(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Inventaire sommaire des Archives départementales antérieures à 1790"

Google 



This is a digital copy of a book thaï was prcscrvod for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 

to make the world's bocks discoverablc online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 

to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 

are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that's often difficult to discover. 

Marks, notations and other maiginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book's long journcy from the 

publisher to a library and finally to you. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prcvcnt abuse by commercial parties, including placing lechnical restrictions on automated querying. 
We also ask that you: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain fivm automated querying Do nol send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a laige amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attributionTht GoogX'S "watermark" you see on each file is essential for informingpcoplcabout this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are lesponsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countiies. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can'l offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
anywhere in the world. Copyright infringement liabili^ can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps rcaders 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full icxi of ihis book on the web 

at |http: //books. google .com/l 



Google 



A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 

précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 

ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 

"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 

expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 

autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 

trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en maige du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 

du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages apparienani au domaine public et de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 
Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer l'attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

A propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse fhttp: //book s .google . coïrïl 



I 



7] 



on 

Il /:: 



COLLECTION 



DBS 



INVENTAIRES SOMMAIRES 



DBS 



ARCHIVES DÉPARTEMENTALES 



ANTÉRIEURES A 1790 

Publiée 8008 la dlreetlOB 4n llntelère de l'bistnietloB Publique et des Beaux-Arts 



INVENTAIRE SOMMAIRE 

DBS 

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES 

ANTÉRIEURES A 1790 

Rédigé par M. Armakd BENET, archiviste 



CALVADOS -u..,.o:^>^;i^J 



ARCHIVES CIVILEÉ 



aÉmiM S! 
TOME PBEMIER 

DUCHÉ d'hARCOURT 

Articles 1-527 



CAEN 

HENRI DELESQUES, IMPRIMEUR LIBRAIRE 
RUE DEMOLOMBE, 34 

i905 



V'I 




< 



1^ - Vc 

'2. 'i-V-l-l 



DÉPARTEMENT DIT CALVADOS 



INVENTAIRE SOMMAIRE 



DES 



ARCHIVES DÉPARTEMENTALES ANTÉRIEURES A 1790 



SÉRIE E. 

Titres féodaux, titres de famille, notaires et tabellions, communes et municipalités, 

corporations d*art et métiers, etc. 



ire partie. — Titres féodaux. 



DUCHÉ D^HARCOURT. 

E. 1. (Liasse.) — 6 pièces, papier. 

XW-X¥II* Slèeles: — Famille d'Harcourt. — t Ca- 
thologue de la généalogye des seigneurs de Harcourt, 
depuis le temps de Rou, duc de'Normendye, jusques à 
rheure présente. » (XVI« siècle.) — « Les cronicques 
récitent de deux sieurs de Harcourt en Tan neuf cens 
vingt neuf, sans les nommer par leur propres nons » ; 
Jean d^Harcourt fut avec Âuvray pour c conquester » 
l'Angleterre ; « Erraut » d*Harcourt fut avec le duc 
Guillaume le Bâtard en Angleterre; c Ârnouil > d*Har> 
court fut en Angleterre pour secourir led. Guillaume; 
Baudouin d'Harcourt < repuisa » les Français poursui- 
vant les 2 fils dud. Guillaume ; Henri d'Harcourt fut 
avec Robert, duc de Normandie, contre les Anglais ; en 
1226, donation par Richard d'Harcourt de 6 muids de 
blé aux doyen et chapitre d'Êvreux; en 1179, Robert 
d*Harcourt fonda la chapelle de S^-Thomas le martyr, 
appartenant présentement aux religieux du Parc; Jean 
d'Harcourt épousa la fille seule, héritière de Raoul 
Tesson ; Raoul épousa une fille de Vendôme, fut sieur 
Calvados. — SftRis E. 



des Planches, d'Auvers et d'Avrilly, et mourut en Ara- 
gon en 1288, inhumé au Parc; Jean d'Harcourt, fonda- 
teur du Parc, épousa c Allez i de Beaumont, dont il eut 
6flls et 501Ies, parmi lesquels Robert, évéque de Cou- 
tances, inhumé à N.-D. de Paris; Guillaume, fondateur 
de La Saussaye, en 1307, épousa Jeanne de Thorigny, 
puis en 2** noces Isabeau de « Léons » et en 3*' noces 
Blanche d'Avaugour, mort en août 1327, Raoul, archi- 
diacre de Coutances, docteur en chacun droit, fon- 
dateur, avec son frère Robert, en 1300, du collège 
d'Harcourt à Paris, mort en 1307, inhumé au Parc, 
Guy d'Harcourt, évoque de Lisieux, fondateur du 
collège de Lisieux à Paris, mort en 1366, inhumé à 
Lisieux, deux flUes, qui furent religieuses à Long- 
champ, « Allez », qui épousa le sieur de Ferrières, 
Luce, qui épousa le sieur de Hotot, Jeanne, qui épousa 
le sieur de Bailleul, Jeanne, qui épousa en 1314 Amaury 
de Meulan, lequel donna, en 1356, les franchises de sa 
forêt aux religieux du Parc; Jean d'Harcourt» appelé 
le Preux, épousa Jeanne de « BouUongne », laquelle 
eut en mariage Lillebonne et Chfttellerault, il mourut 
en 1302 et elle en 1312 ; leur fils Jean, le Tort, épousa 
« Allez de Breban », dont la sœur Jeanne, fille de Gef- 

1 



2 ARCHIVES DU 

froy, duc de <» Brebao », épousa Philippe, fils de S*- 
Louis; d'eux, Geffroy d'Harcourt, sieur de S*-Sauveur- 
le-Vicomte; Jean d'Harcourt, comte, épousa Blanche 
dePonthieu en 1340, il eut en mariage le comté d\( Au- 
maille ». mourut en 13SS et sa femme en 1387 ; d*eux, 
Philippe, sieur de Bonnestable et de Montrollain, au 
pays du Maine, auquel ou à ses successeurs vint la sei- 
gneurie de Béuvron, épousa Jeanne de Tilly, dont na- 
quit Girard, qui épousa Marie de Graville, dont Jean, 
duquel sont venus François, sieur de Bobnestabie, 
Nicolas, sieur de Barou, Philippe, sieur d' « Escou- 
ché '), Jean, sieur d' « Auvilliers >i, Jacques, qui épousa 
Catherine de Tancarville; Guillau^ne eut une fille torte 
qui épousa René, duc de Lorraine» qui la délaissa pour 
prendre Philippe de Gueldres, et ne fut depuis mariée; 
la sœur dud. Guillaume épousa Jean, bâtard d'Orléans, 
seigneur de Dunois; Christophe et son frère Jacques 
firent prisonniers < le quart conte de Harcourt » en 
1317, et le menèrent au château de « Cressy )>, dont 
poursuite fut faite contre eux au parlement de Paris ; 
les amendes se montèrent à plus de 400,000 écus d'or ; 
Jean fut évêque de Tournay ; Jeanne épousa Guillaume 
de Flandres en 1317; Jean d'Harcourt, comte, épousa 
Catherine de Bourbon, sœur de Jeanne de Bourbon, 
épouse de Charles, roi de France, vers 1368, et mou- 
rut le 7 juin 1427; Louis, archevêque de Rouen en 
1408, mort en 1420; Blanche, mariée à Yves de 
Vieoxpont , baron du Neubourg ; Ysabeau épousa 
Ymbert de « Toyce », sieur de Yillars, en 1383, ei 
vécut jusqu'en 1460 ; Jean, comte d'Harcourt, épousa 
Marie d'Aleaçon en 1389, laquelle eut en mariage les 
sieuries de Quatremares et Routot, inh. aux Cordeliers 
de Ghàtellerault; d'où Jean, comte d'Aumale, mort en 
la journée de Verneuil en 1422, ne fut marié, par 
quoi faillit ici la ligne d'Harcourt en hoir masculin : il 
eut d'une jeune demoiselle du pays de Mortagne un 
fils, nommé Jean, qui fut archevêque de Narbonne, 
patriarche de Jérusalem, évêque de Bayeux et abbé de 
Lyre, « lad. damoiselle querella que led. Jan, son filz, 
fust héritier par promesse de mariage, pour laquelle 
chose appaiser fut pourveuan l'église ». Après la mort 
dud. comte, procès entre ses sœurs, Marie, aînée, ei 
Jeanne, pour partager entre elles led. comté, en 1452, 
tant en échiquier de Normandie qu'en parlement de 
Paris; accord de 1480, portant partage: Marie prit les 
baronnies de La Saussaye, Ëlbeuf et Aumale, et Jeanne 
reçut le comté d'Harcourt. Jeanne, épousa Jean de 
Rieux, maréchal de France ; François de Rieux épousa 
Catherine, fille aînée de Rohan ; « Jan de Rieux espousa 
en plusieurs nopces plusieurs femmes n : Françoise, 



CALVADOS. 

seule héritière de Malestroit, Claude, fille du seigneur 
de Mailly en Touraine, Ysabeau de Bretagne, fille du 
comte de Penthièvre, dont Claude, sire de Rieux : mou- 
rut le 9 févriei; 1518 ; en son temps fut le procès du 
comté d'Harcourt décidé, et lui vint par partage led. 
comté ; Claude, sire de Rieux,comted'Harcourt,épousa, 
en premières noces Catherine, fille aînée de H. de Laval, 
qui mourut en 1526, et en secondes noces Suzanne de 
Bourbon, fille du prince de La Roche-sut-Yon : Marie 
d'Hareonrt épousa en 1417 Antoine de Lorraine, comte 
de Vaudémont ; Ferry épousa « Yolland » d'Anjou, fille 
de René, roi de Sicile et de Jérusalem, duc d'Anjou, du 
Maine, de Bar, comte de Provence ; René de Lorraine 
épousa en premières hoces la fille de Guillaume d'Har- 
court, sieur de Tancarville, et n'en eut pas d'enfants, 
mais la répudia pour sa difformité et prit Philippe de 
Gueldres, dont sont sortis Claude, duc de Guise, pair 
de France, Jean, cardinal, archevêque de Narbonne, 
évêque de Metz et de Thérouanne, Louis, comte de 
Vaudémont, qui mourut au royaume de Naples en 
1522, François Monsieur, qui mourut devant Pavie en 
1524 ; Antoine, seigneur de Lorraine. — Notes généa- 
logiques diverses, parmi lesquelles : écrit produit en la 
Cour de l'Échiquier pour vérifier la généalogie de 
Jean, Jacques et Philippe d'Harcourt, enfants de Jean, 
comte d'Harcourt, et de Blanche de Ponthieu, led. 
Philippe père de Girard d'Harcourt ; descendance de 
Pierre d'Harcourt, chevalier, marquis de Beuvron et 
de La Motte Harcourt, mort en 1627. 

£. 2. (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 9 pièces, papier. 

1407-1577. — Famille d'Harcourt, •— Reconnais- 
sance devant Jean Tardif, vicomte de Caen, du traité 
fait en 1400 (v. s.), entre Philippe d'Harcourt, sire de 
Bonnestable et de Tilly, et Yves de Vienxpont, sire de 
Tourville et de Chalouay, en présence de Jacques 
d'Harcourt, sire de Montgommery, Jean, sire de La 
Ferté et du Neubourg, sur le fait du mariage dudit de 
Vieuxpont et Blanche d^Harcourt, fille dud. de Bonnes- 
table (1407) ; à la suite, accord sur procès en l'Ëchiquier 
entre Laurent, s^ de Vieuxpont, baron du Neubourg, 
d'une part, et Jean d'Harcourt, s' de Bonnestable et de 
Tilly, Jacques d'Harcourt, son frère, baron de Beaufou 
et Beuvron, et Guillemette de Tournebu, héritière 
d*Âlix de Tournebu, dame d'Auviliers, sa sœur (1484). 
— Traités de mariage : de Charles d'Harcourt, cheva- 
lier, sire et baron de Beaufou et Beuvron, et Jacqueline 
de Vicrville, fille d'Artur de Vierville, chevalier, baron 
de Greully, et de Jacqueline de Briequeville, lesquels 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



danneot à leur filloy en littendant leurs successioiifl, le 
fief, terre et seigneurie de Rupierre, etc. (1497); da 
François d'Hareourt, écuyer, fils aîné de Charles J'Har- 
court, seigneur et baron de Beaufou et BeuTron, et de 
défonte Jacqueline de Yierviiie, et Jeanne de La Haye, 
seule fille de Jean, sieur de Holot, et de Jeanne de Moy 
(1510). — Ratification devant tabellions jurés es mettes 
des sergeoteries d'Argences, Troarn et Varavitle, par 
Charles d'Harcourt, seigneur ^t baron de Beaufou et 
Beuvron, de La Motte de Cesny et Grimbosq, seigneur 
de Bailleul, Fresné-la-Mère, Argences, Groissan ville, 
etc. , du traité de mariage de François d'Harcourt, sieur 
et baron de Oreully, son fils, avec Françoise de Gail- 
Ion, fille de Guillaume, sieur et baron de Macy en 
France, et seigneur de Croisy en Normandie, présents 
. Nicolas d'Harcourt, protonotaire du S*- Siège, trésorier 
et chanoine de Lisieux, seigneur temporel de Barou, 
Charles de La Rivière, chantre et chanoine de Lisieux, 
Guillaume Gefi'roy, curé de Victot, Philippe de La 
Rivière, seigneur de Brocottes, etc. (1516, v. s.). — 
Mandement de Laurent Desmaires, commis par le Par- 
lement, lieutenant général du vicomte de Bayeux, 
requête de Charles de Cresmes, époux de Jeanne 
d'Harcourt, fille de feu François d*Harcourt, sire 
de Bonnestable et de Tiily, concernant Tenquête sur 
Tâge de ladite dame lors de son mariage, pour savoir 
si elle pouvait être conjointe en mariage, et sur 
ses biens et revenus (1521). — Traité de mariage entre 
Robert Grente, écuyer, sieur de Villerviile, Brucourt 
et autres lieux, fils de feu Robert et de a Lucque de 
Fors », et u Stevenotte » d'Harcourt, fille de feu Guy 
d'Harcourt, baron de Beaufou et Beuvron, Druval, S'- 
Aubin et autres lieux, et de Marie de Saint-Germain, 
dame de S'-Laurent-en-Caux, Fresney-le-Puceux, etc. 
(1570) ; quittances à lad. de S^-Germain ; copies col- 
lationnées à la requête de Pierre d'Harcourt (1S77). 

E. 3. (Liasse.) — 21 pièces, parchemin; 27 pièces, papier. 

1457*1678. — Famille et administration générale. - 
Gage devant Jean Thorel, tabellion en la vicomte 
d'Auge, siège de Cambremer, par Jean d'Harcourt, 
éenyer, seigneur de Bonnestable, baron de Beaufou et 
de Beuvron, et se disant prochain et vrai héritier aine 
d' < Alips » de Tournebu, dame d' « Auvillers >, et de 
Guillemette de Tournebu, sa sœur, à Jacques d'Har- 
court, son frère, de la possession et saisine verbale des 
successions h^éditales desd. dame et demoiselle, de 
leur consentement (1457). — Assemblée devant Hugues 
Bureau, lieutenant général du bailli deCaen, de Jean 



Ruault, écuyer, s' de Cléville, Jean Gohier, éc, s** de 
Bréville, Florentin de La BouUaye, s' du Perreur, Gef- 
froy de Raviers, s' de Bény, Jean Richard, s' d'Hérou- 
villette, Ëmon Thiboult, s' de Maizet» Robert de La 
Hogue, a' de Sufaomme, Jacques Le Chevallier, s>^ de 
Neuilly, Jean de La Vallette, s' du MesniU Pierre Moges, 
s' de Buron, Jean Malherbe, s' d'Ârry, Jean de Foui- 
iongne, s' du Londel, tous parents, amis et prochains 
voisins des enfants mineurs de Charles d'Harcourt, 
chevalier, a'' et baron de Beaufou, Beuvron, La Motte de 
Cesny et Grimbosq, et de défunte Jacquelinede Vierville, 
dame ^t baronne de Greully en sa partie, concernant 
la tutelle desd. mineurs : nomination dud. baron de 
Beuvron et de Jacqueline de Bricqueville, dame de 
Creully (1507). -r— Assises de Caen tenues par led. 
Hugues Bureau, concernant le partage de la succession 
d'Artur de Vierville, seigneur et baron de Creully, 
entre les enfants mineurs de Charles d'Harcourt, sei- 
gneur et baron de Beaufou et Beuvron, et de défunte 
Jacqueline de Vierville, représentés par Guillaume 
Hanfroy, prêtre, leur < meneur », et Raulin de Monti- 
gny, écuyer, procurear de Jean de Sillans, écuyer; 
dont Tépouse était, ainsi que M"** d'Harcourt, fille dud. 
de Vierville (1507). — Inventaire des pièces et écri- 
tures produites par Charles d'Harcourt, tuteur de ses 
enfants, devers Jean Le Carpentier, conseiller en 
rËchiquier, contre Jean de Sillans, écuyer, s' d'Her- 
manville, et Marie de Vierville, sa femme, concernant 
le choix des lots de la succession du père de leurs 
épouses (1509). — Lettres patentes sur requête de 
François d'Harcourt, vicomte de Caen, concernant la 
succession de Jacqueline de Vierville, femme de Chiarles 
d'Harcourt, sa mère^ où il veut prendre la baronnie de 
Creully, indivisible; lettres y relatives de Hugues 
Bureau, lieutenant générai du bailli de Caen, donnant 
acte aud. François dé ce que, en présence de Guillaume 
Le Maître, prêtre, procureur de Charles d'Harcourt, 
son père, tuteur de Jacques et Charles dits d'Har- 
court, ses enfants et de lad. Jacqueline, frères puinés 
dud. François, et du procureur de Jacqueline de Bric- 
queville, aieule desd. enfants, leur tutrice et gardaine 
avec led. chevalier, convenus et ajournés auxd. 
assises par vertu desd. lettres patentes, pour choisir 
par prééminence et prérogative d'aînesse en lad. suc- 
cession <c telle pièce noble > qu'il avisera bon être, 
il ne veut entrer en partage avec lesd. puii^és, 
et que par sad. prééminence et droit d'aînesse il 
entend prendre et de fait prend pour son droit de 
partage la baronnie de Creully en portion telle qu'elle 
pouvait appartenir à sad. mère, accordant que du sur- 



4 ARCmVES DU 

plus de la saecession lesd. painés fassent entre eux 
partage, et qne les proeareors desd. tuteurs n'y voa- 
lurent contredire (1514). — Procorations: par Jacque- 
line de Bricqneville, baronne douairière de CreuUy, 
tutrice et gardaine des enfants de Charles d'Hareourt 
et de Jacqueline de Vienrille; par Charles d'Harcourt, 
père dud. François, & Guillaume de « CouHebeuf >, s' 
de M or teauxy et Guillaume Le Maistre, prêtre; par 
Jean d'Harcourt, s' de Fontaine-Henri, pour compa- 
raître au bailliage de Caen pour être présent à élire 
tuteurs et gardains aux enfants mineurs de Charles 
d'Harconrt, baron de Beaufou et de Beu^on, son frère ; 
assemblée devant Pierre Hoges, lieutenant du bailli de 
Caen, en Tauditoire du Roi & Caen, la juridiction des 
privilèges royaux de l'Université dud. lieu et l'extra 
du bailliage séant, requête de François d'Harcourt, fils 
et héritier aîné de défunte Jacqueline de Vierville, fem- 
me de Charles d'Harcourt, héritière en partie de feu 
Artur de Vierville, baron de Creully, Jacques et Char- 
les dits d*Harcourt et Catherine d'Harcourt, enfants de 
lad. dame, non comparants, des procureurs desd. Char- 
les d'Harcourt, Jacqueline de Bricqueville, veuve dud. 
baron de Creully, Jean d'Harcourt, seigneur de Fon- 
taines, Guillaume de Betheville, seigneur de La Court 
du Bosq, demeurant paroisse de S^-Glair d'Hérouville, 
Guillaume Tbiboult, Nicolas Fauvel, écuyer, seigneur 
de Colombelles, Guillaume Donnebault, docteur en 
chacun droit, officiai de Caen, Jean Borel, éeuyer, sei- 
gneur de Manerbe, Jean Richard, éeuyer, seigneur 
de Bombanville,Jacques de Boucquetot, licencié en lois, 
curé de Viessoix, Jean de la Vallette, éeuyer, seigneur 
de Troismonts, François de Saffray, éeuyer, seigneur 
d'Escageul, et Marcel Du Brieul. éeuyer, seigneur de 
Beauvoir, absents Jean de Sillans, éeuyer, seigneur 
d'Herman ville, Philippe de la Rivière, éeuyer, seigneur 
de Brocottes, Philippe Le Breton, éeuyer, Robert de 
Yenoix, éeuyer, lesquels présents led. François pria 
et requit de nommer tuteurs et gardains auxd. mi- 
neurs, par lesquels fut donnés réponse que précé- 
demment avaient été élus led. Charles d'Harcourt, 
père, et Jacqueline de Bricqueville, aieule desd. 
enfants, et qu'ils ne sauraient mieux élire; présen- 
tation par led. François de lettres royaux itératives 
et conQrmatives de son choix de la baronnie de Creully 
(1517). — Arrêt du parlement de Rouen prescrivant 
la rédaction de l'inventaire des biens meubles et des 
lettres de la succession de Jacqueline de Bricqueville, 
dont sont héritiers Jacques et Charles d'Harcourt, Jean 
de Sillans, s' d'Hermanville, époux de Marie de Vier- 
ville, et François d'Harcourt, sieur et baron de Beu- 



CALVADOS. 

vron (15S4). — Proeès-verbal d'information faite par 
Robert Le Vieil, éeuyer, lieutenant général du vieomte 
d'Argentan et d'Exmes,aux pieds vicomtauxd'Ëeouché, 
à la requête de Nicole Achon, curé de Barneville, pro- 
cureur de Nieole d'Hareourt, prêtre, protonotaire 
du St-Siège, s^ de Barou et de Cuye, et d'Ysal>ean 
de la Motte, veuve de Philippe d'Harcourt, cheva- 
lier, sire et baron de Lougy et d'Ëcouché, du fait 
et revenu de la garde échue au Roi par la mort 
de Philippe d'Harcourt et de l'enfant mineur de Bona- 
venture d'Harcourt, son fils; bannies et proclamations 
dud. droit de garde, sans résultat; déposition de Fran- 
çois des Rotours, éeuyer, s' du Sac, que la garde desd. 
enfants est échue au Roi à cause de la baronnie de 
Lougy leur appartenant, tenue nûment du Roi à cause 
delà châtellenie de Falaise, etc.; autres dépositions 
de Guillaume de Sainte-Marie, éeuyer, s' de Fontenay, 
René de La Motte, éeuyer, s' d'Orgères, oncle mater- 
nel desd. mineurs, etc. (1526). — Copie d'arrêt du 
Parlement entérinant la requête présentée par Marie 
de Vierville, veuve de Jean de Sillans, éeuyer, concer- 
nant les lots et partage de la succession de Jacqueline 
de Bricqueville, faits entre elle, comme héritière aînée 
pour la moitié, et François d'Harcourt, baron de 
< Bciiufort » et Beuvron, Jacques d*Harcourt, baron de 
La Motte Cesny, Grimbosq et Thury en partie, et 
Charles d'Harcourt, sieur de Bailleul, héritiers de 
l'autre moitié, consistant en fiefs, terres et sieuries de 
Saint-Pierre-du-Jonquay, Rupierre, Bretteville, Boisro- 
ger, etc. ; adjudication & lad. d'"* du second lot, qu'elle 
a choisi (1527). — Lots et partage du comté d'Harcourt 
vicomtes de La Carneille et de Lillebonne, assis au 
pays et duché de Normandie, qui appartenaient à feu 
Claude, sire de Rieux, de Rochefort, d'Aneenis, comte 
d'Harcourt, lors de son mariage avec Suzanne de Bour^ 
bon, dame et comtesse desdits lieux, sa veuve, auquel 
feu Claude a succédé Claude, son fils, faits à la fin du 
douaire de lad. dame suivant l'arrêt du Parlement 
de Rouen, du 4 décembre 1539, entre lad. dame 
et Jean Le Prêtre, éeuyer, seigneur de Lezonnet, 
curateur particulier spécial dud. sire de Rieux, mineur. 
Au premier lot, le château d'Harcourt, donjon, fos- 
sés, basse-cour, parc, grands bois, jardins, les pré- 
vôtés d'Harcourt, Beauficel, Barc, Bray, Cretot, du 
fierdulPin,delaHerpinière,Rouge-Perriers,S'*-Colombe, 
Tilleul-Othon, Vitotel, Mesnil-Pipart, etc., les moulins 
de Beaumontel, la ferme du travers de la Rivière- 
Thibouville, la ferme des coutumes des haltes et mar- 
ché d'Harcourt, la grèneterie d'Harcourt, le revenu de 
la vicomte de La Carneille, etc., estimé42l8I. Ils. 7 d. 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



t., à charge de rentes, entre autres 101 livres 16 sols 
3 deniers de rentes dues an Roi sur tout le comté d'Har- 
court,96 livres aux prieur,religieux et servant de Noire- 
Dame-du-Parc à Harcourt, gages d*ofBciers; à Tévéque 
de S*-Brieuc, frère dud. feu sieur de Rieux, 700 livres 
qu'il prend par an sur le comté d'Harcourt pour partie 
de son partage; au premier lot, présentation des cures 
du Tilleul, de Chrétienville,Villiers, Crosvillc-la-Vieille, 
S* Ouen de Goquerel, S^ Paul du Nenbourg, et la cha- 
pelle du Mesnil-Pipart. 2* lot: vicomtes de Brionne et 
d'« Espaingne » dépendant du comté d'Harcourt, pré- 
vôtés d*AngoviIle, Appeville, Brionne, Calleville, Épre- 
ville-en-Lieuvin, Launay-sur-Brionne, Nassandres, etc., 
à charge de rentes au chapelain et à Tadminislrateur 
de rhôtel-Dieu de Brionne, etc. 3* lot: vicomte et sei- 
gneurie de Lillebonne, prévôtés de Lillebonne, S^-Nico- 
las de La Taille, Mélamare, Folleville, Petivilie, Tan- 
carville, etc. (1540). — Quittance devant Thomas Clément 
et Thomas Aubourg, tabellions au siège de Tournebu, 
par Pierre Fouchier, de Placy, à Jacques d*Harcourt, 
abbé commeudalûire de Tabbaye de Notre-Dame-de- 
Belle-Êtoile, trésorier de l'église collégiale de Croissan- 
ville, curé du Mesnil-Bue, seigneur de Beaufou, baron de 
La Motte de Cesny et Grimbosq, et de Thury en partie, 
s' de Fresney-le-Crotteur, S -Gabriel et S^-Denis, de 60 
livres tournois, promises lors du mariage de Jeanne, an- 
cienne servantedud.d'Harcourt,femmedeJeanFouchier, 
fils dud. Pierre (1542 n. s.). — Arrêt du parlement de 
Rouen pour Charles d'Auberville, s' et baron de Caux 
et Cantelou, bailli de Gaen, et Guillemette d'Harcourt, 
sa femme, concernant la choisie des lots de la succes- 
sion de François d*Harcourt, Guy d'Harcourt, s' et 
bai*on de Beuvron, et Charles d'Harcourt, s^ et baron 
de La Motte, frères, n'ayant pas satisfait à l'arrêt y 
relatif (1566). Extrait de reliure des archives (1887). — 
Accords entre Charles d'Harcourt, baron de La Motte 
Cesny et Grimbosq, s*^ châtelain de Croisy, Marie de 
Saint-Germain, dame de S^-Laurent-en-Caux et de 
Fresney-Ie-Puceux, veuve de Guy d'Harcourl, baron de 
Beaufou et Beuvron, Charles d'Auberville, sire et ba- 
ron de Verbosc, s" de Caux et Cantelou, bailli de Caen, 
époux de Guillemette d'Harcourt, notamment pour par- 
tage de rente due par le s' do Hotot à feu François 
d'Harcourt (1567). — Transaction devant les notaires 
au Chàtelet de Paris, entre Marie de Monchenu, épouse 
d'Antoine, sire de Pons, comte de Marennes, au précé- 
dent veuve de Louis d'Harcourt, s' et baron de Macy, 
et Pierre d'Harcourt, baron de Beuvron, et Philippe 
Aubourg, s' de La Londe, procureur de Charles d'Har- 
court, concernant le douaire de lad. dame (1573). — 



Compte fait à Pont-l'Évêque entre Charles d'Harcourt» 
stipulé par Marie de Bricqueviile, son épouse, Pierre 
d'Harcourt, Charles d'Auberville, bailli de Caen, sti- 
pulé par François Le Petit, licencié aux lois> avocat au 
siège présidial de Caen, le si* de Bailleul^ Catherine de 
Pont-Bellenger, dame de Prétot et Briouzq, stipulée 
par Jean Le Sens, sieur du Mesnil. et Jacques de La 
Haye, châtelain hérédital de Hotot, des arrérages dûs 
aud. s** de Hotot de 150 livres de rente foncière (1575). — 
Quittance devant Jacques Jean et Robert Ancelle, tabel- 
lions es mettes des sergenteries d'Argences, par Char- 
les d'Auberville, sire et baron du Verbosc, Caux, Can- 
telou, Le Mesnil-Oger, chambellan du Roi et son bailli 
de Caen, veuf de Guillemette d'Harcourt, dame de S^- 
Pierre du Jonquay et Angerville, tuteur de ses enfants, 
à Pierre d'Harcourt, Ois et héritier de Guy d'Harcourt» 
de la somme de 8.000 livres, pour amortissement de 
400 livres de rente, faisant partie de 900 1. de rente 
qu'il était tenu lui faire à cause du retour de lots et 
partage (1575). — Ratification devant Philippe Delau- 
ney et Pierre Le Gringuetel, tabellions en la vicomte de 
S^-Sylvain et Le Thuit au siège de Vieux, par Marie de 
S^-Germain, dame de Beuvron, Lignou, La Nocherie, 
S^-Laurent-en-Caux, Les Essarts,Fresney-le-Puceux, tu- 
trice de ses enfants, de la sentence et appoîntement 
donnés par les présidents, copseillers, arbitres nommés, 
concernant le procès entre Pierre d'Harcourt, guidon 
de 100 hommes des ordonnances du Roi, baron de Beau- 
fou et Beuvron, et Marie de Bricqueviile, veuve de 
Charles d'Harcourt, baron de la Motte Cesny (15*77). 
— Inventaire des lettres et écritures faisant mention du 
fief, terre et sieurie d'Aurecher sise à Angerville-en- 
Auge et environs, et de ses appartenances, revenus, 
dignités et libertés : acquisition dud. fief par Philippe 
d'Harcourt, chevalier, seigneur de Bonuestable et 
Arques, d'Henri des Illes, chevalier, moyennant 200 
francs (1382); aveu au Roi par Jacques d'Harcourt 
(1486) ; retrait devant Jean Labbey, lieutenant du 
bailli de Rouen en la vicomte d'Auge, par François 
d'Harcourt, baron de Beaufou et Beuvron, dud. Gef, 
vendu par Charles d'Harcourt, s^ de Bailleul, par 1086 
I. de prix principal (1528); aveu par Jean Lucas, curé 
de S^-Léger-du-Bosq, à Guillaume Vippart, chevalier, 
s** dud. fîef (1491, v. s.); remise de terre par Robert 
Vypart, s' de Silly, à François d'Harcourt (1552, v. s.), 
etc. Remise desd. pièces à Charles d'Auberville, bailli 
de Caen, pour lui et lad. Guillemette, sa femme, par 
Jean de S*«-Marie, stipulant lad. Marie de S^-Germain 
(1578). — Inventaire des lettres, pièces et écritures, 
baillées par Pierre d'Harcourt, baron de Beaufou, Beu- 



6 ARCHIVES DU 

Tron, La Motte et Mesnil-Bae, à Charles d'Harcourt, 
protoDOtaire do S*-Siège et châtelain de Croisj, son 
frère (1578). 

E. 4. (Cahier.) — Moyen format, 10 feuillets, papier. 

1S78. — Inventaire (lire vente) an château et ma- 
noir seigneurial de Benrron appartenante Pierre d'Har- 
court, chevalier de l'ordre du Roi, gentilhomme ordi- 
naire de sa chambre, seigneur et baron de Beaufon, 
Beuvron, La Motte, Le Mesnil-Bue, Creully en partie, 
Fresncy-le-Pucenx, Courtonne et S*-Lanrenl-en-Caux, 
des biens meubles étant and. château et maisons ap- 
partenant aud. baron et à ses frères mineurs, à eux 
échus par la mort de Marie de Saint-Germain, leur 
mère, par Thomas Thiboult, sergent royal en la vicomte 
d'Auge, sergenterie de Beuvron. en présence de Jac- 
ques Cauvio, licencié aux lois, avocat, greffier du 
vicomte d'Auge pour le siège des pieds de IHves et Beu- 
vron, pris pour adjoint, à la requête dnd. baron, de 
Charles d'Auberville, baron de Verbosq, bailli de Gaen, 
et de Robert Grente, sieur de Villervîlle, Brucourt, 
S'-Vast et Launèy, et Thomas d' « Olleançon », sei- 
gneur de S^-Oermain-Langot et de Lonlay, gardains 
de Jacques et Robert d*Harcourt, frères, enfants et 
héritiers de feu Guy d'Harcourt et de lad. dame, re- 
présentés par Jacques de Mannoury, s' de St-Germain- 
le-Vasson, et Jean Le Sens, s'' du Mesnil, en présence 
de Charles d'Harcourt, protonotaire du S^-Siège, sei- 
gneur et châtelain de Croisy, Christophe de « Couille- 
bœuf », curé de S'-Aubin-Lébisey, Denis Gosselin, 
curé de « Clairemont », etc.: i table qui se tire, adjugée 
aud. Jean LeSens,pour!2/3d'écu ; 2 « chaires acoustréz 
de cuyr », 40 s, ; 1 grosse forme, 2 s. ; 1 petite bancelle, 

5 s. ; 1 vieux buffet à 2 « armaires », fermant à clef. 6 
s.; i pocle à frire, 6 s.; 1 autre, 15 s. ; 1 por*le d'airain 
20 s. ; 1 bassin d'airain, 5 s. ; 1 chandelier de cuivre, 15 
s.; 1 pot d'étain, 12 s. ; 1 quarte d'étain, 7 s., autre 

6 8.,autre5s. 6 d.; 1 demi en étain,3 s., 2 s. 6d.,2s. ; 
1 moutardier d'étain,2s. ; 12 grands platsd'étain pesant 
17 livres, 4 livres ; 12 assiettes d'étain pesant 6 livres 1/2, 
35 s. ; 1 vieux ciel de lit de serge ronge, sans pendants, 
iO s. ; 1 matelas^ 30 s. ; 1 « cathloingoe » blanche, 
1 écu 1/3; 1 tapis vert, 1 écu 2/3; 1 petit pavillon vert 
et blanc à Timpériale, 20 s. ; 7 oreillers garnis de plu- 
me, 12 s. chaque ; 1 petite chaire d'ouvrage, 40 s. ; 1 
tabouret d'ouvrage, 20s. ; 2 chaires couvertes de cuir,i 
écu; 1 fut de tonneau, 55 s.; 1 fut de pipe, 30s.; 20 
bêtes porcines, grandes, mâles et femelles, 20 écus ; 
6 petits cochons, 1 écu 1/3 ; 1 poulain d'un an, de poil 



CALVADOS. 

brun, 3 écus; 1 vache, 4 éeus; 2 serviettes c de haulte 
lice », 3 écus ; 6 taies d'oreiller, 1 écu; 1 douzaine de 
serviettes « en façon de Grain dorge », 1 écu 1/3, eta 
— Rachat des adjudicataires par Pierre d'Hareoart 
desd. objets au prix qu'ils leur sont demeurés adjugés, 
par le moyen qu'il les en déchargera vers led. sergent. 

E. 5. < Gabier. ) — Moyen format, 10 feoillets, papier. 

1578. — État des mises faites par Pierre d'Harcourt, 
baron de Beaufou, Beuvron, etc., pour les obsèques et 
funérailles de Mariede Saint-Germain, dame douairière 
dud.Beuvron,damedeS'-Laurent,Fresney,laNocherye, 
Courtonne et Lignou, décédée le 27 mai 1578, tantà Beu- 
vron, Fresney, Lignou, la Motte, Grimbosq, qu'ailleurs, 
compris ce qu'il a coûté pour les médecins, apothicaires 
et chirur^ens qui ont assisté lad. dame durant sa ma- 
ladie, avec les drogues et médecines qu'ils ont fournies : 
pour le médecin Cardonnel, de Caen. qui a « peneé » 
lad. dame en sa maladie. 121. (dernier paiement); pour 
un autre médecin envoyé quérir à Vire, 60 s. ; pour 
l'apothicaire qui l'assista en sa maladie et lui bailla les 
drogues et médecines par l'ordonnance desd. médecins, 
avec les embaumements, 20 1.; pour le chirurgien qui 
Tembauma et vint exprès de Caen pour ce faire, 6 
1. ; pour 185 livres de plomb pour faire le cercueil, à^ 
s. 6 d. la livre ; p>our le peintre qui souda le cercueil 
et fournit 10 livres d'étain à 8 s. la livre avec fVUI, eji 
interligne) vingt-quatre armoiries de lad. dame, tant à 
la ceinture de l'église de Beuvron qu'aux torches^ flam- 
beaux et cierges, et qui fit lad. ceinture autour de l'é- 
glise et peignit aussi la chapelle ardente, 24 1. ; pour 24 
grosses torches de cire portées par 24 pauvres, 39 1. ; 
60 livres de cire, en grands, moyens et petits cierges, 
à mettre sur les autels, sur la chapelle ardente, à ses 
4 coins, à l'entour de l'église par dedans, et 12 que por- 
taient 12 femmes habillées en pauvres, allant après le 
corps, à 16 s. la livre ; louage de 87 aunes de velours 
noir à tendre le dedans de l'église de Beuvron durant 
le service haut et bas, à 7 s. 6 d. par aune ; louage de 
100 aunes de serge à tendre lad. église par dessous led. 
velours et à quelques bancs et sièges de l'église, au prix 
de 2s. 6 d. l'aune ; à7 Cordeliers de Vire priés d'assister 
au service et qui convoyèrent le corps de Fresney à 
Beuvron, 14 livres 10 sols ; à 5 Cordeliers de Falaise 
qui assistèrent an service et pour faire prières pour lad. 
dame. 12 livres ; à 6 Jacobins de Lisieux, 12 livres ; aux 
Cordeliers de Caen, qui s'y trouvèrent au nombr : de 
8, tant pour leur peine que s'en retourner et revenir au 
trentain à Fresney, 12 livres; au prieur desd. Jacobins, 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ DHARCOURT. 



qui fit Toraisoû funèbre, 6 livres; à 9 Carmes de Caea, 
qui assistèrent au service et aidèrent à garder le corps 
avant de partir de Fresney et pour revenir aud. tren- 
tain, 12 livres; à 4 Croisiers de Caen,7 livres 10 sols; 
item il se trouva 2 autres Cordeliers, curés de Dives et 
Léaupartie, qui furent aud. service gratis, et assisté- 
rent aud. service 90 prêtres, tant curés qu'autres, qui 
tous dirent la messe en intention de lad. dame, du 
nombre desquels il y en eut 77 qui prirent argent, cha- 
cun 3 sols, et le reste dit gratis, fors qu'ils dînèrent au 
logis avec la plus grande partie de ceux qui prirent 
argent, sans mettre en compte 25 boisseaux de froment, 
2 tonneaux 1/2 de cidre, le vin, et autrescommoditésqui 
furent prises en la maison ; pour la <i donnée » faite le 
jour de Tenterrement, où il se trouva 2.000 pauvres, à 
chacun desquels fut donné 12 deniers, 100 livres; ser- 
vice du lendemain fait par les Cordeliers de Vire ; à 
Beuvron, pour le souper du jeudi, veille des obsèques, 
pour les religieux qui y allèrent coucher, en viande, 
coûta 4 ). 10 s.; le jour des obsèques, qui était un 
vendredi, eouta en poisson acheté tant à Caen qu'à 
Dives, 33 1. ; pour 14 douzaines 1/2 d'œufs pour le di- 
ner et souper led. jour, 83 s. 6 d.; led. jour, pour oO 
bottes de foin acheté pour les chevaux, étant celui de 
la maison failli, 75 s. ; à 4 hommes et femmes qui 
ont aidé à faire la cuisine, à cuire le pain au boulan- 
ger, |à dresser les chambres et resserrer le linge, deux 
jours durant, 26 s. ; à ceux qui ont sonné les cloches un 
jour et une nuit entiers, 20 s. ; aux maçons qui ont levé 
la tombe de pierre où fut faite la fosse et iceile remise 
après l'inhumation» 29 s. ; pour le batelier du Ham, 
pour avoir passé le corps et la suite et avoir repassé la 
suite au retour de l'inhumation, qui était en grand 
nombre, 20 s. ; pour les habillements de deuil : 6 aunes 
de drap fin noir pour faire manteaux et bas de soie à 
MM.de Beuvron et d'Harcourt, à 7 1.10 s. l'aune; 5 
aunes 1/4 de bon basin noir croisé, pour leur faire à 
chacun un pourpoint, à 40 s. l'aune ; 5 aunes 1/2 de 
futaine blanche pour les doubler, à 15 s. l'aune; 4 au- 
nes de boucassin noir à doubler lesd. pourpoints, à 15 
s. l'aune ; 2 aunes 1/4 de « trillys )» pour leur faire des 
chausses à botter, à 22 s. l'aune; 1 paire de jarretières 
de soie noire pour M. de Beuvron, 30 s. ; 8 aunes quar- 
tier et demi de serge de Florence à 9 1. l'aune pour faire 
des chausses et des coiletins auxd. s"" et une robe à M***^ 
de Courtonne ; 1/2 tiers de serge baillée à Louis Pain 
pour parfaire les habillements, à 6 1. 10 s. Taune ; pour 
7 aunes 3/4 de serge de Florence à faire robes aux d""'*' 
de Villerville et de « Veilleys », à 8 I. l'aune ; 10 aunes 
de c charge » (serge) de Caen renforcée pour faire les 



cotillons desd. d*^^*% à 50 s. l'aune; 4 aunes de serge 
de Beauvais pour faire une robe à la demoiselle des 
d*"" de Courtonne et de a Villeys •, à 115s. l'aune; 
pour 3 accoutrements de crêpe pour les 3 sœurs en 
un voile, coiffe, collet et ceinture, et pour les collets et 
coeffes de deux demoiselles, 90 1.; pour 33 aunes 1/4 de 
drap noir pour faire manteaux aux s*^ du Mesnil, de S^^- 
Marie, de S'-Germain, de La Boullaye, Espins, et de 
La Vauselle, à deux pages, deux hommes de chambre, 
La Chesnaye, Pyael, Hoccart, Jean le cuisiniecy et 
Romain, homme de chambre de la défunte, à 6 L 10 s. 
l'aune; autres vêtements aux domestiques; 4 aunes de 
drap pour faire deux housses de selle et deux harnois de 
chevaux pour les chevaux de MM. de Beuvron et d'Har- 
court. à 112 s. 6 d. l'aune; pour la façon desd. harnois 
et housses, et y fournir de cuir, 7 1. 2 s. 6 d.; pour 
3 quartiers de drap pour faire une valise noire, 69 s. 3 
d.; pour 2 paires de cordons de laine noire à grosses 
houppes pour mettre à lad. valise et à une autre de 
de cuir, 4 1. ; 90 aunes 1/2 de drap noir à habiller 24 pau- 
vres avec robes à manches et chaperons, et 12 femmes 
en pauvres avec de longs manteaux traînant jusqu'en 
terre, dont il y en a 43 aunes 1/2 à 55 s. Taune et 47 à 
72 Sw 6 d. ; 12 aunes de belle toile pour faire 12 couvre- 
chefs auxd. 12 pauvres femmes au lieu de chaperons, 12 
1.2 s.; pour avoirfait couvrir 2 chapeaux de crêpeetcor- 
dons de crêpe pour MM. de Beuvron et d'Harcourt, 6 L 
10 s. ; 4 chapeaux feutres plats et pointus, sans cordon et 
sans garnitures, toutnoirs, pour lesd. s", le protonolaire 
et M. d'Hardencourt, 6 1. 4 s. 6 d. ; pour 2 ceintures cou- 
vertes de serge pour lesd. s", 4 1,; pour avoir fait 
vernir leurs épées et mis des fourreaux de vache et de 
serge par dessus, 4 1.; 24 chapeaux feutres avec cordons 
de crêpe pour les gentilshommes et serviteurs domesti- 
ques, à 30 s. pièce; habillements desd. gentilshom- 
mes ; voyages et charrois pour les obsèques ; au bro- 
deur qui a fait 4 chasubles de velours noir, à quoi il a 
fourni les doublures et le satin cramoisi de quoi faire 
les écussons, et fait 9 écussons au drap mortuaire et 
contre-autel, dont on lui a baillé le satin, 13 1. 10 s.; 
pour 3 quartiers de satin cramoisi à faire lesd. 9 écus- 
sons, 6 l. 18 s. 9 d. ; 3 aunes de serge de Beauvais 
noire pour faire des chausses au protonotaire, à MM. 
d'Harcourt et d'Hardencourt, frères, à 115 s. l'aune; 1 
aune de lingette noire bien fine pour leur faire deux 
bas de chausses, 60 s. ; 5 quartiers de créseau pour faire 
les doublures des corps des chausses, 50 s. ; 1 aune de 
frise noire pour faire les bourrelets, 12 s. ; 5 aunes de 
drap noir pour le s' de La Croix, précepteur desd. pro- 
tonotaire et d'Hardencourt, à 100 s. l'aune ; 6 douzaines 



ARCHIVES DU CALVADOS. 



de boulons de soie noire à doubles carreaux pour les 
pourpointsdesd. s^, à 5 s. la douzaine, et 2 douzaines i/2 
d'autres boutons de soie à queue pour led. de La Croix, 
« leur homme », à 3 s. la douzaine ; 1 once de soie noire 
pojir piquer leursd. habillements, 20 s. ; 1 aune de serge 
de Caen pour faire 3 paires de bas de chausses à M"**de 
Gourtonne, de Villeys, et leur demoiselle, 47 s. 6 d. ; pour 
lafaçon, soie et semelles desd. 3 paires, 18s. ; 3 aunesl/2 
de (( trillys » noir à 22 s. Taune, 1 aune 3/4 de bon- 
basin croisé à 40 s. Taunc^ et 6 aunes 3/4 de passement 
de soie noire à broder, à 3 s. l'aune, pris par Jacques 
Pain pour les robes, cotillons et corsets desd.d'^®"; pour 
avoir été (( racoustré » une cape pour M. d'Harcourt 
par led. Pain, qui avait servi autrefois pour le deuil, 
40 s.; façon des habillements: à Jean Boucher pour 
avoir fait 36 robes de pauvres de 2 aunes 1/2 chaque, 
13 1. 10 s.; façon de 15 paires de chausses de deuil, 
plus 2 paires faites à M. d'Harcourt du vivant de 'la 
défunte, encore dues, 21 1. ; à Jacques Pain, pour les 
façons des robes de M"*' de Villerville, de Gourtonne et 
de Villeys,et de leur demoiselle, et à chacune un cotil- 
lon, 12 I. 9 s. 4 d. Service du bout du mois à Fresney 
où se trouvèrent 42 religieux et grand nombre de prê- 
tres qui dînèrent à la maison, et coûta en poisson pour 
leur donner à diner 12 1. 8 s. H d.; payé aux prêtres 
qui prirent argent et qui ne dînèrent point; à Toflrande 
donné par Mess" et demoiselles et leur suite, 5 s.; aux 
sonneurs qui sonnèrent les cloches depuis midi la veille 
jusqu^au service, 6 s.; le 4 juillet, autre service à Beu- 
vron pour le bout du mois de l'inhumation, où il se 
trouva 51 prêtres dont 39 prirent argent, revenant à 
117 s. ; les autres dînèrent au logis avec quelques hon- 
nêtes personnages qui assistèrent aud. service, où il 
coûta pour le poisson, œufs, sel, épice et « naveaulx », 
102 s., non compris le cidre ni le beurre, qui furent 
pris À la maison; 2 pots de vin achetés à Dives pour le 
diner, 19 s.; en pain pour led. dîner, tant pour les gens 
d'église et autres qui assistèrent au service que pour les 
pauvres qui allèrent revêtus de La Motte à Fresney, 68 
s. ; aumône à 1600 pauvres en liards, 19 1. 18 s. ; le 2 
juin , service à Grimbosq ; le pénultième mai, ser- 
vice à La Motte Cesny ; la nuit du 5 juin, quand le 
corps de lad. dame fut porté à Beuvron , les reli- 
gieux qui l'accompagnaient et autres de la suite 
burent en passant à Argences, et coûta pour ce 
35 s. ; le 25 juin, quand MM. de Beuvron, de Croisy et 
d'Harcourt furent à Falaise pour faire sortir de garde 
lesd. de Croisy et d'Harcourt» et leur accorder partage 
par led. de Beuvron, leur aîné, et aussi établir des 
tuteurs à Jacques et Robert d'Harcourt, où se trouvèrent 



18 gentilshommes leurs parents, tant du côté paterne 
que maternel, où il a coûté pour le diner et défra 
pour toute la compagnie 40 1. 2 s. ; services, ceintures, 
c force escussons d'armaryes %, à Lignou, Saint-Lau- 
rent-en*Gaux ; legs de lad. dame : à ses serviteurs , 
200 1., à ses deux demoiselles de Meslay, 50 1.: dettes 
de lad. dame: aux chanoines de Coutances, 2 ans de la 
dîme de Fresney dont elle avait joui par cédule, 2001.; 
à Jacques Moutier pour les épiées qu'il avait baillées à 
crédit à la Guibray 1577, 87 1. ; frais judiciaires de la 
succession, etc. — Total des paiements, 4,080 livres 
4 sols 10 deniers , non compris 40 1. 7 s. « partables » 
seulement entre MM. de Croisy et d'Hardencourt. 

E. 6. (Registre.) — Moyen format, 72 feuillets, papier. 

Ii78. — Inventaire des lettres, pièces et écritures 
concernant la succession de Marie de S'-Germain, 
dame de S'-Laurent-en-Caux, Lignou, La Nocherie, 
Gourtonne et Fresney-le-Puceux, dame douairière de 
Beuvron, veuve de Guy d'Harcourt» chevalier, baron 
de Beaufou et Beuvron, fait par Pierre d'Harcourt, 
baron de Beaufou et de La Motte Cesny et Grimbosq 
et du Mesnilbue, s*" de S*-Laurent-en-Caux et de S^- 
Germain assis à Fresney- le-Puceux, fils aîné et pré- 
somptif héritier desd. défunts, gardain par autorité de 
justice de Jacques et Robert d'Harcourt, ses frères mi- 
neurs. — F" 2. Terre ou terres de Lignou. — F® 21 v\ 
Terre et sieurie de la Londe de Boulon. — F* 25 v®. 
Terre de Villays. — F** 35 v**. Fief, terre et sieurie de la 

* 

Nocherie. — F** 43 v°. Sieurie de Fains. — F* 48. Terre 
et sieurie de Fresney-le-Puceux. — F* 50. Terre et 
sieurie de Gourtonne. — F« 53. Terre et sieurie de S*- 
Laurent-en-Caux. — Led. inventaire par Pierre Ger- 
vaize, sergent royal en la vicomte de Falaise et ordi- 
naire en la sergenterie de Bretteville, présents Robert 
Grente, s*^ de Villerville, et Thomas d'Olliençon, s** de 
S*-Germain-Langot, gardains desd. mineurs. 

E. 7. (Liasse.) — 3 pièces, parchemin; 12 pièces, papier. 

li84^162S. — Approbation devant Philippe Delau- 
ney et Jacques Le Dresseur, tabellions en la vicomte 
de S^-Sylvain et Le Thuit au siège du Thuit, par Jac- 
ques d'Harcourt, sieur d'Hardencourt, pour Pierre 
d'Harcourt, gentilhomme ordinaire de la Chambre du 
Roi, baron de Beaufou, Beuvron, La Motte Cesny, 
Grimbosq et Mesnilbue, sieur des terres et sieuries de 
Monthuchon, Le Manoir , Vienne, Creully, Mathieu, S*- 
Laurent^en-Gaux et Fresney-le-Puceux, son frère aine. 



son tuteur, du compte des mises et recettes par lui 
effectuées, et quittance de la somme dont led. tuteur 
était redevable, etc. Présents Olivier de Martiubosc, 
écuyer, s' de La Vaucelle, Jacques de Mannoury, s' 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 9 

Caon pour led. festin, 10 I. iS s. 6 d. ; à M. de Pinche- 
mont, apothicaire de Honfleur, pour ce qu'il a fourni 
de luminaire et autres choses, 180 livres; à Houliey, 
Jacobin de Gaen, qui a fait Toraison funèbre de M. de 



de S'-Germain-le-Vasson, etc. (1580). — Extrait du \ Villerville, 12 1. ; dépenses de voyages dud. tuteur, 



rôle des placets présentés au Roi, arrêté et signé 
da sa main ei contresigné Brulart, à Paris, le 10 
mai 1587, accordant à Pierre d'Harcourt, s' de Beu- 
vron, la garde noble de Pierre d*Harcourt, son proche 
parent. — Ratiûcaliou devant Philippe Delauney et 
Jacques Le Dresseur, tabellions au siège du Thuit, 
par Robert d*Harcourt, sieur de Chastignonville, du 
compte de son tuteur Pierre d'Harcourt , baron de 
Beuvron, son frère aîné (1588). — Délibération de Ro- 
bert d'Harcourt, sieur de Chastinonville, Jean Margue- 
rie, sieur de Sorleval, élu à Gaen, Guillaume de Seran, 
sieur de Canivet, Jacques de Moges, Jacques Le Brunet, 
écuyer, sieur des Paliières, procureur d'Antoine d*Es- 
piney, chevalier de Tordre du Roi, de Gharles de Gar- 
bonnel, seigneur de Ganisy, mestre de camp de 10 
compagnies de gens de pied pour le Roi, de M. d'Esca- 
geul, sieur de la Bretonnière, lieutenant de 50 hommes 
d'armes des ordonnances du Roi, de Thomas d' « Oil- 
lençon », sieur de Saint-Germain etdu Mesnil-Herman, 
enseigne de 100 hommes d'armes des ordonnances du 
Roi, d'Antoine de Sillans, sieur et baron de Greully, 
d*Henri de Pellevey, baron de Fiers, Tracy et Caligny, 
de François d* < Oillenson », sieur des Loges-Saulces, 
de Gilles de Bailleul, sieur de Montreuil et Lamberville, 
Jean d'Esquay, sieur de Rapilly, tous parents et amis 
de Jacques d'Harcourt, CIs Pierre, lui nommant pour 
tuteur led. s'deChaslinonville, avec avis de poursuivre 
la clameur par lui intentée contre François Le Hérissy, 
chevalier de Tordre du Roi (1588). — Gompte de re- 
cettes et dépenses faites par Pierre d'Harcourt, du 
bien et revenu de Robert de Grente, s' de ViUerville, 
décédé en 1585, laissant pour enfants Marie et Fran- 
çoise de Grente, auxquelles il fut élu tuteur, rendu à 
Antoine de Lcmgaunay, chevalier, sieur de Franque- 
ville, et Julien d' c Ollienson », sieur de Coulibœuf, 
héritiers dud. de ViUerville, à cause desd. Marie et 
Françoise, leurs femmes, nièces dud. d'Harcourt : à un 
« pouUailIier » de Gaen, pour le gibier fourni pour les 
obsèques dud. s' de ViUerville, 63 1 . 1 s. ; à 4 cuisiniers 
de Gaen, venus à ViUerville servir le festin desd. ob- 
sèques, 45 1. ; aux pâtissiers de Gaen qui ont servi led. 
festin, 36 1. ; pour le vin desd. pâtissiers et cuisiniers 
dans Caen, 60 s. ; & l'apothicaire de Gaen qui a fourni 
ce qui était de besoin de son état aud. festin, 28 1.3 s.; 
pour les abricots, citrons, oranges, os à moelles pris à 
Calvados. — Sérib E. 



notamment à Pont-Audemer ; frais judiciaires; en 1587, 
2 écharpes de taffetas et 3 paires de gants pour lesd. 
demoiselles, 70 s., etc. (1596). Additions ultérieures. — 
Inventaire et adjudication des chevaux demeurés du 
décès de Jacques d'Harcourt, comte de Cosnat et mar- 
quis de Beuvron, par Michel Le Picard, huissier pour 
le Roi au bailliage et vicomte de Caen, requête de 
Pierre d'Harcourt, marquis de Beuvron et de la Motte 
Harcourt, comte de Croisy, tuteur légitime et naturel 
de la fille mineure du défunt, en présence de Léonore 
de Ghabot de Saint>Gelais, comtesse de Cosnat, sa 
veuve, pour éviter à la c dépérition i et diminution de 
la valeur desd. chevaux : un cheval de poil noir bai, 
ayant une étoile au front, appelé Florac, sellé d'une 
vieille selle de velours vert à passement d'or et d'ar- 
gent, avec la bride, 300 livres ; un autre de poil noir 
brun appelé le Vidame, sellé d'une selle de velours 
rouge couverte de passement d'or et une bride, à Jac- 
ques Aupois, sieur du Parc, 105 I.; deux autres à Ro- 
bert Ëstienne, chirurgien, 45 et 24 livres, etc. (1622). 
— Nomination par les parents et amis de Gillonne, Qlle 
mineure de Jacques d'Harcourt, de son aieni, Pierre 
d'Harcourt,marqui8 de Beuvron,comme tuteur; et vu son 
antiquité, au cas où il décéderait avant sa majorité» pour 
éviter aux frais qu'il conviendrait faire pour rassembler 
lesd. parents, dont la plus grande partie demeure hors 
la province, et aux provinces les plus éloignées du 
royaume, nomination pour tuteur subrogé en son lieu 
et place de Charles d'Harcourt, comte de Croisy, oncle 
paternel de la mineure, etc. (1623). — Prisée et vente 
en la place des Halles et en la place du bout du Pont-S^* 
Michel, lieux accoutumés à vendre biens par justice, 
des biens dud. défunt, par Nicolas Janot, sergent à verge 
et priseur-vendeur de biens en la ville, prévôté et vi- 
comte de Paris, assisté de Jean Méry, marchand fripier 
à Paris, « lequel m'auroit donné advis de la valleur 
desd. biens », en présence d'Adrien Le Viel, s' de Val- 
lendré, l'un des gentilshommes du seigneur de Beuvron» 
tuteur, et de Philippe de Bresme, secrétaire de la 
comtesse de Gosnac, veuve du marquis de Beuvron : 
un pourpoint et haut-de-chausse de satin noir et un 
manteau de pareille étoffe, enrichis de passement d'or 
et d'argent, à Tusage du défunt, prisés 110 livres, ven- 
dus 141 I. à Nicolas Langlois, m^ orfèvre à Paris, rue 
des « Arciis » ; un manteau de drap écarlate rouge, 

2 



10 



ARCHIVES DO CALVADOS: 



garni de bandes de satin, ^ud. usage, prisé 30 I., vendu 
à Gilles Dagrospré, fripier me de la Lingerie, 45 I. ; 
une toilette et sac de velours vert, 18 I. ; une doublure 
de manteau de pelucbe jaune, 13 I. ; 1 manteau de ve- 
lours noir figuré, doublé de peluehe noîre, 45 1.; i 
jarretières de taffetas de la Chine, garnies de dentelle 
d'argent, 6 I. ; 1 pourpoint et haut-de-ehausse de satin 
tanné, et manteau de pareille étoffe, en broderie d'or 
et argent, avec un reste de bande de pareille broderie, 
300 I. ; i manteau d'éearlate rouge en broderie d'or et 
argent, à Pierre Fillassier, orfèvre, demeurant rue Vieil- 
le-^Monnate, 00 I.; 1 tour de lit, faconde Caen, et 1 
tapis de table, le tout de damas gris et tanné, 63 I.; 1 
pourpoint de satki blane en broderie et 1 haut-de- 
chausse de satin noir à passement de Milan, 10 1.; 
i ceinture et porte-épée de vieille broderie d'or, 4 1. o s. 
t,, elc. Total 908 1. 2 s. t. (10 juin-S juillet). —Re- 
quête au prévôt de Paris ou son lieutenant civil par 
Pierre d'Harcourt, tuteur de lad. Giilonne, exposant 
qu'après te décès dnd« Jacques il aurait été fait inventaire 
des biens meubles, habits, orfèvrerie, chevaux et autres 
dioses demeurées après son décès, \e 21 février 1623, à 
6aen, contenant l'enchère et vente desd. biens (cf. Ë. 8), 
et qu'il désire faire vendre à Paris ceux qui restent, et 
à éetté fin les faire prker, d'autant que par led. inven- 
taire il n'y a aucune prisée faite, mais seulement des 
enchères desd. bien», suivant la coutume de la ville de 
Gaen, joint que depuis lesd. enchères le « descry »> du 
pftssemékit>if'èr et d'argent aurait été faii. à cette cause 
craint led. tttleur que partie desd. bienit ne soient ven- 
dus ce qu'ils ont été enchéris par led. inventaire ; 
permission de prisée et vente (8 juin 1023)'; autre 
requête du 30 jdin, demandant levée de la défense faîte 
depuis le commencement de la vente, de faire ventes 
publiques, attendu le bruit de la maladie contagieuse; 
attendu qu'il n'y a eu et n'y a aucune maladie conta- 
gieuse en la maison où demeure à Paris le suppliant- 
et que le défunt n'est décédé en cette ville. — Mande- 
ment de François de Brochard, lieutenant du bailli de 
Caen en- la vicomte de Falaise, pour le répertoire et in- 
ventaire des lettres et meubleB,bannieset proclamations 
dé ce qui appartient and. défunt au château de Falaise, 
dont led. Jacques était gouverneur; extrait y relatif du 
registre de Georges Marguerit, sergent à Falaise, por^ 
tant inventaire desd. biens, armes et munitions étant 
dans la basse-cour, maisons, édifices, donjon et grosse- 
tour dud. chAteau, en présence de Charles dlHarcourt, 
comte de Croisy, fils du seigneur de Beuvron, capitaine 
et gouverneur de la ville et château de Falaise, de Ni- 
colas Le Prévost, sieur € du Doumarests i, son lieute- 



nant, et d'Alexandre, écuyer, s' du Vey, avocat an siège 
de Falaise, conseil du seigneur de Beuvron. « Dans la 
court du danjonr, deux -pièces de canon montée sur 
roue avec un passe voilant avec cinq harquebuze à 
croc de fonte verte; Dans la chambre du danjour, trois 
mousquets et six harquebuze à mèche; dans lad. cham- 
bre a esté trouvé deux cuirasses aveeques -les casques, 
montés sur deux croisses de bois, deux halbardés et une 
pertuisenne avec ung viel espîeu rompu, neuf picques, 
sur qooy il y en a trois non ferrés', avee trois battons 
d'ensengne avec le plomb au bout. Item, dans la mesme 
chambre, viron la qnatreyesme partie dTun saûlmon de 
plomb. Item, six brasses de mèche avec le cordeau du 
puis de la grosse tours. Item, a esté trouvé dans 
le maguazin dud. danjour trois baris et quatre banques 
de poudre â eanon avee trois petittes banques longue^ 
sur qnoy il y en a une plaine de poudre à canon et les 
deux autres demye, et saize bottes de mèche, siit ben- 
dollières avec les cassiers et quatre bourses et six fou- 
chattes ferrés, deux pétars de plomb, trois viels corsel- 
lets avec deux hausse col et traizé brasses de fer dans 
ung petit pennier et viron six livres de balles de plomb 
avec une barre de fer. Meuble. Item, dans lad. cham- 
bre du danjour une couche de bois de noler avee la 
fonsaille, dans laquelle y a deux viels matéllasde touelle 
et quatre lambeaux de vielle couverture de Crin, lesd. 
matellas plains de bourre avec un pavillon de lingette 
jaulnC) estoffé de passement et frenge noir et jaulne. 
Item, ung chariot de bois de chesne, dans lequel y a 
une paillasse, ung matenal {sic) de touelle avec un tra- 
versain piain de bourre, avec un autre petit traversaio 
de futaine plain de laine. Item, une petite tablé de bois 
de fouteau avec deux vielles petittes bancelles. Item, 
une cherre guamie de cuir doré et une autre vielle 
cherre toutte rompue et ung viel escabeau. Item, une 
vielle bancelle deux ays de bois de chesne avec une 
pièce de bois d'ormeau pour faire une eschelle. Item, 
un viel bahur. Item, ung chandellier de cuivre. Item, 
une lanterne avec deux lampes defert blanc. Item, une 
bésche ou piquois. Item, trente "neuf mousquets, vingt 
neuf fourchettes ferrés, trente deux bendollières, deux 
douzaines de bendollières de lou marin. Item, sur la 
plate-forme,a esté trouvé une pièce de fonte verte avec* 
ques deux boettes de fer. Item, dans la court du chas- 
teau a esté treuvé deux grosses vielles boettes de fer. 
Au corps de garde. Item, une hnlbarde pour le chouisse 
et une halbarde rompue. Item. ungrateHier pour met- 
tre les armes et deux vielles bancelles rompue. Item, 
deux vielles boettes de fer sur le pont. Item, dans la 
salle où sont les armes dud. seigneur, a esté trouvé dix* 



SÉRIE E. — T1TJ61ES FïlODilBX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



U 



ilQuf picqaes Caçf^és par uq bout. Ilem, dans lad. 3aile 
y a vingt et une père d'arme don y manque shc habil- 
lements de tesie et n'y a que buiel gantelles portés sor 
chacun un tertre. Item, une vielle boette de fer .et un 
feu9t de taobour^;. Item, ung petit tertre de bois, ujcig 
ays avec ung petit baril à mettre du sel. Iteip, dans la 
cuisigne a esté trouvé une couche de bois des chesne 
sans fionsaiiles. Item, ung buffet fermant À clef.. Item, 
une table de cuisigne avec le gros billot à hager vian- 
des, item, une cramaillère de fer avec deux landiers de 
pbttin. Item, unc/granc^ marmitte de fonte verte. » 
Garde-manger : «• une coutelière, dont y a trois cous- 
tèaux enrichis de narqua et perle et trois enmanchés 
de noir; une. petitte casse carrée^ fasson de Flandre, 
fermant à clef», etc. Caveau. Cabinet de Madame. Gar- 
de robe. Chambre de Monsieur :. S pièces de tapisserie ; 
une couche de bois de noyer enfoncée, dans laquelle y 
al paillasse de « touelie 9 et le lit de plume avec on 
matelas de futaineet une couverture ou « castalongne » 
de laine blanche et une courte-pointe de taffetas jaune 
piquée, avec un ciel de lit en housse d ecarlcUe cha- 
marré de passement d'or ; une table à pieds tournés avec 
le tapis d'ôcarlate chamarré de passement d'or de « Bou- 
longne »; c une grande cherre et six escàbelles qui ce 
ploye, guarnis de vellour à foncz d'argent » ; 5 esca- 
beaux et 1 chaire garnis de velours vert; 4 selles de ve- 
lours servant à cheval, une incarnat, l'autre bleue en 
broderie d'or et d'ai^ent, une verte enrichie de clin- 
quant, .une noire passementée de grand passement noir 
de soie, avec le harnois servant à la selle verte; une 
paire de petits soufQets, 3 pots de chambre d'étaio, i 
tableau, 1 épinette, 1 petit marteau de cuivre, etc. 
Chambres diverses. Grande salle : 8 pièces de tapisse- 
rie, 1 table qui s'allonge, avec le tapis, 12 grandes 
chaires garnies de tapisserie. « Une perre d'armares à 
mettre les habits de Mons% dans lesquelles sont partie 
des armes dorés de Mous', le marquis, comme Jes deux 
jambes^ les pièces de la celle d armes et. la testière du 
cheval, avec le dessus du col du cheval nommé le 
chamfrain »« Grenier. ^( Ung viel mennequin », une 
vieille cuirasse^ etc. Linge trouvé dans le bahut de la 
chambre nattée, etc. Réclamation par le marquis de 
Beuvron d'objets inventoriés, qu'il avait fait apporter 
aud. château povtr s'en servir lorsqu'il prit possesaiondu 
gouvernement ; autre réclamation par le procureur de 
Français d'Harcourt, seigneur et baron, du Mesnilbue 
(16^3). — Ordonnance de Guillaume Vauquelin, s' de 
LaFresnaye, lieutenanl général au bailliage et prési- 
dial de Caen, entre Pierre d'Harcourt, tuteur, et Fran- 
çois d'Harcourt, demandeurs en ajournement contre 






Léonore Chabot de S^-Gelais, comtesse de Gosnaci» 
dame de la baronnie de Montlieu, mère de la pupille 
et sa tutrice et actionnaire pour défendre aux causes 
et actions auxquelles led. Pierre pourrait avoir intérêt 
contre la mineure, pour voirjuger que led. Pierre aura 
délivrance de 3t mousquets, 6 arquebuses à mèche, 2 
cuirasses, etc.j. contenus aud. répertoire, comme lui 
appartenant et ayant été prêtés par lui au défunt lors-r 
qu'il entra aud. château, et que led. François rempor- 
tera les objets par lui prêtés à son défunt frère pour 
s'équiper et armer dans led. château, de l'obéissance de 
lad. veuve, qui récl9,me un ciel de Ut avec les rideaux 
de taffetas incarnat qu'elle apporta lors de son mariage, 
et autres objets, lad. ordonnance accordant délivrance 
desd. objets et prescrivant la vente des autres meubles 
portés aud. inventaire (1623). 

K 8. (Registre.)^ Moyeu format, 33 feuiHets.* papier. 

16SS. -r Extrait de la vente par inventaire des biens 
demeurés du décès de Jacques d'Harcourt, chevalier des 
ordres du Roi,* comte de Cosnat et marquis de Beuvron, 
faite le 21 février 1623 et suivants devant la porte de 
son logis, paroisse S*-Jean de Caen, rue Ëxmosine, par 
Michel Le Picard, huissier au bailliage et vicomte de 
Caen, à la requête de Pierre d'Harcourt, marquis de 
fieuvron, de la Motte Harcourt^ comte de Groisy, ca- 
pitaine de 100 hommes .d'^rn^^s des ordojinances du 
Roi, tuteur de la fille mineure, du défunt, en vertu de 
mandement de Guillaume Vauquelin, s^ de La Fres- 
naye, président et lieutenant général au bailliage et 
présidial : 1 collier de 31 perles^ savoir 30 rondes et 1 
moins ronde, enchéri à 3.500 livres, différé à adjuger, 
personne n'ayant voulu. enchérir sur led« prix; 5 onces 
.5 gros d'assez grosses perles « barocques », mis à prix 
par Jean Varin, orfèvre, à 100 1., différé à adjuger com- 
me dessus ; 41 boutons de diamants auxquels boutons 
y a 7 petits diamants taillés â facettes, enchéri par 
François Harel, orfèvre, à 300 I., différé ; 1 paire de 
pendants d'oreilles de diamant, à chacun desquels il y 
a 10 diamants, aucuns desquels sont moyennement 
gros, et autres plus petits, taillés à facettes, ench. 
10001., n. adj.; o roses de petits .diamants, dont il y 
en a une plus grande que les autres, composée de 26 
diamants, et les 4 autres de 13 diamants, ench. à 300 
liv., n. adj. ; 1 assez grande enseigne de diamants faite 
en cœur, en laquelle il y. a plusieurs diamants moyens 
et petits et au milieu un saphir qui tient lieu de dia- 
mant, 1.000 1., n. adj.; 1 petite chaîne de menues 
perles u barrocques » et de rubis contrefaits, 60 1., n. 



12 



ARCHIVES Dtl 



adj. ; I petite chaîne de diamaats composée de 55 piè- 
ces auxquelles il y a 29 diamants, tant moyens que pe- 
tits, 500 I., n. adj. ; 1 coiffure de diamants, à laquelle 
il y a 11 pièces et auxd. 11 pièces IIS diamants, tant 
moyens que petits; l ceinture avec 6 agrafes de dia- 
mants et une rose au bas, auxquelles il y a 73 dia- 
mants, 120 I., n. adj. : 1 petite croix d*or à laquelle il 
il y a 17 diamants taillés à facettes, fort petits, 18 1., 
n. adj.;l bouquet de rubis contrefaits, émaillés de 
blanc, 6 I., n. adj.; 1 bouquet d'émeraudes contrefai- 
tes émaillées de blanc, 61., n. adj.*; 1 paire de pen- 
dants d'oreilles d'émeraudes contrefaites, 6 I., n. adj. ; 
1 paire de pendants d'oreilles de bonnes émeraudes 
faites en raisin, 15 I., n. adj. (en marge: renvoyé à M"*); 
1 grande chaîne de diamants h laquelle il y a 14 gran- 
des pièces composées chacune de 13 diamants et 14 
petites pièces composées chacune de 9 diamants, tant 
moyens que petits, desquelles grandes pièces il y en a 
une rompue et à cinq desd. petites pièces il manque à 
chacune i diamants, manque à la grande pièce du mi- 
lieu de lad. chaîne un diamant qui aété remis ailleurs, 
ench. à 800 1., ni adj.; 1 montre et 1 petit miroir d'émail 
de blanc et de rouge, 501., n. adj.; 1 bouquet de plume 
de hibou, enchéri par Charles de Bourgueville, sieur de 
Bnicourt, à 7 livres, non adjugé ; 1 paire d'heures sur 
la couverture desquelles il y a 10 turquoises, 60 s., n. 
adj.; 1 bracelet de rubis et diamants composé de 90 
petits rubis et 60 petits diamants taillés à facettes, 60 
livres, non adjugé ; deux bagues d'oreilles, à chacune 
desquelles il y a une petite rose de diamants, de 7 dia- 
mants chacune, taillés à facettes, 30 1., n. adj.; 1 chan- 
delier de cristal à 6 branches, 12 1., n. adj.; 2 corbeil- 
les d'argent ciselé à jour, dont une de moindre gran- 
deur que l'autre, qui est couverte, 6 I., n. adj. ; i chan- 
deliers d'argent ciselé à jour,7 Iiv.,n. adj.; « 1 boujoir » 
d'argent, 4 I., n. adj. ; 2 coupes d'argent, dont une de 
vermeil doré, 6 L, n. adj. ; 1 « porteguand > de ver- 
meil doré, 60 s., n. adj. ; 1 cabinet d'ébène garni d'ar- 
gent, 20 I., n. adj. ; 1 petite « appoticquerye » d'ébène, 
t accoustrée i d'argent, 12 I., n. adj. ; 1 coffre de la 
Chine, 4 L, n. adj. ; 19 tableaux, tant moyens que pe- 
tits, partie desquels sont enchâssés d'ébène, 12 1., n. 
adj. ; 2 cabinets d'Allemagne, 1 moyennement grand et 
l'autre petit, 61., n. adj. ; 1 grand miroir enchâssé d'é- 
bène, 6 1. , n. adj. ; 1 boîte d'argent à mettre de la pou- 
dre, 100 s., n. adj.; 1 fort petite écuelle à oreille, d'ar- 
gent vermeil émaillédoré, 60 s., n. adj.; 1 paire de 
mouchettes d'argent, 85 & , n. adj.; 1 petite robe de gaze 
à fleurs à fond noir accommodée de petites dentelles 
d'or et d'argent, 1 habit de jupe de salin gris de lin 



CALVADOS. 

chamarré d'or et d'argent avec passepoils de satin 
blanc rempli de bandes de satin încarnadin, doublé 
de taffetas blanc, accommodé de boutons d'or et d'ar- 
gent, 1 paire de souliers de velours incarnadin avec de 
la chènette et des boutons d'or et d'argent, 1 chapeau de 
satin incarnadin tout chamarré de grands passements 
d'argent et autres vêtements, non adjugés, personne 
n'ayant voulu mettre à prix (voir la vente de ParisE. 9); 1 
carrosse neuf doublé de velours cramoisi à fond de satin, 
garni de ses carreaux et dossiers de même étoffe, avec 
frange de soiecramoisieetlesrideauxdedamascramoisi, 
le bois du carrosse et les ferrures du dehors dorés, plus 
la couverture ou fausse housse du carrosse de toile noire, 
mis à prix par lad. veuve du marquis de Beuvron k 900 
I. t., a elle adjugé du consentement du tuteur; un 
autre carrosse doublé de velours et étoffe comme le 
précédent, lequel a servi quelques années et a été fait 
dédoubler par le sieur de Tilly et fait garnir de serge 
noire pour servir au deuil de lad. dame, le bois et fer- 
rure duMehors noircis, non adj. ;1 litière doublée de 
damas orange pastel avec les sièges et brancarts, et 2 
selles pour chevaux ou mulets, n. adj.; malgré les 
criées faites faire par led. huissier par Jean Le Paul- 
mier, crieur ordinaire de la ville de Caen, lesd. pierre- 
ries et bardes, au dire du tuteur et de la marquise, 
n'ayant atteint qu'un prix bien éloigné de leur vraie 
valeur, l'adjudication a été remise et les objets laissés 
entre les mains de lad. dame. 2 doublures de fourreau 
de pistolet de velours rouge en broderie d'or, enchéries 
par le sieur de Valandré à 15 livres, non adjugées ; 1 
pendant d'épée en broderie d'or, 6 1., n. adj.; 1 paire 
de vieux gants fourrés de marte, adjugée à Guillaume 
Huet pour 4 I. 2 s. 6 d.; 1 vieille paire de gants de 
de cerf adjugée 10 sols; 4 paires de vieux gants de che- 
vrotin adjugées 16 sols; 1 étui de peigne, dans lequel 3 
peignes, adj. 30 s.; 1 paire de jarretières de taffetas 
de la Chine à dentelle d'or avec les roses pareil- 
les, 8 1. 5 s., n. adj.; 1 vieux chapeau de castor adj. 
à Jacques Morice, sieur de la Prairie, 35 s.; 1 plume 
blanche adj. 4 1. 15 s.; plumes jaune, rouge, noire, 
verte et orange, adj. 40 s. chaque; 1 douzaine de che- 
mises de toile de Hollande, adj. 37 I. 12 s. 6 d.; 4 ra- 
bats dont 2 de point coupé et 2 à dentelles avec 3 pai- 
res de bouts de manches, adj. 8 1. 10 s. ; 1 harnais de 
selle complet, de velours rouge en broderie d'or, 10 I., 
n. adj. ; tapisseries et tapis non adjugés, vaisselle d'ar- 
gent pesant 127 marcs 3 onces 1/2. , le marc d'argent 
enchéri à 20 livres 10 sols, non adjugé, etc. A la un, 
reconnaissance par Le Picard qu'il lui a été payé par 
M. de Beuvron 40 livres pour le répertoire, criée et 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HARCOURT, 



13 



proclAmationSy et vente, pourlui et ses recors, et avoir 
délÎTré autant du présent à lad. marquise. 

E. 9. (Liasse.) — 1 pièce, parchemin; 16 pièces, papier. 

1624-16S6. — Testament du comte de Croisy, par 
lequel il donne à M. de Beuvron son bidet pie, 6 épa 
gneuts, etc., k son frère du Mesnil-Bue, le cheval nom- 
mé le Chevreuil, à son frère de Cierrey, le cheval nom- 
mé le Limousin et toutes ses armes, à son frère de 
Varaville, le cheval nommé le Flamant et son carrosse, 
à Duparc, domestique, pour ses bons et longs services, 
le cheval nommé La Truite, 1 paire d'armes complètes, 
son habit de drap d'Espagne gris et 1.800 livres, au s^ 
du Busquet, domestique, un hongre nommé Tache d'Or, 
1 paire d'armes, son habit neuf rouge et le pourpoint 
blanc, et 600 livres, au s^ des Acres, domestique, son 
habit feuille morte, au camarade, son habit vert, à ses 
serviteurs domestiques, chacun une année de gages, 
plus, au Picart, 150 livres, à ses deux grands laquais, 
chacun 100 livres, et au petit 60 livres; autres legs aux 
3 servantes de sa femme, à sa sœur de La Marzelièrè, 
de 100 écus d'or pour « ajoliver » son cabinet, au s** 
d'Espins, etc. ; f j^ay ung filz naturel à qui je donne 
1400 écus ou 100 écus de rente; la mémoire du père 
fera aimer l'enfant, et pour sa pention j*en doibz à Ma- 
damoiselle de S^-Honorine, à laquelle je l'avois baillé, 
300 livres pour le moins : je la prye de s'en contenter : 
de touttes lesquelles choses cy dessus nostré très chère 
dame et bien aymée espouse fera l'exécution, s'il luy 
plaîst. Pour mon inhumation et funérailles, je m*en 
raporte à vous ; j'aime mieux de bonnes prières que 
mauvaises sérémonyes » (1624). — Affaires de la suc- 
cession de Jacques d'Harcourt entre lad. veuve et led. 
tuteur de sa fille, concernant la vente des meubles du 
château de Falaise; procès-verbal de lad. vente: 1 pièce 
de canon montée sur roues, dans la cour du donjon, 
mise à prix 150 livres, différé ; 1 salière d'étain, façon 
d'argent, 10 s.; etc.; nouvelle adjudication: lad. pièce 
de canon, 150 1. ; 1 tableau, 1 épinette et 1 petit mar- 
teau, 60 s.; 1 cuirasse, « ung abit de teste pour jendar- 
me > ayant appartenu au défunt marquis, et autres 
vieilles pièces contenues au répertoire, loi. 10 s. ; 1 pe- 
tit canon de pistolet, 18 s.; 2 grandes plumes blan- 
ches et 1 plume blanche, verte et orange, 100 s., etc. 
Saisie-arrêt par des créanciers du défunt gouverneur. 
(1624). — Obligation de Pierre d'Harcourt, marquis 
de Beuvron, tuteur de la fille de sond. fils aîné, de 
payer à Gaspard Morant, seigneur de Rupierre, tréso- 
rier général des ponts et chaussées de France, l.KOO 



livres empruntées au père dud. Morant par le défunt 
/1624).— État des sommes que là marquise de Beuvron 
demande à reprendre sur les biens de son défunt mari 
en conséquence de son contrat de mariage : vêtements 
et objets divers constatés par l'inventaire fait après le 
décès de M. de La Chastaigneraye, son premier mari: 
260 perles rondes appréciées 20 s. pièce ; 1 enseigne de 
diamant en façon de feuille de laurier, appréciée 2.000 
I.; 1 collier de diamantde grosses perles « barroques », 
apprécié 9001.; 36 boutons d'or émaillés pesant 6 onces 
5 gros, à 30 1. l'once; argenterie, etc (1625). — Consul- 
tation sur le testament du comte de Croisy, écrit et si- 
gné de sa main, le 26 mars 1624 (1625). — Transaction 
devant les notaires du Chàtelet de Paris entre Pierre 
d'Harcourt, marquisde Beuvron, Anne-Gillonne deMati- 
gnon, son épouse, en leurs noms et led. Pierre comme 
tuteur de Giilonne d'Harcourt, sa petite-fille, et pour 
François, Guy et Odet d'Harcourt, leurs enfants, héri- 
tiers de Charles d'Harcourt, comte de Croisy, leur 
frère, et Jacqueline d'O, veuve dud. Charles d'Harcourt, 
comte de Croisy, pour éviter le procès prêt à mouvoir 
entre eux, sur ce que lad. comtesse de Croisy disait 
que par son contrat de mariage de 1609 entre le défunt 
et elle, alors veuve de Jean de Moretz, seigneur de Jau* 
drais en Thimerais, Fontaine^Henri, led. comte se 
serait obligé au remploi des propres de lad. dame d'O» 
etc. (1625). — Estimation par Philippe de Rosnel et 
Thomas Desprez, marchands orfèvres à Paris, ile du 
Palais, led. de Rosnel à l'enseigne de La Poulie, des 
« besongnes d'orfebveries », diamants, perles et autres 
pierreries, vaisselle d'argent et pièces sur lesquelles 
est appliqué or et argent, pour èt^e vendues en la ma- 
nière accoutumée, à eux montrés en l'hôtel de la mar- 
quise de Beuvron, en présence de M. de Beuvron, 
tuteur. Vente des ^ habits, bagues et aultres choses », 
appartenant à la succession dud. Jacques d'Harcourt, 
par Nicolas Janot, sergent à verge et priseur-vendeur 
de biens au Chàtelet de Paris, après lad. prisée et celle 
des habits par Louis Pillemy, sergent priseur-vendeur 
de biens aud. Chàtelet : un collier de grosses perles 
rondes d'un rang, au nombre de 31, sauf une qui 
n'est pure et ronde, prisées, attendu qu'elles ne sont 
égales, 7.000 livres, adj. à lad. marquise, 9.000 I.; 5 
onces 8 gros de perles baroques assez grosses, 300 1. à 
Pizart, m« orfèvre à Paris, île du Palais, 1.400 1.; 41 
boutons d'or émaillés, à chacun desquels est en œuvre 
7 petits diamants taillés à facette, 15 1. pièce, à lad. 
mai'quise pour 820 1. ; paire de pendants d'oreilles d'or 
garnis et composés chacun de 10 diamants taillés à fa- 
cette, savoir 7 en rose et 3 « pendeloiques » qui pen- 



't4 ARCHIVES DU 

rdant'^à ch«(eiiii en forme de « clonx », 2.000 1., à iad. 
loarquîse pour 3.000 i. ; i enseigne d'or en forme de 
panache émaillée de plusieurs couleurs, garnie de 171 

.'diamants de plusieurs façons, au milieu de laquelle est 
tn saphir blanoen table, 90O1., à lad. dame pour 1.210 
I.; i chaîne d'or émaillée à mettre sur la robe, conte- 
nant 55 pièces garnies, savoir 27 pièces de chacune 5 
diamants, et 28 pièces dun diamant, 7001., à M"* 
de Beuvron, aïeule de la mineure, pour 900 1. t.; 
1 guirlande d'or composée de 11 fleurs émaillée de 
plusieurs couleurs, servant à mettre sur la coiffure 
des dames, en laquelle est en œuvre 115 diamants 
petits en table, prisée 250 1.; une « estreinte » d'or 
émaillée, garnie de ses deux côtés et de 73 petits 
diamants, avec 31 pièces d'or servant à garnir la cein- 
ture pour accompagner la < restraincte », garnie cha- 
cune pièce de 5 petits diamants. 400 1., à lad. mar- 
quise pour 600 1. t.; 1 bouquet d'or de besogne de fll, 
auquel est en œuvre à griffe et à jour des doublets 

.rouges, 30 1., vendu 40 1.; i autre bouquet en forme 
de guirlande garni de doublets verts, 8 1., vendu avec 2 
pendants d'oreilles et 6 perles de Venise, aud. de Ros- 
nel, 12 1.; une petite chapelle d'émail bleu ayant une 
chemisettede Chartre d'or, prisée 40 s., demeurée entre 
les mains de lad. marquise; une grande chaîne d'or 

•émaillée composée de 28 pièces, savoir 14 pièces gar- 
nies chacune de 13 diamants faibles en taille, et les 14 
autres pièces plus petite^ garnies chacune de 9 dia- 
mants, à 5 desquelles il manque à chacune 2 dia- 
mants, prisée 1.500 1., aud. de Rosnel pour 2.100 1. 
t.; 1 paire d'heures garnies d'or émaillé auquel est en 
œuvre des turquoises, prisée 10 I., vendue 12 1.; 1 
chandelier de cristal à pendre au plancher, contenant 
6 branches, prisé 20 1., demeuré entre les mains dud. 

•tuteur ; 3 plaques et 3 bras d'argent doré servant à 
mettre chandelles, poinçon de Paris^ prisés le marc 23 
1., vendu 24 1., soit 498 1. 10 s.; 1 petit coffret de Chine, 
prisé 31., 4 l.;l cabinet d'ébène garni d'argent de 
rapport et petites figures, prisé 100 1., 150 1.; 19 ta- 
bleaux garnis d'ébène en partie, c de plus'^ figures », 
prisés 20 1., savoir « ungoù est représenté sur cuivre 
Nostre-Dame en ung chappeaude fieurs », à lad. mar- 
quise, 61. t., une autre au clerc de Le Prestre, conseil- 
ler, 9 1., 1 autre « à quatre figures d'albastre », 3 1. 4 
8.. au total, 421. 12 s. t.; 2 cabinets d'Allemagne de di- 
verses grandeurs, prisés 10 1., 26 1. t.; « des pourceli- 
nes faictes en cuilliers », prisées 20 s., et 12 pots, tant 
de € pourceline » que de verre, à lad. marquise, 20 s. ; 
Igrand miroir d'ébène, 11 1., etc. « Ënsuict les habitz 
et aultres choses» : 1 robe de gros de Nâples noir pas- 



GALVADOS. -^ 

sementée de grand pas^ment à fond de satin noirvle 
corps et fondde salin, 43 1.; une robe de satia noir en 
broderie d'or et d'argent garnie de toile d'or et d'argent 
par les manches, 80 1.; 1 manteau de satin incarnadin 
chamarré de grand passement d'or et d'argent avec les 
manches de satin gris de lin, chamarrées^auBSi rde pas- 
sement d'or et d'argent, doublées de satin blanc, 80 1.; 
1 robe de satin noir en grosse broderie élevée d'or 
et d'argent, le corps doublé de satin blanc et le bas de 
taffetas bUnc, à Charles Garnier, m* tailleur rue des 
f Prouvelles », 120 U; 1 petite robe de gaze noire renû- 
plie de paillettes d'or et d'argent accommodée de toile 
d'argent par le corps» 19 I.; 1 robe de velours velouté, 
le corps garni de 2 satins noirs l'un sur l'autre, 33 1. t.; 
« une cimiire de satin bleu esgriffée à grand fleurs 
acommodée de grands passements d'or et d'argent à 
chesnette avec de grandz boutons en las d'amour d'or 
et d'argent, doublé de taffetas Ysabelle avec des man- 
chons de satin Ysabelle tressée de pasaementz d'or et 
.d'argent, le fondz du satin Ysabelle » (vente de Caen), 
« une cimaredesattin bleu esgratigné garnie de passe- 
ment d'or et argent et bouttons pareillement, d'or et 
d'argent avecq manchons de sattin Ysabel h passement 
d'or et argent > (vente de Paris),. 80 1.; un manteau de 
crépon d'£spagne incarnadin^ le passement et doubkire 
levés et ôtés, 7 L; 1 manteau de velours À la Turque, à 
usage de femme,401..; 1 camisole de* satin blanc et bro- 
derie d'or et d'argent, 17 I. ; 1 paire de brassières de 
satin blanc, chamarrées de grands passements de soie 
blanche, doublées de taffetas blanc, 20 s. t., etc. Total 
de la vente 23.413 I. 4 s. 

E. 16. (Liasse.) — 16 pièces, papier. 

1687-16S0. — Extrait des registres du greffe du bail- 
liage de Caen concernant la nomination faite par les pa- 
rents et amis de lad^ mineure Gillonne d'Hareourt, 
ou leurs procureurs, Charles de Matignon, lieutenant 
général en Normandie, François, Odet, Jacques et Ro- 
bert d'Hareourt, Antoine de Longaunay, seigneur de 
Franqueville, gouverneur de Carentan, René de Car- 
bonne!, marquis de Canisy, gouverneur d'Avranches, 
lieutenant pour le Roi en Normandie, Henri de Lor- 
raine, comte d'Hareourt, Louis de La Chartre, maré- 
chal de France, etc. «du marquis de Beuvron, son oncle 
paternel, comme tuteur principal, en remplacement 
de Pierre d'Hareourt, marquis de Beuvron et de la 
Motte Harcourt, comme tutrice actionnaire, Léo- 
nore Chabot de Saint-Gelais, mère de lad. mineure, «t 
pour conseils, Georges Sallet, avocat au Pariementde 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX:: DUCHÉ D'HARCOURT, 



tô 



RciueB, eLSiaioa.Le. GousËedtier» avocat au siège de 
Gaen (1627). — Inyeiitair.e'p^r Âadré. SailienfesU hois- 
sifirrraaJbiaiiHiige et vieoinié de Gaeri, deabiaos meubles 
demeurés du décès de Pierre. d'Harcouct» màçquU de 
Beuvron et de La Molle Harcourt,; tuteur de lad. Gil* 
loaae,.reposiés en la paroisse de St*JeaQ de Gaén, re-. 
quétè de Fracçois d'Harcourt, tant' pour lui que comme 
tuteur de GUloBne d'Harcourt, jtn vertu du mandemeat 
de Blonde!^ liedtenaDt particulier: civil et criminel du 
bailli de Caen,. en présence de Gilionde da Matignon^ 
veuve dud. seigneur^ Odeld'Harcourt» gouverneur des 
ville et cbàteau .de Falaise, et de Léonore Chabot de 
Saint^-Gelais, mère de lad. mineure et sa tutrice action- 
naire : .« une ienlure de tapisserye^ contenant dix piè- 
ces» et troys autres pièces à personnages » ; meubles 
dans une petite chambre vers la porte Millet^ n un grand 
tapis ou partaire servant à la ruelle du lict » ; une ta* 
pisserie de Bèrgame rouge* et bleue au nombre de & 
pièces '^ « chambre aux gentilshommes » ; une tapisse^ 
rie de Roueo^ contenant 5 pièces ; une vieille couche 
de bois à -l'antique, sur laquelle 3 pentes de serge en 
broderie de velours avec le fond de toile ; un grand 
coffre de bois à Tantique ; une tenture de tapisserie 
contenant 9 pièceis. servant à. la grande chainbre de 
dessus le jardin, représentant Salomon faisant bâtir le 
temple de Jérusalem; une autre tenture contenant 7 
pièces servant à la petite salle, représentant L'histoire 
d'HolophernCvUne autre grande pièce de tapisserie re^ 
présentant rAssomption de la Vierge ; deux pièces de 
tapisserie de Rouen incarnat jaune blanc et noir» de la 
tenture de la chambre de M. le comte; un grand .ta- 
bleau de Flandre où est représenté trois personnages ; 
un grand tableau auquel est représenté une cuisinière 
de Flandre ; 10 pièces de bandes de tapisserie tracée en 
noir seulement; une tehtojre de tapisserie, eontetaot § 
pièces représentant Thistoire de David et de Goliath, 
etc:. (16^7). -^ laventair^ des meubles laissés' par led. 
Pierre d'Harcourt, au châleau dé Fre^ney-ie^Poceuk : 
8 pièces de tapisserie de cuir doré tehduesen la grande 
salle;. 3 tapisdeTurquieservant.de parterre à la cham-: 
brade dessus la salle, .7 pièces de tapisserie à grands 
personnages représentant -le sacrifice d'Abraham ; i 
t€nte de tapisserie de 9. pièces représentant la Bergerie 
de La Salle ; 3 pièces de tapisserie de « portiques » ; 10 
aunes de tapisserie de Rouen; 1 tapis fagon de Turquie 
de 2 aunes de longueur, 1 tente de tapisserie de quir 
doré d'or et vert contenant 9 pièces, 1. corps de cuirasse 
avec le casque, 8 c fourches fieres ou broc d'armes • ; 
ehambre.de Madame: 1 tente de tapisserie de 8 pièces, 
représentant l'histoire du petil Tofaie-;. chambre nom*- 



mée le Cul-de-Lampe: une tente de tapisserie de Rouen, 
contenant 6 pièces; chambre du bout de la galerie;: i 
tente de tapisserie dé 8 pièces représentant une chasse; 
galerie : 22 tableaux; grande écurie ^ 3 chevaux hongres 
dé poil btanc, 7 « quevalles » de poil gris pommelé 
servant au carrosse, 1 poulain de poil gris de 4 mois, 1 
mule dé poil gris; autre écurie: 1 cheval barbe servant^ 
d'étalon au^haras, 1 poulain de poil bai venant à 3 ans» 
1 mulet de poil noir, 1 cheval gris, l < quevaile » da 
poil noir servant au haras, 1 petit cheval de poil: 
roueur haras de Fi*ec(ney: 9 « juments ou quevallea 
porteresses u et 3 poulains» 2. venant à 1 an et l'autra 
à 2, .le tout de divers pelages (i627). — '.Inventaire ^ 
prisée des meubles de lad. succession trouvés en une 
maison rue Goquillère, paroisse S*-Ëustache: 1 tenture 
de tapisserie de Flandre à grands personnages conter, 
nant 8 pièces, prisée 300 livres, etc. (1629). — Quittance 
par Léonore Chabot, marquise de Beuvron^ veuve de 
Jacques d'Harcourt, à François ^d'Harcourt, marquis 
de Beuvron, tuteur de lad. Giilonne, de 4.000 livras; 
pour une année de son douaire((629); autres quittances 
y relatives*— Ordonnances d*HerculeVauquelin,écuyer, 
s^ des Yveteanx, lieutenant général au bailliage et siègft 
présidial de Caen, concernant lad. succession (1630). 

E. 11. (Cahiers.) -^ Moyen format, 150 feuillets, papier. 

16S0-16S2. — Partage en trois lots des meubles dé^' 
laissés par le décès de Pierre d'Harcourt, marquis dte- 
Beuvronet de La MotteHarcourt, tant au manoir de< 
Presney-le-PuG0|Ux qu'en sa maison de Gaen, succédés* 
et échus à Giilonne de- Matignon, sa veuve, Giilonne. 
dfHarcourt, fille unique et héritière de Jacques d'Har^ 
court, marquis de Beuvron, et François et Odet d'Har-^ 
court, marquis de Beuvron et comte de Croisy, ses en^ 
fants, que baille lad. veuve à Léonore Chabot de Saia;ti> 
Gelais, veuve dud. Jacques, tutrice actionnaire de lad« 
Giilonne, sa fille, etauxd. marquis d'Harcourt et comtei 
dé Croisy, pour procéder au choix de 2 lots et le 3* de*- 
lueurer à lad dame de Beuvron. 1*^ lot, chambre, de 
Madame à Frcsnay,; entr'aùtres : 1 table sur a escar*; 
rye », couverte d'un t^^pis de Turquie,.! ciel de lit dô 
damas « ginjolly n ; chambre peinte, 1. petite tabla 
couverte d'un tapis de. Ghine^ 1 ciel de lit de toile d'ar- 
gent en broderie de velours incarnat, avec, d doables 
pentes, le dossier et le fond de satin, rouge en broderie 
de toile d'argent; 1 tente de tapisserie é t porticques a. 
contenant? pièces; chambre de dessus le lour nommée, 
chambre des procureurs : 2 petits rideaux de tapisserlei 
de Rouen ; cabinet de M*"* de Beovronv lambrissé de 



16 



bois: 1 petite table avec 3 escabeaux pliants, couverts 
de petit velours figuré, et 2 grands escabeaux couverts 
de satin à fleura; grande salle de Fresney : une grande 
table qui se tire par les deux bouts, de menuiserie, 
couverte d'un grand tapis de Turquie, avec un tapis de 
cuir par dessus; Caen: grande chambre de dessus le 
jardin, 1 tapisserie de 7 pièces représentant l'histoire 
d'Holopberne, 6 chaises de tapisserie au point de Hon- 
grie; cabinet de Madame: 1 couche garnie d'un tour de 
lit de burail rayé d'or, avec les 4 < canthonnyères i, le 
tout doublé de taffetas jaune; chambre des filles de 
Madame, 1 grande couche garnie d'un tour de lit de 
drap « ginjollys » accoustré de clinquant d*or et de 
noir; vaisselle d'argent : 18 marcs i onces de vaisselle 
d'argent doré faisant le tiers de 54 marcs 6 onces 1/2, 
plus 146 marcs 7 onces de vaisselle d'argent blanc fai- 
sant le tiers de 440 marcs 6 onces. 2* lot : chambre du 
bout de la galerie à Fresney, c ung parterre de Moc- 
cadde blanc et vert servant à la ruelle du lict i> ; un 
pavillon de taffetas vert avec un chapiteau de velours ; 
chambre basse de dessous la galerie, près le grand pa- 
villon, 1 grande couche avec 3 pentes de lit de velours 
incarnat à chiffres d'or et d'argent, 1 lente de tapisse- 
rie contenant 10 pièces de toutes sortes de personnages 
à l'antique; grande salle à Caen : 1 lente de tapisserie 
de 10 pièces représentant des paysages, dont 3 pièces à 
personnages; grenier : 1 tableau représentant une Ja- 
lousie, etc., 3* lot: chambre bleue à Fresney: 3 pentes 
de lit avec le dossier, le tout en velours bleu, avec un 
fonds de toile, 3 rideaux et une bonne < grasse » de 
taffetas bleu ; chambre des meubles: 4 pièces de tapis- 
serie de haute lisse différentes, 4 pièces à portiques, 10 
aunes de tapisserie de Rouen incarnat jaune et noir, 1 
tapis à gros point, 1 ciel de lit d'ouvrage incarnat et 
vert et noir, fort antique ; grenier à Caen : 1 tableau 
représentant une cuisinière de Flandre, etc. (1630) ; déli- 
bération desd. héritiers, qui laissent le l*'lot à la dame 
<le fieuvron, leur mère (1631). — Ordonnance de Claude 
Louvet, examinateur et commissaire enquêteur au Chà- 
telet de Paris, rendue à la requête de Louis Turpin, 
procureur de Gillonne de Matignon, veuve de Pierre 
d'Harcourt, demanderesse en partage avec François 
d'Harcourt, marquis de Beuvron, tant en son nom que 
comme tuteur de Gill onne d'Harcourt, sa nièce, Odet 
d'Harcourt, comte de Croisy, et Léonore de Chabot, 
veuve de Jacques d'Harcourt, subrogée tutrice de sa 
fille, tous héritiers dud. Pierre d'Harcourt, concernant 
le partage des meubles trouvés en la maison de Paris. 
1*' lot: entre autres, pour la somme de l.OCX) livres, 
une tenture de 8 pièces de tapisserie de Flanpre à 



ARCHIVES DU CALVADOS. 

grands personnages, estimée à l'inventaire 300 livres, 
plus 6 pentes de ciel, 3 custodes, les bonnes grâ- 
ces, le dossier, le fond, courtepointe, quenouilles et 
pommes, le tout de velours rouge cramoisi doublé de 
taffetas de même couleur et garni de passement velouté 
façon de Milan, frange, crépine et mollet de soie ronge, 
avec les bouquets, 1 petit métier de pareille couleur, 
estimés 600 livres, 1 écrin de camelot jaune garni de son 
bots, prisé 16 s.; total de l'estimation du l''*' lot, 1053 
livres 9 sols 4 deniers, lequel fera soulte de 665 livres 
19 sois 4 deniers aux 2* et 3* lots ; 2* lot, pour 6 
livres, une couchette de bois de chêne à bas piliers 
tournés à demi rompus avec une paillasse de canevas, 
1 matelas de toile garni de bourre et traversin de cou- 
til garni de plume, et 1 couverture de laine blanche, 
etc., total de l'estimation du 2* lot, 74 livres 7 sols 4 
deniers, faible de la somme de 313 livres 3 sols 8^ de- 
niers, qui seront payés par le l*' lot ; 3' lot, estimé 34 
ivres 13 sols 4 deniers. Tirage au sort desd. lots par le 
premier passant, Charles Dumesnil, Qls d'Hervé, mar- 
chand libraire à Paris, demeurant au Mont-S^-Hilaire, 
âgé de 14 ans, dans le chapeau duquel ont été mis 
3 petits billets de papier de même grandeur et largeur, 
etc. (1631) . — Lots des meubles dud. Pierre d'Harcourt, 
marquis de Beuvron et de la Motte Harcourt, vicomte 
et châtelain hérédilal de Fontenay-le-Marmion et Brel- 
teville-sur-Laize et de Fresney-le-Puceux, lantà Fresney 
qu'à Caen, succédés et échus à Gillonne d'Harcourt, 
fille de Jacques, à François et Odet d'Harcourt, faits par 
led. Odet et baillés à choisir à Léonore Chabot, veuve 
dud. Jacques, tutrice actionnaire de sa fille (1633). 



E. 12. (Liasse.) —5 pièces, parchemin; 7 pièces, papier. 

16>1-1668. — Partage fait devant Julien d'Ouésy, 
écuyer, sieurd'Olendon, lieutenant général du bailli de 
Caen en la vicomte de Falaise, entre François et Odet 
d'Harcourt, marquis de Beuvron et comte de Croisy, 
héritiers pour un tiers à la représentation de feu Pierre 
d'Harcourt, marquis de Beuvron, leur père, à la suc- 
cession de Françoise d'Harcourt, leur tante, et Jacques 
d'Harcourt, seigneur d'Hardencourt et de Lignou, et 
Robert d'Harcourt, sieur de Chastinonville, héritiers 
chacun pour un tiers de lad. demoiselle, leur sœur; à 
la suite, désignation, du 1«' lot consistant en renies sur 
Thqmas Damours, sieur du Hommet, de Fontenay-sur- 
le-Vey, Daniel Morel, sieur des Mares, de GefFosse, Jac- 
ques Morel, sieur de Martelaye, de S*-Lubin, Pierre 
Sallen, écuyer, sieur de la Frémonderie. Léon de Sal- 
len, écuyer, sieur de la Ganterie, Jean Coispel Les Cas- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ FHARCOURT. 



17 



lilIoQS, avocat à Bayeux, Olivier des Mares, sieur d'Aa- 
drieu, etRichard Lubin, sieur de LaRozière, etc. (1631). 
•— < Mémoire pour Madam^^* de Beuvron, pour son 
dœuil. » Fourni en 1622 : la toile de Hollande très une, 
4 1. 10 s. ; la toile baptiste» 55 s. l'aune ; la futaine blan- 
che forte à 20 s. Taune; la toile de Hollande, 55 s. 
Taune; la peluche de Ql, 3 I.; la toile de Laval, 30 s. 
Taune; le ruban noir, 6 s. l'aune; le passement de 
Flandre, Is. 6 d. l'aune, etc.; quittance par Peschet 
au marquis de Beuvron, tuteur de sa nièce, fille du feu 
marquis de Beuvron (1633). — Promesse devant les 
notaires du Chàtelet de Paris par Guillaume Vanquelin, 
s' de La Fresnaye, et Hercule Yauquelin, s' des Yve- 
teaux, son fils, le premier président et le second lieute- 
nant général au bailliage et siège présidial de Caen, à 
Odet d'Harcourt, comte de Croisy, à... (blanc) de 
Cousin, chevalier, sieur de S'-Denis, à Bénédic de Fou- 
lognes, chevalier, sieur d'Anctoville, et ...(blanc) Jean, 
chevalier, sieur de Pantou et de Versainville, de les 
garantir de l'obligation à laquelle ils interviendront 
pour led. des Yveteaux avec M"^ de Beuvron, le mar- 
quis son fils, M. de Choisy, sieur de Balleroy, M. des 
Yveteaux et Le Roy, de la somme de 96.000 livres et 
intérêts dus par Yauquelin fils à M. de Riant, pour 
reste de la vente et résignation de son office de midtre 
des requêtes (1634). — Extraits du partage en 3 lots 
fait entre Louis de Brouilly, marquis de Pienne, et GU- 
lonne d'Harcourt, son épouse, fille et héritière de Jac- 
ques d'Harcourt, fils aîné de Pierre d'Harcourt, mar- 
quis de Beuvron, d'une part, François d'Harcourt, 
marquis de Beuvron, et Odet d'Harcourt, comte de 
Croisy, frères, enfants et héritiers dud. Pierre d'Har- 
court, des terres, seigneuries, héritages, maisons et re- 
venus lui ayant appartenu (1637); à la suite, extraits 
d'arrêt du Conseil (1638) ; transaction entre François 
d'Harcourt, marquis de Beuvron, Louis d'Harcourt, 
marquis de Thury, et Charles d'Harcourt, fils de Fran- 
çois, marquis de Beuvron, et de Renée d'Espiney« con- 
cernant les charges desd. successions; le revenu du 
marquisat de Beuvron, retenu par préciput par l'aîné, 
se peut monter à 18.500 I. de revenu, estimé en fonds 
au denier 25 à 462.500 livres, et le reste de la succes- 
sion délaissé aux puînés à 9.717 l.de revenu et en fonds 
à 142.393 I. 10 s. 8 d.; lesd. frères ont arbitré le ma- 
riage d'Henriette-Catherine d'Harcourt, leur sœur, à 
présent duchesse d'Arpajon, en la succession de leur 
père, à 56.000 livres, outre la part qu'ils lui ont accor^ 
dée à tous les meubles de lad. succession (1659) ; amor- 
tissement de rente au curateur de Pierre-Marie Baret, 
héritier de René Baret, seigneur de Rouvray, son aïeul, 
Calvados. — Série E. 



etc. (166K}. — Mémoire des quittances à rechercher 
pour remplir le compte de la succession de M. de 
Pienne, pour la jouissance du bien de H"* de Fiesque, 
depuis le 31 juillet 1635, jour de l'expiration de la 
garde noble, jusqu'au jour S'-Michel 1638, que led. de 
Pienne prit possession du bien. — Promesse devant Jean 
Harreau et Jacques Ricordeau, notaires au ChÀtelet de 
Paris, par François d'Harcourt, marquis de Beuvron, 
lieutenant général pour le Roi en Normandie, à Odet 
d'Harcourt, comte de Cq^isy, marquis de Thury et de 
La Motte, son frère, de le garantir des 1000 livres de 
rente constituées solidairement avec M. et M"* des Yve- 
teaux envers Galliot-Mandat, maître des comptes (1643). 
— Acte accordé par Jean Anzerey, écuyer, sieur de 
Bourguébus La Hogue, ancien conseiller au bailliage 
de Gaen, exerçant la juridiction du bailli de Caen en 
son absence et de ses lieutenants, à Marie Du Poirier, 
épouse de Odet d'Harcourt, fille et héritière d'Adrien 
Du Poirier, seigneur et baron d'Amfréville, des lettres 
par elle obtenues pour recueillir, sur le refus de son 
mari, la succession de sond. père (1645). — Transport 
devant les notaires du Chàtelet de Paris par Françoise 
d'Harcourt, marquise de La Mar^elliôre, veuve de 
François de La Marsillière, marquis dud. lieu, à Fran- 
çois d'Harcourt, marquis de Beuvron, et à Odet d'Har- 
court, comte de Croisy, de 2.100 livres faisant moitié 
du capital à prendre sur M"^ de « Gouesbriant », tu- 
triée de son fils, et la moitié des arrérages de 96 bois- 
seaux d'avoine de rente dus avant le décès dud. de La 
MarzillièrCy etc. (1646). — Mémoire des partages de la 
succession de François d'Harcourt, marquis de Beu- 
vron, lieutenant général pour le Roi au gouvernement 
de Normandie ; le marquisat de Beuvron et dépendan- 
ces, choisi par préciput par François d'Harcourt, 
marquis de Beuvron, lieutenant général au gou- 
vernement de Normandie, aîné en la succession, à 
condition de faire à ses frères puinés 950 livres de 
rente foncière; au 1*' lot, la baronnie de Méry et 
Cléville, à la réserve des herbages d'Orléans apparte- 
nant au comte de Croisy, et de l'herbage des Deffends, 
la maison de Caen, etc. ; 2* lot, bois de Bavent, terre du 
Manoir, etc. (1658). 

£. 13. (Liasse.) — 2 pièces, parchemin; 9 pièces, papier. 

19S9-1689. — Transaction devant Philippe Gallois et 
Jérôme Cousinet, notaires au Chàtelet de Paris, en- 
tre Marie-Agnès Le Roy, supérieure, sœurs Anne-Mar- 
guerite 6uérin,as8istante, Marie-Marguerite desSerpens, 
Marie-Augustine Bonnart, etc., conseillères, Madeleine- 

3 



18 ARCHIVES DU 

Angélique Thomassia, Marie-Agnès de Mouy» Anne- 
Louise Faure, Françoise-Catherine Maillard, Claude* 
Marie Letenneur, Françoise-Geneviève Roussel, Marie- 
Louise de Rocheehouard, Françoise-Marie de Château- 
neuf, Françoise-Augustine Bonnart, Louise-Âugustine 
de La Fosse, Marie-Agnès Richard, Marguerite-Agnès 
Gimat, Marie-Henriette de Rocheehouard, Françoise- 
Marguerite Gobelin, Marie*Denise Bâillon, Catherine- 
Thérèse Broehain, Marie*Thérèse Amelot, Anne-Made- 
leine de La Haye, Catherine -Henriette de Roche- 
ehouard, Catherine-Marie Feydeau, Marie- Marthe de 
la Thuillerie, Marguerite-Angélique Lefèvre, Geneviève- 
Agnès Berthelot, Geneviève-Thérèse Cousinot, Marie- 
Geneviève Lebrun, et autres religieuses de Tordre de 
la Visitation du monastère établi au faubourg S^-Jacques 
de Paris, assistées de Vincent de Paul, supérieur de la 
maison S*-Lazare, levr père spirituel, lesd. religieuses 
cessionnaires et donataires de défunte Geneviève du Val 
Pourtrel, veuve de Jacques Poirier, chevalier, comte 
d'Amfréville et Cisay, président à mortier au parle- 
ment de Normandie, et Odet d'Harcourt, comte de 
Croisy, et Marie Poirier, son épouse, concernant les 
legs faits par led. Jacques Poirier pour fonder un mo* 
nastère, à la discrétion de sa veuve,, en prélevant 
préalablement 10.000 1. pour le collège des Jésuites de 
Rouen et autres donations, et par sad. veuve, auxd. 
religieuses (16o9). — Transport par Paul de Machault, 
abbé de S^-Jeande Falaise, et René de Machault, che- 
valier de Tordre de S^-Jean de Jérusalem, commandant 
la compagnie de chevau-légers dans le régiment de 
Castelnau, à Charles d'Harcourt, chevalier de Beu- 
vron, mestre de camp du régiment de cavalerie de 
Monsieur, fils de France, frère unique du Roi, de 32.435 
livres à prendre sur Nicolas Fouquet, chevalier, vicomte 
de Melun et de Vaux, ministre d'État, surintendant des* 
finances de France, et receveur général du Roi (1659). — 
Renonciation faîte aux pledsd'héritages de Thury,tenus 
par David Signard, écuyer, sieur du Désert, bailli-vicom* 
tal, maire et juge politique de Thury, par Marie Du 
Poirier, A la succession de Odet d'Harcourt, comte de 
Ooisy, marquis de Thury et La Motte, gouverneur de 
Falaise^ son mari (1661). — Répertoire de quelques 
pièces et écritures trouvées après le décès de M. de 
Croisy. — Accord devant Jean Salles et Jean Gosselin^ 
tabellions en la vicomte de Falaise pour le siège de Thury, 
entre lad. Marie Du Poirier et Louis d'Harcourt, mar- 
quis de Thury et La Motte, eapitaine lieutenant de la 
compagniede ehevau-légers de la Reine, gouverneur de 
Falaise, portantqu'il n'ont aucune communautéde biens 
(1662).— Quittance de 13.000 livres par Louis d'Har- 



CALVADOS. 

court, marquis de Thury et La Motte Harcourt, gou- 
verneur des ville et château de Falaise, tant en son nom 
que comme héritier de Françoisd'Harconrt, marquis de 
Beuvron, son père, héritier par moitié de Pierre d'Har- 
court, marquis de Beuvron, et Gillonne de Matignon, ja- 
dis son épouse, que comme tuteur de Odet d'Hareourt, 
sonfîls mineuretde Marie-Julie d'Hareourt, son épouse, 
seul héritier de Odet d'Hareourt, comte de Croisy, son 
aieul, qui était héritier, pour l'autre moitié, desd. 
Pierre d'Hareourt et Gillonne de Matignon, ses père 
et mère, à Nicolas Pinette, conseiller du Roi en ses 
Conseils, tuteur onéraire d'Elisabeth d'Orléans d'Alen- 
çon, fille mineureet héritière par bénéfice d'inventaire 
du duc d'Orléans, oncle du Roi (1667).- Testament de 
Marie Du Poirier, comtesse de Croisy, par lequel elle 
désire être enterrée à l'usage de l'église, c'est-à-dire de 
plein jour, sans cérémonie de tenture, mais son convoi 
sera fait par le plus de prêtres qu'il se pourra ; elle ne 
veut pas de cercueil de plomb, comme vanité du mon- 
de; elle sera euterrée avecThabit du Tiers-Ordre ; ins- 
titution de l'abbé de Franqueville conmie son exécu- 
teur testamentaire (1672). — Mainlevée donnée devant 
les notaires du Chàtelet de Paris par Guillaume de 
Nesmond, président a mortier au Parlement, à cause 
de Marie-Marguerite de Beauharnais de Miramion, son. 
épouse^ des saisies-arrêts faites aux débiteurs de Louis 
d'Hareourt, marquis de Thury, tuteur d'Henri d'Haro 
court, son fils (1674).— Transport par François d'Har- 
eourt, marquis de Beuvron, lieutenant général au gou- 
vernement de Normandie, tant pour lui que pour 
Charles d'Hrrcourt, chevalier de Beuvron, capitaine des 
gardes du duc d'Orléans, frère unique du Roi, à Cathe- 
rine*Henriette d'Hareourt, duchesse d'Arpajon, des 2 
tiers leur appartenant dans le principal et intérêts de 
1384 livres 6 sols 6 deniers de rente due par Gillonne 
d'Hareourt, comtesse de Fiesque, veuve en !'•• noces 
de Louis de Broully, marquis de Piennes et en t* de 
Charles Léon, comte de Fiesque (1676). — Procura- 
tion de Catherine-Henriette d'Hareourt, veuve de Louis, 
duc d'Arpajon, pair de France, dame d*honneur de la 
Dauphine, contre la comtesse de Fiesque (1689). 

E. 14. (Liasse. ) — 2 pièces, parchemin ; 54 pièces» papier. 

1620-1700. — Ancienne liasse. — Compte que ren-: 
dent François d'Hareourt, marquis de Beuvron, gou- 
verneur des ville et ch&teau de Rouen, lieutenant pour 
le Roi en Normandie, et Odet d'Hareourt, marquis de 
Thury et de la Motte Harcourt, comte de Croisy, gou- 
verneur des ville et château de Falaise, héritiers eha- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HAR COURT. 



19 



cua pour an tiers de Gillonne de Matignon, leur mère, 
à Charles de Léon, comte de Fiesque, et Gillonne d'Har- 
court, sa femme, héritiers pour un tiers de lad. dame 
de Beuvron, son aïeule, décédée à Caen, le 20 décem- 
bre 1641, de la recette et dépense des deniers de la 
succession. Il fut trouvé dans les cabinets de lad. dame, 
en or et argent monnayé,, 9.344 livres 12 sols, sur quoi 
il fut payé 3.335 livres aux officiers et dotnestiques de 
lad. dame, en récompense desservices qu'ils lui avaient 
rendus; obligations de Pierre Blanchecappe, docteur 
aux droits à Caen, de Jacques de Vassy, sieur de la 
Forêt; recettes diverses. Dépenses: 100 livres à Du 
Quesné et Hunot, chirurgiens à Caen, pour avoir em- 
baumé le corps de lad. dame et fourni les drogues à 
ce nécessaires, 13 I. 10 s. 6 d.; à Jacques Gascoing, 
revendeur de toile, pour fourniture de la toile pour 
Tensevelir; fosse dans l'église S*-Jean « pour enterrer 
les entrailles de lad. dame n; 62 livres 10 sols à 
Nicolas Le Hocbeu, vitrier plombier à Caen, pour four- 
niture d'un cercueil en plomb; 9 livres à François 
Rufln, menuisier à Caen, pour avoir fait un coffre en 
bois destiné à mettre celui de plomb ; à Gabriel Le Ri- 
che, marchand tapissier à Caen, 451.2 s. pour la 
façon du drap mortuaire et autres choses par lui 
fournies; à Le Provost, demeurante Caen, 74 1. 8 
s. pour Ql d'or et argent par lui fournis aud. Le Riche 
tant pour le drap mortuaire que pour faire des armoi- 
ries ; à Guillaume Le Grix, brodeur à Caen, S4 1. pour 
4 armoiries pour le drap mortuaire ; à Françoise Cou- 
vent, brodeuse à Caen, 86 1. pour huit grandes armoi- 
ries et deux petites ; à Isaac Le Porcher, menuisier à 
Caen, 70 1. pour avoir fait une chapelle ardente, avec 
un balustre à l'entour, et 10 chandeliers pour l'inhu- 
mation ; 100 livres aux curé et prêtres de S^-Jean de 
Caen pour les services par eux faits, avoir assisté au 
convoi de son corps à l'église des Gapucins de Caen où 
il fut porté en attendant la commodité du transfert à 
l'église de Beuvron, 10 livres à ceux de S^Pierre, 15 
livres à ceux de S*-Nicolas, 12 livrés à ceux de Notre- 
Dame de Froide-rue, 10 livres aux Croisiers, 6 livres 
aux curé et prêtres de St-Julien, 27 livres à ceux de 
S*-Sauveur, 12 livres aux Carmes, 8 livres aux curé 
et prêtres de S'-Gilles, 12 livres à eeux de S*-Mar- 
tiû, 10 livres à ceux de Vaucelles, 35 livres aux 
Gordeliers, 6 livres aux curé et prêtres de S^-Ouen^ 
20 livres aux Jacobins, 15 livres aux curé et prêtres de 
S^Étienne*le- Vieux, 10 livres aux chapelains du Sépul- 
cre, pour services célébrés pour lad. dame ; 375 livres 
13 sols à Vincent Jacquet, sieur de S^*-Honorine, cirier 
à Gaen, pour fourniture du luminaire; à Jean Advenel. 



marchand drapier à Caen, 1318 livres tant pour avoir 
tendu la maison des marquis de Beuvron et comte de 
Croisy, à Caen, où lad. dame est morte, que pour avoir 
tendu l'église des Gapucins de Caen, lorsque le corps 
y fut porté, et pour la serge par lui fournie pour 
tendre la chapelle où le corps fut posé, et où 
il a séjourné jusqu'au iS mai 1644; ensemble plu- 
sieurs étoffes par lui fournies pour les habit^ de 
partie des domestiques; par David Robillard, gros- 
sier mercier à Caen, fourniture de velours pour tendre 
lad. chapelle ; par lemême, tenture de 96 aunes 1/2 de 
velours en l'église des Gapucins de Caen, le Jour du 
trentain, à raison de 20 sols l'aune; 100 livres aux 
pauvres le jour du trentain; habits de deuil ; à Cappelle, 
tailleur d'habits à Caen, 32 I. pour façon et fourniture 
d'une robe par lui faite à lad. dame quelque temps 
avant sa dernière maladie ; 60 livres à François Desro- 
siers, maître d'hôtel de ladite dame, pour ses gages du 
jour S^-Michel au 1^" avril 1642 ; gages des autres do- 
mestiques; paiements pour « le marquis d'Hector », fils 
aîné du marquis de Beuvron, dont la défunte avait dé- 
siré avoir l'éducation et l'entretenir avec son train; son 
maître d'armes; 40 livres à Michel Legras, maître de 
danses à Caen, pour 8 mois de cours de danse aud. 
marquis; à Adam Cavellier, libraire à Caen, pour livres 
par lui fournis aud. marquis; 12 livres à François Fon- 
taine, pour 4 tomes de Plutarque et un Nicéphore pour 
led. marquis; 1600 livres à M. de Montmorel, abbé de 
S^-Ëtienne de Fontenay, pour la dîme des bois de la 
Motte et Grimbosq des années 1635, 1636 et 1637 ; 24 
livres ii M. de Beaumont Le Coustellier, avocat de 
lad. dame au présidial de Caen, pour ses étrennes àlui 
dues lors de son décès; 271 1. 11 & à Josiaft dé Rouen, 
sollidtenr au Conseil privé, pour le procès en paiement 
de 1.000 livres de rente due à lad. dame sur le domaine 
de Carentan, et autres frais de justice; à Marie Duval, 
veuve de Jacques de Giville, conseiller au parlement de 
Rouen, pour arrérages de rente; à* Robert Richard, re- 
ceveur de la maison^Dieu de Caen^ 27 livres pour 3 
années de rente due à cause des moulins dé May, dépen- 
dantde la vicomte doPontenay-le-Marmion; 21s. à Jean 
Hochedey; pâtissier. à*Caen, pour biscuit par lui baillé 
t lad»' daine en plusieurs fois altafitfiar la ville de Caen. 
Église de fieuvronc t«û). diim0^cte>B6ilvroiiy voyant que 
l'égliisediid. Ifeu menaçait rtîiaé' à.* <$aiisé de aa vieilleese 
et eadueitè, atraît désiré la faire abàttèe et réédifier eb 
un lieu pfaors eoinmode aux paroissietiîs; ce qui fut ikûto- 
risé par Tévêquë doLisieux; réédifiêation ébr ûnepièee 
de terre nommée le Clos du Bec proche db bourg*; con- 
trat M'tabeHibnagè de'Caen, le 14 févHec 1640, avec 



20 ARCHIVES DU 

Jean Raaalt, sienr de la Bucaille, architecte, s'obli- 
geant de la démolir et réédifier moyennant 3.000 livres; 
pins, 400 livres promises par lad. dame pour mettre nn 
certain nombre de piliers ; les ouvrages fort avancés 
lors da décès; findn paiement après achèvement des 
travaux le 2 mars 1642; action contre led. architecte, 
condamné à réparer quelques défauts; à Jean de Belli- 
gny, sieur de la Joye, suivant acquit de 1643, 22 1. pour 
avoir au précédent fait placer les fonts baptismaux dans 
la nef de Téglise, fait les fondements d'iceux et fourni 
la pierre nécessaire, tant du carreau de Gaen que du 
carreau de Beaufou, et pour avoir fait les fondements 
et taillé la pierre sur laquelle a été placée la grande 
croix étant dans le cimetière de Beuvron ; dépense de 
la bénédiction de lad. église; carreaux des 4 autels de 
l'église; frais de Tinhumation à Beuvron, le 10 mai 
1644, 10251. 10 s., etc. — Mémoires et pièces diverses 
concernant led. compte : mémoire aux arbitres ; inven-* 
taire des pièces dont se peuvent aider MM. de Beuvron 
au comptequ'ils rendentà la comtesse de Fiesque, tou« 
chant les fermages de la comté de Cosnac ; état des de- 
niers reçus par le marquis de Beuvron et le comte de 
Croisy, de la succession de leurd. mère, dont ils doi- 
vent tenir compte au comte de Fiesque, héritier à cause 
de sa femme, etc. — Reconnaissance de prêt par Guy 
d'Harcourl, abbé duMasdasil, pour Vital de Mpllères, 
éc', s' de la Serre, commandant pour le Roi en la ville 
et citadelle du Bourg en l'absence du duc de Luxem- 
bourg (1620), et pièces diverses concernant lad. créance. 
— Reconnaissance devant Mathieu de La Londe et Mi- 
chel LeSueur, tabellions à Gaen, par Pierre d'Harcourt, 
marquis de Beuvron et de la Motte Harpourt, tuteur 
de la fille du marquis de Beuvron, son fils aîné, à Gas- 
pard Bfforaut, seigneur de Rupierre, trésorier général 
des ponts et chaussées de France, de la somme del.SOO 
livres de l'obligation de son fils (1624-1625). — Quit- 
tances de rentes par Jacques d'Harcourt, seigneur d'Har- 
dencourt et de Lignou : à Gillonne de Matignon, mar- 
quise de Beuvron et de la Motte Harcourt (1629) ; — 
à François d'Harcourt, marquis de Beuvron, tant pour 
lui que comme tuteur de Gillonne d^Harcourt, sa nièce 
(1633). — Constitution de rente par Gillonne de Mati- 
gnon, veuve de Pierre d'Harcourt, Odet d'Harcourt, 
son fils, comte de Croisy, et Jean de Choisy, sieur de 
Balleroy, pour Marie du Tremblay, veuve de Maximi- 
lien Grangier (1635). — État et mémoire des recettes 
faites pour le marquis de Beuvron, à Fresney, des fer- 
miers des fiefs et terres de Foucqueville et la Planche, 
et moulins de Touroebu, jdepuis le i""' décembre 1635. 
-^ Transport par Nicolas de Bauquemare, bourgeois 



CALVADOS. 

de Rouen, ayant pris à ferme de feu Guy d'Harcourt le 
revenu temporel du prieuré de S*-Thomas de Cosnac en 
1621, à Jacques Gauthier, éc.,s^ de Fontaine-le-Pin, ca- 
pitaine d*une compagnie de gens de pied au régiment 
du maréchal de S'-Luc, des dédommagements, dépens, 
dommages et intérêts auxquels led. prieur a été con- 
damné envers lui (1636). — État des contrats envoyés à 
Paris par M"* de Beuvron pour compter avec le mar- 
quis de Beuvron et le comte de Croisy des deniers 
qu'elle a pour eux reçus en 1627 du revenu de leurs 
terres, etc. (1636). — Accord devant les notaires de 
Paris entre François d'Harcourt, marquis de Beuvron, 
lieutenant général au gouvernement de Normandie, 
Louis d'Harcourt^ marquis de Tbury, gouverneur des 
ville et château de Falaise, Charles d'Harcourt, cheva- 
lier de Tordre deS'-Jean-de-Jérusalem, maître de camp 
du régiment de cavalerie du duc d'Orléans, fils et héri- 
tier de François d'Harcourt, marquis de Beuvron, etc., 
et Gillonne d'Harcourt, veuve de Charles Léon, comte 
de Fiesque, et au précédent de Louis de Brouilly, mar- 
quis de Pienne, concernant l'exécution des sentences 
arbitrales rendues entre eux (1668). — Baux de mai- 
son à Fresney-le-Puceux, de la ferme de la Bellinière à 
Fresney, etc.; quittances de travaux, de rentes et di- 
verses: états divers de grains et fruits recueillis, état du 
prix- qu'ont valu les grains de 1635 à 1637 et du prix 
que ceux de Fresney ont été vendus, états de dépenses, 
et autres pièces à l'appui. 

E. 15. (Registre.) ^ Grand format, 389 feuiUets, papier. 

16S8-16S9. — Compte rendu aux conseillers du Roi 
en ses Conseils d'Ëtat et privé, maîtres des requêtes or^ 
dinaires de son hôtel, commissaires députés par arrêt 
du Conseil du7 octobre 1634, par François d'Harcourt, 
marquis de Beuvron, ci-devant tuteur et ayant le don 
de la garde noble de Gillonne d'Harcourt, sa nièce, fille 
unique et seule héritière de Jacques d'Harcourt, cheva- 
lier, marquis de Beuvron, et d'Ëlèonore Chabot de 
Saint-Gelais, comtesse de c Gosnaq », et Odet d'Har- 
court, chevalier, marquis de Thury et comte de Croisy, 
gouverneur pour le Roi des ville et château de Falaise, 
lesd. de Beuvron et de Croisy comme enfants et héri- 
tiers avec lad. Gillonne de Pierre d'Harcourt, marquis 
de Beuvron et de la Motte Harcourt, leur père, à lad. 
Gillonne^ veuve de Louis de Brouilly, chevalier, mar- 
quis de Pienne, de la gestion de ses biens par led. Pierre 
d'Harcourt, son tuteur. Teneur de l'arrêt du Conseil 
du 16 septembre 1638. Recettes: chapitre J*'', concer- 
nant les meubles trouvés après le décès de Jacques 



SËRIE E. 



d'Harcoart; chapitre 2*, revenu de la terre et comté de 
« Cosnacq » appartenant à lad. Ëléonore Chabot; cha- 
pitre 3% part revenue dans la succession de Charles 
d'Harcourt, comte de Croisy, oncle de lad. dame. Dé- 
penses: chapitre 1®', funérailles de Jacques d'Harcourt, 
tué au siège de Montpellier en 1622 et rapporté à Caen, 
payé 36 livres pour un cercueil de plomb, 6 livres pour 
un cerceuil de bois dans lequel a été mis celui de plomb, 
30 (sorti 32) livres pour chapeaux, crêpes, aiguillettes, 
jarretières et nœuds de souliers de 3 pages ; autres habits 
de deuil : 70 livres pour Thabillement de M. de Tilly, 
gentilhomme d'Éléonore Chabot (drap 9 livres Taune, 
ratine 4 livres) ; autres dépenses pour lui et 2 pages, pour 
les cocher, postillon et autres qui sontallés au devant du 
corps; chapelle ardente en l'église de Beuvron ; à c Clau. 
de Hay », maitre peintre demeurant à Caen, 55 1. 1 pour 
avoir fait deux ceintures autour de l'église de Fresney- 
le-Puceux, l'une par dedans et l'autre par dehors, et à 
icelles y avoir peint les armes du défunt, suivant son 
acquit du 27 janvier 1623 ; aud. c Gosme Duhay », pein- 
tre, 18 1. 8 s. pour avoir fait 52 armoiries sur papier 
pourporter et apposer au chœur de l'église de Beuvron, 
suivant quittance du 22 octobre 1623; pour la dépense 
dud. c Cosine Hay • et d'un homme pendant 12 jours 
qu'ils ont été à Beuvron à faire lesd. ceintures, 19 1. 4 
s. à raison de 32 s. par jour ; 48 livres pour salaire 
dud. Cosme et de l'homme qui était avec lui pendant 
lesd. douze jours à raison de 4 livres par jour ; 20 écus- 
sons en broderie d'or et d'argent fin des armoiries du 
défunt marquis sur satin cramoisi qu'il a fournis pour 
le champ desd. armoiries et à icelles armes et autres 
fait un ordre de chevalier de S*-Michel sur chacune 
desd. armoiries, 85 1.; 2O0 livres données aux pauvres 
lors de l'inhumation, s'y étant trouvé plus de 6.000 
pauvres, auxquels fut donné à tous l'aumône; le jour 
de l'inhumation, 10 octobre 1623, il se trouva un grand 
nombre de noblesse pour assister à l'inhumation et 
plusieurs ecclésiastiques et gens d'église, lesquels cou- 
chèrent à Beuvron, les uns 3 nuits et les autres 2 ou 1, 
à cause de la longue distance de leurs demeures et du 
désir qu'ils avaient d'assister à l'inhumation et au ser- 
vice qui fut solennellement fait le lendemain avec une 
oraison funèbre pour l'âme et à la louange du défunt, 
pour la nourriture et logement desquels -fut payé 800 
livres ; de Caen à Beuvron, au batelier du bac appelé 
c le Han », 25 1. 4 s.; 598 livres à 3 gentilshommes et 
aux serviteurs qui se sont fait habiller de deuil à Or- 
léans, ayant accompagné le corps depuis Montpellier ; 
500 livres empruntées au s' du Hommet Canisy, justi- 
fiées par le récépissé de Pierre de Piboural, valet de 



TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 21 

chambre dud. marquis de Beuvron; aud. Cosme Duhay, 
peintre à Caen, pour 18 armoiries en papier par lui 
faites pour envoyer au château de Fresney lorsqu'on y 
devait faire le service du bout de Tan, 72 s. t (quittan- 
ce du 22 oct. 1623). — Chapitre 2<>, dépenses à cause 
de l'élection de tutelle, 19 livres 14 sols pour consulta- 
tion de 3 célèbres avocats du siège présidial de Caen; 
48 livres à un gentilhomme pour convoquer à lad. éiec* 
tion M. de Matignon, à Thorigny, oncle paternel 
dud. Jacques d'Harcourt, 210 livres pour convocations 
de M. de « Jarnacq », oncle paternel de lad. dame, 
demeurant dans l'Angoumois, 30 jours de voyage en 
revenant par Châtellerault chez le s' de Marmande, 
oncle maternel, 70 livres pour les ducs d'Elbeuf et ma- 
réchal de La Châtre à Paris, cousins; frais de justice. 
— Chapitre 3", arrérages de rentes dus par le défunt; 
rente pour solde d'acquêt fait en 1620 de Jacques de 
Bourgueville, sieur de Brucourt et de Clincharaps, des 
2 petits fiefs appelés la Planchette et Fouqueville, sis 
à Fresney-le-Puceux, Bretteville et Quilly, moyennant 
7.500 livres; rente, à cause dud. acquêt, aux doyen et 
chanoines du Sépulcre de Caen. — Chapitre4*,dettesdud. 
marquis de Beuvron, gages de ses domestiques, solde de 
la garnison du château de Falaise ; 1.155 livres pour la 
dépense de lad. dame, lors de sa minorité, de sa nour- 
rice, de la servante de lad. nourrice, de son fils et de 
Duchesne qui les servait, du 3 septembre 1622 au 23 
septembre 1623, qu'elles furent en pension à Caen, à 
raison de 60 sols par jour suivant le marché fait par 
la dame Léonore Chabot de Saint-Gelais, mère de lad. 
dame. — Chapitre 5% â cause de la succession de Charles 
d'Harcourt, comte de Croisy, oncle de lad. dame, dé- 
cédé le 2 avril 1624. — Chapitre 6s réparations aux 
maisons des terres de Fouqueville, la Planchette et au- 
tres lieux. — Chapitre 7*^ frais de procédure. — Dépense 
commune, frais pour l'examen, audition et clôture du 
compte. — Affirmé le 10 juin 1639 devant Charles Le 
Roy, s' de la Potherie, commissaire député en cette 
partie. 



E. 16. (Registre.) — Grand format, 280 feuillets, papier. 

16S8'1648. — Compte rendu en 1648 devant les con- 
seillers du Roi en ses Conseils d'État et privé, arbitres 
nommés pour l'examen et juger les débats pouvant 
intervenir entre François d'Harcourt, chevalier, mar- 
quis de Beuvron, lieutenant général pour le Roi en Nor- 
mandie, gouverneur de la ville et vieux palais de Rouen, 
ci-devant tuteur de Gillonne d'Harcourt, veuve de Louis 
de Brouilly, marquis de Pienne, à présent épouse de 



ARCHIVAS BU 

r 

Charles Léon, chevalier, comte de Fiesque, et lesd. 
époux, de la tutelle que le marquis de Beuvron a'gérée 
de lad. Gillonne depuis le décès de Pierre d'Harcourl, 
père dud. François, conformément à Tarrêt du Conseil 
contradictoirement rendu entre led. François, Odet 
d'Harcourt, comte de Croisy, marquis de Thury et de 
la Motte Harcourt, son frère, et feu Louis de Brouilly, 
marquis de Pienne, premier mari, suivant le compro- 
mis du 15 mai 1648, concernant la garde noble de lad. 
Gillonne obtenue par led. marquis de Beuvron, sanc- 
tionné par le Roi, et en avoir fait les fruits et revenus 
comme siens, depuis le 17 août 1627, jour du décès de 
Pierre d'Harcourt, jusqu'au 31 juillet 1635. Texte de 
l'arrêt du Conseil privé du 16 septembre 1638, en ver- 
tu duquel le compte est rendu. Recettes : 1*^ chapitre, 
concernant les meubles trouvés après le décès du mar- 
quis de Beuvron, père du rendant et aïeul de lad. dame ; 
2*, terres et seigneuries de S^-Germain assises en la pa- 
roisse de Fresney-le-Puceuxet dépendances, vicomte de 
Fontenay-le-Marmion, seigneurie du Mesnil-Richard et 
petit fief Morin, comté de Croisy, seigneuries de Cier- 
rey, de Grongny, bois de Cinglais et baronnie de Vara- 
ville ; 3*, reçu 4000 livres du s' de Jarnac, suivant sen- 
tence arbitrale, dépenses : 1*' chapitre, obsè<]^ues et fu- 
nérailles de Pierre d'Harcourt, marquis de Beuvron et 
de la Motte Harcourt, décédé en août 1627 : 50 1. à 
Charles Le Got, peintre à Caen, pour avoir fait une 
ceinture funèbre en l'église de Beuyron (quittance du 
7 octobre 1627) ; 226 livres à Crespin Got, m* peintre 
à Caen, pour ceintures funèbres (quittance du 14 dé- 
cembre 1627), à c Cosme Du Hec », peintre, pour avoir 
peint et doré à huile la ceinture de l'église de < Verau- 
ville » (Yaraville), tant dehors que dedans (quittance 
du 4 août 1628, 76 livres) ; habits de deuil. 2% frais de 
l'élection de tutelle et confection d'inventaires des biens 
trouvés après le décos de M. de Beuvron. 3*^, paiement 
des dettes « mobilles.». 4% dettes payées à l'acquit de 
la comtesse de Fiesque et par elle dues comme seule 
héritière de Jacques d'Harcourt, marquis de Beuvron. 
5* et 6% arérages de rentes dues. 7% réparations de 
maisons et moulins, des terres et seigneurie de Fres- 
ney-lc-Puceux. 8% frais de procès, 9*, (blanc). 10®, 
dépense commune pour la reddition du conxpte. , 

■ « . - 

E. 17. (Registre.)— Grand format, 123 feuillets, papier. 

* . » 

1649. -^ Débats de compte mis et baillés devant les 
arbitres, cunneillers ordinaires du Roi en ses Conseils, 
par Charles Léon, chevalier, c conte de Fiesque delà 
Vague et Galestan », baron de « Bressuire» Leproux, 



CALVADOS. 

Honnecourt >, etc., et Gillonne d'Harcourt, ci-devant 
marquise de Pienne, son épouse, sur le compte de re- 
cettes et dépenses de la succession de Jacques d'Har- 
court, marquis de Beuvron, père de lad. dame, contre 
François d'Harcourt. chevalier, marquis de Beuvron, 
lieutenant général pour le Roi en Normandie, tuteur de 
lad. dame, sa nièce. 3* chapitre de recettes, 4.000 li- 
vres tournois reçues du s' de c Jarnacq •, suivant sen- 
tence arbitrale et transaction prétendue faite concer- 
nant le revenu de la terre de Jarnac, pendant la durée 
jdu mariage de Jacques d'Harcourt et Ëléonore Chabot, 
épouse en 1^*' noces de La Chastaigneraye. 1*' chapitre 
des dépenses: art. 1, 200 livres aux chirurgiens qui ont 
embaumé le corps: proposé 33 1. 6 s. 8 d., tiers de 
cent livres, prix ordinaire pour une semblable dépense ; 
art. 4, 24 livres payées à 30 prêtres qui ont assisté au 
convoi du défunt depuis sa maison jusqu'à l'église de 
l'Hôtel-Dieu; art. 9, 180 livres, transport du corps de> 
Caen à Beuvron, accompagné de 60 prêtres ; art. 17, 
500 livres distribuées en aumônes le jour de la sépultu- 
re; art. 24, ëi40 livres pour l'habillement de 36 pauvres, 
qui ont assisté à l'inhumation tant à Caen qu'à Beuvron. 
2» chapitre, art. 1", 12 livres pour la consultation de 
3 fameux avocats sur l'élection de tuteur ; art. 6, 46 
livres pour le voyage d'un gentilhomme envoyé exprès 
vers le s' de Franqueville, gouverneur de Carentan, 
pour le prier d'assister à lad. élection. 3* chapitre, art. 
!•% 200 livres faisant le tiers de 600 livres dues à An- 
dré Patescot conseiller du Roi, trésorier de la marine; 
art 16, paiement à Claude Belin, sieur des Marais, pour 
vente d'héritages à Fontenay ; art. 21^ à Louis|Le Page, 
sieur de La Rivière ; art. 24, à Claude de Château- 
Thierry, écuyer, sieur de la Roze, maître d'hôtel de feu 
Jacqueline d'O, veuve de Charles d'Harcourt, comte de 
Croisy; art. S5, à Florent Nollent, écuyer, sieur d'Ingy ; 
art. S6 et ss., concernant la constitution dotalede Fran- 
çoise d'Harcourt, damede Rappallain. 4«chapitre, art. 9, 
120 livres tournois à Honorine Yon, gouvernante de lad. 
dame et auparavant sa nourrice; art. 23, à Charles 
« Farfourt >, écuyer, sieur du Tiily, gentilhomme de 
lad. feue dame Ëléonore Chabot. 6* chapitre, art. 1*', 
paiement àFrançoisdeGuerville, sieur deLaLonde ;art. 
7, au s' de Bailleul, gendre du s' de Chastignonville, pour 
arrérages de rente; art. 8, aus'deRomboscq, conseiller 
au parlement de Rouen. 8* chapitre, art. 3, frais de pro- 
cès intenté par Jacques de Rohan contre Gillonne de 
Matignon et Odet d'Harcourt ; art 4., 1334 livres 13 
sols 4 deniers pour le tiers des frais faits contre le duc 
de Guise etson épouçe. Monsieur, frère unique du Roi, 
tuteur de sa fille, Jacques de. Grimoud et le substitut 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



28 



du procureur général en la vicomte de Falaise, pour 
raison des treizièmes et autres droits seigneuriaux de 
la terre de Fonleuay-le-Msrraion, etc. — Signifié le 30 
décembre 1G49. 

E. 18. (Registre.) — Grand format. 310 feaillets, papier. 

1649. — Débats de compte mis devant les arbitres 
par Charles Léon, chevalier, eonite de Fiesque, baron 
de Bressuire, etc., et Gillonne d'Harcourt, ci-devant 
marquise de Pienne, son épouse, sur le compte des re- 
cettes et dépenses de la geslion et administration de la 
succession de Jacques d'Harcourt. marquis de Beuvron, 
contre François d'Harcourt. marquis de Beuvron, lieu- 
tenant général pour le Roi en Normandie, et Odet 
d'Harcourt, chevalier, comte de Croisy, marquis de 
Thury et de la Motte-Harcourt, gouverneur de la ville 
et château de Falaise, enfants et héritiers avec lad. 
Gillonne d'Harcourt, leur nièce, de Pierre d'Harcourt, 
chevalier' des ordres liu Roi, marquis de Beuvron et 
de La Motte, leur père, ayant été tuteur de ladile Gil- 
lonne, sa petite-fille. Receltes: produit de la vente des 
meubles étant au châieau de Falaise; produit de la 
terre et comté de Cosnac appartenant à Éléonore Cha- 
bot, et des fiefs de la Planchette et de Fouqueville, 
acquis par feu Jacques d'Harcourt, etc. Dépenses : 
80 livres pour la façon d'un chariot pour mettre le 
corps du marquis de Beuvron, filsde Pierre d'Harcourt, 
que Ton apportait sur un brancard en la ville de Caen ; 
20 livres pour 2 baudriers de deuil des pages ; 5 livres 
pour 8 rabats simples avec manchettes pour lesd. 
pages; 118 livres pour habillement du cocher et du 
postillon qui ont conduit le chariot de deuil ; 10 livres 
pour 2 chapeaux et crêpes des cocher et postillon; 
15 livres pour une chapelle eu l'église de Beuvron; 
8 livrés à un homme pour porter de Caen à Beuvron 
les armoiries; 85 livres pour 20 écussons d'or et d'ar- 
gent; 25 livres 4 sols pour le passage du bac, des che- 
vaux de la noblesse assistant à l'inhumation ; frais de 
l'élection d'un tuteur ; paiements d'arrérages de rentes ; 
dépenses de tutelle; dépenses de la succession de 
Charles d'Harcourt, comte de Croisy, oncle de lad. Gil- 
lonne; réparations des terres de Fouqueville, la Plan- 
chette et autres ; frais de procès; dépense commune, 
etc. 

£. 19. (Registre.) — Grand format, 101 feuillets, papier. 

1M9. — Soutènements de compte que mettent et 
baillent par devant MM. des Yveteaux et de La Ter- 



! rière, conseillers du Roi en ses Conseils, arbitres nom- 
més le 15 mai lt)48, François d'Harcourt, chevalier, 
marquis de Beuvron, lieutenant pour le Roi au gouveiv 
nement de Norrnandie, Odet d'Harcourt, comte de 
Croisy, marquis de Thury, enfants et héritiers avec 
Gillonne d'Harcourt, leur nièce, épouse de Charles 
Léon, chevalier, comte de Fiesque, de feu Pierre d'Har- 
court, chevalier, marquis de Beuvron, tuteur de lad. 
comtesse de Fiesque, sa petite-fille, contre les débats 
de compte formés par lesd. comte et comtesse de 
Fiesque : fournitures de bottes, d'éprons et d'épées aux 
2 pages; habit de deuil au sieur de Tilly, gentilhomme 
de la mère de la dame de Fiesque; frais de repas de la 
noblesse ayant assisté à l'inhumation de Jacques 
d'Harcourt; deuil des gentilshommes venus de Mont- 
pellier pourTenterremeut; emprunt au baron du Hom- 
met; paiement de la solde des soldats de la garnison 
de Falaise, etc. 

E. 20. (Liasse.) — 25 pièces, parchemin; 31 pièces, papier. 

15&5-1617. — Dons, privilèges, etc. — Entérine* 
ment par Jacques de Brèvedent, lieutenant général du 
bailli de Rouen, pour Jean Le Mascrier, stipulant pour 
François d'Harcourt, s*^ et baron de Beuvron et Beau- 
fou, vicomte de Caen, des lettres patentes du Roi don- 
nées à Vauluisant le 27 mars avant Pâques, l'exemp- 
tant des service et contribution des ban et arrière-ban 
(15H5).' — Brevet accordé par le Roi, à la requête de la 
duchesse de Valentinois, permettant à Charles d'Har- 
court, s*" de Saint-Pierre, de porter u harquebutte )> et 
toutes autres sortes d'armes offensives et défensives , 
pour sa i^écurité, et de tirer à tout gibier non prohibé 
(18 février 1556, v. s., le roi étant à Paris). — Vidi- 
mus par Louis Chavreton et Thomas Delabate, tabel- 
lions à Évreux sous Louis Lemercier, écuyer, vicomte 
d'Ëvreux, Pacy, Nonancourt et Ëzy, garde du scel aux 
obligations desd. vicomtes (lo74), de mandement du 
Roi aux grand chambellan de France, maîtres ordi* 
naires de son hôtel, maîtres et contcôleurs de sa 
chambre aux deniers, et trésoriers et commis au paie- 
ment des gages de ses officiers domestiques, portant 
qu'il a mis Charles d'Harcourt, baron de la Motte, pour 
ses bons services, en état de gentilhomme ordinaire de 
sa chambre, pour y servir aux honneurs, autorités, 
prérogatives, prééminences, privilèges, franchises, li- 
bertés, gages, hôtellage, droits, profits et émolumenta 
accoutumés (1568). — Mandement du Conseil au pre* 
mier huissier requis, de maintenir et garder Pierre 
d'Harcourt, écuyer, baron de Beuvron, gentilhomme 



n 



24 



ARCHIVES DU CALVADOS. 



ordinaire de la maison du Roi, guidon de 100 gentils- 
hommes des ordonnances du Roi, et sa famille, dans 
leurs droits et possessions, et de les défendre contre 
toute action, etc. (1676). — Brevet et lettres patentes 
portant don au s' de Beuvron-Harcourt des biens de 
feu Jean de Perrières, sieur de Than, autrement dit du 
Touchet, rebelle (1589). — Copies de pièces y irclatives: 
lettres patentes adressées à la Chambre du domaine en 
Normandie, données au c champ devant Dreux », le der- 
nier février 1590, concernant le don au baron de Beu- 
vron des deux tiers des biens meubles et de la jouis- 
sance de deux tiers des fruits et revenus des immeubles 
appartenant aud. rebelle, les charges ordinaires dé- 
duites, à charge de faire valoir l'autre tiers que le Roi 
s'est réservé ; vérification et entérinement desd. lettres 
par la Chambre du domaine de Normandie séant à 
Caen (1592); arrêt du Parlement séant à Caen, sur 
requête par led. baron de Beuvron en enregistrement 
des lettres patentes en forme de charte données « au 
champ de Claire » en février 1592, donnant aud. de 
Beuvron les biens meubles et immeubles, acquêts, etc., 
dud. Jean de Perrières, décédé tenant le parti des li- 
gueurs et rebelles: lad. Cour déclare led. de Perrières 
criminel de lèse-majesté, et comme tel sa mémoire 
condamni^, ses biens acquis et confisqués au Roi; 
remontrances seront faites aud. seigneur qu'il lui plaise 
ne faire don des biens relevant immédiatement de son 
domaine, jusqu'à remplacement de celui qui est aliéné 
sans faculté de rachat (1593) ; autre arrêt du Parlement 
entre Philippe de Perrières, sœur et se disant héritière 
dud. Jean de Perrières, demanderesse en requête ten- 
dant à ce qu'il lui soit octroyé « pareatis » pour faire 
signifier et exécuter en son ressort l'arrêt et commis- 
sion du Conseil privé, et Pierre d'Harcourt, donataire 
des biens du défunt: remontrances seront faites au Roi 
de la connaissance de telles évocatious* contre et au 
préjudice des privilèges et libertés de la province (8.d.). — 
Lettres patentes portant don et remise au baron de Beu- 
vron, capitaine de 50 hommes d'armes des ordonnan- 
ces du Roi, de la somme de 200 écus de rente et arré- 
rages qu'il doit à la représentation de feu Jean de Per- 
rières, de Jean Morel, vicomte de Falaise, à Marie de 
La Haye, veuve de Vincent Pichot, demeurant à Rouen, 
de 800 écus dus à Rolland Morosoisne {al. Morchoisne), 
lieutenant du bailli de Caen à Falaise, desquels les 
biens ont été confisqués pour leur forfaiture et rébel- 
lion (1590).— Procédure devant Jean Vauquelin, écuyer, 
lieutenant général du bailli de Caen, entre Charles Fal- 
let, écuyer, s' de S*-Jean, et Pierre d'Harcourt, baron 
de Beuvron, représentant le droit du Roi, concernant 



l'administration des biens meubles et usufruit des im- 
meubles de la succession de Jean de Perrières, sieur du 
Touchet et de Thau, confisqué ; ajournement par Pierre 
d'Harcourt de Charles Auber, fermier de partie des ter- 
res et héritages que led. défunt de Perrières avait à 
Mathieu, led. Fallet approché (1590); suite en 1591. — 
Engagement par Jérôme Fallet, s' du Prey, de bailler 
au baron de Beuvron un contrat de 2(X) livres de rente 
en quoi Fortin, s' du Rocher Folletot, est obligé envers 
led. défunt de Perrières, en faveur de l'accord entre 
Charles Fallet, son frère, et led. seigneur (1610). — 
Copies d'arrêts du Conseil privé concernant les dons 
de biens de divers ligueurs et rebelles. — Autori- 
sation par Jean Vauquelin, écuyer, lieutenant géné- 
ral du bailli de Caen, à Pierre d'Harcourt, porteur 
desd. lettres du Eoi, de saisir lesd. biens (1590); 
ordonnances et sentences dudit et de Jacques Blon- 
del, lieutenants du bailli de Caen, concernant les 
baux de Guillaume Marie et Jacques Toustain, ser- 
gents de la sergenterie de Graye, ayant appartenu 
à feu Jean de Perrières, sieur de Touchet (1591); 
poursuites contre lesd. sergents. — Arrêt interlocu- 
toire du Parlement séant à Caen, entre Pierre d'Har- 
court, demandeur en entérinement desd. lettres, et Jac- 
ques Puchot, sieur de Montlandrin, maître en la cham- 
bre des Comptes de Normandie, fils de feu Marie de La 
Haye (I59i). — Arrêt de deniers par Nicolas Martin, 
sergent royal en la vicomte de S*-Sylvain et le Thuit, à 
la requête de Pierre d'Harcourt, pourvu des lettres de 
don des biens confisqués dud . Jean de Perrières, re- 
belle, entre les mains des fermiers de la sergenterie 
de Graye, par l'intermédiaire de Marie et Toustain, ser- 
gents en lad. sergenterie, trouvés exprès à. Creuily 
(1593). — Copies des lettres patentes du Roi érigeant 
en marquisat sous le nom de la Motte Harcourt la ba- 
ronniede la Motte Cesny,Grimbosqet S'-Martin-de-Sal- 
len, les baronnies de Méry^ Cléville et Varaville, avec 
les bois qui furent du Thuit, au franc buisson de Cin- 
glais, les bois taillis de Bavent et deCanivet, les patro- 
nages de S*-Pierre et S*-Loup de Canivet, en faveur de 
Pierre d'Harcourt, baron de Beuvron, Beaufou, Druval, 
S'- Aubin- c Lesbizé >, et d' c Auvrechef >, de la Motte 
Gesny,Grimbosq, S^-Martin-de-Sallen, Mesnilbue,Mont- 
huchon, Vienne, Le Manoir, de Creullet, et Creuily en 
partie, de Méry et Cléville, et de Varaville, châtelain 
de Croisy et Cierrey, et de S*-Laurent-en-Caux, s' de 
Fresney-le-Puceux, Touchet, Cailloué, Grogny, et des 
bois à Cinglais qui furent du Thuit, de Bavent et de 
Canivet (1593), et de l'arrêt du Parlement ordonnant 
l'enregistrement desd . lettres (1597) ; lesd. copies col- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



25 



lationnées sur les originaux par Auguste Aubourg et 
François Gouget, tabellions à Bretteville-sur-Laize, à la 
requête de François d'Harcourt, marquis de la Motte 
Harcourt et de Beuvron (1629). — Extrait des registres 
des commissaires ordonnés par le Roi sur le fait des 
biens de rebelles, sur requête de M. de fieuvron, con- 
cernant le don à lui fait par lettres patentes du 24 dé- 
cembre 1589 des deux tiers des meubles, fruits et re- 
venus des immeubles appartenant à. Jacques du Breuil, 
s' de Beauvais, baron de Blangy (1594). — Note 
informe pour le marquis de Thury-Beuvron con- 
cernant les aides et quatrièmes dont il jouissait 
en la province de Normandie, qui ont été réunis 
à la ferme des aides, et desquels on demande le rem- 
boursement : quatrièmes d'Urville engagés en 1554, mo- 
yennant 123 livres et 5 coupes blanches taillées en damas 
garnies du nouveau marc pesant? marcs 1 once 7 gros à 
15 livres le marc. Grain ville en 1584, moyennant 179 
livres, Bissières en 1595, moyennant 34 écus 5 sols, 
Méry et Corbon en 4595, moyennant 670 écus, 
Cesny et Acqueville en 1548, moyennant 304 livres. 
Moulines, quatrièmes échangés en 1594, etc. — 
Mandement de Henri de Bourbon , duc de Montpen- 
sier, gouverneur et lieutenant général en Normandie, 
à tous capitaines, commissaires, baillis, ju^es, et autres 
commis pour la convocation du ban et arrière-ban, de 
n'y point comprendre en aucune façon M. de Beuvron, 
capitaine de 50 hommes d'armes du Roi (1601); signi- 
fication à Nicolas Cirette, commis à la recette de Tar- 
rière-ban (1601). — Ordonnance de Claude Le Doulx, 
écuyer, lieutenant général ancien civil et criminel au 
bailliage et siège présidial d'Ëvreux, déchargeant Pierre 

• 

d'Harcourt, marquis de La Motte-Harf^ourt, etc., de ses 

taxes au ban et arrière-ban d'Évreux pour Tannée 

1594, à cause de ses fiefs et baronnie de Croisy, Har- 

dencourt et Cierrey, et lui accordant mainlevée de la 

saisie des meubles de M"** de la Grange, jouissant desd. 

terres (1601). -- Copie de transport par Catherine de 

Carmain, épouse de Jean de Beaumanoir, marquis de 

Lavardin, comte de Nègrepelice, maréchal de France, 

à Gillonne de Matignon, épouse de Pierre d'Harcourt, 

seigneur de Beuvron, du don qu'il a plu au Roi faire 

aud. maréchal, ensemble au seigneur de Bellegardeet 

de Thorigny, de l'attribution d'élu aux contrôleurs des 

élections, suivant l'édit de 1587, etc. (1608) ; autres 

copies de transports faits par M. de Matignon à lad. 

dame du droit qu'il peut prétendre sur les offices de 

contrôleurs élus (1608), et parJacques de Sainte-Marie,. 

seigneur du Plessis, et Louis Artur, seigneur de Feu- 

guerolles, à lad. dame, de leurs droits sur lesd. offices 
Calvados. — Série E 



(1610). — Confirmation par Louis XIII à Pierre d'Har- 
court, marquis de Beuvron et de la Hotte-Harcourt, 
des immeubles, lettres, brevets, obligations, de Jean de 
Perrières, sieur âe Than dit du Touchet, à lui donnés 
par brevets et lettres patentes de 1589 et 1592 (1611). 
— Commission donnée par le Roi^ chef et souverain 
grand-maître de l'ordre du « benoist » Saint-Esprit, au 
cardinal Du Perron, archevêque de Sens, grand aumô- 
nier de France, d'informer des vie, mœurs et religion 
de Pierre d'Harcourt, seigneur et marquis de Beuvron, 
proposé, de l'avis des cardinaux, prélats, comman- 
deurs et officiers dud. ordre (1612)* — Procès-verbal 
par Guillaume Vauquelin, écuyer, sieur de La Fres- 
naye, président et lieutenant général au bailliage et 
présidial de Caen, en présence de Grégoire de La Serre, 
François Malherbe, Gilles Hallot, écuyers, avocats et 
procureurs du Roi, de la nomination des députés aux 
États généraux, dont Pierre d'Harcourt pour la no- 
blesse ; documents y relatifs : extrait des ecclésiastiques 
et autres personnes que M. de Beuvron entend faire 
ôter de la liste de ceux qui ont nommé M. de Longau- 
nay, etc. (1614). — Lettres patentes mandant de faire 
jouir Pierre d'Harcourt de ses privilèges et exemptions 
(1617); y joint, copie de semblable mandement en 
faveur de Robert de Mouchy .(1616), collationné au 
bureau des finances de Rouen par Le Roux, huissier, 
requête de Jacques d'Harcourt, marquis de Beuvron, 
comte de a Coignac » (1617). — Arrêt de la Cour des 
Aides de Normandie accordant acte à Pierre d'Harcourt 
de la présentation de lettres patentes contre les fermiers 
des 60 sols pour muid de vin et 60 sols pour tonneau 
de mer en la ville de Rouen, et prescrivant leur enre- 
gistrement au greffe de ladite cour, pour par lui jouir 
des exemptions et privilèges des commençaux du Roi 
et officiers des cours souveraines (1617). 

E. 21. (Liasse.) — 2 pièces, parchemin: 27 pièces» papier. 

1618-1680» — Commission donnée par le Roi, chef 
et souverain grand-maître de l'ordre du Saint-Esprit, à 
l'évêque de Séez ou ses grands vicaires, d'informer des 
vie, mœurs et religion du marquis de Beuvron, capi- 
taine et gouverneur des ville et château de Falaise, 
proposé (1618). — Don par le duc de Guise, prince de 
Joinville, gouverneur et lieutenant général pour le Roi 
en Provence, amiral des mers du Levant, jouissant par 
moitié par eugagement des vicomtes de Caen, Bayeux 
et Falaise, à M*"* de Beuvron et à ses enfants,des droits 
de 13®' à lui dus pour l'acquisition faite par le marquis 
de Beuvron et le sieur de La Motte-Billardière, de la 

4 



Î6 ARCHIVES 

vicomte de Fonteaay-le-Harmion et châteUenie de 
Bretteville-snr-Laize (1630). — Autre don par le duc 
d'Orléans, frère du Roi* au marquis de Benvron, au 
comte de Groisy, et à la marquise de Piennes» des droits 
de 13^' desd. biens mouvant de sa seigneurie de Ron- 
cheville (1643). — Transport par Henri de Lorraine, 
duc de Guise, prince de Joinville, à François de Mati- 
gnon, lieutenant général pour le Roi au gouvernement 
de Normandi6,comte deThorigny,et à Odet d*Harcourt, 
comte de Groisy, marquis de Thury, gouverneur des 
ville et château de Falaise, stipulés par Robert Bazin, 
bourgeois de Paris, et Raphaël Fauvel, bourgeois de 
tiaen, de la totalité des domaines de Caen, Bayeux et 
Falaise, terres et seigneuries leur appartenant, au du- 
ché de Normandie, engagés aux ducs de Guise et de 
Ferrare en 1S88, moyennant la somme de 276,000 
livres (1653). — Ëtat de la recette et dépense des de- 
niers provenant de la nomination des offices royaux 
dépendant des domaines de Caen, Falaise et Bayeux, 
pour la moitié appartenant à MM. de Matignon et de 
Groisy, depuis que la procuration pour nommer aux- 
dits offices a été donnée à M. de Lhoumeau, avocat au 
parlement de Paris (1659-1663) ; autres étals y relatifs. 
— Commission par Richard Sabot, écuyer, seigneur et 
patron d*Auberville-sur-Yère, René Godard, écuyer, 
sieur de Hautechèvre et de Berigny, procureurs de Marie 
de Lorraine de Guise et de François de Matignon, 
comte de Thorigny, Montmartin, etc., et la dame de 
Groisy, engagistes du domaine de Caen. Bayeux, Fa- 
laise et Thorigny, à Augustin Delonchamps, bour- 
geois de Gaen, de faire la recette dudit domaine 
(1663) ; procédures y relatives. — Autre commission 
donnée devant Raulin Prieur et André Bouret, notaires 
au Ghâtelet de Paris, par Marie de Lorraine de Guise, 
tant pour elle que pour M. et M"^ de Matignon et la com- 
tesse de Groisy, aux droits de feu Henri de Lorraine de 
Guise^ À Lucas Cau vin, bourgeois de Paris, de faire la re- 
cettedudit domaine, etc.(1667); approbationdelad. com- 
mission par François de Matignon, comte de Thorigny, 
etc. (1668). — Arrêts du Conseil : portant que les enga- 
gistes de plusieurs domaines de Normandie, Picardie, 
Soissonnais, Champagne, Touraine, Poitou, et autres, 
représenteront les titres en vertu desquels ils jouissent 
desdits domaines (18 février 1668); signification à Fran- 
çois d'Hareourt, marquis de Beuvron, engagiste de la 
fieflTerme de Méry et Gléville, des bois de Bavent, de 
rherbage d'Orléans, et autres biens du domaine du 
Roi ; — portant que les engagistes de la grande Cham- 
brerie de France, des domaines de la généralité de 
Caen (à la reserve de celui de Garentan, appartenant 



DU CALVADOS. 

à Madame Douairière, et de celui de Mortain, apparte- 
nant à M}^"" de Montpensier), des terres vaines et vagues 
vendues en lad. généralité par le s' de la Poterie, des 
domaines d' c Essey, Moulins, Boumouiins », Falaise, 
et autres en la généralité d'Alençon, etc., et autres, 
représenteront les titres en vertu desquels ils jouissent 
desd. domaines, pour être réunis à la ferme générale 
des domaines de France (28 juin 1668) ; signification à 
Marie de Lorraine de Guise, François de Matignon, 
comte de Thorigny, et la comtesse de Groisy, engagis» 
tes des domaines des vicomtes de Caen, Bayeux, 
Falaise et Thorigny ; — pour reprise par le Roi des 
domaines aliénés (1660) ; signification. — Mémoire 
instructif sur la distinction qu*il convient faire au nom 
de M. de Matignon et de la comtesse de Groisy, aux 
visites et procès-verbaux des réparations des châteaux, 
maisons et édifices dépendant du domaine de Gaen, 
Bayeux et Falaise (1669). — Copie de requête au vi- 
comte de Gaen, par Jacques Jemblin, marchand bour- 
geois de Caen, propriétaire d*une maison en la rue an- 
ciennement nommée Gatehoulle et présentement rué 
de Geôle, ayant très longtemps servi de prisons, par 
laquelle il réclame le paiement des loyers ; signification 
à la comtesse de Croisy, pour elle et M"* de Guise et le 
seigneur de Matignon, engagistes du domaine de la vi- 
comte de Caen (1670). — Transaction entre M'** de 
Guise, M. de Matignon et la comtesse de Croisy, veuve 
d'Odet d*Harcourt, concernant les domaines de Bayeux, 
Caen et Falaise (1670). — Certificat de François Quen- 
tin, avocat au Parlement et bourgeois de Paris, cons- 
tatant qu'il est dû à la comtesse de Groisy la somme 
de 3,850 livres, pour retrait à droit lignager^ par elle 
fait à la demoiselle de Guise, de sa part aux domaines 
de Gaen, Bayeux et Falaise (1670). — Sentence du 
Ghâtelet de Paris, déchargeant M. et M*** de Guise de 
l'opposition et saisie-arrêt faites par Jeanne Tirement, 
veuve de Jean Ruault, tailleur d'habits à Paris, sur les 
deniers par eux dus à Marie du Poirier d'Amfréville, 
comtesse de Croisy (1671). — Mandement aux gens des 
cours de Parlements et autres juridictions, pour main- 
tenir en état de surséance, pendant 6 mois, le marquis 
de Thury, maître de camp d'un régiment de cavalerie 
détaché en Hollande (1673). — Arrêt de la Chambre 
des Comptes de Normandie, sur la requête présentée 
par Louis d'Harcourt, marquis de Thury, contenant 
qu'à cause du marquisat de Thury les fiefs de La Motte, 
Cesny, d'Urville, Mesnil-Manissier, et de Lorme, pa* 
roisse de S^Germain-le-Vasson, la baronnie de Cléville 
et Mery lui appartenant, la fiefferme de « Bohoms et 
Table de Carentan », appartenant à Henri d'Harcourt, 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



2' 



éfaeyalier, âls dud. de Thury, il est poursuivi, pour 
faire les foi et hommage et bailler ses aveux pour lesd. 
marquisat, baronnie et fiefs, et led. son fils, pour re- 
présenter les titres de lad. fiefferme, et pour faire aussi 
ses devoirs, et même la baronnie d'Amfréville relevant 
du Roi à cause de sa vicomte de S'-Sauveur-le- Vicomte, 
à raison de quoi, instance du procureur général, par 
exploit de Jacques Herbaré, huissier, il a sommé Jean 
Domesnil, fermier dud. fief d'Urville, de payer 180 li- 
vres, pour reste d'amendes jugées, exécuté en ses 
biens; qu'il aurait vendus à la somme de SO livres, que 
Herbaré avait reçue, et pour sa course 12 livres ; com- 
me aussi) par autre exploit dud. Herbaré il a sommé 
Louis Le Marchand, fermier du marquisat de Thury et 
fief du Mesnil-Manissier, de payer 180 liv. restant des 
amendes jugées, pour le paiement desquelles il avait 
exécuté en ses biens et iceux vendus à la somme de 40 
liv., qui a été payée aud. Herbaré, et pour sa course 12 
livres: ce qui avait donné lieu aud. sieur de Thury de 
se pourvoir à la Chambre, et ayant fait connaître quMls 
étaient dans l'impossibilité de pouvoir faire leurs de- 
voirs pour lesd. marquisats, baronnie, fiefs, fiefferme de 
Table de Carentan, étant actuellement occupés pour le 
service du Roi en ses armées, sans aucune liberté de 
revenir en province pour donner ordre à leurs affai- 
res, et ayant la Chambre par son arrêt du 19 septem- 
bre dernier accordé temps d'un an au suppliant pour 
lad. baronnie d'Amfréville et fiefferme « de Bohoms > 
et Table de Carentan, pour rendre les devoirs, et même 
restitution des amendes dont les deniers pouvaient être 
aux mains des huissiers; et par inadvertance dans la 
requête qui fut présentée n'y ayant employé lesd. fiefs 
d'UrvilleetduMesnil-Manissier, led. Herbaré avait fait 
lesd. poursuites, quoique de la part du Procureur Géné- 
ral, ayant reconnu l'erreur et méprise, il n'en eut aucune 
charge : ordonné que led^ arrêt du 19 septembre 1679 
sera exécuté, avec restitution de la somm^ de 114 li- 
vres payée aud. Herbaré, et déchargé led. supliant des 
amendes par lui encourues, ettempsde deux ansaccordé 
pour rendre ses devoirs au Roi, sans tirer à conséquence, 
et cependant surséance de toutes poursuites (2 aoû 1 1680) . 

E. 32. (Liasse.) — 1 pièce, parchemin; 83 pièces, papier. 

1586-1741. — Affaires militaires; créances sur le 
Roi. — Procès-verbal par Hervé Guymont, lieute- 
tenant en la maréchaussée d'Orléans, « à l'eneontre du 
fourier, d'un nommé Lespine, La Bariqnade, sergent 
La Forge, ung nommé Degranval et le tronpette f , tous 
de la compagnie du capitaine Normandière, allant pour 



le service du Roi trouver M. de Joyeuse en son armée 
en Auvergne avec H. deBeuvron,quivade sa part avec 
bon nombre de gentilshommes vers led. seigneur, 
au village de Marcilly, où il avait entendu led. de Beu- 
vron y être logé avec lesd. gentilshommes vpiontaires, 
auquel il a fait entendre qu'à l'eneontre des dessusd, il 
a décerné ses lettres de commission pour les constituer 
prisonniers pour lesconcussionspar eux commises au vil- 
lage de Chaumont en Sologne, afin de lui donner «con- 
fortn etaidepour les appréhender; lequel a répondu que 
le capitaine Normandière et sa troupe sont au village 
de S'- Genou, et qu'il n'a aucune nouvelle desd. plain- 
teSy qu'il a donné son rendez-vous aud. capitaine pour 
le joindre à la chapelle de la Ferté-Imbault le lende- 
mainà soleil levant; remontrance dud. lieutenant qu'il 
n'y peut faire trouver les plaintifs, car il serait à crain* 
dre qu'il ne leur fut fait outrage, etc. (1886); résultat 
de l'information sur la plainte desd. habitants, baillé 
à M. de Benvron par le greffier de la maréchaussée 
(1586). — Rôle de la montre revue faite en armes en la 
ville de Lisieux, de la compagnie de 50 hommes 
d'armes ou salades du s' de Beuvron, par Jac- 
ques Baudouin, écuyer, sieur de « Sainct-Gaial y, 
al. c S^-Gual », et Jean Parisot, sieur de c Mascon », com- 
missaires des guerres, députés par M. de Fervaques, 
l'un des lieutenants généraux pour le Roi en Norman- 
die, et ordre du paiement raisonnable leur être fait par 
Antoine de Ghevallanges, trésorier et payeur de la 
gendarmerie de France, pour et en Tacquit de Louis 
Habert, s' du Mesnil, ancien trésorier général de 
l'ordinaire des guerres, savoir: 380 écus à M. de 
Beuvron, pour son état de capitaine, et place d'hom- 
me d'armes, 188 écus 20 sols à Pierre Moges, sieur 
de Buron, lieutenant de la compagnie, 146 écus 
40 sols à Jean de Saint-Germain, enseigne, 146 
écus 40 sels à Gilles de Bailleul, s^ de Montreuil, gui- 
don, lOS écus à René Le Gardeur, s' de Tilly, maré^ 
chai des logis ; hommes d'armes, 80 écus à Claude de 
Louvières, s"" de Verger, premier homme d'armes, Jac- 
ques Le Brunet, s' des Pallières, Jean Le Sens, sieur du 
Mesnil, Olivier de Martinboscq, s^ de La Yaucelle, 
Guillaume Àupoys, s' d'Espins, Guy Aubourg.s' de La 
Londe, François Aubourg, s' de LaGocquerelle,Philippe 
Aubourg, s' du Val, Henri Le Regnard, s' de Bassan, 
Gabriel de Berrolles, s' dud. lieu, Richard Le Terrier, 
s' d'Allemagne, Jacques de Tailleboys, s' de Vienne, 
Gabriel de Monstereul, Jean de Bardonf, sieur de Bean- 
lieu, François Le Scfns, sieur des Becqueta, Philippe 
Gaullier, s' de La Vigne, Pierre Le Poullier, s' de La 
Guyonnière, Julien de Sainte-Marie, Pierre Le Brunet. 



1 



28 ARCHIVES 

s'^ de La Gavée, Pierre de Casseret, s' de La Héaule» 
François d'Âcque ville, Gabriel de Gasseran, s** de La 
Chapelle, Pierre de Manaoury, sieur de Fontaiaes-le- 
Pin, Louis Le Roy, s' du Parc, Joseph Tiger, s' de La 
Taille, Pierre Fleury, s' de Seequeville, Robert de La 
Vallette, Guillaume de Fors, s' de Repas, Antoine du 
Buisson, s' de la Vallée, Jean de Vioiont, s' de La Cou- 
ture, François de Vatier, s^ de La Brière, Adam Le 
Conte, s' de La Mothe, Jacob de Malherbe, s' du Clos, 
Antoine Pinard, s^^ de Grandchamp, Colas du Bourg, 
François Lucas, s' de La Chesnaye, André Fontaine, s** 
des Marests, Pierre de Beaufort, s^ de La Montaigne, 
Adrien du Clos, s"* du Boys, Jacques d'Angerville, Jean 
Patry , s' de La Fresnaye, Charles Datin, s' de La Rivière, 
Robert du Troncqué, sMe S'-Laurent, Gabriel Le Tan- 
neur, sieur de Putot, Philippe de Bouillon, sieur de La 
Butte. « Nombre des chefz hommes d'armes ou salla- 
des présens et passez, la personne dud. s' de Beuvron 
comprise, cinquante. » (1592.) — État du paiement 
que le Roi a ordonné être fait par Louis Habert, tréso- 
rier ordinaire des guerres, pour 2 quartiers à la com- 
pagnie d'hommes d*armes de ses ordonnances étant 
sous la charge de M. de Beuvron (1592) ; extrait fait 
sur le double du compte de l'ordinaire des guerres ren- 
du par Louis Raberl pour l'an 1592. — Inventaire des 
quittances baillées à M. de Beuvron, capitaine de 60 
hommes d'armes des ordonnances du Roi, par les re- 
ceveurs des tailles de Lisieux, Évreux, Bernay et Pont- 
Audemer, en vertu des mandements de Gobelin et Hat^t- 
mao, trésoriers de l'épargne, de 1591 et 1592, que M. 
de Beuvron a encore entre les mains pour n'en avoir 
pu être payé, dont il supplie le Roi le faire de nouveau 
assigner sur les recettes générales de Rouen el Caen; 
liste des paroisses desd. Élections (Ëvreux:Nonancourt^ 
Marcilly-la-Campagne, Boisset Hennequin, etc.); et 
pour faciliter le remboursement, il offre au Roi et au 
Conseil en employer par supplément et augmentation 
d'engagement sur la vicomte de Coufances, bailliage 
de Cotentin, en déduction de ce qui lui est du, la som- 
me de 15.095 écus, à la charge de rembourser les pre- 
miers acquéreurs, et pour le surplus il offre aussi em- 
ployer par supplément et augmentation d'engagement 
sur la sieurie et ch&tellenie de Noyon-sur-Andelle, à 
présent nommée Charleval, bailliage de Gisors, elc 
Requête y relative adressée au Roi et au Conseil par 
led. baron de Beuvron, capitaine de 50 hommes d'ar- 
mes de ses ordonnances, pour obtenir le rembourse- 
ment des grands frais et extrême dépense faite avec sa 
compagnie tant à la suite des armées du Roi que de 
celles de feu M. de Montpensier, pour quoi lui a été 



DU CALVADOS. 

assigi^ sur la recette générale des finances établie à 
Caen (en correction de Rouen), alors transférée à Li- 
sieux et Pont de l'Arche, etc., suivant l'état ci-des8U9^ 
analysé ; mais, quelque diligence qu'il ait pu faire, 
tant au moyen de la pauvreté des paroisses que des 
troubles et guerres, il lui a été du tout impossible d'en 
tirer le paiement jusqu'à présent ; le Roi a déchargé 
lesd. paroisses de ce qu'elles pouvaient devoir desd. 
années 1591 et 1592, de sorte que les quittances lui 
sont demeurées inutiles, les receveurs en ayant compté 
comme de deniers reçus, etc. — État de la recette des 
tailles de l'Élection d'Évreux, ensemble des charges 
payées et à payer sur icelle pour l'année 1592 : la re- 
cette des deniers ordonnés être levés en lad. Élection 
durant lad. année à cause du principal de la taille, 
crues de 100 et 200 mille écus, taillon et crue des gar- 
nisons, monte à 22.848 écus «33 s. 4 d. Charges sur ce: 
les deniers payés par le receveur desd. tailles pour 
les gages, solde et entretènement des gens de guerre 
ordonnés pour tenir garnison aux ville et château d'É- 
vreux, états et appointements de M. de Larchant, gou- 
verneur, et des capitaines de lad. garnison durant 10 
mois commençant le 1®' janvier de lad. année et finis- 
sant le dernier décembre, composés de 36 jours 
pour chacun, selon Tétat signé de la main du Roi el 
contresigné Ruzé, au camp de Dernetal devant Rouen 
le 4 janvier, montent à 10.400 écus, compris 100 écus 
payés à Le Secq au mois d'août, qu'il est venu à Évreux 
faire la monstre pour les quatre premiers mois desd. 
gens de guerre (en marge: outre lad. somme de 10.400 
écus, Le Secq prétend avoir des quittances du rece* 
veur général de 2.000 tant d'écus, dont, s'il était ainsi, 
Pelloquin serait surchargé); de lad. somme de 10.400 
écuà il n a été reçu par le receveur endeniers comptant 
apportés en sa recette que de 12 à 15 cents écus, c aiant 
l'autre moictié du surplus de lad. somme esté receue 
par la force et contraincte desd. gens de guerre qui se 
sont transportez èsd. parroisses pour admener les bes- 
tiaux qu'ilz ont peu trouver en icelles, afln d'estre ven- 
duz pour satisfaire au payementde leurd. solde > , les de- 
niers provenant de la vente élant directement tombés 
entre leurs mains, sans que le receveuc en ait eu autre 
maniement que d'en avoir seulement expédié ses quit- 
tances, < autrement il n'eust esté possible d'en recou- 
vrer aucune chose » ; et quant à l'autre moitié de 
lad. somme, paiement en a été fait par le receveur 
aud. de Larchant en quittances signées de sa main et 
levées sur les collecteurs d'aucunes paroisses de l'Élec- 
tion; aud. de Larchant, aussi capitaine de 50 hommes 
d'armes des ordonnances du Roi, 4.641 écus 2/3, à quoi 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



moQte le paiement de lad. compagnie pour deux quar- 
tiers de la préseute année, assigné sur lad. recette, la- 
quelle somme a été aussi payée tanl aud. de Larchant 
en quittances signées de la main du . receveur levées 
sur les paroisses de TÉlection, qu'aux officiers et hom- 
mes d'armes de lad. compagnie en ensuivant les ordon- 
nances expédiées par led de Larchant au receveur géné- 
ral» en vertu d'icelles, les aurait assignés respective- 
ment des sommes à eux ordonnées à prendre sur au- 
cunes desd. paroisses, sans en avoir pu payer aucune 
chose comptant, pour Fimpossibilité de les faire venir 
et apporter au « comptouer » de lad. recette; aud. de 
LarchanJ; encore 2.320 écus 50 s. t. à quoi monte le 
paiement du 3® quartier de sa compagnie, à lui a puis- 
naguères » accordé par le Roi, outre lesd. deux quar- 
tiers; au s' de « Callanges », capitaine d'Évreux, 
400 écus par rescription de Le Secq, commis de Le 
Charron, trésorier de l'extraordinaire de la guerre, 
lad. somme payée en quittances levées sur lesd. pa- 
roisses; à Martin Bocquet, serviteur domestique de M. 
de Larchant, par rescription du trésorier de l'épar- 
gne, du 13 juillet aud. an, levée sur Le Terrier, receveur 
général àCaen, SOécusdontle Roi lui a fait don, lui ayant 
porté un paquet dud. de Larchant Deniers à remplacer 
que le receveur a été contraint par emprisonnement de sa 
personne prendre par prêt en son nom privé, au commen- 
cément et durant lad. année, de plusieurs particuliers 
par ses promesses pour le paiementdesd. gensdeguerre: 
à plusieurs particuliers d'Évreux 945 écus par eux 
fournis par prêt au receveur pour satisfaire au paie- 
ment de la garnison, lorsque les gens de guerre 
n'ont pu aller par les paroisses pour en faire sor- 
tir et amener des bestiaux^ laquelle somme il lui a 
été impossible de toute impossibilité de pouvoir jus- 
qu'ici remplacer en tout ou partie. Charges sur lad. recetr 
te qu'il convient payer: les gages des officiers de l'Éiec- 
tion,compr]sceux supprimés,maintenus en lajonissance 
de leurs gages en attendant leur remboursement, 1109 
écus 19 s. Il d.; les gages du c visbailly » dud. bail- 
liage, ses lieutenant, greffier et archers, pour l'année, 
883 écus 20 s.; à plusieurs particuliers des Élections 
-d'Évreux, Conches et Pont-de-l'Arche, pour rentes à 
eux constituées sur lad. recette^ 885 écus 47 s.; dépen- 
se commune, par estimation, 320 écus; total desd. char- 
ges, 3.198 écus 26 s. t. Somme des parties contenues 
au présent état, 21.035 écus 56 s. t., recette, 21848 
écus 33 s. 4 d.: ainsi resterait de bon venant, tous lesd. 
deniers nettement et clairement en recette, 912 écus 
38 s. 4 d. c Et néantmoings sur lad. recepte actuelle 
contenue aud. présent 'estât se trouverra de deniers en 



nom valloir plus de 3.500 à 4.000 écus, dont il n'est et 
sera possible recouvrer aucune chose, tant pour la mor- 
tallité advenue en grand nombre de parroisses de lad. 
ellection, qui sont à présent désertes d'habitans, et 
pour l'extresme pauvreté d'aucunes autres, leshabitans 
desquelles sont absents et fugitifz, que aussi pour y 
avoir grand nombre des meilleures parroisses d'icelle 
ellection estans proches des villes de Dreux, Vernueil 
et chasteau de Bailleul, qui ont payé lesd. tailles ësik 
lieux, où par la {force des garnisons l'on ne peult 
aller faire les contraincles, joingt qu'ilz n'ont plus au- 
cuns bestiaux ny autres meublessurlesquelzl'on se puisse 
prandre, n'ayant rien payé depuis troys ou quatre ans 
de leur assis ausd. tailles. » Fait par Pelloquin, rece- 
veur desd. tailles, le 28 janvier 1593. Ce document, 
trouvédans le fonds du Bureau des finances de Caen, au- 
quel il avait précédemment été joint mal à propos, fait 
évidemment partie du présent dossier. — Msndementde 
Balthazar Gobelin, trésorier de l'épargne, au receveur 
général de la généralité de Rouen, de payer au s^ de 
Beuvron, Pierre d'Harcourt, 2.000 écus sol pour son 
parfait paiement de 6.000écusdont le Roi lui a faitdon, 
et sans qu'il lui soit retenu aucune chose pour le 
droit de cinquième denier destiné à l'ordre du S^- 
Esprit(l503); mandement du Conseil au trésorier de l'é- 
pargne, Raymond Phelippeaux, sieur d'Herbault, pour 
le-paiementde 3. 000 livressur lesd. 6.0001. à lui assignées 
en 1593, dont il n'a pu aucune chose recevoir faute de 
fonds (1612). — Arrêt du Conseil d'État prescrivant 
aux trésoriers généraux de France à Rouen de véri- 
fier les quittances s'élevant à la somme de 8795 écus 
10 s. 2 d., dont M. de Beuvron demande le paiement 
pour la subsistance de sa compagnie (1594). — Requête 
au Roi et à son Conseil par le s' de Beuvron, remon- 
trant que, « depuis qu'il a pieu à Dieu vous appel 1er à 
la couronne », outre qu'il a servi en sa personne et 
moiens avec bon nombre de ses amis en toutes les 
occasions qui se sont présentées, il a fait prêt au Roi 
de grande somme de deniers pour subvenir à ses aflTai- 
res, dont il aurait été assigné par les trésoriers de l'é- 
pargne, François Hotman et Balthazar Gobelin, sur 
les recettes générales de Rouen et Caen en 1591, 1592 
et 1593, dont il n'a rien pu recevoir, à raison de quoi 
il a toujours couru /et court encore en intérêt, etc.: 
demande de nouvelles assignations; note que le Roi ne 
peut le pourvoir sur le contenu en sad. requête jusqu'à 
ce que l'assemblée lui ait fait réponse et qu'il ait recon- 
nu le moyen de payer ses dettes; fait au Conseil d'État 
tenu à Rouen le 23 janvier 1597. — Nouvelle requête 
pour remboursement de ses avances des montres de 



30 



ARCHIVES DU 



sa compagnie, etc. (1600). — Reqaéte à, la Chambre 
des .comptes par Pierre d'Harcourt, sieur de Beuvron, 
capitaine de 50 hommes d'armes» pour qu'il lui soit 
délivré un extrait du compte de l'ordinaire des guerres 
rendu par Claude Le Roy, sieur de la Poterie, pour Tan- 
née 1693, et de Tarrôt rendu en conséquence, afin de 
justifier l'emploi fait sous son nom de la somme de 804S 
écus 5 sols; suit l'extrait (1605). — Certificat de Pierre 
Jouain, curé de S^*Sauveur de Caen, attestant, sur la 
demande de M. de fieuvron, que Pierre Le Petit, dit la 
Vérité, a été inhumé par lui, il y a environ 14 ou 15 
ans (1607), — Nouvelle requête du marquis de Beu- 
vron, pour paiement des assignations à lui faites en 
1592 et 1593 (1613). — État sans date de ce qui est dû 
par le Roi au s' de Beuvron, tant en principal qu'inté- 
rêts d'argent qu'il a pris à rente pour le service du Roi : 
en 1593, il a pris à intérêt au denier 10 de plusieurs 
particuliers pour prêter au Roi à S^-Denis pour ses plus 
urgentes affaires 12.691 écus 2/3; pour l'intérêt du der- 
^ nier décembre 1593 à pareil jour 1594, 1269 écus, etc. 
— Copies de lettres du Roi aur marquis de Beuvron, ca- 
pitaine et gouverneur des ville et château de Falaise, 
pour lui donner moyen de conserver le château de Fa- 
laise en son obéissance et empêcher les surprises qu'on 
y Voudrait faire au préjudice de son service et du repos 
public : y mettre 30 hommes en garnison (Coignac,3 juil- 
let 1621) ; augmentation de lad» garnison demandée par 
le duc de Longueville, y mettre 30 hommes de plus (Bé- 
ziers, 20 juillet 1622). — Obligation de Lepetit pour la 
somme de 2050 livres à Pierre Benicourt e tloussaint Pe- 
tit» marchands c quincail leurs t à Paris, pour fourniture 
d'armes à M. de Beuvron (1625). — Certificat de Henri» 
duc d'Harcourt, pair et maréchal de France, capitaine 
d'une compagnie des gardes du corps, constatant que 
le s' des Acres, capitaine réformé au régiment de cava^ 
ierie du Dauphin, a servi 2 ans comme volontaire dans 
le régiment de Précontal et 15 ans comme garde du 
corps du Roi, dans sa compagnie, et pendant quatre 
campagnes son aide de camp dans l'armée d'Allema- 
gne (1714). — Engagement par Claude Hervieu, fils 
Jean, marchand coutelier à Domfront, 19 ans, de ser* 
vir le Roi en qualité de dragon pendant 6 ans dans le 
régiment et la compagnie du chevalier d'Harcourt 
(château d'Harcourt, 1741). 

E. 23. (Liasse.) — 187 pièces, papier. 

IBSS'-ITIC. — Correspondance. — Lettres adressées: 
à M. de Beuvron, gentilhomme ordinaire de la chambre 
du Roi, au logis de M. de Matigi^on, près S*-Tho- 



CALVADOS. 

mas du Louvre, par Duprey : « Je ne faillirey de bai-i 
ser les mains de Monsieur le cardinal de Sens de vostre 
part comme le m'avez commandé. Il se monstre assez 
amy de Mons' vostre frère. Quand pour Mons'' le car- 
dinal de Rambouillet, il a tousjours esté malade en un 
certain chasteau dix lieues hors de Rome. Je suys marry 
de vous avoir escript en un petit billet les nouvelles 
venteuses qui ont couru de sa mort » (Rome, Pâques 
1583); — au môme par le même: Si son frère ne lui 
écrit pas aussi souvent que Duprey, cela ne procède 
d'aucune paresse de sa part, c ainsseullementque pour 
avoir plus souvent que luy la plume en niain. Nous 
arrivasmes à Napples le premier jour de septembre oit 
il commença le jour ensuivant à monter achevai soubz 
le seigneur Pignatel, auquel j'ay advancé cinquante du- 
catz de cinquante soulz pièce pour quattre moys..... 
Le sieur de Sourdi luy donna un cheval dernièrement 
qu'il vint desça et luy promist faire donner licence d*en- 

tretenyr des chevaulx pour le Roy de France Mons*^ 

de La Rivière monte soubz un nommé Alphonce de 
Roger, gentilhomme nappolitain, lequel a beaucoup de 
bonne réputation. Monsieur de Curcy monte soubz ua 
aultre, encore qu'il n'aye guères d'argent; sy ma da* 
moiselle de Curcy ne m'en envoyé, il perdra son temps, 
vous asseurant que je n'employrey l'argent demond. s*. 

vostre frère pour aultre utilité que pour la sienne 

Il faict icy "aussy cher qu'à Rome, et suys menacé d'à* 

voir bien affaire d'argent L'on se rid par desça des 

habillementz à la Françoise. Je vouldroys bien, pour 
oster toutte occasion de risée et de querelle, avoir ar* 
gent pour faire à mons' vostre frère un habillement 
honneste à l'Italliane • (Naples, 15 septembre 1583) ; 
— au même, à Fresney, par le même : Ses lettres du 
25 février n'ont mis que 18 jours à venir; envois d'ar* 
gent par l'intermédiaire de banquiers, qui ne sont ja- 
mais plus curieux des affaires d'autrui que de leur pro* 
fit particulier; pour faire venir l'argent de Rome à Na- 
ples, on perd cinq sous parécu. M. de Curcy fut ma- 
lade plus d'un mois, « qui me mist au plus grand en* 
nuy du monde; et en suys eneor obligé pour les méde« 
cines dont je suys chacun jour importuné » (Naples, 15 
mars 1584); — au même par le môme : le comman** 
denr de Bretteville-le-Rabet, à son retour de Malte, n'a 
point voulu passer sans voir son frère, etc. (1584); -— 
à M. de Beuvron, gentilhomme ordinaire de la Cham* 
bre du Roi, par M. d'Harville, concernant les bois 
dont il sont en propos (La Granohe, 8 février 1586). 
Etc.; — à M. de Beuvron, chevalier de Tordre du Roi, 
gentilhomme ordinaire de sa Chambre et capitaine 
de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances 



\ 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



31 



« la part où il sera », par Decombes, secrétairo de la 
Chambre du Roi et commissaire ordinaire en sa ma- 
rine : « Monseigneur' de Joyeuze faict estai de partir 
lundi prochain pour s'en aller en Poictou aveçques des 
forées pour s'opposer aux troubles et actes de guerres 
qu'y commect le Roy de Navarre, lesd. forces se doy- 
vent randre à Saumur le XIP du prochain moys i» 
(Paris, 28 mai 1587). Etc.; —à c Monseigneur», parDe- 
combes : il a retiré l'extrait du don fait aud. d'Harcourt 
de la garde noble du fila de M. de Bailleul. « Et esté ré- 
sollu de l'intention de ceulx du conseil de Monseigneur 
de Joyeuse sur les droictz des XIIP* qui vous sont accor- 
dez, qui est qu'attendu vostre mérite et callité îlz n'en 

ont rien voUu dyminuer. Il n'y a autres nouvelles 

de mond. seigneur de Joyeuse sinon qu'il est enoores 
au devant de S^Maixant qui a enduré la batterie sans 
qu^il y ayt eu assault, parce que ceulx de dedans co- 
mencent à parlementer » (Paris, 17 juillet 1887) ; — 
au baron de Beuvron par Françoise Le Doulx, veuve 
de Guillaume Jouen, son receveur à Cierrey, concer- 
nant la mort de son mari; demande de reprendre sa 
terre, en considérant c les très grandes pertes et ravai- 
gesarrivez sur nous puis lestemps»; — au même par Ni- 
colas Jouen, désireux de conserver le service que son 
frère lui a fait ; comme il ne se présente personne pour 
prendre sa terre, et la veuve délibérant de se retirer à 
Ëvreux, il lui propose de continuer l'approfQtement de 
sa terre de Gierrey, à condition de diminution sur le 
prix du bail, c d'autant que comme vous sçavez de ce 
temps misérable il n'est rien à soy et me seroit du tout 
impossible d'en jouyr paisiblement sinon avec asseu* 
rance de Messieurs les gouverneurs des places voisines 
de me laisser libre et ne me rechercher du passé, soubz 
bonne et seure sauvegarde du Roy, autrement je ne 
pourrôis avec asseurance me retirer sur le lieu une seule 
heure » Groisy, 1& juillet 1592); autre lettre du môme, 
du 18 juillet 15d2, en réponse à la lettre de M. de Beu* 
vron lui demandant a'il veut se retirer au service du 
Roi et faire le serment, et de lui bailler caution pour 
continuation du bail fait à son frère ; « je ne pouroys 
fere le éerment que se me fus à mon grant préjudisse, 
je seroys recherché tous les jour de seux du parti de 
rUnion » ; impossibilité de trouver une caution, c à 
l'oGaaion du tent qui est si misérable », etc.; lettres 
y relatives de Jacques Hérault, de Fontaines, tuteur des 
mineurs Jouen ; -^ou. marquis de Beuvron par Huet: 
f Les nouvelles de par deçà sont que la guerre est dé« 
clarée tonte ouverte en Savoie ; Monsieur le Mareschal 
de Biron a jà pris Bourg-en^Bresse par le pétard, en ne 
reste plus que le château ou citadelle, et d'autre eosté 



le pas de l'Ëcluse. Le Roy et le Conseil à Grenoble. M' 
de Sansy est party avec trente muletz chargez pour 
aller faire levée de six mil Suisses. Je vy hier au soir 
ung honneste homme de Calais qui me conta presque 
la mesme chose, et qu'il le tenoit de M' de Caumartih 
qui est en Picardie, où l'on commence à fortiffier les 
places, à cause que les Anglois, Espagnols et Flamentz, 
qui estoieot assemblez pour traiter, ont tout quitté sans 
rien faire ; il dict que le duc de Savoie c'est déclaré sur 
ce que le Roy vouloit faire entrer dans Garmagnolles, 
il me semble que ceste ville a non ainsy, tant y a c'est 
celle-là ou une autre » (Rouen, 34 août 1600) ; — « à 
MadamedeBeuvrbn par Philippe Huart: « J'estime que 
vous n'ayez esté advertye que M* Jehan veult mettre 
voz enfans en chambre à la ville ou en ooUeige où il 
n'y a exercice, ou qu'il vous ait donné quelque faulx 
entendre pour luy consentir cela, attendu que c'est 
toute la perdition et ruyne de voz enfans, comme tou* 
tes personnes ayant eu gouvernement d'enfans le con- 
fessent, et mesroes que l'on est après pour les unir avec 
les autres affin que tous les escholiers demeurent en 
colleige. Et pourtant je seroys estonné que l'eussiez 
permys aulx vostres, mesmement avecceluy lequel vous 
cognoissez ou avez peu entendre n'estre capable, ny en 
doctrine ny en méthode, monstrer ou instrire le plus 
petit d'eulx seulement, est propre pour les servir... Voz 
enfans perdront leur temps estans à la ville hors de toute 
reigle et discipline, non que je craigne qu'ils sointhors 
d'avec moy, comme poura bien dyre led. M* Jehan, que 
j'ay souvent adverty qu'il regardast en tout nostre col- 
leige où ilz seroint commodément pour les mettre j>, 
etc. (Paris, 18 juillet) ; note jointe: il faut pour un 
quartier des cinq enfants de S^-Germain, Beuvron, et 
Touche!, à 30 écus par an, et 3 éçus pour la chambre 
chacun, etc.; «^ à Madame de Beuvron, à Fresney, par 
le curé de Feins : il a été à Paris suivant son commaa* 
dément et a trouvé ses enfants c sains et en bonne dis- 
position, faisans tous bonne chaire, mesmes leurs ré* 
gentz, en premier Heur Mons^ de St«Sulpice et M* Je* 
han leur pédagogue, lesqueulx j'ay trouvé en discord 
pour les affaires d'entre, eux, sçavoir que M* Jehan c'est 
plainct à moy que il ne avoit chambre assez commode 
pour Mess^' vos enffantz.,... Quant pour ce que je en ay 
peu scavoir, il me sembloit que Mess** vos enfantz po* 
voint mieulx profiter avec mond. s'qu'ilz ne pourroint 
faire en collège qui est sans exercice », etc. (15 Juillet); 
— à M» de Beuvron, vicomte de Gaeo, par André de la 
Barre, concernant le procès avec le duc de Ferrare ; -^ 
« à Monsieur mon frère Monsieur de Beuvron à Frasnay 
le Puceur », par Robert d'Harcourt: mariage de M* 



32 ARCHIVES DU 

d'Arqaes; •< j'aîspère que nous y voyrons de beaulx com- 
baa qui s'y feront a pié et achevai, dequoy Monsieurde 
Quarqueretz en cera l'un des eombatans;tous les jours 
non y besongne fort et ferme à fayre des galleries pour 
les dames et dedens la grande salle du bal non y faict 
force echerfaus pour y regarder dancer » ; demande 
d'argent pour donner an baladin qui prend peine à lui 
montrer plus qu'aux autres à danser, Yoltiger» et d'autres 
exercices, etc. (de Paris, s. d.); — au marquis de Beu- 
vron, à Fresney-le-Puceux, par le s' Fontaines Billart, 
son sénéchal à Grogny: il a « recouvert )>au tabellio- 
nage d'Argentan plusieurs contrats touchant le domaine 
de Grogny, savoir la vente par le s' de Fontaines à feu 
le maréchal de Fervaques, l'échange du moulin de la 
JMaladrerie fait avec l'administrateur de Ia maison- 
Dieu d'Argentan, etc. [1626]; — au marquis de Beu- 
vron, lieutenant général au gouvernement de Norman- 
die, à Rouen, par Le Baron, concernant le procès con- 
tre le comte de Fiesque ; du fief de la Planche dépend 
le patronage de Fresney ; il relève lui-même de la ba- 
ronnie de Tournebu, etc.; saisie sous le nom de la du- 
chesse d'Arpajon en la paroisse de Boulon et en celle 
deQuilly (Caen, 1690). Etc. — Lettres diverses adres- 
sées au baron du Mesnilbue, à| Lignou, à M""* de Beu- 
vron, religieuse à la Visitation, à Gaen, au marquis de 
la Motte- Harcourt, seigneur et baron de Beaufou et 
Beuvron, à Caen, etc., par M. d'Harville, de S'-Ger- 
main de Morainville. M. de Pontécoulant, M. de S^-Ger- 
main, M. de La Roque Ghantelou, M. d'Ouésy, M. de 
Goulibœuf, H. de La Rivière, Grente (à Monsieur mon 
frère, Monsieur de Beuvron, etc.), M"* de Bricqueville, 
tante de M. de Beuvron, Bicherel, procureur de M'** de 
Montpensier, etc.: terres de Cizay, Grogny, Mesnil- 
bue, Monthuchon; procès contre le duc de Ferrare, 
contre la duchesse de Montpensier, le cardinal de 
Joyeuse, son tuteur; procès du prieuré de Tournebu; 
prétentions des paroissiens d'Aubigny dans le bois de 
Ganivet ; appointement avec M. de Goulibœuf; douaire 
de Marie de Montchenu; MM. d'Hautmesnil, de Blan- 
gy, de Franqueville, Morel d'Aubigny, d'Harden- 
court; affaires financières, etc. — Annexé à une lettre 
de 1601, projet, annoté, de vente par Pierre d'Harcourt, 
seigneur et baron de Beaufou, Beuvron, La Motte, Mes- 
nilbue, Monthuchon et Greully en partie, du fief, terre 
et sieurie de Monthuchon, vicomte de Goutances, tenu 
dûment de la baronnie de Greully. — Billet sans date, 
pour a M^ le duc d'Harcourt i : « La trouppe comique de 
maistre Jean Le Brun donne une nouvelle parade dont 
il y aura peu de représentations, car il doit partir in* 
cessamment pour la foire de Nurembert où il y est 



GALVADOS. 

attendu pour distribuer aux AUemans les petits paquets 
du grand Thomas dont il leurs expliquera le meritte 
avec plus de volubilité que d'éloquence. Les acteurs de 
la trouppe sont nombreux, vous verres d'abord une 
scène lugubre jouée au naturel par trois jurés crieurs 
excellens dans leur genre : ce sont M** de Refuge, d'Ar- 
gouge et Rennepont ; cette scène triste sera bientost 
reveillée par l'arrivée de deux menestriers du premier 
ordre, M" de Caramante et Le Ravois» au son de leurs 
instrumens danseront avec distinction deux personna- 
ges qui ont eu des écoliers à la cour et dans les conlis^ 
ses M^ de Langeron et Glermont d'Amboise, un joueur 
de goblets fera des tours surprenants, vous aurés un 
bon Gille qui paroîtra avec le même béguin qu'il a 
paru à Choisi devant le roy et toute sa cour^ mais pre- 
nés garde à vos poches lorsque vous verres deux autres 
acteurs élevesdugrand Fymarcon ou plutost sesœmules, 
qui escamoteront et prendront pour duppe les plus sur 
leur garde; les rôles des autres acteurs seroient trop 
long, venés vite, on va commencer. » 

E. 34. (Liasse.) — 76 pièces, papier. 

161S-1702. — Gorrespondance entre M. de Beuvron, 
Pierre d'Harcourt, et la comtesse de Groisy, sa belle- 
fille, concernant la mort du comte de Croisy : il â de- 
mandé à être enterré à Groisy ; elle désire faire faire la 
quarantaine pour le Z septembre; « comme un bon 
père capuchin de Vernon vous l'a limitté, j'en suis très 
ayse et m'y treuvesrés sy ma santé et unne grande affaire 
que j'ay icy me le pouvoit permettre ; et pour la vente 
de ces meubles et particullièrement de ces chevaulx, je 
vous y ay cy devant fait réponce, m'en remettant en 
vous, ne m'en vouUant porter héritier ; et pour mes 
aultres filz, je crois qu'ilz ne s'en porteront héritiers 
que par bénéfice d'invantaire. Je cesseré ce discours 
pour vous dire que depuis peu de jours j'ay commencé . 
à sortir de ma chambre et non sans ayde, ce qui me 
fait espérer de recouvrer avecques l'aide de Dieu mon 
entierre santé, et de vous faire service, ce qu'attendant 
je vous baizeré les mains de tout mon cœur » (Gaen, 17 
août 1624). — Donation mutuelle en contrat de mariage 
entre le comte et la comtesse de Groisy, et pièces rela- 
tives à la succession, annexées à la correspondance. — 
Lettres adressées: au comte de Groisy, à l'hôtel de Beu- ' 
vron, à Gaen, ou gouverneur de la ville et château de 
Falaise, de présent à Caen, par M. de S^-Glair, M. de 
Surville, et divers ; — au comte de Groisy, marquis de 
Thury, maréchal des campset arméesduRoi, de présent 
à Gaen (port, trois sols), par M. de Rouen : Il a été à 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



33 



Orléans pour amortir les deux rentes que M. de Croisy 
devait à la veuve du s' du Mesnil. « J'ay trouvé, à ce 
que je croy, Tune des plus fâcheuses et trigaudes fem- 
mes quy soit soubz le siel, m*ayant contrainct à luy 
donner toute monnoye de France et tout Tor tresbu- 
chant, et faict mettre le burin dans toutes les pièces 
d'or et dans beaucoup d'argent qu'elle vouloit doubler 
par un orphèvre qu'elle avoit faict venir exprès chez elle, 
puis elle ne vouloit pas que le notaire qui estoit saisy 
de la minutte desdictz contractzfit ledit rachapt, » etc. 
(1638) ; ^ à la comtesse de Croisy, près les filles de la 
Visitation, au faubourg l'Abbé, à Gaen, par Quentin: 
<( Je suis ravy, Madame, que ce petit présent d'ollives 
se soit trouvé bon. Je voudrois de toute mon âme qu'il 
se trouvast quelque choze de meilleur a vous présen- 
ter. Je le ferois de tout mon cœur, et vostre obligeant 
remerciment vault mieux que ce petit présent. Vos 
bonnes gelinottes dont je vous suis tout à faict obligé se 
sotit trouvées sy bonnes que jamais rien n'a esté de 
meilleur » (Paris, 17 février 1672) ; — à la même par 
M. de Neuilly, vicomte de Caen, l'informant qu'il a 
reçu pour elle 500 livres de Quentin (13 mai 1672). — 
Correspondance diverse concernant les réceptions d'ar- 
gent de Quentin; M. de La Luzerne; M. de Matignon; 
M. de Mathan; procès avec M. de Montmorency, avec le 
comte de Fiesqûe; recette de Croisy; achat d'une « cres- 
pine » et frange d'or et d'argent; contrat passé avec 
M"* de Guise, etc. 

E. 35. (Liasse.) — 14 pièces, papier. 

1682-XTn* siècle. — Correspondance. — Lettres : 
de M. d'Harcourt à son « frère » M. de Villerville: 
mariage de sa sœur de VilUers; M*"* de Rupalley, accom- 
pagnée de M*"* des Fresnes, sa nièce, est venue trouver 
ses frères, sa sœur et lui, de la part de son fils, pour 
réparer sa faute. M. de Serquigny est allé le trouver 
pour lui tenir propos de quitter et remettre à la sœur de 
M. d'Harcourt les promesse et foi qu'il avait d'elle; la 
maréchale de Matignon lui a conseillé de le recevoir 
plutôt à réconciliation amiable, etc. (1582) ; — de M. 
d'Harcourt, s' de Beuvron, à M. de Toulouse, rue du 
« Foire >, à Paris: envois d'argent à son frère, à Rome 
(1583) ; — à son cousin, M. de La Grange, par P. d'Har- 
court: vente des boisdeLaMotte;règlementsde comptes; 
procès aux Requêtes à Rouen et au Grand Conseil ; 
arrêts pour paiements entre les mains des fermiers de 
la terre de Croisy ; sentences des baillis de S'-Sauveur- 
Lendelin et de Caen, contre M. de La Grange, dont est 
porteur M. d'Harcourt ; ce dernier recouvre le double 
Calvados. — Série E. 



de la vente de 30 acres de bois que la femme de M. de 
La Grange avait vendus au s' de Hautmesnil, à pren- 
dre dans son douaire de La Motte, moyennant 100 livrea 
l'acre (1586-1588) ; — de M. de Beuvron à Manger, avo- 
cat au Conseil privé du Roi, à la suite dudit Conseil, à 
Angers (1598) ; — de la sœur d'Harcourt à M"** de 
a Saint-Evroux », à Caen : c Je croi nostre chère fille 
folle que vous n'i pensés pas quand vous faites de tels 
présents à des gens voués à la pauvreté comme nous, 
et à des enfants qui disent comme nous que vous este 
trop magnifique et que quand vous auriés la bource de 
Cresus vous n'en fériés pas davantage ; après vous avoir 
fait des reproches de vostre prodigalité, je vous fais 
pour nous toutes mille remerpiments de vostre amitié 
qui produit cette prodigalité et je vous assure de toutes 
nos reconessances et que l'on ne peut estre avec plus 
d'attachement et de tendresse toutes à vous que les tan- 
tes et les nièces >, etc. 

E. 96. (Liasse.) — S4 pièces, papier. 

1656-1784. — Correspondance. — Lettres: à Des- 
lonchamps-Garel, avocat à Condé, par Delafosse, ré- 
clamant les gages que lui doivent le comte et la com- 
tesse de Croisy (1656) ;'au dos : «r port 2 s. » ; — à 
M. de Fontaines,écuyer de la comtesse de Croisy, à 
l'hôtel de Beuvron, à Caen (1663); — à Cauvin, à 
l'hôtel de Beuvron, à Caen, par Chevallier : « J'ay fait 
babiller M' le Conte d'un habit de droguet propre 
pour faire des armes dans l'exercice desquels il est de- 
puis quelques jours, le s' Mongenot a fourny ce qui a 
esté nécessaire pour cet habit qui n'est pas de grande 
dépense et que j'ay fait faire avec tout le ménage possi- 
ble, le tout par ordre de Mgr. le marquis de Beuvron t» ; 
nouvelles du marquis de Thury à l'armée de Turenne 
sur les terres de l'Ëlecteur de Brandebourg, qui envoie 
courrier sur courrier pour demander la paix au Roi; 
cependant on arme de toutes parts et Ton délivre tous 
les jours un nombre infini de commissions pour la pro- 
chaine campagne (1673) ; — au même, intendant des 
affaires du marquis de Thury, à Thury, par M. du 
Quesnay, de Caen, qui sera toujours très aise de sortir 
d'affaires avec le marquis de Thury, par l'entremise de 
leurs amis (1685); — à M. d'Armonville, intendant du 
marquis de Thury, à Falaise, par Gassion, concernant 
un procès du marquis de Thury (1693) ; — - à Lizot de 
La Motte, procureur du Roi au siège de Moulins, par 
La Fresnée Broquet, greffier au duché d'Harcourt, 
concernant sa réclamation comme cédé aux droits de 
Cauvin : led. greffier se verrait à la veille de payer 

5 



34 



ARCHIVES DU (ÎALVADOS. 



I 



deux fois « ce qui n'est pas plafisant] dans le temps où 
nous sommes, l'argent étant aussy rare qu'il est », etc. 
(1709) ; - â Le Bart, receveur du duché d'Harcourt, 
h Caen, par GriflTé (1772); — à Énault, procu- 
reur, receveur et sénéchal du maréchal d'Har^^ourt, 
par Hermerel aîné, négociant à Caen et capitaine de 
la milice bourgeoise (1783); au même, receveur des 
rentesdu duché d'Harcourt, par Bisson,de Courvaudon, 
concernant la recette faite pour M"* de Longaunay 
(1783); — à Le Bart, bailli du duché et pairie d'Har- 
court (1784), etc. 

Ë. 27. (Liasse.} — 93 pièces, papier. 

1727-1769. -* Correspondance. — Lettres adressées 
à Frasier (quelquefois Frasier de Morecourt), intendant 
de la maréchale duchesse d'Harcourt, ou lieutenant au 
bailliage du duché-pairie d'Harcourt, ou bailli d'Har- 
court, et à M™* Frasier : parle duc d'Harcourt, approu- 
vant ce qui a été fait à La Mailleraye (1731) ; — par 
M. de Moulinplein, fermier de Messey, concernant 174 
sacs de charbon du bois de la Brousse dit l'Herbage, 
vendus à M. de Beauval, maître de forge de Halouze, 
(( de sçavoir le prix» c'est ce que je ne scay pas, il n'y 
a qu'une bouteille du bon vin de l'achetteur, son cha- 
peau et celuy du vendeur, qui en soient tesmoins » 
(1731); — par Houllier, concernant les gages-pièges 
des rentes seigneuriales du marquisat de Messey, qui 
ne sont pas en règle (1731) ; — par M. de S**-Marie: M. 
de Boisandré semble abandonner le traité parce que le 
denier trente l'étonné; il le consentnéantmoinspour le Oef 
et terre S*-£tienne, mais il n'oifre que le denier vingt du 
moulin et de la fieffé de laMagnerie (1732) ; «^ par Rigo- 
don : l'abbé d'Harcourt le charge de lui envoyer le mé- 
moire de l'affaire à régler avec le comte de Belle-He 
pour les droits de treizième (1735) ;— - par Mauclerc: le 
chevalier d'Harcourt n'a pas besoin de dragons, sa 
compagnie est plus que complète; d'ailleurs ceux que 
propose Frasier, n'ayant que 5 pieds 6 pouces, ne lui 
conviennent pas; il les veut de 6 pieds 7 et bien faits ; 
il ne consent pas à passer 40 écus d'engagement (1736) ; 
— par la maréchale duchesse d'Harcourt: elle se flatte 
que les maladies sont cessées à Harcourt, puisqu'il 
n'en dit rien dans sa dernière lettre; le partage des 
terres de M. d'Alègre en donne pour 320.000 livres à 
ses petits-enfants; H. de Beuvron est encore en Italie; 
la taxe des religieux du Vai-Richer a été modérée, à 
sa sollicitation, de 15.000 livres à 300 livres (1736) ; — 
par Joanne, curé de Grimbosq et doyen de Cinglais 
(1739) ; — par Petin, Clopier de Pont-Olivier, curé de 



Vaux (1756), etc. — Fermes et propriétés ; comptabi- 
lité ; achats; procès pour les fiefs d' Ardais contre M. 
d'Arclais, époux de M*"* de Cordey, renvoyé à la juri- 
diction d^Harcourt; compte avec M. de Moulinplein, fer- 
mier de Messey; présentation du duc d'Harcourt pour 
un vieillard à l'hôpital du Bois-Halbout ; fiefferme de 
Croisilles, redevable à la chàtellenie de Condé ; mort de 
M' et M*"* Beaufort (1742) ; « le fils de M*- le Maréchal 
de Broglion est arrivé avant hier de Bhoème ; il aporté 
la nouvelle qu^ la ville d'Egra s'es rendu le 19; la 
garnison sera un ans sansscrvire et au bout de l'année 
elle ne pouront point servir que Ton nous rendre au- 
tant de prisonier comme il en sont sortie » (de Paris, 
27 avril 1742) ; une somme et demie de châtaignes 
pour le -comte d'Oilliamson, voiture et prix 27 livres 
(1755), etc. 

E. 28. (Gabier. ) — Moyen format, 6 feuillets, papier. 

1S16-1602. — Procédures. — Extraits des registres 
de l'échiquier de Rouen, concernant les procès de : 
Ëustache de Clermont, écuyer, seigneur de Sizy, et Ma- 
rie de Vierville, sa femme, veuve de François Martel, 
seigneur de Bacqueville; — Jean d'Harcourt, écu- 
yer, seigneur d'Auvillers , et Philippe d'Harcourt , 
chevalier, seigneur et baron de Lougy; — Jean d'Or- 
glande, écuyer, seigneur de Prelot (1497) ; — François, 
seigneur de Rieux, héritier des comtes d'Harcourt et 
d'Aumale, Jacques de Luxembourg, chevalier, ayant 
le droit du vicomte de Vire (1455) ; — Blanche de Pon- 
thieu, comtesse d'Harcourt et d'Aumale, Nicole Le Me* 
tier, vicomte de Caen, Simon de Baigneux, vicomte de 
Rouen ; Jean de Tourny, chevalier, Raymond de Gail- 
lon, écuyer, conduit par Robert de Thibouviile, cheva- 
lier, seigneur de Fontaine-la-Soret, Robert d'Harcourt, 
s** de Beaumesnil, flidel deOaillon, écuyer, s*^ de Bougy, 
c noble de grande puissance M** Jean de Melun, à pré- 
sent comte de Tancarville i, et Jeanne Crespin, sa fem- 
me, etc. (1374) ; — feu Pierre de Gaillon, jadis cheva- 
lier, et Mahault de Touteville, sa femme, Thomas Mal- 
petit, jadis vicomte de Valognes (1376) ; — Guillaume 
Hue, naguère vicomte d' « lèmes» ; la comtesse d'Har- 
court et d'Aumale, Regnauld des Isles, chevalier, na- 
guère bailli de Caux, et Robert de Bally, prieur aux 
malades (1379) ; — Robert de Beaumesnil, en la garde 
du roi de Navarre (1376) ; — Gollin Prodhomme, vi- 
comte de Tancarville (1386-1392) ; — xNicolas Potier, 
vicomte de Caen ; Colas de Franville, chevalier, Jac- 
ques d'Harcourt, chevalier, Guillaume Du Busquet, lors 
bailli d'Eu^ la comtesse d'Harcourt, d'Aumale, et La 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



35 



Ferté-en-Ponlhîeu, le comte d'Harcourt et d' Aumale, le 
vicomte de Châtellerault, son fils, Guillaume de Bures, 
écuyer, Louis de Pommereul, chevalier, Robert d'Har- 
court, chevalier, seigneur de Beaumesnil fl397); — 
Jeanne d'Artois, Jacques d'Harcourt, Guillaume Bus- 
quet, naguère bailli d'Eu, les héritiers du comte d*Ëu, 
Jean Bourreau, vicomte de Vire, Thomas de Juvîgny, 
naguère vicomte de Mortain, Jacques de Montberon, 
chevalier, et Marie de Maulévrier, sa femme, héritière 
de Jean, sire de Maulévrier, Guillaume deMéheudin, 
chevalier, Jean de LaFerté et du ISeubourg, et Jeanne, 
sa femme, héritière aînée de Pierre de La Garencière, 
Jacques d'Harcourt, chevalier, seigneur de Montgom- 
mery, les habitants de Notre-Dame d'Arqués, Regnanld 
Hue, naguère vicomte de Caudebec, Jean Desboys, vi- 
comte de Pout-Audemer, Jean Le Grand, vicomte de 
Gaen, Jean Auber, vicomte de Pont-de- l'Arche, Robert 
Choisy, lieutenant de Guy Crestien, bailli de Rouen et 
de Gisors, Jean Le Franc, naguère vicomte d'Orbec ; 
— Jean Godin, vicomte d'Avranches (1386) ; — Robert 
Assire, jadis vicomte de Falaise; Guillaume de Lon- 
gueil, vicomte de Montivilliers; Guillaume Poignant, 
jadis fermier de la vicomte de Teau ; Robert Bardoul, 
chevalier, seigneur de Putol ; le roi de Navarre, comte 
d'Évreux ; Jean Bauffes, baillid'Évreux: Hervé de Mau- 
ny, chevalier, seigneur de Thorigny ; Jeanne Campion, 
dame de La Haye-du-Puits ; — Gervais de S*-Germain, 
écuyer, et Perrette Boivin, sa femme (1400); — Hue de 
Montmorency, chevalier, seigneur de Beausault et de 
Servon, et J«anne d'Harcourt, sa femme ; le comte de 
Tancarville, connétable et chambellan hérédital de 
Normandie; Jean de S'-Ouen, vicomte de Pont-de-l'Ar- 
che; le comte d'Harcourt et d'Aumale, et Marie d'Alen- 
çon, sa femme ; Jean de Tilly, chevalier, fils de Jean de 
Tilly, chevalier, seigneur de Chamboy ; Nicaise et Jean 
Le Veneur, chevaliers ; Raoul Deshayes, procureur du 
Roi au bailliage d'Évreux; Jean d'Ivry, chevalier, sei- 
gneur de Rosny, et Béatrix d'Harcourt, sa femme; Jean 
Morel, vicomte d'Évreux; — Philippe d'Harcourt, che- 
valier, François, Nicolas, Jean et Jacques d'Harcourt, 
frères, enfants de Jean, seigneur de Bonnestable, pour 
la seigneurie d'Auvillers, les fiefs de Barneville, Auvre- 
cher et Lignerolles; Philippe d'Harcourt, seigneur et 
baron de Lougey, seigneur de S^-Ouen d'Escouché 
(1502), etc. 

E. 39. (Liasse.) — 10 pièces, parchemin; 5 pièces, papier. 

1S74-1549. — Procédures. — Arrêt des « gens te- 
nens à Rouen l'eschequier de Pasques » 1374, entre 



Tassin de Valion, écuyer, et Jean Gaultere, écuyer, fils 
et hoir de feu Macy Gaultere, ledit procès venu des as* 
sises de Brionne, devant le vicomte d'Harcourt : con* 
firmation et amende dud. Gaultere; rente de 25 1. t.* 
due par led. Macy aud. Tassin et à sa femme ; adjudi- 
cation aud. Tassin a sur une veue termée d'oftîce 

à assembler devant le moustier de Bray en la cam- 
paigne du Nuefbourc à prime et à donner defl*aut h 
tierche, elle rectour à la prouchaine assise du Pontde- 
larche devant le bailli de Rouen ou son lieutenant », 
présent à ce Pierre du Valvendrin, bailli dud. Heu 
d'Harcourt, qui, en raison de la confirmation, a requis 
les parties lui être envoyées pour avoir en amende sur 
led. Gaultere, laquelle chose lui fut octroyée; et sur la 
réquisition dud. bailli de faire faire lad. assiette par 
jugement, et aBn que la connaissance lui en fut envo- 
yée, ses raisons lui demeurent sauves « en Testât que à 
présent à la dicte assietedu Pontdelarche après ce que 
la dicte veue aura esté faicle des héritaiges où la dicte 
assiete devra estre faicle pour en avoir le ressort où 
cas là où monstrée seroit faicte en la jurisdicion du ' 
conte de Harecourt » : mandement au sergent ou sous- 
sergent de Pont de l'Arche pour lad. « veue ».— Ex- 
trait des registres de l'échiquier de Normandie conte- 
nant accord entre Amaury d'£stissac,chevalier,seigneur 
dud. lieu et de Coulonges-les-Royaux, et Marguerite 
d'Harcourt, son épouse, Jacques et Jean d'Harcourt, 
frères de lad. dame, concernant ses droits à la succes- 
sion de Girard d'Harcourt, et Marguerite de Graville, 
ses père et mère (1457). — Procédures: entre Charles 
d'Harcourt, chevalier, seigneur de Beuvron, sa femme, 
et Marie de Vierville, héritières de M. de Vierville, che- 
valier, seigneur et baron de Creully, porteurs de do- 
léances contre Guillaume Carrey et Robert Boislévéque, 
conseillers au parlement de Rouen, et Guillaume LeHéri- 
cy, seigneur de Creullet, intimé en doléance(1506);— 
entre Charles d'Harcourt, sire et baron de Beuvron et 
Beaufou, et Jean de Sillans, sire d'Hermanvîlle et 
baron de Creully, en paiement de deniers (1509, v. s.);— 
pour Pierre de Ferrières, sire et baron de Thury , Préaux 
et La Rivière-Thibou ville (1512) ;— pour Jacques d'Har- 
court, s' et baron de La Motte Cesny et Grimbosq, et 
de Thury en partie (1825) ; — pour François d'Harcourt, 
baron de Beaufou et Beuvron et de Creully en partie, 
héritier en sa partie de Guillaume de Vierville, contre 
Jean Lemerey, en paiement de 15 années de 6 boisseaux 
de froment i géline et 1 denier de rente en une partie, 
et 7 boisseaux de froment, mesure de Bayeux, et 20 
œufs de rente en une autre (1532) ; — aux assises de 
Falaise devant Jean Malherbe, écuyer, licencié aux lois, 



36 ARCHIVES DU 

lieutenaat général du bailli de Caea, entre Jacques 
d'Harcourt, s** et baron de La Motte Ceany et Grim- 
bosq, Charles d'Harconrt, s** de Bailleul, et François 
*d*Harcoart, baron de Beanfou et Beavron, et Jacques 
de La Haye, sieur de Hottot : assignation à comparoir 
en Técritoire du greffe de lad. vicomte , pour voir 
les pièces produites par led. s** de La Motte (1534). — 
Lettres d'appel obtenues par Suzanne de Bourbon, 
dame de Rieux, gardienne établie par le Roi du s' de 
Rieux, comte d'Harcourt, son fils, et commission au 
Conseil privé pour le différend des communes et pêche- 
rie de la chàtellenie de Gravençon, portant mande- 
ment d'assignation contre le s' de Pommereuil ou son 
lieutenant, de la sentence duquel appel est relevé en 
parlement de Rouen (abbaye de Vauluisant, 3 avril 
1541). — Procédures entre : Oger de Noscy, y de Bou- 
cy et de « Gybouri i, et les religieux de Troarn, Guy 
d'Harcourt et François d' « Oylenson », ayant épousé 
les filles héritières de Michel de S^-Germain, relative- 
ment aux bois de haute futaie de la seigneurie de f Gy- 
. boury » (1548) ; — Guy d'Harcourt, écuyer, baron du 
Mesnilbue, et François d' « Ouillençon », écuyer, sieur 
de « Longlay », époux des filles de feu Michel de S^- 
Germain, écuyer, s*" dud. lieu de S*-Germain, et Julien 
Terrée, écuyer, licencié en lois, sieur de la Lande-Ter- 
rée, en paiement de 250 livres, restant du montant de 
la vente du bois taillis nommé le bois à TÂbbé, faite 
par led. de S^-Germain à Jean et Guillaume Terrée 
(1549). 

E. 90. (Liasse. ) — 18 pièces, parchemin ; 84 pièces, papier. 

1560-1580. — Procédures : devant Pierre André, 
écuyer, lieutenant général du bailli de Gaen, concer- 
nant Fétat de distribution des deniers provenant de la 
vente des récoltes de Jean Aubourg, vendues requête 
de Pierre et Jacques Dodeman, à la représentation de 
Jacques d'Harcourt (1550) ; — entre Guy d'Harcourt, 
baron du Mesnilbue et s' de Lignou, à cause de sa 
femme, et Robert Le Portier, prêtre (1551). — Quit- 
tance devant Thomas Le Maire et Jean Le Myre, tabel- 
lions à Rouen, par Thomas de Livet, sieur du Torp, 
pour lui et Jacques de Livet, sieur de Beuzeville, son 
cousin, de la somme de 41 livres 17 sols versée par 
Philippe Aubourg, pour Guy et Charles d'Harcourt, 
pour dépens provenus à raison d'une exécution faite 
faire par Claude Le Georgelyer, conseiller au parle- 
ment de Rouen, sur lesd. de Livet, pour les arrérages 
de 10 1. 1. de rente, dont ils ont appelé à garants lesd. 
d'Harcourt (1565, 8 février). — Déclaration des frais. 



CALVADOS. 

mises et vacations faits par Guy d'Harcourt, chevalier, 
sieur et baron de Beuvron, contre Jean Desmery, sieur 
de Villers, sur l'exécution faite par led. baron, au droit 
de son épouse, sur les biens de Henri et Charles de S**- 
Marie, écuyers, seigneurs du Mesnil-Gondouin et S^- 
Honorine, pour arrérages de 4 livres tournois de rente 
hypothèque de Tobligation de feu François de S'*-Marie, 
sieur du Mesnil-Gondouin (15..., actes cités de 1564, 
1565). — Procédures entre Guy d'Harcourt, exécutant 
pour arrérages de rente de l'obligation de François de 
S^-Marie,écuyer,s'duMesnil-Gondouin,et Henri et Char- 
les de S^-Marie, s*^' des sieuries du Mesnil-Gondouin et 
S**-Honorine (1566). — Quittance dpnnée à Fresney-le- 
Puceux, en la maison de Jean de Perriëres, sieur de 
Quilly, conseiller au présidial de Caen, devant Guil- 
laume Le Dresseur et Pierre Le Gringuetel, tabellions 
au siège du Thuit, par Charles d'Auberville, baron de 
Yerbosc, etc., bailli de Caen, pour lui et Guillemette 
d'Harcourt, sa femme, à Guy d'Harcourt, de la somme 
de 9186 livres 5 sols, à valoir sur la moitié pour led. 
d'Harcourt de 35.000 I. t. en 3 parties, en quoi led. 
seigneur et Charles d'Harcourt, baron de La Motte, 
avaient été condamnés, entre autres choses, vers led. 
bailli et sa femme, par arrêts du parlement de Rouen, 
des 13 septembre 1565 et 8 juillet 1566 (1566) ; autre 
quittance de 1567. — Extrait des assises d'Ëvrecy te- 
nues par Olivier de Brunville, écuyer, lieutenant géné- 
ral du bailli de Caen, concernant l'appel par Robert Le 
Gaillard d'une sentence rendue par le vicomte de Thury 
au profit de Pierre de Montmorency, chevalier, baron 
de Thury, ayant donné adjonction à Guillaume Carrel, 
son grènetier à Thury, pour paiement de rentes seigneu- 
riales (1567). — Ajournement par RaoulindeVaulx, ser- 
gent royal àlasergenteriede Préaux, requête dePierrede 
LaFaye, écuyer, procureur receveur du baron de Thury, 
de Robert Le Guillard, à comparaître devant le bailli 
de Gaen (1569). — Procédures aux pieds de S'-Sylvain 
pour les sergenteries du Thuit, tenus par Jacques 
Duprey, éc, vicomte dud. lieu et du Thuit. pour Marie 
de S^-Germain, dame de Beuvron, S^-Laurent-en-Caux, 
La Nocherie, Lignou, Les Essarts et Fresney-le-Pu- 
ceux, contre Laurent Le Brethon (1574). — Brevet de 
caution par Philippe de S*-Clair, éc, s' de Vaulx, pour 
Marie de Bricqueville, veuve de Charles d'Harcourt, 
baron de La Motte et du Mesnilbue, légatrice univer- 
selle des biens meubles dud. baron, représentée par 
Marguerin c Allées », de la paroisse d'Acqueville, pro- 
cureur de lad dame suivant procuration passée devant 
Gervais Marcel, tabellion en la vicomte de Croisy, et 
Louis Tassin, son adjoint, sous Jean Le Moine, bailli- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



37 



vicomtal et garde du scel aux obligations de lad. vi- 
comte (1576). ^ Procuration devant Guillaume Jean 
et Marin Tbouroude, tabellions royaux à la sergenterie 
de CreuUy, par Guy de Bricqueville, s' de S^'-Croix, 
Putot, Loucelles, le Mont-Ganisy, etc., à Jean Le Boullen- 
ger, éc, s' de la Haulle, pour le représenter devant le 
bailli de Caen pour certifier et attester lad. caution suf- 
fisante qu'a baillée lad. de Bricqueville à Pierre d'Har- 
court, baron de Beuvron (1577). — Copies de pièces 
en 1S80, requête de M. d*Harcourt : engagement par 
Pierre d'Harcourt, baron de Beuvron, etc., de payer à 
M. de Croisy^ abbé de Mondaye, son second frère, cha- 
que année, pendant la vie de la dame douairière de La 
Motte, veuve de M. de La Motte, leur oncle, la somme 
de 800 livres, etc. (1578); autre engagement de paie- 
ments pour leurs jeunes frères d'Hardencourt et de 
Chastinonville, etc.; autre engagement de Jean d*Har- 
court, s' d*Harcourt, Cierrcy et Lignou en partie (1578). 
— Procédures entre Pierre d'Harville, s' de La Grange 
du Bois, S*-Germain de Morainville, S*-Pierre des 
c Yys », bailli et capitaine, al. gouverneur, des comté 
et bailliage de Montfort TAmaury, pour le roi et le duc 
3on frère, époux de Marie de Bricqueville. veuve de 
Charles d'Harcourt, baron de La Motte, et Pierre d'Har- 
court, concernant : le douaire de lad. dume, et ses 
droits: les réparations des maisons de la baronnie 
de La Motte demeurés au partage de lad. dame ; 
les créances dud. d*Harcourt; la réclamation par 
lad. dame douairière de la baronnie de La Motte 
du paiement des reliefs et aides de relief dûs du passé 
de lad. baronnie, suivant les lots et partages entre le 
baron de Beuvron et elle, ce qui a été contredit par 
Philippe Aubourg, procureur dud. baron, comme ap- 
partenant aud. baron, qui a fait hommage et aveu au 
Roi, et payé le relief entier au Roi, etc.: sommation 
par Mathieu Godey, sergent royal en la vicomte de 
Falaise, et ordinaire en la sergenterie de Tournebu, 
requête de Pierre d*Harcourt, baron de Beaufou et 
Beuvron, La Motte-Cesny, Grimbosq, et du Mesnilbue, 
auxd. Pierre d'Harville et Marie de Bricqueville, de 
payer les sommes et deniers contenus en Taccord çt 
appointement fait entre eux le 19 avril 1578, etc. (1578). 
— Obligation devant Pierre BrocquetetJean Le Seigneur, 
tabellions en la vicomte de S'-Sylvain et Le Thuit au 
siège de Moulines, par Marie de Bricqueville, épouse de 
Pierre d*Harville, seigneur de LaGranchedu Bois, bailli 
et gouverneur des comté et bailliage de Montfort TAmau- 
ry, procuratrice de son mari, de poursuivre l'opposi- 
tion contre Texécution et prise de ses biens, requise ins- 
tancede Pierre d'Harcourl (1579). — Procuration devant 



Philippe Delauney et Jacques Le Dresseur, tabellions 
au siège du Thuit, par Pierre d'Harcourt, baron de 
Beaufou, Beuvron, La Motte Cesny, Grimbosq et Mes- 
nilbue, etc., à Guy Aubourg, de le représenter en tou- 
tes juridictions, etc^ (1580). — Exploit dud. Mathieu Go- 
dey, sergent, à la requête de Pierre d*Harcourt, portant 
sommation à Jean Le Seigneur, tabellion, concernant 
les pièces mises entre ses mains en vertu d*arrét ou 
sentence entre lui et lesd. Pierre d*Harville et Marie de 
Bricqueville (1580). 

E. 31. (Liasse.)— 13 pièces, parchemin; 27 pièces, papier. 

1581-1689. — Procédures. — Suite des procès d*Har- 
ville et Bricqueville: extraits des pieds de la baronnie 
de La Motte; exploit de Jean Gascoing, sergent ordi- 
naire de la baronnie de La Moite, portant qu*il a sommé, 
requête de Guy Aubourg, stipulant Pierre d*Harcourt, 
Jean Le Seigneur, greffier ordinaire de lad. baronnie, de 
délivrer tousles actes exercés depuis unan aux pieds de 
de lad. baronnie entre lesd.de Beuvron et de La Grange; 
requête dud. d*Harville au Parlement (1581), etc. — 
Quittances et lettre de M. de Chantepie (1581). — Sen- 
tence de Nicolas de Grieu, écuyer, lieutenant du bailli 
d'ÉvreuK en la vicomte d*Orbcc, à la requête de Pierre 
d*Harcourt, sieur et baron de Beuvron, de La Motte et 
des Essarts condamnant Robert Bullet, curé de « Fon- 
teynes », Marin Juilley, curé de Notre-Dame de Livet, 
Guillaume Brunel et Etienne ToufQet, et l'évêque-comte 
de Lisieux, comme auteurs ou responsables de Tenlè- 
vemcnt d*une meule au moulin à blé ci-devant bâti sur 
le domaine fieffé de la sieurie des Essarts (1585). — 
Arrêt du parlement de Rouen déclarait mal fondé 
Pierre d'Harcourt, tuteur de Marie et Françoise Grente, 
filles de feu Robert Grente, sieur de Vilierville, dans le 
haro par lui interjeté contre lesd. demoiselles et GuiU 
laumeGrente, sieur du Quesnay, leur tuteur et gardain, 
et la mère dud. du Quesnay, et ordonnant que lesd. de- 
moiselles seront remises à Madeleine de Pompadour, 
femme du s' de Carrouges, Tun des lieutenants géné- 
raux pour le Roi en Normandie, etc. (1386). — Procé* 
dures pour Pierre d*Harcourt contre Roger Legras, ap- 
pelant d*une sentence rendue par le bailli de Longue- 
ville (1587). — Extrait des registres des productions du 
greffe des députés généraux du Clergé en la province 
de Normandie, concernant celle de Pierre d'Harcourt, 
baron de Beuvron, Beaufou, et des Essarts, prenant le 
fait de Thomas et Robert Morel, ses fermiers, contre 
Jacques Lesueur et Jean Bigot, receveurs des décimes 
au diocèse de Lisieux (1587). — Mandement de Fran 



38 ARCHIVES DU 

Qois Du Plessis, seigneur de Richelieu, prévôt de Thô- 
tel du Roi et grand prévôt de France, au premier huis- 
sier ou sergent requis, de procéder à la requête de René 
Clément, prieur de Fonlenay, à la vente et délivrance 
des chevaux, armes et biens saisis sur feu Gallois 
d'Harcourt, sieur de Railleul, Jean Moranf, dit Ocai- 
gne, et autres biens de leurs alliés et complices, pour 
pilleries, voleries et violences par eux commises, etc.; 
vente : un cheval bai, sellé et bridé, à Jean de Per- 
rières, s' de Touchet, 900 écus sol ; autres chevaux, 350, 
200, 50, 70 écus (1587). — Mandements concernant les 
dépends des procès entre Marie de Bricqueville, épouse 
de Pierre d'Harville, sieur de La Grange du Bois, ba- 
ron de La Motte et des terres et sieuries de Groisy, 
Hardeucourt, etc., et Pierre d'Harcourt, baron de Beu- 
vron, etc. (1588). 

E. 32. (Liasse.) — 11 pièces, parchemin; 22 pièces, papier. 

1689^1595. — Procédures. — Copie du traité de ma- 
riage entre Léonor Chabot de S'- Gelais, sieur, et baron 
de Jarnac, capitaine de 50 hommes d'armes des ordon- 
nances du Roi, et Claude-Marie de Rochechouard, 
dam« de S^- Amant, et autres lieux (1589), pour Fran- 
çois d'Harcourt, chevalier, marquis de Beuvron, tuteur 
de Gillonne d'Harcourt, sa nièce. — Extrait des regis- 
tres des Requêtes du Palais concernant la demande de 
Pierre d'Harcourt, baron de Beuvron, en vertu de let- 
tres de « committimus », contre Anne Fortin, dame 
d'Ësson, veuve de Georges d'Angerville, de la remise 
des lettres de création de 50 écus de rente, qu'elle lui a 
transportées (1590). — Procédures contre Ëléonore Le 
Beauvoisien, dame de Courtaumer, Suzanne de LaFer- 
rière, femme séparée de Jean de Reviers, sieur de 
Clairemont, etc. (1592). — Requête au Conseil d'Etat des 
s" et dame de Beuvron et de Croisy contre la gar- 
nison de Dreux, commandée par le seigneur de Vieux- 
pont, qui, au préjudice des sauvegardes et passeports 
du duc de Mayenne et du gouverneur de Paris, sont 
entrés de force en la maison de... (blanc), où ils ont 
emmené 93 bœufs, tenus prêts pour faire conduire à 
Paris pour la provision de la ville, dont plainte ayant 
faite aud. de Vieuxpont,tant s'en faut qu'il en ait voulu 
faire aucune raison, au contraire il semble Tavoir com- 
mandé (1592). — Estimation au Conseil de M. de Fer- 
vaques, capitaine de 50 hommes d'armes des ordonnan- 
ces du Roi, à la somme de 1350 écus, des 45 bœufs que 
le capitaine Beaocourt, ayant commandé au châteaju 
d'Harcourt, a été condamné rembourser à Pierre 
d'Harcourt (1593). — Avertissement [>our Pierre d'Har- 



CALVADOS. 

court, s^ de Beuvron, capitaine.de 50 hommes d'armes 
des ordonnances du Roi, défendeur en lettres patentes 
de relief d'appel de 1593, contre Henri de Gossette, s' 
de Beaucourt, appelant et demandeur èsd. lettres, ex- 
posant que sur l'assurance et passeport de M. de Fer- 
vaques, Tun des lieutenants généraux pour le Roi en 
Normandie, ses serviteurs faisant conduire 51 bœufs 
gras pris en ses herbages de Beuvron pour faire vendre 
au marché du Neubourg, ville de Louviers et autres 
de l'obéissance du Roi, led. Cossette et ses soldats 
de la garnison du château d'Harcourt, tenant pour le 
parti du Roi, étant sous le gouvernement dud. de Fer- 
vaques, auraient arrêté et pris par force lesd. bœufs; 
condamnation par M. de Fervaques dud. Cossette à 
restituer aud.de Beuvron 45 bœufsou leur valeur^ avec 
les intérêts à 10 pour 100: estimation desd. bœufs à 
1300 et tant d'écus ; appel dud. Cossette au Conseil 
privé. — Procédures : pour paiement de rente de l'obli- 
gation de Jean et Guillaume Fortin, sieurs de Follot et 
du Rocher, frères (1593). — Arrêt de deniers à la 
requête de Pierre d'Harcourt entre les mains de Claude 
de Louvières, s' du Verger, des deniers qu'il peut et 
pourrait devoir à Jean et Nicolas Duclos, Jean Guille- 
mette et Robert Vitrouil (1594). — Conclusions de 
Pierre d'Harcourt, baron de Beuvron, Méry et Cléville, 
fondé au droit d'Etienne Graindorge, conseiller au 
siège présidial de Caen, contre Jean Henry, l'un des 
commissaires établis au régime des maisons et hérita- 
ges qui furent Colas Le Marécal , décrétés instance 
dud. Graindorge (1594). — Contre-lettre devant les 
gens tenant les Requêtes du Palais à Caen, conseillers 
au Parlement et commissaires du Roi en cette partie, 
par Robert Le Brethon, de Victot-en-Auge, à l'instance 
de Pierre d'Harcourt, concernant la rente par lui cons- 
tituée à Antoine Regnault, sieur de Montmor, président 
au bureau des finances à Caen (1594). — Suite des pro- 
cédures contre lesd. de Vieuxpont et de Cossette: certi- 
ficat de Jean de Longchamp, éc, sieur de Fumichon, 
capitaine de cinquante « chevaux ligers n pour le ser- 
vice du Roi, concernant les envois de bestiaux de Ber- 
nay à Rouen par lui faits pendant qu'il tenait le parti 
de « Mons^ de Mayne » et commandait sous lui en la 
ville et fort de Bernay ; lesd. bœufs pris par la garni- 
son d'Harcourt, etc. (1595). — Procédure devant Jac- 
ques Blondel, lieutenant du bailli de Caen, entre Jac- 
ques du Breuil, sieur de Bretheville et Blangy, et Pierre 
d'Harcourt (1595), — Extrait du registre des apprécies 
faites au greffe du bailli de Caen, requête de Pierre 
d'Harcourt, pour lui servir contre Richard Maloisel, 
écuyer : le 13 mai 1595 se sont comparus Richard Pierre 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HARCOURT. 39 



et Marguerîn Fauvel, mesureurs jurés au tripot et 
halle à blé de Caen, lesquels ont rapporté le boisseau 
de iroment avoir valu en celle semaine 55, 50 et 47 
sous, Torge, 35. 32 et 298., l'avoine 18 et 16 s. (1595). 

£. 33. (Liasse.) — 18 pièces, parchemin; 44 pièces, papier. 

169S-1S99. — Procédures. — Mandement du parle- 
ment de Rouen contre Guillaume de Haultemer, s' de 
Fervaques (1596). — Suite du procès contre Henri <jfe 
Gossetle, s' de Beaucourt {al. Beaumont), capitaine du 
château d'Harcourt, condamné au remboursement, 
et contre M. de Vieuxpont, entre autres, requête du 
baron de Vieuxpont au Roi et à son Conseil, remon- 
trant qu'au préjudice des édits et déclarations du Roi 
sur la réduction de ses villes et sujets en son obéissance, 
il a été poursuivi par le s' de Beuvron pour raison 
d'une prise de quelques bœufs qu*il prétend avoir été 
faite dans ses herbages de Croisy par les soldats de la 
garnison de Dreux pendant les troubles; lesd. édits 
<c ont supprimé le mémoire des choses passées » ; sur 
la poursuite ci-devant contre lui laite par led. de Beu- 
vron au Conseil du duc de Mayenne, le fait de lad. prise 
avait été contradictoirement jugé par arrêt du 6 septem- 
bre 1593, etc. (1597) ; extrait de la déclaration desdépens 
obtenus par M. de Beuvron contre Jean de Vieuxpont, 
par arrêt du Conseil privé du 21 janvier 1597, taxés à 
la somme de 596 écus 16 s. 6d., etc. — Mandement du 
parlement de Rouen en la cause de Georges Louchard, 

« 

s' de La Mare du Parc, Tun des officiers de Tartillerie 
du Roi et lieutenant d*une des compagnies des bour- 
geois de Rouen, contre Pierre d'Harcourt, baron de 
Beuvron, frère et héritier de Charles d'Harcourt, s** de 
Croisy, pour paiement de deniers (1597). — Procès en 
Parlement pour Pierre d'Harcourt, baron de Beuvron, 
demandeur en envoi en possession des biens de Jean 
Quesnel, exécuté à mort, et confisqué, revendiqués par 
Etienne et Jacques Quesnel, ses enfants (1597). — Arrêt 
de deniers par Pierre Beaulart, huissier au siège prési- 
dial de Caen, à la requête de Pierre Blancheeappe, 
avocat, stipulant pour Pierre d'Harcourt, en vertu de 
sentence de Thomas Euldes, écuyer, conseiller aud. 
siège, exerçant la juridiction pour l'absence du bailli 
de Caen et de ses lieutenants, de 1595, conGrmée par 
arrêt du Conseil privé de 1596, contenant condamna- 
tion sur Jacques du Breuil,s' et baron de Blangy, entre 
les mains de Philippe Cauvet, fermier dud. s'' du 
Breuil en sa terre de Lîngèvres (1597) . — Procédu- 
res devant Jacques Blondel, écuyer, lieutenant du 
bailli de Caen, pour Yves de Bailleul, sieur de Mon- 



treuil, et Yves de Bailleul, écuyer, son frère, héritiers 
à cause «de leurs femmes de Pierre d'Harcourt, s' de 
Bailleul, héritier de Gallois d'Harcourt, sieur de Bail- 
leul , contre Pierre d'Harcourt , baron de Beuvron 
(1596). — Procédures en la juridiction du bailli de 
Rouen en la vicomte d'Auge, entre Pierre d'Harcourt, 
baron de Beuvron, et Antoine de Longaunay, sieur de 
Franqueville^ et Julien « DoUeenson », sieur et vicomte 
{al. seigneur vicomtal) de Coulibœuf, héritiers à cause 
de leurs femmes de Robert c Guerente », s' de Viller- 
ville (1598-1599). — Procédure en parlement de Rouen 
entre Julien < Dolleansson », seigneur de Coulibœuf et 
Villerville, appelant du bailli de Rouen ou son lieute- 
nant à Pont-rEvêque,et Pierre d'Harcourt, seigneur de 
Beuvron^ tuteur de la femme dud. de Coulibœuf après 
le décès de Robert Grente, s"^ de Villerville, son père, 
ayant en cette qualité, disent les demandeurs^ disposé 
des meubles de la succession pour s'approprier à son 
singulier profit le revenu de la terre dé Villerville sous 
un interposé d'une tierce personne à petit et vil prix, 
etc. (1598). — Mémoire des pièces envoyées par le 
baron de Beuvron à son procureur ou solliciteur de 
Villerville, au procès contre le receveur du domaine da 
lieu (1699). — Procédure contre les enfants mineurs de 
J^an de Cheux, éc, s' du lieu, redevables. 

E. 34. (Liasse.) — 13 pièces, parchemin; 53 pièce», papier. 

IMO-IMS. — Procédures. — Mandement des gens 
tenant les requêtes du Palais à Rouen, conseillers au 
Parlement, au premier huissier, ou sergent, de compel- 
1er le bailli d'Ëvreux ou son lieutenant au siège de 
Pacy, ayant procédé à l'information prescrite par les 
lettres d'examen à futur obtenues par Pierre d'Harcourt, 
seigneur et baron de Beuvron, marquis de La Motte 
Harcourt, contre Marie de Bricqueville, dame de La 
Motte, d'envoyer le résultat de lad. information (1600). 
— Exploit de Jean Regnoult, sergent royal en l'Ami- 
rauté de France pour le siège de Honfleur, Quillebeuf 
et environs, portant qu'à la requête de Pierre d'Har- 
court, stipulé par Rolland Du Prey, sieur de La Cham- 
pagne, il s'est transporté en la paroisse de Villerville 
pour livrer du froment étant au manoir seigneurial 
appartenant à Julien « Dolleancon » , sieur de Couli- 
bœuf et de Villerville, etc. (1600). — Requête au Par- 
lement par Pierre d'Harcourt, pour obtenir la produc- 
tion de pièces par MM. d' « Oellençon 9 et de Longau- 
nay, pour la garantie par lui prétendue pour dépens 
payés à Guillaume Grente, sieur du Quesney (1600).— 
Mandement du Parlement pour contraindre Pierre 



40 ARCHIVES DU CALVADOS. 

d'Harcotirl à déposer au greffe la somme de 60 éeus sol 
poorlâjoarsdesalaires et vacations taxésà tm conseiller 
qui s'est transporté sur les lieux aux fins d'exécution 
d'un arrêt rendu entre lui et Ravend de Séran, sieur de 
LaTour,sauf le recours dud. d'Harcourt (ISOO). — Arrêt 
du Parlement ordonnant que la somme de 227 écus 13 
sois 6 deniers payée par Pierre d'Harcourt à Guillaume 
Grente^s' du Quesney, sera portée au compte de tutelle 
de Marie et Françoise Grente, et rejetant le surplus de 
sa demande (1600). — Sentence de Jacques Blondel, 
lieutenant du bailli de Gaen, portant, instance de Pierre 
d'Harcourt, qtt*une copie collationnée de la promesse 
par lui faite à Pierre Fernagu, sieur de Queritot, de 100 
écus de rente à prendre sur Guillaume Aupoix, sieur 
d'Espins, Guillaume Osmont, sieur de La Marche, et 
François Pinel, lui sera seulement remise par le fils 
dud . Fernagu, possesseur de l'original de lad. promesse 
(1601). — Production de pièce au greffe de la vicomte de 
S'-Sauveur-Lendèlin à Périers, par Pierre d'Harcourt, 
marquis de La Motte Harcourt, baron de Beuvron, 
Mesnilbue et Monthuchon, en paiement de deniers 
(1601). — Ordonnance de Léon Durosel, écuyer, sieur 
de Bemeville et Cauville, lieutenant général du bailli 
de Caen à Thorigny, sur l'ajournement fait faire par 
Marin, Louis et Sébastien Allain, adjudicataires dçs 
biens d'Antoine de Longaunay, seigneur de Franque- 
ville, vendus requête de Pierre d'Harcourt (1601). — 
Ordonnance de Jacques d'Aumont, chevalier, baron de 
Ghappes, seigneur de Dun-le-Palleteau, garde de la 
prévôté de Paris, prescrivant l'exécution d'une senten- 
ce donnée aux Requêtes du Palais de Rouen, entre 
Pierre d'Harcourt, baron de Beuvron, et Pierre de Ci- 
tois, receveur payeur des gages de la Cour des aides à 
Paris, caution judiciaire pour Marie de Bricqueville, 
dame de La Grange (1601). — Vente au marché aux 
namps de Caumont de 6 vaches exécutées au manoir 
seigneurial d'Ajitoine de Longaunay, à Dampierre, 
requête de Pierre d'Harcourtj tuteur de Françoise et 
Marie Grente^filles de Robert,sieur de Villerville (1601). 
— Inventaire des pièces produites au greffe de la Cour 
des Requêtes, par Pierre d'Harcourt contre Marie de 
Bricqueville, dame de La Grange, concernant l'exécu- 
tion faite faire par led. de Beuvron sur les biens de 
lad. de Bricqueville, en vertu d'un bail à ferme par lui 
fait à elle des terres de Groisy et Cierrey, lui apparte- 
nant, par 2.300 1. par an (1602). — Mandement du 
parlement de Rouen, requête d'Anne d'Esté, duchesse de 
Nemours et de Chartres, pour contraindre Charles de 
Matignon, comte de Thorigny, Pierre d'Harcourt, s' 
de Beuvron, Adrien de Bréauté, Hugues de Bourgue- 



ville, s' de La Fresnaye, etc., à lui payer le montant 
des vacations, rapport, etc., par elle avancés (1602). 

E. 35. (Liasse.) — 17 pièces, parchemin ; 93 pièces, papier. 

1591-1604. — Procédures. — Procédure en Parle- 
ment entre Pierre d'Harcourt et Ravend et Thomas de 
Morel, sieurs d'Aubigny et de La Gourbonnet, Jean de 
Malfillastre, sieur de Martinbosq, maire et vicomte de 
Falaise, tuteur de Guillaume de Morel, sieur de Putan- 
ges, et autres héritiers de Jean de Morel, maire et 
vicomte de Falaise (1602-1603) ; inscription de faux par 
led. d'Harcourt. — Suite des procès contre : Anne d'Est, 
duchesse de Nemours, héritière par bénéfice d'inven- 
taire du duc de Ferrare; Julien d' c Oleenzon », sieur 
de Coulibœuf. — Procédures en parlement de Rouen 
entre Pierre d'Harcourt, baron de Beuvron et du Mes- 
nilbue, et Charles Escoullant, sieur de Montcuit, rece- 
veur des aides et tailles en l'Élection de Coutances, ci- 
devant fermier de sa baronnie du Mesnilbue, et Jean 
Hommeril, serviteur et préposé dud. Escoullant, con- 
cernant le paiement des fermages de la baronnie du 
Mesnilbue (1603) ; biens de feu de Lespine, changeur à 
Caen ; quittance (1596) produite de Gillonne de Mati- 
gnon, femme dud. d'Harcourt, par lui arguée de faux; 
reproches de témoins y relatifs. A l'appui, copies de 
lettres de M. de Beuvron à M. de Montcuit, notamment 
de S*-Lo, 2 juillet 1594, aud. de Montcuit, receveur des 
tailles à Coutances et sénéchal de sa baronnie du Mes- 
nilbue, à Coutances : « Estant venu en ceste ville treu- 
ver mons' le maréchal de Matignon, il m'a faict l'hon- 
neur de mener en Guienne mon filz aisney, auquel il 
m'est de besoing de dresser pronptement équipage pour 
s'acheminer avec mond. sieur le maréchal, qui part 
dansdeulx ou trois jours », demande d'envoyer en toute 
diligence à St-Lo le fermage de sad. terre, etc. ; extraits 
des pieds de la baronnie du Mesnilbue tenus par led. 
Escoullant, sénéchal (1593-1596) ; extraits des registres 
de Jean Lecornu, concierge et garde des prisons de 
S*-Lo (1591-1594), concernant des serviteurs dud. 
Escoullant ayant témoigné aud. procès, etc. — Accord 
entre Pierre d'Harcourt, sieur et baron de Beuvron, et 
Charlotte Turquant, veuve de Bénigne Pastey, bour- 
geois de Paris, tutrice de ses enfants, ayant les droits 
cédés de la duchesse de Nemours et de Chartres, com- 
tesse de Gisors, jouissant par engagement des domaines 
des vicomtes de Caen, Bayeux et Falaise, concernant 
le paiement des intérêts des sommes auxquelles led. de 
Beuvron a été condamné par arrêts du parlement de 
Rouen (1604). — Inventaire des lettres, pièces et écri- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



41 



tures produites au greffe du bailli de Caen par Pierre 
d'Harcourt, baron de Beovron, intimé en appel, contre 
Pierre Blanchecappe, appelant du vicomte de Caen 
(1604). ^- Affaires contre Marie de Bricqueville. 

E. 36. (Liasse.) — 6 pièces, parchemin; 31 pièces, papier. 

1M5-1606. — Procédures. — Nomination de tuteur 
aux enfants mineurs de feu Bénigne Pastey, bourgeois 
de Paris, et de Charlotte Turquant (1605). — Significa- 
tion, instance de Pierre d'Harcourt, marquis de La 
MotteHarcourt, à Ravend de Morel, sieur d'Aubigny, 
pour lui et ses cohéritiers en la succession de Jean de 
Morel, de Tappel par lui porté d'une taxe de dépens ob- 
tenue au Grand Conseil du Roi (1605). -— Ordonnance 
de Guillaume Anffrye, conseiller au Parlement, portant 
que Pierre d'Harcourt, marquis de La Motte, touchera 
3.200 livres par préférence à Robert Gosselin, sieur de 
Baudrouart, et autres créanciers de Marie de Bric- 
queville, dame de La Grange (160.S).— Suite du procès 
Escoullant et Hommeril ; saisie de la terre de Montcuit 
et autres fonds appartenant aud. Escoullant; arrêt 
lacéré du parlement de Rouen, entre Pierre d'Harcourl, 
marquis de La Motte Harcourt, etc., et Charles Escoul- 
lant, prisonnier en la Conciergerie de lad. Cour, con- 
cernant le décret de la terre et seigneurie de Montcuit, 
dont il est propriétaire (1605). — Ordonnance de 
Guillaume Vauquelin, écuyer, lieutenant général du 
bailli de Caen, portant, requête de Pierre d'Harcourt, 
que Michel Cricquet, ex-greffier dud. bailli, lui déli- 
vrera extrait des présentations que Ravend de Morel, 
écuyer, sieur d'Aubigny, et les héritiers de Jean de 
Morel, vicomte de Falaise, avaient faites à l'état des de- 
niers provenant du décret de la lerre et sieurie de Than, 
ayant appartenu à Jean de Perrières, écuyer, sieur du 
Touchet (1605). — Contredits de Pierre d'Harcourt, 
marquis de La Motte, sur les productions faites au Con- 
seil par Ravend et Thomas de Morel, sieurs d'Aubigny 
et La Courbonnet (1606). — Inventaire des pièces pro- 
duites, requêtes à Tappui, arrêt du Grand Conseil du 
Roi, rabattant le défaut obtenu par M. d'Harcourt, en 
Tinslaoce de requête civile, contre Ravend et Thomas 
de Morel, écuyers, sieurs d'Aubigny et de La Courbon- 
net, Guillaume de Morel, s' de Putanges, Jean et Gor- 
beyran-Jacques de Morel, s»^* de Torp et de Brucourt, 
et Jean de Malfllâtre (1606). 

E. 37. (Liasse.) — 1 pièce, parchemin; 47 pièces, papier. 

1606-1614. — Procédures. — Inventaire des pièces 
Calvados. — Série E. 



produites au Grand Conseil du Roi par Pierre d'Har- 
court, marquis de La Motte Harcourt et baron de 
Beuvron, défendeur et demandeur en requête verbale 
aux uns que Ravend, Thomas et Guillaume Morel, Jean 
et Corbeyran-Jacques Morel, écuyers, soient condamnés 
à lui rendre toutes les sommes qu'ils ont reçues, outre 
ce qu'il peut leur être dû des arrérages de 600 livres de 
rente, etc. (1606). — Certificat de François Le Noncher, 
sergent royal en la vicomte d'Auge, sergenterie de 
Cambremer, concernant la vente des biens de Robert 
de La Rivière, sieur du Prédauge, débiteur de Pierre 
d' Harcourt (1607) : procédure y relative pour Pierre 
d'Harcourt, jmarquis de La Motte Harcourt, comte de 
Croisy, baron de Beuvron et Beaufou, comparant par 
François Le Sens, sieur des Becquets, contre Jean et Ro- 
bert de La Rivière, père et fils (1606). — Mémoire à con- 
sulter pour M. de Beuvron contre Jacquelipe d'O, veuve 
du comte de Croisy, concernant la prise de 12.000 livres 
de rente sur la baronnie de La Motte, en résultance de 
son mariage, conclu en 1609. — Certiflcat de Pierre 
André, sergent royal en la vicomte de Falaise» portant 
qu'il a, requête de Pierre d'Harcourt, marquis de Beu- 
vron, ajourné Jacques Le Brunet, écuyer, sieur des 
Pallières,à comparaître à S*-Sylvain, pour répondre à 
l'opposition contre Tarrêl de ses biens (1610); procé^ 
dures y relatives. — Réponses à la demande du s' de 
Coulibœuf, en paiement de deniers du décret des héri- 
tages de Guy Aubourg, ci-devant fermier de la terre 
de Villerville (1611). — Sentence arbitrale de Tho- 
mas d' « Ollencon », chevalier, sieur de S^-Germain, 
Jean d' « Ollencon », sieur d'OuilIy, Guillaume d'Oué- 
sy, lieutenant général du bailli de Caen à Falaise, 
Thomas Poret, s', du Fresne, entre Pierre d'Harcourt et 
Julien d' « Oilliencon >, chevalier, s' vicomtal de Cou- 
libœuf (1611). — Procuration devant Nicolas Ferment 
et Nicolas de Caumont, tabellions à Rouen, par 
Pierre Du Gué, écuyer, demeurant à Alençon, à 
François Du Gué, écuyer, pour le représenter au pro- 
cès pendant au Conseil privé du Roi, entre lui, 
Gillonne de Matignon, femme de Pierre d'Harcourt, 
marquis de Beuvron, et Abraham Gaillard, sieur des 
Hayes^ avocat au bailliage et siège présidiai d'AIençon 
(I6I2!). — Arrêt du parlement de Rouen entre Pierre 
d'Harcourt, marquis de Beuvron, et Jean de Béville, 
sieur et baron de Séant-en-Olhe, conseiller au parle- 
ment de Paris, tuteur des enfants de feu Bénigne Pas- 
tey (1612). — Lettres en forme de relief d'appel pour 
Louis d'Harville, chevalier, gentilhomme delaChambre 
du Roi, tuteur de Louis, son fils, héritier par bénéfice 
d'inventaire de Pierre d'Harville, son aieul, seigneur de 

6 



42 ARCHIVES DU 

LaGrange-dn-Bois et S*-Geraiain-de-MoraiQville, contre 
M. d'Harcourt, créancier du défunt (1613). — Transac* 
tion entre les héritiers de Léonor Chabot de S*-Gelai8, 
chevalier, seigneur baron de Jarnac, Montlieu et S^- 
Aulayè, Guy Chabot de S^Gelals, chevalier, seigneur de 
Jamac et Montlieu, etJean Chabot, chevalier, seigneur 
de S^-Aulaye, son frère, sur procès en parlement de 
Paris (1613). — Procédures concernant le décret des 
biensayant appartenu à feu Geoffroy Acquardet Richard 
Acquard, son fils (1614). — Arrêt de deniers contre 
divers redevables, entre autres par Noël Vincent, ser- 
gent royal à Argences, demeurant à Cléville, entre les 
mains de François Fergant, sur ce qu'il doit à Charles 
Halloisel, s' de Graye (1614). 

S. 38. (Liasse.) — 9 pièces, parchemin ; 23 pièces, papier. 

161S-1619. — Procédures. — Signification requête 
de Nicolas Dupont, commissaire établi au régime et 
gouvernement des terres et seigneurie de La Grange-du- 
Bois, S*-Germain-de-MorainviUe, saisies sur feu Pierre 
d'Harville, à H. de Beuvron, son créancier, de l'adju- 
dication desd. terre et seigneurie (1615). — Procédure 
devant Guillaume Bonnet, sieur de Vendelles, conseiller 
au bailliage d'Alençon, pour Tabsence du bailli et de 
ses lieutenants, devant Nicolas Le Haier, sieur des 
CerceauX; lieutenant particulier civil et criminel, 
René Derard, écuyer, sieur du Mesnil-Guion, lieute- 
nant général, entre Gillonne de Matignon, épouse de 
Pierre d'Harcourt, marquis de Beuvron, et Abraham 
Gaillard, sieur des Haies, avocat (1615-1616, suite). — 
Mémoire pour M. de Beuvron, concernant l'accord 
conclu en 1616 entre lui et M. de Coulibœuf sur leur 
procès en bailliage de Caen, sur la présentation faite 
par led. de Coulibœuf au décret des héritages de 
Georges Besongnet — Mémoires des causes pendantes 
en parlement de Rouen pour M. de Beuvron. contre : 
François Denys, sieur des Cardonnets, Jean Le Hérissy, 
éc, s^ de Couvert, Marguerite Richard, veuve du s*^ de 
Cricqueville, les abbé et religieux de S^-Ëtienne de 
Fontenay, Jean Douétil, huissier, Philippe Trébutien, 
Philippe Maioisel, écuyer^ Louis < Bardony », éc,s^ 
de S^-Lambert, Jean de Grieu, exerçant la juridiction 
des eaux et forets à Pont-rËvèque, Guillaume Du Chas- 
tel, Etienne Blanchard, s' du Fresne, le cardinal Du 
Perron, Nicolas Le Marchand, curé de « Cerceaux », 
Michel Choucquet; sergent à S^-Sylvain, poursuivi en 
désertion, le s' de Coulibœuf, Salomon et Le Pellerin, 
tabellions à Carentan, Gédéon Le Hericé, s' d* c Ës- 
trehan >», etc. ; état de la procédure, par son solliciteur 



CALVADOS. 

[1616]. — Inventaire des pièces produites au Grand 
Conseil du Roi par Pierre d'Harcourt contre Claude Le 
Marchant, éc, sieur du Grippon, en son nom et comme 
tuteur des enfants de feu René Le Marchant, éc., sieur 
du Charny, demandeur en requête par lui présentée 
au Conseil le 24 novembre 1616 aux fins qu'exécutoire 
lui soit délivré de 1609 livres 3 s. 4 d. contre led. de 
Beuvron : led. de Beuvron a été condamné acquitter 
les s'* de Morelde la rente de 600 livres due à Puchot ; 
il paya et racheta le principal, puis serait venu à 
compte avec lesd de Morel, et il fut reconnu par 
arrêt que led. de Beuvron avait payé 1800 livres plus 
que Morel n'avait payé pour lui ; tellement que cette 
somme entra en paiement des dépens adjugés par l'ar- 
rêt du Conseil contre led. de Beuvron : on ne peut 
donc pas dire que led. de Beuvron n'ait pas payé ce 
qu'il devait ; il est demeuré en arrière quelque petite 
somme payée par les défuntes demoiselles du Grippon 
et de La Chapelle, dont led. duGripponnejustiGebien 
clairement les dépenses, etc. — Mémoires de l'argent 
mis pour le marquis de Beuvron et de La Motte-Har- 
court à la poursuite de plusieurs procès en parlement 
de Rouen (1617) : « pour disner au Merisier pour La 
Cousinyère et pour moy et nos chevaux, XX s. ; led. 
jour, à soupper, tant pour nous que pour Charles, qui 
estoit venu pour ramener le cheval, paie XLH s. ; 
item, baillé aud. Charles pour disner led. jour et pour 
boire sur le chemin, VIII s. » ; dépenses à Pont-Aude- 
mer, La Bouille, Caudebec^, frais de procès contre 
Louis Salomon et Thomas Le Pellerin, tabellions k 
S^-Sauveur-le- Vicomte (pour le siège par eux prétendu 
à Blehon), le s^ de Cricqueville (reprise du procès 
contre feu Marguerite Richard, sa mère), le sieur de 
d Montelon », tuteur de M*'* de Montpensier (le cardinal 
de Guise, ci-devant tuteur), le curé de « Sarceaux », 
Jean Le Thonnelier, l'abbé de Fontenay, les abbé et 
religieux de S^-Wandrille, de Bois-Jugan, de La Fon- 
tayne, etc. ; production contre les commissaires établis 
au régime de la terre de Mathieu ; un sac pour mettre 
production, 18 d. ; pour le louage d'un cheval pour 
aller faire uni exploit en l'abbaye de S^-Wandrille, 16 s., 
etc. -T- Opposition par Jacques Suhard, éeu}'er, sergent 
royal en la vicomte de Vire, sergenterie de S*-Jean-le- 
Blanc, demeurant à S*-Pierre-la-Vieille, requête de 
Jeanne Quesnot, veuve de Gelfroy Acard, et Marguerite 
Le Mascrier, femme séparée de biens de Richard Acard, 
à la saisie de bestiaux requise instance de Pierre d'Har- 
court, marquis de Beuvron (1617). — Arrêt du Parle- 
ment condamnant Philippe Barreau, marchand d'An- 
gouième, fermier de la terre et seigneurie de Jamac, 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



43 



à payer la somme de 4663 livres 6 sois 1 denier, 
arrêtée entre ses mains, à Jacques d*Harcourt, marquis 
de fieuvron, époux de Léonore Chabot, « Aloph » 
Rouault, chevalier, époux de Claude Chabot, et Urbain 
Gilles, baron de Marmande, époux de Marie Chabot, 
créanciers de Guy Chabot, chevalier, sieur de Jarnac 
(1617). — Procès au Grand Conseil entre Pierre d'Har- 
court, marquis de Beuvron, demandeur eu requête 
aux fins que Jacques Puchot, écuyer, sieur de Mont- 
landrin, le garantisse de la demande de Claude Le 
Marchant, sieur du Grippon, et led. Puchot (1618) ; 
contredits contre les productions dud. Le Marchand 
(1619). — Mandement des gens tenant les Requêtes du 
Palais à Rouen, conseillers du Parlement, contre 
François Hantier, écuyer, sieur de La Bracquetière, 
pour Pierre d'Haroourt (1619). — Inventaire des pièces 
produites au Grand Conseil du Roi par Pierre d*Har- 
court, contre Jacques Puchot, sieur de c Montlandin t, 
et Ravend de Morel, écuyer, sieur d'Aubigny, et con- 
sorts, héritiers de Jean de Morel, vicomte de Falaise ; 
requête de Charles Maignart, s' de Bernières, conseiller 
au parlement de Rouen, à cause de Françoise Puchot, 
sa femme, ayant repris le procès au lieu de feu Jacques 
Puchot, s' de « Montlandry », son beau-père. 

E. 99. (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 22 pièces, papier. 

1620*1629. — Procédures. — Production au greffe 
des pieds de Dives et Beuvron contre Christophe Veron, 
docteur en médecine, tuteur des mineurs Veron (1620). 
— Inventaire des pièces produites au Grand Conseil par 
Pierre d'Harcourt, demandeur en entérinement de 
requête tendant à faire condamner Ravend de Morel, 
sieur d*Âubigny, et Jacques Puchot, sieur de Mont- 
landrin, à prendre fait et cause poffr lui, sur les pour- 
suites de Claude Le Marchand, sieur du Grippon (1621); 
autre inventaire de pièces contre Ravend de Morel, 
sieur d'Aubigny, Thomas de Morel, s' de La Courbonnel, 
Guillaume de Morel, sieur de Putanges, Corbeyran- 
Jacques et Jean de Morel, s'^deBrucourtet Le Torp, en 
restitution de 922 livres 15 sols. — Procès entre Antoine 
de Roquelaure, chevalier, maréchal de France, pour- 
suivant les criées de la terre de Jarnac, Aloph Rouault, 
chevalier, baron de Thiembrune, et Guy Chabot de 
S'-Gelais, s*" dud. Jarnac (1623). — État des procès 
poursuivis par Jacques de Rouen, de Curcy-le-Mal6- 
lâtre, agent des affaires de feu Pierre d'Harcourt, mar- 
quis de Beuvron et de La Motte Harcourt, tant en son 
nom que comme tuteur de Gillonne d'Harcourt, fille de 
Jacques d'Harcourt, son fils aîné, contre Nicolas de 



Bauquemare, bourgeois de Rouen, Jacqueline d'O, 
veuve de Charles d'Harcourt, comte de Croisy, Pierre 
Le Brun, joaillier à Paris, Marie d*Ëstournel, dame de 
Gravelle, Robert Estienne^ maître chirurgien à Paris, 
Nicolas Motelet, notaire à Paris, etc. — Mandement 
de Guillaume Vauquelin, écuyer, président et lieutenant 
général au bailliage et siège présidial de Caen,au pre- 
mier huissier requis, de contraindre Marie de Bourgue- 
ville, femme séparée de biens de Louis de Parfouru, 
écuyer, sieur d'Allemagne, Charles Dastin, écuyer, 
sieur de Bléville, Pierre d'Harcourt, sieur et baron de 
Beuvron et de Varaville, au paiement de frais de pro- 
cès (1625). — Assignation requête de Charlea Passart, 
messager juré en TUniversité de Paris, ayant le droit 
des créanciers de Gilles de Vallence et François Dollé, 
à M. d'Harcourt, baron de Beuvron, à comparaître 
devant le prévôt de Paris, pour se voir condamner au 
paiement de la somme de 607 livres 15 sols pour vente 
de drap de soie (1627). — Mémoire des deniers débour- 
sés et avancés par Jacques de Rouen pour feu Pierre 
d'Harcourt, tant en son nom que comme tuteur de 
Gillonne, sa petite fille, et pour Gillonne de Matignon, 
sa veuve. — Extrait des registres des Requêtes de 
l'Hôtel du Roi concernant l'opposition par Claude Des- 
monceaux, procureur de François d'Harcourt, tuteur 
de Gillonne d'Harcourt, fille de feu Jacques d'Harcourt, 
marquis de Beuvron, à la vente par décret de la terre 
de Jarnac appartenant à Guy Chabot de S^-Gelais, 
sieur de Jarnac, oncle de lad. mineure, saisie requête 
de Suzanne de Bassabat de Pordeac, veuve d'Antoine 
de Roquelaure, maréchal de France (1628) ; extraits y 
relatifs des registres du Parlement. 

E, 40. {Liasse.} — 4 pièces, parchemin; 44 pièces, papier. 

• 
1689. — Procédures. — Assignation requête de 
Jacques de Rouen, à Gillonne de Matignon, veuve de 
Pierre d'Harcourt, marquis de Beuvron, François d'Har- 
court, tant en son nom que comme tuteur de Gillonne 
d'Harcourt, sa nièce, et Odet d'Harcourt, comte de 
Croisy, enfants et héritiers du marquis de Beuvron, en 
paiement des gages et vacations à lui dûs. — Procé- 
dures devant Guillaume Brossard, écuyer, sieur des 
Erables et de La Féraudière, lieutenant ancien civil et 
criminel du bailli d'Alençon en la vicomte d'Argen* 
tan et Ëxmes, pour Gratien Le Marignier, maître 
tailleur d'habits de l'écurie de Monseigneur, frère du 
Roi, ayant fait arrêt de deniers enire les mains de Mi- 
chel Provost, fermier de la terre et sieurie de Grogny, 
des deniers dûs à François d'Harcourt, marquis de 



44 ARCHIVES DU 

Beuvron, pour paiement de iS48 livres de l'obligation 
de Guv d'Harcourt, baron de Bewvron. — Sentence 
des Requêtes de THôtel, concernant Tadjudication de 
la terre et baronnie de Jarnac Obérante ; procédures y 
relatives entre François d*Harcourt, marquis de Beu- 
vron, tuteur de Gillonne d'Harcourt, substitué à la 
poursuite des criées de la terre de Jarnac au lieu de 
Suzanne de Bassabat de Pordeac de Roquelaure, et les 
créanciers opposant à la distribution des deniers pro- 
venant de la vente de lad. terre, Etienne Hilieret, abbé 
deS^-Ëtienne de Bassac, etc. — Mémoire pour Gillonne 
de Matignon, dame de Beuvron, François d'Harcourt, 
marquis de Beuvron, tuteur de Gillonne d'Harcourt, 
sa nièce, et Odet d'Harcourt, comte de Croisy, héri- 
tiers de Pierre d*Harcourt, contre Jacques de Rouen, 
bourgeois de Paris, solliciteur commun au Conseil 
privé, au Parlement el au CbâteleL — Signification 
de contrat de constitution de rente par Martin Marti- 
neau, baron de Thuré, à Jean de Choisy, sieur de Bal- 
leroy, conseiller du Roi en ses Conseils d'Ëtat et privé 
et secrétaire d*£tat de ses finances, en 1625 ; inventaire 
des pièces produites au parlement de Paris, par Fran- 
çois d'Harcourt, marquis de Beuvron, lieutenant pour 
le Roi au gouvernement de Normandie, pour lui et le 
marquis de Thury et le chevalier de Beuvron, ses 
frères, héritiers de François d'Harcourt, représentant 
les droits cédés de feu Jean de Choisy, sieur de Balle- 
roy, contre les opposants aux enchères des terre et 
seigneurie de Thuré et Charvizay. — Extrait des 
registres du Parlement sur l'appel par Guy Chabot, 
chevalier, seigneur de Jarnac, de l'adjudication par 
décret de la terre et seigneurie de Jurnac faite requête 
d'Éléonore Chabot, veuve de Jacques d*Harcourt, 
Marie Chabot, épouse autorisée d'Urbain Gilles, mar- 
quis de Puigareau et de Marmande, Andrée de Vivonne, 
épouse de François de La Rochefoucault, seigneur de 
Marsillac, Etienne Hillairet, abbé de S^-Étienne de 
Bassac, et les religieux, prieur et couvent de lad. ab- 
baye, Pierre Perroux, prieur du prieuré S'-Pierre 
de Jarnac, François Brissonnet, prieur du prieuré- de 
Notre-Dame de Montours, et Fouques de LaRochefou- 
cault, chevalier, sieur de Montendre. — Saisie de 
deniers requête de Léon Boisseau, avocat au parlement 
de Paris, contre Odet d'Harcourt, comte de Croisy. — 
Procès entre Gillonne de Matignon, veuve de Pierre 
d'Harcourl, marquis de Beuvron et de La Motte Har- 
court, et ses fils, el Jacqueline d'O, veuve de Charles 
d'Harcourt, comte de Croisy ; exlrail du registre du 
greffe des affirmations de voyage du Chàtelet de Paris, 
concernant la déclaration de Fraiiçois et Odet d'Har- 



CALVADOS. . 

court, fils et héritiers de Pierre d'Harcourt, marquis 
de Beuvron et de La Motte Harcourt, demeurant ordi- 
nairement au château de Fresney-le-Puceux, descendus 
chez M. de Bassompierre, rue Béthizy, paroisse de 
S*-Germain-rAuxerrois, qu'ils sonc venus dans leurs 
carrosses à 6 chevaux, accompagnés de 2 gentils- 
hommes de cheval chacun et de 2 pages et 2 laquais, 
pour poursuivre l'instance qu'ils ont au Chàtelet contre 
lad. Jacqueline d'O. 

E. 41. (Liasse.)— 8 pièces, parchemin ; 59 pièces, papier. 

I€t0. — Procédures. — Procès-verbal d'interroga- 
toire sur faits et articles dressé par Jean de Sève, sei- 
gneur de Plotard, conseiller en parlement de Paris et 
aux Requêtes du Palais, commissaire en cette partie, 
de Jacques de Rouen, ci-devant notaire et tabellion en 
la vicomte de Caen, à la requête de Gillonne de Mati- 
gnon, dame de Beuvron, François d'Harcourt, marquis 
de Beuvron, tuteur de Gillonne d'Harcourt^ sa nièce, 
et Odet d'Harcourt, chevalier, comte de Croisy. — 
Sentence d'Hercule Vauquelin, écuyer, sieur des Yve- 
teaux, lieutenant général au bailliage et siège présidial 
de Caen, adjugeant à Nicolas Poret paiement des 
3 dernières années de ses gages de palefrenier à raison 
de 36 livres par an, à lui dûs par le feu marquis de 
Beuvron. — Procédures pour Catien (al. Gratien) Mari- 
gnier, tailleur d'habits des écuries de Monsieur, frère 
du Roi, contre François d'Harcourt, marquis de Beu- 
vron, en paiement de deniers ; arrêt de deniers entre les 
mains de Michel Cailly, procureur et receveur général 
des fiefs, terres et seigneuries de La Croix et autres 
lieux en Normandie appartenant au marquis de Beu- 
vron à cause de son épouse. — Condamnation de 
Gillonne de Matignon et ses fils au paiement des sommes 
réclamées pour salaires, par led. Jacques de Rouen, 
représenté par Josias de Rouen, son fils. — Ëtat des 
dépens auxquels a été condamné, par sentence du pré- 
vôt de Paris, François d'Harcourt, marquis de Beu- 
vron, envers Charles Passart, marchand, bourgeois de 
Paris, ayant les droits cédés de Gilles de Vallence, etc. 
— Commandement à la requête dud. Marignier, tailleur, 
à Michel Prévost, fermier de la terre de Grogny, près 
Argentan, appartenant à François d'Harcourt, de 
payer les 1500 livres dont led. d'Harcourt est débiteur; 
arrêt de deniers entre les mains de Louis Le Vavasseur, 
greffier en la vicomte de Carentan. — Signification de 
notes de fournitures d'étoffes, taffetas, salin, etc., dues 
par M. de Beuvron à Cliurlemagne et Vinet, marchands 
à Paris, ayant les droits cédés des créanciers de 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 45 



ValleQce et Doilé. — Suite du procès contre Jacqueline 
d'O. 

E. 42. (Liasse.)— 10 pièces, parchemin; 52 pièces, papier. 

16S1-16S7. — Procédures. — Extrait des registres 
des Requêtes du Palais concernant les scijsies-arrèts 
faites faire par led. Marignier, créancier sur feu Guy 
d*Harcourt, baron de Beuvron, fils Pierre, sur défaut 
par lui obtenu contre François d'Harcourt, chevalier, 
marquis de Benvron (1631). — Arrêt des Requêtes de 
l'Hôtel déchargeant Claude Desmonceaux, procureur 
en Parlement, de la condamnation par défaut contre 
lui prononcée, au profit de la dame de Thiembrune, de 
8 livres parisis par jour jusqu'à ce qu'il ait remis les 
saisie et criées de la terre et seigneurie de Jarnac, les 
pièces de lad. saisie ayant été remises à François d'Har« 
court, marquis de Beuvron, tuteur de Gillonne d'Har- 
court, fille de Jacques d'Harcourt {1631). — Kxtrait 
des registres des Requêtes ordinaires de THôtel, entre 
Suzanne de Bassabat de Pordeac, dame de Roquelaure, 
veuve d'Antoine de Roquelaure, maréchal de France, 
tutrice de leurs enfants, en raison des saisie et criées 
de la terre et seigneurie de Jarnac, faites à la requête 
dud. de Roquelaure, subrogée au lieu du marquis de 
Beuvron, François d'Harcourt, marquis de Beuvron, 
tuteur de Gillonne d'Harcourt, sa nièce, Salomon 
Gouault, cessionnaire du feu s*" de Thiembrune, et Mar- 
guerite Du Breuil de Theon, veuve d'Aloph Rouault, che- 
valier, baron de Thiembrune, tutrice de leurs enfants, 
demandeurs en subrogation, à la poursuite des criées de 
lad. terre (1631). ~ Signification faite à la requête de 
Pierre Dufou, conseiller secrétaire du Roi, maison et cou- 
ronne deFrance, à François d'Harcourt, du transport par 
LéonoreChabotdeS*-Gelais,marquisede Beuvron, veuve 
de Jacques d'Harcourt, de lasommede 4.000 livres tour- 
nois, à prendre sur lui, en qualité de tuteur de Gillonne 
d'Harcourl(1631). — Copie, signée de Saincte-Beufve, de 
l'original signifié a Desmonceaux, procureur, concer- 
nant les défenses de François d'Harcourl, marquis de 
Beuvron, tuteur d' « Héleine » d'Harcourt, sa nièce, 
contre Guy Chabot, seigneur de Jarnac (1632j. — Con- 
tredits de productions mises devant le Parlement en la 
Chambre de l'Édit, à Paris, par François d'Harcourt, 
chevalier, marquis de Beuvron, tuteur de Gillonne 
d'Harcourt, sa nièce, contre Guy Chabot, chevalier, 
sieur de Jarnac, réclamant restitution de 6.167 livres 
1 sol 8 deniers, payés au défunt s' de Beuvron, en 
déduction des fruits de la terre de Monllien. et led. de 
Beuvron, tuteur, demandant que led. de Jarnac soit 



condamné à lui fournir les décharges et acquits en bonne 
forme des paiements prétendus par lui faits aux s" de 
S^-Surin et de La Chevrelière, et à Jacques Gebelin. — 
État des dépens dont requiert taxe au Parlement en la 
Chambre de l'Édit Guy Chabot, chevalier, seigneur de 
Jarnac, contre François d'Harcourt, marquis de Beu- 
vron, tuteur de sa nièce (1633). — Mandement de la 
Cour des aides au premier huissier requis, de contrain- 
dre François d'Harcourt, marquis de Beuvron, adjudi* 
cataire par décret des offices des commissaires des tail- 
les et autres subsides de l'Élection de Châtellerault, 
vendus sur la veuve de Martin .Martineau, baron de 
Thuré, de payer la somme de 419 livres 10 sols9 deniers 
tournois, montant des frais, aux tuteurs de Marie-Anne 
de Bresson, fille de feu Samuel, ayant poursuivi le 
décret desd. of lices (1633). — Sentence de Guillaume 
Rouxel, écuyer, sieur de « Jehanville •, conseiller du 
Roi au bailliage et siège présidial de Caen, exerçant 
pour l'absence du bailli et de ses lieutenants comme le 
plus ancien conseiller du siège, portant que Charles 
Longuet, ex-serviteur cuisinier et domestique de feu 
Jacques d'Harcourt, marquis de Beuvron, se contentera 
de 3 années de ses gages, -à raison de 36 livres chacun, 
au lieu de 6 années, dans son procès contre François 
d'Harcourt, tuteur de Gillonne d'Harcourt, fille et 
seule héritière dud. feu marquis (1634). — Mandement 
du Conseil au premier huissier requis, portant qu'à la 
requête d'Adrien de La Haye, procureur receveur du 
marquisat de La Motte, Jacques de Martinbosq, lieute- 
nant du sénéchal dud. marquisat, sera ajourné, ainsi 
que Jean Godillon et tous autres intimés à comparoftre 
aux assises de Falaise pour procéder sur l'appel dudit 
receveur à l'opposition de la saisie des levées dud. Go- 
dillon, pour rentes seigneuriales (1634). — Certificat 
de Potart, secrétaire de M. de Lezeau, constatant qu'il 
lui a été remis par le marquis de Beuvron et le comte 
de Croisy 7 liasses de pièces relatives à la succession du 
marquis de Beuvron, en conséquence de l'arrêt du Con- 
seil privé donné entre eux et le marquis de Piennes 
(1635). — QuittanceHe Pierre Bahère. boucher, bourgeois 
de Falaise, à François d'Harcourt, tuteur de Gillonne, 
sa nièce, de 43 livres 13 sols, pour fournitures de viande 
au feu sieur marquis de Beuvron. en quoi feu Pierre 
d'Harcourt,père dudit marquis, alors tuteur de sa petite- 
fille, avait été condamné par sentence du bailliage de 
Falaise (1636). — Affirmation de sa créance devant Jean 
Le Biais, sieur du Quesnay, lieutenant général au bail- 
liage de Caen, par Thomas Harenc, marchand tapis- 
sier, bourgeois de Caen, pour fournitures faites à Jac- 
ques d'Harcourt (1636); procédures y relatives. — Sal- 



46 ARCHIVES DU CALVADOS. 

valions de production que meltent et baillent devant le 



prévôt de Paris ou son lieutenant civil et les gens te- 
nant le siège présidial au Châtelet, Gillonne de Ma- 
tignon, veuve de Pierre d'Harcourt, chevalier des 
ordres du Roi, conseiller en ses Conseils d*£tat et privé, 
capitaine de SO hommes d'armes de ses ordonnances, 
marquis de Beuvron et de La Motta-Harcourt, et Fran- 
çois d'Harcourt, chevalier, marquis de Beuvron, tant en 
son nom que comme tuteur de Gillonne d*Harcourt, sa 
nièce, et Odet d'Harcourt, aussi chevalier, et comte de 
Groisy, eafants et héritiers dud. Pierre, tant pour eux 
que comme ayant pris le fait et cause de Gillonne de 
Matignon, leur mère, contre les contredits fournis par 
Jacqueline d'O, veuve de Charles d'Harcourt, aussi 
chevalier, comte de Croisy, autre fils dud. marquis de 
Beuvron, frère desd. François et Odel, concernant Tap- 
plication de la coutume de Normandie sur les hérita- 
ges sujets au douaire (incomplète partir du feuillet 33). 

E. 43. (Liasse.)— 8 pièces, papchemin ; 33 pièces, papier. 

1687-1646.— Procédures. — Copie d'arrêt du Parle- 
ment rendu entre Antoine de Bonneville, substitut du 
procureur général du Roi en la vicomte de Conches et 
Breteuil, et Jean de Bonneville, son fils, appelants de 
sentence rendue aux Requêtes du Palais à Rouen, entre 
eux et Antoine de Ganonville, sieur du Breuil, concernant 
le paiement des droits de 13*^^ du fief d'Orvauxen raison 
de la prétendue vente entre lesd. de Bonneville et Mi- 
chel de Louvigny, s' d'Orvaux, etc. (1637), lad. copie 
devant être produite par M. de Beuvron, contre Mon- 
sieur, frère du Roi (1637): — Requête aux commissaires 
députés par le Roi, par François et Odet d'Harcourt, 
marquis de Beuvron et comte de Croisy, pour ordonner 
que M. et M*"" de Piennes consigneront dans trois jours 
la somme de 3000 livres, aux mains du secrétaire de 
M. de Lezeau, rapporteur de leurs procès, pour fournir 
aux frais en attendant la conclusion du rapport desd. 
commissaires députés pour terminer les différends entre 
eux, led. de Piennes ne cherchant qu'à « refuir et ne 
sortir jamais d'affaires », bien qu'il soit demandeur 
(1637). — Copie du procès-verbal dressé devant Nico- 
las Le Febvre, s' de Lezeau, maître des Requêtes ordi- 
naires de l'Hôtel, commissaire en cette partie, des remon- 
trances faites par Pierre Robert,, avocat aud. Conseil, 
et Louis de Brouilly, marquis de Piennes, et Gillonne 
d'Harcourt, son épouse, .demandeurs contre François et 
Odet d'Harcourt, chevaliers, en paiement de la somme 
de 12000 livres de provision pour l'année 1636, et la 
continuer jusqu'à ce qu'ils aient retiré la garnison par 



eux établie au château de Beuvron, etc. (1637). — Cer- 
tificat de Delacroix, secrétaire de M. de Lezeau, conseil- 
ler du Roi en son Conseil d'Ëtat et maître des Requêtes 
ordinaires de son Hôtel, que le marquis de Beuvron a 
consigné en ses mains la somme de 1.000 livres pour 
être employée en son procès contre M. et M"*° de Piçn- 
nes, sauf à augmenter, s'il y échet (1637). — Procès- 
verbal de liquidation par Henry Feydeau, sieur de 
Pruneley, conseiller au Parlement, commissaire à ce 
député, pour Claude Desmonceaux, procureur de lad. 
Cour et de François d'Harcourt, marquis de Beuvron, 
concernant les créanciers d'Êléonore Chabot de S^Ge- 
lais, veuve de Jacques d'Harcourt (1638). — Copie de 
transaction faite en présence de Charles de Matignon, 
conseiller aux Conseils d'Ëtat et privé, lieutenant géné- 
ral en Normandie, Léonor de Matignon, évêque de Cou- 
tances, et François de Matignon, comte de Thorigny, 
gouverneur des villes de Cherbourg et Granville, oncles 
et parents communs, et de leurs avis, par Odet d'Har-^ 
court, comte de Croisy, marquis de Thury, gouverneur 
de Falaise, et Louis de Brouilly, marquis de Piennes, 
mari de Gillonne d'Harcourt^ pour terminer les procès 
entre eux sur l'exécution d'arrêt du Conseil, pour 
lésion prétendue de partage (1638). — Copie de trans- 
port fait devant les notaires du Châtelet de Paris, par 
Antoine de Guiton, écuyer, sieur de Laube, demeurant 
à Rouen, étant de présent à Paris logé à l'École St-Ger- 
main, en la maison où est pour enseigne le Prince d'O- 
range, à Nicolas Le Tellier, sieur de Tourneville, con- 
seiller, notaire et secrétaire du Roi, maison et couronne 
de France, demeurant à Paris, rue de Grenelle, paroisse 
S'-Ëustache, de 100 livres de rente au denier 14, suivant 
la coutume de Normandie, de la constitution, de Jean- 
Paul Le Comte, écuyer, sieur de Dracque ville (1639). 
— Quittances par Jean Le Cordier, écuyer, sieur de La 
Guerrerie, époux de Claude Le Comte, héritière pour 
un tiers de Jacob de Bruières, secrétaire du duc d'An- 
jou, demeurant ordinairement à La Guerrerie, proche 
de Coutances, à François d'Harcourt, marquis de Beu- 
vron, ci-devant tuteur et ayant le don de la garde no- 
ble de Gillonne d'Harcourt, sa nièce, épouse de M. do 
Piennes (1640). — Arrêt du Conseil privé prescrivant 
l'examen du compte de Pierre d'Harcourt, aïeul et tu- 
teur de Gillonne d'Harcourt, marquise de Piennes» ren- 
du par François et Odet d'Harcourt. ses fils (1642). — 
Sentence de Pierre Potier, écuyer, sieur de Bapaume, 
lieutenant général du bailli de Caen en la vicomte d^ 
Bayeux, concernant l'appel par Robert Le Marchand 
d'une sentence rendue au bénéflce d'Odet d'Harcourt, 
comte de Croisy (1642). — Avertissement que donne 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



47 



Jean de Marconès, écuyer, héritier de Simon de Mar- 
conès, écuyer, sieur de Boafossé, fermier des domaines 
de Gotentin ayant appartenu à feu [a reine mère au 
droit des s" de Vitamberd et de Matignon, requérant la 
prise de corps de Nicolas Diénis, président en TËlection 
de Valognes, précédemment sous-fermier dudit Mar- 
conès'(1643). — Arrêt de la Cour des Aides ordonnant 
information sur la plainte de. Nicolas Dumaino, sieur 
de Grouchy, ci^evant receveur au grenier à sel du Pont- 
de«r Arche, de soustraction de pièces prétendue commise 
par Nicolas Le Veslier, commis de Nicolas Le Tellier, 
sieur de Tourneville (1646). Pour François d'Harcourt, 
contre Nicolas Dumaine. 

8. 44. (Liasse.) — 3 pîéèes, parchemin; 32 pièces, papier. 

16S1-1€71« — Procédures. — Signification par Jean 
Deshayes, huissier, résidant à Guibray, à la requête de 
Marie Du Poirier, comtesse de Groisy, à David Eudelin, 
fermier des quatrièmes de TËlection de Falaise, d'une 
sentence en forme de contumace par elle obtenue (1651). 
— Sommation à la requête de François d'Harcourt» 
marquis de Benvron d*Eetot, et Catherine Le Tellier, 
son épouse, à Jacques Goulier, conseiller en la grand* 
chambre du Parlement à Paris, et à Jean-Baptiste Gou- 
lier, conseiller au Grand Conseil,- son fils, de payer la 
somme de 38.000 livres restant des 53.000 livres por- 
tées au contrat passé devant les notaires du Ghâtelet 
de Paris, le 5 décembre 1648, et les intérêts (1652) ; 
procédures y relatives. — Gopie de reconnaissance faite 
devant Nicolas Le Boucher le jeune et Pierre de Beau- 
fort, notaires au Ghâtelet de Paris, par François d'Har- 
court, marquis de Beuvron, lieutenant général au gou- 
vernement de Normandie, Odet d'Harcourt, comte de 
Croisy, marquis de Thury et de La Motte, gouverneur 
des ville et château de Falaise, François d'Harcourt, 
chevalier, marquis d*Ectot, lieutenant général au gou- 
vernement de Normandie, demeurant ensemble rue de 
Richelieu, paroisse S^-Eustache, tant pour eux que pour 
Charles d'Harcourt, chevalier de Beuvron, illa dud. mar- 
quis de Beuvron, concernant les 38.000 livres tournois 
dues à Louis de Mornay, chevalier, marquis de Villar* 
eeaux, capitaine sous-lieutenant des gens d'armes de 
Monsieur, frère unique du Roi, par transport de Félix 
Mallet de Graville, chevalier, seigneur de Valermé, 
pour partie du prix de la charge de cornette des che- 
vau-légers du duc d'Anjou, etc. (1655), et autres copies 
y relatives, à la suite desquelles est une requête adres- 
sée aux maîtres des Requêtes du Palais par Louis de 
Mornay, marquis de Villarceaux (1671). — Condam- 



nation prononcée par Louis Du MousUer, écuyer, sei- 
gneur et patron de S^-Marie d'Audouville, Estouppe- 
ville et Flottemanville-à-la-Hague, lieutenant général 
du bailli de Gotentin en la vicomte de Valognes, d'Odet 
d*Harcourt. comte de Groisy, comme époux de Maria 
Poerier, seule fille héritière du baron d'AmfréviUe, au 
paiement du principal et arrérages de 50 livres de rente 
dues à René et Vincent Desmaires, écuyers, sieurs de 
Hautmesnil et d*Auvers en Pierrepont, patrons de ladite 
paroisse, ayant pris fait et cause pour André Piquet» 
curéd'Omontville, et ses neveux (1656). — Gopie de quit- 
tance donnée devant les notaires du Ghâtelet de Paris 
par François Lotsin de Charny, seigneur dud. lieu, pré^ 
sident aux enquêtes de la cour de parlement de Paris, 
à Glande de Thudert, conseiller du Roi en ses Conseils, 
de la somme de 2084 livres, pour remboursemeat 
de 62g livres de rente à lui venduea par Anne 
OUivier, veuve de Pierre de Mornay, seigneur de 
Villarceaux, et Nicolas de Tudert, conseiller au 
Parlement , oncle dud. Glaude ( 1656 ) , lad. copie 
signifiée à la requête de Louis de Moi*nay, marquis de 
Villarceaux, aux d'Harcourt (1687). — Mémoire dea 
dépens, frais, mises, salaires et vacations adjugés à 
Etienne de Surville, écuyer, sieur de Blainville, eoa- 
seiller maître des requêtes du duc d*Orléans, sur Odet 
d'Harcourt, marquis de Thury, en résultat de l'exécu- 
tion requise par Suzanne de Malherbe (al. Malherbe), 
veuve d'Etienne Vaultier, écuyer, sieur d*AvaulavilIe» 
(alAe Vaul avilie), héritière de Jean Malherbe, éc, sieur 
de La Rozière, de ses biens, pour paiement de 2 années 
d'arrérages de 142 livres 7 sols de rente de la constitu- 
tion dud. de Surville et de Gillonne de Matignon, veuve 
de M. de Beuvron (1659) ; procédures y relatives, con- 
cernant également le transport par lad. Suzanne à se 
fille Marie-Madeleine, à son traité de mariage avec 
Gharles Hellouin, sieur de Reuilly, trésorier général 
de France à Caen. — Constitution de Jacques Egrot 
comme procureur au Parlement pour François d'Har* 
court, marquis de Beuvron, sur l'assignation de Jean 
Sibour, conseiller au parlement de Rouen, et Mario- 
Anne de Bresson, son épouse (1659). — Gopie du trans- 
port de 20.000 livres par Oillonne d'Harcourt, veuve de 
Charles Léon, comte de Fiesque, à Jean Le Vieulx, 
ancien &chevin de la ville de Paris (I6ë0), signifiée au 
marquisrde Thury et à son épouse (1665). 

E. 45. (Liasse.) — 5 pièces, parchemin: 114 pièces, papier. 

IMl-lMt. — Procédures. — Assignation commise 
à la requête d'Odet d'Harcourt, comte de Groisy, etc.. 



48 



à Antoine de Sillans, marquis de Greuliy, en paiement 
de la somme de lôOO livres, par Sigismond Le Dars, 
premier huissier au bailliage et présidial de Gaen 
(1661). — Signification par Gilles Blascher, sergent 
royal à Gaen, à la requête de Vigor Lefort, sieur du 
Caslelet, bourgeois de Gaen, demeurant à Greully, à 
Odet d'Harcourt, comte de Croisy, de Tappel par lui 
interjeté d'une sentence rendue entre eux en la vicomte 
de Caen (1661). — Assignation par Michel Hermant, 
sergent royal à Gaen, requête d'Etienne de Surville, 
conseiller et maître d'hôtel chez le Roi, à Odet d'Har- 
court, concernant ses biens exécutés instance du s** 
de Creuliy, pour la Qlle de la dame d'Avaulaville 
(166t). — Vente et bail à titre de rente et fieffé devant 
Charles Festu, commis au notariat royal de Vernon 
pk)ur l'absence de Hémy de La Gombaude, notaire du 
Roi en la ville et vicomte de Vernon, garde du scel des 
obligations de lad. ville et vicomte, par Gabriel Le 
Riche, sieur du Parc, demeurant au château de Tourne- 
ville, vicomte d'Évreux, procureur de François d'Har- 
court, marquis de Beuvron, etc., tuteur de ses enfants 
et de Catherine Le Tellier, à Jean Gharité, maître 
du pont de Vernon, d'une maison appartenant au^jcd. 
mineurs sise à Vernon, paroisse Notre-Dame, rue de 
la « Porte de Leaûe », bâtie en appentis contre les 
murailles de la ville, aboutant led. marquis de Beuvron 
à cause de l'acquisition par lui faite d'une maison qu'il 
a fait réédifier pour servir à mettre le sel de la gabelle de 
Vernon. au lieu de la maison desd. mineurs qui menace 
ruine, moyennant 100 livres tournois de rente de fieffé 
(1662); à l'appui de procédure. — Signiûcation faite à 
larequêtede Salomon Fernault, procureur au Châtelet, 
poursuivant les criées et adjudication par décret des 
immeubles de feu Jean-Paul Le Comte, écuyer, sieur 
de Dracqueville, d'un arrêt par lui obtenu contre les 
marguilliers de l'église S^^'-Opportune à Paris, etc., à 
Ëgrot, procureur de M. de Beuvrpn, opposant auxd. 
criées (16612, 8 p. ila-4®), et de requête y relative au Par- 
lement, Chambre de l'Édit (4 p. in^*'). — Bail devant 
les notaires au Ghâtelet de Paris, par Henri-Robert de 
La Mark, comte de La Mark et de Bresne, colonel du 
régiment de Picardie, à François d'Harcourt, marquis 
de Beuvron, lieutenant général en Normandie, de 
rhôtel de Bouillon sis à Paris, rue du Mail, potir 5 ans, 
moyennant 5.0o0 livres de loyer annuel ; sera tenu le 
bailleur de faire faire « unne antresolle » dans la prin- 
cipale cuisine de l'hôtel, etc. (1662). — Réponse de 
François d'Harcourt, marquis de Beuvron, sur la 
demande de Nicolas de Mazer de Gruchy en reprise de 
procès (1662). — Affiche de vente judiciaire de 4 mai- 



ARGHIVES DU GALVADOS. 

sons aux faubourgs de St-Germain des Prés, dont 2 rue 
Faron et 2 rue des Prêtres, saisies requête dud. Salo- 
mon Fernault (1662); extrait des registres du Parle- 
ment: état d'ordre du prix desd. maisons (1663), 10 p. 
in-4^. — Extrait du registre des Requêtes du Palais, 
concernant le défaut prononcé contre le comte de La 
Mark, sur la demande du marquis de Beuvron, pour 
réparations à l'hôtel de Bouillon (1663) ; requêtes y 
relatives, etc. (1663). — Arrêt du Parlement contirmant 
le défaut obtenu par Gharles de Gouvets contre Louis 
d'Harcourt, marquis de Thury, et son épouse (1663). 
— Copie de requête adressée au Parlement par Mar- 
guerite Fannet, autorisée par justice sur le refus de 
Pierre Reynaud, son mari, héritière sous bénéfice 
d'inventaire de Barthélémy Fannet, sieur de Blain- 
ville, son frère, à rencontre d'Etienne de Mondey, se 
prétendant créancier dud. de Blainville (1663), lad. 
copie adressée par Egrot, procureur, à Du Perron, 
pour l'informer des conclusions qu'elle prend contre le 
marquis de Beuvron. — Affirmations devant les notaires 
au Ghâtelet de Paris, par divers entrepreneurs, char- 
pentiers, serruriers, etc., de leurs créances et dépens 
adjugés sur Henri-Robert, comte de La Mark ; marchés 
à l'appui (1663). — Sentence des Requêtes du Palais 
pour la distribution des loyers dud. hôtel, requête de 
Pierre Augier, bourgeois de Paris, etc. (1663). — État 
de dépens et frais faits par François d'Harcourt, mar- 
quis de Beuvron, sur les saisie et arrêt faits entre ses 
mains du loyer de l'hôtel de Bouillon (1663). 



E. 46. (Liasse.) — 12 pièces, parchemin: 117 pièces, papier. 

1664-1M7. — Procédures. — Arrêt des Requêtes du 
Palais ordonnant, sur le défaut obtenu par François 
d'Harcourt, marquis de Beuvron, la visite des jardins 
de l'hôtel de Bouillon sis à Paris, dont bail lui a été fait 
par Henri-Robert, comte de La Mark (1664). — Com- 
mandements en vertu de sentence de préférence donnée 
par les maîtres des Requêtes du Palais à la requête de 
Pierre Augier, bourgeois de Paris, à François d'Har- 
court, marquis de Beuvron, locataire dud. hôtel de 
Bouillon, de payer la somme de 1,262 livres 10 sols 
pour terme de loyers (1664). — Saisie arrêt entre les 
mains de M. de Beuvron, locataire d'une maison sise 
rue des Petits-Champs, en la censive de l'archevêché, 
requête de Jean de Lespée, naguères receveur amo- 
diateur du revenu temporel de l'archevêché de Paris, 
faute par le comte de « Brayne » (led. de La Mark) de 
lui avoir fait paiement de 18 années d'arrérages de 
cens, rentes et droits seigneuriaux ; autres saisies- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



49 



arrêts, entre autres par Charles Noël, maître rôtisseur* 
créancier du comte de La Mark (1664). » SigniQcalion 
par Pierre Guyart, conseiller du Roi au Chàtelet et 
siège présidial de Helun, et Claude d*Appongny, con- 
trôleur général du taillon en la généralité de Paris, du 
transport à eux fait par Pierre Baron, conseiller du 
Roi en ses Conseils, des S.278 livres 8 sols dues par 
• François d*Harcourt, marquis de Beuvron (1665). — 
Extrait des registres des Requêtes du Palais : permis- 
sion à Louis d*Harcourt, marquis de Thury, et à 
Marie Poirier, veuve d*Odet d'Harcourt, comte de 
Croisy, de faire juger le défaut obtenu contre les fer- 
miers de Charles, baron de La Palluelle, comte de 
Pontavice, pour afBrmer les sommes qu*ils lui doivent 
(166S). — Requête aux maîtres des Requêtes de T Hôtel 
par lad. Marie Poirier, en son procès avec Guy de 
Chaumont, chevalier, marquis de Guitry (1668). — 
Suite de TaiTaire des loyers de Thôtel de Bouillon. — 
Saisies : par Louia d'Harcourt de deniers dus à Gillonne 
d'Harcourl, comtesse de Fiesque, à cause de la succes- 
sion d'Odet d*Harcourt, «romte de Croisy (1665); par 
François d'Harcourt, marquis de Beuvron, Charles 
d'Harcourt, capitaine lieutenant d*un régiment de 
cavalerie du duc d'Orléans, et Henriette-Cathçrine 
d*Harcourt, duchesse d*Arpajon, enfants et héritiers 
de François d'Harcourt, entre tes mains de Louis 
d'Harcourt, marquis de Thury, héritier à cause de 
Marie-Julie d'Harcourt, illle d'Odet d'Harcourt, comte 
de Croisy, des deniers qu'il peut devoir à lad. comtesse 
de Fiesque (1665). — Requêtes aux maîtres des Requêtes 
de l'Hôtel du Roi : par François d'Harcourt, marquis 
de Beuvron, tuteur de ses enfants et de Catherine Le 
TelUer, sa défunte épouse, héritière de Nicolas Le 
Tellier, sieur de Tourneville, receveur payeur des rentes 
assignées sur les gabelles de Normandie, pour être 
autorisé d'assigner Nicolas « Vestiel », ayant continué 
les recette et paiement desd. rentes jusqu'en 1645, en 
paiement de la somme de 1209 livres 4 sols dues à 
Claude d' Appoigny, trésorier payeur de la gendarmerie 
de France (1666;; par led. François d'Harcourt, mar- 
quis de Beuvron, ayant pris par bail du comte de La 
Mark l'hôtel de Bouillon sis à Paris , au loyer de 
5050 livres par an, pour ordonner la liquidation entre 
les créanciers inscrits du montant des sommes pour 
lesquelles des saisies-arrêts ont été faites entre ses 
mains (1666). — Conclusions de François d'Harcourt, 
marquis de Beuvron, lieutenant général pour le Roi au 
gouvernement de Normandie, sur la demande de 
500 livres de rente par Gillonne d'Harcourt, veuve en 
premières noces de Louis de Brouilly, marquis de 
Calvados. — Série E. 



Piennes, et en secondes du comte de Fiesque, lesd. 
rentes cédées par led. de Piennes au comte de Croisy, 
oncle des parties (1667). — Autres conclusions du même 
sur la demande de Claude d'Appoigny pour faire appe- 
ler la veuve ou les héritiers de Nicolas « Yeityer », 
dépositaire des fonds réclamés (1667); — pièces de procé- 
dures y relatives, entre autres contre Madeleine Blonde], 
veuve dud. c Vestier », et François de Quintanadoine, 
sieur de Brétigny, maître des comptes de Normandie, 
époux de la d"* Vettier. — Procédures contre Nicolas 
Dumasne, sieur de Gruchy. 

E. 47. (Liasse.) — 5 pièces, parchemin; 67 pièces, papier. 

166â-l€79. — Procédures. — Inventaire des pièces 
produites devant les maîtres des Requêtes de l'Hôtel à 
Paris, par Nicolas-Carré, écuyer, conseiller secrétaire 
du Roi maison couronne de France, à rencontre de 
François d'Harcourt, marquis de Beuvron, pour satis- 
faire à l'appointement du 14 mai 1668. — Requête aux 
arbitres convenus pour juger les conséquences du par- 
tage de la succession de Pierre d'Harcourt, par Louis 
d'Harcourt, marquis de Thury, tuteur d'Odet d'Har- 
court, son fils, héritier de Marie-Julie d'Harcourt, sa 
mère,nileethéritièred'Odetd'Harcourt,comtedeCroisy, 
pour lui donner acte de ce qu'il prend fait et cause 
pour le marquis de Beuvron, sur la demande qui lui a 
été faite de 500 livres de rente pour la comtesse de 
Fiesque (1668). — Arrêt des Requêtes de l'Hôtel du 
Roi, condamnant la veuve Vettier et héritiers à payer, 
à la décharge de François d'Harcourt, marquis de Beu- 
vron, propriétaire des offices de receveur et payeur 
des rentes sur les gabelles, à M. d'Âppoigny, la somme 
de 1209 livres 4 sols de débets pendant l'exercice dud. 
Vettier (1668).*- Factum pour Lucas Picart, marchand 
plâtrier, bourgeois de Paris, appelant des sentences 
des juges consuls à Paris, de 1664, contre Charles Bé- 
renger, fermier de la terre de Chaumontei-aux-Nonains, 
3 p. in-4°. Au dos : exploit pour François d'Harcourt, 
demandeur en sommation, contre Nicolas Vestier, etc. 
(1668). — Dépends à taxe de lad. affaire. — Main-levée 
donnée devant les notaires du Chàtelet de Paris par 
Simon Akakias, sieur du Plessis, procureur de Paul 
Le Pelletier, seigneur des Touches, des saisies-arrêts 
faites à sa requête, sur François d'Harcourt, marquis 
de Beuvron (1669). — Suite de l'affaire contre la com- 
tesse de Fiesque. — Opposition concernant les arré- 
rages de la rente que feu Jean Charité, maître du pont 
de Vernon, faisait au marquis de Beuvron (1670). — 
Lettre de Du Perron à M. de Montenay, procureur au 

7 



50 



ARCHIVES DU CALVADOS. 



Parlement, à Paris, concernant Toppoeition faite à la 
vente des meubles de Charité, maître du poot de Ver- 
non, et les poursuites du procureur de M'^'de Nemours, 
contre les fermiers du marquis de Beuvron (1672). — - 
Sommation de Jean de Montenay, procureur de Fran- 
çois d*Hareourt, marquis de Beuvron, au procureur de 
Jean de Longueuîl, chevalier, marquis de Maisons, de 
déclarer en quel état est Tinstanee de préférence des 
deniers provenant de la vente des biens de feu Jean 
Charité, et, 6*il y a rapporteur, qu'il proteste de nullité 
de toutes les poursuites (1672). — Ordonnance d'Alexan- 
dre Fouasse, sieur de Noirville, lieutenant général en 
la vicomte de Falaise, et premier assesseur au bailliage 
dud. lien, arbitre choisi par Nicolas Cauvin, intendant 
des affaires du marquis de Thurj, et Guillaume Trébu- 
tien, bourgeois de Caen, pour juger le procès pendant 
entre eux, prescrivant que Des Pallières et Du Mesnil 
seront approchés pour être entendus sur la livraison 
de 39 boisseaux de froment estimés à 34 sols le boisseau; 
procédures y relatives devant François de Guerville, 
vicomte etmaire de Falaise (1674). — Arrêt imprimédes 
gens tenant les Requêtes du Palais à Paris, conseillers 
au Parlement, entre « Isaac Soubsmain, sieur de Saint 
Cire, lieutenant au Régiment de la Marine, estant aux 
droits par contract de subrogé à la poursuite des criées, 
ventes et adjudication par décret de la Terre et Sei- 
gneurie de Launay, Regnault, Replonges, Moulins et 
Mestairies, au lieu et place de damoiselles Claude, Jac* 
queline, et Charlotte de Veilles t , etc., et « Dame Anne 
Dardancourt, veufve de deffunt Messire Allolphe de 
Baunaux, Chevalier Seigneur de Launay Regnault, 
Messire Allolphe de Bauuaux, son fils aisné et principal 
héritier, Messire François de Bauuaux, fils puisné, 
Messire Philippes de Lhospital, et Damoiselle Suzanne 
de Bauuaux, sa femme^ Messire Jacques Dallemagne, et 
Damoiselle Elizabeth de Bauuaux, sa femme >, etc. 
(1674); a servi de chemise à exploit pour' François 
d'Harcourl contre Charles d'Orléans, duc de Longue- 
ville. — Défaut aux Requêtes du Palais pour Anne- 
Geneviève de Bourbon, princesse du sang, duchesse de 
Longueville, curatrice de Jean-Louis-Charles d*Or- 
léans, duc de Longueville, son fils (1675). — Accord 
devant Jacques Berthault, tabellion à Thury, et Jean 
Planquette, tabellion en la vicomte de Falaise pour le 
siège de Tournebu, pris pour adjoint, entre Louis 
d'Harcourt, marquis de Thury et de La Motte, tuteur de 
son fils, héritier de sa mère, héritière du comte de 
Croisy, son père, acquéreur de la terre et ferme du 
Montfamilleux par contrat de vente à lui fait sous le 
nom d'Antoine de Garaby, écuyer, sieurde La Luzerne, 



par Guillaume Signard, sîeur de Clécy, vicomte de 
Vassy, et feu Guillaume Signard, curé du lieu, à la 
caution de feu David Signard, bailli de Thury, leur 
père, par contrat de 1661, lesd> Signard, héritiers de 
lourd, père, pour être récompensés du dépossédement 
et éviction de 2 pièces de terre du nombre dud, acquêt 
dont Jean Le Neuf, sieur du Longpré, a été envoyé en 
possession par arrêt du parlement de Paris de 1668 
(1675). — Déclaration des dépens, frais, journées et 
vacations faits et faits faire par Nicolas Cauvin, inten« 
dant des affaires du marquis de Thury, à lui adjugés 
contre Trébutien (1675) ; signification par François 
Snrirey, sergent royal au bailliage de Caen, requête 
du marquis de Thury, à Guillaume Trébutien, d'un 
exécutoire de la somme de 201 livres 9 sols 2 deniers, 
avec sommation de paiement (1676). — Lettre de De Fon- 
taines à Roquette, procureur au Parlement, à Rotten> 
concernant la réponse de Cauvin, receveur du marquis 
de Thury, el la poursuite de Tinstance de M. de La 
Huberdière et de M""* de Cauvigny (16^7). — Sentence 
de Jean de Borel, écuyer, seigneur et châtelain de Ma- 
nerbe, lieutenant général du bailli de Rouen en la vi- 
comte d'Auge, adjugeant à Mademoiselle le défaut 
requis par Philippe Collet, élu en TËlection de Pont- 
rÉvêque, contre François d*Harcourt, chevalier, sei- 
gneur marquis de Béuvron, faute d'avoir fondé procu- 
reur et fourni ses défenses dans les délais prescrits, et 
condamnation en 500 livres pour relief de son marquisat 
(1677). — Copie d'extrait du registre du Parlement, 
arrêt entre Jacqueline d'Harcourt, veuve en dernières 
noces de Jacques de Chennevières, sieur de Courdavy, 
appelante de sentence du bailli de Caen au siège de 
Vire, opposante à la confection de l'inventaire de. ses 
meubleç et écritures, et Charles de Chennevières, sieur 
et patron de Pointel, fils de feu Jacques et de Charlotte 
de Viel, Antoine de Longaunay, sieur de Bois-Héroult, 
pour lui et ses cohéritiers en la succession de Charles 
de Longaunay, Barbe de Chennevières, veuve de Mar- 
guerin Guiboust, sieur de La Vallée (1677). — Sentence 
des président, lieutenants et élus en l'Élection de 
Falaise, concernant un arrêt de deniers fait entre les 
mains de Jean Fontaine, fermier de Jacques Lévesque, 
auquel est intervenu le marquis de Thury (1679). 

E. 48. (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 88 pièces, papier. 

lMS-1771- — Procédures. — Bref mémoire des frais 
et dépens faits par Nicolas Cauvin, intendant des af- 
faires du marquis de Thury, à l'encontrc de Guillaume 
Signard, vicomte de Vassy, suivant qu'ils lui sont 



' 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUGHË D'HARCOURT. 



51 



adjugés par Bentences données entre les Ursulines de 
Vire et Domfront et led. marquis (1680). — Requête 
adressée au bailli de Thury par Loiiîs d'Hareourt, pour 
obtenir mandement d'assigner Jean Dodeman, sieur 
de Placy, et Cassard, sergent à Falaise, pour paiement 
de 1880 livres dues par François Dodeman pour 
fermages (1684). — Sentence de Pierre Héroult, avoeat 
au bailliage et siège présidial de Gaen, bailli Ti- 
comtai, maire et juge politique de Thury, pres- 
crivant, sur la demande du marquis de Thury, à 
Antoinette Colbert, veuve du s' de La Court, le paie- 
ment du 13* de la somme de 9,000 livres, à cause de la 
vente de la terre et moulins de La Bataille, à elle faite 
par Nicolle Martin, et que les abbé et religieux de 
l'abbaye du Val et la dame de Charsonvilla, qui pré- 
tendent avoir droit audit 18', seront approchés (1688). 
<^-« Sommation à la requête de « Raoult Le Breth », 
écuyer, sieur de La Vallée, tuteur des enfants de Pierre 
Hébert, au marquis de Thury, de rendre les pièces 
qu'il lui a communiquées dans leur procès (1688). — 
Suite des procès de Fiesque et d'Arpajon: copies de 
pièces depuis 1638 ; mémoire de ce qu'il faut faire 
contre la comtesse de Fiesque pour tâcher de tirer 
paiement de la rente qu'elle doit à M"*' d'Arpajon ; 
procédure faite au siège dé S^-Sylvain pour la duchesse 
d'Arpajon contre Desmaiseretz et Bouquot, ayant épousé 
la veuve de Massinot, qui avait stipulé les saisies réelles 
de la terre de Fresnay sous le nom de lad. duchesse, 
etc. — Lettres de Lebaron et de Garnay, à Picque- 
feu, procureur au Parlement, à Thomas, au Vieux 
Palais à Rouen, de M. de Sahurs, huissier des (Comptes, 
à Cauvin, receveur du marquis de Thury, etc., concer- 
nant les procès de M. d'Harcourt avec la duchesse 
d'Arpajon, etc. (1689-1690).— Réplique de Jean-Louis-i 
Marie de Fiesque, chevalier, comte de Fiesque, comte 
palatin, prince vicaire de l'empire^ à l'écrit signifié par 
François d'Harcourt, tuteur de Charles d'Harcourt, 
chevalier de Malte, son fils, Louis d'Harcourt, marquis 
de Thury; Odet d'Harcourt, abbé de Beuvron, et le 
chevalier de Beuvron, légataires de Charles d'Harcourt, 
comtedeBeuvron,etCatherine-Henrietted'Harcourt,du- 
chesse d'Arpajon, ayant requis la saisie en décret<les im- 
meubles de la dame comtesse de Fiesque,sa mère (1690). 
— Copie informe d'avertissement mis vers justice par 
François d'Harcourt, marquis de Beuvron, lieutenant 
général au gouvernement de Normandie, et les créan- 
ciers joints avec lui, requérant la saisie réelle des 
biens de Gillonne d'Harcourt, comtesse de Fiesque, 
contre Jean- Louis-Marie, comte de Fiesque, op- 
posant k lad. saisie. — Accord devant les notaires 



du Ghàtelet de Paris, entre François d'Harcourt, che- 
valier,marquis de Beuvron, Odet d'Harcourt, comte de 
Grotsy, marquis de Thury et de La MoUe-Harcourt, 
et Charles-Léon, eomte de Fiesque, de La Vaigna et 
Carentan, baron de Beuvron, Harcoart et antres lieux, 
époux de Gillonne d'Harcourt, ci-devant marquise 
« d'Epeimes», ai. ad'Espeines» (lire de Piennes), à 
présent comtesse de Fiasque, pour terminer les débats 
des comptes rendus par le marquis de Beuvron et le 
comte de Groisy à lad. dame ; copie signifiée à; Louis 
Poignavant, avocat et conseil de François d'Harcourt 
(1680). — Mémoire des frais et dépens du procès au 
Parlement entre le comte de Thury et Pouliain et Gau- 
quelin, ses fermiers (1700). — Lettres : de Mauclerc, 
envoyant signification au sujet de l'affaire de Dozenne 
coûtre la marquise « Dô », au sujet des domaines de 
Rotrou : ordre par la maréchale de faire reprendre 
cette affaire au nom de toute la famille du feu maréchal 
d'Harcourt (1719) ; — de M. de Missy, concernant le 
meurtre commis par Laforest et Gombault, dont l'af- 
faire a été çnvoyée, pour en rendre compte, à son 
substitut à S'-Sylvain (1732) ; — de Petin à Frasier, 
lieutenant au bailliage du dueh^-pairie d'Harcourt, 
concernant un mémoire remis au maréehal d'Harcourt 
de la part du marquis de Renti, au sujet d'une juridic- 
tion à lui disputée sur partie de sa terre ou paroisse de 
La Graverie, qu'il prétend assujettie à sa haute-justice 
de Bény ; appel par Duvey, procureur fiscal d'Harcourt, 
des procédures faites et ordonnance rendue par le 
bailli de Bény sur une affiaire criminelle arrivée en lad. 
paroisse (1749). — Correspondance entre M. de Toc- 
queville, avocat au parlement de Rouen, et M. de 
Boissemont, concernant un procès de M. de Boisandré 
avec M. de Coccatrix, dans lequel le duc d'Harcourt 
est intéressé (1767). — Contredits de François-René de 
Broon, seigneur de Fourneaux, époux de Françoise 
d'Harcourt, sur le compte de tutelle de lad. dame 
rendu par Robert de Bailleul (incomplet). Cf. E. 50. -^ 
Contredits de Louis d'Harcourt, marquis de Thury, à 
l'état baillé par Adrien Gervaise, sieur des Boderelies, 
lieutenant général en la haute justice de Thury, pour 
frais de poursuites contre H. de Sortauville, en paie- 
ment d'arrérages de rentes, etc. — Mémoire des frais 
de l'incident des dépens de forclusion du marquis de 
Beuvron, contre le s' de Berville, faits à Fontainebleau. 
— Procédures entre particuliers devant le baiili d'Har- 
court — Pièces diverses sans date. 

£. 49. (Registre.) — Grand format, 148 feuillets, papier. 
1900-1001. — Compte rendu devant Adrien Martel 



82 



ARCHIVES DU CALVADOS. 



et Jean-Baptiste Lebrun^ conseillers an parlement de 
Roaen, en présence de Jean Dizon, avocat et commis 
an greffe en lad. Cour, appelé pour greffier, par Pierre 
d'Harcourt, chevalier et conseiller du Roi en ses Con- 
seils, capitaine de 50 hommes d'armes des ordon- 
nances du Roi, sieur et baron de Beaufou et Beuvron, 
marquis de La Molte-Harcourt, assisté de Mollet, son 
procureur, à Julien d'<c Oilliençon », s^ de Coulibeuf, 
assisté de Simon de La Hogue, son procureur, et Vin- 
cent Marcel, procureur d*Antoine de Longaunay, sieur 
de Franqueville, suivant arrêt du 9 février 1599, de 
Tadministration des biens de Marie de Grente, épouse 
dud. de Coulibeuf, fille héritière de Robert de Grente, 
s' de Villerville, décédé en 158S, laissant pour enfants 
et héritières Marie et Françoise de Grente, dont led. 
seigneur de Beuvron fut tuteur. Meubles : un ciel de lit 
de velours mi passement d'or, 300 livres ; argenterie ; 
€ unes grègues de velours pour ung de ees hommes », 
18 livres ; 1 bas de soie noir neuf, 17 livres ; 2 bourses 
de Caen de velours brodées d'or et d'argent^ 27 livres ; 
1 pièce de grosse toile de chanvre contenant 41 aunçs, 
12 I. 6 s., etc. — Discussion du compte. — Festin des 
obsèques dud. de Villerville; frais des funérailles; 
bannie et adjudication de la terre de Villerville; frais 
de justice ; paiement à Etienne Dumont, orfèvre de 
Rouen, pour fourniture de c bardes d'or a aux demoi- 
selles de Villerville, suivant son mémoire de 1586; 
c item, aiant esté lad, dam^' recherchée de plusieurs 
gentilzhommes, lesquelz ont faict grand nombre de 
volages en la maison dud. seigneur de Beuvron, tant 
du précédent que lad. dam** y fust retirée que depuis, 
en quoy led. seigneur a souffert despens et frais 
extraordinaires, tant à Fresney que à (^aen, de plus de 
mil escus; item, pour les frais des noces de lad. dam'* 
de CoUibeuf, tenus en la maison dudict s' de Beuvron 
en la ville de Caen, où assistèrent plusieurs personnes 
de quallilé, et en l'absence dud. seigneur de Beuvron, 
qui estoit en l'armée du Roi, pour ce la somme de deux 
cens escus ; item, pendant la guerre dernière, par plu- 
sieurs fois, les ennemys ont entreprins de se loger en la 
maison dud. Villerville, brusler la basse court de lad. 
maison, en quoy y eust eu perte de plus de quatre mil 
escus^ et voullu enlever les bois de haulte fustaie de 
lad. terre, en quoy y eust eu perte de plus de trois mil 
escus sans les autres grandz dommages que en eust 
receu lad. maison en tous les hommes et vassaulx 
d'icelle, et eussent jouy du revenu de lad. terre, que 
led. seigneur de Beuvron a empeschée à grandz frais, 
et esté contrainct pour fuir ausd. ruines, courses et 
descentes du Havre aud. lieu, faire que Madame de Beu- 



vron soit allée exprès au Havre devers Madame la 
mareschalle de Joieuse et le sieur de Villartz, avec du 
péril, pour capituller delà conservation de lad. maison 
et bois de haulte fustaie, en quoy led. seigneur a fraie 
plus de deux mil escus, desquelz il demande récom- 
f>ense », etc. (en marge : néant) ; pièces perdues à 
Rouen durant les troubles, etc. — Ledit compte elos 
et arrêté par les conseillers commissaires à ce désignés 
(1600). -^ Collation de lad. copie faite sur Toriginal 
par led. greffier (1601). 

E. 50. (Registre.) — Grand format, 209 feuillets. 1 pièce an- 
nexée, papier. 

1M9-1684. — Compte rendu par Robert de Bailleul, 
seigneur dud. lieu, héritier par moitié à cause de Char- 
lotte d'Harcourt, son épousa, de Jacques d'Harcourt, 
chevalier, seigneur de c Chastillonvitle », à Françoise 
(i'Harcourt, dame de c Chastillonville n, héritière de 
Tautre moitié dud. d'Harcourt, de sa gestion de tuteur 
de lad. Françoise, suivant acte exercé aux assises mer- 
curiales d'Argentan tenues par le lieutenant général au 
bailliage et siège présidial d*Alençon lei'avril 1636, c la- 
quelle condition et stipullation ainsy judiciairement faicte 
au lieu d*icelluy sieurde Bailleul d'acepler il prétend faire 
voir À Messieurs qui procéderont à Texamen du présent 
compte non volontairement mais plustost par force de 
luy extorquée, puis qu'il passe pour maxime infaillible 
que unne volonté violentée et forcée n'est pas volonté, 
à quoy il se réserve au chapitre des mises et despences 
par luy faictes », etc., lad. tutelle ayant duré du 
1' avril 1636 au 24 juillet 1638. — Terre de St- André : 
rentes, chapon 8 s., poule 4s., douzaine d*œufsl s. 6d., 
boisseau d'avoine mesure d'Ëcouché 10 s. ; aînesses de 
lad. terre; fief de Poiriers, fief Houel, fief de Seres, 
dépendant de lad. terre noble de S^André; terre noble 
de Fains ; terre de « La haie en Basille » ; terre de La 
Nocherie ; fief de La Londe de Boulon et terre de S^> 
Laurent; fief du « Mesnil Adelay », paroisse de Sour- 
deval, vicomte de Vire; terre de La Potlerie, etc. ; 
renies sur Jacques Gosselin, s' de La Rogerie, Pierre Du 
Hamel, éc, s*" du Cottin, Charles Hélix, s*" de Longue- 
ville, Pierre de c Salem », s''de La Fremondrie, Richard 
Le Petit, s"^ de La Pommerais, François Patry, s'de Pré 
Commune, Pierre Suhart, s' du Port, etc. — Mises et 
dépenses. Longue maladie de Jacques d'Harcouri, 
visites du s^ du « Criou », médecin, Georges Clopied, 
chirurgien, demeurant à Messey ; frais des funérailles ; 
« il est très certain que pendant les trois jours les 
pauvres des paroisses circonvoysines ari voient aud. 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



53 



Heu de La Poterie, scachant forbien que Taumosoe ne 
leur seroit déniée, estant à remarquer qu'en Tannée 
que led. deiTunct sieur de ChasliUonville déeéda, le la- 
beur estoit fort cher et beaucoup de personnes, bien 
que aux autres années moiennement aisez, en avoient 
grand besoing, ce qui fut cause que journellement ilz 
y venoient en grand nombre, ausquelzfut départi, tant 
en pain qu'en argent, jusqu^s à la valleur de quarante 
livres et plus », etc.; chapelle de bois couverte de 
futaine, pour mettre sur le « cadaver », 40 livres; 
habits de 36 pauvres pour accompagner le corps lors 
de l'inhumation, 314 livres; aux 3.660 pauvres qui se 
trouvèrent l'inhumation faite, chacun 2 sous ; diner des 
prêtres» parents, gentilshommes et amis qui assistèrent 
à l'inhumation à S^André, 210 livres ; ^ il est trivial 
et usité par tout que les habitz de dueil se prennent 
aux despens de la succession et par honneur, non seul- 
lement ceux qui succèdent au deffunct sont obligez de 
se revestir de telz habitz lugubres, mais aussy en don- 
ner à ceux qui le servoient^n son vivant, ce qui a deu 
estre pratiqué pour et en la considération du deffunct 
s^ de Chastillonvilte, ayant égard à sa personne et aux 
biens qu'il laissa à ses héritiers », le train duquel se 
consistait en deux gentilshommes, un page, deux pro- 
cureurs, trois laquais, un sommelier, un cuisinier, un 
palfrenier et un valet de chiens, auxquels fut fourni 
chacun un habit de deuil suivant leur condition, à raison 
de 100 livres pour chacun des gentilshommes, et 60 H- 
vres pour les autres; habits de deuil des trois sœurs dud. 
de Bailleul, « compris la damoiselle oyant conte, lors 
estant en religion » ; « il ne peult estre dénié audict 
sieur con table pour s'estre habillé pareillement en dueil 
tout au moins 300 livres, pour son homme de chambre 
60 livres, ses deux lacquais 100 livres, son palfranier 
40 livres » ; « non plus pour l'habit de la dame sa 
femme la somme de 200 livres, ses quatre enfans à la 
raison de chacun habit 40 livres, sa damoiselle suivante 
100 livres, unne fille de chambre 60 livres, une nou. 
rice et trois servantes, pour chacune d'icelles 30 livres » ; 
habit complet de deuil pour Jean Piel, avocat fiscal à 
La Garneille, conseil du défunt de Ghastillonville, puis 
du s' de Bailleul ; frais de nomination à la tutelle, au 
juge pour sa vacation et celle de son greffier 27 1., aux 
gens du Roi 9 1., aux avocats qui assistaient à la déli- 
bération, 9 I., au greffier pour la délivrance de l'acte 
!22 1. 10 s., deux jours de séjour dud. de Bailleul à 
Argentan, 16 livres; nombreux frais de justice: procès 
avec François An8eray,s' de La Fonteuelle, à Argentan, 
pour port d'armes et violences prétendues avoir été 
faites en l'église de Landigou par led. Jacques d'Har- 



court, sieur de Ghastillonville, et ses domestiques, led. 
Anseray prétendant faire confisquer et réunir à son 
fief de Landigou toutes les terres possédées par le 
défunt relevant de lui, etc. — Regu par Gilles Guillau- 
met, chapelain de H. de Bailleul, à Cauvin, intendant 
du marquis de Thury, de copie dud. compte pour 
Jacob de Bailleul, chevalier (1684). 

E. 51. (Registre.) — Moyen format, 136 feuiUets, papier. 

1666-1669. — Recettes et dépenses. F"" 1. c Ge papier 
estcommancé le premier jour de janvier 1656.» Le feuil- 
let 2 coupé.— Payé: au maitre d'hôtel, lors du voyage du 
comte àCaen, pour les tambours 6 livres, à un mar- 
chand de Gaen, pour du camelot de Hollande, 36 livres 
14 sols ; au comte, pour bailler au marquis de Thury, 
200 livres ; pour le diner des chevaux, cochers et la- 
quais, lorsque Monseigneur alla voir M. de Miromesnil, 
3 livres IS sols ; pour 3 paires de bas pour les laquais 
du comte, 9 livres 15 sols; 1 grand peigne de corne, 
1 livre ; le 20 février 1656, pour des chaises à la comé- 
die, 10 s. ; 110 livres pour 66 « pongnée » de morue ; 
12 saumons, 30 I. ; 3 livres à Foucroy pour avoir fait 
les cheveux de Monseigneur le comte ; 35 sols 6 deniers 
pour des souliers au petit page et pour du ruban ; 
17 livres 10 sols pour u5 bottes d'orge ; 250 livres pour 
un quartier de pension de la marquise de Thury ; 2 1. 
5s. pour une paire d'étriers; 300 livres au rôtisseur, 1881. 
8 s. pour la dépense tant de Monseigneur le comte et ma- 
dame, que de la marquise de Thury, pour le voyage de 
Paris et pour la dépense de « Sisay » et de Falaise ; 
5 sols pour des cœurs de mouton par plusieurs fois 
pour les oiseaux; à 3 hommes qui sont allés quérir des 
tableaux à Falaise, 1 1. 10 s. ; 2 1. 8& à M"** Dumont 
pour de la dentelle à mettre aux chemises de M . le 
comte ; 233 livres au principal du collège de Montaigu, 
pour demeurer quittede la pension deM.de S^-Omer pen- 
dant le temps qu'il a été chez lui; 30 sols pour chaussons 
de veau d'Angleterre au petit page ; 2 I. 10 s. pour des 
gants d'Avignon pris chez Le Vandosmoys à Guibray ; 
l.OOO livres au marquis de Thury, sur l'ordre de M. le 
comte; 6 sols pour un jeu de 36 petits jetons; 100 livres 
au supérieur de Notre-Dame des Vertus, pour 1 quar- 
tier de la pension de M. de S^-Omer; frais d'enterre- 
ment de Du Bus, page, 1 1. 15 s. pour un drap pour 
l'ensevelir; une petite bouteille pleine d'encre luisante, 
5 sols, etc. ; en marge, indications des sommes versées 
par M. le comte. 

E. 52. (Registre.) — Grand format, 175 feuillets, papier. 
1720-1722. — fiecettes et dépenses. —Janvier 1720, 



54 ARCHIVES DU 

reçn 25 livres de Louis Colombe, acompte sur la cou- 
tume de Pont d'Onilly ; 131 livres 5 sols de Pierre 
Gnillebert» acotepte sur la coutume nouvelle du bourg 
dUarcourt; 96 livres 16 sols de Louis Geslin, acompte 
> sur la ferme du manoir de La Cameille ; 52 livres 10 sols 
de Mathieu Duhamel, acompte sur la ferme de la cou- 
tume du Bois-Halbout, 30 livres de Claude Le Neveulx, 
acompte sur la ferme du tabellionage de Glécy ; 57 li- 
vres 10 sols des veuves Le Marchand, acompte sur leur 
ferme de Beauvoir ; 20 livres de Philippe Villars, 
acompte sur la fieffé de Grimbosq; 300 livres de Pesehet, 
par Gabriel Clairarobaut, acompte sur les rentes sei- 
gneuriales de La Cameille,[etc. Total de Tannée 32.269 
livres 6 sols 2 deniers. Dépenses: pertes pour diminu- 
tion des espèces ; travaux de menuiserie ; argent donné 
à la sœur de la Providence pour les ouvrages de 
Guyard ; gages des domestiques ; aumônes, 3 livres à 
la nourrice de M. le comte, 2 livres 10 sols à la jardi- 
nière, 1 livre 10 sols à la Mezeré, 30 livres à la sœur 
Martin pour 3 mois de ses gages et 4 livres 16 sols pour 
lui avoir un quarteron de sel, etc. Total de la dépense 
de Tannée 30.391 livres 16 sots 4 deniers. Idem, année 
1721. Les arrêtés de comptes signés Brulart, maréchale 
duchesse d'Harcourt, et Moreau, receveur. 

r 

Ë. 58. (Registre.) — Moyen foraiat, 43 feuillets, papier. 



1784*1786. — Recettes et dépenses. — Recettes 
pour ventes de bois, rentes seigneuriales; charbon 
vendu en 1725, 3.123 1. 18s. 4 d. ; arrêté signé Har- 
court Dépenses: du seigneur à Messey ; 2 livres 10 sols 
à Durand pour avoir péché, avec plusieurs autres, des 
écrevisses et du poisson; 1 5 livres à Jacques Durand pour 
30 journées employées à ôter les herbiers dans les pé- 
pinières ; 112 livres 17 sols à Gabriel Yver, messager 
de Falaise à Paris, pour avoir porté à Thôtel de Mon- 
seigneur tant gibier qu'argent et autres choses ; 1.000 
livres remises à M"** de Beuvron, à Caen; 55 livres à 
Gaumond, demeurant à La Cameille, pour fourniture 
de 4.000 ardoises ; à Jacques Bodé, 3 1. «c pour avoir 
pris les tospes dedans les pépinières »> ; 14 livres pour 
2 voyages chez le marquis de S^-Germain pour avoir 
du peuple; 2 livres à Nicolas Jardin, de< Messey, pour 
avoir fait et placé des gazons sur les murs de la haute 
cour du château; 30 livres à Mathurin Bertrand, tonne- 
lier de St- André de Messey, pour façon de 7 tonneaux 
et 1 pipe; 9 livres à Nicolas Loret pour fourniture d'osier 
desdits tonneaux et pipe ; 1.800 livres à M. de Mauclerc 
provenant de la vente de bois ; 60 livres à la duchesse 
d'Harcourt pour le vin des baux à ferme; 4 livres 



CALVADOS. 

10 sols pour avoir été de Thôtel du duc d'Harcourt à 
celui de Louvois, pour tirer des titres concernant la 
terre de Messey ; 118 livres 16 sols pour 141 livres de 
beurre salé à 8 sols et 104 livres de beurre fondu à 
12 sols la livre, envoyées à Thôtel du duc; 32 livres 
16 sols à Julien Duport et à ceux qui l'ont aidé à pê- 
cher le brochet à faire les levées pour faire la pèche, 
les avoir nourris et payés 40 jours à raison de 8 sols 
par jour; 25 I. à valoir sur la somme de 50 livres à 
Devere, maître chirurgien, pour panser et médica- 
menter gratuitement les pauvres ; 2S3 livres à Alexis 
Durand pour 1500 de peuple jeté dans Tétang de la 
Fonte ; 34 livres à Mousset pour façon de 2500 bour- 
rées ; 180 livres pour achat à la halle de Messey de 24 
boisseaux de sarrasin distribué aux pauvres à Tissue 
des vêpres pendant 4 dimanches de juillet et août 1725; 
6 livres à Pierre Huet, pour façon de 4 échelles dont 2 
de 10 pieds de longueur et les deux autres de 15 pieds; 
152 livres à Julien Gamier pour 8.000 d'ardoises fines 
et voiture de 9 lieues au château de Messey ; 48 livres à 
la dame Vignon pour 4.000 de tuiles ; 12 livres à M. de 
La Bihorière pour achat d'un poirier ; 247 livres 14 sols 
à Julien « Jeams », maître charbonnier, pour avoir 
dressé le bois et en avoir ré&uit en charbon 809 sacs à 
raison de 6 sols par sac marchand, y compris 5 livres 
pour vin du marché, etc. — État de l'argent donné aux 
pauvres sur Tordre du duc d'Harcourt en 172^. 

E. 54. (Registre.) — Grand format, 310 feuUlets, 6 pièces in- 
tercalées, papier. 

17S5-174S.- Recettes et dépenses. —1725. Recettes 
de janvier : 100 livres de Geslin par Louis « Boucrel » , 
sur la ferme du manoir de La Cameille, 30 livres de 
Jean Bertheaume, acompte sur la ferme du bateau 
d'Harcourt, 800 livres de Gilles Louvet, acompte sur 
la vente du tan de la forêt ; total de Tannée : 36.494 
livres 17 sols 1 denier, arrêté par Moreau, receveur de 
la maréchale et du duc d'Harcourt, et Frasier de 
Morecour. 1726, total : 25. 909 livres 9 sols 10 deniers, 
etc. Dépenses de janvier 1725: 37 livres 10 sols à Suri- 
ray, chapelain, pour 3 mois de gages ; 350 livres à 
Moreau, pour six mois de gages ; 200 livres à la femme 
de Bouladière, pour six mois de gages de son mari ; 
30 livres à Hanry, concierge, pour 3 mois ; 100 livres à 
Samson, jardinier, pour 3 mois ; 50 livres à Boisseran, 
garde des bois de Ganivet, pour Tannée de ses gages ; 
10 livres à la Colinel, portière, pour 3 mois. Total de la 
dépense de Tannée 34.243 livres 13 sols 5 deniers. £n 
1726, payé en janvier 1 livre 12 sols à Gouget pour 8 



i 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HARCOURT. 



55 



coraeilles tuées, 82 livres 4 sols aux ouvriers qui oat 
porté, tassé et foulé la neige dans la glacière ; 1:2 livres 
10 sols à M*"* de Planquivoa pour 3 mois des aumônes 
du petit des Brières, total de Tannée : 25.310 livres 12 
sols 4 deniers. 1728, total de Tannée: 11.584 livres 
7 sols 10 deniers. 1729, total de Tannée : 9.185 livres 
9 deniers, etc. Lesdits comptes arrêtés et signés par 
Brularty maréchale duchesse d'Harcourt (1736) ; à 
Tappui, notes, et lettre de 1743. 



E. 55. (Registre.) — Grand format. 196 feuillets, 4 pièces 

tercalées, papier. 



m- 



174S47M. — Journal de dépenses. — Payé en 
janvier 1743 : 400 livres pour pension de M"* de Beu- 
vron et 100 livres pour ses menus plaisirs ; 150, livres 
pour Tannée de fondation de messes de la comtesse de 
Groisy ; en décembre, à M. de Caumont, 531 livres 
2 sols, suivant lettre de Petin ; avril 1744, habillement 
de 6 pauvres^ 37 livres 16 sols ; juin 1744, bénédiction 
des cloches de S^-Martin et S*-Benin,48 livres; septembre 
1744, levée d'un cadavre à S'-Marc-d*Ouilly, 8 livres ; 
janvier 1745, dépenses de voyage à Gaenpour Tétablis- 
sèment de la manufacture de dentelle, 5 livres S sols; 
septembre 1745, port à Caen du tableau de M"* de 
Beuvron, 1 livre; mars 1746, année de gages du tau- 
pier, 15 livres; octobre 1746, loyer de la maison du 
maître d'école, 17 livres 10 sols ; novembre, au custos, 
pour avoir carillonné, etc., 3 livres ; décembre, loyer 
de la maison des dentelliers, 30 livres; septembre 1747, 
achat de 2 chevaux, 456 livres ; octobre 1747, consulta* 
tion à Rouen pour le treîzièmedeM.deNoirvilleet pour 
un débitis de Tannée précédente, 23 livres 8 sols; février 
1748, 300 (en interligne: 400/ pavés de marbre pour le 
château, 105 1.; pour le baptême de la fille de LeVallois, 
42 livres; avril 1748,pour le compte de M, de Lillebonne, 
289 livres 3 sols 3 deniers ; septembre 1748, vacation 
des chirurgiens de Caen, qui ont visité Marie Bain, 
criminelle, 26 livres ; août 1749, pain de prisonniers au 
château, 8 sols ; novembre 1749, rente à Tabbaye de 
Fontenay ; avril 1750, 400 carpes pour Tétang de La 
Garneille, 60 livres ; août 1780, payé 1 livre 10 sols à 
Chauvel pour 2 < regnards » ; juillet 1751, réparations 
à Téglise d'Onilly, 30 livres ; janvier 1752, rente à M. de 
Villebois, 235. livres ; mai 1752, SOO de paille achetée 
à1*abbaye de Fontenay, 75 livres; juin 1752, port d'une 
chienne envoyée à Monseigneur par M^^ de Berville, 
1 livre 4 sols ; novembre 1752, rente à la Providence 
de Bayeux, 120 livres ; décembre 1752, rente et fonda- 
tion de messes à la Visitation de Caen, 550 livres ; jan- 



vier 1753, achat de 1.000 bouteilles de grès d'un pot, 
130 livres 12 sols 6 deniers; mars 1753, achat de 1.000 
ardoises de Javron, 10 livres, port 20 1. ; dépense du 
couvreur pour son voyage, 3 1.; septembre 1753, aux 
dames de la Visitation, pour rentes et pension de 
H"* de Beûvron, 825 livres; octobre 1753, cuisson d'une 
fournée de chaux, 20 livres; novembre, achat de 19 
moutons, 156 livres 16 sols; février 1754, pour 87 pièces 
de gibier, 21 livres 15 sols ; juin 1754, façon et fourni- 
ture d'un épervier, 7 livres 17 sols ; septembre 1754, 
pour le vitrage des couches à H. de Saint-Germain, 
56 livres ; octobre 1754, gages de Tannée du chirurgien 
des pauvres, 50 livres ; novembre 1754, à Colinet, pos- 
tillon, pour son mois, 30 livres ; janvier 1765, pour les 
" oignons de fleurs de M""' d'Ecquevilly, 72 livres ; jan- 
vier 1755, droits d'office du duché pour 1753 et 1754, 
247 livres 18 sols ; août 1755, dépense du baptême du 
petit Dumontier, 75 livres ; décembre 1755, prix et voi- 
ture d'une somme et demie de châtaignes envoyées par 
M. d'Oléançon, 27 livres; janvier 1756, pour 700 livres 
de chandelle, 385 livres ; mai 1756, voiture et droits de 
6 poinçons 2 feuillettes de vin de Bourgogne, 466 livres 
17 sols 6 deniers ; janvier 1757, vin de la fête des Rois 
à 4 palfreniers, 12 livres; avril 1758, voiture de 13 feuil- 
lettes de vin d'Auxerre, 133 livres; au ehâtreur, pour 2 
chevaux, 7 1. 4 s. ; juin 1759, pour un nid de 6 tierce- 
lets, 12 sols ; mars 1760, pour 33 « ramonnures » de 
cheminées du château, 8 livres S sols ; janvier 1761, 
pour un quarteron de gleu pour la glacière, 12 livres ; 
mars 1762, voiture de 5844 livres pesant de mûriers 
venu du Mans, à 4 I. du 100 pesant et 3 1. 18 s. en 
paille, 237 livres 14 sols, etc. 

B. 56. (Registre.) — Grand format, 52 feuillets, papier^ 

1742-1748. — Journal de recettes. — Re^, 2 jan- 
vier 1742, ()6 livres 5 sols de la veuve Renault pour un 
quartier de la ferme du four à band'Harcourt; 24 jan- 
vier, 200 livres à valoir sur la ferme des moulins d'Har- 
court, de Philippe du Vellerey ; 10 février, 165 livres 
de Jean Petron, à valoir sur la ferme des moulins de 
La Garneille ; 18 mars, 55 livres de Pierre Gruce, à 
valoir sur la ferme du bateau d'Harcourt; 10 avril, 143 
livres 15 sols de Guillaume Godey, à valoir sur la ferme 
des moulins de Grimbosq ; 17 juin, 100 livres de Pierre 
Mallet, acompte sur la ferme de la coutume d'Harcourt; 
26 juin, 66 livres 5 sols de la veuve Renault, pour un 
quartier de la ferme du four à ban d'Harcourt; 8 juil- 
let, 200 livres de Philippe du Vellerey, pour la ferme 
des moulins d'Harcourt ; 11 juillet, 175 livres de la 



56 ARCHIVES DU 

veuve Couture, fermière de la coulume du BoÎ8*Halbout; 
2 août, 46 livres 8 sols de René Brion, à valoir sur les 
regains de la prairie ; 2â septembre, 41 livres de la 
veuve de Jacques Le Cornu, provenant de la vente de 
2 cochons restés de la succession de son mari, fermier 
du moulin de Beauvoir ; 9 octobre, 90 livres de Michel 
Le Rebour, à valoir sur son notariat d'Harcourt ; 16 
octobre, 60 livres de Jean Le Comte pour la ferme de 
la coutume du Pont d'Ouilly ; 30 octobre, 80 livres de 
Louis du Breuil, à valoir sur la fîeffe des moulins de La 
Motte-Cesny ; 4 novembre, 3 livres de Jean Huré, pour 
l'année de sa ferme de la sergenterie de Clinchamps, 
etc. Total de l'année 11,517 livres 5 sols 10 deniers ; en 
1744, 34,550 livres 10 sols 6 deniers; en 1745, 33.770 
livres 15 sols 8 deniers; en 1746, 31.441 livres 8 sols 
1 denier, etc. 



£.57. (Registre.) — Grand format. 88 feuillets. 1 pièce inter- 
calée, papier. 

17S0'1761. — Journal de recettes pour le duc 
d'Harcourl. — Reçu, décembre 1750, 202 livres 10 sols 
(tiré à la ligne 102 1. 10 s.) pour vente de 13 moutons 
à 8 livres, 8 brebis à 4 livres 17 sols 6denierset vache: 
octobre 1751, 44 livres de Pierre Le Roux, pour une 
année de loyer de maison de M. d*Orbigny; avril 1752, 
50 livres de Le Roy, pour acquitter Tannée 1751 du 
greffe de La Carneille ; 2 janvier 1753, 111 livres du 
comte de < Oilleencons» à Tacquit de Gilles Hatin sur 
ses fermages de la ferme de Beauvoir ; mars 1753, 
W livres 16 sols 9 deniers de l'économe de la Visitation 
de Caen, pour 400 bûches et entrée d'une voilure à 
Gaen ; 150 livres de La Vaucelle sur la vente du châ- 
teau d'Olivet, bois d'Harcourt ; août 1753, 170 livres 
de Louis du Breuil, pour fieffé des moulins de La 
Motte; octobre 1763, 132 livres de M. de La Vallière, 
pour acquit d'un billet de 372 livres; décembre 1753, 
150 livres de Charles Bâtard, à l'acquit de M. de Livet ; 
octobre 1754, 15 livres d'Enguerrand de Launey» pour 
la sergenterie et tabellionage de Clécy ; janvier 1755, 
130 livres du marquis d'Osmon par «c Belleoevre », son 
procureur, y compris 9 1. de 20* et 4 s. p. I., pour 4 
années de rente due par les représentants t M' d'Es- 
touraille » ; octobre 1755, reçu du comte 25 louis va- 
lant 600 livres ; octobre 1756, 450 livres du marquis de 
Saint-Germain,- pour vente de chaux; janvier 1758, 
300 livres de François de La Rue, à valoir sur la ferme 
de Cesny ; janvier 1759, 150 livres de Jean de Surosne, 
pour la ferme des moulins du Pont d'Ouilly ; 45 livres 
de Charles Gouget-Préfonlaine, pour les terres de la 



CALVADOS. 

ferme de la Guinguette ; juin 1759, 300 livres de M. de 
Marguerit de Livet, pour renie par lui due à cause de 
son acquisition de la terre du « Menil Menissier » ; 
août 1759, 2.676 livres pour tan Je la forêt, dont 2.192 
livres versées par les tanneurs de Caen et 484 I. par 
Le Dru et La Garenne-Moisson; avril 1760, 125 livres 
de Henry Doray, à valoir sur la coutume d'Harcourt ; 
400 livres du s' de La Garenne-Moisson, à valoir sur les 
livraisons du tan de la forêt, usance de 1758 ; juin 1760, 
85 livres 4 sols de M. de Brossard, pour droits de 13*' ; 
mars 1761,. 30 livres de Desjardins- Accard, pour loyer 
d'une boutiqfue des maisons d'Orbigny, etc. 

E. 58. (Registre.) — Grand format, 50 feuiUets, papier. 

1761-1766. — Journal de recettes pour le duc 
d'Harcourt, à commencer par le mois d'août 1761. — 
Septembre 1761, 600 livres de Le Marchand, tanneur 
à Bayeux, acompte sur les « livremens » de tan de 
1760 ; novembre, 33 livres de Boileau, pour 200 c. de 
foin ; janvier 1762, 445 livres pour fermages des reve- 
nus, de la Chapelle S*-Georges ; avril, 50 livres 7 sols 
6 deniers de M. de Blangy pour tf ringrat > que Mg' lui 
a envoyé (argent remboursé) ; juillet, 100 livres, de M. 
de Marguerit, acompte de rente ; novembre, 180 livres 
de Harivel La Martinique, à valoir sur livraisons de 
tan ; mars 1763, 50 livres de La Fontaine pour loyer 
de maison ; juillet, 150 livres de La Rue, acompte sur 
la ferme de la baronnie ; 1764, janvier, total de la 
recette 2. 126 livres; février, 1. 390 livres 9 sols; mars, 764 
livres3sols; avril, 1371 livres 6 s.; mai, 6.769 livres 1 sol; 
juin, 3.919 livres 19 sols ; juillet, 1.862 livres 7 sols ; 
août, 2.849 livres 14 sols; septembre, 2.074 livres 15 sols; 
octobre, 1.808 livres ; novembre, 3.107 livres 12 sols ; 
décembre,9.290 livres i sols 10 deniers,plus 9.000 livres 
provenant de la vente de la terre de S^-Benin. 

£. 59. (Registre.) — Grand format, 36 feuillets, papier. 

1765*1767. — Journal de recettes. — En mars 1765, 
sous les titres : fieffé du Val Aubert, grand pré du Pont- 
d'Ouilly, vente de Froide-Fontaine, terres de la Guin- 
guette, baronnie de Cesny, coulume d'Harcourt, vente 
de la Mare à la Biche, vente du Passage, loyer de bouti- 
que, etc. En février 1766: greffe d'Harcourt, baronnie de 
Cesny, moulins de La Carneille, rente de Godé, vente 
du château d'Olivet, moulins du Pont d'Ouilly; vente 
de deux bœufs, 250 livres. 1767, janvier, 2.093 livres 
2 sols; février, 1.996 livres 1 sol 3 deniers; mars, 
2.751 livres ; avril, 1.633 livres; mai, 5.791 livres 10 



1 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D*HARCOURT. 

sols; juio, 1.658 livres 16 sols; juillet, 2.027 livres § 
sols; août, 4.239 livres 19 sols ; septembre, â.671 livres 
1 sol 3 deniers; octobre, 2.701 livres 10 sols; novembre, 
4.633 livres 10 sols ; décembre 10.432 livres 14 sols. 



57 



E. 60. (Liasse.) — 4 pièces, parchemin; 43 pièces, papier. 

i 
t 

1521-16S7. — Comptabilité. — Quittance par Claude, 
sire de Rieux et de Rochefort, baron d'Ancenis, comte 
d'Harcourt, vicomte de Donges, seigneur de Largouet, 
à Jean de Renetot, de 1.500 livres t. à valoir sur la 
vente & lui faite des bois tombés par fortune depuis 
deux aos en ses parcs et bois d*Harcourt (1521). — 
« Partiez pour Mons' le baron de La Motte », commen- 
çant le 17 août 1548: 1548, 17 août, « pour demye 
livre de tablettes propres pour le Ryeume, XVll s. ; 
canelle finne, III quartz, XXXVII s. VI d. ; succre fin, 
Vu, LVI s. ; muscades, III quartz, XXIIII s. ; poyvre 
long, XVIIl s. VI d. ; poyvre rond, d»e H , x s. VI d. ; 
zzbre [gingembre] venise, d»e ", XI s. ; une estamine. 
Ils. VI d. ; pour troys potz de confitures, , XV s.; 
huilledolif, XI s. » ; 2 nov., t pour III u de succre fin, 
XXXIII s. ; pour une livre une once confitures asorties 
misses en ung pot, XV s. ; pour une livre de dragées 
de toutes sortes, XVII s. VI d. ; pour une once de ca- 
nelle [fine, rayé], V s. ; pour une once aromaticum 
rosatum, III s. ; pour une médecine laxative... jouxte 
l'ordonnance, X s. »; 25 septembre 1549, « pour Vu VI 
onces de succre fin, LV s. », etc.; c pour une once de 
safPren, XII s. VI d. ; pour une mixture cordialle où il 
entroict plusieurs conserves, conten. demye livre, 
XVll s. VI d. ; pour ung petit pot zz^^^e confit conten. 
IIII onces, Vis.; IIU onces syrop viollat, Vis.; IIII 
onces syrop de berberis, VI s.; pour ung rondeau picque 
a mettre sur la teste ou il entroict plusieurs fleurs 
semences fleur gommes et aultres ingréJiens,entrebaste 
avec taffetas rouge et coton, XII s. VI d. » ; 5 février, 
« pour deulx potz d ypocras cleret, XXXVI s. ; pour 
demye livre de dragées de toutes sortes misses en ung 
machepain, VIII s. » ; 9 février, « pour deulx potz 
d'ypocras, Tun blanc et l'aullre cleret, XXXVI s. ; pour 
une livre de dragées de toutes sortes, XVII s. VI d. ; 
pour le mestier, XV s. ; item, pour ung bonnet picque 
où il entroict fleurs semences gommes et aultres ingré- 
diens, entrebaste avec tafletas rouge et coton, XXII s. 
VI d. »; 2 mars, « une livre de rys, II s. ; une livre 
amandes, III s. VI d.; pour ung petit cabas de figues 
marceilles poysant IIII livres, VIII s. ; pour ung petit 
cabas de raysin poysant III'*, Vil s. VI d.; pour une 
quarte d'ypocras blanc, IX s.; pour ung machepain gar- 

CALVADOS. — SÉRIE K. 



ni de toutes sortes de dragées conten. demye livre, 

VII s. VI d. ; pour une pouidre cordialle conten. de- 
mye livre, XV s.; pour deulx douzaines d'orenges, 
III s. VI d.; pour ung petit pot garni de toutes sortes 
de confitures, conten. demye livre, VII s. VI d. ; pour 
demye once succre candi, XV d.; pour demye once 
succre rosat, XVIII d. ; pour demye once pillules 
blanches, X'd.;pour IIII grandes mourenes, XXIIII s.; 
pour ung cent de harenc blanc, XXV s. : pour ung 
quarteron de harenc sor, VII s. VI d* ; pour ung pot 
d*huille dollif poysant III" et demye, XIII s. IX d. » ; 
7 mars, « pour ung petit pain de succre poysant III'', 
XXX s. ; pour ung petit cabas de figues poysant III '' 
ung quarteron, VI s. VI d. ; une once de poyvre, XX d. ; 
deulx gros de safTran, VI s. ; pour ung pot de vin 
aigre, III s. » ; 20 mars, « pour III ^^ de ris, VI s. ; pour 
ung peigne et une esponge baillée au serviteur dud. 
sieur, XX d . ; le VIII' jour de apprès Pasques mil V<^c l^ 
pour syrop de grenades, X s. ; IIII onces huille de 
violles, II s. VI d. ; ung quarteron de Raysin d'Âlicquan, 

VIII d. »; 10 dud. mois, ^< pour une médecine où il 
entroict rhubarbe, tamarins, catholicon, séné, dia... 
(lacération), et aultres ingrédiens, XXX s. ; pour ung 
perfun conten. IIII onces, où il entroict plusieurs 
drogues gommes et aultres ingrédiens, jouxte Tordon- 
nance de Mons' de Cahaines, XII s. VI d. ; pour une 
livre de succre fin pour faire la gelée, X s. ; pour deulx 
onces canelle finne, X s. ; pour IIII onces anis confit, 
IIII s. » ; 16 avril, « pour une dragée contenant demye 
livre, jouxte l'ordonnance de Mons"* de Cahaines, XII s. 
VI d. », etc. — u Pour les mises faictes pour Jehan et 
Jacques de Harcourt. 1572. En livres pour Jehan et 
Jacques, XVIII s. Pour une livre de chandelle, V s. Pour 
avoer faict racoultrer leurs chauses,X s. Pour une pères 
de semelles de souliés, VII s. Pour ung chandelier 
pour leur estude, III s. Pour ung de Florus, VIII s. Pour 
ung de Âmicitia, VI s. Pour avoer racoultré leurs che- 
minses et la façon de dix huyt mouchoers, VIII s. Pour 
une aulne de sarge de Beauvoys pour faire ung soye, 
IIIP' X s. Pour troys aulnes (et demye, en interligne) 
de grose frise pour doubler les soyes de Jehan et Jac- 
ques, XLII s. Pour troys dousaines de boutons et du fil 
de soye et pour la façon desdictz soyes, XXXU s." Pour 
des sainctures et gartières et pour deux escritoeres et 
canif, XII s. Pour la feste de Sainct Martin, VIII s. 
Pour chaicun ung bas de chauses de couleur de polpre, 
L s. Pour sept aulnes et demye de frise pour doubler 
leurs robes^ IIII ^\ II s. VI d . Pour les avoer doublés, 
Xll s. Pour chaicun une pères de gans, X s. Pour chai- 
cun unes pères de souliés, XXVII s. Pour les Roys, XII s. 

8 



n 



58 ARCHIVES DU 

Pour le segond livre des Offices de Cicero et pour le 
dix' des Âeniedes de Vergille, VIII s. Pour avoer 
racoultré leurs chauses et pour des canons, XIIII s. VI d. 
Pour les chandelles aux régenis de Jehan et Jacques, 
V escus. Pour deux ehappons à caresme pernant, 
XXIII s. Pour ung tabtel pour aprendre aux eschees, 
XVI s. Pour cinq quartiers de sarge pour faire des 
chauses à Jacques, cent souz. Pour ung quartier de 
veloux noer, XL s. Pour deux douzaines de boutons à 
mètre à leurs soyes, V s. Pour chaicun ung livre de 
papier, VIII s. Pour quatre aulnes de sarge noere pour 
faire des robes, XVII" X s. Pour la façon des robes, L s. 
Pour deux ehappiaux, LXXV s. Pour deux parpointz, 
LXXVI s. Pour ung bonnet de veloux, LXX s. Pour 
leurs droetures de Pasques, V s. Pour deux douzaines 
d'eguillete, III s. Pour deux mains de papier, II s. VI d. 
Pour aller à Saincte Herme, XX s. Pour ung papier 
relyé et pour une main de grand papier, VU s. Pour 
demy cent de plumes à escrire, V s. Pour le landict de 
Jehan, XI" IIII s. En boucqués et orenges,XVII s. Pour 
le landict de Jacques et pour les bouqués et orenges, 
VIII '^ XVIII s. Pour des escarpins simples pour Jehan 
et Jacques, XVIII s. Pour chaicun une saincture de 
veloux, XV s. Pour les peaux pour escrire leurs posi- 
tions, V s. Pour les tapis à la St-Pierre, XII s., • etc. — 
Mémoires des sommes dépensées pour les affaires de M. 
de Beuvron (1889-1590). — Ëtat du produit des ventes 
d'objets et animaux (1609-1614). — Obligation devant 
Henri Dourne et François de Launey, tabellions au 
siège du Thuit, par Guillaume Âupoix, sieur d*£spins, à 
Pierre d*Harcourt, marquis de La Motte-Harcourt, de 
payer 200 livres 5 sols qu'il a reçues de Paul Launey, 
en 1899 (1607). — Quittance de 7 livres 16 sols par 
Jean de Banquet, écuyer, sieur de Creully, receveur 
du domaine en la vicomte de Vire, commis à la recette 
des droits d'aides chevels dus au Roi en Normandie à 
cause de sa chevalerie étant Dauphin^ à Pierre d'Har- 
court^sieur de Beuvron,pour sa taxe desd. droits (1611). 
— Ëtat des mises faites pour le marquis de Beuvron à 
son logis de Fresney, du 30 novembre 1611 au 26 juil- 
let 1613. — État des frais contre M*"* de Montpensier 
(1613). — c Mémoire de l'argent que je mys aux affaires 
de Mons'' le baron du Mesnybuee, mon maistre, depuys 
le vendredy jour Saincte-Groix que je party de Lignou 
pour aller aux grandz jours de Bayeux. > — Reconnais- 
sance à Fresney-le-Puceux, devant de Launey et Brion, 
tabellions au Thuit, par Jacques Patry, sieur de Ville- 
ray et de Gourtemot, de sommes payées .par Pierre 
d'Harcourt à ia décharge de Pierre Morel, sieur de 
c Garsalle », élu pour le Roi à Gaen, dépositaire des 



GALVADOS. 

deniers provenant du décret de la terre et sieurie de 
Mathieu, etc. (1617). — Mémoire des réparations faites 
à « Grongny »> par Brochetière. — Gertificat par J. de 
Mombray que M^ David Signard, sieur du Désert, lieu- 
tenant particulier au bailliage de Thury, lui a consi- 
gné la somme de 20 livres, sur laquelle seront pris les 
droits de treizièmes de l'acquêt par lui fait de l'ainesse 
de La Guérardière, dépendant du marquisat de Thury 
(I6!24). — Articles accordés entre t Monsieur Lçau », 
procureur de Gharlotte Du Val, veuve de Pierre de 
Montmorency, chevalier, marquis de Thury, baron de 
Fosseux et seigneur châtelain de Gourtallain, et Jean 
Jouenne et Pierre Osmont, fermiers généraux du mar- 
quisat de Thury, qui se départent de la jouissance du 
bail à ferme dud. marquisat pour 4 années leur res- 
tant. — Quittance devant Antoine Auimouette, tabel- 
lion substitut juré en labaronniede Ghâteauneuf-en- 
Thimerais, commis et établi à Jaudrais sous le prin- 
cipal tabellion dud. Ghâteauneuf, par Jacqueline d'O, 
veuve en 2* noces de Charles d'Harcourt, chevalier, 
comte de Croisy, demeurant au lieu seigneurial de 
Jaudrais, à Pierre d'Harcourt, marquis de Beuvron, 
etc., par les mains de son fermier de ia terre de 
Fresney, de 2500 livres tournois faisant partie des 
8500 livres à elle dues suivant transaction faite entre 
eux devant les notaires au Châtelet de Paris le 28 mars 
1625(1627). — Quittance à Fresney-le-Puceux devant 
Auguste Aubourg et François Gouget, tabellions en la 
vicomte de Falaise pour le siège de Bretteville-sur- 
Laize, par Louis Le Page, sieur de La Rivière, demeu- 
rant à Paris, agent et domestique du feu baron de 
Beuvron, représentant le droit de Robert Estienne, 
barbier chirurgien à Paris, rue de l'Arbre-Sec, à 
Gillonne de Matignon, veuve de Pierre d'Harcourt, 
marquis de Beuvron et de La Motte-Harcourt, de 800 
livres, à lui transportées par led. Robert Estienne 
(1629). — Compte entre Gillonne de Matignon et le 
marquis de Beuvron, son fils, touchant les arrérages 
de partie de sa dot qui lui sont dus depuis le décès de 
M. de Beuvron, son mari, arrivé le 16 août 1627 (1635). 
— Quittance par Deschamps, administrateur de l'hôtel- 
Dieu de Gaen, au comte de Beuvron, de 82 livres 16 sols 
4 deniers, dont 30 livres pour fermage du cellier du 
nombre des maisons de l'hôtel-Dieu servant d'écurie, 
pour une année, 36 livres, à la décharge de Marin 
Halley, fermier de la maison du Paon, pour plusieurs 
greniers servant à mettre le foin dud. seigneur pour 
l'année 1636, 100 sols de rente foncière à prendre par 
l'hôtel-Dieu sur les moulins de May, 4 livres que la 
léproserie a droit de prendre sor lesd. moulins, 7 livres 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D^HARCOURT. 59 



3 sols, plus 13 sols 4 deniers pour arrérages de 50 sols 
1 chapon de rente, à la représentalion des abbé et 
religieux de Barbery (1637). — Mémoire des sommes 
dues par M. de Vieux. — Compte des arrérages dûs par 
le baron de Beuvron et sa femme au chapitre du 
Sépulcre de Caen, pour arrérages de rente. 

E. 61. (Liasse.) — 43 pièces, papier. 

16S9-1698. — Comptabilité. — Compte des recettes 
et dépenses faites pour le comte de Croisy, marquis de 
Thury, depuis 1635 : recettes, 52.101 livres ; dépenses, 
52.042 livres 11 sols, led. compte arrêté par Odet 
d'Harcourt le 3 juin 1639 (copie informe). — Mémoire 
de débours faits pour le comte de Croisy, depuis le 23 
juin 1643 : donné pour arrêt d'une tapisserie de cuir 
doré, 20 livres ; au c crochepteur, qui en a apporté 
deux pièces de rhôtel de Nemours chez moi, et reporté, 
puis rapporté, 45 s. Pour un esvantail pris chez le s^ 
Martras, perfumeur^ et envoyé à Madame à Rouen, X^^. 
Pour avoir faict emballer la tapisserie de cuir doré pour 
envoyer à Caen, V"; aux crochepteurs qui Tont portée 
au logis du messager, XII s. Pour les oeuvres du sieur 
de St-Germain en deux tomes, envoyées à Madame, 
IIII " ; pour une boeste pour les mettre avecq La cres- 
pine d'or et d'argent envoyée à Madame à Caen, XV s. 
29 janvier 1644, payé aux nottaires qui ont passé le 
marché pour faire quinze aulnes de thoille d'argent, 
XL s. ». Frais de justice, entre autres procédures 
au Châtelet contre M*'** Lambert, contre M. de Fran- 
quetot, saisissant sur feu M' de Fosseuse (1644) ; 
« à Tadvocat qui a dressé les deffences contre led. 
8' de Franquetot, VII " ; à son clerc qui les [a] mises au 
net, XXX s. ; pour la coppie et signifQcation d'icelles, 
XX s. 9 décembre 1644, pour douze bouteilles d*eau de 
Pougues envoyées à Madame, XIII '*; au crochepteur 
qui les a portées au messager, VI s. 23 dud., pour 30 
poiriers du jardin de M' de Rambouillet envoyez à 
Mond. seigneur le conte, à III " pièce, IIII^'^ X'' ; au 
charetier qui les a amenez du logis dudit sieur de Ram- 
bouillet au logis des messagers, III^'; pour les avoir 
faicts emballer en deux ballots, IIII^^ > Procès contre 
M*"* de Fiesque, le marquis de Fosseuse et autres créan- 
ciers ; à Tavocat qui a occupé touchant le domaine de 
Carentan, 6 1., etc. < Somme toutte IIIP Xu, et ce 
qu'il plaira à mond. seigneur me donner pour mes 
sallaires. a — Mémoire des sommes payées à : M"" de 
Saint-Géran, aux prêtres et trésoriers d'Amfréville, au 
vicomte d'Alençon, aux religieux de Blanchelande, 
pour le douaire de M*"* d'Amfréville, à M» de « Lago- 
deffrarye », à M. de Couvert* aux religieux de Monte- 



bourg, pour les rentes de Picauville, à M. de La Bus- 
caille, à M. de Cbederue, à M. de La Porte^ à M. de La 
Lyvette, à Huet, etc. (1646-1650). — Arrêt de deniers 
par Jacques G rosos, sergent au marquisat de La Motte, 
à la requête de Pierre Potlier, sieur des Vaulx, rece- 
veur des rentes du marquisat de La Motle-Harcourt, 
entre les mains de Charles de Bellestoille, fermier de 
Julier> Cassard, l'un des redevables du tèuement Per- 
rin Marion (1649). — État à l'abrégé de la dépense 
ordinaire et extraordinaire, el autres frais faits par 
M . de La Cousture, pour le comte de Croisy, depuis son 
départ de Thury , qui fut le 26 décembre 1650 : 
c apprest » du foin de la prairie de Thury en 1651, 
vente des bois de La Motte, manœuvres. Recettes: 
marquisat de Thury, marquisat de La Motte, terre d'Ur- 
ville, etc. 1651^ 31 décembre, examen dud. compte, 
etc. — Autre compte, incomplet. 1651, j' décembre, 
avoine, 17 s. le boisseau, main de papier, 3 s., port 
d'un paquet de poudre et papier doré, de Paris, 13 s. 
6 d.; 4 décembre, 15 boisseaux d'avoine, 13 1. 2 s. 6d.; 
pour trois porteurs 4 s. 6 d.; pour 4 chapons, 5 1. 10s.; 

5 décembre, 1 aune 3 cartiers toile pour doubler le 
porte-manteau, 37 s. ; 7 décembre, « pour faire raco- 
moder cinq razoier, 10 s., pour du diapalme, 2 s. 6 d., 
pour ungcent de paille, 4 il. 10 s. »; 17 décembre, 2 
livres de clou, 16 s. ; 1 flambeau, 40 s. ; 18 décembre, 
« au sculteur en piastre pour toutes ces ou[v]rages par 
luy faitz », 9 1. 10 s. ; 5 lapins pour envoyer à Paris, 

3 1. 5 s. ; 1 paire de bas pour Du Rozel, 3 I. 10 s. ; 
26 décembre, 5 lapins envoyés à Paris, 3 1. 8 s., pour 
le port, 26 s. 6 d. ; 29 décembre, 6 bottes de foin, 9 s.; 
1 main de gros papier, 3 s. ; 6 bottes de foin, 6 s. ; 
30 décembre, 4 charges de foin, 7 1. 13 s., port d'une 
lettre d'Alençon, 3 s. 1652. l"" janvier, (^ gelinottes en- 
voyées à Paris^ 3 I. 5 s. ; port, 36 s. *, 3 janvier, deux 
douzaines et demie d'alouettes portées à Thury, 12 s. 

6 d. ; 4 janvier, pour port de lettres de la poste, 17 s. ; 
6 janvier, 1 cent de foin, 10 1. 10 s. ; 9 janvier, « pour 
quattre paire de cannons, 16 IL, pour quattre coUetz, 

4 11. 10 s. » ; « pour blanchissage à Caen, 3 11. 16 s. » ; 
« pour ung chappau et ruban pour le page, 3 11. 16 s.; 
1 chausse de ratine, 5 I. 16 s. 6 d. ; À Des Jardins, 
peintre, solde de compte (1652) ; c au Baron, seculteur 
en piastre », pour reste de toutes ses journées, tant 
pour nourriture que pour ses gages, 14 L 10 s., etc. — 
Rôle des amendes jugées par le bailli de Thury (1656). 
— Mémoire des sommes reçues par de Lhommeau, 
avocat au parlement vde Paris, comme procureur de 
MM. de Matignon et de Croisy, pour les nominations 
aux offices royaux de Caen, Bayeux et Falaise (16S9- 



60 ARCHIVES 

1668). — Ëlat des nominations aax offices et bénéûces 
dépendant des domaines de Caen, Falaise, Bayeux et 
Thorigny, faites par led. de Lhommeau, avocat, en 
vertu des procurations de MM. de Matignon et de 
Croisy : office de lieutenant général en la vicomié de 
Caen, en faveur d'Ui'bainDauchin, 306 I. 18 s. ; office 
de voyer et visiteur des ouvrages et bâtiments du bail- 
liage de Caen, vacant par décès, taxé à 1.200 livres, 
dont lesd. seigneurs ont louché leur moitié, suivant 
lettre de la comtesse de Croisy ; avocat du Roi en la 
vicomte d'Évreux, sur résignation au quart au profit 
de Nicolas de Gagne (1659) ; conseiller en la vicomte 
de Saint-Pierre-sur-Dives résignée au 8* au profit de Jean 
de Boutrard, procureur commun au siège de Briouze, 
ancien ressort de la vicomte de Falaise, résigné au 8% 
à Jean de Beauvais (1662) ; cure de S^-Denis de Tilly, 
vacante par la mort de Gilles Ferrant, accordée à Jean 
de Montreul, prêtre, du diocèse de Bayeux (1663), etc. 
— Mémoire des deniers dus à la marquise de Beuvron; 
redevables : Gilles de Saint-Germain, le comte de 
Ppntavice, le marquis de La Palluelle, la dame de Caen 
de Luxembourg, les Capucins, de Montmorel, etc. 
(1661-1667). — Comptes avec La Fontaine-Thouin et 
Guillaume Aumont, fermiers de la ferme du bourg 
(1668-1671). — Prise à location par M"* de Clinchamps, 
pour 3 années, de la comtesse de Croisy, de 2 chambres 
au 2* étage du corps de logis de derrière son hôtel de 
Beuvron, plus une remise de carrosse prèsTécurie louée 
à M"** de Putanges, moyennant 50 livres payables par 
quartier (1670). — État de dépenses du Ois du marquis 
deThury : pour les livres nouveaux et les feuilles de 
troisième avec la reliure et le papier, 2 1. 15 s. ; pour 
les droits du curé de la paroisse à Pâques, 15 s. ; la 
chandelle 7s. la livre; menus plaisirs du comte pendant 
3 mois, 18 livres; 1 chapeau « Caudebecq i, 4 livres; 1 
quartier de pension du comte du Thury et de son valet 
de chambre, 145 livres 10 sols; port d'un poulet d'Inde 
et de 2 jambons, 2 livres 4 sols ; étrennes des maîtres 
du collège, pour 10 bouteilles de vin d'Espagne ache- 
tées chez Boùssingaut, 18 livres; extraordinaires pen- 
dant le carême, selon la coutume, 12 livres; total de 
la dépense 1 .434 livres 14 sols 6 deniers ; pour le droit 
d'entrée au prévôt de M^ Le Perche, maître d'armes du 
comte de Thury, qui lui a fourni de chaussons à san- 
dale et un fleuret selon l'usage, 11 livres ; pour Tannée 
du régent de troisième, 44 livres, etc. (1671-1672). — 
Comptes rendus à la comtesse de Coigny par Daniel 
Lepetit, des deniers reçus de plusieurs fermiers, lesdits 
comptes arrêtés et signés ; Matignon, comtesse de 
Coigny (1696-1698). 



DU CALVADOS. 

E, 62. (Liasse.) — 207 pièces, papier. 

16M-1766. — Comptabilité. — Comptes de : Jean 
Gruce, fermier du bateau ; -^ Andrée Touin, veuve de 
Jean Dubreuil, et Charles Hérout, sieur de La Chesnée 
Daliignère, locataires de Thôtellerie de la Croix Blanche 
(1700); — Daniel Lepetit, des deniers reçus de plusieurs 
locataires (1701); — Jacques et Philippe Suriré, fer- 
miers des fermes Bleue et Godard (1712-1727) ; — Noël 
Caste], fermierdu bateau (17t4-1721); -- Nicolas Bér- 
theaume, fermier de la nouvelle Croix-Blanche (1715- 
1721) ; — Jacques Gohier et Grusse Sans-Quartier, fer- 
miers du petit pré de la Croix-Blanche (1717-17:27) ; — 
Jean Boudré, fermierdu moulin Pouquet (1718-1728); 
— Pierre Guillebert, fermier de la coutume du bourg 
d'Harcourt, dont bail lui a été fait en 1719 moyennant 
lOnO livres (1719-1729) ; — Henri Du Jardin, fermier 
du moulin fouleur ; — Jean Heuzé, fermier de la ser- 
genterie d'Harcourt ; — Jacques Gohier, fermier des 
moulins d'Harcourt moyennant 650 livres par an 
(1720 1727) : — Bobert Voisin, pour le fief de la butte 
de Beaumont (1722-1729) ; — Pierre Vasnier, fermier 
de l'hôtellerie de la Croix-Blanche, moyennant 400 
livres par an (1722-1727) ; — Anne Sauvage, fermière 
du four à ban d'Harcourt; 1723-1728) ; — Charles Ha- 
rivel, fermier des greffes de la justice ducale (1724- 
1726) ; — Nicolas Bertheaume, locataire de la ferme 
du Buhot et la Vallée S»*Silly (1730), etc. — Recette 
pour la ferme du l' janvier 1723 au 10 août 1727: coir 
d'une vache morte, 3 I.; d'un marchand de Condé, 35 L 
12 s. 6 d. pour 14 livres 1/4 de laine filée ; 98 livres 
pour 49 toisons de laine ; 3 peaux de brebis, 2 1. 10 s. ; 
À la foire d'Harcourt, moutons vendus 7 1. pièce, dont 
a été diminué 5 s. pour la coutume; 50 I. pour 2 
vieilles vaches vendues à la foire du Plessis tenue le 
jour S'-Clément ; 2 cochons de lait. 31.; 2 cochons ven- 
dus à la foire S^-Clément, 22 l. ; 1 veau, 3 1. ; 15 petits 
agneaux, 28 1. 8 s., etc. (1723). — Dépense pour le duc 
pendant son séjour à Harcourt : deux fromages, 4 s. ; 
sablonnette, 4 8.; 10 livres de sel, 2 I. 10 s.; à la ser- 
vante àVasnier, qui a apporté des abricots, 12 s.; 1 livre 
de sucre, 19 s. ; 25 livres de bœuf, 5 L ; 12livresde veau» 
1 I. 16 s. ; 8 livres de chandelle, 3 1. ; 5 livres de petit 
salé, 1 1. 5 s.; 1 sac de blé, 18 I. ; loyer de chevaux pour 
retourner à Caen, 3 1., etc. (août 1736). — Engagement 
deJeanGascoin, maître cordonnière Condé-sur-Noireau, 
d'apprendre le métier à Charles H ousselet, d'Harcourt, 
en tant que sou esprit en pourra comprendre, le nour- 
rir, chauffer, blanchir, de même que lui-même peut 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D HARCOURT. 



61 



l'être dans son ménage, pendant 2 ans, moyennant 
paiement de 100 livres au nom de la maréchale d'Har- 
court (1741). — Fournitures de Le Boyer, épicier 
cirier, à Caen : 1 once « lacques finnes », 1 1. ; 1 once 
c bleu de prusses i, i 1. 1 s. ; 1 once orpin en poudre, 
2 s. 6 d. ; 4 ouces céruse, ^ s. ; 4 onces terre d*ombre, 

4 s. ; 2o pains de « craïe », 5 s., etc. (1755). — États 
divers de recettes et dépenses : maçons, menuisiers, 
charpentiers, manœuvres, charretiers, etc. ; travaux 
au château de Messey et au manoir du Renouard ; dis- 
tribution aux pauvres d'Harcourt, etc. — Mémoires et 
quittances. 

E. 63. (Liasse.) — 40 pièces, papier. 

1561-16SS. — Comptabilité. — Quittances de Guil- 
laume Maquerel, sénéchal de la baronnie de La Motte, 
à Charles d'Harcourt, de la somme de 7 livres 10 sols 
pour ses gages échus en Tannée (1560 v. s., et ss,). — 
Compte de la tutelle de Jacques d'Harcourt, sieur 
d'Hardencourt et de Lignou, par M. de Beuvron. son 
frère (1580) ; état des mises faites par led. de Beuvron 
depuis le 27 mai 1578, dale du décès de M"** de Beu- 
vron, jusqu'au 30 novembre 1580. — Gages des servi- 
leurs: cuisinier, 15 1. ; portier, 7 I. 10 s.; jardinier, 
10 1. ; boulanger, 10 1., chambrière, 6 1., etc. ; achat 
de veaux pour porter à Caen, valant 60, 50, 49 s., etc. 
(1595). — Noie des sommes dues par M. de Beuvron à 
André de Toulouse, marchand à Paris : 7 aunes de 
satin blanc de « Gennes • excellent, 49 1. ; 4 aunes 1/2 
de taffetas blanc de c Gennes », 9 1. ; 6 aunes de 
« sarge » noire de Florence très fine, 54 1. ; 4 aunes 1/2 
de taffetas noir rayé et moucheté, nouvelle façon, 27 l., 

5 aunes 1/4 « damars noir à escheptz grand drap », 
31 1. 10 s. (1583). — Quittances par: noble homme 
Guillaume Aupoix, sieur d'Espins, ne sachant signer^ 
dont le et merc » est certifiée par Birée et Pinel, témoins, 
à Jean et Pierre de Rocquancourt, à Tacquit du mar- 
quis de La Motte-Harcourt, de la somme de 10 livres, 
pour paiement des hommes qui ont arraché et planté 
des hêtres et pommiers (1602) ; — Philippe Asselin, 
bourgeois de Rouen, époux de Marie Godard, veuve de 
Pierre Le Blanc, à David a Lubyas >, fermier du baron 
de Beuvron en sa terre de S*-Laurent-en-Caux, de 
535 écus 40 sols en déduction des arrérages de 50 écus 
de rente dus aux mineurs Le Blanc par ledit baron, 
comme héritier du feu s^ de Croîsy, son frère (1602); — 
Ferrand, avocat au Parlement, à Pierre d'Harcourt, 
sieur de Beuvron, de la somme de 255 livres, pour une 
année et demie d'arrérages de 170 livres de rente, par 



transport de M"* Morot, sa belle-mère (1605) ; — 
Antoine Duverger, receveur des aides et tailles à Pont- 
rÉvèque, à Pierre Bretoc, fermier du baron de Beu- 
vron, de la somme de 300 livres montant d'une obliga- 
tion(1608); — Isabelle de S*-Aubin, au marquis de 
Beuvroh, par les mains de Guillaume Huet, son homme,, 
de la somme de 44 livres, pour le garnissement de la 
vente de ses meubles vendus instance de Bocquemarre 
(1627) . — Mémoire de fournitures faites par Cailloué, 
m' < guaynier «, à M"* de Beuvron, à la suite duquel 
sont le bon à payer signé François et Odet d'Harcourt 
et l'acquit dud. « Calloict »(1627) ; — mémoire pour 
avoir tapissé la chambre de Madame et la petite salie, 
visé par lesd. d'Harcourt (1627). — Quittances par : 
Nourrine Yon, à présent gouvernante de M*''* de Beu- 
vron et ci-devant sa nourrice, au marquis de Beuvron, 
pour ses gages (1629) ; — Lesage à Jean Le Savoureux, 
ci-devant sergent à Graye, des amendes encourues par 
les sergents de lad. sergenterie envers le Roi, et dont 
le marquis de Beuvron est responsable comme proprié- 
taire d^ lad. sergenterie (1633) ; — Marie Fallet, veuve 
de François de Guerville, écuyer, sieur de La Londe, 
au comte de Beuvron, de la somme de 222 livres 4 sols 
5 deniers, faisant partie de 1.000 livres de rente hypo- 
thèque (1633) ; — Madeleine Fallet, veuve de Maur de 
Guerville, écuver, sieur de Brav, tutrice des enfants de 
feu François de Guerville, son lîls, au comte de^Beuvron, 
de la somme de 257 livres à déduire de 1.157 livres 
2 sols 6 deniers de rente hypothèque (1633). — Extrait 
de quittance de François de Riautz, sieur (( daudangeau» 
et de Voré, conseiller au Conseil d'État, maître des 
requêtes, à Hercule Vauquelin, aussi conseiller du Roi 
en ses Conseils et maître des requêtes, déchargeant 
Gillonne de Matignon, marquise de Beuvron, Fran- 
çois d'Harcourt, son fils, Jean de Choisy, sieur de 
« Boisleroy », David Le Roy, Odet d'Harcourt, comte 
de Groisy, Bénédic de Foulongne, sieur d'Outreville, 
Philippe de Cousin, sieur de S*-Denis, Henry Jean, 
chevalier, sieur de Pantou, et Nicolas Vauquelin, sieur 
des a Yfteaulx » et de Sacy, cautions dud. Vauquelin 
envers led. sieur de Riautz, de la somme de 96.000 livres, 
ladite copie collationnée par notaires (1635). 

E. 64. (Liasse.) — 80 pièces, papier. 

16t6-17S0. — Comptabilité. — Quittances par : 
Leblais au comte de Beuvron de 300 livres d'arrérages 
(1636); — Guyot au comte de Groisy, marquis de 
Thury, par les mains de M. de Rouen, ayant charge 
de ses affaires, de 340 livres pour 2 années d'arréragé» 



62 ARCHIVES DU 

de rente eonstituée à Philippe de Marie, par feu Pierre 
de Montmoreoey, marquis de Thury, à laquelle led. 
marquisat est aflecté (1637) ; — Leblais au comte de 
Croisy, par de Bois du Val, son secrétaire, de 600 livres 
d'arrérages (1638) ; — de Cauvigoy au comte de Groisy, 
de 100 livres pour une aonée du Pelit Calix (1640) ; — 
M. de La Court à François Docaigne pour MM. de 
Beuvron, de 600 livres d'arrérages dues à M. de La 
Court, conseiller du Roi en son Conseil d'Ëtat, son 
frère (1640) ; — Charlotte de Guerville, veuve de M. de 
Caynet, tutrice de ses enfants, à Dupré, receveur de 
MM. de Beuvron, de 400 livres acompte de 500 livres 
d'arrérages (1643) ; — Jacques Le Maignen, écuyer, s' 
de Bretheville, avocat du Roi au bailliage et vicomte 
de Falaise, époux de Marie de La Mariouze,au s' de La 
CoQSture, pour le comte de Beuvron, de 100 livres 
d'arrérages (1646) ; — Du Crocq à Marguerite Le Ha- 
guaisy à la décharge de l'adjudicataire des biens vendus 
sur le marquis de Beuvron, de la somme de 70 livres, 
sur sa taxe au rôle arrêté au Conseil le 26 avril 1646 
(1647) ; — de Folleville Le Sens au comte de Croisy, 
de 500 livres d'arrérages (1648) ; — Marguerite de 
La Rue, veuve de Jacques Le Terrier, de Vaucelles de 
Gaen, au comte de Croisy, héritier à cause de sa femme 
de M. d'Urville, de 7 livres 2 sols 10 deniers d'arré- 
rages (1656) ; — Du Bois Salle t au même, de 96 livres 
10 sols d'arrérages (1657) ; — La Garenne à Hacé de 
3.150 livres et 31 livres 10 sols de port pour une lettre 
de change pour Paris, de Caen (1664). — Mémoire de 
la dépense de bouche faite par Surirey et un autre 
domestique envoyés à S^-Lo par Cauvin, intendant du 
marquis de Thury» et pour les « cavalle > dud. Surirey 
(1678) : 9 nov., passé à « Âusney i>, dépense pour dîner 
et déjeuner, 10 s. 6d. ; coucher à Braindavoine» 2 s. ; 
le 10> à S^-Lo, pour dîner et déjeuner au Lion Vert, 
14 s., le soir, pour souper, 8 s. ; le 11, pour déjeuner 
et dîner, 10 s., le soir, pour souper, 11 s., etc. ; frais 
judiciaires. — Mémoire des meules fournies aux mou* 
lins du marquis de Thury, s'élevant à 682 livres, sur 
lesquelles il a été payé 605 livres par les meuniers de 
Thury et Grimbosq et par Cauvin (1686). — Mémoires 
de fournitures et transport de volailles faits par Rêvé* 
rend au duc d'Harcourt, par ordre de Houllier, abbé 
de Messey (1729-1730) : 3 décembre 1729, « un gros 
dinde », 1 1. 10 s.; 4 chapons, 4 poulardes, 8 t., pa- 
nier et ficelle 10 s. ; le port à raison de 2 s. 6 d. par 
livre; la perdrix 21 sols, etc. — Quittance par les 
frères Dujardin de 1 livre 10 sols, pour avoir travaillé 
plusieurs fois à abattre les haies et fossés de la pièce de 
Beurtin et Le Monnier pour passer le carrosse de la 



CALVADOS. 

maréchale duchesse d'Harcourt et plusieurs autres 
(1730). — Mémoire des drogues employées à la guéri- 
son des maladies des pauvres au nom de la maréchale 
d'Harcourt, appliquées depuis le 30 février 1735 par 
Jean Huard, chirurgien juré àHarcourt, s élevant à 47 
livresO sois payés parDaragon (1736). — Réparations à la 
chaise de Frasier. — Ferrure des chevaux du carrosse 
et drogues fournies :10 s. par fer ; pot de miel 15 s. ; 
c deux sonse d'hasafaitidat », 1 I. ; 2 boisseaux de fa- 
rine d'orge pour faire boire à l'eau blanche, 2 livres 
(1733. payé en 1736). — Mémoire des drogues et méde- 
cines fournies par Thomas Le Fort, appartenant au duc 
d'Harcourt, par Jean Huard, chirurgien : c le 29 sept 
1736, ayant été appelle de la part de madame la maré- 
chal le pour avoir soin dud. Thomas Le Fort, je com- 
mençay par le saigner quatres fois du bras en différens 
jours, je luy ait aonné trois purgations composés avee 
la rubarbe, le cristal minéral et la manne qui, à 
raison de 1 L 10 s. chaques, font 4 l. 10 s. ; plusieurs 
bouteilles de tisanne pectoralle, 1 l. 10 s. ; le nombre 
de trente visites à 5 s. chaques, 7 1. 10 s. » (ce dernier 
article supprimé). — Autre mémoire, par led. Huard, 
des drogues employées pour le soulagement des gens 
de la maréchale d'Harcourt et des pauvres de ses pa- 
roisses : en 1736, 1 médecine, 8 s., 10 s., 15 s.; 1 petit 
pot de digestif, 12 s. ; 1 purgation, 10 s., etc. ; en 1737, 
(( le 5 février, La Clenchère ayant tombé dans le feu, 
se brûla la plus grande partie de la face jusqu'aux os, 
et en même temps se fit une playe considérable sur 
l'os de la pomette, je l'ay pancée deux fois par jours 
jusqu'au 15 mars, depuis le 15 mars une fois tous les 
jours jusqu'au 17 juillet, qui fut le dernier appareil de 
sa brûlure ; le 25 juillet, étant retombée sur des pierres 
qui luy firent une playe considérable au front, où 
étoit la cicatrice de sa brûlure, pour quoy elle a été 
pancée une fois par jour jusqu'au jourd'huy 10 8****, ce 
qui fait le nombre de 280 pancemens, qui» à raison de 
deux sols par pancement pour les drogues, compose 
une somme de 28 1. ; le 22 7**", j'ay commencé de 
pancer Marie Le Sabre de deux playes à la teste, et 
depuis une fois tous les jours jusqu'à ce jour 10 8^, ce 
qui fait le nombre de 19 pancemens» qui, è raison d'un 
sol par pancement, ce qui fait 19 s. » Total 60 I. 10 s., 
réduit par Frasier à 50 livres. — Bons à payer par 
Frasier à Daragon, pour Ph. Gombault, pour la dé- 
pense de la construction de la faisanderie dans la forêt 
de Cinglais, a/., d'une loge dans la forêt pour faire 
couver des faisans (1737). — Ampliation de décision 
du Conseil du 8 mars 1737, sur les rôles de 1728, 
1730 et 1732, modérant à 606 livres 15 sols et à 175 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



63 



livres la taxe de 1.900 livres pour les droits de confirr 
mationdes coutume, foires et marchés du bourg d'Har- 
eourt, du Pont-d'Ouilly, de Bois-Haibout, i^a Garneille 
et Messey ; y joint, bon à payer à Mayeux, receveur 
des domaines (1737). — Quittance signée a Brulart, 
maréchalle duchesse de Harcourt », à M^'* Frasier, de 
la somme de 488 livres 10 sols, dont il lui sera tenu 
compte sur sa recette en rapportant la présente au 
Champ de Bataille (1741) ; autre quittance signée 
€ s' M. H. de Beuvron », à M"' Frasier, pour le compte 
de la maréchale, de la somme de 800 livres provenant 
du cidre de la ferme de la récolte de 1739, et de blé 
de la dlme de la récolte de 1741 (1742). — Quittances: 
de Françoise Le Mercier, sœur de la Providence, à la 
maréchale d'Harcourt, de 120 livres de rente (1742) ; — 
de lad. maréchale d'Harcourt, à Frasier, lieutenant 
particulier du duché d'Harcourt, de 205 livres 19 sols 
6 deniers à compte sur la recette de M™^ Frasier (1744); 

— d'Adrien-Jacques Poerier d'Amfréville, Louis-Fran- 
çois Poericr d'Amfréville, conseiller clerc en la 
grand'chambre du parlement de Normandie, et André- 
Michel-Alexandre Poerier d'Amfréville, au duc d'Har- 
court, de 625 livres de rente irraquitable sur le fief 
terre et seigneurie de S^-Benin et S^-Martin de Sallen 
(1750). — Dixième des offices et droits en 1750 : greffe 
de la haute justice de La Garneille, droits de bac à 
Harcourt et péages, foires et marchés au Pont d'Ouilly 
et à Cesny-en-Cinglais ; notariat d'Harcourt ; sergen- 
teries d'Harcourt et Placy. etc. — 100 boisseaux d'avoine, 
165 livres (1780). — Quittances signées Harcourt de 
Mai Hoc. 

E. 65. (Liasse.) — 9r> pièces, papier. 

17S1-1756. — Comptabilité. — Quittances données 
par : Rousseau à Frasier, de 75 livres pour 1/â année 
de la rente à lui faite par la maison d'Harcourt (1751); 

— Caumont du Vey, à Frasier, de 531 livres 2 sols, 
pour une année de sa pension (1751) ; — d'Esson, de 
265 livres 11 sols, pour une année de pension (1751) ; 

— Pierre Ganbier, de Fontenay-Ie-Pesnel, de 16 livres, 
pour fourniture de 2 pièges neufs et 13 livres pour le 
raccommodage de 3 autres (1755) ; — Louis-François 
Poerier d'Amfréville, conseiller clerc au parlement de 
Normandie, et André-Michel-Alexandre Poerier, comte 
d'Amfréville, capitaine des vaisseaux du Roi, chevalier 
de S^LouiSy au duc d'Harcourt, de 625 livres de rente 
sur les fiefs et seigneurie de St-Benin et St-Martin de 
Sallen, suivant le contrat passé à Paris en 1722 (1755) ; 

— sceur Marie-Henriette d'Harcourt, supérieure du 



monastère des filles de S^'^-Marie de la Visitation de 
Caen, au duc d'Harcourt, de 850 livres, pour rente 
hypothèque et fondation de messes de la comtesse de 
Croisy (1758).— Mémoire du gibier fourni par Chauvel 
chez le duc d'Harcourt, à Harcourt: en août 1755 
« un petyte de mer », 5 s., 1 « lapro », 5 s. , 1 « perdro », 
5 s. ; octobre, 1 lapin, 5 s., 1 «levros», 5 s., « un per- 
dro éuu ralle », 10 s., etc. — Mémoire de Le Boyer, 
épicier à Caen : 8 onces cire à cacheter, 2 1. 5 s. ; 

1 rame papier coupé, 4 1. 18 s. ; 1 livre bougie de veille, 

2 1. 18 s., etc. (1756). -— Nettoyage de fusils et pisto- 
lets ; bois vendus à Gosty, m* menuisier à Harcourt ; 
fournitures pour les équipages des chevaux du comte 
de Lillebonne : 2 couvertures et !2 a cengles », 5 1. 12 s. 
(1756) ; médicaments pour les chevaux; fourniture par 
Méline, domestique de Frasier, de 24 boisseaux d'avoine 
pour les chevaux du duc, à 40 s. le boisseau (août 1786); 
ports de lettres; maçons, menuisiers, couvreurs, 
serruriers, vitriers, charretiers, bûcheurs, fagoteurs» 
journaliers divers ; impositions, etc. 

* 

E. 66. (Liasse.) — 39 pièces, papier. 

1757-1769. — Comptabilité. — Construction, à 
Sallenelles, des frégates nommées le Comte et la Com- 
tesse d'Harcourt. •— Reconnaissance par Rebut, mar- 
chand de bois, d'avoir pris livraison de 79 pièces de 
bois de chêne situés à Belle-Fontaine proche « Barzieux », 
faisant ensemble 413 marques 3/4, 57 chevilles, sans 
diminution des 4 Vo- — Toisé des bois de Le Barbier et 
Dupart,de Bayeux, provenant de «Vive Fontaine », près 
Bayeux. — Mémoire de journées d'ouvriers employés 
à la construction. — Lettre d'avis par Fauconnier à 
Le Normant pour Morice, constructeur à Caen, de 
l'envoi de < Belfontaine » de 4 pièces de bois faisant 
15 marques â quarts ; voiture, 91.6 s. à raison de 12 s. 
par marque. •* Compte du capitaine Hue pour les 
frais de transport de matériaux à Sallenelles : un 
voyage de Caen à Sallenelles, 80 L, un autre, chargé 
à Touques pour le quai de Sallenelles, à raison de 8 s. 
la marque, et 6 livres de chapeau. '— Lettre de Bal lue 
à Delauney, fournisseur de bots pour le Roi à Caen, 
réclamant quelque argent pour payer les ouvriers et 
concernant proposition de vente de Pécorce des chênes, 
qui s'appelle le tan. - Reconnaissance sous seing de 
Delauney et Rebut, demeurant au Havre, fournisseurs 
des bois de construction pour les vaisseaux du Roi, à 
Julien Maurice, maître constructeur de navires à Caen, 
de la somme de 1.816 livres 10 sols 6 deniers pour 
avances faites aux ouvriers des frégates le Comte et la 



64 ARCHIVES DU 

Comtesse d'Harcourt, en construction à « Savenei » . 
— Trouvés dans le fonds du duché d'Harcourt, auquel 
ils avaient été antérieurement joints, ces documents 
appartiennent en réalité au fonds Delauney. 

E. 67. (Gabier. |— Moyen format, 24 feuillets, papier. 

• 

1759. — Comptabilité. — c Registre pour les jour- 
nées des ouvriers employés à la construction des ba- 
teaux plats pour le Roy, commencé le 28 may 1759, à 
Dives v. — Enregistrement des journées des ouvriers 
employés à lad. construction, ouvriers payés par jour 
26,24,22,120. 19, 18, 12 sols. 

E. 68. (Liasse.) — 36 pièces, parchemin ; 21 pièces, papier. 



1625-1*05.— Rentes. —Vente devant Pierre Au'mont 
et Denis Grésille,, tabellions en la vicomte de St-Sylvain 
et Le Thuit pour les niettes de PierreGtte et Bonnœil, 
et environs, par Jean Bouquerel, de la paroisse de 
Martigny, à Geoffroy Nouet, de 1 poule 1 denier et 
10 œufs de rente (1524, v. s.). — Sentence de Jean 
Du Brieul, écuyer, lieutenant général du sénéchal delà 
terre et baronnie de Thury, entre Thomas Bart, rece- 
veur de lad. baronnie, et Pierre Moget, élu grènetier 
aud. lieu pour l'an présent, concernant la rentrée des 
rentes dues au terme S^-Michel 1532 (15*)3). — Quit- 
tance de Raul et Martin dits de Magneville, prêtres par- 
tants aux rentes, revenus et ubits de l'église St-Martin 
de Creully, à Charles de Montpellier, procureur et 
receveur de François d'Harcourt, baron de Beaufou, 
Beuvron et Creully en partie, vicomte de Caen, d'arré- 
rages de rente de 15 livres (1535). — Constitution de 
rente par Jean de Perrières, éc. , s' de Touchet, de Cully 
(al. Culley) et de Fresney-le-Puceux en partie, pour 
François < de Oyllencon », s' du «c Mesnil-Hermer » et 
de S^-Germain-Langot (1551) ; transport par François 
« de Oyllenson », s' des Loges-Saulces, à Pierre d'Har- 
court, baron de Beuvron (1588). — Compte et regard 
fait entre Marie de S*-Germain, épouse de Guy d'Har- 
court, baron du Mesnil-Bue, et < Damptart », s' de 
Villiers, des arrérages de 27 livres 12 sols 6 deniers de 
rente (1553, v. s.). — Remise devant Michel Tostain et 
Michel Marie, tabellions, par Pierre d'Harcourt, baron 
de Beuvron, tant pour lui que pour Charles d'Har- 
court, s' de Croisy, et Robert d'Harcourt, sieur de 
c Yillier >, ses frères, à Jean Le ViMain, sieur de La 
Carbounière, marchand à Caen, de 100 écus sol de 
rente faisant partie de 283 écus 1/3 de Tobligation 
dud. Le Villain (1583). — Vente par Pierre d'Harcourt» 



CALVADOS. 

baron de Beuvron, de La Motte et du « Mesnil Bas », 
seigneur de S^-Laurent-en-Caux, Courtonne, Toucbet 
et Fresney-le-Puceux, demeurant à Fresney, de pré- 
sent à Paris, logé en une maison assise rue St-Honoré 
où pend pour enseigne l'Image Notre-Dame, paroisse 
S^-Ëustache, Louis Picot, tailleur d'habits et tailleur 
du maréchal de Matignon, etLuce Blanchart, sa femme, 
à Martin Morot, marchand fripier, bourgeois de Paris, 
de 33 écus 1/3 d'écu d'or sol de rente (1586) ; en marge, 
amortissement (1595). — Contre-lettre de Claude de 
Broon, seigneur de < Fourneaulx et d'Ailliguy >, de- 
meurant au Champ dé la Pierre, paroisse dud. lieu, 
vicomte de Falaise, pour constitution de rente à Jean 
Le Sens, sieur et patron de Reviers et Rucqueville 
(1589). — Vente devant Horace Le Forestier et Pierre 
Bacon, tabellions à Caen, par Pierre d'Harcourt, sieur 
et baron de Beaufou et Beuvron, de La Motte-Gesny, 
du Mesnilbue et Creully en partie, de Méry et Cléville, 
de Varaville, sieur châtelain de Croisy, Cierrey, 
St-Laurent-en-Caux, Fresney-le-Puceux et deOrongny, 
à Jean Brunet, bourgeois de Caen, de 500 écus d'or sol 
de rente, moyennant 5.000 écus d'or payes comptant 
(1592). — Obligation de Pierre d'Harcourt de rembour- 
ser dans 2 mois à Jean Diel, sieur des Hameaux, pre- 
mier président en la Cour des Aides de Normandie 
transférée en la ville de Caen, ta somme de 3.000 écus 
d'or sol par lui prêtée (1593). — Ventes devant : Richard 
Martin et Pierre Bacon, tabellions à Caen, par Pierre 
d'Harcourt, baron de Beuvron, et Pierre Fernagu, sieur 
de Quéritot, bourgeois de Caen, à Jean Brunet, bour- 
geois de Caen, de 200 écus sol de rente à prendre sur 
tous leurs biens (1593) ; — Raoul Caillot et Pierre 
Bacon, tabellions à Caen, par Pierre d'Harcourt à Ni- 
colas Langlois, sieur de Moteville, premier président 
en la Chambre des Comptes de Normandie, de 600 écus 
sol de rente (1593) ; — Richard Martin et Horace Le 
Forestier, tabellions à Caen, par Guillaume Aupoix, 
sieur d'Ëspins, Guillaume Aumont, sieur de La Marche, 
François Pinel, demeurant àFresney-le-Puceux, etPierre 
Fernagu, sieur de Quéritot, bourgeois de Caen, à Jean 
Brunet, de 100 écus sol de rente (1594). — Promesse 
par Pierre d'Harcourt aud. Fernagu qu'il ne lui deman- 
dera rien à cause de ladite vente (1594). — Ventes de- 
vant Guillaume Caillot et Richard Martin, tabellions à 
Caen, par Pierre d'HarcQurt, baron de Beuvron, aud. 
Nicolas Langlois, sieur de Moteville, stipulé par Mar- 
guerite Rome, son épouse, de 240 écus sol de rente 
(1594). — Constitution par Claude Buffet, praticien, 
procureur de Pierre d'Harville, chevalier, seigneur de 
La Grange-du-Bois, gouverneur et bailli des comté el 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT, 



65 



bailliage de Montfort-rAinaury« demeurant à Saint* 
Germain de Morainville, pour Pierre d'HarcourC, de 
125 écas d*or sol de rente, pour demeurer quitte led. 
d'Harville vers M« de Beuvron de dettes y énumérées 
(1595). — Vente devant les notaires au Ghâtelet de 
Paris par Pierre d'Harcourt et Gillonne de Matignon, 
son épouse, à Gillette Danes, veuve de Martin Morot, 
tapissier à Paris, de 62 écus 30 sols t. de rente à pren- 
dre sur led. Pierre d*Harville (1595). — Vente devant 
Pierre de LaViUeet Martin Collemiche, tabellions pour 
le siège et sergenterie de Beuvron, par Robert Le Bre- 
ton, de Victot, à Pierre d'Harcourt de 41 écus 2|3 va- 
lant 125 livres de rente (1597). — Quittance donnée 
devant Horace Le Forestier et Nicolas Rocque, tabellions 
à Caen, par Jean Brunet, lieutenant de l'Amiral de 
France au siège de Caen, à Pierre d*Hareourt, de la 
somme de 2.000 écus sol pour Tamortissement de 
200 écus sol de rente hypothèque (1598). — Transport 
devant Philippe Delauné et François Le Dresseur, tabel- 
lions au siège du Thuit, par Pierre d'Harcourt à Pierre 
de Rocquencourt, de la paroisse de Mutrécy, de douze 
années d'arrérages de 7 livres 12 sols de rente à pren- 
dre sur lés héritiers de Jean de Perrières, écuyer, sieur 
de Touchet et de Quilly (1599). — Quittance devant 
Richard Martin et Nicolas Rocque, tabellions à Caen, 
par Jean de Ghoisy, receveur général des finances à 
Caen, à Pierre d'Harcourt, marquis de La Motte-Har- 
court, baron de Beuvron, etc., de la somme de 3.000 
écus sol pour l'amortissement de 300 écus sol de rente 
hypothèque (1600). — Transport de rente par Guil- 
laume Aupois, sieur d'Ëspins, à Pierre d'Harcourt 
(1601). — Cession devant Jacques Auvrey et Thomas 
Groult, tabellions au siège de Remilly, vicomte de 
Saint-Sauveur-Lendelin, par les héritiers de Michel 
Lamy, de la paroisse du Mesnil-Bue, à Pierre d'Har- 
court, de 10 écus 2/3 de rente à prendre sur Nicolas 
Vollet (1601). — Quittance d'amortissement de rente 
par Jean de Ghoisy, sieur de Balleroy, receveur général 
des finances k Caen, à Pierre d'Harcourt, baron de 
Beuvron (1601).— Constitutions : devant Pierre Pauger 
et Philippe Lemercier, tabellions au siège de Vaucelles 
de Caen, par Richard Acard, de la paroisse de Cam- 
pandré, pour Pierre d'Hareourt,capitaine de 50 hommes 
d'armes des ordonnances du Roi, marquis de La Molte< 
Harcourt, sieur et baron de Beaufou et Beuvron, de 
33 écus 1/3 de rente hypothèque, moyennant le prix de 
333 écus 1/3 payés comptant, avec faculté réservée de 
remboursement ; par Geflfray et Richard Acard, père 
et fils, à Pierre d'Harcourt, de 97 écus sol de rente 
hypothèque, moyennant le prix de 970 écus, payés en 
Calvados. — Série E. 



espèces de quarts d'écu, testons fournis, francs d'argent, 
pièces de 10 sols, écus sol, doubles ducats, doubles pis- 
tolets, douzains et autre monnaie; par Richard Acard, 
fils GefTray, à Pierre d'Harcourt, de 20 écus de rente 
hypothèque à prendre sur ses biens (1602). — Quittance 
devant Jean Lambertel Abraham Theroulde, tabellions 
à Rouen, par Nicolas Langlois, sieur de « Manleville», 
premier président en la Gourdes Comptes de Norman- 
die, à Pierre d'Harcourt, baron de Beuvron, stipulé par 
François de Beuville, écuyer, sieur de La Vallée, de la 
somme de 16.200 livres, pourl'amortissementde 540 écus 
sol de rente hypothèque (1603). — Comptes avec le pré*- 
sident de Molteville. — Extraits des registres des appré- 
cies de grains au greffe du bailli de Caen en la vicomte 
de Falaise, de 1592 à 1603: froment, seigle, orge, 
avoine. 

E. 69. (Liasse.) — 11 pièces, parchemin; 41 pièces, papier. 

1601-1707. — Rentes. —Vente devant Richard Mar- 
tin et Mathieu Delalonde, tabellions à Caen, par Pierre 
d'Harcourt, marquis de La Motte-Harcourt et baron de 
Beuvron, à Pierre Morel, sieur de c Garsalles », élu en 
TËlection de Caen, de 500 livres de rente hypothèque 
(1604). — Remise devant Nicolas Rocque et Richard 
Martin, tabellions à Caen, par Jean Brunet, écuyer, 
lieutenant de TÂmiral de France à Caen, à Pierre 
d'Harcourt, marquis de La Motte, de la somme de 600 
livres de rente en 2 parties (1604). — Quittances : de- 
vant les notaires du Châtelet de Paris, par Antoine Fer- 
rand, avocat au Parlement, et Marguerite Morot, son 
épouse, à Pierre d'Harcourt, demeurant à Fresney-le- 
Pueeux, de 2.064 livres 13 sols pour amortissement et 
arrérages de 130 livres de rente (1605) ; — devant Ri- 
chard Martin et Nicolas Rocque, tabellions à Caen, par 
ledit sieur de Garsalles à Pierre d'Harcourt, de la 
somme de 7.000 livres tournois pour l'amortissement 
de 500 livres de rente hypothèque, présent Jean Hue, 
contrôleur général du taillon en la généralité de Caen 
(1605) ; — par Richard et Robine Lamy à Pierre d'Har- 
court, sieur et baron du MesniUBue et Monthuchon, 
stipulé par Jean Blanchecappe, son procureur, delà 
somme de 6 livres 5 sols en déduction de ce qu'il peut 
leur devoir à cause dud. transport sur Nicolas Vollet 
(1606).^ — Remise devant Jean Mannoury et Thomas 
Jue, tabellions au siège de Moulines, par Olivier de 
Martinbosq, sieur de La Vaucelle, & Pierre d'Harcourt, 
de 30 livres de rente à prendre sur les héritages de feu 
Gabriel Boutin (1606). — - Vente devant Charles Essillart 
et Pierre Du Moustier, tabellions au siège de Brette- 

9 



1 



66 



ARCHIVES I>U 



ville-siir-Laize, par Guillaume Aupoix, sieur d'Ëspina, 
à Pierre d'Harcaort, de 66 écus 40 sols de rente hypo- 
thèque (1601, refait ea 1607). — Extraits des registres 
des apprécieadu greffe du bailli deCaen: 12 juillet 1608, 
déclaration des mesureurs juréa au tripot et halle à 
blé, que le boisseau de froment a valu en cette semaine 
44, 42 et 37 sols, l'orge 32, 30 et 29 s. , Favoine 17 et 16 
sols; autres apprécies jusqu'en 1612. — Procuration 
devant Henri Dourneet François de Launey, tabellions 
au Thuit, par Pierre d*Hareourt, marquis de Beuvron, 
à Pierre Le Sens, ée., sieur de Beuzeval^ de se présenter 
chez; tels notaires à la réquisition d'Adrien, sire de 
Bréauté, seigneur d'Héroudeville, Corbon et Bonfay, 
pour le cautionner jusqu'à la somme de 150.000 li- 
vres et lad. somme constituer en rente au prix du Roi 
(1621). — Extrait d'un contrat de partage des rentes de 
la succession de feu Madeleine Sauvât, veuve de Ger- 
main Le Charron, trésorier de l'extraordinaire des 
guerres, dont un des héritiers est François Le Charron, 
aumônier ordinaire de la Reine, chanoine et arehi- 
diaere en l'église de Paris, doyen de S^-Germain-l'Au- 
xerrois (1625). — Quittance devant les notaires du 
Ghâtelet de Paris par Joachin de Sandras, écuyer, con- 
trôleur général de l'artillerie de France, et Elisabeth 
Le Charron, son épouse, à Pierre d'Harcourt, de la 
somme de 5.33S livres 6 sols 8 deniers, pour amortisse- 
ment de 33d livres 6 sols 8 deniers de rente (1626). — 
Quittance devant Antoine Auhnouette, tabellion substi- 
tut juré en la baronnie de Château neuf-en-Thymerais, 
et établi à Jaudrais sous le priaeipal tabellion de Chà* 
teauneuf, par Jacqueline d'O, veuve de Charles d'Har- 
court, comte deCroiay, à Pierre d'Harcourt, marquis de 
Beuvron, de lasommie de 2.000 livres tournois pour une 
année d'arrérages de rente pour son douaire (1627). -^ 
Mémoire des restes des rentes dues par les sujets et te- 
nants du marquisat deThury, sous la gestion de Gabriel 
Le Socquais, fermier dudit nuurquisat (1634). — (]on-- 
damnation prononcée aux pleda de la haute justice de 
Thury, par David Signard, sieur du Désert, bailli, de 
Guillaume Lefebvre Terrier, au paiement de 5 années 
d'arrérages de 7 livres de rente dues par Charles Mé- 
zière à Jean Lefebvre, écolier étudiant à Caen,, sauf 
son recours (1641). — Quittance au comte de Croisy 
pour arrérages de rente à M"''* de La Court (1644). — 
Fragment de l'état des deniers du reveau du marqui- 
sat de Thury, remis an comte de Croisy par de La 
Cousture. ^ Quittance par Pierre Godé et ses frères, à 
Odet d'Harcourt, de 31 livres 14 sols tournois pour ar- 
rérages de rentesi(1658).— Reconnaissance devant Pierre 
Gigault et Louis Daubanton, notaires an Ghâtelet de 



CALVADOS. 

Paris, par François d'Harcourt, marquis de Beuvron, 
lieutenant général au gouvernement de Normandie, de 
la somme de 3.600 livres tournois à lui prêtée par Phi- 
lippe Rauquet, marchand bourgeois de Paris (1659). — 
Contrelettre souscrite par ledit Rauquet, reconnaissant 
que lad. somme appartient à Barthélémy PauveU 
sieur de Blainville, maître d'hôtel dudit marquis (1659). 
— Reconnaissance devant Ëléonor Pain et Louis Dauban- 
ton, notaires à Paris, par François d'Harcourt, mar* 
quis de Beuvron, lieutenant général en Normandie et 
gouverneur du vieux palais .de Rouen, et Catherine 
Le Tellier, son épouse, de la somme de 1900 livres à 
eux prêtée par Marie-Claire Robert, û\le majeure de- 
meurant à Paris (1639). — État du revenu (1661). — 
Constitution devant les notaires du ChÂtelet de Paris 
par Louis d'Harcourt, marquis de Thury et de La 
Motte-Hareourt, tant pour lui que pour Marie du P(m- 
rier, veuve d'Odet d'Harcourt, seigneur de Croisy, à 
Marie d'Orléans, veuve d'Henri de Savoie, duc de Ne- 
mours et de Genevois, pair de France, de 3333 livres 6 
sols 8 deniers de rente, à prendre eomme garantie sur 
le marquisat de Thury affermé 16000 livres, celui de La 
Motte de Harcourt [affermé 14.000 livres, la baronnie 
de Grimbosq affermée 5.000 livres, les terres d'Urvilk 
et Mesnil-Touffray, 2.500 livres, Saint-Germain, 
4.000 livres, et autres possessions desdits seigneurs 
vendeurs (1665). — Extrait du registre de Jacques Ber- 
thault, tabellion au siège de Thury : quittance par Gene- 
viève de M onschal , veuve de Jacques d' Argoi^geSySeigneur 
de Montearville, baron de La Chapelle la Reyne, Corn- 
bray, Bonnœtl,, etc., à Nicolas Cauvin, intendant du 
marquis de Thury, de 14 livres de rente hypothèque et 
de 5 années d'arrérages d'icelle (1676). — Sommation 
par Louis Gauquelin, huissier en la vicomte et Ëleetion 
de Falaise, k la requête de Louis d'Harcourt, marquis 
de Thury, stipulé par Nicolas Cauvin, lieutenant géné- 
ral à Thury, et en conséquence d*un contrat de rente de 
la constitution de feu Charles, baron de LaPaluelle, en- 
versPierre-David Le Chevalier ^seigneur et patron de < 3or- 
tauviUe » ^ dont les héritier^ des de Pontavice et de La Pa- 
luelle sont débiteurs, de 4.288 livres d'arrérages, à Gas- 
pard-Claude de Canisy, chevalier, comte de Carbonnel, 
époux de l'héritière desdits de Pontavice et de La Pa- 
luelle, de la paroisse de S*-James, de payer ladite som- 
me,, avec déclaration de saisie faute de paiement (1685). 
— Transport par Anne Cotelle, dame de Burcy, à Jean- 
Emmanuel Cotelle, éc., seigneur et patron de Burcy, 
son neveu, de rente sur les héritiers de Marie Poirier, 
veuve du comte de Croisy (1696). — États de recettes 
des rentes dues au due d'Harcourt, faites par Gas- 



SÉRIE E. -. TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HARGOURT. 

pard Lesecq, y commis par la duchesse d'Har^^iourt 
(1707). ^ 



67 



E. 70. (Liasse.) — 140 pièces, papier. 

1708-1788. — Rentes. — Etat de ia recette générale 
des rentes du duché d'Harcourt, faite par Lesecq, ainsi 
que des terres affermées à Hamars, ledit état signé par 
la duchesse d'Harcourt (1708). — Quittance donnée de- 
vant les notaires du Châtelet de Paris par Marîe-Mar- 
guerite-Geneviève de Morel, veuve d'Henrî-Louîs, 
marquis de Sainte-Hermine, capitaine des vaisseaux du 
Roi, à Henri d'Harcourt, de la somme de 3527 livres 
15 sols 5 deniers, en déduction de 8.027 livres 15 sols, 
pour arrérages de rentes constituées par Odet d'Har- 
court, comte de Croisy, au profit d'Achille de Morel, 
seigneurde Putanges, gouverneur de Mortagne et capi- 
taine aux gardes, père de ladite veuve (,1712). — 
Comptes de : la veuve Ribart, des rentes seigneuriales 
qu'elle tient à ferme (1713) ; — Jacques Pagny, veuve 
et héritiers Vilars, de 20 livres de rente (1713-1719). — 
Supplément au compte arrêté par la maréchale d'Har- 
court, des rentes seigneuriales de Tancien marquisat de 
Thury> des recettes faites par Gaspard Lesecq, rece- 
veur (1714-1719). — État du revenu des fermes du 
duché d'Harcourt dont la maréchale fait faire la 
recette des rentes seigneuriales par Gaspard Lesecq 
(1719). — État pour compter par M""* d'Angerville des 
arrérages de la rente de 598 1. 12 s. due chaque année 
au duc d'Harcourt comme légataire du comte de Thury , 
lad. rente tombée dans les lots et partage de lad. dame 
d'Angerville après le décès de M. de Clacy, son père 
{1719-1729). — États de recette du revenu de la Cha- 
pelle S'-Georges, dont la veuve Robert Lancelin jouit 
à raison de 100 livres et Berthelot à raison de 32 livres 
par an (1719-1721). — État des rentes que doit au duché 
et pairie d'Harcourt Pierre du Vey, écuyer, sieur de 
Caumont (1722). — État du revenu de la Chapelle 
St-Georges, dont Charles Ëustache est fermier pour 
9 années à raison de 130 livres, et Pierre Berthelot, à 
raison de 60 livres par an (1730). — Extrait du registre 
de la recette des treizièmes du duché d'Harcourt faite 
par Nicolas Aumont, chargé de lad. recette, tant pour 
le duc que pour les sieurs de Saint-Biaise, ses fermiers 
généraux (1730). — Comptes des recettes et dépenses 
des rentes censîves et seigneuriales ainsi que des trei- 
zièmes du duché et pairie d'Harcourt, rendus par Fran- 
çois Le Bart, receveur (1733-1745). — Autres comptes 
rendus par Jean-Jacques Gouget-Decoty (1745-1757).— 
Compte rendu par Le Bart des treizièmes appartenant 



à la succession du maréchal duc d'Harcourt (1757). — 
État des sommes reçues par Énauit des rentes seigneu- 
riales et qu'il n'a pas employées dans les comptes ren- 
dus au feu maréchal d'Harcourt (1785). — Notes 
informes de comptes (1788). — Mémoires, étals et quit- 
tances y relatifs. 

E. 71. (Registre.) — Moyen format, 52 feuillets, 3 pièces in- 
tercalées, papier. 

172ft-17Sl. — État de la recette des treizièmes faite 
par Nicolas Aumont, tant pour le duc d'Harcourt que 
pour les sieurs [Le Soudier] de Saint-Blaize, ses fer- 
miers généraux : 1729, 8 février, 247 livres 10 sols de 
Gilles Jeanne, curé de Grimbosq, pour l'acquêt par lui 
fait de Charles-Joseph Le Sueur, archiprètre de la ca- 
thédrale de Vannes, de ce qui peut lui appartenir d'hé- 
ritages à Grimbosq et autres lieux ; — l' juin, 293 livres 
15 sols du s*" de La Yigannerie» demeurant à Gaeo, pour 
l'acquêt fait de Madeleine-Jeanne de Beaussain, veuve 
et non héritière de Jean-Jacques de Tournebu, demeu- 
rant à Clecy, de biens sis à Hamars, lui appartenant 
comme héritière de François de Beaussain, éc., s' de La 
Ferté ; — 26 juin, 3 livres 1 sol 8 deniers de Louis 
Grandchampy châtreur dans la vénerie du Roi, pour 
Taequèt de Jean Durosi, de La Garneille, d'une pièce 
de terre nommée le petit pré ; — 1730^ 30mai,83 livres 
6 sols de M. de Ronfeugeray, à cause de la « remision » 
d'une rente foncière à La Garneilie par Pierre Lacour, 
à lui fieffée en 171 5 par Guillaume de Ghanlelou ; — 23 
juin,4 livres 7 sols ôdeniers du s' de «Lavandie»» pour 
l'acquêt fait de Julien de Beron d'une pièce de terre en 
bois taillis à Clécy, hameau du Ham ; — 1731,10 avril, 
313 livres 4 sols 5 deniers de Louis-Charles Poret, 
écuyer, sieur de La Challerie, seigneur honoraire du 
second patronage de S*-Sauveur de La Yillette, pour 
l'acquêt fait de François Hérouit, bourgeois de Gaen, 
de maisons et terres à Clécy ; — 1732, 18 octobre, 
19 livres 11 sols 4 deniers d'Émond-René Le Doulcet, 
s" de La Fresnée, pour acquêt de 20 livres de rente fon- 
cière ; — 1733, 9 novembre, 126 livres de Du Moûtier 
des Anges, éeuyer^ pour acquêt de Hébert d'une ferme 
à Ouilly et S^-Christophe ; — 1736, 125 livres de Ma- 
thieu-Duhamel, de Cesny, pour Tacquèt fait dé M*« de 
Fresné, de 2 pièces de terre à Cesny ; — 1737, 2 sep- 
tembre, 298 livres de Jean Dorenlot, de Condé, pour 
acquêt fait de Christophe-Louis Dufay, écuyer, sieur de 
La Sauvagère, de biens au Pont-d'Ouilly ; — 1738, 6 mai, 
100 livres des religieux de l'abbaye du Val, pour ac- 
quêt de Joseph-François Le Marchand-Ronbisson et 



68 ARCHIVES DU 

d'Anne-Françoise de Prépetit, de maisons et terres à 
Clécy; — 7 mai, 111 livres du s' de Bourneuf pour 
acquêt du s*" de Grimoutt de biens à Donnay ; — 1741, 
24 septembre, 165 livres d'Antoine-Gabriel Baudouin, 
écuyer, garde du corps, pour acquêt de Charles de 
Cordé, écuyer, du bois des Costils d'Aulnes sis à 
Croisilles ; — 1742, 18 février, 11 1. de Pierre Le Baron, 
s' du Bourg, pour acquêt de rente de Louis Broquet,etc. 

E. 72. (Regiiitre.) — Moyen format, 44 feuillets, papier. 

1742-17S1. — Livre et mémoire de la recette des 
treizièmes dus au duché et pairie d'Harcourt faite par 
François Le Bart,agentdu ducd'Harcourt,depuis le jour 
S*-Michel 1741, fin du bail des s'* de S'-Blaize. La pre- 
mière recette est du 3 juin 1742. Reçu : 28 septembre 
1742, 287 livres de Charles Dufay, marchand, de Dur- 
cet, pour acquêt de Jacques de Banville, écuyer, sei- 
gneur de Pierres et de Ronfeugeray^ de la terme de La 
Morignée sise à La Carneille ; — 17 octobre 1743, 78 
livres 15 sots de François Mahouin, pour acquêt de 
Nicolas de Montigny d'une pièce de terre sise à Fonte- 
nay ; — 16 mars 1745, 50 livres d*Ëtienne Sorel, prê- 
tre, de Clécy, pour acquêt de Françoise de Tournebu, 
de maisons et pièces de terre à Clécy, moyennant 
4.000 livres, dont 600 livres déclarées sous la seigneurie 
de Clécy ; — 20 février 1748, 30 livres 8 sols de Tho. 
mas de Lozier, chirurgien au Pontd*Ouilly, pour amor- 
tissement à Lefèvre de 25 livres de rente achetée de 
Jean Desmonts ; — 10 juillet 1748, 35 livres 1 sol de 
Joseph Blessebois, écuyer, sieur du Vaugrou, pour ac- 
quêt de François Ëssillard de terres à Grimbosq ; — 
19 novembre 1748, 31 livres 5 sols de Jean Dumesnil et 
Jacques Peschet, de Durcet, pour le marché de bois 
fait avec Louvet, assis à La Carneille, moyennant 500 
livres; — 6 février 1749, 7 livres 3 sols 6 deniers de 
Catherine de Moges, pour acquêt de François Thorel 
de rente foncière k prendre sur Jacques Salles ; — 
septembre 1749, 18 livres 15 sols de Joseph-Sébastien 
de La Brousse, procureur à Saint-Pierre-sur-Dives, 
pour acquêt de Jean et François Nouet, de biens, etc. 

* 

E. 73. (4 cahiers.) — Moyen format, 30 feuillets, papier. 

X¥Iir slèele. — État desiiefs tenus noblement sous 
le duché d'Harcourt pour faire payer les droits de 
reliefs et aides de reliefs dus par les seigneurs proprié- 
taires à cause des morts du maréchal duc d'Harcourt et 
de Tabbé d*Harcourt. Fiefs tenus sous le marquisat de 
Thury : M. de Noirville, fief, terre et seigneurie de 
Rouvrou, plein fief de chevalier ou de haubert, doit 



CALVADOS. 

pour deux reliefs et demi 37 l. 10 s. ; H. de Grisy, fief 
de Martigny près Falaise, 8* de fief, 4 L 13 s. 9 d. ; le 
s' de Pierrepont Desmonts, fief de Pierrepont près Fa- 
laise, 6« de fief; Desmonts, fief de La Pommeraye, 
6* de fief; M. de Donnay, fief de « Bosneil », 8*" de fief; 
le s' de Placy Thiboult, fief de Placy, qualifié plein fief 
de chevalier, et qui cependant par Taveu de 1552 est 
déclaré pour un quart de fief; le s' de Donnay, fief 
de Combray, plein fief; le s^ de Cordey, fief de < Fon- 
tainnes les Roches », assis à St-Germain-le-Vasson, 
plein fief; le s' de La Challerie de Ledin, fief de St-Ré- 
my ; Viel de La Graverie, à Vire, les 2/8 de fiefs à La 
Graverie appelés les fiefs « denfernet etRouxel », com- 
posant un quart de fief ; Pierre-Antoine de Tilly, éc, 
de Crasville, fief de Grasville au-delà de Valognes ; les 
s'" de Cordey d*Arclais, fief d' Ardais dit de Voigny, à 
c St-Marc don » ; fiefs d'Esson, f Cambercour », Mom- 
bray, Panlhou à Versainville, Monfort à St-Lambert; 
372 1. 10 s. 3 d., plus les extensions de fiefs à Vieux et 
Clinchamps. — Reliefs des fiefs sous le marquisat de La 
Motte Harcourt. Fiefs : du Chastel dit de Fontenay (le 
s' de Calmesnil) ; de Culey-le-Palry (Le Vaillant) ; à 
Barenton (le s^de Passais Verdun) ; d' Ardais, à S -Marc 
d'Ouilly ; de Donnay ; de Meslay ; seigneurie de Donnay, 
huitième du fief de Beauvoir, et le liuitième du fief 
de Meslay composant un quart de fief. — Reliefs dus au 
duché d*Harcourt par les hommes possédant en rotures, 
à cause du marquisat de Thury (fragment de registre): 
ales'Dorbigny»,PierreLéHarivel-LesFontenelles,Char- 
les de Repentigny,CharlesBoscher-Le Buisson, Jacques 
Boscher, s' de La Place, Jacques-Philippe de Croisilles, 
écuyer, les s'^ de Montreuil, Dubois-Martin, de Boude- 
ville-Frigault, Louis Gouget-La Vennetière, de Pierre- 
ville, conseiller à Caen, les héritiers Du Haubosq, M. de 
La Vigannerie, M. de Bénouville, le curé d*Esson, la 
d"* de La Rivière et Berthault, notaire, le seigneur de 
Béneauville, écuyer, M. de Cordey, écuyer, M. de Cour- 
tonne, etc. Total : bourgeoisie d*Harcourt, 16 livres 16 

16 sols 1 1 deniers ; grand et petit Valdorne, 8 livres il 
sols ; Esson, 7 sols ; S^-Rémy, 8 livres 10 sols; St-Omer, 
7 livres 2 sols ; S^Benin, I livre 5 sols 3 deniers ; S^ 
Martin, 2 livres 18 sols t deniers ; Bois-Daniel, 13 li- 
vres 4 sols 1 denier ; Hamars, 27 livres 10 sols l denier ; 
Beauvoir, 8 livres 10 sols 5 deniers ; Croisilles, 19 livres 

17 sols 10 deniers. — Reliefs des rotures du marquisat 
de La Motte-Harcourt (fragment de registre) : seigneu- 
rie de Cesny, fieffés du Bois-Halbout, verge d'Ësson, 
St-Benin, verge de Barbery, verge de Clécy et S^-Marc 
d'Ouilly, seigneuries de Grimbosq et de Fontenay. Total 
57 livres 6 s. 6 d. 



SÉRIE E. ^ TITRES FÉODAUX : DUCHE D'HARCOURT. 69 



E. 73 bis. (Registre.) —Moyen format, lâd feuilleta, 3 pièces 

intercalées, papier. 

1S41-1686. — Rentes dues à la terre et sieurie du 
Mesnil-MaQÎcier pour Tannée 1579 et autres années sui- 
vantes : les hoirs Pierre Baîllehache ; les hoirs Thomas 
Lalongny, etc. — Papier journal des rentes de la 
sieurie du Mesnil-Touffray, commençant à la S^*Michel 
1579 : Charles Foret, les hoirs Pierre da La Fosse, etc. 

— « Pappier journal des rentes de la terre et syeurie 
de Urville qui fut à ma dame la chancelière Ollivier, 
commenceant au jour S^-Michel mil cinq cent soixante 
et dix-neuf > : Richard Auvray, Regnault Halley, Jean 
Morel, vicomte de Falaise, les hoirs Maurice de La Rue, 
Richard Picot, Pierre de Laulney, Jacques Du Prey, vi- 
comte de S^Sylvain et Le Thuit, etc. «— Rentes dues à 
cause de la terre et sieurie de Mathan pour 1579; ensui- 
vent les rentes de Gouvix et Quilly dépendant dud. fief 
<le Mathan pour 1579 : Pierre et Robert de Clacy, écu- 
yers, Henri de St^-Marie, s' de « Lespine », etc. — 
Rentes dues à la sieurie de Rupierre pour 1579. — Ren- 
tes dues à la sieurie de Grainville qui fut de Viily pour 
1579 : Richard Collet, écuyer, etc. — Rentes dues à la 
sieurie de Grainville pour le fief Theault pour 157:). — 
Rentes dues à la sieurie de Cingal. — Enregistrements 
des recettes, comptes, charges de prévôts, etc — Re- 
couvert de deux feuillets parchemin de 1541, concer- 
nant, entre autres, Tappel par Mathurin Grassart, pri- 
sonnier au petit Châtelet de Paris, de l'emprisonne- 
ment fait de sa personne par le prévôt des maréchaux 
de France, etc. 

E. 74. (Registre.) — Grand format, 224 feuillets, 3 pièces 

intercalées, papier. 

1462-1616. — Papier journal des rentes de la sieu- 
rie du Mesnil-Touffray, commençant au jour S'-Michel 
(depuis 1591). Recettes de La Fontaine, SaintrMartin, 
de La Fosse, Le Hericy, etc — Papier journal de la 
sieurie de « Moul » à Barbery, « Fresnay-lè-Viel, Moy 
et illecques environ », commençant à la St-Michel 1580. 
Redevables: d*"* Françoise de Thère, veuve de Mathieu 
Le Gaullyer, au droit de Jacques Pierres, les hoirs 
Pierre de La Fosse, écuyer, Thomas de La Rue dit Me- 
line. — « Rentes deuesàMay à cause dud. fief de Moul.» 

— Papier journal des rentes de la terre et sieurie d'Ur- 
ville qui relève du Roi en la « chastenye » de Falaise 
par deux fiefs entiers de chevalier, commençante la S*- 
Michel 1591. De lad. terre dépendait un autre fief entier 
vulgairement appelé le fief de Mathan, à présent réuni 



avec la terre d'Urville, et fait 10 s. t. de rente pour sa 
part d'un anneau d*or valant 20 s. t. allant au • comp- 
teur » du Roi en son domaine à Falaise, duquel fief de 
Mathan relevait aojsiennement un membre de fief appelé 
le fief Alexandre, jadis réuni ; à S^-Germain-du-Grioult 
y a 1/8* de fief à court et usage, redevables: Guillaume 
de Clinchamps, s' et patron de S^Germain-du-Crioult; 
Jean Horel, seigneur de La Gourt Bonnet, vicomte de 
Falaise, à présent ses hoirs, tenant une vavassorie à 
Cintheaux nommée la franche vavassorie Rauit Bénard; 
les hoirs Maurice de La Rue; les hoirs Jean de La 
Ville, Jean et Christophe de Launay , Pasquier c Dussy », 
etc.; verge de Bretteville et Quilly. Charles Ëssillard, 
Jacques Du Prey, vicomte de St-Sylvain et Le Thuit, 
etc. — Papier des rentes dues à cause du fief de Mathan 
dont le chef est assis paroisse d*Urville et s*étend en 
plusieurs autres paroisses, commençant à la S*-Micbel 
(591: en relèventdeux membres de fiefs à Quilly, appe- 
lés les fiefs de Lespine et de Toussard, par deux huitiè- 
mes de fief, tenus par Guillaume de S^^-Marie et la 
fille de Charles de S^-Marie, écuyer, femme de Le 
Sueur, s' de -La Fresnée ; autres redevables, René de 
La Rue (rentes amorties par échange avec Adam de 
Lallongny). Rentes dépendant du fief de Mathan à 
Gouvix : les hoirs Pierre et Robert de Clacy, écuyers, 
— Rentes dépendant de Rupierre pour 1591 et sui- 
vants. — Rentes dues à la sieurie de Grainville pour le 
fief qui fut de Bylly, commençant à la S^Michel 1591: 
Richard Collet, écuyer, les hoirs Jean de S^-Jean. — 
Rentes dues à la sieurie de Grainville pour le fief de 
Theaulx : Marin de St-Jean. — Rentes dues a la sieurie 
de Cingal pour la verge de Billy : Philippe de Blanc- 
vil lain, écuyer, le s** de Cingal. — Rentes dues à la 
sieurie du MesniUM&nicier : Richard Collet, éc, s' de 
Tilly, aîné de la vavassorie de La Londe. — « Mémoire 
des contractz dont j'ay receu le XIII* depuys le premier 
jour de juin 1598 »: Jean Basire, sieur de Cardonné, 
Jean de Gournay, Jacques Le Brunet, écuyer, sieur des 
Palliëres, etc. ; « mémoire de quelques contraetz qui 
ont esté mis vers moy par le s^ des Palliëres pour les 
voir > ; analyses de titres concernant Bretteville-sur- 
Laize, Quilly, Grainville, Mesnil-Touffray, Urville, 
Mesnil-Manicier, etc. — Sur le feuillet de garde, notes 
concernant les années 1452, 1462, 1472. — La fin du 
registre en mauvais état de conservation. 

E. 74 bis. (Registre.) — Grand format, 2t0 feuillets, papier. 

1S98-1622. — Papiers journaux de recettes des cens et 
rentes: de laseigneuriedu .Mesnil-Touffray, commençant 



1 



70 



ARCfflVES DU CALVADOS. 



àla St-Michel 1607. Apprécies pourfroinent,orge,avoine, 
ehapons, gélines, œufs (i608-t612). Sommier des paie- 
ments : ÉtieDoe de La Fosse, écnyer, ou set représe»^ 
tants, les hoirs Pierre de La Fosse, prêtre, les tenants dé 
la maison du Pied du Mont, assise à Bretteville-sur- 
Laize, etc. ; en 1611, recette de Léonard de Baize, 
curé du Mesnil-Touffray, pour treizième ; — du fief de 
« Moul » assis à Barbery, Fresney-le- Vieux et ailleurs; 
les héritiers ou représentants de Françoise de Thère, 
veuve de Mathieu Le Gaullyer, etc. ; — du fief de Gar- 
salle assis en la paroisse de May et aillenrsoù il s'étend, 
commençant à la St-Michel 1607 ; en marge, addition: 
led. fief appartient à présent à Pierre de S'*-Marie par 

contrat de vente A lui faite « en Tan VI** » (blanc) : 

les hoirs messire Raul Girauld, à présent Charles 
Baillehache, procureur au siège présidial à Caen, Jean 
de St-Jean, Michel Marie, tabellion, la d*^^ de Tour- 
nay, etc. ; — de la seigneurie d'Urville, qui est une 
chàtellenie tenue du Roi en sa chàtellenie de Falaise, 
commençant à la St-Michel 1607 ; apprécies de 1608 à 
1613 ; fief Gampion à S^-Germain-du-Grioult, fieffé à 
Guillaume de Clincharap, sieur et patron dud. Heu ; 
fief de Rucqucville ou de Cambcrnon, à Rucqueville 
près Bayeux, appartenant à Pierre de Lalongny, sei- 
gneur du Mesnil-Touffray ; membre de fief à Fourneaux 
près Falaise, dont est tenant M. de Vanembras, écuyer, 
sieur de Mieux ; vavassorie du Chesnay, qui était 
anciennement un quart de fief; franche vavassorie 
Raul Besnard à Cintheaux ; Gilles Basire, s' de Car- 
donné, etc. ; verge de Brettevitle et Quilly, Jacques 
Du Pray, éc, vicomte de S^-Sylvain, à présent ses 
hoirs, Pierre Le Brunet, éc, s' de St-Morice, fils de 
Christophe ; verge ou fief de Mathan qui fut ancienne- 
ment à Gilles de Lalongny, éc, à présent réuni, s'éten- 
dant A Quilly, Fresney-le-Puceux, Cintheaux, Brette- 
ville-le-Rabet, Gouvix, etc., duquel fief ou verge 
relèvent deux membres de fiefs, appelés de Lespine et 
Touzard, dont le chef est assis à Quilly, possédés l'un 
par Guillaume de S**-Marie l'autre par l'héritière de 
Charles de St*-Marie, écuyer, femme de Le Sueur, s' 
de La Fresnaye ; pour ce dernier, débat de tenure 
entre le seigneur d'Urville et Guillaume de S**-Marie, à 
cause de son fief de Lespine ; rentes dépendant? du fief 
ou verge de Mathan assises A Gouvix : les hoirs Robert 
et Pierre de Clacy, écuyers ; Rupierre ; treizièmes, 
recettes de Pierre Collet, écuyer (1608), Jacques Fou- 
chault, contrôleur en TËlection de Falaise (1608), etc.; 
— de la terre et sieurie de Grainville pour ïe fief qui 
fut de Billy, le chef aud. lieu et s'étendant à 8t-Ger- 
main-le-Vasson, Gingal, etc. ; — des rentes dépendant 



de la verge de Cingal au fief de Grainville qui fut de 
Billy ; -— du fief de Grainville qui fut de Theault ; — 
du fief et seigneurie du Mesnil-Manicier, demi-fief de 
chevalier tenu du Roi, assis à St-Germain-le-Vasson : 
Guy Aupoys, héritier à cause de sa femme de Pierre de 
Thère, s*" de Livet, etc.; note sur aveu en 1571 par 
Guillaume Rouxel, curé de La Brillette, comme curé 
ou chapelain dud. lieu ; — du fief et seigneurie d'Ouilly- 
le-Tesson, appartenant à la fille de M. d'Urville, à 
cause de c Jenne » d*Assy, sa mère, lad. terre tenue en 
parage par un tiers de fief de chevalier ; en relèvent le 
fief de Soulengy appartenant au s*" d'Aubigny. le fief 
du « Thilleuil en Auge », appartenant aud. d'Aubigny, 
le fief de Tilly près Caen, assis aud. lieu, qui fut au 
Gardeur, et appartient à présent au s' d'Allemagne: 
les abbesse et religieuses de Villers-Canivet, etc. ; — 
rentes diverses de Louis de Sarcilly, écuyer, d'Ernes, 
les hoirs Antoine Desbuatz, éc, s' du Jardin, les hoirs 
Guillaume Le Mière, curé de Grainville. — Copie 
de procuration de Charles de Lalongny, chevalier 
de Tordre du Roi, gentilhomme ordinaire de sa cham- 
bre, s' et patron d'Urville, Mesnil-Touffray et Grain- 
ville, à Marie Moreau, son épouse (1604, ss.) ; quit- 
tance dud. de La Longny à André Négrier^ receveur 
général des finances à Caen, pour rente sur la recette 
générale de Caen à cause de lad. Moreau, précédem- 
ment veuve de Jean Dupont, s"" de Larray, maître d'hô- 
tel ordinaire du Roi ^1607) ; copies d'actes notariés 
concernant Grainville, etc. ; ventes de prés, récoltes de 
blé, seigle, froment, orge, avoine ; — rentes hypothè- 
ques payées à Gaspard Le Marchand, s' d'Outrelaize, à 
M. de Boislévêque, à Pierre Morel, s' de « Garsalle », 
etc. — De l'autre côté du registre, sommier de rentes 
dues à l'église du Mesnil-Touffray. — Gravement en- 
dommagé aux d'" feuillets; manquent les feuillets 
157-184. 

E. 75. (Registre.) — Grand format, 22 feuillets, papier. 

li76-lMt. — Exécutoire délivré en la juridictioD 
ordinaire du bailliage de Thury par David Signard, 
sienr du Désert, bailli de Thury, pour l'adjudication 
pendant 3 ans du revenu du marquisat tant général 
que particulier des offices, fermes, terres, rentes et 
autres droits et revenus en dépendant : tabellionage 
de Hamars, à François Le Bissonnois, 33 livres ; tabel- 
lionage de Clécy et Pont d'Ouilly, à Jean Le Rocher, 
3g L ; tabellionage de Pont d'Ouilly, à Gilles Laisné, 
18 L, etc. (1633). — R^eouvert de parchemin de 1876, 
reconnaissance pour Marie Phelippe, veuve de Richard 
Le Marchand. 



SÉRIE E. - TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 71 



E. 7C. (2 cahiers.)— Grand et moyen format, li feuillets, papier. 

1670-XVIir siècle» — État du revenu du marqui- 
sat de Thury, ensemble du marquisat de La Motte- 
Cesny et du comtéde Cisay, des terres d'Urville, S^- 
Germain-ie-Vasson, Mesnil-TouiTray, Pont d'Ouiily, 
St- Bénin, S^-Martin-de-Sallen, et de la seigneurie de 
Beauvoir, assise à Esson, avec les rentes de la fiefferme 
de Groisilles et des fermes du Pont d'Ouilly (1670). — 
État et mémoire des biens et rentes seigneuriales dont 
« La Pommerey » a fait recette depuis 1670 jusqu'à 
présent, suivant ses baux, pour servir de renseigne- 
ments desd. rentes et redevances assujetties aux sei- 
gneuries relevant du duché de Harcourt, ci-devant 
marquisat de Thury, avec indication de titres, notam- 
ment aveux, y relatifs; à la suite, pièces concernant les 
moulins et le bateau de la Bataille ; précédé d'états de 
gages-pièges : seigneurie de Hamars, de 1595 à 1702 ; 
bourg d'Harcourt, 1648 à 1702 ; Glécy, 1590 à 1701 ; 
Beauvoir, 1668 à 1702 ; fiefferme de Groisilles, 1609 à 

1701 ; St-Omer, St-Rémy et La Mousse, 1620 à 1702 ; 
St-Benin pour la verge de S^-Martin de Sallen, 1611 à 

1702 ; Bois-Daniel et petit Valdorne, 1622 à 1702. 

E. 77. (Registre.)^— Grand format, 164 feuillets, papier. 

1682-1992. — Papier journal du revenu des biens 
du marquis de Thury, srtués à Thury, Beauvoir, P)a- 
cy,S*-Benin,Ponl-d'0uilly,Clécy,S*-Germain-le-Va98Oû, 
Mesnil-TouiTray, UrviHe, marquisat de La Motte-Cesny, 
Bois-Halbout, Grîmbosq, « Bohons », Âmfrévîlle, bois 
de Ganivet et forêt de Cinglais. En tète, table des fer- 
mes, par terres. — Sergenterie de Thury, affermée à 
La Fosse, sergent ; — tabellionage de Thury, affermé 
à Jacques Bertbaut par 60 livres par an ; — eoutume 
de Thury, affermée à François et Adrien Dodeman pour 
3 années eammeneées le 17 mars 16W>, par &50 livres 
par an ; — four à ban, affermé pour 3 ans à Jean llfr- 
nault, d'EssoD, moyennant 150 livres par an ; — ferme 
do contrôle et marquedes cuirs à Thury, affermée pour 
5 ans à François Le YaTassetir, Jean et GniHaumpe Le 
Febvre, par 270 livres par an ; — grande prairie, 
affermée à René Dumont et Le Harirel par 660 livres 
par an ; — ferme de rhôtellcrie de Thury ; — ferme dvt 
bateau de Thury avec le pré de Fattaehe dudit bateau, 
affermée par 190 livres ; — ferme des moulins de Thury 
avec le pré de la Chaussée, affermée à Thomas Le 
Petit, à la caution de la d*** de S*-Pierre et de ses fils, 
par 600 livres ; — mouKns de Beauvoir, affermés iOO, 
puis 110 livres ; — moulin Poucquet ou moulin de S*- 



Benin, affermé à Jean Desehamps par 250 livres, à 
charge que s'il paie bien 200 livres par aa il sera 
quitte ; — eoutume du Pont^'Ouilly, Affermée par 
180 livres ; — St-Germain-le*VassoQ, ferme du Mesnil- 
Manicier^ affermée par ait second bail à Louis Le Mar- 
chand, avec les rentes seigneuriales de St-Germain, par 
500 livres ; — ferme de Mathan à Urville, affermée à 
Grandmont par 750 livres ; — moulins d'Urvilie, affer- 
més à Thomas Loriot par 350 livres ; — rentes aeigneu- 
riales de Gesny, affermées par l.OiS livres ; — ferme 
du château de La MoUe, à Gesny, affermée à Charles 
Essillard par SOOlivres ; — moulins de La Motte Ceany, 
affermés à François Picquot par 190 livres ; — ferme 
des bois de Grimbosq ; — ferme des baronnies de Méry 
et Cléville, affermée 2.200 livres ; — herbage d'Orléans, 
affermé à François Pesquet par 3.000 livres, payables 
à Paris à Monseigneur ; -^ fiefferme de Bohons avec la 
Table de Carentan, affermée à Urbain Fauvel par 1.800 
livres ;— le marquis de La Paluelle, faisant 1.071 livres 
de rente ; -^ bois de Ganivet, affermés pour 10 ans, 10 
coupes égales, par 750 livres par an, etc. — Enregi»- 
trements des paiements (sommier). 

E. 78. (Registre.y— Grand format, 50 feuillets, papier. 

1699-17M. — Sommier de recette, avec enregistre* 
ment de paiements. A Fontenay, tènement auxDannois, 
contenant 3 acres 3 vergées 1/2, sujet en 8 boisseaux de 
froment à la S^-Michel, le tiers d'un chapon et 12 de- 
niers à Noël (indication d'aveux de 1682, 1685 etie96); 
tènement qui fut Bence» tenants M. de Nerval, au droit 
de Jessé Piédoux, etc., pour 3 portions de terre et mai- 
son au hamean de Verrières, 20 sols; — verge de Glécy* 
ravassorie de la Filleresse, assise à Si-Marc-d'Onilly, 
au hameau d'Arclais, contenant 16 acres, sujette à 21 
sols, par Charles-David Enguerran, prêtre, ou Jacques 
Enguerran, Gtaarles, éc., s' d' Ardais, etc. ; vavassorie 
et la Vandrîe, contenant 80 acres, sujette en 21 sols 

4 deniers et 4 chapons, iacqaes Quentin, prêtre ; Gnil- 
lamne de S^«-Marie, éevyer, sievr de GarceUe^ au drnt 
du s' de Bricourt et de Thomas de La Fontaine, sujet en 
1 16 boisseaux 2/4 d'avoine, 3 livres 10 sols 2 deniers, 

5 poules et 50 œufs; — la comtesse de Franquetot, pour 
la ferme de La Flague, sujette en 22 boisseaux 1/2 d'à* 
voine, 2 chapons 2 poules et 10 sols ; tènement des Gos- 
tièrea et clos Paris, sujet en 57 boisseaux d'avoine, 2 
poules, 20 œufs, Z corvées de harnais et 1 journée 
d'août à faucille et 18 deniers de rente censive ; — à 
Ësson, vavassorie de Larguillier, sujette en 16 sols 8 
deniers et S chapons ; vavassorie Auvray, sujette en iO 



1 



72 



ARCHIVES DU 



sols d'argent, 4 chapons, 4 deniers, 40 œufs et 1 brebis 
de brebiage de 3 en 3 ans ; '— tônemenl du Champs 
du Bois, assis à Barbery, contenant 3 acres, sujet en 
li boisseaux d'orge 3 poules et 2 deniers, possédé par 
Joseph de BeUeniare,chevaiier, seigneur deVal-Hébert, 
à cause de son épouse, etc.; — verge de Gesny : va- 
vassorie de la Coquerelle, contenant 11 acres, sujette 
en S sols d'argent, 14 boisseaux de froment, 1 livre de 
poires et 3 noix de rente censive ; parmi les tenants, 
l'abbaye du Val ; — vavassorie Val Le Roy sise à Don- 
nay, sujette en 24 boisseaux d'avoine, tenant Pierre 
£llie, écuyer, receveur des tailles en TËlection de Fa- 
laise; — tènement Baccon; parmi les tenants, Jacques de 
Malfilastre, vicomte de S^-Pierre-sur-Dives; — tène- 
ment Castillon, sujet en 4 boisseaux de froment et 4 
boisseaux d'orge, tenants Georges du Rozel, écuyer, 
sieur de Caigny, et Catherine Fresnée ; — fief Hal- 
bout, sujet en 10 boisseaux d'orge, 4 chapons, 6 pou- 
lets, 1 poule, 10 œufs, 6 citrons et 6 oranges, tenants : 
les représentants de Guillaume de Brossard, écuyer, 
de Pierre Maheut, de la d^'^^ de Sagy, François et Phi- 
lippe Fiant, la veuve et enfants Charles Lenormand; — 
M. de Fresné Cingal, le prieur de Buron, le curé de 
Fresné, le s' de Valhébert, au droit du baron de 
Curcy, sujet en 16 boisseaux d'orge, 4 boisseaux d'ar 
voine, 4 chapons, 4 deniers et 16 sols d'argent, 1 poule 
et 10 œufs. — En tête, table des articles. — Ledit re- 
gistre contremarque d'Harmônville. 

E. 79. (Registre.) — Moyen format, 56 feuillets, papier. 

1727-1781. — Journal de recette des rentes seigneu- 
riales de l'ancien marquisat de Thury, depuis et com- 
pris 1707 jusqu'en 1719, dont Nicolas Âumont a com- 
mencé à faire la perception le 1*"' octobre 1727, 
conformément à l'ordre de la maréchale duchesse 
d'Harcourt (arrêtés de comptes faits par Frasier en 
1731) ; de l'autre côté du registre, recette en argent el 
grains des rentes seigneuriales de 1720 à 1727, dont 
ledit Aumont a commencé la perception le 1*' octobre 
1727. — Recettes de 1727 à 1731. 

E. 80. (Registre.) -Grand format, 48 feuillets, papier. 

1729-1 74S. — Journal de la recette et dépense faites 
par r^icolas Aumont, receveur des rentes seigneuriales 
du duché et pairie d'Harcourt, à commencer du l*" jan- 
vier 1729. Reçu : 7 janvier 1729, 24 livres de Charles 
d'Aumesnil ; 23 janvier, 12 livresdus'de Bellemare, 
de Hamars; 5 février, de M"* des Grands-Champs, de 



CALVADOS. 

Pont-d'Ouilly, 12 1. ; 17 février, 2 livres 10 sols de Jean 
de Bellétoille, ci-devant fermier des terres du Rocquais 
de Cesny ; 22 février, du s' du Val, procureur de M. de 
La Vigannerie, 12 1. ; 20 mars, 280 livres du s' de Bros- 
sard ; 26 avril, 20 livres du s** de Caumont, pour 
M. de LaVandie; 12 juillet, 36 livrés de Robert de 
Beaunieux; 15 septembre, 100 livres du curé de Grim- 
bosq; 15 février 1730, 11 livres 17 sols de Michel Vas- 
sel, s' du Clos ; 31 octobre,15 livres de M"^ de Courcy ; 
avril 1737, 1.000 livres de Desormeaux pour vfn de 
bail ; 13 février 1739, 500 livres de Charles de Launé 
pour M"*® d'Angerville ; 11 février 1741, de la veuve 
Mezerey par Marguerite Le Rebourg, acompte sur la 
fieffé des enfants de Mezerey, etc. — De l'autre 
coté du registre, c journal pour l'ardoise » : 1730, 151. 
le 4 mil » ; 1731, 7 1. 10 s. le « mil », etc. 

£. 81. (Registre.) — Grand format, 883 feuillets, papier. 

1718-1748. — Sommier de recettes. Rentes seigneu- 
riales du duché d'Harcourt, dont le maréchal d'Har- 
court fait faire la régie par Gaspard Lesecq. Coutume 
du marché d'Harcourt, nouveau bail fait à Jacques Le 
Petit-les-Jardins, fils de feu Jean Le Petit, de S'-Martin 
de Sallen, pour 6 années commencées à la S'^-Michcl 
1713, moyennant 710 livres de fermage annuel, paya- 
bles en 4 termes et par avance, sans pou- 
voir le fermier prendre aucuns droits ni coutume 
sur la foire de carême ni sur les bestiaux ; — petite 
foire d'Harcourt, tenue le 127 février 1714, le maréchal 
duc d'Harcourt y a fait percevoir un demi droit ayant 
produit 153 livres 2 sols ; celle tenue le 7 mars 1719 
a produit 262 livres '6 sols sur lesquelles il a été payé à 
15 particuliers qui ont gardé les barrières 1 1 livres 5 
sols, à 4 gardes 4 livres, pour le papier pot 3 livres 
et à l'écrivain 1 livre 10 sols; — greffes de la justice du- 
cale, affermés à Marc Broquet par 150 livres ; le 12 oc- 
tobre 1727, la maréchale duchesse d'Harcourt a arrêté 
son compte en faisant remise à sa veuve de 51 livres, 
plus delà somme de 137 livres lOsols, en considération 
des papiers des greffes remis au chartrier ; — hôtellerie 
de La Croix Blanche ; bac ou passage de la rivière 
d'Orne; moulins; sergenteries ; tabellionage de Hamars 
affermé à François de Vaux, ci-devant notaire à S^- 
Sylvain, pour 9 années, moyennant 12 livres par an, 
ledit bail a été résilié attendu que ledit de Vaux a été 
interdit faute d'avoir comparu aux pieds; tabellionages 
de : Harcourt ; Placy ; Pont d'Ouilly ; Clécy, St-Lam- 
bert, La Villette, St-Marc d'Ouilly et autres paroisses 
dépendant directement et nûment du duché d'Harcourt; 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



de Clécy, dépendant de la haute justice de La Car- 
neille,8'étendant àClécy, S*-Benin, S'^-Marlinde Sallen, 
La Villette, etc. —F. 286: le maréchal duc d'Harcourt 
et Madame ont acquis la terre de La Carneille de la 
comtesse de La Ferrière, devant BalJly et Aveline, no- 
taires au Chàtelet de Paris, le 14 août 1714 ; recettes 
y relatives. — Produit de la carrière d'ardoise; mine 
de fer qui se prend sur les buttes d'Enfer, baillée à Gil- 
les Bourse, marchand bourgeois de Gaen, moyennant 
1.000 livres de fer qu'il doit donner par an ; autre bail 
à Philippe Marc, marchand de Caen, moyennant 
1.200 livres de fer par an. 

E. 82. (Registre.) — Grand format, 382 feuillets, papier. 

1742-1770. -— Sommier de recettes : forêt de Cin- 
glais ; renies seigneuriales et treizièmes ; greffe d'Har- 
court, dont est fecraier Charles Le Harivel, par 100 li- 
vres; greffe de La Carneille, dont est fermier Jacques 
Le Roy ; notariat et tabellionage d'Harcourt, Michel 
Le Rebour, 107 livres; tabellionages: de Hamars, Ni- 
colas Gouget, Jean-Jacques Gouget, etc. ; du Pont 
d'Ouilly, Jean Mauduit, etc. ; .de Clécy, François-An- 
toine d'Aise, Pierre Bellenger; de La Carneille, Jacques 
Graindorge (15 livres par an) ; de Rânes, Jacques 
Bisson (10 livres) ; du Font-Écrépin , t Norbet »- 
François de Courmaceul, huissier de police à Falaise, 
(171. 10s.);— tabellionage et sergenlerie de Clécy. Pierre 
Anguerand de Laune, 60 livres ; — grande sergenterie 
d'Harcourt,Pierre Routier, 40 I.; — sergenleriè de Ha- 
mars, Pierre Le Pelit ; — sergenterie de Clécy et Vieux 
pour La Carneille, François Descouflet; — sergenterie 
de Clinchamps, Jean Heusé (mort insolvable, personne 
ne demande celte sergenterie);— coutumes: d'Harcourt, 
Pierre Mallet (1170 1.); du Bois-Halbout, veuve Gilles 
Couture et son fils (700 livres et 4 chapons gras) ; du 
Pont-d'Onilly, Jean Le Comte (190 livres) ; - diver- 
ses fieffés de maisons, moulins de Beauvoir, Pouquet, 
de La Motte ; four à ban de Grimbosq : buttes de Beau- 
mont ; — moulins d'Harcourt et petits prés du ch&teau, 
affermes à Philippe du Velleray par 978 livres ; — 
moulin foulon affermé à Nicolas Biaise par 110 li- 
vres ; — moulins de Pont d'Ouilly et de Grimbosq ; 
— moulins, coutume, foires et marchés de La Car- 
neille, Pierre et François Gesmy, par 880 livres ; — 
four à ban d'Harcodrt, la veuv^ de Jean Regnault par 
268 livres et 2 chapons gras ; —hôtellerie de la Croix- 
Blanche ; — bateau d'Harcourt, Pierre Gruce, par 220 
livres ; — baronnie de Cesny, fermier Jacques Le 
Dru, par 1800 livres et 6 chapons ; — ferme du vieux 
Calvados. — Série E. 



73 

château de La Motte, Jean Berthelot par 660 livres et 
. 6 chapons gras ; — geôle de La Carneille, affermée à 
Jean Clerembaut par 30 livres; — terres de la Guin- 
guette. Etc. 

£. 88. (Registre.) — Moyen format, 148 feuilleU, 12 pièces 

intercalées, papier. 

17SO-1757. — État de reste des rentes foncières et 
seigneuriales dues au duché et pairie d*Harcourt, de 
1744 à 1749, suivant la commission et procuration don- 
née par feu le maréchal-duc d'Harcourt, devant les 
notaires du Chàtelet de Paris le S3 octobre 1744, régie 
de Jean-Jacques Gouget Decoty, m'', demeurant à Har- 
court, commencé le 3 août 1750 : Croisiiles, Henri de 
Fribois, éc, s' de a Benou ville », aîné de la vavasso- 
rie de la Moissonniëre ; Louis-Guillaume de Cordey, 
écuyer, seigneur d'Orbigny,St-Pierre-la- Vieille et autres 
lieux, héritier en partie de Jean-Léonor Le Gardeur, 
écuyer, lieutenant criminel à Caen, pour vavassories 
et fiefs ; Charles de Cordey, écuyer, chevalier d'Orbi- 
gny, et Bernfird-Baptiste-Glivier Baudouin, écuyer, 
seigneur et patron d'Ëspins, Joseph Baudouin, écuyer, 
chevalier d'£spins, etc., en partie héritiers dud. Le 
Gardeur ; le seigneur de Courtomer ; M"* de Vaux Mi- 
chel; Pinçon, avocat à Cacn; — Barbery : tes abbé 
et religieux de Barbery, pour le tènement Thorei assis 
délie des Champs Medard, 16 boisseaux d*orge, plus, sous 
le tènement aux Rossignols, 20 sols3deniers; — tenants 
noblement à St-Martin de Fontenay (apprécie du fro- 
ment de 1749) : les veuve et héritiers du s*" de Carbon- 
nel, représentant Jacques de fc Belhache », écuyer, 
sieur du Hamel Beviumont, par acquêt de Nicolas de 
Marguerie, éc, tenant le fief du Ch&tel assis à S''^Mar- 
tin de Fontenay, à présent M. de Calmesnil, ayant 
épousé la fille de M. de Carbonnel ; tenants en rature à 
Fontenay, Louis Pelfresne, garde du Roi, fils François, 
en son vivant avocat à Caen ; la dame Piédoue de 
Vaux de Nerval ; M. du Bourneuf, pour le fief de Don- 
nay, SOsols; — grande verge de Cesny-en-Cinglais : 
François de Brossard, écuyer, représentant Jean-Jac- 
ques de Brossard, prêtre, son oncle; Jean Huard, chi- 
rurgien ; les veuve et héritiers de Gaspard Planquette ; 
Pottier, élu à Falaise; Hélie de Donnay, éc, seig' dud. 
lieu ; Pierre-Georges Aupois, écuyer, seigneur d'Es- 
pins, pour 3 vergées de terre, 1 boisseau de froment, 1 
boisseau d'avoine et 7 sols (doit 6 années de 1744 à 
1749) ; le s' d*H)ntremont, écuyer, représentant le s*" de 
Beaumanoir, écuyer, son beau-père ; Ménard de Cou- 
vrigny, écuyer, tenant entièrement la vavassorie Le« 

10 



74 ARCHIVES DU OALVADOS. 

mière; le curé d'Espins ; les prêtres et clercs de Fre&- 
ney-le- Vieux, pour 3 vergées de terre à Cesnj compo- 
sant le tènement qui fut à Etienne Delahaye, par dona- 
tion de la d"* de Fresoey , 8 sols de cens, 1 géline et 10 
œufs, ce qui fait par an 1(î sols (doivent 6 années de 
1744 à 1749) ; le prieur de la chapelle de S^-Nicolas de 
Huron, pour 4 acres nommés le clos de Loraille, et par 
fieffé de Richard de Tournebu, seigneur du marquisat de 
La Motte en 1408« 42 sols et 2 chapons, total 3 1. 2 s., 
etc. ; Jacques Bourguignon, s' du Perrey, marchand à 
Gaen, par acquêt de Catherine-Françoise Baudouin 
de Fresney-Cingal; fille et unique héritière de Pierre* 
Henri Baudouin de Fresney-Cingal ; — fieffés du Bois- 
Halbont ; — Grimbosq ; — Bois-Daniel : Henri-René 
Le Vaillant, écuyer, seigneur de Culey-le-Patry, pour 
sa pêcherie et ile du moulin du Bois-Daniel, SO sols de 
cens ; les veuve et héritiers de François de Montreuil, 
conseiller au bailliage et siège présidial de Caen ; Tho- 
mas, Bellenger, s'* des Crières ; — verge de St-Martin 
de Sallen et S'-Benin ; le s"" de La Carelle Bource, les 
héritiers d'Odet Boscher, sieur du Buisson, pour 3 ver- 
gées à la Crette Herpin, etc. ; — chàtellenie de Clécy 
et extensions dans S^-Mare d*Ouilly, La Villettc et S'- 
Lambert : les héritiers de Charles de Tournebu, écuyer, 
s' de La Tour, et aines de la vavassorie des Jardins qui 
fut k Maheult La Rousse, 2 sols ; le s' de La Bode- 
rye, écuyer; Héroult du Mouttier, conseiller au bail- 
liage et siège présidial de Caen, fils et seul héritier de 
Jacques Héroult, sieur d'Hérouvilie, conseiller du Roi, 
bailli d'Harcoart, représentant Bru net de Rancy; les 
héritiers de Charles de Malfilastre, écuyer, s' de La 
Grussiëre, comme aîné de la vavassorie qui fut à 
Grusse ; les héritiers de Pierre de *Halnault, écuyer, 
s' de Cantelou, pour le tènement du Bosq-Jourdain^ 
contenant % vergées en brières et bois taillis, à la 
St- Jean-Baptiste, 1 chapeau de roses vermeilles ; de 
St-Lambert Le Vaillant, écuyer, pour 6 acres de terre 
sous le tènement du clos Collas, 12 sols, etc. ; — bour^ 
geoisie de La Mousse, JacqueS'-Philippe de Croisilles, 
écuyer, pour ses maisons et héritages aud. lieu ; les hé- 
ritiers du curé de La Mailleraye ; Frasier, intendant du 
maréchal d'Harcourt et lieutenant général au bailliage 
dudit lieu, à cause de sa femme, fille de feu Louis Mo- 
reau et de noble dame Angélique Du Vey ; — St-Rémy; 
St>Omer; — Hamars : les héritiers de M. du Hanbosq ; le 
s' des Paliière, ayant épousé M"* de Vaucelle ; Maxim!- 
Ken-Constantin Anzerey, seigneur marquis de Courvau- 
don ; leprésidentde Courvaudon ; les'^dePanthou, écu- 
yer, héritier de Jean-Baptiste de Panthou, s' des Preys ; 
le marquis de Bénouville, à la décharge du s' de La Vi- 



gannerye ; François Carel, tenant du fief Coigny ; — 
bourgeoisie d'Harcourt : Nicolas Gouget, notaire apos- 
tolique, pour sa maison proche le*presbytère; — St^Lau- 
rent de Condet : les représentants Jacques de S'^^-Marie; 
les héritiers de Gabriel-François Piédoue, écuyer ; — 
François Aumont, curé d'Esson, etc. — A la fin, table 
des seigneuries contenues au présent registre ; notes sur 
le plat et le feuillet de garde. 

E. 84. {Registre.) — Petit format. 245 feuillets, 6 pièces inter- 
calées, papier. 

1766-1788. — Portatif de recette des rentes foncières 
et seigneuriales de toutes les seigneurien et paroisses 
faisant rentes au duché et pairie d'Harcourt, apparte- 
nant à Anne- Pierre d'Harcourt, duc d'Harcourt, pair 
de France, lieutenant général des camps et armées du 
Roi, chevalier de ses ordres ;en marge: chevalier de 
Tordre du S^^Esprit en 1756), gouverneur des ville et 
souveraineté de Sedan et pays, lieutenant général de la 
province de Normandie, gouverneur du vieux palais de 
Rouen, garde de Toriflamme de France, et plusieurs au- 
tres dignités, terres et seigneuries, dans lequel portatif 
sera porté en abrégé la quotité et quantité des rentes 
dues par an par chaque particulier, etc. ; contiendra 
aussi ce petit registre un état de reste des années précé- 
dentes de 1750 à 1754, et ce qu'il reste du aux héritiers 
du maréchal d'Harcourt de 1744 à 1749, lesd. rentes sei- 
gneuriales régies par Jean^Jacques Gouget Decoty, mar- 
chand à Harcourt, le présent commencé le 4 septembre 
l7o9. — Fiefferme de Croisilles : Henri de Fribois, écu- 
yer, sieur de < Beniauviile ifaîné de la vavassorie de La 
Moissonnière, doit 12 sols de cens, 6 gélines, 6 
deniers, 60 œufs, 2 corvées de charrue. Tune avant et 
Tautre après Noël, estimés, la géline à 6 sols, la 
^Qaine (i*0i,ufs à 2 sols ct la corvéc à 20 sols, en tout 100 
sols 6 deniers ; Louis-Guillaumo de Cordey, écuyer, 
seigneur d'Orbigny et autres lieux, héritier en partie de 
Jean-Léonord Le Gardeur, écuyer, lieutenant criminel 
à Caen; Bernard-Baptiste-Olivier Baudouin, écuyer, 
seigneur d'Espins ; le seigneur de Courtomer, représen- 
tant le seigneur maréchal de Coigny; — Barbery : Pon- 
che, notaire ; les abbé et religieux de l'abbaye, tène- 
ments Thorel et aux Rossignol, 16 boisseaux d'orge et 
1 livre 3 deniers ; — S*-Hartin de Fontenay : M. de 
Galmesail, écuyer, époux de la seule ûlle et héritière 
du s*" de Carbonnel* pour le fief du chàlel, 78 bois- 
seaux de froment mesure ancienne de Caen, revenant 
à 62 b% mesure actuelle ;— S*-Andrô de Fontenay : M"*« 
Piédoue de Vaux de Nerval et Guillaume Devinard, 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT, 75 



pour le iènemeat de Bance, 12 sois 9 deniers ; — 6ef de 
Donnay, Hélie de Donnay, tenant led, fief, relevantno- 
Mement do marquisat de La Moile Gesny» 30 sois ; — 
grande verge de Cesny, François de Brossard ; le prieur 
de la chapelle St-NicolasdeBuron ; François Geoffroy, 
au droit de Clémeot de La Rivière, écuyer, sieur de 
Meuvaines, à cause de sa femme, fille de Joseph de Bel- 
lemare, écuyer, s** de Valbéi)ert, celui-ci à cause de sa 
femme, fille et unique héritière de Pierre de Blanche- 
cape, pour maisons et terres sises au Mesnil-Saulee ; les 
filles et héritières de Louis Lesueur,s'des LongChamps, 
pour héritages à Grimbosq, 78 boisseaux d'avoine et 
41 sols 3 deniers ; — seigneurie du Bois-Daniel : les hé- 
ritiers de François de Montreuil, doyen des conseillers 
du bailliage et siège présidial de Caen. pour plusieurs 
maisons et héritages sous lad. seigneurie, 49 boisseaux 
d'avoine et 2 livres 15 sols 8 deniers ; — châtellenie de 
Gléey et pour La Motte/ avec extensions à S^-Maro- 
d'Ouilly, La Villette et S<-Lambert : les héritiers de 
Charles de Ton rnebu, écuyer, sieur de La Tour, aine de 
la vavassorie des Jardins, 2 sols par an ; Jean de Quain- 
dry, fiis Jean ; les héritiers de r4harles de Malfilastre, 
écuyer, sieur de La Grussiôre, comme aîné de la vavas- 
Borie qui fut à Grasse, 2 livres ô sols 6 deniers ; les hé • 
rttiers de Pierre deHainaull, écuyer, sieur de Cantelou, 
pour le tènement du Bosq Jourdain, un chapeau de 
roses vermeilles estimé 10 sols ; — bourgeoisie de La 
Mousse : Jacques-Philippe de Uroisilles, écuyer ; Fran- 
çois Le Neuf, avocat au Parlement; Berthault, avocat; 

— seigneurie de Hamars : les héritiers de François Le 
Sens, écuyer, sieur de Coursy, aines du grand fief de 
La Beliière; le s' de Panthou, écuyer, héritier 
de Jean-Baptiste de Panthou, écuyer, sieur des Preys ; 

— à Esson : Frasier, lieutenant général du bailliage 
d*Harcourt, intendant de Monseigneur, représentant 
par acquêt Desrard, héritier de François Dumonier, 
écuyer, représentant le seigneur de Rabodange, Jac- 
ques de Morehesne, écuyer, sieur de Farcy, aîné de la 
vavassorie du bas Brenil, 6 livres 12 sols 4 deniers; 
Tenneguin Lautour, sieur de Surville ; Antoine- Gabriel 
Belleau, s' des Douaire, fils Gabriel, héritier de Martin 
Belleau, curé de Mille-Savaltes ; Jacques Gasnier, curé 
de Montpinçon ; le s* de S*-Clair Brossard, écuyer, de- 
meurant à St-Gbristophe ; Pierre Lefèvre, vicaire de \A 
succursale de S^-Gilles du Pont d'Oailly ; les pauvres 
invalides de l'hôpital du Bois-Halbout, par donation de 
Lolivret, curé de La Pommeraye, pour 42 vergées 3/4 
de terre au hameau de La Courbe, 1 1. { s. 1 d. par an; 

— restant de la verge de Yendœuvre : les héritiers 
Claude-Michel Turpin, etc. — Note à la page 489 : 



« Le samedy 16 juillet 1757, sur les midy ou une heure 
après midy, les habitans de Saint Gilles du Pont 
d'Ouiilv ont étlé incendiés, tout le costé de Saint Marc 
a essuie cet accident, il n'est réservé des fiâmes que 
l'église S^Gilles, le moulin du Pont d'Ouilly, la maison 
des Grand Champs Basquet, celle de la veuve Duha- 
mel, et celle de François Le Normand, Supern^int a 
sauvé sa boutique, Langliné a sauvé sa maison mana- 
bie, La Rue a sauvé sa boutique, tout le reste a etté in- 
cendié, l'auberge du s"* Surville où demeuroit le s^ La- 
motte a etté totaliement brûlée, ainsy que ia maison des 
h*" Bellenclos. »> — Table des seigneuries et paroisses 
contenues en ce présent portatif. — Notes diverses : 
35 livres pour « !200 cents ^' de foin livré le 1*'' juillet 
1757, etc. 

É. S5. (Registre, y — Grand format, â46 feuitleis, 1 pièce 

intercalée, papier. 

1750-1765. - « Rentes seigneuriailes du duché et 
pairie d'Harcourt >. Sommier^ endommagé par l'hu- 
midité dans sa partie supérieure. Fiefferme de Croi- 
ailles, verge I de Barbery^ S'-Martin de Fontenay, S*- 
■ Andrc-de-Fontenay, llef de Donnay« grande verge de 
Cesny, restant des Geffes du Bois-Halbout, terres affer- 
mées à Cesny, seigneurie de Grimbosq, seigneurie du 
Bois-Daniel, verge de S'-Martin de Sallen, verge de 
Saint-Benin, châtellenie de Clécy, verge de Clécy pour 
La Motte, bourgeoisie de La Mousse, verge de S^-Rémy, 
seigneurie de St-Omer, seigneurie de Hamars, restant 
des nouvelles fieffés à Hamars, bourgeoisie d'Harcourt, 
aux petit et grand Valdorne» àSt-Laurent-de-Condel,À 
Esson pour la bourgeoisie d'Harcourt, à Eason pour 
Beauvoir et Le Chàtellier, seigneurie du Pont-d'Ouiily 
en grande verge, restant de la verge de Vendœuvre, 
ûef ou verge Pinot ; réunion des héritages de Le Cointe. 

— A la fin, table des seigneuries et fiefs contenus en ce 
présent volume. 

E. 86. (Registre.) — Grand format, 217 feuineto. papier. 

1791-1785. — Semblable sommier. Fiefferme de 
Croisilles: « Fribois de Beniauville »,aîné de la vavas- 
sorie de La Moissonniëre ; les héritiers de Bernard- 
Baptiste- Olivier Baudouin, écuyer, sptigaeur d'Espins ; 

— Barbery, la d^'* fille et héritière de François Harel, 
sieur de Fosse, pour le tènement du Champ du Bois et 
Fosse Vie; les abbé et religieux de l'abbaye de Barbery^ 
pour le tènement Tborel; — St-Martin de Fontenay : 
M. de Calmesnil, époux de M"* de Carbounel,représen 



^ 



76 ARCHIVES DU CALVADOS. 

tant Jacques de Baillebache, écuyer, sieur du Hamei 
Beaumont ; M"' Piédoue de Vaux de Nerval et Guillaume 
Devinard; — Louis Gorge, sieur de Bois-Baron, adjudî- 
catairede partie des biens de Jacques Gorge-ieS'Aulnés, 
son oncle,en la délie des Carrières Blanches, composant 
le tènement de nouvelles fieffés faites en 1690 ; - Mal- 
lel de Mailty, pour le tènement ou aînesse Bacon; — 
Du Queylar, prieur de la chapelle St-Nîcolas deBuron, 
pour les clos de Lorailles et pour fieffé de Richard de 
Tournebu, ci-devant seigneur de Cesny, en 1408; — 
François Geoffray au droit de Clément de La Rivière, 
écuyer, sieur de Meuvaines, à cause de sa femme, fille 
de Joseph de Bellemare, écuyer, sieur de Vaihébert, 
à cause de son épouse, fille de Pierre de Blanche- 
cappe, pour le lieu du Mesnil-Saulce; « Gabriel Bour- 
guignon, s*" du Perey, md à Caen >, par acquêt de 
d"* Catherine- Françoise Baudouin de Fresney (iingal ; 
le chevalier de Placy ; les héritiers Pierre de Cauville ; 
François Jardin dit Capucin; Philippe Poubelle; 
François Jouanne, héritier de Gilles Jouanne, curé 
de Grimbosq; M. du Clavier Monlreuil; Thomas Le 
Petit, s' de La Chcsnée ; Claude de Prépetit, par acquêt 
des héritiers Charles de Malfillastre, écuyer, sieur dé 
La Grussière; Guillaume Sohier, bourgeois de Caen, 
tenant du tènement de La Faribaudière; Jacques- 
Philippe do Croisiiles. écuyer; Nicolas Molel» con- 
seiller à l'alaise; M"* île « Sobville •, fille du pré- 
sident de Courvaudon ; le s' de La Vigaimerie Gouet, 
écuyer ; Kioult, procureur au bailliage de Falaise ; 
Jacques (lîlsnier, curé de Montpinçon ; les curé, prêtre 
et clercs de S^Marc, par donation de Pierre Le Nor- 
mand, frêtre ; Sébastien Besoignet, sieur des Jardins ; 
Charles Maiseray, curé de S'-Lambert, etc. — Appré- 
cies : 1769, le froments livres le boisseau, l'orge 't li- 
vres, l*avoine, mesure actuelle, 3 l., l'avoine, mesure 
ancienne, l I. 10 s.; 1770, le froment 4 livres, Torge 
3 livres, Tavoine, mesure actuelle, 2 livres 10 sols, an- 
cienne mesure, 1 livre 5 sols; 1771 et 1772, mêmes 
prix ; 1773, le froment 3 livres, l'orge 2 livres, Th- 
voine, mesure actuelle, 2 livres 5 sols, ancienne 
mesure, 1 livre 2 sols ; 1774, le froment 4 livres 
10 sols, l'orge 2 livres 15 sols, l'avoine, mesure 
actuelle, i livres 10 sols, mesure ancienne, l livre 5 
sols; 1775, le froment 3 livres, Torge 2 livres, Tavoine, 
mesure actuelle, 2 livres, mesure ancienne, 1 livre ; 
1776, le fromenl 3 livres 10 sols, Porge 2 livres, Tavoine, 
mesure actuelle, 2 livres 5 sols, mesure ancienne, 1 li- 
vre 2 sols 6 deniers ; 1777, le froment 3 livres, l'orge 
i livres, l'avoine, mesure actuelle, 2 livres, mesure 
ancienne, l livre ; 1778, 1779 et 1780, le froment 3 li- 



vres iO sols, l'orge 2 livres 5 sols, Tavoine, mesuro ac- 
tuelle, 2 livres 10 sols, mesure ancienne, t livre 5 sois. 
— Les derniers feuillets endommagés, au bas, par Thu- 
midité. 

E. 87. (Registre.) — Grand format, 289 feuillets, papier. 



1770-1792. — • « Sommier pour faire la recelte des 
droits et revenus du duché d'Harcourt, à commencer 
par Tannée 1770. » — Ferme du Breuil, faite valoir à 
moitié par Jean Rocque; le seigneur Ta faite valoir par 
lui-même jusqu'à la S^ Michel 1775. époque h laquelle 
elle a été affermée à Pierre Le Tellier, de la paroisse 
d'Aubigny, par 2.600 livres de fermages payables à 
Noël, Pâques et à la SWean, avec partie de celle de 
Beauvoir, et les prés, même la vallée Poulain ; — grefTe 
de la haute justice d'Harcourt, tenu par Harivel, par 50 
livres par an; — greffe de l^a Curneille, tenu par Jean 
Le Bailly-les-Monts, par 30 livres ; — tabellionagedu 
Pont d'Ouiliy, à François André, moyennant 30 livres 
de fermages par an, pour 1) années ; — tabellionage et 
sergenterie de Clécy, pour la haute justice d'Harcourt, 
affermés à Pierre et Claude Bellenger, pour Oannôes, 
par 60 livres tle fermages; — tabellionage de Clécy pour 
la haute justice de La Carneille, affermé à Pierre Bel- 
lenger, pour 9 années, par l i livres de fermages ; — ta- 
bellionage et sergenterie de Kânes, affermés à Laurent 
Crestien, pour 5 années, par 10 livre^de fermages ; — 
grande sergenterie d'Harcourt, à Pierre et Louis Rou- 
tier, pour 6 années, par 50 livres ; — sergenterie de 
Hamars et le Bois-Daniel, à Nicolas Brion, pour 6 an- 
nées, par 40 livres ; — sergenterie du Pont d'Ouiliy, à 
Jacques Delauney. pour 6 années, par 10 livres ; ~ ser- 
genterie de Fontaines-les-Rouges, 6 livres ; — sergente- 
rie de Vieux et Clinchamps. à Jacques Delauney, pour 
6 années, par 3 livres ; — sergenterie de LaGraverie, à 
Pierre-Exupère Pagny (1781), pour 3 années, par 3 
livres ; — sergenterie du Pont-Ëcrepin, à Jean-Fran- 
çois Vivien, pour 3 années, par 20 livres ; — foires et 
marchés d'Harcourt, à Pierre et Jean Le Forestier, 
pour 3 ans, par 1.600 livres, puis 1.300 livres, de fer- 
mage annuel ; — foires et marchés du Bois-Hâlbout, 
aux mêmes, pour 3 années, par 750 livres et 4 chapons, 
puis 800 l. et 4 chapons gras ; — coutume du marché du 
Pont d'Ouiliy, à Jacques Du Fey, pour 3 ans, par 120 
livres ; — bateau d'Harcourt,affermé verbalement à Ni- 
colas Guilbert, par 200 livres: — four àband'Harcourt. 
verbalement. î\ François Renouf, par 280 livres et2cha- 
pons gras, pui? 300 l. et 2 chapons; — auberge de la 
Ooix-Blanche, à la veuve Des Aulnes, pour 3 ans, par 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



77 



200 livres; — boutiques de la maison d'Orbîgny, au s' 
DesJardins Aecard,pour Hans,par 60 livres: —moulins 
d'Harcourt, aux héritiers Guillaume Denise, pour 9 
ans, par 1250 livres, puis 1700 livres; — moulins de 
Grimbrtsq, nommés Angers,àCharlesDavid, pour 9 an- 
nées, par 1050 livres, puis 1500 livres; — moulins du 
Pont d'Ouilly, à Jean de Surosoe, pour 6 ans, par 650 
livres, puis 750,1100, 1300, 1460 1. ; — moulins de La Car- 
neille, avec la coutume de la foire et marchés, à Nico* 
las Laîné, pour 6 ans, par 600 livres, puis 775 ; — 
ferme de la baronnie de Gesny avec le four à chaux, à 
François de La Rue^ pour 9 années, par 2550 livres, 6 
chapons gras et 4 journées de harnois, puis 3.200 1., 
6 chapons gras et 4 jours de harnois, puis 4000 I., plus 
mêmes chapons et hnrnois; — ferme du vieux château 
de La Motte, au même, pour 4 années, par 660 livres et 
6 chapons, puis 900 I. et 6 chapons; — héritiera de 
Robert Voisin, pour fieffé des minières de Beaumont, 
situées à St-Remy,l5 livres de renie foncière;— le mar- 
quis d'Ossemont, 32 livres 10 s. de rente; — M, de Livet, 
à cause de la vente à lui faite par le maréchal d'Har- 
court, le 3 octobre 1714, du fief du Mesnil-Manicier, à 
St-Germain-Ie-Yasson, à la St-Michel dechnque année, 
150 livres. — A la fin, table. — Sur le plat, étiquette 
de « JolTîvel, m** papetier ordinaire du Roy, rue de 
Bussy >, vendant tout ce qui concerne récriture, four- 
niture de bureau et papier à dessiner, à Timage de No- 
tre-Dame, à Pans 

E. 88. (Registre.) — Grand format, 1Î4 feuiUets, papier. 

1778-1784. — < Mémoire des recette du duché 
d'Harcour, commencé le premier décembre 1778. » 
Fo i, Croisilles; f 8, Barbery: fo 10, S»-Martin 
de Fontenay; ï^ 14. Cesny; f* 32, Grimbosq; 1*40, 
Bois-Daniel, St-Martin etSt-Benin; 0» 49, Clécy; P 51, 
La Mousse; f" 5o, St-Rémy et St-Omer; f* 58, Hamars; 
f^ 73, Esson; f* 78, Poot-d'Ouilly; fo 110, Grand Val 
d'Orne. — Récapitulation de la re«îelte faite en 1179, 
6.269 livres 14 sols 10 deniers et 7 boisseaux 7/16 de 
blé ; — recettes en 1780, 5.500 livres 16 sols 5 deniers, 
1183 boisseaux et demi et un seizième et demi d'avoine; 
— recettes en 1781, 4.773 livres B sols 10 deniers et 
989 boisseaux 13 seizièmes d*avoine; — 1782, recettes, 
o.3o2 livres 18 sols 3 deniers et 971 boisseaux 1 seizième 
et demi d*avoine ; — 1783, recettes, 4507 livres 15 sols 
5 déniera et 10S8 boisseaux 7 seizièmes d*avoine ; — 
quittances de M. d'Harcourt à Ênault, receveur des 
rentes seigneuriales. — Compte général rendu à la suc- 
cession de feu le maréchal d*Harcourt de la recette 



faite par ledit Ënault, depuis l'arrêté de compte jus- 
qu'au 7 avril 1784. 

E« 89. (Registre;) — Moyen format, 90 feuillets; 1 pièce inter- 

■ 

calée, papier. 

m 

1707-17(0. — Ëtats pour faire la recette de la cour 
usage des fiefs et verges de Beauvoir et du Chiaslelier, 
membre du duché d'Harcourt. — 1707 ; verge de Beau- 
voir, vavassorie du Tilleul, contenant 24 acres, assise 
à Donoay et Esson, 40 sols à la St-Michel, 4 chapons à 
Noël, 24 sols 1 chapon l poule à Pâques avec une bre- 
bis de brebiage de 3 ans en 3 ans au mois de février, 
tenue par les Gosselin ; — tèneihent Hébert, contenant 
8 vergées, 8 raies d'avoine à la St-Michel, 2 oies à Noël; 
— Pierre Renault, pour le jardin Brazard, 25 sols à la 
S'-Michel, 2 gélines, 2 deniers à Noël, et 20 œufs à Pâ- 
ques ; — vavassorie Baccon, dont est aîné Jacques de 
Grimoult, écuyer, au droit des Maurry, 31 sols à la S^- 
Michel ; — à Ësson, la vavassorie des Bas-Breuil, con- 
tenant 104 acres, 64 sols à la S^-Michel, 4 chapons à 
Noël et 40 œufs à Pâques, et 1 brebis de brebiage de 3 
ans en 3 ans, aîné le s^ d'Habloville ; — tènement 
du Champ de Crosse, contenant 10 vergées, 1 che- 
vreuil à Pâques, < un balley de boni, un moisson 
vif et 6 écuelles dé fresne • à la St-Jean-Baptiste, 4 
perdriï à la Toussaint^ 1 chapon et c une marolle ou 
boulle de cuir.» à Noël, dont sont tenants Thomas Ber- 
telot, curé d'Esflon, etc. ; — tènement du Ghamp-au- 
Loup, contenant 3 acres, 45 sols à la St-Michel et 1 che- 
vreuil à Pâques, tenants, la veuve d4i s*^ de St-Georges 
Lepigeon et autres; — Charles Lemaréchal, pour 3 
vergées sous la brière de Bonnenouvelles, 3 sols à la 
S' -Michel ; — Jean Maurry, pour demi vergée, 2 pou- 
les à Noël, etc. — Semblables étals pour les années 
suivantes jusqu'en 1727, avec mention (le paiements 
postérieurs. — Ëlat des vassaux sujets à la banalité des 
moulins de la seigneurie de Beauvoir et du Chastelier 
(s. d.) : le s*" d'Arlon, le s*" de La Planche Gosselin, Su- 
zanne Bertault, veuve de Gédéon Le Trésor, écuyer, 
Pierre du Vey, éc, s' de Caumont, le s' de Vaihébert, 
le sieur de Chedeville Le Neuf, la dame d*Alincourt, 
etc. 

E. 90. (Registre. I — Moyen format, 80 feuillets, papier. 

1710-1718. — États des restes de la seigneurie de 
Cesny. — Aînesse de La Viardièré,doit par an 45 bois- 
seaux 1/2 et un demi quart de froment, 13 boisseaux 
1/4 d'orge, 22 sols de cens, 3 poules, 2 chapons» 40 



78 ARCHIVES DU 

œu£9, 3 corvées de charrue et 1 journée d'août à faucille ; 

— vavassorie aux Sarnsous. dont sont tenanls Jean- 
Jacques de Brossard, prélre, Jacques Gorges-les 
Aulnées, Gilles de Beaunieux, Pierre Ménard, Charles 
Bisson fils Gérard, Jacques Planquetle fils Jacques, Ma- 
thieu Duhamel, les héritiers Gilles Le Normand, et au- 
tres; — tènement du Carchopîn, dont sont tenants les 
héritiers Rohert Brevet, Jacques Maheult dit Bourjoliy, 
les représentants Jacques Ledru, etc., à présent Pierre 
de Cauville, parfiefiede Pierre d'Acqueville,écuyer; — 
tènement Baccon, dont sont aînés les héritiers Robert 
DaumesniL et Charles Daumesail, frère dud. Rohert, 
doit par an 4 boisseaux de froment, 3 boisseaux deux 
tiers d*orge, 108 boisseaux 1/2 rayes d'avoine, tS sols 
de cens, 3 poules, 2 corvées et 1 journée d'août à fau- 
cille, etc. Chapitre des rentes du fiefHalbont, Louise 
Auvrey, veuve du s' de Langevinière, le s' de Bros- 
sard, prêtre, Clément de La Rivière, éc., s' de Meuvai- 
nes ; le prieur de Buron , pour divers héritages, 10 
gélines, 10 deniers, 4 chapons et 40 sols, le toutévalué 
7 livres 1 sol 3 deniers ; Michel Radulph, écuyer, s^ de 
La Salierie, pour son bois et héritages à Ëspins, ï2 sols 
6 deniers de cens, i panier et 2 chapons, le tout évalué 
27 s. 6 d. par an ; Pierre Thébault, curé de Gesny, la 
jeiu ^Q Fresney Cingal, etc. — Fieffés du Bois-Halbout 

— fo gj5 État du terrain de Gesny (s. d.) : le s'.de St-Au- 
bert, rfaôpital du Bois-Halbout, Pomponne Du Mesnil, 
s' de Mesley, Je s' de Brossard, acquéreur de la d*"* de 
Sagy, Pierre Thébaul^ curé de Gesny, Planqnette, la 
chapelle St-Georges, Bernard-Baptiste Baudooia, éc., 
s' d'Espins, le prieuré du Bois-Halbout, les religieux du 
Val-Richer, Robert Mottel, curé de Fresney, etc. 

E. 91. ( Registre. t — Moyen format, 105 feuillets, papier. 



1706-1780. ^ Ëtats pour faire la recette de la cour 
usage du fief de Clécy, avec extension à S^-Lambert, St- 
Marc d'Ouilly et La Villette, dépendant du duché d'Har- 
court. — 1706: vavassorie qui fut Maheult La Rousse, 
contenant 70 acres, assise à Clécy, dont le chef est en 
la main de Georges et Charles de ïournebu, écuyers, 
s' des Jardins; l'autre moitié de lad. vavassorie, conte- 
nant 50 acres, doit 5 s. 6d. de cens à la St-Michel, aine 
Antoine de La Boderie, éc, époux de Louise-Anne de 
Cordey, fille et seule héritière de Jean de Gordey, éc, 
s' du Poncel (cf. 1708) ; — aînesse « Tostepouilx », dont 
est aîné Jean de Cahandry, fîls Jacques; — aînesse 
Piel ou des Périers, 30 acres de terre, à La Villette, 6 
sols de cens à la Saint-Michet et 2 sols pour charroi à 
-f^Q'él', — aînesse du Buse, qui fut Gruce et depuis 



CALVADOS. 

Roger, de tiO acres, au hameau de la rue La Grucière 
et Les Heaulles, 5 sois à la St-Michel, 12 deniers pour 
charroi, 3 chapons, 3 deniers^ 30 œufs et 3 pains, 
dont est afné de La Brisolière, époux de la fille de Nico- 
las Roger, sieur de La Rue ; - aînesse du Buse dite 
Enguerrand, de 70 acres, aise au Uan, 5 sols de cens. 
12 deniers de charroi, i sols 6 deniers de porcage de 3 
ans en 3 ans, dont est aîné le s' de Rancy Brunet, au 
droit dess''* Signard ; — aînesse de Voigny, de 90 acres, 
assise au Han, 27 sois de cens, 7 gélines. 7 deniers et 
70 œuf:9, dont est afné le s*" de Rancy Brunet; -^ pour 
les moulins de La Bataille led. s' de Rancy Brunet doit 
40 sols de rente ; — la dame de Cantelou, pour les tè- 
nements du Bosc Jourdain, 1 ehapeau de roses vermeil- 
les à la S^- Jean- Baptiste; — le8- héritiers du s' de 
Cordey du Poncel, pour le tènement des Chanivières et 
Hauta-Jardins, contenant 2 acres, 20 sols, 2 chapons 
et 2 poules; — tènement du Clos Cornu, 6 vergées de 
terre àS^-Lambert, sujet à 6 raies d'avoine, possédé 
par Le Vaillant au droit du s' de Monlgautier; — les 
veuve et héritiers du s' de Gordey du Poncel, pour le 
tènement le Chàtelet, de 1 vergée, proche Téglise de 
Glécy, 2 sols 6 deniers de rente foncière et seigneuriale 
à laS^-Michel ; — tènement de La Faribaudière, de 4 ver- 
gées, S sols de cens, un chapon, 2 poules et30T)eufs, te- 
nants : Gilles Le Héricy, Jacques Soyer La Vallée et 
les héritiers Ëlie Olivier, bailli de La Carneille ; — le s** 
du Rozel pour le tènement de La Huberdière, de IH 
vergées, 5 sols de rente seigneuriale; — tous les hommes 
et vassaux de Si- Lambert, pour un éclusage dn moulin 
de La Bataille, sujets ensemble à 20 sols de rente sei- 
gneuriale ; — Jean Le Mazurier, sieur du Boisle,pour le 
fief de Montfort sia à S^-Lambert, 100 sols de rente. — 
Antres états des restes de rentes seigneuriales et censi- 
ves dues par les vassaux de la, châtellenie et seigneurie 
de Clécy, et ses extensions à S^- Lambert, La Villette et 
S^ Marc*d*Ouilly, membre du duché et pairie d'Har- 
court : la moitié de la vavassorie qui fut M^eult La 
Rousse, aîné Charles deTournebu, écuyer, sieur de La 
Tour, fils et héritier de Georges de Tournebu, écuyer, 
sieur des Jardins, pour 22 années de i sols de cens, 2 
livres 4 sols ; l'autre moitié pour les héritiers d'Antoine 
de La Boderie, écuyer, dont ils sont aînés, pour 13 an- 
nées de 5 sols 6 deniers de cens, 3 livres 11 sols 6 de- 
niers ; les héritiers de Brunet de Rancy, pour 19 ver- 
gées du tènement de LaGuerardière ; Marguerite Roger, 
veuve du s** de La Brisollière, aînée de Taînesse du Bust, 
qui fut à Crusse ; les héritiers Jacques des Buats, écu- 
yer, s^ de La Lande, pour le tènement du Buttey assis 
à La Pelleterie ; le s' de Cantelou, pour le tènement du 



SERIE E. — TITRES FÉODAUX : 

Bosc Jourdain, 1 chapeau de roses venDeillea à la 
St Jean ; Jacques Olivier, sieur de La Conlerie, pour 
parlie du lènement de La Faribaudiëre» ete. 

R. 92. (ftdgintrej — Moyen foraiat. 88 feuillets, papier. 

1706-1728. — Étals pour faire la recette de la cour 
usage de la (iefTenne de Croisilles, dépendant du 
duché d'Harcourt. — 1706. vavassorie de La Moisson- 
nière, dont est aine le s*" de Beneauville, à cause de son 
épouse» deSë acres, sujette en 1â sols de cens, 6gélines, 
6 deniers. 6U œufs et t corvées do charrue ; la grande 
vavaseorie Guillaume Pierre, de 48 acres, sise au vil- 
lage de Gourmeron, 10 sols de cens, 5 gélioes. S deniers, 
50 œufs, 2 corvées et «> pains, aine Philippe de Ver- 
nières, époux de Jeanne Patry ; — vavassorie Jean 
Baduel. de 10 acres, sise en Tile du Homme, 6 sols de 
cens, 4 gÂlines courtes et i corvées, aîné Jean-Thomas 
Le Gardeur, écuyer, lieutenant criminel à Gaen ; — 
les quatre quarts de Brieux. qui furent à Pierre de 
Brieux, 24 acres, sis au val ôea moulins nommés les 
quarts Ménard au Follet, Angot et Roussel assis au val 
du Mesnil Godart, 110 sols et i corvées; le lieutenant 
criminel de Caen en possède iO acres et demie 17 per- 
ches, et le comte de Coigny 4 acres; — le fief à 
l'Alouette, de 3 acres, assis au Breuil Hubert, â sols, 3 
gélines et âO œufs, possédé parle s' de Putange; — vavas- 
sorie Trassepie, de 16 acres et demie, sujette en 6 se- 
tiers d'avoine revenant A 72 raies, dont sont aînés les 
héritiers Gharlea Brion; — le comte de Coigny, an 
droit de Le Gardeur, représentant Jacques Le Petit, 
pour le tënementde la Groix Aachien, 7 sols 6 deniers 
et 2 poules ; — le s" de Putange , pour la moitié des 
moulins du Breuil, 4 chapons au terme S^-Itenis ; — le 
fief ou tèoement Dujardin. ou autrement de la Queue 
de Renard, de 21 acres 2 vergées, sujet en 12 deniers, 
possédé par les filles de Pierre Le Neuf et par Pierre 
Guilbert. — Antres états pour les années suivantes 
jusqu'en 1724. 

E. 118. (Registre.)— Grand format. 242 feuiUets, papier. 

1706-17S0. — Ëtals pour faire la recette de la 
cour usage de Hamars, membre du duché d'Harcourt. — 
1706, grand fief de La Bellière, qui fut aux de Saint- 
Gifles, écuyers, aînés les héritiers François Le Sens, s' 
de La Bellière, puînés le seigneur de Gourvaudon, les 
héritiers de Philippe Alexandre, curé de Curcy, etc. : 
recette en 1709 de François Le Sens, éc, s' de Courcy ; 
- 1707, petit fief de La Bellière, aîné Marguerin Gas- 



DUGHÉ D'HARGGCIRT. 7» 

tel; François de Beaussain, ée., s" de La Ferté, etc. ; 
— 1708, lènement du Ghamp du Cerisier, Pierre Ro- 
bert et Jacques Frisley, fils Justin ; — 1709, tènement 
du Val Harel, le seigneur de Coarraudon, pour la moi- 
tié, et Gilles Le Maistre, procureur au Parlement, pour 
l'autre moitié ; — 1710, tènement dtt Champ de Thury 
ou Ghamp Pitorel, tenant les' du Hauibosc; — 1711, 
tèuement de la Vallée Patry ou du Pusseur, Dubourg 
pour moitié et Jeaa Patry, s' de Vaucelles, pour l'autre 
moitié; — 1712, tènement du Ghamp Houel ou Gham* 
peaux, François et André Castel frères ; — 1713, tène* 
ment de l'Ëpine Hodierne ou Haute Dent, tenant le 
seigneur de Gourvaudon, au droit de Pierre Liétot ; — 
1714, fief à la Rousse, dont est aîné Robert Bouvier 
Marencourt ; ~- 1715, fiefs Hébert, Hue, Coigny, etc., 
Samuel Le Chapelain, sieur de Bosc-Tostain ; — 1717, 
flef au Moine, les héritiers Cattelin Lepailleur ; — 1718, 
grand fief Prevel, Gaspard de Panthou, éc., Michel de 
La Quaine, etc.;— 1720, tènement des Vallets, Gaspard 
de Panthou, Nicolas Alexandre et Le Chapelain ; — 
1721, fief du Mesnil, Jean Le Moanier, par fieffé du 
s' de La Vigannerie, le seigneur de Courvaudon, au 
droit du s'^de St^illes du Désert; — 1723, nouvelles 
fieifes, d"* Marie Le Sens, pour 14 vergées à La Groix 
Coignée ; Michel Patry» etc. ; — 1725, François de Va- 
nembras, écuyer, à cause de Marie Le Sens, son épouse; 
— 1727, les héritiers de François de Beaussain, écuyer, 
sieur de La Fertey. etc. -* État et cotisation de ce 
qu'un et chacun doit payer pour sa part des aveux de 
la seigneurie de Hamars faits en 171 1, etc. 

E. 94. (Registre.) — Moyen fommt, 104 feuiUets, papier. 

17M-17Sf . — Ëtats: de ce qui reste dû au duc d'Har- 
court, des rentes seigneuriales de Hamars; de treiziè- 
mes; des vassaux qui doiveni leur pari de la façon et 
dniits des aveux faits en lad. seigneurie. — État de la 
seigneurie de Hamars, consistant en plusieurs vavas- 
sories appelées fiefs, relevant immédiatement du duché 
d'Hareourt, ci-devant marquisat de Thury, sujets en 
rentes et droits divers, entre autre le fanage de leur 
part du pré du duehé d*Harcourt, « aseensé » entre le 
seigneur et les vassaux dès 1S52, etc. : grand fief de La 
Bellière qui fut aux de Saint-Gilles, écuyers, atné Fran- 
çois Le Sens, écuyer, sieur de Gourcy, et de La Bellière, 
fils de (^harles Le Sens, celui-ei à cause de Catherine 
de Saint-Gilles, fille de Jean de Saint-Gilles, éeoyer, 
sieur des Vignes; MaximilienrConstantin Anzerey. sei- 
gneur de Courvaudon ; Pierre de Mortrenx; notaire; 
— lènement des Cotils Pitorel, Ravend et Philippe 




\ 



80 ' ARCHIVES 

Alexandre, s' du Hautbosc; — fief James, les héritiers 
de Philippe Alexandre, curé de Curcy;— fief du Poirier, 
Charles Alexandre, s*^ du Bourg, Samuel Le Mouton- 
nier; sieur de Bois-Chapelle, Joseph Planchon, lieute- 
nant en l'élection et grenier à sel de Caen ; — tènement 
du Champ du Gable, les héritiers de d*"* Marie Le No- 
ble, fille de Jean ; — ilef qui fut à Jacques Le Noble, 
tenu par les héritiers de François de Panthou, écuyer, 
au droit delà d^'^^de Beaussain; — Samuel Le Chapelain, 
sieur de Bosc Tostain; — fief au Moine, les'du Bouillon 
Malherbe; — fiefPringault, les' deCurcy; — fief duMcs- 
nil, aînés les héritiers de Marie Le Noble, veuve de Jac- 
ques de Beaussain ; puînés, le comte de Coîgny, héritier 
de Madeleine Patry, son aïeule, les héritiers ou repré- 
sentants de Malherbe du Bouillon, au droit de François 
Fauvel, éc, s' de Lébisay; — tènement de La Croix 
Coignée, tenant François Gondouin au droit de Jean 
de Saint-Gilles La Rivière, son beau-père ; — 
tènement de La Croix du Manoir, le seigneur de Cour- 
vaudon, par acquêt de Pierre de Saint-Gilles, écuyer, 
sieur du Désert,en 1672, etc. En marge, no tes et analyses 
d'actes anciens. — Tenants nûment: Maxîmilien-Constan- 
tin Anzerey, chevalier, seigneur de Courvaudp*n, au 
droit par acquêt que François Anzerey, s' de Bois-Nor- 
n^and, conseiller au parlement de Rouen, a fait de 
Pierre de Montmorency. — Terres vendues par ledit 
de Montmorency au baron d'Ingrande, dont la condi- 
tion de retrait fut vendue à Jean de Malfilâtre, s' de 
Curcy, vicomte de Falaise. 

E. ^. (Registre.) — Moyen format, 140 feuillets, 1 pièce 

intercalée, papier. 

1706-17SO. ^ Ëtats pour faire la recette de la cour 
usage du bourgage d'Harcourt, grand et petit Valdorne, 
et de son extension à S^-Laurent-de-Condel et Esson. 
— 1706 : rue du Château, commençant à la porte du 
jardin jusqu'à la maison des s" de La Vallée Le Neuf : 
les héritiers de François LeHarivel et la veuve François 
Le Vavasseur, pour les maisons qui furent aux Dumont, 
devant la porte du château, 5 sols 18 deniers de bour- 
gage et 1 chapon ; — rue aux Bières : le manoir pres- 
bitéral et jardins, 18 deniers de bourgage et sommage; 
les veuve et héritiers de Pierre de La Fosse, pour leur 
maison, 18 deniers de bourgage et sommage ; Jacques 
Du Mesnil, pour sa maison, 18 deniers de bourgage et 
sommage et 2 sols 6 deniers de cens ; J[acques Helaine, 
s' du Bois ; — rue commençant au carrefour de devant 
la maison à Charles Poullain et finissant à celle de 
Louisde La Fosse: héritiers Augustin M înot, représentant 



DU CALVADOS. 

Claude Chauvin, pour leur maison et jardin, 18 deniers 
de bourgage et sommage et 2 sols 6 deniers et l chapon; 
le s' de Baillehache Beaumont, au droit de Cauvin^ 
représentant Le Roy La Couture, pour sa maison et 
jardins, 18 deniers de bourgage et sommage; — rue 
du Neufbourg, commençant au presbytère, à aller à la 
maison S**-Barbe : Alexandre Le Baron, fils Jacques, 
pour sa maison et jardin, 3 sols de bourgage et som- 
mage; Thomas Bertelot, curé d'Esson, pour sa maison 
et jardin, 18 deniers de sommage et bourgage, et pour 
7 vergées en pré au Maizeray, 2 poules courtes ; — rue 
des Granges, tendant à Beauvoir : Jacques Gouget les 
Colils, par acquêt de Charles Poullain, pour une 
grange, 12 deniers de bourgage, etc. — Semblables états 
pour les années suivantes, jusqu'à 1727 : les s" de 
Cantelou Baratte et des Marescqs de « Rocancourt », 
Louis Le Neuf, s' de Chedeville, fils d'Olivier, Françoise 
Vauguyon, veuve de François Le Neuf, élu à Falaise, 
fils dud. Olivier; Guillaume ^Barrassin, « curé dud. 
duché d'Harcourt >., Charles Boscher, s' de La Pom- 
nieraye, le trésor et fabrique d'Harcourt, Louis Ber- 
tault, tabellion. Le Roy, curé de Placy, le vicomte 
d'Évrecy, au droit de Jacques Arlur, etc. 

E. Vi6. (Registre.) — Grand format, 147 feuillets, papier. 

1712-1727. — État et mémoire des cens, renies, 
bourgages et sommages, dus en la seigneurie du duché 
et pairie d'Harcourt, à cause de la bourgeoisie d'Har- 
court, grand et petit Val d'Orne, et des extensions à 
Esson, St-Laurent et autres mouvances dudit duché, 
pour les annéçs entières 1712 et 1713, avec les restes 
des années précédentes, depuis la fin du bail d'Etienne 
Le Harivel, et depuis que Gaspard Le Secq, à présent 
receveur, fait la régie desd. rentes seigneuriales, en con- 
formité d'un premier état arrêté par la duchesse le 25 
avril (7l2. En laseigneurie du Bois-Daniel, Le Vaillant, 
pour la pêcherie et île du moulin du Bois-Daniel ; tène- 
ment Lagnel, possédé par François de Montreuil, con- 
seiller au présidial de Caen, etc. ; à la suite, seigneu- 
ries de Hamars, de La Mousse (François de Groisilles, 
éc. , sieur du Saulcey, Jacques de Groisilles, éc, s^ de 
La Mousse, Louis de Groisilles, éc, s' de S'-Matieu, 
Renée Le Châtelain, veuve de Jacques-François de 
Groisilles), de St-Omer, S*-Rémy, Clécy, etc.; recettes 
de treizièmes. Arrêté du 1" juin 1714, signé « Brulart, 
d**deHarcourt ». — Semblables états et mémoires pour 
les années suivantes (ancien marquisat de Thury). 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HARCOURT. 



81 



£. 97. (Registre.) — Grand format. 117 feuilleta, papier. 

171<^1727. — État et mémoire des cens; reotes et 
deniers dus à la seigaearie du marquisat de La Motte 
Gesny, membre du duché et pairie d'Harcourt, pour 
les anuéessi 710-1713, temps auquel Gaspard Le Secq 
en a fkit la régie au lieu et place de Boscher et Bro- 
quet, ci-devant fermiers. Tenants noblement sujets à 
rente : le s' de Meslay, pour le fief de Meslay, pour 4 
années de 30 sols de rente, doit 6 livres ; Hélie de Bour- 
neuf, au lieu de Valhébert de Bonnemare (lire : Belle- 
mare), pour le fief de Donnay, doit 4 ans de 30 sols de 
rente ; Jacques de Baillehache, écuyer, Sr du Hamel 
Beaumont, pour la châtellenie de St-Martin de Fonte- 
nay , 78 boisseaux, ancienne mesure de Caen, revenant à 
62 boisseaux, mesure actuelle, de froment, 93 livres en 
1710. — Cens et rentes de la verge de Cesny ; — id. de 
Grimbosq, les héritiers Pierre Cottart, s' de Hotot ; en 
1710, rorge. 17 s., en 1711, 24 s., en 1712 et 1713, 40 
s. le boisseau ; — verge de Barbery; — à S*-Benin, 
Esson, Donnay, etc. ; en 1710, froment 3|0 s., avoine 
15 s. le a rays » ; en 1711, froment 40 s. le boisseau, 
avoine 20 s.; en 1712 et 17 1 3, froment 60 s., avoine 30 
s.; — cens et rentes dus au fief Halbout : Louise Au- 
vrey, veuve de Gilles-Daniel Le Forestier, éc, s' de 
Langevinière, fille d'Elisabeth de La Fosse ; — < cha- 
pitre des ouements dud. marquisat de La Mottesujeis à 
rentes en lad. verge de Cesny » : Clément de La Ri- 
vière, écuyer, s*" de Meuvaines, au lieu du s** de Valhé- 
bert, son beau-pôre, représentant le s' de Blanche- 
cape; le prieur de la chapelle S^-Nicolas de Buron, Mi- 
chel Radulph, ôc, s' de La Sallerie, la fille d'Henri 
Baudouin, éc, s** de Fresney Cingal, les héritiers ou 
représentants Charles Baudouin, ôc, s' d'Espins, le 
curé de Cesny. — Chapitre de la recette des treizièmes 
en la verge de S*-Martin et de St-André de Fontenay : 
20 livres 6 sols 8 deniers d*Antoine-François Hue, écu- 
yer, sieur de Lairondel, pour les 3/4 du prix du trei- 
zième de l'acquêt par lui fait de Gilles-Gabriel de La 
Mare et de Jeanne Du Fresne, sa femme, de demi ver- 
gée de terre où il y a une grange nommée la Grange 
Bonvoisin, à S^André ; autres treizièmes en les verges 
de Clécy, Grimbosq, Cesny, etc. — Semi^lables états 
pour les années suivantes. 

E. 98. (Registre.) — Moyen format» 388 feuillets, 1 pièce 

intercalée, papier. 

171<^17M. — État de la recette pour le duc d'Har- 
court par Gaspard Le Secq, commis par la duchesse en 
Calvados. — Série E. 



la recette des rentes et droits seigneuriaux du marqui- 
sat de La Motte Cesny, par ordre des fiefs, verges et 
aînesses, et tènements, non par ordre des jours et dates, 
pour éviter à la multiplicité d'écritures, et tout ce qu'il 
a reçu depuis 1710. — Ëtats pour faire la recette de la 
cour usage du marquisat de La Motte Cesny, dans tou- 
tes ses extensions à St-Martin et St-André de Fontenay, 
Clécy, Grimbosq, Barbery, St-Benin, Esson, Donnay, 
Cesny, Fresney-le-Vieux et Espins, membres du duché 
d'Harcourt. — A la suite de l'état de 1710, extrait du 
livre de feu M. d'Harmonville des QelTes du Bois-Hal- 
bout : receltes d'après contrats de fieffés faits par le 
comte de Thury en 1699, Pierre d'Harcourt en 1616, le 
comte de Croisy en 1658, etc. — 1711. A St-Martin et 
St-André de Fontenay, Jacqned de Baillehache, écu- 
yer, s' du Hamel Beaumont, pour la châtellenie dud. S*- 
Marlin, 78 boisseaux de froment ancienne mesure de 
Gaen ; les héritiers du s^de Nerval et Claude Devinas, fils 
Guillaume, pour 4 vergées sur la mare de Verrières, 12 
deniers ; — verge de Grimbosq, tènement des Gantières 
et clos Paris, 57 boisseaux raies d'avoine, 18 deniers de 
« sucroisl i, ^ poules, 2 deniers, 20 œufs, 2 corvées et 
1 journée d'août à faucille, tenants le seigneur de Goi- 
gny, etc. ; le seigneur marquis de Coigny doit plu- 
sieurs parties de rentes dont Jean Pagny, fils Jacques, 
s'est chargé par fieffé de défunte Madeleine Patry, com- 
tesse de Franqnetot, son aïeule ; Pierre Gottart, sei- 
gneur de Hotot, pour la pièce de l'Hermitage, où sont 
ses maisons, doit la moitié de 12 boisseaux d'orge, la 
moitié de 15 sols, et S sols pour une truite, par fieffé de 
1450 ; François Jeanne, acquéreur do s' de « Garsalles », 
au droit de Thomas de Sarcilly, écuyer, sieur de Bru- 
cour t, pour les Drories, contenant 7 acres, etc. ; — 
verge de Barbery, tènement du clos aux Rossignols et 
Courte Acre, de 21 vergées, 4 boisseaux d'orge, 38 sols 
et 2 chapons, tenants, entre autres, les abbé et reli- 
gieux de Barbery, payant 20 sols 3 deniers ; — à Don- 
nay, vavassorie du Val Le Roy, de 10 acres, 24 bois- 
seaux d'avoine à la St-Michel, dont est tenant Pierre du 
Vey, écuyer, sieur de Caumont ; — grande verge du 
marquisat, assise à Cesny, Fresney-le-Vieux et Espins, 
tènement de Bossy, doit, entre autres, la moitié d'un 
poussin, une corvée de charrue et la moitié d'une jour- 
née d'août à faucille ; — rentes du fief Halbout, 
Louise Auvrey, veuve de Gilles^Daniel Le Fo- 
restier, écuyer, sieur de Langevinière, fille de 
Louis Auvrey, écuyer, sieur de Mainteville, et d'Elisa- 
beth Delafosse, fille de Charles Delafosse, écuyer, sieur 
de S*-Martin, représentant Marc Anbourg, sieur de 
Boisjean, de Brossard, prêtre, Charles Liégard, s' du 

• 11 



SÉRIE E. - TITRES FÉODAUX : DCCHÉ DHARCOURT. 



83 



12 boisseaux d'avoine à main torse, 6 sols de cens, 5 
gélines et 80 œnfs, dont est aîné Jacques Brion-(jar- 
neilie; Boyvin, de 18 vergées, sise à Paugy, sujette, 
entre autres, à 1 fromage estimé 2 deniers, demi porc 
estimé 10 sols, demi brebis de ^ ans en 2 ans, estimée 
30 sofs ; tènement de La Grette Herpin, de 2 aères, 
sujet en 3 sols de gasle masare, 6 sols de eens, 2 
gélines, 9 deniers et !20 œufs; vavassorie an Riche, 
qui fut (^bastet, possédée par Charles Le Harivel, 
s' de Longprey, et par Gabriel Britoure et Pierre 
Le Harîvel-les-Jardins, pnînés; vavassorie Sébîre, 
aine dom Nicolas Berteanme, à présent Etienne 
Le Harivel-Mogîzière, puînés, les abbé el religieux du 
Val, etc. ; vavassorie Victou, de 4 acres, sise au village 
du Nuisement, 4 s. 6 d. de cens à la S*-Denis, 4 cha- 
pons, 4 deniers à Noël, 40 œnfs à Pâques et 4 sols 6 
deniers à la St-Michel, pour porcage et brébiage, dont 
est aîné Charles Boseher La Pommeraje, par acquêt 
de Gilles Roque ; puinès, les héritiers Guillaume Du- 
bosc, éeuyer, le seigneur de Gourvaudon, les héritiers 
de Guillaume et Martin Botrou, ete. — Id. pour les 
années suivantes : Jean Le Normand, notaire, le curé 
de St-Benin, etc. 

£.108. {Registre.) — Moyen format, 103 feuillets, papier. 

1706-1781. — États pour faire la recette de la cour 
usage de St-Omer, S^-Rémy et La Mousse, dépendant 
du duché d'Harcourt, par ordre de vavassories et tène- 
ments, suivant Tordre du gage-piège de,l7(M. — 1706, 
vavassorie des Basses Planches, de 100 acres, sise à 
S*-Omer, hameau des Basses Planches, sujette en 14 
raies d'avoine au jour St-Hilaire, foi, hommage, reliefs, 
treizièmes, aides coutumières, comparence de pieds et 
service de prévoté ; bordage du Remord ou Mulois, de 
6 acres, au village du Tat de S'-Omer, aînés les hé- 
ritiers de Pantaléon Anger, à présent Anne Anger, sa 
fille, puinés Hélie d'Arlon, représentant la dame de 
Montcarville, etc. ; vavassorie aux Chauvins, de 21 
acres, et par te dernier aveu en 1681 103 vergées, sise 
à Nydechien, sujette en 21 sols allant à la chapelle 
du Thuit, 4 chapons, 4 deniers et 40 œufs, corvée de 
charrue, à la « Marcesque » (25 mars), « degistes », ré- 
parations des fossés du château, guet et garde d'icelui, 
cour usages, reliefs, treizièmes, aides coutumières, foi 
et hommages ; vayassorie Planquette, à St-Rémy, vil- 
lage de Nydechien ; bordage an Mullois ou de Remord, 
à St-Omer, village du Val Cassard, dont est aîné Hel- 
lies d*ArIon, au droit du marquis d' « Aunueit », au 
droit de M. d'Argouges, fils de la dame de Montcarville; 



— bourgeoisie de La Mousse, François de Croîsilles, 
éeuyer, s*^ du Sanlcey, pour plusieurs héritages de son 
ancien patrimoine, 4 sols 6 deniers à la St-Michel, et h 
No^l 10 raies et demie d'avoine et chnmpart ; Jacques 
de Croisilles, éeuyer, sieur de La Mousse, pour sa mai- 
son et le jardin BTondel, doit 4 sots et i poules: liOuis 
de Croisilles, éeuyer, sieur de S*-Mathiea, pour 1 acre 
dans les Crettes du Ruot, doit 1 raie et demie d*avoine 
et 4 sofs 9 deniers, etc.; Pierre du Vey, éeuyer, sieur 
de Caumont, pour héritages décrétés sur Surîrey« doit 
tl raies d'avoine et 2 sols 6 deniers; Jacques de Croi- 
silles, éeuyer, sieur de Caumont, réuni à rartîcle de 
François de Croisilles; les héritiers du s' de La Guer- 
dîère; Pierre de Morlreux, notaire, au droit de Pierre 
Gomond, du s<^de LaBoissaye, d'Anne Lamy, de Pierre 
du Vey,écuyer, du s*" de La Mousse, de François Thouin, 
etc. — 1727, à S'-Omer, vavassories: des Basses-Plan- 
ches, de Courteilles, bordage dli Remords ou Mulois; 
à St-Rémy, vavassories: aux Chauvins, Planquette et 
Gohier; à La Mousse, redevables: François de Croisil- 
les, éeuyer, la fille mineure de Jacques-François de 
Croisilles, éeuyer, héritier de Renée du Chàteflier, sa 
mère, représentant Pierre du Vey, éeuyer, s*" de Cau- 
mont, et comme représentant les héritiers de Jean 
Auvrey, prêtre; les héritiers de Jacques de Croisilles ; 
Louis de Croisilles, éeuyer; Louis Moreau, époux 
d'Angélique du Vey, Charles de Brossard, éeuyer, les 
héritiers de Pierre de Mortreux, etc. — Ëtatdes restes 
de rentes seigneuriales, foncières et censives^ dues par 
les vassaux desdites seigneuries : à St-Omer, François 
Guérin, aîné de la vavassorie des Basses Planches; 
à St-Rémy, Jacques Mahieu, notaire, aîné de la vavas- 
sorie Gohier ; à La Mousse, Louis de Croisilles, éeuyer, 
sieur de Si-Malhieu, pour restes de 1713 à 1727, if li- 
vres 5 sols 10 deniers ; Pierre Mullois, Pierre Surirey 
et Jean Lemière, héritiers en partie de Pierre de Mor- 
treux, etc. — Comme aux registres précédents, enre- 
gistrement des sommes versées par les redevables 
(jusqu'en i731). 

B. i03. {Registre. K<'raAd format,, 900 feuillets, papier. 

1784. — Pieds de gage-piège et élections de prévôts 
grènetiers receveurs du duché et pairie d'Harcourt en 
tant que des rotures et des extensions, tant des marqui- 
sats de Thury que de La Motte Cesny et autres fiefs, 
terres et seigneuries réunies au duché d'Harcourt, appar- 
tenant à François dTlarcourt, duc d'Harcourt, pair 
de France, lieutenant général des camps et armées 
du Roi, chevalier de ses ordres, maréchal de ses 



84 



ARCHIVES DU CALVADOS. 



camps et armées, capitaine d'une compagnie des 
gardes du corps du Roi, tenue en Tauditoire du 
bailliage et ancienne haute-justice d'Harcourt au terme 
de la réunion de toutes les seigneuries du présent 
gage-plëge donnée en 1700 et 1709, du 12 au 15 octo- 
bre 1734, devant Jacques Héroult, sieur d'Hérouville, 
conseiller au bailliage et siège présidial de Gaen, bailli- 
vicomtal, maire et juge de police civil et criminel du 
bailliage, duché et pairie d'Harcourt et sénéchal ordi- 
naire des fiefs en dépendant, et Jean-Baptiste du Vey, 
écuyer, sieur d*Alouville, procureur fiscal, pour l'ab- 
sence dud. bailli, en présence de Charles Harivel, gref- 
fier ordinaire, poursuite et diligence de Pierre Mallet, 
fermier receveur des rentes seigneuriales dud. duché, 
en présence de François Le Bart, « garde archive » 
dud. duché. — Bourg d'Harcourt. Tenants nûment en 
ladite bourgeoisie : rue du Château, les héritiers de 
Louis Le Neuf, s' de Chédevilie, l'un des lils d'Olivier 
Le Neuf, s' de La Vallée, élu à Falaise ; le seigneur, 
au droit de François Le Neuf, s'" de La Gerverie, fils et 
en partie héritier de François Le Neuf, sieur de Neu- 
ville, élu à Falaise, celui-ci fils dud. Olivier; le curé 
d'Harcourt, pour le manoir presbytéral ; rue aux Bier- 
res, Jean Decoufley, au droit de François Aumont, 
Guillaume Parin dit La'Molaine; rue du Neufbourg, 
Louis Dumont dit Le Vingre, par Weïïe des héritiers de 
Pierre Maury; — au petit Valdorne, Denis Le Petit- 
Monfort, représentant Robert Daumesnil ; — à Si-Lau- 
rent-de-Condel, « le s*^ Vicomte d'Évrecy», représen- 
tant Jacques Artur ; — bourgeoisie et seigneurie de La 
Mousse, tenant en aumône, Jean Duclos, curé dud. 
lieu, de maisons et héritages, par donation du sei- 
gneur; tenants en roture, Jacques-Philippe de Croi- 
silles, écuyer, fils mineur de feu Jacques-François de 
Croisilles, écuyer, fils François, s' du Saulsey, fils de 
Baptiste de Croisilles, écuyer ; led. de Croisilles, fils et 
unique héritier de Renée de Caslellier, celle-ci par ac- 
quêt de Louis Hélie, écuyer, s' d'Arlon, celui-ci à 
cause de la remision à lui faite par Angélique du Vey, 
épouse de Louis Moreau, celle-ci au droit de Pierre du 
Vey, écuyer, s"" de Caumont, son père, de Daumesnil, 
du seigneur d'Argouges et de la dame de Moncarville ; 
le curé de La Mailleraye ; Louis Moreau, intendant 
des biens et affaires du duc, à cause d'Angélique du 
Vey, son épouse, auparavant veuve de Tenneguy Bro- 
quet-La Fresnaye ; Charles de Brossard, écuyer, s' de 
Ronval, par acquêt de Nicolas de Croisilles ; les veuve 
et héritiers de Louis Berthault, notaire, 3* fille et en 
partie héritière de Pierre de Mortreux, etc. 



E. 104. (Registre.) — Grand format, 188 feuillets, papier. 

17SS. — Semblables pieds dud. duché appartenant à 
François d'Harcourt, etc., devant led. Jacques Héroult, 
sénéchal, en présence de Jean-Baptiste du Vey, écuyer, 
sieur d'AUouville, procureur fiscal, François Le Bart, 
procureur du duc, et Charles Harivel, greffier. — Ver- 
ge de St-Rémy, exempte de prévôté: aînesse ou vavas- 
sorie aux Chauvins, puînés, Georges Le Neuf, sieur de 
Bois-Neuf, Jacques Mahieu, fils Nicolas, tabellion, les 
héritiers d'Alexandre-Ravend Lepigeon, avocat, à 
cause de sa mère, représentant François Gohier, Tho- 
mas de Clinchamps, écuyer ; — verge et prévoté de 
S^-Omer : Jean du Clos, curé de La Mousse, au dl*oit 
de Daniel Du val, fils Jean; les héritiers François Au- 
mont dit Beauprey, fils et héritier de Jean Aumont- 
Lafosse ; les abbé, prieur et religieux de Tabbaye de 
Notre-Dame du Val ; aînesse ou vavassorie de Cour- 
teille, le s' de «-Tontuy », seigneur de La Pommeraye ; 
les héritiers de Michel de Pierrefitte, écuyer, sieur de 
Panthou ; bordage du Remord, qui fut à Mullois, Marc- 
Antoine Le Chevallier, prêlre, représentant Anne Le 
Chevallier, veuve de Nicolas Morin, celui-ci par acquêt 
de Louis Hélie, écuyer, sieur d'Arlon, représentant le 
s"^ d'Argouges ; — verge et prévôté de St-Benin : le 
curé de St-Benin, les héritiers Harivel-Mogisière ; — 
verge et prévôté de St-Martin de Sallen, aînesse ou va- 
vassorie qui fut à Raoult Guilbert, Philippe Brion, s" 
des Parcs ; aînesse ou vavassorie de La Fosse au Ques- 
not, Pierre Renouf, sieur de La Londe, docteur en mé- 
decine, époux d'Elisabeth Le Harivel, fille de Charles 
dit Longprey ; vavassorie au Riche, aîné, Charles 
Bources, sieur de LaCarelle, fils de lad. Le Harivel-Le 
Longprey ; puîné, Charles du Castel, représentant les 
héritiers Charles Le Harivel-Les-Jardins; — aînesse ou 
vavassorie Victou, le seigneur de Gourvaudon, au droit 
de Nicolas Le Roy-La-Vaucelle, etc. 

E. 105. (Registre.) — Grand format. 198 feuillets, papier. 

17S8. — Semblables pieds dud. duché, appartenant à 
François d'Harcourt, etc. , tenus par Frasier.— Seigneu- 
rie de Beauvoir et Le Chastellier, verge de Donnay : 
vavassorie aux Blancs et auparavant à Durand, Jac- 
ques de Grimoult, écuyer, par acquêt des héritiers 
Nicolas Maui*y ; aînesse ou vavassorie du Thilleul, Louis 
Hélie, écuyer, sieur d'Arlon, au droit du s' du Mesnil 
et du seigneur d'Argouges, représentant Louis Gosse- 
lin; les héritiers Jacques Gosselin, sieur de La Plan- 



SÉRIE E. TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HARCOURT. 



85 



cbe ; aînesse ou vavassorie de Larguiller, au hameau 
de Larguilly, Jacques de Grimoult» écuyer; — Clécy, 
tenants en aumône, les abbé et religieux de S^-Ëtienne 
de Fontenay ; tenants en roture, aînesse ou vavassorie 
qui fut à Maheult La Rousse, aîné, Charles de Tourne- 
bu, écuyer, sieur de La Tour, fils et héritier de Georges 
deTournebu, écuyer, sieur des Jardins; puînés, les hé- 
ritiers Claude Radulphe, écuyer, Gilles de Béron, Jac- 
ques Héroult, sieur d*Hérouville, bailli d'Harcourt ; aî- 
nesse ou vavassorie de Tostepouix, aînés, Jean de Ca- 
haindry, fils Thomas, et Jacques de Cahaindry, fils Jean ; 
tènementde LaGuerardière, led.s''d'Hérouville, repré- 
sentant Brunet de Rancy, à cause du décret de Guillau- 
me Signard, vicomte de Vassy ; aînesse ou vavassorie 
du Fresne, les'jde Cantelou, éci^er, Louis-François 
Trolley, avocat ; aînesse ou vavassorie du Busq, aîné, 
Charles de Malfilastre, écuyer, s" de La Grassiëre, fils 
de Charles de Malfilastre, écuyer, s*" de La Brisoliëre, 
et de Mar^erite Roger, fille de Nicolas Roger-La-Rue ; 
Philippe Homo, par acquêt d*Anne Roger, veuve en 
dernières noces de Charles de PrépeUt, s*" de Grand- 
Champ, fille dudil de La Rue ; les héritiers de Françoise 
Roger, veuve en premières nooes d'Abraham de Prépe- 
tit, s' de Morieux, fille de Nicolas Roger, s*^ de La Rue; 
Louise de Bellenger, veuve d'Aignin Dumoncel, écu- 
yer, s' de Secqueville, fille et iiéritière en partie de 
Brandelu de Belleuger, écuyer, s' de c Besneil » ; le s*" 
de La Cressonuière du «Thilieul >, à cause de sa femme, 
fille dudit de c Bosneil >, etc. 

E. 106. (Registre.) — Grand format, ld9 feuiUels, papier. 

17S9. — Semblables pieds du duché et pairie d*Har- 
court, appartenant à François d'Harcourt, etc., tenus 
par Pierre Frasier, sieur de Moricourt, lieutenant par- 
ticulier du bailliage d'Harcourt, pour Tabsence de H. 
d'Hérouville, sénéchal ordinaire* en présence de Jean- 
Baptiste du Vey, procureur fiscal, François Le Bart, 
procureur et t garde archive » du duché, et Charles 
Harivel, greffier ordinaire. Aînesse ou vavassorie du 
Busq, héritages et maisons tenus puînément^ Guillaume- 
Jacques de La Bigne, écuyer ; tènement de La Cage, 
les héritiers de la dame de La Boderye ; aînesse ou va- 
vassorie du Han, les héritiers du s' de La Vandie, re- 
présentant Jean de Cairon,éc., fils de Jean de Cairon, 
éc., s' d*Arclais ; — seigneurie de Hamars : grand fief 
ou aînesse de La Beslière^ainé, Félix Dandelle, écuyer, 
époux d'une des filles de François f^e Sens, écuyer, 
s'deCoursy, Maximilien-Constantin Anzerey, seigneur 
marquis de Courvaudon, président au parlement de 



Rouen ; — verge et prévôté de S*^André et S'-Martin 
de Fontenay, la veuve et héri^tière du s^ de Carbonnel, 
représentant Jacques de Baillehache, écuyer, sieur du 
Hamel Beaumont; tônement qui fut au nommé Le 
Danois, les héritiers de Charles de Montigny, bourgeois 
de Caen, à cause de Marie des Rosiers, son épouse ; 
tenants nûment et sans rentes, M. dé Mutrécy, écuyer, 
à cause de son épouse, représentant Louis Le Danois, 
sieur de Gruchy, celui-ci représentant Louis Lormelet, 
curé de St-Martin ; les héritiers Antoine-François Hue, 
sieur de Lhirondelle, par acquêt de Gilles-Gabriel De* 
lamare; Jean Lancelin, curé de St-Martin; la fille et 
héritière du s' de Nerval ; — verge et prévôté de Clécy 
et S^-Marc d*Ouilly'; aînesse ou vavassorie de La Fille- 
resse, les héritiers de Gabriel de Cordey, écuyer, par 
acquêt de... (blanc) Cairon, écuyer, fils aine de Charles 
deCairon, écuyer, représentant les"" d'Angerville ; — tè- 
nementde Cahaindry, Guillaume Sohier, bourgeois de 
Caen, fils et héritier de Jacques Sohier, s*" de La Vallée, 
etc. — Endommagé par fhumidité à la partie infé- 
rieure. 

E. 107. (Registre.) — Grand format, 232 feuillets, papier. 

1748-1749. — Semblables pieds du duché et pairie 
d'Harcourt, appartenant à François d'Harcourt, duc 
d'Harcourt, pair de France, chevalier des ordres du 
Roi, capitaine d'une des compagnies de ses gardes du 
corps, lieutenant-général de ses camps et armées, puis 
maréchal de France, gouverneur des villes, citadelles 
etsouverainetés de Sedan, tenus par Jacques Héroult, s*^ 
d'Hérouville, bailli et sénéchal, Pierre Frasier, lieute- 
nant particulier du bailliage,duché et pairie d'Harcourt, 
pour l'absence du bailli et sénéchal, Girard Duvey, 
écuyer, procureur fiscal, assisté de Charles Le Harivel, 
greffier. — 1742. Bourgeoisie d'Harcourt, lènement de 
Mondreville, contenant 7 vergées, le duc d'Harcourt, 
Jean-Jacques Gouget, Georges Le Vavasseur, Georges 
Marie ; tenants miment en bourgeoisie, rue du Château, 
jusqu'à la maison Chefdeville ou de La Vallée ; rue aux 
Bières; rue commençant au carrefour de devant les 
maisons des héritiers Jean Poulain et finissant à celle 
des héritiers Louis de La Fosse, nommée rue au Gui- 
chard ou Pavée ; rue du Neufbourg, commençant devant 
le presbytère et continuant jusqu'à la maison S**-Barbe: 
le trésor et fabrique de St-Sauveur d'Harbourl, etc.; 
— petit et grand Valdorne ; — verge d'Esson ; — St-Lau- 
rent-de-Condel, le s'deS*'-Marie, éc, procureur du Roi 
àSt-Sylvain, représentant Baratte de Cantelou, le sieur 
de Rocquencourt des f Maraye .>, avec les héritiers Jac- 



86 



ARCHIVES DU CALVADOS. 



quea Patry, Gabriel-Françoîs Piédotie, écuyer, vicomte 
d*Ëvrecy ; — seigneurie et bourgeoisie de L& Mousse ; 
' — verçfe de SrRémy ; — verge el prévôté de S*- 
Omer : homines, vassanx et tenants de la seigneu- 
rie de S'-Rémy et S*-Onier condamnés A payer 29 an- 
nées d*arrérages de lears rentes ; — verge et prévôté 
de S'-Martin de Sallen ; — fleflerme de Croisides ; — 
chÂteflenie de Qlécy et extensions h S*-Marc d'Oni lly, 
La Villette et S*-Lambert, tenant noblement, Henri- 
François Le Vaillant, écuyer, fils François, excusé; 
tenants en aumône, les abbé et religieux de St-Ëtienne 
de Fontenay, eîù, ; — verge de Barbery. exempte de 
prévôté, etc. — 1743, f* 89 ; 1744, f^ 93, 97 ; Raoul- 
Antoine de St-Simon, eomte de Courtomer, les héri- 
tiers de Gilles Jeanne, curé de Grimbosq, Exupère Pai- 
gny, notaire, les abbé et religieux de Barbery, etc. ; 
1745, f» 135 ; 1746, P 143; 1747, f» 217; 1748, ^ 223; 
1749, fo 227. 

E. iOB. ^Registre.) — Grand format, 130 feutUeto, 1 pièce in- 
tercalée, papier. 

1760-1761. — Semblables pieds du duché et pairie 
d*Harcourt, appartenant à Anne-Pierre d'Harcourt, duc 
d'Harcourt, pair de France, comte de Beuvron et de 
« Lisbonne ». garde de l'Oriflamme, gouverneur des 
ville et citadelle de Sedan, lieutenant général des ar- 
mées du Roi et de la province de Normandie, gouver- 
neur du vieux palais de Rouen, tenus en l'auditoire du 
bailliage et haute justice d'Harcourt par Pierre Frasier, 
Meu tenant du bailli et sénéchal, en présence de Charles 
Harivel, greffier, Girard Duvey, écuyer, sieur d*Allou- 
ville, procureur fiscal, Michel Huet, avocat au parle- 
ment de Normandie, bailli sénéchal, en présence de 
François Le Bart, greffier, et Nicolas de Losier, lieute- 
nant général du bailliage d'Harcourt, sénéchal du 
duché, assisté de Louis-François Le Harivel, greffier. 
— En 1761, rue du Neufbourg, Georges Le Harivel, 
s' des Jardins ; — au grand Valdorne, Jacques Boscher, 
sieur de La Place, les héritiers du s' d'Arciais de 
Cordey, écuyer, à cause de leur mère ; — seigneurie 
et bourgeoisie de La Mousse ; François Le Neuf de 
Neuville, au droit de Charles de Brossard, écuyer, s' 
de Rondval ; Pierre de Croisilles, écuyer, sieur de Bon- 
neval ; — vefge de S'-Rémy, François Blancard, écu- 
yer, s' d'AJincourt ; vavassorie Planquette, le s"* d'Al- 
lincourt, Jean-Baptiste Berthault, avocat en ce siège, 
Marie-Anne Le Pigeon, veuve de Gruce,sieur de La Ri- 
vière, Jean deChaumonlel, écuyer, sieurde Bellevîlle ; — 
seigneurie de S*-Omer, vavassorie de Courteillc, Duval 



Mannoury, acquéreur de Jean I^esmonts, seigneur de 
La Pommeraye ; — verge et prévôté de S*-Martîn de 
Sallen, fènement de La Crepte Herpin, leseigneur pré- 
sident de Cou rvaudon ; — seigneurie du Bois-Daniel, 
René Le Vaillant, écuyer, seigneur de Culey-le-Patry ; 

— fiefierme de Croisilles, aînesse ou vavassorie de La 
Moissonnifrre, Henri de Fribots, écuyer, seigneur de 
Béneanville ; vavassorie Traspie, Hellie du Bourneuf, 
écuyer, seigneur de Donnay ; — chàteflenie de Clécy, 
tenants en aumône, les abbé et religieux de S^-Ëtienne 
de Fontenay ; puînés, les abbé et religieux de Notre- 
Dame du Val ; aînesse ou vavassorie du Busq, Claude 
de Prépetit, s' de La Rue, acquéreur de François de 
Malfilastre, écuyer, héritier de Charles de Malfilastre ; 

— verge et prévôté 4e S*-Martin et S*-André de Fonte^ 
nay, Gabriel-Charles de Calmesnil, seigneur du fief du 
Chastel Fontenay, à cause de Marguerite- Jaccpieline de 
Carbonnel, son épouse; Jean-Baptiste Hue, sieur de 
Navarre, fils d'Antoine, écuyer, sieur de "Lirondel ; 
Jean-Jacques Bacon de Préeourt, écuyer, contrôleur 
général des finances en la généralité de Caen, héritier 
de Jaeques-Augustin-Louis Le Danois, fils Jean, con- 
seiller au présidial de Caen ; — seigneurie de Cesny, 
Pierre-Georges Aupoix, écuyer, seigneur d'Espins ; — 
grande verge et seigneurie du Pont d'Ouilly, aînesse 
ou' vavassorie de S'-Ghristophe, de 186 acres, aine, 
Gabriel Belleau-Les-Douaires, etc. 

m 

£. 109. ( Registre. ) — Grand format, S90 feuillets, papier. 

176S-1781. — Semblables pieds du duché et 
pairie d'Harcourt, appartenant à Anne-Pierre, duc 
d'Harcourt^ pair de France, comte de Lîllebonne, 
garde de l'Oriflamme, etc. , tenus en l'auditoire du 
bailliage d'Harcourt par Nicolas de Losier, lieutenant 
général du bailliage, sénéchal dud. duché, puis bailli 
sénéchal, et Jean-Baptiste Berthault, avocat au bail- 
liage du duché et pairie d'Harcourt, pour l'absence du 
bailli sénéchal, assistés de Louis-François La Harivel, 
greffier, en conséquence des mandements publiés issues 
des messes paroissiales d'Harcourt, St-Benin, St-Martin 
de Sallen, Hamars, St-Rémy, La Mousse, St-Omer, 
Esson, St-Christophe, Ouilly-le-Basset, St-Marc d'OuilIy, 
Clécy, St-Lambert, La Villette, Cesny, Grimbosq, 
Croisilles et S*-Martitt-de-Fontenay. — En 1762, sei- 
gneurie el bourgeoisie de La Mousse, M*"*de Croisilles, 
héritière de son oncle, curé de La Mailteraye, François 
Le Neuf de Neuville, avocat, Pierre de Croisilles, écuyer, 
sieur de Bonneval, etc. ; à la suite, nominations : de 
MoHet, conseiller (rayé) à Falaise, et Le Neuf de Neu- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX: DU€HÉ D'HARCOURT. 



67 



ville, comme prévois receveurs de lad. seigneurie, de 
Nicolas et Pierre Guério ea la seigneurie de St4)mer; 
^s fils et héritiers de Pierre Nicolle ea la verge et 
prévôté de St-Martin de SalJeu ; des demoiselles de 
Montreuil en la seigneorie de Bois-Daniel ; de Jean- 
François Hardouin, acquéreur de François Piédoue, 
en ia fiefferme de Croisilles ; de Pierre Le Forestier* 
héritier 4e fionaveninre Berthelot, en la verge et sei- 
gneorie de Beauvoir £sson; d'Émery, bourgeoisde Gaen, 
pour la seigneurie de Hamars ; de Ricque« acqiiérenr 
de II. de Coortoiner, pour la seigneorie de Grimboaq ; 
des héritiers de Pierre Ëssilliard, d'Aequeville, comme 
prévôt, et Le Secq, avocat, comme grèoetier receveur 
de la seigneurie de (jesoy ; de Jean Le JMaroîs en la sei- 
gaeune et chAteitenie de Ciécy ; de Tbomas Sohier, 
bottrgeots de Caen, en la verge et prévôté de Ciéey 
pour le marqoisat de La Motte Harcourt ; de Ledain., 
garde du corps, et Laolour, vicaire d'ûaiiiy^le-Basset, 
en la graude verge et seigneurie du Pont d'Ouilly ; de 
Gttvilaurae Votsiii en la verge ^de Vendceovne. — Aux 
années suivantes: les d^'^®' de Veanx Michel, le seignear 
de Gordey d'Orbigay, François AnmonL» curé d'JSaBOii, 
et Henri Aumont, son frère, héritier de Thomas Ber- 
thelot, euré d'Esaon ; François RegnamU, curé de Boor» 
nevil&e; Etienne Pierre, sieor des Clozets, docteur en 
médeebue à {iouflear ; Jaeques-Gédéon de Grimonlt, 
écnyer, seigneur d'Ësson ; Nicolas* Antoine de La Bo^ 
derie, écuyer, s*^ du Ponoel; M*"' de La Bigne; le prieur 
dn Bois^tialbottt ; les héritiers de Le Vaillsftt, pour le 
fief de xMontfort à St-Lambert; M. de La Chaslerie, eie. 
• 
£. 110. ^asgislra.) -^ Moyen tonuX, 51 faiiilets, papier. 

têl9^nêi- — Pieds seigneuriaux de ThQty» tenus 
en la eohiie et audiUure dudii lieu par Pierre Le Gar* 
deur, écuyer, s"* de St-SiUy, bailli de Thiiry, en pré* 
seoee de Jacques de Ha#tinboflc, pme»renr fiscal and. 
lien, Jean Jouennei fermier général du marquisat, et 
René BertbauU, tabellioa audit lieUt pnis pour greffier 
ai adjotat : Olivier Le ilardenr , René Le tiardeur« sieur 
deTilly.^ Isaac LeOafdaar, sieur dn Parc, René Le 
Neuf, $^ de Ciiefdevâle« Jacques Le Neuf, boargeoiB da 
Bavre, ieam Le Neuf;, s' 4e Vaux^eta. (lëli)). ^ Plads 
de 1682» Olivier Mallei» sieur de BeannMmi, eonseiUer 
an parleflient de Bmmu. «** PledSt gages^lèges et éiec- 
tion de prévdide la seigneurie et bourgeoisie d'Har- 
connt; tenus eor I76lH par Nicolas Canvia^ s'' d*iUmion- 
ville, bailli«yifx>mtaU maire et juge politique du dacbé 
d'fiareourt et sénéchal des seigneuries dn lieu : tène- 
flEient de Mondnevilie, de 7 vergées, sajei en une chair 



de mouton et 7 poules courtes ; rue dpi Cb&tean, les 
héritiers du sF des Fontaines, les héritiers d'Olivier Le 
Neuf, sieur de La Vallée, élu à Falaise ; rue aux Biè- 
res, les veuve et enfants de Louis de La Fosse ; le curé 
du lieu pour son manoir presbytéral ; Charles de La 
Fosse, sergent ; le seigneur, pour raudtioire ; me 
eominecçant au carrefour de devant la maison de 
Charles PouUain et finissant k celle de La Fosse, le s' 
de fieaumoot Baiilehache, Charles Boscher, ste«r de La 
Pomcneraye; rue du Neufboui^, les héritiers du s' de 
Neuville Le Neuf, Louis Gouget, sieur de Préfontaioe, 
Louis Oouget, s"" de La Vennetierre, Thomas Berthelot, 
euré d'Esson ; rue des Oranges, Jacques Gpuget Les 
Costils, le s' de Cliédeville Le Neuf, le s' du Désert 
Montreuil, It s' du Désert Harivel et le s' 4e LaRivière, 
son frère ; le trésor et fabrique de S^«S»uveur d'fisr^ 
court ; le s' de CanteLou de Roequanepurt, repréaeo* 
tant le s' des Closets de FeugueroUes, le vioo«ïte 
d*£vrecy, Jean fionvallet, sieur de La Vallée, etc. 

£. 111. (Registre. I — Grand format, 319 feuillets, papier. 

16<^1M9. --r Pieds, gage^plèges et éleetinns de 
prévols de la terre et seigneurie de Beauvoir Le Càas^ 
tellier^ appartenant à Marie da Poerier, dame et eonn^ 
tesse de Croisy, puis au marquis de Thury et de La 
Motte Harcourt, tenns aa manoir seignenrial, paroisse- 
d'Esson, par Goillaume de MalfiUsatre, sieur de Fontai* 
oas,hailli-vieomtal de Thiiry,sénéchaL,GuillaiutiePigeon 
ou Le Pigeon, sieur de S^-Georges, aveeat en bailliage 
et vicomte de Falaise, et exerçant en bailliage à Thury, 
puis Itentenamt du sénéchal, puis sénéchal pour l'ab- 
sence de roi*dinaire, Pierre Héroult, lieutenant général 
à Thury, pois bailli aénéehai, Jaeques Afà tiroisflles» 
avocat en la haute justice de Thury^ pour l'aiseenoe de 
Tordinaire, assistés des pnocnreunMseeveurs et de 
isMcques Bertaolt, Louis de La Fossot Lonis GuéÉia, 
Jean Caael, Tanneguy Aroqitet, sr de La Fresnée, graf»- 
fiers. — En 16d8, vavassorias : Gamîer, contenant 28 
acres, sujette en 24 so}s^ 4 chapons, 4 deniers à Noél, 
tt œafe, 1 diapeaa de roses et 1 bnaUs de brebis^e de 
3 en â ans; Bacon, eonlenant !26 aerea, sujette en 
34 sols de rente ; de Lai^caAiier* de 64 aerest sujette en 
64 sola, 4 chapons, 4 deniers, et 1 bnebis de â ans en ^ 
ans; du Teilleal, de 24 acres, sujette «n 64 sofa^ fteha- 
poaa, 1 poule et 1 brebis de 3 ans en 3 a&a. Tèae- 
mentsi : de la Cousiure ; des 5 acres, sujet en 30 sols et 
i chapon ; au Blanc, de 15 acres,, sojeit en Va sols et 3 
chapons; Huet, sujet en 14 «ob et 4 boisseaux d*avoine ; 
des Trois vergées (verge d'£sson), en SSsols, lehapon» 



88 ARCHIVES 

1 denier et 10 œufs ; Boùy, sujet, entre autres, à four- 
nir un parc et une écurie pour mettre les chevaux du 
seigneur pendant son gage-piège, une table et des siè- 
ges pour tenir les pieds, et une perche pour mettre 
l'oiseau. Vavassories : BertheIot,de !28 acres, sujette en 
28 sols, 4 chapons, 4 deniers, 40 œufs et t brebis de 3 
ans en 3 ans ; du Bas Breuil, de 104 acres, en 64 sols, 4 
chapons, 4 deniers et^ brebis de 3 ans Tun.Tènements: 
du Champ de Crosse, sujet en 4 perdrix, 1 chevreau, 
six écuelies de fresne, six cuillères, un moisson vif, une 
marrolle de cuir, un balai de « bouil » et 1 chapon ; 
aux Allais, sujet en 7 livres 1 sol 6 deniers, 2 chapons, 
20 œufs et 1 boisseau d'orge, etc. — Redevables : la 
dame de Montcarville ; Nicolas Maurry, avocat au par- 
lement de Rouen ; Louis Le Large, sieur de Chamery ; 
les hoirs de Mathieu Berthault, sieur de Larguillier ; 
Charles Bellenger, écuyer, sr de La Crette ; le s' de 
Rabodanges ; le s' d'Alincourt à cause de sa femme ; 
le curé et le prieur de i'hôtel-Dieu deThury; Pierre 
Planquetle, procureur au parlement de Rouen ; Fran- 
çois Groussard, s' des Hays ; la dame de Valhébert ; 
le seigneur d'Ësson ; le marquis de Grancey ; M"® de 
Rabodange, veuve de François de Roussel, marquis de 
Grancey ; Jean et Jacques de Beauvoisien, s" de La 
Beauvoisinière ; François Thouin, sieur de La Fontaine; 
le Sr d'Habloville ; le seigneur de Combray ; René de 
Bellenger, sr de La Crepte ; Thomas Berthelot, curé 
d'Ësson ; Jean Bonvalet, sr de La Vallée ; les héritiers 
de Jean Bonvalet, s' des Fontaines; François Le Ha- 
rivel, ST'de La Rivière, etc. 

• 

E. 113. {Registre.) — Grand format, 234 feuillets, papier. 

. 170<^17S1. — Semblables pieds de la seigneurie de 
Beauvoir et Le Ghâtelier, assis à Esson,avec extension à 
Donnay, appartenant au marquis deThury, puis au duc 
d'Harcourt, membre dud. duché, tenus par Pierre Hé- 
roult, bailli et sénéchal, Nicolas Cauvin, s' d'Harmon- 
ville, bailli et sénéchal, Urbain Fauvel, sieur de Fresney, 
lieutenant au bailliage et haute justice du duché d'Har- 
court, puis lieutenant général et sénéchal, François 
Delange, sieur de Buronnière, bailli et sénéchal, Oli- 
vier Boscher, licencié aux lois, avocat fiscal du duché, 
pour Tabsence du bailli sénéchal, Alexandre-Ravend 
Lepigeon, pour l'absence du bailli sénéchal, Jean-Bap- 
tiste Duvey,écuyer, sieur d' tAloville», procureur fiscal 
du duché, Jacques Héroult, s' d*HérouviIle, conseiller 
au bailliage et siège présidial de Caen, bailli du duché 
et sénéchal de la seigneurie. — En 1700, vavassorie 
du Teilleul, puîné, le seigneur de Combray ; vavas- 



DU CALVADOS. 

sorie Garnier, puînés, ledit seigneur, au droit du s' de 
La Beauvoisinière, le seigneur de Donnay, Anne et 
i Jean de La Fosse; vavassorie Berthelot, puînés, le 
; curé de Thury, le seigneur d'Ësson ; vavassorie du 
I Bas-Breuil, les héritiers du s' de La Vallée Le Neuf; 
I tènement Bouy, puînés, les veuve et enfants du s' de 
Hautchemin, le s*" d'Alincourt; tènement du Val RIaine, 
puînés, les héritiers du s' de Neufville Le Neuf, etc. — 
En 1720 : verge de Donnay, Jacques Grimoult, écuyer; 
les héritiers de Jacques Gosselin, s' de La Planche ; 
aînesse ou vavassorie du Tilleul, Louis Hellies, écuyer, 
s' d'Arlon, au droit du seigneur d'Argouges, représen- 
tajit Louis Gosselin ; Louis-Mathieu Le Trézor, éc, s' 
de La Roque, fils et seul héritier de Suzanne Bertault, 
fille de Mathieu, s' de Larguillier, fils de Jacob ; les 
héritiers de Gédéon-Louis Grimoult, éc, s' d'Ësson; 
Thomas Berthelot, curé d'Ësson ; tènement qui fut à 
Raoult Brière, curé d'Ësson ; Louis Bertault, notaire, 
etc. — En 1731, aînesse ou vavassorie de Larguiller, 
Jacques de Grimoult, écuyer ; Louis-François de Gri- 
moult, éc, s' d'Ësson ; aînesse ou vavassorie qui fut à 
Garnier, les' d'Arlon, Hélie de Bourneuf, par acquêt 
de Joseph de Bellemare, écuyer, s' de Valhébert ; 
aînesse ou vavassorie du Bas-Breuil, aîné, François du 
Monnier, écuyer, par acquêt du s*" d'Abloville^ repré- 
sentant le seigneur de Rabodanges et Jacques de Mor- 
chesne, puînés, les héritiers de Louis Le Neuf de Ché- 
deville; vavassorie Bouy, Jean de Chaumontel, écuyer, 
s' de Belleville, héritier de Robert de Chaumontel, 
écuyer, s** de Hautchemin, etc 

K. 113. (Registre.) — Grand format, 292 feuilleton papier. 

17SS-1788. — Seçiblables pieds du noble fief^ terre 
et seigneurie de Beauvoir et Le Châtelier, sis à Esson, 
membres du duché d'Harcourt, tenus par Jacques 
Héroult, sieur d'Hérouville, bailli sénéchal, Michel- 
Jacques Le Harivel, sieur de Vignerey, avocat postu* 
lant au bailliage dud. lieu, pour l'absence du sénéchal, 
Jean-Baptiste Berthault, avocat postulant aux bailliage 
et sénéchaussée du duché d'Harcourt, Michel-Jacques 
Le Harivel Darvîlle, avocat postulant aud. bailliage, 
pour l'absence du bailli sénéchal, Jean-Baptiste du 
Vey, écuyer, sieur d'Alouville, Jacques-Simon Boscher, 
avocat postulant aud.baiilîage, Jacqnes-François-Simon 
Le Bart, avocat au parlement de Normandie, bailli 
vicomtal, maire et juge de police civil et criminel 
du bailliage du duché et pairie d'Harcourt. — En 1732, 
condamnation des tenants de l'aînesse ou vavassorie 
au Blanc, en la verge de Donnay, au paiement de 29 



•.'. 



'J 



i 

• I 



SERIE E. — TITRES FEODAUX : 

années d'arrérages ; — en 1772, vavassorîe Berthelot, 
le duc d'Harcourt, pour les biens qui furent à Jean Le 
Neuf, sieur de Veaux, le curé de Renémesnil et Jean 
Berthaalt, son cousin, le curé d'Harcourt, à cause du 
bénéfice de la cure ; aînesse ou vavassorie du Bas-^ 
Breuil, le s' de Cordey d'Orbigny, éc, représentant 
Louis Le Neuf, sieur de Gbédeville ; — en 1780, vavas- 
sorie du Bas-Breuil, aîné, le duc d'Harcourt, par acquêt 
à fonds perdu des héritiers de Pierre Frasier, représen- 
tant François « Derard », écuyer ; — en 1788, même 
vavassorie, aîné, le duc d'Harcourt, au droit du maré- 
chal d'Harcourt, puînés, ledit seigneur, par échange 
avec Jean Berthelot, fils Philippe ; M. de Cordey, 
seigneur d'Orbigny ; François Le Neuf, écuyer, s' de 
Neufville, fils de Georges, s' de Boisneuf, fils de Fran- 
çois, etc. ; les clercs, obitiers et trésoriers de Téglise 
St-Sauveur d'Harcourt; François d'Arpentigny, repré- 
sentant Jacques Berthelot fils Charles ; M. de Grimoult, 
éc, sieur d'Esson, etc. 



DUCHÉ D'HARCOURT. 



89 



E. 114. (Registre.) ~ Moyen format, 233 feuillets, papier. 

162S-1680. — Pieds, gage-pièges et élections de 
prévôts de la sienrie du Bois-Daniel, grand et petit 
Valdorne, dépendant du marquisat de Thury, tenus 
par Pierre Le Gardéur, écuyer, sieur de S*-Silly, bailli 
de Tbury, David Signard, s' du Désert, bailli de 
Thury, aL bailli-vicomtal, maire et juge politique de 
Thury, Guillaume Pigeon, s' de S^-Georges, avocat à 
Thury, Pierre Heroult, lieutenant général à Thury. — 
1623, Olivier Mallet, s' de Beaumont, Antoine de 
Gondé, Jean Heuzé, prêtre, Jean Le Neuf, sieur de 
Vaux, Jean Le Neuf, s' du Valdorne, iiobertde «Noient», 
éc, Jacqueline de May, douairière du s' de La Vallée 
Le Neuf, Gabriel de « Monslereul », etc. — 1649, au 
Grand Valdorne, le s' de Fontaine-le-Pin, au droit de 
sa femme, veuve du s' de La Vallée Le Neuf; à Bois- 
Daniel, le s' de Drubec, le s»* de Vaux Le Neuf, Gabriel 
de Montreuil, etc. — 1660, le s' de La Vallée Le Neuf, 
représentant Rolland Piédoux ; Charles Bellenger, 
écuyer, sieur de La Crette, au droit des héritiers André 
Le Petit, etc. — 1661, Germain Gobillet, s' de S'-Ger- 
main, le s' d'Ungy, les Bonvallet, Poullain, Grosse, 
etc. — 1680, Louis de La Fosse, .sergent, au droit 
d'Olivier Bonvallet, son beau-père, pour une tannerie 
proche les moulins à blé, doit 12 deniers de bourgage ; 
Jean Le Neuf, s' du Longpré, pour sa « fuye >; à pigeons, 
doit 10 sols et 6 pigeons de rente ; Pierre de Montreuil, 
s' du Désert ; Denis Le Petit, s' de La Vallée ; Jean Le 
Calvados. — Série E. 



Petit Lamare ; Jacques Blascher, huissier à Caen, etc. 
— Endommagé par l'humidité. 

E. il5. (Registre.) -- Moyen format, 45 feuillets, papier. 

1681.*^ Semblables pieds, gage-pièges et élections de 
prévôts de la seigneurie du Bois-Daniel, grand et petit 
Valdorne, appartenant à Louis d'Harcourt, chevalier, 
seigneur marquis des marquisats de Thury et de La 
Motte-Harcourt, etc., tenus par Pierre Héroult, licen* 
cié aux lois, avocat au bailliage et siège présidial de 
Caen, bailli de Thury et sénéchal de lad. seigneurie, 
en présence de Louis de La Fosse, sergent ordinaire à 
Thury, pris pour greffier ; après vérification de la 
publication desd. pieds issues des grandes messes pa- 
roissiales de S^-Martin, S*-Benin et Thury, il a été pro- 
cédé à rappel des hommes et tenants. — La seigneurie 
du Bois-Daniel est un fief relevant du marquisat de 
Thury, dont les vassaux doivent, outre les rentes indi- 
quées, reliefs el treizièmes, qui est 20 deniers pour livre 
de chaque vente d'héritages, service de prévôté, etc.; 
la bourgeoisie du grand et petit Valdorne relève pareil- 
lement du marquisat de Thury, etc. — Nicolas Cauvin, 
avocat, lieutenant général à Thury, Jean Le Neuf, 
sieur du Longprey, Jean a Sesire », sieur de La Croix, 
le seigneur de Valsemé, pour la place de son moulin 
de Boudiniers avec la pêcherie d'icetui, Pierre de Mon- 
treuil, sieur du Désert, Jean Bonvalet, sieur des Fon- 
taines, bourgeois de Paris, Pierre Jardin, deCaumont, 
Nicolas Porin, « sirurgien », bourgeois de Caen, Henri 
Gobillet, sieur du Hamel, Jean Frigault, sieur de 
« Boutville », ËnocGouget, s' du Parc, etc. — Recou- 
vert de parchemin du XVI® siècle concernant le baron 
de La Motte, Guillemette d'Harcourt, etc. 

• 

E. 116. (Registre.) — Moyen format, 259 feuillets, papier. 

168S-17S0. — Semblables pieds de la sieurie du 
Bois-Daniel, assise à S^-Martin de Sallen, grand et 
petit Valdorne, appartenant au marquis de Thury, puis 
au duc d'Harcourt, tenus à l'attache du bateau à Har- 
court par Pierre Héroult, bailli haut justicier de Thury, 
aL bailli-vicomtal de la haute-justice de Thury, séné- 
chal, Guillaume Le Pigeon, s' de S'-Georges, avocat et 
sénéchal pour Tabsence de l'ordinaire, Nicolas Cauvin, 
s' d'Harmonville, bailli-vicomtal au bailliage et haute 
justice d'Harcourt et sénéchal de toutes les seigneuries 
du duché, Urbain Fauvel, s' de « Frenee », avocat au 
siège présidial de Caen, lieutenant général d'Harcourt 
et sénéchal desd. seigneuries, Alexandre-Raven Le Pi- 

12 






90 ARCHIVES DU 

geon, avocat postulant en la juridiction dud. duché, 
pour l'absence.du bailli sénéchal. — 168:2, le seigneur 
de Valsemé, pour la place de son moulin à blé de Bois- 
Daniel, doit 5 sols de rente, et sujet bailler aveu ; le s"" 
des Fontaines Bonvallet, etc. — 1685, Nicolas Cauvin, 
lieutenant général à Thury, pour une maison sous le 
vieux château, doit 10 sols de rente et 4 fers à cheval 
appréciés à 3 sols 4 deniers le fer, et 2 sols de bour- 
gage. — 1691, grand Valdorne, François « Cessire »- 
S'-Luc, pourra maison et grange, doit 3 sols de bour- 
gage, et pour sa fîeffe du s' de La Vallée Le Neuf, 
d'une masure à présent en jardin, 2 sols 6 deniers ; le 
seigneur de Culey-le-Patry, pour son moulin de Bois- 
Daniel, doit 20 sols de rente seigneuriale. — 1701, petit 
Valdorne, les veuve et enfants Noël Porin, s' du lieu, 
avec Jacques de Tailleboscq, pour maison et part de la 
tannerie, doivent 2 sols de bourgage et 18 deniers de 
rente, plus, pour jardin contenant 1 quarteron, 4 pou- 
lets au jour St-Jean-Baptiste ; Boniface Le Harivel, s' 
du Désert, pour sa tannerie ; Charles Boscher, s' de La 
Pommeraye, etc. — ^ 1720, François Le Vaillant, écu- 
yer, à cause de sa pêcherie et îles de son moulin de 
Bois-Daniel, doit payer par an au a comtoir » du châ- 
teau dud. duché, passant par la main du prévôt rece* 
veur, 20 sols au terme de Pâques (condamnation de 
!29 années de lad. rente sauf les précédentes) ; François 
de Montreuil, conseiller au bailliage de Caea, fils et 
unique héritier de Pierre de Montreuil, s' du Dézert, 
Boniface Lq Harivel-Le Dézert, iessey de Montreuil, 
libraire à Caen, Guillaume Frigault, s*^ de « Boutde- 
ville », avocat, etc. 

E. 117. (Registre.) - Grand format. BlOfeuiUets, papier. 

1721-1788. — Semblables pieds de la noble sei- 
gneurie du Bois-Daniel assise en la paroisse de S*- 
Martin de Sallen, membre du duché et pairie d'Har- 
courtj appartenant aux ducs d*Harcourt, tenus par 
Alexandre-Raven Le Pigeon, licencié aux lois, avocat, 
pour Tabsence du bailli sénéchal, Jacques Uéroult, s' 
d'Hérouville, conseiller au bailliage et siège présidial 
de Caen, bailli et sénéchal ; Jean-Baptiste Duvey, éc., 
s' de Caumont, al. s' d'Ailouville, licencié aux lois, pro- 
cureur fiscal dud. duché, pour l'absence jd^s bailli et 
lieutenant sénéchal dud. duché, Olivier Boscher, avocat 
fiscal dud. duché, pour Tabsence du sénéchal, Girard 
Duvey, écuyer, licencié aux lois, pour Tabsence du 
bailli sénéchal dud. duché, MicheMacques Le Harivel, 
avocat postulant aud. bailliage, Jean-Baptiste Ber- 
tbault, avocat postulant aux bailliage et sénéchaussée 



CALVADOS. 

du duché et pairie d'Harcourt, Jacques*Michel Le Ha- 
rivel Darville, avocat postulant, Jacques- François- 
Simon Le Bart, avocat au parlement de Normandie, 
baillivicomtal, maire et juge de police civil et criminel 
du bailliage du duché et pairie d'Harcourt. — 1721» 
tous les hommes, vassaux et tenants, condamnés au 
paiement de 29 années de rentes dues et à bailler leurs 
aveux, en tant ceux qui n'y ont satisfait, dans le délai 
d'un mois, sous peine de réunion de leurs héritages ei 
maisons au corps et domaine dud. duché sans autre 
sentence, avec défense de chasser, tirer ni pécher dans 
rétendue dud. duché. — 1730, nomination de Pierre 
Martin, sieur du Bois, pour faire le service de prévôt. 
— 1757, le s' de La Vallière Montreuil, écuyer, garde 
du corps du Boi, fils de François de Montreuil, conseil- 
ler au bailliage et siège présidial de Caen ; Madeleine 
et Françoise de Montreuil ; Joseph*Dominique de Mon- 
treuil, sieur du Clavier ; Jean-Baptiste Berthault, avo* 
cat au bailliage d'Harcourt ; Jacques-Philippe Le Hari- 
vel, « sieur Darville ». — 1782, Alexandre Le Harivel, 
fils Pierre, sieur des Fontenelles. — 1788, les héritiers 
de François-Félix-Èenri de Montreuil, les héritiers 
Louis-Jean-Michel de Montreuil, s' de La Vallière, éc, 
garde du corps du Roi, Pierre Crusse, Jacqu^ Le Ha- 
rivel, Philbert Manière, boulanger du duc d'Harcourt, 
les mineurs Le Petit Montfort, Jacques-François-Simon 
Le Bart, bailli d'Harcourt, Alexandre Le Harivel, fils 
Pierre, sieur des Fontenelles, etc. 

E. US. (Registre.) - Moyen format, 88 feuillets, papier. 

1S07-165S. — PJeds de la sieurie de La Londe de 
Boulon pour les abbé et religieux de S*^-Ëvroult,alare- 
quête de Michel Blanchart, s' du Fresne, tenus par 
Balthazar Fleury, sénéchal, le 19 janvier 1506. Martin 
de BerroUes, écuyer, verdier du bois de lad. sieurie, a 
recordé les avoir termes, etc. : le baron de Messey* 
Balthazar et Jacques dits Launey, les hoirs Robert Le 
Dresseur, les hoirs Guillaume Cingal, etc. — F"" 4. Pieds 
de 1560 : les héritiers de défunts nobles hommes Charles 
et Philippe dits Connart, frères ; Pierre < Espidorge »; 
d*^'* Catherine Du Bourg, ou ses ayant cause ; Robert 
Du Bourg, écuyer, baron de Messey ; les prêtres et 
clercs de Boulon, etc. -- F'^ 7. Pieds, gage-piège de la 
terre et sieurie de La Londe de Boulon, appartenant à 
Robert d'Harcourt, chevalier de l'ordre du Roi, gentil- . 
homme ordinaire de sa chambre, conseiller en ses Con- 
seils d'Ëtatet privé, capitaine de SO hommes d'armes 
du Roi, seigneur de Chastinonville et autres lieux, 
tenus par Robert de Clacy, éc, licencié aux lois, séné- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 91 






chai de lad. sieurie, présence de Gilles Durant, éc, s' 
de La Durandière, procureur dud. s^ et de Charles 
Dutrou, tabellion royal, greffier et adjoint, le 20 juil- 
let 1634, au manoir seigneurial, 8 heures du matin : 
v^vassorie S'-Mallo, qui fut Perrières, assise à Boulon, 
aîné, Charles Fleury, écuyer, sieur de S*-Mallo, puînés, 
les héritiers de Philippe Du Pray, au droit de Jacques 
Du Pray, etc. ; tenants nûment, les héritiers du s' de 
Feuguerolles. comparant par Thomas Jenne, s"" du 
Fresne, leur procureur; Nicolas Huet, écuyer, s' de 
Rocquebart, « Resmon de Regnem^nil », écuyer, 
tenant l'engagement de la pièce du s' de Rocquebart, 
au droit de Michel Piédoue, s' de La^Moissonnière ; les 
enfants de Jacques Diacre, héritiers à cause de leur 
mère du s*" de Berrolles ; le s"" du Bois, au droit de 
Pierre de La Fosse et de la d*"<î de La Marche ; Oamond, 
sieur de La Marche; nouvelles fieffés : Thomas Du Vivier, 
François Macquerel, s' de Tilly, etc. — F* 13. Pieds de 
1634 pour Jacques d'Harcourt. Etc. — F» 36. Pieds en 
1636, de lad. sieurie, appartenant à Jacques de Bailleul, 
s' du lieu, à cause de son épouse, héritière de Jacques 
d'Harcourt, chevalier, seigneur de Chastinonville, La 
Londe, etc., tenus par Gaspard d^ Clacy, éc, licencié 
aux lois, lieutenant du sénéchaW^ lad. sieurie. — F** 
42. Pieds en 1648 de la terre et sieurie de La Londe de 
Boulon, appartenant à François de Bron. seigneur et 
baron de Fourneaux, Le Champ de La Pierre et La 
Londe de St- Laurent de Boulon, à cause de son épouse, 
héritière en partie du feu seigneur de Chastinonville, 
etc. — F<»77. Pieds de lad. terre et sieurie, apparte- 
nant aux héritiers dud. François de Bron, à cause de 
leur mère, tenus par Pierre-Jean de Clacy, éc, licencié 
aux lois, sénéchal de lad. sieurie : JeandeBaillehache, 
s"^ de Beaumont, d'" Marie Baudren, fille Pierre, Jean 
Patry, Pierre Goguet, bourgeois de Caen, etc. 

E. 119. (Registre.) — Grand formut, 114 feuillets, papier. 

1676-17S2. — Pieds, gage-piège et élection de pré- 
vôt des seigneuries du haut fief, fîef des Prés et S*- 
Étienne, dépendant de la haute justice de La Carneiile, 
tenus en la cohue et auditoire dud. lieu par François 
Du Plessis, écuyer, sieur de Magny, avocat fiscal aud. 
lieu, sénéchal desd. seigneuries, présence du greffier, 
(le nom en blanc), présence et instance de Jacques 
Ohansel, s" du lieu, agent des affaires du seigneur haut 
justicier. Tenants noblement, Jean Turgot, seigneur 
des Tourailles, Louis d'Argouges, seigneur de Rasnes, 
ponrle fîef de LaCouillardière, les hoirs de René de Ra- 
bodanges, François dés Rotours, écuyer, pour le fief de 



Notre-Dame, les héritiers Antoine du Mesnil Berard 
de La Cheze, éc, pour le fief de Mesiay ; tenants du 
fief Bonnemère et fief du Val : Simon de Croisille, sei- 
gneur de Charsonville, pour le fief de La Landelle. du- 
quel relève le fief Sf-Benin ; Philippe-Joseph de « Rou. 
ney », pour le fief dud. lieu ; Siméon d'Ouézy, «'^c, pour 
le fief de Taillebois, duquel relève le fief de Boulemont; 
Jean Deshays. éc. . s' de St-Gervais. pour le fief des 
Moûtiers ; tenants nûmenl, dom Jean Bouvet, prieur- 
curé de La Carneiile, pour le domaine temporel dud. 
prieuré; tenants de la bourgeoisie: les hoirs Jacques 
Targot, seigneur de S^-Clair ; Nieolle Deshays, ces' 
deBarlemont, procureur du Roi à Argentan, etc.(lff76). 
— Fo 8. Pieds de la ch&tellenie et haute-justice de La 
Carneiile, réunis au duché et pairie d'flarcourt, lad. 
seigneurie de La Carneiile appartenant à Marie-Anne- 
Claude de » BruUard i deGenlis, veuve d'Henri d*Har- 
court, duc d'Harcourt, pair et maréchal de France, et 
à François d'Harcourt, à présent due dud. duché et 
autres grandes terres et seigneuries, capitaine d'une 
des compagnies des gardes du corps du Roi, brigadier 
de ses camps et armées, lieutenant général du Roi en la 
comté de Bourgogne, seigneur haut justicier de la châ- 
tellenie et vicomte de La Carneiile, tenus en l'auditoire 
de la haute-justice de La Carneiile par Nicolas de S'*- 
Marie, écuyer, seigneur de Mesiay, bailli-vicomtal dud. 
lieu, en présence de Louis Le Moyne, praticien et com- 
mis augrefTe de lad. haute justice, etde Gaspard Le Secq, 
receveur de la cour et usage du duché et pairie d'Har- 
court. Tenant en aumône, dom Nicolas-Henri Poret 
de Boisandré, chanoine régulier de l'ordre de St-Aji- 
gustin, prieur-curé de S^-Pierre et de St-Ëtienne de 
La Carneiile rtenants en roture; verge et prévôté du 
haut fief : messire (prénoms en blanc) Anzerey, cheva- 
lier, seigneur marquis de Durcet, fils et héritier de 
Louis Anzerey, chevalier, seigneur de Durcet (à pré- 
sent les héritiers, addition en marge), Charles de La 
Vallée, écuyer, s' des Onfrairies, fils de feu Rémy de 
La Vallée et lui à cause de Marguerite ' de Glinchamps, 
sa mère ; Antoine-Nicolas des Hayes, écuyer, s' de 
Barlemont, héritier du s*' des Hayes, son oncle, procu- 
reur du Roi à Falaise ; Jacques-Joseph Poret, éc, s"* de 
Boisandré. fils Jacques; Louis de Banville, éc, s** de 
Ronfeugerey ; fief ou aînesse de la haute et basse Mo- 
rignée, puînés, Jean d'Arclais, écuyer, s*" de Montamy, 
par acquêt de Hervey de S^Manvieu, écuyer, s' de La 
Graverie, lui au droit de Mathieu de Rouxel, s' de Châ- 
tignou et de La Blanchère, représentant Pierre Gau- 
tier, écuyer, s^ de Ghâtignou ; fief ou aînesse de La 
Blanchère, tenants Michel de Rouxel, écuyer, s' de Ga- 



92 ARCHIVES DU CALVADOS. 

rencière, Gabriel Lefeirvre, écuyer, s" du Perron, aux 
droits du s^ d*Isigay ; fief ou aînesse du Mesail, les hé- 
ritiers d'Alexandre Le Forestier, écuyer, s' de Lange- 
vinière, fils et héritier de Daniel Le Forestier, écuyer 
(1726). — F* 113. Pieds de la seigneurie et chàtelleuie 
de La Carneille, appartenant à Anne-Pierre d'Harcourt, 
duc d*Harcourt, pair de France, comte de Beuvron et 
de < Lisbonne >», garde de rorifiamme, lieutenant géné- 
ral des armées du Roi et de Normandie, gouverneur 
de^ villes et souverainetés de Sedan et vieux palais de 
Rouen, tenus en Tauditoire du bailliage de La Car- 
neillerpar Guy Devaux de La Motte, lieutenant général 
dud. bailliage, présence de Jacques Le Roy, greflier 
ordinaire, et de François Le Bart, procureur et garde 
des archives dud. seigneur (17o2). 



E. 120. (Cahier.) — Moyen format, 12 feuillets, papier. 

1594-1601. — Pieds des terre et seigneurie de Cier- 
rey, tenus aud. lieu en la maison où pend pour ensei- 
gne t'Écu d'Orléans, par Girard Le Grand, licencié aux 
droits, sénéchal dud. lieu; redevables: les hoirs de Jean 
Le Franc, sieur de La Haye, Robert de Cierrey, Fran- 
çois Crosville, le s"* de S'-Luc, discrète personne Fran- 
çois Du Vnucel, les hoirs Guillaume de Lieury, Nicolas 
de Langle, etc. (1594). — Exploit de Mathieu Rotrou, 
huissier, portant qu'à la requête de Pierre d'Harcourt, 
marquis de La Motte-Harcourl, sieur et baron de 
« Beaufort » et Beuvron, sieur et châtelain de Croisy 
et Cierrey, stipulé par Léon de Roquencourt, son pro- 
cureur et « négotiateur », il a signifié et déclaré à Eus- 
tache de Beausse, receveur ordinaire du domaine en la 
vicomte d'Évreux, Tordonnance et mandement de la 
Chambre des Comptes de Normandie, octroyant aud. 
baron de Beuvron, pour 3 mois, main levée de la terre 
de Cierrey (1601) ; autre signification dud. Rotrou à 
Georges Roullant, garde des bois du baron de Beu- 
vron, en sa terre de Cierrey, portant défense de rien 
enlever desd. bois, avant paiement des droits (1601). 

E. 121. (Registre.) — Moyen format, 59 feuillets, papier. 

1618. — Pieds de la verge de Clécy. — Vavassorie 
de La Filleresse, assise à S^-Marc d'Ouilly, au hameau 
d'Ârclais, contenant 16 acres environ, sujette en 21 
sols de rente foncière et sieuriale, aînée Denise de Ba- 
soches; Guillaume d'Angerville, écuyer. Vavassorie de 
« Quantepye », assise à Clécy, contenant 8 acres, su- 
jette en 4 sols 6 deniers de rente, reliefs, treizièmes, ser- 
vice de prévôté, aidescoutumières,comparence aux pieds 



et gage-pièges ; Gilles Le Héricy, prêtre. — Tenants 
nûment à Cahaindry : Jean de Cahaindry, Gilles de Pré- 
petit, au droit de JeandeCahaindry, Roberde Bourdel, 
veuve de Michel de Cahaindry, etc. — Vavassorie de 
La Vandie, de 80 acres, sujette en 21 sols 4 chapcms 
4 deniers, et droits seigneuriaux ; Thomas de Beron, 
au droit de Guillaume Bourrey ; Louis Lebec, écuyer, 
sieur de Canlelou, représentant le droit du s' de Les- 
nault, Nicolas Quentin, avocat, au droit des héritiers 
de Groussart, sieur de La Mansonnière, Pierre de .Mom- 
brey, sieur du Londel, etc. 

E. 122. (Registre.) — Grand format, 22i feuillets, 1 pièce in- 
tercalée, papier. 



1708-1719. — Pieds, gage-pièges et élections de 
prévôts de la seigneurie de Clécy, membre du duché 
d'Harcourt, et de ses extensions aux paroisses de St- 
Marc d'Ouilly, LaVillette et S'-Lambert, appartenant 
au duc d'Harcourt, tenus: en 1708 au gable et pignon 
de Téglise de Clécy, dans le chemin qui fait la sépa- 
ration dud. gable de l'église, par Urbain Fauvel, 
sieur de Fresney, liei^lenant au bailliage dud. duché, 
en présence de Phili^e Cahaille, intendant des biens 
et affaires du seigneur, de Gaspard Le Secq, receveur 
de la cour usage du duché, et de Marc Broquet, gref- 
fier ordinaire ; en 1709 par le même; en 1712, par 
François de Lange, s' de Buronnière, avocat au parle- 
ment de Normandie, bailli et sénéchal dud. duché ; en 
1713, par Raven-Âlexandre Le Pigeon, licencié aux 
lois, avocat postulant aud. duché, pour l'absence du 
bailli et sénéchal dud. duché, etc. — 1709. Te- 
nant noblement, Jean Le Mazurier, s^ du Boisie, par 
acquêt du s' de St-Lambert ; tenants en aumône, les 
abbé et religieux de S'-Étienne de Fontenay ; vavasso- 
rie qui fut à dame Maheult La Rousse, Charles de 
Tournebu, écuyer, s^ de La Tour et des Jardins, fils et 
héritier de Georges de Tournebu, Claude < Radul », 
écuyer, s^^ de Meré, Jean de « Rocancourt >, Jean de 
Vardon dit Launey, Charles de Tournebu, écuyer, 
fîis de Thomas de Tournebu, éc, Gilles de Beron, An- 
toine de La Boderie, écuyer, à cause d'Ânne-Louise de 
Cordey, son épouse, fille et héritière de JeandeCordey, 
écuyer, sieur du Poncel, Marie et Gabriel le de Cordey, 

• 

filles dud. de Cordey du Poncel, les héritiers d'Henri 
Merrouze, sr des Vaux Jue, Anne Le Vallois, veuve de 
Jacques de Croisilles, écuyer, fille de feu Charles Le Val- 
lois, 8' de Raveton ; Claude Le Magnen, écuyer, s^ de 
Grainville, à cause de sa femme, héritière d'Etienne 
Fortin, écuyer, s' de St-Étienne; les héritiers Thomas 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 93 



de Repentigny, Marie de Prépetit, veuve de Duguey de 
Fresneville, les héritiers d*Élie Ollivier, bailli de La 
Carneille, les héritiers Charles de Prépetit, s' de Grand- 
camp, Etienne Renault, bourgeois de Paris, Germain 
de Beanmais, Jean-Jacques de Tournebu, éc, fils et 
héritier de Jean-Baptiste de Tournebu, éc, s' de Maim- 
beuf, Gervais Trolley, notaire, Françoise Roger, veuve 
en dernières noces de Jean Le Magnen, sr du Roncerey, 
fille et héritière en sa quatrième partie de Nicolas Roger, 
s' de La Rue, Anne Roger, veuve en premières noces de 
Jacques de Baudre, éc, s' de La Potterie, et en der- 
nières de Charles de Prépelit» s' de Grandcamp, fille 
dud. Roger de La Rue, Claude de Graindorge, éc, s' 
des Demaines, époux de Marie Roger, fille du précédent, 
Looise-Anne de Bellenger, veuve d*Agnan Le Mancel, 
éc, s' de Secque ville, tille et héritière en une tierce 
partie de Brandelu de Bellenger, éc, s^ de « Bonœil », 
le sieur de La Cressonnière du Tilleul, à cause de. . . 
(blanc) de Bellenger, son épouse, Louis Langlois, fils 
Guillaume, par échange avec François (en correction 
de Jacques) Poret, éc, s' de Berjou, à cause de son 
épouse, fille du feu s' de < Bonœil • ; les héritiers Ro- 
bert et Gilles Sohîer ; Pierre Sohier, fils Gilles; Guil- 
laume Sohier, m"*, bourgeois de Caen, seul fils et héri- 
tier de Jacques Sohier-La Vallée; Jacques Ollivier, s" 
de La Contrie, fils de feu le bailli de La Carneille : le 
s' de Rancy Brunet, représentant Signard, vicomte de 
Vassy, lui représentant Gilles de Cordey, éc, s" du 
Poncel, fils de Robert de Cordey, lui représentant 
Guillaume de Vaux ; Charles de Cairon, éc, s*" d'ArcIais; 
les héritiers Jacques de Lyvet ; Gabriel Hébert, s^ de 
Lardrilller, fils de Philippe Hébert, exempt en la ma- 
réchaussée ; d*i'* Marie de Mezanges ; Denis Guillaume, 
s' de La Cardonnière^ par échange avec Tenneguy de 
La Lande, éc ; Jacques Héroult, sVdes Parcs, conseiller 
au bailliage et siège présidial de Caen, héritier de 
David Héroult, son père ; Jacques Poret, éc, s' de Bois- 
andré, à cause de sa mère, héritière de Duguey, éc, 
s' de La Porte ; Ëustache Héroult, bourgeois de Caen, 
fils François, etc. ~ Id. pour les années suivantes : les 
prêtres et clercs de La Villette, etc. 

E. 133. (Registre.) •— Grand format, 210 feuillets, papier. 

1720*17S2. — Semblables pieds de la chàtellenie et 
seigneurie de Clécy, et de son extension à S*-Marc 
d*Ouilly, La Villette et St-Lambert, membres du duché 
et pairie d'Harconrt, tenus : en 1720, par Alexandre- 
Raven Le Pigeon, licencié aux lois, avocat aud. duché, 
pour Tabsence du bailli sénéchal, devant la porte de la 



veuve du s"^ de La Boderie au Poncel ; en 1721, etc., 
par ied. Le Pigeon ; en 17i3,etc., par Jacques Héroult, 
s' d*Hérouville, conseiller au bailliage etsiège présidial 
de Caen, bailli sénéchal, proche et au-dessous de l'é- 
glise de (ilécy, lieu ordinaire et accoutumé à être tenus; 
en 17^0, par Jean-Baptiste Duvey, éc, s' d'Âllouville, 
licencié aux lois, procureur fiscal dud. duché, pour 
Tabsence du bailli sénéchal, présence de Charles Le 
Harivel, greffier ordinaire aud. duché, et de Gaspard 
Le Secq. receveur de la cour et usage dud. duché, te- 
nus dans la pièce du tènement des Hauts JarJins, mou- 
vant de cette seigneurie ; en 1728. par Olivier Boscher, 
avocat fiscal du bailliage dud. duché, pour l'absence 
du sénéchal, etc. — 1720. Tenant noblement. Fran- 
çois Le Vaillant, écuyer, par acquêt de Jean Le Mazu- 
rier, s" du Boisie ; tenants en roture, Charles de Tour- 
nebu, éc, s' de La Cour, fils de feu Georges, éc. s"" 
des Jardins, les héritiers Charles de Tournebu, éc, fils 
de Thomas, s' des Parcs ; les héritiers Cyprien Lemière, 
curé de La Mousse; Louise de Cordey. veuve d'Antoine 
de La Boderie; Anne Le Vallois, veuve de Jacques de 
Groisilles, éc, fille de feu Charles, éc. s*" de Raveton ; 
les héritiers de M'arie de Prépetil, veuve de Guillaume 
Duguey, ec, s' de Fresneville ; aînesse ou vavaftsorie de 
Tostepouilx, Jean de Cahaindry, fils Thomas, et Jac- 
ques deCahaindry, fils Jean, aînés, Marguerite Made- 
line, veuve du s** Du Clos Renault, héritière du s*" de La 
Vallée Madeline, les héritiers de Jean de La Hogue, lui 
par acquêt des s" de La Réaulté, ses beaux^frères, Jac- 
ques Ollivier, s' de La Conterie, fils d'Ëlie, bailli de La 
Carneille, Charles Byot. fils aine de Pierre Byot La 
Chesnée, lui par acquêt de Jean de Carbonnel, écuyer, 
luk«au droit du décret des s'* de Chaulieu du Bourget ; 
Jacques de S'-Germain, écuyer, s"* de S^-Vigor, à cause 
de sa femme, héritière de Jacques de Prépetit, s' 
de Grandcamp; grande aînesse ou vavassorie du 
Fresue, Pierre de Haynanlt, écuyer, s"* de Cante- 
lou, les héritiers de Gervais Trolley, notaire ; aî- 
nesse ou vavassorie du Buse, Marguerite Roger» 
veuve de Charles de Malfillastre, écuyer, s' de La Brizol- 
lière. Tune des filles et héritières de Nicolas Roger, s' 
de La Rue, ainée, Anne-Louise de Bellenger, veuve 
d'Agnen Le Mancel, écuyer, s'' de Secqueviile, fille et 
en partie héritière de Brandelu de Bellenger, écuyer, 
s' de Bonnœil, le s^ de La Cressonnière du Tilleul, à 
cause de la d**i° de Bellenger, son épouse ; aînesse ou 
vavassorie qui fut aux Surirey, et depuis aux Loisel» 
au hameau de La Lande, les héritiers de Brunet de 
Rancy, représentant Signard, vicomte de Vassy, les 
héritiers de Jacques des Buats, écuyer, sieur de Lande; 





!• • 



5;;-:, 



--»> 



i -^- • • I 






1, 









w. 












|-\ ;;, 



IV. 



V 



94 



ARCHIVES DU CALVADOS, 



aînesse ou vavassorie de Voigny, puînés, les héritiers 
ou représentants de Guillaume de Morohesne, écuyer, 
s' dftMartigny ; François de La Perrelle, éc, au droit 
de Marie de Mezanges ; Denis Guillaume, sieur de La 
Cardonnière, par échange avec Tanneguy de La Lande, 
écuyer, etc. 

E. 124. (Registre.)— Grand format, 273 feuillets, papier. 

1770-1778. — Semblables pieds de la seigneurie et 
châtellenie de Clécy et verge du marquisat de La 
Motte aud. Clécy, appartenant à Anne-Pierre d'Har- 
court, duc d*Harcourt, pair de France, comte de Lille- 
bonne, garde de TOriflamme, chevalier des ordres du 
Roi, lieutenant général de ses armées, gouverneur 
général de la province de Normandie, tenus : en 1770, 
en Tauditoire du bailliage d'Harcourt, par Jean-Bap- 
tiste Berthault, avocat postulant aud. bailliage, pour 
l'absence du bailli sénéchal, en présence de Louis- 
François Le Harivel, greffier ; aux années suivantes, 
par le même. — 1770. Tenants noblement, les héri- 
tiers d'Henri-François Le Vaillant, écuyer, fils Fran- 
çois, par acquêt de Jean Le Mazurier, fils François, lui 
par décret de Jean-François Patry, s"^ de S*-Lambert, 
tenu en 1682, poui^ le noble fief de Montfort. quart de 
fief de chevalier, avec la prairie assise à St-Lambert ; 
tenants en aumône, les abbé et religieux de St-Étienne 
de Fontenay ; tenants en roture, M. de La Chasierie, 
Claude Radulph, éc, seigneur de^Meré, Nicolas-An- 
toine de La Boderie ; Gabrielle de Croisilles; Jean Le 
Comte, sieur de La Potterie ; les abbé et religieux du 
Val ; tènement de La Guérardière, aîné, Jacques- 
Gilles Héroult, écuyer, garde du corps du Roi, sieurdu 
Moûtier, fils d'Héroult, conseiller au bailliage de Caen; 
aînesse ou vavassorie nommée les quatre quarts des 
domaines du Fresne. puîné Le Clerc, ancien recteur 
de l'Université de Caen, chanoine de Rouen, fils de 
Charles, fils Jean, par acquêt de Philippe de Hainault, 
écuyer, sieur de Rochefort ; tènement de La Faribau- 
dière, Thomas Sohier, bourgeois de Caen, greffier de 
la Monnaie dud. lieu; aînesse ou vavassorie de Voigny, 
putnés, le s' de Champozou, écuyer, représentant Guil- 
laume de Morchesne, écuyer, sieur de Mutrécy, par 
acquêt de Simon Le Commandeur; le s' de Cairon; 
tènement du Clos Collas, Jean-René Le Normand, 
sieur du Parc, par acquêt d*Henri-René et François 
Le Vaillant, écuyer, seigneur de Culey, par retrait de 
Pierre Le Neveu La Croix, lui acquéreur de René-Fran- 
çois Le Vaillant, écuyer, seigneur de Cauville et 
de Montgautier; aînesse ou vavassorie de La Fille- 



resse. à St-Marc, puînés... (blanc) de Veaucassel, 
sieur d'Arclais, par acquêt de Cyprien d^Cordey, écu- 
yer, sieur d'Arclais, fils de Jacques-Gabriel, fils Gabriel , 
au droit du s' de Cairon d'Arclais, etc. 

E. 125. (Registre.) — Grand format. 272 feuillets, papier. 

1779-1788. — Semblables pieds de la seigneurie et 
chàtdienie de Clécy, membre du duché et pairie, ap- 
partenant à Anne-Pierre, puis François-Henri, ducs 
d'Harcourt, tenus : en 1781, par Michel-Jacques Le Ha- 
rivel Darville, avocat postulant, pour l'absence du bailli 
sénéchal; enl784, par Jacques-François-Simon LeBart. 
avocat au parlement de Normandie, bailli-vicomtal. 
maire et juge de police civil et criminel du bailliage 
dudit duché et pairie, assisté de Noël Hastain, greffier, 
en présence de Jacques-Simon Boscher, avocat, pro- 
cureur et receveur dud. duché, etc. — 1788. Tenants 
noblement, les héritiers d'Henri-François Le Vail- 
lant, écuyer, par acquêt de Jean Le Mazurier et par 
décret sur Jean-François Patry, sieur de S^Lambert ; 
tenants en aumône, les abbé et religieux de S'- Martin 
de Fontenay : tenants en roture, vavassorie qui fut à 
dame Maheut La Rousse, aîné, le comte de Vassy, à 
cause de son épouse, représentant M. de La Chasierie, 
au droit de Charles de Toumebu, puînés, les enfants 
du s' de La Tour de Valhéberl, représentant Ëmond 
Radulph, seigneur de Meré ; tènement de La Guérar- 
dière, aîné, Denis des Rivières, fils et héritier de Julien 
Denis, sieur de Grandpré, par acquêt de Jacques-Gilles 
Héroult, écuyer* garde du corps du Roi; aînesse ou 
vavassorie du Busq qui fut à Crusse, aînés, les héri- 
tiers Claude de Prépetit, sieur de La Rue, bourgeois de 
Caen, fils Charles, par acquêt de François de Malfil- 
lastre, écuyer, sieur de La Climentière, petit-fils de 
Charles de Malfillastre, écuyer, sieur de La Brisoiière, 
et de Marguerite Roger ; tènement du Champ à la Dame, 
tenants, Thomas et Pierre de La Motte, père et fils, etc. 
Verge et prévôté de Clécy pour le marquisat de La 
Motte Harcourt : le curé de (^lécy, etc. 

E. 126. (Registre.) — Grand format. 198 feuillets, papier. 

1S80-1685. — Pieds de gage-piège de la baronnie, 
terre, et sieurie de Cléville et Méry, appartehaat au 
Roi, tenus par Jean de La Court, écuyer, sieur du 
Buisson, vicomte de Caen. Tenants : François Ruault, 
écuyer ; les hoirs Collasde La Rue ; Gilles Motet, curé de 
Cléville ; Denis Mallet ; Michel de La Ville ; les hoirs 
Jean de La Boullaye, Charles (en correction d« : Col- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARGOURT. 95 



las) Harcourl.àcausedeGuilleinette Vaeher, sa femme; 
« Yrnar « et André de Vieux, écuyers, pour le fiefGues- 
don : les trésoriers de Méry. etc. Entre les feuillets ac- 
tuels 18 et 19, 6 Teuillets lacérés (1580). - F* 24. 
Pieds de la baronnie de Méry et CIcville, tenus le 27 fé- 
vrier 1596. {Redevables : Jean de Bonnenffant, s^ de 
Launay, Richard Maloisel,écuyer, entre autres pour le 
fief du Perreur, Thomas de Sillans, sieur du Bosroger, 
Yves de Bailleul, Guillaume Ruault, sieur de Cléville ; 
les abbé et religieux de Troarn, etc. — F** 26. Gage- 
piège de la baronnie de Méry, Cléville et Bissièrespoar 
la verge de Méry, appartenant à Pierre d*Harcourt, 
marquis de La Motte-Harcourt, comte de Groisy, baron 
de Beaufou, Béuvron, Le MesniUBue, Monthuchon, 
GreoUet, Creally. en paKie, seigneur de S^-Laurent en 
Caux, Fresney-le-Puceux, Vienne, Le Manoir, Anger- 
ville, Grogny, la Table de Garentan, etc., tenu en 1599 
par Jacob Morin, licencié aux' lois, lieutenant du séné- 
chal de la baronnie. en présence de Jacques Jean, ta-^ 
bellion royal, greffier. Tenants noblement : Charles de 
Bonnenflant, pour son fief de Launey assis à Méry ; 
Suzanne de Griinoult, veuve d'Ymar de Vieux, écuycr, 
Philippe Costard, si^r de La Chapelle, pour le fief de 
la Chapelle à Méry, Adrien Pigasse, sieur deCarenthon* 
ne, pour i« fief de Grée, Pierre de Bonnenffant, sieur de 
Méry, CharlesdeBonnenfTant, sieur de Magny;vava8so- 
riequi fut à Robin Marion, à présent nommée lavavasso- 
rie Huillard, aîné, Oamien Huillard,archer morte-paie 
an château de Caen, puînés, Georges Foucqnes, sieur de 
Lbngeau, François Le Petit, sieur de La Balle; vavassorie 
Verson, puinés,Nicolas,Cousin,sieur de LaKivière; Fran- 
çois Cousin, sieur de La Quesnelle. etc. — F^40. Extrait 
desd. pieds tenus par Nicolas Clément, sénéchal, sous 
les halles de Méry, présence de Charles Chandelier, 
tabellion royal d'Argences^ pris pour adjoint et greffier, 
et de Jean Blanchecappe, procureur de Pierr^i d*Har- 
court, marquis de Beuvron et de La Motle-Harcourt, 
leignear et baron de Méry, Cléville et Bissiëres (1616) ; 
id., pour les années suivantes, condamnations en paie- 
ment d'arrérages, aveux à Louis d'Harcourt, marquis 
de Thnry et des baronnies de Méry et Cléville. etc« — 
F* 180. Pieds et gage^plège de la baronnie de Méry, 
appartenant à Louis d'Harcourt, tenus par Pieri'e 
Advenei, avocat au bailliage de Caen, sénéchal, en pré- 
sence de Jean-François Pesquet, receveur, et Robert 
Varin, notaireaud. lieu. Tenants : Jacques Cottard, prê- 
tre, écuyer, s' du Douet, Isaac de Varignon, écuyer,»' 
deGrais, les veuve et héritiers de Gaspard de Cauvigny, 
écuyer, sieur de Beausamy, Charles-Thomas Morand, 
seigneur de Rupierre ; les héritiers d'Odet de Bonne- 



chose, écuyer, s^ des lUets, Jacques de Bailleul, écuyer, 
s' de Croiseanville, Pierre Du Moustier, s' des Champs, 
bourgeois de Caen, les veuve et enfants de François de 
Martinbosc, écuyer, représentant les héritiers Henri 
de Maloizel, écuyer, Judic Le Neveu, femme séparée de 
biens d'Henri de Gohier, s^ de Gardronnel, la veuve 
de Gaspard de Cauvigny, écuyer, a'' de Colomby, 
Jean Brochard, avocat du Roi en la vicomte de Caen, 
les représentants François de Bonnenfant, écuyer, s' 
de Launey, les héritiers du s^ de Bissières, les repré» 
sentants Louis du Quesnay, les héritiers du Moustier, 
représentant le sieur de Cléville, Jacques Cousin, écuyer, 
s' du Part, le marquis de Croissanviile, le s" de Lai 
Vaucelle au lieu de Robert Cousin, écuyer, s' du Bosc, 
François de Martinbosf^, écuyer, s*" de La Vaucelle, 
Nicolas du Moustier, écuyer,sieurde La Motte, les enfants 
de Pierre Cottard, écuyer, s' de La Chapelle, etc. 
(1685). 

E. ti7. (Registre.)— Jifoyen format, 70 feuillets, papier.. 

1614-16SS. — Pieds de la baronnie de Creuilet pour 
la partie de Pierre d'Harcourt, marquis de Beuvron et 
de La Motte Harcourt, comte de Croisy, baron de 
Creuily en sa portion et de CreoUel en son intégrité, 
seigneur de Vienne et du Manoir, tenus par Michel Ro- 
billard, avocat à Bayeux, sénéchal de lad. baronnie, 
en la maison de Freval, assise à Villiers-le-Sec, dépen- 
dant de lad. baronnie (1614). -— Pieds de gage-plëge 
de la baronnie de Creuily et Creuilet pour la portion de 
Pierre d'Harcourt, marquis de Beuvron et de La Motle- 
Harcourt, comte de Croisy, baron de Creuily en sa 
partie, Creuilet, Le Mesnil-Bue, Monthuchon, etc., te- 
nus par Michel Rofoiiiard, avocat à Bayeux, sénéchal 
de lad. baronnie (1623). Tenants noblement : François 
Néel, sieur de Tietceville, Pierre BotUn, bailli de Caen, 
Louis de La Croix, sieur de St^élerin, « Mor > de 
Gaerviile, les abbé et religieux de St-Ëtienue de Caen, 
les héritiers de Georges Suhard, sieur de Grouay, Jean 
deS^-Ouen, Roulland Patry, l'évéque de Bayeux, etc. ; 
tenants nûment, Laurent Hue, écuyer, sieur de St-Mar- 
tin, Jean Hue, écuyer, sieur de Lérondel, Pierre Hue, 
écuyer, curé de Crépon, Pierre du Haulondel, écuyer, 
etc. — Pieds de 1626, pour led. Pierre d'Harcourt. — 
pieds de la terre et sieurie de Creuilet, membre de la 
baronnie de Creuily, appartenant à Jean Le Faucon- 
nier, trésorier de France au bureau établi à Caen, 
tenus par led. Robillard, sénéchal : Jean Le Hericy 
sieur de Couvert, etc. — Pieds de 1635 de la baronnie 
de Creuily et Creuilet appartenant à François d'Har- 



96 ARCHIVES DU 

court, marquis de Beuvron et de La Motte Harcourt, 
par Michel Kobillard, avocat du Roi à Bayeux, séné- 
chal, à la maison qui fut défunt Jean Missouard, homme 
et tenant de lad. baronnie, en la paroisse de Villiers- 
le^Sec, présence de Jean Le Savoureux, procureur dud. 
seigneur: Robert Néel, sieur de Tierceville, Antoine de 
La Croix, héritier avancé de Louis de La Croix, sieur 
de S(-Gellerin, Jean de Taitlebois, les abbé et religieux 
de S^-Ëtienne de Caen, pour demi-fief de chevalier 
assis à Orbois, à présent possédé par Gilles Léonard, 
écuyer ; Jacques Le Bedey, vicomte de Bayeux, tenant 
le fief de Port assis à Asnelles, les héritiers de Jean Le 
Chevallier, tenant le fief assis à Maromme, Pierre Su- 
hard, sieur d'Anferville, Jean de St-Ouen, tenant un 
fief assis à Magny, le sieur de Magny tenant un fief as- 
sis à Fresney-sur-la-mer, Roulland Patry, tenant d'un 
6ef assis à Brelteville, Tévêque de Bayeux, tenant d'un 
Oef assis à Mathieu, les héritiers de Philippe de Nol- 
lent, écuyejr, tenant d'un fief assis à Colombelles, ap- 
pelé le fief de Bonbanville, Jacques de La Niepce, avo- 
cat à Caen, tenant d'un fief assis à Meuvaines appelé le 
fief de Cornière, Jean Le Uéricy, sieur de Creullet, le 
trésor de Villiers, etc. 



£. 128. (Registre.) — Moyen format, 257 feuillets, papier» 

1 pièce, parchemin, annexée. 

140S-1570. — Extraits des pieds de la fiefferme de 
Croisilles, tenus : « en la chaussye » par Robert Fleury, 
sénéchal du lieu, en 1403, et années suivantes ; par 
Jean Nicolie, lieutenant général de Philippe Essiilart, 
sénéchal, vicomte de Thury, en 1462, etc., concernant 
le fief ou vavassorie de Traasepye. — F** 7. Extrait 
desd. pieds, tenus par Antoine Desbuaz, éc, sénéchal, 
pour Pierre de Ferrières, sire et baron de Thury et 

• 

Dangu, seigneur de Préaux Gisors (1538) ; extrait du 
gage-piège de 1552, etc. — F^ 15. Pieds de lad. fief- 
ferme tenus le 17 février 1560 par Garnyer, sénéchal 
dud. lieu : Jean de SMame, prévôt adjudicataire de la 
fiefferme et s''** de Croisilles au lieu de Pierre Piédoue, 
a recordé avoir terme les pieds : vavassorie qui fut 
Blanvillain, puinés, Guillaume Le Gardeur, éc, les 
hoirs Jacques Hamon, Laurent Busnel, etc.; vavassorie 
Baduel, Jacques Baduel, aîné ; vavassorie du fief Le 
Roy, François Piédoue, aine ; vavassorie Potier, Mi- 
chel Le Normant, aine ; vavassorie Faribaull, les hoirs 
Thomas Morin, aines ; vavassorie Vibert, Guillaume Le 
Gardeur, éc, aîné, puinés, Boniface Le Gardeur, éc, 
Rolland Piédoue, etc.; vavassorie Orofray, Rolland 
Piédoue dit Conpère, aine ; vavassorie de La Moisson- 



CALVADOS. 

nyère, les hoirs Jean Piédoue, aînés, puinés, Rolland, 
Simon, Gilles (fils Raoul), François et Pierre Piédoue, 
etc. ; vavassorie Guillaume Pierres à Courmeron, Noël 
etGuyotdits Piédoue, aines; vavassorie Maugier; petite 
vavassorie qui fut Guillaume Pierres; vavassorie de la 
Forfaicture Marie; vavassorie Mollet; vavassorie Loys 
Feron ; vavassorie du fief Boschier et Fouroier ; vavas- 
sorie Gallot Bierres ; vavassorie qui fut Jehan Ménard ; 
vavassorie au Tarin, puinés, Guillaume Le Gardeur, 
éc.^ les hoirs Jacques Dubreul, éc. M"" Michel Le Nor- 
mant, les hoirs Lyon Le Gardeur, etc.; < tënements 
es quarsde Brieulx » pour le quart qui fut Jean Mé- 
nard; tënement du quart Maillot, tènement qui fut 
Roussel, esd. « quars » de Brieulx; lènementdesCbam- 
peaulx, les hoirs Jacques Dubreul, éc.^ Guillaume Le 
Gardeur, éc, etc.; vavassorie Robin DesmouUins ; 
vavassorie Laudon ; tenants nùment. -— Autres pieds et 
gage-pièges de lad. fiefferme, tenus : en 1561, par Guil- 
laume Garnier, éc, vicomte de Thury, sénéchal de la 
steurie de Croisilles ; en 1562, par Adrien Garnier, 
lieutenant du vicomte de Thury, pour Pierre de Mont- 
morency, «'hevalier, sire et baron de Fosseuix, Thury 
et autres lieux : Guillaume Le Candeur, éc; procédure 
entre Boniface Le Gardeur, s" de Tilly, et la veuve de 
Thomas Morin, etc. — Semblables pieds pour les an- 
nées suivantes, tenus par led. Guillaume Garnier, vi- 
comte de Thury, sénéchal, et led. Adrien Garnier, lieu- 
tenant. — Plusieurs cahiers endommagés par Thumi- 
dité à la partie supérieure. — Annexée, 1 pièce parche* 
min, incomplète, rôle d'amendes, ayant servi de cou- 
verture. 

£. 129. (Registre.) — Moyen format, 160 feuillets, papier, 
1 pièce, parcbemio, annexée. 

1S27-16SS^. — Semblables pieds de la sieurie de ia 
ûefferme de Croisilles, tenus : en 1527 par Thomas Au- 
bourg, lieutenant commis du sénéchal : vavassorie qui 
fut Jean RIancvillain, aine, Jean Baduel, dit avoir ren- 
du aveu et se soumet comparoir aux pieds ; — par le 
même, mars 1527 (v. s.) : Jean Bourdon, poursuivi par 
le procureur, a dit n'avoir fait aucun acquêt ; Gabriel 
Rogier, ajourné en lettres d'acquisition, a dit que lesd. 
lettres étaient à Condé, et a demandé délai jusqu'aux 
prochains pieds, etc. — : Jean Le Gardeur, prêtre, Ma- 
heult, de S*-Jame, Piédoue, Morin, Labbé, René Ba- 
teste, écuyer, Ménard, Le Roy, Aubourg, Guillaume 
Le Normand, Roulland Patry, écuyer, Marcel Du 
Breul, écuyer, Balthazar Godart, prêtre, les hoirs 
Charles Brion, Robert Regnault, prêtre, les hoirs Ri- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



97 



cbard Le Paigny, Robert Benylot, Girot Busnel, Jean 
Tygety Jean Le Fèvre, vicaire de Croisilles, les hoirs 
Robin Bellenger» Michel Porin, Jean Bourdon, etc. 

E. 190. (Registre.) — Moyen format. 74 feuillets, papier. 

15S8-I54I. — Semblables pieds de la flefierme de 
Croisilles, tenus par Antoine Desbuas, écuyer, séné- 
chal : en 1540, Jean Piédoue, aine de la vavassorie de 
La Moissonnière, demande délai pour rendre son aveu; 
Cardin Piédoue,ainé du fief Le Roy, demande délivrance 
de ses héritages ; Guillaume Le Normand, aine du ûef 
Potier, etc.; nomination par les hommes présents de 
Thomas Le Myère, à cause de sa femme, fille de Robin 
Bellenger, pour faire le service de prévôt pour 
1541, laquelle élection a été signiGée à messire 
Charles Le Myère, prêtre, son oncle, occupant le lieu 
de sond. neveu, disant qu'ils étaientencommunsbiens, 
lequel prêtre en sad. qualité a contredit, opposé, et 
fait assignation ; bannie au rabais dud. service à 10 I. 
t., sur mise à prix de 80 livres, etc. — En 1541, élec- 
tion par les hommes présents pour faire le service de 
prévôt des tenants des héritages qui furent Pierre Bour- 
don et Guillaume Busnel, à quoi s'est présenté Robert 
Binetot, qui a contredit et opposé contre lad. élection, 
et fait assignation^ disant que de sa part il élisait Léon 
Régnier et Pierre Couidray ; la pluralité étant de la 
personne dud. Binetot, bannie au rabais, etc. — Pro- 
cédures concernant Cardin Piédoue, etc. 

E. 131 (Registre.) — Moyen format, 153 feuillets, papier. 

1595-1687. — Semblables pieds de la sieurie et fief- 
ferme de Croisilles, tenus : en 1595 par Marguerin Al- 
lais, licencié aux lois, pour Tabsence du bailli, instance 
de n. h. René Le Gardeur, s' de Tilly, au droit dç l'ad- 
judicataire du marquisat de ce Heu ; en 1607 par Adam 
Dodemaii, éc, sieur de Placy, bailli, pour le marquis 
de Thury, présence de Noël Le Normand, ci-devant 
sergent clerc « magestral » du greffe de Thury, pris 
pour adjoint pour l'absence du greffier ordinaire, de 
noble Joseph de * Roysy », receveur dud. marquis, et 
de Thomas Fouoques, procureur fiscal aud. lieu; en 
1610 par Pierre Le Gardeur, éc., s' de S*-Silli, bailli- 
vicomtai de Thury, Jean de Mombray, greffier ordi« 
naire. instance de Joseph de « Josy ». sieur du lieUt 
receveur, en 16i7 par Mièhel Le Neuf, lieutenant géné- 
ral du bailli de Thury. présence de Charles de La Fosse, 
avocat fiscal et intendant des affaires du marquisat de 
Thury, requête de Gabriel Le Hoguays, fermier général 

Ca.LV ADOS. — SÉaiE E. 



dud. marquisat, etc. — 1585. Vavassorie de La Mois- 
sonnière, aine Philippe Piédoue, puinés, Philippe et 
Gabriel de Vaulx, Olivier Le Gardeur, s' de Croisilles ; 
vavassorie Raduel, aine Jean Le Gardeur, écuyer» fils 
d'Olivier Le Gardeur, écuyer, s' de La Vallée ; vavas- 
sorie Blanvillain, noble et vénérable personne M* Gief* 
fray Le Gardeur, comparant par le s' de La Vallée, 
éc.» son frère ; petite et grande vavassorie Guillaume 
Pierre, puinés, Michel Patry, les hoirs Jean et Gilles 
Desjardins, par Raulin Maheult, leur tuteur ; vavasso- 
rie des Moulins, Adam Dodeman, s*" de Placy, etc. — 
F^" 9. Charge baillée à Fleury Berée, prévôt et élu et 
adjudicataire de la prévôté de la flefierme de Croisilles 
pour 16u7: Jean Le Gardeur, s^ de La Vallée, Olivier 
Le Gardeur, s' du Breuil, etc. — 1619. Vavassorie 
Blanvillain, aine Raullin Jullienne, à cause de sa femme, 
Jean Ler Gardeur, éc, s' de La Vallée ; le s' de La 
Vallée Croisilles ; Julien Le Masson, curé et prieur de 
Thury; Jacques Patry, écuyer, sieur de« Gourtemot ; 
Jacques du Breuil, sieur de Bretheville, etc. 

E. 132. (Registre.) — Moyen format, 215 feuillets, papier. 

1620-1666. — Semblables pieds de la fiefferme de 
Croisilles, dépendant du marquisat de Thury, tenus, 
entre autres: en 1620, au village de la « Queue de 
Regnard i, par Pierre Le Gardeur, écuyer, licencié 
aux lois, sieur de S'-Silly, bailli de Thury, en présence 
de Jean de Mombray, greffier ordinaire, instance de 
Jean Jouenne, fermier générai dud. marquisat; en 
1621, par Jacques de Martinbosq, écuyer, avocat ; 
en 1626, par David Sigc^rd, sieur du Désert, bailli de 
Thury, etc. ; en 1685, par led. David Signard, instance 
de Michel Le Neuf, s' du Hérisson, intendant du mar* 
quisat de Thury. — 1635. Vavassorie de La Mmsson* 
nière, François Piédoue, s' da lieu, Tun des héritiers 
de Philippe Piédoue ; Jean Le Gardeur, éc, pour la 
vavassorie Baduél, pour la vavassorie au Tarin, etc. ; 
les quatre quarts de Brieux, vulgairement nommés les 
quarts Ménard, Angot, Maillot, au Follet, tenants, le 
s' du Villeray, les hoirs du s' du Breuil, le s' de La 
Vallée Le Gardeur ; tenants nûment, les hoirs du s' do 
Breuil, pour 6 acres à la Croix-au«-Chien, les repré* 
sentants Jacques du Breuil, écuyer, sieur de Brethe- 
ville, pour les Ghampeaux et le pré des Moulins^ etc.«-^ 
1646. Aînesse aux Piédoue, aine, Pierre Heuzé, à 
cause de sa femme, puinés, Pierre Le Gardeur, éc., s' 
de S'^Silly, Jean-Michel Piédoue, s*" de La Moisson- 
nière, etc.; petite vavassorie Guillaume Piel-re, le %' 
de St-Silly, Guillaume Patry (à présent ses héritiers), 

13 



^r 



^! 



98 ARCHIVES DU 

Michel Patry, Margueria de St- James, etc. — 1666. 
Vavassorie de La Moiasonniëre, aînesse aux Piédoux, 
tenants^ François Piédoux, sieur de La Moissonuière, 
Guillaume Le Gardeur, écuyer, lieutenant général 
criminel à Caen, la comtesse de <^ Franctot >•, repré* 
sentant les héritiers du s' de Viliel*oy ; vavassorie qui 
fut Robin Ménard, tenants, ie a" de La Vallée Le Gar^ 
deur, le prieur de Thury, etc. 



E. 133. (Registre.) — Moyen format, 1^ feuillets, papier. 

. 14S7*1680. — Semblables pieds de la fîefrerme(a/. 
fiefv terre etsieurie) de Croisilles, tenus, entre autres: 
en 1657 par David Signard, écuyer, sieur du Désert, 
bailli-^vicomtal de Thury, sénéchal, en présence dlsaac 
Madeline, grefOer ; en 1664 par Guillaume de Malfi- ' 
lastre, sieur de Fontaines, bailli-vicomtal dud. lieu, 
sénéchal de l^d. sieurie; en 1670 par Zachée de Lande, 
écuyer, avocat, «lieutHnant ; en 1678 par Guillaume 
Pigeon, s' de S'-Georges, avocat à Thury, sénéchal ; 
en 1679 par Pierre Héroult, lieutenant général à Thu- 
ry, etc. — 1667. Vavassories: de La Moissonnière, qui fut 
Guillaume Pierre, contenant 33 acres, sujette an 12 sols 
et 6 poulets de rente (de plus, en 1661, 10 œufs et 2 de- 
niers par chaque poule); petite Guillaume Pierre, de 25 
acres^ en 10 sols 5 poulets et 50 œufs ; Trassepie, de 
16 acres 1/2, en 72 rais d*avoine ; Jallot c Bierré i , de 6 
acres, en 6 sols et 3 gélines ; Niollet, de 12 acres, en 33 
sols en argent et 12 poules ; forfaiture Marie, en 24sol8 
3 deniers 3 gélines et 30 œufs ; vavassorie Louis Féron, 
de 4 acres 1/2, en o poules, 50|œufs et 11 sols en ar- 
gent ; vavassorie Faribault, en 15 rais d^avoine, 3 pou- 
les et 6 sols ; vavassorie Onfray, de 4 acres 1/2, en 3 
sols et 3 poules ; les tenants des quatre quartiers de 
Brieulx, vulgairement nommés le Grand Ménard, le 
Quart Anger, le Grand Maillot, et le Quart au Follet, 
en 110 sols, payables aux termes de Pâques et S^Mi- 
ehel, etc. — 1670. Vavassorie de La Moissonnière, aîné, 
Anne Dàumesnil, veuve de François Piédoue, sieur de 
La Moissonnière; vavassorie Niollet, la dame comtesse 
de c Franctot t au droit du s' de Vi^erey, Guillaume 
Le Gardeur, écuyer, sieur de La Vallée^ lieutenant cri- 
minel à Gaen ; vavassorie Jallot c Brière », la dame de 
Valhébert, au droit de M. de Donnay, etc. ^ 1680. 
Grande vavassorie Guillaume Pierre, puînés, Pierre et 
Michel de Vemières, lad"* de La Moissonnière, la com- 
tesso'de Franquetot, Michel de S'-James; petite vavas- 
sorie Guillaume Pierre, leshéritiers du s' de Croisilles 
Avenei ; vavassorie Blanvillain, ainé^- le lieutenant cri* 



CALVADOS. 

minel de Caen ; fief du Jardin, aîné, Pierre de Mon- 
treuil, s' du Désert, à cause de sa femme, etc. 

E. 134. (Registre.) — Moyen format, 172 feuillets, papier. 

1682-1706. — Semblables pieds de la sieurie et 
fiefTerme de Croisilles, appartenant au marquis de 
Thury, puis au duc d'Harcourt. tenus : en 1682 ss., 
par Pierre Héroult, bailli haut-justicier de Thury ; en 
1695 ss., par Guillaume Le Pigeon, s' de S*-Georges, 
avocat à Thury, sénéchal de lad. seigneurie pour Tab- 
sence de Tordinaire ; en 1704, par Nicolas Cauvin, s' 
d'Harmonville, bailli du duché d*Harcourt et sénéchal 
de lad. seigneurie; en 1706, par Urbain Fauvel, sieur 
de Fresnes, avocat au bailliage de Caen, lieutenant gé- 
néral au bailliage du duché d'Harcourt, sénéchal. — 
1682. Vavassorie de Lçi Moissonnière, aînée, la veuve 
de François Piédoux, éc. , puînés les veuve et héritiers de 
Michel Piédoux, s' de La Moissonnière; grande vavassorie 
Guillaume Pierre, les veuve et héritiers François Pa- 
try. etc. — 1687. Petite vavassorie Guillaume Pierre, 
puînés, la d^** de La Moissonnière, par acquêt de Pierre 
« Nouel », le s' de Putange, la comtesse de Franque- 
tot, etc. — 1695. Vavassorie Badnel, atné, le lieutenant 
criminel de Caen ; fief Le Roy, le s' de Putange, au 
droit du s' de Croisilles ; vavassorie « Traspie », le s' 
de Valhébert, pour ses moulins, etc. — 1700. Grande 
vavassorie Guillaume Pierre, aîné, Philippe de Ver- 
nières, puînés, les enfants du s' de La Moissonnière ; 
petite vavassorie Guillaume Pierre, la comtesse de 
Franquelot au droit du s' de S*-Silly, Elisabeth de S^- 
James, etc. — 1706. Petite vavassorie Guillaume Pierre, 
le seigneur comte de Goigny, le s' de Putange, les veuve 
et enfants Michel Piédoux, écuyer, Pierre de SWames, 
etc. 

£. 135. (Registre.)— Grand format, 191 feuillets, r papier. 

1707*1720. — Semblables pieds de la noble sei- 
gneurie et fiefTerme de Croisilles, membre du duché 
d*Hareourt, appartenant à Henri, duc ' d^Harcourt^ 
chevalier de Tordre du S^-Esprit, maréchal de France, 
capitaine d'une compagnie des gardés du corps du 
Roi, gouverneur de la ville et cttaidelle de Toùrnay et 
du vieux Palais de Rouen, lieutenant de Rm de la 
Haute-Normandie, etc. (1707), tenus: en> 1707 par 
Urbain Fauvel, s' de Fresney, avocat au bailliage et 
siège'présidial de Caen, lieutenant du bailli dud. duehé; 
en 1712 par François Delange, avocat au parlement 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARGOURT. 



99 



de Normandie, bailU et sénéchal dud. duché, en pré- 
sence de Marc Broquet, greffier ordinaire, et de Gas- 
pard Le Secq, raceveor de la cour usage et commis 
pour la confection du terrier dud. duché; en .1713 par 
Olivier Boscher, avocat fiscal aud. duché, pour Tab- 
sence du bailli sénéchal ; en 1714 par Alexandre-Raven 
Le Pigeon, avocat postulantancL duché, pour l'absence 
du bailli sénéchal. — 1707. Vavassorie de La Moisson- 
niëre, aine, Henri de < Fresbois » (Fribois), écuyer, 
seigneur de Béneauville, époux de Madeleine de Pié- 
doue, sœur et héritière de Gaspard Piédoue« écuyer, 
SI* de La Moissonnière, puînés, le seigneur de Putange, 
au droit par décret de feu Marc Le Gardeur, écuyer, 
s' de Croisilles» Gabriel-François Piédoue, éc., vicomte 
d'Évrecy, en remplacement des héritiers Jean-Michel 
Piédoue, éc., s** de La Moissonnière ; le seigneur de 
Goigny, héritier de Madeleine Patry, comtesse de 
Franquetot, etc. — 1710. Grande vavassorie Guillaume 
Pierre, puînés* le vicomte d'Évrecy, FranQois de Fran- 
quetot, chevalier, seigneur marquis de Goigny, à 
cause de sa mère, elle par échange de Pierre Le Gar^ 
deur, écuyer, s' de S'-Silly ; fief du Jardin, Marguerite 
Le Neuf, veuve de Pierre de Montreuil, s' du Dézert, 
et Catherine Le Neuf, veuve de Rouxel, héritières de 
Marie^ Madeleine Le Neuf, leur soeur, toutes filles de 
Pierre Le Neuf, etc. — 1715. Gabriel-François Piédoue, 
écuyer, vicomte d'Êvrecy; François de Franqaetot, 
marquis de Goigny, héritier de Madeleine Patry, son 
aieule, etc. — 1720. Grande aînesse ou vavassorie qui 
fut à Guillaume Pierre, aîné, Philippe Vernières; tène^ 
ment de la Croix-au-Chien, possédé par led. seigneur 
de Goigny, à cause de l'échange fait par lad. dame de 
Franquetot avec Marc Le Gardeur, éc, s' du Breuil^ 
etc. Tous les hommes, vassaux et tenants condamnés 
au paiement de S9 années de leurs rentes, avec défenses 
de chasser, tirer ni pécher dans Tétendue dud. du- 
ché, etc. *" 

£. 136. (Registre.) — Grand format, 237 fenUlets, papier. 

1781-1786. — Semblables pieds de la seigneurie et 
fiefferme deCroisilleSymembredu duché et pairied'Har- 
court, tenus : en 1721 par Alexandre-Raven Le Pigeon, 
licencié aux lois, pour Tabsence du bailli sénéchal ; 
en 1723, par Jacques Héronlt, s** d'Héroaville, conseiller 
au bailliage et siège présidial de Gaen, bailli sén^hal 
dud. duché; en 1724^ par Jean-Baptiate Dnvey, éc, s^ 
de Gaumont, procureur fiscal dud. duché; en 1728, 
par Olivier Boscher, avocat fiscal ; en 1769, par Jeaiv- 
Baptiste fierthault, avocat postulant J pour TabsenccLdu 



baiUi sénéchal ; en 1782, par Jacques-Simon Boscher, 
avocat postulant au bailliage du duché et pairie d'Har- 
court ; en 1785, par Jacques^François-Simon Le Bart, 
bailli-vicomtal, maire et juge dé police civil et criminel 
du bailliage du duché et pairie d'HarcourU assbté de 
Noël Hastain, greffier ordinaire^ présence de Jacques- 
Simon Boscher* avocat, procureur et receveur dud. 
duché. «^1721. Aînesse ou vavassorie de La Moisson- 
nière, les héritiers GabrieUFrançois Piédoue, écuyer, 
vicomte d'Évrecy. — 1730. Henri de Fribois, cheva- 
lier, seigneur de Béneau ville, au nom de son épouse, 
Madeleine Piédoue. — 1769. Le seigneur d'Espins Bau- 
douin, représentant Le Gardeur ; le seigneur d'Orbi-^ 
gny, etc. — 1773. Grande vavassorie Guillaume Pierre, 
aine, Piiilippe Vernière, parmi les puînés, le comte de 
Juigné, époux de la fille héritière du marquis de Gour- 
tomer, par acquêt du comte de Goigny. — 1785. M. de 
Mannoury, François Patry, fils Philippe, M°*« Le Fau- 
connier et co-héritiers de Le Fauconnier, héritier des de- 
moiselles de Vaux Michel, représentant Le Gardeur; 
vavassorie aux Herins et depuis à Le Febvre, possédée 
par les héritiers du chevalier d'Espins, éc., héritier en 
partie de Le Gardeur ; vavassorie Vibert, au hameau 
du BreuiJ Hébert, possédée par M. de Mannoury, repré- 
sentant le seigneur d'Orbigny, représentant Le Gar- 
deur« par acquêt du chevalier de Putange. — 1796. M. 
de Mannoury, au droit du comte de Juigné; Pierre- 
Philippe*Âlexandre Le Baron , avocat ; Etienne et 
Pierre Patry, etc. 

E. 137. ^Cahiers.) — Moyen foroiat, 96 feuillets, papier 

li68-lS70. — Gage-plège de la terre de la sieurie 
des Essarls, poujr Marie de S^Germain» veuve de Guy 
d'Harcourt, chevalier de l'ordre du Roi de France, sei;: 
gneur et baron de Bpuvron et Beaufou, Fresney-le- 
Puceux,S^Laurent-en-Gattx^etde lad. terre des Essarts, 
tenu par Adrien Le Boctey, écuyer, sénéchal.^ Adrien 
Le Boctey» écuyer, pour Talnesse et vavassorie Fallet, 
contenant 62 acres, pour lui et ses puînés, à la S^-M^- 
chel, 15 sols t., foi, hommage, reliefs, treizièmes, regard 
de mariage, et autres devoirs seigneuriaux ; parmi lee 
puînés, le trésor de Tégliae deVillers; Jean de Ru- 
pierre^ Jacob Du Houlley> avocat, Jean Bonissent et 
Robert Ganu, pour le tènement du Pray, contenc^nt 4 
acres, & la S^-Michel, 10 sols t.; Guillaume Anfrye, fils 
Henri, pourl*alnesse Vauequelot, de 10 acres, po^ur lifi 
et sesipuînés, 13 sols t. à laSt-Michel, 2 chapons 2 d^ 
niersâ Noël, à Pâques^ SOœOfs 2. deniers, à laStJean- 
Baptiste, 4 sols,, avec service de prévôté, regard de ma- 




100 ARCHIVES DU 

riage, reliefs, treizièmes et autres droits seigneuriaux ; 

I 

Guillaume Desperrois, curé de Marolles ; Jean Le Val* 
lois, s*" de La Rosière, tenant Falnease de La HouUerye, 
de 32 acres, pour lut et' ses puînés, à la St-Rémy, 15 
sols,^ Noël, 4 chapons,' 4 deniers, à Pâques, 40 œufs, 
4 deniers à la SMean-Baptiste, « pour prière féal >, 2 
fois Tan, 5 sols, plus pour moultes 5 sols ; Jean Du 
Moullin, écuyer, pour une pièce de terre en pré qui fut 
à Desjardins ; Tévèque comte de Lisieux, etc. (1568). 
— Semblable gage-piège du flef, terre et sieurie des 
Essarts, pour lad. dame, en 1569, tenu par Adrien 
Le Boctey, écuyer, sénéchal, en présence de Christophe 
Desperrois, avocat, etc. Redevables : Adrien Le Boè- 
tey, écuyer ; le trésor deVillers; Jean de Rupierre: 
Jacob Du Houlley, avocat ; Marin Préaux, curé de St- 
Denis du Val d'Orbec; la veuve de Robert Coppye, pour 
l'aînesse Desgardins ; Jean Le Febvre, doyen de Bernay ; 
les hoirs Guirot de La Rocque ; Jean Du Moullin, avo- 
cat, licencié aux droits, lieutenant au bailliage d*Ëvreux 
pour la vicomte d'Orbec, etc. — En 1570, pieds tenus 
par Christophe Desperrois, lieutenant, pour Tabsence 
du sénéchal, etc. 

E. 188. (Cahiers.) — Grand format, 58 reuiUets, papier. 

1769-178S. — Pieds et élections de prévôts receveurs 
de la seigneurie de St-Martin et S^-André deFontenay, 
appartenant à Anne*Pierre et François^ Henri d'Har- 
court, tenus : en 17H9 par Jean- Baptiste Berthault, 
avocat postulant, pour l'absence du bailii sénéchal ; 
en 1770 par Michel-Jacques Le Harivel, avocat postu- 
lant au bailliage d*Harcourt ; en 1785 par Jacques- 
François-Simon Le Bart, bailli-vicomtal d'Harcourt, 
assisté de Noël Hastain, greffier, présence de Jacques- 
Simon Boscher, avocat, procureur et receveur du 
duché, etc. — 1769. Gabriel-Charles de Calmesnil, 
seigneur et patron de St-Martin de Chaulieu, de Cré- 
pon, seigneur de Putot en Bessin, seigneur du fief 
du Chastel dit de Fontenay, à cause de défunte Mar- 
guerite-Jacqueline de Carbonnel, seule fille et héritière 
de Jacques de Carbonnel, écuyer, sieur de Chaulieu 
et de S*-Martin de Fontenay, au droit de Jacques de 
Baillehache, s' du Hamel, pour le fief du Chastel, doit 
à la S'-Michel 78 boisseaux de froment, ancienne 
mesure de Caen ; François Mahouin, meunier à Fonte- 
nay, par acquêt de Nicolas-Mathurin de Montigny, lui 
par retrait de la damé Bourget, veuve du s' de La 
Besnardière, elle par acquêt de Charles-Claude de 
Montigny, etc. ; Claude-Jacqueline dé Piédoue, fille et 
héritière de Philippe de Piédoue. écuyer, sieur de 



CALVADOS. 

Merval ; Jean-Baptiste Hue, écuyer, seigneur de Na- 
varre, fils et héritier d'Antoine Hue, écuyer, seigneur 
de Lhirondel, et d*Andrôe Le Cocq, héritière de Louis 
Le Cocq, s' du Bosq ; Jean-Jaeques Bacon de Précourt, 
écuyer, seigneur et patron de S^-Manvieu, contrôleur 
général de*s finances en la générali^ de Caen, comme 
porteur de procuration des héritiers de Jacques-Augas- 
tin-Louis Le Danois, conseiller au bailliage et siège 
présidial de Caen, fils et héritier de Jean-Auguste Le 
Danois, fils Jacques, fils Pierre Le Danois, tabellion^ 
Pierre«Alexandre Lancelin, fils Robert, héritier de 
Jean Lancelin, curé de S^MarUn de Fontenay ; Jean- 
François Le Danois, notaire royal à Caen, pour lui et 
ses cohéritiers en la succession de Marie Le Danois, 
fille de Louis Le Danois, sieur de Gruchy, fils Pierre, 
lors de son décès épouse du seigneur de Mutréey, 
pour terre à la Fosse-Borel, paroisse de S^-Martin de 
Fontenay ; le s' de La Croix Hermerel, marchand 
épicier à Vaucelles de Caen, acquéreur de M. de 
Mutréey, hii à cause du don mobil à lui fait par Marie 
Le Danois, son épouse ; les s'* Crevel, acquéreurs du 
s' de Malherbe du Bouillon, écuyer ; Etienne Pierre, 
sieur des Clozets. docteur en médecine à Honfleur, 
etc. — Kn 1785, Ernest, bourgeois de Paris, M. de 
c Benau ville >, héritier de Jean-Baptiste Hue, seigneur 
de Navarre, fils d'Antoine, seigneur de * L*irondelle i, 
Nicolas Fouet, curé de S^-Martin de Fontenay, par 
acquêt de François Lancelin, fils de Pierre-Alexandre 
Lancelin, héritier de Jean Lancelin, curé dud. S'-Martin, 
etc. 

E. 189. (Cahiers.) — Moyen format 96 feuillets, papier. 

1907-]682« -* Extrait du gage-piège de la sieurie 
de Fresney*le-Puceux pour le fief de S*-Germain, 
appartenant au marquis de Beuvron et de La Motte 
Harcourt, tenu à Fresuey en la basse-cour du manoir 
sieurial par Jacques de Martinbosc, écuyer, licencié 
aux lois, sénéchal, présence de Charles Fleury, écuyer, 
greffier ordinaire, et de Guy Aubourg, sieur de La 
Londe, procureur receveur (1607), concernant les 
tenants du fief de Courtonne, en la paroisse dud. nom. 
— Pieds, gage-^plège et élection de prévôt de lad. terre 
et sieurie appartenant à Pierre d'Harcourt, marquis de 
Beuvron et de La Motte Harcourt, tenus par Roulland 
Du Prey, écuyer, licencié aux lois, sénéchah vavasso- 
rie de Clinchamps, aîné Charles de Bourgueville, 
sieur de Bnicourt et de Clinchamps; les héritiers de 
Pierre Patry, éc, sieur des Rivières; Gabriel Patry, 
écuyer ; Nicolas de Baugy, les trésoriers de Clinchamps, 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



101 



etc. (1615). — Pieds de 1620: (lacérations au début) : 
Catherine Patry, ûlle de feu Pierre, s' des Rivières ; 
Gabriel Patry, écayer, curé de Boulon; François 
Thommas, prieur de Ciinchamps ; Jean de Baussy, etc. 

Ë. 140. (Cahier.) — Moyen format, 6 feuillets, papier. 

XTn^ Sièele. -* Fragment de gage-piège de Gou* 
vix: la veuve d'Annibal Boehard ; Maurice et Richard 
Vauquelin ; Pierre d'Avernes, écuyer ; Gabriel Dussy, 
Denis Mouttier, le s' de Perdeville, Christophe Dussy, 
au droit Des Obeaux, les prêtres et clercs d'Urville ; 
vavassorie Michel Vallée, fils Germain, puînés,- les 
héritiers de Vigor Vallée ; Jean de S'-Jean, au droit 
du s' de La Fordelle ; Guillaume de S'-Jean, etc. — Le 
boisseau d'avoine, mesure de Bretteville-sur- Laize, 12 
sols 6 deniers, le boisseau d'orge, dite mesure, 17 sols 
6 deniers, la géline 5 sols, la douzaine d'œufs 15 
deniers. 

E. 141. (Registre.) — Moyen format, 362 Ceuillets, papier. 

169S-1660. — Pieds, gage-pièges et élections de 
prévôts de la sieurie de Hamars, dépendant du mar- 
quisat de Thury, tenus: en 1593 par Gilles Le Neuf, 
écuyer, lieutenant général du bailli dud. lieu, en pré- 
sence de Thomas Foucques, procureur d'office, de 
Martin Drudes, greffier ordinaire : grand fief de La 
Bellière, aîné, Philippe de S^-Gilles, éc, puînés, Pierre 
du Breuil, éc, s' de Valcongrain, etc. ; petit fief de La 
Bellière, aîné, Gilles Frilley ; fief Pitrel ; fief du Poirier, 
puînés, François Anzeray, président au parlement de 
Normandie, François du Breuil, éc, sieur de Curcy, 
etc. ; fiefs du Bosc, au Guillard, Pringaulx, du Hesnil, du 
Puceur, etc.; — en 16368s. par David Signard, s' du 
Désert, bailli de Thury, en la cohuè et auditoire de 
thury. — • 1636. Grand fief de La Bellière, aîné, Jean 
de S'-Gilles, écuyer; Guillaume Patry; Michel des 
Rotours, écuyer ; Pierre de S'-Gilles, écuyer ; les héri- 
tiers du président de Gourvaudon ; M^ Jacques Le 
Noble, tenant de Grimbosq, etc. — 1646. Gabrielie 
Grivel, veuve de Pierre Frilley; le s' de Courvaudon, 
al. MM. de Courvaudon ; Renée Mannoury ; David Le 
Chapelain ; les héritiers du s' de Martimboscq ; M. de 
Putanges, etc. — 1680. Fief du Poirier, aîné, Jean 
Alexandre ; fief Patry ; fief à la Rousse ; fief du Bocq, 
Pierre de S'-Gilies, écuyer, Jacques de « Baussaing », 
écuyer, M. de Courvaudon, etc. — 1681. François de 
Panthou, ce., sieur du « Burrel », etc. — 1682. Grand 
fief de La Bellière, aîné, le sieur deCourcy ; petit fief 



de La Bellière, puînés,,Charles Le Sens, écuyer, sieur 
de Gourcy; fief du Poirier, puinés, Michel « du Rotour »; 
écuyer, s' du Sacq, etc. — 1659. Les héritiers Nicolas 
de Malfilastre, etc. — 1686. Fief è la Rousse, Pierre 
deS*-Gilles; fief c Daunouf », le sieur du Désert, Jac- 
ques de Beausaîti, écuyer , etc. - 1660. Jacques de 
<i Beauseing » , écuyer ; Marc Vauquelin ; le sieur du 
Burel; Pierre de S^-Giiles, écuyer ; Hugues de Launay, 
etc. ; élection de Marc Vauquelin pour prévôt, et de 
Jacques La Personne, bourgeois de Caen, pour grène- 
Uer. 

E. 143. (Registre.) -- Grand format, 221 feuillets, papier. 

1661-1676. — , Semblables pieds de la sieurie de 
Hamars, tenus par David Signard, sieur du Désert» 
bailli-vicomtal, sénéchal, Guillaume de MalûllastrCi 
sieur de Fontaines, bailli-vicomtal, sénéchal, etc. — 
En 1661 9 grand fief de La Bellière, sujet en l5 sols, 
8 gélines et 32 sols de fennage ; petit fief de La Bellièrei 
en 3 gélines, 23 sols de fennage, 30 œufs et 8 sols; fief 
de La Maugerée, 100 sols de rente ; fief Bessié, 3 géli- 
nes, 10 sols 6 deniers et 18 rais d'avoine; fief du 
Poirier, sujet en 19 sols, 4 gélines, 33 sols et 40 œufs ; 
fief Pitorel, 14 deniers de cens, 8 sols, une poule et 
<c suitte », qui sont 10 œufs; fief à la Rousse, 10 sols de 
cens, 27 sols 6 deniers de « fennage », 3 poules et 30 
œufs ; fief Radiguet, 19 deniers, 8 sols, 6 deniers, 3 
poules et 18 c rays » d'avoine ; fief Daunouf, 19 sols 6 
deniers, 3 sols 6 deniers de cens, et 3 poules; fief du 
Boscq,§4< rays • d'avoine, S poules, lOsols, lOdenierset 
3 sols de rente; fief Guérault, 19 deniers de cens, 5 sols 
6 deniers et 3 gélines ; fief Ignouf, 5 sols 6 deniers, 1 
poule, 30 deniers ; fief au Moigne, 4 poules, 8 sols, 6 
deniers, 10 sols et 40 œufs; fief Hubert, 2 sols 6 
deniers, 3 poules, 10 sols 6 deniers ; fief Chaperon, 
12 deniers ; fief Couillard, 3 gélines, 3 sols 6 deniers de 
service, et pour fennage 3 sols 6 deniers ; fief Coigny, 
19 deniers de cens et 18 rais d'avoine ; fief Foucher, 84 
rais d'avoine et 3 gélines ; fief au Guillard, 90 rais 
d'avoine et 3 poules, etc. — Etienne Liétot, curé de 
Bonnemaison ; Jacques de Beausain, écuyer ; le sieur 
de Courvaudon ; la comtesse de Franquetot; Charles 
Le Sens, éç., s"" de Coursy ; Philippe Alexandre, curé 
de Curcy ; David Le Chapelain, s' du « Bostotain »; le 
s' du Dézert S^-Gilles ; Pierre Frelard, éc, s' de < Tou- 
vois >, à cause de sa femme ; la veuve et héritiers 
Nicolas Planchon ; le baron de Curcy, etc. 



102 



ARCHIVES 



E. 148. (Registre.) — Moyen format. 938 feuillets, papier. 

1681-16M. — Semblables pieds de la seigneurie 
de Hamars appartenant, en 1681 à Louis d'Harcourt, 
marquis de Thury et de La Motle-Harcourt, puis, au 
marquis de Thury, tenus : en 1681 par Pierre Héroult, 
bailli sénéchal ; en 1694 par Pierre Héroult, s' de Bre- 
mond, avocat à Thury, sénéchal, etc. — 1681. Lad. 
seigneurie se consiste en plusieurs fiefs nobles relevant 
immédiatement du marquisat de Thury, dont tous les 
vassaux sont sujets à plusieurs rentes, foi, hommage, 
reliefs et treizièmes, service de prévôt-grènetier et 
un autre prévôt pour recueillir les volailles, œufs el 
argent, à faner leur part du pré de Thury, lequel 
fanage a été c assensé » à 13 livres entre le seigneur et 
les vassaux, dès 1552, corvées et « degistes i, regard de 
mariage, guet et garde du château et réparations des 
fossés d*icelui, comme les autres hommes du marquisat. 
Grand fief de La Bellière , aîné , Charles Le 
« Cens », écuyer,s'^ de c Goursy », à cause de sa femme; 
Olivier Anzeray, seigneur de Courvaudon, conseiller 
an parlement de Rouen ; les héritiers de Jean Alexan- 
dre, s' du Bourg ; Philippe Alexandre, curé de Curcy, 
etc. — 1685. Petit fief de La Bellière, les héritiers de 
Charles Le Sens; le seigneur de Courvaudon; Marie Le 
Noble, veuve du s^ de Beausain ; les héritiers du seigneur 
de Courvaudon, par acquêt du sT de S'-Gilles du Désert; 
David Le Chapelain, sieur du Bostoslain ; les héri* 
tiers Jean Alexandre, sieur du Bourg ; tes héritiers 
du baron de Curcy ; Michel Sanson, sieur du Mouchet ; 
les sieurs du Buret Panthou, écuyers, etc.— 1687. Le 
curé de Montigny; la comtesse de Franquelot; les 
héritiers du s' du Bouillon, conseiller, etc. 

E. 144. (Registre.) — Moyen formaj, 255 feuillets, papier. 

1696-1706. — Semblables pledS de la seigneurie de 
Hamars, appartenant au marquis de Thury, puis au 
duc d'Harcourl, tenus: en 1695 par Guillaume Le 
Pigeon, s' de S*-Georges, avocat à Thury, sénéchal de 
lad. seigneurie en l'absence de l'ordinaire, présence de 
Tanneguy Broquet, s"" de La Fresnée, greffier ordinaire ; 
en 1701 par Pierre Héroult, avocat au bailliage et siège 
présidial de Caen, bailli-vicomtal de Thury et séné- 
chal de lad. seigneurie ; en 1704, par Nicolas Cauvin, 
sieur d'Harmonville, bailli du duché d'Harcourt, séné- 
chal des seigneuries d'Harcourt, en présence de Marc 
Broquet, greffier, pour Tabsence de l'ordinaire desd. 
seigneuries, etc. — 1695. Grand fief de La Bellière, 



DU CALVADOS. 

puînés, les héritiers du s^ de Courvaudon, Philippe 
Alexandre, curé de Curcy, etc. — 1701. Tènement des 
Quarantaines, les tenants condamnés au paiement de 
29 années d'arrérages ; fief Turquetit, etc., Samuel Le 
Chapelain, s*" du Bostostain.— 1704. Grand fief de La 
Bellière, Pierre de Mortreux, notaire ; fief du Poirier, 
aînés, Charles Alexandre, s' du Bourg, bourgeois de 
Caen, et Philippe Alexandre, s' du Haut^Bosq, bour- 
geois de Caen, héritiers de Jean Alexandre, sieur du 
Bourg, etc. — 1706. Les sieiira de Beausain; Michel de 
La Cayne ; le seigneur de Coigny ; le sieur de Malherbe ; 
le sieur de Panthou ; les héritiers Guillaume Le Guil* 
lard, a présent Jean Panthou, écnyer, sieur des Prés; 
Hélène de • Lausné »; la comtesse de Franquetot; 
Guillaume Le Maistre, procureur au Parlement ; les 
héritiers du s"* de La Vallée Jouvin ; le s' de LaFertey 
Beaussain, etc. 

E. 145. (Registre.) — Grand format, 379 feuillets, papier. 



1S60-1719. — Semblables pieds de la seigneurie de 
Hamars, membre du duché de Harcourt, de 1707 à 
1719, tenus : en 1707 par Urbain Fauvel, aieor de Fres- 
ney, avocat au bailliage de Caen, lieutenantau bailliage 
dud. duché, pour la vacance de Toffice de bailli dud. 
lieu, etc. — 1707. Grand fief de La Bellière, qui fut 
aux nommés de S'-Gilles, écuyers, aîné, François Le 
Sens, écuyer, s' de Courcy et de La Bellière, fils Char- 
les, lui à cause de Catherine de S'-Gilles, fille de Jean, 
8^ des Bignes, puînés, Maximilien-Constantin Anzeray, 
seigneur de Courvaudon ; le s' du Bouillon Malherbe, 
etc. ; intercalée, copie d'aveu du fief Torqyetil, rendu 
en 1560 à Pierre de Montmorency, sire et baron de 
Thury, en sa noble terre et seigneurie de Hamars. — 
1711. Tènement de La Vallée Patry, ou du Pusseur, 
Jean Patry, fils Philippe, s' de Yaucelles, Charles 
Alexandre, s^ du Bourg; tènement du Valcardin, pos- 
sédé par Gilles de S^-Gilles, au droit par acquêt du s^ 
de St-Georges du Sacq, représentant la dame des 
Rotours ; fief du Poirier, Philippe Le Moutonnier, s' 
de Launey, fils Samuel, etc. — 1715. Fief Patry, les 
prêtres et clercs de Curcy , par donation de feu Nico* 
las Planchon, avocat ; aînesse ou fief du Bosc, les 
héritiers de François de Beaussain, écuyer, sieur de 
f Laffertey » ; parmi les tenants nûment et sans rente: 
Gaspard de Panthou, éc, par échange avec le seigneur 
de Courvaudon, et Jean-Baptiste de Panthou, écuyer; 
le seigneur de Curcy, à cause de la vente faite par 
M. de Montmorency au s' de Malfilâtre, ci-devant sei- 
gneur de Curcy, en 1569, et en 1608, etc.; Anne Le 



SÉRIE E. ~ TITRES 

TremanQois, veuved'Étieonede Beau8sain,éc.,a'<ie La 
Hoguelte, etc. — 1719. Aînesse ou fief à la Rousse» 
aîné, Robert Bouvier, par échange avec le seigneur de 
Courvaudon, les curé, prôUres et clers de Hamars, par 
donation de Planchon ; aînesse ou fief des Parcs, 
ainées, les filles héritières d'Etienne de Beaussain» 
écuyer, s' de La Hoguette ; aînesse ou fief Radier, 
puînés, le marquis de Coigny, représentant Jean Vsu- 
quelin, etc. 

E. 146. (Registre.) — Grand format. ââ6feuUlet8, papier. 

1720-17S0. — Semblables pieds de la âeigneurie de 
Hamars, membre du duché et pairie d'Harcourl, tenus: 
en 17120 par Alexandre- Raven Le Pigeon, licencié aux 
lois, avocat aud. duché, pour Tabsence du bailli séné* 
chai ; en 1733, Jacques Héroult, s' d'Hérouville, con- 
seiller au bailliage et siège présidial de Gaen, bailli dud. 
duché, sénéchal, etc. — 1720. Nomination des héritiers 
ou représentants Pierre Le Bissonnais comme prévôt, 
et du s*" de Coigny comme grènetier. — 1721, le s' de 
La Vigannerie nommé prévôt, et les héritiers de Louis 
Lebahy'-Les Crettes, grèneticrs. — 1722, prévôts, les 
héritiers d'Abraham Le Mercier, et les héritiers de 
Louis Lebahy,8' des Crettes. - 1724, prévôts, Philippe 
Gastel et Philippe Surirey, grenetiers, Jean Bessier et 
Etienne Roque. — 1726, prévôt, Pierre Londes, fils 
Pierre, grenetiers, Charles Alexandre et Raulin Alexan- 
dre, à cause de sa femme, fille de Philippe Alexandre. 
— 1728, prévôt, Samuel Le Chapelain, grenetiers, 
Charles Le Baron Taioé et Eustache Bellejambe. — 
1729, prévôts, les héritiers de Gaspard de Panthou, 
écuyer, grènetier, Joseph Planchon, conseiller au bail- 
, liage de Caen. — 1730, prévôt, le curé de Curcy, grè- 
netier, le curé de Hamars. 

B. 147. (Registre. ) — Grand format, 265 feuiUets, papier. 

. 17S1^1778. — Semblables pieds de la seigneurie de 
Hamars, membre du duché et pairie d'Harcourt (en 
•1769 appartenant à Ânne^Pierre d'Harcourt, duc d'Har- 
court, pair de France, comte de Lillebonne, garde de l'O- 
riflamme, gouverneur géoéfal de la province de Norman- 
die et y commandant pour le Roi, etc.)» tenus : en 1731 
par Jacques Héroult, sieur d*Hérouville, bailli vicomtal ; 
en 1769 en l'auditoire du bailliage d'Harcourt, par 
Jean-Baptiste Berthault, avocat postulant au bailliage 
dud. lieu pour Tabsence du bailli sénéchal, etc. — 1731. 
6rand fief ou aînesse de La Beslière, parmi les puînés, 
François Le Bissonnais, procureur au Parlement. — 



FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



103 



1769, grand fief de La Beslière, aines» Françoise-Gillette 
Le Sens, veuve de Pierre-François de La Perrelle, s' de 
Pierreville, conseiller au bailliage de Caen, et Benjamin, 
époux de Françoise Le Sens, toutes deux filles et héri- 
tières de François Le Sens, écuyer, sieur de Courcy ; 
parmi les puînés, la marquise de c Sebville », fille et 
héritière de Maximilien-Gonstantin Anzeray, seigneur 
marquis de Courvaudon, présidente mortier au parle- 
ment de Rouen, etc. — 1772. Gilles Alexandre, curé de 
Hamars, fils de Philippe Alexandre, s"" du Hautbosq ; 
Planchon, secrétaire du Roi près la chancellerie du 
parlement de Rouen, fils de Jacques-Joseph' Planchon» 
conseiller au bailliage de Caen ; Jean-Baptiste Gouet, 
écuyer, s' de La Vigannière, fils de Jean et de Marie- 
Renée de Beaussein, fille et héritière en une moitié 
d'ÉUenne de Beaussein, écuyer, sieur de La Hoguette, 
fils François, écuyer, s' de La Ferté ; les héritiers de 
Maximilien-Jean-François Le Bouvier, avocat : Suriray, 
l&yant épousé la fille de Guillaume Alexandre^ sieur 
de La Motte, etc. 

4 

E. 148. (Registre.) — Grand format» 202 feniUets, papier. 

177S^1776. — Semblables pieds de la seigneurie de 
Hamars, membre du duché et pairie d'Harcourt, tenus 
par Jean-Baptiste Berthault, avocat postulant au bail- 
liage et sénéchaussée d'Harcourt, pour l'absence du bailli 
sénéchal^ assisté de Louis-François Le Harivel, gref- 
fier ordinaire, etc. — 1773. Fief « D*aunouf », parmi les 
puînés, Jean- Baptiste de Russy^ écuyer, époux de Marie 
Liétot ; fief Pringault, puînés, « le s. Darville a, au 
droit du seigneur de Bénouville ; fief Radier^ aîné, le s** 
de La Vigannière, parmi les puinés, le seigneur de 
Cheux, acquéreur du seigneur de Courtomer^ etc. — 
1774. Fief des Parcs, aine, le s' de La Vigannière, au 
droit de la d*""" de Beaussein, sa mère, parmi les puî- 
nés, Philippe Le Harivel, « a. Darville » ; tènement ou 
fielTe Malzard, parmi les puînés, Charles de La Touche 
et ses frères, fils Jacques, acquéreur des s. de Panthou, 
écuyers, eux par échange du seigneur de Courvaudon ; 
tènement de la maison. Caudable, tenants, François de 
La c Quainne >, fils Michel, fils François, à cause de 
Marie Angot, sa femme, etc. — 1776. Le second demi- 
fief Ignouf, aînés, François et Jacques Thorel, au droit 
de Jean Le Gouet, éc, s' de La Vigannière, ayant 
épousé Renée de Beaussein ; tenants nûment, Philippe 
Le Harively « s. Darville», au droit du seigneur de 
Bénouville, lui à cause de sa femme, héritière du baron 
de Curcy ; la veuve de Guillaume de La Motte, fille et 
héritière de Laurent Le Baron ; Jean Patry, représen- 



104 ARCHIVES DU 

tant Pierre de St-Gilles, écuyer, s' du Désert, repréaea- 
tant le s** de€urcy, etc. 

E. 149. (Registre.)— Grand format, 196 feuiUete, papier. 

1778-178S. —- Semblables pieds de la seigneurie de 
Hamars, membre du duché et pairie d'Harcourt» appar- 
tenant à Anne-Pierre d'Harcourt, duc d'Harcourt, pair 
et maréchal de France, comte de Lillebonne, garde de 
^Oriflamme, gouverneur de la province de Normandie, 
etc., tenus par Jean-Baptiste Berthault et Michel-Jac- 
ques Le Harivel Darville, avocats postulants au bail- 
liage dud. duché, pour Tabsence du bailli sénéchal. — 
1778. Benjamin, époux de Françoise Le Sens, héritière 
de Françoise-Gillette Le Sens, veuve du s** de Pierre* 
ville, conseiller au bailliage de Caen; la marquise de 
c Sebville », héritière de Maximilien-Constantin Ânze- 
ray, marquis de Courvaudon, président à mortier au 
parlement de Rouen; Gilles Alexandre, curé de 
Hamars ; les prêtres et clercs de Hamars ; le s^" de La 
Vigannerie, etc. — Nominations de prévôts et grène- 
tiers : en 1778, M"* La Motte, veuve d'Alexandre, et Jean 
Guilbert ; 1779, les curés de Hamars et de Curcy ; 1780, 
Alexandre, curé de Hamars. et Faucon; 1782, les 
héritiers de Jacques Virlouvet La Corne, les héritiers 
Justin Frilley et Robert Frilley, etc. 

£. 150. (Registre.) — Grand format, 225 feuillets. S pièces in- 
tercalées, papier. 

1766. — Pieds et élections de prévôts et grènetiers 
receveurs de la seigneurie de Hamars, membre du 
duché et pairie d'Harcourt, appartenant à Anne- Pierre, 
duc d'Harcourt, pair de France, etc., tenus en 1765 en 
l'auditoire du bailliage d'Harcourt par Nicolas de 
Losier, avocat au parlement de Normandie, bailli séné- 
chal, assisté de Louis-François Le Harivel, greffier 
ordinaire. — Grand fief de LaBeslière qui fut aux de 
S*-Gille8, écuyers, aînés Françoise-Gillette Le Sens, 
veuve de Pierre-François de La Perrelle, sieur de 
Pierreville, conseiller au bailliage de Caen, et Benja- 
min, époux en 2** noces de Françoise Le Sens, filles et 
héritières de François Le Sens, écuyer, sieur de Courcy ; 
parmi les puînés, la marquise de « Sebeville >, fille et 
héritière de Maximilien-Constantin Anzeray, seigneur 
marquis de Courvaudon, président à mortier au parle- 
ment de Rouen ; Gilles Alexandre, curé de Hamars, fils 
de Philippe-Ravend Alexandre, sieur du Hautbosq; 
tènement dVi Val Ëcardin, possédé par Pierre... (blanc) 
Faucon, époux de la fille dud. de Hautbosq, acquéreur 
de Gilles de S*-Gilles, écuyer, acquéreur du s* de 



CALVADOS. 

S^-Gcorges des Rotours et du Sap ; fief du Poirier, 
aînée Catherine Le Baron, veuve de Guillaume Ale- 
xandre, sieur de La Motte, fils dud. Philippe-Ravend 
Alexandre; fief du Bosq, parmi les puînés, Jean-Bap- 
tiste Le Gouet, écuyer, sieur de La Vigannerie, fils 
de Jean et Renée de Beaussein, fille d'Etienne, écuyer, 
sieur de La Hoguette, fils François, écuyer, sieur de La 
Ferté;fiefàla Rousse, aînés Maximilien-Jean-François 
Le Bouvier, avocat au bailliage et siège présidial de 
Caen, et Jean-René-Bruno Le Bouvier, sieur de Maren- 
court, fils de feu Jean Le Bouvier, notaire, lui héritier 
de Robert Le Bouvier, sieur de Marenconrt; fief 
d'Aunouf, parmi les puînés, les héritiers de Jacques 
Du Clos^ au droit de Jean-Baptiste de Russy, écuyer, 
à cause de Marie Liétot, sa femme ; fief Turquetil, 
parmi les puînés, le s' d'Arville, au droit du sieur de 
Curcy ; fief du Mesnil, parmi les puînés, le seigneur de 
Cheux, acquéreur du seigneur de Courtomer, lui au 
droit du seigneur de Coigny, à cause de Madeleine 
Patry, son aïeule ; tènement ou fief Malzard, tenants, 
Jean Emery, héritier de Samuel Le Chapelain, sieur de 
€ Bosquetolain »; tènement des Vallets, tenants, Charles 
de La Touche et ses frères, fils de Jacques, à cause de 
leur mère, fille de Pierre Le Provôt, acquéreur des 
sieurs de Panthou, écuyers, etc. — Pièces annexées : 
lettre de ftP"* Le Sens de Pierreville, à Le Bart, rece- 
veur du duc d'Harcourt (1764) ; procuration de Marie- 
Renée de Beaussain (signature), veuve et héritière de 
Jean-Baptiste de t Gouest », écuyer, sieur de La 
« Vigagneriie », demeurant à Bayeux, au couvent des 
Bénédictines (1764). 

E. 151. (Registre.) — Moyen format, 80 feuillets, papier. 

1607-1641. — Extrait des pieds de la terre et sieurie 
du Manoir, tenus par Laurent Robillard, lieutenant du 
sénéchal (1607). — Pieds de gage-piège et élection de 
prévôt de lad. terre et sieurie, appartenant à François 
d'Harcourt, marquis de Beuvron et de La Motte Har- 
court, tenus par Michel Robillard, licencié aux lois, 
avocat du Roi, sénéchal, devant la porte du manoir 
seigneurial^ en présence de Jean Le Savoureux, procu- 
reur dud. seigneur (1635) : noble homme Jacques-Cor- 
boran de Morel ou ses représentants, tenant le fief de 
Chamblain, assis à Colombelles ; Louis de La Croix, 
écuyer, s' de S*-Cellerin ; les prêtres, clercs et trésor 
du Manoir; Guillaume Du Chemin ; Jean Le Savou- 
reux ; Jean Le Mare, écuyer, s' de Beauregard, etc. 
— Autres pieds de 1636. 1637 pt 1641, ces derniers pour 
Odet d'Harcourt. marquis de Thury et de La Motte 



[ 



SERIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



105 






Harcourt, oomle de Croisy , baron de Creuily en partie, 
GreuHel, Vienne et Le Manoir. 

E. i5S. (Registre.) — Moyen format, 21 feuillets, papier. 

1662. — Pieds, gage-piège et élection de prévôt de 
la terre et sieurie du Mesnil-Manicier, qui fut à Charles 
de La Longny, seigneur et patron d'UrvilIe, Mesnil- 
Toullray, Mesnil-Manieier, etc. , de présent appartenant 
à Marie Poirier, veuve d'Odet d'Harcourt. chevalier, 
comte de Croisy, marquis de La Motte-Harcourt, gou- 
verneur des ville et château de Falaise, seigneur du 
Mesnil-Manieier, Mesnil-ToufPray, Urville, etc., tenus 
par Guillaume de Malfillastre, s' de Fontaine, avocat 
aux sièges de Falaise, sénéchal, en présence de lad. 
dame, de Jacques Gorge, fermier receveur, et de Fran- 
çois Surirey, sergent royal, greffler ordinaire. — 
Yavassorie qui fut Parizy, puînés, Pierre de Mannoury, 
écuyer, s' de S*-Germain, Georges de Baillehaehe, éc; 
vavassorie aux Morins, puinés Robert Raoul, au droit 
de feu M. d'Urville; vavassorie de La Varande, aînée 
Catherine Fouchault, veuve de Jean de Beausain, 
écuyer ; vavassorie de La Londe, aîné, François de S^- 
Jean, etc. — Le chapon évalué 12 sols 6 deniers, la 
poule 6 sols, la douzaine d'œufs 2 sols 6 deniers. — 
Élection par les hommes et tenants de François Tinar, 
prêtre, comme prévôt. 

E. 153. (Registre.) — Moyen format, S57 feuillets, papier. 1 pièce 

annexée, parchemin. 

166S-1S89. — Gage-piège de la baronnie de La 
Motte Cesny et Grimbosq pour Pierre d'Harcourt, che- 
valier de Tordre du Roi , baron des baronnies de 
Beaufou, Beuvron, Le Mesnilbue, et de La Motte, sei- 
gneur de S*-Laurent-en-Caux,Courtonne, etdeFresney- 
le-Puceux, et pour Marie de Bricqueville, douairière de 
partie de lad. baronnie de La Motte, tenu au Bois- 
Ualbout,80us les halles, par Jean Blanchard, lieutenant 
du sénéchal (1584), en présence de Laurent Bacon, 
tabellion, greffier commis par lad. dame, de Philippe 
Aubonrg, procureur dud. baron, et de Jacques Mesnil, 
procureur de lad« dame. Officiers : Gabriel Le Nor- 
mant, sergent des i>oi8, Jean Gascoing, sergent héré- 
dilal de lad. baronnie, Jean Le Fort, Jean Aubourg, 
Guillaume Souflant, Pierre Vimont, Marin Daumesnil, 
Denis Vauquelin, Jean Hubert, Charles Le Normant, 
verdiers; Jean Gascoing, prévôt adjudicataire de Grim- 
bosq, Michel Le Héricy, prévôt de Clécy, Gabriel Le 
Normant, adjudicataire de la prévôté de Fontenay , Jean 
Calvados. -> Série £. 



Gascoing, adjudicataire de la prévôté de la verge de 
Cesny ; Crespin et Guillaume Dodeman, frères, grène* 
tiers en la verge de Cesny. — Tenants noblement : 
le duc de Longuevillè« tenant du fief de Barne- 
ville en Auge, pour un quart de fief; Jacqueline 
de Girart, dame de Verigny, fief, de Barenton, comté 
de Mortain, dont dépend le bénéfice de lad. paroisse; 
François de Clinchamps, s** de Donnay; Gabriel de 
Bautot, s^ de « Messières » et de Meslay ; Pierre de 
Mannoury, tenant du fief de Meslay ; Jacques du 
Brieul, s*" de Beauvoir, tenant deux fiefs à Esson ; les 
hoirs de Guy Dodeman, tenants du fief Halleboult, pour 
un quart de fief ; Guillaume d'Angerville, tenant du 
fief d' « Arclees » ; Jean Margerie, tenant du fief du 
Ghastel, à S^-Martin de Fontenay; les tenants du fief de 
Culey-le-Patry, les abbé et religieux de S'*Ëtienne de 
Fontenay, de Barbery, du Val, du Val-Richer; l'admi- 
nistrateur de la léproserie du Bois-Halbout ; le prieur 
de S*-Nicolas de Buron; les tenants de la vavassorie de 
Verrières ; les tenants du fief de Manetot. Tenants en 
roture : Jacques Baudouin, éc. ; Jacques Le Cerf, éc. 
Verge de Fontenay : Gilles Le Bec, éc ; Jean Marge- 
rie, éc. ; les représentants de Jean Bourgueville, Her- 
vieu et Pierre de Bourgueville, etc. Verge de .Clécy: 
Guillaume d'Angerville, éc, s* d' « Arclees » ; Le 
Héricy, etc. Vavassorie Auvray, assise à Ësson: Anne 
Fortin, dame d'Esson. Verge de Grimbosq : Jacques du 
Brieul, éc. ; Jacques Le Normant, avocat; Jean Patry, 
s' et patron de Groisilles et de Gourtemot, etc. — 
Semblables pieds pour les années suivantes. — Annexé, 
parchemin de 1562 (v. s.) ayant servi de couverture, 
concernant Philippe de S'-Cltiir et Charles d'Harcourt, 
baron de La Motte Cesny, le moulin à blé de La Motte, 
etc. 



E. 154. (Registre.) 



Moyen format, IGl feuillets, 6 pièces 
intercalées, papier. 



151M^14I04. — FM . Pieds de la baronnie de La 
Motte Cesny et Grimbosq tenus à Esson par Blanchard, 
sénéchal (1590): officiers, verdiers, prévôts; « dam Ma- 
rin Fresnet », prieur de la léproserie du Bois*Halboult; 
Jacques Malherbe, lieutenant général à Caen ; Turgot, 
avocat en Parlement, etc. — F* 7. Pieds et ressort de 
gage-piège de lad. baronnie, tenus à Grimbosq, vil- 
lage de LaBagotière, par Blanchard, sénéchal (1590): 
Adrien Ballière, curé d'Âcqueville, à présent ses héri- 
tiers, etc. — Pieds de mars 1600 tenus par Alexandre 
Êdouart, écuyer, licencié aux lois, sénjéchal du mar- 
quisat de La Motte-Harcourt, tenus au Bois-Halbout: 

14 



106 



ARCHIVES 






le prieur de S^-Jacques et S*-Christophe du Bois-Hal- 
bout ; les abbé et religieux de S^-André {sic) de 
Fontenay; Gabriel de La Vallette, ée., s*" de Meslay ; 
Jean Marguerie, éc., s' de Sdrteval, pour le fief de 
Fontenay-le-Tesson, etc. — F** 79. Pieds dud. marquisat 
tenus au Bois-Halbout par Roland Duprey, écuyer, 
licencié aux lois, sénéchal, présence de Mathieu Ger- 
vaise, tabellion royal, pris pour greffier, le 4 décem- 
bre 1600 : Pierre Baudouin, écuyer, grënetier du mar- 
quisat, condamné à faire sortir dans quinzaine la 
charge des grains dus et échus; Robert Vivien, Coilin 
Vivien, Martin Le Sueur, Balthazar Le Sueur, Jacques 
Le Sueur, réajournés pour comparaître aux nouveaux 
pieds, où il leur sera fait défenses, à peine de confisca- 
tions de leurs grains, farines et pâtes, et de 1 écu 
d'amende chacun, de cuire ailleurs qu'au four de ban, 
vers Pierre Radiguet, f fournier » ; sur les conclusions 
du procureur contre Pierre Baudouin, écuyer, chargé de 
ia recette des grains, sentence ordonnant, suivant 
l'usage du marquisat, de recevoir la mesure d'avoine 
rasée avec la main sans y mettre le rouleau, etc. ; 
note concernant Jacques du « Breul », s** et baron de 
Blangy , par ci-<levant verdier et garde des bois de 
Grimbosq. — F» 103. Pieds de i603: Henri de Bour- 
gueviile; Gilles Brossart; Guillaume d'Agnerville, écu- 
yer; Anne Fortin, dame d'Ësson; Mathieu Le Neuf; 
Planquette; Hugues Malherbe; Adam Dodeman, éc. ; 
Philippe Aubourg, s" du Val ; le seigneur d'Hardencour t ; 
Guillaume et Pierre de Croisilles, éc. ; Jacques Bau- 
douin, fi' de Fresney et Cingal. Etc. ; 

E. 155. (Registre.)— -Grand format, 110 feuillets, 1 pièce inter- 

calée« papier. 

1607-1614. — Semblables pieds du marquisat de La 
Motte Harcourt, tenus : en 1607 au Bôis-Halbout, sous 
la grande halle dud. lieu, par Alexandre Édouart, 
écuyer, sénéchal dud. marquisat, en présence du mar- 
quis d'Harcourt et de Philippe Aubourg, son procHreur 
receveur, et de Nicolas Ballière, greffier ordinaire; le 
3 juillet 1609, au Bois-Halbout, par led. sénéchal, en 
présence de Philippe Aubourg, s' du Val, procureur 
receveur, et de Nicolas Ballière, greffier ordinaire ; 
le 17 juillet 1609, à Grimbosq, par Rolland Du Prey, éc. , 
sénéchal aud. marquisat; en 1610, par led. Alexandre 
Édouart, sénéchal dud. marquisat; en 1612, parlemème, 
en présence de François Aubourg, sieur de La Gocque- 
relle, procureur receveur dud. marquisat, et de Char- 
les Fleury, écuyer, greffier ordinaire; en 1614, par 
Jacques de Martinbosc, écuyer, avocat à Falaise, lieu- 



DU CALVADOS. 

tenant du sénéchal, en présence de François Aubourg> 
procureur, et de Charles Fleury, greffier. — 1607. 
Tenants noblement par aumône : le prieur de St-Jac- 
ques et St-Christophe du Bois-Halbout, les abbé et 
religieux de S^-Élienne de Fontenay, de Barbery, du 
Val-Richer et du Val, le prieur deS^-Nicolas de Buron, 
les curés de Cesny, Grimbosq et Meslay ; tenants noble- 
ment : Charles de Glinchauips, écuyer, s' de Donnay; 
Gabriel de La Valette, éc, pour son fief de Meslay; 
Ellye Anzerey, éc, pour un autre fief assis à Meslay; 
Michel des Rotours, écuyer, s'" de Méguillaume, pour 
deux fiefs à Esson à cause de sa femme ; Guillaume 
d'Angerville, écuyer, tenant le fief d' « Arclès » ; Fran- 
çois Mallet et Gabriel Le Beauvoysien, t sieur Drubecet 
de Combrey », tenant le fief de Culey-le-Patry; Jacob 
d'Acqueville, éc, s"" de Saulcey, tenant le fief Halbout 
assis à Cesny, à cause de sa femme, etc. Verge de Fon- 
tenay : Jean Marguerie, éc, héritier par bénéfice 
d'inventaire du sieur de Sorteval, son père ; d*"* Mari» 
Angier, veuve de Jacques Malherbe, éc, s'* du Bouillon. 
A Esson, vavassorie Auvrey, contenant 30 acres, sujette 
en 10 sols,4 chapons, 40 œufs par an et une brebis de bre- 
biage de 3 ans en 3 ans, puiné, noble seigneur Louis 
de < Rabodenge «; à Grimbosq, Marguerite de Croi- 
silles , héritière de Pieri'c de Croisilles, éc, son 
père ; à Fresney-le-Vieux, Jacques Baudouin, s' de 
Fresney et Cingal ; à Espins, Pierre Baudouin, sieur 
d' « Ousy » ; Jean Aupois, s*^ d'Espins, etc. A la 
suite, nomination par les hommes présents pour la 
verge de Cesny de Marin Berthelot et Marin Le Nor- 
mant pour faire le service de prévôté; sur le refus 
de nommer un grënetier, il est dit que le service sera 
sur eux banni et adjugé sur le prix de 200 livres, ad- 
jugé à Laurent Ballière à 150 livres, etc. 

E. 156. (Registre.) — Moyen format, 282 feuillets, papier, 
1 pièce, parchemin, annexée. 



1580-*1617. — Pieds, gage-piège et élection de pré- 
vôt de la verge de Fontenay et Verrières, dépendant 
du marquisat de La Motte Harcourt, appartenant 
à Pierre d*Harcourt, chevalier de Tordre du Roi, 
gentilhomme ordinaire de sa chambre , conseiller 
en ses Conseils d'État et privé, capitaine de 50 
hommes d'armes des ordonnances du Roi, marquis de 
Beuvron et de La Motte Harcourt, tenus au bourg du 
Boi&-Halbout^ sous la grande halle dud. Ueu, par 
Alexandre Édouart, écuyer, licencié aux lois, sénéchal 
dud. marquisat, en présence dud. seigneur et de Phi^- 
lippe Aubourg, sieur du Val, procureur, fermier et 



ii 



fl 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'hARCOURT. 



107 



receveur dud. marquisat, de Blanchecappe, procureur 
dnd. seignetir, et de Charlefi Fleury, écuyer, greffier 
ordinaire, le 10 juillet 1617. Guy Gascoing, sergent du 
marquisat, François Delauney, sergent de la forêt ; 
verdiers, etc. — Tenants noblement : Monseigneur et 
dame de Longueville, jouissant du fief de Barneville en 
Auge; Charles de Clinehamps, écuyer, pour son fief 
assis à Donnay ; Charles du Mesnil, procureur du Roi 
à Falaise, pour le fief de Meslay, qui fut à Gabriel de 
La Vallette, éc, sieur de Troismonts; Françoise du 
Breuil, fille et héritière de Pierre du Breuil, écuyer, 
sieur de « Vaucongrin », pour les fiefs de « Beau vais » 
et du Chastelier; Guillaume d'Angerville, écuyer, 
tenant le fief d' « Arclès > ; Jean Marguerye, écuyer, 
tenant le fief du Chastel, assis à Fontenay-le-Tesson ; 
François Mallet et Gabriel de Beauvoisien, tenant le 
fief de Culey-le-Patry; Jacob d'Acqueville, s' du Sau- 
sey, tenant le fief Hallebout, assis à Cesny, etc. — A 
Fontenay-rAbbaye, tënement aux Mesnils, sujet en 24 
boisseaux d'orge, mesure ancienne de Caen, 7 sols, 3 
chapons, comparence aux pieds et gage-pièges, reliefs, 
treizièmes , service de prévôté et autres devoirs sei- 
gneuriaux, dont sont aînés Gabriel Mesnil, prêtre, 
Léonard et Guillaume Mesnil, frères; François Mal- 
herbe, sieur du Bouillon, procureur général du Roi au 
bailliage et siège présidial de Caen, pour lui et Marie 
Anger, sa mère, veuve du sieur du Bouillon et héri- 
tière en partie de Michel, son père, pour une pièce de 
terre sise à S*-Martin de Fontenay, en la délie des 
Courtes pièces; le s' de Fonteney Desobeaux; Louis de 
Sacquainville. — F* 30. Pieds de la verge de Clécy 
(1617): Gilles Le Hériey, prêtre, etc. — F»84. Grim- 
bosq : Alexandre de Croisilles, fils de feu Pierre, écu- 
yer, représentant Guillaume de Brieux, écuyer; 
Jacques du Breuil, sieur de Beauvais, etc. — F* 148. 
Barhery : Robert de Claey, éc. Etc. — Annexée, 
1 pièce, parchemin, ancienne couverture: amendes 
des exploits et dommages faits en la forêt de Cin- 
glais appartenant au Roi et à « Monseigneur » [le duc 
d*Alençon] en lavicomté de S'-Sylvain et Le Thuit, 
taxées par Pierre Le Brunet, éc, lieutenant en lad. 
vicomte du maître des eaux et forêts au duché 
d'Atençon, du 18 juillet 1579 au pénultième septembre 
1580. 

E. 157. (Cahier.) — Moyen format, ^ feuillets, papier. 

1618. — Semblables pieds pour la verge de Fonte- 
nay. Certificats de Guy Gascoing, sergent ordinaire 
au marquisat de La Motte Harcourt, du 10 juin, por- 



tant qu'il a publié, à l'issue des grandes messes parois- 
siales de S*-Marlin de Fontenay et Clécy, la tenue des 
pieds, termes au 2 juillet, à 7 heures du matin, au bourg 
du Bois-Halbout. — Tenants : Jean Mesnil, fils Pierre; 
Pierre Le Danois, fils Jean; Fratiçois xM al herbe, sieur 
du Bouillon, procureur général du Roi au bailliasre et 
siège présidial de Caen; Pierre Lebec, écuyer, fils 
Gilles ; Henri de Bourgueville ; la fille mineure de 
Geffray Graindorge ; Jean Baillhnche, etc. 

B. 158. (Registre.) — Moyen format, 200 feuillets, papier. 

1 pièce, parcfaemin. annexée. 

167S-1620. — Semblables pieds du marquisat de l^a 
Motte Harcourt, appartenant à Pierre d'Harcourt, tenus 
par Guillaume Edouard, lieutenant du sénéchal, en 
1620. — Tenants par aumône : le prieur de S*-Jacqn^ 
et S^-Christophe du Bots-Halbout (vacant par le décès 
du dernier possesseur); les abbé et. religieux de S'- 
Etienne de Fontenay, à cause de la situation et fonda- 
tion deTabbaye; les abbé et religieux de Barhery, 
tenants de douze acres de terre au bois des Souches ; 
les abbé et religieux du Val; le prieur de S^-Nicolas 
de Buron ; les curés de Cesny, Grimbosq, Meslay, et 
S'-Martin de Sallen ; tenants noblement: M. et M^* de 
Longueville, jouissant du fief de Barneville ei^ Auge; 
Charles de Glinchamps, écuyer, pour son fief assis à 
Donnay; Charles du Mesnil, écuyer, procureur du Roi 
à Falaise, pour le fief de Meslay qui fut à Gabriel de La 
Vallette ; Jacob d'Acqueville, sieur de Sausay, tenant 
le fief Halleboult assis à Cesny, etc. Verge d'Ësson, 
vavassorie Auvray, dont sont aînés Christophe Brière, 
Noël Brière, Jean Brière, fils de Pierre, Jean Eudes et 
Gilles Guéroult, contenant 30 acres, sujette en 10 sols 
tournois de rente à la S^-Michel, 4 chapons 4 deniers à 
Noël et 40 œufs à Pâques, de rente, et une brebis de bre- 
biage de 3 ans en 3 ans; Raoul Brière, curé d'Ësson; 
à Barhery, les tenants du champ du Bosc, contenant 
3 acres, sujets eu 12 boisseaux d'orge, mesure ancienne, 
et 2 poules ; Robert de Ciacy, écuyer, procureur du 
Roi en la vicomte de S*-Sylvain, pourl acre du tène- 
ment aux Rossignols, etc. — Annexée, 1 pièce, parche- 
min, ayant servi de couverture : amendes delà vicomte 
de S^-Sylvain et Le Thuit pour le fait des forêts, taxées 
par « Aignen Douessy >», éc.» lieutenant du maître des 
eaux-et-foréts du duché d'Alençon en lad. vicomte, sur 
les exploits baillés par les gardes de la forêt de Cin- 
glais (1573). 



SÉRIE E. - TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HARCOURl. 



109 



1628, pour GMlonoe de Matignon, dame et marquise de 
Beuvron et de La Motte Harcourt, sa veuve, pour elle 
et François et Odet d'Harcourt, ses enfants, héritiers 
du défunt, tenus par Guillaume Edouard, sénéchal, en 
présence de Charles Fleury, écuyer, grefQer ordinaire, 
et Rouiland Jouenne, procureur receveur dud. marqui- 
sat. — Girard Le Souldier, curé de Grimbosq; M. et 
M™* de Longueville, pour le fief de Barneville en Auge; 
les tenants des fiefs de Barenion au comté de Mortain 
etde Manelot en Auge; Charles de Clinchamps, écu- 
yer, sieur de Donnay, pour son fief assis à Donnay; 
Charles du Mesnil, écuyer, procureur du Roi en la 
vicomte de Falaise, pour son fief sis à Meslay qui fut à 
Gabriel de La Valette, écuyer, sieur de Troismonts ; 
Jean Le Fauconnier, trésorier au bureau des finances 
de Caen, pour le fief du Ghastel assis à Fontenay-le- 
Tesson ; Charles de Sarcilly, écuyer, sieur de Mont- 
gaultier, au droit de François Mallet et Gabriel Le 
Beauvaisien tenant le fief de Culey-le-Patry , etc. — 
Pierre Dodeman, éc, s' de Fresney-le-Vieux; les héri- 
tiers de Louis de Seran, éc, s' de S^-Lou; Jacques 
Aubourg, sieur de « Boisjehan », etc. — Annexés, 2 
parchemins ayant servi de couverture : bail à ferme 
devant les tabellions de Gacé par Jean Le Conte, s'' et 
baron de Villiers, capitaine et gouverneur de Gacé et 
Chaumont. établissant pour Jean Roussel, curédeChau- 
mont, à Jacques Besnard, receveur de Chaumont, 
Denis Coullon et Jean Verderie, de lad. paroisse, du 
trait de dîme du Chemin dépendant de ladime de lad. 
paroisse (1574); aveu (mutilé) à Le Hérissé, prieur de 
Fresney-le-Pnceux, par Mathieu Poret (1628). 

E. 163. (Registre.) — Moyen format, 138 feuillets, papier, 

recouvert d'un parchemin. 

166S-16S0. — Semblables pieds du marquisat de La 
Motte Harcourt pour les verges de Fontenay-VAbbaye, 
Fontenay-le-Tesson, Verrières, Clécy, Esson, Grimbosq, 
Barbery, Cesny, Fresney-le-Vieux, Espins, etc., apparte- 
nant à Gillonne de Matignon, dame et marquise de Beu- 
vron etde La Motte Harcourt, veuvede Pierre d'Harcourt, 
tenus aubourgdu Bois-Halbout, lieu ordinaire à tenir la 
juridictiondud. marquisat,età Grimbosq, parGuillaume 
Edouard, écuyer, s' de Vaulx, sénéchal, en présence de 
Charles Fleury, écuyer, greffier ordinaire, et de Roui- 
land Jouenne, procureur receveuret fermier dudit mar- 
quisat, sous les grandes halles dud. lieu (1630). Tenants 
noblement : Gabriel de Clinchamps, fils et héritier de 
Charles de Clinchamps, écuyer, sieur de Donnay, pour 
le fièf assis à Donnay; Charles du MesniL écuyer, pro- 



cureur du Roi en la vicomte de Falaise, pour son fief 
assis à Meslay; d^""^ Françoise du Breuil, héritière de 
Pierre du Breuil, écuyer, sieur de « Vaucongrin », pour 
ses fiefs de Beauvais et du Chastelier; Philippe de 
Quéron, s' de S*-Vigor, pour le fief d' t Arclès » qui 
fut à Guillaume d'Angerville, sieur d' « Arclès » ; Jean 
Le Fauconnier, trésorier au bureau des finance» de 
Caen, représentant Jean Marguerie, écuyer, sieur de 
Sorteval, pour le fief du Chastelier, assis à Fontenay- 
le-Tesson ; Olivier Mallet, conseiller au parlement de 
Rouen, au lieu de Charles de Sarcilly, écuyer, sieur de 
Montgautier, pour le fief de Culey-le-Patry, à présent 
le sieur deDrubec ; Jacob d'Acqueville, sieur du Sausay , 
pour le flef Hallehout, à cause de sa femme, etc. — 
Guillaume Fortin, s' de Fierville ; Henri de Bourgue- 
ville; Jacques de Martinbosc,éc.,s' de Fonteines;Isaac 
Dodeman, éc, s''du Parc; Girard LeSouldier, curé de 
Grimbosq, etc. — Recouvert d'acte de procédure en 
extraordinaire de bailliage à Falaise pour religieuse 
personne M* Gabriel Desbuaz, créancier (1561, v. s.). 

E. 164. (Registre.) — Moyen format, 202 feuillets, papier, 
2 pièces annexées, parchemin. 

16S1-16S4. — Semblables pieds du marquisat de 
La Motte Harcourt pour les verges de Fontenay-le- 
Tesson, Verrières, Clécy, Esson, Barbery, Grimbosq, 
Fresney-le-Vieux, Ëspins et Cesny, appartenant à lad. 
Gillonne de Matignon, veuve de Pierre d'Harcourt, te- 
nus en 1632 par Jacques de Martinbosc, écuyer, lieute- 
nant du sénéchal dud. marquisat, en présence de 
Charles Fleury, greffier ordinaire dud. marquisat, ci- 
devant greffier commis du bailli de Caen en la vicomte 
de Falaise, et de Philippe Aubourg, sieur du Val, pro- 
cureur stipulant et recevant pour lad. dame, et Fran- 
çois Potier, écuyer, sieur de La Rivière (?), procureur 
de lad. dame et agent de ses afTaires. — Sergent du 
marquisat, Guy Gascoing; sergent de la forêt, Pierre 
de Rocquancourt le jeune ; verdiers et gardes de la 
forêt, Jacques Fleury, écuyer, Pierre Le Chandelier, 
Jean Fouchault et Valentin Pengny ; verdiers et gardes 
pour les marchands, Maurice Decourt et Pierre Guille- 
bert. — Autres pieds dud. marquisat appartenant à 
François d*Harcourt, chevalier, et à ses cohéritiers en 
la succession de Pierre. d'Harcourt, leur père, et à 
dame Gillonne de Matignon, sa veuve, par usufruit, 
tenus par Guillaume Edouard, écuyer, sénéchal, en 
présence de Charles Fleury, greffier, etc. : en 1634 
Denis Le Roy, curé de Cesny; Thomas Rousselin, 
prieur du Bois-Halbout ; Michel des Rotours, à cause 



iio ARCHIVES DU 

de Françoise du Breuil, sa femme, pour le fief du 

4 

Chaslelier ; Jacques de Loucelles, écuyer, à cause de 
Suzanne Le Danois, sa femme; Alexandre de Croisilles, 
écuyer, etc. — Apprécies: chapon, poule, œufs, bé- 
casse, brebis, livre de poivre, journée de harnais, journée 
d'août, etc. — Annexés, pièce de procédure aux pieds 
de meuble de la vicomte de Falaise, tenus par Jacques 
Desbuaz, écuyer, vicomte de Falaise, entre Henri Au- 
inont, al. Osmont, et Jean Brunet, concernant la saisie 
des biens dud. Aumont pour vente et livrement de 
^rand nombre de bois assis en la vicomte de S*-Sylvain 
(1551), et fragment de rôle d'amendes (1582), ayant 
servi de couvertures. 

E. 165. (Registre.) — Moyen format. 216 feuillets, papier. 

16SS. — Semblables pieds du marquisat de La 
Motte Harcourt tenus par Jacques de Martinbose, 
écuyer, sieur de Fontaine, avocat et lieutenant du 
sénéchal dud. marquisat, en présence dé Charles Fleu- 
ry, greffier ordinaire, et d'Adrien de La Haye, procu- 
reur receveur. — Charles de La Fosse, écuyer, sieur 
de 6^-Martin et de Halleboult ; Jacques Aubourg, sieur 
de « Boisjan » ; Jacques Dodeman, écuyer, sieur de La 
Mare : s'il n'a pas fait d'autres acquêts d'héritages 
mouvants du marquisat que ceux mentionnés aux 
pieds du 19 janvier précédent ; Isaae Dodeman, écuver, 
sieur du Parc; Jean de Séran, éc; Girard et Etienne 
Dodeman, etc. 

E. 166. (Registre.) — Moyen format, 242 feuillete, papier. 



1686. — Semblables pieds du marquisat de La Motte 
Harcourt tenus par Jacques de Martinbose, écuyer, 
avocat et lieutenant du sénéchal dud. marquisat, 
assisté de'Charles Fleury, greffier ordinaire. — Char- 
les de La Fosse, écuyer, s' de S*-Martin, poursuivi en 
blâme de l'aveu qu'il a rendu, vers François d'Har- 
court, chevalier, et ses cohéritiers aud. n^arquisat, 
stipulés par Adrien de La Haye, leur procureur rece- 
veur ; Jacques Aubourg, sieur de Boisjean, même 
poursuite ; Thomas de Sarcilly, écuyer, sieur de Bru- 
court, demande du seigneur en condamnation aux 
dépens du retardement, faute par lui d'avoir signé la 
charge de garantie qu'il a prise pour Thomas de La 
Fontaine ; Etienne Dodeman, écuyer, sieur des Jardins, 
poursuivi en blâme d'aveu de 5 vergées de terre par lui 
acquises de Jacques Buisson; Girard Dodeman, écu- 
yer, sieur de Bossy, poursuivi en blâme d'aveu, ayant 
appelé en garantie Pierre Le Normand, écuyer, sieur 



CALVADOS. 

de « Rogefort », celui-ci doit l'amende du défaut des 
derniers pieds ; Pierre Le Normand, écuyer, sieur de 
Rochefort, sur un prétendu contrat d'échange par lui 
fait avec Charles de La Fosse, écuyer, etc. ; Jacques 
Dodeman, éc, sieur de La Mare ; Philippe de Croisîl- 
les, écs'de La Couidraye: Isabeau de CHinchamps, 
etc. 

E. 167. (Registre.) — Moyen format, 51â feuillets, dont 3- 

parchemin . 

16S0-1640. — Semblables pieds du marquisat de La 
Motte Harcourt, de 1637 à 1640, tenus par Guillaume 
Ëdouart, avocat pour le Roi à Falaise, éc. , sieur de 
Vaux, sénéchal dud. marquisat, et Jacques de Martim- 
bosc, lieutenant, assistés de Charles Fleury, greffier, 
Samuel de Launey et François Buisson, sergent, etc., 
pris pour greffiers. — 1637. Charles de La Fosse, 
poursuivi en blâme et réformation de l'aveu par lui 
baillé , concernant partie du tènement Bourdon ; Jac- 
ques Bonté, prieur et grand vicaire de l'abbaye de 
Hambie et prieur de S'-Nicolas de Buron, élu prévôt en 
la verge de Cesny ;... (blanc), curé de Thorigny et de 
la chapelle S*-Georges, etc. — 1638. Charles Baudouin, 
écuyer, sieur d'Espins; Guillaume de Prépetit; Jean 
Le Gardeur, éc, s"^ de La Vallée ; Girard Dodeman, 
écuyer, sieur de Bossy, opposant à la vente qui fut faite 
d'une levée à lui appartenant pour rentes du tènement 
des € Crosillaulx ».— 1639. Jacques Patry, éc, sieur de 
Villerey ; Isaac Dodeman, s"^ du Parc ; Michel Osmont, 
bourgeois de Caen : demande de condamnation de^ 
frais de la poursuite faite pour parvenir à l'aveu par 
lui présenté aux derniers pieds ; Thomas Rousselin, 
prieur du Bois-Halbout ; Jean Mallet, éc, s^ de Drubec ; 
Jean Le Neuf, s*" de Vaux; Alexandre de Croisilles ; 
Pierre Sohier, époux de Marguerite de Gahaindry, etc. 
— 1640. Guillaume Fortin, sieur de Fiervîlle ; Fi*an- 
çois Malerbe, sieur du Bouillon ; Paul Le Jeune, écu- 
yer; Jean Planquette ; les héritiers de Jacques de 
Loucelles, éc. ; Pierre Le Danois, tabellion ; Jean Bail- 
lehache ; Robert de Clacy, écuyer; Louis « Desbuas », 
éc; Robert du Breuil, baron de Blangy, élu verdier 
pour la verge de Grimbosq, etc. — F* 507. Extrait des 
noms et surnoms des hommes et vassaux tenants da 
marquisat de La Motte Harcourt, appelés au gage- 
piège tenu le l" juin 1630 par led. Guillaume Ëdouart ; 
copie délivrée en 1640. 

E. 168. (Registre.) — - Moyen format, 501 feuillets, papier. 
1640-1662. — Semblables pieds du marquisat de 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUGBÉ D'HARCOURT. 



111 



La Motte Harcourt tenus par Alexandre Edouard, séné- 
chai, David Sigaard, écuyer, sieur du Désert, baîllî de 
Thury, sénéchal, Jacques dé Marlinbosc, lieutenant, 
Charles de La Fosse, écuyer, avoi^at, tenant la juridic- 
tion dud. marquisat pour l'absence du sénéchal et de 
son lieutenant, etc. — 1ti4l. Charles de La Fosse, 
chevalier, sieur de S^-Ma?r(in. poursuivi en blàraed'aveu, 
etc. ^ 1642. Jacques Boissard, sieur de La Gresiliière; 
Aulne d'Anisy, civilement séparée de biens d*avec Guil- 
laume Ëssillard ; led. de La Fosse, opposant contre 
l'adjudication d'une levée d'avoine ayant « escreu » 
sur une pièce de terre faisant partie du tènement de 
La Viardière ; Madeleine Aupois; Guillaume de Lou- 
celles, curé de St-Martin de Fontenay ; Denis Le Roy, 
curé de Cesny, etc. — 1643. Guillaume Maurey, 
procureur receveur. Guillaume Regnaud, prieur de 
Buron; Pierre Baudouin, éc, s' de Tournebu, etc. — 
1644. Tenants noblement par aumône, Thomas Rousse- 
lin, prieur du Bois-Halbout, le chapelain de la cha- 
pelle S'-Georges, les abbé et religieux de Barbery, de 
St-Étienne de Fontenay, du Vai-Richer, Jacques Bonté, 
prieur et grand vicaire de l'abbaye de Hambie et prieur 
de St-Nicolas de Buron, Denis Le Roy, curé de Gesny- 
en-*Cinglai8, les curés de Grimbosq, Meslay, S'-Martin 
deSallen; tenants noblement: M.etM^'' de Longueville, 
jouissant du fief de fiarneville en Auge ; Gabriel de 
Clinchamps^ sieur de J>onnay, pour son fief assis à 
Donnay ; Charles du Mesnil, écuyjsr, procureur du Roi 
en la vicomte de Falaise, pour le fief assis à Meslay ; 
Michel des Rotours, à cause de Françoise du Breuil, sa 
femme, héritière de Pierre du Breuil, écuyer, sieur de 
« VaucoDgrin *, pour son fief de Beauvais et du Chas- 
tellier ; Jean de Margnerye, pour le fief du Chastel, 
assis à Fontenay-le-Tes8on et S'-Martin; Guillaume de 
Cairon, s' de S*-Vigor, pour le fief d'Arclais, qui fut à 
Guillaume d'Angerville, écuyer, s' d'Arclais ; Charles 
de La Fosse, écuyer, s'' de St-Marlin, pour le fief Hal- 
boQt assis à Cesny-en-Cinglais, etc. 

E. 169. (Registre.) — Moyen format, 348 feuillets, dont 2 par- 
chemin . 

' 1650-looâ. — Semblables pieds du marquisat de 
La Motte Harcourt (en 1653 pour Odet d'Harcourt, 
comte de Groisy, marquis de Thury et de La Motte 
Harcourt, gouverneur de Falaise en 1662 pour Louis 
d'Harcourt, marquis de Thury et de La Motte Harcourt, 
à cause de sa femme, capitaine lieutenant des chevau- 
légers de la Reine, gouverneur de Falaise), tenus par 
David Signard, écuyer, s' du Désert, bailli de Thury, 



sénéchal, Charles de Bellenger, écuyer,'S'' de La Crette, 
avocat et procureur fiscal au bailliage de Thury, séné- 
chal, en présence de Pierre Potier, sieur de Vaulx, 
procureur du marquisat, de Pierre Brion, Jean Salles, 
tabellions royaux, greffiers, etc. — 1652.. Déclaration 
d'Anne Dodeman, fille de Guy, veuve de Nicolas Adam, 
qu'elle n'est sujette ni ses enfants de porter le nom et 
qualité d'alnéa du tènement ou aînesse de La Viardière, 
etc. ; obéissance de Charles de Bellestoille de payer la 
rente d'héritages que son père a vendus au seigneur, 
conformément à la transaction faite; mise en cause de 
Charles de La Fosse, écuyer, sieur de S'-Martin, au 
droit de Marc d'Aubourg, écuyer, sieur de Boisjean, de 
Guillaume de Tournebu, écuyer, tuteur des enfants 
dud. de Boisjean; tènement de la « Forfaicteure i>, le 
seigneur envoyé en possession d'héritages usurpés jpar 
Richard Aubourg ; Nicolas de Cauville ; Denis Le Roy, 
curé de Cesny, n'ayant pas fait la déclaration à laquelle 
il était soumis, condamné en 18 sols 1 denier d'amende, 
et à y satisfaire dans quinzaine, sous peine de pareille 
amende, etc. * 

E. 170. (Rostre.)— Moyen format, $97 feuittets, 
1 pièce intercalée, papier. 

166S-1677. — Semblables pieds du marquisat de 
La Motte Harcourt, appartenant à Louis d'Harcourt à 
cause de sa femme, etc. , tenus par Charles de Bellen- 
ger, écuyer, sieur de La Crette, avocat, procureur fis- 
cal, Guillaume de Malfillastre, sieur de Fontaines, bailli- 
vicomtal de Thury, Guillaume Pigeon, sieur de S^- 
Georges, sénéchal, en présence de Jean Salles, 
tabellion, greffier ordinaire, etc. — 1663. Charles de 
Clinchamps, écuyer, sieur de Donnay, représenté par 
Gervaise, avocat, s'estsoumis apporter aveu au prochain 
gage-piège; les héritiers François Mallerbe, écuyer, 
conseiller au parlement de Rouen, excusés par Nicolas 
de Vimard ; verge de Glécy, Jean de Cordey, écuyer ; 
verge de Grimbosq, le s' de « Garselle », excusé par 
maladie; à Barbery, le s^ de a Blancape >, docteur, 
excusé ; à Ëeson, M. de Rabedange, excusé ; à Cesny, 
le s"^ de Beaumesnil ; Guillaume de Brossard, écuyer, 
sujet à bailler aveu ; les héritiers du s*" de Moncarville, 
sujets au relief, etc. — 1677. Tenants noblement: 
Charles h Decorches >, écuyer, s'" de S**-Croix, à pré- 
sent le sieurdeLaBretonnière ; le sieur des Fontaines, 
pour la chapelle S^-Georges ; les abbé et religieux de 
Barbery et de Fontenay ; le prieur de Buron ; les abbé 
et religieux du Val-Richer ; Pierre Thibault, curé de 
Cesny ; les curés de Grimboeq et de Meslay ; M. de Lon- 



112 ARCHIVES 

gueville^ jouissant du fief de Barneville; M""* de Valhé- 
bert et ses enfants^ pour la terre de Donnay, sujette en 
30 sous de rente et 1 chapon ; Tanneguy du Mesnil, 
écuyer, sieur et patron de Meslay et de S'-Germain ; 
Nicolas de Marguerie, écuyer, sieur de Bretteville, 
pour son fief du Ch^tel sis à Fontenay; Guillaume 
Quéron, sieur d*Arclais, pour le fief qui fut à Guil- 
laume d'Angerville ; Henri Mallet, sieur de Valsemé, 
pour Guley-le-Patry ; fief Halbout, sis à Cesny et 
Glécy, etc. Les héritiers de René de Rabodenge, che- 
valier, seigneur d'Esson ; la d*"" de Sagy ; le s' de 
Langevinière ; Jean Planquette, tabellion ; les héri- 
tiers du baron de Curcy, etc. — F** 184. Pieds du mar- 
quisat de Thury pour la fiefîerme de Croisilles, tenus 
par Guillaume de Malfilastre, sieur de Fontaines, 
bailli-vicomtal de Thury et sénéchal de lad. seigneurie 
(1668). 

E. 171. (Registre.) — Moyen format, 308 feuillets, papier : 2 piè- 
ces, parchemin, ayant servi de couverture, annexées. 

1678-1694. — Semblables pieds du marquisat de La 
Motte Harcourt — 1678. Verge de Cesny, vavassorie 
de Bossy, sujette en 30 boisseaux d'avoine blanche, 10 
boisseaux d'orge, 2 boisseaux de froment, mesure de 
Thury, dont est alaé Pierre de Cordouan, écuyer, 
sieur de Sagy; Gilles-Daniel Le Forestier, éc, s*^ de 
Langevinière ; Anne Dodeman, femme du s*" de Sagy; 
Jacques de Brossard, écuyer; le prieur du Bois-Hal- 
bout, au droit de l'abbé du Val ; Philippe de Margue- 
rit, éc, s' du « Bu » ; la dame de Beaumesnil ; Jean 
Baudouin, éc, s' de Fresné; — tènement Gallard, doit 
6 boisseaux de froment, ii boisseaux d'avoine, IS pou- 
les, 120 œufs, 38 sols: Guillaume Aupoix, écuyer, 
sieur du Manoir, etc. — 1679. Barnabe Du Laurens, 
prieur du Bois-Halbout ; Pierre Thibault, curé de Cesny ; 
les tenants noblement condamnés en 3 années de leurs 
rentes en argent ou quittances et chacun en S sols 
d'amende, aux dépens des soumissions, satisferont à 
peine de 5 sols d'amende ; Nicolas de Marguerie, s' de 
« Breteville » ; Jean de Corday, éc, s*" du Poncel ; le 
trésor de Clécy ; Jacques de Calbrie, lieutenant en 
vicomte à Vassy ; Jean-Baptiste de Tournebu, éc. ; 
Madeleine de Palry, veuve du comte de Franquetot ; 
François Trolerel, conseiller en Ëlection à Falaise; 
Gilles Daniel Le Foreslier, éc, s"" de Langevinière, 
etc. — 1680. Le curé de S'-Jean de Caen. — 1694. Les 
représentants François de Clinchamps, marquis de 
Bellegarde ; M. de Longueville, jouissant de la terre de 
c Varaville » en Auge ; François de « Crouaissille », 



hV CALVADOS. 

éc, sieur de Caumont, à cause de son fief noble « des 
Fresnéé et des Guilberdière • , assis paroisse de Cau- 
ville ; le s^ de Valhébert, à cause de sa terre de Don- 
nay; Jacques de « Bal haches », au droit du s*" de 
Bretheville, pourle iiefdu Chastel, assis à Fontenay 
l'Abbaye; le sieur de Nerval, au droit de Jessé Pié- 
doux ; Jacques du Chastel, curé de Clécy, et les prêtres 
et obitiers ; Gervais Trolley, notaire; la comtesse de 
Franquetot ; le s' de Hottot, au droit du s' d'Armon- 
ville ; Louis Le Sueur, s' des Longchamps ; Joseph de 

_ 

Bellemare, chevalier, seigneur de Valhébert, à cause de 
son épouse, représentant le s' de Blauchecape ; le s' de 
Neufville ; Jean du Rozel, éc, sieur de Caigny ; Joseph 
Pottier, docteur en médecine ; les abbé et religieux du 
Val ; Jacques de MalUllastre, vicomte de S*-Pierre, etc. 

£. in. (Registre.) — Grand format, 241 feuillets, 16 pièces 

annexées, papier. 



189S-1707. — Semblables pieds du marquisat de La 
Motte Harcourt tenus par Guillaume Le Pigeon, sieur 
de S^-Georges, avocat en bailliage à Thury, exerçant 
la charge de sénéchal pour l'absence du bailli de 
Thury ; Pierre Héroult, bailli de Thury, sénéchal, etc. 
— 1696. Verge de Clécy, vavassorie de « Camdepie », 
Jacques du Chastel, curé de Clécy, et les obitiers, con- 
damnés en l'amende ordinaire ; verge de Grimbosq, 
Louis Le Sueur, sieur des Longchamps; verge de 
Cesny, lad''*^^» du Mesnil, fille de feu de M. de a Bau- 
mesnil » ; Catherine Dodeman, épouse de M. du Pont; 
Jean Baudouin, écuyer, sieur de Fresney tl Gingal, con- 
damné en 18 sols 1 denier d'amende, faute d'avoir 
rendu aveu ou représenté l'ancien, et permis de saisir; 
les tenants de La Londe, condamnés en l'amende ordi- 
naire ; même condamnation contre Pierre de Cordouen, 
écuyer, sieur de Sagy, pour ses maisons de La Forge- 
rie, etc — 1699. Les puînés de la vavassorie de Lessey 
a S^-Benin, faisant défaut, condamnés de remettre leurs 
déclarations dans quinzaine, à peine pour chacun de 
18 sols 1 denier d'amende ; M'^^® du Mesnil ; PierreCor- 
douen, éc,s^deSagy ; Pierre et Jacques de « Belles- 
touelle », etc — Cahiers incomplets, sans date. 

E. 173. (Registre.) — Moyen format, 172 feuillets, 14 pièces 

annexées, papier. 

16»8*1709. — Semblables pieds, de 1700 à 1709, du 
marquisat de La Motte Harcourt, appartenant à Henri 
d'Harcourt, chevalier, marquis de Thury et autres ter- 
res et seigneuries, tenus par Pierre Héroult, avocat au 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HARCOURT. 



113 



siège présidial de Caen, bailli-vicomtal de la haute- 
justice de Thury, sénéchal, Nicolas Cauvin, ëieur 
d'HarmonvilIe, bailli et sénéchal, Alexandre-Ravend 
Le Pigeon, avocat au bailliage et siège d'Harcourt, 
sénéchal des seigneuries dud. duché, etc. — 1700. 
Tenants noblement : < les sieurs pocédant le prieuré 
du Bois-Halbout », les abbé et religieux de Barbery et 
de Fontenay, les curés de Grimbosq et Meslay ; M. de 
Longueville, ou autre à son droit, possédant la terre 
de Varaville en Auge ; Le Vaillant, avocat au parle- 
ment de Paris, pour le fief noble des Fresnaye et des 
GuilberdRh*es, assis paroisse de Cauville, à la repré- 
sentation de François de Croisilles» écuyer, sieur de 
Caumont ; les représentants de Tanneguy du Mesnil, 
écuyer, seigneur et patron de Meslay, pour le fief dud. 
lieu ; Jacques de Baillehache, au droit du s' de Brette- 
ville-Sourdeyal, pour lefief du^hastelySis à Fontenay- 
TAbbaye ; Guillaumede Quéron, écuyer, sieur d'Arclais, 
pour le fief de Guillaume d'Angerville, etc. Julien 
Pellefresne, curé de S^-^Martin de Fontenay ; le s' de 
Nerval; Charles de Quéron, éc, s^^d'Arclais ; Jacques 
du Chastel, curé de Clécy ; Denis Hébert, s'' de La Val- 
lée ; Jacques de Brossard, éc, sieur du Pont ; Gaspard 
Gorge, sieur de La Vallée; Jean du Rosel, ^c, s' de 
Gagny ; Nicolas Cauvin, sieur d'Harmonville ; M. de 
Valhébert, etc. — 1709. Vérification du « termement » 
desdL pieds, par Henry Goubiliet, homme et tenant, 
issues des messes paroissiales de Cesny-en-Cinglais et 
de Grimbosq; appel des hommes et tenants: tènement 
aux Danois, verge de St-Martin de Fontenay, (Charles 
de Montigny , à cause de Marie des Roziers, excusé par 
Penon, docteur en médecine, son neveu ; Guillaume 
Pierre, s^" des Closets, bourgeois de Caen ; vavasso- 
rie Cantepie, Denis Hébert, s' de La Vallée ; Jacques 
du Chastel, curé de Clécy ; tènement du Champ du 
Bois, Charles Guilbert, au droit du s' de Valhébert, et 
Charles Docaigne, condamnés au paiement de 3 années 
d'arrérages de rentes dues ; vavassorie de La Vandie, 
les représentants feu Jacques Quentin, s' de La Van* 
die, etc. Parmi les pièces annexées, arrêt du Conseil 
d'État, concernant la suppression de la charge de 
grand arpenteur de France^ dont était pourvu le s' de 
La Trousse, et ordonnant que ceux qui fout la fonc- 
tion d'arpenteur seront tenus de représenter leurs let* 
très de provisions, etc. (6 nov. 1698) ; attache d'André 
Jubert de Bouviile, marquis de Bizy, intendant d'Alen- 
çon (17 décembre 1698). Placards ayant servi de cou- 
vertures. 



Calvados. — - Série £. 



E. 174. (Registre.) — Grand format, 278 feuillets, papier. 

* 
1710-1716. — Semblables pieds du marquisat de 

La Motte Harcourt, aL La Motte Cesny, membre du 
duché d'Harcourt, et de ses extensions à S^-Martin, S*- 
André de Fontenay, Grimbosq, Barbery, Fresney-le- 
Vienx, Ëspins, Donnay, Esson, St-Benin, Clécy, S^- 
Harc-d'Ouilly, etc. , appartenant à Henri d'Harcourt, duc 
dud. duché^ pair et maréchal de France, chevalier du 
S^-Esprit, capitaine d'unedes compagnies des gardes du 
corps du Roi,lieutenant général de la Haute-Normandie, 
gouverneur des ville et citadelle de Tournay et du 
Vieux Palais de Rouen, etc., tenus par Urbain Fauvel, 
A' de Fresney, lieutenant dud. duché et sénéchal, 
Alexandre-Raven Le Pigeon, avocat postulant aud. 
duché, pour l'absence du bailli sénéchal, Olivier Bos- 
cher, avocat fiscal aud. duché, pour l'absence du bailli 
sénéchal, en présence de Philippe Gabaille, intendant 
du duc, Gaspard Le Secq, receveur, Marc Broquet^ 
greffier, etc. — 1710. Verge de Clécy, aînesse ou 
vavassorie de « Laffilleresse », puînés, Charles de 
Quairon, éc, s' d'Arclais, Gabriel Hébert, s"* de Lar* 
drilly, fils Michel, exempt de la maréchaussée ; l'aîné 
et les puînés condamnés payer !29 années d'arrérages 
de rentes dues; verge de Grimbosq, Jean-François de 
Franquetot, chevalier, seigneur et marquis de Coigny, 
Villerey, etc., héritier de défunte Madeleine Palry, son 
aïeule, seule fille et héritière de Jacques Patry, che- 
valier, seigneur de Villerey, à cause de fieffe faite en 
1532 par Jacques d'Harcourt, chevalier, seigneur de 
ce marquisat, à Roland Patry, seigneur de Villerey ; 
Pierre Cottard, chevalier, seigneur de Hottot, à cause 
de Catherine du Breuil, son épouse, représentant Jean 
du Breuil, chevalier, seigneur et patron de Lingèvres, 
condamné au paiement de 29 années d'arrérages ; 
François Jeanne, fils Guillaume, bourgeois de Gaen, 
par acquêt de Thomas de S^-Marie, éc, s*" de Gar- 
salles May, fils de feu Guillaumef, lui à cause de défunte 
Marthe de Sarcilly, son épouse, fille de Thomas^ éc, 
s' de Bricourt ; les héritiers de Pierre Postel, fils Ni- 
colas, docteur en médecine à Caen ; verge d'Esson : les 
héritiers deXouis-Gédéon Grimoult, écuyer, s*" d'Esson, 
représentant les seigneurs de Rabodanges et de Grand- 
cey ; les héritiers de François Le Neuf, s' de Neuville, 
élu à Falaise, fils d'Olivier; Catherine-Angélique de 
Cordouen, fille des s' et d^'^* de Sagy, au droit de Jean 
du Rozel, éc, s' de Cagny, adjudicataire des biens de 
la fllle de Charles de La Fosse, éc. , s' de S^-Martin ; le 
s' de LaSallerie; Tanneguy-François Dodeman, éc, 

15 



114 ARCHIVES 

s' de S** Marie Placy, à cause de lad. de Cordouen, son 
épouse; François du Mesnil, éc., s** de Beaumesnil ; 
Joseph de Bellemare, chevalier, seigneur de Valhébert, 
comme ayant épousé Adrienne-Ravenne de Morel, 
fille du feu baron de Garcy, lui ayant épousé la fille et 
seule héritière de Pierre de Blanchecape, docteur aux 
droits de l'Université de Gaen; Henri Baudouin, éc, 
s' de Fresney Cingal, fils et héritier de Jean Baudouin, 
s' de Fresney ; Louise Auvrey, veuve de Gilles-Daniel 
Le Forestier, éc, ar de Langevinière, fille de fou Louis 
Auvrey, éc, s' de Mainteville, et d'Elisabeth de La 
Fosse, fille Charles, sf de S^-Martin, etc. — 1712. An- 
toine-François Hae, éc, f de Lairondel ; Jacques 
Bacon, s' de Précourt, au droit de François Chouet, s' 
de Vauaiorel, son beau-père; les héritiers Louis Le 
Coq, élu à Caen ; Chazot, trésorier au bureau des 
finances de Caen ; Jacques du Châlei, curé de Ciécy, 
par donation faite à l'église dud. lieu par feu Pierre 
Trenchant, prêtre; Pierre Lonvet, s' de Preylandes; 
Louîs-Mathieu Le Trésor, éc, s' de La Roque ; Henri- 
Auguste Aupoix, éc, s' de St-Aubert, époux de Fran^» 
çoise de Cordouen, fille du s' de Sagy ; Michel Radnlph, 
éc.,s^deLa Sellerie» à cause de sa femme, fille de 
Guillaume Jouenne, éc, s^ de S^-Pierre, lui à cause de 
son épouse héritière du s' du Manoir Aupoix, etc. 

E. 175. (Registre.) — Grand format, 944feaUletop papier. 

1718-1722. — Semblables pieds du marquisat de La 
Motte Cesny et de ses extensions dans les paroisses de 
S'-André et S^-Martin de Fontenay, Grimbosq, Bar* 
bery, Fresney-le-Vieux, Espins, Donnay, Esson, S*- 
Benin, Glécy, St-Marc d'Ouilly et autres lieux, appar- 
tenant au due d'Harcourt, tenus, en 1718, en l'auditoire 
dnd. duché, par Aiexandre-Raven Le Pigeon, avocat 
postulant aud. duché, pour l'absence du bailli sénéchal, 
en présence de (iaspard Le Secq, receveur de la cour 
usage du duché, et de Jacques Le Petit, greffier ordi- 
naire. — 1718. Verge deSt-Martin et S'-André-de-Fon- 
tenay: Marguerite Granger, veuve de Jacques Goujart, 
au droit de Julien Pelfresne, ci-devant curé de S^- 
liartin ; les héritiers du ^ du fiosc Le Coq, élu à Caen ; 
Claude Piédoue, fille de feu Philippe, éc, s' de Nerval, 
veuve du vicomte de Bayeux ; les héritiers Louis Le 
Danois, s'deGruchy, représentant Louis de Loucelles, 
eâ-devant curé de S^-Martin ; Jean Lancelin, curé de 
S*>-Hartin. ^trgt de Ciécy et de S*-Maro d'Onilly, 
nomination faite par les hommes et tenants de Gilles 
Champin comme prévôt. Verge de Grimbosq, Jacques 
Le Sueur, fils François^ et Gilles Chastel, à cause de sa 



DU CALVADOS. 

femme, fille de feu Pierre Le Sueur, frère dud. Jacques» 
Verge de Barbery, exempte du service de prévôté et 
de grènetier. Verges de S'^-Benin, Esson et Donnay, 
exemptes de prévôté. Grande vevjge de Cesny, nomina- 
tion par les hommes et vassaux des héritiers et repré- 
sentants de Charles Gervaise et André Gervaize, pour 
faire le service de prévôté', et, pour grènetier, de Pierre 
Berthelot ; tous les hommes, vassaux et tenants dadit 
marquisat, condamnés à payer 29 années de rentes 
dues, avec diverses obligations, et défenses de chasser, 
tirer, ni pécher dans toute retendue dud. duché, 
etc. • 

E. 176. (Registre.) — Grand format, 198 feuilleU. papier. 

172t-1729; — Semblables pieds, gage-pièges, élections 
de prévôts, grènetiers et receveurs du marquisat de La. 
Motte Cesny et de ses extensions^ appartenant au doc 
d'Hareourt, tenus : en 1728 par Jacques Hérouit, s^ 
d'Hérouville, bailli et sénéchal, en présence de Jean* 
Baptiste du Vey, écuyer, procureur fiscal, Gaspard Le 
Secq, receveur delacour etusagedad.daehéfJacquesLe 
Petit, greffier ordinaire ; en 1724 par Jeaa- Baptiste du 
Vey,éc.,s'deCattmont, procureurfiseal, pour Tabsenee 
du bailli sénéchal ; en 1728 par Olivier Boseber, avocat 
fiscal du bailliage dud. duché, en présence de Charles 
Harivel, greffier ordinaire, et de Jean-Baptiste Le Sou« 
dier, s' de S^-Blaise, élu aux Ëleclions de Vire et Gondé, 
procureur général de la cour et usage dud. duché et pai* 
rie, etc. 1723. Jacques de Baillehache, éc., s' du Hamei 
Beaumont, par acquêt de Nicolas de Marguerie, éc., 
s*^ de Qreteville Sorteval, tenant le fief du Chàtel i S^- 
Martin de Fontenay, à cause de quoi il est sujet payer 
par an rente seigneuriale de 78 boisseaux de froment, 
ancienne mesure de Caen ; Gabriel de Cordey, ée., au 
droit par acquêt du fils aine de Charles de Cayroa, 
éc, représentant le s' d'Angerville ; les héritiers de 
Gervais Trolley, notaire ; Jean-Jacques de Tournebu, 
éc. ; le seigneur de Coigny ; François Gefifroy, contrô- 
leur général des postes, courriers et relais des provin- 
ces de Normandie et de Bretagne, par acquêt de 
Clément de La Rivière, éc., s*" de Meuvaines, lui à 
cause de son épouse, fille du s' de Valhébert, etc. — 
1729. Qaude Pelfresne, bourgeois de Caen; Anne de 
^iédonx ; Jean Lancelin, curé de S^-Martin ; Louia- 
François Trolley, sieur de Montvaux, fils 4e Gervàie 
Trolley, notaire; Guillaume Sohier» bourgeoisde Caen; 
Jean-François de Franquetot» marquis de Coigny ; les 
abbé et religieux de Barbery ; le curé d'Espins^ à cause 
de la donation faite à lad. église par feu Pierre Le Roy, 
curé dud. lieu, etc. 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



116 



E. 177. (Registre.) — Ucifen format, 192 feuillets, % pièce» 

interoaléea. papier. 

17(7. — Pieds et élections de prévôts et grèneliers 
receveurs de la seigneurie et verge de Cesoy, dépen- 
dant du marquisat de La Motte, membre du duché et 
pairie d'Harcourt, appartenant à Anne-Pierre, dnc- 
d'Harcourt, pair de France, eomte de Ullebonne, 
garde de l'Oriflamme^ lieutenant général des armées, 
gooTerneur général de la province de Normandie et y 
commandant pour le Roi, tenus en Tauditoire du bail- 
liage d'Harcourt par Jean-Baptiste Berthaolt, avocat 
postulant aud. bailliage, pour Tabsence du bailli séné- 
chal, assisté de Louis-François Le Harivel, greffier. — 
VavasBorie de Bossi, tenants, le s^ de Brossard ; les curé, 
prêtres et clercs de Gesny, par donation de Pierre Bus- 
nel, fils Guy; François-Alexis de Brossard, écuyer, fils 
Jacques» héritier de Jean-Jacques de Brossard, prêtre, 
son oncle ; Jacques de Bellétoile ; tènement Morin, led. 
de Brossard, par acquêt de Catherine-Angélique de 
Cordouen, Tune des filles de Pierre de Courdouen, 
sieur de Sagy, lui au droit de Jean du Rosel, écuyer, 
sieur de Gagny, adjudicataire par décret des biens 
d'Elisabeth de La Fosse, veuve de Louis Auvrey, écuyer, 
sieur de Martainville, fille de Charles de La Fosse, 
écuyer, sieur de Saint-Martin ; les prieur et religieux 
de Tabbaye du Vul, représentant Pierre Grosos, s' de 
La Chapelle, et le s' du Bur St-Pavin ; tènement qui fut 
à M® Jacques de Martimbosq, écuyer, et auparavant à 
Pierre Le Normand, éenyer, sieur de Rochefort, les frères 
Bertbelot par fieffé du s' du Rosel, adjudicataire par 
décret des biens de Charles de La Fosse ; tènement qui 
fut aux Gervaise sis à Gesny au dallage des Beauque- 
tins, Louis Gorges Bois-Baron, les héritiers Louis 
Gorges La Prairie et Jean-Baptiste Dorey, par acquêt 
dudit Gorges La Prairie, lui au droit du s*" de Valhébert 
à cause de sa femme^ héritiôre du s' de Blancheeappe, 
etc. Tenants nûment et sans rentes; M. du Vaugroult, 
seigneur de Meslay, représentant Pomposne du Mesnil^ 
éeuyer, s*" de .Meslay, i cause de Tacquèt fait par Char- 
les Dumesnil, éeuyer, s' de Meslay, de Pierre Le Nor- 
mand, écuyer, etc. — Sur un feuillet de garde, table 
des tènements. 

E. 178. (Registre.) — Grand fbrmat, 111 fduillets, papier. 

1774*178i. -^ Pieds et élections de prév6ts, rece- 
Teurs et grènetîers de la seigneurie de Grimbosq, dé- 
pendant du marquisat de La Motte, membre du duché 



et pairie d*Harcourt, appartenant à Anne-Pierre, puis 
François-Henri d'Harcourt, tenus ; en 1774 par Jean- 
Baptiste Berthault, avocat postulant au bailliage et 
sénéchaussée d*Harcourt, pour l'absence du sénéchal ; 
en 1784 par Jacques-François-Simon Le Bart, baîlli- 
vicorotal, maire et juge de police civil et criminel du 
bailliage du duché et pairie d'Hareourt, assisté de Noël 
Hastaîn, greffier, présence de Jacques-Simon Boscher, 
avocat, procureur et receveur dud. duché. — 1774. 
Vavassorie qui fut aux Boissel, les héritiers Julien 
Maiserey LaTaucelle; tènement qui fut aux Andrés, au 
hameau Hue, « Rique », acquéreur du comte de Cour- 
tomer, représentant le seigneur de Coigny ; tènement 
des Gantières, « Rîcque », représentant le comte 'de 
Juigné, époux de M*"* de Courtomer, par acquêt des sei 
gneurs de Goigny et de Villerey; tènement aux Viviens, 
Exupère Pagny, et son frère, héritiers de Pagny, onré 
d'Acqueville, leur frère ; tènement qui fut à Guillaume 
de Brienx, Guillaume et Jacques Gécire, et Jean Potel, 
par acquêt de Guillaume Pelfresne, fils Guillaume, 
sieur de La Brosse, bourgeois de Caen, lui par fieffé de 
la dame de Franquetot, elle au droit et par décret de 
Nicolas Pag^i La Yerronne, lui au droit du s' de Groi- 
silles, écuyer, sieur « Daugi » ; tènement ou fieffé qui 
fvit à Martin Le Sueur, appelle le Tieux château, vieux 
manoir, grand et grêle vivier et la cuisine, François 
Jouanne, fils Philippe, héritier de Gilles Jouanne, 
curé de Grimbosq, son oncle ; fief du four banal de 
Grimbosq, sis près l'église, led. Jouanne, bourgeois de 
Caen, héritier dud. curé, aequéreur de Thomas de S^*- 
Marie, écuyer, s' de Garcelle, et de Charles-Joseph Le 
Sueur, ehanoine de Vendes, etc. Tenants nûment et 
sans rentes : Pierre Dumesnil, fils Antoine, bourgeois 
de Caen, par fieffé du seigneur en 1690 ; Jean Poisson, 
marchand libraire à Caen, ayant épousé Marguerite 
Godey. Verge et seigneurie de Barbery : tènement de 
la Fosse Vie, possédé par Charles Roberge, acquéreur 
de Madeleine Le Normand, veuve de Charles Docai- 
gne; tènement Thorel, possédé parles abbé et reli- 
gieux de Ôarbery ; tènement du Clos aux Rossignols, 
près la forêt, tenants les héritiers de François Sau- 
grain, s' du Val, huissier au bureau des finances à 
Caen, représentant Aumont de Panthou; tènement 
aux Galloits ou Goulets, hameau de Faverole, possédé 
par Jacques Granderie, fils Jacques, lui par fieffé de... 
(blanc) Malherbe, écuyer, héritier de Louis de Malherbe, 
éenyer, lui au droit de Michel Le Galois, etc. 



116 



ARCHIVES DU CALVADOS. 



E. 179. (Registre.) — Grand format, 123 feuilleta, papier. 

1(72-1687. -— Pieds et gage-plëges de la seigneurie 
de La Mousse, apparlenant au marquis de Thury, tenus : 
en 1672 par Guillaume de Malûllastre, s' de Fontaine, 
bailli-vicomtal de la haute-justice de Thury, sénéchal 
de lad. seigneurie (en marge : <c Nota que c'est le 1*'' 
gage-piège où La Mousse a été séparée d'avec S*-Rémy 
et S*-Omer, étant par cy devant avec legd. S*-Rémy et 
La Mousse > ) ; en 1678 par Guillaume Pigeon, s' de 
S^-Georges, avocat aux bailliages de Falaise et Thury, 
sénéchal; en 1680 par Pierre Héroult, lieutenant 
général au bailliage, sénéchal ; en 1682^ par Pierre 
Héroult, bailli -vicomtal de Thury, sénéchal de lad. 
sieurie, etc. — 1673. La veuve Baptiste de Croisilles, 
écuyer, s' du Sausay, et la veuve Nicolas de Croisilles, 
écuyer, s' de La « Mosse », le s' de Russy à cause de 
sa femme, celle-ci au droit de Jacques de Marlinbosq, 
écuyer, el led. de Martinbosq au droit de Gilles de 
Croisilles, écuyer, s' de Mutrécy, pour 14 acres de 
terre el maisons sis à La a Mosse >), doivent 14 sols 4 
deniers et 3i rais d'avoine ; Pierre Le Dain, s^ de La 
Boissaye, au droit du s' de La « Mosse >, pour le pré 
du Sausay, a dit que le pré lui avait été vendu en 
exemption de rente, baillera aveu dans le mois, à 
peine de 10 sols d'amende; mention de reconnaissance 
en 1659 par Nicolas de Croisilles, éc, s' de La «Mosse > ; 
Louis et Pierre du Vay, éc. ; la dame de « Monquar- 
ville » ; Jacques de Croisilles, éc, fils Nicolas, éc, s' 
de La « Mosse » ; le s' de S*-Clair Brossard, pour une 
vergée au dellage de Champ Fleury ; Robert de Croi- 
silles, éc, s' du lieu ; Charles de Chennevierre, écu- 
yer, s' de La Guerdière, à cause de sa femme, repré- 
sentant le s' de La Serverie Le Neuf, pour une acre de 
terre «. es carrières » et 3 vergées c es querrières ». — 
Nominations de prévôts par les hommes et tenants : en 

1672, Pierre Le Dain, sieur de La « Boissée >; en 

1673, les héritiers de Pierre Halbout ; en 1675, Raulin 
Hubert et la veuve et héritiers de Guillaume Hubert; 
en 1676, Jacques de Russy, écuyer, sieur du lieu, etc. 

Ë. 180. (Registre.) — Grand format, 184 feuille'ts, 1 pièce 

intercalée, papier. 

1688-1719. — Semblables pieds de la seigneurie et 
bourgeoisie de La Mousse, tenus : en 1688 par Pierre 
Héroult, bailli de Thury, sénéchal de lad. seigneurie, 
en présence de Jean Canel, sergent à Thury, pris pour 
greffier, et de Charles Boscher. procureur dud. sei- 



gneur ; en 1694 par Pierre Héroult, s' de Brémont, 
avocat, sénéchal de lad. sieurie pour l'absence de l'or- 
dinaire ; en 1695 par Guillaume Le Pigeon, s' de S'- 
Georges, avocat à Thury, sénéchal de lad. seigneurie 
pour Tabsence de l'ordinaire, en présence de Tanneiçuy 
Broquet, s>'de La Fresnée, pris pour grefBer; en 1702 
par Pierre Héroult, bailli-vicorotal de la haute-justice 
d'Harcourt, sénéchal de lad. seigneurie ; en 1705 par 
Nicolas Cauvin, s' d'Harmonviile, licencié aux lois, 
bailli-vicomtal, maire et juge politique du duché d'Har- 
court et sénéchaldes seigneuries du maréchal duc d'Har* 
court ; en 1707 par Urbain Fauvel, s' de Fresney, avor 
cat au bailliage et siège présidial de Caen, lieutenant 
du bailli dud. duché pour la vacance du bailli sénéchal 
dud. duché, pour Henri, duc d'Harcourt, chevalier de 
Tordre du St-Esprit, maréchal de France, capitaine 
d'une des compagnies des gardes du corps du Roi et 
gouverneur de la ville et citadelle de Tournay el du 
« Tournecys », et du VieuxTalais de Rouen, lieutenant 
de Roi de la Haute-Normandie ; en 1712 par François 
Delange, bailli et sénéchal, en présence de Marc Bro- 
quet, greffier ordinaire, el de Gaspard Le Secq, rece- 
veur de la cour usage et commis pour la confection du 
terrier dud duché ; en 1713 par Olivier Boscher, avo- 
cat fiscal dud. duché, pour l'absence du bailli sénéchal; 
en 1714 par Alexandre-Raven Le Pigeon, avocat pos- 
tulant au siège dud. duché, pour l'absence du bailli 
sénéchal, etc.- — 1707. François de Croisilles, éc, s' du 
Saulcey, fils et héritier de Baptiste de Croisilles, écu- 
yer ;Tanneguy Broquet La Fresnée, représentant Re- 
lies d'Arlon, lui au droit de Frémont, lui au droit du 
seigneur d'Argougcs, fils de Geneviève de Montchal de 
Montcarville, elle au droit de Jacques de Brossard, éc, 
s*" de S*-Clair ; Jacques de Russy, écuyer, à cause de sa 
mère, héritière de Gilles de Croisilles, éc, s' de Mutré- 
cy ; Jacques de Croisilles, éc, s' de La Mousse ; Pierre 
du Vey, éc, s' de Caumont ; Charles de Brossard, éc 
s" de Ronval ; le curé de La Mousse ; la communauté 
de La Mousse; François de Croisilles, éc, s' de Cau- 
mont, etc. — 1709. Angélique duVey, veuve de Tannc- 
guy Broquet, s' de La Fresnée. — 1710.' Cyprien 
Lemière, curé de La Mousse. — 1714. Renée LeChaste- 
lier, veuve de Jacques-François de Croisilles, éc, fils 
aîné du s' du Saulcey. — 1717. Louis Moreau, intendant 
des biens et afiaires de Mgr. au château dud. duché, 
comme ayant épousé Angélique du Vey, veuve de 
Tanneguy Broquet, s' de La Fresnée, elle au droit de 
Pierre du Vey, éc, s' de Caumont, son père. -^ Î719. 
Louis Berthault, notaire, époux de Marie Mortreux, 
troisième fille et héritière de Pierre Mortreux, etc. — 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



117 



Élections de prévôts par les hommes et tenants : en 
i688,Guy Mullois et Nicolas Voissin, bourgeois de Caen; 
en 1694, la veuve et héritiers de Louis de La Fosse, pré- 
sents par Charles de La Fosse, l'un desd. héritiers ; en 
1695, Pierre de Mortreux ; en 1699, Louis de Croisilles, 
écnyer, sieur de S^-Mathiea ; en 1701, Jean Hubert, fils 
Jacques; en 1702, M. de Russy; en 1704, Nrcolas 
Mulois ; en 1705, les enfants et représentants Nicolas 
Voisin; en 1707, Jean Auvrey, prèfre, représentant Jac- 
ques Guérin; en 1708, Jean Renault; en 1709, Louis 
Jardin ; ordonné la bannie dudit service aux frais de 
Jean Renault, prévôt moderne et sortant de charge, qui 
n'a pas rempli ses fonctions; en 1710, François Fontaine 
et les héritiers de Guy Mulois ; en 1711, les filles de Louis 
de La Fosse ; eu 1712, les héritiers d'Augustin Voisin, 
de Gaen ; en 171^, Robert Guérin, fils Nicolas, et Adam 
Aumont, pour aide; en 1714, Nicolas Mulois, fils Pierre, 
Pierre et Nicolas Mulois, frères, et les héritiers de Guil- 
laume-Jean Mollet, procureur à Falaise, fils Jean ; en 
1715, François de Croisilles, écuyer, sieur du Saulcé; 
en 1716, Louis Moreau;en 1717. ('harles de Brossard, 
éc, s' de Rond val ; en 1718, les héritiers de Pierre et 
Nicolas Hubert, François Bin, et les héritiers Gilles 
Guérin, d'autant qu'ils sont présents, ordonné qu'ils 
se reverliront vers le receveur de lad. seigneurie, pour 
recueillir leurs charges; en 1719, les représentants 
d'Augustin Voisin et de Guillaume Cécille, absents, 
ordonné que la charge leur sera offerte par le prévôt 
moderne ou procureur des hommes et tenants, lequel 
aéra tenu en apporter acte de l'acceptation ou du 
refus, etc. 

E. 181. (Registre.) — Grand format, 188 fenilleUi. papier. 

1720-1788. — Semblables pléds, gage-plèges et 
élections de prévôts grènetiers et. receveurs de la sei- 
gneurie et bourgeoisie de La Mousse, et de son exten* 
sion dans la paroisse de S^'-Omer, appartenant au due 
d*Harcourt, tenus: en 1720, par Alexandre-Raven Le 
Pigeon, avocat au duché d'Harcourt, pour Tabsence du 
bailli sénéchal, en présence de Jacques Le Petit, greffier 
ordinaire ; en 1723, par Jacques Héroult, s' d'Hérou- 
ville, conseiller an bailliage et siège présidial de Caen; 
en 1724y par Jean^Baptistedu Vey, éc., s' de Caumont, 
procureur fiscal dud. duché, pour l'absence des bailli 
et lieutenant sénéchal dud. duché; en 1769, par Jean- 
Baptiste Berthault, avocat postulant an bailliage d'Har^ 
court, pour l'absence du bailli sénéchal, assisté de Louis* 
François Le Harivel, greffier ordinaire, pour Anne- 
Pierrcy due d'Harcoart ; en 1782, par Jacques-Simon 



1 



Boscher, avocat postniant au bailliage du duché et 
pairie d*Harcourt, pour Tabsence du bailli sénéchal, 
assisté de Noël Hastain, sergent» pris pour greffier; en 
I784,par Jacqnes-François-Simon LeBart, bailli-vicom- 

• 

tal,etc. — 1720. Jean Du Clos, curé de La Mousse, tenant 
en aumône et donation du seigneur divers hériiageset 
maisons, en donnera déclaration dans un mois, faute 
de quoi, permis réunir; Lquîs Moreau, intendant des 
biens et afiEaires de Monseigneur, à cause d'Angélique 
du Vey, son épouse, veuve de Tanneguy Broquet, %' de 
La Fresnée, elle au droit de Pierre du Vey, écuyer, s' 
de Gaumont, etc. — 1769. « Madelinne », curé de La 
Mousse, les enfants mineurs de Jacques-Philippe de 
Croisilles, éc, fils de feu Jacques, fils François, s' du 
Saulcey, fils Baptiste; lesd. mineurs dud. s' de Croisil- 
les, fils et unique héritier de Renée du Castellier, elle 
par acquêt de Louis Hélye, éc, s' d'Arlon, lui à cause 
de la c remision » à lui faite par Ajigélique Duvey, 
épouse de Louis Moreau, elle au droit de Pierre Duvey, 
éc, s' de Gaumont, son père, lui au droit du seigneur 
d'Argouge et de la dame de Moolcarville, sa mère. — 
i'élOj Jean « Madelaione i», curé de La Mousse — 1788, 
Jean c Madeleine •, curé de La Mousse; les enfants de 
Jacques- Philippe de Croisilles, écuyer, fils de Jacques, 
fils de François, écuyer, sieur du Saucey, fils de Bap-» 
tiste ; Mollet, conseiller au bailliage de Falaise, au 
droit de Jacques de Croisilles; nomination par les hom- 
mes, vassaux et tenants de lad. seigneurie et bour- 
geoisie de La Mousse, pour faire le service de prévôt 
receveur, de François Hubert et ses frères, pour moitié, 
et le curé de La Mousse pour l'autre ; et vu l'absence 
dud. curé, ordonné que sa nomination lui sera, signi- 
fiée aux risques et périls des vassaux, etc. 

E. 182. (Registre.) — Grand format, 207 feuilleU, jpapier. 

16A0-1671. — Pieds, gage-pièges et élections de 
prévôts des terres et seigneurie du Pont-d'Ouilly, 
dépendant d,u marquisat de Thury, tenus: en 1660 par 
David Sigaard, écuyer, sieur du Désert, bailli-vicomtal 
de Thury, pour le comte de c Croissy »^ marquis dud» 
lieu et seigneurie; eo 1663 par Jean Duvey, éc^, sieur 
duVey, ancien avocat au bailliage delhury, pour l'ab* 
sence du bailli etde son lieutenant ; en 1665 par Adrien 
Gervaize, licencié aux lois, sieur des Bodrelies., lieuter 
nant général du. bailli deThury,en présence d'isaac Ma- 
deline,avooatet greffier ordinaire à Thury ; en 1668 pan 
Guillaume de Malfilastre, s' de Fontaine, bailli de Thu- 
ry, en présence des héritiers de Micl^l Hellix^ ferjniçr 
receveur de lad, Aieurie, et de David Le Conte, ci-de-» 



lis ARCHIVES 

Tant sergent royal, pris pour grefDer et adjoint, pour 
lé comtesse de Groisy, marquise de Thury,etc. — 1660. 
Grande verge du Pont d'Onilly : tènement ou aînesse 
GoHin Normand, sujet en 43 i>oisseaux d'avoîne^mesore 
de Falaise, 2 sols 4 deniers en argent, 1 chapon et 
demi, 1 poule 3/4, 40 œufs, 4 deniers et maille, Pierre 
Normand, prêtre, Michel Trnfaut^ Julien Normand, 
prêtre, ete. ; Jacques Gbesnot (pour i merc »>, un fier à 
cheval); Pierre Le Dain, éc, sieur de La Boesee; le 
euré de S*-Christophe ; verge de Vendcuvre, aînesse de 
Cauville, etc. — 1668. Tènement ou aînesse Jenin Le 
Pebvre, sujette en 70 boisseaux d'avoine, mesure de 
Falaise, 7 sols 6 deniers en argent, 7 poules, 70 œufs, 
7 deniers, pour la c suîtte » de lad. volaille ; Gabriel 
Sorel, s' de Beauchamps ; le sieur de Martigny, à pré- 
sent Jean et Jacques Le Bœuf. — 1671. Tènement 
CoIIin Goujard, à Pferrefitte, Marc de Pierrefitte, 
écuyer, s' du lieu ; aînesse S*-Ghrîstophe, Alexandre 
de Vaux, s' des Acres; verge de Vendœuvre, aînesse de 
Oauville, sujette en 30 sols en argent, 20 chapons et 
2 poules, de 3 ans en 3 ans, 6 brebis de brebiage, 15 
œufs par chaque chapon et, 2 deniers, et, par poule, 10 
œufs 1 denier, aîné Louis de Cauville, qui a consenti 
au gage-piège de 1670 être exécuté partout, puînés, 
Pierre de Cauville, les hoirs d'Antoine de Cauville, 
Louis de Cauville aîné, représentant Marin des Vaux, 
etc. 



E. 183. (Registre.) -- Grand format, 250 feuillets, papier, 2 
piôces, parchemin, 8 plécçs, papier, annexées. 

1481-1679. — Semblables pieds, gage-pièges et 
élections de prévôts des terre et seigneurie du Pont 
d*Ouilly dépendant du marquisat de Thury, depuis 
1672, appartenant au marquis de Thury, tenus : en 1672 
par Guillaume de Malfilastre, sieur de Fontaine, bailli- 
vicomtal de Thury, sénéchal ; en 1674 par Jacques de 
Groisilles, écuyer, avocat, lieutenant du bailli de 
Thury; en 1679 par Pierre Héronlt, avocat au siège 
présidial de Gaen, lieutenant généra! au bailliage de 
Thury, sénéchal, présence de Jean Madeline, greffier 
à Thury et de lad. seigneurie du Pont d'Ouiify, et de 
David Le Gonte, procureur receveur. — Nominations de 
prévôts par les hommes et tenants. En 1672, grande 
verge du Pont d'Ouilly, les héritiers de Gabriel Ta- 
herré, Jean Bisson, héritier à cause de sa femme de 
Louis Fauchon, Nicolas Le Bœuf, et Pierre Lair, et les 
veuve et héritiers Louis Supemant ; verge de Yen- 
deuvre, Louis de Vaux, s* de La Valaisierre, etc. ; en 
1673, Jacques Descourt, d'office, sur refus des vassaux 



DD CALVADOS. 

de la grande verge ; Jean et Thomas Messière, frères, 
pour la verge de Vendeuvre ; ordre aax vassaux 
domictliésde suivra la banalité des moulins do Pont 
d'Oniliy sous peine de 10 livres d'amende^ sur plainte 
de Charles Prodhomme, meunier aux monlins du Pont 
d'Ouilly ; en 1674, verge de Vendeuvre, Robert Ribard 
et les hoirs Jacques Adam ; verge de La Converie, Ga- 
briel Sorel, 8*^ de Beauchamps, iief Pinot, Thomas et 
Nicolas Roney, avecbrdre àMaissière» prévôt moderne, 
de rendre compte de la gestion dans la huitaine ; 
en 1679, grande verge dn Pont d'Ouilly, les héritiers 
Pierre Ribard et divers; Oef Pinot, les héritiers de 
Gharies Maisière ; sur plainte dn meunier des moulins 
du Pont d'Ooilly, que les tenants sont obligés de suivre 
le ban du moulin, et n'y satisfont, ordre conforme à 
peine de eonAscation des grains, pains et farines, et, 
pour les non « reseans >>, d'enlever leurs grains de 
dessus la sieurie qu'au préalable ils n'aient payé la 
verte moute, etc. — Fragment d'acte de 1481, concer- 
nant Pierre Le Gonte, prêtre (rente) ; reconnaissance 
devant les tabellions en la vicomte de La Garneille au 
siège de Clécy d'accord, compte et regard entre Geor- 
ges Le Compte, Robert Bysson, ci-devant gardains de 
Jehannet Bysson, et led. Bysson, en présence de Bastimi 
Bysson et Guillaume Bart, eoadjuteurs dvd. Jehannet 
(1576). 



E. 184. (Registre.) — Moven format, ^84 feuillets, dont î par- 
chemin. 



1680-1708. — Semblables pieds, gage-pièges, et 
élections de prévôts des terre et seigneurie du Pont 
d'Ouilly, dépendant du marquisat de Thury, apparte- 
nant au marquis de Thury, puis au duc d'Harcourt, 
tenus : en 1680, par Pierre Héronlt, lieutenant général 
au bailliage de Thury, sénéchal ; en 1696, par Michel 
Trolley, licencié aux lois, avocat, sénéchal, pour l'ab- 
sence du bailli de Thury, en présence de Gabriel Le 
Febvre, tdsellion  Thury, pris pour greffier en 
l'absence de l'ordinaire ; en 1699, par Pierre Héronlt, 
bailli-vicomtal de Thury, sénéchal, etc. ^ 1680. Tène- 
ment Jean Le Bœuf« tenants, lecurédeS^Harc, Michel Le 
Bœuf, etc ; Marc de Pierrefitte, écuyer; Pierre Le Dain, 
s*" de La Boyasée ; Louis de Vanx, sieur de La Valaizière, 
etc. ; délai de 2 mois accordé, sur la remontrance du 
procureur receveor, aux hommes sujets aox réparations 
des moulins banaux, pour mettre en état l'éehise rom- 
pue et emportée par la « desravine des eaux >, les 
hommes sujets à lad. réparation n'ayant voulu la faire, 
quelque avertissement et semonce qu'on leur en ait faits; 



SERIE E. — TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HARCOURT. 



119 



passé ce déUk permis de faire procéder à la banaie 
desd. ouvrages devant le sénéchal. — 1696. Gondam- 
nation^ sur la plainte de Jean Lebrei, meunier aux 
moulins banaux de Pont d'Ouilly, conlrela plupart des 
hommes sujets à la banalité, de suivre ladite banalité 
sous peine de confiscation du blé, fleur et pain ; en 1700, 
même condamnation sous peine de 60 sols d'amende et 
de confiscation des blés et farines; en 1702, permis 
d'arrêter, .pour élre confisqués» les farines et les 
chevaux transportant les grains ailleurs qu'au moulin, 
et ordre que les bsnants faneront tes foins delà prairie 
et seront tenus de curer les bieuX) etc. 

£. 185. (Begistre.) - Grand. fcyrmat, 162 feuilleU, papier. 

1705-1707. — Pieds, gage-pièges et élections de 
prévoies receveuses des nobles fiefs, terres et seigneurie 
du Pont d'Ouilly, appartenant à Henri d*Harcourt, 
duc d'Harcourt, maréchal de France, chevalier des 
ordres du Roi, capitaine d'une compagnie des gardes 
du corps, lieutenant général de la province de Nor- 
mandie, gouverneur du vieux palaisdeRouen^ de la ville 
et citadelle de Tournay et du Tournaisis, tenus en 1705 
par Nicolas Cauvin, bailli haut-justicier d*Harcourt et 
sénéchal dud. lieu, en présence de Tann^uy Broquet, 
grefûer ordinaire. — David Le Comte Le Bourg, au 
droit de Michel Du Puys, curé du Détroit ; Cécile ^t 
Marie Sorel, filles de feu Gabriel Sorel de Beauchamps ; 
François Homo, curé de S^-Marc^ à cause de donations 
faites aux prêtres et clercs dud lieu par Pierre Le Nor- 
mand, prêtre ; Pierre Chauvin, au droit par fieffé de 
Dominique de La Lande, écuyer, s' des Minières; Nico- 
las de La Mare, époux de Marguerite Le Febvre ; Jean 
et Gabriel de Cauville; Jean-Joseph de Mathan, 
écuyer, s' de Pierrefitte en. Cinglais, au droit 
des enfants de Jean-Baptiste, de Pierrefitte, écuyer, 
9Is de Marc de Pierrefitte, écuyer ; les représen- 
tants Jean Bonnemer *, Louis de Vaux, s*^ de Valai- 
zière; Jean-Hyacinthe de Brossard,écuyer, s' des Anges, 
à cause de son épouse, fille de Gasnier; François 
Rozée^ curé de S^-Christophe ; les filles et héritières de 
Gabriel Sorel-Beauchamps, représeptant les s"* de S*- 
Germain, ci-devant seigneurs du Pont d^Ouilly, etc. — 
tî'ief ou verge de La Couverie, à S'-Marc d'Ouilly ; fief 
ou verge Pynott à Ouilly-le-Basset, village de La Bre- 
terie et hameau Hue; Sébastien Gygon, s^ de La Bre- 
terie, lieutenant en la prévôté de Normandie, fils et 
héritier d'Olivier Gygon, avocat, etc. -;• Copie délivrée 
en 1707 par Cabailie, sur Toriginal demeuré aucbarlrier 
d'Harcourt, et remise à Du Vivier, receveur, pour opé; 



rer le recouvrement des rentes seigneuriales, à charge 
de la rapporter à la fin du baiL 

E. 186. ^Registre. ) — Moyen format, 185 feailleto, 1 pièce iâr 

terealée, papier. 

1706-1709. -T- Semblables pieds de la seigneurie du 
Pont d'Ouilly^ fie/s et verges en dépendant, tenus : en 
1706 par Michel Trolley, avocat, sénéchal de lad. sei-. 
gneurie, en présence de Jean -Baptiste Duvey, écuyer, 
avocat À Harcourt, pour l'absence du greffier ordinaire» 
suivant les termementa faits issues des messes de S'-^ 
Marc, S^Gilles, succursale dud. S^-Marc, Ouilly-le-Bas- 
set, S^-Christopfae et Pîerrefitte-en-Cinglais» etc. — 
1706. Julien du Fay, éc, Pierre Bourrienne, Charles 
Turpin, prêtre, et Michel Turpin, avocat, son frère ; 
Jean et David Faudemer, Jacques Gasnier, procureur 
fiscal à Harcourt ; condamnation des hommes sujeits 
à la banalité, de suivre le ban des moulins, sous peine 
de confiscation de leur blé et farine, et en 5 sols 
d'amende par fourche pour les corvées de fanage et 1 
sol 6 deniers chacun pour curage des bieux. — ;1707. 
Louis Le Bain, sieur de Préaux; Jacques lUbard, s** du 
Vivier ; François Omo, curé de S'-Marc. — 1708. Cécile 
et Marie Sorel de Beauchamps, Jean de La Brousse^ 
prêtre, et ses frères, Charles Lolivrel, prêtre, Jean* 
Baptiste de Pierrefitte, écuyer : déclaration de la veuve 
de Jean Le Maigneo, s' du Ronseray , tutrice des enfanta 
d'Abraham de Prépetit, s' de Morieux, son premier 
mari, et d'elle, que ses calants ne possèdent dans la 
grande verge que viron deux acres de terre» qni n'est 
pas suffisant de supporter le service de prévôté auquel 
elle aurait éàé élevée au dernier gage-piège, et soa 
interpellatioflL aux hommes présents de lui donner des 
aides pour lui faciliter Jed. service, auxquelles inier- 
pellationslesd. hommes n'ayant voulu répondre, acti) 
lui a été donpé de leur refus pour se pourvoir de lad« 
élection ainsi qu'elle avisera bien, et ce pendant ordonné 
qu'elle gérera suivant lad. nomination. 

I ' . 

E. 187. (Registre.) — Jéofm fofttat, Sâtt feuillets, 8 pièces in> 

tercalées, papier. 

. 1710*1 71S. — Semblables pieds, gage-pièges et 
élections de prévôts receveurs de Ifi noble terre et 
seigneurie du Pont d'Ouilly, fiefs et verges en déjpen- 
dant, appartenant au maréchal d'Harcourt, tenu$ ; ei^ 
1710. par Michel .Trolley, ancien avocat au bailliage 
du duché d'Harcaurt, pour le déoès du bailli d'Har«^ 
court, jsénéphai, en j^réseDce de Jacques Lç Petit, |;ref|- 




. / 



120 ARCHIVES 

fier au bailliage d'Harcourt, pour le décès du greffier 
ordinaire de lad. seigneurie ; en 1714 par le même, 
requête et présence de Marie Maheult, veuve de Jacques 
Rlbard, s' du Vivier^ fermier des rentes et droits seî- 

• 

gneuriaux de lad. seigneurie, présence de Noël Des- 
mons, ci-devant sergent royal au bailliage de Mortain, 
pris pour greffier pour Tabsence du greffier ordinaire, 
etc. — 1710. S'est présenté Charles Turpin, prêtre, 
professeur de philosophie en l'Université de Caen, 
lequel, ayant appris qu'il a été élu prévôt en la verge 
de Vendeuvre en cette seigneurie, a déclaré agir contre 
les héritiers de Guillaume et Jean Le Febvre, ayant 
pour cet effet led. Turpin représenté une quittance du 
fait de feu David Le Conte, sieur du Bourg, receveur 
des rentes seigneuriales, du 4 avril 1702, portant dé- 
charge dud. Turpin dud. service de prévôté auquel il 
aurait été élu en 1701, soutenant que lesd. héritiers 
doivent gérer en son lieu et place, comme ne justifiant 
aucun acte de service depuis son élection, lesquels ont 
fait obéissance conforme, mais comme ils ne possèdent 
que peu d'héritages dans lad. verge, ils demandent que 
les électeurs aient à leur donner des aides pour gérer 
conjointement avec eux: nomination^ conforme de 
Jacques Bosquet. — 1711. Gabriel Ribard, acquéreur 
du curé du Détroit ; les héritiers Abraham de Prépetit, 
s' de Morieux ; les héritiers Jacques de La Lande, éc, 
représentant le s** de Grignon ; Jean-Hyacinthe de 
firossardjéc. — 1712. Tous les défaillants et ceux qui 
n'ont satisfait aux sentences du précédent gage-piège, 
condamnés en chacun 18 sols et 1 denier d'amende, 
sans préjudice des autres condamnations précédentes, 
qui seront exécutées. — 1713. Jacques Hébert, éc, s' 
de La Maillardière, représentant « le sieur Dorneville »; 
la veuve de Jacques de La Lande, éc, s' de Querville; 
Michel Turpin, avocat ; présentation de Guillaume 
Enguerrand, sieur des Marettes. — 1714. Le curé de 
Fontaine-le-Pin, au droit de Gabrielle Le Conte ; Mar- 
tin Belieau, prêtre; Nicolas Lautour Massardière, etc. 

E. 188. (Registre.) — Grand format, 214 feuilleto, 1 pièce 

intercalée, papier. 

1716-177S. — Semblables pieds, gage-pièges et élec- 
tions de prévôts receveurs grènetiers de la noble terre 
et seigneurie du Pont d'Ouilly, membre du duché 
d'Harcourt, tenus: en 1716 par Alexandre-Raven Le 
Pigeon, avocat postulant au siège dud. duché, pour 
l'absence du bailli sénéchal, en présence de Gaspard 
Le Secq, receveur de la cour usage dud. duché, et de 
Jacques Le Petit, greffier ordinaire; en 1769, par Jean- 



DU (ÎALVADOS. 

Baptiste Berthault, licencié aux lois, avocat postulant 
aud. bailliage, pour l'absence du bailli sénéchal, pour 
Anne-Pierre d'Harcourt, duc d'Harcourt, etc. — 1716. 
Marie-Anne Gasnier, épouse de Jean-Hyacinthe de 
Brossard, éc, s' des Anges, sœur du feu s'd'Orneville; 
François Rozée, curé de S'-Christophe ; Sébastien 
Gigon, s' de La Breterie, lieutenant en la prévôté de 
Normandie ; les hommes et tenants condamnés au paie- 
ment de 29 années des rentes dues, à suivre la banalité 
des moulins, les défaillants en chacun 5 sols pour non 
comparence et en 18 sols 1 denier pour soumissions 
non accomplies, et à bailler leurs aveux dans tin mois 
sous peine de réunion de leurs héritages et maisons à 
la seigneurie, et défenses à toutes personnes de chas- 
ser, tirer, ni pécher dans l'étendue du duché. — 1769. 
Tènement qui fut à Jeanvrin Le Febvre, Antoine-Ga- 
briel Belieau, s' des Douaires, héritiers de Martin 
Belieau, curé de Millesavattes, représentant Jean Ri- 
bard Le Longpré ; les héritiers de Tanneguy Lautour, 
sieur de Surville, par acquêt de Noël Riou, procureur 
à Falaise, et par acquêt dé Jean Dorenlot, lui par 
acquêt de Christophe du Fay, ècuyer, s' de La Sauva- 
gère, au droit des héritiers Le Carpentier ; le s' de S*- 
Cler Brosaard, écuyer, représentant la veuve et héri- 
tiers de Jean-Hyacinthe de Brossard, écuyer, sieur des 
Anges, héritier en une moitié de Jacques Gasnier, s** 
d'Orneville, représentant Le Commandeur ; les héri- 
tiers Michel de Pierrefitte, écuyer, sieur du Bourg ; les 
héritiers François Grusse, notaire ; Grusse, curé de 
Pierrefitte ; Leneveu, curé de S^-Christophe, représen- 
tant Pierre Jou vin, curé dud. lieu, etc. — F* 25. État 
pour faire la recette de la cour usage de la seigneurie 
du Pont d'Ouilly, pour il20 ; sommier de paiements. 

E. 189. (Registre.) — Grand format, 192 feuUlets. papier. 



1774-1784. — Semblables pieds de la seigneurie du 
Pont d'Ouilly, membre du duché et pairie d'Harcourt, 
appartenant à Anne-Pierre, puis François-Henri, ducs 
d'Harcourt, tenus : en 1774 en l'auditoire du bailliage 
d'Harcourt, par Jean-Baptiste Berthault, avocat pos- 
tulant au bailliage et sénéchaussée d'Harcourt, pour 
l'absence du bailli sénéchal ; en 177S par le même, 
pour les seigneuries du Pont d'Ouilly, Clécy, S*-Omer, 
La Mousse, Esson, S^-Martin de Sallen, Grimbosq, 
Croisilles, Hamars et Cesny ; en 1783 par Jacques- Jean- 
Louis Le Secq, lieutenant général au bailliage du du- 
ché et pairie d'Harcourt, et Jean-Jacques-Georges- An- 
toine Hesnard, avocat fiscal du bailliage d'Harcourt, 
sénéchaux dud. duché; en 1784 par Le Bart, bailli-vi- 



r. • 



/ 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



121 



comtal, elo. — 1774. Les héritiers de M* Jacques Gas- 
nier, curé de Montpinçon, 6Is Claude ; le prieur du 
Bois-Halbout, pardonatioQ faite à l'hôpital dud. lieu 
par Charles Lollivret, curé de La Pommeraye ; les 
héritiers Michel de Pierrefitte, éc, s^ du Bourg ; Jean 
Le Saulnier, par 6effe de Claude de Mathan, seigneur 
de Pierrefitte ; le sr du Moûtier Brossard ; Le Neveu, 
curé de S -Christophe» représentant Pierre Jouvin, curé 
de S^-Christophe, etc. — 1784. Antoine-Gabriel Belleau. 
s' des Douaires, héritier de Martin Belleau, curé de 
Mille-Savattes ; le curé de S^*Marc, par donation de 
Pierre Le Normand } Louvet, représentant de Cauville, 
maréchal; Guy-Charles Hue, par acquêt de Du Moû* 
iier Brossard, écuyer, par échange du s' de S^-Clair 
Brossard, écuyer, son frère, représentant les veuve et 
héritiers de Jean-Hyacinthe de Brossard, éc, héritier 
en partie de Jean Gasnier, au droit de Thomas Le Com- 
mandeur ; Philippe Bréard, par Beffe de la veuve René 
Rivière, représentant Jacquea Hébert, écuyer, sieur de 
La Maiilardière, représentant le s' d*Orneville ; Godey, 
curé du Détroit, représentant Joseph de La Brousse. 

E. 190. (Registre.) — Moyen format, 16 feuillets» papier.. 

1618-161S. — c Anciens gag. de Longchamp. » Ex- 
trait, incomplet du commencement, délivré en 1613 
sur le registre des pieds et gage-pièges de lad. sieurie 
par Jean Martin, avocat, sénéchal, instance de Gilles 
Pouquet, adjudicataire du pilage des pommes de lad. 
sieurie, copie coUationnée en 1615 parLeCordier,tabel- 
lion royal en la sergenterie de Préaux, requête de Gil- 
les Patrixe, bourgeois de Caen : ailerons qu'assemblent : 
Charles Revel, contenant 6 acres 1/2 3 quartiers ; Noël 
Giot, contenant 4 acres 1/2 ; Baptiste Vemon^ contenant 
6 acres i/i vergée ; Philippe Poucquet, contenant 6 
acres â quartiers ; aileron qui fut Mallon, contenant tf 
acres 3 quartiers; aileron qu'assemble Hugues Pouc-» 
quel, contenant 5 acres 1/2 ; vavassories: qui fut Mail- 
lochin ; Cosnard, contenant 10 acres, Isaac de Baille- 
hache, s' c des Changouber • ; qui fut Séjourné, conte- 
nant 8 acres; Gilles Poucquet, contenant 16 acres ; 
Pierre Poucquet, contenant 5 acres; qui fut Jean Le 
Gouis, contenant 10 acres ; qui fut Jacques Le Bas, 
contenant 24 acres; qui fut Jean Revel, contenant 20 
acres; Thomas Jacquet, contenant i2 acres; qui fut 
Jean Marie, contenant 14 acres, etc. 

E. Idt . (Registre.) -^ Moyeo format. 907 fentiiets. papier. 

1905-1619.—* Pieds, gage-pièges et élections de pré- 
vols de la terre et seigneurie de Rouvrou, Aubert et 
Calvados. — Série £. 



S^ore, tenus : en 1605, an manoir seigneurial, par 
Robert de Clacy, écuyer, sénéchal, en présence de Mi-» 
chel Couvrechef, fermier de lad. terre et sieurie, et 
d*Ëdouard Marc, tabellion, pris pour adjoint ; en 1618 
par Pierre Booet, lieutenant du sénéchal, en présence 
de Claude d'Achy, tuteur de ses enfants, héritiers en 
partie de J. d'Achy, s' de Serquigny et de Marbeiif; 
en 1619, en présence dud. Claude d'Achy, sieur de 
St-Germain, tuteur, etc. — 1605. Aubert, vavasso- 
rie à la Demoiselle, aîné, Guillaumede S''-Marie, écuyer, 
à cause de sa femme, héritière de Jean Anzeray, 
écuyer, puinés, Jeanne Anzeray, veuve de Richard Le 
Bourgeois, écuyer, sieur de Toumay, Charles Baille- 
hache, Jean de S'-Jean, etc.; tenants ni^ment, Jean et 
Roulland du Prey, écuyers, Jean de Fierville, les héri- 
tiers Michel de St-Jean, Jérôme de Villy, écayer, les 
hoirs Jean Gringoire, etc. ; Rouvrou, les hoirs Etienne 
Dorgiste, écuyer, etc.; St-Jore, Philippe deLaFresnée, 
écuyer, représentant Robert Seigneurie et Charles 
Auber ; vavassorie Péronne, assise à May, aîné Jean de 
La Court, puînés Guillaume de S^*Marie, écuyer, Léon 
et Guillaume de La Fontaine, Jean de Bricon, etc.; 
tenants nûment à Fontenay ; sujets à la rente de La 
Graverie, etc. — F* 64. Ensuit la déclaration de plu- 
sieurs levées croissant sur plusieurs héritages tenus 
desd. sieuries, appartenant à Claude d'Aché, sieur desd. 
sieuries, faites bannir instance de Michel Couvrechef* 
fermier, faute par les tenants d avoir baillé aveu, rendu 
hommage et payé les arrérages des rentes dues, etc. 

E. 192. (Registre.) — Moyen format, 167 feuillets, papier. 

M20-1M8. — Pieds, gages-pièges et élections de 
prévôts delà terre et sieurie de Rouvrou, Aubert et S^- 
Jore, tenus : en 1620 par Robert de Clacy, sénéchal, 
en présence de Claude d'Achy, s' de St-Germain, tu- 
teur de ses enfants, héritiers en partie de Jean d'Achy, 
s' de Serquigny et Marbeaf, et de Charles Du Trou» 
tabellion royal, pris pour greCBer et adjoint, etc. — 
1620. Tous les tenants de la vavassorie à la Damoiseile 
condamnés au paiement de 3 années d'arrérages de 
rentes ; nominations de prévôts. — 1624. Vavassorie À 
la Damoiseile, aîné Pierre de S'^-Marie, écuyer, à cause 
de sa mère, héritière de Jean Anzeray» puînés les héri- 
tiers de Robert Le Bourgeois, éc, s' de Toumay, Char- 
les Baillehache; Baptiste du Pray, éc; le s' de May, 
par acquêt de François de Fierville ; Claude Belin» 
sieur du Parc ; Charles Dieuavttnt ; à Rouvrou, Pierre 
de Rougemont ; à S'-Jore, Jean Planquette, Pierre 
de St*-Marie, etc. ; apprécie du boisseau d'orge, mesure 

16 



122 ARCHIVES DU 

tle Bretterille, à i2i sols, boisseau d'avoine, à ladite me- 
sure, 10 sois, chapoô 10 sols, douzaine d*œufs 2 sols. 
^— 1628. Julien Pellefresne, curé de Pontenay ; Jean 
Flenry, sieur de Besnardière ; Piiilippe de La Fresnéé; 
Isaie Le Bourgteois; Jessé Graindorge, etc. ; chapon 10 
sols, poule 5 sols, couple, de poulets 5 sols, douzaine 
d'œufs âsols, etc. 

£. 193. (Registre.) ~ Moyen format. 317 feuillets, 1 pièce 

aanexée, papier. 

1629-1674. — Pieds, gages-pièges et élections de 
prévôts de la terbe et sieurie de Rouvrou, Aubert et S^- 
Jore, tenus par Robert, al. Gaspard de Clacy, écuyer, 
Isaac Lefèvre, Henri Bunouf, Jacques de Croisilles, 
sieur en partie de Mutrécy, sénéchaux, en présence de 
Simon Chapperon, procureur de Claude d'Achy, sieur 
dé S*-Germain, ou en présence dud. seigneur, et de 
Charles Dutroù, tabellion, Michel Rault, huissier, Denis 
Masson, tabellion, greffiers ou commis, etc. — 1632. 
Plëdsdu fief Aubert : vavassoriè à la Demoiselle, aîné 
Pierre de S'^'-Marie, écuyer, âcause de sa mère, puînés, 
Praûçois Le Roux, sieur de Gonfreville, à cause de sa 
femme, Charles Baillehache, etc.; Jean Le Chevalier, 
sîeur de La Rivière, acquéreur de Baptiste Dupray ; le 
isieur de May, au droit par acquêt du s' de Flerville, 
Isaîe Le Bourgeois, le seigneur de Beuvron, Jessé 
Graindorge, s^ deRochemer, Jacques Dorgitle, s^ de 
Clinchamps, ete. Pieds de Rouvrôu : les héritiers dé 
Guillaume Belin, sieur du Fresne, ceux de Roland Du- 
pray, écuyer, Baptiste Dupray, écuyer, etc. Pieds de 
S*-Jore, etc. —4680. Pieds de la sieurie de Rouvrou 
pour les fiefs et verges de grand Verge, Vendeuvre et 
La Couverie au Pont d'Ouilly. La grand'verge au Pont 
d*Onîlly, Henri Bunouf, avocat, Pierre Normand,- prê- 
tre, Pierre de Lozier, Denis Enguerrand, tabellion ; tô- 
nement qui fût Jean Le Bœuf, le curé de St^Marc ; tè- 
niément qtii fut Jean Désmezières, Thomas d' c Oellen- 
sbii i, écuyer (rayé) ; tenants à' S^^-Christophe ; tètie- 
iftèntqui fut Collin Gonjard, Marc de Pierrefitte, écuyer, 
s<'des Courts ; tènement qui fVil Jean Ch6llet,atnesse St- 
Ghristophe, le sieur de Martigny, acquéreur des Le 
Bœtif ; vergé de Vendeuvre au Pont d'Ouilly, aînesse de 
Caûvilte,* Louis et Pierre de Cauville. La verge dé La 
Couverie, au Pont d*0ai11y. — ^ 1665. Pieds de lasiélirîè 
de Rouvrou pour les fiefs et verges de grandVerge, 
Vendeuvre, Le Jardin, Le Bisson, Le Tourneur et 
« Segris >> en OuiHy^e^Basset t Guitianme Belleau, 
prêtre, Gràindot^e, les hoifs Isaac Belleau, Guillaume 
deGbampûgne,led trésoriers et fabriciens du Mesnil^ 
«Vilman^. — 1674. Noblement tenants, Jacques de 



CALVADOS. 

Morchesne, éc, pour le fief du Bo, François de Guer- 
viile, éc, s' de Rapilly, JeanDodeman, éc, s"* de Pla- 
cy, les héritiers Jacques d'Argouges, pour la terre de 
Bonnœiî et Angôville-la-Seran, Antoine de La Lande, 
éc, s"" du Détroit, pour sa terre du Valcorbet ; Gilles dé 
La Mare, curé du Mesnîl- « Vilman », le s' de La Dù- 
randière, etc. 



E. 194. (Registre.) — Moyen format. 107 feuilleU, 1 pièce 

intercalée.papier. 



1612-1671. — Pieds de la sieurie de S^- Bénin pouir 
la verge de S*-Martin, tenus au manoir sieurial pai" 
Joachim Picard, licencié aux lois, avocat, lieutenant 
du sénéchal de lad. sieurie, en présence d'André de 
La Fosse, tabellion, pris pour adjoint : vavassoriè qui 
fut Raul Guilbert, Jacques et Jean dits Brion, excusés 
par maladie; vavassoriè Vytou, Gilles Du Trou, aî^é, 
par sa mère ; vavassoriè de La Corbiliière, Jean Lé 
tï Beauvoiessen », éc, s^ de S^-Clou, etc. ; pieds pouf* 
la verge de S^-Benin (1612). — Fo 18. Semblables 
pieds de la terre et sieurie de S^-Benin pour le fief, 
terre et sieurie de S^-Martin de Sallen, appartenant à 
Antoine de La Luthumiëre, s' et baron du lieu. Gâte- 
ville, Yvetot, La Haie d'Ectot, Carteret, S*-Benin et 
S'-Martin de Sallen, tenus à S^-Martin, hameau de 
Paugy, devant la maison de Jacques Bryon, par led. 
Picard, sénéchal, en présence d'André de La Fosse, 
tabellion, greffier ordinaire, et de Gilles Barbey, fer- 
mier procureur receveur de lad. terre: vavassoriè de 
La Fosse, Massé Bouderey, fils Geffrey, qui se soumet 
de faire apléger par Jean firion pour son bas fige, 
et a obéi faire et porter le nom d'atné de lad. aînesse» 
en payer les rentes, bailler aveii et faire tous devoirs à 
quoi lad. aînesse est sujette, et condamné aux frais des 
diligences requises pour porter led. nom d'aîné, ladite 
vavassoriè, contenant 3 acres, fait, au terme S^-Denis 
5 sols tournois de cens, au terme S*-Michel 12 bois* 
seaux d'avoine, au terme de Noël 5 gélines et 5 deniers, 
au terme de Pâques 50 'œufs, avec reliefs, treizièmes et 
autres aides coutumières^ etc.(li613). — F^ 22. Sembla- 
bles pieds pour Jean de La Luthûmière, sieur d'Yvetot^ 
Carteret, de lad. sieurie èl de plusieurs autres lieux, 
tenus au manoir seigneurial de S/-Benin par Jacques 
dé Martimbosc, écuyer, licencié aux lois, sieur dé 
Motrécy, avocat, procureur fiscal au bailliage deThury, 
sénécbal de lad. fiiearie» ea présence de Pierre Jardin» 
commis au greffe du bailliage de Thury, pris pour 
greffiet" et adjoint, et de Pierre Atitnoînné, procureur 
fermier dfe lad. sieurie r vavaasàrle'^^qôî fut Raoul Guil- 



/ 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX: MICHE D'HARCOURT. 



123 



bert, contenaot 9 aores de terre, sujette en 5 suis de 
rente au )aar S'*I>enië,*tf poules et 6 deniers à Noël, et 
60 oeofe à Pâques ; iraTassorie « Boit Via », ' ecmlenanl 
18 vergées de ieirrè, sii|ette en 11 sols dé rente, 2 eha- 
pon8« 1 féline, 30œuft et 1 fromage de i deniers; 
vavassorie Vitou, contenant 4 acres de terre, doit à la 
S*-Michei pour porcage et brebiage 4 sols 6 deniers, au 
terme S^-Denis 4 sols -6 deniers, a Noël 4 âfaapons 4 
deniers, et à Pâques 40 œufs ; vavassorie au Riche, su- 
jette en 4 aoU, 4 ebapoos^ 4 deniers et 40 œufs ; vavas- 
sorie Quesnot» eontenant 3 acres de terre, sujette en 12 
boisseaux d'&voiœ, 5 sois, 5 gélines et 50 œufs ; vava»- 
florie de La Corbiniëre, sujette en 40 sols, i ebapon et 
20 œufs : fiarmi les puînés, Lyot Le Brun, eoré de S*- 
Martin de Sallen; Robert* Du Noiend >, éc, s' de Trou- 
ville ; vavassorie Pouqaet, contenant & acres dé terre, 
sujette À 24 boisseaux d*avoiae, 7 sols, 4 gélinea) 4 de- 
niers, 40 œufa, plus pour porcage et brebiage 4 sols 6 
deniers; vavassorie Sebière, les abbé et religieux de Fab- 
baye du Val ; vavassorie de La Croutte Herpin, conte- 
nant 6 vergées, sujette à 6 sols de cens, 2 gélines, 2 de- 
niers et 20 œufs, etc.; nomination par les hommes te- 
nants delad. sieurie de Jean Maiserey, Qls Raulin, et 
Gabriel Frialey, pour faire le service de la prévôté; led. 
Maiserey priei et choisi par le procurear ; vu son ab- 
sence, bannie au rabais du service sur le prix de 50 livres, 
etc. (1022). — F* 36. Semblables pieds pour Marie du 
Poérier, comtesse de Croisy, tenue par Gnillaume de 
Malâllastre, s' de Fontaines, bailli vicomtal de Thury, 
sénéchal de la seigneurie, en présence de Jacques Ber- 
tault, tabellion, greffier : Jacques et Jean Brioa, aînés 
delà vavassorie Boivin; tiîllea Frialay, au droit de 
Pierre Maizeray, fils &aulio ; Robert Julienne, aine de 
lavavaau>rie Ponqnet; Jean Du Trou, fila Maeé, et ses 
frères, aînés de la vavassorie de La Groutte Herpin, etc. 
(1668). — F« 61. Semt>lables pieds de la terre et sei- 
gneurie de St*Benin, appartenant an marquis de Thury, 
pour les verges de S^Benin etS^Martin de Sallen, tenus 
par led. Guillaume de Malfillaslre, bailli de Thury, sé- 
néchal, et Zachéede La Lande, écuyer, licencié aux lois, 
ancien avocat et lieutenant du bailli de Thury pour la 
sénéchaussée dud. lieu (1610-1671) : nomination d'of- 
fice faite par M. de Malfillastre, sûr le refus des hommes 
et tenants de la seigneurie de procéder A l'élection, de 
Jacques Blascher, comme prévôt, etc. 



B. l». (Registre.) —Grand format. 215 feuiUets. papier. 2 
\, paiebemin, et 1 i^éee, papier, annexés. 



leiS-MM.— Semblables pieds, gagcrplèges et élec- 



tions de prévôts de la sieurie de S^-Beninpour la verge 
dud. lieu et celle de S^-Martin de Sallen, appartenant 
au marquis de Thury, tenus au manoir seigneurial par 
Opillaume de Halfillasti*e, licencié aux lois, sieur de 
Fontaine, bailli vicomtal de la haute justice de Thury 
et sénéchal de lad. sieurie, et Guillaume.. Pigeon, s' 
de S^ieorges, avocat en bailliage et vicomte à Falaise, 
en présence de Jaeques Bertault, tiibellion, et Louis 
de La Fosse, pris pour adjoints et greffiers ; élections 
parles hommes présents, pour eux et les absents, 
de divers pour faire le service annuel de prévôté ; 
Etienne Le Harivel, sieur de La Mogizière ; la veuve de 
Gnillaume du Boecq, éc, s' de S^-Pierre; Jean Le 
Neuf, s' du Longpray; Pierre Le HariveU s' de La 
Mare, etc. (1672-1676). — ¥"> H9. Semblables pieds de 
la sieurie de S'-Benin pour la verge de S^-Martin de 
Sallen, tenus par Guillaume Pigeon, licencié aux lois, 
s*" de S^-Georges, avocat en bailliage et vicomte à 
Falaise, en présence de Louis de La Fosse, sergent 
ordinaire au bailliage de Thury, pris pour adjoint et 
greffier ordinaire ; vavassorie Rault Guilbert, sujette 
en ô sols de cens, 6 gélines, 6 deniers, 60 œufs, regard 
de mariage et suivre le ban du moulin ; vavassorie Boi* 
vin, sujette en I i sols de rente, 2 chapons, i géline, 3 
deniers, 30 œufs, 1 fromage de 2 deniers, 1/i porc et 
1/2 brebis « asensés » par Taven à 20 sols par an ; 
tènement du Clos Fouquet, contenant 3 vergées 8 per- 
ches, sujet en 19 deniers, 1 chapon et 10 œufs, les 
tenants Jacques Brion les Vallées, Etienne Le Harivel, 
s^ de La Hogisière, Benoit Maiserey, condamnés au 
paiement de 3 années d'arrérages de lad. rente et à 
bailler aveu ; vavassorie qui fut Jean Auvré, contenant 

3 acres au dellage des Greptes Auvray, sojette en 3 sols 

4 deniers de cens, 2 chapons, S deniers et 20 œufs ; 
tènement de La Grepte Herpin, 2 acres, sujet en 6 sols 
2 deniers de cens, 2pooles, 20 œufs et3 sols, les tenants, 
parmi lesquels le seigneur de Coorvaudon et Charles 
Boscher, s' de La Pommeraye, à cause de sa femme, 
condamnés au paiement de 3 années de lad. rente ; 
aînesse Fnmesson, sujette à 18 deniers de cens, 2 cha- 
pons, 2 deniers et SOœuls, aîné Nicolas Brion, sieur des 
Paroqs ; vavassorie Vittou, sujette en 4 sols 6 deniers de 
eens,4 chapons, 4deniers, 40 œufs et 4 sols 6 deniers de 
porcage et brebiage, etc.; nomination par les hommes 
et tenants d'Etienne Le Harivel, sieur de La Mogisîère, 
comme prévôt (1677); en 1678, Jean Le Neuf, s** do 
Longpray. — Semblables pieds pour les années sui- 
vantes. «— 2 feuilleta, parchemin, ayant servi de couver- 
ture : succession de François d'Harcourt, baronnie de 
Meanil-Bne ; citation de Iraité de marii^e de Robert 



124 ARCHIVES 

Grente, s' de Villerville, et Steyè-[ootte] d'Harcoui*t 
(1670), etc. 

B. 196. (Registre.) — Grand format, 967 feuillets, papier. 

17M-1784. — Pieds, gage-pièges et élections de 
prév6t8 du Ûef, terre et seigneurie de S*-Benia et de 
son extension en la paroisse de S*-Martin de Sallen, 
membre du duché d'Hareourt, tenus par Pierre Héroult« 
Nicolas Gauvin, s' d'Harmonvilte, sénéchaux, Urbain 
Fanvel, sieur de Fresney,Heutenant général aux sièges 
du duché d'Hareourt, sénéchal, François Delange, s^de 
Buronnière, bailli sénéchal, Olivier Boscher, avocat 
fiscal, ÂlexandreJlaven Le Pigeon, avocat postulant, 
Jacques Héroult, s' d'Hérouville, bailli-vicomtal, Jean- 
Baptiste BerthauU, avocat postulant, Jacques Le Hari- 
vel, sieur de Vignebey, avocat postulant, Jacques- 
Michel Le Harivel Darville, avocat postulant au bail- 
liage du duché et pairie d'Hareourt, Jacques-François- 
Simon Le Bart, bailli-vicomtal, sénéchaux, assistés 
de Charles Boscher, sieur de La Pommeraye, Gaspard 
Le Secq, Jacques-Simon Boscher, procureurs rece- 
veurs, Tanneguy Broquet, sieur de La Fresnée, Marc 
Broquet, Jacques Le Petit, Charles Le Harivel, Louis- 
François Le Harivel, Noël Hastain, greffiers. — 1700. 
Vavassories : RaultGnilbert, contenant 9 acres, sujette 
en 5 sois de cens, 6 gélines, 6 deniers, 60 œufs, regard: 
de mariage et autres « sujétions » de la seigneurie : 
Jacques Blascher, s' du Clos^ Gilles Maiseray, etc. ; 
Boivin, contenant 18 vergées, assise à Paugy, sujette 
en 12 sols de cens à la S^-Denis, 2 chapons, 1 géline à 
Noël, 3 deniersi, 30 œufs à Pâques, 1 fromage de 2 
deniers à la SWean, demi porc et demi brebis de 2 
ans en 2 ans au mois de février, « assenséez » la brebis 
30 sols et le porc 10 sols : Nicolas Brion,s' des Parcqs; 
Nicolas Berteaume,s' de La Vallée^ Etienne Le Harivel, 
s' de La Mogisière ; de La Corbinière, les héritiers du 
s' du Longpré Harivel ; de La Crette Herpin ; le sei- 
gneur de Gourvaudon ; Charles Boscher, s' de La Pom- 
meraye ; Pouquet, de 14 vergées, à Paugy, sujette en 
16 rais 1/2 d'avoine, mesure ancienne deTfaury, 3 sols 
6 déniera de cens, 3 poules, 3 deniers et 30 œufs ; au 
Riche, de 3 vergées, sise à la Fosse, sujette en 2 sols de 
cens» 2 chapons, 2 deniers, 20 œufs, et 2 sols de « por- 
quage » au mois de février : les héritiers Charles Le 
Harivel, s' du Longpré ; Pierre Le Harivel, s' des Jar- 
dins ; les abbé et religieux de Tabbaye du Val ; Vilou : 
Guillaume du Bosq, éc, s' des Longchamps ; les s" de 
S*- Pierre du Bosq, éc, etc. -^ 1784. Philippe Brion, 
g' des Parcs, HIs Jacques ; led. Le Bart, bailli d'Har- 



DU CALVADOS: 

court ; le curé de S^-Benin, pour la vergée où est bÂti 
le presbytère ; Louis-Guillaume Routtier, huissier ; la 
marquise de Longaunay, héritière de la marquise de 
c Sebville » ; Charles Boscher, file Thomas-Odet Bos* 
cher, s^ du Buisson, lui Bis héritier du s' de La Pom- 
meraye, etc. 

£. 197. (Pièce.) — Grand format, 2 feaiUets, papier. 

1S87. — Pieds de la seigneurie de S^-Laurent, tenus 
au manoir sieurial dnd. lieu par Charles Le Jeune, 
avocat, pour l'absence des sénéchal et sous-sénéchal, 
en présence de Pierre d'Hareourt, chevalier de l'ordre 
du Roi, gentilhomme ordinaire de sa chambre, capi- 
taine de cinquante hommes d'armes, baron de Beuvron, 
La Mot*te, Le Mesnil-Bue, s' de Courtonne et dud. lieu 
de S!-Laurent, sur la poursuite faite par Mathurin Le 
Petit, procureur et reeevenr de lad. seigneurie, contre 
Jean Anquetil, de lad. paroisse, concernant son aveu. 

E. 198. (Registre.) — Grand format, 856 feuillets, papier. 

1651-1671. — Pieds seigneuriaux de la sieurie de 
S*-Rémy, S^*Omer, La Mousscdépendant du uiarquisat 
de Thury. tenus : en 1615, à S*-Rémy, village de Can* 
tepie. par Pierre Le Gardeur, écuyer, sieur de S^- 
Silly, bailli de Thury ; en 1621 par Hélie de La Lande, 
écuyer, sieur du Détroit, lieutenant général aud. lieu, 
en présence de Jean de Mombray, greffier ordinaire, 
instance de Jean Jouenne, fermier général; en 1626 
par David Signard, s' du Désert, bailli de Thury ; en 
1671 par Guillaume de Malfilastre, bailli-vicomtal de 
la haute justice de Thury et sénéchal de ladi haute 
justice, en présencede Jacques Berthanlt, pris pour 
adjoint et greffier ordinaire, etc. — 16iH. Guillaume 
et Adrien MuUois ; Gilles Le Neuf, écuyer ; Nicolas, 
Pierre, Olivier et Jacques de Croisilles, é'cuyers ; Rol- 
land du Prey, écuyer; Jean Le Neuf, sieur du Valdorne; 
Isaac de Brossard, écuyer ; l'abbaye du Val, etc; — 
1620. Nicolas de Croisilles, éc., sieur de « Moullîn» » ; 
Jacques de Martinbosc, écuyer. — 1637. François Lé 
Neuf, s' de La Serverie ; Planquette. — ^ 1640. Pierre 
de Croisilles, éc;, s''de La Noe ;- Jacques de Croisilles^ 
éc, s' du Saulcé. — 1647. François Le Neuf, éc, à 
présent Ollivier, éc, s' de La Vallée, le s' de Tilly 
Blondel^ au droit de Pierre Bonvallet, le s^ de La Val- 
lée Le Neuf, — 1660. Le sieur de La Mousse, au droit 
de Mathieu et Richard GomonL -^ 1671% Les tenants 
de la verge et prévôté de La Mousse et du Mesnil tenue 
en A*anc bourgage du marquisat de Thury ^'(Mndttiliîiés 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHË D'HARCODRT. 



1S5 



au paiement d& 29 années de rentes dues, entre anlrei 
Baptiste de Groisilles, écnyer ; Nicolas de Croisilles, 
éc;-, à présent Jacques de Grbisilles, éc*, fils dod. Ni^ 
colas; Jacques de Groisilles, éc, s' de Canmont; le 
s' de S*-Cler Brossard. 

E. 199. (Registre.)— Grand format, 285 feuillefs, papier. 

1(78-1706. — Semblables pléds, gage-pièges et élec- 
tions de prévôts de la sieurie de S^-Rémy et S^-Omer, 
dépendant du marquisat de Thury, tenus* : en 1672 par 
Guillaume de MalQiastre, sieur de Fontaine, bailli^vi- 
comtal de Tbury» sénéchal desd. seigneuries ; en 1678 
par Guillaume Pigeon, s^ de S*-Georgés, avocat à Fa-^ 
laiise et Thury, sénéchal de lad. seigneurie ; en 1679 
par Pierre HérouH, avocat en bailliage à Gaen, lieute- 
nant général de Thury et sénéchal de lad. seigneurie 
(plus tard bailli haut-justicier de Thury) ; en 1694 par 
GuiHaume Le Pigeon; s' de S^-Georges, avocat à Thu- 
ry, pour Tabsence du sénéchal ordinaire ; en 1704 par 
Nicolas Cauvin, s' d*Armonville, bailli du duché d'Haro 
court et sénéchal ; en 1700 par Urbain Fauvel, avocat 
au siège présidial de Caen, lieutenant général du duché 
d*Harcourt, sénéchal, etc.--î678. VavassorieGohier,de 
26 acres, sujette en 4 chapons, 4 deniers et 4U œufs à 
Pâques, et % sols payables & la chapelle dq Thuit, 
pniné Olivier Le Neuf, élu' à Falaise, au droit de Fran- 
çois Le Neuf; Guillaume Pigeon, sr de S*-Georges, avo« 
catàThury, représentant le s' de Martinbosq; le s' 
d'Alincotfrt, à cause de sa femme ; les hoirs René Le 
Neuf, s»" de Chedeville. — 1888. Vavassorie Gohier, 
puînés, le s' de Nofrville, Pierre de Morlreux, par ac- 
quêt de Michel LcNepveu, les héritiers de feu Jacques 
de Groisiiles, s*" de Gaumont, Jacques Suriré, s' des 
Longchamps, Pasquier Motet, s' de La Roche, le s' 
d'Alincourl, etc. — 1697. Vavassoriedes Basses Plan- 
ches, contenant 100 acres de terre, sujette en 24 rais 
d*avoine au jour S*-Michel, mesure ancienne de Thury, 
avec foi, hommage, reliefs, treizièmes, aides coutu* 
mibrs, services de prévôté, compar^ences de pieds de 
gâge-plèges et autres droits seigneuriaux, puîné, Ghar-> 
les Hébert, sieur du Parq ; vavassorie de Gourteiite, 
contenant 80 acres, au village dud. nom, sujette en 24 « 
rais d'avoine et aux droits seigneuriaux, puinés le s* 
de Pierrefltte, les abbé et religieux de i'abbayedu; Val, 
M***' de La Pbmmeraye ; bordage aux Mullois, le ^ de 
Fremont, seigneur de Gombray^ etc. — 1706. Bordage 
au Mulois, àis au village du Val Cassard, aine, la sei- 
gneurie de Combrày ;' aînesse Gohier, à' St*»Rémy, vil- 
lage db Nidechien, Guillaume Le Pigeon, sieur de S'- 



Georges, Catherine Le Neuf, les veuve et enfants du s' 
de Neuville Le Neuf; Henry Blancard, écuyer» s' d*A- 
lincourt, etc. — F* 191. Aveu à Louis d'Harcourt, mar« 
quis des marquisats de Thury et de La Motte HareouH, 
par led. Guillaume Le Pigeon, etc. 

E. âOÛ. (Registre.) ^ Grand format, 908 feuillets, papier. 

17M-17tt. — Semblables pledsdês seigneuries deSt^ 
Rémy et S'-Omer, membres du duché d'Hareourt, ap^ 
partenant en 1707 à Henri, due.d'Harcourt, chevalier de> 
l'ordre du S'-Ësprit, maréchal de France, capitaine d'une> 
compagnie des gardes du corps du Roi, etc., tenus : eitiS 
1707 par Urbain Fauvel, s' de Fresney, avocat au' 
bailliage et siège présidial de Caen, lieutenant du bailis 
dud. duché, pour la vacance dud. bailli sénéchal, pré-» 
sence de Tanneguy Broquet, s** de La Presnée, greffier 
ordinaire, et de Gaspard Le Secq, commis par le sei- 
gneur à la recette de la cour usage dud. duché ; en; 
1712 par François Delange, s" de Buronnière^ bailli et 
sénéchal dti duché ; en 1713 par Olivier Boscher, àvo* 
cat fiscal an duché, pour l'absence du bailli sénéchal,* 
etc. — 1707. Vavassorie des Basses-Planebes, les abbé 
et religieux de Notre-Dame du Val; Pierre duVey, écu-' 
yer; Michel de Pierrefltte, écuyèr, s' de Panthou, et 
cause de sa mère ; Pierre de La Planche, à cause de^ 
Jacqueline Guérin, sa femme ; Anne de La Fosse, héri- 
tière de Charles de La- Fosse, fils Louis, François-: 
Henri de Blancard, écuyer, s' d'Alincourl, à- cause de- 
son épouse, représentant Pierre de Groisiiles, écuyer,^ 
sieur des Fossés ;' Pierre du VeUerey ; les héritiers dé 
Robert deChaûmonter, écuyer, s' de Hantehemin, etc.* 
— 1712. Vavassorie aux Chauvins, à S*-Rémy, aîné, 
Jacques Henry, concierge au château,, par acquêt, de 
Jean Roque, fils Jean, Georges Le Neuf, s" de Bois- 
neuf, fils et héritier de Françoi» Le Neuf, 9i.'ibe.La;I!ïi[fu- 
ville. --^ 1713. Nioorlas Morin, capitaine des gabelles à- 
Falaise, par acquêt de L^uis Hélies, éo., a' d'Arloa, re^ 
présentant le seigneur de MontoarvUie. — 1732. Verge 
de S^*Rémy, exenipte. de prévôté) les héritiers d'Ale^r 
andre-Ravead Le Pigeon, avocat, à cause de sa mère, 
représentant François Gohier ; Thomas de Clinchamps» 
écuyer^ au droit d-' Alexandre Mollet; le s' de Tontuy, 
seigneur de La PommeMye ;i Mare- Antoine Le Cheval* 
lîer,éc., prôtrey représentant Anne Le Chevallier, veuve 
de Nicolas: Morin, par ae<(uéi de Louis Hélie, ée., s"* 
d*Arlon,'1uiireprésentanl(le s' d'Argouges. 



198 



ARCHIVES 



B. âOl. (Re^isire.) *- Grand Untoat, 906 feuUlats. papier. 

t7tim7S8.-- Plôdfl ei éleelions de prévdU receveur» 
de la seigneurie de S^^mer, membre du duebé et pai- 
rie d'Harcourt, appartenant : en 1769 à Anne-Pierre, 
duc d'Harcourt, pair de Fraace» comte de Lillebonne, 
garde de Toriflamme, chevalier des ordres du Roi, «ou- 
▼erneur général de la provinea de Normai|<lre« eie. ; en 
1784 à François-Henri, due d*Earcourt, gouverneur 
dd la proviDce de Normandie, etc.; tenu» : ea 1768» 
ea l'auditoire du bailliage d'Harcourt, par Jean- Bap- 
tiste BertauU« avocat postaient au bailliage d'Hareoorl, 
pour Tabsenoe dju bailli aénéebal, assisté de Louis* 
IVançois Le Hariirel, greffier otrdinaire; en 1782 par 
Jacque8*Simon Boseher, avocat postulaot au bailliage 
du duebé et pairie d'Harcoort, pour Tabsenee du bailli 
sénéchal, assisté de Noël Hastaio, greflier; ea 1788 
par Jaeqaes-Françoi^Siinon Le Bart, bailli-vicomtali 
maire et juge de police civil etoriiuinel du bailliage du 
doehé et pairie d*Harcourt,etc. — 1782. JeaaMazaria, 
ete. NomtiLalîona par les hommes, vassaux et tenants 
de iad« aeigoearie, pour foire le service de prévôté : 
en 1769, Adam Aumonl, fils François ; ea 1770, les hé- 
ritier» de François Hubert; en 1772, Jacques Pislel» 
rvprésentant Michel Chauvet ; en 1773, Jean Le Bre- 
tbon ; en 1774» Franoois-Pierre Bourcy et Jean Has- 
t«n ; en 1776, le s^ de Mannoury, seigneur de La Pom- 
meraye ; en 1777» Miche) Voisin, curé d'Angoville ; en 
1778, les prîeor et religieux de l'abbaye de Notre-Dame 
du Val ; en 1782, Jean Hone) ; en 1784, Jean Le Grix; 
en 1788» le jeuBe fila de Nicolas Guérin^ dit Radulph. 



E. 200. (Registre.) — lï&nd fbrmât, 90 



papier. 



1 
1' 



I77#-1788«— Pieds et éleetions de prévôts d6 la sei^ 
gnearie de SMlémy appartenant è Anne-Pierre, puis^ à 
Fpançoi8-4]enri, ducs d'Haroonft, tèmia : en 1770 en 
l'auditoire du bailliage d'Hareourl par Jean^Baptiste 
Bertanlt, Jacqnes-Sîmon Be«cber, Jacques^rançois-^ 
Simon Le Bart, assistés de Louis^François Le Harivel 
et de N6ël Hastain, greffiers. — 1710. Aînesse aux 
Chanvins, contenant 21 acrea, assise à St-Bémy, an 
hameau de Nîdecbien, puînés, Fraiiçoifc Le Neuf, sieur 
de Neuville, fils Georges^ sieur de Boisaeiif,. fils FrsA- 
çois Le Nevf, sieur de NeimUe, et Servin da HaiMaii, 
époux de Charkrtte Le Neuf, sosnr dud, de NenviDe ; 
fiefie de Guillaume Mahieu, sieur desMaizeray, héritier 
de François Mahieu, curé de Placy ; François de Blan- 
card, écuyer, sieur d'Alincourt, fils de François-Henri 



DU CALVADOS. 

de Bian€ard,éoayer* — ^1778^Vava38orie Planquette,pul* 
nést le %^ de Neuville, avoeat, fils Georges^ représen» 
tant François Le Neuf, s' de Neuv^le ; Angélique Le 
Pigeon-, veuve du sF de Bons, avoeat. par acquêt de Hi^ 
chel <« Valleroy ». — 1788. Vav(iiBSQrie ou ainesse aux 
Chauvins, contenant il acres, sujette en 21 sois de 
cens, 4 chapons, 4 déniera. 40 cenfe, 1 corvée de cbaj> 
rue par an à la marchèque, pourvu qu'il y ait « bétes 
tirantes et gissanles sur le lieu », àUgarde.du;chAtaau 
d'Harcourt el à la réparation des fossés, foi, hom- 
mage, reliefs» treisièmeSi aidoiteoutumiers» etc.. exemp- 
te de four, moulin, et de coutume en la manière accou- 
tumée dcH denrées qu'ils vendent el achètent aux foires 
et marchés dud. lieut puînés, Guillauj^ie Grusse, aieur 
de La Rivière, époux de Marie-Marguerite Biot : Le ^ 
ron, avocat» époux de la fille de Berthaait, avocat ; 
Jean Suriray, a*^ de La Chasnée, etc. 

B. 208. (Registre^ — Grand format. Sa féoillets, papier. 



16S8. — Pieds et piage^plège de la baronniedeVara- 
ville, appartenant à Odet d'Haroourt, chevalier» mar- 
quis delhury, comte de Croisy, vicomte de Fontenay» 
baron de Varaville, gouverneur des ville el château 
de Falaise, tenus par Gabriel de Vendes, écuyer^ s' du 
lieu, avocat au siège présidial de Caen, sénéchal de 
lad. baronnie, présence de Borel, sergent royal à Va- 
raville, pris pour greffier el adjoint Tenants .: les re- 
présentants Philippe de La Fresaaye, écuyer, sieur du 
fief d'^ageul assis à Gonneville ; Nicolas de James, 
sieur de La Milleraye, époux de la veuve de Lucas des 
Jardins, écuyer, sieur de La Vesquerye,. fîUe et héri- 
tière de Jacques de La Mariouze, pour le fief Maillard, 
à Gonneville ; Robert Prunier, a' des Parcs, et Nicolas 
Foucques, bourgeois de Caen ; Jean Le Sueur, sieur 
de La Fontaine, représentant par acquêt les héritiers 
du 9' de Berniôrea ; Jean Le Sueur, sieur de Petiville ; 
Michel GtaindoiTS^, bourgeois de Gaen, fils de Michel, 
représentant par échange Jean Hébert, sieur de Boul- 
lon ; le curé de Varaville, représentant par acquêt 
Pierre Audrieu, représentant par fie& François Mac- 
qiiere}, aieur de Tilly ; François Trémaaçois, ée.» neur 
g de La Fallaize (bamel de Snbomme) ; François Tré* 
mançoia, éc., sieur des Jardins; le s' d'Acqueville Ve- 
nm^t ; Jaeqnea Trémaaçois, éc., e^de La Rivière, les 
héritiens de Louis Trémançoê, éc.» s' de L^ Planche 9 
Nieotaa Le Cordier, président en la Chambre des 
comptes A Bouen> représentant par échange It sieHr 
de Fonienay ; Bobert Morin, écuyer, sieur de V^gue- 
rouR; Jaeques Hervieu, sieur de Fours 9 le a* de S^- 



i 




SERIE E. — TitRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



127 



Laurent Malperre, époux de la fille de Gharies Tré- 
mançois, écuyer, sieur de c Crichevealle • ; Jean de 
Bourgueville ; Etienne de Surville, éc., r' du Heu; 
Jacques Le Sens, écuyer, sieur de Lion, au droit de 
Samuel Lemière, sieur des Goudiers; vavassorie de La 
Tonne. François de Tilly, éc, s" du lieu, Jacques Her- 
vîeu, écuyer, sieur de Fours ; Gilles Le Pouppinel, 
sieur de Lestang ; vavassorie Hudîgot, Jacques Pollin, 
époux de la fille héritière de Robert de La Rue ; Adrien 
de Touchet, éc, s' du lieu ; Robert de Castillon, procu- 
reur au présidial de Caen ; Jean de Foullongnes, éc; 
vavassorie Rouilion, Martin Du Mont, curé de Bavent; 
vavassorie à VAumônîer, les héritiers de Girard de 
Basly ; les veuve et héritiers du s' de • Salnelles » ; 
vavassorie Pouchier, François Tréinançois, écuyer, 
sieur de La Fallaise ; vavassorie de La Hogue de La 
Taille, Quentin Denis, sieur des Cardonnets, héritier 
de Charles Denis, sieur des c Pettitz Praîs » ; vavasso- 
rie au Sauvage, les héritiers du s' de Collibœuf, etc. Te- 
nants nûment : le chapelain de TArbre Martin, pour 
le jardin de la maladrerie dud. lieu ; François de Biais, 
éc, sieur de Longuemare ; Pierre Voisvenel, sieur de 
Lambusche ; les curé, prêtres et clercs de Varaville et 
Petiville ; Noël Hasiée, curé de Merville et Gonneville ; 
les veuve et héritiers de Pierre Turgot, éc, s' de Rou- 
gefort ; Jacques Le Sens, sieur de Suhomme ; Jean Le 
Paulmier, éc, s' de S^-Louet, président en l'Élection de 
Gaen ; le sieur dii Londel ; les veuve et héritiers d'Élêa- 
zar Malherbe, conseiller au siège présidial de Ga^^A ; 
Gilles de Yenoix, éc, s*" d'Acquevîllé, etc.* 

E» iOA. (Registre.)— Moyea format, 89 feaillets, papier. 

. \ 
1614-16S7.— Pieds de gageplège et élections de pré- 

Tôts de la terre et seigneurie de Vienne, tenus : en ItiiiS 
pour Pierre d*Harcourt, marquis de Beuvron, comte de 
Croisy, barpn duMesnit-Bue et s*" de lad. s"*'*» de Vienne, 
par Michel Robillard, avocat à Bayeux, sénéchal : en 
1630 pour François d'Harcourt, marquis de Beuvron, 
héritier aîné dud. Pierre, marquis de Beuvron et de La 
Motte«Harcourty comte de Groisy, baron de Fontenay. 
Greully en sa partie^ Greullet^ Le Manoir et Vienne, te- 
nu^ par led. Robillard, sénéchal, etc. — 1625. Robert 
Le Marchant, tabellion; Louis de La Croix; François 
de Guerville ; Gharies de Pierrepont ; Charles de La 
Croix, curé d*Amayé-sur»Orne (en correction d*Àu- 
nay). — 1630, Jean Hébert, prêtre; les héritiers de 
Jean de Reviers ; Jean Le Savoureux, au droit de Guil- 
laume Caillouey ; Jean Le Marchand, de Vaussjeux ; 
Gharies de La Croix, prêtre, etc. ; élection dud. de La 



Groix pour faire le service de prévôt. — 1637. Les héri- 
tiers Martin de La Brecque ; Gilles Mercier, curé de 
Vienne ; Jean Le Hêricy, écuyer, sieur de Couvert, tiù 
droit de t Paoul Palmier », écuyer; Jean de Taillebois, 
écuyer ; les héritiers de Jean de Reviers, écuyer, à pré- 
sent Bernardin de Reviers, écuyer, etc. — P* 26. En- 
suit par déclaration tes héritages dont jouit en douaire 
Marie Mauger, veuve de Charles Periers, .tenus de la 
seigneurie de Vienne, appartenant à Pierre d*Hareoiirt, 
terre assise au Manoir, délie de Morte Ponlaine, jouxte 
les abbé et religieux de S*-Étienne de Caen (1614). 

K. âû5. ^Liasae.) — 2d pièces, papier. 

162S-17SS.— Gages-pièges.— Termement desga^- 
plèges da marquisat de La Motte-Harcourt (1622).. — 
Mandements d'Urbain Faiivel, s*" de Fresney, lieutenant 
général en la haute justice du duché d'Harcourt, aux 
prévôts, ou pour leur, absence aux premiers des hom- 
mes et tenante du duché d'Harcpurt, de publier à Tis- 
8Ud des œeasas paroissiales de Hamars, S^Martin de 
Salien, S^-Beoia, Croisilles, Ësson, Donnay, S^-Rémy^ 
S*-Omer, La Mousse, Çlécy, S'-Marc d'Ouilly, et autres 
paroisses dont besoin 3era, . la tenue des pieds, gages- 
pièges et élections de prévôts dud. duché et de ses 
membres (1707-1 7il)« Semblables mandements de: 
François Belange (en 1715 s*" de Buronnière, avocat 
au parlement de Normandie, bailli et sénéchal) (1712^ 
1715); Alexandre- Raven Le Pigeon, avocat postulant 
au duché et pairie d!Harcoart, pour l'absence du bailli 
sèttéchal (1716-1732) ; Jacqua» Uéroult, s' d'Hérouvil- 
le, conseiller nu bailliage et siège présidial da Gaeo,' 
bailli sénéchal (1723) ; Olivier fioscher, avocat fiscal^ 
pour Tabsence des bailli et lieutenant (1724) ; Jacques 
Hérault, a^ d'Hérouvill«, bailli sénéchal (1736-1741). 
— AasignatioQ à la requête d'Ançe-Pierra d'Harcourt^ 
duc d'Harcourt, é Cbarles-François-rLéonor de Verdun 
de Passais, seigneur et patron de Barenton, à la repré- 
sentation de Jeaaned'Uarcourt, etc., à comparoir en 
l'auditoire du bailliage d'Hajcourt, pour répondre aux 

* 

pieds nobles qui s*j tiendront (1783). 

B. m (Liasse.) ^ 3 cabiers, 88 feuUleto, 4 pièces, papier. 

lSSâ-17Sl* — Biens eî droits. — Inventaire de titres:' 
aveux de la baronnie de Thury (l390-^l6l3) : c Térec- 
tioQ de la ditle baronnje et chateinye'de Thury en 
marquiaat a etté Caicte par Henry, Roy de France et 
de Pologne, à FonteinebletCÙ, au mois de çep^*^ dé Tàn 
1578 » ; haute justice (1414-1065) '; 'notariat royal ïnî- 



128 ARCHIVES 

eorporé au duché d'Harcourt (1677-1703) ; notariat ro- 
yal pour Thury ; les provisions sont en date de 1687, 
obtenues sous le nom de François Cecire, pour être ex- 
ercées à S*-Rémy, La Mousse, S*-Oiner, Le Vey, La 
Pommeraye, S'-Pierre du Bo, S'-Christophe, Cossesse- 
viUe, Pontd'Ouiiiy, Le Détroit, Piacy, Esson, Caumont, 
droit cédé dud. Cécire au seigneur de Thury du 6 jan- 
vier 1686, etc. ; patronages de Thury et Esson (1460- 
1464) ; adjudications des revenus anciens du marqui- 
sat de Thury (1641-1677) ; exploits aux possédants fiefs 
nobles relevant du marquisat (1606-1693) ; c commen- 
cement des nobles » : fief de Combray (1332-1669) ; 
Esson (1403-1682); Rouvrou (1390-1664); fîefd^Arclais 
(1552-1606); La Pommeraye (1356-1681) ; fiefs de Pia- 
cy (1552-1661); Martigny (1660-1694); fief dePierrepont 
(1622-1660) ; Proussy (1390-1656): i un vîel petit ad- 
veu » de Jean de La Fresnaye, 31 janvier 1390 ; con- 
trat de fondation du temple de Condé par La Court, s' 
des Ysles, comme relevant du marquisat de Thury, 
du 14 février 1630 ; bail de lad. terre de Gondé du sel* 
gneur de'Flers au s' de Morieux par 7.000 1. en 1656 ; 
confirmation du marché de Clécy, etc.; fief de S*-Ré- 
my-sur-Orne assis au hameau de « Fonteine Les Rou- 
ges » à S*-Germain-le-Vasson : don par le Roi à Nicolas 
de Vassy de lad. terre et seigneurie en 1645, etc. ; fief 
de La Malherbière, possédé par le sieur de Charson- 
ville, avec le fief de S*-Rémy, relevant du marquisat ; 
Cahan : aveu de Tabbaye de Bellétoile (1389), terres 
de Cahan Gambercourt, le s** d'Ouîlly et les abbés de 
Bellétoile, copie d'aveu de 1377, etc., aven du s** d'Onil- 
lyd* « Oleanson » (1007) ; fief de Gambercourt à Ber- 
jou(156S-1646);riefdeMontfort à S«-Lambert (1543- 
1641); fief de Mombray (1557-1661); fiefs de La Gra- 
verie, dont le procès est demeuré indécis avec les héri« 
tiers de M. du Quesné Le Biais, les fiefs s'appellent 
d'Amfemet et Rouxel (1407-1688) ; au Glos de Goten- 
tin, fiefs de Thury, « Lieux Saints > et de Graville 
prèsYalognes : 1340, lettres royaux obtenues le 20 fé- 
vrier 1415 par Jacques de Bourbon pour rentrer en 
possession des fiefs de aCrasville et Lieux Saints t^etc.; 
inventaire en particulier des pièces produites pour le 
procès de La Graverie, en réclamation de la tennredes 
fiefs d'Amfemet et Roussel (1389-1699) ; Versainville, 
pour le fief « Peut Larron » ou fief f Pentou » (1462- 
1654) ; fief de Cahaignes (1617-1707) ; Le Plessis-Gri- 
moull, pour le fief de Barbeville, assis à Bonnemaison 
et Savenay, qui est un 8* de fief (1506-1661) ; Gourvau- 
don et Savenay (1389-1623) ; Hamars, requête de Ra- 
oul de Hamars à la S^- Chapelle en 1389, en 1609 vente 
par M. de Montmorency à Ânzeray, président, des | 



DU GALVADOS. 

droits qu'il prétendait sur la succession de la dame de 
c Barthenay >, et des fiefs de Hamars, Gourvaudon et 
Savenay, etc.; fief du Plessis Raoult, à St-Martin de 
Sallen, donné par le Roi à M. de Montmorency en 
1580, etc.; autres inventaires des pièces concernant 
des fiefs dont la tenure a été adjugée à d'autres sei- 
gneurs : Préaux, etc. — Récépissé de titres par Char- 
les de La Fosse, éc, s^" de S*-Martin, à Guillaume 
Maurrey, s' de La Marche, procureur receveur du mar- 
quisat de La Motte-Harcourt (1646). ^ Inventaire des 
pièces remises à Signard par le marquis de Thury, re- 
présenté par Jacques Hébert, s^ de Boys Duval, son in- 
tendant, suivant le contrat fait entre le comte et Guil- 
laume Signard, écuyer, fils dud. Signard. — Ëtat et 
mémoire des titres et pièces étant à Harcourt entre les 
mains de M. d'Harmonville, concernant les seigneuries 
formant le duché d'Harcourt, dont il est receveur gé- 
néral : érection de lad. baronnie en marquisat par 
Henri III en 1578; baronnie de Thury, forêt de Cin- 
glais, présentations aux bénéfices, S^Nicolas de Thury» 
la chapelle de la maladrerie, l'église d'Esson, etc., fiefs 
de La Pommeraye, Placy, etc. (1702). — État des 
aveux remis au chartrier par Boscher : Hamars, Har- 
court, Bois-Daniel. La Mousse, S*-Omer, S^-Rémy, 
Groisilles, S^-Benin, etc. (1707). - Ëtat des pièces re- 
mises par Houllier à Frasier (1731). 

E. SÛT. (Liasse.)— 2 pièces, parchemin; 15 pièces, papier. 

ISM-XTm'' Siède. — Biens et droiU. — Notes con- 
cernant les aveux de la baronnie de Thury en 1390, et 
postérieurs : ch&teau de Thury, foires, marchés, cou- 
tumes, passage de bateau, marchés, droits en la forêt 
de Cinglais et bois d'OIivet en exemption de tiers et 
danger, etc.; lad. baronnie a été érigée en marquisat, 
haute et basse justice, en 1618, etc.; fiefs de La Pom- 
meraye, Placy, Rouvrou, Martigny et Rapilly, Esson, 
Le Chastelier à Esson, terre de Montgaultier et Hai- 
zet, etc. — « Vertes moultes des blés estans en la vavas- 
sorie de Lessey, ass. àS^-Begnin» ; arrêts faits par Jean 
Routot, sergent de la baronnie de La Motte de Gesny, 
en la vavassorie de Lessay, assise à S'-Benin en la ba- 
ronnie de La Motte Gesny, autres arrêta en la vavasso- 
rie de Villers, en la vavassorie Brière, en celle du Til- 
leul, en celle de M* Roger de La Vallette, écuyer, en 
ceUedu bas Bréuil, etc. (1499-1500). — Déclaration 
des héritages dont Pierre d'Harcourt, marquis de La 
Motte-Harcourt, fait publier les adjudications aux prô- 
nes des paroisses où ils sont situés : Grimbosq, Gesny, 
etc. (1605). — Adjudication en ta cohue et auditoire 



SÉRIE E — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARGOURT. 



129 



de Thury, devant Guillaume de Malfillaslre,. sieur de 
Fontaines, bailli vieointai, maire et juge politique de 
Thury, à la requête de Louis d'Harcourt, marquis de 
Thury et de La Molte-Harcourt, gouverneur des ville 
et eh&teaude Falaise, ete., des fermes dudit marquisat 
(1670). — Bail devant Jacques Berthault, tabellion au 
bailliage de Thury pour le siège de Thury, et Jean 
Planquette, tabellion royal en la vicomte de Falaise 
pour le siège de Tournebu, pris pour adjoint, par Nico- 
las Gauvin, intendant du marquis de Thury, à Nicolas 
Villon, sieur de Longpré, pour 3 ans; du greffe de la 
haute justice, tant civil que criminel, moyennant 400 
livres de fermages par an (1673). — Présentation par 
Louis d*Harcourt, marquis de Thury, à l'état de distri- 
bution passé devant Louis Vauquelin, écuyer, sieur de 
Nécy, lieutenant général en la vicomte de Falaise, des 
deniers provenant du décret des maisons, héritages et 
fief de La Rivière, qui furent à Tanneguy d'Aigneaux, 
écuyer, saisis en décret à la requête de Jacques et 
Claude d'Ouézy, écuyers, pour être payé de la somme 
de 1032 livres restant du prix de l'adjudication du 
greffe de la haute justice du marquisat de Thury (1675). 
— Requête au bailli de Thury, par Nicolas Gauvin, in- 
tendant de Louis d'Harcourt, marquis de Thury, pour 
information contre plusieurs braconniers et porteurs 
d'armes chassant dans l'étendue du marquisat malgré 
les ordonnances du Roi (1686). — Gopie de l'ordon- 
nance rendue par Henri d'Harcourt, duc d'Harcourt, 
maréchal de France, lieutenant général au gouverne- 
ment de Normandie, gouverneur du vieux palais de 
Rouen et des villes et citadelle de Tournay et Tour- 
naisis, pour terminer les différends existant pour la 
préséance entre les avocats et procureur fiscaux du 
duché d'Harcourt (1706). — Déclaration de tous les 
biens et revenus, cens et rentes, appartenant à Henri 
d'Harcourt, duc d'Harcourt, pair et maréchal de 
France, dans la généralité d'Alençon, que baille Phi- 
lippe Cabaille, chargé de ses affaires, à M. de La Fres- 
naye-André, subdélégué, pour, satisfaire à la déclara- 
tion du Roi du 14 octobre 1710 : les cens, droits et re- 
venus, casualités et autres du duché, affermés par le 
dernier bail 960 I., les coutume et foires dud. duché, 
affermés 650 I., la sergenterie d'Harcourt, 100 I., les 
greffes d'Harcourt; f50 h, le tabellionage du duché 
40 !., le notariat royal d'Harcourt, GO I., le four à ban 
d'Harcourt, 160 I., la grande prairie d'Harcourt, 830 
1., rhôiellerie de la Croix Blanche, le colombier où 
fuye, le jardin ou enclos attenant à la maison et le pré 
Challôt, 240 I., le bac ou passage de l'Orne, 205 I., les 
moulins à blé d'Harcourt; 300 I., les moulins à tan 
Calvados. — Série E. 



d'Harcourt, 150 1., le moulin à fouler les draps, 120 i., 
la ferme de Reauvoir, à Ësson, 840 1., les moulins de 
Beauvoir, 100 1., la sergenterie de Placy etS*-Germain- 
le-Vasson, 12 1., le tabellionage de Placy, 7 I. 10 s., la 
coutume du marché de Pont d'Ouilly, 250 l., la baron- 
nie de Cesny ou la grande ferme, 1350 l., la ferme du 
vieux château de La Motte-Harcourt, 450 1., la cou- 
tume du Bois-Halbout, 322 1. 10 s. 4 chapons, les bois 
de Canivet, l.OOO L, etc. — Liste des lieux où le duc 
d'Harcourt a droit de chasse et de pèche dans Tétendue 
de son duché et pairie. — Mémoire sur le rétablissement 
des droits de l'ancienne baronnie de Thury et ceux du 
marquisat dud. lieu. — Adjudications des fermes et ter- 
res dépendant du marquisat, du greffe du bailliage et 
haute justice de Thury, des tabellionages de Thury, 
Clécy, La Graveiie, Hamars, Pont d'Ouilly, Placy, 
Vieux et Glinchamps, des sergenteries, etc. 

E. 208. (Liasse.) — 13 pièces, parchemin; 6 pièces, papier. 

1451-1624.— Acqueville. — Copies d'aveux : à Jean 
Le Héricy, seigneur de Préaux, par Pierre Grimoult,éc., 
de demi-fief de chevalier dont il tient un quart, nommé 
fief de La Motte, dont le chef est assis à Acqueville, 
tenu de sa terre et seigneurie de Préaux (1451) ; à Pierre 
Grimoult, à cause de son fief de La Motte, sis à Acque- 
ville, par Marin d'Acqueville, écuyer, sieur du lieu, 
d'un quart de fief de chevalier nommé le fief d'Acque- 
ville, avec droits et dignités y appartenant (1484) ; pas- 
sé devant Guillaume Godart, lieutenant du sénéchal 
du fief et; seigneurie de Préaux, par Jean Grimoult, 
écuyer, seigneur de La Motte d'Acqueville, tant pour 
lui que pour les enfants et héritiers de Marin d'Acque- 
ville, à Roulland Le Héricy, écuyer, seigneur de Pré- 
aux (1487); nouvel aveu en 1497; copies de déclara- 
tion et dénombrement devant Gharles de Lougy, lieu- 
tenant en la vicomte de Falaise, par Jean Grimoult, 
écuyer, seigneur de La Motte, demeurant à Falaise, 
du fief de La Motte, sis paroisse d'Acqueville, tenu de 
Rolland Le Héricy, seigneur de Préaux, et du fief de 
La Hivière, sis à « Domneil », vicomte d'Ëxmes et du- 
ché d'Alençon, tenu des enfants et héritiers de Maurice 
u Doziniguem », seigneur de Ghambray ; et par raison 
desd. fiefs led. Grimoult et Pierre, écuyer, son frère, 
tiennent un huitième de fief assis à Espins, tenu en 
basse justii*^ du fief du Joueur que tient Pierre Mau- 
rice, éc. , à cause de sa femme, sujet au service dàau Roi; 
ainsi que les autres nobles du pays, selon la valeur du 
fief, savoir « ung homme à brigandines, salade, vou- 
gue etaullres habiUementz » (l503,v.s>)-.CopÎ6 informe: 

17 



130 ARCHIVES 

desd. copies coilationDées par Blanchard, greffier de la 
vicomte de Falaise, instance de Nicolas Grimoult, con- 
seiller ao parlement de Rouen, stipulé par Pierre de 
S^-Clair, écuyer (1607). — Procédures aax assises de 
Falaise, tenues par Jean Malherbe, écuyer, licencié aux 
lois, lieutenant général du bailli de (^aen, entre Fran- 
çois d'Acquevilie, s^ du lieu, comparant par Jean d'Ac- 
quevilie, son fils et procureur, Pierre de Ferières, ba- 
ron de Thury, et Jean Grimoult, éc, s' de La Motte, 
concernant la. tenure du noble fief appartenant aud. 
d'Acqueviile en lad. paroisse, vulgairement appelé le 
aof de Thury (1524-1625). — Extrait informe du regis- 
tre du greffe de l'Élection de Falaise concernant le 
procès devant Jean Marguerite, François Fleury et Ni- 
colas Morel, élus en lad. Élection, entre Michel Gri- 
moult, éc, seigneur de La Motte en Acqueville, impé- 
trant de lettres du Roi pour être dispensé d'aucunes 
dérogeances faites par son défunt père et fui à Tétat et 
privilèges de noblesse, et les paroissiens de S*-Gervais 
de Falaise, où il demeure, présence de Guillaume Tous- 
tain, procureur du Roi en lad. Ëiection, parlant par 
Guillaume Boujon, avocat du| Roi ; production de gé- 
néalogie pour justifier qu'il est d'ancienne noblesse : 
Fraslin Grimoult, son bisaieul, etc. (1555). — Remise à 
droit de condition devant Pierre Clément et Barthé- 
lémy Boutery, tabellions à Falaise, par Robert Gri- 
moult, bourgeois de Falaise, à Thomas Jue, d' Acque- 
ville, d'une pièce de terre à Acqueville, au dellage de 
La Corbinyère (1572). — Quittance devant les mêmes 
par Frallin et Laurent Symon, frères, de la paroisse 
d' Acqueville, à Robert Grimoult, bourgeois de Falaise, 
de la livres en principal et 15 sols tournois de vin pour 
augmentation de prix de vente de terre aud. lieu, del- 
lagedeMaupertuis(1573). — Transportdevant les mêmes 
par Jean Jue, fils de feu Jean, boucher, d'Âcqueville, i 
Robert Grimoult, t)ourgeoi8 de Falaise, de terre aud. 
lien (1573). *— Remise à droit de lignage, clameur et 
marché de bourse, devant Nicolas Garnier et Adrien Le 
Loiittre,tabellionsausiègede Toumeba, par Robert Ber- 
jot, fils François, d'Acqueville, à Madeleine Jue, fille 
Thomas, de 3 vergées de terre à Acqueville, bornée 
par Richard Le Bailly, les hoirs Marin Jue, le chemia 
de Mesiay au Bois-Halbout, et le eours d'eau de La 
Courbynière (1578). — Vente devmat Robert Berihault 
et Marguerin Maurry, iabélHoDs au siège de Thury, 
par Jacques Gambîer, 4^ Cesoy-en-Ginglais, à Jeaime 
Jue, fille Thomas, du droit de eondition en la vente 
par lui faite à Nicolas Ailes de terre aud. lieu (1584). 
— Donation devant JeanMannoury et Laurent Bacon, 
tabeliionsap siège de Tourn^bu, par Pierre Martin, 



DU CALVADOS. 

d'Acqueville, âgé de 90 ans et sans enfants, à Laurent 
Martin, prêtre, son neveu, de tous ses biens (1592). — 
Sentence de Guillaume Vauquelin, écuyer, lieutenant 
général du bailli de Gaen, aux assises de Falaise, dé- 
boutant Pierre de Montmorency, marquis de Thury, de 
ses conclusions, et adjugeant la tenure du fief d'Ac<^ 
queville, autrement fief de Thury^ à Nicolas Grimoult, 
écuyer, sieur de La Motte, conseiller au parlement de 
Rouen, à cause de la terre et seigneurie de La Motte, 
et sans avoir égard à l'hommage rendu an marquis par 
Jean d'Acqueville, led. procès en présence de Denis 
Jean et Pierre d'Acqueville, écuyers, sieurs du fief d'Ac- 
queville,sans préjudice, entre autres,de l'instance, pen- 
dante à Gaen ou Êvrecy entre led. marquis et l'évéque 
de Bayeux pour la tenure par eux respectivement pré- 
tendue de la terre et sieurie de Préaux (1607). — Blâ- 
mes de Pierre d'Harcourt, marquis de Beuvron et de 
La Motte-Harcqnrt, à l'aveu rendu par Jacob d'Acque- 
ville, sieur du lieu, ayant épousé Marie Dodeman, fille 
et héritière de Guy Dodeman (1608). — Aveu à Pierre 
Baudouin* sieur de Fresney et de Puenc, à cause d'Am* 
broise Vauquelin, son épouse, par Jean et Ëlie Terrier, 
de la vavassorie Terrier, assise paroisse d'Acqueville 
(1610). — Bail devant Charles Brocquetet Mathieu Ger* 
vaise, tabellions au siège de Tournebu, par Jean 
Drieu, de Bretteville-sur-Laize, fermier des quatrièmes 
deCesny-en-Ginglais, Moulines,Fontaine-Halboutet Ac 
queville, appartenant au marquis de Beuvron et- 
de La Motte-Harcourt, à Guillaume Berjot, du qua- 
trième et pouvoir de distribuer boires au bas d'Ac* 
queville, moyennant 24 livres et 2 chapons de 
loyer annuel (1624). — Factum du procès entre Sté- 
phanotte d'Acqueville, dame du lieu, intimée en appel 
et opposante contre la saisie féodale faite sur ses héri- 
tage et domaines mouvant de son fief 0t sieurie d'Ac- 
queville, contre Nicolas, Grimoult, sieur de La Motte 
et du fief Thury, appelant de sentence rendue par 
le lieutenant du bailli de Gaen au siège de Vire, le 17 
avril 1617 (sans date). 

£.309. (Liasse.) -- 4 pièces et cahiers, papier. 

1190 *XTII^ siècle. -* Amfreville. — Analyses de 
pièces ; produites au Conseil par le marquis de Thury 
contre les habitants d'Amfreville ; co&e^naat les ma- 
rais et communes d'Amfreville» envoyées à la comtesse 
de Croisy. — 1190, 1233, 1237, confirmations accor- 
dées par les seigneurs d'Amfreville à l'abbaye de 
Blanchelande des donations de leurs prédécesseura, en 
particulier déportions de^ terres et maraisd'Amfreville* 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ DHARCOURT. 



131 



^— 1309-1592, 36 aveux rendus par les vassaux « au 
seigneur d'Anfreville, qui estoient Sauterel des Biars 
de Tardes Anthoisne de Mouy Charle de Mouy Jean et 
Martin de Mouy et encor Charlle de Mouy vendeur de 
lad. lerre ». — 1350, copie d'extraila de vieux rôles, 
renies de Robin de Rivière, écuyer, sieur d'Amfreville. 

— 1377. 1' février, aveu rendu par Morand de Rivière. 

— 1389, aveu rendu par messire Guillaume « Le Pote- 
rel ».— 1389, aveu au Roi par Guillaume « Sautereuîl > 
de la seigneurie d'Amfreville, fief d'Amfreville en la 
baronnie de Néhou ; autre extrait d'aveu, s. d., par 
« Guion de Biars » de lad. seigneurie d'Amfreville. — 
1409, extrait des gages-pièges, bannie de l' c héberge- 
ment » des bêtes de <» Goberville • qui vont aux marais 
d'Amfreville. à 26 s. pour chacune; Collin Auger, 
prévôt de « Gorbeville », mis en amende pour avoir 
dit que lesd. marais d'Amfreville étaient à trop, et que 
celui qui les avait mis à prix était fol et y perdrait 5 s. 
sur chaque bête. — 1446, extrait des registres de Jean 
Le François, tabellion au Pont l'Abbé, accord sur pro- 
cès entre Richard de « Seltebouy », baron de Perrière, 
et la dame d'Harcourt, son épouse, et David Houel, 
baron des Biards et seigneur d'Amfreville, reconnais- 
sant la droiture dud. s' des Biards. — 1446, transaction 
entre le sieur d'Amfreville et le sieur de S**-Mère- 
Ëglise, concernant les marais. — 1450-1451,1453-1454, 
recettes pour Guion des «Biars», seigneur et baron 
des Biards et d'Amfreville. — 1539-1540, compte de la 
terre et seigneurie d'Amfreville, pour Nicolas de Mouy, 
seigneur et baron de Néhou et Amfreville. — 1551, 
aveu au Roi par Antoine de Mouy. — 1568, enquête 
par Guillaume de Bordeaux, conseiller du Roi à Rouen, 
commissaire député et exécuteur de l'arrêt du 30 jan- 
vieW568, sur ce que Nicolas de Mouy avait fait détour- 
ner la rivière de Merderel par le moyen d'un batardeau 
pour rendre ses marais meilleurs. — 1589, arrêt du 
parlement de Rouen, entre Arthus de S*-Simon, sieur 
de S'^-Mère-Église, et Charles, marquis de Moy, baron 
d'Amfreville, concernant la rivière de Merderel. — 
1591, requête à la Chambre du domaine de Norman- 
die séante à Caen, par Charles de Mouy, pour avoir 
délivrance et mainlevée de la saisie de ses biens. — 
1596, pièces justifiant que le château d'Amfreville a été 
pillé et brûlé, et par conséquent toutes lés pièces con- 
cernant lad. terre : • lettres patentes du Roy Henry » 
données à Rouen en la chambre des vacations, le 19 
septembre 1596, ordonnant information, même permis 
au sieur de Mouy de mettre des censures ecclésiasti- 
ques ; requête sans date au Parlement par Charles de 
Mouy, en forme de plainte contre ceux qui, pendant 



les troubles, auraient forcé le château d'Amfreville. 
pris et emporté pour plus de 20.000 écus de meubles, 
tous les titres, chartes, enseignements et écritures, qui 
avaient été pris par un des ennemis dud. plaintif, dont 
partie aurait été brûlée. « Durant les troubles survenus 
lors de l'advèneraent d'Henry quatre à la Couronne, le 
chasteau d'Amfreville fut pris et pillé, les meubles qui 
y estoient d'un prix fort considérable furent ou rompus 
ou enlevés avec tous les tiltres et papiers des maison et 
affaire du sieur de Moy, lors seigneur dudict Amfre- 
ville, et la plus grande partye desdits tiltres et papiers 
furent rompus ou bruslez, il y en eut de dispersés qui 
tombèrent entre les mains de plusieurs habittans du 
pays. Le moteur et le principal autheur de tous ses dé- 
sordres fut le dict sieur de Saincte-Môre-Ëglise, qui es- 
tôit de la religion prétendue réformée, voisin dudict 
sieur de Moy et son ennemy déclaré en toutes les ma- 
nières, parce que d'une part il y avoit de grands procès 
entre eux et ainsy guerres parlicullières, et d'autre 
costé^le dict sieur de Moy, qui estoit cheyallier des or- 
dres, tenoit le party de Sa ^Majesté et le dit sieur de 
Saincte-Mère-Ëglise estoit du nombre des rebelles », 
etc. -- 1618, lettres patentes pour ériger le fief d'Am- 
fr*evifle en baronnie. — Communaux ; pâturage dans 
les marais et droits y relatifs ; marque des bestiaux ; 
détournementde cours d'eau ; droit de pêche; moulins; 
Cauquigny, etc. 

E. 210. (Liasse.) — 12 pièces, parchemin; 40 pièces, papier. 

1M9-1678. —Amfreville. — Reconnaissance devant 
Robert Enguerrant et Jean Mauduit, t&bellions en la 
vicomte de Valognes pour le siège du Pont l'Abbé, de 
la vente par Marin Godefroy, de ta paroisse de Cauqui- 
gny, à Martin Franchomme et à ses frères, d'une but- 
tière de terre contenant 1/2 vergée, de pré, etc. (1609). 
— Procuration de Jacques Poerier, seigneur patron et 
châtelain d'Amfreville, maître des requêtes de l'hôte!, 
à Nicolas Frôlant, s' du Genetel, conseiller du domaine 
du Roi en la vicomte de Valognes, pour traiter dud. of- 
fice de maître des requêtes (1609). — Ratification par 
led. Poerier, président au parlement de Rouen, de la 
vente dud. office â Jacques Pouîley, s"" de Prunevaux, 
ci^evant avocat général du Roi au Grand Conseil 
(1610). — Vente devant Jean Belliard et Mahieu An- 
dré, tabellions au siège et sergenterie de Pont l'Abbé, 
par Gilles Halley, de Gorbesville, demeurant à Amfre- 
ville, à Jean André, de Cauquigny, de 4 livres tournois 
de rente (1628). — Déclaration aux assises de Valognes 
tenues par Louis du M'oustier, éc, s' deS**-Marie, lieu- 



132 



ARCHIVES DU CALVADOS. 



tenant ancien du bailli de Cotentinaud. lieu, par Geor- 
ges Bonnet, s^deGalley, procureur d'Adrien Poerier, 
chevalier, baron d'Amfreville, qu'il gage partage' à 
Jacques Poerier, sieur du Theil, conseiller du Roi aux 
Conseils d'État et privé, et à Nicolas Poerier, baron de 

4 

Lisle, ses frères, en la succession à eux échue en la suc- 
cession de Marie Lambert, leur mère, à charge de l'u- 
sufruit acquis à Jacques Poerier, seigneur et baron 
d'Amfreville, président au parlement de Normandie, 
leur père (1629). — Transaction devant les tabellions 
de Rouen entre Françoise de Franquetot, veuve de 
Jacques « Poierier », baron d'Amfreville, président au 
parlement de Normandie, Adrien Poirier, baron d'Am- 
freville, Jacques Poirier, seigneur du < Teil » et de 
f Cizey », président aud. Parlement, et Nicolas Poi- 
rier, baron de Lisle, frères, fils dud. président, con- 
cernant les droits de lad. dame en la succession dud. 
président (1629). — Aveu à Adrien Poirier, seigneur 
patron etchàlelaind'Amfreville, Cauquigny, GoUomby, 
Grainville et Ouilly-le-Tesson, en sa baronnie et chà- 
tellenie d'Amfreville, par Jean Franchomme, sieur du 
Jonquey, enquêteur héréditaire au bailliage de St- 
Sauveur-le-Vicomte (1632). — Constitution devant Ma- , 
hieu André et Nicolas Barbey, tabellions en la vicomte 
de S*-Sauveur-le-Vicomte pour le siège d'Orglandes, 
par Jean Franchomme, sieur du Jonquey, enquêteur 
pour le Roi en lad. vicomte, demeurant à Amfreville, 
et Jean de Brix, sieur de Brimare, à Nicolas Frolland, 
écuyer, sieur de Lestang, demeurant au c Vaast >, de 
36 livres de rente hypothèque moyennant 504 livres de 
prix ordinaire (1644). — Procédures au bailliage de 
Vire entre la veuve du baron d'Amfreville et la com- 
tesse de Croisy, sa fille (1645). — Arpentage de la terre 
d'Amfreville, appartenant au comte de Croisy (1646). 
— Arrêté de compte entre la comtesse de Croisy, héri- 
tière par bénéfice d'inventaire du baron d'Amfreville, 
^on père^ et Franchomme, des rentes sieuriales de la 
baronnie d'Amfreville (1651). — Vente devant Fran- 
çois de La Pcrrte et Pierre de La Croix, tabellions à 
Caen, par Odet d'Harcourt, comte de Croisy, marquis 
de Thury et de La Motte-Harcourt, et son épouse, Ma- 
rie de Poerier, fille et seule héritière de feu Adrien de 
Poerier, baron d'Amfreville, et Louis d'Harcourt, mar- 
quis de Thury, et son épouse, Marie-Julie d'Harcourt, 
seule fille et héritière présomptive desd. comte et com- 
tesse de Croisy, à Pierre Davy, chevalier, seigneur de 
Sortosville, N-D. d'Alonne, S^-Pierre d'Artéglise, Fer- 
manville, Mannevillc, Coqueville, Gorbesville, Hié- 
ville et Cerisy, de la baronnie, châtellenie et sei- 
gneurie d'Amfreville et Cauquigny, dont dépen- 



dent les fiefs, terres et seigneuries do Rondeville, 
Gorbesville et Manneville, réunis, Estreville, Cros- 
ville, Biniville, la sieurie de Gotot, appartenant 
à l'abbaye de Blanchelande, le fief de Reviers, etc,, 
les patronages d'Amfreville,! Cauvigny »>, et de la 
grande portion de Golomby, etr.. (1652). — Quittance 
de Louis Jubert, éc, s** de Bonnemare, conseiller au 
parlement de Normandie, aud. Davy, à la décharge 
d'Odet d'Harcourt (1663). — Reconnaissance de Pierre 
Davy de Sortosville^que la comtesse deCroisy lui a mis 
aux mains les contrats de rentes à prendre sur la veuve 
et héritiers de M. de Montégu des Bois (1653). — Quit- 
tance par Jacques de La Porte, chevalier, seigneur du 
Boys et autres lieux, fils de feu Taoaeguy de La Porte, 
s' de Moulaigny, conseiller du Roi en ses Conseils d'É- 
tat et privé, demeurant paroisse St*'-Croix St-Ouen 
de Rouen, à Nicolas <c Du Perier >, baron de Lisle, fils 
et héritier en partie de feu Jacques c Ou Perier >, baron 
d'Amfreville, président au parlement de Normandie, 
de 4.200 I. t. pour franchissement de 300 livres de ren- 
te, eu quoi Adrien « Du Perier », baron d'Amfreville, 
frère aîné du baron de Liste, et lui-même, se seraient 
constitués, etc. (1653) ; autre amortissement à Robert 
Eschard, éc, s''de Commanville, conseiller secrétaire 
du Roi maison couronne de France, demeurant à Rouen 
(1653). — État des restes dûs des fermages de la ba- 
ronnie d'Amlreville, pour l'année finie à Noël 1654. — 
Transport devant Nicolas Barbey, tabellion au siège 
d'Orglandes et Amfreville, assisté de Guillaume Feri- 
coq, avocat, pris pour adjoint, par Raphaël Fauvel, 
bourgeois de Caen, en vertu de procuration d'Odet 
d'Harcourt, comte de Croisy, marquis de La Mptte- 
Harcourt et de Thurj', gouverneur des ville et château 
de Falaise, époux de Marie du Poirier, fille et héritière 
d'Adrien du Poirier, baron d'Amfreville, aux curéSv 
prêtres, clercs, trésoriers et custos de la paroisse d'Am- 
freville, de 99 livres 3 sols 8 deniers de rente hypothè- 
que au denier 14 à prendre sur Jean Franchomme, sieur 
du rcJonsqney», enquêteur au bailliage et vicomte 
de S*-Sauveur-le- Vicomte (1654). — Quittance par 
Claude de La Quieze, chevalier des ordres du Roi, con- 
seiller en ses Conseils, lieutenant général de ses camps 
et armées, gouverneur du Bourbonnais, maréchal et sé- 
néchal dud. pays, comte de S^-GeranetdeLa «Pallise », 
et Suzanne de Longaunay, son épouse, de présent à 
Paris en la maison où est pour enseigne la Belle Image, 
rue Dauphine, paroisse St-André des Arts, à Hervé de 
Brevolles, éc, s*" de S*-André, de 4614 1. 10 s. t., savoir 
4!i00 1. pour amortissement de 300 l. de rente constituée 
par Poirier, baron d'Amfreville, au profit de la défupte 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX: DUCHÉ FHARGOURT. 



133 



maréchale de S*-Geran (1685). — Écrit des soutiens et de- 
mandes que fait en la succession du baron d'Amfre- 
ville Odet d'Harcourt, époux de lad. Marie, fille uni- 
que et héritière d'Adrien Poerier, baron d'Amfreville, 
héritière en partie de Jacques Poerier, comte de Cizay 
et président au Parlement, son oncle, contre Adrien et 
Jacques Poerier, s'* de Fontenay et de Franqueville, 
fils de feu Nicolas Poerier, baron de Lisle, héritiers en 
partie dud. président, leur oncle (s. d.)* 

E. 211. (Liasse.)— 1 pièce, parchemin; 23 pièces, papier. 

1656-1670. — Amfreville. — Avis au public de par 
le Roi et les commissaires généraux députés pour la 
vente et revente de ses domaines en la province de 
Normandie, en conséquence de l'édit de décembre 
1654, qu'il sera procédé, à faculté de rachat, à l'ad- 
judication définitive du marais d' Amfreville, contenant 
60 acres (1656). — Procuration donnée devant les no- 
taires du Chàteletde Paris par Odet d'Harcourt, comte 
de Croisy et Cisay, marquis de Thury et de La Motte- 
Harcourt, et Marie du Poirier, son épouse, à Raphaël 
Fauvel, leur procureur àCarentan, pour faire rétro- 
cession sans aucune garantie à Pierre Davy, seigneur 
marquis de Sorlosville el Amfreville, de rentes h pren- 
dre sur MM. de Monlégu etdu Mesnil-.Aumorit('l6o7). — 
Transaction devant Charles Herouf et Julien Dollebec, 
tabellions au siège de S^-Sauveur-le-Vicomle et de Né- 
hou, h Amfreville, entre Adrien Franchomme, sieur du 
Motet, enquêteur au bailliage et vicomte de St-Sau- 
veur-le-Vicomtc, et Julien Franchomme, sieur du Neu- 
bourg, fils et héritiers de Jean Franchomme, sieur du 
Jonquay, enquêteur auxd. bailliage et vicomte, concer- 
nant le partage de sa succession (1658). — Inventaire 
des baux à ferme de la terre d*Amfreville, faits par la 
comtesse de Çroisy (1658). — Cession devant Pierre 
Allée, tabellion à S**- Mère-Église, el Guillaume Gou- 
hier, pris pour adjoint, par Julien Franchomme, fils 
de Jean, enquêteur, de la paroisse d'Amfreville, à Pierre 
Franchomme et à Philippe et à Gilles-Arthur Fran- 
chomme, frères, de lad. paroisse, de rente (1659). — 
Compte de rentes dues par le marquis de Sorlosville, 
obligé envers le comte et la comtesse de Croisy (1664). 
— Ordonnance de Jean Blondel, écuyer, seigneur 
ch&telain et patron de Tilly, lieutenant particulier ci- 
vil et criminel au bailliage de Gaen, concernant la de- 
mande d'amortissement de rente par Marie Poirier, 
veuve d'Odet d'Harcourt, contre Pierre Davy,chevalier, 
seigneur de Sortosville (1666). — Production au Con- 
seil par Louis d'Harcoyurt, marquis de Thury, et de La 
Motte, gouverneur de Falaise, tant en son nom que 



comme donataire de Marie du Poirier, épouse du feu 
comte de Croisy, marquis de Thury, sa belle-mère, 
qu'en qualité de tuteur de Henri d'Harcourt, son fils, 
issu de feu Marie-Julie d'Harcourt, défendeur, ayant 
.pris le fait et cause de Pierre Davy, «cnyer, sieur de 
S.ortosville et d'Amfreville, contre François Euldes, fer- 
mier général des domaines, sur la requête par lui pré- 
sentée à (Ihamillard, commissaire départi en la gé- 
néralilé de Caen le 2 juillet 1669, les manants et habi- 
tants d'Amfreville, etc. — Saisie à la requête de Marie 
du Poirier, veuve d'Odet d'Harcourt, entre les mains 
des frères Le Heuzey, de la paroisse d'Amfreville, des 
deniers qu'ils doivent et pourront devoir^ Pierre <« Da- 
vid », chevalier, seigneur marquis d* Amfreville (1670). 

E. 212. (Liasse.) — 4 pièces, parchemin; 39 pièces, papier. 

1658-1678. — Amfreville. — Sentence de Frauçois- 
Avice Jourdan, écuyer, sieur du Mesnil, lieutenant gé- 
néral au bailliage de S*-Sauveur-le-Vicomte, adjugeant 
paiement au marquis de Thury de sommes par lui arrê- 
tées entre les mains de Jean Groult, fermier de Pierre 
« David », seigneur de Sortosville (1671). — Amortis- 
sement devant François Jouenne, tabellion royal au 
siège d'Audouville. par Julien Franchomme, prêtre, de 
la paroisse d'Amfreville, demeurant à Gaen en la mai- 
son des Pères de la Mission, et l'un d'eux, étant de pré- 
sent à Quinéville, à François Morel, sieur d'Inglémare, 
de la paroisse de Cauquigny, de 100 livres de rentes 
(1673). — Extrait de l'état des deniers mobiles prove- 
nant du bien et revenu de Pierre Davy, chevalier, 
marquis de Sortosville, auquel s'est porté créancier par 
privilège, devant Jacques Poirier, écuyer, seigneur et 
patron de Taillepied, bailli de S'-Sauveur-le-Vicomte, 
le marquis de Thury, de :2 années de loOO livres de 
rente sur la terre d'Amfreville (1674) ; état et distribu- 
tion des deniers provenant du revenu de lad. terre et 
baronnie (1676). — Promesse devant Jean Dubois et 
Pierre de S'-Germain, son adjoint, tabellions à Valo- 
gnes, par Julien Franchomme, sous-diacre, de la pa- 
roisse d'Amfreville, de payer comme dot de mariage à 
Elisabeth Franchomme, l'une de ses sœurs, 50 livres 
de rente à prendre sur les héritiers de Pierre Fran- 
chomme, sieur duSicquet (1677). — Sentence de Pierre 
Bazan, sj^ur de Querqueville, lieutenant civil au bail- 
liage de Cotentin pour le siège de Valognes, adjugeant 
à Elisabeth Franchomme, fille de feu Jean, sieur du 
Jonquay, enquêteur à S*-Sauveur-Ie-Vicomte, le paie- 
ment de la somme de 50 livres dus à la succession du- 
dit du Jonquay, arrêtés par le marquis de Thury 



134 ARCHIVES 

(16T7). — Sentence de GaîHaame Jourdan, sieur de La 
Tillière, conseiller et avocat du Roi au siège de S^-Sau- 
veur-le-Vicomte, concernant la demande de Loais 
d'Harcourt, marquis deThury, gouverneur de Falaise, 
tuteur d'Henri d*Harcourl, petit-fils et héritier de Marie 
du Poirier, comtesse de Croisy, en arrêt de deniers sur 
les arrérages de 176 livres de rente dues par Philippe 
et Gilles- Arthur Franchomme, frères, la veuve et héri- 
tiers de Pierre Franchomme, et Julien Franchomme, 
prêtre (1677) ; autre sentence dud. conseiller et avocat 
du Roi au siège de S*-Sauveur-le- Vicomte pour l'absence 
du vicomte et le décès de ses lieutenants^ déboutant 
Adrien Franchomme, sieur du Mottey, enquêteur aud. 
siège, de son opposition contre la déclaration de par- 
tie de ses immeubles baillée par le marquis de Thury 
au seigneur de Franqueville, requérant le décret du 
surplus desd. immeubles (1678). — Affirmations de 
voyages passées au greffe de S*-Sauveur-le-Vicomte, par 
le procureur du marquis deThury, concernant le pro- 
cès contre led. Franchomme (1678). — Déclaration 
des héritages de Julien Franchomme, fils et héritier de 
Jean Franchomme, sieur du Jonquey, enquêteur au 
bailliage et vicomte de S'-Sauveur-le-Vicomle, donnée 
par Louis d*Harcourt, tant en son nom que comme tu- 
teur de son fils, héritier du comte et de la comtesse de 
Croisy, créancier sur la succession dud. du Jonquey, 
d'arrérages de 99 livres 3 sols 8 deniers de rente (1678). 
— Copies de quittances des sommes payées par Adrien 
Franchomme, sieur du Motet, à Henri Heuzé, vicaire et 
obitier des rentes dues aux prêtres d'Amfreville, Jean 
Belliard, obitier deSt-Martin d'Amfreville, Guillaume 
Ferret, Jacques deBrix, Guillaume Le Grusiey, Dolle- 
bel, Guillaume du Prael, curé d'Amfreville, François 
Féricoq, Charles Le Gallicher, obitier, pour rentes 
dues à l'église d'Amfreville, lesdites copies collation- 
nées par le greffier de la vicomte de S^-Sauveur-le- 
Vicomte sur les pièces produites par Adrien Franchom- 
me, sieur du Mottet, à rencontre du marquis de Thury, 
en 1678. 

E. 213. (Liasse.)— 2 pièces, parchemin; 45 pièces, papier. 

1466-1704. — Amfréville. — Mémoire des deniers dé- 
boursés etdes journées faites par Fauvel, procureur du 
marquis deThury, pour le procès en la vicoaté de S'- 
Sauveur-le- Vicomte en renvoi en possession de la terre 
d'Amfreville, faute par le marquis de Sortosville d'avoir 
payé les redevances dont il était chargé par le contrat 
(1679). — Transport devant Jacques Berthault, tabel- 
lion à Thury, et Jean Le Monnier, sergent, pris pour 



DU CALVADOS. 

adjoint, par Jacques Poirier, seigneur de Franqueville, 
à Louis d'Harcourt, marquis de Thury, de 3484 livres 
17 sols 9 deniers à prendre sur la succession et hérita- 
ges décrétés sur Jean Adrien et Julien Franchomme, 
père et fils, et dont ledit marquis s'est rendu adjudica- 
taire au décret à la requête dud. seigneur de Franque- 
ville (1679). — Obligalion devant Jacques Berthault, 
tabellion à Thury, et Jean Le Monnier, sergent, pris 
pour adjoint, par Louis d'Harcourt, marquis de Thury, 
envers Jacques Poirier, chevalier, seigneur de Fran- 
queville, requérant le décret des héritages de Jean 
Adrien et Julien Franchomme, père et fils, dont led. 
marquis s'est rendu adjudicataire, du paiement de la 
somme de 3484 livres 17 sols 9 deniers portée complai- 
samment comme payée par lui (1679). — Bail devant 
Jean André, notaire à Amfréville et Gorbesville, par 
Raphaël Fauvel, bourgeois de Caen, procureur du mar- 
quis de Thury, adjudicataire des biens des Franchom- 
me, à Jean de Brix, sieur de Brimare, desd. biens, ponr 
4 années (1679). — Inventaire des pièces produites au 
greffe du bailliage à Valognes par les s^* du Afarest 
et de Launay, ayant pris le fait de garantie pour Pierre- 
Julien Le Poitevin, contre le marquis de Thufy, adju- 
dicataire du décret des héritages desd. Franchomme 
(1679) ; autre inventaire des pièces produites par led. 
marquis de Thury (1679). — Bref mémoire des frais et 
dépens adjugés au marquit de Thury, créancier de feu 
Jean Franchomme, sieur du Jonquay, enquêteur au 
siège de StSauveur-le- Vicomte, contre Adrien Fran- 
chomme, sieur du Mottey, fils dud. du Jonquay, débou- 
té de son opposition contre la déclaration de partie de 
ses biens baillée par led. marquis au seigneur de Fran- 
queville (1679). — Procès-verbal de visite par Gilles 
Le Véel, sergent royal à Amfréville, à la requête de 
Louis d'Harcourt, marquis de Thury, stipulé par Julien 
Blaisot, s' de La Routte, de la maison sise à Amfréville 
où est décédé Adrien Franchomme, ancien enquêteur à 
St-Sauveur-le- Vicomte, saisie en décret par le seigneur 
de Franqueville, et adjugée aud. marquis de Thury 
(1680). -^ Copie en 1680 de l'état de distribution faite 
en 1679 par Jacques du Moustier, éeuyer, seigneur et 
patron de S^-Marie d'Aadouville et Flottemanvilie à 
la Hague, lieutenant général au bailliage de Cotentin 
pour le siège de Valognes, assisté de Pierre Bazan, éeu- 
yer, seigneur et patron de Montaigu et Querqueville, 
conseiller aud. siège, Pierre Laillier, éeuyer, sieur 
d' « Kuqueville » , Julien Beangendre, éeuyer, sieur 
de St-Georges, Gilles de Bray, éeuyer, sieur d'Ary, 
Louis André, écoyer, sieur de . Landourye, Louis de 
Brix, éeuyer, sieurdu Maresquet, lieutenant vieomtal et 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



135 



premier assesseur, Guillaume Le Scellier, sieur de Gri* 
mesnil, vicomte de Cherbourg, Antoine Poret, sieur 
des Fossés, Pierre Soleit, sieur de Là Polie, et Nicolas 
Piquenot, sieur de Lislemonfc, conseillers assesseurs, 
certificateurs des diligences de décret qui se font aud. 
bailliage, de la somme de 7400 livres provenant de la 
vente par décret des biens et droits de Jean Franchom-^ 
me, sieur du Jonqaet, et de Jean et Adrien Franohom- 
me, de la paroisse d*Amfreville, saisis requête de Jac- 
ques Poirier, écuyer, seigneur de Franque ville, pour non 
paiement de la somme de 540 livres 4 sols montant 
d'une obligation, ladite copie collationnéesur Toriginal 
par Vie, notaire à Carentan (1680). — Reconnaissance 
par Charlotte de La Paluelle, épouse de Gaspard-Glau* 
de de Garbonnel, chevalier, comte de Carbonnel Ga-^ 
nisy, seule fille, héritière et créancière du marquis de 
La Paluelle, pour Henri d'Harcourt, chevalier, mar- 
quis de Thury, de rente constituée par Charles de La 
Paluelle, son aïeul, à Pierre Davy, chevalier, seigneur 
et patron de Sortosville, pour reste du prix des terres, 
fiefs et seigneuries de S^-Symphorieo et de La Pomme-» 
raye, vendus par ied. de Sortosville aud. de La Paluelle 
(1704). — Notes et mémoires divers, s. d., entre autres, 
copie informe d'aveu au Roi par Guyon des Biards, ba« 
ron dud. lieu et seigneur d'Amfrevilie (145S, v. s.). 

E. 314. (Registre. ) — Moyeu format, 47jfeuiUet8, papier. 

1646*1651. — Amfreviile, — Recettes faites par M. 
de Bois du Yal des tenants de la baronnie d* Amfre- 
viile : Jean Le Maréchal, pour maisons et jardins Haï- 
ley ; Brandin Michelle, pour un pré sis au bout du 
grand pré, 360 livres pour 3 années ; Laurent Delahaye, 
meunier au moulin de Quevillette ; La Branslière, 270 
livres pour 3 années des quatrièmes d'Amfreville et de 
Cauquigny; Gilles Lenfant; le s*" de Brymarre, 1310 
livres pour 6 années de fermages ; Guillaume Lescu- 
reul ; Jean Le Marquand, pour la ferme du quart de 
Cauquigny; Jean Morel, sieur de Valcamp ; Robert Le 
Bry, dit Touraynne, 97 livres 10 sols pour une année 
de La Crette Godefroy ; Georges Guyot, meunier au 
moulin de Heurtevent; Charles, Le Heuzey; François 
Baudain ; M. de S^-Nicolas ; Jacques Le Gavelier, etc. 
— Ledit cahier contremarque par de Boys du Val, 
ayant la charge des affaires de la comtesse de Croisy, 
marquise de Thury et de La Hotte-Harcourt, dame 
d*Amfreville, en 1646. 

£. 215. (Registre.) — Moyen format, 106 feuillets, papier. 

16S6*166$. — Amfreviile. — Inventaire rédigé en 



1655 par Jean Feret, sergent royal au bailliage et vi« 
comté de St^Sauveur^le-Vicomte pour le siège d'Or* 
glandes et Amfreviile, des litres, pièces et écritures que 
baillent Odet d'Harcourt, comte de Croisy, marquis 
de La Motte-Harcourt et de Thury, gouverneur des . 
ville et chAteau de Falaise, et son épouse, Marie du 
Poerier, fille et héritière du baron d' Amfreviile, à Pierre 
Davy, chevalier, seigneur de Sortosville, Amfreviile, 
Gorbesville, Fermanvilie, etc., en exécution du con- 
trat de vente par eux à lui faite de la terre et baronnie 
d'Amfreville, par contrat passé devant les tabellions 
de Caen le 16 décembre 1652, lesd. titres remis aud. 
acquéreur par Raphaël Fauvel en vertu de procuration 
desd. comte et comtesse de Croisy : acte en parchemin 
exercé aux pieds de la baronnie d'Amfreville le 26 juin 
1555, par lequel les sieurs d'Heroudeville, Hauteville, 
Crosville, Gorbesville, Bini ville, etc., les chanoines et 
chàf^itré de Coutances, le s' du Quesné, etc., auraient 
été appelés pour bailler leurs aveux et dénombrements; 

— acte exercé à Valognes le 29 juillet 1534, touchant 
la garde noble du seigneur de Gorbesville; *— accord 
entre le seigneur d' Amfreviile et le seigneur de RoU'* 
ville à Orglandes, reconnu devant le vicomte de Valo^ 
gnes en 1339, par lequel il permet aud. s' de Rouville 
de bâtir un moulin sur son fief de Rouville ; — aveu 
par le s** d'Ëstien ville du fief de Rouville au baron d'Am- 
freville (1609) ; — aveu par Guillaume de Pierrepont 
de son fief d'Ëstienville (1584) ; — fieffé par « Gilles 
Sautherel », baron d' Amfreviile, à Richard de Pierre- 
pont, éc, de tous les héritages, rentes et revenus, hom* 
mages, gages-pièges, et de tout ce qu'il avait assis à 
Estienville, à la réserve du curage des fossés d'Amfre^ 
ville et cheminage sur icelle terre, et ce qu'il avait 
donné aux religieux de Blanchelande (1415) ; ~ aveu 
par Raoul du Hecquet de la sieurie de Hauteville (1609); 

— vente et fieffé par « Guillaume Le Sotherel »^ sei« 
gneur d'Amfreville, à Michel « Halbon d, éc., du fief de 
Golleville LeQuesnay (1415) ; — aven de Jean Le Bas, 
s'de Golleville(l609j ; — vente par Michel Halbon, 
vertu de procuration de « Guillaume Sotherel », sei* 
gneur d'Amfreville, à Guillaume Le Conserveur, éc, 
de tous ses fiefs et héritages sis aux paroisses des Pieux, 
ce Triau ville et Sotheville » (18 mars 1408) ; -- procès 
entre Nicolas de Mouy et le chapitre de Goutanees 
(15!27 ss.) ; entre le seigneur d'Amfireville et Ied. chapi<> 
tre touchant la tenure de ieur fief sîs à Hauteville, etc.; 

— procès entre les religieux de S*-Sauveur-le- Vicomte 
et le seig' de Mouy, seig' d'Amfreville, pour le eours de 
la rivière du Merderel : mandement de Guillaume de 
Gottberville, éc., lieutenant en la vieomté'deVfitognes 



136 ARCHIVÉS DU 

du maître reformateur des eaux yet forêts du Roi eu 
Normandie, du !6 juillet 1538, elc. [cf. Journal manus- 
crit du sire de Gouberville, par Tabbé Tollemer, pp. 
443, etc.] ; — information à Amfrevillele 13 mars 1501 
par Gautier Jean, lieutenant en la vicomte de Yalogoes, 
touchant le service de réparations des mottes et fossés 
du manoir d'Amfreville ; — arrêt du parlement de 
Rouen du 5 mars 1587 entre Guillaume et Robert de 
Pierrepont, s" d'Estienville et d'Urville, et Charles, 
marquis de Mouy ; — vente par Jacques de S»*-Mère- 
Église, 8' de Hemevez, Rouville et Rouvillette, à Pierre 
de La Roeque. s' de Flottemanville et d'Urville, des 
fiefs de Rouville et Rouvillette assis au parc d'Orglan- 
des, Urville et Hautteville ; — vente devant les label- 
lions de Bayeux du fief de Rouville assis paroisse d'Or- 
glandes et ailleurs, à Tabbaye de Blanchelande (7 mars 
1398) ; —contrat de janvier 1283 contenant comme le 
s' d'Amfreville quitte ses vassaux de Néhou du sei^ice 
de moulins, de fossés, etc.; — information par Pierre 
c Homme », trésorier général de France au bureau des 
finances- de Gaen, requête de François Le Sauvage, éc, 
8'"de La Carrière, touchant Téreclion du fief et droit de 
patronage de la paroisse de Cauquigny (1588 ss.) ; — 
arrêt donné au Conseil à Rouen le 12 novembre 1431 
entre Robert de « Percil », éc, seigneur de « Guerne- 
tot » et de Théville, et Jean Le Comte, ayant le droit 
de Guillaume Le « Foretier », éc, et de d'^* Jeanne de 
La Bellière, pour raisons du droit de présentation à la 
cure de Cauquigny ; — procès en bailliage à Valognes 
entre Gilles du Ghastel, s' de Guernetot, et Etienne 
Ozouf, curé de Cauquigny, assignés instance du s' 
d*Amfreville pour procéder sur Ile droit de patronage 
(1627) ; — assignation à René de La Cour, s' de La 
Tomberye, instance du président d'Amfreville, aux Re- 
quêtes du Palais à Rouen, pour procéder sur le droit 
de patronage de S^-Georges de t Goulomby » (1612) ; 
*^ contrat par lequel Guillaunxe de Reviers, seigneur 
d'Amfreville, quitte un nommé Adam des services qu'il 
devait aux moulins de La Fosse, moyennant rente de 
4 s. (jour S'- « Clerc » 1287) ; — érection en baronnie; 
— Jean et Jacques Le Bas, s"* de Golleville et du Cas- 
telet, Henri Le Bas, s' du Quesnay à Golleville ; cha- 
pelle d'Amfreville, collations ; abbaye de Blanchelande; 
patronage de Cauquigny ; familles de Mouy, de Pienne, 
^tc. — A la suite, récépissé de pièces par Guillaume de 
Malfillastre, sieur de Fontaines, bailli de Thury (1668). 

È. 216. (Liasse.) — 1 pièce, parchemin; 28 pièces, papier. 
lSM-1789. ^ Barbery. — Vente devant Jean Man* 



CALVADOS. 

noury et Laurent Bacon, tabellions au siège de Tour- 
nebu, par Gabriel Boullin, de la paroisse de Barbery, 
à Olivier de Martinbosq, sieur de La Vaucelle, de 10 
écus sol de rente ; fait à Cesny-en-Cingiais, hameau du 
Mesnil-Saulce (1591); au dos, remise par led. de Mar- 
tinbosqà M. de Beuvron(1606). — :: État de distribution 
devant Jean de Malfillastre, écuyer, sieur de Martin- 
bost, Curcy, Fresné, vicomte et maire de Falaise, en 
l'auditoire du Roi tenu au couvent des Cordeliers, en 
présence d'Henri Le Prévost, écuyer. lieutenant gé- 
néral, Louis Jean, écuyer, avocat du Boi, François 
Lermitte, écuyer, procureur du Roi, Alexis du Mesnil, 
écuyer, avocat du Roi, Alexandre Edouard, Rolland 
Blanchard, Guillaume Le Saige, Alexis Bodard, Jac- 
ques Bélier, Mathieu Le Rond» Robert Piel, Guillaume 
Labé le jeune, Pierre Phelippe, écuyer, avocats, assis- 
tants, des deniers provenant du décret des héritages de 
feu Gabriel Bouliin, de la paroisse de Barbery, décrétés 
à la requête de Pierre d'Harcourt, marquis de Beuvron 
(1601) ; frais dud. décret — Quittances : des prieur 
et religieux de N.-D. de Barbery à Pierre d'Har- 
court, marquis de La Motte et baron de Beuvron, dn 
droit de treizième leur appartenant sur les héritages 
de feu Gabriel Boullin, assis à Barbery, décrétés re- 
quête dudit seigneur (1603) ; — devant les tabel- 
lions de Bretteville-sur-Laize par François Samson, 
sieur du Mesnil-Saulse, archer du vibailli de Caen, 
à Jacques Le Brunet, sieur des Pallières, de 246 livres 
tournois à la déchargé du marquis de La Motte-Har- 
court, adjudicataire des biens dud. Gabriel Boullin 
(1606). — Vente, à Fresney-le-Puceux, devant Jean 
Mannôury et Thomas Jue, tabellions royaux en la vi- 
comte de S^-Sylvain et LeThuit pour le siège de Mouli- 
nes, par Pierre d'Harcourt à Jean Boulin, bourgeois de 
Caen, des héritages qui furent à feu Gabriel Boulin, 
de Barbery, à Barbery etCingal, faits décréter par le- 
dit seigneur (1606). — Déclaration du revenu pour un 
an des héritages dépendant du marquisat de La Motte- 
Harcourt assis à Barbery, ayant appartenu à feu Tho- 
mas Ballière, bannis requête du marquis de Beuvron 
(1626). — Aveu à François d'Harcourt, marquis de Beu- 
vron et de La Motte-Harcourt, et ses cohéritiers, et 
Gillonne de Matignon, jouissant par usufruit du mar- 
quisat, veuve de Pierre d'Harcourt, capitaine de 100 
hommes d'armes des ordonnances du Roi, marquis de 
Beuvron et de La Motte, etc., par Robert de Clacy, 
sieur de Cahagnes, Charles et Pierre Rossignol, frères, 
communs en biens, d'un tènement assis en la paroisse 
de Barbery, contenant 4 acres, nommé le tènement 
aux Rossignols (1635). — Déclaration de plusieurs ré- 



*» 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 137 



coites sises en ia paroisse de Barbery (iépendant du 
marquisat de La Motte-Harcourt, appartenant à plu- 
sieurs vassaux dudit marquisat, qu'Odet d'Harcourt, 
marquis de Thury etdeLaMotte, stipulé par Guillaume 
Manrrey, son procureur receveur à La Motte, fera ven- 
dre en vertu de mandement de Jacques de Marlinbosc, 
écuyerjieutenant du sénéchal dud. marquisat (1640). 

— Vente devant Dutrou, tabellion à St-Sylvain, et 
Brion, pris pour adjoint, par Guillaume Jenne, sieur 
du Pray, procureur d'Odet d'Harcourt, et Marie Poirier, 
son épouse, à Gaspard de Clacy, écuyer, sieur de Ga- 
haignes, procureur du Roi en la vicomte de S*-Sylvain, 
du fief noble de Moul sis paroisse de Barbery, moyen- 
nant 1800 livres de principal et 60 livres de vin (1644). 

— Aveu à Odet d'Harcourt, comte de Crqisy, marquis 
de Thury et de La Motte-Harcourt, par Jacques Thorel, 
s'^deMonbelliard, chirurgien, demeurant à Bretteville- 
sur-Laize, héritier de feu Henri Thorel, sieur de La 
Boissière, son oncle, de terre assise à Barbery, au ha- 
meau de Faverolle, nommée le pré Lucas (1658). — 
Exploit de Jacques (Mérice^ sergent au marquisat de 
La Motte-Harcourt, résidant à Cesny-en-Ginglais, 
constatant qu'à la requête de Pierre Surirey, sieur de 
La Prairie, fermier receveur des rentes seigneuriales 
du marquisat de La Motte, il a saisi les récoltes surune 
pièce de terre sise à Barbery, au hameau de Faverolle, 
pour paiement d'arrérages de diverses rentes seigneu- 
riales (1672). — Lettre de fr. Le Borgne, datée de Tab- 
baye de Barbery, et adressée à Le Secq, receveur des 
rentes du duché d'Harcourt, concernant le procès de 
Guilberd, ancien fermier de Tabbaye (1728). — Certifi- 
cat de Charles Grandrie, homme tenant de la seigneu- 
rie de Barbery, membre du duché d'Harcourt, qu'il a 
publié, issue de la grande messe paroissiale, la tenue 
des pieds et gage-pièges de lad. seigneurie en l'audi- 
toire du bailliage d'Harcourt pour le 20 juin 1782 ; 
autres certificats pour la tenue desd. pieds, de 1783 à 
1789. 

E. 217. (Liasse. ) — 1 pièce, parchemin ; 21 pièces, papier. 

1606-1780. — Barenton. — Sentence aux assises de 
Mortain tenues par Jean des Vaux, s' de La Jonnau- 
dière, bailli de Mortain, entre Roger Juhé, écuyer, s' et 
patron de Barenton, joint avec Jean Pigeon, prêtre, 
par lui présenté à la cure et bénéOce dudit lieu, et Jean 
Bonsart, prêtre, aussi prétendant droit à lad. cure, pré- 
senté par Florentin Gyrart, chevalier (1806); accord 
de 1516, Jean de Verdun, s' et patron de Barenton, 
Florentin Girard, chevalier, seigneur en partie dud. 
lieu ; loS8, procès aux assises de Mortain tenues par 
Calvados. — Série E. 



Robert de La Bigne, s^ de Lambosne, bailli de Mortain, 
entre Jean Turmel et Adrien de La Voue, pour led. bé- 
néfice, aie. — Extraits : de mandement de Guillaume 
Gariiier, sénéchal de la baronnie de La Motte apparte- 
nant à Pierre d'Harcourt, baron des baronnies de Beu* 
vron et de La Motte, au prévôt, de signifier à Jacque- 
line de Girard, dame de Verigny, tenant des fiefs de 
Barenton, que faute d'hommes, hommages non faits^ 
aveu non baillé, lesd. fiefs ont été saisis en la main de 
lad. baronnie (1577) ; d'aveu rendu au Roi par Pierre 
d'Harcourt de la terre et baronnie de La Motte Cesny et 
Grimbosq, dont sont tenus deux quarts de fief dont le 
chef est assis en la paroisse de Barenton, es mettes de 
la vicomte de Mortain, avec droit de présenter au béné- 
fice dud. Heu (1579); d'information par le lieutenant du 
bailli de Caen : après audition de 13 personnes nobles 
il a été reconnu que led. aveu a été loyalement rendu 
et est conforme à ceux de 1414 et de 1867(1579). — 
Requête au Parlement par Louis (en correction de 
Charles) de « G ou vais », seigneur de Clinchamps et de 
la seigneurie de la grande portion de Barenton, pour 
ordonner que, suivant l'arrêt interlocutoire du 7 sep- 
tembre 1648. Anne-Marie- Louise d'Orléans, comtesse 
de Mortain, et Odet d'Harcourt, fourniront des contre- 
dits en l'instance pendante entre eux (1652). ^ Procé- 
dures entre Louis de Gouvets, seigneur de Clinchamps 
et de la première portion ou principale partie du fiet 
de Barenton, et Odet d'Harcourt, chevalier, comte de 
Groisy (1658). — Inventaire des pièces baillées au Par- 
lement par Charles de Gouvets, ayant repris l'instance 
à la place de Louis de Gouvets, son père, sur le défaut 
obtenu en 1658, contre Louis d'Harcourt, fils de feu 
Odet d'Harcourt, comte de Groisy, marquis de Thury 
et de La Motte-Harcourt, et dont la continuation a 
été ordonnée par arrêt de 1663. — Procédures entre 
Louis d'Harcourt, marquis de Thury et de La Motte 
Cesny, et Charles de u Gouvais », comte de t Clin- 
champ » (1680). — Lettres de M. de Verdun de Pas- 
sais et des ofQciers de Mortain concernant le débat de • 
la mouvance du Bef de Barenton et la remise faite à 
l'abbé Griffé des titres relatifs à l'affaire avec le duc 
d'Orléans (1751-1771). — Reconnaissance, par M. de 
Verdun de Passais, que le maréchal d'Harcourt lui a 
remis les aveux et papiers concernant sa terre de Ba- 
renton, que feu son père avait conûés à Griffé et Le 
Bart(1780). 

E. 218. (Liasse.) — 1 pièce, parchemin. 

\%ffl, — Barneville (Banneville-la-Campagne). — 

18 



\ 



138 ARCHIVES 

Reconnaissance passée à Troara de prise à âeffe de- 
vant Colin de Vernay, tabellion es mettes des sergente- 
ries d*Argences, Troarn et Varaville, par Jean JBonnet, 
de la paroisse de « Magneville » (Manneville)» de Phi- 
lippe d'Harcoart, chevalier, seigneur deBonnélafoleetde 
Tilly, de 1/2 acre de terre siâe à « BarnevilJe en la 
campaigne », en la délie do Long Bouel. 

E. 2t9. (Liasse.) — 5 pièces, parchemin * 52 pièces, pafiier. 

16SS-1714. — Bavent. — Aven rendu au Roi par 
RobeK Grente, écnyer, seigneur de Bavent, de la terre 
et seigneurie dud. lieu, s'éteodant dans les paroisses 
de Petiville, Varaville et autres (lë32) ; mandements y 
relatifs» et antres pièces en copie collation née par Mar- 
tin Sirealde, huissier en parlement de Rouen, à la re- 
quête d*AjiU>ine Pitance, stipulé par Jean Richer, son 
procureur (1S55, v.s.). — Extraits des joursdela verde- 
rie de Bavent, tenus par Pierre Basire, éeuyer, lieute- 
nant général du maître particulier des eaux-et-foréts 
au t>ailliage de Caen, et du registre du greffe des eaux- 
et*forèts de ia vieomté de Caen, concernant Tadjudica* 
tîoQ de coupes et le revenu du bois de Bavent (1591- 
1592), coliationnés à ia requête de Pierre d'Harconrt, 
baron de Beuvron, stipulé par Pierre Btanchecappe 
(1S95). — Procès-verbald'arpentage du bois de Bavent, 
dressé par Pierre Baaire, éeuyer, lieutenant général du 
maître particulier des eaux -et-fo rets au bailiiage de 
Caen («592). — Quittance de Pierre de Bernières, rece- 
veur général établi 4 Ceien pour la recette des deniers 
provenantdelaventedu domaine enNormandie,à Pierre 
d'Harcourt, pouria vente à lui faite du bois de Bavent 
(1S93). — Transaction devant Pierre Pauger et Charles 
Le Mercier, tabellions en la vicomte de S^-Sylvain et Le 
Thuit pour le siège de Vauoelles de Caen, entre Charles 
de Nollent,sieur d'Ingy, et Pierre d'Harcoiirt,eapitaiae 
de ^hommes d'armes des ordonnances du Roi, marquis 
de La Motte Harcourt, baron de Beuvron et Beaufou, 
* concernant lenr éehangede pièces de terre et maisons à 
Bavent et Boulon (1603). — Reconnaissance devant 
Jaoques Le Dresseur et Henri Dourne^ tabellions au 
siège du Thuit, par Guillaume Messen, Guillaume lié- 
bert, RauUin Healde, Simon Langlois, André Jehenne 
et Guillaume Bertot, de Bavent, du bail à eux fait par 
Pierre d'Harcourt, marquis de Beuvron et de La Motte 
Harcourt, d'une pièce de terre en pâturage, eontenant 
100 acres, nommés les Pestilz de la Taille, sis à Bavent, 
sans y comprendre les Pestilz de la ville du Mesnil de 
La Barre, que led. seigneur a retenus (1609). — Man- 
dement du parlement de &oiien,requète de Pierred'Har- 



WJ CALVAIKW. 

court, propriétaire du bois de Bavent, défendant à Pierre 
Girot, lieutenant des eaux-et-forèts en la vicomte de 
Caen et substitut du procureur général anxd. forêts, et 
tous autres, de prendre connaissance des exploits sur 
les prétendus procès-verbaux des sergents desd. bois 
(1616). — Reconnaissance par François de Guerville, 
éeuyer, sieur de La Londe, de bons de sommes à tou« 
cher sur Robert Rouliand» fermier des bois de Bavent 
(1630-1631). — Procédure en Parlement et ae Conseil 
entre Alphonse-Louis du Plessis de Richelieu, cardinal, 
archevêque de Lyon, abbé commeodataire de Tabbaye 
de S*-Êtienne de Caen, Pierre de Mabrey, prieur du 
prieuré de Bavent, et Francis d'Harcourt, marquis de 
Beuvron, lieutenant général en Normandie, appelant 
de la sentence de Charles Le Roy. s' de La Potherie^ 
intendant de justice au département de la généralité de 
Caen, qui avait adjugé aud. Mabrey di*oitde chauŒtge 
et pâturage dans les bois et bruyères de Bavent il644- 
1645) ; inventaire des pièces produites par François 
d'Harcourt, à Tappui (164â). — Extrait du registre de 
Jean de Farcy, huissier, concernant Ja vente de 2 
poulains et autres bétes saisis dans le boùi de Bavent, 
etc. (1(>47). — Procédure devant Du Mouslier, iieute* 
nant général à Caen, pour François d'Harcourt, mar* 
qnis de Beuvron, gouverneur des ville et château du 
Vieux Palais de Rouen, lieutenant générai pour le Roi 
au gouvernement de Normandie, pour lui et Je mar- 
quis de Thury et le chevalier de Beuvron, ses frères, 
demandeurs en ajournement contre Robert de Vallois, 
seigneur d'Esco ville, pour qae défenses lui soient 
faites de mettre aucunes bétes chevalines ni au- 
tres bestiaux dans le bois de Bavent (1659). — 
Exploit de*Jean Le Mascrier, premier huissier audien- 
cier héréditaire en la vicomte de S'-Sylvain, résidant à 
Caen, portant qu'il a^ requête de François d'Harcourt, 
fait défenses à Robert de Vallois, seigneur d'Escoville» 
de mettre aucunes bétes daps led. bois (1659|. — Becon. 
naissance sous seing par Le Riche du bail à lui fait par 
Charles d'Harcourt, chevalier et comte de Beuvron, de 
son herbage des Befians, sis à G4é ville, et de ses bois 
de Bavent, pour 4 années, moyennant 1.600 livres de 
fermages par an ; délégation pour la Visitation de 
Caen (1688). — Compte du marquis de Thury, avec 
Le Riche, des fermages des bois de Bavent et de Ther- 
bage des DefTans (1693). — Compte de Léonor Cau- 
chard de La Houssaye au maréchal duc d'Harcourt 
pour la fiefife des bois de Bavent, à lui faite moyennant 
ôoO livrea, arrêté par ledit Cauchard et le duc d'Har- 
court en 1713, et suivi de quittances de Brulart,duchea8e 
d'Harcourt (1714). 



F 



SÉRIE E. — TITKES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. ^39 



E. dSO. (Liasse.) — 12 pièces, papier. 

tS7^1M7. — Bayeux. — Reconnaissance devant 
Jacques LeVieulx, écuyer, et.Guiilaume Gênas, tabel- 
lions royaux à Bayeux, par Pierre Suhard, sieur du 
Fort, et Adrien Le Petit, tuteur des enfants de feu 
François Daragon, . écoyer, de S'^Nicolas de Grand- 
camp, ae leuraecord et appoinlement concernant le 
contrat de l'acquisition faite par Suhard des biens dud. 
Daragon (1570). —. Transport devant les tabellions de 
la sergenterie de Cerisy par Jazon Darragon, écuyer, 
sieur de Grandcarop,^ à Marin Le Pellerin, tabellion 
royal à Isigny, de la paroisse de ^< Castillaye », de 10 
livres du nombre de 64 livres lô sols d deniers à pren- 
dre sur les biens de feu Pierre Suhard, sieur du Port, 
dont est possesseur Charles Scelles, écuyer, sieur de 
S^-Senier (1602).— Vente devant Jean Gênas et Etienne 
Scelles, tabellions à Bayeux, par Ajadré Vimare, de- 
meurant à S^-Malo de Bayeux* époux de Jeanne D&r- 
ragon, Marin Le Pellerin, de CasliUy, François Geslin 
etGeffray LePellerin, enfants et héritiers de Noëlle 
Darragon, leur mère, lesd. femmes héritières de feu 
François Darragon, écuyer^ sieur de Grandcamp, leur 
père, à Françoise d*Harcourt, demeurant à Bayeux, de 
40 livres tournois de rente du nombre desd. 64 livres 
16 sols 6 deniers de la constitution de Pierre Suhard, 
sieur du Port, envers les enfants mineurs de feu Fran- 
çois Darragon (1611). — Transport devant Jacques 
Hermerel et Jean Gênas, tabellions à Bayeux, par 
Pierre etGaspard Scelles, frères, sieur (sic) du Port et du 
Moûtier, fils et héritiers de Charles Scelles et de Guil- 
lemette Suhard, à Françoise d'Harcourt, de 30 livres 
tournois de rente à prendre sur les héritiers de Pierre 
Suhard, sieur du Port (1614). — Extrait du registre de 
Marguerin Le Franc, sergent royal en la sergenterie 
des Vez, concernant la saisie de divers bestiaux sur 
Paul Suhard, écuyer, s' et patron de St-Nicolas, héri- 
tier de Pierre Suhard, sieur du Port, à la requête de 
Jacques d*Harcourt, chevalier, seigneur de Chastignon- 
ville, héritier de Françoise d'Harcourt, sa tante, stipulé 
par Gilles < du Reng >, écuyer, sieur de La Duran- 
dîère (1633). — Vente devant les tabellions au siège 
de Briouze par Jacques d'Harcourt, chevalier, seigneur 
d'Hardeneourt et de Lignou, héritier en partie de' 
Françoise d'Hareourt, sa sœur, à Jacques d'Hareourt, 
sieur de Chastignonville, La Potterye, St-André, La 
Nocherie, St-Laurent de Condel, etc., de 40 livres 
tournois de rente restant de plus grande somme que 
feu Pierre Suhard, écuyer, sieur du Port, était tenu de 



payer à François Darragon, écuyer, sieur de Grand- 
camp (1634). — Exploit de Marguerin Le Frane,aergent 
royal en la sergenterie des Veys, qu'il a, requête de 
Jacques d'Hareourt, sieur de Chastignonville, stipulé 
par Gilles Durand, sieur de La Durandière, sommé 
Paul Suhard, sieur de S^Nicolas, de payer la somme 
de 120 livres pour arrérages de 40 livres de renie 
(1635). — Défenses en vicomte de Bayeux aux fermiers 
de Paul Suhard de se dessaisir des deniers arrêtés en 
leurs mains à la requête de Jacques d'Hareourt et Ro- 
bert de Bailleul (1635-1636). 

E. 221. (Liasse.) — 3 pièces, parchemin; Il pièces, papier. 

1498-17S9. — Beaufour. — Extrait du registre de 
Jean Lemaçon et Jean Lefèvre, tabellions en la châtel- 
lenie d'Exmes es parties de S*^-Pierre de La Rivière, 
concernant le partage de l'acquisition faite par Jean 
Margeot, écuyer, Tainé, des écoliers du collège de Séez 
fondé h Paris, des fiefs, terres el seigneuries de « Gham- 
posoul » et de c Beaufou •, moyennant 40 livres de 
rente : le fief, terre et seigneurie de Beaufmi, attri- 
bué à Guillaume Margeot, fils puîné de Jean (1493). — 
Aveu rendu au Roi par François d'Hareourt, baron de 
Beuvron, de la baronnie de Beaufou et dud. lieu de 
Beuvron, dont le fief est assis aux paroisses de Beatlfou 
Beuvron, Druval et S*-Anbin Lébisay, au bailliage de 
Rouen, vicomte d'Auge, et s'étend aux paroisses de 
Gerrots, Victot, Holot, Clermont, Bourgeauville, Pé- 
riers, Brocotles, Le Ham, etc. ; ancien château de Beu- 
vron; fief de Cantelou, tenu par Jacques d'Auberville 
de lad. baronnie; autre {[fief A Amfréville, Brévflle, 
Bavent, tenu par Robert de Venoix, etc. (1540). — Pro- 
cédure aux pieds de la baronnie de Beaufou et Beuvron 
tenus par Pierre de La Ville, sénéchal, assisté de Guil- 
laume Le Cavellier, tabellion royal à Cambremer, 
pris pour greffier, etc., concernant !*avèu rendu par 
André Avesgo, sieur du fief de Beaufou, assis en la vi- 
comte d'ExmeSy paroisse d'Écorches, comparant par 
Ajidré Deschamps, son procureur, vers Pierre d'Har- 
eourt, seigneur de lad. baronnie, stipulé par François 
Le Sens, sieur des Becquets, son: procureur (1609) ; ex- 
trait de gages-pièges et déclarations dç demandes des 
reliefs y relatifs (1609). — Bail'devant François Drieu 
et Jean Dagoumel, tabellions pour le siège et sergente- 
rie de Beuvron, par Pierre d'Hareourt, marquis de 
Beuvron et de La Motte Harcourt, pour 5 ans, à Jean 
Collemiche, fils Jean, deHotot, de la cour usage, ren- 
tes sieuriales et foncières, et autres, à lui dues à cause 
de sa baronnie de Beaufou, Beuvron et S^Auhin Lébi- 



140 ' ARCHIVES DU CALVADOS. 

say (1609). — Aveu à François d'Harcourt, par Jean 
Jehenne, de Beaufou(l679) ; copie de 1759. 



E. iSà. (Liasse.) •— 85 pièces, papier. 

1789-1776. — " Beauvais (bois de). — Lettres du ma- 
réchal duc d'Harcourt à Frasier, son intendant, con- 
cernant la vente des bois de Beauvais et diverses af- 
faires (ferme de S*-Benin, etc.) (1739). — Procès-ver- 
bai de délit de chasse dressé par Jean Cecire, garde 
sergent verdier de la forêt de Cinglais, appartenant au 
duc d'Harcourt, contre le s' de S^'-Marie, écuyer, fils 
aîné de M. de S^*-Marie, demeurant à Mutrécy, trouvé 
chassant dans la vente des Grands Costils (1756). — 
Comptes arrêtés par Jean Cécire des ventes dud. bois : 
en 17o7» vente de Villais, 10346 grosses bourrées et 289 
fagots morbois,3138 fagots de tan, 6373 grands fagots de 
hamard de plard, 1976 fagots bât. "ds, aussi de plard, et 
65 fagots de baliveau; en 1758, vente de Calenge^ 1 1973 
grosses bourrées et 423 fagots morbois ; en 1759, vente 
des Grands Costils, 12056 grosses bourrées à 30 livres le 
cent, 3616 livres 16 sols, 1073 fagots morbois à 37 li- 
vres 10 sols le cent, 40â2 livres 7 sols 6 deniers, 1397 
« fagots de hamars à 50 livres le cent, 698 livres 10 sols, 
792 fagots bâtards à 32 livres 10 sols le cent, 
2o7 livres 8 s., total du produit 4975 livres 1 sol 6 de- 
niers, plus 1089 « botes de thaon » ; en 1770, vente de 
Vilais, 6229 livres, plus 4821 i botes de thaon >, dé- 
penses 1413 livres 18 sols, etc. ; en 1773, vente de la 
Sepée Marie, produit 5798 livres 18 sols, dépenses 892 
livres 2 sols 9 deniers, savoir, bourrées 3 1. le cent, 
tf amulonnages » de bourrées 5 s. le cent, façon de fa- 
gots morbois 3 1. 10 s. le cent, etc.; en 1774, vente de 
la Roche à la Louve, produit 4760 livres 10 sols 6 de- 
niers, dépenses 759 livres 4 sols 9 deniers, etc. 

£.223. (Liasse.) — 2 pièces, papier. 

1719-1742. — Beauvoir. — Rôle des amendes ju- 
gées aux gages-plëges de la seigneurie de Beauvoir et 
Le Ghâtelier, membres du duché et pairie d'Harcourt, 
tenues les 23 mai 1718 et 6 mai 1719. — Bail parlËb- 
naventure Berthelot, d'Ësson, tuteur des enfants de feu 
Jacques Le Cornu, ancien meunier de Beauvoir, à Ni- 
colas Busnel, meunier, du moulin banal de Beauvoir et 
fonds à Harcourt, appartenant auxd. mineurs à la re- 
présentation du maréchal d*Harcourt (1742). 

E. 2:24. (Liasse.) — 4 pièces, parchemin. 
1S08-1S19. — Benneville^(Basseneville). — Aveux 



rendus à Philippe d^Harcourt, chevalier, sire et baron 
d'Escouchy, S^-Ouen, Lougy, Benneville en Auge, etc., 
par : Jean Angot, fils Jean, de 3 vergées de terre, au 
hameau de Rougemer, jouxte la rue de S^Richier 
(1508) ; — Jean Liégard, prêtre, de 3 pièces de terre en 
la seigneurie de Benneville (1514); — Jeanne, veuve 
d'Henri Deschams, de 1 vergée de terre de la vavassorie 
au Page, au dallage de La Perrelle (1519) ; — Jean Le 
Trosnays, de terre, au hameau du Mesnil (s. d.). 

E. 225. (Liasse.) —5 pièces, parchemin: 17 pièces, papier. 

1641-1620. — Beuvron. — Mandement de Pierre 
Bouchart, sénéchal de la baron nie de Beaufou et Beu- 
vron, contre Guillaume Normendie dit Du Bovs, rede- 
vable au baron dud. lieu (1540, v. s.). — Procès en 
Parlement entre Guy d'Harcourt, baron de Beuvron et 
du fîef d' c Auricher >, appelant du bailli de Rouen ou 
son lieutenant au siège d*Auge, contre Louis de Bour- 
bon, duc de Montpensier, vicomte hérédital d*Auge, 
prenant le fait de Richard Pillon, son receveur en lad. 
vicomte (1565); requête au bailli de Rouen pour faire 
délivrer au duc de Montpensier extrait du registre du 
ban et arrière-ban pour le bailliage de Rouen concer- 
nant la baronnie de Beaufou et Beuvron et le fief d'Au- 
recher ; à la suite, permis de délivrer, signé par Jac- 
ques de Brèvedent, lieutenant général (1565) ; extrait 
touchant le fait du ban et arrière-ban du bailliage tenu 
à Rouen devant led. de Brèvedent en 1557, suivant les 
lettres patentes du Roi données à Villers-Goterèts le 14 
avril aud. an : sergenterie de Beuvron, François d'Har- 
court, vicomte de Gaen, tenant des fiefs et baronnie 
de Beuvron et Beaufou, valant annuellement iâ I., îtem 
du fief « de Dauricher » valant 45 1.; collation par Va- 
rin, greffier (1565). — Constitution devant Guillaume 
Le Dresseur et Pierre Le Granguetel, tabellions au 
siège du Thuit, par Marie de S^-Germain, dame de 
Fresney-le-Puceux, veuve deGuy d'Harcourt, seigneur 
et baron de Beaufou «H Beuvron, de Philippe Bessin, 
de Beuvron, comme son procureur (1567). — Recon- 
naissance par Jean Le Breton le jeune, de la paroisse 
de Victot, du bail à lui fait pour 5 années par Pierre 
d'Harcourt, baron de Beuvron et Beaufou, La Motte, 
Mesnil-Bue et Creully en partie, de la levée en herbe 
seulement de 4 pièces de terre à Beuvron, en présence 
de Gilles de Croisilles, s' des Fossés, demeurant à Mu- 
trécy. et Jean Le Sens, sieur du Mesnil, demeurant à 
Beuvron (1578). — Caution à Auvillars, devant les ta- 
bellions de Bonnebosq, par Guillaume Thouret, fils 
Charles, de la paroisse du Torquesne, de Pierre Thou- 



SÉRIE E. — TITRES 

ret, meunier du moulin de Beuvron, pour paiement au 
baron dud. lieu de 70 écus sol pour fermage annuel 
pendant 5 années dud. moulin (1593); autre caution 
devant les tabellions de Beuvron, par Michel Philippe, 
de Hrocottes, dud. Pierre Thouret, meunier du moulin 
de Beuvron (1593). — Copie informe de lettres patentes 
érigeant en marquisat la baronnie de Beaufou et Beu- 
vron, « belle, noble et antienne, de grand revenu et 
valleur *, dont sont tenus et mouvants plusieurs flefs 
comme Druval, S^-Aubin, etc., lad. baronnie apparte- 
nant à Pierre d'Harcourl, capitaine de 50 hommes des 
ordonnances du Roi, lad. érection faite à charge de 
ressentiment du duc de Montpensier (copie sans date) ; 
nomination par Henri de Bourbon, du premier prési- 
dent, du président de Motheville, de MM. de Lanquetot 
et de La Pille,pourarbilrerle8doute8 proposés de la part 
de son conseil et du sieur de Beuvron, pour l'érection 
dud. marquisat (s. d.). — Sentence de François Lam- 
bert, écuyer, s' d'Herbigny, lieutenant civil et criminel 
du bailli de Rouen en la vicomte d*Auge, ordonnant, à 
la requête de Pierre d'Harcourl, chevalier des deux 
ordres du Roi, baron de Beaufou et de Beuvron, sti- 
pulé par François Le Sens, écuyer, sieur des Becquetz, 
à rencontre de Marie de Bricquevtile, dame douairière 
de La Motte, poursuivie pour réparations, la visite des 
maisons, halles et édifices dépendant de la baronnie de 
Beuvron (1597) ; procès-verbal de visite dressé par 
Jean Le Verrier, écuyer, conseiller assesseur en la vi- 
comte d'Auge, exerçant la juridiction du bailli de Ropen 
pour l'absence de ses lieutenants, experts Jean Colle- 
miche, Cardin Le Maignan, tous deux charpentiers, de 
Hotot, François Dauge, de Clermont, et Pierre Le 
Febvre, de Cléville, maçons, etc. (1597). — Reconnais- 
sance devant Richard Martin et Nicolas Rocque, tabel- 
lions à Caeo, par Jean Blanchecappe, procureur de 
Pierre d'Harcourt, baron de Beuvron, de la prolonga- 
tion pour 2 années, à Georges Besongnet et Richard 
Accard, de leur bail de 2 pièces de terre en herbage, 
paroisse de Beuvron, moyennant 383 écus l/3de fermage 
(1600). — Requête au Roi et à son Conseil par Pierre 
d'Harcourt, remontrant qu'il a plu au Roi Henri le 
Grand Thonorer et gratifier, par lettres patentes 
d'août 1593, de l'érection en titre de marquisat des ba- 
ronnies de Beaufou, Beuvron, Druval, S*-Aubin-Lébi- 
say, le plein iief d' « Âricher » dit Angerville et les ba- 
ronnies de Méry et Cléville, pour être tenues du Roi en 
dignité, titre et prééminence de marquisat de Beuvron, 
à causede la châtellenie de Touques et vicomte deCaen, 
ce qui aurait été confirmé par lettres patentes de 1610, 
dont vérification et entérinement ayant été demandés au 



FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 141 

parlement de Rouen, serait survenu le s' de Monlhelon, 
sous le nom du feu cardinal de Joyeuse, comme tuteur 
honoraire de Mademoiselle, duchesse de Montpensier, 
qui aurait fait opposition : M. et M"^ de Guise, tu- 
leurs après le décès dud, de Joyeuse, ont voulu s'aider 
de lettres surannées d'évocation obtenues de Henri IV 
en IfWB, et demandé le renvoi au parlement de Paris : 
demande de renvoi au parlement de Rouen [1618]. — 
Arrêt du parlement de Paris, déboutant, sur l'opposi- 
tion de Charles de Lorraine, pair de France, duc de 
Guise, et Henriette-Catherine de Joyeuse, son épouse, 
tuteurs de Marie de Bourbon, duchesse de Montpensier 
et vicomtesse d'Auge, Pierre d'Harcourt, baron de 
Beuvron et de La Motte-Harcourt, de sa demande en 
entérinement des lettres patentes du mois d'août 1693, 
portant érection de la baronnie de Beaufou Beuvron en 
marquisat, et des lettres de surannation de 1610 (1620). 

E. 225 bis. (Liasse.) — 3 pièces, parchemin; 82 pièces, papier. 



1770-1790. — Beuvron (marquisat de). — Liasse 
versée par le bureau d'enregistrement de Gambremer 
(1896). — « Procédure pour le recouvrement de 200 " 
restante de 350 '' de rente due au ci-devant duc 
d'Harcourt par les s?. Patey, de Beaufour », à cause 
de fiefFc en 1712 par le maréchal d'Harcourt à Jacques 
Patey, fils Robert, de la terre et ferme des Groiseliers, 
à Beaufour (1777-1786) : lettre de Patey, curé de Saint- 
Aubin-Lébisay : il n'attendait pas sa première saisie à 
72 ans, et n'a jamais refusé de passer un titre nouvel ; 
les fonds valent bien mieux, et doivent bien plutôt pa- 
yer que les meubles d'un vieux curé accablé de pau- 
vres ; « si c'est un calice que je sois obligé de boire, il 
faudera s'y résoudre » (1781). — Procédures, en bail- 
liage de Pont-l'Ëvèque, puis en parlement de Rouen, 
pour le duc d'Harcourt contre Pierre-Marc-Antoine de 
Languedor, marquis de Becthomas, président à mor- 
tier au parlement de Rouen, Jean-PieFre Quesnel de 
Bernière,' référendaire en la chancellerie près le parle- 
ment de Rouen, Jean Dupont, marchand, coacquéreurs 
solidaires et indivis, moyennant 69.500 livres, du fief, 
terre et seigneurie de Gerrots, décrétés sur MM. de 
Coispel et Duquesne, poursuite de MM™" de ReneviJIe 
et de Mazerolle, concernant la clameur de lad. terre 
signifiée par le duc d'Harcourt (1778-1780) ; lettres de 
M. de Becthomas au duc d'Harcourt : il y a- plus d'un 
siècle que les herbages de Gerrots sont dans sa famille; 
ses ancêtres manquèrent alors le 6ef, il a trouvé heu- 
reusement roccasion de l'acquérir ; puisque cette terre 
parait au duc d'Harcotirt si convenable à son marqui- 



y 



142 



ARCHIVES DU 



salde Beovroojl lui offre tout ee qu'il y poBsède, qu'il 
reBQplaoera ailleurs (& d.) ; concernant le refus par le 
due d'aeeepter cette offre, et coateaanl reconnaissance 
de son droit de clameur (1778); — consultations don- 
nées à Rouen en £évriepl779 parThieuilen^F.-L. Bigot 
etBréaot, contre la clameur faite par le ducd*Harcourt, 
le 2d janvier 1779, dead. fief, terre et seigneucie ; Rouen, 
veuve P. Dumesnil, 14 pages in-4'' ; consultations ma- 
nuscrites pour le duc d'Hareourt données à Rouen en 
janvier et février 1779 par Thouret. Ducastel, ûuval et 
Ferry ; laémoire d'observations pour le ducd'Harcourt, 
de la main de Duperré-Delisle (n7&);— à l'appui, aveu 
À François-Henri d'Harcourl, comtedeLillebonne, lieu- 
tenant général des armées du Roi et de la province de 
Normandie, gouverneur du vieux palais de Rouen, 
marquis de Beuvron, etc., pair Louis-Thomas Duques- 
nc, écuyer, chevalier, seigneur et patron de Gerrots, 
du Lombrun et autres lieux, ancien capitaine de gre- 
nadiers, pour le plein fief de chevalier nommé le fief 
de Gerrots, s'étendant aux paroisses des Groiseliers et 
Rumesnil et environs, avec droit de présentation à l'é- 
glise de Gerrots, place de manoir clos de mottes et hé- 
risson à l'entour d'icelui à fond de cime et pont-levis, 
et sont les hommes de la seigneurie sujets auxd. héris- 
son et mottage, droiture de moulin de présent démoli, 
auquel les hommes sont sujets, banniers et moutiers 
quand il est en état, droiture de colombier, de four à 
ban de présent démolis ou ruinés, etc., lequel fief il a 
acquis de Jean-Jacques-Louis Couespel en 1762; la 
c Couronne de GerroHt • contenant une vergée, le sur- 
plus du domaine non fieffé vendu par Couespel à Jean- 
Claude Ësparon de Montrey, consistant en la cour où 
sont situés le manoir seigneurial et autres maisons, 
pièces de terre, elc.^ ancien domaine fieffé : vavassories 
Hélouia, aux Sauvages, Robert de^Caux, Jacques Tho- 
•min, du Gruchet, etc., tènements de La Chènée, r^oël 
HureU des Sillons, du Clos au Prêtre, etc.; tenants, 
Henri Dubois,^., s' de Grand Champ, Lambert de 
Formentin, conseiller au Parlement, les représentants 
dus'^de Beaurepaire, de M"*' de Gerrots» i, Monsieur 
Despagne, » etc. (1770). — Baux par François-Henri, 
duc d'Harcourt, marquis de Beuvron, gouverneur de 
Normandie, de biens faisant partie du marquisat de 
Beuvron (1786-1790) : rherbage nommé le Parc, les 
prés du Coudray et de La Chesnée, l'herbage nommé 
leMontvoiain, les prés de Beuvron, etc. 

E. 236. (Liasse.) — 4 pièces, parchemin; 8 pièces, papier. 
1600-1605. — Biévilie. — Arrêt de deniers par Ro- 



CALV.4D0S. 

bert Beaussieu, sergent rojal à Caen, à la requête de 
Pierre d'Harcourt, capitaine de 50 hommes d'armes 
des ordonnancesdu Roi, marquis de La Motte-Harcourt, 
comie de Croisy, baron de Beuvron, stipulé par Pierre 
BlanchecappCy entre les mains de Thomas Le Pelletier, 
marchand forain et fermier de rherbage du trait de 
Biéville appartenant à Marie de BricquevilLe, veuve de 
M. de La Motte, p4>ur paiement de 1165 écus 39 sols 6 
deniers en une partie, et de 274 écus en une autre, 
montant de condamnations contre elle prononcées aux 
Requêtes du Palais de Rouen, avec assignation audit 
Le Pelletier à comparaître pour déclarer le montant 
des deniers par lui dûs (1600). — Déclaration devant 
Jean de La Court, écuyer« sieur du Buisson^ vicomte de 
Caen, à la requête dad. Pierre d'Harcourt, p>ar led. 
Thomas Le Pelletier, qu'il est redevable à lad. dame de 
La Motte, pour fermages du trait de Biéville, de la 
somjne de 2o0 écus, sur laquelle il y a arrêt de la part 
du sieur de Calenges, de la ville de Louviers (1600). 
— Extrait de l'extraordinaire de vicomte à Falaise, 
devant Jean de Malfilastre, écuyer, sieur deMartinbosq, 
vicomte et maire de Falaise, concernant Tarrèt de de- 
niers sur Jacques et Jean Le Cornu^ meuniers au mou» 
lin de Biéville (1600)« — Sentence de François Lam- 
bert, écuyer, sieur d^Herbigay, lieutenant civil et cri- 
minel du bailli de Rouea ea la vicomte d'Auge, renvo- 
yant procéder devant les maîtres des Requêtes led. 
Pierre d'Harcourt, demandeur en délivrance des de- 
niers par lui arrêtés entre les mains de Pierre Costard, 
Thomas Le Pelletier et Jacques Le Cornu, stipulé par 
François Le Sens, son procureur, et Marie de Bric- 
queville. dame de La Grange, douairière de La Motte et 
Biéville, défenderesse, stipulée par Isaac de Hautemare, 
son procureur (1601). — Arrêts de deniers à la requête 
de M. de Beuvron, entre les mains de Thomas Le Pel- 
letier, marchand au Neubourg, ex-fermier, avec Guy 
Cailly, du trait de Biéville, appartenant À Marie de 
Bricqueville (1603-1604). — Ordonnance d'Adrien Mar- 
tel, conseiller au parlement de Rouen et commissaire 
à ce député, prescrivant, du consentement de François 
Tardieu, sieur de Milleville, conseiller en la Cour des 
Aides de Paris, Pierre d'Harcourt, sieur de BeaTrom,Jean 
Le Carpentier, sieur de La Brière, époux de Gratien- 
ne deNovion, ayant fait des saisies arrêts sur les deniers 
adjugés à dame Marie de Bricqueville, épouse séparée 
de biens de Pierre d'Harville, sieur deLa Grange, qu'il 
soit délivré à Jean Bouffais, receveur payeur des gages 
de lad. Cour^ tuteur des enfants de feu Simon Le Ma- 
réchal, principal commis au greffe civil de lad. Cour, 
1700 livres adjugées à lad. dame en l'état du décret de 



SÉRIE E. — TJTRE8 FÉODAUX : DUCHÉ D^HARCOURT. 



i4S 



ia lerre de Bié ville, |>our ètra eiapJoyées à ramortisse- 
meul de 300 livres de rente due par lad. dame de firic- 
quevjiJe aux héritiers de Laurent Bigot, ft' de La Tur- 
gère, au piège dud. Jacques Le Maréchal (1604), etc. 

E. 2^7. (Liasse.) -^ â pièoes, pareliesBtfi; 56 pièces, ps|»ier. 

1680- 17â7.— Bois-HaJboul. —Aveu à Pierre d'Har- 
courl, baroQ de Beuvroo, La Motte Cesn/, Grimbosq^ 
Thury en partie. Le âJesnil-fiue, Creaily, Montbuclioii, 
etc.^ en sa baroooie da La 3ioUe, verge de Cesny, par 
Crespin eX GuilJaume Dodemaa, frères, Guillaume Do- 
dem&n l'aîné, et Guillaume Dodeman, fils de Colas, de 
la vavassorie La Viardière, dont le chef est assis au 
BoiS'Halbout, et de plusieurs pièces de terre (1580). — 
Lettre du steur de Fontaines à Jacques Fresnée, an 
Bois-Halbout : faire dire par Le curé de Cesny à Marin 
Dodeman de lui bailler S francs ou davantage sur le 
montant de son obligation, etc. (1613). — Procédures 
au bourg du Bois-Halbout, devant Jacques de Martin- 
bosc^ écuyer, sieur de Fontaines. Caumont et Motrécy, 
procureur fiscal au bailliage et haute-justice de Thury, 
lieutenant du sénéchal du marquisat de La ^tte-Har- 
court, assisté de Charles Fleary, écuyer^ greffier ordi- 
naire du marquisat (1621-1623). — Sommation par 
Pierre André, sergent royal à fire tte ville-sur- Laixe, À 
la requête du marquis de Beuvron et de La Motte-Har- 
court, stipulé par Guy Auhourg, sieur de La Londe, son 
procureur, à Denis Moria, fermier de la coutume du 
marehé du Bois-Halbout, de payer la sommede lâSli* 
vres de fermages échas (1625). — Lettre de Rouxelin 
< au seigneur m Jacques Fresnée^ fermier du Bois-Hat- 
bout, demandant de lui faire parvenir 10 ou Vi écos 
pour lesquels il adj*essera une lettre à M. de S* -Nicolas,, 
ebez Chevreuil, au collège Maître Gervais, à Paris 
(16i26). — Extraitdtt registre des ventes de François 
Buiss&a, sergent commis au marquisat de La Motte' 
Harcourt, cooicerAant ia vente par lui faite aux namps 
du Bois-Halhioat à la c&qn&id d'Adrien de La Maie, 
procureur receveur dud. marquisat. d*une vaelie « al- 
let« appartenant à Jean Buisson, serruner, Tua des te- 
nante du tèoement aux Buissons, poiir paiement de 
rentes seigneuriales (1639). — Extrait du negbtre de 
Jacques Grosos* sergent royal et ordinaire du marqui- 
sat de La M4>tie-ttareaurt, coocemaiat la vente par lui 
Xsite au marché duBois-Halbout, à la requête de Pierre 
Pottier, sieur des Vaulx, procureur et receveur dod. 
marquisat, d'une génisse à poil rouge caille, saisÂe sur 
Nicolas Le Normand, pour paiement de rentes, ladite 
génisse nme à prix et vendue 10 livres aud. receveur, 



faute d'acquéreurs (1652). — Exploit de Gilles Le Ver- 
rier, sergent royal en la rieomté de Falaise et ordi- 
naire en la lergeoterie de Tournebu, résidant 4 Acque- 
WUe, constatant, à la réquisition du sénéchal d'Har- 
court, qu'étant à la foire du Bois-Halhont il a entendu 
dire que Pierre Bourrienne, de la paroisse d'Bssoo, v^e- 
nait d'être blessé par Gilles Gosselin, fils d*un nommé 
Le PappeUer, batelier à Bretteville-sur-Laize, et le var 
let du sieur de La Beanvoisinière, d'un eoup d'épée 
mettant sa vie en danger, ee qni a néceisité son trans*- 
port en la maison el £en»e du seigneur de Dotnnay au 
Boift-Halhottt, où il a étié eonfeasé par Jean Durant, 
curé du B6, et pansé par Baudouin et le sieur des Es- 
sarts, chirurgiens ; plainte et informations y relatives 
(i65H). — Procès* verbal par Charles de Belienger« 
écuyer, procureur fiscal de Tfanry et sénéchal da mar- 
quisat, tenant les pieds au fioîs-Halbout^ assisté de 
Charles de La Fosse, écuyer, sieur de S^rM artin» Pierre 
Gervaise^ avocat, et Jean Salles, greffier, contre Tan- 
neguy du Mesnil, écuyer, sieur de Mesiay, pour injures 
et violences contre led. de Bellenger et son greffier, 
led. du Mesnil ayant menacé de Baeaer prisonnier à 
Falaiseled. gf^fiier, voulant mettre une déclaration 
dans le registre des pieds que celui-ci n'avait pas ap- 
porté, en raison du renvoi de l'audience A quinzaine 
pour la révérence de la fête S^Yves (16S<>). — Bail de- 
vant Jean Sallet, tabellion royal en la vicomte de Fa- 
laise et ordinaire au bailliage et siège de Thury, et Ni- 
colas Maisière, tabellion aud« bailliage commis, son ad- 
joint, par Marie-Julie d'Harcoart, épouse de Louis 
d'Harooart, marquis de Thury et de LaMotte-Harconri, 
capitaine-lieutenant de ia compagnie de chevau-légers 
de la Reine mère, pour 6 années, à Fran<;ois Dodeman, 
de Cesny^ de la ooutame du marché du fi<»s-HaU>ottt 
moyennant 375 livres de fermages (1663). — Fragment 
d'iuterrofçatoire fait au pavillon de la foire du Bois- 
HaJiMMit par Charles de Bèiienger, écuyer, sieur de La 
CreUe, procureur fiscal A Thury, sénéchal de lad. 
foire, de Pernne PenneL de la paroisse d'Amfrévitle 
près SalleneUes, accusé de vol de 4 pièoes d'étofles (a- 
çon de Gaen( 1463^. — Lettre de Le Conte, ofifkial de 
Caen, à M. de La GreUe, procureur fiscal en la hauîte 
justice de Thury, ou en son ahaence A M. des Bode- 
relles, lieutenant du hailii de Thury^ au Bois-Halbout, 
eoneeraant le prooès intenté par Docaigne, ,pnenant 
qualité de verdierdu hois de Grimbosq (1<6S3). — &e- 
oonnaissance devant Jacques Berthault, tabellion au 
siège de Croisilleset des Moutiers, et Nicolas Maiaière, 
tabellion eommts au bailliage de Thury, pris pour 
adjoint, par doffl Gharleed'Boorches, que la procura- 




144 



ARCHIVES DU CALVADOS. 



(ioQ à lui donnée par le marquis de Thury pour fonder 
au procès pendant au Conseil entre ledit prieur et au* 
très pour la chapelle ou prieuré du Bois-Halbout, dont 
il est titulaire, ne Ta été qu'à la charge de faire les frais 
dudit procès, et même d'indemniser led. marquis, sti- 
pulé par Nicolas Le Brunet, écuyer, sieur des Pallié- 
res (1667). — Bail devant Jacques Berthault, tabellion 
À Thury, et Jean Pianquette, tabellion à Tournebu, 
pris pour adjoint, par Guillaume de Malfillastre, sieur 
de Fontaines, bailli de Thury, au nom du marquis de 
Thury, pour 6 années, à François Dodeman,de la cou- 
tume des marchés du Bois-Halbout, moyennant 335 li- 
vres de fermages (1668). — Procès- verbal d'adjudica- 
tion par led. de Malfillastre des fermes du Bois-Halbout 
et des terres assises à Grimbosq, S^- Laurent et Les Mou- 
tiers (1670). — Bail devant Jacques Berthault, tabel* 
lion, et Louis de La Fosse, sergent à Thury, pris pour 
adjoint, par Nicolas Cauvin, intendant du marquis de 
Thury, pour 6 années, à François Dodeman, delà cou- 
tume des marchés du Bois-Hàlbout moyennant 335 li- 
vres tournois de fermages (1674). — Extraits des gages- 
pièges tenus au Bois-Halbout par Pierre-Héroult, bailli 
vicomtal, Guillaume Pigeon, sieur de S'-Georges, pour 
l'absence du sénéchal, Guillaume de Malfillastre, sieur 
de Fontaines, bailli-vicomtal (1678-1681). — Bail par 
Nicolas Cauvin, lieutenant général en la] haute justice 
de Thury, intendant du marquis dud. lieu, pour 6 ans, 
à Charles Busnel et Mathieu Duhamel, demeurant à 
Cesny-en-Cinglais, de la coutume du marché du Bois- 
Halbout à percevoir selon la pancarte de la coutume 
de Falaise appartenant au Roi, avec les droits d'étaux 
et d'étalages, moyennant 320 livres par an (1688). — 
Reconnaissance devant Pierre Demortreux, notaire ro- 
yal au siège de Thury, par Charles Duport, de 6 bois- 
seaux d'avoine mesure du Bois-Halbout et de 3 poules 
de rente au duc d'Harcourt, lieutenant général des 
armées du Roi, gouverneur des ville et citadelle 
de Tournay, ambassadeur extraordinaire en Espagne, 
stipulé par Anne-Marie Brulartd'Harcourt, son épouse, 
pour fieffé d'héritages sis au Bois-Halbout par Udet 
d'Harcourt, comtedeCroisy,àJacqueline Heuzé,enl656 
(1700). — Analyse de vente devant Tanneguy Crusse, 
notaire royal à Tournebu, par Marie Langevin, veuve 
de Thomas Guérard, et ses fils, à Augustin Minot, d'une 
portion de terre bornée en partie par le prieuré du 
Bois-Halbout (1720).- Comptede la veuve Robert Doca- 
gne, fermière de la coutume du Bois-Halbout, moyen- 
nant 5:20 livres et 4 chapons gras par an, arrêté par 
Frasier de Morecourt, porteur d'ordre de la maréchale 
et du duc d'Harcourt, et ladite veuve (1728). 



Ancienne liasse, extraite de la série H. Mémoire sur 
l'hôpital du Bois-Halbout, fondé par les seigneurs «le 
Cesny vers 1165 pour 12 pauvres lépreux vivant en 
commun ; renseignements historiques et analyses de 
titres ; consultation sur le droit de nomination de Tad- 
ministrate^r, des pauvres, du portier de l'hôpital et 
autres officiers, etc.; délibération y relative (Paris, 16 
février 1697); copie informe, au dos : consultation de 
M' l'abbé du Val. — c Coppie non signée ny dattée de 
traité fait entre M" de Thury et les religieux du Val con- 
cernant règlement pour l'administration des pauvres 
au Bois-Halbout et de l'hospital » : histoire de l'hôpi- 
tal, originairement léproserie, puisconsacré aux a pau- 
vres vielles gens invalides »; traité entre Louis d'Har- 
court, marquis de Thury et de La Motte de Cesny et 
Grimbosq, au droit des fondateurs de l'hôpital, et l'ab- 
bé du Val, supérieur et directeur général de l'hôpital à 
cause de l'union à lad. aBbaye, concernant règlement 
pour l'administration des pauvres, etc. — t Projet de 
conventions entre M" de La Motte [de Cesny] et les re- 
ligieux du Val » au sujet de l'administration tempo- 
relle de l'hôpital des invalides du Bois-Halbout, en 
conséquence de l'arrêt du Conseil privé dii 31 janvier 
1695 ordonnant que led. hôpital sera régi an temporel 
par des administrateurs de la qualité portée par 
les ordonnances. — c Instruction pour le soulagement 
des pauvres »: < pour ce qui regarde les malades; pour 
ce qui est de ceux qui sont en santé ; s'ils ne peuvent 
travailler ; pour cent portions de potage ; instruction 
pour les pauvres ». 4 pages in-4^, sans nom d'împri- 
mâur. — < Description de l'hospital de St-Jacque du 
Boishalbout depuis sa fondation jusques en l'année 
1704 ». 11 y avait anciennement une ehapelle au Bois- 
Halbout, dans l'étendue de la paroisse de Cesny, dotée 
par lesTaisson, seigneurs de Cesny, auprès de laquelle 
il y avait des lépreux, qui possédaient des revenus 
avant le XII* siècle. 17 paroisses voisines y envoyaient 
leurs lépreux, auxquels elles fournissaient le néces- 
saire pour vivre. « Robert Ernez Le Taisson », arrière- 
neveu du riche Tesson assez connu dans l'histoire, qui 
possédait la terre de Cesny, voyant que les lépreux ne 
pouvaient gouverner leur temporel, s'adressa aux abbé 
et religieux du Val vers 1165, et leur donnai perpé- 
tuité le gouvernement du temporel des lépreux, à la 
charge que deux chanoines de l'abbaye y feraient rési- 
dence actuelle pour gouverner le spirituel et la tempo- 
rel de lad. maison ; en 1166, Henri, évêque deBayeux, 
érigea en lad. chapelle une communauté de 12 lépreux 
vivant régulièrement sous la conduite des religieux du 
Val ; les 12 lépreux vivront des biens donnés par led. 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



145 



c Ernez t, et les autres lépreux, qu*il appelle extérieurs^, 
vivront des aumônes des 17 paroisses et de leurs an- 
ciens revenus ; en 1190, Richard I, roi d'Angleterre, 
donna le fief et terre de S^'-Mère^Église en Cotentin ; 
transactions avec l'abbaye de Fontenay (1207, 124:2) ; 
au XV* siècle le roi d'Angleterre donna Thôpital à un 
de ses officiers ; en 1451, transaction entre Tabbé du 
Val et le seigneur de Gesny pour la nomination de 
l'administrateur; procès y relatif entre les habitants des 
17 paroisses associées à l'hôpital et Alix deTournebu, 
dame de Cesny, qui eut gain de cause en 14S9 ; biens 
et droits à St-Martin et S^-An-Jré de Fontenay; fief de 
S^'-Mère-Église, ficflfé à M" de Courlomer en 1563. 
échangé contre terres à Fresney ; fief de Proussy, dé- 
pendant de la châtellenie de Coudé, usurpé vers 1546, 
et dont jouil M. de Matignon ; fief de Razenville, vendu 
pour payer les subventions au Roi en 1563; fiefs de 
Bretteville et Grainville, de Heaumesnil près Vire, de 
La Mondrie, paroisse de Basoches, du Bois-Halbout; 
foire de S^- Jacques du Bois-Halbout, le lendemain de 
la fête S^-Jacques ; tiers de la dîme de la paroisse d'Ës- 
pins, dépendant du Val-Richer ; rente de 96 petits bois- 
seaux d'orge sur la dime de Vaux-Ia-Campagne ; arrêt 
du Conseil du 19 décembre 1668 déboutant le présenté 
par le Roi, maintenant le religieux qui gouvernait le 
spirituel et les abbés du Val dans le droit de conférer, 
ordonnant que le religieux administrateur prendrait 
son institution de la charge d'administrateur des abbés 
du Val sur présentation des seigneurs de Cesny, qui 
ciioisiraient entre 4 religieux présentés par led. abbé ; 
en suite de cet arrêt, réparations et constructions ; les 
chevaliers de St-Lazare, en vertu de l'édit de 1672, et 
après deux ans de procédures, jouirent de tous les 
revenus jusqu'en 1693, chassèrent les pauvres, abatti- 
rent un bois de haute futaie appartenant auxd. pau- 
vres ; arrêt du Conseil de 1695 ordonnant le rétablisse- 
ment de l'hospitalité et réunion de la maladrerie de La 
Brillette, paroisse d'Urville; en 1697, transaction entre 
le marquis de Thury et les abbés du Val, confirmant 
celle de 1451, avec droit aux fondateurs de nommer 
les l!2 pauvres; réduction du nombre des administra- 
teurs de 2 à 1, lequel serait aidé par un autre religieux 
dépendant de lui ; nouvelle construction aux frais du 
marquis de Thury et autres personnes charitables, et de 
l'abbaye du Val ; la maison d'Harcourt, qui représente 
les fondateurs dud. hôpital, a succédé au XV° siècle à 
celle de Tournebu, qui avait succédé aux Tesson dans 
le XIIIV € Ainsy, si l'on veut laisser une marque aulen- 
tique pour se souvenir des fondateurs, ont peut graver 
sur la porte de la maison de l'hôpital un écusson.qui 
Calvados. — Série K. 



seraquartelé de Taisson et de Tournebu, et sur le tout 
de Harcour. » Dessin annexé («Tournebu, d'argent à 
la bande d'azur; Harcour, de gueulles à deux faces 
d'or »). — Ordre qui s'observe dans l'hôpital, tant pour 
la nourriture des pauvres que pour leur conduite spiri- 
tuelle; état abrégé du revenu, s' élevant à 1475 livres, 
dont il faut diminuer cent livres de rente annuelle, 
constituée pour aider à faire le bâtiment des pauvres, 
et 25 livres pour une messe dite chaque semaine dans la 
chapelle de La Brillette. — Lettres : deDegouey, prieur 
de La Forêt et religieux du Val (note au dos : du prieur 
du Bois-Halbout), au marquis de Thury, à l'hôtel de 
Beuvron, à Paris, concernant le refus par l'intendant 
d'Alençon de répondre la requête répondue de l'évêque 
de Bayeux pour toucher le quart de recette de 1693 et 
1694 du|Bois-Halbout, se montant à 451 livres 16 sols 
(16Ô5); — de N., abbé du Val, au marquis de Thury, 
concernant la transaction avec le seigneur, etc. (1695- 
1696); — de M. de La Gravelle, curé du Mesnil-Touf- 
fray, concernant de nombreux papiers faisant mention 
des revenus de la maladrerie entre les mains d'un ecclé- 
siasti.que qui fait les affaires de M. de Bellegarde au 
Bois-Halbout ; usurpation de l'abbé du Val, etc. (1696). 

E. 228. (Liasse.)— 1 pièce, parchemin. 

1489. — Bonnemaison. — Aveu à Guillaume de 
Ferrières, chevalier, s' et baron de Thury, par Mahieu 
Colin, pour terre à Bonnemaison. 

E. 229. (Liasse.) — 12 pièces, parchemin; 19 pièces, papier. 

1S8S-17SO. — Boulon. — « Apointement de la 
terre de BouUon » : acquisition par Guy d'Har- 
court, baron de Beaufou, Beuvron, etc., à la vente du 
temporel des ecclésiastiques, du revenu de l'abbaye de 
S^-Ëvroult, du noble fief, terre et seigneurie de La 
Londe de Boulon ; opposition pour le bois taillis du 
Petit Ëstoquet par feu Julien Morchesne, éc, lieute- 
nant du vicomte de Falaise, gardain de l'enfant mi- 
neur de Charles Connart, etc. (s. d.) — Taxes par Jac- 
ques du Prey, écuyer, vicomte de S*- Sylvain et Le 
Thuit, à Haulin Trébucien de 25 sols, à Jean Le Marié, 
s' du Val Dorne de 30 sols, à Georges Françoise de 2S 
sols, à Jean Huet, sieur de Roquebart, de 30 sols, à 
Olivier Launay de 25 sols, à Jean de Beufville, écuyer, 
sieur de La Vallée, de 30 sols, à Guillaume Davy^ de 
S*-Laurent de Condel, de 25 sols, à Pierre Gingal de 
25 sols, à Robert Launey l'aîné de 25 sols, à Jacques 
Le Conte de 25 sols, à Charles Essillart, licencié, avo- 

19 



146 ARCHIVES DU 

cat, greffier ordinaire, de 3 écus 20 sols, et audit Jac- 
ques du Prey d^ 4 écas d'or sol, pour salaires et vaca- 
tioQs de la visite d'un chemia (endant de Fresaey-le- 
Puceux k Mutréoy et de la sente de Si Laurent de 
Condel à GUnchamps, que Pierre d'Harcourt préten- 
dait avoir été bouchés par Guillaume de Bourgueville, 
éeuyer, seigneur de Glinchamps (1585). — Extrait des 
registres de Philippe de Launey et Jacques Le Dres- 
seur, tabellions au siège du Thuit, concernant le par- 
tage fait eatre Jacques et Louis Mallard, frères^ de la 
paroisse de Boulon, des biens de Jean Mallard, leur 
père (139^). — Extrait des registres du tabellion âge 
de Vaucelles de Gaen pour la vicomte de S'-Sylvain et 
Le Thuit, concernant la vente par Louis iMallard, de 
Boulon, à Pierre d'Harcourt, marquis de La Motte- 
Harcourt, baron de Beuvron, de biens à Boulon (1599). 
— ËJitrait des pieds de St-Sylvain pour les sergentei-ies 
dad. lieu, Villers, et Escoville et Le Verrier, tenus par 
Pierre Gosselin, écuyer, sieur de La Brethonnière, vi- 
comte de S^-Syl vain et LeThuit, requête de Nicolas Jour- 
dain, receveur du domaine en cette vicomte, concernant 
le paiement d'arrérages de rentes en blé, dûs par Thomas 
du Vivier à Ysabeau de S*-Marlin, veuve de Charles 
de Nollent, s"^ d'Ingy, et coKéritiers, sur héritages â 
Boulon qui furent à Jacques et Louis Mallard, appro- 
ché en garantie Pierre d'Harcourt (i62â). Décla- 
ration des levées de plusieurs héritages tenus de la 
terre et sieurie de La Londe de Boulon, sous la vavas- 
sorie de S^-Malo, saisis aux gages-plëges de lad. sieurie, 
tenus instance de Robert d'Harcourt, seigneur de Chas- 
tignonville et de F^a Londe (1622). — Exploit de J. Le 
Conle, demeurant à Mutrécy, sergent en la vicomte de 
St-Syl vain et Le Thuit,constatant que Pierre d'Harcourt, 
marquis de Beuvron et de La Motte-Harcourt, vi^ 
comte de Fontenay, châtelain de Bretteville-sur- 
Laizc, a mis clameur en ses mains pour retirer, 
à droit de condition et marché de bourse, des maisons 
et héritages sis à Boulon, vendus par Pierre et Guil- 
laume, enfants de Pierre Patry, à Philippe Fontaine, 
huissier (1626) ; extraits des pieds de S'-Sylvain pour 
les sergenteries du Thuit et de Carville, tenus par Jac- 
ques Le Febvre, sieur d'Irville et de Japigny, vicomte 
de St-Sylvain et Le Thuit, concernant ladite clameur 
(1626-1627). — Bail devant Pierre Brion et Samuel de 
Launey, tabellions au siège du Thuit, par François 
Pottier, écuyer, sieur de La Rivière, maître d'hôtel de 
la marquise de Beuvron et de La Motte-Harcourt, pour 
5 années, à Jean Luart, de la ferme du Thuit en cir- 
constances et dépendances, assise à Boulon, moyen- 
nant la somme de 180 livres pour la première année, 



CALVADOS. 

195 livres pour les suivantes^ et à charge de rendre les 
4 vaches à lait trouvées en entrant sur ladite ferme, et 
40 livres de beurre frais par vache U636).-- Requête au 
bailli d'Alençon ou son lieutenant au siège de St-SyL 
vain par François d*Harcourt> marquis de Beuvron, 
lieutenant général au gouvernement de Normandie, 
père et tuteur de Charles d'Harcourt, chevalier de 
Malte, Louis d'Harcourt, chevalier, marquis de Thury» 
Odet-François d'Harcourt, abbé de Beuvron, légataires 
de Charles d'Harcourt, comte de Beuvron, leur frère 
et oncle, et Catherine-Henriette d'Harcourt de Beu- 
vron, duchesse d'Arpajon, veuve de Louis, duc d'Ar- 
pajon, pair de France, pour obtenir acte de désiste- 
ment de la sçiisie réelle faite à leur requête des biens 
assis à Boulon, appartenant. à Gillonne -d'Harcourt, 
comtesse de Fiesque, et dans laquelle a été comprise 
comme roture la forêt de Cinglais (1690) ; note et mé- 
moire sur les bois et héritages assis ^ Boulon, compris 
dans la saisie du fief de Cailloué et des maisons et 
héritages assis à Quilly, appartenant à la comtesse de 
Fiesque. — : Notes informes de rentes seigneuriales dues 
par divers tenants de Boulon. — Lettre de Bellenger, 
adressée de St-Laurent à Frasier, intendant du duc 
d'Harcourt, concernant le bois de La Londe.de Boulon, 
lequel doit avoir 186 arpents tant en réserve que bois 
taillis, dont^:(6 arpents en réserve, moitié de 22 ans et 
l'autre moitié de 30 ans, le bois de réserve estimé 
14.400 fivres ; le bois lailllis de 150 arpents réduits en 
2o coupes de 6 arpents par an (1750), etc.; annexée, 
quittance de 60 livres par Garnier à Belianger pour 
lOJournées que son harnais a faites pour transport de 
chênes (1749). 

E. 230. (Liasse.) — 6 pièces, papier. 

156<^162S. — Bretteville-sur- Laize. — Relation au 
parlement de Rouen par Gilles Mesnil, sergent royal 
en la vicomte de Falaise, de signiHcation au bourg et 
marché de Bretteville, à la requête de Guy d'Harcourt, 
chevalier, si* et baron de Beaufou et Beuvron et s' de 
Fresney-le-Puceux, des lettres d'anticipation par lui 
obtenues en la chancellerie de Rouen, à Michel Mylloys, 
avec assignation à comparaître en Parlement pour 
procéder sur lesd. lettres (1560). — Obligation devant 
Charles Kssillart et Auguste Aubourg, tabellions au 
siège de Bretteville-sur-Laize sons François de Vau- 
quelin, baron de Basoches, garde hérédital du scel aux 
obligations de la ville et vicomte de Falaise, par Jac- 
ques Le Brunet, sieur des Pal Hères, de représenter 
dans huitaine au marché aux namps dud. Bretteville 



SERIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'flARCOURT. 



147 



^es S vaches sur lui saisies à la requiète de Pierre d'Har- 
<sourt, marquis de La Molle, pour paiement de 1004 
livres 1 sot 4 deniers (1610) ; autre obligation devanl 
iesd. tabellions par Pierre Le Brunel, sieur de SuMau- 
TÎce^ et Jacques GucrouU, sieur de Livry, de repré- 
senter dans la huitaine au marché aux namps de Brel- 
leville le cheval saisi sur led. de St<-Maurice, requête 
dud. Pierre d*Harcourt, et remis sous cette condition 
par Michel Dan, sieur de La Dannière, procureur du 
marquis, ledit cheval mis à prix par Pierre Le Gue- 
linei, sieur de La Cousiniëre, à 110 livres (1610). — 
Extrait du papier journal des vendues faites par Jean 
Le Conte, sergent royal en la vicomte de Falaise, con- 
cernant celle faite au bourg de Brelteville-sur* Laize 
de 3 juments et 1 âne, saisis requête du marquis de 
Beuvron et de La Motte-Harcourt, stipulé par Guy Au- 
bourg, sieur de La Londe, son procureur, sur Pierre 
Chrestien dit La Hogue, pour paiement de fermages 
(1625). — Note informe de redevables de rentes à Bret- 
teville sur- Laize, Cailloué, Quilly, etc. 

£. 230 bis. (Cahier.) - Grand format. 14 feuillets, papier. 

1477-XVII* siècle. — Brionne. — t Mémoire des 
procès que S. A. Monseigneur le comte d'Armaignac [a] 
au Parlement. » Le premier, qui doit être commun 
avec le comte d'Harcourt à cause des partages des 
comtés d'Harcourt et Brionne, résuite de la demande 
faite par M. de Fonteine Martel, abbé de S^Victor, en 
qualité de titulaire de la chapelle de S^-Michei de Long- 
saulx, située dans le bourg de Brionne (que l'on a pré- 
tendu autrefois être une léproserie), d'une rente sur 
les moulins desd. comtés d'Harcourt et Brionne; sen- 
tence du 8 août 1652 contre MM. d'Ëlbeuf et d'Har- 
court ; appel en Parlement ; poursuites en paiement 
contre les receveur et fermiers d'Harcourt ; led. abbé 
réclame 184 boisseaux [de blé à 2 sols près du bon, 
quand MM. d'Elbeuf et d'Harcourt prétendent que la 
rente se monte à un muid de blé par an, le muid se 
composant de 24 mines, et la mine de 4 boisseaux, to- 
tal 96 boisseaux, à 9 pots par boisseau, mesure sem- 
blable à celle servant aux vassaux pour livrer les 
grains qu'ils doivent, tandis que la mesure de la halle 
et marchés, ayant augmenté, était maintenant de iO 
pots chopine ; production de la charte du roi Philippe, 
qui avait donné en 1287 le cointé de Brionne à Jean 
d'Harcourt, le chargeant de payer aux lépreux de lad. 
léproserie led. muid, estimé 10 1. 16 s.; pour montrer 
l'augmentation desd. mesures, production d'acte de 
1632 justiiiant que la mesure du seigneur sur ses vas- 
saux était de 9 pots et celle de la halle et marchés de 



16 pots « demion )i, et maintenant elle était de 20 pots 
chopine ; copie (avec blancs) d'acte passé le 8 janvier 
1476 (v. s.) devant le lieutenant général de Longueville 
. • . (blanc), et le bailli d'Harcourt, par Richard Le 
Tourneur, curé de S^-Michel de Brionne, administra- 
teur des ladres de la maladrerie dud. lieu de S^Mi- 
chel,.en présence des vicomtes de Brionne et Lillebonne, 
concernanl le paiement du muid de blé froment à lui 
dû sur les revenus des moulins de Brionne ; quittances 
dud. curé (1476, v. s. * 1477); il semble que ie muid 
n'était pas alors de 96 boisseaux, mais de plus de 144: 
le boisseau fut estimé 2 s. 9 d., et pour un muid il fut 
payé 21 1. 12 s. — Le second procès résulte du débat de 
tenure formé par Philippe c Derneville », éc, sieur de 
Maubuisson et de La Court du Bosc, par mandement 
qu'il a pris au Parlement en 1660, en vertu duquel 
il aurait fait assigner Leurs A liesses. Les prédécesseurs 
dud. s' « de Reneville » ont possédé un demi-fief noble, 
appelé le (ief de Maubuisson, relevant du comté 
d'Harcourt, mais ce fief, suivant aveu de 1454, a été di- 
visé en 2 parties, ûefs de Maubuisson et de La Court du 
Bosc, le dernier relevant du premier. Dans le partage 
entre Charles de Lorraine, duc d'Ëlbeuf, et Guy, 
comte de Laval, le fief de Maubuisson fut compris au 
premier loi. comté d'Harcourt, et celui de La Court du 
Bosc dans le second, comté de Brionne; lots faits en 
1584. Néantmoins, en 1666^ sur ce que le jaugeur de 
Brionne aurait arrêté les mesures du moulin du fief de 
La Cour du Bosc et d'un cabaretier demeurant sur le 
même ûef pour n'être de jauges, led. « Derneville» 
aurait pris leur fait et voulu empêcher les conclusions 
du procureur fiscal de Brionne, attendu que led. fief 
était réuni à celui de Maubuisson, dont M. d'Harcourt 
prétendait la tenure. — Autre procès entre M. d'Ar- 
magnac et Thomas Bultey, un de ses vassaux^ pour un 
droit de verte moule, les vassaux du comté de Brionne 
étant obligés de suivre le bau des moulins dud. lieu ; 
led. Bultey, y sujet à cause d'héritages dépendant de 
la prévôté de Calleville, relevant du comté de Brionne. 
ne suivant pas le ban des moulins, par ce qu'il habite 
Rouen et Harcourl. le procfureur fiscal Tafaitcondam- 
ner à payer la verte moule, c'est-à-dire la seizième 
gerbe des grains excrus sur ses héritages, par ce que le 
meunier prend un seizième quand il moud un boisseau 
de grain ; pour appeler de lad. sentence, il s'est fait 
soutenir par le procureur fiscal du comté d'Harcourt. 
— Autre procès touchant la compétence de juridiction 
entre le juge royal de Bernay elle procureur fiscal de 
Brionne. — Feu Etienne Le Danois, sieur de La Mal- 
maison, etc. 



148 ARCHIVES 

E. S3i. (Cahier.) — Moyen format, 6 feuillets, papier. 

16S8-170S. — Bucéels. — Copies informes : d'aveu 
à Pierre d'Harcourt, sieur et baron d'OlIonde, d'Au- 
vrecy et Les Moutiers, seigneur et patron de Caumilli 
et Verroile et Tilly, par Mathieu Lair, d*une pièce de 
terre sise à Bucéels, contenant demi 5 vergées en la 
délie de La Maliëre, près le bourg de Tilly, bornée 
en partie par le châtelain de Tilly, led. aveu rendu 
aux pieds de lad. seigneurie tenus par Paul de Cairon, 
écuyer (1638) ; — de fieffé devant Claude Hardy et 
Philippe Le Faulconnier, tabellions royaux en la ser- 
genterie de Briquessart pour le siège de Nonant, par 
Judicde Barberie, épouse de Jean Blondel, seigneur 
châtelain et patron de Tilly et de Hottot, seigneur 
d*Auvrecy, Outre-Laize; Cauvicourt, La Rivière, etc., 
lieutenant particulier au bailliage de Caen, à Marie 
Lair, fille de Mathieu Lair, de Bucéels, de lad. terre, 
où il y a une maison servant de pressoir à huile, en 
présence de Louis de Lezeaux, curé de « Remesnil », et 
François Marquer, bourgeois de Caen (1671) ; — d'aveu 
à Jacques Fournier, écuyer, seigneur de Francheville, 
à cause de son épouse, Suzanne de Blondel, seigneur 
châtelain et patron de Tilly, etc., par Collette, père et 
fils, de 5 vergées de terre sises au carrefour de Tilly en 
la verge d'Auvrecy, etc., rendu devant Jacques Loisel, 
avocat À Caen, sénéchal^ en présence de Gilles Le Cor- 
nu, sieur de La Londe, procureur au bureau des finan- 
ces de Caen, greffier de la châlelleiiie (1703). 

E. 282. (Liasse.) — 11 pièces, parchemin ;. 57 pièces, papier. 

1688-1717. — Caen. — Ordonnance de Charles 
Paye, conseiller au parlement de Paris, commissaire 
député pour l'exécution de t'édit de mars 1580 pour la 
vente et revente du greffe du bailliage de Caen, tant en 
la vicomte qu'autres de Tétendue dud. bailliage et 
places de clercs auxd. greffes, adjugés à|Pierre d'Har- 
court, baron de Beuvron, moyennant 4.016 écus 40 
sols, outre 9.450 écus pour laquelle somme lesd. greffes 
et places de clercs auraient auparavant été adjugés à 
feu Charles d'Auberville, s' de Cantelou, bailli de 
Caen ; au nom dud. d'Harcourt^ Mathnrin Le Beau 
déclare surenchérir de 3885 écus, pour mettre aux 
mains d*Ëtienne Pavillon, commis et ayant charge des 
veuve et héritiers de Claude de La Bislrade, bourgeois 
de Paris, ayant contracté avec le Uoi pour l'exécution 
dud. édit, etc. (1588). Sentence de Jacques Blondel, 
écuyer, lieutenant du bailli de Caen, entre Pierre 



DU CALVADOS. 

d*Harcourt et Marie de Kabodanges, dame de Fontaine- 
Riant, veuve d'Odet d'Auberville, baron de Caux, Can- 
teloa. Le Verbosc, sieur de S**Pierre-du-Jonquet, 
Rupierre, Mesnil-Oger, bailli de Caen, et Gaspard 
de Pellel, s' de La Veronne, capitaine et gouverneur 
de la ville et château de Caen, bailli dud. lieu, concer- 
nant Tadjudication sur surenchère des greffes du bail- 
liage de Caen (1588). — Sentence de Jean Beaullart, 
conseiller au siège présidialde Caen, pour l'absence et 
récusation des lieutenants du bailli de Caen, conccr- 

m 

nant le renvoi d*audience sur la demande de Pierre 
d'Harcourt, concernant le remboursement du montant 
de l'adjudication des greffesdud. bailliage (1588) ; som- 
mations, requêtes, etc., y relatives. — Exploit de Beau- 
lart, huissier au siège présidial de Caen, certifiant qu'à 
la requête de Pierre d'Harcourt, capitaine de oO hom- 
mes d'armes des ordonnances du Roi, baron de Beu- 
vron, Jl a été remis à Angot, procureur de Gaspard de 
Pellet, sieur de La Veronne, vicomte hérédital des 
Deux-Vierges, baron de Montperoux, gouverneur des 
ville et château de Caen et^bailli du.ditlieu, trois minu- 
tes des expéditions faites entre eux (1588). — Somma- 
tion par Pierre Le Dresseur, sergent royal en la vi- 
comte de Saint-Sylvain, à la requête de Pierra d'Har- 
court, à Pierre Morel, commis de Thomas Morant, re- 

m 

ceveur général des finances à Caen, de lui rembourser 
la somme de 3000 écus sol et lui rendre une promesse 
de /^OOO écus, faisant reste de 3885 écus, consignés pour 
la surenchère desdits greffes (1588). — Suite desd. pro- 
cédures au Conseil. — Requête au bureau des finances 
de Caen par Pierre d'Harcourt. seigneur et baron de 
Beuvron, pour obtenir tel règlement nécessaire à ren- 
contre de Thomas Morant, receveur général, et Pierre 
Morel, sieur de St-Aignan, son commis: renvoi des 
parties à procéder ailleurs que par devant ledit bureau 
(1589); pièces diverses de procédure y relatives. — 
Transactions devant les tabellions de Caen entre Pierre 
d'Harcourt, marquis de La Motte-Harcourt, comte de 
Croisy et baron de Beuvron, et Jourdaine de Montmo- 
rency, veuve de Gaspard de Pellet, sieur de La Veronne, 
baronde Montperoux et [des Deux-Vierges, etc., tutrice 
de sa fille, concernant le remboursement de la somme 
de 18.011 écus 40sols montant de l'adjudication par sur- 
enchère obtenue par ledit de Veronne sur les greffes 
ot places de clercs du bailliage de Caen (1598). — Com- 
mandement, en vertu du rôle arrêté au Conseil du Roi, 
à Pierre d'Harcourt, à présent le comte de Beuvron, 
de payer la somme de !2^1 livres 5 sols pour maisons, 
cour et jardin, paroisse S^-Jean de Caen, acquis de 
l'abbaye de Barbery en 1590 (1643); arrêt imprimé du 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX ; DUCHÉ D'HARCOURT. 



149 



Conseil d'État y relatif. — Affirmations de voyAge au 
greffe de la vicomte de Caen^ par Jean Cauvin, stipu- 
lant le marquis de ^hury, pour faire juger 2 défauts 
obtenus contre Jacques Crestieu et Pierre Douville 
(1692); condamnations par Claude de Fontaines, 
écuyer, sieur de N^uiily, vicomte de Caen, contre lesd. 
Crestien et Douville, au profit de J^ouis d'Harcourt, 
marquis de Thury (1692); autre condamnation contre 
Etienne Ferey« boulanger à Vaucelles de Caen, en 
paiement de la somme de 32 livres restant de livraison 
de bourrées par le marquis de Thury (1693). — Copie 
de transaclion entre Jean Pigache, curé de Meré, et 
Julien Pigache, sieur du Ronceray, bourgeois de Caen, 
fils et héritiers de Pierre Pigache et d'Elisabeth Osmont, 
concernant le partage de maisons sises à Caen au Fau- 
bourg TA bbé, etc. (1715), ladite copie collation née re- 
quête du maréchal duc d'Harcourt (1717). — Quittance 
devant Jacques Faguet et François Bout lin, notaires à 
Caen, par Jean Pigache, curé de la paroisse de « Meray », 
vicomte de Vire, À Henri d'Harcourt, duc d'Harcourt, 
de 2000 livres pour prix d'une maison sise paroisse S*- 
Nicolas de Caen, rue des Capucins, à lui vendue (1717). 

E. 233. (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 17 pièces, papier. 

1491-1609* — Carentan. —Copie de la fondation faite 
en l'église de Carentan par Guillaume de Cerisay, sei- 
gneur du lieu et de Chastelet, baron du Hommet en sa 
partie : les gens d'église, nobles, bourgeois et habitants, 
s'obligent de le faire enterrer aud. lieu, « et qu'ils ne 
souffrent ne permettent que lad. pauvre charoigne 
dudit de Cerisay soit jamais déterrée, mise ny trans- 
portée en autre lieu », etc. (26 février 1490, v. s.). — 
Extrait des pieds royaux tenus à Carentan par Thomas 
Guillotte, écuycr, vicomte dud. lieu, concernant la de- 
mande du procureur du Roi en lad. vicomte en ajourne- 
ment à rencontre deRené, vicomte de Rohan, héritier de 
la vicomtesse de Rohan, ayant en cette qualité joui par 
l'engagement à elle fait par François I«^ du domaine de 
lad. vicomte, pour la production de pièces y relatives 
(1581) ; état de rentes pour Carentan, S^-Ény, Bou- 
hon, S'^-Marie du Mont, etc. — Extrait de certaines 
notes mobiles passées devant Charles Auvray et Michel 
Callimache, tabellions à Carentan, concernant les 
accord et subrogation de Laurent Dallidan, écuyer, 
sieur de S'-Michel, pourvu de l'office de receveur du 
domaine de lad. vicomte, et Jacques Berthier, sieur de 
Rongeval, receveur des tailles en l'Élection de Caren- 
tan, sur le bail à lui fait dud. domaine (1584). — 
Reconnaissance devant lesd. tabellions par Gilles du 



Chastel, sieur de Lingreville et de La Londe, de la 
paroisse de S^-Opportune, et Robert Lucette, de 
celle de Maubec, de leurs cautions de Nicolas Le 
Ramey, de Varenguebec, demeurant à S^*-Oppor- 
tune, pour le bail à lui fait par Perret (e du Chas- 
tel, veuve de Laurent Dallidan, écuyer, de partie 
du revenu du domaine de lad. vicomte (1586). — 
Autre reconnaissance devant lesd. tabellions, par 
Pierre Mignot, sieur du Mesnil, bourgeois de Carentan, 
caution de Jean Quesnel, de S'-Aubin de La Pierre» 
adjudicataire de 2 parts du domaine de Carentan, 
banni à la requête de Jacques Dallidan, écuyer, sieur 
de Servigny, tuteur des enfants de feu Laurent l)alli- 
dan, écuyer, son frère, receveur dud. domaine (1586), 
extraits collationnés on 1612, requête du baron de 
Beuvron, stipulé par iMichel Dan, sieur de La Dannière. 
— Copie de mandement du parlement de Rouen au 
premier huissier ou sergent requis, concernant l'appel 
de Pierre d'Harcourt, baron de Beuvron et des sieuries 
de la Table de.Carentan et fiefTerme des Bonbons, de 
torts et griefs à lui faits par Antoine de Franquetot, vi- 
comte de Carentan, par sentences rendues en faveur de 
Geffroy Vautigny et Jean du Bezier, représentant par 
transport et fermage Guillaume Ravend, sieur de 
Groucy, adjudicataire du domaine de lad. vicomte 
(1595). — Sommation par Gilles LeRoux, sergent royal 
en la vicomte de Carentan, à la requête de Pierre 
d'Harcourt, stipulé par Rolland Foucher, son receveur, 
à Gilles Le Febvre et Michel Callimache, ayant ci-de- 
vant exercé le tabellionage de Carentan et S*-Ëny, 
lui appartenant, par acquêt du Roi, d'en rendre compte 
devant le lieutenant du vicomte dud. lieu (1595). — 
Reconnaissance devant Jacques Mariage et Pierre Fre- 
min, tabellions en la vicomte de Carentan commis du 
siège de Baupte, par Louis Guillotte, sieur et patron 
d'Auxais, S*-Jore en Bauptois, S'-Ény, etc., gentil- 
homme ordinaire de la Chambre du Roi, d'avoir cau- 
tionné Jean Dufour, receveur du domaine du Roi en 
la vicomte de Carentan, par subrogation à lui laite 
par le marquis de La Roche dudit domaine (lo98); 
certificat de Jean Ravend, écuyer, s'* de Groucy, lieu- 
tenant civil et criminel en la vicomte de Carentan, 
constatant que Guillaume d'Auxais, écuyer, sieur de 
Taulte, Hiérosme Uger, Jacques Lelou et Jean Alexan- 
dre, convenus à l'instance de Jean Dufour, receveur du 
domaine de lad. vicomte, ont affirmé la solvabilité dud. 
Louis Guillotte, présenté par lui pour sa caution (1600); 
collations au greffe du bureau des finances de Caen, à 
la requête du marquis de Beuvron (1617). — Compte 
devant Philippe Delauné et Jacques Le Dresseur, tabel- 



150 ARCHIVES 

Fions royaux au siège du Thuit, entre Pierre d*Harcourt 
et Thomas Rozey, bourgeois de Carenlan^ procureur 
de Je^n Le Tonnellier, ci-devant fermier de la Ta'ble 
de Garentan et liefTerme de Bouhons (1601).' — Cession 
par Pierre d'Harcourt à Jean Le Miëre, docteur en 
médecine en TUniversité de MoolpeUier, des hérilages 
lui appartenant à S^-Georges de Bouhon (1603). 

£. 234. (Liasse.) — 10 pièces, parchemin; 107 pièces, papier. 

1610'171S. — Garentan. — Vente devant Jacques 
Berthou et Jacques Le Gay, notaires au Chàlelet de 
Paris, par François de La Marzillière, chevalier de Tor- 
di'c du Roi, seigneur dud. lieu, baron de Bonnefon- 
taine, Dugué, etc., vicomte de Frété, demeurant au 
château de Bonnefontaine, pays de Bretagne, de pré- 
sent à Paris, logé à )*image S*-Jean, paroisse S*-Eusta- 
che, rue de Grenelle, â Pierre d'Harcourt, seigneur et 
marquis de Beuvron et de La Motte-Harcourt,comte de 
Groisy, baron do Mesnil-Bue, demeurant en sa terre de 
Fresney-le « Pusseulx », près Caen» de présent à Paris, 
logé en lad. rue de Grenelle, en la maison où pend 
pour enseigne la Corne de Dain, de 1 .000 livres tour- 
nois de rente, lui appartenant comme héritier sous bé- 
néfice d'inventaire de Regnaultde La Marzillière, son 
frère aine, héritier de Regnault» sire de La Marzillière, 
son père, et lui appartenant par transport en 1586 de 
Triolus du Mesconet, marquis de La Roche, à prendre 
sur le domaine de Garentan par transport de René, 
vicomte de Rohan, prince de Léon, comte de Porthou- 
et, baron de Fontenay, suivant contrat de 1578, au- 
quel les ville, vicomte, terre et seigneurie de Ga- 
rentan appartenaient comme héritier d'Anne, vicom- 
tesse de Rohan, ayant acquis ledit domaine de Fran* 
çois l" moyennant 25.000 livres, suivant contrat de 
15â7, etc. (1610). — Avertissement que baille de- 
vant le Conseil du Roi Pi<?rre d'Harcourt, contre Jean 
Quesnel dit Réauté, receveur du domaine de Garentan, 
demandeur aux fins de l'exécution de lettres patentes 
par lui obtenues le 31 décembre 1609, led. d'Har- 
court réclamant 6.000 livres pour 6 années d'arré- 
rages de rente à lui due sur le domaine de Garentan, 
etc. — Arrêt du Conseil renvoyant devant le parle- 
ment de Normandie M. de Beuvron, adjudicataire 
du s' de Roybours de la fiefTerme et sieurie de Bouhons 
et Table de Garentan, et le comte de ïhorigny, repré- 
sentant M°" de Carnavalet, prétendant droit à l'enga- 
gement du domaine de lad. vicomte de Carentan à 
elle précédemment fait (1610). — Ordonnance de Jean- 
Jacques de Mesmes,s'^ deRoissy, maitredes requêtes or- 



m CALVADOS. 

dinaires de l'hôtel, commissaire, député en cette partie, 
pour commandement, à Ja requête de Pierre d'Har- 
court, à Jacob Guinet, avocat de Quesnel, receveur dii 
domaine de Garentan, de rendre {es pièces à lui coth- 
muniquées (1611). — Arrêt du parlement de Rouen 
qntre Jean Quesnel, receveur du domaine à Garentan, 
demandeur en sigqificatio» à Pierre d'Harcourt, de l'ar- 
rêt du Conseil piivé à rencontre d'Anne de Cotlenoire, 
douairière d«Curru, contenant évocation de leurs diffé- 
rends conceman ta, 500 livres de rçn te à prendre surle do- 
maine de Carentan, et led.d'Harcourt(16il). — Mémoire 
pour lemarquis de Beuvron et de La Motte-Harcourt,sei- 
gneurdesfieffermesde Bouhons et Table de Caren ta», de- 
mandeur en ajournement en vertu du mandement de 
la Cour de 1611, contre François Le Thonnelier, héri- 
tier de Jean, son père, concernant le bail fait le 22 
avril 1595 par Elisabeth de S^'-Marie, procuratrice 
dud. seigneur, à Roulland Foucher, desd. fieffermes, 
pour 4 années, moyenant 3,150 livres de ferme par an, 
etc. — Saisie par Philippe Marguerite, sergent royal 
en la vjcomté de Carentaa, sergenterie de S^-Êny, à 
la requête du marquis de Beuvron, sur Jean Bazire» 
écuyer, sieur de La Bellière, et Nicolas Le Gresle, sieur 
de La Chesnée, héritiers, à cause de leurs femmes, 
de Pierre Mignot, de 20 bêtes aumailles, pour paie- 
ment de fermages (161â). — Requêtes au Conseil par 
ie marquis de Beuvron pour obtenir le paiemeot 
d'arrérages de 1,000 livres de rentes à prendre sur le 
domaine de Carentan (1612). — Extrait de l'état au 
vrai des recettes et dépenses des deniers destinés au 
paiement des charges ordinaires assignées sur le do- 
maine de Carentan, indiquant qu'il est dû 3,500 livres 
de rente au marquis de La Roche, représentant le droit 
de M. de Rohan (1613).— Signillcation à la requête de 
Pierre d'Harcourt, marquis de Beuvron, â Guillaume du 
Chaslel, sieur de Marigny, fils et héritier de Jacques du 
Chaslel, caution de Jean Quesnel, sieur de La Rivière, an- 
cien receveur du domaine de Carentan, de :2 arrêts du 
Parlement portant condamnation sur Quesnel etjeandu 
Couidrey, ayant été receveur dud. domaine, de l.OOO 
livres de rente (1614y. — Copie d'arrêt du parlement 
de Rouen condamnant Jean Dufour, tuteur des enfants 
de Jean Dufour, receveur du domaine de Carentan, à 
payer à Pierre d'Harcourt, marquis de Beuvron, repré- 
sentant le droit de François de l^ Marzelière, les arré- 
rages de 1,000 livres de rente dûs (1616). — Copie d'ar- 
rêt dud. Parlement, portant que Pierre d'Harcourt 
communiquera dans le délai de 3 mois» en exécution 
de précédents arrêts, les pièces de l'instance contre 
Jean Quesnel, sieur de La Reauté, ci-devant receveur 



l 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



151 



du domaine de Carentan, tant en son nom que comme 
héritier de Jean Quesnel, sieur de La Reauté, ci-devant 
receveur dudit domaine (162(5). — Reconnaissance de- 
vant Guillaume Noblet, tabellion royal à Carentan, 
et Bonnet, son adjoint, par. iiouis. Le Vavassenr , 
bourgeois de Carentan, du bail à lui fait par Gillonne 
de Matignon, veuve de Pierre d'Harcourt, François 
d'Harcourt, marquis de Beuvron, et Odet d'Harcourt, 
comte de Cpoisy, héritiers dud. seigneur^ de la.eour et 
usage de la fiefferme de Bouhons eL Table de Carentan 
(1628). — Procédure au Conseil entre Henri, duc de 
Rohan, Gillonne de Matignon^ marquise de Beuvron, 
et Anne de Cottenoire, héritière dn marquis de La 
Roche, concernant le paiement de la rente assignée sur 
le domaine de Carentan. — Projet informe de transac- 
tion entre Gaston, fiis d« France, oncle du Roi, duc 
d'Orléans, de Valoi», Chartres et Alençon, comte de 
Blois, etc., et Odet d'Harcourt, comte de Groisy et Ci- 
say^ marquis de Thury et de La Motte-Harcourt, etc., 
en conséquence de sentence des Requêtes du Palais 
condamnant led. marquis à se désister de la>possession 
et jouissance de la QelTerme de Bouhons, fief et Tablede 
Carentan. moyennant remboursement des sommes 
payées. — Sommation par Etienne Semelle, huissier 
du B^oi, priseur vendeur héréditaire résidant à Bouhon, 
à la requête d'Odet d'Harcourt, comte de Croisy, etc., 
à Isaac Le Comte» tant en son nom que comme héritier 
d'Antoine de Fortescu, sieur de Langle, fermier de la 
fiefferme des Bouhons et Table de Carentan. pour lui et 
ses cohéritiers, de verser au receveur des consignations 
de la vicomte de Carentan toutes les sommes délaissées 
entre leurs mains par ledit comte de Croisy et toutes 
celles dontiissont redevables (1652). — Arrêt du Con- 
seil d'Etat entre François d'Harcourt. marquis de Beu- 
vron, lieutenant général en la province de Normandie, 
Odet d*Harcourt, marquis de Thury et de La Motte- 
Harcourt, fils et héritiers de Pierre d'Harcourt, mar- 
quis de Beuvron, et de Gillonne de Matignon, et Mar- 
guerite de Rohan, veuve d'Henri Chabot, duc de Ro- 
han, héritière d'Henri de Rohan, son père. Germain 
Piètre, procureur général du duc d'Orléans, Robert de 
Gourmont des Fontaines, lieutenant général du bailli 
de Cotentin au bailliage de Carentan, les échevins et 
habitants de la ville et comté de Carentan, et Elisabeth 
de Creil, veuve du a' d'Argouges, trésorier de la feu 
Reine, concernant le domaine de Carentan (1658). — 
Bail devant Guillaume de Malfillaslre, sieur de Fontaine, 
bailli haut justicier de Thury, pour Louis d'Harcourt, 
marquis de Thury, à Anne-François Marguerite, s** de 
La Huberdière, avor:at à S*-Lo, de la seigneurie et 



fiefferme des Bouhons et Table de Carentan (1670). — 
Arrêt imprimé de la Chambre des comptes de Norman- 
die, accordant à Henri d'Harcourt^ chevalier, et à soa 
père. Louis d'Harcourt, marquis de Thury, délai pour 
rendre foi et hommage d^ ladite fiefTerme et Table, etc. 
(1680). — Note informe de compte de 30 boisseaux 3 
carsonniers de froment et de 14 boisseaux d'avoine de 
rente dûs par Thomas CoUetta, sieur de Prémarest, de 
S*-André de Bouhon, à la QefTerme des Bouhons, ap- 
partenant au marquis de Thury. — Note informe des 
rentes de la succession de feu M"' de Beuvron: do- 
maine de Carentan 1,000 livres, par les sieurs duSaus- 
sey Acqueville 57 livres 7 sols, le s' de Bretheville, 
cautionné par le s' des Maizerets, 28& Livres 14 sols, 
M.M. de La Forest 428 livres 1 1 sols 6 deniers, M""® de 
Feuguerolles 171 livres 8 sols, François Davy, écuyer, 
bailli de Périers, dont M""** de Heauville le doit ac- 
quitter, 300 livres, les héritiers de Mathieu Gervaise 10 
livres 14 sols, le s*" de Monthuchon 500 livres. —Inven- 
taire des pièces concernant la fiefTerme des Bouhons 
et Table de Carentan que rend Henri d'Harcourt, duc 
d'Harcourt, pair et maréchal de France, ÀMarie-Anne 
Le Roux de La Roche des Aubiers, veuve de J'ean- 
Jacques-Gaston de Franquetot, seigneur comte d'An- 
xais, en exécution du contrat de vente fait par le ma- 
réchal duc d'Harcourt de lad. fiefTerme et Table de 
Carentan (1713). 

E. 235. (Re^stre.) — Petit format, 48 feuillets, papier. 

1681-1687. — Carentan. — Journal de la recette 
ordinaire du revenu de la fieSerme des Bouhons 
et Table de Carentan, appartenant au marquis de 
Thury, pour le terme S^-Michel 1681, tant en grains, 
deniers, qu'autres espèces» Enregistrement des paie- 
ments : fief de La Dabonnière, à présent Etienne 
et Pierre Le Febvre, aînés dud. fief, 40 sols ; 
Hervé Boissel, sieur de Verboeuf, héritier en partie de 
Jean Boissel, 24 sols 6 deniers; Gabriel du Bec, écuyer, 
pour le pré de La Planquette, à présent Antoine Bou- 
thereul, représentant Robert de Ventigny; fief Tos- 
tain, à présent Bobert de Fortescu, 4 boisseaux d'a- 
voine et 2 sols ; fief au Goupil, à présent les héritiers 
de la maréchale de « S'-Gereu », 12 boisseaux de fro- 
ment, 2 boisseaux d'avoine et 5 sols 4 deniers ; ûef 
Sacquespée ; fief es Âlexaiidres, à présent Jérôme 
Yver, sieur de La Croix, aine, 18 boisseaux et demi de 
froment, 9 boisseaux d'avoine et 4 sols 6 deniers ; fief 
au Pesteur, à présent les héritiers d' Anne-François 
Marguerite, sieur des Huberdières, au droit des héri- 



1 



152 ARCHIVES 

tiers de Gabriel Colletle, aîné; Qef Riouf, à présent 
Etienne du Saucey, écuyer, époux de la fille de Ger- 
vais Laugeard, au droit dud. de Ventigny, 4 boisseaux 
de froment, 6 boisseaux d'avoine, 12 sols 6 deniers; 
fief Thomas Dumostier, à présent Henry de Bray, 
écuyer, sieur de Hautqucsnay, au droit de Jacques 
Veret, aine, 33 boisseaux de froment el 3 sols 6 de- 
niers, etc. — Rentes dues à lad. fiefferme des Bouhons 
pour les héritages qui furent aux Pendus de Bouhons. 
— Autres rentes en froment, mesure de 12 pots, à 
MoDtmartin: Colin Raoullin, à présent Germain Gan- 
cel, Antoine Le Clerc, sieur des Hays, à cause desa fem- 
me, etc., 12 boisseaux de froment; à Beaumont, me- 
sure de Carentan, Jacques Veret,à cause de sa femme, 
pour Jean et Jacques Picard, à présent les filles héri- 
tières de Jean-Antoine Vauquelin, écuyer, sieur de 
Beaumont, 12 boisseaux 1 « carsonnier froment »; 
Roullant Vauquelin, écuyer, sieur de La Chapelle, 
à présent le sieur de La Chapelle et le sieur de Ram- 
pan Clérel par moitié, 6 boisseaux froment ; Antoine- 
Léonor Vauquelin, écuyer. sieur du Désert; Guillaume 
Le Fournier de La Rue Desprez, pour Jean et Philippe 
Margueritte, Nicolas Le Rosier, Thomas Le Tondu fils, 
à présent Richard Rouxeiin, sieur du Lomboy ; les 
héritiei*s Jean Le CouefTé, Jean Le Behot, Adrien Guil- 
lebert, sieur de Secqueville, à présent le sieur de La 
Magdelaine; Guillaume Mahieu, écuyer, sieur de Lisletot, 
époux de la fille de Pierre Lucas, pour et en la ligne de 
Perrin de Bayeux ; Pierre Caillemer, bourgeois de 
Carentan ; Antoine de S*-Julien, lieutenant général en 
vicomte à Carentan ; Jean-Thomas Penon, sieur de 
La Rivière, avocat du Roi en bailliage et vicomte à 
Carentan, etc. — État des apprécies au jour S'-Michel 
1681, payables à Pâques 1682, à la mesure de 16 pots 
d'Arqués: [froment], le 1/2 carsonnier 4 sols 10 deniers, 
le carsonnier 9 sols 7 deniers, le i/i boisseau 19 sols 
!2 deniers, le boisseau 38 sols 3 deniers ; orge, le bois- 
seau 26 sols 4 deniers ; avoine, mesure de Carentan, à 
16 pots d'Arqués, le i/i carsonnier 3 sols 4 deniers, le 
1/2 boisseau 6 sols 8 deniers. Fiefierme des Bouhons : 
le boisseau de froment, mesure de 10 pots 2/3, le car- 
sonnier 6 sols 5 deniers, le 1/2 boisseau 12 sols 9 de- 
niers; avoine, le carsonnier 2 sols 3 deniers, le 1/2 bois- 
seau 4 jois 5 deniers obole. — Ledit journal coté par 
Jean Yver, sieur de La Rrechollerie, avocat à Caren- 
tan, sénéchal de la seigneurie de la fiefierme des Bou- 
hons et Table de Carentan, présence de Raoul Veret, 
pris pour greffier pour l'absence de Tordinaire, et con- 
tremarque ne varietur par d'Harmonville. — Recou- 
vert de parchemin. 



DU CALVADOS. 



E. 2^ bis, (Registre.) — Moyen format. 290 feuillets, papier; 
2 pièces, parchemin, annexées. 

16S5-16t6. — Carentan. — Registre des tabellions 
Noblet et Bonnet (actes,du 1"août, devant led, Noblet, 
tabellion, et Pierre Le Pellerin^ son adjoint, du 1*' 
décembre, devant led. Noblet, tabellion, el Roeh Bon- 
net, son adjoint, etc.). Incomplet du commencement 
(les 8 premiers feuillets) et de la fin (à partir du feuil- 
let 308). Mauvais état de conservation, surtout aux 
premiers et derniers feuillets actuels ; en partie pourri. 
— Les actes concernent le second semestre 1635. 
Annexés, 2 actes sur parchemin, passés à Carentan en 
1636, ayant servi de couverture (en mauvais état). — 
Traité de mariage de Nicolas Le Moussu, éc, sieur de 
LaMillerye,fils et héritierdedéfunlsThomas Le Moussu, 
éc, sieurde La Millerye, lieutenant général du bailli 
de Moyon, son aïeul, et de Jean Le Moussu, éc, sieur 
de La Potterie, son père, et de Jeanne Meslin, de la pa- 
roisse de Tessy, et Louise Germain, troisième fille et 
héritière de feu Jacques Germain, éc, sieur de La 
Compté, maître des requêtes ordinaires de Thôtel de la 
Reine mère et secrétaire ordinaire de la Chambre du 
Roi, de Montmartin, en présence de Jacques Pinel, 
sieur de La Masure, Jean Le Breton, éc, sieur de La 
Vausselle, Jean Meslin, ëc, sieur de Campigny, Henri 
Le Roux, éc, sieur et patron de La Haye-Comtesse, 
Carville, Orval, etc.', Jacob Le Gascoin, éc, sieurde 
Ver, Jacques Meslin, éc, sieurde Beaucoudrey, Jac- 
ques du Hamel, éc, sieur de Fontaine, Philippe Le 
Moussu, éc, sieur de La Prévôté, lieutenant général 
du bailli de Moyon, Charles Le Maistre, éc, sieur de 
La Maugerye, « Paoul » Meslin, éc, sieur de Glatigny, 
parents proches et amis dud. s' de La Millerye, et de 
la mère de la future épouse, Nicolas Germain, éc, 
sieur curé d'Orglandes, officiai à S*-Lo, Jean Symon, 
éc, sieur de Boisdavy, Michel de Fortescu, éc, Guil- 
laume Le Sage, éc, sieur d'Auvers, lieutenant en la vi- 
comte de Carentan, Nicolas Desoubzlebieu, sieur de 
Briseval, élu en TÉlection de Carentan et S*-Lo, Jean 
Yver, sieur de La Rivière, Adrien Tousard, sieur de 
Blanchepierre, cousin germain de lad. demoiselle, Ni- 
colas Le Duc, avocat à Carentan, David Desoubzlebieu, 
sieur de Maupertuis, Robert Desoubzlebieu, etc. — Ces- 
sion par forme d'extinction par Pierre de Bray, éc, 
sieurde Hautquesney, fils aîné et principal héritier de 
feu Jacques de Bray, éc, sieur de Haulquesnay, et de 
Catherine Pleurebeurre, à Suzanne Aux-£spaulles, 
veuve du maréchal de S^-Geran, stipulée par Guillau- 



SÉRIE E. — TITRES tÉOMUX : DUCHÉ DHARGOURT. 



Ià3 



me Le Sftge, éc., sieur d'AnDerville, lieuteiinnt vicom- 
ta! à Carenlan, intendant de ses affaires, de 60 s. t. de 
rente Ibncièreà lui due par contrat de fielTe faite 
en 1607 par sad. môre à Jean Bourdon, au droit 
duquel lad« dame était représentée, moyennant 100 
livres, pour le principal et les arrérages, lad. somme 
payée par Guillaume Pleurebeurre, sieur de La Ri- 
vière, procureur receveur de lad. dame en sa terre de 
Sainte-Marie du Mont. — Vente par Guillaume d*Au- 
xais, éc, sieur des Gratizières, fils de feu Michel, à 
Jacques d' Au xais, éc, sieur de S*-Sauveur, fils de feu 
François, éc, neveu dud. Guillaume, de terre à S^- 
Ény. — Donation par Gervais Le Miëre, sieur du Mes- 
Dil, lieutenant particulier en l'Élection de Carentan et 
S'-Lo, héritier de feu Jean, éc, s' du Mesnil, médecin 
ordinaire du Roi, son frère, et en effectuant sa dernière 
volonté, à Téglise de S'-Georges de Bouhon, représentée 
par Jean Poisson, curé, d*une pièce de terre en lad. 
paroisse, pour fondation pieuse. — Échange entre 
Antoine de La Luzerne, chevalier, seigneur châtelain 
de Beuzeville, Auville, Camprond, Le Lorey, LeMesnil- 
Mauger, et baron de Tollevast, et Jean Lucas, curé 
recteur d'Auville-sur-le-Vey. — Reconnaissance par 
Gédéon de Livrée, éc, sieur de Lessay, que Pierre Jul- 
lienne, peintre à Carentan et bourgeois dud. lieu, lui a 
mis aux mains 150 I. 10 s. pour être déchargé de 10 1. 
15 s. de rente dont il était redevable envers les|héritiers 
de Jacques de Thiéville, éc. — Vente de terre à S*-Ény 
par Jacques d'Auxais, éc,, sieur du Mesnil- Vigot, de la 
paroisse de S'-Ény, À François Beaugendre, éc, sieur 
des Essarts, de la paroisse de S^'-Marie du Mont. — 
Vente par Michel Dollive, de la paroisse de Beuzeville- 
sur-le-Vey, contrôleur du régalement des tailles de lad. 
paroisse, à Thomas Le Tondu, s' de La Potterie, de 
lad. charge lui appartenant au droit de Tadjudication 
faite au siège de l'Élection de Carentan le 3 janvier 
1633 et de la quittance de finance par lui payée, mon- 
tant à 800 livres. — Procuration par Gédéon Livrée, 
éc, sieur de Lessay, demeurant à Carentan, « estant 
prest de partir pour le service du Roy en ses guerres », 
à Judic du Mesnil) sa femme, pour gérer ses biens et 
répondre en toutes ses affaires, pendant son absence. 
— Accord entre Nicolas Livrée, prieur de Marchesieux 
et curé de Carentan, et Gédéon et Isaac de Livrée, éc. , 
sieurs de Lessay et de Fontenay, enfants et héritiers 
avec Salomon de Livrée, leur autre frère, de François 
de Livrée, sieur de La Fontaine, sur procès que led. 
curé allait intenter contre sesd. neveux pour les obli- 
ger à lui fournir partage en essence aux successions 
d^Étienne Livrée, s' de Vasligny, son père, de Robert 
Calvados. — Série E. 



de Livrée, chanoine de Coutanees, son oncle, et de 
Jeanne Osber, sa mère, etc. — Reconnaissance du 
traité de mariage de Thoiïias Hamelin, greffler eh la 
vicomté'de Carentan, et Catherine Marcadey, fille de 
Pierre; éc,6^ de Lit Plattière,et de Jeanne Le Nepveu. — 
Accord entre Jacques Drieu et Jean de La Gonnivière, 
éc, curés dé Montmartin, Bertrand Vigeon, vicaire, 
Jean de Monlrosty et Charles Desoubzlebieu, prêtres 
aud. lieu, et Etienne Maillard, de lad. paroisse, à pré- 
sent demeurant à Cai'entan, concernant fondations 
pieuses. — Compte et regard entre Isaac Livrée, sieur 
de Fonteriey, fils de feu François, s** de La Foiltaine, et 
Jacques Le Febvrè, éc, sieur de Marpallu, fils de feu 
Gilles, pour lui et comme tuteur de ses frères. — Traité 
de mariage de Charles Le Sage, sieur du Mont, avocat 
au Parlement, fils de Salomon, sieur de Haudienvillé, 
bourgeois de Carentan, et de défunte Isabeau Larchier, 
et Claude Caillemer, fille de Thomas, bourgeois de Ca- 
rentan, et de Françoise Penon. — 200 livres de rentes 
hypothèques sur la recette des tailles de TÉlection de 
Carentan données à Marguerite Mercent^ par David 
Mercent, sieur de S*-Germain, son frère, par son traité 
de mariage avec Guillaume Bouillon, sieur de La Clos- 
ture. — Actes divers concernant : Guillaume d'Auxais, 
éc, s*^ des Gratizières, fils de feu Michel ; — Louis 
A vice, éc, s' de La Fresnée, vicomte de Carentan ; — 
Jean Husire, éc, et Elisabeth Mignot, sa femme; — 
Christophe Boudier, éc, sieur du Val, de S^Ény; — Guil- 
laume Bouillon, s' de La Glosture ; — Gilles Boyssel, 
conseiller assesseur et commissaire examinateur en la 
vicomte de Carentan ; — Charlotte de Bray, veuve de 
Jacques Le Marchand, éc, s" du Désert; — Jacques de 
Bray, éc, s' des Esmonderye, fils de feu Jean ; —Pierre 
de Bray, éc, sieur de Hautquesney, de la paroisse de 
S- André de Bouhon ; — Thomas Caillemer, fils de feu 
Robert, s' de Cavelande, fils Jean, du village de Beau- 
mont; — Ëustache de Camprond, éc, s" du lieu, de 
S*-Ény, héritier de Roulland de Camprond, son frère ; 
— Gillette Cotelle, dame de Montmirel, veuve de Pierre 
Senot, éc, s'^de La Painterie, héritière de Jean Co- 
telle, éc, s' de Montmirel, vicomte de Carentan; — 
Guillaume Derr>t, s' de La Rouxelière, de S^-Germain 
de Varreville; — Pierre Drieu, s' de Tournière, et 
Françoise d'Auxais, sa femme, de S*-Ény ; — Robert 
Dursus, éc, s' de Courcy ; — Jacques Fericocq, vi- 
caire de l'église de Carentan ; — Antoine de Forlescu, 
éc, s' de Langlet, fils aîné de feu Pierre ; — Pierre de 
Franquetot, chevalier, seigneur et patron d'Auxais, 
Cardon vil le, etc. ; —Pierre de Goix, éc, sieur de Gail- 
lon, lieutenant pour le Roi en la ville et château de 

20 



154 ARCHIVES 

^^reatan; — Loui^Gourmont^éc, â'4e8 Marescq, adju- 
dicataire pour Thomas de Fraiiqtietot, s^4e Garquebut, 
d'héritages et rentes ayant appartenu à Louis d'Auxais, 
éc.,. s' de Lestocque ; — Martin de Gouririaut, éc., 
curé de Carentan; — « Jesueth » deHaueiieinaiJ, éç., 
sieur des Hommets, de S'vMa4*ie du iMont ; -^ Uichel 
tiervieu, receveur du taiilon en l'Ëlectiou de Garentan 
et S'-Lo ; — Jacques de La Planque, adjoint aux eu- 
quêtes en ia vicomte de Carentan; — ^Nicolas Le Duc, avo- 
cat à Garentan;--* Pierre Le Jollts, éc.^s^ de ttochefort, 
de BrucheviJle; —Nicolas Le Parinentier, curédeN.-D. 
du Buisson ; — César Le Sage, sieur de Maiterre» tu- 
teur du fils mineur de Jacques d*Auxais, éc, sieur des 
Ourmeaux, stipulé par Guillaume Le Sage, sieur d'An- 
nervillej son frère ;-r-Salomon Le Sage, s*" d*Haudien- 
ville ; — Philippe Le Sauvage, prêtre, de S^- André de 
Bouhon ; — Louis Le Vavasseur, bourgeois de Caren- 
tan ; — Jean Lucas, curé d*Auvilie ; — David Mercent, 
lieutenant général des eaux*et-forêts au bailliage de 
Gotentin ; Jean Meslin, éc . , s^ de Campigny ; — Jean 
de Montrosty, prêtre, de la paroisse de Montmartin ; — 
Ravend-Michel Morel, conseiller assesseur à Carentan ; 

— Jean Quesnel, éc, s^ de La Réauté, lieutenant aux 
eaux et forêts en la vicomte de Carentan ; — Aulne 
Yauquelin, éc, s' duDésert, Jean Vauquelin, éc, s^ 
de La Chapelle, son frère ; — Michel Yon, éc, fils Ro- 
bert, sieur de La Pierre ; — Jean Yver, s^ de La Rivière; 

— Basire, Bataille, Bourdon, Bourget, Bucaille^ Caille- 
mer, Carrière, Colette, Gouil lard, Germain, de La Croix, 
Lange vin, Langlois, Le Terrier, Poisson, RouUand, 
•Ruault, Vautier, etc — Anvers, Carentan, Cats, Isi- 
gny, Lithaire, Méautis, Montmartin[-en-Graigne]^ 
Neuilly TËvèque» Orglandes, S*-André et S'^eorgesde 
Bouhon, S'-Côme du Mont» St-Ëny, S^Uilaire, S'^-Ma- 
rie du Mont, Vandrimesnil, etc* 

£. Sd6. (Liasse. ) — 39 piôees, parchemiu ; 5 pièces, papier. 

UW-U9». — Cameilte (la). — Arrêt de TÊchiquier 
de la S^-Michel, tenu àRouen en 1390, sur ce qu*àla re- 
quête de Jean du Tertre, attourné de Jean du Fay, de la 
paroisse de Taillebois, les hoirs ou ayant cause de Tho- 
mas Le « Baudrier » avaient été mis en amende par 
jugement « pour erremens trop fais » vers lui en la 
poursuite de certain cas de meuble à quoi led. « Bau- 
dreer t avait fait ajourner led. du Fay aux pieds de La 
Carneille devant le vicomte dud. lieu pour le comte 
d'Harcourt, et par certain jugement qui plaidé avait 
été entre eux était lad. cause venue desd. pieds en 
l'assise dnd. lieu, et de lad. assise en TËchiquier, et 



DO CALVADOS. 

que led. attourné eut fait certaine requête el < caleugié.» 
au profit de sond. maître. Fralin Foullet, vicomte de 
La Carneille. requit, vu ce que lad. cause était mue. et 
sortie en la Cour dud. comte d*Harcourt,. qu*on lui 
donnât congé et licence de tauxer et prendre sop 
amende, telle comme à lui appartenant sur la partie 
succombée : lad. requête octroyée par l'Ëchiqiiier. Au 
bas: « pro comité •. — Aveux rendus au comte d*Hai:* 
court et d'Aumale, vicomte de Chàtellerault, par Guil- 
laume Rabasse le jeune. Regnault Le Boucher, etc. 
;(141o V. s.). — Sentence de Pierre de La Pierre, vi- 
comte de La « Querneille », réunissant au lief des Prés 
la maison de Robert Grosyeul, faute de paieineot d'ar- 
rérages de rente due au comte d'Harcourl (1415 v. s.). 
— Yidimus par Jean Adeline, prêtre,' tabellion au 
siège d'Harcourt sous Guillaume Boudin, garde du 
scel des obligations des vicomtes a de Hurecourt et 
d*Ellebeuf *, de quittance par Henri Vernay, écuyer, 
capitaine. d'Harcourt, nagueres lieutenant général du 
duc iV a Ëxcestre », comte d'Harcourt, à Thomas Marie, 
vicomte et receveur de La Carneille (1427). - Recon- 
naissance devant Pierre Roussel, commis sous Jean 
Roussel, tabellion au siège de Falaise, par Richard 
Collet, du bail à lui fait pour 3 ans par Clément Du- 
boscq, vicomte de Lillebonne, procureur et substitut 
de Jean, bâtard d'Harcourt, gouverneur général des 
comtés d'Harcourt et d'Aumale et autres terres en Nor- 
mandie appartenant au comte d'Harcourt, père dud. 
Jean, du revenu de la vicomte, terre et seigneurie de 
La Carneille, movennant 60 livres tournois de fer- 
mage annuel (1452). — Aveu par Pierre, abbé de N.- 
D. du Val, les prieur et religieux, au comte d'Har- 
court, en sa vicomte de La Carneille, de tenure par 
foi et hommage par aumône : tief aux Métaiers assis à 
La Carneille, terres et héritages du temporel du 
prieuré de La Carneille dépendant de lad. abbaye, 
contenant 4â acres, sur lesquels sont les manoir, mai- 
sons et chapelle dud. lieu ; ont aud. lieu lesd. abbé et 
couvent une foire qui sied deux fois Tan, le lendemain 
de Noël, jour S'-Ëtienne, et le lendemain de Pâques, le 
prieur a le droit de coutume de la foire de Pâques, et 
de celle de Noël quand le jour St-Ëtieuue est au lundi 
seulement ; lequel prieuré et patronage de La Carneille 
est de Tancienne donation et dotation de Tabbaye, par 
le don des prédécesseurs dud. comte ; fait aux assises 
de la vicomte de La Carneille tenues par Jean Gri- 
moult, lieutenant en lad. vicomte du bailli d'Harcourt 
(1457). — Aveu à Guillaume de S^-Bosmer, seigneur 
du haut fief de La Carneille (1461). — Extrait des 
comptes de la seigneurie et vicomte de La Carneille, 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



a55 



rendus à Marie d'Hareouri» comlesae de Vaudemont et 
d*Harcourt, par Jeao du Fay, vieointe et receveur de 
la seigneurie de La Carneille, concernant la ferme de 
la cobue» geôle et prisons de La Carnei41e (1474^ ss.) — 
Procédures conceruAnt Ouillaume de S^-Bosmcr. — 
Qoîllances par : Girard Brasdefer, avocat du duc de 
Lorraine, comte d'Harcourt, en sa vieomté de La Car- 
neille, à Jean du Fay, vicomte et receveur dud. lieu, 
de 60 sols tournois pour ses gages el pension d'avocat 
pour le terme de S'-Hichel dernier (1477); Jean Dubar, 
avoeat et conseiller en lad. vicomtét de 40 sois tour- 
nois pour ses gages de conseiller des termes de Pftques 
ei St-Micbel 1477 (1477 v. s.) ; Gilles de La Fallu, pro- 
cureur dud. de Lorraine en sa vicomte de La Carneille, 
de 4 livres pour une année de ses gages (1477 v. s.) ; 
Gillebert aL Guillebert Mallet, prieur de La Carneille, 
de 6 sois 8 deniers, qu*il a droit de prendre sur la re- 
cette de lad; vicomte (1478-1494). — Appréciation 
faite aux assises de La Carneille, tenues par Richard 
Jeban, lieutenant en la vicomte dud. lieu, à la réquisi- 
tion de Jean du Fay» vicomte et receveur des rentes 
dues aux termes de Pâques, S*-Michel et Noël : le bois- 
seau de froment, mesure de Condé-sur-Noireau, 2 sols 
6 deniers, le boisseau de seigle, à ladite mesure, 22 de- 
niers, le chapon 15 deniers, la géline 9 deniers, et les 
25 œufs 6 deniers (6 février 1494 v. s.) ; autre appré- 
ciation faite le 22 septembre 1495 : le boisseau de fro- 
ment 3 sols, le boisseau de seigle 2 sols 6 deniers, le 
cent d'œufs 20 deniers, le chapon 12 deniers, la géline 
9 deniers. — Mandement de Jean, sire de Rieux, de 
Rocbefort et d'Ancenis, comte d'Harcourt, vicomte de 
Donges, seigneur de Largouet, maréchal de Bretagne, 
à Léonard Desbuaz, fermier des seigneurie et vicomte 
de La Carneille^ de remettre à Jacques Tregpnet, son 
argentier, la somme de 100 livres (1499). — Procédures 
aux assises de La Cameille. — Ensuit le revenu du fief 
ou membre de fief appartenant à Jehan nin de Prez, 
écuyer, héritier de Guillaume de Prez, chevalier, assis 
-en la vicomte de La Cameille, venu et échu pour cause 
de garde en la main du comte d'Harcourt pour sa mi- 
norité d*àge (s. d.). 

E. 237. (Liasse.) -— 13 pièces, parchemin ; 65 pièces, papier. 

1B0O-1S97. — Carneille (la). — (îuittances : par 
Jacques Tregonet à Léonard Desbuaz, vicomte et fer- 
mier de la terre et seigneurie de La Carneille, apparte- 
nant à M. de Rieux, comte d'Harcourt, maréchal de 
Bretagne (1500) ; — par Jean, sire de Rieux, de 
Rocbefort et d*Ancenis, comte d'Harcourt, vicomte 



de Dongesy seigneur de Largouel, maréchal de Bre- 
tagne, aud. Desbuaz, de 50 livres, par les mains de 
Bernard de Frosy, son lieutenant et maître d'h6lel 
(1504) ; — de 100 livres par Guillaume Rado, aumô- 
nier dudil comte (loOâ) ; — de 100 livres par Jean de 
Louvat. écuyer, onpitaine et gouverneur du comté 
d'Harcourt (150()); — de 100 livres par Pierre de Cas- 
telaa, s^de Bignac (1508), eb*. — ËxUaitdu registrede 
bailliage de la vicomte de La Carneille. assises tenues 
en 150H (n. s.) par Jean de Chennevières. écuyer, lieu- 
tenant en lad. vicomte du bailli d'Harcourt : le comte 
de « Pontieuvre > pour le fief de Bonnevent, le baron 
de Ferriôres pour le fief de Potigny, les hoirs de Guil- 
laume de La Paiu pour le fief de La Gouillardière, 
Nicolas de S'-Bosmer pour les fiefs de haut fief de La 
Cameille, Mille-Savatteset St-Êtienne, Jean du Gripel 
pour le fief de La Landelle, Jean Poret pour le fief de 
Taillebois, les hoirs Rault de Boutemoot pour le fief 
de Boutemont, Philippe Bertrand (aL Bertro), veuve 
de Jean Turgot, pour le fief des Tourailles, les abbé et 
religieux du Val pour le fief du Val, les abbé et reli- 
gieux de S*-André pour le fief de S^-André, Jean Le 
Verrier pour le fief deCrèvecœur. les administrateurs de 
Thôtel-Dieu de Falaise, elc ; saisie de leurs fiefs en la 
main de la sieu rie jusqu'à devoirs faits. — Reconnais- 
sance par Jean Vallonier, demeurant à Taillebois, aux 
fiefs el sieurie de La Carneille, de la remise par. lui 
faite à Suzanne de Bourbon, dame de Rieux, de Roche-; 
fort et d'Ancenis, comtesse d'Harcourt, ayant la garde 
et aiiministralion des corps et biens de son fils, des 
offices des sergenleries et tabeilionages de la seigneurie 
de La Carneille que feu son mari lui avait octroyés 
(1538). — Copie d'aveu rendu au comte d'Harcourt par 
Charles Turgot, écuyer, d'héritages sis aux villages du 
Plessis et Champosou, en la vicomte de La Car- 
neille, membre dépendant dud. comté, en son fief ou 
tènement du Plessis, assis en son fief de Pré (1563 v. s.). 
— Extrait des pieds de la vicomte de La Carneille, te- 
nus par Jean Yver, écuyer, vicomte-baillival et juge 
ordinaire, concernant l'aveu à rendre aux comtes 
d'Harcourt par Henri de Pellevé, baron de Fiers, s*^ 
de La Landelle, de son fief de La Landelle, tenu de la 
seigneurie et chàtellenie de La Orneille (1579-1580) ; 
acte de présentation d'aveu dHd. fief; aveu rendu à 
François Thezart, s"* des Essarts, Crocy, Moulines, Fon- 
taine-Halbout, Potigny, etc., à cause de Jeanne de 
Mouchy. son épouse, veuve de Robert du Pont-Bellan- 
ger, par Henri de Pellevé, baron de Fiers, s' de Cali- 
gny, Montilly, etc., du fief, terre et seigneurie de La 
Landelle, à Clécy, es mettes de la vicomte de La Car 



15Ô ARCHIVES 

neille, s'étendant à S*-Sauvearde Lin Villette, S'-Lam- 
bert-sur-Orne, S'-Martin de Sailen, S*-Marc d'Ouilly et 
environs, tenu de la sieurie de Potigny, lequel aveu 
ied. de Potigny est tenu porter au comte d'Har- 
court en la vicomte de La Carneillc (1S79) ; blêmes et 
reprochés que baille et assigne l'avocat et procureur 
fiscal des princes et comtes d'Harcourt aud. Henri de 
Pellevé et Jacques d'Argouges, s' de Grastot, et Renée 
du Pont*Bellanger, son épouse, dame propriétaire de 
la terre et sieurie de Potigny, etc. — Ordonnance dudit 
Yver prescrivant Tarrestation de Gabriel de S*-Bosmer, 
écuyer, compromis dans l'évasion de Jacques Julienne, 
détenu aux prisons de La Carrieille (1580). — Lettre 
de M. de Boudeville à Desboullets, praticien en la 
Cour de parlement de Rouen, concernant avis sur la 
poursuite du procureur de La Carneille contre M. de 
S**Bosmer pour rupture de la prison et soustraction 
des écritures (1580) ; consultation et pièces diverses y 
relatives. ~ Vente devant Jacques Grandchamp et 
Charles de La Croix, tabellions au siège de La Car- 
neille, par Raullin Baudin, de lad. paroisse, à Gabriel 
de S*-Bosmer, sieur de La Carneille, d'une pièce de 
terre paroisse de Mille-Savattes (1581). — Minute con- 
cernant les droits de tiers et danger appartenant à 
Charles de Lorraine, pairf de France, duc d^Ëlbeuf, 
comte de Brionne,, seigneur vicomte et châtelain de 
La Carneille, membre dépendant dud. comté, sur tous 
les bois tenus et dépendant d'icelle, et entre autres sur 
les bois appartenant à Gabriel de S*-Bosmer, écuyer, à 
cause de la succession de Jean de S*-Bosmer, son ar* 
rière bisaieul, Guillaume, son bisaieul, et Nicolas, son 
père. — Évocation par le parlement de Rouen, sur re- 
quête des marquis d' c Ellebeuf » et comte de Laval, 
chacun en leur partie comtes d'Harcourt et seigneurs 
de La Carneille, contre Gabriel de S*-Bosmer, contre 
lequel mandement de prise de corps a été décerné par 
le bailli-vicomtal de La Carneille (1581) ; arrêt dud. 
Parlement, ordonnant, à la requête de Fabien de St- 
Bosmer, fils et héritier de Mathieu de S^«Bosmer, au 
duc d'Elbeuf, de faire exécuter les décrets de prise de 
corps obtenus contre Gabriel de S*-Bosmer et ses 
complices dans l'évasion de Julienne et bris de clôture 
des prisons de La Carneille (1582). — Copie d'aveu de 
Gilles Turgot, écuyer (1582). — Quittance par Marc, 
huissier du Roi au siège de la Table de Marbre du Pa- 
lais à Rouen, à Jacques Desbouliets, écuyer, chargé 
des affaires du duc d'Elbeuf, de la somme de 18 écus 
sol à déduire sur le marché fait entre eux pour 
aller à La Carneille ajourner à « baon » Gabriel 
de S'-Bosmer et saisir ses biens et immeubles, le- 



DU CALVADOS. 

dit s'étant fait f)roclamer seigneur et patron de La 
Carneille ; autres frais y relatifs ; lettre de Deshayes, 
procureur à La Carneille, à Desbouliets, y relative ; 
avertissement au Conseil par les comtes d-Harcourt, 
seigneurs châtelains et haut-justiciers de La CarneiHe, 
qui ont toujours été seigneurs dud. lieu depuis l'érec- 
tion du comté d'Harcourt, et exercé leur juridiction^ 
tant en crime que civil, par sièges d'assises et de pieds, 
tabellionages et sergenteries, tenures nobles et rotu« 
rières en 22 paroisses, droits de bourgeoisie, marchés 
ordinaires, etc., lad. haute justice ressortissant immé-> 
diatement^au Parlement, et en dépendent 20 paroisses, 
fiefs nobles ; néantmoins Gabriel de S*-Bosmer, sous 
ombre qu'il a été de longtemps, luietses pi^décesseurs, 
demeurant à La Carneille, où il a un membre de fief 
tenu nûment desd. sieurs, se prétend seigneur du lieu, 
patron du bénéfice, valant 500 écus de rente, veut 
s'accommoder de plus de 1.000 acres de t^rre en com- 
munes et bois de haute futaie, assis en lad. sieurie et vi- 
comte; Ied. de S^-Bosmer s'est saisi par violence des 
lettres, titres et écritures desd. seigneurs, etc, ; consul 
talion y relative (L584). — Pièces diverses et procédures 
concernant les demandes faites par Françoise de La 
Perrière, épouse en premières noces de Gabriel de St- 
Bosmer, au fait de sa séparation de biens avec Ied. de 
S*-Bosmer et du remploi de ses deniers. 

E. 288. (Liasse.) — 5 pièces, parchemin; 50 pièces, papier. 

1S8S-1699. — Carneille (la). — Mandement du 
parlement de Rouen au premier huissier requis, d'assi* 
gner en lad. Cour, à la requête de Charles de Lorraine, 
duc d'Elbeuf, châtelain de La Carneille, ayant pris le 
fait de Nicolas Deshaies, son procureur aud. lieu, 
Pierre Surirey, soi disant sergent royal au bailliage de 
Mortain, lequel, contre l'autorité de lad. Cour et au 
préjudice des droits et libertés du pays, a signifié aud* 
Deshaies un prétendu appel relevé par Gabriel de S^- 
Bosmer, se disant catholique, de procédures faites 
contre lui par le bailli-vicomtal de La Carneille, son 
juge ordinaire (1585). — Vente par Louis de Vallon» 
nier, écuyer, sieur de La Croix, contrôleur ancien en 
l'Ëlection de Falaise, à Jean Boucher Berthelottière, 
de La Carneille, de biens à Mille-Savattes (1586); 
vente par ied. Boucher à Gabriel de St-Bosmer, sieur 
de La Carneille et Mille-Savattes (1586). — Suite de la 
procédure en Parlement concernant l'évasion dud, 
Julienne, arrêté pour larcin de moutons. — État de la 
recette ordinaire de la vicomte de La Carneille. — 
Reconnaissance devant Jean Yver, vicomte-baillival et 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D^HARCOURT. 



157 



juge .ordinaire et opté pour toutes* les causes de la 
vicomte et juridiction de La Cameille, par Pierre 
Riaize, tuteur des enfants mineurs de Guillaume Grain- 
dorge, d*accord sur procès avec le duc d'Elbeuf pour 
la propriété de terre nu-dessous du village de La Truit- 
tière (1587). -*- Remise devant Jacques Grandchampet 
Charles de La Croix, tabellions au siège de La Car- 
neille, par Marguerin Gorbet» de la paroisse de La 
Lande-S*-Siméon, à Gabriel de S'-Bosmer, sieur de La 
Carneille et de Mille-Savattes, d'une maison et pièce 
de terre à lui vendues par Jacques Pigeon, Qls Pierre 
(1387). — Inventaire des pièces produites par le duc 
d'Elbeuf, châtelain de La Carneille, dépendant du 
comté d'Harcourt, appelant de sentence du vicomte de 
Vire, contre Antoine Lomosnier, fermier des religieux 
du Plessis-Grimoult (lo87). — Vente devant les tabel- 
lions du siège de La Carneille, par Jean Turgot, 
écuyer, sieur de La « Fontenalle », à Gabriel de St- 
Bosmer, sieur de La Carneille, d'une pièce de terre sise 
près le prieuré dudit lieu, nommée le Clos de La Fon- 
taine (1588). — Suite de lad. procédure en Parlement 
enlre le duc d'Elbeuf et Antoine Lomosnier, à laquelle 
ont été approchés les veuve et héritiers (entre autres 
Jean de Bordeaux, curé de S*-Pierre d'Enlremont) de 
Claude de Bordeaux, vicomte de Vire, pour être décla- 
rés responsables du préjudice causé par une sentence 
rendue par lui aux pieds de Vassy. — Remise de terre à 
Mille-Savattes par Louis Boucher, de La Carneille, à 
Marie de Fallaize, veuve de Nicolas de S'-Bosmer, s" de 
La Carneille et Mille-Savattes (1597). 

B. 239. (Liasse.) — 4 pièces, parchemin; 54 pièces, papier. 

1S19-1644. — - Carneille (la). — Remise devant Jac- 
ques Grandchamp et Charles de La Croix, tabellions 
au siège de La Carneille, par Pierre Morel à Marie de 
Fallaize, veuve de Nicolas de S'-Bosmer, écuyer, sieur 
de La Carneille et de Mille-Savattes, d'une pièce de 
terre à Mille-Savattes, acquisede Jacques Dufour (1600). 
Parmi les témoins, Jean Michel, vicaire de La Carneille. 
— Arrêt du parlement de Rouen, en la Chambre de 
rÉdit, condamnant led. de S'-Bosmer au bannissement 
perpétuel comme dûment atteint et convaincu du bris 
des prisons de La Carneille, enlèvement de Jacques 
Julienne, etTupture du coffre où étaient les titres et en- 
seignements de la vicomte de La Carneille, ensemble 
des rébellions et violences, meurtre de Louis Jouenne, 
etc.; peine de mort s*il est ci-après trouvé, amendes, 
ôOOécus d'intérêt au duc d'Elbeuf, etc. (1601). — Pro- 



Rouen €tntre Charles de Lorraine^ duc d*Elbeuf, sei- 
gneur vicomte et châtelain de. La Carneille, pair de 
France, et Jacques de S^-Bosmer, pour lui et ses frères 
et sœurs, héritiers de Marie de Falaise, leur aieule, 
ayant été tutric&de Gabriel de S^-Bosmer^banpi.é^perr 
pétuité (1603 ss.); suite dud. procès entre Marguerite 
Chabot, duchesse douairière dTIbeuf, tutrice et gar* 
daine des enfants dud. défunt duc d'Elbeuf et d'elle, 
contre led. Jacques de S'-Bosmer, Robert, René, Ju- 
lienne, Esther et Elisabeth de St-Bosmer, frères et sœurs 
dud. Jacques; mémoire et réponse pour lad. tutrice, 
productions de pièces, historique de Taffaire, etc.; par- 
mi les pièces de production, partage de 1561 (v. s.) 
pour les enfants de feu Nicolas de S'-Bosmer, s' de La 
Carneille.— Accord entre Jean de Boyer, maître d'hô- 
tel ordinaire du duc d'Elbeuf, et Fabien de S*-Bosmer, 
écuyer, s' de La Bourdonnière, concernant la coupe de 
bois près celui de c Chastaignou », moyennant 11 écus 
pour droits de tiers et danger (1606). — Procès-verbal 
de fieffe aux assises de la vicomte de La Carneille» 
membre du comté d'Harcourt, appartenant aux prin- 
ces d'Elbeuf, tenus par Nicolas Deshayes, écuyer, lieu- 
tenant général au bailliage et comté dud. Harcourt^ à 
Pierre Le Boucher, d'une petite place inutile en costil 
et rocher à l'issue du village de La Gressillonnière, en- 
trant dans les vallées du Guey aux Moines, en la pa- 
roisse de La Carneille, contenant 7 perches 1/2, moyen- 
nant 5 sols de rente seigneuriale (1613). — Bail devant 
Pierre Blosse et Charles-François de S^Vaast, notaires 
au Châtelet de Paris, par Marguerite Chabot, duchesse 
d'Elbeuf, veuve de Charles de Lorraine, pair et grand 
veneur de France, en son nom et comme tutrice d'Henri 
de Lorraine, comte d'Harcourt, son fils, à Jean Piel, avo- 
cat en Parlement, demeurant à Athis, vicomte de Vire, de 
la terre, seigneurie et chàtellenie de La Carneille, pour6 
années, moyennant2.0001ivresde fermage annuel, outre 
les charges(l623). — Procédure en Parlement des parois- 
siens de La Carneille, contre Daniel Graindorge, fils 
Guillaume, appelant du bailli de La Carneille, en pré- 
sence du procureur fiscal de la haute-justice de La Car- 
neille(1623): mention de procédures en 1614. Y joint, 
pièces sans date : mémoire pour la duchesse d'Elbeuf, 
ajournée en reprise de procès, contre Daniel Graindorge, 
exposant la contestation en 1571 entre les comtes 
d'Harcourt, qui étaient alors le marquis d'Elbeuf et M. 
de Laval, et Guillaume Graindorge, père de Da- 
niel, qui prétendait posséder une partie de la commune 
dud. lieu, etc.; autre mémoire: en 1587 led. Daniel, 
clerc domestique de Jean Yver, bailli de La Carneille, 
cédures en la Chambre de l'Ëdit au parlement de | écrivitdesa propre main, étant majeur, une cedule sous 



158 



ARCHIVES DU CALVADOS. 



le nom de son tuteur, par laquelle il se faisait quitter 
par quelques officiers de La Carneilie une portion de 
ce qui était litigieux, délaissant Tautre au duc d'Elbeuf, 
seul seigneur; il n'en peut être relevé, Tayant écrite de 
SH propre main après la 35* année de son âge, et il 
a de présent plus de 30 ans. etc. ; autre mémoire pour 
les paroissiens de La Carneilie. — Notes et pièces diver- 
ses concernant le grand regorgement d'eaux qui se fait 
dans le chemin forain de Condé au prieuré de La Car- 
neilie et au pont des Tourailles, an droit de la Planche 
entre le village de Laubaingnère, en la paroisse de S^*- 
Honorine, dépendant de la haute-justice de Condé, et 
le village de Lestre-Hardy en la paroisse de Taillebois, 
dépendant de la haute-justice de La Carneilie; noies sur 
les fiefs, terres et seigneuries nobles en la paroisse de 
S^*-Honorine, possédés par le s' dud. lieu, le seigneur 
de Condé, le sieur de La Poupellière, etc. ; analyses 
de pièces; avis y relatif; le s** de Taillebois, dont 
relève le fief de Bouttemont, ayant droiture de moulins 
en la paroisse de Taillebois ; copies : de bail à fieffé en 
1626 par Salomon Le Forestier, écuyer, s' en partie 
de Taillebois au- fief de Bouttemont, à Gilles Foret, 
éc, s' de S^-Laurent et de La Potterie, de la prise 
d*eau du ruisseau ou rivière de Lambron à l'endroit, 
entre autres, du pré appartenant à Jean Hardy, etc.; 
de reconnaissance en 1616 par Raoul de Bouttemont, 
écuyer, seigneur d'Urville en « Costentigo » et de Tail- 
lebois pour partie, de tenure en parage en quint degré 
de Jean Le Seigneur, écuyer, sieur de Taillebois, d'un 
sexte de fief de chevalier dont le chef est assis à Taille- 
bois et s'étend aux pa^*oisses de Bréel et de La Car- 
neilie et environs ; d'aveu à Joachira Foret, sieur de 
Taillebois, par Pierre Le Verrier, sieur de Mesley et de 
Bouttemont (1518, v. s.); d'aveu à Nicolas de St-Bos- 
mer, seigneur du haut fief de La Carneilie, par led. 
Joachim Foret, pour le fief, terre et sieurie de 
Taillebois, tiers de 6ef de chevalier (1519), aux pieds 
de la sieurie du haut fief de La Carneilie, tenus par 
Guillaume Turgot, écuyer, sénéchal; de procédures en 
1628 devant Nicolas Cœurdoux, sieur de La Chapelle, 
bailli de Condé-sur-Noireau. en présence d'Ëléazar de 
Prépetit, sieur des Essarts, procureur fiscal à Condé, 
entre Jacob Grésille, s' et patron de S*'-Honorine, 
et Gilles Foret, s"" de S*-Laurentet de La Potterie; de 
procéduresenl628auxpledsd*héntages de La Carneilie, 
tenus par Jean Deshaies, éc. , bailli-vicomtal dud. lieu, 
etc. Lad. liasse portant pour titre : « Pour avoir ad vis 
pour Madame la duchesse d'Elbeuf, La Carneilie apar- 
tenant à Monseigneur le conte de Harcourt, pour la ri- 
vière d'entre Condé et Taillebois. « -- Compte rendu 



à la duchesse d'Elbeuf par Jean Peschet, son fer- 
mier général en la terre de La Carneilie, suivant 
son bail fait devant les notaires au Châtelet de Paris 
le 19 décembre 1630, pour 6 ans, moyennant 2.155 
livres par an ; peste qui a eu cours aux paroisses de 
Taillebois, Mille-Savattes,Clécy et La Villette,dépendant 
de la vicomte de La Carneilie, en 1631 rt 1632. pour 
quoi les grefQers, sergents et tabelliona poursuivent 
pour avoir diminution ; bail à l'appui (1630). — Obli- 
gation devant les tabellions de Falaise par Louis Du- 
pont, écuyer, sieur de « Chastinon », de payer et 
rendre, si par justice est ordonné, à la duchesse d'El- 
beuf, et à Jean Pesehet, son fermier général de La Car- 
neilie, la somme de 333 livres 6 sols 8 deniers, tiers 
de 7.000 livres, prix de la vente p>ar lui faite à Jean 
Jouenne, maître de la grosse forge de Futanges, d*une 
tassede bois de futaie en la paroisse de La Carneilie, led. 
Dupont cautionné par son frère Philippe Dupont, 
écuyer, sieur de l^a Blanchère etdeGarencières(163l). 
— Copies de diverses quittances de sommes payées 
pour la terre de La Carneilie, collationnées par Gabriel 
Riblier et François Goubert, tabellions ordinaires en 
la vicomte de La Carneilie, à l'instance de Jean Pes- 
ehet, reeeveurjlgénéral de lad. terre (1634). — Articles 
sur lesquels Louis Dupont, écuyer, sieur de Chastignou, 
requiert que Nicolas de S^Bosmer, écuyer, sieur de La 
Bourdonnière, bailli de la haute-justice de La Carneilie, 
soit examiné pour servir au procès entre Henri de 
Lorraine, comte d'Harcourt, Jean Pesehet, fermier de 
la terre de La Carneilie, et led. de Chastignou (1639) ; 
pièces de procédures y relatives. — Lettre de l'avocat 
fiscal de La Carneilie, concernant Isaac Durand, gar- 
nement couvert de grand nombre de prises de corps 
pour crimes qualifiés, appelant d*un décret qui a été 
décerné contre lui par le bailli de La Carneilie pour 
avoir empoisonné sa servante grosse de ses œuvres 
(1644). 

E. 240. (Liasse. ) ~ 3 pièces, parchemin ; 34 pièces, papier. 

1650-1691. — Carneilie (la). — Aveu à Christophe 
de Hally, chevalier, comte de Lu Perrière, vicomte 
châtelain et haut justicier de La Carneilie, baron de 
La Chapelle et autres terres et seigneuries (en correction 
d'Henri de Lorraine, comte d'Harcourt, de- 1 Briosne » 
et d' < Àrmaignac », par Guillaume Hesnard-Pointar- 
dière, et Louis Hesnard, huissier, son frère, du fief ou 
tènement nommé La Pointardière, dépendant de la 
seigneurie de La Carneilie (la pièce sur laquelle sont 
faites les corrections est de 1650). — Constitution 



1^"»; \A ; 



SÉRIE E — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARGOURT. 



159 



de rente pour Marie Turgol, veuve de Nicolas de S^- 
Bosmer, éo., bailli de La Garneille (1653). — Coudam- 
oalioii proDOocée par Gabriel de Pierre, sieur des 
<« Noualles »» Ueulenanl général à La Garneille» en 
vertu de la ebarte d'érection du comté d'flarcourt de 
mars 1338, de Pierre Gaultier, écuyer. sieur de « Ghas- 
taignou •>, demeurant à La Garneille, au paiement des 
droits de tiei*s et d»nger, d'une u troche » de bois dans 
celui de Ghastignou, dépendant de la cbâtellenie de La 
Garneille, et amende (1651). - Vente par Jacques 
Gaultier, éc, $•* du Bue, et Pierre Gaultier, éc, s' de 
Chastignou, père et fils, à Gabriel Roussel, s" de La 
Briëre, de Roufeugeray, de la ferme et terre de Cbasti- 
gnon à La Garneille (1657). — Arrêt du Parlement 
concernant l'appel de Jacques Prière, et autres, de sen- 
tence du bailli-vicomtal de La Garneille, condamnant 
pour assassinats, enfondren)cnts de maisons, oppres- 
$ions sur le peuple, brigandages, etc., Jean Brière, 
son frère, de Clécy, à faire amende honorable en che- 
mise, tète et pieds nus, une torche ardente en main du 
poids de 2 livres, devant la porte principale de Téglise 
du lieu, devant le prétoire, etc., ensuite être pendu à 
une potence en la place publique et porté au lieu pati- 
bulaire, et ses biens conGsqués, et led. Jacques à 3 ans 
de galères, 50 livres d'amende, etc. (1661), — Procé- 
dures entre Christophe de Hally, chevalier, seigneur 
et baron de La Ferrière, prenant le fait des ofticiers 
de La Garneille, et Pierre Gaultier, écuyer, sieur de 
Ghastignou, héritier de Louis Dupont, éc, sieur dud. 
lieu. — Vente devant Gabriel Riblier et Pierre Godard, 
tabellions ordinaires en la haute justice de La Gar- 
neille, par Jacques Ghancel, sieur du lieu, procureur 
domanial de Ghristopbe de Ually, baron de La Fer- 
rière, seigneur châtelain et haut justicier de La Gar- 
neille, 8 Jacques Gallet, meunier de La Garneille, de la 
coupe de tous les bois taillis sur les communes et val- 
lées de Mille-Savattes, aud. seigneur appartenant, 
commençant au droit des moulins de Taiilebois et 
finissant proche, les prairies de Bréel, moyennant 
l.oOO livres (1663), copie délivrée par Guillaume Go- 
dardi ci-devant notaire, fils et héritier dud. Godard, en 
1688. — Délibération donnée à Rouen en 1670 par 
Gréard, concernant le procès des s'^ de S'-Bosmer 
contre Ai. de [La] Ferrière, propriétairede laseigneurie 
de La .Garneille au droit de l'échange avec le comte 
d'Harcourt, lesd. de S'-Bosmer réclamant plus de 
25.000 éiçus, y compris 70 ou 80 années d'intérêts, en 
raison de la confiscation deâ biens de leur père en 1601 
et de leur réunion à la seigneurie de La Garneille, à 
cause des droits de leurs mère et aïeule ; arrêt de con- 



tumace contre le comte d'Harcourt en 1664 et sentence 
rendue en conséquence contre le comte d'Armagnac, 
etc. — Bail devant lesd. tabellions de La Garneille par 
Renée de Bréauté, femme dud. de Hally, à Adrien Go- 
mond, demeurant à Falaise, des moulins seigneuriaux 
et banaux de La Garneille (1676). — Information par 
Isaac de Prépetit, lieutenant général au bailliage-vicom- 
tal de la haute justice de La Garneille, sur les plaintes 
de François du Plessis, écuyer^ avocat fiscal aud. siège, 
et Anne Le Guerchois, dame châtelaine de La Garneille, 
à Glécy, sur Tabus dans la perception des droits de 
marché dudit lieu par le s^'Me S*-Georges Pigeon, séné- 
chal (1681). — Copie d'arrêt du Parlement envoyant 
François de Banville, sieur d'Isigny, cohéritier des 
biens de Michel de Banville, sieur de Pierres etde Ron- 
feugeray, en possession de ceux de Gabriel Roussel 
(1681)^ signifié à Jacques et Nicolas Longuet, frè- 
res, de la paroisse de La Garneille, avec assignation 
à comparaître au bailliage dud. lieu, pour déclarer de 
quelle somme ils sont redevables pour leurs fermages; 
opposition desd. Longuet, signifiée à Anne Le Guer- 
chois, dame propriétaire de la haute justice de La Gar- 
neille. — Mandement du Parlement sur requête d'Anne 
Le Guerchois, pour faire assigner Jean d'Arclais, sieur 
de Montamy, appelant de sentence rendue en la haute 
justice de La Garneille, le condamnant à payer par 
provision à ladite dame la somme de 300 livres pour 
le treizième des terres à lui vendues par Mathieu Rous^ 
sel et Hervé de St-Manvieu (1681). — Copie informe 
de commission devant André Millet et Jean Monseillon, 
notaires en la vicomte d'Orbec pour le bourg de Lieurey, 
par Anne Le Guerchois, veuve de Jean de Hally, sei- 
gneur de Jouveaux, propriétaire de la terre et haute 
justice de La Garneille, à Jacques Le Marchant, avocat 
à i*ii Garneille, de la charge de procureur fiscal dud. 
lieu, vacante par le décès de Sébastien Golombe (1684). 
— Ferme généralebaillée par MariedeRouxel de Médavy, 
dame et comtesse de Glermont en Bassigny, La Motte, 
Le Peley, S'-Quentin de St-Marcouf, La Garneille, etc., 
veuve de Christophe de Hally, comte de La Ferrière, 
à Gabriel Peschet, bourgeois de La Garneille, de tous 
les revenus de la terre et seigneurie de La Garneille, en 
présence de Louis de Granjan, avocat en Parlement, 
intendant des affaires de lad. dame, François Perrin et 
Antoine de Golombe, de La Garneille (1690). — Ré- 
pertoire des titres et papiers de La Garneille remis par 
Daniel de Monthray, sieur du Parc ; répertoire des ti- 
tres et enseignements concernant généralement toute 
l'étendue et intégrité de la terre et seigneurie de la 
haute justice, chàtellenie et vicomte de La Garneille, 



160 ARCHIVES DU 

par Jacques Chaocel, remis à Marie de Houxel de Mé- 
davy, veuve de Christophe de Hally, comte de La Per- 
rière, seigneur de La Carneille, dame et propriétaire 
de lad. terre, suivant arrêt du parlement de Paris (1690). 

— Dénombrement de la terre, vicomte, chàtellenie et 
et haute justice de LaCarneille, des fiefs qui en relèvent 
noblement et de toute son étendue; fiefs: de La « Cou- 
lardière i, appartenant au marquis de « Rane i, s'éten- 
dant à Rasnes, S*-Georges d'Annebecq^ S'-Marlin TAi- 
guitlon et autres lieux ; de La Landelle, d*étendant à 
Clécy, La Villette, S'-Lamberl, S'-Martin de Sallen, 
etc., dont relève le fief « St-Beny » appartenant au 
marquis de Thury ; de Crèvecœur, à Pont-Ecrépin, 
GieK Courteille et Champcerie ; de Notre-Dame des 
Rolours, à Pont-Écrépin ; de Notre-Dame du Val, à 
Clécy, appartenant à Tabbé du Val et possédé par le 
seigneur de La Landeile; de Tailiebois, aud. lieu, dont 
relève le fief de Boutemont, s*étendant à Bréel et Tail- 
iebois; des Tourailles, appartenant à M. des Tourailles 
Turgot, plein fief de haubert; des Moutiers, s^étendant 
à La Carneille, appartenant au procureur du Roi de 
Falaise; de Mille*Savattes, aud. lieu, appartenant à 
M. de Guiervile, avec le patronage du bénéfice-cure, 
etc. ; à La Carneille, foire, marchés, droit de bour- 
geoisie contenant tout le fief des Prés, droits honori- 
fiques en la paroisse S*-Pierre de La Carneille et dans 
la chapelle du prieuré S*-Étienne de lad. paroisse, jus- 
tice, domaine non fieffé, sergenleries, etc. ; à la suite, 
journal des renies sieuriales de La Carneille et fief de 
S*-Ëtienne : Nicolas des Haies, éc, s' de Barlemont, 
Gabriel Graindorge, s*" de La Vallée, etc. ; déclaration 
des terres non fiefFées de La Carneille. Au dos : 1690. 

— Copies informes du contrat d'échange de La Car- 
neille entre Henri de Lorraine, comte d'Harcourt, et 
Christophe de Hally, seigneur de La Perrière, en 1653, 
et du contrat de retrait du contre-échange par le 
comte de La Perrière en 1654, dont les originaux ont 
été remis par Jacques Chancel à la comtesse de La Per- 
rière le 2a juillet 1690. 

E. 241. (Liasse.) —7 pièces, parchemin; 82 pièces, papier. 

1691-1727- — Carneille (la). — Défenses fournies 
devant le bailli de La Carneille par Marie Le Couste- 
lier, veuve de Jean d' Ardais, seigneur et patron de 
Montamy, au droit de Mathieu Roussel, s' de Chasti- 
gnou, contre François de Chantelou (1691).— Procès- 
verbal d'audition de témoins par Pierre de Montbray, 
bailli-vicomtal de La Carneille, présence de René 
« Liboîs », greffier, sur l'instance de Jacques Le Mar- 



CALVADOS. 

chand, avocat, procureur fiscal aud. siège,sur l'empri- 
sonnement de Jacques Le Hugeur(l692) ; assignations,, 
requête, interrogatoire, y relatifs (1692). — Quittance 
par Etienne de La Vergne. procureur d'Augustin Bon- 
nel, chargé du recouvrement des taxes des officiers de 
justice, de la somme de 30 livres à René « Le Bois » 
greffier de la justice du haut fief de La Carneille, plus 
3 livres pour les 2 sols pour livre (1694). — Reconnais-* 
sance devant Pierre Graindorge et Guillaume Godard, 
tabellions sous la chàtellenie de Tinchebray pour les 
parties de Durcet et Les Tourailles, par René Liboîs, 
notaire, ci-devant greffier en la sénéchaussée de La 
Carneille, à Marie de Rouxel de Médavy, comtesse de La 
Perrière, dame haute-justicière de La Carneille, du 
montant de lad. taxe, versé par Pierre Lebas, greffier 
de la juridiction dud. lieu (1696). ~e- Arrêt du Parle- 
ment portant que le procès de « Colombe », accusé de 
vols considérables et détenu aux prisons de La Carneille, 
sera jugé par le lieutenant criminel de Palaise, à la 
diligence du procureur général de lad. Cour, aux frais 
et dépens des propriétaires et tenants le domaine 
de la haute justice de La Carneille, le procureur 
fiscal interdit, jusqu'à compte rendu, des fonc- 
tions de son office (1699); autre arrêt du Parlement 
cassant après interrogatoire sur la sellette, en tant que 
le bannissement, la sentence du lieutenant criminel de 
Palaise condamnant Sébastien Coulombe, fils d'Antoine, 
cabaretier à La Carneille, a être battu nu de verges 
jusqu'à effusion de sang, puis marqué de la marque 
aux larrons et ensuite banni à perpétuité (1700) ; autre 
arrêt du Parlement accordant mandement à Marie de 
Rouxel de Médavy, dame de La Carneille, pour assigner 
Le Marchand, avocat d'office en la haute justice dud. 
lieu, en remboursement des frais du procès dud. 
Coulombe (1700). — Bail par Pierre Aubert, sieur de 
Ronbisson, procureur de lad. Marie de Rouxel, veuve 
de Christophe de Hally, à Guillaume Desramé, com- 
missaire aux saisies réelles du bailliage de Condé-sur* 
Noireau, du greffe de la haute justice de La Carneille, 
pour 3 ans, moyennant 80 livres par an (1700). — 
Bail devant Julien Gallier, notaire commis en la vi- 
comte de Vire pour l'exercice du notariat d'Athis, par 
Jean de « Sasy », bourgeois de Paris, procureur de 
lad. dame de La Carneille, pour 6 années, à Sébastien 
et Jean Gomon, frères, bourgeois de La Carneille, de 
tous les revenus de la terre et seigneurie de La Car- 
neille (1705). — Lettre de N., abbé du Val, à' la com- 
tesse de La Perrière, à La Carneille, concernant le 
c grand abandonnement » du spirituel de lad. paroisse 
(1707) ; autres lettres du même et de Costarl, chanoine 



F 



>4 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 161 



régulier de Tabbaye da Val, ooncerDanl les procédures 
y relatives (1708). — Bail du revenu de la terre de La 
Garneille pour 3 ans à Gabriel Peschel el à ses gendres 
(1711). — Lettres de Delange Buronnière, de M. de 
Barlemont, lieutenant général d'épée d^Argenlan, à la 
maréchale d'Harcourt, concernant la terre de La Gar- 
neille (1712-1713). — Requête au Parlement en la pre- 
mière chambre des enquêtes par Henri, duc d'flarcourt, 
seigneur haut justicier de La Garneille, pour être reçu 
partie intervenante au procès sur le rapport de M. de 
La Villelle Paviot, entre Nicolas Dozane. écuyer, sei- 
gneur et patron des Rotours, président trésorier de 
France à Alençon, propriétaire du fief de N.-D. des 
Rotours, et Marie- Anne de Rabodange, veuve de Phi- 
lippe de Monlégu, marquis d'O, concernant le fief des 
Rotours relevant de lad. haute justice; — procédure y 
relative. — Aveu à Marie-Anne-Claude de Brulart de 
Genlis, veuve dud. Henri d'Harcourt, duc d*Harcourt, 
pair et maréchal de France, et à François d'Harcourt, 
duc d'Harcourt, pair de France, capitaine d'une com- 
pagnie des gardes du corps, brigadier des armées du 
Roi et lieutenant général eu la province de Bourgogne, 
par Jean Gomond, de maisons et jardin dépendant de 
la vicomte et chàtellenie de La Garneille (1720). 

E. 242. (Liasse.) — 1 pièce, parchemin; 138 pièces, papier. 

1481-1786. — Garneille (la). — Renouvellement de 
bail devant Nicolas Le Boucher, tabellion ordinaire au 
baiiliage-vicomtal de LaCarneille et paroisses y annexées 
du duché d'Harcourt» et Jacques Graindorge, tabellion 
à Durcetpour le siège de Tinchebray, pris pour adjoint, 
par Noël Hatlon, avocat au parlement de Paris, pour 
la maréchale duchesse d'Harcourt et pour le duc 
d'Harcourt, son Ois, à Louis Geslin, de la terre 
et ferme du Manoir de La Garneille (1721). — Compte 
dud. Geslin pour 1715-1719, arrêté et signé par lui 
et lad. maréchale duchesse d'Harcourt (1721). — 
Compte de Gabriel Peschet, Louis Clairambaut, 
et Jacques des Valée, fermiers des rentes seigneuriales 
de la terre de La Garneille acquise par le duc d'Har- 
court de la comtesse de La Ferrière, de 1714 à 1719, 
moyennant 850 livres par an (jusqu'en 1725). — Man- 
dement de Nicolas de S**-Marie, écuyer^ seigneur de 
Meslay, bailli-vicomlal, maire et juge de police de La 
Garneille, aux prévôts, de publier la tenue des pieds et 
gage-pièges de lad. seigneurie, issue de la messe pa- 
roissiale (1726). — Réplique du maréchal duc d'Har- 
court à la réponse de Turgot, concernant la saisie 
faite sur le fermier de La Bourdonniere, par celui des 
Calvados. — Série E. 



rentes seigneuriales de La Garneille. — Sentence de 
Nicolas deS^'-Marie, écuyer, seigneur de Meslay, bailli 
de la haute justice de La Garneille, ordonnant la resti- 
tution du cheval saisi sur Delarue, requête de JeanGo- 
mond, receveur de la maréchale d'Harcourt, les fari- 
nes confisquées, et faisant défenses à tous les vassaux 
de La Garneille de moudre leurs blés ailleurs qu'aux 
moulins de la seigneurie (1727). — État de la recelte 
faite par Jean Gomonddes rentes foncières et seigneu- 
riales de la seigneurie et chàtellenie de La CarneiHe 
de 17i:2 à 1728. — Ëtat des entreprises faites par des 
particuliers sur les communes et places vagues de 
La Garneille, au préjudice des droits du duc d'Har- 
court (llSO). — Lettres adressées à la maréchale 
d'Harcourt par d'Aveine, de Banville de Ronfugeray 
et de S**-Marie, concernant le flef de S*-Étienne (1731- 
1732). — Opposition par Marc-Ântoine Turgot, sei- 
gneur de SH^^lair, Bellou, etc., à la saisie faite, re- 
quête du duc d'Harcourt, d'une vache sur ses fermiers 
(1738). — Mandement de Jean-Baptiste Le Lacquet 
de La Rivière, avocat au bailliage et sénéchaussée de la 
haute-justice et chàtellenie de La Garneille, pour Tab- 
sence des autres officiers, au sergent requis, de saisir 
par réunion plusieurs héritages de lad. chàtellenie et 
des iiefs de S'-Ëtienne (1740). -- Bail devant Michel 
Lerebourg, notaire au siège d'Harcourt, Pont-d'Ouilly, 
etc., par Pierre Frasier, lieutenant particulier du bail- 
liage du duché et pairie d'Harcourt, au nom de Fran- 
çois d'Harcourt, pour 9 années, à Joseph Laîné, sieur 
de Grandpré, demeurant à La Garneille, des cens et 
rentes dûs à la chàtellenie et haute-justice de La Gar- 
neille (1742). — Inventaire des titres concernant La Gar- 
neille tirés du chartrier de Brionne. — Gompte de 
Joseph Lalné, fermier général des rentes seigneuriales 
de La Garneille, à raison de 70 livres par an, arrêté 
par Frasier (1752). — Procédure .devant Guy de Vaux, 
sieur de La Motte, lieutenant au bailliage civil et cri- 
minel de La Garneille, entre Jacques-Julien Maillard, 
sieur de La Maillardière^ marchand fouleur d'étoffes, 
et Pierre Gemy, meunier et receveur de la coutume 
des moulins à blé et coutume du bourg de La Garneille 
appartenant au duc d'Harcourt, ayant mal à propos 
pris et laissé couler l'eau de l'étang ailleurs que par 
les noës ou trous à ce destinés (1754). — Autre procé- 
dure devant le même contre Le Corps, vicaire de La Gar- 
neille, et Jérôme Dauphin, pour délits de chasse (1758). 
— Lettres de M. de Boisandré, prieur de La Garneille^ 
Duval, vicaire dud. lieu, et du duc d'Harcourt, concer- 
nant la bénédiction d'une cloche et l'inscription 
qui doit y être mise (1761). — Procédures en- 

21 



162 ARCHIVES 

tre Fe duc d'Harcourt et Jacques Poret, chevalier, sei- 
gneur de Boisandré, du Buat et autres lieux, le marquis 
de Belbeuf, avocat général au parlement de Nor- 
înandie, Barbe-Thérèse de Marcilly, veuve de Marin- 
Paul « Clopié », sieur des Hasiés, concernant le par- 
tage du droit de treizième de la vente à lad. Veuve 
c Giopied )),par led. de Belbeuf, de la terre, ferme et 
inétairie du hamel S'-Étiennè, à LaCarneille; analyses 
de titres. — Lettres de Delaprise, concernant la suze- 
raineté du fief de Boisandré (\110); annexée, copie 
de transport par Guillaume de S^-Bosmer, écuyer, sei- 
gneur de LaCarneille, à Jean et Nicolas de S*-l3os- 
mer, ses enfants, par avancement d'hoirie, el partage : 
aud. Jean, les fiefs, terres et seigneuries « du Bois 
d*André » et de Landigou, etc. (I4S0, 29 mars); note 
sur le nouveau plan, et explication du plan communi- 
qué par M. de Boisandré ; analyses de titres, mémoi- 
res, etc. ^—Procédure au bailliage de Falaise enlre le duc 
d'Harcourt et Guillaume Guiboust pour rentes dues à la 
châtellenie de La Carneille (1770). — Autre procédure en 
la haute justice de La Carneille entre le duc d'Harcourt, 
Nicolas-Henri Dauphin, meunier des moulins banaux 
de La Carneille, Chauffrey, négociante à Caen, par 
Jacques Aubrais, son fermier, concernant la banalité 
des moulins de La Carneille. — Analyses d'actes di- 
vers. 

E. 243. (Liasse.) — Ô pièces, papier. 

XVir siècle. — Carneille (la). — Mémoire concer- 
nant la terre et seigneurie de La Carneille, ayant ap- 
partenu à l'ancienne maison des comtes d'Harcourt, 
puis à celle de Rieux etdTîIbeuf, et au comte de La 
Ferrière. Dans l'histoire généalogique des d'Harcourt, 
Jean II, baron d'Harcourt, est qualifié seigneur de La 
Carneille, décédé en 1302; il eut pour successeurs 
Jean 111, baron d'Harcourt, décédé en 1326, Jean 'IV, 
décédé en 134ô, en faveur duquel Philippe VI érigea en 
comté la baronnie d'Harcourt en mars ld38 (sic) , JeanV, 
décédé en 1355, Jean VI, décédé en 1388, Jean VII, dé- 
cédé en 1452 à Tàge de 82 ans, qui eut un fils, Jean VIII, 
comte d'Aumale, décédé en 14i4, avant son père, sans 
enfants, et 2 filles, Marie, comtesse d'Harcourt, mariée 
en 1417 à Antoine de Lorraine, comte de Vaudemont, 
et Jeanne, mariée à Jean III, sire de Rieux ; suivent 
les descendants desd. Marie et Jeanne d'Harcourt ; du 
côté de Marie, Charles d'Elbeuf, premier duc, épousa 
Marguerite Chabot; il partagea en 1584 avec Guy de 
Laval des biens des maisons de Rieux et d'Harcourt du 
chef de sa mère; du côté de Jeanne, Jean, sire de Rieux, 



DU CALVADOS. 

5* comle d'Harcourt, maréchal de Bretagne, décédé en 
1518, ayant épousé Isabelle de Brosse, dite de Breta- 
gne; Claude, sire de Rieux, comle d'Harcourt, décédé 
en l532, épousa en premières noces Catherine de La- 
val, fille de Guy, comte de Laval, dont il eut deux 
filles, Renée, dame de Rieux, comtesse de Laval, dite 
Guionne, mairiée à Louis de St-Maur, marquis de 
Nesle, et Claude, mariée à François de Coligny, comte 
de Laval el d'Harcourt; il épousa en secondes noces 
Suzanne de Bourbon, dont il eut Claude II de Rieux, 
comte d'Harcourt, décédé en 1548 sans enfants, et 
Louise de Rieux, mariée à René de i^orraine, marquis 
d'Elbeuf, fils de Claude de Lorraine, duc de Guise, etc.; 
annexée, généalogie depuis JeanVII, comle d'Harcourt, 
et Marie d'Alençon, sa femme. 

E. 24i. (Liasse.) —7 pièces, papier. 



XVir-XVnr Stèele». — Carneille (la). — Faclum 
pour La Carneille: en 1338, Philippe de Valois érigea 
en haute juslice et comté Harcourt avec tous ses fiefs 
et arrière-fiefs, pour juger de tous différends, tant 
pour le civil que pour le criminel, entre ses sujets rele- 
vant d'Harcourt, dans la province de Normandie; 
cette érection fut confirmée par Jean de Valois, premier 
du nom, roi de France, fils dud. Philippe, en 1338 {sic); 
La Carneille, étant une des appartenances dud. comté, 
fut comprise pour jouir de cette grâce et concession, à 
charge de relever du comté d'Harcourt pour la mou- 
vance, et du parlement de Normandie pour les appel- 
lations, etc.; à la suite, dénombrement de la terre, vi- 
comte, châtellenie et hante justice de La Carneille, de 
tous les fiefs qui en relèvent noblement et de toute son 
étendue (cf, E. î240) ; contrat d'échange de la terre de 
La Carneille, entre Jacques * Matarel », président en la 
Cour des Monnaies de Paris, procureur d'Henri de 
Lorraine, comte d'Harcourt, d'Armagnac et Brionne, 
gouverneur et lieutenant général de la haute et basse 
Alsace, grand bailli de Haguenau, et Christophe de 
Hally, seigneur de La Ferrière. Dampierre, « Chamse- 
gré », et La Chapelle, contre les terres et seigneuries 
de la Métairie, la Maison blanche et Lieu Baron» 
sis au bailliage d'Évreux, vicomte d'Orbec (1653) ; 
copie du contrat de retrait dudit contre-échange par 
led. comte de La Ferrière (1654). — Projets incom- 
plets d'acte de vente par Marie de Rouxel de Médavy, 
veuve de Christophe de Hally, comte de La Ferrière, 
de la terre et seigneurie de La Carneille sise dans l'E- 
lection de Falaise. — Note informe: la terre et aei- 
gnenrie de La Carneille se compose de* 2 fiefs auxquels 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAtJX : MICBÉ DHARCOURT. 1^ 

d'Harcourt, du linut fief, dont le chef est assrs paroisse 
de La Carneille, par lequel il rend le droil de tiers et 
danger ; 1585. extrait d'accord entre le duc d'Elbeuf et 
Gabriel de Si-Bosmer, écuyer, etc. 



il'fautpar an- 2'prévôfs, l'un nommé le fief du Pray, 
et Tautre le fief S*-Élienne ; revenu des deux fiefs 1540 
livres. 



E. 245j. (f jasse.) — *iO piècps, papier. 

« 

XVlI«-XTinC Stèfles. — Carneille (la). — États des 
aveux et déclarations baillés aux châtelains haut jus- 
ticiers de La Carneille, de présent appartenant à la 
comtesse de La Perrière de Médavy (depuis 1371). — 
État de plusieurs fiefs nobles et aveux rendus auxd. 

seigneui^s de La Carneille. — État de la (blanc) 

liasse d*aveux et déclarations baillés au seigneur de 
Hally, à M»"' Le Guerchois, et à la comtesse de La Fer- 
rière de Médavy. — État des reliefs en roture à La Car- 
neille. — État des fiefs tenus noblement sous la châtel- 
lenie de La Carneille, pour faire payer les droits de 
reliefs et aides de reliefs dûs à cause des morts du ma- 
réchal duc d'Harcourt et de Tabbé d'Harcourl. — Dé- 
claration de la terre et seigneurie de La Carneille. — 
Dénombrement général de la terre, vicomte, châtelle- 
nie et haute justice dé La Carneille et de toutes ses di- 
gnités. — Déclaration de l'ancien revenu de la vicomte 
de La Carneille. — Mémoire envoyé à la duchesse 
d'Harcourt pour TafTaire de M"' de La Carneille par 
Goué, en forme de' lettre. — État des cens et renies de 
la châtellenie et haute justice de La Carneille, réunie 
au duché et pairie d*Harcourt, s'élevant à 303 livres o 
sols 6 deniers, dont 206 livres ISsols 6 deniers argent, 2 
chapons gras à 20 sols pièce, 6 oisons à 10 sols, 61 cha- 
pons à 10 sols. 46 poules à 6 sols, 4 poulets à i sols 6 
deniers. 1 boisseau de froment 'à 40 sols, 3 boisseaux 
de seigle à 35 sols, 15 boisseaux d'avoine à 20 sols, 10 
corvées à 40 sols et 430 œufs h 2 sols la dixaihe. 

& 246. (Cahier.) — Moyen format,' 6 feuiUets, papier., 

XVn* Sièele. — Carneille (la). — Mémoire des 
pièces produites par le comte d'Harcourl pour justi- 
fier le droit de tiers et danger du bois de « Chataignou », 
abattu par ordre dé Louis Dupont: 1330, 8 mars, érec- 
tion du comté d'Harcourt ; 1389, premier aveu rendu 
au comte d'Harcourt par Guillaume de Prez, cheva- 
lier, du fief de La Carneille ; 1415 (en marge : 1495), 
autre aveu par Jean de S'-Bosmer, écuyer, d'un 
membre de fief qui se relève par les deux parts d'un fief 
de chevalier; dont le chef est assis en la paroisse de La 
Carneille ; 1477, fîefTe du bois de Chastaignou par 
Guillaume de St-Bosmer; 1532, aveu de Nicolas de 
S*-Bosmer, écuyer, à M. de Rieux de Rochefort, comte 



E. HM. (Liasse.) — 124 pièces, papier. 



XVIII* siècle. —Carneille (la). ~ Réf^rtoire des 
titres et enseignements de la terre de La Carneille. mis 
par liasses et numéros : mouvance du prieuré; moulin 
à draps; droits de foire et marchés; échange avec 
Turgot des Tourailies en bourgeoisie; tief ou tène-r 
ment où était le moulin S^-Ëtienne; érection du comté 
d'Harcourt en 1338; fondation du prieuré' de S^-Èlien* 
ne; droit de patronage de S^-Êtienne de La Car- 
neille; fief N.-D. des Rotours; réédificalion de la halle; 
lettres en chancellerie de 1629 pour procéder à un pa-» 
pier terrier de La Carneille; arrêt du parlement de 
Rouen concernant la juridiction, etc. — Analyse ds 
chaque article. 

E. ^48. (Registre.) — Moyen format, 18 feuillets, parchemin. 

1S96-1400. — Carneille (la). — Sur la couverture: 
« Le compte de la terre de La Carneille* pour les termes 
de la Saint Michel mil CGC IlII" et XVI, Pasques et 
Saint Michel 1111^' et KVIl, Pasques et Saint Michel 
mil CGC 1111" et XVllI, par Robert de LaCarneille, re- 
ceveur aud. lieu. » — F** I . a Le compte Robert de La 
Querneille, recepveur de la terre et appartenances de La 
CJuerneillc pour Mons. le Coule de Hai'ocourt etd'Aub- 
malle, viconte de Chastelleraut, des receptes par lui 
faictes des revenues et appartenances de la dicte terre 
pour demi an eommeuchant à la Saint iMichel Tan 
Illl** et XVI et finissant à Pasquez oudit an, ce jour 
de Pasquez non compté. > — Recettes. « Par tout ce 
compte, franc pour XX s. t. » «Demaines fieffés. » Rcr 
cettes de: •• Engerrende Saint-Bosmer »; c Mons. Robert 
du Neufbourg » ; « Hicart de La Noe » ; « Guillaume de 
Troismons »; « Jehan de La Houlle, pour une place de- 
vant le moustier de Renne », etc. ; pour les hoirs 
Gourdel, pour 2 gélines, 20 deniers (en marge : «ces 
gelines sont deues àMons''en espèce de gelines, et en 
pnet le pris croislre et appeticier selon le temps ») ; de 
Jean Gueroult, pour «^ boisseaux de seigle (note margi- 
nale similaire), 9 s., pour 1 boisseau de froment, 3 s. 
6d.; de Denis du Breuil pour 1 chapon, la deniers; de 
8 livres de rente que Ton dit que le seigpeur de La Fo- 
rèt-Auvray doit à Monseigneur pour sa terre fie S^^-Ho- 
norine-la-Guillaume, néant, pour ce qu'il y a procès 



t 



164 ARCHIVES DU CALVADOS. 

pendant en Tassise de Falaise; de Jean Le Forestier, 
prêtre, seigneur de Durcet, pour un procès pendant 
entre led. seigneur et lui pour la tâche d*ùne chaussée, 
laquelle lui fui baillée à XII deniers de renie pour tout 
Tan par le vicomte, publié et crié par plusieurs diman- 
ches, et pour ce que aucun n'y vint pour enchérir il lui 
demeura comme au plus offrant et dernier enchérisseur 
aud. prix. — « Demaines non flefFés. » De Guillaume 
Rogier, pour la sergenterie de Clécy étant en la main 
du seigneur, à ce terme pour moitié et S^ 6*, 22 s. 6 d. ; 
deGuillaumeGuillemartpourliboisseauxd'avoineétant 
en la main du seigneur, qui son t au prieurde La Carneille, 
18 s. 4 d. ; de Guillaume Coquet, pour la sergenterie 
de Falaise étant en la main dud. s' par défaut d'homme^ 
pour moitié (de Pannée) et 3« 6', 2 s. 6 d. ; de Richard 
Godard pour la terre à la femme Thomas Marie étant 
en la main dud. s% pour Tannée, 26 s. 8 d., en marge: 
rayé pour ce que le Roi lui a remis son fait. — 
f Seaulx et escriptures >, fermes des tabellionages : de 
La Carneille, par Jean Le Croq [aux suivants: de Croq], 
à ce terme pour moitié et 3* 6', 30 s.; de Clécy, par Ri- 
chard Broquet, baillé jusqu'à S ans, à ce terme pour 
moitié, premier 6^ 8 s. 4 d. ; de c Ranne i (Rasnes), 
par Geffroy Goullart, pour moitié à ce terme et 3' 6% 
2 s. 6 d. ; de Bonnevent, par Jean Baron, pour moitié 
à ce terme, 3* 6% 2 s. 6 d. — Amendes d'assise taxées 
par Richart de Cauville, à ce commis par led. s*" à gar- 
der la juridiction de La Carneille, les parties rendues 
à court sous le scel dud. commis, 10 1. 13 s. ; amendes 
de vicomte taxées parle vicomte, 12 l, 9 s. — c Gardes; 
reliefs et XIII"; forfaittureset choses gayves ; ventes de 
bois > : néant, — Tiers et danger du bois de Catignou. 
— Herbages, pâturages et .pànages. — Total de la 
recette, 58 1. 2 s. 10 d. t. — Dépenses, c Fiez, oniosnes 
et rentes à héritaige >, néant* — Gages d'officiers: à 
Fralin Fouillet, vicomte de La Carneille, pour moitié 
de ses gages, 60 s. ; au receveur, pour ses gages à ce 
terme, 40 s.; au vicomte de La Carneille, 7 l. 16 s. 
t d.) suivant rôle et quittance. — A Jean du Tertre, 
pour 4 assises à Falaise, auquel lieu il est atlourné et 
procureur dud. seigneur, pour chaque assise, 5 s. ; à 
Léger de Beveriaux, receveur général dud. seigneur, 
40 L; pour 5 jours que le receveur y vaqua, pour ses 
dépens, 25 s. Total des dépenses, 46 I. 5 s. t. Led. 
compte oui et clos en la Chambre des Comptes du 
seigneur, à Harcourt, par Jean Lenglois, chanoine 
de Rouen, et Jean Lefranc, le 20 janvier 1398. — 
F*» 4 Compledu même de Pâques à la St-Michel 1397.— 
F"" 6. Compte du même de la S'-Michel 1397 à Pâques 
suivant: à Michel Brasdefer, attourné et procureur 



dud. s** en llassise de Falaise, pour 3 assises, 5 s. par 
chacune; à un sergent de La Ferté-Macé, -« pour ad- 
journer le bailli de Caen en Tassise de Falloise le IX^ 
jour de juillet etsignifHer à la personne des Touraiiles 
qu*ilz fussent à Teschiquier prochain de Normendie 
pour veoir repparer les griefs et tors qu'ils, avoient faiz 
à mondit seigneur, pour ce, V s. i ; au receveur pour 
faire faire led. ajournement, pour ses dépens, 6 s. 3 d. 
— Comptes suivants jusqu'à Pâques 1399 (n. s.) : au re- 
ceveur, pour porter 30 1. 7 s. 6 d. à Harcourt, où il va- 
qua 5 jours, 25 s.; pour la dépense du receveur d'être 
venu de La Carneille à Harcourt pour compter du 
compte et de quatre précédents, par 8 jours, compté 5 
jourspour venir et retourner et 3 jours à rendre, iceux 
comptés à 2 chevaux, 5 s. par jour ; pour faire écrire et 
« doubler » lesd. comptes, 2 s. 6 d. par chacun. 

E. 2i9. (Registre.) — Grand format, 8 feuiUeis, parchemin. 

1407-1409. — Carneille (la). — «c Quatre comptes 
de la terre de LaQuerneille rendus par Michiel Cousin, 
receveur du lieu ; et contiennent deux ans Qnans le jour 
Saint Michiel Tan mil IllP et neuf. » — F'' 1. « Le 
compte de la terre de La Querneille pour très noble et 
exellent seigneur monseigneur le conte de Harecourt et 
d'AubmasIe, viconte de Chastellerault, pour demy an 
commenchant le jour Saint Michiel l'an mil IIIP et 
sept et finissant la vegille de Pasques eudit an....^ » — 
Receltes de : Enguerran de Saint-Bosmer, éc. ; les 
hoirs Mons^ Robert de Neufbourg; Robert « descor- 
chy )> ; Jean de Moulinenux ; Guillaume de Troismonts, 
éc; Robin Le Forestier, éc, pour Mons*" Jean Le Fo- 
restier ; procès aux assises de Falaise contre le seigneur 
de La Forèt-Âuvray pour rente par lui due sur la terre 
de S'^-Honorine-la-Guillaume, etc. (domaines fielTés).-*- 
Domaines non fielTés: de Jean Heroull, pour la ser- 
genterie de Clécy, à lui baillée par 4 1. 10 s. par an ; 
de c Roullant Heudeart », pour la sergenterie de Fa- 
laise, 5 s. 4d. par an ; de Guillaume Guillemart, pour 
11 boisseaux d'avoine, mesure de Briouze, étant en la 
main de Mons*^ de Harcourt à présent, qui étaient au 
prieur de La Carneille, 15 s. ; de Jean de Croq, pour 
le tabellionage de La Carneille, 6 1. par an; du tabel- 
lionage de t Raenne », qu'avait pris Geffroy Goullart 
à 5 s. par an, jusqu'à 3 ans, néant à ce terme, parce 
que led. Goullart alla de vie à trépas et que sur ses 
hoirs on ne peut bonnement rien recouvrer, et qu'on 
n*a pu depuis trouver àqui bailler led. tabellionage, etc. 
—Amendes d'assise et de vicomte: m de Regnault de La 
Querneille, entremettier d'un fieu nommé le fieu de 



AT 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HAR COURT. 



165 



Preis qui €st eu la parroisse de La Queroeille, nagair.es 
appartenaoLà Jehannin de Preiz, qui de ceestoit en la 
garde de Xfonseigneur, et lui en estoit poié par reson de 
garde la somme de huit livres t. par an ». — Dépenses. 
Gages de Fralin Fouillel, vicomte de La Carneilie, 
pour moitié à ce terme, 60 sons; versements du rece- 
veur de La Carneille à Regnault Fleury, receveur gé- 
néral du comte d*Harcourt. Au receveur pour avoir 
accompagné Guillaume d'Acqueville, sénéchal de la 
baronnie d' « Ennebec » (al. : Asnebec), pour impétrer 
la cause pendante aux pieds dud. lieu entre le comte 
d*Harcourt et le seigneur du lieu» laquelle cause il 
continua du 5 janvier 1407 aux pieds tenus aud. lieu 
après carême-prenant, 5 s. t.; idem, pour avoir été 
aux pieds tenus à u Raenne > pour la baronnie d' c En- 
nebec » en septembre 1407, en février 1407 (v. s.); à 
Jean Cousin, pour avoir porté de Condé-sur-Noireau à 
Harcourt (Eure, non Thury-Harcourt) 31 livres, 30 s. t. 
— Dépense, 75 I. 9 s. 1 d., recelte 59 I. 9 s. 9 d. — 
F* 2 v«. Compte pour demi année commençant à Pâ- 
ques 1408 et finissant la veille de S^-Michel aud. an. 
Des hoirs Mons** Robert du Neufbourg, chevalier, sur 
le fief de Faverolles, pour moitié à ce terme, 4 1.; ta- 
bellionage de Rasnes, néant, pour ce qu'on n*a trouvé 
à qui le bailler. De Guillemet de Saint-Bosmer. ccuyer, 
pour le tiers et danger de 8 acres de bois à Faucillon 
qui sont du bois de Chastignou en la paroisse de 
La Carneille. lequel a mis led. tiers et danger à 
30 s. payables en 6 ans et 1^ paiements, auquel 
prix il lui resta comme plus offrant — F* 3 v^ Compte 
pour demi an commençant à la S^-Michel en sep- 
tembre 1408 et finissant la veille de Pâques. 
Dépense, 105 s. 7 d. Recette, 40 l 12 s. 6 d. 
Garde du fief de « Prez » assis à La Carneille, naguères 
appartenant à Jehannin de Prez, écuyer, mineur, mort 
en août 1407, par raison duquel trépas led. fief succéda 
à Olivier de Prez, son oncle, foi et hommage dud. 
Olivier (1408). — F«4 v**. Compte pour demi an commen- 
çant â Pâques 1409 et finissant la veille de la S*-Michel. 
A Hébert Gauche, de Tinchebray, 25 s. t. pour 4 f cer- 
reures nécessaires en la meson de la cohue et prisons 
de La Querneille »; quittance devant tabellion, 14 d. ; 
à Robin Huet, de Taillebois, pour « sa paine d*avoir 
assises et cousues les dictes quatre cerreures en trois 
huiseteu seph de la dicte cohue > , 5s.; à Hamon Guillier, 
de La Carneille, tant pour un cent de < glieu » que icellui 
mettre et employer en la couverture de la dicte cohue 
de La Querneille », 15 s. t., suivant quittance signée de 
Jean Decroq, tabellion aud. lieu (1409). Au receveur, 
pour le parchemin des 4 comptes compris en ce regis- 



tre et des doubles- dMceux, pour la peine et salaire d'a- 
voir « minué, faiz et grosse » lesd. comptes, 40 s.; an 
même pour son voyage d'être venu à Harcourt pour 
compter lesd. comptés, pour s'en retourner, et pour 
aucuns menus dépens qu'il a faits en deux jours qu'il 
a mis à compter, 45 s. — Audition en la Chambre des 
Comptes du comte d'Harcourt par Guillaume Le Franc 
et Robert Bosquet (1409). 

E. 250. (Registre.) — Graad format, 30 feuillets, parchemin. 

1411-1416. — Carneille (la). — Comptes de la terre 
de la <i Quet*naille », pour le comte d'Harcourt et d'Au» 
maie, vicomte de Chàtelierault, par Michel Cousin, 
procureur et receveur aud. lieu. — F** 3. De la St-Mi- 
chel à la veille de Pâques 1411 (v. s.). Recettes : des 
hoirs d'Enguerran de St-Bosmer, éc; des hoirs Mons' 
Robert du Neufbourg, chevalier, seigneur de Faverolles; 
deJeandeMoulineaux;deGuillaumedeTroismonts,éc.; 
de Robin LeForestier,éc.,pourJean Le Forestier, prêtre; 
pour rentes de 3 boisseaux de seigle, 5 s., d'un boisseau 
de froment, 2 s., d'un chapon, 15 d., de i gélines, 20 
d.; de Denis Amiot pour moitié à ce terme pour la ser- 
genterie de Clécy, pour le 3* 6% 4 1. 6s. 8 d., de «Roui- 
lant Heudeart » pour la sergenterie de Falaise, id,^ 
5 s. â d., de Guillaume Guillemart pour 11 boisseaux 
d'avoine, mesure de Briouze, 15 a., du pré Dugué Hé- 
bert assis à Rasnes, néant pour ce qu'on n'a trouvé 
aucune personne à qui le bailler pour la fortune de la 
guerre. Sceaux et écritures : de Jean Decroq pour le 
tabelliônage de La Carneille, 3* 6% pour moitié à ce 
terme, 70 s., d'Henri Heroult pour celui de Clécy, td[., 
12 s. 6 d., de Guillemin de Lougy pour celui de 
Rasnes, id.y 2 s. 6 d., de Girot Martel pour le 
tabelliônage de Bonnevent à lui baillé par le vicomte 
pour 3 ans et 6 paiements par 5 s. par an, pour moitié 
et premier sixième, 2 s. 6 d. Recette, 55 1. 6 s. 3 d. 
Dépenses, 111 s. 3 d. : à Pierre de La Pierre, vicomte de 
La Carneille, pour ses gages et pension, pour moitié à 
ce terme, 60 s., etc. — F** 5. Compte de Pâques à la vi- 
gile St-Pierre 1412. A Michel Brazdefer, pour avoir été 
atlourné du comte d'Harcourt aux pieds à Briouze con- 
tre Jean Le Petit, sa femme, et Philippe, veuve de Jean 
Juchet (al. Jouchet), néant pour ce que led. attourné et 
procureur n'a baillé aucune écriture (addition:) parée 
que led. Le Petit était en cas criminel appelé à ban aux 
assises de Falaise. A Hamon Guillier, charpentier, 111. 
10 s. t. pour avoir fait un gibet assis en la vicomte, 
terre et seigneurie de La Carneille, au lieu où ancien- 
nement il soûlait être, et en la ville dud. lieu, et un pi- 



^ 



166 • ARCHIVES DD CALVADOS. 

lori. « lesquieulx estoient très expédiens etaecceâsaire» 
à estre faiz pour le bien noblece et* dignité d*icelle 
terre et seignoorie *i lesd. travaax à loi demeurés après 
criées et rabais, à 13 1. 1., sur lettres du vicomte, dont il 
appert que lesd. œuvres n*ont pas été dûment faites et 
qu'il y a défaut, savoir, en la façon du gibet de 15 s., 
et en celle du pilori de même somme. — F** 6 v". Compte 
de la S*-Michel 1412 à la vigile de Pâques. Au receveur, 
pour avoir obtenu à la Cour du Roi un débilis royal 
pour avoir paiement de plusieurs dettes à lui dues, 10 
s. 5 d. ; à Robert Crespin, boucher du comte d'Har- 
court, baillé pour acheter des porcs gras àLaCarneille 
et environs en décembre 1412, pour les provisions et 
garnisons dud. comte, 80 1. t. ; an receveur, pour avoir 
vaqué en la compagnie dud. boucher à être présenta 
Taôbat desd. porcs par 3 jours, 7 s. 6 d. par jour ; au 
receveur, pour avoir fait un voyage à Harcourl par le 
mandement du comte à lui apporté par Regnault de La 
Carneille pour parler aud. receveur du fait de Guil- 
laume Perrier, qui depuis fut mené prisonnier à Brion- 
ne, auquel voyage led. receveur vaqua par 5 jours 
après Noël 1412, 7 s. 6 d. par jour : rayé, pour ce qu'il 
y vint pour son propre fait, pour cause de la com- 
plainte qu'il faisait dud. prisonnier. — F* 9. Compte de 
Pâques 1413 à la vigile S*-Michel. — Suite du procès à 
Falaise contre le seigneur de La Forêt-Auvray. «Audit 
receveur de La Querneille pour avoir paie à Estienne 
Trenchant la somme de XI s. VIII d. t. pour la façon 
d'avoir painst et pourtrait en la cohue et auditore de 
La Quernaille, eu gable de ladicte cohue, c'est assavoir 
l'ymaige du crucefiz, les ymaiges de Nostre-Dame et 
de Saint Jehan, avecques pluseurs fleurs de liz et 
deux escucons des armes de mondit seigneur le conte, 
quelles choses lui avoient esté aloués à faire par ledit 
viconte de La Quernaille et par pris fait, comme il ap- 
pert par la quittancedudit Trenchant donnée leXXilII» 
jour d'avril l'an mil IIII^ et treze, portée et rendue à 
court en rendant ce pt^ésfent compte, pour ce, XIs. 
VIII d. » En marge: « par quittance. Et certiffient 
Robin de La Haiete et Colin Delacroix avoir veu led. 
ouvrage. > Travaux de couverture à la cohue. — F** 11 * 
Compte de la S*-Michel 1413 à la vigile de Pâques aud. 
an. De Robert de Jouey, éc, pour le pré Duguey Hé- 
bert, assis au fief de La Couillardière, paroisse de 
Rasnes, fieflé audit comme plus offrant moyennant 
rente de 6 s. 3 d. ; de Detiis Amiot, pour la sergenterie 
de Clécy, à lui baillée par le vicomte pour 3 ans et 6 
paiements, moyennant 10 I. l. pour les 3 ans ; de Raoul 
Le Baudreer, pour la sergenterie de Falaise, à lui bail- 
lée pour led. temps par 45 s. t. ; du même, pour la ser- 



genterie du Houme, en tî\nt qu'il y en a en la vicomte 
de La Carneillf^, lad. sergenterie mise en la main du 
comte pour ce que le sergent hérédital d'icelle ne l'exer- 
çait aucunement, baillée audit pour led. temps par 35 
solfe pour les 3 ans: de Jean Le Bourgois pour le tabel- 
lionage de La Carneille. à lui baillé pour 3 ans par 9 
livres; dé Guillemin de Lougy pour les labellionages 
de Rasnes et de Falaise, en tant qu'il y en a en la vi- 
comte de La Carneille, pour 3 ans, moyennant 18 sous. 
Toujours le procès contre \ft seigneur de La Forèt-Au- 
vray. Au receveur pour avoir payé Jamet Davi, de 
ïaillebois, d'un voyage par lui fAit de La Carneille à 
Harcourt pour porter «t unes » lettres closes envoyées 
par le receveur à Guillaume Le Franc et Robert Bos- 
quet pour savoir à Monseigneur quelle était sa volonté 
d'avoir et retraire par seigneurie le fief noble qu'avait 
vendu Olivier de Preiz à Guillaume de Sainl-Bosmer, 
20 s. — F'* 14. Compte de Pâques à la vigile S*-Michel 
1414. — F° 16, id., de S*-Michel 1414 à la vigile de 
Pâques. Reliefs : de Maître Jean de S*-Bosmer, éc, sei- 
gneur du fief nommé le fief de La Carneille, pour la 
mort de Guillemet de S*-Bosmer, lequel fief ledv Jean 
confesse tenir par foi et hommage du comte", et par les 
deux parts d'un fief de chevalier, 10 1.; du même pour 
le relief de la vavassorie de St-Étîenne assise en la pa- 
roisse de Lu Carneille à lui succédée par le trépas dud. 
Guillemet, son frère aine, laquelle vavassorie était na- 

• 

guère tenue par foi et' hommage d'Olivier, sire de 
Preiz, éc. , de quoi led. comte a de présent le droit pai^ 
acquisition, et dit led. Jean lad. vavassorie se relever, 
quand le cas s'offre, par 10 sols. — F*^ 19. Compte de 
Pâques à la vigile St-Michel 1415.— F«^ 20 etsuivanîs.* 
Comptes du revenu du fief de Preiz, situé et assis en la 
vicomte de La Carneille, appartenant à haut et puis- 
sant seigneur le comte d'Harcourl et d'Aumale, vi- 
comte de Châtellerault, led. fief acquis de nouvel et 
retrait par seigneurie par led. comte de la vente d'Oli- 
vier, sire de Preiz, écuyer, duquel fief la recette com- 
mença pour le comte le 19 septembre 1413, que la cla- 
meur dud. retrait fut faite, par Michel Cousin, rece- 
veur et procureur pour led. comte en sa vicomte de La 
Carneille. Domaines fieffés; recettes-: de Regnault de 
La « Quernaille » pour La Josselinière ; de Guillaume 
Rabasse poiir le fief du « Rochîer • ; des hoirs Jean 
Rabasse pour le fief de La Villette ; de Jacquet Yver pour 
le fief de La Hamonnière ; de GutUaume Pointurt pour 
La Basonnière et pour là fosse au Loutre; de Regnbuf 
Liegart pour le fief du Mesnil; de maître Jean de St- 
Bosmer pour la vayassorie de S^Étienne ; du fief de 
S*-Julien appartenant à « Macie » de Marcilly, éc. 



/j 



" 



SÉRIE i:. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



167 



Rente de G s. 8 d. t. au prieur de La t^arneillesur le re- 
venu dud. fief pour la dîme des cens. C40rvée3 de fau- 
cille en aoûl, chaque corvée 20 deniers. 

E. 351. (Registre.) — Grancl fonnat. 36 feuillets, parchemin. 

1411-1416. — Carneille (la). — Semblables comptes 
(cf. E. 250;. — 1415. Domaines fieffés. Des hoirs de 
Robert du Neufbourg, chevalier, seigneur de Faverol- 
les, 4 1. 1.; domaines non fiefTés, sergenteries de Clécy, 
de Falaise et du Houme;labclIionages de La Carneille, 
de Clécy, de Rasaes et de Falaise, de Bonnevent; 
amendes d'assise et de vicomte, (iages et pensions d'of- 
ficiers pour six mois : Pierre de La Pierre, vicomte, 
60 s. ; Michel Cousin, procureur et receveur, 40 s. ; Mi- 
chel Brasdefèr, attourné de M. d'Harcourt aux assises 
de Falaise à rencontre du seigneur de La Forét-Au- 
vray, pour trois assises, 15 s. ; procédures aux pieds de 
Rasnes pour la baronnie d' c Ennebec » entre le comte 
et le seigneur de Rouvrou ; à Jean Jobart, de Bellou, 
12 s. 6 d. pour avoir assis une serrure « eu seph » de 
la prison de La Carneille et pour avoir rappareillé et 
\e\é deux autres serrures en deux huis en lad. maison, 
c qui falloient à rappareillier », parce qu'un prisonnier 
les avait « depeciés », et tantôt après alla de vie à tré- 
pas, et sur lui on n'a pu trouver aucuns biens dont on 
put avoir aucune restitution du dommage. — Comptes 
du revenu du fief de Preiz. 1415. « Cy enssuit le devis 
de charpenterie nécessairéau moulin deLaQuerneille», 
et dépenses y relatives. De Jean de St-Bosmer, éc, hé- 
ritier aine de Guillemet de St-Bosmer, pour la ferme 
du moulin à blé de La Carneille, t moyttoien >' entre 
le comte d'Harcourt etied. de St-Bosmer à cause du iîef 
de La Carneille, dont la part appartenant au comte fut 
bannie et adjugée pour 'A ans aud. (guillemet par 
100 s. t. par an, aux pieds de la vicomte de La Car- 
neille, tenus par Michel Brazdefer, lieutenant général 
du vicomte (1414). — État final de Michel Cousin, re- 
ceveur. 

E. 252. (Registre.)— Grand format, 16 feuillets, 1 pièce an- 
nexée, parchemin. 

14S1-142S. — Carneille (la). — Comptes de la vi- 
comte de La Carneille pour le duc d' « Ëxceetre, conte 
de Harecourt )>, rendus par Thomas Marie, vicomte et 
receveur du lieu. — F* 1. Compte de Pâques à la vigile 
St-Michel 1421,« monnoiee courante pour le dit temps, 
chacun gros pour cinq deniers tournois i< Rente sur 
les hoirs Robert du Neufbourc, seigneur de Faverolles, 



néant pour diverses causes, v et aaxi pour le fait de la 
guerre ». Domaines non fieffés. Sergenterie de Clécy, 
néant, pour ce qu'homme ne Ta osée prendre ni des- 
servir pour < la doubte des brigans et anemis du Roy 
pour le fait de la guerre »; sergenteries de Falaise, 
du Houme, de La Carneille, néant pour les mêmes 
causes. Sceaux et écritures : tabeliionages : néant, 
pour lesd. causes. — F^ 2. Compte de S*-Michel 1421 à 
Pâques. Rentes : de 3 boisseaux de c seille «, 4 s. 6 d.; 
d'un boisseau de froment, 2 s. 6 d.; de 2 chapons, 5 s.; 
de 2 gélincs, 3 s. 4 d. Sergenteries, néant, pour lesd. 
causes. Sceaux et écritures : « du tabellionnage de La 
Querneille, noient ad ce terme pour ce que il ne fut 
point baillié et que ancun ne Teust osé prendre ne ex-* 
cercer pour la doubte des brigans et anemis du Roy > ; 
tabeliionages de c Raenne » et La Couillardière, de 
Clécy, de Bonnevent, c noient pour ce que dit est. » 
« De Johan Bourgoys pour le prey de La Salle avec- 
ques les fennages ad ce appartenans et pour le demaine 
de dessoubz les plesses ou de la malladerie, pour ce 
XII s. VI d.; item, pour la moitié de la coustume de 
La Querneille apparten. à Monseigneur, noient pour 
ce que homme ne Ta voullu prendre et que riens n'en a 
•esté receu ». — Compte de la terre de Prez pour le 
terme S'-Michel 1421, finissant à Pâques 1422, rendu 
par led. vicomte et receveur. Moulin à blé de La Car- 
neille, dont le seigneur a la moitié, néant pour ce qu'il 
était tourné en ruine, < et pour tout le dit an il àvoit 
esté baillié pour icellui moulin reparer et mettre à 
estai deu à un. nommé Johan Adam, qui icellui moulin 
devoit reparer sans plus en poier, et tantost après son 
terme acompli s'en est fouy et rendu o les brigans, et 
n'y a homme qui led. moulin voulsist ou osast faire 
mouldre. » Corvées de charrue : < de Regnault de La 
Querneille, qui soulloit avoir demi cbarue, noient, pour 
ce que il n'a eu ou dit an aucunes bestes gesantes 
traiantes à cbarue»; 3 autres, néant, pour même cause, 
c A plusieurs li)nglois de la garnison de Faloize, quant 
ilzalloientou Houme environ. les terres et signourie do 
la dicte viconté^pour faire venir plusieurs des subgez 
d'icelle paier en la ville de Faloize les renies que ilz doi- 
vent et que led. viconten'y osast aller, àeulx paie en 
argent et despence pour ce faire pour tout le dit an, 
LX s. > « Pour avoir chambre et maison en la ville de 
Faloize chambre et compteur pour tenir les plez et 
faire la recepte de mon seigneur^ pour tout le dit an 
XL s. )i — F* 5 V". Compte de la terre de La Carneille 
de Pâques 1422 à la vigile S^-Michel, monnaie cou- 
rante aud. terme, le gros pour 2 deniers obole. Des 
hoirs Mons" Robert du Tfeufbourt, cbevalier, seigneur 



L 



168 ARCHIVES DU 

de Faverolles, néaut, pour ce que les héritages sujets 
à la renie ne sont pas asKis en lad. .vicomte et pour ce 
qu'on n'en peut avoir aucune chose ni aller au pays 
K pour la double des brigans ». Domaines non lîefles: 
« de la sergenlerie de Clécy, pour ce terme, noient, 
pour ce que homme ne Ta osé prendre ne deservir pour 
la doubte des brigans et anemis du Roy; de la sergen- 
lerie de Faloize, de la sergenlerie du Houme, de la 
sergenlerie de La Querneille, noient pour les causes 
dessus dictes, et a convenu que par le lieutenant du 
bailli en lad. viconté et aussi par led. viconte ait esté 
commis pour garder le droit de Mons' de sa jurisdic- 
tion en la sergenlerie de La Querneille et en celle de 
Faloize deux povres personnes pour excercer en icelles 
ce que iaire y pourront sans aucune chose en rendre à 
mon seigneur. » Tabellionages, néant pour les mêmes 
causes. — F« 6 v*. Compte de la S»-Michel 1422 à Pâ- 
ques. Recettes des hoirs d*Ënguerrand de S'-Bos- 
mer, deshoirsde Guillaume de Troismonts,elc. « Renies 
non receues. De Robert de La Noe pour tout Vaux ad ce 
terme IIII 1. , non receuz pour ce que les héritaigcs par 
raison desquieulx la dicte renie cstoit deue ne sont pas 
assis en la viconté et jurisdiclion de mon signeur et 
que Ken n*en a lettre ne ensaignement par quoy l en 
puisse faire exécucion ne justice, et sy est en pais où 
les brigans et anemis du Roy sont continuelinent » ; 
autre rente non reçue pour même cause. Sergenteries, 
néant pour lesd. causes ; î'alaise. « pour garder Je droit 
et jurisdiction de mon seigneur y a esté establi par le 
lieutenant et par le viconte ung nommé Gilles Callu, 
sans ce que il en soit tenu aucune chose poier » ; La 
Garneille, c noient comme dessus, et par semblable 
cause y a esté commis ung nommé Johan Hais qui 
soulloit estre garde des prisons de La Querneille >•. — 
Tabellionages, néant pour ce qu'on ne les a voulu 
prendre, ni osé, « pour la doubte et crainte des bri- 
gans et du fait de la guerre i» (id. comptes suivants). — 
Fou. Compte de Pâques à la vigile St*Michel 1423. 
De Robert Rabasse » pour le tënement du Plesseis pour 
ungs espérons dorez, XX s. t. » ; de Guillaume Porchier 
pour 30 œufs pour La Féronnière, 15 d. — F** 12. 
Compte de la S^-Michel 1423 à Pâques. Des hoirs 
de feu Jean de La Houlle, pour une « vieude place 
assise devant le moustier de Raenne qui soulloit 
faire à Mons' XXXII s. t., noient pour ce que long 
temps a que elle est en non valloir et que elle n'est 
pas de la jurisdiction de mon seigneur ». Pour la 
moitié de la coutume de La Carneille, néant, pour ce 
que Ton ne Ta voulu prendre. — « Aultre despence faicte 
pour le fait des comptes desdiz trois ans. Pour ce 



CALVADOS. 

que ledit viconte et recepveur ne povoit ou osoit venir 
rendre ses diz comptes pour les perilz cl fortunes qui 
de présent sont ou pais sans avoir compaignie seure, 
vint à Rouen le temps pendant de FEschiquier de la 
S^-Michiel derr. passé, pensant y trouver iMons' le cap- 
pitaine et Mons*" le bailli de Harecourt, Jehan Le Roux 
et aultres officiers de Mons% auquel il fut l'espace de 
XV jours et plus plus qu'il n'eust esté ». ^ — Ëtat et con- 
clusion des trois comptes contenus en ce cahier, ren- 
dus par led. vicomte. Au vicomte et receveur pour ses 
gages d'avoir exercé led. office de Pâques 1421 à la 
veille de Pâques 1425, 4 années, 20 livres; son voyage 
pour rendre lesd. comptes, venant, demeurant et re- 
tournant, pour 10 jours à 15 s. par jour; pour paie- 
ment à aucuns des Anglais de la garnison de Falaise qui 
sont allés par plusieurs fois conduire les gens dud. vi- 
comte à aller quérir les deniers de la recette, pour 3 
ans, 100 sous. — Annexée aud. compte, quittance par 
Henri Vernay, écuyer, capitaine d'Harcourt, de 52 1. t. 
(23 février 1424). Signet. — Mention de décharge finale 
du vicomte à l'étal final de son compte de 1426. 

E. 258. (Registre.) — Grand format, 16 feuillets, 1 pièce an- 
nexée, parchemîD. 

14S4-1427. — Carneille (la). — Comptes rendus 
aud. comte d'Harcourt par le même, vicomte et rece- 
veur de La Carneille. — Semblables arti<'.les non re* 
Qus pour les causes portées aux comptes précédents: 
sergenteries et tabellionages qu'on n'a osé prendre 
« pour la doubte des brigans et anemis du Roi 
pour le fait de la guerre ». — ¥^ 1. Compte de Pâ- 
ques 1424 à la vigile S^Michel. Reliefs et treizièmes pour 
le fief de La Carneille et de S^-Étienne, acquis par ju- 
rée par Raoul de Corday, éc, led. fief passé en décret 
pour 100 livres, 8 I. 6 s. 8 d. de treizième, et pour le 
relief dud. fief tenu par les deux parts d'un fief de che- 
valier, 10 1.; pour le fief de S*-Étienne adjugé 20 1. , 
33 s. 4 d., pour le relief 10s. — F® 1 v*. Compte de 
S**Michel 1424 à Pâques 1425. Rentes de : 3 boisseaux 
de seigle, 4 s. 6 d.; 1 boisseau de froment, 2 s. ; 1 cha- 
pon, 2 s.; 2 gélines, 2 s. 6 d. — F"" 3. Compte de 
la terre de Prez pour le même terme. Gages du 
vicomte et receveur, 10 livres par an ; pour une mai- 
son, chambre et « compteur i» en la ville de Falaise 
pour tenir les pieds et faire la recette du comte, 
40 s. pour Tan ; en marge : rayé, parce que c'est son 
propre hôtel, qu'il peut bien prêter à son maitreet son 
seigneur. — P* 5. Compte de La Carneille de Pâques 
1425 à la vigile S^-Michel. La sergenlerie de La Car- 



F^ 



BV 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HARCOURT. 169 



neille, non baillée auparavant, baillée à Raoul Lelevre 
à commencer à la S*-Michel 14^4 et finissant aud. 
terme 1427, pour 3 ans, moyennant 40 s. par an ; les 
trois autres sergenteries, néant, personne n'ayant osé 
les prendre ; tabellionage de La Carueillc, 10 s. de 
Jean Foucquaull pour ce terme ; tabellionage de Clécy, 
de Henri Heroull pour ce terme, 2 s. 6 d. ; les deux 
autres non pris pour les mêmes causes. — F^6. Compte 
de la S^- Michel 14!25 à Pâques 1426. Héritages en ruine 
et en non valoir « au devant de la dessente du Roy >; 
amendes de vicomte ; la moitié de la coutume de La 
Carneille, appartenant au seigneur, :2 s. 6 d. — F^ 10. 
Compte de Pâques 1426 à la vigile S'-iMichel. — FMI. 
Compte de la S^-Michel 1426 à Pâques 1427. — P 13. 
id. pour la terre de Prez. Recettes : de Regnault de La 
a Querneille » pour La Josselinière ; de Guillaume Ra- 
basse pour le fief du « Rochier »; des hoirs Jean Ra- 
basse pour le fîef de La Villette ; de Jacquet Yver pour 
le fief de La Haiponnière ; de Raoul de Corday pour le 
Qef de « Merley »; de Guillaume Maillart pour le moulin 
fouUeur à draps ; des hoirs Jean Rabasse pour partie 
de la bourgeoisie Chauvin, pour une géline, 15 d. — 
« Aultre despence faicle sur les comptes desd. 3 ans » : 
pour le salaire et paiement de 12 Anglais envoyés par 
le vicomte à Faveroltes et à c Raenne », pour justicier 
« Mons^ Robert Duboys », chevalier, seigneur de Fave- 
roUes, de 8 livres de rente annuelle qu'il est tenu 
faire, Robert de La Noe, de « Raenne », ainsi que Ro- 
bert de « Joue >, pour arréragea de rentes, 12 livres; 
pour avoir envoyé des Anglais pour justicier les hom- 
mes de La Carneille qui ne voulaient venir pa- 
yer ce qu'ils devaient, et qui y ont été par plu- 
sieurs fois par chacun des 3 ans du registre, 6 1. ; 
pour la garde et gouvernement d*un larron pris À 
Ciécy en la terre du comte d'Harcourt, nommé Gieffroy 
Gobillet, mis aux prisons à Falaise, comme en prisons 
empruntées^ où il fut huit jours environ, payé au geô- 
lier 40 sous ; pour le salaire du sergent de Clécy et 
pour six hommes qui prirent et amenèrent led. larron 
auxd. prisons, et vaquèrent chacun l'espace de trois 
jours, et pour leur droit et salaire d'avoir pris led. 
larron, selon l'ordonnance sur ce faite, 6 1.; pour « le 
bourrel ou pendart » qui ledit Gobillet pendit au gibet 
de Falaise, comme justice empruntée, et du consen- 
tement et accord des officiers du Roi à Falaise, 60 s. ; 
pour dépense faite à un diner avec le lieutenant du 
bailli de Caen, pendant les assises de Falaise, en la 
compagnie du vicomte de Falaise et de plusieurs des 
avocats, sergents et gens de justice, après que led. 
Gobillet eut été jugé et condamné par le vicomte de 
Calvados. — Série £. 



La Carneille en la cohue de Falaise, a lesd. assises 
séans », 10 livres. En marge: toutes lesd. dépenses se 
devaient faire aux dépens de ceux qui devaient ces 
rentes et qui encore n'ont payé au seigneur la moitié 
environ de ce qu'ils devaient ; le receveur ne montre 
ni certification ni enseignement aucun surtout, ni pour 
le larron qui fut pendu à Falaise, et ne rend aucune 
forfaiture; pour toutes lesd. mises lui est compté 12 1. 
11 s. 8 d. Au vicomte pour avoir fait les comptes desd. 
3 ans en 32 feuilles de parchemin (y compris le double), 
40 s. Pour un voyage fait à Rouen par le vicomte la 
semaine des fériés de Noël 1420, que led. seigneur le duc 
d'« Ëxcestre » était venu à Rouen en la compagnie du Roi, 

auquel lieu led. vicomteétait allé pourcompterdesannées 
1419 et 1420, auquel lieu de Rouen led. vicomte avait 
porté ce qu'il avait reçu, et d'où il ne put ni osa aller à 
Harcourt « pour doubte des brigans », mais dud. lieu 
de Rouen envoya un valet devers le bailli d'Harcourt, 
lequel voyage lui fut réservé de taxer en rendant ses 
comptes dud. temps jusqu'à ce que led. seigneur en 
eût ordonné : rayé, parce qu'il y a long temps que ce 
voyage fut fait, et en dut avoir apporté lettres du sei- 
gneur. A un serrurier, « pour doux à pendre lettres en 
la chambre des comptes de Mons' ». 10 déniera. Deniers 
baillés comptant par le vicomte : à Henri Vernay, éc, 
capitaine d'Harcourt et lieutenant du duc d' « Ëxces- 
tre », bnilléeri la main de Robin Le Cauchois, chan- 
geur à Rouen, le 12 mai 1426, 100 livres; annexée, at- 
testation y relative de Jean Thommesson (il signe 
Thomson), curé d'Écardenville, de lad. date. — Audi- 
tion du compte en la Chambre des Comptes de Mons' 
le 22 août 1427, présents Henri Vernay, capitaine 
d'Harcourt, Guillaume de La Lande, bailli, Jean, curé 
d'Ëcardenville, et Jean Le Roux : tout rabattu, led. 
vicomte doit encore de clair, jusqu'au jour du trépas 
dud. s' d' « Ëxcestre », 80 1. t., laquelle somme a été 
payée par led. vicomte aud. capitaine led, jour, comme 
il appert de lettres dud. capitaine, dont le vidimus est 
ci rendu sous le seing manuel de Jean Adeline, prêtre, 
tabellion d'Harcourt, et dont l'original est demeuré 
aud. vicomte pour sa décharge. 

E. 254. (Registre.) —Grand format, 50 feuillets, parchemin. 

. 146S-1467. — Carneille (la). - F» 1. • Le compte 
de la recepte et despence de la viconté de La Querneille, 
ensemble de la revenue du fieu de Près assis audit lieu, 
appartenant à hault et puissant seigneur Jehan, mon- 
seigneur de Lorraine, conte de Harecourt, pour demy 
an commenchant au terme de Pasques l'an mil CCGÇ 

22 



170 ARCHIVES 

cinquante et trois tnelud^ jusques au terme Saint Mi« 
chiel enssuivant. Ce présent compté fait et rendu par 
Guerrot Le Goullu, viconte et recepveiir dud. lieu de 
La Querneille devant Jehan Grimoult, lieutenant illecq 
de sire Laui^ens Guesdon, bailli dud. Harecourl, et 
Jehan de Vanembras, advoeat et eonseillier aud. lieu 
de La Querneille de mond. s"" le conte, ad ce commis 
et ordonnés >/, etc. De la sergenlerie de Clécy, par 
Martin Le Bretton, auquel elle fut adjugée au prix de 
!2i 8. t. de ferme par an, pour H ans commençant au 
terme St-Michel 14ol, ainsi qu'il appert par le livre des 
baux des fermes de lad. vicomte, fait aux assises de La 
Carneille, tenues par led. Le Goullu, alors lieutenant 
en lad. vicomte du bailli d'Harcourt, le 8 octobre 1451, 
à ce présents Richard Collet, procureur dud. comte en 
lad. vicomte, et Perrin Bayn, tabellion à LaCarneille; 
de la sergenterie « qui anciennement fut de Faloize, es 
parties de Chancelliers, Courteilles et Le Pont Escre- 
pin >, par Jehan Foucault, auquel elle fut adjugée 
pour le même temps au prix de 7 s. t> d. t. de ferme par 
an; de la ferme de la sergenterie du t Housme » es 
parties de « Raenne » et La Couillardière, par Jean 
Foucault, à lui adjugée au même prix. • Domaines 
non fiéffez otifieu de Prés» :1a ferme de la coutume et 
« feraiges de La Querneille », appartenant par moitié 
au comte d'Harcourt et a M. de S*-Bosmer, 6 s. 6 d. t. 
par an ; la place du moulin à- blé de La Carneille, 
qui € a esté longtemps en non valloir pour ce que ledit 
moulin fut ja pié^a ars et démolli par les brigans et 
larrons de bois estans et fréquentans ou pays durant 
les guerres et occupacion des Ânglois », pour quoi Ro- 
bert Hervieu, lieutenant général du bailli (rHarcourt, 
reçut en mai 1452 Jean Binet, de La Carneille, à 
mettre à prix cette moitié de moulin appartenant aud. 
s', qu'il mit à. 40 s. L de rente héréditale, à condition 
de pouvoir le délaisser, pourvu qu'il fut en bon état, 
sauf le droit des enchères à faire aux prochaines assises 
de LaCarneille; adjudication aud. prix, assises tenues 
le 1i janvier 1452 (v. s.) par Nicolas Auber, lieutenant 
commis do bailli d'Harcoart ; bail au même des do- 
maines du fief de Prez, moyennant i2 s. t. par an, pour 
3 ans. — Tabellionages : de La Carneille, adjugé 
pour 3 ans, à Jean Grésille,- moyennant 55 s. t. de 
ferme par an; de Clécy, à Guillaume Loquart, 4. L t. 
par an; ((du Housme, Raenne et La Couillardière », 
à Robin Gallu, 6 s. t. par an; de la sergenterie qui 
anciennement fut de Falaise, aux parties de Chancel- 
liers, Courteilles et Le Pont-Écrépin, à Gervais Auber, 
10 s. t. par an ; de Bonnevent, crié sans que personne 
l'ait voulu mettre à prix. Amendes et exploits de bail- 



DU CALVADOS. 

liage et de vicomte à ce terme de Pâques 1453, néant, 
pour ce que dès le 2 mai 145^2 les officiers de feu 
a Mons^ le conte derrain trespassé, cui Dieu pardoint », 
baillèrent à ferme à Richard Collet tout le revenu 
entièrement de lad. vicomte pour 3 ans. Gages: du 
vicomte, 10 livres par an ; de Michel Poret, avocat et 
conseiller du comte en lad. vicomte, 4 L par an. Rente 
sur les hoirs de Robert du Neufbourg, chevalier, s' de 
Faverolles; la terre de Faverol les assise en la vicomte 
de Faverolles, hors du comté d'Hareourt ; le vi- 
comte a envoyé Jean Foucault et Gervais Aut>er, 
sergents du comte, vers NicolleLai8né,curéde«Mon8- 
tereul », fermier des terres et s'*'* de Faverolles et de 
« Monstereul », appartenant au baron de Ferrières« et 
son procureur ; démarche « en la ville » de Thury où 
était led. de Ferrières, qui a repondu lad. terre de 
Faverolles être tenue de la baronnie d' (( Asnebec », 
celle-ci tenue nûment du Roi et non du comte d'Har- 
eourt, et n'avoir connaissance de lad. rente. — F* 4 
v^. Compte de la Saint-Michel 1453, en ce compris les 
termes de Toussaint, S^-Martin et Noël, par led. Le 
Goullu, vicomte, devant Jean Grimoult, lieutenant du 
bailli d'Hareourt, et led. de Vanembras. Recettes : de 
Guillaume de S^-Bosmer, éc. ; des hoirs Guillaume de 
Troismonts; de Jean Le Forestier, éc; de « Maiatre » 
Robert de Corday, au lieu de Jean de S^-Bosmer, pour 
le fief de « Mellay »; rentes: boisseau de seigle, 18 d.; 
boisseau de froment, 'i s. t. ; chapon, 15 d. ; géline» 
9 d.; aoue (oie), 18 d. «Corvées de charue, besles 
treantes et gesantes sur le Qeu » : les hommes ne les 
ont pas faites, pour ce que le seigneur n'a pas fait 
labourer sur le domaine dud. fief, et n'ont voulu payer 
aucuns deniers ni mettre à prix, pour ce qu'ils disent 
qu'ils n'en sont tenus faire aucune chose, sinon aider 
le seigneur quand il fait labourer sur son fîef. Corvées 
de faucille au mois d'août: semblable note; en marge: 
à payer, selon les comptes précédents. Amendes et 
exploits de vicomte, taxés par Guerrot Le (touUu, 
vicomte, présents Guy de La Villette, avocat et con- 
seiller du comte, Jean de Pierres, avocat du Rot À 
Falaise, Richard de Guernetot, avocat illec pour led. s' 
sur le fait des aides, et autres gens du conseil. « Ferme 
du pasnage ou ponsson du bois de Chastegnou assis ou 
fieu de Prés », de nouveau baillé à ferme pour TannéCy 
20 s. t. Maison et clos des Forges, et terre qui fut Ro* 
bert « Gros Yeul », assis au fief de Prés, à La Car- 
neille, sujets en rente, pièça tenus en la main do 
seigneur, baillés à ferme en 1451 ea présence de Guil- 
laume Trésor, précédent vicomte, Richard Collet, pro-r 
cureur, et Pierre Bayn, tabellion à La Carneille. De-v 



SÉRIE E. — TITRES FÉODADX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



171 



niers payés comptant l\ Marie d'Harcourl, comtesse de 
« Valdesmons » et d'Harcourt. A Jehannot Pigon et 
Olivier Le Clerc, charpentiers, 62 s. 6 d. t. par marché 
avec eux fait par Richard de Guernetot, lieutenant du 
bailli d'Harcourl en la vicomte de La Carneille, led. 
vicomte, Guy de La Villette, avocat et conseiller du 
comte, et Richard Collet, procureur pour le comte, 
pour avoir fait et assis les bancs* et sièges avec la 
f chaère >» du juge pour tenir la juridiction de La Car- 
neille en la maison GuilIaumeTrolley,avoir fait la table 
et les sièges pour les clercs du greffe, c pour ce qu'il 
n'y en navoit nulz, de ce à eulz pour le boys quis et 
rendu en place et poui* peine d'ouvriers et despens »; 
aux mêmes, !20 s. pour bois, peine d'ouvriers, salaire 
et dépens d'avoir fait « ung sep double de XIII à 
XIIII piez de long pour mettre et tenir seurement les 
prisonniers par piez et par mains et icellui assiz en lad. 
maison Trolley > . Voyages du vicomte à Harcourt vers 
lad. comtesse pour porter de l'argent, 20 s. t. par jour. 
Dépense commune dud. compte : à Richard Collet, 
procureur dud. s' en la vicomte, 40 s. t. à lui or- 
donnés par les officiers et conseiller dud. comte, à 
prendre sur 100 s. t. d'amende taxée vers led. comte, 
pour Taider à supporter les frais qu'il a eus au service 
dud. seigneur; à Guillaume Trolley, bourgeois de La 
Carneille, 15 s. t. pour i/2 an du louage de sa maison 
au bourg dud. lieu, où l'on tient la juridiction des as- 
sises et pieds de la vicomte, et où est le c sep à mètre 
les prisonniers »; à Perrin Bayn, tabellion dud. s'a 
La Carneille, pour la façon des lettres d'obligation 
desd. 40 s. t. pourla moitié du moulin, 6 s. 10 d., rayé, 
tous les tabellions étant sujets faire les écritures et si- 
gnatures; à Girot Le Vendengeur, orfèvre à Falaise, 
pour avoir fait de cuivre et gravé le scel des obligations 
et les grand et petit scel aux causes de la vicomte, et 
en iceux avoir mis les armes du comte actuel, qui l'a- 
vait commandé aud. vicomte, 25 s. t. (passé 20 s.). — 
F** 15. Compte du même pour le terme de Pâques 1454. 
— F** 18 V*. Compte du même pour le terme S'-Michel 
1454. De Maître Robert de Corday, écuyer, au lieu de 
Jean de St-Bosmer, 10 s. pour le fief de < Melley » ; à 
Pierre Marc, prieur de La Carneille, 6 s. 8 d. t. pour 
rente qu'il prend annuellement sur le revenu du fief de 
Prés pour la dîme des cens ; à Robert Pigon, clerc du 
vicomte, 30 s. pour voyage par lui fait de La Carneille 
à Harcourt devers la comtesse pour lui porter 40 L t. 
des denien» de la recette, auquel voyage il a vaqué 4 
jours, à 7 s. 6 d. t. par jour pour lui et son cheval ; de- 
niers non reçus, les détenteurs de biens sur lesquels 
sont assignées les rentes déclarant ne rien devoir et le 



vicomte n'ayant « peu trouver ensaignemens par comp- 
tes, àdveuz ne aullreirient », etc. — F* 27. Compte du 
même pour le terme de Pâques 1455. — F^30. /d., pour 
le terme St-Michel 1455.' « Voyages, chevauchies et 
portages de deniers. » Amendes de vicomte : Colin de 
Corday, éc, etc. — F* 37 v*. Compte dnd. vicomte 
pour le terme de Pâques 1456. Amendes et exploits de 
bailliage et de vicomte, néant, pour ce que par Marie 
d'Harcourt, comtesse de « Valdemont w, a été mandé 
au vicomte bailler et délivrer à Robin Pigon le revenu 
desd. amendes et exploits de la juridiclion de la vicomte, 
pour 4 ans, afin de refaire et mettre en état la maison 
où Ton tenait lad. juridiction et où était la geôleet pri- 
sons, laquelle maison et geôleétait tellement tournée en 
ruine qu'on n'y pouvait tenir la juridiclion ni garder 
aucuns prisonniers, parce qu'il pourra prendre les 
« matières » étant encore sur le lieu, et des bois de la 
seigneurie ce qui sera nécessaire. A un messa- 
ger à pied, par marché fait avec lui pour avoir 
porté de Falaise à Brionne vers Robert Hervieu, 
lieutenant du bailli d'Harcourt, « unes lettres closes 
rescriples par mond. s' le conte à Madame la contesse 
de Valdemont, sa mère, lors estant à Ellebeuf sur 
Saine », 15 s.; aud. comte, en juin 1456, fut baillé par 
led. vicomte 15 s. t. « pour ung pèlerinage ou dévo- 
cion que led. s*" avoit à Nre. Dame de Guybray ». — F° 
40. Compte dud. Guerrol Le Goullu. vicomte, pour le 
terme S*-Michel 1456. Rentes : boisseau de froment, 3 
s. t.; boisseau de seigle, 2 8. 6 d. t.; géline, 8 d.; cha- 
pon, 15 d.; rente de 11 boisseaux d'avoine, mesure de 
Briouze, que Taisait Guillaume Guillemart au prieur de 
La Carneille, mis en la main du seigneur avant la 
descente des Anglais, procès y relatif aux assises de 
La Carneille contre Robert Riche, détenteur des héri- 
tages y sujets. — F*» 47. Compte par Guerran Le Goul- 
lu, vicomte receveur, devant Jean Grimoult, lieutenant 
eu lad. vicomte du bailli d'Harcourt, et Girard Braz- 
dcfer, avocat et conseiller du comte d'Harcourt. — 
F° 50. Compte du même pour le terme de St-Michel 
1457. Incomplet. Boisseau de froment, 3 s. 6 d.; bois- 
seau de seigle, 3 s. 4 d.; chapon, 18 d., etc. 

E. 255. (Liasse.) — Grand format, tO feuillets, parchemin. 

1461-1467. — Carneille (la). — F' 1. Nomination 
par Jean de Lorraine, comte d'Harcourt, de Jean du 
Fay, écuyer, aux fonctions de vicomte et receveur 
de la vicomte, terre et seigneurie de La Carneille et 
dépendances, avec pouvoir et autorité de tenir ou faire 
tenir les pieds ou juridiction de lad. vicomte et con- 




172 ARCHIVES DU CALVADOS, 

naître de toutes les causes et .querelles civiles et cri- 



minelles appartenant aud. ofQce, en remplacement de 
Guerrot Le Goullu, qui a représenté à la comtesse de 
Vaudemont, mère dudit seigneur, ne plus pouvoir pour 
cause de maladie exercer led. office (18 avril 1461, 
copie). — F*^ l v**. Commission par Marie d'Harcourt, 
comtesse de Yaudemont et d'Harcourt, de Jean Gri- 
moult, lieutenant particulier à La Carneille du bailli 
d'Harcourt, Girard Brasdefer, avocat aud. lieu de lad. 
dame, et Jean Dubar, son conseiller en lad. vicomte, 
pour examiner les comptes de Jean du Fay, pour 
Tabsence et occupation de ses auditeurs des comptes à 
Harcourt (Elbeuf, 26 février 1466, v. s., copie).— Fo2. 
Compte de la vicomte de La Carneille pour le terme 
de S*-Michel 1461 pour Jean du Fay,. vicomte el rece- 
veur ordinaire de la vicomte; Roger Gouel, bailli 
d'Harcourt. — Domaines fiefTés en chapons ou gélines 
et deniers de suite au Oef de Prez au terme de Noël, 
etc. ; corvées de charrue et bétes « trayantes et gesan- 
tes sur ledit fieu de Prez», néant, personne ne les 
ayant mis à prix; corvées de faucilles dues au mois 
d'août, (( dont souUoit estre rendu ou précédent de la 
descente des Anglois faicte en Normendie XX d. t. 
pour chacune, ainsi qu'il est apparu par plusieurs des 
comptes de lad. viconté rendus à Harecourt ou précé- 
dent de lad. descente, pour quoy lessubgietzèsd. cor- 
vées ont esté contrains à poier aud. pris par Tordon- 
nance de mess*"' des Comptes. » « Pasnages et herba- 
ges de bois », non enchéris. Ferme de la maison de la 
cohue, geôle et prisons, 10 s. t. par an. Tabellionages : 
de La Carneille, Laurent Bertran ; de Clécy, maître 
Denis Locquart; « du Ilousme ôs parties de Raenne et 
La Couillardière ', Guillaume Advice; qui ancienne- 
ment fut de Falaise es parties de Chancelliers, Cour- 
teilles et Le Pont-Ëcrépin, Gervais Auber; de BoAne- 
vent, Eudin Rouxel. Incomplet delà fin. — i feuillets 
du compte de Pâques 1462. — Article composé de deux 
fragments de Tancien registre auquel appartenait éga- 
lement le cahier formant l'article suivant. 

E. 256. (Registre.) — Grand format, 33 feuillets, parchemin. 

1465-1467. — Carneille (la). Suite du précédent. — 
« Le compte de la viconté de La Carneille pour le 
terme de Saint Michiel Tan 1465. » — Boisseau de fro- 
ment, 18 deniers t.; de seigle, 15 d.; « aoue » (oie), 15 
d.; chapon, 13 d.; géline, 7 d. obole (1/2 denier). — 
Fermes de la sergenterie de Clécy, de la sergenterie 
qui anciennement fut de Falaise es parties de Chancel- 
liers, Courtcilles et Le Pont-Ëcrépin, de la sergente- 



rie du « Housme » es parties de < Raenoe » et LaCouiU 
lardière, de la maison de la cohue, geôle et prisons de 
La Carneille; des tabellionages : La Carneille, Jean 
Le Goullu; Clécy, Denis Locquart; de Rasnes et de 
La Couillardière, led. Le Goullu; de Chancelliers, 
Courteilles et Le Pont Êcrépin, Jean deUonnay; de 
Bonneventy Yves Auber. « Vente d*une tasse de bois 
appartenant à Monseigneur, appeliée le boys de Chas- 
teignôu, assis aud. lieu de La Carneille. » — Au vi- 
comte, 75 s. t. pour voyage et vacation de lui, son 
clerc et deux chevaux, pour être allé de La Carneille à 
Elbeuf porter à Madame 30 livres des deniers de la 
recette, en quoi faisant il a vaqué 5 jours entiers, à 15 
s. t. par jour. — F® 13. « Les parties du boys vendu ou 
boiz de Cbasteignou ou temps de ceslui viconté » : 
mcBsire Pierre Marc, prieur de La Carneille, etc. — 
F^ 14. Compte du terme de Pâques 1466 par Jean du 
Fay, vicomte. — F® 18. Id., pour le lerme St-Michel 
1466. Reliefs et treizièmes : de Guillaume Lamy, sei- 
gneur de La Bourdonnière, et Jean Lamy le jeune, 
frères, 7 1.1 s. 8 d. t. pour le treizième de Tacquisition 
de la sergenterie de La Carneille faite par lesd. frères, 
tant par achat que par fiefTe, d'Ënguerrand Le Goullu, 
écuyer, moyennant 40 s. t. de rente et 55 1. t. une fois 
payées; desd. frères pour le relief ou c dimision» de 
lad. sergenterie, échue pour raison de lad. acquisition, 
laquelle est tenue par un huitième de sergenterie, 37 s. 
6d. — F^ 27. Compte du même pour le terme de Pâ- 
ques 1467. Tabellionages de nouveau baillés pour 
3 ans : La Carneille, à Robert Pigon, 41.2 s. 6 d. 
par an ; de Clécy, Jean Huet, 4 I. 2 s. 6 d. par an ; « du 
Housmes es parties de Raenne et La Couillardière », 
Philippin Le Goullu, 5 s. t. par an; de Chancelliers* 
Courteilles, Le Pont-Ëcrépin et Les Rotours, Yvon 
Auber, 28 s. t. par an; de Bonnevent, Moricet Auber, 
11 s. t. par an. Dépense, 37 1. 6 s. 8 d. ; recette, 20 I. 
5 s. 11 d. obole t. — Examen dud. compte et des pré- 
cédents, depuis le terme de St-Michel 1461, par Jean 
Grimoult, lieutenant en la vicomte de La Carneille du 
bailli d'Harcourt, et Girard Brasdefer, avocat et con- 
seiller illec du comte d'Harcourt (19 juin 1467). 

E. ^7* (Registre.) — Grand format, 25 feuillets, parchemin. 

1469-1474. — Carneille (la). — F* 1. Compte de la 
vicomtéde La «Carnaille», pour haute et puissantedame 
Madame Marie « de Harecourt, contesse de Yaudemont 
et de Harecourt)), rendu par Jean du Fay, éc, vicomte 
et receveur de lad. vicomte, pour demi-an entier com- 
mençant au jour et terme St-Michei 1469 et finissant à 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HARCOURT. 173 



Pâques 14-70, exclus; RogerGouel, bailli. dud. comté 
d'Uarcourt. En télé : présenté à Harcourt par led. 
Ticornte4e22 mars 1473 (v. s.). En marge: note sur 
ce que led. vicomte et receveur ne rend pas de compte 
pour les années 1467-1469, suivant letltres de 
« Madame » du 17 juillet 1463, portant quittance et 
décharge, lesd. lettres vues à l'audition de ce compte 
et rendues au vicomte. — Suivant lettre d'appréciation 
sous le scel de Guy de La Villette, lieutenant du bailli 
d'Hareourt, le 18 décembre 1469 : froment, boisseau, 
mesure de Condé, 3 s. ; seigle, id,, 18 d.; chapon, 12 d. ; 
géline, 7 d. obole; « oue.», 15 d. — Recettes: de 
Guillaume de S^-Bosmer, éc, pour Enguerran de S^- 
Bosmer ; du même, pour la vavassorie de S*-Étienne; 
de Jean Le Forestier, éc. ; de Robert de Jouey, éc. ; de 
Robert de Corday, éc, pour Jean de S^-Bosmer, pour 
le « Oeu de Mesley » ; de Jean Foucault, dit Horion, pour 
Guillaume Le Porchier, pour La Feronnîëre ; de Raoul 
Le Blanc, pour La Blanchière, etc. — F* 10. 
Compte du même pour un an commençant au 
terme de Pâques 1470. — Suivant lettre d'apprécia- 
tion faite aux assises de La Carneille, tenues par Jean 
Le Verrier, lieutenant du bailli en lad. vicomte, le pé- 
nultième juillet 1470 : 5 œufs, I denier; froment, me- 
sure de Gondé, boisseau, 2 s. 3d.; seigle, dite mesure, 
boisseau, 20 d.; chapon, \i d.; géline, 7 d. obole; 
c oue >, lo d. — Recettes : de Jean de La Noe le jeune, 
éc, pour les bérilages qui furent Robert de La Noe, 
assis ô. Rasnes; de Jean Marie, éc, pour Robert du 
Tertre, pour Macé de Marcilly, pour le fief de S*- 
Julien; de Guillaume de S^-Bosmer, éc, pour Maître 
Jean de S'-Bosmer, pour la vavassorie de St-Étienne; 
de Jean Maillart, pour Guillaume Maillart, pour la 
moitié du moulin foulleur à draps de La Carneille, 10 
s. pour Tannée; de Jean Binet, pour la moitié du mou- 
lin à blé de La Carneille, 40 s. pour touti'an. « Seaulx 
et escripturea... baillez de nouveau bail à ferme pour 
... trois ans » : fermes des tabellionages : de La Car- 
neille, Guillaume Roussel, 100 s. t. par an; de Clécy, 
Thomas Radul, 20 s. t. par an; < du Housmeës parties 
de Raenne et La Couillardière >, Philippin Le Goullu, 
5 s. L par an; qui anciennement fut de Falaise es par- 
ties de Courteilles, Chancelliers, Le Pont Ëcrépin et 
Les Rotours, Richard Le Verrier, 7 s. 6 d. t. par an ; de 
Bonnevent, Moricet Auber, 12 s. 6 d. t. par an. Gages 
et pensions d'officiers, pour Tannée : le vicomte, 10 I.; 
Girard Brazdefer, avocat et conseiller du seigneur en 
lad. vicomte, 60 s. t.; Jean Dubar, idem, 40 s. t.; Ri- 
chard Collet, procureur dud. s' en lad. vicomte et con- 
seiller, 4 I. L Œuvres et réparations : à Thomas Col- 



let, Jean Le Sauvage, Perrin Cbastellier; Raoul Le 
Blanc, et 13 autres charpentiers, 8 1. 10 s. à eut taxés 
et ordonnés aux assises de La Carneille, par avis 
et délibération des conseil , procureur et autres 
officiers du seigneur en lad. vicomte, et aussi des 
autres c sages aâsistens eslans ësd. assises », pour 
leurs peines, salaires et dépens d'avoir en toute 
hâte et diligence fait un gibet et assis au lieu où Ton 
disait qu'il soûlait être d'ancienneté, avoir abattu le 
bois, dollé et fait led. gibet « ouquel a quatre gros 
postz de XX piez de hault, VIII lyens et quatre grosses 
pannes », et y avoir fait une grande échelle de 30 pieds 
de long à 3 membres, en quoi faisant, tant pour abattre 
le bois, doller, charrier le bois, etc., ils avaient vaqué 
chacun 3 jours, lequel gibet avait été fait faire pour 
pendre le corps d'un nommé Guillaume Caillant, dé- 
tenu prisonnier aux prisons de La Carneille, à ce con- 
damné par sentence de justice pour ses démérites; à 
Thomas Yver, maréchal, 20 s. t. pour avoir fait de son 
fer en toute diligence v ungs fers pour tenir et garder 
prisonniers criminelz avecqueziesgouppilles », baillés 
à Jean Le Guy, geôlier et garde des prisons de La 
Carneille,pourenicelles tenir etgarder sûrement le corps 
dud.Caillart. Voyages et taxations: auvicomte,4l.l0s. 
pour son voyage de lui, 2« de personnes, et de chevaux, 
d'être allé de La Carneille devers la comtesse de Vau- 
demont et d'Harcourt, étant à Elbeuf, par délibération 
des officiers en lad. vicomte, lui porter lettres desd. 
officiers pour trouver moyen de remédier à certaines 
entreprises que s'efforçaient de faire le vidame de 
Chartres, seigneur et capitaine de Falaise, et aucuns 
qui se disaient commissaires du Roi sur les sujets de 
lad. vicomte, au très grand préjudice et dommage de 
lad. dame, sa seigneurie et ses sujets, 6 jours à 15 s. 
par jour. Dépense commune : à Jean Le Métayer dit 
Galliot, maître exécuteur de la haute justice pour le 
Roi en la vicomte de Falaise, 70 s. t., pour son droit 
peine et salaire d'avoir pendu et étranglé au gibet de 
La Carneille, Guillaume Caillart, larron, natif de Talle- 
vende près Vire, en ce compris les « gans • de l'exécu- 
teur, le cordage nécessaire, les voyages et vacations d'un 
homme et un cheval envoyés par les officiers de La Car- 
neille vers les officiers du Roi à Falaise pour envoyer 
l'exécuteur et Tavoir amené à La Carneille et ramené à 
Falaise, qui sont deux voyages chacun de 11 à 12 lieues 
de chemin pour aller et venir; à Jean Le Guy, geôlier 
et garde de la geôle et prisons de La Carneille, 15 
s. t. pour 9 jours qu'il a gardé led. Caillart auxd. pri- 
son9, de jour et de nuit, et Tavoir nourri; à Mainfroy 
Pitart, Jean de Nantrieul et Nicolas Gresille,avocats et 



*i 



174 ARCHIVES DU 

conseillers en court laye et jurés en TËchiquier, 22 s. 6 
d. t. pour leurs salaires et vacations d*ètre venus à La 
Garneille pour assister et donner conseil aux officiers 
dud. lieu sur le fait du procès dud. Caillart, ainsi qu'ils 
en avaient été requis par aucuns desd. officiers, et pour 
leur retour, en ce compris les voyages et salaires de 
deux messagers les mandant, led. Pitart étant à 
Briouze et les deux autres à Condé-sur Noireau, à 3 
lieues environ. — F** 23. Compte du même pour Tan 
1471, commençant au terme de Pâques. 5 œufs, 1 de- 
nier; boisseau de froment, 3 s.; boisseau de seigle, 2 s.; 
chapon, 12 d.; géline, 7d. obole; « oue », 15 d. La fin 
manque. 

E. 258. (Registre.) — Grand format. 14 feuillets, parchemin. 

1489-1491. — Garneille (la). — Compte de la vi- 
comte de La Carneille pour René, duc de Lorraine, 
marquis du Pont, duc du Bar, vicomte de Vaudemont 
et d'Harcourt, rendu par Jean du Fay, vicomte et re- 
ceveur, pour Tannée commençant à Pâques d489. — 
Appréciation des denrées pour Tan du compte : bois- 
seau de froment^ mesure de Condé-sur-Noireau, à la 
S**Michel, 2 s. 6 d.; boisseau de seigle à la même me- 
sure, 2 s.; chapon, 15 d.; géline, 9 d. c aoue », 18 d.; 
cent d'œufs, 20 d. — Tabellionages baillés pour 3 
ans : de La Garneille, Jacques de Ghennevières, écu- 
yer, 60 s. t. par an ; de Clécy, Jean Toustain, 65 s. t. 
par an ; qui anciennement fut de Falaise es parties de 
Courteilles, Les Rotours, Chancelliers et Le Pont- 
Ëcrépin, Michel Foutellaye, 15 s. t. par an, etc. — Au 
vicomte pour ses gages, 10 I. t. par an; à Jean Vau- 
quelin, éc, avocat et conseiller du seigneur en lad. vi- 
comte, 60 s.; à Denis Le Coq, conseiller, 40 s.; à Gilles 
de La Pallu, écuyer, procureur du seigneur en la vi- 
comte, 4 livres. Paiements faits à Elbeuf à Hutin Le 
Flament, receveur général au comté d'Harcourt, sui- 
vant quittance devant Denis Farain et Toussaint Le 
Tort, tabellions d'Elbeuf (1490). Dépense, 88 l. 13 s. 
3d.; recette, 891. 5 s. — Parties d'amendes de vicomte : 
€ damoiselle Anne de Rennes vers Guillaume Ghauf- 
frey », 3 s., etc. — En tête : présenté à Elbeuf par led. 
vicomte receveur à Huyn Roynette, président des 
Comptes à Nancy, et Loys Merlin, général desfinances, 
commissaires à ce ordonnés (26 janvier 1491, v. s.). 

E. 259. (Registre.) — Grand format, 16 feuillets, parchemin. 

1492-1494. — Garneille (la). — Gompte de lad. 
vicomte pour René, duc de Lorraine, marquis du Pont, 



CALVADOS. 

duc du Bar, comte de Vaudemont et d'Harcourl, 
rendu par Jean du Fay, éc, vicomte et receveur, pour 
Tan commençant à Pâques 1492. — Lacérations aux 
premiers et dernier feuillets, notamment pour les 
chiffres de l'apprécie. — « Demaines fieffés ou fief de 
Prez...: de Robert Rabasse, à présent Jehan de Granl- 
champ, pour le fief du Plesseys, pour ungtz peire espé- 
rons dorez, d'ancienneté aprecyés à vingt soulz tourn. 
de rente, comme par les comptes anciens peult appa- 
roir )», etc. — Rentes : chapon, 15 deniers ; géline, 10 
deniers ; ■ aoue », 18 deniers. — Fermes des sergen- 
leries de Clécy, etc., delà « geaulle », cohue et prisons 
de La Carneille, de la coutume et t feraiges ))de LaCar- 
neille,dont le comte d*Harcourt ne prend que la moitié, 
Tautre appartenant à Guillaume de S*-Bosmer à cause 
de son haut fief de La Garneille, qu*il tient du comte 
à cause de son fief de Prez, etc. ; ferme des tabelliona- 
ges: de La Carneille, adjugé à Jacques de « Ghane- 
vières », éc, 100s. t. par an; de Clécy, à Jean Cor- 
bert (a/. Gorbet), 111 s. t. par an; de Bonnevent, à 
Jean Aubert, 40 s. par an, etc. Ferme des corvées de 
charrue et t bestes treantes et gesantes sur le fief de 
Prez », 18 d. t. par an. Treizième du conquét par 
Michel Regnault de Pierre Regnault, montant à 15 
s. t., pour vente d'une maison paroisse des Rotours, 
moitié au fief de Mesley appartenant à Maître Robert 
de Cordey, éc. , dont les treizièmes appartenant au sei- 
gneur, et l'autre moitié de lad. maison au fief de Jean 
des Rotours, éc, s' dud. lieu, lad. acquisition faite par 
15 1. t. : rayé comme porté au compte précédent. 
Paiements à Hutin Le Flament, receveur général au 
comté d'Harcourt, faits à Elbeuf. — Dépense, 86 1. 7 
s. 5 d. t. ; recette, 107 l. 15 s. 7 d. obole pite. — Pré- 
senté à Elbeuf, le 20 octobre 1494, par led. vicomte, à 
Huyn Roynette, président des Comptes de Lorraine, 
et Loys Merliti, général des finances et président des 
comptes de Barrois, commissaires ordonnés de par le 
Roi de Sicile, duc de Lorraine, de Bar, comte de Vau- 
demont, d'Harcourt, etc., à l'audition et clôture des 
comptes de ses officiers de recette et autres affaires de 
son comté. 

E. 260. (Registre.) — Grand format, 18 feuillets, parchemin. 

149S-1494. — Carneille (la). — Semblable compte 
pour led. René, duc de Lorraine, par led. du Fay, pour 
Tannée commençant à Pâques 1493. — Appréciation 
par le lieutenant du bailli d'Harcourl à La Carneille : 
boisseau de froment, mesure de Condé-sur-Noireau, à 
laSt-Michel, 3 s. ; boisseau de seigle, 27 deniers ;cbapoD, 



r- 



SÉRIE E. - TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



175 



15 d.; gèline, 10 d.; c(aoueB,18d.; cent d'œufs, 2 s. 3d. 
(3 d. ajouté). — Domaines iieflés; autres domaines tieffés 
au ûefde Prcz ; corvéesde faucilles auiiefde Prezaumois 
d*août, à payer chacune corvée 20 d. t., ainsi qu'il est 
apparu par les comptes rendus à Uarcoij(rt pour les 
années 1414 et 1415; chapons ou gclines et deniers de 
suite dus au fief de Prez; domaines non tieffés (fermes 
desergenteries,de prés, de la coutume de LaCarneille); 
terres tenues en main de seigneurie pour défaut d'hom- 
mes et de rentes non payées; sceaux et écritures (fer- 
mes des tabellionages de La Carneille, Clécy, Bonne- 
vent, etc.); corvéesde charrue; amendes et exploits 
de bailliage et de vicomte ; p&uages et herbages; tiers 
et danger de bois. Fiefs et aumônes; gages et pensions 
d'officiers; deniers payés comptant sur lad. recette; 
voyages et ports de deniers. — Deniers rendus et non 
reçus, -— Dépense, 84 1. 8 s. 2 d.; recette, 104 1. 10 d. 
pite. 

£. 260 bis, (Registre.) — Moyen format, 121 feuillets, papier. 

1S76. — Garneille (la). Tabellionage. — Testament 
de vénérable personne messire Abraham Bayn, prèr 
ire, de la paroisse de La Garneille: donations aux tré* 
soret fabrique de l'église de LaCarneille de 20 s. t., 
et aux paroisses où on a coutume d'aller aux Roga- 
tions, à chacune 12 deniers, à Samuel Graindorge, fils 
de Rertelot Graindorge, son surplus et un petit casa- 
quin de camelot fourré, et ce qu'il a de livres, à Abra- 
ham ClerembauU, son neveu, 5 sols, à son beau -frère 
une cbemiae, à sa sœur une vache ou 101. t., etc. ; 
légataire universelle, à charge desd. legs, «. Margueritte, 
sa bastarde et de deffuncte Philipe Eudes t. — Gaution 
mutuelle de Pierre Bernier et Jacqueline Le Portier, 
sa femme^ et Nicolas Deshayes, pour poursuivre une 
opposition par eux formée contre l'exécution sur eux 
ou l'un d'eux requise et faite faire par Gabriel de S^* 
Bosmer par son prévôt de S'-Ëtienne pour avoir paie- 
meat de 7 sols 3 deniers pour aide du mariage de 
Catherine de S^Bosmer, sa sœur, lad. exécution faite 
la veille (curieux « mercs »). — Bail et transport par 
Roger Ëudelyne, adjudicataire du quatrième des boires 
pour la paroisse de La Garneille, année 1576, à Roger 
Onfroy, de tout son droit d'adjudication pour vendre 
et distribuer en lad. paroisse les boires pour le restant 
de l'année (depuis le 26 janvier), à condition vers le 
receveur de (iO 1. 1., à ce présent Collas Lamy, bour- 
geois de La Garneille, caution, auquel Onfroy cède 
led. droit en payant à la recette des quatrièmes, en sa 
déeharge, 20 s. U par chaque tonneau de boire qu'il 



lui pourra vendre et distribuer pendant l'année, lequel 
s'est obligé vendre et tenir boutique ouverte tout le 
long de l'année, etc. — Marché d'Alexis et Jean Gauque- 
lin, père et fils, de La Garneille, avec Jean des Tou- 
railles, pour lui n doller, charpenter et mettre en 
careaulx • une pièce de bois de chêne de 10 pieds de 
long, etc. (merc, une hache). — Bail à ferme par 
Gabriel de St-Bosmer, s' de La Garneille. — Recon- 
naissance de prêt par Françoise Guerpel, veuve du s^ de 
Boutemont, pour Jacques Poret, s^ de Taillébois. — * 
Quittance par François Guyboult, de La Garneille, à 
Jean Profichet, couvreur en tuile et essente de la pa- 
roisse de Fiers, ses biens et ses hoirs, de tous les dom- 
mages qu'il pourrait avoir eus, soutenus et soufferts au 
moyen d'un coup de couteau à lui baillé au côté droit 
par led . Profichet, depuis un mois, ensemble de tous 
frais, mises, etc., moyennant 35 livres t., moyennant 
lesquelles il se désiste de tout procès, sans dépens, en 
vidant par led. Profichet les coûts et amendes à cause 
de la plainte pour ce rendue à juslice et en payer les 
juge, geôlier et autres officiers de tout ce qu'ils en 
pourraient demander aud. Guyboult; acte y relatif de 
Christophe Lefebvre, geôlier et garde des prisons de 
La Garneille. — Accord sur procès en la juridiction des 
des privilèges royaux de l'Université de Caen entre 
Louis Turgot, frère et héritier de Jean Turgot, et M. 
du Plessis, s' de Maigny, à cause d'une exécution par 
prise de deux vaches trouvées en la possession de Léo- 
nard Turgot, éc. — Accord sur procès au siège prési- 
dial et en la juridiction des privilèges royaux de l'U- 
niversité entre Louia Turgot, s*" des Tourailles, conseil- 
ler aud. sièfçe présidial, et Léonard Turgot, l'un d'eux 
sur une désertion d'appel obtenu par feu Jean Turgot, 
s' des Maisoncelles, frère dud. Louis, à rencontre dud. 
Léonard, appelant de mandement et de taxe de dé- 
pens au profit dud. Jean.-* Reconnaissance par Gabriel 
de St-Bosmer, s*" du haut [fief] de La Garneille et de 
S^-Ëtienne, qu'il a quitté Pierre Bernier et Jacqueline Le 
Portier» sa femme, aines de l'aînesse du hamel de S^- 
Etienne, de 14 1. 17 s. t. à eux par lui demandés pour leur 
part de 100 1. 1. en quoi tous les hommes et tenants de 
lad. 8"^^ de St-Ëtienne se sont vers lui obligés pour 
réédification et réparations du moulin de la s^**, 
qui serait à l'équipollent 12 s. t. par acre de terre» 
parce que Pierre Le Portier, puiné tenant sous lad. 
aînesse, a présentement payé 13 1. 11 s. 7 d. t. & 
lui baillés par lesd. aînés à cet effet; pour le reste, 25 
s. 5 d. t., led. sieur en a fait déduction pour trois pièces 
que led. ûeur tient de présent en sa maio, contenus 
dans l'aveu rendu par GirotLe Portier, aîné, à Nico- 



^ 



176 ARCHIVES DU 

lasde St-Bosmcr, aïeul dud. sieur, en l48"l (v. s.j; à 
la suite : contremarque par le notaire d'Harcourt en 
4761. — Baux à ferme et reconnaissance de dette pour 
Louis Turgot, s' des Tourailles, conseiller du Roi. — 
Procuration par Georges Turgot, s' et curé des Tou- 
railles, pour requérir Tinsinuation du contrat conte- 
nant transport et délais faits par lui à Louis Turgot, 
ée., s" des Tourailles. son frère, de la succession de Jean 
Turgot, éc. s"" des Maisoncelles, présents Julien Le Fo- 
restier, s' de St-Lamberl, et Charles de- Chennevières, 
s*" de S*®-Opportune. — Procurationspar Jean Maillard 
et Robin Fouques, trésoriers du trésor et fabrique de 
St-Pierre de La Garneille, ceux de St-Pierre de Bréel, 
etc., pour comparoir en leur nom devant les commis- 
saires, pour bailler la déclaration suivant Tajourne- 
ment à eux fait. — Reconnaissance de prêt par Pierre 
Vengeons, curé deTaillebois. — Marché de construc- 
tion de gable portant cheminée, etc. — Contrat d'ap- 
prentissage de Michel Âmyot chez Louis Le Boucher, 
tanneur à La Carneille, auquel il enseignera au mieux 
qu'il pourra led. métier, la marchandise et tout ce 
dont il se mêle et entremet à cause de ce, lui quérir et 
livrer son vivre, boire et manger, faire son logis, lu- 
mière, etc., à condition que Vincent Amyol, père, lui 
fournira de vèture, linge, langes, chausses, souliers et 
toutes autres nécessités quelconques, pour raison du- 
quel apprentissage led. père promit payer 22 1. 10 s., 
savoir la moitié à laGuibray prochaine, le reste à Noël 
ensuivant, et 6 boisseaux combles de seigle à la mesure 
d'Ëcouché et 1 pipe de poiré dans le terme de Tous- 
saint prochain venant; à ce présent led.- apprenti, âgé 
de 18 ans, qui promit servir sond. maître en toutes 
choses licites et honnêtes. — Quittance de Jean Yver, 
éc, si* des Moutiers, vicomte de La Carneille, l'un des 
tuteurs des enfants mineurs de Gilles Yver, à Jean des 
' Tourailles. — Quittance par Jacques Turgot, s^ de La 
Selle, à Pierre Sellier, demeurant à Mille-Savatles, à la 
décharge de défunte Gabrielle de Villiers, veuve de 
Jacques Turgot, éc, s*" de Bois-Bénard, de 50 livres, 
reste des 200 livres dues par lad. d*'^® aud. s"" de La 
Selle et à Jean Turgot, s*^ de La Ruaudière, frères. — 
Remise de bail par Jean Alexandre, charbonnier, de- 
meurant à La Carneille, entre les mains de Jean Le 
Verrier, s' de La Haye, gardien de Jean Le Verrier, 
enfant mineur de Pierre Le Verrier, s' de Boisandré, 
en vertu de la garde noble donnée aud. s*" de La Haye. 
— Vente par Jacques Turgot, prieur de La Garneille, 
à Jean des Tourailles, s*" de La Fontenelle, de 10 livres 
t. de rente hypothèque acquise par frère Jacob Turgot, 
prieur de Segrie, par contrat passé au^ tabellionage 



CALVADOS. 

de Segrie en 1574, amortie par les débiteurs des deniers 
à eux baillés par led. Jacques Turgot. — Reconnais- 
sance par Louis Turgot, conseiller du Roi à Gaen, que 
par le moyen de contrats faits entre lui et Gilles Tur- 
got, éc, s' des Planches, et des paiements ci-devant 
faits, il quitte led. des Planches de la moitié des arré- 
rages échus de 25 1. de rente en quoi feu Charles Tur- 
got, frère de Gilles, dont celui-ci est héritier pour moi- 
tié, est héritier vers led. Turgot. — Accord sur procès 
en TElection de Falaise entre les paroissiens de Ron- 
feugeray et de Taillebois concernant l'imposition d'Al- 
lain Hardy : choix d'arbitres, dont Arthur Dupont, éc, 
s*" de La Blanchère. — Reconnaissance de prêt pour 
Jean Germain, marteléur à la grosse forge de La Ber- 
tinière. — Caution de receveur et fermier des comtes 
d'Harcourt en la vicomte de La Carneille. — Procura- 
tion de René de La Ferrière, chevalier de l'ordre du 
Roi, s*" de... (lacération) et St-Maurice de Gallon^ bailli 
et capitaine de Chartres. — Reconnaissance par Adrien 
Clerembault, de La Carneille, qu'il a et tient en sa 
garde de Gilles Cousin, s** de St-Denis, une vache à poil 
fauve à la garder et nourrir à ses dépens et dangers 
pendant 3 ans, au bout desquels Cousin la reprendra, 
etc. — Compte et regard entre Rose Le Prévost, veuve 
de Louis Hardy, s*" de La Pillonnière, et Julien Grain- 
dorge, gardien de l'enfant mineur dud. défunt et d'elle; 
quittance dud. tuteur à Guillaume Margerye, s*^ de 
Fresney. — Arthur Dupont, éc, s' de La Blanchère; 
— Julien Graindorge, sergent royal; — Alain, Denis et 
Etienne Hardy, deTaillebois; Marin Hardy, fils Etien- 
ne, dud. lieu; — Françoise Guerpel, veuve de Guil- 
laume Le Verrier, éc, s' de Boutemont; — René Le 
Verrier, s' de La Louvière; — Jean des Tourailles, s' 
de La Fontenelle; — Jacques Turgot, écuyer, prieur 
de La Carneille, adjudicataire de partie des dîmes du 
prieuré de Briouze; — Barasin, Bernier, Ghastel, Cle- 
rembault, Collet, Coulombe, Desbayes, Gauquelin,Go- 
retjHarelyJullienne, Lamy, Le Boucher, Le Hugeur, Moi- 
gnet, Morel, Peschet, Pichard, Pigeon, Poret, Portier, 
Sanxon, Veneur, etc. — Athis, Bréel, Crasmesnil, Darcet, 
La Lande S^Siméon, Les Tourailles, Mille-Savattes, 
Pontécoulant, Putanges, Ronfeugeray, Ste-Honorine, 
Segrie, Taillebois, etc. 

E. 260 ter. (Registre.) — Moyea format, 166 feuiUets, papier. 

1400-1407. — Carneille (la). -* Registre mobil du 
tabellionage de La Carneille des minutes mobilières 
reçues par Charles Delacroix et Louis Le Bas, tabellions 
jurés et commis eu lad. vicomte pour les sièges dud. 



SÉRIE E. — TITRKS FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



177 



lieu et de Bonneveat, pour l'année 1607; Jean Yver, 
éc, vicomte et garde des sceaux de lad. vicomte; 
Nicolas Deshayes, éc, avocat et procureur fiscal en 
lad. vicomte. — Le 20 janvier, acte passé à Mille- 
Savattes devant Charles Delacroix, tabellion en la 
vicomte de La Carneille, et Daniel Graindorge, tabel- 
lion à Tinchebray es parties de Durcetet Les Tourailles, 
pris pour adjoint. — Contrat par lequel Guillaume 
Laisné, de La Carneille, en la présence, conseil et con- 
sentement des parents et amis des enfants mineurs de 
Jean Laisné Taillefrière, a mis, baillé et loué avec 
Jacques Le Bailli, greffier de La Carneille, Guillaume 
Laisné, fils unique dud. Jean, pour lui servir de clerc 
sud. office de greffier et toutes autres écritures « des- 
pendentes et requizes >>, pour lui apprendre et montrer 
ce qui dépend de sond. office et autres choses honnêtes 
et licites, pour un an, durant lequel temps led. grefOer 
sera tenu nourrir led. apprenti bien et dûment de 
bouche selon son état et comme il a accoutumé nourrir 
ses autres clercs qui par ci-devant l'ont servi et servent 
de présent, et le fournir durant led. temps de feu et 
lumière et de lit en tant que de draps de linge seule- 
ment et de couche, parce que led. tuteur s'est obligé 
lui payer 90 livres t. en quatre termes égaux, d'avance; 
faculté de résiliation à chaque trimestre ; en outre led. 
tuteur a payé pour vin 25 s. t. — Bail à ferme par 
Nicolas des Hayes, éc, s*" du lieu, juge assesseur en la 
vicomte de Falaise, pour 5 ans, à Guillaume Pichard, 
de Landigou, de la terre et ferme des Loges, dont le 
logement est assis paroisse de La Selle et en sont les 
héritages assis tant en lad. paroisse qu'à Landigou, telle 
qu'il Ta acquise de Jacques de St-Germain, éc — Affer- 
mage par Pierre Yver et Nicolas Maillard, bourgeois de 
La Carneille, représentant le droit de l'adjudicataire du 
quatrième des boires de la paroisse de La Carneille, à 
Jean Durant, du droit de vendre et distribuer toutessor- 
tes de boires en lad. paroisse, aux lieux indiqués, pendant 
le reste de leur adjudication commençant le !•' janvier 
1606, à commencer par led. Durant le l'f janvier 1607 
(l'acte est du 14), moyennant 18 livres t. payables par 
chaque année du reste de lad. adjudication, par quar- 
tier, avec le sol parisis à l'équipollent; les bailleurs ne 
pourront mettre aucuns autres taverniers au bout 
dessous de lad. paroisse depuis le bourg, réservé qu'ils 
ont retenu de pouvoir vendre boires en l'assemblée de 
St-Marc au prieuré de La Carneille, par chacun an. — 
Quittance par Jacques Foucher, de S^*-Honorine-la- 
Guillaume, prévôt receveur élu en la s"* dud. lieu avec 
noble homme Jean de La Chèze, s*" du lieu, pour un 
seul service pour l'année commençant 1604, ayant seul 
Calvados. — Série E. 



fait led. service et rendu compte des rentes par lui 
reçues à Antoine Le Goullu, s' des Aulnes, pour lui et 
son épouse, dame de lad. s"% aud. de La Chèze, de 
toute récompense qu'il eut pu lui demander à ce sujet, 
moyennant 6 livres t. qui pour ce lui avaient été par 
lui promises. — Quittance par Jean Le Verrier, s' du 
Boisandré' et de Boisgaultier, à JeanToustain, licencié 
en lois, avocat. — Accord sur procès en la juridiction 
de La Carneille concernant la livraison de la chair 
d'une vache, qui s'était trouvée « viciée de lagravelle • : 
le vendeur promet payer 1 12 sous et reprend le cuir de 
la vache; règlement des dépens. — Vente et distribu- 
tion du sel à Bréel. — Accord sur procès en la cour 
ecclésiastique de Séez entre Regnault Louvel et Louise 
Dernier, pour la promesse de mariage futur qu'il disait 
lui avoir été faite: renonciation. — Sous-baux par 
Nicolas Yver et Jacques Bertrand, fermiers généraux 
de la châtellenie et vicomte de La Carneille, apparte- 
nant aux princes d'Klbeuf, entre autres de la ferme de 
La Maignerie. — Bail par noble homme M* Jacques 
Le Hardy, sieur de La Pillonnière, avocat du Roi en la 
vicomte de Vire, du lieu et ferme de Grand Champ et 
Bout du Bois, lui appartenant de la succession de Ju- 
lien Graindorge. — Testament de Collas Bodey, bâtard, 
dit Mulochère, demeurant à La Carneille. — Obliga- 
tion par Collas Lami l'aîné, l'un *des asséeurs collec- 
teurs de l'impôt du sel de la paroisse de La Carneille 
année présente, envers Gracien et Jean Binet, frères, 
de bien et dûment les décharger de la collection, as- 
semblement et acquit en recette d'un des quartiers 
dud. impôt en quoi ils avaient été élus comme collègues 
dud. Lami, par certificat arrêté devant Jean Michel, vi- 
caire, au moyen de certaine somme d'argent accordée 
entre eux pour salaire, de quoi Lami a confessé avoir 
été satisfait. — Ratification par Antoine Le Goullu (il 
signe Le Goulu), sieur des « Aunetz », d'accord et 
transaction faits entre lui, à la stipulation d'Ënguer- 
rand Le Goullu, s' de La Gaillardière, son frère, et 
Charles Louvel, s' de Montmartin, et François de Mon- 
tégu, sieur du lieu, devant les tabellions de Gavray. — 
Vente par led. Le Goullu de coupe et levée du bois 
taillis de La Briôre à S**-Honorine, lui appartenant au 
droit de Marguerite Thézart, dame de S*®-Honorine-la- 
Guillaume, son épouse. — Traité de mariage de Collas 
Sanson, de La Carneille, et Perrine Chauvel, de S**- 
Honorine-la-Guillaume, pourvu que le mariage soit 
fait et consommé en face de sainte église; il a été pro- 
mis aux futurs mariés par les frères de la future, en 
présence de leur mère, en don « pecuniel » 100 livres t., 
plus une vache pleine ou le veau après elle, selon 

23 




178 



la saison, avec une génisse d'un an ou venant à deux, 
avec 8 brebis pleines ou les agneaux après, un coffre et 
un demi coffre de bois de chêne fermant à clef, trois 
robes avec un blanchet, de drap bon et suffi- 
sant, 8 écuelles, 8 assiettes, 1 pot. 1 quarte, 1 
plat et demi plat, le tout d*étain. lit et linge suivant 
la coutume du pays; lad. somme de cent livres sera 
payée, savoir du jour des épousailles en un an, celle de 
20 l. t., dud. jour en un an autres 20 1., d'an en an 
jusqu'à fin de paiement ; la grande robe, de couleur 
noire ou tenné au jour des épousailles, et les deux 
autres, de telle couleur qu'il leur plaira, Pune 3 ans 
après, et l'autre à 3 autres ans ensuivants ; au cas de 
décès d'un des époux sans hoirs, il reviendra la tierce 
partie de lad. promesse t pecunielle » au nom et ligne 
d'elle, sans préjudice du droit coutumier de lad. fille, à 
savoir de son douaire; et ne pourra led. Sanson con- 
traindre lesd. Chauvel de faire épouser lad. fille avant 
un an ; présent Jacques Grespin, vicaire de S^^-Hono- 
rine-la-Guillaume (1603); au dos, reconnaissance en 
1607. — Accord entre Noël Binet, de La Carneillè, 
et les paroissiens dud. lieu, sur procès en TËlection de 
Falaise sur opposition par Binet de Téleclion de sa 
personne pour cueillir partie d'un quartier de la taille, 
disant ajuste titre n'être sujet qu'en son rang et degré ; 
remboursement des* frais. — Traité de mariage de 
Pierre Le Blanc et Rauline Chastel (1600), reconnu en 
1607. — Accord sur procès à Falaise entre Jacques 
Granchamp, fondé au droit de Thomas Yver, ci-devant 
fermier de partie du trait de la dîme des Planches, 
dépendant du bénéfice et prieuré de La CarneilIe, et 
Jean Biennoys (al. de Biennoys), prieur-curé de La 
Carneille, adjudicataire des réparations dud. prieuré. 
— Quittances : par Charles de Sainte-Marie, sieur du 
lieu, à Pierre Bourget. sieur de Chaulieu, receveur des 
aides et tailles de Vire, et à Jean-François de Sainte- 
Marie, lieutenant général du bailli de Caen en la 
vicomte de Vire, par Thomas de La Chèze, sieur et 
curé d'Aunou, doyen de Briouze, à Gédéon, sire de 
Magneville, baron de La Haye-du-Puits; par Guerrand 
Le Goulu, sieur de La Gaillardière, de la pa- 
roisse de Mille-Savattes, à Jean Bedel, chanoine à 
Séez. — Bail par François Biennoys, dit Benoist, 
docteur en théologie en l'Université de Paris, pro- 
cureur de Louis Guérin, chapelain de la chapelle 
de Notre-Dame fondée au château du Thuit, du 
revenu de lad. chapelle, pour 9 années, moyennant 
10 l. t. par an, parce que le preneur s'est obligé de 
faire célébrer le divin service accoutumé à l'acquit dud. 
chapelain en l'église et paroisse de Boulon, à cause 



ARCHIVES DU CALVADOS. 

des ruines arrivées à lad. chapelle; le preneur pourra 



receper et couper ce qu'il y a de bois taillis en la taille 
de St-Louis dépendant de lad. chapelle; contre-lettre 
portant que le preneur n'aura ni perte ni dommage et 
qu'il ne s'aidera dud. bail que du consentement dud. 
Benoist, led. bail étant fait pour servir à ce dernier. — 
Déclaration de Jean Biennoys, prieur-curé de S*-Pierre 
de La Carneille, porteur de sentences du- bailliage de 
Falaise dç 1600, en conséquence d'arrêts du Conseil 
privé de 1587 et 1599 au profit d'AUainMousset, procu- 
reur du collège S**-Barbe à Paris, ci-devant prieur- 
curé dud. lieu, cédant et résignant dud. Biennoys, 
qu'en cette qualité et comme adjudicataire des répara- 
tions dud. bénéfice il s'était porté et se porte encore 
derechef pour appelant de sentence du pavillon des 
foires de Guibray de 1602 à la poursuite de Thomas 
Cœuret, soi-disant fermier de Nicolas Graffard, prieur- 
curé de Rapilly, prétendant au bénéfice de La Car- 
neille par résignation, etc. — Obligation de Gilles Gle- 
rembaut, prêtre de la paroisse de La Carneille, vers 
led. Jean Le Biennoys, prieur-curé, stipulé par led. 
François, son frère, de célébrer trois messes par se- 
maine en la chapelle St-Ëtienne de lad. paroisse, aider 
Jean Michel, vicaire dud. prieur pour la grande église 
de lad. paroisse, ainsi qu'il était obligé envers led. 
prieur par autre accord de 1605, lesquelles messes il cé- 
lébrera dans la grande église en attendant la réparation 
de lad. chapelle, dont il ne reste à présent en état que 
les seules murailles et ornements sacerdotaux et d'au- 
tel, que le prieur lui sera tenu fournir, led. accord 
pour 3 ans. avec faculté de résiliation à la fin de cha- 
que année en avertissant 3 mois'â l'avance; 70 livres 
par an assignées par le prieur sur la grange dîmeresse 
des Planches ou autre revenu du bénéfice. ~ Transac- 
tion entre Jacqueline de Vallembras, veuve du sieur de 
La Roche, stipulée par Jean Le Marchant, s^ de La 
Marchandière, et Robert Le Charpentier et Jean Le 
Mancel, pour eux et leurs femmes, sur procès aux pieds 
de La Carneille. — Vente par Isaac Peschet, de La 
Carneille, à Guillaume Bonvallet, curédeS^'-Opportune, 
de 2 vaches pleines, moyennant 30 livres, lesquelles 
sont restées à la garde dud. Peschet pour les nourrir 
et entretenir à ses dépens et dangers pendant 2 
ans, au bout desquels led. curé, à son choix, les repren- 
dra ou se fera payer dud. Peschet desd. 30 livres ; pour 
la jouissance d'icelles led. Peschet paiera chaque 
année aud. curé, par chaque vache, 25 livres de beurre 
en pot. — Vente moyennant 30 1. 1. et 10 s, de vin par 
Jacques Durant, greffier des tailles et crues de la 
paroisse de Mille-Savaltes, à François Gombert, ser- 



r 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOUKT. 



179 



gent, des droits eL émolumeots de Tétai de greffe sur le 
général des paroissiens, qu'il recueillera sur les 
collecteurs par quartier, sous réserve par Durant des 
droits d*être présent à faire le rôle chaque année à 
leurs dépens selon la coutume, parce que Gonbert en 
recueillera 6 deniers pour livre ainsi que le faisait led. 
Durant, sans que la présepte vente puisse préjudicier 
Durant aux privilèges qu*il a droit d'avoir. — Vente de 
3 tonneaux de cidre, 54 livres et 30 s. t. pour le vin de 
la femme du vendeur. — Ratification et approbation 
par Charles de S"-Marie, sieur du lieu, delà « rendue » 
faite par Émond de Radulph, éc, sieur de Meré, 
avocat du Roi à Vire, par Marguerite Le Goullu, son 
épouse, et Antoine Le Goullu, sieur des Aulnes, son 
frère, de 30 1. t. de rente hypothèque que led. de S'®- 
Marie avait droit de prendre sur Jacques Le Hardy, 
éc, gendre dud. de Meré, par contrat de 1600, sauf 
récompense dud. de Meré sur led. Le Hardy. — Actes 
concernant: Marguerin de Clinchamp, s' du Mesnil- 
Salles; — Sonnard Cousin, s^ de S*-Denys; — Jean 
Dupont, s' de La c Poulpellière » ; — Jamette Grain- 
dorge, de Hréel, fille de feu Gervais ; — Jean Groult, 
sieur de La Hoguelte; — Salomon Le Forestier, sieur 
des Manoirs et de Langevignière ; — Georges Le Verrier, 
s' de Bouttemont; — Gabriel de Monbrey, bourgeois 
de Gondé-sur-Noireau ; — Thomas Pasquier, affineur à 
la grosse forge de La Berthinière ; — Arthu Poret, s' de 
Taillebois ; — Léonard Poret, sieur de La Jozerie ; — 
Antoine Turgot, éc, sieur du Mesnil-Gondouin, avocat 
au parlement de Rouen ; — Bisson, Boisne, Clerem- 
baut. Deshaies, Dollebel, Foucher, Guérin, Hesnard, 
Heudiard, Jullienne, Laisné, Le Marchant, Le Portier. 
Onfroy, Sanxon, Yver, etc. — Athis, Bellou, La Car- 
neille, Durcet, Mille-Savattes, Ronfeugeray, S**-Hono- 
rine-la-Guillaume, etc. — Acte sur parchemin dud. 
tabellionage (1606), servant de couverture. 

E. 261. (Cahier.) — Moyen format, 18 feuillets, papier. 

1S66-1649. — Caumont-sur-Orne. — Aveu à Jac- 
ques Le Fournier, baron de Tournebu, par Rolland de 
Croisilles, comme aîné, du fief ou vavaseorie de Cau- 
mont, contenant 100 aCres de terre avec ses communes, 
pour lui et ses puinés; une pièce de terre qui est le 
chef du fief ou vavassorie, appelée Les Ëstables et Pos- 
sonnière, etc.; tenures des puinés, Jean de Croisilles, 
éc, fils François, Pierre et Roger dits Jardin, frères, 
Jean Dupont, Jacques Surirey, Guillaume et Julien 
Planquette, Martin Planquette, fils Guillaume, etc. ; à 
Cause de lad. aînesse, led. aîné a droit de colombier, et 



même Denis de Croisilles, éc, s' et patron des Fossés, 
a droit de présenter au bénéfice de Caumont, etc. Bail- 
lé aux pieds et gage-piège de la baronnie de Tournebu, 
tenus par Guillaume Garnier, éc, licencié aux lois, sé- 
néchal (1566). Copies : en 1643, par René Berthaultet 
Jean Le Sauvage, tabellions ordinaires au bailliage de 
Thury, instance de Pierre de Croisilles, éc, &• des Fos- 
sés; en 1644, par lesd. Berlhault et Le Sauvage, ins- 
tance de Philippe de Croisilles, éc s'^de La Couldraye, 
sur la précédente copie représentée par Jacques de 
Martirabocq, éc, sieur de Fontaines; copie authenti- 
que desd. copies par Jessé Gaignard et ReneBerthault, 
tabellions au bailliage de Thury pour le siège dud. 
lieu (1649). 

E. 261 bis. (Liasse.) — 1 pièce, parchemin. 

1658. — Cauquigny. — Remise devant François 
Thomas, tabellion royal à Garentan, et Philippe On- 
froy, greffier en vicomté^aud. lieu, pris pour adjoint, 
sous Adrien Poerier, écuyer, seigneur et patron de 
Fonteney, conseiller du Roi en ses Conseils d*État et 
privé, président an parlement de Rouen, garde du scel 
royal des obligations de la vicomte de Carenlan, par 
Pierre Morel, prêtre, de la paroisse de Cauquigny, vi- 
comte de Valognes, fils et héritier de Jean Morel, siçur 
de Valcan, avocat, à Marie du Poerier, épouse d'Odet 
d'Harcourt, comte de Croisy et de Gisay, marquis de 
Thury et de La Motte-Harcourt,etc, d'une petite portion 
de terre en jardin sise paroisse de Cauquigny, vendue 
par lad. dame aud. Jean Morel, en 16ol, moyennant 
100 livres de principal, 10 livres de vin, et 7 livres 18 
sols de frais de contrat pour remboursement. — Cf. 
Amfreville. 

E. 2G2. (Liasse.) — 6 pièces, parchemin. 

1S44-1566. — Cauvicourt. — Vente devant Gieffroy 
Raul et Jacques « Allées », tabellions du siège de 
Tournebu, par Robert Mostier, de la paroisse de Gou- 
vix, à Jean Michel, d'une pièce de terre contenant 
i/2 acre sise à Cauvicourt, moyennant 60 sols t. 
(1844). — Reconnaissance devant Pierre Le Maître 
et Jean Launay, tabellions aud. lieu, entre GefTroy 
d'Avernes, écuyer, s' de Cauvicourt, et Robert, Jean et 
<( Archillez > Moustier, frères, de Hautmesnil, d'un 
accord fait entre eux (1547). — Vente devant Jean Lau- 
nay et Jacques Allées, tabellions aud. siège, par Robert 
Lucas, de Hautmesnil, à présent bourgeois de S'-Nico- 
las de Caen, à Jacques Thoumerel, dud. lieu de Haut- 



• 



180 ARCHIVES DU 

mesnil, de 3 vergées de terre aud. lieU; jouxtant Julien 
Le Cloutier, écuyer, tenue du seigneur de Cauvieourt, 
moyennant26 livres tournois (1547 V. s.). — Vente devant- 
Philippe Le Conte et Robert Le Roux, tabellions à St- 
Sylvain, par Achille Moustier, de Cauvieourt, hameau 
de Hautmesnil, à Jean Michel, de Gouvix, de 3 vergées 
de terre au dellagedu Champ Murdrac, moyennant 9 
livres de principal et 8 sols de vin (1548). — Vente 
devant Jacques Duprey et Philippe Culley, tabellions 
au siège de Bretteville-sur-Laize, par Colas Vérel à 
Michel Hébert, de demi cinq vergées de terre en la 
delle des Courtillages, moyennant 60 sols de principal 
et 3 sols 6 deniers de vin (1556). — Vente devant Fran- 
çois Le Mignon et Michel Gousset, tabellions en la vi- 
comte de S*-Sylvain es parties de Moulines, par Richard 
Moustier, de Gouvix, à Jean Michel, de la condition 
d'une acre de terre sise en la delle des Longues Rayes, 
et autres portions de terre (1566). 

E. 263. (Liasse.) — 16 pièces, parchemin; 38 pièces, papier. 

MOÎ-loSS. — Cesny-en-Cinglais. — Cession devant 
Thomas Delahaye. tabellion au siège de Thury, par 
Jean Godefroy, de Cesny-en-Cinglais, et Jouenne, sa 
femme, à Jouhan Le Prévost et Perrote, sa femme, 
sœur de lad. Jouenne, de ce qui peut leur revenir de la 
succession de Regnanlt Dorée et Jouenne, sa femme, 
de lad. paroisse de Cesny (1407). — Prise à fiefîe par 
Guillaume de Launay dit Le Pieret, de Cesny, de Guil- 
laume de Brieulx, écuyer, seigneur dud. lieu, de terres 
à Cesny, aboutant « sur la cotisture es malades », à 
Meslay, etc. (1407), copie de 1544 requête de Guillaume 
Le Normant, éc, s'' de Magny, non obstant l'absence 
de Jacques d*HarcourL — Reconnaissance devant Tho- 
mas Garnier, tabellion au siège de Thury, par Jean 
Bergeot, demeurant à Cesny, de prise à fieffe de Jean 
Rivière, Michelle, sa femme, de Cesny, Robin Gode, 
Jouenne, sa femme, de Donnay, etdeRobine, déguerpie 
de feu Robin Landon, d'une maison et dépendances 
paroisse de Cesny, par devers la fontaine des Airables, 
etc. (1439). — Confirmation par Jacques d'Harcourt, sire 
et baron de Beaufou, Beuvron, de La Motte de Cesny 
et Grimbosq, des fiefFes des terres que Jean Le Normand 
a faites à Cesny et Grimbosq de ses cousines Alix de 
Tournebu et Guillemette, sa sœur, dames desd. lieux, 
en lui payant les rentes déclarées aux lettres desd. 
fieffes; confirmation de la vavassorie de Bossy, etc. 
(1490, V. s., copie collationnée de 1679). — Accord 
devant Charles Turpin et Marin Chièvre, tabellions à 
Brelleville-sur-Laize, entre Jacques d'Harcourt, sire 



CALVADOS. 

et baron de La Motte de Cesny et Grimbosq, et 
les abbé et religieux du Val-Richer, afin d'évi- 
ter procès entré eux concernant héritages et levées à 
Cesny (1498). — Copies de décrets et ventes 
d'héritages à Cesny, collationnées en 1535 à la 
requêle de Jacques d'Harcourl, protonotaire du St- 
Siège Apostolique, baron de La Motte Cesny, Grim- 
bosq et Thury en partie, par Thomas Aubourget Jacob 
Busnel, tabellions royaux au siège Je Thury, pour 
production dans TafTaire de Guillaume Dodeman, s' de 
Placy : jurée d'héritages à Cesny, qui furent à Guil- 
laume Le Maître, prêtre, devant Pierre Le Porchier, 
éc, lieutenant général de Guillaume de Bissipart, 
chevalier, conseiller et chambellan du Roi, vicomte de 
Falaise, aux pieds à Falaise pour la sergenlerie de 
Bretteville et Tournebu (1508, v. s.) ; vente de terre à 
Cesny par Colin Marion, dud. lieu, à Jean Dodeman, 
éc. s»' de Placy, devant Jean Grand Jouen et Guil- 
laume Le Huey, tabellions es mettes d'outre la rivière 
d'Orne sous Jean Bayn, éc, garde du scel des obliga- 
tions de la vicomte de Condé-sur-Noireau (1513, v. s.) ; 
décret devant Charles Connard, licencié en lois, lieute- 
nant général de Jean Picarl, chevalier, seigneur de 
Radeval et de Loraille, conseiller chambellan du Roi, 
vicomte de Falaise (152â, v. s.) ; vente devant Robert 
Gringore et Jean Grant Jouen, tabellions es mettes de 
Croisilles sous Icd. Bayn, vicomte de Condé-sur- 
Noireau, garde du scel, par Etienne Bourdon, de 
Cesny-en-Cinglais, aud. Dodeman, d'une vergée et 
demie de terre moyennant 35 sols tournois (1505); 
autres acquêts dud. Dodeman, etc. — Fiefîe devant Tho- 
mas Aubourg et Raoul Berthelot, tabellions au siège de 
Thury, par Jean Aubourg, de Cesny, à Colin et Jean 
LeCasserel, frères, de pièces de terre à Cesny (1519 v.s.). 
— Vente devant Jean Pollain et Denis de Segrye, tabel- 
lions au siège de BretteVille-sur- Laize, par Thomas Ba- 
con, prêtre, delà paroisse d'Espins, à Jean Culley, de 
la paroisse de Fresney-le-Vieux, de 1/2 acre de terre à 
Cesny, moyennant 22 livres t. de principal et 5 sols de 
vin (1519, V. s.). — Accord sur procès devant Pierre 
Baudouin, écuyer, garde du scel des obligations de la 
vicomte de Falaise, entre Jacques d'Harcourt, proto- 
notaire du S'-Siège Apostolique, trésorier de l'église 
collégiale de Croissanville, baron de La Motte de Ces- 
ny, Grimbosq et Thury en partie, et Guillaume LeNor- 
mant dit Brouissée, concernant terre à Cesny (1533). — 
Aveu aud. Jacques d'Harcourt, trésorier de l'église collé- 
giale de Croissanville, curé du Mesnii-Bue, de S*-Martin 
de vSallen, chapelain de S*-Denis, seigneur et baron de 
La Motte de Cesny et Grimbosq, seigneur de Fresnay- 



■pr- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



181 



le-Crolleur et St-Gabriel, par Roger Busne), de terres 
jouxtant entre autres Jean Le Normant, curé de «Vaul- 
meray », Guillaume Dodeman, écuyer, etc. (1533); 
vente de terre à Cesny par Gilles Bisson, curé deN.-D. 
de Fresney en Auge, et Michel Bisson, son frère, de- 
meurant à Lisieux, à Marguerite Bunel, veuve de Jean 
Le Normant, de Cesny (1573), et autres pièces colla- 
tionnées en la83 requête de « Charlles de Belle Esto- 
yelle », pour lui et sa femme, non obstant la non com- 
parence de Jacques Le Normant. — Vente devant Fran- 
çois Bisson et Thomas Âubourg, tabellions au siège de 
Thury, par Jean de Launay, prêtre de la paroisse 
de Cesny-en-Cinglais, à Guillaume Le Normant, 
écuyer, sieur d*Airaines, de terre à Cesny, dellage 
des Ronsserets (1535). — Vente devant Thomas Clé- 
ment et Thomas Âubourg, tabellions au siège 
de Tournebu sous Jean Baudouin, garde du scel des 
obligations de la vicomte de Falaise, par Perrot Bis- 
son, maréchal, de Cesny, à Jacques d'Harcourt, abbé 
commendataire de N.-D. de Belle-Étoile, curé du 
Mesnil-Bue, de Beaufou,sire et baron de La MotteCesny, 
Grnnbosq et Thury en partie, seigneur de Fresnay-le- 
Crotteur et St-Gabriel, de S*-Georges et S'^-Denis, d'une 
pièce de terre à Cesny, dellage des Saulx (1541, v. 
s.). --- Extraits du registre des pieds et juridiction de la 
sieurie de Meslay, pour Jean de La Vallette, s"^ de 
Troismonts et de Meslay, appartenant au greffe de 
bailliage de Caen pour la vicomte de Falaise, led. 
registre commençant : Pieds de la terre et sieurie de 
Meslay pour le fief de Troismonts tenus à Meslay par 
Jean Gaultier, lieutenant du sénéchal, le 4 février 1518 
(v. s.), à la requête de Guillaume Le Normant, éc, s' 
de Magny, nonobstant Tabsence de Jacques d*Harcourt, 
abbé de Belle-Étoile, baron de La Moite, etc. (1544) ; 
procédures y relatives. — Accord entre Jacques d*Har- 
court, sire baron châtelain de c La Mote Ghaisny », 
Grimbosq et Thury, abbé commendataire de Belle- 
Étoile, et Catherin Le Ligneur, de Cesny, qui se dé- 
siste et départ de l'usufruit par lui retenu en délaissant 
aud. baron la propriété de ses héritages de lui tenus, 
lequel promet l'entretenir sa vie durant de manger, 
boire, chausser, vêtir, et lui quérir feu et hôtel, le tout 
comme à son état appartient, et à la fin de ses jours le 
faire inhumer « catholicquement » avec ses obsèques et 
funérailles, même le faire garder en sa maladie et lui 
faire administrer ce que métier sera; si led. Le Ligneur 
a aucun meuble, il en fera comme il avisera bon être, 
par le conseil dud. baron et non autrement; pourra 
led. Ligneur pendant sa vie labourer à son profit la 
terre labourable sise au dessus du jardin de plant qu'il 



a délaissé aud. seigneur, etc. (1546). — Charge baillée à 
Jean Le Maistre, prévôt de la baronnie de La Motte 
en la verge de Cesny, au lieu d'Edouart Gervaize, 
pour faire la recelte des rentes pour les fermes S*- 
Michel etSt-Denis 1549: M' Guillaume Le Normant, 
éc, Jacques Le Normant, son neveu. Maître Jac- 
ques Dodeman, le prieur de Buron, etc. — Charge 
baillée à Michel Caignon, prévôt en la baronnie 
de La Motte en la verge de Cesny, pour contraindre 
les redevables de rentes seigneuriales pour le terme 
St-Michel 1559. — Aveu à Charles d'Harcourt, baron 
de La Motte Cesny, Grimbosq, Thury en partie, du 
Mesnil-Bue, de Mathieu, s' de Vienne, Oouvrechef, S*- 
Pierre du Jonquet, Hardencourt et autres lieux, par 
Crespin Dodeman (15ô0). — Procédure pour Pierre 
d'Harcourt, ayant fait saisir par décret les héritages de 
feu Guy Dodeman, écuyer, sieur du fief Halboult (1578); 
procuration dud. Dodeman pour renoncer à sa plainte 
contre Pierre d'Harcourt, chevalier de l'ordre du Roi, 
gentilhomme ordinaire de sa chambre, baron de Beu- 
vron, La Motte Cesny et Grimbosq, Le Mesnil-Bue et 
Greully, s^ de Monlhuchon, Mathieu, Vienne, Le Ma- 
noir, S'-Aubin, Druval, St-Laurent-en-Caux, Fresney- 
le-Puceux et Courtonne, et contre Jacques de Manou-> 
ry, écuyer, s' de St-Germain-le-Vasson (1579): procé- 
dures V relatives. 

E. 264. (Liasse.) — 16 pièces, parchemin ; 41 pièces, papier. 

Ii80-1684* — Cesny. — Copie de l'assiette faite en 
la paroisse de Gesny-en-Cinglais de la somme de 60 
écus, pour sa part de la taille, par Guillaume Dode- 
man, Raullet de Cauvigny et Gabriel Fiant, parois- 
siens élus, sur mandement des élus de la ville et Élec- 
tion deFalaise(1580). r—Invenlairesommairedes pièces 
communiquées par Pierre d'Harcourt, requérant l'en- 
térinement des lettres d'évocation au Conseil des pro- 
cès et différends avec Guy Dodeman (1580). — Signifi- 
cation par Nicolas Lesperon, huissier du Boi en la 
Cour des Aides de Normandie, à la requête de Pierre 
d'Harcourt, d'arrêt par lui obtenu contre Guy Dodeman, 
écuyer, sieur « de Halboust » et du Parc, avec assigna- 
tionà comparoir devant les maîtres des Requêtes de l'hô- 
tel du Roi au Palais à Paris, pour paiement d'arrérages de 
rentes (1580). — Inventaire des pièces produites devant 
Louis Bretel, conseiller au Grand Conseil et commis- 
saire subrogé au lieu de Philippe de Verigny, conseil- 
ler aud. Conseil, par Pierre d'Harcourt, contre Marie 
de Beauvoisien, veuve de Guy Dodeman, et Etienne 
Delafosse, sieur de S*- .Martin, et Guillaume Desbuaz, 




182 ARCHIVES DU 

tuteurs de leurs enfants mineurs (1580). — Mande- 
ment du Grand Conseil au premier huissier ou sergent 
requis d'ajourner la veuve de Guy Dodeman et héri- 
tiers sur rappel de Pierre d'Harcourt d'un arrêt rendu 
entre eux par le parlement de Rouen (1581). — Signi- 
fication par Mathieu Godey, sergent royal en la vi- 
comte de Falaise et ordinaire en la sergenterie de 
Tournebu, à la requête de Pierre d'Harcourt, à Marie 
Le Beauvoisien, veuve de Guy Dodeman, s' de Hal- 
boult, à Etienne de La Fosse, s' de S' Martin, et Guil- 
laume Desbuas, tuteurs des enfants dud. Dodeman, des 
lettres en forme de commission émanées du Grand Con- 
seil par lui obtenues (1582). — Charge baillée à Fran- 
çois Âubourg, prévôt de la baronnie de La Motte pour 
la^ verge de Cesny, de contraindre les redevables de 
rentes seigneuriales et d'en remettre le montant à Ma- 
rie de Bricqueville, dame douairière de lad. baronnie, 
ou à son receveur (1588). — Charge de la baronnie de La 
Motte pour la verge de Cesny en 1589 pour faire payer 
les rentes; redevables : Charles de Clinchamps, éc, s' 
de Donnay, les hoirs de Jacques Le Normant, éc. , avo- 
cat, François Aubourg, s' de La Gocquerelle; Guy Do- 
deman, éc, Jacques Baudouin, éc, les représentants 
Charles Baudouin, s' d'Aizi, etc. — Vente devant Jean 
Delaunay et Michel Marye, tabellions en la vicomte de 
S'-Sylvain et Le Thuit au siège de St-Aignan de Cra- 
mesnil, par Jean Le Normant, de Cesny, à François 
Pinel, de Fresney-ie-Puceux, de maison, jardin et 
pièce de terre à Cesny (1589). — Échange devant Jean 
Mannoury et Laurent Bacon, tabellions au siège de 
Tournebu, entre Pierre d'Harcourt et Pierre Bacon 
l'aîné, d'Espins (1591). — Procédures pour Pierre 
d'Harcourt, appelant de sentence de la vicomte de 
Falaise de 1589. contre Etienne de La Fosse, tuteur 
des enfants mineurs de Guy Dodeman, sieur du 
Parc (1592). — Remise à droit seigneurial devant 
Jean Le Gabilleur et Pierre Pauger, tabellions au 
siège de Vaueelles de Caen, par Marguerin Mancel, 
bourgeois de Falaise, à Pierre d'Harcourt, de terre à 
Cesny (1594). — Bail fait devant Jean Mannoury et 
René Bacon, tabellions au siège de Tournebu, par Guy 
Aubourg, sieur de La Londe, fermier général de la 
baronnie de La Motte, à Guy Le Normand, de Cesny, 
pour 5 ans, de 5 vergées de terre à 22 pieds perche, à 
Cefeny, moyennant 2 écus 30 sols de ferme et 1 poule 
par acre par an (1597). — Vente devant Thomas Jue et 
Mathieu Gervaise, tabellions au siège de Tournebu, par 
François Buret, de Meslay, et Mariette Bisson, sa 
femme, à Pierre Houel, entre autres, de la quatrième 
partie d'une maison et une petite, pièce de terre à 



CALVADOS. 

Cesny (1599). — Reconnaissance devant Thomas Jue 
et Mathieu Gervaise, tabellions au siège de Tournebu, 
par Jean Le Normant l'aîné, de Cesny, du bail à lui fait 
par Guy Aubourg. écuyer, sieur de La Londe, procu- 
reur receveur du marquis de La Motte Harcourl, de 
terre à Cesny en Cinglais (1600). — Bail devant Philippe 
Le Mercier et Pierre Pauger, tabellions au siège de 
Vaueelles de Caen, par Pierre d'Harcourt, à Jacques 
Lebrun, du Mesnil-Touffray, vicomte de Falaise, de 
prés et herbages à Cesny, sous diverses charges, entre 
autres de partager les pigeons jeunes du colombier, 
la laine des bétes à laine, etc. (1603). — Échange devant 
Pierre Baratte et ' Mathieu Gervaise, tabellions à 
Tournebu, par Pierre Houel et Ysabeau Buisson, sa 
femme, au précédent veuve de Fabien Foucher, et 
Pierre d'Harcourt, de pièces de terre sises au hameau 
du Moutier (1605). — Vente par Ravend de St-Clair, 
s" du lieu, et Marguerite de Cordé, son épouse, à Jean 
de « Rocancourt », iils Adrien, de Mutrécy, de terre à 
Cesny, délie du Buisson RouUand (1608); procédures et 
pièces diverses y relatives. — Vente devant Nicolas De- 
nise et René Bacon, tabellions au siège de Fontaines-les- 
Rouges, Cingal, Placy, etc., par Pierre Dodeman, fils 
Grespin, de Cesny, à Charles Brocquet, tabellion, de- 
meurant à Espins, de terre au dellage du Buisson 
Roulland (1609). — Quittance devant les mêmes par 
Pierre Dodeman à Charles Brocquet de la somme de 
15 livres par augmentation de prix de lad. vente (1610). 
— Condamnation prononcée par Jacques de Martin- 
bosc, écuyer, lieutenant du sénéchal du marquisat de 
La Motte Harcourt, contre Buisson, d'un boisseau de 
seigle pour la valeur du dommage causé à la récoUede 
François Varin, sur une pièce de terre à Cesny (1618) ; 
autre condamnation par Alexandre Edouard, sénéchal 
dud. marquisat, contre David Le Marchand et Fran- 
çois Aubourg, sieur de La Cocquerelle, riverains du 
chemin de la rue de S*-Vigor tendant de Cesny à Placy, 
led. chemin du tout inaccessible, de le mettre en bon 
état (1621). — Extrait du registre des ventes faites par 
Pierre Rault, sergent royal en la vicomte de Falaise, 
concernant celle de meubles et effets sur Jean Drieu, 
redevable d'arrérages de fermages à Pierre d'Harcourt 
(1624). 

E. 265. (Liasse.) — 5 pièces, parchemin; 65 pièces, papier. 

1624-1645. — Cesny. — Extrait du registre 
du tabellionage de Caen, concernant la vente par 
Philippe Aubourg, sieur du Val, et Jean Jean, son 
gendre, de Cesny, à Jean Le Fauconnier, s"" et patron de 



SERIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D HARCOURT. 



183 



Fonteaay, trésorier de France à Caen, d'héritages à 
Cesny au hameau de La Motte (1624). — Sommation 
par Jean Graindorge, sergent royal en la vicomte de 
Falaise, à la requête de Pierre d*Harcourt, marquis de 
Beuvron ^t de La Motte-Hareourt, propriétaire des 
quatrièmes de Gesny-en-Cinglais, Acqueville, Fontaine- 
Halbout et Moulines, à Jean Drieu, fermier desd. qua- 
trièmes à Cesny, en paiement de fermages, etc. (1625). 
— Compte, regard et transaction finale d^ant les ta- 
bellions de Tournebu entre ledit Jean Drieu, Gaspard 
LeMarchandySacaution, et le marquis de LaMotte-Har- 
court (1626). — Procédure aux assises de Falaise entre 
Rolland Jouenne, procureur receveur du marquisat de 
La Motle-Harcourt,et Charles et Jean Brocquet,frères, 
pour paiement de rentes (1628). — Bail devant Fran- 
çois de Launey et Pierre Brion, tabellions royaux au 
siège du Thuit, par Gillonne de Matignon, veuve de 
Pierre d'Harcourt. marquis de Beuvron et de La Motte- 
Harcourt, pour 7 années, à Mathieu Gervaise, du Bois- 
Halbout, d'une pièce de terre assise sur le terroir de 
Cesny au hameau de Bois-Halbout, nommée le Boc- 
quetuict, contenant 28 acres 1/2 à 2i pieds la perche, 
moyennant 128 livres 5 sols t. avec 24 poules par an 
(1628). — Aveu à Gillonne de Matignon, veuve de 
Pierre d'Harcourt, pour elle et François et Odet d'Har- 
court, marquis de La Motte Harcourt et comte de 
Oroisy, ses enfants, par Jacques Fresnaye, de divers 
héritages en la verge de Cesny (1630). — Fieffé devant 
Philippe Besnard et Mathieu Gervaise, tabellions au 
siège de Tournebu, par Thomas Busnel, de Meslay, à 
Gilles Le Normand, d'une petite portion de terre à 
Cesny, hameau des Serruriers (1633).— Procès-verbal 
de saisie d'héritages à Cesny, à la requête de François 
d'Harcourt, et ses cohéritiers aud. marquisat, et de 
Gillonne de Matignon, leur mère, faute d'aveux et 
hommages rendus (1635). — Procédure aux assises de 
Falaise tenues par Jean Le Biais, éc, s^ du Quesnay, 
lieutenant général au bailliage et siège présidial de 
Caen, entre François d'Harcourt et ses cohéri- 
tiers et Jacques Fiant, appelant d'une sentence 
rendue par le sénéchal de La Motte pour défaut 
d'aveu (1635); mandement de Julien d'Ouésy, écuyer, 
sieur d'011eQdQn,lieutenant générai du bailli de Caen 
en la vicomte de Falaûae, au premier huissier 
requis, de faire les proclamations, à la requête de 
François d'Harcourt, stipulé par Adrien Delahaye, son 
procureur et receveur, pour parvenir à la vente de 
plusieurs terres sises à Cesny appartenant à Jacques 
Fiant (1633); avis au public de la vente des récoltes 
en blé, seigle et orge hâtives sur terres appartenant 



aud. Fiant, Tun des tenants du tènement Bourdon 
(1635-1636). — Vente devant Gilles Du Chemin et 
Jacques Grosos, tabellions au bailliage et haute-justice 
de Thury pour le siège de Placy et environs, par Jacob 
Bacon, de Cesny, à Gilles Le Normand, de tous ses 
droits en la succession de son beau frère, d'une portioQ 
de terre, masure et plant à Cesny (1639). — Certificat 
de Jacques Fiant, l'un des hommes du marquisat de La 
Motto-Harcourt, qu'il a publié à la sortie de la messe 
paroissiale de Cesny la tenue des pieds dud. marqui- 
sat (1640). — Déclarations de levées de récoltes que 
fera vendre Odet d'Harcourt, pour rentes et fermages 
dus. — Procédure devant Jacques de Martinbosc, s' de 
Fontaines, lieutenant du sénéchal du marquisat, contre 
Denis Le Roy, curé de Cesnyen-Cinglais, concernant 
paiement de droits de treizièmes (1645). 

E. 266. (Liasse.) — 69 pièces, papier. 

1646-1679. — Cesny. — Bail au château de Thury 
devant les tabellions royaux du siège du Thuit, par 
Odet d'Harcourt, comte de Croisy, marquis de Thury 
et de La Motte Harcourt, pour5 ans, à Jacques Fresnée» 
demeurant à Thury, de la ferme Baccon dépendant du 
marquisat de La Motte, sise à Cesny et Placy, moyen- 
nant 400 livres de fermages (1646). — Ordonnance 
d'Isaac Le Conte, licencié aux droits, chanoine en. 
l'église collégiale du Sépulcre de Caen, conservateur 
des privilèges apostoliques en l'Université, et officiai 
de Bayeux au siège de Caen, prescrivant l'arrestation, 
c avec imploration du bras séculier », et le dépôt aux 
prisons ecclésiastiques de l'officialité de Caen, de Denis 
Le Roy, curé de Cesny-en-Cinglais, en cause de correc- 
tion canonique (1647). — Accord devant Jacques Plan- 
quette et René Berthault, tabellions au siège de Thury, 
entre Denis Le Roy, curé de Cesny, et Jacques Fresnée, 
bourgeois de Thury, touchant les dîmes et autres droits 
acquis aud. curé sur la chapelle S^-Georges, sise en 
l'église de Cesny, etc. (1647). — Publication par Jac- 
ques Grosos, sergent ordinaire du marquisat de La 
Motte-Harcourt, k la requête d'Odet d'Harcourt, mar- 
quis de Thury et de La Motte, stipulé par Pierre Pottier, 
sieur des Vaulx, son procureur et receveur aud. mar- 
quisat, à l'issue de la messe paroissiale de Cesny, de la 
saisie de plusieurs héritages du tènement Bacon (1650). 
— Déclaration des levées de récoltes à vendre pour 
paiement de rentes sieuriales à Cesny. — Aveu à 
Gillonne de Matignon, veuve de Pierre d'Harcourt, et 
ses enfants, par Charles Le Normand, fils et héritier de 
Jacques Le Normand, d'un membre de fief ou vavasso- 



- 



184 



ARCHIVES DU CALVADOS. 



rie appelée Bossy, dont le chef est assis au village de 
Bossy, paroisse de Cesny, et s'étend àMeslay et environs 
(1636); blâmes et reproches que bai!lePierrePottier,sieur 
des Vaulx, procureur receveur des rentes du marqui- 
sat de La Moite, à Taveu rendu en 1630 par Nicolas et 
Michel Le Normand (1655). — Déclaration des héritages 
que tiennent et possèdent, sous le tënement Gallard^as- 
sis à Cesny, Nicolas et Philippe Daumesnil, héritiers à 
causede leurs femmes de Jacques Fresnée; par Isabeau 
Aubourg, veuve de Jean Jean- Jean, pour elle et ses en- 
fants; par Jacques Bacon; par François Dodeman|; par 
Pierre Guilbert, époux de Jeanne Brocquet, etc. (1656). 
— Lettre, datée de Cesny, par S'-Martin, adressée à M. 
de Lespine Daumesnil, à Urville, concernant TafTaire 
des mineurs de Boisjan, dont sont tuteurs MM. de Pier- 
refitle et de Tournebu, avec M. des Iles, et celle de La 
Croix Michault avec le receveur de La Motte (1668). — 
Adjudication devant Jean Salles, tabellion au siège de 
Thury, assisté de Nicolas Messières, sergent ordinaire 
aud. lieu, pris pour adjoint, à la requéto de Marie du 
Poirier, épouse d'Odet d'Harcourt, comte de Croisy, 
marquis de Thury et de La Motte-Harcourt, pour 5 ans, 
de pièces de terre et moulins à blé à Cesny (1660). — 
Mandement de Charles de Bellenger, écuyer, procu- 
reur fiscal à Thury et sénéchal du marquisat de La 
Motte-Harcourt, de procéder à la saisie par réunion de 
divers héritages sis à Cesny faute d'aveux et hommages 
rendus (1665). — Sommation par Jean Cossart, huis- 
sier en la Chambre des Comptes de Normandie, priseur 
vendeur, demeurant à Rouen, à Pierre Ëssillard, 
fermier régisseur du marquisat de Thury et La Motte 
de Cesny, en la paroisse de Cesny, de payer la somme 
de 50 livres, pour amende, faute d'aveu, etc. (1674). — 
Procès-verbaux de saisies par Jacques Clerice, sergent 
au marquisat de La Motte-Harcourt, résidant à Cesny, 
de biens de redevables de rentes seigneuriales à 
Cesny, entre autres d«"« Ambroise de St-Clair, aînée de 
la vavassorie de La Coquerelle, et Guillaume de Bros- 
sard, éc, sieur du Val (1677), etc. 

E. 267. (Liasse.) — 1 pièce, parchemin; 85 pièces, papier. 

1680-1709. — Cesny. — Copie de procuration de- 
vant Martin Castel, notaire à Hambie, et Jacques Ber- 
teran, sergent, pris pour adjoint, par Jean Bonté, 
prêtre, religieux de Tabbaye N.-D. de Hambie, prieur 
du prieuré de Buron, à Sébastien Le Hodey, sieur de 
La Masure, de la paroisse de Lorbehaye, pour se pré- 
senter devant le sénéchal du marquisat de La Motte- 
Harcourt et faire approcher les hommes et tenants de la 



verge de Cesny pour faire dire et juger qu'il sera dé- 
chargé du service de prévôté auquel ils Tontélu (1680). 

— Procès-verbaux de saisies faites par Jacques Clerice, 
sergent au marquisat de La Motte-Harcourt, résidant à 
Cesny, des biens de redevables des rentes seigneuriales 
à Cesny, entre autres, Catherine Fresnée, veuve de 
Philippe Daumesnil, aînée du tènement Bacon. — Pro- 
duction de pièces par Louis d'Harcourt, au décret des 
héritages d'Elisabeth de La Fosse, veuve de Louis Au- 
vray, éc, s' de Mainteville, fille de feu Charles de La 
Fosse, écuyer, sieur de St-Martin, héritier de Marie Do- 
deman, épouse de « Jacquob » d'Acqueville, sieur du lieu, 
du Parcq, de Halbout et du Monsel, pour être payé des 
rentes seigneuriales et treizièmes dus pour héritages si- 
tués à Cesny et Meslay. — Vente devant Jacques Ber- 
thault, tabellion au bailliage de Thury pour le siège dud. 
lieu, et Mathieu Cassard, notaire royal en la vi- 
comte de Falaise audit siège de Thury, par Louis 
d'Harcourt, à Gaspard Gorges et à Jacques La Voye, 
marchands, de Bonnœuil, du bois planté en bouquet, 
nommé les parterres, situé derrière le château de Ces- 
ny, moyennant la somme de 3,500 livres (1685).-- Ana- 
lyse de fielTe devant Jacques Berlhault, tabellion à 
Thury, par Nicolas Oauvin, intendant du marquis de 
Thury, à Pierre Dodeman, de Cesny, d'une maison et 
jardin à Cesny, tenue du marquisat de La Motte Har- 
court, sujette en 1 chapon de rente seigneuriale et 30 
sols de rente hypothèque due aux héritiers de Henri 
Godillon, lad. fieffé faite moyennant 100 s. t. (1690). 

— Bail pour 5 années devant Jacques Berthault, ta- 
bellion à Thury, et Jean Canel, sergent ordinaire à 
Thury, pris pour adjoint, par led. Cauvin, lieutenant 
général en la haute-justice de Thury» intendant du 
marquis, à François et Adam Bacon, frères, de Cesny, 
d'une pièce de terre nommée le Pommier Rond, de 6 
vergées, moyennant 10 livres de fermages (1691); re- 
nouvellement dud. bail moyennant 9 livres 10 sols de 
fermages (1694). — Procédure en la vicomte de Fa- 
laise entre Gaspard Gorge, sieur de La Vallée, rece- 
veur des rentes du marquisat de La Motte, et Jacques 
Le Normand et enfants, pour paiement de 12 boisseaux 
3/4 et 1/2 de froment, mesure de la seigneurie de La 
Motte, faisants boisseaux 1/2, mesure de Bois-Halbout, 
pour rentes dues par leurs héritages dépendant du tè- 
nement Bos8y(1694). — Accord entre Jacques Gorge, 
sieur des Aulnes, Charles Thébaut et Jean Moullin, de- 
meurant à Cesny, et Jacques Le Normand et enfants 
(1699). — Poursuites par Jacques Planquette, sergent 
au marquisat de La Motte-Harcourt, résidant à Cesny, 
contre les redevables de rentes (1701-1702); cahier re- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX: DUCHÉ D'HARGOURT. 



185 



couvert de deux placards des intendants d'Alençon : 
André Jubert de Bouville, marquis de Bizy, portant 
publication d'arrêt du Conseil d'Êtatet commission sur 
icelui, concernant la suppression du titre de la charge 
de grand arpenteur de France et la représentation des 
titres des arpenteurs par devant les intendants (1688) ; 
Jean-Baptiste de Pomereu, seigneur de La Bretesche, 
sur les plaintes de capitaines nommés pour comman- 
der les compagnies du régiment d'infanterie composé 
des milices de la généralité d'Alençon, qu'il reste en- 
core des paroisses dont les syndics et habitants n'ont 
pas encore nommé les soldats, etc. (1689). — Compte 
fait avec les Essiltart, fermiers de la baronnie de Cesny, 
fermages de l,3ô0 livres par an suivant bail de 1679 
(1703). — Analyse de fieife par Jacques du Mesnil, écu- 
yer, seigneur de Beaumesnil, demeurant à S*-Cervais 
de Falaise, à Gilles Beaunieux, marchand à Angoville, 
vicomte de S^Sylvain, de maisons et pièces de terre à 
Cesny, hameau de La Vallée, vavassorie de Bossy; 
lettre de Delange Buronniëre à Le Sec, receveur du 
marquisat de La Motte» concernant la remise faite par 
M"« de Beanmesnil de ISO livres à compte sur les trei- 
zièmes qu'elle doit {170o). — Reconnaissance devant 
Jacques LePetit, notaire en la vicomte de Falaise aux 
sièges d'Harcourt, Pont d'Ouilly, et autres paroisses 
y annexées, par Jean Berthelot, de Cesny, du bail à 
lui fait pour 5 ans par Taillandière, prêtre, docteur en 
Sorbonne, précepteur des enfants du maréchal duc 
d'Harcourt, représenté par Philippe Cabaille, in- 
tendant des affaires et receveur général dud. seigneur 
en sa duché d'Harcourt, de pièces de terre dépendant 
de la chapelle S*- Georges de Cesny (1708). — Copies de 
baux faits par le fondé du maréchal d'Harcourt, à 
François Essillard, Jean de Bellétoile, Charles Busnel, 
Pierre et Jacques Bisson frères, etc., de pièces de terre 
à Cesny (1709). — Aveu à Henri d'Harcourt, duc d'Har- 
court, etc., par Catherine Fresnée, veuve de Philippe 
Daumesnil, sieur de « S*«-Norinne)>, et ses enfants, etc., 
du tènement Bacon à Cesny. 

E. 268. (Liasse.) — 1 pièce, parchemin : 97 pièces, papier. 

1709-1727. — Cesny. — Fieffé devant Jacques Le 
Petit, notaire en la vicomte de Falaise pour les sièges 
d'Harcourt, Pont d'Ouilly et paroisses en dépendant, 
par Philippe Cabaille, intendant du maréchal duc 
d'Harcourt, à Charles Roberge, des moulins banaux de 
Cesny et de diverses pièces de terre (1710). Notes de 
comptabilité. — Analyses d'actes : vente devant Tenne- 
guy Crusse, notaire à Tournebu, par Nicolas Gorges 
Calvados. — Séius E. 



La Preyrie. Gis Gaspard, demeurant à Ëspins, à Pierre 
Foucher, du Bois-Halbout, d'une pièce de terre à Ces- 
ny, dellage du clos aux Ballières du Bois-Halbout, con- 
tenant 6 vergées, tenue du marquisat de La Motte 
Cesny, moyennant 300 livres en principal et vin (1715); 
vente devant le même par Charles Rivière, de Caen,à 
Jean-Jacques de Brossard, écuyer, prêtre, demeurant à 
Cesny, de maison, pressoir, grange et pièces de terre 
sises à Cesny (1716); vente par Henri-Auguste Aupoix, 
écuyer, s' de S*-Aubert, demeurant à Cesny, à condi- 
tion de retrait de 3 ans, à Pierre Berthelot, d'une acre 
de terre à Cesny moyennant 150 livres de principal et 
10 livres de vin (1717); vente par Pierre de Cauville, 
fils Jacques, de Cesny, à Pierre Berthelot, de terre en 
la délie du Bisson Rolland, et autres fonds (1718); 
transport par Philippe Godard, d'Harcourt, aux curé 
de la paroisse d'Espins, trésoriers et paroissiens, d'une 
partie de 20 livres de rente à prendre sur Charles Re- 
gnaultpourfîefle d'héritages sis à Cesny, tènementGal- 
lard, moyennant 400 livres provenant de Pierre Le Roy, 
ci-devant curé d'Espins (1718). — Extrait de la charge 
des rentes seigneuriales et censives du duché et pairie 
d'Harcourt^ au marquisat de La Motte Cesny, en la 
verge de Cesny, concernant Clément de La Rivière, 
éc. s''de Meu vaines, comme ayant épousé Antoinette- 
Elisabeth de Bellemare, Qlle de Joseph, éc, s' de Val- 
hébert, lui à cause de Ra venue- Adrienne de Morel, 
fille du baron de Curcy, celle-ci fille de Pierre de Blan- 
checape, docteur aux droits en l'Université de Caen, 
pourterreau Mesnil-Saulce : sommation et saisie (1718). 

— Compte arrêté el signé Brularl, maréchale duchesse 
d'Harcourt, et Robert Docaigne, fermier de la baronnie 
de Cesny, concernant le bail à lui fait de la baronnie 
de Cesny, pour 9 années commençant en 1717, à raison 
de 1350 livres de fermages. — Analyses d'actes : vente 
devant Tenneguy Grusse, notaire royal à Tournebu, 
par Jean-Jacques de Brossard, écuyer, prêtre, de la 
paroisse de Cesny, à Pierre et François Foucher, frères, 
de 4 pièces de terre à Cesny moyennant 2400 livres de 
principal et 10 livres de vin (1722); vente par André 
Gervaize, m* chirurgien à Caen, aux mêmes (1723). 
— ;- Procès verbal dressé par Pierre Berthelot, Robert 
Guillebert et Henri Broquet, experts nommés par 
Louis M oreau, receveur du duc d'Harcourt, et Margue- 
rite Bacon, veuve de Robert Docagne, fermier de la 
baronnie de Cesny, de l'état de lieux de la ferme (1726). 

— Compte avec Pierre Essillart, pour les héritages de 
feu Le Borgne Essillart; autre compte avec la veuve 
Docagne et Louis Docagne, tuteur des enfants de feu 
Robert Docagne, ex-fermier de la baronnie de Cesny, 

24 



186 ARCHIVES DU CALVADOS. 

étal de dépense à l'appui. — Extraits des pieds, procé- 
dures, etc. 



£. 269. (Liasse.) — 2 pièces, parchemin; 123 pièces, papier. 

1616-1789. — Cesoy. — Compte delà veuve Robert 
Docagne, fermière de la baronnie de Cesny, pour 9 
années, de 1 717 à 1726, à raison de 1350 livres par an. — 
Lettre de Dumont, curé de Cesny, à Aumont, receveur 
des rentes de la maréchale d^Harcourt, demandant 
prolongation sur la saisie des biens de Le Villain, pour 
le dû de M. des Aunées, afin d'établir le compte de ce 
qui est dû. — État des parties de rentes foncières, cen- 
sives et seigneuriales, dues par François Foucher, fils 
Mathieu, pour tènements en la seigneurie de Cesny. — 
Procès-verbal par Jacques Le Petit, huissier, résidant 
à Rarcourt, de la rupture des scellés par lui apposés 
sur la porte d'une grange où étaient déposés les grains 
saisis sur Jacques Gorges Les Aulnes, pour paiement 
de la somme de 1797 livres 11 sols due au duc d'Har- 
court, stipulé par Nicolas Aumont, receveur de ses 
rentes seigneuriales (1729). — Procédure pour le duc 
d'Hîircourt, contre Jacques de Brossard, écuyer, 
prêtre, et divers redevables de rentes, en la seigneurie 
de Cesny (1729). — Affirmation par Charles Le Vil- 
lain, en conséquence de Tarrètde deniers fait entre ses 
mains de la part du duc d'Harcourt, qu'il tient à ferme 
de Jacques Gorges, sieur des Aulnes, une terre nommée 
la Cour au Part sise à Cesny, avec quelques autres hé- 
ritages, moyennant 580 livres de fermages (1733). — 
Réponse du duc d'Harcourt, pair de France, à l'écrit 
qui lui a été signifié par Jacques Gorges, sieur des 
Aulnes (1734) ; signification, requête de ce dernier 
(1734), de procédure en bailliage de Caen entre divers 
redevables de rentes et Jean Fournier, fermier receveur 
du marquisat de Thury, concernant la fourniture par 
eux demandée d'un boisseau jaugé et marqué de la me- 
sure ancienne dud. marquisat pour recevoir les rentes 
dues (1616), et d'extrait d'état de décret des maisons et 
héritages d'Elisabeth de La Fosse, tenu en vicomte 
à Falaise en 1688, portant que trois boisseaux en 
faisaient deux, mesure actuelle. — Procédure de- 
vant Philippe Hébert, sieur de La Garencière, lieute- 
nant général en l'ancienne vicomte et mairie de Fa- 
laise, et premier conseiller assesseur au bailliage dud, 
lieu, pour le duc d'Harcourt, concernant l'arrêt fait 
entre les mains de Charles Le Villain, fermier de Jac- 
ques Gorge, à Cesny, pour paiement d'arrérages (1734). 
~ Quittances par Dumont et Motteley, curés de Ces- 
ny, de diverses sommes pour les pauvres, versées par 



Daragon, au nom de la maréchale d'Harcourt (1736- 
1738). — État du produit et dépenses du bois de La 
Cardonnière (1744). — État des rentes seigneuriales 
sous la seigneurie de Cesny, dues par le s'' de Bros- 
sard, écuyer (1745). — Ordonnance de Jean-Baptiste 
Berthault, avocat postulant au bailliage d'Harcourt, 
pour l'absence du bailli sénéchal, prescrivant la réu- 
nion au domaine du duché de divers héritages sis 
à Cesny faute d'aveux rendus (1768). — Reconnais- 
sance de Jacques Desloges,, curé de Fresney-le-Vieux 
(1771). — Procédure en la grand' Chambre du Parle- 
ment entre Anne-Pierre d'Harcourt, duc d'Harcourt, 
pair et maréchal de France, etc., et Alexis-François de 
Brossard, écuyer, concernant la noblesse de la vavas- 
sorie Bossy sise à Cesny (1777). — Lettres de JuUien, 
intendant d'Alençon, et du maréchal d'Harcourt, con- 
cernant la prétention des habitants de Cesny-en-Cin- 
glais de faire contribuer aux réparations de leur église 
la portion de ses bois enclavés dans lad. paroisse (1783); 
annexée, copie d'arrêt du Conseil d'État du 10 juillet 
1781 concernant le rôle sur les propriétaires de la pa- 
roisse de Montbard des deux tiers des frais des répara- 
tions de la maison curiale; requête desd. habitants^etc; 
note sur la forêt de Cinglais. — Publications, à l'issue 
de la messe de Cesny, de la tenue des pieds.' 

E. 270. (Liasse.) — 1 pièce, papier. 

1S83. — Chanceaux. — Obligation d'Antoine de Sil- 
lans, baron de Creully, d'acquitter et indemniser Jean 
Le Villain, demeurant à Caen, de l'obligation par lui 
prise le même jour, envers Pierre d'Harcourt, seigneur 
et baron de Beuvron, de 283 écus 1/3 de rente pour 
portion du prix de vente de 2 « moictairies » dépendant 
de la terre de u Chanseaux en Anjou n, par suite de la 
remise par lui faite, n'ayant que prêté son nom. 

E. 271. (Liasse.) — 9 pièces, parchemin; 27 pièces, papier. 

1561-1630. — Cierrey. — Inventaire des lettres et 
écritures produites au grefîe ordinaire du bailliage et 
siège présidial d'Évreux par Guy et Charles d'Harcourt, 
frères, seigneurs et barons de Beuvron et de La Motte, 
défendeurs, contre Marie de Montchenu, dame de 
« Macy », demanderesse pour 80 livres qu'elle main- 
tient devoir prendre et avoir chacun an pour son droit 
de douaire sur la terre de Cierrey, jouxte l'ordonnance 
du 20 mai 1561 : procès entre Marie et Guillemette 
d'Harcourt, sœurs desd. s", et Guy d'Harcourt, baron 
du Mesnil-Bue, sentence de 1557 pour led. Guy d'Har- 



SÉRIE E. — TITRES FÉODAUX : DUCHÉ D'HARCOURT. 



187 



court à l*eDContre de ses sœurs; extrait des registres du 
tabellionage de Pacy de 1S23; appointement entre lesd. 
barons et Louis d*Harcourt, leur frère aine (janvier 
1552); arrêt du parlement de Rouen confirniatif de lad. 
sentence rendue au présidial d'Évreux, au profit du 
baron du Mesnil-Bue (1558), etc. — Procédure au pré- 
sidial d'Êvreux devant Pierre Le Jumel, écuyer, lieu- 
tenant général au bailliage et siège présidial, entre 
Marie de Montchenu, dame de Guercheville, veuve de 
Louis d'Harcourt, écuyer, seigneur et baron de « Mas- 
sy » et Croisy, et Nicolas Jouen, fermier de la terre et 
seigneurie de Cierrey, pour paiement de 80 livres pour 
une année d'arrérages de son douaire; remontre lad. 
dame qu'après le décès dud. Louis d'Harcourt, son 
mari, duquel aucun ne.s'était porté héritier aux biens 
de la succession t jaccente » et délaissée, Olivier Roger, 
notaire au Ghâtelet de Paris, avait été établi curateur, 
et qu'elle avait eu sentence contre lui au Ghâtelet de 
Paris le 3 mars 1553, lui adjugeant la tierce partie de 
la terre et baronnie de Croisv et de lad. terre et sieurie 
de Gierrey, suivant laquelle sentence elle s'était fait 
mettre en possession par Guy Dyonys, lieutenant du 
bailli, lad. terre de Gierrey venant de la succession de 
sond. mari, à lui échue d'Anne de.Pruneley, son 
aieule; contredits desd. d'Harcourt, concernant la suc- 
cession et descendance de Guillaume de Gaillon, che- 
valier, s' et baron de Macy, et de lad. Anne de Prune- 
ley; leurs ûlles, héritières universelles, dont Françoise, 
mariée à Frangois d'Harcourt, père dud. défunt Louis 
d'Harcourt, et desd. défendeurs, Marie mariée à Jean 
Le Veneur, s' et baron de Tillières, desquels Le Veneur 
et Marie d*Harcourt ne seraient demeurés aucuns hoirs 
procréés et issus d'eux, à laquelle Marie d'Harcourt, de 
la succession dud. de Gaillon, son père, seraient échues 
les terres de Croisy, Fains, Gierrey et Hardencourt, 
vicomte d'Évreux, etc. (1561, v. s., 19 mars, en pré- 
sence de Nicolas Le Doulx, procureur desd. d'Har- 
court); copie collationnée de 1572, instance de Nicolas 
Jouen, laboureur, demeurant à Gierrey; annexée, co- 
pie collationnée en 1569 par Nicolas Grentes et Pierre 
Labbé, tabellions royaux en la ville de Pacy. requête 
de Guillaume Jouen, stipulantNicolas Jouen, son père, 
de procédure en parlement de Rouen en 1569 (lacéra- 
tions), entre Antoine de Pons, chevalier de l'ordre du Roi, 
et Marie de Montchenu, sa femme, veuve en premières 
noces de Louis d'Harcourt. en sou vivant s' et baron de 
Macy et Croisy, appelant du bailli d'Évreux, demande- 
resse en exécution sur les biens de Nicolas Jouen, fermier 
de la terre et sieurie de Gierrey, en paiement de lad. somme 
pour une année d'arrérages de son douaire. — Renvoi 



en la prochaine assise par Joseph Cosse, écuyer, lieu- 
tenant au duché, bailliage et siège présidial d'Évreux, 
pour procéder aux assises dud. lieu à l'état du décret 
du fief, terre et sieurie de Gierrey, qui fut et appartint 
à feu Louis d'Harcourt, chevalier, sieur et baron de 
Macy, à In requête et en vertu des lettres de Mathieu 
Coullombe, représentant le droit par transport de 
Charles d^Harcourt, seigneur et baron de La Motte et 
Croisy, en présence ou représentation dud. baron de 
La Motte, Charles d'Auberville, baron de Verbosc, 
sieur de Caulx, bailli de Caen, Mathurin de Garenciè- 
res, écuyer, s' de Boisbercher, Nicolas et Pierre du 
Vaucel, Léonarde Guernyer, veuve en i tierces » noces 
de Pierre Chevreuse, noble homme Pierre de Pasquier, 
et autres opposants (1571). — Ordonnance rendue aux 
assises d'Évreux, tenues par Jean Le Doulx, président 
au duché d'Évreux, bailliage et siège présidial dud. 
lieu, à l'appel des décrétant, opposants et enchérisseur 
du décret de la terre et sieurie de Gierrey, passé à la 
requête dud. Coullombe; remontrances dud. d'Auber- 
ville, époux de Giiillemette d'Harcourt: ordre à Nicolas 
du Vaucel, avocat, ci devant greffier aud. bailliage, 
de délivrer les oppositions mises au greffe sur led. 
décret, et aud. baron et enchérisseur de déposer au 
greffe le montant de son enchère dudit fief de Gier- 
rey, et à Nicolas Jouen, l'un des commissaires établis 
au régime, gouvernement et approfitement .des 
héritages dud. fief, de mettre son état au greffe dans 
huitaine, etc. (1572). — Acte par Adrien Le Doulx, 
écuyer, conseiller du Roi et du duc, lieutenant général 
au bailliage et siège présidial d'Évreux, à Pierre d'Har- 
court, baron de Beaufou, pour lui et ses frères, des foi, 
hommage et serment de fidélité, faits en 1577, que Jean 
d'Harcourt, écuyer, son frère, était tenu faire aud. sei- 
gneur, à cause du fief, terre et seigneurie de Gierrey, 
relevant du duché d'Évreux, tenu pour un plain fief de 
haubert, et échu aud. d'Harcourt par la mort de 
Charles d'Harcourt, baron de Croisy et dud. fief de 
Gierrey, suivant lettres patentes, y insérées, de Fran* 
çois, fils de France, frère unique du Roi, due 
d'Anjou, Alençon et Évreux, données à Évreux le 
19 février 1577; texte dud. aveu de Jean d'Har- 
court, s' de Cierrey et de Lignou, aud. François, 
duc d'Alençon, Château-Thierry et Évreux, comte 
du Maine, du Perche, Dreux, Mantes, Meulan, .Meaux, 
Montfort l'Amaury, seigneur de Provins, Sézanne, 
Pontoise, etc., pour le fief de Cierrey ; dont le chef 
manoir ou place de manoir est assis en lad. paroisse 
de Cierrey, et s'étend led. fief paroisses de Guichain- 
ville, S'-Léger et S*-Nicola8 d'Évreux, et ailleurs; mou- 



188 



ARCHIVES 



lin près du PonUPerrin, dont les hommes dud. fief sont 
banniers, et sont lesd. hommes d'Évreux, tant en Ten- 
clos que dehors, partout où led. fief s'étend, francs et 
quittes à cause d'icelui fief de coutume, travers, fouage, 
pânage de leurs f)ourceaux francs en la forêt d'Évreux; 
droit de l'avouant à cause de sond. fief de Cierrey de 
prendre sur chacun des étaux de la boucherie d*É- 
vreux toutes les semaines trois gorges de faucon, et 
poyr ce les bouchers de lad. boucherie peuvent pren- 
dre jambiers aux bois de Cierrey; et aussi a son 
<c attrier t en Thôtel où pendait anciennement pour 
enseigne le c Signe », c estant en la cité dud. Ëvreux », 
pour lui et ses chevaux, quand le cas s'offre; est tenu 
led. avouant à cause dud. fief un quart de fief nommé 
le fief de La Haye de Sacqueville, en la paroisse de 
« Guinchenville », dont est tenant René Le Franc, écu- 
yer,' lequel fief de Sacqueville partit anciennement 
dud. fief de Cierrey; bois du t Coudre » et partie du 
Champ des Loges, appartenant aux héritiers ou ayant 
cause de Thomas Lespringuet; les hommes et tenants 
de la cité, ville el faubourgs d'Évreux tiennent de Ta- 
vouant aux us et coutumes de bourgeoisie dud. lieu; 
doit entre autres Tavouanl 40 jours de garde en 
temps de guerre au château d'Évreux; déclaration 
du domaine non Viefïé du fief de Cierrey, bois, etc. 
(1579); acte par led. Le Doulx de remise par devers lui 
de plusieurs titres et enseignements concernant les 
« droiclureures » dud. fief : décret dud. fief de Cierrey 
du 4 mai 1571, aveu par Jean Le Franc, éc, sieur du 
fief de La Haye de Sacqueville, à Jean de Gaillon, lora 
sieur du fief de Cierrey (1468), led. fief à • Guinche- 
ville »; aveu à Charles d'Harcourt, s' du fief de Cierrey, 
par Nicolas et Jean de Langle, fils héritiers de Regnauld 
de Langle (1560), du moulin à blé vulgairement appelé 
le moulin de la Grande Roue de Cierrey assis aux fau- 
bourgs d'Évreux, paroisse de S*-Léger; aveux de Guil- 
laume Ysabel et Mathurin Jouen; enquête concernant 
led. aveu ; déclarations de Pierre Gauquelin, vicaire de 
Berniencourt, Mathurin Garentières, sieur du Bois- 
Bercher, Jean Deshaies, sieur des Breux, etc. (1579); 
vérification dud. aveu et dénombrement (1580), etc. 
Collation en 1599 à Boulon, par Philippe de Launey et 
François Le Dresseur, tabellions royaux au Thuit, 
requête de Jean Le Forestier, procureur du marquis 
de F-.a Molte-Harcourt. — Bail à ferme pour 9 ans 
devant Jean Ëschard et Guillaume Rousâel, tabellions 
au bailliage d'Ivry pour la branche du Cormier sous 
Noël Chenu, bailli d'Ivry et garde du scel aux obliga- 
tions dud. bailliage, par Jean d'Harcourt, seigneur de 
Cierrey et de Lignou, à Guillaume Jouen, laboureur à 



DU CALVADOS. 

Cierrey, du revenu de lad. terre et seigneurie de Cier- 
rey (1581). — Lettres de M. de Mannoury, de S'-Ger- 
main-le-Vasson, à M. de Beuvron: il est tombé entre 
les mains du capitaine Parc et sa rançon a été fixée à 
250 écus; demande de répondre pour lui (Vaux, 14 
février 1590) ; « Il vous a pieu recripre à vostre recep- 
veur de Sierey affin qu'il répondit de ma rançon et 
mesme qu'il payât la somme en prenant pareille obli- 
gation de moy... ce de quoy il n'a tenu compte, et 
m'a-t-on renvoyé la lectre que luy rescripviés, qui est 
cause de grande perte pour moy » ; M""' de « Haulte 
Ville », à la faveur de M. dé Beuvron, l'a retiré en sa 
maison et s'est obligée envers ceux qui le détenaient, 
et étaient prêts de le mener à Parisj faute de payer; 
« je vous suplie très humblement, d'autant que c'est 
choze fort mal ayzée que d'aporter argent de nostre 
pays, sans le mectre en hasart de le perdre, qui me 
seroit ungne ruine totalle sy telle fortune m'arivoit», 
etc. (La Neufville, 20 février 1590); autre lettre de M. 
de Mannoury, de Croisy, 6 mars (s. d.): réclamation 
de sa rançon par le s' de Chanbinc, etc. — Procédures 
en Parlement entre Pierre d'Harcourt, baron de Beu- 
vron, et Jacques Berault, tuteur, et la veuve des enfants 
de feu Guillaume Jouen, fermier de la terre et sieurie 
de Cierrey, pour paiement de fermages : copies de 
pièces produites, quittances de Jean, Pierre, Charles 
d'Harcourt, à Guillaume Jouen, sieur de La Mare des 
Chesnes, fermier receveur de la terre de Cierrey, et à 
Françoise Le Doulx, sa veuve, correspondance, entre 
autres lettres dud. s"" de S*-Germain-le-Vasson, des 
d'Harcourt, transport devant Nicolas Regnould, tabel- 
lion royal à Evreux, et Gilles Moteau, son adjoint, par 
Jacques Berault, demeurant à Fontaines-sous-Jouy, 
tuteur onéraire aux enfants mineurs de Guillaume 
Jouen, receveur de Cierrey, s' de La Mare des Chesnes» 
et Françoise Le Doulx, veuve dud. Jouen, en présence 
de Robert du Bois-Cuvier, tuteur consulaire desd. 
mineurs, à Robert Vallence, d'Aulheuil, du bail et 
adjudication fait aud. Jouen par le s' de Beuvron et de 
Cierrey (1593) ; état ordonné à bailler à Pierre d'Har- 
court aux fins de diminution de fermage requise, 
jouxte l'acte exercé en bailliage le 28 janvier 1594, à 
raison des pertes et ravages que led. défunt a soufferts 
et les mineurs depuis son décès, depuis 5 à 6 ans : ea 
1589, les compagnies « des sieurs de Beaupallais, Vil- 
liers, Anfreville », avaient logé et séjourné à Ci