rubriceps. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. iii, 9 (i865) (Cuba). 

334. E. ruhrocalva. Burmeister. Bol. .\cad. Xac. Cordoba, p. 490. 9 ( 1S75 )( .Mexique). 

335. E. rufosiiffiisa. Cockerell, Trans. Amer. F2nt. Soc. p. 29S. 9 ( 1895) ( Mexique). 

336. E. rugulosa, Fox, idem. p. 240. 9 ' i8gg) (Xew Jerse\). 

337. E. rusiica. Blake, ibidem, ]i. 252, r^ (187g) (Californie). 

338. E. rustica. Cameron. Biol. Centr. .Amer. Hym. p. 042. 9 I 1895) (Panama). 
33g. E.rutiliveutris, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 58, çf (1898) (Mexique). 

340. E. Sackcnii. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 385, 9 (i865) (.Arizona, Xe\ada. Californiei. 

341. E. Sanborui, Blake, Trans. .Amer. Ent. Soc. p. 248, cf (1S71) (Massachusetts). 

342. E. Sandœ-Fea, Cockerell, Proc. .\,cad. Xat. Se. Philad. p. 137, 9 (1897) (Xew Mexico). 

343. E. sappho, Fox, Trans. .A.mer. Ent. Soc. p. 239, 9 G89g) (Géorgie. Floride). 

344. E. sarpedon. Fox, idem. p. 267, rf (i8gg) (Texas). 

345. E. satrapa, Gerstaecker. .\vch. f. Xaturg. p. 65, 9 (1874) (Me.xii]ue). 

346. E. scabra. Fox, Proc. Calif, .^cad. ]>. ((4. 9 (i8g4) (Basse Californie). 

347. E. scacva. Blake, Trans. .Amer. Ent. S<jc. p. 232, cf (1871) (Pennsylvanie, \nginic. Texas). 

348. E. scacvola. Blake. idem, p. 247, 9 (i''^7C) (Colorado. Kansas. Texas). 

34g. E. Schuiuauni, Cameron, Biol. Centr. .Vmer. II}'m. \"ol. 2, p. 355, 9 ('895) (Mexique). 

350. E. scmindtra. (iersta'cker. .Vrch. f. Xaturg. p. 3r2. cf (i''^74) (Mexique). 

35 1. E. separata, Vx. Smith, Descr. nc-w Hym. Coll. Brit. .Mus. p. 227, 9 (187g) (Mexique). 

352. E. serera. C'amcron. Biol. Centr. .\mci. H\-m. X'ol. 2. ]i. 38g, çf (1896) (Mexique). 

353. E. Sicheliana. Saussure, .Vnn. Soc. ivnl. Fi. p. 30o, 9 (1867) (.Arizona. Mexique. Brésil). 

354. E. signala, Buysson, .Ann. Soc. Ent. Im. p. 38. 9 (i8cj2) (N'énézuéla). 

355. E. silveslris. F,rn. André, idem, ji. 60. 9 ( i^'^g''^) (Chili). 



64 HYMENOPTERA 

356. E. simillima, Fr. Smith. Cat. H3"m. Brit. Mus. \'ol. 3. p. 62. $ (I'^^Sj) (Xew Jersey, Floride). 

357. E. Simoiii, Buysson, Ann. Soc. Ent. Fr, p. 56, 9 (1S92) (Venezuela). 

var. iiigripes. Bu3'sson, idem. p. 57. 9 (1S92) (Venezuela). 

358. E. Sno'dwniin, Cockerell, Proc. Acad. Nat. Sc. Philad. p. i35, cf (1897) (New Mexico). 

359. E. solola, Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 243. 9 (1871) (Guatemala). 

360. E. sonorensis, Cameron, Biol. Centr. Amer. Hvm. YoX. 2, p. 335, 9 (iSg5) (Mexique). 
36i. E. sparsa, Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 240. 9 ( 1S99) (Colorado). 

362. E. staphyloma. Gerstaeckcr, .Vrch. f. Naturg. p. 62. 9 (^^^74) (Brésil). 

363. E. Stephana, Bu3fsson, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 58. 9 (1892) (Venezuela). 

364. E. snhgracilis, Cameron. Biol. Centr. Amer. Hvm. Vol. 2, p. 339, 9 (1895) (Panama). 

365. E. siibuliventris. Gerstœcker, Arch. f. Naturg. p. 3i3, çf (1S74) (Bogota). 

366. E. snccùida, Fr. Smith. Cat. Hym. Brit. Mus. \'ol. 3, p. 44, 9 (i855) (Brésil). 

367. E. Sumichrasti. Saussure. Ann. Soc. Ent. Fr. p. 337, 9 Cf (1^67) (Mexique). 

368. E. taliata. Kohl. ^'erh. Zool. Ges. Wien. p. 493. 9 (1882) (Brésil). 

369. E. iantula. Cresson, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 22, 9 (1902) (Brésil). 

370. E. tapajos, Blake, idem, p 262, cf (1^71) (Texas). 

371. E. temaxciisis. Cameron, Biol. Centr. Amer. H3'm. \'o\. 2. p 355, 9 (iSg5) (Mexique). 

372. E. temporalis, Gerstaecker. Arch. f. Naturg. p. 66. 9 {1874) (Brésil). 

373. E. ieirita, Cockerell, Ent. News, p. 200, q* (1894) (New Mexico). ^ 

374. E. tcstaceiventris, Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 242, cf (1899) (Californie). 

375. E. tesiaceipes. Ern. André. Ann. Soc. Ent. Fr. p. 64, cf (iSg8) (Chili). 

376. E. ietiaspHota, Gerstœcker. Arch. f. Naturg. p. 57. 9 (1S74) (Colombie). 

377. E. texana. Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 25o, 9 (1879) (Texas). 

378. E. ihalia, Cameron, Biol. Centr. Amer. H3'm. Vol. 2, p. 372, cf (1S95) (Mexique). 

379. E. thamiras. Fox, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 267, cf (18Q9) (Texas). 

380. E. tlieya. Cameron, Biol. Centr. Amer. H^-m. Vol. 2, p. 358, 9 (1^95) (Mexique). 
38i. E. the/is, Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 214. 9 (18S6) (Arizona). 

382 E. toluca. Blake, idem, p. 242. 9 (1S71) (Mexique). 

383. E. To'û'iiseiidi. Cockerell. Ent. News, p. 199, cf (1894) (Arizona, New Mexico). 

384. E. transmarina. Dalla Torre, (Sumichrasti, Blake nee Saussure), Trans. Amer. Ent. Soc. p. 236, 9 Cf 

(1871) (Mexique). 

385. E. triangularis, Blake. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 262, rf (1871) (Nevada). 

386. E. tnrnalis. Cresson, idem, p. 34, 9 (1902) (Brésil). 

387. E. Ulkei, Cresson. Proc. Ent. Soc. Philad. p. 387, 9 (iS65) (Basse Californie). 

388. E. uncifera, Buv'sson. Ann. Soc. Ent. Fr. p. 57, 9 (1892) (Venezuela). 

389. E. vnicolor, Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 389, cf (i865) (Californie). 

390. E. uro, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 253, ^ (1879) (Texas). 

391. E. Ursula, Cresson, Trans. .A.mer. Ent. Soc. p. 120, cf (1875) (Colorado. Arizona. Utah. Oregon, 

Texas, Xew Mexico). 

var. texana, Cresson, idem, p. 120, cf (1875) (Texas). 

392. E. vaga, Fr. Smith. Cat. Hvm. Brit. Mus. Vol. 3, p. 44. 9 (i855) (Brésil). 
3g3. E. valenca. Cresson. Trans. Amer. Ent. Soc. p. 80. rj* (1902) (Brésil). 

394. E. variicolor. Ern. André. Ann. Soc. Ent. Fr. p. 56, 9 (1898) (Mexique). 

095. E. variolosa, Ern. André, idem, p. 5o, 9 (1898) (Mexique). 

396. E. venifica. Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 210. 9 (1886) (Californie). 

397 E. venusta, Blake, idem. p. 270, cf (1886) (Arizona). ■ ... 

398. E. vera. Cresson, ibidem, p. 25, 9 (1902) (Brésil). 

399. E. veraepacis. Cameron. Biol. Cent. Amer H3nTi. Vol. 2, p. 338, 9 (1895) ((iuatémala). 

400. E. verticalis, Fr. Smith, Cat." Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 63, 9 (i855) (Mexique). 

401. E. vesta. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 436. 9 (i865) (Colorado, Texas. Kansas, Colombie 

britannique). 

402. E.vcstita. Lepeletier, Hist. Nat. H3mT. Vol. 3, p. 634, 9 Cf (1845) (Mexique). 

403. E. victtira, Cresson, Trans. .\mer. Ent. Soc. p. 29. 9 (1902) (Brésil). 

404. E. virgunc2ila, Blake, idem. p. 253. 9 fi886) (New Mexico). ■ ' . .■ . 



FAM. MUTILTJD/E 65 

405. E. volafilis, Cameron. Biol. C'entr. Amer. Ilvm. \'ol. 2, p. 347, q* (iög5) (Mexique). 

406. E. viilpina. Fr. Smith. ])escr. new livm. Coll. Brit. Mus. p. 225, 9 (1S79) (Mexique). 

407. E. 'lüaco, Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 238, Ç (1Ö71) (Texas). 

40.S. E. Wata-housi, Cameron, (araiicoiihs, Fr. Smith, 1879 nee 1862), Dcscr. new Hym. Coll. Brit, Mus. 
p. 223, 9 (1879) (Nicaragua). 

409. E. Wilsoni. Cresson, Proc. Ent. Soc. Philad. p. 112 cf (i865) (Cuba). 

410. E. xali^co. Blake, Trans. Amer. Ent. Soc. p. 245. 9 (1S71) (Mexique). 

411. E. yiicatana, Cameron, lüol. Centr. Amer. Hym. Vol. 2, p. 366, çf (i8g5) (Mexique). 

412. E. zelaya. Blake, Trans. Amor. Ent. Soc. p. 234, çf (18711 (Texas, Xew Mexico). 

413. E. sciiohia. Blake, idem. p. 25o, 9 (187g) (Californie). 

414. E. zcphyritis. Fox. ibidem, p. 269, 9 (1S79) (Californie). 

26. Genus DASYLABRIS, Radoszkowski 

Mutilla. Auctorum. 

Dasylabris. Radoszkowski, Iloraî Soc. Ent. Ross. \"ol. 19, p. 26, r^ (i8S5); Ern. Andre, Mém. Soc. 

Znn\. Im. \'o1. 9, p. 2()4, 9 cf (i8g6). 
AllomutiMa. Ashmcad. Jnuin. Xew York. Ent. Soc. Vol. 7, p. 67. q* (i8g9)(i). 

Caractères. — 9- Tète de même largeur ou yilus étroite (lue le thorax. Yeux de grandeiu 
moyenne, en ovale court, peu con\exes, munis de facettes distinctes, éloignés de l'articulation des mandi- 
bules. Second article du fimicule des antennes à peu près de la longueur du troisième. Mandibules 
acuminées au sommet, ordinairement bidentées à leur bord interne. Thorax piriforme, rétréci en arrière, 
tronqué postérieurement, sans arête entre ses faces ck)rsale et postérieiue et présentant des traces plus ou 
moins distinctes d'un onglet scutellaire. Abdomen nettement petiole; son premier tegment nodiforme eu 
arrière et beaucoup plus étroit que le suivant; dernier segment dorsal pourvu d'une aire pj-gidiale plane 
et bien distincte. Tibias intermédiaires et postérieurs armés de deux rangées d'épines. 

Q*. Tête arrondie, pas plus large et souvent plus étioite que le thorax. Yeux de grandeur moyenne, 
en ovale court, médiocrement con\exes, non échancrés. munies de facettes distinctes et un peu plus 
rapprochés des mandibules que chez la femelle. Ocelles assez petits. Mandibules larges, tridentées au 
sommet, tantôt inermes en dehors, tantôt munies d'une forte dent à leui- bord externe. Second article du 
tuniciile des antennes beaucoup plus court que le troisième. Sillons médians du mesonotum ordinairement 
nuls ou peu distincts. Ecaillettes de grandeur mo}'cnne. Abdomen nettement pétiole, conformé comme 
celui de la femelle, premier segment beaucoup plus court et bien plus étroit que le segment suivant. 
Ailes avec le stigma petit et peu distinct, une cellule radiale jieii allongée et deux ou trois cellules cubi- 
tales, dont la 2'"" et la 3'"= reçoivent chacune inie nervure récinienle. Tibias intermédiaires et postérieurs 
plus ou moins épineux sur leur tranche externe. 

Distribution géograpllique des espèces. — Le genre Dasylabris semble être exclusivement 
jiropre à l'Ancien Monde et surtout à l'Afrique. Je ne connais aucune forme d'Australie ou d'.Vmériqui- 
qiù puisse lui être rapjiortée. Il comprend, à ma connaissance, 54 espèces dont 3 douteuses. 

1. Dasylabris acidalia, Péringue\'. Ann. S. Afr. Mus. p. 87, q< ( tScjS) iLeCapl. 

2. D. affiiiissima, Ern. André. Zeits. f. llym. p. 3rr, 9 (i<)"i) (Orange). 

3. D. appias. Péringue}', Ann. S. Ah. Mus. p. ijo. çf (1898) (Xatal. Trans\aal, Le Ca])). 

4. D. arabica, Olivier, lùicyil. Mi-th. 1ns. \'()1. 8, p. 5(), çf ( 181 (Caucase. Turkestan, .\rabie, .\lgerii'. 

Egypte; 

var. crassa, Klug, Symb. l'li\s. Ins. pi. 5. (ig. q. 9 ('8291 (F.gvptel: 



(i) Ce genre a été fondé par Ashmcad sur le ' de />. iih//,\'r/<r, .Smith, cnii. dViprés raiiteiir cit.*. présenterait i-rtte parlicidarité <l',lvoir lc> 
deu.x nervures récurrentes ret;ues par hi seconde rellidc cubitah-. Or. i-elte asserlion est erronée, car chez le en question «lent i'ai pu examiner phisieut;, 
exemplaires, les nervures récurrentes sont reçues, comme d'ordinaire, par les :;' et >' cellules culiitaies. 



66 HYMENOPTERA 

var. Koenigi, Radoszkowski , Hora' Soc. Ent. Rciss. p. 348, çf (1S88) (Turcomanie) ; 

var. Olivicri, Sichel & Radoszkowski, idem, p. 264, q* (iS6q) (Songaiic. Tunisie, Algérie, Egj^pte); 

var. detrUa, Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. 8. p. 415, (^ (1902) (Algérie); 

var. sefrana. Ern. André, idem. p. 4i5, q* (1902) (Algérie); 

var. uiiivittata, Ern. André, ibidem, p. 4i5, q* (1902) Algérie); 

var. tiiigifaiia, Ern. André, ibidem, p. 416. çf (1902) (Maroc). 

5. D. argenteomaculata, Fr. Smith, Descr. new Hj-m. Coll. Brit. J\Ius. p. igg, Ç q* (1879) (Inde). 

6. D. argentipes, Fr. Smith, Cat. Hym. Brit. Mus. Vol. 3, p. 3i. 9 (i855) (Inde). 

7. D. aurcopida, Radoszkowski, Jörn. Acad. So. Math. Lisboa, p. 2i5, 9 (1881) (Angola). 
S. D. auropalliaia. Ern. André, Journ. Bomba^r Nat. Hist. Soc. p. 482, 9 (1894) (Inde). 

q. D. hassHtorunt, Ern. André, Ann. Soc. Ent. Fr. p. 680, 9 (1894) (Bassutoland. Le Cap, Orange). 

10. /-'. bella, Ern. André, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 283, 9 (1897) (Somali). 

11. D. bicolor, Pallas, Reisen versch. Prov. Russ. Reich, p. 474, 9 li77i) (Russie méridionale, Sibérie, 

Songarie, Turkestan). 

12. D. cariiiata, Sichel & Radoszkowski, HtiraeSoc. Ent. Ross. p. 272, cf (i8üg) (Corse, Sardaigncj. 
i3. D. celimcnc, Péi'inguey, Ann. S. Afr. Mus. p. 357, 9 (1899) (Mozambique). 

14. D. cinerascens, Olivier, Encycl. Méth. Ins. \'ol. 8, p. 56, (^ (1811) (Perse). 

i5. D. conferata, Radoszkowski. Jörn. Acad. Sc. ]\Iath. Lisboa, p. 217. 9 (iSSi) (Angola). 

16. D. coiispkua, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 195. 9 (1879) (Afrique australe). 

17. D. daiiac, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 5o, 9 (1898) (Le Cap). 

iS. D. Decheni, Magretti, Ann. Mus. Civ. Genova, p. 954, 9 (1892) (Somali). 

19. D. Doria, Magretti, idem, p. 955. 9 (1S92) (Somali). 

20. D. egregia, Klug, Waltl. Reise d. Tirol, p. 93, çf (i835) (Espagne). 

21. D. euiiyce, Péringuey, Ann. S. Afr. Mus. p. 446, çf 11899) (Le Cap). 

22. D. Ferrandi, Magretti. Ann. Mus. Civ. Genova, -p. 5g8, 9 (1899) (Somali). 

23. D. Gestroi, Magretti, idem, p. 593, 9 (1892) (Somali). 

24. D. Godefredi, Sichel & Radoszkowski. Horœ Soc. Ent. Ross. y>. 271, cf (1869) (Cafrerie, Le Cap). 

25. D. guttata, Fr. Smith, Descr. new Hym. Coll. Brit. Mus. p. 193. 9 (1879) (Madagascar). 

26. D. inflata, Ern. André, Zeit. f. Hym. p. 3i3, 9 (1901) (Somali). 

27. D. italica, Fabricius. Ent. Syst. \'ol. 2. p. 370. q* (i793) (Europe méridionale. Algérie. Tunisie, 

Maroc). 

var. liiguhris. Fabricius. Svst. Piez. p. 433, q* (1804) (Europe méridionale, Turkestan, Algérie, 

Tunisie, Maroc, Egypte); 
var. defeda, Ern. André, Spec. Hym. Eur. Vol. S, p. 394, 9 (iQO-) (Caucase, Turkestan, Algérie, 

Egypte); 
var.firritgiiiciveiifris. Ern. André. Spec. liym Eur. Vol. S, p. 418, q* (1902) (Patrie?) 
var. ornata, Radoszkowski, Fedtschenko, V03'. au Tuikestan, p. 40. çj (1877) (Turkestan). 
var. decovata. Radoszkowski. idem, p. 33. çf (1S77) (Turkestan). 

28. D. leda, Fox, Proc. Acad. Xat. Se. Philad. p. 547, 9 (1896) (Somali). 

29. D. lobifcra, Ern. André, Bull. Soc. Vaud. Se. Nat. p. 262, cf (1899) (Delagoa-Bay). 

30. D. masJnma, Péringu^v, Ann. S. Afr. Mus. p. i3i, çf (1901) (Rhodesia). 

3i. D. maiira. Linné, Sj'st. Nat. (ed. 10). Vol. i, p. 583, 9 (i75S) (Europe centrale et méridionale. Asie 
mineure et toute l'Afrique jusqu'au Cap). 

var. quadrimaculata, Sichel & Radoszkowski, Horse Soc. Ent. Ross. p. 240, 9 (1869) (Russie); 
var. rufocct>liala, Ern. André. Spec. Hyin. Eur. Vol. 8, p. 388, 9 (190-) (Tunisie); 
var. lepida, Klug, Waltl, Reise d. Tirol, p. 94 9 (iS35) (Espagne, Algérie); 
var. calonota. Ern. André. Spec. Hvm. Eur. Vol. 8, p. 389, 9 (1902) (Espagne); 
var. arenaria, Fabricius, Mant. Ins. \'ol. i, p. 3i2, 9 (1787) (Espagne. Sicile. Turkestan, Asie 

mineure, Algérie, T-imisie, Maroc, Egj'pte); 
var. dcscrfonim, Radoszkowski, Bull. Soc, Natur. Moscou, p. 402. 9 (i865) (Songarie); 
var. Saraßchani, Radoszkowski, Fedtschenko, Voy. au Turkestan. p. 41. 9 (1877) (Turkestan); 
var. aureomaculata, Sichel & Radoszkowski, Horœ Soc. Ent. Ross. p. 255, 9 (iS6g) (Crimée); 
var. oraniensis. Lucas, Explor. Scient. Algérie, Zool. Vol. 3, p. 2S7, q* (iS46) (Algérie); 
var. atrivcidris, E)"n. André. Spec. Hvm. Eur. Vol. S, p. 404, çf (1902) (Espagne); 



FAM. MUTILLID.F. 67 

var. siingoya, Pallas. Reisen d. Veisch. Prov. Russ. Reich. \'ol. 2, p. 73o, cf (i773) Russie 

■méridionale); 
var. ntbncaiis. Lepeletier. Hist. Nat. Hj-m. Vol. 3, p. 612, cf (.i'"'45) (Italie, Sardaigne. Sicile): 
vai\ cypria, Sich