(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Herbier de la France; ou, Collection complette des plantes indigenes de ce royaume; avec leurs proprits, et leurs usages en medecine"

i  



•* r 



j&S > 



t. .' 5 






.> 







-wr--> « 

? <  * 

:- > • \ { 





» 




** 


/ 

^ 






'' 


• t 


•f '*; 


t 


* ;. 




y . 


1 C ; 
Jr - 


'4 


s* « 











^ààteff' 






c 3 v^' < 






»  4 ■> 



f^L 



iï'ft 



> 









'T * 



^ ÏA 

K 



;*&» 



fe&fe 



^ 



* 





















V 









cA°3)[0 



C HAMP IGNONSDELA FRAN C E 



l't.481 . 








Fig-IJL. 




w5iïm 



X- LïY~D"NIi M.EMBRANEUX flvdllUUl membranaceum. ¥\^\ /U ^c /reia'eja^ia^ aue ^a- 1^ /-ra/i^e^ m^r^^ ; â n^ ocv^fé ç^ & wtrfàir 
tri/érteure en teiydderfL'-ine de grandeur nauir-e/t'e - ^/ ^/. la.-Fuf B en ret're.ren/e les ruinées Pues à uns % /vrœ faufer une de otw Pt>m£es est- représentée* vue ,iu 

LaYDNE HAl<IiE,-13E-JOB llvailUlIltarba-Jobl.FlQ'.ïl. n*-vùin^fU£^ir&-^0^mûH,-de^^r^r€a^ae^e&^nmAu/'naà^e&. Rj / } 
ai ru? E ee\/aié iwir /é*r rv/nées t&ssme&r OU rmerascove . 

lÎHTDNE. CURÉ- OREILLE Ilvd tlUniauraTcalpiuin .1 igU \./i* .-.■ *v*ve fuysur le** Orne? d* Pin.tKuaxyG.fi est représente' 
Js jr.itiJsur- rza/usv/A' fis F. £2 Fia ér en âul i\>ù- 1/ atmjpe rerâe.iïe e/ Ai 1rs //uns Je */-*>s feintes dessinée a ia loupe , 



CHAMPIGNOJNT I>E LA FRANCE . 



FI. 43* 




T/F. BOLET SLTBEREITX. 
_D OlCTtXS silberosus . Ce 3olet ne se trourejamais pue sur les troncs d'arbre; dans son adolescence d estaaueuœ: et mol- 
lasse; a mesure au il avance en ae?e d acauierl de la • eemszstance •; auasut r z2 est dessec/ie 'sa eltazr ressemelé par/raltement a du àeae , 
an> dùlmaue trou variétés de celte espèce, lune ^4 -S. dont la surface est lisse, l'autre C.V. aiu a sa surface parsemée de petites 
rugosités et l'autre S .F. dont la sur/ace estride'e et ilont la chaù' est olancne la vartete' représentée fia C J), est lapais 
ctmmui/ie f on en voit la coupe veticale^ fia . G- . 



Ci 



CHAMPIGNONS DE LA FRANCE . 



P/.4S3. 




AURICULAIRE REFLECHIE Anricularia refiexaFig-.I.n.III.rV. V. OnvaOr la. coupe> verà- 
-c*zle de la. première- de. ces* z?arieée*r Fiij -F., 

AURICULAIRE CARYOPHYLLEE AnriCulariacarvophilleaFig. VI .VII. La fy . S représente- 
une petite franche verticale de celle auriculaire ; elle est dessinée au microscope, on en disaru/ue le*r graines 1 
elles DeuTèules spermaZ/au^s 1 . 



CHAMPIGNONS DE LA TRANCE . 



-PI- 484. 



«... c&tmt**^ 



k f T t 




c D 



jE F 



H*- 





KLM 



%' m 




LA SPH^ROCARPE TUKBTXEE SpliaerOCarpTLS forlôiiafas^:^!^.^/*^^ 

neu*r sa parte inférieure est taillet en paire et sa parue supérieure creusé en soucotçte.on la voit npresenlre de (t pandeur naturelle fia ^d. les 
^fiq.3 .CJ)a?. la représentent dessinée a de x fartrs lentilles, on voit sa coupe verticale^ fia. F ', 
LA SPaEROCARPE ORANGEE SpliaeTOCOrpUS aurautnis ^Jl a son perrkirpe arrondi, el d'un Jazvx dor&. 

son, pédicule 'est /art évase a sa base et creusé de sillons ÙJiiaitudinaua- la^fu?. (1 la repretente de ^arideur naturelle ; on la voit dessinée 

ade-j&rlef lentilles fîo.ff.l.K'.Z.M. 

LA SP TTvF. R O CARPE GLOBULIFERJE, , Spll^rOCarpUS çlotulierus ÛgMll. asonpenearpe arrondi et blanc, 
dalord; a mesure qru 'elle avance en. qye son pcrùwpe, prend une teinte brunâtre, se fendille, se detacAe par lamdeajùr et laisse a nu un 
reseau^ffireua: auauel sont insérées les semences de couleur brune et de petds^çblulcs vesiculeuocd'alora\/aunes comme dans à^fu/ S plus 
blancs fjg.T '. car \ylobules persirant après ta dirperstcri d&<- semences . àzjfy Jl~. repr trente cette espèce demandeur naturelle . lesjf/.i'l' {' fa 
représentent dessinée a de, forte.? lentidûf.on l'oi^fif tf une partie de son réseau dessine au microscope . 



CIIAMPIGXOAS J)E LA FRAM )Jù. 



Pi 4S5- 




PÉZIZES. 
Quatrième Diomon 



> 



CHAMPIGNON DE J-A FRANCK. 



J>/. 486- 




LE BOLKT ACANTHOIDE. 

T>() I C III S ACcUlulOlClOS . On trouve ce Bofff en automne sur /es iued/cs souc/ies ou 1/ forme des groupes ata ont mietaiiefrus frais a gaufre é 
pieds dé fe nd u e J a surface supérieure e&f fisse mais zonée ef creusée de sd/ons /<>no/n/dinaiia- peu profonds . *a surface inférieure paraît comme refieidée 
Sa cfuiir est très mince sur tout vers ses bords supérieurs , comme on /e voit par sa cOtipeTia-ui, ses tuves aut sont fort courts , forfirreijiiàerssepro/oiiat'/if 
f'usgue ores de ^twtrénute inférieure de son redicu/e  



CHAMPIGNONS DE LA FRANCE. 



PL. 4S7. 




HVPOXYLON CHARBONNEUX, Hypoxy Ion astdatam : Fig J. j4.3. C. 
HYPOXYLON GRANULEUX, Hypoxylon Wairalo8inii:Fig,II. V.E.F. 
HVPOXYLON POURPRE , Hypoxylon plœmceum : F10 .m. a.SJ.KZ-M.M O . 
HYPOXYLON VRILLÉ, Hvpbxylon cirratuui: Fig.TV.J>().Ii -S. T. 



CHAMPIGNONS DE LA FRANCK. 



PL 488. 




A B 




Fiel, 




Fi S .H 




N 




VerniCOS a Fie:- 1. Se trouve vendant Veêà et l'auto nuie sur le bois mortel plus communément sur la tprre, 
rj-es, hasardes comme si eues ètvient recouvertes J'u/i vernw et ,1'une couleur plombée , ses 



LAN1DVLAIRE VERNISSÉE, Nidularia 

elle est alaère et il un jmau bistre à l 'ester leur, ses pure is vite rues sont àsj 

semences sent aussi Je cette couleur, olalrcs et tort luraes. 

LA NIDU-LAIRE LIS SE , Niaulari.ï 1 evî S : Kig- II. Se trouve sia- les ecorces d'arbres, sur les éclats ,lc lnns,sia- les planches de ses parois internes 

ne sontm striées m vernissées, ses semences sont blanches ou a 'un faune clair Les Fia B-et Cf de la Pi 40. ne paroisserdèà-e aue des variées tle cette espèce 



CHAMPIGNONS DE LA FRANC1 




BOLET RCT)E, BoletUS fcaber . Fig.I. ZJUJT. 
BOLET ORANGÉ, BoletllS anrantiaais Fig.II R.S. 



CHAMPIGNONS DE LA ERANCE 




BOLET RUBÉOLAIRE.Fig.I BOLET LIVIDE, Fig II BOLET CHRYSENTERE.Fig.DI 



CHAMPIGNONS DE LA l'RWCK 




BOLET LABYRINTHIFORME, Rolctlls labvrinthiiorniis :Fig 1 A.B- 
BOLET ONGULÉ, BoletllS nnffuktas : Kg II. C.D.E.F. 



CHAMPIGNONS DK LA FRANCE. 



Pi 4 



trj- 



1 •••»••*»••• 



•• * 






* 



FigJ 





Fig.n. 














VARIOLAIRE JIELOGRAMME, VaTiolaria nielogramnia Kg.I. 
VARIOLAIRE SPH^ROSPERAIE, Variolaria Splia?rosperma: Fig.IL 
VARIOLAIRE EIXIPSOSPERME.Variolaria ellipsosperma Fig IH. 



CHAMPIGNONS DE LA FRANCE. 



PI. 4o3._ 




LE BOLET HERISSE, Boletus lnspiàus. 



CHAMPIGNON DE LA FRANCE. 



PL 494 



%U 




LE BOLET COMESTIBLE, BoletllS edulis. 



CHAMPIGNONS T>Y. LA FRANCE. 



Pl-4çà. 




L'HYPOXYION LOCULD'ÈRK, Hypoxylvmi locoliferoia.-Kg.I. eftronaramiikpar set aygf criiii/ùrme s aiayauSai de sortir 
celles des espèces analogues, portent t/e petites loges dans lesquelles son ' 



J'une loge comme celles îles espèces analogues, portent de petites loifés dans lesquelles sont renfermées ses semences il ma ete com- 
muniqué par 31 . Richard ,pi, l'a trouvé sur les sangles d'un lit qui avait reste dans une rade On le voit de grandeur naturel 
Fi,i A la FiifB.le représente dessiné il une forte loupe, on voit fia C- une de ses loi/es dessinée a une 
louer et T'ia T> . la eoupe de cette même loue. 

L'HYPOXYLOK SCARLATIN, HypOXyloU coccineum Fig II. est représenté dans fout ses 
la eoupe dessinée à de fortes lentilles J^iej- G. H. 



lentille d'une demi-liane de ' 
■es aaes Fig-EF on en l'oit- 



CHAMPIGNONS DE LA FRANCE, 



PL 4q6. 




CLAVAIRE GRANULEUSE Clavaria graimlosaFig.I. 
CLAVAIRE AMETHYSTE Clavaria amesflivsteaFig.il. 
CLAVAIRE CORAI.LOÏDE Clavaria corail ouïes. Fie;. III . 



CHAMPIGNON DE LA FRANCE. 



PI. A 



40 7- 




LAFISTULINE IANGTTE-DE-BŒ.TJF.FlstuKllA Wglossoides 



CHAMPIGNONS DE LA FRANCK. 



PI 40 tï 




HELVELLE RÉTICULÉE, Helvella retiruga.Fig.I. Ceftr arpax m'a été comnuutiqule par M. Richard. 

HELVELLE DIMIDIEE, Helvella diniidiata.Fig.il. 

HELVELLE CORNE -D'ABONDANCE, Helvella cormicopioides.Fig.nl. 



CHAMPIGNONS DE LA FRANCE. 



PI 4gg- 




TREMELLES. 



CHAMPIGNONS DE LÀ FRANCE. 



Pl.Ôbâ.- 




LA PÉZIZE ECHTNOPHILE.Pezlza eclinioplula:Fig J.**/Wv commune en automne dans nos hais, ce n'est jamais que 
sur le Irou de la Chamzgne iju'on la rencontre elle otirie eairaordinairement dans sa forme ei ses thrnensrons, comme on le port par les 
F?a,^4J}.C-D.E.F- &■ qui la. representel/e tjrandeur iiiitimclle . On en ro/lla coupe Fia.U . 

I.A PEZLZK SUBrLAlRE • PCZ1ZR SliblÙailS : Flg.H. se trouve au printemps et en automne //ans les prairies , les hoia , 
les tardais; elle est assez, rare ei ne iuent t pie sur les animes île certains oêactaa.r herbacés Les Fia. L.M.'N. O- ta repre's entende qran - 
ilettr naturelle la Fia, P. entait voir la coupe  



CHAMPIGNONS DE LA FRANCE, 



PI. 001. 




BOLET S-CARLATIN,BoletllS COCcilH'US . Fijg.I. Cettr jolie espèce m'a été emwi/ciiic N~evers,p,lrM. l'Ablé TrOTlflaut. 
BOLET PEL~OPORE,Boletus peloparns.Fig.il. 
BOLET UNICOLOR,Boletus iuricolor.Fig.nl. 



CHAMPIGNONS DE LA FRANCE. 



PL â, 



H . 



Fie-I. 

© 




n 



&& *8 



ti 



^ 



E F & 



K S- n - ^^mÊ^^rt 




M, 



2V 



Fig.in. 






LA ÇAPILLrSE ROL'GE.Tricllia ciruiabaris: Y\çr.\. Il 1/ a data variétés Je cette ,:r / i.,v,-, lime Fiq.A estdans son déveloi 
parfait d'un rouge écarlate Fia B. t '■ l'autre est d'une couleur vineuse tirant sur le Iran Fiq.PLes Fi,/ FF. 6. représentent cette t apilline dessinée ~> 
à île tories lentilles , la lia Ft.faitvoirjcs araines dessinées au microscope  v 

LA CAPILEEVE LËÙCOPODE*, TrioMa leucopocHa :Fig.II. Cette espèce effort petite Fiai ion la voit dessinée a de fortes lentilles' 
Fiq.FF.M.IaFiq.N. représente ses araines dessinées au microscope  A 

LA C APILLINE PENCHÉE ", THrTria uutailS : ï'ig .111 .Les Fia- ÛP.pR .la représetue~de grandeur naturelle et dans tousses af&; 
on la voit dessinée à de fartes lentilles Fiq.PST.l~. laFiq.X.en cprescnte les araines vues au microscope. 



CHAMPIGNON DE LA FRANCE. 



PI. ïo3. 




LA VESSE-LOUP FiPIDENDRE. 

est commune dans nos l'ois,sttr 
4 ,//,: est remplie dîme lâptci/r épiasse 
•pu en découle pour peu pt on /a presse enfle les doi, fa, comme on le t-oit Fiaïtp^ 
est si inconstante dans s,i couleur tpte si onne l'avoitj'as s/noie ,/,ws ses Jéoeloppemens, on pren droit pour des espèces distinctes plusieurs de ses Vtlriétés. 
i '  <- .'■ L,:t hii IJL.HI.IT .et f. ■ff'rwnn-itt J,- lf,;, .. tpatlauv Je.rrés Je dérebpf-nneia h-s -in,] yn'neifudes variété* Sentie Tktfe-Leup. 



li/i. VljilOJli-ljVHl JliX'.l.L/.ILiJ^I XJXVJLi . 

Lycoperdcni epideudron . . Lycoperdon epidendrvun.Zm.jp.jv .&%* *é '#4 .au*, espèce a 

la fin Je lue et en .iiihmine ; elle ne vient jamais ,/ ne sur le l>ois mort. Pans sa jeunesse Fiij.I.,e(le estrottae en dedans;, piehpiefois e 



CHAMPIGNONS J)K LA FRANCK. 



PL 5o4- 



F* Division 



II e . Division 




MU COR S. 



CHAMPIGNONS DE LA FRANCK 



P1.5o5. 




AGARIC CHANTERELLE, Agaric us canthareQus:Fig.I. 
AGARIC CANTHARELLOn)E,Agaricus cautWelloidesiFig.II. 



C 1 1 AM PIGNON S DELA FK AN C E 



Pi. 006. 




AGARIC AlÉS(»10KPHK,Agaricus mesomorph.uiî.Iïg.1. 
AGARIC CLYPEOLAIRK, Agarkus elvpcolaiius Kio .11. 



CHAMPIGNON DE, LA FRANCE. 



Pl.âoy. 




Agaricus ros 

reconnaître  Le moyen lephu 
i/e reseau, comme dans /o Fiq.M. 



AGARIC COULEIJR-DE-ROSK. 



SC11S . tet^dqartc se prescrite sous des formes et- des couleurs si variées que l oeit te plus eœerce a mwlquefms peine a leS. 
/en le plus ecrtom t/c /c distinguer est de voir si ses feuillets lorsqu'on rcyarde /c chapeau a travers 7e jmir forment une espe< 



•este*. 



■quon regard. 



CHAMPIGNON DE LA FRANCE. 



ri. êfoâ. 




AGARIC DIMIDIE • 

. VU,'tll*lCH S ClinilnlmlLS . I et ji/itr/e est assez commun, mais ce 71 est j'amcâf que sur /es arbres morts ou fau/juis.caii.f ,ia 4 if} le rcucona-çj?. 
f> varie eadraortu uuremené dans sa i, vin <■ ,-••■<• couleurs et se* dimensions. Pour /o/./i/iai/ e ii est sessile , quêhnteébù < enenJo/it .i-o bore se/ prolonge 
en un l'nt tenir lairraL Jea >< uilL / • entùm font toujours aecurtcns, 



X 



E TAT ACTUEL 

DE L'HERBIER DE LA FRANCE. 



Ce i er - Juin 



L 



'79 



1 . 



l' HERBIER DE LA FRANCE, commencé en 1780, a été continué avec la plus grande 
exactitude jusqu'à ce moment-ci. Chaque année il paroît régulièrement 11 à 12 cahiers de cet 
Ouvrage ; un cahier renferme 4 planches petit in-folio , coloriées avec heaucoup de soin au 
moyen de l'impression. Le nombre de ces planches est aujourd'hui de 5o4- 

Cette Collection, dans son ensemble , formera un Cours complet d e Botanique pour 
les plantes naturelles ou naturalisées à la France ; on peut en distribuer les planches suivant 
telle méthode botanique que l'on juge à propos de suivre : à la suite des noms françois et 
latins de chaque plante 011 a indiqué le rang qu'elle occupe dans le Système Sexuel àe Linné. 

Comme il y a beaucoup de personnes pour lesquelles une partie de cette collection est plus 
utile que ne leur seroit la totalité, on a divisé I'Herbier de la France en plusieurs parties, 
qui forment autant d'Ouvrages complets, et que l'on peut se procurer séparément, telles sont 
I'Histoire des Plantes Vénéneuses de la France 5 I'Histoire des Champignons; celle des 
Plantes Médicinales ; celle des Plantes Alimentaires et Utiles dans les Arts; celle des 
Plantes propres au meilleur Fourrage , etc. ; on fera aussi un Fascicule séparé des Orchis ; 
ces magnifiques plantes devenant méconnoissables par la dessiccation. 

La première Division de l'Herbier de la France , I'Histoire des Plantes Vénéneuses, est 
terminée ; on trouvera dans cet ouvrage l'indication exacte des moyens les plus prompts et les 
plus efficaces de remédier à toute espèce d'empoisonnement, et particulièrement à ceux qui 
pourraient avoir pour cause l'usage inconsidéré de certains végétaux. ... Le texte se vend, 

sans figures, 6 liv Si l'on veut y ajouter les figures des Plantes Vénéneuses qu'il est le 

plusimportant deconnoître, ces figures, au nombre de douze, jointesau texte , coûtent i81iv.... 
Si l'on désire avoir réunies à ce même texte les figures des 85 plantes dont il renferme les 
descriptions, le tout coûte 90 liv. 

La seconde Division de cet Ouvrage, I'Histoire des Champignons de la France, est 
aussi terminée; elle forme deux volumes; on y trouvera, dans un Ordre Méthodique, 
le Rapprochement Analytique des champignons, pour peu qu'il y ait de l'apport entr'eux , 
leurs différens usages et un très-grand nombre d'observations microscopiques sur les organes 
de la fécondation de ces Végétaux comparés à ceux des plantes qui ont des fleurs propre- 
ment dites. Le texte françois et latin du premier volume est accompagné de 8 planches , dont 
5 sont coloriées : il coûté i5 liv. ... Si l'on veut y joindre les 177 planches qui le complettent , il 
coûte 186 liv. ... Le second volume est sous presse. 

La troisième Division, I'Histoire des Plantes Médicinales, est déjà fort avancée; la 
plupart des planches , qui doivent former cette division , sont publiées. . 

Observ. Non -seulement on est libre de ne prendre qu'une des divisions de I'Herbier de la 
France, mais on peut même se procurer quel nombre de plantes on juge à propos. (Chaque 
planche se paie 20 sols. ) . . . . Les personnes qui prennent la collection complette , jouissent de 
la remise d'un huitième, à condition qu'elles font retirer les cahiers à mesure qu'ils parais- 
sent (*). On ne reçoit d'argent d'avance dans aucun cas. 

' Ceux qui n'ont pas connu cet Ouvrage à son origine, et qui desireroient en faire l'acqui- 
sition, se feront inscrire, et on leur délivrera chaque mois quatre ou cinq cahiers qu'ils 
paieront à mesure. 

On peut s'adresser à l'Auteur , M. Bulliard, isle S.-Louis , N°. 1, en face du Pont- 
rouge, à Paris. 

{Barrois le jeune, Libraire, Quai des Augustins. 
Belin, Libraire, rue S. Jacques. 
Croullebois, Libraire, rue des Mathurins. 
Bazan , rue et hôtel Serpente. 



sont 




])OU 

considérables par le nombre de planches qu'il faut pour chaque couleur, et sur- tout par le tirage de ces planches 
qui veut être fait de suite. En conséquence, et pour qu'il y ait le moins possible d'exemplaires incomplets t chaque 
Semestre on fait une nouvelle liste des personnes qui doivent jouir de la remise ci -dessus mentionnée : les noms 
de celles qui ont été plus de 6 mois sans retirer leurs cahiers ne se trouvent point sur cette dernière liste. 



CHAMPIGNON DE LAFRANOE. 



PL 5oq. 




A.&ARIC PECTINACE 



AgcllICllS "pCCTUlclf'PVLS . Cette espère esteartreniement commune aiepri/itrrmis,<Yi été et eu automne ; effe est très sujette à-varier dans sa couleur, sa 
jbrme et ses ifnnensions,mais ses/piafletr prestpie tmis entiers /a /onraiscme/it di-ti/unter de toufrs re/ies arec /esm/effes an pourroiï/ui troiwer m/cfaue 



CHAMPIGNON HE LA FRANC! 



Pl.âzo- 




AGARIC D'ORME. 
>A S ? tir*! CXLS "UnliarilXS. Cet~4qarie se iroiwe en auw/mu' sur auferses singes J hrpres, uuus p/its oramtz/renu^it sur i'Or-me.son rhapetui oeaitiert' 
auelauefois jusim a m a ij pouces t/e diamètre Jhmssa vieillesse on le trouve soutient parsemé Je petites facAes de couleurs pariées, corn/ne ddrhî /■aJ'ia- C- 



CHAMP! GNON DE LA FILVXCE 



Pi Su. 




AGARIC HYDROPHILE. 
AffiUlCllS JlyclroplïilllS . Cet^dqarie se trouve tnzs alwulamment dans nss bois apivs des pluies de aueltpie durée ; il varie &rtraordtruiirement- 
dims sa e^uleur, dans sa firme et. mr-tmdtians ses dimensions. 



CHAMPIGNON DE EA FRANCE. 



PL $12,. 




AGARIC VAGIN E. 

AgcQ^lCllS vagTJiatllS. Ouoiaue cet jLjaric soit taï des plus faciles a distinguer, il amve cependant très fréquemment aue 7 on confond 
avec d autres espèces celles de ses variétés aite cette planche représente la principale cause de ces méprises est au on 71e tire pas de terre le 
pédicule de cet-rfq-aric avec asset, de précaution pour s 'assurer de 7'ejcistanee de son voTwa 



CHAMP I GN ON S DE J A FRAN CK . 



Pl.SiS, 




AGAMC MARÇL'ETE, Agaricil S tessellatus . Yvgl.CetAaarie se trouve en automne sur Je vieilles poutres de Chine et quel- 
quefois aussi sur de vietur trônes de -Portwuer t d est 1res aare'aile au qaieteta loaorat,a/a/s impeu eoriaee  

AGARIC ARGENTIN, Affan CU S ew^yraceiis ¥i^li Z es oariétes de Ityarie argentin que Van troupe iei m ctoitmcemmies lors- 
que f'ai Jaune lal'iqure de ce Cluwwninon PI 420  l'eoperienee prouvera la néeessi/e' de ce siiplement  



CHAMPIGNON DE LA FRANCE. 



PI. A4. 




AGARIC COMESTIBLE. 
A2T&T1CHS echlKs . Les Fiaures L.M.reprêsetîtent la variété Je cet -Jqarti: font le eluxpeatt est bleuie etavntles miûUets rouaet J< F -rfl deviet. 
rient ensinielruns .les Fiaures N.O.P.0-R représentent ime autre variété' tient les feuillets ilaberd 'très l'ia/ies deviennent rotules, puis bruns. 



CHAMPIGNON DE LA FRANCE. 



PI. 5iX 




S. 



AGARIC ÉLANCÉ. 

-Afi 1 iil^lCU S loilgipes. Cet Aaarie varie tellement dons sa tonne, sa couleur, ses dimensions, Sans le nombre de ses feuillets et par la manière 
dont ils se terminent près du pèdiettle , que si nous n'a/'outions les /taures à eetles mie nous avons dannèes PI . -j3-j il serait très di/fiàle de lereean- 
/h'i/re et fins diijte/le encore de smioir à laquelle des JVuisio/is de W^&enre il annarrient . 



CHAMPIGNONS DE LA FRANCE. 



PL à 




IIC LYCOPERDOT^OIDE, AgarictlS IvcaperdonoîdeSrrig X.Onvoit ici deux variété? de ce^aric, dans l'une lepé&cule 
/dans l'autre il ' estvehi.On peut très aisément faire développer ce enampianon et voir successivement toute 7a chair de son eîiapeau se conver 
._ .^poussière mu est sa véritable araine Fùt-L? 
AGARIC ÏTF.DFU , AgaricUS ±USTpes:Fig.II. On en voit/a coupe dans di/prens âacs Fio- QR . 



est 
convertir 



I 



CHAMPIGNON DE LA FRANCE. 



PLâiz 




AGARIC DIMIDH 

cette planche, aiunmie (rt 
vu U cependant a la même espèce, ainsi aue cea.r dont nous avons damie les Figures PI. SoS efPl- 2q8 



AO'tLTlCïl S uiimdiatllS. Les individus représentes par cette planche, auoùpie ires différais par lennfhrme*, leurs cardeurs et leurs dimensions qppar 



CHAMPIGNON DE LA FRANCK. 



PI.B18. 




AGARIC FISTULEIIX. 
AfftîTlCllS iistulosus. Cette espeee est une des plus communâ que naos ai/ans, mait elle varie tellement dajis sa terme, dans sa evulear et sur-tvut dans ses 
dimensions iiu'a/i la evnrondrait meuvent avee plusieurs mitres espèees,sit'on n'en esuwiinvit avee attention la eaupe et les autres débuts ,pii peuvent servir a la taire distinauer 



CHAMPIGNONS DE LA FRANCE . 



PL $io- 




AGARIC CORTICAL, AffâlïCllS ooTÛeahsFi&.liepeaït7ia7Ytyn0n se trouve en automne siv-/eà>rœ de, iïfâens arbres, mais pluj ordinai- 

renient sur cela du Poirier on en rencontre toujours beaucoup d'individus développes m menu temps etvoisins les uns des autres Scmpéduidt eJtfistuleux ;see* 

juillets entiers sont décurrens à leur base; et dans son deoetoppementpar/àiti/aconstnmmentson chapeem strie . 

AGARIC PIED-NOIR, Affiiri CUS ràvri^^ T\&M.I>iverses cùconstam-es toaifemnttrtu-ment parier ce c/uwipp 

ses dimensions, que si nous n 'tuoutions ces Fiaures il celles aue nous avons données FI $44, on seroit souvent très emparasse de le reconnottre  



CHAMPIGNON J)K lAfRANl'-K. 



PL.Ô2Q. 




AGARIC MrRINACE. 
Af^clPlCllS UlUITIiaceilS. Cet faune estasse commun vers la fin de l'automne, dans les bois de hauts tùftm* Ûiudaue très varie dans ses dunension.', 
dans la /orme et sur tout dans la couleur de son ehapeau,on le reconnaît cependant assez taedemsntpar la /orme et par la couleur de ses fha/lets très laracs ci très 
épais et par l'exireme iraaiute de sa ehaw 



CHAMPIGNONS DE EAERANCE. 



Flou. 




AGARIC GLAUOTE, Agaricus glaucus.Fig.1. 
AGARIC TRAPU, Agaricus trevipes . FiglI. 



CHAMPIGNONS DE LA FRANCE. 



PI. #22. 





Fig.m. 



FiglV. 




M 





AGARIC CAULICINAL,AgariruS caulriuaîis.Fig.I 
AGARIC GÉOPHUJ;, AgaricilS geophilus.Fig.il. 
AGARIC RAYÉ,Agaricus hneatus Fig.m. 
AGARIC TGBÉREUX, AgaricilS fnberosus .Fur .IV 



CHAMPIGNON DE LA FRANCE. 



Pi. â>3. 







AGARIC MOMBDOC EPHAI.K . 

ÀQ.W1C11S IIlolibdorei)h*lill.s Cet tparic est assez commun ver.' uu/in Je l'autrimne, dtins les fiais Je haute jittaie Son pë,Hcule est nu etplm 
auonaè;son chapeau ordinairement fortlaroe ivt Je couleur plombée eaxepté a son sommet ou û 'est leoe/enient bistre ',-ii 'a peu de chair; sesjèuiltets 
hlan/Jiâtre sont très large* et forment ai: -è le pcdtculc un anale droit eu ici petit anale rentrant* ( 'est principalement à ce dernier caractère gu* 
re d/sùnaue de celles <wec lesquelles elle a le plus de ressemfilance . 



ut mains 
l'un orhtk 
cetttespèce 



CHAMPIGNONS PELAFKANCE. 



PL 024. 




AGARIC alliacé, Agaricus affiaœus Fie .1. 
AGARIC INODORE, Àgaricils niodorus.Fig .H 
AGARIC SAFRANE, Agarirus croceus Fie; M. 



CHAMPIGNON S DE EAFRANCE 



PLâ2â. 




AGARIC DIGrrALIFORME.Agaricus digitaliftnuis.Fig-.I. 
AGARIC PYGMÉE, Agaric u s^ygmaeiis . Fig. H.- 
AGARIC LARMOYANT, Affariciis lacrvmabuudii.s. Ho- III 






CHAMPIGNON DE IA FRANCE. 



H.âh6> 




AGAKIC SATINÉ. 
iVSJâXICU-S senceus . (etudyanc est ires eamnuat en automne dews les terrains Iterfieua-, et dans /es àûis sur le foret* des eAeniins, mais ii 'parie lel- 
/. ■///. tu dans sa forme, ses couleurs et ses dimensions, au 'an mirait sa tarent neaucoiif? defei/w a te recon/taitre, sans le secours des Haures aue nous en 
donnons ici  " 



CHAMPIGNON S HE LAFRANCE . 



PL âjy. 




AGARIC ATMATOCHELE.Agaricus aiiuatoclidis.Fio-.I. 
AGARIC MARRON, AffaricaS castenens.Fig.il. 



CHAMPIGNONS DE LAFRANCE. 



plteS. 




AGARIC BRULANT, Agaricus ureas.Fijr.I. 
\GYRIC FAUX-MOUS SER.ON, Agarkus pseudo-niouceron.FïglI. 



r | -i 

Herbier delà fiunce 1 AIj L E xf.^m/ee 

Noms François. Noms Latins, 

r 

4$1 ffl/(lfie memhrarteuec.&é Hl/iÙllt/n meml'rn/nieeam.dé. 

4$2 Bû/et suhéraut BoiellLf suherosur, 

483 Auriculaire rér/eelue . dé JÈuricularia re/ie^a-di-, 

4$4 Sj?7iccrocarpe turBinU. <É2 Sp7uxrocarpus turiHnaau-.de. 

4âS Peïhe cml/ilipiée.dé Peziui mnphaieÉes. de . 

4S6 Bolet acanékatdé Bolelzw aainiïwides. 

4ây Hif/JO.ri/la/i charionnciKc. dé ITi/poai/loii wtuZaùan de 

4^3 Nidu luire verriùséd. di éMilularia vernicosa de. 

4âp Bolet rude. dé Boletus Scaber. de 

4<?0 Bo/et ruèéolaire.dé BolefllS ruieolarius. dé  

4-Ç1 Bo/ef lafa/rinfiiifirme dé BpleÙW lalyrinlktôrmis. de 

4p2 JfarioUUre méfapamme. dé . . '.. I arn'/aria rneto/rumniadê. 

4û3 Bolet hérissé Bo/etllS hispidiw. 

4$4 -Bolet eamestirle Bolt'll/.e edu/is 

4p)5 Bl/voccglon lendiprede Hl/po.vg/arn leeuiipjrnm.de. 

4ûO Clavaire <//;muieusc de L Yai'aria pranulosa . de . 

4^7 list/lltllC langue ,ie bœuf. l'hlulllM bualoJwidt*. 

4qà Hclvelle réâculée. dé Bc'l/'t'lla retirui/u.dc . 

4pp TrenieUe tuantie dé Treiuella laciniatrudâ-. 

âûO PezlxC écfimopftik. dé Peuta eehunphi/u dé 

Soi Bolet seur/utm dé BoiellLf coeeineus. &c  

$02 Capil/l/lC rouoe dé Tricllta eiiuml'arisdé 

$o3 PéfSC-loiip épidendre Ll/COperi/oil epiderulron  

âo4 Afllt'Or ehri/sospernu dé Afticor ehri/sospermus de 

$0$ .Agaric chanterelle dé Agaricus cmrfnire/lus. dé 

âol) Agai'ic mésc-mc/ydie de lt/aricus mejvmerp/ius.dé 

5oj Agaric ivuleur-dev.w Âaancus reseus. 

$08 AûarU dmudié JtqaricUS dimuhalus. 

$Oj) Agaric peeluuteé Aàaricus pectmaceur. 

$10 Agaric J'arme Agaricus alunirais- 

$11 Agaric la/Jnp/u/e . Acariens hadrophilus. 

$12 Aaaric vaainl. Agaricus vaymatus 

Oi3 Agaric /muyaelédé AgaricUf avse/l.t/us <t'< 

5i4 Agaric comestiih Agaricus eJu/is 

Slé Agaric élancé.. Agaricus lanaipee. 

$16 Agaric h/eope/demnde.d. Agaricux tycoperJanaiéûs.&c. 

 a- .Ji/aric dimulié Jfgarieu.'- dimn/mlu... 

5iS Agaric iis/uieu.v Agariaw fahtfosvs 

5lQ Agaric ccrtical.déc ïgaricus corticaà 

J20 Ai/ar/c nmrinace Agaricus murinaceur. 

021 Aipir/C idiui.pie ,1e . .. .. Aga/lCll-f çlaucue d. 

522 AhariC e,udtein,il de At/il/icae' e,ridie//i<i/ù.dè 

3j3 Agaric nwliidocépiha/e laaiv</ie' nwiiSJûcephaAts. 

$24 Aga/-ic <>/éi,>ee d. Jtgaricus aiïuueue.&c. 

$26 Agaric ,/i,ii/niiré>r/iiec!.i Aaartcus di,/ifa/ài>rmis dé 

$26 Aamic s,id/ie' Aaaricuif séricaùs. 

-'7 Agaric ,iinh,ip,-/ie/edi Aaaricn.f atmiice/iehs de 

$2â AaariC érrd.mr de . Aiia/lCll.r i/re/is.de 



Bulltard, Pierre/Herbier de la Fr; 



3 5185 0O105 9714 



-^* *" 



^* • 






■^.: 












yr 



/ ^V 



^^ 



-« * ''. ^v 











,'V> ^ 



v  •• • L \^ 



}/A V'7 ( V 



' CJF-< 1 -J 

/ 7 1 









- ;:*>#;* 






«ul> 






» -.*-**