(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Journal général de la littérature de France, ou Répertoire méthodique des ..."

This is a digital copy of a book that was preserved for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 
to make the world's books discoverable online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 
to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 
are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that 's often difficult to discover. 

Marks, notations and other marginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book' s long journey from the 
publisher to a library and finally to y ou. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prevent abuse by commercial parties, including placing technical restrictions on automated querying. 

We also ask that y ou: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain from automated querying Do not send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a large amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attribution The Google "watermark" you see on each file is essential for informing people about this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are responsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countries. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can't offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
any where in the world. Copyright infringement liability can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps readers 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full text of this book on the web 



at |http : //books . google . corn/ 



.Google 



/Z3 



V 







Digitized by VjOOQ IC 



Digitized by VjOOQ IC 



/Z3 



7 



'HK..ibsu -e.. 7 



]iiz 




Digitized by VjOOQ IC 



Digitized by 



Google 



Digitized by 



Google 



.V ■ ■ ■*< 



•V 



JôbliNAL «tilSÉRÀL 



. .:. II. '. ' , 

tu t'a • • : )! i ;. I '"■ 



irlTTÉRATURE DE J^RANGE^ 



fioiri. |>.ii7.. ||in.»XTnr 



TRENTE-SIXIÈME ANNÉE. 



Digitized by VjOOQ IC 



On peut se procurer aux mêmes adresses , le 

JOCrUNAL GÉNÉRAL DE LA LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE, ou 
Indicateur bibliographique et raisonné des Liyres nouyeaux en 
tout gei^ef au! 1^ pajpaissept dans les pajs , étrangers à la 
France ; fclaélés' 2pat: ^^àdn^ de^l oiàti^ef ^ • érec ) dtes Notices 
littéraires» scientifiques, etc. 

Années 1801 à i83o. Trente annéssafarmnnt la collection complète de 
cet ourrage périodique. Prix, 4^0 ^r* 

— de ladite àoàeSdd^ la l'aie ^n;^ali^'l^^ii(\Via%"(iulC4talogue 
systématique des ouvrages qui ont paru dans les pays étrangers pen- 
dant les années 1801 %' l69d.'6 ^6h^n^«yb» fr. 20 c. 

~ Apartir de f.63i)^iyc)pfii|en|^fi^^]Uîl[o«rQi^^d^^^^ étran- 

gère se trouve réuni, sous la forme de BuUetins au Journal de la 
littérature de France. - . 



IHPmMBaiB DE MOQOBT ET COMP. 
Rue de la Harpe, n* 90. 



Digitized by VjOOQ IC 



f / 



JOURNAL GENERAL 

DE LA 

LITTÉRATURE DE FRANCE, 

o u 

Indicateur bibliographique et raisonné des Lucres 
nouveaux en tout genre , qui paraissent en 
France, classés par ordre de matières. 

SVITI 

D'UN BULLETIN 

DE LA LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE. 



ANNÉE i833. 




A PARIS, 

Chez TJIEUTTEL bt WÛRTZ, Libraire», 

KVB DB LILtB, H* I^S 

Jk. Stkasbociio et à Londrk», même Maison <!• commerce. 

i833. 

Digitized by VjOOQ IC 



r ^» i , .y '• ^ *f > h' 






' . •.;.» •'\^ 



: v ' • " . • • . I ; . . 



VJ ;Wi*r i 



u • t t ;r 



Digitized by VjOOQ IC 



JOURNAL GÉNÉRAL 



DE L A 



LITTERATURE DE FRANCE, 

' . . . - '^■' ' • 

PREMIER CAHIER, i833. 

Prix 5 pour 12 cahiers par an> i5 fr. franc de port; 

i**' ■ ^ ■ ■' ■ .!■ Il » 1 ^ I. . I ■ ■ II. ■I.l ■■■■■« 

PREMIÈRE CLASSE. 



HISTOIRE NATURELLE. 

Iconographie du règne animal, de 
M. le baron Cuvier^ publié par 
F. Guérin. in-8. Qh^zHaiUiète, 
Lîvr. XXV, avec 10 pi. 6 fr.; fig. 
coloriées, i5 fr.; in-4» ^g* color. 
20 fr. 

Illustrations de zoologie, etc. Par 
P. Lesson. în-8. Chez A. Ber^ 
traruL Livr. lY avec 3 pi. 3 fr. 

25. 

N 

Supplément à. l'Histoire générale 
et particulière de Buffon. Par F* 
Cuvicr. in-8. ayec pi. Chez PU- 
iot. Tome IL 

Les Trocbilidées , ou les Colibris 

et les oiseaux-mouches, etc. Par 

R Lesson. in-8. Chez A. BeV" 

trand. Livr. Y. avec 5 pi. 5 fr. 

L'oufrâge aura i4 livraisons. 



BOTANIQUE. 

Flore de Sénégambie, ou Descrip* 
tiens , histoire et propriétés des 
plantes qui croissent dans les di- 
verses contrées de la Sénégam- 
bie ; lecueiilies par MM. JLe- 
prieur et Perrottet, in-4. Chez 
Treuùei et WUrU. Lîvr. YIL 
avec 8 pL 12 fr.; pap. vélin, fig, 
coloriées, 25 fr. 
L'ouvrage aara la à i5 livraisons. 

Mémoire sur le groupe des Mélia- 
cées. Par Adrien de Jiissieu. 
în-4* cTe 19 feuilles avec 12 pi. 
Imp, deBelin* 

Lu à TAcadémie des sciences. 

PHYSIQUE. CHIMIE. 

Nouveaux Principe* de la philoso- 
phie naturelle, déduits d'obser- 
vations et d'expériences de phy - 

A 



Journal général de ia Liitéralure de France. i833. N' 1. 

Digitized by VjOOQ le 



Ci.A«m II. Jrtêmdèaniçuôê etinéuêlriiAs. 



aiqtte frès-faciles à .rengUTeler, 
el appliquées à la physiologie 
uDÎTerselle I au magnétisme et à 
réiectricité, etc. ^ etc. Par N. 
Déai. iD-8. avec pi. Chez JBa- 
chêiier. 

MÉDECINE. CHIRURGIE. 

Traité pratique des maladies de 
l'utérus el de ses annexes, fondé 
sur un grand nombre d'observa*^ 
lions cliniques. Par Al** veuve 
Boivineipsir A. pugiis, in-fol. 
Chez Baiiiière. Liyr. II. aTec 
5 pi. 7 fr. 5o. 

MATHÉMATIQUES. 

NouTelle Stéréométrie „ ou Sie- 
mens de polyédrpmétrie recti- 
ligne et curviligne , appliqués 
aux arts graphiques , industriels 
«t de oonsf ruction , etc. Par J. 
Ottin» in-8. Chez Bachelier, 

Essai, sur la résolution des ques- 
tions qui conduisent ù dés faits 
semblables , ou Nouvelle mé- 
thode pour résoudre lesque.stions 
d'arithmétique qui dépendent des 
règles détruis, dlntérêt, d*es- 
compte, de société, etc.^ etc. 
in-6. Chez Bachtiier. 



IMIécanique usudie, conteoaDt'hi 
théorie des forces appliquées à 
un même point des forces parai- 
ièles,des mou vemens, des centres 
de gravité, etc. etc. Par F. Oli- 
vier, in- 1 A. avec pi. Chez MairC" 
Hyoiu 1 fr» 5o. 

Traité élémentaire d'algèbre. Par 
Mlll. Mayer et Choquet. in-8. 
Chez Bachelier. 

Théorèmes et problèmes de géo- 
métrie 5 suivis de la théorie des 
plans et des préliminaires de la 
géométrie descriptive, compre- 
nant la partie exigée pour l'ad- 
mission polytechnique. Par le ba- 
ron Reynaud, in-8. avec ao pi. 
Chez Bachelier. 5 fr. 

ART MILITAIRE. 

Traité de Tactique. Par feu le co- 
lonel marquis fi^6 Terray, revu, 
corrigé, augmenté par de Koch. 
(îeutenaat-colond d*état» major. 
3 vol. in- 8. avec atlas in-fol. de 
19 planclHss daublea. Chez An^ 
9éUnk. 45 fr. 

L^Ëscritne appliqué à la baïonnette 
au bout du fusil. Par Pinette. 
in- 18. avec 3 pi. Irap. de, I>e» 
monviUe. 



DEUXIÈME CITASSE- 



JARDINAGE. 

De la composition des parcs et jar- 
dins pittoresques. Par /. Laios. 
5* édit. iti-8. avec 6 pi. Ck«z 
VAuîeur^ rue Nouvo-Sain^- 
Eusache , n* !i8. 



Le bon Jardinier. Almanac pour 
i853. Par A. Poiteau. in- 13. 
avec 4 pi. Chez Avdot. 7 fr. 

ARTS MÉCANIQUES ET 
INDUSTRIELS. 

Le Charp«iilicr et Menuisier des 



Digitized by VjOOQ IC 



GtiiasB III. Ois9ioirG. 

campagnes , coirteni^it les élé- 
mens d69.ina)héill9iiqiie$ appli- 
qués à La charpente, à la nicTiui- . 
série, etc. P^r Woet Pierrot. 
in-d. Steoay. 8 fr. 



pariie. llvr. II. atec 6 pi. 6 fr, ; 
pap. vélio, 10 fr. 



UaiOQ^l du bouffrelîer et du sel- 
lier, cootenanti etc. Par Le- 
6run. ÎD-iS. avec 4 pl« ^hez 
Rorct. 5 fr. 

L'Art du bottier, etc. ParFro-i 
num. Hi-8. Chez VAuteur , rue 
deBnffault, n° 02» 

Traité. d'orfèvrerie , bijouterie et 
joaillerie, conteuant, etc. Par 
Pincidô Baué. a iroI. tQ-8. avec 
6 pi. Cbez Deiaunay, 

ALaouel théorique et pratique du 
toilleur, ou Traité complet «t 
MraplijQé de jcet art, contenant, 
etc. Par VandacL in^•|8. avec 
6 pi. Chez Rortt. 9 fr. 5o. 

Recueil des macl^ines.» ipstrumeos 
et appareils qui servent û l'éco- 
uômie rurale et industrielle, etc., 
et dont les avantages sont con- 
sacrés par l'expérience. Par Le- 
hiat^e. in-foL Chez Vauteur^ 
ruejdes Fossés -du -Temple. 2* 



Recueil industriel, etc. Parafe Mo- 
'^on. in-8. avec pi. Chez l'au- 
teur, rue des Capucine», n. i3 
bis. Octobre, novembre. 

Conttnu : Mémoire sur le travail du 
fer et de l'acier, par Voiley» — Eipoii- 
tioi» publiqne ayant ppur ï^n% (|e Taire 
connaître riodua^rre aménc^iqe.— Des- 
cription d'une macbiné ppar i^oirer des 
detfsina sur les étoffes de soié.-^bescrip* 
tien d'un soufflet de forge. — Btéblissip- 
iDent agricole formé à Poiidio^éiy. — 
Tableau sommaire des nouvelles dêcoii- 
vertes faites eu chiipie^ de 1829 à i83i ; 
par 6'»rarc2tn.-^, Epuration des hui)eif à 
quinquct; par GrùuveUe, — Préparations 
de la fécule appelée arrow-roo^. — Pro- 
cédé pour prendre les empreintes des 
médailles , etc. — Brevet de M. Picrkins 
pour la méthode perfectionnée de chauf- 
fer l'air dan:) les maisons , etc. ^ Des- 
cription d'un instrument pour mesurer 
les distances des plans. — Analyse d'un 
Mémoire intitulé : Considératious sur 
i'^mploi du sulfiste de cuivre dans la fa- 
bricatiou du pain. — Analyse du. projet 
d'établir en France des colonies de 
bienfaisance.' — Diligences à vapenr. «-> 
Ifotioe sur le transport à Paris des obé- 
Jif qaes da Laxor; par fo comte Mêbb» «U 
ItiUiordât -r Uélaogés, eip. 



TROISIÈME CLASSE. 



HISTOIRE. 

Mémoires de Louis XVIII ^ re- 
cueillis et mis en ordre par M. le 
duo de D****. îa-8. Chez Many^ ' 
Detaunay. Tomes VU et YIII. 
i5fr. 

Ces deux Tolames se composent de 



44 chapitres qui contiennent une infi- 
nité de détails iotércssans sur la vie et 
les actions de Louis XVilI depuis son 
séjour à Venise en ijgS, jusqu'à la red- 
dition de Paris et la déchéance de Bo- 
naparte. • 

Cours d'Bistoire moderne. Par 
Guizof. in-8. Chei Didier /tome 



Digitized by VjOOQ IC 



^ CiÂSsis m. iiogtaphîe 

V. Htôtoirti tle la drilisation en 
France depuis la chute de l'em- 
pire romain jusqu'en 1789. 



V atout, in * 8. avec pofiraîtk* 
Ch^zLadvocaU i5fr. 



Histoire des comtes héréditaires 
du Verraaodois aux 9* , lâ*, 11' 
et I «a*. siècles. Par Fau^uier- 
Choiet. in -8. de 21 feuilles. . 
Sàiut-Queatin. 

Histoire des ducs d'Odéans. Par 
Laurentie. in-S. Chez Béthune, 
TomeIV.7fr.50. 

Histoire de la révolution française. 

Par j4. Thiers, 5' édition, in -8. 

Chet Lecointe. Tome 1 r— VI. 

Prix d« chaque volume, 5 fr. 5o. 

L'<;ditioa formera 10 ?Qlumes. 

Histoire morale, civile, politique 
et littéraire du charivari, depuis 
son origine, vers le 14* siècle. 
Parle docteur Caiybariat^ de 
Saint-Flour; suivi du coinplé- 
iDcnt de Phistoire des charivaris, 
jusqu'à Tan i833; par Chr, BajS- 
^ineL in -8. Chez Deiaunay^ 
5fp. 

Histoire de Napoléon : Eludes sur 
Jesx:auses de son élévation et de 
'Saohute. Par C. BâiiieuL ln«9. 

. Chez jRenarii. Tome II. Partiel. 

Le loonc !•' a para en 1839.^ 

Seize ans sous les Bourbons. 
1814— i83o. Par Ed. Menne- 
chet. in-8. Chez Urbain Ca^ 
net. Tome I. 7 fr. 5o. 

Histoire de la Tille d'Amiens, de- 
puis les Gaulois jusqu'en i85o. 
Par Dusevei. in-8. avec pi. 
Amiens. Lîvr. IV. 
L'ouvrage aara ftiz livraisons en deux 

▼ûlumes y qui coûteront 1 2 fr; . 1 

La Conspiration de Cellamare. 
Episode de la régence. Par J. 



Histoire de Hainaut Par Ja^^^u^^ 
de Guyse, traduite en français 
avec le textç latin en regard et 
accom|>agnè dénotes, in-8'. Chex 
Pauiin. Tome XIV. avec pi. gfr, 

HISTOIRE ECCLÉSIASTIQUE. 

Histoire politique de l'église. Pat* 
jâ. de yidaiiian. in-8. Chez 
Dufey et Fézard. Tome I. 7 fr. 
5o. 
■L'ouvrage aura trois volumes. ' 

Mémoires du cardinal Barthéiemi 
Pacca , prennier ministre de Pie 
VII , pour servir à l'histoire e<r- 
clé>iastique du 19* siècle; tra-^ 
durts sur la 5* édition italienne. 
in-8. Lyon. Paris, rue (lu Pot- 
de-Fer, n. 8, 

BIOGRAPHIE. 

Biographie universelle, ancienne 
ettnoderne. Partie mythologique. 

* in - 8. Chez Michaud. Tomes 
LUI etLtV.(A— LY). 16 fr. 

Ces deux volumes contiennent l'his- 
toire , par ordre alphahétique , des per- 
sonnages des temps héroïques et des 
divinités grecques, italiques , égyptien- 
nes , hindoues, japonaises» etc., etc. 

Mémoires de Billard de Veaux , 
ancien chef vendéen, ou Biogra- 
phie des personnes marquantes 
de la chouannerie et de la Ven- 
dée. 3 voL in-8. Chez Lecointe. 
22 fr. 5o. 

Vie dé Frédéric II. Par lord Do^ 
ver; trad. del'angl. parA^Ehoty 

■ précédée d*uue introduction par 
Adolphe Bossànge. 3 vol. în-^. 
Chez Bossatnge père, ai fr. 



Digitized by VjOOQ IC 



CcÀSSB ni. Géographie. Topographie. 



ANTIQUITÉS. 

Tableau de mœurs au lo® siècle » 
ou la Cour et les lois de Bowei- 
ie-Bon , roi d'Aberfraw de 907 à 
948 ; suivi de cinq pièces de la 
laogue française aux 11* et i5" 
siècles» telle qu'elle se parlait en 
Angleterre après la conquête de 
Guillaume de Normandie, et ter- 
miné par line notice historique 
sur la langue anglaise depuis son 
origine jùsqu*ap 18* siècle, in-8. 
Chez Crapeiet. 1 1 fr. 
Ge volume .est ie lo* de là CoHeHion 

des aneient tnomununs de Vhisioire^ et de 

ia tangue française^f qui se composera 

de i4 volumes. 

GÉOGRAPHIE. TOPOGRAPHIE. 

Mœurs domestiques des Améri* 

Gains. Par mislress Troiiope^ 

Trad. de Tangl. sur la 4* édition. 

a Tol. in-8. Chez Gosseiin, i5fr. 

Second extrait, 

Daof notre • ptréeédeut eabier nous 
•VOD» doDBé quelques extraits do pre* 
mier volume de cet ouvrage remarqua- 
ble , auquel, dit-on, mistress Trollope a 
prêté son nom , et qui eit attribué par 
quelques-uns au capitaine Hall. Les ex- 
tiaits snivans du second Tolume offrent 
peut-être un égal intérêt. 

fTaehingfon, L'aspect général de 
Washington est ravissant; animée, lé- 
gère, bien aérée, cette ville rappelle 
celles d^Aligleterre où les fasbionables 
▼ont prendre les eaui. De la base de 
la colline sur laquelle s'élève le Gapi- 
tôle, se prolonge une rue d'une immense 
largeur, plantée d'arbres de chaque 
côté, et ornée de superbes boutiques. 
Cette rue, qui s'appelle l'A venue de 
' Pensylvanie, a plus d'un mille de long, 
€st au bout est la jolie résidence du pré- 
sident, prêt de laquelle se trouvent les 
bêtiraent nécessaires aux divers services 
Sttbiicsj'tous gracieux , simples et corn» 



modes. A l'etitour on a laissé de grandes 
places où du gaion et des arbrisseaux 
charment la vue... L'absence de tout 
bruit , de tonte odeur qui rappelle ie 
oom m ercc,. ajoute beaucoup aucbarmcé 
Au lieu de charrettes, vous voyez do 
beaux équipages; etj au lieu de mar- 
cbaods et d'acheteurs affairés, d'élégans 
personnages qui se promènent lente- 
ment dans l'avenue de Pensylvanie. 

' Philadelphie^ Quand on s'approche 
de cette ville, elle frappe moins que 
celle de Baltimore. Quoiqu'elle soit 
beaucoup plus grande , elle ne se pré- 
sente pas aussi bien ; il lui manque des 
dômes et des colonnes; et pourtant c'est 
une belle cité , d'une propreté exquise ; 
les rues sont bien pavées, de même que^ 
tontes les anciennes villes d'Amérique, 
les trottoirs sont en brique , et presque 
entièrement garantis du aoleil par lea 
bannes qui , dans toutes les principalea 
rues, sont suspendues du haut des croi- 
sées des boutiques , et s'étendent dans 
toute la longueur des trottoirs....'. L» 
banque des Etats-Unis et celle de In 
Pensylvanie sont les édifices les plus 
remarquables , et ils sont tous deux fort 
beaux , étant de marbre blanc, et con- 
struits d'après des modèles grecs. L'ex- 
térieur de la maison d'état n'a lien qui 
la recommande, mais l'appartement 
dans lequel fut signée la déclaratioD 
d'indépendance, et où Lafayettefat reçu 
un demi-siècle après avoir versé son. 
sang pour l'obtenir, est un local intéres- 
eant. A une extrémité de cette chambre 
est une statue du général Washington, 
sur la base de laquelle on lit l'inscrip- 
tion suivante : Le premier daneta paico^ 
ie preinier dane ia guerre , et ieprêmier^ 
damieeeeur de set eoneitogem. 

Les observations de l'auteur sur la 19* 
exposition annuelle de l'Académie des 
beaux-arts de la Pensylvanie et la Ga- 
Urie des antiques sont consignées dans 
le a5« chapitre. Le nombre des objets 
exposés était de 4^1* Environ trente 
gravures en faisaient partie, et il s'y 
trouvait une quantité beaucoup plus 
considérable de dessins à i'aquaaelie*^ 



Digitized by VjOOQ IC 



6 CLA88B III. Pûtitùfue. 

EdrîrMi io nf aient lo P. à. {àcAééûâ- 
okii de PcDsylvataîe) à ia auite do ttoui 
d« l'afticle» D'après toutes les coBter- 
sàtions sur la peiotUTe que j'ai enteti- 
durs en A^mériq ne « dit Tanietirv j'ël 
reconns qae te fini det draperie) y était 
considéré eomoie le comble de l'excel- 
lencc^ et eosiiite ia ressemblance danâ 
vu pdrtfait. Je ne me souviens f>a8 d'a- 
voir jamais entendu les ttioii dttsin ou 
eàmpaHtion employés dans auctine con- 
versation sur ce sujet. Quant à la gale- 
rie des antiques , la pudeur des dame» 
américaines les empêche d'y entrer. 
' len^ai jsmais vu,dit t'anteor, un Amis 
ricain marcber ou se tenir debout avec 
grâce; malgré leurs Aréquens exercices 
dans la milice, ils ont presque tôUs la 
poitrine renfoncée et les épaulés rondesw 
Gela est peut-é^tre oeeAsiohUé parcté 
qu'aucun oiBcier n*os«ràit dire à un > 
frère d'arme» né Hbre : « Levés la tête l » 
Four la taille et h pbjsionoittie , ià 
graiide majorité de là populatioti dés 
deux aexas ést d'une beauté Frappante ; 
nais ni les lidnrmes ni les femmes t^é 
aaient s'en faire honn)etir, et la âioitié 
de bette b<'aii(é produirait dix fdis pins 
d^ellet partout ailleurs. Rien ne petit ex- 
céder leur «elivité et leur perfeévéï^ànce 
dans tout geàre de àpécolktlbu , de mé- 
tier et d'entreprise qui promet un résul- 
tat pécuniaire avantageux. On n'a jamais 

' ctitenPdn dès Américaltn con verset saut 
que lé mot tMàrtÎKt prononcé. 

New-Yoric eîst regardé par l'auténf 
oojhme une des plus belles villes et su- 
périeure à toutes les autres de l'Union , 
saàa en excepter Phifadelphie. Il faut 
en lire la deMfiplion détàillé\6 datis 
ro«ivrage.' 
Les trois dt^rUi^erà chapitrés contîeti- 

, nent le récit du voyage de r^ntetir au 
Niiagara, et de son retour à New-Ytïrk. 
S'il fallait vextraire tout ce que cet t>ti- 
vrage renferma dé cnrîetix et dlntêrés- 
i>anit',tin volume suffirait ft peinel.NoUà 
termihons t>n le recommandant & tous 
les amateurs d^vM lecture insfrUbtive 
et amusante, sans cependant hpf^rofaver 
IVuteuT dans toutes ses opiuiona itir-ee 



Éû&nomié pûHtijue. 

peuple, et qui ne nous paralment pa» 
toujours impartiales. 

Description de. la proviDce chi- 
noise de Sse-Tchouen, traduite 

' et résumée du Tay-Tsing Y- 
tong-tchy ^ on Géographie ofli- 
cîeJle dé Fa dynastie innpériale 
aclueliement régnante. Par Louis 
Lamioif missionnaire lazariste. 
in-8. Imp. de P. Renouard. 

Esquisse da Sy-Yu , oa des Pays 
à Touestde la Ghine, traduite et 
résumée du chinois. Par Lù%M 
• Lamiùl. in-8. Imp. de F. Rù^ 
nouard. 
' Le missionnàirË Lamiot, inôrt â Ma- 
iaoen^ i83i , donne dans ces deux bro- 
chures la description de plusieurs pro- 
vinces de la Chine qu'il a loog-temps 
habitées. Le tout. est traduit en abrégé^ 
de gros ouvrages chinois. On y trouve 
des notices sur ia population , les anti- 
quités, les montagnes, Iqs rivières, le» 
productions , etc., de ces provinces, 
avec la position géographique d'un 
grand nombre de Ueui , niosi que dea 
détails .privés aor les maura et nsaigen 
des babitan») 4ea mandarins et femmca 
célèbres , etc. , etc., L'intérieur de In 
Ghitt^ étant encore peu connu.» cette 
description ne manquera pas d'intéres*' 
ser içs géographes, et en général tons 
les gens instruits. 

Abrégé de géographie^ rédigé sur 
Urt nouveau plan d'après les fler- 
nîers traités de paix et les décou- 
vertes les plus récentes; précédé 
d'un exan^en raisonné de i^état 
actuel des connaissances g^ogra^ 
f^hiques et des diflicullés qu'offre 
la description de la terre i, etCi 
Par Adrien Baiéi, în-^. dé 94 
fèuitléà. €het Rfsnouafd, i5 fr. 

PQXITIQUE. ÉCONOMIE 
POLITIQUE. 

Pfiiirîs^ NnaOeB «t la session. PariV. 



Digitized by VjOOQ IC 



CLjLsgB llh P^iHgm. 

A. de Saîvandp. îq-8. Chet 
Gustave Burha. 5 fr. 

Ce livi« t été publié le ao novttmhre 
i83a et contient deii conBÎdérations snr 
Jes trois p»rtii «n France : conBtito- 
lioanely légitimi»tft^et répablioain; mai« 
lelle est la marcbe rapide des éférc- 
tnen, t|ae déjà la phipart des réfleiions 
de l'avteor aVwit pins de but et se per- 
deat du» le Tafinek Dana sa conclnsion, 
H. de Saivandj dît : « Trois gooTcnie- 
jDcaa aont peasîblcs en France. C'est 
ealUz eoi qne aoos avons à choisir. Le 
gonveroemeat révolutionnaire , s'il s'é- 
tablissait aae fois, pourrait dorer un 
joor. Il a pour appuis, comme. dit M.- 
Odilon*Barrot , les forces vives de la so- 
ciété; celui-là ne donne point la liberlé, 
GO le sait ; point de repos, on le sait en- 
core ; point de splkikdeor des arts , de 
|nrosp6rité da commerce, de stébilité'da* 
crédit. On sait tout cela. Mais enfin » il 
est possible, il dure; il va tant que l'arc 
peut se tendre, et péril sous le poids 
de» réaolioBs on bien de la Ooaqnéte. 
Le gouvernement absolu s'appuie à des 
intérêts pbs fiscs,, plus amis de Kordre, 
plus favorables au développement de la 
propriété matérielle des nations. Il per- 
met le Men être de tous. 11 promet à 
tous le repos« "Le malheur est qn'aveo 
ndtre activité d'esprit, il aurait bientôt 
besoin de se Jeter dans la guerre, detioas 
leutrer de gloire , et la gfloire ramène la 
conquête. Bdfin, il y a le gouvernement 
libre qui tient tout ce que 'les autres 
promettent* J'ai dît ses principes , ses 
élémens, ses conditions , et tout cela 
est aoAidnrei Puisse la liberté être aussi 
chêne à mes concitoyens qu'à moil 
-Qtiel ^u*en fCitle prii, ils n%ésiteraieât 
pas, selon l'espression de Motatesquieù, 
à lepaycï atii dléutl •— L'ouvrage est^ 
divisé en donze cfaapftres , infttutés : 
Pitacipe général. Nature et'dràits dés 
partis. — Forces et droits deé trois par- 
fis qui divisent la France.-^ Du moyen 
de gouverner les partis. — Engagepneùs 
de la monarchie de jaillet envers les 
partis.-'Gricfii dv parti tévohitioniiaire. 



Écan&miô politique, 7 

— €riefs nsonanchàqnct.— Grlofs eooati- 
lotioomiela. Joaroées de fuio. Stat de 
siège. — Conséquences de tApt «e qui 
précède pour la liberté. — Goniéquences 
•pouf l^ rOyaalié. — CMiséqaènees poar 
ia politique «ztérWure de la Fraaoe^ 

mémoire sur la captivité de ma- 
dame la duchesse de Berrj. ^ar 
M. de Chateaubriand. in-S.- 
Ches Le Normant.Zît. 5o. 
Ce mémoire prouVe qu'avec du talent 
oratoire on ^ eut défendre la cause la 
pins désespérée. Si les principes et l'o- 
pinion de H. de Chateaubriand préva- 
iaient , il ne s'agirait plus que de faire 
le procès à la révolution de juillet et 
de rappeler Charlee X avec 4es féavltes 
et leur cortège. Tous les jonmanz oat 
prononcé sur Je mérite de cette éuna- 
chure ; les amis de l'ordre actuel juge* 
font les argumens de M. le vioomtetot 
de son parti. 

.De*riififlueBC6 des mœurs sur Je»- 

Jois, et de rinfluence des lois sur 

les mœurs. Par Matter. in«8. 

CÏM F. Didoi.^ ù. 

L'ÂoadéiBie française a déoerné à 

jcet ouvrage tm pink «atraot diMke de- 

10^00 fr. 

Bases d*uiie constitution politique, 
on Principes fofeidQœeniftiift d'<ua 
«jstème réptiblioaiu. ParjRaisuH» 
Chaudaro ^ FaéregeaSs Es- 
pagnol réfugié, in-8. Limoges, 
afr. 

'Nouveau Traité d'économie so- 
ciale, ou Simple exposition des 
causes sous Pinfluence desquelles 
les hommes parviennent à user 
de leurs forces avec le plus de li- 
ber!^ c'est-à-dire avec le plusde 
iaoilité et de puissance. Par Char* 
ies Duno^er. in-8. Chez Meu- 
nier. i5 fr. 

ObserTQtlotis sm* diverses ques- 



. Digitized by VjOOQ IC 



tioos d'économie poiicique. Par 
L. dtGvrardin. jn-8. Impr. dt 



La République sous les formes de 
la monarchie, ou NouTeaux élé- 
meqs de la liberté publique, som- 
mairement exposés suivant la mé- 
Ihode des géomètres, in-8. Chez 
Deiaunay. 

Causes du malaise industriel et 
commercial de la France, et 
moyens d'y remédier. I*ar Emiie 
Etres, du Gers. in-S. de i5 flle5. 
Qhez Paulin. 
Oavrage couronoé à ruDaDîmité en 

i83a. par la Société industrielle de HuU 

hoa«e. 

Des opinions politiques en France, 
de leurs forces respectives et du 
sort qui les attend dans un pro- 
chain avenir. Par le baron A/as- 
siaa, ih-8. Chez Dentu. i fr. 5o. 

Des patriotes, des libéraux et des 

doctrinaires , pour servir à This- 

> toire de la révolution de juillet. 

Par F. PouteHe. in-8. Au Pa- 

iais-royaL 

Les Droits et la pensée de la 
France.. Par J. Mairson, in-8. 
Chez Deiaunay, 

juhisprùdence: 

Dictionnaire du notariat, précédé 
d'un recueil des édits, lois, etc. 
3" édition. în-8. Rue de Condé, 

. n. 10. Tome VL (S— V). Prix des 
six volumes, Ço fr. 

Manuel des aspirans au grade de 
licencié en droit. Par A. San- 
tayra. in- 18. Chez Mansut. 
Premier examen. 6 fr. * 
L'oQvrago aura quatre volumcf . 



Clas^b IÏI. Reiigian' 

Programmes du Coors de droit 
civil français fait à la Faculté de 
droit d.e Paris. Par A. Demante. 
in-8. Chez GohéUt. Tome III. 



ADMINISTRATION. 

Les Lois administratives et muni- 
cipales de la France, ou Manuel 
théorique et pratique des préfets, 

. des sous-préfets, des maires, etc.; 
avec les modèles et formules de 
tous les actes qui sont de la com- 
pétence des autorités administra- 
tives et municipales. Par L. Ran- 
donneau. wi.8. Chez Chamerot 
TomeV].8fr. 

Manuel portatif des commissaires 
de police, etc. Par Ratasse, ia^ 
12. Librairie d& jurispru" 
dence. 3 fr. 

RELIGION. 

Journal des presbytères et Ar- 
chives de la religion catholique, 
iu- 8. Rue des Grands -Augustins, 
n. 18. Novembre. 
ConUfiM : Eitrait de deux lettres 
écrites en 1820 et 1829, par M. Zamiol^ 
niissionnaire lazariste en Chine , sur la 
persécutioD que la religion chrétienne 
a essuyée dans ce pays en 182a et sor 
le culte des idoles. (L'histoire de ce 
martyr de la foi et des nombreuses per- 
sécutions dont il a été l'objet, est vrai- 
ment intéressante, et prouve que let 
Chinois n'entendent pas que les Euro- 
péens catholiques fassent des prosélytes 
dans leur pays, préférant leur oulte à 
cellii de toute antre nation. On lit dans 
une note, que M. Lamiot est mort à 
Macaoen i83i, et qu'il a fondé dans 
cette fille un petit séminaire chinois 
dont quatre élèves ont été envoyés eô 
France il y a trois ans.. Ce prêtre avait 
été pendant vingt-neuf ans astronome 
de l'empereur à Pékin, et son interprète 
pour lies langues -enropécooes}. ^ Aoa- 



Digitizecl by 



Google 



CUS8B IIL Bdueaiiofu Ituiructian. g 



lyse de l*dQ?r«ge intitulé : Eédemf>èim 
du^enràhwnain^ par Y» SchmiH, tnd. 
dei'allem. — Extrait d'no article delà 
Rmme tuyropitmné : « De l'impaiMance 
de la raiaoo bomaioe à fonder la •cience 
mètaphysiqae, par Baïuiin,»- Inflaence 
de la religion sur les sciences et la civi- 
lisation. — Sur les dîmes qne le clergé 
anglican prélève sur les ca tholi<|nes ir- 
landais.-^f^orië/^ : Trappistes de Mel- 
leray. (Lettre do père Vincent, tcap* 
piste 9 prienr de Bathmore, en Irlande» 
' qui recueillit ses confrères » expulsés de. 
l*abbaye de Melleray). — Tolérance du 
pacha d'Egypte* Et eétwa. — Notices 
bibliographique! , etc. — Questions de 
|nrisprndence sur les presbytères. 

Méditations' religieuses , etc. JQ-8. 
Chez Trcuttei et JVUrtz. Oc- 
tobre. 

Gontenn: Quatre discours : 1. Isffim 
dû l'Homme Chacun , dit l'antenr , at- 
tache le plus haut prix à sa personne ; 
chacun, oonsidère le monde comme 
n'existant que. pour lui, et se regarde 
loi-même comme le centre autour do- 
qael tout le *reste se meut : et malgré 
tant d'orgneil, la plupart des hommes 
aont les esclaves d'un antre homme » on 
d'un objet sans valeur, auquel la pat* 
aion les asservit. Rien n'est plus fréquent 
qae ces contradictions dans le cœur des 
mortels, que cette fierté démesurée al- 
liée à l'oubli. de leur dignité, que cet 
ègolsme insatiable à côté de ce mépris 
personnel. On s'étonne avec raison 
qu'nne si fréquente expérience n'engage. 
pas lev personnes plus prudentes à veil- 
ler davantage sur elles-mêmes. Timl 
hammt ui préi à 90 vmuirt , si l'on sait 
trouver le. prix qui imi etmvtmne, Viua 
.on connaîtra le cœur humain , mieux 
on sera convaincu de cette vérité.— U. 
Leê AvêUffie* el Uê Stmrdê'^muêtt. Après 
. avoir fait un tablean touchant des nom- 
. brenses privations auxquelles sont sujets 
ces êtres infortunés, l'auteur appelle les 
âmes bienfaisantes è soulager leur mi- 
•ère."-:!!!. FainVawn^ av9e tagpiip. 



Faire l'anmône avec sagesse , c'est pro- 
voquer ou favoriser les insUtnliodl qui 
obligent les faloéaos capables de treveil 
à jgagner honnêtement leur pain : c'est 
procaver de l'ouvrage ft ceux qui en 
manquent, on l'entretien à ceux qui ne 
font plus propres à aucune espèce de 
travail , afin qu'ils ne périssent pas de 
mbère, et ne soient pas un mauvais 
exemple. — IV. Le Suicide. Un suicide 
est-il toujours la snite du oritne, le 
fruit d'un repentir poignant et insup- 
portable? Loin de nous, cette pensée I 
s'écrie l'auteur. Qui ne sait qu'une santé 
ruinée peut momentanément produire 
fégaremeut d'esprit le plus fubestéf 
Qni ne sait que la mélancolie et Tbypo- 
condrie jettent parfois l'homme le plus 
vertueux dans une situation morale où 
il perd tout empire sur lui-même , où 
sa raison et son intelligence s'obscur- 
cissent au point qu'il met fin & sa vie 
pour terminer ses maux f Cet état dé- 
plorable ressemble à l'excès de l'ivresse, 
qui ôte presque è l'homme la conscience 
de ce qu'il veut et de ce qu'il ^fait. Il 
ressemble à la folie qui efface de l'esprit 
d'un malheureux l'idée du passé et l'i- 
dée de l'avenir. 

Lettres de M. Lamiot, missioD- 
naire lazariste en Chine. in«8. 
Imp. de Bélhune. 

Histoire des persécutions éprouvées 
en Chine par ce missionnaire , à cause 
de ses prédications sur le christianisme, 
crime que les Chinois ne pardonnent 
pas. Ces mêmes lettres se trouvent aussi 
dans le Jowmai des presifytéres. 

ÉDUCATION. INSTKUCTION. 

La Piété filiale, on Histoire d'An- 
géhne Molina. Par M"* Deiafaye» 
Bréhier, in-12. ayec fig. Chex 
Eytnery et Ftuger, 

Le Passe-temps de la jeunesse, oa 
Recueil moral, instructif et amu- 
sant. Par £. de Saintes, in* 18. 



Digitized by VjOOQ IC 



^0 Cs,àasE: I¥. Beanàaè^jirtè. 

a?ec ûg, Ch€a E^vury c$ ^ru* mofnn. Ih * la. atec fie. 'Chtt 






Traits historiques, £ables et con- 
tes, dédiés à la jeuDeisse. E^arM"* 
Munceau. itt-ii^. ayec 6 gravu-^ 
res. Chez ^rtinal-£a6ée.; S^'fr. 

Uranographie de la jevoesse» ou 
LeçoasdjB^pbère et d'astronomie 
démontrées sans Je «ecoiirs dès 
matbèmatîqiies. Par Perrattit-- 
Maynand. îo - iti. avee 4 pi. 
Lyon. Chci: Perisêe. 

Aux EDfafis. Contes de Â. Hoff- 



BabîilAfeoioral et timmctif. His- 
toriettes traduites dis rangiat?. 

• tn-^ra. obloog: aréc iQ graTures. 
Chez .f urfo^ 5 ft". 

pe l^ducation publique 5 consi- 

\ dérée dans ses rapports avec le 

déyeloppfinent'des facultés et les 

. besoins actuels de la France. Far 

L^uviiie. a*éditig^ii, aug^ien- 

tée. in-^. Chez Duf^rU 7 fr. 



QUATllIÈME CLASSE. 



ËEAUX-ARTS. 

Voyage antouir du monde de la cor^ 
vettede S. M, €a Favorite, exé-» 
cuté pendant les années i85o^ 
1 83 1 et i8^a , s6ùs le comman- 
dement de M. Laplâce, capitaine 
de frégate ^ publié par ordre de 
. M. le yice-amiral;6^ £»i)rn^9 mi- 
nistre de la marine et des colonies, 
a Yol. gr. in-8 , ornés de vignet- 
tes 9 avec un atlas de 1 a cartes et 
plans publiés par le dépôt de la 
marine, et accompagnés d*un al- 
bum histcrlque de 7^ {^lanohes^ 
gravé «t pi^lîé fiar les soii^s et 
sous la direction de M. é/e «Sain- 
son 9 dessinatecir dn Vpyage de 
TAstrolabe. Livraison i. de TÂl- 
bum. in^fol. 

Depuis i8i4 ,. pliuieurB grandes ei- 
péditioQS mariUme* , ordonaées par le 
gouvernement et (exécutées par de sa vans 
officiers, ont agrandi le domaine de la 
fcîence. Les voyages autour du monde 
d^VÛranie et deia Voguiiisy h belle 
campagne de découv^rtei de YAiênir 



iMelioDoreiit' notre ttoarfae^ «c résil- 
iant «nfin dans le p«bfic ée goftt des 
»cicB€ta géografiiiqnes si Jonf-tempi 
«baudonnéet à an petit nmabve de aa- 
vaiM. Le Voyage Miteor en <m«iD(ie de 
4a corvette to Fmwfrit» , dont noaa an- 
nonçons la publication., comptera k 
«érie de ces 'beanx envragea^ %di «e 
ponrsuivent on s'acbèv-ent en oe mo- 
-m«Dt sons ie patronage ^ mooaieur la 
:Hîaiistre de in marine. GouMoe vea de- 
vanoicri , ce voyage ae fcôommandert 
-par la -belinté d« son esèeation «t le 
pnissant «intérôt-de sea matériaaz. Il 
suffira d'iadiqDer «ommaîreinent .l'itî- 
i»éraire de la fwfûrUe, 5>our fiiire coa- 
naltre A ^oellea sootfcna imvîéea M. ie 
comnwodant Laplace'a finiaè l'inlérêt 
q«l s'attacbe ii «a ^relation. Im PavoriU 
appavéiAe de Totilen le 3o déoemsbre 
1819 :; ^eUe tooc^ à lOôvée et arrive en 
avril à Bonrbon «t A Mattrioe : ^e Ik*, 
se^irîgeaet vers leto SeydbdleB, eUe 
aéjoarne à Mabé , vitite eaBuite Pondi- 
obéri et Madras. 'Elle ae dfi^igeait *9t» 
Goringui loTsqn^nn «ratai éehoiiage l*fer- 
Vâte pendviilt dit joars. fic^iappé à cet 
-imminent danger , M. 'Lapiace explore 
M «etflipttlnem , Ooringni , 'Mdaceft » 6t 



Digitized by VjOOQ IC 



CiAssft IVé Beaux- jàrts. 



fait voile v«n ManUte, oà J'é4tiii]p«ge 
goûte un repos bien acheté parseslon- 
gaes fatignes. En quittant Manille , le 
capitaine Laplace abOrde héttrantément 
à Maoao » et faftii Gantoo uaeekcnraion 
qui lui procure les plus inték-essantes 
abservations : de là il poursuit sa route 
fosqu'è Tonranne» en explorant les cô- 
tes de Gopbincbine. C'est ■ alors que 
commence pour ia Favorite une belle, 
et mile exploration, celle des archipels 
des Anambas et dea Natanas , parages 
jusqu'à présent inconnni» M. Laplace 
laisse à ses découvertes le ÀOro de sbn 
navire 9 puis il pénètre dans la mer de 
la Sonde par le déttoit peu fVéquéuté 
^de Garioiata, et mouille à Sourabaya. 
C'est dans ce port que U Favorite ar« 
bore le glorieux pavillob tricolore; c'est 
nvec ces nobles couleurs qu'elle visite 
snccossivement Van-Diémen et Pert 
Jacksoq, où U "plus honorable récep- 
tion lai était réservée. Elle s'arrête en- 
suite à la Nouvelle-Zélande , puis , à 
travers l'Océan pacifique, atteint Val- 
paraiso ,• double le cap Horn le 3 jan- 
vier i83a, et, après une courte relâche 
à Rio - Janeiro , mouille à Toulop le aS 
avril , ayant accompli en à8 mois le 
toor entier dagbbe, et p8rcOttrn'>o,4oo 
lieaes. Cet ouvrage sera di?isé en trois 
parties. 

rwmiè^ |>fliMm. Histoire da Voya- 
ge. Elle formera a forts volumes de 5 à 
6oô pages ,J format grand in-6, papier 
grand raisin satiaé, avec des vignettes 
par M. de Sainson. Le premier volume 
a été mis en vente à la fin de l'année 
485a-; le aeeond paraîtra dans les pre- 
Biiers mou de iSSS.Otfuotéma Diviason. 
Atlas hydrographique. Cette partie^ eké- 
cntée par les soins du Dépôt des cartes 
de ia marine, se composera de doace 
cartes et platis 1e¥és par M.^ftris, lieu- 
tenant de Vaisseau • et gravés par les 
artistes les plus habiles. L'atlas , divisé 
eb trois liwaisons ^ sera livré aux soos- 
criptevn,à des époques indéterminées, 
suivant l'ordre de publication» Très- 
tiéme Division, Album historique du 
vtyyage, eoÉrposé de 7% plMcIvesrepré- 



11 

sentant des vavs , des marines, des cos- 
tumes, etc. , excécutés avec lé plus^ 
grand soin, à l'aquatinta, par M. Hi- 
mely , d'sprès les dessins originsux et 
les croquis de MM. Paris et Lan vergue, 
et sous la direction de M. de Sainson. 
Ces soixante-doQie planches seront hn- - 
primées en noir, sur papier de Chine , 
format quart de grand* aigle.Un cetrain 
nombre d'exemplaires sera tiré à la sep' 
pia ; quelques-uns enfin , pour répon* 
dre aux demandes des amateurs, sa- 
root coloriés d'an bout à l'autre, sous 
les yeux des auteurs des dessins. L'al- 
bum historique se divise en douze li- 
vraisons de six gravures chacune. La 
première'livraisob est en vente, et les 
suivantes se publieront de mois en mois, 
de telle sorte qu'an bout d'une année 
l'ouvrage entier aura été livré aux sous- 
cripteurs. Une table! des planches de 
r^féicm, avee une explication som- 
maire , paraîtra avec la dernière livrai- 
son. Condition* do i'ahonnomont pour 
l^vrage complet. Histoire du voyage 
en dent volumes. Allas hydrographi- 
que en trois livraisons, Album histoii- 
qtie en douze livraisons , en noir , sinr 
papier de Chine , 186 fr. Avec l'AIbiim 
historique tiré à la seppia, 308 fr. 
Avec l'Album historique retouché à 
l'aquarelle, 33o fr. Pour chaque divi- 
sion séparée: Histoire du voyage, a vol., 
Ih 7fr., i4 fr. Atlas hydrographique , 3 
livraisons, à lafr., 36 fr. Album histori- 
que , en aoir^ sur papier.de Chine* la 
livmisons , à i4 fr.', i€8 fr. /<rfem. A la 
aeppia , la livraisons , à 16 fr., 19a fr. 
/«^am. Entièrement c<^orié , la livrai- 
sons , à aS fr., 3oofr. On souscrit chez 
IA, de Sainson , rua Jacob , n» i4 > et 
chez jdrthas BêHrand* 



Collection de costumes 9 armes et 
meubles, pour servir à THistoire 
de FraDce. Par le comte Horace 
de Viei'CasUL in-^- Chez Teu* 
teur^ rue du Bac, n. 7p. Livr. 
XLVII, XtyiII et XLIX. avec 



Digitized by VjOOQ IC 



Classe IV. Romans: 



i5 pL Prix de chaque livraison , 
lafr. 

L'oa?rage aura 60 lif raisons. 

Voyages pittoresques et roinaoti^ 
ques dans l*aacienDe France» Par 
MM» €h. Nodier, J. Tayior et 
Aiph. de Cailloux, in-fol. Cbes 
Gide fils. (Auvergne). Livr.LIII. 
avec Sph 18 fr. 

GuiHaume Tell. Treize 'Composi- 
tions gravées par Rihault , d'a^ 
près C. Oeêtettey, Précédé 
d'une analyse du drame de Schil- 
ler^ par C Soyer. in-ia. oblong. 
Chez AudoU a fr. 5o. 
Gea compoaitions de M. OesterUy, 
artiste alIemaDd, sont destinées A omet 
les éditions de OuiUautnô Teii, drame 
de Schiller ; elles sont gravées an trait, 
et satisferont sons le rapport de leur 
exécotion.les connaisseurs les plus diffi- 
ciles , les artistes et les amateurs. Les 
scènes (Qu'elles représentent sont tirées 
des quatre actes du drame allemand. 
L'eiplication des gravures est en français 
et en anglais. . 

Recherches sur les arts et métiers^ 
les usages de la vie civile et do- 
ineslique des anciens peuples de 
i'Ëgypte > de la Nubie et de TE- 

. thiopie, etc. Par Fréd. CaiU 
iaud, in-/i. avec pi. Chez Dei^uTC 
frères et TreuUei et W^rtz. 
Livr. VI et YII. avec 19 pi. Prix 
de chaque livraison de planches, 
8 fr. ; du volume de texte y 1 5 fr. 

Le Landscape français. Italie. 
in»8, avec 1 2 pi. Chez L. Janet.. 

POÉSIES. 

Xa Barthélemiade. Sept cents vers 
à M. Barthélémy. Par F. Des- 
' tigny. in-8. Chez Paulin. 



créole de Pile de France. în- 12. 
Chez Gosselin. 

Poésies. Par M-* Amahie Tastu. 
5* édi^on. in-18. Cihez Denain, 

Poésies des i5* et 16* siècles 9 pu- 
bliées d'après des éditions gothi- 
ques et des manuscrits, in -8. 
Chez Silvestre. lofr- 

La Prétréide, poëme en quatre 
chants. Par Louis Bourlier. 
in-8. Au Patais-Royal.^ fr. 

Soupira poétiques. Par M^^* FéU- 
. de d'Aysàe. in-8. avec. 3 pi. 
lithogr. Chez Deiaunay. 

Dn Spectacle dans un fauteuil. Par 
Alfred de Musset^ in-8. Chez 
Rtnduei. 
Contient deui pièces dramatiques 

et un conte ; le tout en vers- 

ROMANS, 

Les Pilotes de riroise; roman ma» 
ritime. Par Edouard Corbière. 
io-8. Chez Bréauté. 7 fr. 5o. 

L aLaide. Par M** Eugénie Foa. 
in-8. Chez Fimont. 7 fr. 5q. 

Contes vrais. Par M"* JennyBas-- 
tide, in-8.Chezrsmon^.TomeL 
7 fr. 5o. • 

Marie Touchet. Chronique orléa- 
naise.Par Lef^ut^ton. tn-8.Ches 
Fimont. 7 fr. 5o. 

Le Salmigondis. Contes de toutes 
• les couleurs, in-8. Chez Four- 
nier. Tome III. 7 fr. 5o. 

Les Contes. bleus. Par M"? de Sa- 
, vignon. a vol. in-3a. arec 6 pi. 
Chez Janét. 

Les Palmiers. ParCA. Casteliany Convalescence du vieux Conteur. 



Digitized by V3OOQ IC 



Phrt.Jaeohfh'ihMofhile. in-ia. 
avec ôpl. Chez Janet. 5 fr. 

la Femme selon mon cœur.' Par 
E. l'Héritier, ia-8. Chez Mou- 
tardier, 7 fr. 5o. 

Un Clair dC' lune. Rêverie». Par 
Gustave jéébitte.ÏQ^S, arec ùg. 
Chez Renàuei. y fr. 5o. 

Une Vie d*hoinine. Croquis. Par 
Gmtave Ai/bitte. 2* édition. 
Chez Refiduei. y fr. 5o. 

FagODa, ou le Philosophe. Chro^ 
nique du royaume de Fez. Par 
PirauU des Chaumes. 4 ▼ol. 
\n- 12, Chez Lecointe. 

L'Haceddilla. Contes psycologi- 
^\^e8.V^r Hipp. Daiicareiin-'S. 
Chez Dumanl. y fr. 5o. 

Calomutê. ¥ar H ipp. Bonheiier. 
in-8. avec grav. Chez Aifci Ze- 
doux. 7 fr. 5p. ' 

Le Livre des Conteurs. îq-8. Chez 
J Uardin . Tome 1 . 7 fr . 5o. 
Gontleot cinq contes de MM* Ance- 

lot , Eugcoe Sae , Jal, J. Janin et Saîn- 

tine. 

Les Orien talcs. tar Victor Hugo. 
8* édition, in-8. Chez G osseiin. 
9fr. 

Le Pape et l'Empereur. Par T. 
Dinocourt. a® édition. 4 vol. ' 
ia-ia. Chez Lecointe. i4fr. 

THÉÂTRE. 

Les Garçons et les Gens mariés y 
vaudeville. Par MM. Dumersan 
et Brazier. in-8; Bàrha. 1 fr. 
5o. (Th. du Palaîs-Royal). 



Théâtre. iS 

Périnet leclerc» ou Paris en 14189 
drame historique en 5 actes. Par 
MM. A. Bourg eois ei l^pckroy. 
in-8. Barba. 3 fr. 5o. ( Th. de 
la Porte Saint-Martin ). 

Les Cahinels particuliers 9 vau^ 
déville. Par ÀIM. Xavier et . 
Ouvert, in - 8. Barba, a fr. 
<Th. du Vaudeville). 

Le Grand Seigneur et la Paysan- 
ne, vaudeville. Par MM. Léon 
et Jaime. in*8. Barba. 1 fr. 
5o. (Th. des Variétés). 

Le Marchand de peaux de lapin , 
ou le Rêve , vaudeville. Par MM. 
Duvert et Lausanne, in - 8. 
Barba, a fr. (Th. des Variétés]., 

Le Roi s'amuse, drame.' Par f^ic- 
tor Hugo. in-8. Chez Renduet. 
6fr. 

Toujours f ou l'Avenir d*un fils , 
vaudeville. Par MM. Scribe et 
Varner. in-8. Poiiet. (Th. du 
Gymnase-dramatique). 

Caméloni , comédie en vers. Par 
MM. Daiby et Decour. in<-8; 
Biosse. 1 fr. (Th; du Panthéon). 

, La Dame du Louvre, drame his- 
torique. Par Laqueyrie. in*8. 
Barba, a fr. (Th. de la Gaîté). 

Le Fils du Savetier, ou les Amours 
de Télémaque, vaudeville. Par 
MM. Achiite tt Chabot de 
Bouin. in-8. Barba. 1 fr. ao. 
(Th. des Variétés ). 

Le dernier Chapitre, vaudeville. 
Par MM. Méiesviiie, Duma- 
noir y etc. Barba. (Th. ''du Pa- 
lais-Royal ). 



Digitized by 



GoogJ^ 



i4 



Gulssb ¥. Mééimges. 



CINQUIÈME CLASSE. 



MÉLANGES» 

Mélanges. Par le marquis flfe Sai- 
vo. in-8. de sa feuîiies; Mar- 
seille. 

Nouveau Keepsake frao^ç^fs. Sou- 
▼enîr de littérature contempd- 
raiti^. ÎD-18. arec 8 gravures. 
Ohez h, Janct. Cartonné en 
«oie. la fr* , 

Soirées littéraires de Paris. Re- 
cueil par M"". Jmaéte Tastw 
in- 12. avec 9 gravurqs. Chez Jd~ 
net. 

Insomnies. VarJ.Jrago eiKer-^ 
met in-8. Che% Guiitaumin. 

*7 fr. 5o. 

La PerlC; ou les Feipmès littéral* 
l'es. Choix de morceauic en vjers 
et en prose 9 composés par des 
femmes depuis le .i5* siècle jus- 
qu'à nos jours. Par L. Jacûb^ 
bibliophile, in-8. Chez L, Janet. 

Mémorîal encyclopédique et pro- 
gressif des connais3an«es humai- 
nes. Par MaUpeyre aine, soi^s 
la direction de Baiiiff de Mct^ 
iieux. in-8. Rue du Jardinét- 
Sainl-Afidré, 0. 8. Novemhrie. 

Contenu : Sur le choc possible de 
^•ai €oii»ètea.~Décoiiverte de l'Hvdrui- 
tinc.— ficophite remarquable (avec fig,) 
— Goloratioo ^es cornelioes. *^ Svr l'é- 
lectricité de quelques fleurs.— Sur l'épi- 
deme des coqttiiie9. — Avantage des 
lalMiittrs profonds. — Bograisatment des 
cochotos. — Layage des iQOutons en 
Ecosse (avec 6g.) — Mécapia^oie ,de ta 
voix humaine. •— Singulier effet du ma- 
gnétisme animal.— Emploi du chlorure 
de sodium contre la dyssenteric^ etc.^ 



Sur les Buladif9$ob|irboàQeo8eÀ.— Con- 
sommation jouroaliëre en blé par Î9<|i- 
vidu. — Anneau astronomique perfec- 
tionné et bakoce astronomique (aveo 
fig.) T^ PréierfatK coofre les incrusta- 
lioni des chaudières à vjpenr. -r îfpB- 
vean mécanisme pour les métiers à tis- 
«sr. -r- Fabrication de l'huile d'oIl«« « 
fcoid- — Préservatif contre la fanée 
(avec fig.)— Mé^^odci ooÉvelle de chauf- 
fage. — Époque la plus favorable à la 
eonpe des bois de construotiop.— Ser rt^a 
chauffées par leseaui de sources.— Ma- 
nière de tondre les brebis en Ecosse. 
— Progrès daijis le» arts et les /ifiieDefïs 
en Egypte. — Description des monts 
Bakhtyari, en Perse* — Sûr la grande 
iQfli^jIje e^ Gbiae. — Instruction pri- 
maire aux. ilçs Sandwich* £$ eçttra. 

Eevue britânAÎque , eie. ia-8; Rue 
des Bons-£ntans9 n. ai. Jula. 

Contenu. i De rhi'stoire, considérée 
«Qus le point de vue religieux e| piiilo» 
sophique. (Suite).— Les Anglais et les 
Chinois dje Canton. (Peintjiiredes moeurs 
chinoises). — Artistes célèbres de notre 
âge, N® iV : George Romney. — Séjour 
dans les Iles de Tristan d'Acunha et de 
la N<M9velle-Zé^ande. — Joarnal d'uB 
médecin. N« X. Le Boxeur et la jeune 
fille. (Ck>nte). — Souvenirs d'un vieil- 
lard. Esquisses, portraits, anecdotes. 
— rïouvelles scientiâqnes et littéraires : 
Des serpeOs vénéneux de rAfrique. mé- 
ridionale. — Nouvelles observations sur 
la Grotte du chien (aux environs de 
Napies). —Nouvelle manne tnédicinale 
d'Australie. — Des causes qui influent 
sur l'^oçtroiAse^çnt 4e la pop^lion ea 
]B«fope.-Pe lacoi^oc^mationdu beurre 
dans datxn pays. 

Quelques Pensées. Mon ami Les- 
inann. VarKératry. in-i8, Chea 
Tenré,, 3 fr. 5q. - 



Digitized by VjOOQ IC 



, CiASSB V. Étude éô$ tangiM. 

Iltcoeil de iS» ^ntéos , matimes , 

"«ttiit«Dees, eto.y philotophtqiMt , poU-^ 

'tiques, noralM ; soiri d'uoe ootke név 

crolûg^ne sur H. I«eamaDii, niort le 

7 jnillet i83a. Le seul oom de M. Kéra- 

'try fera lire oe petit volume. 



15 



Paris, ou Je Liyre des Ceot-et*iiii. 
io-8. CbezL€ulvaeiU. ïome IX. 
êfr. 

€e volume contient 16 articles : Na- 
poléon au conseil d'état ; par Cermênin» 
-^L9 Sosbonvie; par A* DtiéHour, — Une 
Représentation à bénéfice; par jtf, Im- 
9hei, — Le l^nt-Ifeef et l'Ile ans juift; 
par w/. ii'«r^«fKt« .-*- Les Qheyaui de 
poate; par le comte «Aiias dé Ressignitr. 
(en vers).— Le Bois de Boulogne; par 
Amidié GrutÎQl. — La Force ; par un 
prévenu. — Le Boulevard du Temple; 
par iV. Brazier. — Une Visite à Saint- 
Germain ; par Henri Martin. — La Vie 
de café; par Mtrwiilc.—Voiut de bateaux 
à vapeur ; par Feniaufre Coàper, — Une 
Séance dans un cabinet de lecture; par 
ji» Fontanetf. •— Une Agence dramati- 
que; par Léon Haiwy. -7 La Librairie à 
Paris; pnvFrèd. SouMè, — Eloge histo- 
rique de G. Cuvier; par le baron Fat' 
tjuiêr.—Uït Heures au château de Ham; 
par VédiUur du Livré d$s Cent-et-un. 

Encore un volume , et la Collection 
deB Cênt-él-un sera terminée , à moins 
qu'il ne plaise à l'éditeur de la conti- 
naer et d'y ajouter encore dix autres 
volâmes, ce qui ne serait pas di£Bcile à 
faire, car Paris offre une source inépui- 
sable d'observations, de, réflexions et 
d'anecdotes, malgré que la mine ait 
déjà été exploitée, en grande partie^ 
par VErmiU de ia Çhausêéô-d'Antin et 
d'autres écrivains distingués, et non- 
obatant la foale presque incalculable 
d'ouvrages qui peignent les mœurs du 
«iècie : mémoiies, romans, piéeet de 
théâtre, etc. Il serait peut-être curieux 
de tracer un parallèle entre Paris an- 
cien, tel qn'il était avant la révolution, 
da temps de Cercler, et Paris moderne. 
On serait frappé de la différence qui 



existe entre le Parisien d'autrefois et le 
Parisien d'aujourd'hui. Tout est changé, 
caractère , moeurs , usages ; tout est à 
l'avantage de ce dernier. Il semble, 
qu'aux vertus innées près , les Français 
ne soient plus le même peuple. 

AeYueencyclopédique,{»ubliée par 
MM. H. Carnet et P* Ltvoux* 
!q-8. Rue des Saints-Pères, d. 
36. Novembre. 

Conienu : Le Tiers-Btat et les Pro- 
létaires; par Laurgnê. — Du progrès lé- 
gislatif. — Dé la réforme hypothéoalre^ 
par Veeourdémanehê, — Recherches 
chimiques sur les atomes ; par Gtmdin. 
— Coup - d'oui sur le langue et la lit- 
térature sanskrites ; par G. Painthi».^^ 
Sur la colonisation d'Alger; par Aynard 
de ia Tour du Pin, — De l'origine des 
Bohémiens ; par Rienti, •— Bulletin bi^- 
bliographique 9 etc. Depuis sa restau-' 
ration, ce journal porte pour épigraphe 
les mots : Liberté , Égalité • Astooia- 
lûm, ce qui fait connaître sa tendance. 

Album de la mode. Chronique du 
monde fashiotiaéie , ou Choix 
de morceaux de littérature coo- 
temporaine. Par MM. JuiesJa- 
mn, ff, Martin 9 G. Droûi" 
neaun etc.« etc. aveo 14 iUha- 
graphies. Chez L. Jtmet. Car- 
toQoë« 16 fr. 

Mëmoirea prêt entés par divers sa^ 
vans à rAead^mie rojale dei 
sciences de l'Institut de France , ' 
et imprimés par son ordre (Scien- 
ces mathématiques et physiques. 
Tome III). in-4. avec carte et 7 
planches. Chez Bachelier, aofr. 

ÉTUDE DES LANGUES. 

Manuel de TOrthographiste, ou 
Cours d'orthographe, contenant 
etc. Par Trémery, 2" édition. 
in-4. Chez Roret, 2 fr. 5o. 



Digitized by VjOÔQ IC 



i6 



Classs V^ annoncée. 



Cours complet pratique de laugûo 
latine. Par Ch. Ciaudon. in-S^ 
Chez Mansut. 4 fr. 

Guide complet, théorique et pra-* 
tique, pour apprendre saos mai-»- 
tre la langue espagnole d'après, 
la méthode de Jacotot, contenant 
etc. Par le colonel S. de Roiaide. 
in-8. Qhei Charpentier. afr«5o. 

VoGographie : Ait de représenter 
habilement la Voix dans toute la 
pureté ed son expression, sMden- 
tifiant avec celui d'imprimer le 
français selon sa bonne pronon- 
ciation, ail moyen de i\o types 
mobiles d'une valeur positive. 
in-8. Chez Lecainte. 

Guide de la conversation, en fran- 
çais et en grec moderne, à l'usage 
d«s voyageurs et des étudians. 
in-i8. Chtz Boéée ei Hingray, 

ANNONCESw 

Bibliothèque des villes et des cam- 
pagnes , ou Collection des meil- 
leurs écrivains, français et étran- 
gers, anciens et modernes. io-i8. 
A fiaume-les-Dames , chez Fie- 
ior Simon. 

II en paraîtra chaque «emaine un vo- 
lume in- 18, d'environ aoo pages. Loi 
prix sera d.e 3o c. le volume, et io c. 
Iranc de port. Chaque ouvrage sera'oroé 
autant que possible, du portrait de Tau-, 
teur, enrichi de sa vie ou de son éloge, 
. de riodioation des meilleures éditions, 



des {ogemens, des oriliqnes les pins es* 
timées, dénotes et remarqnes des divers 
commentateur^* On joindra des Cartes 
géographiques locsque la nutière l'ext- 

Histoire des comtes de Poitou, de- 
venus bientôt ducs d'Aquitaine, 
depuis leur création par Karle- 
le-Grand , en 778 , jusqu'au se- 
cond mariage d'Alicnaavec Henri 
Plantagenet, en 11 5a. Par J. D. 
de Aa Fonteneite de Vaudoré, 
conservateur des monumens his- 
toriques en Poitou, etc., etc., et 
J. M. Du four y de la Société 
royale des antiquaires de France, 
etc. 

Cet ouvrage est le résultat de longues 
recherches et de voyages multipliés, 
seule manière d'appliquer les textes 
ans localités. Il ne s'agit point ici d'un 
livre fait a v^ d'autres livres : on a tra- 
vaillé sur les monumens, sur les chartes 
et sur les anciens mémoires. Assez heu- 
reux pour avoir eu à leur disposition 
des docqmens manuscrits, inconnus 
pour la plupart & ceux qui les ont pré- 
cédés dans la carrière, les auteurs de ce 
livre auront l'avantage inappréciahle 
de mettre au jour une foule de détails 
curieux et ignorés jusqu'ici , et c'en est 
assez sans doute pour assurer le succès 
d'un ouvrage de cette nature. L'ouvrage 
paraîtra dans le courant de t833, et sera 
enrichi d'une carte détaillée du Poitou 
sous ses comtes , d'une carte de l'Aqui- 
taine et de lithographies. Le prix de 
souscription e^t de 10 fr. On souscrit 
chez Tr^Hei et fVûrU et chez Lante. 



Digitized by VjOOQ IC 



JOURNAL GÉjXJERAL 

DELA 

LITTÉRATURE DE FRAN€E: 



DEOXIÈME CAHIER i i833. 

i^iix , pour I dr'oahiers par nn , 1 5 fr. franc de port. 

PREMIÈRE CLASSE, 



HîSTOI«E NATURELLE. . 

iconographie dn règpe.apîoQaU de 
H- le baron CwV'Âer, par F. Guô- 
Wn. îa-8. Chez BaUUère, Li vj^. 
XXVL avec lo pl.ô fr.;,pL color. 
i5fr. ■ " ■! 

Uidslrations de zoologie, ou Choix 
de £gure$^ peintes d'après na*- 
Inre , dei» esp^cJes d'aniiiiaux ré- 
cemment découverts. Par P. Lés- 
ion. in-8. Chez À^. Bertramf^ 
tivr. V. avec 3 pi. 5 tV. %5. 

Voyage aux Indes orientales par 
le nord de l*Èurbpe, etc. Var 
Chartes Bélang'ff. iri-8. avec 
pi. ClFfï.^i Bertrand. Livr. Vf. 
Zoologii^, ao fr. 

Iconographie et Histoire naturelle 
des coléoptères d'Europe. Par le 
confite Déjeatif et A. BôisxtuvaL 

Juurnal gcnéral dsla LlUèruture de 



. in-8. ÇM^t^i^udqnon^MartiiSf 
Tome III. Livr. I.avec 5 pi. 6 fr. 

Description des'ôoquîlles fossiles 
des environs, de. Paris. Par F. 
Deshayes. in-4. Chez V auteur. 
Livr. XXV. avec A pi. 5,fr. 

Mnsée du naturaliste, dédie d la 
jeunesse. Histoire des oij^Vanx. 
ki-4. oblong. avec i6 pL Chez 
X. Deéure. 

VoJ'âge de J\iM. Alex, de Hum^ 
éoldt et Bonpland. Reeu'ell d'ob* 
servalions de zoologie et d'ana- 
• touiie comparée. ih-r|. Chez Gide. 
Livr. XIV et dernière, avec? pi. 

Histoire "naturelle des lépidoptères, 
ou Papillons de France. Par J. 
Dxiponchct in-^8. avec pi. Chez 
Méquignon - Mhrvis. ' Tome 
VIII. à- partie.- {Nocturucs). 

France, i853. N'a. B 

Digitized by V3OOQ IC 



iS 

tome y, Vpartfe^ ïïyr^ Vil. 5 fr.; 
pap. féUn,6 fr. 

Le? Trochilîdées 9 ou les Colibris 
et les oiseaux-mouches. Par P. 
Lesson. iBi>8,€het À. Bertrand. 
Lirr. VII. arec 5 pi. 5 fr. 
L'OQftsgQ aiira i4 Krraisons. 

Nouveau Recueil de planche* oom 
loriêes d*oiseaùx , etc. Par Tem- 
minck et Md/fren^Laugier. 
in -fol. Chex Leyrauit. U^tr. 
XGI. avec 6 pi. i5 fr. 

BOTANIQUE. 

Blistoire des champignons coipes- 
tibips et Ténéxieax. Par Jos. Mo^ 
gués. in-8. avec fig. color. Chei 
Boequart aine. Livr. VI. avec 
4pl< 4 ^^'» P^P* ▼élÎMi 8 fr» 

PHYSIQUE. CHIMIE, 

Théofto du InouVement de IVao 
dans ll3s v»s«^. in-4* d« ^ (i\eB. 
Chez BoiAeiier. 

MÉDECINE. CHIRURGIE. 

Abr4!gé de médecine pra(i(|ue^ ou 
Manuel inéJicul d*après les prïiv* 
eipes de la domrioe pbjsMpgi^ 
^m* par Ciaviw» in-^* tjoa» 
Paris, oheii Aai^itéra^ 6 fr« 

Anatomie frnalytique. Circulation 
du snniit cont^idéré che» le fœtus . 
de rhômme^ et coii)|)aji!nii?eme(it 
dans le» qttiire classes déi veria- 
brén. Par Martin Sàint-Jnfie, 
ii)-pl9fiod*ttiitt touille* ÇhttMàit" 
iiére. 

Ë«(quisFe de la yie^ QuMon mipce 
lestfimcnt médicMU suivi de qt»el* 
que» o^tiscuJes médicaux. Par 
beéonnifiguip . t» vol. in-B. Ca- 
lais. 



CuMi It JUSdêeine. Chiturgfe. 



Des maladies chroniques, de leur 
nature spéciale 9 et leur traile- 
meni homéopathique. Par S, 
Hahnemann. Trad. de Tallem. 
par Bfffei. io-8. Lyon. Paris, 
chez CtQchard. 9 fr» - 

Traité complet de Tanatomie de 
rhomme ,. contenant , e|c. Livr. 
!XII. avec 8 pi. lithogn 8fr. ; pi. 
eolor. 16 fr. 
L'ooTra^ aura cfeTiroa 3o livraiioDtf; 

Tniilé pratique des maladies de 
Tutérus et' de, ses annexes. P^r 
f&V veuve BoivfH et piM^ A. Du- 
gès. i n • fol • Chez BaiUière. A tlaS. 
Livr. III. a?ec 5 pi. 7 fr. 5o. 

L^ Art des accouchemens. Par Bau- 
dtiocque. 7* édition, a vol. io-8. 
CherCroofiard^ iH fr. 

Clinique de la maladie sjrphîliti- 
4ue. I^t iV. Dtvergiê. ia-4* Ches 
Maurice. Livr. XXIV. avec 4 
pi. color. 8fr. 

Recherehes pathologiques et ppt- 
tiques sUr les ndffludies de l'eA- 
céphale et de la moelle épinière. 
Par Jéereroinùie. Trad. fie 
rangl. avec des' notes par Pf, 
Gendrin. iD-8. Chez Battiière. 
8fr. 

Esffii de Thérapeutique ^ I^a^éç sur 
la uiéthode analytique, ftc* Par 
Jttg. PoujoL in-8. Chez Gaùon. 

Traité des ..maladies des eu fans 
liouveau-nés et ^ la maoïclle^ 
Par C, Billard^ %^ édition, aug- 
mentée. in-8. (ij^vk, Maitii^re^ 
9 f r. 

DIctionuaire Ae médecine, de chi« 
rurgie, de pharmacie, de sciences 
accessoires , et dé Vhti vétéri- 



Digitized by VjOOQ IC 



CfiA8SB hJr$miti$èdre. 



naire, de Ph. Nysten. 5* édi^ 
tioDy refondue (^a. iipuv«âi^. et 
considérablement augmentée, i 
vol. grand in-8. de miit^ po.9^ 
' dMmpressipn« Paris^ i8,35. Chcx 
Chaude^ rue du Foio Saint-Jae- 
ques» p. 8* lofr. 
Le DiotloBbaîra an Nystén doit 
«lU aombremèi améliorationt fiiUes 
raeeeMÎteineBlè chaqae édition, ta to- 
.gnodonl il jooît depoia 49^îê anà, Con- 
tiattelieiDeiil «ccapé de rendre ce Die- 
•tioBBâire' eosti iM^rAiit qee posHible, 
J'édit««r a réparti^ 1« trevail de la cin- 
.^oJèuitB édition entre froiff colUhora* 
tevfe d*up ibérfte éproeré. Par eethen- 
rees ooucoiire demain îéna, k claquiènie 
édition do Olctioanair^de ff jsten pré* 
eeoteiM tâbieea «ceet et complet de 
tDOtea le» epiep^a eeédicalea. Les *«^ 
tente De.ec-aojit|^ bornéaà devimplea 
dé^oUione, tonjonta ioaaflSaentes lora- 
qo'il e'agit de préeieer le sena de itrméit 
Bcientifiqoea^ en oaoy.eo de courtes dec* 
criptîona^ et en groupant habilement 
cellea de cet descriptioos qui ^ présen- 
tée» ieoiément, n'entaent oiSEiBrt àM*ek" 
prit que des idée? règnes et ioooroplé- 
ten, ils donnent des notions anMiclaifca 
qae précises sur les appareils et le^ 
fooctiona organiques f t snr disque or- 
ganfien particulier: ils tracent succinc' 
tement les symplômes^la marche el le 
fraiteinent des maiadii>s; ils Indlcfncnt, 
dans les articles de chimie et de phar- > 
macologie , l'origine ou le mode de pré* 
paration des médieàm«D«, Irors ca^ac* 
lères distinottfiti, lenrs doses, la maliièie 
de les ndminiatrer^ et leurs eifetrsor 
l'économie. En o» mot, lenr litre est 
mi réaomé aubstaoliel de tons les ov- 
vrege«« et Botama»ent <ie tous les grands 
dicti<mtteireapubliéadepnlk qoelquesan- 
oéea.G'est à iaioia no V^uitmêevan potir 
les élèves en médecine» vsa Mèmoriai 
pour lea praAicleaa et xx^ Livre éiémùn' 
émif «À li» gcn». 4dki mofide puiseront 
toutes ka cor naissances anatoosiquef , 
phyaiebgiqne^ypbjinvaci'Btiquea et mé* 



dicaiea dont ils éprouvent Journellement 

1^ bfsc)|o^ 

(MATHÉMATIQUE^. 

Géométrie ujjuellc, de»sio géemé^ 
Iviqqe et desaia Uncaîre sans iqp 
strumensy en i^P tabIeau;i[Jii^4. 
ayec 8 ph B^auvaîs^ , 

. ASTEONOMIB. 

Çonopis^anc^ 4e« t^oxpi ♦ au Dss 
moufemeqs célestea, à IWare 

, des aslronoin^a et des naviga- 
teurs, pour i835. Publié pw le 
bureau des longitudes, in-8. Cheï 

^ Bàofieiler. 7 fr. 

ART MILITAIRE. 

Le Spectaiçur mititatre. ia-8. Cte» 
M, Noirot^ rqe et passage Dau- 
phine, D. 36, et chez dnseihu. 

• Janvier. Prix de rabonjjeiijent 
pour Tannée. 3o fr. 

Coidên^ : Faut-il, ne faut-il pes fpr- 
ttûer tes capitales i (Ré^ol. ndgaUve}.— 
Ef»sal historique sur 1rs mandeuvrcK dea 
batteries de campagne (troisième et 
dernier article). — Dechi-rches biKtorî- 
^es sur les anciennes machines de 
guerre; par le général JSardin. — Ip. 
structioo delà cavalerie; par ^ FJan- 
drin. (Suite). *- Sur le projet d'é- 
tablir un conseil d'enquête pour la uiise 

* la réforme sàtis traitement. — Ré- 
ponse aux articles de MM. Merson'et 
Féline suc Icm remontes ; par le lieute- 
irant-coCooel de Rcurge. — Revne des 
joarnanx militaires étranglera. — Hou- 
velles militaires. Nomioatioos et pro- 
motions. Aiuioficea> ete. 

Mémorial de roiTicier d'éUNiria- 
jor en cai;ipagne, oq Recueil de 
^cuinens utiles pour taire *ki 
guerre. PsLt^onjûuande Lava^ 
r^nne, iii*8..aYeG 4 tableaux et 
17 planches. €hez Anodin, 10 fr. 



Digitized by VjOOQ IC 



20 



Cla85ï lî,\ Commerce^ t 



BEUXIEME CLASSE. 



ÉCONOMIE RURALE ET 
DOMESTIQUÉ. 

Hihtoire He radmÎDK^tration en 
France deragripulUire, des arU 
utiles, etc. Par ^. Costaz. % vol. 
în-8. Chez M- Huzard. 

Le^Gordin hleu. I^ouTelle Cuisr- 
,nière bourgeoise. Pur M^* Mat" 

- querite. 4* édition^ augmentée. 
în-i8. Vthtz Rignoux. , 

AKTSIMÉCANïQUBS KT 
INDUSTRIELS. 

Cours de. mnémdtechnîè. Par 
Touvyi et A/arlît». rn'*&;' Che» 
Chamerot. 5 fr. 

La Science des pierres précieuses, 
appliquée aux arts. Par feu A. 
Caire, a® édition, in-8. ayec l6 

• pi. Chez Carpcntiet-MiricourU 
6 fr. 5o. 
A l'asAge de& lapiJaire», joainierîi , 

aoUquaires , gi-areurs. sur pierres» chao- 

jgeuis, etc. 

Tliéoritî et prntiq«ie des morlîers 

' et'cim;enîï roniaiiis. Par BtlC' 

thaull^Ùuçreaœ. in-3- dé Sa 

*feuïlies avt^rubi^au. Chez Çari- 

JUan-^Gœurj). 

"Recueil rndùslrîei , manuTaeturier, 
a^rico!'.;, elc , • Kc. Par ^/c 4/p- 
iéon» if) -8 aytc pi. Cbuz l'/ft/- 
teuT ^ rue des tapuciiiej*, u. i3^ 
tis. Décembre iSaa. 

Contenu: Des TOitâres à Tapeur d^- 
tinées an transport des voyageur:» ou 
(es marcbandisesiiur les grandes route» 
ordinaires; Tableau sommaire dfs hou- 
velies découvertes faitrs en^liîmie dans 
riatervail« de «829 à .i83i ; ' par 6trar- 
S^n. — Brevet de James P^'-'Of* ' 



de» pèrrectiOQnemert.s'AUX cheminées ft 
grillé et autres. — Brevet dé>Robert 
Ilicks^ pour des perfection oemeos dans 
les appareils culinaires.^ -^^ Notice sur la 
bergerie d'hivernage établje^ dan» la 
ferme modèle de Grigooa» par M. Po- 
looçeau, — Sucre d'érable. — {(eteède 
cootre rbj dro phobie, — Maladies da 
froment. ^ Sur la culture do tbé. — 
Rapport sur Je procédé de M. Wisliti 
pour la deAficatioa: et la cobservatioii 
des/ viandes; p^t Mia de Fontaneiie. 
*~ Mélbodf-pour prévenir la poorritore 
sèche d^ns le* bois de construction, eta.; 
par Carey. -^ Huile po«r les ebrondmè*- 
trcî» ; • pa r Ff^Mimon, ^ Description 
d'ime bâche écoooroi^ue pourronser'- 
▼er If s. légumes. en hiver, -r- XVou veaux 
manches pour les outils de graveur, in'- 
yentés par IJonaidson, — Télégraphe- 
Notices bibliograpbiqaes » etc. 

. COMMERCE. ' 

Ajrchires du commerce, ou Guide 
de» Gommerçans, recueil de ton» 
les docuinens ofliciels, renî^igne- 
fnens, faits et avis, pouvant inté- 
resser les négociant. Avec une 
table anal)[tiquepar voluine.' iri-8. 
Au ifureoudesJrchives^ n. 7 1 . 
T;Oine I. Livr. J, Prix d'abonne- 
ment pour Tannée, 3o fr. — 56 fr. 
Ce Recueil a pour but principal de 
répandre et de faciliter les connaissan- 
ci>8 propres, au cpmmerce, et de diri- 
ger, autant que possible, les négocia ns 
-dans lenrs opérations. 11 offrira l'eoaem. 
■ble et les plus tmportans détaib delà 
' navigation et du commerce , taot frao- 
- çab qu'étrangers , aiosî que de leois lots 
et ' des variations qui s'y opèreat suc- 
cesftivfrment. Il indiquera , d'ane- ma- 
nière régulière et exacte, lesdébbncbés 
qu'-offre^ nos dearèeaia coosoBin>atton 
de ['intérieur du pays et de l'élraagr 
.-v„ 4i«- :«i.rt«-t rifferts mis profi .- 



Digitized by VjOOQ IC 



Classb III. Hiétoire. 



tioos d« lOl et d« l^oduttrie d« la^ 
FraÉlce, ^ar les oouTtlleidécuuYcrtM 
des navigateiirt,, él p«i'lct;progrèg d« 
t'inda»rri^ dant les ditcrf . ètak« da 
monde. Eôfio , od y- trouve;* oonvigiié: 
i) Les loM, ordotiiMinceit, traité», règia- 
meos et cîrcuUîre* m^nMlérieU çon* 
cernant le eomQierce,tan('françaU'qi)'^ 
franger, a) Les arrêts , jdgemefts , et 
généra lenieot toat ce qui te rapportée 
la jnrisprudénce oonimerciaie. 3) Le 
nonvensent comoiercia) eb général, 4) 
Le tableau inuuvant et l'aperçu des éta- 
brw»«oseni , soit n a tibnaux,'9oit étran- 
gers^ qui ont pour ob|et le commerce^ » 
JaeaTigation, la pèche et le* expéditions 
Biari«iaaes.-5) L'étal et l'appro vision ne- 
ment de* aaarohés à l'intérienr et à l'é*- 
tranger. 6) Les diverses productions des 
pays et ieura prix ; les ventes et lenra 
cours; le* prix moyens dea grains».eta. 



SI 

7)-'Lescourta|res marttimefi, le cours des 
fîmds't^QX difi^reptes boursei de PEn- 
»opft ;.les ehtfnges êlra«igers et leurs 'Va- 
riations. £t en généra h, l'avis de tontes 
circonstaooes q(ii. teodraiéntà' nons ou- 
vrir un déboQché des roarchandiséà* 
{ÉmtraiLdm Protpeetm.)' Ce recuçil pà- 
raitra le 1 5 de chaque nnols. La première 
livT8i;too contient s Exposé ^de la fiitva- 
tion dîi comuerce et de rjodostrie. 
Rapportau roi, par lecobite d'Ârgout. 
— •Gonveotion dq 3. mars i83i , entre 
les gouTerOeinensdes états riverains du 
Rhin , et rëglèmens relatifs à la natiga? 
tion dudit fleuve* — r Articles eommu- 
ni'<|Qé8 et extrait» d'avis divers : Russie, 
Pérou , Brésil , . etc.. — Jurisprudence 
oommonalé de divers tribunaux. —^ AU 
' ger.- (Extrait delà correspondance des 
^ro^ives). — Ltoyd>français. —Biblio- 
graphie* 



TROISIÈME CLASSE. 



HISl*OIttE. 

Chronique chi cricae et de rinob- 
ceoce. AecudI des èréoemens les 
plus tragiques-, empôisootie- 
meos 9 as^assiaais , etc., <$tc. Par 
J . " Champagnac^ in - 8. Chez 
Ménard. Tomes I. II. 1 5 fr. 
. L\>uvrage aura 6 volumes. 

Don Miguel 5 ses ayenturcs scan- 
daleuses, seç crtmçs et son usur- 
pation. Trad. du portugais par £f, 
Mesnard. io-S. Chez Ménard, 
7 fr, 5o. - . 

Essai sur l'Histoire des Arabes et 
des Maures d'Espagne. Par C. 
FiardoL 2 vol. io-8. Chei Pau- 
Un, lafr. 

Bistoire deia restauration et des 
causes qui ont atâcnè la chute 
de la branche aînée des Bour- 



bons. Par un homme d'éttit. io-8« 
Cheï Dufey et Féiard. Tomes 
VetVI. i5fr, . . . 

Ces voLooies viennent jnsqix'en mat- 
l8ao. 

Mémoires sur la révolution de 
Frabce, et recherches sur les 
causes qui ont amené la révolu- 
tion de 178^ et celles qui l'ont 
suivie. Par le comte de Vai/h- 
hlane. 4 vol. in-8. Chez Dentu. 
5o fr. 

Cours d*flistpire des états euco*- 
péens, etc. Par Fr. SchoeiL 
in - 8. Chez Gide fils. Tome 
XXXI. (Histoire du 17* S)èc1e, 
tome VII, 7 fr. 

Histoire de la révolution française. 
Par ^. TAiertf. 3* édition. 10 tok 
iii-8. .Chez Leeointt. 70 fr. . 



Digi^zed by LjOfcQ IC 



33 

Les Truands et , fingacHrrand de 

Mafi^riy. t2^03-*i5i4j Uhtoir«' 

.du.i*è|[Oe d« Pbilippc-'l««De]. Par 

'LoUifi de JLavuti* in'-B. Ghear 

V^t llù ùtïc^^ti atlhché h là pré- 
Md^rlée du Gon.«êît des dernier» 
ifiinlstrel dé ta redtuu ration» in-S. 
Cliez Vriain Çanct. 7 Or. 5o. 

ÈlOéltABBlîS. 

ttétnolres, ftagnoensMsloriqnes el 
' corresponidance de madaine 1^ 

dachesse d^Orlièans ^ prtnce^ae 

palatine, mère dti régent. Par 
.P6* J^u^ani* Première edttron 

complète, m-8. Che» Paùiit^ 

7 Cr* $0* 

LeducdeBeichstadt. Vùtde Mont-- 
tkci f ancien ministrit de Char- 
les X. iii-8. avec portrait et 3 
fac-similé. Chei Le Normani. 
7 fr. 

Notice biographique il littéraire 
ènr «ir Wiihér Î?<î6tt. Par Jiîtan 
Cimnifigham» Trad. de l'aiigl. 
jpar . Defaueanptei» în*8. Gàcli 
Gosseiin. % (u ôo. 

Notice sur le cqmte Chaptai 9 pair 
de t^rance , etc, in-8« JfnpTé de 
A** Huzard. 

Biographie de Joseph Napoléon 
Bonaparte. Lettre politique à la 
€hambre des dépules de i83o« 
in-B. Chez Levavasèe$ir. . 

ANTIQUITÉS. 

Dlsi^ertation sur l'emplacement du 
champ ût bataille où iC^isar défit 
iVrm^e d« Nèfi^a «td« leurs tiU 
jiés. ?Mrde€*^^^. là-8. AimleDd. 



G&Asav 1}Î. Kojfitgea. 

OÉOGltAPHlË. l^ÔPOGJÛPHrK, 



Statistique génèràk tfii tfébafte- 
fhetit du iïaut-R%în. Public par 
la Société indus^trielle dé .Mal- 
hau.^en.y et mise en ordre par 
ji chiite Penot, in-4* Mulhaust^o. 
lUr. YU. 

Notés Btir les ctilonies françaises et 
jnir les Etats-Ùni^ de PAniérique 
du nord. Par J. Duvenu* iQ^8. 
Çbez.Ùarnier^ 

Petite Statistique de la France^ 
.pfécédëft d'un apeit^u «omœalre 
de la fondfttioix et de9 «grandis** 
stHn€n»^ûiùces9ihéé eet èiarf . Par 
«o recteur d'Aoadémi^. 2® édî-* 
litNi. 4fHi8. Chbz Hachette. 

VOYAGES. 

) 

£xeurèiions dans TAmérique mé- 
ridiôh?tlè} lè tiord -.ouest des 
Etats-Unis et les Antilles, dans 
les années iSiay i8i6« 1820 et 
j.8ft4; avcQ des în^truistioiis tota- 
le rufsqtiieuYeli «ur là eonsèr ration 
des oiseaux» ^ar Chifriés Woh 
J^ertom sairies^ d'^iiee Notiœ f4ir 
les sa u rages de P Amérique acp* 
tentPfOQale. .Ttad. de Pa^gk tR*-A. 
arec pi. Rouen >» phez Périaux. 
Paris, chez Lance. 6 fr. . 

Cet ouvrage offre une lecture fbrt înt- 
truclive tl fort ^musante ; \\ est don- 
btement précieux pour . le naturaliate 
qui y trotiVè une foule dç détails jus- 
qu'ici inconous , fur les uaaurs d'un 
grand ooipbre d'ajaimaoY qui habi- 
tent le* deux Amériques. M. W«- 
terton a fait quatre excursions à dif- 
féri>!nteft époques , et chacune a ét^ 
profitable aux sciences. Nous regret- 
tons de , n,e pouvoir 4sn citer que qndi-. 
que^ fra<>roens prb au hasard. £1^ 
parlant dés déserts. de Deméfary et de 
la dtniéure du commandant da poste 



Digitized by VjOOQ IC 



CiAMt III 

~K«»c la tûniiDCl an Stba , r«ati*ur Hît : 
Lorf^ae Us lodienf 8'as$eiDblcnt dantf 
'ce litii, t*étr«ngtt • 'IWcasion de le.» 
Toir dansant an son de leur miibique 
champêtre , el peints suirant Tutiagc de 
leur triba. lis laoceront devant lui leurs 
flèchea à un but toujours certain ;i et 
enverront avec la sarbacane lé dard 
empoUdnné à sa )lestjnation précisa. 
11 y poarra voir les races de différentes 
couleurs , depuis le rouge sauvage Jus- 
qu'à Vhomme blanc^ et depuis l'homme 
btaûc Jasqu'au pins poir des liU de l'A- 
friqae. Au-deU di oa poste , il n'y a 
pitts d'habitations de blancs ou d'boaft- 
ines de couleur libres.— Après avoirpassé 
les fours eties nuits dans une forêt im- 
pénétrakle aux rayons du soleil et de 
la lana» la pastuga subit à la lumière 
fiait épmnvar au ccMir une vive foie. Ra- 
trouvée avec Ja même satisfaction qu'Mi 
ami perdu , la lumière du soleil. pénè- 
tre de plaisir, et f^it arriver à l'ame 
uiik pensées agréables , qui dissîpeni « 
oomne «ne vapeur^ laa idées tristes et 
•ombraa que i'obscÎNÎté y avait rénaifs. 
En sortant de la forêt , vous voyex le 
rivage occidental de l'Euoquibo , bas et 
plat 9 «'étendre deirant tous ; le àeuva t 
dans cet endroit| est de deux tiers plus 
large qée le Demérary àStabroeck. 

Ce que M. Watertoa dît sur le fameux 
poison «vdHTali, dont les Indiens se ser- 
vent pour empoisonner leurs flèches, est 
fort remarquable: il se compose de deux 
sortes de plantes bulbeuses qui cotH 
tiennent un {us vert et gluant , de plu- 
aienra espèces de foUrrairrenimeuses , 
d'une teertaioe^ quantité de poivre de 
t!ayeAne , et des crochets broyés du ser- 
pent Labarrl'; au reste, la fabrication 
de ce poisota est considérée conmie une 
ceoTre de ténèbres et de mystères... 
Apf es aSroir quitté Demérary , Fauteur 
toit é la Tolte panr la Grenade et le pOrt 
8aiiit-TbQma«. Dana soâ secon<) voyage, 
en iSi6 , il s*embarqaé à Liverpool 
pour Feraambbuc , dans l'hémisphère 
austral, sur la côte du Brésil. Quand 
tm volt le port de Fernambouo plein de 
vkiisaaax de toutes las aatlont , les ploi 



ricbcn marchandise^ de l'Europe » de 
l'Afrique et de l'Asie y aflluer^ l'immeRno 
qtiaolité de coton , de bois de teiirture, 
de denrées les plus précieuses qui sopt 
apportées dans la Yl1le« on .e#t fondé à 
s'étonner^ dit M. Waterloo, du peu 
d'attention, que ee peuple apporte aux 
commodités ordinaires que cbacoo s'at- ' 
tend à trouver dan^ uue grande et opu- 
lente cité. En parcourant les rués, l'as- 
pect des maisons ne prévient pas en leur 
fayeur. Quelques-unes sont très-hautes, 
d'autres très-nasses; quelques-unes nou- 
▼ellement blanchies, d'autres saleà, 
codfvertes. de m^oisissures et négligéea 
comme si elles étaient sans proprié^i* 
ires. Les fués sont d'uaè malpropreté 
dégoûta nte;les ordures des malsons-etles 
tas de fumier frappent l'étriéget delà 
manière la plus désagréable... Après 
avoir resté quelques mois en Aogleter- 
j«. If. Witertion ealreprei»4 «09 tirai- 
^me voyage, et retourae é la Guyane, 
dont il donne une description détaillée, 
principalement sous^le rapport de l'fais- 
kôire naturelle. Ce qu'il dit dés ser- 
pens , des animaux , des fourmil- 
îiers et deâ vampires ( insectes qui su- 
cent le sang-} est fort curieux. •« Afin de 
ramasser des matériaux pour l'histoire 
naturelle , l'auteur a parcouru l^s par- 
ties les plus sauvages des régions équa- 
toriales de l'Amérique méridionale. Il 
a attaqué et tué un moderne python , 
il est monté sur le dos d'un caïman 
prés du rivage d'un fleuTe. Seul et nu- 
pieds, il a arraché des serpens venimeux 
de leurs repaires ; il a grimpé aux ar- 
bres pour, chercher dans les trous des 
,chauve*souriiB et des vampires; il s'est 
avancé dans les parties les plus épaisse» 
des forêts , exposé des jours entiers au 
soleil et i la pluie, pour se procurer des 
individus qu'il h'arisit jamais trouvép 
auparavant. Enfin , il a poursuivi le^ 
bêles sauvages dans les montagnét et 
les vallées, an travers des marais et 
des fondrières , tantôt brûlé par le so- 
leil de midi , tantôt trempé par une 
pluie impétueuse, et il revenait à soâ 
banie paitf 0atbfiira lat axigancas éa 



Digitized by VjOOQ IC 



a4 Clajssb III. Politique, 

Ja hiim, souvent «vec .uii pauvre «I 
luiocc iOUp«tr. Le quaUi^Jne voyagf de 
M. WateitoQ.a eu pour but de vitfitér 
ISe^-York, Albauy, la chute du Nia- 
gara , Quçbçc,'la;MartiDi(]ue ^ la Bdr- ^ 
bade , etc. , toujours à la recb«rcbe des 
objets d^histoire naturelle qtii l'occu- 
pent presque èzcIu8Îv«mfn|. A la fin 
du volume se trouve la manière d'em- 
pailler les oiseaux , et une Notice sur 
les sauvages de l'Amérique septentrio- 
ualê , par M. fi asMngtoii Irying. Une 
lithographie placée' eu tête du livre » 
repréjeoJte '\\ tète d'un «inge à figure 
humaine > dont lés traits sont tout-à>' 
fa|t d'une forme grecque, et que l'tfu- 
teur a rapportée de SCS vojages. 

' POLITIQUE. ÉCONOMIE 
POIITIQTJE. ' 

D<B la Yenclêe en 1 85a. Par lé t{«- 
comie de Lézardière, iii*8. Cheî 
P^ihah Deiaforest. 
Cette brochure «i'un dëfenacurdeta 
légitimité est inoffensivé, mais nonsana 
but. L'auteur dit dans ses conclusions : 
• Si , comme Guillaume» Louis-Pbi- 
lippe pouvait renfermer dans un sanc- 
tuaire impénétrable la déclara tioa de 
U sonveiaineté du peuple ; s'il savait 
comprimer les partis ; donner à tous les 
Français ccUc parfaite liberté à laquelle 
ils ont droit et dont defiuis un siècle ils 
n'ont joui que quinze années : assuré^- 
ment Louis-Philippe aurSilt un règne 
long et prOMpère ; quelques vieuzja<^- 
é>/^s demeureraient fidèles au droit et 
a de touchantes affections. Mais ie fait 
serait inattaquable. Les hommes qui 
aiment leur pays avant tout feraient 
tairit d'anciens souvenirs, et se rallie- 
raient au pouvoir qui asfurerait lai li- 
berté à tous les citoyens , l'honneur çt 
la prospérité de la France. Mais tant 
que les choses iront ainsi qu'elles ont 
été , une cUuae noo^breuifé d'hommes 
honorables deaururera en dehors^ du 
gouvernement. lU ne conspireront 
^uint^ parce -qne» ,. etc^ , etc.. Les 
hommes attachés au dogme de la^légi- 



Èçonotnic polUiffue, 

tîmité par amour pourlpur, pays , dto»- 
vent atieiidre en repos lei^décrets ^e 
la providence. Si le gouvernement &ۥ 
tnel çuccoilibe aux conditiwus de son 
origine «'t à l'incapacité <fes hommes 
qu'il a je'és au pouvoir, le seul recours 
de la France ^era au gouvfroemcut qui 
la rendit quinze^ans libre,, prospère et 
glorieuse. S'il revient, c'est qu'if sera 
aécestii|iie, c'est que lui seul sera pos- 
sible. » Cette citation suffît pour carac- 
tériser la conception de M. le vicooite 
de Lézard^ère« '^m. \ 

SaÎTilç- Hélène :' Blaye, Faisùnt 

suite ù La Captive, in-8. Chez 

Pihat^ Dtlaforest. ^ 

En faveur delà duchesse aveotars^re^ 

. Bytjaits des jburn a âx. légitimistes et^a 

méiuoire de Ml de Ghâteaubtiaod. 

•Opin]oQS-:de Napoléoa 9ar divers 
ftuj^ets de ppiitique et d'admiorà* 
Iralioti^ reoueiliies par im mem- 
bre de son €Oiiseild*ètiit»ef Récit 
de quelques événeinenit de cette 
époqud. in-8. Chez F. Didot. 
ffr. 5o. * ' 

Getlmportant ouvrage n^est.pas ans- 
^jL'ptlble d'une co<irte ana|y.<i4>; il mérite 
d'être lu en entier et médité. II .«m; com- 
pose 4c deux parties en 3a chapitres et 
de 7 pièces justificatives. En voici le 
sommaire ! Première psriie, ' ( i^ilrti 
y^wttfrsfue ). Origine de.Kapoléon. Ex- 
pédition d'Egypte. Evénemens Jusjqu'ji 
la pTiix d'Amiens. — Paix d'Amieos. 
Rupture de la paix d'Amiens. Projet 
de descirnte en Anglétecre^ ^ Procès 
de Moreau. Mort du duc d'^nghieii. — 
Etablissement dv trône im.périat. Dis> 
eussions préliminaires. Sénatus • coq* 
suite. — .Première distribution de la 
légion-d*hoQneur, Rentrée de Fouçbé à 
la police générale, -r DéJibératioaf sur 
le couronnements— Campagne d'Aus- 
terlitz. — Tabivaa de la cour de Ba« 
vièrc. .-~ Politique; intérieure. Cam- 
pagne d'Rna et de Wagram^ -^ Ma- 
riage de Napoléon avec Marie-Louise. — 

Digitized by VjOOQ IC:' 



Cfc^ssB IIL 

Disseotrinens entre les deux élutK. . ..— 
Louis Napoléon foyabt 'soo trbn«* d« 
Hollande. Guêtre de Batsie. Goacof dat 
avec le pape{ G^mpagqe de Dresde. 
InraaiQn. -^Seconde partia. (.&<jvu«- 
tiçns du eonêeii d'epai)* Sur.Ie ct)rp« 
législatif. . — %xit l'inslraclion publique 
et l'ooÎTersit^'. — Surla juslicn, feco^i- 
sert d%tBt ,-lea'^rÎ!re>ii!t ;' etc. — Sur 1rs 
calies* -^ SUr tes fuifs, ^ 5ur les dé- 
pultur^. <<— ^Sur la ooiisciiiption * luili' 
tairoet. rhabilleiuent à*t9 trô|jpe«< — 
Sur led finances , les impôts , etc.r-vSor 
la banqae de France. — Sur la k'gitila« 
tioo dep baiiqnerootea, — Sur les uHptfS. 
7- Sur Les émi^rés.-^^rla liberté delà 
presse. — Sur les cQ-moiooes. — JSar 
les forêta. — Sur les théâtres. -^ Siir 
les œaijsoiia de jeux. — Suivent lés piè- 
ces justiSratÎTcs , contenant des lettres 
de riapr^léon à difl^rena minisires et 
anabaasadeurt f etc. 

De rioâuence de lu liberté de Ja 
presfe Mir les nhlions l'rclairées. 
Par Rédarès. in-8. Chez l'au- 
teur. 

Du Système pénîlentiaîre^ aux 
Etats-Unis et de son appiîcarion 
en France. Par MM. i/e Beau- 
mont ei\dt TocqueviUe. in-K 
avec 5 pi. Chez Fournièt f&unh, 
8fr. 

JUIilSPRUDËKCE. ' ' 

» , •■ . ■ 

Projet de Codé pénal iinWorsel^ 
suivi du système pénîleDtiaire. 
Par de Grégory^ in-S.. avec pi- 
Chez f^idcco^'. 5 IK .-- . « ' • 

Code ,de la propriété, gu Traité 
compl.et des bâtiraens, ilos forêli», 
des chemins, etc. Par ê/. Tous- 
saint, 2 vol. in-8'. Chez Cari- 
Uan-GceuTù. 1 5 fr. * ^ 
• •■- :-, '^ ' ■ • • 'i 
.> IIEUGION* . .-: 

Méditations religieuses , etc. in-8. 



RcUgurn. aï 

bters par anr» P^lx, 10 tV. francdè 
port. Cahier de novembre. 

Qua.tre discours: I . Lt Suicidc.[^\nU^^ 
Dans ce second 'di2<cours l'auteor extr 
mine^ le.H différentes causes du suicide; 
il les attribue à la mélancolie, à la. dé' 
bauche, à^ une vie trop sédentaire , à 
l'aniour excessif dcii riclicsKes' et à âne 
excessive atubiiibn d'honneuK. —7 II. 
J^pariiiôns dô mort» ûl fn'ess€ntims«t, 
Q'KÛqit'on ait^ rassemblé beaucoup 
d'histoires de morts qui ont reparu' sur 
la terre, ces histoires, dit l'auteur , 
pprtent déjÀ 'en,.elles-mêmes un carac- 
tère d'invraisemblance ; les auteurs ea 
sootordjhairement des personnes d'une 
imag^oatioâ' tréWvive» sujette à de^ il- 
lusionSj ou di's personne&^ui , dar^ un 
mouôent de.frayeur ,.ont vu d'os choseti 
sauH réalité, 011 ont donné à des pbéno^ 
mènes réVls des explîcaliuns contraires 
è la nature et à la raison.*. C'est un de- 
voir de ôe pas donner trop d'attention^ 
ni^llacber un trop graud prix à ce que 
nous appelons pressentimebs ou pré*^ 
8ageW;^d'uo_(;r)té, nous nous égarerions 
par des illusions volontaires; et )do 
l'autre nou.<« agirions moins par pitié et 
par charité » que par égoisme et par 
peur... Pour affranchir l'esprit de ces 
chimères' et de ces vaincs craintes , 
pour préserver de leur funeste influence 
la paix intérieure, là santé du -corps, 
le bonheur domestique , il faut s*aO- 
coutumer k ne point s'oeupel* de telles 
idées ; et 8\ elles viennent assaillir l'es- 
prit y il.faut.chprcb.cr de» distractions. 
On.comuience; par f enter à ce que l'on 
craint ; pui.s ce qu'on craint, on Finit 
par le voir, — lU. £onne reriommée 
après ta mort, La bonne renommée est 
le fruit d'une conduite bienveillante, 
d'une, fidélité, d *o ne loyauté , d'une 
pureté <le inœnrs qui i^ous conci^ieoft 
l'estime des hommes, d'une obligeance 
et.d'une,mode)^ie qui nous attirent leur 
affection , d'un dévouement aux inté' 
rets de la société et des individus qui 
nous acquiert Ma reconnaissance géuë* 



Digitized by VjOOQ IC 



ti6 CtAstB IV^ Mcaw^ArH* 

ia!e. '$flch«i inArttcr crtte gratitado 4e 



vo.^ «<;nibiMt>.U>8 tlansi loua les tf^rapà* 
^iHiiii tout» If i^ lie us , et Vbire mort se^a 
déplorée comme une calamité pabif- 
<jire. — IV. Des Frédieliqns.Qe qti*pn 
<Joit surtout inét>Ti!(er comme injdigad 
^e foute créance , ce^ont les moyens 
^sCrutc*r ou d'expliquer l'nTenir qui 
ii*Oot pan lé moindre rapport avec la 
nature de, not^e ame, considérée comme 
leur cause « ou àVec les événemen» fu- 
turs , com Vue en étant IV.fiTet. (ci se 
rangent' les usages ou les préjugés d» 
peuples barbarrs ou ijgoorans, l'impor» 
tance^ttacbée à de certains nombres , 
à IVpect dé Certains inimanl,à déii 
jouta particuliers, à des Xncldeus for*; 
tuits, ou encore \à consultation descar<f 
t^ , le tirage au sort , etc. , en un mdt,. 
toutes les inventions absurdes des per* 
tonnés dbnt l'esprit, affaibli par la fU- 
|>er8tition , n'en prétend pas moins dis;- 
«iper les obscurités de Ta venir. 

DUewir$ 8qr qtfelques sujets de 



religion et do inornle^ Far tf, 
Qrandpierrc^. ffl-SL. Clicîs Ris- 
Ur. 5 fr. 

tmCKTlO^, lNSTRUC*riO]SP. 

Lea^Soirée» d^hWer, pu Bntreljçni 
d'un pèr« aTec ses en fans «ur le 
, génie ,..]^ mœurs, et rîodiistm 
deâ divers peuples de la itsrre. 
Par Deppiuy\i 15/^ édiiren, aug^ 
in«;ntée. !» vol. in^ia. avec- ï (il. 
Cheï Depjf^iafoi. 

Contes d*unc Tieîtlts fille à àcè Ne- 
veux, far M-* Efniie dé^iràf^ 
din^ uèeJïeiphine Gay. a vol. 
in-lS» Chei Gosselitu p fr, 

Ifoayeaux Conteis. Ouvr^ge^ l*u^ 
sage de la jeunesse* Par iivGui^ 
zot, NôuY. édition. » roi. ia-ia. 
Chez Ùbtiet. 9 fr. 



QUATllIÈME CLASSE. 



fiBAUX- ABTS; 

introduction à l'élude des rases 
antiques d'argile peints , vulgai^ 
Te ment appelés étrusit/ucst acr- 
«oaipagné<id d'une Collection des 
plus belles formes ornées de leurs 
peintures; suivies de planches, la 

. {plupart inédites, pour servir dfe' 
sOpplén^enr aux dilférens recueils 
de ces inonun>ens. Par Dutoi»- 
Maisonûeuve. in-fol atlantique, 
pap vélin. Lîvr. XVI. avec 6 
{planches et dix fetiilles de texte 
qui complètent les explications 
des onze premières livraisons^ 
18 fr; planches coloriées, 4^ fr. 

ti'a dii'Septiëmo et dernière livraison 
de cet ouvrage, qui foit particulière- 



ment anite auz Peintures de Taaea, par 
M. Miilia, paraîtra dans le courant de 
Tannée .1^55. 

Traité de peinture sur bois blaîio 
d'Ecosse et de.Spa, comprenant 
tous les procédés employés jus- 
qu'à te jour pour Ici» décorer # 
tels que la gouache aquarelle ^ la 
brosse, où pciottire orieDtale,efi;. 
Par Robin /î£$..in*i8. avec t3 pi. 
Chez Robin 9 rue., de Choiseul, 
à. ta. 

Voyages pittoresques et romanti- 
ques dans l'ancletHie France, Par 
Ch. Nodier , /. Tayùrr , etc, 
In-foL avec pi. Chez Gide fils. 
Auvergne. liirr. LIT. avec 5 pL 
18 fr. 



Digitized by VjOOQ IC 



CoUffHoQ do^cofiiamer, «innés el 



»7 



meubles, etc, Par le' cfiniie //a- 
Ta€» <U Viibi^CmUL in-4. 
Cbe« VauUur. Llyt. Xl. avec' 
6 pi. lafr; 
L'onvrage aura 6c liVraisooSk 

Goiii» de deism îtedustrîël, ù i*a- 
«ftçe dte» louvtiefs. Par Normand 
fiis et Kra0, in-8. avec «lïîas de 
34 planches in-folio. Cbei JVltfr- 
tnandfits. iSir 

Description de tous les moyens ie 
dessiner »ur pierre , arec JVtude; 
des cau5e^ gui peuvent e^npeçber 
la réussite de J*iii)pressiort d^ 
dessins. Par JE. TiJ^ot. iuM4t 
Chez J. Beriratul' 3 fr. 

Les Monurneiis de la France» 

classés chroûoîogiquement , etc.^ 
I Pairie copite /étex» de Lahorde. 

in -fol. Chez Giard. Lîvr. 

XXXVIII. aTee6 pi. i8 fr*; pdp. 

vélin, 3o fr. * 

Costumes des i5*, i4*«** S* siè- 
cles,- extraits des mônamens les 
plus authentiques de peinture et 
de sculpture, avçc tii^ texte dfs* 
criptif. Par fiamiite Bûnn(\rd. 
îû-4. Chez Vauteurj rue Çhan- 
tereîne , n. 36. Tome II. Livr. X 
et XI avec 8 pi. 3 fr. chaque H- 
vrais^Q.; fig4 color. ^ fr, ' 
L'ouvrage aura 5o livraisons-.'. 

Expédition ddfemîflque , etc. : Ar- 
cbitectuiie, sculpli/res, inscrip* 
tions et vues du Pébponése, de3 
Cjclades et de TAttique. Paf A\ 
Biouet et autres, in^fol. Chez F. 
Didot. Livr. IX'. avec 6 pi. i2fr. 
Cette division aura 46 U^raisoos. 

îlÔMANS. 

U Kain ClioiAioue. Trailitîoii'iirii^ 



ton^i^ \U% ta' et ï,V .Mè<;Ies. Par 
M"** jPveKne DisormtriJi^ auteur 
^y4jgnè$ de Méirarfie^ f te. a voU. 
in-8.Chez ^k'^^Çhurics^BécheL 
tîjfr. 

L'épigfiaphe ,p«rtc eea inotB : « Il 
^0^ mieui être le p\w jiÉ«tè que le plu* 
piiÎMant' d«9 mis: La vraie gloJre hVtst 
p<m toujour» la phis brillante , miit^' «Ht 
jelt« de prufoiides rftcine» qui liou^ 
tinunQnt les Hùne* dans '^la suite des 
sjècJi?». • Qfux qui aiment les ancien- 
ne* cfacDriiqai^/ trouveront dans cet ou- 
vrage, coaupddé de 4 9 chapitrés, de*^iioî« 
f.ali«iake leur gofit. Qaant^u but mo- 
r9l- ou politiqoe I nous n'avoua pa.le 
d«f inor ; le lefcteurjugera. 

La To.ur de Uontibéry» histoire du* 
li" siècle. Par G, Fienntt^ dé- 
buté de THcrault. » vt)t. {^^8. 
«vsc fig. Chez Go^se^tn. i5 fr. 

Bnèore un romaa bistoi'icfue du moyen 
(^g^e.; àfftàtafi iî on ne pouvait pa» sVn 
rassasierai Mais pour cetui-là» en dépit 
dé 'te* qne des Aristarques sëvëreaj en 
oufâit oupenviînt en dire, nous croyons 
qu'il iera lu avec pUisir, tknt pour la 
manière dont l'auteur habile a su pré- 
senter les événemens eu les rendant in- 
téi^sans par desseènes, dialoguées fort, 
sph^ttnélleé , que par Je #tyte naïf et 
énergique^proprctà l'auteur, à qui l'on 
doit plusieurs autres ouvrage» que ie 
puMic a^'accueilliç avee faveur , et qui 
plâtrent M. Viennet au rang de« meil- 
leurs hisforicus' et- romanciers i t^jjJSSÉË 

Contes nouveaux. Par JuUs Ja* 
t^in. 4 ^ol* ui-i9i( Chez Aéea^ 
Mtsnitr. 1 5 fr, 

.Cène «état pas dea contes proprement 
dila; ce spnt des tapsodles, des frag- 
meiié^ des scènes, des disserta tioui», 
totkt ee qae i'oii voudra, où brille le 
talJeot de narrer de M. Janin , ex- rédac- 
teur 8piritai<I du journal- Figaro^ ootla- 
beratent^ de pkiâiettrs joui^a'ux polilJk- 
qoes et aui«i|f td^Hittages qui ont eu un 
snecèfl mèvité. Les cbapitrea^ou artietea! 



Digitized by VjOOQ IC 



!»8 



C|.^$s IV: Momafis. 



^ai. çatn posent ce recueU (ont lot jtulé<: 
Préftice (ëKp^o(!*<lc monologue, Mirt- 
hbible à céitti de Fig»ro^ dans le .drame 
de BeaiTmarchàf»'^ où l'antenf raconte 
i»a vie. Cette préface remplit te pre- 
mier Tolutne). «^ L*Jnliquairà'{sut]m 
qMiUe des omateurf d'an4iquil«8)« -^. 
Traité de» petît« bonheurs en amOur }. 
-7- . FoitAÎr^ «I madame de. pùmpatUmr , 
(j«r le. génie de Yoliàtre ). — JLa. Mort 
du duo TdcReUh^la4t*{ A cette occasion 
l'aiiteur par^e du duc de Bardeaux qii« 
M., de Cbâteaubriiand « pria sous «a 
l^roteclionj '— La Crilique A ta 0mtn- 
ffogne^ (Gritiqjue des critiques ).• — 
L'OfttW de La Happe au CùUé^ de, 
Jf^mtietfiy (GY>ntre.La Uarp.e et ton Conrt, 
de iUfèéatùre), ^ Histoire du ChoUra, 
[ EpisodeiB )• Vjimalvur' et Vj'uki 4te 
4'af^r^ Suf l*art musical en "France). 
-^ lord B^ron', ( Scènes de-sa iîe ). -j- 
Le RÊhdet-veui* ( Motif pour U descrlp- 
iion pittoresque dé iVgli^e de Notre- 
I>ame}. •— Fréro^ et foliaire. (Con- 
versation imaginaire entre les deiix an- 
tagonistes). •«— La Jîurnetierre ^ [N oum . 
▼elle). — Essai sur iedipo-'huitièmeeié^ 
dé, ( Esquisses des mœurs de ce siècle ), 
— L^s Paroàies. (Critique deê paro- 
dies que l'auteur désapprouve), l'houe 
espérons que cet ouirrag(^ne j|era pas 1» 
fond du portefeuille de l'ei^ceUenl ■au- 
teur de « l'^na mortf etc. » , romai» 
qui a été traduit en plusieurs langue^., 

Natalle.yPar W de ***. Publié par 
N. A. deSalvàndy, in-^. Cbei 
Gustave Barùa* 7 fr. 5o. 
Après avoir", dans fsa préface , fait 
briiier le mérite des femmes savantes 
de-tou^ les siècles, et avoir passé en re- 
vue celles qui se sont rendues c.élébres 
dans ia littérature jutiqu'à .nos Jours, 
M. de. Salvaody paie 410 juste tribul 
d'éloge à la dame auteur de ^oÂalie. 
a' Cet ouvrage, dit-i^, se recommande 
par le goût pur et vrai du grand siècle 
plus que par la bardiesfe du nôtre. Pro- 
duction JégèP(\, il traite une des hautes 
questions sociales de l'époque où ooui 
somiues. Mais uoe.opiuioQ. austère dis- 



paraît adus je tï^iarm^ dc^ détails «t 
l'ia|éièt de l'action* .ttà^grât^e él^gaote 
et pittoresque. du tt|lil cvuvre Ws^iclo- 
«îpes de l'autenr^sans iiàet)rr ia mOfatité 
qu'elle à voulu .attacher à son livriji. La 
baute^ question que Fauteur traHe.cMt 
celle à^ divùrce, considéré son» tOtos les 
points de vue. Nauf crOypas que 6e ro- 
loan fera verser de doticesjaraies aux 
femmes seusjbjcft qui. lui .accorderont 
une plaée sur le tir toilette, cotofn^.iin 
ixtanuel à consulter fitkiis les miMuens 
qui peuvent avoir qneti|tte analogie «Vec 
U situation dé Natalie^ 

£,*Aniieaii de Luttier. Scèriiès du 
moyen âge et îld notre époque. 
V&rZschokicef Bîuntenhdgen^ 
etc. Trâd dé 1^I{«qi« par La- 
piette. 4 ▼oï. în*»!.». Chez Audin. 

Le Corridor du ptiils de PËrmitc. 
Cçnfe» de Sajpte- Péliigie. Par 
Cftoquart et ûuenot. \u-^. avec 
'vignette. Che« A\ .Dupant, 7 ît. 
5o.' 

La Fiancée royale^ Histoire franco- 
gauloise. Par (U Martes* 5 yol. 
în-r2. Qhetbutnont. 

la Folle et le Pendu. Par CA. Car 
ve$, 5 Tol. in-ia.Hlihéï Tenré, 
i5fr. 

Une Femtne de théâtre. Par B, 
M(iy> 3 volé in- la.Choz Xe- 
cointe. , ..' / 

L'Annea^. Par L* Kruse^ Traduc- 
tion libre, par Ji"" Elise VoïarU 
a vol. in -12. Chez Del&ng" 
champ. , / , ^._. 

Charles d'Albiel^ ou rBcu3'er du 
connétable de fiourbon. Par le 
eomie Gaspard de Pons, a vol. 
in-8. tlhez f^imont. i5 fr. 

Lea deux Lignes parallèles ^ ou 



Digitized by VjOOQ IC 



Ctiste ÏV. Théâtre. 
Fr^|«e^ et Sœur , . roman intimé.. 
Par Féiix Zkiviiu iïi-8. Chei 
Mame^Dciaunau. 7 fr. 5o. 



«9 



Samiiitpl, roinao sérieux. Par Paul 
de Mu^ùUit^%: ChezRendueL 
7 fr. 56. ^ 

Chroniques dq ctifé de ParîB. în-S, 
Che% Urùaifi Canei. Tome L 

Le pfemiev Toloibe contient le Jeàoe 
hommjp^ coote. U Café de Patî» eat uo 
café ref|aurar|t,s|ir lel^oulé^rddes lia- 

Gérard, ou un Grogoard de Vem- 
pire. Par.il|«r<5^eWe.5vVoLin-ia* 
Chet Lecàinte^ i5 fr. 

Le Livre. des conteurs. în-8. Chez 
Jiiardin. Tome IL 7 fr. f o. 
Ce Toluinf CfMitlvhtsept contes ^ de 
RîM. Michel Baymuod , le comte de 
Pf-yronoet,. A. Black, Schoelcher, Ja- 
cob, CJj. Nodier et F. Langlée. 

Ludotico, ou le Fils d'un homme 
dé génie. Trad. de i'angl. par 
M"' de-Moniôiieu. Nouv. édi- 
tion. io-12. Ch^z J. Bertrand. 
5'fr.. 

Marguerite de Beaumesnil. Par 
itl»* Louise Lemetcier. in -8. 
Chez. M"*.veuTe Charles-'Béchét, 
7 fr. 5o. 

Le Pénilen». Par Ed. Cassa- 
fjnaux. 2 vol. in - 8. avec vi- 
gnettes. Amiens. Paris^tfheZitfti* 
din,. i5 fr» 

Poiata, ou la Lilhuanie {^u 14* 
siècle. Iniitédu polonais, parFr. 
Let&tÉr:neufi. 2 voK in-8. Chez 
Roret. > 

Daniel le lapidaire,^ ou les Contes 
de r^atielier. ^Paf Mi^hei MaS" 
sofu ta-8. Chez Levavasstur. 
Tomes III et iV. i5fr. 



Jules le Ronge, ou le Clerc dliuis- 
sîer. Par Rabafi. 4 vbl. în-ia. 
Chez s Thoisnier - Dtspiàces. 

14 fr. ,, 

La Saibt-^Sîmonienoe. Par M"* J{|- 
séphine Lehassu. tii-8. avec vi- 
gnette* Chez Tfiiiré. 7 fr. 5ov 

Les deux Vétérans, -Par Améd^ 
deBast. 4 voh in-ia. ChjBz Xè- 
ùoitUiR. 1 a fr. ' 

Le Lit de éamp. Scènes de la vie 
militaîre: Par l'auteur de la Pri^ 
ma dpHna et 4e G^irçon tou- 
cher. 5 vol. in-8. Chez M"* V« 
CharicS'Béchet .22 fr. 5e. 

Le. Régent dé rhétorique. Mœurs 
flamandes. Par Henri Berihoud. 
in«8r Chez Souverain. 7 fr. 5o. 

Mémoires d'un cadet de. famille. 
ParTreiawnet/y compagnon «t 
ami de lord Byron ; trad. par 
Fioran. in-S. Chez Dûment. 
Tomes let IL i5 fr. u 

Le Prêteur sur gages. Par ÈuffènG 
Sainviiie. 5 vol. in-i^. Chez 
Xittchapelie^ 1 5 ir. 

\ • •'. 

Le . Siège d'An vers > ou ^Amour , 
guerre et (o\'\e„ Par Raian. 2 
vol. in-12. Chez Lccointe. 6^fr. 

Colette, ou la Fille adoptive. Par 
. Hipp Vaiiée. 4.voL in- 1 2. Che» 
Lficointe. 1 2. fr; . 

THÉÂTRE. ■ ' 

Crédeville, ou le Serment du go* 
- beloVi; vaudeville. Par MM. de 

Leuven et Dumanoir. in -8. 

Baréa. 1 fr: 5o. (Th. du Palaîs- 
,jRojal), 

Aifvers, oii la Prise delà citadetfe; 
vaudcvîlfe. Par de Ces Càu^ 



Digitized by VjOOQ IC 



5o c:Mf*»'tV, Théâifô, 

penne, iii-8. fiarpha^t. i fr. 
5d'. (Th. de rAïubi^u-Cofni^tfQ). 



La FanjitteimproTÎ8é«; taiiffevilf«. 
Par MM. Duptuty et Bfazier. 
io-8. Barba, i fr. Se* {X**. dtï 
Yaud^ville). 

Griite, ou lo^rînce et lè banquier; 
vuudevUle. Par MAI» Léon Ha*- 

, ievi^f Ad^ 4e l^auneti, etcJn-së. 
Batba. i fr. 56. (Th. (ha Va- 
riété»). 

Louis ?LVI; (}faii|e,h]s|ei^i^ en 
citK] ^cles et eii Hl tablea'px. Par 
Ph. JflarnoUe. in-8. Che? jLe- 
vat^a^^eiçr. a fr. 

Miarie Rose, ou la NuitcKé Noël; 
drame en 3;acle8. Par MM. Saiht^ 

Jiezoûf (Th, de Tiûiibtgu-Çor 
tni.qûe). 

|«a Puritaia^i ou la Cour d^Aogler 
ierr^ en lyto; vaudeville. Par 
Paui DupapU jn-9» MarehaM. 
a fr. (Th. du Gymnase-diaiDa* 
tique)* / 

ÂGbîlle « ou {e^ {lépnbKeâM)*^ de 
1,83a ; dtracne en cinq actes et eo 
vers. Par /. Donetngie* în-S. 
Cbev i*atitot»r, rue Montmartre ^ 
il. 68.6 fr. 

Août 157a, ou Charles IX A Or- 
léans; draiiife historique en 4 âc- 
tesy en verâ. Par J, Le$guiiion, 
in-3. Matne^Delaunay. (Tb. 
du Panthéon). 

Paris malade; yaudeYillet Par MM. 
Bayard,ei T^r/ur. jn i.Barùfi. 
i fr. 5p. (Th. d^ Pal^-^iojal). 

I^ Bedingole du maréchal; ?au* 
deville.. Par «***- i n-6. Barifa. 
' i fr, 5o. (Th. de la Gaîté). 



Le» vièuc Péoàés; ^audéf itlè.' Par 
. MM. MéiesviUe et />^mànotr. 

in-8. Bàrba* (ï\u du Gymnase- 

dramatique). 

Clét«)t ou U FHIe d^unè fcin^; me- 
lodrame» Par MM. Viciot Du- 
cariffe ^X A. Bourgeois, iri«8« 
Marchant, a fr. (Th. de la Gatlé). 

Xa Comédienne im|>roVisée; vau- 
deville. Par (ilMi Fatory et 
Smnt*^rvau^. in-*8. Barba. 
5o'cJ (Th. des folies - (hrâiâ a- 
piques). 

Faublad; vaudeville ep 5 helc^s. n» 
MM.<Dupeuty9Brunswic§e9€%&^ 
în-8. Barba. 5 fr. (Th. 4ti Vau- 
.de ville), . 

Trois têtes datis un bonnet ; vau- 
deville. Par /. P^efneU în-8. 
Baréà. 1 fr. 5o. (1% du Palais- 
Royal). 

L'Anaeau , ou. Départ et retour; 
vjaudeyiile. Par MM.'/»avar^ifM 
et Laur^fkiein. iB-8. Marchant. 
1 fr. 5o. (th. de i*Ambigu-^Co- 
inique). 

ITArt de ne pas naonter^ garde; 
vaudeville. Par MM. Barthl-' 
ietny et Lhérie, in -8. Mar- 
chante 1 fr. 5o. (Th. des Varié- 

-té*>. 

Camilla, ou U Stmxr et 1^ frère; 
vaudeville. Par MM. Scribe et 
Bayard. in-^. PoUet. (Th. du 
Gymnase^-drftmatique). 

Le; Cousin Charles ; vaudeville. 
Par Sybiiie. in-8. MaràhanU 
I fr. 5o. (Th. du Panthéon). 

JiC Roi s'^qciuse ; dfame. Par Vie- 
tf0v.lln(^o. 5* édttip". ior>5. Che» 
Bei\dueU G fr. 



Digitized by VjOOQ IC 



Par Piannrdf nmaique de Hé" 
raid. in-B. BaHa "àh. 60. (Th, 
de rOpéra-Coinique). 



CfcAsn V. M Rangée, Si 

et Jutes. iiy-B. Barba, 1 îr. &o. 
Th. des Variétés). 



La Priina Donna, ou la Sœur 4e 
lait; TaqdeviUe. ParçiUAI. dchiUe 



Voltâii^e, et roadame de Po^npa* 
dour; comédi€| «a. 3 acttsa. Par 
MM, p. LafiiU et Ch. Dt^- 
noper. in«^8. Bûréa. « fr: So. 

(ïh. Français). 



\ . CINQUI PME CLASSE. 



MÉL\NGIiS. 

I^éinonal endjclopédiquë et pr6<- 
gre^sifdes connfiissaucèfl'humaî- 
ne$« eto« Par Mahpeyre initié, 
soti^ la diieçJtjoii de BofLtiy de 
Mer lieux. in>8. Atie du Jardi- 
net, n; 8. Décembre* 

CatUenvi : Dilatation des folidet par 
la chaleur. — > Sut la silice |;élatinettf6 
dé GesMat. — Sor la symétrie dm orga* 
nea ? itiius»considérés dans U série ani- 
male ; par Fiourêtn^ — Valeur coiupa<> 
i-ative des engrais. -^Nou veaux briquets^ 
(iU offrent un grand avantage sur lea 
briquett* onSgéjié»}. •» Papier de ten- 
ture éconoÉiique. — Oiiguent pour lea 
bJeMsrr^derf arbustes. -^ Boutettea an* 
glaîieopour los cbevaut, (remède pour 
les maladie^ de* clievaut de chasse). — 
Ardoises arUricipllvs pour •écrire (et çaU 
culer, légères ft non fragUes, — Vjslte 
anx ruines d'Anaradhpur^ , dans l'Ile 
de Ceyian, pa< le capitaine Chapman* 
— nouvelle exploration en Abyssinie, 
par R*tpp' — Usages des ha bilans des 
ilpM Tidji i dans la mer du Sud^ par le 
capit. DUion/ — Biographie. Biblio- 
graphie. Table alpbabéliane et analy- 
tique ûf\Miniçriaicnéjfeiopédiq%u,mnné9 
i839. 

Le LÎTre des Gent-«t-un. in- 8. 

Chez LadvocaL Tome X. é f^ 

Ce Toloina ne le xcède an rîea «ai 



préçédeos , tant par la variété des ar- 
tîfiles cjne par le nom et le mérite des 
âuteurit; Il contient : La Révolution de 
jtiillet f83o , par Dupin aîné, (Ce cha- 
pitre a*" déj6 été , imprimé sans nom 
d'auteur et à un petit nombre d'exém- 
piaices .* il n'était guère connu que dea 
pecsonnes honorées de la eonfianée de 
M. Diiptn )i — £e8 Passages de Paris y 
par Kermei. (Enumération et qualifi- 
cation de ces passages). — Epitre au 
rcii de Éafière, par de Fong§rviiie, (En 
vers). — Les jeunes Aveugles , par Ou» 
fltu, ( Ëtéves de l'Institut dti» Aveu- 
gles). — La Roulette t par é^ÈervtUy, 
(Sur. lea maison» de jeii)*— Le Cabinet 
des médailles ; par Dum^san. ( Des- 
cription dece cabinet). -<- Ua Elève 
de Djqcis k Pà'ria, par O», Le Hoy. 
1 ^loge de qe poèt^ dramatique , eu 
fqrme de oonte). — La Place Royale^ 
par Jrnêid d*A. Càsta^ (Description 
de cette place, telle qu'elle était autre- 
roia ettelle qu*é11e est auff)nrd'hui). — 
Ua jeuaft Répoblicain en il 33, par 
5api^t» i^«uin«M*. (Portrait). ,^ Le 
Gom^nisMire de ptftice; par /i«nn«f Vfi». 
(Subies déiKagffémeasde oelte (Charge). 
— Le Siècle au bal , par Aay DumûuÙ' 
( Sur la danse et le carnaval ).—» L'an- 
cien Couvent des Capuciitfes.. Souveniirs 
de l'atelier d'ua peintre, parMB*Z>ss- 
hordêê'P^aêmûre» (Contes). — Cheva- 
liers d'industrie , par Jacques j^rirgo»-*- 
Paria municrpe , par le comte jdUx, de 
Lalharde. (Chronique de l'Hût^l-de- 



Digitized by VjOOQ IC 



Classe V. Alma,n'acs peur i833. 

Mélanges p.elitiques oi philosophî- 
qoe»9 exlrak^desMéraôifes cl de 
^a Cftrrespbndun^e de Thomas 
Jéfferson^ précédés d'un Essai sur 
les principes ^e Técaîe am^fî- 
caine, etc. Par jP. ConsfiiL a vol. 
iti-8. Chez Paulin. i4 fr- 

ÉTUDE DES LÀ3>fGtrES. 



Ville). — L« Théârr»; Françai»i par 

FéOnPifuty ( hîstoînij^é ce théâtre ).— 

La jeune FtUe mourante, par mlldeBioi- 

»ellt^o««îï.( Elégie). -Lettre» eor mV 

^finoîfieUe Cotte, par MM. Andrièux , 

Casimir Dtiavig^ et ChâiBàuhHand, 

V A ?cc oe . volume ïa collection de* 

^fiilt•v^l/n çât terminée; maisîtétftit 

fecile de préTOtr qoe l'éditciir , encon- 

ragé par le succè», ne «'en tiendrait 

pas là : il va publier une suite sous le 

titre de : Us CerUet-Vfse NoùveUe$ Nûu- 

veiies de», CêtU-pP-Un , en sis voluoics , 

dont it en para^ra ^n tqm içs ({'najr|nt(^ 

jours, à dater dui»' mars prochain. !»€• 

essais , dit ^i'éditiiur , ne seront ptus 

cette f(>id tcstreintsà oœ^dpécialitë.» le 

cadre du livre ue sfrbornçra plus à des 

HfaleausLidemœuffs parisiennes t Tiina- 

gination uoiirra franchir les distances 

et les ten>p8; la fantaisie dt'S/omaociçrs 

ne sera point gênée Uaud ses. allure», et 

le talent , sou» quelque, foiHie qu'il se 

révèle, aura (Jroit de^bourgeoisie dans 

le* Cent'6t(J7ie ^avveiUÀ Nouvçltes^ 

Encyclopédie moderne, ou Dic- 
tîoiHiaire des sciences., des lel- 

* tre* et des art^s *?tc- Par Courtin. 
în»8,.Chez Mongie père. Toiue 
X JÛ V tit dernier. Prix des a4 ^^r 
lûmes, ig5 fr. • 

Cet oùv l'âge , tiré à S,ooa exemplai- 
res» est jnaintenant complet. Il sera 
fiiriw d'un suppléiiient aUnuelet ppo- 
Rresslf.dontil paraîtra deux vohiaies 
par an. ^ 

OEuvres Gliobies de Maxîmilien 
Robespierre, avec une noliee his- 
torique et dé«iTotes, par Lapon- 
^trayè. in-8; 1?aubourg Sainl- 
Deni.s, n. it). Lîvr. i — iV.à5o c, 
^bîiiciue. • 

L'ouvrage aura o volumts , cbaque 
volume d livraisons. 



Grammaire anglaise « raison Tiée et 
comparée, d'après MM. Salmon, 
Lindleyr-Murraj et.ai>tres; suivie 
d*un iraite d'idVotismes anglais et 
français, etc. Par H%pp. GuioL 
inV8. Chëi P.DîdoU 

L'IniproYÎsateur orthographique, 
ou Méthode dMrihographe gTam- 
maticaley en trente Itponô , etc. 
I^ixv Bosserette. in-&, Lille. 5 fr. 

Leçons mélkodi^ue,*de grainmairc 
française et d'orlhograpfio. Par 
Emiie De (a Cour* in-^i a. Chei 
Deiaiadn.^ 

Cours de dictées françaises, gra- 
duées, pour l'anal jfse ,.xieslinéesâ 
abréger le travail des proïesseurs 
et à assurer les progrès des élèves. 
Par Jos. ^auer. in -S. Chei 
Maire-Nyon. 

• ALMANACS.PotJi' ïa35. 

Àlmanac des 26,000 adresses des 
principaux babitans de Paris. Par 
Henri ^ Ùutae.^ in - 12. Chex 
Panckoucke, 5lfr. 5o. 

Almanac du commerce dé Paris, 
dés départbmetis et des princi- 
pales vflles'du monde; Par \5^6. 
Botlin. in-8, Rue J.-J. Rous- 
seau , n. 20. 12 fr.^ 



Digitized by VjOOQ IC 



JOURNAL GÉNÉRAL 



PX LA 



LITTÉIiATU RE DE FRANGE. 



MHNMM 



TROISIÈME CAHIER, i833. 

-Prix, pour 12 cahiers par ap, i5 fr, franc de port^ ^ 



• J ■ 



PREMIÈRE CLASSE. 



MISTOIRS KàTURELLÇ. 

Collection Iconographique àçs che^ 
nilles d*Europe. Par BoisduvaL 
iD-8. Chez Rorèt liivr. IX, X, 
XI et XII. avec 7 pi. 6 H*, chaque 
Ity.raîsoD. 
L'outrage aura environ 60 livraisons; 

l>e9cription des coquilles fossiles 
des énTiroQS de Paris. Par JP. 
Deshayhs. ki-^^. Chez V auteur, 
me de Paradis, o. i4* Tome IL 
Livr^ XXYL avec 4 p'- ^ f^* 

Icônes historique des lépidoptères 
noareauz , etc. Par Boisduvat, 
în-8. Chez liortt. Liyr. IX , X, 
XI et XII,. arec 4 pi* 5 fr» chaque 
livraison. r, 

L'onvrage aof a aS livraisons. 

Iconographie du règne animai, de 
H, le ^oaron C^vitr. Par F. 



Guérin. în-8. Chez BaiUière. 
Livr. XXVII, avec 10 pi 6 fr.; 
fig. color. i5fr. 

Catalogue iJes coléoptères de la 
collection de M. le coqate Dejean. 
in-8. Chez M éfuignoti'Marvis. 
Lirr. L 3 fr. 

il y aura troia livraisons. 

Complément de THistoire natu- 
reJle des lépidoptères, etc. Par 
Dupanchei. in-8. Chez Mé^ui- 
gnon-Marvifi. Diurnes. Livr. 

V.Sfr. 

Supplément à THistoire naturelle 
des lépidoptères ,, etc. Par Z)w- 
ponchet (Iconographie ^3 che- 
nilles). în-8. Chez Uêquignon-' 
Marvis.Tomeï. Diurnes. Liyr. 
VU 3fr. 



Illustrations^ de zoologie, etc. Par 
Journal généreU de la Littérature de France. 1 833. N* 3. C 

Digitized by VjOOQ IC 



34 



CLfssi I. M4dccme. Chirurgie» 



4e^of>. in*8»'Ches J.Berttand. 
LivT. VL avec 3 pi. color*. 3 fri 
a5. 

Les Trochilidées , og les Colibris 
et les ojseauxr mouches. Par Les- 

- soit, ih-8. Chef J. Bertrand. 
LiTJ-, VlII. 5fr. 
L'oorrage aara 34 livraisons. 

GÉOLOGIE. MÏNÉBAr OGIE.r 

Descriplion géologique du dt'par* 
temeiit de la Seiae-Inférîeare. 
Par Antoine Passy 5 préfet de 
l'Eure. Ouvrage imprimé. par or- 
dre de rAxadémîé rqyale des 
sciences» bélles^lettres et arts de 
Bouen. iD-4- pap* vélin aTco atlas 
4e ao planches coloriées. Aou^n, 
tîhei Périaux. Paris, chez TrtuV* 
tel ttWûrtz. ao fr. 
Cet ouvrage est le fruit de fobgues re- 
cherches du saYant auteur; c^est un mé- 
nooire présenté au concours ouvert en 
i8'à9 par KÂc'adèiâiè des scîiebces de 
B^oea , ic^urojalié par cette Académie 
et publié par ses ordres. Il est divisé 
en Irois parties , dont la fyremièrû con- 
tîeuir Topographie physique dri dépar- 
tement. Gènfiguration du sol. Ligfne de 
partage if es eaux. Ditision- naturelle du, 
sol. Dans la deuxième^ i'aateitr donne 
la descriptioii son^viair^ dçs fft^ainfi et 
dans la troisième y la description parti- 
culière dès terrains/ A là fin eat un 
Tniit^ de l'eaa dajis ae$ rapporta avec 
Téoûrce àtiM terres le tÔQt Aatlenmoé 
par \n\U tableaux : Des batiteu^» au- 
dessus du niveau de la mer ; des cçKps 
orgaoi«iés fossiles, et des couches traver- 
sées à Meuiers. Les ptlancbes sont colo- 
riées avec soin ; celles qui' soi^t noires 
représentent : Vyc de l'a Falaise de Fé- 
camp à Etrctat.-^ Vue des aiguilles et 
des arches dlStretat. — Vue d'Etrctat. 
^ DifitÊrente» coqoîlleï. 

Elémenstle géologie, mis à la por- 
'tée d(! mut le monde, et ôflVimt 



lii concordance des faits hiàorî- 
ques avec les faits géologiques, 
^ar J, Chaubard, ia^S. av^c 
a pL Chez \*autcur, rue Neuve- 
de-Seine, n. 68. 

BOTANIQUE. 

Monographie des Antirrhiniées. Par 
Edouard Chavannes. în - 4. 
avec 1 1 planches. Chez Treutt^i 
et WUrtz. 18 fr. 
L'ouvrage est imprimé avec beaucoup 
de luxe sur papier vélin superfin. 11 ««t 
divisé en deux parties : i<* Histoire gé- 
nérale des Antirj^ioéesj a^De^acription 
des genres et '<] es espèces. Les planches 
sont gravées au trait ; les détails sont 
ombrés. 

Archives de botanique, ou Recueil 
mensuel de mémoires origii>aux, 
d'extraits et ai^ljses hibliogra^ 
pfaiques, etc. in-8. Rue Mont- 
inartre, n. 176. Tomel. Livr. I — 
lil. Prixaonuj&l, 3ofr. — 55 fr. 

On pcomet-par mois un. cahier de 6 
feoilles. . ' . 

'■ '• • r 

' r physique; CHKVIIE. 

Instruction sur TEs^ai desmalières 
d*argentpar la, voie. humide. Par 
Gày-Lvssac, in-4. avec 6 pi. 
Impr. royale. 

jûOJàDECINE. CHJRURGI^ 

Archives gfénéràles (Je médecine. 

Par une société rf« médecins. 

io^8. Chex BicheU jeun^^ Jun* 

vier. Prix pouf Tahnéèji ai^ fr»— 

5i fr. 

. C(»il«nu: ; ^efl^ iUn^iops chcx \m allé- 
né4 par j^^^utrof.— Revue d^avja^dies 
qui se sont présentées à la cliniq^ue in- 
terne de Strasbourg pendant iS^o- j85i; 
p«r MoMxi^ Hwfi'T^lkfi la l^cstation d(» 
jiimeadx; par Ct**^<«w»p/.— I^xamen cri- 
fique' dès méthodes exclusivrs appli- 



Digitized by V3OOQ IC 



<|n6etliift''fii^rap.eDtîque des maladive 
véDèrreimés; par Figêouât, ^^ De ï^^ac- 
ooueK^inent prématuré artificiel) par 
XéOvaii* — ^bcès cbroniqrfes du tibia; 
par J^àdie,-^ Rcvtté gékiéral«. MéUir- 
ges , «te. "i ' 

DictionnaU-ç de; ihéd&cloe ei( de 
chirurgie pr9;ique«« Far MAl.M^ifr» 
draif Bégin^ ÈiwfnHn^ ets. , etc. 
in-*8. Ghes Méquigfwr^Marvis: 
Tome IX, (GAN ^HEB). 7 fr. 
L'oQTrage aura'i5 volumes. 

Mémoires de l'Académie de fir>é^' 
décine. in -tJ, Ghw Baiiiitte, 
Tome II. Cah. L IL de 34 files. 
avec 6 pi. 

Recherches géologiques ei philo- 
sophiques sur lé refroidissement 

. animai > impropre^oeat , appel^ 
Cboléra-morbuâ, sa c^iuse es^^eo- 
tieile^ses effet^, son trqUement. 
Pariï'. Meray. xïi'i^ Chez ie- 
éègue. 2 fr« 

Histoire philosophique de l'hypç- 
condrie et derhystérie. Par Frtjk. 
Dutùis. in-fe. éhet Deviitc Ça-* 
veiiin. 7 fr. 5o. 
Cet puvrage a été couronné paç la So- 
ciété de ^decioe de Bordeaux. 

Cojurs ou Ëlémens de médeetne 
théorique et pratique , précédé 

. d'un Abrégé de Thistoire dQ la 
médecine» depuis son origii^ 
jusqu'à nos iofUrs. Pav Aieœis 
Bompard. in-8. Che%Humécri, 
Lirr. I. 3fr. - 

On promet une livraison t|y tes les six 

semaines. 

Examen historique et raisonné des 
expériences prétendues' magnéti- 
ques faites par la commission de 
l'Académie royale de médeçitie ; 
pour servir à Phistoire de la phi- 



Gla$8e I. Médecine. Chirurgie. 



55 

loisophle médicale au 19* siècle. 
Par F. Duéôis. în«-8. Chez De- 
viiie Caveiiitï, 2 fr. 5o. 

traité de^ p^rénologie humaine et 
cOT^parée, Par/. VimmL ïn-^. 
gran4 papier faiyec alïas in-ÎTolio 
de 120 planches cont«aaiit .plos 
de6oosujets d'anatomîe humaine 
et comparée. Chez Baiiitère. 
Tome L de 43 feuflie^; 14 fK 

.Cel^nwage s^ra^ub'lié en a o îi vrai- 
sons, chaouoe de 6 plàneblea* grand in- 
foiio> sur papier de Gbine. Le texte fx>,r- 
mera a Yoluftoea ià^. Seize Ji^raisons 
sont en Yen te. 

Ç^iniq^rde l'^hôpilalSamt-Louîê, 
ou Traité complet dei u^aîadî^s 
de la peau, noi^tevaot la^desprip- 
tion dé ces tpaladiefli .et j^urs 
meillegrâ modes de tra.îtçmeiU. 
Par lie . barpxi ^4^iW<\ io-fol. 
Chef Gotmon et Bianç^ Livc. 
lY. avec la pU color. a5fri prijL 
de «oiMoription. ' > 

ilétter réim^r<;sftion , augmentée de 

planohea, aura i i livhiîsons. 

bcscription d|U forceps indicateUF, 
ou L'instrument mousse, présen- 
tant sur ses branches, d'une ma- 
nière claire et précise, un petit 

- manuel d^ccoechement normal. 
Vslv Audibért, in-8. avep a pi. 
Chez Bouvier* \ fr. 5o. 

Compte rendu des tratàux de l'é- 
, cole. de médecine d'Abou-Zabe) 
(Egypte), et de l'examen général 
des élèves, pour les années li^^o 
à i9^2. Par Ciçt'Bejf, in-8. de 
8 Jfeu^itlcs. Idarseil|e.. 

Ûémolré sur la cataracte^ et gfuè- 
rîson de cette maladie, sans opé- 
ration chirurgicale. Par d!è Lai- 
tier de laroctke, iû-8. de f4 
feaillés. Chez Deiaunay. '^ 



Digitized by VjOOQ IC 



56 CxASSB |I. JÉconofsiie^rurait et, domestique. 



Nou1rt2ll« ThÂjorJQ sur la fprinat(<Qf) 
des (]artres >. dos .cau5<|s /qui Jfs 
produisent^ et irouv«au traite- 
ment curalif par un pansement 
journalier, etc. Par TA. hausse, 
fn^ëéition^ augmentée, in- 8. ateo 
I a ^. ChetOittiSse^ rue de Léa- 
cry,:n, ïo. , ' 

Physiologie médicale et phik>30»- 
phique.: ?at Jim^ Lepèiietier 
de la: Sarthe^. 4 ^oL i^orS. ilu 
Mans. Park^ i:hiitBaiiiière. ^S fr. 

Aarr jvuùtaîre. 

Le Spectateur tnjUtaire. Recureil dte 
iMieneeVd*aft et d'lïiaîîdi>e mili- 
tai Pe»élii-§i*<iyec plans. Chez Nifi" 
fitff> passage' DUuphitie 9 h. 3^. 
Février. Prix pour l'afioée, 3o fr. 
~3$fr. 

Ce journal oonipte ptë)i de sept an- 
nAea d'«iîstence. Le cabièr d« fétrier 
o6dt|edt ; BelatioD- aoipmiÎFe'dii siège 
de. la citadelle d'Anre» rendue > l'ar- 
op^e rK«nç#Me» te.'aS dçoembre i83a, 
•pjrèii. T iDgt; quatre ]oors de tranchée 
ouverte, (avec le plan de la cifadelLe). 
•^Dù comité d^ 1 Wanleri^ et de U ca- 



vaierle. — Dfï ' l'ordre ;de crembat fioor 
iV^a nieriez pac 1« général Lwftmul,^ 
Observatiùps tur nn article inikiylë ^ du 
Système de» femoiitëf,» publié éansltf 
Sp0i0te%ir miiiêawê, "— Méjiiot4al d« 
Tofficiec d'état*n^a|or en campagne »o<t 
dOcumens utiles pour faire la guerre t 
par Èénjoumn dé Luvknnne, — Nouv«Éfe- 
description géométrique de la France^ 
ou. Précis dttê opérations el dj:» réstt4t4its 
l^mériqaes qui aenreot.de fundetnent 
à la nouvelle carte do toyaunpe $ par L, 
Puissant, (Analyse).^ Revue des jour- 
naux militaires étrangers. — IVuuveiles 
mtlitaifes , elf}. 

Nouveau Système de guerre ma- 
ritime et de navigation mar- 
chande. Par le marquis de La 

^Feuiiiade-d'Juùusfion. in-8. 
avec plv citiez Èa^nelier, , 

Relation sôVnftîétre du siège de la 
citadelle d'Anvers, rendue à l'ar- 
tnée française le 2 5 décembre 
i852> «prèis vingt-quafro lours de 
trancbéèi ouverte, m-8. avec le 
plan de^ la citadelle d'Anvers. 
X^het Jnsefiîi. a fr. 

Eittrait du Speetuieur miiiiaire , €*- 
hier de fé.vrier. 



DEUXIÈME CLASSE. 



ÉCONOMIE Kuil^ÀLK ET 
DOMESTIQUE. 

iDe la production dès bhevaux en 
France; de rait)élt6ràlit>ii des 
vHçes el^ de rinefficncîtè des 
moyens employés par le goûver'- 
nement pour atteindre ce but. 
Par Ua thieu de Dmp éasie^ïn- $. 
CheiM"' /Twzard. et chez Treut- 
ieiétîVi^rtz. t fr. 
Cette brochure traite en a4 chapîtïes 

^ea Causes de la^liuiioution daik» l'em- 



ploi des chevaux de' sene. — pe Tariré- 
lioration dèaraceade chevaux eti Angle- 
terre;.^ rï- I>e l'emploi^ des «bovaox aux 
besoixif de IVigricultùre.— Du caractère 
des races de chevaux chez les peuples 
pasteurs , dans le système d'assolement 
triennal 9 dans le système de culture 
alterne. — Di's moyens employés par le 
goi^veroemcnt pour encourager la pro- 
duction .des chevaux ; des course;* pu- 
bliqurs de chevaux; des primes d'en- 
couragement; des baran royaux ; dis 
écoles d'équilàtiodi etc.^ etc. Le dcr- 



Digitized by VjOOQ IC 



N 



CtÂSSB II. jf^tê tnéiPaniquts tt mdustrieit. 



nier chapitre contient |a direction la 
plqs eoaveaablé des moypn# d'amélio'> 
ratiao de U part du gouverncmeoft. 

L*Art.dje la cuisine firaoçàise au |0* 
siècVe- Par Carême. » vol- ifi^o. 
avec portr. et 9 planches. Chez 
VaiUeuPf rue NeoYe-Saint-Roch, 



Annales agricoles de KovUley ou 
Mélanges d*ag;rlcùlturey d*éoono- 
iiiie rurale et de législation -agri- 
eole. Par Mathieu de DoiU' 
hasie. în-8. Chez M"* ffuzard. 
Livr^ VlII et'derniëFe.Sfr. 

AKTS MÉCANIQUES ET 
INÛlPSTH^lEIiS. 

Recueil, industriel, manufacturier, 
agricole elcomirierciaildesbeaux- 
urts 9 etc. Par de Moiéon, în^8. 
avec pi. Chez VauUur 1^% chez 
Bachelier, Janvier, fèvri^er. Prix 
de souscription, 5o fr. — 36 fr. 

Contemu : Sur l'coiplbialimentaire de 
la géhtifie des os; par d^Areeté — Snv le 
tratait da ftr et de l'acier ; par C. 'f^ar- 
fey,trad. de raDgl.-^Mac^inè, intentée 
I>ar Netrman-Fourdrloier, propre a ré> 
tiuire eo feuilles le papier fabriqué à la 
(Décaoiqoe, et d'une longueur indéGnie. 
— El posé fait au roi sur la situation, du 
commerce et tfe l'industrie^. — Descrip- 
tion d'uoe baigqoirp sans robinets ; par 
Perrier, — I^roment moissonné' par. la 
faux. — Descriptioà.d'trti appareil ^ dés- 
inFccter les matières soupçonnées, de 
renfermer d<ea miasmes pestiUntiels ; 
par Henry. — Formes suspendues. pour 
tonrner d'ane face sur l'autre les fro- 
mages qu'on fftit sécher ; par B Carton, 
— - Desoription d'une voiture propre au 
transport des voyages. et de^ marchan- 
dises sur de^i routes ordinaires. -^ IS "tu- 
veaw procédé poqr rendre l'acier |>rO|>re 
à des ouvrages dctiea(« ; ,par Sandersan, 
-'Moyen de prévjsnir la mitière des ou- 
vriers ; par de Moroguet, — ?(ouvrIle ma- 



nière de cultiver les pom<ii*-s-(ie-t'^re. 
—Notice sur le photomètre de M, Rich- 
tie.'fixpéfif'nce f^ite sur i|n arbie dont 
l'écorce a éî-é enlevée. —Sut le com- 
merce des jtdiles en Angleterre. *- Ji^ti- 
rrrption d^un^ cor sans ton àh recj^ang'*, 
in venté par 5lf<Mfns.— De Hemi^loî.de 
l'eau chaude pour chauffer les. serres; 
pai Tredgtdd, — Nouvelle méthode de 
produire la vapt'ur avec udc grande ra- 
pidité; par 2'erkinê. — Dfscription d'une 
machine à vapt^ir propre à remplaciir 
les. chevaux dans toutes les circonstan- 
ces, inventée par Z>ie<s.-*Sur le paVage 
des fours, etc. — Méthode pouf tailler 
les cristaux en. dessous de la rOue; pur 
C^<i<^. -Exploitation des forêts de pi^Y» 
do Moot-PUate ; ' par lhvfyp> «-• Siir l'ean 
de mer rendue potable». parrun 'oaaveaa 
procédé. — pescrij)tion d'uae guitare 
à dix cordes. — .Tablettes ides artiste^. — 
— Bulletin des sociétés savantes.. — 
Mélanges , etc. 

Description des rpachines^ et pro* 
cédés coojS ignés dai:is. les brevets 
4'inv«ntion, de perfbctionnement 
et d'importation, dont la durée 
est expirée , et (le ceux dont la 
déchéance a été prouoncée ; pu- 
bliée par les ortilrés de M; le mi- 
nistre du commerce, .in-4- Che^ 
M"'iïusaré/,.Tome XXJl. avec 
36 pi. 5o fr. ' . 

Elétnens de teclïuo!6gie, oaDes- 
' criplion des procédés dps arts et 
de récônomie domestique , pour 
préparer,, façonner et finir les ob-» 
i«ts à. fusagci de rhomme. Par 
^Li Fr^mieaeùr. in-8. avec 7 pi.. 
Chez L. Colas. 

Manucidu fabiricantetidu ratfii^eun 
de«ucre de cannesv de betterave^ « 
d*érable,> de .raisin^ elc.^ etc. Par^ 
^yk. BtaehetteeX'Zmi^a. a^édi- 
tiun^, augmentée par Jnlia de 
Fonteneite, in- 18. Chez Roreft. 
3 fr. 5o 



Digitized by VjOOQ IC 



3g 



ÇiA93B ni. Histoire. 



COMMERCE. 



Annuaire du coiàroerce maritime» 
ou Stalîsdqqe nautique et coai-» 
mercialé (les contrées màritîmeé 
et des principaux ports du globe, 
contenant^ etc. JPar tîaiseau. 
iff-S. Chez Renard, Prèniîère 
'année, lo fr. 



FINANCES. 



Système financier et colopûiU oa 
Plan de deux grands établisse- 
mens jhdusttiels ^ indi:^|»ensable9 
au développement de la prospé- 
rité de la France. Par Atigustt 
X***. in-8. Ctït€ Retnais^net. 
6fr. 



TR^OISIÈME C;LASSE. 



HÏSTOIttE. 

Histoire des Français. Par J; C* L. 
SitnondedeSisfhoudiy corres-* 
pondant -de Tlnstitut, tic. fn-^S. 
ChetTréutlei et WUHz. Tome 

XVI. 8fr. • 

'' -^ 

Règnô de Prançoit /•'. « La lecture , 

qat plàist et' profite , qni dëlecte et in- 
struit HMemblé» a toot ce qu'on «aurait 
désirer (>oar être aniver^eilemeiU ai- 
mée) cesçlie et estimée de toute manière 
de gens-; suivant 'le commun dire, du 
pQ,ëte Horace : 

c Que lé plaisir à l'utllls joinct 
Bô ses écrits kgaigne de tout poinct.;i 
■>* ' . ^ ' 

Cette heureuse expression d'un senti- 
ment commun à tous les penseurs aii- 
ciena et modernes , que JuoqvM Amyot 
applique à Plutarque de Ghéronnée, 
nous t'inscrivons' en tête de Thistoire^ 
des français de M. de Sismpndi , Navec 
fintime eontiction que nous ne faisons 
qne manifester l'opinion générale sur 
le mérite de l'historien et l'utilité de 
son travail. Nous connaissions dès long- 
temps tout ce quia ^été écrit sur Fran- 
çois i^ depuis i6i5;-etcepeàdftnt,iprès 
avoir vo laa premières pages de ce tome 
seixièmfet il ne noua a. pas^ été po^sifbie 
de fermer le livre « et. malgré la tour- 
mente politico-tragique |k le fra^cas des 
tribunes» noua avonalu de suitç^t ^ans 
distraction ce volume de près de six 



cents pages, regrettant de le voir finir 
avant le prince,- dont it a formulé l'acte 
d'accusation , sur lequel , enfîn , la pos- 
térité prononcera définitivement. Les 
apologistes du pouvoir arbitraire ne 
peuvent plus dire : « C^est le siècle qu'*il 
faut accuser; c'était l'esprit du temps. > 
Eli' bien! non : oe siècle ^ ce temps^ 
dont on invoque au moins la compli- 
cité, ils ont protesté de la manière la 
plus énergique, ' et cea proleàtntions 
sont reproduites et consignées dansle 
tableau qui place François' 1*' en face 
de son siècle et du temps qu'il n'a pas 
voulu comprendre^ qu'il a bravé- et ou- 
tragé avec un despotisme plus farou- 
che que celui de Lpuis XI. Les vices et 
les crimes de François I*' lui appar- 
tiennent;. et c le passage du moyeD âge 
aux temps modernes, > nous le devons 
an concours des circonstances et des 
événemens qui ont fait éclore de nou- 
velles idées, de nouvelles passions. Les 
hommes qui s'étaient formé des senti- 
meus et des principes à peine avoués 
s'aperçurent qu'ils pourraient bien être 
la majorité; ils influèrent sur le pays, 
qui les avait à peine remarqués; IJa ma- 
l^istratufe acquit chaque jçur plus de 
lumières, et conséquemmeut plus da 
fermeté; elle résista inutilement, mais 
elle résista; la loyauté militaire rejeta 
franchement et ouvertement sur le roi 
les malheureux j'èsultats de soU incapa- 
cité , de ses désordre) et de ses dépré- 



Digitized by VjOOQ IC 



clm^ m. 

dations; et U réfoomef nii'n 9'éi«Ta à 
tonti: la hauteur de sa scieocre , de «es 
ductrines , de sa con^vietioii et de 400 
héroîqae courage contre le royal eau da- 
taire de Léon X. Françoii i-j^poodit à 
i'opijOJon publique'et aux arguiçens par 
de» supplices et des"bâcbcr4% ,, 

No«s reviendrons sur -cet important 
ouvrage, quand l'auteur nousaura mon- 
tré François dans son affreuse nudité 
comme -homme et comme monarque » 
desceodQnt du trône pour. entrer dans 
h tprabe. 

Histoire pilloîesque de la Çonven- 
lion nationale et de ses princi- 
paux ii>crtîbre9. Paf M. L... çou- 
vtMilionnel. în-8. Qhidt,M6nard'> 
Tomes i etH. iSft. . 
- Nou.H noQ!) inscrivons en faui contre 
l'assertiofi que ce livre est l'ouvrage d'un 
conventionnel, et nos preuves, c'est le 
livre^ lui-même; les conversations plus 
•que ridicules qnè les fabricateurs ont 
instituées entre les difTéreos per^ronna- 
ges qu'ils mettent en scène, s'pnt le pro- 
duit de leur pnnvreiimagination.' flon 
jamais \eé Cami&reei , ]es Pétioh, etc., 
1)1 anctin député de la Gironde, n*ont dit 
ni échangé de pareilles absurdités, et 
Robespierre et Marat lui-même n'é- 
Uient pas des pSais. Sn un mqit, quel- 
ques extraits kifidèie!» du Moniteur, des 
conversations «vec Tallien, les Elles 
ThérauetiiM et Laôomhf; voilà l'œuvre 
que Am arrangeurs légitimixtes nous 
donnent comnre l'histoirle fidèle de la 
OonTéntion oa'tioBale. 

Histoire de la Légion-d^Bonneiir. 
Par Jami-itfalif^ce. ;in-8. avec 
4 gravjjres. Ch^z Denain. 8 fr. 

Les Ecorcheurs, ou ItJsûrpaiiori 
et la Peste, Fragmens hiîstoriqjjcs. 
Par le- vicomte d* AHineouri* 
3 vqI ionS. avec a vignettes. Ctiez 
Renduei. 1 5 fr. v 

PelUes Beautés de \n Russie* con- 
. tenaat ce qii*il y a de plus iiit^--' 



JHsimre: ^ 

. rc»ftantà eonntjttre dffn^fbistotro 
de ce vaste erapire. Par J. An- 
toine. in-,52 ôblong avec carbu^ 
€ l pla h ches . C h cz TPettier, ^. 

•Recherches sur rhîsioîre et ^jir 
rancienne consiîttilîon de la too- 
parchie de Savoie. Trad, de Hta- 
Hen d€ Cihrari'a , par BbuUée* 
in-8. Chez Moutardier. 

tqnrs d-[]i$toîre des états euro- 
péens depuis le bouleversennent 
de l'enapire romain d'Qccîdent 
jusqu'en 178Î). V^tfrêd.SchoeîL 
îa-8. Chez Pihan Deîaforkat. 
Toàies XXXII — XX.XIV^ 7 fr. 
chaque voldrae. ' 

Histoire piitorésqde delà Norman- 
die. Earjf. Laiutte. 'm*%. a^'èc 
vues et cosftumes du pays. Chez 
Bréauié/toiXiûl, Livr. ï. 2 fr. 5ô. 

L'oBvrag,e aura 4 volufoes , chaque 
volume 4 livraisons. 

Les Bourbons. Soiiveûirs et mé- 
langes. Par le vicon>te </e Cùnny. 
in- 18. avec 3.pl. lith, Ch^ï Ur- 
hain iCanei. 5 fr» 

Ëpliémérides universelles, 04iT«* 
bleau religieiu, pplitique^ litlé- 
raire, etc., présentunl pour cha- 
que joue de'rannée un extrait des 
annales de toutes les nattoBS,€t 
^e toui les siècles, etic'. în-8. 
Chez Corby, Tome XI. 7 fr. 5o. 
LVmvrage aura i3 volumes. 

Précis de l'histoire d'à moyen ûge 
^ et de. rhlsloîre moderne. "P'ar 

Ferrêot Perrard. .in-8. Chez 

Brunot-Labhe. 5 fr. 

Histoire de la révolution française, 
depuis 1789 jusqu'ôB 1814* ^^ 
A. Mign^t. ,5^ édilioa. a voi; 



\ 



Digitized by VjOOQ IC 



40 



CmjLhm III.- 



iD-6. Chex Dufey tt Vézard. 
i4fr. 

Histoire générale des Iles bri(iaD* 
oiqiies. Par sir WalUr Scptt^ 
9ir Jameé Mac-Kintosh , sir 
Tfk. Moore. Trad. de Taag^, par 
Defàuoonp r et. 'iiï^'S, Chez Goê- 
^eiin. Tomes I et II. Livr. II. 
(Bisloire dl'Ec^sse). i5fr. 

I^es Demandes faîtes* 'par le roi 
Gbarleâ YI, touchant son état et 
le gouvernement de sa personne, 
avec les réponses de Pierre Sal- 
mon • son secrétaire et familier. 
Publiées avec de^ natices bisto* 
rjqii.es , d'après les mantiscnts.de 
la bibliothèque du roi. Par Cra- 
ftUt, iD^81 iiye<^ lo pi. Rue de 
Yaugirard, ii. g; 5o fr. 

Recueil des Historiens des Gaules 
et delà France. Par les religieux 
bénédictins, achevé et publié par 
M H. Jo8' Naïuietei Fr. Dau- 
non, în-fol. Impr, royaie. Chez 
^, Bertrand^ Tome XIX. 56fr.; 
grand papier fin, 7a fr. Prix des 
18 premiers Tolun(kes, 648 fr. 
Ghaqac ▼ohime ae Teod aussi séparé- 
ment. 

Seite atts sous Ias Bourbons^ 18 14 
r— i83o. Par E. Mennechet, 
in " 8. Chez Urbain Canet 
Tomç JI. 7fr. 5q. 
Ce folume vient jusqu'à Ja Un 4e 

iSao. 

HISTOIRE aiILHAIRE. 

Souvenirs de la Hlorée, pour ser- 
vir de suileù VHistoirc deVex- 
pédition françaw eit 1828- — 
1839. ^iirÀ, Duheaume, în-K 
avec 2 tableaux et une carte. Chez 
jinsetin,^ 

{jrcuvenirs anecdotiques d'iin offi- 



Biogr^pM&^ 

cier de la grande airmée. Par £. 
Montigny,. in^S. Cbey GosseHn. 
7 fr. 5o. * 

Relation, de la campagne d'Afrique 
en 18309 etc. Parle marquise/^ 
Bariilîiit. 2* édition, in-8. Ghex 
DentU' 3 fr. 5o. 

Siège de la citadelle d*Anvers par 
Tarmée française, so lis les ordres 
du^maréiçhal comte Gérard, in-8. 
de 18 feuilles avec plan. Cbe^i 
ious tes Ubtairts. 

iiIOGRA'P«IE. 

Indications biographiques, ou No- 
tes sur les hommes célèbres nés 
dans le dépar|ement du Haut- 
Rhrn. Par de Goibéry ^ corres- 
pou(^nnt de Tlnstilut, etc. in-8. 
Çolmar. Paris, chez Treutlet et 
Wartz. 

jC^ox qui travaillent à marquer' leor 
place cbcE la postérité ne craignent pas 
de.let trouver occupées; l'envie n'a pas 
de prise alir lès grandes Ames , et 
l'bojnnte de mérite est toujours le plus 
juste et Iç plus bienveillant appréci»leur 
des célébrités.. Savans, artistes , géné- 
raux , magistrats, législateurs , homiiies 
d'état» vous tous qui;avez illustré le dé- 
partement du Haut-Rbitî, M. deGolbérf 
s'est eii»pre«sè de transmettre vos ppms 
aux ^aérations futures. .Mais ce n'eat 
pas sans un sentiment profond et. parti- 
culier d'estime que nous ayoofi.lu la no- 
tice sur J^ean Reuiéeii, député aux états- 
gjénéraux, Ji la Convention pationale, 
dont il fut Tun des CQm^miVsaires aux 
armées du Rbin et de la Moselle pen- 
dant ie siège de Mavence, et depuis 
dan.H la Vendëc'y puis directeur <ie la ré- 
publique « etfnlrn Unembre du Conseil 
des alvciens. (^'histoire de ce grand ci- 
toyen, iniinieuient liée à cuHe du pays, 
est encore à faire; quel autre que M. de 
Golbéry oserait entreprendre une «i 
belle tâthe» et mettre «ous les yeuz' 



Digitized by VjOOQ IC 



ClAMB III. 

t*e notre France Acttaéllè- c;é8 grandf 
exemples de dé«iotières«emefit et de dé- 
▼oûmeot, ces tertas civiques qoi ont 
illastré son compatriote* l^a vérilé, tra- 
daite daos ton styte remarquable par sa 
noble simplicité et sa teinte d'une s^n- 
•ibilité. exquise 4 aurait un double mé- 
lite, et obtiendrai! uo-grand sucçès.Nooa 
invitoos à lire ceii Indications biogra* 
pbiqoea , auxquelles dta ^e peut repro- 
cher qci'uae trop grande briérefé; elles 
ne parlent que- des hommes qui ont il- 
lustré le département du Hnut-l(th&nf 
mais elles li'offrçnt pas moins des mo« 
dèles à tous, et surtout des leçons à ces 
faiseurs de biographie qui spéculent sur 
le scandale, et s'en vont ramasser dans 
la boue de sales lambesux dont ils ba- 
bUlent leora raanneqaios et leur carr- 
caturea. 

IiOuis-«> Philippe - Joseph -Egaliié. 
Scènçs contefnporairves» Par de 
Lamothe-Langon. 2 yoL in-8. 
Chez Dentu. 1 5 fr, ^ 

.ANTIQUITÉS, " . 

Tombeaux de la cathédrale de 
Kouen. Par J. Dévilie, irï-8. 
pap. vélin 9 avec 10 pi. Rouen, 
cbes Périaùx* Paris» chez Trtut- 
Uitt fVUrl». y fr. 5o.|, 
' L» cathédrale de Rouen renfermait 
an grand nombre de tombeaux de'per*^ 
soBoagea illustres^ les calvinistes., maî- 
tres ttii moment dé la Normandie dans 
le 16* sièclv, et ensuite les niveleurs de 
1793 en ont détruit une grande partie; 
ceoi qui restent sont décrits par M. Dé^. 
viUe, auteur de {'Histoire du Château- 
GaiUardet de plusieurs autres ouvrages 
estimés sur les antiquités de la Nor- 
mandie. Les tontbeaui conservés sont 
ceux de Rollon, Guillaume - Longue- 
Épéé , l'archevêque Maurice , Pierre de 
Brété, George d*AmboLse, Louis de 
ftr^Eé. A la buitc de ces moquwens, 
l'uulcor a placé ItrtfitcMnbca et iokcrip- 
tions diverses qui sont diisémioées dans 
les différentcâ « parties do l'église > et 



JntiquUés. 4 1 

dontoo néfetironvie qdé quelque» ligne» 
gravées sur le pavé de l'église. Les ptjn- 
cipates.sont relatives à Henri le-jeune, 
fiis-ide Henri' U roi d* Angleterre et duc 
de Normandie, Rirbsrd«'Gœur-dé-Lion, 
son frère , Guillaume, fils de Geoffroy- 
Plantagenet , Charles V, roi de France , 
Jean, duc de Bedford , oncle du roi 
d'Angleterre Henri V. A Isf^fin de l'ou- 
vrage on trouve la liste des principeux 
personnages inhumés clans la cathédrale 
de Qouen depuis l'année 93a jusqu'en 
1743. La clôture dé cette liste de rois, 
princes,'ducs, simples particuliers, car- 
dinaux, évêques, etc., est faite, chose 
remarquable, par lé cardinal Gambacé- 
rès; 94* archevêque, inhumé en 1818 
dans la ohapelle de la Vierge. Les plan- 
ches dessinéçs et gravées avec beaucoup 
de soin, représentent des t.ombeaua , 
desutatues et des bustes.- 

Dictionnaire de la mythologie <jles 
peuples du Nord , des Scandi- 
nayes,, des' Germains, des Prus- 
siens, des Vendes, des Silésiens^ 
des Bphêmes y des Moravietis, 
des Lithuaniens, des Polonais, 
des Russes, etc , etc., d'après lès 
meilleurs' auteurs allemands ^t 
danois qui ont écrit s^ur cette ma- 
tière. Par Louis Noirot. in- 18. 
Dijon, chez DûuiUier, 

Lai d^Hayelok le danois. Treizième 
. èièclc in*8. Chez Sitvestre. 
Tiré â 100 exemplaires. 

Des principales expressions qui 
servant à la fiôtalion des dates 
sur les monuiTienf» de Pancieane 
Égyple, dViprèii l'inscription de 
Rosette. Par Fr. Saivoiini, 
in-rS. avec pi. ChùitDondey-Du* 

. pré. 

Dîpsertalîon sur l'emplacement rjn 
mur que César ût construire prt-i 
de Genè.vM<;onlre les Qelvétiens. 
Par pepertf/ia-i. avcçpl. Bour(j^. 



\ 



Digitized by VjOOQ IC 



42 



Glaise III. 



GÈOGJVi^HlÈ. TOPeiGRAPHVÊ: 

Pc ï'Asîe, OU GonV<léraiion8 reli- 
.gieiis«5, philosophiques et litlé* 
rairea sur PAsie. Par M"" V*** de 
C***. 4 vol. in-8. Chei Renouàtd. 

?toiices.historiques,g|éographiqiie8 
«t^ agronomiques sor 'fe littoral 
du département des CôteS'du*- 
Nordi Par Hwbasfque. in - 8^. 

. 5atat-Brieuc. Tome 1. 6 fr* 

CARTES GÉOGRAPHIQUES. 

Nouvel Allas d^jËsjKignq et de Por- 
tugal^ efi,65 fe^UKlle^. , Pubh'é par 

' Caififiet de Beauvoisin Ghec 
VaUteur^ rpe d'Anjou, ir. 4i au 
jMarai^. ^ 
- Il en paraît 1 1 feuilles, qui composent 

la partis ruaritiioe du Portugal. • 

VOYAGES. 

Trente mois de .ma vie, ou Quinze 
moîç avant et quinze mois après 
naon vojage.au Congo,0u Jus- 
tification des infamies, débitées 
contre 'moi; Suivie de détails 
nouveaux et curieux sur les 
mjœurs et les usages des hal^ltans 
du Brésil* et de Buenos- Ayres, et 
dUine description de la colpnie 
Patagonia. Par*/. B. DouviUe^ 
auteur du ^Va^/age du Congo » 
în-8. Chez Vauteur"^ ri^e des 
Saints - Pèi*^e8 , n . 6â , ' et chez 
Tréutteiet fV-arti. 7 fr. 5o. 
Le but de cet oovrag6«>e8V , couame le 
' titre l'ânnopce, une apologie de l'accu^ 
satioD 'de plusieurs journaux anglais et 
français quioQt mÎA en doute la -réalité 
du Voyage au Congo ^ dont l'auteqr.a 
récemment publié la relation. Les do- 
cumens que M. Douvlile produit , sem- 
blent en effet le di^ulper entièrement 
de c« reproche. Sans nous arrêter à Sa 
défense, qpî nous parait légrt4mQ',oous 



f^oyagt'S. 

ottorons quelque^ iiotlcesrelatlvef aui 
jaœurs »t u«ages des petfpies que i'au.- 
te4ir« visités : L'habitant de Buéno«- 
Ayrcsè«t en général três^n , aaii dn 
lu;[e et «de, toift ce qui «tat nouveau. 11 
est. confiant, quoiqu'il ait été eouveot 
4 rompe parle* étr^ingc^rs... Les feitinies 
joni généralement joiîes et bien faites. 
La parure afoute encore à Vaifv agaçant 
qu'elles .savent prendre. Ua voile né- 
gligemment jeté Mir leur tête, toujours 
dé coa Verte , «Semble destiné à cacher 
Iiurs traits y mais Ica 4ais8e aasez voir 
pour exciter les désirs des hommes. Par 
jDalbeor elJes.ont def vilaines 4^ U, ce 
qui défigtire on peu leur jolie ligure... 
Dans ce pays les femmes ne traTailleat 
pab, pe n'est pas èomrae au Go'ngo» oA 
le mari attend paisiblement à la porte 
de sa case que ses femmes lui apportent 
sa .nouivriture. A Buéo'os-Ayres ,' elles 
sembifsnt né pouvoir, vivre que dan^ 
une indolence complète. Quand elles 
sont chez elles, elles ps^ssent les journées 
à leurs «roisées ; là , eiids ne s'occupent 
que d'attirer l'attention des passans. 
On ne les voit jamais sortir avec des 
hooi^nies ; oq dirait qu'elles , forment 
un^ république à part. Elles sont tou- 
jours suivies d'ube petite négresse qui 
sem'ble lûtre la gardienne de leur fidé- 
lité.... On célèbre tous les ans,, le ii^ 
a5 et a6 mai,-l'anniVe/'Saire des journées 
dans lesquelles les babitans de la répu- 
blique reeonquirent jeur liberté aur ies 
Anglais* - Ces. fêtes sont toujours foxt 
brilia.ntes. Ces provinces »; Après s'être 
déclarées indépendantes^ se coostitot- 
ren^t-en république. JDepuis.ce moment 
le mot dé liberté s'y répète à chaque io- 
otaot , il est eu tête de tous les actes; 
mais la féalité de' nette liberté ne se 
ticoave nulle 'part..'... llezisteà Bnéoosr 
Ayresonecontume aases bixaAre* Quan^ 
OQ-va- faire une visite daoa une maison 
où 00 né connait pas les babitana asses 
familièrement pour entrer sans se faire 
annoncer, on crie de la porte de la rue e 
^1/0 lii aria. Ton» lea ôdarcliandâ s'an- 
nouceot de eet^e mauièrq^ quand ils 
portent quelque chose. .A ce- cri h 



Digitized byVjOOQlC 



Clas^b lil. 

montrent Itâ dotee0ti<|,ue«,. qui se tien- 
nent of dioairemea^ft . daùs la>^aecoode 
conr def maisons. 

A Rio- Janeiro, le laxe a fait, des pro- 
grès prodigieux, chacun veut avoir un 
carrosse. Lesfemmèstâtjjientde se sur* 
passer par l'^égauce de leurs ^artfres. 
Quand elles sortent, e'e^ toujours vê* 
tue» de robes de satin cru de |:dlle gar^ 
nies d'or et d'argent. Elléli bot la lête 
nae et sealement yornée de «juelquea- 
fleurs ; un ricke'vîhâle sur les épaujeat 
des souliers de sati^ de couleur aux 
{>ieds, un éventail ^l^-ttiaiq, etc,,ete. 
• — Nous regrettons de de pouvoir» faAte 
de' place, cpntiiuier ces extraits; mail 
nous assuroAs qne les amateurs de voya- 
ges , et surtout les personnes qui con- 
naissent M. Douviile, liront ce livre avec 
beaucoup de plaisir. 

JVlémoîres et vo^ai^es du* prince 
Puckler Muskau. Lettres post- 
humes sur TAngleterre, Tir* 
lâode, )a France, la Hollande et 
TAlle'bnag'ne. Tr^d. derallem. par 
J. Cohen, în-8. Chez Fournier 
jeune. Tome III. 7 fr. 5o. 

. Le prince PucUer Muskau a récem- 
ment déaavei^é cet ouvrage; mats on at- 
tribue ce désaveu à sa position particu- 
lière. 

i 

Vojage pittoresque en Bourgogne, 
ou De'dQription hii>torique et vues 
des mopumeps antiques, ihoder* 
Des er du moyen âgé , de.«siné« 
d'après nature 'et iithagraphiés* 
io-fqi. Dijon.' Partie 1. Dépatte- 
ment de la G6te-d*0r. Livr. h 
avec pi. 3 fr. 5o.; pap. de Chine, 
4 fr« 5o. 
La prenU^rc partie aura tu livra isooi. 

L*ouvrage sera divisé en trois ou quatre 

parties. 

POLITIQUE. ÉCONOMIE' 
POLITIQUE. 

Moyen de protongcr TexisteDce e( 



PhHo^Ofhie. 43 

autres avantages des placcmens 
riagiers collectifs : Dissertation- 
important^ pour lej: actîonndirés 
de la tontine Lafarge. Table de 
mortalité où Ton voit la durée 
de la TÎe moyenne. Par Coutété* 
tn-8. Chez Vaiitettr, Vue Dau- 
phioe^ Q. ao. 1. fr^ 
L'auteur a reçuau-sujet de cett« bro- 
chure des compiimens flatteurs de M. In 
préfet de police.; uous croyons qu'iU 
sont mérités , le travail de M. Coutélé 
étant de nature à .intéressjer tout le 
monde, et aurtout les personnes qui 
veulent faire des placemens viagers col- 
lectifs dont les avantages sont démon- 
très avec clarté. 

Arrêt suprême des dîeux de Ï'O- 
lympe eh .faveur de mudume la 
duchesse de Bérry et de son fils. 
L'ooibredu prince de Bpurbon- 
Condc (Louis-Henri-Joseph). A 
son filleul le duc d*Aunrale d*Or«- 
léiHtis (Henrî-Eugène-Philipper 
Louîs). -^ Hjévéla^*ot>s^, etc. Par 
Mf** M. À. Le Not^mand, in -8. 
de 144 P^g^c^5 «'^▼ec une lithogra* 
phîe. Ch^z Ta^teur, rue de Tour- 
non , n. 5. 3 fr: 5o. 

Dçi désarmement, considéré dans 
ses rapports aVec Ja situation ac-. 
tuettc et relative des divers états 
de. l'Europe. Varde^Fàventine, 
in-8. Chez LeNormant, 

JURISPRUDENCE- 

D.es SU bstitii lions prohibées par te 
Code civil. Par Roiiandde ViU 
éat(fue8. y édition ,* augmentée* 
in-8. Chez DeeeurchanU 

PHILOSOPHIE. 

Destination de Thoinme. Trad. de 
, Pallém. de Fichte, par Bq^rchou 
de Pcnhoën. |n-8 . Chez PauUn* 
..^fr. 5o. 



\ 



Digitized by VjOOQ IC 



44 



Gl.i8»B III. 



RELIGIOlSf. 



MédUalîbns religieuses , ery A)rqie 
dû discours 9 pçur toutes Ias épo- 
quesy eircoBbténce^. et situatioos 
<de la yie'dnme»tique et civile; 
trad. de. Pallein. io-H. . Chez 
TreulUi et IVH^rtz. Tome IV. 
Par lie II. Décembre^ 

Çft dernier cahier Vf 11 toin« IV ôo d« 
TaoBée i85a contiefit cinq discours : 
I. Dsvoir» t^versU* morts. Des toilHers 
d'anoees'ffe «oni écooiées. Nosi ancétrl;'», 
fiaâit la pléoitmle de leurs forces ,>tra- 
YaiUërebt pour eux et pOtir feurproi^p^- 
rifé. Eatiifbés att t«riije de leur carrier^ 
ils couchèrent leurs têtes ^ans fa tombe, 
et di.«p^Uf ent de la surface du glèhe. 
Nos pas fonjcùt leurs cç«drç8 saciiées. 
Nous' vivons , nous agiiisoos couimt* ils 
v^cf^Vcnte^agireot : lassés aussi à la fin 
de uptre jcMim^é » nous descendons 
coninie eux dan;* le sein de la terre , et 
la poasai'ére <le nps corps se mêk à leur 
poussière. |9os ^^scendan;! naîtront, s'a- 
glterpnt, ei pioprront couiine nouç..... 
Membres d'une seule r4niiUe,,notre ori- 
gine remonte à un cQo»in^n berceau ; 
nous sommes les fils des mêmes |,ères... 
Vanleur (ire'jde cet ciorde ces inaxi- 
nies : Accordes aux morts une sépul- 
ture décente» — Acçprdez 11)o«pitatké 
des ttombeaux à l'étranger qui a terminé 
ses joirrà au milieu de vobs , loin d^ sa 
terre natale. ^^ Décernez aussi les hon- 
neurs de la sépulture à celtrt qui fécut 
près de vous et mourut dans une 
crpyance différente de la «6tre. — Ne 
dites |L,<oint de mal des morts. — Hono- 
rez le souvenir des morts. — If .X»</i^- 
niérê voionUi La volonté dernière ! ex- 
press^OQ xl'une grande portée. Notre 
dernier acte participe^a-t-il du caractère 
vulgaire ou passionné de tant d'adtres 
de nos actes F Ne -CGHironnerons>nous 
pas notre v1e:,par l'acte d'une volonté 
Doble^et bienta^banteF.,. Dans la répar- 
tition de nos b^icîr*, ne nous laissons pa» 
déterminer p a r^,d^f< préjugés supersti- 
tieux ou par une di^votion outrée. On 



Retigioft. 

c^-oh, parexemple, trop communémenf, 
offrir il Dieu lu«-mèmer, cèqne Tân con- 
satre à aki couvent , à âne église ou à 
tel autre étabtiçsément pîenr. N« hoos 
imaginons pas que des prières achetées 
par ces dons nous assurent nnplus grand 
bonheur dans l'antre monde, ^r lé riche 
aspire à devenir bienfaisant môme après 
»$ mort, q«pe sjb première solUcitn de «e 
porte awr les inçalbenreux aiinant le tra- 
vail , e^ dont Iflî paqvreté n^ troctve ail- 
leurs i|ucun- secours efficace. — ^'llï. />«> 
V0trs eniftr» fet animattài, be tons les 
anii;nitexceax de sa maison sont les pre- 
miers <j[ui iiientdi^oit à l'intérêt de 
Pbomme II fotit en .quelque sorte par- 
tie de S6n ménage; il est leur pour- 
voyenr, leur protecteur. Ils le connab' 
seAtf ils l^aiment comme leur maître, 
et i»'approchent de loi comme d'un ami. 
Itf reçoivent avec reconnaissanct^ le> 
dons q,ue sa main leur présente.. La na- 
ture leur a refusé là parole; mais ils 
espdment par d'^ulrt^s signes letir con- 
fiance^, leur 'gratitude et leura4taohe- 
m^ept. C'est doocUin devoir de prendre 
. tfoih d« cps êtres sans défen&e,'Ies auxi- 
liaires de l'Homme. — IV. Consietére^ ia 
fin» Quoique vous fassiez, 'considérez la 
fin. Pesez lés conséquences, non seule- 
ment de vos actes ext^veurs , mais 
aussi d^s vœi^x que vobs formez dans 
l'intérieur de votre cœur... Considérez 
la fîj), et vous ne tomberez pas victima 
dé vo^re imprudence , mais vous chan- 
gerez^ bien des^ plans '^e vous' aviez 
formés- pour votre avenir dans des in- 
tentions peu. louables. RéfléchisJei sur- 
tout sérieusement sur les suites de vos, 
projets, à la veille de lès exécuter. L'ac- 
tion une fois accomplie ,,Ia parole don- 
née, la démarche faite» l'idée, des résul- 
tats possibles ne siert plus qu'à alimen- 
ter ^otre ciraihte et vosj soucis. L'irré' 
flexion agit sans plan;' or il y |i da 
l'irréflexion dans tontes les passions. La 
prudence , an contraire , calcule toutes 
ses démarches. Le dessein est I^inten- 
tion de Thomnie; l'exécution cVst soo 
àciion» — V. Méditation jKfur ia fin dp 
i'awnA* ' ' . 



Digitized by VjOOQ IC 



C^ME ly. Polies. 45 

ÉDUCATION. aNSTKUÇTiON. ; Les Feuilles de palmif r. ïitti\t\\ 



\ 



Les Trois Sœurs » ou l0s toets de:. 
Ta? eugtement mdterneU l*âr Al"" 
Foucauii, aveugle de naissance. 
in-ia. Chet Beiiri'Manttar.d fr. 



de eoiite.H, orî^itanx pour la jr.ii' 
^neâse. ttskd. de l'aUcia.par Max. 
Kauffmàiin. 3 vol. in- 18. Chi» 
Pauiin, 9 fc. 



QUAT RIÈME CLASSE. 



s 



BEAUX- ARTS. / " . 

Description historique et raisonnée 
d*une collection (le tableaux des 
écoles italienne , flamande , hoir 
landaise) française et espagnole, 
appartenant à mesdames I^umont 
de Frainays; avec quelques ré* 
flexions sur la peiiiture> par le 
cheyaHer Alex. Létioir. \n:-i. 
Inipr, de CrapèteU 

Cette colleclipii est proposée . aai 
amateurs^ elle con&isle en 554ableaai 
de choix, des tneilleuts maîtres, tela 
qoe : Léonard de Vinci, Rubetn,Van 
Dyck, Niooltfs Peussia.^'Hurlllo; Ruis- 
daal.» Claude Lorrain ^ Joseph Verae't, 
Péters Neef, van Kàysam, etc.i etc. 
Ces tableaux sont exposés dans la mai- 
aon de meadames de Fraioays à S«iint- 
Maar, ^rès VincenDes', n.,79, .anbiea 
cbâteaa de 'madame de Sévigné. Ces 
dames deinetirent à Paris, rùè de Se- 
rêoc , o. a5. 

Yojage autour du mon^c par .les 

niers de Tlnde et de la Cl^iue ile 

la coty^Xlf. ia Favorite, exécuté 

eD i83(f à iSSu, sous lé comnoi'an* 

deibent du capitaine de frégate 

Lfipiace,. in-fol. aviee pi. Au'bu-* 

rehu de ia Favorite el chez 

Treuttei et IVûrtz. Livr . H. 

Le» planches ^ép'résjpntent : Ile de 

Corée. — Gbate d'eaa au ItédoU, île 

Maorice.— Port de Sincapoar.— Soldats 

cochiochioois.-;- Sidney; établisseteent 

de la KomreUje-OrUaas. — VoolQPi. -• 



Moloo ào port Jackson.. L'ouvrage ^ur» 
a vol.' in-8.. texte, la cartes et^a plan- 
ches. Voye^ ranoo'nce au cahier de jai^- 
vier. ^* 

■ . • ' ^ 

Histoire scientifique et mililàire 
de* HexpéditJOD française en 
Egypte. iiK-8.' atec: atlas îni-4. 
Cbet Denain. Livr. XtX. 5 f r/ 
Lçs planches représentent : 'Vu.e de 
Jafia. — Plan de Jaffa et de ses environs. 
—Vue de PhiisÊ; îdem^ au soleil levant. 
— Couroi^oemeot de la porte du tuu^pJe 
de Kous. — Abqu-Faiir'. -^ iSle&diad»; 
Aveugle conduit par un enfant. — ^Por- 
traits de Jùiiot, Souhait et Gollîqùef . 

C^urs d*antiqnités monutneotalesl 
professé à Gaeu e'n iSSo, par 'M. 
de Caumont. Histoire de l'art 
dans Touest de là France, depuis 
les temps les plus reculés jusqu^au 

, 1 7* siècle. î.n-8. avec atlas de i ao 
planches. Chez Lan ce. ^s^iielW 
Moyen âge. Archllecturç reil-^ 
gieusé. 
IKy aura six livraisona. 

Les Ruines de Ponipél , dessinées 
et mesurées par Ff, Hasois, On* 
vrage continué par^at«. in- fol, 
Che» F. DidoL L\yr' XXXIH. 
avec (f planches. 20 fr.; denii-co- 
lombier vélin , 5o fr. 

POÉSIES. s^ 

Les Oréades. Par J. Duchénc. 
in- 18. Chez Fwrne* 



Digitized by VjOOQ IC 



46 



Cl-asmI'IV 



Poésies d*HippOÎylc TaivihucGj.. . 
Nouv. éâiHoQ, augajenlee. in-8. 
iiT^eoTigoelte. Place de la Bourse* 
6 fr. So. 

Ilecueii des plus beaux morceaux 
de poésie fraiiçarse de» i^.*, i8* 
et iQ" siècles. JEfarTàbbe Cotte. 
ib-io. Nanci. 

ROMANS. 

Les Passions dans . le inonde , 
contes nouveaux. V^rPaut Fou- 
cheK "în-8. Chez Gustave 
Maria. 7 fr. 5o. 

' L'«atèàr têt éonnu par plusieurs pti- 
blicâtlons citiliïées«9e& contes noavftânz 
sont intitalés : LirTémom ; chronique 
di| bois d& Boulogne. -^Uq FiU de Uôp; 
nbavelle espagnole.— Ûa Réveil. IStiide 
de. jeotie fille. -^^ Trente-ciaq et di»* 
sept , ou la^ première et ia dernière' pas.- 
sion ; chronique de saloo»— JUe Mari de 
la reine ; nouvelle. — Une maladie de 
poitrine; nouvelle. -^ Les Papiliotefe de 
Ninon de lienclos $ esquisse de mioeura 
du' siècle de Louis XIV. -— A quoi aert- 
il d'être tro^ honnête' bomi&e., histoire 
tragiqute. Ces deux derniers confies «ont 
fort' attrayans, et nous paiaisseut lea 
meilleurs du Recueil. * 

Histoire intellectuelle de Louis 
làmbert. Par de Baizofi, Frag- 
jDeiH extrait des /{omam et eon- 
tes phUdsofihiques. 10-12! Chez 
Gdsseiin. 5 fr. 

O'est un des'plus julis contes do Re- 
c#eil d«^14« <jo Balaac.'Louis LaûiiMd't, 
Aé dacis une'pet'ite viile du Yendômois, 
de pauvres psureos^ en 1797*0* mofj^en 
j^8a4-t ^ montré dès «019 jeune âge 4^a 
dispositions extraordinaires pour l'é- 
tude des sciences philosophiques ^ et a 
été remarqué par madame de Siàël, 
qui l'a pris sons sa protection. Parvenu 
à Tâge de raison , il s'est distinguas 
commo poète-et liltèraltnr ; mais ayant 
conçu une malheureuse patfsiou pour 



Théâtre. 

iBâdémoiselle. de Tillenoîx , «on esprit 
è^'efrt^aliéoé vers.la £ln^ de a» carrière. 

Les ArnloricaîflC8.4^ar,lMI****S. ^. 
I>udrézèn^, â yoL io-â. Cbez 

Tableau de? mœifrs, tfsa'ges et super* 
^iooA.deA habitana de l'iantiquc Ar- 
morique (Bretagne) , ou recueil de tra- 
ditioqs e.t contes, des Celtes, dpo^ l'ori* 
giqe remonté à la plus haute antiquité. 
Cet ouvrage sera recherché, iK>n aeule- 
ment par les antiquaires, naaia par toiM 
\(&^ amateurf d'uoe lecture ioâtructive 
et amusante. Les- contes ou épisodes 
qo'ilre/iferme sont intitulés : JSdie^, épi- 
sode du règne de Goôao 111 ; duc de 
Bretagne. «— La Bague.de ciln. — Lena 
et Arvin , épisode ou règne de Charles 
de Bloia, duc de Brelagne.*-PaècaUne. 
^•L^preuvc.-^Trpis mois à Parla. 

Le Détcrtu. Par M" P. Ch. îo-ia. 
Au Palais'toyal. 

Les deux Anges. Par Arnouid 
Fremy. a vol. in-8. dx^z GoêêCk- 
liin* i5;fr^ 

£i3Stache» Histoire imitée de l'al- 
lemand , parTabbé H..... în^ia. 
Rue des SàinfszjPèreSy n. 69. 

La Stréga. Par Ernest-, FotUfiet. 
» Yol. ÎQ-'S. Cbez Siivestre» 1 5 fr. 

Qêargefte> ou la Nièce ^d a tabel- 
lion. Par CA.. Paufdè,Kock. 4 
vol. ia-ia. Qhi^iGuslav^Bdrêa. 
la fr. . 
Ces quatre volnmes^orment les tomes 

I'--I V des>a&ic«ff« éomf^éU* dé Paui de 

Koeh. ,c 

T^lentîne > ou le Pasteur d'Uzès. 
^Par Victor Ducange. Nour. 

ëdîtioi), augmentée. 4 vol* în-ta. 

Chez Gustave Bàréa. la fr. 
THÉÂTRE. 
La Parfumeuse de la oour ; vaud<»- 

ville. Par Dupin, eto* îa«8. Be- 

zaUé (Th. des Variétés). 



Digitized by VjOOQIC 



\ 



• ClasIe y ,' Mclunjts: 

• ..*.,■ . ■ .-j 

G I N. Q Ç I È H E ; C L 1 S S E. 



47 



MÊLAJîIGES. 

Eocjolopèdie opiéthodique-. 1ii-4« 
avec pi. Che» ftl** Y* AgoMù. 
Lirr. CIX eCdermèie. " 
Gettef vaste coUeoiioa de toates les 
conoaUsaoces humaines au 19" siècle 
est mainteùatit termitiée. Elle se com- 
pose d'iioe série'deSo 'diction Q aires ré- 
digés par les savâos les' plus distingués» 
e4 accompagnéa <k 44^9 -plaaeheB. 
Chaqua dictionnaire ae vend aussi sé- 
parèraetat, etles-pers.obnes qui en pos- 
sèdent des partiei^euvent encore se 
compléter , en s'adressapt directement 
à M"*.* V« Agasse, qd ienr bS)re testes 
fîleiiités poar le paienrent. 

llevue encyclopédigu«.| .Rédigée 
par. M M. H. Carnot et P. le- 
rouai. io-S. Ru&des Spînts-Pères^ 
n. '26. Décem(>re i83a. ^aoyier 
i853. 4^ fr* piir années 

CoiUfWLi De rexpropriaiiott d^pM»- 
pâétéa privées p^r cause d*utilité pu> 
bJiqne. Considéra tio os géi^éralea stir les 
tMva«i poblics.; par D^ùomrdftnanehe. 
(Cet .artici« de>. ^^ pages ae vend aniui 
ttéparéneni). -* De la aituatiopfde^cOr 
looies agricokf «:o Belgique; par J?<^» 
Du^éUau^.i^Bt la (oaditioa des i'tm-^ 
Ri«» au ,19* siècle; par W^* Mafia du 
Q^*\ -^^Siir la foj^ination .géoi<>gique di^ 
«ol de TEkirope ; par J. Acyaaud: —>' De 
l'état aotuè) de ios coiMiaissancfts. sur 
U Bj^sîI; par Aâ^^Hê dt^aia^'»MUmùni 
r^ Teolaiiveii pioiirpa(i«lftriafi<Vécdiiûi ^ 
mie politique en Angleterre; par M''^ 
uidHatdù'MontgoifUr,— Poésies lyriques 
de Christopoulo:t;,p8r ÇAar/e5 Emma- 
nii«<.-^Sur une médaille de l'ile de Scy- 
ros; par Dumttsan, — De riostriiction 
.publique et des réformes proposées par 
M. Gaizcrt; par LtigarmitU, — Des pro- 
jets de la conventi^ sur Tinj^truction 
publique. — Hi;itolre des partis en An- 
gleterre. Article I : Les wliigs et les 



l>»cya depuis t66o« NalfRauce du parti 

popolairéi par £. {7rowe.^Les pauvres 

ouvriers , la cfaisse de» invalides de la 

Ba>ioe , et la conservation temporaire 

de^la IcMerie; par EuryQlsi Caacauoo» ~> 

De (|a«tq«es paysages italiens. &qr les 

Maremmer; par ChavUêJJitUer,'- Son. 

véiûrs^d'Oran ; par Jynard deM Tûup 

df/k P'-* —Bulletin bibliograpluque, cto. 

\ . " ' ,. " 

Le.Propagareur de» cooDaissanees 

morales» scientifiques et rtidùs* 

triélles. Journal enoydopédîque 

d'JaslructioQ populaire. Par une 

' société d'homroeâ de JeXtres^ gr. 

in-8. Chçz Met/er et comp^ Pi;e-_ 

mière année. Livr. 1, H- Janvier, 

février. Prix^ d'ahoancm^nt / par 

nn,,rrauc de port ^pour toute 4a^ 

yraqce , 4 Tr, >■ » fr. do plq&pour 

Vétraoger. 

' II en parait le a5 de cbaque nioîir pne 
ItTraisçB composée de 3a pages. Les 
deux premières livraisons 'ontiennent: 
De la nécessité de mettre à la portée 
de tc>iitës- tes classas de la société , une 
instruction rationnelle répondant à leurs 
intérêts moraux et miatériels. -^ De la' 
morale et des devoirs qu'eile.impdsé.-r- 
Ûli^rté' d'initier toutes les classes de la 
soeiété àb connaissance de rkistoire 
nationale. — Du jury et des tapporfs des 
jurés avec les magistrats des coUi;s d'a^ 
sises. — Sciences naturelles en généiial. 

— Quelques notions sut la physique? — 
Définition de la chiuiie tirée de ses pro- 
pres avantages. — Horticulture. -^ Or- 
thopédie : Moyens de dopneraux enfans 
une copstitution robuste et de bonne 
conformation. — Sur t'emploi de la gé- 
latine alimentaire. — Afoyen de conser- ' 
vation des objets de fer et d'acier.-— Des 
avantages d'une civilisation progressive 
et des moyens de remédier à ses incon- 
véniens. — Des devoirs civils du curé. 

— De la lectuFCy de l'écriture et de l'or- 

Digitized by VjOOQ IC 



48 



^Classe V. Ê$U(t^deê languesi 



thogtapbe.-— Géogra|rliiedfî ta Praqci» i 
D(*s€^ptioo des- vilUs et des mai^um^nf. 
~t Sol de U FraïKie primi^veiveB t'oc- 
cupe par les Gaulois,. Mélange, par la 
conquête, dea Romains avec l'eaGan^ 
I0Î4V etc., ^te.^-^ Légulatîoo ^. Droit piF> 
blic français;. charte conslilutioanelle 
expliquée» -^'Question du nkariage de^ 
prêtres. ^Notice liîstorique sur l'exer- 
cice da pouvoir muorcipal en France. 
-f>Uii grand nombre d'articles d'kpsioire 
toaturellç , physique* chimie, , éconoinie 
ru/ale et Industrielle , statistlq^ue , etc.- 
Ce journal se recomuianÂe jutant par 
la modicité de son prix qu«>pir Iç but 
noble ejt utile que è«;s rédacteur», cher- 
chent à atteindre. 

Journ^f des Sayâns. la-4* Chex 

Contenu r Analjrse dés ouv^ràges su!- 
yStïB : âbtoire littéraire" de la France ; 
par \f$ religieux bénédictiusy continuée 
,par des 'membres de l'inatitnt, tome 
iVIl. (5''etdfeMiier artifele,pajrM. Kay- 
néuard.) — Voyage de la corvette i*AS' 
troiabé , par DmnofU d'I/tyUle. (a» ar- 
ticle, par M. Ff. Cuviery. — Thù Tez* 
kereh ai P'akiat , qr privatê M$moirs of 
ihe fhpghui eniperor Humayan, ÇA.rtiele 
de M. Siivtstre de Sacy )— Histoire de 
la navigation: iotôriebre fie la Francp ; 
par Jot, ptktens, (Article par fà, Gi' 
rarfl)* — Notices .et extraits des manus- 
crits de Ja bibllcithèqae do roi, lome 1 1. 
(Article de M. Ùaungny — Nouvelles lit- 
téraires^ etc. 

PHy>roIogîé du ridicule, oy Suite 
d'obeervatjons. Par' une société 
dç gens ridicules, a. vqL^ in^. 
Chez Vimont. i5 fr. 



Mêinoires d*un médeeîn. Trad« de 
raogl.'da D^ Hoâhrison. a vol. 
ia-S/Chez Duniont. i^fr. 

SoQVenirs de la PoÎQgue, histori- 
4]ue9y «taYîstiqoteë et>iittoraire.«^, 
publiés j>ar une réubioa de litté- 
rateurs polotfàis; in-S. avec lîtb. 
Ruedu Coiaméierf n. 3. Lâtr.I. 

L'ouvrage aura la'liirraisoq's. 

ÉTUDt DE$ hANÙVnS. 

Réflexions sur rétudcr des langues 
asiatiques^ adressées à sir James 
M'ackintosh, suivies d*u ne Lettre 
à M; Horace fïayman YTilson, an- 
cien secrétaire de la Société asia* 
tique à Calcutta. Par J. W . de 
Schieg^L in-8. pap. yéiin. Bonn. 
Paris , chez (9atc, 

M. Guillaume de Scldegel , aaiv^iit 
orientalist'e , professeur à l'Université 
de Bonn , est connu dans le monde sa- 
vant. par plusieurs ouvrages fort estimés 
sur les langues et U littératoife Indien- 
nes; S);s réflexions sur l'étude des lan* 
gués àsiatiqu«»«ont une.nbuveHé preuve 
de sa profonde énvditk)» et de a» par- 
faite connaissance de ces langues. Cet 
ouvrage, écrit par l'ant^ur en -français 
à l-nsage des Anglais, qui généralement 
•ont ^u. vej'sés'dans la langue alle- 
mande, a dù'êtte imprimé il Londres 
par les soins de sir JameslAackiiitosh, 
mais la mort a depuis- peu enlevé ce 
savant aux sciences, et le Hbraire We* 
berli Bonn, s'est chargé de sa pubfica- 
tion, qui fait honneur à la presae aile- 
ma'nda, : 



Digitized by VjOOQ IC 



JOURNAL GÉNÉRAL 




DE LA 



LITTÉRATURE DE FRANCE. 

QUATRIÈME CAHIER, i833. 
Prix , pour i a cahiers par an , i S fr. fraoo de port. 

* ' ' ' "' ' .■ . . rf I. I I . I ^ 

PREMIÈRE CLASSE. 



, HISTOIRE NATUKFXLE. 

Description des coquilles fossiles 
des environs de Paris. Par F. 
Dtshayes. in 4* avec pi. Chez 
V auteur 9 rue de Paradis, n. 14* 
Livr. XXVIII. 5 fr. 

Illustrations de zoologie, ou Choix 
de figures peintes des espèces d'a- 
nimaux récemment découverts, 
etc. Par P.Lessotu in-8. Chez A. 
Bertrand. Livjr. VII. avec 3. pi. 
3fr. a5. 

Supplément à THistoire naturelle 
des lépidoptères, elc. Par Du- 
foncheL in-8 Chez Méquir- 
gnon-Marvis. Diurnes. Livr. 
VIII. aYee 2 pi. 5 fr. 

Les Trochilldées, ou les Colibris 
et les oiseaux-mouches. Par Le^- 
son» in-8. Chez A. Bertrand. 
Livr. IX. avec 5 pi. 5 fr. 
L'ouvrîlge aura i4 livraiaoos. 

Journal général delà Liiiéralure 



Revue enlomologîque, publiée par 
GustateSUbefmanti.iïï'^.awfto 
pi. Strasbourg^ Paris, chez £«- 
quien fils. Tome I. Livr. I. avec 
3 pi. Prix pour Tannée, 36 fr. 
On promet ube livraison par mois. 

Allas des oiseaux d'Europe. ParC 
fVerner. in-8. Chez Vauteur , 
rue Copeau, n. 9. Livr. XXIV et 
XXV. avec 1 pL 3 fr. 5o chaque 
livraison. ' 

Histoire naturelle de Pline. Tra- 
duction nouvelle, par Aja^son 
de Grandsagne. in - 8. Chez 
Panckoucke. Tomià XVII. 7 fr. 

Iconographie des coléoptères d*£u« 
rope. Par le comte Dejean et J. 
Boisduvài. in-8. Chez Méqui* 
gnon-Marais. Tome IIL Livr. 
II. avec 5 pi. 6 fr. 

Histoire naturelle deslcpldoptèresy 

iftf F/ti«c«. i833. N'4- D 

Digitized by V3OOQ IC 



Classs I. Uédecmt. Chirurgie. 



5o 

>e44;. Par DùponcheL jb^S. Chez 
tdéquignoH'MarvislTomtMlh 
Paiiie 11. Nocturnes, avec a pi. 
3 fr. 

IconojçrqphvB du règ«e açiiuaU elc. 
Par F. Guérin, in-8. Chez Bail- 
iihre, Livr. XXVÏII. avec lo pi. 
6 fr.; pL color. i5 fr. 

GÉOLOGIE. 

Description des. terrains, ▼olcani-' 
ques de la France* centrale» Par 
Amédie Burat. în-8. avec lopl. 
Chez'Levrati^t. 7fr 5o. 

BOTANIQUE. 

Florse SenegambiaoTentamen^eic. 
Auct. Guiliemin^ Perrottet et 
J. Richard. 4- Apud TreuUei 
et WUrtz. Fjj^içoljis VHI (et 
ullimus tomi primî). la fr. ; eh. 
pergam. fîg. color. a5 fr. 
L'ouvrage aura de laà iSlifraisons. 

^ Mousses de la Normandie, rec^ eil- 
Hi Lies .et publiées par ^jéipby^ de 
.jÔriéwaa». in-S. Falaise, foris, 
lïhftz Meilhae. Livr. I— VJ. 3fr. 
5q.. chaque Jiivraison. , 

., , l/onvr^ge aura S à ip ^vf aisqnt , cha- 
cune oouteMOt des. échantillons dessé- 
chés, collés et élîquetés. 

MÉDECINE. CHIRURGIE. 

Arcbite's générales de médecine. 

^ki-Si Çhf^zBichet jeune. Mars. 

• Prix pour l'année, a6 fr.— Si fr. 

€otaenu ': Recherches eipérimeirtales 

,.Wf l'emploi de lj|,g^l?lioe comme i|ub- 
êtaoce atjmenUire; pa^ MM. Edwardê 

. et i?af«icvr-. Nouvel appareil pourl'ex- 
trtisîoo permaneole du mtmbre infé- 
rieur ; ^larXaii^iffP. — Revue des mala- 
dies qui se sont présentée» à 1» ofioique 
ii|t«n«^e Strasbourg pendant iflSo— 
i85i ; par ««e^— De quelques faits Id- 



téresMns observés à l'hôpital de U Cha- 
rité; par Dufflay. (Suite). — De l'irrita- 
tion locale de la moelle épîoière » cod- 
« sidérée comme cause de certaines 
affections nerrenses vagues ou ano- 
males ; par farrith, -^ Sur les organes 
,de lajroii hpipalpe; par.CW. fiatt.— Re- 
vue générale. Mélai^es , etc. 

Clinique médicale j suivie d'an 
Traité des maladies cancéreuses. 
Par B. Cayol. in-8. Chez Bail- 
Hère. 7 frw 

Mémoire sur les bouts de seins ou 
mamelons artificiels et les bibe- 
^ ,çop8HjPJ>r DeneuoÇé. in-S. Chez 
Just'Rouvier. i fr. 5o. 

Mémosre survie prolapsus ou chute 
de la matrice 9 et tous les autres 
déplacemens des organes géuito- 
, lirip^^'es^ de <|a femme ^ guéri» 
par l'emploi des pessaires en 
caoutchoi^c pur. Par M"* Ron- 
det. in-8. Chez Just^Rouvier, 

,JËtudes physiologiques et 'patho- 
logiques sur lë^ organes de là'yoix 

, humaine. JPar Bennati. 'in-8. 
avec pï. Cheziàitiûre. 

; JRfilaliQn-.çhirpjrgic^le.jdiji Ç^éfe de 
; la citadelle d'An vçr^., FjSjXj4i^x. 
, Paillard, in-8. Chez Bâiitièrc. 
3fr. 

Clinique médicale de l'hôpital de 
la Pitié et de l'hospice de Ta SaN 
• pét riére, en 1 83a . Par A . Piorry* 
m-8. Chez BaiUUre. 

'*-'\ ' * - . ." . o 

. NouTeAU.Précis d^s ^i^aladjes des 
enfans, fondé sur la dQÇtr|Qe'phj- 
. siologiq|ue. Par Ciarion. in-8. 
de 1 a feuillet. Ljpn» 

Nouveau Manuel complet des as* 
pirans aii dpctorat<en médecine. 
Par Faf^asseur. Deujuème exa- 



Digitized by VjOOQ IC 



\ 



Classe I. ArtmUitairc. 



raen. in - 18. Chez Crochard, 

5 fr. 5o. 

Essai sur la lilhotritie. Par A. 
Benvenuti. în-8. arec pi. Chex 
Just'Rouvi^r. 

Lettre chirurgicale sur quelques 
maladies graves du sinus maxil- 
laire el'de l'os maxillaire infé- 
rieur. ?arJ. GensouL \ï\-^. aTec 
atlas de 5pplahches'în-folîo. Chez 
Baitiière. 7 fr. ' 

Mémoires dei'A^cadémie royale de 
médecine, iii-4. Chez ^ailiière. 
Tome IL 20 fr. 

Recueil de Mémoires de médecine, 
dèsChîrurgie elde pharmacie mi- 
litaires, în-8. avec pi, Impr. de 
M"« Huzard. Tome XXXIV. 

Dictionnaire universel de matière 
médicale et de thérapeutique gé- 
nérale. Par MM. Merat et de 
Lens. iis-8. Chez Baiiiière. 
TomeIY.(0— Q). 8fr. 

MATHÉMATIQUES. 

Wanuel d'optique, ou Traité com- 
plet et simplifie de cette science. 
Par Brewster^ traduit par P. . 
^trgnaud, a vol. ia-.i8. avec 5 
pl. i^hez jRorel. 6 fr. 

AS^TBQJ^rOMIE. 

Errçurs des astronomes et des géo- 
mètreç .d'avoir aftmi s l'accéléra- 
tion sécj^laire de la Ibhe, en pi-e- 
naatpbutr des observations réelles 
^t lègitiïne3 l^s récits d'éclipsés 
<le i'Almageste 5 tandis qu^ib ne 
sont que des caIcols,fait8 par Pto- 
^émét àveé ses tables, et d'avoir, 



5;i 

en outre , prétendu établir celte 
accélération par [es éclipses des 
Arabes et des Européens, les- 
quelles cependant la repoussent 
absolument. Conséquences con- 
tre les théones astronomiques et 
les tables lunaires des modernes. 
Par P, Màrcoz. îa-8. Chez I>e- 
hure frères. 

ART MILITAJRE. 

Le Spectateur militaire. Recueil 
de sclenée, d*ârt et dliistoiVe mi- 
litaires. in-8. Chez M*. JSoirot^ 
rue de fUniversîté, n. aS, et cîier. 
Aiueiin. Mars, 

Ce cahier eut précédé d'une Table 
des prineîpanx articles publiés dans les 
trciie premiers Tolooies da Spgotaieur^ 
de i8ao à i832. Uti coup-d'œil sur cette 
table suflGl pour faire conoaltre la va- 
riété, la riche.H8e et l'importatice des 
* matières ique renferme cet excellent 
{ournal» rédigé par des ot&ciers énpé- 
rienra et des gens de l'art d'un grand 
itaérite* Ce cahier contient : Eitraîts 
d'on ouvrage de Landsberg, ingénieur 
hollandais, relatifs aux passages des fos- 
sés pleins d'ean.— ObservAtions sur l'or- 
ganisation du corps royal d'état-major. 

— Recherches historiques sur les forces 
militairi^ de la France depuis la con- 
qnète des Gaules par les francs jus- 
qu'en i832. — Observations sur les ha- 
ras, l'éducation des chevaux en Francts 
et les remontes de la cavalerie; par/et^r, 

— Observations sur l'état intérieur des 
régimèns de cavalerie ; par un générai 
de cavalerie, — Revue des journaux mi- 
litaires étrangers. 

Traité des servitudes légales éta- 
bli^ ^ur la défense^des places 
de guerre et de la zone dès fron- 
tières. Par Ch. DeiaUeau» in-8, 
avec plan. Chez Jnseiin. 8 fr. 



DigitizedbyVjOOQlC - 



53 



Classe II. Atts mécaniques et industriels. 



DEUXI EME CLASSE. 



ÉCONOMIE RURALE ET 
DOMESTIQUE. 

Manuel du destructeur des ani- 
maux nuisibles, ou l'art de pren- 
dre et de détruire touç les ani- 
maux nuisibles à T^griculture, 

. au jardinage , à TéconoaiSe do- 
mestique', à la conservation des 
chasses, des étangs, etc. Par Ve- 
tardu 2® édition. in-L8. Chez 
Roret. 3 fr. 

Toutes les classes des aninoaux sont 
passées en revue dans ce Manuel i le 
loup, le renard, les faucons, les serpens, 
Us insectes, etc. , etc., etc. 

Calendrier du bon cultivateur, ou 
Manuel de Tagriculleur praticien. 
Par Mathieu de Uomhasie. 4' 
édition y refondue, in-ia. Chez 
M"* Huzard et chez Treuttet et 
fVûrtz. 4 fr. 5o. 

Tnllé du maïs ou blé de Turquie, 
contenant son hisloire, sa culture 
ot ses emplois en économie do- 
mestique et en médecine. înS. 
avec 3 pi. Chez M"' Huzard. 

JAIIDINAGE. 

Art de cultiver les jardins, ou An- 
nuaire du bon jardinier et de Pa- 
gronome. in-i8. de 65o pages. 
Cheî^ Roret. 5 fr. 5o. 

Ce (volume renferme tin calendrier 
de« travaux de chaque mois ,^es prin- 
cipes généraux du jardinage , la culture 
ctia desciiption de toutes les espèces 
et variétés d'arbres fraitiert et de plan- 
tes potagères , ainsi que toutes les es- 
pèces et variétés de plantes utiles ou 
d'agrén)ent. 



AIÎTS MÉCANIQUES ET 
INDUSTRIELS. 

Bulletin de la Société d^encoura- 
gement pour l'industrie natio- 
nale. Publié avec rapprobation 
de M. le ministre du cotnmerce 
et des travaux publics. Année 
XXXI. in-4- avec pi. Itnpr. de 
M"* Huzard. i83a. 

Contenu ; Rapport sur la machine à 
.limer les surfaces planes et coa; bes, ia- 
ventée par M. Oberhaeuser (avec a pi.^ 
— Id. sur la fabrique de glaces et Terres 
de couleur à plans parallèles de M. 11a- 
diguet.~/(/. sur les les machines à faire 
les alhimettes (avec pi.) — Id, sur ua 
précédé propre à faire découvrir daos 
la farine de blé les substances» étrao- 
gères qui s'y trouvent.— /<^. sur les pro- 
cédés de blanchiment des étofifes desti- 
nées à la fabrication des toiles peintes, 
etc.— Description des moyens de sûreté 
contre les explosions des machines à 
vapeur. — Rapport sur divers siphons ea 
verre destinés à transvaser des liquides 
corrosives (avec 4 plO "^ ^^* *"«* les fers 
creux de MM. Gandillot frères et Roy. 
— Id. sur des cuivres estampés présen- 
tés par M. Lecoçq. — Id, sur des pes* 
saires présentés par M. Salmer. — Id, 
sur un ouvrage de M. Hoyau , intitulé 
t'Àrt du menuûier.— Tableau des bre- 
vets d*invet)ticn , etc. , délivrés en 
France pendant l'année i83i. — Descrip- 
tion des scieries à bois construites par 
M. Mirault (avec pi.) — Rapport sur le 
Rion ornent solaire présenté par M. de 
|4aperelle(avec pl.)-/<^. sur un nouveau 
mode de fermeture des lampes de nfi- 
ret6 des/miueurs (avec pi.) — Id, sur la 
fabrique d'agrafes de M. Hoyau. — Jd. 
sur une imitation de la dorure , préseo' 
tée par M. Petit. — Id. sur les perfec^ 
" tionnemens appoiYés dans la fabrication 
des papiers de tenture» par MM. Zobei 



Digitized by VjOOQ It 



\ 



Classe II. Arts mécaniques et induslritts. 



et coup. — Description d'un appareil 
pour cuire les sirops par la vapeur à 
hante pretision (avec pi.) — Rapport 8ur 
un Mémoire relatif à l'emploi du hiton 
ponrla construction entière d'une mai- 
son d'ha^bitation* — Id, sur un procédé 
de M. Paioparé, qu'il appelle iypopho- 
nie* — Id, sur les presses mécaniques 
pourlp typographie « fabriquées par M. 
Thonnélier (avec 3 pi.) — Description 
d'une machine à transvaser les liquidies, 
à découper les bouchons et à boucher 
les bouteilles (avec pi.) — Tableau des 
brevets d'inventiqn , etc., délivrés en 
Angleterre pendant l'année i83i. — 
Rapport sur un nouveau tarare construit 
par M. de I9icéville (avec a pi.) — Id, 
SUT les piano-droits de MM. Roller et 
Blanchet (avec pi.) — Id, sur des lits 
pour les malades , construits par M. Car- 
pentier (avec pi.) — Id. sur un appareil 
à soufflet le cristal, imaginé par M. Ro- 
binet. — Id, sur deux mémoires de M. 
Bonnafous , concernant la culture du 
mûrier, etc. — Id, sur les moyens de fa- 
ciliter le mouvement des chariots sur 
les chemins de fer.— Je/, sur les ressorts 
de voitures agissant par torsion. — Id, 
snr la pulvérisation de diverses substan- 
ctt.-^Id, tur des améliorations dans la 
xaffioerie de sucre. — Id. sur la concen- 
tration des sirops au moyen de 4'appa- 
reiUe M. Roth.— Zi. sur le procédé de 
Ûltratîon des sirops de M. Du mont. — 
id. sur les progrès dé la fabrication de 
la bière. — Id, sur le réfrigérant de M. 
fiichoÏB.^Id, sur l'emploi d'une matière 
exotique dans la teinture des étoffes. — 
Id, sur le procédé lithographique de 
M. Girardet. — /<^.sur l'encre indélébile 
de M. Boso. — /<i. sur les outils de M. 
Rochon. — Id. sur les appareils en verre 
de M. Danger, — Id, sur les appareils de 
M . Gol lard eau. — Id. sur les iostrumens 
de chirurgie en gomme élastique de 
M. Salmer. — Id. sur la fabrique de 
faïence en émail dur de M. Lebeuf. — 
Id. sur le système d'éclairage des côtes 
et des viUes de M.Eordier-Marcet.— Zi. 
sur le^ moyens d'eàcaisser les rivières 
[arec a pi.) — Id. sur la fabrication en 



S5 

grand des chocolats, gruaux, ctc — Id. 
. sur deux instrnmcns de géométrie, pré- 
sentes par M. Chauvin (avec pi.) — Id. 
sur un mécanisme pour convertir le 
mouvement alternatif en mouvement 
de rotation continu (avec pi.) — Id. sur 
lessen'ures de M. Mireau (avec pi.) — 
Id, sur un tube indicateur du niveau de 
l'eau, etc., pour les machines à vapeur. 
— Description d'un appareil propre à 
reconnaître le niveau de l'eau dans les 
chaudières à vapeur à haute pression, 
etc. (avec pi.) — Mémoire sur un sys- 
tème propre à faciliter le mouvement 
des chariots sur les courbes des chemins 
de fer; par Laignol (avec pi.) — Rapport 
sur les ardoises de Riocogne. — Id. sur 
des lits en fer présentés par M. Gau- 
thier-Delatouche. — Id. sur un nouveau 
gite de ciment romain, découvert à 
Vassy. — Description d'un réfrigérant à 
l'usage des brasseurs. 

{La suite au numéro 'prochain'^. 

Keciieil industriel, manufacturier, 
agricole, etc. Par de Moléon. 
in-8. avec pi. Ghe^rautetir, rue 
des Capucines, d. l'Shis. Mars. 

Contenu : Recettes de potages et de 
ragoûts k la gélatine. Article comnàa- 
nique par M. <i'-^rce«.— Brevet de Sam. 
Hoiduy à Birmiogham, pour perfection- 
nement des appareils mus paria vapeur, 
• — Exposé fait au roi sur la situation du 
commerce et de l'industrie. — Appareil 
pour la production du gaz hydrogène; 
par BuUon. — Brevet de Collier Bake- 
well, de Londres, pour un appareil per- 
fectionné propre à la fabrication de 
l'eau de soude (jtodawater) , etc. — De 
l'emploi de l'eau chaude pour chauffer 
les serres; par 7V«<^^o^- -— Appareil 
pour purifier la fumée qui se dégage 
lorsqu'on fond la mine de cui^Te, in- 
venté par Dickson. — Notice sur les fu- 
miers et les engrais.— Moyen de préve- 
nir h misère des ouvriers; par le baron 
de Morogues. — Nouveau continent dé- 
couvert par le capitaine anglais Bitcçti. 
-^ Mélanges, etc. 



Digitized by VjOOQ IC 



54 Classe II L Histoire, 

Nons deroDS -fixer l'atTcution àa, ne 



lecteurs sar le Balletln on les Annales 
de \^ SootHèfcUfteehnique qui font par- 
tie da Reeueii induttrieiy dont nous 
rendons le compte chaque mois. Ces 
Annales renferment les travaux de cette 
société, TOuée toute entière à des objets 
pratiques et à laquelle la politique est 
entièrement étrangère. C'est une insti- 
tntion qui remplit une lacune qui exis-, 
tait en France , et dont nous allons faire 
connaître 1er principales attributions : 
lo décrire toutes les découvertes et les 
procédés njtiles, et indiquer surtout 
ceux qui sont d'un usage pratique;, 
a* faire exécuter les commandes dé^ 
toute nature que les industriels , les 
agronomes, les artistes, les proprïétai- 
res , les étrangers , etc., peuvent adres- 
ser de tous les pays à la société, pour 
avoir des machines, des instrumens, 
des recettes exécutés ou indiqués par 
les plus habiles mécaniciens ou ingé* 
nieurs, et au meilleur marché possible;^ 
5* sexharger de diriger et de surveiller 
inexécution de) ces travaux , et s'en 
rendre responsable jusqu'à ce que ces 
objets soient arrivés en bon état dans 
Ijes Ipcalités.et y Conctionneqt bien; 
4*1, procurer pour diverses indqstries et 
pqnr envoyer, dans les départemens ou 
e^ pays étrangers , les mécaniciens, les 
ouvriers et les artist^ç dont on peut 
a^vpir besQsiii ; 5° fournir. pu procurer sur 
tous. les objets concernant l'industrie», 
L'agricuJ|tqre ou Iç commerce, tous les 
rc|Aseignemens .qu'il est possible .de 
donner, et cela moyennant une rétribu- 



tion modérée ; 6« prendre en France et 
dans tons les^pays étrangers (et parti- 
culièrement en ^''^gl^terre ) tous les 
brevets ou caveats, et fournir aax in- 
dustriels ha moyens de vendre ^ear bre- 
vet ; 7« se charger de suivre les procès 
que. des brevçfés peuvent 'avoir entre 
eux; 8(» ^rédiger tous' mémoires , notes, 
plans, dessins, .etc.» sur les inventions, 
les machines etles procédés qu'on veut 
fair^ connaître ou livrer, à l'inapiession; 
9<^ procurer ^ux industriels des' dùposi- 
tairet oq des hommes de confiance qui 
se chargent à Paris de diriger on dç SD^ 
veiller les çntrepôts d'objets industriels. 
On voit 4'après ce réçnœé combien 
cette société pratique offre d'avantages 
aux industriels^ aux agiâculteurs et aox 
çommerçans. Les biireauz de la SpeiiU 
ffpùfUehniquc^ sont établis , rue ^9eav^ 
des-Gapucines , n. i5 6i8. 

Manu6l dû tanneur, ducorrojeur, 
de rbongroyeur et du boyaudier. 
Par Julia de Fontàneiie. 2' 
édition , augtùentée. in-i 8* Chei 
Koreu 

Dictionnaire raisonné d*équità- 
tion. Par f. Baucher. in -8. 
Rouen. Paris, chez Paulin. 6 fr. 

Manuel d« çharronr eï du carros- 
sier, ou rA*rl de fabriquer toutes 
sortes de Toitures. Par Lebrun. 
2 vol. in-18. avec 8 pi. Chez Ro- 
ret, 6 fr. 



TROISIÈME CLASSE. 



HISTOIRE. 



Témoignages historiques 5 011 
Quinze an» de haute police sous 
Napoléon. Par Desmarest^ chef 
de cette partie pendant tout le 



Consulat cl r£m)>ire. in«8. Chez 
Levavaéseur. y fn 5û. 

Ce livre est dédié t U ÏUmnotiû dé 
NwpoUoni ou à ^ieùntjfàf fera mieun 
qù» iui dans des eireonstancâ aussi 
/brfM. Le titre de fémoianagis est jns- 



Digitized by V3OOQ IC 



\ 



Classe 111. Histoire, 



5â 



tifié par l'anteor qai rapporte comme 
témoin' tout ce qu'il a tq oo bu daoQ use 
positiofa^oti'la peniiée m^ine'des' cHcfS 
De liiî était pôioi cachée.' £a q&alifîca- 
liôù 'à'hitiariqvê koihikhï à ta ^rarit'é 
qu'il almj^ose , et ail but'oii il tend'd'a* 
joQter quelques traits à la grande es- 
quisse d^jà ttacée du 'caractère >t'd\i 
règne de Napoléon.'* Sans -réfélet"de 
grands secrets, oii trouvera dans cet 
ouvrage dèi rensef gnédiens -intéressant 
sur plasieors événement d'one' hante 
importance. Les différens chapitres sont 
intitulés : Sommaire et considérations 
sar les complots contre la vie de Nsrpo-' 
lëOQ. — Projet d'attaquer le premier 
consul il l'Opéra.— Le 3 nivotte (Erplo- 
ston de la rue Saiot-Nicaise).— Mort de 
Paul le». —Crise militaire (en ifiioo}.— 
Eotreprî^e de Georges Gadoudal, Fiche- 
grn et autres.— Enlèvement et mort <tu 
(fac'd'Eogïiîen. —MoVt du généitel Fi- 
rVegm au Temple. — M6rtdu capitaine 
Wrighf âtfTeài^ré. Rëfàtiitidn du kné- 
moire de* sir Srdnéj Smith.' '^ Evasibh 
(le sir Sidney Smith de la tour du Tem- 
ple. — Napoléon et PEspagne; — lénâ, 
Eiforth. Pressentimens. — Tentative 
d'assassinat contre Napoléott à Scboen-^ 
broon. — Enlèvement 'de M.^Bathnfst 
CD Allemagn'e. — Le ministre Fouché. 
— La Sahla. Les jeunes illuminés alle- 
mands. — Le général Mallet.^^ Idées dé 
complot dans le militaire.— Abdication 
demandée par Napoléon à la maison de 
Bourbon. — Le baron de KoUi. (Projet 
d'enlèvement d,e Ferdinand à Valençay.) 
On voit par ces simples inscriptions 
l'attrait qu'offre cet ouvrage à la curia- 

Mt'.moîrës de madame la duchesse 
d'Âbrantès, ou Souvenirs histo- 
riques sur fJapolëoD» la rérolu* 
tioD, le directoire 9 le consulat et 
larestauraiion. în-8.Chez.ilfame- 
Deiaunay. Livr. Y, Totnes IX 
et j. i5£r. 

Ces deux volumes sont remplis de 
tant d'événenâènar, de faits hiktort^et. 



d'anecdotes pi^aotei et de portraits de 
personnes célèbres, qu'il nous serait ^ 
impossible d'en repdre. compte, d'nne 
m.anière un peu détaillée, iiaqs pa8>pr^ 
les bornes prescrites à notre jonruf l. Il 
nous suffira de dire que ces deux volu- ' 
met, divisés en a4cbapitrea^présentent4 
pour le moins, autant dintér^t que les . 
huit premiers. Ils seront suivis de|dea«. 
autres qui termineront cet ouvrage imi-» 
portant qui mérit^ , à plus d'u»<tUre, 
d'occuper une place diitioguée dans , 
toutes les bibliothèques, et de jie.trou- > 
ver sur la table de toutes les personne» • 
qni s'intéressent à l'hi»toire de potrAré». 
volotion. 

Histoire de. la restauration et des 
causes qui ont amené la chute de 
la ' branche iiîiiéé dés- EottH>tMi^.t 
Parun bomme*d'état? ia-8. Gbéi 
Bufey, LWr. IV. Tomes YII et 
VIII. ^ 

Sommaire : Âelminigtraiion rayaUêie 
Vie ministère Richelieu, Déponciatioii 
du gouvernement occulté -^ La loi d'é- 
lection. Les doctrittatres et l'amende- 
ment de Onmllle Jordan. '-^ Tentativns 
de révolution au mois de juin.- Auplàre 
avec 'le^ doctrinaires. GonépiratiSn vài- 
litaire du 19 août i8s^.^ Ifaissancè jdn 
duc de Bordeaux. — Congrès de Trop- ' 
pan.— Electioas de i8ao.— Esprit d^.b^ 
nouvelle Ghatabre. Entrée des cbefb^ 
royalistes au conseil*— Session de tSai. 
Premières diviskms des royalistes a^red 
le sshxistère. — 'Le ministère apTréela 
session de 1830. — Le congrès de Lay- 
bach , lïaples y le Piémont. — Mort de 
Napoléon. Baptême dn* duo de^i^dci 
deaux. Rupture entre les royalistes ret 
le ministère. — MouvemêiU iciU^iewo 9t 
anU-réveiuliannairtdû ia reêtaurëUpn. 
Le ministère de M. deVillèle.— 'Conspi- 
rât *.ons» Sociéitéa seorètest. Garboi|a<« 
risme.— Chambre de i8sa» — Congrès 
de Vérone. Présidence dn conseil; de 
M. de Yillèle. ^ AgiUUions ministi'* 
rieiiee du paris reUgieuao zl ûnti-rivo- 
Mimnàire, Retour de M. de Montmo- 



Digitized by VjOOQ IC 



56 



reney. Sa démissioQ. Entrée de M. de 
Chateaubriand aa cooseil.-MoaTemeot 
royaliste poor la guerre d'E^fpagne. -^ 
Négociations à Madrid et à Pari8.*-Fré- 
paratifs de la guerre d'Espagne. — Ex- 
pulsion de M. Manuel. — Campagne 
d'Espagne.— Divisions entre le ministère 
et la contre-opposition royalistte. — Né- 
gociations pour l^Espagne. Délivrance 
de Ferdinand.— Dissolution de la cham* 
bre,— -Elections générales. — La Cham- 
bre de 1834.*— La septennalité. — Loi de 
la conversion des rentes. — Renvoi de ' 
M. de Cbftteanhriand du ministère des 
affaires étrangères. — Fin de la session 
de i8s5. — La presse. Manœuvres ponr 
la corrompre et Téteindrc-La censure. 
— Agonie eï mort de Louis XYlIl'. 

L'Art de Térifier les dates , depuis 
Tannée 1770 jusqu'à nos jours. 
in-8. Chez Denain. Tome XIV. 
y fr.; le même, in-4* ^i tr. 25.; 
in-folio, i 8 fr. 76. 

Souvenirs de la Pologne, histor 
rîques, statistiques et* littéraires; 
publiés par une réunion de Uité- 
rateurs polonais, in-8. avec li- 
thographies. Rue du Colombier, 
0. 3. Lirr. II. 

L'ouvrage aura la volumes, dont cha- 
cun, sera composé de 13 livraisons. 
€ba<](ae volume coûtera i5 Tr. 

Histoire de la condamnation d'un 
Templier en i83a. in-8. Chez 
peiaunay. 

Légendes rouges. Livres de chro-n 
niques françaises et étrangères. 
Par C Famin, în-8. Che» Ahei 
tedoux* Première série. 7 fr. 5o. 

Chroniques impériales. Par J. 
Barginet, in-8. avec vignette. 
Chez Guillemin fils. Première 
période. 7 fr. 5o. 

Ilistoire des anciennes villes d^ 



CtAssE ni. Histoire. 

France. Aecherches sur leur ori- 
gine, sur leurs monuméns, etc. 
Par L. Fitet.fà YoL in-8. Chez 
MesnieV' Première série.(f/aute- 
Normandie, Dieppe). 16 fr. 



Mémoires de Louis XVJII, re- 
cueillis et mis en ordre par M. le 

duc de D în-8. Chez Deiau- 

natf. Tomes IX et X. i5 fr. 
Le tome X finit en i8i5 avec le .mi- 
nistère Fooché. 

La Révolution polonaise du 39 no- 
vembre i836. Par«/. ZaiiwsHL 
in-8. Chez les principauco ii- 
hraires. 

Histoire de Charles-Edouard, der- 
nierprince de la maison de Stuart, 
précédée d'une histoire de la ri- 
valité de FAngleterre et de l'E- 
cosse. Par Amédée Pichot. 
Nôuy. édition, a vol. in-8, Chei 
Gosseiin. i5 fr. 

Histoire de la guerre contre les 
Albigeois. Par de Parcteiaine, 
în-8. Chez Paulin^ 7 fr. 5o. 

Pjécis historique de la destruction 
des janissaires par le sultan Mah- 
moud , en 1826; traduit du turc 
par Caussin de PercevaL în-8. 
Chez F. Didot. 6 fr. 

Histoire de Tordre des Assassins. 
Par J. de Hammer. Trad. de 
l'aliem. par Ffeiiert et de ta 
ïfourais. in-8i Chez Paulin^. 7 fr. 

La Pologne, précis historique, po- 
litique et militaire de sa révolu- 
tion; précédée d'une Esquisse de 
la Pologne^ depuis son origine jus- 
qu'en i85o. Par le comte jR(j?na» 
Soltyk^ membre de la diète^ gé- 
néral de brigade' d'arliilerîe. a 



Digitized by VjOOQ IC 



Claî»se III. antiquités. 



57 



-vol. in-8, avec 4 caries et 4 por-. 
tr«iUs. Chez Pagnerre. 16 fr. 

Chronique du crime et de l'inno- 
ceiice. Recueil des événemens les 
jplus tragiques, empoisouiiemen:*, 
assassinats, massacres, etc. Par 
J. Champacjnac. in-8. Chez 
Ménard. Tomes I — lY. 5o fr. 
' L'oavrage anrd 6 volumes. 

BIOGRAPHIE. 

Nécrologe de iSSa, ou Notices 
historiques sur les hommes le$ 

. pins marquans, tant en France 
que dans Tétranger, morts pen- 
dant Tannée i85a. in-8. Chez 
Yauteur, place Royale, n. 1. 4 fr. 

Ce litre peat servir de complément à 
tontef les Biographies oa Dictionnaires 
historiques publié» jusqu'à ce jour. L'au- 
t€Qr, qui signe Fr, Desroehers, assure 
avoir été obligé de consulter des cen- 
taines de volumes , de bacritier plus 
d'nue année et des milliers d'heures , 
pour composer ce volume. Parmi les 
noms célèbres qui figurent dans ce ISé- 
crologe, nous avons remarqué les sui- 
▼ans : Barré, ancien directeur du Vau- 
deville , mort à Tftge de 86 ans. — Al- 
phonse de Beaucbamp , homme de 
Jettres. -^ Jérémie Bentham ,. j»»rtsGon- 
solte anglais. — Le prince Borghèse. — 
Le prince Gastelcicala. — GhampoUion, 
archéologue. — Le comte Chaptal. — Le 
marquis de Ghauvelin. — Gbenard , ac- 
teur du théâtre de Feydeau —Goloel, 
homme de lettres. — Gotta , libraire à 
Stoucard. — Le baron Gavier, pair de 
France. — Le général comte Decaen.— 
Lord Ezmouth , marin distingué. — Le 
baron Girard, lieutenant-gcnér'al de ca- 
Valérie.— Goethe , littérateur allemand. 
— Le général Lamarque. -— Le oomle 
Charles Lameth.— Lemaire, professeur 
de poésie latine. — Lethière , peintre 
d'histoire. — Marron , chef de l'église 
protestante de Paris. — De Marlignac , 
inînistre de l'intérieur.-L'abbé de Mon- 



tesquiou. — Gasimir Pôricr, président 
du conseil.— Le baron Portai, médecin. 
•—Le duc de Reicbstadt.— Abei Rému- 
sat, orientaliste. — Saint-Martin , orien- 
taliste.— Salfi , litérateur italien.— Say, 
célèbre économiste. — Scarpa , chirur- 
gien italien. — Thurot , helléniste. Get 
ouvrage contient 317 articles , doat une 
centaine pour les personnages étranger». 

Biographie universelle, ou Dic- 

tionniiire historique, contenant, 

etc. Par une société de gens de 

lettres. în-8.ChezFwrn6.Tom.I. 

(AAGE-CORN). 2 fr. 5o. 

G'est la reproduction du Dictionnaire- 

historique^ etc. , par le général Beauvaisy 

publié, il y a quelques annéeit, en un 

seul volume in>8 , qui sera divisé en six 

livraisons. 

ANTIQUITES. 

Les Vaux de Vire édités et inédits 
d'Olivier Basselin el de Jean Le- 
houx, poêles véroiSj publiés avec 
des notes, etc., par Julien Tr a-- 
vers, in- 18. Avranches. Paris, 
chez Lance, 5 fr. 

De i'ophiolatrie, ou Culte du ser- 
pent, appliquée à l'explication 
des monumens do Carnao et des 
monuinens de la Grèce et de 
Rome, dans lesquels figure le ser- 
pent. Par de Penhouet. în-8. 
Nantes. 

Lî Romans de Garin le Loherain, 
publié pour la p'reiTiière fois, el 
précédé de l'examen du sJ^tème 
lie M. Fauriel sur les rornans car- 
lovingiens. Par P. Paris, iu-12. 
Chez Teehener. Tome I. avec 
vignette et fac-similé. 
Le faux-titre porte : Romans des douze 

pairs de France. 

Des princioales expressions qui 
servent à la notation des daies sgr 



Digitized by VjOOQ IC 



58 



Tancieiiae Egypte, d'après Tin- 
scriptioD de Rosette; Par Fr. 
Satvotini; in-4* avec pi. Chez 
Dondey -Dupré. 

GÉOGRAPHIE. TOPOGRAPHIE. 

Essai historique., archéologique et 
statistique sur r«jrroDdi^semeot . 
de Pont-Auderper (Eure). Par A^ 
CaneU în-8. avec pL Che» /^i^ 
monté Tomel. Partiel, avec 7 pi. 
L'ouvrage . aura deux xolumes ayep 

atlaf, et coûtera ao fr» 

Le Tj^oletlenord de l'Italie. Es- 
quisses, de lEKBurs , anec4otes , 
paysages, ohaots populaires, cro- 
quis historiques, statistiques, etc. 
Extrait du journal d'une excur- 
sion dans ces contrées en i83o. 
FarFréd. Mercey. a vol. in-8. 
avec cartes' et planches. Chez 
Pnulin. i5 fr. 

Nouvelle Géogi:aphiQ.rDétho(}jque, 
destiqée. 4. l'enseignement. Par 
MM. Meissas ekMicfui(ot;siii- 
vies d'un petit traité sur la con- 
siTuction des cartes, par Charie. 
lo*^ édition, in-ia. avec atlas {sï- 
folio. Chez ffo^Aeffie. 
Ouvrage adopté par TUniversité. ' 

Eeoherches histp^îq^^^çs Qt géogra- 
phiques sur la montagne de Ro^es 
et le cap de Creus. Par Jauhert 
de Pc^ssa. in -8. avec carte. Chez 
Gide» 

Recherches sur la ppp^^tipn du 
globe terrestre. Par^E^rî^*. içi-^. 
Chez Pihan DMafçre^i. 

Du Duché (le Savoie, ou Etat de 
ce pays ea i853, accompagné de 
l'origine du peuple savoisien , de 
celle de ses souverains, et de l'his- 
toire des etats-généraux de Sa- 



Classk.IIL Voyages. 

voie, etc. Far Ni d*Méran. in- 8. 
avec carjte..Chez Deiaunay, 7 fr 



Etude de géographie ,nptgr,çl|e sur 
l'Europe centr^lje; précédée d'un 
systèm,e,fl/[?,nomepc!^tui;e, propre 
à indiquer ja situation refati.v^ de 
toutes le? arêtçs qui déteripioent 
la forme des superâcijes tçrfeçli^es. 
Par Denaiif}. in-8, avec, c^rtç. 
Chez Picqueti. 

CARJES GÉGQRAPHIQUES. 

Carte administrative , physique et 
routière de la France, indiquai^t 
les routes de poste et leurs' relais 
et distances , lés canaux , les ri- 
vières navigables, etc.; dédié aà 
roi par.fr* Oufour» géographe. 
Deux, feuilles grand <- algie, 40 
pouces de bai^teqr sur 3À4e lai'- 
geur, sans aucune marge ; colo- 
Hées, par départemens, i'5 fr.; 
par aBciennes* provinces et de-' 
partemens, 16 fr. ; jpar divisions 
militaire^ ei departemieifs ,*i6» fr. 
Chez *$£mf?rf€|aù^ rt|ê (|!,e fa Paix^ 
n. 6, 

Cette carte réunit tous l^a. av^atagei 
recherchés par Us amateurs de \» science 
géographique. 9 et qu'auciipe aatve n'a- 
vait encore pr.Qseotés dans ce CoTunat; 
^a projection est établie d'aprè»4es cal- 
culs de Plamtiteecl modifiés. Çettç carte 
offre. d« plus toute la navigation d.o 
Qhio , le nouveau royaume de Belgique 
; est circonscrit; au nord.» elle a'^t^nd 
jusqu'^ Amsterdam;, à l'est elle donne 
Wurzbourg , Stuttgard, Constance, 
Goirc , Milan , Gênes; 9u mid.i, Barce- 
lone et Saragosse. La beauté de U gra- 
vure ne laisse rien k 4ésÙQr par e» net- 
teté et le brillant de son e«éct|tioD. 

VOYAGES. 

Journal i'up ypjuge ^ Jtalie e| 
en Suisse pendant V^oiiée »9a§l 

Digitized by VjOOQ IC 

y 



Gla«8e m. PotUique. 

Par R. C. în^8. Chex FeMièré. 

7fr. 

Vers U fio do volume oo trouvé nnè 
liste des principaux ouvrages sur l'Ita- 
lie 9 écrits on traduits en français. 

Voyages historiques et littéraires 
en Itjalîe pendant les années i8;t6, 
1827 et 1828, ou l'Indicateur 
italien. Par Valéry, in-8. Chei 
M"» veuve Le iVormanl. Tome 
IV. Prix des' 4 Toluihes, a8 fr. 
Il 7 aora un cinquième et dernier 

volume. 

Nouveau Voyage topographique, 
historique, critiqué et moral en 
Italie, fait en i83o par lé baron 
de Mcngin Fondragon* a vol. 
in-8. Chez Mtyer et comp. 1 5 fr. 

POLITIQUE. ÉCONOMIE 
POLITIQUE. 

Cours éclectique d'économie poli- 
tique, écrit en espagnol pard. Ai- 
varo Ftorez-Estrada , et tra- 
duit sur les manuscrits originaux 
de Tauteur par X. GaUhert, 3 
Yol. in-8. Chez Treuttei et 
WUrtz et chez Paulin, ai fr. 
Après le traité d'Aranjuez, M. Estra- 
ds, membre des cortës, forcé de qnit* 
1er sa patrie ^ vint pour la seconde fois 
demander l'hospitalité à la Grande- 
Bretagne. Le il consacra ses loisirs é ré- 
soudre diverses questions d'économie 
politique, et publia, pen de temps après, 
un traité d'économie politique destiné 
à guider les gonvernemens de* nouveaui 
états de l'AmériquQdn Sud dans la voie 
des améliorations sociales. Lorsque la 
révolution de juillet lui fit entrevoir la 
possibilité d'une régénération ponr sa 
patrie, il le rendit en France où il pu- 
blia la seconde édition de son ouvrage 
qui, comme la première^ fut en peu de 
mois eol,eTéé. Cet ouvrage est à la fois 
une critique savante de tous les traités 
d'économie politique jusqu'i ce jour et 



Écortamie poiitique. Sg 

un résttmé de tout ce que l'eipérieuce 
de l'auteur et ses longues méditations 
lui obt fait découvrir. Il est divisé en 
quatre parties et 67 chapitres, qui trai- 
tent \ De la production dé U richesse ; . 
de la distribution de la richesse; des 
échanges des divets produits dé l'in- 
dustrie; de la consommation de la ri- 
che'sse. 

Alger sous la domination française 
son état présent et son avenir. Par 
le baron Pfc/^n, conseiller, d'é-* 
tat 9 ancien intendants oi,vil.d*AI-^ 
ger. in-^. avec 3 plans. Ghe&TA< 
Barrois^et Benj\ Duprat. 8 fr. 

Ce livre est une apologie de la con-^ 
duite de l'auteur pendant son adminis* 
tration à Alger. M« le baron Ficbon se 
justifie pleinement des^ calomnicn dont 
il a été l'objet et des accusations spé- 
cieuses portées contre lui. 11 expose en 
16 chapitres, suivis, de nombreuses jus- 
tifications, l'histoire de l'occupation de 
la régence et de son gouvernement de- 
puis la conquête en 1^0 jusqu'en i83a; 
il examine les projets de M. le doc de 
Rovigo en matière de finances et l'ad- 
ministration de la justice du générai 
Clausel; il rend compte de tous les évé- 
ncmens politiques et militaires depuis 
la conquête, et donne des détails pré- 
cieux sur tout ce qni concerne le com- 
merce d'Alger , sa colonisation , l'état 
des colons , la juridiction , l'éducation 
des indigènes, le culte chrétien, et gé- 
néralement sur ce qui doit intéresser le 
gouvernement français, et que l'on ne 
trouve pas dans les cent-et-une bro- 
chures qni ont été publiées à oe sujet 
depuis deux ans. A ce volume sont an- 
nexés trois pl^ns : Environs d'Alger, 
ûihc le rayon des avant-postes, colorié. 
—Plan de la ville d'Alger, et tracé des 
deux plans de la place. — Plan du génie 
pour la place, et démolitions non encore 
faites, fin de juin i83a. L'auteur, de 
même que le général Clausel , penche 
pour la colonisation de ce pays. Après 
avoir tiré un parallèle entre ^expédition 



Digitized by VjOOQ IC 



6o Glassb III. Jurisprudence 

d'Egypte iooé Bonaparte et celle d'Afri- 
que , il dit : Si nous pouvons , ù nous 
««vofu conserver cette position, l'Afri- 
que est ouverte encore une fois à, l'Eu- 
rope par le côté qui promet les plus 
féconds résultats. Pouvons-nous espérer 
que nous saurpns nous associer les ha- 
bitans de cette vaste contrée , et utili- 
ser, pour la civilisation et le bien-être 
commun des vainqueurs et des vaincus, 
la sympathie qu'ont montrée les der- 
niers pour nous à la destruction de leurs 
oppresseurs; C'est, il faut le dire, ce 
dont jusqu'à présent il n'y 4 pas d'ap- 
parence ; mais c'est ce dont il ne faut 
pas désespérer, les erreurs qui s'oppo- 
sent à ce résultat ne pouvant tenir dès 
que le pays pourra connaître et dés 
qu'ayant connu, il pressera le gouver- 
nement d'entrer dans le système propre 
à nous assurer les fruits de cette bril- 
lante conquête. 



législation . coloniale. Par V. 
Schoeicher» in-S. Chez Paulin, 
3 fr. 5o. 

De rhomme et de l'état actuel de 
la société. Par le général Donna- 
dieu. in-8. Chez Hivert. d fr. 

Plus d'échafauds 1 ot\ âf. l'Aboli- 
tjon immcdlale et absolue de la 
peine de morL Par Cyj)rien 



Roumieu. 
3 fr. 5o. 



in-8. Cbez Pissin. 



Situation du gouvernement et du 
pays au commencement de l'an- 
née i833. Par Ch. Grenier. 
în-8. Chvz Deiavnay. 



De la civilisation et de la liberté 
en France, en 1800. Inductions 
morales et philosophiques de la 
révolution de j uillet. Par C^prien 
Desmarais, in-rS. Chez Mes- 
nier, a fr. 

Essai de statistique raisonnée sur 
les colonies européennes des fro- 
pjques et sur les questions colo- 
niales. Par de Monlvéran. in-8. 
Chez DeLaunay. 7 fr. 

Essai sur la théorie de la vie so- 
ciale et du gouvernement repré- 
sentatif. Par Pli. Hepp. in-8. 
Strasbourg, chti Lcvrault, 

Introduction à l'élude de Técono- 
mie politique. Par Nestor Uf- 
hain. in-8. Chez Bossangepère. 
3 fr. 5o. 

De la Souveraineté du peuple. 
Parle baron Massias, in-8. Chez 
F. Didot. 5 fr. 



De la richesse. Sa définition et sa 
génération , ou Notion primor- 
diale de l'économie politique. Par 
iV. Fiury. in-8. Chez Lenor- 
mant. 4 fr. 

De la liberté, ou Résumé de l'his- 
toire des républiques. VdLvCreuzé 
de Lesser, 2* édition, auginenlée. 
in- 8. Chez Michaud, 5 fr. 

JURISPRUDENCE. 

Nouveau Code et Manuel pratique 
df?s huissiers. Par MM. Lavenas 
fils et Marie, 2* édition, aug- 
mentée. 2 vol. in-8. Chez Aa^n^. 
16 fr. 

Cours de droit français, suivant 
le Code civil. Par Duranton. 
in-8. Chez GoheieL Tome XVI. 
8 fr. 5o. 
L'ouvrage aura 21 à 22 volumes. 

Corps de droit français , mis en 
ordre et annoté par C. GàCûset, 
Table, in-8. Chez Beauvais. 
Livr. y. (ETO~NIM). 



Pe l'esclavage des Noirs , et de la Traité des sociétés commerciales 



Digitized by VjOOQ IC 



Classe IIL 

nccoinpagné d'un .précis de l'ar- 
bitrage forcée et suivi de modèles 
des divers genres d'actes de so- 
ciétés commerciales. Par Maie- 
pet/re, in-8. Chez Mansut. 7 fr. 
5o 

Tableau historique des progrès du 
droit .publie et du droit des gens^ 
jusqu'au \g* siècle. Par Isam- 
6ert in-8. Chez Paulin 4 fr- 
Le nom de M. Isa-mbert, conseiller 
h la cour de cassation,. suffit pour faire 
Téloge de cçt ouvrage qui est une réim- 
pression de celui qui a paru en iSaS, à 
l'époque de la guerre d'Espagne^ quand 
les maximes du droit à^^ïn triomphaient 
dans toute TEurope par la force des ar- 
mes. Le même auteur a publié à diffé- 
rentes époques : Recueil des anciennes 
\oU françaises, 3o vol. — Du système 
électoral français. — Instructions aux 
citoyens français poUr la reconnaissance 
de leurs droits d'électeurs et de jurés. 
— Des arrestations arbitraires. — Mé- 
moire pour les hommes de couleur, 5 
?ol. Traité de la voirie, 3 vol. Et plu- 
sieurs plaidoyers fort remarquables. 

PHILOSOPHIE. 

De l'Esprit de vie et de l'Esprit de 
mort. Par le comte Henri de 
Mérode et le marquis de Beau- 
fort. in-8, de 18 feuilles. Chez 
Renduei. 

La Philosophie des sciences. Par 
F. Aiiiot. % vol. io-8. Chez F. 
Didot. 



Conjectui^s philosophiques , reli- 
gieuses et politiqueSt. Par Aibert- 
Françoisde Lasai(e9 citoyen de 
Metz. in-8. Metz. Paris , chez 
TrtutteletWUrtz. 5 fr. 

L'auteur , aiijourd'hui sexagénaire , a 
composé cet ouvrage dans sa jeunesse, 
lorsqu'il habitait la Guyane. Fendant 
quarante ans il a éprouvé, dit-il,, le Lq- 



Philosophie. 61 

soin de le publier, ot ce n'est qu'aujour- 
d'hui, pour suivre la maxime : relinqua- 
tnusaHquid ut nos vionsse iesUtur, qu'il 
s'est décidé à le mettre an jour. Son 
intention était de rechercher le vérita- 
ble but de l'ordre social, et les moyens 
de le perfectionner. Peur cec effet il a 
cru devoir remonter à l'état primitif de 
l'espèce humaine, et d'étudier ses be- 
soins, ses affections et sa capacifé intel- 
lectuelle. L'ouvrage est divisé en vingt- 
quatre chapitres, dont les trois dcrni|:rs 
traitent : Dé la suppression de la pro- 
priété particulière. — Des moyens par 
lesquels on peut arriver au système de 
la communauté des biens, ou 'à celui 
des biens communaux. — Des prolé- 
taires et de l'impôt de compensation. 
Le Résumé offre l'examen des six ques- 
tions suivantes: Principes élémentaires 
de l'asscciaiion humaine.— Examen des 
motifs de l'association conventionnelle 
et péril de fout gouvernement qui s'af- 
franchit de son principe créateur. — 
Origine dès religions et des sentimens, 
religieux , leur influence et leurs effets. 
— Discussioif sur le droit à la possession 
et à la jouissance du territoire. — Con- 
dition des prolétaires. — Impôt de com- 
pensation. L'auteur prie les femmes ^ 
entre les mains desquelles pourï*ait tom- 
ber son livre, de êe dispenser de lire les 
chapitres X à XIII, de crainte d'ébran- 
ler li:ur foi religieuse et d'alarmer leurs 
croyances. Ces chapitres ont pour ob- 
jet : Les conditions générales de la ci- 
vilisation. — La religion considérée 
comme production humaine, et les sen- 
timens rrligieux considérés comme éma- 
nation de la puissance divine. — De 
l'influence des religions politiques et 
anti-politiques sur les mœurs de l'ordre 
social. Les journaux critiques apprécie- 
ront ce nouveau système , et, daos tous 
les cas, rendront justice aux bonnes in- 
tentions de l'auteur. 



E.ssai sur Thorame, ou Accord de 
la philosophie et de la relig^ion. 
VàxEd. Alieiz. 2* édition, a voU 
in-8. Chez Lecière. 12 tV. 



Digitized by VjOOQ IC 



62 Classe III. Education. Instruction* 

IIELIGION. 



Du Poljlbéisme romain, considéré 
dans les rapports avec la philoso- 

; phie grecque et la reHgtoir dire-- 
tienne. • .Ouvrage posthume de 
> Benjamin Constant; précédé 

• d*un« introduction de /. Matter^ 
inspecteur général- de l'Univer- 
sité d<i France. 2 voLjn-8. Ch.ei 

' Béchet aine, i^ï . 

Ces volumes, .dit l'éditeur, ont çté 
entièrement écrits' de la m^in de. M. 
Benjamin Constant ; ils ont ét^ achevés 
pea de temps avant sa mort, et. étaient 
destinés, par Ul, à compléter soti pre- 
mier ouvrage de la RHigion 1 dont ,i\» 
forment la suite , et auquel iU s^ rap* 
portent dans plusieurs passages, dette 
remarque suffît pour fixer l'attention da 
philosophe et du public éclairéi en gé- 
néral sur la production de récrivajin cé- 
lèbre, dont tonte la France a déploré 
la perte. L'oyvrage est divisé en 18 li- 
,.vrçff, qui. traitent :> Du polythéisme. — 
Dçes rapports- .du polythéisme avec la 
morale. — ,De U magie.— .De»l» déca- 
dence du polythéisme. — Des rapports 
de la philosophie grçcqt^e avec le poly- 
théisn^e populaire <}e la Grèce. — De la 
«philosophie grecque jusqq'au momient 
où (e polythéisme la persé€nte.".Dç la 
philosophie grecqup jusqu'à Tépoqne 
, oh elle a rompu ouvect,em(îot .«^yec le 
pQlythéiame pppulaire* — De If marphe 
ultérieure dç U philosophie grecque. — 
Résulrat de cette marché de la philoso- 
phie relativement au polythéisme.-^De 
la philosophie à Home. — Des mystères 
daps le polythéisu^c indépendant de la 
direction du sacerdoce. — De l'état de 
l'espèce humaine an moment de la 
chute du polythéisme. — Des efforts de 
l'homme pour se rattacher à la religion 
tombée. — De la .tendance universelle 
vers l'unité à cette époque de l'espèce 
.ilmmaine. -h* D'une secte qui cherche à 
.«^dciliet l« besoin d'unité, avec des 



formes de polythéisme. — De la forme 
avec laquelle le théisme se présente. — 
De la lutte du polythéisme contre le 
théisme. — De la chute du polythéisme. 
Ces 18 livres sont subdivisés eii 10a cha- 
ptlvas. Dans l'introduction, M» Matter 
tire un parallèle fort ingénieux entre le 
Génie du ChriHianisme dç M.deCbA- 
tcaubriand et l'ouvrage de ta Beiigion 
de Benjamin Gooslant. 

Ml^di(atio.ns religieuses» eu forme 
de discours, sur louées les épo- 
. ques^ cÂrccnslancesi et situations 
de lu vie dppftedtique et civile. 
Trad. de l'allem. par MiVI. Mon- 
nard et Gence» in -8. Chez 
Treutteiet ff^Urtz Janvier 1 833. 
Prix de souscription pour chaque 
volume. composé de six cahiers, 
5fr. 
, Ce premier cahier, du t9me V contient 
quatre méditations : I. Religiosité et 
/(^.i^n^sss^. Disicours sur 1^ nécessité de la 
feligion,, et le bonheur dont jouisseot 
cçux qui, ont. des sentîmeus religiesx. 
-,- li. Le Jeunp hfifnme. Goi^«eiIs ^ux 
jennes gens, relativement à leur con- 
duite chrétienne. — 111. La Jeune fiiU. 
Mêmes conseils appliqués ans jennes 
fiUes. -7t lY.. La fionnaUsanca de soi- 
fn0me. ^ç commencement et te fonde- 
ment de la sagesse humaine, comme son 
but suprême et sa noble fin, conhistent, 
•dit l'auteur, dans la connaissance d^ soi- 
même. Celte vérité est démontrée dans 
ce chapitre. 

V :}i;DUÇATiON. lltSTJRUCTION. 

Contes d'une vieille fille à ses ne- 

. , .veux. .Par M*' Einiie de Girar- 

. din. d.* édition..» vqU ia*i8, avec 

vignettes. Chez Goaëeiin, 8 fr. 

Zélie,- ou le, Modèle ^es jeunes 
, filles. Par Id" Çarroy. in-i«. 
C\kezÙftiUot' 



Digitized by V3OOQ IC 



Classe IV. Beaux -Arts. 



63 



QUATRIÈME CLASSE. 



BKAtJX-ARTS. 

Histoire scientifique et militaire 
de Texpédition française en 
Egypte, in-8. avec atlas. Chez 
Dcnain. Litr. V. 

Les planches tepréiettrcnt ; Péninsiiie 
d'Abouklr. — Tour d'Abou- Mandoar, 
près Rosette.— Aotiqliité» égyptieaoes. 

— TeiDpIe de MëdSoet-ABou — 'Roities 
da temple d'Ibîs dan^le Delta.— Maison 
niibienne.-D'étàiÎR dii'ifetnpre de Rocph. 

— Portraits dif Sl^M-Mùi^tàpha-fSieba » 
8éra»kier de Itbmëlie'; liogfterj aide>de- 
camp dé Kléber ; Bë^ûlei^ , a^ent TraD- 
çais. 

Célébrités conteraporaioes; avec 

partraits et fac - sitnide. Chez 

M- V* Detpe&h , quai f oltâire. 

Cet oùVra^e poiTiVàTaif'é'saîte ou peu- 

dant à Vïeanographili des Contemporains^ 

actaelleibcnt' complète , cootéd^aot àoo 

portraits' de pertonoages célèbres oa 

fameui. Il se composera de' a5' livrai- 

sons dé quatre portraits 'cbacane et 

d'aatant dé fac-iithiiè, Le'|)rlz de dous- 

crîpiidn est de g ft. Ik livr. 

Le Salon de i855. Par 6\ Lavi- 
ron et B. GaihadOj orné de^ia 
yignetltes ^sit J ofkannot , Gi" 
g aux y tic} ^\iéi> Ai) tîl,edoux^ , 
' X.î?r:.I,* II ,111. aveb 5 pi. a fr. 
'cfin que livraison, 
n y aura la livraisons. 

Nouveîiti 'flc'ctiélr dé* décorations 
intérieures, contenant des des- 
sins ^e tapisseries,' tapis et autres 

. objets d'aipeilbieaqcmt, tels que 
plafonds^ stores àe croisées, meu- 
bles, bronzes, draperies, etc. Des- 
siné el*%ravé ati trait par Oêie- 
havard fils, Ghet' 'Ltcointe* 

* Livr. I-*^Vri.'5 fr- chaque livr. 



Voyages pittoresques et romanti- 
ques dans Fancienne France. Par 
MM. Nodier 9 Taylor et de 
CaiUeux, in-fol. Chez Gide. 
Liifr.mhsLYec ^f\.{Langue€loe). 
i8fr. 

Voyage autour du monde , par les 
mers de Tlnde et de la Chine, de 
la corvette ta Favorite^ exécuté 
' en i83o, 5i et 3a, sous le com- 
mandement du capitaine La-- 
[ place. 2 voL in-8. avec atlas 
in-fol. composé de 72 planches , 
12 cartes' et plans. Au bureau dé 
ta. Favorite et bbez Treuttei et 
fVUrtz. Livr. III. 
Les planches représentent :. Église des 
Pamplemoassés k l'Ile de France. — Pa^ 
lais 'du gouverneur à Pondicbéry. — 
' Femmes' de Poodièhéry. ~ Fatcir.— Dé- 
'bareadèré de'^Malacea.'-^Restevdes for^ 
tificatioBé pèrtngaisesà- MtfllM}ca.— Rio. 
Janeiro. 

Collection dé c'ostumes,' armes et 

meubles, ëtc! Par le comte Bo* 
, race dé Fiet^Castei. in-4. Chez 

V auteur , rue du fiac , n. 71. 

Livr. LU. evecSpI. 12 fr. 

LVinvrage aura 60 livi^isons. 

Monumens et tombeaux, mesurés 

en Italie, par P.Ciochar, àrchi" 

'iecte;gravés par MM. Lacour et 

Thierri/. i<ï-*fol. Chez Téiuleur, 

rue de }*Ë^helle , n. 4* Cahier» 

' 'Iir-^ Vïi avec «8 plaiTchesi, 96 fr.? 

' grand ct)lômbier vélin, relié ,^ 

^' 16b fr. 

Les Monumens de la France, clas- 
sés chronologiquement et consi-' 
dérés sous le rapport des fait» 
histariques «t dt'l^tude des arts. 



Digitized by VjOOQ IC 



64 Classe IV. 

Fariti comte Alex, (ULahorde. 
in-fol. Chez Treuttei et IVUrU. 
Livr. XXX iX.. avec 6 planches. 
18 fr.; pap. vélin, 20 fr. ; fi g. 
avant la lettre, 5o fr. 

POÉSJES. 

Odids crAhacréon , traduites en 
vers, avec le texte grec en re- 
gard; suivies de cinq traductions, 
aussi en vers, des mêmes odes, 
iRt par divers auteurs, dans les 
langues latine, italienne, espa- 
. gnole, anglaise et allemande, et 
de notes bibliographiques et cri- 
tl^ques, et ornées d'un fac-aimiie 
lithographie complet, eh seize 
pages, extrait du manuscrit du 
Vatican, et d'un portrait litho- 
graphié,par A. Maurin. Parrf'-^f- 
tel de Lutange , de la Société 
royale des antiquaires de France. 
in-4* grand format, pap. vélin. 
Chçz Bossange p^re et chez 
Treuttei et Wurtz. 1 5 fr. 

Dans sa préface , le savant auteur ex- 
pose les nombreuses difficultés d'une 
bonne traduction et les obstacles pres- 
que insurmontables qu'un traducteur 
doit vaincre lorsqu'il veut reproduire 
avFC fidélité , précision et simplicité les 
idées de son original. Nous croyons pou- 
voir féliciter M.' de Lutange d'avoir eu 
le rare bonheur de réussir dans une en- 
tçi^ise tentée déjà avec succès par 
d^autrrs littérateurs distingués, tels que 
MM. de Saînt-Viclor et Veissier-Des- 
comloes. Nous voudrions pouvoir citer, 
pour exemple , quelques-unes de ces 
odes ; mais Tcspace nous manque ; nous 
fie rapporterons que la plus courte 
d'entre elles, intitulée : Tout hoil , donc 
il faut hoii/c. 

La Terre fertile boit l'ûnde ; 
Et l'arbre, la sève féconde ; 
Thétis boit les vapeurs de l'air; 
Le blond Phébus, la vaste mer, 



Poésies, 

Et Phébé , le flambeau du monde. 

Mes amis 1 si tout boit ici , 

Abl baissez- moi donc boire aussi 1 

M. de Lutange n'est pa6 partisan da 
romantisme. A la suite d'un dialogue 
entre un Classique et un Ronaanttque, 
il s'écrie : « Un nouveau jour com- 
mence... un nouvel astre luit... un autre 
monde est découvert;.» Voici... voici 
venir le Romantique! le Rooiaotique et 
SCS fantômes; le Uomantique et se« 
brouillards; le Romantique et ses hor- 
reurs. Prosternez-vous, mortels! Pro- 
sternez-vous , littérateurs de tous les 
pays 1 Voici votre modèle; voici votre 
maître: voici votre idole. Venez, mon 
ami , allons aussi adorer le f^eau d'or] 
suivons le torrent ; c'tsî, croyez moi, ie 
parti le plus sage, en tout temps, d'hur- 
icr avec les ioups. Toutefois avant d'en- 
trer dans le temple de la divinité, dé- 
pouillez-vous du vieil homme; sans 
. pitié, immolez votre eofant sur les au- 
tels du Dieu; oui, portez de ce pa$> 
votre malheureuse traduction aux Gé- 
monies. Mais que dis-je , arrêtez, ce 
liiu est encore trop classique: n'alUz 
pas plus loin, et pour être sûr d'y reo- 
contrer le Romantique, allez tout slm* 
plenicnt porter votre livre... au cabi- 
net, o — Les notes bibliographiques sont 
précieuses ; le fae-simile du maouàcrit 
du Vatican est d'une cxécutiou parfaite; 
les cinq traductions sont des modèiei 1 
de poésie , et le portrait de l'auteur, li- 1 
thographié parA/aurt», peut être re- 
garde comme un chef-d'œuvre. L'eié- 
cution typographique ne laisse rien î 
désirer. Tout concourt enfin pour ren- 
dre cet ouvrage digne d'être placé dao» 
les plus riches bibliothèques. 

Dante exilé; poërae, suivi de sou- 
venirs, poésies. Par Gaston de 
Flotte, in-8. Marseille. Paris, 
chez F. DidoU 

Esquissés poétiques. Par Papion 
du Château, in-8. de 1 5 feuilles.' 
Chez Ledoyen aîné. \ 



Digitized by VjOOQ IC 



Derniers ÇfaaQts dû soir. Par 

Trois Nouvelles et' un conte (en' 
TeJfs). ?^T Àtfred Desroiiers. 
in-iS. Chez TA. ^Barrois. 3 fr. 

AH-Pacha de VâsiKkî», poëme. Par 
Prosper Poitevin, în-8. Chez 
ilesnicr, 3, fr. 

Cyprès et Pahnîstcs. Poésies hls- 
^ toriques. Par Poirié Saint- J u- 

rèie (de la GuadeloHpe). în-g. 

Cheï Gosseiin. 

Saint Vincent de Paul; poën>c. t'fi 
3 chants. Var il''* Gautier, in -i à, 
avec grav. ChezJ, Lécière. 4 fr. 

ROMANS. 

Une Faute. Par i'aut^tirdesJcéne^ 
du grand monde ^ d'Etisa Ri-- 
vers, des Epreuves de Margue- 
rite Lindsau , du McÈriàge^ du 
grand mande, a vol. ia*8. Chez 
Thoisnier-Despiaces* i5 fr. 

Cette faute de Théroïae da roman est 
grave sans doate» mais assez* commune 
de DOS jours parmi les femmes mariées^ 
Le parti que l'auteur a su «n tirer forme 
le Doedd dq roman qui a'est^pas sans . 
morale, et que lès dames liront avec 
d'anUnt plus de piaisie qu'elles ^Ren- 
contreront defl( situations analogues à 
celles dans lesquelles biles peuvent 
s'être trouvées elled-mêmes^^Nous n'af- 
Caiblirons pas le récit par une analyse , 
et laissons au lecteur le plaisir de la 
surprise. Le style de l'auteur est sim- 
ple et entrainant; H excite des émotions 
douces qui porteqt à l'âme. 



. tiàn^ansr $5 

chanips , Jules : Laer4>ix , ; vi - 

conuè 4'A^^incourif L. JacoA^ 

j^etrus Borei et Eûgènp Sue. 

s in- 8. Chez Victor Magen. S fr. 

Ce recueil contenant une Chroiiiqiie 
du nionde fashionable est uue des. nu- 
blications les plus marquîintes' qui dt- 
piïis quelque tempsnoossbient tombéçs 
entre les mains. Si chaque cabinet de 
lecture , dont le nombre est anjourd'hpi 
fort grand, en, prend un exemplaire 
comme 11 doit le faire dans son intérêt, 
une seconde éciitlon deviendra bientôt 
nécessaire. Il se ccf'mpose des articles 
suivab^ : De l'art e't de la poésie eu 
Francft depuis la révolution de ^juillet; 
par Juiet J^^nm. — b^ Mode eu i8b; 

trê, n^oufclle. — Emma 9 anecdote. — ^ 
"âerval , roman . — Un Bal masqué, 
drame. ^L'Avocat , scénario. —'Ûu -641 
de noces. — Xfne Beprésejitation, chro-' 
nique tlïéâttale — La Veuve et l'Orphe- 
lin, scène parisi^Ane en npvembre j83a. 
— C'Amôur d'autrefois etVAmour d'au- 
jourd'hui, '^histoire d'iiier et de 1760. — 
Les Pressentimens, iBedianoche.< — Phy- 
siologie' d^un appartement. Nous pou- 
vons avec confiance, recommander cjè 
charmant volume à tous les amateurs 
d'une lecture amusante. 

Le Centenaire, roman historique 
et dramatique en six époques : 
L'Ancien régime. — La Révplu- 
I tion. — La Répuhli^ue. -— L'Ëtp- 
pire. — ^La Grande sems^ine. Pat 
JS. J0ùy^ de TAcadémie fran- 
çaise. Dédié k M. Jacques- Laf- 
ûiie. 2 vol. in-8. i^tii Silvestre. 
i5fr. 



Pour comprendre cet onvnfge.il faut 
lir^ les observations préliminaire^ de 
l'auteur, dont nous aijons extraire quel- 
ques^ passages. « Lr Yomàn drainatique 
que je publie, dit M. Jouy', n'appartient 
k l'histoire ^uc paria^peintnre de nos 
moeurs au 31; différentes' phases de la ré- 
volution. Avant 'd'avoir cotlçu le c^Ian 

Journal général de la Liitéraiure de France. 1 833. JN* 4* E 

Digitized by VjOOQ IC 



Scènes du Beaii monde. Par MH^t. 
Juiestfanin, Henry Martin^ 
Gustave Drouineau , vicontte 
de Marquessa^, Atex. Dumas, 
Gustave Jiéiité; f Emiîe^Des-' 



6Ô CiAss.ft IV. 

de ipOD oarng« tel ^qe je I'aS:eiéciité y 
^aelqu«Br*)Q^* ^c* •cènes et des silofi- 
tfOQs qui s*y trouvent', deiraîent ti*oiivèr 
place daosxun' dxame régolier qne^je 
detitioais à la représeptation ; ma^s l'io- 
vasion de la muse ét^aogëre ayant 
amené le boule versemept du théâtjre 
national , j'ai senti la nécessité d'aban- 
donner Tarène où. se précipitaient tant 
de jeunes concurrens assemblé^, ou plu- 
tôt ameutés sous la bannière romanti- 
que de Shakespeare , de Schiller et do 
moyen âge..... Au milieu de la foule 
d^^pl^odes qu'amène , en moins d'un 
siècle ^ jipe succession d'événêmèns ott 
vient se résuà^er ); pour ailisi dire, l'his- 
toire, d^on grand peuple y j'ai cherché 
à conserver que Sorte d'ënité d'action 
dans les développqmens d'un caractère 
principal qni lie entre elles toutes |ea 
parties de ce vaste drame. Le Cenle^ 
luiire est un roman qui n'a d*historique 
que les événemens et l'es caractères : les 
principaux personoageà sont purement 
dTnventiun... J'ai voulu présenter une 
suite de tableaux; je n'ai point prétendu 
eaposer une galerie de portraits; ainsi 
0000,"^ je proteste d'avance contre ^oute 
application directe et personnelle qu"e 
l'on serait tenté de faire du blâme ou 
'même de l'éloge que je distribue dans 
mon drame; à l'appui des caractères 
qnej'y f^is igùrer. »' — Userait inutile 
de faire l'éloge de cet ouvrage ^ne M. 
Jouy nous présente comme le dernier 
peutrètre qui sortira d'e^sa pl^ime. Nou^ 
sommes, si accoutumés à applaudfr au 
succès mérité des.ni^mbreusés produc- 
tiOQsde ccl estimable auteur, que ndus 
ne pouvons nou'lt faire à l'idèed^ei^ voir 
la l^une. 

Colites «le louées les touleurs.în-S. 

Cliez FI. Foutnicr, Tome VÎI. 

>r fr. 56. 

Ce 'rolume contient : La Mansarde ; 
par Jacqufis liaphaëi, — Isalklle , ou lé 
Soyivéuir-d'un vieux pêcheur; par'lady 
jugent. ^-hok Filie »peictie ; |:.ar la com^ 
teshe de litf^ùi, — D'^n homme qui hvait 
vendu la moitié de «on âàie au diable ; 



Romains. 

p^rip. F0uiii«l.— Karfe» ou le Movchoir 
bleu ; par Et. Bequet. •*- fj'AJbbaye de 
Maobuissos; par Âà mémtf.— L'Invalide; 
par lord Nitgent'J*— Le Philantrope du 
Marais ; par Dumtrsan', — Pelage ; par 
E^éne Chaputé — Le Peintre deWei- 
mar; pat4)rouinêau — Le Gharireaz do 
Yal-Oieu; par Léon Gvérin. — Une Ré- 
jouissance' en 1770; par M"** de Bawr. 
—Le Nain de la riie dttOn^nd-Bdfoutan; 
par Rog/ôT de Beauvoir. Tons ees contes 
sont charmapa et plua amusaaa lea uns 
qnle les autres. Parmi lès plus plaisans 
nous stgnalon» ic FhUantrope du A/a- 
rais qui est un homme qui veut f^ire du 
bien et ne fait que de^r gaucheries. 

Le Péi>jt(>nt. I^ar fld. Cassa" 
gnaux^ i' vol. iû-8. Chez .^u- 
difi. 1 5 fr. 

L'auteur a voulu démontrer, dana ce 
roQian ce. que la fotalité était chez les 
anciens et ses conséquences chéx les 
moflèrnbs ; son bu^est moral et louable. 

Par jna faute. Par l'duteur de la 
F amitié dCun condûfané. 2 
Yoi. iQ-8^ Chez Kim^nU i5 fr. 

Paill Guy, rouvrier.Par Erfmowrf 
ArnouUt. Première série des 
Contes 'dej'en/ir, 5 vol.in-ia. 
Chez Jiei L^doux., 10 fr. 

Quand j'étais jeune. ^Souvenirs 
d^/Un vitîux. Par L. Jacob , bi- 
bliophile. 2 vol. in-8. ChefzÂen- 
duei. i5.fr. 

La Grande Dame et ta JeuuelPille. 

iî^quisses de iriœurs. Par Maxi- 

miiien ^Pêrrih. 2 vol. in - 8. 

Chez Laqhapeîie. i5 ir. 

Si ce n'est pas par ia nouveauté du 

pl^o , l'élcçancîe du style et l'élévation 

des idées quetCctoqvKage brille, il faut 

du moins louer riDlenlion de l'auteur 

qui a voulu faire deux gro8.'vpIi|mes de 

morale populaire. Ce roman passera 

avec les. mille autres que chaque jour 

voit éclore , et qu6 les cAbinets de leb- 



Digitized by VjOOQ IC 



Classe. IV. 

tare «ebèteot à «and» frais poui; latis- 
faire aux dMatidéS sâps ce«ie renaîs^i 
aaotet de leurs clieDi. . ' 

Hearcs du soir* Livre des feipmes. 

in - 8. Chez Urifain. CaneL 

Tome I. 7 fn 5o. 
Ce volame contient : Le Litre de9 
Feimnes; par M** ho$€ de Birnarr);-- 
Uae vieille biatoire; par G. Sand, -^ 
Va Visage rose -et an visage «ridé; par 
M"* ^nais Sé^aUt.'-^Vo BnlëTement ; 
par M"* £miUe Duùhmnvpi, — Ua Lâ- 
che ; par <M"« JSnuMrftHe l^e^iMnië. — La 
comtesae deVilieqaier; j^ar M** EiUa 
Mereœur* 

L'InyîBîble au milieu de Paris. Es- 
quisses de moeurs. VarPaccard. 
4 ToL ib - 12.. Chez Ltcointe. 
12 fr, 

Titime. Histoire de l'atiti^c monde. 
Par Eugène Chapus. ii}- S, Chtn 
RendutL 7 fr. 5o.' 

Mai. Par Ernest Legouvé, in-8. 
Chez Urbain CuHcL y fr, 5o. 

Vistor, ou TBafant de^ bois. Pur 
Geiier. sTôl.in-tS. CJiejK Chctë- 
iaignon, 

La FJan<.'ée de; rExrlé.-^ Pïir. M- 
Eugénie Foa. in-S. Chez ^i- 
mont. 7 fr. 5ô. 

La Lét{iargique. Par ±esèfue, 5 
vol. in--ia. Chez L4.cointe, 9 fr. 

Nos premiers beaux fours. Par JB. 
VHéritier. îi vol. iii-8. Chez 
Moutardier. 1 5 fr. 

Le Bon Ëafaot. Par Paul de Koçk, 
a vol. în-8. Chez Gust^ave Bar- 
ha. 1 5 fr, . - 

Le' nom seal de M. Paul de Kock 
soffit anjonrd'hàipour faice la fortune 
d*un livre. Ce nouveau roinan ne lexède 
en rien aux précôdcns du nrêqic auteur, 
tfème» acèoeS pUii»^ntes, originale». 



Romf^ns. ^ G7 

prises d^os la i»i^tpra ,,^t propres à fié- 
•G(pi|er ta f pte du plus sérieux des lee- 
teurs. Nous nous contentons, d'indiquer 
celle à*un ofjfiniiM ^mï forme le pre- 
mier chapitre ; elle est d'une vérité frap- 
pante, et ceux fiulsoBt dans l'usage de 
voyager dans Paris par cette voiture ti^e 
peuvent s'empêcher d'en rire tobt haut. 
Lei^ autres ohapitres, au nombre, -de 
vingf- quatre ,' ne sont pas moiuf ama- 
sans. 

La Caserne, mœurs miUtaires. Par 
l,éon Vidal tiJ. Deimart^ of- 
ficiers d'infanterie, in -8. Chez 
M- ChdtleS'Béchet: 7 fr. 5o. 

Nous avons è satiété des esquisses, de 
la vie civile, des romaqs maritimesiet 
même des romans militaires qui noUs 
retracent la vie dusoldatdàqs les camps, 
d-a. vain joueur des batailles; itia|s -nous 
n'avions pas encore un tableau c|e la 
vie du soldat dans les easernes , ^u .hé- 
ros en désh^abillé. ÇVs't une Lacune que 
l'ëuteur. a^vôulu renaplir; il nous Inçyptre 
le.êoldal tel qu'il est dan^ son intérieur^ 
c'est-à-dire daqs squ quartier. Ce ta- 
bleau lui a parfaitement réussi, et nous 
pensons que les vieux' militaires n'y je- 
teropt pas les yeux sans seùtir ièvfiller 
en eux des souvenirs qui leur sont cbers 
et qui ont fait lès délices de leur jeune 
ftge..Rien n'ei>t Oublia dans cet pa vrage, 
composé de 3o chapitres, de ce qui in^^ 
téressè le sold&t : le choix de l'arme., 
t'habillcjnent, la corvée^ l'exercice , U 
salle de police, la cantine, la salle 
d'araes, la' chambré et la savate, IVb- 
trèê en campagne , la guerre , etc. Le 
teroae. de cette carrière militaii'é - est 
d'ordinaire le village paternel , Qne 
tombe en quelque .chiimp éfrange|r, pu, 
■la paisible retraite des invalides. \ 

Les Bariolés. Par Pascal Thorre. 
2 vol. in-8.Chez Delong champs. 
i5fr. 

Le» BaHoUs étaient aTitrePois des bri- 
gands qui attaquaient les diligences Ai 
dévalisaient les voyageurs : c'est ce q«|c 



Digitized by VjOOQ IC 



68 

l'auteur ooui» appBeod'dant ioniotro-. 
ductioo, iotituléé ;, Voyage è Limoges i 
-et ce sont eo ;pàrtie Içs épwodet d^e Vhîs- 
toire de c^s brigands jquî fotYiient le 
foûds da rbpKin, comppvé dé ao chapi- 
tres' ou comtes détachés , intitulés : La 
FcDme t^a médecin! <^ Le Sentier du 
cheralier, chronique du li* siècle. — 
Les Soldats 4eMa vieille -garde, --^ Le 
l^antônie.— La Jupe à' Marianne. — AI- 
tavilla. — Le IXédoublé. -^ Grime et ven- 
geance. — La,Faute d'uqe œèrè.ii-L'B- 
cbarpe. — L'Amant de ma^femme,— 
Utiti Charge de hnssardd. — La SerV^anfe 
dn enré.~ Le Cousin dn foi. ^ L'Essai 
fatal. — MitriOk — Les Deux sœurs. — 
Jenny la' folle. — Léontine Dessenille. 
Chacun fl-é ces contes est divisé en plu- 
sieurs cbb pitres j Je tout offre une lecture 
ifbift agréable. ' 

Vùp Fantaisie de liOuis XIV. Par 
J^ Bigimn..fi'\o\. ip-8. Chez 
M** Charies-Béchet, i5 fr. 

•Lorsqu'on a lu cette Fantaisie de 
Louis XI y ^ on peqt. facilement se faire 
une idée des mille-autres qui Po(it pré- 
cédées et siiivies. L'ouvrage est histo- 
fiqne soud la forme d'un, roman, et peint 
jparfaiteo^ent les mœurs du siècle de ce 
graud roi dé.lxauqhé. M. Bignan lui a 
prêté son style, qui est à la ibii énergi- 
que et élégant. Il segible qu'il n'y .a 
aujourd'hui, plus rien à dire sur les 
àmour^s des,3ourbonB .et que l'on peut 
désirer que ce livre, si bien écrit, fasse ^ 
la clôture du récit des ^cernes scanda- 
leuses auzqu^Ue^ no^ roi& pendant plu- 
sieurs si'èôles ont donné licu^ Les divers 
chapitres sont intitulés : Le Projet. -^ 
Le Labyrinthe. — La Toiletté. -^ La 
Chasse, r- Le Roi. — Le Confesseur (le 
père Là Ghaisej. — ' Lfi Province. «- Le 
Combat; --La Chu te .-^La Fête..— L'in- 
fortuncu — Les deux Folios. -^^ La Ven«' 
geance. — Le Spectacle. — Le Média- 
obche. >^ La Rupture. — L& Départ* -— 
Le Père . — Les trois Morts. 

Le Népenifaèé. Conles , Nouvelle» 
f\ ' Critique». Pv Loèvc- Vti" 



CussE î V.' Romans^ 

mars: i roL in-S. ÇhetLaUvo- 

cat. i5 fr. 

Le Népenthét^ selon Homère, eat ace 
sttbstiince qniy^commV ropipm,-a la 
vertu d'endormir.- Ce titre est assez sin- 
gulier; nous ne savons s'il est applica- 
ble à ciet ouvr^ige qui n'est antre qu'on 
recueil de fort jolis coi^tes , dont voici 
rintitofé : Xa n)a.ïéQhale de Mailly. — 
Locrèc^. <— Une Soirée de madame de 
Srévigné.— Le Ch«t d'iloffmaon.^^Trop 
tard. -> Le Rlocàiberg. et ies monUgnes 
du Hartz. r^ Le tambour Legcand. -*- 
Les Bains de Lucqoes.— -^Aloy^oa BiocL 
— - L'abbè Joie, t- Henii Eaficnne. — 
DoQii Couchai — LaJ^onne de Sao Jtgo. 
— Paul Wouvermans. — La Mort d'na 
ange. Plusieurs d^ ces contes sont imi- 
tes de l'allemand. Les CritiyuM s^ Pcr- 
traits portent sur rGorneille, Molière, 
Beaumarchais , le Régent , la Censure, 
Casimir Delà vigne , Victor Hugo , l'an- 
ciép et le'nouvel' Opéra. Nous pouvoos 
avec confianoe recommander ces deux 
XPJumes. 

Les Hoderies ie Ti^ialpl), notre 
cpDt<^mporam a^ant son suicide. 
Par LasmUiy. in-^S. Chez SU- 
v^stre. 7 fr. 5b. 

h'épigraphe porte. cesjnotB : Ah ! £b! 
hérHi,Hi,'hiI Ohmol hul hu! bolhu! 
(Profession ;de fof par i'auteor). Ce ro- 
xnan à, pour le m'oins, le mérite de gros- 
sir ie nombre de ceux que chaque jour 
voit éclore» Les amateurs avides de ce 
genre de lecture, j)en difficiles' et insa- 
tiables ^jugeront, après l'avoiff lu, s'ils 
doivent re^etter qu non les sept francs 
cinquantie centimes que Ijb volume 
coûte. .. 

Hiijgnes d'Enfer. Par T. Dïno- 

court. a vol. in-8. avectignette. 

Chez Lecointc» xS fr.- * 

La réputation de M^ Dinocoûrt est 

faite dépuis long-temps, ef solidement 

établie par 8|. volnmçs de romans, tant 

In-ia qu*in-8<*, ^ans compter ceux qui 

sont sous presse. Pldsieurs d'entré eux 

Digitized by VjOOQ IC 



Classe IV, 

ont en ÛexhL édltiODi, ^e qui. prouve 
leur ^rand suçcèr. A- cût^ de cet auteur 
dont la plaine féconde a enfanté tant 
de merveilieii et'proçaré t^nt de jours- 
aance3)*8UrtOQt aux femmes, on pourrait 
placer 'one douzaine d'autre» ', k la t6|c 
des<][aelA brillerait <l«.aotn de M. Ruban, 
Nous ne concj^v.Qos.paa cpmment 1^08- 
pace étroit de nos cabinets de lecture 
peat contenir seulement la centième 
partie des ouvragea Tolumiaèn^ de nos 
romanciers modernes; l'enceinte d'une 
église pe Suffirait pas pour les contebir 
tous ; et nn 'çooTead M^thusalem qui 
voudrait employer sa vie à lire un vo- 
Innae par jour de tous les romans pj^- 
bliés depuis t^ngt ans , tant etf France 
que dans l'étranger, rebulerait devant 
ces mootàgivés de papier , et derrait re- 
noncer à mTouiir pendant une îougue 
suite de siècles, flugue* d'Enfer ^ qui 
oGFire une esquisse dn^moyen âge ,^' est 
au reste , un charmant ouvrage qu'on 
lira avec plaisir. 

Bellegarde, oa rËnfaot indien 
.adopté. Histoire canadienne, tra- 
duite 4e l'anglais , avec une in- 
Iroductioti , par Ph. Chastes, a 
vol. in-& Chez Gossoiin,-^\b Ir. 

Caliban. Par dexix c^roïîles de Mé- 
nilaioinant5 rentrés dansiè mon^ 
de. 2 vol.'in^S, avec vignettes. 

Le Couvent de Los Ayudos. Par 
Jean Pierre, li'\o\. fn-in. Chez 
Thûisnier-Ùespiaces. i^.fr: : 

Mes Prisons. Miiooires àe Sîlvîo 
Pellico ; trad. de l'italien par De- 
iatour- în-8. avec portrait, tîhen 
Foumier jeune* 7fi*. 5o. 

Cynodié. Par JML*' A,.Dupin. 2 v. 
in-8. Chez Vrhain CaneL xbït: 

Les nouvelles Soirées d'Àaraù. Par 
£f. Zsehohke, trad* de rallem. 



/{ornant. 



69 



phr CherffuUez- 5 vol.* in* ta. 
Chez GdssHin. lafr. ' ' 

La Yîe d-ttn soldat. Par Èaéàn. 
4 vol.^ in- l'a: Chez Lecoînte, 
I a fr. , 

Angélique 9 gu PAnoeau noptial. 
Nouvelle poTonaise. Episode *de 
la dernière révolutron. Itar*^ le 
comte de Krosnowski. in- ta. 
Chez Charpentier. 4 fr- 

£nti% onze heures et minuit, etc. 
Par Àtphp Brot. 2 vd. in-81 
Chez Souverain, î 5 fr. 

Abraham Piriedo, docteur d'Aîtn- 
sterdam.' Contes hôUâàdajs. Pàfr 
Jrnoid da Costa, inS^Che^ 
Urhain Can$t, ^ îr> ^. ' 

Aimer, pleyrer, mourir. Par jVl"* 
^Iflf baronne de M***. a^oU in%i8.. 
Chez FimonU 6 fr. 

Mon compère Mfithurfn. Par Ra- 
éan, 4 vol. îii-ja^ Chez ThoiS" 
ifUer-Despiaots. 

Les Ombrages. Contes spiritua- 
Xbl^'^^r Gustave Drbuineau. 
în-8* avec vignetlé. Chez Gasse^ 
Un, 7 fr. 5o. 

Vh'e Grossesse. ?eir J'u4es Lacroix^ 
iri-8. avec -vignette. Chez Reii- 
duet\ 7 fr. oc 

Le Livre des couleurs. in;8. Chez 
Ailardin. Tome III. 7 fr- 5^o. 

*- Ce volunïe contient kept contes. 

Le Bosquet de Romainville. Coti- 
fideiices du soir.Piir Touchard- 
Làfasse,ii vol. in* 8. Ctez i;a- 
chapelle, 1 5 fr. 

Champavert; Contes immoraux. 

Digitized by VjOOQ IC 



70 



CZAA»^ lY. 



Par Pétrm Borel le lycajatrô- 
pc. îh-So Cb^i RfinduôC, 7 fr. 5o. 

Coûtes dii schejkh El Moddy j 
trail. de l'arabe d'après Je ma- 
nuscrit original, in-8. avec gra- 
vures. Ri^c'de Ménilinontant j o. 
55. Tome II, Li Vf: I. a fF. 
On promet- f>aî' mdîs utie nvraisoa 

. d'e a Tiron • cen t pagie» . 

L'Ëpoque san^ ^oupt. E^qui^es de 
Paris, i85o-H^i835, Par 'Pf. Ba- 
%in, a tpk ia-8. Ch«z AUx^ 

' jflesnier. i5 fr,, 

]?ari$ paalade. Esquisses du jour. 
Par Eugène Rooh. îq*8. Chez 
Moi^iurdi£;r% Tomie II. , 7 fr. 5o. 

Xa iMaqixe de oiiemii^éé. PikvHipp, 
Bonne^èTs \tï'^. aVet vignette. 
Ck^.z^éet Lç4oit^* 7 fr..5o. 

Breiina , noutelle çauloi^e. Par 
Tautcur de idFamtUed'Jiimér, 
ini-12. Che2 Dondei^Pupré.^îr, 

Contas de îa j^euoe. tante» Pa^ HHUe. 
F, Rousseau^ in^ lUi. avec ùg. 
Che^ Caiiiot. . . . ^ , 

M. Popotsous Peuipire.et la^ref^ 
tapratioa. Par Ju€es de Sdint- 
Jure. 4 vol. in-i^. Chez Xi«- 
cointe. 1 2, fr. 

La duchesse de Fontapge. Par 
M"** ***, auteur des Uémoi^es 
d'une femme dfi qualité» 3 vol. 
iTi<8. avec portrait. Chez Mé-^ 
naçd. .li Ilï. 

THÉÂTRE. . . 

hçi. Garçon parfumeur; vàudevillei 
Par MM. Çogniard frères, jn-8. 
ffardy» i fr. 5o. C^IÇh. des Folie^- 
I^ramatiques). , 

Guido-flem ^ ou les Artistes. Pièce 



TfUâtrt^. 

en 5 actes ék^fï'rfsrs. Pat J, Bé- 
raudi iQ-8..ifcfe«mer. (Théatre- 



Guslayé IJI» on le Bal masqué; 

opefa «n £ actes. Paroles d<^ M. 
. Scribe, in-8. Jonas. a fir^ ^Ac»- 

dénnie rojole de mdwque). 

Lucrèce Borgra ; drame. Par F'ic- 
tor Hugo. \i!^ édition, in-8. Rcnr- 
dûei:6îr. 

Le Cinquième acte; vautleville. 
Par MM. Benji^fnin ef Hyacin^ 
ihe. ih.-8, I^tfrén. (Th. de TAm- 

bigu-Comique). 

Lç 'Presbytère;' eofrïédié en vers 
en 5 actef « Par Casimir Bon^ 

jour. în-8. Antyotr. 5 fr (Théâ- 
tre-^Franpaîs). . 

Un Duel sou^ le carijinal de Aicbe- 
Ircii ; drame, în-8. Barba. 2 fr. 
5o. (Th. flu Vaudeville). 

L'Homn>é et ses éprif$ ; comédie 
eqi 3 actes. et en vers. Par Laver- 
piittère. lu-Zà, Barba, (Théâtre. 

Français). 

Le'^RomantiqU^; drame en Ô actes, 
«n vers. Par. B. Ddibah* in-8. 
Chez F. Didpt.^i fr. 

Le Souper du mari; opéra-oomi- 
que eu un acte,, de MM. Ch, 
Desnoyér et Ùogniard. in- 8. 
Marchant. *^ïr, (Th. del.*Opéra- 
Gôniique). . • ^ 

Les Souvenirs <le Lafleur; opéra- 
comique en un acte. Par MM- 
Carm>ouche et de Courcy. în-8. 
Quoy. 2 h. 5o. (th. de irbpcpa- 
Comique). 

Un Aveu;yaudeville.ParMU. La* 
§ran:gfiM C:OTmon* m'^. Mar- 



Digitized by VjOOQ IC 



ehanU i fr, 5o. (Th. du Pan- 
théon). 

Uo Matelot; comédie* PaV IttM. 
Sauvage et de Lutitu. in-8. ' 
£ar£a*^^ fr..5o. (Th. du Palais-. 
Royal). , 

l^ne Passiop; vaudeTÎlIe. Par MM. 
y afin et Desvergèrs. in -8.' 
Baréa. (Th. du YaudeTine). 

Ibrahim, ou le Trône et la Fian- 
cée; drame en~ 6 tableaux. Tar 
Laurenein. în>8, Marchant. 
2 fr.(Th. derAmbigo-Comique). 

Les Malheurs d*unr amant heureoi!; 
Taudeville. Par Sertie, in - 6. 
Poilct. (Th. du Gyrifinasc- Dra- 
matique). 

Le Gardien; Taudtîvîne. Par M3f. 
Scribe ei Bayard. in- 8. PoÙet, 
(Th. du Gymuase-Dfainaliqn'e). 

L'Aiiéii dés YeuTtïSy ou la Justice 



Mélanges. 7 1 

en 1778; mélodrame. Par de 
Pixérecùuri' în-8. Bafba. a l'r. 
(Th.de laGahé). 

Nouveaux Proverbes dramatiques. 
Par Théod. Leclerçq, io-8. Chex 
Fournie^ huneJl om^$ VÎUet 
I?^*iSfr. 

Charlotte, oô un Marîagft d'a- 
mour; drame en 4 actes. Par ^n- 
ceiùt. in-$. Barha. 2 fr. (Th. 
de. PAmbigu-Comique). 

Le Gentilhomme; vaudeville. Pair 
M 51. Dupe%itj/ et Cé>wrcy.,îu-8. 
Barùa., i fr. 5o. (Th. du Yau- 
devillfc). 

LITTÉFUTUHE 01llE]Si'TALE. 

Manava-dharma- sastra. Lois 
de Manou, compreuaot les insii- 
tutions' religieuses et. civiles des 
IndieEiS; trad^i(es du sanscrit » 
par Loiseteur^DesfongchampSr 
in-8> Imp. dé CrapeUu . 



CINQUIÈME CLASSÉ. 



MELANGES. 

Journal des Savans. in-4. Impr. 
royaie. Chct hevrauiU Mars, 

Contenu : Analyse des ouvrage^ «ut- 
vAos : Journal of an em^ois^ fr^f^ ^^ 
^overnor gênerai of In^ia to thé court, 
of Jat'a f éy J, Cravofutd; (par,fii^. 
Bwiumf).— Lucicce, de U natiK«i des 
clioi«s , poème', trad. en prose par do 
Pongerville; {par Iiayno%tard)»'^D%sset• 
taz:one exegtiica intomo aW origine , • 
aiti^siema dcilasaora arohiUUurafrêSto 
% Greei; ( par Raoui-Rocheite ). — The 
Lifo ofsf^eikh Mohammed Ali Hazin , 
eic.^ hy Beifour; (par SUveslrtde Sàey), 
— Eailpide a-t-il fait une bagédre , in- 



titulée les Phrygien^ (par Rossignol). 
— NoBvelles littéraires. 

l«e Livre des Cent-el-un. îu-8. 
Chez Ladvocai. Tome XI. ^ fr. 

Ce livre devait finir avec Je,toni'e X , 
ainsi qt'ue' l'éditeur >rav{lit'promf», que 
nc^us t'avons annoncé , et qae to»t le 
monde l*àvait cra'f'tnaîs voici venir un 
nouveau'voiume, qui sera^nivi/le qaaire 
autres.. L'éditeur et le,' public gagneront 
à ceMe augmentation, tout enattendaot 
les Cent-et-unê Nouveiies nouitUUs dont 
noua avon« donné le prospectus, et qui, 
sans doute, ne tarderont pas à paraître. 
Ge«nneni0 volume renchérit encore sur 
les dix premiers ^ tant par' l'intérêt 
qa'offbeot les 'di^ersarticies qoe par lea 



Digitized by VjOOQ IC 



CI.A9SB V. Ém^^^imguts. 



noms des anteurs. C^ article»» aji nom- 
bre. d« 19, 'sont'îptitfilé» : X'Audîeûce 
frun Vqioûitre ; ^ât de Têyronnet. -r La 
Descienle de^b GodrtiUe^eil iSZcf\ par 
ji. îuohef. — Cbarles'X à HolyRoèd ; 
par (ç. comte Aehtlle (U Jouffroy, — La 
Course ; par iJt*5ôni. -r Le Bal aa,ci0- 
qHiëme éta^e; par Ka/rr. — La Fiàce de 
Grèvç; par E: Lahaume. — LesMè'de- 
oins de Paris ; par TrcUo^f-hci Gocfaers 
de Paris; par 6razier. — Les Tradoc- 
teurs; jJar le cosnta Edouard dé I^- 
grange. -^ Soirée» de madame de Staël ; 
pat- ÈouiUg. — Sainte Geneviève; par 
AndrievL. — La Femm^ à Ja mode ea 
iS3S; par Eugénie Faà^-^Lz Cbroniq4]e 
dé Saint-S^ferln; par A, de-LaUmr.-^ 
SouVcDifs'éurPîapoiéonctMari«-Lonise; 
par lé baron Ladoueette. — Bicètre ; par 
L. Jjikepb. — Upe Damepatrooesse; par 
Léon HM€i)y — Un Gh^pitrç d'une his- 
toire, inédite ; par lu comte de Sigur, ^ 
Ll'B Gbarmes de U patrlcj par la reine 
//oriente.. (St3Ace$^ ayec ran»iqael. 

Reme encyclopédique t publiée 
♦par MM. Carnot et Ltrpux* 

in-8. Rue des Saints-Pères, n. 

a6. Février. 

Ce cahier, toojonri avec la d^viise; 
iiherféy 'égalité,, association^ contient 
plusieurs articles fort remarquables : Pe 
Ja magisiratore et des lois pénales; par 
jêehiiù Jioohe» (L'auteur demande la 
réforme de la magi^traHire et des lois 
pénales. Gctti* rérorme, dit il, s'accom- 
plrra par lecourage et le boa vouloir 
de*la société). -pDe' la (^ontemporanéité 
de rhomnie et des espèces d'animaux 
perdues^ «• artil^le ; pAiMarcHde Serrer* 
(L*auteur promet deux autres mémoiresy 
l'on sur Tes espèces ilg.«ré6s' sur leB.nip-. 
nomens de L'antiquité, et qui piiraissiBBt 
détruites; l'autre, aurJa question de 
savoir si nous connaissons réëliedicttt 
tous les ipioéffanx et'toutea les cocbcs 
dont les anciens ont fait usage dans 
Ldors mon n mens) .—Delà poésieoriea- 
taie , Qo I. Poésie chioeise ; patr Pou- 
iéner^-^ Sonrenir* des conspirations .e* 
des «ociétés secrètes de la restainralioaf 



. par Vf I<««r«it£,— .Etudes poUticyies sur 
l'Epicier. Episode cle la vie de Claude 
Tarin; par Edouard Charion\ ^Sor la 
drirnièrerérolutionetsescoaséqueDces). 
-^Bpilctiq bibliographique. 

L(t Mer étles^ ^larrnsv 'i^cènes ma- 
riiitnes. Par Edouard Co^hièrt, 
auteur lies Piiotes de i'Iroise et 
du Négrier, iri-8. Chez Brcauté. 

On a publié depuis peu plndears es- 
quisses de la vie sur mer, et même des 
romans maritimes. Ces productions mé- 
ritent de fix%r ra.ttetitiOp. des lectcun, 
autant , pour b mpios-j que Ite roann* 
de ixMSor^, dont -nous sommes inondés, 
et d'autant plus que ce genre de litté- 
rature est neof et encore peu exploité, 
M. GorbièrC) marin de profession et 
liitèjratcur est plus fondé quQ tout autre 
h nous faire connaître la vie sur mer; il 
a rédigé depuis cinq aqs lin journal pu- 
blié ai| Havre sous le titre du IVaviga- 
toi£r,.dans lequel' il a rendu compte des 
grandes catastropties doj;^jt.la mCir est le 
théâtrç; dans d'autres ouvrages-, publiés 
depuis peu, il nous fait partager les sen- 
sations fjue les gens de mer éprouvent 
lors d'une tempête, d'un naufrage, d'ao 
abordage. Les scènes maritimes, en 
partie dialogbées, qu'il nous offre aa> 
jourd'huî sont des épisodes .tracées d'a- 
près nature, et nous initlept dans le 
langage, les mœurs, les plaisirs et les 
angoisses des naYigatenrs.tiC livre est 
divii<é en sept parties et 49 chapitres, 
présentant des tableaux nautiques , des 
co.mbats^nr fner» des an;ntures de mer, 
des mœurs des gens de mer, des cause- 
ries, contes çt traditions de bord ,' des 
mçMrs deé pègres, et eajia une ornitho- 
logie «i«tititte« 

irrUDE DES 1.ANGUES. 

Dictionnaire espagnol-franpais et 
français-cspagoel. Par Nunez de 
Tjihûoda- ^^ édition, augmen- 
tée. a vol. îû-8. Chez Rey et Gra- 
cier ^ %I^ït. 



Digitized by VjOOQ IC 



JOURNAL GÉNÉRAL 



O B LA 



LITTERATURE DE FRANCE 



■^♦ WBM o* 



CINQnËME CAHIER, .1833. 

Prix, pour i a cahiers pur an, i5fr. franc de port. 



PREMIÈRE CLASSE. 



HISTOIRE NATURELLE. 

Iconographie et Histoire natureiie 
des coléoptères d'Europe. Par le 
comte Dejean et Boisduvaf. 
10-8» Çhe%Méquignoii-Marvh. 
Totae III. Liyr. lll. avec 5 p4. 
6fr. 

Monographie des Cétoines et gen- 
res voisins» formant, dans les 
familles naturelles de Latreille , 
la division des scarabées mélitO" 
philes. Par MM. Gory et Per- 
cheroft, in- 8. Chez Baiîiière. 
Lîyr. I. avec y planches. 6 fr. 
L'ouvrage aura i5 livraisons, pro- 
mises de mois en mois. 

Histoire naturelle des oiammifè* 
res. Par Geoffroy Saint -Hi^ 
iaireei Fr. Cuvier. in-fol. Chez 
BUin. LivT. LXVI. avec 6 pi. 
i5fr. 

Journal géminU de la Littérature de 



OÉOLOOIE. 



S . 



Géologie populaire, à la portée 
de tout le monde, appliquée à 
ragricultttre et à rindustrie. Par 
Tf et ée Boutée. in-i8. avec plan 
colorié. Rue Guénégaud, n. 17. 
S'fr. 5o. 

Ce volume est indispensable aux 
gens du monde qui veulent et doivent 
avoir des connaissances, du moins pré- 
liminaires, de toutes les sciences, dont 
la géologie est une des principales et 
des plus essentiefles. Dans ce petit écrit, 
M^ Boubée , connu par plusieiifs ou- 
vrages estimés sur la géologie et la mi- 
néralogie, traite d'une manière lucide 
de l'Histoire primitive du globe et de 
l'étude industrielle de la 'géologie. Il 
expose les diverses opinions sur l'épo- 
que de la création du monde, quij s^lon 
lui , date de f^w de troti oailie siècles ; 
lea «M» jouté dû MoZ#e, 4it-il , «ont de 
longae» époques , ce ^i s'espltqve p«r 

Fmiictf. i833. N«5. J: , 

Digitized by VjOOQ IC 



74 



Clâbsb I. Médecine. Chirurgie. 



la formation progressÎTe (des. diffère ntes 
couches. 11 parle eotalte de la chaleur 
centrale et de son origine ; puis , des 
•ouIèTemens ou de la formation des 
montagnes. Il divise l'histoire primitÎTe 
du globe en quatjre époques , dont la 
première nous montre l'atmosphère 
tout embrasée et le premier refroidis- 
sement. La seconde époque est celle de 
la première apparition d'êtres organi- 
sés; la troisième, l'apparition des ani- 
maux terrestres La quatrième comprend 
le déluge universel et l'apparition des 
hommes. Passant en»uite à l'étude in« 
dustrielho de la géologie , l'auteur jious 
fait connaître en 34 chapitres, les diffé- 
rens terrains des quatre époques : primi- 
tif, de transition, secondaire, tertiaire , 
diluvien et post - diluvien , avec leur 
agriculture , ainsi que les produits vul- 
caniques et volcaniques.Le tout est ter- 
miné par un Dictionnaire des termes 
scientifiques employés dans l'ouvrage. 
La planche coloriée représente Tétât 
du globe à ses différens Ages. M. Bonbée 
donne tous les ans denx cours de géologie 
à Paris; l'un en hiver, l'autre en été. 
Chacun de ces cours est suivi d'un 
voyage classique, pour l'étnde pratique 
de la science. Il invite ses auditeurs et 
les amateurs à l'accompagner dans ses 
excursions bq% environs de Paris et aux 
Pyrénées, vers lesquelles elles sont tou- 
)Ours dirigées. 

PHYSIQUE. CHIMIE. 

Nouveau Système de chimie orga- 
DÎque f fondé sur des méthodes 
nouvelles d'observations. Par 
KaspaiL in-8. avec ia planches 
dont 6 coloriées. Chez Baitlière. 
10 fr. 

Traité de chimie. Par Btrzelius. 
trad. de Tallem. par MM. Jour^ 
dan et Essiinger. in-8. Chez 
F. Didot. Tomes VII et VIII. 
Prix des huit volumes, 56 fr. , 
Les quatre premiers volumes contien- 
nent la chimie minérale, les tomes V et 



VI la chimie végétale; le tome VU la 
chimie animale, et le tome VIII ]• des- 
cription des appareils, la table générale 
et les planches. 

MÉDECINE. CHIRURGIE. 

Archives générales de médecine. 
Journal complémentaire des 
sciences médicales, in-8. Chez 
Biéchet jeune. Mai. 
Contenu : De l'oblitération des vei- 
nes comme moyen curatif des varices; 
par DatiAM.— Note sur une nouvelle es- 
pèce de hernie de l'abdomen à travers 
le ligament de Gimbernat; par Lau- 
gier. — Recherches sur le développe- 
ment , l'organisation et les fonctions de 
la membrane caduque; par ZeiS*aisva^e. 
^^Du siège et de la nature de la mala- 
die , improprement appelée orchite 
blennorrhagique ou testicule vénérien; 
par AocAtftuD.— ^Recherches sur la bien- 
norrhagie iion syphilitique; par Pi- 
geaux. — Observation d'une grossesse 
utéro-tubaire ; par Mondât, — Tuméfac- 
tion des membres après l'accouchement. 

— Observation, de gangrène et d'hydro^ 
pisie déterminée par l'usage exclusif de 
pommes de terre de mauvaise -qualité. 

— Considérations sur les hernies con- 
génitales.— Mémoire sur le OBtfroma otm^ 
junelivœ, — Revue générale : Mélan- 
ges , etc. 

Essai sur le diagnostic des mala- 
dies de l'utérus qui se terminent 
ordinairement par le cancer de 
cet organe. Par A. Bazin. îq-4. 
Impr. de Didot jeune. 
L'auteur promet de faire suivre cette 

dissertation d'un traité plus complet 

sur la même matière. 

Considérations sur les maladies et 
traitemens de la grossesse. Par 
A* Hédiard. in-8. Chez Baii- 
Hère. 

Mémoire snr la formation et la 
contagion apparente, des atmos*- 



Digitized by VjOOQ IC 



GiASSB I. Art militaire 

phëres cholériques , présenté à 
rAcadémie ^ts sciences. Par le 
baron de Beaumont. in-8. Chez 
Paulin. 



75 



Mémoire sur l'œsophagotomic. 
?iiT Bégin. in-8. avec pi. Chez 
Baiiiière. n fr. 

ART MILITAIRE. 

Le Spectateur miUtaîre. Recueil de 
science, d'art et d'histoire mili- 
taires.iQ-8. avec plans. CheziVoi- 
rot, rue de l'Université, n. a3. 
Mai. Prix pour l'année «^ 3o fr. — 
36 fr. 

Contenu : Eiameii da rapport fi|it à 
la Chambre dea dépntéa sur les tfavauz 
de défense de Paris. -^ De !a régence 
d'Alger, et des avantages qae la posses- 
sion de ce pays peut procurer à ta France; 
parle lieutenant-général Lovarcfo. — Sur 
la note d'un officier d'artillerie, relative 
au siège de la citadelle d'Anver9;pair ie 
général Laffaiiie.'^Sur l'ordre de Saint- 
Louis. (Réponse à l'article de M. le 
général Ondinot).— Addition à l'article 
sur le comité de l'infanterie et de la ca- 
valerie. •— De l'effectif en chevaux et 
des remontes de l'artillerie. — Revue 
des journaux étrangers. 

Journal des sciences militaires des 
arméesi de terre et de mer, et 
des gardes nationales sédentaires 
et mobiles. Publié par J, Cor' 
réard jeune ^ ancien ingénieur* 
ÎD-S. avec pi. Chez V éditeur^ 
rue Richer, n. ao, et chez TreuU 
tel et WUrtZn Janvier — Avril. 
Prix pour Tannée, 4^ fr. — 4^ ^r- 
CanUnu : De la Vendée militaire 



(avec carfej.— Quelques question» tou- 
chant les bataillons de grenadiers. — 
Quelques observations sur le règlement 
relatif, è la formation des détacbeinens 
d'artillerie de la marine destinés pour 
les colonies. — De l'escadron -compa- 
gnie: —Système de pointage ; Descrip- 
tion de l'instrument proposé pour la 
mesure des distances (avec pi.) — Sur 
la puissance militaire et rinfluence po- 
litiqae de la Russie. — Nouvel affût an-* 
glais» proposé par le commandant Pôle. 

— Analyse de l'ouvrage de M. 6ay de 
Vernon : Traité élémentaire d'art mili- 
taire et de fortification. «— Dn compte 
rendu au roi relativement aux gardes 
nationales. — Examen eritiqoe d'une 
nouvelle relation du siège de Turin en 
1706. — Du canonnier dans l'artillerie 
de la marine. — Aide-mémoire de l'in- 
génieur milit^ire^ par G rivet. (Analyse). 

— Mémoires historiques sur le Monté- 
négro ; par le général de Vaudoneourt, 
—Sur le projet de for.tifier Pari» ; par le 
lieutenant - général MUoo. — Observa- 
tions sur le siège de la citadelle d'An- 
vers ; par U même. ~ Exposé des motifs 
et projet de loi sur l'état des officiers 
de terre et de mer. — Opinion de M. le 
lientenant-général comte Guillemot sur 
le projet de loi relatif à l'état de siégf». 

— Examen critique de l'attaqne et de 
la défense de la citadelle d'Anvers; par 
Th, CAouniara.^De8oription du marc- 
mètre, de sa construction e^ de son 
usage sur terre et. sur i)aer. (Suite). — 
Examen du projet de loisnsïfétat des 
officiers.-- Projet pour obtenir une ar- 
mée nombreuse , bien exercée et à très- 
pen de frais. — Sur l'ordre de Saint- 
Louis. » Appel à l'attention de la 
France- sur sa marine militaire; par de 
J^radi. — Notice sur le tir da mortier 
Paixbans do aa pouces # employé au 
siège d'Anvers.— Analyses , etc. 



Digitized by VjOOQ IC 



Classe III. Histoire, 
DEUXIÈME CLASSE. 



^KTS MÉCANIQUES ET 
INDUSTRIELS. 

Résumé des leçops données à re- 
celé des ponts-et-chaussées sur 
rapplication de la mécanique à 
rétablissement des constructions 
et des machines. Par Nàvier, 2* 
édition « augmentée. in-B. avec 
5 pi. Chez Gariiiftn-Gtxury, 

Bulletip ée la Société d'encoura- 
gement pour rîndustrie natio- 
oâle. Année XXXI. in-4* avec pi. 
Chez WHuzard. i85a. (Voyez 
le cahier précédent). 

Second extrait. 

Ccntentk : Rapport sur un mémoire 
de M. Groavelle , coDcerDant leR roaes 
hydrauliques à aubes coorbea (aYed a 
pi.}— /<t£. sur la fabrique de carreaux de ' 
M. Cariier. — Nouveau moyen de pré- 
server le fer et i'acier de ToxidatioD.*^ 
Résultats d'expériences Ùites sur divers 
appareils de vaporisation, par M. Gcos 
DaviUier, etc. — Description d'un ap- 
pareil pour chauffer l'eau ou la réduire 
en vapeuf (avec pi.) — Notice sur la vie 
eties travaux de M. le comte Ghaptél. 
Rapport sur les pianos carrés de M. 
Pap^. «-> kt, sar un nouveau système de 
chaînes'in venté par M. Galle (avec pi.) 
— /(/. sur uti instrument pour ouvrir les 
huîtres. — Jd* snr une filière à tarauder 



(avec pi.) — Description d'un dynano- 
mëtre-peson à mercure, pour diesurer 
la force de traction des chariots ou la 
résistance des machines (avec pi.) — 
Mémoire sur les roues à aubes courbes 
dites à la Poncelet. -^ Rapport sur un 
perfectionnement à la lampe de Davy, 
etc. (avec pi.) — Nouveau mode d'ajus- 
tage des tuyaux pour le brapcbemeDt 
des becs à gaz , usité en Angleterre 
(avec pi.)— Description d'un filtre des- 
tiné à l'épuration et à la décolorisation 
des sirops (avec pi.) — Rapport sur un 
perfectionnement apporté au k'évéil de 
M. LaresChe. — r Id, sur la scierie de M. 
Guéijn-Du bourg (avec pL) — D^crip- 
tion d'un laminoir à roulejiux de pres- 
sion , pour réduire en feuille» l'or et 
d'antres métaux, -ductiles (avec pi.) — 
Note sur l'artillerie f oédoise (avec pi.) 
— Rapport sur une racine propre à rem- 
placer le savon dans quelques-uns de 
ses usages. — le^. snr le concours relatif 
aux moyens de sûreté contre les explo- 
sions des machines à vapeur. -^ Id, sur 
le concours pour le perfectiotfnetaaent 
de la construction des fourneaux. <— /i. 
sur le concoure relatif an perfectionne- 
ment de I9 lithographie. — Id. sur le 
concours relatif à la culture dç diverses 
espèces d'arbres verts. — Ge volume 
contient en outre les c^nces de la so- 
ciété et les p/ogrammesdes prix qu'elle 
propose p<}Ur les années i835 à 1837. 



TROISIÈME CLASSE. 



HISTOIRE. 

Histoire pittoresque de la Conven- 
tion nationale et de ses principaux 
membres. Par M. L..., conven- 
tionnel. 1n-8. Chez Ménard. 
Tomes III et IV. 



Ces deux volumes, composés da 35 
chapitres, terminent l'ouvrage ; ils con- 
duisent l'histoire depuis la constitution 
de l'an III jusqu'au jour de la clôture 
dea séances de la Convention nationale 
(27 octobre i ygS), Les amis de la Charte, 
aussi bien que les légitimistes,' auxquels 

Digitized by VjOOQ IC 



Classe III. Histoire. 



l'ouvrage parait deatiné , liroot cea 
qnatre Tolamea , aî^on avec plalair , du 
moiDs avec froit. 

Tablettes historiques » ou Journal 
des faits politiques, admluistra- 
tifs, scientifiques, commerciaux, 
iodusuiels, agricoles et litté- 
raires^ pour chaque mois de Tau- 
oèe courante. In- 8. Chez P. DtP- 
pont. Prix, 6 fr. par an. 
Le b^t de ce journal eat de réaumer 
chaque moîa aoaa lea formea iea plua 
«OQfflairei lea ftfita QDi?eraela da moîa 
pfécédeot, de lea claaaer daoa ua or- 
dre méthodique qui iea préaebte , aux 
yeoK et à i'iutelligeace , aoua Paspect le 
ploi saiaîatable * la mémoire et le plua 
favorable aux indactiona que peuvent 
ao tirer dea intérêta divera.. G«8 7a* 
ékttes paraitaeot toua lea moîa , depoia 
jaDvier de la préacote année, par cahier 
deSaà Socolonnea» ^ 

Histoire philosophique des Juifs, 
depuis la décadence des Mâcha- 
bées jusqu'à nos jours. Par Ca- 
Vfifig^' în'-B. Chez Dufey. 
Ouvrage couronné par l'Inatitut. 

TiOurs d'Histoire des états euro- 
péens, etc. Par Fr. SchoeUAn-S, 
Chez Gide fils. Tome XXXV. 
7fr. 

De L'Orme. Histoire du temps de 
lH)uis XIII. Par James; trad. de 
l*^ngl. par Defauconpret. a voL 
in-8. Chez Renduet i5 fr. 

Histoire de l'empereur Napoléon. 
Parirf. Hugo; ornée de 3i vi- 
gnettes, par Chariot» in-8. Chez 
P^rrotiu. Livr. L 

L'ouvrage paraîtra par livraiaon de 
4^5 feniUea, de moia en moîa , et for« 
nera on volmne de 3o fenillea qui coii* 
tera 3 fr. 

Tableau abrégé de THisloire de 



France, depuis le commencement, 
de la monarchie jjusqu'à l'aTèo^- 
ment de Lûui« - Philippe. Par 
Cayot-Deiandre. a vol. in-8. 
Rennes Pari», ' chez Detur^. 
i5fr. 

Thomas Morus, lord chancelier du 
royaume d'Angleterre au i6* siè- 
cle. Par M"» la ^ princesse de 
Craon.. a» édition, a yoI. in-8. 
Chez Moutardier. i5 fr. 

Yoes sur THistoire contemporaine. 
Par Louis de Carné, a vol. in-8. 
Chez Pauiin, i4 fr. 

Histoire de Napoléon, rédigée 
d'après les papiers d'état, les do- 
curaens officiels, les mémoires et 
les notes secrètes de ses contem- 
porains ; suivi d'un Précis sur la 
famille Bonaparte. L'ouvrage, 
orné de portraits et plans est; pré- 
cédé de réflexions générales sur 
Napoléon. Par F. Tissot, mem- 
bre de l'Académie française, a 
vol. in-8. Chez Deiangte-Taf" 
fin. i4 fr. 

De tootea lea Hittoiret de Nttfùléon , 
dont le nombre eat cooaidérable, celle-ci 
ae diatingoe par aon authenticité et aoq 
im'partialité. L'éloge que l'auteur fait 
de Napoléon n'eat point suapect , il eat 
dana toutea Iça boucbea. Napoléon, dit- 
il y eat un homme à part, et qui n'a 
peut-être paa aon aemblable danal'hia- 
toire , quoique lea faatea du paaaé noua 
préaentent un aaaez grand nombre de 
peraonnagea célèbrea qui, ainsi que lui, 
ae août élevéa du aein de l'obacurité jua» 
qu'au faite de la gloire et au pouvoir 
auprême : en général,, toua lea hommea 
extraorèinairea aont fila de leuraœuvrea. 
Analyaer cet important ouvrage» diviaé 
en 3a çhapitrea,. aérait une tâche fort 
difficile ; noua ne pouvona paa même en 
préaenter le aoounaire qui paaaerait lea 
boroea de notre feuille; noua nous coo- 

Digitized by VjOOQ IC 



yS 



Classe III. 



tentons de recemmander \i lecture de 
ces deax Tolaboes à tous les Français 
qui aiment leur pay« et doÎTenCêtre 
glorieux d'avoir en on chef comme Na- 
poléon; ils y trouveront d^s notices pré- 
cieuses sur ce ^rand homme , qu'ils 
rhercberaieot en vain ailleurs ; le nom 
de M. Tissot est au reste un garant 
silffisant de Tiotérêt qne l'ouvrage offre 
et du. succès qu'il doit avoir. Les por- 
traits dont il est prné , gravés au burin 
avec beaqcoap de soin , sont ceux de 
Napoléon , de Joseph J3onaparte , et du 
doc de Reichstadt ; les plans coloriés 
présentent les bataille:» de Leipsic et de 
Lutzen. 

ANTIQUITÉS. 

Kecbèrches sur les antiquités dau- 
phiaoises. Par J. Pitot. in-8. 
de 18 files. Grenoble. 

VOyAGES. 

Correspondance d'Orient, i83o — 
i85i. Par Michaud, de l'Aca- 
démie française, et Poujoutat. 
in-8. Chez Ducoitet. Tome L 

Relation, en forme de lettres, du 
voyage de M. Micband en Grèce et en 
Egypte. L'ouvrage aura six volumes, le 
premier contient les lettres qu'il a 
écrites depuis son départ de Toulon en 
i83o jusqu'à son arrivée sur l'emplace- 
ment de l'ancienoe Troye. Le second 
sera composé des lettres écrites des 
rives de l'Hellespont et- de Constanti- 
nople. Le troisième renfermera la cor- 
respondance de l'auteur sur la route de 
Gonstantinople à Jérusalem. Dans le 
quatrième , le cinquième et le sixième 
seront les lettres écrites delà Palestine, 
de la Syrie et de l'Egypte. Quoique 
nous ne manquions pas de descriptions 
des pays que l'auteur a parcourus, cette 
Correspondance peut ajouter à nos con- 
naissance*. Quelques extraits de ce pre- 
mi(>r volume donneront une idée du 
talent d'observation do savant voyageur. 

Corse. La Corse a plosieiirs villes où 



Voyages. 

fleoiissent le commerce et llodustrie; 
les arts même y sont cultivés , et llle 
pourrait être comparée à plusieurs pro- 
vinces de France , ai les babitans' des 
montagnes n'étaient pas resté» barbares. 
Là, on retrouve encore les passions des 
Ages les plus grossiers , les querelles de 
la jalousie, les vengeances héréditaires, 
la fureur du meurtre. Les lois de la mé- 
tropole n'ont pu discipliner ces peu- 
plades sauvages; de même, que leterri« 
toire de la Corse se partage entre la cul- 
ture et le désert, ainsi la popolation se 
trouve partagée entre la civilisation et 
la barbarie. On pourrait croire qu'il y a 
dans cette lie deux peuples et deox pays 
différens, qu'une partie est réunie à la 
France , et que l'îutre ne l'est pas en- 
core,... En jetant les yeui dacûté delà 
Sardaigne, nofis voyons encore un pays 
montueux comme la Corse; mais les 
montagnes y sont beaucoup moins éle- 
vées. Plusieurs savans ont pensé que ces 
deux iles, d'abord. réunies, ont été sé- 
parées Tune de l'autre par quelques 
grandes secousses. 

Mesêine. Quand nous avons passé de- 
vant Messine, le soleil était an milieu 
de son cours : la chaleur était si grande, 
qu'on ne voyait personne sur le magni- 
fique quai qui borde la rade ; on n'aper- 
cevait aucun moùvemedt ni dabs le port 
ni sur laTive;oin n'entendait que le bruit 
des cloches qui sonnaient l'an^eltts de 
midi. Toutefois nous avons été frappés 
de l'aspect de la ville. Les maisons les 
plus voisines de la mer paraissent fort 
bien bâties ; elles ont eur le devant de 
larges arcades* Noos avons distingué 
dans l'intérieur de la ville un grand 
nombre d'églises et de monastères, plu- 
sieurs palais. Trois chftteanx dominent 
le coteau sur lequel Messine est b&tie. 
Au-dessus de ces châteaux s'élè^tent des 
collines couvertes de jardins et de mai- 
sons de plaisance. Dans le lointain , au 
midi, on voit les sommets des monts 
Pelores; rien n'est plus ravissant que 
cette perspective aperçue du -milieu de 
la rade. 

Naupli. La ville est divisée en deux 



Digitized by VjOOQ IC 



GlASSB IIL 

parties , la ▼ille ba«SQ et la ville haute , 
séparées l'aoe 4e Taatre par un rem- 
part ; il faiit marcher ^inze à vingt mi- 
nâtes pour aller de la ville basse à la ci- 
tadelle de Paiamëde... Quelques rues 
lont pavées à moitié; d'autres ne le 
(tont pas du tout. Le premier étage dés 
maisons s'avance de deux ou trois pieds 
sur la rué : ce qui nuit à la perspective 
autant qu'à la salubrité.... 11 eor coûte 
plus cher à Naupli , pour se loger com- 
modément, qu'il n'en coûterait dans les 
quartiers les plus fréquentés de Paria. 
Gomme cette ville est la seule qui soit 
restée debout pendant la guerre, on a 
dû s'y réfugier de toutes les parties de 
la Grèce. 'La populatioto a dû s'accroître 
aussi, depuis que Nanpli est devenue le 
siège du gouvernement. Ce qui frappe 
surtout ceux qui arrivent, c'est que,, 
hors des bazars. qui offrent' quelque 
mottvemeot, on ne rencontre dans les 
fses et dans les maisons que des gens 
déA<XW«és ; la misère et l'oisiveté, voilà 
les deux caracières distinctifs de cette 
population, qui est encore un résumé 
de celle de la Grèce. 

MhéTUt. Description de ses monu^ 
mens : quelques colonnes du Prytanée 
et du Gymnase, les restes du temple de 
Jupiter, la tour des Vents, les ruines 
de l'Agora, la lanterne deDémosthënes, 
l'arc de triomphe d'Adrien, etc., etc. 
La ville ne présente plus- qu'ïïn amas 
de ruines. 11 n'y a plus maintenant ni 
rue, ni place publique, ni jardin, ni 
monastère, ni église : on ne peut plus se 
conduire ici qne par les signes qui gui- 
dent \ù marche du voyageur dans le dé- 
sert. Ce récit est «suivi d'une Histoire. 
d'Athènêi, 

Smym»^ Vue des choses qui frappent 
les Européens en arrivant à Smyrne,. 
c'est la diversité des peuples qui habi- 
tent U même cité. lîeur religièn , leur 
langage, leurs costumes, leurs mœurs, 
teut est différent. Chaque peuple a ses 
oérémenies , ses fêtes et même son ca- 
leadrieiw II arrive souvent ,- d'après les 
règles que ohaqne eroyance «'est faites> 
qii'ott se réjouit et qu'on se repose dans 



Voyages. 79 

un quartier, tandis qu'on se ibortifie ou 
qu'on travaille dans un autre. Le ven- 
dredi , ks Turcs ferment leurs bouti- 
ques ; le samedi, les Juifs ferment les 
leurs; le dimanche, c'eit le tour des 
Grecs , des Arméniens et des Franc*. 
Toutes ces nations -ne se réunissent ja- 
mais pour quoi que ce soit; elles ne se 
trouvent, ensemble qu'au bazar*.. La 
différence dans les mœurs et dans les 
usages est encore plus marquée parmi 
les. femmes que -parmi les hommes. 
La moitié des femmes de Smyrne 
vit dans la retraite et reste cachée aux 
regards dtt-public ; les autres jouissent 
de toutes les libertés qu'on leur accorde 
dans nos sociétés d'Europe. On recon- 
naît à quelle nation une femme appar- 
tient par le soin qu'elle prend de cacher 
ou de montrer son visage. Non seule- 
ment les femmes grepques n'ont point 
de voile, mais elles mettent une grande 
affectation à se faire .voir. Les plus ré- 
servées croiraient avoir perdu leur jour- 
née, si elles n'avaient passé plusieurs 
heures parées de letirs plus beaux 
atours, et assises devant une fenétreou 
dans un balcon , de manière à voir les 
passans et en être vues. Immobiles et 
silencieuses, elles restent là comme des 
portraits dans leurs cadres;, et lorsqu'on 
parcourt certaines, rues , telles que 'la 
rue des Roses , on croirait traverser une 
galerie de tableaux. ^ 

(La suite au numéro ftroehainj, 

'Voyage dans la district des dia^- 
mans et sur le littoral du Brésil ; 
siuvi d'un précis ^e Thistoire des 
réToIutioDs de l'empire brésilien 
depuis le commencement du 
règne de Jean VI jusqu'à Tabdi- 
cation de D. Pedro. Par Auguste 
de Saint'Hiiaire. a toL id-8* 
Chez Gide. i5 fr. 

Voyage dans la régence d'Alger, ou 
Description du pays occupé par 
l'armée française en Afrique. Par 



Digitized by VjOOQ IC 



8o 



Clas^b Ilf. 



Rozet. in-8. avec pi. Qiez J, 
BtttTand: Totne JI. 1 1 fr. 
Gootieat def ob«erv»tîoi8 «or U idéo- 
graphie phyfique, la géologie, la Boétéo- 
lologie» rbictoire oatorelle, le com- 
ii^erce^ ragricolture, lea ottùra, log 
coûtâmes et uaagaa des habitaos de la 
.végeace»e|c. 

POLll'ilQUK. ÉCONOMI]^ 
POLITIQUE. 

Exposé des princfpes'élêmentaires 
et raisonnes sur le meilleur sy«- 
tènae d'emprunts publics et sur 
le naeilléur mode d^anrorlisse- 
^nent. Pat Juvigny. iQ*8. avec 
8 tableaux. Chez Renard. S fr. 

L'Observateur au 19* siècle, ou de 
r Homme dans ses rapports mo- 
raux et de la société dans ses in - 
stîtu tiens politiques. Par Saint- 
Prûsper. &• édition, ln-8. Chez 
Guérin. Tome III (et dernier), 
efr. 

PHILOSOPHIE. 

Oe Tinflaence de la philosophie 
du 18* siècle sur la législation et 
la sociabilité du 19*. Par\E. Ler- 
minier, in-8. Chez M"* Prévost- 
Crodtis. 8 fr. 

L^aotear, professetir de l'histoire des 
législations comparées au collège de 
France, est connu par plasieurt) ouvrages 
estimés, entre autres de la Phitasophie 
du (troU ) bUroduotion ginéraU à i*Hi$^ 
taire d^ droit} Leàtfeê fhii^to^vfUBS, 
Pqur^dooQer nae idée de l'impôctance 
de celui que nous aaaonçeos , i\ svflSt 
de présenter le somn&aire 4es 4? cha- 
pitres qui le coonpovènt. Partie I, Ca- 
ractère'du 17* siècle depuis la mojk de 
Henri lY jusqu'à celle de Louis XlV..— 
Gommencement de la réaction philoso- 
phique.. Féoéloo. --9 Petite écoLiiater- 
mi^di^ife* Ferrattlt. Lamotte. IKjuble 
caracH'rc de Footenelle-— Preniiierè dé- 



PkH0$çphie, 

veloppenena de l'esprit philosophique. 
L'abbé de Saiot;Pierre. Massillon. Puis- 
sance^graduée,des idées. -rlnfloeoce de 
l'Angleterre. «^ Le 18" siéele se deasÎDe 
et se manifeste sqos quatre faoes et par 
quatre représentons.— IlestanriitioD phi- 
losophique de l'histoire sociale. Molifes- 
quieu. — Propagation do déisme» do hon 
sens et de la tolérance. Voltaire. •— Ré- 
sumé encyclopédique desconnaissaoces 
huniaines* Diderot , génie eathoaajaate 
et panthéiste. Il est aidé par. d'Alem- 
bertf — Revendication philosophique 
des droits de l'homme et du seDtifpeot 
religieni. Politique nouvelle. et lévoln- 
tionnaire. Installation de la souverai- 
neté déroocratiquctf J.-J. RoQsaeau. «- 
L'abbé Mably. L'abbé doodillac* Do- 
dos, y^uvenargues. -*- Terrassoo, Har- 
montel. Le baron d'HoIbaçb. Hel re- 
tins. Saint -Lamblert*— Fréret. Bou- 
langer. Dupuis. L'abbé Rajoal. — 
Partie IL De r£urope politique* — De 
la. Prusse. Frédéric. Gode prussien. — 
De la monarchie autrichienne. Marie- 
Thérèse. Code autrichien. Joseph II. — 
De la Russie. Gatherine-la Grande. Ré- 
formes législatives* — Du midi de l'Eu* 
rope. De l'Espagne. Politique 4'Albe- 
roni , d'Araoda , Gampomaaé». -7 Du 
Portugal. Garvalho de Pemb^l- ^ De 
l'Italie. 1*1 ap les. Le marquis de Tanucci. 
La Toscane. Léopold, — 'De la société 
fiaoçaise. Le duc de Ghoisenl. Etat in- 
térieur de la monarchie. -^ Avéoement 
de Louis XVI, EspérUnces de la nation. 
— Torgot. -^ Iiifluence de l'Amérique. 
.-^ Convocation des états-généraux; as- 
seml>Iée constituante. Ei^e nouvelle^e 
1789. Syeyes. Mirabeau. f-'Ecole de la 
Girtnde. Yergniaud. Madame Ëoland. 
Gondprcet. -*- De U Gonirentimi natio- 
nale.— ^Maximiiien Robespierre.-T Réac- 
tion anti - démocra.tiqoe. Bonaparte. 
GopsMUf.Code civil.-f^P«r|»e UL L'em- 
pereur. v—Dies. idées sur l'empire. -* De 
la rest«)uratioQ.-Do idées sous la restati- 
ratiQO. *- Influence de l'Allemag^. -«- 
Révolution, de i83o.— *Sie la reJigiéo. «^ 
Du cbriattaBisme. -T-inllueoce de.l'û- 
rleQt. «7- De U pt^lesophie. -▼ De ilii»- 



Digitized by VjOOQ IC 



ClisSB III. 

totre.— De la lègislatioo*— De la literie 
moderne. — l>ei rapports - des idées et 
des mœoff. —Pièces jostifieatives. 

RELIGION. 

MéditatioDS religieuses 9 en forme 
de discours^ etc. io-S. Chex 
TreutUl et WUrtz. Février. 
Mars* 

Ces deux cahiers contienoent ehacon 
qaatre discours s 1. Emfdre sur iot» 
métmû. GoDD^îssea^voos qaelqefan de 
plus grand sur la terre, dit raotéar^ qoe 
J'Jiooinie qoi , toujours mettre de lui- 
même» fort de la pureté de sa con- 
cience, affronte, sens sourciller, la mi- 
sère» les tyrans et la mort? 11 ne se laisse 
pas conduire à la lisière par les pas- 
filoDs qui guident les bommes faibles. 
Vous teéteries ▼ainement de le rendre 
io fidèle à lui-même par les séductions 
de la Tolopté , par des honneurs ou des 
titres, ou parie menace d'une défaveur. 
Se soaTenant de sa propre dignité, il 
étooffe dans son sein les passions dès 
lors qu'elles y naissent ; il traverse les 
révolutions et les ans, inattaquable, io- 
▼incilile, toujours libre, toujours maître 
de loi, et plus grand qu'un monarque. 
— 11. jicHvitè utiie. Tout offre l'im^e 
de l'activité laborieuse. Gomment l'oi- 
sif se trouverait-il à l'aise ftli sein d'une 
société de travailletirs, dont les regards 
semblent à- chaqve instant condamner 
le citoyen inutile F II se meurt d'ennui, 
tasdis que l'homme ecjtif déplore la ra- 
pidité da temps. Le paresseux cherche 
incessamment le plaisir, sans pouvoir 
le trouver, tandis que celui qui travaille 
le trouve sans le chereher. Le sentiment 
de son «etivité utile , et le délassement 
après les fatigues de sa profession , sont 
one Tolopté dont l'homme inactîf ne 
peut se faire la moindre idée.^lll. Pé- 
ehès ssersfs. Ces hommes, qui ne dé^- 
gniseat pas Fénrs vices et leur manie , 
»oi^-iU plus méprisable^ que le pécheur 
oaché, qni joint à sa dégradation la 
tromperie doni il nie envers les geiis 
de bioB, et>qui aggraVe les déftiats en 



Religion. 81 

ee fliisant passer pour meilleur qu'il 
a'estt On peut se mettre en garde con- 
tre le péblieur manifeste ; on peut l'é- 
carter, le repousser; niais le vicieux dé- 
guisé prend le masque des vertus qVil 
outrage. 11 usurpe la confiance de ceo'z 
qni ne soupçonnent pas le mai ; il les 
empoisonne par ses discours, et reçoit, 
des personnes qu'il trompe, l'hommage 
du respect, quoiqu'il ne mérite que 
l'eiécration.... Tout péché secret est 
un cancer qui rooge l'amervocs avez 
beau le couvrir, il se propage et s'étend. 
Qu'une fausse honte ne vous arrête pas, 
dussent les moqueurs se rire de votre 
conversion. Le sentiment de votre di- 
gnité reconquise vous élèvera au-des- 
sàs de leurs railleries; plus grand qu'eux, 
vous leur pardonnerez, s'ils osent vous 
méconnaître. — IV. Mérite iiUems , 
grd£6 eoctirieure. On voit souvent 
l'homme corrompu cacher ses défauts 
sous une amabilité extérieure > et don- 
ner au vice One certaine grftce qui flatte 
les yeux, tandis que l'homme de bien, 
par One opiniâtreté bizarre , néglige ou 
même évite tout c6 qui peut ajouter è 
son mérite ou à sa droiture quelque 
agrément pour le commerce de la vie. 
L'homme faux entend l'art de captiver, 
par des attentions délicates, le cœur de 
ceux qtd se trouvent pn contact avec 
lui , tandis que fréquemment l'honnête 
homme, qui ne veut que le bien, se 
montre rude et repoussant , fort et fier 
de la justice de sa cause. Aussi n'est-ce 
pas une chose extraordinaire de voir 
des gens méprisables arriver aux places 
les' plus éminentes, tandis que I9 mé- 
rite demeure relégué dans son obscu- 
rité , ou encore^de voir la foule se pres- 
ser autour d'un homme aimable et d'un 
extérieur gracieux , mais de principes 
équivoques, tandis qu'on évite celui 
dont lé mérite solide se cache sous une 
enveloppe grossière, désagréable et né- 
gligée. — V. Dangers des fdaitirs de îa 
sœièU, Je comprends, dit l'auteur, que 
tout plaisir auquel on se livre avec ex- 
cès' peut avoir des suites fflcheuses. Ip 
le sais depuis long-temps; mais il est 



Digitized by VjOOQ IC 



^s 



Glas»b III.. 



diflScile de tracer la ligne de démarca- 
tioo entre le plaisir permis et l'excès, et 
de connaître les précaations qu'on doit 
prendre pour ne pas se laisser aller trop 
loin : car, dans les plaisirs et les récréa- 
tions de société surtout, Tentrainement 
est facile. On s'excite les ups les autres 
par des discours et par l'exettiple ; les 
passions sont mises inopinément enjeu; 
des dispositions qui sommeillent au 
fond de l'âme , s'éveillent : séduit par 
le plaisir, par (in faux point d'honneur, 
ou par un motif encore moins excusa- 
ble, on dépasse les bornes de la conve- 
nance, et même de la justice. On cesse 
bientôt d'être maître de soi , ou l'on 
rougit de la vertu , alors même que i^on 
pourrait CQUserver l'empire sur son 
cœur. C'est en cela que consiste le dan- 
ger des plaisirs de Id société ; la con- 
acience du bien s'émousse ; la joie n'a 
plus son siège paisible dans le cœur, 
mais on la cherche dans une vivacité 
de désirs qui s'empare de l'âme' et la 
subjugue. Or , c'est d'un cœur pur que 
naissent les douceurs de la vie ^ la sim- 
ple satisfaction d'une passion ,. en quel- 
que sorte extérieure, est , plus ou moitas 
accompagnée d'un sentiment pénible, 
la mort de toute joie véritable.^Le désir 
d'avantages tout extérieurs a beau être 
satisfait ; il n'a pas le caractère d'un 
bonheur intime. — VI. Dt l*édueaiion 
des femmes. L'éducation des femmes est 
généralement négligée ou pervertie. La 
preuve n'en est-elle pas dans l'impor- 
tance plus grande attachée à l'art de 
plaire par l'extérieur qu'au développe- 
ment- des qualités aimables de l'âme? 
Les jeunes filles se parent avec élégance 
dans les occasions où elles seront re- 
marquées; mais la régularité de leur 
pamire n'est qu'artifice : le mérite de 
cœur n*y est pour rien. Elles appren- 
nent la danse , la musique , des langues 
étrangères , pour jouer ud rôle dans le 
monde, et recueillir des applaudisse- 
mens; mais, au sein de leur famille, 
elles , ignorent l'art de maintenir on de 
rétablir la concorde et la paix par la 
bienveillance modeste, la soumission 



Retigion. 

filiale , la sagesse dans les relatioae do- 
mestiques^ ilndnigence pour les défauts 
d'autrui, les. enconrftgemens à bien 
agir. Elles, lisent beaucoup , jugent les 
productions des arts, fréqueotent le 
spectacle, parlent science, sontieooeot 
une conversation avec e&prit, et lanceot 
dps épigramoaes; mais savoir consoler, 
dans leur maison, ceux qui souffrent > 
remplacer au besoin ce qui manque, 
se contenter de peu 4 fairb tout poor les 
autres et n^exiger rien pour soi , varier 
l'uniformité d'une vie oiseose ou vaine 
par les ressources actives de Ta me, qai 
fait le bien sans ostentation et saiu 
bruit, cet art, elles l'ignorent., et c'est 
pourtant le seul où elles devraient ex- 
celler.— VII. Piaitanteriùffermise, plai- 
santerie iUioUd, Plaisanter c'est cher- 
cher à provoquer -le sourire par des 
saillies amusantes. Ce qui amuse et fait 
rire, c'est d'ordinaire la contradiction 
entre les intentions et les actes ; or elle 
suppose toujours un manque réel ou ap- 
parent de jugement on de bon sens. 
Voilà pourquoi tant de per^nnes 
prennent pUisjr à tromper les autres 
par des illusions, afin deies égayer par 
la contradiction comique q^i en ré- 
sulte. C'est plus ou- .moins le principe 
des agaceries innocentes, des dégniie- 
mens plaisans, de l'imitation des sin- 
gularités qu'on a observées...... Tant 

que la plaisanterie tombe seulement sw 
un défaut, une erreur, une méprise, et 
non sur la 'personne; tant que la personne 
ne perd point de sa considération, quoi- 
que son erreur réelle ou apparente prête 
à rire, la plaisanterie est innocente.... 

La plaisanterie innoceote , inoffensive, 
noble, est l'assaisonnement le pi» 
agréable des entretiens de- société, et 
la fleur la plus délicate- d'un esprit si- 
mable... D'un autre côté aussi, les 
pamphlets dictés parla haine, la ven- 
geance , la jalousie , et dirigés contre 
dés iddividus.ou des classes de person- 
nes, révoltant tous les cœurs bien faits. 
— Vlil. DesUnation de ehatfua dge deU 
vie» Dans ce discours, l'auteur trace le 
tableau des plaisirs, des passions, des 



Digitized by VjOOQ IC 



CussE IV. Poésies, 



8.5 



occnpatibDs et des tribulations de ctia* 
qoe Âge de la vie de l'homme. L'Age' vi- 
ril , dit-il , commcDce vers la Tingt^cio- 
qnième année et s'étend jusque près de 
la soixante et dixième; vaste espace 
pour l'activitél Puis arrive, pour un pen 
de temps, la vieillesse. Alors les forces 
curpor«lies^diminaent, les sens s'émous- 
sent, l'homme ^'est pluç fait pour res- 
ter au milieu des agitations de la vie ; 
U nature le convie à la retraite» 

ÉDUCATION. INSTKUCTION. 

Traits historiques, fables et contes, 



dédiés à la jeunesse. Par M"'* 
Mcmceau, institutrice, in-ia. 
avec 6 gravures. Chez Brunot- 
Laiieti chez V autour , rue de 

. PArbalôtre, n. 5. 5 fr. 
Le tout est en vers. Les gfravnres sont 

fort jolies. 

Enseignement itiutuel et enseigne- 
ment simultané. Tableaux de 
grammaire. Par MM. Meisscis , 
Michttot et Picard, ip-fol. de 
3i demi-feuilles. Chez Hachette. 
2 fr. 5o. 



QUATRIÈME CLASSE. 



BEAUX-ARTS. 

Album de rornemanÎBte* Recueil 
de dessins d'ornemens et de frag- 
meos de tous genres, gravés à 
Teau forte d'après les croquis de 
À» Chenavàrd, in -fol. Chez 
Ltconte,^ Livr. I— IV. 

Parallèle de diverses méthodes du 
dessin de la perspective , d'apcès 
les auteurs anciens et modernes. 
Par C Normand, a vol. in-4« 
ayec pi. Chez Piiiet aîné, 25 fr. 

Voyage pittoresque en Espagde, 
en Portugal et sur la côte d'Afri- 
que. Par J, Tayior. in-4. Chez 
Gide fiis, Livr. IX. avec 5 pi. 
30 fr.; pap. de Chine, 3o fr. 

Voyages pittoresques et romanti- 
ques dans Tancienne France. Par 
MM. Nodier 9 Tayior ei de CaH* 
(eux, in -fol. Chez Gide fiis, 
Livr. VIII. avec 4 pi. i8 fr. 

Examen critique du salon de i835. 
ParMM. Alfred A nnet et Henri 



Trianon. in-8. Chez Deiaunay. 
3 fr. 5o. 

Galerie des peintres , ou Collec- 
tion de portraits des peintres les 
plus célèbres de toutes les écoles. 
Par ChaAert, in-fol. Chez V au- 
teur, rue Cassette, n. so. Livr. 
XXXV-XXXVII. avec la pi. 
i5fr. 

Le Salon de i833. Vslt Laviron 
et Gaihacio, în-8. Chez Ahei 
Ledoux. Livr. VIII— X. 5 fr. 
chaque livraison. 
L'ouvrage aura i a livraisons. 

Voyage pittoresque en Prpvenèe. 
in-r4. avec pi. Chez Fournier 
jeune, Livr. I. a fr. 5o. 
L'ouvrage aura ao livi^aUons. 

POÉSIES. 

Livre des Pèlerins polonais, tra- 
duit du polonais d*Adafn Mio- 
kiewicz par le comte Chi de 
Montaieméert ; suivi d'un 
Hymne à la Pologne, parf^. de 



Digitized by VjOOQ IC 



84 Classe. IV. 

La Mennais, îd-i8. Chez Eu- 
gène Rendueî. 3 fr. 5o. 

Adam Mîckiewicz a composé ao 
grand nombre de chant* patriotiques; 
«on nom est vénéré et célèbre en Po- 
logne. Compris par le gouvernement 
rasse qoi frappa en i8a3 ranlversité de 
Witna, il fut long-temps emprisonné, 
pais eiilé au fond de la Russie 9 d*où il 
vint à boot d'aller passer quelque temps 
en. Grimée ofi il chanta les malheurs de 
sa patrie. Le Livre d§s fféhrini poionais 
fait partie dje ses œuvr<$s dont plusieurs 
ont été traduites en français, notam- 
ment ses Sonnets de Crimée^ et Konrad 
^aUenrod^ poëme historique, dont le 
sujet est emprunté aux guerres de la 
Lithuanie contre ses oppresseurs Teu- 
toniques. Il contient dei adages, des 
maximes, des parapl^rases , la plupart 
moraux et religieux et à la portée du 
peuple polonais ; tous respirent le plus 
pur patriotiftffle. A la fin se trouve 
V Hymne à la Pologne qui commence 
aiiisi : « Dors, ô ma Pologne! dors en 
paix dans ce qu'ils appellent ta tombe \ 
moi je sais que c'est ton berceau. Lors- 
que délaissée , trahie , rendue de fati- 
gue^ épuisée de combats-, ton front pft- 
lit, tes genoux chancelèrent , ils tressail- 
lirent d'une joie féroce, et poussèrent 
un long cri, un ori sauvage, aigu, comme 
le cri de l'hyène qui, la nuit, iait frisson- 
ner le Toyageur sous sa tente. —Tels 
qve ces cavaliers qui sommeillent, revê- 
tus de leur armure^ sur les vieux tom- 
beaux, le géant était là couché sur la 
terre; ils jetèrent sur lui un peu de cettef 
terre trempée de sang, et dirent : Il ne 
se réveillera plus. Dors , 6 ma Pologne, 
etc. » 

Les Fleurs* Poésies nouvelles. Par 
M** t)es6orde$ Vatmore. in-8. 
avec û^. Chez Charpentier. 

Le Dessert. Coûtes en vers et poé- 
sies diverses. Par C. Fiat in- 
jS. avec vignette. Chez Pauivn. 
5 fr. 



Rùmansn 

La Vie intime. Poésies. Par A, 
^Délateur, în-8. Chez Fournier 
jeune, 7 fr. 

, ROMANS, 

Les Sept Péchés capitaux. Par 
Michel Raymond, s vol. io-8. 
Chez Benry Dvpuy. i5 fr. 

Depuis long-temps nous n'avons 'en- 
registré un ouvrage aussi intéressant et 
aussi bien écrit que celui-ci. C'est ud 
recueil de contes , les uns plus jolis que 
les autres. Le nom de Michel Raymond 
est, dit-on , pseudonyme, et le véritable 
Prid, Stendhal 9 coanu par plusieurs 
productions qui ont eu un grand succès 
mérité. On le devinerait, du reste , au 
.style élégant de l'auteur et à son talent 
de narrer. Les contes sont intitulés : 
Les Sarabaïtes de Pelralba.^Qaarante- 
hnit heures de la vie de ma mère. — Le 
Doigt dé Dieu. •^. L'Orpheline. — Une 
Plaisanterie. — -.L'Elixtr d'immortalité. 

— Une heure à la Conciergerie. Dire 
quel çst de ces contes le plus attrayant, 
serait bien diffiôile : le lecteur pro- 
noncera. 

Les Cent-et-une Nouvelles nou- 
velles des Cen^et-un, ornées 
de cenb-et*une vignettes dessi- 
nées et gravées par ceot-et-uo 
artistes, in-8. Chez LadvoeaU 
Torne I. 9 fr. — 10 fr. 5o. 
Ce premier volume contient onze 
nohv elles qui sont intitulées : L'£eolier 
dn Toulouse ; par Fr, Sondiè, — La Boi- 
teuse; par Merviiie, —.Le Chfllean de 
Lueg ; par le comte dehilU de Jouffray. 

— La Femme de chambre; par P^iU- 
rite ChatUi. — Le Butor;" par Jaeob le 
hiUiophOe, — Le Bracelet inaiire ; par 
M«* Jmaifle Tavfii.— Lçs deux Martyrs; 
j^zr Félix Pyat, — Une Maîtresse dans 
l'Andalousie ; p»r Paul deKoeh, — - Un 
Décoré de juillet; par Prosfter Chaiat. 
—Un Bal à bord du Majettie; pgtLouù 
Ae^iotML-r-Jean-Ffrançois les bas bleus; 
par èharle$ Nodier. L'ouvrage. formera 
6 à 8 Volumes imprimés sur cavalier vd- 



Digitized by VjOOQ IC 



Clabsb IV. Romans. 



«5 



Utt avec les canctères de MM. Firmin 
Didot frères. Un ▼olame paraîtra 1e.i5 
d« olM«|tie mois à .partir dn 'i5 juio. 
Nou« n*aTOBSfieo-à dire aar ce premier 
volume • les nouif des auteurs le recem- 
mandent asset ; les vignettes et cals-de- 
lanipe dootil est oroé sont d'uoe exé- 
cution parfaite. 

Mille et une Causeries, parla Con- 
temporaine. 2 vol. ia-6« Chez 
f^%tnont. 
Ponr te distraire no moment de Té- 
tetnelle politîqne qui , aujourd'hui pins 
que jamais « affecte tous les esprits, on 
ne peot mieax faire qne de lire des 
contes. Dans le nombre de recueils de 
ce genre publiés depuis peu, il faut dis- 
tîngtier les Câtueries de la ContemjHf' 
raine , eette femme spirituelle , excel- 
lente ob'serf atrfce , qui par le récit naïf 
de ses longs voyages et de ses nombreu- 
ses aventures a su attirer sur elle les re- 
gards des deux mondes « Ses contes, si 
igréablement écrUa, ajouteront à sa ré- 
putation enropéenne, et chasseront 
'ennui Je pins invétéré. Le premier to* 
nme en reiffèrme sept, qui sontintitu- 
és : Lia Qarcelonnette.. •— Le Vice élé- 
gant. —^ I<e Miracle de Sainte Glotilde. 
— La Mère et la fiile. *~ Zébède. -^ Les 
lenx du sort. — La Fille du nabab hol- 
landais. Dans son introduUion oéii^éêy 
[a Go ntemporaine annonce qu'elle va 
|oitter Paris et s'éloigner de la France 
>ovir tou|oi9r8. ^ Je tais voyager de nou- 
veau , dit-elle,... un voyage de souve- 
lirs, de- sentiment; je vais passer par 
DooCa «t par vans, puis traverser TO- 
éan pour... une ombre. Cette ombre, 
e rakht la chercher près de l'étroit, es- 
lace où ^finissent tontes les chimères, 
,ii n'existe plus qu'une triste réalité (le 
ombeau de Napoléon)^ bcNos vœux et 
to» regrets l'accompagneront. 

^es deux Amours. Par B* Til^ 
t&tAi ^ auteur du ^'Ptinttt^ ou 
tATt^ yie d'artiste. » avol/in-8. 
avec ^jgoeUes. Chex Bousquet. 
1 5 f r. 



Dans sa préface, l'auteur dit : Ce livre 
est un roman de moeurs et de mœurs 
vraies, non tel que ceux qui se distin- 
guent ordinairement par ce titre, non 
de mœurs-coin me celles dont la peinture 
se montre chaque jour vivante aux yeux 
de tous, mais de mœurs et de sentimens 
ignorés de la foule , et qui cependant 
devront peu à peu s'étendre et se vulga- 
riser. 

Heures du soir. Livre dcsfemaies. 

in - 8. Cheï Vriain Canei. 

Tome IL 7 fr. 5o. 
Ce volume contient quatre contes: 
Trop tard; par M«* Tastu — Laura Mn- 
rillo; par M»* MétiUsier Nodier. — Les 
Fiançaillas et Tbabit de noces ; par M"* 
Eiisa ^oforl.— Vie de Colas de Bienzo; 
par M«« HorUme JUart. 

Un Enfant. Par Ernest Desprez. 
5 vol. in-8. Chez Gmseiin. i5fr. 

Une. méchante Femme. Par Hip^ 
poiyte Bonneiiier. în-8. Chez 
Dumont. 

Parmi la légionde romans modernes, 
celni-ci est un des plus intéi;essanset des 
mieux écrits ; nous pouvons avec con- 
fiance le recommander aox amateurs. 
Le fonds en est historique; tout le 
monde reconnaîtra dans la MéeharUe 
Femme ^ certaine dame, épouse d'ud 
agent de change respectable , qui a fait 
il y a quelques années le sujet de toutes 
les conversations de Paris. 

Atale de MombBrd , ou Ma cam- 
pagne d^Alger. ParM— ^</éte***. 
Dédié aux officiers de l'armée 
d'Afrique. 2 vol. in-8. avec a li- 
thographies. Chez UHuiilier. 
i5ïr. 

Peinture de mœurs et usages algé- 
riens, en forme de roman. 

Le Curé de tillage. Par Raha^u 
4 Tol. ia- la. QhtzLecointc. 1 afr. 

Sakontala à Paris ; roniaq de 



Digitized by VjOOQ IC 



^ Classe IV. Littérature ciassiqtie. 

mœurs conteajporaioed. Par £«-- THÉATRp. 



sèàedeSaiie^ in-8. avec vignette. 
Chez Gosseiin, 7 fr. 5o. 

A rOuest; roman américain. Par 
Pauiding, auteur du a Coin 
du feu d*un HoHandais; » tra- 
duit par Mlle A. Souri/, a vol. 
in-8. Chez Fo'urnitr, 12 fr. 

Insomnjes. Par /. Arago et A, 
KermpL 2* édition, in-8. Chez 
Guittaumin. 7 fr. 5o. 

Un mauvais Ménage. Scènes de la 
vie intérieure. Pafr P, Pons- a 
vol. in-8. Chez Souverain. i5tr. 

Claudia^ ou les Prières d'une jeune 
fille. Par Félix Servan^ auteur 
du Chant de Vâme, in-.8. Chez 
Fimont. 7 fr. 5o. 

Contes de bord. VarEd, Corhière. 
in-8. avec fig. Chez Lecointe. 
7 fr. 5o. 

Les Conteurs russes, ou Nou- 
velles, contes et traditions russes. 
Par MM. Bouigarine, Karam- 
zine, Narejnif etc., etc., tra- 
duits du russe par Ferrt/ de Pir- 
gn^. 2, vol. 10-8. Chez Gosseiin. 
i5 fr. 

Dalilah. Par Juies de Saint-Fé- 
lix. in-^.QhezAiiardin.'] fr.56. 

Mosaïque. Recueil de contes et 
nouvelles. Pa.r Prosper Méri- 
mée ^ auteur du Théâtre de 
Clara Gazul, etc. în-8..Chez 
Fournier. 7 fr. 5o. 

Ernestine,ou l'Epreuve. Par Lu- 
cien de SainUFirmin, in-8. 
Chez Moutardier. 7 fr. 5o. 

Ob^rmann. Par de Sénancour , 
avec une préface de Sainte-^ 
Beuve. a* édition, a vol. in-8. 
papier fin satiné. 1 5 fr. 



L'ËscKmc du grand monde; vaude- 
ville. Par Anceiot, in-8. Mar- 
chant, a fr. 5o. (Th. du Vaude- 
ville). 

Sophie Arnould ; vaudeville. Par 
MM.de Leuveny de Forges, etc. 
în-8. Barba, a fr; 5o. (Th. da 
Palais-Royal). 

Le Cavalier Servant, ou iesMœon 
italiennes; vaudeville. Par MM. 
P. Duport et Ed. Monnak 
in-8. Baréa. 1 fr. 5o. (Tb. do 
Vaudeville). 

Corit)lan devant Rome; tragédie 
en 5 actes et en vers. Par />wia- 
cher de ia Feutrie. in*8. Bark. 

Les Locataires et les Portiers; 
vaudeville. Par MM. Brazkr, 
de Fiiieneuve^ etc. in-8.£aria> 
1 fr, 5o. (Th. de& Variétés). 

Madame d'Egmont, ou SoDt-elIes 
deux? comédie en 3 actes. Par 
MM. Anceiot et Dficomh' 
rotasse. în-8. Marchant, i fr.So. 
(Th. des Variétés). 

La Noce du boulanger; vaudeTilk. 
Par Toumemine. in-8. Mar- 
chant. 1 fr. 5o. (Th. delaGaîté). 

Les Partis , comédie en ud acie, 
eii vers. Par Victor leftod 
în-8. Garnier. 

Pauline, on Sait^on q.ui gouverne? 
vaudeville. Par MM.Mélesviiii 
et Carniouche. Atï'S. Quo^- 
a fr. (Th. du Gymnase-drama- 
tique). 

LITTÉRATURE CLASSIQUE. 

Flore* de Théocrite et des autres 
bucoliques grecs. Par A. Vit- 
in-8. Chez F. Didot. 



Digitized by VjOOQ IC 



Classe V. Étude des langues. 



87 



CINQUIÈME CLASSE. 



IWÉL.MÎGES. . 

Revue encyclopédique,^ publiée 
par MM. H. Carnot et JP. Le- 
roux, in -8. Rue des Saints- 
Pères, n. 26. Mars. 

Contenu : De la loi de cootiojiité qui 
onit le i8« siècle au 17* ; par P. Leroux. 
— De récoùoinie politique considérée 
comme science; par Jules Lerotix, — 
Sur la possibilité de mesurer rioltuence 
des causes qui modifient les élémens 
sociam; par Queêeiet. — Goup-d'œil sur 
l'exposition de sculpture; par J. Retf^ 
naucf,— Bulletin bibliographique. 

le Républicain , journal d'obser- 
vutioQ des sciences sociales et 
Revue politique, in-4. grand for- 
niat à deux colonnes. Hue du 
faubourg Mon^martre^ a. 6. Mai, 
ou second numéro. Prix pour 
l'année, 6 fr. 

Ce journal paraît une foi$ par mois. 
t<e cahier de mai contient : Ce que les 
républicains auraient fait en i83o.<— De 
l'aiUlocratie bourgeoise en i833.-Qael- 
qnesmots sur la centralisation. — De la 
topline militaire, actuelle. — Exposi- 
tion des principes du gouvernement 
fépQblIcaio, tel qu'il a été perfectionné 
en Amérique ; par J, Murât. (Kxtrait)^ 
-L'Homineauz portions légales, conte 
économique. — tTne Election de la garde 
nationale,-— Mélanges, etc. 

Mémoires de TAcadénnie des scien- 
ce?, arts et belles-lettres de Dijon. 
Année i832. in-8. Dijon. Paris, 
chez Treuttei et Wurtz. Ltvr. 
1 11. avec pi. 

Caractères et paysages. ^Par Ph. 
Chastes, in -8. avec ùg. Chez 
^îame-Deiaunay. 7 fr. 5o. 



Encyclopédie des jeunes étudian.s 
et des cens du inonde, ou Dic- 
tionnaire raisonné des connais- 
sances humaines, des mœurs et 
passions, tn-8. Dhez Hachette. 
Livr. I.II,m. (A— COI). 1 fr. 
25 chaque livraison, qui forme- 
ront 2 volumes. 
L'ouvrage aura ai livraisons. 

Dictionnaire 'de la conversation et 
de la lecture, in-8. Chez Beliin- 
Mandar. Livr. VII. (B— BAP). 

1 fr. 80. chaque livraison. 
L'ouvrage aura a4 volumes distribués 

en 48 livraisons , chacune de 240 à 360 
pages. 

L'Ermite da Bellevîlle, ou Choix 
d'opuscules poh'tiques, littéraires 
et satiriques de Charles Colnet, 
tirés de la Gazette de France ^ 
et autres recueils périodiques. 

2 vol. in-8. Chez Dentu. 1 2 fr. 

Souvenirs d'un sexagénaire. Par 
V. Arnauit. in-8. Chez Dufey. 
Tome I. 7 fr. 5o. 

^ L'ouvrage aura 8 volumes. 

Œuvres complétés de Charles 
Nodier, in-8. Chez Eenduei. 
Tome VII. 7 fr. ôo. 

Ce volume contient le Dernier ban- 
quet dcê Girondins. Etude historique» 
suivie de recherches sur l'éloquence ré- 
volutionnaire. 

ÉTUDE DES LANGrUES. 

Grammaire française, théorique «t 
pratique, par demandes 'et par 
réponses. Par A. Stévenin. a^ 
édition.. 2 vol. in- 12. Impr. de 
P. Dupont. 5 fr. 



Digitized by VjOOQ IC 



88 



Cette grammaire est fort simple et > 
la portée de toutes les intelligeoces. Le 
premier volume traite en quatre parties 
de la lecture , la lexicologie ^ la syntaxe 
et l'orthographe. Le sepood conticot 
les èxerdces. 

Nouvelle Grammaire italienne., 
méthodique et raisonaée. Par le 
Qbna(e de FrancùHni. ia»8. Be- 
sançon. Paris 9 chez Baudty. 
y fr. $0. 

Lexique grec -français. Par de 
Mourcin. 19^ édition, augmea- 
tce» in-8. Chez.Deiaiain, 7 fr. 

Guide de la conversation, ouVade- 
mecum' du voyageur; en sept 
langues, an'glais, allemand, fran- 
çais, italien, espagnol , russe , 
barbaresqne et lùoresque; conte- 
nant des conversations familières 
sur divers besoins «t circonstan- 
ces où il peut se trouver. ï^arKu- 
nez de Taboada. in- 18. Chez 
Tiùériùt. 2 fr. 

HISTOIHE LHrTÉRAîR:^. 
BIBLIOGRAPHIE. 

Conseils pour former une biblio- 
thèque, ou Catalogué raisonné 
de tous les bons ouvrages qui 
peuvent entrer dans une biblio- 
thèque chrétienne. Par F. Rot" 
iand. in*8. Lyon, chez Roiiand, 
Ge catalogue contient Sy^iy articles , 

la plupatt avec des notes. 

Catalogue systématique dès prin- 
cipaux livres et ouvrages pério- 
diques, publifls en Angleterre de- 
puis avril i85i jusqu'en avril 
i855, et pour lesquels, on peut 
s'adresser chez MM. Treuttei et 
WilTtz\ libraire^ à Paris, à Lon- 
dres et à Strasbourg, in-8. 

Abrégé de la statistique universelle 



CLiissB Y. Annonce», 

de la presse périodique en France 

et à Pctranger; publiée par MM. 

Làhoi et Degravier. în-8. Rue 

du Mail, n. ;;. 

Comprend la nomenclatore de 335 
journaux des départemens. La liste des 
journaux de Paris se trouve dans la Bi- 
hlibgraphie de ia Franecy mai i853. 

Essai sur riîistoire littéraiire du 
moyen Tige Par /^. Charpentier. 
iir-8. Chez Maire-Nyon* 

ANNONCES. 

Rechercher sur les poissons fos- 
siles, comprenant la description 
>de 5oo. espèces qui n*existent 
plus; Texposition des lois de la 
succession et du 4éveloppement 
organique des p9ls6ons durant 
toutes . lés métamorphoses du 
globe terrestre; une nouvelle 
classification de ces animaux ex- 
primant leurs rapports aVec la 
série des formations^ efrfin des 
considérations^éologiqocs géné- 
rales tirées de l'étude de ces fos- 
siles. Par Louis jigassiz* 5 vo- 
lumes, texte in-!i. et si5o planches 
în^bJio'sur papier un. Prix de 
chaque livraison , a4 fr. 
Cet ouvrage se composera de la li- 
vraison») chacune de 10 à quinze Feuilles 
de texte in-4*^ et de 20 planches in-folio. 
La première, qui paraîtra' au i*' sep- 
tembre i833 , aur^ ao FenUles de texte 
et 20 et quelques planches; elle com- 
prendra la famille des L^pidotides , et, 
outre les dessins de tous les fragmens 
fossiles propres à ' caractériser les es- 
pèces « outre celles du squelette des es- 
pèces vivantes avec lesqirclies il est 
nécessaire de les comparer, on donnera 
les figures restaurées d'une espéice de 
chaque genre. Les livraisons suivantes 
paraîtront de quatre en quatre mois. 
Od souscrit chez VauUur à iïeacfaAtel 
(Suisse) , et k Paris , chez TreuUd ei 



Digitized by VjOOQ IC 



JOURNAL GÉ ISf É R A L 









LITTERATURE DE F R AN C Ç. 



"'( 1. 



SIXIÈME CAHIpR, r833. , 

-.:.'• "S * • -' . vu :.'.- '. ,•• • . 
Vnx , pour i.a cahiers par aç^^^ 1 5 fr. franc de port, 



> « ■ !■■» t - i • ' - i . ■ ' •{ ■ 



-il I 1 • i • i 

■ y nn > i ,i " >'l »■■' ■ ■ > g ■ > » ■! ' t . » 



PREMIERE CLASSE- 



HISTOJli Ê. JDf ATJj/lPXl.Ê; ' • . 

CoUectioû iconographique et his^ 
torique '-^s chenilles d^feit^pfr, 
etc. Vw^Soifid^vat îd-8. Chez 
RôretW^yr: XIII et XIV. avec 

6 pL 3 fr. chocjue livraison. 
L'ouTcage. ^urii 6b livraisons. 

Icônes iii9it<»rl4ue des lépidoptères 
nouveaux oaj peiil -t^onod»; Par 
MMl. . BêisUwi^àil kàmiUr et 
Grasiin^ in-8. avec fig. color. 
Chez norôt. Livr. XIII et XIV. 
arecr 4 P^» ^ fr. ohaiqiie livraison. 
Xt'oovrage aa»« a5 livraifloos. 

Iconographie et Histoire naturelle 
des coléoptères d'Europe. Par le 
comte Dejean et ^.BaUduvai. 
in-8. Ctip^Af^ui^^um-M^rvis- 
Toœe HL.tivi?î iV. avec, 5 fL 

It'oBVcage aorp 439 ii fraisons, . , . 
Journal général. de '^ 2 Littérature de 



Collection complète des oiseatix 
d'Europe, dessinéâ et coloriée 
d'après ùaturé, par ÈJ Stvagers. 
înr4« Amiens,, c\:\iiz'VàuiêùT. 
lirr. I— IV. avec Si |rînhehéJ5. 
3 fr. chaque liVfaîswi. 
L'onfrage aura $o 4ivtiii<op0. . ' t^ 

Gomplément db l'Histoire oatn- 
Telle.des- lépidoptères, été. Par 

. J. Dupawofi^L tn-S. Chez Af ^o 
quignon - Marvis. Iconogra- 
phie dés chenêites, Tôfie F. 
Diurnes. Livr. Vf. avec 3 pi. 

•3fr. ■ . '' i 

ISistpire naturiille des, mamm^^- 
res , avec des figurés originales , 
coloriées. Par G€0fffoy Saint- 
miqire fiX F,r. Cwfier. in-ri^, 

' iÇhe» B^iifr L^v?.' XIII. 7 1)?. ; 

- i MÈMèÉWB. Cliat0ltGf£; 
pictionnaire de ώtieeiqe et da 
France. i833. N-6. G 

Digitized by V3OOQ IC 



Andral, Bétjin, etc., etc. în-8. 
Chez Méquignon - Marvis. 
ToroeX. (HO— KYS).7fr. ' 

L'ûuTi-age anra i^ volâmes. 

- . r . 

Archives générales de meda&JDe. 
Por une société de médecins, 
in-8. Chez Béchet jeune. Juin. 
Contenu : Mémoire sor la rédlklOll t&(*' 
médiate «t la levée tardive da premier 
appareil des plaies qui soccèdent aax 
graades opérations ; par*Z»«>ft'az»e.<<^I|tf- 
marques sur le cbatonfiement du pla- 
centa ; par P, Guillemot. — Mémoire 
i>ur lîsTppareil inamqvibie ^ùn$ le trai- 
tement des Prdctttrefr; par BétardfiuHti 
- Observations d'urétriteeommnniqaée 
par l'ingestion de l'écoulement blen- 
nfMrrlHigtqtte dans les toies digestives ; 
par Taxentre.— 'Observations sur ieê di- 
verses altérations du corps thyroïde qui 
constituent le goitres \fir}^a0eh{L — iLe- 
çoos sur la cataracte congénitale; par 
Middlemore, -^ Revue générale. Tarié- 



CiA^x \.^Hath6mi^ii^ue^. 



TPafhplqgic j^ Testomâc,,. des ih- 
■ tpslins >ï (lu péritoine, tar J8. 
' Viiàrrilijon, j n-8 . 'Ch*M Bailtièi^ 
' l'orne II. 8 ir. \' 

Abrégé prffftqae des mdlntfits 'de 
•il».]pe(i«i .iPi^rUlL (SaflOHiuM» »€tl 

ifli. Um% àd€Ael^éunei\il^€v.âû, 

Çoiir» ^'anatûQiJ^ .tné4tcale,»,<9u 
;^.]^WtJQn de i'aQ9|oi]:^>^^ ia,{vH- 
fhologie et à la chirurgie*; Ifîir 
Mugtne EsjLor, in-8. MantpdL- 
^or. Pnris, cbcz tievUte-'^Cà'' 
vmn: •■-■'* 

•ÏÎDtivel Aperça sor Uyhjrsîdkjçie 
du' Wie, et les 'adages ^'4a *bife : 
dch dftgeflion comîd^cron gé- 
néral. Par Bejijamin Voùitif. 
in -.5. "Chvz f^mmVrf.■'5 fr. 5d. 



Etnfcryologîc,: au O^oîogie Iw- 
maîne, contenant rhisloîre des- 
criptive et iconographique de 
1 œuf humain. Par ^e/peati. Id- 
foL avec 1 5 pi. Chez BaiUûn 
•»lr. ' ' « 

Méinoirephilosophiquesurhini^p, 
Siiivi de réflexions relatives aux 

. .|UB4}ug^s du peuple rendéeo sur 
la médecine. PixrSaint-GeorgtS' 
BansoL in -4. de 11 feuilles. 
'Boart>oÉ<^$iiéc. 

Notice des travaux de la Soeiéié 
royale de médecine de Bordeaux 

' IPat *>ri/nicfe-lftj&tnn«e. io-8. 
Bordeaux. 

5mi«eaU« -4tt -Choléra en iBSa. 
Par Heiiis, in-8. Rouen. Paris, 
chez Baiiiière. 3 fr. 5o. 

Thèse sur celle question : Eïi'lc- 
l-il des, maladies générales pri- 
mitives et conséciitiVes? Par Cfl- 

T/'ai.té\o(]^p)e|. d« l^apatomie et 
Phommé> conWnant la mècleciac 
opératoire. Par le docteur 6ovf- 
iftry. in-8. Rite dé {'Écoie-di- 
wjùieùineli^iiL lî^ iàvr.* XlY. 
a'ifeaStpK' 9^ ùn<\ pp. lie Chioe) 

itiïifr^j; pL.boloeiàe», «6lr. 

do rîi\|çé«);Î0iMr^ éi:vii«'4W J^^' 
mar, ^rilhméiigue.iti-^' CbM 
^açjèetier, iiSr, 

Méhfoine ckptfçâ'tif'jhîS phénomè- 
nes de î*aîguilkvàrimarilée , poff 
llûVe suite A'Ia q^eÀioîi de longi' 
tudc sur mer, soumise aux sc^' 
démies 1^â¥îI^tesk>e 'PÈ»mpf,f' 



Digitized by V3OOQ IC 



Ctkswlt' ^TiÊmécahi^%ies et industriels, 91 

soJuli(Oa de \d quesiioaike l«Dgi- ^ Mitriiniéw, otBeier dVtet-iiaajor» -^ 



tude sur mer, au moyen d*urie 
sphère peiidulf. Par />cmoni;i//e. 
in-8. avec 2 pi. Chez V auteur , 
rue (le l'Eperon - Saint - André , 
n.g. ^ ' 

Nouveau Traité ^egcot»étriethé0-') 
rie-pratique, stiivi de la divifi-ion 
des champ» , etc. Par Deihàrhe, 
2* édition, in-8. Reims. 3fr. 

AriCHIT^CTURE. 

Tiailé théorique et pratique de 
Tare du trait et de la charpente. 
Par L Protot. in-4. avecSo pi. 
Reims. 

ART MILITAIRE. 

Le Spep^aleur œililajreji etç, ïn-8. 

avec pi. Chez M. ^oiroi, rue de 

rUnfversité^ d. .23^ etche» 4^^^ 

^in. Juin, 

CofUenu: Quelques mots sur uae bro 
chare piibluie en réponse à rarticle do 
Sptetajteur du paois.dVTril çlerDier.(re* 
lalif «ui fortifications de Paris). — 
Apf^rça historique «tir la .dignité de ma- 
réchal de Praoçe ; par le général Ou- 
dinot, — Sur la séance de la Chambre 
<^efl ^afrs du la avril i85S^ et sur la 
nisc en retraite des généraux^ par/ifo 



Qe raranceuiept Ha^s in, carf)8.jrpjal 
d'ét^t-Qia^r 0t de lu MO»TeUe<^(^^nitfa- 
tion de ce corps. — Réponse au^t^ol^ser- 
vations dNm général de cavalerie sur 
Téta* iplérifur drs. régiméaa 4a cavale- 
rie \ par Ju^fs ^0r^>».-^Sar lçs.€fi^g(»- 
mens des mu^icisnM dans les régimens ; 
par J. Soyêr, — Eaox tbçrmale<? de Ba- 
règea. — Revue des joi?rnavii n^ilitaires 
étrangers. — Bibliographie militaire. 

6onndération8 sur l'organisation 
de rinfanterie française, et sur la 
formation- d'un* réserve. Par le 
lieutenant-général Z«ot;er£i^(>. iii-8. 
Chez Dondef/-Dupré. 1 fr. 75. 

Bé Técole militaire »pécralé de 
Saînl-Cyr. Par le général baroh 
dé Richemont. fo-8. Chez Le- 
yavasieur. 

Exercices et manœuvres des bbu- 
ehes à fèu à bord des vaisseaux 
de l'état, et règlement sur le mode 
d'exererce des officiers et de9 
é(^ipBges. Nouv. édition, a U g r 
mentée. in-d. Toulon. 2 fr. 

Etat de la gendariiier^e de France, 
pour TaDoé^ iS35. In-S. Che^ 
Lefnéu/r^» 2 fr. 



DEUXIÈME CLASSE. 



ÉCONOMIE RURALE ET 
DOMESTIQUE. 

Traité sur la végétation , les ter- 
raiiiè et leurs ameodemeDd. P^r 
Kaeppeiin. in-iS. Coimar. Par 
«•> che* •!•• veuve Charies- 
Bichet. 

Mémoires de la Société royale d'a- 



griculture, etc., de Lyon, in-8, 
avec pi. Lyon. 

^ ARTS MÉCANIQUES ïir 
INDUSTRIELS. 

Manuel pratique du dégrai^seur^ 
ou l'Art d'apprendre soi-même à 
dégraisser et à remettre a.iieuf 
les tissus. Paf VaymonU id-jS. 
Epinal. 

Digitized by VjOOQ le 



g% ' Classa ill. UUUnrt ecciésiastiçue. 

Dtin ifiachiaeii ^t de leur» résalmts; eudèrem^Dt refoodue. în*8, avec 

Ir4id. de Taiigi. par Léiuiilicr |iiuru;hes. Chez Roret* 4 fr. 5o. 
ffe i' Etang, In- 18. Chez Pau- 
Un. 2 fr. COMMEIICE. 



Sténographie, on TArt d'écHrc 
Mussi vite que paÉ-le un orateur, 
pins rapide et plus litfib!e qu'au- 
cune des méthodes connues. Par 
Can^ndà Prépéau. 6* édition, 



Guide du commerce , ou Cours 
complet de ia tenue dt*s livres eu 
parties doubles. Par Buzfurt. i' 
édition, in-lul. Uue Sainte-Anne, 
n. 71. i5 fr 



TROISIExME CLASSE. 



HISTOIHF,. 

Les Derniers momens de la révo- 
lution «n iBSi^ depuis l'uttaque 
deVArsovie. ?arJanowski. in-Ô. 
Chei Botet. 

fii<tlf))^*e de France, depuis Pan- 
née 1787 jusqu'en 1825. P^ir 
Vii\ihû,Mvnigaiilard; continuée 
jv^qn'à .nos jouiis par son frère 
le ^mtede UQntguiilard. Uv8. 
t^vz M4tvMrd'kr, Tome JV. 
7 fr. 5o. 

G"* violuiMC va do 8 août 1899 an 9 
a*>fkt it^5i>. Ces tinatrr Volaiwe» «ont l-a 
«ftiti» rt W. cnioplém4*»l de» 9 volumw 
dont la cinquième édition est en vente, 
aa prix de 6 fr. le volume. 

lltiitoire de Fram'e, avec des do- 
cnmens inédits. Par Deia/idinù 
fiô Saint-Esprit, in -8» Chçï 
Horet, ^ème J. ^ 

Hiïit<)ire des révolutions de iMuda- 
ga^car, fiouls 164a jusqu'à nos 
jooff». Vi\r Àcherfnan. in - 8. 
C1tfc«Gû/c.6fr. 

Cotfffi d'Hiîyloire des états euro- 
péeni/eïc. Par Fr. Schoeéf. 

i(] 8. Chtî» VauUur, rut? (^us- 



s.'tie , n. 16. Tiïiijcs XXXYI et 
XXXVII. 7 fr. chaque. 
l/oQvragv aura 48 volume*. 

Histoire des dndiés dé Lorraine 
et de Bar, et des trois évêchcs 
(Meurthe, Menée, Mo«elle, Vo^ 
^f'<). Par A. Bégin. in-8. Naucr. 
Tome I. 

Histoire ancienne élémentaire, ac- 
compagnée de tableaux chrono- 
togiques qui en facilitent l'étude. 
Par M- l, de Saint- Ouen 
in- 18. Nanci. Paris, chea Ha-^ 
ef^ette. 

HISTOIRE MILITAIRE. 

l^lémoire sur la campagne de li- 
thuanie. Par le général Dem- 
éinsfci* in-8. avec carte et foc 
simUe. Strasbourg. 

HISTOIRE ECCLÉSIASTIQUE. 

Mémoires dg cardinal Barthéletni 
Pacea,preuiitir ministre de PioVI, 
pour servir à Thistolre ecclésias- 
tique du i9*5ièclje; trud. .dt: TitJ- 
lien. in-.8. Chez Rusand. Tojiic 
II. avec portrait. G fr. 



Digitized by VjOOQ IC 



filOGRAPHIK. 

Eludes sur le genre de roort.des 
homuies illustres de Plutarqueel 
des empereurs romaios. P,ar le 
baroo Dcsgeneius. ia-8. Ghei 
F. Didot. 



Classk 111. Voyages, 9*) 

^^rDubaU-Mniaonneuve. in-8. 
Impr» de J. Didot aine, Livr. 
IV — XVI. avec ^5 planches, dont 
3 doublas. 18 fr.; pi. color. 45 fr. 
chaque lîvr. ^ 

GÉOGRAPHm. lOPOGRAPHlÊ. 



ATachiavel.« son génie et ;o.s er- 
reurs. Far F, Àrtatul. a vol. 
iu-8. avec portrait et a fac si" 
mite. Chez F, Didot, 20 fr. 

Lettres de Napoléon à Jo$éj>liine, 
pendant lu première campagne 
«ritulie, le consulat et Tempire: 
«îi leltrcs de Joséphir.e a Napo*- 
léon et ù sa fîlie. a vol. in-8. avec 
Ggravures. Chez F. Didot i5fr. 

Portraits et histoires des hommes 
ulileït^ bienfaiteurs de Thumi- 
nitc, hommes et femmes de tous 
les pays et de toutes les condi- 
tions qui ont acquis des droits à 
la reconnaissance des, hommes 
par des traits de dévouement , 
de charité , e.'c. in-8. avec pi. 
Chez Leùreton, Livr. I. II. 7 fr. 
pour rannéc. 
Oo yroiuHt uoe Uvrabon p«r mois. 

AXTlQUiTÊS. 

Miihriaka, ou iesMithrîaques. [Vlc- 
moire académique sur le culte 
solaire de Mithra. Par Joseph de 
Hamwcr ; publié \iAv Sptnt'tr 
Smith, in-8. avec a4 planches. 
Caeiiy ch«*z ManccL Parts , chez 
TreuClei et fVûrtz. i5 fr. 

Le Lever du soleil, sur un vabe 
.]^eint du musée Blacas ; publié 
,par TA. Panoféca, in-4 avtic a 
pi. Inipr. de Crapekl- 

Introdurtioo à Tétude des vases 
antique» d'argilf» peinfs, vulgai- 
rement appelés étrusques, etc. 



ËMsai historique y archéologique el^ 
statistique sur l*arrondit*sement 
de Pont-Audemer (Eure). Par 
J. CaneL in- 8. avec atlas. Chez 
Finxont. Tome I. 
L'ouvrage aura a volumea, qui coûte- 
root 30 fr. 

Manuel de U sphère naturelle. Par 
Martin, in 8. Lyon. 5 fr. avec 
la sphère,* 100 fr. 

Statistique raisonnée de la France. 
Par Lewis Gotdsmith; trad. de 
PangL par Eugètic Henrion. 
in -8. Chez Lagny, 7 fr. 

VOYAGES. 

Correspondance d'Orient, i83o— * 
i83i. Par Michnud, de l'Acadé- 
mie française , et Poujoutal» 
in-8. Chez Duco/^eL Tome I.^fr. 

5o. (Voyez le cahier précédent). 

Second exirait\ [ 

Smyme, Dans uoe kcuIu rue, dans ua 
81 q1 bazar de SmyrQL* , or peut se don- 
ner le plaisir de voir rassmiib Ira chaque 
jonr les débii^t de trois grands peuples, 
les Romains, tes Grec» et les Juirs. Q>'(>i- 
que chaque peuple, chaque secte, ait ■• 
langue part|cnl;èr(f , néanmoias les lau" 
gors qu'on parlé cômmunéoient se rv» 
duisent à trois, le turc, l'italien et le 
grec moderne. Si chacune de ceslangurif 
ei primait le caractère , la pOKÎtiou et 
I^K besoins de ceux qui les parlent, |e 
r(ir;iiK voIonli«;rs qua daqs la langue (ur^^ 
qu<r on commando, que dans le gr» e 
moderne on ««npplir, «;t qu'on demanda 
In chartfé en îlalien; quant à la langue 
frahçaiye, qui était aut refus la U..|{ue 



Digitized by VjOOQ IC 



ç)4 Classe {.II- 

dominais te parmi fes Francs de 8iii.yrQe$ 
elle a beaocoup perilti dant les dernif m 
temps; clic a suifi les vicisftitudes et te 
déclîd du commerce français dans ce 
pays. On De la parle plus que chez les 
boosuls et parmi les voyageurs de dis- 
tioctiou .... Il n'e-'t pas de pays au 
monde où len Européens jouihsent dn 
plan d€ liberté iqu'e.n Turquie, je n'eii 
eicepte pa&mâme c^ui^ qui appartien- 
nent h des gQuvernemeAs représenta- 
tir«. L'Europe civilisée pourrait recon- 
naître parmi les Francs de Tlonie plu- 
sieurs de ses usages, quelquefois même 
ses modes, «eir ptaîinrs etstes fêtes; noué 
n'entendons parler que des bals qu'on 
a donnés l'hirer derniej à S-myrn^ ; on 
y jolie même la comédie. Il y a quel> 
ques m6is qu'une repr^entation de 
la pière intitulée i'Ûùrs et le Pacha a 
fort divarti Jes habitons de ja rue Fran* 
ifuc. Toutes 'cH opiuîons et même les 
travers qoi agitent ou piéoccupent 
notri? Occident, Ont pa»sè Us m<ers , et 
lie retrouvent sur leji bords du Métci«. 
Peu importe aux Turcs qu'on soit libé- 
ral ou royaliste , absolutiste ou consti- 
tiitionnel ,;qu'on défende l'ancien ou le 
nouveau r'*^inie , La monarchie ou ta ré- 
pubiique; lep opinion» même les plus 
dangereuses ne leur porten^<pas le moin- 
dre ombrage Un Turc appartenant 

à la htinte clasâe, est pins ou moins con- 
sidéré , selon qu'il se refuse l'usage de 
ses jambes , de .ses bras, de sa voix et 
même dp son esprit. Ajiis«i, voit-on tou- 
jours datis La maison d'un homme riche 
une grande quantité de serviteurs. Lors- 
que .vous arrivez chez un o9iiiaoii,.iI 
faut pay<^r celui qui vous a donné la 
pipO) celui qui vous a servi le café et 
le sorbet , celui qni vous a présenté la 
serviette; enfin tous ceux qui étaient 
prébens pendant vôtre visite. Ainsi,, le 
plaisir de voir an o^manli , conché sur 
aon divan , entouré de ses esclaves , lu'a 
toCité plus cher qu'une loge à l'Opéra. 
Lajdatne de Troie, La plaine de Troie, 
qui a tout' au plus Tétenduede la plaine 
Saint-Benis, présenté partout une sur- 
face plane et unie, sans aucun arbrç( 



Foyagfis- 

des sentiers ou dei chemins à peine 
tracés traversent La campagne eo pla- 
ideurs sens; des'bi^ulcts de granit, \tXitn. 
ça et \k , sont les seules pierres et les 
feules ruîaea qu'on yi'èttOdntrâ.Le voya- 
geur ne 4iatiogiM d»iii «sétta piainc 
aucun endroit auquel il p.«isse. «IpnQer 
un nom ; aussi Homère , dans ses récits 
de batailles , ne ni>mme-t*il pâ» un senl 
iieo qui paiaae vous aider à suivre les 
combattao«. . 

Les derniers chapitres de oe volome 
contiennent la description du camp des 
Grecs, des tombeaux d'Acbille et d'A- 
jas, et du cap Sjgée. Le tout estcntre- 
mêlé de digressions historiques et ar- 
chéologiques qui téuioignet)! d^ la 
grande érudition de l'auteur. P^ous ren- 
drons compte des volumes suivans à 
mesure qu'ils paraîtront. 

Bibliothèque universelFe des voya- 
ges elTectués par mer et par terre 
dans les diverseé parties du 
monde, depuis les premières dé- 
couvertes jusqu'à nos jours. Par 
A lùcrt'Montémonl, in-ft. Chei 
Àuhréc. Tome. lit. 5 fr 5o, 
L'ouvrage aura 35 volumes. 

» 

Pèlerinages. Par t/. de Soini-Ft- 
iix et P. de JuivécourU in-8. 
Chex Aiiardin, Prijt pour Tan- 
née, 12 fr. 

Les auteurs promell/*nt de |}ublier 
par mois un cahier contenant le récit 
de leor.< pèlerinage:» qu'ils se propoiient 
de faire da 119 divers pays, a pied, et de 
faire pilrt de leur»'observationi< sur le^ 
AiOBurs et usages des difFéren» -peuples 
qu'ils vittiterout. 

Vtiyagç de découvcrles de la cor- 
vette i' Astrolabe^ exécuté pen- 

• dant les années 182O— 1829, ^^^^'** 
le commandement de M. Jutes 

.Uumo]i^\t (l'UfVÎl^fif Ob.'scj va- 
U*o»s nautiques, mélcoroljo(jiquts, 
hydrographiques et de pbjrsi9ue. 



Digitized by VjOOQ IC 



CimA m: Pimmofkkit. 



ÇtS 



PubHé ptfr Qtâté du lùiiiistre à'e la 
toiarlii4i. 

POLITI^B* ÉCONOMIE 
P0LÏTÏQ5CrEJ' ' 

Wï:éhkii$e»'et "Cornespoiidaocè d^è* 
conomie()OlïtiqOe; ffuyftjpe post- 
hume de Jean-Bapti$te Say^ 
auteur do Traité vi du Cours 
c omp tôt d' économie poiitiqiic,^ 
publié par Chartes Comte y soa 
cendre, iii-8^ Ch«z C/iam^fat. 
y fr. oa. ... 

GétVe c^re#poodttirce porte «ur les 
•points les {ilatf controversés de la scitincé 
^oiit M. ^Hj arait fait' i'éccnpatîon 
de toute sa v\t\ elfe 'rerifSrtii^ d'e« 
lefttea dtè' prfircipftoz économistes,. 
MM. Dopom 6t NeroOfirs, Ricàrtfo^ 
Malthufl, Th. Tookeet aotrcj. 

Mémoire ^ar les im>^n8 de mettre 
un terme k là guerre ciirik ert 
Portiigarl, in-S. (Exthnîl dtf Siè- 
cle, n^du 1 8 ruai i83^). 
Ce projet est en faveur âe dona Ma- 
lia II ; il contient 26 articles q.i^i méri- 
tent d'être lus et médités. 

D*i régime colonial et ,dê son in- 
fluence sur le commerce, l'in- 
dustrie et \h marine' de France. 
Piir Chaïuirofti Junot, ij^«.8- 
Chez Mena-rd* zjr^ 5o, i 

MédilalioQS, d'u<i Griflaio^i de la 
jeune France sur hi- peine cafi»- 
■talfï. Par F. P&nch<m, i¥iKf>. 
Chcï Dèntu. 7 fV. 5o. 

exposition dès principes du gCH^*- 
vernement républicain , tel qu*jl 
a été perfectionné 00 ÀmérjnMe. 
Par Jchitie Mura:.[ iivè. jÇUfiz 
^Paulin, y fc 5a,, .. , . .;. ,' 



•^ to"i>ftfoce. far'iteftri ^tMt: 
hi-8. CW Rendi^t «7 ft*. 5o. " 

11^8: -séoiélié» poiHI({it<9S ) de Ivur 
WTgine, defenfs progvès «t de 
leur te. Par M***, in -8. Rôuëtf. 

Essai 6ur la Maibti^ue inovalie- de 
\a Prnnee , préoèfdô d'it» rapport 
à rAea^èmia des sciences, par 
ITM* Lacrofx , Silvcstrc et Gi- 
rard. Par^. Guerry- \n-l^,avé.\ 
j7 pFancbes, Chee Croohard. 1 8' fi'. 

Mémoite tîoncefnairt uti service 
rural de éantê à fonder en France 
pour les indîgens el fes sîmplîîs 
{ournàliers. Vutji f'àiai/in-H', 
avec pL Chez JLcvrauit, 4 fr» 

fi«iitlc6 dftdrwteciinajMroîai, ou d^ 
droit fô'ndéipar ia< odcrtuiiHî uuh- 
tersd*» d^s iseiitmerçfâttft. Pwr 

" Fremtfty, in-8. Chez Gàtelet, 

Eiéinenfi. du 4ro«t, politique. Par 
A. Macanféi, iar^à. Chea Niv^ 
4 fr^ . 

: Baa.OâOPHlii. 

ïsqui^ses de philosophie morale, 
par Dugaîd Stewart, traduft de 
Sanglais par Théodore Jouf- 
froy. Ouvraje^adopt^ pv TlJu*- 
versité. a* édition, ih-8. Chei 
. Joha9i>$h00M> 7 J^*' ' 

: D^pMls f oe. U ^jÊMmière^ éAitioa de 
cet ouvrage a été pubi^^^*, w^ «étale- 
ment Détaille, dit l'éditeur, s^est opéré 
daos l'enseigtieMtnt de la philosophie. 
Les programmes de. tous les coiyr;! de 
philosophie qtii se fbot'enr'Frattdé, â'é- 
f*9»A à -nJ^ivcnMlté , témt^i^ent'ctne 
prettqiM )MakeM;>#ë degttatHifoir^tt'èlle 
é\»kttt J» méibdda «^«ipréaid^li ad cèurs 
ftft ckVQ^i^. p«jit)Uolafiftt»» atqur h 
plupir^l^W wallfttl saal aa*kéè»^MM 
«Mtfi>,^l»^:^oliiaital0M ldo./li> siala#« 



Digitized by VjOOQ IC 



«G 



GiAm JLU.i Religion,. 



ÂOEO««\c qui C4bil(«.pent Q9A(|nip^ ^ 'ik 
«oonaisMiJirti des.io^ ^^^ lago^vrroeot, 
et, par cette 'coQn:iiiii»aQce« à lu £oia(ion 
foiebtigque'de» ^riodet questions qte 
if .phÂionopbifs agite «i Taiikeivefit.de^iM 
•on origine. La préiwce. dn tradu5!t^ifr, 
qu'il est indispensable de lir^, renOplik 
i^a'^ages, I/'oDTragè'^ttt d!? bé^'B trob 
^artiet». Dan» riolrodnctioo ^ i'antebr 
traite de i'objet de la phUcMopfaie et de 
la'Biëlhodé A »uiffTe dans les rrcberche« 
pbilosopbique^ ; de J'applicalioo dés 
principes' précédent k la pbilo^opbie 
de Tesprit bumain ; dts causes qui rc- 
.taf<^qnt l(;s. progrès <I*Ja cono^is^ance 
bvimaiae, et apécialeii^ent çaux ^e l'es- 
prit huipain et des sciences qoi s^y^rat- 
tachent. La fremtérô partie traite en 
11 tections, des facultés iatfiUectuelletf 
de l'homme; la seconde, en dntx cba- 
pitrt-set i5 sections, des,facultés actives 
et morales ^e l'homme ; la trûitiéme^ 
de l'homme oonsidéiè iccMome m«aifbr« 
d^ine aasoci^tioni polUiqiie.'M'^ Sievart 
a compoiié .d^s ouvrages Totnmioenx. i»ur 
la m^ipe. matière ; il, est na^ort.dupiiis 
peu. L'édilfur annonce comme î»ou« 
pi«*fise^ ure«4raduction du son traité dfe 
la morahs en dtsux volute es. 

£<^.saiv«i sur la philosophie des Hîn- 
d II s . P ar CoU>i rookc* ïrad . d« 
Tarigl. par Pauthier, în-8. Che» 
F. Didot, 

On. V a joint no spccimrn d'une édi- 
tion et (^'uue traduction critique de 

Tao Te-King de La^Tieu. ^ 

. ; .', -.i . . . ■ .: . .. 1- . 

MélangfîS phifosophiques.' I^r 
Théodore Jouffréy. iii-8: e:heï 
Pnuiifi. 8 fr. 

. RELIGION; . ' • 

MéditMtioa3 religieuses ;:cn n)i'uie 
de, discours , etc. iU;'-^. Chez 
. Treuttci et ÎViiTtz.,Xsv)L 

Exts^Aitf des quatre diséoora «HÎvans 
qui composent ce cahier :' 1. £.tt PaS' 
mitn de imieehtr». Lu paasiott de h. lee- 
imn est un brsoj» imuiodéiè' d^attiéfiér 



J9ii^ff4ta|t^mfef 0^ toé tetpnH iomciif fiaf 
les conceptions et les iuventiona des 
écrivains. On iit^^pour l^ire» fit non pour 
s^instruire; on recherche p'èle-inêle le 
vrai et le faux . par une curiosité étran- 
gère à Ut. fciencd. On apprend et l'on 
oublie. On se plaît danJ^iroisiTelé oc- 
cupée de l'esprit, comme dans un rêve 
jagK^able.b. Liftea penia^^oc ne iitez pai 
sans choi#et«ans,roe«)ure. Trop de va- 
riété^ an lÎQU. de. recréer l'espiit, y jette 
de fa confusion.' Les impressions diver- 
ses s^cffiicent l'une l'autre... Lisez peu, 
tn'aîs aVec attftnlioh , avec réflexion, 
afin d'acquérir des idées cUiie:» qui se 
gr^tent dans votre faaemoîre Poser sou- 
vent le livre, et rendeE-voU4- compte de 
s^n contenu. Peaex les raiso^a qM.'il.you9 
donne. Ife Vifi\» reposes, que Iprsqoe 
votiH ^€1 une çoap;i^s;^pQe çnac^e de 
ce qu'U tenferme.de yrai , d'utile ou de 
hoii, et que vous vous 1« serez approprié 
p4r votre çunyidlioo. liesshaiies de cette 
co virtioq, c4ierehe>^-U'S eii vous-même. 
— il. Le Dêtir de jdaire chez ie* fem- 
4ti«f«« Gb«t beaucoup àik h uimcs le dé»ir 
,de piajre nN^st qu'un radicule or^oeil^ 
i\K\f^ SJtns affectation, véritable, prétend 
se faire ain^r et mémç adorer. Le? fem- 
mes de ce caractère exercent lenr co- 
quetterie séductrice' f»ur tout le monde 
liâns exception ; elles t^e font ufa |eil dès 
scntimens le.< plus beaux et les plus no- 
bles du cœur humaip ; elles, agacent 
satLnb'nt, Kônt fans penchant des avan- 
Vés ^ SQ cuniplèisent à troubler la paix 
cfû^n coéuf généreux et\le bonheur *d'un 
médage -paisible , afin de Taire éclat^^ 
la gloire do leur 'beauté. Un 8*^ol senti- 
ment les anime, la vanité, à laquelle 
•elles imm^^leior oe qil'il y^ a de plus sa- 
cra t mais cek v-aflitciiiSe4 Créatures, 
.ebilr.tisaQe5 d'une bvpèpéi moins vulgaire, 
prennent pour .ilp ti'îpmphç de leur^ 
charmes le succ^m de leur savoir-faire 
dans l'art des seductioos.jyôl ou tard 
,ellf5 recevront ItUr réçomprn!*n, la 
bi»ine el le méjris. — III. I^ Ccsir dt 
plâtré oticz tes hommes\ Si l'on h Urne 
même chiz les r«^.mnie.> toot<î Régénéra* 
tioo du désir inné de a'eivhcHir ; si loin 



Digitized by VjOOQ IC 



CtASAS III. 

^e plaire , ce déik dégéoéré n'inipiré 
pour ell<^s que de l'«Ter«oo ; combien 
plas dépUira- t- il chez les hoiuines, 
m qui ce peochtQt «;tt oatarellemerit 
plus faible, et dont len moyeos de 
plaire t'OP^t9tent bieo plua dans lear 
inôrite intérieur que dans des dehors 
agréables! Un homme efféminé, à pe- 
tite» manières, tout occupé de sa pariir«>, 
cl foudani toute sa gloire sur la rt-cher- 
che de sa toilette , n'outrage pas moins 
U Daturn (X. le bon sens qu'une femme 
rude, tiuleot«, et marchant snr les 
Hribée» vie notre sexe. — IV. Croître en 
tagute cl inteUigenee.U n'est nullement 
B cesnaire que l'homme sache tout; 
mai» qu<>U que soient son état et sa po* 
•ilion, il peut y trourer assra d'occa- 
«ons d«' perfectionner les dons de son 
esprit. Tout ce qu'il fait et entreprend 
eiige d<- la réfl'-xioa et des lecherches. 
11 doit veiller à ce qne les habitudes 
joaroalières de sa profe^siou n'émous- 
•cot pas ».oii attention et >iOn intelli- 

• 
1^ Bible, trailuction nouvelle avec 
i 'hébreu en regard , accompagné 
<les prtlnls-voyélles et dos îicceits 
toniiqueij (^fieguinoth) ^ iivec des 
tioli's philulo^^ii^ue;» 9 géographi- 
ques el littéraires, tt les prin- 
,cipaît& variantes de la version 
des beptaute et- du texte sarnari- 
l»îi«. Dédiée à S. M. Louis-Phi- 
lippe I", roi des Français, par 
^. Cahen. Tome IV. Les Nom- 
bres. 1 Tol. in-8, accotnpagné 
^c Béfleàiiions sur le cuite des 
anciens ' Héï/reuxy dans ses 
^(ipports avec tes autres cuiUs 
4e V antiquité; pour servir d'in- 
^roiluclion au Lévitique et à 
plusieurs chapitrtï.^ éisNomifres, 
Pfr î>. Munk. Chez ï auteur , 
vieille t:ue du Temple, n. ^S. 
^fr.;pap. vélin, (>fr. Le travail 
"« M, MiinJft 6e vçnd aussi sépa- 
'imeoi, 3|r. 



Religion. n7 

Que de petits ouvrages , prodiK«lii)n!« 
sans couleur, sans prix , se vendent vite 
et s'ffpnonceot avec emphase, il n'y a 
rien là d'étonnant. Produits sans beau» 
coup d'efforts, ils sont quelquefois morts 
le lendemain ; il faut bien que leurs au- 
teurs profitent d'une existence aussi 
éphémère pour la faire exalter. Qui se 
rappellera dans dix ans le roman d'un 
tel , les contes d'un tel ou les piëtcndns 
mémoires hiittoriques de tel autre? 
Mais qu'un ouvrage partenu à 8on qua- 
trième volume se fasse de plus en pltw 
remarquer par une correctiou .soutenue, 
là où pourtant la correction n'e^t p;iS 
Th'osf^ facile; par une fidélité toujours 
'plu.i| rigoureu:«e, par des notti» de plus 
en plus intéressantes , il faut que cet 
ouvrage i^mt appelé à un de ces :iuccé» 
rare^ el durables qui honorent un auteur 
et Ibot époque da:)s la littéraluie con- 
temporaine. 

M-. Cahen donne même plus qu'il n'a 
promis. Danst le second voluuie il y a 
un travail iutér'essant de M. Muuk snr 
le ra^V'^a/tsme ; plusifuis notes supplé- 
menUiieset une notice i'orl cuneu>e de 
M. le colonel Coulelle »\\r la presqu'île 
Sinaïquc; dans !e troisième volume, « n- 
core des notes supplouieutaire.'' ; ia tra- 
(i'nctiob du grec d'un grwnd cluprlre^de 
i*hi'on sur tes sacrifices; duch:ip. 3a do 
lu troisième partie du More Néhfruehimé 
d(* Mftinionideii; ces deux morcenux 
sont ici pour la première fois» traduit* 
en 'Vançaii» ;,ii y a de plus un grand vx- 
Iryit do la »?^.i«rriptiou de l'Egypte, «wr 
ia tèprcet i'EtéphfintiiHÎs, par M. le ba- 
ron Larrey ; enfin une notice trfs in- 
structive aur ée eaiendrier latmv.diquê 
par un Israélite qui a gardé l'ançnyme. 

Dans le quatrième volume qui vient 
de paraître et qui contient les Nomirts 
où les passages poétiques suot reodns 
avec bonheur et oti des notes du plut 
haut intéiét serencootreut en fqule , il 
y a de plus un travail très-remsnquahlc 
• de :. lus de 100 pasres sur ie^euUe des an- 
cittJis Hîfbreux^ dauit bcs rapports avec 
les autres cultes de l'autiqliité , par 
M.i|/itnA,suivid'niiediMcrtation par un 



Digitized by VjOOQ IC 



C)8 CfJJ0B IY« 

Uraélite aoonyine sur la aôae des vUlet 
léTiliquas. 

Déjii la presse alleinaode «e joignant 
il l'expression approbative d« la presse 
fraoçaise » fait çoiittaltre eettd prodac- 
tion importante. Qee M.. Cahtn ooetU 
oae ainsi de travailler avee eonscience 
«t bientôt son livre se trouvera dana'lt 
bibliothèque de tooi les homflaea graves 
"«K studieux. 

ÉDUCATION. INSTRUCTION. 

Gaide des paren? et des maîtres qui 
eDseigntint d'après les méthodeis 
de Tabbé. Gauthier^ ou Exposé 
analytique de ces méthodes cobr- 
donnéis ea ud sjslëme général. 
Par Laurent de Junsieu. Nouv^ 



Beau»'- Arts. 

édition, fn-lb. Chrz Renouard. 

Résumé 4€S prineipes^ et des exer- 
cices de Renseignement univer- 
sel, appliqués à Tétude de la com- 
position française. Par Deshoul- 
iièr^es* iu-8. Cbez Mansut fils, 
i fr. 5o. . 

L'Écriture régénérée. Méthode ra- 
tionnelle pour renseignement 
abrégé de récriture, divisée en 
leçons théoriques et pratique:). 
Par l/. FiUem et d. Crevai. 
in-4* avec ai p^aoches, Chei iri 
auteurs^ rue Moi»ttnartre« ii. 
171. 6fr. 



quAt r ièm k classe. 



bi:aux-akts. 

I/anci'»n Bourbonnais. (Hîstoilc , 
tnonuiuens, mœuré, stati^tiqne). 
Par Achille Ailier, gravé et li- 
thographie sous ta direclion de 
Aimé CfiCTtavardy d'après les 
dessin*» et docnmens de M. Dti- 
four , par ufie société d*ar* 
tintes. . tn - loi. grand for;nat. 
Moulins. 

M. Diirour a «exploré les archives des 
y:omR:UDautés, richesses dispersées» di- 
]apidé«{8, jetées à pttios tombereaux 
•dans les feux de joie de/i pUces publi- 
<quc8. S'asseoir au fojer dit paysan , prô- 
fer l'oreille aux récits des vieillards et 
>aox chansons de la fileuse, suivre le ia- 
il>oureQr penché sur son araire , recueil- 
lir les proverbe» et les axiomes^-science 
•traditionnelle du peuple, les usages, les 
liuperstitiong, toutes les nuances locales 
"^ui «'efiaeent de jour en jour sous la 
Peinte unilbroie de la civilisation ; élu- 
'dier la nature avec ardeur et persévé- 
4ranee f dans ses aspects et se« prodoe- 



ttops; telle fut sa mission; elle ab^Ulb4 
les plus belles années de' «^a jeonrsse, 
et. fut mûrie dans la solitude par vingt 
années de travaux assidus. Seainamefi«<]i 
travaux ont setvi à la composition de 
cet ouvrage , monument ^yrecieux élevé 
à la gloire d'une de nos plus belles pro- 
vinces. Nommer MM. Chenavardy Ton$ 
johannot, AchiUe AUier ^ Thotnfson^ 
et antres artistes distingués , qui »c 
chargent de l'exécution des gravures» 
vignettes , fleurons, lettre» op.nc'ea, etc., 
c'est donner une garantie de perfectioo 
de l'ouvrage qui sera publié ea ai li- 
vraisons. Le prix de la iivraiaoa , de 60 
pages et cinq dessins, est de 6 fr.; p«^. 
de Chine, 10 fr. On souscrit à Mouliof, 
chez Desrosiers fiU , éditeur; à Paris, 
chez TreutUi et fTûrtz. I 

La Vieille Pologne ^ Album histo- 
rique et poétique,- contenant un 
Tableau de rhî»toire de ce p.y- 
depuis 800 jusqu*en 1796; a - 
compagne de chants bu légendi^^ 
par ISiemcewicz, Traduits et ar- 



Digitized by VjOOQ IC 



Gu«6i iV; 

moirés en Ter9 fraa$V9 p^r MM.^ 

Beimontet, M** k comtesse c/e 

Bradi, M" LaureCoiomhat, 

MM. ^€«0?. Dumas i Drouir- 

neau^ Léon Haievy , E» Le- 

gouvéj Soumet, Tissotn VilU- 

navcs etc., etc., rois eo partie 

en musique par les coi|Eipositeurs 

les plus distingués ; oroés die 36 

dessins i^prcsentant des scènes 

historiques, par F. Adam,^ 

Chartei , Devéria^ MoAitin^ 

etc., et publié parCAor^ For- 

steVf réfugié polonais, in-4- 

Cet oavrnge est proposé par sonscrip* 

(ion. Il paraîtra en nenf livraisons. 

dhaqire livraison sera composée de qoa- 

rc chants suivis de notices historiques 

>t oroés de dessins. La première lÎTrâi* 

(on paraîtra dans le courant dn tnbii 

i'août; i«0 aatrea aalvr^at régulière- 

nent de niois «n a»ois. Prix de chaque 

ivialson , sur papier Jésus vélin avec 

Icstfins noirs, lo fr.; avec des.iins colo*' 

-iés^ i6 fr. On sonst rit chez Védiieurf 

ue de Bichelieu, n. la. 

Flistoire scientifique el militaire de 
rexpcdilîOD française en Egypte. 
in- fol. avj'C texte în-8. Chez De- 
nain. Livr, XX. 
uitias: Yof. des cataractes.- Mosquée 
lia noid de Rosette. — R<!paa arabic. -^ 
>carai>çes. — Prince Ab«bde. — Onde 
lu prince. — Page favori du prince. — 
]aractèri*a biéroglyphiqueb.»- Portrait» 
le Dunaanoir, Lepère aine et de Nuuet« 

;ostumes*des i3*, i4* et i5® siè- 
cles, extraits des monumens les 
plus^aurhentiques de peinture et 
de sculpture, avec un texte his- 
torique etdescriptif. Far Camitlô 
Bonnard. Première édition fran* 
çaise in-4. Chez AfcrcuH , ^^^ 
de Navarin,' n. l'j, «^t chez TrcuU 
tetet fVUrtz.Town-M.Usf.Wl. 
nvec 4 pl» ^ ^1'** <^ior. ta ït, 
I^'oDTrtge aura 5o livraisons. 



Beaux^jirts. 90 

" Galerie d^s peintres , ou Collee- 
tion de portraits des peintres les' 
plus célèbres.de toutes les écoles. 
¥ar Chahert. in-fol. Chez rat* - 
teur, rue Cassette , n. ao. Livr. 
XXXVIII et XXXIX. avec 12 pi. 
i5 fr. chaque livraison. 

Voyages pittoresques et ronrjan ti- 
ques dans Tancienne France. Par 
MM. Nodier, Tayior et de 
CaiUeux. in M. CAiez Gide fil^. 
Livr. IX — XIII. (Languedoc)» 
1$ fr. chaque livraison. 

iParallèle de diverses niéthodes du 
dessin de la perspective, d'après 
les auteurs anciens et modernes. 
Par Chartes Norm.and , archi- 
tecte. in-4. avec 80 planches. 
Chez V auteur , rue des Noyers , 
n. 33. 35 fr. 

Le Salon de i833. Par LavirOé 
et Galhacip. in-8. Chez A. Le- 
doux, Livr. XII (et dernière), 
i fr. 

Choix des plus belles fleurs, et de 
quelques bftinches'des plus beaux 
fruits, groupées quelquefois et 
souvent animées pa ' des insectes 
et des pa|>illons, gravées, impri- 
mées en couleur et retouchées au 
pinceau. Par «/. Redouté. 56® li- 
vraison (et dernière), in-4. ^vt*^ 
4 planches, i a fr. 
L'ouvrage est ODaintenant complet. 

Œuvre complet de Flaxmann. Re- 
cueil de ses cotiiposilîons, gra-' 
vées au traft par Rcveit. îu-8. 
Chez Audot, Livr. I— VI. cha-* 
cune de 9 planches, 1 fr. aS. 
L'a'iivrc aora 5o livraisons. 

Sonviînirs de i'Ilalie. in-4. Che* 
Jiiitner e$ Goupil. Livr. 1. iwyt 
4 vues ou noir, tifr. ; en O04i!euf^ 



Digitized by VjOOQ IC 



lOU CLASSft iVi 

«6 fr.; coloriée.et moulée en des*^ 
' »in, 32 fr. 

On profoRt par moî» une livraii^ôn de 
4 vues. 

Voyage pittoresqise en Espagne, 
en Portugal, etc. VnrJ. Tayior. 
in-4. Cheï Gide fils. Livr. X. 
avec 5 pi. la fr.; pap. de Chioe, 
3o fr. ^ 

li'ouTrage airrâ aa liTraisobs. • 

POÉ3JÉS. 

Brest. Poème en sîr chant». Par 
Honoré Ihimottt, in -8. Cou- 
lances, s fr. 

Confwlences (en vers). Par Juits 
Lffevre. in -8* de i3iy feoîiles. 
Chez H, Dupuyk 

Mes scixanle an.s , ou- Mes Sou- 
venir» poliliques et liltérairt;». 
Pur M"* Im princesse Constarirc 
de Satm* in-8. Chtz J. lier- 
tran(L -i ï\\ 5n# 
En vrrs* 

Elgivo de Uiiumg^riHt^i, ou Deux 
journéos dans les Alpes eu iSo^. 
Scènes tirées de quelque» chro- 
niques >uisse8. in-8, ^vec lith. 
tJhez ChaunieroL 

En viîfs. 

Toème sur THygiène, en six 
chants. Par Roucher-DeraCU. 
a vol. in.;8. Montpellier. 

Poésies européennes , ou Imita- 
tions en vers d'Alfiéri, Bmns, 
Gay, Karamsin, Koerner, Th. 
Moore, etc., etc. Var Léon Ha- 
ievt/. 5* édition, in-8. Chez Jo- 
hanneau, 6 ïr. 

Nouvelles Lé,«Tendej» fiHOçaise.s. Par 
Edouard d'AngUmont. T édi* 



Aùmanà* 

tiôn. In- 1 8. Chez Mamt^-DeiaU^ 
nay, 8 fr. 

En ver». 

NouveUes Chroniques francoiir- 
tbises. — Le Juif ot la Sor*;ièie. 
Par M" Tercy. in-8. Cht:« yi- 
monU 7 fr. 5o. 

ïi'aiitcnr es! peu connu ;^uaU il mé- 
rite '» iotïi (Vjraids'de l'élre davanfagr; 
celtf? •production lui ouvre le chcaiin 
r)e U r«QOibmèe. Le roman du Juif et 
ia Sorcière, tn i5 chapitre», est Mxivi de 
plusieurs liittf cires , conte» et iruf^men-, 
iotilul.és : Madame AdrieoDc.-L» binB' 
che Uelle. — Elise. — Sophie D*'\ 
Henri Hoijuet et sou livre — Marguerite» 
de France. — Chiteau-Cliâlons. — U 
pauvre Glaire. -La oaort d'Henaannc. 

— La Thessalirûue. La plupart de c>s 
Gootes sont des li^.et i5< siècic^. 

L^AbsQlntion. Par. M"' la b«iro»iiic 
Jioiso de Cariowitz. /a voL 
in-8. Chez LachupMc, 1 5 fr. 
Episode de. la guerre des GuelTe» et 
de.s Gibelins en Italie, quand ie chtrf 
Nicold UicnzoTait i entrer la Romagnr 
«eus l'aiitorilé du pape Toh six chapi- 
tres qui conipo:ipnt ces dmx volumes 
sont intitulés .• Le Pèlerin. Le Sprinent 
Le Qo^nbat L'Empereur. Lfs Aveniu 
rierM. Le Châtean de Thieriow. LVpi- 1 
graphe au frontispice porte ces mots : | 
«I L'ambition^ la vrogeunce oiU pu Vè- 
»or«*r et noh le corrompre, car it lui est 
resté un ami. » 

Kaohcl. Par H'"' Eugénie Foa . 
a u leu r de « P A iiippe; te^ B (an es 
et ie$ Bleus ; ia Laide, ie Ki- 
douschini , etc. in-8. Chez H. 
Dupuy, 7 fr. 5o. 

A (Je conte de Rachel sont ann» xr-« 
plusieurs autres , intitulés : î'eltic .l.'/i- 
datne ^'hhloirv. 6\ï alècle de Louis XI V. 

— Le Fa&fiat du premiernit ^chni^- '•♦^ 
lu (leurs hèbiaiqnrs. — Tirtza:i o^i ic Di- 



Digitized by VjOOQ IC 



Classe IY. 

^orrc ; — MacUya, Le Coei, du le TacUi 
de san/^« scènes de nneurs hehraïques. 
— £.0 Ma$quo de foix, — La Kalissa^ 
»ci'ne de mœurs hébraîqifes. — La Jar- 
retière espagnole. L'a mahièie di; naner 
«le l'auteur est'des pluH agréaijUs , nous 
croyonn pouvoir avec axsurancK pro- 
mettre un grand succès à cette puhli' 
cation. On r<:iuarque dans ce volume 
lin luxe typographiqtre eyraordinaire 
4}tii con9Jtflc en beaucoup de pages pres- 
que blanches, ne conleoaut que 3 à 4 
lignes. 

Le Libelliste. ^65i — iGaa. Par 
Henry MarlUk^ auieur de Mi* 
rvuit et Sfidi a vol. io-S. Chtz 
Jie^uluei. .i5 fr. 

Episodes et scènes tirés de l'histoire. 
de la Fronde et des nombreux libelles 
qni ont {>aru danitces temps désastreux, 
lies a ma leurs de romans historiques trou- 
veront 4ians cette p^roduction des idées 
nouvelles» des situations et des anec- 
dot«*« piqudiitHs, et une peinture fidèle . 
des mœurs du ij» Mèclc. L'ouvrage est 
divisé en 5^ chapitres, ioUtolés : Le 
Calécbiffnie du Mazarjo. I^t-s Politiques 
che» Barbin. Le "Vai. Dolorosa. Uk Fp- 
raille Miron.Le Lit de mort. Une Lueur. 
La Tourelle. M. le Prinre. L(î Levier 
d'Archimède. Saiot-Euslache. Une Ma- 
jorité royale. Un Dangereux. Uo Fai- 
9«:4ir d'cniotion!<. Troubles de m»^nîige. 
Tonoe nuit," mon iuaitie. recréa volant, 
scripte fiiawnt, M. de B*;auf6rt. L'Ar- 
i-lievêché. Un*î Bataille a vue de clo- 
cher- P<^ny. Et ne 710S indueas in tenta- 
lipnem. L'flùtcl de Coudô. Pandémo- 
«ftiiin. Napfi.'^gea» porl.iiH Révélation. 
Une Mèr<*. Uuft Journée historique. A 
1,'Hôtcl-di' v'ilh'î Le Massacre. La Messe 
d/.'î« morts. l.«» grand (îh«'^tcltt. Ilnc.el- 
«Inma. Hœoriclur» Si l'époque décrite a 
qnéique retksemblance avec la nôtre, 
l'^titeor proteste cootie l'idée d'avoir 
rriulu faire des application:». 

Conles sur rccoQomie pblîlique. 
Tr.HÎ. de Tangl. ôe mUb Harrict 



Homahs. loi 

Martirieau^ par ^. Maurice. 

ltï-8. Chcï Pauiin. Tome I. 

7 fr. 5o. ^ 

Ce recueil a obtenu en Angleterie un 
très^grand succès. La traduction aura S 
voinmeir; le premier conli^'nt trbî» 
contes : La Colonie holéf*. — La Colline 
et la Vallée. — Le Village et la Ferme. 

Falkland. Par L. Buiwtr; trad. 
de Tangl 2 vol. îf)-i8. Cliez 
t'ourrtitfi jeune. 6 fr. 

Jeanne la Notre. Par E(touard 
Ourliac^ auteur de V Archeo^- 
que cl la Protestante. 2 vol, 
in-S, Chv i tachapellc, i5 l'r. 

Lucile, ou la Canlalrice. Par M" 
R. de Theiiusson. 2 vol.'in-»». 
(Ihez Fournier jeune. 7 IV. 

Pauline. Par Etiennez. in>^8. Che» 
Thoisnier-ucspliices. 7 fr. 5o. 

Réalité et Apparence, nu le» deux 
Educations ; roman Irad dcTangl. 
par ftl"* de Man'vaull. in- 8. 
Chez pelaunay, ïome I. t\'h. 

Télémaque à Ithaque , ses nour 
Telles aventures; suite du Télé* 
tnaque de Fénélon. Par Alex. 
Lemarié. in-8. Clicz Pesron, 
7 fr. 5o, 

Le Cheveu du Diable. Par Henri 
Berthoud. a vol. in-8. avec vi- 
gnettes. Ohez Marne - Deiau- 
liay, i5 fr. 

Les deux Frères ; conte créole. Par 
M"* L. Bernard, a vol. in- 12. 
avec vignettes. Chez Planche, 
6 fr. 

Lne Raillerie d« Pannour.'Par M" 
DesbordeS'V aimore. in-8. Chez 
Charpentier. 7 fr. 5o. 



■ Digitized by VjOOQIC 



^^^ CtissE IV. 

(ieiires du Sit)îr. Livre df» («m- 

meg. in-S. Chex Uréain Canei. 

Tome IV. 7 fr. 5o. 
Contient quatre cootes cona|K>té« par 
df>$ femmes : mefda:ne« Mida deSavù 
gnae; riv^inie Peignol; IsaMie dg 
JUoniotieu; Aimée Hardie, 

Contes cîft Marguerite Je Valois,- 
reine de Navarre. 3 vol. i"-8. 
Chez Dtiànrj champs, 18 fr. 

Contes vraîg. Pnr ^\'**^Jenny Bas* 
tidcp auteur de Ja Cour d^as- 
sises, etc. in-8. Chez FimonL 
Tomelr, 7 fr 5o. 

Les Deux pères de famille, ou le 
Précepte et l'exemple Nouvelle, 
far Goéei-Boisseiiô. în-8. Chîl- 
lons. 

Thaddùu» fe ressuscité. Par Afic^^f 
^asson et /^. Lucfiel. 2 vol, 
in-8. Chez ^. Dupant, i5 fr. 

Mosaïque. Par l'auteur du 7*ftëâ^ 
ire do Clara GazuL in-8. Chez 
Fournîer jeune 7 fr. 5o 
Recueil de contes et Doovelleii. L'up 

des écrits est intitulé ; iet Mécontent, en 

i4icènes. 

TliÉATB E. 

Caïus Gracchus, ouïe Sénat et le 
peuple; tragédie en 5 actes et en 
vers. Car Ta. d'Artois de Bour- 
nonvîiie. io-8. J5ûréa. 5fr. 5o. 
(Théâtre-Français). 

Clarisse Harlawe; drarne en 5 
^ctes et en prose Par Dinaux» 
in-8. Baréa.5 fr. 5o. 

Sophie Arnoald ; vaudeville. Par 
MM. deLeuven, de Forges^eic. 
iD-8. Barba, 2 fr. 5o. (Th. du 
Palais-Royal). ^ 

Vive le divorce! ou Ma femme 



Théâtre. 

riï'iîdorA; vaudeville, fnr MM. 
Di'rvillc et ^Laurenein,. îq'-8. 
Marchant, i fr. 5o. (Th. du 

Vaudeville). 

Le Camarade de f!Y; vaudeville. 
Par MM. f'' afider - Burch et 
Lanffié. in- 8. Barha. i fr. 5o. 
(Th. duPalais-Rojal). 

Les Enfans d'Edouard; tragédie 
tîu 5 îicies et en vers. Par Cetsù 
mir Oeiii viffne,^^ èd'M'ion, în-8. 
Ladvocat. (Théâtre. -Français). 

Louis XVI à Varennes; drame en 
3 dctes et en prose. Par Benri 
Miliot. in-8. Impr, de Four- 
ni r, 

Ludovic; drame lyrique f n a actes. 
P^r de Siiint'Gf^rgps^^ musique 
de Uéroid er de Haievy. jn-8, 
DonUey^Dupri. 2 ît. 5o. (Th. 
de rOpéra'^Coniîque). 

]Le Festin de Ballhazar; drame sa- 
cré et» 5 actes. Par MM. Francis 
et Gustave. in^8, Marchant, 
2 fr. (Th. deTAnibigu-Comique). 

Les Gondoliers; opéra-comîqiieen 
2 actes; paroles de MM. Cham- 
peaux et Bruant , musique de 
Biiingini. in-8. Barha. (Th. de 
rOpéra- Comique). 

Béatrix Cenci; tragédie en 5 actes 
et en vers. Par é/e Custine. în-8. 
Fournier jeune. 3 fr. 5o. (Th. 
de la Porte-Saint-MarUn). 

La Chipie; vaudeviWe. Par MM. 
Bayard et Farner. in-S. Bar- 
éa. 1 fr. 5o. (Th. du Palais- 
Hoyal). 

La Consigné ; vaudeville. Par MM. 
Ànceiot et Deçoméerou$se. in-8. 



Digitized by VjOOQ IC 



Clasi^b V. Étude des langues, 

.Marchant. \ fr. 5o. (ïh. des 
Varj^iés). 

La Robe de chambre^ pu les Mœurs 
de ce teinps-là ; vaudeville. Par 
MM.. Anceiot et Léon, m ^%. 
Barba, i fr. 5o. 



laSP 



JL.TTTERATtrRE ORIENTALE. 
Appendice aux rudiment, de la 



Jangue hiudouslani, 4 IVsagë des 
élèves de l'école royale et spéciale 
des langues orientales viTJinJtês; 
contenant , outre quelques addi- 
tioQs à la gratnmaire^ des lotit e? 
îndousioni originales 9 nceompa- 
gnées d'une traduclj^n et de /ae- 
sifniiô. Par Qarcin de Ta^sy, 
in*4. «"vec 7 pi- Impti, royait. 



C.INQ Ul È M E C LASSE; 



'MÉLA-NÔES. 

Keviie brilannique, ou Chpix.d'ar- 
tlcles traduits des meilleurs écrits 
périodiques de la Gracide-Bre- 
t9gn«. Far MM. Sauinier fiis , 
Dond^'Dupré fiis» etc., etç, 
in-8. Rue. des Bons-Ënfans, n. 
21. JuitK Prix pour l'année, 
5o fr, — 56 fr. 

. CçnUnu : De Téçole sbfkespearieont 
et Jain^s Sbir)ey, son dernier élève. (Ex- 
trait du Quartcrly Beview, — Anoales 
des tribnâ indienaeif de l'Amérique du 
T^Qfid. (Pforth americt^n Beview), — Des 
Phares de lu Grandc-Bret.igne et des 
perrectionpemenii dont ils sont sascep- 
tibles. {^Edinhurgh 'Review). — Le« Dé' 
mocra tes anglais an 8" bièclè : WilkfBs- 
HorD-Tooke. {Biackwood's Magasine), 
Aotdbiogriiplvie : Veoise et l'Archipel, 
flotitfes i>i&gra|>lUqtiefe sut d*JsraeU , 
(auteur célèbre). (/^^na«ttm).— -Dorée 
comparée de la vie chez l'homme et 
cbcK. la femme. iK$m^HQfoph%eàl Jpw* 
fk(U) . — Malbeurs et déconvenues d'un 
capitaliste. {New montMy M^agminê)-— 
Nonvelle.H ocieiitifiques , littéraires, etc. 

Conversations de lord Byron avec 
la comtesse de Blessington; pour 
faire suite »ux Mémoires pu- 
hiiés par Thomas Moore. ïra^ 
duction de Ch, Lô TeUier* in-8^ 



avec portrait. Rue de Sef^ne, 
n. 14 hii- j fr. 5o. 

Chronique du crime et de l'inno- 
cence. Recueil des événemens les 
plus tragiques, em poison nen>«ns, 
assassinats , massacres , parK- 
cides, etc. Par J. Champag'nac, 
3 vol. in-8. Chez Ménard. 45 fr. 

L'Ecu de 5 fratics. Capilotade, Par 
Auguste Imhtrt, 4 vol. in- fa. 
Che» Lecointe, i a fr, 

ÉTUDE DES LANGUES. 

Cours de thèmes anglais. Vetrjfa^ 
manière. in-i2,*Chez Boifée et 
Hingrq.t/, 5 fr. 

Guide pratiqua de la langue ita- 
lienne. VsLV.Sforzosi.la'12, Chez 
Truchg. 3 fr. 5o. 

Histoire du prix fondé par le comte 
de Volney, pour'la transcription 
univer-Jelle «leslajgues. enletlrea 
européennes régulièrement or- 
ganisées, et pour l'élnd'ephilosOî 
phiqut* des langues, contenant : 
ï*' t. 'examen critique du sys- 
tème des transcriptrons deVolney: 
Vexamf^n critiguç des divers 



Digitized by VjOOQ IC 



J 



io4 



Ctfssi V. 



problèu)e« mis an concours par la 

• cotnini:ssion iioadémique chargée 
d'exécuter la fonda non 9 depuis 
iBai jusqu'^ i*85i inclusivement; 
vi i'eœamen critdque des ou- 
vrages auxqutilsceltfcotiHnission 
a jugé à propos d^adiuof'r le prix 
•iepois ih'jia jn^q^^'à i83ii in/ilu- 
i;iv(*,iiit;nt; a* une • proicsialion 
couLte radjiidicatioii du prix, eu 
i83i, pour la transcription dç^ 
langue*^ de t*Inrlostan, A M. Eu- 
gène Buiuouf; 5* k'S Iranscrip- 
tion? couronnées, mis<^5 en rap- 
port avec les transcriptions de» 
plus ct'lcbres orientalistes IVan- 
çnis €l ttranj;ei's; 4' l'analyse et 
le plan de diverd* ouvrages en Ire- 
pris par Tautenr de celte liisloîre; 

' Sinographiey ou transcription 
des caractères chinois au moyeu 
des lettres européennes : Ettlo- 
giosHej fijvStème de langage uni- 

■ Tersel, l'onde sur la combinaison 
philosophique des images natu- 
relles. St/stème pfwvétiaue des 
anciens Egyplitns «ous les Pha- 
raons : Origine de certains 
cmhUmes célèbres : Phonor- 
^a?iOicc/inie^idiographique, sys- 
tème de transcription des sons 
de toutes les langues du monde 
en leltre^ européennes , de ma- 

' nière à le«» faire prononcer sans 
les avoir jamnis enlendus; 5" une 
note afidîtiorinelle relative à la 
décotiverle de VidcntiU de ia 
iurigue sacrée et hÀéroglyphi- 
que des antiens Egypiiens , avec 
ITdîoinc sacré «les Brah'mes de 
riiide • Kîcînnfl sou» le nom de 
sanscrit, et à un nouveau système 
d'interprétation des hiéroglyphes 
qui donne l'intelligence complète 



Annoifces. 

des symboles, des sxïèctes et des 
texie.s ;. Torigine des lettres de 
Taiphabet , des signes du 'zodia- 
que et des noms des divinités 
égyptiennes , et par suite, l'ex- 
]>Ticalion de to'ites les fiable*:» orien- 
tale*. Quatre planches lîthogra- 
phiées V'Atde Hrière.\^-l\ Chcx 
J)ondei/^Dupréiii' chez Trcutiti 
et fVûrtz, 10 fr. 

A^'^o^'cï•s. 

Le Uibliulogiie, Journal (riii^toire 
littéraire, de bibliographie géné- 
rale, du commerceet des intérêts 
de la typographie, de la librairie 
eiN France , et des industries qui 
s'y rattachetit, telles que : fonde- 
rie, pb^peterie^ gravure, etc. Par 
L, Quérard. iu-8. Rue de Bussy, 
u. ij Prir pour l'année, i5 fr. 

Il en pars^Hra tous ie« cinq jours une 
dtfini-feuille , à deut colonnes. 

L'Agent de change. Par Léorh Ft- 
(iuL 2 V9I. in-8. Chez Hotu- 
quel'. 1 5 fr. 

Une Séduction, roman intime. Par 
Félix Davin^ auteur du Crc^ 
paud, in - 8, Chez (e fnémc. 
7 fr. 5o. 

J>e Mauvais Œil , trafkictioo dal- 
mate; pair Brissct.mj-S. Chez 
V, Canei. y fr. 5o. 

lotroduotion aux Chroniques d'A- 
Inx.tndre Dumas, in-8. Chez V- 
Canif. 6 l'r. 

Le Purbierc^e Lquis XL Par Cor- 
Ctciîcr de Lanoue, iu - 8. Chez 
Jiiousquct. 7 fr. 5o. 



Digitized by VjOOQ IC 



JOURNAL GÉNÉRAL 



DE LA 



LITTÉRATURE DE FRANCE. 

SEPTIÈME CAHIER, 1833. 

r 

Prix , pour 1 2 cahiers par an , 1 5 fr. franjc de port. 



PREMIÈRE CLASSE. 



HISTOIRE NATURELLE. , 

Histoire rtaturelle de Plioe. Tpa« 
duGtion nouvelle, par Ajasson 
de Gran4$agn^ 9 arno|ée par 
MM. Beudant^ Brongniarty 
G. Cuvier^' etc. in-'8. Clieï 
Panckoucl^ô.'XomeXyiil, ^ fr. 

SjoonjfQia insectorûm. Ajuct. 
Schoenherr. in - 8. Impr: 4e 
Bidot aine* Toine l* {Curcu- 
iionides),g fr. 

Histoire naturelle des mamn^ifé- 
res. Par Geoffroy Saint^Hi- 
iaire el fir\ Cuvier. în-fôl. Chez 
Beiin. Lîvr. LXVII. .avec ^ pi. 
color. i5fr. 



Collection iconographique et his- 
torique des chenîlfes d'Eurape, 
etc. Far Boisduvat io-8. Chez 
Roret. Livr.'XV. avec 3 pi. 5Tr. 

# L*ou»rage aura 6o livraisons. 

Histoire géoérak et iconographi- 
que des lépidoptères et des ebe^ 
nid lès 4e l'Amérique Septentrîo- 
nrie. Par Boisduvài et J. Ze- 
conte, in-8. Chez Roret, Lîvr. 
IX et X. avec 6 pî. 5 fr. chaque. 

Histoire nâ't'urelle des. lépidop- 
tères, on Papillons de' France. 
Par Duponchei, in-8. Chez Mé- 
quignon^Marvis. ^6\r\é VIÏI. 
Partie II. (Nocturnes). Lîvr. X. 
5 fr,; pa'p. vélin, ()fr. 



Catalogue des'^ coléoptères de Ta 
collection de' M. Jle comte De- 
Jean. in-8. Chez Méqidgnon' 
Marvis, Wyr% il. 5 fr. 

L'oQvpjige 90n4<4JiFr«i9OB3. . 

Journal générât de 1 2 Littérature de> France. i833. N*7 



lëones historique des lépidoptères 
nouveaux ou peu connus, Par 
MM. Boisduvat^ Rameur et 
GiWfM, ip-T^. Chez fleuret.. 



Digitized by 



(Google 



iq6 



Classe I. Médecine. Chirurgie. 



Lit r. XV €t XVI. anc 4 pl. 3 fr- 
chaque livraison. 
L'oarrage aura i5 livraisOQs. 

BOTANIQUE. 

Mèïhodiî éprouvée avec^queJle 
om parvient facîlemeDt e( san^i 
maître â connaître les plantes de 
rintérteurde la France. Par Du- 
boiê. a* édkion. in- 8. Chez ba- 
llet' et Cotelte. 6 fr. 5o. 

PHYSIQUE. CHIMIE. 

Traité de chimie. Par BerzeUus. 

Trad. de l'allera. i^ùr Esêihiger, 

în-8vChetF. Dw/o^TotncVIIÏ. 

avec 7 pi. 7 fr. 

Ce volume termine l'ouvrage; il con- 
tient : Opération» vt appareils chimi- 
ques , et une table générale des ma- 
tières. , 

Traité de chimie appliquée aux 
arts. Par Dumas, in -8. Chez 
Béchet jeane, Totne IV. ayec 
atlas de 37 planches, la fr. 5o. 

^ MÉDECINE. CHIRURGIE. 

Archives générales de médecine. 
iQ-8. Chex^ Béehet jeune. Juil- 
let. 

Conêenu : Mémoire sur Ja rénnîob im- 
médiate et la levée tardive du premier 
appareil des plaies qqi succèdent aux 
grandes opérations; par f!a*ie. (Fin).— 
Extrait d'un essai sur la topographie 
médicale du M ont-Saint. Michel ; par 
Le4ain. — Hecberçbes expérinrenl^lcs 
sur les «ffeU'4e la perte de sang; par 
Mar$haH' BaU. (trad. de Tangl.) — 
Morve communiquée à l'homme par 
nue inoculation accidentelle ; par WU- 
iiamt (tradVde Tangl.) — Recherehes 
sur les causes de là mort «prés l'opéra- 
tion delà li^botomie (trad. de l'aogl.j 
— Revàc générale. Variétés, etc. 

ISssnr critique et expérimental sur 



le'»apg. Par F. Boudet. ^n-8. de 
10 feuilles. Impr. de Fain. 

Annuaire médico-éhirurgical 5 ou 
Répertoire général de cliDique^ 
Par Carran du Fiilards. in-8. 
Chez Bouvier. 

Résumé de médecine pratique. 
Par H. Chauffard, in-8. Chez 
Baiiiière. 

Traité complet d'anatoraie cbirur- 
.gitaie, générale et topographique 
- du corps humain. Par f^eipeau. 
3* édition, entièrement refon- 
due., a vol. in-8. avec atlas in-4< 
de 14 planches. Chez Méqui- 
ghon^Ma^rvis. a5 fr. 

Clinique de la maladie syphili- 
tique. Par N. Devergie. jn-4. 
avec atlas. Chez Maurice. Livr. 
XX — XXV. avec 7 planches et 
un portrait. Prix, 7 fr. chacune. 
Cet ouvrage est terminé. 

Des fièvres intermittente^ et con- 
tinues. Par Raymond Faure, 
in-8. Chez haiiiière.*^ fr. 5o. 

Mètnoires sur la lilhotripsie par 
percussion, et j^r rinstrument 
appelé percuteur coUrbe à mar- 
teau, qui permet de mettre en 
usage ce nouveau système de 
pulvérisation des pierres vé5î- 
càles, le tout appuyé de nom- 
breux exeriiples de guérfsons 
bien authentiques^ présentée l'A- 
cadémie des sciences. Par le ba- 
ron Heurteiouf. in-8. avec pi. 
Chez Béchet. 

Mémoire snr Tétat dç la rate dans 
les ûhfrefi intermittentes. Par 
Piorry. in-8. ïmp. d'Everat. 

Traité élémentaire d*anatOEbie, ou 
Description sacdnote des or^« 



Digitized by VjOOQ IC 



CIA69B I. Art mUitaite 

oes et des élémeDs organiques 
qui composent le corps humain. 
Par /. Bayie. 4** édition , îMigf- 
menlée. in-iS. Chez DeviHe- 
Caveiiin, 7 fr. 

MATHÉMATIQUBS. , 

Leçons d'Algèbre. Par Lefe6ure 
de Fourcy. in-8. Chea Bâche- 
iuT. 7 fr. 5o. 



ASTRONOMIE. - 

Questions sUr Tastronomie, sui- 
vies de la proposition d*un nou- 
veau système , accompagné de 
deux planches gravées sur' aeier. 
Par/. P. Jnquôtii, in-8. Chez 
Vauteur^ rue de MéqilmontMit , 
n.3,etchez Dond^rDupré.Zîr. 
Cet ouvrage ekt dirigé en trois par- 
ties. La première contient les ^ves- 
tioos OD doutes qui ont. cotfdùit ii pro- 
poier dés bases astronomiqtics raiei^z 
coordoonées. La seconde partie con- 
tient l'exposition du aouvean sysléuie ; 
U troisième ezpUqoe les faits et analo- 
gies qiii concernent, les nouvètles bases. 
Voici le résumé : Il y a dans ce système 
ooitô et onifbrmité de mouvement par- 
tant d'an centre unique, ayant un fluide 
poQr interioédtai're ; les globes sont mus 
arec rapidité parce fluide, étant aussi 
%r8 que loi ; cette légèreté provient 
oe l'étendue extr^ement .piogressive 
°e lenr capacité interne où vacuité. 
I^'ordre et la régularité du mouvement 
<le toQs ces astres viennent de ce qu'ils 
•« projettent snccessiveàient, et que , 
^e Baiellie^s d'un centre, un globe est 
«n.môme temps ècntrc d'autres sàtçl- 
''tes d'une dimension ipflniment plus 
petite, lesquels circulent autour do lui : 
*»Q«i les étoiles , compr» le soleil , toor- 
oent suiour • d'uii centre unique; les 
Pwûètes tournent autour du sokil» %t 
'«« «ateJlkes ai^our de leur •planète, 
ï^'aoleur ajoute : L'oçbite des planètes 
^'i aérait point une ellipse.; mai» elle 
'loit avoir la forme du périmètre d'un 



»07 

œnf. L'espace ne doit pas être vide : un. 
fluide qtii nous Mt inconnu l'ocpupccn*» 
tiùrcment. Ce ne p<^ut î^tre une impul- 
sion'initiale qui maintient les globes en 
mouvement : ils. ftont portas et dirigés 
Hdos intermiftrioQ, au sein d'un âuide 
mis en ro.ouvcn^eut par un centre géné- 
ral. Lei globes- ne 'oivent point être 
compactes : c'est leur vacuité qui les 
rend légers et susceptibles d'être diri- 
gés avec rapidité par le fluide sas-men- 
tionné. La puissance intérieure dés 
globes ou légèreté provient de ce que 
plus leur diamètre augmente, la capa- 
cité cubique interne est doublée pro- 
gressivement, conipàrée avec ruoîté^de 
la. mesure carrée de la superficie. Ce 
qui cause le flux de la mer, n'est pas 
l'attraction de Ja lune : c'est sa pres- 
sion, ayant pt>ur intermédiaire le fluida 
qui la met en mouvement. L» forma* 
tion des globes a donné lie.u 4^un«.Da«I- 
titude de conjectures ; et cette forma- 
tion doit être le résultat d'expansions 
o« pvqjAçtions respectives , opérées par 
les vohïBns de chaque. globe, servant de 
centre- de mouvement auï satellites 
qu'il a ainsi (Produits. Ce ne doit point 
être unç pins grande quantité dh ma- 
tiéref rprrugineuse gisante vers le pOle 
nord, qui cause!» tendance de l'aigniHe 
aimantée vers cette direction ; c'est 
pour son inclinaison , la gravitation ,- et 
pour sa déclinaison « son afl&oité avec la 
nébuleuse ou èentre général, propaga» 
tenr da mouvement iiiiivérsel.' 

ART lyiILlTAIIVk, 

Le Spectateur militaire. Recueil de 
séîence^ d'art tf d'histone mili- 
taires. in-8. a^vjec plans. ChejLNoi" 
rot, vixc de r Université, n. 23, 
et chez Jmeiiv. Juillet. 
Contenu : Réflexions sur lés cam- 
pagnes, do lord Wellington jeu, Europe , 
précédées d'un coup d*œil Sur les entre- 
prisçs' tentées par les Anglais contre le 
territoire françaii» dephîs 1700 jusqu'en 
1807; par un officier 'générai, -> De l'ar- 
mée; par J. /^., lieutenant' de dragons. 



Digitized by VjOOQ IC 



io8 

— Réflexions sur le projet dé Tortific^- 
tîon de.Pariis; par un mciçn prçfeê^eur 

de fortification. {Cpauk le projet), 

Revue ded journaux militaires étran- 
gers. — Notices bibliograf biques, etc. 



CiAssB III. Histoire. 

Fortifications de Pari». Considé- 
rations' sur. ia» défense nationale 
et sur le r^ que Paris doit jouer 
dan» cette défense, in- B. avec 
carte. (Chez PauUn, 7 fr. 



TROISIÈME C LIASSE. 



HISTOIRE. 

Jeanne de Naples. Par Masse\ au- 

teor de VHtMoirc du pape 

^^Jieççandre f^I et de César 

Borgia. ; in - 8. Chez Dciong^ 

champs. 

Ceci n'est point un roman , dit Tau- 
teut dans son airant-propos. Aucun fait 
principal ne s'y trouve, qu'il ne soit're- 
laté par quelque historien ou chroni- 
queur, de l'époque. L«8 circonstancee 
particiitières , les paroles des person- 
nages ont été présumées d'apçè^ les aa- 
cie9s ré«it8« et déduites pkit6t qu'ima- 
ginées*, Dan» ces détails et ^es discours, 
ajoute l'auteur, nous n'avons* pas vbulii 
garder une réserve tellement classique 
et âcnipnleuse dans^ les formes que cet 
air de vérité^ si nécessaire aux narra- 
tions les plus, vraie» «t qu'elles 'n'on^t 
pas toujcNiM \ pût en spuÛ*rir... La 
femme, dont M. Masse retrace la ihq 
é.^ai« assise aux plus hauts rangs de cette 
élévation trop souvent dérîsoir«; ides 
torts graves la firent descendre fort bas, 
mais de grands ixialhebrs la relevèrent. 
Ce sujet méritait de trouver un bio- 
graphe aussi diflitin^pé que M. Masse. 
I ' • ■ 

Histoire de rarrrondissetnent des 
Aiidelys. Par le marquis de F^a- 
Rochefoucauld- Liancouri. a' 
édition, in-8, Andelj». Impr. de 
Smiio^t a^t\é.^ fr. 5o. 

, Le faiixlitre^ôrte : Château-Gaillard. 
Cette forteresse, aujourd'hui en ruines, 
avait^ été construite par Richard-Gœtir- 
Jç-Ltop,; elle' s'appelait la I^oche d'An- 



dely ; mais un jour ce roi, proisenaDt 
ses yeux sur les *ellrs» vallées qui s'éten 
darent fous ses pied», s^écria ; • C'est 
vraiment un château - gailtard J » Elle 
en prit le nom" * 

Conséquences du sysfènae de coor 
établi sous Fraoçoîs ï", conle- 
natttl'bistoirepraifquedes grands 
offices de la maison et cfouronrif. 
de France, des dignités de la 
copr,'et du système nobiliaire de- 
puis FrahÇîois 1". Paf £. noede- 
ren în-8. Chez ffectot Bas- 
sange. 

Histoire de tontes les villes de 
France. Par F. Da^iéio. Pro- 
vince de Champagne, contenant: 
ï'hîstoire de fe Gaule belgique et 
cïe Reira/î sa. iTièlropole. in-S. 
avec fiihogr. Mue du Croissant, 
n.ao. 3 fr. fïo; 

.Cours (J'bistoife des élats euro- 
péens, etc. Par Fr. Schoeil 
iu-8. Chez V&uteur y rtie Cas- 
sette,' n. 16. Tome XXXVin. 

Vouvrpge aura 4^ volumes. 
' 'HISTOIRE MîLITAïRE. 

Allas hislor^ue et géoçrapbiqoe 
des gtierires àe la rérfoiutîôn (de 
179? à iSi4). Pa% P. G. Colla- 
tîooné sur les dgcuttiens conser- 
vés au dégèt de la çûerre. in-4. 



-Digitized by VjOOQ IC 



CiAsgB IIL Géographie. Topagraphie. 

Chez Paulin. Llyr. I. avec 4 
cartes, (\{t. ' , 
L'oavrage aura 6 livraisods qui pa» 
raîtront de mois ea n^ois. 



fêt par les irctistes lèt les amaleiirs de 
l'art. 

ANTIQUITÉS. 



Aperçu l^istoriquè^ sur la dignité 
du maréchal de Francç , suivi 
d'un tableau chronologique dés 
maréchaux depuis le règne do 
Philippe - Auguste ju çqu'à nos 
jours. Pï^r le général Oudipot. 
in-8. Chez Anseiin> 

De la Vendée railîtaîre, avec cartes 
et plans. Par un officine -supé- 
rieur, in -8. Chez Corréard, 
Livre I. (Statistique et histori- 
que), ^fr. 

' BIOGRAPHIE. 

Vie de Benvenuto CelKni, orfèvre 
* et sculpteur florentin. Ecrite par 
lui-o&ême , et traduite par Z). 
Farjasse; avec des notes 6urles 
contemporains, les faits hibtorî- 
ques et les ouvrages, de cet ar- 
tiste. % vol. jn-8. avec portrait 
et gravures au trait. Chez Au- 
dotfiis. i5 fr. 

La f^iede C^eilini, èictite par lai-môme 
en dnIectÊ florentin, est peu connue en 
France ; les Italien» en ^nt un grand 
cas. i^armi les biogra plies qui ont ap- 
précié le mérite de cet artiste célëbre , 
élève de Michet-An^e, on cite Vasarî , 
Baldinucci, Baretti, Tiraboscbi, Fiifini, 
Missirini,^ Tassi et plusieurs autres. 
Goethe «st le premier qui l'a fait con- 
naître en Allemagne , en traduisant sa 
vie et une partie de ses œuvres. Gcllipi 
a produit un grand nombre d'ouvrages 
fort estimés des connaisseurs : des mé- 
datUeSf (Us monnaies, des vases en or 
et en areent , des modèles en ôire , eti 
bois' et en terre, des bustes et .des sta- 
taes en marbre et en bronze ; le tocit 
pendant les années 1619 â i56o , à Flo- 
reDCO , à Borne ot à Paris, iï est mort 
en iSyi. Cet ouvrage sera tu «vee îoté 



Examen d'uii passage des Stro- 
niates de saint Clément, d'Ale&ftn- 
drie, relatif aux écritures égyp- 
tiennes. Par Ed. Duiaurier. 
iu-8. Chez fauriiier. 

Sur les troîji système» d*écri tuile 
des Egyptiens. Par, le marqui»</e 
Fovtia d'Urban. in -8. Chez 
Fournisr. 1 fr. 

GÉOGRAPHl!E..TOPOGnAPHIE. * 

La Grande-Bretagne en i833.- Par 
le baron d* Haussez /dernier mi- 
nistre de là piarine sous le rei 
Charles X. 2 vol. ih-8. Che^ l/r- 
ùain CaneL. 1 a* fr. ' 

Le tableau que M. d'Hauss^'z fait de 
la Grande-Bretagne est en général fidèle 
et vrai jusque dans ses moindres détails; 
il n'est ni flatté ni rembruni^Ce n'^est 
qu'en lisant avec beaucoup d'attention 
cet ouvrage qui fera une grande sensa- 
tion en Angleterre et en France , que 
l'on entrevoit l'intention cachée de l*ex- 
ministre de Charles X , qui , au fond , 
parait n'aimer ni les Anglais ni les Fran- 
çais. Nous ne hasarderons aucua juge- 
ment , nous contentant de donner quel- 
ques courts extraits de quelques .- uns 
des nombreuse chapitres qui composekxt 
les deux volumes. 

Londres.' Peu d'étrangers abordent 
«n Angleterre sans 'apporter la pensée 
qu'une différence à chaque instant ma- 
nifestée existe entre ses mœurs, ses 
coutumes et celles des autres pays, ic 
la France surtout ; que tout doit être un 
sujet de 8ui*prise et d'étude; que^l'on 
~ rencontre sans ce^so un sentiment de 
supériorité nationale auquel on est forcé 
de se soutnettre. Cette opinion dispa- 
raît bientôt, lorsque l'on voit qae Jq 
costume des Jpdl^dus de toutes. les 
classes ne difi^re en rien de celui des 



Digitized by VjOOQ IC 



1 10 .^LAss^R ni. 

mêmes, classea sur le. continent ; que 
la maalère de se présenter et de s'a- 
border est la ni^me , à on peu mqinade 
civilité près; qu'il n'existe pas beaucoup 
plus de.ditTérence dans l'exigence des 
hô^ês. La coinparaisçn. ^arrête à l'ejia- 
me^cidés routes et des voilures qui lea 
paredurcnt; là tout est bien , tout est 
beau; tpnt est admirable de tenue , de 
convenances^tle soins. On est contraint 
de reconnaître une initnenie supério- 
Wté à' 'C6 qui existe dans ce genre , 
- quelque* part^qiie ce soit... Après cet 
-exorde i l'aqleor décTiti'aspèct général 
du pays et de 2a capitale ayec squ ciel 
sombre et enfutné, ses nombreux clù- 
cber», et sa majcstueuse^glise de Saint- 
Payl. A Londres, dit-il, chaque objet 
se présente sous tm aspect différent de 
celui qui, en France offre un objet de 
comparaison ; c'est de^a foule sans con- 
fnsiqn » de l'agitation sans bruit , de 
rimmensité Aan« grandeur. Ce sont de 
larges rues ornées de trottoirs pavé.*} en 
dalles , ef^séparés'par- des grilles en fer 
de m-^isons en briques, à deux étages, 
sans Bt^e, sans symétrie, sans rjen de 
ce qui ressemble à de l'architecture. 
Par.compensatiun à ce que l'art laisse 
è désirer, des places dont le cenfre est 
occupé par des jardins plantés de beaux 
«rbres et embellis par des statues, des 
flfurs qt des gazons; des ponts multi- 
pliés, dont deux surtout peuvent riva- 
liser ai^ec les plus magnifiques ouvrages 
de ce genre ; des bassins où , sans con- 
fusion., sont rangés des milliers de 
vaisseaux, et les richesses qu'ils trans- 
portent; des églisea avec des portiques 
^n colonnes, et des clochers remarqua- 
bles par leur bizarrerie ou la hardiesse 
de leur élévation ^ lorsqu'ils ne le/sont 
pas par leur élégance ; mais peu d'édi- 
6ces publics qui se distinguerai des ha- 
bitations particulières; et tout cela 
anipé par le mouvement d'ui^e popu- 
lation innombrable , active et âÇairée... 
Cet aperçu. est suivi de quelques dé- 
tails s<lr les pHncipa.H;i monumens, les 
bospices et^autres curiosités. 

Vn DinêT, Jouir à taJtU est, en 



Géographie. Topographie. 

Frfknce, on axit)àae de bon sens et de 
bonne compagnie» En Angleterre, mon- 
ger four vivre parait être le seul bat 
qoe l'on se propose; on t^'j connaît pas 
le raffinement^ de la compositlûn de< 
mets. On n'y raièonne même pas lenr 
successipn. Couvrir une table de mo^ 
ceaux énormes, auxquels , pour toote 
préparation, on a fait subir une indis- 
pensable cuisson , et les faire disparaî- 
tre dans le désordre oii le hasard In 
place sous la fourchette des convives, 
voilà toute la science gastronomique de 
ce pays. L'assaisonnement le plus ordi- 
naire de la cuisine anglaise est- une pro- 
fusion d'épicéa jetées à pleines mains 
dans les sauces. Pour en corriger l'effet, 
on a' recours à i*tnsapîdité de légnmei 
cuits à l'eau, que Ton fhit continnelle- 
ment circuler autour de la table, et dont 
on charge son assiette. Les viandes soot 
servies bouillies ou rôties^ Le poissoo 
est toujours cuit à l'eau, et accompagné* 
d'une invariable sauce au beurre* Les 
œufs sont exclus. des tables. Du ne sau- 
rait d'ailletir» les y produire autrement 
que dahs'leurs coques, attendu que le 
talent même de faire une oiiielette 
n'entre pas dans l'éducation iL'un coi- 
fÎQier de la Grande-Bretagne... Il faut 
lire dans Touvrage les autres détails que 
l'ituleur donne sur les dlo^ers anglais. 
Dans beaucoup de maisons » ajoute-t-il 
à. la fin , on trouve dès Ooisiniers fran- 
çais; mais les dîners qu'ils fonts ne sont 
ni appréciés , ni même remarqués. Or, 
coRfime pour que les arts s'acclimatent, 
il ne' suffit pas qu'il^y ait des artistes, 
mais qu'il y faut aussi des connaisseurs, 
on peut prédire à l'Angleterre que, si 
elle a des cuisiniers comme elle a des 
musiciens , en les emprun^tant àt l'étran- 
ger, elle n'aura jamais qj cuisine ni mu- 
sique nationale. 

.UnSaion.Dlx heures sont sonnées, 
et les dames qni ont assisté an dîner at- 
tendent depuis plus d'une- hemre, en 
prenant le thé, la fin des^ conversa tioai 
qoe les hommes prolongeant dans la salle 
à mangjer. Quelques étrangers arrrvent, 
prennent en secoaaiit la maio de la 



Digitized by VjOOQ It 



Classe IIL Oéùgraphie. Topographie. 



maîtresse de la maisoo*, et font le même 
genre de politesse aux femme* qu'ils 
connaissept. Ils se rènoîsseot ensuite 
près de fa cheminée pour causer entre 
eni^ s'ils ont dés relations déjà établies, 
ou s'ils sont à. ce que l'on appelle ifUro- 
éuUtf c'BSt-ft-dire si leurs noms ont été 
réciproquement écbairg'és ps^t l'entre- 
mise d'un tiers. Sanii cette formalité, 
l'osage ne permet pas de s'adresser la 
parole, les convives 'arrivent dans le s^- 
lon , mais successivement. On s'appro- 
che des femmes , on prend du café, du 
thé, quelquefois dex llquffurs ; ion se 
groupe; on retient à l'inévitable sujet 
<le la politique, toojoorH cependant 
traitée sans chaleur, sans passion» et 
avec beaucoup de ménagemens pour 
les opinions contraires... Tout le reste 
<1q chapitre mérite d'hêtre lu. 

^n Bol. Un bal est une chose capi- 
tale en Angleterre. Long-temps ayant 
qti'il ait lieu, les journaux l'annoncent; 
"S en entretiennent leurs lecteurs après 
«in'il a été donné. Aucnn détail ne Irur 
échappe, et lés termes fes plus pom- 
peux sont employés i h description dos 
circonstances les moins intéressantes... 
Après la description de l'un de ces bals 
(roat8\ Tauteur dit : « A trois heures, 
les plus siiffoqués désertèrent. Grâce à 
lacenfusion qai réglait parmi eux , les 
équipages mirent deux-henres à rer.ueil- 
^ir* bien fanées „ les toilettes qu'ils 
avaient apportées sifraichai» ; et chacun 
put lire le lendemain dans son journal 
le pkiatr qu'il avait dû avoir, et le récit 
de ce qu'il n'avait pu observer. 

Vn Cànoeri de société. En France, on 
coonaSt les arts , on sait classer les ar- 
tistes en raison de leuir talent» £n An- 
gleterre, on ne sait pas plus entendre 
de la musique qu'on ne sait en faire. Du 
uruit , beauQDop de bruit, voiU tout/ce 
qa il faut ft.des oreilles qui ne sont pas 
fâchées d'entendre, pourvu Qu'elles ne 
soientipas obligées- d'écouter. 4. Voilà ce 
que disait on fameux bhanteur, q<|i pré- 
(codait qu'on l'avait wUendu , mais 
<l»»'ou ne l'avait pas écouté. 
^ttaiioni de fymiHe»'Vivtmr des en- 



111 

Ain» occupe peu la soHlcitiide des pa- 
réos. La famille augmente , sans que 'le 
père Vembarrasse de ce qu'iUn advien- 
dra. Le fiU aine aul-a la plus grande par- 
tie, U totalité même de la succession et 
le devoir, souvent fidéifement rempli, 
deprotéger la famille. Lps autres frères 
auront des états ou une* industrie quel- 
conque. Le monde Cîit .grand pour un 
Anglais. Outre les emplois chèrement 
rétribués, h'S innombrables »A^ovre<, 
qne l'adminlirtration, l'arhaée et surtout 
le clergé réservent ér l'ambition et à la- 
cupidité des fi^milles puissantes, les 
Indes offrent des ressources assurées et 
à ces familles et à celtes d'un ordre 
moins élevé. Les jeunes ge^rque l'on 
}^ envoie, y trouvent la fortune ou la 
mort : on n'a plus à s'en oceupei*. Quant 
aux filles, toutes étant exclues de la par- 
ticipation .'i l'héri^a^e paternel , toutçs 
ont, soua le rapport de la fortune ,. une 
chance égale pour former des établisse- 
uiens. Heureuifes c^Ilc.< qne la qature a 
dotées d'agrcmens personnels, ou qui 
appartiennent à des maisons en crédit 1 
■ât arides. Presque toujours la pre« 
mière jeunesse est passée loVsque l'on 
songe à s'engager.. On voit peu d'hom- 
mes se marier avant trente ans, peu de 
femmes avant' vingt -deux ou vii^gt- 
quatre. C'est l'âge le plus cçntenahle ,' 
parce que la fougut^ dc>^ passions a dis- 
paru , et que le coractf;re eèl formé, 
sans que des iiabitudes Miient encore 
prises. Oa ne fait pa» du mariage, 
comme en France, une affaire de con- 
venance , de poriition et de fortune , ou 
d'amour et d'ctourderic. Do part et 
d'autre on étudie , on scrute les rap* 
ports de caractère et do goût. Lorsque 
cette première épreuve a une.issst]e fa- 
vorable, ces rapprochemens deviennent 
de l'intimité; et ce o^esl encore qu'après 
cette seconde épreuve qiie vrenAenties 
ouvertures en forme. Lorsqu'elles sont 
agréées par les familles, le prétendu est 
considéré déjà commi; uni à celle qu'il 
doit épouser : il la voi^à toute, heure et 
seule ; il sort avec elle ; elle préside aux 
arrangemens de leur futur ménage, et 



Digitized by VjOOQ IC 



lia Ci.ASSB' III, 

s'occupe , comme s'il était assuré, (i*uA 
ayeoir qui cependant n'est encpre. ga- 
ranti pa'r , aucun engagement irréi^a- 
ble... Tous les mariages cepenidiint ne 
se font pas avec cette maturité de ré«. 
fleiion, ces précaution&sages qv(i en as- 
surent le bonheur. Qp d'avisé aussi evl 
Angleterre de faire de l'amour vif, îm- 
pétueui,0n(ev0ttr>même, en opposition 
avec la volonté des parens et les conve- 
nances bociales. Dans ce cas , pour 
trancher les diffîonltés on va k.Greaina- 
Gréent village sur la frontière d'Ecosse, 
où, en vertu de je ne liais quel psage , 
une ^ipiile de forgerjons a , depuis on« 
lôoguç suite de génération&s, le privi-* 
l^ge.de (Racler légalement les-gens qui 
veulent se soustraire ^uz lois de leu^ 
pays sur le mariage. 

( L^ suite au numéro prochain) . 

Traite élémentaire du dessin et du 
laviè de la carte topographîque. 
P^r friii&t. io-fol. avec 5 plan- 
ches, contenant 58 modèles, dont» 
xS enlutuiuées.^ Chez Coias. 
3 fr. 5o. 

Traité élémentaire complet de géo- 
graphie astronomique, physique, 
politique ejt sUtistique,contenapt 
la manit;i;e de se serrir dus globes 
et de construire les cartes; ac- 
compagné d'un planisphère ; de 
tableaux, planches, tables, etc.' 
Par J. Maccarty. in-8. Chez 
Siivestre. 

Annuaire des postes, ou Manuel 
du service de la poste aux lettres 
et aux chevaux, à l'usage du pu- 
blic, et particulièrement des corn- 
merçans et des voyageurs en 
malle-poste. Public par ordre dé 
l'administration. inr8. A VHôr- 
tel des.Posîes. 3 fr. ;j5. 

llapporls et notice sur les travaux 
géographiques et hjstpriqucs de 
M. Dcnaix y lîeii tenant-colonel 



au corps i*oyald*état-major^ etc., 
etc. in-8. Chez Hjachette. 
M. Denaix a,j>ublié^un Mémoire con- 
tenant djRS considérations nouFeiiea sur 
la manière d'enseigner et d'apprendre 
la géographie, ainsi qu'un essai de no- 
menclature naéthodiqoe des lignes de 
partage des eaux, et une analyse rapide 
des divisions géographiques naturelles, 
tant en général qo'en paTticnlier.L'in* 
térêt que présente ce nouveau syatème 
d'études géographiques est établi par 
les rapports faits' à l'Académie royale 
des sciences. 

Bulletin de la Société de géogra- 
phie. in-8* Chez M. Noiroty rue 
de rUnîversîté, n. a3, et chez J. 
Bertrand. Août. 

Contenu : Description géographique 
des montagnes du Lil^ao et de l' Anti- 
Liban, extraite d'un ouvrage maouscrit 
sur la Syri>ï; par £d. puifs, — Rapport 
sur 1^ travaux géographiques de M. le 
colonel Denaix. — Rapport vert^al sar 
un mémoire dei M. Oltmans relatif 
aux observations astronomiques de 
Mungo-Park; par d'j4veiao, — Suite 
de la statistique de plusieurs provinces 
du Brésil; paf Pedro Magaiéi. —, Docn- 
mens, communications, nouvelles géo- 
graphiques, etc. - 

VOYAGES. 

Souvenirs atlantiques.* Voyage aux 
Etats-Unis et.4iu Canada. Par 
Théodore Pav^e. a vol. îq-8. 
Ch€z Roret et chez Treuttei et 
IVûrtzi i5 fr. 

Entraîné par nn goût irrésistible pour 
les voyages* sui^ mtt et sans autre bot, 
l'auteur, jeune encore, sfest embarqué 
pour les Etats-Unis , et y a fait un assez 
long séjour poor pouvoir, avec ses con- 
naissances et son taleot d'observation, 
rendre compte de toutes les 4ili pressions 
qu'il a Reçues et de tout ce qa'il a été 
à même de voir. S» toémoire doit être 
heureuse , car ses souvenirs portent sur 
les moindres détails. Son style est sim- 



Digitized by LjOOQ IC 



Classe III. 

pie , quelquefois fleuri ,. mais toujours 
agréable et approprié au sujet. L'ou- 
vrage est divi$é eo 77 chapitres qui eon- 
tienoent la desisfiptlon -des lacs, des 
fleuves , des viltes, et quelques épisodes 
fort bieo racontés. Oq le lira avec plai- 
sir d'an bout à l'autre, mOiOQ 9pr^s 
celui de mistrcss Troilope sur les Jimp- 
rieains^ dont tous les journaux anglais 
et français se sont accordés à Taire ré- 
loge- Nous reviendrons sur ce livre ini- 
portant pour en ddnnnr quelques ex- 
traits. 

Voyage dans la régence d'Alger j 
ou Description du. «pays occupé 
par rarmée française «n Afrique, 
l^ar Rozei. in<-8. avec atlas. Chez 
J. Bertrand. Tome III. avec 
10 pi. 1 1 fr. . 

rOLITIQUK. ÉCONOMIE 
' POLITIQUE. 

Mémoire sur la colooisation 'de la 
régence d'Alger. Principes qui 
doivent servir de règles pour cette 
colonisatîotf; système de dèft^n^e 
à adopter pour garantir la colo- 
nie. Par le baron de Férussao. 
in-8. Chez Deiauna^, 2 fr. 

Sommairedes matièrea. Introduction. 
But et résultats principaux d.e cet écrit. 
—Mesurés à prendre pour fixer sans ré- 
tard le sort d'Alger , et régler l'organi- 
sation et l'administration provisoires de 
cet établissement. — I. Principes q\)i 
semblent devoir dirigcrIegouTerneinent 
à l'égard d'Aiger et de-vV colonisation. 
Doit-il coIoBiser par lui^mêibe ,.0Q lais- 
ser ce soin aux intécùts privés E — JI< 
Quels écart les mof ess A «mployBv poui> 
utiliser le« colons que l'on envoie à Ai* • 
ger? Le gouvernement doit-il y en- en- 
voyer iF-r-Golpnie pénitentiaire ; fde^pro- 
priétaires actoels du sol; des terrains 
appartenant au gouvernement* et de ce 
qu'il doit en faire pour aider à 1« colo* 
nisatioo; des indigènes , des Européens' 
comme colens en Afrique; de la. popu- 
lation agricole delà colonif^cn général. 



Phiiôsophie, ii5 

— iil* ©u système dtf protection et de 
défense h adopter pour rendre possible 
la colonisation d'Alger. — IV. Gomment 
peut-on utiliser les troupes de la garni-' 
son? — V. Qnelles sont tes meiilcnres 
, caltnrcsà adopter et à encourager. 

JURISTOÙO^ENÇE. 

Réflexions sur les vices et les abus 
du code Jusllnien, etc. Par Pa^ 
rigide Sainte- Marie. în-!8. 
Cheai Yonetjeune. 

Allas du droit commercial, ou Ex- 
position méthodique de la légis- 
lation et de la jurisprudence corn*, 
ûierciales Fav^Poux-'FranMin.' 
in-fol. Chez Aiiiaud, 4^ fr. 

ADMINISTRATION. 

Encyclopédie des juges de paix , 
ou Traités, parordre alphabéti- 
que, sur toutes, les matières qui 
entrent dans leurs attributions. 
Par Victor Jugier, in-8. Hue 
de Faugirardj n. i5. Tome i. 
(A—BU). 7 fr. 5o. 
L*onvra^e adra 6 volumes! 

PHILOSOPHIE. 

Essai sut l'étude de l'homme. con- 
sidéré sotis le double poiçt de 
vue Je la vie animale et de la vie 
intellectuelle. Par Ph. Dufout- 
docteur en médecine, membre 
de plusieurs sociétés^' savantes, 
û vol. in-8. Chez Pesrôn. 12 fr. 
Dans ses considérations générales, 
rauleu)", après avoir passé en revue fous 
les systèmeR'des philosophes anciens et 
modernes, cbercfaeii établir qoe là sen- 
sation et la perception n'appartiennent 
point à inactivité de i*ame ; que le genre 
de méeadire dont les animaux jouissent 
eai une fonction du t:erveau pleinement 
involontaire; et que la perception con- 
sidérée comme un phénomène cérébral 
est la limite qui sépare distinctcocent 



Digitized by VjOOQ IC 



ii4 CLAS3E ni 

les fonctions de la vie animale, des actes 
d II principe intelligent. Expliquant en- 
saite la théorie qu'il propose sur l'ori- 
gine de nos idées , il précise l'acception 
qu'il donne aux mots attention, ré^ 
flexion, imagination, ♦^t attribue à l'amc 
autant de facultés qu'elle a de manfères 
différentes de penser, de réfléchir, de 
combiner ses idées et de vouloir, ce, qui 
fait que tous hs actes iutellecluels 
peuvent se rapporter à deux de ses fa- 
culté», savoir la puissance de connattre, 
et celle de vouloir. Le tout est suivi de 
réflexions nouvelles sur lios passions, 
que l'auteur a envisagées sous le double 
point de yae de l'exercice de la vie ani- 
male , comme de l'activité de la vie in- 
tellectuelle; c'est ainsi, ditil, qu'il est 
arrivé à déterminer la véritable accep- 
tion que Ton doit attacher au root mo- 
ral. Les dilTérens cha pitiés dont cet 
ouvrage se compose", rrailent ; De la di- 
vision de la vie de l'homme en animale 
et en iotelleciuell»î.— De la vieanimale. 
— De l'iuMtiuct et de ses détermina- 
tions. —De rédiicatioo des animaux.» 
De la vie intellectue>lc.— De Ja percep- 
tion et de la sensation.— De la mémoire 
inteireetuplle.— De la diversité d'intel- 
ligence entre les indifidus. — De l'in- 
fluence des climaU sur le développe- 
ment de l'intelligence. — De l'influence 
de quelques maladies sur le développe- 
ment des actes de rintelligence.— .Des 
passioijifr.- — De l'influence de l'amchur 
les passions. 

Pfiilosophrê, d'après le nouveau 
programme adoplé par TAcadé- 
mie de Paris, pour Tcxamt-n du 
baccalauréat ès-leltres. Vsir Edme 
Poneîie. in-8. Qh^^Mamutfils, 
a fr. a5, Avecle Manuel compkt 
du même auteur. 7 fr. 5o. 

Physiologie de l'homme aliénéj 
appliquée ù l'analyse de l'h'ommf? 
social. Par Scipion PineL in*8. 
Chez Just'Rouvier. 6 fr. 



Reiigion. 



RELIGION. 



Journal des Presbytères et Ar- 
chives de la reiigion catholique. 
Uecuoil périodique mensuel^ spé- 
cialemeot consacré aux preuves 
de la religion, «ux décisions ad- 
ministratives, législatives et ju- 
diciaires, relatives au clergé ei 
au culte, etc. in- sa. Rue da 
, Grands- A tigustin&j n. j8. Juil- 
let. Prix pour l'année, 9 fr. 
Ce journal parait le 1 5 de chaqne 
mois en un cahier de 4'8 à 7a pages. Le 
cahier de juillet contrent r Tableau de« 
difiereuteft religions du monde, et des 

peuples qui les pratiquent Du teite 

primitif et des différentes versions de 
l'ancien et du nouveau Testament; par 
Janssent, (ae article). — Difi'éreos.rap- 
ports et ré^lemeuâ législatifs. — Kou- 
velles des missions du Tou-King, de 
Cochlnchinc, de Siam, de Qorée , de 
l'Inde. (Dans tous ces pays les missloo- 
miire^ font de vains efforts pour prêcher 
la reli^prt catholique , ils sont persécu- 
tés, j||irflamnéft à porier la cangue ou à 
la ' tSstonnade ;. ils ont même l'insigne 
~ honneur de^sceller leur foi de leur sang). 

La Religionconslatée universelle- 
ment, à l'aide des sciences et de 
l'érudition modernes, ou Traite 
des preuves de ht reiigion tnbau 
niveau de l'état actuel des Con- 
naissances humaines, a vol. inc8. 
Chez Gaume. 8 fr. 
Voici de. quelles matières traite cet 
ouvrage r Chapitré L Dq la nécessité 
capitale d'étudier la religion. -« C4iaf. 
IL Traité méllipliysique de ^l'existence 
et de la nature dé Dieu, déa hommes* 
dee animaui, de la matière; et disaerls- 
tjoo sur la certitude huinaine.T-C^p. /!/• 
Critique de tous l^s sj^tènreA de morale 
i^aturelle, et preuves de risaiîMerice 
de toute morale hors de la religion.— 
Chof, ly. L'unité et l'universalité per- 
pétuelles d'une religion révélée établie 
par les Ghaldéens et les Egyptiens jus* 

Digitized by VjOOQ IC 



qu'aax ga nvageg.—gAtfy. V, PreQTes de 
la rationalité de toutes les doctrines de 
cette religion.— CAof. VI. Ratification 
des enseigoemeos de Ja religion par les 
sciences hojoaines : par la oa^laphy- 
aiqae , les mathématiqQes , la physique, 
la géologie, l'histoire naturelle , etc. — 
Chaf. VIL Pxobabilità scientifique de 
la religion , abstraetioir faite des mira- 
cles ; et démonstration mathéoaatîqne 
(par le calcul infîoitésiinal et le Calcul 
des probabilités) d« la démencn qu'il y 
a toujonrs à vivre irréligieubement. ^- 
Chaf. VUl, De là possibiliré des phé- 
nomènes surnaturel* , et des moyens de 
\es constater. — Chap, IX. Date, au- 
thenticité , intégrité et crédibilité des 
livres de la Bible, --Chap, X. Traité 
rationnel et tbéologique des phénomè- 
nes du somnambulisme magnétique. — 
Chap. XL Dissertation semblable sur les 
phénomènes citraordinaires des con- 
vulsions du jansénisme. — Chap, XIL 
Du miracle de. la croix aérienne de 
Migné.— Chofp. XlIL De la prophétie 
de Daniel relative aux dentinées ,du 
ChrUt,^Chap. XIV, Preuves fxplicites 
des miracles de la vie du Chri(»t. — 
Chap. XP^, Eïistoire sommaire et rai- 
sonnée de la reiîgiun. — Chap. XVL 
Conclusion. 

Méditations religieuses, en fortne 
de discour» » Hc. iu - 8. Chez 
TTeuiHl et WiJLTiz, Mai. 
Qoaire discours : I. Lts Dangers de 
i'impureii. Quelle est la source de 
maux- si horrib4«s qui, inconnus à des 
siècles plus chastes , rôpaudcnt mainte- 
nant leur contagion sous mille formes 
diverses, et remplissent les tombeaux 
de victimes innombrables et prématu- 
rées? L'impureté. Quelle est Torigioe 
des peines secrètes de tant de Camitif s 
ji qui tout Por db 'monde ne pourrait 
rendre la paix , l'union , la' félicité per- 
daes f La légèreté , la séâuctioi^, l'adul- 
tère.-;- II. Dirgeiian de Diefj.^lih La 
Forée d$ ia ecnteief^eô. La consci^ce 
nous ioitmit tous. Elle enseigna leur de- 
vofrméiDe aaiigQonns. Où est, dtos la 



Cjlassb III. Religion, ii5 

société, l'homme qui ose prétexter son 
ignorance du juste et de Tinjustç, p^or 



excuser sen transigressions aux yeux d'.ao- 
tri»i vX surtout à ses propres yei^xf La 
conscience qui nous instruit , est incor- 
ruptible , et juge avec justice. Prenex 
pour guide et pour régie cette notion, 
ce sentiment de bien, et jamais vous ne 
tomberez dans un égarement volon*' 
tffire , et ne ferez le mal de propos déli- 
béré; mais vous vivrez en' paix avec 
vous-même. Prêtez l'oreille ft la voix de 
c« rigide surveillant, lorsque la sensu»' 
lité cherche à vous captiver par la sé- 
duction. Ecoutez cette voix sévère^ dans 
tons les cas incertains où, flottant entre 
des peachans opposés , entre des avan- 
tages d'une nature diOerente , vous 
pourriez facilement errer, lorsque, par 
exemple* vous ne saliriez défendre ri- 
goureusement vos ÎQtérèts sans Caire 
tort & d'autres person'hes auxquelles 
vous pourriez vous retodre éminemment 
utile , si votre é^'oîsme et votre amour- 
propre étaient capables d'un sacrifice.— 
1 y. Respect pour les avUiairs de no s jours . 
Honorez votre père et votre mère , non 
seuli'ment en soumettant voi^ volontés 
aux leurs tant que vous êtes jeune et 
sous leur tutelle, mais aussi par'vos pa- 
roles, tos égards, vos procédés , quand 
vous n^tes plus sous leur surveillance. 
Un 'manque de délicatesse, de ménage- 
mens , de respect, dans la contenance, 
dans les' manières d'un enfant , annonce 
une'' ame vulgaire, capable de défauts 
plus graves. Le regard et la parole de 
l'homme révèlent la pureté bu la oor- 
tuption de son cœur. Honorez^vos pa- 
rens; ce respect filial vous honorera 
vou8-même.;Honorez-les en aimant , en 
soutenant, en protégeant leur vieillesse. 
Honorez-les par un pieux souvenir « lors 
même qu'ils ne sont plus. 

De TEglîse chrétienne primitive 
et du catholicisme romain de nos 
jours. ^ Par une réunion d'ecblé- 
siasttques. In-S. Chez H widaUte, 
3 fF. 5o. 



Digitized by VjOOQ IC 



jiG Classb IV. 

Annales do philosophie chrétienne. 

Par une société d'ecclésiastiques, 

de - littérateurs , 'de naturalistes, 

de médecins et de junsconsultes. 

3n-*8. ,Rue Saiht-Guillaume , n. 

25. Juin. ' ^ 

Cooteou : Bistoire de ^csuS'Çhrist d'à. 

jtrès tes mahomélans^ Quoiq^ue Mahomet 

nie l.a divinité du Christ, dit Tauteurde 

Tarticle , Il lui donne cependant les 

(iloges les plus pompeux dan;» le Coran; 

il va jusqu'à promettre le paradis àceoi 

des chrétiens qui vivront saintement et 

qui pratiqueront les bonnes œuvres* -^ 

Du Sacerdoce caUwiiyue» Sa défense 

contre les attaquc's des impies (;^ contre 

Jes calomnie» des gens du monde. — 

La Bihley considérée som (s rapport rcli- 

gieuap, moral j historique et iittèraire. 

-^architecture des insectes. Les insectes, 

dit l'auteur, possèdent ainsi que les 

autres animaux la véritable science in* 

fuse.— Visite aux mers du Sud et en par- 



Beaux- Arts. 

éiouUêr auxiie9 PPashingtort et Sand- 
wich. Sue les superstitions des hâbitans 
de ces lies ; ledrs soreiers, cfevios, sacri- 
fices humains, etc. — Objections eontrt 
ta pluralité deê fntàndes, Le système de 
la pluralité des mondés étant regardé 
par dos personnes précises comme peu 
orthodoxe, l'auteur cherche à le com- 
battre par des argum;eos tirés de la phy- 
nque et de l'astronomie. -^ ^iotice8 bi- 
bliographiques. ' 

ÉDUCATION. INSTRUCTION. 

Les petits Livres couleur de rose. 
Trad. de ralleui. de Giatz ^ par 
M'* Eiisi' Foïart, 4 vol. m- 18. 
Chez Letfrauit. 

L'Art d'élever les enfans. Consi- 
dérations sur Péducation physique 
et morale. Par. Froissent, in -8. 
Chez Siîvcstre. 



QUAÏ 11 lÈM E CLASSE. 



;' BEAUX- AliTS. . 

Histoire sciuraifique et militaire de 
l'expèdiliou Irançaise en E{jyple. 
TextjB in -8. avec allas iii-fol. 
Chez Denain et Deiamare. 
Livr.XXni. 5fr.' 

l;«ef planches représentent : Pian du 
fort d'El-Arych et de ses environs. — 
Le Kbaiig, au Caire. — L'Aqaeduc, au 
Caire.— Plan du Menjnoni«ai.— Carac- 
tères hiéroglyphiques. — Vue d'AiisOUan 
(Syèné). ' . . 

Musée Blucas. Monumeos grçcsj 
étrusques et romains, publiés par 
TA. Panofka. in-fol: CfcezDe- 
éure frères,. Tome I.' Vases 
peints. Livr. I— IV. avec i6 pi. 
i5 fr. chaque livraison. 



Recherches sur les arts el mçliers, 
les usages de la vie civile et do- 
mestique des anciens peuples de 
l'Egypte , de là Nubie el de l'E- 
thiopie, suivies de détails sur les 
mœurs et coulurae§ des peuples 
inodcTnes des tfiemes contrées. 
ViYTFréd. Càiliiaûd. în*47îivcc 
pi. Chez Debure frères et chei 
Trexiitel et PTUrtz. Livr. VIII 
et IX. Prix du voh de texte, lôrr.j 
des planches , 8 fr. chaqm* livr. 
Le volume- d<; planches aura i5 livrai- 
sons , .chacune de planches. 

Résidences dé souverains. Paral- 
lèles entre plusieurs résidences de 
souvcraina de France, d'Alle- 
magne,, de ^uède, de Russie, 
d'Espagne' et d^italie: Par P^r- 



DigitizedbyCiOOQtC 



Gjlassb IV. 

cier et Fontaine. îti-4. de «4^ 
feuilles a?èc, atlas in-folio de 38 
planches. Chez les auteurs, au 
I«otivre. 3o fr. > • 

Les Artistes contemporains. SaUnx 
de 'i83i. Par Ch^ LenormanU 
io-8- d'e 3a feniîîes. Chez Mes-- 
nier. Tomes l et II. avec 10 pi. 
i5fr. 

Eludes des passions apph'qdées aux 
beaux-arts. Par 5. Ôeiestre. in-S* 
Chez Jouhert. 7 fr. 

AnnuAÎre des artistes français. Sta- 
tistique dès beaux-arts enF;'anc^.. 
Deuxième année. i853. in -12. 
Chez Guyot'de Fère. 6 fr. 
Notice nir tous les établîMemens con- 
sacrés aax bçaax-arts en Fravce, sar les 
principales proctncUons de' l'année ; 
noms, demeures, ouvr.agc8^ etc., de tous 
les artistes français, etc. 

Galerfe hîstorico-chrOnoFpgîque , 
ou Collection des portraits des 
hommes célèbres de tous les siè- 
cles et de tous les peuples , pré- 
sentant 24, grands tableaux gra- 
vés àFeau-forte, près de |.,5oo 
portraits authentiques; Par J, 
Dethier, inr4. avec atlas ita-foL 
de â4pi* Chez Chatoiiain. 

Voyage pittoresque en Espagne^ 
en Portugal et sur la côte d'A- 
frique. ParX Tayior. în-4..Chez 
Gid^. Lîvr. XI. avec 5 pi., la ït* 
li'ouvrage aura a a livraisons: 

POÉSIES. 

fliéditations poétiques. Par Gus 
tave Biers, in-8. Chez Dentu, 
Sfr. 

Emotioos. Par. «/. LesguiHon 
in -8. Che;& Màme-Deidunay 
7 fr. 5o. 
B» v«f«, ... 



Romans- 1 ) 7 

Harmonies poétiques et religieii- 
SQS. i^ar Alphonse de Lamar- 
tine, in-8^ Chez GosseUn, 9' fr. 

De l'eiiseîgnîiment mutuel. -Par 
Antoine -Augustin Maiina^^ 
Deuxième épître. '4' édition, 
in- 12. Chili G arnicr y au Palais- 
Roy aj. 3 fr. 

Cette épître, en près de 5oo vers, est 
jun éloge de l'eB«eigne{neat oantuel^ et 
particulièrement de l'école mutuelle dfe 
POpincoott , en opposition à l'aDcienne 
iiiétbodc des frères de la doctrine chré- 
tienne^ M. Maltnati est connu par plu- • 
jtieurs auti;çjt produclions estiinabies ; 
8e.s vers sont couiaoïi et respireo.tuo pur 
patriotisme* , 

.ROMANS. 

Lélin. Par George Sandi a vol. 

in-8. Chez//. Dupuy. i5 fr. 

Cette pubtication n'est pas un ronjian 
proprement dit , elle n'ep - a que la 
forme. M. G. iSan^(Dom' pseudonyme), 
connu par plusieurs .ouvrages fort esti- 
méti : Ipdiana , Fatentine , a démontré 
dans celui-ci l'influence de la raison 
sur,jle Qœur d'u,n jeune homme; il a 
voulu faire voir jusqu'à quel point on 
doit jouir des plaisirs de ce monde où 
tout est vanité , et enseigner même le 
mépris de la vie. C'est uxi 'traité^ de phi- 
losophie et de morale toute particulière, 
déguisé sous des formes agréables. Ce 
livre porto un cachet original, il est en 
dehors de tout ce qui a été publié jus- 
qu'ici d;»ns ce genre ; il tie plaira peut- 
être point' aux femmes ai. au comèaua 
des lecteurs , mais à tous cotfx qui oot 
l'babilude de penser et de réfléobir. 

Un Bon Ênfaiit. Par Çh Paut de 

Kock* 4 vol. in-i3f^Cbciz ifari<». 

12 Xr. . . . - 

Kous «tinonçons avec plaisir cette 

nouvelle édition in-ixquiest une preèvc 

du saccèà qu"a obtenu la première in-8. 

Strueasée, ou la.Jjteine et le Fia- 



Digitized by VjOOQ IC 



iflB 



CtAssB IV. Théâift. 



tori> histoire danoise en 1769. 
Par i¥. Foumier et •AxiguiU 
Atnùuld i A^iewTs àe VHtymme 
au fnasqw de fer, dram^. 2 
vol. in-8. avec vignettes de Juies 
David, Chei J. Dupont. i5fr. 

N008 eoregistroos avec plaisir cet ou- 
yrrttge de deux aotears associés qai ont 
déjà donné des- preuves d'une haute ca- 
pacité. Sous la l'orme d'on ifoman , di- 
visé en 34 chapitres, Mltf. Fournier et 
Arnoold présentent l'histoire tragique 
dedenx ministres'de Daneuiarc, Stiroen- 
sé€ et Brand, «censés de haute trahison 
et condamnés "à mort. Ce sujet est connu 
de toot le monde , la manière dont il 
est Iraité le rend doublement intéres- 
sant. Hoas sommes certains que per> 
sonne ne lira cQtte production sans 
éprouver de fortes émotions et sans un 
plaisir cttrérae. 

Contea de la semaine. Par Aiph. 
Vipiiet, in-8. Chez M^snier. 
Tome I. Livr» I. a fr. 5o. 
L'ouvrage^ aura six livraisons. 

Eugène. Par Auguste de Viiiè'' 
hrune, a vol. in-8. Chez De- 
iongôhamp$. 1 5 fr. 

Hectbr Fieramosça, ou le Défi de 
Barhtle. Roman histc^ique. Par 
Maxime d*Azegiio, Trad. de 
l'italien, in-8. Chez Foumier. 
7 fr. 5o. 

Hifstoire de la conquête de Naples par 
Loois XU et Ferdioand-le-Catfaolique, 
e4 récit du fameux combat des Treiz&y 
daojft lequel FieraiHQMia et le chevalier 
Buyfe prirentune partéclatante.M. <i'A* 
zéglio est gendre d'Alex. Manzoni^ au- 
teur des FtaflMd#. Le même ouvrage 
vient d'être traduit par L, Blanchard^ 
et publié chez Rijyp. Souverain , en a 
vpl. in 8. . 

Isabelle, l^eitres publiées par de 
Senàncour. in-'b. Chez Ledoux. 



Les Sept Frères. 4 T^l* în*-ia. 
Chez Leûointe, lafr. 

Tom Jones, ou Histoire d*un en- 
fiinl; trouvé. Par Fieidifig, Tra- 
duction noiJvelle et oomplète. 

• 4 vol. in-8. Chezf . Didot. 3o fr. 

Un Parvenu, ou le Fils d'un mar- 
chand de peaux de lapins. Par 
Théodore Maadme, in-8. Chei 
U. Can^i. y fr. 5o. 

Amoui et Foi. Par Ed. Turquety. 
in-8. Chez Deiaunay, 8 fr. 

Nouvelles. Par Antoine Goru» 
in-ia. Chez U. Cdn^t 

Vallée aux loups. Souvepîrs et 

fantaiities. Par H', de Latouche. 

in-8. Chez Levavasseur. 7 fr. 5o. 

Recueil de' pièces en vers et en prose. 

Albert Jaçqgenard , ou Deux ans 
de révoiulion. Par jRaéan. 5 vol. 
in-ia. Chez Uasson et YoncU 
9fr. 

La Baronne et le Bandi(. Par Ra- 
bàn, 4 vol. in- 12. Chez D^pe- 
iafoi. 1 2 fr.' 

Le Livre des contetirs. in-8« Chez 
Aliardin. Tome IV. 7 fr. 5o. 
Ce volume cotUient six contes. 

Le Chasseur des sp^ectres et sa fa- 
niiile. Par Banitn ; trad. de 
Tangl. par A. Pichard. a vol. 
in-8. Chez Levavasseur* 1 5 fr. 

THÉÂTRE. 

Le Coucher du sqIeU; vaudeville. 
Par m M. MélesviUe ^\ Leroux, 
\x^^. Quoy. 1 fr.-5o. (Th. du 
Gymnase-Dramatique-); 

Pourquoi? raudeville» Par MM. 



Digitized by VjOOQ IC 



Locktoy et Anicet. m^.Baréa. 
I fr. 5o. (Th. du Vaudeville). 



Gig - Gig 9 scènes de boxeurs , 
clowDBy alcidcs^etc., ero^ in-8. 
Hardy, i h, iio. (Th. de» Fo- 
lies-'Dram^Uiques). 

Ali-Baba, ou les Quarante iroleurs; 
opéra. Par MM. Scribe et M^- 
itsviiie^ Ddusique de CherU" 
hini. în-8. Barba, (Th. de l'A- 
cadémie royale de musique). 

Ber^ami'et la Reine d'Angleterre; 



Classe y.Ann&nces. 119 

drame en 5 acles. Par MM. Fort- 
tan, Dupeuty, etc. In-S. Barba. 
3 fr. (Ih. de la Porte- Saint- 
Martin). 



La Caniargo, ou TOpéfa en 1*750 ; 

coiiyédie eQ4 ûotes Par MM. Du- 
. peut y et, Fonian. in-S« -Barba* 

2 fr. 5o. (Th. du .Vaudeville). 

La Passion de Jésus-Christ; tra- 
gédie en 5 actes et en vers. Par 
Fr, Cristal, in -8. Barba. 



CINQUIÈME CLASSÉ. 

\ 
MÉLAliGES. 



Lettres éerîtcs d'Egypte et de Nu- 
bie, en i8a8 et 1829. VaiçCham- 
poiiion ié jeune. Collection 
complète, accompagnée de trois 
Mémoires inédits, in-8. avecBpl. 
r.hei F. Didot. 8 fr. 

Souvenirs d'un sexagénaire. Par 
F. JmauU. in-8. Che» Dufey. 
Tome IL 7 fr. 5o. 
L'oDvrage aura 8 volttines. 

La Mode de Paris. Journal, de la 
toilette et des nouveautés pari- 
sienoes. in-8. avec pi Place du 
Louvre, n. 18. Livr. L Juillet, 
Prix pour Tannée de la livrai- 
sons, 6 fr. ^ 

Cardipfaonia, 00 Correspondance 
de J. Newton, Trad. de l'angl. 
3 voL in- 18. Chez Risier. 

ALMANACS. 

Almanac royal et national pour 
Van i835. ip-8. de 6a feuilles. 
Chez Guyot et Scribe, 10 fr. 5o c. 



ANNONCES. 

£ncyclopédi#de5 gens du monde, 
répertoire universel des sciences^ 
des lettrées et des arts; avec des 
iiotices sur Jes principales fa- 
milles historiques et sur lés per- 
sonnages célèbres , morts et vi- 
vuns. Pur une société de savans , 
de littérateurs et d'artistes fran- 
çais ei étrangers, ta tomes grand 
in*-8, divisés en a4 volumes. Ç4iez 
Treuttei et Wartz, Tome L 
Partie I. (A— A'LÉ). Prix de la 
souscription, 5 fr. le volume pour 
Paris, et 6 fr. franc de port pour 
les départemens. On ne paie rieo 
d'avance. 

Noat Doos ciqpretsoDS d'annoncer la 
piiblic«tk>D de cet onvrage ii^portant, 
dont plusiems prospectus avaient déjà 
fait ^connaître l'objet. Noos > citons les 
passages sobans du dernier prospectas : 

« Au milcu des grands événemeos 
qui se succèdent et du mouYement îm- 
priné à reflprit humain , dans un temps 
où des conuaissa^ices positives sont in- 
disp«Dsabtes pour arrivcjr ft la fortune 



Digitized by VjOOQ IC 



Clasm y. Annonces. 



120 

et acquérir de la considération , le be- 
soin d'un plus haut degré d'instruction 
se fajt. vivjemeiit sentir dans toate»^,Ies 
.classes. Dédaignant les ocèupations fri- 
voles d'uQC nutre époque, la génération 
actuelle aime à se livrer à des études 
sérieuses t i>iie veut donner de I.a suite et 
de' l'ensemble aux connaissances ac- 
quises, et remplir tes" lacunes qu'une 
éducation 'incomplète ou ^mal^dirigée a 
pu y laisser^... ' ^ 

% Rien de plus propre à favoriser cette 
tendance nouvelle, qu'un DietimmaÀre 
contenant un. résuiné méthodique et 
concis de tout ce que l'on doit savoir, 
et form.ant un répertoire' général des 
faits' importans et bien constatés. . 

« Notre Encyclopédie , ainsi conçue , 
atteindra le double but d'exposer l'état 
actuel de la science , et de propager 
l'instrootibn dans les ^ii verses classes de 
la. société. Destinée k offrir à chaque 
lecteur, pour toutes les relations domes- 
tlqjiQS^ civiles et aoci^s,'des ootijons 
saffi^aotfs sur les objetCqui peuvent 
l'intéresser, |Cet(e Encyclopédie devra 
mériter son nom par l'universalité de 
son contenu; elle deviendra d'un usage 
faciile par la multiplicité et' le clas'se- 
ment de, ses articles ; erifîn' elle sera ce 
que T^otré titre annonce , une^ncycYo- 
fèd^e desgtnt du moruUfCÏBmse qui com- 
prend égalemânt Jes stivans^ puisque, 
jd«os IHuipbssibilité d'ôtre universels , 
ceux .ci ne se distinguent ,des gens du 
nioi^de -proprement dits , que par leurs 
.conoaissanees plus spéciales. ;dans une 
ou, plusieurs branches de la science... » 

de plan, sagement conçu et eiposé 
avecî clarté, vient de recevoir un com- 
mencement d'exécution qui fait bien 
engurer de la fidélité avec ilaquelle les 
prtffDosses du prospectus sériant rem- 
plies» Nous avons sous les- yeux le pre- 
mier volume dfe cet ouvrage, entrc()ri8 
dr^ns des vues d'utilité publique, prér 
paré de longue ofïain , et exécuté* avec 
un soin parfait. • • 

l/BnoyetopieUê^ dm gens' eu monde se 
distingue d'aotte^ ouvrages Ad u même 
genre pir la richesse de <dit«il0, l'^ncliat- 



nem^nt de Bei pjtrties an moyen de nom- 
breux renvois , l'exactitude des faits 
avancés, la précision des dates, et par 
une rédaction Gonciàe, «laire et nette ; 
enfin, par le ton de convenance et ie 
caractère de gravité qui lui sont propres 
et qui en excluent les opiqion^ extrê- 
mes etaveutureuses, la redondance, la 
déclaïuaiioa , la plaisanterie et le« per- 
Boonalités. So^s ces divers rapports, 
nous appelons particnlièremeot l'atten- 
tion 8ur les articles suivans : AinUtçiry 
JheUle^ AbHard^ Abeneéragets Abjur»- 
tion , Absolu^ AhioUdismc , Aitus^ ^oo- 
dém'U, A^ciimatemenif Aûeon%mod&r{s')9 
Accompagnement , Accords , Àceouehe- 
msnt* Afcpuplement, Acides, Adéiaide^ 
Administration, Aérostat , /Eithétiqus^ 
Afrique^ ^giotage^ Agriotdture, Aidts 
(cour des)r, Air- (physique). Air (musi- 
que), AliainSi ALihe (duc d'), ^Utigeois, 
Aihuqi^rque, Aiekvmiei Aieman^ Aie- 
maiwir-^^noandreU' Grand, Alexan- 
dre 1«' (empereur de Hnssie) , etc. , etc. 
thie impression compacte , et tonte- 
fois agréable aux yeux, a donné le 
moyen de resserrer dans le cadre adopté 
rimm'ensë nombre d'articles^ souvent 
assez étendus «t rangés panordre alpha- 
bétique, dont se compose l'^no^^tf^o^û 
des gens du mande, (Le premier volume 
eta renferme 740). ^ 

Pour offrir au public uito ' gai^ntie 
spéciale de leur mérite et deleuc exac- 
titude , les articles sont tous revêtus de 
la sighati/ré de leur auteur, parmi les- 
q4i«l8. on reoiarquera juvee* plaisir les 
hommes ks plus habiles 4t notse temps 
dans les difieientes bijaqch^s de« scien- 
ces, ,c|^s lettres et des arts. 

Les éditeurs annoncent que des gra- 
vures seront jointes au texte même au 
artiiçle»^ lorsfli'^ttea serijwt ^«^ëes né- 
çesf^rps pour la parfais intelligence 
d tin sujet;. et déjà le premier volume 
en offre queiques-nnes. 

Ils annoncent anssi qiDe les volâmes 
suivant se succéderopt à de courts in- 
tervalles, iet'que la' soiiscriplidn sera fer- 
mée lors do U ç^nhliûràdn du q[uatriènie 
vohimeo 



Digitized by VjOOQ IC 



JOURNAL GÉNÉRAL 



DE Lh 



LITTÉRATURE DE FRANCP, 



iiiiiminii 



HU^TIÈ^È CAHIEfi, i835. 

' > _ ^ 

^Prix> pour 12 cahiers par an^ i5ir. franc de pôft« 



PRÉ M ï ÈRE CLASSE. 



HTSTOÏHE NATURELLE. 

Complément de THistoire Jiatu- 
relle des lépîd^plères, ou jpapil- 
Ions de France^ Par J. Dùpon-^ 
chùi. . (Iconographie des ^be- 
nilles). in-^.'^Chez Méguig^nati" 
Marvis. Tome- L (Diurnes). 
Livr. ¥11. arec 3 pi. 5 fr. 

Les Trochilidées , ou les Colibris 
et les oiseaux-mouches. Par P. 
Lesipn:m^i> Chci '^t Bertrand. 
Litn IX— XIII, ftvec^p». 5 fr. 
chaqjue livraison. 
L'ooTra£;e aura i4 lîf raisoo/i.^ 

Illustrations deioologie, ou Choix 
de figures peintes d'apr^9 nfiture^ 
des cspèçesâaédites et r^es^d'a- 
ûimaux réDemmént découve^à, 
et accompagnée^ d'un texte des- 
criptif général et partioiiI>er. Par 
P. L$Mon. in-». Chfe* À. 9er- 
Journal général deh Littérature de 



trarid* Lîvrl VlII. li. avec pi. 
3 fr. 2S chaquç livraison. 

Mémoires de la âodèt^d'hbt^ire 
naturelle de Strasbourg, in-4* 
Chez Levrauit. Tome I. Livr. 

, I. IL 4vec 17 planches. A 

Atlas des oiseaux d'Ëuropeir. Par 
C W'erner^ io-^. Chez T/m- 
leur, rue Copeau, n. 9. tivr. 

* XXIV« ayjec 9 pL 5 fr. 5o.» 

Voyage "aux în des orientale? par 
le nord ^e. TËurope, etc., pen- 
dant le^ aiafnéc» 1 825— 1829. Par 
Chartes Béianger. în*8. Chez 
Â. Bertrand^ Lîvr., Vï. (Zooto^ 
gie), avec 5 pi. in-4* 10 l^r. 

Histoire naturelle de Pline» ^Tra- 
duction nouvelle, ^^t Ajas»pn 
4le Grandsagne. in - 8. Chez 
Panckouçtcô. Tome XIX. 7 fr. 

Fran^re. 1 835. W 8. ^ I , 

Digitized by VjOOQ IC 



^2« Classb I. Médecine. Chiturgie. 

Iconographie d^sçoléoptèrèsd'Bu- Mémoire suf le proWpaiis qq chble 



rope- Paf le comte Déjean et 
A, BoisduvaL in-S. Chex Mé^ 
çuifffivn - Marvis. Tome pL 
Livr. VI. ayea3 pi. 6 fr. 

Faiine entoraoIogiqujB de âtada- 
gascar, BooVbon et Maurice. Lé- 
pi4optères. Par Baisduvai^ 
avec des noies sur les mœufs, 
par Stfanzin. in^B.Chez Boret. 
Livr, ï — VIIL avec 16 planches.' 

Genetà et species eutcuiionir. 
dum, Auct. SchoenherVé S.Rfh- 
réU Tomus I. pars secuoda. 

^GtÉOtOOlE. 

Mémqireis de la Société géologique 
4e France, iri-4. <^hea LûvrauU. 
Xorae I. Partie 1. avec i3 plao- 
• ches. 1 § fr. 

EOTA'NIQUE. 

Plantes phanérogames qui crois- 
sent aux envico^s de Fréjus, avec 
leur' habit£|t et l'époque de leur 
floroîsoiu lshS. €he> Ijévpnuit. 

, JMFMÇIKE. CXr:RURf?iE>. 

Recueil de mémoires dé médecine, 
de chiruirgie et de pharmacje 
mltltairesi în-î8. Chez M*'*£f,tt- 

: «ar^. Totne X]|^X1Y. 

Traité compleki d*aoatomîe chir^jp- 
gicale^ générale et fopographiquti 
du corps humain. Par Veipeau. 
a* édition y entièrenretit re Ton- 
due. 2 vol. în-8v avec allas îa-4- 
dé .i4 J>laûchés. (jhei Aléqui- 
gnon- Mar vis. i5 fr. 

Essai sur la brûlure^ et sort nou- 
veau ifâiiement par i*usag& des 
poils du typha.Pa^T- lignai. 
■ Ml- 8. Chez Vauieuty rue du fiiu- 
-hourg Saint-DenîSy nf. Su. 



de la matrice. Par Rondet. in-8. 
Chez Vauteur, rue Beaubourg, 

Propositions générales sqr Toph- 
/•thalmologie, suiyïes ide Thistoire 

de rophthafrai^ rhuonatismale. 

Pijkr Juiea Sichet. in - 8. Chei 

BaiUièr». 

iirchîves générales de rrtédecioe. 
ia-8. Chez ffécfiet jeune. Août- 

Conienu : Essai sur la topographie 
médicale du Mont ^aint^Michel ; aperçi 
»Ap la maison centrale de détentloo et 
de déportalioD, etc», par Lec/ain.^îit 
cherches sur révolution spontanée dn 
fœtns ; par iruUUmoi.^ Notes sar qoel- 
qnes maladies de l'œsophage j parâ/da- 
diére. -* Recherches thérapeutiques sw 
remploi du crotqn-Jjglium; par /arel.— 
Heiàierchç^ ^périmep taies aur les effeU 
de la perte de sai^ ; par MarshaU H^. 
(Suite). — Ulcéra tioiKS syphilitiques de 
Tavant-bras ; par Crtmes.— Revue. Mé- 
langes, etc.. 

Aperçu swi&s princtpaKE!» diffor- 
mités du corps humniii. Par Vin- 
cent Ùuvni. in^«. Chez \rau- 
tpUr^ riTe des TournelleS', n. 78. 

Traité pratique des mal4die« de 
Tjutérus et des annexes. Par M"* 
veuve Bûtvin et pap^. Dugès. 
ïômë IL in-8. et atlas, Livr. 
VITI (eltférmère) avec ti pî. Chex 
Baiiiière, Prix de.chdqup vo- 
lumede texte, 7 fr., ctde chaque 
livraison d*atfes, 7 fr. 5o. 
ti^uvrage eaC mainten^Lst c<Mnplet. 

Des tblypes et df| leur traitement. 
ï*ar JY. Gerdy, in-4r de a8 feuil- 
hs.Jmpt, d*H.ènTy, 

Prc.cis élémentaire <ie Physiologie. 
Par F. Uagmdic. 5* édîtioo. 



Digitized by VjOOQ It 



auginedtéê. 2 yol. (d-8. avec pi. 
Cfaez Uiquignon-Marvis. îy(r. 



Classb I. Architeoinre, ii5 

Jftzauchc. 4 ^1** '^ 



Traité corn^pTct de Panalomie ije 
l'hommo* I^ar le D" Bourgèryi, 
aveo pi. litbographiées d'après 
nature par ^. Jaeob. iri^^f^f. 
Chez Baiiiet. Liyr. X.V. air»ec 8 
planches. 7 fj*.; pap. de Chiae, 
ta fr. ; fîg. coior. lé fn 

Traité complet de pharcnacie théo- 
rique et pratique. Par J, V^irty^ 
i5' édition 9 augmjeotée. a vol. 
in-8. ayccô pi. Chez Ferra, 16 fr. 

Dissertation s4ir les causes de dé- 
placemen'l dan.s les fraotune^, les 
moyens de prévenir TacliondB 
ces causes et de s'opposVr À leurs 
effeta. Par Aiiln. LipeUeHer. 
în-4^ Ii^pr. de F. DidoL 

Manuel d'Histoire naturelle médi- 
cale et de pharuif^cographie^ ou 
Tableau *5jnoptl<|ue> fnéthodlque 
et dcécriplif des produit* que la 
médecine et bs.arts empruntent 
à rhiStpire nalurellCi i v9l. in- 
1 8. .Chez Rorèt. 5 tV. 

Traitement internent rationnel de 
la cataracte, de plusieurs mùla- 
dies des ypux et» des douleurs* 
rliumatfsmales. Pat" K^tiiiéL 
în-8. Ljon. Paris, cJie»' Jwtft- 

Le Vitalisme expliqué, ou nouvelle 
Doctrine physiologique ^l médi- 
cale , parfaitement applicable à 
tous les fAïis, etC'. fsir.4(^oc:Su^ 
rur^ A* édition. iurS. Chez Bé- 
chetjewie. 

Le Pulmiste, ou Inlroduclîon à 
l'art de guérir et de prévenir la 
coDSomptiQn 0(1 la phlhîsie c1>ro- 
nfqae. Trad. de Hangl.' pair S. 



Procédé nouveau pour guérir par 
Vincîsicn les rétréci^siemens^du 
canal de Pprètre; Par fieytard, 
iû-8. avec jpl. Lyon. 

'Çr^^é de la vaccine et' clç!s érup- 
tions variofeuses -^xx ^ariçJiiXor- 
"n^esl Par B, Bousqùeh ^ii"^. 

Chez BaiUière. 6 fr. 

• » j ^ . • . i.*'. •" .'-•.' ^ 

Du .siége et xle la natutre des tnâ-t- 
ladies méntalos. Par Atéx/Bot^ 
«erb. ïrt-S. Lyon.* ' 

Recherches sur Tapoplexie.ot sur 
plusieurs «autres maladies de Tap- 
pareil nerveux cérébro - spinal. 
Par BoçfâoHx.\ 2® édition^ in-8. 
Chez Béohttjcune* . 

' RÎATHÉMA^IQtTES. ' . 

Tcaité élémeptaire du calcTul des 
prol)abilitéSi For F. Laeroixx 
&• édition. ïn-8. avec pi. Chez 
Bachelier: 5 fi>. "^ • 

Qtiide pratique et mémoratif. de 
rarpenteur^parliouHèremént des« 
fi»é an^x per8onnefiL/{ui n*ônt point 
étudié la g^métrie. Par A. Xe- 
fèvre. în-ia. avec iç pi. 'Chez 
Bachelier, ^fy. 

ARÇHiTECTDRE; 

Traité, de. la eonstruction des 
..ponts. fAT Gauthcy ; publié par 

Navier. a'édilion, augmentée. 

in 4* ChezvF. DidoU Tome I. 

avec atlas de 17 planches. a8 fr. 

Maisons de ville construites à Pa- 
ris. Par Jtàur/ier-/)u6r«iiii,.ur* 
chitecte , ou Traité de yarchitec- 
tute théorique et pratique des 
maisons particulières » con^pré- 



Digitized by VjOOQ IC 



Ï24 



Classe II. ^rte fnéeanique$ et industriels. 



kiaot 1«. toisé général .de/ bâti- 
mens* in-8. s\v«c i3 plahches. 
Chez Vauteur , rue du Bac « n- aS. 
60 fr.\ sans platfchés , 8^ff. 

Le Spectateor militaire, ln-8. avec 
pl. .fchez Noiroi, ;-ué de rUni- 
Tôrsité^ b/siS, el chez Anseiin» 
Août.'" ' * ■ : 

Contedu : GoasidératioB» siir l'arga- 
bîmHoii de i'iufibtcrie fraBçaheetior 
la (br'matiçii d'unie réaer? a ; par le gé- 
néral l,0iw<fo.-^llechercfieahi«tori'<^ues 
•or les ma^iqaei militairBs; par le géné- 



ral Barém* — Notice aor l'arttllarie dn 
grvBd-duché de.Bsde. --«-ISbtêa «ur la 
Réponse ans Oéêervaiùms d'un géni- 
nd de MWolarM , insérée dans |e SpêD- 
ioltfur fniiUàiire deb iS'tnara et aS juin 
1^3. -« De.lk ceifl^rtf det i'îalanterîc; 
pa,r Cantdouéûr (avec plaQ,che].~Notice 
sur les tiraf^nx géographiques et histo- 
riques de. M. i^ UeqtepaDt-cola^iel De- 
nais ; par le colonel Puits^int. — Non- 
Telles mîTitaires étrangères. *Bibllogra- 
p^ûe. 

Cours d*admiDistration militaire, 
à Vusage de la cavalerie, t^ar le 
major D-— X. în-8. a^ec. a ta- 
bleaux. Vesoul. . 



1>EUXIEME classe:. 



ÉCONOMIE RURALE ET 
DOMESTIQUE. 

PfDgramtue des eocouragftaieiH à 
déeerndreo société pui)Iîqtte, aux 
mois de septembre i834 et i85§9 
par la Société' d'agriculture de 
rârjronditsemeot de Videociçi)* 
née. iD-8. TaleaciepneSo, 
' iÇes prix « au nombre d« i'5.« cé«sls^ 

tenk en- luëdaiiles en- bronie , en.o)r«t 

en aifieDl» 

JARDINAGE. 

Le Jardinier du nord de la France 
at d6 la Belgique ^ oi| lés Elémens 
de la culture des Jardins potagers 
et fruitiers. Par Ç: B^pnelie. 
Nouy, édîUOA, augmentée, par 
BHsmoii. îa-12. av«c 5 pl. Lille. 
Pari^, chez Detaru»* a Ir. ^ 

Traité dés^^rbres fruitiers. Par 

Duhanùidu Jlf^neeail. Nouv. 

édition^, augmentée par J. Pai* 

r têou et P. Turpin. in-toL Chez 



Levrautt. Livr. LXYII. avec 
6pl. 5ofr. 

ARTS iîÈGAÎsnOUES ET 
INDUSTRIELS. 

traiif de la natation, d*après la 
' découverte d'Oroorio Beroardî, 
Napolitain^ in- 12. avec la pL 
Chez A tuiin. 4 ^* • 

Alànue^du mouleur en médailles, 
ou TArt de les moule/ en plâtre, 
en souffre y en cire, à la mie da 
pain et en gélatine, ou ù la colle- 
forte; suivi ^c Tart de cHcher 
o^ de frapper en créu^ des re- 
liefs en ^nétaux. Par B. RoberU 
in-î8. Chez RoreL i fr. 5o. 

NoUTéau Trahé du* jeu deséchecs. 
Par C de LahawrdinnaiéiiHr^* 
de 13 feuilles. Au Café de iaBé' 
gence. 5 fr. 

Procédé de .la fabrication d|i fer. 
Trad. de Tangl. fouc Ferry. io-S. 
avecjpl. ÇikiABaehelieré 3 |r« 



Digitized by VjOOQ IC 



GZiAfsi II L liiêtoiri. 



i^% 



Sténogi'aphie musicaie, ou Ar| de 
suivre l'exècutiôri musioale èn^ 
écrivant. Pitr HipptH^te Pré- 
vost, in - 8. avéo 5 pi. Cbez 
Petit. 

Aérographie. Système unirersel 
de comiounîcatioD d'idées jlu 
moyen de signaux sonores et tî- 
suels, rais à la portée de tout fq 
monde. ?dir P^taîatçur.ÏQ-S. 
ayeo g^ planches. Chez tautour^ 
ruedes Quatre*- Vc)itS|a. j8. 

Manuel du fàbrrcant de papiers, ou 
de l'Art de la papeterie, .suivi de 
l'Art du fabcicant de cartons , et 
de TArt du formafre* Par Sêb. 
Lenormand. ,ii vol. in -18. avec 
atlas de 17 planches. Chez Bîoret 
loflr. 5oI 

Recueil ^^ibachines^ indtrumens 
et appareils qui servent à l*éco- 
nomie ruïr^e et industrieliè, et 
dont les avantages $ont consacrés 
par l'expérieMce. Par Lehiane. 
in-fol.oblong. Chez V auteur y rue 
deaFôssés-du-Templé, n. 4» Par- 



tie If. Livr. ]f V. 6 fr^jf ap. vélin, 
tbff. • 

Abr{;gé du graqci. Dictionnaire de 
technologie , ou nouveau I>iciiÔJi<- 
«fiîre univerâe) des arta et me-^ 
tiers et de rée^^npmie indunrieile 
et commerciale. Par MM. Frctn- 
cœur, Bobiquet , Peiouze, etQ. 

. ih-4* ^^f^ Thomine, Tome I. 
(A— ^OR). Livr. I. II. avec 10 
planches doubles. 

Dictionnaire de Tiiïdustrle manu- 
facturière, commerciale et agri- 
cole. Par MM.' BaudrimQht^ 
BianquiyÇ^iladonf ete. in-8. 
Chez Baiiîière. Tome I. avec 
174 figures. 8 fr. 
L'ouvrage apra dix Folumes. 

Mémoire sur les jfburneaut f^inl- 
vores. Par Lefi*oy in -8. Chez 
CarUiàn'Gœury, 

Traité sur récooomie des machl- 
ne^ et des manufactures. Par Ch. 
BabtçLge', Trad. de Tangl. par 
Ed. Mot. in-8. Qh&iBàchetter, 

7 fr« 5p. , 



TROISIEME, CLASSE. 



HISTOIRE. . 

Deui ans de règne. i83o'wi85a. 

Par Aipkmi'se Pépin , uvpcat. 

iu-8. Cheijiem. Mesmer, y fr. to. 
Ce livré, qoi reoferine des docomenv 
aotheotiques, a pour but de constater 
trois faiU : i^ que la France entière a 
▼oalo le gouveroement de i83o adquel 
elle a donné plèiueioénr son adhésion, 
soit ooYertement, sdU tacitement; que 
coiiséqoeiDiineii.t^c*«8t'v»e nkiiBerie de 
prétendre que l^l«fiHt<ttmeat du 7 août 
m été ane œafie bâiolée et impopulaire, 



puUqu'à optte époque SI n'y avait aucnae 
force matélçielle capuble d'impoiser au 
pays un^ gouverne ment quelconque con- 
tre sa volonté ; a® que ceux qui se dé- 
darent aujoord'bui^hostilés à la 'monar- 
chie de t8^o et au principe liaonar- 
diiqde. , l'ont pfoclamé avec enlhou- 
slakme comme une néûKrssUé pour la 
France, qui avait touIu sauver la Gbarte 
«H r«|feâns8ant les ordi>naatxe0s dn Juil- 
iet; 3o^lqHje il un seulement-la «onarobie 
do 7.aofi^t <e(»!e prîneipe.monatcbiqpo, 
•mais k Système gQavarnémeMtal suivi 
jusqu'à «s jour, ont éfé tposéi et. dévç. 



Digitized by VjOOQ IC 



126 



C£A»SB III. 



IqP|i^8 ay^e^-pliu^oa mpins cl'é.iiergie p«r 
Cf:ux-l^ même qai, aojourd*hai« se don- 
nent -ponr avoir taitjours été len cham- 
pions ' coViifciencieux -d'an toûf autre 
orflré'àe choaDs. PiUsU^uri passages ée 
oetxsufrage oot dpnaé lieU à d.es récia- 
mation» dant le9 journaux 'de la p^rt de 
qi^e.lqucs persoDoea ''qui ont ipis en 
doute la véra<îi*é dfti'auteur, 

Mêmoîred de Louis XVIII, re- 

c'ueilMs etîTiîs en ordre par M. le 

duc de D***. in^d. Chez Thois- 

nier • De^pinceè. Tomes XI 

.ctiil.'iSfr. ' 

Ces .doux volames^ qui août les, dec- 
niera dç. l'oayrage, cpntieoitçnl Tbis- 
.toire depuis le comme oceuie^t du mi- 
nistère Richelieu jusqu'à la, mort de 
Louis XVIII. lia se composent de 4a 
chapitres, dont le sommaire seul occope 
21 pages de petit-texte- Anailjscr. tant 
de chapitres; ou n'eu relever Ai^me que 
les passages les pljjs remarquables j se- 
rait excéder les borne^ de autre feuille 
«t'ottire à i'eoàfsmble. Nous nou8<:oD- 
teateruos de dire que ces mémoiFes, 
que noua croyops authentiques *. et en 
grande partie, écri^^ de la main de 
Louis XVtlT, sont d'un puissant intù« 
rôt, et renferment des, document iné- 
dits, précieux pour l'histoire. Defi Ira- 
ducttous publiées en' Angleterre et eti 
Allemagne des volumes précédens ont 
eu le plus ^rand supcëa. 

Mémoires de mademoiselle Avril- 
loD, première femme de cham- 
l3re de l'Impératrice, «tir la vie 
p'rivée de Jo*séphlne/sa famille et 
sa couV; ornés d'un très -beau 
par Irait "de Timpéralrice et de 
fac-|imi)e de letlrcs de i'empe- 
jeur. a vol. m-8 Che« Ladvo- 
cav; ï5 fr. 

'•A l'itistar dé^. Constant, vaiet de 

«biHnbt^exie Napoléon ^ qui a;pi}blié dea 

jiotiocs sur U*vi« privée d^iaduanattie, 

maden^v^He Avvillpn< B'^ris «btede 

' tout ce qVa fait nmpérètvlcè4osépbîiie. 



'MUtoire. 

Dwofi aea Mémoires elle entre dans tous 
les détails , nciême les plaa minutieux? 
et nous fait cdonaltre des cîrcônalaDccs 
qui jettent un aoj^veau jour spr le ca* 
rafctêre de Napoléon, sur l'intérieur do 
palais, les intrigues de larcour , et prie- 
cipaiefoenjt la vie tle Jo^éphiae qui jos- 
qu'ici était peu^oonnue.' Si tous ies lé- 
cits de la femme de chanalire qe soot 
. pas d'une égale importance, its contiea- 
nenl ^u'inoiss de.« traita caractéristi- 
ques et'des anecdo^s curieuaes qui sa< | 
tisfefpnf la curiosité du lecteur. Les | 
deux «olumés ae composeot' de 3S 
chapitres qui , vu la grande ^tirîété de | 
matières, ne sont pài s'uscepti-blea d'à- i 
naljse. I 

De la politique et du commerce 
des peuples de ràntlquité. Par £. | 
^e^r^n; . tratl. de rallem. par i 
Suckau» io>-8. avec cartes. Chex 
F. Didot. Tome V..6 fr, I 

Histoire' de )a vi,Ue d£ Bergues- ! 
Sajot-Winoc. Notices bis toriques 1 
sur HondschootOs, Wormhoudt, ' 
Gravelines, Mardick, BourboDg, 
Watleii, etc. Par/Ï. Pier*. in-8. 
de 10 feuilles.. Saîol-Omer. 

Histoire des Français des ^?ers 
-étfttsauxcinq derniers siècles. Par 

AiexisMonCeiL Seîiiëtnesiècle. 

(Toiaes V 'et VI de J'ouvrage). 

a vol. in-8. Chez Janct et Co- 

teiie. i4 fr. 

Hist(^e du Pdlatç-^Royel, publiée 
fiaf J. . FatouU in -fol. Cbez 
Moli^. Livr. IV. àv>o 5 pi. i5 fr. 
L'ouvrage aura i$ tivraisona. 

Histoire diB l'empereur Napoléon. 
Par 4* fJugo; ornée de 3i vi- 
gnettes, par ChafUl. in-8.. Cbei 
\j^erT0Uin. JLivr. I, II, IIL, 
- L'oovrage paraîtra par livraisooa de 
4^5 fetaiUes , et/ormera un volume rfe 
5o feuillef qnKcofttera Sfr, 

Digitized by VjOOQ IC 



Classe III. 

Histoire d» plu9ieuri^ révoltes et 
usarpatîons Par OeU 0. . . in- 1 8. 
Chez Gdume frères, 

Blénioireâ ï>ur la Pologne sous la 
domination fusse , rédigés après 
un séjour de deux années à Var- 
soTÎtî. Par Harro - Harring. 
Trad. de l'allem. par E.'StoebeA*, 
iii-8, Strasbourg. 

Mémoires de mademoiseU»^ Adèle 
Boury. ia-8. avec portrait. Cbes 
Vimont.'j fr. 

Tableau de^'Histoife de France, 
depujskï Gaulois jusqu'à la Iroi- 
sîèmé année du rtg'ie de Louis- 
Philippe 1". in- fol. de 8 feuilles 
Impr, de. Dupont^ 

Ëphémérides universelles, ou Ta- 
bleau religfenxj politique, lillé- 
ràire, scientifique et anecdotique, 
présentant pour chaque jour de 
FaÉiDée un extrait des annales de 
toutes les nations et de t042s les 
siècles depuis les temps histori- 
que^ jusqu'à nos' jours, in-8. 
Chez Corify. Tome Xlll(©t der- 
nier), yfr. 5o. ' 
Ce dernier volume contient, deux la- 
bHs, l'une chronologique, Taulre al- 
phabétique. 

Cours d'Histoire des étals euro- 
péens, etc. Par Fréd. Sehocit. 
ib-8. Chez Vauteur, rue Cassette, 
n. i6. Tome XXXIX. 7 fr. 
L'auteur est inbr-t pendant l'impreti- 

sion de ce volume; mais, .son manuscrit 

étant lerminé, la publication ne sera 

pas ralentie. 

La vieille Pologne (800 — ^'/9^)' 
Albuùi historique, et poétique, 
composé d& cXk'ànis et légeiide^, 
de U. JNiemcewicz , traduU ot 
mis en vers par les plus célèbres 



Histoire. 



147 



poètes français; orué de 56 des- 
sins, et contenant des notices, 
formant un tâ(bleau de Phi^loire 
de Po1ogn.t^ depuis ^00 jusqu'à 
1796. l^fxr ÇhoTée&Fpnter. in-4% 
Rue dé Richelieu ^'n/ la. Ltyr. !• 
avec 4 planches. 7 IV. 5o.^ 
it'onvrage avra 13 Uvranons. 

Histoire constitutionnelle, et' ad- 
miuislra'iivede la France, depuis 
la mort' de PbiHppe-Augu^e. Par 
Capefigue. in-8. Chez Dufey 
et f^iz'ard.Tomfi^lll. IV. i5fk 

Histoire de Bretagne,, contenant 
ce qui s'est paî^sc de plus remar- 
quable dans celte coittréo sous 
s^îs rois et «e»8 do^s. Par j*ahbé 
Browffer. hi-ia de lô feuilles. 
Saint- Bvieuc. 

Histoire pittoresque de la révolu- 
tion fran^i^aise. Par Antony Bé- 
ravd; publiée avec 100 dessins. 
iû-4. Chez Mesnieri Lîvr. I. Il: 
avec 5 lithographies. 1 fp. chaque 
livraiijon. 
On promet deux lit raisons par mois. 

Légendes rouges. Livre de ohro- 
niques françaises et étrangères. 
Par C. Famin. iri-8. Cliez Le- 
doux. Deuxièine et dernière 
série. 7 fr. 5o. 

Histoire des progrès de la civilisa- 
tion en Enrope depuis l'ère chré- 
tienne. Par H, Roux-Ferrand. 
6 vol. in-8. Chez Hachtibe. 
Tomel. 8fr. 

La tâehe «péciale de M. Roux-Fer- 
rand a ^té ^f-' snivro pas a pas Itf.GlVili* 
bation eorqpéenne , de rptraoer'^^ws prx)- 
gtèâ Han^ les sciences, ies «rtà^lef iat- 
Ires et les mœurs des peuples depuis sa 
régénération jusqti'à lyôs fours , c'est-à 
dire d'Auguste à Napolépn. L9 divisiojo 
qu'il a adoptée lui a permis delséparêr. 



Digitized by VjOOQ IC 



Clisse III. Géographie. Topographie. 



128 

en xfoelque «orte les époques les plus 
saillaoles d^ rbistoire d'Europe, et de 
faire de èhaque volume ud corps eotiè- 
renient distinct, qui àara sa vie propre 
•ans en èWt tapioB lié à l'ensemble. Le 
premier TOlirmè contient les temps 
L«coiilés depuis la naissance de Jésns- 
Ghrist jusqVà l'invasion des barbares. 
Le chaos de la conqil£te e,t lei premiers 
germes de cette régénération formeront 
le sujet du second volume qui s^arréte 
à Ghariemagpe; iVpariiitra au commen- 
cement de 1834 ; les qui^tre «utres se 
succéderont à des époques trés-tcappro- 
cbées^ 

Souvenirs' de la Pologne, hîstori'- 
ques« statistiques ^t Mttéraires, 
publiéii par uoe réunion de iit* 
tératôur» potonais. in -8. avec 
pi. Rue du. Colombier 9 n. 5. 
.Tome II. Livr. I, II. Prix de 12 
livràisofis, i5 fr. 
Cet. ouvrage périodique est un des 
pittsi intéressa us , puisqu'il nous retrace 
des évétoemens attiqoels , du moins par 
no« voeutf» nous avons pris une part bien 
a,etiv«« La Pologne a laissé des souve- 
nirs qui ne s'effa/ceront jamais de notre 
mémoii;e. Les deui premières livraisons 
du see^ood yoluuie contiennent : Le gé- 
néral Kniacziewicz remet au directoire 
le^ drapeanx napolitains. — Evéneroens 
qui ont précédé, ia confédération de 
Bar. 1761—1768. — La Mort de Laba« 
nowski. -ri-Les cinq Pulawski. A la fin de 
chaque livraison se trouve une chroni- 
que contemporaine qui contient les 
nouvelles du jour relatives à la Pologne, 
Les lithographies représentent des scè- 
nes historiques. 

HISTOIRE ECCLÉSIASTIQUE. 

H ivoire politique de l'église. Par 
J. de Vidailian. 5 vol. in«-8« 
Chez Du/«^. aa fr. 5o. 

BIOGRAPHIE. J 

Brbgraphié des sages-fempes cé- 



iëbrefr» ancieQues , modernes et 
contemporaine». Par une société 
de médecins, ifi-4. avec portraits. 
Chez Trinquart. Livr. I — VIIL 

L'ouvrage aura dix livraisons ; il en 
paraît noe tous les quinze jours. 

Notice historique sur la vie et le» 
OijNrrages de M.. le baron Cuyier. 
Par Duvernoff. in-8» Chel Le- 
vrcuiit. 5 fr, 5oo 

ANTIQUITÉS. 

Mémoire sur les Tases panoihé- 
naïques. Par O. Brondstedt. 
Trad. da l'angl. par Bargon. 
iii-4. avec 6 pi. Im:p. de F. Di- 
dot. 5 fr. 

Description des médaillés ontîques 
grecques et romaines > avec leur 
degré de rareté et leur estima- 
tion. Ouvrage servant de catalo- 
gue. à une suite de plus de ao,ooo 
enQpreintes en soufre, prises sor 
les . pièces ' originales. Par E. 
Mionnet. in-8. Clies Detwe 
frères. Tope VI. a4 fr« | 

Histoire dé la ville de Thérouanne, 
ancienne capitale de la Morinie, 
et Notices historiques sur Fau* 
cambergues et Renli. Par H. 
Piers. în-8. Saint-Omer. a fr. 

GÉOGRAPHIE. TOPOGRAPHIE. 

La Grande-Bretagiie en 1^33. Par 
le baron d'Haussez^ dernier mi- 
nistre de la maripe sous le roi 
Charles X. a vol. in-8: Chez (7* 
CafieL {Voyez le cahier précé- 
dent). 

Second eoçtraU. 

Le caractère anglais n cela de parti- 
cnlier^ que les défairts d^É individus on 
des classes^ loin de lirer à conséquence 
ooutre l'iotërêt général ; toirnent à ion 



• Digitized by VjOOQ IC 



CtA88B m. Qéogrïvpkw. Topographie. 



profit. Ainsi, de la lâcheté de la pot>àlaÊe 
résolte le maintien de l'ordre; de l'dr* 
gueJl des |^ens bien élevés 9 la fierté na- 
tioflale; de la soif de ,1'^» la richesse 
pubiiqne; de la paresse d'imagioatioD^ 
la haine dn cbangnment et la stabilité 
des institutions ; de la manie de se sin- 
gnlariser, de bizarres iBoais d'utilea éta- 
blissemens ( dn rigorisme religlenj^ des 
mœors kétères*, du propage ndinme 4 
Teittension dn comnierce sur tous les 
points du globe; dn malaise dena le pays 
natal, des colonies utiiesà la métropole-i 
de la vénalité des emplois « de celle 
même de la représentation nationale, 
pins 4,'aptitudei plus de garantie ehea 
ceni qui y consaérent leur ibrtune ; de 
la choquante inégalité dans le division 
de la propriété, nne hiérarchie qui're* 

monte de la famille à l'état Hors de 

son pays^ un Anglais affiche la préten- 
tion d*ea conienper les usages; il les 
exrigère, dé penr d'en laisser jéokapper 
aacnn, des détails. 11 pousse même la 
prétention au poin.t de vouloir plier les 
usages dn pays qu'il visite À cetii dn 
sûin propVe. Il montre de la susceptibl 



poorroir. Le iprix, comparafifement 
très-élevé , de tout ce qui entre dans la 
consommation et dans Up habitudes de 
la vie, s'accroît par Tus^ge , établi par- 
tout où l'on vend ,' de donblei- le prix à 
l'égard de l'étranger qui achète. C'est 
une condllHon de tous les pays"; maie 
dans aucun , e)Ie n'est aussi religieuse* 
ment observée que dans eèloi-ri'.,. Aux 
deux condition^ é'Wi existence agréa- 
ble, do l'argeOt et une condition élevée, 
il faut en joiïidre une' troisième ; c'est 
nn titre , uoe qualification qui précède 
totre nom. On vous recherche alor'S^ 0(i 
Vous prône, on vous Inontre; vous de- 
vepes un objet de curiosité, ^^e l'on 
regarde, qiiç l'on'étiidie, que Ton ques- 
tionne quelquefois, jusqu'à l'importn- 
nîté. 

Fortunés, . De Taîsance ^nn grand 
nombre de familles se composent les 
fortunes de certains ducs et marquis » 
dont le revenu dépasse quatre, six 
et jusqulà huit millions de francs; et 
eelleft d'une foule dç particuliers dont 
le revenu s'élève à i5o,, ou 900,000 fr. 
Londres, la cité exceptée, est la pro- 



lité, du dédain, de la fierté , exige des priété d'une' douzaine de personnes» 

i i_ c_î» j_ p^-»- w_'l »' * -.._ I A * J L..i.1l^. J .^.2^.»_. 



égards, Tait peu de frais pour Se les at 
tirer, et se. met à Taine partout... Tel 
n'est pas l'Anglais chpz lui t prévenant 
envers' les étrangers , disposé pou^ iviir 
plaire, à exaller, è •'emprunter les 
mcenrs, les langues même du continent, 
effaçant les habitudes nationales pour 
sympathiser davantage avec ses hô'tes , 
il déploie une politesse, une obligeance, 
un empressement que n'avai«nt pas 
fait pressentir les formes toutes diffé^ 
rentes qu'il avait affectées hors de m 
patrie. 

ExisUnèê d'un Oranger, Deux con- 
ditions^ont indispensables ponr l'étfan- 
ger qui Tent passer agréablement son 
temps k LondvGs; beaucoup d'argent, 
et One position marquante, une célé- 
brité , on un nom qui en tienne lieul 11 
doit se préparer & payer très-chèrement 
rhospitalité qu'il «st obligé de deman- 
der dam' des iK^tels garnis, et touA les 
objets dont il n'a pas eu la sagesse de te 



sur les terrains desquelles, des maisons, 
des quartiets , se sont élevés, avec la 
condition d'uoe rente équivalente ft 
plusieurs fois le revenu du sol, et du 
retour des constructions qui le couvrent 
après nn temps déterminé. Il est tel in- 
dividu qui possède dcnx ou ttois mille, 
d'autres cinq ou six mille maisons. 

VU des ohâUm%uo.. C'est à la campa" 
gne. c'e.it dans de vaHcs et magnifiques 
châteaux que les .Anglais riches dé- 
ploietif t0ut leur .use. C'est là que la 
tenue des domestiques, la beauté deft 
équipages, la profusion de la table^ se 
font principalement remarquer. Au 
mois de Juillet, Londres est abandonné 
par la portion de la société qui ie pique 
de donner' le ton et de diriger la mode. 
Genx de ses membres qui né peuvent 
obéiràeet usage, prennent une espèce 
d'lnco>;nitu , sortent rarement, tie re- 
çoivent pas, et 'font même fermer'^les 
fenêtres de leurs hôtels du côté de la 



Digitized by V3OOQ IC 



>3o 



CULSSK IIL 



me^afia qu'on De puisse soopçoonèr . 
qo^ifar sont cocore à ia ville. 
. Leê Femmet. A voir les Anglaisçis 
dans leurs ménages, on les eh croirait 
ezclùsiviement occupées : oli se trom- 
perait. Elle» savent à peine le jnom des, 
personnes que leurs maria ont invitées. 
Qofint à ce qui concerne le service, elleb 
ne sont pas mieux informées : les maris 
ordonnent tu<ut. Elles peuvent se d^ 
dommager dp li>ur passive nullité, en 
faisant une assez gtaude dépenae |>our 
leur toilette. EUes ont^ de brillans équi- 
pagéft. I^e.temps en tempi^eUes peuvent 
faire étalage de leurs diamans djms leurs 
salons^ et de leurs nombj-eases plumes 
au4* le devant d'une loge de l'Opéra ou, 
au d^awing-roon% de la leiae. Deux ou 
trois Ibis par an elle^ font les honneurs 
de bals pu dé tovlU à une société qu'elles 
réunissent en leur nom. 

Jù$tic0. Par ee mot , en Angleterre « 
bien plus que dans quelque p%j8 que 
ce soit , il faut entendre l'interpré- 
tation capricieuse dana sa forme, bi- 
zarre dans ses effets « de lois de. toutes 
dates ^ sans coordonna^ce dans leur e£- 
prit, sans rapport avec l'état actuel de 
la société. A côté de tribunaux d'ex- 
ception pour les faits , il existe d'autres 
tribunauk du même genre pour c^r^ai* 
nea choses, et même pour certains in- 
dividus, ayant chacun Icur^ code, leurs 
règles, leur {urisprudencc; très-expé- 
ditive dans certains caa, la justice est 
très-lente dans d'autre/, iSa. manière de 
procé.der est proo^pte; ses allures sont 
vives lorsq^i'll s'agit d'emprisooner un 
homm&, de l'envoyer à Bolany-Bay, ou 
même de le faire pendre. Eijes sont 
graves, lentes, tcmpori^nutes ^ lorsqu'il 
est question d.e la possession d'un champ 
ou d'un litigi^ de succeSHion... Un pige 
n'hésite jamais à pronoucer sur un cas 
de paternité, lorsqu^unefemi^e déclare 
8nr<sermeiÀ que la séduction qui l'a 
rendue mère, est le fait d'un homme 
qu'elle désigne ; les preuves morales , 
les sermens contraires même, rien n^est 
admis, et une somn^e caieulée siir les 



Géûgraphù. Topographie. 

facultés du séducteur -présumé, est ac- 
cordera à la plaignante. • 

MoHne^ Jrvné: Trois cent .quatre- 
vingts bâtim^s, dont 94 vaisseaux 'de 
ligne et-un personnel de 29,000 officiers, 
matelots et employés composent la ma- 
rine ^militaire de. la Grande-Bretagne. 
La, dépenite qu'elle nécessite monte à 
I i3,5€ro,ooo francs. Tandis qne i5o bft- 
timens éntretienneût des relations sui- 
vies, entre des colonies répandue.** sur 
tonte la surface des mers , et le gouver- 
nement de Ja métropole, i8o« toujours 
ea commission « spnt di^iposés de ma- 
' nière a ^recevoir un armement rapide. 
Le reste est en consiriHÎiipO'... jirmicé 
L'A-^gléterre n'a qu'une force réelle 
et disponible de- 64 «000 homoses. La 
dépense d'entretien de l'armée s':é|ève 
è S35 «millions de francs... Lés grades 
d'officiers, jusi^u'à celui de^;lieuteoaàt- 
colonel , t'achètent. 4)aiM les corps de 
la garde , un brevet d'inacriptiop- coûte 
5o,ooo francs; celui ' de lieutenant, 
4o,ooo fr. ; celui de. lieiitenant-coi^nel, 
176,00*0 fr. Lea^grades sont moiua chers 
dans les régimens de ligné. 

Esffrit puidie, G'çst une chose vrai- 
* ment merveilleuse que* l'eaprit publJc 
t^ Angleterre. On ne saurait mieux le 
comparer qu'à une espèce de ciment 
qui s'introduit p'ar toitf^ pour lier les ma- 
tériaux hétérogènes dont a'est!constf dit, 
on ne sait quand , on ne itant comment, 
l'immvnse et imposant édifice de la 
constitution 'du paya, pour êa masquer 
les défauts, pou^ en prévenir la de»truc- 
tiofi... (Les exemples que l'autiBur cite 
à l'appui de son raisonnement méri- 
tent d'être lus dans l'ouvrage). 

Vne ètection, (Les a bas dans les élec- 
tions 8(>nt assez connus; à la fin d^ce 
chapitre , t>Auteur 8*écrie : • Malheur i 
l'Angleterre , Je jour ph ses électeurs 
seront trop, faon ué tes gens pour no pai 
se vendre ,. et où les candidats seront 
trop sages pour ne .pas les a)^.hcter j elle 
touchera à une révolution 9 lea élémens 
' qu'elle renferme^ et qu'une faction dés- 
dfganisaicice tient en réserve pour 



Digitized by V3OOQ IC 



Glassb III. 

cette œavre t«^rible, im toot pas moio.i 
rcdootablet que ceux qai, depuis qua- 
rante annéea, bouleversent la Fraooe- » 
Lfis préoédeiitctf citatioos siiflBroot 
pour faire connaître le mérite et l'im- 
portaoce de cet ouvrage qui est appelé 
à uir f^rand succès. Les remarquçs de 
BI. d'IIaosses sont.'Aa f;éDéral jusies-et 
téoaoign«Dt d*aoe grande sagaeité ; ellea 
sont, en grande, p art ie^ cooBrniées par 
d'aqtrea observateurs qui ont écrit sur 
TAngietere, principalement par Aî.Cra- 
pelety impiijkieur t:t savait antiquaire. 
Ifous recoTnaiandoos la lecture de oe 
livre k tous ceux qui cimenta étudier 
et comparer les mœurs des dilTérentes 
nations, ainsi qu'aux publici»les , quelc 
que soit le partM politique auquel ils ap* 
partienocnt» ^ 

La Franctî piU(^:resique, ou Descrîp-. 
tion pittoresque « topographlcfue 
et stalûlique.desdépartemens et 
colonies de la France i offrant en 
résumé potir chaque département 
et colonie Thistoire, les antiqui- 
tés, la topographie, Tfaîstoke na- 
turelle, etc.; avec des note» sur 
les lanffues, îd'mmes et paloîs« &ur 
rinstruetioQ publique et la biblio- 
graphie locale , ^ur les hommes 
célèbres, etc.; a(x:ô^pagnéj^dela 
statistique générale de la France. 
VarA'Hugo. !>toh in-4« à deoz 
colonnes, ornés de. it»o oertes 
et de 720 tignettes. Cliez Dei- 

^ioye. Prix de chaque feuille sé- 
parément, contenant, avec 6 vi- 
gnettes et 1 carte, la description 
complète d'un département où 
d'une grande ville, a5 cent. 

11 en parait trois Feuilles. 

h La Grèce rég^né^ée, Ou llescrip- 
tioD topograpfiujue du nouvel 
ét£|t indépendant de la Grèce et 
des fronlicres qui' lui convien- 
neot. ?M Spiriàion Balhi [it 



Foy^M. i3i 

Mistolonghi). 16-4. de 6 feuîllef/ 
Imp^. dt F. Didot. 

L'Apgleterre et ies Ànghii»* Par 
BuiwcTs Trad. de ifangl. pav J*. 
Cohen- ,in - 8^ Chez Fournier^ 
Xoinel. 7 fr. 5o,. ^. 

D^ctionnaîte' historîaue et topQ« 
graphîqué de là ^ovehce an- 
cienne et i;t)oderne. I*ar J?. ùat^ 

' <?in.'in-8. Draguignan. Live\ \k 
I Xr. . , . . 

L'outrage aura dii livraisons, c|)C« 

cutie de So à- lOtf pages. 

Annuaire de l'étal d'Alger^ publié 

, par la Commission ^e la société 

coloniale, u*' année. -in- 19.. avec 

pi. Chez Cariiian-GcùVtty.Zit^ 

Abrégé de géographie ancienpQ 
comparée, rédigé sur up plaa 
historique. Par E* Ltftane^ 
in* 19. Qbez Go^seUn. 

VOYAGES. 

Correspondance d'Orient , 1 85o — 
i85i.Par Michaud^ de TAca- 
démie iVançaise, et Poujoiat. 
în. 8. Chez DucoHeU Tpme II. 
^ fr. 5x). . . 

Nous avons rendu èoiupte dans les 
deqx précédens cahiers du premier vo«> 
lume. l.e second se divise, en »5 cha« 
pitres ou lettres. La 'première contient la 
description «de la route de Koumlialè 
aux Dardanelles. La secondé ^ celle -de 
,Ia ville des Dardaoellejt «t de ses envi<* 
roo9. Cette ville , dit l'auteur, estasses 
bien bâtie; les maisons, construites ea 
bois , y sont covvertes de Inile's. Elle a 
plusieurs mosquées et plusieurs basarai 
c'est U que s'approvisionnent (^ voya- 
geurs et les marins qui remontent on 
de8(;eiideni le détroit, lia population ao 
composé d'Israélites, d'Arméniens, de 
Urecs et do Turcs ; lesX)smanlis en ÎFor- 
.ment la plus grande partie. La ville n'a 
pa» plus de 5 à 6,000 babitan.H, enoomp* 



Digitized by VjOOQ IC 



€t.i$8B m. y^yag^i 



iSa 

ntat U g«rnîsoQ docfaàteaa.-^Lettr* III. 
Aéydos et Sestos, Cette partie de l'H^l- 
lespoût fsl GQanae ^ar le poëme de Mu- 
sée , ffiro H Liandre et par celui de la 
'fiancée ^ Ahydot de lord Byron qui a 
traversé èes -eûtes à' la'ea^e poiir imiter 
les deux amans*— IIT. (/ne SpwmUdaiM 
tcn tsehiflk (ou ferme turque). •— V, 
Làmpsa^4e et ses 'environs. Les, voya- 
géurs ont fait dé vaîps efforts (^onr re- 
troiîter à Lampsâque la place d'un tem- 
ple en l'bonneiir de Priape. < — Kiiie dé 
CdUifHdi, Quoique Gallipoli et Lam^- 
sa^i^e QQ soient séparés que parkâlàr* 
geur du càaal, on readarquc atr premier 
aspect une très-grande différence entre 
lés deux cités. D'un côté , on ne voit 
^îi'niie populatioii silencrieuse et désœki- 
ttéef d$ l'autre on- aperçoit parto»t ie 
VOnTejpent du commierce et de l'indos- 
trie.*. Ce qu'il y à de plus remarquable 
à Oallipoli, c'est le bazar des babouches 
641 des chaussures. Figarex-vous un long 
passage où se montrent sur chaque de- 
▼anture des panloufles t;t ^étk bottiUes 
Jaunes , vertes oq brunes ;. les Unes sim- 
ples et grossières, les autres d'un goOt 
recherché; quelques-unes brodées, en 
BoiCf eo<Qr et en argent, ornées de pier- 
reries. Toutes ces chaussures . qui mê- 
lent leurs couleurs, et qu'vn étale dans 
Qu'ordre et dans une symétrie admira- 
bles^ ressemblent à certaines mierveilles 
décrites dans les MHte et fine Nuits. — 
Vl. CèmaréSy Priwpus, le 'GHmiqueet 
i'Œsapus^ Quefqués tronçous de cofën- 
ncs, des friigmens de marbre que l'on 
frotfve arfx environs de Camarès mar- 
inent la place de l'aucién Parium. Le 
cap Kara-Bohà est l'at^tique Priû'p\is , 
dopt pn ne trouve plus de vestiges. Les 
Tares appellent le Graniqûe Oui svoia* 
#ott.A sept'inilles de ce flefive, vers 
le nord, coule l'OEsopiis.— Vil. Arri'ûéè 
4 Jtrtaki.—Vlll, Les ruines de Ciiyque, 
Les ruines de Cisyqoe «ont ft une p<*tite 
tieil0 d'Artttk^ vers rOriÊnt.CHitisce pays 
il y a toujours une cité morte et une cfté 
vit^nte, et c'^kt presque toujours la ville 
wâ^te , la ville <x|ui n'est plus , que Icfs 
^Ofèf^nn s'empreskent dé voir. It. Mi- 



chànd dootie dans ce chai|>itre la des- 
cription ffi l'histoire de cette ellt^ielloe 
ville.— IX. ^rtaki et ses environs. — X. 
Route d'AHaki à ConstainlbvmopU. — 
%W Premier aspeei de^ConstatUinopts. 
La capitale des Osman lis offre 6 peine 
l'aspect d'une grande cité r on croit Toir 
une infinité de rbontgs et , d'e villages 
rapprochés les una des autres, répandus 
an bord de hi mer, et sur ploaienrs col- 
lines; éés édifices d'une blancheur écla- 
tante , des maisons peintes en rooge, en 
gris,' en brun fodc;é,,des espaces très- 
ètendus ed ne paraissent que des débris 
enfutués; an Uoilien è^ps i>ouqaets d'ar- 
brèlt, des lerraïiis incultes, de tooa côtés 
des mosquées avec leur» dômea en 
forme àriibesque et leurs ftiinârets a'-é- 
lançant vers le ciel comme dèà colonnes | 
aériennes; au-delà 'des rènaparts, les i 
cyprè» des cimetières qui entourent la 
ville iTftne ceintVire funèbre | tel e^t !e j 
tableau qui frappe d'abord te^ regards... 
Le sérail est lé point le plus apparent 
de Gonstaàtii|ople ; c'est U qne ae por- 
tent, tous le^ regards lorsqu'on arrivé 
dans la capitale des Osmanlis. Le sérail 
du 9ultan n'est pasUeulement une de- 
meure iippériale; on' peut le regarder 
eomm&une cité au miliedde Stamboul, 
cité singulière, dont les babitans ont 
presque tous éiè achetés aux bazars, et 
qài naguère avait dealles.des provinces 
poiir tributaires; 8|foUr mystérienz et 
terr&blé que lé despotisme habite an 
aulieu 4e ses tristes ypluptés el dan« 
son appareU menaçant. Ce qne l'auteur 
dit des différentes cours et des jardins 
du sérail, ain^i q«e des harems du aiil- 
tan, régioni inaccessibles au vulgaire , 
qu'habitent trois cents 4feUes auae ye«a» 
noirSy douces images de ia luné, venues 
de la Oircassie , est fort remarquable, 
mais assez /connu par d'antres ouvrages. 
— Xril. Anciens mojÊumens de ConsUtn- 
tinapie. La mpsqùéè d© Sainte Sophie,^ 
l'Hippodrome , l'OMisque , la colonne* 
de Constantin, etc. —, S^IV. Maisoms 
turques y incendies y costumes. Toutes 
Ie9 maisoqf de Constantinople sont a 
peii près bâties de la lÀème manière. 



Digitized by VjQOQ IC 



Classe IIL 

C'est UQ mnr enr pierre qoi, s'élève à 
quatre oa cinq pieds aa-dessus des fon- 
dations ; SOT ce mur est construit on édi- 
fice -en bois qui n'a jamais plus de Hem 
étages. Le plremier étage s'avance tlani 
la rue beaucoup plus que le rez-de* 
chaussée. Tootes'leç oiaispns d'un-quar*- 
tier sont ondinairem^nt d'une hauteur 
égale; la vue'ne doit pas plongçr du toit 
d'une maison dans une maisoù' voisina. 
C'est un grand défatit ici d'être curieux; 
: c'est un grand tort d'avoir vu'. Lia pin- 
part des naaisons sont peintes en defaoés; 
le rouge» le iaune» le bleu^ conleurs^pri- 
vilégiées , sont réservéea aux Otmanlis ; 
les rayas ne peHvent appliquer à i'exté* 
> rieur de leurs demeures que leacoolçiv*. 
\ qu'ils portent sur le^rs bottipea» le gri^ 
I et le b m n foncé... Une maison twi^que 
; ne renferme jamais qu'une famille; tes 
oiystères' du l^ar^iç ^e. permettent pas 
qu'on ait des voisips. JJ)a^ ifoaison est 
I divisée en deux parties, dont l'une^ e»t 
) habitée par le roaitre du logis, L'autre 

t par les femmes ^e seul Inxe que les- 

: ncb^ et le<| grands se plaisent à étaler 
en • dehors comme au-dedaiis consiiate 
I dans le nombre des^;bevsnix et derea- 
[ claves. Comme l^s Tofo» font peu de 
I dépenses pour letlr log^n*eo^,.|ît- que 
! lenr déménagement est facile à faire, 
: ils changent songent de ^fenaison et de 
quartier,' ils ont touiouri» l'air de gens 
! qui arrivent et qui soqt prêts à 'repartir; 
I on reconnaît toujours dans leurs moeurs 
^ leurs habitudes les re^es de la vie 
oofmde....rOn saii cogiU>ten les îocen-' 
dies sont fréqoeoa 'ëaps cette capitale ; 
il ne se paâae pas d'année où quelque 
partie de là ville ne aoit'dévorée^af lea 
flammes; Un ei^brasçm^jot a ao'uvent 
po«r cause la négligent bu le manque 
de précautions ; mais qnqiqnefpis aussi 
c^cst un esclave qui veut té veoger de 
aon. maître , nn homme qui en vent à 
•on voisin • un Turo qui t'indigde de la 
marche des affaires publiques; un incen- 
die est souvent î'éxprefisioo des mécon- 
tentemens du peuple..*. Une réforjne. 
dans les costîimca est oommencéey et 
lea Tanot tbtndGiment di {9iir tn joar 



^oyaget. i33 

les préjugés qui toncl^ent X lenvp vAtto* 
mens. Le turban a perdu sa gloire;*^ 
pein^ fié souvient-ou qu'il y eut jjiis^n'à 
soixante manières dilTéreates de lé por- 
ter. Les ulémas, restés ûdèles au tur- 
ban, l'oDt réduit à un sch^ très-simple, 
ployé autour de la tête.. La coiffure com- 
mune eot une calotte rouge surmontée 
d'un pompon de soi^ bleue. Les babou- 
ches et l^s bottines japnes ont ét0 rem» 
placées par les bottes , et les soJi9|j«rs 
francs ; au lieu de leur grande robe* le* 
Tnrcs portent une redingote bôùtoii- 
née, seml>lsble aux redingotes polo* 
naise^... JLa réforme n'a rien changé à 
rbabilleoKot des femmes turques. Le 
long fenpdgé, pour lequel toptcs lea 
couleurs sont adoptées, nous caché tou- 
jours leur taille'; les bal!)0uche8 et lea 
bottines jaunes nous dérobent jtf^ujocirs 
la forme de ledrs~ jambes et de leurs 
pieds. Je ne vous parle pas des manches 
qui enveloppent jusqu'à leurs mains, ni 
do l'éternel voile de mousseline qui per- 
met à peine de voir kurs yeux et leurs 
sjcmrcilf teints en noir* Je ne vous parle 
pas non pins de ces longs cheveux qui 
tombent en tremes floUantes sur leurs 
épaiile^; tout.celaf n'est pas néuT, et les 
voyageurs en ont assez dit là-dessus. 
.Quoi qu'il en soit^ l'histoire, de man- 
quera pas de remarquer, et la remarque 
sera curieuse, qu'jj' s'est opéré en'Orien^ 
une grande révolution d^ns les costu- 
mes, et que le sexe fémiurn n'y a. pris 
aucune part. , 

{La tuite au numéio proef^iin). 

Bibliothèque ui^iv^crFclIe des toja- 
iges par mer ou par terre dai\s 1^ 
4i verses parties du monde ,, de- 
puis les premières découverte? 
jusqu^â nos.jburs, contenant» etc. 
Par ^4herf'-Monténwnt.^in~8i, 
Chet Àu^rée. Tome I-r^V. a fr. 
5o c. cha(]lte yolume. 
L'ouvrage aura 35 volumes.^' 

Voyager historiques et littéraires 
c^D Italie,, pendant les années 



Digitized by VjOOQ IC 



i34 CtAssE in. Politique, 

ï6ît6, rSuyet i8îà8,ou Tlndica- 
icur italien. Par Vaiery. ïn-8. 
Chez M" veuve ie Normant. 
Tome V (et dçfni'er). Prix des 
cjnq voluuaesV 35 fr. 

POLITïQtrp. ÉCONOMIE ' 
y ^ FOtlTIQirE. 

La ]^anc« et l'Ëaropeen .i833. 
Phr A, Thomas, iii-8. Chez Hv- 
verii, 5 fr. • 

Dé rtfifltience die Paris stir tonte 
la France^ ou de la Centralisa-* 
lion économique, administrative 
et pontiqu<;9.ét Jéa frtojéns d'en 
'diminner l,e? i^nconvéoiens. Par 
j^Iittre^ jn-8. Chez Déiaunay, 
^2 /r„ 5o. 

Traité complet de diplomatie, ou 
'Théorie générale des relations 
■ ex.técieurea des puissances de 
rËurope» d'après les plusc6ièbr4iS 
autorités. Par un cmcien miniê'- 
i^re. 5 v-ol.'in-8. Chez Tretittei 
'et ff^Urtz. pap. fin satiné^ 24 ^f- 
iwip. vélin, Ziyït, 
Cet ouvrage^'' à la fois, d'instruction 
,ti de reohercbes, est indispénsliblèli 
tèafl ceux qui se destinent à la carrièie 
des âml)as89cies ou à celle des cousuIat«, 
et aux érudits ; pour les premiers, c^est 
un cours d'étude dîffiomatiqde ; pour les 
iiOmmes' qui savent^ c*eât \)n répertoire, 
un véritable ' mémorial qui leur tieût 
lieu, d'une- foule d/aotres livres. Le 
TVàiîi de diplomatie obtiendra donc 
une place, comme domplîémeutde col- 
lection et ée système b^.b1iograp1iique , 
daiiB toute* les .bH>li6tbëque« publiques; 
et comme oùvrbge fondamental, dans 
jes.i|ibU«fhèqMe8 des.niioistves, des am- 
bassadeurs et antre« agens politiques,, 
des consul^, fies paies, dea députés, 'des 
conseillers d'état, et des principaux 
ibnclionnaires , puisqu'il présente aux 
uns ie tableau de Peut- actuel de la 
science qui fait l'objet de leur ^ude 



Êc&iwmie politique, 

habituelle, et qu'il* offre aux autres l'a* 
nalyse des questions de droit interna- 
tional sur lesquelles ih sont fréquem- 
nient appelés à prononcer r Noua revien- 
drons sur cette importante publication. 

Considérations poîtfîqnes et mili- 
taires sur la Sha.isse. Par Napo- 
téûhrloùis Ç,, ]^onaparr.e\ û\s 
.de Louis Bonaparte^ ex-roi de 
Hollande, ip-8. Chel téCvayas- 
^eur. I fr, . * , 

Tt)ule la pensée de Kat^teur se' trouve 
dans ces mots dn commencement de la 
brochure : « Le» progrès de la civilisa- 
tion se font se. n tir' att milieu des Alpes, 
et ia secousse tlownée par la 'révolution 
dci juillet eh b&té les-fésaltats hem-eui: 
aussfVoyons-nous la Stiissd[$e constituer 
en Aation- indépendante /^t -rompre les 
entraves qui depnis r8i5 gênaient le^ 
progrès de son développement social. 
Heureux le peuple^ qtrr'p^r son énergie 
a su sècourii' le joug- étra^iget i heiireux 
le peuple qurpèut loi -même (Oë donner 
des lois ! Hctaneiir à Ibi lorsque ,' se soo- 
venant ^e sèn -^antique ebclavage , il 
prend phté des^ maux qu'il tr- souÛerts 
fa43i.<, et teiié une muin secourable aux 
viclîme:;' â&s persécotioBS'étrangcresl 
La Suisse e^t.le seul coin de terre en 
Europe où }a soavtji-^^nejté du peuple 
soit encore en vigueur; noiis en avons 
anjenrd'bni on exemple, par le projet 
de pac'le fédéral qu^on soumet à Inaccep- 
tation dn pieople. C'est ce • pacte que 
rénteur exaniine iommaireiuttiit» A la 
fin -il dit : t Je'mé borne à féliciter un 
peuple qui se (^livierne lui-même , qui 
tend journeUeœent à se fetfdre. plus 
digne de la liberté et de ce grand ooib 
de république dont nous n'avons eu jus- 
qu'ici que de bi imparfaits modèles. Je 
me borne à conseilfer aux Suisses d'être 
toujours les*aliiés de la. Fra'n'oe^ parce 
que le tir intérêt de pays le.s y engage, 
leâr intérêt de natipn les y Oblige, S'ils 
étaient attaqués;, je ne doute pas qo'ili 
ne^ défendissent ia patrie de GuiHaume 
Tell: avec' une ^mée mièi» organisée. 



Digitized by VjOOQ IC 



Classe 1(1. Retigio7i. 



i55 



à la faveur de lears montagnes, îIb peu^ 
?enC opposcT une longoe rééistance. 
L'amoor de la patrie et de la liberté ne 
rendeot-iU p$8 sotifcnt invincibleii i ou 
si l'on i(a««onibe, le^ cyprca ne aont-iU 
pas «liMTS ansai beaux que des lauriers f • 

JURJ3PRUD]^CE. 

Nouveau Formultijre du notariat, 
in-ia. Rue de Candôi n. lo. 

«fr. , ^ -i" 

Supplément au Journal des no- 
taires et des avocats 5 ou Recueil 
des lois et ordonnances d*pn in- 
lérêt frénéral , etc. a vol. in-8. 
RuC' dû Cofidéi n» lO. 

Instiliiles ou principes des I^is ci- 
vilesy avecles cbangeniéps, cor- 
rections et améliorations dont les 
Codes civil e^ de* couraierce pa- 
raissent |yscçptîbles» Par B. 
Am^ot, in-8. Rue N^uve Sainte 
Rochon. ^^, S îr, 

PlilLOSOPHlE. 

Disî^ertatron sur . la philosophie 
atoraiâtique. Par lafaisU in-8. 
de 7 feuiljçs. Impr. royale* 

De Fumage et lle1*ahus de l'esprit 
phiio^ophiqiie durant le i8* siècle. 
Par P^rtaia y. de TAcadémie 
française; précédé d*un Essai sur 
rorigÎDeyPhistoîre et les progrès 
de la littérature française et de 
la pl)ilosophie« par le comte de 
Porta/i^, pair de France. 5* édi- 
tion. 9 voLip-8, Chez If Ofi^ar- 
dier. la fr. 

Leçons de philosophie %w% les 
principes de l'intelligence, au sur 
les causes et sur les origines des 
idées. Par Lctromi^uière. 5* édi- 
tion, si vol. iq-^d. Chez Brunot-^ 
La6ée. 



Nouvtîl Essai sur la philosophie 
de Phomme , où l'on fait dérivée 
d'un principe unique le. ii)ouvq- 
men.t spontané, la vîi, la sensf- 
bliité et ia pensée* Par dô'Nir- 
.gris i réfugié italien. in*-8.^ Dôle. 

REUGJON. 

Annales dèphilof oplife chréUenn^i^ 
in-8. Chez Dentu» Juillet. Août. 

CotUemi : Les hjbtorjlens proteatai» 
tea pkis distingué* de nos joqrs reoon- 
naissent et établissent eui-m^êmes le* 
^/eu^es de 1» primauté de ia chaire de 
Pierre, (^itrait^ du Court d'hUtoirû de9 
Etats européens modernes ipar Sehoeii.) 
-«Les peuples, a nciens^Dt tous fait pro- 
fcsaioli de suivre , pour feors «royaoces, 
les traditions de leurs pères, et n'ont 
jamais cru ique ce fût à l'esprit ,de 
l'hi^mme' bolé à Içs ôréer ou à les sane- 
tienner» -^ Quelques réflexions stir le 
plan total de la création et sur la palin- 
^génésie humaine. — Du clergé franfaia 
et- du clergé anglican. (Extrait' de £a 
Grande-Bretagne, par d' Haussez,) -^ 
Sur le zodiaque de Denderab, et le car- 
toiiche qui en précûie l'âge ; avec litho- 
graphie.— Seconde lettre «qr le système 
hiéroglyphique de M. GhampoUion » 
considéré dans ses rapports avec l'Ecri- 
ture sainte; Désignation des Pharaons 
qui régulaient du temps d'Abraham, de 
Joseph, de Moue, de David, de Ro- 
boam^ d'Ecéchias, d'isafe , d*Ezéchiel, 
etc. —^ Croyances des peuples de l'antl- 
quilé sur vue viçfge-mère , rectteiiUes 
par M» Draeh^ (rabbin cota verti).-^N op- 
relies Vues sur la direction à donner à 
rentieignemcot. (Discours sbr la ques- 
tion comment l'éducation doit être 
{progressive, et comment le ftrésent doit 
être lié au fa«<^)« —'•Application de la 
géographie à l'élude de (*hi*toire.(AvaB- 
t«g^st|]uela religion doit retirer de cette 
méthode). — Portrait (lithographie) do 
roi^^boam , trouvé par M. Ohampol- 
Upnt sur leaders dn palais de^Karnao. 
(Détails de cette découverte; son iu'- 



Digitized by 



Google 



i56 



Classe III. Educatioti. Instruction. 



^ortance. Elle résout une difficulté qui 
eQ)bfir(899ait les commentateurs de la 
Biblé^. -^ Delà poésie contemporaine 
dftns se^ j-apports avec le catholicisme. 

jtféditationé religieuses ^ en forme 
4e dÎ8e0ors , elc: m-^%. Ghes 
'tt^^utt&i et fVunz. Jqin. 

Ce €ahif r "cobtien t ' six medSiatipns , 
dont yoiçl 4e courts extraits : I. i^à Foi 
déi En fans» Uti foi la meilleure, ia «eu le 
n«ie; est-ce oelle d« Tinnoeet^^ ^efi^ant^ 
OU 'la foi de llioraiùe acrlif #Diit U vis 
s'éeonleau inilieu des,épreuv«i divertfe«f 
AtHBt la. foi du vieillard doué d'iiae 
loQgve expérience r Sst-ce oèlfe .de 
r^ameie. ignorant et slinple» onia foi 
db-aavant 4 grandes yuaar. ^'auteur dé- 
cide eo faveur de la foi de» eafaps,<-^li. 
La Fié soeiale, Kous sommes né» poiir 
la société , pour le comçaerce de» hom- 
mes* Xies facultés dont notre organisa- 
tioii est douée, et nos disposition», à la 
teatu, ne peuvent se développer que 
déna les rapport» jonrnaliecs ayec iç» 
. êtf e» de notre/espèee. Nous ne devons 
donc pa». éviter la société des liommes, 
«li noms enterrer dan» une perpétuelle 
aolitode... Ne faite» pas-choix d*uhe so- 
oiëté suspecte ««dangei^eùse pour la pu- 
acte de- «os m^ikrs «t "de i^intèffrijlé d^ 
▼otre cœur. Les àiauvaises compagpie»- 
corrompeot les bpnnes mpeors. Ne vou» 
■iies pas ta^ à vos farvès ^ à «»o«' sénil^r 
fii«98$ recbunaisfez au«<coiitr»rre'lé|K>^^ 
leoSr d& i'exeinple et4é l'bahitqde^ 9 . 
ébranlé le» j^ersbnneti.les p1u« ieria^^ 
•flônorea yotfe «ipm , honorée la réputa* 
tui'ii,qii»e s'est acquise votre rôaisen^ Que 
ee 9ok ià. une régie de .voCre condiiile 
et de toute votre>ie.iH^Ill. La» J^eMAr 
-tt^ fiù»* :Parte coiximé tu peiùie» , noiî» 
pre»cril la vertu. Ne dis pa« tout ce que 
tupènser, po»» commande la prudence. 
Ce peu dé làofs fenfie'rme an trésor de 
MgèSsse pour l^usage de la vie... Aieû ne 
tf autorise a prononcer uft jugement Ȏ* 
Tèrrslir le»- défaut» d*auf rai , quand 2^ 
n*np ni vocation pour le faire, ni l'espoir 
;de pirodaîre -un boQ résultat. Te. taure 
alcir» est piiii »«geç le blâme que tu -pot • 



terais en l'absence de celui qu'il coo- 
cerne, serait peut^t^tre une imprudence, 
l'effet d'un vain esprit de critique. Rien 
ne t'enjoint non plus de tronver loua- 
bles les défauts réels de ceux dont la 
faveur t'importe. Subis-tu l'inévîuble 
nécessité de louer ces môm<*a personnes! 
Certes^ nuttki'est tellement dépravé 
qu'il ne pos»eae auasi de» qualités esti- 
mable» ; eh. bien 1 parle de celles-ci, 
mais ^à^incepsê pas se», vices. Celni 
dont.tn-recènnai» les bèb» côtéa t'esti- 
mere; il te ta;^cra}t 4'bypQcrtaie oa d'a- 
veng^emeut si td louais ses défauts.— 

• I V. Sfmvenirs^de tu^ prèmierf vaeu/t, — 
Yé:P'eii^s eausetj, grande effits. Vom 
pouirez\recon,na)tre'la susceptibilité ca- 
chée de vofîf'é. ânie , sqiirce de voa idées, 
de vo» sei^timens, de vq^ affections, 
principe et mobile de votre conduite, 
à ce» petites ebôses .extérieures qui font 
une impfeȏion 6u^ tous. Ce. qui vous 
laiase indifférent et n'effleure qu'à peine 

• TOtr.epe^eéé,e«t'^BS dauber poulr votre 
téi^a. Mai» si quelque léger- incident 
altère, aensibiem^pt votre dispoaitioa 
d'esprit, c'est là votre cô^é vuloérable. 
Obserf'ea • yoa» iore^que iu)ii8 avez ao 
acç^âT'de gaité ou de tristease sans sa- 
voir pou rq'aoi» Quelle petite cause peut 
kvhit: proddic cette;, di^positi^ F De b 
pÉoyf efrtfeiit la plu pari de v<>s affedtioos, 
fle'v tro^.- d^^irs ^ de rot^ espérance», de 

- vos in.qttré tu dés $ c'^st là q ue i*e o n emi 
•dei.yô|i'e''ret)0»: et de votrôH>onheur le 
tient en èmibiiaciade : sachez vous 5 dé- 

^àd/é.'-i^ YI« Im Jdênsomgtë ohUgà. 
[^ui^ Pierre qui renii^ Jésu» ^pair uo prc- 
ijaier mony^cpeibt dé> crainte). 

Bd^omiâii ratiooaeUe. Discours 
,$ur. la réforme universitaire et 
'sdr la liberté. d*énse%aetT)enr. 
Pari?. Giisc. ra-8. QhèzPauiin. 

£e petit Bossq et la FamtUe du 
]»âliôtier;^à l'usage de Ja jeunesse. 
V^t W\. VUiac Trémadeure, 
2 ToI. in- 18^ pap. yélîa, atrec 4 



Digitized by VjOOQ IC 



CiASdB IV, ûeaux" Aru 

▼ignetles coloriées. Chez Pe«rofu 

a fr. 

La Socéèlé poar f iastructioo éléttén- 
taire a déoeraé à i*aut«ar le prix de 
mille fraiics. 



la»? 



Histoire de Jean-Marie. P.ir M**; 

VUiac Trémadeure/iQ" 1 8; avec 

ÛQ. 60 cent. 

Ouvrage couronné j^r la Société 
d'instruction élénentoire. 



QUATRIÈME CLASSE. 



BKAfîX-ÀRTS. 

L^Art égyptien^ eooNdéré dans 
toutes .ses prodùctioiks ,. lemliles, 
|»4ilai69 eobuies»* ohéUjN)ue8» co- 
losded^ siàt(»e8:9 fi^urioesy. pte/reâ 
grayée«9 peintures et manuscvits, 
réduits « géométriquefneDt » pu- 
bliés d'après les recherches des 
▼oy«geur9, les monumens origi- 
Daux ou dëflf déssiiis inédits. Par 
P. JP. Ttànttag. tbei Vau- 
teur, rue ValndreKane, n. ii, 
hors là barrière de Foetâinebteau, 
el chez TreutUi H JVUrtz. 
Livn I. ao fri 

Itea monuoiena égyptiens excitent 
depuis trente années l'attention dit 
BBonde «avant, et les reche/c^e»hi«to- 
riqneâ ont déjà' (ait sur «ette matière 
d'importantes con^qnéte^ : iU ont en 
jusqu'ici moins d'influence stir tes arts 
de notra temps, et nous ne C[^aigncm8 
pa< de dire que ceux qui tes' cultivent 
se sont prîvétt de bons modules appli- 
cables à plusieurs de nos usages^ et qui 
sont rfo moins propre» à y répandre 
quelque variété, comme à satisfaire le 
goftt général pour l'imitation' d«é pra^ 
tiques- paHiooiièMs à d'antres p^aples, 
ou à d'antres époqoes. 11 y a çependflnt 
quelques exemples d'inlrodu<;tioii dans 
les produits de notre industrie,' des 
types fournis par l'art égyptien. Le suc- 
cès obfeoo p«r bas ^pés a ph>4Té qn*i(s 
pouvaient être employés dans nn grand 
nombre de circonstances; et l'on reipar- 
qoern ^e ce succès ^ tou|oùrs 'été en 
raison de la fidélité de limitation. On 

Journal général delà LUiératurt 



peut dorfo croire qii'en multipliant les 
bons modèles , on favorisera uoe ten- 
dance snfllsdmmentfustifîèc et Qfile à 
toutes lès parties de notre industrie 
nationale f|ui emploient tes arts du 
dîEf^Sib.' Où peut ajouter que si ces prO' 
ductions ki norbbreuâes et si variées de 
l'art égypti'en rie sont pas encore popu- 
larisées, malgré les heureuses teutatives 
faites par quelquf'S-uns de' nos archi- 
tectea, de nos peintreil, de nos mauil- 
(açtiu-l( rs et décorateurs , et l'exemple 
récénldonné par la manufacture royale 
de Sèvres, il faut en assigner in cause 
à lia difiBctilté qu'il y a à consulter les 
biivragctf relatifs aux monumens de VE- 
gypte, ouvrages d'un prix très-élevê, h 
la portée do peu de particuliers, et preii- 
que inéônnus dans nos départe menii. 
•Ç'ést poutobvier à cette difficulté, que 
If.jTfahblay, qui a exécvilé un grapd 
nombre de planches de |a Description 
deTÉgypte, publiée parle gouverne- 
ment , a conçii le pian de Toiivragef 11 
présente dans une série. de planches un 
nombre très-çpnsidérabie de monumens 
égyptieDS de toute espèce , exactement 
réduits et gravés au burin 'avec la plus 
graqde fidélité. M. Tranblay les af réu- 
nis d'api^fr les tnéîAeui'es fignrbs pu- 
bliées par les 'Bavan<| et prtr le», voya- 
geurs : il a consulté le»:monuntcns ori- 
ginaux d^f osés., dans les . çullt^cUens 
pnbUqua^j eQfi^ des peraonnes connues 
pour su livrer avec «uccès à l'étude de 
l'archéologie égyptienne, lui ont com- 
• muniqué des dessins soignés et inédits. 
L^ouvrage qu'il publie sera à la fois utile 
anx savans et aux artistes. La modicité 
dn prix le met 4 la portée de tousi et 

de France. i855. N* 8. K 



i38 



Classe IV. 



sa publication ne soufifrira aucune in- 
terruption. Il 80 compose de siaoiivrai' 
sons. Chaque livraison contiendra six 
planches, grand in-Folio, sur beau pa- 
pier; chaque suj«t portera uo' numéro 
qni renverra pu teite imprimé et placé 
en tête de chaque livraison , et qni'con- 
tiendra one indication sommaire du 
monument et du lien où il ejciste. 

Le prix de chaque livraison est fixé 
è ao fr. sur papier fin , et 3o fr. sur pa- 
pier véliii. Il en paraUra une tous les 
quatre mois, de sorte que l'ouvrage en> 
tier (qui comprendra plus de fioosajcts)^ 
dont la moitié esi déjà gravée , coûtera 
lao fr. seulement sur . papier iin> et 
sera terminé, dfans vingt mois. La prc- 
fni(^re livraison se compose de 6 plan- 
ches représentant ai5 sujets .grav^ 
avec soin. On souscrit chez M. Tran- 
Uay^ et chez Trèuttei et WHiarH. 

Histoire de rEtpéditron IVonçatse 
d'Egypte, in-8. avec atlas. Cheî 
Denain. Livr. XXIV. 5fr. 
Les planches de l'atlas représentent : 
Sépultures arabes à Zaouyèt. — Entrée 
du ffil en Egypte. — Trois poi traits d'A- 
rabes, -r- Vue de l'Ile d'Elépbantine. — 
Armes de Mamelouks. — Frises emblé- 
matiques. — Portraits du g|&néral Bau- 
dot , d'Estèvc, payeur général, d'Al- 
phonse Golbert, commissaire des 
guerres. 

Description des obélisques de 
Lduqsor figurés sur les places de 
la Concorde et des Invalides, et 
Précis des opérations relatives 
au transport d'un de ces monu- 
mens dans la capitale? lu à la 
séance publique de l'Institut du 
3 août i832 9 par Àiex* DeUi- 
hardôi et augmenté de nouveaux 
retoseigfiemens. 4n-8. avec pi. 
Chez Bohùire, a 5 cent. 

Collection de costumes , arme^ et 
meubles, pour servira THistoire 
de France, etc. Par le comte Ho- 



BeatiX'jiris. 

raûô de Fiel-CasteL in-4. Chez 
Renouard. Livr. LIV. LV, avec 
5 pi. 1% fr. chaque livraisoD. 
L'ouvrage aura 6o livraisons. 

Les Polonais et les Polonaises de 
la révolution du ag novembre 
i63o, ou Cent portraits des per- 
sonnes qui ont figuré dans la der- 
nière guerre de l-indépendance 
polonaise, avec les fac-^imiie de 
leurs signatures , lithographies 
«ur dessins originaux |>àr les ar- 
tistes les plus distingué». Publié 
^ar -Joseph Stroêzewctz^ în-fol. 
Chez Vauteur, rue da Colom- 
bier, n. 3. Livr. IX. t!& fr. 
L'ouvrage aura ao livraisons. 

Voyage ^e l'Arabie- Fétrée. Par 
MM. Léon -de Lahord^ et Li- 
nant, publie par Léorh de La- 
fforde. in-foL Chez GiaT4' Livr. 
VII, yiH, IX. avec ta pi. aofr. 
chaque livraison. 

L'ouvrage aura lo llyraisons. - 

Galerie des peintres, ou Collection 
de portraits des peintres les plas 
célèbres de toutes les écoles , ac- 
compagnée d'une notice sur cha- 
cun d*eux , et de copies de des- 
sins originaux. Par Cfia6crt 
in-fol. Chez V auteur, rue Cas- 
sette, n. ao. Livr. X, XI. du 
supplément..! 5 fr. chaque livr. 

Histoire de la vie et desouYrages 
de Raphaël. Par Quatremère dû 
Quincy* ^* édition, augmentée. 
în-8» avec portrait el fac^stmiU. 
Chez Lectèrc. lo fr. 

Manuel du peintre et du scalpteor, 
Ouyrage dans lequel on traite de 
la philosophie de Part et des 
moyens pratiques. Par 6. Ar- 



Digitized by VjOOQ IC 



Classc IV. Romans, 
sèiie, a voKin-r8. Che% Roret, 



i59 



6fr. 

Voyage» pittoresques et romanti- 
ques dans l'ancienne France. Par 
MM. Nodier, Tayior et de Cait- 
ieux, in-8. avec pi. in-fol. Chez 
Gide fils. Lîvr, XVI et XVII. 
{Languedoc), i8fr. chaque livr. 

L^aucien Bourbonnais. Histoire, 
inonumens, mœurs, statistique. 
Par Achille Aiiier, gravé el 
lithographie sous la direction de 
M. Aimé Chenavard ,. d'après 
les dessins de M. Dufour, par 
une société d'artistes* in -^ toi. 
Moulins. Pari.s chez Treuttei et 
TVUrtz. Livr. I. avec 5 planches. 
6fr. 
Ij'oovrage aora 3o JivraisoiM. 

Monumens inédits d'antiquité figu- 
rée grecque, étrusque et romaine^ 
recueillis pendant un voyage en 
Italie et en Sicile, dans les années 
i8a6 et 1827, P^"* Raoui^Ro- 
chetie. in -foi. Chez Vauieur^ 
ù la Bibliothèque du roi, et chez 
Treuttei et fVUrtz. Livr. V et 
VI, avec 36 planches. 16 fr. 70c. 
chaque livraison. Les six livrai- 
soDS^ formant le premier volume, 
100 fr. 

Voyage pittoresque en Espagne, 
en Portugal, etc. Par J, Taytor. 
io-4< Chez Gide. Livr. XII. avec 
5 pL 12 fr. . 
li'ooYFage aura aa livraisons. 

Toyage pittorcs^que en Provence. 
ia-4- Chez Fournier. Livr. II. 
avec 2 pi. 2 fr. 5o« . 
I<*ouvrage aitra so Uvraîscoa. 

Œuvre complet de Flaxman. Re- 
cueil de ses compositions , gra- 
vées au trait par ReveH» in-8«^ 



^hez Jiidot. Livji>. X. (Punga- 
toire du Dante). 1 fr. a5. ~ 
L'œavre aura 3o livra Iscuifl,. 

POESIES. 

Amour et Haine. Poésies politi- 
ques et autres. Par Léoii d'Au- 
reviiiy. in-8. (Jhez Dentu. 6 fr. 

£tégies de ^. Mauge, 2 vol; In-i8; 
Chez M"» veuve le Hormant. 

Mes Heures perdues. Poésies. Par 
Félix Arvers, in-8. de 22 
feuilles. Cheit Fournier. 

MIscellanées. Poésies; par Léon 
Buquet.in-S. Chez Kraéée. 6fr. 

Childe-HaroUl, traduit en vers 
français, par F. Ragon. în-18.. 
Chez Fume, 4 fr. 

Pensées du cleL et de la solitude. 
Par J^u&tin Maurice, avec une 
préface de G, Drouincau» in-S. 
Chez Gossetin* 7 fr. 5o. 

Deux Charles en Ecosse ; poenic. 
in-8. Chez Dentu. 1 fr. 25. ^ 

ROMANS 

Les Réverbères. Chroniques de 
nuit du vieux et du nouveau Pa- 
ris; publiées par la comtesse 
douairière de R**"^, auteur àe». 
Chron^ues de VOEU de haiuf. 
2 vol. in-8. Chez LachapcUe* , 

Chroniques du café de Paris. Le 
Jeune Homme. Tome II. îa-8. 
Chez Urbain CaneL 7 fr. 5o. 

Noar plaçons ce livre sous la rubrlqui; 
de romaDS , puiifqa'il est à Pasage deê 
p^rsooDes qui aiment oe Q^çnre de lec- 
tnre , et qull contient fe récit de quel- 
ques avantures plaisantes. L'auteur ano- 
nyme a voulu peindre les mœurs de la 
haute société ou de quelques personnes 



Digitized by VjOOQ IC 



i4p 



noUblea» et criti^er U marehe dç cer- 
taio«8 admioistratioD». Les portraits 
qa'il a traoés paraissent assez resseni- 
blaas et faoiles à recoonaltre. Ce second 
¥olame est composé de i5 chapitres, 
intitulés : Paris vu de près. rr-. La Nièce 
d'^n Yninistre. -n- Le Secrétaire intime. 
-^Lc Bal jna8<|ué« — Au diable l'admi- 
nl)|tratio.n.— Indéoitfion. — Un I>6jeo»er 
d'hommes de Icttre's.— >Le Café de Pa- 
rlf «-^Soirées d'vrtistés/.— Les Bas hleoa. 
—Une preipière Représentation .•«-Une 
Fête aur Palais-Royal. —- Un Duel. -* 
Sxplieation. •« La Vie réelle. 

Heures <jlu soir : Livre des feulâ- 
mes, in- 8. Chez Urbain CaneL 
Tome» V «t VL 7 fr. 60. chaque 
Tolume. 

Ces deny volumes contiennent fix 
contes, par M»* Eveiina Désarmer^ ^ 
M"« DwMtène, mesdames 5o;7^»0 po- 
nUr» CffUin, dû Séniihes, ff'^idor. 

Mémoires d*uoe célèbre court!- 
saoe des environs du Palais- 
Royal, ou Vie et aventures de 
mademoiselle Pauline , surnom- 
mée la Veuve de la gr^nde-ar^ 
mée. in - 8. de 26 feuilles 4veo 
lîthogr. Chez Ttrry, 

L'£zilé de la Pologne. Recueil de 
contes et de morceaux littéraires 
origioaux^et traduite du polonais. 
ia-8. Dijon. Partie I. 1 ît. 5o. 

Les Frères d*armes. Par Jam0s^ 
Trad^ de Tangl, par Défaucon- 
prêt, a vol. în-8. Chez Renduet. 
i5fr. 

le Portier; roman de moeurs.* Par 
ji. Ricard. 4 vol. in-12. Chez 
Lecointe. \2Îr. 

L'Orme aux Loups. Par Pascai 
Thorre, auteur des Baéipies. 
a vol. in -8. Chez DHong- 
çhampg. i5fr. 



C&Assfi IV. Romans. 

ASnée el Cadette. Par^f . Rteard. 
4 vol. in-12. Chez Lecointe. lafr. 



L*EcceUen)»ay ouïes Soirées au Lf- 
do.FùT Roger de Beauvoir. in-S. 
avecî vignette. Chez Foumier 
jeune. Tome ï. 7 fr. 5o. 

Marie, ou l^Jnitiatioq. Par Fr. 
Dazur. a >ol. in-8. Chez Gos- 
eelin. .i5 fr. 

Le Mauvais ŒiJ. Tr£^iitloD dal- 
mate.; suivi d'MJEie NpuveUe. fr^n- 
paîçe^ vPar Brisset. iu-8. Çfcei 
Urbain Çanei. 6 fr, 5o. 

Contes de toutes les couleurs. 
în-8. avec pi. Chez Fournier 
jeune. Tome XL 7 fr. 5o. 

Scènes dramatiques «nippuntées à 
la vie réelle. Par lady Morgan. 
Trad. de l'angl, par M"- A. So- 
bry. 2 vol. in-8. Chez Fourmtt 
jeune, la fs. 

LeGiï-Blasdu théâtre. ParAfJdUf 
Uorin. a vol. în- 8, aTCC vi- 
gnettes. Chez Dénain et Deta- 
marre. 1 5 fr. 

Manuel du fashionable parisien , il 
renferme tout ce qu'un jeune homme 
qui fréquente le tbèàtre et la compa- 
gnie dite éonne , sait ou doit saToir. S'il 
ne profite pgs des avis que l'auteur loi 
donne, ce sera de sa faute, car rien n'est 
oublié dans ce livre de ce* qui pent io- 
té^saer un habitué des coulis»es et l'ei- 
poser à quelque danger. On peut eo 
croire l'exfwrieDce de . l'anlesr qui 
donne d'utiles reMeignemens sur le^ 
Hirectenrs de spectacle , les comités de 
lecture^ les ageos dramatiques» les dé- 
butantes et figurantes, tes joarnafistea» 
les claqneQF^ etPt* Tpirf iBiém.e i9a,cQB- 
missaires de police, les sergens de ville, 
les oavreoses de loges^ Tout le nond» 
est passé en ne vue .'Cet oiififge ast 1 
iuttroctif qu'imusant. 



Digitized by VjOOQ IC 



Une Bfçarç |rop ï^d* ,Par 4i- 

phon^e Karr^ ç^}}îeur' ào m^Soim 

tes tUleutS' » ^ toI. îp-S. avec 

vignettes de Tony JohannoU 

Chez Go^sUw» i5 fr. 

Ce rOfDaïf^» doji^ I9 «cèpQ esjc en AKc- 

magoe et doot il tpjeiRt io« neeiin et la 

seDtfibleriei est écril »Yeo . beaucoup 

d'esprit et de talent. La variéié des cba« 

pitreif» et leur j^çaUvee* qui n'eplt pa^ 

moÎDs de ii5y ne laissent pas un ^\o- 

ment de prise & l'ennui ; on le lira avi^o 

plaisir sans interrnpiion d'un b(xat à 

l'antre. Ce qnl explique le titre, ékt 

qae le héros arrive toujours nne heure 

trop tard pbur'êlre heureexen mariage. 

Le but de Tatiteur est de dômontrer 

qn'il oe faut pas trop se fief àTattache- 

ment capricieux des femmes. 

THÉÂTRE. 

Caius Caligula. Draioe ea Saelet. 
Par Chartes d' Outrepont. îo-8. 
Chez F. Didot, 

Le Portrait xla coùcierge; ?aude* 
TÎHe en 5 actes. Par W Laboul- 
taye. în-d. Bar^a. 1 fr. 5û. (Th. 
de l'Atnblgy-ÇpmiqMe). 

Ali-Bdba, ou'lëaquaranie Voleurs; 
opéra en pactes, a^èdîtion. în^S. 
Batéa. a fr. (Th. de 1* Académie 
roj. de musique). 

Les ADglaiS'^o Af»(irî^ite; drame 
en 3:acte8. m-S.lmpr. dû H et- 

Le Mariage par ordre, i^piaode de 
l'histoire de Russie; vaudeville. 
Par MM. Charles Desnoyer tt 
Aihoize* :d->8. Bar^Q. a fr. (Th. 
des Variétés). 

La Mort de H^ro; drame en 5 
actes, en prose. Par BûsUr. iiwS. 
Pai«<m« Sfr. (Tbédtre-FraDçaîB). 

U Feqioie. 40;4 V^^^^ v^uAevIUe. 



C1.1SSB IV. Thiâlre. 14 1 

Par MU. M4teiwUU ei Ci»^ 



numchfi. io-^. Qiêoy. 1 fn 5o. 
(Th. du Gjruuia«e*Ppamft tique). 

La Femme du voisin ; yaudevilîe^ 
Par CA. D^isnoycr^ in-8. Barha. 
i Ir. $0* (Th. du Palaia-|U)jjral(^. 

La Prison d'Edimbourg; o^éra- 
coroique en 3 actçs; parojee de 
MM. Scribe et de Ptanard^ 
musique , d« , Carafa. in - ë. 
Barbu. % fr. 5b. (Th. de rOytoa- 
Comic|iie)« 

L'Assassin; vaudeville. Par MM. 
L(UMi<mne et Jaime. fa-ft. 
Bairba. i fr. 5o. (Th. dea Va- 
riétés). 

La Chambre ardente; drame en 
5 actes et 9 tableaux. Par MM. 
MélesvUie et Bayard. in -8. 
Uarchant. 3 fr. 5o. (Th. de la 
Porte-Saint-Martin). 

Le roi de Prusse et le Comédien; 
vaudeville. Par Brunswick. 
ia-8. Barba. 1 fr. 5o. (Th: do 

Vaudetitle). 

Le Roman nouveau; vaudeville. 
Par MM. Varin et Vand^er- 
Burch. in-8. Barba. 1 fr^ 5o. 

(Th. du Vaudeville), v 

Le Fils naturel; ou Tin lhlte;drame. 
en 3 actes. Par MM. Le^guHiôn 
^t Leroi. in-8. Barba» i fr. 5o. 
(Th. de la Gattê). 

H« Mouflet^ ou le Duel au troisième 
étage; vaudeville. Par MM. Léon 
et Jaime. in-8. Barba, i fr. 5o. 
(Th. des Variétés). 

Poète cl Maçon; vaudeville. Par 
MAf. de Leuven^ Roche ^^ etc. 
i.o-8. Barba, i fr. 5o. (l1^. du 
Pakis-RQJ^l)* 



Digitized by VjOOQ IC 



i4a 



Chknst V. 



LftSftUe de bains ; yauâeyille. Par 
MM. Decamieroussc tX Benja- 
min. in-«. Barba, i fr. 5o. (Th 

du Palais-Royal). 

Les Baigneuses, ou ia nouvelle Su- 
taone; Taudeyiire. ParRIM. Fan- 
der-Burch ^ de Leuven , eto. 
în-g. Barba* i« fr. 5o. (Th., du 
Palais-Royal). - 

Les Femmes d*étQprunt; raude- 
TiLhB. Par MM. Varifk et Des- 
noyers, in-8. Barba, i fr. 5o. 
(Th. du Vaudeville). 

Les Pileuses; vaudeville. Par MM. 
Léon 9 Maiiian et Jaime. in-^. 
Barba, i fr. 5o. (Th. des Va- 
riétés). 



Màtûfiges. 

Les Deux Roses ;^ drame en 5 ac- 
tes; Par iiiaUian. in-8. Barba. 
a fr (Th. de rArobigu-Comique). 

L'Inévitable, ou le Secret; vaa- 
de ville. Par MM. de Bouffe- 
inonirLéonee^ etc. 'm-^.Barba, 
a îf. (Th. du Palais-Royal). 

Un Bon Enfant; vlaudevrtie. Par 
^SM.Paulde Kock et Cogniard. 
fïi'-8. Barba. \ fr. 5o. (Th.. du 
Palai9-*Royal). 

Les Actualités; vaudeville. \ Par 
Mm. Dumersaii et Brazier- 
ln-8. Éarba. i fr. 5Ô. (Tb. des 
Variétés). 



CINQUIEME CLASSE. 



MÉLAl^^GES. 

Revue britannique, ou Choix d'ar- 
ticles traduits des meilleurs écrits 
périodiques de la Grande-Bre- 
tagne. in-8. Chez Dondey-Du- 
pré. Août. 

Cette Revue contiuoe à joui^ d'an 
0nccè8 mérité; elle se digtîogae dea 
antres de ce ^nre par Tiniportance et 
la variété des articles. Le cahier du mois 
d*aoùt cdutien^ : Progrès consliti^tion- 
nels de la Prusse. — Don' Pedro e,t le 
Portugal. (En faveur de doba Maria et 
de la constitution). — Caractère et vie 
privée de Goethe. — De* chevaux de 
course en Angleterre, delear éducation, 
de leur valeur et des spéculations doqt 
ils sont Tobjet. — Exploration dU capi- 
taine Sturt dans l'intérieur de l'Aus- 
tralie.^ Bilan comparé des banques de 
France et d'Angleterre. (Le résumé drs 
dépenses et des bénéfices de la banque 
d*A'nglf terre pendant l'année i853 , 



offre une somme de 4a>aa998oo fr.. De 
la France , é,883,ooo fr.) — Perran-Patb , 
sdnvenîrs dn comté de CornoaaiUcs. 
(Perrau-Patb est un hameau situé aa 
miJiea d'une cOnlcée «auyage du Gomté 
de CornooaiUes% — tJneiieure dans la 
vie. (Conte philosophique).^ Nqtivelles 
des sciences, de la littérature', des 
beaux-arts, etc. 

Bibliothèque ^populaire, adoptée 
•par la Société pour Pinstructioa 
élémentaire , ou rinstruetion 
mise à la portée de toutes les 
classes et de toutes les intelli- 
gences , par MM. Arago , Ar- 
êùfine, Aubert de Filry, Bar- 
bie du Bocage^ etc., etc.^ sous 
la direction de Ajasêoti de 
Grancbo^ne. ii>#. BueSaini- 
André^deS'Ar^<f n. 30. 
La CoUcfetion se composera de iio 
volumes,^ formant un cours complet 
d'éduoètion. il en -paratt 36 volomet. 



Digitized by VjOOQ ICl' 



ClASSB V. 
Le prix de chaque volume .est de 5 spot. 

Ëncyc)apèdf6 des jcfunes étudiant 
et des gens du monde , mi Dic- 
tionnaire raisonné des connais- 
sarices humaines, des mœurs et 
des passions. în-8^ Chez Hor- 
chette. LÎTr. I^X. i fr. o^- cha- 
que liyraison. 
L'ooTragCk aora ao iWraisôos. 

Mémoires de l*Acddémie rojaie 
des Hcjeneîed de '^riâstitut de 
France. în^ Unpr. deF.Did^t. 
Tome XU. ao fr. / 

Mémoire» de la Société royale des 
sciences j de ragrict^ture et des 
arts dé Lille. Années i85i et 
i85a. Seconde partie. iii:î:.8'. avec 
4 planches et 3 tableaux. Lille. 

Mémoires et Voyagea du prince 
Puckler Muskau^ Lettres post- 
humes sur l'Angleterre, l'Irlande, 
la France, la Hollande etl'Alie- 
magrie. Tfa'd. de Tédîtion alle- 
mande piar X Cohen, în- 8. Chet 
Fournibr, Tomes ÏV et V. 7 fr. 
chaque yoluthe. 

Métnoriat ebcycloûédiqtie et pro- 
gressif des connaissances humai- 
nes. Par MaiepeyrôMnt^ in-8. 
Rue du Jardinet, n.^ 8. Sep- 
tembre. . 

Ce reeQçil pentservir de compUineat 
à VEncytdi^lfédûiAtuideme. dû Caurtin^ et 
de aaite au B^dietin univerui dn baron 
de- Férossac, Les principaux acticlet 
do cahier, de septembre. «ont : Traii«- 
mtssioo du calor.ique.-^Iiamière hoino- 
gèoe d'une grande intensité.'— Substan- 
ces produites par la décona position du 
cadavre. -*Xongévité comparée.-p-Gh«> 
mtoa de 1er à petites courbes.*— Non. 
▼elle presse à monnaie.— Pavé de Loa- 
drea. — Mnémonique polonaise» — Itou» 
▼eaa procédé de peinture. — Popula- 
tion de l'empire britimnique, de la 



Aimanacs. t43 

Chine , do Sincapore » d'Alger» etc. — 
Statistique criminelle de .la Belgique. 
-^Instruction publique en Russie. *- 
6rigan4s indous. — Pêobe des perles h 
Ceylan. E^ ôttêra, -^ NQtiees biog^pl^- 
ques et bibliographiques. 

Journal des savans. in-4> avec pL 
Àfnpr. royatô. Août. 
Contenu; Aoaly8<} des ouvrages vui- 
▼aus : ÇoMûon^û-JUam , or ihe Cuitomê 
ofihû moottdman» ofindia. (Règles de 
rislamisme » on usages des qmsulmaus 
de. l'Inde , .trad. de l'indoustani par 
H'eMoti\. Article de M^ Gan^itt 4e 
T4uty. — Roman de Garin de Loherain ; 
par P,^ Paris, Article de M. Haynouard. 
-^ Notiziô êtoriehê^ etc. (Notices histo- 
riques sur l'origine et l'ouverture du 
canal navigable de Bologne ; par Ma* 
•f0fli). Article de M. Girard. — Papyrus 
gr«c, contenant rannonce d'une récom- 
pense promise à qui ramènera deux 
esclaves échappés. Second article de M* 
Le^rcmtM.-'De la peinture sur mur chez 
les anciens. Troisième article de M. 
Uaoui-Hochette,^' Vergieichende Gram- 
matik^ etc. (Grammaire comparative 
des langues sanscrite , zende , grecque, 
etc.;. par Bopp. Second article de M. £. 
Bumouf, — Nouvelles littéraires. 

ÉTUDE DES LANGUES. 

Cours de versions anglaises, ou 
Recueil choisi d'anecdotes, traits 
historiques , etc. i avec des notes 
explicatives en français. l^arSad- 
for. în-13. Chei Truchy. 4 ^r- 

Nouveau»^ Thèmes français gra- 
dués, ou Exercices de Ksxicolo- 
gie , de syntiaxe ^ dMrthographe, 
etc. ?9x'CD€quempot, a* édition, 
augmentée. în-ia. Chez Aug, 
Dciaiaitu 

ALMANACiJ. 

Le Bon Génie , almanac des pro- 
grès, pour l'année i834, avec 70 
figures. Rue Bleue , n. 17. 5o c. 



Digitized by VjOOQ IC 



i44 



Classb V. Annonces. 



Ce Reimetl âiiïète deê Oatniges faite 
jiktfi|«'d ee jour ddo» H btit de répandit 
l'iostraotiôn. Spèetalertient dèsHnè à 
pénétrer «n sein des masaet, et s'adrea- 
BêÂî «iiMf à ëea homiÉreê peu habituéi 
au langage ecientifiquO i ocr s'est efllM^ 
de le mettie k leur portée en a bordant 
.^iiné manière convenable )e8 connaia-- 
aances ^qui pèdvent les éclairer. Il se 
éMue en qbatre pàniés, éavofr : r Ého- 
tfcmUé Sociale; ^* éeonomiie nlrâle et 
IbreMiére; 3« étcfâomit ^■dttstritftle» 
ëëieneeA et af M; 4« fabléàiàx «tdtistiqn^à 
èl rena^ignemena ntilt^i au cooàtnere^ 
èf à tbtttf les états. \ "* 

AISNO^GES. 

AoQuaîre biographiqae, oU Sup-^ 
plém«nt aiyiuel et continiiatton 
de taule» les biographies ou die^ 
lionfiaires historiqueit, conteirant 
la vie de tous les hommes célè* 
bres par leurs écrits, I<iurS actes 
politiques , leurs vertus ou leurs 
crimes 9 morts dans le cours de 
chaque année, à commencer de 
i8a8« Par A, Henrion, 

Cet Jwnuaire a ponr objet de donner 
chaque année la biographie de foutes 
les personnes célèbres, à quelqne titre 
que ce soit , décédées dans le cot^rs de 
l'année précédente. 11 deviendra ainsi, 
dans les hibliotbèqnea , le supplément 
naturel de toutes les biographies on 
dictionnaires bistpriques, que la mort 
et le temps décomplétent chaque jour. 

le vèlume côptenant les années iSaS 
à t.85ai parattra «Q.dent pjrrtîes le i^' 
janvier pfQcbaio» Prix de obaqi^e par- 
tie, 3 fr. 5o» On souscrit au bureau de 
VAfàtuaire Uagpàjfhigue ^ rue Belle- 
Chasse, n, 6. 

Collection de tableaux des^ scien- 
ces : .Philosophie et théologie, 
scienciss mathématiques et phy- 
siques. Jf^tJ. BùutdoU 
Cette collection se composera de cinq 



tilbleatix, éona la forme d^iin arbre dont 
les diverses branche» Indiquent les di- 
versos parties des sciences. A l'entoor 
de chaqno tableau f>e troaveront de* 
observations sur l'étude des sciences, 
dés nbtîons sur l'Origipe et l'objet de 
chtKjue hVànche', on précis deâ époques 
seientifiqués, etîesnorms des inventeurs 
de chaque science. PrîJc de le coHec- 
tion, la fr* On aonsoril.vao NoiT^Daau 
deê-Fietoireê , n. iS, . 

Histdrfè <}é Ps^rfê^ t^Ofnposée sor 
.BU plad Abat^Ww itent G. Ton- 
chard-Lafosse^ RHtetlrdu Dic- 
tionnaire des découvertes (17 
yoK), du Précu de i* Histoire 
de ria^ôtioTh , ^es . Chroniques 
^dei^Œii de éceii/*, etc., etc. 4 
fort^ volumes id'-S. ornés de 64 
gravures. La première livraisoo 
est 60 tente. 
U y^ a q«eiques années , H. Dulnare a 
donné nne histeiise de Paris Teoofnmao- 
dable sous tous Je» rapporta ; i^fiia /cette 
hiatoirç.,. comme toutes, of lies ^ui l'a- 
vaient précédée , est d'4in priS' élefé : 
ejle n'a pu entrer dans ieg modcates bi- 
. bliothéqnes, encore Oioîns prendre place 
sur les rayons de l'artisan ,*si av'îde ao- 
jourd'hni de savoir. Telle ^st. la lacuat 
que l'auteur se propo^^e de retuplir eo 
publiant une histoire non naoioa rooi- 
pfëté que celle de Mil Hnlaure , niaii 
qui, cpmpofeée d'après 419 aOtrc plan, 
se réduira à quatre volumes ia-S^', m^me 
en y oe>mpreoant ië» d<K abnêe* que D*a 
pu obm)»rendroeet'hf«toHeiid 

L'HiiUfi*& 4é Pari» ^mcfrn quatre 
volumes iû*Si. de 61a pages et seize gra- 
vures) elle aéra imprimée »veo-soinsvr 
papier fin «atinè. Il paraîtra réguliéiv* 
mebt, paraemàSne , A partit' du r5 aoAt 
«ne livraison composée de qn^itre feoil- 
les (64 pages) el denx gr^^ures. Prix, 
fto èentime*, poHéë à domicile. Oa 
souscrit sans rien payer d'avance , cfaex 
G0rmain Stùthidt , me dO l'Hiros* 
doUe, fi. aa. 



Digitized by VjOOQ IC 



JOURNAL GENERAL 



l>E. LA 



LITTERATURE DE FRANCE. 



< MmM i<»" 






NEUVIÈME CAHIER, i833. 

.» • ' • 

Prix 5 pour 1 9 cahiers pav an, i5 fr. franc de port. 

- I- 

•PREMIÈRE CLASSE. 



HISTOIHB NATUKEIXE. 

Icônes historique dis lépidoptères 
d'Europe, etc. Par MM. BoUéu- 
Mf,Jlaméuret GtmKii. io^* 
Gliti Raret. Lift. X^tt, I^^UI* 
3 fr. chaque Bffftitoil. 
l'Wrageaiira »S lifraîMMif. 

Illustrations de xootof te , etc. Par 
^- Lesêon^ io^S» <i?ec 6g.' pein-^ . 
tes. Chez J. Bertrand. Uww. X. 

avec 3 pL 3 fr.. a5. • ... 

Histoire naturelle de Pline. Trad. 
par 4i^Ssçn de Grandsagfi^. 

XX.. 7 fr. . ,.,, ... 

BOTANIQUE. ' 

Flora Brasiliàe lâeridfooâlis, agc- 
toribus^ii^le.de SainhJUir:. 
(aire, Jérisn de JussieUi J* 
Cankéessèdé». in-4. Chez À^Be- 

•Journal général de h LUtéra^tre de 



Un. Fasc. XXL cum 8 tah. Id. 
foi. c. tab. color. ^t\ fr. 

Arphives de botanique; rédigées 
par une soci^é de botanistes, 
aoas la direction de A. GtnUe» 
min^ iû-'S. Rue Montmartre^ 
fk 176 , et chez Trtuttei et 
fV'Artz. Ayril— Octobre. 

CùhUnm : Goop-d'all sor la Flore dfer 
îles Ganariea; trad. de l'alleiD. de Léop» 
éê Budk. «— . Mmoire «ar^l'application 
deaforocAélectra-chi^^i^nes à la physioT 
logie végétale ; par Beequôrêi, — Note 
sarquelqi^es espèces du genre vicia,; par 
Monnier. — ^^Note sur la distinctioo spé- 
cifique de quelques fometerres; par 
SuinheiL^'Sote sur la plante qui f6ur- 
dit le BdeHium; par ^.ÂioAar<£.-;- Note 
sur un 'nûtiyëaù genre de Ghicoraeées '' 
de l'ile de Juan Pernandez; par De^ 
cmire, — ^ Coosidërations sur Virrégola* 
rité.dè<>ilhî::^roli« de Caioêolatia ; par 
6^tÙè[nin.^]NDtice «or les plontës cryp- 

France. i833. N« 9. J. 

Digitized by VjOOQ le 



140 



togani^s réceri^nie«t <]éoouv^ti9ft ^ 
Fj-aoce ; par Cf Afonta^ A€.—Not« aur la 
structare du frait d<ï8 Létnna ; par 
Brongniart» — Ob^erfalioni aur leaor- 
ganeaaexoels, etc., dana lea Orchidéea 
«t Iça Asçlépiadées ; par />'. Braum. 
(avrc pt) *-<)bprv 9t}fott» sur \9 î^BUre 
EseaUonia; par Ang, dé SairU Hiiaire. 

— Sur finuM' Fieca; par Duir ûhei* 

— Notice sur qaelquei» Orchidéea àc- 
vi'Dueti accidentellcmeot TrhiDdre«; par 
TVydier. (^vec pi.) — Sur lea étaniDea 
<ii'3 Légumineù'sçs-PapiUonacéea ; par 
Dupont, — Georea novry^aiix apj^ajrjd-- 
nanr à la fam^ille dea Composées ou Sy» 
nanthéréea; par dû CandoUé. — IVélan- 
ge8. - Bulletia biblio|;raphi.Qiic. 

MrNÉRALO(;iE. 

Description historique d'une, col- 
it.'Ction de minéralogie appliquée 
aux arts. Par P.^ J^r^rd. în-8. 
Strasbourg. LevrauUi 



Classb I. Art miUiaire. 

IK toissaû, tn^8. Chez Bail- 
Hère* 7 fr. 5o. 



PHYSIQUE. 

•î ..il. .. .• I 



CHIMIE. 



ï>i.s8eitaliojiî pbilosdphîque, pfeif* 
siologique et mélaj)hysique sur 
^*id«riU(é ;(ki UitYle^inlbllcoMAM 
ptiUBâtémolie :de itou»' ieR"êtiief 
qiVl Wi Vt* Q t o u V égè tvR 1 19 u cl letnp»: 
'i\kéQxifô^éieetri^9ic thdrofkêwit 

BaiiiihMi. r \ rrt . : w.\ ^i; 

LcfU^'e? sur la litho^lri<ii9,-«w^4îArl^> 
dé bi*ojerla pitff re d^rt'àiâ Yeâste.' ' 
^ l^f^f le ïf €ÎViaie\ 4* liétrre à M. ' 
Owpuj/irén. în-8. CMti BUtt-'^ 
jtjèr'e. a fr. 5o. Prî? des quatre' 
}^.a4'(i;3 epse.n)J)Jç,..i*ï:fc.5Qn.^ ' '. * 

lyjipports ^î Jîscu'gislÔD^^dé j*^pa,- 
4^11^^ rp^aLe.dç tn^t^^iqe smp le 
i)n[agDéiiêin4â QfiiknaL; r^cueMJU»- 
{Mr uâ 5iéù«grftphe , et pulïliés; 
iircc des notes «xplioâtivés^)^' 



AtaHUel diététique de rbpmœopa' 
thie. Par 1^ docteur Bigel. io-S. 

Journal du médecin praticien, ou 
Recueil des connaîssalices indis- 
pensables pour !& traitement des 
maladies, in- 8. Rnt Servan- 

, dont 9 n. 10. Cah. I. Octobre. 
PrU p^r l'année, 4 fr. 
Ort']f)rÔàie^ par ixtoïs un cahier de ) 

feuillcii. 

.P.es^pq|j.peâ etf)<?Jeujr irflitement. 
far N. Gerdy. în-8. thez £J- 
chet jeune. 

Ménioires de l'Académie royale de 

médecine. in-4« Chez Baiiiière^ 

* 1ion|efl]^l. Hfepittiwfascicule.Prix 

de chaque volume, 20 fr. 

Chaque vohmie ae compoae de 4 ^^^' 
({icules qui'parai<s4èot'd<) ^biê 'en trois 
mois.. 

TraJtbàiridarwtpi^ p^Oiologiquc. 

cuite, .i-uo j. iT'' tt .Cl-»: •. .M 

Lcd^ (i?ârU)lMétlcr0èf ^'4ipré6 h 
fâ^xmii W#ly(fqWVd0^<riiblié 
Gaultier. Par ùmPèkMw^i- €hei 
IH^'^j^euveMaireT^van.,! fr.75. 

NoUVdf^ M^èlfcèdèpoMi^^l^ tjlsolu- 
tiôft de« «è^tra^M» Vitfini^fiqaes. 
Par P, Sarrus. iu-8. StMsboinrg. 
Chez Levra.ui^^ 

. >.. .A?i'^'.?i^HTl^|P• 
Joù^lliiileisoienl5e^^B]nîH^ire8 dei 
ahnéèit de tëri^ et di^tner,. et des 
g^Vd<^ tiatièMi{0é «èAéfAlairos et 



Digitized by 



Google 



mol^Ueji^ Publié par Cùrréard^ Uvf^fiwi par4?«llomi<i«i a. Bu eUise- 



;eun6. in-^ôi.avecpl. €hek l-^c^ 
/cMi\' rUâ Riôhep, o; ao, et ch«« 
Tfimtteéet W'ùrtT: m^X^f^^^ ' 
tembye. Pri:r pour l'a ritiée, Al fr. 

Dans notre. ciDqqièoie cahier OQPS.. 
avons donné le contenu dçs quatre pre- 
miers numéros çli^ Jàttmai dtt sciene^ 
miliiatres; les princiDaux' articles des 
cinq numéros suivans, sont : Premier 
mémoire sur les Certifications de Pari*; 
par Th, Choumara. — Relation du siège- 
de Dqntzig en' 1^07 j par^ Jud^^ 4e 
Gironvai, (Analyse). -T-Examei^ çritiq'i^é 
da^ siège de la citadelle ^'Anvers ep,* 
»832; parTJi. C^oumàm, (Suite].— De 
la Vendée militaire. (Suite).— Système 
de IjraiUeurs applicable, ô tous'fe^ i«- 
gîmens de cavalerie. — fcoup-d^œjl sur. 
l'origine et fes'cAuses de la position ac- J 
<aelle des' viètérinaires militaire^ ; paç^, 
rogeW.— .Mémoires sur^ç lMonVéo^gr,o\, 

par k^çén£/|al /^^V*f^?'»fo?*''*t.-jAH^" ' 
'uémoii^ i'é î'tngénieur"m.iiitaire.; etc.'..;',' 
par Qr^wi. (Sune). — Pçrquleur de M, , 

côpjrfire l'escoite ' iîîuoè;. batterie de,' 
f^ampagfie Vsouven^rt» de l'expédition 
,9^p?'^^'", anné.e iSagi e* »83o.^-r 
l^écîam^tVqn efftaVèur de raftilierie *de ' 



mçptjpo^^que et^Iitaife desFrançâif» 
— : No^ipijs topogr^p^iq^ï^t et} s» ni^aire» 
pour a,çrvir.à la cQp8e»?ation «^es ^ri^^^tf . 

Le Spéctaie.Ur' milîtaîre"in-8 î^vec 
pL' Chçz' Noïrot, rue de VCdh 
versitë; il; a3 , et chez Anseiin. 

Cftniôtw'; Considérations sqr i'orga- 
nisationde l^inflnterie française et Bar 
la Ibrmaiffeu d'une Véservë ; par le gé- 
ntoral-iitf«j?«£b. :(a«*artlclé). — Mémoire 
SOT de aouvelles )feilrâ^uweè^'<riDlk lite- 
rie ^iciuk»ioisét; pavltft 0ol««yél Lèotier 
ftn*P»i^HC»i»p de Schader(B«ïgiquc). 
— Mémoires du mar#:bal rf«jr. (Aoa- 
ly!»e). r- SimpJejj réflexions «j'un capi- 
taine de troupes légères sur une pro-. 
dqction^acatlêmiijue: (IVi^uabife de.J^^ 
Sèn^ston de Châtfjounffuf sur la mort|i* 

liiiliffaîrës étràtigers. — r Npiiv^ljes. avilir. 



taires 






Tabfeau 'stalîst/jj\ie '; .p.çtliU^ue .et 
moral du système militaire de la 



\\» 



'bnciiuob:) 

1 êVui^»'iâ;R 



I ■ 



} .... 



-TT 



' ••■*'♦ .H-^il'O.'- /i •'< Il f 'io jt 

• ..iAPM.M-ÏÏÛUF...,,-,- .1,- : 

U»(Iiigtjriuq[ieo$ arstoirej^. iCoUee*^: 
^Q<«oit]^^<?'^e iùm Ici iostruHj 
foèn&^fa^î^otfltlire el «te jardf- 
n«^Ç, f^éffÇftis «l étrangers ^ air-^" 
cîens et notîvdlefnent inVentéd' 
pu petfecifôiïtïès. Par Boitâtd. ' 
in-8. ^"aveç ip5 plancfiçs. Chez 

nées,. 24 Jr. . ; 



.■.CJÛ"A\&SJS. 



••'. \i\ \\y 'f, i 

. V-'l > '\*\\\ r'i\) 
Ô'OQÎéïé* 



Méîbbîrè^ ^ii' la ô'oQÎéïé^ fojde 
d^agri€iiltui*e et dei àr.tè' dti' dé- 
partement d\3' Seine-ét^01àç\ 'in-S, 
VaK^miWs. Trente fpei^èmè'^^- 






. ARTS 'MlBeAI<îlQ'TyES''E'P 

Archîyes d'^s*" clécoavertfcs "e't dei 
inventions' noiivelle^^ feifes^ clans 
lea sciei3i,ce|y lès arts elles mj^ana^* 



Digitized by 



Google 



l^ 



Classb il jiris fnécanù/uéê ét^nchistfieis. 



^factures , tant en Fri^ncc qaè dans 
les pays étrangers , pendant les 
années i83i et i85a. Avec Tindi- 

•cation succincte des' principaux 
produits de Tindustrie française ;^ 
la liste des brevets d'invention , 

'db pérfeclionnement et d'iuipQr- 
t.'ition uccoMés par le gouverne- 
nieiil pendant la même année, et 
tfi'S NotFces sur les prix proposés 
ou décernés par difierenies so- 
ciétés > savantes 9 françaises. . t^t- 

.t;tran^èj"e8., paur l'encourage* 

anont des sciences, et arls^ in-B/i 
(de 4po pâg€>)- ChcE Tr^utUi 
et IVûrtz.y (r. 

'Vîngt-trois années de succès de cet 
4)(fr^ogc-, {niblié par volanaes depuis 
r809 , unt prouvé son utilité. G.'e!>t le 
recuciTle pkis complet qui existe dans 
ce gëure; il peat ri^mplacer avaolagea- 
s'emcnt les nombreaic -journaux , ta lit 
français qu'étrangers, qui traitent des 
mêmes matières, et dont il est .en 
grande t|f>art2e le réiiiimé. 

Recueil iiàdiistrtel, mAn^ifoetorier, 
. agricole^ commerciaUdeè beaùx- 
arls, etc. On y a ajouté le^ Jn- 
MUblts de ia Sociéiépoiy techni- 
que , le Journal et ia Feuille 
deu arts et métiers de i'Jngte^ 
terre 9 les Annales de statisti- 
que et les Annales dei prisons. 
Par F. de Mqféon. in- 8: avec pi. 
Çbei Véiliteur, rue.des Capu- 
cinesy n; i5 bist et chet Treut- 

lei «t f^tdr^z. Juillet. . 
* • 

yC^nUûn^i Notice snr.lé Maltiinètre , 
ou instrument propre à laii&ooDqaîtce 
ia qualité du malt (grain germé), à dé- 
termine r^et à régtilariser la Torce desdif- 
féf oiiteiisortcii de bières; (:ar Ch,Htrpin. 
•^Rapport sur l'appareil établi à l'hos- 
pio<) général .pouij'extraction de la gé» 
latîru; des os; par Girardin,^^^ Mo^^en 
simple et facile de chaùlfer une serre 
ièèàikti' ik une cuiine (af ec pt.)-^ Des- 



cription -d'une ^oinpeqeefait agir un 
chieiî.de.bassè-cottr« -+■ Titbts de sùreié 
pour les. opérations qu'on fait avec le 
chal9meau (av(>o pl.)-Ânaly8e des Totes 
des conseils généraux, cotisidérés sous 
'les rapports industriels, etc.» de 1819 à 
i8a5. — Procédés de filtration des sirops 
et d'éparàtion <j['un filtre destiné à leur 
épuration et décolorisatlon, inventé par 
Dumont» (avec pi. -^Charbon de bois 
pulvérisé, employé pour la culture de 
l'oignon dans une terre très-forte et 
trés-hamide. — Froment à tige solide. — 
Fécule tirée des pommes de terre en 
état d^^ Végétation. — De l'emploi de» 
fetkillei Qpmme engrais. -T^Laîiterie. — 
Télégraphe : Analyse 'des séances de 
diverses sociétés savantes. — Mélao- 
:ges« etc. 

Table des matières des AnmtiesdêU 
Stdéiè jxdyUchnùfue y de la prehaière à 
là cin^uièfne livraison. Prospectus son- 
maire TaiMao^ connaître le but , les 
;mpyeos d'exécution et les résultats des 
travaux de ta société.^— Motifs ^ui oot 
déterminé la société à laisser on atses 
long espace de tempii entre la poltlics- 
(tion d« 1^ première livraison et la 
deuxième^*— pi visions' adoptées pour le 
caidre de rédaction dés ^niMsisf.- Forme 
et énvoî des diplômes, destinés aux 
membres de la société.— Mode de paie- 
ment adopté pour les ccftnmandes faites. 
— Tarif des otijets aanoncés dans les 
Annales on des travaux qui lui sefost 
. confiés.— Communications et demandes 
faites k la société. — Soufflets en bois à 
trois pistons à reasort^ à l'osage des 
hauts fourneaux, raffineries, étende 
MM. lHt$9 «t Bermànn, — Notice sur 
na hache-paille et sur un coupc-racine« 
pt^rfectionnés. — Procédé pour substi- 
tuer, le ' nabcot -fenB|>loyé dans la oonfec- 
ti^ dn- papier de-«sble'/4'«iDeri, etc»» 
dil'papicif à.pplirypariiimDlf^. -— in- 
ventipps ingaalèes par l^ j^opiélps sa- 
vant e^.-^ Moyens de prévenir la. .vapeur 
' aqueutie r^ur Jes yilfps. — Scierie de M. 
•Giiérin-D^îhourg.— Pompés 6 incendier 
de *MM. 'Diitz et ^«iHnann .^-^ Fompc 
à piston el à double ^ffet; pÂi^fes vndmsf- 

Digitized by VjOOQ IC 



-^Lamîooîr è rouleaux de pressioa pour 
réduûe en rcnilles l'or et d'autres oaé- 
taux ductilec. — Racioe p/opre à rem- 
placer le Kavon daos quelques-uns de 
ses usages. -^ Nouveau sysfème de chaî- 
nes, par M. Galle. — Nutiee sur un en- 
duit', par (/onezou. — Etudes de géogfa- 
phie , appli(fiiée à ta politique actuelle. 
— Procédé pour épuiser- les pulpes de 
betteraves; par Dtfmefyna^* -~ Balance 
de précision, de HockhoUt. — Machine 
soufflante importée en France par la 
compagnie des forges de PÀveyvoù. — 
Nouveaux briquets de MtrcM. — Fusil 
de sûreté; pa r M. Ltiion, — Bougies stéa- 
riques, dites» de «rEtoile. 

Nous proûteroos de cette occasion 
pour donner à nos lecteurs quelques 
détails sur les avantages que la SoiiéU 
folyiechniquM présente « l'industrie , ii 
l'agriculture et au commerce. Son but 
spécial est de satisfaire à tous les be- 
soins des classes industrielles en leur 
procurant , soit en grand , soit en petit, 
sous forme de modèles toutes les ma- 
ohines ou iustrumens qui leur sont né- 
cessaires. Elle dirige et surveille tes con- 
structions, se rend responsable des con- 
fections , et ce n'est qne lors<pe l'ei- 
périeace « constaté tear parfaite exéOu- 
4Î0O ^ae les madiiBes sont expédiées 



Ctkssv, IIL Histoire; i%> 

à detitioation. là. société fournit lès 
renseigDeiÉiens les plus exact» siir toat 

^ce qni'ioléresse les manufabturlers , fo- 
bricao(s , agronomes et commerçâtes , et 
transmet la solution des dfverae» ques- 
tions qai lui sont soumises, sur^erap- 

«pqrt de ses comités coujpo««é« des hom- 
mes Jes plus exercés et Ics-plus instruits 
dai|s chaque branche «de l'ée^nomie pu- 
bJÀqne. Les services quecetteinstitution < 
a. déjà rendtts en France et k l'étranger 
sont venus justifier, de son utilité , >et 
ont été l'objet des éloges les pins hono- 
rabtles. Les demandes peuvent être 
adressées au directeur de la SêeèèêèfO' 

. iyieehniqne , rue Nenve des Gapucineâ , 
n. i5 bis , à Paris. Le prix de U'SOns- 
criplion aux Annaies de la société, pour 
12 livraisons ornées de planches gravées, . 
et(t de lo fr. pour Paris, ta fr. pour les 
départemens , et 14. fr. pour l'étranger. 
L'abonnement aux Annales de la so- 
ciété donne au souscripteur le titre de 
membre de la société , et il en reçoit 
gratuitement ie diplôme. 

Art de faire le beurre et les meib' 
leurs froiDages Par MM. ^n- 



derson, Twamiey, etc. a* édi- 
tion, in -8. avec 7 planches. Chei 
M"* Huzard. 



TROlSIÈxME CLASSE. 



HISTOIRE. 

Histoire des Français. Par L. Si- 
mande de Sisfnondi.io-S. Chez 
Treuttei et ff'Urtz.Jome HLVIl. 
8 fr.^ftur papier yé\\a satiné, i6fr. 
Cet ouvrage est depuis long-temps de- 
▼eoa classique, et n'a , pas •besoin de 
recommandation. Le tome XVII con- 
tient la suite du règne dé François I*' 
dans les chapitres VI II à XIII , dont 
▼oici le sommaire : Chàp, VIlL Nou- 
veau système poKtique de François 1«'. 
— II veut Vnjftii ^ GharlesrQaint contre 



tous ses anciens alliés. L'empereur tra^ 
verse pacifiquement la. France, pni&se 
brouille de nouveau avec le roi. — Pro- 
cès de tous tes anciens favoris de Fran- 
çois, -r- Celui-ci se résout de nouveau a 
la guerre. i538— i54i. — C^. IX. 
Dernière guerre de Pïançois I*'. — Gam- 
pagnes de Luxembourg et de Roussil- 
lon. — Barberousse, appelé en Provence, 
assiégé Nice nvec les Français. — Aban- 
don du dop de Gléves. — Défense de 
Landreoies...— Victoire de Gérisoles. — 
Danger de Paris,. menacé par Gha;:les V 
et Henri VIII.— Pais de Grépy. ^54a~ 



Digitized by 



Google 



i5o 



Cla^sb III. Histoire ttiiiitaire. 



1645. -^Chap. X* Concile de Tretiti:. 

r- Massacre de« Vaodlois 4e Promenée 
.à MéûndeLi^t A Gekrières. — FiOrde U 
^gqerre d'Angleterre. «- Soccëft de Vkm- 

{>ereor coetre la ligne de Soalbaldeé '-^ 

JotaofUffîUfim^ti 4ca pertéeatleita en 
raoce ooatre les protestaos. — ^ Mort 
de François ï*'. iSi4-^wS4y..-^^Oéétp, 
XL Mégnô de fleiéri U. Omêéthit eu 
AOfivefiQ roi Heorî II. U-t3liaf4e»-iQÉiÂt 
Mib^v^oa Les protcstàtis d'AU«niagflè.<^ 
Coja»pk>ts en Halie.^^'Giienfès cit^lès 
drEcQssè. ^ P<«fé^î^KHiè ett Fr&bfee. ^ 
MToUe. de la (thiieiMM. — ilénn II re- 
eouvtèiBoitlogfne dei mttîes d^ Anglais. 
,»547~i59o. -* €hap. XIL «iteH Al i% 
prépaie k la geerre «entre tîharhà- 
"<^oioi; seB oégocia«ie«» aVec îes Turcs 
,et les ipvotestetts. — Guerte de Parfne.-^ 
Onerre e<i Piéoiont *èft en Akace. -^ 
.Gbarles Ty 4 l-nsprtick, échappe avec 
-peine ar*i protealaiis. — > Paix pnbHqire 
^ Passatv. i^ae-.i55a.^6%tf;». X/lf. 
Sivîte de>)a gaerre entre Henri II et 
Gharles-Qnint. ^^ Metz défendu par le 
duc de Guise. ~< Strozzi et Montluc à 
Sienne. — Bris'sac en Piémont. — Le 
"rbi et te bonbét^ble dans les Pays-Bas. 
— ^Revers èt'dféoonrà'getiieQt ^e Charles 
^.-^Sonabdîr^liuf). iSSa— 1556. 

Description historique de Téglise 
cathédrale de Noire- Diuoje; d'A-. 
miens, suivie d*une Notice his- 
torique et chroDologiqiie des 
cvêques d*Amîens. Par A. Gil- 
bert. in-8- pap^ vclittj^ avec 5 
pi. Amfens, Pari?, ç\ièi4,u4f'n. 
■«fr- " . .". ' '.'...•• ■■:, ••- 

Pb rànfciétth'e Prancè, contenant 
^'o^îgîne delà rôjaulé el'çlè ses • 
atti1bùts,.celfe de l^j naUiOQ.fft,4^ 
«Ç5 différentes x:ih^eâ; cellé4i^ i(a 
.pairie et d€;8.paics^e Fninse ; dcis 
grands yA3MK^ dos»dii|;ùttis et- 
•. vi*e8 ft eoclé»iirt^liqtieS', efc. 'Pftr 

Vàmîeut,' fûe^'NfcuVér-flé&^-Vétît^- 
•GfchiftpSj'n. 3T.*Toiiïét.' * 



Histoire de la ville d* Amiens , de- 
puis les G.iulois. jusqu'en i83o. 
Par Diisevet SQ'8. avec plans et 
13 lithb'graphieSt AfnicDS. 18 fx. 

Histoire des juches âe LorraÎDe 
e.t de (ar, et <Ies trois évèchés 
(IVleurtbe,, Meuse « JUoseUe ^ 
Vosges).. Par J., Bigin^ iii-8. 
Nanoî. Pari« ^ eheii .M"** veuve 
Chartes Mèches, Tome H. de 
25 feulMes. > 

Ëlistoire géoéalo^iqve el liéraldi- 
que des pairs de . Ertoce , <d(;9 
gmods dignitaires delà CH>u¥OM)e, 
è^ principales famflkfs nobles 
<hï royatime et dfcS maij^oas prin- 
ciètès de TEurope. Pàrnâfe Coût' 
ceîie's. în-4. Chez Vauteur^ rue 
des Saints- Pères , n. 18 , et cbei 
Treutlel et ff^Urtz. Tame XII 
de ^1 feuilles. 45 Xr. ? 
Ce vol«iae.oon4iefift lia- Table géaé- 

raie des U^uae^ «okioéa; 

Atlas, historique et statistique àt 
la révolttiiofi fraoçeiisefi, tKMile- 
>ûa»t -la série chronolo^i^fipe -deB 
événemens politiques 9 militaires 
ejt. scientifiques» depuis la pre- 
mière assemblée des ootables jus- 
Opu'ù rua 1:83^. Par Arnauti" 
noitert, iu-fol de a feuilles avec 
i5 tableaux, do0t.UQe carte. Gbex 
Vauteur^. rqe du Dauph)n-Ri- 

IVé<ft^'d«>)^Hi^Ké^rëV}^l^^t« jhs- 
• >l|<étà'4à'i^ydf(iridtl'Thâii^ériSeiii*ar 

. ' .* iilSTÔilRi iVlll.IT Ai»E.. 
SoûVeoîrs.mjlîiaire^ de i8r5« io-î- 

Digitized by VjOOQ IC:' 



ficier Mi^pieur. în**^. iivec oftrte 
et plans. Gliex Cettiard. Liifte 
IL Etat pùiitique. a fr. 



MOOHAPHIE. 



Vie du inaféchal Ng^..jPpr,/. Rqw 
vaL ÎQ^tS. nriic apjartrajis^C^ez 
Yonnet. i tr. a5.. 

Eloge du bcifen Cvivier. Par £. 
Parff&r^ÎD.iB. avec portrait. Chei 
Baiiiièirc. ^ fr. 

Vie de A. Hoffmann, d'après les 
documens originaux. Par le ira- 
duGteur de seh œuvres, ii^-ra. 
avec^g. iGhez lUnditei: 

Dictionoaire biograpI^iqu« univer- 
sel et pittoresque 9 contepaot 
3^000 artîpliBS çnyjroa de plu«.(}ii,e 
la plus oonaplèle des bt<Mg<raphîJds 
publiées jusqu'à ce jool*^ fy\w0fl. 
in-8. g^and-rafsio, reofermarit 
lamaiière d« 16 yoïkitrte^ î¥i^*8. 
ordinaîr«|'^ ôtn^a de • i 20 • jpoîf- 

•traîrs; 'gniVéàpar lës^ttërtï^Vs 
artist/is français él.împrimcs daû» 

inardis y ù psMItir ,do. i.d lOqtQb^e 
tB30, PrJSf $ SQ9i% lar^yrai&oo % 
4ojpa{es à deuX'Co)4Mitie(^' Ghez 
^imé Attiré. ihivT. I. «veo'.^ 
porlrtiits. (AA^AfcB)'j " f* • 

Alémoirieé dUr^baroo Oeorgé« Gd- 
vi^r, publiés en anglais par ioîr- 
tress îLéJe^ ^»t en 'français far 
'J'héod.'Lacordûire ^Mes'dty- 
cmnen^ Touhais par éà famîUê. 
în-Ô. avec pîoi;tïàit. .Chez Pqûr- 
nier, y fr. ' ' '.• \. '// , 

JupUer. l\^hejri;h^ei$ syr ce dîeu^ 

sur son culte,; ,^t sur Jç&,mQJl|^ 

. ^^^^ %\k\ J« *^réfi«ftt#ot. Ou- 

i ^^<4«{kfé€édéjd<en JEjisa»(Sur res^ 



prit #6 la'PeJî|^|)n'jgP60qtte;ti«Par 
T. B, EmBtifC^^Ba^idj nvemhfe 
âe l'Injlîtt!t,elc;»*î roKiti-iS. avtfc 
' pi.' Ikripyimtril& ràycde: ("Jiez 
Tréûtteï et' Wûriz\ i6 fr. sqr 
pàp.j véljn' Patine, a4 fr. ,. 



Cif 9Îtaapl« ap(;r^ii de* divisionft'et ^ 
ragirapheft ^ufBl potdr Atire «cnlinânfe 
i'ini|)or>tanc6 ^è-cet ouri^ge t InirhiNie' 

\Hon, Nèoesniéidê ctnraattrt iweèéyàii- 
c«tr r^lfgteuKcs dtf pagaoï^me, pbor .{>&%- 
tfenfi' à IVxplîëalibt) dei^ moDOmeit^ de 
l*art 'des ançit^irs. — i- (^i^stions sur lânê- 
ftrri^ de«dleitx$ igitiéeit dans les premiers 
sSècl«s ffti'cKVistiaDisine.— ^ariatioim de 
l'oi^^niàn xur la tialure di>8 diëtiz , de 
puîK lë'alilieti dd i5* (•iècle jusqu'au jout- 
d'hai— <]'aracttre éni^matiqve tltn fi- 
bleà t^t'dcs productionti des arts qni lés 
re^r'é^èhtëàft. t'en éifigmeà r^lif^reOf^s 
'sbr/t'des aifégorivs. —Signification des 
tiiblS^'!î*aW!^;;'Ttnig\he j AHég»rî«?,'6ym- 

'bofc, Kràibifemé,' Wy^he»; 'Mjteolo^ 
■dàorffèhli!M*-«ie^ï*ji,«iti>iHMRéaliU 
-dù'fcariètWe'érril^Aiqiîé 'è9 «ymbbil- 
que des fables, prouvée par le téuioi- 

Miitil8<)<^ dil9uKrKMti>«t»les «iieiSc. 0)vn- 

^df^ <ô^iG^,M«a.fiOH^Wfls, de» génies, 
j ijes. attributs; d'une inteui^enc^ j^^ure , 
.dQi<. fc^o^lt^s ^pro^fes; aux corps o^gaDÎ- 
qûes diCs portions d'un dieu Tout? — 
Bases de la, religion. Dîeî/fc ré^ls. Leur 
'çssdncç.' Àntliqdité "et •péfenrfilé^tfe'itnr 
ftulfe. — Néc^3«iré dtfs^viibdïisViiij^éns 
t« èuWè dt^é^éMeAs'^t^esMMre». iM«ux 
«tfytbbûlliqè'es.-CliacoS' de 'JDtn dièttXife- 
-funéseate nd<diea rièel. -rw «DîMODrd^nce 
:apipBr«ote«^tre(léii diewi «^i^boiitf^es 
jf^.ilf^ dm* «èelH ^9nçi9|>dft|i9^ eJftc- 
tive, N<)uvelle.^rei^ç delà sifau^taniiîité 
de.c^efi depx.cuUcs, — ïfrinçlpa.vbx dog- 
me^ de>la religian hellénique. -^ ApEll^' 
cation des doctrltres religieuses k Véx- 
plicatipn des monumeos de rar^T-Dang 
. ' eétté îDtroânction ,l'antear a vaàXxÈ pfou- 
▼elr'qn* la tîïièce ent réellement ane l-e- 
•ti|^on| «t BBOntrét ed qaoi coneUfaient 
ses croyatiees. Il n déuoniré qoe les 



Digitized by VjOOQ IC 



CiissE. III. Géographie. Topographie. 



«52 

iai)les«iythologiqii«B^ les Gérédloïkie*- du 
,i;aUe £t les monumena qai représentent 
des. objets quels qu'ils soient^ apparte- 
nant à. là religion» sont de véritables 
énignaes, soas lesquelles les sages' de 
2*antiqoité ont caché volontairement 
les croyances nationales pour les faire 
^respecter davantage et en a^sur^ la 
durée. Il en résulte» que les divinités 
^ytholpgiqnes., nommées Jupiter, Mi- 
OierY«» Junoff, Vuicaio, ffeptune y Chè- 
res,, étaient des. personnages symboli- 
ques, sous les noms desquels Tbommage 
religieux, s'adressait à des dieux vérita- 
bles. Après cet exposé» l'auteur eatrc 
en matière^ Il divise soo ouvrage^ en 
trois, parties : 1. Ocigine.du. cultç de 
jfupiter. Essence de ce dieuT Identité 
id« Dis ejt fi'Ammon. ÛilTérence primi- 
tive entré Dis et Zeu<i. Institution de 
leurs cultes. — II. Coafuiioa survenue 
da^s (e culte d« Zeus» — III. Maintien 
de la religion grecque. DistioctioQ per- 
manente entre Zsos, dieu du soleil, et 
Zens » dieu aether et dieu soprêoie. Ca- 
ractères propres à chacuD de ces dieux. 

Antiquité»^ mexicaiofts. âelMtoo 
des trois expèditioni dii cftpiuioe 
Do pftîx, ordonnés en t8o5, 1806 
et 1807 » pour b reeherehd des 
antiquités de CiB pays, notamment 
celles de Mitla et de Pafenqué; 
accompag^oé des dessins de Cas- 
taneda» et d'une carte dti pajs 
exploré , suivie d'un paraRéle die 

.ces monumens avec ceux de !'£.- 
gjpte , de rindostan et du reste 
de l'ancien monde, j^w.Aieœmn* 
drt Lenoir; d'une dissertation 
surPorigtne de l'aneiemie popu- 
lation des deux Amértqu«s j et 
surlesantiquîtcs de ce continent, 

' par JVarden^ avec on dîscours 
préliminaire far Chartes Far cy. 

,ii;i-|bl. Quai des Grands-Augus- 
. tins, n. 55, Tome I. Livr* I. avec 
fronMspiceet 19 planqbes. 4o:iV.'; 
planches colorfécF , 60 fr. 



L'ouTfege «ara >a Uvraiaoos qci pa- 
. raitront de aU en six semaines. 

GÉOGRAPHl^. TÔPOGRAPmE. 

Correspondance d'Orient. i83o— 

i83i. Par Michaud, de PAca- 
'démîe frsn^aîse , et Paujauiat 

a vol. ïh-18. Chez DucoittU 

Tomes Jet tl. 'i5 fr. 
. Seetmd issêfaU, 

JLes. PoOh» dt Consi«nlinopie. Gba- 
que homme im^ort^nt à sa police» on 
fait la police dans tous les corps-dc- 
garde; le sultan, le' grand- visîr, le se- 
raskier s'eiV ji>êleot «^uelquerois et la fom 
en personne... L'exécution ô^s lou 
somptuaires a été- de tout temps oae 
des principales attributions de la police. 
' Qtfoique l*h'abitlement des Tares ait subi 
' beaucoup de 8hsng«mens, il ne ftiat pa> 
crbive néannatoins qu'on ait proclamé à 
Gonstaattaople la liberté dee costumes, 
•t qae cbacun soit le maître d« s'habil- 
ler cofnme iLTentesd. Les rëçienens 
pour les rayas- sont- toa|onrs les mêmes. 
Si un xaya s'avisait de porter na mao- 
leao blanc oa écarlate au lieu d'un maa* 
teaa noir o« bFoa ,, si na Arménien ai 
pofftaic pas à9ê bottine» conKevr de c^ 
fis», si un Intf M na €rireo m flMMtiail 
•ve« des bibovehet fatens» b rè toile 
fl«r*il notoire et la punition exem- 
plalie..^ Lorsqtflta examine la légisb- 
tinn des Ottemami, «i qu'on la.saitisf' 
qne 4ans jes temps Modernes » 00 fait 
une fenarqve tingollèoe ; c'est qne ce 
peuple a prb la place d'un' peeple ctii' 
Usé sdis rieà changer à sa barbarie , et 
qn'U est venu s'établir dfos noe giende 
,cilé aVe^'SjesJois faites pour des hordes 
. bfilIiqQeuAes et des tribus nomades».... 
Il est de jc^gle ici qu'une procédure, 
une sentence et son exécution ne doi* 
vent pas employer plus de temps qn'A- 
ristote n'en exige pour l'accomplisse- 
ment des faits d'une tragédie ; tout csela 
doit se passer dans les vingt-qaatie 
thsnres.'..' Dans les alRlirél capitales « lies 
btiàrreaax vont autsi vite que les fnges, 
-et'iésfbrnialltés spot bientôt remplies, 
at je 'toipabilç dolt^btre pendu,, les 



Digitized by VjOOQ IC 



C&ASM III. Giagraphie. TùpograptUe^ 



bourreaux n'ont besoin qpe 4'an cloa 
et d'une corde; la porte de La preopiëre 
boutique suffit à l'appareil de cette jus- 
tice eipéditive. Lorsqu'au bomme doit 
être décapité, on l'exéciUe au coin d'une 
rue, et son corps resté là, avec son fialta 
sor la poitrine, sa tête entre les bras, 
si c'est un Turc ; entre les jambes , si 
c'etft un Raya. La multitude passe à côté 
de ce spectacle sans y prendre garde. 
— Promençuies dû Fera , U eafe, le taéae 
et l'opium^ ies ehiens de Slamifoui. Con* 
stantiouple n'a point de promenades 
publiques, car les Turcs ne se promè- 
nent pas ; on fait beaucoup ici pour 
l'ornement dès cimetières; bn a planté 
des arbres pour les morts , et lc6 vivans 
en profitent... Aux environs de Fera, 
l'auteur a remarqué des araé^iy espèce 
de ohar -à • bancs , grossièrement con- 
struits, non sospendns et .peints de di- 
verses couleurs. Ces cbars auxquels font 
attelés des bœufs ou des buffles, cba- 
marrés.de pompons de laine«, traînaient 
autonr.des cimetières des femmes et 
des enfâns' dont la physionomie expri- 
mait la joie, tes gens riches ont des 
voitures k peu près semblables, peinte^ 
en ronge, et grillées comme Us balcons 
des maisons turques; ces, voitures sont 
à l'usage des hnitm^. iics babiUns de 
Stamboul ne Toyageot qn'à cheval, à 
pied ou dans des barques qu'on appelle 
des cafques* On est immobile. dans ces 
barques , on fait son chemin sans bruit, 
ce qui convient parfaitement aux Orien- 
taux... J'ai vu , dit l'auteur, près de So- 
lymanièh, les cafés que fréquentent les 
mangeurs d'opium, »ppt\é» thénakiUi ; 
ces cafés sont rangés à la suite les uns 
des autres , et font face à la mosquée ; 
la place sur laquelle ils se .trouvent est 
une des pins belles de Gonsfantinople. 
On reconnaît ceux qui fréquentent ces 
cafés à leur teint , livide , k la couleur 
terne de leurs yen* , à leur dos voûté» k 
leur démarche lente ; on les voit étendus 
sous des'.portiqnes oml^ragés d'arbres; 
Wa extases les plus étranges s'empareqt 
dit-on , de leur fsprit« Ne leur deman- 
dez pa» ce qui s& passe i^aos le pays 



i55 

qu'ils, habitent; ils fOQt dans le paradis, 
aux grandes- Indes, je ne sais^>ù. On ne 
peut se faire une idée des sensations, 
des^oies, des enivremens, que ces man- 
geurs d'opium éprouvent... Les Turcs 
n'ont, jamais de chiens ^ans leurs mai- 
sons , parce qu'ils ]fi» regardent comme 
des animaux immondes ; ils prennent 
pourtant quelque soin des chiens qui 
habitent les places publiques* On re- 
marque en général parmi les OmosaHs 
beaucoup de bienveillance poifr ieaani- 
m>.u)(. Il est rare de voir dans les rues de 
St<imboul des bètes de somme, acca- 
blées de coups et succomt^ant sous leur 
fardeau comme cela arrive trop souvent 
dans nos cités./ Un Turc regarde. son 
, cheval on son chameau comme le com- 
pagnon ^deaes fatigues; il a des discours 
et même des chansons pour ranimer 
leurs forces épuisées , et presque jamais 
il ne frappe du fouet et du bftton -^Lêê 
Bazare. La plupart ressemblent i de 
grandes baraques de bois rangées à la file 
comme dans une foire ; ici c'est une allée 

f;arnie de maroquins de toutes les cou- 
eurs, là c'est une longue avenue où 
briliept Içs schals des Indes, les nions* 
selines d^ Bengale , les fourrures d'her* 
mipe» pli|s loin vousvoyea la porcelaine 
dé la Chine > l'acier de l'Inde » le vem 
d'Alep^ les diamaas dé Qolcende , les 
perles do cap Gomorin et do goUe Per- 
siqne. Les acheteurs et surtout les ctt- 
rieuz affluent toujours dans ceafasasHns; 
le grand nombre de femmes turques 
qu'on y rencon^re^-et qu'il n'est pas per- 
mis de coudoyer, vous arrête sans eesse 
dans votre marche, et souvent une naa- 
tinée ne vous suffit point pour parcoo- 
rir deux ou trois baaars..... Ce que l'ap- 
teur dit des baaars en particulier, do 
bazar égyptien, de celui de» drogues» 
de ceux où l'on vend du papier ,. des 
livres dont la reliure est très-soignée^, 
des armes, des pipes et du tabac, eft 
fort xemarquable et mérite d'être lu 
dan^ l'^tuirrage.-^iTur ie$dfffirenUê no- 
tions dû ComiaiUinojpic. Les Turcs y 
forment à peine la moitié de la popu- 
lation ; l'autre, moitié se compose de 



Digitized by VjOOQ IC 



i54 Cuk^sB III^ PùiUifu^, 

OfeeBy d'Annéaicnf et de Mh, €«• 
qa^fre toatloot ne se distnagoeat pea 
moiiM ptfr leur cafeolère et leurs raœors 
•que par ledr langage «t leurs «ostnmes. 
'^TMiHfpimet Buyvh^dérén ÈÊtmtrt gtat- 
^¥êithà Boippore»'^ Les Cimg^reê. On 
reconnaît ordîn^irement un *cimc<»ière 
ft la vue des cyprès ou des piManes, qui 
tont tour à tour on ornement et une 
Image de '4euil. Parmi les nvcmamens 
Amèbres, il en lest de scMl>F«£i erec 
<beaiieon^ d'art, ^trel^es-vnts tttmt 
.peints b\i dorés, «armontés d^n torbarn. 
*— Péoh» dans te Botpfwre. Eméauphure 
éô ia mer Noire. ^Dernière journée des 
Janinairei. -^Physionomie de SfaméotU 
mprés^A tfvute des janissaires. —La Mo*^ 
iagnè du géant , ia vaOée ou fécheUe du 
^Orand Seigneur, îeseàux douces d'jésie, 
fer deuao châteaux Anadoii- Nissar et 
HowneH-Hissar. ^ La réfoHne m Tur- 
faie, La révolu tion 'ides Turos ne se fait 
pas comnîeîa nôtre'. <2he8 nous, tTest le 
petipfe quireot réfbrmer son gouverne- 
ment , "à Stamboul , c'est le gotfrernè- 
mcnt qnfi Toudraît r^SPormer Te peuplf». 
^ tes Kiosques du Bosphore, tîes lïos^ 
•^nèé âppBrtlennetrt au soltân, aux sul- 
tMies, àttt'biknistfeè de la Porte, aux 
'^and^ sefgnfei^rs ou à* quelques favorî» 
' '^^iét^H',~'Eauœ' douces d'Eurvpe,'ajjué- 
'^tues et ^enài dé Bntgrade. — L'ésuUdn 
■JKéAFnVutf.C'eit'oYihommc'dequaranW 
•fcî'nq 'afcfi';* d*ufie taille ordinaire, les 
•fepvé'Ies' fortes, le nek aj^lati, le vhage 
tWi-iioloré ; sa physlonoiiiîe hé révèle 
ptoînt l'énergie qd'ii a déployée dabs 
^eerfaines eîrconstar/c^s j-il a fe regaid 
*terne tet èâVis expresillon ,11 té nfaiaoque 
pM teepencbnff 'de '%grtité' dans son 
^nt/tieo.^Bes thînéstres et d^ favoris 
'ifc Jlîahmoua^Lad^ihaiiedks Turcs, 
•^Pérda Seuidri. ~ Baiser dès ueiaves. 
Une belle Gircassienne vaut de 36 à 
4o,ooo piastres, —l Vn mot sur Cesétà- 
^fOffe en Turquie. 

Parmi le grand nombre de deserlp- 
fions 'et ^empire Ottoman et 9e* la 
tJrèôe, l'otttrâge die M. Mîchand se dis- 
tingue par sa notiveauté et par un ta- 
lent fl'tfbkttTatioii pxt>pre à l'auteu^f 



. Économie fotM^ue. 

niltletiQ ôe \h ISociëtè de géogra- 
pfiîie. in-8. Chez J. Bertrand, 

ÂoQt. 

Contenu : Nouvelles découvertes daos 
i'Océa,n antarctique « extrait de la table 
de ,lok du brick l^uta , commande par 
J. Biscoe, — Mémoire 'sur la Mongolie, 
récemment pubUé eu langue riis.^e par 
le moine Hyacinthe, qui a foit on séjoar 
de treize ans à Pékin, de i8o8 à i8ai.— 
Analyse d'un mémoT« ayadf pear tUre : 
Nouvelles comparaisons des aiesurei 
géodésiques et astronomiques de France; 
par le colonel Puissant. — Passage de 
l'Himalaya. — Mélanges, ^c. 

VOYAGES. 

fiiblioibèque univerftelle de YOja- 
ges effectués par mer ou par ierre 
dans léa direrees parties du 
monde, depais les premières dé- 
couvertes jusqu'à nos jours, con- 
tenant /etc. Par Ai^bert-McnU' 
mont, in - 3. Chez Auhréô. 
Toroes VII, yilî. % fr, 5o chaque 
, volume. » 

• li'pbvfflgeAur* 3t5 voUiines. 

POLIT IQ'UÏ:. ECONOMIE 
' . ^ •'tpllf t.Qt/E. ; 

Supfflêttiëht tkï Guide Mptoma- 
'tique de Bi. Martetts, conte- 
nant : 1^ Observations sur le 

* Guide dijfîomatique j :>* précis 
Aes .principes de dtoit public 

. /.«jÇ^y^Qtyd^ hase aux Observations 
précédentes.; 3" table alphabéti- 
que géoérale. Par 4e comoiaB- 

• deur Pinkeia*^^Ftrreira» io-8. 
■Cbefc jRe^ e^ Gravier. 6fr. 

Le iMUide diptomatiquè de M. de 
'Biartehs, 'dont 1â première é<fition a 
'cfjlirn à Gottingne «in 162a , etft depnU 
Tong-temps disr.enn dlassiqnc ; c'est {'oa- 
f rage le plut:^{(^metttaire de la science, 
et il est indispensable^ •OT^.'fei^^es ,d>* 
ptomateB. MU\)*inbeiroV«il|eiir. 'd'an 
Cours été droà^gififhintornltk^ 

Digitized by VjOOQ-IC 



Cuatm Uts Pkiiesaphie, 



r a ajouté dea oba«rT«tms dSMk huât 

otérèt qai font le sujot ide ee MppiA' 
Haut, diviaé en ii chapitrca qui trai- 
eot: Ou .imniatère des affairée étran- 
(ëre8«t.de aen ohef. ^*^ Dea ministiiea «t 
[ea[ misalaoB ^iplomatiquea en gèné- 
al. — De la ckaèific»tioB >dea ageoa dî- 
»loiBatiqa«s «^. DicIVeipèditiovdè 1'*- 
(eut diplomatique et de l^tablisaemeat 
le flOD oavaiccèoe publie. -^ Dea droiVa 
Bt de« prér(^atÎTéa dout foaiaaent les 
1^08 diplomatîqaea. — i>tt oérémoiiiiil 
&*a«ibaasftde,«^Ôe foiuite du ministre. 
— Des devoira et dea fonctions de l'a- 
gent diplomatique. — De la fin des mia- 
sioos diplomatiqtiea^ — Dea coosvla* ^^ 
Dq cérémoDbl étratij^er et de la 4>ré- 
séance. Ces chapitres, sont subdivisés 
en 93 paragraphes, et su'^vis'd^un Précis 
ées frinoipta de droit puhtîo qui forme 
sGa pages.'— ^C/çs.Obsfervat^tms Évlr le 
Ouidê dipéomAtt^ue ée Mi de MaHAu. 
se vendent aussi aéparéOkeMt chez les 
mêmes librairea, a« |>rtj[ de 4 '&• 

Observations sur la 'Chiarte eàt\ - 
stitutfotioeitft delà Franôe, ex- 
traites dû CoûYs de droit pu- 
i>iic de M. le comiiiandéur oi/- 
vtslrc Pinhèiro Fer,reirà, mir 
nisti*e d?é^a.tâ't; '6. ii.'t- f *,4ft- J#r 
Chu B.^y- i^,Cravifir, ^ . / , .j 

U btil»«t kl r!ftt6fW^?oWfr^^lfi«ft^ta1t 
en i«3o, ôÇfttft qtf'il l^yrih éAl^n i^BJf, 
de fonder une monardWe 're^i'éèrêtfta- 
ti?e. ln(|é|p^f^D^ç ,et i^eçtiw? .naAi^- 
naie pour toM:} lesi pQqv^f^irs^/^re^ponsA))!- 
lilé et publicité' ^qur^ loû? .jes pçief , 
telles étaient,' âft Tau tour, lés coriài- 
tions de de 'p^ohfênie que quà'tré Pol^ en 
quararite aiis] on''a'éssayè dé résoudra 
en Pratocè. 'JusqVà qtjJl ;jjoi\it le« d(- 
▼erses solutions que l^on eti â dontiée^ 
«Niccorifent-ifllé'a dvëc-lea |^rftici{)e8 du 
dfoitiiWver*'^! ét'la' natute ipédîâ'lè dti 
gooveifiiettictit Vbii!ë'î '(J^s* «otia ee 
point ttevàe gôijéraît, (et d'^pifèa fib- 
«tractida dela.scîenôe'que'l^àptehr t'oi^- 
^•Sdèrè la dernière (Jn'L^çis'i^ttatre'.tfeiirâi- 



i55 

-»83o. Il pbsfe en revde tous 1 *» aVticlea 
de la Ghaorte , les analyse et y afonte un 
commentaire critique. Ce petit ouvrage 
sera ausst utile aux publicistes qu'aux 
'jurisconsultes. ^ ^ 

Coup d'ϔl sur les colonies^ et en 
particulier sur celle d'Alger. iD-8. 
Che2 Delaunay, 2 fr. 

JURISPRUDENCE. 

'Répertoire général des causes cé- 
célèbres anciennes, et modernes* 
Par Saint'Edmt. in - 8. Qhtz 
Rosier. Livr. I. 5o cent. 
On ppemet tons lea sa média iiii« 11- 

vraiaoo de 5 feoillea. 

Gaaette des cours d'assises et des 
{tribunaux correctionnels, fowr*- 
nal des cause» draniatiqifes «it 
facétieuses, in-8. Chez Danthe- 
reau. Numéro I. Prhtpourî'an- 
née, 6 fh 
On promet par mois un cahier de 3a 

Code pénal , général, de Teipçire 

d'Autriche , avec des appenclîcjès 

çonienaot les . xèglcmef s gèné- 

. raux)qRlus^éc^ns; Jtràc(qit «ujf Aî^ 

,.;dern.ièi:e. édii^»», pfficiell». ïîw 

^pont et CaUéeutc. 

Cest la prèmlièrc Tivraîsôi^d*une Ûàt- 
fwêîWdei loi* civiles et crim in elfes dea 
états moderiiea. 

PHIlJOSOPHïB. . ' : 

']L9 Maçonnerie considérée çomm^ 

1|^ rc^uUat des religions «^jFp- 

* <iepm>^ jiiîve.et chréitieBne*. >Par 

- .lftJF.*.:M.^>..R.^- de S^io* 5 aroL 
>Tii*^8«'Ct yncabîer de pltoches ^ 

- au n^iÉlbre dts tfix, ddnt quatre 
Cdïit^entieht quatre - vingt-trehe 
•èrirtiltoies , cil* les èix autres d^s 



Digitized by 



Google 



.i56 



Classib^ Illt 



dacuçneas curieas. Chez P^n- 
dey-Dupré. a4 fr. — 29 fr. 

lia plupart des oav rages qui, j.iisqa'à 
ce four, ont traité dé la maçoDoerie, 
ne présentaient un véritable intérêt 
qa'auz seuls initiés , et ne poav tient 
être compris que par em , soit parce 
qu'on y faisait usage de teruies et de 
signes dont éuK senis possèdent la cleF, 
soit parce qu'on y parlait de cérémo- 
nies et de formalités dont les maçons 
revêtus de grades inférieurs n'avaient 
eux-mêmes qu'une connaissance, trèti- 
superficielle. Cet ouvrage, au contraire, 
d'une nature aussi instructive que va- 
riée , s'adresse à tous [es lecteurs. 
L'homme du monde s'y formera une 
juste idée des principes et du but de 
cette société philantropique répandue 
snr \ei denx hémisphères , en dépit de 
certains auteurs charitables , qui tou- 
jours nous la représentent comme hos- 
tiles envers le trône et l'autel; le savant 
y saisira les rapports, les liaisons intimes 
existantes entre les cérémonies reli- 
gieuses de certaines sociétés anciennes 
et modernes, avec les rites de diffé- 
rentes professions maçonniques. L'an 
et l'autre y trouveront des preuves irré- 
fragables de l'adoption par nos prêtres 
et par les lévites, des emblèmes ap- 
portés d'Ej|;ypte, et gardés en partie 
avec l'arche ; ils y verront qoe cette ar- 
«he saiote renferinaît les tables àe la 
loi et. la verge d'Aarou. Par là on vou- 
lait indiquer que le pouvoir des prêtres 
marchait avant tout, et devait être au 
moins auAi sacré que la loi de Dieu. 
Voilà le type de la domination que les 
^ prêtres, dans tons les temps et dans 
tous les pays« ont cherché h établir. 
De plus , cet ouvrage donne des détails 
curieux snM'origine probable de la ma- 
çonnerie ; sur les initiations en Egypte» 
en Grèce , chex les premiers ofaTrétiens, 
et même an sein des sociétés religien- 
.ses chrétiennes ; sùrles emblèmes égyp- 
tiens adoptés par la Bible » et de là ve- 
nus aux chrétiens et aux maçons ; sur 
Jtes peines autrefois portées CQ^tre les 



léniéraires iavestigateurs des doctrie^ 
Siicrées. Et cetera^ 

L'ouvrage est terminé par an aperçi 
des eérémronies de Rome chréiienoe^ 
comparées- à celles qui ont lien daoi 
différen» rites maçonniques. Gonclusioi 
tirée de l'évidence de la morale de cetli 
institution fraternelle , et où l'anteit 
prouve que la maçonnerie a conseni 
un grand nombre d'emblèmea, signci 
et doctrines des religions égyptienoe, 
juive et chrétienne. 

i^ExiraU et» ProsfteOut). 

RELIGION. 



Conférences de philosophie catbo- 
lique. Introduction à la philoso- 
phîe de Thistoire. Par l'abbé Ph, 
Gerbet. in-8. Rue du Pot-dc- 
FtT-Saini-Suifice, n. 5. Cos- 
férences I — YI. Prix de chaque ' 
conférence^ 1 f r ' I 

La sixième conférence contient ose I 
Introduction à la philosophie de llhit- I 
toirç. M. l'abbé Gerbet est auteur de | 
plusieurs antres ouvrages assez cooaai 
des gens pieux , savoir : Doctrines phi- 
losophiques sur* la certitude dans IcsR 
rapports avec les fondèmena de la théo- 
logie. — Coup d'eeil snr la oontrovcm 
chrétienne depuis les premiers sièda 
jusqu'à nos joars. — Considérations fir 
le dogme générateot de la piété catho- 
lique. Ces ouvrages te troav«ftt à IV 
dre»e cl-dessiia. 

Annales de philosophie ehrélieiiM» 
etc. in-8. avec pi. Rue Saiot' 
Guillaume» n. aS. Septembre. 
ConUnu : Les langues anciennes dé- 
voilées, ou introduction facile an latts» 
au grec. et .à l'hébreu» an mojen ds 
français.— De l'esprit de vie et de l'es- 
prit de mort ; par le comte JSfaur» iê 
Mérpde et le marquis de SêOMfifri - 
Croyances antiques, monothéisme, dus* 
lisme , fétichisme , ^tc. — Théorie noa- 
velle snr l'histoirep^Nouvelles Tues sur 
la direction à donnera l'enseignemeot: 
lia foi est le point de départ de la phi- 



Digitized by VjOOQ IC 



Clams > Ut. -"Reiigi&n. 



1*57 



«o^Im. «^ fi^ne .«Acî^MM et < Rbfaàé ' 
Mirelie. CosHdéMfe^^aà ;»r Rome e»*** 
loIifiM^^AAlhetiticilé d'nne pii>)»t9é'' 
e des Uvrei êjt>UUB»^'ooDCtenii|iit ik' 
litMOQ^ 4o MeatM. -r-SimltitiMjB'dV' 
Mlome eii|r&J«0.pnllrè« n.eticiltts' ei 
gyptiep)^ Rjvst^blaocfenrntn lés peii^' 
les do ^ooifetu •^doo^ ft ôeài^ de* 
ancien. jQBry a ajauté uflie Ufliagtépbie' 
spré#.eat40t Is boite d'doe prèA^fifl^ 
u d'aoe dit iDÎté jBDexicaiite. 

ournal des presbytères et Archiyès 
de la reli^an calbotîqûe. "in-itfe. 
flue Serirandofit , n, i^: Sep- 
tetnbre.gfr. poiir1*ahnée. 
Contenu: Preuves biiitoriques de la 
loiivcauté du monde et de la date que 
iii assigne Moïse. — Tableau de touiea 
<8 religions du monde et dçs ^peuples 
ini Wt professent. (Suri te). — Du teji.te 
mmiiir et des différentes versipns ^e 
'Aùcien et da Nouveau Testament; par 
^antsenf. (4e article). — Plusieurs arti- 
-les de jurisprudence ecclésiastique.—' 
'rtère de T'emp«reur de la GhÎQe pour 
)bteDlr la cetiatioo d*ooe grande sé- 
^Iteresse.-^PersécotioDB contre lea cbré- 
ieot de la Chine. Bt ébfofé. 

HédîtatioDS religieuses , «n forme 
tle discours , etc. iu - 8. Chez 
Treuttei et fVûrtz, Juillet. 

Aoûu 

Ces âtQK cahiers oeotiemMol eheevb 
)4iaire mé^iuiioAj I. U. VBvm^iU 
Ms pictuf^pcsLif» Dieu, Sbt le n#rti«»eit 
i'txcelleoce de TÉvangile et la nécessité 
J'eo suivre les préceptes. — 111. L'^- 
^MUTconndiri comme fossiôn, Qa'e«t-ce 
que la passion? demande l'auteur. C'est, 
ilit-i!, rétat d'ude Sme en proie h un 
>(;ttl sentioient, à un seul désir , k une 
»«ule pensée, qu'exalte Ou grossit t^toia- 
3(inatian , «n poias que'towtatftre sen^ 
limef t ^ oa^ désirv 00 pensée ^ ^y iroim)' 
Dhsqibé ^li subocxhMiaé ; «la raiéon , tfU 
li^u decontioucr d.*ètre'Une pbiMaQ«0^ 
i«gBiUtive-^ est oppviméev 'presque 
aoésntie ;>l*«sprit an lieu de' conserver 



saliherté ieti%tr:ivité qoi'lai est propre, 
detàetite passif, est réduit à servir d'es- 
cIsife'à"on sentîn^eot exclusif, é^ immo- 
déré'..-. Api'ès cet'exordc', Tântdor'exa- 
iliiae ce quf evt licite et'iflicilé en*' 
amOnr, et* donne aVit deux seXes dès 
conseils salutairi^s. -^ 11^'. Gratitude en- 
vers noeétenfuiteurs. La reconnaissance, 
di4 i*ànteârr', es^ ùh'è âei vertus les plus 
dtflleiles, paf ce- qu'au Tobd dn cœur de 
tolfs lesbommiés régnent plus on moins 
l'amour-prepre , t'orgueil , la pkssion de 
rindépendance V ^tl simplement un ca- 
rliotère léger et oàblJeax : par-là on est 
empêché ou Ton néglrge' d'apprécier 
à sa vraie -valeur les services qu'on re - 
çolt. Oa les déprécie, afin d'alléger 
d'aotant le poids de la reconaissance, 
et de diminaer la dette avant d'avoir 
commencé à l'acquitter... L'étendue 
de la reconosrissance doit être propor- 
tionné à celle du biepAiit. Or , le bien- 
fait se mesote, soit par les avantages 
qu'on a retirés des coaseflset des' se- [ 
cours du bienfaiteur, soit parles peines,, 
les efforts » les sacrifiées qoe son obli- 
geance loi a eoûtés.... Riéii t)*est eu 
géaéml plus rare parmi les personnes 
de font rang qae la, gratitude enirers 
leurs instittiteurs et eeuk qui leuir ont 
dbané des avia. Car la plupart des hom«' 
mes » captivés par leurs sens , acflit peo 
sensibles aux intérêts moraux^ et n'at- 
taobeot guère de prik qu'A ce qui lear 
prouve un bien matériel. 11 faut on es' 
prit déj^ cultivé pour apprécier Mes 
bienfaits ifi tel iectneis et en éprouver db' 
la reconoaissflodfe. — V. y/nnivsrsosre de 
iëmaisimnce du ehtitien. On a tu autre-* 
fois 'des bommes s'écarter entièrement 
dans ienrv religieuses fôtes de fan^illë^- 
de la maùière ordinaire de célébrer 
l'appiversaire d'ODe naissaoce. Ils fai'^ 
saient la commémoration de celte d*uti^ 
eiffant par une sorte de deOit* 1h pUn^- 
raieàt d'avaiAè les peines qu'il"devMt 
eadurer, les mMadves*, leH'doutears, les 
stmci»,^ le» / ro^iaiétti'des: qu'il lauràiit -à' 
Biipporter. lis disaientit GotUi««tft taO'ts 
réjêaltionsi- ooav^ d(«> l^dppèVitfon d'un 
ètrè'^acy'vp viiieu'desouifnérti^, ctqm 



Digitized by VjOOQ IC 



i58. CtAsaft,.Ittt. 

entre ddQs U moo<^ ,«V6St(i(eSMpleffi|SA^ 
€0191X16 8*11 prévoyait ^ aéçie 4t^ vaffon, 
qoi Pattepdentr Êa reV«i}che«!m:Céfi^w, 
braiéat iQJQur de la mortd'^iV) «paiareo. 
119e jqic recneillle» cc^niA le joar^d 
sua atfraDçhiMeineDt.de toate^QuÇrAPCC^; 
tevresire , cocpin/e. la rejsaiss^fpce ;de, son. 
âme... pour Vé^eroUé.^ .11». Q|fi4|i^.t d«: 
fleurs le corps du iéfa^tiVc^^ conrosH» 
na^eot. leur propre Ul^,, q« «jga« d^flii. 
glorieuse eu>trép ()q . Vâq^A duqai ie«< 
cbamps oji orôi$8cali')t8,QeY<8 d^ l'ioir* 
moitaUté^.G&ire çquMwxiq <QQotrar.i« ». ii 
qqqIqqe8;^gArd4A> n^tur^ IvuroAÎiie { . 
mûtf eile ne. laûsc pf^r d^, reolerner 
uoe g^apde peofée qui porte k la lén. 
Ûe*io0^*-^ VI. Toul est pur pçyr %n ctwr 
pttf?f. Lea boniioessQAt-iU en effet aiM8i> 
cqrronfpus. q,ne q^Mfiiof ««çtcajÂstes ans^. 
tères le» rppré^^ote*itf..qa j^ien »0ttt-iU> 
«n gç>«?4r^l,:inpqQei)» çt.hQn», opittmâ. 
peut le croire pvfois.univi^jUard biaQT] 
v«iU^n^qt]i.er^x|^fiqpoe aqfnitdO iaienx> 
éiilSiïer, f^r>ija».ftoèvr h^mAinf, JU>raque 
jei,|»/^dÂtp^«^Ç5fiert qu.e«lix)n«^ dit Taoteur,» 
etf.jiJickii*je^açiijwï.iii|Y«ç. fofu liBft;juge*' 
"«Çnf^»W»ft%i§l»r .l§ .nWP«le ,pi||Nii©8HW-; 

%*Me,w;^Tr/^|«r,.4 q«p8^1fc4t f..«PUia) 
I^nftPfl iÇ^ep^çi>t,,M.>bftW»W#l «NiUl 

iç^çpç^ Lâ^i/iVagp 4«? raond«»;ji^4éftéQlû<i 
d[^Ke(|VÇi¥?pi^;^^^ ^^ mirjpiç de.ich^cuni 
4je, ;n9fls.;.,JW?Jlr«{, Qçiaioft ,pprtq i'eiprj 

00 (4ç^%Q9i,,dc* potr^ «Âi:é9«itfli W dtt' 
/\Qt/>ç p^^p^ftte lH>Ate«ir« dta laT«aaU«n' 
d(t», Vi^Ujt'.mv^dif de tiotr.e QOtps , «de ^a. 
caq$tiAviti9fi ak d(^ 000)^49 . ivânife - dô» 
np^i)9.D^8»Mv No«« anoQf itàûinftaibirf^ 
ai;^ lo:^m^44» réel q«.*^Teft.«o».Miaage. 
tel|q>quWle4'Qffi'e à nQU^dADsia miroir^ 
de.iw^cf) àç^q^ 3i ce piii^û?<est tcoubra, 
to«V99u$i pliait obacuf ;. s'i Ai des taehe»^ 
ilAfsjA» reUOQVops jj'aoa.le MOadcra'ià 
<Vlt pur» tout seinble'èiH^ jeuxcoiilettr. 
de rp8c^<>tt «olalaut de lumière, -r- VlJL 
J^ itUmmft^ «MlMmiM. Il Mf b«ait' 
coup de famille» cbfétieiiii^ qoi atta-. 



hi««s4Aiioé8 «Btéfûidif è. ^» Milliers de 
pCK|4[fmie8>oniigototiiiiot4i»/pcnir«1i^s fe 
%i0« qnfile vidUnièi. ^Ue» se^- p«rt!oti- 
qi»iitpJ«IIVk«iiib ianlé'9>««Ae>^a\iB' miui- 
(|«&«icr)tègl«8^ai bon ^tàca Deè përes et 
d«»).|iièée»;'fQnt:oab<i|!^''dtt -làtetid. au 
soir à'ifoiireJpreMKf^ 'l«ari>'e«fAt»s des 
mtibiëtea.^rlicittuse»', '^ 4etl^*hlétllq1ler 
de* pibtaqc9obligeaat«b ellpbti^», à Ifeor 
donner de» taleo»«grèa5reA<tattrayans, 
tandis* qu'ils s'inquiètent peu d*ob»er- 
vcj( f\i^ lelonefl ciofeur» saufteàcliDS à la 
vapjté^ià LV^I(ï«'k^ l'Q«<(^P<>rt««ncnt, i 
reo.xic , à rhj[pqc¥i^^> 4. 1^ «dl^simnia- 
tion.... Il est,f^augejreux-,d'att«^cber à 
une bienséance extérieure plus d'im- 
portance qu'elle ne vaut. Ljc» bommes 
faibles sont ait^éioent portés 4 croire 
qu'ils ont l,es vertus dont ils adoptent 
lës'dehocs; ou'bie^ que la convenance 
doit passeravant tout, m^e avant la 
▼el^tui'lôrsque'cçlleTCÎ doit se montrer..* 
L eènmaUon f;xces^ve. des q^en séances 
pure m'en i^hufi^'aînc's est çncorè^lus dan- 



ircment humâmes est encore plus dai 
;réusé . fltiand pn croit pôuj^oir coa 
éirre ou eirusejc le mal: poorya qu p 



enA'iim'-rÎ! 
le fard ra 



om- 

'p. 



gardé upe certaine! aécenôé/tja perle 

- ^'^'*^ *^' -Tîe Je Jïç^on'^ jj^'a; mouille \ 

nTmet-il un corps en pourri- 

H 




La Dominicale. Journal de^'^pa- 
.riM§4e9y «oniE»ecéiiaiid:><in<érdls de 

I^bfM av^c 'elfe; 'oléfcfe tfe 'gtaVurcs 

èt\>ç'^igncltb: în-e; érarftt'''fôr- 

mat| ff deux côlonae^. Rue Gue- 

'nécaud, vi, 7.' pv"r,,^Iiy ISoyiçmtre 

.i'§^. Prix pour l'aïK^^Çjj.Vo fr. 

4^(;ini;4?^^ •' |li;po8jà.de^. ^i;efttioo8 reli- 

gi«u«esq«i.seiQat tfaiM» dan» ia DwÂ' 

n^lA^^9u oatrboiioismé ebmme poisr 

sâRce Qivyi8atrlp«u T^Nolice bîograpbi- 

qMei »IH1 Bo»»uet « rr- Semaine reUgieese .* 

Fètê de la ^édîoaçe de» 'église».-** Chro* 

iliqiie.li,«bdomadiiire. -T-Diolièe biogra* 



Digitized by V3OOQ IC 



Ci2À$ai& IV. 

dcMiné (iar Bot«c« YuwàU O» )o«imdir 

panîtca:t«ii0lQ« duotUBchie», à éelerd» 
3 novembre. Ua comité d'ecfdè«iA9l*> 
qaei Teilfen à rorthodoiie des dô«i" 

trille». 

éducation; instruction. 

Annales de renseignement univer- 
sel; ou fiecueil de tous les exer- 
cices relatifs à ra(pplicatîan de 
reo8eigne«ientQ»i verse), et dés 
exempleis dei résiihats ôbtctfus 
parcetteinéthodV. 1^tivdeSéj>fés: 
2vol.in-8 Chez iSfan^Mt. 7 fr. 



Briblîûthèqas popiukûne» adoptée^: 
par k Sociélé povr Fjnstrtictîoo 
ëiètneAtafre, -on înMriiotloii mhe • 
à la portée de foules les classés 
et de toutes les intôFHgeoces. Par' 
une société de savans et d'honl- 
mes^de lettres » sous la ^J'reclîon 
d« tÀ., Jjasson fit Grançl&agnc^ 
îo- 18. Rue Saiai- AiBidré-4e8-Arls, 
n* 5o. Prixj 6 sous le yoluna», 
ou 5o lous par liTraiscos de six 
volumes. 

Le succès de celte CoUection cit as- 
suré ; il en parait déjà plus de 72 volu- 
mes ; eUe en aura cent. 



•p#nff 



QUATRIÈME CLASSE. 



îpB£^U>X^^BJTS. ,. 

Pré^ist <^tilyriicfqe?<«t^raJâO»a€ dut, 
syst^ttMi^îde LttVjRef »«EW« les'.s^oe»' 
pbvȔbffttdfti1if<i^'; (Hf HlViyew de' 
pénètlperte'dftp'éfsWthfs'd<îS hôojt-' ■ 




degr^^ çjrtftu^.ç. 'ei de tnaturile,. , 
par l'.^t)fqv9l»iQp-qe liur.consti- , 
tuiion»'dç, JtîurSjhpDJilMJes exté- 
rieur^ \e\. ,|]irioci|WiJi^ro#çnt : par 
l'«iUin«Bi<déa foriûefi:die .la tê^9 1 
àQBik enpsteiïè études traUJ de U 
physî«n»H6ii«r. Par /. Otiir^. ut^ 
i«. avec ^ô mh: Cbe« Cr&ùhaiféi 
5fr.- ♦•••' -- *'• ■ ' • "• 



^e à Athènes ifft à Cjonstanti- 
nople, ou Collection de portraits, 
vues et costumes grecs et otto- 
m^Q» s pein^ d'api^s nature en 
»iii9, lii^ograpiiiés à Parig çt co- 
loriés p/^r Z.at«ft5 Dupréf èfëve 
i^e David, in-fol. Chez Vaute,ur9 



.\m,.»^/r^i?)jf^il^^vr;^l^^ > 
L'ouvrage aura 10 livraisons. 

E^?^1 .4<\'«iF^KVrei.p«^Wr»swviir à.q»^ 
})i§toi^p,de lagrav^ce içn bqi#. 
Par Léon de Làéorde^ ,\f^nJiy^, 
Impr. de Jm/ç* Pf^Ot. Livf. I. 
avec 24 planches. ' '• 

%açe^^ put|ç^irç8(jues d^^ J^n- 
çiepn4jF<;^ice. ï^arMM^ Noater^ 
To^ylàrl'eic^ în^fôl. avec pi. 
C^\,fCrde flU. tWr.')LVnx; 
XlA,XX..iBfr. çh^ique livraison. 

Hfstofrè ^''i^expédîtion fpaopaHie 
en Egypte. îo^^^aveentlasi CheB 
Dénain et D éîamàtr e.'Liyry 
XXV, XX^Ï. à 5 fr eh'aijue. 

Les planche^représenteot : Fontaine^ 
d'el'tlaouéb , oq d*el-Àdout entre Ke- 
D«t et (Josseir. — Bivouac égyptien. — 
DeuQQ aux. ruines ^*Hléracoupolis. — 
Plai> de la bataille des Pyranaides. — 
Têjes .aira))9f Ch^yks , copMea.— Frîse».. 
eoi^»iéi»aU<Jîie».. Portraits de Lepère^! 



Digitized by VjOOQ IC 



i6o 



Classîi IT. Ranumê. 



■fiïbitljete'de 4i tiA^tknt àA\\i gratîdei 
armée; Vtbl, géaérd do bu9tde;01anc> 
capitaiae d'infantile^ ^ Combat, of y^il 
d'Abouàûf^^Vieux château de B^osette. 
— BatterÎQ vjs-à-vis le cbàtean de Ro; 
aetté. -^Village Tis-à-vis de Rosette. — 
Couvent d'Aboa-Mandour. — Garavao- 
sérail. — Topographie de Tentjris. — 
Anfiquîtés égyptiéDDes. — Garbé , oflfi- 
cîer supérieur du génie, aujoard'hai 
lieutenant- général. Breton. Souliers , 
chef de * bataillon de la 3a* demi-bri- 
gade. 

POÉSIES. 

Rêveuse. Herfnance Sandrio. 
in-i8. Chez Tessier. 

Poésies posthumes et inédites de 
j4. Chénier. Nouvelle et seule 
édition cofnpiète. a Yol. in-8. 
Chez Rcnduôi. 

Le Jetî de I^ume; pioeme. Par A. 
ChêfHcr. 'în-'8. Chez Renduet 

Sensations. Par Constant Bar- 
riéri în-8. Chez J. B^rrier. 5 fr. 
Pièces de vers« dont plusieurs sont 
aîftlagttéef. 

HOMANS. 

Une Blonde. ?slt Horace Raisson, 
auteur du Code civitj du Code 
conjugal , etc. , de Marie 
Stuàrt , et de t* Histoire poppL' 
iaire de Napoîéùn, în-8. dhex 
Bréauté. 7 fr. 5o. 
Nons.ne voyons pas pourquoi ce ro- 
man d'un aifteur qui a- fait preuve de 
talent par de nombreuses productions « 
De passerait pas comme tant d'autrea*» 
par la même filière de cabinets delecture 
et de boudoirs., lie sujet est, bien ima- 
giné, les cai'actères sont bien tracés, et 
riuté'rèt se soutient jusqu'au bout. A 
querqbês invraisemblances pTèa\ bien 
excusables du reste par la nécessité de 
faire, de Teffet, il réupit toutes leli que- 
liiles que Ton aime à trouver dans ces 



sortes dlmvragès. •L'éditeèr a fluoé en 
télé d^ Kvré une NbHeB^UcrôU^i^te sur 
te» Homme- ^fui n*eti ft» matt%, cet. 
homme, c'est l'aiiteorqnl avait pendant 
qaeliiQe temps ansf^endu ses travaux , et 
qui fait un appel à l'indulgence de ses 
jugeurs , dont certes il n'a pas besoin. 

Matinées d'un dandy. Incité de 
Tanglais par P. Henneguin. a 
Yol..in-8. Chez DumonU i5 fr. 

Les contes sont décidément en vogue; 
il semble qu*ils sonjt un besoin pressant 
an temps où nous vivons» où chacun est 
bien aise de se distraire de réterneile 
politique. Aussi chaque jour on en voit 
éclore au moins nne douzaine. Les Ma- 
Hnées d'un dandy en offrent an recueil 
fort amusant. Autrefois les. barbiers ei- 
cellaient dans l'art de narrer ; ils nooi 
racontaient tous les matins les nouvelles 
de la ville et de la cour, et se plaisaient 
à orner leurs rapports d'anecdotes pi- 
quantes et d'historiettes galantea. De- 
puis que les barbiers ont été reipaplacés 
par des coiffeurs, ou plutôt depttia qu9 
nous avons appiis.à npus raser nous» 
mêmes, cet nsage n!existe plus. Dans le 
livre qne nous .annonçons, c'est encore 
nn barbier conteur ; mais ce barbier «t 
an homme d'esprit, on homme ^ a 
visité lès quatre parties dn monde, 
et observé it% mœnrs des nations ; 
par ses narrations if a eu le rare bon- 
heur de guérir du spleen un jeune 
et riche Anglais, nommé Bêigét. Ses 
récits son^ intitulés : L'artiste ambu- 
lant. — Le Contrebandier^ — Lea Brace- 
lets. T* Le Fsifasajre.. r- Un premier 
Vpyage sur mer. — Les dem Soeu/s. — 
Toujours dans l'eau. — Evasion d'oo 
prisonnier de guerre. — La Caverne des 
Andes.. — Le Voyageur malgré lui.— 
Tomotta et Maria. ^- Le^ Secret da 
bandit. 

Gatautéries d*une deinoîselle do 
monde 5. ou Sourénirs de mader 
moiselle Dulhé. Par Fauteur des 
Mémoires de là* ùomtksse Du-^ 



Digitized by CjOOQ IC 



barri. 4 vol.. in-S Chyt^^ ^Jlfé- 
nard. 5o fr. . . \ ,'\ \' 

On »c rappçllp, avee pUUir ka'M^; 
loirc» d» laeomféife Duharû;' qûroot 
aîro rjitfiiiiéÊ dèWière :'«eaxd^; madie- 
iois(;lk DdtHé pnbjili. par <hi>n^iÀn 
atpur n« Içur <)èâent en rien, soUpOjir 
inlérfit qii*âaoQ1reAt/s6it polir h ^Hri- 
ire fidèle de» ^«^«»8 lu ttiJ^s^'Ven 
gnc* ^mv^otesY tirtes' dtf lil-pré«e\ 
oiwcnC une idée de 0$. q1i&4W).âoil 
ttendre de ceUc .À^firéçieMisê. coy^Ua: 
ioa. Les galanterjlee de fiiffdfcmDi^ïéUe 
>Tithé , Icsiiis d«ps le Tond , demeurent 
oaiour* eh^N^t^ 4Urtif,Ia fortnevleslai^ 
ilcavçL qa'dl^. tme aadt tood^é/' a«^o 
égèreté; son goût éclairé ne maiiqtie 
ien , il 4^lef leë^^tziotlônir mrî Toât Mil 
;ir la pudettr ^1 véiit aib4T^r et pM»^^ 
t semble -craindre mn, tmi^éê^td ivait 
u-delà. he$ avofitureè, les anecdoteji 
l'y ôt^ait^èeM j^t *' cM ^«*t leà répéî 
er , M câtei^efetés , «^, eerte^ ,^rt ik» 
soû[ftn'MètLxàtÊaim;ÙKMi^ o^mpate 
Qz pelotofea d» jour, BC|it;ceUe#i6eti^ii, 
oit celles doqt le clayon on le pinceau 
apisae.ler'sfftons et lé's wu^s ; et iforcè 
t08feniai«tf<ec *c»«U<».à détoerne^ les 
'enti Chek^ipaKlcmewfllUe ' ïhsfhè \ "titn 
le pareil ne se pré^eAtera » il jiV ^"ni 
|0é l6D^pe«é0no^flî éK^rbéèiT ; Whf 1* 
UMeptibHitéTeiB^Mdie/pÀnmi s^teffâMu^ 
shev ; fmjt^'9k tuAthoIfles'.^ »oileH y-'fentont 
10. féna e(Npa|^|jbi^;ionjs«tQ.^^| éoàèil 
jv ité , o^ . ypg^/;ra. sur ' upe-'nner- q/ui pd(- 
lentera une foule d'aspects tàc^j^ i|^e 
icènes nçilves ou psu connues , de des- 
^cîplHttfnl ip InceMcs^^dè Wanièifes el 
le pAcapot^gès ries |>lu« OéJ^b)nM,de 
'époqjae<^ Msk^eu^isejl le ' ]9u|iii^ %^t . 4 a 
lombre de celles q.ni ont jôhé un rôle, 
tUe .«,.va,^j. ses.. pied», dw'lW^^cfi^; d^ 
Mog^, dçs n\onarqu^eO;rATC,,.«^.qu^J[è 
ioot dQveo«^ ei\ réaliuL. .^ i *. 

Mademôiscile Dulbé, aajourd'hûi ôc- 



t»5-fr.. - ; :'■''" ' '■ '''^»^'••f < ■•. 

L-*aôtedr3i coïéJ)tf^é des'di&nx voïiil^Vs 
tVpoH'dûi>itlni^, otï II fit'un as.«èz long 
*i'*}our pour y rètàblîrtê'sailfijp . L'ôû vm^ 
n'èèt antrfe cfï\?se (îîi';tin h:Cuélfrfe r^-cîts 
^trié coflteff tirés ^oVii'IW^îh'p^tV cr^- 
é^tifittes cRronique^ (- maw'coV récitli 
»«lnt irTerns d'înféfôt-, fe cbaroio'd'ira 
#»yié sinaïtle; |iut eVérég^uT, '{Û'^kini 
«Mit^Mecnetit le* ftiœtir« jfli'i&ips è|i 
' fo «^râ«5l*re ' dé» penrhTtnâgiîV'i^V'èn 
«?èà^,=^'fea;ï^Htf<i8Àël* méVitè.îli'éaiV^ 
jntifulê» .• La Trappi«line. ( ^ftritfe 
d'une jjdîgieuçe de l'ordre de la Xfanpe, 
et <kscription'^'l'înltrîe\ir<ft'W^n! 
v>Mtdcfeimaf>^'.^]ja'fjamp(» dftèaffii- 
Jurtv (Goiif€?dtt i3re«5fte).' -»Bi>^è\î As 
des hoai :iiT^asi|^ ^ «U»ce>i^iiè HioMe 
veut,.... (le marij le vçuU (PrpTerbe 
dîi^Hï^S 'featphjVatftV. -i:«i||k*^^dtf lié 
a<r 09 f«^t. .(Rèèlye dé W fô^oMIfdn 
de i85o). — Un Montmorency. (Corile 
de i63a, en six cbapitçes). — Madenioi- 
siilte âela Failte. féîÉlbPPë^dè .é^, pvbèf l 
duTftAt Ic'paa^foQMOt de Fai^is}«à. A^nM- 
lEy,,Sér«8togtr..<Gti««è'dtt 1'*^ iî^3«J.»- 
1/Ecri vain public . ->-L|i.j|ire.dê ^vnnDfc's . 
(Htst<^iie de chevalerie). — L'Espionne. 
(lilstsd(lre>dàtèm{Wde Ivi^^dlBfibW et 
f^plts ^ iâai>t^6o^iie d«a^ij^lfdtjs 
^t^'.ri^PfilQi^ «voir déjà M.i«liHii8 




pli^sieurs d 
vEeHvatn 



Journal général de la Littérature 



ces V?"*^*»: ."'^?^'>,,»^n* 
Wç'ct AitfUirp'Bérânq<if^ 

iCapèfigùL' ? >or:^nrS, \'Çfâ 

•v0Misst)A«v«fi^pvl»pos, i'Mf«n1\sHH 
^CKéat'enéciMrtil \^Iff^t^,fi4è.i0Hif- 

de cet eisai lft^>yenue>».iiVétiiit iMf 
possible de ne pas élddier et çofbpattt 
Tfeîîii^èVoldlifto» 4«il #e Voarebièrft é#t4 
ié^t««i pal^^ta«td#plH(|^*'• liluHièprs 
Commet îdMAgââii -onr «fl;htMoe:tt>¥p. 
pLTOcbetnenttiyeo toute la hantj^^ dTtin 
travail historique j^e ne l'ai oséq-ue 

de France. 1833. N« 9. M 

Digitized by V3OOQ IC 



^3 



C£A^sB t¥. kamûM. 



p^ dé«0 %Sk'ùU ^QMM ti?f«HPOM «e 
cHi'ilrôst |Kt|<«9 tq«,-i^]M;^iie m««ièfc 
dé reprb^ire Iw fiDnamef , \es ôbofCM» 
lés paàéroDfl , les Intérêts (d« la ^éitmkBt 
téwçHnXlon d'^ogletejr^ », jpbe fiomp «a 
i^oelque sorte pour, peisonniflev ce 
cbiffire de 1688^» et pour le rendra sài- 
sissable à.tpns. ». Ces inqls. cuiplt<^u^t 
le fDotif ^t Iq' but, de l>iit^ qui m'm 
youia faire qu'iin rpman tustari<i^t 
ipais qui^ spQs cette forme a ^acfiiite-» 
ment rèusAî à oJBTriir aux. jeunlia t^riié 
iîistoriqae. Ii'oa?];ffge se col^ipofe d« iS 
clrapitrts , ^tous d'un intéiftlwBfi^ M 
•oiite|ia« 

Caroline, ou le Coafesseur. fs^ 
lUr* U hMûnne' J€o€^4€ Çar^ 

Mir$* Cjliei Berrwr*7 fr* 5o. • 

DlistracUoiû Par FwTduUMd;FUh 
^fifi..» vol. in*^. Cbes £€^nle. 

%^ît.. ■• ■ 7 ' ' 

(la ÔrenQuilie yérte. EjLtraàtd*y0e 
^roojque maritimedu 16^ ^lèole^ 

iTm^n. iMr. . ' 

1^9 JUtyo rose. Rëfiits el caitteiléd 
dfl^ kuhes fèmtaes; i))-94 Ch^ 
VtiaiH Cànci.lkijffne I.Tr^.S^^ 

^^fetou : Mariarqne t.par M"* ^«oii 
ààtvài —fc'Ilalie-j par MV iforteiMe 
^(tf«rl. — Qui sait }e c^ébut , sait la fin ; 
pt tH'^' Jnais Smalas, -r- tJoe Grohi 
4^opiietiT; [*ar Ùl*** ai^ttilk^tffiVorfiif. 
-^La Ifm d^uB ^caU jdtif; i>#r A** J.éo- 
wl^ih Minfet^-^U SoroW de Mel- 
T4fMi ; par Mj>* h ttomiéêHn IféOéi^ 

par Mr^^ jSmiMMfM IM»* v > . 

i«eâdbbat dea soircîàras. CbrôDÎr 
q(fo de fr4ô^ trad* de r^ilH»»^ da 
TiaoATi io-t»^ Ghes AcMdiial. ^ 



Jiphôngô Btot. iù-8. Chez 
«Swt^eratfi, 7 fr. 5o. 

'Méinôlre9 ct*ua liùas^rd de Cbar* 
.très, far i^. ppuinûiê, ia--& Cha 

TKé1<^Ha«0QTAui ourlet la guerre. 

Pai» ffictfifr Uucanff€é !»* édi- 

^oii. 5 vol. iir^ i.a. Ghex Lc^ 

eoiniê. i8>« ^' vi - 

Oatffig^ cOA^àamésoûs la rèttaun- 
tioaiea 1^4'* \' - ' ' 

Une ÂptrUe» ?.w.L.Guét*i9h. a vi4. 
îi>-S. £feax LocAi^eMe. 1 5 fir. 

Onè6Ji^9 ou lea Soii?éea;d« TAb- 
^baje. Par M"* ^**. a t^* iànu. 
jCbea Pâ^^M'seaKé 5 Cr. ^ 

I^ePerrufular du,(pii^m| 4u«. Ba- 
taira de >7i^v Par^tfat^eMe di 
®é^l« 4 vol jâ^isi. €li«a £#- 

ïie Maj-chepî^. Par L^^ni/a Tt^- 
. leran^ a ToJ.'.iiitf8é ay«M> vignettes. 

- • •• : j . • .'' -■•■-.• , • 

lHlar^ti«rl(e, 6> li^PuiasaDoe dts 
a|^ion»'doiin<!»tiqii^a. Bpisode 

'^moraldu 16^ sîèota^ Pât M** /a* 
ita Dêiafàffê^Btéhier^ û toI. 
în- iSi ^x^c 6 graTonea. Cfrcx 

La dOtibW Méprise^ Rar l'amevr 
de Théâtre dék Ctàiha e^tzté 
itr*f^. Çbct Fxnénitfr n- ft.. jo. 



^eaii \^ bon apôtre; ntnan d« 
endeai'^. Par jffzènt iùe. C^, \ 



L^ Pasteur Ôbef lin.' Noirrélle al- 
si^ièaûV. Par Paût' .MtefUn 
ia-a. Cbez treuttU ci Tl^'ùTti' 

' r. 'Obatlia^ (NisHifilr pnttanaat it 



Digitized by VjOOQ IC 



bao-de<l«-Rpche, myrt, eii 1836 1 iHai^ 

oa mp^èle de vnrtu et d^ pbiûntbrome* 
S) vie « été récei^mefit j^ubUé^ Plt''^^ 
Sfewé^ eu un iJ;ro« volqu^c in-^, |i?^ 
portrait. '(:« véoérable pa^^eof .,tP ^té 
DoiQQiéU ifiinj'aitw ^pV^ummUi^ . 

U06 Séduetfofij Aornan tn^lme. Par 
FiUœ Emin. 1fw8, Chez W- 
teure ÇAu BiçhcU j fr. 5q/ , 

GQDlc»d6 la Mmikie. Pi^r ^l/ift, 
VMUt. \n^%. Çhei Bàhaitc. 
Litr.II.a^frl'So.. ; 
Goqtiecit : Le ]\^6iiesip dé cîini^agaef 

-Bop ton.»- L^ }eaii^ I^ibf^îri^, I^'qur 

vra^ aqra 6 HvraUoiis. ' 

L'Anlberge d«9 Adf^Cs; MûnQseHt 
de Robert Macafre, trouvé diin« 
la ptoche de son ^'ami Bert^nnd» 
4 Tol. In-ia àref fij;. Cbé* lufr 
Qointe, lafr: . 

te iMiiYeiit» de Bernei ott TAbbayé 
des Yij^erops. par fenimor^ 
Coopér. tnid.* de Tao^l^ 4 roJ. 
in-ia. Çhçz Çtfssftiri* 10 fr.- "^ 



Méku^fis. 



i65 



THÉAt*|lE. 



L09 iftoué»; vqudt»?îllé. Par UBI; 
iSàfinageei £(ajiràf^.ln-B, Quoj^. 
aïr. (TPh, de rAmbîgtt*^CoB(»i- 
que). 

LtfPfô^crity eta je Tribunal hivlai- 
Me ; drame lyrique M p aétés. 
Pfff MM. Camûmcht et •yoîn- 
tine. Hii-S. ÇiH^y. afr. 5o. f^b. 
del'Opéra-potnlque). ; . 

ytkes ronde»- cl Cavalier^^j drame 
en 3 actes. Par MVl Jncpto^ ^t 
Xavier, \n^S,. Bar6a. 9 fr. 5o, 
.(Tb,/diryimdevm^, 

içTartufifedç YÎl)age; vaiwdeflUe, 
Par MM, Varez, Pmh Lufiizê^ 
in-8. Marchant, i fr. 5o. (Tb^ 
<lèl«G^tté). 

Vp PonlrN^uf; T»iid«vil||i. Vjnr 
IIM. 4ycar4 eK iBmfy%ant40t. 
\ïk-% Barba. (Tb. du, Vaude- 
ville). 



h — , I I II I iiif^i 



ifll#i«b 



CINQUIÈME CLASSB: 



MÉÎiANGgS. 

Héipori^l ^fH)jf lopédi^ue et pro«> 
grç^aifd^ pQAiiaissaaeeB b«ik)aU 
098, et£. Par Mai^peyre aiàéw 
M. Bue^d^ Jardinet, h. 8. Oo 

tebre. 

Ce mfwt^fmU defMoé à Caire tniteA 

et e»^M|i>«i|ii««r«#l4« ilf. <f« |^4rtt«- 
Mflf c^pti^a^ kimv i'^^ 9^pc^» m^f it^^ 
P«rmi les apqibi'.eaiL pr^tPJi^iatéi^Maai 
m.fQBt^f^ k oiM«r ^^ûQtob*et w>JM 
non* 4^i|iptp|i0 ^ citf r Iv 8^^p« .* 
ïtt»iywpMin^, |«i|r 4^tî|igmir 1^ pl(çrf M 



l|Btt(U)9viçoji ût j'Aiiiye^ae» - Strttçtme 
dQ Uiètp dfs la baleine.-T-Vfr» diUM le» 
jaux d«« i(ii|maia"-Gomp^aiaei^0atre 
lii ^miiitité d'alinaof ^ celle 4ea, nshçté- 
|«on9« — Sléoogr^pbia iDUMcal^, •— JPefr- 
fipctio^némePt d»i^a la jfabncfitîop 4v 
plaqué. ^ rfwrefliu fbOfneai) faioirqfe^ 
— l4»DgM9 muAicale. -* S«^ la lapgm 
•iamoU^— Laiigoe 4ee Q^ri^FJti,— Pm- 
dqitf ÇB Wife^rati;^ pv^ieei; diç fp^îi le# 
ét9^ ^e J*B»rQpe, *- LUtéwtvfl liwiç, 
(PUen'eftpaiiaaept JJuatJf? «t'<M» PWWr- 
riiU l^ fifQlr^.îîa part|pji>lîcr à .^ipt'» 
PéteçabAnrg pe«jiëiie qdç bibliQtb^qne 
dVuf r^gçf rmwf , fu tout %màjtfi , «lo»- 
t^w^ ^'plusde ii,opo Tolijpea).— Reipca 

Digitized by VjOOQ IC 



Sutî8 à Aiger, --.Jy^ic^cft biograptiqoes 
i't bibliograpliîques. 

encyclopédie des gcBS di^itfonde 



rn-Bl ^^^2 Treutlei a PTÛrtz. 
Toiîaè 1. Parthî II. \ALÊ— ANjG). 

Il ne P.OH» appartient pas, de pronon- 
•C!^fV^< fe foéirii^ dé pe| Quvr^gé'qDi '■ 
Ji««-*oi>^ ra^g djàu^J'opiàiou puWiqois , 
et ,qite rpa » pa }ager,^r l«>pF«iaier 
yolunie qui* a rccemioent paru., îtous 
nous (/outéûtpns d'appd^i: ifaUentibii 
des connaisseurs »ur cette sécoode par- 
tie j, ^|ii lie le^iQôde en riçn> la juroqUèfe 
pour le choix, eî i'importançq des arti- 
cles, j)ârD3i lesquels) pô rem arquera, tes 
motrf «uiVabâ .-* ^5[<jr, ..^Ifomtf^n^, y/iwd, 
An%ériqiM , ^9n<mr^ Jneiené , AnglaUcs 
(liognii et littéralufe), Angleterre^ Ani- 
tnanài. Là trdisiièine pa/tîe est sous 
presse et ne tiTrdera pas k paraître. 

Nouveaux Mémoires de la Société 

d«s scieucea, agriculture ei arts 

^ Aiù -éèparteménl dii' Bas - RhÎD. 

'1n-8. Strashoutg^(2hezEevrauit. 

RevTJ^ bdlaunique^ ou Choî% d'ar- 
ticles traduits des meiJieurâ éccjits 
delà Grande-Bretagne. fn-8,iRwc 

^ dts BonS'Enfcmi , n. ai. Sep-, 
teipbre. 

GoDtepu : Dé l'empire qltomat^ de ta 
êiHiaiion^prétmto et de ton avefur.Cçt 
àrtîMe fîtiit par cè^ mots : Qui s»it si la 
▼îeillé l^yzaitoe n'èSl pas destinée a de- 
y'cpïr efn boViveâu centre dé cinlisation; 
8{ TOrient, lon^-tVmps assoupi '•^àhs 1a 
solennen^ majesté de rislamismè, nô 
reiiattra i^as U une irie nouvelle; irfî ïes 
rîwéê da NU uë s'ènorgutîilléroiii pas 
line seconde fois de leurs miWé cités, 
lïî ièi côtés dé la Ba^baHe ne tetrôuve- 
toàtt pis'lestroiioentd collèges rfont 
dlësétaiébt fiëres*$ si l'on ne verra ^as 
réfattttre de leurs cendrés léé bibliotliè- 
^cs de PérgaâkB et d?AIexàûdrîe; si 
une nouvelle ère de gloire n'csj pas' ré- 
sérviêe à la Wiénicie, à ^Tyr,^ Sîdon; 
si enfio les côotVées quiont Vu ranrorê 



dHè cihir^iatïow direr iesV>iU deleun 
^Ites n^issantes^ ne verront pait des ci- 
tés plus belles , des communautés pis 
îudbstrîeîisés'et plus libres se déveIo|h 
|^X;rlou& lés raypnir pbisaans d'oneciri- 
Usà^ù pjarvcntteison zeaitb.-iïwAfl« 
eonmerciaU , indu^tt-teOe^H agrieol» é 
(a Ç ronde- firetq^ne.Ç^mj^ottj&Ltîù 
dé MonU^y Revtêwy dbk intéresser dia 
les qirconstattces actuelles, nous enci- 
teroD^ Quelques. j^iMsages : Depuis i^ 
ToV de rAngleterre soudoya ctontti iei 
coalitions armées coutrfi^ U lfr»ncc;fs 
iSiif elle avait à sa solde près d'oi 
nilllîbti 4^' oombàttahs y^^^ 'i8i4, elfe 
cjonshcrà li millions st. A la piÉripétk 
du grand drame, le transport de N^po- 
lêon > nu/ 4fBUM^ Le retour d^ liera 
quQlqufss .mois aprè^f^reniiit cette ^ 
p«.nse iu utile, tu il fallijf que l'Angle 
terre fil tous les frids d'une éiiicmec» 
îition , qui, nous iVspérons , aara étéb 
dernière. Ses efibrts pour rétablir la 
Boarbo09 lui ont çoftté qa milliard it^ 
et depuis l'avènement jàt George 111 
jasqu'eti iSiS , TentretleQ de la royiité 
â absorbé 58 milUÔôs liv. s^ (i mîlliini 
45o miUfons fr.), ^andfs que leseDcm- 
ragemens dQnnésauxdécpuverteso^a 
m'eè ont pas coOté 80,090 daas le ni» 
espace -de temps.... lîa moitié) »<< 
* n'eit )b Anajevre partie du capital ^ 
l'empire britannique, est consacrée i 
l'agriculture; 0)9 peut l'estimer i toil' 
liard 901 millions 900,000 liv. st. (17 
milliards 547 millions 5oo,ooo fr.)l* 
valeiar anhuelle des produits directs de 
sdn agriculture oM- de «4,6 millioa 
600,00a ]|v. st* (6 milliards i65miUios} 
f!^)... Le revenu «nnuel de i'-eiploiti' 
tion des mines et des carrièrea s'élèiC) 
terme moyen, à ai millions 4oo,opoU 
(5"èinîIiionsfr.J Le proàuif âiuiae1<)fl 
pSchericB est 'de S, millions 4oo,oool.it' 
Vlëmient énlnite.ceîix ' db eabottge* 
éVaiuéi} â 5' miUiods 56Ô,od6' lir. <^' 
ééât des tfiKisports m&i<ît1b»és,siirto« 
léh point» àb globe, çk!n)és'à'd4iiiiIlio» 
3(;6,o5§ Ihr.! st.^ c^^ur- dif^fa bsuqcCt 
é^aleét^nrtUféW ««;...* ite Htolttt ^ 
oér»l lïorte h'cMftié êi fdu»'ies^' 

Digitized by VjOOQ IC 



GU09 :V. 

duits 4ti travail» appliqué à r«gjrieid- 
tnie, a^ commer^i à l'iaduftltfv maau- 
factariè>« de U GrjiQfl«*Br(H;i£Qe | àia 
somme immense, fia 5i4- millIûD* 
8a3,o59 lif. 8t. (t^ mlUlardà 870 mil* 
II0D8 47^9^75 fr^ L'empire' britainpiquii 
p().<âëde e&core d'autre». capUaax noii 
moins précieqx ; ne «ont sèë luUUe^ de 
oavirea qui 'pàrcot|iTttt toutes les meiy, 
ses canaus , ses route* di fer-qtii! sJIIdn- 
nent eu toulf siei^s la 8arf«ce dea trois 
royaumes $ ccr scMt ses p^wssessiooB 
éparaea an^ tonte tar aoffacè» dir gNrt»e » 
d'Hélilo^nd à Qa^becv d^ Qbèbe<|«à 
Marte» da Qiluifltaè.aK cap éb B^ae- 
Espérance, et deé rochers aride» de 
Sainte-Rélèttè ata fertile eeykn.— - iVb- 
tioe ^ù^af^fnqnt^ nv J^^^n , /f^P»^ 
(poète cpnteinpor-iip).-- Z^^£mi9ra«# 
et Us J?ffftî^r^. Scènes de l'ancieo et 
do K"oiiV€ao-Mondè;-r- Êxpéditioii oofn- 
mcméU sw tes eâtàs éê i^ Chin/f. On 
sait q^ le hut pm«m(^ttt cbniiàereial 
de cette expédition angUise. n'a pas été 
Btttint).^Phyf%0n&mie'd0i âivÊté^wir' 
tiùn dé l^md/rui <Table%a viwwM' ^e 
Lon^f^a peint ^ i833. Tous ce»x qui 
depuis peu ont vlaité cette «apkale , ie 
trouveront frappant de vérité). — L&LAm 
gaiairûr^ivaUj eaqaisaa d*aprèa.il«)«n^t 
^Pfowv^Ugê dm uiemm^ 4^ U tiOèr^- 
fMte , çtc» etc. Parmi c^ ncavelie^ on 
disiiiigoe les |i«if%ntea :.- L'Araignée 
aqnatiqne. -^.Du tnécanisme^ocal chez 
les oiseaux. -^ Décotnrertes récentes 
d'afitiquStés romaines .-rDes postes aux 
lettres, en France ct^^ Anglateère. --* 
SieomTet ses mosaïques. — Bescrrptlbn 
d'Abbotsford;» résidence «fé Wàlttr 
Scott.^De l'aformatiOD nàtoi^lle et atr- 
tifioicdle tfes peaiés. 

Le Dilettaote. Journnl â^ muM- 
qae, de lUtéf?,a«inre, d« théâtres et 
des beaiix^arts. in-^. à..a^ÇQlon- 
riêàt, CH» sVnibime ;roe du t*ap^ 
bour^'pQldso'oQlèi^, tf« 5j- Frtt? 
aS'ff. pôrtrl*aDpè€. : • 

Ce journal paraîtra tons Ijss dimàii* 
cbea , et pîftilleïii' in èiiojns' ifne fbis par 
mois Wifidtcltf(r'dë''ib\i|ii(tt(é dte -0a 



Métangcs. i65 

opvipcMilSèn, II'reiid«oiiip|ç deikmMves 
littéraitea, ou moaiiïaiea doiK on a reC»itf 
4mik ^emplajrc^ dans. ses bi^Kaoïtr Le 
premier Auméro% sei>vant^4<) spéc^iiQQn, 
a pairn le 6 octobre,^ il cônùent : Anaijfse 
munoàls. Sixième conceno pour piano^ 
en ut majeur, par J^Field. -r i^^' 
grumtpp'des Italiens. Opéras qui seront 
r/epréé!^qté8 daqs la saison. -^^^^^TrAfta; 
iibne jnu$xcaUs. Morceaux pour piaao. 
Cinq airs du ballet ^e Aoicri^ie-DiaUe^ 
musique de Mt^y-^réeer ^ et rondeaux 
pour piano , ' par J'acquee Herz, -- Liifir 
rature anglaise : Efîgiand and'ihe J^n- 
glish; par Êuiwer,Huihàn4» and Wï- 
t>« — Th\édlres de Paris , Leipsic i Ber- 
lin, LondÊci, --Btdietîkdeê modis, A 
et ouméi^. est joint n^t ^ImiA^ydp 
inM«ique : Va^ie. . . , , . . * 

Journal d«s • toitures piiblî<{tirè!s. 

Propagateur univer^l d*annoQ- 

ces commefctales, industrielles, 

' fégales , scientifiques et. autres. 

• în-1 Rii& 'Neuv^" Saint - Au- 

Ce journal, tiré à 'a^,QDo exemplaires 
ëât" distribué ^nilûtfemant par'le^ cou- 
docteurs à toutes lés personnes qui 
montent dans les voitures p^ibliqnes de 
Farlb ; il se trouve ègtitem^ent dans tous 
Tes théâtres , reaiaurans, cîifés et ^utfes 
lieux puUics. 

The Paris ^jidveriiser. Journal 
d'anooDoe»^ anglaites^ ou Télé- 
graphie cornmereial etlîttçrairo» 
guide des^gens du monde ^^ des 
Toyageurs» in-fol. à trois colon- 
n^s.' ÀuùNeuv'e SamUAùgus- 
tin^ n. 55. Prix, de^raboonement 
'par an, ao fi". \^ 7- ... 

; T^mlte Ixebdoijitdaife^ |^«b(Ué«,:^s 
W di:manchea. ^te oofiUeolt dies .aur 
ponces et affiches de toptC!» .^ortesj^et se 
trouve dàiis tous lé? cal>ine|B deleçtur^, 
caTé'89 salons, etc. * '" 

',.•■» /'^ ' •' *r • » < ' ' • ; 

ta RevoeparMediHBl^tiritt«|iie nui- 



Digitized by VjOOQ IC 



m ctMêEV. 

jlftftffi^ et «ne «ocîéié é^ Hnêt^'- 

téars, d,ë ftAf»fi«-y <fartiMes,t etc.. 

litres Iltia<l«!i9ii)}bt|<l> Q. !#• 

WVr/I. Norembrc; ; ' 

.Cette' Revue eiubrȎse tOMtes sortes 

de m»tière$ : théâtre» Uttcra'rùre^ ftcieo- 

pe's, beaai'âctB^ pbilosopbie^ léglsU- 

fîon^'^ mifear» ^ iQodet » coatoiQes , etc., 

etoi jl en paraît bo cahier i \^ fip 4^ 

cti«q9e mois- Ce premier cahier coo- 

tieai : tie» Homoies de lettses'dè notre 

époque. — ^ lofluence des mœurs sur la 

bUérttôre. — Du rljb&âtre et de,ld lîtté^ 

i^lilîp «a I9« sîècie< -;^l>a liigemeu^ en 

fajt île neani-artf .. SiôuTenii^s, dû saldn 

^ t95S.^permèr mot aux romantiques. 

Littérature et ▼oyagés. - Par - /. 
Amfère^ (AUeraagnp et Sieandt- 
ii»yiii).>-8, Cbe;i PfM^On^ 8 fr^ 

Afgij^tres pjrésentv^ par dÎYf^rs sa- 
vais à TAcadéroîe rçjale de l'I»-. 
jstitiit deï'raqce» et impnm^a par 
son ordre. (Science» matfa,én)a« 
tiques et pjiysiqut;»). iQ<^4* Chez 
f,0idop, ToweTr, arec^S pi. 

V . -> s > 

Pi'Qmeiiadé gastroDomique ^dans 
. JPfuri», .préo^at^or ua tapifau 
fidèle, aDeodotique t)t coinîqUe 
des faits et gestes des cuistoier^ 
ifi lotis les ëtage^ 9 aîn^i qae iéê 
tfaile^l^^ ré^aurâfeurs, coQSOodi- 
ittiateurâ» etc. in- 18. avec Ç gra- 
Yu/es. Ckei Dottdèy-Dujirii, 

Céars de version^ an gf aises f QU 
Àecueil ohoisi d^ànecdotes, t/tafts 
Mstoriquet/ stegularîtéa, cffc.; 
suivis dé motoeliuk les plus bril- 
lani de là poésie anglaise* Letonl 
énricbi de Hôtes explicative^ en 
français pour éciaircir les pitnci- 
f^9iM difliontiésudi» lesU. V^ fié 



Jnnêneêê^ 

tloiiveau Di^îonnaire de la lan- 
gue fran^^rie.'' Par KM. Noilti 
Chitpsi$L 4* éd^\onl augmenlcc. 
Ïh-S. Chez Kàret. Ci fr. 

XÎràtonïuiré arabe vulgaire , pour 
les dialectes d^ÔrienVel de Bar- 
barie^ P^X Çùuisifi 4^ ficrçcvai 
(p-»S. Cbc9 Dam^yDuprî, i3&. 

iSraiômaire fr^iuçoise-cellî^ufi , os 
ffan(ii(ifeTi>ri}taP9<Bu. Par Gri' 
gùiM^dôRûëWmtn^ Nouv.édi- 
•tieii. iati. Guiagamp. 

^ HISTOIRE LITTÉIUJ»JB. 

La France b'tlëraire , ou Diction- 
na]rçb!bn<>grj];pbiquei3ea àay.anj» 
bistorieiis et geusde lettres de la 
Franjpe^, piiasu qa^idesUué/ateun 
.éirapgers qMl cOQt (prit eo fraa- 
(ats, plus pantieiUîèreai^nl p<B- 
à%nt k# il^* et i9« jsièoles. Pif 
Quêmfrd. i«^a. Cbea #*. Dié^ 
Tooïe V^ ParHel. (LE^LIO). 
7 tt*. 5o. ; pdpkr té(in cotlé, 1 5fir. 

GonsidéMtioAS gèntratee suri^ 
4at des^seieneès'èjl' dès lettres, aux 
différentes époques def leur col- 
tûriç. ParM»*» 5<?M£^ Germain^ 
in-.S-, Imp, çt^ f^içhevfj^rdièrt. 

D^la littérature française au ^g* 
sjécle, Qonfidçréj^ dans aes rap- 
PîQrJl3 ayec les progrès 4* U QÎfi- 
UsatîoD fX de Tespril JiEatiooai 
Par Cpprien l^a^maruis^ ifat-%» 
jChçtTm^n. 6fr.' 

Jo^ifny d'ugijojuitorè pr àti«|ueipU' 
Uiè s9!^f la fUrftçtipn d« M. Tabbé 

pj^r au» frauc de p|Ort. On sV 
bo^e rui; C$is;»eU^« o. 3.5. Ce 
lonro^l P9f ail t«u« |i&^ oupiSf à 

Digitized by VjOOQ IC 



GftàfM Vjr^f^n0mct> 



partir du i*^ no^elntirt i8ï^> éb 

Ce ^^t RM qigS cjif s mn» i*a|fricfil'« 
tare «oU dem^réc î»|iq4i'ioi iftotf ti? retv 
saDf îo^rp«i|x. Maif Jeà éf^ris^alBs 'i^oi se 
•ooi oceupét dtt«ef>É9d •bi^t.o^^iib sa 
Qompltoiidrtt ttnr 'Bii««M4|^^'Qa«l es^ 6%« 
i«î qui «'«Mt fftftt petiA «««cl^ prtit%M«- 
pie Hvett lèa4ftBi|ri«l» intetUg^bte poiir le 
cefeioftatt de« iMMMpiQA.l.Oanippeie kw- 
foor« «Q l«6teur dei twnière* » d^a ooBn 
oabsaaçefl, des dispoittioos qo^ b'« 
presque {atfiais oa qvf ne ao re^coDirent 
qiiè cbefe qfr«^vfi iàdivldtis; et,>« ifeâ 
d« pkilre et/ df ef^0<^iier«, o» éun^rdit, 
oa dégo*l9y on iflitt^.Çèlqi.q^i veat 
rend^ de^ failli ^èf Mrîrlces 4 la (^a«e 
agricole « et ''par conséqoeBt .à toute, ia 
natÎQQ» cb)U ep qçelàiie sorte/oublier.ja 
science jpbo^ dèscliïiHkp afa oiVéSU^dé^ ip- 
feillgences les pldr er4in^iré8."^.(âe ttd 
soDt pdiot féâ bHllailf è» ihéoÂés %€« ftd- 
▼aas qui fÈfrdUt sqyrCir oOtre â'^HlÊuitafe 
de son Tieux soinioeîl!f ce 0é soht pas 
quelque) agrbnoiuçs zélés qbîliii prépa? 
resotît nn aveoif^'^âorisiaQt. KotS ,' lié 
croyez pà.B cela* Le soK de ûû» ctiainps 
est' tout inirû les tialils dti pnfM qui 
les cnliÎTe } e'est doob à hii qù^tt' faut 
8*acli«ès4f#,.St fpQs é^s^i^cuf-ad^i^tjpr^r 
piquer se c.«no|illJ6»vexc>Uer éOQ intérêt, 
et Toua imîlitier dapiif koa e8|^it; asli^z 
franc pour gaguer sa/cdnfilanèe: aises 
peysaâ toiismêi^e (ce ^^ré' n'a rïtëîi que 

gà^ et lui £idre.^ti»lfkil^e Ist^ ti^n.t tfitt 
est i^egn^* Ftouif 'rÉusalf, «après! d|».C|ilti* 
jeteur , *lleE dofMt de ticaiips sa if«ifMi 
vooa s^aeoir âbtpQ A»)FjeMr^ca«i4ea^{émtliàY 
r«aaeo»!ia«^ leî^ ei/ailWini, pi^ d9 
▼otre sjiifOîr, ea»#. ladjpnatK |ê..s{imi & 99 
bêèn « »taiW«td» nàâimçfi^ ses» ét«ill^*« 
«t demies lui f ofxe «yis. «ttf de ^uc; f pay 
verets. de: mieux À fiiise. O'iaWd ♦ H M 
défieni d<i tifot ee fulhli^i pt^râW* «À«« 
veau ^ plbjK à pe«5«ii»ilB déoidece» Men* 
ter qttelque4.ftfiNdéV «I ;.ee«HifsaM^.fèi«^ 

à adopter les pratiques qu^ toq». Ifû •!«- 
re^ apprises. L^èst 1« r6la ^ue n^ns Tdt- 



.«7 



^ens rfoi(<firi eoffoblianl le J mm mâ 
d^^riemUftfV pr«itf7M,\qaJ traitera d«B 
eônnaissaQcWv q^. 4o{t p4,ll^Qi; lo^V 

boû cttklvatcap. Il-Jtera diirn^è el» quatàë 
partieir e ^gricnllur^/ propremeûl dfl«^ 
ScoûpiQie^ rufslpj léfjfishttîoo HiMilel 
Boave(iB«^t nriêtéft relatives à Vt^gti" 
culture . 

(EmrëU 4m PtvnfHolûi). 

tvA P€irnmés-célèbreà ûù tous 1^^ 
pajs,Tèufs vies el leûré portraits, 
Paf' rnqdamé la ducti^sè^ d^J-f- 
érànt^s et Joscp^StraszeÊMHcfL 

; llhdaBe la duchesl^e d^^biévtès, qai 
à'occepe depeîs ibng«taiii|^s à recwiiiii^ 
1^ filte» de gleirede sév«Mevetdôttt 
les fméoiairés bisteriques seid eoDoé» 
de totti le itooode » et M^t Strtifpewiet^ 
iecëer d'un graM oiivra^^ blograpU-i 
que yoo/résâa de eunsaerér aux fees^ 
fées déèèlbres.de tous 1^ aièulcs.mi .oo« 
Ttsrge "Jpi|kcièl', et de Hus ontvir èd 
qdeiqttc socte^MsI^antliéaib^ e^afiesiièf 
vivDent' «Ted ieer: géeie^ leurs TérHia < 
leuifs ulenut leurs sisr vidés , e» m^e 
lawât^ritaies . quand Ils déptf sêrofit^ 1« 
iisr9inpe>e4snlBUi)é p^* oli 'méiàsge de 
grandeur et de force » et i^^ft'petollé 
d'nUè yie extraordinajhre et digi^ d'être 
mise «Ousies ;>ègafdï étsMél^k ttut^. 
LetéHIëMqUèndèa AUsôl^oé a'dl^a 
pk% éeuUttieàSt 4a pbysioo^mir mmiAe 
éëê hvUanB'qm aontl'èbtd dc;^;>^Ji«», 
il*d6u»èra^ mMIsî le^t pvrtr^iH^ sùj^sl 
d'ap^eun^Hé'fénêfale qm^ndjl s'^jlit 
de perspnnj^s c^ii^sacréspi^ l'adaiira" 
tion publiqii^^ Livrée è des éf ndcMl Uis- 
tçriquesij Kiche dé docUfDj^usxpféclei^k , 
placée poar en o^tenix enc(^rev.biâ<)èfaDie 
là éùéfieBié à'AlbfMèi dé l^égilgèM àti- 
cunis M)tfil ; ^ucbiieë YétfbércMs pttur 
TkééMtnf 1* vatftti mdiMk>A t^u'^lle-iimi^ 
faite V <*;]^<i^r élcf«r lt«r méavLWûSkm à 
Pfaaàneir 4e sdn J^M.Mju partie !)fdDo- 
gprupbiqiie dtt.^MPiettniaéîl i^H^twif^» 
J)Ma tri<itip . fpe '^. ,pertie l^îstorigjae. 
VofUtsJas. galeries pnb^lj^^eef et p|^1i- 
enlières^ -«efoi)^ ouverteê ,ai|ii;^'açiiatajp 
cbergés de reproduire le« traits des 

Digitized by VjOOQ IC 



i66 



G^ksn V>^i4no»i#««; 



f»iilviciéçélèbnB»r««cnpp4f trait ne^tstm 
UwréjVMX. Pbttwr»|y|e«xt «ans' *k fKt^^uilrê 
é^stm sfttheAtidIé. Quant ■ à . l'^iécth- 

tude de Mccèi. 

ylé^ntSM^k ê^^mxnfp^Hta de cinquante 
lÎTraièontt ; chaque litraisoailtira quatre 
lb»i^iq>IM«9 trèA-.dé^aiUée», et qiiatrt 
pDrli'&ii&^ sQigofnaenieBt lithogYapbll^à 
par les premiers artistes. Il paraîtra 
tiné. livraison par^niois; iajifcemière fi- 
Tréikîii^sera pnbkée et uaise en vente le 
i*r yÊÀffia^ïÉSi Vokufmgé avra deux 
^Hnujitf, quir^atattipot sim^lftavéïneot r 
I» gr^ad-in^foiio^.'teile^jet plaMfcea; 
tèé^r kwa« pa]{ie^ 'graiid<fésoa, Priii 
dexfaaq«ielfar;nifi)0ni.Pë9c Ii}a'«o«isa4|^ 
téèit%i i<y sfn % ^poiir ^uk . qni "^ Vnpoot 
.{M»-kQiucr|1| «Taqt \tk pml^tits^tloQ de ifi 
aeptièifae }Lrn|iapa, i».fn; a» grMi^dlB^d, 
tnte'etiplaacliês ^iiré 8niii(^'mièa>er pav 
pier* Frîx4e tkaqMtfivmtsOli^i ^r les 
aeuMBriptciira:, 4 ffv;. p«ar lesBon^Bova-* 
OMptento, .& Ir.. Qa -JiDtMCcik aAoa rien 
phynr «l^Mnii^ttè » é^tjPirÛK, cbea Uééitmn 
Bi|e dii Colomiiier^ m 3» ct-ebe« Tt^nrt» 
ÉdeiJriirHi '•> . • ;î f- . , ^ 

OÉ.uyres.çoiîîpliiî*^ dti.P: J*,de ^- 

'^4l4*^>f^*^ é'«prèit 1«» dQSfiitid 
^ de Alfli.^i«fom, BèHan^éi Boii* 

. Càartei,I)ecànïps9 tàetaetoix^ 

'pevertày Èra^ohara '/ Grc^ 

' mW i ùi(;din\Johannùi:^ EU- 

, /Ipf , fl. Vernet, ^*^?*erô^,.éja^ 
A gxJay^e^.^Mr ,aDier par. Àl^H^, Jtf&rrr 

liei tjtfttvréa bbîttp{^é»>fé P^ J; He'il^ 
^airgeri 'diVil^eftWDt qtiateè iiibltfinës^fiiJS^ 
oroé* * d«r *^n)r ' quâtte ^ttiVtKPe^v p««<^ 



iKOnl »iiooe^nn»civt aIh . cio (||imU 
deux iivrai8oii0,l|M«.se$^éf ablîéeslou 
Kea jeudis, à partir 'dà 3 octobre 1633. 
Hm pHk deroiiaqfie llvriliop ôooteDnt 
3a pages de tétte«t % g^âfyureitv eslde 
5e C4 ipeciK le pt^^t superâç ^ i fr..poni 
le papier vélitt , ffavares «or pjfpier de 
Qkiiiie v-er^Ài^ire'd'aftisté). Gba<}oe 
lirraiiôlTâtrra iinre o(m?etfare imprimée, 
c« «haqoe <!eiiveKate*w»|!ft o>née d'aoe 
v^ette .difiértfAte, grairé^ snr boUtOa 
i>«D«c>it7 o^ei /'«rtt«l^> pltoe de li 

Ihiii«i\à Buffidn,. fùriuant, aveo ie$ 

-^iSomp^tà'KwtoireiMit «relie m- 
jjj^ssadt - îèi ^ôtt règnes de b 

tes /Su^<iw.4, ^^jj5«n forj^^ ^5 re- 
lu nwyn-^, en Tir^n. ï paâir de janvitf 
1&4 «X?)^^^^'.'^9 ^\> , poiqs toofi les ooû 
dp vol^^^in^, a<û;opipa^nè de M- 
^01^8 cl^nviroa îcT pt^Dchiss noires on 
colojr^éeft. Prîjt dîi texte , chaque T^ 
iume,.4fr/,5Q. frix" de chaque U»™- 
son , Qpii^ ,3 fr^, e't coloriée , Ôfr.On 
soturcri^ jl, I4 iihxairîè-e'ocvclopédiqac 

• '•• ■'" ' '■ •'•"•• ' ■ -^^ • 
Bfïkto^îtè poîftîcftWî.;;* IfTïirtile , rtli- 

• gTcfàsîf'^ et- pifl<rô%iifiiî . de b 
. Fi'âftcé, depuis 'leVprëmîersâp^* 
JiJ^UkA. nos-jpuM. I^^ubliée pa^ 

^^^Pi'^'^è.a^W^ âe'lfiilreJ. 

'tî'HIstti^t^ politiiipw, làiopale., vf^ 
gÎMrso <ef pUtKireaqujâ dQ>>fà'.FbiiiceN 
«ompbsêra ik^ «N x' «oltfaxvs im woo, i«te 
des pMtftfiies- |^tir^«i]M premier ^( 
«iiîi4|t|« ttOljs 'U'rpiiMti^firl umiJivni»" 
«e âttq^à èl»&ôi|r«l(grt«ti htô , ptpkr 
sôrfeè'^tfa^'trlier ^ et enirMtère veor. & 
li^MikiWa^ fbMùvn^t nintolttinre de^ 
fttigës IV4:^é 1 i g^Mlii^/ CbiM)tM Tol«>< 
!|^ *e«owpa^iffii^mt!et>r9kb}e> de »>' 
fièféé'èfVn'bgéi {fàfcovdtr ^iphabéliq*. 

^Ix •l»e'!s«ftiArip;ilo»^s/^d«<7 &: ««^ 



Digitized by VjOOQ IC 



JOURNAL GÉNÉRAL 



DE LA 



LITTÉRATU RE i) É FRANCE; 

DIXIÈME CAHIER, i833. 
, Prix, pour i a cahiers par an , i5 fK. franc de port. 



PREMIÈRE CLASSE. 



HISTOHIE NATUHEtLîi, 

>iclionnaire pittoresque d'histoire 
naturelle et des phénomènes de 
la nature.- in-4* avec pi. Chez 
\1«« veuve CharieS'BéohcU Prix 
jc chaque feultle, 1 a <!;eQt. ip; 
5g. color., 3o c. • 
L'oavrage aura 4 volâmes. 

léinens d'Histoire naturelle^ pré- 
;enl<')nt, dans une suite de ta^ 
ïleaux synoptiques, aecompâgnés 
le figures 9 un précis complet de 
ette science- F arE. S aucerott&» 
n-4. ayecSpl. Nanci. i854. Mi- 
léraidgie. 

isiolre.nalurelle des mammifères. 
>ar MM. G&offroy Saint- Hi-- 
aire et Fr. Cuvier, în-4' Chez 
i^iin. Livr. XV, avec 6 pi. co- 
[>riées d'après nature , g fr. 



ibiers d'histoire naturelle, à Tu- 

J nurn al général de II Littérature de France, i833. N* lo 



sage des jcolUges. Par WiVl. MU- 
ne Edwards ciAchiiieCcimte. 
in-ia. Chez Crochard. Cah. I. 

Illustrations de zoologie/ofi Choîx 
de fijgfures peintes d*appès nature, 
des espèces inédites et rares d'a- 
nimaux récemment découverts. 
Par P. Lesson. in-8..Chez J, 
Bertrand, Livr* XI. avec 5 pi. 
3fr. 25. ^ 

Les Trochifidées, ou les Colibris 
et les oiseaux-mouche?. Par P. 
Lesson. in - 8. Chez A. Ber- 
trand. Livr. XIV. et^ernf'ère. 
Prix de chaque livraison, 5 fr. ; 
doubles figures, i5fr. 

Atlas des oiseaux d'Europe. Par 
C. Werner. in-8. Chez l'au- 
teur, rue Copeau, n. o. Livr. 
XXVn. 3fr. 5o._- 

N 



Digitized by VjOOQ IC 



i^o Classe I. Médeeùu^ Chirurgie, 

^ '. BOTANIQUE. . - ^ 

Flora RrasiliflB meridioDalis. Aoc- 
toribus Aug> de SainirHUairCf 
Adr. de Jussiéu, JaCf^ Cam- 
6essè4ts. 4- '^^ ^elin. Fasc. 
XVY. cum B xA. i5 fr.;foi. 
iDaj.cumtab.cplor. 6b fr. 



— D41 aDOQialiei 4e.jU«4itaf^ «t des 
maladies du ihjmni; par Bmigêled.-^ 
Mélanges. Notices bibliographiques. 

Anatomîe descriptiye. Par J. Cru- 

jeune. Tooie iv v ' 



PHYSIQUE. CHIMIE. 

Traité élémentaire de physique. 
Par Athanasô Dupri. io-8, 
ReoQes. Tome II. 

Nouyeaux Elémens de chimie thé- 
rapeutique et pratique, à Tusage 
des établissemeos de ITniver- 
sité ; précédés des notions de 
physique nécessaires à Tintelii- 
gence des phénomènes chimi- 
ques. Par Guérin-Farry. in-8. 
Chez Levrauit, 9 fr. 

Bibliothèque du chimiste, publiée 
par Longchatnp, in-8. Chez 
BaiUière. Tome /VIL (Epoque 
pneumatique). 8 fr. 

Traité de chimie élémentaire, 
suivi d*un Essai sur la philose-» 
pbie chimique et d'un précis^sur 
Tanalyse. Parle baron Thénard. 
6* édition, in-8. ChtiCroehard, 
Tome 1. 7 fr. 5o. 

MÉDECINE. CHIRURGIE. 

Archives générales de médecine. 
io-8. .Chez Béchet jeune. Oc- 
tobre. 

Contenu : De l'ampHation asorbide 
de l'estomac considérée sortoat sous le 
«apport de ses causes et de eon diag- 
Dostic ; par Duplay. — Gaosea^de ia 
difficulté qu'on éproove quelquefois à 
faire la Ugatnre des artères tibiales lors 
de L'amputatioD de la jambe ; par Hiécs. 
— De la (fbqneluche; par Blacfte, — Cli- 
nique de rbôpitai ophthalmologîque de 
Sirmingham; par i||ûMiemor0.(Ei trait). 



Traité complet d'anatomie des- 
criplire et raisonnée. Par P. 
Broc.iQ'S» avec atlas ln-4. de 11 
planches. Chez Just-Rouvier. 
Tome I. (De Thomme considéré 
en grand sous le rapport des ap*- 
pareils et dès fonctions). 

Plan d^études médicales , ou Guide 
de l'élève en médecine, in- 18. 
Chez Béchet jeune. 

Trait^ complet de l'art du dentiste, 
diaprés Tétat actuel des connais- 
sances. Par F. Titaury. Nouv. 
édition, in-8. avec 40 planches. 
Chez Bouvier. 16 fr. 

Essai d'une thérapeutique bomœo' 
pathique des fièvres intermit- 
tentes. Trad. de.râllem. du D' 
Bonninghausen , par de Bach- 
meteff et Rapon. in-8. Chez 
Baiiiière. \ 

Guide pour l'étude de la clinique 
médicale, ou Précis de aéméio- 
tiquC' Ouvrage- posthume de 
Dance. in- 18. Chçz Béchet 
jeune. 

Manuel de médecine opératoire, 
fondée sur Tanatomie normale 
et l'anatomie pathologique. Par 
Maigaigne. in-8. Chez Baii- 
itère. 6 fr. 

La Doctrine qaédicale homœopa- 
thique, examinée sous les rap- 
ports théorique et pratique. Par 



Digitized by VjOOQ IC 



Cla^b I. jéptmiiiiairë. 



Gue^rairti, in->a. Ches Baii» 
iière.^fr.5o. 

Hiftioirc clii ChMra^morhn» mIih^ 
lique» aree let-m iij$a retend min U- 
trati?es auxquelles il Àonna lietl 
en iBJa» h Amiens, etc. Par J, 

. Petit, jn-8. Amiens. 9 fr. 

HîMoîre midtomlque et palhofo- 
giqiie des bourse» muqueuses 
chcï rhomme. Par k docteur 
OUMer. în-8. de ao feaitles. 
/mpf. de Rignoux. 

La Médecine piltoresqiie. Musée 
médioo-chirurgical; recueil com- 
plet de planches, gra?ées sur 
acier, d*anatomîc générale, de 
médecine* opératoire, <.'tc., etc. 
in-4. Rue Servandoni, n. 17. 
Toihe I, Livr. I. avec pi. coloriée. 
20 cent. 

11 en piralt Aob«.Ic« bnit-foun noe 
^ivraisoa d'aae fcnille. 

Traité d'Anatcmiie topographîqUe^ 
ou Anatomi^des ^gions du corps 
humain, considérée spéciilemeat 
dans ces rapports- avec la chirur- 
gie et la médecine opératoire. Par 
i'féd. Btandin, *• édition, aug- 
mentée. în-8. arec atlas de ao 
planches. Chez Germer-Baii- 
(ière, 2.5 fr. : figures coloriées, 
îjo fr. ; 

Journal de la médecine homœo- 
paihique. Puhlié par NM. Léon 
Simon e{ Curie, in -8. Chez 
TrinquàrL Tome I. N* I, Prix. 
pour l*année, lo iV. 
il en paraît deux cahiers par mois. 

actionnaire de méd<iclne, ou Ré- 
pertoire général <ies sciences mé- 
dicales Considérées sons îes rap- 
ports théorique et pratique. Par 



171 



MM. Jdei&n, Béetnrdj Birardy 
etc. i'i*^édltian, refondire et aug- 
mentée, m •<- 8.* Ches Bée/mi 
jeum. Tome V> (fiOM*-««AA8). 

. 6 fp. 

L*édi*t|on ne dépassera pat^aS vo- 

lunes. ' ^ ^ 

Recherches inédîco -^ légales sitr 
riçicerlitude df^ signes de la 
mort , les dangers des mhnma- 
tîous précipitées, etc. Par Juiia 
de FantefUiie. in-8. ChezJust^ 
Bouvier. Sfr. 

ART MILTTAÎIIE. 

Lo Spectateur militaire. Recueil de 
science, d'art et d*hi&toîfe mî- 
ïrt^lires,. in-8. Chqz Noiroi, rue 
de PHnivcrsité, n. 23, et ches 
Jnseiin. Novembre. 
Contenu : Extraits de mémoices C0B. 
temporams inédits sur la guerre de la 
succession d'E.<<{>a(;ne : Bataille de ^al- 
plaquet. — Obserrations •«ruu ai^îele 
du Spedaiew 4a i5 septembre iSS3y 
iotitulé : BiIiiiiOire sur de aosyellef ma- 
nœuvres d'inrauterie ; par le gépéral 
Mugeaud. —Collection des vues de ba- 
tailles , combat!» , etc.« qui ont eu lieu 
en Italie pendant les campagnes de» 
Français en 1796, 1797 et i%oo.. (Ana- 
lyse parte général «^0 P^audotUonri.)-^ 
ReVoê des journaox militaires étrangers. 

Cours thcorîqueet pratique d-Hip- 
piatrique h Pusage de MM. les 
officiers des troupes a ch^ya!. 
Par P. Fogeit. 5 vol. iu-Sa. Çhe« 
Anseiin. 4 1^'- 5o. 

Journal des sciences militaires des 
armées de terre et do mer, et des 
garder nationales sédentaires et 
mobiles. Plihlié. par J. Corrtard 
jeune, in-8. avec pi. jCheat IV- 
diteur ^ rue de Tournon,.n. ao* 
et chei TreuUei et Wn^hiz» Wo* 



Digitized by 



Google 



ï^!^ Clisse II. (^(io^iomie 

y^mbr(^- Pnr,pQiîr Pai^f^^ 4»fr« 

• Coniinu :Jtfémoilre sur le jet des grè- 
nades; par Roquet, ^^iloup d'oeil sitirtes 
in»peclioo8 annoeltes et périodiques; par 
CHm <fe./<Nurr«au.T-De8 vétérinaires ipi- 
litaires; par P^ogeii^ (4* article). -7^ Mé^ 
moires historiques sur le MonténégEO 
et sur les peupla^e^ adjacri>tes dé r£r- 
zégof ine et de la Hatite-Âlbanie ; p^^r le 
géoréral dé Ft^udoncowf, (^Suit^).— No- 
lÂons topograpbiqu.es et sauiîaires'^ po- 
litiques et kuilitaires, pour aerrir à la 
conservatioD du à la gloire des armées , 
au- bieo-étrc ou à l'eApéraoce des na- 
tions, (a* ar^iclo).-^ Statuts de TAcadé- 



ruraie et domestiqué. 

nve toyajç 'des sëieooes 'miiitaîres ea 
.Suède. — Mémoire coQtenant'uo projet 
d^académies militaires pour les princi- 
pales («amtOM du ràyauma. — ^'Noles rt 
réflexions sur* la Brusae^ par le marquis 
deChamifray, 

V 

Cours élémentaire de foi;tî fi cation, 
précédé de Considérations sw 
la maoièr.e d'eilTisager l^étude 
de cette sciepcedans sqs rapports 
avec la tactiqire et la stratégie. 
V^rJ.Iintfert, a'édifrîoft, aug- 
mentée. in-8. avec a5 pi. Chez 
Vauteur, rue Saint-Nicolas , n. 

• 5. 12 fr. . ' '*^ 



DEUXIEME CLASSE. 



ÉCONOMIE RURALE ET 
DOMESTIQUE. 

Cérè« frffrrçaise^ ou Tableau pni- 

arontiérfe'Ja culture et du coin- 
^meree' dés jèéréales en France.- 

VskY^Gautiôr: tn-8. avec carte. 

Chez W^* Huiard et c\\êzTTeut- 
AâtetPf^Urtz.g fr.. 

Ççt ouvrage .embrasse rensemble, des 
questions et des faits relatifs, à la, pro. 
duptio^n et au mouvement commercial ' 
des blé;* en France. 11 est divisé en 
dieuy parties, dont, la piheinière com- 
prç^nd -ia^ culture, i'éeonomie ,et ta lé^if- 
iation ; la seconde , U commerce inté- 
rUur,èt extérieur. Les différens chaiîi- 
tres traitent : Des céréales en général. 
— Pes produits du sol eu grains, ou des 
récoltes.-Des consommations en grains. 
— Des prix des blés, — Des lois sur le 
commerce des céréales. — Du commerce 
des céréales. —Tableau sommaire par 
département du commerce des céréa- 
les.— Importation, Exportation. On y 
a annoié une Carte de la France, 'enlu- 
Binée» divisée çn régions agricoles avec 



l'indication de la quantité d'beetarc» 
ensemencés. aiintiilt«meiit en^ cércalrs 
dans chaque dèpartemeut. 

Le Cordon bleu. NoaveUe Cuisi- 
nière bourgeoise. Par M"* Jl/aî*- 
guerite, .'i' édition , augmentée. 
10-18. Chez lioret^ i fr. 

De la garantie et des vices tedhi- 
bilojres dans le coiniùerce de? 
îïnîniaux doinesliqucs. ' Par B. 
Huzard fiis, 5^ édition, in-12. 
Chez M"»- Huzard. 5 fr. 5o. 

Manuel complet de la maîtresse 
de maisctn et de la parfaite mé- 
nagère. Par M™ Ceînart. 3« édi- 
tion, auguîenlée in-ï8. avec pi. 
• Chez ilor6«. a fr. 5o. ^ 

Manuel des habitans de la cam- 
pagne et dé- la bonne fermière, 
on Truite. cotnp le t d'économie 
rurale et- domestiqué. Par M" 

'Ceinart.' '^^ édition , refondue, 
in- 18. avec p!. Chez Aoret. 6fr. 



Digitized by VjOOQ IC 



Classe U, jérlê mtcatiiques et'indastri&is. 



Le Pâtissier bourgj^olsi» MUlè ré- 
celles de ménûgfe é<ïODom?q'»ri», 
etc. Par l^iutetir du Cuisinier 
des Cuisiniers, fn - la. Chez 
Audh%, 

jardinag:^. 

Le bon Jardinier, Almanac pour 
1^54, contenant, etc. Par MM. 
Foiteau et Viimorïii. in- 12, 
avec pi. Chez AvdoU 7 fr. 

Manuel complet dn Jardinier. Par 
L. Noisette, 2* édition, in -8. 
avecpL Chez jRoM*56^ai>. Tome L 
L'ou?rage aura 4 volonres. 

AilTS MÉCANIQUES KT 

Recueil industriel, manufacturier, 
etc. , et Annales ^e la Socicié 
polytechnique. Par F, de Mo- 
{don, in- 8. avec pi. 4^hez l'^a- 
leur 9 rue des Capucines , n. i3 
Hs. Août. Septembre. 
Contenu : Description rrune. filière à 
tarauder, construite pai» Paulin Désor- 
meausc, — Rapport sur l'appareil pour 
reztraction de la gélatine des os.— Ma- 
chine portatiVe pour baitrc le blé , in- 
rentée par Sam. Ceçhrane^—fioticQ sur 
une récolte de soie faite en France. — 
Nouvelle méthpde de préparation du 
beurre. — Notice sur la foire de Beau- 
caire. — Acide pyroligneux , employé à 
la conservation des bois de construction 
et autres objets. — Méthode de fabrica- 
tion de la chandelle, par Bulkdey. — 
Effets favorables à. la végétation j!)ro- 
duits en remuant avec la héche on la 
boue la surface de la trrre dans lés 
temps de sécheresse. —Manière de con- 
lerver , sous un trèS:petit volume, les 
iubstaaces végétales pour Fapprovision- 
lemont des vaisseaux.— Desoriptiqn du 
jrevet accordé à M. Tippet pour pet- 
'ectioooeiiuent dans la constructioq aes 
iiachiiies qui ont pour mpteurs la la- 
pcur cl Tair. -^ Tombereau qui scit à 



'73 

Conduire et è répandre également le 
ftimier dans les champs..— Pourriture 
du pied , maladie des moulons. — Bro- 
colis «u Cap — Défrichemenrdes foré.!» 
a«fEtals*Unis.— Gisement des marbres» 
de Paros.-Snr les fourneaux fumîvores ; 
par Lefroy. (avec 3 pi.) — Culture de la 
betterave , destinée è la nouS-iture des 
bestiaux on à faire du sucre. — Notice 
snr les plumes d!ornement , leur blan- 
chtm-ent et leur teintuVe; par Coviier, 
—Canalisation ei* Suède.— Siur Texposi- 
tioo dés produits de rindustrie Iran- 
çaise , fixée an i"mai i834. — Décou- 
verte des o'ssemens de Raphaël.— Moyen 
de prévenir la pourriture Kèche.— Terre 
composée pour les pots à fleius'. — /nrft- 
caltur Industriel , scientifique , agricole 

et comfnercîai. — Travaux de Paris, 

Hulictin des étahUssemens utiles» — Ci- 
Miog rapine, ^ 

Journal des travaux dis l'Académie 
de l'industrre agricole, manufac- 
turière et commerciale. Par C^- 
sar Moreau , directeur de TA- 
cadémîe. in-/j. grand format, 
à trois colonnes. Place ^"endôme, 
n 12. Novembre i853. Numé- 
ros XXXVIIl — LUI. 

Contenu : Considération^ sur l'état 
actuel de Tagricuiture et sur les meil- 
leurs modes d'amélioration, d'après 
les plus savans agronomes ; par le géné- 
ral baron Juchereau do Saint-Denis. — 
Notice sur l'arbre à suif de la Chine. -^ 
Nouveau combustible. — Nouvelle es- 
pèce de pomme de terre. -^Des avanr 
tages'dé la culture du trèfle rouge ou 
commun.— Notice sur le cerisier odo- 
rant. — Dangers des fusils à percussion.— 
Projet d'un chemin de fer de New- York 
à la Nouvelle-Orléans. — Procédé amé- 
ricain pour creuser le lit des rivières. 
— Nouvel appareil de sauvetage. — . 
Doublage dés navires avec des fenillcs 
d'or.— ^Nouveau piège pour prendre les 
courtellières. — Falsifrèation des farines 

—Pin de la Californie Procédé pour 

dissoudre parfaitement le caoutchouc. ' 



Digitized by VjOOQ IC 



1^4 

— Poudre d'oi pçuc h culture des cé« 
jréale». <r~ Utilité du charbon de tërte 
comme engran pour' leM vigofs..— Di- 
vers' otages économiqoes de« tourne* 
• ols.^--PréparartioD.écuiiomiqtie ^ Teaa 
de javelle. — Nouveau baromèt/e de 
mootagbe. t-> Projet d'ooe nouvelle «>- 
sociatioQ ttaouCitctur^ère ;. par Baébag^, 
(trad. de Van^L — Commerce des fera 
«n Suède. — Goosidêratioas sur le nya- 
tëme des banques d'Angleterre «t de 
FrjiDoe^. — Influence CeitUiëaute du sei 
ordinaire. «^ Mémoire sur le» colonies 
agricoles, banques, départemenlales, 
chemins de fer^etc, par Detortnê. — 
Réflexions sur l'application dd la théorie 
de VcndasmotB k i'eiplicatlon -'es efieu 
du plfttre sur les prairies artiCcielles; 
par Buzairiàt, — OSservations sur les 
▼ers des céréales; par i*e}frot, ^ Mé- 
moire sur le bornage des héritages fon- 
ciers; par DuUrtrû-Daux. — Assiette 
dç l'impôt sous forme- d'assurance. — 
Foura égyptiens pour l'kicubation dtB 
ceafs. — instruction sur la manière de 
régler la charrne<^Grangé. — Emploi du 
charbon de bois pouf détruire l'amer- 
mme de liertaîns. corps. 



Classe lli. Uisioife. 

flliaiMtel d4i fabricant d*iitdieno«s, 
reat'eroiaut le» iiapr^ssions de*$ 
lames , de» ebalis et des aoies ; 
précédé de la descriplioà bota- 
nique et chimique deâ matières 
colorantçs. Par S, Thiiiayt. 
in-i8. avec 2 pL Chez RoreL 
3 fr. 5o. 

DescrtptSon de^ machÎDes ei pro- 
cédés cansfgné3 dans les breyets 
d*invtintioD^ de pcrfectîonnemcDt 
et d'importation ^ dont la durée 
est l'xpirée 9 et de ceux dont la 
déebéaaf^ a été pronuncée ; pu- 
blié pur le:^ onlres de M. le idI- 
uistre du* comiuerce et des tra- 
Taiix publics, in - 4. Chez M" 
Huzard, Tome XXIII. avec 40 
pK 3o fr. 

Recueil de machines, instramem 
et appamils qui serrent à l'éco- 
notnie rurale et industrielle, etc. 
Par Leblanc, in-fol. Chez M*' 
Huzard. 2* partie. Livr. V. avec 
9 pi. 6 fr.; pap. vélin ^ lo fr. 



TROISIÈME CLASSE. 



HISTOIRE. 

£xamon d'un diplôn^e^ attribué à 
Louis-le-Bègue , roi de France , 
suivi d'on^Traité sur Saint-Denis, 
premier évêque de Paris. Par 
M. lemàrqaî»c/c Fortia-d'Ur' 
éan. â Toi. in-ia. Cbez Faut- 
nie f jeune, 7 fr. 
Lar juste. célébrité du savant auteur, 
membre de ['Institut, s!eipUque par 
un grand'Ooœbre d'ouv ragea qu'il a pu- 
bliés sur l'histoice «t les antiquité»; les 
deux volumes que nous annonçons et 
qui doivent particolîcreilicnt intéresser 
les lûftoriographes et les antiquaires ne 



peuvent qu'ajouter à sa haute répu- 
tation. 

Etudes ou Discours bistoriques sur 
la cbule de Tempire romain, la 
naissanôe et les prpgrès do 
ehristianysme , et Tinvasion des 
barbares; suivis d'une Analyse 
raisonnéede l'Histoire de France. 
Par le Tfcomte de Château- 
iriùndé 4 ▼<**• 1»-t8. Che< Le- 
dentu. la fV. ^ • 

• 

Histoire des révoliilîofvs des Pays- 
à 35. Pur F. SchUier, Trad. de 



Digitized by VjOOQ IC 



t'dlleiD. par Sw.y. ta-^ Chez 



La Bastille. JUléiQoires. paur f^yîr 
à Thiâtoire secrète du goi|vrroe- 
meni fraoçaisy depuis le 1 4* siècle 
jusqu'en 1^2%^ Par Dufttf^ de 
TYonne. in-S. Chez KraMe. 
Liyr; I. 

Esquisses historiques, on Cours 
méthodique d'histoire, composé 
sur un pian nouveau. Par Lévi. 
5« édition. Chaz Vaufeur , rue; 
de Lille, n. 17. 

Histoire générale de la Bastille, 
depuis '9a fondation (iGSg) jus- 
qu'à sa destruction (1789). Par 
ijf. Fot<^er6^» ^ancien secrétaire 
de Pitt. in-8. Chez Gauvain. 
LÎYr, I. 5o cent. 
On promet toatet les semaioes uoe 

Uvraison de 4o à 5o' pages. 

Les Francs-Taopins. Histoire du 
temps de Charles VU, 1440. Par 
L, Jcteabf bihliophile. 5 vol. 
io-8. Chez Renduei. ^2, fr. 5o. 

Les Historiettes de Tailemant des 
Aéauz. Mémoires pour servir à 
rhistoire du 17* siècle, publiés 
sur le manuscrit inédit et auto- 
graphe. Par MM. Monmerqué, 
àe Châiehugiron et Tasche- 
Teau. in-8. Chez Levavasseur. 
Tome I. 6 fr. 5o c. 

Tableau généalogique -chronolo- 
gique de Tancienne monarchie 
française, depuis le règne de Clo- 
^i8, cinquième roi-, en 43 î 9 jus- 
<)u'à la création de la noavelle 
monarchie eu i85o, in-fol. Chez 
^icqueU 

Histoire du privilège de Saint- 
romain^ en vertu duquel le cha- 



CussB III. Biêt&ire. 175 

pitre de la cathédrale -de Kouen 
délivrait anciennement un meur- 
trier, tous les ans, le jour de 
rl'Âsccusion. Par FHoguel. Jn-8. 
Rouen. Tome I. avec pi. 



Histoire parlementaire dé la ré- 
volution française, ou Journal des 
assemblées nationales , dépôts 
1789 jusqu'en i8i5. Far MM. 
Bûchez et houx. in-8. Chez 
Paulin. Tome I. Livr. I. 2 fr. 

Histoire politique, morale, reli- 
gieuse et pittoresque.dela France, 
depuis les premier» Ages jusqu'à 
nos jours. Par une société d'hom- ' 
mes de lettres, in-8. Rue àts 
A^oulins, n. ai. Tome I. Lîvr. L. 

L'oQfrage aura 10 volâmes, «q 60 II- 
vraisoDs. , 

Annuaire historique universel pour 
iT)^t . Avec un ^J9j9e9ic/zce conte- 
nant les actes publics, traités., 
notes diplomatiques, papiers d'é- 
tat et tableaux statistiques, finan- 
ciers , administratifs cj nécrolo- 
giques; une Chronique offrant 
les événemens les plus piquans , 
les causes les plus célèbres, été.; 
et des notes pour servir à l'his- 
toire des sciences, des lettres et 
des arts. Rédigé par {Hyisc 
Tend, arocat à la Cour royale 
de Paris. Revu et publié par L. 
Lcsur^ in-8. Çbes Thaisniet-- 
Desplactê» i5 fr. 

Cet jinnvairé, formaDt ud gros vo- 
lume ^e prè^ de mille pages, publié eu 
décembre i835, fait suite à ceux des 
années précédentes', et en commence 
une nouvelI<f série. L'excellence de cet 
ouvrage étant depuis long-temps re- 
connue, il n'a pas besoin derecommaii- 
dation. ".;.'. 



Digitized by VjOOQ IC 



içG 



Clas$% ÎII. Antiquiiés. 



HISTOIRE MirJTAlRK. 



Les Adieux à l'île de Ctibror^i, (y\ 
Retour en .France desprisonnibrs 
français détenus ptndanL cinq 
ans et onze jours dans cette île. 
Var fV agrée, in-8. Chez Vau- 
teur, rue Siint-BcVioit, n. i, 

H-î^taire de la guerre de t8i3 et 
). 8 r^ ea AUenna'jne et en. Frunce. 
r a r 1 e n) a rq u\s d&L otf do ttder rit . 
a vo|. in-8. avec carte. Clipz Mi- 
chau<L 12 fr. 

Aventures d'un marin «le la gîir*!e 
impérijLile, prisonnier i]'\ gu«trre 
snr les pontons espagnols , dans 
l'île de Cabrera „et en Russie; 
pour faire swite à VHisloirc de 
ia campagne de i8iii. Par 
Henri Ducor , soldat <!e la 
grande armée.;a vol. in-8, avec 
2 plancbes. Chez. A. Dupont. 
1 5 fr. • 

Histoire des Institutions militai- 
res des Français, suivie d'un 
Aperçu- sûr la. marine militaire. 
Par Sicard, 4 ^o'» în-8.,avec un 
atlas de aeo planches lilhogr., re- 
présentant lc3 uniforme*s anciens 
et niodernes, les armures, les 
machines de guerre , etc. , etc. 
Che^€ otréard jeune, 5o fr.. 
Cet ouvrage y trnitant de toutes Ie4 
institutions militaire», et faisant con- 
mitre ieor origine, leur développement 
cl les améliorations qu'eJles ont snbh>R, 
est indispensable j non -seulement aux 
officiers de tous grades et de loates 
armes, maii encore ànx employés des 
administrations de la guerre et de la 
marine; enfîà à tous ceux qui ont, par 
leurs occupations, le -.motndre rapport 
■▼ec I*état militaire. Le littérateur et 
rbommë du monde y trouveront aussi 
des détaib vraiment curieux et tout à 
fait instructifs sur .une pattio qui mé- 



rite d'autant p'I^s d*ètfe approfondie, 
que l'aDt militaire a* été 'daoa tous les 
siècles ia passion dominante des Fran* 
çaia^ et lin principe de vie et d'agran- 
disselD<>nt pour notre belle monatcUe. 
Les diSerentea partifs qoi composent 
eet ouvrage sont intitulées ^ Histoire mi- 
litaire des Français. Origine des Gau- 
lois et des Friincs. Origine des dignités 
et grades militaires. — Administration 
et justice militaires. —> Xronpea nalio- 
nales et étrangères.- Gardes nationales, 
marécbaussée, gendarmerie, troupes 
bor^ligne.— Artillerie, genié, ingénieurs 
■ géographes ; hôtel roy:«l do» Invalides; 
écoles militaires. •— Jn^titutions nobi* 
liaires militaires; guerres, tactiqDe; 
places fortes, armes. et machines ds 
guerre. — Aperçu sur la marine militaire, 
depuis rétablis^sement d.es Francs daos 
les Gaules jusqu'à nos jours. 

ElQGRAPlilE. 

Histoire de la vie et des ouvrages 
de François Ba(!on, hcron de Ve- 
rulam et vicomte de Saint-Al- 
ban. Vqv B* de Fauxeiies» s 
vol. în-^S. Strasbourg, chez Le- 
v^duit* 10 fr. 

ANTIQUITÉS. 

La Statue vocale de Memnon con- 
sidérée dans ses rapports avec 
TEçyple et la .Grèce. — • Etud« 
historique faisant syijie aux Re- 
cherclies pour servir à THislorre 
de l'Egypte pendant la domina- 
lion des Grecs et des Romaios. 
in - .^f. avec planches. Impr» 
roijalc* ao fr. 

Les deux Mémoires réunis dans ce 
volume forment denx parties distinctes. 
Dans la première, qui est historiqWt 
l'antear, M. Letronne , discute lors les 
faits relatifs h la statue vocale de Mena- 
non , pour en faire sentir une théoris 
qui embrasse et explique tons les détails 
de ce cnrienx problème , dont la solu- 
tion, dit-il, inconotie des anciens eoi* 

Digitized by VjOOQ IC 



Clâssb IIL Géographie. 

ijiiDcs, était à peu- près déauespèrée des 
aoderoe»; La seconde , .qoi çst épb^a' 
^ùfue et phiioiogiqtte, contient )« tette 
estitué et rezplication de tontes les 
ascriptioiis grecques et lïitines qn'on 
t encore sar le^ jambes et sur le socle 
e la statue vocale. J>an.4 ito appendice 
e trouvent 'les inscriptions que d'an- 
ieos voyageurs grecs et latins ont dé- 
osées daos \ei sjriages on |ombes 
Djalei< de Tliébc».* Qei» deui coilec- 
ioos compvennentenv^iroo. cent trente 
lèces, la plupart inéditas; elles sont 
recieuses pour la connaissance de.rË- 
ypte grecque et romaine. La réanion 
;e ces deux parlies, qui tiennent inti- 
nement l'une à l'autre , compose une 
fvde^ une monographie historique et 
rchéologique complète et unique en 
on genre. F^a première partie est divi- 
êe en cinq section:) intitulées : 1. Ob- 
ervations générales sur les ioscriplions 
lemnoniennes, dans leur rapport avec 
bi-îtoire du colosse. — II. Oans quel 
tat les voyageurs anciens dont lesté- 
loigoagcs nùus restent, ont-ils vu le 
olosseî— 111. 1 quelle époque Mem- 
on a-t-il commencé à po faire enten- 
de, et quand sa voix a-t-elle cessé? — 
V. Histoire de Meoinon dans son rap- 
ort avec le colosse de Tbèbe». — V. 
a Tolx de Mcmoon était un pbéno- 
>^;nc naturel, et non le prodoit d'une 
aude. La seconde partie et l'appen- 
ice contiennent les inscriptions grec- 
*>fs et latines du colosse ,'avec des rc' 
■arqnes grî^mmatioales. Cet ouvrage 
a été tiré qo'h aoo etemplaires , dont 
30 seulement ont été miu en Tcnte. 



écompense promise s\ qui dé- 
couvrira ou ramènera deux es- 
claves échâp^pés d'Alexandrie le 
xvi épîphî de Tan d'Evergèle IL 
(lojuin de rauiZjfG avatit noire 
ère). Annonce cotilennc d«ihs un 
papjrus grec, traduit ef expliqué 
par Letr<Mine, in-4. avec fac* 
simiie, Impr. royaie/ 
Presque tous les papyrus grecs trou- 



Topographie. lyy 

vés en Egypte , qqi ont été publiés jns* 
qu'ici, se rapportent, dit l'auteur, à des 
contrats de vente o;i à d^s contestations 
jndic^aireai. On n'en connaît encore 
qu'un très-petit nombre qui nous fas- 
sent pénétrer dans la vie privée des 
Grecs établis en Egypte , on des Egyp- 
tiens sons l'a domination grecque. C'est 
ce qui donne de l'importance à celui 
dont on va lire la traduction et l'ezpli* 
cation. Il contient des détails curieux, 
et, par un seol mot qui heureusement 
j'y rencontre, il jette un jour inattendu 
sur un point jusqu'ici très-obscur et du 
plus grand intérêt pour l'histoire de 
l'économie publique de l'Egypte : Is 
système monétaire qui était usité en ce 
pays, et la valeur du numéraire de cui- 
vre , qui joue un rôle presque exclusif 
dans les transactions dont les papyrus 
gréco-égyptiens nous ont conservé le 
détail. 

Mémoires et dissertations sur les 
antiquités nationales et étrani 
gère» 5 publiés par la Société 
royale des antiquaires de France. 
in-8. avecpl.Chezt/./ienOMarc/. 
Tome X. 

RecheVches historico-monumen- 
tales, concernant les sciences, les 
arts de -rantiquité et leur émi- 
gration* d'Orient en Occident. Par 
Goury aîné. ifi-8.avec 2 cartes. 
Chez P. Didot. 8 fr. 



GÉOGRAPHIE. TOrpCRA^'HlE. 

Bulktin de la Société de géogra- 
4)hie.in-8. avec pi. Cliez 4- Bcr-- 
trand. Octobre.- 
Contenu : Voyage dans rintéûenr de 
la Guyane, par MM. Adam de Bauve et 
F* Ferr^, (ExUait). — Rapport s^r fe 
Description générale dès phares et fa- 
naux, par M. Couder; par d'UrviUe, — 
Description d'une ville ancienne du 
Kcntucky occidental sur la rivière Gum- 
berland. ( Fragment des voyages du 
professeur Rafînesque, de i8i5— 1855). 



Digitized by 



Google 



178 



Oregoo, on récit abrégé d'un loog 
TOjrage par terre des bords de TOcéan 
Atlaotiqae à ceux de Tocéan PaciSque» 
par B. 0^ytth. -^ Exploration de TA- 
frîqoe iutérîeure méridiouale. (Projet 
d'une exf^dition de découvertes dans 
les pays ioconnas de oette partie de 
rAfrique). — Extrait d'une lettre de M. 
Gàsails , missionnaire évangélique dans 
l'Afrique méridionale. (Cette lettre est 
datée de Graaf Reinet, 39 avril i833). 
— Extrait da Moniteur du 4 octobre 
i833 (relatif il .la découverte par le capi- 
taine Harwod d'un^groope d'îles qui ne 
se trouvent sur aucune carte). — Ob^er- 
Tation sur la note précédente par J. 
ttUrvUle, — Expédition du capitaine 
Ross. (liCttre de ce capitaine , datée de 
la baie deBaffin, septenâbre i833, con- 
tenant un exposé sommaire de ses 
voyages) . — - Mélange a , ete. 

Aix ADcien et moderne , ou Des- 
cription des édificesy mpnumens, 
etc., elc, de cette ? îlle ; précédé 
d'un résumé de son l^istoire. 2^ 
édition , augmentée, in-8. Aix. 
5fr. ^ 

Aperçu historique et statistique 
• sur la régence d'AJger^intitulé en 
arabe : Lo Miroir, Par Sédy 
Hamdan- Ben Othman Khijja, 
Trad. de l'arabe par H, />.... 
Oriental, in-8, Impr, de Go'et- 
chy, Toibe I. 

Dictioanaire historique et topo- 
graphique de la ProTcnce an^ 
cienne et moderne. Tar E* Gar- 
ûin. in-8. Dragnîgnan. Livr. 1 9 
II. 1 fr. chaque livraison. 
L'ourrage aura 10 livraisons. 

Histoire de la ville de Vienne, «de 
Tan 438 à l'an loSg^, contenant 
un précis historique sur les Bour- 
guignons 9 une chronique de , 
vienne sous les rois de Frapce, 
€t l'histoire du second royaume 



Classe ill. Voyages* -^ - 

de BoMrgogne. Par Metmet 
miné. ia*8. Vienne, chez Tau- 
l0Ur. 



Histoire pittoreaque da knoot 
Saint-Alichelet de Tonibélène. 
Par M€tm. Raaui» ià-8. arec i4 | 
gravures. Cbet Aéei Ledoux. 
7'fr. 56. 

Nouveau Manuel de géographie 
physique , historique et topogra* 
phiqué de la jPrance., divisé par 
bassins. Par A. LorioL a® édi- 
tion 9 augmentée, in- 18. avec 
carte. Chez Ror^U a fr. 5o. 

Tableau géographique , statistique 
et historique du royaume de 
Pologne, d'après le traiié de 
Vienne (181 5). Par Saniewski, 
in-8. Laval. Livr. I. 1 fr. 
L'ouvrage aura la à i5 livraiaofiis. 

VOYAGES. 

Nouveau Voyage topographîque, 
historique, critique, moral et po- 
litique, en Italie, fait en i83o, 
par le baron Mengin^Fondra- 
gon, in«8. Chez Dentu. Tomes 
III, IV et V. 6 fr. 5o chaque vo- 
lume, 

Voyage^en Syrie et dans le désert. 
Par l'eu Louis^ Damoiseau , at- 
taché à la mission de' M. de Por- 
tes (pour achat d'étalons arabes). 
in-8. avec portrait. Chez Hipp- 
Souverain. 6 fr. 5o. 

Histoire des voyages et décou- 
Tertes des compagnons de Chris- 
tophe Colomb. Par ff^ashing- 
ton Irving; sujvj de THistoire 
de Fernand Cor tes et de la con- 
quête du Mexique , de l'His- 
loire de Pizarre et de lu conquête 
du Pérou. Trad. de l'angl. par 



Digitized by VjOOQ IC 



€lâs»b III. Pùlitê^ut, 

DefauçonpreL 3» vol. in-8. avec 
3 cartes. Chqz Go9selm. ai fr* 

Vojag« autour du monde par les 
mers de l'Inde et de Chine, exé- 
cuté sur la corvelte in Favorite, 
pendant les aunécâ 1850» i85i 
et 1 853, sous le commandement 
du capitaine Laplace, publié par 
ordre du ministre de la marine. 
în-8./mpr.f {^^afe.ïome II. 7fr. 

Correspondance de Victor Jacque- 
inoDt avec sa famille et plusieurs 
de ses amis , pf adant son voyage 
dandrinde.(i8a8~-i833). 2 vol. 
iii-8. avec carie. Chez Four- 
nier. 1 5 fr. 

Expédition du Louxor, ou Rela- 
tîoade la campagne fuite dans la 
Tbébaide pour en rapporl<:r To- 
bélisque occidetita! du Thèbes. 
Par jingôliik. in-8. avec 3 pi. 
Chez Thûmin&. «^ fr. 5o. 

Impressions de voyage. Par Attx. 
Dumas* io-8. avec grav. Rue 
des Beaux-Arts, o. 6. Tome L 
7 fr. 5o. 

Voyages de dccouvertf^s de T^jt- 
troiahe^ exécuté pendant les an- 
nées 1827» i8a8 et 1829, sous 
le commandement de Jules Dû- 
ment d'Crville, capitaine de vais- 
seau. Par d'Urviiie. {Phiioio- 
gie. în-8. Impr. de Duputf, 
Publié par le m inû 1ère de la marioe. 

Voyage pittoresque autour du 
monde, in-8. Chez Ttnré. Livr. 
IX. avec a pi. 

Revue des voyages. Nouveau Ma- 
gasin encyclopédique, in-8. Rttô 
tiesBonS'Epfàtis» n. 2 1 .Tome I. 
T(* I. (Décembrf). Prix annuel 9 
la fr. , 



Éeofunniepoiitique. 1^ 

Oo promet par mdis an G&hié^ de 
prè« de 80 pâge«. 

Bibliothèque universelle des voya- 
ges 9 etc.. Par Albert^ MonU-' 
mont. iq^8« Chez Aubrée, Tome 
XX. a fr. 5o. 
L'oavrago aura 55 tolumes. 

Les Navigateurs,* ou Choix de 
voyages anciens et modernes, re- 
cueillis par Ferdinand Denis. 
in- 18. avec 4 gravures. Chez L. 
Janet,6 fr. 5o, 

POLITIQUE. ÉCONOMIE 
l^OLITIQUE. 

Bulletin de la Société des établis- 
semens charitables, in-8. Chez 
Treuttet et Wûrtz. Tome III. 
NM. a fr.— a fr. 5o. 
Contenu : Des fie<^ars pablica ches 
les aocieos. (2*^ article]^ — Sur Tasao- 
ciation 8aiote-ÂDne pour le placement 
de« jeuDes fillea. (Prospectus et règle- 
ment). Asiles pour l'enfance. ~ Notice 
sur les établisse mens de charité de l'ar- 
rondissement de MàcoD. — Rapport sar 
la société pour rextinctîon de la men* 
dicité à Strasbourg. — Rapport »at les 
e&faiM abandonnés. — Note par M. Amé- 
dée 'Jaubert sur la meDdicité , Ie« se- 
cours publics et les denrées de première 
nécessité en Turquie. (Anciennement, 
c'est-à-dire avant la déclaration de 
guerre de la Russie, une famille com- 
posée do quatre à cinq personnes pou- 
vait facilement se nourrir, pour a5 * 3o 
centimes par jour ; et en effet ^ le prix 
de la Journée ne s'élevait gàère au-des- 
sus de celte somme, du moins pour les 
ouvrages grossiers... Les musulmans 
sont en général charitables, et ils font 
le bien sans ostentation. Jamais un in- 
digent n'est repoussé, même dn cabinet 
d'un ministre ; jamais il oe sort d'una 
chaumière les maiqs vides , et quelque 
effrayans que soient ses progrès ,^ia men- 
dicité est tellement peu dans les mœara 
masulmaoei, qu'il est rare qttd'aa- 



Digitized by VjOOQ le 



i8o CiAssc m. 

mùnè soit lefasée même parnn mdÎTidu 
couvert de haillons). — Note sur les mai- 
sons d'éducation^ et établissemens d« 
bienfaisance en Russie. — Rapport de M. 
le baron de Gérando sur les écoles ru- 
riiles. — Circulaire de M. le teiiîistre 
des travaux publies et du commerce à 
tous les préfets de Fraace, du lo octo- 
bre i833. 

Observations et notes historiques 
sur Robespierre, la cour. de Co- 
blentz, etc., suivies d'une courte 
biographie de quelques hommes 
de la terreur. Par /. Dupian, 
in-8. Chez les marchands dt 
Qiouveautés. i fr. 5o. 
Cette .brochure est ^dressée à M M. du 
comité central de (a Société des droits de 
Vhomme, L'auteur s'attache à démon- 
trer à ces fiers répubiicaîns qa'ils ser- 
vent mal lpi\r cause en prônant les ac- 
tions des Marat, Robespierre et antres 
« sicaires et agMis soldés par les princes 
de^rémigralion pour rétablir l'absoln- 
tisme eq France; » il ciiie à co sujet des 
passages d'un bon nombre d'ouvragen 
et de procédures , ainsi que des lettres 
de Monsieur (Louis XVJII) qui ont 
traita celte odieuse machination et qui 
semblent en effet la oonllrmcr. . 

llevue étrangère de législation et 
d'économie politique. Par Foe^ 
iix, in-8. Chez Pissin. Prix an- 
nuel, 25 fr. 
Il en paraît un cahier par moii<-. 

Alger, ou Considérations sur Té- 
tât actuel de ceUc régence, sur 
la nécessité d'en achever la con- 
quête, et sur les moyens d*y éta- 
blir ses colonies. Par un ancien 
payeur à Tarmée d'Afrique. irv-8. 
avec carie. Chez Dciaunay, 

Essai sur rinstruciîon et l'éduca- 
tion d'un prince au \çf siècle; 
suivi d'une réfutation des, repro* 
ches graves adressés à Charles X 



PMiosôphie: 

•por Tautetir d^ l* Histoire de U 
reétauralion. Par 1^, comte et 
l^auùtanc. .in-8. Chez TAom- 
nier-Desplaces. 4 fr. 

JURISPRUDENCE. 

Précis> de l'histoife du droit ciïil 
chez les Grecs, les Romains , lui 
Gaulois.et les Frapçais. Par/ute 
Roiie. in-i8. Impr. deLtcm- 
chant. 

Le Droit civil, expliqué suivan: 
l'ordre des articles du Code. Pa: 
Tropiong. in-8. Chez H ingrojj 
Tomes I-IV. 3ô fr. 

Traité des délits, des peines etdf 
procédures en matière d'eaux ci 
forêts. Par Draiet, 4" édilioû, 
refondiïe. in-i2. Chez J.'Lcr- 
trand» 4 f*'» 25. 

Cours de droit français suiiaolk 
Code civil. Par Durantoîi. in-S- 
Chez Goùiet, Tomes I cl IL avti 
portrait. 

Introduction h la procédure ci- 
vile. Par Pigeau. 5* édifirtn- 
augmentée, p-ir Ponceiet. in-!^ 
Chez Jouhtrt, 6 fr. 

Manuel des experts en matière' 
civiles. Par Ch***. 6* édition. 
in-8. Chez A, Bertrand, 6^1 

ADru'iAlSTUATION. 

Code de la* voirie admioistratire 
et municipale. Par Fieurigtm' 
5* édition, augmentée, io-^ 
Chez Béchet aine, lo fr. 

PHILOSOi^HlK. 

De l'enseignement philosophique 
de M. l'abbé Bautain, dans se^ 
rapports avec la certitude, in^ 
Chez Gawne. 7/r. 

Digitized by VjOOQ IC 



Histoire abrégée de.laphîilp^phie 
ancienne > et moderiieJ Par O, 

yfr. 5o: •■■•=»• .' ■• î' ' 

Cours nohmaJ de philosophie 'po«^ 
sîtire.' Premier & partie : Vby-^ 

sîqttephHrisopbîqaê-dc l'homme, 
âppHcàblë à' tous les h^^oins'in- 
dîvidqeh et coUectffs de lliuma- 
nîlé^ etc. Par le colonel Rau- 
court. ÎQ-8.. Chez Carilian- 
Gœury* 7 fr. 5o. 

Leçons dé philosophie. morale. Par 
Nocif copipodées.SMi: le plan dçs 
Leçons d^ iiuérnturc-à\x mên^e 
auteur. io-8.Chei Âl** veuve ia 
Normnnt. {rfr. 

RELIGION. \ 

Le Catholique, magasin religieux; 
dédiéau oiergé de tous les pays. 
in-^4. 9tyféz^hRue'€(uénéga^} 
n. a3. Lirr. I. ' 

Cet oavrage sera publié par livraisons 
qni formeront au bout de l'anoée un 
volume de plus de 600 pages de texte 
et de io4 gravures sur acier. Le prix de 
la livraison , non timbrée, est de 5 sous, 
et 6 sous 9 timbi-éc. La. rédaction sera 
revue el cçnsdrée par uo comité d*ec- 
clésiaatiques chargé de veilljîr 'sévère- 
ment i Vorlhodoxie des doctrines. 



Méditations religieuses, eu forme 
de dîscîburs, etc. iri-8. Chez 
Treuttei et fVUrtz* Septembre. 
Octobre. 

Ces deux' cahiers contiennent cha- 
:;uD quatre' discours : I. lieoheroftû éê ia 
beauié rooltfrjetsre.: La.:recberche de la 
:yeaaté extédenre honore non- i^e^ile* 
:nene Ifadolescente^Xa jeune fiUei mai» 
encore rbonune-fait.et le vieiUacd. Elle 
ïonatitae aas^nndes mériles dfvne 
naiueMe de- maison, attentive à donner 
Je l'agrémeot et de» formes. gc'Acieascs 



Cla8$b>IIL Rettgian. 18 1 

à tout, ce (}ai la louche ou l'eotoare » et 
itn< Bonve^tt >prH[ aux ohoses ks plus or« 
dtiffiiacfli'eiiiteorfrClatit'Jes attfaits'de 
^ h«e«té«,«fe ' Les* Éoins' doAoéa, à. la 
beaoté dégéeàre^t en habitude iQts<|u^ 
l^édi^ txtérkur ftfit pefdre de v-ue le 
vUfite inièrM » ton principal objet.*. 
La rjQchçi^he de la beauté devient .uii. 
d飻tit dis. qu'elle est l'objet priocipal 
des eÛojrta de riudividu et aa passion, 
dqioinaQtp. Alors rameur de Tagrémeut 
et» de. la.grâjce n'est pins ^u'un étalag» 
de la vanité; Je désir de plaire » naturel 
au Jeune hommes n'est plus que de la 
(at^té, une coquetterie féminine qui 
dépouiUe I- homme, de la beauté earacv' 
téristique» la dignité ; le sentiaieat qui 
porte la jeune. fiUe k relever avec aa 
art étudié les attraits qu'elle doit à la 
nature»^ devient une fade manie. de^toi- 
lette» n^e vallae pasaîou de la mode» 
plus faite po,urat,tirer les regards que 
ponriea charmer.*— II. Cirwfispùol'i^^ 
dan$ ie choix d'Mn ^n«.,'Âu milieu ^le ce 
besoin des hommes de trouver un, asAl 
ft toute épreuve, qui ne les méconnaisse 
pas quaqd tout les méconnaît, com- 
ment se fait-il qu'on se plaigne si 80u> 
vent de la rareté des vrais amis? Vous 
qui formez ces plaintes,, dit l'auteur « 
avant de condamner ceux qui en sont 
l'/objet V examinez bien qui vous devez 
cood|mDer, Examinez premièrement 
si, dans toutes les occasions, vous vous 
êtes montré ami sûr et fidèle.- Voyez ce 
que .vous avez iété pour les. autres;. re- 
cherchez si , en contractant uneliaisoa 
d'amitié , vous n'avez pas cédé à une 
sorte d'exaltation, si vpa exigenees n'é- 
taient pas outrées , si l'ami dont vous 
avez fait choix, pouvait répondre entiè- 
rement à votre idée, si vous n'avezipàs 
apporté à ,ce commerce plusjde senti-* 
naens vagues et de sensualité que.de peu- 
dence et de jugement,8i vous ne. vous êfes 
pas abusé vaus-môme , tandis que vous 
supposiez à d'aulr^s l'intention de vou4 

tromper Vx^ici quelques conseil^ 

que l'sittteur nous donne : I^e formez 
que .librement une, liaison d'amitié.... 
Ne preaez'Pis pour coafidente une pçr- 



Digitized by VjOOQ IC 



iSs 



CCASSB III. ReUgi&^. 



90nne d'un sese dîlforebt. — • Pour foire 
hd ehoîx henrtnit n'aeçordons nnecoii* 
fiança smioftle qif% «ne pertoone ijoe 
aou» oooaa&Mons d«pait ûng-tenrpf ei 
jqve BOUS eTons. pq obierrer daiM di<* 
Terses titoatiom de la Tie,*. — III^ Un 
fUhè $owre0 d'autrêê fMUê, — IV. 
Queâ^ûé qu*aimer DUuf -^ V. Vf. Ia 
Pndâftw, Le netare même e-sftipleatâ 
dans le cœur de duHjee mortel le senti- 
ment de la décence; il n'ait pas seale' 
ment le réfoltat de rédueation. Lef 
penpUdes les pies sanvages le reeonk 
naiaieot. L*édiicat|on ne pent pas créer} 
elle ne pent qae cultiver «ce «entiment^ 
le détenafiner «t en diriger rapf»lic8<* 
tion A b ^ie fiociaie... L'oppesé de le 
podeor eVst l'impudeor et l'andeee, 
d'o« natt rimpodenoe ; eilè oooaitfte è 
fouler aux pieda l'apinibn defgene de 
bien, dea persvanea caltlvéea; elleett 
un méprit de la décence , «né inralte 
fefte an jvge intérieur , un anieide de 
Penne.». L'ennemi le |>1q8 pnîisant , le 
plee f«edoatable de la pedenr , gnrlout 
èbea les feonnes , e*est le désir eseessif 
déplaire, qui saisit avenglémeet tout 
ce qu'il eroît être nn moyen d'amabi- 
Ulé ; o'est la manie des modes qui es* 
ooee et. couvre les aberrations dn goM 
les plus révoltantes , et festifie les 
Vètemens les pins licencieèi.... Qui- 
conque a perdu la pudeur, cett^ ma« 
gie naturelle de la vertu, et préfère 
la grossièreté A des babiludes décen- 
tes,^ quelque ami du bien 'qn'îl soit, 
eat capable de tout mal aa moment 
de la tentation. Le bouclier sacré de 
l'innocence est rompu ; l'âme est dé- 
pouillée de son amure la pbis forte 
contre les traits du vice. — > Vil. CAeic» 
é'fÊn gent*e de^ne ei itun Mat, Ne vous 
kisset pas déterminer dans U choii 
d^nn état. par l'orgueil, païf la vanité, 
par oette légèreté d'esprit qui fonde 
l'avenir sur les faveurs incertaines de 
la fortune ; mais examinée é quelle pn>^ 
fession vous êtes le plus propre , et en 
quoivons pouvez vous distinguer. Tofee 
en même temps si vons posséder, les 
rsfiotir^M wiér%9wr0i néceisalres pour 



vons 9àA% dans* la eatriëre q^e vôos de* 
-aires- perconrir» Déterniinée-vona mi- 
qocment pir la ooovietlon qn0 l'^f 
objet de votre choix , est celni où tou 
ponvex le mieux ntiliser pour la loeiété 
les dons, ^ne Dieu v6ns « dépeitb. 9« 
Qoosidéres pas seulement rbonneor oa 
un (tain facile v n^èis enssi nn ^îo Hé- 
rité , et la certitude que. vons hoaoreret 
votre état? Toute pfofiessipn est honO' 
rable« si vons êtes homaae é obteoirit 
couronne qu'elle offre aux conoaisno- 
ces, à l^pplication et à rbabileté.- 
Vlll . BandvûT 4e$ imoHmu et iet fouiu 
pieuses. L'homme peut rappeler I 
chaque' moment, dans son esprit, mm 
beaucoup de peine, les pensées qniToot 
Oeonpé; mais il ne pent raviver avec m- 
tantde^^romptitède ses sentimeni pe 
un acte de sa volonté; et lors mèoe 
qu'il le pourrait, cette joie ,' cette ten- 
dresse , cette dévotion , seraient plnt6t 
artificielles que véritables et osturellei. 
La pensée est nn nete de l^sprir qui 
vit en nous; le sentiment dépende 
yiintage de fétat moBsentanê «< ^' 
l'irritation des nerfs , ainsi qae des cir- 
constances extérieures ou iotérieor» 
qui les agitent. De Li vient qo'on pe»' 
avoir des principes ,fioDeê , parce qa*!^ 
reposeot sur les convictions de l'être 
pensant ; mais il n'y à pas de sentimM 
fiœes ) parce qu'ils dépendent de la ^^ 
tic seuttible de l'homme , et que tootce 
qui est sensible est sujet ^ chaogenieDt> 
11 résulte de là, que la religiosité e(t 
d'autant plus chancelante , qo'eJls f^ 
fonde davantage sur le ientimeot-* 
On ravive le plus aisément ses pieoK* 
émotions, en adoptant un principe ^0 
conduite ferme, d'une vérité frappaote* 
et d'une grande portée. Nous peDvoo» 
toujours, même dans lès pins iSorteaiS'' 
tationsde la vie, nous rappeler on aee* 
blable principe, anqu.el notre émeafrit 
vien de fidélité. La rapide psniée q» 
nom retrace , pjeat , sans nae prière ei' 
presse, nous donner la direction <]■< 
nous devons suivre , et la foiee do»' 
Bons avons besoin , pour marcher dis» 
la voie de Dieu et dans, la chsrité. 



■ DigitizedbyVjOOQlC 



CiAssK III. Ééuct^i&n. Imlruelion, i1B3 

Doales depbilo0opMQclirêtienne, roisses ^ consacré aux intérêts de 

)tc. iD^8. RaiB SaiDt-GolDauîiie, 

K 33. Octobre. , 

CnKemc : Exainei» de ipielçiaei amé- 

(rations à introduire dans lea étadet 

èricaies. *-l)è l'inHvenee de Ja philo- 

phie do i8« êièele avr la'légbiaticti et 

MdabUité da |9«; par Lêrminiét. ^ 

e la ooBTdla ioii sar l'instraetioD'pri- 

aire; par Fois$$t. (L'autear se plaint 

1 peu d'inflaence >qoe les prêtres ont 

* Téducation pobjiqne). — Origîae 

dieone de la mythologie grecque. (La 

Dgae, la poésie , là philosophie , la 

Qpart des divinités grecques, dit Tan- 

w, ont leur origine dans iMnde). — 

tan général de toutes les connaissants 

n doivent entrer dans l'édocation de 

lomme. — Tablean synoptique d'un 

'«ri d'éducation scientifique et chré- 

enne.— Notices , etc. 

îurnal des Presbytères et Ar- 
i^bi^es de la religion catholique, 
ftecaeil périodique mensuel, io/ 
»2. Rue Servandooi ^ n. 17. Oc- 
tobre. Prix pour l'année, 9 fr. 
Contenu : Suite du Tableau de toutes 
" religions du monde et des peuples 
û les professent. (Dernier article :Etat 
>proximatif du nombre des croyans 
' ^^^%ne religion. Le nombre total 
' Montes les religions est estimé à 
7*000,000). -^Nouveauté do monde, 

date qae Moue assigne à son origine, 
«nvées par l'bistoire des Indiens, 
"près M. Guvier. — Harmonies chî- 
«qoes : Sagesse de Dieu dans les rap- 
»rt8 qni existent entre la respiration 
'l'bomme et des animaux, celle des 
■Dtes et Tatmosph^re qui les envi- 
DOC. — Cipq article» de législation et 
î inrispradeoce , d'un intérêt local. — 
^^és : Nouvel exemple de gpériaon 
iracnleifte due à i'inUrceêSÙm du 
»nce de Hoheniahe, — Ruine du schisme 

Châle!. Bî cetera. — Notîcw bîblio- 
Bphiques. 



la religion , etc. in-8» avec gra^ 
Tyres ftue Udénégaud, n. 7. 
LiTr. II^III. 

Contenu : De la paroisse, commç 
unité territoriale* — Oraisons funèbre» 
de Bossoet. — Dé la quête dans les égli- 
ses, ou de ISinmône collective. — Dn 
christianisme , comme puissance civi- 
lisatrice. (Suite). — Semaine religieuse. 
(Sermons). Chronique hebdomadsire. 
— Oo a joint à ces cahiers une Vue ii- 
tbograpbiée de Tégllse Saint-Germain 
rAuxerrois;avec une «Dtice historique 
sur cette église. 

ÉDUCATION. INSTRUCTION. 

Les Dimanches du vieux Daniel» 
Ouvrage amusant et morale à 
i*usage de la jeunesse. Par M"* 
VUiac Trémadeure. a voL 
in*i8.^ avec fig. Chez Pesron» 

Distractions du jeune âge, ot^ 
nouveaux Contes instructifs et 
moraux. Par Lévissc. in-i^ 
aTiBQ ûg Chex Denn. 

Ecoles élémentaires. Méthode de 
M. Peigné. Grammaire, in- 
fol. Chez LevrauU. 5 fr. 

Souveiiirs d'une mèr<; de famille, 
ou Contes et nouvelles, pour ser- 
vir à rinstrciction de la jeunesse. 
Par M" JVoiiiez. in-ia. Chez 
Langiumé. 5 fr. 5o. 

Ssqaisses morales. Contes aux 
jeunes personnes. Par M** Laure 
Bernard» in-ia avec fig. Chez 
Janet. 5 fr. 

Manuel de l'instituteur primaire, 
ou Principes généraux de péda- 
gogie, etc. Par Maeder. <)* édi- 
tion, in -18. Strasbourg, chez 
LevrauU. 



I^minicale. Journal des pa- Livre de îoufiesse et de beauté. 

Digitized by VjOOQ IC 



i84 



Çi^ssE Vf*,.Beçv.g>'Ari8. 



.Morceaux en prose et en yerB 
.recueillis . par .M"V Amahit 

Tfl^fM. in-12. a?ec 7 gravure». 

Chez L. JancU 

Code dé Pinstruclion prhnàfre , 
conlenartt ^historique de la lê- 
gislalîôn primaire depuis 1789^] 
etc. 2* édiiion, augmentée. în-dij 
Ch^z DuponU 5fr. 5o. 

Ii'lDSlituteiir Shhs maître, ou Cours 
d'o^rlhographe en Ifi leçon». Par, 
X. Tnoiom^t. in -12. Saiqû, 
Etienne, chez l'auteur. 

La Visite, du bon oncle, ou le Con- 
teurbieu accueilli. Recueil d^his-. 
•forielte? et de coules inèdils. 
ïfad. de ràngl. in- 16. avec fîg. 
Rue du Paon, n. 8.- 

i^nniil^ire desenfans. Année i854. 
Etudes et distractions littéraires. 
in-8'. Rue Taitiout, n. 14. 6 fr. 



Les bopT^çj^pei^es Filles. Coote^ 
•P^ Ur^ Atidu\dc SMvigme, 
in-i6- avec 6 gravures. ChezI. 
Janct^ 3 fc. 5o. 

■. ». . ■ > 

JoUfoal 4'^niélie,i ou.,Dix-]iuit 
tfiqis de la.yi.^ d'une jeune fille. 
Par M"* Tautrtû CAei^ûuiiet.^ 
voh iû^ta. avec ûg. Chec Cher- 
hviiez. 7 ffi 56. • . ' . • 

Innocence et" Vertu. Hf^lorîelte* 
ponr les adolescens dés dem 
sexes. VjivHenrff Mûiicr. in- 16 
avec ja gravures. .Chez Audot. 
5fr. '. ' ' 

Laicjeur ejl beauté. Histoire mo- 
j-ale, A' rufiàge des jeuoes per- 
sonnes. Par M"" UiUc^ Tréma- 
deu¥e, in- 12. avec 4 .R«*îivurcj. 
Chez Pesreh. Il fr» 5o.' 



QUATRIÈME CLASSE. 



BIÎAUX-ARTS. 

Bistoiré^ scientifîqne et inilifaire 

i de l'expédition française en 

Egypte, in-8. avec allas petit in- 

fol. Livr. XXVII et XXVIIL 

* 
I^es plaocLics représentant : ^àobef 

av«c son escorte.—* Vne d'une riie de 

Girgèb. — Chapiteaux égyptiens. — 

Tombeau trouvée Malte. — Antiquités 

égyptiennes. — Grosr. — Alliot, officier 

d'état-majpr. Goivtelle, cher.de brigade 

des aérostiers. — Gheyk Abou Agah , à 

Fouèh.— Côte d'Afrique. — Vue du fort 

du Marabout. — Marchand de macaroni. 

— Manuscrit troiivé dans une momie. 

(3 planches). — Mac-Shechy, adjudanf- 

gén.éral,r-Dugua^ ûi?, a.iderdc*camp de 



son ' père. — Faorie , ingéoiciir - ^co 
graphe. . ^ 

Galerie biographique universeîl: 
'et populaire des horoiTïes et de* 
. femmes célèbres. Par M"* Li com- 
.tesse de Bradi et M, Genevat,- 
in-S. Chez Dondetf-Dztpré et 
Treuttùi et JVurtz. Lî vr. I. avec 
4 portraits gravés .sur acier M 
quatre biographies. Prix, 60 cen- 
times la livraison, 01^ i4 ^'^ 
par an. 

Cette première liyraîsQn contient U* 
biographies et les portraits de Vict^" 
Hugo , Marie Stuart , le maréchal ^c^ • 
t'; Schiller. Tous, cçs portraits «>•' 



Digitized by VjOOQ IC 



' Clâssb.IV; 

d'une parfj^ile eiétfolioo;. le nom de 

madame de Bradi répôad de l'excel- 
leoce des notices biOfca|khiqoc8. It' pa- 
raîtra de cet oof rage d^ex iiviaiieiii par 
mois. Le toat •era.tennîli6 aa beat do 

trois ans* 

rÂDcien Bourbcïnnaû. Histoire , 
monumenS) mœurs, dtatistique. 
Par JchUie Àliiér; gravé et 
lithographie «ous la direction de 
Aimé Chenavard. in^fol. Mou* 
lin*. Parfis, cbex Tteutiei et 
Wûftz. LIvr. '11/ aTcô 9 plan- 
ches 5 8 fr: 
L'oufr^ge aora i5 à 3o UfraiaoQs. 

Vues pittoresques des vieux châ- 
teaux de l'Allemagne» d'après 
les dessins àeMax* Ring % avec 
texte * historique et descriptif. 
in-fol. Chez Èngeimann. Livr. 
VII. avec 4 pi- 

L'Inde française, ou Collection 
de dessins lithographies repré- 
sentant les divinités, tenoples, cosr 
tames, physionomies , meubles, 
armes, ustensiles, etc., des peu- 
ples indous qui habiteilt les pos- 
sessions françaises de Tlndç, et 
en général la côte dé Goroman- 
del et le Malabnr. Publiée par 
MM. GeringtT et Chahrtiiô ; 
avec un texte explicatif par £. 
Burnùuf. in<-fol. Chez Chabrù- 
ikj rue des Champs-Elysées, 
n,7. Livr. XVI. avec 6 pl..i5 fr. 
L'ooTrage aura 3 5 iiYraisooa. 

Les Monumens de la France, clas- 
sés chronologiquement et consi- 
dérés sous le rapport des faits 
historiques et de l'étude des art^.. 
Par le comte Aicx de Laéorde: 
in-fol. ChQzGiard. Livr. XXXV. 
avec 6 pi. 18 fr. ; pap. vélin, 
3o fr. ; fig. avant la lettre , So fr. 



Becmx^Arts. i85 

Collection^ de costumés, armes et 
meubles,. pour servir à rhistoiro 
de France. Par le comte If or ace 
de Fiet'CastèL in-4. Chez Bas- 
sange père. Li^r. LVI ^t LViL 
1% fr, 
Ij'oavrag« ami 60 lîvraisoftt. 

Galerie théâtrale, bu Collection 
des portraits en pied deï princi- 
paux acteurs des premiers théâ- 
tres de la capitale, gravés par les 
plus célèbres artistes, Imprimés 
en noir et en couleur, in-4. Chez 
Bance aine. Livr. 1. avec 4 gra- 
vures. , 

Voyage de ^Arabie Pétréc. Far 
MM. Léon de Laiorde et Li- 
nant. în-fol. Chi»x Giard. Livr; 
X, XI et Xil, ensemble de 7^ 
feuilles et 19 planches dont a 
doubles. dO fr. chaque livraison. 

Voyage pittoresque en Espagne « 
en Portugal ,et sur la Côte d'A- 
frique, deTangeràïétouan. Par 
t/. Tayior. in-4. Chez Gide 
fils. Livr. XIII. avec.5 pi. la fr.; 
grand-rabin, ao fr.; pl. sur pap. 
de Chine, 3o fr. 
L'ouvrage aura aa lirjaiéons. 

Traité des peintures , applications 
et procédés employés sur bois , 
sur étoffes, sur papier/ Par Ar-- 
mand R 9' édition, aug- 
mentée, in- 18. avec 1 3 planches. 
Chez V auteur y rue de Choiseul, 
n. la. 

Le Landscape français^ France. 
in-8. avec 18 gravures. Chez L» 
JaneL Cartonné en soie , 16 fr. 

Auvergne et Provence. Album pit- 
toresque, orné de a6 vues les 
plus remarquables de, la France. 
in-8. Chez L. Janet. 



Journal général de la Uttératurt de France, i833. N;,J0-,yG8ogle 



a 86 



Classs IY, 



FOBSi£S. 



Nàpolîne; poëme. Par M** EmiU 
de Girardin. in-S. Chez Qos- 

setin. 8 fr. 

• . , • , 

Les Primevères. Poésies. Par 
Edouard VtiôU. in-i^g. €hez 
Pianche. 5 fr. 

La P^ktte de Flore; poëme en 5 
cb&Qts. Par Henri Petit, io-8. 
Cbes 4es fnar4}hands de nou-^ 
vef^utéâ. 

Les Quarante de la Péoissière, 
Paît d'ardaes Tendéen en i83a; 
poëme par £. F. io-8. DeMu. 

ROMANS. 

I^yAtelîer d'un peintre. Scènes dé 
la vie privée. Par madame Des- 
bordes Vaimore, d vol. in-^8. 
Chez Charpentier et cht% Dw 
tnont. i5 fr. 

Gefte Qoavelle production ^e la 
pYutae élégante et spirituelle de ma- 
danie Yalmore n'est pas seulement une 
peintpre fidèle de l'intérieur de» ateliers 
de not meiUenrs arti»t«8 , è'est un ' ro- 
man louteon <|ui offre des scènes toa« 
chanles qui font vernef d« douces lar- 
mes.' On est frappé de la vérité des 
images , et on s'identifie avec la situa- 
tion de la jeune Ondine, modèle de 
vertu dont les sentimens délicats com- 
mandent Tadmiratioa. Noos recoin^ 
mandons ce charmant .oimage aui 
amateurs et surtout aoi femmes qai à 
chaque page éproayeionk un plaisir 
nouveau. 

L*ûbbé Çuirand. Par Rastùin 

Bremond, a toU in -8. Chez 

Baudouin. i5 fr. 

Ames pieuses, femmes dévotes et 

sensibles, ne lises pas cet oavrage, il ne 

vous amuserait points U ébranlerait 

peut-être votre foi. Mais Uses-ie , vous 

esprits forts , philosophes qui conpais* 



Romam. ' 

ses le cHBurlraniaîn, honinrea da monde 
qui ne craignes pas la cootagioil , Vous 
qui a VGS étudié l'histoire ert qui con- 
naisses la révolution , surtent ' les évé- 
nemeos do Midi de la France en i8i6. 
Vous y puiseres d'utiles renseignenieiis 
sur la conduite 4es prêtres et des fana- 
tiques en général; vous approiiveres le 
système de philosophie et de politique 
qiys l'auteur a su déguiser aoas éea For- 
RMîs cfgréables* Quoique un peu délayé, 
le. récit ne Von» parfltm pas trop long. 
C'est un des romans. o(| l'amour ne 
Joue qu'un rôle secoadaire, maU ob l'ea 
trouvo une peinture fidèle -des mcenrs 
contemporaines, sans évéoemens mer- 
veilJeui et sans effets romantiques. Yo» 
cheveux ne se dresseront pas aor voire 
tête', et vous ne vous endormirez pas 
non plus il la lecture de cet ouvrage 
vraiment original, que l'on pourrait 
peut- être comparer au Contffèr^ Màthùu. 

Nosiradamus. Par Oippoi^U 
Bonnetiier. a toI. îd-S. avec 
yignettes de BoiêsciaU Chez 
JéeiLedoux. i5 fr. 
L'intérêt qu'inspire ta haut person- 
nage qui a' joué un si grand rôle à U 
co.or de Henri II,. comme philosophe, 
médecin, astrologue et prophète , et le 
style pur et magique de son biographe 
placent cet ouvrage au premier rang des 
productions contemporaines* Son suc- 
cès doit être brillant 

Les Ceol-et-une Nonr^Ues des 
Gent-^el-ua , ornées dé ceot^et* 
une Yrçnettes, dessinées et gra- 
vées par cent-et-un artistes, io-8. 
Chez Ladvoeat.^ Tome II.9 fr. 
Ce volume contient neuf morceaux 

dont un en vers. 

Contes de la semaine/ Par Aiph. 
ViaUet. iô^8. Cfaex Bohaire. 
Lirr. IIL a'fr. 5o. 

L'ouvrage aura 6 livraisons. 

Sovis les toits. Par Çamitie Ber- 



Digitized by VjOOQ IC 



Çtkss^lV. nomaris. 



nay. îd-8, Chei ^éet Ledaux. 
6 fr. 5o. 

Et Abaniea ( l'Êrentaîl )^ Par 
M^* Camitte Badin (Jenny Bas- 
tide). jQ»84 Cbe2 FiiiuML 7 fr. 

5o, 

le Camîn de Paris. Histofre con- 
temporaine; Par de Lamothe- 
Lanaon. 5 ybl. in- 12. Chez 
LachapetU. 16 fr. ^ 

Le Maréchal d*empire et ses d^ux 
aides-de-catnp. Par Gougcard. 
4 vol. 10-12. Chez Lecoinic. 
ufr. .i 

Un Seigneur du Beaujolais. His- 
toire de 1827. Par Ch, Poiy- 
carpe. în-8. avec vignette. CÎhez 
Dentu. y fr. 5e. 

L'Orphelin el l'Usurpateur.' Par 
Fressô'Montvat. 2 vol. în-'8. 
avec vî^ii«ttes. Chca HiverL 
i5fr. , 

Frère Jacques. Par Paul de Ki^é:. 
4 vol. in- 12: Chez G. Barba, 6fr. 

Scènes de mœurs arabes. Par 
louU F^iardôt. ( Espagne ). 
Dixième siècle. In-B. Chez Pau- 
Un. 6 fr. 

^ohrab le prisonnier. Mœurs per- 
sanes. Par Marier. Trad. de 
rangl..2 ▼ol. in -8. X:hez Hipp. 
'Souverain. x5 fr. 

I)eux Cœurs de femme. I^ar Pfcf-^ 
foiéon d*Abrantè$, in-8. Chez 
àlame-Ùeiaunay. 7 fr. 5o. 

Madame Dorvîgny, où les Amourâ 
ann colohd de cavalerie. Par S. 
Oupùni/. 2 Tol. in- 8. Oïez 
Rocard Ht Davi, i5 fr. 

^ne Destinée. Par A. Roche ^i 



187 



' X. Jainier. 4 Vdl, ifn-12. Chez 
Xecainte. i2fr. 

Le Prince de Machiavel, Ou laRo- 
magnè en 1802. Par H. Au0r. 
2 roi. in-8. Chez 6uf/Mumm. 

Une Victime. Ssqnisse lUtéi^aîré. 
Par M" Màntorne, îia-8. Chex 
Mauiitefarine. 7 fr. 5o. 

Les Aventures de JeaD«Patil^Chop- 
pari. Par Louis Desnaûers, 
Nouv. édition, augmentée. 2.voi. 
in-12. avec 6 grav. Che^ JUan^ 
din, 6 fr. ! , 

Les deux Cadavres. T*ar firéd. 
. '$auiié. 3* édition: aitol* Kv-d. 
Che«.iRAn£fue^. i5 f^./ 

Scènes du jeune fige* Par M?t* 3i>- 
phie Gay. 2 vol. in-12. avec fig. 
'ChesÂumon^ 7 fr. ' . 

-Almîntl^ OQ le Mariage sacHTègfe; 

roman physiologique. Par Nê/h- 

fnu^ène JLemertt^, . cU Tf n^ux 

tut. 2 vol. in-8». Chex DupÊly, 

i5rr.. ; ^ ^^^. • c 

Ce roman de rentre .ptatlaQtla.etvMe 

. des romans ordinaires ; c'est ce i^ne Is 

bom d^e l'anteor fait assea^ cbiînatfr^ 

■C*est nn ouvrage tout à parr, plein'd'fa- 

tôrét. U n'y a qti'un obserimtenr pïd- 

losophe^ tel qoe fil. Ltnuertitfi- q^k kit 

pa l'écrire. Quant an buH ûMraZyïtimii 

ce qu'il dit dans son avaol-propps : ■ Je 

peins, en exemple iredéntablé dil dan^ 

gar des passions , un honsntenè biiàv« , 

loyal, religi^nV» fidèla.et dtaAtfvqfii 

devint impar> désordonné, trompeur e| 

misérable, pour n'aVoir -ptis sn lès i*é^ 

primer ee lès «oiibitfiire à de rigoureux 

pHnofpes. !« hlâoae dii nioadei'la>vé- 

v^rité.des l9ia» Us «nathàines^dt:!»!^- 

ligion , n'arrêtent pas leurs fureors par 

la crainte des clifttimens. Son destin- le 

démontre. Une seulç barrière en sus* 

pend les excès , et du moins les retient 



Digitized by VjOOQ IC 



i88 Çm«w« JV^ TiMtre. 

à .U dernière Upiite du cr|^e- »- ia ton 



ieimcêf de laquelle la règle irréfragable 
Qét aa fond ia cœur ^e tous len hu- 
ruaia».... Sur Je premier plandti lofn 
tableau dominoDl deux Qgur.e* ,j|)r^u(«i* 
paies que dietiirgnera leur on^iqaljLh* ; 
l*omfo're Idéale d'une niortc dont l'in- 
teFTeoUoo agit en p^ersouniige rocijot^'M 
préaent, et le b^ros de l'aotip»» âtre 
tout eicepttonnçl. Léa autres dgnreii, 
groupées autour des deux premières, 
serrentiàreprésefiter d#ns mon oadte 
étendu l'image détaillée des merurs de 
ma ville natale* aujounj'hul Ja libre 
Atbtnes de l'Europe.^ — Ce livrese 
placera de lul-môme au premier rang 
des pro|}uctiop8 littéraires les plus re- 
D.arqjiables. 

XaCQbspîrationjdéft rnarii)Où»ets , 
ou rËgypfieiÎDe. Par Jlmédée rie 
BciSt. 4 Y^l« io-13. Chez L^« 
èainie. lâ fr. i 

'Victoires , * conquêtes et. rev^^r» 
d'uoe femnic dé qualité. Par Aa- 

X^Actrice et le Fkubourren; rdman 
4« inœuf(^. Par MM. Aycatd'ei 
Ricamd. 4 ^<>^* vi-i?* Chei Lc" 
eùinte. i^îr. ^ • i 

te' 



^seur-Rpi« Chronique, flar 
;^piân<Jc, di? i4® siècle, Pfir le t3> 

avec i». Vigoette»^ Q\kezJ. 0u^ 

Çlàiidinni ou la Fille rertucuftei 
•X«ad« d^ raogK Ju^iô avee h a 
gravofcs. Ché» AudûU 5 fr/ : ' 

Peux RéputQtio^iSt Scfèoes de la 
..vie^ positive, V%riStanié^» Ma^ 
coite» arol. io-^8. aTec 2 vi*^ 
gneties. Chez Souverain. i5 fr; 

. .THÉÂTRE. 



de Gtiiq^Mftrs ; dfaoQetiistorlqQe 
en 5 actes: Par MM. MerifUtett 
Tournemine. in-8. Marchant. 
a ff. (Th. de rAmbîgu-Ccwniquc). 

Btousieur «Placide^ ou Sémariera- 
t-il? Taudeville. Par MM. de Lor 
bouUaye et Çortnon. in-i«. 
Barba, i fr. 5o. (Th. de TAm- 
bigu-Comîque). 

Le Soupçon^ Tauderilie. Par 
Hipp. Leroux. In -8, Quoy^ 
I fr. 5o. (Th. du Gymnase-dra- 
matique). 

Les Tirelaînes, ou Paris en 1667 
Taudeville. Par MM. Dumarwir 
et tdaliian. ln-8. Barba, a fr. 
(Th. des Variétés). 

Rjchelieu à quatre* vingts ans. 
vaudeville in-€j. ^arpa. 1 fr.5o 
(th. dju Vaudeville).. 

Ghffafophe, ob Cinq pour'un; Tau 
deville. Par MM. Duponi^ Des- 
vergers et Farin. in-8. Bôzou. 

' (Gynjnase-dfainàtlquej. 

La Fille du bourreau ; vaudeTille. 
Par Mm. Bouté et Ûh. Potw. 
in-8. Barba- i fr. Soi (Th. Mo- 

■ îière), 

La Modiste et le Lord; vaudeville. 
] Par MM. Destandes et Didier» 

■ în-8. Barba, i fr. 5o. (Th. des 
Variétés). . *' . ./ 

Napoléon; drame politique et biV 
' torique,' eu 5 actes. Par Jobn 
Harriet. in- 8. Paulin. 

Striiensée^ ou le IQédiecio de U 
j?e|ne; drame éo i». actes. Par 
'^fiaMiàrdet. in-8. Barba. 2 &• 
(Th. de la Gaîlé). 



Louis Xtll, ou là Co.nspira/iph lQ<fi«7oa ; draqie ep 5 parties. Par 

Digitized by VjOOQ le 



Iq-8. Barba, s fr. (Tb. d« la 
Gaité). 



Père et Pnrraio ; YaudeTille. Par 
MM. AnceiotQïBourgeoisAïï-^. 
Barta. a fr. (Th. du VaudeTiUe). 

Le Voyage à frais comtxiuùsWau- 
deTille. Par Mftl. Théauîon et 
Dtmiares. in-8. Barba, a fr. 
(Th. du Palais-Royal). 

i^s Carbouari,, ou Naples eo iSa i ; 
drame historique en 5 actes. Par 
Michei de PaimicH de Miccù 
ehé. in-8. Baréa, 4 fr. 



Cju^b V. MUangts. 189 

JLa> Visite ^oiniciliiure ; d#^mc en 
un acte. Par MM. d^Aubigny 
et Poujol fin-S. Marchant, ijr. 
5o. (Th. du Gjmoase-dramati- 
que).. 



Bertrand et Raton., ou PArt de«QO- 
apirer; cotpédie.en 5 actes. Pjar 
Scribe. ia*8. Baréa. 5 fr. (Tb. 
Français). 

Prosper et Yincent; Tatfdevîlie. 
Par MM. Duvert et Lauzanne, 
în.8. Barba, a fr. (Th. des Va- 
riétés). 



CINQUIÈME CLASSE. 



Mémorial encyclopédique et pro- 
gressif des connaissances hunkai- 
nés. Publié par Baiily de Mer- 
imix. in-8. Aiie du Jaràifiel» 
n. 8» Nôyeaibre. 

Articles priacipa a X : Phénomènes ob- 
lerrès dans le moaTeniGnt des liquides. 
-Effet de l'acide nitreuz sdr la kiiniàre 
'olaire. -^ Présence da cuivre dans les 
lérolithes.— Electro-magnétisme des 
reines de caW^e. — Sur la génération 
les plantes. — Introduction des arbres 
bre«tiers exotiques dans les grandes 
ilaDtationt économiques.— Sur la diges- 
;)oo ; ptr Af«llMM0s. — Mortalité en dif- 
'Arens pays.— > Antiquités en Alsace.^ 
^foofcan mécanisme pour les bStimens 
tîapeoT.— Appareil pour préserver de 
a poussière les objets précieux. —^ Des 
Détiers à tulle. — Batterie dé éftreté 
>otirles âracs à percasaioo<— Masière 
K>afelle de produire /le la cbalelir. "»- 
loclûnation de la cpfibenlUe, <^ Flûte 
liatonîque. -^ Sur les instrumens de 
Dnsiqnv des OvienUu.'*^ Galcocapo- 



graphie (nouvelle sorte de lithographie}. 

— Volcans de gaz hydrogène. — Sur. la 
cour et les tribunaux de Péking. — So- 
ciété hottentote de tempérance. — Rap- 
port des impôts à la population. • — 
Statistique d'Odessa.— Population noire 
des Indes oocideotales anglaises. (Bile 
est de 683,098 individu»). •-' Etat des 
Arméniens. — Immolation v^ontaire 

' (dans i'Inde). — Les Juifii en Goohin- 
.cbine.*— L^ danse des Shakers. — Colo- 
nisation dans les lies de la mes du Sud. 

— Notices biographiques cff bibliogra- 
phiques. On voit pdrcet extrait combien 
ce Ûémoriaê est riche en articles inté- 
ressans. 

Keepsake franpaif. Souvenir de 
littérature contemporaioe. in-iS* 
avec 7 gravures. Chez Jouet. 
Recueil de .morceaux en prose et en 

Revue britannique» etc. iQ-8. Cbei 

Dondey-Dupr^. Octobre. 

CanUnu : Jugement de la Jiêvu&d^B^ 

dinéoutg^ sûr la littérature ffançaise 

contemporaine. (Grilique sévère « bsma 



Digitized by VjOOQ IC 



juste» qui mérite d'être lue eC appré- 
ciée). —-De la ptiature lar yerre fst des 
productibos récentes de cet art eo Ba- 
vière.— Le Rafa RatninohuQ-Aoy. (No- 
tices sur ce savant Indien, décédé 
depuis peu). — Mes Campagnes p»rle. 
mentaires. (Sur la réforme du parlc- 
meat).-' Souvenirs ^u Meiîque. (Es- 
«jfttisses'des mceurs mezicaipes). — Pro- 
grès de la civilisation dans les posses- 
sioDs autrichiennes. (Notices statisti- 
ques).— Tom Cwngle. Scènes de- la vie 
maritime.-^^NoqvelIeA des sciences « de 

• Ja liltéralurp, etc. Les pçincif^iiux arti- 
cles ^^ont : Etat actuel de la médecine 
eo Turquie. -^ Découverte d'un nouvel 

archipel dans l'Océanie BénéBces de 

la banque d'Angleterre résultant de la 
destruction de des bank-notes. — Ta- 
bleau des forces de terré et de merde 
la Grande-Bretagne en i833. 

Le Magaiine frattf aîâ, ï-eciieil meii- 

• ^uel contenant : dç.s fragmens de 
toémdîi*e^ et voyages, l raductîons 
f|t imiralîons , anecdotes , contas 
et nouvelles, notices. historiques, 
etc. j suivi d'une nouvelle Biblio- 
thè(}ue ^des rooians , ou ÀDalyte 
de tous le» votxtan». On souscrit 
rue de SeMi«, n. 14. Chaque li- 
vraison, eompoêée de lî à i5, 
feuilles, 8ur papiei* grand -raisin 
télin, Contiendra les matériaux 
dt)mpr?s dans un yolume in-8. de 
400 à 45o pages. Prix de chaque 
livraison, 5 ir.; pàraboQnenaent, 
60 fr. par an. 

La livraison de novembre eontieut: 
Souvenirs militaires de i8i5; là où. est 
le drapeau , là efet la patrie. Marseille % 
Parti, OafKl et Wiaterloo. -^ tes duc» 
de Liodsov; neaVélle. —^Un Eiotkrailler 
à Marlj. Simon le Braconnier. Frag-- 
ment des souvenirs du comte de B sur 
U Côôf 'dé Charles X. — Pardon pour 
pardon,'proverb<.-> Victor Jaeqoeâtom, 
■al«raèisteet Vo^afeevi^aiiçaiv.^ If oeiee. 
-^frmmésiiuértiifeè :>]VI. Gooper et le 
fittuduMHm^ '^^Jy:. Qttgo. et' iferle 



Ci^» V. Méianges. 

Todow, — Us Iiivfèl«à » aoito. ^ Ifè- 
Inoires sur M., C^viee.^ÉtifiiùHH^ 
des roman». Analyse dé tous ceux qoi 
ont para dans le mois d'octobre. 

Le Sélam. Mx)rGeaux cjipisîs^ iné- 
dits de littérature coaterDporaine/ 

^ in-i8. avec 10 gravures. Chei 
jéstoin. 

ta Nouvelle Abeille du Parnasse, 
ou Choix de morceaux. tirés de 
nos meilleurs poètes. in-i8. aveci 
* fig. Gkez BeHn-^Leprieur. I 

Vert et Blanc. Morceaux ioédit» 
et choisis de liUériaure.4^on(eai-{ 
poraîne. in -18. avec fîg. Chez 
Dentu, y fr. 

Le Coin du feu. Journal littéraii^r 
ikama tique et musical, in - 8. 
avec 1% romances et la litho- 
graphies. Bût Montesquieu, \ 
n. 4. Prix pour, l'année de i834, 
6fr. 
Il en paraîtra un cÀhiet,paf mois. 

Annales Tomaçitiques»^ Recueil de ' 
morceaux choisis de Ultérature 
contemporaine, in- 18. avec 8 
vignéltes. Chez L, ^aneL 9 fr, 

Le Diamant. Souvenirs de litté- 
rature conièmporaine. în-8. avec 
16 gravures. Chez L. Janet. 

Hommage aux dames. /(ytorceaux 
choisis de littérature efi prose 
et en vers^ia-^iSfttveo^ gravures. 
Chee X. J^meê* ^ fr. 5o. 

OEpvres de % t). L G. iu-8. 

Impr. (le Pitian DeAaforesi. 

Tomes I-r-XViCL . 

Reooeil d'opèntoules de M. thimGer- 
v«t«és<f>mr te^fea sortes de sujets : po- 
Htique, légîatattonvjitt'ldl^odeiiee, etc. 

Savvenlf9 d'uoiMxagéotifie. Par 



Digitized by VjOOQ IC 



CxiâMB V. Annonces. 



»Ôt 



'^ArnauU.'în^S.CbetDufey, ' 
Mne IV. 7 lu do. ^ 

Voyageur poète, ou Souvenirs 
on Français dans an coin des 
50X mondes. Par E. Furcy de 
remoyj auteur de • Saint-Do- 
lingue au ig* siècte de Poiy- 
on. • 9 roi. io.]8. Chez Pt(- 
M aîné. 

ïécît da voyage do l'«otenr au Bré- 
I eotremèlé de vert et de chabsont 
toote» lortet de lolets. 

ÉTUDE DES LANGUES. 

ctionnaire français- anglais et* 
Dglais-français ) rédigé sur un 
ou veau plan. Par A* Boni- 
bce. 5" édition » augmentée, a 
ol. 10-8. Ches BeUn-Mandar. 
ofr. 

ctionnaire roucbi-françals. Par 
ieeart. 5* édition, in- 8. Chez 
^crckiein. 8 fr. 

ode de la langue maternelle 
0U9 le rapport des faits littérai- 
M) ou Exercioes préparatoires 
la composition française. Par 
'^Satatter. tn-id. Chez Védi^ 
*^ury rue Kicher, n. g. a fr. 5o. 

I^ide de la conversation j ou 
ùdemteum du voyageur, en 
i langues, anglais, allemand, 
^nçais, italien , espagnol et 
isse, contenant des conversa- 
0D8 familières sur divers be- 
tius et circonstances où il peut 
î irouver. in- 1 8. Chez Thiériot. 
fr. 

Nouveau Maître italien^ ou 
>UYelle méthode pour étudier 
grammaire italienne. Far Lea. 
-12. Chez Migneret. 5 fr. 



AT^NONCES. 



Arohnoiogie pyrénéenne ,^ ou An- 
tiquités religieuses , historiques, 
militaires , domestiques et sé- 
pulcrales de la Gaule NarI)oa-< 
naise et de TAquitaine, et Recher- 
ches ^ur ^es Yolcœ-XeotQsagee,. 
les Arecomici , les Sardoaes, Ce* 
retani, Consorannî, Garumni^ 
Convense , Onobusates, Bfge* 
ronnes, Sibillates, Sibmates, Os- 
quiditates, Datii^ Tarbellf, Ta- 
ruzates , Sotiates , Nitiobriges, 
Eituriges-yiviscf,£lusates,Ausci, 
. Gariles , Tasconi, Albîenses^et 
autres peuples Celtes et Aqui- 
tains. Par le chevalier Aiexan^ 
dre du MègCy de^la Haye. 5 voL 
in-8. de te^te, et a vo|. în^foL 
de planches, au nombre de i45, 
y compris une carte des Pyrénées 
et des contrées voisines, dessinée 
d'après les observations de Tau- 
teur, et une carte militaire^ de 
Tancienne Aquitaine et de la 
portion de la Gaule Harbonnaise^ 
limitée par les Pyrénées, la mer 
Méditerranée , le Yidourle^ lo 
mont Cébennus, TAgont, le Tara 
et la Garonne. 

l/Aràhéoîogit pyrénéenne offre la col- 
lection des mODamens antiquet de 
l'Aquitaine de César , on de la Novçm- 
populanie ; et d'aoe grande partie de I» 
Ganle Narboonaîse. Le premier vblum» 
est consacré à la géographie^ Le second 
est relatif ans cultes. Dans le troisième 
volume, l'antenr rapporte tous les mo- 
oamens historiques décoaverts par sea 
soins , et cette série est immense. On y 
remarque beaucoup de statues et de 
bustes d'^empereurs et d'impératrices , 
des inscriptions, des ruines de palais, 
de thermes , d'amphithéfttres^ de cir* 
ques, etc. On a joint à cette partie des 
notions sur les moeurs, les fêtes, les 
jeux , les meubles même des Aquitains 



Digitized by VjOOQ IC 



19^ Classb y 

e€ des Gaalois de la Narbonoaise. De;^ 
plaDc1ie3 nombreases, parmi lesquelles 
il eces^ qaelqaes-uiies qoi «ont colo^ 
riées » accompagnent cetle partie de 
}'bu?rage. Le quatrième volume, eotiè- 
remeut destiné aux moaumens mill- 
litaîres, commence par une description 
de l'échiquier stratégique que présen- 
tent les Pyrénées et Itt contrées vol- 
tinef • L'aoteor examme enéulte le sys* 
tème de défense adopté par les Ro- 
mains pour cette partie des 'Gaules; 
leurs lignes de poste forti^ées, leurs cen* 
très de résistance. Il montre ensuite les 
forteresses qu'ils élevèrent , et dont il 
subsiste encore quelques parties ; enfia 
îlénumèreetdécrit les nombreux camps 
retranchés qu'il a iretrou? es. La grande 
oarte militaire , de nombreux plans, et 
quelques planches coloriées se rapport 
tent à ce vplnme. Les monnmens sé- 
pulcraux trouvés dans l'Aquitaine et la 
proviiice SarbQOoaise , oecopent l'au- 
teur daps/ie ciqquîème volume* ILdé^ 
crit d'abord les tombeaux en pierre» 
brutes et ceux qui sont formés par des 
terres amoncelées; il passe ensuite aux 
injNïriptions funéraires et aux mausolées 
eil marbre et en pierre , en établissant 
parmi ces objets diverses classifications. 
L*examen-des cercueils des chrétiens 
des prenâlers siècles termine l'ouvrage. 
U«ie table générale des noms et dei 
matières est placée à la fin du cin- 
quième volume. L'Arehœoiogiû f>yrè' 
niênns contient prés de deux mille 
monumens encore inédits. Ce n'est 
point un ouvrage consacré à une simple 
localité. Les provinces dans lesquelles 
H. Du Mège a étendu ses recherches 
pendant dix-sept années, renferment 
une populalipn de plus de quatre mil- 
lions d'individus ; elles furent célèbres 
d^ns L'antiquité, pendant le moyen ftgc, 
et leMDt encore. C'est de leur sein que 



Annoncés. 

sojrtifeat les Vbloes - TaotosagM (^i 
conquirent une partie de la Geroisie, 
et qui s'établijrent en vainqueun diu 
l'Asie niineuie : Narbonoe , la plniio* 
cienne des colonies romaioes foDéés 
dans ces contrées, y subsista afccgloiic, 
Toulouse y mérite le glorieex >oroo> 
de PaUadiennê. Plus de vingt citéitM* 
fourd'hui peu connues , ont laiMèdsl 
traces admirables de leur aocieoK| 
•plendeur , et M. Du Mège a retrovK! 
sur presque tous les points des nooi- 
mens du. plus baut intérêt. La décoi< 
verte de l'ancienne roid^rrii Cm» 
narum en 1826, e beaucoup ajoaio 
l'importance du livre que ooui «hdoi 
^onset qui est, sans Contredit, le pi» 
remarquable qu'on ait publié nr h 
antiquités du midi de la France. U 
plupart des monumens rapportés <)*■' 
cet ouvrage , ' étant reuarqiublti 
coovtoe objet d'art, ^Pautear l'e^ta^ 
joint , pour le secondée dans ses pabli* 
cations ^ des artis^s d'un mérite iflco*- 
tesVab le; ainsi MM. Jorand, Fragoavi 
et qjlelques antres ootr bien foola le 
cbarger de l'exécution des phocba; 
c'est une bonne fortune pour les k»»' 
cripteurs et en même temps une cbuK* 
de succès pour l'ouvrage . 

Le prix de ce livre , franedêfOf^ff 
fixé à aoo francs ,^ en papier ordioiiit' 
4oo fraqcs, en papier de priietriiô. 
Les figures paraîtront par livrsiwM ^ 
cinq à six plàucbcs, ^t d'une leoili«<" 
demi-feuille d'explication. Il 7 ^^ 
a5 livraisons. Le texte sera publi<i ^ 
la fin de Pènvoi des planches. Oo p 
eu recevant chaque livraison de ^ 
ches et du texte. L'ouvrage sera w 
miné en moins de quinse moiii ' 
compter du jour de la réception (l« ^ 
première livraison. On souMcrit à P»'"»' 
et à Strasbourg, chez TretOUL tt ff^ 



Digitized by VjOOQ IC 



JOUR Pf Â; t; : ^ CE N' E^R'A, ti 



'tt\-s[)' 'r.i-».! i .•: .1".'. ;»!*;. »ii'i . ,^ 



LitTJBj^tAXuaE DE frangé; 



i ■ m ii HeMB É 






;;c:ahier; igss. 

.*;'i ^.. .^^, ,. ,^.^,. .,,,' 

)Prâ> poiftrvfdc»l|îer»:piir aD,''i5K*. i^râncde port;. 



. V 



^.^ -^ ' >■ .1 1 ,t ■ .iM ,: ;/ 1; !; 



.- Mltt 



HISTOIRE NATURELLE. Jm^fAX ^^dtWé^i. i^&,itV^C 

.. ^ l'^n; - '; ..... ^i Chez Boret. Livr.XXi 5fr. 

de9,1èpi4iSptères^, ou Pànïïrons fJÏ -ont- ,.rt jijr. t ^o'JTjiy'i^f 3... ., 

Frahcé';\ooJjiÂiee'f» ICf«i|«|Jf«)^lé?ilWiiBï)ftiêe^tèrt 
cAefc'VffeôQbgrapiire' ^es ch^ rôféJ F^at^'fe; è^ymt^. ^Z)^<^>/ïiï"^l 

H arv îi; tîti'JXir. àrec a pï. îfr. ^non-M<!fr*:iV;"tomç:ïli' ^ 

Description des coquilles fossifi^^ Mfe'rWTWg«.Ai«. ..;i To|ii«te»,.,8b»«« 



torique des chenilles d^£nÉa>pe, ^*?r*^;^ /^i^^îj^'f.^^^ ,h^ec 

Par MSt. Boisduvai, Bambur ;>ga gri^ygr^s^ :Ç^^.jC«Vr^i, 
et (?râïm:'1nr8^.:étéÔ.pî.^ «heé r ^P. fr- , i . 



. t •.!■♦- 



L'on.r.5e .ûr. 6ô tiv..iaooi>^ ^' tf^^^^y^p^^^^ 

CHfef alil»U)»i^flidiièrlé{Mid^p.l^rfi» . parlaoïeiu de» .I^YféB(ées-Ckiânr 
^£1I9op•i'ili>«▼eàqpÉ ^4^u^pet»)eoon > talM< Vm ^fi^itfae. » /roU >te»6« 

JomrmlgéMérai deU UtUraUui de France. iS55. N-^i k ^ ^ydoogle 



194 Ci^ssE 

ar^ csrieê, et jpl; lîlh 
Èatîttère, i3 fr. 



o&r. 



Médecine, 



Géologie d^ la période quateniaît-e^ 
et introduction à l*bistoire aii- 
cienne. Par Henri Rebout, in-8. 
Cbez LeÇf av/f .- 3 fr. ^; " \ 

BQTAJVIQUE. 

Fragmens d*uD& F'iore de VArabie . 
Pctrée : plantes recueillies pur 
A<k>n d« Laéorde , riomœécs , 
classées et décrfî^^^par D^He^ 
de rinslitut d'E^pt^. ifr^ 4- ' 
Chez Giard. 
Extra it du Foyagûdt i^uipUtie Péirée . 

PHYSIQUE. CHIMIE. 

Dissertation philosophique , phy- 
siologique et métaphysique sur 
Tidentîtè intelleefuelle et maté* 
rielle jàe tous lefcTêlr^ (foi tri Vient : 
ou' végètent çiir la terre. Théorie 
électrique thérapeutique. Par 
f^«tàtm ïir-»/-G|iêt Gtfrrfi^t-' 
MàiiOSre: - - •■4 

L''antettl(' déiTIfiû'e bè livre i Ï*ui8truc- 

car la oiitiëre f st^i 9;|bt8t|-|^^(ï (|a« J^n 
dça f|enf iostruits^fiuroo,^ .(]^u«)qae peine 
à aè pénélrer du iibu?eaù «vstèupf que 
l'anteiir propose. L'ouvritge, frûif de 
f««9ilofrii«0lMréfa€a^!e^réiviB«'eii ^aire 
cbapîtrea qui traitent : f Btt tè^àt kûi* 
mal , çt partîcqjièreoe^t 4^ l'hoiome. 
De la rèrroaiiôn'dn foetus* De la cireu* 
ipf^ di^ s«i^ Dm ^omp^mJïirMiaie pt 
^û^^^ilétime ^iui?âL.^»'tl)|e k,p<^- 
loldgîè yéeëtêit. S*, pt^^rè^nè ^.niipéi'al. 
^o De 'nos\ çonn^ussances actuelle^ en 

sur réconomie animale. De ViûtSièiice 
de rélectr^cité spr l'économie. animaU^ 
Ifti Vma!Ht^bMéieJç1^fli}î^«èAei«iffq& 
coinmë^'l'élttel«(>pé'oa 9é'tehipiècleée 
kkùhf^-én^^^êikré^ d4'>tt»^ëi|i. 
•BeafueitcvelcmMatÀ iiès iii(fieâ»,^t 



Chirurgie. - , . 

pa(ti|uli{rem'ent Aiiatote»'- Oniien et 
leur» sutfcressears, dit-ii, attribtièreDt 
jusqu'à la fin do i6« sîèele totts letphé 
npi^ènes de la rie à n» être cpirituel, 
immatériel, indépendant de !• tnatièit, 
qu'ils appelaient r.^a. A leon yen 
c^{^ êlr^ «l^lsfAisalt à loUt. Ils vir«t 
dans eetta àide et ctake primicfre et 
i'ort^anisation animale, et plosieQrs phi- 
losophes nièrent lk)rg8ni8àtioo et k 
méfia niame des êtres. Après avoir patié 
en revue les opinions deis antres philo- 
sophes depuis Arbtote jusqu'à Gail dost 
U adopte les friiKipes, il dit q^^ posi 
edmplètei^ noi èônnaissaDGes sur Vm- 
ganisatio'n animale, il faut re<3onoaitn 
l'existence de ^mhbvsm, avoir une idée 
•aiacCa.4c1a'Bat«re«D0 de' l^easence de 
ces deux vies différentes , et connaître 
leur centre d'action. C'est ce systèiae 
qu'il développe et cherche à prouver. 

Cours élémentaire de physique. 

^Pal j|^iMp»tftt»Apn-*iaaTec atla^ 
de ao.pl. Colnaar. Paris ^ cho 
fil"*TeuTe Chartes Béehet. Sfr. 






MÉDECINE. 



CHIRURGIE, 
le mèdeçicië' et 



V x<>^» 



Djctioanaire de medeciiie et de 
cnirurAie pratiques. * Par HM. 
Andraii Bégtn.Biafuifn^eXc,. 

*e'(c. iii-^'. Çfbèz iqiUiert. Tome 

L*ouvrag« aura i 5 volumes. 

0))->5:rY9tioo!^ cliniques ^Sjnr les dif- 
^of nayé^ d^ ja iaiUe «t de9 incoi- 
b^^e/^^^etc. Car ia prqîff 9seur De^ 
pèch et \4. ^(fctGv^r^'j^nguitr. 
in-8 avec àtlas^ Montpelheri. Pa- 
risi, t^bez \DevH4^€wveUi0h ^ 
,ùvba. '•. , ■ :• :i I ■ 

Àrf^ï^vei^ géoé raies û^ médecioe. 

itt-^.j èbe;} Bée^ft Jpu^e. Dé- 

cembi^e. 

Continu : Recherches expériaientalei 
sOft^M^iixi'^^l"^^ fi«K)dt îdir pied , 
p«ii/ttQDaqefi^S|«fà»iq»« ions;; (par Mt 

Digitized by VjOO^ i^ 



^neêêa, — De f'amplitf^îon morbide d« 
Testomac; par Dufdàt. {^'fUt). — pe 
lloflueDce de la p£8»»4elK >ttrU eircu-* 
fttion , et lea phéKomèoei qui en déri- 
T«ipt, 9% de r^lÀ4iilMn.ilt»: paytfe» miK^ 
Ia4e4« c^^sidMe cMDMBf m^pen théra- 
peatiqDfi; pai.'fîwi^wb — Ba diagopstf^ 
et dn ftiéçaMinie 4e l'éeoovolieoatfiit 
a^toreld par iV««9«l0.-.-Revoe^érale: 
Eztraita, de {i^DnuHii aeglaî» el idle«^ 
manda.' -^ |liéiiDsef» ait. 

MATHÉMATIQIJES/ 

Cours de çéométrîe'éîémenîaire. 
F^rH.J^inceiit. Ouvmge adioptè 
par ITnîversîlé. 3' édîlio.n, re- 
vu e. ifi-8 avec i6pla«c!iesi ^Çbe%, 
Bachelier. 



tî 



igi 



OM des 
l'usage 
naviga- 



ASTRONOMIE. 

•Coiinaîssancë' des temps 
mouvemeps céJestçs^j^ à 
d£s astronoiùes' et d'es 

jwr Je BuTùfm d^ iongimdefi. 
iD-8. de 33 £Bti4)(ç«^ Cb«i(^aqA«- 
'W 7fr-. -.^ • »• - . 

. Àrfr IkilLITAlBiE.' 



L«lipecta(Qur p)îIitaU*e. Ilecueil de 
science , d*art et* d*hÎ8taîre mi- 

d«?, rU0iy^jp»itii, n,j93, et chez 
^n^/e^in, pécen^î^r^i PrixaoAuel, 



Kssai.de géométrie anafyiiqu^ af^ 
plîqùée aux cpurbes et aîii sur- 
faces dii second or^re. Par ^ioi^n 
8* édition, io-8. cW J9ac6«<^r^ 
0«fffage dealiiié à l'eâtei^nedieaipu- 

Cours 4é géoqo^trï^ Fi^^quQ à^Mï^r, 
chlt^pitMc0 f, de i|)aciw^iqvi(«i >qi iji« 
qp4iAlr|i«tiQQk rurales, fta^r iV« 
Chmpms. 10*^18. €h€i l\»t«lrar^ 
ftmboiirg du Temple;* n* t^ Pàr^ 
iié I. (Géométrie pk*atiqu«.) i fr. 

£n«eîgfie«ieDi mutuel eteoseiga^- 
meol siiDoltaDé. Tableaux d'à- 
rîthmétiqHe. Par MM. Vemier 
et LamotAt. in-fbh de ôofeuitles 
comprenant 6o tabieanx Chez 
^açh^Ui, .-^^ . -.î -:.':., '. 

laa Qoadratiioai^ eerûl«,^e1« fa di- 
vision de l^ngle en^ autant de 
parties égales qu 'on TO^udit». p^ 

- If aloc^rne. in<^&. aveo pi. C&m 



de M. J^ g^^W«4«l»fA«|t<^ «ar U« ma- 
nœ«f 1:^8 à feiii, çrç^i^i^^^ ^fir. le .cploael 
tùàrifir, — E^^lfa^t id'Map ^aqùête d^ 
parlement ^bgTaia sur les .apppintemeiii 
des ofl^çicM de terre ç.^ 4^ gae^; p^r >4t«- 
apy^, -r J??»t çc^mp/yrJitiÇ de^, offiqîérf 
gêP^r^q^ <^upériettr>,jçtfi., ççiçpjci^ ^aoa. 
le^ 'kn^P c|w ,a;rRY^eA frj|p^fle, aptrir 
çtaèiij|.e,,prqs8léRqe ^t fMiglajae»jd>prèf . 
lA}^Afif)Qair<\f de -1^35, ^WPidw ww- 
aieotairef..T-Ç(Mijp d^V^ï^m; )a çl»pro- 
gifptûe cla.rJi(apagQ« ei^^u PpJ^tygj^H. 
pav ^(09. Z)M»aaf.— ^iirl^ di^of^e^e la 
villç.deLisboonfi.-^T^li^^fijIf^tifitique, 
ppJUiqqe et iqpr^Jidu.^yiiitènï.e MU^ire 
dfi la, RuissiQ ; pAr,,Tai|4^».r-£Uppofft of- 
fiç^ci «wr. U foi-cp i^avaie (^ Ja.,|Ç^r^de-* 
Bir«^a^9e9m IV oçtpbrfi.iajj^ ^Iloticie 
lÛ4tofiqi4e sur le gée.ér«} {iat<iur; par^)e 

«^r la tombç de M. le niavécbal ioar-. 
daa; par, le niaréobul doc d^ Trévi^\t 
Ifîa généraux Fririim et SoUjgn^Ci — . A.e> 
yoe de4 ioAtfoaox milita^rfis^traiiig/irs.-^ 
Spmai^ire des tctes of^qels du miais- 
4jbre de la guerre. x. ... 



<'.y.5 . ^ 



Digitized by VjOOQ IC 



1*96 



Classi II. uffifi imitemviéfmw^iinduiirieU. 



PEUXI ÈME 

Tl»il)è <Jc.4 ïirbhfs fhiîtjers. Pût 

<eau el Turpin. io-loF. tWr. 
liXVill. aTcç 6 pi. 5o fr. 

AHTS ^WÉCANTQUES E^ 

Rcéo«!f Tiidâstfîély m'ôniifhcf orîcf, 

'rfgric6le;,^'t;tc;, et A'nnatie.s deja 

Société' pbljlefchiilfjiiH. • Par ke 

Moiéon. in-6* avec pi. Chez Vt- 

éiUimit-,>rit9 âei Cw^xïwnéê^, n. 

i-d W^i-Gèiofe^rïe.'-Notcirjbre." 

àût^tènu {^htéiaÔM «iir le nafirronnièr 

d*f ndt '-*•' ^niiyrûrler mpt siif lr> doua- • 

a«8VlW nui^ limbes et ^Ic 'pàopërlimé ; paf 

Ic'lbiroii dêlSoroguu» -^ Dei Vîcbes pA- 

fiiràges dtfitift'é» à feogrâlt' des' bes- 

tl«iax.<A*fiirp6sit4rDto prochaine dea pro* 

dtrtt^ tie ViTtàHhiùe Tilin^aise; cii^orafre 

dcfM" 9r oeiihiftfre du «ommèroe.^Dëg- 

criptlcm ''dHito'e toaTaillef à air çband, 

iuiéhiiie pii'PhUifHm (avec plO'-Goû- 

atruct ion ' d'une gladére' d'après 'W 

liouvCau rftftëme. — Dra'p pouf sécher 

la graiûë'déiaitae et les autres graineé 

légères. r^Machine ptmr traospbnterlés 

grâi^dflL %threês''p^t'SaUi. C^vec pi.) — 

Ubyèû de' faire oe^vif à la culture des 

plàntei potagërei et des fleurs, ta cba- ' 

leur qtii *é perd dans lés cbeipînées 

des maÎMôirs particulières, (avec fig.) — 

Sur là. Manière d'enibajler les fle^irs dé» 

' df oristes. (avec fig) — Culture .de la 

vigbe dÎHi^ le coftité de Maretigo, état 

d'Alabama (Amérique). — Pt>ta»se faite 

avec les tVgfe!» dù'iairasin ou'bréttMr: li^ 

KIR:ts de i'ioaagibation sur le ph/si()ue 

de rbomme.— Résultais dos recherche* 

faites en Rossie pour l'or et le plàt«N«r -. 

Mftnière de concent'rer sar up seul point , 

U bordée d^nn vaktéau de fucrro ; par 



CLASSE. 

* 

£#iiiftMi|ovee pi.)— Moehiiie pevr pré' 
parer fié «bàstrob— • Gkdiore et récojte 
d4 lal^MicdeMlt ^a lait les cigares.- 
SMiMÎMOBiejrf. Fondé pour les* usine» 
d«''JKttvl«|irorlV'-en 'fafjBlir' d^si<eBnien 
de oetle vtUé.-T« Destruction des venet 
des limaces ao moyen do s^ commos. 
— * Sur la culture des anana» , sahs ^a'il 
àoit besoin de les mettre' eo pots.— As- 
perge de Prass^. — Sur les moyeai de 
rendre propres à la cplture les terrsisi 
marécageux et couverts de brdussaillei. 
— RoMvel eâroilage pour le» cbatoes de 
tisser*nd. — Analyse d<s votes des coo» 
seils générans , considérés sous les rap- 
ports industriels , etc. — Mélanges. Ifo* 
tioes biblîographiq^ne's Brevt>ts améri- 
cainnv— usinâtes dé /a SocUti jJolijUelh 
niq^. On y remarq^ue fes iortniipoi 
aoivantea': îiampe'qdi brCtIe de IVia, 
c'esi^-à-sdir/e* lliydro^èoe -de Teau avecis 
plus belle lumière. Cette invention csl, 
assure t-on ,'destin.ée à faire rérolatios 
dans l'èelâlrrsge. Il 'sera ^Ioa écoaooii* 
^oc d'employer 'Cette lamp>e qne4lVer 
de Vh^é ; elfe peut servir à éci^tfe^ àt» 
•ppvrtenfti»' elf iles maisons. ^ If^^eo et 
prOèédés de graver, et fiz«,r ma la toile 
à l'aide 4'*>i>^ plancfie (^a.v^e ctt boii 
on en cuivre, des tableaux de tout ç^'ore, 
appelés loélMfBB eaUagra fêtiez i ^tdt- 
mcûmn» h« Oecthiercbes sur àe** o^uest 
le pltt« l^torable pour le décvvagc.-' 
Uoyeâ 4 'aqgmentf;r Ja, ^utolit^ d'slcool 
dans Jes .vins. 

Jouri\a1 deS'traVaax de rAcarfémie 
de; Tin Justm agricole, roanurac* 
.turière et. couiDierciale. în *4) 
ITfaiMl format à troi> -colono^. 
Ptace f^ùfédôtne, n. t,a. Troi- 
sième année. Décembre ië33. 
CoiUênu : Suite des coasidératioas 
.•eut i*élat actuel de ragrioultore et lor 
les meilleort modoa d'amétloratioo ; pv 
le féÉénlV«MA#fV«« d^ SmmêDtm» 



Digitized by VjOOQ IC 



(TrâDsp|«otalloi| é^ Mfbrtt#. Maladies 
des «rbret . Climat et tculmre d^i i^ 
Tierf}.— Rapport sur rappftit«il învanté 
par M. Bony^Iet » appelé pmdmUfk^ 
Umie; ^w ^aJUfeyr€AtnL*^YiA^\tiàX^n 
dftbougieji de «teariot; ; par < 'o«/<àrt — • 
GoDfliiiérJitioiie «ar le coioà ; parle fçé^ 
Déral Juehertau dû 5a»nl-DemV. .cCuK 
ture da cotonnier. Oiigipc et progrèa 
dt'i maDurartures de . cotonnadet . c^n 
W)pe. loveotioo des . mâchions pp«r 
U filature et le tissage.. Importation 
«t exportalioa des cotonoa^es. i^abrîr 
rafioD d«8 colonnades en Frâ.i|ce)> *— . 
Rappott sur le Régalatéur.cla feo îq* 
vente par M. Sorel.— Observations suc 
QD oooveao procédé lithp)rr»phiqye ; pac 
le rapitaine Sieard. (IVlétîiode.poi^r'ap* 
pliquer à la liihograpbié l(»a ^«?rit«)wA 
aulographea). — .Noovt^UegrueoQ If&vief 
k ba»cule à cootre-fioids mobil«,| don- 
nant eo même temps le pui.da dp .far-! 
deao , inventé par M. ^kitgu9. -« Kon- 
▼elle méthode de chaiifiîer les .f pparté^ 
mens et les serres par lejnoyen de Tean; 
iofeotée par JPaf^tfU.— rDe l'emplpi ùu 
chlorare d'oaide de calcium dana 1^ 
chaulage du blé; par JBid^NO.--- Natiçe. 
aiir le oé et le tamap et la Tabrication 
du beurre végétal prodoit parcea «teoi 
arbres; pêr EustfiehëJwthtreaudeS^iM 
ÙmU, — . Moyen facile de préserver les 
oliviers de la gelée ; par Frinvait$/i^ — . 
Moyen de faire germer !«« graines; par 
CAotcfatn. •*- Notice sur le bouleau à 
papier (iSsItsia^ia^yraeea). — NouTeaa 
moyen de préir«»nir les explosions des 
aacbines 4 vapeur; par MimMo^.-^ 



iiièUHré. ' ^ i '' i^ 

Uiçfft^HtÛé.4t»tfoidéièt^m^A sucbéa la 
.ol«v|»l^<lii'éioiifn|i fp» iâV#0<7Ur* •— 
F|tl»r.icàtio^ âncm4^^ÏAh*^'fh^ùeHt^ 
4a^Mra:-lio«veau «^fstéme^iikârirés; 
f*^ >io4M^eU.e ns^itièii» «ft^ 4anlM«r' l^a 
piiolès; w.-S«aiiCHé àe ^/lûëUmnié ; nô- 
Vèinl>re^»:V3; ^ :/?^tfA àiipfHé^éiitbîre 
du MèmoirtM \* >lil^JiNMii^'i.irr M a«4l|i 
tages , 'Horig<n««t;-^9ip^rrèli'#fés' ofiê- 
mt^-de^f^Mt' lent «41* Abgléfei^i'tt'qii'ien 
Prpsiee <(t ditera «attf«» péy« e)Mf 'Mkm-' 



tnrp»; iratl. c^ lanch dVjC.^. 
I?a&i6atfe sur la 5*;^aiiî<#ii ,^ pi|r 
lênàrd. îik-S. Chez Dondey- 

Huitième S'ipplèipeQt du catalo- 
gue Jf s speomcati.oii's de» pnnç|* 
pQ9 y moyens et procédés pour 

• lesquels il a été pris des breveta' 
é*inventlod> de perfecttonneihcnt 
et d*împortalîon. in-S. Chex M** 
B^uzard. * 

' Imprimé par ordre" 'de M» Tkksrs 

pour étce àîitîfaé k f^un^; lesv dé^af^* 

roeos. ; ; • , , . •■ » 

Mémoire sur une nouyëffe'iiqfaîlièire 
d'appliquer les (ihcviiux au mbù- 
vuirieiit des machines , en y em- 
ployuift de plus leur p.oîds et ce- 
lui du coiïdUcieÛr.PiirÀri'bMèîi: 
«»• cdilibn. in-4'/atcc pî. Chëi 
Bachèiier, ^ fiv " ' ''; 



TROISIÈME CLAS^J. 



HISTOIRE. 

Souvenirs l^storlq^ies Sur' In Ré- 
volution de i83o. Var S Bérardf 

.député de S«;itie-el-Oî$e. . îo-8. 
Chuzjfcrrotin. , 

M. Béffftrd Mflorillè 4^f#ate 



bre des dépotas qui « in^e Lafiifltttf,' 
JLaOlt^e, Odiloii-Si«frt>ri «Mt aidé à l^éu 
tabliiiseBient de-Dl iKiyauté '«miveHi»; 
Sans ehvngser witièrèiiieAt'^opinlôfv; il 
•epsblé désinar: aujourdiiiii ^«étqttt» 
changeaieiit dans ie' âiiW 'éèigo^vet** 
ntmettt : <«' le ive soif paa pl«» )acoWii 



Digitized by VjOOQ IC 



^§ 



CLAssfi IlLw^tk^roflftfe» (Tcpâgrapiàie. 



ai^i^ei^t.oùjA'ré|^«Uîq>ie né paMttrli 
po/)9^Jb,)q.',Pr ,. je It'avoam^ atec iloaleiir 
peot:$tre» )€ »• mUspM qbettooiif «a 
liojoiia «rfif;^4 'là . .* L'oavjrage ^a il . Bè< 
rar4 e^ POfipfli ^a^ilocuaieDâ^biatoriqae* 
Urécievji. q^}e1;teM me gnikialilftiièi^ 
sur J'bi^tQti<a df 1» néi^ilotioft de i83tf. 
Quelque «oit le parti paKti^ike. auquel 
a^pjp^r |«ea4ci^ U, lectiNif ^ H tfoovcta daot 
ces Souvenirs une ample ÎDatractimi^t cft 
de grakides vérités» 

Histoire cbroDologîque .d^Adgle- 
tert*e. Pir J^ Lienyhs. ÎD-ia. 
'€he2 Dpndeff'Éupré. 5 fr. 

Frécî» de l'hbloîre de Fkfiéi^ ^ 
d'Artois er de Picardie. Par MMl* 
Rajfon e\ Faire d*'OHvet m- 

Chroniques iippériales. Par. J. 
Bargi^neU 2* période, iii-8. Chez 

Cours , d'histoire des étals t^fo- 
.pétas, -etc/Pn Frié. S^hâtU. 
<B>>#. Cbe» Pik'an ùtiafortsU 
Tomes XLIII et XLIV. 7 fr. cha- 
uve Toltmie. ., 
li'oavragc aoca^8 folom^s. 

Vie .politique de Charles - Ma^- 

rica, prioca de. ïallejrraa<). Par 

jileauMidr& SaiU^ in ^8^ Chez 

Hi^trU 6 fr. 5o— 8 fr. 

Cet onTrage nous parait . jtrtnri%tHia&> • 

Noos pensons qu'il fallait attendre la 

mdrt do grand diplonj^ate ponr joger 

avec impartialité ses actions qai otit eo 

tant d'influence sar le sort âe l'Europe » 

çft*fi9ft'eiicor« ««joai^'hQÎ .pe«Taqt être 

aMhf à la Smi>oe ié0éttèr6ew. Voici c« > 

que /r«Mtelir .:dât dl^ni^ ta fté&cc t 

« Qui lie if têt catffétemi de •aprélac 

«•nrtiaa^ ,rde .«a d^pnté èloqiitot't 

de ae 4ipl*iiM*ai4oret t^sé, «doM la > oar« 

lièrfii^âafe à-ilpateaies époqaaty n^a- 



çelsétf^ti^ uA tisni d%trigQes, une 
•éabkfbn déinfes^èe , j^ntè^ an dé- 
sir d^» s'^Mt^irrSbbs'1'âtoeiéi\ régime, 
sèMilè'tfli^Moire, lidattetioûïtnaf, sons 
IVttipIre, à la restatirf tioii coibuie à la 
chute' de» BMi4>oos> toujours on Toît 
M, TalhryrMd de Périgord surgir, Tail- 
ler star hrproipéHti d'un gon remuement, 
devâber sa chute, ^t, arec ton tïict que 
lia ^1 paaiètfe , arriv'er à s'iiâpbser et 
•e wtûéttr hidisp^nsabte. « A la fin de 
Kepu^fag^t l'auteur s!ez prime ainsi : 
«L* vie poliHque de 'M'. MIeyrand pré. 
•cote- la lutte d'un' hooime^de génie 
avec les époques les plbs gratidès de 
aotre histoire. Peu importe leur diffé- 
rende f tdor ii twit M. T^lleyratid s'eït 
oVdnité ie<^ guide bu leur ennemi, 
le^ •allié àt l«ur«dTenaire ; cotostam- 
Meut Ha élé leur loattre, au moment 
du conHbet 8U|rrêttie ; et tandis que les 
liinlimea les plus Aarquans, des gôaver- 
ueeaens ^-Kâpoléon même, sont tombés, 
c'éiit à Toir l'immortel front da dévia 
dtplonitite tbujeors isargissant avec la 
«9etbitre!'> Au tifsfe, roovrage mérite 
é^éffe tu ,''éurtout' pour Tes document 
«tttbetittqu^ti^^n^i renferme. 

Biogri^îe àt quel^gnrs ftiturs 
'gMKids tb«i^^ «P^t Hln petit 
bonMne passé.' 4o-8. Chez De- 
iaUnéy, 4 fr; 

ANTIQUITÉS. 

Nouvel Essai sur les hiérogljphes 
égjptieQs« .d^iiprès la critiq«€ ^ 
M. Klaproth .sur les travaux de 

. ^ t Champollion jeune. Par l'abhé 
Affre. in-8. Chez Lecière. 1 fr. 

GÉOGRÂPHiÉ. TOPOGR^HIE. 

fiullelin de la Société de géogra- 
phie, far M i^. Atbert'Monté- 
mont , Bathié dm Bùà&gt , 
BianûhVf letc^ etc. itai-B. <:hei 
A ,Be^îf*étid. Not^mbre. 
Qouteuu : Forage dàn^i^inÛHmtt dt 

imi e m ^ ê y fâi^ MH.iddâmé$Bmimei 

Digitized by VjOOQ IC 



P. Ferré, ^^j^ttfrêfDfii^9»^tMt qn^- 
quesp^iMgesiCÇiff^r^liftUliW» teU^tnm 

gç^ Ces Jiid^iv».fQi4<ig«Mtealmiefit 
l)ien £ait| , dç ,jmfrf^f|M«tf(%<foilfifn- 

même .|ui piu^fmûj^ iPP«r «VèâhJbitti 
partOQt. Jjfi^ ,Pj|i«i|ipU ,ioi|t :M^f6fii«* 
meot ja|(>iij( , .qiiQiqu*4f M«a;(.|>c«H<>*i 
tout fWmmM fi^liJOW^ ;GAp<ni4iBt .ii 
n'eùpM r«jre.<fl«fiit Bift f4p#vejB««:à 1*4- 
miabje. Àsçop lieo ^.^mmIé a'eft 
respecté daoi. iocsjuû^ot.:. l»>^ro vit 
avec 89 ^lle» 4* frètr» -ooMiiMMéflieiît 
avec aa ««or , ^«i vtfàt . iD^e im âla «t«c 
sa Qère. I^ea «JUmi'ffAot aetatoneot la 
peao ea.4^Qij: «t^c W auD-dii-fiittit "dv H- 
oipa. lu je i?ai|frei>t |« Mte^ d'aae 
épaUfe crof^e 4^ hm^Oi, pétrie ;ttV<o 
qpelqne gEaâ«ae« «t n«n ne uaMyoa «à 
leur oriieiiieiil ^iiaod ib ^eu^est ae ptor 
curer vo duvet tU«ic, pte^MAt daltes* 
tomac d'Moe^orte d'ai|fle» qH%\» iUaiit 
sur cette pomanade. I^oosa oreillet aù»t 
percées, et Ma paaaefit ^dedava dra pto- 
mei et dea oa dt poÎAaoa. Iiea bomm^B 
portent on petit oa.Ufflla on pagoa 4e 
«U poacea de Urgew* en coton » .fort 
bien travaillé- Lea iemnea sont entiè- 
rement mea; l'un et i'antae aeie est pea- 
lionne pqnr Jba «oUiera^de. fene» dont 
ib te chaiig^nt le oov et i«a braa ^nand 
ils peav^ot a'en precaier. Cw Intdiaiis 
n'ont aucune- capèce de reli0iop#>aiK&inie 
idée d'un être a^pcè^|a|» aooynie.prati' 
qoe religienae^JU ne «oonj^aaent ni ne 
aoni té^ par anona« ipi ; i^a^n'ont no- 
ono clief auquel ila atfnhnfnt )e.:poo- 
voir aqpiêaie dapa. ebaque vitta9ai»i4ea 
fenmaa ont ie>pl|it ^n^n^ aoi»i4ea en- 
ftns : ja^naif ^ijjpa ne UaXrafHieotniee 
tontiatient lanitia wfkhmf^ QnHa Adn- 
cation pe «ponticifeiie «eptindeot' paa à 
leur îoapicer l'aniQW filial» ear^taaaai- 
tét que iVnfant peut ae paMor dei^aoâns 
de sa mère» îl n'a paa plaa d'éfard«N>f r 
« elle que ppuxiifie étrangère «.*: Quand 
une îemn^ en«e^nle .perd «op mâH , 
l'euEipt est eupoié ^ 4lpuflQI en: nota- 
«aot; ilea eat,de mtoe.qiiMid Qoe idwae 
fiHe aoconçbe a«âot d'«VQÎrr.élé-imée 



à 4«B yréUnjàm» Les femmiéi» «co^u- 
j^MM,K§^r00f^^ tskÉjoura aena dboleuts, 
et «au» qi^ça,p(aaaeettentieil. Oeaaltis 
nouvelles 'et pleines luuea, les femmes 
août Aéparéea^dea homaoes : ellea ae x:e- 
tireiit dapa uu ajoapa élevé da||a le boit, 
et ià , acrrbtfpfie) uue partie de la jour- 
tnée« eMcaneiie mettent que la nuit dioa 
un ^ipeuN) .qui ne aert ^«e dana ces oc- 
.eaaibaa. Pendant cette i^tralte^ e!1e« 
vivent de bauanea et d'ignamea^ s^oa 
avoir aucune cômmuAicatio^ m^me 
avec Ii'8 autres femmes. Quant aux fcm- 
, nea^gtpfêc», eAiea évitent de se trouver 
.nur le .«betii^o.'de leurs irfaris s ne tou- 
chent point a^K c)i£fens, ni «e lei^ lai»- 
aeot maoger rien de ce qu'elles pour- 
raient avoir mapié.— '5tti<a «/a ia itaiis- 
tique de ptusieurt prpvineee du Brésil ; 
' for Fédro .M^yaUê,'^ /<aff^$ fait àia 
eoeièté dé qéograyhie iur i'auvr^ge iffti- 
tii^ « TcmiUai Jinnais of Lower Ca- 
nada. • lié* t)t>mbre des institutions pu- 
' ' biiquea dani le Bas-Canada a'élëvê à 
4y. On. y publie aeise joornauf . La po- 
' 'pula(i«n 'de nette province a'élèvie à 
" S6i ,t>S[i barbitana, non compris tes ft>rcéa 
'-militiflvea^t i^ étrangers Depoif 1617 
t4 a*y est iéMWl" 8^,575 én»%ran!». -* Bùp- 
^oH'êW ia'oariè dee iîés SriUmhiiifuet ; 
fm¥9ê0kU.^^eHtêeUêùeim. Biûdterà. 

LalitltogràplYie fippUquéis ik Vtm- 
sei^Mcefft. ¥tiT Seù;es^ litho- 
graplfe d^ Wftîrcrsllé. Prpspec' 
lus» in-S: Au Dépôt générai y 
rue clés Mûthurins-Saînt-Jacques» 
' p. 1 8. 

. Las^dea ëiiaa et eartea pnb H éa^r 
>l'aat«ur , et qui ae (tceeweat dedr ledit 
. dèp6t» savoir : A.tlaa de géographie àn- 
,eienne^ ^dn tepyen 4ge et rawderae; 
carte» paflanées» lin-foi. enluminées; 
. ^natea • limetlea iatermédiairea , f n-M. 
e»loèiinées;}, èa^t^a muettea en ^ndir , ou 
eartaa-ptbfeetiona , in^fbl. 9 icahiera d*é- 
elitufea4ivMei »fR>nr eaereer à Ik lec- 
ture deaimftnuaeinta^^ etcr» •et<»k ' < 

SlatiMique du déparlemeDt -dts 



Digitized by VjOOQ IC 



Bouches-dû-^ &hÔE»e y 4It«3 «Iki». 
Pat 'le comte de f^iUeHeut^^. 
An^^. M^idellje. Totne ly; - 

VOYAGES. 

BibJiotli'tqu^ uoiveraelle des ^oya- 
ges èffti.ctués par mer ou par ^çfire» 
etq. Par Jlbert - MofUémûni. 
iu-8. Chez ^.liér^^Xome &II. 
â. fr, 5o/ 
•« L'quvrag« totaf 35 ▼olàmës. 

Voyage dans TOural, entrepris en 
^i82<8,. par Th. Kufffer. io-S. 
Impr.de.F. Didoi* 

• PQXITIQUk ÉCONOMIE 



f. 



POLITIQUE., 



I>e,rHomtWe et de l'état actuel de 
là société. Pat* M. H^r.ntraipon- 
nddieu. in-S, Chez JSivert. 6fr. 
— 7 jr. aÎD-^ .' .. • ,v "". • ; 
P.eur ^p^ufff lige. idée de ifeupi^t daB9 
lequel ' cet puVf^^ - e^ conçus - iiou» 
ood^ 'çootettterokos de reiief ! fiuelqtfe» 
ps9sage« de l'inUodùctioo qui remplit 
IJ3 pagef« environ la iDo||iéd«volao»e. 
Apr«« jo/i c6up\d'«e^ rigide Mr Iqaca- 
l.amUéB caosées* paie lea.réTolqtroiia lie 
tous les temps et jde tous les pays, l'au- 
teur vkntè par^r 4^ UJ^raoce. «Que 
fatU^Ile depuis près d'uB; derai-siècle ? 
demande - 1 - iK . Elle (essaie ,)de tout , 
coql-me un malade qoji croit quitter ia 
maladie en Gbangeau-t'de place, mais 
elle le suit partout ^ elle ^'aggrave au 
lieu de diminuer. Les lois cbanj^eiit et 
«Kiriodifi«nt ; les poopoira se succèdent 
«t le booheuf fsil le^ hommvs rpluv de 
«écurité pour les r«milJe«yp1ns (î^a venir 
pour personne. C^e«t qu^uo 'oublie une 
cbo»e.:immeD8et dans tOUs'Cies èhibge- 
mens, divers; les mteiiray liRa^ituatioà , 
l'eç affections'poor.leylAis qo^bn'eberehe 
et la probité petur la société. O^k fonde- 
meâkk ces baAesi<dfe, toute, ifggcég^tlon 
d'boD)mf>set do peùf^eai.porsoDnoin'y 
peoi^e , et par conséqitent e'est toojônrs 
aar dn^abio q«'oo bâùt.u,» Jt»éfo?<1re 



^u^il< MVim ftifef ^âè 1k* idtlveralAeté éit 
.^oplii.r ^ Maia<tïti^iOtty«fr^{b 'qurVésîde 
éà^Ê le pk» V**^ '^o^^^^jiat consé- 
qoortt dillM ifk «tatir Hèa plofaîiifiliies^ 
tti$4k «ino èdtRsiYi«n i^^éb élevéie qoè'les 
mÉiAeadNuitrtfbUrf li^t trâVani auicquels 
if M rédoff lui p^bMiètte^t-iié êe soigoer 
séa sentim^Dt / d'èchfiref Wd ' esprit t 
Njftnv aaiia doute , 't»t kl6rs.éè bonveraÎD 
qu^da^^tiKllMé fô(ièt d^'tOos les àm- 
-WitiéutfVde fôul lès' t#tb«nsr,'iS0s bom- 
toeé débuté» de ctrpidilé et d'ofgueîl , 
qtii pour satirfàir^ des' besoins sans 
Oeéae rénHiasans, «^'hëéii|eiit parr â préci- 
piter lleti^ pays- daiysf'ttma les déaordï%s 
et toutes tes eooimlslonè.-'ns parlent au 
-people de sa tativère, Hî-pirothetfent qd 
•.meiiletfr sort^ ont saâfs ce^se lé* ifotn de 
lilrerté à la bometleV^f' lé' peuple ain»i 
cQtcalDèi^D'a pas plotf tOt ftin^eraé ce qui 
était , ' qu'il tré>nT€ soirts ses nouveaux 
conducteikrsi on sort- pire, cent foU pire 
que celui qu'il ' avait auparavant ; et 
alocs'de chute en -chute, de rèvolut^ôo 
en r^volnf ion , ' les empires, les na- 
' tions «Àam^ot' veî<». leiir» Vferniëre^ beo- 
fte»} rofi, peuple^', èbé<6t\i4,' ibut tombe 
'ife>iU fois daittt ijm iibii^e de maiïx.... • 
Plus ^as i'auteut- Ait en pailaiit tf'Hen- 
ri V :• • Oà liivlft}uè iefeeCoof B'HenriT, 
de eef^eiifailt; sur ^feqdef 'repose une 
gl'atide' 'autorité ée' prinefjper mais ce 
Ycen «peut-il être Isolé J Dans' l'état où 
CKwasoiAiiies; dans eette' anèirchie ao 
iniUev de taqot^le nooé thota^^ de ce 
oÀaot'de touflP fea généreux èeniimens, 
des'èroya'ncèfs rélij^uses. ébiàtné drs 
qualité^'' tMorèlefc,''t*roit-on que ceKe 
aàuyett^dofve'sdiâr^rfih', g^âbd Dieol 
il é défé >é^éfétab^K'dc>tfz fois èe prin- 
'«ip^Veiilii^'féifr il à'èté reiiter!ié;la 
tfoîsiéiâe^ ri?eo*nstrbcfl6à' se fera t-elle 
- sur .dé iHe?lleot<e9' fisses f Des Vert lis , le 
savoir seiioot-ils> {j^tf^^'gra^^kqtir^ils n'ont 
•été? Ie'pày9, t^'es i)V*^èillft , l'état des es* 
' pmts «^Oiit-^îts' àtifài èbtiSprIs f. .. Le 
c primai pomooarcbiqiie' pëBt cenl sauver 
. î'fivrapr cKs«^cîata«tV0pb'é8 qui ta gaeoa- 
eacit-': Ks'^dilBctle est de trouver des 
' > pvlqow ' d<Mt 'la ^«^ésse égale la Ibree , 
p«^{»i«lr)aii« teinps'#etlieli'«'0l le ciol ae 

Digitized by VjOOQ IC 



C&A881. m. Religion. 

Fournit |Ms «^ kipoyen de mIùCvIMiX np pwit 
calculer ^tiéÛet seront let caUmitét q«i 
couvritoat la lent ^ lonKIpe déjà tor 
plasienn points noat voyons, sofas l^em- 
pîre de ces DoovellésL éoctrioe», dispa- 
Tottrè les cités > les provinces , lespopn- 
latiomi enÂièces, telles ^qo'en €rèce et 
sur i« vaste :coolin«nt de l'^Amèrique 



3CH 



méridioaale. Qve^le.vieu^ continent .en- 
ropêeo, an lieu de se fcconstitofr lente- 
ment en toivant la. max^he progressive 
des luonUres, soit jeté dans laearri^re 
de ces çliaogeme^s par Taclion violante 
des nck^sMSS sans frein et sans direction ; 
que tout ce qui possède et «ookintnde 
auccoB«be en présence de tout ce qui 
tend A s'clever daps le*^ classes les plus 
secondaires et les pins infimes, alors 
aossi ' la 'vli^iUe Europe ne présentera , 
c^aime les contrées .que nou!> venons <le 
citer, -qu'on vaste cbaoaip de carnage et 
de destruction, ou chaque patti viendra 
siipcessivemeDt s'engloutir l'iSn après 

l'autre '»Les dernières phra.<eN csrac- 

térisffrnt aitt mieux l'ouvrage de M. le gé- 
néral Doonadleu : « 11 c#t injo«te , dit 
l'auteur, d'accuser. les royalistes d'avoir 
manqaé à la royauté, de demander 06 
il»' étaient au jour du combat? Ils 
étaient le où on les avait mis, là obon 
les avait délaissés. Il Tant être vrai et 
avoir le courage de l'être, alors qu'on 
invoque ts» événemens : c'eM la. royauté 
qui a manqué aux royalistes^ et non les 
royalistes à la royauté. • 

L'ouvrage «st diviité en dix chapitres, 
intitulés : De la nature de l'homme. -^ 
Des peuples de rantîqnîté. — • De l'ori- 
gine des sociétés modernes. — Dé l'igno- 
rance et de la corruption des goaverne- 
mens. — Des progrès de la cifili^ation , 
des mœurs de la Germanie, et deMa^ 
poléon. — Du rétablisrtement de la mo- 
narchiey— Dn pouvoir et de ses contra* 
dictions avec les lois» — > JDe l'esprit 
religieux et des prêtées* -rDe l'influence • 
des fenames sur les mcturs. — Conclu- 
sions. 

/ JURISPRUrteNGE. ^ 

Répertoire général des cttt8«s cé- 



lèbres f aDciennefr et motfemesr. 
PuMié par Saint-Bdm^, iti-S. 
Chez Roêièr. Livr. I— XI. 5a 
cent, chaque livraison. 



De la Jurisprudence sMrle mariage 
des prêtres, déabncé à, la Clipiiir 
bre dos députés, et di.'S règles du 
Code civil sur le .mariage, in-8. 
Chez Fidecoq. 3 fr. 

PHILOSOPHIE. 

* , ■ ■ < ■ 

Histoire de la philosophie moraift, 
particHlIërement au« 17* et 18* 
siècles. Parsirc/amej Mackin^ 
iosh; trad. de Tangl, par ff. Po- 
ret. fn-8. Chez LtvrauHt, 7 fr* 

REUGION. 

Annales de philosophie^ chrétîenooy 
etc. în-8. Rue Saint-Guillaume» 
n. a3 Novembre. 
' ConUnu : Controverse cMbolicpie ^et 
protestante : Voyagé d'un gerttilliomm'e 
irlandais k le rechet'chc d'une religion. 
(Exti^ait de cet ouvrage. On pense bien 
qne dans cette controverse, rs^n l'n- 
sage, la raiSôn n'est ptw dn CiHè <1,q pro- 
testantisme). 7- Tbéorië^' nouvelle 'ittr 
l'histoire, par M. r0w{n\(R«retatiOn). 
-^ Crojances 'et travaux d'un brahove 
indien, Ram-MohoO^Rojr.'^Pis ans de 
prison, soufferts et racontas pifr on car- 
boaaro italien, Sylvio.Pellico. (analyse 
de cet ouvtag<*). — Dn calendrier mexi- 
cain 'et de ses rapports avec ^celiri- des 
peuples de l'ancien continent «véeune 
lithographie représentant» le oalendiier 
mexicain). -—Progrès de la civilisation 
en'Egypte# — Ruines qui prouvent U 
civilisation primitive de riie deCeylan. 
— Projet d'une édition classique dea 
saints P^res. 

Journal des Presbytères" et Ar- 

>chives de la religion catholique. 

in-ia. Rue Scrvàndoni, n, 17. 

Débeittlise, ) ^^.■\ ■ ■ > . 1 

(?#nl#lMi : Des propbéikt^bébfaiiqîiea 



Digitized by V3OOQ IC 



Clamb IV. Beauas^AtU. 



(iiçlatiYft^ «n Hhf^h — * N0QVM«té du 
nonde, et dajlç fuie Moïse assigne à too 
Qfigiae« prou? ées par I'bis|oire des Bgyp- 
tiens, d'après M« Gaviêr. •— Di? ers arti- 
cleji de législatioft et de jorisprudence 
ecclésiastiques.— -Non velles et Yaiiétét. 

Méditations religieuses 3 en forme 
de discours, etc. in-8. Chez 

Treutieîet Wûrtz. Novembre. 

Cinq méditations. Extraits : 1. Le 
Tbméeou dbs mmit. Que les sépultures 
des défunts joe soient sacrées 1 Là re- 
p^Êf^ ee qoe J%OBQie p6siède<<èe ]^s 
^ptràçîevHi' stiria tâfre , le {oy«« d« «on 
joi^eipr. Aj>pK)ehes » vous- qui plettez 
une perte cruelle ; célébrons ensemble 
dans un saiiçit recueillement la mémoire 
de nos morts.* Approcbe , orphelin soli- 
taire , qpi pleures la perte , hélas l tou- 
jours prématurée , d'un père tendre et 
'Tîgilant, dHnie mère aimante. Approche, 
^pous accablé aous le poids dé la dou- 
leuT) qui offre tes larmes au souvenir de 
ta coaapiigne. Approche , père tendre, 
mère au cœur, brisé , qui saigne encore , 
.atteM d'nae blessure crnelle.;.T0us tous 
aar qui s'est appesantie la main de la 
désIÎJBite, et 90! ares déposé dana la 
tfnra «n objet d'affection , approches et 
«uiTes-moi par la pensée vers la der- 
nière demeore de eeux «|ue aous n'oublie- 

ions jamais ll.LaBÊUèr%€mU4Mm. 

11 eitiste de nos jours un grand nombre 
d'espriu malades, îocapaMes de saisir 
la grande pensés de la grAce etde la mi- 
séricorde , qai ne Toteat en Dieu un 
]pére, mats toujours tin juge irrité... La 
sombre lèélaueolie qui se répaad cbf z 
beaucoup de peraenfies eit sbaireat 
i'eflbt de i'î«ntation maladive dacorp^i 



qui«!attaobe de toa^soopoidiàiW, 
c* pamlyaa aesailea lorsqu'elle foodnit 
a'élaiiocr.vcrt eu ^ soleil de (nitice ^ 
. porte la s a«té doma^f râyonl. • IW 
tnf , en cet état, doit ee défier deia 
propse jugennmtt Qn^il a^eUe i m 
aeeoatfii des amis éçiairés; qà'il cookIK 
l'onll «thaervatenr de ces bleufoitean è 
rhomanité qaî eensacrebt leun feiltft 
et leurape&aes A la ianté de UxH^lM 
quti cesse de voir dans raâkibUtKiiKit 
momentapé de se» organes aoe rép» 
bation qni ioondsrmne son esprit iDina 
tel è d'éterntflles donlé«rfe. Outfei 1» < 
yevi à toute lumière ^ qui réptwink I 
calme àtm» ^os sens , et la sérénité dis I 
vos pensées. We vous pldogec pif ^ | 
la soiitnde pour concentrer et irriter 
votre mélÉbèolie. — I II: CMn»^^ 
la eamtmmton aifébiôChtrUt- 1^^' 
nièmmriifm du tédut epéré fOf U C^- , 
— V. SàUfMMU dû Moerificô de «/«« 

De Tesprit aetioel du^ clergé im- 
^, çais. Par Ji. de Prodt, aocîeD 
arohevêq^oe de Malines. io-^ 
Chez Béeha aine, a fr. 

lÎDUCATION. INSTKUCTION. 

Agiaé , ou nBnfaot gâté. Par M' 
A. M***, a' édition. in-i8aieci 
gi^vunes. Chez Mauon et !«« 
fiei' 

Manuel des fondateurs et des (fi- 
recteurs des premières écoles (k 
Fetifançe^ connues sous le nom 
de «aile d'asile. Par Coehi»- 
JQ-8. avec 9 pi. Chet Bache^ 
5£r. 



QUAfRlËME CLtASSfi* 



BEAUX- ARTS. 

Histoire scientifique et militaire de 
r«xpé^itioii?riN)paise ea £(fypte. 



in-8. avec atlas iD-4 ^'^' 
XXX ut XXXL 5 IV. chacuni 

Ua pItoohM fcprèsenrcnt : V«f « 

Digitized by VjOOQ IC 



Clis68 iy« Beauai- Atiu. 



tfco3 



eoy-S(Mi6yf. -- Buioes de ^jSftaoi^. -^ 
ùe du McmooaiaiD. — Fortiqfie do 
•mplé dé Teptyns.^ ADtic|uitéB égyp-« 
lenoes. — Sciilptures dpDs lès carrières 
e SiMHs. ^ René , adjo^ant général , 
ras-chef d'élat-majoir. Bribes, coin- 
iKodwt dli &aâi&ohoixr. Monfalcon , 
ide de-camp'dir^éoérai Piigi»9%--»Ptao 
e Kattièh.^ Quai revêtu d'Kdfou avec 
n groupe de Barabras. -Momies d'Ibis 
-OAsemens d'Ibif.~Plai» duoionastèrc 
lanc. — Portrait^ arabes. — Micbaux, 
hef de batairoW d'u géoie , 'sOus-chef 
'ét»t-iikaj»r sont Ktéber , ac(fie(IeBent 
i«réchal de camp. Lâsowski , thet de 
rigade du géoie. Blanc , chef de ba- 
àilloo de la 88* demi-brigade. 

toDumens et tombeaux d^Italie , 
exécutés par les plus célèbres ar- 
chitectes et ïculpteursaux iS*" 
et 16' siècks; dessinés et mesu- 
rés par P. Çioùhar , architecte, 
io-fol. avec 4^ planches. (2hez 
VauttuTy tue de rflchelle^ n. 4. 
Grand papier colombier , ^5 fr. ; 
grand colombiet vélin, relié, 
160 fr. -, 

Cet ouvrage est divisé en six cahiers, 
baque cahier cootfprend^: an frontia- 
ice composé avec diiers fragmens de 
looumenssoit s d tiques , soit de la re-« 
ûasaoce; trois tombeaai, an sarco- 
Mge «t les détMla -en grand et oeil 
^Dti monumeoa; entia .re»plication 
M planches avec les inscriptiona. grec- 
leS) latines, italiennes, et ïès observa- 
?n8 critiques propres à faire ressortir 
mérite ^es monumc^ns qu'elles repré- 
nteot. Les deuif premières livraisons 
3 ce magnifique^ oavrage ont parti «n 
(>5. L'anteor , déloniioé p«r des tk-a- 
ni d'nne antre natnre « des soins 
l'eiigeaît le pnblioetion deà quatre 
trei, vient esfin de livrer au pubKo 
complément des dessina qa'îl a levés 
) Italie pendant, le long «éjour qu'il f 
Ut. Il y a laint i en foraae d'ap|»eA^ 
ce* les plana, ctfnp^ea ét.éâévatiori»4>t 
!Qx monumens deaon iavienlioojdont 



l'oo, rçaté en |iiniiet,itatt dintinéf à fi^r- 
péCner à la fols |a lyédâoire d'Âuxonne , 
de Micfael' Moptsrigoe et de Hontes- 
quîcu, ^t devait être -élevé à Bordeaux, 
daas le Palais de Justice projeté sur 
remplacement du Château-Trompette; 
l'autre , exécutié au cimetière du Père 
Lâcha ise, cotivH; les rentes de Gaspard 
Monge, Lfîs plancher de cet ouvrage 
sont exécutées avec un véritable talent 
par M. Glpchar lui-même, quant au 
trait ; ellçs sont terminées an bui^in par 
Ût» artistes qui ottt bien compris et bien 
rekidules'dè^Miisdel'kiTtîhltecte. Citer 
parmi ces graveurs aèlèhres , MM: ki- 
hop , Doraordf Queverdo , c'est garantir 
ce que' nous venons d'avancer. Dans un 
Biècle ob le Inxe des tombeaux est de- 
véna un besoin pour tonte» les classes 
aiiéea de la soefétét et lorsque, pour satis^ 
faire àcse-laxe devenu si «prodigieux 'de- 
puis vingt ans,1eaftrn|fl1es et les artistes 
explorent le chanipdel'iDMgioali<m,an 
ritfquetle s'égarer et de .produire désœu- 
vrés indignes 4e noire siècle; l'ouvrage 
de 'M, GlOchar'deviendra une source où 
l^)n pourra puiser de belles et nobles in- 
spimtlôtrsvii l'on n^Veut pas voir des mo- 
dèles à imltet^' éans modification* La 
grande échelle sùrlaqueflç sont féits les 
depsipj.de M,Cl0<>har permet 4'en a&îsir 
tous les. détails |i?ec asseï d'exact^ode 
pour qn'll toit possible d'exécuter d'a- 
près. ' ^ 

Costumes des i5S i4' el iS* siè- 
cles, etc. Par Cantate lion^ard^ 
in^4. Chez TtetUiei et Wtiriz, 
Tome IL Livr. XIH, XiVlH , 
de chacune 4^pUQfibés^ 4 ^* ^^'' 
que lin'aison; fig; c^loHèe») S fr. 
rehaiivssées d'or, la fr. . . 
L'ouvrage aura 5o Uvraivona* 

Portraits et histoire des hommes 
utiles, bienfaiteurs de )*htim^njité» 
etc^. iB--8, Chez LehrUon, Livr. 

I— in. ayçc a4-P^* 
On promet .par mqis une Uv.rai$pn.. 

Voyage pîttoresqoe et bf^tortque 



Digitized by 



Gx)ogle 



»4 CiiàmlY; 

au. Brésil, du S4ibùr d*a» aniste 
français au Brésil « étef^uis t9i4 
jusqu'en 1 83 !• Fs^r B. Dthrtt. 
iti-fol. Chez a: Bertrand. Livr. 
t. qveô 6 plaobheg. 8 fr.; pi. co- 
loriées,' i6jr. ^ 
L'ouvrage aura a4 Uvraûons. 

Voyages piilorcsques et romanti- 
ques dansi^iir.cienne France- Par 
WM. Chi Nodier, Tayffit ei 
Alp1i.(tGCaiilcux, in-fuL Chei 

.Gide (11$. JLIvr. ;8LXIX, {Uf^ 
fûecloc); i8 if. 

Galerie mariUmc, ou Portraits des 
marins célèbres, français et élran- 
gerf Ouvrage dédié à S, A. R, 
le prince deJoînTiile. în-feh /m- 
primerie li thoqraphîfutt de iu 
premUne divisûyiv milUairè, 
rue du Paon, h. 8. Llvr. I. 8 fr.; 
pap. de Chine, 12 fr. 

Cette livraisoD contknt let portraits 
de 6oûgaiQvilIe.--SaiDtSuareii.rrP. À, 
Tropez. — Georgeà Aoaon. — Eustaph^ 
Bruii. L*ouvrjige coi^tiendra ipo por- 
trai^ti, dlfjsés eo 2^ livraisons.. 

Collection de pbttraits pour les 
Œuvres* de Tacite, d'après tèé 
nJonomens authentiques qui nous 
restent d^'un grand nt)mbre de 
personnages dont parle cet his- 
ttorten, tels que médailles, ca- 
mées, bustes et statues, dessines 
^ et lithographies par Bouiiton, 
aVeode^ notés historiques, in-4. 
Chex Bbchem. Livr: I^-VL 4 

. fr. 5o. chaque livraison ; pap. de 
Chine, 7 fr, 

Gtïlériédçs peintres, "où Collec- 
tion' dé portraits d.es peintres les 
jilus célèbres, etc. Par Chahert, 
în-fol. Cher fauteur, rue Notre- 
Dame-des-Viétàires, n. 16. Livr. 
*IV,a^iec6p*. i5fr. 



HomùtUé 

Galerie tbéfttrafe/ 6u Collccliou 
des pôrtrjaUs en pied des prîoci- 
• paux acteurs des premiers théâ- 
tres de la capitale. în-4. Chei 
Banceainé. Livr. VIÏ.V III am 
4 pi. 5 fr.; figures coloriées, 10 fr. 
Ii'onvrage aura t a ItvraisoBf. 
.y PQÉSJE5. 

l'Àrîostè. Roland furieux. Tra- 
' duit en vers frani^aîs par le baroû 

de Frçhitl^. 4 vpl. io-d. ClieJ 

Michauçt. 5o fri 

ROMANS. 

La Fée de la famille O'Torole. on 
le Sîgnaldo départ , imité de 
, l'anglais ; suivi de la Fée irlan- 
daise , draine en tro-s tableaux, 
par M"' Daring , traducteur de 
«( Robin Uood , » auteur de 
>' Botzaris et Chrisei, » io-iS. 
Chez Brianchon. 

Le fnfet principal du conte de lafif 
de la famUU O'Toole^ a été tiré de IV 
oecdôte anglaise : « The TooUt H»- 
ningt^ • ^ui ae trOnve dans on rfcopil 
de contes, intitula « To daj/in Irtiâni^ 
Là scène de la Fée irianttaitô se pane 
dans le codité de Wicklow, en i6i^ 

Le Brahme voyageur , ou la S^ 

gesse .populiiire déroutes Ie9 na- 
tions '/précédé d'un Cssni sur la 
'philosophie de Sancho. Par Fef- 
dinand Denis* in- 18. avec gra- 
vures. Chez Abci ledoux- 
4 fr. 5o. 

Roman philosopbîi|ci,e et moral. Be- 
cneil de proverbêi loitf on ootion ff*c 
comoi^Btcireu iCe volume e^t- orné de 
quatre cfaWmaiite^ ((ravartes-de MM- 
Arsène, Deuirim etTomy^Jakammoi. L'«" 
teian« oktéhu ||oar eet onvragi; Rn« ^ 
daiUe d'or.du pvii Mewihyon» VBf9^ 
sur ia ffkUskBpÊMdeSanusho apsro dtoi 



Digitized by CjOOQ IC 



Classi ly. LiMfatUrA otrimiaU» 



10& 



l'oe Passion secrète. Scènes de Ja 
TÎe intérieure. Par P. Po$is% au- 
teur d*Un fnauvaù tnénagh, 
a vol. în-8. Chei Tenon. i5 fr. 
Dans ce roman l'auteur attaqo^'pla- 
sienrs abua ren>-a rq.ua blés dao8 l'exercice 
du culte catholique, principaloiuefit 1& 
célibat des prêtres, sur lequel on a 
beaucoup écrit depuis un siècle pour et 
contre. Les femmes, ne liront peat>>6tre 
pas ce livre, quoique l'auteur ait su Je 
rendre intéreftsaot par des. scènes fa- 
nées esquissées d'après ni|tqre ». et par 
roppoaiiion d'iyicucé ortbo^oife et d'uo 
antre hétérodoxe; |es philosophes seullr 
et les philanthropes, sauroptrapprécieJt.- 

Vieux mari et jeune femtne. Par 
M** iJiipwy de Salom^y. i Voh 
in-8. Versailles. i5 i*r.^ ^ 

L*Ormc atlx IbtrpsJ Pdr P,a$eat 
Thorréy auteur déà « Bàrîoiis, » 
4 vol. in -12. Çbei petouff-^^ 
champs. 1,2 fir. ' . ,. z! 

Le Village sous jeV sables. Parjffr-r 
ftest' FbûiheL^ Vol. în-èi .Ché» 
Sitvèstre, i5 fr, 

THÉÂTRE. < 

Bertrand et Raton , oUy l'Inlirigunt 
et sa dtrp»; covnédte'eH 5 actes. 
P^r feu Péâûrd. iii'9: Dûi)ér^ 
ftois: (Th. dë-ld Gûïié>. '"' - ' ' 

C'est encore tfq 'houtwKir , ou ;k5 
P»c4estmé5^a«<t«vtlJwî.'PH(» M».' 

p()ii/.^(tH''WTà'odéVlïlè). ' 

Le Royaume des feVKinfés j oh Ici 
iVl^ndw à Tei^verè; pièce Càntàs- 
ticfm?. Pâi* mu. CAi DesWoye/r 
et <Jf^niàf(l. în-8I itf{>rb/i4ni. 
1 fr. 50; {Th. de.î'A^bîg^.'Cô. 

™'q"?)-: '...:» .;!'/'. >0. • ~\: ! ^ 

Les FatsssairésamgMsi^'tiyÀlodrattie 
•i» a e^#>9; l>ir ItiKI.'^ £.0 B\ôu^ 



iagc 9% Oarmoni în-S/ Mat>^ 
ehant. 1 fr. So. (Th. dePAmbi- 
gu-Cooiiqge). 

Un^heureux Ménage, ou lesFrëreâ 
Picard; vaudeville. P^rMM. ATf/- 
vier et Lauzar^ne. in-8. Quoy. 
2 fr. (Th. du Gymnase-Drama- 
tique). 

Le Sauveur; comédie en 3 actes., 
Par MM. Léon Haievy et; LM- 
rt«. in ;8. Marchant^ 2 fr., (tlî. 
dei Variétés). 

I^a Révolte au ^érdi.'. fiallei en 3 
actes, >de Tàgiionî , musique de • 
Laùairre. in-8. Bàtta. i ïV. 5o. 
(Th. de l'Acadéfriie ro^trie: de 
musique)./ ' ' » • ' 

Une Passion ; vaudéviUe. Par MM« 
Varin^ . Ds^vergerà, eic: in-8i' 
MarohofUi.' i fr. âo. (Th. du 

Vauderitte). / ' - ; 

Mon Bodnet! de ooit; TtHidefiner: 
•Par MareàhaHe. U\-^. Battfà.^ 
i fr. (Th.aerAttibigu-Comiqufe): 

La Peur du mal ; vaudeville. Par 
'MM. Anpelot et Lurine. în-d: 
M archanp. .1 fr. 5o. (Th. dn 
Vffudènfitfe). ! '. \' î 

Cne Journée de jçi Fronde*, ou îa 
Maison du rempart; opéra-corni- 
que en^5 adïes. tùt^MMé^tUe.^ 
\n usi^iiiî' de ^ Car a fa. 'f n -8 ' Se* 
zçù.. (f:%\ fJe.yOi)éra-gQ,m^^^ 

\^w Mère ; drame. ,Par ^ay{ir(i,- 



tsçAài)^Ckp-&OÙ^Bui, ; o.U ip}!- 
phelin de la €hioo |idp«kme.,e?« 

Digitized by VjOOQ IC 



yiS 



G14MB T, Alim(BH^€i pùU¥ «A34v 



sooA pfi^dftle fin .44*4i^l«>^st mcQ^ivii- 
né danr vU'Speaifnen çoi^o^efaUaût doo 
. à Kon frère d'uo Codex préoieux de 
VlmiUUioi^^qu'il' tient 'de loiiga^ : itiàlQ 
de *«• aicuxMT-» C'est entoore aoe^snppO' 
sitioa.qve pelle d'ao tel maonscrSt dé}& • 
MKiîeD nt apprécié, quoiqu'il -ett eût' 
été :pari^ datt» le Vièclb des éor^aiati 
mji»tiqùfs , 6*11 .iAl ezWlé. C'est potv«' 
taot^ttr.&ftl^esoppQuftitQO oouaelié que 
reposent |i^3appoiilio4 d!aiifteocctoeUè> 
dei/i'^ge. (du, tente jiopa^vie et «•99< 
datA;'{)fad»îtip«r r<éditetiv. 0» soot>ea' 
e||«[|;iea întéJrniédiatr^ entre le Joaépii 
<^ 4dvafiM$ el le JMm^à l'usage din- 
qitel.éjlaitic# tedSteau ij6? i»iècle? Sana> 
une 6)ialîûn de lémoigoages «^coiriinefit' 
prbi^vfîV KpOAMi^MOA relii0Qlant «a .i4* 
sii^cl^>r2^fliaep.|i«6fu|ioepeut,se pi:0QV«r 
li|ji-n)|^fp^ ;-, (ç%i Wêjtwimen 41e ,proiif«r 
«i^llfppfft*!»!'^^ «^^ i'^c*® p«rl«icMffffl 
«^i))]ie,.^a^^npe,.n/,p.ar 1^ /qanUctére de, 
r(éfEi|U(fMl]|i4 est -sai^s {liaison, et i^'est 
ni^dn lei}[;p/t^.i)i de la pi;soaidr« P^in 
«WWW^J^Oi«w>'aîrf »«e.uï ?itt?4i, 0t «aes- 
^{l^,çfimvi^ iîP parept. i»^d9^ii^ de 
la f^f^^tie >., j;ie[ pe^vei^ faille «titorité. 
Enliii.^|^,|e^p^,,p^tendn/8a.priw»:«»r 
Vaui9g.rftphQ,. sqBt j^ plupart id«'« fWfc» 
aensx et 4^jpiQiiryii|î«:.<|(|,faisqp, (le^ fe^ 
«l.iaqAes;.|ur Je te|itQ ipaa|qu|ik|il 4^ w^ 
t*?Wjjf io«îi»Àn^ dea ju^eip^iisjbaMrdéaK^ 
^t Icj plR^r^rarpd M«*>«i«^ ««^««-eft 
bérj^. de ci^tipçs , MOPffcuj^^ipept d/a 
r»^crijUif 4y squ.ve Rt faUs . rapport . %vec 
]« tex4e*,i u^aisK ^f^ paiv^ageft d/e J^ règHi 
de\#aîiitj Bçi?i.<4t e^ 4f> Adéqlogîeps sco^ 
jJp«t;M|y,e5>,<mi* «0||t:uéeHen[i9Ht 1^ j^S» 
ai^è^q si Jf^J^te pe i'esti pi^^ ;. „ . : , 

Kobvellpsf Recherichei'' 'bîbftogrâ: 
j;ràplnqijes pogir î^pryîr Ide sujj- 
pîé*q;ie,pt à^,4^finu6< (l^ ti^rlait^ 

Chr Bruwtj .meitOi libtaîre.;^. 
vol. Hkê^ Chùz Siivestre.>iky ir^ 



est reconnue ^par tro|s • édhioiis een* 
sécutives, mus pomptet les tèMttPaçoBi 
qui en ont été faites en .^lgiq.ae. Le 
supplémént'à'cet ouvrage,' sous le titre 
de Nouvfiks Jf^êrehpé hiMio ^ tafU^ 
fU4t. est we^noui^elle preirve-de l'éro- 
dition de rauteur; infatigable et dei 
soins qu'il prend pour 'donner à sonliTre 
toute la pérrcction désirable. Les trois 
valûmes distant noos sont pat-ticotière- 
mentcènsaci-ésà'la littérature do moyen 
ftge, littérature peu cultivée jusqu'ici, 
màSs^quLdlM ee raéi^elfttVêdCkipe^lyess- 
Qdup «èos (bf dnx-f «pdritSkfib :f|oâ «^d cet 
qqvi;^ pcéqiepz ipowT'leilîbretre et l't- 
matei^r , /p'e9Bt l^^gnH^jtitvd'e rigooreaie 
avee laquée l'g^ut^uf a if|d$qpé le titre 
deiilivr|es,:»i)ec,leur ppRt,fi»o<« le» mai- 
leuret.éditignSk ^t^ïnp pfis- aji:»q4Kls ili 
ont été.jpoqliéa .dapSi'iea .principalcf 
vfiQte^ ^jQ^liqui^ ,lt^ UttératiMes aile- 
WH^*-..^* »»8i*>#P,. jP»5i, copaoes es 
f/'^nq^ j W* , ïfif^» inqJnSiïld^3|tepsios 
^Ue pçUe,c^p,sgMqlfi,e|.Ji;ti44frMPfe, riche» 
e^ prqductf pus f^jm^^^^k^^. 44p,^fi^ 
de M;» Bfunet siçr% ^p.Rf^îq ; .«on os- 
vrage .trouvera pl«çe di^ffi^ rtOQt^. Iti 
bibliotliè^qfif^ • . c-va non . . 

ÀInf)a^a,c(i 9ès a 5,6 66 adresses des 
prinçjça!^x.)|ii^J^ns,A^^^fe^ Par 

Panckoucke, 5.|m£p, ,, . . 
ifliQapfi9bjdi^<fiMR«ifec0e dft^arin 

d9s ftriacip^lea ^HM*da monde. 
-Pftr i$i^ «oiaVi. iD^S. de SB 
feuilles. Atie J.-J. Rouê$efUi, 
n. ao. 1 3 fr. 

-ijf; >^î^u^,^iJ I.•^>•^" ' '■■> î)îi • 

'' La- 4ii&fé; d^s' ifnlitr^réà" de l'année 
1*835 yVottiiint^ ii*'èahîèr*de ce foar- 
liai» paraîtra' en mènae tempe qisa k 
cahier de janvier ]834« 



••)'*. >n<jVV 



.1 ..1 . U P^ 



Digitized by VjOOQ IC 



B U L L E T IN 



DE LA 



LITTERATURE ETRANGERE. 



JANVIER 1 853. 



Nouvelles publications en Angieterre. 



Edwards* s éotanicat Register. 
— Répertoire bolanîque à!Ed- 
wardSf continué par Lindtey. 
in-8. avec pl^ color. Lpndros. 
iB52. Ridgway* Novembre. 
Décembre. 4 ^h, chaque cahier. 

Contenu : Tacsonia pinnatîspula 
(pi. double). -- Aster fragilis, — Cir- 
rhaea LoddigesiL — Lupinus muta- 
hilis. — jiUtroemeria paittacina, — 
Nanodéê discolor. -— Oncidium corni^ 
gerum, — jiristoîockia eym bifera» — 
Hchizanthus retrisus. — Oxalis Cam- 
mingii. — Pharicum- fistuloaum. — 
T/vpaeQlum pentaphylium: — * Dian- 
ihui LibanotiSr -^MaxiUaria decolor. 

Thehoianicai Cabinet, —Ca- 
binet botanique. Par Conrad 
Loddigts et (lis, in- 12. avec pi. 
color. Londres. 1852. Arch, Dé- 
cembre, a sh« 6 d. 

Contenu : Ti^uricuni orientale» — 
Mimulufi variegatus. — uindromeda 
jamaicensia. — Pardanthus chinensis. 
— Brica empetrifolia. — Ophiogofi 
Jabureut. — MaxiîlcuicL atropurpureu 
(pi. dopble)* '-^Scuteliaria scordifo- 
lia, — Calatea orbiculata, -— Onosma 
rapestre. ' 

Curtis's hotanioai Magazine. 



— Magasin botanique. Par 1^. 
Curtis et Jackson Hooker. in-B. 
avec pi. color. Londres. i83a. 
Curtis, Décembre. 3 sh. 6 d. 

Contenu : Phormium tenax. (Lin de 
la Nouvelle - Zélande ),, — Crotalari'a 
atriata, — Physianthus'albens.^-'Ma' 
nettia cordifolia. — Acacia interme- 
dia. — Caltndula officinalis, — Âfenf- 
zèlia hispida. 

The éritish Fiower Garden. — 
Jardin de fleurs , britannique , et 
arbustes d*ag;réaient. Par Rob, 
Sweet. in-8. avec, pi. color. Lon- 
dres. 1 852. ftici^tc/a^. Décembre. 
3 sh. 

Contena : Fraricoa aonchifolia- — 
Drypia ^apinosa, — Berberia neri/osa. 
^^^ierembergia graçÀiia.^ 

Cistineae. Ordre naturel de Os- 
tus. Par Raé. Sweet. in^$. av^ 
pi. color. Londres. Bidgwcf>y. 
Cah. XXVIII. 4 sh. 6 d. *^ 

CoQtenD: Ifelianthemum hirtum.^^ 
Hèlianth.' glomeratjum, *- Helianth. 
glaucum, — Cistus. crsticusJ > . 

The Fossii Flora etc.' — Flore 
fossile de la Grande-Bretagne. 
Par J. Lvndiey et ^f^. HuUon. 



Bulletin de la Littérature étrangère. i833. N' 1. 



Digitized by V3OOQ IC 



Nouveiies puôtieaiiotu en JngUterrs. 



iii-8. avec pi. color. Ldodres. 
i832. Ridgway. Octobre. 5 sh. 
6d. 

Cônteou : Neuropieris SoretîL — 
Neur. acuminala. — Neur. gigantea,^ 
Sphatopteriê b(fiâa. — - SigiUaria pa- 
pliyderma. (pi.) — .Sigtllaria aller- 
Tians, — T SigilL reniformia, — Sigill, 
cuietofilala, — SigiÎL oculata» -^ 

Usefuiand ornamcntai Pian- 
iing. — Manuel du cultivateur, 
pour la plantation des arbres fo- 
restiers et des piantesil'omement. 
in*-ia. Londres. i83a. Baidwin. 

A new topographieai DicUo- 
nary etc. — Nouveau Diction- 
nairetopograpbique de laGrande- 
Bretagne et d'irlandii^ con^posé 
d'après des renseigneracns lo- 
caux et les meilleures autorités, 
comprenant la d«scriptiou de ' 
chaque Villç , village et hameau 
dans les trois royaumes ; avecufl 
j^ppendice contenant le nouveau 
recensement dé }a population , 
jpar ordre alphabétique , et des 
tables statistiques. Par J. Oor^ 
ion. 5 Tol. iD-8. avec atlas de $4 
cartes în-4* gravées sur acier par 
Sidney Hait Londres. i852. 
Chapmam Relié. 3 1. la sh. ; 
avec les cartes enluminées, demi- 
' reliure en maroquin, 4 '• ^4 sh. 
6d. 

The Lfpndseape Aéùum. -^ Al- 
bum pittoresque , où Recueil de 
soixante vues de U Gréodc^Bre- 
tagne dessinées par fFcstail^ 
et décrites par Th. MouU. 
in- 12. Londres. i833. Tté^Re- 
lié. en maroquin, 1 5 sh. 

JLùhdscape liiustratiûnê ét<9.^«— 
Recueil de paysages , pour orner 



. lei Oeuvres en prose et en vers 
de sir "Walter Scott, avec por- 
traits de femmes célèbres et texte 
descriptif. in-8« Londres. i853. 
Chapman. LivK I — VIL s sh. 
ê d. ; pap. de Chine. iû*4. 7 sh. 

Chaque livraison contient quatre 
paysages et un portrait. Toutes les gra- 
vures sont erëcntées par des «rtistes èa 
premier rang* 

National Portrait Gaîiery. — 
Galerie de portraits d'hommes 
célèbres d'Angleterre , avec des 
notices biographiques par W- 
JèrdiiH. io-4- Londres. i832. 
Fishcr. Livr. XLII. 

Cette livraison contient les portraits 
do duc de GumlwrlaBd ^ <le John Ker, 
dutîdeHèftburghe, et deFfancis Jeffrey. 

Vitws ofthe Rhine, — Vues do 
Rhin, avec description enaoglais, 
en français et en allemand. Par 
Tomhieêon. Londres. i839. 
Lîvr. I— VIU. 

Drawing-Room Scritp- Book. 

— Album des Salons. Recueil de 
griffonnages, aveo dtts deserip- 
tionsw Par Fish^r, i»«4* ^^^' 
dres. i833. Fisher. Relief 1 i. 
i sh. 

Cou lient 36 gravures sur .différem 
ëujet^, parfaîteOiei^t exécQtéèi.Les poé- 
sies sont d'auteurs coûnus^t' générale- 
ment estimés. 

Heafh's pictùresqxiô' Aanual 

— Annnalî^ pittoresque poor 
jS5S, i^sx Heath. Isiquîsses fai- 
tes pendant un voyage « 11 r le 
Rhin et en Belgiqpe, avec 36 
superbes gravures au burin-, d*a* 
près les dessins de Clari(4on 
Stanfieid. Publie par. Leitch 
EitôMe. Londres. LanfffMm- 



Digitized by VjçOOQ IC 



NouvUiei publications en Angleterre 
The Forget me, noL^^e m'ou- 
bliez pas I Almanac pour 1 833. 
Par É. Shoôert. in-ria. î^?e/c 
gravures. Londres. Ackerman. 

Recneil de contes, légendes et poé- 

lies. > 



Frien(tshij)*$ Offering. — Of- 
frabde à ràmitié. ÀlmanaQ pour 
i833. Londres. Smith, 

Dans le même genre que l'al- 
manac précédent. 



The comic Offerîng, — VOf- 
frandç comique. Mélanges en vers 
et en prose, à l'usage des dames, 
pour l'année i833. VaiifT^She- 
ridan^ avec caricatures. Lon- 
dres. Smith. 

The New Year*s Gift and Ju- 
vénile Souvenir. -^ Etrenoes 
pour Panoée iS53. Par Mrs. 
Aiaric Watts, avec gravures. 
Londres. Longman, 
Mélangep en prose et en vera. 

The AmuUt. — L'Amutelte. Al- 
manacpour x835. Vav C.HaU, 
^vec grayuies.J(Kmdrefi./^e«ti^. 

Pmns etc. ^ Poésies d'Alfred 
Tenn^Mmîxï^iii.honâre». i83a. 
Moxon. 

Traité iMd storiês of ths iri$à 
VWaniry. — Traits caractéris- 
tiques et histoires des paysans ir- 
landais. Seconde série. 5 roi. 
ia-ia. DubKn. i85a: 

The new ràontMy Magazine,^^ 
NouTeau Magasin ménsueL in-8. 
Londres. i83a. Cotburn. Dé- 
cembre. 5 sh. 6 d. 

Contemt : L'Homme qui s'oçeupe de 
PoUfciquo.N. vu: La gi^iTO de laHol- 



lande. — L'Embargo. - La duchesse 
de Berry. — Lea Electiona en Angle- 
ferré. — Asmodée. N. v,ii. — Percy 
Shelley à Oxford. - I,ion en paradis. 
(Conte mythologique). — Conversa- 
«»oii» avec lord Byron, par lacomt;eaM 
de Bleaiihgton.N. v, -, L'Anglai. çn 
voyage. — Le Valeur et le Courtier 
comparés. -- Sur la société pour la 
propagation de la doctrine chrétienne 
et ses publications, -r Poésies. Mélan- 
ges, etc. 

Fraser's Magazine for town 
and eountry. - ^Mag^asin de 
Fraser pour la ville etTa campa- 
gne. în-8. avec pi. Londres. 1 83a. 
Fraser. Décembre. % sb. 6 d. 
Contenu i Pplitique des whigs. -^ 
Sur les races anciennes d'hommes que 
l'on retrouve chez les modernes. — 
Notices sur le capitaine Forman 
et les Jords Brougham et Hussel. — 
(galerie d'hommes de lettres. N. xxxi : 
William R oscoe, avf q porteait e« pied, 
•«I trait. — Quelques passages do la vie 
d'un parpa^eux. N. it. — Waher Vi- 
vian, te contrelïqodier. — Le Livre des 
aphorisme8;par un écrivain de l'Orient. 
-- Dialogues des morts sur les cérémo- 
nies funèbres. — Documens histori- 
ques : Appel au roi des Pays-Bas. — 
Nécrologie de i83a. — Analyses des 
nouveaux almanacs pabliés en Anglo- 
terre pour i833. — Poésies, etc. 

The Metropolitan — Lé Métro- 
politain. Journal scientifique et 
littéraire, in-8. Londres. )83iî. 
Saunders etOtley. JPécembrc. 
3 sh. 6 d. 

Contenu : Autobîographie~de Clave- 
ring. (Suite). — Essôi sur Catulle et 
Pétrarque ; par Th, Mopre. — CaqtieU 
(sur différens sujets ). — Notices sur le 

4-év. George CraWc, {poète lîôlèbre).-:- 
Etat dfl l'Es|iagne en iô3», — Peter 
Simple, conte. (Sirite). — Sur Je bal- 
lotage ( entre les whigs et les. lories).- 



Digitized by VjOOQ IC 



4 Nouvelles fuhïieations tn Angieterre. 

Etat actuel de l'armée britannique. - Contenu : Sur le. Jésaites etleuror- 

Souvenirs d'un diplomate. — Le Pacha dre. — Notices sur Gibbon. — Comp»- 

à plusieurs queues. (Suite) — Notices raison çntre Ifidolatne protestante et 

sur Reuben Varoish.-Poésies. Analy- catholique. - Poésies. Mélanges, etc. 
SCS, etc. 



The monlMy Magazine. — Ma- 
gasin mensuel. în-8. Londres. 
i83a. Lewer. Décembre, a sh. 
b d. 

Contenu: Les Chagrins d'un matelot. 
— " Poètes méthodistes; James Éverett , 
J. Holland, Rich. Furness. — Sur les 
hommes à cheveux roux. — LeMaaqufe 
noir, légende hongroise.— Sur le parti 
de l'oppo#i6«. — Le Fête de saint 
Lambert, ou la Vallée de Montmo- 
rency. ( Anecdote ). Saccountala, épi- 
sode de Mahabharata:— Sur les Voya- 
ges imaginaires de Donvilje dans Tin- 
térieur de l'Afrique. — Une page du 
Mémorandum d'un Cantab.— Sur l'Es- 
pagne et ses faction». — Guerre de 
lord Blahon en Espagne. — Poésies. 
Mélanges , etc. 

The uniUd service JourncU etc. 
—.Journal des sciences navales 
^t militaires, in-8. avec pi. Lon- 
dres. i832. Coîturn. Décem- 
bre. 5 sh. 6 d. 

Contenu: Notice biographique sur 
sir Walter Scott.— Sur les arméesfran- 
çaises et allemandes. — Sur la position 
luilitaire et statistique de la Prusse. — 
Sur la peste et la quarantaine. — Sui le 
port de Sandwich.-Noticessur le pays 
de van Diemen. — Sur Tarrnée d'occu- 
pation en France. - Trois jours dans 
l'ile d'Elbe. (Suite). - Le Fungus, l^é- 
gende de Portsmouth.— Souvenirs d:un 
marin. (Suite), — Remarques sur la 
presse des matelots*, par le capitaine 
papier. — Mémoire ^ur les services de 
feu Thomas Drury, amiral, et du feu 
général Dalrymple. — Affût dô canon, 
du capitaine Pôle. — Mélanges , etc. 
The cathoiie Magazine. -^^b^ 
gasin catholique, in-8. Birming- 
ham. i83a. St&ne, Décembre. 
1 sh. 6 d. 



The Repertory of patent inven 
tiens, — Répertoire des inveo- 
tiens brevetées.in-8.avecpLLon- 
dres. i85a. TFUson. Décembre. 
5sb. 

Contenu : Piston perfectionné poor 
les machines à vapeur. Sam» Hall. — 
Machine de filature , perfectionnée. 
Henry Gore. — Machine perfectiooncc 
pour tondre Icfs draps delaine^ etc. ff' 
fpr^ll, — Mélanges , etc. 

The riionthiy Revievu. — Revue 
mensuelle, in-8. Londres. iSSa. 
Henderson. Décembre. 3 sb. 
6d. 

Contenu : Analyse des ouvrages soi- 
vans : Report f'rotn thc sélect commit- 
tee on dratnatic littérature, — Statu- 
ticai Sketches of Upper Canda. - 
Translation ofseperal principal Ifoohy 
passages and iexts of the Veds ; hj 
Rammohun Roy. — Obseri^ationt on 
the nature and effects of pauperisn- 
Analyse de trois Tomans noaveaox- 
Géraldine Hamilton. — The Siegtcj 
Maynooth'Knghts of the RoundTable- 
^The Life of sir David RaiM-^m- 
ptnsion Bridges,- bjnDrewry. — Je»- 
nal ofthe royal geographical Society 
of London.-Memoirs of Louis JC^M 
writtenby hhnself— The TLing^s^r- 
man légion ; by Z. Beanùah. — ifhn 
, GovemmfinL — The poliUcal and 
finanfiial condition ofthe an^ - eu- 
tem empire i^ i832. — ji Memoir of 
Félix Neffl^The Masque ofanaiti'jf 
apœm ; by Leigh Hunt.-^The mosai- 
cal and minerai géologies , illustrattd; 
by ff. Uiggirisl— the Lives of boM^ 
ditti ; by Me Farlane. 

TheWesiminsterRevitw. — ^ 
vue litléraîre de Westminster 



Digitized by VjOOQ IC 



Nauvtiies pupiiqf^Hans en AngieUrtè, 



iB-8. Londres. iSSs. Heward. 
Octobre. 6 sh. 

Contenu: Âaalyao des ouvrages sut- 
vans: jin Inqmry into the causes ofihe 
weahh of nations; by Me CuUoch, — 
JNarralive ofa nine months résidence 
in New Zeàland in 1827; by Earle. — 
LaMorale appli%itée à la politique; par 
B. Jouy, ' — itife of James Oswald, — 
The Music of nature ; by W- Gardi- 
ner. — Quatre bro«;hure6 anglaises sur 
les lois pénales en Amérique. — Cam- 
brian superstitions jby W^ Howells.r 
Cambrian quarierly Magazine. — 
^ainevrights V indication ofPàley* 
— Porf/y^ôoTie.— Lafayetteetia réro- 
latîoQ de i83o; par Sarra/i*.— Huit 
articles sur la réforme du parlement.— 
The FairofMay Pair, — The Lifeof 
fr,Laudf by Lawson — The Fàll 
of the constitution^ 

The Londan and Edinéurgh 
phiiûsophieai Magazine— Ma- 
gàsÎQ des çciences physiques , de 
Londres et d*£dinbourg. Par 
sir David Brewster , Rich. 
Tayiar et Rich. Phiiiips. in-8. 
avec pi. Londres. i83iiJ Taylot. 
Décembre, a sh. 6 d. 
Contenu : Sur les variations que pro- 
duit la tentpérature sur la double ré- 
fraction des cristaux ; par Rudberg. — 
De l'action de la chaleur sur le Glaube- 
rite; par £re«i^j/eri — -Expériences fai- 
tes avec un pendule învarâble , pen- 
dant un voyage scientifique eu Russie; 
par le capit. Luetke, — Sur la qualité 
qae possèdent les araignées d'échapper 
à une situation isolée ; par Fairholme— 
-Sarla température et la hauteur baro- 
métrique de Sitkn , &Ar la côte pord de 
l'Amérique ; par Kupffer, — Observa- 
tions sur les lignes iaothermales de la 
côte nord-ouest de l'Amérique; par 
Btewster, — Description d'un miroir 
curieux , chinois , qui réfléchit de sa 
surface polie les figures placées der- 
rière son dos ; par U mêms^-^Sxit Tac- 



tion • chimique det courans ttiagtt<éto 
électriques; par i?of/o.— Notices sur 
l'histoire de U géologie en Angleterre; 
par Fi#l0ii. -- Analyses- Mëlangei, etc. 

The tendon médical Journal. 
Journal de médecine de Londres. 
Par J. North et T. Bumett> 
în - 8. avec pi. Londres. i85ît, 
Souter, Décembre. 2 sh. 6 d. 
Contenu : Dissertai ion sur les effets 
du Malaria et autres influences mali- 
gnes ; par A» Blake. —Lef^ons lues dans 
le collège royal de Loirdres ; par -T. 
j9ii/7i«/<. (Cènclasion). — Hémorrha- 
gie utérine évitée ; par Key, — Rap- 
ports des hôpitaux. — Analyses. Mé- 
langes, etc. 

The Harnwnicon. — L*Harmo" 
oica. Journal de musique, in-4* 
avec musique. Londres. i83a. 
Longman. Décembre. 5 sh. 
Contenu : Esquisses biographiques 
sur B. Hogers, Th. Tudway i P. Hum- 
phrey , etc. — Erreurs de quelques com- 
positeurs de musique. Et cetera» 

The goiden Caif. — Le Veau 
d'or, comédie en trois actes. Par 
Douglas Jerrold. in-8. i83a. 
Richardson, 

The foteignquarteriy Reviens. 
— Kevue Irimeslrielle de la lit- 
térature étrangère, in-8. Lon- 
dres. i83a. Treuttel et fVnttz 
et JRîc&ter.- Trimestre d'Octo- 
bre. 6 sh. 

Contenu : Analyse des ouVrâge»^ sulr 
vans: Oeuvres complètes de M. le vi- 
comte de Chateaubriand. 28 vol. in-8. 
(Après une notice historique sor la vie 
de M. de Chateaubriand , le critique 
anglais examine et réfute en partie les 
opinions politiques et religieuses decct 
auteur célèbre , et finit 'par dire. qu'il 
verrait avec plaisir une nouvelle édi- 
tion de ses Oeuvres complètes ^ enri- 
chit des nouveaux fruits de son expé- 



Digitized by VjOOQ IC 



PfùuveijUs puélioatio^ en AngUkmre. 



6 

xience inûneiet dégagée ^«cèa bran'^ 
cHes parasites qu^qne trap gra&de ia- 
dulgenoe paternelle ne lui 4 pas penms 
de retrancher }. -— Orazioni p^nigiri' 
che del âign»Fornici.-Panegirici e DU- 
corsi sacri deW ^batef^erini.-Esercizi 
èpitituale del canonico Sefgardi Hindi, 
il "FovcTO ed il Ricco ; orazione del 
abaté Bafhieri. — Der germaniscke 
Ursprungf etc.{SurVOrïg\nû germa- 
nique de la langue latine et du pfuple 
romain -, par Jaekel ). — The Life cf 
gouverneur Morris ; hy Jared Sparhs* 
^*> Parnaao Lusitano-Adozinda , ro- 
mance en portugais, (a,Tec de nombreux 
eztk'ait» traduits eu vers anglais ].<— Un 
Mpnriage sous^'Empire; par M"» Gof* 
— • Madeleine; par Paul de Kock, 
{i\oJ,e de ces deux ouvrages). --^ Coa- 
sidérations sur lès chqpfms de fer ; par 
Cordfer. — Traité pi-atique âdr les che- 
mins de 1er, ti^à. de l'angl. par Dû" 
perré. ^ Il Pé^étdisûperduiodi Mil- 
ionrreporiu in ^er^i iiaUani da Guido 
Sorelle, — " Xa£iyetfie etia RéTolation 
de i83o; par SarrarUy jeune. (Dans 
cette analyse le critique anglais prend 
occasion de faire l'éloge du ministère 
actuel , et de dire que Ton pent «espé- 
rer dé ce ininî^tère le liiairitién' de la 
Bôtinb îiitbUigence qui rèjjne entre 
l'Angleterre et laFranveet su^ laquelle 
repose la paix deJ'Ëurope). — Ma Dé* 
feose^ ou Réponse à l'anonyme anglais 
4u JPbreign tjuarierly Review sur le 
Voyagé au Congo; par Douinlle, — 
Goiffhè ans seirrem persoènlèchen Uni' 
"gûhgeâargestelt, ( Portrait de Gœtbe , 
par son ami intime J. Falk).«*Niovum 
Tesitamentura graocum^ ^tc* curante 
LoUé, — • Ueber die Verschwoerung 
g^gen Venedig. (Sur la Conjaration 
coiiltre Venise) piar Ra¥ikf* — Prze- 
bf^ckiy der ruaainch^ Polizni'6pion, 
( L'^sp^on russe ; par JUyvM ), — lllé- 
langes, etc* 

The String of pearù, — Le 
Collier déferles. INanR. Jamtes^ 
.auteur de » Richeiieu, » Henri/ 



MoêUrton»^ etc. o-toI. ia-19. 
Londres. i832. Bentîey. 
Conte oriental et moral. 

'^he Masque ofanarchy, — le 
Masque de Tanarchie, poème, 
par PercyBysshe skeiUy. 
in-ia. Londres. i832. Mçsean, 

Sumhine, — Beau teiaps. Mé- 
langes poétiques > à Pusage éts 
dames, in-12. Londres. i83a. 
frUiàugMy, 

The poetic Négligée. Par Caid?, 
auteur dé a VoxpapuH » . in-u. 
Londres. Ï83a» Simpkin, 

Poéiies jfngitiyes. Ce qui dittingne 
cette brochure, c'est qu'elle t«Jt impri- 
ipée sur papier roje. 

OWtfréurne, roman. Parl*auteur 
de tt Derweritwàter. » i vol. 
ïJl-ia. Londi'es. iSd2, BentUy. 

Lipes of distiiigtdshed Scots- 
meH. — Vies d*EcoSsal8 célè- 
bres , depuis lei ieihps anciens 
jusqu'à tios jours. fatR&^rt 
Chafnéers. in-8.avcc pôrtrails. 
til'dsgoir.iS^iï.Biachte. Toorel. 

The monuméntai Effigie of 
. GreatBrilain. — Recueil de por- 
traits d'honawç» célèbres delà 
Grande - Bretagne , «culptés sur 
d^s tombeaux et autres monu- 
i!iiens.P9r feu Alfred St^thùrd, 
in-8. Londres. i83d. An^ 

Memoim of ôr âurneyi =*— Mé- 
moires dii docteur Burnej.ParsB 
fille , madaihîè d'Arétay.^ vol. 
in-8. liOtidres. iSSa. itdxon. 

Life ofsir David Baird, —Vie 



Digitized by V3OOQ IC 



Nauveties puttieaHonsèn Angietetre. 



de sir David Baird^compreDdnt sa 
correspon(lance ayec des person- 
nages d'un haut rang. avoL in-8. 
avec portrait gravé parFinderi. 
Londres. i83a. BenlU^. 

The Ittar of Hbetalion çlc. -^ 
L^Ânnée de la délivrance. Journal 
de la défense de Hambourg con- 
tre Tannée française sou a le com- 
mandement du marécbai Ehi*^ 
-voust, en iSiiS, avec des Es- 
quisses des batàillesj de Lutzen , 
Bautzen, etc. a vol. in- la. 
Londres. j85a. Dunoaa, 

Tht 4tMrora6or4}aHà. — L'Au- 
rore boréale, in- 18. Londres. 
i83a. r*«. 
Hecueil de morceaux de littérature, 

publié par noe Société de quakers de' 

Neweaetle-npon-Tytie. 

Journal of the TQyai geogra^ 
pAicai Sociù$y çfLondoti» -— 
Journal de h Société royale de 
géographie de Londres, a vol. 
in-8. Londres. i83a. Murray, 

Contient des Mémoires sur l'Afri- 
que , la Nouvelle-Galles du Sud, etc. 

BûHegarde etc. — Bellegarde , le 
jeune Indien adoptif, conte cana- 
dien 9 avec des remarques par 
MrA. TtidiopeJà vol. in^8. Lon« 
dres. id$a. Jatmcfer». 

Goidên Legends. — Légendes 
dorées* 3 vol. in*- 8. Londres. 
jt83a. Samd^TS. 
Heçiieil de tnii« contes. 

The PurUan*$ Grave- -— Le 
Toçnbeau du Puritain. 3 vol. ia-8. 
Londres. 1 83a. Saunders. 

The invisitfie Gentieman. -^ 



Le Gentleman Invisible. Par 
hauteur de « ChartUy the Fa^ 
taiisU 5 , vol. in-8. Londres. 
i83a. Bult 

Knights ofthe round taéte.-- 
Les Chevaliers de la Table ronde, . 
QU Distoire de la tante Jeanne et 
de ses amis. in-8. Londres. 1 83d. 
Oliver et Boyd. Seconde série. 

The King's germon Legioti,'^ 
Histoire de la légion allemande 
(hanovrienne) au service de 
l'Anffleterre. Par LudlotuBea-^ 
fnUn. in - 8. Londres. i83â. 
Boone. Tome I. 

The American Stage, — Le 
Théâtre américain, avec des 
anecdotes sur les auteurs anglais 
aux Etat^-Uiiis depuis i^5:a jus- 
qu'à nos jours. Par fV. DuvClapi 
a vol. in-8. Londres. i83a.Bisnt- 
%• 

FUetwùod etc. ««-Fleetwood, ou 
le nouvel Homme sensible. Par 
W^, Godwiny auteur de «Ca- 
ie6 Williams y tic. >y in-8. Lon- 
dres. i832. Bentley. 

The Guide to knowledge. — 
Guide pour les connaissances hu- 
maines. Par W. Pinnoek et le 
prof. Bennie> in - 4* ^^^^ H^ 
grand nombre de gravures en 
bois. Lppdres. 18S2. Giiber$, 
Livr. I— VL Prix de chaque, 
livraison,. 6 d. 

Ces six premières livraisons contien- 
nent une foule de notices sur toutes les 
branches des sciences et des arts : His- 
toire natarelle, botanique, astronomie, 
histoire, géographie, etc., etc.; le 
tout orné de cartes et de i46 {gravures 
en bois , dessinées et exécutées avec 



Digitized by VjOOQ IC 



8 



Nouveiits puMieafiçH» en AngtéUTH^t." 



beaucoup du soin , et r.6pré8en^l1t : ie 
système solaire, les deux hémisphère», 
les divinités des payens , des animaux 
de toute espèce , des cQstutnes de diffé- 
rentes nations, des Toes pittoresques^ 
des marines ^ des portraits de rois et 
d'hommes célébrés , des intérieurs de 
mines et de' manufactures, etc., etc. 
Oà lie conçoit pas comment on- peut 
donner tant de choses pour le prix mo- 
dique dé 6 d. ( la sols) la lirraisjon de 
48 pages de texte sur deux colonnes , 
avec près dé 40 gravures ou . cartes ; 
l'Intmense succès de cet oavragé pério- 
dique, d'une utilité générale, peut seul 
l'expliquer. 

the Penny Magazine etc. — 
Magasin pou r le prix de deux sous, ' 
de la Société pour la propagatioo 
des coanaissaoces utiles, lu - 4- 
avec un grand nombre de gra- 
vqres en bois*. Londres. i83a. 
Knight. Li?r. I— VIIL Mars- 
Décembre. 

Publication dans le ipême genre que 
la précédente et nonmoinsrecommanr- 
dable. U en, parait tous les samedis une 
feuillç de 16 pagQs avec de belles gra- 
vures en bois, au prix de 1 penny (deux 
sous ou 8 sous par mols).Outre ces deux 
ouvrages, rÀngleterre en possède en- 
core une infinité d'autres pour l'instruc- 
tion du peuple , et à aussi bas prix. 

The éritish Cycîopaedia. '— 
Encyclopédie britannique des 
ai-ls, sciences, manufacturer, lit- 
térature, histoire, géographie, 
politique^ etc. ; d^lprès les bases 
du fameux ConversatioiiSrlexi- 
con publié en Allemagne, avec 
des additiot)8etperfectionnémens 
adaptées aux besoins de la na- 
tion britannique. Par Charles 
Partitigton. in-4. avec un grarid 
nombre. He gravures en taille- 
douce et en bols. Londres. ]832. 



.Cht- Liyr* I» IL Nofemlire.Dé' 
.cecnbre* Prixdje chaque livraison 

de 86 pag«s «ur.deux colonnes, 

avec gravures , 1 sh. 

Cet ouvrage sera divisé en cinq par- 
ties qui comprendront : I. Les arts et 
sciences. II. La littératures, l'histoire, 
la géographie , la politique et la juris- 
prudence. III; L'histoire naturelle da 
rogne animal etla minéralo|^e^ iy.Bîb- 
gr8phie,formantundictiokinaire biogca- 
phique complet. Y. Théologie.et litté- 
rature biblique. Les deux preosières 
livraisons êotit consacrées aux arts et 
sciences , et contiennent les -lettres 
A— AT, qui renferment les mots ab- 
sorption, acide, acoustiquu^xiéronauitf 
agriculture^ algèbre ^ <matomie ^ ar- 
chitecture , arithmétique^ beaux-arts, 
astronomie ^ atmosphère , etc. '^ Le tout 
accompagné de figures et, planches gra- 
vées au nombre de trente. L'origiaal 
allemand, sous le titre de Conversa" 
iionslexicon en 12 vol. in- 8, a eu sept 
éditions , et a été tiré à plus de ceot 
mille exemplaires. Un ouvrage sembla- 
ble est publié en Amérique, et un an- 
tre , sous.le titre de Encyclopédie des 
gêna du monde ^ paraîtra sous peu. à 
Paris. On lit dans Literary Gazette, 
]832, que l'ebapereur de la Chine, qui 
dans ses loisirs s'occupe de littérature, 
dirige l'entreprise d'un Dictionnain 
familier de conversation en langue chi- 
noise. Cet ouvrage aura le nombre pro* 
digieox de i6a,ooo volumes -, 3,790 peh 
sonnes sont constamment occupées à le 
mettre au net. On sait qu'il existe 
une ancienne Encyclopédie chinoise, 
consistant en 6,000 volumes , dont 68 
sont consacrés à la musique. 

Mechanic's Magatine. — Ma- 
gasin pour les mécaniques, io-8. 
avec pi, Londres. i83a. Saimon. 
Novembre. 1 ^. 

articles principaux^ Perfectionne- 
ment dans les machines à vapeur ; par 
Hall, avecjfig. — Cartes célestes, 



Digitized by VjOOQ IC 



tfùuveiia fméiicaUonê en Ângieurre 

)]erfeGtî<»iiiées,{ratr ffooigar^ aTeefig.— 
CoDstmctioB d'un bureau depéage, avec 
machftre pour ouvrir k'porta en dedans i 
avec fig. -*- Conttroction ^un dame 
sans ceînt're. -— Et quarante autres ar- 
ticles non moins remarquables. 



An Encyci&patdi of cottage 
archiiectwe» — Eocjelopédie 
d'archiieotiire rurale. Par C. 
Lotuion. in-8. ayec .grayares 
en bois. Londres. i85a. Long* 
man. Décembre. 5 sh. 

Ce cahier contient plus de 120 des- 
sins^avec texte, de constructions rurales. 

The Liétary of usôfutknow' 
iedge, — Bibliothèque des con- 
naissances utiles. Par la Société 
pour la propagation des connais- 
sances utiles, in - 8. Londres. 
i83a. Baidwin, Novepabre et 
Décembre. 6 d. 

Contenu i Hiëtt) ire d'Espagne et de 
Portugal. (Suite ). -^ Élémens de csl- 
cnl différentiel et intégral.. ( Suite ). — 
Histoire de PégUso pi:otestânte. (Suite). 

The Library of entertaining 
knowUdgt. — Bibliothèque des 
connaissance s amusantes. in«i8. 
ayec gravures sur acier et en bois 
Lon.dres< i83a. Knight. Tome 
XyiII. Partie IL (Pompéia). 
a sb. reîiié. 

Cette partie contient un i>rand nom- 
bre de gravures atec texte repréffen- 
tant des vues de. Tintérieur de Pom- 
péia , des rues*, «les peintures et mosaï- 
ques , des tombeaux, des rases, des us- 
tensfles y des statues., des plans d'édi. 
fiées , etc. , etc. Les gravures sont exé- 
cutées avec une grande précision. 

The Famiiy Liéfarr.— Biblîo- 
thtLqae des familles. in«'i8. arec 
gravures. Londres. i832. ilfur- 



g 

ray. Tomes XXXIY et XXXY. 
5sh.6d. 

Ces deux volumesiionCieimentla Vie 
de Pierre-le Grand; avec ou beau poi^- 
trait du Caar grave au burin par Ed" 
wardê, — Vies des hommes célèbres 
de r£co«se;par Frastr TytUr^ tome u:: 
Robert Bruce , John Barbour , Andrew ' 
Wjnton , John de Fordun , Jacques I. 

Lardner^s Cabinet Cyelùpa^^. 
dia. — - Encyclopédie portative* 
Par le h' Lardner. in- 18.' avec 
vignettes. Londres. 18^. fjong^- 
man. Tome XXXVIT. Histoire 
d'Angleteiire^par ûrJornesMaO' 
kintosh. Tome III. 6 sh. i^elié* 

Edinhurgh CaéiHeP Litraty. 
— Biblfothèqae portative d'fi- 
dinbourg. in-8. avec gravures. 
Edinbourg. i83a. Tome X. Sah. 
reliée 

. Ce volume contient les Voyages et 
Recherchés du baron Humboldt , avec 
le portrait de M. Alex, de Humbc^dt^ 
gravé pBr Ho reburgh et des vignettes 
d'un fini précieux. 

fVaveriey Noveis. — Nouvelles 
de Waverley, ( par sir Walter 
Scott). Nouv. édit. avec des no- 
tes de Tauteur. in-18. avec des 
gravures et vignettes délicieuse3. 
Edinbourg. i85a. Cadeii. To- 
mes XLII et XLIII. 

Ces deux volumes contiennent la 
Belle Fille de Perih, Chronique de 



The Court Magazine and Beiie 
Jssembiée,— Journal de laÇbûr 
et des modes, io-8. avec gravu- 
res en noir et coloriées^ Londres. 
i83a. i^uM. Décembre. Ssh. 6d. 

Contenu : Notices sur la vie de lady 



Digitized by VjOOQ IC 



NoumêU68 pnibéie€Êiiùn$ «n Am^ièiêrtéé 



10 

Glltf loti» Bnt|* (avee (wvtr ai| qa« aons 
proclamons , sans hésiter , chef-d'œuvre 
de grarure an borin, par Dean , d'après 
«ne példtttve d# Mariant >.— L'Esprit de 
. H«rrîci«e; par ]fM.*N«Mron.-*-l7neaii* 
née de l«n» 4e miel; p«r Ch, DaUon.'^ 
-NoQTeUe scène dans ÔwltoimM T«//; 
ptShériéanKiwwiesi —L'Habitant 
4ee Indes- occidentales^ (Conte). — Le 
Sovrir». (Conte).— Le prince Toa*ton« 
( Conte. Snite ). "* Villi Dance » conte 
faoïigtoM. -« Vie de Maha Bandoulah , 
goénitr bifniM; '^Sm les Fooa aux 
«Don dea princes. •- Le Beine de gbœ. 
( Conte ). «<- Poèsiear -^ Qrarure» eolo^ 
tiiéea de nio.dtfs neurelles , etc. 

Vhôiisiatic Jaumai, — Jour* 
nal asiatique, m-8. Londres. 
i83a. Paréury U camp. Dè« 
Qemhre, 3 sh. 6 d. 

. CinrranasSiieiété dans rinde(atturs 
et MagM des «nglofindiens à Calcutta, 
Madras et Bombay ).— Sur les tramuac 
de M. Champollion relatifr anx hiéro- 
f^yphes. *-* Notice biographique sur 
M* de Chésy. «^ Scènes dans le Mofns- 
ail (le nom de Mafussil est donné à 
tontes les places habitées par les Euro- 
péens au-delà des présidences). -» Sur 
l'Atlas |;éographique et statistique de 
. la Chine , intitulé <c Kwung ^ Thoo 
et Sur les cartes géographiques chinoî- 
aës en général. — Biographie de Tem- 
psttnt Hnmaynn, ^ Confessions d'nn 
Earasien. (Suite). — Scènes orienta- 
le» ) par mis» Roberfê ( enrers). — ^Bio- 
graphie d'Abdallah BenZobayr»(Suite). 
—Sur laGrammaire turque deM.BaTids, 
•*^ Poésies. Mélanges, etc. 

Btϐcwood's Ediniburgh Ma-- 
pa^^tne.-— Magasin d'jSdiDbonrg* 
Far BtackwcotL in-S. Edinb. 
l83a. H^. Biackwood, Dècem- 

' bfè» û sh. 6d. 

CbnêÊnu ; Passages eoctraita da jour- 
nal d'un médecin décédé. Chap. if. — , 
JoiiftQel maritime de Tom Cringle. 



Ghitp. x¥i.^^itrIeréT9littîea françaiié 
de 1^0* »^ Lea BasperenT» rooiaiBs. 
(Suite). — Pvàeès des magistrat!^ 
Bristol. '^ Le Conteur de Natslie. 
( Contes asiatiques ). — Suc la sépara" 
tion des Pays-Bas.- 

The comte Magazine. — Magt' 
8ÎQ comique. Par l'éditeur de 
%FigoTO à Londres»^ îd-iS. 
Londres. i83a. GipberU Décem- 
bre. 1 sb. 
Ce cahier contient seize caricatsm 

fort plaisantes, damnées puS^num, 

ftTec texte. 

Figaro in London^ — Figaro i 
Londres, in-ia* arec loo oarica- | 
tares, Londres. i83a. Strangt. j 
5 sh. 6 d. 
Recueil de bons mots, épigrammesi | 

etc. sur les affaires politique». i 

Thô Book of i^eauty — Le Lifre i 
de la beauté. Par £. Hiat^ 
in^ia. ayec iglrès^^belles gravu- 
res 5 d'après lesi dessins des meil*' 
leurs artistes. Londres. i833' 
Longman. 
La partie littéraire contient descon* 

tes eq prose et en vers. 

The LandêOiBpô Ànnuat —Le 
Voyageur en Italie. Recueil de 
20 gravures au burin, d'après les 
dessins de Harding. Publié par 
Th.Bù9CO0^hçaxixts. i833. Re- 
lié en maroquin» 1 1^ 1 sb. 

lisant jinnuaU — Étrenoes 
d'une mère à ses enfaos de 5 à 10 
ans. in^iA. Bdinbonirg. i^ 
Waugh. 

Tht ExciUmenU — L'Encou- 
ragement, in* 16. Edinboorg 
i9S3. fTaugh. 
Ai'usage dis la jennesse. 



Digitized by VjOOQ IC 



NauvMieê puêticaHèm M diieitiagm. 1 1 

T'^XiginJéi^uaii'^AUnmk^ în'i6. avec de charmïiiitci ffra^^ 
d'JB4giû.PîirJîflinwfiraiifcLon- • • —-^ 

dres. i833. «Smi^Ai 

Mélasses de verset de prot^,^ publiés 
k Slgiti, donti^popalatioa n'eftt qae 
3« 5,000 liâbitaii94 

The geogra'phîûai Annuài, -^ 
Annuaire géographique. în - 16. 
Londres. i833. Bull. 

Arec de petites cartes fort nette- 
loent gravées. 

The Kupiakè. *-- Soutenir. 



vures. Londres. i833. Long- 
man» i.l»i sh. 

fiuaire bibliques în*i6« aTeo 100 
graturcïs sur aoier ^ coloriées. 
Londres. i^3. Buit Relié en 
maroquin , 1 L 1 shi * 

H90d*i ùomit jinmuai. «- An- 
tiuftire comique. ViAtHoodAn^iS. 
àveb caViciatures. Londres. i833. 
fitt 



Nouvelles publications en Allemagne. 



Erzherzogs Maœimiiians 

Brauizug. •^Fiançailles de Var* 
ehidac Maximilien. Poème dra* 
ntafique eii cinq chanls; Par 
Ddnhartstein, in- 12. Yiedne.' 
i832. Geroid. ^5 kr, 

Poëme didactique chevaleresque. 

Sonderéa^t iSchie'kmU dès 
Saengeti Joseph Ëradwegs,-^ 
AventUreâ singbliëres du chati- 
tear Joseph firadweg. ftbman 
curieux, publié jpàr Joseph Si- 
remias. în-8. weîrtaf. iSSïî. 
Graé6.nét. '^0 p. 

Roman à l'usage de la jeunesse. 

Nug^ Buytmtd etc. -^ Hugues 
ftoytiald ^ ou le Bonheur tardif* 
Conte historique et roniantî^e 
des guerres de lombardie dan§ 
les années 1 ïéà à 117e. Jf ar âà\ 
seph Jeremias. în-8. Weimari 
i85a. Graeiner. aogr. 

Ahhanditmgen dfir icoenigi. 
deuiS0hefiGe^et4s€haft»u Ho^ 



nigsberg. — Iktémoires histori- 
ques et littéraires de la' Société 
royale allemande dé Rteiiîgsberff. 
Publiés Ipàr PT. Schuiert â roi. 
in- 8. Kœnigsbérg. 18S2. Bc^n- 
trâger. 5 rxd, a gr. 

Cette Société a été fondée en 1741 ; 
depuis be ^emps elle à publié anUtiOl*- 
lemètat tin grand nombre de aiiSMoires 
hiftonqoes, arcbéologî^eéi littéral- 
ree» ^o^àpbîqi)j»^^pfailoippblque«^t«. 
qui tons offrent un grand întérât.^ 

Ueùer den ZustanddeeHtunôe* 
ifèrsehèn Sortes. -^ Sat l'état 
acttiel îrt l'importance des mi^ 
nés du duché d'Hanovre: Pa^ 
£. Bc^tismaniu in-8. avec 16 
tables» in-4. et în-fol. Gœttingue. 
i8§2« bietrick. S rxd. 

S^hrifùen vtn R^ Setai/U. -a. 
Oeufres Au R. Be4mU. în^^S. 
Brunsyic. i83a. Meyer. Tomes 
XVI— XYnL4«d.4gr. 

Ces ttpi^ irojumes tohtientieilt dés 
nottirellés i Le CaUbirbis. — Lé Ma^ato- 
déU^i. -^ Laufe. L'ettttour eslcohUMpàr 



Digitized by V3OOQ IC 



Id: 



Nauveii4e$puéUeatiùmê tn AUemagne. 



un grand nombre de pnblientiom esU* 



Pneumatiêch-fortativer Erd^ 
giâ6u$,-^Giohe terrestre pneo- 
matîque et portatif, inrenté par 
Paeockf perfectionné et publié 
par Ph, Ceila. Munie. i85a. 
16 rxd. 

Ge globe » ^ de 4 «pieds de diamètre , 
est imprimé snr étoffe de sole, et peut* 
être plié pour être mis en portefeuille; 
mais pour s'en servir il faut le remplir 
d'afr comme nn ballon. 

Recueil de planches de pétrifica- 
tions remarquables. Par Liopotd 
de Bueh. in-fol. Berlin. i83i. 
/mp. dô ^AccuUnUô des scUn- 
ces, làTr. .1. ao. pages de texte, 
arec 8 planches. 

Les planches représentent des pétri- 
fications nouvelles ou peu connues ; 
■elles sont dessinées et exécutées avec 
une exactitude et une perfection |}ui ne 
laissent rien à désirer. 

Bahdbuçh der Meehanik — 
Manuel pour la mécanique; Par 
de Gerstner, in-4* avec 40 plan- 
ches. Prague. 1 85 1 . Sfmrny. • 
3orxd; 

Ou trouve dans cet ourrage toutes 
les nouvelles découvertes faites en An- 
gleterre v relatives à la construction des 
mécaniques. . 

XIX Tabulœ anatomiàm. Ento- 
zborutn îUastrantes ^ cobgestee', 
nec non ezplicatiode praeditœ ab 
Edùdurdo Schmaiz. 4. Dregdœ. 
i83i. AvfwUi, % rxd. la gr. 

Handéuch der Geschiehte der 
itMienischen hiteratur. -^ 
Manuel de Thistoire de la litté-^ 
rature italienne. Par W.Gen* 



the. In*8. lËagdebourg. i839. 
Kaémck. Tome I. Partie pro- 
saïque, a rxd^ 

Ge.yolnnlie est>l6 premier d'nn Re- 
cueil de manuels pour l'histoire litté- 
raire de toutes les langues orientales; et 
celles italienne, espagnole, portugaise» 
française , anglaise , hollandaise , da- 
noise et suédoise „ éclaircies par des 
modèles , traduits. 

Gesehiehte Griecfuniands etc. 

-^ Histoire de la Grèce depnis 
. les temps anciens jusqu'à nos 

jours. in-8.Leipsic. iS5%»Barth. 

Tome I. 4 nd. 

. Ce premier volume comprend l'anti- 
quité' jusqu'aux temps de l'expédition 
du roi Roger de Sicile en Grèce. Le s^ 
eond volume continuera l'histoire joi' 
qu'à nos jours , et contiendra le déve- 
loppement de la langue, de la littéra- 
ture et de la civilisation des Grecs mo 
dernes. 

Harizius Latinus, sive Teba 
Moham médis Alasemi 'fil. Alii) 
fil. Mohammedis, fil. Otmassij 
Haririi Bazzensis , Harameosis 
Nàriratiopes Consessuum nomioe 
celebratœ^ omnes et integrX) 
' ex Arabum sermonc in ' latioain 
translatœ, diffîcillimîs locîs il- 
lustrât» etedltœ, studio Samuù- 
iisPeiperi. 4* GerTÎmomii. iSSa. 
Krahn. 

Llouvtage arabe est une espèce de 
roman , dont le héros, Abii-Seid , de 
Serndschy est un ,aventarier, qui a 
mené une vie nomade , s'est présenté 
partout sous nue forme différente, et 
qui est inépuisable en moyens de se 
procurer un bon repas, onde remplir la 
bourse, en racontant , tantôt d'ooe 
manière touchante des malhenrs nippo' 
ses, et d'exciter la pidé, tantét en 
cherchant jà s'attirer la considéralien 



Digitized by V3OOQ IC 



Ifouveiies pubiteations en Aiiemagne 



)ar des maximes de morale, ou l'ad- 
niratioii par une éloquence persuasive. , 

firitische Geschichte des Vr- 
christmthums. — Histoire cri- 
tique du christiaoiame primitif, 
ou Philon ef la thépsopliie alçxao- 
drine. Par Gfrôr^r. a vol. in-8. 
Stoucard. iS'^^.Schweizerbart. 
4 rzd. 1 2 gr 

Cet ouvrage traite de Tinfluence de 
i'école )ui ve-égy ptienne sur la doctrine 
îu Nouveau Testament. 

Oratorij^ roinaDOrum Fragmenta, 
ab Appio iode Caeco et M. Por- 
cio Gatano usque ad Q. Aurelium 
Syinmachum. Éd. JET. Meyer.S. 
Turici. i85a. Oreil, Fussîi et 
doc. 

Collection-complète des Fr^gmcnsde 
tous les orateurs romains, cicepté Ci- 
céron, an nombre de i25, depuis les 
temps anciens de la république jusqu'à 
la fin de la littérature romaine. 

Dcks EiendeftlL — La Peau de 
chagrin. Trois nouvelles imitées 
de Balzac 9 par Sçhiff. inr8. 
BerliaL»6r. associés.^ i rxd. 

VieiLacrmen um Nichis etc. — 
Beaucoup de bruit «t peu de be- 
sogne , etc. Deux nouvelles , par 
le baron d'Eiehendorffet Clé- 
ment Brentano- in-8. Berlin. 
i832. Liifr. ùësodés^ ao gr. 

Poinische Misoellen. — Mélan- 
ges polonais. Par JJiat;. Brani^ 
kowskii ex -vice- président de 
Varsovie, etc. in-8. Paris. i83a, 
Hei eiaffet Campe. Cah. 1. 

Cet ouvrage, non périodique , paraî- 
tra par cahiers, dont le nombre ttfestpas 



fixé ; il comprendra des mémoires sur 
la Pologne et sa révolution, des coa- 
sidérations sur la politique des oppres- 
seurs de la Pologne , les faits qui ont 
causé l'émigration des Polonais^ et enfin 
la littérature polonai*e. Le premier ca- 
hier contient: Plainte diplomatique 
contre le cabniet de Si.-Pétersbourgy, 
relativement à la Pologne. — Campa- 
gne du général Bwernicki en yolhynie. 
— ;Le premier anniversaire de la révo- 
lution polonaise, célébré à Pariai 1® 
39 novembre x83i. 

Helperici, sive, ut alii arbitrântur, 
Angilberti Karolus Magnus et Léo 
Papa, e cod. Turic. sec. IX. 
emend. C Oreiiius. 8. Turici. 
i83a. Oreli et Fûssii. 48 kr. 

Manethonis Apostelesraaticoru m 
Ubri sex [graece ). Reçognove- 
runi, commentatiouem de Ma- 
oethone ejusquec^f^inebreves- 
que annbtationes critiças adjece- 
runt Mauritiue Axtius, et Ant. 
Rigier. 8. Coloniae. i83a. ^a- 
chem, . 

Nouvelle édition du poëme astrono* 

mique de Manethon. 

HandAuch derc^asâieehen Bt- 
éliagràphie. — Manuel de bi- 
bliographie classique.. Par. .4. 
Schweiger. in-8. Leipsic. i85a. 
F. Fleischer. Tome II. Partiel. 
(Auteurs latins). A — L. a ïxd. 
la gr. 

Cet ouvrage est un monument re- 
marquable de l'exactitude allemande ; 
il mérite de fixer l'attention des philo- 
logues, des amateurs et des libraires. 
La seconde partie, qui le complétera 
ne tardera pas à paraître. L'autenr a 
publié réeemmentun volume contenant 
les Auteurs grecs. 



Digitized by VjOOQ IC 



i4 



NoMeltes pubticatwnê en Italie. 



Se it Choiera visiter à i'Itatia. 
— Lettre da professeur Spe- 
ran^o sur la question si le Cho- 
léra visitera r^alie. iuS. Uilaxi. 
i832« J^irotia. 

Traltato di poetiea etc. — Traité 
complet ^e prosodie italîeond 5 
daos tous les genres de poésie. 
Par Damen. Biorie. in-5a. Mi- 
lan. 18^. Rusoanû 

Cet ouvrage traite en quatre parties: 
î)e la poésie en général; des divers sys- 
tèmes de poésie , y compris le sys' 
tème romantique ; de la prosodie; des 
divers genres de poésie^ 

Teùitro di £if^efito \9mé6 etc. 
«^Théûlre d'Eugène Soribe,trad. 
du français, tn-8. dtec vignettes 
Milan. 1 83a. Steiia. €ûh. I^VI. 
Il lir. 18 

I^'ouvrage se composera d'environ 
vingt volumes, chacun de deux ca- 
hiers. Chaque èahier contiendra au 
moins deux pièces de théâtre. 

Wvrtunatuê Si^mtuê etc.— For- 
' Iunatus>&ieultt8 ,ou l'Avenlorier 
sicilien, r^man historique èerît 
«a i3i I , et publié pour la pre- 
mière fois par P. NoU, membre 
de la Société des antiquaires de 
Londres. în-8. Florence. i63a. 
6Ur. 

Dizionario turcoy araio e per^ 
^iano etc. — Dictionnaire turc^ 
arabe et persan, abrégé de c<elui 
4e Meninski, par ordre alphabé- 
tique latin, avec l-explication en 
italien 9 suivi d'un Vocabulaine 
italien et turc. Par Ant. Cia^ 



dyrgy. îo-8^ Milaiu i852^ Ner- 
vetti.hm.1. (A--rCHYZ:).51ir. 

Storia dei principi di Savcja 
etc. — r Histoire des prîDces de 
Savoie, de la branche d'Acaîa, 
seigneurs du Piémont , depuis 

' lagâjosqu'eB 1418. Par £r.Da{- 
ta, a vol. tn-8. Turin. 10 lir. 

lUustrazione d^una série dimo- 
nete etc^ *— Eclaircisseineos sar 
une collection dé monnaies des 
évêques-de Trieste. Par O. Fan- 
îana^ possesseur de cette collec- 
tion. in-4^ avec pl« Trieste i85x 

CoHezione di tnoiigiei, arredi 
sacri etc.— Collection de meu- 
bles, vQses sacrés» ustensiles, 
tapisseries /gravures* elc» Far 
A.Gomez. in-fol. Venise. i83a. 
Gétnez, tivr. I. Prix de chaqae 
planche en noir. 1 Ur. ao; colo- 
riée, 3 lîr. 
Cotte collection aui« so livraisons. 

Inéirisiz^ 0gii artisti etc. — la- 
âtructions aui arjijistes de tout 
genre;, par Stefimo Minesso, 
inventeur d'unis ^nouvelle mé- 
thode Âe calquer 1«)8 j^as-reliefa 
et ks statues saps iHivure.ni cou- 
tures. in-8. Venise. i83i. Jn- 
t&nelii. 

Cette méthode consiste à appliquer 
sur le nrodèli de seulptureuae liiatière 
liquide qui conserve sa souplesse ctsos 
élasttcité «t md l'original itns tpnte 
sa pureté et sans aucune bavure ni con- 
tnre. Cette découverte présente de 
grands'avantages aux sctQpteurs et aux 
•fftistes en général. 



Digitized by VjOOQ IC 



NûuvûUeê puMicatium en IttUie. 



Soi^nneDistriàmianede' pre- 
mi eic.^-^DistHbution solcnnalle 
des prix de peinture, etc., dé- 
cerner en iBSf par PÀcatiéfiQié 
des bentft-arts d^AaTenoe.io-S. 
Ra?enae. i83i2. ildt^eW. 

Costumi tUi stcHi XIU, XIV 
e JtiF'.-^CostutDes des i3* , i4» 
et r 5* siècles, représentés d'après 
les monumens les plus authenti- 
ques de peintuire etdescufpture, 
avec ufi textç historique et des- 
criptif, pat Camiite Bonnûrd. 
Trad. du fr. par ZardtttL in-4. 
grand format, avec ^ pi. eolor. 
Milan. i83a. Impr. de Fan-- 
fani. Livrl I. II. 6 Ur. chaque^ 
livraison. 

Scrie degti scriiti impressi in 
diaielto veneziano. -^ Recueil 
des écrits publiés en dialecte vé- 
nitien. Publié par Bartot. Gcmt" 
ha in- 16. Venise. i83a. Aivï- 
sapoii, 

'^ocahoiario piemontese - iUnr- 
iiatho. ~ Vocabulaire piémon- 
tais- italien. Par Mioh, Poma. 
Turin. i852, Imp, royaie.hUv. 
I — Vlï. (A-MAI). 8 lir. 40. 
chaque livraison. 

^ocaùoiario r^giano - itaHa^ 
nO' — Vocabulaire du dialecte, 
de Reggio. ia-8. Reggio. 183a. ' 
Torrtgiani. Cah. I. II. (A— 
CAN ). 80 ce^nt. chaqi^e cabien 

lanfreààf i>oema dramfnatieo. 
— manfréd, poëtne dratiiatique « 
de lord^yrob^ traduit en vers 
par Marcello MazzûHi. iû-8. 
Milan. i832. Visaj, \\ït. 5o. 

ersi anacreontici etc. — Vers 



i5 

anaoréonilq'ues^ traduits âe Pes^ 
pagQol far Giua.Oazzinù.iia-^. 
UïUkB. i633é Mamni. 

OptucoH di chirurgia di AnU 
Scarpa. — Opuscules de chi- 

. rurgie û^AnU Scarpa. iD*4*avec 
pi. Pavîe; id^n. Bizzùni* Tome 
IIL 8 lir. 

Genesi del diritto pénale, — 
PriotipAs du droit pénal. Fw 
Domen. »omaign»ii, 4^ édît. 
avee de ttoaTeaoz^ doctuneos 
fournis par rautenr. in-^. Fk)* 
rencc. i83a. PiatU.- 

Storia d^Italia. — Histoire dî- 
» talie. Par le comte Cesare Bai' 

éo. .a vol. in-8, Turin. i83i. 

Poméa, 

Anacreof^te novissime eto.^^Le 
nouvel Anacréon. Trente bas- 
reliefs anacrépntiques de Thor^ 
waldsen^ ^rad. en ver» italiens., 
par Maria Ricci, in-8. Rome. 
i832.. firfàmadjifro. 

Poésie d'Ugo Fo^co^.— Poésies 
d'Ugo ï'oscoto. ia->3a« MHàii. 
i83a. Imj}. des auteurs eiaesi^ 
çues italiens. 

Folgarizz^mento délie DeclO" 
mazioni di M. Anneo Seneca. 
— Traduction des Harangues tle • 
Séuèque. in«-8, f*lQrçnce. i83a. 
Pezzati. 

Pietrodi Busjda. — Pierre !•% 
empereur de Russie, poëme. Par 
Angelo Curti. in -S. Turin. 
i85a. Imp. royale. 

-Disegni delta statua etc. — Des- 
sin lithographie de là statue co- 



Digitized by VjOOQ IC 



t6 



HouveUêê puMicaUanê en Itatie. 



lossale érigée en l'honneur du 
ToiCharles Emmanoel Iir,8culp* 
tée ^s^T PamjmoMargheri^iinr 
fol. grand format , ave<$ texte. 
Milan. ]85a. 

Comtantinopoii nei i83i. -*- 
Gonstantînople' en i83i. Par 
Antonio Baratta. 3 parties in-8. 
Gênes. i83a. 

DtiU seuiture etc. — Lettré de 
Franeesco Regti sur les sculp* 
.tures de Fompeo Marghesi, ex- 
posées au , palais . imp. roy. < de 
Breraeo 1 83a. in-8. Milan. *S^ 
ve^tri. 

Itinerario d'Itaiia etc. ^ Iti- 
néraire dltalie, ou Description , 
des tojages faits par. les rou- 
tes les plus fréquentées, aux prin- 
cipales villes de Tltalie , avec in- 
dicalion des distances, des meil- 
leures' auberges, des- objets les 
plus intéréfssans des beaux-arts . 
elc.^ eto. Par G«tM. Vaiiardi. 
ao* édition. • in-8. Milan. i83a.' 
Vubiiardi, 

H Cuoco piemontesô etc. — Le 
Cuisinier piémontais, oui*Art de 
faire la cuisine lanten gras qu'en 
maigre , etc. 6* édition, in - 8. 
avecfig. Milan. iS^2, Siivestri. 

ManuaU di Tossicoîogia etc. — 
Manuel de toxicologie , suivi 
d'Instructions hygiéniques sur le 
Choléra morbus. in-8. Vérone. 
i83a. Lihanti. Tome I. 

ManuaU di Igicnp pu6éiica. — 
Manuel d'hygiène publique, con- 
sidérée sous le rapport du meil- 
leur emploi du temps, de l'art 



de prolonger la vie , etc. Par B. 
'éemtenim, in-8. Yenise. i852. 

Stofia deiia repuMtiea di V^ 
ne^ia. — Histoire de la républi- 
que de Venise , trad. du fr. du 
comte Daru, avec des remarques, 
in-ia. Capolago. i832. itfefi- 
drisio. Tomes I , Il , III. 
'L'ouvrage aura QToltiiîies. 

Storia d ïtaiia etc. — Histoire 
d'Italie, continuée ^e celle de« 
Guicciardini jusqu'en 1789, par 
Carlo Botta, iu-ia. Capolago. 
i83a. AI«n£/mi{>.ToinesII,III. 

L'édition aura la voluniee. 

• Litotome etc. — L'Art d'opérer 
la lithotomie. Par Fr, Gatui 
in-4. a?ec. pi. Pesaro. i832. 
Noiiiù 

Quadri delta natura. — Ta- 
bleaux de la nature. Trad. du fr. 
de Châteauiriand; par M aria 
BozoiL ÏQ'S. FerTAve, i833. 

Su la teoria délie gravitazioni 
universaii etc. — Sur la théoiie 
des gravitations universelles, f^tc- 
Var Jgatiiio Longo. in-8. Caïa- 
nia. i83a. 

Pensieri suila eiettricità. - 
Pensées sur l'électncité. Par 
Agatino Longo, in-8. Calania. 
i83a. Imp, de l'Université. 

Notizie storiche dei Saractni 

sicilûmi. — Notices historique.' 

. sur les Sarasins de la Sicile. Par 

Carmelo MartonoM, ia-ia 

Palerme. i83â.TomèI. 



Imprimerie cIcM/irchand DuBEfi'i-» 1 
rue de la Harpe , n* 90. 



Digitized by VjOOQ IC 



BULLETIN 



DE LA 



LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE. 



FEVRIER i833. 



Nouvelles publications en Angleterre. 



A Cali towomen afail îrahks 
etc. — Appel aux femuies de tout 
raog dans' Tempire biitannique , 
au sujet de k dette nationale. 
in-8» Londres. i852. Smith. 

La dame auteur invite les personnes 
de son sexe à contribuer , autant qu'il 
sera en elles, à l'extinction de la'dette 
nationale, et propose pour cet objet 
d'établir dçs boites d^ns les églises et 
les marchés où les dons pourront 
être déposés. 

Visite to Germany andthe Low 
Country.-^^mlp eri Allemagne 
et aux Pays-B«s. Parsir Arthur 
Brooke Faulkner^ a toI. in-i2. 
Londres. iS3â. Bentley, 

L'Auteur, homme d^espVit, littéra- 
teur et grand amateur de Vnusîqi»e, a 
commencé son voyage an mois de sep- 
tembre iSag; il s'est embarqué pour 
Rotterdam , a parcouru les provinces 
du Rhin, et çVst arrêré long - temps 
à Mayence, à Bonn, à Cologne, a. 
Francfort et autres villes d'Allemagne , 
dont il donne une description exacte 
et judicieuse. 

A few TVùrds upon Egypt. — 
DeuxMots sur l'Egypte, traduit 



du français de Bousquet^ Des- 
champs, in-8. Smyrnte. i832. 

Peinture fî^lèlé de l'état actuel de 
l'Egypte. Les rrotes qui «<)rcpmpagnen<k 
l'ouvrage sont d'un. Anglais, qui a éga<*- 
leoient visité ce pay^ ;• elles corrigent 
quelque^ erreurs de l'auteur français. 

Lettersofsir fVaiter Sc0tt eto- 
jp- Lettres de Mr Walter Scott, 
adressées au révér. R. Potwbele, 
etc. 9 avec un Mémoire au tobiô- 
gr4kphique de sir Huj<sey Yitîati , 
etc. in-ia. Londres, i839. JYi- 
chois. 

La perte que les bellés^let^res ont 
éprouvées par lamort ^ç l'auteur,donne 
seule quelque intérêt à cette corres- 
pondance qui roule sur des sifjets àp 
littérature ancienue. 

Semi'Serious Observations of 
an, itatian ExHeeic. — Obser- 
Tations semi'-iténeu.ses d*un £xïlè 
italien , pendant- son séjour ^n 
Angleterre. Par le comté *PeC' 
chio. in-8. Londres. i833i^i<- 
son. 
Tableau/, souvent peu flatteur /des 

nio^,urs anglaises, et des usitges et insti- 



tutions de celte nation. 

Bulletin de la Littérature étrangère. i835. N* a. B 

Digitized by VjOOQ le 



Nauvetiôê puéticmUons en^AngUterre, 



L 



18 

A Jficm afifie emtt^ pafisian^ 
greek press. — Corfp-d'œil.sur 
rancienne fmprimerie grecque à 
Parre, avec les yies dc8 Etienne 
et autres imprimeurs célèbres. 
Par P.Gresweil. m-S, 03ifor(|. 
i85$. Taiib<^9. 

Cet ouvrage contient nne histoire de 
rorigine de l'imprimerie et de nom- 
breuses' auecido tes du leiiips, fort cu- 
rieuses. 

Mdigdaleneic. -r- Madeleine ^ et 
autre» cor>tes. Par Sheridan 
Knowies^ aateur de « Virgi^ 
nia • 9 etc. in- 8. Londrei^* i832. 

Aecjieil dâ <û(uit«'( invraitemblabléB , 
mais rendus prubublea par le talent 
fionnu de V'pule»r. 

, Taies and Conversations. — 
Montes et Coûvcrs^irons. Par 
Emilie Cooper.iii-i 3. Londres. 
.i83a: J(79B. 

' X l'usage de la jeunesse'. 

Taies aAoui naturalkistory.^ 
Contes relatifs à ThiMoire ua^tii- 
relle. Far PeHv BàrUy. 2* édi- 
tion. in-l2. avec 280 ^ures. 
landres, a 83,2, Tegg. 

Anetdotes isur toutes sortes d'ani- 
maux , depuis l'èWphant jusqu'à la so«» 
ris, depuis ,le^ boa jusqu'à la fuiirniî. 
lies gravures sont fort bien exécutées' 

Memoirs of a Chaperon. -^ Mé- 
moires d'un Cbap€r6n. Par lady 
Pacr^» 3 vol. in- 12. Londros. 
i833. Bentley, 

lilpçueil de ci M] contes, intitulés: 
Single PFomanofa certain âge ; MtUy 
and Luçy } IVarennci An old Taie. 
(Histoire d'une femme divorcée); El- 
len f^areham, <^ 

Evcnings in Grcecer- Soirées 



«n Çffèce. Par Thomas M car t. 
in-8. liondres. 4852. Power* 

llecueil de poésies avéq d^s airs notés. 

The foreign quarterly Review. 

— RcTue tripiestrielle de la litté- 
^ ràlurè étrangère, iu-8. Loâdres. 

i833. Treuttei et JVUrU et 

Richter. Trimestre de Janyier. 

(>9b. 

Cortienu : Analyse des ouvrages aoî- 
vaus : Esquisse morale et politique des 
Érats-Uuis de l'Amérique' dq Nord ; 
par A caille Sîurat, ( Le critique an- 
glais fend justice au talent d'obser?a- 
tion d'Achille Murât , et ne Jlui. re.|)ro- 
che que quelques préjugés). -^ Études 
slatistiquesaur Roroe,otc.; par le camte 
d0Tourri(m,\ l&ioge de cet imp^rtaDt ou- 
V caçp. ) . ^Me mçrie storic&o del mints- 
ter9 , «/c. d^ car4inalf B^taL Paccq. 
Cdmpendio storiàho sul Pio VU, Moto- 
proprw délia S, de N. S» Papa Leone 
XII. Tdilettes romaines ; par Santo 
Domingo.DfiS espérances-et des ^besoins 
de l'Italie; par Simonde de Sismondi. 
(Tous ces ouvrages sont relatifs ai> gou- 
vernement papal), rr Reliquien pou 
Albrecht Duier. ( Noticek sur la vie et 
les ourrHgos d'Albert JPuref ). — His- 
toire deFrance depuis la restauration; 
par Charles Lacrelelle, Histoire de la 
restauration, et des causes qui ont 
amené )a ehut*. dé la brancMs a!née de» 

Bourbons. Par un homme d'état Cri- 

tisk Undersoegelte afSaxosHi&iories. 
VedEé MJiUer. (En danois: Hi&toire 
et constitution du Dançmarc ). — Péti- 
tion de .la cîi ambre de commerce de 
Lyon , ( relative à la liberté du com- 
ù)erce ). — Un Elezion di membridel 
parlementa in Inghilterra.O^^ervaziom 
semi-série di in êsule sul Inghilterra. 
( Deux ouvrage^ intéressans du comte 
Fecchio). — Paris, ou le Livre des 
Cent-ct-un , tomes i— vin. Oeuvres de 
Charles No^«r^ 3 vol. (En analysant 
ces deux ouvrages, le critique prend 
l'occasion de disserter sur l*éfat actuel 
de la littérature en France, sur laquelle 

Digitized by VjOOQ V<C 



Nouvcites puùUemt 

il porte ttn|upeni<nt peu favorable.- Il 
iitî trouve à lou«r ^ue la prose de Cha- 
teaubriand et les vers de Là Mârtirre. 
De ce dernier il s'est plu de traduire 
en vers anglais V Adresse à l'uicadémie 
de Marseille, insérée dans le Livre des 
Cem-el-un; Le» chefs de l^écoie roman- 
tique, qu'il appelle cpileptique etana- 
tonr.ique,MM.deBaIzcie, Janin,S(te, etc. 
ont peu de mérite à ses yeux).— Le duc 
de Beiclrstadt ; par de Montbel. Lettre 
sur ie duc de Reichstadt; par Gerson 
Hesssm ( Sous le rapport des intérêts de 
r£urope , il est impossible , dît le Cri* 
tiqoe, de regretier la movi du jeune 
Napoléon , qui ne fut jamais regardé 
que comme le Fils de V Homme). — Le 
Boi s'axniise^ drame; par Victor Hugo. 
(Comme drame, dit le Critique, oet 
ouvrage est >bien pauvre; mais il y a 
beaucoup de passages éloquens, pleins 
de force, d'imagjtiation et de finesse 
qui décèlent le talent de Tauleifr). — 
Z)i 'Varie Socélà e létituXioni di bene^ 
fitenza ih Londra, (Cet ouvrege est 
attribué à M,'Arripabene , de Mrlan ). 
— Briefe eiiies Leb.endeh. ( Lettres sur 
rf talie). — Grammar of ^ihe anglo- 
saxon longue $ by E. Rask, —La* Ville 
de refuge , rêve philosophique (ou 
plutôt religieux).— Paria malade,,es* 
quisses du jour ; par E, Rock. ( Con- 
tre les Henriquin^uistes ). ■— Folchetla 
3£iilaspina , ronianzo slorico.Preziosa 
di Santarif rcmanzo jfonco.*— Notices 
littéraires f etc. 

The quarteriii Review. — Re- 
vue trimestrielle. în-8. Lotîdresr 
i852. Murrày. Trimestre d'Oc- 
tobre, publié en Décembre, tîsh. 

Contenu: Analyse des ouvrages sui- 
vons : Skelc/its of the philosophy of 
apparitions i by Sam» Hibbcri. Leitcrs 
on naiural magie; by sir David Biew- 
sier, — uin Inquiry into Ihe poor 
la^s; by fi\ Day. Collags al/ot menio 
de. ; by B, TVilker, — The Travellers 
Oracle , or Maxims for locomotion ,• hy 
Pf^, Kitchener% The Horse and car- 
riage Oracle ,• ly J. Jervis. — Ohser- 



ionêsn Atiffieterre. ic^ 

vatîdns £>n tke healthy anddUâàsed 
propertief of the blôodf by IF. , Ste- 
vens. ^- Zohrah the hostage, — , The 
Jïisiôry ofCharlemagne-, by R. ^amex, 
— Mémoires de Louis XVIII, recueil- 
li? par le duc de D**'*^. ( Critique sé- 
vère de cette compilation) — Sir Ed- 
wards Narrative of his shipwrech. < 

Remarks on the staiistics and political 
institutions of the United States ; by, 
fV, Gore Ouseley. The Rejugeè in 
uimefica; a novel ; by Mrs. Trollope, 
—La Fayette et la Révolution de j83o; 
par SarraYjs jeufie. England and Fran- 
ce, or 9 Cure for the mimsteirialGallo- 
mania. — Sept ouvrages surlaréForme 
de réglise éa Angleterre. 

ThcWestminsterReview,—fi^' 
vue liMèraîre de Westminster. 
fn-8. Londres. iSZ^i. ffeward. 
Janvier. 6 sh. 

Cvnienu : Analyse des ouvrages sui- 
vans: Report from the sélect commit-^ 
tee on the silk trade, — Report' (m dra- 
mqtic littérature, — Family clàssïcài 
Library, — Rept>rl on the chcérter of 
the bank of England: >- The life of 
Andrew Marvell; by J. Dove, -r Delà 
elaluc de la reine Nanfechild; par Ch. 
Magnin — 2'ables exhibiting theprices 
of wheat, beans , barley ,andoats;by 
Badcock, — Question médico légale 
sur l'isolement des aliénés ; par E^qui- 
roi. — Fauna.Boreali-Ainericànai hy 
Swaihson, — American Orrtrthology / 
by L. Bonaparte. — Ornilhotogrcal 
Biography ; by Judubon.-^ P radical 
Rulesjor producing harmonie nofeson 

the uiolm Réfections upon tithes ; 

by H. Low. — Letters on commercial 
ùndfinaiiciaLpolicy ;by colonel Tor- 
rens, — An Investigçiiioti^of ihe eur- 
rents of ihe athntic Océan ; by James 
Rennell. — Du Journalisme. (E&trait 

de la Revue encyclopédique.! ^he 

Rtfigee in America, a novel; by Mrs. 
Trollope. Et cetera. 

The moiithiy Review Revue 

oiensuelle. iri-8. Loiïdres. i&35. 

Digitized by VjOOQ IC 



J 



NouvôiUspuMieatipnê en AngieUrte. 



30 

Hendtrsùn. Janvî^t. FéTrien 
3 sb. 6 d. chaque €aliîer» 

Contenu : Analyse des ouvrages siii< 
vansi Semi- serions Obaen^çitions of an 
italian exile ^ during his résidence in 
England; by couiU Pecchio. — Me- 
moirs ofDr.Burney^ arrangea by his 
daughler , madame d^jirblay» r— Visit 
to Germany and ihelow countries ^'by 
sir Mihiir^Braoke Faulkner.'^ An In- 
quiry in.'o ihe principles of population, 

— Records oftravels in Turkey^ Grée- 
cet etc. ; by A, Sladf. — Repqri ojihe 
secretary of war in the United States 
of A merica. -^ The Yearnf libération, 

— America and the Americans / by a 
citicea of the worlà. — The Travels oj 
Alex, de JiutnbQldt ; by JUagg iCivray. 

— The Buccaneer^ a taie, — i^aj^* and 
legends oftlie iihine ; by jK. Planche» 

— Rejbectionsupon tithes; by H< Law, 

— Présent State oi représentation in 
E^i gland and tf^afts; by H, Jîankin, - 

The Renegade^and otherpoems; by //. 
Cole,'-^ àistory a}' Roniei by Niebuhr. 
-^ Ht s tory of the geeek révolution} 
by Thi^Ooidon. — ^ Memorials of ihe 
lif'e of sir /filliam Penn. — The an- 
nual Btographyyfor iSW— Annale of 
the lurktsh empiie; by Fraser. History 
of the mahonpedurk.povi^r. — The 
Minslrel and other poems ; by Fais- 
sommet, — The Stascns. A(ories ff>r 
vcry youiig children. — Alcmfur of the 
late capta in lleywood, — Hiographi- 
cal Bislory pftne f^esley F^irridy. — 
Poésies. Mélanges, Notices Jittéraire*. 

Thi^ medlco r chirurgical /Je- 

vi^w. — Rfevuv. m«i(lico-chinir- 
gicale et Journal de médecine 
pratique. Par Jaints Johnson. 
in-8. Londres. i855. HigMty. 
Jautier. <i sb. 

Contenu: Analyse des ouvrages sui- 
vais: Thé Influence ofphysical agent? 
of lifej by Edwards.— Medico cliirur- 
gicul Transactions, tomG xrii. — Ue- 
t;1i«irhes physiologiques sur les causes 
et ia traite meut do la gravelte ; par 



Magfndie,. — Tteaiiseon theepid^mk 
Choiera s by Corbyn.. -^ Traiti^ de la 
ligature des artères; par iK^Tzec. — Re- 
cherches, sur le mécanisme de la voix 
Kum»i-nè; par B'ennati, — Les Lois de 
Ja révulsion ; p^r Sabatier. — Lectures 
on anatonty ; by Cooper.-^-The Effects 
of arts y i rades , ttc, , .on health; by 
Turner Thackrah. -^ JDictivnary of 
practical médecine ,- by Gopland.-^Me' 
moirs. on the Pearly Nautilùsfby Owen, 

— Clinical Reports of the surgical 
praetice of the Glasgow royal info- 
jfUttry i by Macfarlàne. Reports upon 
Choiera / by Hamett. — Mélanges. (69 
aiticles). 

The monthîy Magazine. -—Ma- 
gasin mensuel, in-8. Londres. 
i832» Ltwer, Janvier. Février, 
a ab.G d. chaque cabier. 

Contenu-, Le Spectre de Noël , conir. 
— liicideus ordinaires, fragmenr. — Ultra 
radic«iisme.--^iie PhrQnolo/(iste , conte. 

— L'Héroïne de Pologne. { Biographie 
d'Antoinette Toma^cwska). — ScèntJ 
d'élection en' Irlande. •— Modèles (}e 
comédie btine. — uàulularia , ou l'A- 
varb de P aute. — Analyse de Moscoe'ê 
spaniêh i^ovelists. — Esquisse biiogn- 
phique du comte d'Eldon.— Vie et^é- 
nie de George CrUickshank^ (» I ^ célèbre 
caricaturiste, avec son portrait et plu- 
sieurs caricatures )^ — La* Fiancée de la 
mer Adriatique. (Conte). — Le Chat 
botté et la princesse Victoria. (Conte). 
^- Le professeur Âmy tK et ses opinions 
politiques. — Politique nationale delà 
Nyuvelle-Hol lande. — L'Art d'écrire 
dos romans a la mode. — Conversafio/i 
airoc Colocotioni, à l'occasion d'un 
souper. — Secrets du commerce de li- 
vres. — Chemins à ornières et cauaaz. 

— Sur i'écolc romnntique en Frahce.— 
Autobiographie de Sample. — Sur la 
distributioit inégale des propriétés.— 
Sur la cri^aiTtuelle auxÉtats-ljTnis.— 
Sur le goût actuel viu public pourl'hiâ- 
tdîre naturelle. -^ Calamités des hom- 
mes de génie de notre tem-ps. — Poé- 
sies. Mélanges, etc. 

_zedby Google 



Nouveilcê puùiica 

Thô a9iatio JDtfrna/.— Journal 
asiatique, in-8. Londres. i855. 
Parhury et comp. Janvier; Fé- 
vrier. 5 bh* 6 d. chaque cahier. 

Contenu'. Biographie ^nglu-indienne 
IS" !.. — Ë^ets de Féducation nationale 
(tans.riiide. — Sur la Mongolie et «es 
habitans. — Esquisses dé la société dans 
riiide ; Mariages au Bengale. — Rev*» 
uus de l'Inde . •-• L'Ancien culte d« s 
serpens. — Souvenirs d'un ancîeu offîr 
cier a« service dela-Gumpegnie des In- 
des orientales. N*' m. Le grand Algua- 
2il. — ; Lettres sur le commerce avec 
l'Inde.-^ Description du Tibet.- «^ Ex- 
trait de la Géographie d'Ëdrisi. — Def- 
criptiVm d^Agra. -n Visite au fameux 
mur du Caucase. — Les Femnjesen 
Perse, leurs mœurs, usages^ etc. ^Colo- 
nisation de rinde. •— Occupations des 
femmes dans l'Inde. — Sur iescheVaux 
arabes. — Sur Tédùcation des employés 
à Tadministration civile dans l'Inde. — 
Voyage du roi Hethum à Mangoo Khan 
fait en ia!)4y trad. de l'arménien.— Sur 
les traductions en jangues orientales.— 
Mélanges, etc* 

' ' ■' A 

The Metroppiitan. — Le Mé- 
tropolitain. Journal littéraire. 
in-8. Londres. i853. Saun- 
ders» Janvier. Février. 5 sh. 6 d. 
chaque cahief. . 

Contenui Débats -du comité pour le 
comm^^rce des soieries. — • Souvenirs 
d'un diplomate. — Armée britannique: 
Punit! ons militaires. — Peter Simple , 
conte. ( Suite ). — Sur les journaux an- 
glais , leur couleur , leurs éditeurs , ré- 
ilactears , etc. — Sur l'application de 
la vapeur à la pyrotechnie militaire. ^- 
Caquets. — Le Caniche? de ma tante, 
conte. — Autobiof^raphie de Clave- 
rîng. (Suite) ^Malournée'avec Wal- 
tcr Scott.*"— Pensées sur les finances d« 
l'Angleterre ;. par un membre du par- 
lement. — L'Hôtel de Carnavalon; par 
lady JHorgan. — Découverttf'd'un nou- 
veau langage; ç%t Bowrmg. (Satire)- 



lions en Afiglelerte. îS'I 

«— Sur les flfîii{Te.s dii Portugal. — Sur 
la cavalerie française- — K^o'isme. — 
Gomnieiit écrireun roinan (|ui fa^se sen • 
salibn ? — Amuseméiis du p cha d'E- 
gypte; — Poésies. Mélanges, etc. 

The London and Edhiburgh 
phiiosaphicai Magazine-^Ma^ 
gb»in des science» physiques , de 
Londres et d'Ëditibourg. Par 
sir David Brewster , Rich. 
TayioreiB.4^h. PhtttipsAn-S^ 
Avec pt. Londres. i835. Tàyîor. 
Janvier. Février, a sh. 6 d. cha- 
que cahien 

Contenu: Sur la tetnpéràtiire d'Ir- 
koutsfc, en Sibérie; ^ut-Ki^pffir, — Ob- 
servations sur l'intensité magnétique à 
Paris , Bruxelles, Gotfingue , BerJift et 
Stockholm ; par Budherg, *^ Sur utt 
nouveau Héliostate; par A*. Potier — 
Sut la vie animale', par Patrtk Keith. 

— Remarques sur .la preuve <de La-^ 
gr^inge du principe de la vélocité; par 
àhallis, -^ Sur les plténoihènes des 
anqeaux dé Newton, etc.; par \éiry 

— Sur 4a théorie de l'électricité ma^ 
gnétiqiie; patSturgepn, •— Notes ftur 
l'histoire de hi géologie auglaiae^;^ par 
Fitton. — Sur une nouvelle fontaine 
oxyrhydrogène; par Daniell. — Sur 
Pezistence d'une racine pour les équ»' 
tPons ; par Murph-y, ^- Sur U position 
géographicfUé du village de Chamou-* 
ny, eic; par Forbes, — « Description 
d'aune' pspèee de micf omèire naturdV; 
par Pairholme- — ^ur iine modification 
particulière d'^iterpoaition de la -lu- 
mière homogène; par R^ Pùilûr,^B}>Y 
l'^arfivée de a6 oiseaux de passage d'été 
aux environs de Carlisle pendant le 
printemps de i83a. — Extrait des dé- 
monstrations de M. Fourier sur la lui 
mathématique de la Radiation de la 
chaleur ; ^at Maurice. — Sur certains 
phéuomtnes de la lumière ; ^ar H. 
Lloyd, 

The Penny Magazine.^ Maga- 
sin à niison de deux sous la lU 



Digitized by VjOOQ IC 



J 



fi» Nvuveiie^ puhiicaiions en AffffUterre, 

vrabon. Publié par la Société 
pour la propagatiou des connais- 
sances utiles. in-4> àyec Tues , 
cartes, vignettes, etc. gravées 
surboiç. Londres. i85si. KnigM- 
DécenibBe. janvier i833. i d. 
chaque Kvraiisou. '' 



Leçons de t^cnlpiUre , lues à l'A- 
câdémic royale des beaux- arts, 
par/. Flaxman. in- 8. avec por- 
trait et 52 gravures. Londres. 
1 853. Murray. a I. 2 sh. 



,. Ces^deiix Hvraiico&f contieflnfiit une 
l^randd Yariété (iVrticles iiitérosssns. 
JLe9 planclies représentent: Vue du cra- 
tcre du Vésu vc-^Notre Seigneur remet- 
tant les clef) du Paradis à saint P.ierre, 
{d'après Map j(aéi).'^Àpo\loti du Belvé- 
dère f statue. — Vue du château de 
Sierilag , en Ecosse. — Vue de la ca- 
thédrale d'Anvers. — Le grand trem- 
blement de terre à Lisbonne en 177^- 
«— Vue d« l'église 4e Sainte Gudule 
k Bruxelles. — Incendié de l'Opéra à 
Iioodres, en 175^7.'— Ruines du château 
dç RosHn » en Ecosse. — Intérieur 4e 
Groshy Hall» à Londres, i^»— Portraits 
de. Milton ,. ■ ^elden , Nevy ton , £dw. 
Burke.-Fragiccns de sculpture, vignet- 
tes y. figures d'animaux i cartes, ^ etc. 
Toutes ce^ planches -sont gravées en 
buis et exécutées avec un^ grande pré- 
«i«ion.>Qn a calculé qn'il y ^vâit, il y 
a quarante an», qutUr*- vingt mille lecr 
Umps en Angleterre. Ce nombre a aug* 
mente depuis ce teuips; lel^enny Ma- 
.gasine compte actuellemenl . plus de 
.deux cent mille .acheteurs, L'incroya- 
vble modicité du prix, jointe à l'intétèt 
des matières e^ à La parfaite exécution 
des gravures, lui bnt mérilé cette vogue 
extraordinaire. 

Parmi les a4 planches ^qi or- 
nent le cahier de. janvier, on distingue: 
Vue de la statue de la Pucelle d'Or- 
léans à Koue^ —Vues de Téglise Saint- 
JWartîn à Cologne, de la façade de la 
cathédrale d'York et de l'intérieur du 
chœur. — Carton de Raphaël, repré- 
sentant Saint Paul préchant à Athènes. 
r^ ]^ragmens de sculpture ancienne. — 
Portraits d'hommes célèbres.— Qua- 
drupèdes, poissons , insectes, etc. 

Lectures oh the seûipiute. — 



The Cornet etc.^-Noliccs sur les 
comètes^ Trad. du fr. d'^ra<^o , 
par le colonel C. Goid, îa>ia. 
Londres. i833. Baidwin* 



The Guide to^^knowiedge, — 
Guide aux cô n naissance s. Par/f^. 
Pinoek. in-4. avec gravures et 
cartes. Londres. i83a, 5i Pa- 
ternoster Boit'.Décembre. 6 d. 

Ce cahier contient sept cartes gravées 
sur bois , fond noir , lettres blanches : 
Comtés de Durhaoi , Cheshire et Lan- 
cashire; Portugal; HoUaude et. Belgi- 
que; plan de Londres du temps des 
Romains ; cartes dies pri|icipalps mon- 
tagnes ettivières. Le tout<iecom{>agné 
d'un [«x^e-ilescriptif. . 

The Edinhurt^h Revtevp, — Re- 
vue littéraire d'Edinbourg, in-8. 
Edihbourg. i833. Black. Jan- 
vier^ 6 d. ^ 

■ CçflStenu : Analyse des ouv sages sui- 
vansi The Ifistory cfJiame; by Nie- 
buhri^Qf thc Economy ojmàcàînery; 
by Babbage, — A Narrative of ninc 
months' résidence in New Zeeïand;by 
Earle» *« Platonis Cônaiptwn rtccn 
suit RHekari, r- Six ariicies sur la ban- 
que d'Angleterre. ^ La B gîque et la 
Hollande ;* par -de la Mttrre. Protocole 
of comferer^ces heldat Londo» relati ve 
to ike ajfair^ oj Beîgium in. iSoa. — 
Three Years ittNorthj^mericaf by Ja- 
mes Studrt. — La Fayette et Va révolu- 
tion de i83o; par Sarrans jeune. — Hts- 
tory ûf the War of the succession in 
Spuin ; by lord Mahon. — The Histoty 
OJ parliamentwith a view to constitution 
nal reform*-^ Annonces littéraires, etc. 

The.Barmonicofu — L'Harmo- 
nica. Journal âe musique, ia-4- 



Digitized by 



Google 



Nimvtit^ publications è^ 4^giùUrre. 



«5 



avec airs notés. Loadres;- i855« 

Longman. Janvier. Jévrîer. 

3 sh. chaque cahiûr^ 

Confena : Notice». sur la vi© de Vln- 

cenzo Righini. - Erreurs de qnelq^ies 

compositeurs de musique. — Mosche- 

les à Leipsic. — Notices biographiques 

sur Garcia et Hi>bîni. — Anecdotes sur 

Beethoven,. — Sor quelquirs cyînpos.i- 

tions de Haendél. Reyue bjusî cale, etc. 

The umted servieù Journal et«. 

s — Journal des sciences narales 
et milîiûîres. în*8. aTecjpl. Lon- 
dres. i833. Coîlmtn. Janvier. 
FtWrîer. 5 sh, 6 d. chaque ca- 
hier. . 
Contenu : Organisât ion knilitaire de 
la Belgique. — Sttr les» défauts dant la 
discipline des vaisseaux marchands. — 
Sur la presse des' matelots.. -^ Sur la 
cavalerie brifannîque dans la péttin- 
sule. — Le Spectre à bord d'un vais- 
ceau , conte. +- Superstitions des 11 tas- 
ses. — Une Station en Jamaïque.— 
Hemarques sur la déifeose e4 l'invasion 
de l'Irlande. — ;iânière de rompre la 
ligne. — Sur l'architecture navale, — 
Sur la d^cadeneade l'Espagne et de 
sa puissance militaire. — Histoire de 
la . rade de Douvres dep'iis les temps 
anciens jusqu'à nos joursf . — Helation 
da «ége ^oBadsjoB cn.i€r|2. — Sur 
l'état actuel de l'Irlande. ^ État des 
Mnric/Bs de feu Thomas Boys. — No- 
tice biographique de feu le capitaine 
Bobert Campbell.—- Nouvelle méthode 
pour déterminer les lignes etles angles 
d'une fortification régulière, d'après 
un ayatèiae per^ectionnj^ dp Vanban^ — 
Sommaire des troupes qui viareiit de 
HçUaode avec le? roî Guillaume ^L 

The Bepettoty of patent inven- 
tions, *-- Héperioire des Inven- 
tîoos brevelées.în- S.avec pi; Lon- 
dres. i833^. WiUon. Janvier. 
Février, Avec supplément. 3 sh. 
chaque cahier. 
Contenu: Certatns pefffedtionnamens 

dans lesrouchines à vapeur. PF. Bromi, 



-r Conâtructton pprfectiôAtoéa dès bois 
cle lit. fr. fVinfieU' -iMachiae per- 
fectioRu^e pqur planer les planobts 4e 
métaux.' To6. Krnefi. — Plumes métal- 
liques perfectionnées. 7^. ff^i>od, — 
Soufilet pour usines, •perfectionnéiPer-' 
*iW.— ÈreVets ^méricéîos et Irajt- 
^is. -^ Sot la théorie de là flamme. — 
Sur^raffin et Eiipion. — Sur l*explo- 
«}on du gae hydrogène dans les milles 
#e eherbon dw^ci-re. -" Déscrîpilen 
d'en dercte i:épét!*rteur,elç. ; par Wxon. 

— Sar la prodnctîort de la vapeur; par 
p£'rkins. — Méthode poui* faîr« sairter 
les rochets sous l'étfu, moyenfiûift la 
cloche k plèngei'. — l»ur la forée dl;s 
cjiaudières à valeur cylindriques; — 
Loisdelafriction. — Pendule à ,çom- 
' pensation.-rAirago/î,, instrument pour 

guider les aveugles qui veulent écrire. 

— Sur l'origine et les progrès de iTn - 
ventron des voitures à vàjjeur.-^-Sre^et 
de Hurry^0rip€nor j^oué certains per- 
fcctionnemens dans la conat nation des 
chemins de fer. — Id. de jf^.lsaau 
pour perfectfouwement dans lés tou- 
ches des piano forte. -* St>T les pto- 
prrétéa-de l'ivoire et les moyens de con- 
server, sa blancheur , irad-. do danois- 
Description d'un miroir cbineis., fort 
■cnrîenx jpar^/ewslar. • 

Edwards's éotanical. Registfir- 
^ Rcperl.ûire boianîque d'JEd- 
wardsj GonUnué par Lipdtey* 
ip-8. aveC'pU colori I«ondr*4S. 
i^i5. ,Aidgœay, Janvier. Fé- 
vrier* 4 »**• chaque eahîer» . 
'^ Cantenu ; Senecio Tussîhfpni^* — 
Splandra guttalc^: ( pi. double ). — 
-t- Saccofabiu'm papiîlosttm. -*- Sem- 
perpivum'villosum, — Saîpia angasti- 
folicu '— Milla biflora. — Fuchsia 
globosa. — Ribes sp^osum. -^ Sia- 
ehys ^Ibicauliê, -^ JzcUea pùntiea. — 
LeAoopogonparvifloru». — Bràsaiwla 
Perrinii. — Schizanthus pinnatas, — 
Gompholôbiunr capiiaium.-^Mùscha' 
fia pinnatifida, 

Cwtiê's éotanioai Magazine. 
' ^ Mafaeio botapiqoe. Bm S. 



Digitized by 



Google 



^4 NouvetUs puMieations «nf ÂntfétMrre. 

Cwrtis^i ^ac4c80n Uooker. in-8. . ninqux ; plante» , minéraux etc 



nVe<? pi: color. Londresw 'i8S3, 
Curtii. Janvier. Févriei^. 5 ûï. 
6 d. cliaque cabieK 

Cpn^tenu: Gloxinia âpeciosa ^ var. 
albifloia^ (pi. dçûbl^). — LoUlitimu- 
èronata. — Cryp.îophragmiumv9nt/tA^ 
ium^ -r- EpidendrUm Iianùoni<k, -r- 
Melaleuca Fra^eri, -^ Stilia tfiliosa.r' 
Pomadescris betuUjuOf .-- ^eaumontfia 
gràndiflora. (pi, doiibie ). -^ Çafoeç^ 
Taria in iegrifùliu. — Cineraria Tus^i-^ 
laginis,-^ Priêstleya vUhsa.-^ SUHa 
acuctipetala, — hoana PlaceL 

Tàeéotanicat Caiinet. — Ca- 
bmét hotàmqiïfi. Par Conrad 
Loddiffes et fitsy lù-ia, arecpL 
color. Londres. i833. Arch. 
JanTÎer. Février, a sh. 6 à. cha- 
que cahier. 

(Contenu î Bedychium $Uipticùm, — 
Tfifolmmuniflorumi^Petrùphil'a tri- 
fida. — Maxiltana ffarreana. (pi. 
double). - V€Lccinmm arhoreum.^IrU 
bicohn-^ Cêrcuê celosus, ^tGlobula" 
ria pulgaris.,^ RueUig oblûn^ifolia, 

— fP^ûslfin^a éengijolia. — Ociome- 
ria graminifolin, ~ ^ttheringia pur- 
purea^ — Rondtleéia speeipsa,'^Brica 
UTceolaritm — jiporumjânceps.-^jina' 
gallis îatifolia» -r- Camellia japonica.. 

— Daimià undulaia, — Zephytanthua 
jflamoâco» — * JTym aiiisaimai 

The Fôssil Flora ^tc. — Flore 
fossile de la Grandè-Bretagbe. 
Par J. Lindiey el PF. Hùtton. 
jq-8. avec plî Londres. 1853. 
Kitgway. Janvier. 5 sh. 6 d. 

Contenu ; Peçopteris polypojdioidès, 
^ Lycopodites falcatua. H Tamiop^ 
tifris pitiafà.'^Glossopteris Phillipèii. 
•^ Cyelopteria digitata, -^ Potyponi- 
les Bawmànni» — PteropJiyltufn çomp- 
tum. ^ Pterophyîlummirms. — ^ Neu- 
ropièris recentior.-^Neuropteria igata 

The Fieid natuMiist's Maga-- 
tine eter — Magasin du natura- 
liste de campagoe^ etHevued'a- 



Par /ame6 ^enmé. in-8. avec 
pi. Londres, i855v,f^'. Qrr. 
Janvier. Février, i sl^. chaque 
<^ier. 

Contenu*, Cha9se aux argles dansîos 
Alpes. — Expériences sur tt sommeil 
des pfatife», trad. du fr. ~ Histoire 
naiurelle ii'JmmiraUs ^talanta (pa- 
pillon). -«- Sijr ^a marche des quaclru- 
pèclè& -r- Sorte càraetère distinctif des 
animaiix. — Sur les couleurs des plu- 
mes chez les oiseaux. -^ Sur la couleur 
de Ta mer, trad. Uii fr.-- Anatomiede 
Lepisma aâcçUardnum ( inseptê ).-Be- 
marques sur les oiseauv; par sir IF. 
Jardine. -- Sur la stérilité du sol de 
gratiit.— Histoire riaturel le des oiseaux 
d^AfriqueVtrad, du fr. de Z,e Vattlant 
•-''Sjr Sylvia Rufa (oiseau ) — Sur la 
distinction entre iû»tinct et intelligence 
dans les animaux } par Virey, — Sur tes 
antennes et Touïe des ihsecres; par 
Strauss- Durct/teim, — Sur la nourri- 
ture fies plantes; par de Candolle.—Sm 
la méthode de-dîssé<|utr et préparer lei 
animau^ pour les < «!)ineta d'histoire 
natUreUe,— Habit ud«'8 de Parus Biar- 
micùsi Ltnif'i pal' jffrfcv. Bfyth. — Sur 
des faits géologiques; par de lu Bêche,- 
Aiiatomie et physiologie à'Oenothera 
^/>fi/iM.Z»ti:».^ Objections 8nr la théo- 
rie de la pluie; par Bdw. Hart, .Sur 

les habitudes de tanius Cellurio ,• par 
Bdw, Blyth. ^ Histoire naturelle de 
Critetùs vulgùris; par Quix, — ^Kélan- 
ges , etc. 

Encyciopaedia of cottage ar* 
chiiecture. — Eocjolopédie 
d'&i^ôhitectUjre rurale. Par C. 
Loudon, în-8. avec de Ql^ntibreu- 
ses gravures en bols. Londres. 
i833. Lon^man» Janvier. 5 sh. 
Contenu: Plans et coupes de fermes 
et autres constructiouis rurales ; mou- 
lins, granges, pressoiçii, et6^ 

Memoirs ofcaptainHeywood. 
— Mémoire^ du capitaine IJej- 



Digitized by VjOOQ IC 



Nouveiies puùHcaîions en Anglticrre, 



wood. Far £</»;. Taifarf. în^e. 
Londres, n 83 a. ÏViùoii. 

Biographie d'un «narii^ qui a été ac> 
cusé d'avoir pris part à la rébellion du 
vaisseau coûiXDandé par le capitaine 
Bligh. 

Memoîrsofthe Hfe eta ofMa- 
sonGood. — Méaioirc;£^supJa vie 
et les écrits de feu John Ma&on 
Good. Var p Un thussGregçri/. 
iD-8. Londres.. i83a. Fishtr et 
comp. 

Le D** JV^ason psI conifiucomnie théo- 
logien , littératevir , poète e,t médecin ; 
lia publié plusieurs ouvid^es àur ces 
matières. ' 

The Principîes of 'phrenotogy 
etc. — Les Principes de laphré- 
noîogfe appliqués au traiteinçnt 
de l'aliénation mentale. Par FaV' 
6es TVinsiow, io-8. LondreSé 
i83». Htghiey. , 

Traité sur la nionomanie. 

Livés of %he iweive modi^rn 
Cctesars. — - Vies des douze ein* 
pereurs modernes. Par ÎV\ 
Monfagite. in-8 Londres. 18^2. 
Cromèr, Partie I. 

Cette première partie contient la vie 
de Napoléon. 

The East India Sketch Booh. 
— - Esquisses des tiiœurs dans les 
Iodes orientales, a vol. ia-^". 
Londres. i83a. Bentley. 

Le but de l'auteur est de détourner 
ceux qui croient faire fctcilement leur 
fortune dan» l^Inde. 

The Renegade etc. — Le René- 
gat, et. autres poésies. Par te 
rér. H» Coiem in- î a. Londres. 
i83a. Longman, 
Conte persan. 

The Buceaneeri-^Le Flibustier^ 



cptile. 3 vol. in-8. Londres. i85a. 
Bentley, 

Ce roman est attribué à m'striî«!s 
JJatl ;, la scène est du temps de Crom* 
well. \ . 

Mechanic's Wagazinè^ — Ma- 

^'a?îo pour les mécaniques. ii^>8. 
avec gravures en bois. Londres. 
Saimon. Décembre i83a. Jan- 
vier i835. 1 sh. 6 d. chaque 
cahier. . ^ 

Contenu: Jioiiveaû dynanbTtiètrc,'par 
Aftlnem — Prc^e hydrauliqiieVpari)rt- 
heyne, — M.arhinp française pour arro- 
ser les soieries. *— Pompe centrifuge.— 
Machine^ inventée par Mondini pour 
broyer e^'t:ril)ier.--NouveHe méthode 
de.ronstruire le.^<:lTemi»êes.Ët'un ^rand . 
nombre d'autres articles non moins in- 
téres^ns» 

âlemoirs ofsir JViUiam H esté. 
Mémoires et Lettres du capitaine 
sir Jf^iiiiam Hoste, Par M"* 
//arri^rfl^^ste. a vol. in-8. Lon- 
dres. i833. Bentiey, ■'< ^. 

Vegetahie Cookery etc. — Cui- 
, sine pour les légumes; avec une 
. Introdujctioh où. l'auteur récom- 
mande de s'abstenir de viandes 
et dé liqueurs inii^rantes. Par 
une Dame. 4^ édition. ii^8. Lon- 
drtîs^ 1833. fViîson. ? 

The french Cook. -^ Le Ciiîsi« 
nier français. ^arEustachf Ude, 
ia« édition, augmentée. \in^8, 
Londres..! 835. Eéèré. 

M.LTdf, Français de nation, quia 
lonfjtemps pralic|n6 à Paris, jooit en 
Angleterre d'one haute réputation. 

Three Year$ in North America. 
-— Trois ans dans rAmérique du 
Nord. Par JatmesStuarU a vol. 
ia-8. Edinbourg, aS33. CadêH. 



Digitized by VjOOQ IC 



Nouvelles fuhlieaiious^ en Angiaterre. 



26 

Dhus ie. grand nu.mbre d'ouvragos sur 
le& États-Unis, celui-ci mérite d'être 
distingué p^r La jastessç des observa- 
tions de l'auteur. 

Original Compositions elc. — 
Compositions origfinales, en prose 
çl en'v«rs, avec des lithographies 
et de la mnsîq^uè vocale et ins-- 
t^umentale. in-4- obloog. Lon- 
dres. i833. Lioyd. 

Tyfo Years and a hatfintht 
anurican navy, — Deux an- 
nées ei demi dan^ la marine »m.c- 
ricaine. Par W* Wines. a vol. 
in-ia. Lojidres. i833. BeiUley. 
8sh. 

L'Auteur ét^it maître d'école à bord 
de la frégate la Constellaiion. Soa ré- 
cit est fort humoristique et abonde en 
anecdotes piquantes. . 

Jrihur Coningséy. — Arthur 
Coningsby, roman. 3votJnria- 
Londrei». . 1 835. Jf^iison, 



Production. 
Aeune homme. 



ptU* iiHporiantc d'an 



Garry Qwtn^ or. tht Snaw- 
wotnan. — Garry Owen , ou la 
Femme de. neige ,^ et le pauvre 
Bob, le ramoneur y eoitte. Par 
miss Edgeworth. in-ia. avec 
gravures en bois. Itondres. 
i833. Kurrat/. 

À l'usage de la jeunesse. 

The House of Caiicrg. — La 
Maison de Colber^, tragédie en 
y ers.. Fat Série, in- 13. Lon- 
dres. i833, fiichardson. 

Lihrary of usefuî knowieUge^ 
«—Bibliothèque de coornaissances 
Utiles 9 publiée, sous la direction 
de la Société pour la propaga- 
tion des coniini^sanoes' utiles. 



. în-j8. Londres. 18331 Janvier. 
Cah. I et IL 6 d. Ithaque cahier. 

Ces deuv cahiers contiennent la suite 
de l'histaire d'Espagne et dé Portugal, 
etde l'histoire de l'ËgKae. 

Treatise on heat. -r Traité sur 
k chaleur. Par D'ion: Lardner, 
in-12. avec vignette grayée par 
finden, Londres. i853. Cotig- 
fna^. Relié , 6 sh. 

Ce volume forme le xxXix« de Lard- 
ntr*s Cabinet Cyclopaedia, 

Chamher^s Edinburgh Jour* 
nçbl, — Journal' d*£dînbourg. j 
ParCAam6er^. in-fol. Londres. | 
i833. Orr. Janvier. 

Ce journal, dnns le geure du Voleur 
et dii Cabinet de lecture^ contient une 
grande variété d'articles de littérature I 
amusante , des cofifeSy des anecdotes, 
des e9qtiisses biographiques , des es- 
trai'ts de voyages, etc. , Il paraît tous 
les samedis, en une ie<iiUe in-folio I 
grand format sur trois co^onDe5 conte- 
oiaçt prés de 4.000 lignes petit teite, 
et ne ooûie que 3 half pençe ( 3 sous 
de France). Cette lecture ofFme un vé- 
vritable délassequeat de ceUedes feuilles 
politiqpes. 

Thô comiû Magiftzine. — Maga- 
sin comique , avec des' caricatu- 
res. Par Seymour » publié par 
réditeur dé c Figaro à Londres a. 
in - 12. Londres. 1 833. 369 « 
Strand» Janvier Février, i sh. 
chaque cahier. 

Chaque cahier contient la caricatu- 
res, avec texte descriptif enr prose et 
en vers. ^ \ 

The annual Biographie, and 
Otituary. — Biographie et Né- 
crologie annuelle. .Jji-8. Londres. 
i833« Longman. 

Contient 27 ibéinoîres d'hommes cé- 
lèbres, niorts en 1 832. 



Digitized by 



Google 



N-ôuveifcs pxiiiicatiàns en Atlemajne. 

MttnùriaiofiheUfe of air W. 
Penn. — Mémoires sur la vie et 
les lernps de sir William Tcnn, 
amiral de la flotte pendant riii- 
terrëgne de i644 H 1670. Par 
GranviUç Penn. % vol. in-S. 



27 



PoemSy narrative and iyricai. 
— Poésies drscriplîves et lyri- 
ques. Par fF. MgtherweU, 
m- 1 2. Glasgow. 4 832. Robertso n. 

Taies and Noveis. — Gantes* et 

^ Nouvelles. Par Marie Edncr 

tvorth. în-8. Londres. 1802. 

Baidwin,Tmnçl\. ( Taiêsof 

fashiong^hieiife). Tomcf IV. 

Ce Tolume contient un Àe» meilleirrs 
contes (le .naUs Edgeworlh: « TtieAb' 
tentée w. ' ^ " , 

Sketcti^s of Vesumus etc. — Es- 
quisses du Vésuve 9 aves des des- 
criptions abrégée» de ses prinoi* 
pales éruptions » etc. Par /. 
Auidjp. in-8. Londres. i933. 
LoTig^nan. 

Ces 'esqu'sses sufit bien dessinées, 
exactes et ilombrenses. 

Origm ôf the Cotdstream 
Guards. -^ Origine etserTices 



diis gardcQ du Coldslrean^ Par 
le colonel Mâckinnon. 2 vol. 
iri-«8.î Londres , i833. Bentley, 

L'origine de ce régiment remonte à 
Vannée i65o, lorsque îe {général Munclc, 
retenant d'Irlande ,^cceptï -de Crtun- 
well le rpmmMTi'dement de l'armée des- 
ttuée pourl'Écos^e. 



The dramatic Works of J. 
S/iirtey, — Oeuvres dramatiques 
et poésies de James Shirley,, re- 
cueillies par/^-'. ^lyfard el ^f^oî. 
Dyce. 6 vol. in-8. Londres. 
i833. Murray. * - 

The Death^ie(f> ofpoiilic^. — 
Le LU de mort de la politique 9 
ou l'Approche de la comète «n 
sept jours. Vision, inr-8. Londres. 
i833. Rid^ay, 

Satire en vers où la réforme est per- 
sonnifiée pRr la comète de Bielà. 

fVandtrings hy the Loire: — 
Prometiade? aux bords delà Loi- 
re. Par Leitch Ritchie. in-8. 
avec 24 gravures d*tiprès les des-» 
sins de Turner. Londres. i833. 
Longman, ^ 

Description des mœurs des liabîtans ,, 
a^ec nn grand nombre d'anecdotes pi- 
quantes. Lm gravures sortt parfaites. 



Noui^elles publications en Allemagne. 



JVie verioren die Juden etc. — 
Comment les Juifs oqt-ils' perdu 
le droit de bourgeoisie dans 1*0- 
rîent et dans TOccide&t? Par Z. 
Schragge. in-8. Berlin. i833. 
Froe(ich»iS çr. 

Zwamig Paeêste etc. -*« Vingt 



Papes à la porte du Paradis de-^ 
yant Saint Prcrre. in-12. Leipsie. 
i832. 4 gr. 
Confessions Je vingt papes. Satire. 

Geschichte Preussens. — His- 
toire, de la Prusse , à l'ùsagA de 
la jeunesse. Par £6^. Heinei. 2; 

Digitized by VjOOQ IC 



Nouvelles puéHùations tn.Jllemagtie. 



28 

édiiipn, augmentée. in«8. ,Kœ- 
oigsberg. i852. Uitzer. 1 ncd. 

^eiscdùrch Deutschtand, Un* 
gara , Hoitand etc> -;- Voyages 

. en Allemagne, en Hpngrie, en 
HolJande, Italie, France,<Grande- 
Bretagne et Irlande. Aeclierches 
8Ur le<% institutions de méflecjne, 
de physique, de bienfaisance, etc. 
de .ces différons pays. Par JV* 
Hant.'Z Nol in-8. Berlin: i832. 
Emlin. 9 rzd. 

Die Canarischen Insetn etc. — 
Description de Tétat actud dés 
îles Canaries, sous les rapports 
topographique, statistique,' fn- 
dustriel^ commercial, etc. Par 
Coiemdn Mae-Gregor. in-8. 
arec ùg, et cartes. Hanovre. 
1SZ2. Hahn, 2 rzd. 16 gr. 

Cette descriptron est, fort déuillée, 
et contient eu 20 cha patres , une foule 
de notices intéressantes surcesîles peu 
connues. Les planches l'eprésenient les 
costumes du pnys. 

Der Bauerwagen àls Saenftô 
etc. -^ Le Chariot tran!«forfné en 
brancard > pour le transport des 
blessés au champ de bataille, 
moyennant une nouyelie mé- 
thode de se servir de leviers. Par 
Guggenherger. in-8. avec 3 pi. 
lithogr. Jnspruck. i832. Wag- 
ner. 16 gr. 

Lesjésultats de cette nouvelle 'in- 
vention ont été tro,uvés tiès-satisiai- 
sajts. 

Grammatik der mpngoiischen 
Sprache* — Grammaire de la 
laogue mongole. Parc/. SchtnidU 
in-4. ' avec pi. lith. St.-Péters- 
bourg. i83i. (Leipsîc ,- cbei 
Cnovlo0h). 2 rxd. 6 gr. 



Une analyse détailk-c decette Gram- 
maire peiiccnnueen Knropc, se trouve 
clans Jtnaer Literulur' J^^itMng , octo- 
bre i832. 

Âllgemeine Gesehichte des Is- 
raeiitischen Volkes, — His- 
toire générale du peuple Israélite 
depuis, son coinmen cernent jus- 
qu'à nos jours. Par J, Jost, au- 
leuriïe « VHistoiredes Israé- 
lites ftepuis le temps des A/ac- 
catéts ». a vol. in-8. Berlili. 
i852. Amelang, 4 rxd. 2o,gr. 

IkM Afoje^z/ia/etc.T— bescrîptiûD 
historique, topographîque et pit- 
toresque de la vallée de la Mo* 
selle y entre Cdbjientz et Zelle, 
avec les villes , villages et châ- 
teaux forts. Par^. Klein. în-8. 
Coblence. iS'52, H ilscher. 1 rxd. 
4 gr. 

Handéueh fàr (jden Litbhaber 
der HatLS-Foegel etc- — Ma- 

, nuel à i*usage des amateurs d'oî- 
sé&ux domestiques y contenant la 
description de aoo espèces d'oi- 
seaux européens, avec In manière 
de les prendre ^ de les élever, 
nourrir, etc. Par i. Brêhm. 
iR-8. avec H planches dessinée!» 
et coloriées d'après nature. Ber- 
lin. i.83a.^ 5 rxd. 

Prohen altholtaendisoherVolh 
sliedtr. — Modèles de chants 
populaires en ancien hollan- 
dais, ancien suédois, anglais, 
écossais, italien, madecasse, bré- 
silien et germain. Traduits par 
B, Wotff. in-8. Greiz. x85ï. 
Uenning. ao gr. 

Maria und Boecaeeio. — Marie 
et Boccace^ roman historique. 
Far Caroline Ltssing. 9 vo]^ 



Digitized by VjOOQ IC^" 



' NouveUeâ jiuhUcations en Aiiemàgne 

in-8. Berlin. i^'52. Schiesi^igeT 
5 rxd. 8 gr. 



39 



Erzachlungen und Noveflên, 
-^~ Contes et Nouvelles. Par C. 
de fV achsmann, 4 ^ol. in-8. 
Lcîpsic. i852.^ro^A;Àau«. t> rxd> 
16 gr. 

Die Braut von Bôrnhoitn etc. 
— - La Fiancée de Bornholm , et 
l'Ami des Hellènes. Deux nouvel- 
les. Par JE. Norden. in-'S. Coes- 
tin. i83a. Uendess. 16 gr. 

Màdeion etc. — Madelpn^ ou les 
Aomanliques à Parîs^ nouvelles. 
Par Th, MundU In-Bi Leipsic. 
i852. JVolhrechU 1 rxd. 

Die Maurin. — La Mauresque. 
CoDie romantirjife du i5*. siècle. 
Par Krûger. i vol. iQ-8. Mer- 
seJjourg. i852. 

Die fVesernymphe., — La Nym- 
phe duWéser. Contes et nou- 
velles. Par TA. de Koùie. in-8. 
Brème. 1802. Kaiser. 

Erzaehtungen. — ïroîs Contes. 
Par PustkuchenGianzow. in-8. 
lîscrlohe. i833. i5gc. 

Dcr Cardinal etc. — Le Cardi- 
diiial , ou la Nuit de terreur t\ 
Aretto, conte romantique dq i6* 
jiièclo. Par ^iitel Mif^ssaigup, 
lA vol. in-8. Magdebourg. i832. 
Huùdch. i rxd. 



Journal fur Ciiirurgie und 
Augenheiîkunde, — Journal 
de chirurgie^it d'ophthalraôlogie. 
Par Graefe et de fVaitheTé 
în - 8. Berlin. i83a. Reimer, 
Tome XVLIL Cah. IIL 

Conlenu : Sur le phéiiomène de la 



vision; par Egfferf. — Sur les fluides 
séreux des cadavres*, par Alèêrs* — 
Nouveau traitement de la lélangiecta* 
siej. par le même. — S,ur la gai'jgrèn« 
du scrotum; par .t/so //^//e/". *— His- 
toire d*une opération de heruîe; \>^ir le 
mêi^^» — Cas d'ure jfrtesa uni ; par le 
même, — Sur le Tétanos; par Camerer^ 
— ilemarques ophthaimologiqnes ; par 
Pra^L —Sur les éèvres intermittentes 
des enfans; par lïildebrand, — .ëurles 
Tikadars , oi«^ médecins inoculaieurs 
dans rindoustan; par le même — Sur 
l'eau balsamique, dite ^qu<^ Binelli; 
par GraÉ?/<?.— Sur les tumeurs hémorr- 
hoïdalesî par Rau. -^ Mérlaciges, efo. 

Arseniî Yiofettim , ex codd. mss, 
nunc primumedidit,animadver- 
sipnibus|nstruxit et alia quœdain 
inedila adjecit Çhr, fValz, 8. 
Stutigardise. i852. LoefLund^ 
a rxd. 30 gr. . 

Oestreichische miliiaerische 
Zei/56*^rî/ï.— Journal raîlita?rc 
d'Autriche. Par Scheis. in-8. 
avec plans. VIennel i852. Cah. 

Vin. 

Contenu : Événemens h. Mantoue et 
anx environs, du 16 septembre 1796 au 
4 février 1797 ; avec la bataille de Ri- 
voli. (Suite). — Prise dçs lignes fran- 
çaises devant Mayencç par l'armée aur 
trichienne sous le commandement du 
feld ma réchfil comte Clairfayt, le 29 oc- 
tobre 179^. (Ayecun plan deMayeuce)» 
Mélanges, etc. ^ 

PF'eit und Zeit, — Le 51onde el 
le Temps. Journîilpour Tiustruc- 
tion et ramusem«nt. Par j. 
Ûietmann. iQ-4 P&P- vélio , 
sur 5 colonnes, avec gravures. 
Leipsic. i S'5'5. Baumgaérttier. 
I Janvier. Pfixpour Tannée, 3 rxd. 
Ce journal contient une grande va- 
riété d'articles originaux et traduits sur 
toutes les branches des sciences et de« 
arts, à l'exception de la politique, il 
en parait un caliier [ar semiihe. 

Digitized by VjOOQ IC 



3q IfouptiUa puifiica 

finées de ritalie, depuis 1789 
jusqiiVi h fin de i83i.iti-«8. pap. 
véJin. Leipsic. ibSà Engei- 
mann. 1 rxd. 

L'épigraphe portf.oes motscVAlfiéri: 
^'Servi siarriy si, ma y servi framêiHti.v 

Der Mensch in aiUn Zonen der 
Erde. -^ L*Homn»e ^ou» toutes 
les zones du globe. Pan H, Hoff^ 
ifauef. in-i2. Leipsic, iSBji, 
Engfilniann. \% gr. 

L'Auteor divise les hoaraaes d'après 
leur forme extérieure: peuples d'une 
belle stature, mongols, nègres, améri- 
cains, malais , etc. ,. et démontre l'in- 
fluence -du clin^at sur içs habitan? de la 
terre. " 

Uehet den Èinfluss der neue^ 
sien Révolution ulc. — De Tin* 
fluence de h dernière révolution 
en France et en Belgique sur' Je 
commerce de ce» pajs , et prin- 
cipalement sor celui' de rAIie- 
magne. ?ùr GdiStavede Giitich. 
i(ï-8rGottinguc, j852. Vandcn" 
hocck. 8 gr. ' 

L'Auteur est connu par un ouvrage 
qu'il a publié en i83o: Darstellung dès 
Handels , etc. (Tableau historique du 
comujierce, de l'industrie et de l'agri- 
ciiItQre des pfincipaux états commer- 
ciati3{().Sonr livre contient pia desiderîa 
difficiles à exécutei> 

Evertîi Jolliveti Aureîbnensîs 
FuliTién in Aqûîlum, seuGuslavî 
magni , serénissimi Suecorum^ 
Gothorum, Vandaeloruro régis, 
etc. Bellum Sueco-Gcrmâhicuip. 
Heroico - poHlicum poema. t*. 
cum ûg, Lipsiœ. i832. HVoir 
irecht. 1 rxd. 

Ce poèine héroïqne est, remarquable 
pat\so'n czactitu4e bisloiî^e relative- 



ment aux< expètUtion^ et batailles de 
Gustave Adolphe. . 

Basilicorum libri IX9 post Anniba- 
lis Fabroli curas ope OQJ^d. m$s. 
u(r. Heimùachio aliisque colla- 
tornm integriores oam scholiis 
edidit, édites denup recensuit, 
deperdit03 restituit, translatio- 
nein latinanf etadnotalîoneiiicri* 
iicam adjecit G* Heimi^ach, [\. 
md). Lipsiae;. i852h Barth* 
4 rxd, 8 gr, . 

Das Bûchiein von Goethe.— Le 
, petit Livre de Gœthe. Notice:^ 

pour rintelligence de ses écnl«. 

ÎM-8. Penig. 1 85s. iJennin^. 

J ilgemeinéi Handivoerter- 
ùucht der p&Ho&aphischen 
fFùsensçhafien, — ; Diction- 
naire manuel des sciences phi- 
losophiques, avec leur littéra- 
ture et leur histoire. Par T. 
Krug, 2* édition, augmentée- 
in-8. Leîpsic. i83a. Brockhaw- 
Tome I. A— E. 

Cet ouvrage pst basé sur l*état actuel 
ùei sciences philosophiques. La pre- 
mière édition publiée en 178g, et 
quoique tiré^ à un très-gi-and nombre 
d'exemplaires, a été épuisée en peu de 
temps. 

-.r . ' ■ 

Jahrbûehev derÙeschiàhte uni 
Staatskuntt. — Annales histo- 
riques let politiques. Par L, Pot- 
iiiZi iu-8. Leipsic. i853. tivi- 
richs. Janvier. Prix pour Tan- 
née , () rxd. 

Contenu'. Sur Tëloquence parlemen- 
taire. — ^ Sur l'état actuel du commerce 
des fonds. publics. — Notices sur plu- 
sieurs ouvrages de politique et d'éco- 
nodiie politique. . 

Die eiiropaeischen Ferfassun- 
_, Google 



Nouvelks puMicationsen Itaiie. 3i 

Le» CoDSlitUiioO» Anrtibal , César , Chariemâgne/'éiistavé 
Adoiphe i Frédéric-Je-Grand et Napo« 



des érats européf^ns deppià i^Bg 
jusqu'à nos jour?,, arvec des éclair-, 
cis^enaens histigiqûèsi Par /.. 
Poeditz. în-^fj^eipsic. i83a. 
Brocichaus. Tome I. 

Ce premier volume contient iSj do- 
umexis. 

Thésaurus eroUeus lingueë Intina?, 
sÎTe theogoniae , legum et mo- 
rum nuptialiutn apud Romanos 
explanatio nova. Ex interprcUa- 
tîone propria elimpropria çt dif- 
fère ntns in ëignificatn fere duo- 
ruin milMum serinoDUTn. Ëdidîi^ 
C, Rambctch, 8. Lipsiœ. i85a. 
2 rxi|. . 

?un.dgrMhen der nenesten Li- 
tcrd«ur,r— Mines d'exploitatiori 
de la npuvelle littérature. Les 
sept Plâoètes des héros. Par £. 
Oritepp. în-8. avecy yigneMes. 
Leipsic. i85a. Engéématifi. 

Les sept héros dort^ ratiteurjdoqne la 
>'ographie, sont: Âlciandre- le- Grand; 



léon . 

Aipianaespour i835. 

Penefqpe. — Pénélope, alnianac. 
Par Th. HelL in- 16. avec 8 gra- 
vures sur acier d'après Schia- 
vont, Retsch 9 etc. Leipsie. . 
Hinrichs. ïiel, tr. d. » rxd» 

16 gF. ^ 

Conlenui Apollonia ; par Héll.^lA 
Conscience; par ff^' ac/i^manh. -.-^Jje 
Voile do la reine ; par de Heyden. — 
Spafolino; par Hell, — Jacobé. de Hol- 
lande; pafc^e Glumen. ^Ktaqur mal- 
heureux ; par Léojj, Schefen-^Foéaied 
de Ca^eiU ,Tiedge , etfi. , etc. 

JJ.rania. — Uranie, almanac; 

in-i6. avec le portrait de Dannec- 

ker et 6 gravvii*es sur acier. 

' Leipsic Brockhaus. Relié, tr. d. 

2 rxd. 

Contenu: WiUielmine , conte. ,— 
Idris , nouvelle ; par Posgarn,—U Ar- 
bre gènéahogique, nouvelle; par Tieck^ 
.•— LeChevalier pâle, conte; par Oeklen- 
schlae^er. 



Nomeltes publications €t\ Italie. 



R^flessioni critiche suUo staia 
é»tluaie délia chirurgia ita-^ 
'iMna, '— .Réflexions critiques 
9ur rétat ;ictuel delà chirurgie en 
Italie, ete. Pat L.^Pacini.m-S. 
J^ucques. i83d. ; 

Cntn'inentarj \deii Ateneo di 
^ rescia. •— Mémoires deTAthé" 
née dcBrescia pourl'année i8Si. 
iD'8. Bre3cia. i832. Bettonim 

f^oesie etc. — Poésie^ de Xtii^i 
Currèr. hi-8. Padoue. i832. 
Impr, de ia Minerve, 5 lir. 



Coroéfrafia deW Itaiia.^Chti-- 
régrophic dp l'Italie. Par B. 
Barnpoidi, in- 8» cvec portrait.. 
Milan. i832. Fontana/ïoiw^l, 
Cah, I. (Abacena — Assa). a lir. 

L'ouvrage aura deux volurncb. Il con- 
tient , non. une simple description" 
des lieu» , mais des. détails exact*,£ur 
tout ce qui peut faire connaître l'Ita- 
lie ancienne et moderne , son histoire 
naturelle et civile, ses vicissitudes ,. 
les prodactiotis du sol , etc. 

Rime e!c — Poésii-s dé.Qiuseppa 

Digitized by Vj01_ ^ ^ 



^*. No^vt^ksp94t^Ucatiàns^n Italie. 

Gwacrf, napolitaine, in-8. Na^ c^imi. iii-S. Lncqués. ï8Sa. 



ple&. 1832. 

VAtea^di SanV Àgoiiino. r- 
L'Arche de Saint Augustin, mo- 
nument «n marbre du i4*siëcle9 

' encore existant dans la b.ilhçdrale 
de Pavje, destiné et gravé par (3. 

• Ferreri , ayec des éolaircis^ti," 
mens de Defenilentc Sacchi. 
in-fol. Pavie. i83a. lo lin 

Scriptorum vctei'ura nova cdllc^ô- 
tio e valicanfs cô^dicibus édita ab 
Àngjeio Maîq blbliqteéœ Vati- 
can» jprœfêclo. 4; Romae. i83a. 

*Ttyp.vati'cdnis.yo\.'yh, 

ht^ Fahif riche princtpaii 'di 

. -Pi^a —Les Edifices les plus" re- 
marquable» de Pise, et Vues de 
celte vill^vb'*'^y^®î* P** Raniéri 
GrassL in-t*ol. Pise. i83a. 3 lir. 

60. . . ' ' . > 

Pei mànumenti storici <if(i 
Ftiuii. *— ' Discours àtJac'ppo 
Pirova sur. les monumi^ns his- 
toriques du Frioul. in-8. Udibe. 
iS52. Mattiuzzi, 

Sioria de* principi di Sapoja 
etc. — Histoire' 'des 'prirtces de 
Savoie de la branche d'Acaja , 
depuis 1 '294 jusqu'en 1418. Par 
L, Datta. a vol. in-8. Turin. 
iti32 Imp. royale,^ 

Di un avveienamen^o etc. — 
Sur un empoisonnement produit 
par égarions Myorryccf 
i( champignon ). , Par. Ghigiihi, 
in-8. Gênes. 1 83a. Craviér; 

Ôpere dei march. Gesare Luc- 
chesini. — Oeuvres publiées et 
inédites du marqqis Ces, l^uc^ 



Giusli. Toma^YlL 

t Monumenti dM' Egitto etc. 
— Lfs ippniiïtajB%de J'JBgypte et 
de la Nubie,*îlécrits pai* J*expé- 
diti(»n scientifique delà Toscane, 
en Egypte , avec des éclaîrcisse- 
meiis d'Ippoiitto Roseiiini, 
in-,8. aveo atlas in-folto. Fisc 
i833.. Capurro. Lîvr. 1. avec 10 
pK litb. in-fol. JPrix de chaque 
livraison , ^o lire. ^ , 

Mànumenti délie heiie artc — 
Aiônumehs des. beaux-arts, dé- 
çrits.en vers. ParJUf^cîft. Mi^si- 
rini. in-S. Floreixcé. 'i83a. 

. Chiuri. 

N^uovo Dizionariode' sinonimi 
dellçi iiagua italiaria. -> Nou- 
veau Dictioijmàirèxles 'synonymes 
italiens.. Par Nie, TommaHo. 
iQ'S, Ricardi. . . 

Bihiidttbd itàiiaria. -^ Biblio- 
thèque' itaHenne. in-8. Milan. 
Juin — Octobre. 

Contenu: Sur le baron Cnvier et la 
zoologie de son temps. — Exposition 
des^objeite des pe^ux-arté au palais imp. 
roy. de Brera. — Sur l- usage que l'on 
doit faire de l'histoire' dans les lettres 
et dans les arts.— Travaux à l'arc de la 
paix à' MilaÂ. ^Application de quel- 
ques principes de critique littéraire i 
Tanvragë intituré: Dell'' origine , pro- 
gressi e sialo atluale di ogni Uttera- 
/ura; par Tabbé Gio.' Andres, — ^ur 
le système actue) de la navigation arti- 
iGcielle. — Analyses et notices d'un 
grand nombre d'ouvrage» f^taliens) fran- 
çais et allemands. — Mélangea, et« 



ïinprimerie deMARCHAND DuBr^vii , 
rue die la Harpe ^ n« 90. 



Digitized by VjOOQ IC 



BULLETIN 



DE LA 



LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE- 



MARS i853r 
Nomelles publications en Angleterre. 



The Metropolitan. — Le Mé- 
tropolitain. Journal littéraire. 
iD-8. Londres. ifô3. Saunders 
et Ot4ey. Mars. 5 sk 6 d. 

Contenu : Pensées sur le méconten- 
tement national; par nn metlibre du 
parlement (Suite ). •*- "Sur rarch^itec- 
ture navale. — - Peter Simple, cpnte. 
(Suite), -^ Sur l'origine des familles 
de la pairie brit.-^nnique. — Floretta , 
ou le premier Amour de Henri IV. 
(Conte)> — Sur l'origine de la poési.e 
en Amérique et ipn Angleterre. — Le 
Cavalier de Séville, tragédie (çn vers); 
par l'auteur de «•Ne;^ton Fostej;». t- 
Le Mauvais œil. (Conte). — Sur la 
chasse et les braconniers. — Caqueta.^ 
Poésies. — Analyses , etc. 

The new monthiy Magazi^ie. 

. Nouveau Magasin mensuel. 

io-8. Londresiv i853. Cotéurn. 

Mars. 36h. 6d. . 
Contenu: Dtrnihre pétition du peu* 
pie irlandais au parlement. -»- Sur les 
lois concernant les pauvres en Angle- 
terre. — Sur la vie. et les écrits de Paul 
Louis Courier, — Sur les œuvres poé- 
tiques de Leigh Hunt. — La vie après 
la mort. (Conte). — Journal de con- 
versatio^i avec lord Byron, par lady 
Blessington. (Suite j. — Sur la banque 



d'Angleterre. — Lettrjo de S. Landqr 
sur la mqrt de Hofer. — Réforme dés 
corporations. — Conte roervcilleus 
d'Alroy, — Poésies. Mélanges, etc. 

THe horih american Reviéw. 
—•Revue littéraire de rAméri-. 
que dû Nord. in-8. Boston* i85S. 
Èowen, Janvier. 

Contenu: Atialysç des ouvrages sui- 
vans : Domestic Mànners of the Amé" 
ricans ; by Mrs. TroUope. A Tour m 
Germanyf by a german prince»'^ Jour- 
nal d'îii^ voyagea fombocttiu; par Mén» 
C^illié. — Thepolitical Class Book; 
hy WlSialtivan, The moral ClassBookj 
par lé même.-^The Fisitorofthepooi^; 
by Tùckermahi ^ History of Ihe lai0 
pblish révolution; by Mordyenekw^^ 
Tableau de la PoWgne , ancienne et 
moderne } par X. Chodsko* Poloma^ 

or monthiy Heporte on polieh ajfairs^ 

-r- Loid Byron'a Convereaiionson te" 
hf^on ; by Kennedy. ^Reports ofthe 
american Tempérance ooeiety, — The 

Tohen and Atlantic SoupeHir^ by G. 

Goodrich. ^ v 

The monthiy Review. — Revue 
littéraire mensuelle, in-8. Lon- 
dres. i%S}.Henderson. 3 sh. 6d. 

Contenu: Analyse des ouvrages suit 
vans: Physiologie végétale; par P. de 



Bulletin de la Littérature étrangère. i833. N* 3. 

Digitized by 



Google 



34 NouvelÎM puffticfific 

Candolle.--- "Hem^iu and Lêtttrâ 0f 
captain sir fp. Hoste, — Philosophi- 
cal Transactions of ihe royal Soci^y 
ofLondon^for theyear i83a. — O/i- 
gin and services of the Coldsêream 
guards ; by colonel Mackinson.—PriH- 
ciplts of church reforma hy Th* A.mold. 
— Eléments of maieria tnedica ; by 
Toâd Thomsoà» — Vie de Fr. Hëber*, 
par de Candolle. — Sketch ofthe Uni- 
ted States ; by J Stuart. — iV#/«v m^àe 
duringa tour in Canada ; by j4. Fer- 
gusson. The Refugee in j4meriça; hy 
Mrs. Trollope, — RecnUections cf et 
Qhaperoni by lady Dacre. — Report 
on secundcry punishmeMls» Treutise 
on the mtfdern éys/etn of governing 
gaolsjby J' Pal mer. — The J/iferno 
of Dante, translaied ty Ch, ff^ri^ht. 
— Rejlections on Ihe for eign policy of 
Gr.éaf Britûiin, — T^enty five years 
in the rijle brigade ; bylV. Suftees. -*- 
Life arid wntings of IV » Cuilen. — A 
compendious german Grammar^ by 
Éérnays, — NotTces l|ttér^îjre«, etc. 

The monthty itfaf fl^n0.**-^«< 

{^asÎQ littéraire, meosuel. ta-8. 
.oodres. i833.Fi/e. Ittars^a sh. 
6d, . \ 

Contenu ikbiar^iiét de l'entrrpriM 
•ictique du«'.apit«inà Back, et J^ Tei* 
pëdition par mer. — Fragtoeus de hio* 
graphie* o* 'i> 7^ Sat les ËtaU^Uniaet 
)• Cauâda.«-9<âçèDe au lit mort de Hai-* 
Utt*^I<e^ Pli'îfiû'a d» la fociété des mi- 
litaites. <^ Sur la rtligîon pratiquée 
lUii» L'état àe New- York. ^Exposition 
^a tab^leatft^ià Plnttîtmt britaoniquoen 
i8i3v -^ Sut la gazette manusorit* de 
nia do l'AsceQaion<(r-' Le genttlboinve 
prQ^^eo* ( Conte). — ? La suprématie d* 
l'opinion pol»Uq»« ( mx la réToIntloii 
JTfao^se). -^ $ur l^ Carottoe diiSu4 
et sa population esclave ). -* Joursial 
d'uû ûrcetip. — ^Episode d'une t!.QuveHe 
inédite. — Description d'Odessa. — JJn 
Diner dans pedford SqUareASur l'in- 
tervention de la • H Qsste dan^ les affai- 
res de.la iTurquie. . — M^lnng?», «t£^ 

Trcmsactîons oftheSotiettffor 



tke encowrAgtment ofarU etc. 

— Actes de la Société pour l'en- 
couragemeDt de» arts , cnanufi&c- 
tiires* etc. 9 pour^ia scss-ion de 
1 83i — 3a. io-8. avec pt. (.ondres. 
1 839. Tome XLIX. Partiel. 

Contenu*, tlhauffagedes serreii-chao- 
des^ par de l'eau chaude. — Méthode 
pour faite du beuVre. ' — Méthôdç de 
prvsiervef res plantes oe^ ItttaçoRs. •■" 
Machine |[>our décrire des lignes spira- 
Ici. ^ Insirumens pour dessiner des 
Ii>;ties vers un point inaccessible. — Co- 
lonnes ^e malachite. — Tube pour le 
cl^aliilQeAu osy- hydrogène. ^Sur Tori- 
gine de la nouvelle race -de chèvres 
Angora de Cachemire. — Cabestan per- 
feottanhé. 'Et tm grand notnbre d'in< 
vèntion^ brevetée» , <m qui ont el^tenu 
des pti% d'^éncotirâgentâot. 

The London médical Journal, 

— Journal de médecine, de Lon- 
dres. Par J. North et T. Sur- 
9iett. in-8. Londres. i833. Sau- 
ter. Marg. 3 tffa. 6 d. 

' Confenn : Remarques srir le traite- 
ment des fièrïcs ititermittentea; par /. 
Belt, ^ Cas de hernie ; par StqfforrL — 
Cas d'héniorrhagie; par jinderatm' *- 
Sur les maladies du foie; par M, Bell» 
— ** Mélangés. Analyses j'eic. 

The London mnd Edin/burgh 
fhiiosophieai Magiazin^^ — 
Magasin des sciences physiques, 
âé Londres et d^Edlnbotrrg^. Par 
David Brewétér i ttick. Ta^" 
4or et Rieh. PhiiUpê. în-8. 
Londres. )833. Tayiot. Mars, 
s gfa. (> d« 

ÇonterfU : BemarqUes du prof, ^iry 
sur TexpérSence de M. Potter relative 
à n^terposition dansia théorie des on« 
d-ufations. — De l'action de la lumière 
sur 1« rétine ; par Bre^^ter, -^ Sar cer* 
tains perfectiotinemcm de la vision dé- 
crits par IVI Smith ; par le même.^^ur 
la loi de la d'fTasion des^z ; par GrO' 



Digitized by VjOOQ IC 



Nouv^ii»^ puéticationê en Àngietette. 



ham -*• 0e V^iïtji de \'«l»err«t!^n ^p^ 
l'interpo«itioa prismatique; par le prof. 
Hamiltoti, — jQatalogi^e de coinète« ; 
par Hussey* -— Analyse de plusieurs 
combinaisons de platine; par/. Kane* 
— Sur Ift théorie de l'électricité ma- 
gnétique ; par H^, Siurgeort, *<-Sar les 
phënomèiios de la l^miàre passant par 
les axes de cristaux ^ par H. Lloyd, '— 
Sur la ihéofie deVaction voltuiqtie^par 
F rideaux. ^- Mélaiig,ef, etc. 

The asiatic Journal. — Jour- 
nal asiatique. ia-S. Londres. 
»833. Patbury. Mars. 3 sh. 
6 d. 

ContetwiSfïv l'arroéedcft Indes orien-» 
taies. -— Souvenirs d'on-ofilcier au ser- 
vice de laCoropagnie deslndes.(&uite). 
— Sur la baie Moreton et le port Bo- 
-wen. — Description de la||viUe de 
Patna , dans l'Indoustan — Vie de sir 
David Baird. (Suite').— Sur les nègres 
de Kwan Lua, en Chine.— Notices sur 
Gius. Amalo, missionnaire à 'Âva.— De 
l'effet de l'impôt sur les terxes,dans 
FInd'j. -^ E^uisses des mœurs indien- 
nes. (Suite). — De l'éducation dans 
rXnde.-^ Mélanges I etc. 

Mechanic's Magazine. — Ma- 
gasin pour les mécaniques. in-8. 
avec pi. Londres. i833. Sd^ 
mon* Février, i sh. 

Ce .cahier donne la description et la 
figure de plus de cinquante ioveotiens 
nouvelles de machines utiles. 

The Pieid naturaiûfs Maga^ 
zine, — - Magasin dû naturaliste 
de campagne , et Revue d'ani- 
tnaai^ plantes ^ minéraux ^ etc. 
in-8. avec grav. en bois. Loû- 
dres. i833. Orr. Mars, i A. 

Contenu ; Combat entre un boa et 
un tigre. ^-* Faucon dévorant un oiseau. 
— Histoire naturelle'du condor; pdr le 
baron Humholdl, — Expériences sur 
l'absorption des plantes f par Linh, r- 
Sur les tempêtes annoncées par Pappa- 



35 

ritioo de.Kaurore bOféate; parle capit. 
Winn, *4« Sut les habitudes <de Parus 
major ( oiseau )* — Sur la diversité 
des (lispositions.dans les aniniau3( déjà 
même espèce; par Edw. Blyth. — Sur 
l'estomac et les nageoires du Fahaka , 
du Nil. — Hisloîre naturelle' des oi- 
seaux d'Afrique. •:— Géologie des mon- 
tagne! ; par BHe de Beaumont. — 
Mélanges, e^c. Les gr&rures sont d'une 
parfaite exéeution. 

Efwyeiapaedia of eôltage ar- 
cAtl^cItire.— Encyclopédie d'ar- 
chitecture rurale. Par C^Lou- 
dan. in- 8. aveo de nom^breiises 
gravuref^en bois. Londres. i833. 
léOngnian» Mars. 5 sh. 

Ce cahier contient de fort jolis des- 
sins de maisons de campagne , fabri- 
ques, châteaux, parcs , >ardins pitto- 
resques, etc. 

The comic Magazine.- -r Maga- 
gasin cotni(fue. in-i8. avec la 
caricatures gravées en bois. Lon- 
dres. i833. 369 »ytranrf. Mars. 
4 sh. 

The London Journai of arts 
etc. —^ Journal jdes arts et ScîecE- 
ces, et Répertoire des înveû-," 
lions brevetées. Par W. 'New- 
ton^ io«8« AT€o pi. Londres. 
i8^« SAerwoû L M^rs. 9 sh. 
6d. 

Contenu : Brevets nouveaux : Pér- 
fectionuemens des voitures^ vapenr. 
^., Qhurch. — Ferfectionnemens ^es 
machines à vapeur. . T. Beale, -. Tein* 
ture pertectionnée de la soie. J, Hen." 
drie,, — Nouvelle méthovle de chaufiSer 
les maisons , etc. Daubrey Holmes, — 
Certains perfectionnemens dans la con- 
struction des presses. J, Beny.-^Aire 
perféotSoané. FyrMt, — Préparation 
àeMangel fFutzeLP, Young.-^faé' 
langes,, etii. ' . . 

Repertory of patent/ inven- 



Digitized by VjOOQ IC 



5ii Noùveiies puhUea$ùmê\én 'Jngiet^re. 

— Répertoire d'inven- Schinderhannei «le. — ¥kde 
ii>-&. , aveQ pL Schinderhans , le brîgNnd do 



liof M. 

lions bref etées 

Londres. i855. ^ii«en.. Ma». 

Ssh. 

Contenu: Brcretst Plumes fournis- 
sant l'encrf «perfectipnnéet.J. Forker.- 
Nouvean moteur , inveuté par HainS' 
sel/'n. — Brevets américains et français. 
— Mélanges , etc. 

Curtù's totànicai Magazine, 
. — Magasin botanique. Par Cur- 
. tiê et Hooktr. - in-r^. . avec pi. 
-oolor. lyondres. i833. ShôTwoùd. 
Mars. 3 sh. 6 d; 

' Conten-u : Gongora àlro^purpttrea — 
CoburgiafuUa,-rr Myrsine capiUala. 
— Eugenia Iriuervtà — Sytnplocar' 
pus foetidus, — Bégonia i eniformis .^^ 
jjtdebouiià hyacirJliina, 

Edward's éotanicai RegisUr* 
r-- Répertoire botanique. Par/. 

^ Lindiey. avec pt. color.: Lon^- 
dres. i853< Ridgway. . Mars. 
4 sb. . , 

Contena : Cactus speciocissimus. — 
Maxillaria raremosai — Calochortus 
luteus, — Duvaua ovata. — Oncidiàm 
Jlarrisoniuvi^ — Papaver p^rsicum. — 
Aster adulterinus* 

Lift of Adam Ciarke* — Vie 
. religieuse et littéraire d'Adam 

Clarke. Par B. Ctarke. in-8. 

Londres. .i835. Simpidn et 

Uarshaii. Tome i. 

- Le Dr 'ClaVke^tait regardé'comme 
apôtre des Méthodistes. 

JV hyehçotte of St. Johns, or 
thô Court etc. «^ La Cour, le 
Camp y le Pont de vaisseau et. le 
Couvent, a vol. in-i». Londres. 
îSiZ. Rilsan. ^ - 

Aventures d'un ecclésiasjtîqne e? d'un 
narin» 



Schinderbans , le 

Rhin. Par Leiteh Ritèhie. in-8. 

Londres. 1 853. Smith' e\ Eider. 

Ce vnludne forme le second àe la Bi- 
bUotkèque des Romans, 

The IVaverUy ^ Anecdote», — 
Anecdotes de llVaverlej, pour 
servir d'éclatrcissemens aux 
Noùveiies de ff^averiey. a vol 
in- 1 2. Londres. 1 833. Cochrane, 

Contes en partie oifif;inaiix ei en par- 
tie recueillis par M. Porsyt/t. 

Colculations relative to thc 
trade etc. — Calculs et rapports 
relatifs au commerce entre la 
Grande- Bretagne et les Etats- 
Unis. Par W.Reusi, in-8. Lon- 
dres. i833. W tison. 

The Sketch-Bock offashion.'- 
Liyre d^esquisses de la vie à la 
mode. Par Tauteur de « Mo- 
^hers and Daughter's • . 3 vol. 
in-ia. Londres. i833. Bcntiey. 

Peinture d's vices et des folies da 
grand monde. 

The Life ofa sailor, — Vie d'oo 
Marirt. Par le capît. Fréd. Cha- 
rnier. 3 vol. in-jS. Londres. i83j. 
Bentiey. 

Aventurpç d'un capitaine de yaiaseao. 
Ce livre est fort amusant. 

Deioraine» — Deloraiue. Par 
Fauteur de ^iCalthfViiliams^' 
3 vol. in- 1 a. Londres. i835. 
Bentiey. , 

Quoique l'auteur , M. Godwio » s*>it 
âgé de plus de quatre- Tingta ans , le 
style de cet ouvrage n'a rien -qui tra- 
hisse, cet ftge., 

. Jôuritat of à vidage etc. — 

Digitized by VjOOQ IC 



Nauveiiéê pUhiieAiion$ eti Aiiemagne. 



lourHal d*UD Vojage de Calcutta 
au pajs de Va« Dietnca. in -8. 
Loodntfi i833. Smitht\Ei<Ut 

Récit d'un voyage d'un officier, pour 
cause de santé, de l'Inde à Sinoepore, 
Batavia et ie paya de Van Diemen , tiré 
de «es lettres, par Mrs. Prinaep. 

Geotûgical Skctehes e te» — Es- 
quisses géologiques des enviroas 
de Hastings. Par fV. Fitton. 
ÎQ-ia. avec pi. L6Qdre8« ^855. 
Longman, 

Th Wizard ofthe horth etc. 
— LeSorcierdu Nord; la Femme 
du vampire , et autres ppëmes. 
Pariff. Li</c{eM.jn-^.£dinbourg. 
i833. Biackwood. 

Faust , a dramatic poem, — 
Fausi f poëme dramatique ^ par 
Gotthe; trad. eu prnse, avec 
des remarques et des riotesl in>-8. 
Londres. »^33. ' 

Ne se vend pat; c'est* i -dire, qu|il 
n*est point destiné pour le commerce. 

The modem Cymon. — Le Cy- 
mon moderne. Traduction du ro- 
man de Paul de Kock, intitulé: 
« Jean » . 2 vol. in >^ la. Lon- 
dres. i833. Marston. 



Six ff^eeks on the Loire ^tc. — 
Six Semaines sur la f^ire, et 
Coup-d*œit dans là Vendée. \n-8. 
Londres. |833. Simpkin et 
eomp. 

Description plaisante des mœurs des 
habltaiis de- ces provinces. 

Peitt Tableau Httémire delà Fran- 
ce, etc. Par F, Mortet, profes- 
seur de langue française à TUni- 
Tersité de Londres, in-8.' Lon- 
dres. 1 833. fViUon. 
Ce volume contient une dissertatîuii 
sur la littérature française, classique 
et romantique ; un choit de morceaux 
d^ littécalure en^ prose; on traité sur 
l'origine et les pi;ogrés dç la langjie 
française , et une histoire de la littéra- 
ture française, depuis Louis XIII jus- 
qii'à'uos juursr 

Tke botanicai Cabinet. — Cabi- 
net de l>otflnique;pnr Loddigeset 
fils, in- 18. avec ûg. color. Lon- 
' dres.,i833..^rcft. Mars.2sh. 6d. 
Contenu: Buphorhioipunicta» — He^ 
dychium sienopetalum* ( pl« double).-- 
Sparaxis tricotor. — Maxitlària ochxo" 
hucà. (pK double): -^ Blechhum gra- 
cile. -^ CUvianohiiU. ('pi. double). — 
lUenziesia poUfoUa. t" FleurothalUx 
proliféra- ( pt. double). -^Ijiatns f!^' 
cUis, -^ S<flvia fui gens. 



Nouvelles publications, en. AUetnagne. 



Gustav Jdèifder Grosse. — 
Gustave Adolphe-le-6ra^d , roi 
de Suéde, poëme héroïque en 
quatre chants. ?ar Ch. Spahn. 
-8. pap. vélin. Leipsic. i83'i. 



in- 



Zirges. 

A Voccasion de l'anniversaire de la 
bataille de Lutzendu 6 novembre iS3i. 



Handhuch der M^chanik etc* 
-r-Manueldemiècanique é Tueage 
des praticiens» ou Principes de 
mécanique appliqués à la con- 
struction des machines et à l'ar- 
chitecture. Par A. Schubert. 
in-8. avec pi. Dresde. i83a. Ar- 
noM.Tome I. (Statistique). 1 rx^. 



Digitized by VjOOQ IC 



5« 



ffpuvHip^pyAiUatiam en ^^femo^ie. 



Handffut^h der SehiffarUtun^ 
de.: ^-r Manuel pour l'art delà 
«{^yigâtiQQv-3'' édttfoQ. iDrS.avec 
carte» et ypl. flaii^boiirg, l83a, 
Perthes. 4 rxd. 16 gf., 

A, Tiisa^e de l'école de navigation 
de Hambunrg. * 

Be€ihtfûHigung d«r jûdisohôit 
A^iigion €t<K -^ DéCeose. du 
culte israéli'tiî at daçarâotère des 
Juifs. Pur un Ifiraélrte. ia^^rj^. 
Lcipsic. ii'à^\ fVolbrtohU 

G.rammatiea critica iiogiie^ saa-** 
scrftœ. Auet. Fr. Bapp. Altéra- 
editiç emend^ta. 4» Berolloî, 
i83!i. Démmier. 

Philosophm cabbalistica ot pan- 
theismus. £x foatibus pripciariis 
adiimbravit atque ii|ter se corn- 
parayitJif. Freystadt. %. RegiO' 
mqnii, i83a. Bornlràgir. 

Get écrit nVUc^ae le précurseur d'un 
^rand ouvrage sujr le m^me sujet que 
l'autenr-f jeune sftviunt ÛFBëiite,-8e pro- 
pose; de publier, fit dans lequel il veut 
prouver quele pantliéisme n'est qtiedd 
rathéisRié', que la pbiiosophie cebàlls» 
liquc, dans son originel était le déisme 
pur; que tontes lés contemplations phi- 
losophiques proviennent d'un seul et 
même principe , etc. , etc. 

4Ugemeine Geschichu des iS" 
raeiitischen Foikes. — His- 
toire générale du peuple d'Israël 
depuis les temps anciens jusqu'à 
nos jours. Par J. Jost. a voL 
in-8. Berlin. iSSa. Ametang\, 
4 rxd. 20 gr. ^ 

Le même auteur a xéçemmjent publié 
1 ' H is foire des Israélites dap u is le temps 
tlfit Mac^ahées , ~ 

Teatfo-esp&noî etc.,-— Ihéâttre 
êspagoor antérieur à Iiope de¥é- 



^a. Par l'éditeur du^ Fiarésto de 
rimas aatiçuas eaétiHianas. 

a rxd. i8 gr, 

l)0r Handiw^gêreisenda wieet 
sey9\ soU etc. «r- Le Commis* 

Voyageur tel qu'il doit être , cl 
ce qu'il doit faire pour recevoir 
des ^onimissions et^assurer du 
succès dans ses affaires. ia-S. Il- 
menao, i85a.^dw|r^ 16 gr. 

V ergieiçhung^taheile etc. — 
TaHe de comparaison des^ mon^ 
naieâ usuelles de TËuropë et des 

/âiftrés parties du monde, in-8. 
Aix-la<Ciiapeile. i85a. Mayer, 
5 gr. 

Cette tablé înd'^iiecombîen Taatpar 
exemple un franc dan»26 pfeys dîfiPéreos. 

Jnnaién der Erd^f^oeikcr^unà 
Staatenkunde. -^ Annales gécH 
graphiques et statistiques. Par 
Berghaus. in-8. Berlin. i83a. 
Reimer^ Juin-^Septembre. 

Contenu: Mémoire siir l'hjdrogra- 
pbie de l'Océan du sud; par ilf einich. 
-4- Géographie des plantes; Flore d'Al- 
lemagne $ par SchÛblcr,' — Description 
de Montmédy dan» les, Ardennes ; par 
le major de Strant:^/ '^ Voyage dans 
Fempire de Maroc; par le lieutenant 
pp^ashinglon. — Rapport sur un voyage 
à Bakou, lu \ l'Académie de St.-Péters- 
bourg; par Len%* >-* Sur les diffcren- 
tes dénominations du ' Niger ; par 
Reich&rd, — Sur la population de 
la monarchie prussienne «a i85t. -• 
S^r, le niveau de U mer Caspien- 
ne; par Le^t^, -f Observations géo- 
gnoatiques daqs TAsie dii ^urd ;par 
Erman. — Nivellement barométrique 
des Cévènncs. — Climatologie : Phé- 
nomènes périodiques dans les règles 
animal et végétal. -^ Journal d'un 
voyage k la côté d'Afrique, pendant les 



Digitized by VjOOQ IC 



N0UP»iteê fiMiostiant m» 4Utmagn«. 



H 



atttUi 189S efcl8a6. r^ Voyage dad(tttz 
Arméniçmen. Ajiie, en ido7- tt Coo- 
liâérations politiques, d'apièsie témoî- 
gn8ge(le.rhMU)ire.-^iial7^e^MéUn|^. 

OaprpichUùhé mUitêriêche 
Zeiisehrift.T-^ouraeA inilil9irè 

VUnn«; idSa^. S^rdmê. Cdb. iX. 
XetXI. 

Contenu : ffotlce» fiiir GîbriiUaf>. — 
}isquis.se (fOpporto et ses >nVrrokis. 
— Bataille de Bar • sav • AifSe , >e 
37 février i8i4^ (avec Ve( plan det 
eavirons dé iftar-fur* Aube )» •— Événe- 
nen» à Ma'ntone et eorjrùHaf du i6^p- 
ternbre 1796 i^usqu'au 4 février 1797; 
avec la bataille deRivoK. (Fin].-T9o- 
tices littéraires, etc. ' 

Vntcriuchungen ueùprdieNa' 
lur dejs M^^^chen eto. .^ Re- 
cherches sur k aature de Thom- 
me, des aâimaux.et des piaules. 
Par Tirdtmann e iTreviranus, 
iQ-4. Heidelb^rg. i83a. Groos. 
Tome lY. 4iTec a4 plaoeb^*. 

Contenu : Sur la fructification des 
pUnUs. — ! pbservjQtioDs sur la gernii- 
nation et le àéveloppem^ot dçs tuber- 
cules dans le genre Corydaiis» -^ Sur 
la génération des sangsues» -^ Suf^ les 
organes àa toucher dans IkaafiiimauiT.— 
Sort» cœur des Snseetés.— Sur laatrbc- 
tore de jinerus Niga»"^ Sur les affini- 
tés an Atomiqv e« de ^ncylusjluviatilis. 
—Sur i'anatomie et Thistoire naturelle 
des amphibies. — Sur les vaisseaux ab- 
sorbana du cordon ombilical cb^Viioni- 
mt. — Sur lo OanalU tympoMcus- et 
ma^lçiden^^ Bt cûttra^^ 

Journal fur Chirurgie et«. -►— 
Journal de chirurgie et d'of^btb^l- 
mologîe» Par de Graef^ et -de 
Waither. ln-8. avec pi, Uerlin. 
i832. Reimer. ïome XYIII. 
Cah. IV €i4ofxra XIX. Gah. I. . 



Contenuf Cas retparqutrbles de mon- 
struosités. -^ Snr k reproduction àt 
la lentille cristalline. — Sur les mala- 
dies iie» Jointures*. — Histoire d'une 
ainpiitatîbn au haut delà cùîsse.-^es^ 
Clip tfon d'un noÛTeaû récipîentd'nrîne. 
^ Réminiscences^ ophthalmologiqnes. 
*»- Sor la pathologie de la syphilis. — 
Description d'un poêle de santé, por- 
tatif. -y Description d'un appareil pour 
la transfusioii dn sanç. — Sur les tu- 
■ meurs perçantes de l'œsophage.— Exci- 
sion de la claTÎcule.— Sur le Strjchnin. 
— > Sur les tumeurs ané'vrysmatiques.r- 
Sui^la^raphanle. «^ Sur la métfapde en- 
derAÎ.qna --^Suries ma)adies de l»peau 
du humar aquœus. Et cetera. 

J)eut$6he Zeiuchrift fâr i?^- 
éuryieufHU. -r- Journal pdur 
Part deB acqouchemens. Par 
Btueh^ Mende et RUgen» îd^8. 
atec pi. colot. Weimaf. t83a* 
Bureau d'industrie. Tome IV. 
Cah.IY. 
Contenu : Sur la lîèfre dra fetume» 

en couche i par àlÙfàti^epQnt -et HUgen, 

et 4|iKit.fe autres articles sur Uns çaspar- 

tieiilie s d'accouchero? nt, 

Rhctore^. graecf. Cx codîcibus Flo- 
rentinU, Medîofanensîbos ,'Mo- 
naceosîbus , NeâpoHlanîs , Parir 
siensibus , Kouiauis - YeiietHs y 
Tauiineosibn» et Vindobopeasi- 
bos eroendatioreâ et auctîores 
edîdit «ufsah'ormiiqueaanaUittp- 
iiibus iaslruxll, indices locu- 
pletlssitnos adjecil Çhr. ff^aiz. 
8. Stuttgardiœ. i852. Cotta. 
VoLI. 5rxd. ^gr^ 

Les Rhetorea graeci Surent pubrié» 
pour la premièîe fois, par les -^Z<îtf en 
i5o8 et iSog , en^ deux vofume? in-folio, 
et depuis ce temps ils n*ont pas été 
réimprimés. La rareté de xetteédition 
a engagé l'éditeur à en publier une nou- 
velle, collcttionnée sur les m^nnscriU 
cnn8e»?és dan» lesbiblio^^es susdi < 



Digitized by VjOOQ IC 



40 



NquwHeêpuéUwUansm AiUinagM. 



t«8%>l<a nou^ellQ cplledtion Rè com- 
f rendra pas. les Oeuvres d'ArUtot^ 
et d^ Dion d'Ha|içarn9<se,^asseï, ré- 
pandues par d'autreB. ^dUions subsé- 
quentes; mais rëditeur }f %ioa^ra lea 
Frogjfinmuiica à^Hfttûqg^n^ . e^ dç 
Théon, ainsi que d'autre^ orateurs iné- 
dits. Le premier TalDi|U9 contient les 
Progyninasticm en Qeuf ouvrages diffé- 
reps.- .',',■ 

Corpus GraittmâtiOorum latino* 
rum TeteruiD,, olegitFr, Ltn- 
dtmann, 4* maj. Lipsie^. i8!33. 
TetiAner. Tomus llus et III"^. 

t.e second volume contient Pauli 
Diaconi Excerpia et Sex»Pompêii Fee- 
ti Fragmenta f et le troisrè'me îsidori 
Hhpalensi» ' episcQpi eiymolvgfaru m 
liibri XI. ctttti tab. aeu. Le prix du se- 
cond, est de 8 rxd. la gr. t pap. vélin 
anglais, 12 rxd. la gr. ; celui du troi- 
t^ïèmey 5 rxd. j8 gr.j pap. vélin an- 
glais, 8 rxd. 

Thésaurus erotîcus linguœ latldœ, 
sive theogoniœ , legum et inorutn 
n'uptialium apud Roitiaiios exf 
planatio nova. Ëxidterpretatfone 
pfopria et fmproprfa' et diffe- 
rentils io sigoificato fere duorum 
milliumsèrmoDiîm, Fd. Carotus 
Aamiach. 8. Lîpsiaç. i839, 
9 rxd. 

Âpparatus eriticus et exegeticus 
in Aeschylî tragœdîas. 9 vol. 8. ' 
HalœSax. i839. Gef^atuf^/^rxd, 
la gr. 

Le premier vôlunje CQiK tient les 
Conimentâires àeStaritey et cle Reïsigi 
ie second^ jébresehii animadversiones, 

Isocratié Aeropagiticus. Cum 
prio^um editorum atinotationî- 
bus edidit^ ^ua que notas adjecît 
E. Benstêer» 8. Lipsîas. ^83^, 
Koiifnann. 19 gr 



iïlravit, C. J'acatitz. S. Lipsi». 
t832.. KoHn^arm* la gr. 

Tûpofftaphisckès Lexicon von 
Baiern etc. — Dictionnaire 
topog^apbique et stàtidtiqiie du 
royaaKn^deBârvière, oa Descrip- 
tion alphabétique des tlistricts , 
TÎUe«9 ?Uki]g^s, hameaux, châ- 
teaux > déserts, mootagnes, etc. 
ParA,Eisenmann€^iFr. Bohn. 
7, vol. ÎQ . ;8. Ërlangen. t83a. 
Palm, 9 rxd. 8. gr, 

• Ce Dictioiirrâire statistique , com- 
posé d'après des dgcume'ns autfaen- 
tiquer et lès recherches Jes plus otinuo 
tieuses , est le pli^s complet de tous 
cciix publiés jusqu'ici sur la Bavière. 

Arabeéktnn — Arabesques. Par 
L. Beehatein, -in-8. [Stoucard. 
i83il. Haitberg\ i.rxd, 8 gr. 

Ileçoeil de poésies. Les principaux 
uiorcealix''sont intitulés: X^e Songe du 
rossignol. — Parallèle entre ta philo- 
sophie et la poésie. -^ Les Baisers , 
.apborismes. -^ La Fleur et la vie hu- 
maine. — Les Larmes , etc. 

NovelUnkrcknz etc.— GMklande 
deDOUYèUes d*autèursalIeu9aDds. 
9 vol. in'-8. Ratisboone. i833, 
Rtittnayr. 

Contenu i La liaison de Coligny, 
nouvelle historique ; par Klusmann, - 
La Tireuse de cartes , nouvelle ; par 
Marie de Kulm. . - 

VielLasrmtn um Nichta etc. 
-p- Beaucoup de bruit et peu de 
besogne ^ Douvelie. Par le baron 
d'Eichtndor/f. —Physionomies 
caractéristiques des Hoogroîs, 
nourelle; par Ci.Èrentat%ôAD-8. 
Berlin^ i833. Libraires assiH 
ciéS' 20 gr, • - 



Lucîan Toxarîs. Recensuit et illu- Skizzen ausdcn Lcbtn einesSee^ 



Digitized by VjOOQ IC 



lfouveUè$ puMiUaiiomi e» AUemagne. 



4« 



tnnnn^. -«^ esquisses de la yie 
d'unmariQ. Par/À. T«rmo.lD^8• 
Meissen^ x^'Sn.Kiinkicht. i rxd. 

Pour servir de pendant aux romans 
niarii;inies de Cooper^ 

Veher fVailerMtin^s Privât* 
iehen. - — Sur la vib' priyée de 
Wallenslein. Leçons Ides au Mti- 
séede Munie. Vdit Max* SchoH- 
hy. ln-8^' Munie. i63a, Frumz. 
I rtd. 8 gr/ 

Sur la cour de Wàllenstetn^ sa poli- 
tiqtrt?, ses rapports avec les Jésuîtes,etc. 

Pôrîinisches historischesHand- 
iexicon^ — Manuel-iexîque^ his- 
torique 9 de Berlin, contenant un 
tableaii encyclopédique de touji 
les faits historiquefl remarqua- 
bles, avec des notices sur les 
principaux écrivains et artistes. 
111-8. Berlin. i85a. ' ISatorff, 
Tomel. 2 rxd. 8 gr. 

Ce- premier volume, contient les let- 
tres A. B ; Touvrage aura sixà sept vo- 
lumes ; il servira de suite ^ux nombreu- 
ses Biic^dopédi^s iiidi/^estes qi^i pa« 
raissent en Allemagne et dans d'autres 
pays sous le titre de n Dictionnaire 
. pour la conversation , » etr. 

Cedichie etc. «^ Poésies. Par le 
baron de Zediitz. iu-S. Stbu- 
paid. i832. Cotta, 

Recneil de romances;» ballades, son- 
nets, épigramraes-, etc., etr. Les jour- 
naux allemands en font un^^grand éloge. 

Yirgilius Maro, varietate lectio* 
DÛS et perpétua adnotat. illustrra 
GottL Heyne* Edito qijarta, cur. 
E. tVagntr. 8. Lipsiae. ï83a. 
H afin. Vol. I. II et IV. lo rxd. 
8 gr. — Le même oiirvrage sur 
pap. vélin, avec plus de 200 gra-- 
vures et vignettes, Sorxd^ i6gr. 



Le 'troisième «» dernier volume est 
sons presse. 

Herodoti Musœ. TextumadGaif* 
fordi edit. recognovît, perp; 
tum Fr. Créutzeri tum sua an- 
Dot. instr. comment, de tità et 
scriptis Berodoti, tabul. geo- 
grapb. indîcesque Ad],f,Baehr. 
8. Lips. i832. Hahn. Vol. t et 
IL 6 rxd; ao gr. 
Le troisième volume est sous presse. 

Recherches historiques sur rojrl- 
gioe des Sàrmates, des Esclà- 
vons et des Slaves , et sur les 
époques de la conversion de ces 
peuples au chiiistianisme* Par 
StanisL , Bohu^z» 4 v^^* î^"^* 
Sl.-Pcrtersbourg. i852. 1^ rou- 
bles. > 

Neues Jahréuch fur Minera^ 
toqit etc. — Nouvel Annuaire 
de minéralogie, géogi[iosîe , géo- 
logie et de la science des pétri- 
fications. Par C. deLeonhardet 
G, Bronn. in- 8. avec pi. Stou- 
card. i833. Schweizerùart, 
Cah. I. avec 3 pi. . . 

Contenu : Coupe iongitadinale des 
rochers de la partie nord des Alpes*t{>ar 
i'eu LUI de Lilienhàch. — Sur les ca- 
vernes des ossemens, près de Liège; 
par Schmerling, — Sur les cristaux du 
métrai d'antimoine; par Heesel. — Cor- 
respondance et extraits de nouveaux 
ouvrages de minéralogie 4 cristallogra- 
phie, etc. — Mélanges, etc. 

Prohefragment einer Physio- 
. iogiô des Menschen. — Essai 

d'une physiologie de l'homme, 
. contenant rhi<ttoire du dévelo'p- 

pemtDt du fœtus humain. Par 
. Aug. Ritgen. in-8. Casse). 

ii^2. Krieger. 

Cet ouvrage forme le iro'sième vo- 



Digitized by VjOOQ IC 



lume diîs Actes de la Soeiéré pour la t\ fiam God&f t. Btfm^nniim^ 



propagation des sciences n«tturelle&de 
Marboûrg< 

Archiv far MitUral&giô etc.— 
Archives, de miaéral^'gie , géo- 
gnosie i métallurgie,' etc. Par Jî. 
KarsUn^ln-^. Berlin, i832. 
Reimer, Tome V. avec i a plan- 
ches noires et coloriées. 
Contient 12 mémoires et ^4 riotices 

sur différens sujets de minéralogie, 

gêognosié, etc. 

Dié iezten Toge eines Naturr 
forschers etc. — Les derniers 
fours d'un uailiir<iliste^ ou Con- 
templations en Yoyage de sir. 
Bumphry Davy, Trad. sur fa 
troisièipe édition Anglaise, par 
Ph. de Marti%i$ - io-8. Nurem- 
berg. i833. a fl. 24 kr. 

Cet ouvrage peut être f egardé conme 
Je testament d'on des naturalistcn les 
plus distingués de notre temps>; il con- 
lîeirt les opinions de ce et- lèbre physi- 
cien sur toutes les branches des sciences. 
Oh sait qiic le, roi de Bavière a eu le 
bonheur de lui Bauver la vie dans une 
mine. 

yÇaieni de disscctîone musculo- 
rumèt de consuetudine libi;i. Ad 
fidem manuscriptorum altërum 
secqndum , primum alterum 
graece edidit R. Dietz. 8. Lip- 
siae, i83a. VoêS. i rxd. 6 gr. 

Macer Etoridus de virlbus her- 
baruip upa ;um TValafridi 
Straionis^ Oihonis Cremo- 
netisis et Jo, Fôict carminibus 
similis argument! , quœ secun- 
dum codices uhuiuscriptoset ve- 
téres editiones recensutt, supple- 
vit.et adnotatiomcrîlka'kislruxit 
Lud* Chouiant, Accedit Ano- 
njrmi carmen graBcum de h^rbis, 
quod e codice Yiodoboneusi auxit 



((tte£itiendAtl(lni9 edtditV.M^. 
8. Lipsiœ. i83a. FêêSix nd. 
18 gr. 

Annaien der PhysikanàChi' 

f mw. "-- Annales de phjj^iqoe et 

de chimie. Par Poggendwl 

în^8. avec pi. Leip»ic. i831 

J9artA. Janrier.^ 

Céntenu t Sur Teadioniétrie; par 
Brunner. — Sur l'intensité rçlatiw di 
magnétisme a ?aris , Bruxelles , ^tc. ; 
par Rudberg,—SMX laftirceexpaniirede 
la vapetir ; pap Egén. -^ Sur la densitt 
de la vapeur; par «S'cAin#ç2din/;.— Sur b 
force de t^nsioii de la vapeur damer- 
cure daHs^iférentee ten[ipératur«',pir 
jélvogùdro.-^TS,xBMen chimique dain»- 
miith cristallisé de Scbiieeberg; |Hr 
^ôA/tfr. — Sur l'Uralîte^ par G. Rof- 
—r Sur les allijBges du soufre avec le 
chlore et Tiode; par JET. Bose,'-^ 
les pérégrinations des oisesDZ de (tf- 
sa^e. — Mélanges, etc. 

EiehwaUi, Pkinlaruin noranua 
yel minus eognitarum quas it 
itinere €a^*o-Ca<}casico obser- 
yarit. fol.LipsjaQ. i852. V^ 
Fasc. L cum xi lab. lith. l\d^ 



Eichwaîdf Zoqlogia s[ 
quam expositio animalibus tQD 
yivis ,. tum fossitîbus potissitnttiB 
Rossiœ in untversum et Poloni» 
in specie. 8. cum xi tab. liti)* 
Lipsiœ. i832. Fosis. 7 nd. 

Grundzttge des ehemùe^ 
Theiîs der Naturîehre.—^^' 
mens de la partie chimique de !> 
physique. Par iî. Buf[. in-8 aT« 
77 gravures en bois. Nuremberj- 
i^^\Schrag. 5 fl. 36 kr. 

Fauna boiça, ôderNaturfi- 
sehiehte der T^iere Buw^ 
—Histoire nalurelte d6$ aniinaB* 

Digitized by VjOOQ IC 



NoHVAUfs puhiiùatùnuen Mîemagne. 



43 



de ia.^av!^. P«r fV. Uahn et 
E, dis^ Reider. in-S. »Tec pi. co- 
lor. Nureftberg. r9d'5, ZehMrf. 

II en parait un« livraison par moii. 
Les clause* des mammifères avec 60 pi. 
etdes amphibies avec a4 pL sont com- 
plètes. Celles des oiseaux et des pois- 
sons seront publiées sous peu. 

Die ArçLchniden etc. — Descrip- 
tion el représentation des Ara- 
néides. Par/ fK. . Hahn, in-8. 
avecfig. color, Nuremberg.i855. 
C^h. I— ni. Prix d^ souscrip- 
tion pour chaque cahier, avec 20 
pi. 20 gr. 

Die wanznu ^rtigenlnseàten,'^ 
Description et réprésentation dès 
punaises. Par ^. Hahn. in-8. 
avec pu color. Nuremberg. i853. 
Zeh, 20 gr. chaque cahier avec 
6 pi. color, 

11 parait de ces deux ouvrage^ a'ter- 
nativemcnt un cahier p9r mois. Six ca- 
hiers lorment uu volume. 

StaM^ Tbeprîa'inedicii vera, pby- 
siologiatn et pathologiam tao- 
quam doctrines medi^ïœ partes 
vere eontemplarÎTas e^naturaç et 
artis veris fundamentis intami- 
nati r^itione et ioconcussa expe- 
rienlia sistens. Edit. reliquis 
emend. et yita auctaai curaVit 
Lud. Chaulant. 8. Norimb. 
i832. Tom. n , cum Slahlii chî- 
rographo. i rxd i) gr. 

Die Fersiehrc der Isiaender. — 
La Prosodie des Islandais. Trad. 
du danois par Fr. Mohnike. 
in-8. Berlin. i85i. Reitncr. 10 gr. 

La Gazette littéraire de Halle, fé* 
vrier-i83^, contient une analyse dé- 
taillée, «n s4 colon n«s, de c«t iiBportatit 

QUvrage. .i • '" 



L^hrbueh der ^Eisenhûtten- 
4eunde, -^ Cours de inëtallurgie. 
Par JiecB, Hartmann, in-8. 
aveciopl. Berlin. i8'à3. RUcker* 
Tome I. 3 rxd. 

Extrait du Système de méiailurgien 
du prof. Karsien. Le premier val urne 
contient la doctrine des propriétés du 
fer, des'cbmbustibljes, de la fabrication 
jIu fer, etc. 

Gediohte etc. — Poésies de Ni- 
cotas CenueL in-8.. Stoucard. 
i832. Cotta. 1 rxd. 9 gr. 
Recueil de poésies lyriques d'un Hon- 
grois. Les journaux aHemauds et» font 
un grand éloge. 

Saninilica. Pisçertalio h.i^lorîcp- 
critica. Auct. G. Zinkeisen, . 8. 
Lipsîœ. i832. Barth. 

Sur Torigine des Samnites, leurs 
mœurs, leurs guerres avec les Bornai os, 
' elc; 

Geschichte der deutschen Poé- 
sie etCi — Histoire de la poésie 
allemande au rtjoyea âge. Par C. 
Rosenkranz. inS. Halle. i85i. 
Anton, a rxd. 12 gri 

Handhuch einer aUgemeiiien 
Geschichte der Poésie. — Ma- 
nuel d'une Histoiregénéralede la 
poésie. Par C Rosenkranz. 
in-8. Halle. i83?. Àntpn. Tome 
L r rxd; 12 fr. 

Ce volume contient l^hisloire de la 
poésie orientale e» ancienne. Une ana- 
lyse de ces deux ouvrages de M. Rosen- 
kranz se trouve àans la Gaeette de 

Halle, février i833. 
i 

Oestreich ivie es est. ^^ Tableau 

4e r>liiiriche , telle qu'elle e^t. 

Par /. N^xrmann. a voh ln-8. 

MeUseo. 1833^ Groedsohe.^riLà.. 

2Q gr. 



Digitized by VjOOQ IC 



44 



NouveUes puMications en Italie. 



.Lé prcunier volume contient la det- 
cri pt ion des provinces autrichiennes ; 
le Tyr,oJ,la Styrie, l'Ulyri^, le royaume 
loatbardo-f<^nitien, la Bohème, la Mor 
ra^ie et la Silésie, la Galicle, la^ Hon- 
grie. Le second volume traite de Tori- 
^ine de Vienne, de la littérature atitri- 
chienne, des curiosité» de la ville, etc* 
' s , ■ « 

VeierMûnehensKunstschaetzô, 

— Sur les objets d^atl qui se trou» 
Tent à MuQÎc. Par Max. Schott- 
%. in-8. Munie, 1 833. Franz. 
Partie ï. 

Cette prei&ière pattie contient la 
description des galef ies de tableaux qui 
renferment des chefs d'œnvre, priuci* 
paiement de l'ancienne école allemande, 
^ et qai sont au nombre de plus de douze, 
dbnt celles formées' par iEugèoe de 



Beattharnais et fiar MM. Boisserée 

•Dans auotlivB viâ« .d'Allemagne le» 
beaux-erta sont cqltivés afec plus de 
âuccès qu'à Munie. M. ^onefelder, rin- 
venteur jAe la lithographie continoeà 
l'habiter et l'y* jouir d'une grande cod- 
sidéra tton; il s'occupe dans ce roomeat 
d'un procédé propre a multiplier In 
tableaux è l'huile. 

Tasehenbuch fur vaUrtoai' 
tUschô Geschiùhte, ~ Annuairt 
fovLT rhistoire nationale. Par le 
baron dt Hormayr. In- 13. Ho- 
nie. 'i833. Franz. 

Ce vol urne contient plus de trente 
docufnens intérea^ns sur l'histoire (k 
La Bavière , de l'Autriche et de la &h 
hème^ au moyen âge; 



Nouvelles publicatians en Italie. 



F<tsti det(a Grecia del XIX 
secoio. — Fastes de la Grèce au 
1,9* siècle 5. poésies lyriques du 
prof. J, Mezzanotte, in -8. 
Pi«e. i832. Capurto. 4 lîr^ 

ie Vite degii uomini iUustri 
di Piutarco, -r- Vies des hom- 
mes illustres, ^ar Piutaraue. 
Traduction italienne par Gtrot 
Pompeif avec des notes de Ht- 
térateurs célèbres, in-8. Floren- 
ce. 1^32. Passigii. Livr. XL 
2 franchi. 

L'ouvrage 'formera un seul volume 
en 16 livraisons*. 

Lp Vite dei pittori etc-. — Vies 
des peintres, sculpteur» et ar- 
chitectes, par(r. Fasarif avec 
des notes, in-8. Florence. i832. 
Passigii* Livr. IV. 2 franchi. 



Opère scelte dei conte JUsh 
Manzoni eic. — Oeuvres choi- 
sies du comte Alex, Manzoni 
in-8. avec 6 vignettes et le por- 
trait de l'auteur. Florence. i8dS. 
Passigiù 20 franchi* 

Pitturè a fresço etc. — Peintu- 
res à fresque de Campo Santo. 
de Pîse, dessinées par Gtui. 
Rossi et gravées par Latinio 
fils, in-fol. Florence. i83a.LiTT. 
.1. avec 10 planches. 

L'ouvrage se composera de 44 plan- 
ches in-folio, avec texte, et coûtera 
lao paoli. 

Opeve complète di P. Mestes- 
tasio. — Oeuvres complètes Je 
Métastase, un seul yoloaie ^ 
ilenx colonnes^ en 20 livraison» 



Digitized by VjOOQ IC 



l(oww^4et fuMieatiofU en Italie. 



45 



a?eo quatre YÎf^fietles etfe poi^ 
trait de i-aateur* ^ct franchi. 

Optft minoridi Gûya.-T-Opus- 
cules de Melch. Gîoja. in-8. La- 
gaoo. iSSa^ Ruggia. Tome I. 

Contient sept mémoires historiques 

it politiques. 

•f 

yiaggio notturnointorno alia 
miacamera, — Voyage nocturne 
autour de ma chambre 9 trad. 
du français parla comtesse Pau-- 
Une Leopardi. in-8. Pesaro. 
iB3a. ffoùiii. Tome I. 

Annaii universaii Ui statistica 
etc — Annales universelles de 
statistique , économie polilique^ 
histoire, etc. in-8. Milan. i852. 
TomeXXXilI. 

ànnali universaii di agricoi- 
lura etc. — Annales unWersèl^ 
les d'agriculture, d'industrie et 
d'économie rurale, in-8. Milan. 
i83a.Tome,XV. 

Su it opinivni di F. Tomma- 
«im etc. — Réflexions de G. iVa- 
mias, de Venise^ sur les opi- 
nions de F. Tommasini et Brous- 
saisy relativement au Choiera 
moréu^. in-8. Milan. i83a. 

Sotizia storiea etc. — Notice 
historique sur les travaux de la 
classe des sciences physiques et 
mathématiques de Turin , des 
années i85o et i85i. in-4* 1'^- 
fin. i83a. Imp. rùyaU. 

intologia. — Anthologie. Jour- 
nal scientifique et littéraire, in-8. 
avec pi. Floirence. i83a. Vitus^ 
HUiP. Octobre, 

Contenu: Sur U peine de mort ; par 



ToneUL ^ SiirTétat actuel des. belles 
lettres et des arts à Fistoja.— Théorie 
d^s inductions électro -, dynamiques ; 
par Zt. Nobiii. — Siur l'action chin^ique 
des mcchines magnéto-électriques; par 
Jfobili et ^nlonari, — Sur les entraves 
des lois sur la propriété; par Giul, 
Ricci, — Sur les asylès pouf l'enfance. 
— Revue littéraire. ( a4 articles ). -- 
Nécrologie. Mélanges , etc. 

La Via Appia etc. — La Voie 
Appienne, depuis le tombeau des 
Scipions jusqu'au mausolée de 
Metella, poëme. Par £.. VIb- 
conti. io-8. Rome. 1 83a. Boui'- 
zaier» • 

Ttinerario per fhtria etc. — 
Itinéraire de Tlstrle et de la Dcil- 
matie. in-8. Padoue. i83a. 
Ifnp, de (a Minerve. 

Museo lapidario modene^e de- 
«crît^o.-^ Description du Musée 
d(es antiques de Modène. Par C« 
jilaîmusi. in-4* Modène. i833. 

Elementi di Fiiosofia. — Sie- 
mens de philosophie. Par P. Gal^ 
iuppi da Tropea. 3* édition. 
3 Yol. iti-8. Milan. i83a. Jt<- 
vestri.. c 

Fiore di poésie greche. — 
Choix de poésies grecques. Tra- 
duction littérale avec des notes 
philologiques par le prof. Mich. 
Sartorio. in-8. Milan. i83a. 
Son^ogno. 

Caratteri di Teofroêto etc. — 
Caractères de Théophraste^trad. 
en italien par Dion. Leondara^ 
kis, de Xanie. tn*8. Bcflogne. 
Mfà. Notai. 

C&melii a Lapide 9 ^ societate 

Digitized by VjOOQ IC 



46 



Nouveites pfjAU'eati&hê^en ttatit. 



'Jesii, Commentana in retusvet 
NoyumTesfamentum. Edftio no- 
Yissima anterioribus auctior et 
correctior, ac indicibus neceasa- 
riis illustrata. Penlat^chimn 
Moiis, VoL l. 4. maj. Venetiis. 
i83a. Tassa, tivr. 1— XV> 

Cette édition, publiée ptr souscrip- 
tion , aura la volumeè en 60 livrai- 
sons , chacune de i5 feuilles au prix 
de 3 lir. 

Peintures de Poljf^note à Dt^l- 
phes ,. dessinées et grayées d*a- 
prè» ia dejseriplion de Pausanias, 
par RiepenhatJtsen, •in - fol. 
obloDg. avec 38, planches. Rotne, 

Gràmmatiùa deiia wkusicm.. eto. 
— Grammaire de la musique , 
ou Ëlémens de cet art. Par Nie. 
CaUan^^ a* édition ^ au gtn«D- 
tée. avec^pL Milim. i83>â. Pi- 
noia. 2 lir» 

I^a Gerusalemrhe liberata, — 
Jérusalem délivrée, par le Ta^^i^^ 
avtiC /des variantes^ et notes du 
Colombo^ Gàarardif^i et Ca- 
vedonù u vol. in^i2. avec pi. 
Mantbue. i832. Caràmenti, 

Annaii dei UatrodiReggio. -* 
Annales du théâtre de (a ville de 
Reggio, année 1 833, in-8. )Bo- 
logoe. )8^2. Ifohiii. 

BibUoUca stoticu di tutte U 
nazioni. — Bi blîo tfaèque histori- 
que de toutes les nations. iD-8« 
Milan. i$^a. Bettoni, Tome 
Ctïl. 

Quadra pitpûrieo éi tutti i 
p<usi etc. -^. TaDléav pittores- 
que de tous lés pays et de to^ds 

fi«s jpeaple^ ihi "VicDde, fl^^ ^^^ 



gniTiire» reprèsciilaM de» fii<^ 
numens anciens «t modernes, 
des costvinio^, usages, etc. in--i2. 
Yen;se..i832, Livr. V— XÎI. 1 

iîr.' chaque livraison. 

Manuaie deiia storia^deiiafiiO' 
softa. — Manuel de Phistoire de 
la philosophie. Trad. de l'allem. 
de Tennemtifnn , pà^ Fr, Lop^ 
ghena, avec des notes et addi- 
tions desprofesseurs^/îi^ma^non 
et Poli, ifi^ \%, (dilao. i>552. 
Fq9}tana. Tome 1. 3 lir. 5o. 

Comptnditf' deHa storia deiia 

fiiosofia, ^ Abrégé de Tbistoire 
de la philosophie de Tennô- 
mann , trad. de PalleDU par 
Vabbè Modena. în-IS. Pavie. 
i8i32. Èizzoni, 3 lir. 

Manûaiô di fiiosofia speriinen- 
taie. -^ manuel de philô'eophie 
expèrinMntsile) ou Aecoeil de 
dissertations sur le» priocipales 
questions de.métaphjsjqae, ex- 
traites des œuvres de Locke, Gôn- 
dillac, Degerando, Cousin, etc. 
Par F. !^ mtce^in-S. Milan. i832. 
Ferrario. 4 lîr» . ' 

Fk)ra halicâ sisteos plantas m Ita- 
lia et in insu lis oircumstaatibas 
spoaté nascéntes. Auct. jént, 
Bertoiani. 8. Bononiœ. 185^. 

Cet ouvirage-se publie par sousorîp- 
(îon «t par cahiers , an prix d« 26 cent, 
la^feuilleï 

Lezioni didectamasiione etc. — 
Leçons de déclamation et d'art 
dramatique. Pai' Ant. Morro- 
chepi, iii-8. avec 40 pi. lithogr. 
Florence. 1 83a. .14 lir. 

Dipinti nuovamente. /^coperti 
etc. — Peintures nouvellement 
dé(;ouren«5 à Mantoue , dans la 



Digitized by VjOOQ It 



NùunttUs ptttUeart^ms m Italie^ % 

manière èe JvlMRooiaîn. îd»4* FloreDG«. i83a. Dumoiard. 
avec |»1. Blftirtfnje* i85d, i5o lir. 



Ce^ preSntures 'qui nt trouvent dans 
une maiMfi particulière k lirlantoue, 
sont tittrH>uée& à quelque -bières de 
Jules'Romaiii. 

FavaU nuove etc.— Fables noo- 
ye\\és4»,protQ0simo Caîveiîi, 
iii-8. FJoréncc. i83is. é7i»rn. 

Versi ^ prose etc. — R«cii«il de 
▼ers et de prose, Par Fr^ Beir- 
trame di Çànegiia9iû, ia - 8. 
Venise. i832. Tome L 

Descrizionedi un .éasèoriUêvù 
etc.--*Descriptiood*uh ba»*relief 
du Musée de rAcadéoile rojale de 
MoDloue. Par Ant, MaintM'di. 
în-8. avec pi. lilantoixe. i839. 

Ce bas-relief représente Orphée des- 
cendu ea eniér pour y «ihercLer Eu- 
ridice. ' 

Iscrizione lapidaria elc.—ïn- 
scrîption lapidaire du 8* siècle , 
pour servir de suite à celles pu- 
bliées à Milan en 18^0, appar- 
tenant au ϐme possesseur, le 
marquis Malaspina di Saonpzza- 
ro. iQ-fol Milany i83a. Société 
iypogY. 4 fîr. 

Dûenmenti etc. «-^ Doei>mens 
eoocernaot l'bfsfoire de la fie de 
Totnma»!^ France^o de Savoie^ 
pnnce de Garignan ; recuefUis 
par le comte F-cd, JSjolofti$* ia-8« 
Turîo. 1^3». Poméa. 

Storia degUantichipopoUUn- 
iianû — Histoire des aocieius 
peuple» de l'iialie. Par Giuâ' 
Micaii* 3 vol. în-8« avec atlas 
in-fol. grand fonpat de 120 plan- 
chai 9 dont plusieurs coloriées. 



Giudicio sut prodotti deW in*- 
(itistria etc. ~r- Jugement de la 
Société royale d'i^griculture et de 
commerce de Turin sur Jes pro- 
ductions de Tindustiie exposées 
à Turin en i83!i. in-8. Turin. 
i833. Chirio et Mina. 3 lir. 

Distribution dea prfx » rezpofiitoli 
trieoaa)e de Turir. 

Jtti deiia diitrituziohe etc. — 
Actes de la distribution soieh- 
- nelle des prix d'agriculture et 
d'îqdufttrie^ faite le 4 octobre 
18629 par 1» comte de Hartig, 
avec le discours du prof* Confi- 
gliachi. in-8. Milan. iS3a. Lmp. 
royale. 

Bibiioteea itaiiana. -^ Biblio- 
thèque italienne, in-8. Milan. 
i832. Novembre. Décembre^ 

Contenu: Analyse de la collection, 
des anciens historiens grecs, traduits 
en italien. •— 3ur l'histoire naturelle 
générafe. — Sur la vie et les œuvres 
if Ant. Scarpa. —Notices bibUojsraphi- 
qi»es aur 89 ouvrages italiens, fran- 
çais et aUemamls. •«- lVIélft]igea,'eto. 

Trisezione dtiV ûngolo etc'. ^ 
Trisection de Tangle par un 
moyeR Irè^^tmple. Par Giusii 
Beoa4ea$i> in-8. avec pi. Mitam 
i85a. Giuiti. 

L'Auteiir Tcut prouver que Pon peut 
résoudre ce fameux problème par le 
seul ns^g^ d» la règle et da c^mpas.v 

hezioni intorno aiia piarina., 

■^ Levons sur la marine^ soaart 
ai son bîdtoire» Par Gasp. Tù- 
neiii, professeur de eonstruc- 
tioos navales et manœuvres dea 



Digitized by VjOOQ IC 



4« 



NouvéHe^ puhiieaiions en iiatie. 



, Tai9ii«aaz. m-S. Venise^ i83a. 
Mfirio. Tome IV. 3a Irr. 

La Coltivazione dei peUa, — 
Traité praùque de la culture- du 
mûHér. Par J» Pcroni. in- 8. 
avec^pK Brescia. i85a. Fentu- 
rini. Slir. 

Lesplanches représentent des feuilles 
cle mûrier. 

Tr attato neiieepizootie eic. — 

Traité systématique des épizoo- 
ties des . mammifères domesti- 
ques. Par Batt. Laurin, 2 Vol. 
iD-8. avec pi. Pa vie. iSZ^.Fusi. 

Mantisse plantarùm Fl6rœ Al- 
pîum Aj^puaDaruqa. Auct. jint. 
B^TtoionL 4* Bolooiee. i83ft. 
Tiùcchi.l lir. 

Sjltoge plantarùm Yascularum 
Florœ neapontânœ hucnsque de- 
tectarum^ Auct. TenOTê, 8. Na- 
poli. i83<i. 

^vventure dei geminifrateUi 
Azov e Savi>. — Aventures des 
frères jumeaux Azor et Saya. 
Ouvrage . moral j instructif et 
amusant, à Tusage de la jeunes- 
se. Par G. Silvolif^. în-16. Mi- 
lan. i832i. 

/ CasttiU dei Tirole etc. - Les 
. Cbâteaux du Tyrol 9 avec This- 
toire des andennes familles puis- 
santes. Parjigost. PeWm. in-4* 
avec vues pittoresques. Trente. 
V. 'i83a. Monanhi. Tome I. 

f^ita di Gio. de^ Meditistic.^ 
Tie de Jean de Médîcis , célèbre 
capitaine de la bande notre; 
écrite par Gio, Kos9i diSan 
Sèconao , éyêqtie de PaVicf. 
in-8. Milan. i83a. Ftrratio. 
1 (îr. 



Notitiô.apparêinenH aiia êU- 
ria deéia suapatria. — ^ Noti- 
ces relatives) à rbistoirede la pa- 
trie y. recueillies par Gùu. m- 
taiitU. 4 ▼ol» in-8< Payie. i859. 
Fusi. 

Ranieri Tonanii abbatis e sodalî- 
tate ^'oirtînensium Inscnptiones « 
carmina, etc. 8. Parmœ. i833. 
Paganint, 10 lir. 

Origine delta iingua iiaîiam 
. etc. -^ Origine de la langue ita- 
lienne. Pai Mazzoni l^orciii' 
^in-8. Bologne. r832« 

Bilanda poiiUca deîgîaba,^ 
Balance poliitique du globe. Par 
ji, Baiéi 9 avec des notes par 
SaivardÀ et autres, ia-i a. Ve- 
nise. i83a. Aimsapoii. . 

Reîaziifne dei viaggid etc. — 
Relation du voyage fait en i85i 
par Mich, Tznor^ dans le$ 
Abruzzes. in-4* avec cartes, ^a* 
pies. lâ^a. 

Ce. voyage contient des notes pré- 
cieuses géologiques, statistiques , ar* 
chéologîques et botaniques. La carte 
est celle du royaume âe Ifapl es , divisé 
en i5 proyinces. 

Lettere di donne itaiiatie etc. 
«— Lettres de femmes italienpes 
célèbres du 16® siècle; recueil- 
lies et publiées ^srBartoi* Gant' 
ha. in-8. Venise.. i83a« Jivùo- 
paik 

VA^ehitettura anticadèserita 
etc. • — L'Architecture ancieDoe, 
décrite et démontrée par les mo- 
numens. Pair Z«. Caninaj a^ 
cbiteçtCc in fol. grand ^ format 
Rome. i83!i. Llyr. I-f lY. 

Dé l* Imprimerie de Mj|.iicbâvd J)v 
'ExEviL , rue de la Harpe , b*. 90.- 

DigitizedbyVaOOQlC:' .- v 



BULLETm 



DE LA 



LITTERAT U RE PTRÀNGÈRE 



AVRIL 1 833. 



Nométles publications en Angleterre. 



The asiatic Journal ^ —Journal 
asiatique^ îd-8. Lbndres. i853. 
Parbury et ~cornp, Avrih 3 sh. 

M- : .-•':.. '. •' 

Cpn/«n^: âtor la qn«stion des Indé« 
orienUléU.^^ ' — Sur l'éducation d[aûf 
l'Inde. «-^Sar la liberté de la presse 
dans l'Inde. — Sur Iç» Ari|ïéûiens.'-7- 
Descfipt'tôn de'Benarès. -- Sur l'armée 
indienne. ( Suite). — Vie de 8ir'I)avid 
Baird. < Suite) l^r* Mé(n'oire8 de Louise 
Scribbleton. .N.' ï. (Sur les mœurs des 
ludiem)^ — Visile à Java. — Nbuvelles 
de la Cliiûe« — Navigation a la vapeur 
pDtre l'Angleterre et l'Inde. -^ Une 
jeune fille anglais^ dans l^Inde à la re- 
cherche d'un mari. (Conte). — Sur la 
charte d^ la Compagnie des Indes 
orientales^ -^ Mélanges, etc. 



du fer forgé. ^ Id, de Jonei,, pour iwi 
procédé perfectionné dans l'art "dfe ren- 
dre lefer malléable. — Id. de /^hy» 
iock, pour la fabrication de figures ré- 
gulières dans différentes étoflès^ tapis, 
etc. — Id, ôfO Converse , pourvu n per- 
fectionnement danV la constructipttdes 
chemins à ornières. -^ Jd. pour des 
gardes-feu, perfectionnés. — Brevets 
amérix:ains. 

The Harmdnicon.-^lclarmonica, 
Journal de mu siq^e.. in-^. avec 
airs noté» Londres. i833. Long- 
mari.' Mars. Avril. 3feh. chaque 
cahier. 

Contenu/ Mémoires d^ F. Zelter.— 
Opinion d^ Beethoven sur 4es compo- 
siteurs contemporains. — IVfémoiresdo 
D»^ Burney. — Méipoires de Herold.— 
Etajt de la musique dans les provinces. 
— Extraits du journal d'uç dilettaute. 
^~ Mélanges, etc. 



The Repertory of patent inven- 
tions. — Répertoire des inven- 
tions breyetées.in- 8. Avec pi. Lqn- 
dfes. i éz^. Sinipkin. AytïL drA- 

Contenu .'Brevet ie^FisJifirpotit céf- 
tains perfèctiomieméns dans les Ibrté- 
piano. — Jd. de Joyac^ pour ^es HcqU 
perfectionnés. <— Jd.èe jBâ<{«laf/,perQr 
la construction perfectionnée des che- 
mins à ornières. — . ïd. de Hoftgn , 
pour un four pvbpre à la prroductiob 

ButUtin de ta Littérature étrangère. i833. N* 4. 

Digitized by 



Cfuimiers" Edinhxirgh Jour- 
naf.— Journal d'Edînbourg. Par 
Charniers, in -fol. grand for- 
mat, petit-teiLte. Loodres. i853. 
Orr. Mars. 

Ce, jojjfnarcontient un grand nom- 
bre d'articles sur toutes. sortes de ma- 



Google 



Nouveties, pubticatians en AngieUrre. 



5o 

tièred propret à intéreiser je public. Il 
en parait une feuille par semaine au i 
prix de 3 haifpence (3 sous}. 

Meahcmic's Magazine. — Uaga- 
sio pour les mécaniques. in-S.' 
avec figures eo bois. Loudres. 
i835. Sainioni Mars, i «h. 6 d. 

Ce cahier contient plus de 70 articles 
avec figures, parmi lesquels on ' remar- 
que j. Moulin de Ëarker , perfectionné. 
«— Vis pour fendre les pierres. — Pla* 
nétaire de Henderson*. — Description 
du grand mortier d'Auvers^ avec fig.— 
Iqstrumentpour décrire des ligneiicoDr- 
bf^s, d'après un nouveau principe. — 
Appareil pour raffraîcbii^ l'eau salée. — 
Roues de chariot, perfectionnées. ^ 

The comic Magazine. — Maga- 
sin cônnique. Par Tauteur de 
c Fig/iFO à Londres. » in-ia avec 
gravures en bcjs. Londres. i833. 
3Ô9 Strand. Avril. 

■ Ce cahier rontient la caricatures, 
avec explication eu prose et en vers. 

T^ Fieid naiuralisfs Maga- 
zine^-^ Magii^Q du naiuralisle 
de campagne, Par «/âmes Ren- 
nie. ip-8. avep de charmantes 
gravures en bois.' Londres. i833. 
•Orr. Avril, i sh. 

Contenu .*, Germination du palmier 
ap Brésil. — Histoire naturelle des oi- 
seaux d'Afrique ;' par Itf yailiant, — 
Sur les oiseaux' b9urdbdnans; par sir 
Jardine, Et cetera. 

Curlis's Ifûtanicai Magazine. 
— Magasin botanique. Par Sanh. 
Curtis et Jackson Hocher, irî- 8. 
avec pi. color. Londres. i833. 
Curlis. AvriL 3 sh. 6 d, 

Contenu! Erythrina velutina, (pi. 
double). '■-'Psycholria Dfiphnoides,'^ > 
. Brassavola nodosa. — Conydalis Ion- 
^iflora* — Gelonium fasciçulaium. — 



' îfydrojstis Canaâensis.—'Bpidendrum 

pygmœum. 

Edwards*» hotanical Reg'ister. 
-r Répertoire botanique d'JBrf- 
watdsy continué Mpar Lindiey. 
in-8. avec pf. color. Londres. 
i^'b'h.Ridgway. Avril. 4 sh. 

Contenu : Banksia prostrata. ( pi. 
double ).-'i7|«»'aKa dgpendens.'^Gom- 
pholobium venuloaum. — Cïarhia élé- 
gant. — Calceolaria Herberliana — 
Stènactis ipeciosa.-^Pfmelea hiepida. 

The boianicai CahineU — Ca- 
binet botanique. "Par Locfdi^ef 
et fiis. \n-i8. avec fîg. e a partie 
coloriées. Londrei. i833. Arck. 
Avril, à sh. 6 d. • 

Contenu : Barîeria mitU. — Billber- 
gia Zebrîna. — ^ Thunbergia fragraiis* 
-— Maxillaria punctata. (pi. double). 
Justicia speciosa. — Psilotum Triqve- 
irum. -^ Oncidium HarrUoniae. (pi. 
double ). — Èriea penicillata. , — . Lu- 
cklia grdiisàima. «^ Ehipsalis Me- 
eèmhryonthemoide'a. 

The Fossii Fiorà ofGreat Bri- 
tain. . — Flore fossile de la 
Grande-Bretagne l*ar J; Lind' 
iéy et fV. Hutton. îri-8. avec 
pi. Londres. i833. Ridgway. 
Avril. 5 sh. 6 d. 

Contenu : Sigillaria renijbrmie, ^ 
Sygill, organum. — SigilL J^îonosta- 
chya. — Favularia Tesééllaïa. — Car- 
dibearpom acutum.^Calnmites approxr 
matus. — Calomitee cannaèformia. 

The quarterty fl^view.— Re- 
vue trimestrielle, in-8, Londres. 
i833. Murray. Avril. 6 sh. 

Contenu :. Analyse dea ouvrages sui- 
vans: The dfamatic f^orhs andpoems 
of James Snirtey.^ — .Mémoires àt 
Réo^Le' Vasseur, de la Sarthè, ex-coo- 
venttonnel.cr* A Memoir of Félix JHeft 



Digitized by VjOOQ IC 



NùUvHtéê pubiiûatianê en Angielerre. 5 1 

^J^'^yj^^^ ^*^^ -^iFf: ~ ^oemsoj à Brux^ltos. — Jlépkal de Chelsea >- 



Jlfred Tennepen. -^ Jlfemoirs ofVr 
Burney, — » On naval Hmber. qiid ar- 
boriculture ; hy P. ^atthew, — /?e- 
niarks on building and equippingsfiips 
of viar; hy Schomberg. Calculatiàns 
relating io tfie equîpment Qf[ ships ; h y 
J, Edy^, -*- Illustrations of polUical 
iconomy; hy Harriet Mariineàu. — 
The Causes oj the french rjst^oi/ition. — 
Bssays and orations} by sir, H^ Hal- 
ford. — The Chujrch and the endow- 
ments ; a charge; by Dealiry, — On 
the use und ahus^ ojlilerary andeccle' 
siastiçal efidowments; by Th. ' Chal- 
mers. — Èeports on the navigation of 
the Euphrates. Account of s team ves- 
ieiSf etC' Bastern and egyptif^H sçenery; 
hy captain Head. — Becçlleçtions of 
a chaperon, — Piozdafia, — The pré- 
sent and last parlianenis. ' ' 

Wavertey Noveîs, — Contes de 
Waverîey. Nouv. édition, inî-ia. 
Edinbourg; i835. tome XLVII. 
avec de charmantes gravures et 

vignettes^ ^ 

» 
Ce volume contiçnt: Caj//tf dange- 
TOUS et Coùnt Robert of Paris, ' 

Lardner^s . Caéinet Cyetàpaé'- 
dia. — Encyclopédie de cabioel ; 
par hs rév, Dion. Lardner, 
in-12, àrec vignette. Londres. 
i833. Congman. Ï4)me XLL 
6sh. 

Ce vdiume contrent ; The Christian 
Church; par HiStebbing, tome I. 

The Penny Magazine. — Maga- 
sin à deux sons. Par la Société 
pour lai propagation des connais- 
sances utiles, in-4- avec gravures 
en boîs. Londres, iSoZ.Ktiight» 
Mars. 

Ce pahier coiitîënt.4i artîclps, et 24 
gravures, dont les ^ principales repré^ 
sentent: Oiseaiixd a Paradis. ?- Châ- 
teau de Kënîlworth. *- Hôtel de ville 



Cathédrale de Lîchfield.— Ours et Pho- 
que polaires, -r Cathédrale d*Aîk-îa- 
Chapelle..— r Esquimaux attelant des 
chiens à un traineaii.-r^Jupitei'de Phi- 
dias. — Chameau d'Arabie. — Le Coly- 
siée^ à Londres. — Le Sacrifice 4è Lys: 
tra , par Raphaël. 

Thènew moniMy Mc^azine;.'^ 

Nouveau Magasin mensuel. in^8. 
Londres. i833. CoibUrn. Avril. 
5sh. 6d. 

Contenu: L'Homnle^qui s'occupe de 
politique. N. x;jii. —^Extraits del'hree 
Tears inJVorth America ; by J, Stuàrt. 
— Le Bill de Bélial. Allégorie politî- 
' que. — Le Servi^^e diplomatique, (Sur 
le traitement des ambassadeurs et au- 
tres ageu.s diplomatiques dânA les diffé- 
rentes cours de TBurcipe). -^ Le G^iiie 
de Molière. ( Son éloge ). -^ Autobio* 
graphie d*au homme fort*" laid. — Les 
hommes, et les livres., (Mélanges criti- 
ques]. — Esquisses de Paris; \ papl'Er- 
lAite de h rue de la Paix )^ -^ Le Ta- 
bleau voilé. (Conte), --t Poésies. Mé- 
langes, etc. ' 

The monthiy Magazine\^^Ma- 

gàfdn mensuel, in-8. Londres 
iSZ^.'Tid. Avrjj. a sb. 6 d. 

Contenu : Sur 1% question des Indes 
occidentale^. <— ^ur i*£co1e de gra- 
vure Detla Crusfia. -^ Férocité. de la 
chasse au renard; — ; Sur lès hommes de 
petite taille. — p^Act dç découvrir 
rapproche, des vaisseaux à une distance 
de plus de cent lieues.- — - La Lettre 
finouyme.— Visite au capondan pacha 
( à Constautinople). — Sur la musique 
d'église à Londres. —> Heures indues. 
(Cbitte). — Remarques critiques de 
Hazlltt sur Michel- Ange. — Sur l'état 
de la Russie en i85B. -—Sur les joueurs 
d*éche€s en Angletetrc et en France, 
— ' Anecdojbes indiennes. — » Sur les 
eontes romantiques d^ M. de Balsac 
et autres. •— Poésies. Méltangos, etc. 



Digitized by 



Google 



Nouv^Ues futtUatiûmfn^.Àng,têi0rr9. 



5u 

The fifiiud ierviceJùitrnai eic, / 

•^ Journal de; sciences Davalet^ 
et militaires. îo-9^avec ph J^en- 
ires. l853» CoiùUrn. AtHL 
8h.6d. ' 

'Otnûna : Sur la discipline dans l'ar- 
mée brîtapuîqae. — L'Irlande et Tar- 
mée britannique. ^-tDpérauons navales 
dans le Pantnmac. — - Ëtablissemens ml- 
Ktaires en Allemagne. — Sur le sîé/;e 
delà citadelle 4' Aniers.— Sur le com- 
merce des esclaves, t- Lettres origina- 
les de lord Rodney et sir CharlesU'au- 
glas. JSr cetera. 

An EnôyeiopccédiA of cùttagè 
architecture: — ^ Encyclopédie 
tl'arcKîteclbre rur,ale," Par' C 
Loudofi, în-8. avec pi. Londres. 
i833. Lon^.màn* Avril. 5 sh. 

Tous les propriétaires d^ maison^ de 
cMipagne deT-raîenf avpir cet ouvrage 
îastructifét utile, qai leur fournit' des 
modules -de goût pour; la décoration des 
jarâtns pittoresqiieset les construcrions 
datis. toiH las styles. Le cahier d'avril 
«atparticnkièrement destiné aux villas. 

The phitôsophicai Magazine 
etc.. — Magasin de Londres et 
d'Edinbourg pour le§ sciences 
physiques. Par sir David Brew- 
ster^ Rich. Tayior et Rich^ 
PhiiUps, in-8. avec pi. Londres. 
i853. Tayior. Avril, a sb. 6 d. 

Contenu : Notice sur la forêt sous- 
jDarine de la baie de Cardigan; par 
Yates. -* Expériences faites avec le 
pendule à secondes *, par Scfymgeowr.^ 
Sv^t la théorie de l'action voltciîque ; 
ptLfJ.P rideaux. (Suite). — Observa- 
tions météor-olojgiques faites à St.-Pé- 
ters|>ourg en i85o; par MM. PFimiew- 
êky.^l Tarhhanof.^. Sur l'inflexion de 
la lumière; par J. Burton — Sur la lo.i 
de la diffusion des gas ; par Th, Gra- 
ham, (Suite).— Sur l'interférence' de la 
lumière » a])rès avoir passé à travers un 
prisme dis verre;,,par/2. jPo/W.-rCa^- 



loguç àti comptes; par T, ffus^ty. 
(Suite)* — Sur les fanclîÔDS véritables 
de quantités imaginaires} par R, Mur- 
phy» -*- Sûr en perfectionnement dans 
l'art de régler les médailles; .par B, 
Bâte. — Mélanges, etc. 

The monthîy RevidiXK .«^ Revue 
littéraire mensuelle, in-8. Lon- 
dwT». 1 835r"ff enrfer*an. Avril. 
3 sh. 6 d* . 

Contenu : Analyse des ouvrages &ui' 
vans f Six wee}:s p/ï the Loire, — On the 
cruel treatmerjl of aninnais,^- Cuatoms 
and nianners of the. w^menof Bersia. 
— Du Système pénitentiaire aux Etats- 
Ll'nis. — MoTial Life\ and the state of 
the soM after death, — Un the hanh 
charter, — Pio:f;tiana , or Recollections 
ofthe IdteMff- Piozti.-^ The botanical 
Miscellany. — Poîish Taie etc. — Be- 
ma/ks^on the United States of^merita^ 
by- Duhring'.-^French' J^ines and Fo' 
lilii'sjj?^ Harriet Martitieau, — A gt- 
neral System ofgardèning and hotany; 
hy 0,JDon.^-^^n Account of the life 
ofAdam Clarke.'^History ofthecitiei 
of London and ff^esiniinsier» — The 
Sketch B^olc offashion.-^The Family 
To^ographer,'-^Old and new Représen- 
tation 'of the united kingdom contrai- 
ted.'^^^he Livès of eminent m^ssiona- 
ries ^ Pf^hychoteofS't, John^^ The 
GeorgiaiL' Era, -- Faust ^ a dramatic 
poem ; Ly Goethe» — Litres of sçoitish 
wor/AiV*.— Mélanges, etc. 

The MetropoUtan. — Le.MAtro- 
politain. in-8. Londres. i853. 
Saunders et Otley. AvriL 3 sh. 
6d. . 

Co/ifenui Sur la question de l'émao- 
pîpatioii immédiate de Triaidad.-" 0d 
chapitre <le Sens commun.'(Contre les 
tories). .— Le' Barbier espagnt»!. (Es- 
quisses df^s mœurs espagnoles). — Petpr 
Simple , coûte. (Suite). — Sur les habi- 
tans de la mer du Sua; (Note^ statisû- 
ques).-r-Scènef derrière le rideau. (Sar 
l'ar^ dcacDatique). -^Souvenirt d'un dj- 

Digitized by VjOOQ IC 



Nùuvéiiea fublieatians en Angie^rte. 



plomat«. (Sur le» affaires <le fo Rtissiv}. 
— Comment doit-oo écrire un rùftanà 
la mode? (Suite). — Expériences sur la 
TÎe aifrniale. «» Le Tombeau en ruines. 
(Conte philosophique).— Le cavalier de 
Séville. (Scènes en vers. Suite}. — Le 
Mauvais (EH. (Conte. Conclusion). — 
Caquets/ (Suite). — Poésies. Méiau- 
ges, etc. ■ 

The foreign quarteriy Review. 

—Revue Irîujestrielle de la lillé- 
rature étrangère, iu-8. Londres. 
i833. Tfeuttet et JVUriz et 
Richter% Trimestre U, publié 
en ÀYril. G &h. 

Contenu K Anuly^se des otîvrages suî- 
vans : Mémoires et ouvrages inédits de 
Diderot. 4 vol. QEhnrr^s de Denw Dide- 
rot, pî»bliètâpftt Nftigeon. 22 vol. (;Le8 
Actes des Âpètr^e^ dit le eritfçuè an- 
glais, peuvent être réduits eta un petit 
volume et lus en une 4ieure de temps, 
tandis que' 1» vie d^un homm» lie sifffî>- 
rait<paspt>ur lire l\^s nombreux ouvrages 
des philosophes français. £11 analysant 
les Oeuvres et les Ménîoires de Dide- 
rot, il rend justice aux talens du célèbre 
philosophe comme écrivain et peqseur 
profond; mais^ comme athée, faisant 
dea prosélytes, il est loin de f^ ire son 
éloge).— Réfle^iohs sur l'étude des lan- 
gues asiatiques; par ff. Schîegcl, (Le 
but du prof. Schlegel, dans cet ouvrage, 
est d'attaqner le plan-de rînstiti|ticn 
des traductions de livres orientaux; sous 
ce rapport le critique le tance suvëre- 
ment).— ^Physiologie végétale, parP. de 
Candoll€,{JS\Qf^e et longs extraits de cet 
ouvrage). — Tutii Miloaïavskyi ou les 
Russes tu 1613;. par Zagositin. 3 yoU 
Moscou. i83o. (Roman historique). — 
Prussien commercial pqîicy, {Sur la 
poli/ique commerciale de la Prusse). Le 
critique désapprouve cette politique. 
-^Roemische Geschichte^ (Histoire ko - • 
mainey pta Niebubr^ tome ÏIl)i--<'Lto; 
Mano^crft vert; par Dtoaituau,'{Lè cri* 
tique examine oe lirre soo^ le rapport 
de sa te«dane^f et seifit cette occasion 



53 

pour parler âur l'état des aentimem re- 
ligieux en France); -Du Rabbinisme et 
des traditions juives; ^ts^r MickclJSerr» 
— Résumé de l'histoire des juifs mo- 
dernes ; par Léon Halevy, (Deux ou- 
vrages en faveur de l'émancipation des 
Juifs). ---B//e/« aus Paris, etc. (lettrés 
de Fr. de R^oiner sur l^hiitoirè des i^* 
et 17e siècles). Ces lettres,datéés de Pa- 
ris et adressées au célèbre poète Tieck, 
contiennent des extraits de manuscrits 
re'latifs à l'histoire des Hohen-Stauflen, 
que M. de Raumer a trouvés dans la 
Bibliothèque du rou*^Lefniê pri^ioni» 
(Mes Prisons. JUléinoires de Sitvio Pel- 
lic<^ d« Salu»o, sur sa captivité de^dix 
ans). Cet ouvrage -remarquable vient 
d'être traduit en français, r^ Ananaîre 
du bureaij des longitudes pour i853 ^ 
par ^ragQ—Quadro délia storia leite*' 
raria di Arménien — Le? Consultations 
du docteur no\r; par le comte Alfred, 
de y'igny. (Critique favorable de. cet 
ouvrage et de son auteur qui « marche 
sur les traces de 'Walter'Scatt.i>)^rM^* 
ditatîons de l'empereur Marc-Antonia, 
trad. du grec eu persan ; par de Math- 
mer. Vienne. i83i. — Trente mois de 
ma vîe;'par Douville (Le critique an- 
glais a beaucoup de peine h. admettre la 
justification de M. Douvitîe, relative à 
son voyage au Congo)»— *MéIaijges, etc. 

An Essai/ on tfie détermination 
of the éléments of the orbits 
of commets etc. — Essai sur la dé- 
termination des éliémens des or^ 
biles de comëtesf et planètes. Par 
Mac Gregor. in-B. Edinbmirg. 
i^ZZ. Black. 

La- connaissance des comètes, disait 
feu Lalande, est la partie là plus essen- 
tielle de l'«istronomie ; toi|t en dépend. 
Aussi beaucoup d'astronomes ^ MM. 
Arago, Lubbock, Mil pe^-etjc., s'en oc*- 
cupent avec zëie, et de nombreux mé- 
moires «ont publiés depuis quelque 
temps^ ce sujet. 

Pen and péncUSktiehes ofln-, 

Digitized by V3OOQ IC 



54 



Npuveiies puéiieations en Allemagne. 



c{fa.--£squisfted de l'Inde, fattjes 
à la plume et au crayon. Journal 
d'un voyége dans ce pays. Par le 
capitaine Mundy, a yol in-8. 
avec gravures de Landseer^ d'a- 
près les dessins de l'auteur. Lon* 
dres. i833. Murray. 

Historifi Mtmoirs of Ireîand, 
— Mémoires historiques sur l'Ir- 
lainde» contenant des actes secrets 
de la Convention nationale, de 
h rébellionet de l'union. Par sjr 

' Joiiah Barrington. !à vol. in-4. 
ûvçc portraits et fac-'Simiie des 
principaux personnages. Londres. 
i833. Coiburn. 

ti'auteur était membre du pailement 
irlandais et zélé anti •unioniste. Par sa 
position , il était à même de oonnaitre 
les affaires et les personnages dont il 
parle.. 

The wohdTOus Taie of Airoy. 

. ^^Le Conte merveilleux d'AIroy. 
Par l'auteur de c Vivian Grey.t 
3 vol. in- 12* Londres. i833. 
Saunders, . 



Aims and Endi. — Bute et ûa^, 
et Oonagh Lynch. Vat Tauteor 
de c CafweiL » 3 vol. in-u. 
Londres. i833. Bull. 

Miserrimtês. > ( Conte ). in - n. 
Londres. i833. Hoaham. t) sh. 

The Emigranfs Taie. — Le 
Conte de l'Emigré, poème, et 
autres poésies. Par James Bird. 
in-8, Londres. 1-833. Baldwin. 
7 sh. 6 d. 

The Bells etc. — les Sonnelles, 
et autres poésies. Par J. Ben- 
neit. in-8. Ipswich. i333. 

Polish Taies. -^Contes polo- 
ni^is. Par l'auteur de Hungarian 
Taies, 3 vol. in- 1 a. Londres. 
i833. Saunders, 

•' ■ ' i 

Pauline, a fragment etc.'^V^w- 
Une, fragment d'une confessioo. 
ia-i^. Londres. }&5'5:Saundcf$- 



Noui^elles publications en Allemagnç. 



Annalen der Pharmacie. — An- 
nales de pharmacie Par MU. 
Brandes^GeigeretLieôig in-8. 
avec pi. Heideîberg. xS^5. IVin- 
ter. Tome V. Cah. I. Prix pour 
l'année, 7 r^d. 

Ce joul-nal est divisé en quatre par- 
ties; Chimie, Physique et Chimie pha'r^ 
macentique. — Instrumens de pharma- 
cie. — Physiologie, Toxicologie et 
Thérapeutique.— Littérature et Criti- 
que. Les noms des rédacteurs garantis- 
sent Piniérêt de cet ouvrage pérîodi- 
que» dont il paraît an oahier par mois. 



Theologische Studiep, und Kri- 
tik'en. —7 Eludes thédlogiqueset 
Critiques: Par Utlmann et Un^ 
ifreit. in-8. Haml>ourg. i833. 
Pcrthev. Jî^nvier. Février. 

Contenu ': Esquisse biographique de 
Fr.*MUutfer , évêque de Jséelande.— S«r 
Pancienae église britannique; par/r 
dîunler.— Sur les rapport» entre Saiot- 
Jacques et Saint- Paul. — Histoire de h 
philosophie chrétieiâie; par Ritter^ — 
Kopp, de inserfptione hÙingai Cyrt- 
naica.— Sur le t«ogos ; par ZJÎaifé.^Sur 



Digitized by 



Googjl 



e 



NouvcUespuAiicatiotis en Italie. 



l'évangile de saint Je^n \ par Bîeek* Bt 
cetera^ — Analyses, eic. 

Kriegsffeschichte etc. — His- 
toire roilitaire de toutes les villes» 
fortereiiise» et châteaux- forts de 
la Bavière 9 sous le commande- 
meot de la seconde divison de 
Tarmée bavaroise , avec le récit 
des sièges, batailles et combats. 
5 vol. in-S. avec 1-4 plans et 6 
cartes. Nureinberg. i855. Suin> 
Prix de souscription, 7 florins. 

Cet ouvrage est squs presse 6t paraît 
tra dans fe courant de Taunée. 

Schats'f aiigemeine Erdkunde. 
— Géographie générale ; par 
Schûtz. Nouvelle édition, refon- 
due par MM, Ti^^c/ce^ Sommer y 
Biumenùach, etc. 3o Volumes 
in- 8. avec- i5o pl^^nehes. Vienne. 
Veuve Strauss^ i83o — i833. 
4o rxd. • 

Les livraisons XXVIII et Xxix 
viennent de paraître. 

Repertoriufnf dkr voriûgiich-. 
sien Kurarten etc. — Réper- 
toire par ordre alphabétique des 
principales méthodes de guérir 
et d*opérer, employées et r ecom*- 



55 

mandées pendant les dernièfes 
quarante années ; à Tasage des 
médecins et des chirurgiens. Par 
Kinna de Sareniach. 2 roi. 
în-8. grand format, petit- texte. 
Vienne. ;833. Yeuve^ Strauss. 
Tome I. 

Le second volume est sous presse. 

Commentarius criticus in vêtus 
Testanientum. Scripsif '^. 4e 
Maureé. in -8. Lipsiœ. i835. 
Voickmar. '2 rxd. 6 gr. 

Ûntersuchungeh ueher die 'Na^ 
tur des Mensçhen etc. t- Re- 
cherches sur la nature de Thqnr- 
me , des animaux et des plantes. 
Par ^r, Tiedemann et Trévi- 
ranus. în-4. pap. vélin. Heidel- 
berg. i852. Groos. Tome IV. 
avec 2^ planches. 

, Articles principaux : Essai sur ta 
respiration des insectes. —Sur la ré< 
génération des nerfs.-^Sur le système 
des nerfs dans le scoi^pion et l'araignée. 
— Sur les organes extérieurs des par- 
tie? sexuelles chez les cr.étins à'Ipho- 
fe'ù. — Sur la génération des sangsues. 
-— Sar le cOeurchez les injiectes. —Sur 
l'anatomie et rKlstoire naturelle des 
amphibies. 



Nouvelles publications en Italie. 



Bihiioteca itaiiana. — Biblio- 
thèque italienne, in -8. Milan. 
1835* Janvier. Fétrier, publié en 
avril. 

Contenu .«'Analyse des ouvrages sui- 
Tans : Oper$ di Ugo Foscolo', — jig- 
giunte aW opcre : Costume di tutti i 
popoli , dell dott, Fcrrario. — Storia 
romana di G,^ Niebuhr. -^Jlfanuale di 
ccononiafioliticadi Giac, MM. -^ XK 



Censimento Miîantse ; opère deldoil. 
Morandini. — Cenni sulla nature^ e 
nécessita >dclla sciefiJta délie cose e 
délie storie umane, *^ Journal^ of an 
expédition , etc. ; hy Jjander. — Re- 
cueil des ouvrages' classiques italiens 
da 18e siècle, en i36 volumes. Milan 
1818— 1832. 845 lir. Art. I. Sur l'utilité 
de cette collec^on.— Storia degli anti^ 
ehipopuli itaUani, di Gzu^. Micali, — 



Digitized by VjOOQ IC 



HattvttUê jméêieatùn» en Itatie. 



S6 

M.^àcQHU9toriti dt-Gia,, Sait. JSàzZoBÎ. 

jpittori e 9f:uliori nclla studio <f l|/«^io- 
logia.r-Dell^ indole e dell* ïncipil- 
mento con esempio del suo risotgimento 
in IfaliUf di D. Romagnosi. — ^ Sibiiù- 
feca agrctria, ' Tom. XiX, — if o tiers 
littéraires. Mélanges, etc. 

L'Effoismo imunaginarw, — ^ 
J[i•Çioï^m^î imaginaire 9 corHédie 
ea cinq actes. Paç G. Barhierié 
m-a4-Mnan. i832i. Fisaj. . 

Cette ^omédie/ait' partie lie; . i?^7î)f>- 
iecaebdomadaria ieaUdU^doatïl p<j- 
raît i88 cahiers. 

^G^zzeîta eàîettica di chimiça 
tecnoiofgtcïl etc. — Gazetle de 
chimie technologique, d'écopo- 
mJé rurale et dpme^tkiue, ou 
' JonrnaV des connaissances utiles 
et aniusantes. Por Seméenihi, 
Vérone. 1 853. Prix pour l'année, 
^ht, . .'■■/. '-^ '•• ■■: 

il en parait par miûsim ç^fiiejr d^e lé 
'pages, p^.it testé, a depx coloniieE.' Le 
même auteur ^publie a^ssi Gnzetta 
eeUtiîca difarmaçia e chinUca medica^ 
au. prix de 6 Iirej)ar axi» ' 

Scétlà Biètidieèà4é(f ingenere 

' àiyUe, — Biblîplhèqiie choisie de 

ringénieur civil. Trad. du fr. de 

J. Sgantin^ par CadoiiniÂnS. 

Milan. ï852. Trti^. Tome I. 

Ce yo/uiue^ divisé en quatre cahiers, 
Contient xkn traité- de laT construction 
dèé qiachiàçshydràuHiiues* On promet 
un cajiier par mois au prix de 3 lir. 5o. 

Etèmcnti di fisioiagia .paUfio- 

{}iça etc- — Elémens de pfcjçio- 
pgie {^ibologiquey d'hyglèoeet 



de thérapeutique générales. Par 
Gio. Fozzi. 5 T4o1. in*8« Mîlao. 
i833. Pirottck^i^ Ihr, ) 

Pinaootecd det pcttàzzo dtiit 
arti di Milano. — Galerie da 
palais royal des sciences -«t des 
arts â Milan; publiée par Mich. 
Bi$if graveur^ a?écièxte par Bo- 
éustianô^Girofii. S vol. in-4. 
ftkUan. 1812 — 1 833.' /mp»*. imp. 
et royatc 4^4 lîr. ; la même io- 
fûl. grand format, 868 lin 

^Ce magnifique ouvrage est maintenant 
termine; les tàbleau3rrepcésentés et dé- 
crits sont au nombre dû ^'43. On fro- 
met- un quatrième volume, .comme sup- 
plément, ^contenant ko tableaux qoe 
Pemper^ûr d' Autriche a restitués aux 
Etats de r^hlse;' 

La Pietà fiUaieJ'^ La Piété fi- 
liale. Fragmenl ïnitàit (envers), 
par V. Montit in-8« WlàD. i833. 

tampatç» 

Manuel pittoresque clès^ étrangers 
à Milan ^ qu Descriptioa de cette 
ville et. des eoYÎrons^ y çoitipris 
la Chartreuse près dç Pa vie eties 
yoyageai au? lacs de Codïo^ de 
LugapO; lao Àlqjeur ei 1 Va- 
rèse. în-8. Milan. iSSa. jàrta- 
ria. ûo francs. 

H Museo Worsie^iiiùdesiBTitto 
, etd. ^'^^^ B«setîj)tion du Musée 
Worùejen, ftftE. Q. Visconti, 
publiée .pairéip. td^ims. '10--^. 
i^veo pK $lJLÎai>. xS'àz» Impr, d€s 
auteurs ilassiqtus Uatient» 
Livr. I. JPrix de Touiçrage com- 
plet avec 80 plancher. 80 lire. 



\ 



I«ipnm«vie de MA&cuA.K]i DtrBasva , 
- [tut de la B^tf^, ^j^<- 



Digitized by VjOOQ IC 



BULLETIN 



DE LA 



LITTERATURE ÉTRANGÈRE. 



MAI i853. 



Nouvelle jfuMUsationÈ tn A hgteterrè. 



The éritish Ct^diopaèdia etc.— 
ËDcycIopédIe briUnilique, des 
arts et. sciences^ C0^i m erco^ lit- 
térature , etc.^ etG«^ sur le plan 
du Dictionnaire alkmand dit 
Conversa lions - Lexioon* Pa r 
Ch, - J^attington» în-4« avec 
cartes et de nombreuses gravures 
en bois. Londres. i833. Orr. 

Hai. 10 d« 

■^ , - ■ «■ 

Ce cahier eonùent les lettres AtT—BK 
(JlttsIria-^Bénarès) ; les gravures re? 
préseotçnt^des sites çt des iiit>nuiiien9 ^ 
de diffërens pays ; elles sont dessinées 
et exécutées avec beaucoup de goût; la 
carte, giravée çu burin^ est celle de TA * 
sie. Une seconde livraison, du. uiéme 
uioîs, ef dtbméinepiriz^ modique ^e lo^. 
(2a sous), consacirée aux arts et sciences, 
contient les lettrea-DI<— EL {DiaçQuit- 
fics^-JEleciricit^ %vfcc des planclies' re- 
présentant desanlî^uîtés et des instrh» 
mens de phjsïqis^* Le mot yarietas 
détectât txcuEt lé^tinuelle interrup- 
tion de chaque ^clé et de chaque 
branche di&s arts <| «efences; ce défaut, 
si c'en est un, ttent an t>îan d'un Ûic- 
tîonnaire'par ordre«4phàbéUquJB. On ne 
peut prévoir le tçcme d'un pareil où^ 
vrage périodique. 



The PennuCi^op^ia.'^Én^ 
ButUiin de la Littérature étrangère. i835. W S. E oqIc 



eyolapécjîej à rai^oo de de»« séus 
par fîvraiîja», piibKéiB' paï* la So- 
ciété jity^r iû propàgaHon des 
connàissuhcesutiiês. in!.4,âVe(J 
^ cartes et grarures en bols. Lon- 
dres, iS35. Kfii^ht. Avril; ,6 d, 
(la sous). 

Production du même genre que l'ou- 
vrage précédent, ^t k plus bas prix, 
quoiqu'il &e compose de gg colonnes 
in^4, ^rand f9nnat, petit textp, avec 4e 
nombreuse's gravures. Le cahîepdumqî? 
d'avril contient'ks lettres AENE-ÀG A. 

The Guide ta knowiedge. — i 
Guide auxconnaiâsânces. Par Jf^r, 
Pinnootc. in-A^. avec cartes géo- 
graphiques y imprimées en blanc , 
sur un fond noir, et autres gra- 
vures en bois. Londres. jSSS:' 
Mdwardsy iiYvïl 6 d* 
Antre publication dansr le même 
gelure. Les caites sont celles d« pro- 
vinces de ftajRrpbkrre, Warwickfhirè; 
Staflbrdshire i^es.ptanches représentent 
les Ruines d'Athènes n des teïiiplw 
ancien». Dans cet ouî^rage l^otdre aî- 
phabékîque n'est paa conservé. 

Liér^r^ Qf.us^Hnùvbi/sdge. 

r^ ElWiothèque dès tonnnîssan- 



58 Nouvelles publications en Angleterre. 

ces utiles, in- 8. Londres. .i853. 
BaUwin. Livr. X?;il et XXIII. 
6 d. chaque livr. 

Ces deux cahiers contiennent la suite 
de THistoire de TEglise. 



Le Métropolitain, ior-S. Londres. 
i853. Saunders et Otley. Mai. 
3 sh. 6 d. . 



The Penny Magazine. — Maga- 
sin à raison de deux sous: Pu- 
blié par la Société pour ta pro* 
pagation des connaissc^nces 
utiles, in-4- ^^^^ gravures en 
bois. Londres. i833. Mai. 6 d. 

Parmi les gravures de cette livraison^ 
on distingue celles qui représentent : 
des castors avec leur habitation. <r- Ca- 
thédrale de Lincoln.*- Grand Noyer du 
mont Etna. — Ruines de l'abbaye de 
Kétley. <— Lion sortant de sa tanuière. 
•^ Château- d'Bdinbourg.. — Paysanne 
occupée à traire une renne. — Château 
de Richmond.— Orang-outang. —En- 
trée du Tunnel à Edge-Hill. — Arche 
mauresque—Fouilles au mont des Oli- 
ves. —Porté de Mycènes. — Voitures k 
vapeur. — Aqueduc de Sankey. 

The Westininster Review. — 
Revue littéraire de Westminster. 
în«8. Londres.' 1 835. Roif. He-- 
worrf. Avril. Mai. 

Contenu : Analyse des*Qjivrages sui- 
▼ans yCobbett weekly poïitical Régis- 
ter. — Œuvres de M* Turgot , ministre 
j'état. — Memoirs of the life of fV. 
Viit; hy Tomline. — Third Report on 
the public accounté of France; ^/ Row- 
ring — Three Years in Nortii Ameri- 
ca; hy James Stuart.^^E^sA sur la sta- 
tistique inornre de la France; par 
Guerry.-^Free Trade , as li ajfects the 
peopLe;hy H. Booth. — A jew words 
on the, effects of abolition and commu- 
tntion o/'tithes,-^ Conditjon of the wor- 
king classes. — Letters on commercial 
and financitil policy ; by Torrens. lit 
plusieurs autres ouvniges d'un intérêt 
purement local. ' • ^ 



Contenu : Pensées sur le méconten- 
tement actuel. (Conclusion). — Caquets* 

— Sur la compagnie des Indes orien- 
tales.— Le Barbier espagnol. {Suite).— 
Le Cavalier de Séville, tragédie.(Suite]. 

— Souvenirs dim diplomate. (Suite). 

— Peler Simple , conte. (Suite). — Sor 
les journaux publiés à Édinbourg et à 
Glasgow. —Le c6mte Chabert, conte. 
—Notices littéraires, etc. 

The asiatio Journal. — Jour- 
nal asiatique. iiyS. Londres. 
i833. Farhury et comp. Mai 
3 sh. 6 d. 

Contenu : Sur la question relative à 
la Compagnie des Indes orientales. — 
Les Brigands ^du Doaab (dans Plnde]. 
•» Sur les montagnes d'Altaï et l'em- 
bouchure de l'Ob (en Sibérie). — Sar 
l'armée indienne. — Vie de «r David 
Baird , paf • Hooh. ( Suite )« — Ode 
traduite du persan de.Ha£z, avec le 
texte original.— Esquisses de ja société 
dans rinde. (Suite). — Notice biogra- 
phique sur M. Kiefièr, profesiseur de 
langue turque à Paris. — Sur les con- 
quêtes dos Rnsses eti Arménie. — Mé- 
langes. Notices littéraires .^ etc. 

The intellectual Repository 
and New Jerusaleth Magor 
zine. — Répertoire intellectuel et 
Magasin de la NodveHe-Jéru^n- 
lem.in-8. Londres. i833. Simf- 
4cin et Marshall. Janvier— Mai. 
1 sh. chaque cahier. 
Ce journal est spécialement consacré 
à la doctrine de l'église de la Nouvelle 
Jérusalem, fondée par le fametix vision- 
naire Swede19borg.Il contient des ex- 
traits de sermons , quelques articles sor 
l'économie animale, rédacation , etc.. 
des notices biographiques, des poésies, 
etc. 



The Metropolitan Magazine. — The Camhrian quarterly Ma- 

Digitized by VjOOQ le 



Nouveites publications en Angleterre. 59 

Daniel Tyefman in iht south sea «j- 
lands^ China, India, etc. <^ Jury Trial 
ih Scotland, — Faust, a dramatic poetn 
by Goeihe. — Sc/ieme for a graduated 
property fax, — Mémoire sur un nou- 
veau système d'éclairage des phare»; 
par Fresnel', et cinq autres ouvrages, 
français» anglais et italiens sur le même 
sujet. — ^r/<> logicœ Eudimenta ;' et 
neuf autres ouvrages anglais sur les élé. 
mens de la logîqu^é — Ireland , a taie, 
by JSarriet Martineau* Et cetera,. 



gazine, and céttic Repertory, 
— Magasin trimestriel du paye 
de Galles et Répèrloire celtique. 
in-8. Londres. i855. Hughes* 
Avril. 3 sh. 



Contenu : Essai sur le goût pour Tan- 
tiqae, le pittoresque et la littérature 
dans le pays de Galies.— Notices histo- 
riques sur les Celtes. (Suite).— Histoire 
naturelle de la Grande-Bretagne. (Sur 
plusieurs espèces d'oiseaux rares). — > 
Conte de Mabinogi (en langue gallique, 
avectraductîon).-£zçursîon à la grotte 
deGlendwr. — Dalelutha, légende cel- 
tique du 3<> siècle. — Sur les monnaies 
anciennes de l'Angleterre et de l'Ir- 
lande. — Sur les eaux miuérales de 
Llanwrtyd. — Mot adressé aux habitans 
du pays de Galles. — Poésies. Mélan- 
ges, etc. 

The united service Journal etc. 
— Journal des science^ navales 
et militaires, in-8. Londres. i853. 
Coiburn. Mai. 5 sh. 6 d. 

Contenu : Sur les colonies britanni- 
ques et leur influence sur les opérations 
militaires et maritimes. — Sur la crise 
actuelle de la Turquie.— 'Etat militaire 
delà Prusse. — Sur lescourans de l'O- 
céan. — Sur les cinq ports et le Portas 
Jéemanus des Romains. — Croisade à in 
côte de Naples pendant la dernière 
;;uerre. — Description du siège de Bada 
)oz eu i8i'2. — Sur la cavalerie britanui- 
qué dans la Péninsule.— Remarques sur 
le siège d'AnveTs. — Mélanges, etc. 

The Edinburgh Review etc. — 
Kevue littéraire d'Ëdinbourg. 
in-8. Ëdiabourg. i833. Black. 
Trioiestre d'Avril. 6 sh. 

Contenu : Analyse des ouvrages sui- 
vans : Hcpkin-s Notions of political 
economy; by Harriel Martineau.'^Me- 
moir and correspondance oflhe late'sir 
James Edward Smith, — On the Liver- 
pool and Manchester railway. — Jour- 
nal 6f voyages and travels by the rev. 



The monthltf Magazine, -*- Ma- 
gasin mensuel, in-8. Londres. 
iS35.Tilt. Mai. 2 sh. 6 d. 

Contenu s Politique de Palmeratoo. 
— ^Sur les graveurs eu bois, en Auglet- 
terre< — Chasses et passetemps en An- 
gleterre. — • Sur la compagnie des Indes 
orientales. •— Jburn&l d'un farceur 
^Suite).-i-Scènes tirées de Nina 4' Go- 
mez Arias de Calderon {en vers). — Le 
Pied marin, conte* — Quelques con- 
trastes. — Notices sur Victor Ducange. 
— I« Château de Courcy. — Méprise 
d'un magistrat. — Notes d'un artiste (sur 
Rub3ns).>-U£nfantde L'amour. (Conte). 
^ Le Docteur fr^nc en Grèce. (Conte). 
—Mélanges. Poésies, etc. ^ 

The new monthti/ Magazine. 
— Nouveau- Magasin mensuel. 
in-8. Londres. i833. Colburn. 
Mai. 3sh. 6d. 

Contenu : L'homme qui s'occupe de 
politique. (Suite). — Sur la réiorme de 
l'armée ; par un officier de cavalerie- 
Sur l'Union irlandaise. — Histoire de 
l'expulsion d'Oxford de Percy Bysshe 
Shelley. — Notice sur feu 0'K.eeflfe. — 
Sur la condition de la classe ouvrière 
en Angleterre. — Le Gentilhomme ita- 
lien. (Conie). — Le Gentleman en re- 
cherche d'un emploi. (Conte). — Mé- 
langes, etc. ' 

The monthiy Review. -r- Revue 
littéraire mensuelle, in-8. Lon- 



Digitized by 



Googk 



NouveUes puùticatiotis en Angleterre. 



60 

dres. iS33.£ren(^er^on.Maî. 3sh« 
6d. 

Analyse dejj ouvroget snÎTans : Du 
Système pèiûtentîaire aux Etats-Unis, 
et de son application en France. — My 
Un years imprisonment in italian and 
au^rian dunf^on» s by Syiifio Pellico. 
-^Records of a Voyage to the vvesl 
cocst ofJfricai byF. Léonard,^ Tours 
in Upperlndiay^c^i by major Archer, 
and sir John Malcolm, — Sketches of 
Greece and Turhey, — Traveîs of an 
irish ^entUman in searcfi ofa religion^ 
— The Pr4)9ince of jurisprudence de* 
lerminedf by Austin.— Treatise on hupi' 
piness.-^ Taxation , revenue , expendi- 
tute, etc, ofthe british empire $ by Pa- 
blo Pebrer.*-^The Genius ofJudaism. 
-- The Magazine cfBotany; by James 
JRennie. — Illustrations of political 
Sconomy.^ The Analysis of inorganic 
hodies}by Berzelius, — Geographical 
^orks of Sadek lafahani^ translated 
Jrom thèpersian yn^j.—' Mélanges; etc. 

The London and Eéinéurgh 
phiiosaphicai Magazine, — 
IKIagasin des sciences physiques, 
de Loodres et d'Edinbourg. Par 
David Brewster, Rich. Tay^ 
ior et Rich, Phifiips. în-8. 
avecpL Londres. )833. Taylor. 
{Haï. 2 sh. 6 d. 

Contenu : Sur le granit trouvé aux 
environs de Penryn , et la manière de 
* le travailler; par S. i?«^*.— erreur d'un 
instrument astronomique , etc. ; par 
Nixon» "—Sur les objets soumis aux mi- 
croscopes; par, PrifcAarrf.-Expériences 
^oiir déterminer rinâuence de certaines 
forces du pendule à secondes; par 
Scrymgeour, (Suite). — Sur la loi de la 
diffusion des gaz; par Th, Graham. 
(Snite). — * Sur les lois mathématicjues 
de l'influence électrique; par Murphy, 
— Remarques sur les changemens chi- 
miques de la coulenr ; par Talbot^-Oh- 
gervations .«ar l'absorption des rayons 
spécifiques, relatives à la théorie do la 
lumière ; par David Brewster, — Sur 



une modification de l'électrbpbore de 
Voha; par J". Phillips. — Sur La théorie 
de l'électricité magnétique; par Stur- 
geoji. —Mélanges , etc. 

The Mechanic's Magazine. — 
Magasin pour les mécaniques. 
in-8. aTec fig. en bois. Londres. 
1 833. «^a/mon. Avril. 1 sh. 
Ce cahier contient plus de 5o articles, 
dont les principaux sont : Cabriolet à 
vapeur. — Appareil pour mettre en mou- 
vement et arrêter les machines à va- 
peur.-Appareil d'un lapidaire amateur. 
■* Pompe d'eau chaude. — ^Voiture à va- 
peur pour voyager sur les routes ordi- 
naires.— Machine pour n^aiutenîr l'uni- 
formité (de la température. Ce cahier 
est orné d'un beau portrait au burin de 
Charles Babbage. 

Làrdner's Cabinet Cyctopat- 
dia. —- Encyclopédie dé cabinet^ 
par Lardner. in- 12 avec ^%. 
Londres. 1 833 «Lon^man. Tome 
XLIL 6 sb. cartonné. 

Ce volume renferme un Traité snr 
l'état actuel des manufactures en fer et 
acier. 

The Lires ofthe most eminent 
hritish painters etc. — Vies des 
plus . célèbres peintres ^ sculp- 
teurs et architectes anglais. Par 
AUan Cunningfiam. in- 12. 
aveo portraits. Londres. i833. 
Murray. Tome Vl. 5 sh. car- 
tonné. 

Ce volume forme le 38*^ de jntmily 
Jiibrary; il confient les vies de Coeway, 
David AUan, Northcote, Beauiaont, 
Lawrence , Jackson , Liverseege^ Bor- 
net , avec quatre portraits supérieure- 
ment gravés au burin.. 

The London médical apd phy- 
sical Journal.^ — Journal de 
médecine de Londres. Par J. 
NortheiT. Burneit. în-8. Lon- 



Digitized by VjOOQ IC 



Nouvelles publications, en ^gltterre. 
i833. Souter. Maî. a !*h 



dres. 

6d. 

Contenu r Traité sur le ëholéra épi- 
démique; par Tumbuîl Christie.—Re- 
marqnea anatomiques et physiologiques 
sur ia connexion entre le placenta et 
l'utéras; par Làuthfils, — Remarques 
sur l'infanticide ; par S. Tùyhr. *- Cas 
d'un polype de Vos uteri: par PàliPcr. 
— Rapports des hôpitaux. Mélanges. 
Analyses, etc. 

Charnières Édinturgh Jour- 
nfl{.— Jooroal d*Edinbourg. Par 
Chamé^rs. în - fol. Londres. 
i833. Orr., Mars. Avril. 

Ce iouriial contient un grand nombre 
d'articles întéressans pour tontes les^ 
classes de îecleuts, et entre antres : Sur 
les parapluies. — Prise de Cénstantino- 
ple par les Tqrcs.^Instindt des oiseau^c. 
^Esquisses biographiques. — Antipa- 
thie contre certains animaux. — Sur les 
rêres. — • Etiquette espagnole. — - Aven'- 
tored^une nuit en Egypte. —Histoire 
littéraire de la Bible. — Un conte de 
Tweddale. — "ihè et souper. — Chasse 
aux cerfs en Amérique. Et cetera, 

The comte Magazine. — Maga- 
gasÎD comique, in; 18. avec 10 ca- 
ricatures. Londres. iS^Z.Strand, 
369.Mai.Juin.i sb.cbaque cahier. 

Les sujets des caricatures, avec texte 
en prose et en ^ers, sont plaisans ; mais 
les gravures en bois sont médiocrement 
exécutées. 

TheHarmonicon. — Harmonica.. 
Journal de nuisique. in-4* avec 
musique; Londres. i835. Long-- 
man. Maî. 3 sh. 

Contenu : Biographie de Métastase. 
^Sur le nouveau Métronome de Mael- 
zel.— Notice biographique sur le t)' 
Burnpt. — Rçvue musicale. Andantino 
de Dussek, Musette , de HandeL Ko- 
niance de Hummel, Air de Gluck» Chant 
de Humphrey, Madrigal, de FTibbye* 
Marche , de OusUÏey, 



61 

Thô Repertor^^f patent inven- 
tions.-- Répertoire d'inventions 
brevetées, etc. îq.8. avec pi. 
Londres. i833. Simpkin et 
Marshall. Mai. 3 sh. 

Contenu : Certain» perfectionne» eiis 
dans les machines à vapenr; par Trevit" 
hiek, — Perfectionnemens des voitures 
à vapeur ; par Gibbs et jipplegath. — 
Chandelles et chandeliers periPectionnéà, 
par Pa/mer. — Certains perfectionna* 
mens dans Part du brasseur.— Méthode 
perfectionnée pour conserver le papier 
imprimé, écrit et autre; par Durrant 

— Chaise longue, perfectionnée; par 
iMtton, — Beevets américains» Mélan- 
ges , etc. 

The ameriean montht^ Re^ 
vîew.— Revue américaine, men- 
suelle. in-8. Boston. i833. Jaiî- 
vîer. Février. 5 dollars par an , 
pour les Etats-Unis. 

Analyse des ouvrages suivans publiés 
aqx Etats-Unis : History ofthe state of 
Maire; by D. PFilliamson. — Life of 
Gulileo Gaîileù-^ Translation of jl^on- 
ginus on the sublime. — On the economy 
ofmachineryf etc.; by Bàbbage.—Lives 
of Donne , ^otton , eic, ; by PFalton. 

— Donnegan's greek and english Lexi- 
con . — Président Quincy^s Jlddress. — 
Geology ; 5y J". Browne. — Trois ou- 
vrages sur la musique d'église. — J^est- 
ward Ito! a taie, — PolUn's juneral 

. Oraiion on Dr Spurzheirr.. — Tatckera 
indian Biography. — Poem on the me- 
dilation of nature; l,y Pari Benjamin, 

— Calmet's Dictiorxiry ofthe Bible. •^-^ 
Macfarîane*a Bomcxce of History. — 
Channings Discourtûs. — • Wood's 
Treatise on railroads. -^ Chalmer's pO" 
litical Bconomy. — Dermot Mac Mor* 
rogh^ a taie of the izth, century ; by 
Quincy Adams.'^Harris^s horticultu* 
rai Di^course. — Jacoys greeh Reader. 
'^Mrs. Sandford onfemale character. 
—Mélanges, etc. 

Records ofa voyage to the wes- 

Digitized by V3OOQ IC 



62 Nouveiies publications en Angieterre. 

avec 480 grayures en bois. Lon- 
dres. i835. Murray^ Seconde 
série. 



iern ùoast of Africa. — Rela- 
tion d'un voyage à la côte occi- 
dentale de PAfrique, à bord du 
Vaisseau de S. M. la Df^yade^ 
pour la suppression du commerce 
des esclaves, fait dans les années 
i83o, i85i et i852. Par Peter 
Léonard, .in -12. Edinbourg. 
Tait. 

Cç récit donne une juste idée de Va- 
bomitieble commerce des esclayes , 
dont beaucoup d'armateurs français se 
sont rendus coupables. 

Sketch^s ofGreece and Turkey. 
^—Esquisses de la Grèce et de la 
Turquie; avec des considérations 
sur rétat actuel et futurdé l'em- 
pire, ottoman, in r 8. Londres. 
i835. Ridgway. 

L'autenr a commencé son voyage en 
Grèce et en Turquie dans les premiers 
mois de l'année passée ; ses observations 
sont nouvelles et ses remarques judi- 
cieuses. Quoique ces 4eux pays parais- 
sent«suffîsamment connus par le grand 
nombre de descriptions publiées de- 
puis quelques années , on lira ees es- 
quisses avec plaisir. 

Journal of an excursion to 
Antwerp. — Journal d'une ex- 
cursion à Anvers, pendant 1c siège 
dé la citadelle, en décembre 
i832. Par le capitaine S. W. in-8. 
Londres. i833. Murray. 

Le capitaine Stuart ^'orlelay était 
Un des officiers anglais qui avaient pris 
leur quartier dans la ville pendant le 
siège de la citadelle; il avait la permis- 
sion de visiter les travaux des assié- 
geans, et pouvait rendre compte de 
tous les détails ; c'est ce qu'il a fait dans 
ce petit livre avec clarté et impartialité. 

Fables original and selected. 
— Fableii originales et choisies. 
Par feu James Northcote. in-8. 



Lç principal mérité dç cet ouvra/;e 
consisté dans les gravures en bois, exé- 
cutées par les meilleurs artistes dausce 
genre. Les figures des animaux sont 
destinées avee uhe rare perfection. 

An historicai Sketch of the 
princes of India. - — Esquisse 
historique des princes indiens, 
Iributdfres, feudataires et autres; 
avec une Esquisse de Torigine 
et des progrès do la puissance 
britannique dans l'Inde. Far un 
officier au service de la Compa- 
gnie des Indes orientales, ia-8. 
Edinbourg. i833. Shorlrede. 

Cv livre contient des notions exîTf.t es 
sur le système 'du gouvernement an- 
gifiiset ses''r«lations avec l'Inde. 

A brief Inqniry into the statu 
and prospects qf India. — Re- 
cherches sur IV^lat présenl^^l fu- 
tur de rincie. Par un témoin 
oculaire, all^hé au service mi- 
litaire de ce pays. în-8. E(JiD- 
bourg.*i833. Blackwood. 

L'auteur est , dît-on , fils de sir John 
Saincjair; il éclaircU avec sagacité les 
questions sur la colonisation, la taxa- 
tion, la conversion de? Hindous, etc. 

The Cahinet annuai RegisUr 
: etc. — Annuaire historique, poli- 
tique et biographique pour Ton- 
née i832. in- 8. Londres. i855. 
fFashbournè. ' 

Eastern and egyptian Scenery 
etc. — Vueà pittoresques dans 
rOrient et en Egypte, avec des 
notes descriptives, des cartes et 
des plans, pour servir d'éclair- 
oissemens à un voyage de Ylnde 

Digitized by VjOOQ [il 



NouvetUs putlieatian^ en Angteterre. 



en Europe, Par le capitaine (7. 
Head. in -fol. Loodred. i835. 
Smith, Eider et comp. 

Ouvrage mS^nifique , dont les litho- 
graphies, principalement celles qui re- 
présentent Jes ruines d'Egypte, surpas- 
sent , en correction , tout ce qui a paru 
jiisqjii'à ce jour. L'auteur y a ajocité un 
Traité sur la navigation à vapeur, et un 
l.)lan de la déiense de VInde contre l'in- 
Tasion des Russes. 

îUustrations io Prinsep*s Jour- 
nal etc. — Recueil de vues pour 
servir au Journal du voyage de 
PrJDsep de Calcutta au pays de 
Vao Diemen. in -fol. Londres. 
i833. Smith, Eider et comp. 

•Six vues d*Angier, Fenang et flobart 
Town, lithographiées d'après des des- 
sins originaux. 

Hùtory and adventures ofdpn 
Çtiiœoïc* -^Histoire et aventures 
de Don Quichotte. 3 vol. in-8, 
avec gravures de Çruikshank. 
Londres. i853. ff^iison. 

On connaît le talent du célèbre cari- 
caturiste Crnikphank; les gravures qui 
ornent ces volumes'sontfort plaisantes. 

Sunday in London. — ^^Un Di- 
manche à Londres, in-8. avec ca- 
ricatures de Cruihshank. Lon- 
dres. i833. WiUon 

Tableau des occupations pendant le 
dimanche, des trois classes de la société. 
On sait que depuis peu la stricte obser- 
vance du dimanche est de nouveau or- 
donnée par le parlement, et que toutes 
les boutiques, sans distinction, doivent 
être fermées pendant le service divin , 
afin d'obliger le peuple d'aller à ^église. 
Les^ spectacles sont également fermés 
ce jour là , et on ne trouverait pas dans 
on cabaret un verre de bière poui: se 
rafraîchir. Quelle différence c^e Paris , 
Ou le dimanche est consacré éhm plai- 



63 



sirs 1 Les caricatures sont des plus amu- 
santes. 

Indian Biography etc. -* Bio- 
graphie indienne^ ou Notices his- 
toriques sur les personnes qui se 
sont distinguées puriiii les indi- 
gènes de l'Amérique du Nord 
comme orateurs, guerriers, hom- 
mes d'état, etc. Par Thatcher. 
2 vol. in-i8. aveofig. New- York. 
i832. 10 sh. 

Three months in Jamaica. — 
Trois mois dans la Jamaïque en 
i832, et résidence de sept se- 
maines dans une plantation de 
sucre. Par Henry Whiietey» 
in-12. Londres. i833. Booster. 
6d. 

Brochure pleine d'intérêt, contenant 
une description exacte de la Jamaïque. 

Thô Genius^ ofJudaism. — Gé- 
nie du Judaïsme, in-8. Londres. 
i833. Moxon. 

Aecberches sur Thistoire de la reli- 
gion des Israélites. 

Tfpatise on happiness etc. — 
Traité du bonheur, contenant 
des observations sur la santé, 
l'esprit, les passions, les vertus 
et les vices, etc. a vol. iu-8. Lon- 
dres. i833. Longman. 

Traveis of an irish gentîeman 
in searcTi ofa retigion» —Voya- 
ges d'un Irlandais à la recherche 
d'une religion. Par l'éditeur de 
a Captain Roek's Memoirs. » 
a( vol. in- 12. Londres. i833. 
Longman. 

Examen de la religion catholique , 
et profession de foi de l'auteur Tho- 
mas Moore. 

Fiora boreaU'-americanaf ou 



Digitized by VjOOQ IC 



64 NçuveUes pu6iieaUo$is en AngUUrre 

Botanique des parties pord de Contenu i^uaticia C^lUtnchia, « 



l'Amérique britannique. Par JV. 
Jackson Hooker. in-4. pap. yé- 
fin ^ avec planches .gravées en 
hois. Londres. i853. TtôuttU et 
fVûrtz et Riehter. Partie VI. 

Les planches représeotenc : jireeu- 
ihohium Oxycedri .-^Lonicera ohlongt" 
folîa. — Valeriana pauciflora* — Nor- 
balus Qlatut, — Eggodesmia juncea.-^ 
Troximan auranfiacum.-^Liotrispunc 
tata, — Iva axillaris.-^Pyrroeoma car- 
thamoides.'^ Pioradenia Richardsoni, 
— • Chrysanthemum integrifolium » -* 
'j^'anecetOm suapeoletu. — AmicaMen- 
ziçsii. — Senecio frigida. — Senecio 
pseudo Arnica. — Senecio lugene, — Se- 
necio iriangularis, — Senecio cana, — 
Senecio reeedifolius. — Crocidium mul' 
ticante, 

Edward^s hotanicai I^egUler. 
-—Répertoire liolanîque. Par Ed-- 
wardSf continué par/. Lindtey. 
ln-8. avec pi. color. Londres^ 
r655. Ridffway, Mai. 4 sh. 

Contenu : Benthàmia fragifera, — 
Dupona latifolia. — Lupinus elegans. 
— Pimelea Isylvestrie. — Poientilla 
glandulosa, — Pùltenœa ra^marinifp' 
iia.—Onalaxis Bowiei. — AmygdÊÊie 
Persiea. 

Curtis'â iotanicai Magazine, 
. — Magasin botanique. Par Sara. 

Curtis et Jackson Hooker. 

in-8. avec pi. color. Londres. 

i853. Curtis. Mai. 3 sh. 6 d. 

Contenu s Eryihrina Poianthes. (p\. 
double). — Santalum album, — J^ryan- 
dra armata. -* Heteropterii chryeû- 
phillà. — Pogoetemon plectranihoides, 
-^Azalea ledifolia. -^ Blechnum iam- 
eeola, 

The hotanicai Cabinet* — Cabi- 
II et botanique. Par C, Loddiges 
tt fils, in-ia. avec fîg. coîor.Lon- 
dres, i833. ^rcA. Mai. 2 8h. 6d, 



JJasminum Sambac, •*- Zygapeialmn 
Sienochilum.—Mqr aille hieolor. —Epa- 
cris campanulata, — Primnlasinmsis. 

— Daphne odàra, --Acacia Dealbata. 

— ff'nghîia pubeéeens. — Acrotitk 
ovalifoUa% 

The Fieid naturalistes Maga- 
zine. ^'^ Magasin d« • naturaliste 
de campagne. Par James Rci\r 
nie» îti-8. avec figures en boi&. 
Londres. }833» Orr. Mai. 1 sb. 

Contenu i Histoire naturelle fie Sa- 
liactue Blagrus. — Sur le rossignol; 
par -S/y/A.— Expëriences-sur lei plantes 
qui se tournent vers la lumière.— Sar 
la prédiction de tempêtes par Taorore 
boréale.— Ô^ur les habitudes des oîseaui 
privés. — Suc le tissu cellulaire des 
plantes.— Sur les or^aees du toucher. 
-T- Sur la découverte de la circulation 
du âaide dans les insectes. — MélaD- 
ges,etc. 

The Port' Admirât. — Le Port- 
Amiral, conte oiaritime. 3 vol. 
in-8. Londres. i833. Cocfwane. 
1 1. 1 sh. 

The Dynasft/ oftfieKajars. - 
La Dynastie des Kajars; trad. 
d'un manuscrft or ginal persan^ 
présenté; par sa majesté Faty 
AtyShah'k Bïv Harlbrd John 
Brydges. in -8. Loddres. i855. 
Bohn. 

Ce manuscrpt fut donné en 1809 par 
le souverain de Perse à sir Harforâ, en- 
voyé extraordinaire à la cour de Perse t 
en réco^mpense de ses bons offices àl'ef- 
fet d'empêcher les desseins hostiles des 
Français dans^l'Orient. 

An In^vestvgation of the eur- 
reifitsofthe atlebntic Océan elc. 
— Recherches sur les couraqs de 

^ rOcéan . atlantique »\ ceux qui 
régnent entre TOcéon de l'Iode 



Digitized by VjOOQ IC 



JSouveUôB pupUeaUam <n 4i^fnagne* 



et r Atlantique^ Par feu le major 
James RennèiL iû-Q. Londres, 
i853. Rivington. 

Question (Vune haute imporianca 
our la navi^afion et Je oomuierce* 

Pours in Vppêr Indià etc. — 
Voyages dans la Hautes-Inde et 
dans les raonlagnesde Bimalaya; 



65 

avi^ firte description de? Caurs 
des princes de ce pay», des èhfis- 
ses d^ns TOrient, i^tc. Par le inar 
îorArçhtr, :)yol. in-S. Londres. 
i833. Bentley, 

I}^re analyse détaillée d« cet intéres- 
sant èûf rage se Irouye dans Liierqry 
Gazette, mars. 



NûUvelUê publications len Allemagne. 



Ùer Sanntagn Gedicht^Le Di- 
manche; poème en six chants. 
Par Z. Btchstein. în-^h oblong, 
pap. vélin, ayec 6 planches gra- 
Tées parBerthoid. Leîpsic. 1 855. 
Brockhatit. i rxd. ai gr. 

Ueéer Kunêt und Jlterthum. 

— 3ur Tart et rantiquîté. Par 

Goethe, in-8. Stoucârd. à853. 

Coita. Tome Yl et dernier. Cab. 

III. 3 flor. 

Ce cahier, pqblié après la mort de 
.'auteur , par une société d'amis «les 
iris k Weimar, termine l'ouvrage di- 
'isé en six volumes ou i8cahiers>il 
;oo tient plusieurs documens importans 
kur les antiquités^ deux lettres de 
[yoetbe 8ur le poëme de Faust, adres- 
têes k M. W. de Hqmboldt, et divers 
iu4:re8 articles intéressass. 

éuch ein Wort etc- — Un mol 
sar la polrtique de Frédéric II et 
de Goillaume II dans les désas- 
tres, de la Pologne. J^ar le colo- 
nel de. Schepeier, in-8. Aix-la- 
Chapelle. i853. Mayer. 12 gr. 

lesehiehte des atten Griechen- 
iands. — Histoire de l'anfeienne 
Grëcer )Par G. Piass, iri-Ç. teip- 
8ic« i83a. Hartmann. Tomes 
I et II. 5 rxd. 



Le premier volume contient l'iiîstoîr» 
;iTicienne jusqu'à la pérégrination des 
Uéraclides; le second, celle depuis cette 
époque jusqu'au commencement de la 
guerre des Perses, de l'année 1000 jus* 
qi|'à l'année 5oo avant J. . G. Le troi* 
sième volume est sous presse. 

ISeue Beitraegezur Kenntniss 
des gewerMicken Zustanden 
der preussisehen Motharchiè, 
-^ Nouveaux Mémoires pour ser- 
vir à la connaissance de Tétat 
industriel et commercial de Id 
monarchie prussienne, tirés de 
documens offîcrels. Par IV > FùT" 
éer. iQ-8. avec i3i tableaux. 
Berlin. iSZZ. Duneker et Hum" 
if tût. 1 rxd. 16 gr. 
Ces mémoires démontrent les progrès 

que le commerce et l'industrie ûn( fait 

eh Wusse pendant les années 1829 à 

i83i. . 

Heine Reisetage etc. — * Jouroaè 
dé mes voyages en Allemagne ^ 
en Fîrance, en Italie et en Suisse. 
Par fVQÎdemar Seyffatth. 4 voL 
ln-8. Leipsic. \%Z'5. Hartmann, 
5 rxd. la gr.. 

Observations sur Les mœurs et usages 
des j)ays que l'auteur a parcourus, et 
récit humoristique de ses nombreuse» 
aventures* " • 



Digitized by VjOOQ IC 



Gropius. 
5 rxd. 



Prix pour l'année, 
Il en parait une feuille par semaine. 



6è • Nout^eîies puéiicaHans en Jttemagne, 

Mcrkwûrdiffe crtminàt Rechts- 
fàeiie*"^ Recueil de cas crimî- 
pelsreTnarquablef)^ à l'usage des 
Juges, des arocats, des médecins 
et des.psychologistes. Par Bis^ 
cnoff. ia-8.. Hanovre. i853. 
HaÂn. Tome lé a rxd. 20 gr». 

L'ouvrage' aura quatre Tolùnies qui 
comprendront tous les crimes que re« 
connaît le droft d'Allemagne. 



^riefùdes Freiherm von Stein 
etc. -^Lettres du baron de Stein 
au baron de Gagern, dans les an- 
nées i8i5«—i83i, avec des éclair- 
clssemens. in-8. Stoucard. i835. 
Cotta. 

.Lettres sur différéns sujets de poli- 
tiqve et d'économie publique. Feu le 
baron Stein était un des plus célèbres 
publioistes de rAlIemagne. 

Der Erzaehier. *-r- Le Conteur. 
.'Livre pour les loqgues soirées 
-4'biver» Par Greif, 2 vol. in*-8. 

Leip5ic.i83ii. Hattmann. 2 rxd, 

16 gr. 

Recueil de contes, d'événemensbis- 
tofiqpes, d*énieutes, conjurations', ré- 
volutions et de .guerres de tous les 
temps y d'anecdotes , bons nEiots^etc. 

Aiexisy tint Trilogie. — Alexis, 
. trilogie. Par JK. Immermann, 

iD-8* pap- vélin 9 avec musique. 

Dusseldorf. i833. ScAaué, 2 rxd. 

12 gr. 

Contient, i Les Çojares. — Le Tribff-- 
hal de Saint-Pétersbourg. -^ Eudoxie. 
Histoire de la conjuration contr^ la 
souveraineté de Pj^rre-le- Grand: -pro- 
cès et mort d'Alexis; derniers tnomens 
de> Pièrre-le- Grand et avènement an 
trône 4e Catberine II. * . 

Muséum. — Musée. Journal des 
bçaux-arts. Par F* Kugier. in-4. 
pap. vélin^ avec pi. Berlin. i833. 



BiMiographiêches L exikon eic. 
— Dictionnaire bibliographique 
de la littérature des Grées et des 
Romains. Par ff^. Hoffmann. 
in-8. Lefpsic. i833. Hartmann. 
Tome I. Livr. I. II. (A— Euclide). 
1 rxd. cbaque livraison. 



Gottht*s Briôfe an LavaUr. ^ 
Lettres de Goetbe adressées à la- 
fater dans lea années 17^4^ 
1783. Publiées par H. Hirid. 
in-8. pap. véliri. . avec 2 fac-si- 
mitei. Leipsîc. i833. Lwrairù 
de fVeidemann. t rxd. 

Aechercbes sur les {)oissouf fos- 
siles , cou^prenant la descriptioD 
de 5oo espèces qui n'existeot 
plus; l'exposition des lois delà 
succession et du^dèveloppement 
organique des poissons durasl 
toutes les métamorphoses du 
globe terrestre; une nouvelle 
classification de ces animaux ex- 
primant leurs rapports avec ta 
série des formations ; enfin des 
coosidérations géologiques géné- 
rales tirées de Tétode de ces fos- 
sileys. Par L. Jgassiz. 5 vol. iQ-4' 
avec 200 planches in-folio. Franc- 
fqït. i833. Schmerier. 

Cet ouvrage est'proposé par souscrip- 
tion i îl paraîtra le i«' septembre i833. 

Oken^'s aiigemeiné Naturge- 
schichte. — fiistoire naturelle. 
Par Oftm. in-8. avec 60 pi. co- 
loriées. in-4* Stoucard..* i853> 
Ûoffnumn. 

L'oavrage aXira 5G. livraisons; il « 
parait trois de la partie zoologique} les 



Digitized by VjOOQ IC 



N'outreUes piMicatiôns'en Allemagne^. 



6? 



autres parties des règnes végétal et 
minéral seront puMiéês èucceâsif entent. 

Isis. — Isis. Journal encyclopédi- 
que, consacré principalement à 
rhisloîre naturelle^ à l'anatomîè 
comparée et à la physiologie. Par 
Ofcen. în-4- Leipsic. i855. Cah. 
ï, IT, avec 5 planches. Prix pour 
TanDée de la cahiers^ 8 rxd. ' 

Ces deux cahiers contiennent - un 
Eloge de CuTÎiïr, par le 'D^Jf^aglef^ et 
de longs extraits an Voyage autour au ' 
monde f par Duperrey , relatifs à Tbis- 
toire Naturelle; aift^ que des notices 
d'autres ouvrages bouveaux sur les 
sciences naturelles. 

Théorie der Par aîieUtniùn: — 

Théorie des lignes parallèles, 
complètement démontrée, et qui 
jusqu'ici n'aT'ait pas encore été 
Yérifîée. Avec une critiqué de 
plusieurs théories des parallèles 
publiées jusqu'à ce jour, et la ci- 
tation d*aulre8 sujets de géomé- 
trie ' nouvellement découverts, 
principalement 3e la 'théorie des 
lignes planes, de la^. quadra'urc 
du cercle, elc. Par P. Bûrger, 
în-8. avecapl. Heidelberg. i833. 
Beiùhard. i fl. 35 kr.^ 

Cholera-Archiv,. --, Archives du. 
Choléra. Par Aiéert, Hori%, 
Kr^iq^ etc. 3 vol. in-8. Berlin. 
i833. Ensiin. 

Cet ouvrage périodique contient 'à.^^ 
rapports officiels, des résultats d'expé-, 
rieuces de médecins-praticiens, et des 
remarques pratiques sur le .choléra , 
faites en Prusse. . • ' 

Der schwarze Tod im ■ i^ien 
Jaûrhundert. -^ ta Mort noire 
au i4' siècle. Par C. Hecker. 
ÎQ-S. Berlin. 1 83a. fiTeriijr^ i6gr. 

Histoire de cette terViblc maladie. 



Cerouvrage a été tradait en françQTs çt 
en anglais ^ et publié à Paris et à Lon- 
dfes.' , • . , 

ChirurgUche KupfertafUn* — 

RecueU de planches' en partie co- 
loriées , réprésentant des formes 
extérieures de maladies, ded pfér 
parations ^natomiques^ -dés in- 
strumens.et bandages, à l'usage- 
des chirurgienspraticiens. Publié 
par Rohf Froriep. xn^t^. "W^i- 
mar.' 1 833. Bureau d'industrie. 
Livr. LIX, contenant les^pla^ches 

^CGXVIII-'GCGII. , ' 

Dunoanii novum^Lezîcon grœ- 
cum, ,ex O. Dammii Lezico .Ho- 
merico-Pindarico vocibns.secun- 
dum ordtnem literarum drspoai- 
tis retraclam emendavit et auzit 
F. Rost. /|. maj. charta.perg. 
Lipsiœ. i833. BaumaUerincr. 
8 rxd. 

Der TrouiadouT* —Le Troubar- 
dour. Recueil de romances, bàr- 
caroles, nocturnes, etc^» avec ac- 
compagnement du piano; musi«* 
que de -Beaupifl» , La font, 
L^Huiliier^ Piccini ; -fi\rô\es 
de Kirsch, in-8." LeipsjjB. i833- 
Bureau d'industrie, i rxd. 4 g^r. 

Tascheniuch zur Ferireitunj 
geographischer Kenntnisse.-^ 
Recueil de nouveaux voyagé^ et 
de nouvelles décou^vertes e^ géo- 
]graphie. Par G. Sommer. On- 
zième année. iù-S, avec- 6 gra- 
vures. Prague. iS'5^. Calve.^xtà. 

-Ce vohime contient : Esquisse géo- 
graphique de la Daimatie , parie prof. 
Feiler à Spalajo. -^ Voyage dans la 
Russie asiatique, f^it en i8a6.-Voyage 
de Tr^nt au Péloponèse , fait en i83o>. 
•^Esqui.ssÊs des Alpes pittoresques du 
Tyrol. — Notices sur lesTuda», peuple 

Digitized by VjOOQ IC 



N^vMespuHicatiansen AUmnagm. 



68 

tifftaade dans les n^ontagnes clç NeU- 
fihçrry. - ' S 

Mobammedi . filîi Ciiandschalii 
vulgQ Mitchahdi Hîstorîa Gaà- 
neTidarum peesiçe. Ex Godic(biis 
Bei*b1ineD5ibu9 ^tiisqùe nunc tri- 
finum édidît lecfîonis varietate 
'iostmxftlatioe sertît annotaifool- 
bu»que èistôrfcîs îllusfràYit Fr. 
f^Ukèn. 4. jnaj. Berolîoî. i83a. 
bunckûr tt bumUot. 7 rxd. 

•<:■■.' • 

Df^frieh, Flora universaKs. — 
'Keci^eil de planches cc^roilêcs , 
pour s'Qrtii'd*cclaircÎ88emen8 aux* 
marrés de Linné, "Willdenow, de 
Ç^pdolle, Çprehgelv Roemer, 
Schulles, etc. în-4. tcna. i83S. 
Sehmid. Livr. I— X. Prix -de 
chaque livraison avec iq planches 
coloriées/ 2 rxd 8 gr. 

Chaquoplançliid contient 8 à to-fîgu- 
rf a de plantes. 

D?afr^ci^^ Licheaographia germà- 
nica» -^Description et représenta- 
tidii dés lichens d'Allemagne, 
lèna. iSdû. Schpftid. fcivr, I. 
<iTec 25 pi. 5 rxd. 

m€ àamiUe Oir^o/f etc.— La Fa- 
mille Orïoff, considérée comme 
ennemie împlacat)le dé la nionar- 
chîe russe. Par Otton. Freuden- 

'reich» in-8. Mersebourg. i835. 
i(igr. 

L'auteur,' né en Pr^usse, a dédié ce 
IVre à Tempereur Kicolas et à sa fa- 
mille. '^ 

Be^Hnuhdêeme Vmgùiungen, 

^ -*-'Vaes, de Berlin et d« ses envi- 
rons « dessinée» d'après nature 
par Munehf Gaertner^ Bier- 
manUf etc., avec description to- 
pogfraphique et historique de 



H. iSpièêT. in-4. Beriio. i833. 
Gfvpiug. Livr. I. i5fr. 

L'ouvragé auira.aÀlhcaisons; la pre- 
mière .oontièAt une vue Aé Berlin. 

Pcmùmma von Dmseidàrf. — 
faaotàma de I)u8seldorf et de 
aes environs. Par F. fF'ilheimi. 
a*^jBditipii. în--8. a?eoiiiïe vue de 
1^ vjïfe. Dusseldorf. i83i. 1 rxd. 
4 gr* 

Description historique, topOgraphi- 
que et statfstîque/ 

JéhrbuchfarMineralogie^GeQ' 
^nostôy etc. — Annuaire de irii- 
4iépalogie; géognoàie, géologie et 
d^ la science des .pétrifications. 
Par C, de Leonkard ei G. 
Brùnn, ki.8. avec pi. Hèidcl- 
berg. 1832. R^ichàrd, Trimes- 
tres lU et IV. 

Contenu : Sur l'existence; des galets 
dans* les pays situés «ur^ Ivs 5ords de la 
mieti; Baltique ; par Kloedcr. —^ Voyage 
à la montagne de Babia^Oora , aux en- 
virons de Cracovié; par Zeuscànèr." 
Remarques sur une noqv.elle espèce de 
Piérodaetylus de Solènhofen ; par le 
comte G. de Munster» — Comment se 
fait-il que les fragmens de rochers et 
les galets du nord, se trouvent actuel- 
lement dans différens pays de rÂlte- 
mag»eP par^Bernhardi.'-^ Classification 
des minéraux et deaossemens fossiles qai 
se trouvent dans le musée de la société 
des iiaturalîstes à Francfçrt; par de 
Meyer. — Mélanges. Correspondance, 
etc., etc. ' 

Mnnaien der I^harmacie. — An- 

* nales de pharmacie. Par Bran- 

des, Geig£retLie6ig. in-8. Heî- 

d^lbcrg. 1853. fFinter. Tome 

V.Ca^. II, ni. 

Contenu : 'Surla compositioq de l'a- 
ctf|* çUronique , etc. ; par BerzfiUu* et 
Liebig, •— Description d'un appareil 



Digitized by 



Google 



Nouvelles pu6,Hcàtions en Allemagne. 



69 



pour (iétermîiier l'«&u de cristar com- 
posée de stil et auireâ subbtanccs ; |)ar 
Lifibig. -^ Compositiori de l'aeîde de 
pommes ^cidre)j par U même* — Nou- 
velles expériebcea aur l'opium; pat Pe/- 
letier.'^B.iBioïie chimique du méconin; 
par Couërhe, — Sur le Péocedùni^ 
nunif nouvelle substance végéiale ; par 
Schlatter^-^Stir uoe nouvelle substance 
tirée dela8al8epatëille.^Sur la matière 
colorante de la fleur de Cactus êpecio- 
jftt*.— Sur la chaux hydraulique. —Sur 
la préparation dû Titan ; par Berthietf, 
—Sur la décomposition des corps orga- 
uiques par l'acide nitreux. Et cetera. 

Pfennig Magazifi. -^ Magasin à 
deux sous. Feuille pour la pro» 
pagation des connaissances usuel- 
les. in-4- avec u5o gravures en 
bois , exécutées à Paris , à L6>i- 
dres et à Berlin.. Leipsic. i853. 
Bo&sange père* 

Ouri;age périodique a l'imitation du 
ï^enny. Magazine* de 1,.6adres^ et du 
Magasin pittoresque de Paris. Il en pa-^ 
rait une livraison tous les samedis , à 
(la)er du i«' mai i833. Chaque livrai 
son contient â page»de lexte in-folio et 
4à 6 gravures sur bois; 52 lîvî^'aisous 
forment un volume. Le pirix- do sous- 
cription pour l'année est de 2 rxd. Les 
gravures de la première livraison repré 
sentent: Le bouclier d'Achille. — La 
charrue perfectionnée par Rosé^ — La 
mosquée d'Acbmed à ,Constantinop}e. 
—Portrait de Cuvicr. 

"Neueè Jahrùuch der Chcmie 
and Phy^ik. — Nouvel Annuaire 
de chfcnic et, de physique. Par 
Scftweigger^Seidelé in-8. avec 
pi. HaHe. i833. Anton. Prix 
pour Tamnée, 8 rxd^ 

Cet ouvrage jouit depuis de longues 
années d'une grandie réputation méri- 
tée. Il en. paraît 24€alnei!.s par an; l'an* 
née i835 forme le 67* volume. , 

Dûs Kreosût. — Le Créosot , sub- 



stance nouvellement découverte 
dans le vinafgre de bois et dans 
toutes sortes (i.e poix .minérale. 
Par Reichenbafih. fn-Ç. Halle. 
v%7k% Anton. Î2«gr. 

Die zweckinaessn^te Faéricu- 
tion der Soda. — La meilleure 
fabrication du Soda. Vat Prûck- 
n^er.'in-S. Halle. i835. A^ton. 
10 gr. 

Mémoire couronne par rÂcndémîe 
des sciences do Saint-Pétersbourg. 

De electricarum chemîcaruinqiie 
orgariisnii Yiriùm ratione atque 
efficacia; Auct. Ousserow.^. Be- 

rol^ini. i8i3. J^n^i^în. 

.• 

Etemente der Krystallogra- 
phie. — Eiéinens de cristallogra- 
phie, avec jjn ttableau des rainé- 
ràux d'après' leurs formes cris- 
tallines. Paf G. Rose. in-8. avec 
10 pi. Berlin. t833. MiUler. 

L'auteur^ célèt)re tninériilogiste, pro- 
met un Cour»' complet, de minera Agie. 

SuidsB jJîxiÔon gvœce et lapine. 
Ad fidem editîonis nrediolanensis 
exactum,,annotàlione critica in- 
slruxit Gpdofr.' Bernhardy. à 
Yol. 4- ii^aj- HaH$. i833. 
Schwetschke: 

Cette édition est j>ropo5ée par sous- 
cription au prix de 1 rxd. 8 gr. la livrai- 
son de 24 feuilles. Le premier cahi-er a 
parifle !•' juin dernier; l'ouvrage sera 
conl^plet d'ici à deux- ans. Le nombre 
des livraisons n'est paa encere fixé» 

Lexicon arabico-latinum^ prœser- 
titn^^x Djeuhahii FIrozabadiîqoe 
et aliorum.Arfeibum operfbusâ(^- 
bibitis Golii, quoque et aliorum 
libris conteclutp. Accedit index 
vocum htînartim locupletissi- 



Digitized by VjOOQ IC 



ço Nouvelles puùtieat 

mus. 3 tomi 4* lYi.aj* HhIîs. i835. 
Schwetschhe. Tom. P» et H". 
Prix des trois Volutbes, ^o rxd.; 
pap. véHo, 80 rxd. 

Gornolii Taoiti Opern» recensuit 
et commeotBrios suos adjecit 
Hewr. W-aitber. 4 tamr. Halis. 
iBSi — iif53. Schwetscfifee. 5 
rxd;'; pap. fin, 10 rxd.; parp. vé- 
lin 9^ la rxd. ' 

Lileralura ntedica externa receh- 
tior, seu Eiiutiïeratio LibrQruin 
plerorumquc et cominealario- 
tum sioguiarlum , âd doctiiqas 
medipas facieotiain , qui extra 
Germaniam ab atiop 1760 im- 
pressi sunt , ' édita ab Curtio 
Spr€thgei^S. Lipsiae. 1826 1 rxd. 
i6gr. . 

tJne analyse détaillée de cet împor- 
tatit ouvrage se-trouve dans \a Gazette 
littéraire de Jéna , avril i833, où elle 
occupe 54 colonnes in-4. 

Scipio Cieaia. 4 vol. ia-8. Leip- 
9i«. i85a. Brockhaus. 6 rxd. 

Les journan^allemands font un grand 
éloge de ce ro^an, dont l'auteur, di- 
sent-ils, ntarcbe-sur les traces dé Wal- 
ter Scott.' 

Saimigondis 9 ôder Novètiisti- 
sche vunte Reiûe dt$ -Austan- 
des. — ïraductio;! libre du Re- 
cueil de nouvelles yéceaiment 
publié à Paris' sous le titre de 
Saimigondis. in - 8. Leîpsic. 
.i835. Koiimann. 

Ouvrage périodique. Il en parait 6 
cahiers. 

Dé imposlura reli^iônuni. bi;eve 
compeadium^ aeu liber «k tribus 



ions en AUemogiie. 

itnppstoribus. . Publié d'aprèj 
deux' manuscrits, ay«c deséclaii- 
cisseoieas historiques , par W 
GenthtAn^^. Leipsic. iS57i. Fr. 
■FUischer. la gr. 

Minjstlen der, PkyHk and Chi- 
mie, — Annales de physique et 
de chimie. Par Poggcndorf' 
in - 8. avec pï . Leipsic. i853. 
Batth. Cah. III et lY. 

Contenu : Théorie de la divisitt 
électro-dynamique; par ^o&iif, «vKj 
pi. — Sur la- production de l'électn- 
magnétisme; par J^r/nan'.-Sur quelqoa | 
phénomènes optiques remarquables; , 
par ^. Necker, — Sur l'antimoine dé- 
gagé d'àrsénîc ; par Woehler,r-Vto(xii 
pour décolorer l'huBe de palmier; par ' 
Michaelis, — Remarques sur l'oxide I 
rouge de l'orj par l^V^c/ri.— Examenck- 1 
miqu'e du Stertibcrgit; parZ//)p«-i 
Sur le I*yrop ; par le même. — Presque 1 
tous les autres articles sont tirés d^ , 
journaux français et anglaise 1 

Reperloriwn fur die Pharmi' 
cie. — Répertoire de phaiinack. 
Par BuchneV' în-ia. Nurea- 
berg. i833.5c^rfligf. TomeXlW 
Cah;.I. u. 

Contenue Expériences sur la cire di 
Japon; par j&a/irf«rer et 3f<U/er.-Essi 
d'une nomenclalureij des fûrmatiosj 
chimiques organiques ; par fferbentf. 
— 3tir le Ghlorophyll ; p&rHerber^er.- 
Sur le Delphiu ot le Solanin; parC 
Henry,-— ^ur l'opium'. — Histoire dr 
miqué du Mekonin; par Ccuerbe."^ 
AquçL' balsamica arterialis BitieUi'" 
Sur Olèam Eronymi europœi» — ^^ 
men chimique des cubèbes; pariifff''* 
beini. -r- Sur Aetculus^- PoLychni» 
comme teinture ponr les liqueurs; p» 
^û/ôr«7ier.— Sur l'écorce èePinuii» 
ritima.'Sxxr i'aatimôine ^égagé d'tf*' 
nie. Et cetera. 



Digitized by-VjOOQlC 



Nouvelles publications -en Italie. 



Nollziçitôriche de' Saraeeni 
siciïiani. — Notices historiques 
sur les Sarrasins de Sicile. Par 
Carmelo Martorana. in- 12. 
Palerme. iSSS.'Pee/onf. Tomel. 

L'auteur a tUvisé son livre en quatre 
parties, dan» lesquelles M examine quel 
était l'état général. des SVIustilmaiii lors- 
qu'ils eutjreprirent la conquête de la 
àSicile; quel était leur premier établis- 
semeut dân« cette ile; combien'dc temps 
ils s'y sont maintenus; comment ils en 
furent chassés; quelle éiait la' croyance 
religieuse des peuples de la Sicile, leur 
population , leur industrie et lenr com- 
merce sous la domination des Musul- 
mans, ainsi que la culture des sciences 
et des arts. 

Meiodrammi etc. ; — Mélodrames 
de Luigi RomaneHif et autres 
morceaux de littérature en vers 
et en prose, in-8.. Milan: i833. 
Pirata. ïonjesL. II. 4'Ur&. 

Ces' mélodrames sont les uns sérieux, 
les a*]trescomiqnes. Parmi les premiers 
on compte î ilRùratlo, Castore e PoU 
lace, et parmi les autres : '/ Baccanali, 
la Capriciosapentita^ et le Finte rivait. 

H Maestro di prospeitiva etc. 
— Le Maître de la perspective, 
^ Tusage des dessinateurs el des 
peintres. Trad. du fr. de ^er- 
gniaud, parFr. L&iighera, in- 
12. ^vecSbl. Mîlan. i855. Son- 
zoffno. 2 ifr. 5q. "^ 

Ce i^dlume fnk partie ùe Biblioieca 
d*cducaziorie i publié par le même li- 
braire. 

Théorie du mouveOienl de la lune. 
Par Jean. Plana ^ directeur de 
rObeervalbire. 5 vol. irt -4* de 



X 



2564 pages. Turin. 1 852, /m;i. 
royale, 1 5ô lir. 

liVaticano desaritto.clG.^tyes- 
cription du Yatican; par E. Pis^ 
toiesi^ a^ec des gravures a^ frail 
par C. Giurra. in-fol. grand 
format. Rome^ 1829— ti^53. Li- 
vraisons t—X^X. 262 lire. 

j . , ^ 

Cet ouvrage esty par son împorhinoe 
et sa magnificence, l'un des plus remar- 
quables que l'Italie ait produits depuis 
quelque tempS. . , 

Pitture a fresco dei Caii$po 
Santo di Pisa: -— Peintures à 
fresque du Ga.mpo Santo à Pise, 
dessinées et gravées par Giiis. 
Rossi et P. Làsinio. Florence. 
i832. Motini. 

C'est une seconde édition. La pre- 
mière , in-folio ,' grand format, publiée 
en 1810, étant devenue rare , celle-ci 
est réduite à un plus petit formât^- lies 
planches ^ont au* nombr>e de qnara'nie- 
deux , y compris les fragmeâs qui ne se 
trouvent pas d.ans la première. 

Poésie iitiiche.^^ Voèsies bibli- 
ques, traduites par des Italiehs 
célèbres, av«c des notes. On y a 
ajouté les versions et les para^ 
phrase^ latiifes de Mussi, Rossi^ 
Lowth , Vavasseur et Buvanano , 
ainsi qu« le traité 'de Lowth «ur 
la poésie hébraïque et dès disser- 
tations de différeris auteurs, in-8. 
Milan. i832. Société typpgr: 
Tome I. 

Diaioghi di Ptàtûne. — Dialo- 
gues de Platon^ ia- 8. Rome. 
i^od. Brancaàoro. ' 



Digitized by VjOOQ IC 



Jnnaiiees» 



Cet oayrage se publie piir livraisons^ 
dont eirviroQ i5 ont paru. Les traduc- 
tions sont de Éigliuccif Bembo et Fio' 

fiibiiùUca itaiianeu — Biblio- 
thèque italienne. in-8. avec pi. 
Milan. i835. Mars. 

JÛqntenu .''Analyse ^er ouvrages suî' 
vans: édition des onvrages classiques 
italiens du 18* siècle,- i3S roi urnes. —// 
Vnticano d^scritto, — Baame délia */o- 
riù degli aniichipppoli italiaiiL^^Pit- 
iure,<nfieacà. del campo sahio diPUa. 
— Ltt ^terilità delîe missiqjii iniraprese 
dai protéstanli. per là eùnversione de' 
popoli infedeîi dimoeimîa. — Cenni 
suite >bpere d^AnioniQ Scarpa, "(Suite). 
-^JL^Censimento milan f se, [Sullé). — 
Nc^ces littéraires. Mélanges, etc. 

/ ANNONCES- 

Ektrait d'un Prospectu^'iniUulè : 
àpf«l au monde civilisé pour ce- 
h^hrer dignement la fête séculaire 
de Tart de l'imprimerie par l'é- 
rection d^Qti monument en Tbon- 
lieur <de son inventeur Jean 
GûiufleischdôGuUenierg, in-4. 
Mayettce. i83tt. AupftrAerg. 

(ruttenbèrg était Allemaud; Son in- 
vention cependant ne fut point d'une 
utilité âimpiement nationale : ce n'était 
pasunpa^s seul qu'elle 'devait rendre 
beureux; appartenant à tons, elle fit de 
ton înirentéùr le bienfaiteur de tous les 
peuples ensceptibles d'inst/uction ; çile 
le-Jrendît lo héros coinniun (le l'huila- 
nitê ISritière. Aussi n'oBt^ il pas étonnant 
d'eat-endre dema^nder chaque jour : 
pourquoi à Mayeuce aucun monument 
encore de désigne et n'embellît pas la 
daçe qui porte le noni de Guttenberg, 
çt copAment quatre sièçleâ eiitiers otit 



pu s'écouler, sans que le monde civilisé 
ait porté au grand homme après sa mort 
le tjpîbut de reconnaissance que l'âge 
contemporain n'avait sa lui offrir?.... 
Nous faisons un appel au monde entier, 
pour nous aider à ériger e^ i836, lors 
do la fête séculaire del'inipriinerie an 
mpViument superbe et durable L'appel 
ne vient pas trop tôt. Malgré lés quatre 
aimées qui s'écouleront d'ici a la fèie , 
l'entreprise néanmoiYis exigera tous nus 
soirs. Il serait sans doute à désirer,que 
déjà*l'ou pût montrer les plans en leurs 
contours et dïtns tous leurs détails; 
mais ce serait, chose impossible avant 
que Jes sommes qui rentreront ne puis- 
sent être évaluées diaprés quelque vrai- 
sem,b(ance. C'est d'après le produit que 
devrd se régler le monument, qui ne 
comprendra que la statne coloasale de 
Guttenberg éeale ou enrichie de figures 
emblématiqaes et d'ingénieux bas>re- 
liefs.*... Ce serait surtout à messieurs 
les librSires, imprimeurs, éditeurs de 
journaux , chefs d'institutè littéraires, 
de sciences et dWts, qu'il cohvièndrait 
le mieux de se charger .de ces soini*, 
mais lorsqu'un 'appel général est fait au 
mt>nde civilisé, les regards se portent 
de préférence sur les 'hommes les plus 
distingués -(Te la société, sur -les pre- 
mières autorités^ les 6orps législatifs : 
ils se dirigent surtout sur les princes et 
les rois, et c'est avec confiance que 
nous osons recommander l'objet de cet 
appel à leur appiû et à leur bienveil- 
lante soUibitudoM.. On.est prié d'adres- 
série -mon tan t. des souscription^ à M. te 
Bourgmestre de la mile de Mayence^ 
ou bien i BJtM. Treùltelei- /f"iiHZy k 
Paris', Londres et Strasbourg-. Mayence, 
en février i83a. 

La Coijimissiqn - chargée 
de L'érection d'un monument 
public en l' honneur de Jean 
' • • Guilenbefgi < 



Oe l'Imprimerie de' IMarchano Du 
Breuil , nie de fa Harpe , n« tp. 



Digitized by VjOOQ IC 



BULLETIN 



DE LA 



LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE. 



JUIN i833. 



Nouvelles^ publications en Angleterre.^ 



The phiMogieat Muséum. 7- 
Mtisée pUlologique. in-8. Gam* 
bridge. i833. Deighione. Fê- 
Trîer. 

Contenu : Sur Posage des^léfinîtSons. 
— Snr tes Dionysia at tiques. » Sur la 
peinture sur au ancien yase. -— > Sur 
certaines particules affirmatives et né'" 
gativé» de la langue anglaise, tt Sqr le 
oc et 0jr/, et ce que le Daoïe dit k ce 
sujet/— Sur les rois de l'Attique avant 
Thésée. — Sur les prétérits apgUis. ^r- 
)ur l'année de. la naissance- de Démos- 
.hènes.'-' jinêcdpiq^ Saroceiana. y^ S9if 
'ancienne musique grecque. — ' De Sa^ 
sçrdotiie •> Grœcorum Aug» Boeckhii 
Prol^eio acadep^ca. — I)e Tilulis qtéi- 
busdam eupposiUe Aug, fioeckhii J^ro- 
lusio ac€ulemtca» -^ Sur un passage du 
Pbiloctète de Sophocle; trad. de l'allem. 
de Welcker. — Sur les mpis de l'iinnéa 
lunaire romaine* 

The north american Review. 

^— Reyue de rAmérique du/Oord. 
. ÎQ - 8. Boston. . »835. Bowen. 

Avril. ' 

Contenu : Analyse des ouvrages sui- 
▼ans : Account ofthe life and worke of 
sir FFalter Scott ; by Allàn Çunnifig- 
ham. -^ Cotihcçion èepoesias castella- 
nae anteriorea al siglo XV ; par Ant. 



SancheZ' — The Evidences p/çhriétia- 
nityi by Mthvaijie^—Anriah 6f Phila" 
delphia; iy F. ff^qt^o/i, — Trois ou- 
vragef- sur l'école dé droit de Cam- 
bridge. — Idées sur 1^ pKil ^sophie de 
l'histoire de l'hutnani té ; trdd. de l'ai ( eiA. 
dé Herder. — The FilgririCe Prôgresê; 
hy Rob. Southey.—Indinn Bifigraphy; 
By Ttkuichef. — Inquiries concerning 
the nhlellectual péwers; by Aberci^m' 
bie. •*- Swailow Barn , or a Sejourn in 
ike old dominiqn.. 

Thenevumanthtjf Mag^ziné.^^ 
Nooyeau Magasin mensuel, lfi-8. 
liondres. 18^. Cdiévm, Juin. 
Juillet. S sh. 6 d. èhaque caliier. 

^ C^tUenu% L'homoie<qui s'occupe, de 
politique, n. XV.-Analyse «le plusieurs 
romaoanonveaux.-^Convetsatigns avec' 
lord. Byron, par lady^Blessington. 
(Suite). — ^Annihilation ; p^rJeaiirPaul. 
—Sur une nouvelle galerie de tableiaux. 
-—Sur les derniers chsngeuiens dans la 
▼aleur des monoaî'es. — Sur les progrès 
de la muiique depuis son origine )u&qu'& 
nos jours. ^— Sur l'émancipation de» es- 
claves ( par de'Sismo^dié-rSQt les Thugs 
(sortp de brigands en Asie). — Sur le ca- 
ractère et le génie de Goethe , tcad. de 
Tallem. de Fa/^* r-* Poésies romaïqoes 
(grecques, traduites en vers anglais). 

-Sur la bonne manière de voyager. -7 



BuHetin de la Littérature étrangère, i835. N* 6. f 

Digitized by VjOOQ IC 



74 N0tweUeê fuHteatùmê em An§teurre. 

PerfanP«ih, (Coptf ). - Ipoésfcs. Mé- TfuChrûnotoQy of HUtoru. 

langes, etc. ' - — ■ - - - 

• 

The monthi 9/ Magazine. '^MsL'' 

gasin mensuel. in-S. Londres 

i855. TiU. Juin. Juillet. 3 sh. 

6^^ chaque c«ibkr. ' ^ 

Contenu : IfonreVes aitochés des 
Basses en Folbgne. — Journal d'un far- 
ceur. — Lettres sur les échecs'et les clubs 
ëè joueurs d'échecs en Angleterre et 
dans réCranger. — Notices sur les janis- 
saires. — Notice sur la vie de foselî 
(peintre). — L'Enfant, cbérî, cont'^. 
(Suite). — Sur Tart du i^entriloque. — 
Coup-d^œil snr les.gftàÀdM ^miA^n<cA 
de l'Europe.— Un lourde réjouissance. 
««Curiositésde la littérature irlandaise. 
—L'A, B, C de Thomnie qui s'occupe de 
politique, (^ur les forces militaires et 

Savates, ta.population, les feyenus^etc, 
e tous-les ét'att do l'Europe , avec ta- 
bleaux). •^âouveni irs dc^'i àuciensaçteurs 
anglais; par un Gontempofain de (^ar- 
rîcK. — Cbaçses on Grèce, en 1827. — 
Anecdotes d'im déteiiu. (Sur Napoléon, 
Junot/Talîeyrand. etc.) — Sur lé gédie 
de^Percy Bysshe Sheîley.^— : Organisa- 
tion militaire de Ta iPru&se. — Conte de 
Gibblets.-'Chatats de Goethe , trad. en 
%en9m^BVh -t: 8«rvet|i«.(ç<Hèbr« t^^- 
Jllgifnesi^agnoij.et ÇalvHi.^TÂUâ l*oti- 
^aQce (cQotç doBt la, scène e:^ à Paris , 
en; i38pj.rL«e8;TrVift4>rd9id«ia$. ($ur*les 
' ouvrages àé peinture dé tteyn'old^'West, 
tsywtëneé y ^to.)-*S«irr*iiira do^ laïaar- 
quise Ae Créqni} â'apris nn itiaiiUseHt 
tiièdit. — Sur la ' miAïqn^ vocale afii- 
giaïa«. -^ Notices sur Ca^âgi Bacbl , 
^utéme^iF â'Al«p< «^ lire Joli iCfotfèfc , 
4;offte;*^Kt#u« littéraire , ïete. -' 

jf BUiory ofshijwrectc^ ami 

diêUêUrs a^^a. -^Wmmrt dm 

naufrages et dis liésastres- »ttr 

mer, *d*i^>rès dev^oui^eii authet^- 

(iquès. a vol. în-18. atèo de fo^t 

î^les grayiiV^ et yîgn'efjcj(. t^'- 

(Ires. i853. PTliittàker, 

Ce9 d«ux ToiuiBiÇS ferme.i^ los tom.es 
78 et 79 de Constflhîe's dSiscellany, 



La Chronologie de l'Histoire , 
avec de.4 tables nécessaires pour 
Térifier les éyénemens histori- 
ques. Par sir Hàrris Nicolas. 
in - 18. avec yignette. Londre^^. 
i835. Lvngtrmii. tarlooné, G sh. 

Ce voluine forme le tome xliv de 
Lardner*s Cychpttfidia* 

The Library of entertaining 
knowiedge, — Bibliothèque des 
connaissances amusantes, a vol. 
. in- 18. avec gravures en bois. 
Londres. i835. Knight. Tome 
XV ï. Parties I et II. (Habitudes 
tics ôiséft<^ji). 4 sb. ' 

^he f1^ېiminMerB4viem.-^BiB' 
vue littéraire de Weslroimter. 
in-8. Londres^ i853. Rof^. He^ 

ward. Juillet. 6 »b. , , 

7 . ' ' 

Contenu : Ain'h}^se d^s ôtttr^ge* sui- 
van* î Tfnè Ori^n , jjfd^eès andprt- 
«IctiI statt of thé Thames Ttinnct^ti 
deux autres ouvrages snr le m^e sa- 
î^t. '^ Life ofPyrri''^ The ntrturai his- 
tory ofSelbome ; by Gilbert ff^hite, — 
Trois ouvrages nouveauit aurla réforme 
desioii^ — 'Oeuic antres llnr 'léS contri- 
butions foncières. — The Wairy Mytho- 
îà^, -^'An Jnquiry info ihe use and 
abu$e of Grand Jurieit; bjr F. Zaurie. 
*- Oitéthotttne ^ ù hhtorical novel. — 
Denx ouvrages sur la CètifpargniiB des 
Indes-oi'Sec laies.— 'TAejfe'^f JPrincipîes 
'ofnieehanies; by Jf^heWelL — Vonsttffi' 
iinople in' i8a8; by Mocfitrlane, Nar- 
rative ofa Joumèyfrpm Constantina- 
-ph'fO "^ngiofià, Narratii^e àf a Jout- 
néfr]à€rù^s 4ke Bklhak.-^ji ihgrdphi' 
-èài Kiàioiyofthe fFieèhy'J^amiiy ; hy 
J. Vove. f- On ihe Law ofdébior and 
orepliior, — - Ciijq ouvragée suj! L'émand- 
^pation daa JQi&*'n^"i^ ouvragés . fran- 
çais sur Al^er.— v^/t Jï«««(y on theM^ 
tory^ and theory ofmusic; by NathoM- 
-r Qiteries on. the^que^ion tkfslavery. 
(Sur le sucre sans cscla,vag^). , • 



Digitized by 



Google 



NaùvâiiespuMications en }ivgi'eurre/ 



The amerioan m&nthîy Re- 
viens. -^ Rcvae mensuelle amé- 
ricaine. in-H. Boston. iS35: Rus- 
sei et eomp. M;irs. Avr|I. . 

Contenu : An^ly^e deé (^q.vragcs 9\Hr 
Tans. Human Phy»iolùgy / h^ Ikingli* 
son. — Journal of tlîe convention for 
framing a consiMtion of government 
for the'^ate of Ma^saehu^seubay. -r 
J TreatUe on ihe mitltmnium; hy 
Bush. — 2*A« néw ameriuànOrchàrdist ; 
by K enrichi Johnson^ s engiish Dictio'- 
nary improved. — A Ji^ew version ofihe 
New Testament ; hy Dickinson^ — Cas- 
parHau^er. (Sa b ographif).— îTour in 
England *and France j by a germon 
prince* ■ — - Pj^orkingmen^s Lihrary ; by 
Rantoul* -*- The Sunday Libr.aty. Lee • 
tures on natural History^ geology^ etc.f 
by FLint' -r Henry Masterton. (rojoian). 

— Historié Taies ofolderi iii^psf by 
Waison. '^Select CÏassics; by Stuewt. 

— Thp Refugee in America^ by Mrs. • 
Trollopç.-Records ofmy life; byJohn 
Taylqr. — Leptçrs on natural magie ^ 
by Dav. Brewstçr, Et qpçlqijies 4utr^ 
pu T rages 4' un intférôt.p.ureDacnt local, 

The Jietrvpqtitanfi Mf^qzine. 
— lie M Klropoli lai»* io - 8* Loo- 
dr06* Ji.833b ^'aufW^f^. Juki, iutl-; 
iet. ISsb. 6 d. ^aque cahier. ^~ 

Contenu : Six articles relatifs aux 
ta^lces âes pauvres en frlàn dé. •^Cause- 
ries. (Siiîté). -— I^e Barbier espagnol. 
(Saite)^-'Miriamla Ballerina. (Conte). 

— Peter ^impfe , conte. (Suite). -- Sur 
l'éducation des pauvres. — Scènes der- 
rière le rideau. (Suite).— Le faui; Inter- 
prète. (Coi;te indien),— Sur les journaux 
écossais. — Le comte Chabert , conte. 
(Suite). — Sur le% t^xes en Afigleterre , 
considérées comme causes de la pau- 
vreté et de» crimes. *— At^^obiograplye 
de Clâverlng. { Suite ). -7- L'Original 
(conte);— Sur le système et les éçrîtade 
Rober.t'Owen, dé ïianark.J^ L'Héroïne 
du Tyrol, l^isioire véritabJe.--Sur l'état 
actuel de la' propriété en Atogl^lerre. — 
Revue littéraire!, ^t: • • 



Themonthîy Revicw. — Rçvihî 
littéraire mensuelle. în-8. Lon- 
dres. i833. 

*58b. 6d. 



Hçndcrson* Juin.- 



• Cpntemi i Analyse dM onvr«r;;ea sui- 
vant : Fragn^fints-pfifoyages^and tm- 
velsf by Basii HqlL^-^J^ardnv'itCakd 
net Cytflopaedia.'^irhé fVif^aJit^leçf 
Mantuaj by Knowles.^Tfie Testimony 
bfnaiure. — Tke Tyfol , with à gîauce 
at \Bay^na ; hy Tnçlhs. — Lectures on 
pçetry; by Montgpniery. — On tbe pre - 
parqtion ofpriniingink; by Savage.— 
Nqrrative ofa résidence çit tke court of 
London ; hy Rush. — Memoirs of the 
duchess o^ Abrtintes. — The Journal 
oj the royal geographical Society of 
London. — Ecctesia anglicàna; hy 
Overton -^ Abolition of thènporlaws. 
— Staèistics of the t rade, etc., of Ca- 
' riadajby Bliss.^Fractical Gardening; 
hy Dole.-- The CottageMuse >• by Noël. 
'^Thê britishJew, to his feltow-coun*^^ 
Irymen. — The Field Book. — Lives oj 
engliahfemale wprthies ; hy Sandfc^rd* 
'-'The Ârchtj/'à Ouide, Et cetera. ^ 

The uniied service Journài'elc. 
— ' Jèuroai des sciences natale» 
et militaires. in*8; avec pl.^ Lon- 
dres.' 1833. Catéurfii Juin. 
Juillet. 3 sh. 6 d. «chaque cahier. 

Çejfte$tu..Jt ^x l%rast6^ . par terr^ 
daçs l^'Iude.-r3uj^ Iesrmpuvç«ieB/i4e lu 
cavalerie. — l^ëcitdu pr^mi^r voyage de 
. découvertes ^u capit^ine«^c^^§'.-T;-.lîta- 
blissêmens militaires en Allemagne — 
Sar la navigation à In vapéut.-^Rctit 
de la prise de possession du' rocher dtf 
dSamaas.-^Traiteriient et st)Ide*cômpà^ 
res'djes officiers dans Klnde et* en Xn* 
gleterre. — Récit de l'ascenîJÎoft n U 
montagne de Peter Botfè, ûms l'îte 
Maurice.-* Suir la question des Indes- 
oceidentflle^.—^uria crise et l*hsue de 
la bataille de Wat«r1do'i P^r urr téinoin 
o^ulaire^, avee plan. — » Sur !«« nwwve- 
m^ns de U caralèrie. —i^imt l'Esprit de 
corps.^Mémbife d<^lei» le'major-géné ' 

Digitized by VjOOQ IC 



NaûveUts puMicationt en Angitierrt. 



rai sîr J. MalcoliQ.— Mélangea. Corresr 
ponddpc?. Poésies , etCk . ^'. • 

Thô Cambrian and Caltdo- 
nian quarteriy Magazint»^ — 
Magasin triinei^triel de la Non- 
Telle. Galles, du Sud, et Réper- 
lofré celtique, in -8/ Londres. 
1855. ttughet. Juillet. 5 sh. 

Contenu : Sur la prétendae barbarie 
fle^ anciens Celtes , etc. — Stir les mines 
du iempsdé« Romain? dans laNouvellat 
QaHes du Sud ; par Th. Parker. — Lp 
Conta d'an CUnsman (habitant de la 
iiaute-Erosse). — Le Mabiiwgi de Ta- 
iîeain. (Chftnts bardes ^ en gallois et en 
anglais), — Les ï*! ères de Baltoman» 
(Conte). — La Truite dé Plinlinimon; 
avec fig.-— CTégeude du tombeau de Gel- 
leri (en vers). -* Sur la litlératare gaN 
loise.— '^atraits d'une. histoire inédite 
des Clans. — Sur les restes druidiques 
dans le Pert^hire.—- Poésies. Mélanges» 
Bévue littéraire, etc. 

TheinitîUctuai R^poêiiory e«c. 
-7- Magasin pour Téglise de la 
NouTelle^JèrasaleiQ. îo-6. Lon- 
dres. i8S5. Bads&n. Juillet..! sh. 
Coiitieet plùsicors articles de fbi de 
la doctrine de Swedenborg et deé rap- 
ports sur les fecHtés de missionnaires. 

Th&ariatie Journal. — Joqraal 
asi*lîqae« \n^^ Londres. i855. 
Parbufff^ et eomp. Juin; Jail- 
let. 5 sh. 6 d. chaque cahîer. 

Conienu : Sur la question de la Com* , 
pagnie des Indea orientales. — Notice 
biographique sur le lieutenant-général 
ér ^. Martindell.'— Description d'Al* 
l^habad.^-^ur le procès de Ram Rutton, 
3&uçker{ah. — Sur les prorinces turques 
«Il Géorgie. — ' Caracièro moral des In- 
àous. *- Mémoires de 8cribblet9u. 
(Suite). *— Sur Tarmée indienne. — Sur 
les voicaget^u capitaine HalU 7- Sor la 
charte âe la Compagnie des Indes orien- 
tales. <— Sur la prene périodique dans 



rinde — : Esquisses de la^ société dans 
rinde. (Sttite].-Vié.de a\t David Réird. 
(Snljte). — Sur Tmlphabet. cvrgoor des 
Mongols. — liflémoiresde M. Van Aver- 
meer Fissther sur le Japon. — Contes 
populaires de l'IndoUstan. — Sur le gou-* 
vernement de l'Inde; parsir t/oAn Mal- 
eolni. •^ Mélanges , etc. 

The London and Edinéurgh 
fhiiosûphicai Magazine, — 

^Magasin des sciences physiques 
de Londres et d*Edinbourg. Par 
sir David' Brewster , Rich, 
TayioV et Rich. Phillips. în-8. 
Londres. i835. Aoti^man. Juin. 
Juillet. 2 sh. 6 d. chaque cahier. 

Contenu .'Notices sur certaines plan* 
tes du Maroc ; par Drummonà, —^ur 
Téther iodique; par ff^* J^ohnston.^ 
Sur rabserptioif des rayons spécifiques, 
etc.; par j4iry. -2-*Sur Tinflexion de la 
lumière; par PoweH, — i^xiiériences 
faites avec le pendule à sébandcs; par 
Scrymgeour* (3aite).~Sur la séparation 
dti phosphate de diaùx et de la rnagné- 
si« ; par K^es. —• Description de quel- 
ques nouveaux insectes britanniques; 
par ff^esiwood,^Sfir l'élasticité de l'or* 
par Bûvan.^^Stir la théorie de Pélec- 
tWcité. magnétique*;' par Siurgeoru — 
Jtemarques sur un phénomène optique 
observé en Snisse ;. par Talbôt.'^ Cata- 
logue de comètes; par Nussey, -«-Ob- 
servations sur l'ignition spontanée da 
charbqn*; par ^. Hadfi^Ld. — Sur la 
structure musculaire delà lentille crtV 
talUoe; par iSini/A. -«Sur l'électro-ma- 
gnétisme des veines métallifères daoi 
une mine de cuivre en Irlande et dans 
le Cornvrall ; par Pèiherick et Benneis, 
-—Sur certaines expériences d'électri- 
cité magnétique et d'électro- magné- 
tisme. «-Rapport snr les leçons du D' 
Turner sur la chiiiiie de la géologie, — 
Sur la géolog,ie. de l^rthumberland et 
de Durham; par /FincA.-Mélanges,etc. 

jin Pjhtyclopatdia of oôtiage 
arc,hiucture, — Encyclopédie 



Digitized by VjOOQ IC 



HouvcUôê pupiieaiiùM en 4^igi€Utrê, 

d'architeciure mrai«. Psrr C. 
loudan. iiî- 8. arec do nom- 
breui'es planche». Londres. i833* 
Longnian. Jiiin. 5 sh. 

Contient un grand nombco de des<*> 
nipourJadéeoialion dès parcs, Jar* 
Itts ,'iuiisoas de 'o^mpa^ae, saloiisy etc. 



'heiritish Çyoiopaedia: — Cn^ 
cyclopédie britannique. Par Par- 
tingion. iii-4. ayec cartes et 
planches. Londres. i835. Orr. 
Juiû. deux cahiers. 1 sh. chaque. 

liO pemier cahier est conaapré aux 
fti et sciencves et renrernie les mots 
Hectriviié — Fortijîcatwn. Le $ect)ntl 
onsRcré à la littérature , à l'bist-oire, 
i géograpiiie, ètck, cuotient les lettres 
'Mcàltn'^ Byzantine, 

^Ae Gardener's Magazine, ^^ 
Magaiîn du [ardinier et Réper- 
toire d'ècoAomie rurale. Par C* 
Loudoh. in-8. avec pi. Londres. 
i833. Longman. Juin. 5 ah. 6 d. 

Conltnu : Hemarques-faitea. pélidaiie 
n voyage en France et en Alletnagoe, 
n i8a8; par Loudoji* (Xes gravures re- 
féaeateat des vees pittoresques des 
arcs et jardins de Garslruuh). — Re- 
berthes faites pendant un tojrage ré- 
entsurle continent; pB^Jiob.McUUi. 
-Chauffage par la circulation des flui^ 
es; par le même, — ])e8"effejs de la 
idiation terrestre sur les procédés.de 
L végétation *« par ./. Jftt/rdy.-^Sor la 
liture i\ea arbres reiativeaieia ^â , U 
^ologie. — Macliine pour couper le^ 
bres ; par hob,.dâbaliet,^-^ bnr l'arbre 
café de rAAsériq'ue du liord; par ffart. 
•JDeseffeu du Na|ihta sur les -arbres 
: les cheTaûx) par iVilkinson» -^ 
nr la culture de l'ananas; par jàpple^ 
jf.— Préparations pour arrescr les pè- 
iers. —Sur les mauvais efets de con-^ 
er l^es .plate-bandes où viennent les 
bres à frott.*-Mfthoâe d» colt'ore des 
îgQons; par }Fhiddôn\^S^T la nielle, 
rec pi. Bt-c^hra, 



?? 

lieetèfanic's Ha^azitu. — Mnçjt- 

ain du mécaaicten.' în-^S. arec pi, 

Londres. i855. Salman. ttai. 

1 sh. 

Papoii les cinquante articles ^uiconi-* 
posent ce tahieryon dt^iflguè: Nou- 
vèlleuiachineà vapeurydoutylc!, ptrUe/cl. 
(aVec 6 gravures eB^boit). ^ QmnitNis à 
vapeur;' par Hnncoi^^ ~~ Inscrumens 
aratoires^ des Indiens. -^ Chi^mlns à of- 
DÎères perfectionnés* — Appareil osy- 
hydrogène, perfectionné par Butter. — 
Instrument ^ pdur nieaurer ta .«arche 
d'un vaisseau sur mer <^ Cabestan, per* 
fectionnépdr ^icoU^n, 

The Rtpertory of patent inten- 
tions. — Répertoire des inven- 
tionà brevetées. in- 8. aviccpl. Lon- 
dres. 1 633. Jîrn/;/pm. Juin.. Juil- 
let, 3sh'. cbaqiie cahier. 

i7oniiffir»s.Ferfiectîonliemeii9 da«s les 
voitures à vapeur; par Gibbséi jâpplé- 
gaths *^ Fabrication p( rfectionaée de 
pUnches de nîé^l pour doubler les 
vaisseaux. Jlf{//i/£.<^ToiIe à voiles per- 
fectionn^e. t^aytor, —Retorde perfec*^ 
tionnée pour produire le goz,>Spin^iey , 

— Machine pour lavec la laine» OmnceL 

— Perf(*ctio»ne'niens dés machines à 
faire de la dentelle. ^<S//e/.-— iJtéihocie 
perfectionnée pour conserver le papiei:, 
le drap, les cordages cle vâîsseen , etc. 
jffQward Jr>^a/i.— Méthode peidl^tiotl» 
née pour prévenir le cuivre de l'oiid«« • 
tîon causée par lacHalcnr. / Pfriimt, 
*Perlertionnementdans la maiiuf'aciore 
des chevilles, écrous, etc., à l'usage des 
vaisseaux. JAintz. -^ Brevets (unéri- 
ctùns : Filtre à l'usage des Tabrieena 
dé papier. Ta, Fronch,^F9tkct\Qtme- 
^ent dans la manufacture des sels mé- 
talliques £àu^. Clark -^ Mcthodeper- 
fectionnée pour blauchir le p^pwr. J. 
Sp'rtng, — - Obscrvatiuiis sur l'orgue, 
iivec un f>1au pour des pédales perf<'c« 
tioiui^s; par Hod^, — Sur la nou- 
veTfe tace de chèvres Angora de Cache- 
mire. -^Mélanges, etc. 



Digitized by VjOOQ IC 



r» 



if^vHU» puétiaati^%$ e^ ji^gicHrri: 



, man. Juio. Jujilet. 3 sh. chaque 
cahier. 

. Conlenfi \ NcfiÎQ^ biograpUqa^e aur 
ksl^çTX» W.p^f^ï\. Tud^»y, fiUk» et Ch. 
i^ÏAg^ ^-^ BjiT U. oPMiVjedlo imrpduotto^ 
<ie U lyr^. :rs]^«tieA âhr Tt^mburipi^ 
par CaAt{i-BlaxJ. -r KxIrait&^A . iotrr* 
liai d*uu'di^€ft<uiJç.^^ £»quî$ses hiograr 
phiqu«|-^u.i„Trayiïr$,jHayqs, Papuit et 
.Ayrt^^-::r^V>r.l^ p]^to4iL« et rharmoQiQ. 
--r Açy i|f^ .^fiiflcaW -^ Air* ttoiA î Car 
vaiiue de Jl Pira4a,rr'^oifiai^C9 de Mo- 
zart, — Airs composés par Purceli. — 
i)jdi^{^ i^« Ba^rhove». ^r* Me;iu<et et 
Tri9 lic^ijujdei:. ' . 

'The' 6tUido ta kn'owiénige, ' — 
GiiidusiUX connaissances. 'în-4< 
aviîc carti^i "èl j^ravurés'eh bois. 

.. i4<^dr««.i è853^ Edwards. Mai. 
6 d. ' ^ : . / 

* ' Les j>j'riryiues'''reji>r*^âenièut : Abbaye 
de ÎCiikslall-^'Elrijptjon du Vésuve» — 
T(j»rrét)C.'cfe lave. ~ Portraic de Tli. 
tT^e^^ïani.- — L*hîeu 'trerrïçr.'Les "cartes 
Aiitt celles àeî> aJmlqi» d'ËssejC , Beyou- . 
sîiiilrè'èt Yorclwshirè/Â latùse trouve 
'mi'e dîssértatioki curieuse sur, le croiis 
seuïënt des corbeiâui 'avec traduction 
♦du*Voca'but^îf e dp ces biseau^. 

•Tkfêpmn^ Cyetdpàèdià:'^tû' 

'fcydôpèdîb'à deuSc'sous'; publiée 

"^dri^ Spcjélé pèurja pro jaga- 

^ion ^f^ couoai8âaiii:e4 utiles. 

|a{4. ^av|i.cf rayujrq^eiîi b^i*..jAttv- 

.^ïLre;^. i^^'ù. Kèiighv* Mai.. 

• 'Ge cah?«f contient ies lettres A^A— - 
AUU !>&' gravures représentent des 
ui&da'ébc ,*deâ ch'ampignuas^ des plantes, 
des wbiel, des quadrupèdes/ dé^ îrfstru- 
jBenS de pliysi'que, etc. 

Tkt Fôuâiy Ma§atin^-^}lk9^' 
.jiin ù.deux soq9. Par la'Sôôiété 
«pour la propagation des connais-^ 



liaDoea utiks^ in-4» avee gravares 
.enboi&; Loodres. i83S. Ànt^At. 
Maii 

Lea gravures représéùtent ^ Pont 
d'Hurîpua«*— SaioC Pierre goériasant les 
boi((euKi d' exprès Ila|lbaël.«-;CaUiédraIe 
de C^tei'borouglk--Lè Condor. —Porte 
d'entrée de Southampton. --Cbuted'eaa 
d^ Cor«driM.r^.T«^anâ' (ôi8eauzX.'--Ca- 
Hiéd^aJe de p,urhaix|i' — . Cbi«n8-loup 
d'Iralif; .-Péché de labàleliie'. Et cetera. 

The Fitid fiuturMîst's lUaqa- 
zine. r-^ Mq^usm Ju naturaliste 
de Cdinpagtie. Par James Rct\- 
nie, in ^8. avjeç pï. en )>6Î5J. Lon- 
dres. :i835. Orr. JuÎD. Juillet. 
1 sli.^ chaque cahier. 

Contenu : Histoire natiiteUe" des ot- 
seaux d'Afriqoede Lé raillanU (Suite), 

f«^>iii)itic^ d|i temps; par Je colonel 
Capper, -r 5uria direction des plantes; 
par de C^ndoUe. r— Ilècbercbea aur i«s 
araigfvèe&; par JUactiwaiL-^Sar Jes dif- 
'fêreâies espèces de Paras britanniques; 
ipmt Afj(£/h-«S4ir Urtittiinâtiba û*t cet- 
(taina^ttniaiattt.'^^-^dr la phHosoprhie des 
-causetufifiatea ; 'par Geoffroy SaiM-Hi- 
'laite. «^**- Sur Ibs antennes tf es* insectes 
^ofnmeor^nesde l*<rtiïé.*^Sui«tes cou- 
-leorades 'pltiwé8*deso|is(byux.";'— ^tir les 
•tbà»^gBo4s' >bHtanhiq)ïès «sfngeant dA 
•fru'Jt. ^ Poé iéS.^Mélèngei , ©te. 



OuttWs.botanicai Magazine. 

>'^'&ln^ii9to botanique.» Par Sam, 
•'Ou¥ti'$et/acksan'Hookei'. in-8. 

• avec pi. color. Londres. i833. 
^uirtis. Juin. 3 sh\ 6 d. 

y i<uiitenu ; CynUra Cûrdunculuà (pi. 
doqble) r^Qfgydtâif hmoisaia, — Bpa- 
cris èera^lçra^ — AçaCM deeipiau, — 
Jteoi^àiea •altaici^. •<— Aralns rosmU' — 
^lerUpttUua» 

JEdpuarci^'^ itolamcjjUJiegUur* 
-^ Bép^rtûljre .botaoîque d'Ed- 
wards, cuû(inu6.par LindUy* 



Digitized by VjOOQ IC 



ïu-Û. ^aVec pi. coJQr. IiOiidr«^s. Chaméerà* Ediniurgh Jomt- 



4 sh. chaque cahier. ' ' 

Contenu : Ôenoth^ra- UntUa, '^jGfl- 
ceolaria rugosa "^Amehanchierflorida, 

densiflorç^. — Cactus pictus. — Lupinus 
rivalaris, — Cactus âpeciocissjmus. (pi. 
double) . — j4ster cordifolius. — Catan- 
drinia speçiflsa.., — Loasa Placei. -^ 
Burtonia cqnfertcL.^-^emophild aarifa. 

The i>ot0>7iicaî CdhineU — Ca- 
' bînet botanique. Par Lùddiges 

et fiis. iQT^iS. aVec pi. en pavUe 

coloriées. Lônd^e*. i853. Arck. 

Juin. Juillet, 5 sh. ^ d. chaque 

cahier. 

Contenu : Epacris campanulata. '^ 
Ideîastoma Malaèaiàrsca. — Pr'ockia 

tioubSe}^ -T*, p^fndrqbium p^nhn^llutn, 
(l»I. double.) — MyP^*f^ rMiosa^r-S^l' 
pighia fucata. — Styphetitf,^ tubjjlçkrçi, 
— Gesheria DouglassL -^ K^nned^a 
longiracemosUf-^ Berberi^ bUyiJblÎM. — 
Cyclamen repandum, — ' Efica ijun^ 
-draia* — Rhododendrum can^pànfilq- 
Sum, (pL dotibie). -^i^r/^/AK« &pirà^ 
Us, "T^ ^mdM^Hwéâk kypjioideêi^Oinffh - 
bium JPuUenetip,^'^ Hçm<nitkà9 ^pum- 
ccus^-^GladUlus^ J^ ^oni^s.-^QmtkH 
poUida, ^ 

"Niô Fossil Fibra ofGreat Sri- 
tain. — '• Flore fossile de la 
Graiide-Brètagne. Par J. Lind" 
Uy et • IV, Hutton. in-8. avec 
pL Londres'. i833, Ridgway^ 
Juillet. 5 9h. 6 d. 

Contenu : Bothrodèndron punctatùm 
cotticated. — Id. decorticçtted. -^Antho- 
lithes Pitcaîmice. — 'Nearopterh Unàu- 
lafa,--i*eùopterU repanda. — Halonia 
tortuosa. — Halonia gracilis.^^ Cqrpo- 
lithes alàta,'^ Araucaria peregrina, — 
Strobilites tlongata. > 



fia& -ajournai d'Ëdinboilr^. Par 
Chamôers. in -fol. Loodres. 
i833. Orr. Mai. Juin. 

Il en parait toq« lès sa^edi^ une letûLle 
in-foli<y à trois colonpes , petit teyte, 
au prix de 3'^halfpence (3 soas). Xiè» 
princfpaiix iirticles' sont e Martajg» 
(f afgent> conte. — .Sonyeftîr* de mes 
tOjfSagés'. -^ WntLX céKbataîre. -^^ £» 
Femqie «ttdieime^ «on^. «^ SkwYèBii's 
de ma»grand'ixièxes r~.F(iJles.âéptfRsei. 
— Les^ Viyatis et les morts. — Longue 
▼ifHiiitè de» .fieoMilcfS de * pliâtes;*»^ 
liiaJtQire. ^necreitlem* d<in^iihfef .mCtfi 
Wodeal)UçK« -*^' |*ara\lèle /entue ^s 
A,i7glâi$ et If s £cos3ai8.-— ,J^ur les die- 
vaQX de râQtiquité.-T-. Chasse ans ours. 
Et cetera. 

A Treatisé on mPronomy. — 
Traité^*astroDomie. Parilif /(^ftn 
fV, Herschei. in-ia. ayec t|- 
gnette et ^rayures en bai». Loo* 
dres. r935. Làngman. 6 !sh. c^r** 
tonné. 

. ,ÇBi v^yl^i^^ef orme. le 43* de Lardn^'9 

Cabine Ç^çl(fpqe4iiat. 

L^cty,re$ oii p(?efr^ etc. — Couçs 
,de poésiç et de Uu^rature^ lu à 
rinstitut ro^a^ en'i83o et ^83i9 
'f^tJamtsMonigomeryySi^^^iït 
de c The Pf'orld ôeforô the 
.Fioûdy » ^^ The Pe^iiean^U^ 
. i^nd^i .etc. .if)«J8. tondre». .iSd3« 

-Recoeil de morceaux d«rlinéfaiiiff«, 
en prose et eo^-vers. lies joarotusan'' 
glansea font un grftnd éloge. , 

M(^Ty of.Burgùndyelc.'-^t/lape 
«de Bourgogne , ou la llévoliç-^e 
Ga'nd. Par raûleur de « barn- 
iey, » « Richelieu, » ^^ Henry 
Musterton9 > etc. 3 vol. \û*%, 
Xondres. i833. Longman* ^ 1. 
6d. . 



Digitized by VjOOQ IC 



96 NùUbMes pùbîicaiionê en Ahgleietrr. " 

iloinan IhistoriqHii. XI' est regarda 
ci)mme la meiDeurc prodùètiôn Je M. 
JatnSis. - 



Twénti/'-two subjecU of tands- 
(Capçfetc— Vingt-deux. Vues pit- 
toresques eu A nçlëterjre^ gradées 
d'après les tableiux de'j. Con^ 
jst(i6te,'hotidreB, iS^5. Cûtnà" 
ohL Lîvr.I--V. jl4. i sb/chaque 
îivraUon de 4 "^ <> planches; pap« 
de Chtii&, 2 J. 2 sh. • 

N-arraiivè ofa tesideHce àt ihe 
court of London. —-Relation* 
d^unë résideuceà la' cour At Lotî- 
dires. . Par Richard Bush, en^ 
VÔyé extraordînaîrê et mÎBistre 
plénipoteuliatre des Etats-Unis 
de l^Am^rique, de()u49 1 8 L7 jus- 
qu'en i^aS. in-S^* Londres. i833. 
6ônt(t^,. . ' ^ . ' 

00dolpk%n. % yo^K. fo-ia. lolp- 
dresi 18^. Éentii^. 

iéUtoien^HretUle. ~Locîen Gre- 

* Tille. Par-uD aircien offîcîer mi 

service 'de la Coa)pa|;nie des la- 

des orientais, aVec dfes oaui- 

^ fortes par CruikshànH. 3 VoJ, 

'ïri-ia. Londres. i833.^aun«fer«. 

Esquisses de jsœui'a fiddicàiies. 

Ttans^UatHic Skétohes. -^Es" 

tifai.^ses' transatlantiques, ait Vi* 
^ sit«s aux lieux les pius'intôrés* 
sans^des Iodes occidentales; avec 
des Dot<e^ sut l*esclaT«ge des nëw 
grès et r^émigrattOD- des Gana*- 
diepsi. ParJS. Aiexaiider. 3 toL 
In - 8. avec un grand nombre 
d'eaux - fortes. Londres. i^53. 
Bèntîey, 

Eien Érshine ; o*r thc Trotei- 
/«r.— ^Eben Erskin^, ou le Voya- 
igeur. Par J. Gait^ auteur Se 



« Zâyrshirt LegaUeè^ » < Laé- 
rit'fodd^ » etc. 5 roi. îti-ia. 
Loddrea. i8'â3. Bentley. 
' itéman é» oifieûrs. * 



JVaitzturg, ^ vol. iti^ia. Lon- 
dres. i83?î JVhittaker. 31. 6 sh. 

lioman du temps der-la réformation 
de LuthèK 

OÙÉervationsi on Utterature, 
éic.i, iti the United' States etc. 
T->Observatî<»n» sur la littérature^ 
lés nïoéurs et rémigratîon daas 
les Etats -Idiiis et au Canada, 
•faites peodant une résideoce daos 
ce pays en 18Ï2. Par le révéf. 
'L, Fidfer, in-8. Londres* i83l 
fyhUtaker, 10 sb. 6 d. 

Historieai MôttHoilr^ of tht 
hàu»e ofRusseii etp. — Mémoi- 
res fcistofiques de la maison de 
Rassell , Idepuis lé temps de la 
icônquête des Nbr&iunds. Par 
JV^fen. 2 T'olin-S^ Londres. 
1 8*33. ^Ofigmç^Ti. . 

Aistory ùf fnorai scietiee. — 
fiistoif e de la science de la mo- 
rale. Par Roùprt Biàkey^ auteor 
'âeS Bssày^ùn momi yood and 
ev,ii. » a yol. 1n-8. Londres. 
1833. Duncan^ 

L'auteur expose )a. philosophie mo- 
rale depuj'i les temps. fiacîens et ana- 
lyçe les diffère ns systèmes et principes 
dfepnis Platon jusqu'à nus jours, 

Life and travels of thc -àpostU 
Paui. —Vie et voyagos de l'apô- 
tre, saint PauK iti-i2. Londre:». 
i833. Smith et Eider. 

Avec une «carf'e itinéraire des pajs 
que cet apétre a vJ»rtês. 

fVépmàn, the M^gti -af iifs. — 



Digitized by VjOOQ IC 



Nouvciiei>pu{>licaHàns en Ahg'ictcrre 

%ia Femme, ange de la >Yfe; 
poëme. Par l'auteur^e <• Onini- 
.potence ofthe dèity* t in-8. 
Londres. i853. Turriii. 7sli.6à< 

Par Jdontgomery. 



iï 



The Lolfidon -Journal of arts 
and sciences. — Journal des arts 
et jdes sciences de Londres 9 et 
hépertpir^ des inrentiaos bre- 
V-elée*. Par Newton, in- 8. a?tc 
pi. Londres. i835. Sherwtfod. 
Mai. ;ruin. 2 sh. 6 à, chaque 
cahier. 

Contenu i Perfection ném eut des ma- 
chines à Tapeur. R. Roberts. — Id. dans 
la fabrication da papier. J. Amici, — • 
id, dans l'art de rotfer et de filer Je co- 
ton. J'. Travh. — fd. àntis les pisno- 
forté. Fischer, — Id des liicols de che- 
Va!, /f^. Joyce. — Iiiveotioo d'un nour 
Tcau moteur. Hainssellin. — Instru- 
meot pour produire à l'instaut de la 
lumière, ff^. ^ewtondJ", «7o/ie*.-Per- 
fectionnemens des voitures à vapeur. J. ' 
Gihbs -^Ventilateur dles maisons , «fier- 
ieotlonné par J. ^y/i'ea/e/'.-r Noiiytlles 
lois sur les patentes. — Brevets délivAés 
en Frïincc.— Table météorologiqiie,e'c. 

Nuéia and Ath/si-inia, — His- 
toire, antiquités, arr>, Ye!i((îon, 
littérature et histoire nàtupeile de 
la Nubie et dé TAbyssinie» Par le 
révér. Hichei Russeii^' 'wi^m^ 
avec carte et ia gravures par 
J^^c^Ott.Edin^ourg. |835. dM- 
veret Boyd, carlonné , 5 sh. 

Ce volume forme le 1 »• de Edinhur^h 
Cabinet léihrary. Les ,4;ravur»s en b^s 
qui représentent des vues, sont si par- 
tîtes qu'au a de la peine à les di^tjn- 
gaer de celles au buiiu: 

T^he Lofidonmedicai and phy- 
sicaiJournai. — Journal de iiié- 
decinede Londres». Par «/. North 
»et T. Burnett, ln^8'. Londres, 



iSdSr.Souter. Jiiln. Juillet-, a ish. 
od.tlia4uQ cahier. 

Contenu •Imeçotit cliniques sur l'a fni- 
tatacte coiigénitale; par Middlemoj-e. 
— l!)escription de Vécorce^ l'ébrifuge 
d'un arbre appelé El MalamJfo, pro- 
duction de l'Amérique duâud',,paF /P\ 
iiamilton. -^ Sur les ^symptômes du 
Choléra épidémique ; par Christie. — 
Sur lesptantesmédicinales mentionnées 
parShakespeare.-Surl'usjige de Thuile 
de citrons dans les inflammations de 
fdpît;— Rapport des hôpitaux. Analyses. 
Mélanges', etc. ' 

The eomio Magazine.--^ Maga- 
sin comique. in-i8^avec 10 ca- 
ricatures (médiocrement dessi- 
nées ). Londres. i835. SGg 
^trand. Juin, Juillet. î sh. Cha-^ 
que cahier» 

Sketches of the Court ofÈn^- 
iand etc. -r- Esquisses de la cour 
d'Angleterre. Lettre^ de Ht)racè 
Walpole à sir Horace Mann.5 vol. 
JQ-8. Londres. i833. Bentiey. 

Cette correspondante est pleine d'in- 
térêt; elle comprend l'histoire delà pé- 
riode de 1741 ^a8qu.'à la mort dé' 
Qeorge II> et jette, uu grand jour suk 1«8 
événemens dç cette époque ; elle j^eiflt 
parfaitement les mœurs du temps , et 
Contient de nombreuses anecdotes plai- 
santes. L'ouvrage peut servir .de suite 
aux Lettres de ffalpole pablrees précé- 
demment. 

Charactérislics of Ùo^the. — 
Traits caractérisliquiETS detxoelhe; 
traduit de Taliem; de Jalk, avec 
des remarquefs îur la littérature 
allemande^ V^rSarah Austin. 
5 tqI. in*- la.' Londres., i833. 
Wiison. 

-Çèt ouvrage. contient une description * 
des amusemens de la cour de Wein^ar 
4^ des anecdotes sur plusieurs hommes 
d6 lettres, contemporains de Goethe. 



Digitized by VjOOQ IC 



NouvôUes puùiicaûons m Jngieterr^. 

O'Brmi^ ÎD-S. Londres. i835i 
Longinan.' 



Thê Parson's DaughUr. — La 
Fille dii euré. Par l'aïUcur de 
Sapings and Dôings. 7t toI. 
in- 12, Londres. i833. Bentiby. 

Homan de mœurs. Les jonrnaux an- 
glais en disent beaucoup de' bien. 

Memoirs ofMrs. Inchhaîd. -* 

Biographie de mistres^InchbaWi 
2 vol. in -8. Londres.- |833* 
Bentiey, 

TAc^ééeyj.— L'Abbesse, çônifei 
Par Mrs. Troiiope ^ auteur de 
Domestic Manners oftfieJme^ 
riowig. 5 vo»,- in.8. Londres. 
i835. fVhiUaker, 3 sh. 6d.' 

Xhe Lifo ofEdmund ffiron..— 
Vie d'^fidmond. Kean, avec des 
èxtrails de. si cÂrrespandapoei 
ïar un. ami de sa famille, in-8. 
Londres. i833. AfoaM>n. 

Dôiawareror ihe Ridned Fa- 
me^^^Detdware, où la FarniHé 

. ruinée, cont^. 3 T&l.in^ia. JBdin- 
bourg. 1833. Çadeii.^ 1. ia sh^ 
R d. 

Bomun hninofiçtiquej flescrîpttf de» 
mœwB anglaises, autres que celies dô 
Londres; 

Andrew the Savai/ard^-^Afiihè 
Je Safioyard. Trâd.\du fr. é^Pi^iit 
de Kôch. oi yoI. in-8. Londres^ 
i833. Marslon. 

Vife af, J^\ Roscoe. .— Vie de W. 
Roscoe. Par son jQI^ ^^nriMm-- 
coè, 2 vof. in-8. aveq 2 portr^it^. 
Londres. i833. CadeU. x 1. iQdh. 

W, Jlçscoe était homme d*<étiit et lit- 
térateur distingué. ' . 

.Phaenieiâfi Ireiund. — L'Ir- 
lande phénicienne. Par Z. Fit-^ 
ianafa^ Traduit par Henry 



L'àuteursreut pronirer, par Pantflyse 
de noms donjuéajdan& le*.temf>8 du pa- 
ganisme et encore conservés éii Irlande 
jusqu'à ce JQur, ainsi ^ue par la simili- 
tude du culte dans ce paya , av^nt l'io- 
trodut tion da christianisme, avec celui 
pl-atiquê en Phénicie, qu'une colonie 
tt* PhènioJena doit s'être établie à la 
même époqliwe» Irlande elaFOÎr étendu 
iSi%domiiiatiou sur tout )t» pays. 
• 

Sayings 4^nd D oings ai Phe Tre- 
mont House etc. — Dits ,«4 Faits 
à la maison de Tremont en i85a. 
Extrait de rAgeoda^de Costard 
Sly, et publié par F^iiemon 
yangmpper. a vol. ià-ia. Lon- 
dres. i^'ù'5. Parhury et Mien. 
Recueil d'esquisses américaines, mê- 
lées de contes, poésies, critiquas, anec- 
dotes, etc. Cet ouvmge peut àervir de 
pendant à celui de Mrs. Trollope sur les 
mœurs de» Américains. 

Sngtand and the Éngiièh^ — 

.L'Angleterre et les Anglais. Paf 
Buiwer. ïx ?ol. în-ia. Londres. 
i833. Bentiey. r 

Ce livre çst fort aitausabt ; il contient 
un grand nombre de pensées originales 
et d'anecdotes plaisantes sur les mœurs 

flnglai.sies.' 

Captain O^efCs NuT^ative of 
voyages to eprpiote the shorts 
"of'Afticà^ Aràtia etc. -^ Récit 
de voyages pour expions les 

/côtes de l'Afrique/ de l'Arabie 
et de Madagascar. Par le eapi- 
larine Qwen. 2 vol. in-8. avec 
grav. Londres. i833. Bentiey. 

Détails întéressans sur une expédi- 
tion^ faite eniSai poftrcsptorcr les côtes 
de i'Afri^ne. 

Romances ofihe cfiivatricages. 



Digitized by VjOOQ IC 



Ji/ouvHles fiîAbHoaiion^*en Jilemajiyè. 85 

^-* Roqaansxlu teiDfS de loche- TJèe Infirmitus of genius etc. 



Valérie : • Leêt, Frères PèleriBS. a 
voL in-8* aveo gravure» enbeié. 
Londrea. i82^3. Buit 



\ 



^orae^ otèo^me^ or'nuxœimshit. 
— ii«tires de loi&ir, oir Maximes, 
pensées et opinions^, io-la. Lon- 
dres. i833» HùtdswoHh. 

rates of an engiisû home. — 
Coptes dfi rinlérieur d'une fa*^ 
n.iire anglaise. ,Par G.' S Urne* 
in- 8. Bristol. i853. 

R ecueil.de^jolis contes à l'usage de la 
eunesse. 

Letterè of^os^h îRtesort/— Lei- 
tres de Joseph Aiison^ Publiées 
par sir Harris Nicolas, a ^ol. 
in-8. Londres. iSS^. Pickering. 

Bitsoo, né en 47<Sia, est cojipu comaie 
liti'jruteur, poète, et auticjuaii*è. 



— Les infirmités dû genre, dé- 
duises des. anomalies dans lésha- 
bitudeô de In position particulière 
des hommes de génie. Par Mad-^ 
cUn, auteur de- Travei* in Twr- 
hey. .2 vol. in-ia. Londres. i85?. 
. Saundtts^ ' 

*j''aute'ur attritu'é à la vie sédentaire 
et k une nîauvaise digestion la plupart 
des égaremens des'homoies de lettres, 
et appuie «ou opinioa par de nombxeux 
ekeniples. 

NarrativeofaVot^ge to Pata- 
. tfonia and Terra dei Futgo. 
. Vïlécit dliiâ T'CTjraige' en Patago- 
nîe et à la Terre dq Feu.,, fait sur 
les Yaisseaur de S. Al. Adven-^ 
$ure et Beagie^etx i8à6et 1827, 
par J. MacdohaU. in- 12. Lon- 
dres. 18&3. Renshaw. 

Contient des détails curieux sur leg 
habitaus de ces contrées. * 



Nouvelles pubikfations eh Ailemagne. 



Neues Jàhrtfùcfi filr Mineraîà- 
fiie etc. — Nouvel Annuaire pour 
lu minéralogie, lu gcogvûsie, là 
géologie et la science des pélrifi- 
calions. Par dé Ltonhard et 
Brann. in*-8. ayee pi. noires et 
color. Stoncard; i%q'5.' Schwe^ 
zertart. C^h. I. IL Prix pour 
l'année, 6 flar. 

Ccnienui Deuxièmebectiuu à travers 
les Alpes; par féu LUI de Lilienbacà, 
avec pi. — Sur les caverne» d'ossemens 
aux emrîjT^ns de Liège ; p}fr Sdimeritùf^, 
— Sur les cristaux du métal d'antûnoiiie} 
par Hcisel, —Sûr les fonnatiuas des 
montagnes dans \fi royauiue de Po!ogt«ï ; 
par Èlôde. — Aaalyie de FolUculUes 
iCalienwordhemensis, nouvelle eâpèce 



de fVuit fossile ; par ZenJier. — Corres- 
pondance, Mélaages, etc. (environ cent 
articles). 

Der Kati^oiik. -^ Le Catholique. 
Joi^rnal religieux. Par le D' f'Feis. 
' jn-8. Spire. i835* Kranzùuhief* 
, Janvier— Juin. Prix pour Van- 
née, 8 flor. 

Ces six. cahier? cob tiennent 4ea ctfn- 
sijératioas sur Tétat actuel du ci^c^é 
catholique ; sur q<uel'ques fautes grades 
d'un grand noipbre de prédicateurs; 
sur le Saint-Simonismeetses rapports 
avec réglise catholique, etc., etc. Ana- 
lyses d'ouvrages de théologie.. 

Tfeues fahriuch der Chemit 



Digitized by VjOOQ IC 



84 Nouveile^ pieùiica 

und P%5iA;.— Nouvel Anoif aire 
de chimie et de phy$ique. Par 
Schweigger^eideL îq-S. avec 
pi. Halle. 1853^ Anton. Tome 
Vil. Cah. L 

Contenu : Sur la théorie de la chaîne 
galvanique ; par OAni.— Mémoires sur la 
zoochimie; par ff^achenroder , — Sur t'a- 
nior])hisrn.'e ; par Fuchs. La plupart dea 
autres articles sojit tirés d^s Annales 
de chimie, 

• 

AnnaUndér Pharmacie. — An- 
nales de pharmaciç. FarBrandes, 
Getger et Liehig. io^S. Heidel- 
berg. i833. fVinter. Tome VI. 
Cab« I. Prix pour Vannée ^ 7 rzd. 

Contenu i Sur la composition de Ta- 
cîde chimique; par ,L/>6f^. — Sur la 
Gomposltiôu du ntfrcotin et du piperiii ; 
par ie même, —^Analyse de l'atropln ; 
par le méme.-^Snr Taz^te des basca or- 
ganiques ; par le même, — Sur la culture 
du thtê, son usa^e, elc ; par Riller,'^ 
Sur quelques plantes médicinales deé 
iles de la mer du Sud; par Bennet, 
Et cetera. 

Kritischer fVeigwéiser elc. — 
Guide critique pour la connais- 
sance des cartes géographiques, 
de la géographie itaathématiqoie 
etphysique et de Thjdrographie. 
in -8. Berlin. i833. Schropp. 
Janfier — Mai. 

Fiora des Koenigreichs Ptew^ 
sen. — > Flure du royaume de 
Prusse, bu Description et repré- 
sentation des plantes delà Prusse, 
Par A. Dietrich% in-^8. Berlin. 
i853. Oehniigice, Tome I. Cali. 
I. ayec 6 pi. cobriées. Prix de 
souscription pour Tannée, 8 rxd. 

Il en paraît tous les mois un cahier 
de 6 planches cçl^Briées. 

Corpus Geographorum grœcoruin 



lio9isen AlUmafjiie, 

et' iat4norum9 sive Geogr.tphis!) 1 
çhorographiae et lo.pographîae ot- 
bis-antiqui tontes, nu ne primum 
omnes in unum opus cong^sti, 
e recentionibus crhicîs optimis 
codieibusque . maauscriptis ad 
textum Jntegritatum revocati , 
Yersibne grœcorum latina emen- 
data instrocti, seleetis Tariorum 
animadversionibus, prolegome- 
nis , fabulis^ mappisque geogra- 
phicis illufttrati , indice rerura 
verborumque.lo3uple(is5imo aiic- 
ti 9 alque corutu' in gratîam qui 
subscribendo opiu* ad'pivant, mo- 
dico pretiodivulgandi. Curabunt 
Sickier , Schiriilz , Braun- 
hard. 8. fiildburghuus». 

Cett)UTrageést proposé parsouscri^' 
tioo, il aura envii-oii is livraisons. 

V 

Hheinisch^s' Muséum far Phi" 
iofoqie. --^ Musée du &hiir, pour 
la philologie. . Par Weicket et 
Nœckô. in-8. Bonn. i833. fFc* 
éer. Gab. III. 

Contepu : De anecdolo HeapoUiano- 
nunf numo àrgenteo ; par uiveilino /se- 
crétaire de la Société bourbonnaise à 
1iih\!\t%.'^Em€ndakionee Taàitinœi par 
^,Bàch, — Sur les Tables Eugubinesi 

Sar Lassen. — Le Dauphin et THymne 
'Ârîon et lea Ornes d'Ibykos; par 
^e/citer.— ntMtfÇono^ (Sur l'étymolo- 
gie de ce mot qui stgniile une-plante ou 
une ra(;ine).~Siir Ctcero de diiftnalione^ 
U i3*-^ Fragment d'Hésiode sur Tagri- 
culture."-^ Fragment lyrique, supposé 
d'Alkman. — Sur un roof d'Uippouax. 
— Sur Semeie dfUyone. -r- Sur TeUs^ 
dans Stobée- — Pelethtomion. — Mélan- 
ges critiques {en latin}*. 

TheoiGgistheStuditn und Krù 

tiken\ — Etudes et Critiques 
théologiques. Par VUmann et 
Vmbreit, in-8. Hambourg. i833. 
Perthes. Cab. IIÏ. 



Digitized by VjOOQ IC 



Nouveites puàticatioris en Allemagne, 



ConUnu : Développement dogmati- 
que tle l'église 'grecque au ia'' ftiècle^ 
par ULlmann. — Siu l'anci'enao église 
anglicane et irlandaise. — Sur Torigiae 
de riiientité des éi'êaues et l'ordination 
épiscopale *, pHr Munter. — Sur quelq^ues 
passa{;cs d'Isbîâ; par Cr^iliier.^ Notices 
i):bIiograp]iique:»; etc. 

Un tersuchuiigen lieier das Kie- 
merapparal der Wirtei^ 
thiere. — ^ Recherches analoipi^ 
ques et philosophiques sur Tos 
hyolâe des^ animau:^ yertéjsrés. 
Par M, Rathke. iD-/|. avec 4 pl- 
Kiga. i833. Frqntz, 3 rxd. 6gr. 

Cœiestin. — Célflslîn , roman. Par 
E. Ortteppi in-8. Leipsic. i835. 
Fest. i rxd. 

Handifuchder C hernie. — Ma- 
nuel de chimie. Par Ph. Duik. 
ia- 8. Berlin. i833. Riicker^^ 
Tome I.^ (Chimie des corps inor- 
ganiques), a rxd. la gr. 

LexiconbibHographicumi sive In- 
dex editîonum et interpretatio- 
num .«criplorum gr^corura tum 
sacrorum tum profanorum. Cura 
et studio G. Hoffmann, 8. Lip- 
siae. i83a. WeigeL Tome I. 
(A— C). 3 rxd. 

Beschreibung der Stadt Rotn,-^ 
Description de la ville dé Rome. 
Par E. PiUtner, Bunsen^ Ger-» 
hard^ etc.; avec des additions 
ipsKtWiehùhr^ et u« Traité géo- 
gnostique par HolTmpnn.in-S.avec 
plans et vues. Stoncard. i83a. 
Coita. Partie I. Livre I , conte- 
nant la descrfption du Vatican. 
5 rxd. 

Paitsanias Beschreibung von 
Huilas. — Description de la 
Grèce 9 de Pausanias; traduit et 
comme nié par fViedasch. 5toI. 



r.5 

în*8. avec des plans d'Athènes y 
d'Oljmpie et de Sparte , et une 
carte du Péloponèse. Manie. i833. 
FieischmUnn* la 21. 4B kr. 

Annatett der Physik and Che^ 

mie.'— Annales de physique et de 
chimie. Par Poggendorff, in-8. 
dvcc pi. Leipsic. i833. Barth. 
Juin. 

Conlenu : Théorie des in&trurnens à 
corc^es et à rent; par ff^, /f^eber.r-Re- 
ch?rches sur la pression et la friction 
du sable; par Hagen. — Sur une mé- 
thode de connaf^re ta force ^u' pouls 
magnétique, variable ; par Mosésn'-r-'Sar 
les phénomènes des anneaux de New- 
ton, etc.; iwr ^/ry.— Desciiption d'un 
nouvel instrumeht de nivelle'fpent, in- 
venté par Amici. — Sur le changement 
de couleur de Tiode de mercure par la 
chalenr; pair il/i/5cAc/'//cA.— Préparation 
du Kréosot ; pir Reichehbach. — Sur les 
ailieges du blanc d^œnf avec les oxydes 
de ni étal ; par Mose. — Sur le M élan- 
cbroït, nouveau minéral; par I[ermann. 
El cèlera. 

Gesehichte der Beredsamkeit 
etc. — HistoiVe de réloquence en 
Grèce et à Rome: Par A. 0^e9- 
termOinn. in-8. Leipsic. i833. 
Barth. Tome I. a rxd. 

Plusieurs savans ont traité ce sujet 
avec beaucoup de succès : en Allemagne 
et en Ho 1 lande Bêcher, Schaefer, Buhri' 
hen; en France , Beliji àe.Ballu.. dans 
son Histoire critique de l^loquence 
chez les Grecs, et autres 'philologues ; 
il manquait cependant un résumé de 
cette histoire, fondé sur les documena; 
c'est cette lacune que l'auteur a réussi 
de remplir. 

Beschreibung der vorhandehen 
Tei^rap^n.-^^Bescription de» 
télégraphes actuellement çxia- 
taos; avec un plan pour leur per- 



Digitized by VjOOQ IC 



Nouvelles puMicatièns en tiaiU. 



86 

fcclionnen)€fatin-8. n¥cc a (>]an- 
che». Vienne. i855. !i4kr.. . 

. Les planches représentent le télégrs- 
phe établi ea PrAsse^ qoi diffère sur 
beaucoup de points de ceux établis en 
Anjgltttfcrre et ^ii France* 

Der Slern vàn SevUta. — L'E- 
toile de Séville, tragédie en 5 
actes, d'après Lope de Véga, par 
)e baron de Zediiiz, in-8. Stoxi- 
card. i855. Cotta. i fl. la kr. 

Briefe aus Paris ue6er Frank- 
reich etc. — tetlres datées de 

' Paris sur la France dans les pre- 
mières années après 1q révolution 
de juillet. Par./. ^. Schnitzicr» 
in- 8, Stoucard. i833. Coila. 
« 4. 24ki:. V 

Cet ouvrage contient de nombreux 
détails sur r(Hat politique et statistique 

actuel de la France. 

' <> 

Die Exanthème der Pflanzen 
etc. Description pathologique et 
nosographique des exanthèmes 
des plantes et d*autres maladies 
des plantes. Par Fr. Unger. in-8. 
avec 7 pi. color. Vienne. i833. 
Geroid. 2 rxd. la gr. . 

JUemoiren èines deutschen 
Staatsmannes» — Mémoires 
d'un homme d'état ^ allemand, 
d<es. années ^ 1^88 à 1816. in-8. 
Xeîpsïc. i8S3. Fr. Fieischer. 
j rïd. 1 a gr. 



L'aotenr , présf'rrt anx^plùs inport^ns 
congrès et ambasisades decette période, 
auxquels il k pris une grande part, 
donne des détails curieax et pea con- 
nus sur i€9 éirénemens de l'époque. 

DasKioster. — Le Couvent, IdyHe 
en cinq chants. FarEgon Eéert, 
in-8. avec gravures. Stoucard. 
i853. Brodho^. a fl. 3o kr. 

Der îezte Mensch,— Le Dernier 
ËTomme; poëme héroïque en dix 
chaats d'.iprès Grainvill^, par 
Creuzé de Lesser; traduit par 
Schiriitz. !n-8. Leipsic. i835. 
fVienhraek. 1 rxd. 1 a gr. 

Spedeii^ Pathologie und Thé- 
rapie, — Pathologie et Thérapeu- 
tique spéciales, ou!Instruçtioos 
pour guérir les maladies des ani- 
maux domestiques, mammifères. 

- Par fVaiUinger. 3* édition at j-c 
des remarques et additions, par 
d'Edeiyi, a vol. in-8. Vienne. 
iSo^, Geroid. 1 rxd. 

^ 

Der Orden der Trappiçlin, — 
Hiètoire de l'ordre des Tritiipisle*. 
Par Ritfert. in-8. Darmstadt. 
i833. afl. i4kr. • 

Die Kaempfer dér Vendet etc. 
— Les y.endéens en Allemagne et 
en Italie. Par Ehrenreich^ nou- 
velle. in-8. Bcîrlin. i8i33. Ame- 
iang. 3 rxd. 



Nouvelles publications en Italie^ 



BvVitUme Hugo edei roman- 
iicismo in Francia» — Juge- 
mens et citations recueillis par 



• C Cantu 8ur Victor Hugo et le 
.comnntisme en France, io-ia. 
JdtJan. i83a. a lir.. 



Digitized by VjOOQ IC 



NouveUes puiticatioiifi en llaiie. 

Ce K rire a pour objet de faire connaî- 
tre Victoi^ Htfgo, et de, démoli trer son 
géaieet Ifi^mérife de ses œuTres. 



87 



Poésie diCio, Pozzoion. — Poé- 
sies ^ablîées çt inédites de Gio* 
Peczoifon, nommé Schiéson de 
Tréfise. 12 vol. in- 16. Trévrse. 
i833. Totnes I— VII. 

Pozzobon, né'en 1713, était poète et 
auteur d'un almanach qu'il a obntinué 
pendant if iwrante an$ et qal a été tiré 
à 80,000 exempfarrei. 

CtUendario georgico etc. ~ Ca- 
lendrier agroiYomiqne de la So- 
ciété royale d'agriculture dé Tu- 
rin , pour Tannée i853. in-8. 
Turin. Chirio et lUma. . 

L'article le plus remarquable traite 
do la question proposée par V Académie 
royale H|*Agnculture sqr Ips meilleurs 
moyens d'augméiiter 90 Piémont ia pro- 
duction dé iïi potcsse» 

Vemorie intorno aile e^tia- 
zioni etc. — Mémoire sur les 
équations du grade supérieur t^u 
second^ et sur. les. séries logaritii-^ 
iniques. Par L. Grippeiii, in-4. 
Côfne. 1833. 1 lir. 5o. 

BihUattca iiaiiana. — Biblio- 
thèque Italienne, iti-^8. MU»n. 
i835. Avi^il. (publtéten juin). 

Contenu : Observations sur |e carac- 
tère de fa poésVe nationale. — Examen 
sur l'histoire ïîei anciens peuples 'n^ 
liens. — S'jr la structure du cœur et^ 
circulatlcTh lîn sang dans Crocodilus lu- 
dits j pèif li. sPartizza. — Analyses. Mé- 
langes, etc. • 

• • 

De la musique et de la peinture , 
de leurs eiïet^sur les hommes en 
général 9 et de leur influence sur 
les mœurs. Par Laurent Ra- 
voifèf professeur ,de littérature 



française, in-8. Gapolago. i835. 
Impr. heivétique. 3 lir* 

Quoique l'auteur ne soit ni peintre, 
ni musicien > ses roéditaiions ne méri- 
tent pas'hioins d'être lues par fes gens 
de l'art.. 

Musco deila renie Accademia 
di Mantova. — Musée de l'Aca- 
démie royale de Mantoue. în-8. 
Mantone. i83o - 1833. NcgreltL 
Tome 1. avec 5o planches. 28 lire. 

Les planches gravées, à Vaqua tinta 
représentent le buste de Virgile, d'Eq- 
ripîde, de Marc-Aurèle, d'Agrippineet 
autres ; des statues , des jl^as-reliefs an- 
tiques /etc. 

• • 

Franco A tiegrLBacconto deite 
avvetiture proprie — Récit des 
aventures de Franco AHegri et 
d'autres faits mémorables du 16" 
siècle. 5 vol. in- 12. avec 5 gra- 
vures. Milan. 1 833. Tr4</^. . 

Cennitiograflci sopra Cottar- 
do Soiarii - Notices biographi- 
ques sur Co'ttardivSubri. in-8. 
Gênes. i835. 

Solari , né k 6ênes en 1765^ était un 
Jurisconsulte célèbre. 

Doeutnenti\ sigilii e monete 
etc..i — Documens, sceaux elmon^ 
naîes relatifs t\ l'histoire do la 
monarchie de Savoie , recueillis 
en Savoie, en Suisse et en Francç, 
et publiés par ordre du roi CharLed- 
Albert in-8. avec pi. Turin, 
i833, Impr. %oyaie. 

Résultats d'un voyage littéraire et 
diplomatique fait par L. Gibrario et Ca- 
simiro Promîs.La plnpart des documens 
concernant l'origine de la maison de 
Sivoie. 

Suit' istruzione de' ciechL — 



Digitized by VjOOQ IC 



Nouvelles pu^Hcatiant en Italie, 

fionariê. — De Tabûlition dei 
înipôUsur les denrées. io-S. Tu- 



88 

l^lémoire sur l'in«>truction de» 
aveugles. Parle comte Gio. Sco* 
foli. iQ-*-8. "Yérobe.. i835. Lt- 
banti. 

Ez9inen des di£fôf entes méihodes 
i*in3trujre lef aveugles et proposition 
run Qio3'en ihér»nique ponr leur ap- 
j-rendie ù lire tt à érirre. 

Etlore Fierarnosca, o la Disfida 
di iBor^tta. -r-tl eclor Fieramos- 
ca, ou le Défi de Bai (etta ; CQnte. 
P^r Massimo d*Azeglio. 2 vol. 
ÎD-8. avec 8 lithographies. Mi- 
lan. i853t 7 lire. 

^ Coote hi««toriq:ie. IXescription d'un 
combat singulier livré en i5o3 devAUt 
Barlctta eixre treize Italiei*s et autant 
de Fi ançids. ' ^ 

Opuscoti vnatcmatici t fisiet. 
— - Opuscules mathématiques et 
phy^'ques de divers auteurs. 4 
parties. in-8, Milan. i853. Giusti. 
18 lire. ' , 

Kecuell de. mémoires de mathémati- 
qae pure et appliquée et de phjfsique 

iiialhéinatiq^icl ^ 

Jtinerario inttrno deiiô isole 
délia città di f^enezia. -^ Re- 
cueil de Sa vues de Yciiise et des 
îles vénitiennes. 2* édition, in- 4* 
oblong. Venise. i83a. Anio- 
netli. 

Ce recufil est accompagné de> texte 
qui coiiiient'un abrégé de l'bistqire de 
la république de Venise.. * 

Cennistdricisoprà Visolq^ deljla 
Giudecca. — Notices historiques 
et statistiques s«r Tîle délia Giu- 
decca (uoe 'des îles vénitiennes). 
iQ-8. Venise. i832. Merior 

f>elV abolizione délie tajf^e an- 



rin. i833.' Chirio et JdifiaV 

Annàli universali di nudu 
cina. — Annales universelles d« 
médecine. Par Annibai Omo- 
dei. in-8. Milan. t833. Contra^ 
da deW Aijnello al JN* gCS. 
Avril. 

Ces AunafeS'p&rèissent chaque mois 
par cabrer de la feuilles» dont troii 
forment un volume. Us contiennent des ' 
Mémoires originaux et des analyses 
d'onvraj^es nouveaux^ diMertations, 
actes ^es AçQdémies , etc. l»e cahier 
d'avril contient : Sur la maladie {arte- 
riiide croniça), de laquelle est mort le 
pr^f. Mélandri. — Sur un cas de prati- 
que; par Cfiiappa, -*r Histoire d*aa 
énorme atîévrvsme de l'aorte ventrale; ; 
par i$/7«r<7qza. -^ ^ur l'usage de la mor- 
phine dans la gnérison'du rhumatisme 
goutteux; par Beraudi,-^ Sut la néces* 
site de distinguer lés véritables méde- 
cins des charlatans; par Po/mie/ s. ^ 
'Analyses 9 etc. ^ • 

Poésie titliche, — Poésies hibU- 
ques, traduites par desilalieos 
célèbres, ayec des notes. On y a 
ajouté les versions et les para- 
phrases latines de Mussi, Rossi, 
Lowtl>, Vavasseur et Bocanaoo, 
aini^i que lé traité de Lowth sar 
la poésio hébraïque et des disser- 
tations de différens auteurs, in-8. 
Milan. i83a. Société typogr- 
Tome ï* 

Théorie du moiivement de la luoc. 
Par Jean Plana 9 directeur de 
rObservatôîre. 3 vol. în-4' ^ 
2564 paçes. Turin. i832. /mp. 
^royale, 1 5o lir. 

Iraprimcvic de Marcha-nd DuBiii.ïîa, 
rue de la Harpe, n* 30. 



Digitized by VjOOQ IC 



BULLETIN 



DE LA 



LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE. 



Juillet 1 835* 



Nouvelles publicaiicna^^n Angleterre. 



The united slrvice foutfiaieio- 
— JourDal des sciences Qayal.es 
et mifitaires.'îp-8; ff?ec pl^ûs et 
cartes. Ldodres. iSZS. fientiey. 
Août. Septembire.3. sh. 6 d. cha- 
que cahier. ' ' . 

Coatem^': Mémoire sur la défense da 
Canadci, avec carte; -^Histoire dii port 
de Hasliugs. — Jja Défeite à Brest en 
1694. — Etat statistique de ^Amérique 
centrale. — Sur le costume militaire. — 
Notice historique' et statistique iur la 
Jamaïque. — James -Toggle, m^rin "de 
Tancienne école. (Conte).-— Sur l'utilité 
des régtmensdes Indes octidéntales.— 
Barba Xauni. (Conte grec). -^ Surnoms 
britanniques. -^ Mémoirea sur lesr ser- 
vice» de feti Ie"g[éB6ral * sir Robert 
BroTvnrigg. — Btabkissetnent pour les 
fils des .officiers 'de marine. — Jersey, 
comofe résidence poi|r les officiers ^,à 
demi-solde. — Dé[iail des opérations du 
sîége exécutées le 18 Juin à Chalham.. 
— Sur réquipement militaire. — âurla 
crise de Waterloo.V-Esploits deK.ffna- 
ris , en Grèce. — Esquisse sur la der- 
nière fhsarreetÎQn à la Jamaïqpe, par 
un témoin ooOfUtre. — De'scriptiQn du 
siège de Badajcz. — Scènes >et.chassea 
dans4eDeccan.^-^SuV les corsaires fran- 



çais dan* les Indes occidentales. — Un 
Soldat de- fortune. — Sur les ternies en 
usage dans i'sirtillerîé.—^tir le chen'ap- 
sack de l'iniiBOtefie, h«norrienne^ — 
Mélanges, etc. 

The éritieh Farmer^e Maga^ 
:sine*.— MagasîQ pour réconomie 
rurale, etc. in-&. avejc pi. Lon- 
dres. i833. Aidgwç^. Août. 
4 sh. par trhnestre. 

'Contenu : Sur le caràctAr« ori|înat 
des bestiaux en Angleterre; pwfierry, 
-^ Sar.lfr'ooura dea monnaies. «^ Sur le 
maïs , ou blé de Turquie. «-Suc les jar'* 
dins dans'les champs. — Sur la loi rela- 
tive au commerce des grains. — Sur la 
culture desponimesde terre.— Les con- 
naissances en chimie ne-sonrpas néces- 
saives à celui qui se livre à l'agriculture. 
—Sur l'administration de la loi relative 
aux^peavres. — Mélange», etc. 

The phUoiogicdi iîu$eum. — 
Musée philologique. îo-8.. Cam- 
bridge. 1 835. Deiffhton. Mal. 

. Cimienui Sur l'ironie de 6ophocle^ — 
Sur le mérite de Sophocle considéré 
comme' philosophe; Irad. del'allem. de 
Schle^macJiér» --> Simpliciu& de cœlo 

Butietin de ta Littérature étrangère. i833. ^'^^,^^,,^C(^gk 



90 

(en grec). -^ Sur Giaiîibatiîslà Vico. -^ 
iZe^ia Homerica. — Ogygès* ~ Sur la 
distinction entre Annales et Histoire; 
trad. de Vallem. de JV/«ii/Ar. — Passage 
d'Annibal sur les Alpes.-Mélanges, etc. 



Nouveiiès publications en Jngiéierre. 

tresflttifies. ^odd.'^'PeTS^ciionTieinenl 
dans l'art ^ de faliriquer les briques. 
Rhode^ — Méthode perfectionnée de 
faire le |^z du charbon de terre et 
autres substances. Dickson. — Nonvellç 
pompe pour élever Teau. Lucas. — Snr 
la combustion spontanée du charbon 
dans les températures atoiosphériques; 
par H^fitld, -^Origine yé^étale du 
charbon anthracitç ; par Bunker. — Sur 
les jardins fruitiers autour des fermes 
es Angleterre»' — Sur/1'expansîon de la 
vap(^ur à haute pression. Mélanges, etc. 



The Library of entertaining 
knowiedge. — fiibliolhèque des 
coûaaissaacê9 am g santés, in* 13. 
avec gravures en'boîs. Londres, 
1^55. Knight. Tomes XXXIX 
et XL. 2 sh. chaque volume. 

Ces deux volumes contiennent la des- 
cription et représentation des marbres 
rapportés d*Êgypte par ^ord Elgin. 



Histoty of Europe during iher 
middie âges» — Bistoire de l'Eu- 
irope peùdantle moyen âge.in- la. 
avec vignette, tendres. .i833. 
Longn^an^Jorne h 6 sh^ ca^n. 

Ce volun\eftH-me le 45* de Lardner's 
Cabinet Cyclopaédia. 

This Harmonicon. — l.'Harmo- 
''nîca.'Joui'naï de musfquei 'in-4« 

aviîo musique. Londres: i8153. 

Longnian^ Abùx.5 ^h. 

Contenu .\ Esquisses biographiques 
deMari-n Mersenne et Athanase Kir- 
çber.— ^urla construction des 'violons, 
par 0//o^— Notices historiqnes/iur le 
violon.- ^if cetera. La musique notée est 
' de Mozart , Convewi , Robinson , dé- 
menti , Caldara, etc. -, *' 

Repertory of patent invtMions. 
-^Répertoire d'invenlionsbrevc- 
. tées. in - 8; aVec pi. Londres. 
i835. Simpkin» Août. Sepiein- 
bre.. 3 sh. chaque cahier. 
Contenu '. Machine perfeoti«niiée 
pour f^ire iîe la dentelk. BaUey.-^'Ber* 
fectlonnfiment dans l'art de hiter la 
marche des vaisseaux.' Saxtpn. — Nou- 
veau ciment. Ranger,-^ Machine pour 
raffiner le sucre. Olterid'gé. — Machine 
perfectionnée pour élever Teau et au- 



Treatise on the construôtion of 
the vioiin etc. — Traité sur U 
construction , la conservatioD, U 
réparation et* le peTfectîoQDe- 
ment du violon et de tous les in* 
strumens à cordes. Par A^ 
Otto, Trad. de l'allem. avec des 
additions par Fardely. in -8. 
Londres. i833. Z;pn^r»tan. 3 sb. 

Transatiantic Sketohes. — Es- 
quisses transatlantiques. Par le 
capitaine JS. Aieœander, a vol. 
in -8. aveci uii grand -nombre 
d*eaux - fortes. Loiidre». i855. 
Bentley, ' 

Dans ses excursions > Taateur a tra- 
versé plus de f6,ooo milles. 

Sir Guy.de Lusignan, conte 

dont ia sojëne est en Italie. Par 

miss Knight,. aiîteorde Diné^ 

baS'^ etc. .2 vol. in-8. Londres. 

^ i853i Saunderset Otiey. 

Narrative oftke expédition io 
Portugal in i83». — Récit ic 
Texpèdilion auPortugal en i833, 
sous le commandemeni de don 

. Pedro , duc dé fragance. Pa-' 
Lioyd-Hodges. 2 vol. iorS. Loo- 
dres. i8â3. Fraser. 

A popuiar Bistùty of priest- 

Digitized by VjOOQ IC 



NçuMfUe^ ptiifiici^il^f^ P9x.JlngUf^X^^. 



eraft çtc. -^.Histoire, ppp^lake 
des ruses des Prêtres ^daos tous 
les siècles et chez tous les peu-* 
pies. Par W. Howitt. In- 12. 
' Londres. i855. fVUson. 

M. Hx)witt e§t de la société des amis 
(quaker*), mais non des amis des prêtfea 
et des rpis| il déclame contre le gouver. 
ment des uns et des autres. 

Turkey and its re^ôuxces etc. 

— La Tarx|uie et ses ressources , 
son organisation municipale et 
son commercé libre ; l'étal du . 
commerce anglais dans TOrienl, 
la nouvelle administration de la 
Grèce, se* revenus et s,e s pro- 
priétés rtatiônates;'in--8.Xonares. 

1 833. Saundefs et comp. ' 

Ce livre contient beaucoup de détails 
statistiques peu connus sur 'l'empire 
attoman. 

• ' ) ''^ ' 

Tates of thé iotnés. — tjon'tesdea 
tombeaux, Recueil d'anecdotes 
sentimçn^àle^. in-8. Dubjiint i835. 
Wctkemani 6 sH. . . 

ZopMeir^ or ihe^Bride ôf êeven. 

— ZopUd, ou la Ft«incée;<le sept 
hommes. ParM^Wa^ dH Oe&i^ 
£fenl^ini"d;Lopdre9..i855. Kàti- 
nett. 7sh.i6 d.v 

Beùédanaf-ar fninor A-nHqui- 
ties ofEds^néurgh. «^ Antiqui- 
tés* f^marqtïables d'ËdinhoOrg. 
in-ift.'Bdiïibdurff, t^^d.Chthn- 
éers. '' ■'•^^'•; '' ■'••.- 

Cçi ouv/age.«^st destiné à faire siiite 
aux Tra4iiifiinsofJBdinburgh^jai^me, 
autqiiç} i). Gontie2)t.4^sde^4ripti.onBi.4e 
la ville telle ,%jti'eHc^était daj||is5oii ori- 
gine, i^ip^.que.dea^^otiees histo^iqjiies 
sur eT^yiron,8o,.«f^ai6on^ remarqiuibles 
par Tevranciçnti^té^.et d'autres anti-^, 
quilés. ' ^ , -, »i ., •. * i ..• ^ 



9V 

Sonff^pffiMi!itsùrfyM^. -^ Chfmts 
suisses. Par /£, Brandr^etUmvt- 
teur de Fieid Ftowers^ etc. in- 
18. avec fig. Londres. 1 835. 
Triiioughhy) 

Ces chants sont cpmposévtfn anglais 
et se dj&tingncDt par letur naïveté. < 

Thô phito$ophicai> Tranèae^ 
tùms ùfthe rgyai Somety- af 
Lûndon. — Actes de ^te^^Soçiété 
royale de Londres^ pour raonèe 
i83B^. Classe de physique. în-4. 
avec 6 pi. Londres. iB53.Tay- 
ior. Tome J'. 1 l. 1 sh. . . 

'. Cànignu: Mémoà^e^aiiir haconstruo* 
tioD d^une lentiUe^aidepôuritélescope; 
par Metrlow^^nv l'atmosphère de mers; 
, par vflÎT' JamBs éh»lthr*-* EÉ^riences 
éie€tr»^«6 ^ pajp jp^araday , I? sérî*. — 
Siir'irs. eystèmes» nerveux et museulaire 
dans kt.aiiiaiànai; fMur Mihp, — Sur ia ' 
natUre du sommeil; par- Ze nt^e.'^fiur. 
resistence de quatre'' cosurs' distincts 
dans œctaÎQs abimanx amphil^ea; par 
le prtif.^ M aller :^ Détermi-na^ioti des . 
lois del'iaduction ra^agaéto^^lectir^qjje ; 
par OAr«j//«..«^Sur Je jioaveaa voican 
dâcs ia IW (5 dit erra née,; par l>avy* \Et* 
cetera^ , • ..->/., 

The' Metropolitan, — Le Métro- 
j>oJi/^iïu . ia; a. .>Ldadraii. i8i5. 
Saundea^,,k(^hU 3(sh.t 6 à. 

C<^/é>mî «urvla b .nqÀ\ft d'ArfgïeteVre. 
—Caquet*?. (Suite).— *X»9 Barbier espa- 
gnol, conte. (3aite).-^ Le Dernier Çse^i 
dé Célia. ([Conte}.— Peter Simple, c6nte.. 
(Suitej. — ^ouvenirs^ d'un jdiploii^tc. 
(S^iite).— lyç Jour de noces (Conte).-* 
Scènes derrfêre le rideau. (Suite).-— Au- 
tobiographie de Clavering. (SUitô)V-n 
Histoire d'une riche héritière.— Origine 
d*^ U poésie. (Suite). — Qaélq^ues pas-*. 
sages de îa vie de Walt^r Torrance.— 
Notices bibliographiques , etc. 

Té^Edinlfurgh Review etc. -^ 
Bévue JUnéraire d^Ëdiobourg. 



Digitized by 



Google 



Nouveiies puéiieèêhm en jingieiefre. 
Béàck. 



9? 

iti-^6. Bdînbotrrg. iSSS 
Jttitlel; 6 »li. 

Aiifilyse ^«s ouvrages suitans : 2'he 
TP^ife^ a talé of Mantua^ a pinyin '5 
CLCtS} byShJBriàan Knav^les. — Rèpott 
on dnuruUic liiermture. -« Etaiém and 
egypdun ^cênvy , ruinsi, Hç.j b^ oop^ 
tain Head, —Ouvrages de M. Jules Ja- 
iHlik<9uvréb cc^lttC»! èë Victor BlH^Ov 
-^ £mc&ràiokit in Jndia $ by 'TA. Skin- 
ner* Pen ami pencil SkêUhes from fhe 
J^purnai trfa tour in Jndin,} hy captain 
Mundy^ Tours in Ppper Ir^àia; b^ 
major Ar^k^'^CatacUristics of Goe- 
the ; by Mrs. jiustin, — RecoUections 
ofachapsroH} by laày Daùre. — The 
Jnfeme of X^anU ^ Iranslaied by 
ff^righi.r^ Ùèserpations onihe income 
and expèndiiéPe of Gréai Bi:itiiin, dU'^. 
ring i83i Md i832. — tNarratiue ^f a, 
résidence ai ' ike court of Londan ; hy- 
JRichi iiiwi^. -^Examen critique ckstra- 
▼«ur de fett'Ghàtaipoilioii sur leshiiro- 
gly;|^b«s } p^tr KLauroih. -^ Le mie Pri- 
gioni/ JHemorië dt Siipèo Pellico."VLér 
moires de Silvio Peflico» traduits de 
rîtaliea par MatorkceH^ My Imprisan- 
meni ^^ransiated by Th. Roscoe, — 
ChâdsoiM nouvelles et dernièreadeBé' 
rtnger .4— ll£(ppt>rt sur l^lat de rinetroc- 
tion il»ublique en Allemagne ^ par Kic-» 
tor Cousin, 

Tft* quarUHy Reviéw. -^Rl^œ 
littérMratrimeslH^lle.lli-^. Lori 
dre&. »8^é Mw%ati^^^\\U\.&àï 

jLttkXjjst des outrages «nîvans iGe-^ 
s'tkiékté'deèosrHcmnisthen-Reichès, pùn 
Joseph. von Han^iier.-rr NartfdttPeofa 
ré^îéèrtcè û!t the eôurt of Lohd<ip\ by 
Rich'. Mush. — BiblidtheCÀ ^àeca ; cut«a 
Jâc^bs et Ràsf, Voî. XÏX Côntînefts 
Anàéreontîs Garmîha, éd. Moêbius. — 
CHlécHons from the greek Anthoîogy: 
by Merivale.-^A T^atise on the treat- 
merit ofthe engtish race hùrse^ by Dar- 
viU.— Theïnfemo ofDmnte, rtansîa- 
ted by ^W^**.— M4moireepour^earv4f 
à TWsloire de là révolution <le^ l'Ose); 
pw Alex. Muxksj^Thê Part Admirai, 



a taie ofthe wat^. — The Advjuitures 
efHatini T(ti; a rûmùnce ^'iranslaied 
jrom the persian ; fy Forbes, Ckstoms 
and mànners ofthe w'omen of Psrsia, 
jranslated ftom the original persian 
manuscript. — Poems by Hartl&y Cole- 
rid^e.^^HeJteidôns orithb dofnèstic and 
foreigtt policy- of Oreàt Britdin since 
the war, Letter to vtscoiïnt Palmerston 
respècttng the relations of iPngland 
and Portugal. A second, Letter to lord 
Paimeystim, by ^T. fTalion. A Beply 
19 the Et^o^é d69 d^ohs dé St. M. dona 
Mariçkof Portugal ; or, who is the iavf- 
fui succe^or to the throne? 

The nevp .monihlyi Majgax4fie. 
— ^Nouveau Mâgd^îa mensuel. 
iD-8. Londres. i655, BentUy. 

Août. 3 gh. Ô<L , r. 

Contenu : Sur l'état de réloqueoce 
en Angleterre. — Eugène Aram, tragé* 
die. (Fragment'). — Pi-hojti y ou les 
Plaisirs de U réputation ; conte ehinois. 

— Sur le catractère^et les écrite de<?lo* 
race Wâlpole. — És^afvsur le> déjeuners. 

— Le pauvre Abergavency'. (Conte). — 
Lettres familîèrtïs dèTfànklin. — Mé- 
langes. Poésies, etb. 

«) 

The tnàntMy Reviens. -^ Kef ae 
littéraire ip«ii9iieUk. ki-»8. Lon- 
dres iSS5,MendersOH* Juillet 
Aoûr.. 3 sh. 6^d^vphaqti«i cahier. 

Analyse des ouvrages <sm vans : Re- 
port on the experim'ents oJi animal ma- 
gnetism / ^y Qottiuhoun.^^ Teotda deUe 
leg^.deUU si€uretza^sociole\ da Gio. 
Carmignani^*'Çâracteristiifs ofQoethe; 
by.Sa/ak Aus^n..-^ Observations on 
professions, literiàurSi etc. in the Uni' 
ted States and Canada; by Fidler. — 
The Parson's Daughtelh. — An intro- 
jduoHùn 1o "Geoit/fgy , by BakewfiU. The 
Gecdogy ofthe toathéast ofEngland} 
by ManteiL-^ThelrffifmUtês^fgenms 
iîlUstrated} by. MQddèn.-^Bingrafhi" 
eût Reâoilêctjons of tht rev. Robert 
Hall. -^ A popular Sistwy ofpriest- 
crafti by Howht. --On ihepower^wis- 



Digitized by 



Google 



NûuvHUs pu6tieation9.m AfigUterré. 95 



dom , and goodness of God ; by Chal^ 
mers,^The moihers M nual.-Blstorical 
Memoirs pfthe, houS0-of Russell} by 
JVijftn, — • An hûiorical ^ccàunt of 
the origin ànd progreàs ofaaironomy } 
by 2^arrieru'^Skelch€S of Canada-; by 
Mackenêie. -* Sunday in Londonf by 
Cruihêhank, — The animal Kingdom; 
by the baron Cuvier. — Lives ofetni- 
nent and illuHrious englishman; by 
Cunningham. — The Dream, and other 
poenu^ by Mrs, Lertox Cttningham» — 
The young Bnthusiasi in humble life 
— -i/i». Sncychp^dia of cottage s etc.j 
by Loudon.'-^ The poUtical Unionistes 
Catechism^A History ofshipwrecks^ 
etc. — Romances ofthe chivalric âges, 

— Nubia and Abyèsinia ; bjf RusseLL 

— The Teethf i> relation to beauty^'^ 
Observations on spring tides ; by Mott- 
ley.-'Rhymes ànd rhapsodies; fy Fol' 
hestone FFUliams, — Memoirs of the 
court ofking Charles thefirst.^-A sub- 
altern Fûrlough, descriptive of scènes 
in the United States ^"^ Memoirs of Mrs, 
Inchbald*'^ Two Expéditions into the 
interior ofsovkthernAusiralia; by capt, 
Siuri. — Indian Tracts; by Thatcher, 

— The Life of ^t Roscoe.-^England 
and the Bnglish ; by Bulwer. — Flo» 
wers of the East, — Narr4itive of 
voyages to explore the shores ofAfrica, 
Arabia^ etc^Astronomy artd gênerai 
physics , etc ; by JffheweU, — Èophiel 
or the Bride o] sei^n. — The Hermit 
of Echdaleside, — A Journey from Lon- 
don toQdeMO, — The Voyage^ apûem, 
-^ Taies for an english \h0me4 by 
Sterne, — On the human mind; by O, 
Cojr.— Encjclopédia des gens du monde. 
-^ Observations on impedimerits of 
speech. — The Eneyclopa^ia of ro- 
mance^ 

The vumiMy Magazine, — Ua- 
gaÀÎQ mensnal. sia«*8. Londres. 
i85S. TiU. Août, a sh. 6 d. 

Contenu : Sur les {)ouvoirâ; ^es pri- 
vilégçs , etc., des pairs. —Lé Pçgitiste 
esclave. «« La, ville de Londres, telle 
qu'elle était et telle c|q'eUe est. -^Com- 



mutation des taxes. — L^Brigaftd de Ca- 
talogne. — Surlefleave Gulph^ireanis 
de la côte-d' Amérique. — AMlobiogra- 
phie de Sample. — Violation du tom- 
beau de Mi Iton.— L'Année procbainB. 
(Prédictipu poli tique). «-Sqjr les afTaires 
du Portugal. — Le Père di( conscrit. 
(Conte.)— Prise de Tarrag^ne. -^14* Art 
de manger des crapaud^. -* Les Varan- 
giens.-^Le Vol en r pî«ux ; tiré àes sou- 
venirs inédits delà marquiso deCréqni. 
•^ Mélangés, etc« . 

The Londfn and Etiinéurgh 
vhîiosophicai lUagazine. -^ 
Ma^asio ées sciences, physiques, 
de Londres et d*£din1}ourg. Par 
^David Brtwster, Rich-Tay-- 
tor et Rich. Phillips, in-8. 
Loadres. }d53. T^yier, AoOl. 
9sb.6d. 

Contenu : Expériences phy&iqnes , 
proposées par F. Talbçl ; Sur la ▼élo- 
oité derélectricité.jMéthede pi'oposée 
pour reconnaître la plus grande pro- 
fondeur de l'Océan. — LUte des miné- 
r^u^ simples des comtés de pown, An- 
trïm et Derry ; par Bryctf.— Sur certains 
changemens de couleur, produits par 
des agens chimiques et antre»; par Fiel- 
ding.'r''EseB\ pour assignet^la cause de la 
combustion spoutànéq du charbon ; par 
«7. Davies. -^ Sur la géologie de Njar- 
thumberland et Dorham ; par ^^inch, 
—Table dbs sinus, etc. —Catalogue de 
comètes ; par Hussey, -— Kemerques^ur 
les obsecTttionadeM. DrnmmondHay, 
relatives au bois dit Gopher-woùd^ do&t 
il est fait mention dans PEccIiure- 
aainte; par jffe^À:.— Caractère^ de quel- 
ques genres et espèces nofi décrits des 
Aranéidçs ; par ^latkwall.r-Sur la dé * 
couverte dé charbon de terre h Billes- 
don dans le Leicesters^ire. — 3jaK ta 
rétraction conique } par Mac Callocb, 
— Sur la manniâcture d'acide s vlfu- 
rique; par Darta. —Sur la propriété 
d'un aimant éUctrique de retenir fou 
magnétisme après que la batterie a f té 
ptéç-, par Hi/cAiç.— Sur c«ftaines pfo- 



Digitized by VjOOQ IC 



•94 



Nouveiies puéticati'ôns en Angieterre. 



priéiés de« atmans;,par le même. — Sur 
le Mîmum ; par firchi Philfips. — Mé- 
langes, «le. ' 

The ûsiaiic Joi^rnai/ — Jour- 
nal asiatique, in-6. ^ Londres. 
i833. Parhury et cotnp. Août. 
(aTèc supplémetit), a cahiers. 
Z sh. 6 d. chaque. 

Contenu :. Sur l'Austr^iIasie. -^ DeBr 
criptioii de Berhampore, ^— Le Captif 
birman. (Scène de mœurs birmanes). — 
Df«prjption de Paris, par uo Kgyptien. 
-^Dialogue entrfeiUTi Brame et un Eu- 
ropéen. — Traduction d'uû fi-agment 
de don Juan, de lord Byron,,en langue 
Bengale. ■;— Toyages dans le Daghestan. 

•— IPoésies. Mélanges, etc. 

4> ' / 

The cQnehùiogicài lUustta- 
lions etc. — Figures coloriées de 
toutes les coquilles qui n'ont pas 
encore été décrites. Par Sower- 
by. in*8. Londres. i855. Cah. 
XXXV. iaV.6d. 

Il en paraît par semaine uni cahier ayec 
planche contenant lo ^ 12 figures co- 
loriées. 

Cùrtis's botànicài Magazine. 
' — Magasin bot^îque. Va^r Sam, 
Curtis et Jackson Ùooker. 
în-8.. avec pi. color. Londres. 
i853. Curtis. Juillet. Août. 3 sh. 
6 d. chaque cahier. 

Contenu : Linnochttris Humboldtii. 
'^ Oxflobiant elUpticum. — Trilîiùm 
erectum. — Leucopagon Richii — Pri" 
ir^ula amœna. '^ Epdcris nivalis. — 
Pultenafa subumBellata. ^ CàlceolaHa 
crenaiiftora* — ' Saîpi glosais Knearis. t- 
Epacris heteronema. — Platyïcbium 
obiusanguîum. — Piatylohiuhl Mur- 
ràyanum. — Etnàlyptus amygdalina. 
^^ iHeùrùtkallia proliferù, 

The botanicai Cabinet. — Cabi- 
net botanique. Par C. LvHdigés 
et fils, fn-18. avec fig. en partie 



coloriées. Londres. iSSâl. Atch, ! 
Août. ash. 6id. 

Contenu : Mesperis triatis.^Uyacin' 
thus tùr^thysùnus. •*- Chorizema- spar- 
Hcides. — MUcJiryaumfilifofme:-^ Oro • 
h us (^rette. — * Çaieleyat labial a. (pi. 
double). — Sawrauniajîavà. — Gridia 
imbei(bis. •— Solunum crispum. — Rota 
Jianksi4Jé» - ' } \ 

Edward's botanicai Register. j 

• "^Répertoire botanique. Par Ed- I 

warçisy eoû tin ué par /. Lindiey. 

în-8. avec pi. color. Londres, j 

i833. Rittgway. Août. 4 sh^ \ 

Contenu: Pa&sijlo/a p/iœnicea (pi. 

double).-— Oenollféra biennut — Calan- ' 

drinia t^ipnaria,-^ Opuntia auranfiaca. , 

— H^bus roridus. -^ Malvà umbellala, j 

The Fietd naturaiisVs Maga- 
zine. — Magasin ^u naturaliste 
de campagne* Par James Ren- I 
tue. in-^. avec grav. en bois. 
Londres. i833. Ofr. Ao^l. 

Contenu .\ Jihtolte naturelle des oi- 
sçAUX d'Afrique de Le Vaillant. {Suite). 

— Sur les influences de 1-a lune ; trad. 
du ïi\ S^Aragp.—^ Sur les organes de la 
voix dans les oiseaux et les singes; par 
Humboldt. — Sûr les pieds des oiseaux. 

— Dçscyption historique de l'aurore 
boréale. — Mélanges, etc. . 

The Gardenèr's Magazine. — 
Magasin du jardinier, etc. Par 
léOudon» in-8. avec grav. eo 
bois. Londjres. i833. Lcfngman. 

Août. 3 sh. 6 d. 

,' • * ■ 

Contenu : Description et représen- 
tation des palais de Nymphenburg, châ- 
teau de Bérg ^ jardinS'^é Nuremberg, 
cimetière de' Munio^ jardin bétanique 
de Rati$boiiine, pépinières 'dé Hoheii' 
heim, jardin botanique de Lund; le 
tout dessiné par Loudon- dans son 
voyage en Allemague. -—^Observations 
sur différens jardins en Angleterre ; par 
Sanders, — Mélanges, etc. 



Digitized by VjOOQ IC 



Nouv^ies puMieatiôiis en Angleterre. 



95 



Great Britain in xB3a. -<- La 
Grande-^Bretagne en i853. Par fe , 
baron d* Haussez y ex-ministre 
de la marine sous Charles X. 2 
Yol. m-8. Londres. i833. Bént* 
iey. . ' 

Traduction de Touvrage portant le 
même^iitre récemment publié à "Pixr'ia. 
Les journaux anglais on( ocëu^illi cette 
production , et ne &• fâchent pas de la 
critique du baron d'Hausses. 

Donustic Mçtnners of the pO" 
puiapiofh ofthe JVést InUies-^-^ 
Mœurs domestiques et condition 
docrale de la population blanche, 
de Èouieur et noire dans les 
Indes occidentales. Pat* WLrs. Car- 
michaei. 2 Tpl. in-ia. Londres. 
i833. Whittaker. 

Cette publication est d4ie à une dame 
écossaise qui en 1820, a aCjCompiigué sou 
mari, colon et propriétaire d'esclave.s 
à l'Ile SaÎDt- Vincent. Les détails qu'elle 
donne sur'îaTie sociale des l\abitaus de 
ces contrées sont intéresstins et d'une 
ezaciitude rigoureuse. 

Dramatic Scènes frmn reat iife. 
«^ Scènes dramatiques» esquis- 
sées d'après nature^ Par lady 
Morgan. ^ vol. in-ia. Londres. 
i833. Sauûders et Otiey. 

Le nom de lady Morgan suffit pour 
i:econiniander cet ouvrage qui est un 
tableau des mœura anglaises et irlan- 
daises. 

jiuthenfio Letters from Upper 
Canada,- — Lettres auttientiques 
écrites du Haut-Canada* avec 
une description de la chasse des 
Canadiens. Par fF. Magroth. 
in -8. avec gravures* Dublin. 
i835- ' 

'Ce lîvte corit^ent des détails curieux 
su^ la manière de Vivre dans le Haut 
Canada^ et ièsu^igea de^ hebtîtans. • 



4 StaHment ofreasons f&r not 
éeiieving the doctrines ofTri- 
nitarians etc. — > Aaisons pour 
ne pas croire aux doctrines des 
TrinitaireSy concernant la nature 
de Dieu et la divinité du Christ. 
Par^. Norton^'W'S. Cambridge. 

i833. Brown. 

• 

The Life ofJohn Ja^.—Vie de 
John Jaj9 arec des extraits de sa 
correspondance. Par son .fils fV . 
Jay. 2 vol. în-8. New - York. 
i833. Harper, 

J. Jay , d.iîît les ancêtres éraicnt d'o • 
rigine irançaise, a joué un f;rând rôle, 
comme diplomate, dans la guerre d'iu» 
dépendance lies Etats-Unis. ' 

Report of the easperiments on 
animai magnetism etc. — Rap- 
port sur les expériences relatives 
ait noagnétisme animal^ parle co- j 
mité de la section de médecine ' 
de l'Académie royale de France , 
le 28 juin i83i. Traduit ^ avec 
des nptes et des additions par 
Coiguhoun. in-' S. Edinbourg. 
i835. Cadeit. ' 

The éritishCyciopaedia etc.— 
Encyclopédie britannique des 
arts, sciences» manufactures, de 
la littérature , de' Thistoire, eto., 
etc. Par Charles Pç^rtington. 

. in'4* Avec cartes* et gravures. 
Londres. i833. Orr-. Juillet, a 
livraisons. . 1. sh. chacune. 

• La livraison consacrée Ma littér ture, 
l'histoire, e'c , contient les mots By- 
zanttne Empire^^Cimbri. Celle des art« 
et sciences, ceux de F/eezing^HUro- 
gîyphies. Chaque partie est accompa- 
gnée de nombreuses gravures en bcfis et 
en acier. L'ouvrage est basé sur le fa- 
meux Conversations- Lexicon allemand. 

The Guide to knowiedge. -<- 



Digitized by VjOOQ IC 



N0W0ti€$fu6tiea$ion$ en AnfitèUrrs^ 



Gaid« nux contiaissano^. fh-^4. 
avtc caKted géograpkicpie» el au- . 
ti^s grava res £Q.bois« Lôodras. 
iSSS. EdxvardM. Juin. 6 4,, 

Cette }îrr«bon contient 5 cartes de 
différiBittés prorikitftif» d'Anal ét^fre, plû- 
BÎemifê ponralts , ^gures 'd^Bnimaux et 
sites pittoresques. 



par Meoâ.^-MïcfvsçoçejtxihjfAtogkx^e. 
Et cetera, , 



The Ptnny Magàztne.^^Ma^k- 
sîn à deux sous la Htraîdon. 10*4* 
avec gravures en bois. Londres. 
i6S5. Knight. Juin. 

Les gravures représentent î L'abbpye 
de Battle, à Snssex. — Vue du pic d'A- 
dam.— Le Miracle de la pêche, d'après 
le carton dte Aaphaêl. -^Entrée de- 
Temple Bar' à Londres. — Voyage de 
Peter Botte â lll^ Maurice.— Ile de 
Magna Charta. -^ Vue de la cathédrale 
de Salisbury, — - Vue de Tabbaye de 
Melrose.— Vue de k ville d'ISgripus en 
Stibée. — ' Chapelle de Saint - George à 
Windsor.— 'Qui^tre vues du ohàteao de 
Windsor. — Figures d'animaUK, co- 
^uiUes,etc.— pea« çgrtes de la lune. 

Th^ Pfinny C^otopaèdia.^-^En' 
cyclopédie à deux'sous^ la livrai- 
son. in-4. avec gravures eu bois. 
Londres. *f 835. finigfiù Juin; 
Contient Ips letfte% AIR— ALE; 

MecfUmie'iÊi Magt^zine. — Haga- 
0in pdur-les^ mécabfqiiel. io«6^ 
atécpt. éffbiohi'LoBdres. »aS3. 
Sàimon.J^în.' t îAi. 6 d. 

Ce cahîer contient près de 80 arti- 
cles, tous int^ressans, avec de nom- 
breuses gravures. Les principaux stmt : 
Levier multipliant; par Reed, -«^ Vos*- 
titre à vapeur locomotive; parTen Mat>- 
«foiei^.— Application dynanii^ire^ de l'in- 
fluence électre-magnétiqne nouvelle- 
ment découverte^ ^~ Baieacl à vapeur, 
perfectionné par Whitelaw. — Sonliera 
à l'usage des nageurs. — Sehrure de su- 
T«té} par iWfo»r**Machtiie rotatoiro ; 



Thô ameriean n^onthiy Me- 
viûWi — Aevue oieosuelle améri- 
caine. iD-8. Boston. i835. Rtu- 
seUeiedmp. Jtfai.Juin. 

Contenu : Analyse des.oavr«ges*8ui* 
vans î ^'mtih^s Hesearthes in jirmerUà. 
— Illuêtrationg hfpclitical economy; 
hy Harriet Martiheau. — Zecture on 
i'e best methàds ofUàchmgthe îivîng 
itmguages.^Pauper System ojf Massa- 
thussêta — Memoirs ofihé Utpes ofthe 
^oèts.'^The Soldier*Bride,m tale;by 
James HalL^STaldie^s sélect circula- 

iing Ubrary The ^naiomUi*8 Ma- 

nual; hy Maigrier.-- First Lessons in 
readingandfframmart hy W^arren Col- 
bum,--Tne JJnited States Speaker ;by 
ZfOvelL — The Constitution ofman con^ 
sidered in'relation to extemal objecte ; 
by Combe,— Orégon; àr a short Htstory 
of a long joumey porti th» Atlantic 
Ocedn to the regioh ofthe Pacific, by 
land, — X^ommemtariçs on the lavps of 
Bngland; by sir TV, Blacksttme. ^ 
Historical View of the progress ofdis- 
çopery on the more northern coasts of 
America,' by Phaser Tytler. -^Life of 
Adani Clarkê. — Good' Mvives ( notices 
biographiques). — Reminiéeenœt of 
Spain; by Caleb Çuihing^-^Ftrancit the 
first^ a tragedy fby Ann.Kenible.^Ca' 
raèteristics ofwomen g by Âfrs.Jameson. 
A Dictionary ofthe Holy Bible g by 
Bdw, Robinson.^The national portrait 
Gallery of distingûished Americans. 
— The Aatobiography of Thomas She- 
pard; by Adams.-^A Spftory ofKing^s 
Chapel in Bostoft, by Greenwood.^ 
The Tçîtette of health^ beauty and 
fashionj-^An Introâuetion^ to the study 
ofthegerman lUnguàgeshyHermann 
Bùhum. 

Chaméer^s Information fbr 
the péopie.^ Instruptiona j^our 
les geos du monde, f^ar Charnu 
her. in^foL grand format, avec 

Digitized by VjOOQ IC 



N&uveUM^6Ucatian9 en Jt%gicterre, 



carfjcset graTui*es. Loùdreé. i833. 
ff^. Orr. Lîrr. I. If. lo d. 
ehaque livraisoù. 

Ce jourQal renferma une {ovAe d'ar- 
ticles intéressans sar l'histoire, la géo- 
graphie, la physique, etç.^ etc. ^l est di- 
visé en trois cojonnjes. Chaque feuille 
de 8 pi^^es contient près de 2660 ligiiés 
petit-texte, le tout pour le prii de 3 
halfpence (3 sous de France). Les cartes 
et gravures en bois sont fort bien exé- 
cutées. On ne conçoit pas comment ou 
peut donner tant de n>atière pour si peu 
d'argent ;/ l'immense nombri) d'ache- 
teurs pcQfsedl l'expliquer. 

The Book of Butterflieê. ^ Le 
Livr^ des papillons. Par Th. 
Brown. 2 tôL in- 12. avec 96 
gra Tares coloriées d*aprës na- 
ture. Londres. i833. JVhitta- 
ker. 

Ces deux volumes forment les p%<*tie9 
Lxxv et Lzxvi de Constable'jS MUcel- 
lany. 

A popuiar Guide to. the obser- 
vation af nature. —-Guide po- 
pulaire pour TobservatioD de la 
nature, ou A?is pour TéUjde deS 
productions naturelles et des pbé- 
noniëneSy dans leurs dîfférens 
rapports.Par /{o^er^itftie/te. in- 
12. avec vignettes et gravures. 
Londres. i^'b'S.JVhittaker. 

Ce volume forme lé uaxii^. de C9n- 
siable's MUeeilany» • . 

Lives of the m.ost ^minent fb^ 
reign statesmen, — Vies des plus 
célèbres homines d'état de Te- 
tra Dger. Par Evans Crowe, 
ÎD - 1917 avec TÎgnette. Loftdrès. 
i833* hongman. Tomel: 6sb. 
cartoniié« 

Ce volume lait partie de tiardner's 
Cahinet Cyelopaedia; U tontîent les 
vies 4a cardinal Amboiseï d« Ximertès, 



97 

-Léon X , cardinal Granvelle, le comte 
MauHce àe Saxe 9, Barn.eveldt, Sulfy, 
duc de I^rma, ddc d'Ossnno^Laiir^nt 
de Médicls. 

Life of sir JV aller Raîtigh. — 
Vie de sir Wafter Baleigh, fondée 
sur des documens authentiques 
'et originaux; avec un Coup d*œil 
sur les actes les plus import.ans 
sous les règnes d'Elisabeth et de 
Jacques V\ Par Fraser Tytier, 
2* édition, in- 12. avec poi trait. 
Ëdinbourg. i833. Oiiver et 
Boyd. 5 sh. cartonné. < 

Ce volitme forme le xi* ûe JSdinhitrgh 
Cabinet TAhrary, 

The Encyetcpaedia of romance. 
— Encyclopédie des coqtes. fu- 
hViée far Henriette M artineau 
in-is. Londres. i832k Hender* 
son. Tomes I , IL i sh. chaque 
volume. 

Ces deux preteiers ;Kolumes contien- 
nent : La Nuit de Silvestf e.'-L'Abbajre 
de Maubuisson.— Omar et Suzanne» ou 
l'Apothicaire d*lapahan. — A^tientures 
d'un Champenois à Paris eu .iâ33. — 
Contes des douze Soobàhs. de llndoi^s- 
tàn.-^eoer9sa. La Collection se CQfn- ^^ 
posera de contes et petits romans, ori- 
ginaux et traduits; il eh paraîtra tous 
les mois un Tolume de i44 pages. 

Cintiafnon and pearis 9 a taie. 
— ' Cannelle et perles^- conte. Par 
EiarrietMartineaw. iQ=> 1 a. Lon- 
dres. 1 835. jPox« 

Ce volume foripe le so* numéro de 
Illustrations ofpoliticuleconomy. L'au- 
teur veut faire voir dans ce conte que 
les colonies sont avantageuses pour 
l'Angleterre. 

The enehorieal lùnguctae of 
Egypt. — Sar le langage hiéro- 
glyphique de TEgypté. Extrait 



Digitized by VjOOQ IC 



NouvHte9 puifiieations en 4ngletôrre. 



de Du/biin University Revitw. 
iQ-8. ayecplaucbè. Dutyiin. i853. 
Hardy. 

Rerlierches sur la f.:meuae inscription 
de Roscite. ^ 

Eîements ôfTrigonometry. — 
Blémens Se lrigonon)clrie. Par 
W, Hopkins. In -8. Londres. 
i833. Baldwin. i sh. 

Fait partie tic LiOrarj of usefid 
Knowledge, 

Report -of ptooeedings on a 
voyaae to the northern ports 
qf China. — Voyage aux côtes 
du nord de la Chine, dans le vais- 
seati tord Afnherst. in-8. Lon- 
dres. i853. Fetiowes. 

Le r&isseau Anihersl a clé cliargé par 
la compagnie des Indes orientales d'ex- 
^lôrer les côtes du nord de la Chiqe 
pour aonder les dispositrous des Chinois 
snr les moyens d'établir un. commerce 
ayec les nations étrangères, malgré la 
défense expresse faite par leur gouver- 
nement. L'ouvrage est extrait des pa- 
piers imprimés pat ordre du parlement. 
On sait ijuè cette entreprise a totale- 
ment mandué son but. 

Jûurnaiê of èxeursioné in the 
J/ips etc. — Journal des excur- 
sionîs dans les Alpes. V&rJV. 
Brockedon\ auleur de t liluê- 
trations of tfi^ passts of th^ 

. Aips>» in-8. avec carte. Londres. 
i833. Dutifian. 

Cet ouvrage est destiné à ftcrrir de 
complément à celui intitulé lUustrÀ- 
tioJÏSf Qtc. C'est un guide complet du 
voyageur dafis ces contrées. 

A Journey to Switzeriand etc. 
—Voyage en Suisse et excursions 
pédestres dans cepays, a?ec une 
Esquisse de son histoire et des 
mœurs et usages des habilans. 



Par £r. .^^o^m-. ia*8. Londres. 
i833. imith et Eider. 

Sous le rapport de l'instruction , cet , 
ouvrage paruU être intérieur au précé- 
dent. 

Travels in the United States of 
America etc, — Voyages aux 
Etats-Unis de l*Am*érîqiie et aux 
deux Canadas 9 contenant une 
description des établîssemeos 
scientifiques de ces pays et quel- 
ques notice? sur leur géologie et 
minéralogie. Ou y a ajoaté un 
Essai sur les lioiites naturelles 
des empires. Par t/« Finch, in-8. 
Londres. i833. Longman. 

Notre Dame : a taie ofthe an- 
cien régime. — Notre-Dame , ro- 
man, traduit du français de Fie- 
tor HtUfOf aVec une préface et 
des notes littéraires et politiques 
sur les ronians de cet auleur. 5 
vol/ in-8: Londres. i833. fFii- 
son. 

Le traducteur faiÇ l'éloge de cette 
production de Victor Hugo., t^ui coc- 
tTc^nt, comme ori sait, uu tableau *\t Pa- 
i;i/i eu i482. 

Two Expéditions into the in- 
teriàr of southernAtistraiia 
etc. — Deux expéditions dans Tio- 
térieurde TAuslralic occidenlale, 
pendant les années 1828 à z85i. 
avec des Observations sur le sol, 
le climat et leis ressources de U 
colonie de la Nouvelle-Galles du 
Sud. Par Te capitaine Charits 
Scott, a vol. in-8. Londres. i833. 
Smith et Eld^r. 

Lives of the énost eminent so- 
vereigns ofm^odern Europe." 
Vies des «plus célèbres soaveraÎDS 
de l'Europe moderne. Par lord 
Dover. In* 12. Londres. i853. 
Hailes. 



Digitized by VjOOQ IC 



NouveHeS'pubtieatidns en AUahagne 

Ce petit volume, écrit par lord Do- 
ver pour riusiruction de fion fils 8În«^ , 
contient les vies de Gastuve -Adol- 
phe, J. Sobieski, Pierre-le-Grand «t 
Frédéric II. 



99 
gahds). trad de rallem. |q.-8. 
Londres. i833. ScMoss. 



Rosine Lavai, a navet — Rosine 
Lavaly nouYeile. Par A. ^mith. 
3 Yol. ia- 12. Londres. i833. 
Newtnah. ^ . 

The original Legend'of der 
Freischatz.-^héQende originale 
du drame intitulé der Frei- 
schûtz (Robert , chef des bri- 



Cette légende est tirée d'un recueil 
d'histoires de revcnans, publié par ^pe/ 
et LaurLy sous le titre de Gespenster 
Buc/i. 



A Dissertation on the antiq^ui- 
ty oftke pyramids ôf Egypt. 

' — Dissertation siîr ranliquité , 
l'origine et le but des principales 
pyramides. d'Egypte, avec leurs 
dimensions, in-4. Londres. i853. 
Arch, . 



Iffouvellçs publications en Allemagne. 



Bepertorium der Pharmacie, 
— Rép'ertoire de pharmacie. Par ^ 
Buchner. io-i8. aveq pi. Nu- 
remberg. i833. Schrag. Tome 
XLIV. cah. III, et tome XLV, 
cah. I. IL 

Contenu : Analyse chimique de» eau9 
minérales de la Moldavie''; par Abrw 
hamffy k Jassy. — Analyse des fleurs de 
camomille ; par Herbtrger, ^ ExtrttC' 
tum et oîeum resinosum chamemillœ 
œthereuniy recommandé par Buchner, 
— Descriptioa et représentation d'un 
four pour la distillation^ etc. ; par Stru- 
ker* — £zamc;n chimique de la racine 
dn melon ; par Torûsiewicz. — Sur les 
principales' qualités de l'opium *^ par 
Robiquet. — Examen chimique deSapo- 
naria œgyptiaca f par Busêi* — Des- 
cription du chloromètre inventa par le 
professeur Zenncck à Stoucard. — In- 
struction pour fabriquer un instrument 
à indiquer la quantité d'alcool que con* 
tient un fluide: par Siruker, -<- Notice 
sur l'9rbre de sandale (santalum)^ et 
remarques sur plusieurs productions 
botaniques des' !Iet de Sandwich; par 



Bonnets. — Noù\*el alembic, inventé par 
JS. Legrip , avec pi. — Mélanges, eic. 

) 

Annaien der Physik und Che-^ 

mie, -7- Annales de physique et 

de chimie. Par Poggendorff. 

in -8. avec pi. Leipsic. i833. 

Contenu : Sur l'intensité de laforce 
magnétique terrestre; par Gauss. — Sur 
uue méthode pour, reconnaître la situa- 
tion et la force ^^ pôle magnétique va- 
riable*, par Moser, — Eff'et magnétique 
et électrique sur la langue. — ^ Sur la 
pression et la friction du seble'; par 
iïag'tfy*.— Sur une précaution à prendre 
en mesurant l'élasticité des corps so- 
lides d'après leurs dimensions f par fFe- 
ker — Sur la loi de la diffusion des- gaz; 
par .Graham,— Sur les Endosmoses, etc.; 
par Dutrochet. -^ Sur le passage des 
rayons calorifères f travers différens 
corps; par JlfellonL-^Sur le poids ato- 
mique âfis corps et leur volume ; par 
Berzelhis. — Sur ie Tellure f par le 
même. — Sur le Phenakit (nouveau mi- 
néral ; par lVbrd«ii«)tô/d:— Observations 



Digitized by VjOOQ IC 



SouvHies pwbUea^iom tn Jthmagtie. 



100 

minéralogiqjie),; par Gustave Màsc, 
£t cetera. 

Veéer die geognostièche^ B&- 
schaffenheit dcr Liparischeu 
Inêtiru — Description gèagno6- 
tique des îles Lip^^ri; par de Buek. 
în-8. avec 4 pl- l^eîpsîc. i833. 
Barth. 18 gr. 

De morbo pulmoouiB organica ex 
respiratiooe neonaloruin ioiper- 

. fecta ofto. Auct Jorg, 8. Lip- 
siœ. i855. Barth, 9 gr. 

Isisi Encyoiopaedischô Zeit» 
schrift. — Isîs. Journal encyclo- 
pédique pour i*histoire naturelhe, 
l'anatomie comparée et la phy- 
siologie. in-4* û^^o pi. Lefpsic. 
i853. Brockhaïu.Csih. III— VI. 
Prix de 12 cahiers^ 8 rxd. 

Ces cahiers reni'crment un grand 
nombre d'articles sur rfaistôire natu- 
relle, un conipre rendu de rassemblée 
des naturalistes et de» médecins , teaue 
à Vienne, des «analyses, d0s griift^res eu 
bois et 9 plantes, représentant de» ob- 
jeta d'histoire naturelle. 

Neues Jahrbuch der Chemie 
und PA^«»^. -^Nouvel Annuaire 
de chimie et de phystqne. Par 
Schwtigger-Seidei. in-8; hv.éc 
pi. Halb. i833. Anton. Cah. IX. 
X, XII. 

Cpnièuu : Mémoires pour servir k la 
connaissance de la distillation sèthe 
de» corps organiques. (io« «uite : ie 
Pitiakalt). ^ Mémoires sur la soothi- 
mie ; par /f^ackenroder. (Suite). — Sur 

. la théorie. de l'acoustique ; par Peilieou. 
j-^SiXT l'Uralitc ; par Âoxe. -^ Quelques 
expériences sur le platine \ par JUch. 
Phillips. — Sur les vertus médicinales 
du KjréosoL— -Sur |^e Solanin et le T>t\- 
^ pbininj par 0,I/enry "^Surïe Saponin; 

' par Bussy. ^^ Théorie'de la flûfe ; par 
Pellisov, — Sur .dqUQ BinûlUn — ♦ S^r 



quelques alliages defoxyde de wiaœiàtli 
avec l'acide sulfurique; par Du/los.— 
Sur le sexe de la Spinelte ^ par Breil- 
àaupl, — Nouvelle détermination de 
1^ Cuan-Phyllim ; par le même, — Sur le 
ISaphthalin ;. par Reichenbach, Et 
ceiera. 

Poytechnisches' Joutyiai» ^ 
Journal polytechnique; par JDtn^- 

. 1er. in - 8. avec pi. Stoucard. 
^33. Cotta. Juio, 

Ce Journal contient un gr9B4 nombre 

d'inventîonil nouvelles et d^ mémoires 
sur les arts mécaniques et. industriels, 
la plupart tirés des journaux auglais et 
fronçais. 

Vef^erVrâptungundUHfedeu- 
tung der êprachUchen Fer- 
mées --.Sdr l'origine de la signi- 
fication primitive des différentes 
formes du langage. Par Fr. 
ff^aiiner. in-*8. Munster. i832. 
Theisaing. »rxd. 

Die tehre der iateinisehtn 
fVortpildung çtc.-i— Traité sur 
la formation des mots de la lan- 
gue latine, d*aprés les fcademens 
de la langue sanskfUe. Par Jo- 
éannsen.^ ii>-8.. Altena. i833 
Bammerich, i8.gr. 

DarêteUung der Àitprthufns- 
wiese^nschafi eio* — ^£xposéd*a^ 
chéologie par jéug. f^oif; pa- 
b|ié par U^» Hoffmann, in-8. 
avec te portrait àtfVoif. Leip- 
sio. i853. Lehntûid. 

Ee ubm seul du professeur Wulf, au- 
teur d'un gvand nombre d'écrits pkilQ- 
. logiques, et que Goethe a toujours cité 
avec éloge y place c^t on^rrage au pire- 
mijer rang de ceux qui traitent 4o l'ar- 
chéologîe. 

Etat de la civilisatioi^ des Grecs, 
aous le rapport ipor^I et religieux, 



Digitized by VjOOQ IC 



tfùùvettès puHications en AUemagne. loi 

réglîse en Siiî^se. —' Sur les mariage» 
mixtes danB le duché^ de H«sse. — ^ Sur 
les besoin* religîeov des iiDigrés catho- 
liques atlemaads.— Tiolérance du rit/t- 
roi d'Egypte. M6Uiogès,Qic«'' 



[ans les iliècles hér6ï^es. Par 
\ van Lim6ur^ Btùuwer* 
3-8. Groûingbe. Çhei van Boe- 
:wen. • 

!îef onvrage est proposé par sous- 
ptioD. L'anteur ezammeles rapports 
Ire la religion et les mœurs de» Grecs; 
eompaFfiison ejitre leurs idées sur. If 
turc des dieux et les devoirs des 
mmec envers eux« d'un côté, et leurs 
inions sur )a moral*, de l'hut^^ , lui 
irniroat) éit-il, IfeS moyens de détor- 
Ddrces rapport^ Avéc^us 4U nioina 
izaclitude> tandis que Phittoire le 
ttra en état de vcrifie^r le résultat 
ses recherches et 4e montrer l'in- 
ence que les idées religieuses ont 
ircée effectivement 'sur la moralité 
peuple en général^et 'sur celle des 
lividus, sur l'b'rdfe social el sur les 
sports de la fié domestique. 

nrnat fa+ Chiùritfgiè und 
^ugenheit^uiftdè. ;^ Journal de 
liirurgie et d'opiîthakn^o^ie. 
^r de Gràfô et de JValiher. 
1-8. arec pi, ferlin. i653. /Je£- 
««^TomeXiX. Caft. ïït, IV. 

'Contenu i Sur ;le -tréiiemçn^ or^ku».- 
^que; parfieicfei^^cA.-'^r les«r- 
ïes des Veuis, prjncipal^metit *elùi 
ïa vue ; pat Riiter, — Sui' Jqua Si' 
''. — Description d'une mQla4*^ ^e 
"> * li^mtorqu^t^ld } -par ^imrjïèrmann) 
tpl.*«Oi»ét-i«ow dè'KAmeiirose {lar 

remèdea extéfii^eurs dans les raalà- 
ï dô ran,Q^s| p^Bird, 7- Deîlcri|>tiop 
*.4quel^tê.^irè,cr«îi&ms i»«f ; par 
"«/«/d, avec pu -rr Suc rinflamraa^- 
1 uo iWeiUe • extérieure çhe;^ îe^ , 
'^és; par-fîiVci^ avec p^. — Mêîanjjes, 



r Kathi^m, -r- U CalhoJîqw. 
iurnalr^ngieux. Par le D'ÏVeù, 
-8. Spire. j833. Juillet. [ 

ontenu ; Sur Végli^e qui sauve cl" 
est toujours sauvée— SUr îVfàt de 



Repei^torium der ciassischen 
Alterîhumskunde. — Répertoire 
de philologie. Par Fr. Weher^ 
îa-8. Ësseo. i832. Bàdeker. 
T/oroe I. (littérature de l'anoée 
i8a6). a xjià* 

Le-^ut dei'kuteurest de faire con- 
naître tons 1*9 ouvrages de pbtJalogiie 
qui ont paru^d'ani^ée en »naée, dw^s 
les difiRérens pays de TEurope et dans 
toutes les langues, avec indication des 
|ngemens qui en ont été portés par les 
savans. Cet ''ouvrage est une nouvelle 
preuve de rëfudition, <]eh la patience et 
de In persévérance, allemandes. • 

Noveiien, — Nouvelles. Par I^ep^ 
pbM Sehefer, 2 vol. in-8, Stou- 
card. it^^.fiaMerg. iirxd. 

Recueil de dcUx nouvelles., Tune in- 
titulée*. Le Marchand d'escIaves;i'auTfê, 
Virginie Accoramboai. 

Rii.einisohe$ Muséum fur Phi- 
iologie. *— Musée du Rbio pour 
la philologie. Par ff^éicher et 
iVaedte. io-8. Bonn. i833, JF«* 
écr/Çfth. IV. . . 

I. Contenu i Sur tes sculptures d'Olym- 
nia^noatell.ement découver-tes, d'après 
'^les copies en plâtre du miisée de Boen* 
et sur. les combats des douze, d'Héra- 
cJès^-T* PnxUjkos de Kéos» prédéoesiei^^ 
deSacrare. (Couclusion). 

SçhUderung von Rtizin- 
^ayern. -—Tableau statistique 9 
topographique et historique de 
la Bavière rhéftauc* Par Fr. 
Koib' a vol. in-8. Spire. i835. 
fl. 4$kn . ; 

Vûber BiêflûthekiU^issensckaft- 



Digitized by VjOOQ IC 



102 



NauveUéB .pu6iiçaUon$ en^ltemagne^ 

Sur la science du bîbliotbé- çriptloo d'une presse lithogra 



cnire^ ou de l'arraxigetQeW et de 
radminist^tion (ies bibliothè- 
ques publiques. T^ad. du danoià 
de Molhech, par Ratjen îd-8. 
Leîpsic. 1 833. Hinricns, a rxd. 
6gr, ' 

Coftspeclus lilteraturœ botaniVsB 
in Suecia^ ab antiqui^siroîs tért- 
poribus usque adfinem anni i83i, 
Botis bibliographiciB èf biographi- 
' GIS; auotorùm adj«cti8. Exhibiitis 
n Em, ïViekstTotm. 8^*Hoi- 
mfa^^ i«52: Tfùrsiedt. 

L'auteur est connu par plusieurs ou-. 
Traces estimés sur 'les sciences natu- 
relles, et prindjjalement par le« rap- 
porta qu'il fait tous les ans à l'Académie 
royale de Stockholm sur les progrès de 
la botanique en Suéde. 

ThierwrediiÀngskimde. — L'Art 
d'aioéliorer 1^9 races d^imitnaux. 
Par Fr. Scfimaiz. m-fi, avec 
23 pi. litîi. in-fo,L obloog, Kœ- 
nigsberg. 1 832,, 4 1^¥<). • / 

. Cet ouyra^e comprend toute la 
science de l^education'dès animaux So* 
mestiques et auttfes. ' *'- ••• '*• 

• . ' '• 1 ^ 1,1 . . , • 

Die Hessischen RiUefhtt¥gèft 
etc. -p- Description et re^rèséhta- 
Uon des châteaux r forts de la 
Hesse. io-8. €a»sel. 1 83d. Tomel. 
a?eo 4 vue«; 

Veéer Waiienstein's Privât^ 
ieien,— Sur la rfe pr)Vé«difî Wal-' 
lensteio. Par Max.JScha^^i/y 

î'nJ-S.Muuic. 1852* J_^" ' / 

Le i{éri^lfle,nuim dp çéi |)oiyiiti« pé^- 
lètte éts^it» ^a/c?*/c//|, dont, on •"f^iit 

Beschreihung einer verbtsèhr- 



phique perf^otiounée. Par Rud. 
Schiichï, io->folîo grand format, 
avec 4 pl.'lith. Manhein^. i83a. 

• X'^auteur «Te ce perfectionnement est 
connu en Allemagne CQinin^ an des 
principaux lith^ographes. 

Taschenwoerterùuàh der vier 
Haùptspracài&n. Europja*s. — 
Dictionnairo portatif co copie t des 
quatre prinojpalç». faqgue^ de 
l'Europe : alleqaaod ^ anglais ^ 
français, italien. pMDiezmann. 
in-8. Leîpsic. i832. 

Edition stéréotype. * 

MachtaveUi^s ''saemmtîickt 
fVerkt: — , Œuvres' cooiplètes 
de iVic. Machiavel. Trad. de 
ritalien / par /. Ziegier. în-8. 
avec pUa$ ^poiir Iftpartie mili- 
taire)^ Carl&roob. 1(833» Croas. 
Tomeat— lit 

DarsteUung, d^r ÈeUçueUen 
Eur^opa'a,^ -r- Tableau pÈjsîque 
et médical de toutes les eaux mi- 
nérales des principaux pays de 
riEurope.Tar Jï. ffêann. 2 vol. 
m-$. Berlin.. i832. DUmmiet, 

Bûsçhreiiung einer attenStadt 
etc. -r Description dTu^eaocienDe 
ville, déeouiK^He à Çuatîmala, 
(NuuveHe-E»^a|ine),' aux eD?i- 
reos de Palènque. : Par H. de 
MirmioH:,.à^eiprèë un' manuscrit 
onginal es]^agn6l'<fu capitaine 

^ don \^n^ôniodei Aie. In-S.ayec 
atlas in - folio. Berlin*. i83a. 
Reimer: * 

• ' t,^h pi aàfchcg' repFésetttèfti '-éfei-anti- 
qnUés 'tjiein cai tieà, ' ' »' -, .V » î i 

.3 -'- . '.v ■ ' .' I*' 

Ueier die Vasensafnmiungdes 
ml . . - - - ' MM&e^ms i^ Periin. 

Digitized by VjOOQIC 



Nouv'eUes puétieations en ItatiCé io3 

— Description de la collection autrichiens. Par J, de Sfifft et 

des vases otrasques du mtjsée Nep. de Raimann. in-B. avec 

roya) de Berlin. Par Dorow, pi. lîth. Vienne.* 1 835. GeroW. 

in -8. Berlin. i833. Kràuèe. Tome XIV. Cali. I. II. 



Ces vases ont cté découverts 'dans 
rancienne Etrurie, et envoyés en Aile- 
magne par les soins du prof. Dorow. 

Dôfiicmilnzen zut Gtschichu 
Friedrich Wiihtm^s Ul. — 
Recueil de médailles grayées 
pour servir à l'histoire du roi de 
Prusse Guillaume ni, avec des 
docuDiens et des éclaîrcisscmens. 
in - 4* P^P* vélil). Halberstadt. 
i833. Bru^gemann, 

Cet ouvrage est proposé par souscrip- 
tion au pM de 8 rxd<; papier colombier 
vélin, grand format , i5 rxd.; le même 
avec planches sur papier de Chine , 
2o rxd. 

Medicinisùhe JahrbUchcr des 
ocsterreichischen Stafittes^^tc. 
— 'Annales de médecine des États 



Ce jonrnal, qui esta son x4*- volume, 
contient des ordonnances et réglemens 
concernant l'état sanitaire des états an- 
trîchiens, des observations et mémoires 
relatifs à la physique et à la médecine, 
des extraits d'ouvrages et de dîsserta- 
tatîons des cas remarquables de mala- 
dies, etc. 

Heide{6erger JahriUcher der 
' Z«î^erafur.— Annales de littéra- 
ture de Heidelberg, rédigées par 
les quatre facultés, în-8. Heidel- 
berg. i833. fVinter. a6* année. 
Cah. I-^Vt. 

Ce recueil^ rédigîé par les professeurs 
réunis de l'oniversité dé Heidelberg, 
contient des analyses critique^ d'ou- 
vrages scientifiques, publiés en Alle- 
magne et daps l'étranger. Il fait auto- 
rité en Allemagne. 



Nouvelles publications en Italie* 



Ëbsai sur le système de toiture le 
plus convenable aux construc- 
tipns de la Savoie. Par Despine. 
în-8. avec 10 pi. lithogr. Cham- 
béry. i83a. 

Ce mémoire ,est imprimé par ordre 
de la chambre royale d'a^ricultuie et 
de commerce de Savoie. 

Elégie di Ml Ti^uiid. — lElè- 
gies de^Tibûlie, traduites en vers 
par ^Scazzotà Aiessandrino ^ 
avec le t^exte et des notes, in-8. 
Alexandrie. i633. Panizza, 



Fasti deUdGrecia net XIX se^ 
cote. " Fastes de la Grèce au iq* 
siècle. Poésies lyriques. Par Ant, 
Mezzanotte, in-8. Pise. i833. 
Capurro. 

Speroneiia Daiesmanina etc.-— 
Aveptufea de Spe^^onella, fillç.de 
Dalestnano, morte en i ■'jQQ; frag- 
ment d'un roman de JacopQ Car- 
rianca^ in-8. Padoue. . i^32. 
Impr, de id Minerve. 

£n vers. 

Sopra un inedito maoscritio 



Digitized by VjOOQ IC 



Nûuveiles puUieatiêns en lta44e. 



io4 

ete- — Lel}rc de Girolamo Orti 
sur un manuscrit inédit de Ro^a 
MofOiuio , .coqtenant quelques 
obserratîons sur divers passa^^^s 
de la Comédie divine de Dante. 
;în-4. Térone, iîJ33. Lihàntû- 

Passegatata per 4a Liguria oe- 
cidenlaie. — Tour dans la îlgu- 
rie occidentale fait en 1827 par 
Giac. Navane. in-8. Veqtlmj- 
glia. i852. Puppo. 

Description de toute 1î^ partie occi- 
dentale des bords de lia mer depuis 
aèhes jucqu^è VantiiiH^lii. ^ 

fiiogràphia degii scrittori pa- 
dovanù. — Biographie des écri- 
vainst célèbres d« Padoue. Par 
Gius, Fedova. in- 18. Padoue. 
1852. Tome I- 

Istitutioni d'àrchitettura sta- 
tica ^ idrautieaJ — Klémens 
d'arcLitecture statique el hydrau- 
lique. I^ar Nicoia Cavaiieri 
San-Bertoio. 2 vol. in-4. avec 
67 planches. Mantoue. i835. 
Negretti. 

Introduzione aUo sttiâiQ de((a 
fiiojofia deiio spirito ùmano. 
— Introduction à l'étude de la 
. philosophie de Tesprit humain. 
Par Tabbé Fr. Pizzotato. in^8. 
Palerdae. i832. 

L'auteur passe en revue tes systèmes 
de Cousin , Steward , Trary et autres 
.j2hilo»ophes. > 

Itemoria' di aieuno pataUsi 
eurate etc.— Méniofre sur quel- 
ques paralysies guéries moyenr 
nant l'électricité produite par les 
appareils voliaï^ues, avec un ap- 



pendice sMr un nouveau^ pbéno- 
mène élecUro-pbysiprogique. Par 
. Uarianini. in-^. Padaoe. i833. 
Impr. de ia Minerve. 

Manuate di geometr^ etc. — 
Manuel de géométrie appliquée 
aux arts et métiers. Parle prof. 
MajûcchfL 3to1. iu*>i2. avec pi. 
Milan. t833. Fontana* 

Gradazioni per i'integnan^ntû 
délle^ prime, quattro opéra- 
zioni aritmetiche eto. — Bn?ei- 
gnement gradué des quatre pre- 
mières opérations arithmétiques 
en nombres incomplets, complets 
et en fractions, in-18 avec pi. 
in-folio. Milan. i835. Pirotta. 

BiMioUca itaiiana, — Biblio- 
thèque italienne, in - 8. Milan. 
i833. Mai. Juio. ' 

Conienà : Analyse des ouvrages sui- 
yans : Esame delfastofia degli antichi 
popoli Uaïiànij di Gius. MicaU y in 
relaaùone ai primordj deW Halico in- 
civilimento, r— Cenni sulla viia e iuUe 
opère di ji. Scarpa^^ Corso elementare 
difisica di B. Gerbi. — ElemenU di 
fisica drD, ^cinà. — Opère daesidu 
italiane del tecolo XP^IIl, i36 vo- 
lumes. -7- uinnali ciinli del regno deUe 
^ue Siéiiie.^ Notices liciéraix^t, etc. 
Mélanges, etc. 

Nuovo Sisfema diruotaji etc. 
— Nouveau Système de routes 
ppur transporter les hommes et 

. les marchandises à dés distances 
indéterminées av^c économie de 
force en proportion de la célérité 
et du poids. Par L. Criêto forts. 
in-] 2. Milan. 1 835. Ferrarw. 
5o cent, 

- • 1 — ■- 

De rrniprimerie de MoQtrBï et coup., 
rixe de la Harpf*, a» 90; 



Digitized by VjOOQ IC 



BUXLETIN 



; 



PE LA' 



LITTERATURE ÉTRAKlGÊRE. 



'• ■■»■■ ! ■ y I ^ « 



AOUT i833. 



Nouvelles pubUcatiom en Angleterre. 



The Penny, Magazine^ ^^ Blaga- 
^fm^ <3eiix 8QU9^ Par la Société 
ptjhur la prfl^pagatiaa des (connais^ 
sao^es 4Utlês, lii*>fol. arec ud 
grand nombre dé gràirures en 
boî». tpndtea. iSàs. KnighU 
Liv^, Xnt Août. 

Le fuccès d^v^esite publication va 
toaiours t^o ati|(meiitant. Le nombre 
d'acheteurs â'^eléVait ïl y a quelque 
temps à cent mille ^ i( 0^, aujourd'hui 
beaucoup plus considérable. Les plan- 
ches dtt cahier cl*août repVésenteoA : 
Vue de la'rivièré Eurotas^ ^a Crèçe.-r- 
Vue de la ville de CarH«Ie. ~ Le marr 
chand dé macaroûi à ?^aples. — Vue dé 
l'observatoire de Grcenwich. — Four 
égyptien à faire écloré des oguis, avec 
plan. — Vue de la cathédrale de Stras- 
bourg. — Vue de/ 1^'', ville d'Yprk. — ^ 
L'arbre , dit TJpas, à Java^ — Tisserands 
dans l'île de Ceylan — Monument d'E- 
douard-le:Noîr. -^ Voitures usitées à 
Naples.— Vue de la cathédrale de Wîn* 
chester. — Halte d'q^e caravane dans' 
un désert, r- Vue de l'Acropolis , en 
Grèce» ^— Vue du monument de Lon- 
dres.— Plusieurs planches d'histoire na- 
turelle. 



oyclopédie à deux nom i f ufell^ 
par là Socîété^^ potir la propaga- 
tion des côrinaid^saoce» utiles, 
în - fol avec gravures en bois, 
Londres. iSS^. Ktmhu Livr. 
VlILAoût. . ,: 

. Cojitienfc les lettres ALI— /VJ^p, fi© 
mot ^lp?mh9t 99% écUtrcî par dea ca* 
rtfctlires imprimés de pluaienrs laagu^^s 
«^atiqueaet européeimès. Les grai/iures 
représentent des objets d'histoire na^ 
turelle, d'antiquités, etc. 

The ^ Guide to inpwiedge. '— 
Gt^lde aoji; connaissances. Par 
Jf^^ Pmnock. in-4* âvçip cartes 
et. gravnres en bois, ion drc»,. 
i835. Edwafd9. Septembre* 6 d. 
Les cartes sont telles d'OpoWo , . de 
Lisbonne, d'Europe, des deux hémis- 
phères. Le» gravures représentent I V4je 
de Lisbonne. -^ Vue d'Opoi'tjo. — Un 
cheveu humain vu par le i^iict-osnope 
et grossi de »oo diamètres.^Le Goulu 
(poisspu de' mer}. 

Chaméers* E^inhurgf^ Jour- 
naî, — Jôu^tial d'Ediribourg;. Par 
Charniers. \n- M. grand for- 
mat. Londres. i853. }V. Orr 
Livr. XVI. Août. 



The Penny Cyetopaedia En- 

ButieUn de la Littérature étrangère. i833. N-^^^^^^^Gcfbgle 



NùuveUes puifticatiçfis en Angieterre. 



îo6 

Journal riche en articles sur toutes 
sortes dô matière». ■ 

The monthiy Repiew. — Revue 
littéraire ineD9uelle. io-8. Lop- 
dres. i833* Henderson. Sep- 
tembre. 

Confe'au^ : 'Analyse de» ouvrages ifui- 

vans :. On the ajfcàn ofthe Baii Jndia 

Company, JV^. ///. Repenue, — Great 

Britainin i853; by baron d' Haussez. 

Ihe jojirnati&tc est ioiïi de faire l'éloge 

de cet ouvrage qui traite des mœurs et 

usages aiiglaîs} il dit que le digne baron 

en ilisaut du bien des. Anglais cache 

sa haine coptre la nation, et semble 

voôloic décorer, sa victime, connne; 

dans les sacrihces anciens, et l'immoler 

ensuite). — - Essai sur la statistique roo- 

ïvale dis ia France ; pai^ Guerry*-^ Report 

of prt>çe€dings on a voyage io ihe nor- 

them ports of, Ckina in the ship lord 

Apiherst, (Sur le commerce de l'^ngle- 

terte avec la, Chine), —«/èiirwa/* of^x- 

cursions in the Alps; by W^ B^toche- 

don, — A Joumey ta Swilzetlandi by 

Aga'ssiz.'^^Tke iropicatAgriculturièt ; 

by G, Portes,-- Old Bailey Expérience, 

crinUruilJurUprudence , etc. — Travels 

in thé United States of Amerha ; by 

mneh, — Ejfetts 6f faeiory Mour on 

heailh,-- Traditionàlstories ofoldfa- 

milies'y by Picken.'—Charaeter } orJew 

and Gentilii a inle.—Cortrtt'd Blessing- 

îm , a tah. — i^otre Dame y ^ iaU by 

Victor Hugo. —'.JDomestié Manners in 

the ^estlndies; by Mrs. CarmichaeL 

-^Hnrrative qf the expédition in Fer- 

Sugal in x85a -, by Uoyd Hodgee.-^Ho- 

tices bibliographiques.' 

. The asiatic Journal, — Journal 
asiatique. in-^-S. Luadres. i853. 
Parbury. Septembre,.3 sh. 6 d. 

Contenu . Analyse de The asiatic 
Researches, or Transactions ofthe So- 
ciety in Bengal for -enquiring into the 
hi&tory , th^ artSf ete,, of Asia. — Es- 
quisses de la société dans l'Inde. N. VI. 
Manière de voyager.-Voyage en Chine 
i travers le désert de Gobi. — Sur la 



tittéra^ture sanscrite \ par de ScUegel. 
^i-]fotices sur l|i <^ur et' les tribunaux 
à, Pékiiig.— Dialogue entre ua Bramin 
et un Européen. •— Sur la charte de la 
compagnie dos Indes orientales. — Lit- 
térature birmane* — * Sur la magie chez 
les Mahométans* — Poésies. Mélan- 
ges , etc. ^ 

The Jâetropoiitan. — Le Mt^tro- 
politaîn. in- 8. Londres. i833. 
Sé%»nder9^ et*OtUy. Septembre. 
5 sh. 6 d. \ 

Contenu i SuTla presse dca matelots 
l>our la marine royale. — : La charmante 
Georgiana. (Gori te). — Caquets. (Suite). 
— Une demi -heure trop tard. (Conte). 

Peter Simple, conte . (SiriteV — Jacob 

FaithfuL (Conte). -»• Notice sur les lies 
des. Cocotiers —Le BarUer espagnol, 
ronle. (Suite).— Sur Tétat des tlblirÂ^eâ 
-dans les Indes occidentales. ^ CHIClbs- 
sions d'une dame de qualité. — Poésies. 
Mélanges. 

The monthiy Magaziru.^^Ua" 
gasiu mensuel, in-8. Londres 
1 835. Titt: Septembre, a sh. 6 d. 

Conlenu :'Le ôiinistèic, l'aristocratie 
et le. peuple.. — Plan d'une assemblée 
législative.— Les flibustiers de Liver- 
pôol.-^Sur Vé.ducation nationale et pri- 
vée*, par une vieille femme.^ — Sur la 
magie noire. — heé francs chasseurs de 
la Pologne.— Oampagpe d'Ibrahim Pa- 
.cha en/6y ri c»^-T Confession d'un man- 
geur de crapàdds. -^ouvenirs du Bré- 
sTl. — L'Echappé de ia guillotine. - 
Hick elPloctj[C<jW).--L'articled'un 
journal, rcfuSife*:^ Béflexions culinaires 
sur la réformé, r^ L'Emeute à Londres 
en 1780* — Les trois formes de gouver- 
nement. — Poésies. Mélanges. 

The Liitary of entertaining 
hnowiédge» — Bibliolbèque des 
connaissances utiles, in-ia avec 
gravures en bois. Londres. i83t. 
KnighU Livr. XLI. Septembre. 
a sb. 



Digitized by 



Google 



NouveUes puf>iications en Angitterre. 



lo'i; 



Ce vtflume .traite dea substances vé- 
gétales comipe m^térîliax tle manufac- 
tures. • • 

CurtWs iotanioai Magazine. 

fflagasittde botanique.Pat »yam. 

Curtis et Jackson Èooker, îq^. 
avec pi. color. Londres^. i855« 
Curtis. S'eptèmbre.vS sh. 6 d. 

Contenu : Catasefum, trifidam. {\\. 
double). — Jtttra^alus-procumbemk'^ 
Vraeop^ylium secundum» — Ct^tleya 
Forbesii.— Acacia verniciflua. — Cure- 
pegia Wighiii. -r Aslragalua vesi- 
càrius. 

Edwards' S éotanical RegisUr, 
— Répertoire botanique^ d'Ed- 
wao'dSf conûnuë^^rJ» Lindtey. 
în-8. avec p4. coloi*. Londres. 

. i833. à^idgway^ Septembre. 
4 sh. ' 

Contenu : ^Calceolarîa crenaliflora. 
-^Dendrobiumspedostàn. (pî. dodble). 
— Càlceâlaria viscoiissima. -^L'cfbeiia 
Tupa. -^ Xerophyllum seiifblium. — 
yister eminens.^-Gompholobiunt Uaue, 

The botanical CaiifieU — ' Ca- 
bîqet botanique. Par Loddiges 
et fii». ip-i8. avec pi. en partie 
coloriées. Lotdre«, i833. krch. 
Septembre, a sh. 6d. 

Contijim : EricaCantharœforhiis. — 
Oxalis BrasiliengMj^Soîanum Ligus-* 
trinum, — Ixia Çurta^ r- Pimeiia sjl- 
trestrii* — Fimeliahispida. — Cirriiôpa 
viridipurpUrea. (pi. double). — Bletia 
hyacinthina- ( i>l. double)^ ^ Hoya 
Pvtlsh. ^Iris.hufigarica, 

The Fieid, naturalistes .Mapa^ 
zine. — Magasin du nalurâlisle 
de caiopagné. Par JaihtiS Reu'- 
nie. iu-8 avec gravures en bois. 
Londres. i833.-Ofr et Smith, 
Septembre, i jfti. , 
Contenu i Histoicc naturelle d«5 oi 



sc.ibx d'Afrique , d'aptes te VatUanl, 
-^ur l'art de na)»er; par Boreîliy de 
Naples. — 1>& l'effet du jeu de çliarboo 
(le terre sur la louleuç des yeiix; par 
Ty Price. — Expériences de lilackwall 
8ur lès mouVbes. — extraits de Illustra- 
tion$ of ytget€tble jihysiology , by «/". 
Main, («vec pi.) — Poésies, Mélanges. 

Ttfs tn^icAÎ and nhysicai 
JournaL — Journal de tncule- 
cioe. Par Noi^th cl Burnett. 
in -8. Loudre-/ iS33. Sauter. 
Août et Septembre. 2 sh. 6 d. 
chaque cahier. 

Coulenu : Observations sur l'c^uplol 
de la strychnine dcins le traitement de 
I A paralysie *, par Geddings, — Sur l'é- 
tiologie du choléra épidémiquc; par 
Tnrnbull Chrislie, -^ Sur quelq,ues 
plantes usuelles dont Shakespeare a fait 
mention. — Rapport shr àts cas d'iicGoti- 
cbement ; par U^aller. — Cas de.^onor- 
rhée; par ra»«iirr«.-Snr1asaUepjireille 
et.lé sassafras; jiar Gra/i/.— Cas d'em- 
pyè.ne guéw par ropération.-Analyses. 
MOiaiîgi's, eic . ■ X 

The London and Edinbtii^gh 
pkiiosdphicai Magazine, — 
Magasiii dus sciences physiques 
Je Londres et d^Ëdiribourg* Par 
sir' David' Ùrewsier , liich, 
Tajjior^i Rich^ Phiiiips^'tn'^. 
LomUes. i855. tongman. Sep- 
tembre. 2 sh. 6 d. 

Conl€nu ; llecherches expéiimeu- 
tales sur rélectricite; par Faraday. — 
Sur l'i.ikexîou de la lumière ; par Bar- 
ion. ^ Sur \'û solution faite par I3er- 
noujllî du problème du plus court cré- 
puscule ; par Davies. -^ Sur la iliéorie 
d'im pendule à balte sphérique; par 
(;Aa/^w.-Caractère8 dequelqnes genres 
ot espèoes d'aranéidesnon décrites 7 par 
i?/ûcfciVûi/. — Sur la réfracti0« coni- 
que ; par Mac CuUoch» — Sur la géoia- 
gfe do Northumbevland et Durham ; 
par fFineh. (Suii4- — Sur la véhuMté 
de rélectrioitéj par pyheatslûne.-^Si\t.. 



Digitized by VjOOQ IC 



io8 NauveUes fuHieatians en JshgUierr^. 

la tliéorie de la thermo-électricité; par Thô GentiefhOti's Mogozine» 



Pridêaux. -^ Méi anges, etc. 

Thô Hartnonicon. — r L'Harmo- 
nica. Journal de musique. în-4- 
ayeo airs notés. Londres. ' 1 833** 
Longman* Septembre,, 3 sb. 

'Contenu s Esquisses biographiqaes 
sur Webber, Smith, Pazton , Danb]% 
Stetens et SpoffoVth. ^- Hègles pour 
éomfioéer'la musique à la mode. — Sor 
les'petfaées et les idàes'en musiqae. — 
Sur l'état actuel de la miitiqne en Bel- 
gique. — ' Différent morceaui de mu- 
sique composés par Hajdn , Handel, 
Mozart, Kirnberger, BeethoTen, etc. 
— Mélanges, etc. Les éditeurs annoii* 
cent que ore îournat cessera de paraître, 
et que ce cahier sera le dernier. 

Joumats of severat Expedir' 
lions mode in western Justra» 
lia etc. -^Journaux de plusieurs 
expéditions laites dans^FAustr»- 
lie occidentale pendant les an*- 
nées 18^9 à iSSsi, contenant les^ 
plus recens^ renseignemebs sur 
ce pays., io-ia. avec carie. Loo^- 
dreâ. ]83S. Cross* 

Vàh Ûieriien's Land jttmanae 
for i833. in-12. Hoéart Tôwn. 
Londrc^y chez à^mieft et Ëider^ 

Ces deux ouvrages contiennent une 
foule de notices >sur cette cinquième 
partie du monde. ' ' ^ 

Traveis ofan irish genUeman 
in gtarch of a religion, — 
Voyages d*un Irlandais à Iq re- 
cherche d'une religion, avec des 
notes, et des, ^claircisseméns par 
rédîteur de «^ Çaptain Roek^s 
Mémoire. » a* édition, a yol. 
10*8. Londres. i83S. Longman. 
18 sh. 

Cet ouvrage se distingue par Télé- 
gance dn sljle et la hardiesse desridées. 



Magasin de rhomme comme ii 
/aut. in-8. Londres. i833.*£rar- 
ffis. Août. 

iDonJeuu- : Sur l'empire brîtannique 
dans rinde.^T* Vie dn ^omte Arondel. 

— Hiatoire dn jeu de Criket an Angle- 
terre. — Mélanges, etc. 

Frctser^s Magazfine, — . Magasin ; 
par Froéer.in-è, Londres. i833< 
Fraser', Août, Septembre, avec 
portraits ' en pléd d« George 
CruUcshank et du docteur 
Moore, a sh. 6 d. qhaque cahier. 

Contenu : Modèles de poésies des 
^oubadours irlandais. — Mon dernier 
duel.**Kotice sur les mœoi^ italiennes. 

— Procès fameux du ig^ siècle. — £a 
Philosophie de la raillerie.'— La Presse , 
et les Tories. •» Les Poètes du jour. Et 
cetera. 

Priée and Préjudice, — Org^aeil 
et Préjugé. Par miss jiuêUn. 
!n-ia. Londres. i833. Bentley. 
6sb. ; 

C'est le cinquième et deriùer volnme 

des œtivres de .miss Auste^n. 

Mémoire ofmarshal Ney, — ^Mé- 
îuoîres do maréchtl Ney, publiés 
par sa famille. Trad. du fraoçais. 
a TpL in-8^ avec portrait y plans 

• et cartes. Londre^. i833. Buii, 

Ef^iand and thô Bngiish. — 
L'Angleterre. et les Anglais. Par 
L, Buiwer, a toI. in-8. Lod- 
dres. i833. Bentley.^ 

Thé Court Magazine: ^ Maga- 
sin^ de la cour. Pair 'Mrs. Norton. 
in-8. Londres. i833p Buii: Août. 
avec le portrait de ttVs. Stanhope 
et autres gravures. 

Contenu : Grandes et petites dames* 

— Coutumes curieuses ^u comté, et 



Digitized by V3OOQ IC 



Ifouveites puiticatipns en Jngteten^^ 



Middiesex.— L'Arcd'argetif, ccuire, par 
miBs Mifforid. — Màrîs et Femmes. — 
Zemba et Eêraïdel conte du Niger. -^ 
Le Choix , conte. £f cetera. 

Rhymes and Mapsodie8»'--V ers 

et AhapsodieA. Par FaihestQne 
ff^iUiams, in - 12, Londres. 
i833. Fraser. 

Sketckes of obscure poète- t-,Es- 
quisses de poètes obsoars, avec 
des modèles de leoirs écrits, in-8. 
Londres. 1 835. Coc^rane. 

TkePrevostof Paris.— Le Pré- 
vôt de taris , conte. Par f^. 
Browning. 3 vol. în-ia. Lon- 
dres. i833. Smith et Etder, 

Sir Guy de Lusignan, Par Cor- 
deiia Knigkt. -j vol. in*ia. 
1 835. Saunders et Otiey. 

Giotogicai Sketéhes etc. — Es- 
quisses géologiques des éaVirons 
de Hastiogs. Par fV. Fitton. 
in- la. avec planches. Landres. 
1833. Lon^num. 

TheBerigai Annuai.'^èinnuûWe 
de Bengale. Souvenir littéraire. 
Par Leistet Rie^atdson. in- 18. 
Calcutta. x933. Smith et comp. 

Ftoa^i^s oftheEast.—¥\eurê de 
l'Orient, avec une Esquisse de ta 
poésie et dé la musique Orienta- 
ies, ?ar ^benez&ir Po€oek,in^i2. 
Londres. iSS5, HamUtçn* 

Taies ofihe earavanser4jti. — 
Contes du caravansérail. Par Ji^ 
mes Fraser. ia^ 1 a Londres. 1 833. 
Smith et BUér. 

Foi|ine le fonie VII d« hibrary of 
romance. 

U en and Manners in America* 



109 

-^ Les Honimes etïlea inœur^ en 
Âmé^rîque. Par l'auleur de « Gif' 
rili Thornton. » j^ vol. în-8. 
Edinbourg. i,§j33. Blacki^ood. 

11.4 *. ai.:,;,^.: 

Uev^irs ofVarm Cuvier.-^^ 
Ilémoires du baron Cuvier. Par 
Mrs. Lee (ci-detani Mrs. lEd- 
B<?wrften). în-^. Londres* t85â. 
Longman.^ 

Cet ouvrage est diviêé' en quatre 
parties, dont la preikière contient la 
Vie de Cuviez ; la sofioode un aperçu d<) 
ses œuvresr; la troisième ^histoire de 
sa carrière législative, et la quatrième 
des anecdotes et traits caractéristiques 
de sa personne. 

Hamiiiar Letter» ofB, Frank- 
<m.— r^l^jWW^svfttlfitières et œu^ 
vre«iaiè|jii|3 deftâi>j.aaàinFrai|Uin. 
Publiées pour I4 tpr^mière fois, 
par Jared Sparks. in^8. Loih- 
dres. i853. Jackson. ^ 

The Autùbiogra/phy ofJ, doit. 
— Autobiographie de John Galté, 
a vol. ân-â. avec pott^rnit. l^oô'» 
dres. 1833. Cochrane, 

.')■'••■. 

Thf^ Ànàîyéis^ ofinorganie *o-. 
dies. — Analyse des Corps inor- 
ganiques. Par Berzeéitts. Tra- 
duction de l'édition française pair 
O; Eeès. in- 1 a. Londres. i833«, 
Lohgman. - 

BiackwQod^s Edi9%6urgh ïfa-* 
^a2;ine.->Magasio d'Edinboorg^ 
publié par Oiackwùod. il>-8. 

Edinbourg. 1835^. Septiîttibre. 

-Contenu: Fanaux du nord, ^1?^- 
mund Borke.— Nar» Boyïe. Bt céi^rà. 

The nwnihly Repository.f^tér 
peçtoire mensuel.. Pu|)lié par f^. 

Digitized by VjOOQ IC 



Il ^NimveHes puMic/itiohs en JlUmagne. 

Fox. ii>-8.'^Jlôudres.i835. Cft. Th^ Âihtnaeum. — L'Aihénée, 



Fom, Septembre, i sh. 6 d. 

* Contenu : Traî^ caractéristiques de 
l'aristocratie anglaî^j»/ — «Détails auto- 
biographiques sur miss Harfief Mârti- 
nean.' — dur l'esprit dji ^nosticîsme. — 
Sur la rèiforrae dratnatiqfic. Et cetera, 

Thù Life of ihC'^iQftc Dr. jldam 

Ciij^rke. — Vie de feu l4^ docteur 
^. Clarke; par un membre de sa 

famille. în-8. Londres. i853. 

Sirnpkin. Ki^fle III (el deroier). 

98h- . *' 



Journal de la littérature ao^laise 
et étrangère , des sciences et des 
art9.ro-4* à 3 colonnes petit texte. 
Londres. i833^ Hôitnes» Paris, 
çh<« Baudry- Août. Prix pour 
raotuf^e, a6 fr. ' 

Ce Journal, eu tout semblable à The 
/i/erarx.{yafa'/<^, -rend compte de tous 
les ouvrages anglais et étrangers à me- 
sure qu'ils paraissent. II. eu paraît une 
feuille par semaine. 



Noui^elies publications en Allemagne. 

. \, iv -^ »J • ,\ 

ioales de pbar;n»éie. 'VkV^^'-Btàn- 
deSf Geig^t dt iJièhi^, in^*8.Hel- 
-delberg. i833. W%nUr.