(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Les inscriptions de Sumer et d'Akkad, transcription et traduction"

7 "1 



LES INSCRIPTIONS 



DE 



SUMER ET D'AKKAD 



MAÇON, PROTAT FRERES, IMPRIMEURS 



LES INSCRIPT. JNS 



DE 



SUMER ET D'AKKAD 



TRANSCRIPTION 1 ET TRADUCTION 



PAR 



François THUREAU-DANGIN 




\%1 siî 



PARIS ,c r . 2 ^ 

ERNEST LEROUX, ÉDITEUR 

28, RUE BONAPARTE, 28 



1905 



AVANT-PROPOS 



On a rassemblé dans ce volume les inscriptions des rois ou 
patésis des vieilles cités de Sumer ou d'Akkad. Ces inscrip- 
tions embrassent une période qui s'étend des débuts de l'his- 
toire jusqu'au moment où Babylone impose définitivement son 
hégémonie. Elles sont, pour la plupart, antérieures à la fon- 
dation du royaume babylonien. Quelques-unes cependant sont 
contemporaines des premiers rois de Babylone ( ainsi les 
inscriptions des rois de Larsa) ; d'autres , comme les inscrip- 
tions des rois d'Uruk, sont probablement plus récentes encore. 
Aux inscriptions proprement sumériennes ou akkadiennes ont 
été jointes les inscriptions de type sumérien ou akkadien 
provenant des pays voisins (tels que Elam,Lulubi, Guti, etc.). 

Les courtes inscriptions des rois de Sumer et d'Akkad, 
découvertes un peu après 1850 par Loftus ou Taylor, publiées 
par Rawlinson et traduites par Georges Smith, sont les pre- 
miers documents de ce genre parvenus à notre connaissance. 

L'honneur d'avoir, le premier,, entrepris des fouilles systé- 
matiques en pays de Sumer, revient à Ernest de Sarzec qui, 
entre 1877 et 1900, fît à Tello onze campagnes de fouilles 
dont les résultats ont été publiés par Léon Heuzey dans 
l'ouvrage intitulé : Découvertes en Chaldée. Ces fouilles ont 
été reprises en 1903 par le capitaine Cros 1 . La très grande 

1. La tablette d-argile et les olives B et C d'Uru-ka-gi-na, la statue de 
Gudc-a, la pierre de seuil B d'Arad-nanna(r), le clou en argile d'Ur-engur, 
les sceaux C et E de Dun-gi et linscription de Sumu-ilu proviennent des 
fouilles de cette seconde expédition. 



— 6 — 

majorité des inscriptions réunies ici provient de Tello : une 
partie a été traduite par le regretté Arthur Amiaud, qui eut le 
mérite d'ouvrir la voie dans ces études ; on lui doit particuliè- 
rement l'interprétation des inscriptions gravées sur les grandes 
statues en diorite d'Ur-ba-u et de Gu-de-a 1 . La mort ne lui 
avait pas laissé le temps d'aborder les cylindres de Gu-de-a 
qui, avec laplupart des textes trouvés depuis à Tello, ont été 
traduits par l'auteur du présent volume. 

Les fouilles, entreprises à Niffer en 1888 sous les auspices 
de l'université de Pennsylvanie, ont jusqu'ici mis au jour une 
importante série d'inscriptions contemporaines de celles de 
Tello, qui ont été publiées et partiellement traduites par 
Hilprecht. 

On doit à Morgan la connaissance des deux inscriptions 
rupestres de la région de Zohab 2 . Une partie des inscriptions 
trouvées dans les fouilles de Suse entre dans le cadre du pré- 
sent travail : les unes sont proprement susiennes, les autres 
de provenance suméro-akkadienne. Ces textes ont été publiés 
et traduits par Scheil. 

Trois des inscriptions découvertes par l'expédition de la 
Société orientale allemande ont trouvé place ici : elles pro- 
viennent respectivement de Babylone, d'Abou-hatab et de 
Fara 3 . 

Enfin une courte inscription provient des fouilles toutes 
récentes entreprises par l'Université de Chicago à Bismya 4 . 



1. Jensen a depuis, dans KB III, 1, apporté à l'interprétation de ces textes 
une remarquable contribution qui complète utilement les excellents travaux 
d'Amiaud. 

2. Sections XIII et XIV. L'une de ces inscriptions ( celle de Cheikh-khan) 
avait été antérieurement découverte par le capitaine L. Berger qui en a pris 
un estampage, actuellement au Louvre. 

3. Sections III, IV et XX B, 4. 
i. Section V 



— 7 — 

Outre ces textes qui ont été trouvés dans des fouilles régu- 
lières, le présent recueil contient un assez grand nombre 
d'inscriptions dont l'origine est inconnue. 

La bibliographie de chaque inscription a été donnée aussi 
complète que possible. Il a paru inutile de répéter en de longs 
commentaires des choses déjà dites : les quelques notes qui 
accompagnent les textes ont seulement pour objet de complé- 
ter les travaux antérieurs et de justifier, s'il y a lieu, les tra- 
ductions proposées. Seules quelques-unes des inscriptions 
traduites ici pour la première fois (comme par exemple les 
cônes d'Uru-ka-gi-na) ont été accompagnées de notes plus 
nombreuses et plus développées. 

La transcription a été , dans chaque cas , établie autant que 
possible d'après les originaux eux-mêmes. En plus d'une 
occasion l'auteur s'appuie sur des collations que M. L.W. 
King l ou le D r Messerschmidt 2 ont bien voulu faire pour lui 
sur sa demande. Il tient à leur exprimer ici toute sa vive 
gratitude pour l'utile assistance qu'il a reçue d'eux. 

Il est aussi très obligé à S. E. Hamdy-Bey qui a aimable- 
blement mis à sa disposition les moulages de deux inscrip- 
tions 3 du Musée Ottoman et à M. Pridik qui a bien voulu lui 
communiquer l'empreinte d'un cylindre de cachet 4 conservé 
au Musée de l'Ermitage. 

Une édition allemande du présent travail paraît à la librairie 
Hinrichs dans la collection de la « Vorderasiatische Biblio- 
thek ». 



1 . Outre les corrections qu'on trouvera, ci-dessous, mentionnées sous son nom, 
M. King avait bien voulu me communiquer, avant la publication du tome XXI 
des Cuneiform texts, les lectures nouvelles fournies par ce volume dont il est 
l'auteur. 

2. Voir Gimil-sin, sceau C, Rîm-sin, canéphores A et B. 

3. Galet B d'E-an-na-tum et clou en argile d'En-te-me-na. 

4. Sceau de Hunnini (section XVIII). 



LISTE DES ABRÉVIATIONS 



ABK 
AJSL 

ASKT 

BA 

BC 

BM 

Br. 

CB 

CT 

Dec. 

Déc.ép. 

EA 

EBH 

EM 

ES 

HW 

JBAS 

KB 

LIH 

LBB 

M DO G 

MIO 

MVAG 

OBI 



Winckler, Altbahylonische Keilschrifttexte. 

The American Journal of semitic languages and lite- 

ralures. 
Haupt, Akkadische und Sumerische Keilschrifttexle. 
Beitriige zur Assyriologie. 
Menant, Babylone et la Chaldée. 
British Muséum. 
Brùnnow, Classified list. 

Comptes rendus de l'Académie des Inscriptions. 
Cuneiform texlsfrom babylonian tablets in the British 

Muséum. 
E. de Sarzec et L. Heuzey, Découvertes en Chaldée. 
Idem, partie épigraphique. 
Lenormant, Eludes accadiennes. 
Badau, Early Babylonian History. 
Oppert, Expédition en Mésopotamie. 
Scheil, Textes élamites-sémi tiques. 
Delitzsch, Assyrisches Handwôrlerbuch. 
The Journal of the Royal Asialic Society. 
Keilinschriftliche Bibliothek. 

King, The Letters and Inscriptions of Hammurabi. 
Price, Literary remains of Rim-Sin. 
Mittheilungen der Deutschen Orient-Gesellschaft. 
Musée impérial ottoman. 

Mittheilungen der Vorderasialischen Gesellschaft. 
Hilprecht, Old Babylonian Inscriptions. 



- 9 — 

OLZ Orienlalislische Literaturzeitung . 

PSBA Proceedings of the Society of Riblical Archœology. 

R Rawlinson, The cuneiform inscriptions of Western 

Asia. 
RA Revue d'Assyriologie. 

RKC Thureau-Dangin, Recherches sur V origine de récriture 

cunéiforme. 
RP Records of the past. 

RP n. s. Idem, new séries. 
RS Revue sémitique. 

RT Recueil de travaux. 

RTC Thureau-Dangin, Recueil de tablettes chaldéennes. 

SBH Reisner, Sumerisch-Rahylonische Hymnen. 

TSBA Transactions of the Society of Biblical Archmology . 

ZA Zeitschrift fur Assyriologie. 

ZDMG Zeitschrift der Deutschen Morgenlandischen Gesell- 

schaft. 
ZK Zeitschrift fiir Keilschriftforschung . 



TRANSCRIPTION ET TRADUCTION 



I ROIS ET PATÉSIS DE LAGAS 1 

{Inscriptions provenant de Tello*-, sauf indication contraire) 

1) Lugal-sa(g)-engur 3 

2) Ur-ninâ 

a) Tablette en pierre A 4 . 

(Col. I, 1) din s ir nina -\- ur (2) lugal (3) sir-bur-la (4) dumu 
gu-M-Du(o) dumu gur-sar (6) é din e ir nina (7) mu-dû (Col. II, 1) 
di "i-' ir iiina (2) mu-tu(d) (3) a5 x 6 (4) mu-dun (5) din = ir nina (6) x 6 
(7) a-mu-na-a-tu(r)? (Col. III, 1) És-ir (2) mu-tu(d) (3) 10 X 4 
ur (4) dam (5) din e ir nina (6) mas-bi-pa(d) 8 (7) a-EDiN (8) mu-dû 
(Col. IV, 1) nin-gar (2) mu-dû (3) é-PA (4) mu-dû (5) bâd sir- 
bur-la (6) mu-dû (Col. V, 1) din e ir lugal-uru 2) mu-tu(d) (3) 
mâ-x 9 (4) kur-ta (5) gû-gis mu-gâl 10 . 

1. Les plus anciennes inscriptions de Lagas — non transcrites ci-dessus — 
sont : 1° la tablette de la figure aux plumes (Dec. ép., p. xxxiv) qui ne paraît 
pas actuellement susceptible dune traduction suivie; 2° un fragment de petite 
stèle (Dec. ép., p. xxxv) contenant les restes d'une énumération de terrains; 
3° une tablette fragmentaire portant une liste d'offrandes {Dec. ép., ibid.) ; 
4° un bas-relief circulaire composé de deux morceaux principaux dont un seul 
est publié {Dec. ép., p. xxxv). Surcedernier monument sont figurées deux files 
de personnages marchant à la rencontre l'une de l'autre: dans la file de droite 
les noms des quatre premiers personnages manquent ; trois signes sal, [?î]ux(?), 
et gi) du cinquième nom sont conservés ; le sixième personnage se nomme Ur-me- 
kudumu{?), (c.-à-d. fils), le septième Ku-se(?)-ir{?)-se[?)-ir{?),\e huitième Lugal- 
ezen{?)-a{?) ou Lugal-um'?)-me{?)-a {?); dans la file de gauche les noms des six 
premiers personnages manquent, le septième se nomme Lugal(?)-pa-m t is-zu 
dumu (« fils») et le nom du huitième se compose désignes non identifiables. A 
l'opposé du point où se rencontrent les deux files sont représentés deux per- 
sonnages se faisant face des deux côtés d'un enfant : celui de gauche porte le 



I ROIS ET PATESIS DE LAGAS 1 

(Inscriptions provenant de Tello' 1 , sauf indication contraire) 

1) Lugal-sa(g)-engur 3 

3) Ur-ninâ 

a) Tablette en pierre A 4 

(Col. I, l)Ur-ninâ,(2)roi(3) deLagaà, (4)filsdeGu-Ni-Du(5) 
fils de Gur-sar, (6-7) construisit le temple de Nina, (Col. II, 1-2) 
fabriqua (la statue de) Nina, (3-4) creusa le canal 5 x 6 , (5) et 
à Nina (6-7) voua 7 (ce canal) x 6 , (Col. III, 1 -2) fabriqua l'es-ir, 
(3-6) élut au sort 8 les 40 époux de Nina, (7-8) construi- 
sit l'a-EDiN, (Col. IV, 1-2) construisit le nin-gar, (3-4) construi- 
sit l'e-PA, (5-6) construisit l'enceinte de Lagas, (Col. V, 1-2) 
fabriqua (la statue) de Lugal-uru, (3-5) rassembla^ des bois 
dans Ma-x 9 , la montagne. 

nom de Pa-r.vn -f Bi(h)-ga-gir-gal nar (« musicien »). (Le scribe avait d'abord 
écrit gal-nar « grand musicien »). 

2. Quelques-unes ne proviennent pas directement des fouilles, mais peuvent 
néanmoins être rangées dans cette catégorie (ainsi le cône d'En-te-me-na). 

3. Cf. Me-silim, masse d'armes. 

4. Dec, pi. 2 ter, n° 2, et ép., p. xxxvi ; traduction par Oppert, RA, II, 147, et 
Radau, EBH,6I. 

5. a pour id (ainsi partout dans Ur-ninâ) ; cf. E-an-na-tum, Galet A, V, 16, a 
alternant avec îd (Galet B, VI, 8). 

6. REC, 107. 

7. a -+- REC, 56; comparer a -f- ru (saraqu). 

H. mas (ou mâs) -+- pa(rf) ; cf. Gu-de-a statue B, III, 14: Cyl. A, XIII, 17, et 
les dates passim (p. ex.Dun-gi, années 11 1 et 41'); mas (ou mâs) = « présage ». 
pa(d) — « élire ». 

9. REC, 325. 

10. gù + gàl; cf. Gu-de-a, Cyl. A, XV, 8 ; statue D, IV, 11. 



— 14 — 

b) Tablette B * 

(Col. I, 1) din & ir nina -f- ur (2) lugal (3) sir-blr-la (4) dumu 
(5) gu-Ni-DU (6) dumu gur-sar (7) é din ? ir nina (Col. II, 1) mu-dû 

(2) di "P ir nina nin-en (3) mu-tu(d) (4) es gir-su mu-dû (5) din s ir DUN- 
sa(g)-ga (6) mu-tu(d) (7) gai + ib (Col. III, 1) mu-dû (2) lugal- 
ur [ ] (3) mu-tu(d) (4) lugal-ûru 2 (S) mu-tu(d) (6) ki-nir 
(7) mu-dû (Col. IV, 1) din s ir nin-és-x 3 (2) mu-tu(d) (3) din s lr nin- 
pa (4) mu-tu(d) (5) é din e ir gà-tum-du(g) (6) mu-dû (7) din e ir gà- 
tum-du(g) (Col. V, 1) mu-tu(d) (2) ba-gâ (3) mu-dû (4) é-dam 

(5) mu-dû (6) abzu-e (7) mu-dû (8) ti-âs -|- ra (9) mu-dû. 

c) Tablette C* 

(Col. I, 1) ^f^nina -f ur (2) lugal (3) sir-bur-la (4) dumu 
gu-Ni-DU (5) dumu gur-sar (Col. II, 1) es gir-su (2) mu-dû 

(3) di "g ir dun-sa(g)-ga (4) mu-tu(d) (5) gû-su-GAB (6) mu-tu(d) 
(7) din s ir URi-zi (Col. III, 1) mu-tu(d) (2) é din f? ir nin-mar-ki (3) mu- 
[dû] (4) din s ir lama (5) û 5 -è (6) mu-tu(d) (7) a a-suhur (8) mu- 
dun (Col. IV, 1) e-tir-sig (2) mu-dun (3) din e ir en-lil-pa(d)-da 

(4) gal-f-us (S) mu-dun (6) KUs-DÛ-RÀ-dim (Col. V, 1) [ ] 
(2) mu-dun (3) nin-ba-nu-x 3 (4) mu-dun (5) galu inim-si(g) 

(6) din e ir nina. 

d) Tablette D 6 

(Col. I, 1) din ^nina-f ur (2) lugal (3) sir-bur-la (4) dumu 
gu-M-DU (Col. II, 1) dumu gur-sar (2) é din e ir nina (3) mu-dû 

1. AO: 3179 (inédit). 

2. REC, n° 359. Ce signe qui a été lu gisgal ou erim est en réalité un gunû 
de uru (Br., n° 909). 

3. REC, 107. 

4. AO:3177 (inédit). 

5. Ou peut-être si ta (Br., n° 9164) 



— 15 — 

b) Tablette B j 

(Col. I, 1) Ur-ninâ, (2) roi (3) de Lagas, (4) fils (5) de Gu- 
ni-du (6) fils de Gur-sar, (7-Col. II, 1) construisit le temple 
de Nina, (2-3) fabriqua (la statue de) Nina, la dame , 

(4) construisit la maison dcGir-su, (5-6) fabriqua (la statue de) 
DuN-sa(g)-ga, (7-Col. III, 1) construisit l'ib-gal, (2-3) fabriqua 
(la statue de) Lugal-ur-[ ], (4-5) fabriqua (la statue de) 
Lugal-uru, (6-7) construisit leki-nir, (Col. IV, 1-2) fabriqua (la 
statue de) Nin-es-x 3 , (3-4) fabriqua (la statue de) Nin-PA , (5-6) 
construisit le temple de Ga-tum-du(g) , (7-Col. V, 1) fabriqua 
(la statue de) Ga-tum-du(g), (2-3) construisit le ba-ga, (4-5) 
construisit l'e-dam, (6-7) construisit l'abzu-e, (8-9) construisit 
le ti-ra-as. 

c) Tablette G 4 

(Col. I, 1) Ur-ninâ, (2) roi (3) de Lagas, (4) fils de Gu-ni-du 

(5) fils de Gur-sar, (Col. II, 1-2) construisit la maison de Gir-su, 
(3-4) fabriqua (la statue de) DuN-sa(g)-ga, (5-6) fabriqua le gu- 
su-gab, (7-Col. III, 1) fabriqua (la statue de) Um-zi, (2-3) 
construisit le temple de Nin-mar(-ki) , (4-6) fabriqua (la statue 

du) lamassu •. , (7-8) creusa le canal a-suhur, (Col. IV, 

1-2) creusa le (fossé) e-tir-sig, (3-5) creusa (le canal) élu d'En- 
lil, l'us-gal, (6-Col. V, 2) creusa le (canal) [ ] pareil au 

, (3-4) creusa (le canal) nin-ba-DU-x 3 . (5-6) (Il est) 

l'homme qui la parole de Nina. 

d) Tablette D 6 

Col. I, 1) Ur-ninâ, (2) roi (3) de Lagas, (4) fils de Gu-ni-du 
(Col. II, 1) fils de Gur-sar, (2-3) construisit le temple de Nina, 

6. AO: 3180 (inédit). 



— 16 — 

(4) es gir-su (Col. III, 1) mu-dû (2) din s ir nin-gir-su-pa(d)-da 

(3) ni-il-ma (4) mu-dun (Col. IV, 1) abzu (2) mu-dû (3) é-dam 

(4) mu-dû. 

e) Tablette E 1 

(Col. I, 1) din e ir nina -f- ur (2) lugal (3) sir-bur-la (4) dumu 
gu-Ni-DU (Col. II, 4) dumu gur-sar (2) es gir-su (3) mu-dû 
(4) é din * ir nina (5) mu-dû (Col. III, i ) gai -|- ib (2) mu-dû (3) ki-nir 
(4) mu-dû (Col. IV, 1) é din ? ir gà-tum-du(g) (2) mu-dû (3) abzu-e 
(4) mu-dû (5) ti-as + ra (6) mu-dû (Col. V, 4) es ba-gâ (2) mu- 
dû (3) é-dam (4) mu-dû (5) kâ-me (6) mu-dû. 

f) Plaque triangulaire 2 

(Col. I, 4) din » ir nina -f- ur (2) lugal (3) sir-bur-la (4) dumu 
gu-M-DU (5) é din s ir nin-su -J- gir (6) mu-dû (7) ib-gal (8) mu-dû 
(9) é din & ir nina (10) mu-dû (Col. II, 4) ki-nir (2) mu-dû (3) ba- 
gâ (4) mu-dû (5) é-dam (6) mu-dû (7) é-PA (8) mu-dû (9) urù- 
nig (40) mu-dû (Col. III, 4) ti-âs-|-ra (2) mu-dû (3) é^'gà- 
tum-du(g) (4) mu-dû (5) abzu-e 3 (6) mu-dû (7) ud é din £ ir nin- 
su -|- gir (8) mu-dû (9) 40 X 7 se-gûr (40) é-kû-bi (lacune) 
(Col. IV, 4) mâ-x 4 (2) kur-ta (3) gû-gis mu-gâl (4) bâd sir- 
bur-la (5) mu-dû (6) abzu ban-da (7) mu-dû (Col. V, 4) din s ir nina 
nin-en (2) mu-tu(d) (3) a x 5 (4) mu-dun (5) a x 5 a (lacune). 



1. AO:3867 (inédit). 

2. Dec, pi. 2, n° 1, et ép., p xxxvi; traduit par Amiaud, RP, n. s. I, 64 sqq., 
et Dec. ép., p. xxix (voir auparavant Oppert, CR, 1883, p. 76; Hommel, ZK, 
II, 179-180 ; Halévy, RT, XI, 173) ; comparer Jensen, KR, III, 1, pp. 10 sqq. 

3. sic orig. 

4. REC, 325. 

5. REC, 107. 



— 17 — 

(4-Col. III, 1) construisit la maison de Gir-su, (2-4) creusa (le 
canal) ni-il-ma, élu de Nin-gir-su, (Col. IV, 1-2) construisit 
l'abzu, (3-4) construisit le-dam. 



e) Tablette E 1 

(Col. I, 1) Ur-ninâ, (2) roi (3) de Lagas, (4) fils de Gu-ni- 
du (Col. II, 1) fils de Gur-sar, (2-3) construisit la maison de 
Gir-su, (4-5) construisit le temple de Nina, (Col. III, 1-2. 
construisit l'ib-gal, (3-4) construisit le ki-nir, (Col. IV, 1-2) 
construisit le temple de Ga-tum-du(g), (3-4) construisit l'abzu-e, 
(5-6) construisit le ti-ra-as, (Col. V, 1-2) construisit la maison 
du ba-ga, (3-4) construisit l'e-dam, (5-6) construisit le ka-me 

f) Plaque triangulaire 2 

(Col. I, 1) Ur-ninâ, (2) roi (3) de Lagas, (4) fils de Gu-ni- 
du, (5-6) construisit le temple de Nin-gir-su, (7-8) construisit 
l'ib-gal, (9-10) construisit le temple de Nina, (Col. II, 1-2) 
construisit le ki-nir, (3-4) construisit le ba-ga, (5-6) construisit 
l'e-dam, (7-8) construisit l'e-PA, (9-10) construisit Turu-mg, 
(Col. III, 1-2) construisit le ti-ra-as, (3-4) construisit le temple 
de Ga-tum-du(g), (5-6) construisit l'abzu-e. (7-8) Au jour où 
il construisit le temple de Nin-gir-su, (9) 70 karû de grains, 
(10) (dans) la maison de la nourriture [il introduisit]. (Col. IV, 
1) Dans Ma-x 4 , (2) la montagne, (3) il rassembla des bois; 
(4-5) il construisit l'enceinte de Lagas; (6-7) il construisit 
l'abzu-banda; (Col. V, 1-2) il fabriqua (la statue de) Nina, la 

dame ; (3-4) il creusa le canal x 5 ; (5) le canal x 5 

(lacune). 



— 18 — 

g) Plaque oblongué 1 

(Col. I, 1) din e ir nina -f- ur (2) lugal (3) sir-bub-la (4) dumu 

gu-M-DU (5) es gir-su (Col. II, 1) mu-dû (2) sig-te 

(inscription apparemment inachevée). 

h) Plaque de diorite 2 

(Col. I, l)gi-azag 3 (2) gi-engur gis-gi (3) gi PA-azu (4) sù- 
sù (5) ùr-azu (Col. II, 1) din e ir en-ki (2) ki-l-gâl (3) pa- 
azu (4) ud sub mu-tûm (5) x 4 azu (H) kur-nunuz (7) gi- 
NiNNi-kur-DU (8) gi en-ki erida ki (9) du(g) he-gà-gà ■"• (Col. 
III, 1) ^"^en-ki (2) sû-bar-kin G (3) he-e (4) sEs-ib [ ]gi 
(5) zag-me-bi (6) din = ir en-ki gis-DiM (7) sû-ru (8) din ^ ir nin-zu+gir 
(9) zag-me (Col. IV, 1) din s ir DUN-x 7 (2) dingir-lugal (3) 
dusu-azag (4) e-il (5) din e ir nina-}-ur (6) lugal sir-bur-la (7) dumu 
gu-Ni-DU (8) dumu gur-sar (Col. V, 1) es zu+gir (2) mu-dû. 

i) Brique 8 

(1) din s ir nina-}-ur (2) lugal sir-bur-la (3) dumu gu-Ni-DU (4) 
es gir-zu (5) mu-dû. 

k) Borne 9 

(i) din e ir nin-zu -f gir (2) din s ir nina -|- ur (3) lugal (4) sir-bur- 
la (5) dumu gu-M-DU (6) ud es zu — j— g^ir (7) mu-dû (8) a-mu-ru 10 
(9) é di ^ ir nina(10) mu-dû (11) gai -f ib (12) mu-dû (13) ki-nir 

1. Dec, pi. 2,n° 2, cte'p., p. xxxvi, n° 2; traduit par Amiaud, RP, n. s., I, 66 
et Dec. ép., p. xxix (voir auparavant Oppert. Rev. archéol., 1882, II, p. 274; 
Hommel, ZK, II, p. 180, Gesch. Bahyl., 285: Halévy, RT, XI, 175); comparer 
Jensen. KR, III, 1, p. 14. 

2. Dec. ép., p. xxxvii. 

3. Comparer Surpu IX, 3' section. 

4. REC, Suppl', 202'". 

5. Cf. Gu-de-a. Cyl. R, X,13. 



— 19 — 

g) Plaque oblongue 1 

(Col. I, 1) Ur-ninâ, (2) roi (3) de Lagas, (4) fila de Gu-ni-du, 
(5-Col. II, 1 ) construisit la maison de Gir-su (2) 

h) Plaque de diorite 2 

Col. I, 1) Le roseau pur 3 , (2) roseau de la cannaie, 

(3) roseau du chef-devin (4-5) (Col. II, 1) En-ki 

(2) (3) le chef-devin, (4) lorsqu'il adressa une prière 

(5-6) (7) que le roseau , (8) le roseau d'En-ki 

d'Eridu, (9) rende bonne 5 [cette œuvre)\ (Col. III, 1) 

Que En-ki (2) un oracle 6 (3) prononcel (4-9) 

(Col. IV, 1) Dun-x 7 , (2) le dieu-roi, (3) le coussinet pur (4) 
porta. (5) Ur-ninâ, (6) roi de Lagas, (7) fils de Gu-ni-du (8) 
fils de Gur-sar, (Col. V, 1) la maison de Gir-su (2) construisit. 

i) Brique 8 

(1) Ur-ninâ, (2) roi de Lagas, (3) fils de Gu-ni-du, (4-5) 
construisit la maison de Gir-su. 

k) Borne 9 

(1) A Nin-gir-su, (2) Ur-ninâ, (3) roi (4) de Lagas, (5) fils 
de Gu-ni-du, (6-7) au jour où il construisit la maison de Gir-su, 
(8) voua 10 (le présent objet); (9-10) il construisit le temple 
de Nina, (11-12) construisit l'ib-gal , (13-14) construisit le 

6. s= es-bar-kin (Gu-de-a, Cyl. A, XX, 16 ; Cyl. B, IV, 3 ; V, 24). , 

7. REC, 230 

8. Dec, pi. 31, n° 1; traduit par Oppert, RA, II, p. 85; Heuzey, 
RA, IV, p. 91; Radau, EBH, 64. 

9. Dec. ép., p. xxxvi, traduit par Heuzey, RA, IV, p. 98; comparer Radau, 
EBH, 64. 

10. =israq (cf. voc. cité, Del. HW. 691 b); pour lecture ru (non §ub), 
cf. GT, XI, p. 27, n° 93033 obv. 17. 



_ 20 — 

(14) mu-dû (15) ba-gâ (16) mu-dû (17) é-dam (18) mu-dû (19) 
é gà-tum-du(g) (20) mu-dû (21) ti-âs-j-ra (22) mu-dû. 

I) Pierre de seuil j 

(1) dingir nma _|_ ur (2) lugal (3) SIR-RUR-LA (4) dumu gU-NI-DU 

(5) dumu gur-sar (6) é din s ir nin-su -f gir (7) mu-dû (8) é din e ir 
nina (9) mu-dû (10) é din & ir gà-tum-du(g) (11) mu-dû (12) é-dam 
(13) mu-dû (14) é din s ir nin-mar-ki (15) mu-dù (16) mâ-x 2 (17) 
kur-ta (18) gû-gis mu-gâl (19) ib-gal (20) mu-dû (21) ki-nir 
(22) mu-dû (23) é-PA (24) mu-dù. 

m) Bas-kelief généalogique A 3 

a) Registre supérieur : 

Près du roi: (1) din s ir nina -|- ur (2) lugal sir-rur-la (3) dumu 
gu-Ni-DU (4) dumu gur-sar (5) é ^"«''"nin-su -f- gir (6) mu-dû (7) 
abzu-ban-da (8) mu-dû (9) é din - ir nina (10) mu-dû. 

Echanson à gauche du roi : â-ni-ta. 

Personnages à droite du roi: (1 er ) lid-J[a] (ou lid-su?) dumu 
(2 e ) a-kur-gal dumu (3 e ) lugal-ezen dumu (4 e ) â-ni-kur-ra 
dumu (5 e ) mu-NLNM-kur-ta dumu. 

P) Registre inférieur : 

Prèsduroi : (1) din e ir nina-f-iir (2) lugal (3) sir-rur-la (4)mâ-x 2 
(5) kur-ta (6) gû-gis mu-gâl. 

Echanson à droite du roi : sag-an-tug. 

Personnages à gauche du roi : (1 er ) du-du [b]a-NAR 4 (2 e ) a-nun- 
pa(d) dumu (3 e ) me[n]-ud-gid dumu (4 e ) ad-da-tur dumu. 

1. Dec, pi. 2 ter, n° 4; analyse par Heuzey, RA, IV, 98; traduction par 
Radau, EBH, 58. 

2. REC, 325. 

3. Dec, pi. 2 bis, n° 1, et ép., p. xxxvn (comparer R A, IV, 103) ; traduction 
par Heuzey, RA, III, 14 sqq., Dec, 168 sqq., et par Radau, EBH, 68-69. 



— 21 — 

ki-nir, (15-16) construisit le ba-ga, (17-18) construisit l'e-dam, 
(19-20) construisit le temple de Ga-tum-du(g), (21-22) construi- 
sit le ti-ra-as. 

I) Pierre de seuil 1 

(1) Ur-ninâ, (2) roi (3) de Lagas, (4) fils de Gu-m-du (5) fils 
de Gur-sar, (6-7) CDnstruisit le temple de Nin-gir-su, (8-9) 
construisit le temple de Nina, (10-11) construisit le temple de 
Ga-tum-du(g), (12-13) construisit l'e-dam, (14-15) construisit 
le temple de Nin-mar-(ki) ; (16) dans Ma-x 2 , (17) la mon- 
tagne^ 18) des bois il rassembla; (19-20) il construisit l'ib-gal , 
(21-22) construisit le ki-nir, (23-24) construisit l'e-PA. 

m) Bas-relief généalogique A 3 

a) Registre supérieur : 

Près du roi : (1) Ur-ninâ, (2) roi de Lagas, (3) fils de Gu- 
ni-du (4) fils de Gur-sar, (5-6) construisit le temple de Nin- 
gir-su, (7-8) construisit l'abzu-banda, (9-10) construisit le 
temple de Nina. 

Echanson à gauche du roi : A-ni-ta, 

Personnages à droite du roi : (1 er ) Lid-J[a], fils (fille?) 
(2 e ) A-kur-gal, fils (3 e ) Lugal-ezen, fils (4 e ) A-ni-kur-ra, fils 
(5 e ) Mu-NiNNi-kur-ta, fils. 

0) Registre inférieur : 

Près du roi : (1) Ur-ninâ, (2) roi (3) de Lagas, (4) dans 
Ma-x 2 , (5) la montagne, (6) rassembla des bois. 

Echanson à droite du roi : Sag-an-tug. 

Personnages à gauche du roi : (1 er ) Du-du le . . . (2 e ) A-nun- 
pa(d), fils (3 e ) Me[n]-ud-g\d, fils (4 e ) Ad-da-tur, fils. 

4. Titre? Cf. Bas-relief C, registre inférieur, 2* personnage dont le nom 
semble désigné par le même groupe de signes. 



_ 22 — 

n ) Bas-relief généalogique B ' 

Près du roi : (1 ) din & ir nina-[-ur(2) lugal (3) sir-bur-la (4) dumu 
gu-m-DU (5) é nin-gir-su (6) mu-dû. 

Personnages du registre supérieur : (1 er ) lugal-ezen(2 e )gu-la. 

Personnages du registre inférieur : (1 er ) DA-ni-ta (2 e ) a-kur-gal 
dumu (3 e ) bâr-sa-GÀN-nu-Di. 

o) Bas-relief généalogique G 2 

a) Registre supérieur (partie de droite manque) ; 1 er person- 
nage après la lacune: [? ga]lu-gi-na-TÙyi (2 e ) lugal-ezen dumu 
(3 e ) mu-NiNNi-kur-ta dumu (4 e ) [ ] sag [ ] x 3 . 

(â) Listel intermédiaire ( partie de droite manque) : ( 1 ) din e ir nina-}- 
ur (2) lugal (3) sir-bur-la (4) dumu gu-M-DU (5) é din e ir nin-su -f- 
gir (6) mu-dû (7) é- din s ir nina (8) mu-dû (9) abzu-ban-da (10) 
mu-dû (11) urù-nig mu-dû. 

y) Registre inférieur (partie de droite manque) ; 1 er person- 
nage après la lacune: â-ni-ta (2 e ) ba-NAR mus-lalah-gal (3 e ) a- 
kur-gal dumu (4 e ) nam-azu-a & alu dub-sar. 

p) Coupe d'onyx 4 

(i) a^ba-û (2) din s ir nina -|- ur (3) lugal (4) sir-bur-la (5) 
dumu gu-Ni-DU (6) a-mu-ru. 

3) Époque d'Ur-ninâ 
a) Fragment de coupe A 5 

(Lacune) (T) din e ir ba-û (2') nam-ra-ag-ni (3') mu-na-tûm. 

1. Dec, pi. 2<er, n° 2; extraits Dec. ép., p. xxxvn ; traduction par Heuzey, 
RA, III, 17-18, Dec, 171, et par Radau, EBH,66. 

2. Dec, pi. 2 ter, n° 1; extraits, Dec ép., p. xxxvn (orig. à Constantinople, 
non collationné) ; traduction par Heuzey, R A, III, 18-19; Dec, 172-173, et par 
Radau, EBH, 66. 



— 23 — 

n) Bas-relief généalogique B * 

Près du roi : (1) Ur-ninâ, (2) roi (3) de Lagas, (4) fils de 
Gu-m-du, (5-6) construisit le temple de Nin-gir-su. 

Personnages du registre supérieur : (1 er ) Lugal-ezen (2 e ) 
Gu-la. 

Personnages du registre inférieur : (1 er ) A-ni-ta (2 e ) A-kur- 
gal, fils (3 e ) Bar-sa-GAN-nu-Di. 

o) Bas-relief généalogique G 2 

a) Registre supérieur (partie de droite manque); 1 er person- 
nage après la lacune : [? Ga]lu-g[i]-na-Ti:M (2 e ) Lugal-ezen, fils 
(3 e ) Mu-NiNNi-kur-ta, fils (4 e ) [ ] sag [ ] x 3 . 

g) Listel intermédiaire (partie de droite manque) : ( 1 ) Ur-ninâ, 
(2) roi (3) de Lagas, (4) fils de Gu-ni-du, (5-6) construisit le 
temple de Nin-gir-su, (7-8) construisit le temple de Nina, 
(9-10) construisit l'abzu-banda, (11) construisit Turu-nig. 

y) Registre inférieur (partie de droite manque) ; 1 er person- 
nage après la lacune: A-ni-ta (2 e ) Ba-NAR, le grand muslalahhu 
(3 e ) A-kur-gal, fils (4 e ) Nam-as«-a, scribe. 

p) Coupe d'onyx 4 

(1) A Ba-u, (2) Ur-ninâ, (3) roi (4) de Lagas, (5) fils de Gu- 
ni-du, (6) voua (cette coupe). 

3) Époque d' Ur-ninâ 
a) Fragment de coupe A 5 

(Lacune) (T) à Ba-u (2') son butin (3') apporta. 

3. R E C, 325 ou 377. (Le premier et le troisième signe de ce nom propre sont 
peut-être l'un REC 220, 277 ou 255, l'autre REC, 468; une lecture har-sag- 
mà-x parait peu probable). 

4. Dec. ép., p. xxxvn ; cf. Heuzey, R A, IV, 106, Radau, EBH, 65. 

5. Dec. ép., p. xxxvn; traduit par Heuzey, RA, V, 30. 



— 24 — 

b) Fragment de coupe B [ 

(\j dingi>ba-û (2) sal-sâ(g)-ga (3) LUM-ma-DUB ni (4) dub-sar 
(5) KA-gûr-ka-ge (6) nam-ti(l)-la-ni-sû 

4) E-an-na-tum 
a) Stèle des vautours 2 

(Face) (Col. I) (grande lacune) (1 ') [ ] bar-[ff]a-bi (2') e-lal 
(3') se-gub-ba-bi (4') ba-DU 3 (5') lugal(6') sir-la+bur" (Col. II) 
(grande lacune) (F) f ] A[i]-a-ka (2') galu-gis-nû^-ge (3') su- 
dû-râ (4') e-ma-da-KA 4 (5') sir-la +BUR ki (6') gab-bi (7') su-e- 
ma-us 5 (8') a-kur-gal (9') lugal (10') sir-la -L-bdr" (H') dumu 
ur .din g h n i na ^q i ni)(grande lacune) (F)[e]-m[a-da-KA](2')sm- 
BLii-LA ki (3') bar-GAR-i>r-ba-KA-KA (4') gab-bi (5') su-e-ga-ma-us 5 
(6') ng-zag [ ] 6 (7') gir-nun-[s]a(^r)-ga-ge (8') din s ir nin-gir-zu- 
r[a] (9') KA-na (10') dû(g)-ge a-mu-ni-KiD(H') gis-Hû" (12') [?] 
ù duru(n)-duru(n)-[? n]a-mu (13') [?] gar im-gà (14') [ )gan 
(Col. IV, 1) [ ][.4]«-na-[?K] a(2) [ di ^e\ n-ki (3) [ ] bi-[j&]£(Z)-H 
(4) e- d ^"n[in]-gii-zu (S) \ ]s[ag][ ]ge (6) [ ]ga (7) [ ] 
(8)[ ]e(9)[ ]n[in)-ba[ ] (10)é-[an]-na-tûm (11) [ ] (12) 
]/>[a]-n[i]-KA (lacune de quelques cases) (F) b[a] \ ] (2') 
mu-da-hul (3') diu e ir ninni 7 -ge (4') da mu-ni-dib (5') é-an-na 
(6') dil, g ir ninni (7') ib-gal-KA-KA-a-DU (8') mu mu-ni-sà (9') din & ir 
nin-har-sag-ra (10') Du((j)-zi(d)-da-na (IF) mu-ni-KU (42') din s ir 
nin-har-sag-ge (13') amas-zi(d)-da-ni (14') [m]u[ ] (Col. V, 1) 

1. Dec. ép., p. xxxvn; traduit par Heuzey, RA, V, 30. 

2. Dec, pi. 3, 3it's, 4, ibis et 4 ter, et ép., p. xxxvm sqq (cf. Oppert, CR, 
1883, 77-78; Hommel, ZK, 11,181; Halévy, RT, XI, pp. 175 sqq; Jensen, KB, 
III, 1, p. 16; Heuzey, RA, III, pp. 1 sqq); premiers essais de traduction 
parThureau-Dangin,CR, 1897, pp. 240 sqq, etRA, IV, pp. 38-40 et pp. 123 sqq. 

comparer Radau, E BH, pp. 76 sqq et p. 87, note 2). 

3. Probablement nom propre ; comparer R T C, n° 1, face, III, 6. 



— 25 — 

b) Fragment de coupe B l 

(1) A Ba-u, (2) la bonne femme, (3) LuM-ma-DUB-ni , (4) 
scribe (5) du , pour sa vie, [voua (cette coupe)]. 

4) E-an-na-tum 
a) Stèle des vautours * 

(Face) (Col. I) (grande lacune) (1') [ ] (2') 

(3') le grain (4') Ba-DU 3 , (5') roi (6') de Lagas, (Col. II) 

(grande lacune) (1') [ ] (2') les hommes de Gis-nu (3'-4') 

4 (5') Lagas (6') leur poitrine (7') 5 

(8') A-kur-gal, (9') roi (10') de Lagas, (il') fils d'Ur-ninâ, 

(Col. III) (grande lacune) (1') (2') Lagas (3') 

(4') leur poitrine (o') 5 (6') les 

(7') du gir-nun-sa(g)-ga (8') à Nin-gir-su (9 1 -10') 

(H') Gis-nu (12'-14') [ ] (Col. IV, 1-3) [ ] 

(4) le temple de Nin-gir-su (5-9) [ ] (10) E-an- 
na-tum (11-12) [ ] (lacune de quelques cases) (1') . . . 

] (2') fut réjoui; (3') Innina 7 (4') (5') l'e-an-na 

(6') d'Innina, (7') ib-gal-KA-KA-a-DU, (8') il le nomma ; (9') à 

Nin-har-sag (10'-11') (12') Nin-har-sag (13') son bercail 

sacré (14') . . . [ ]. (Col. V, 1) E-an-na-tum (2) avec le champ 

4. Une formule analogue se retrouve Uru-ka-gi-na, plaque ovale, col. IV, 6, 
au début d'un récit d'invasion. 

5. On attend une formule comme iratsun inV. 

6. Lire min (chiffre 2) ? (très incertain). 

7. Le signe correspondant au nom de la déesse Istar avait les valeurs ni-in 
GT, XII, p. 11, 92691, rev., I, 25, 27), ni-in-ni (II R, 39, 63 a), na-na (II R, 
50, 67 ab), en-nin (CT, XII, p. Il, 92691, rev., I, 26), in-na-na (GT, XI, p. 50, 
82-8-16, 1, rev., 8 et 26, et CT XI, p. 47, K 1174, rev., IV, 15), in-na-an-na 
(G T, XI. p. 49, 82-8-16, 1 obv. 6). Ces diverses valeurs ne sont que des variantes 
du même nom divin écrit in-nin (ASKT,p. 94, K 246, rev., III, 61), in-ni-na 
(OBI, n" 148, col. I, 6, et CT, XII, p. 11, 92691, rev., I, 25), in-nin-na (BA, II, 
p. 463, K 2606, ohv. 22 ; King, Magic, n° 1, 1. 31, etc.) in-nin-ni (King, Magic, 
n° 1, 1. 31 var.). 



— 26 — 

é-an-na-tûm (2) a-sa(g)-ga éu-dû(g)-ga (3) dill * ir nin-gir-zu-ka- 
da (4) din £ ir nin-gir-zu (5) mu-da-hul (6) din s ir nin-gir-zu-ge (7) su- 
bad '-ni (8) mu-ni-ra (9) û-o-an(lO) û-a-ni (11) mu-ni-ra (12) 
û-5 su-bad-1 (13) din s ir nin-zu-f gir-ge (14)nam-gal-hul-da (15) 
[l]uga[l] (lacune de trois cases environ) (19) din g' r [ ] ka 

] (20) é-an-na-tûm (21) DA' 2 -tug-e (22) kur-a-ne-sû na-e 3 
(23) é-an-na-tûm-ra 4 (2i) mu din s ir ninni-ge (25) e-ni-sà-a-ni 5 
(26) é-an-na (27) din & ir ninni (28) ib-gal-KA-KA-a-DU (29) mu 
m[u]-ni-[sà] (30) mu[ ]ki[ ] (31) [ ] (lacune d'une ou deux 
cases) (Col. VI, 1) â-tug-e (2) mu-pa(d)-da (3) din e ir nin-gir-zu- 
ka-ge (4) é-an-na-tûm-me (5) kur-a-ne-sû b[i-e] 3 (6) nig-dû 

] M-a-cf[a] (7) gù-nam-mi-de l > (8) pa-te-si (9) gis-Hû ki (10) 
me dingir-ni-sû (11) galu[ ]da[ ] (12) gû-edin-na (13) a- 
sa(g)-gan ki-âg (14) din s ir nin-gir-zu-ka (15) e-da-kû-e (16) he- 
sub-bi(17) [?]an-ni[ ]ra (lacune de quatre cases environ) (22) 
[ ]s[u] [ ] (23) ib-ni [ ] (24) e-ma-us (25) na(d)-a-ra (26) 
na(d)-a-ra (27) sag-gà mu-na-gub 7 (28) é-an-na-tûm (29) na(d)- 
a-ra (30) [l]ugalk\ [ ] (lacune de plusieurs cases) (Col. VII, 1) 
gis-Hû ki (2) kis^-an (3) su-sû dég-gi (4) LiBis-gi KU-ba-ta (5) nam- 
[m]a-da-DU (6) â-zi(d)-da-za (7) din s ir babbar (8) uru-è (9) sag- 
ki-za (10) ne-du-gi-us (11) uru-kesda (12) é-an-na-tûm (lacune 
d'environ sept cases) (20)gis-m[u]-ni-ra (21)galu-iDiM-bi 3600 8 
(22)gir 9 he-bi-lal(23)gis[ ] (lacune d'environ sept cases) Col. 
VIII, 1) su-e-na-zi(g) (2) sa(g)gis-Hû ki -ka(3) ni-gaz(4) nanga- 



1 . Mot à mot « la main ouverte », équivalait à la moitié de la coudée (cf. R A, 
IV, p. 83). 

2. Pour à. 

3. Comparer Lugal-zag-gi-si, col. II (20 et) 36-37? 

4. La postposition ra(=ana) introduit ici le régime direct de la proposition qui 
suit; cf. brique B d'E-an-na-tum : ê-an-na-tùm-ra (dingir)nin-gir-su-ge ki-mu- 
na-àg (« quant à E-an-na-tum, Xin-gir-su le chérissait ») en var. de (dingir) 
nin-gir- su-ge é-an-na-lùm ki-mu-na-àg. 



— 27 — 

(3) de Nin-gir-su (4-5) réjouit Nin-gir-su. (6) Nin-gir-su 

(7-8) son empan 1 ; (9-11) .... 5 coudées, ses cou- 
dées; (12)5 coudées, 1 empan, (13) Nin-gir-su, (14) dans une 

grande joie, (15) [ ] (lacune d'environ trois cases) 

(19) [ ] (20) E-an-na-tum, (21) le puissant, (22) 

3 . (23) E-an-na-tum 4 ,(24)lorsqueInnina(25)lenomma 5 , 

(26) l'e-an-na (27) d'Innina, (28) ib-gal-KA-KA-a-DU, (29) il 

le nomma. (30) [ ] (31) [ ] (lacune d'une ou deux 

cases) (Col. VI, 1) le puissant, (2) celui dont le nom a été pro- 
noncé (3) par Nin-gir-su, (4) moi E-an-na-tum (5-7) 

(8) Le patési (9) de Gis-HU , (10) d'après les décrets de son dieu, 
(11) avec les hommes [ J (12) le gu-edin, (13) le territoire 

chéri (14) de Nin-gir-su, (15) dévora (saccagea?). (16) 

(17) [ ] (lacune de quatre cases environ) (22) [ 

(23) [ ] (24) ....... (25) auprès de lui étendu, (26) 

auprès de lui étendu, (27) à sa tête, il se tint 7 ; (28) auprès 
d'E-an-na-tum (29) étendu, (30) le roi [ ] (lacune de plu- 
sieurs cases) (Col. VII, l)Gis-HU (2) (et) Kis (3-5) (6) 

A ta droite, (7) (sera) Babbar, (8) qui fait briller la ville; (9 

devanttoi (10-11) (12) E-an-na-tum (lacune 

d'environ sept cases) (20) massacra ; (21) les cadavres (au 

nombre de) 3600 » (22) (23) (lacune d'environ 

sept cases) (Col. VIII, 1) il fit rage; (2) au milieu de Gis-nu 
(3) il tua (4-5) (grande lacune) (Col. IX, 1) il livra 



5. Pour ni après une proposition subordonnée, cf. Gu-cle-a Cyl. A XIII, 20, 21; 
XIX, 8 ; XXV, 12 ; de même ne (Cyl. A, XXI, 13, 19, etc.) et na. (Cyl. A, XI, 18 ; 
XIV, 8, etc.). 

6. Peut-être nom propre? 

7. Il s'agit ici d'une apparition en songe ; cf. formule identique Gu-de-a Cyl. 
A, IX, 5-6. 

8. Ou peut-être 3600 x 10 (chiffre 10 inscrit ?) 

9. Forme gunifiée ; gir (forme simple) -lai = nâs patri (Uru-ka-gi-na, plaque 
ovale V, 22). 



— 28 — 

duig) (5) mu-Ni (grande lacune) (Col. IX, 1 ) gis-UR + ur J -e e-da- 
lal (2) é-an-na-tûm-ra (3) galu-ti mu-ni-ra (4) ti-t[a]e-ta-si (5) 
mu-TAR(6) ~ii]gi-[b]a-[l)i-ka ne-KA 2 (7) galu-e-<jr[e] (lacuned'en- 
viron huit cases) (16) [ ] ni (17) [ ] (lacune d'une ou deux 
cases) (Col. X, l)é-an-na-tûm-me (2) gis-Hû ki -a (3) im-hûl-im- 
ma-dim (4) a-mar mu-ni-KiD (lacune d'environ sept cases) (12) 
é-an-na-tûm(13) galu inim-si-sâ-kam (14) ki-sur-ra (lacune ?) 
(Col. XI, 1) e-ta-ra (2) â-gis-Hû ki -sû (3) mu-KiD (4) ki-ba 
ki[ ] (5) galu-gis-ijû ki (lacune d'environ huit cases) (14) [ 
20 [ ] (15) ne-dub (16) é-an-na-tûm (17) i[r]-du(g)-gapa(d)- 
a 4 (18) din 8 ir DUN-x 8 (19) é-[an-n]a-tû[m-me] (20) mu [ ] gag 
[ ](21)e[ ](22)[ ] (23) kur-kur [ ] n[a-ha)-\aim (24) 

é-a[n-na j-tûm (Col. XII, 1) [ din e ir nin]-g[ir-su-ra] (2) a-[sa(g)-kjl- 
âg-[nij (3) gû-edin-[na] (4)su-na mu-ni-gi (lacune) (1') a-sa(g)- 
da-n[a] (2') ki-/ia[r]-ra (3') din s ir nin-gir-zu-ka (lacune d'environ 
deux cases) (6') [ ]na[ ](7')[ ] (8') [é-an]-na-tûm (9*) 
é-mah (Col. XIII, 1) [ ] ka (2) [ ] ba-dû (lacune) (1') din e ir 
nin-gir-z[u]-ka (2') é-an-[na-tûm] (3') [galu-inim-ma-si(g)-ga] 
(4') dil, s ir nin-gir-zu-ka (5') dingir-ra-ni (6') [ din ? il DUN-x 5 ] 6 (Col. 
XIV, 1) a-sa(g) DÀG-ba (Col. XV) (lacune d'environ neuf cases) 
(10) a-sa(g) [ ] gaî + nimgir (11) a-sa(g) gi[s] [ ] (12) a- 

sa(g) [ ] tùm-m[a] (13) a-sa(g) [ ] lam [ ] (14) a-sa(g) 
[ ]lam[ ] (15) a-sa(g) [ ] gûr [ ] (16) a-s[a(g)] [ ] 
z[ag] [ ] (17) a-sa(g) | ] gai [ ] (18) a-sa(g) [ ] 

(grande lacune) (Col. XVI) (lacune d'environ sept cases) (8) 
[mu-pa(d)]-d[a] (9) [ din s ir ]n[in]-gir-[zu]-k[a]-ge (10) [su]-na 
mu-ni-gi (11) galu-gis-ijû ki -ra (12) é-an-na-tûm-me (13) ^sus- 
gal (14) din s ir en-lil-lâ (15) e-na-sum (16) nam-e-na-ta-kud (17) 

1. UR+UR est expliqué pavsit-nu-nu, Col. I, 7 de BE 13667 (Weissbach, Babyl, 
Miscellen p. 28) ; cf. formule analogue En-te-me-na, cône, III, 10. 

2. Apres ka, ud ou peuL-ètre néant? 

3. Restitué d'après galet A, III, 25. 



— 29 — 

combat 1 ; (2) à E-an-na-tum (3-7) (lacune d'environ 

huit cases) (16-17) [ ] (lacune d'une ou deux cases) (Col. 
X, 1) moi E-an-na-tum, (2) dans Gis-nu, (3) comme un 

mauvais vent de pluie, (4) j'ai (lacune d'environ 

sept cases) (12) E-an-na-tum, (13) homme à la parole droite- 

(14) un territoire (lacune?) (Col. XI, 1) (2) et à la puis, 

sance de Gis-nu (3) abandonna (4) (5) les hommesde Gis- 
nu (lacune d'environ huit cases) (14) 20 [tells funéraires] 3 

(15) il amoncela. (16) E-an-na-tum, (17) qui verse de bons 
pleurs 4 (18) sur dun-x 5 , (19) moi E-an-na-tum (20-22) [ 

.... (23) j'anéantis les contrées (ennemies); (24) E-an-na-tum, 
(Col. XII, 1) à Nin-gir-su, (2) son champ (territoire) chéri, (3) 

legu-edin, (4) restitua (lacune) (1') le champ (2') le 

lieu (3') de Nin-gir-su (lacune d'environ deux cases) 

(6'-7') [ ] (8') E-an-na-tum (9') l'e-mah (Col. XIII, 1) de 

] (2) il le construisit, (lacune) (1') de Nin-gir-su, (2') E-an- 

[na-tum], (3') [qui la parole] (4') de Nin-gir-su, (5') dont 

le dieu (6') [est Dun-x 5 ] e (Col. XIV, 1) (restitua) le champ de 
DAG-ba (Col. XV) (lacune d'environ neuf cases) (10) le champ 
de [ ] nimgir-gal, (11) le champ de [ ], (12) le champ de 

] tum-ma, (13)lechampde [ ]lam[ ],(14) lechampde 
]lam[ ], (15) le champ de [ ] gur [ ], (16) lechampde 
[ M a &] [ ], (17) le champ de [ ] gai [ ], (18)lechamp 
de [ ] (grande lacune) (Col. XVI) (lacune d environ sept cases) 
(8) (E-an-na-tum), dont le nom a été prononcé (9) par Nin-gir-su, 
(10) restitua (à Nin-gir-su). (1 1) Sur les hommes de Gis-HU, (12) 
moiE-an-na-tum(13)legrandfilet(14)d'En-lil(15)j'aijeté;(16) 
j'ai prononcé un serment ; (17) les hommes de Gis-nu (18) àE-an- 

i. Lecture et par suite traduction fort incertaines : c{.ir-pa(d) = bakù, SBH, 
n* 54, rev. 5/6. 

5. REC 230. 

6. La place fait apparemment défaut pour cette restitution qui semble néan- 
moins imposée par le contexte. 



— 30 — 

galu-gis-Hiî ki -ge (18) é-an-na-tûm-ra (19) nam-mu-na-kud-du 
(20) zi din - ir en-lil (21)lugal an-ki 4 -ka (22) a-sa(g) din e ir nin-gir- 
zu-ka (23) GiR-ni-kû (2i) e idim-sû n~-e (lacune) (Col. XVII) 
(lacune) (1') [a-badû(g)-ga-]na (2') a-ba sar-ra-na(3') galu-gis- 
in; kl -a (4') inim-da gur-ra-da-an(5') ud-an-dù (6')KA-an-gâl (7') 
ud-d[a] inim-ba (8') su-ni-bal-e (9') sa sus-gal (10') din e ir en-lil- 
lâ (1T) nam-e-ta-kud-du (12') gis-Hû ki (13') an-ta he-sus 
(14) é-an-na-tûm-me (15') sa sus-gal (16') din s ir nin-har-sag-k[a] 
(17') galu-g[is]-Hû ki -ra (18') e-n[a]-sum (19') n[am]-e-na-ta- 
kud (20') galu-gis-ijû ki -ge (2T) é-an-na-tûm-ra (lacune) (Col. 
XVIII) (lacune) (T) gal-na-ga-mu-zu(2') tu b u -min-nam (3') igi 
ba-Bi+sïG ba-ni-gar (i') DÙL-sag-ba ni-mi-dû (5') din s ir nin-har- 
sag-ra (6') kés^-sû (7') [ë]a [ •] (8') àm[a]-[mu] (9') din s ir nin- 
har-sag-ra (10') a-ba dû(g)-ga-n[a] (H') a-ba sar-ra-[na] (12") 
galu-gi[s]-H[û ki -a] (13') inim-[da gur]-ra-[da-an] (14') ud-[a-dû] 
(15') KA-[a-gâl] (16') ud-[da inim-ba] (17') [su-ni-bal-e] (18') 
[ sa sus]-gal (^'^"^nin-har-sag-ka (20') nam-e-ta-kud-du (21') 
gis-HÛ^-a (22') an-ta he-sus (23') é-an-na-tûm-me (lacune) 
(Col. XIX) (lacune) (1') ud-da mu-bal-e (2') 8a sus-gal (3') 
din s ir en-ki (4') lugal abzu-ka (5') nam-e-ta-kud-du (6') gis-HÛ 
•"-a (7') an-ta he-sus (8') é-a[n-na-tûm-me] (lacune d'environ 
sept cases) (16') [ din s ir ni]n-gir-zu-ka-ka (17') su-e-ma-ni-ba 
(18') sulnirl ia sag-sû 2 gub-gub-ba (19') é-an-na-tûm-me (20') 
KA-a-tar-DU (21') lugal-mu din e ir en-ki-ra (22) a-ba dû(g)-ga-na 
(lacune) (Col. XX) (lacune) (1') din e ir en-zu (2') amar-ban-da 3 
(3') din e ir en-lil-ka (4') galu-gis-nû^-ra (5') e-na-sum (6') nam- 
e-na-ta-kud (7') galu-gis-fHû^-ge (lacune de six cases) (14') 
GÛR-ni-kû (15') e idim-sû na-e (16') da-ri da-gal-la-sû (17') ki- 



1. ou dit 

2. ana àiriqti. 

3. buru ik-du (IV R, 9, 19-20 a). 



— 31 — 

na-tum (1 9) ont prononcé un serment ; (20) au nom d'En-lil, (21 ) 
du roi du ciel et de la terre, (22) dans le champ de Nin-gir- 

su, (23) (24) et un fossé jusqu'aux (eaux) souterraines fut 

creusé (lacune) (Col. XVII) (lacune) (1') Qui, par ses ordres, 
(2') qui, par ses prières, (3') (parmi) les hommes de Gis-HU, 
(4') reviendra sur (cette) parole (S') et dans un jour à 
venir (6') contestera? (7') Si un jour, cette parole, (8') ils 
altèrent, (9') que le grand filet (10') d'En-lil, (11') (par qui) 
ils ont prononcé un serment, (12) Gis-HU (13') abatte! (14*) 
Moi E-an-na-tum, (15') le grand filet (16') de Nin-har-sag, 
(17') sur les hommes de Gis-nu, (18) j'ai jeté ; (I9')j 'ai prononcé 
un serment; (20') les hommes de Gis-HU (21) à E-an-na- 
tum (lacune) (Col. XVIII) (lacune) (1') je suis plein de 

sagesse : (2') deux colombes, (3') devant , je plaçai ; (4') 

leur Couvris ; (5') à Nin-har-sag (6') dans (la ville de) 

Kes (7') [ ] (8') A l'égard de ma mère, (9') Nin-har-sag, (10') 
qui, par ses ordres, (H') qui, par ses prières, (12') parmi les 
hommes de Gis-HU, (13') reviendra sur (cette) parole (14') 
et dans un jour à venir (15') contestera? (16') Si, un jour, 
[cette parole] (17') [ils altèrent,] (18') que le grand filet (19') de 
Nin-har-sag, (20') par qui ils ont prononcé un serment, (21') 
Gis-HU (22') abatte ! (23') Moi E-an-na-tum (lacune) (Col. XIX) 
(lacune) (1') Si un jour ils passent outre, (2') que le 
grand filet (3') d'En-ki, (4') du roi de l'abîme, (5') par qui 
ils ont prononci un serment, (6') Gis-nu (7') abatte ! (8') Moi 
E-an-na-tum (lacune d'environ sept cases) (16'). . . de Nin- 
gir-su (17') il fit présent ; (18') des poissons suhuren offrande 2 
(furent) placés. (19) Moi E-an-na-tum (20') je suis plein de 
piété. (21') A l'égard de mon roi En-ki, (22') qui, par 
ses ordres, (lacune) (Col. XX) (lacune) (1') (le grand 
filet) d'En-zu, (2') du veau puissant 3 (3') d'En-lil, (4') 
sur les hommes de Gis-HU (5') j'ai jeté; (6') j'ai prononcé 



O 



— 32 — 

sur-ra (48') din e ir nin-zu+gir-ka-ge (19') ba-ra-mu-bal-e (20') e- 
pà-bi (Col. XXI, 1) [s]u-bal ba-ra-ag-ge (2) na-rû-a-bi (3) ba- 
ra-pad-du (4) ud-da mu-bal-e (5) sa sus-gal (6) din s ir en-zu (7) 
amar-ban-da (8) [ din s ir en-li]l-[ka] (9) [nam-e-ta-kud-du] (10) 
[gis-Hi': ki -a](l 1) [an-ta] he-sus (12) é-an-na-tûm-me (13) gal-na- 
ga-mu-zu (14) tu^'-4 (15) igi ba-Bi-(-sïG ba-ni-gar (16) DÙL-sag- 
ba ni-mi-dù (17) min-nam uri ki -sû (Col. XXII) (courte lacune) 
(1') ki [ ] (2 1 ) din s ir [e]n [ ] (courte lacune) (1") amar-ban- 
da (2") din e ir en-lil-ra (3") a-ba dû(g)-ga-na (4") a-ba sar-ra-na 
(o") galu-gis-Hû ki 6") inim-da gur-da-an (7") ud-a-dû (lacune) 
(Revers) (Col. 1,1) é-an-na-tûm-me (2) ^sus-gai 1 (3) din » ir bab- 
bar (4) lugal zal-si(g)-ga-ka (5) galu-gis-nû^-ra (6) e-na-sum 
(7) nam 2 -e-na-ta-kud (8) galu-gis-iiû ki -ge (9) é-an-na-tûm-ra 
(10) nam-mu-na-kud-du (11) zi i din » ir babbar(12) [lugal-zal-si(g)- 
ga-kaj (13) [a-sa(g) din e ir nin-gir-su-ka] (14) [GÛR-ni-kû] (15) 
[e idim 3 -sû na-e 4 ] (16) [da-ri 5 da-gal-la-sû] (17) [ki]-sur-ra 
(18) [ din s ir ]nin-gir-[z]u-ka-ge (19) [b]a-ra-mu-bal-e (20) [e]- 
pà-bi (21) [su]-bal ba-ra-ag-ge 6 (22) na-rû-a-bi (23) [ba-ra-pad- 
du 7 (24) ud-da mu-bal-e (25) sa sus-gal (26) din e ir babbar (27) 
lugal-zal-si(g)-ga-ka (28) nam-e-ta-kud-du (29) gis-yû ki -a (30) 
an-ta he-sus s (31) é-an-na-tûm-me (32) gal-na-ga-mu-zu 9 



1. Cf., (sa) su-us-gal (IV R, 27,58 a) ou (sa) su-us-kal (II R, 19, 3h) = suskallu. 

2. paraît être pour nam-erim = mamitu (même abréviation dans les tablettes 
cadastrales; cf. p. ex. CT I, 95-10-12, 20). 

3. naqhn. 

4. e signifie « fossé » et aussi « faire (creuser) un fossé » (Cf. Lugal-zag-gi-si 
II, 20, 37) ; comparer na-rù-a « stèle » et « faire une stèle » (stèle des vautours, 
rev. XI, 3') : </as-LJD + SA(G)-gi = kis libbi « fureur du cœur » et « avoir le cœur 
furieux », En-te-me-na. cône, VI, 29. 

5. signe vnv fréquemment employé avec la valeur ri; cf. RA V, 76, n. 10. 

6. Cf. su-bal ag-a-bi = u[s-te-b]i-el SBH. n° 2, rev. 22/23 (cf. n° 31, rev., 
18/19) ; pour le sens de supêlu cf. Jensen, KB VI, 359. 

7. Cf. Galet E, II, 6; En-te-me-na, cône I, 19; II, 38; Uru-ka-gi-na, tablette 
d'argile, Rev. II, 9. 

8. sahàpu (souvent employé avec suskallu cf. Del. HW 694 b) ; à noter que 



— 33 — 

un serment ; (7') les hommes de Gis-nu (lacune 

de six cases) (14') (15') et un fossé jusqu'aux (eaux) 

souterraines fut creusé. (16') Jusque dans un avenir 
éloigné, (17') la frontière (18 ) de Nin-gir-su (19') qu'ils n'ou- 
trepassent pas ! (20') Au fossé (Col. XXI, 1) qu'ils ne fassent 
aucun changement! (2) La stèle (3) qu'ils n'enlèvent pas ! (4) Si 
un jour ils passent outre, (5) que le grand filet (6) d'En-zu, (7) 
du veau puissant (8) [d'En-lil,] (9) [par qui ils ont prononcé 
un serment] (10) Gis-HU (11) abatte! (12) Moi E-an-na-tum 
(13) je suis plein de sagesse : (14) quatre colombes (15) devant 

le je plaçai ; (16) leur Couvris ; (17) dans Ur> 

deux (colombes) (Col. XXII) (courte lacune) (l'-2') [ 

(courte lacune) (1")A l'égard d'(En-zu), du veau puissant (2") 
d'En-lil, (3") qui, par ses ordres, (4") qui, par ses prières, (5") 
(parmi) les hommes de Gis-nu, (6") reviendra sur (cette) parole 
(7") et dans un jour à venir (lacune) (Revers) (Col. I, 1) Moi 
E-an-na-tum, (2) le grand filet * (3) de Babbar, (4) du roi 

qui une lumière ardente, (5) sur les hommes de Gis-HU 

(6) j'ai jeté; (7) j'ai prononcé un serment 2 ; (8) les hommes de 
Gis-HU (9) à E-an-na-tum (10) ont prononcé un serment ; (11) 

au nom de Babbar, (12) [du roi qui une lumière 

ardente,] (13) [dans le champ de Nin-gir-su] (14) [ ] 

(15) [et un fossé, jusqu'aux (eaux) souterraines 3 , fut 
creusé 4 .] (16) [Jusque dans un avenir éloigné], (17) la frontière 
(18) de Nin-gir-su (19) qu'ils n'outrepassent pas ! (20) Au fossé 
(21) qu'ils ne fassent aucun changement 6 ! (22) La stèle (23) 
qu'ils n'enlèvent 1 pas! (24) Si un jour ils passent outre, (25) que 

le grand filet (26) de Babbar, (27) du roi qui une lumière 

ardente, (28) (par qui) ils ont juré, (29) Gis-HU (30) abatte 8 ! 

le régime est au cas indirect (faut-il traduire « s'abattre sur... »?); an-la « d'en 
haut » paraît se rapporter au filet qui tombe « d'en haut » sur les ennemis. 
9. Comparer Gu-de-a, Cyl. A, VII, 10; XII, 20 et passim. 

3 



— 34 — 

(33) tu^-min-nam ( (34) ig-i ba-Bi-|-sïG ba-ni-gar (35) dùl 2 - 
sag-ba ni-mi-dù (36) din & ir babbar (37) lugal-zal-si(g)-ga-ra 
(38) arar ki (39) é-bàr-bàr (40) NiNDA-)-gu(d) 3 sû-an-kû (Col. II, 
1) [ di "- i,- babbar] (2) [lugal-m]u-[ra] (3) a-ba 4 [dû(g)]-ga-na (4) 
a-ba sar 5 -ra-na (5) galu gis-[Hû ki -a] (6) inim-da gur' J -ra-da-an 
(7) ud-a-dû 7 (8) KA-an-gâl (9) ud-da 8 inim-ba su-ni-bal-e 

(10) ^sus-gai (11) din e ir babbar (12) lugal-zal-si(g)-ga-ka (13) 
nam-e-ta-kud-du (14) gis-ijû ki -a (15) [an-ta he-sus] (Col. III) 
(lacune de quelques cases) (1') mu din « ir nin-ki-ka (2') mu-ni- 
pa(d)-dé (3') galu-gis-nû ki -ge (4') é-an-na-tûm-ra (5') nam-mu- 
na-kud-du (6') zi din § ir n[in]-ki (Col. IV, 1) [a-sa(g) din & ir nin-gir- 
zu-ka] (2) GÛR-ni-kû (3) e idim-sû na-e (4) da-frij da-[gal-la- 
sû] (5) k[i-sur-ra] (6) din e ir [nin-gir-zu-ka-ge] (Col. V, 1) [ba- 
ra-mu-bal-e] (2) e-pà-bi (3) su-ba[l] ba-r[a]-ag-[ge] (4) na-rû- 
a-bi (5) ba-r[a-pad]-d[u] (6) [ ] bal [ ] (7) ^"g-nin^ki] (8) 
m[u-ni] e-p[a(d)]-d[a] (9) gis-H[û ki ] (10) M[us-ki-ta] n[é 9 -ba] 

(11) K[A-he-m]i-DL-Dû 10 (12) gis-ii[ûj ki (13) e [ ] (lacune d'en- 
viron treize cases) (27)[inim-da-gur]-ra-da-an (28) ud-a-dû (29/ 

1. pour na-i'im. 

2. Ce signe (ffunù de ur) est sans doute identique à celui qui apparaît, Gu- 
de-a, Cyl. A XXV, i ; XXVII, 7 ; XXIX, 18 et est, statue F, III, 12 composé avec 
su : cette forme complexe (qui est suivie du complément la) correspond 
vraisemblablement à sudul = niru, d'où pour le second élément la valeur dùl 
(Cf. Cyl. A XXV, i le complément la et ibid. XXVII, 7 et XXIX, 18, ce signe 
employé avec le même sens que dul = hatâmu). La valeur dûn donnée par BE, 
13667, Col. I, 9 (Weissbach, Babyl. Mise, p. 28), est une simple variante de 
dùl comme sudun de sudul (Cf. K il 51, CT XI, pi. 39). 

3. (/u(d)-xixDA est expliqué par mîru (SBH, n° 9, rev. 14/15) et par biru 
(Del. HW. p. 169), voir encore Cyl. B XV, 9; Strassmaier Nbn., n° 202 on 
trouve mentionnés des gu(d)-mxi>A de quatre, trois et deux ans (cette expres- 
sion ne désigne donc pas spécialement un « jeune » taureau). 

4. ou « quiconque » mannu sa)? (Noter cependant que la proposition ne se 
caractérise pas comme relative). 

5. Cf. S c 74 iar = §u-te-mu-q[u] et K. 2058, rev. 7 (CT XIX, 46) èar-ag-ag 
= le-is-bi-tu. 

6. gur = târu. Noter que tàru dans les contrats babyloniens, tuâru (parfois 
rendu par gur) dans les contrats assyriens désignait le fait de revenir sur un 
engagement pris. 



- 38 - 

(31) Moi E-an-na-tum, (32) je suis plein de sagesse : (33) deux 
colombes (34) devant le. . . .je plaçai, (35) leur. . . . j'ouum;(36) 

à Babbar, (37) au roi qui une lumière ardente, (38) (dans) 

Larsa, (39) (dans) l'e-babbar, (40) des taureaux 3 , f offris en 
nourriture. (Col. II, 1) [A l'égard de Babbar,] (2) [démon roi,] 
(3) qui 4 , par ses ordres, (4) qui. par ses prières 5 , (5) (parmi) 
les hommes de Gis-uû, (6) reviendra 6 sur (cette) parole (7) et 
dans un jour à venir 7 (8) contestera ? (9) Si un jour cette parole 
ils altèrent, (10) que le grand filet (11) de Babbar, (12) du 
roi qui.... une lumière ardente, (13) par qui ils ont juré, 
(14) Gis-HU (15) abatte! (Col. III) (lacune de quelques cases) 
(l')parle nom deNin-ki (2') il jura ; (3') les hommes de Gis- 
hu (4') à E-an-na-tum (5') prononcèrent un serment; (6') au 
nom de Nin-ki (Col. IV, 1) [dans le champ de Nin-gir-su] (2) 
.... (3)et un fossé jusqu'aux (eaux) souterraines fut creusé ;(4) 
jusque dans un avenir éloigné, (5) [la frontière] (6) [de Nin-gir- 
su,](Gol. V, 1) [qu'ils n'outrepassent pas]! (2) Au fossé (3) qu'ils 
ne fassent aucun changement ! (4) La stèle (5) qu'ils n'enlèvent 
pas!(6)[S'z7s passent outre,] (7) que Nin-ki, (8) par le nom de qui 

ils ont juré, (9-11) hors de détruise 10 la puissance de Gis- 

hu ; (12) et lorsque Giâ-HU (13) [franchira] le fossé (lacune 
d'environ treize cases) (27) [Quij reviendra sur (cette) parole 
(28) et dans l'avenir (29) contestera? (30)Si un jour cette parole 

7. ud-a-dû (var. ud-an-dû, cf. face XVII, 5', de même dans le contrat de 
l'époque d'En-te-me-na publié RTC, n" 16, rev. I, 7). Comparer ud-dù-a-ra = 
ka-la ù-me (SBH, n° 55, rev. 20-21) et ud-VL-dû-a-sû = a-na ù-me sa-a-li (IV 
R, 13, 24/25 a; cf. création bilingue, rev. 10). 

8. Pour ud-da, cf. Uru-ka-gi-na, cône B, XI, 29, note. 

9. ne non ner, comme on continue à lire; j'ai montré ZA XV,pp. 46 sqq. que 
la lecture ner ne repose sur aucun fondement (II est de plus prouvé main- 
tenant par la nouvelle édition de Sb dans CT XI, que l'équivalent assyrien nêru 
n'existe pas). 

10. K\{=gu-ug)-nv et KA-DÛ-DÛ=sa-Aa-su7n d'après K. 4230 obv II, 13-14 (CT 
XII, pi. 42) ; voir aussi même texte obv. I, 28 [AB-si]m-KA-Dû = ma-ha-suêa 
absênu (ou esséreu?) 



— 36 — 

KA-a-gâl(30) ud-da inim-ba (31) su-ni-bal-e (32) din e ir nin-ki 
(33) nam-ni ma-ni-kud-du (34) gis-nû ki (35) Mus-ki-ta né-ba 
(36) KA-he-mi-DJ-D:-e (37) gis-Hû" (38) e-bi bal-e-da-bi (39) 
né-b[i] (40) nin-ki-ge (41) ki he-da-kar-ri (42) é-an-na-tûm (43) 
lugal(44)siR-LA+BUR ki (45)â-sum-ma(46) din » ir en-lil(47)ga-zi(d) 
kû-a (48) din g ir nin-bar-sag (49) mu-du(g) sà-a (50) din e ir ninni 
(51) gis-pi-tûg sum-ma (52) din s ir en-ki (53) sa(g)-pa(d)-da (54) 
d^nina (55) nin-en(56) [ ] (Col. VI, 1) di »g ir n[in] [ ] (2) 
ki-âg (3) din s ir dumu-z[i]-abzu (4)mu-pa(d)-da (5) din » ir pa-sag (6) 
ku-li ki-âg (7) din & ir lugal-ûru (8) dam-ki-âg (9) din & ir ninni-ka- 
ge (10) mm" sa[li] (11) kur gis [ ] (lacune) (Col. VII) « 

(lacune) (V) gî[n-sû bi-si(g)] (2') su-na-nam [ ] 2 (3') gîn-sû 
bi-si(g) (4') su-nir URU-f-A^-ka (5') pa-te-si-bi (6') sag-bamu- 
gub (Col. VIII) (lacune) (1') a-RÛ-a (2') mu-ha-lam (3') su-è 
(4') ki-en-gi (Col. IX) (lacune) (V) ufri"] (2') gîn-[sûJ bi-si(g) 
(Col. X) (lacune) (T) [s]u-a gi-a (2') é-an-na-tûm (Col. XI) 
(lacune) (1') [ din ^ ir ]n[in-gir-s]u-ka-ge (2') din e ir nin-gir-su-ra (3') 
mu-na-rû-a-e. 

Suscription : (1) na-rû-a (2) mu-bi (3) galu-a-nu mu-bi si-e 
(4) din & ir nin-gir-zu (5) en-nien-lum-ma (6) nam-ti(l) (7) fd ug- 
edin-na 3 (8) na-rû-a (9) gû-edin-na (10) a-sa(g) ki-âg (H) din & ir 
nin-su-f-gir-ka (12) é-an-na-tûm-me(13) din e ir nin-su-|-gir-ra(14) 
su-na mu-ni-gi-a (lacune). 

A côté d'E-an-na-tum (deux fois): (1) é-an-na-tûm (2) kur- 
gû-gar-gar 4 (3) din £' r nin-gir-su-ka. 

A côté d'un ennemi vaincu : (1) al [ ] 5 (2) lugal kis[ k, -g]e 



t. Pour ce qui suit, jusqu'à la colonne IX inclusivement, cf. les passages 
parallèles des galets et des briques. 

2. Peut-être ne manque-t-il rien ? 

3. c'est-à-dire « lion de la plaine » (pour ug, cf. nos remarques ZA XV, 
p. 48). 



— 37 — 

(31) ils altèrent, (32) que Nin-ki, (33) dont ils ont pro- 
noncé le serment, (34-36) hors de détruise la puissance 

de Gis-yu ; (37) et, lorsque Gis-nu (38) franchira le fossé, (39) 
que sa puissance, (40) Nin-ki (41) de (la surface de) la terre 
l'enlève ! (42) E-an-na-tum, (43) roi (44) de Lagas, (45) doué 
de force (46) par En-lil, (47) nourri du lait sacré (48) de Nin- 
har-sag, (49) nommé d'un bon nom (50) par Innina, (51) doué 
d'entendement (52) par En-ki, (53) élu du cœur (54) de Nina, 

(55) la dame (56) [ j (Col. VI, 1) de Nin 

], (2) chéri (3) de Dumu-zi-abzu, (4) dont le nom a été pro- 
noncé (5) par Pa-sag, (6) ami chéri (7) de Lugal-uru, (8) époux 

chéri (9) d'Innina (10) (soumit) Elam, Sah (11) (lacune) 

(Col. VII) i (lacune) (1') soumit , (2'-3') soumit Su- 

na-nam;(4') l'emblème de (la ville de) Uru + a, (5') son patési 
(6') le planta au-devant (de la ville) (Col. VIII) (lacune) (l'-2') 

Il détruisit A-RU-a (3') (4') Sumer (Col. IX) (lacune) (1'- 

2') il soumit Ur (Col. X) (lacune) (1') qu'il avait 

restitué, (2') E-an-na-tum (Col. XI) (lacune) (1') 

de Nin-gir-su, (2') à Nin-gir-su (3') il érigea une stèle. 

Suscription: (1) Stèle, (2) dont le nom, (3) que personne 

, (4) est ;< Nin-gir-su, (5) seigneur de la tiare , (6) 

donne la vie (7) au canal ug-edin 3 », (8) stèle (9) du gu-edin, 
(10) du champ chéri (11) de Nin-gir-su, (12) que moi, 
E-an-na-tum, (13) à Nin-gir-su (14) j'ai restitué (lacune). 

A côté d'E an-na-tum (deux fois): (1) E-an-na-tum, (2) le 
conquérant 4 (3) de Nin-gir-su. 

A côté d'un ennemi vaincu: (1) Al-[ ], (2) roi de Kis. 



4. mot à mot « le soumetteur de contrées ». 

5. Deux signes ? Début du second signe (su ?) 



38 



b) Galet Ai 

(Col. 1,1) din & ir nin-gir-zu-ra (2) é-an-na-tûm (3) pa-te-si 
(4) siR-LA+BUR ki -ge (5) mu-pa(d)-da (6) din s ir en-lil-ge (7) â-sum- 
ma (8) din &' ,r nin-gir-zu-ka-ge (9) sa(g)-pa(d)-da (Col. II, 1) 
din s ir nina-ge (2) ga-zi(d) kû-a (3) din s ir ni[n]-ha[r]-[sag]-ka-ge 
(4) mu-du(g) sà-a (5) din £' r ninni-ka-ge (6) gis-tûg-pi sum-ma 
(7) din e ir en-ki-ka-ge (8) ki-âg (9) din & ir dumu-zi-abzu-ka-ge 
(10) igi+dub-U (11) din = ir pa-sag-ka-ge (12) ku-li ki-âg 
(13) din g ir lugal-ûru-ka-ge (Col. III, 1) dumu a-kur-gal (2) 
pa-te-si (3) sir-la +BUR ki (4) [ din » ir nin]-gir-zu-ra (5) gir-su ki (6) 
[ki]-bi mu-[n]a-g[i] (7) bâd uru-azag-ga (8) mu-na-dû (9) din e ir 
nina (10) nina ki (11) mu-na-dû (12) é-an-na-tûm-e (13) nim 
har-sagf û ? -ga (14) gin 3 -sû bi-si(g) (15) sahar-dù-KiD 4 -bi 
(16)mu-dub(17) su-nir 5 URU + A ki -ka(18) pa-te-si-bi (19) sag-ba 
mu-gub (20) gîn-sû bi-si(g) (21) sahar-dù-KiD-bi (22) rau- 
dub (23) gis-nû ki (24) gîn-sû bi-si(g) (25) sahar-dù-KiD-bi 
10x2 (Col. IV, 1) [muj-dub (2) [ din ? ir ] nin-gir-zu-ra (3) a-sa(g) 
ki-âg-[gà]-ni (4) gû-edin-na (5) su-na mu-ni-gi (6) unu(g) ki 
(7) gîn-sû bi-si(g) (8) uri ki (9) gîn-sû bi-si(g) (10) ki- din ? ir 
babbar (11) gîn-sû bi-si(g) (12) uru-az ki (13) mu-hûl (14) 
pa-te-si-bi (15) mu-iDiM (16) mi-si-me 1 " (17) mu-hûl (18) 
a-Rû-a ki (19) mu-ha-lam (20) é-an-na-tûm (21) mu-pa(d)-da 
(22) din = ir nin-gir-zu-ka-da (23) kur-kur-ri (24) sag-e-dâ fi -sîg 

1. Dec. ep. p. xliii; analyse par Heuzey RA, III, pp. 106 sqq. ; traduc- 
tion par Thureau-Dangin, RS 1897, pp. 66 sqq. (comparer Radau, EBH, 
83 sqq.). 

2. Igi+ge à lire û (cf. O u S. 19 Col. I, 1. 3 dans ZA VIII, 197 et Cyl A XX, 
23 ù-di en variante de igi -+- GE-di). Pour le complément ga, comparer S B H, n° 46, 
rev. 27 (le passage parallèle IV R 28*, n° 4, rev. 5 porte gk au lieu de ga) [Le 
syllabaire, tout récemment public par Martin dans RT XXVII, pp. 120 sqq., 
donne, face II, 8, pour ù-di la glose n-ti]. 

3. Ce signe correspond à Br. 11899 (au moins dans le sens de siqlu « sicle ») et à 
Br. 694 i (dans l'expression uku-us = rida sa sàbê cf. ZA XVIII, p. 136, 
note 5; sens incertain ici, 



— 39 — 

b) Galet A * 

(Col. 1,1) Pour Nin-gir-su, (2) E-an-na-tum,(3) patési (4) de 
Lagas, (5) dont le nom a été prononcé (6) par En-lil, (7) doué 
de force (8) par Nin-gir-su, (9) élu du cœur (Col. II, 1) de 
Nina, (2) nourri du lait sacré (3) de Nin-har-sag, (4) appelé 
d'un bon nom (5) par Innina, (6) doué d'entendement (7) par 
En-ki, (8) chéri (9) de Dumu-zi-abzu, (10) abarakku (11) de 
Pa-sag, (12) ami chéri (13) de Lugal-uru, (Col. III, 1) fils 
d'A-kur-gal (2) patési (3) de Lagas, (4) pour Nin-gir-su (5-6) 
restaura Gir-su, (7-8) construisit l'enceinte de la ville sainte; 
(9) pour la déesse Nina, (10-11) construisit Nina. (12) E-an-na- 
tum (13-14) soumit. . . Elam, la montagne belle à voir 2 , (15- 
16) amoncela des tells 4 (funéraires) ; (17) l'emblème 5 d'URU- 
4- a, (18) le patési de cette (ville) (19) au devant de la (ville) 

le planta ; (20) (E-an-na-tum) soumit (cette ville), (21-22) 

amoncela des tells (funéraires) ; (23-24) il soumit Gis-HU, 

(25-Col. IV, 1) amoncela 20 tells (funéraires), (2-4) restitua à 
Nin-gir-su son champ (territoire) chéri, le gu-edin, (6-7) soumit 

Uruk, (8-9) soumit Ur, (10-11) soumit Ki- 

babbar, (12-13) dévasta la ville d'Az, (14-15) mit à mort son 
patési, (16-17) dévasta Mi-si-me, (18-19) anéantit A-RU-a ; 
(20) par E-an-na-tum, (21) dont le nom a été prononcé (22) 
par Nin-gir-su, (23) les contrées (24) eurent la tête brisée. (25) 



i. m. à m. " terrc-f monceau -f ?" Le sens de cel idéogramme ressort nette- 
ment d'En-te-me-na, Cône III, 25 et RTC. n* 156 fplan où un tertre figuré 
par un petitcerclc est désigné par l'expression sahar-dù-Ktit-a). 

5. Pour surinnu signifiant « emblème ». cf. ZA XVI. p. 357, note 7. L'em- 
blème semble être ici une sorte de palladium contre les ennemis? 

6. Signe URUDu=:erù, fréquemment employé comme préfixe verbal; cf. Col. 
VI, 7, 9 ; Lugal-zag-gi-si, II, 32, 42 ; III, 2 ; Gu-de-a. statue 13. IX, 5 ; Cyl. A, V, 1; 
à cette dernière place il est en variante de da. (cf. passage parallèle. Col. V. 
21). Il semble correspondre, partout où il est employé comme particule agglu- 
tinée au verbe à da = ma. 



— 40 — 

(25) mu lugal UHU ki, -ka (26) ni-zi(g)-ga-a (27) é-an-na-tûm 
(28) mu-pad-da (Col. V, 1) di »s ir nin-gir-su-ka-ge (2) an- 
ta-sur-ra (3) din ? ir nin-gir-zu-ka-ta (4) zu-zu (5) lugal UHU ki 

(6) uiiu ki -sû (7) mu-gaz (8) mu-ha-lam (9) ud-ba (10) é-an- 
na-tûm-ma (H) é-an-na-tûm (12) mu û-ru(m)-m[a]-n[i] (13) 
mu né-né-ni(14)lum-ma-a(15) din s ir nin-gir-[s]u-ra (16) a-gi[bil] 
(17) mu-na-dun (18) LUM-ma-dim-du(g) (19) mu mu-na-sà (20) 
é-an-na-tûm (21) galu inim-ma si(g)-ga (22) din ? ir nin-gir-[s]u- 
ka (24) é-an-na-tûm (24) pa-te-si (25) [siR]-LA-|-[BUR] ki -ra (26) 
din s ir ninni-ge (Col. VI, 1) ki-an-na-âg-gà-da (2) nam-pa-te-si 
(3) siR-LA-J-BUR ki -ta (4) nam-lugal kis ki (5) mu-na-ta-sum (6) 
é-an-na-tûm-da (7) nim sag-e-dâ-sïg (8) nim kur-ra-na bi-gi 
(9) kis ki [sag]-e-dâ-sïg (10) lugal uiiu ki (11) kur-ra-na 2 bi-gi 
(12) é-an-na-tûm (13) pa-te-si (14) sir-la -f- bu R ki -ge (15) kur 
gû-gar-gar (16) dil, £ ir nin-gir-su-ka-ge (17) nim sah ki (18) uru-|- 
A ki (19) a-suhur-ta (20)gin-sû bi-si(g) (21) kis ki UHU ki (22) ma- 
er ki (23) an-ta-sur-ra (Col. VII, 1) din s ir nin-gir-su-ka-ta (2) 
gin-s[û] bi-si(g) (3) din s ir nin-gir-su-ra (4) LUM-ma-dim-du(g) 
(5) mu-na-us (6) sag-sû mu-ni-PA+TÙG (7) é-an-na-tûm (8) 
â-sum-ma (9) din s ir nin-gir-su-ka-ge (10) gis-kes-du 3 (11) 
LUM-ma-dim-du(g) (12) nigi(n) 4 3600 gur a-UL(13) m[u]-ni-dû 
(14) é-an-na-tûm (15) galu inim-ma si(g)-ga (16) din o' r nin-gir- 
su-ka-ge (17) dingir-ra-ni (18) din ^ ir DUN-x 5 (19) é-gal ti-ra-âs 
(20) mu-na-dû (Col. VIII, 1) dumu a-kur-gal (2) pa-te-si (3) 
sir-la + BUR ki -ge (4) PA-gis-BiL-ga 6 -ni (5) ur-^^nina (6) pa-te-si 

(7) siR-LA-f-BUR ki -kam. 



1. Weissbach, ZDMG, 1899, p. 666 a signalé l'équivalence ugu ki = ki-e-si 
(var. ki-is-sa) d'après K 4871 (maintenant publié CT XVI, pi. 35 et 36) et K 3622. 
Voir en outre, SBH n° 81, 11. 3/4 uhu ki = [k]i-e-s[i]. 

2. orig. : ki. 

3. =gi$-kes-da = mihir nâri (pour cette expression, cf. ci-dessous, Uru-ka- 
gi-na, cône B, II, 11, note). 



_ il _ 

Lorsque le roi de Kêsu * (26) se leva, (27) E-an-na-tum (28) 
dont le nom a été prononcé (Col. V, 1) par Nin-gir-su, (2) 
depuis l'an-ta-sur-ra (3) de Nin-gir-su (4) (poursuivit) Zu-zu, 

(5) roi de Kêsu, (6) jusque dans Kêsu, (7) l'y massacra (8) 
et l'y anéantit. (9) En ce jour-là (10) E-an-na-tum (fit ce 

qui suit). (11) E-an-na-tum, (12) lorsque , (13) lorsque sa 

puissance (14) eut fructifié, (15-17) creusa pour Nin-gir-su un 
canal nouveau (18-19) et le nomma LLM-ma-dim-du(g). (20) 
A E-an-na-tum, (21) homme Jqui la parole (22) de Nin-gir- 
su, (23) à E-an-na-tum, (24) patési (25) de Lagas, (26) par 
Innina (Col. VI, 1) qui l'aime, (2) avec le patésiat (3) de [Lagas, 
(4) la royauté de Kis (5) fut donnée. (6) Par E-an-na-tum (7) 
Elam eut la tête brisée, (8) Elam dans sa contrée fut repoussé; 
(9) Kis eutla tête brisée, (10) le roi de Kêsu (11) dans sa contrée 
fut repoussé. (12) E-an-na-tum, (13) patési (14) de Lagas, (15) 

le conquérant (16) de Nin-gir-su, (17-20) soumit , dans 

l'a-suhur, Elam, Sah et Uru-)-a, (21-Gol. VII, 2) soumit , 

dans l'an-ta-sur-ra de Nin-gir-su, Kis, Kêsu et Maer; (3) 
pour Nin-gir-su, (4-5) il fonda le (canal) LUM-ma-dim-du(g) 

(6) et le lui consacra ; (7) E-an-na-tUm, (8) doué de force (9) 
par Nin-gir-su, (10-13) construisit le réservoir 3 du LUM-ma- 

dim-du(g), d'une contenance * de 3600 gurru d'eau (14) 

E-an-na-tum, (15) l'homme qui la parole (16) de Nin- 
gir-su, (17) son dieu (18) est Dun-x 5 ; (19-20) il a construit 
le palais de ti-ra-as ; (Col. VIII, 1) il est fils d'A-kur-gal 
(2) patési (3) de Lagas (4) et son grand-père 6 (5) est Ur-ninâ 
(6) patési (7) de Lagas. 



4. Noter que ce signe, avec la valeur nigi, correspond à sahàra et lamù 
(voir outre les textes cités par Bezold, ZA XV, p. 424, S B H, n° 46, rev. 27/28). 

5. REC, 230. 

6. Cf., d'une part, yis-BiL = a[bu] (II R, 32, 60 d) et, d'autre part, PA-BiL-^a 5- 
kam.-ma.-mu (LIH, n" 98, 1. 6i) =a-bi a-[bi]-ia ha-a[m]-sum (ABK, n° 74, Col. 
III, 9/10). 



42 — 



c) Galet B > 



Col. I, 1) din s ir nina (2) é-an-na-tûm-me (3) bâd sir-la+bur u 

(4) mu-na-dû (5) KA-mu-na 2 -kes(da) s (6) din e ir nin-gir-zu-ra 
(7) é-an-na-tûm (8) pa-te-si (9) sir-la -f-BUR ki -ge (10) mu-pa(d)- 
da (11) dln P r en-lil-ge (Col. II, 1) â-sum-ma (2) din s ir nin-gir-zu- 
ka-ge (3) sa(g)-pa(d)-da (4) din * ir nina-ge (5) ga-zi(d)-kû-a (6) 
dil, s ir nin-har-sag-ka-ge (7) mu-du(g) sà-a (8) din s ir ninni-ka-ge 

(9) gis-pi sum-ma (10) din s ir en-ki-ge (11) ki-âg (12) din « ir dumu- 
zi-abzu-ge (13) iGi-j-DUB-ti (14) din « ir pa-sag-ka-ge (15) dumu 
a-kur-gal (Col. III, 1) pa-te-si (2) sir-la -|-BUR ki -ge (3) din ^ r nin- 
gir-zu-ra (4) gir-zu ki (5) ki-bi mu-na-gi (6) bâd uru-azag-ga (7) 
mu-na-dû (8) din s ir nina (9) nina ki (10) mu-na-dû (11) é-an-na- 
tûm-e (12) nim har-sag ù-ga (13)gîn-sû bi-si(g) (14) sahar-dù- 
KiD-bi (15) mu-dub (16) su-nir uRU-j-A ki -ka (17) pa-te-si-bi (18) 
sag-ba mu-gub (19) gîn-sû bi-si(g) (20) sahar-dù-KiD-bi (Col. 
VI,M ) mu-dub (2) gis-HÛ 1 " (3) gîn-sû bi-si(g) (4) sahar-dù-KiD-bi 
10 X2 (5) mu-dub (6) din & ir nin-gir-zu-ra (7) a-sag-gan ki-âg (8) 
gû-edin-na (9) su-na mu-ni-gi (10) unu(g) ki (11) gîn-sû bi-si(g) 
(12) uri ki (13) gîn-sû bi-si(g) (14) ki-babbar-k[a] (15) gî[n]-s[û] 
bi-si(g) (16) uru-az ki (17) mu-hûl (18) pa-te-si-bi (19) mu-miM 
(Col. V, 1) mi-si-me ki (2) mu-htûl (3) a-Rû-a ki (4) mu-ha-lam 

(5) é-an-na-tûm (6) mu-[p]a(d)-[da] (7) [ di »s ir ]n[in]-[gir]-zu-ka- 
da (8) kur-kur-ri (9) sag-e-dâ-sig (10) mu lugal-UHU k ['-ka] (12) 
n[i-zi(g)-ga-a] (12) é-[an-na-tûm] (13) m[u-pa(d)-da] (14) 
di "g ir [nin]-gir-[zu]-ka-ge (Col. VI, 1) an-t[a]-sur-[ra] (2) din e ir 
[nin]gir-zu-ka-ta (3) lhu^-sû (4) mu-gaz (5) mu-ha-lam 

(6) ud-ba (7) é-an-na-tûm-e (8) id-gibil (9) mu-na-dun 

(10) a (lacune) ;(Gol. VII) (1) [galu inim-ma si(g)-g]a (2) 

1. Musée impérial ottoman, n" 1595 (inédit). 

2. Orig.: ki. 

3. rukkusu m. à m. « assembler (solidement) •> 



— 43 — 

c) Galet B * 

(Col. I, 1) Pour Nina, (2) moi E-an-na-tum, (3-4) j'ai cons- 
truit l'enceinte de Lagas, (5) et l'ai affermie 3 . (6) Pour 
Nin-gir-su, (7) E-an-na-tum, (8) patési (9) de Lagas, (10) dont 
le nom a été prononcé (11) par En-lil, (Col. II, 1) doué de 
force (2) par Nin-gir-su, (3) élu du cœur (4) de Nina, (5) nourri 
du lait sacré (6) de Nin-har-sag, (7) nommé d'un bon nom (8) 
par Innina, (9) doué d'entendement (10) par En-ki, (11) chéri 
(12) de Du-mu-zi-abzu, (13) abarakku (14) de Pa-sag, (15) 
fils d'A-kur-gal (Col. III, 1) patési (2) de Lagas, (3) pour 
Nin-gir-su (4-5) restaura Gir-su, (6-7) construisit l'enceinte 
de la ville sainte, (8-10) construisit (la ville de) Nina pour (la 

déesse) Nina. (11) E-an-na-tum (12-13) soumit Elam, la 

montagne belle à voir, (14-15) amoncela des tells (funé- 
raires); (16) l'emblème d'URU-J-A, (17) le patési de cette (ville) 
(18) au devant de (la ville)le planta; (19)( E-an-na-tum) soumit. . . 
(cette ville), (20-Col. IV, 1) amoncela des tells (funéraires) ; 

(2-3) soumit Gis-nu, (4-5) amoncela 20 tells (funéraires), 

(6) à Nin-gir-su (7-9) restitua (son) territoire chéri le gu-edin ; 

(10-11) soumit Uruk, (12-13) soumit. ... Ur, (14-15) 

soumit Ki-babbar, (16-17) dévasta la ville d'Az, (18-19) 

mit à mort son patési, (Col. V, 1-2) dévasta Mi-si-me, (3-4) 
anéantit A-RU-a. (5) Par E-an-na-tum, (6) dont le nom a été 
prononcé (7) par Nin-gir-su, (8) les contrées (9) eurent la 
tête brisée. (10) Lorsque le roi de Kêsu (H) [se leva], (12) 
E-[an-na-tum], (13) [dont le nom a été prononcé] (14) par Nin- 
gir-su, (Col. VI, 1) (le poursuivit) depuis l'An-ta-sur-ra (2) 
de Nin-gir-su (3) jusqu'à Kêsu, (4) l'y massacra (5) et l'y 
anéantit. (6) En ce jour là, (7) E-an-na-tum (8-9) creusa un 
canal nouveau (10) (lacune) (Col. VII) (1) [(E-an- 
na-tum), l'homme qui la parole] (2) de Nin-gir-su, (3) 



— 44 — 

di,l s rir nin-zu-|-gir-ka (3) dingir-ra-ni (4) din & ir DUN-x ' (5) é-an- 
na-tûm (6) pa-te-si (7) sir-la+bur 1 " (lacune). 

d) Galet G 2 

e) Galet D 3 

(Col. I) (lacune de deux cases environ) (3) [é-an-na-tû]m (4) 
[pa-te]-si (5) [siR]-LA + [BUR][ ki ]-ge (6) [kur gû-gar]-gar(Col. II, 
1) din s ir nin-[gi]r-zu-[ka]-ge (2) [nim] sah (3) [g]û-mu-na-gar (4) 
é-ti-ra-âs-sâ (o) mu-na-dû (6) PA-m[u]-n[a]-è (7) é-an-[naj- 
tûm (8) galu inim-ma si(g)-ga (Col. III, 1) din & ir [nin-g]ir-[zu]- 
ka-[ge] (2) kur-kur-sû(3) â dil, e ir nin-gir-zu-ka-ta (4) [ ] ru- 

d[a] (5) nu-tu[g]. 

f) Galet E 4 

(Col. I ; lacune d'environ trois cases) (4) [ J li 5 (5) e-na- 

sur-ra (i (6) me-silim-e (7) na-ne-rû-a (8) â-âg-gà (Col. II ; lacune 
d'environ quatre cases)(5)n[a]-r[û]-a-b[i] (6) ni-p[ad] (7) edinsm- 
LA-|-BUR ki -sû (8) ni-gin(9)a-sa(g) usar-su-a-û (10) a-sa(g) sum- 
ginar-ginar (11) a-sa(g) é-lah-/i[a] (12) a-sa(g) ki-ma-URU (13) 
a-sa-(g) (fù-âs-URU (Col. III ; lacune d'environ huit cases, avec, 
encore apparents, les signes . . .a. . .gir. . .ge) (9) [b]a [ ] ri 
(10)na[ ] a (11-12) (lacune) (13) [ ] ? dar (14) mu-sû na 
-sà(15)galugis-nû ki -ge(Col.IV,l) [ ] (2) [ ] gi [ ] (3) 
[mu]-sû ba-sà (4) é-an-na-tûm (o) pa-t[e-s]i (6) s[m-BUR]-LA ki - 
ge (7) â-sum-ma (8) din & ir en-lil-ge (9) ga-zi(d)-kû-a (10) din e ir 
nin-har-sag-ka-ge (11) m[u]-du(g) sk-a (12) din ^ ir nina-ge (13) 
kur gû-gar-gar (14) din e ir nin-gir-zu-ka-ge (15) din s ir nin-gir-zu- 
ra (16) a-sa(g)-gan ki-âg-ni (17) su-na mu-ni-gi (18) na-me- 
silim-e (19) na-ne-rû-a. 

1. REC, 230. 

2. Dec, pi. 2 ter, n° 6 (texte dont il ne subsiste qu'un petit nombre de pas- 
sages parallèles au texte précédent). 



— 45 — 

dont le dieu (4) est Dun-x l , (5) E-an-na-tum, (6) patési (7) 
de Lagas, (lacune). 

d) Galet G 2 

e) Galet D 3 

(Col. I) (lacune) (3) [E-an-na-tu]m, (4) [patéjsi (5) [de 
La]gas, (6) [le conqué]rant (Col. 11,1) de Nin-gir-su, (2-3) 
subjugua [Elam] et Sah, (4-5) construisit la maison de ti-ra-as 

(6) et la fit briller; (7) E-an-na-tum, (8) homme qui la 

parole (Col. III, 1) de Nin-gir-su, (2-3) dans la force de Nin- 
gir-su, pour les contrées (4-5) fut sans [ ]. 

f) Galet E 4 

(Col. I) (lacune) (5) firent une délimitation 6 . (6) Me-silim 

(7) érigea une stèle ; (8) l'oracle (Col. II) (lacune) (5-6) (les 
hommes de Gis-nu) enlevèrent cette stèle, (7-8) vinrent dans 
la plaine de Lagas ; (9) le champ usar-su-a-u, (10) le champ 
sum-ginar-ginar, (11) le champ e-lah-/i[a], (12) le champ ki- 
ma-URU, (13) le champ </u-a.s-URU (Col. III) (lacune) (14) il le 
nomma; (15) les hommes de Gis-HU (Col. IV, 1-2) [ ] (3) il 
le nomma. (4) E-an-na-tum, (5) patési (6) de Lagas, (7) doué 
de force (8) par En-lil, (9) nourri du lait sacré (10) de Nin- 
har-sag, (11) nommé d'un bon nom (12) par Nina, (13) con- 
quérant (14)de Nin-gir-su, (15) à Nin-gir-su (16-1 7) restitua son 
territoire chéri (18-19) et érigea (de nouveau) la stèle de Me- 
silim. 



3. Dec, pi. 2, n° 3 (cf. Amiaud, R P, n. s. I, 67). 

4. Dec. ép., p. xliv. 

5. Lire peut-être (dingir) e[n]-l[il]-li? 

6. Cf.sur-sur=mussuruCVR,A2,A9cd)etki-sur-ra— « frontière, territoire » 
(m. à m. lieu délimité). Comparer En-te-me-na, cône, Col. I, 7. 

7. 2* signe : g[ùb] ? 



— 46 — 

g) CoLONNETTE * 

(Col. III) din e ir nin-gir-zu (2) [u]r-sag din e ir en-lil-ra (3) 
é-an-na-tûm (4) pa-te-si (5) siR-LA+BUR ki -ge (6) sa(g)-azag-gi 
pa(d)-da (1) din « ir nina (8) nin-en-na-ge (9) kur gû-gar-gar (10) 
din s ir nin-gir-zu-ka-ge (41) dumu a-kur-gal (12) pa-te-si (13) 
sir-la -+- bu R ki -ka-ge (lacune d'environ cinq cases) (19) gis-Hû ki 
(20) gû-edin-na (Col. II, 1) ba-gin-a (2) mu-ha-lam-[m]a-a 
(3) din » ir nin-gir-zu-ra (4) a-sa(g)-gan ki-âg-ni (5) gû-edin-na 
(6) su-na mu-ni-gi (7) ki-sur-ra (8) gû-gn 3 gir-zu ki -ka (9) 
din = ir nin-gir-zu-ra (10) su-na mu-ni-[g]i-a (11) LUM-ma-gir- 
nun-ta-sa(g)-azag-gi-pa(d)-da (12) mu mu-na-sà-a (13) [ 
arad (lacune d'environ cinq cases)(19) a-mu-na-[ru]. 

h) Brique A 4 

(Col. I, 1) din e ir nin-gir-zu (2) é-an-na-tûm (3) pa-te-si (4) 
sir-la + bu R-^-ge (5) mu-pa(d)-da (6) diD e ir en-lil-ge (7) â- 
sum-ma (8) din s ir nin-gir-zu-ge (9) sa(g)-pa(d)-da (Col. II, 
1) din s ir nina-ge (2) ga-zi(d)-kû-a (3) din » ir nin-har-sag-ge (4) 
mu-sà-a (5) din s ir ninni-ge (6) dumu a-kur-gal (7) pa-te-si 
(8) sm-LA-|-BUR ki -ge (9) din 8 ir nin-gir-zu-ra (10) gir-zu ki (Col. 

III, 1) mu-na-dû (2) din s ir nina (3) nina^ (4) mu-na-dû (5) 
é-an-na-tûm-e (6) nim har-sag û-ga (7) gîn-sû ne-si(g) 
(8) sahar-dù-KiD-bi (9) mu-dub (10) su-nir URU-|-A ki -ka (Col. 

IV, 1) pa-te-si-bi (2) sag-ba mu-gub (3) gîn-sû ne-si(g) (4) 
sahar-dù-KiD-bi (5) mu-dub (6) gis-Hû ki (7) gîn-sû ne-si(g) 
(8) sahar-dù-KiD-bi-20 (9) mu-dub (10) din e ir nin-gir-zu-ra (11) 
gû-edin-na (Col. V, 1) su-na mu-ni-gi (2) unu(g) ki (3) gîn-sû 

1. Dec. ép., p. xliv; 1" col. traduite par Heuzey RA, II, 80 et 2* par Thu- 
reau-Dangin RA, IV, 39 (Comparer Radau, ERH, p. 87, note 2). 

2. C'est-à-dire, probablement, le fossé servant de limite. 

3. Comparer En-te-me-na, cône, IV, 7. 



— 47 - 

g) COLON'NETTE l 

Col. I, 1) A Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) E-an-na- 
tum, (4) patési (5) de Lagas, (6) élu du cœur pur (7) de Nina, 

(8) la dame , (9) conquérant (10) de Nin-gir-su, (11) fils 

d'A-kur-gal (12) patési (13) de Lagas (lacune) (19-Col. II, 2) 
(lorsqu) il eut anéanti Gis-iiu qui avait envahi le gu-edin, (3) 
à Nin-gir-su (4) son territoire chéri, (5) le gu-edin, (6) il res- 
titua ; (7) la limite 2 (8) du 3 de Gir-su, (9) qu'à Nin- 
gir-su (10) il avait restituée (11) et que "LUM-ma-gir-nun-ta- 
sa(g)-azag-gi-pa(d)-da" (12) il avait nommée (13) [ J... 
(lacune d'environ cinq cases) (19) il voua (le présent objet). 

h) Brique A 4 

(Col. I) (Pour) Nin-gir-su, (2) E-an-na-tum, (3) patési (4) de 
Lagas, (5) dont le nom a été prononcé (6) par En-lil, (7) 
doué de force (8) par Nin-gir-su, (9) élu du cœur (Col. II, 1) 
de Nina, (2) nourri du lait sacré (3) de Nin-har-sag, (4) 
nommé d'un nom (5) parlnnina, (6) fils d'A-kur-gal (7) patési 
(8) de Lagas, (9) pour Nin-gir-su (10-Gol. III, 1) construisit Gir- 
su, (2) pour Nina (3-4) construisit Nina ; (S) E-an-na-tum (6-7) 

soumit Elam, la montagne belle à voir, (8-9) amoncela 

des tells (funéraires) ; (10) l'emblème de Uru-|-a, (Col. VI, 1) 
le patési de cette (ville) (2) le planta devant (la ville) ; (3) 

(E-an-na-tum) soumit (cette ville), (4-5) amoncela 

des tells (funéraires), (6-7) soumit Gis-HU, (8-9) amon- 
cela 20 tells (funéraires), (10) à Nin-gir-su (11-Col. V, 1) 
restitua le gu-edin, (2-3) soumit Uruk, (4-5) dévasta 

4. Dec, pi. 31,n 2, et ép., p. xlv (complété d'après la photographie d'un 
exemplaire intact, communiqué par le capitaine Cros) ; traduction par Oppert, 
RA II, 86-87, et par Radau, ERH, pp. 93 sqq. 



— 48 — 

ne-si(g) (4) uru-az ki (5) mu-hûl (6) mi-si-me ki (7) mu-hûl (8) 
é-an-na-tûm (9) mu-pa(d)-da (10) «""^nin-gir-zu-da (Col. VI. 
1) kur-kur-ri (2) sag-e-dâ-sîg (3) é-an-na-tûm (4) galu inim- 
ma si(g)-ga (5) din e ir nin-gir-zu (6) dingir-ra-ni (7) din s ir DUN-x 1 
(8) a-Rû-a ki (9) mu-ha-lam. 

i) Brique B 2 

(Col. I, 1) é-an-na-tûm (2) pa-te-si (3) sir-bur-la 1 " (4) â-sum- 
ma (5) din s ir en-lil-ge (6) ga-zi(d) kû-a (7) din » ir nin-har-sag-ge 
(8) mu-pa(d)-da (9) din e h 'nin-gir-su-ge (10) sa(g)-pa(d)-da (il) 
din » ir nina-ge ( Col. II, l)dumu a-kur-gal (2) pa-te-si (3) sir- 
rur-la 1 " (4) kur-nim ki (5) gîn-sû bi-si(g) (6) URU+A ki (7) gîn- 
sû bi-si(g) (8) gis-Hû ki (9) gîn-sû bi-si(g) (10) uri ki (11) gîn-sû 
bi-si(g) (12) ud-ba (Col. III, 1) din s ir nin-gir-su-ra (2) kisal- 
dagal-la-na (3) pû-siG-EDiN-ra 3 (4) mu-na-ni-dû (o) dingir-ra- 
ni (6) din & ir dun-x • (7) ud-ba (8) din s ir nin-gir-su-ge (9) é-an-na- 
tûm (10) ki-mu-na-âg 4 . 

k) Mortier 5 

(Face A) (Col. I) (lacune) (i') [«"«^Jnina (2') [qum]-mah-ha 
(3') [m]u-na-tûm (4') [ ] de-a (5') [ ]kud-du-[g]e (6') 
[dingirj nina ( 7 ') [ nin k]ur-el-li (8') [ | « si (9') [ ]ra (10') 

^dm g irj nina ( Col ji) (i acune ) (f) nin kur-e[l] (2') din g ir nina 
(3') nin-en-ra (4') é-an-na-tûm-me (5') mu-na-dim-ma (6') 



1. REC, 230. 

2. Dec. ép., p. xlv (exemplaires parallèles CT IX 85977 à 85980); traduit par 
Heuzey, RA III, 106. 

3. Comparer En-te-me-na, brique A, IV, 4 ; Uru-ka-gi-na, brique, IV, 3. — 
Lire peut-être edin-{in)gar-ra ? 

4. Pour les quatre dernières cases MIO, 1539 et 1543 (exemplaires inédits ; 
comparer encore CT IX, 85978) donnent la variante suivante : ud-ba \ ê-an- 
na-tùm-ra \ (dingir) nin-gir-su-ge | ki-mu-na-âg ; cf. ci-dessus, p. 26, n. 4. 






— 49 - 

la ville d'Az, (6-7) dévasta Mi-si-me. (8) Par E-an-na-tum, 
(9) dont le nom a été prononcé (10) par Nin-gir-su, (Col. VI, 
1) les contrées (2) eurent la tête brisée. (3) E-an-na-tum, (4) 

homme qui la parole (5) de Nin-gir-su, (6) dont le 

dieu (7) est Dun-x ', (8-9) anéantit A-RU-a. 

i) Brique B 2 

(Col. I, 1) E-an-na-tum, (2) patési (3) de Lagas, (4) doué 
de force (5) par En-lil, (6) nourri du lait sacré (7) de Nin-har- 
sag, (8) dont le nom a été prononcé (9) par Nin-gir-su, (10) 
élu du cœur (11) de Nina, (Col. II, 1) fds d'A-kur-gal (2) 

patési (3) de Lagas, (4-5) soumit le pays d'Elam, 

(6-7) soumit Uru+a, (8-9) soumit .... Gis-nu, (10-11) 

soumit Ur. (12) En ce jour-là (Col. III, 1) à Nin-gir-su, 

(2) sur son large parvis, (3-4) il construisit le puits (appelé) 
sio-EDiN-ra 3 . (5) Son dieu (6) est Dun-x ! . (7) En ce jour-là 
(8) Nin-gir-su (9-10) chérissait E-an-na-tum 4 . 

k) Mortier 5 

(Face A) (Col. I) (lacune) (1') (à) Nina (2') un grand [mor- 
tier] (3') il apporta (4'-5') [ ] ; (6') (à) Nina, (7') 

[la dame de la mon]tagne sainte, (8'-9') ] (10 ') 

Nina (Col. Il) (lacune) (1) (Le mortier que) à la dame de la 

montagne sainte, (2') à Nina, (3') à la dame , (4') moi 

E-an-na-tum (5') j'ai fabriqué, (6') que personne ne le. ... ! 

5. Désignation provisoire d'un objet qualifié par le guide du British Muséum 
p. 80 : « black basait bowl ». L'inscription a été publiée avec essai de tra- 
duction par Evetts PSBA, nov. 1890, pp. 54 sqq. (Cf. Thureau-Dangin GR, 
1897, p. 246 ; R A IV, p. 45, n. 5, et Radau EBII, p. 82, n. 4). Cet objet, qui pro- 
vient peut-être de Tello, aurait été, d'après Evetts, trouvé dans la cité de 
Londres parmi les démolitions d'une maison du xvn" s. Notre transcription a 
été faite d'après l'original au British Muséum. 
6. Signe n[i] ? 

4 



— 50 — 

galu na-ab-KU-e (7') nam-ur-pad-da • zag-bi (8') mu-sar-ra- 
bi (9') tag-tag-ba (Col. III) (lacune) (1') [ ] k[a] [ ] (2') 
na-dib-bi (3') lugal kis^-bi (4') na-dib-bi (5') din e ir nina (6') nin- 
kur-el (7') qum 2 -mah din g' r nina (8') ki-gub-ba-bi zag-e-ba 3 
(9') pa-te-si (10') sir-la+bur" (Col. IV) (lacune) (1') nam-[ur- 
p]ad-da zag-bi (2 1 ) gis-tûg-pi-ni (3') al-zu-zu-a 4 (4') rau- 
sar-ra-bi (5') ab-ta-gir-a (6') gis-tûg-pi-ni (7') al-zu-zu-a 
(8') izi mu-ba-sum (9') gis-tûg-pi-ni (Col. V) (lacune) (1') 
[ ] m[uj [ ] (2') gis-tûg-pi-[ni] (3') al-zu-zu-a (4') igi 
dingir n ina-sû (5°) dingir-ra-ni (6) na-dib-bi (7') a-ne na-dib-bi. 
(Face B) (Col.I) (lacune) (1') [un]u(g) ki (2') [g]în-sû bi-si (g) 
(3') [u]ri[ ki ]-ma (lacune) (Col. II) (lacune) (1') é-an-na- 
tûm (2') galu [é]- diD s ir gà-[tumJ-du(g) dû-(aj (3') din-gir-ra-ni 
(4') din g ir DlJN _ x b ($') é-an-na-tûm (6') [ ] din s ir nina (7') [ ] 
tu(d) [ ] (lacune) (Col. III) (lacune) (1') ud[ ] e-[d]a[ ] 
(2') [ ' ] (3') gi-K[ A j-na [ ' ] (4') di-sû [ ]-ra-[kaJ (5') 
din [s ir nin]-gir-zu[ ] (6') é[ ] ga [ ] (7') di-sû[ ]ka-ka 
(8') [ din "p en-lil-la (9') [mbjru^ (10') [ ] [k]i (lacune). 
(faces C et D manquent) 

5) En-an-na-tum I 
a) Mortier 6 

(1) din & ir nin-gir-zu (2) ur-sag din s ir en-lil-ra (3) en-an-na-tûm 
(4) pa-te-si (5) sir-la + BUR ki (6) kur gû-gar-gar (7) [ din £ ir nin]- 
gir-zu (8) [dumu] a-[k]ur-[g]al (9) [pa-te]-si (10) siR-LA+BUR ki 

-ka-ge (11 ) di "*>' ir nin-gir-zu-ra (12) bur-sum-gaz 7 (13) mu-na- 

1. Comparer Gu-de-a, statue B, VI, 17. 

2. Traduit en conformité avec l'apparente destination de l'objet (le signe et 
son dérivé gaz signifient « broyer (le grain) dans un mortier »). 

3. ou IGI? 

4. sorte de refrain. La désinence a est difficile à justifier grammaticale- 
ment. Traduire peut-être « ce que son oreille a appris »? 

5. REG, 230. 



— 51 — 

(7') Les. . . . ■ qui sont à son côté (8') (et) son inscription (9') 

de briser (que personne ne projette!) (Col. III) (lacune) (1') 

] (2') qu'il ne s'empare pas ! (3') Que le roi de Kis (4') ne 

s'en empare pas ! (S') A Nina, (6') la dame de la montagne 

sainte, (7'-8') l'emplacement du grand mortier^de Nina il 

(9') Le patési (10') de Lagas (Col. IV) (lacune) (1') (Si) 

les qui sont à côté (du mortier), (2') — (que) son oreille 

(3') Vapprenne'* — (4') (si) l'inscription (o') qui y a été , 

(6') — (y« e ) son oreille (7') l'apprenne — (8') (quelqu'un) 
incendie(9') — [que) son oreille (Vapprenne) — (Col.V) (lacune) 
(1') s'il[ ] (2') — (y»e) son oreille (3') Vapprenne — (4') 

devant Nina (5') que son dieu (6') ne le ,(7') ne le. , . . ! 

(Face B) (Col. I) (lacune) (1') Uruk (2') il soumit ; (3') 

Ur (lacune) (Col. II) (lacune) (1') E-an-na-tum,(2') qui construi- 
sit le [temple] deGa-[tum]-du(g),(3') et dont le dieu (4')estDuN- 
x5, (5') E-an-na-tum, (6') le [ ] de Nina, (7') l'enfant [ ] 

(lacune) (Col. III) (lacune) (l'-2') [ ] (3') le gi-KA-na 

[ ](4')[ ].... (5')[ ] Nin-gir-su (6'-7') [ ] (8') 

d'En-lil, (9') [Nip] pur (10') [ ] (lacune), 
(faces C et D manquent). 

5) En-an-na-tum I 
a) Mortier 6 

(1) Pour Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) En-an-na-tum, 
(4) patési (5) de Lagas, (6) conquérant (7) de Nin-gir-su, 
(8) fils d'A-kur-gal (9) patési (10) de Lagas, (11) pour Nin- 
gir-su, (12-13) fabriqua un récipient en pierre à broyer l'oignon, 

6. Dec. ep., p. xlv (et RA IV, pp. 108 et 122), traduit par Heuzey RA III 
p. 31 (comparer Radau, EBH, p. 14). 

7. sum-gaz se rencontre encore RTC, n° 307, face IV, 17, n° 317, rev. 12 (à 
ces deux places en parallélisme avec sum-el, expression connue qui désigne une 
espèce d'oignon). Pour Aar, cf. Ur-nin-sun, plateau, 1. 10, note. 



— 52 — 

dim (14) nam-ti(l)-la-ni-sû (15) [ dill = u ']nin-gir-[zu]-ra (16) 
[é-nin]nû (17) [a]-mu-na-ru. 

b) Brique * 

(Col. I, 1) en-an-na-tûm (2) pa-te-si (3) sir-la+bur 1 " (4) 
dumu a-kur-gal (5) pa-te-si (6) siR-LA+BUR ki -ka-ra 2 (7) ud 
Jj«jg'r n in-gir-zu-ge (Col. II, 1) sa(g)-gi ba-pa(d)-da-a (2) erin- 
bàr-bàr 3 (3) kur-ta mu-na-ta-ë (4) é-sû mu-na-si(g)-si(g)- 
ga-a (5) sag-sù-bi 4 (6) erin-bàr-bàr (Col. 111,1) mu-na-ni-gub 
2) ur-ha-lu-ûb (3) ni-gab 5 -sû mu-na-duru(n)-duru(n)-na (4) 
ugal ki-an-na (i -âg-ni (5) diu ° il 'nin-gir-zu-ra(6) mu m[u]-na-gar. 

c) Masse d'armes 7 

(1) din s u 'nin-gir-zu (2) é-ninnû-ra (3) en-an-na-tûm (4) pa- 
te-si (5) sir-la -f-BUR ki -ka (6) x 8 -a-ni (7) bâr-ki-x 9 (8) sukal-li 
(9) nam-ti(l) (10) lugal-ni (11) en-an-na-tûm-ma-sû (12) a- 
mu-na-sû 10 -ru. 

d) Bloc de pierre noire u 

6) En-te-me-na 
a) Tablette d'albâtre 12 

(Face, Col. I, 1) din s ir nin-gir-zu (2) ur-sag diu - ir en-lil-ra (3) 
en-te-me-na (4) pa-te-si (5) siR-LA-(-BUR ki (6) dumu en-an-na- 



1. Dec. ëp., p. xlvi; traduit par Thureau-Dangin CR, 1899, pp. 348-349 
(comparer Radau EBH, pp. 72 sqq). 

2. Sic orig. ; pour cet emploi de ra, cf. ci-dessus p. 26 ^n. 4. 

3. Cf. CT XVII. pi. 38, 11. 39-40. 

4. sacf-sà (S b 1, IV, 2i) désigne ce qui couvre la tète (ici désigne ce qui 
couvre le sommet du bâtiment?) 

5. = atù; cf SBH, n° 43, obv. 18. 

6. an-na semble devoir être interprété comme étant pronom régime. 

7. CT V, 23287 ; traduit par Radau, EBH, 120. 

8. gan ou ntr? 



— 53 — 

(14) et pour sa vie (15) à Nin-gir-su (16) (dans) l'e-ninnû 
(17) le voua. 

b) Brique * 

(Col. I, 1) En-an-na-tum, (2) patési (3) de Lagas, (4) fils 
d'A-kur-gal (5) patési (6) de Lagas, (7) au jour où Nin-gir- 
su (Col. II, 1) en (son) cœur l'eut élu, (2-3) des montagnes 
fît venir du bois de cèdre liâru 3 (4) et dans le temple qui 

(5) son toit 4 (6) en cèdre liâru (Col. III, 1) il 

établit: (2) Ur-halub, (3) que comme gardien 5 (dans le temple) 
il fît demeurer, (4) à son roi qui l'aime, (5) à Nin-gir-su, 
(6) 

c) Masse d'armes 7 

(1) A Nin-gir-su (2) de l'e-ninnû, (3) (pour la vie) d'En- 

an-na-tum, (4) patési (5) de Lagas, (6) son , (7) Bar-ki- 

x 8 , le (8) ministre, (9-11) pour la vie de son roi En-an-na-tum 
(12) voua (ceci). 

d) Bloc de pierre noire 11 

6) En-te-me-na 
a) Tablette d'albâtre *- 

(Face, Col. I, 1) Pour Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) 
En-te-me-na, (4) patési (5) de Lagas, (6) fils d'En-an-na-tum 

9. Jbaou REC, n" 278 (idim ?). 

10. s»= ana « pour ». Les préfixes s'expliquent comme il suit : mu, pronom 
sujet (« lui », c.-à-d. Bar-ki-x), na, pronom régime indirect (« à lui », c.-à-d. à 
Nin-gir-su), su « pour » (c.-à-d. «pour la vie de... »). 

11. Dec. ép., p. xux (document juridique et, pour ce motif, mentionné ici 
seulement pour mémoire; noter que vraisemblablement les deux faces doivent 
être interverties). 

12. Dec. ép., p. xlvi; traduit par Oppert RA II, pp. 148-159, par Oppert- 
Heuzey, RA III, pp. 61 sqq. (Cf. RA IV, p. 36, et Radau EBH, 112.) 



- 54 — 

tûm (7) pa-te-si (Col. II, 1) siR-LA-f-BUR ki -ka (2) dumu-KA l 
(3)ur- din e ir nina(4) lugal (5) siR-LA+BUR ki -ka-ge (6) din & ir nin-gir- 
zu-ra (7) és-DUG-RU (Col. III, 1) mu-na-dû (2) a-hus (3) é- 
igi-zi(d)-bar-ra (4) mu-na-dû (5) di,1 fc' ir lugal-ûru ki -ra (6) é-gal 
ûru ki -ka-ni (Col. IV, 1) mu-na-dû (2) din » ir nina (3) é-engur- 
ra-ka-lum-ma (4) mu-na-dû (5) di,1 s ir en-ki (6) lugal erida kl 
-ra (7) abzu-pà-sir-ra (Col. V, 1) mu-na-dû(2) din s ir nin-har- 
sag-ga-ra (3) gi-KA-na (4) tir-azag-ga (5) mu-na-dû (6) din s ir 
nin-gir-zu-ra (Revers, Col. I, 1) an-ta-sur-ra (2) é me-lâm-bi 
kur-kur-ra-a tûg (3) mu-na-dû (4) din « ir en-lil-la (5) é-ad-da 
(6) im-sag-gà (7) mu-na-dû (8) é din e ir gà-tum-du(g) (Col. II, 
i) mu-dû (2) din s ir nina (3) sa(g)-pa(d)-da (4) mu-na-dû (5) 
dingir nma gi-KA-na-mah-ni (6) mu-na-dû (7) ud-ba en-te-me- 
na-ge (Col. III, 1) lugal ki-an-na-âg-gà-ni (2) din s ir nin-gir-zu- 
ra(3) é-KAs + GAR-ka-ni (4) mu-na-dû (5) en-te-me-na (Col. IV, 
l)galu é-KAs + GAR (2) din & ir nin-gir-[zu]-ka dû-a (3)dingir-ra-ni 
(4) din ^ ir DUN-x 2 -an. 

b) Pierres de seuil A et B 3 

(1) en-te-me-na (2) pa-te-si(3) sir-la -|-BUR ki (4) galu és-gi gi- 
KA-na (5) din e ir nin-gir-zu-ka dù-a (6) dingir-ra-ni(7) din s ir DUN-x 2 . 

c) Pierre de seuil C 4 

(l) dingir gà-tum-du(g) (2)ama siR-LA+BUR ki -ra(3) en-te-me-na 
(4) pa-te-si (5) sm-LA+BUR ki (6) galu é- din s ir gà-tum-du(g) dû-a 
(7) dingir-ra-ni (8) din & ir DUN-x 2 -an. 



1. Comparer Gu-de-a, Cyl. B, XXIII, 18. 

2. REC, 230. 

3. Dec. ép., p. xlvi; traduit par Oppert RA II, 88. 



— 55 — 

(7) patési (Col. II, 1) de Lagas, (2) descendant 1 (3) d'Ur- 
ninâ (4) roi (5) de Lagas, (6) pour Nin-gir-su (7-Gol. III, 1 ) con- 
struisit la maison du dug-ru, (2-4) construisit l'a-hus, le temple 
qu'il regarde favorablement, (5) pour Lugal-uru (6-Col. IV, 
1) construisit son palais d'Uni, (2) (pour) Nina (3-4) construi- 
sit l'e-engur-ra-ka-lum-ma, (5) pour En-ki (6) roi d'Eridu (7- 
Gol. V, 1) construisit l'abzu-pa-sir-ra, (2) pour Nin-har-sag 
(3-5) construisit le gi-KA-na du bois sacré, (6) pour Nin-gir-su 
(Revers, Col. I, 1-3) construisit l'an-ta-sur-ra, le temple dont 
l'éclat revêt les contrées, (4) (pour) En-lil (5-7) construisit 
l'e-ad-da de l'im-sag-ga, (8-Col. II, 1) construisit le temple 
de Ga-tum-du(g), (2) pour Nina (3-4) construisit le sa(g)- 
pa(d)-da, (5-6) pour Nina construisit son gi-KA-na sublime. (7) 
En ce jour-là En-te-me-na, (Col. III, 1) pour son roi qui l'aime, 
(2) pour Nin-gir-su, (3-4) construisit son e-KAs-f-GAR. (5) En-te- 
me-na, (Col. IV, 1) quia construit l'e-KAs-|-GAR (2) de Nin-gir- 
su, (3) son dieu (4) (est) Dun-x *. 

b) Pierres de seuil A et B 3 

(1) En-te-me-na, (2) patési (3) de Lagas, (4-5) qui a construit 
l'es-gi du gi-KA-na de Nin-gir-su, (6) son dieu (7) est Dun-x 2 . 

c) Pierre de seuil C 4 

(1) Pour Ga-tum-du(g) 5 , (2) mère de Lagas, (3) En-te-me- 
na, (4) patési (5) de Lagas, (6) qui a construit le temple de 
Ga-tum-du(g), (7) son dieu (8) est Dun-x 2 . 



4. Dec. pi. 5, %. 2; traduit par Amiaud RP n. s., I, 73 (comparer Radau 
ERH, 116). 

5. Se réfère à l'incidente, case 6 : « qui a construit pour Ga-tum-du(g).., »? 



— 56 — 

d) Pierre de seuil D 1 

(1) din f f,r nin-gir-zu (2) ur-sag din e ir en-lil-lâ-ra (3) en-te-me-na 
(4) pa-te-si (5) sir-la -\- bu R ki -ge (6) é-gis-pû-ra (7) mu-na-dû (8) 
en-te-me-na (9) galu é-gis-pû-ra dû-a (10) dingir-ra-ni (11) 

dingir ( J un _ x 2_ an> 

e) Pierre de seuil E 3 

(1) din e ir nin-gir-zu (2) ur-sag din s ir en-lil-ra (3) en-te-me-na 
(4) pa-te-si (S) èiR-LA+BUR ki (6)dumuen-an-na-tûm (7) pa-te-si 
(8) siR-LA + BUR ki -ka (9) galués-gi gi-KA-na (10) din s ir nin-gir-zu- 
[ka dû-a] (11) dingir-a-ni (12) [ din e ir DUN-x 2 ]-an. 

f) Pierre de seuil F 4 

(l) din e ir nin-gir-zu(2) ur-sag din & ir en-lil-lâ-ra (3) en-te-me-na 
(4) pa-te-si (5) sir-la+bur 1 " (6) dumu en-an-na-tûm (7) pa-te-si 
(8) siR-LA+BUR ki -ka-ge (9) és-DUG-RU (10) m[u]-n[a]-dû (11) a- 
hus (12) é-igi-zi(d)-bar-ra (13) mu-na-dû (14) din s ir nina (15) 
é-engur-ra-ka-lum-ma (16) mu-na-dû (17) [gi]-K.[\]-na-ni (18) 
mu-na-dû (19) é-sa(g)-pa(d)-da (20) mu-dû (21) din g ir en-lil-la 
(22) é-ad-da (23) im-sag-gà (24) mu-na-dû (25) é- din & ir gà-tum- 
du(g) (26) mu-dû (27) é- din s ir nin-mah (28) [mu-dû] (29) 
(lacune?) tir-azag-ga (30) mu-dù (31) din - ir lugal-ûru ki -ra (32) 
é-gal ûru ki -ka-ni (33) mu-na-dû (34) din e ir en-ki (35) lugal erida 
ki -ra (36) abzu-pà-sir-ra (37) mu-na-dû (38) din s ir nin-gir-zu-ra 
(39) an-t[a]-s[ur]-r[a] (40) é me-lâm-bi kur-kur-ra-a tûg (41) 
mu-na-dû (42) en-te-me-na (43) [galu] a[n]-ta-sur-ra dû-a (44) 
dingir-ra-ni (45) din s ir DUN-x 2 -an. 

1. Louvre, inédit. 

2. REG, 230. 

3. CT V, 12061 (et antérieurement ABK, n"4); traduit par Radaii, EBII. 
117. 

4. CT X, 86900. 



— 57 — 
d) Pierre de seuil D 1 

(1) Pour Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) En-te-me-na, 
(4) patési (5) de Lagas, (6) l'e-gis-pu-ra (7) construisit. (8) En- 
te-me-na, (9) qui l'e-gis-pu-ra a construit, (10) son dieu (11) 
est Dun-x *. 

e) Pierre de seuil E 3 

(1) Pour Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) En-te-me-na, 
(4) patési (5) de Lagas, (6) fils d'En-an-na-tum (7) patési (8) 
de Lagas, (9-10) [qui a construit] l'es-gi du gi-KA-na de Nin-gir- 
su, (11) son dieu (12) est Dun-x 2 . 



f) Pierre de seuil F 4 , 

(1) Pour Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) En-te-me-na 
(4) patési (5) de Lagas, (6) fils d'En-an-na-tum (7) patési (8) 
de Lagas, (9-10) construisit la maison du dug-ru, (11-13) con- 
struisit l'a-hus, le temple qu'il regarde favorablement, (14) 
pour Nina (13-16) construisit l'e-engur-ra-ka-lum-ma, (17-18) 
construisit son [gi]-K[A]-na, (19-20) construisit l'e-sa(g)-pa(d)- 
da, (21) pour En-lil (22-24) contruisit l'e-ad-da de l'im-sag- 
ga, (25-26) construisit le temple de Ga-tum-du(g), (27-28) 
construisit le temple de Nin-mah, (29-30) construisit le [gi-KA-na] 
du bois sacré, (31) pour Lugal-uru (32-33) construisit 
son palais d'Uru, (34) pour En-ki, (35) roi d'E-ri-du, (36-37) 
construisit Fabzu-pa-sir-ra, (38) pour Nin-gir-su (39-41) 
construisit l'an-ta-sur-ra, le temple dont l'éclat revêt les 
contrées. (42) En-te-me-na, (43) qui a construit l'an-ta-sur-ra, 
(44) son dieu (45) est Dun-x 2 . 



— 58 — 

g) Fragments d'un vase en pierre 1 (Niffer) 

(Col. I) (lacune) (1') [ ]ra (2') [e]n-te-me-na (3') [p]a-te- 

si (4') sir-la+rlr" (5') â-sum-ma (6') din s ir en-lil (7') ga-zi (d) kû-a 
(8') din s ir nin-har-sag-ka (lacune) (1") [ ] (2") [sa(g)-ga]lu- 

3600-ta (3") [su]-niba-ta-[Ku]-ba-a (4") [ ]mah nam-tar-ra 
(lacune) (J m ) din s ir en-lil-li (2"') nibru ki -ta (3'") en-te-me-na-ra 
(4"') mu-na-[a]n (lacune) (Col. II) (lacune) (l')[ ]da-a(2')a- 

zal ~ din « ir en-lil-la (3') bur-mah (4') kur-ta mu-na-ta-ë (5') din & ir 
dun-x 3 (6') dingir en-te-me-[na] (lacune) (1") [a]zag [ ] mu- 
na-ni-kes(da) (2") nam-ti(l)-l[a]-ni-sû (lacune) (l''')n[am][ 
(2'") n[a] [ ] (3'") [na]m[ ] (lacune). 

h) Vase d'argent 4 

(1) din " ir nin-gir-zu (2) ur-sag din ^ ir en-lil-ra (3) en-te-me-na (4) 
pa-te-si (5)siR-LA+RCR lti (6) sa(g)-pa(d)-da(7) din » ir nina (8) pa- 
te-si-gal (9) dingir nin-gir-zu-ka (10) dumu en-an-na-tûm (11) 
pa-te-si (12) sir-la -|- BUR ki -ka-ge (13) lugal ki-an-na-âg-gà-ni 
(14) din e ir nin-gir-zu-ra (15) nigî(n) ku(g)-lah-ha DAG 5 -da din » ir nin 
gir-zu-ge ab-ta-KA+x 6 -a (16) mu-na-dim(17)nam-ti(l)-la-ni-sû 
(18) din & ir nin-gir-zu (19) é-ninnû-ra (20) mu-na-tûm (21)ud-ba 
du-du (22) sangu din e ir nin-gir-zu-ka-kam. 

i) Bloc de support 7 

(A côté d'une figure d'homme) (1) du-du sangu-mah (2) 
din & ir nin-gir-zu-ka. (Inscription principale) (1 ) din £ ir nin— gir-zu (2) 

1. OBI, n<" 115-117; traduit par Radau, E B H, 118. 

2. Cf. Uru-ka-gi-na, cône B, XII, 44, note. 

3. REC, 230. 

4. Dec. pi. 43et 43 bi "; ép., p.XLvn; traduitparOppert-Heuzey, Monuments et 
Mémoires, 1895, I, p. 27, et Thureau-Dangin RA IV, p. 35 (comparer Radau, 
EBH, 116). 

5. Sic, original (?). 

6. D'après l*orig. ka paraît composé avec un autre signe (a ou plutôt gab?). 



— 59 — 

g) Fragments d'un vase en pierre 1 (Niffer) 

(Col. I) (lacune) (1') a[ J, (2') En-te-me-na, (3') patési 
(4') de Lagas, (5') doué de force (6') par En-lil, (7') nourri du 
lait sacré (8') de Nin-har-sag, (lacune) (1") [ J (2") (lorsqu) 
au milieu de 3600 hommes (3") il eut installé son pouvoir, 
(4") le[ ] sublime du destin (lacune) (1"') En-lil, (2'") dans 

Nippur, (3'") à En-te-me-na (4'") [ J (lacune) 

(Col. II) (lacune) (1') [ ] (2') l'eau fluide ? cTEn-ïil, (3') 

[dans) un vase sublime en [pierre, (4') des montagnes il fît 
venir. (S') .Dun-x 3 , (6') dieu d'En-te-me-na, (lacune) (1") 

[ J (2") pour sa vie (lacune) (1 "' à 3?) .....[. ] 

(lacune). 

h) Vase d'argent 4 

(1) Pour Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) En-te-me-na, 
(4) patési (5) de Lagas, (6) élu du cœur (7) de Nina, (8) grand 
patési (9) de Nin-gir-su, (10) fils d'En-an-na-tum (11) patési 
(12) de Lagas, (13) pour son roi qui l'aime, (14) pour Nin-gir- 
su, (15-16) fabriqua un vase en argent pur. . . .dans (lequel) 

Nin-gir-su (17) et pour sa vie (18) à Nin-gir-su(19) de 

l'e-ninnû (20) l'apporta. (21) En ce jour-là Du-du (22) était 
prêtre de Nin-gir-su. 

i) Bloc de support 7 

(A côté d'une figure d'homme) (1) Du-du, prêtre suprême 
(2) de Nin-gir-su. (Inscription principale) (1) Pour Nin-gir- 
su (2) de l'e-ninnû, (3) Du-du, (4) prêtre de Nin-gir-su, (5) 

7. Dec. pi. 5 bi »,fig.2ete/).p.xLvm(cf. Heuzey, Monuments et Mémoires, 189 i, I, 
pp. 6 sqq. et Dec. pp. 204 sqq.), traduit par Thureau-Dangin, RA IV, 36 (com- 
parer Radau EBH, 117). 



— 60 — 

é-ninnû-ra (3) du-du (4) sangu din ? ir nin-gir-zu-ka-ge (5) urd + 
A ki -ta mu-na-ta-ë (6) GAG-l-Gis-ûr'-sû (7) mu-na-dim. 

k) Brique A 2 

(Col.I, 1) [ din s ip ]nin-gir-zu (2) ur-sag din « ir en-lil (3) en-te-me- 
na (4) [pa]-te-[s]i (5) siR-LA+BUR ki (6) â-su[m-m]a(7) din s ir en-lil 

(8) ga-zi(d) k[û]-a (Col. II, 1 ) din s ir nin-bar-sag-ka (2)sa(g)-pa(d)- 
da (3) din £' r nina (4) pa-te-si (5) din £' r nin-gir-zu-ka-ge (6) dumu- 
[ ]-da (7) din e ir lugal-ûru ki (8) dumuen-an-na-tûm (9) [p]a-[t]e- 
[s]i(IO)siR-LA+BUR ki -ka-ge(Gol. 111,1) u[d] din e ir nin-gir-zu-ge(2) 
gir-nun-ta (3) k[i-àg sa(gr)]-ga-ni(i) ba-pa(d)-da-a (5) é-ninnû- 
t[a](6) na[m-ni] mu-na-l^ar-ra-a] (7) din e ir nina (8) sirara ki -suM-ta 

(9) igi-zi(d) m[u-si]-bar [-ra-a] (lO)en-te-me-na-ge (Col. IV, 1) 
din s ir nin-gir-z[u]-r[a] (2) gis-kes-du 3 (3) LUM-[ma]-dim-[du(g)] 
(4) kur-gal-siG-EDiN-ra 4 (5) 600x3+10x4 gur-sag-gâl 5 (6) 
en-te-me-na-ge (7) din ? ir nin-gir-zu-ra (8) mu-n[a]-ni-d[û] (9) 
[ ] din ^[nin]-gir-[zu](Col.V, 1) [ ][m]u-na-dim(2)[ ] 6 
(3) sm-LA+BUR ki (4) e-d[a] [ ] (5) [ ]-tur m[u]-ni [ ] 
(6) [ 1 ni-gi (lacune d'une ou deux cases) (Col. VI, 1) mu- 
ni-gi(2)KEs[ ] (3) [ ](4) gû-edin-na-ka (5) mu-na-ni-dû 
(6) [ ] 7 (7) mu-na [ ] (8)[ din ^ ir ]nin-gir-zu-5re (9)da-ri-sû 
^10) [ ]na-DU (11) en-te-me-na (Col. VII, 1) [ ] (2) 
din [e ir ][nin]-gir-zu-ka-ge (3) lugal ki-an-na-âg-gà-ni(4) din s ir nin- 
gir-zu-ra (5) gis-kes-du (6) LUM-ma-dim-du(g) (7) mu-[na]-dû 
(8) din s ir nin-gir-zu (Col. VIII, 1) [ ]na [ ] (2) [mu rau]- 
na-s[à](3) en-te-me-na (4) gis-kes-[du] d[û]-a (5) din « ir nin-gir-zu- 

1. Le sens de gag -|- S l $ est assuré par la masse d'armes de Gu-de-a et celle de 
Nin-ka-gi-na (Nam-mah-ni). Ur ne peut, semble-t-il, désigner que notre objet, 
c.-à-d. le support de la masse d'armes. 

2. Dec. ép. p. xlviii. 

3. Cf. E-an-na-tum, galet A, VII, 10. 

4. Cf. Uru-ka-gi-na brique, IV, 3. 

5. gur est suivi ici du qualificatif sag-gkl ; de même fréquemment sur les 
tablettes, particulièrement dans la période présargonique (cf. RTC, 2* série, 
n° 20 et passim ; 3 e série, n° 128 ; 4* série, n 0> 201, 202, 256). Il est probable que 



— 61 — 

d'Uttu-f- a fit venir (cette matière) (6) et en support de masse 
d'armes • (7) la façonna. 

k) Brique A 2 

(Col. I, 1) (Lorsque) Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) 
(eut élu) En-te-me-na, (4) patési (5) de Lagas, (6) doué de 
force (7) par En-lil, (8) nourri du lait sacré (Col. II, 1) de 
Nin-har-sag, (2) élu du cœur (3) de Nina, (4) patési (5) de Nin- 
gir-su, (6) enfant ... (7) de Lugal-uru, (8) fils d'En-an-na-tum 

(9) patési (10) de Lagas, (Col. III, 1) lorsque Nin-gir-su, (2) 
dans le gir-nun, (3) [comme le chéri de] son [cœur], (4) l'eut 
élu, ^5) que, dans l'e-ninnû, (6) il eut [fixé son sojrt (7) et que 
Nina, (8) dans Sirara-suM, (9) l'eut regardé d'un œil favorable, 

(10) (alors) En-te-me-na (Gol. IV, 1) pour Nin-gir-su (2) (cons- 
truisit) le réservoir 3 (3) du (canal) LUM-ma-dim-du(g) (4) 
(appelé) kur-gal-siG-EDiN-ra 4 , (5) (d'une capacité) de 1840gur- 
ru 5 ; (6) En-te-me-na, (7) pour Nin-gir-su, (8) le cons- 
truisit. (9) [ ] Nin-gir-su (Col. V, 1) [ | fabriqua; (2) le 
[ ] (3) de Lagas (4) il [ j ; (S) le [ ] il [ ] ; (6) [ ] 
restitua (lacune d'une ou deux cases) (Col. VI, 1) restitua (2- 
3) [ ] (4) du gu-edin (5) il construisit; (6) le [ J 7 (7) il 

[ ] ; (8) Nin-gir-su, (9) pour toujours, (10) [ ] ; (11) 

En-te-me-na, (Col. VII, 1) le [ ] (2) de Nin-gir-su, (3) 
pour son roi qui l'aime, (4) pour Nin-gir-su, (S) le réservoir 
(6) du (canal) LUM-ma-dim-du(g) (7) construisit; (8-Col.VIII, 
2) « # Nin-gir-su [ ] » il le nomma. (3) En-te-me-na, (4) qui a 
construit le réservoir (S) de Nin-gir-su, (6) son dieu (7) est 

le même terme gur désignait des mesures de valeurs différentes (comparer, à 
l'époque de la dynastie d'Ur, gur-lugal, c'est-à-dire « gur royal »). 

6. 1 er signe : é (?) ; 2« gi (?) 

7. nom de temple (é (dingir) nin-har-sag ?) 



— 62 — 

ka-k[a] (6) dingir-ra-ni (7) * a &va*-x i -*n (8)ud-[baj du-du (9) 
[sangu][ din s ir ]ni[n]-g[ir]-[zu]-ka-kam. 

I) Brique B 2 

(Col. I, l) din s ir nin-gir-zu (2) ur-sag din s ir en-lil-ra (3) en-te- 
me-na (4) pa-te-si (5) sir-la -f-BUR- ki (Col. II, 1) sa(g)-pa(d)-da 
(2) di,, e ir nina (3) pa-te-si-gal (4) din s ir nin-gir-zu-ka (S) dumu en- 
an-na-tûm (6) pa-te-si (Col. III,l)siR-LA-|-BiB ki -ka (2) galués-gi 
(3) din s ir nin-gir-zu-ka (4) dû-a (5) dingir-ra-ni (6) din s ir Dux-x ' 
(Col. IV, 1) ud-ul-la-sû (2) nam-ti(l)-la-ni-sû (3) din s ir nin-gir- 
zu-ra (4) é-ninnû-a (5) he-na-sû-gub. 

m) Clou d'argile ? 

(Col. I, 1) din s ir nina (2) é-engur-ra (3) en-te-me-na (4) pa-te- 
si (5) sir-la+bur" (6) sa(g)-pa(d)-da (7) din » ir nina (8) pa-te-si- 
gal (9) dil, s ir nin-gir-su-ka (lO)dumuen-an-na-tûm (Col. II, l)pa- 
te-si (2) sir-la +nuR ki -ka-ge (3) din e ir nina (4) é-engur-ra (5) 
gan ka-lum-ma (6) mu-na-dû (7) guskin kù-bàr-bàr-ra (8) su- 
mu-na-[n]i-tag 4 (9) mu-ni-DU (10) kib mu-na-dû(g). 

n) Cône 5 

(Col. I, 1) din g ir en-lil (2) lugal kur-kur-ra (3) ab-ba dingir- 
dingir-ri-ne-ge (4) KA-gi-na-ni-ta (5) diu & ir nin-gir-su (6) din s ir 
x 6 -bi (7) ki-e-ne-sur (8) me-silim (9) lugal kis^-ge (10) ka 
din e ir KA-Di-na-ta (H) sù-GAN-bi-ra (12) ki-ba na ne-dû 7 (13) us 
(14) pa-te-si (15) gis-ijû ki -ge (16) nam-iniin-ma-diri(g)-diri(g)-sû 

1. REG, 230. 

2. Dec. pi. 31, n° 3 ; traduit par Oppert, RA II, 87. 

3. MIO, 1716 (inédit). 

4. Cf. Uig = zu'unu (S c 292 et K 2871+81-2-4, 396, rev. 1/2 dans Mythcn v. d. 
GotteNinragpl. XIII)etsH-fa(jr, fréquemment employé avec ce sens dans les ins- 
criptions de Gu-de-a (Cf. Cyl. A, VI, 19 ; XXII, 3, 6 ; XXVIII, 2 . 



— 63 — 

Dun-x K (8) En ce jour-là, Du-du (9) était prêtre de Nin- 
gir-su. 

I) Brique B * 

(Col. I, 1) A Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) En-te- 
me-na, (4) patési (5) de Lagas, (Col. II, 1) élu du cœur (2) de 
Nina, (3) grand patési (4) de Nin-gir-su, (5) fils d'En-an-na- 
tum (6) patési (Col. III, 1) de Lagas, (2-4) qui a construit 
l'es-gi de Nin-gir-su, (5) que son dieu (6) dun-x ', (Col. IV, 1) 
dans l'avenir, (2) pour sa vie, (3) (devant) Nin-gir-su, (4) dans 
l'e-ninnû, (S) se tienne ! 

m) Clou d'argile 3 

(Col. I, 1) (Pour) Nina, (2) (déesse) de l'e-engur-ra, (3) En- 
te-me-na, (4) patési (o) de Lagas, (6) élu du cœur (7) de Nina, 
(8) grand patési (9) de Nin-gir-su, (10) fils d'En-an-na-tum 
(Col. II, 1) patési (2) de Lagas, (3) (pour) Nina (4-6) cons- 
truisit l'e-engur-ra de la palmeraie (7) et d'or et d'argent (8) 
l'orna 4 (9) (10) 

n) Cône 5 

(Col. I, 1-4) A la parole véridique d'En-lil, roi des contrées, 
père des dieux, (5) Nin-gir-su(6)etledieu x G (7) firent une déli- 
mitation. (8) Me-silim, (9) roideKis, (10) à la voix desa déesse 

Ka-di, (11) (12) en son lieu érigea une stèle. (13) Us, 

(14) patési (15) de Gis-nu, (16) suivant des desseins ambitieux, 

5. Dec. ép. p. xlvii ; traduit par Tbureau-Dangin RA IV, pp. 37 sqq. (com- 
parer Radau EBH pp. 97 sqq.). 

6. REG 458 (nom du dieu de Gis-nu). 

7. Gomparer Gu-de-a, Cyl. A, XXIII, S, 13 et passim; lecture plus vraisem- 
blable que ni-ne-rù ; est à distinguer de na-rû-a employé comme verbe 
(Cf. E-an-na-tum, stèle des vaulours, rev. XI, 3' et galet E, I, 7 ; IV, 19). 



— 64 — 

(17) e-ag (18) na-rû-a-bi (19) ni-pad (20) edin sir-la + BUR ki -sû 
(21)ni-gin (22) din e ir nin-gir-su (23) ur-sag din » ir en-lil-lâ-ge (24) 
KA-si-sâ-ni-ta (25) gis-mi ki -da (26) dam-ha-ra (27) e-da-ag(28) 
KA <li "*-' ir en-lil-lâ-ta (29) sa sus-gal ne-sus J (30) sahar-dù-KiD- 
bi (31 ) edin-na ki-ba ni-us-us (32) é-an-na-tûm (33) pa-te-si 
(34) siR-LA-f BUK ki (35) PA-gis-BiL-ga 2 (36) en-te-me-na (37 )pa-te- 
si (38) sir-la +BUR ki -ka-ge (39) en-â-kal-li (40) pa-te-si (41) gis- 
Hù ki -da (42) ki-e-da-sur (Col. II, 1) e-bi id-nun-ta (2) gû-edin- 
na-sû (3) ib-ta-ni-è (4) e-ba na-rû-a (5) e-me-sar-sar (6) na- 
rû-a (7) me-silim-ma (8) ki-bi ne-gi (9) edin gis-iiû ki -sû (10) 
nu-s[ûj (11) im-dub-[ba] (12) dil, £ ir nin-gir-su-ka (13) nam-nun- 
da-ki-gar-ra (14) bâr din & ir en-lil-lâ (15) bâr din s h 'nin-har-sag-ka 
(16) bâr din s ir nin-gir-su-ka (17) bâr din s ir babbar (18) ne-dû (19) 
se din s ir riina(20) se din s ir nin-gir-su-ka(21 ) l-gûr-an(22) galu-gi[s]- 
H[û] ki [ 1 (23) HAR-sû ni-kû (24) kud-du ba-us (25) 3600x 10 
x4-gûr-gal (26) ba-tû(r) (27) bar se-bi nu-da-su(d)-su(d)-da- 
ka (28) ur-LUM-ma (29) pa-te-si (30) gis-niî ki -ge (31) e-ki-sur- 
ra (32) din & ir nin-gir-su-ka (33) e-ki-sur-ra (34) din s ir nina (35) a-e 
ni-mi-è 3 (36) na-rû-a-bi (37) izi ba-sum (38) ni-pad-pad (39) 
bâr-ru 4 -a dingir-ri-ne (40) nam-nun-da-ki-gar-ra (41) ab-dû- 
a (42) ni-gul-gul (Col. III, 1) kur-kur e-ma-sû (2) e-ki-sur-ra 
(3) din s ir nin-gir-su-ka-ka (4) e-ma-ta-bal (5) en-an-na-tûm (6) 
pa-te-si (7)sm-LA-(-BUR ki -ge (8) ganù-gig-ga(9)a-sa(g)-gan din s ir 
nin-gir-su-ka-ka (10) gis-UR-UR-s[tî] e-da-lal ■' (11) en-te-me-na 
(12) dumu ki-âg (13) en-an-na-tûm-ma-ge (14) gîn-sû ni-ni- 



1. Cf. ci-dessus, p. 32 note 8. 

2. Pour ce sens, cf. ci-dessus, p. 41, n. 6. E-an-na-tum était en réalité 
l'oncle d"En-te-me-na. 

3. mot à mot « fit sortir l'eau ». 

4. Cf. ru = sarâqu (CT XI, 27, n° 93033, obv. 17) et a. ..ru employé avec 
le sens de « vouer ». 



— 65 — 

(17) agit. (18-19) Il enleva la stèle (de Me-silim) (20-21) et 
vint dans la plaine de Lagas. (22-2 ï) A la parole droite de 
Nin-gir-su, guerrier d'En-lil, (25) avec Gis-HU (26) un combat 
(27) fut fait. (28) A la voix d'En-lil (29) le grand filet (divin) 
abattit * (les ennemis) ; (30) des tells (funéraires) (31) dans la 
plaine, en leur lieu, furent établis. (32) E-an-na-tum, (33) 
patési(3i) de Lagas, (35) grand-père 2 (36) d'En-te-me-na (37) 
patési (38) de Lagas, (39) avec En-a-kal-li (40) patési (41) de 
Gis-nu, (42) fit une délimitation : (Col. II, 1-3) du grand 
fleuve il fit partir le fossé [et le conduisit) jusqu'au gu-edin ; 
(4-5) à ce fossé il inscrivit une stèle ; (6-8) il remit en place 
la stèle de Me-silim ; (9-10) il ri envahit pas la plaine de Gis- 
hu ; (11) (sur) l'im-dub-ba (12) de Nin-gir-su, (13) (et sur) le 
nam-nun-da-ki-gar-ra, (14-18) il construisit la chapelle d'En- 
lil, la chapelle de Nin-har-sag, la chapelle de Nin-gir-su, la 
chapelle de Babbar; (19-21) un karû du grain de Nina et du 

grain de Nin-gir-su, (22) les hommes de Gis-nu (23) ; (24) 

il leur imposa un tribut ; (25-26) il fit entrer (dans Lagas) 

40 sares de grands karû; (27) ce grain (28) 

Ur-LUM-ma, (29) patési (30) de Gis-HU, (31-35) 

. . . . 3 (hors) du fossé frontière de Nin-gir-su et (hors) du 
fossé frontière de Nina ; (36-37) il incendia la stèle (38) et 
l'enleva ; (39-42) il détruisit les chapelles consacrées 4 aux dieux 
qui (sur) le nam-nun-da-ki-gar-ra avaient été construites ; 
(Col. III, 1) il envahit les contrées, (2-4) franchit le fossé 
frontière de Nin-gir-su. (5) En-an-na-tum, (6) patési (7) de 
Lagas, (8) dans le champ de u-gig-ga, (9) le territoire de 
Nin-gir-su, (10) combattit 5 (contre Ur-LUM-ma). (11) En-te- 
me-na, (12) fils chéri (13) d'En-an-na-tum, (14) vainquit (Ur- 



5. Cf. ci-dessus, p. 28, n. 1 



— 66 — 

si(g) (15) ur-LUM-ma (16) ba-da-kar * (1 7) sa(g)gis-Hû ki -sû (18) 
e-gaz (19) né-nierim-60-an(20)gû- fd LLM-ma-gir-nun-ta-ka (21) 
e-sû-KiD (22) nam-galu-qal-ba (23) gïr-pad-du-bi (24) edin-da 
e-da-KiD-KiD (25) sahar-dù-KiD-bi (26) ki-5-a (27) ni-mi- 
dub (28) ud-ba il (29) sanguNiNNi-És^-kam (30) gir-su ki -ta (31) 
gis-HÛ ki -sû (32) kàr-dar-ra-a (33) e-gin (34) il— li (35) nam- 
pa-te-si (36) gis-Hû ki -a (37) su-e-ma-ti (38) e-ki-sur-ra 
(Col. IV, 1) d;n & ir nin-gir-su-ka (2) e-ki-sur-ra (3) din g ir nina 
(4) im-dub-ba (5) din & ir nin-gir-su-ka (6) gû- ld idigna-sû gâl-la 
(7) gû-gû 2 gir-su ki -ka (8) nam-nun-da-ki-gar-ra (9) din s ir nin- 
har-sag-ka (10) a-e ni-mi-è (11) se sir-la -f- BUR ki 3600-gûr-an (12) 
ni-RUG(13) en-te-me-na(14)pa-te-si(15)sm-LA+BUR ki -ge(16)bar- 
e ba-dû(g) (17) il-sû (18) galu he-sû gi-gi-a (19) il (20) pa-te-si 
(21)gis-Hû ki -a(22)a-sa(g)-gankar-kar (23)nig-erimdû(g)-dû(g) 
-gi (24) e-ki-sur-ra (25) dil, g ir nin-gir-su-ka (26) e-ki-sur-ra (27) 
din e h nina (28) gà-ka[m] (29) ni-mi-dû(g) (30) an-ta-sur-ra-ta 
(31) é- din s ir gal + dim-abzu-ka-sû(32)im-ba-Niè-dé (33) ni-mi- 
dû(g) (34) din s il 'en-lil-li (35) ^"«"'nin-har-sag-ge (36) nu na-sum 
(Col. V, 1 ) en-te-me-na (2)pa-te-si (3) sir-la +BUR ki (4) mu-pa(d)- 
da (5) din s ir nin-gir-su-ka-ge (b) KA-si-sâ din s ir en-lil-lâ-ta(7)KA-si- 
sâ din s ir nin-gir-su-ka-ta (8) KA-si-sâ din = ir nina-ta (9) e-bi ld idigna- 
ta (10) id-nun-sû (11) e-ag (12) nam-nun-da-ki-gar-ra (13) ùr- 
bi DAG-a mu-na-ni-dû (14) lugal ki-an-na-âg-gà-ni (15) din s ir 
nin-gir-su-ra (16) nin ki-an-na-âg-gà-ni (17) di "£ ir nina (18) ki- 
bi mu-na-gi (19) en-te-me-na (20) pa-te-si (21) sir-la +BLR ki 
(22) PA-sum-ma (23) din s ir en-lil-lâ (24) gis-tûg-pi sum-ma (25) 
din e ir en-ki-ka (26) sa(g)-pa(d)-da (27) din s ir nina (28) pa-te-si- 
gal (29) din e ir nin-gir-su-ka (30) galu inim dingir-ri-ne KU-ba 

1. Cf. IV,R. 30*9/10bfcar-ra=munnarLu(pourrétymologiedece terme voir 
Meissner, Bauinschr. Sanh., p. 118). Comparer BM 92691, rev. IV, 21-22 
(GTXII, 11) etZA X, 201, 11. 16-17. 

2. Comparer E-an-na-tum, colonnette, II, 8. 



— 67 — 

LUM-ma) : (15) Ur-LUM-ma (16) s'enfuit * ; (17) jusqu'au 

milieu de Gis-nu (18) il (le poursuivit et) le massacra ; (19) 
de son armée 60 hommes (20) au bord du canal LUM-ma-gir- 
nun-ta (21) il laissa; (22) ces soldats, (23) leurs ossements, 
(24) dans la plaine, il les laissa ; (25-27) il amoncela en cinq 
endroits des tells (funéraires). (28) En ce jour là Ili (29) était 
prêtre de Ninni-es ; (30) deGir-su(31) àGis-HU, (32) qu'il avait 
défait, (33) (En-te-me-na) alla; (34) Ili (35-37) reçut le paté- 
siat de Gis-nu. (38) Du fossé frontière (Col. IV, 1) de Nin- 
gir-su, (2) du fossé frontière (3) de Nina, (4) de l'im-dub-ba 
(5) de Nin-gir-su (6) qui existe jusqu'au bord du Tigre, 

(7) du 2 de Gir-su, (8) du nam-nun-da-ki-gar-ra (9) de 

Nin-har-sag (10) (En-te-me-na) .... ; (11) au grain de Lagas, 
un sare de karû (12) il ajouta. (13) En-te-me-na, (14) patési 
(15)de Lagas, (16) prononça une décision : (17) à Ili (18) qu'il 
avait fait parvenir à la prospérité, (19) à Ili, (20) patési (21) de 
Gis-nu, (22-29) il ordonna d'établir le fossé frontière de Nin- 
gir-su, le fossé frontière de Nina (dans) le territoire de kar-kar 
qui avait formé des plans de rébellion ; (30-33) il lui ordonna 

de faire partir le de l'an-ta-sur-ra et (de le conduire) 

jusqu'au temple de Dim-gal-abzu. (34) En-lil (35) et Nin-har- 
sag (36) (Col. V, 1) En-te-me-na, (2) patési (3) de Lagas, 

(4) dont le nom a été prononcé (5) par Nin-gir-su, (6) à la 
parole droite d 'En-lil, (7) à la parole droite de Nin-gir-su, (8) 
à laparole droite de Nina, (9-11) fît le fossé depuis le Tigre 
jusqu'au grand fleuve ; (12) le nam-nun-da-ki-gar-ra (13) il en 
construisit le fondement en pierre; (14) pour son roi qui l'aime, 
(15) Nin-gir-su, (16) pour sa dame qui l'aime, (17) Nina, (18) il 
le restaura. (19) En-te-me-na, (20) patési (21) de Lagas, (22) 
gratifié du sceptre (23) par En-lil, (24) doué d'entendement (25) 
parEn-ki, (26) élu du cœur (27) de Nina, (28) grand patési 
(29) de Nin-gir-su, (30) homme qui a fait demeurer la parole 



— 08 — 

(Col. VI, 1) dingir-ra-ni (2) «^'dun-x 1 (3) nara-ti(l) (4) en- 
te-me-na-ka-sû (5) ud-ul-la-sû (6) din e ir nin-gir-su-ra (7) din e ir 
nina (8) he-na-si 2 -gub (9) galu-gis-iiû ki -a (10) e-ki-sur-ra (11) 
din & lr nin-gir-su-ka-ka (12) e-ki-sur-ra (13) din e ir nina-ka (14) â- 
zi(d)-sû (15) a-sa(g)-gan tum-dé (16) an-ta bal-e-da (17)galu- 
gis-Hû ki -he (18)galu kur^-ra-he (19) din e ir en-lil-li (20) he-ha- 
lam-me (21) din s ir nin-gir-su-ge (22) sa sus-gal-ni (23) ù-ni-sus 
(24) su-mah gïr-mah-ni 4 (25) an-ta he-gà-gà (26) nam-galu- 
qal uru-na (27) su-ù-na-zi(g) (28) sa(g) uru-na-ka (29) ha-ni- 

gaz-LID-|-SA(G)-gi. 

7) En-an-na-tum II 

Pierre de seuil 5 

(1) dîn e ir nin-gir-zu (2) ur-sag din s ir en-lil-lâ-ra (3) en-an-na-tûm 
(4)pa-te-si (SJsir-la-I-RUR^ (6) sa(g)-pa(d)-da (7) din e ir nina (8) pa-te- 
si-gal (9) din s ir nin-gir-zu-ka (10) dumu en-te-me-na(ll)pa-te-si 
(12) siR-LA+BUR^-ka-ge ("13) din s ir nin-gir-zu-ra (14) é-KAS-f-GAR- 
ka-ni (15) ki-bimu-na-gi(16) en-na-na-tûm (17) galu é-KAs-(- 
gar (18) din e ir nin-gir-zu-ka (19) ki-bi gi-a (20) dingir-ra-ni 
(21) din s ir DUN-x *-an. 

8) Uru-ka-gi-na 
a) Fragment de brique 6 

(Lacune de deux colonnes) (Col. III, 1) [ ] mu [ ] dû 
(2) [uru]-ka-[gi]-na (3)lu[gal] (4) [si]r-la-|- [BURjPp-ge (5) [ din e ir ] 



1. REG230. 

2. D'après l'original plus probable que me (signifie « vers » et correspond à 
iù 1. 5). 

3. kur (on kur-kur) s'oppose fréquemment à kalam, le pays par excellence 
ou Sumer pour désigner les contrées étrangères, c'est-à-dire non sumériennes 

(Cf. ZA XVI, 354, note 3) ; ici s'oppose à Gis-gu qui, comme Lagas, était une 
cité sumérienne. 



— 69 — 

des dieux, (Col. VI, 1) que son dieu (2) Dun-x * (3) pour la vie 
(4) d'En-te-me-na, (5) dans les jours à venir, (6) (devant) 
Nin-gir-su (7) et Nina (8) se tienne! (9-16) Lorsque, pour ravir 
sous leurs mains le territoire, les hommes de Gis-nu franchi- 
ront le fossé frontière de Nin-gir-su et le fossé frontière de 
Nina, (17) soit les hommes de Gis-nu, (18) soit les hommes des 
contrées 3 , (19) qu'En-lil (20) les anéantisse, (21) que de Nin- 
gir-su (22) le grand filet (23) les abatte, (24) que sa main 
sublime, son pied sublime 4 (25) d'en haut se posent [sur eux), 
(26) que les soldats de sa ville, (27)soient pleins de rage (28) 
et qu'au sein de sa ville (29) la fureur soit dans les cœurs! 

7) En-an-na-tum II 
Pierre de seuil b 

(1) Pour Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) En-an-na-tum, 
(4) patési (5) de Lagas, (6) élu du cœur (7) de Nina, (8) grand 
patési (9) de Nin-gir-su, (10) fils d'En-te-me-na (11) patési 
(12) de Lagas, (13) pour Nin-gir-su, (14-15) restaura son e- 
kas -f- gar. (16) En-an-na-tum, (17-19), qui a restauré l'e-KAs-|- 
gar de Nin-gir-su, (20) son dieu (21) est Dun-x *. 

8) Uru-ka-gi-na . 
a) Fragment de rrique 6 

(Lacune) (Col. III, 1) [ ] (2) Uru-ka-gi-na, (3) roi 

(4) de Lagas, (5) pour Nin-gir-su (6) (lacune) (Col. IV, 

4. Comparer SBH, n° 44, re v. 26 u su-mah me-ri-mah=be-el qa-at si-ru se- 
pu si-ru. 

5. Dec, pi, 6, n° 4 ; traduit par Oppert (Rev. arch. 1882, II, 279) ;par Amiaud 
partiellement, ZK I, 239); par Hommel 'ZK II, 183) ; par Amiaud (RP n. s., I, 

74); par Jensen (KB, III, 1. pp. 16 sqq.). 

6. Dec, êp., p. i.. 



— 70 - 

nin-gir-[su]-ra (6) [ ] pû-azag [ ? j az[ag] (lacune) (Col. IV, 1) 
id-nina ki -gin (2) mu-na-dû (3) sAR-f-sAR^gal 2 -siG-EDiiv-ra (4) 
600 X 3 -f- 1 X 2 exgur ? gur sag-gâl ' (5) mu-na-ni-dû (6) dingir- 
ra-ni (7) din s ir nin-[sah] (lacune) (Col. V, 1) ud ul-la-sû (2) din g ir 
nin-gir-su-ra (3) é-ninnû-a (4) ka-su-he-na-gâl. 

b) Tablette de pierre 5 

(Col. I, 1) diu s ir nin-gir-su (2) ur-sag din &' ir en-lil-lâ-ra (3) uru- 
ka-gi-na (4) lugal (5) sir-la + RUR ki -ge (6) é-ni (7) mu-na-dù (8) 
é-gal ti-ra-âs-ka-ni (9) mu-na-d[û] (Col. II, 1) an-ta-sur-ra 
(2) mu-na-dû (3) é-giè-pû 6 -ra (4) é (me)-lâm-bi kur-kur-ra 
tûg (5) mu-na-dû (6) é-KAs + gar gestin-qa-gal kur-ta tûm-a 
(7) mu-na-dû (8) din & ir DU.\-sa(g)-ga-na-ra (9) ki-KU 7 -akkil-l[i-ni] 
(Col. III, 1) mu-na-dû (2) din s ir gâl-alim-ma-ra (3) é-me- 
hus-gal-an-ki (4) mu-na-dù (5) é din s ir ba-û (6) mu-na-dû (7) 
din e ir en-lil-la (8) é-ad-da (9) im-sag-gà-ka-ni (Col. IV, 1) mu- 
na-dû (2) bur-sag (3) é sâ-dû'g)-an-na-Z>[/] 8 il-a-ni (4) mu- 
na-dù (o) uru-ka-gi-na (6) lugal (7) sir-la -f- BUR ki (8) galu é- 
ninnû (9) dû-a (10) dingir-ra-ni (Col. V, 1) din e ir nin-sah-ge (2) 
nam-ti(l)-la-ni-sû (3) ud-ul-la-sû (4) din s ir nin-gir-su-ra (5) ka- 
su-he-na-gâl. 

c) Pierre de seuil 9 

(1)[ din & ir nin-gir-su] (2) [ur]-sag [ din ]e ir [e]n-lil-lâ-ra (3) [u]ru- 
ka-[g]i-na (4) lu[gal] [siRj-LA+BUR^-ge (5) [an-t]a-sur-ra (6) 

1. Lire nunuz? Le passage parallèle, En-te-me-na, brique A, IV, 4, porte 
kur (erreur de copie pour nunuz?) 

2. Lecture la plus probable d'après l'original. 

3. E:\gur employé ici avec le même sens que nigi(n) (E-an-na-tum, galet A. 
VII, 12). 

4. Cf. En-te-me-na, brique A, IV, 5. 

5. Catalogue de Clercq, t. II, pi. VIII, n° 1 ; traduit par Amiaud. RP n. s., 
I. pp. 68 sqq. (traduction reproduite Catal. Clercq, p. 77 ; voir ibid., pp. 71- 



— 71 — 

1-2) construisit le canal qui va à (la ville de) Nina, (3-5) cons- 
truisit (le réservoir appelé) sar + sar i-gal-siG-EDm-ra d'une 
capacité 3 de 1820 gurru 4 . (6) Que son dieu (7) Nin-[sah] 
(lacune) (Col. V, 1) dans les jours à venir, (2) (devant) 
Nin-gir-su, (3) dans l'e-ninnû, (4) se prosterne ! 

b) Tablette de pierre 5 

(Col. I, 1) Pour Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) Uru- 
ka-gi-na, (4) roi (5) de Lagas, (6-7) construisit son temple, 
(8-9) construisit son palais de ti-ra-as, (Col. II, 1-2) construi- 
sit l'an-ta-sur-ra, (3-5) construisit Ye-giê-pu G -ra, le temple 
de l'éclat duquel les contrées sont revêtues, (6-7) cons- 
truisit l'e-KAs -f- gar, où le vin est apporté des contrées ; (8) 

pour Dui\-sa(g)-ga-na, (9-Col. III, 1) il construisit sa « demeure 
des cris » ; (2) pour Gal-alim, (3-4) il construisit l'e-me- 
hus-gal-an-ki ; (5-6) il construisit le temple de Ba-u ; (7) 
pour En-lil (8-Col. IV, 1) il construisit son e-ad-da de l'im- 
sag-ga, (2-4) construisit lebur-sag, son temple où les offrandes 
célestes sont présentées. (5) Uru-ka-gi-na, (6) roi (7) de Lagas, 
(8-9) quia construit l'e-ninnû, (10) que son dieu, (Col. V, 1) 
Nin-sah, (2) pour sa vie, (3) dans les jours à venir, (4) (devant) 
Nin-gir-su (5) se prosterne ! 

c) Pierre de seuil 9 

(1) Pour Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) Uru-ka-gi-na, 
(4) roi de Lagas, (5-7) construisit son an-ta-sur-ra, le temple 

73, traductions d'Oppert et de Menant ; comparer depuis Radau, EBH, 
pp. 48 sqq.). 

6. Telle est la lecture la plus vraisemblable, par comparaison avec En-te- 
me-na, pierre de seuil D, 1. 6 (cf. Uru-ka-gi-na, pierre de seuil, 39). 

7. écrit tûg (REC, 168). 

8. Ou«[a]? 

9. Dec. e'p., p. xlix ; traduit par Amiaud RP n. s., I, 69 (et Dec. èp., p. xxx ; 
comparer Radau EBH, pp. 51-52). 



— 72 — 

[é]-he-gâl [ka]lam-ma-ni (7) [mu-n]a-dû (8) [é-gal] ti-[ra-âs- 
k]a-ni (9) [mu-na]-dû (lacune de deux cases environ) (12)[ din s ir 
g]âl-alim-ma-ra (lacune de trois cases environ) (16) [ ] ni 
(lacune de trois cases environ) (20) mu-na-dû (21) din s ip nin- 
sar 22) gir-lal (23) [ din ]e ir nin-gir-su-ka-ra (2 ï) é-ni (25) mu- 
na-dû (26) [ din s ir h]e-gir (27) [sal-me k]i-âg (28) din s ip nin-gir-su- 
ka-ra (29) é-ni (30) mu-na-dû (31) bur-sag (32) é sâ-dû(g) an- 
na il-a-ni (33) mu-na-dû (34) din & ir en-lil-la (35) é-ad-da (36) 
im-sag-gà-ka-ni (37) mu-na-dû (38) din e ir nin-gir-su-ra (39) 
é-gi[s]-p[û]-Ta. i (40) é-me-lâm-kur-ra '41) mu-na-dû (42) é-[ 
(43) din s ir [n]in-gir-[s]u-ka (44) mu-[n]a-dû (45) uru-ka-gi-na 
(46) galu [ ] (47) din & ir nin-gir-[su]. 

d) Olive A 2 

(1) din s ,r nin-gir-su-ge é-unu(g) ki -ga inim-du(g)-ga uru-ka-gi- 
na-ka din e ir ba-û mu-da-dû(g) (2) mu-bi. 

e) Olive B 4 

(1) din e ir nin-gir-su-ge uru-ka-gi-na-ra din e ir im-gi(g)'- lu -dim 
â-bad mu-ni-DU (2) mu-bi. 

/) Olive C b 

(1) en-nu 6 bâd (2) é-bàr-bàr (3) uru-ka-gi-na (4) lugal (5) 
sir-la + rur 1 ". 



1. Cf. ci-dessus, p. 71, n. 6. 

2. Dec. ép.,p. l. 

3. Cf. le préfixe da = itti « avec ». 

4. AO : 4195 (inédit). 

5. AO : 4196 (inédit). 



— 73 — 

de l'abondance du pays, (8-9) construisit son palais de 
ti-ra-as (lacune de deux cases environ) (12) pour Gal-alim 
(lacune de trois cases environ) (16) son [ ] (lacune de trois 
cases environ) (20) construisit; (21) pour Nin-SAR, (22) le porte- 
glaive (23) de Nin-gir-su, (24) son temple (25) il construisit; 
(26) pour He-gir, (27 J la vierge chérie '28) de Nin-gir-su, 
(29) son temple (30) il construisit; (31) le bur-sag, (32) son 
temple où les offrandes célestes sont présentées, (33) il cons- 
truisit; (34) pour En-lil, (35) son e-ad-da (36) de l'im-sag- 
ga (37) il construisit ; (38) pour Nin-gir-su, (39) Ye-gië-pu- 
ra *, (40) le temple splendeur des contrées, (41) il construisit; 
(42) l'e-[ ] (43) de Nin-gir-su (44) il construisit ; (45) Uru-ka- 
gi-na (46) (est) le [ ] (47) de Nin-gir-su. 

d) Olive A 2 

(1) « Nin-gir-su, dans le temple d'Uruk, dit avec 3 Ba-u de 
bonnes paroles (au sujet) dTJru-ka-gi-na », (2) (tel est) le nom 
de cet (objet). 

e) Olive B 4 

(1) « Nin-gir-su à Uru-ka-gi-na, comme (à) l'oiseau-dieu Im- 
gi(g), a », (2) (tel est) le nom de cet (objet). 

/*) Olive C 5 

(1) « Le bastion ,; du mur d'enceinte (2) de l'e-babbar, 
(3) (c'est) Uru-ka-gi-na, (4) roi (5) de Lagas ». 



6. En-nu pour en-nu-un (cf. Gimil-sin pierre de seuil B, 11 en-nu-gh pour 
en-nu-un-gà). En-nu reparaît encore Gu-de-a Cyl. B, XII, 20, et fréquemment 
dans les tablettes, en parallélisme avec é-gal. (cf., par exemple, BTC, n° 392 
face, 2 ; n° 394, face 2, etc.). 



— 74 — 

g) Cône A i 

(Col. I, 1) [ din s ir nin-gir-su] (2) [ur-sag din e ir e]n-[lil]-lâ-ra 
(3) uru-ka-gi-na (4) lugal (S) gir-su ki -ge (6) an-ta-sur-ra 
(7) é-he-gâl kalam-ma-ni (8) é-gal ti-ra-âs-ka-ni (9) mu-na-dû 
(10) é- din s ir ba-û (11) [mu]-dû (lacune) (Col. II) (lacune) (1') 
[é-me-hus]-gal-[an-ki] (2') mu-[na-dû] (3') din e ir Du[N-sa(g)]-ga- 
[na-ra] (4') ki-KU-[akkil-li-ni] (5') mu-[na-dû] (6') din e ir [lama]- 
sâ(g)-[ga] (7') gis-s[i-tab-b]a-ni (8') é-ni mu-na-dû (9') sa(g)- 
ba (10') din & ir za-za-ri (H') din & ir im-pa-è (12') din e ir ùr-nun-ta-è-a 
(13') é mu-ne-ni-dû (14') din s ir nin-SAR (15') [gir-lal] din e ir [nin- 
gir]-su-[ka-ra] (lacune) (Col. III) (lacune) (1/) [ ] (2') [ din s ir ] 

nina-da [ ] sag-[g]à-ka-ni (3') mu-na-dû (4') din fe"' r nina (5') 
id ki-âg-gà-ni (6') id nina ki -gin-a (7') al-mu-na-dû (8') ka 
[ ? ] ba é [ ] (9') ni [ ] (10') kun [ ] sirafra"] (11') 
ni[ ] (12') *»«*'[ ] (lacune) (1") [ ]du (2") [al]-mu-na- 
dû (3") [ ]ba-AN[ ]ra (lacune) (Col. IV) (lacune) (T) 
[su-ni e-ma-ta-K]u-ba-a (2') ud-ba (3') & a,u mâ-lâh-da-ge (4') 
ma e-KU-ba-a (5') ansu û-du-li (6') udu û-du-li (7') e 2 - 
KU-ba-a (8') ù-SAR-û-Ka+SAR (9') essad-du (10') e-KU- 
ba-a (H') se-gub-ba (12') sutug-nun-ne (lacune) (1") us- 
KU-he (2") g a,u KA[s + GA]R-h[e] (3") igi + DUB-he (4") 
PA-he (5") bar sil-GAB-ka-ka (6") ku(g)-a gà-gà-a (7") dumu 
sm-L[A]-|-Bu[R] k [ i ] (lacune) (Col. V) (lacune) (1') sar ama- 
ukû (2') nu-gin-gin (3') gis-na nu-ba-ni-ri(g)-ri(g) (4') gi- 
lam nu-ta-kes-du (a') galu-iDiM-miM-a ki-mah-sû gub (6') kas- 
ni 3-du[g] (7') GAR-ni 60[ + 10x 2-an](8') l-^na(d) (9') 1-mas- 
sag-[gà] (10') HÛ-xMNNi-[e] (H') ba-tum (12') [ ] se-an (13') 

1. Dec. e'p., p. l; trois premières colonnes traduites par Amiaud RP n. s., I, 
pp. 71 sqq. (et Dec. ép., pp. xxx-xxxi ; comparer Radau, EBH, 53-54); le texte 
est, pour la majeure partie, parallèle au suivant ; (voir ce dernier pour les 
notes). 

2. Le texte porte, probablement par erreur, ma. 



— 75 — 

ff) CÔNE A l 

(Col. I, 1) Pour Nin-gir-su. (2) le guerrier d'En-lil, (3) Uru- 
ka-gi-na, (4) roi (5) de Gir-su, (6-9) construisit son an-ta-sur- 
ra, le temple de l'abondance du pays et son palais de ti-ra-as, 
(10-11) construisit le temple de Ba-u, (lacune) (Col. II) (lacune) 
(l'-2') il construisit l'e-me-hus-gal-an-ki ; (3) pour DuN-sa(g)- 
ga-na, (4'-5') il construisit sa « demeure des cris » ; (6') pour 

le bon lamassu, (7') son... , (8') il construisit son 

temple; (9') dedans, (10') (pour) Za-za-ri, (11') Im-pa-e (12') 
(et) Ur-nun-ta-e-a, (13'j il construisit un temple ; (14') pour 
Nin-sar, (15') le porte-glaive de Nin-gir-su, (lacune) (Col. III) 

(lacune) (1') [ ] (2'-3'). il construisit son ; (4') pour 

Nina, (5'-7') il creusa son canal aimé, le canal qui va à (la ville de) 

Nina; (8'-9') [ ] (10') le réservoir [ ] (ll'-12') 

[ ] (lacune) (l"-2") il creusa le [ ] (3") [ ]. . . (lacune) 
(Col. IV) (lacune) (1') (lorsqu'au milieu de 10 sares d'hommes 
Nin-gir-su) eut fait demeurer son pouvoir, (2') en ce jour-là 
(3') les bateliers (4') qui (dans) les barques demeuraient, (S') 
les pâtres qui (auprès) des ânes, (6') les pâtres qui (auprès) 
des moutons (7') demeuraient, (8'-9')les garde-pêche qui 

(auprès) des (10') demeuraient, (11') le grain. ...... 

(12') que les grands pâsisu (lacune) (1") que ce fût le kalû, 

(2") que ce fût le , (3") que ce fût Tabarakku, (4") 

que ce fût l'aklu, (5") qui, à défaut d'un chevreau , 

(6'') déposait de l'argent, (7'') les enfants de Lagas (lacune) 
(Col. V) (lacune) (T) dans le jardin de la mère du pauvre 
(2') le (prêtre) ne pénétra plus, (3') il ne lui enleva plus ses 
arbres, (4') il ne lui ravit plus ses fruits. (5') Un cadavre 
(était-il) placé dans la tombe, (6') 3 urnes de sikaru pour sa 
(boisson), (7') 80 pains pour sa (nourriture), (8') un lit, (9') un 
chevreau , (10') le (H') emporta (pour lui); (12') 



— 76 — 

galu-di(m)-ma-ge (lacune) (1") [ga]n [pa-te]-si-g[e] (2") nig 
pa-te-si-ge (3'') en-na 1 tug-a (4") din e ir nin-gir-su (5") lugal-bi 
(6") é é-sal (lacune) (Col. VI) (lacune) (T) [gak-ucI di]-ka-[/m] 
1-an (2') GAR-gi(g) a-na-KA-ni 6-an (3') 60 x 8-GAR-duru(n) 
duru(n)-na (4')gar gub-ba-an (5') 10 X 4-GAR-bi(l) (6') [ka]-gub- 
[ba-an] (lacune) (1") l-[Hu]fiUR-[kas] (2") nam-um-ma (3") 
60 X 3-gar (4") 1-HUBUR-kas (o") x 2 -si nina ki -kam (6") 
pad-dlg-[x 3 ] a-ZA[p]-l[a] (lacune) (Col. VII) (lacune) (1') gir- 
suf^] (2') su-ba-ti-a (3') ama-gi-bi (4') e-gar. 

h) Cônes B et C 4 

(Col. I, 1) di "fe' ir nin-gir-su (2) ur-sag din « ir en-lil-lâ-ra (3) 
uru-ka-gi-na (4) lugal (5) sir-la -J- BUR ki -ge (6) é-gal ti-ra-âs (7) 
mu-na-dû (8) an-ta-sur-ra (9) mu-na-dû (10) é- diu s h 'ba-û (11) 
mu-na-dû (Col. II, 1) bur-sag (2) é sâ-dû(g) ka-ni (3) mu-na- 
dû (4) mal-lu-ùr (o) uru-azag-ga-ka-ni (6) mu-na-dû (7) din & lr 
nina (8) id nina ki gin (9) id-ki-âg 5 -ni (10) al-mu-na-dû (11) 
kun 6 -bi (12) ab 7 -sa(g)-ga (13) mu-na-ni-lal 8 (14) bâd gir-su ki 
(Col. III, 1) mu-na-dû (2) ud-ul-li-a-ta (3) numun 9 -è-a-ta (4) 
ud-bi-a (5) s alu mâ-lâh-ge ^ m ^ e _ KU io (7) a nsu û-du-li 11 (8) 

1. Comparer tablette d'argile, rev.,II, 8. 

2. REC, 351. 

3. REC, 78. 

4. Dec. ep., pp. li et lu. 

5. Cône C : âg-gà. 

6. Cf. Gu-de-a, Cyl. A XXIII, 5; XXVIII, 19, 21 ; RTC, n» 42, rev., 11,7 ; 
CT VII, 18422, rev., 14; LIH,pl. 5, n° 4, obv., 1.5, où le contexte invite à tra- 
duire « réservoir » ; comparer kun-zi{d)-da (CT VII, 12942, obv., 3), expliqué 
V R, 32, 40 (comparer CT XIV, 47, 35503, obv. 15 et ibid. 49, 93086, rev., 9) 
par mihru ; comparer, d'autre part, gis-kes-da (identique à gis-kes-du, E-an- 
na-tum, galet A, VII, 10 ; En-te-me-na brique A, Col. IV, 2, VII, 5, VIII, 4), 
expliqué par mihir nâri (CT XVIII, K 2022, rev. 52; comparer CT XIV, 49, 
93086, rev. 10 et 11) ; pour mihru avec le sens probable de « réservoir >>, voir 
encore Rabyl. Miscellen, n" IV, Col. IV, 11. 4 et 7. 

7. ab est employé couramment dans les tablettes de cette époque avec le 
sens de « mer » ; cf. su-ha ab-ba « pêcheur de mer » opposé à su-ha a-du(g)-ga 



- 77 — 

(tant) de grains (13') le (emporta pour lui) (lacune) 

(1") les champs du patési, (2") les biens du patési, (3") 
autant qiï 'il en possédait, (4") (de tout cela) Nin-gir-su 
(5") (devint) le maître; (6") la maison du harem (lacune) 

(Col. VI) (lacune) (1') (il y eut) un pain blanc pour son , (2') 

six pains noirs pour son ; (3') 480 pains (4') furent 

les pains.... ; (5') 40 pains cuits (6') furent (destinés) au 
repas; (lacune) (1") (il y eut) une jarre de sikaru (2") (pour) les 
les artisans ; (3") il y eut 180 pains, (4") une jarre de sikaru 

(S") (pour) les de (la ville de) Nina; (6") (lacune) 

(Col. VII) (lacune) (1') (dans le royaume) de Gir-su, (2') qu'il 
avait reçu, (3'-4') il établit la liberté. 

h) Cônes B et C* 

(Col. I, 1) Pour Nin-gir-su, (2) guerrier d'En-lil, (3) Uru- 
ka-gi-na, (4) roi (S) de Lagas, (6-7) construisit le palais de 
ti-ra-as, (8-9) construisit l'an-ta-sur-ra, (10-11) construisit le 
temple de Ba-u, (Col. II. 1-3) construisit le bur-sag, le temple 
de ses offrandes, (4-6) construisit son mal-lu-ur de la ville 
sainte ; (7) pour Nina, (8-10) il creusa le canal qui va à (la ville 
de) Nina, son canal aimé ; (11-13) il en égala 8 le réservoir 6 au 
centre de la mer 7 ; (14-Col. III, 1) il construisit l'enceinte de 
Gir-su. (2) Depuis des temps reculés, (3) depuis l'origine, 
(4) en ce temps là, (5) les bateliers (6) demeuraient 10 (dans) 
les barques; (7) (auprès) des ânes, les pâtres 11 (8) demeu- 

« pêcheur d'eau douce » (p. ex. RTC, n" 36 et 37). Pour ai-sa(jr), comparer 
Gu-de-a, Cyl. A, VIII, 23, Cyl. B, X, 19. 

8. sitqulu « s'équilibrer, se balancer ». 

9. Pour cette lecture, cf. 82-8-16, 1 obv. 31 (CT XI p. 49), et le complément 
na Pùr-sin, brique D, II, 10. 

10. Forme généralement employée avec le sens de « demeurer » et une valeur 
terminée en b (cf. p. ex. Col. VIII, 6 ; Gu-de-a, Cyl. A, XXVI, 2, etc. ; comparer 
cône A, IV, 4', 7', 10'). Ce terme implique-t-il ici l'idée d'« occupation, appro- 
priation »> (au profit du patési par l'intermédiaire de ses agents)? 

11. = ulullu (cf. ù-du-lu Reisner. Tempelurkunden, p. 6a). 



— 78 — 

e-KU (9) udu û-du-li (10) e-KU (11) ù-sar-û-ka+sar (12) 
essad-du * (13) e-KU (14) sutug 2 -gi-ne (lo)se-gub-ba (16)sug- 
ki-a (17) e-âg (18) sib udu-sig-ka-ge-ne (19) bar 3 udu-babbar- 
ka (Col. IV, 1) ku(g)-bi gar-ri-sû (2) e a,u sû-BU (3) us-KU-mah 
(4) igi + dlb(5) e alu KAà + GAR (6) PA-PA-ne (7) bar 3 sil 4 -GAB-ka- 
ka (8) ku(g)-bi gar-ri-sû (9) gu(d) dingir-ri-ne-ge (10) ki-sum- 
ma (ll)pa-te-si-ka (12) ni-urù 5 (13) gan-sâ(g)-ga (14) dingir-ri- 
ne-ka (15)ki-sum-ma(16) ki-hul (17) pa-te-si-ka (18)e-gâl-lam 
(19)ansu-Z)zV-ra 6 (20)gu(d)-dû-dû(21)sangu-sangu-ne(22)e-ne- 
kes-du-an 7 (Gol. V, 1 ) se sangu-sangu-ne (2) erim pa-te-si-ka-ge 
(3) e-ba (4) lù spi- din e ir nin-x 8 -gi-ni-na (S) lù ^ù-âs (6) lù ?su-dû-ûr (7) 
lù & 9 NiG-bar-ba(8)e ad ù-lal(9) e u su(g)-ga (10) & u sa-lal(l 1) sag-sù 10 
zabar (12) urudu GAG li zabar (13) ru-ur-ra zabar (14) su-LD-ga(15) 

Â-SIR-BLR-Gl' JU (16) KU-MEL 12 (17) B1(l)-GI-SE-TÛG (18) maè-BAR- 

tûg 13 (19) sangu-sangu-ne (20) il 14 -sû (21) ni-il-an (22) sangu 
nig-ge (23) sar ama-ukû (Col. VI, 1) gis-na ba-ni-ri(g)-ri(g) 
(2) gi-lam 15 (3) e-ta-kes-du (4) galu-miM ki-mah-sû 16 gub (5) 
kas-ni 7-dug 17 (6) GAR-ni 60 x 7-nam (7) 2/5 se-ha-zi (8) 

1. Ecrit ZAG-HA-du ; pour la lecture essad-du, cf. CT XIX, 48, K 26, obv. II, 
16 (comparer ibid., 17, et V R, 23, 5 a es-sa-du). Le sens de zag-ha est assuré 
par Gu-de-a Cyl. B, XII, 5 ; XV, 1. 

2. Pour cette lecture, noter le complément gi et la valeur donnée par K, 
4174, rev. III, 29 (CT XI, p. 48) combiné avec Rm. 340, 1. 5 (CT XI, p. 50), 
(Srt')-Aij-MB = su-tug = su-luk-ku « corbeille », et par BM 38129, obv. II. 35 
(CT XII, p. 24) ah-[me] = su-t ug. 

3. Comparer ba-ra = négation (et plaque ovale, I, 13' et sqq.) 

4. Valeur donnée par K 2097, rev., 8 (publié par Pinches, JRAS, 1905, 
p. 144). 

5. Les bœufs étaient employés à mettre en mouvement les machines à irri- 
guer; pour le sens de eresu cf. Jcnsen, Theol. Lit. Zeit., 1895, p. 250 et Johns, 
Liber censualis, pp. 18 sqq. 

6. Cf. RTC, n" 51, face, I, 1 sqq. 

7. Cf.Uru-ka-gi-na, tablette d'argile, I, 7 etpassim. 

8. REC, 186. 

9. Manque cône C. 

10. Cf. En-an-na-tum I, brique, II, 5. 

11. Même terme, Gu-de-a statue B, V, 39, 41, 43 et fréquemment dans les 
tablettes (cf. RTC, n°' 218, 221,222, 223, 224, 226, 229, 230, 231). 



— 70 — 

raient; (9) (auprès) des moutons, les pâtres (10) demeuraient ; 

(11) (auprès des) , (12) les garde-pêche 1 (13) demeuraient. 

(14) Les pâsisu (15-17) mesuraient, (dans). . . . . , le grain 

(18) Les pasteurs de moutons à laine, (19) à défaut 3 d'un 
mouton blanc, (Col. IV, 1) déposaient de l'argent; 

(2) le , (3) le kalmahhu, (i) l'abarakku, (5) le 

(6) les aklu, (7) à défaut^ d'un agneau , (8) dépo- 
saient de l'argent. (9) Les bœufs des dieux (10-12) (étaient 
employés) à l'irrigation 5 des terres données au patési ; 
(13) les bons champs (14) des dieux (15-18) étaient la dotation, 

le lieu de joie du patési. (19) Les ânes 6 (20) et les 

beaux bœufs, (21) les prêtres (22) les ravissaient 7 . (Col. V, 1) 
Le grain, les prêtres (2) aux hommes du patési (3) le distri- 
buaient. (4) Des vêtements. . . , (5) des vêtements. . . , (6) des 
vêtements. . . , (7) des vêtements. . . , (8) des étoffes. . . , (9) du 

fil..., (10) du fil..., (11) des de bronze, (12) des... " 

de bronze, (13) des de bronze, (14) des , (15) des 

oiseaux , (16) du 12 , (17) du , (18) des che- 
vreaux 13 , (19) les prêtres (20) en tribut 14 (21) les appor- 
taient. (22) Le prêtre d'un [lieu) quelconque, (23) dans le 
jardin de la mère du pauvre, (Col. VI, 1) enlevait ses 
arbres (2-3) et en ravissait les fruits 15 . (4) Un cadavre 
dans la tombe était-il placé, (5) 7 urnes de sikaru 17 pour sa 

12. Cf. RTC. n° 221, face VI, 24; n° 222, rev., 11,21; n° 307, face III, 15 et 
Reisner, Tempelurkunden, n° 121, V, 3, XI, 23. 

13. Dans les tablettes de cette époque mas est communément employé au 
lieu de mas avec le sens de chevreau, cf. RTC n"' 44, 46, 47, etc. ; pour mas-BAR- 
tûg cf. RTC, n" 47, face V, 3; rev. II, 2 ; et n° 51 rev., passim. 

14. Mot à mot « ce qui est apporté » (sens probablement voisin de biltu; j'ai 
eu entre les mains une tablette inédite de cette époque, où le il d'un champest 
exprimé en une quantité de grains). 

15. gi-la/im (pour une valeur lim, cf. CT XI, p. 12, 46302 obv. 10, la-im) est 
peut-être identique à gi-rimjn = enbu. 

16. Sic cône C (cône R a ki). _ 

17. Mot à mot « son sikaru, 7 urnes» ; kas a le sens de « boisson fermentée » 
dans les tablettes présargoniques(cf. par exemple, RTC,n°* 58, 59,60) ; est sans 



— 80 — 

1-tûg(9)l-mas-sag-gà(lO)l-e%a(d)(1l)HÛ-MNNi-e(l2)ba-tûm 
(13) 1/5 se galu-di(m)-ma-ge (14) ba-tûm (15) gi din s ir en-ki-ka- 
ka 1 (16) galu ù-gub (17) kas-ni 7-dug (18) GAR-ni 60x7-nam 2 
(19)2/5-se (20) 1-tûg (21) l-g i§ na(d) (22) 1-s-dûr-gar (23) hû- 
NiNNi-e (24) ba-tûm (25) 1/5-se (26) galu-di(m)-ma-ge (27) ba- 
tûm (28) gis-kin-ti 3 (29) nig-su-il-la (Col. VII, l)ni-tug-an (2) 
kal-min-me (3) PAD-DUG-x 4 -a-ZAR-la (4) ni-tug-an (o) é pa-te-si- 
ka (6) gan pa-te-si-ka-ge (7) é é-sal (8) gan é-sal-ge (9) é nam- 
dumu (10) gan nam-dumu-ge (il) zag ni-us-us-an (12) ki- 
sur-ra (13) din e ir nin-gir-su-ka-ta (14) a-ab-sû (15) maskim-Di 
(16) e-gâl-lam (17) sub lugal-ge 5 (18) sag gan-ga 6 -na-ka (19) 
pû-ni ni-dû (20) igi-nu-dû 7 (21) ba-KU (22) a-Mus-DU (23) gan- 
ga 6 gâl-la-a (24) igi-nu-dû 7 (25) ba-KU (26) Pi-LUL-da 8 (27) 
ud-bi-ta (28) e-me-a 9 (29) ud din s ir nin-gir-su (30) ur-sag din & ir 
en-lil-lâ-ge (Col. VIII, 1) uru-ka-gi-na-ra (2) nam-lugal (3) 
sir-la + BUR ki (4) e-na-sum-ma-a (5) sa(g)-galu-3600 X 10-ta (6) 
su-ni e-ma-ta-KU-ba-a (7) nam-tar-ra (8) ud-bi-la 10 (9) e-sû- 
gar (10)inim lugal-ni(ll) din » ir nin-gir-su-ge (12) e-na-dû(g)-ga 
(13) ba-KU (14)mâ-ta(15)& alu mâ-lâh(16)e-ta-sub 11 (17)ansu-ta 
(18) udu-ta(19) û-du-bi (20) e-ta-sub (21) ù-sar-u-ka + sAR-ta 

doute pour bi qui, avec le sens de sikaru, paraît avoir la valeur ka(s) ; (cf 
SBH, n° 56, obv. 37 la glose ka, ). 

1. Comparer Ur-ninâ, plaque de diorite. 

2. n est complètement phonétique (imin-nam). 

3. kiskattù ; voir outre les textes cités par Jensen (KB VI pp. 456-457, 575), 
RTC, n" 54 et 98 où des hommes de métiers divers (tels que forgerons, char- 
pentiers, tailleurs de pierre et même scribes) sont qualifiés de gis-kin-ti. Ce 
terme paraît donc désigner « l'homme qui a un métier, un art » (par opposi- 
tion au simple manœuvre); cf. le parallélisme avec ummânu (NE, p. 49, 1. 187). 

4. R E C, n» 78. 

5. Le roi est ici le dieu (Nin-gir-su) ; sub paraît avoir un sens analogue à 
labnu, muskênu, « humble, pauvre » ; cf. sub =s labânu (II R 47, 4 ab) ; sub — 
sukênu (CT XVIII, 30, K 2054, rev., IV, 25) ; cf. Gu-de-a, Cyl. B, XVIII, 1 
sub, parallèle à statue B, VII, 34 sig « le faible » et enfin ki-a he-su-ub = lu-u 
tus-ki-na (VA {th. 251, obv. 11; Hrozny, Mythen, v. d. GotteNinrag, p. 28). 

6. Gan-ga « champ-mamelon » (l'opposé de terres basses et par suite irri- 
gables); cf. Gu-de-a statue I, Col. II, 1. 



— 81 — 

(boisson), (6) 420 pains pour sa (nourriture), (7) 120 qa 

de grains , (8) un vêtement, (9) un chevreau , (10) 

un lit, (11) le (12) emportait (pour lui); (13) 60 qa de 

grains le (14) emportait (pour lui). (15) Si, dans le. . . 

d'En-ki 1 , (16) un homme était placé, (17) 7 urnes de èikaru 
pour sa (boisson), (18) 420 pains pour sa (nourriture), (19) 
120 qa de grains, (20) un vêtement, (21) un lit, (22) un 

siège, (23) le (24) emportait (pour lui); (25) 60 qa de 

grains (26) le (27) emportait (pour lui) ; (28) les 

hommes de métier 3 (29-Col. VII, 1) avaient ; (2) les 

manœuvres... (3-1) avaient (5) La maison du patési 

(6) et le champ du patési, (7) la maison du harem (8) et le 
champ du harem, (9) la maison des enfants (10) et le champ 
des enfants (11) étaient (12) Dans les limites (du terri- 
toire) (13) de Nin-gir-su (i4) jusqu'à la mer, (15-16) il y avait 
des surveillants. (17) Si un sujet du Roi 5 (18) au sommet de 

son mamelon 6 (19) construisait son puits, (20) un 

(21) (auprès) demeurait; (22) (auprès) de l'eau. . . , (23) qui sur 

le mamelon existait, (24) un (25) demeurait. (26) 

La servitude 8 , (27) en ce temps-là, (28) existait. (29) Lorsque 
Nin-gir-su, (30) le guerrier d'En-lil, (Col. VIII, 1) à Uru-ka- 
gi-na (2) la royauté (3) de Lagas (4) eut donné (5) et qu'au 
milieu de 10 sares d'hommes (6) il eut fait demeurer son 
pouvoir, (7) les décrets (8) d'autrefois 10 (9) il (r)établit (10) et la 
parole que son roi (11) Nin-gir-su (12) avait prononcée (13) 
(dans le pays) il fit demeurer; (14) des barques (15-16) il 
retira 11 les bateliers; (17) (d'auprès) des ânes, (18) (d'auprès) 
des moutons (19-20) il retira les pâtres; (21) (d'auprès) 

7. Mot à mot « non voyant >> ? Comparer RTC, n° 52, rev., passim. 

8. Opposé de ama-gi (Col. XII, 21) ; même terme Gu-de-a, statue E, II, 5. 

9. Cône C : an. 

10. Ou bien « en ce jour-là »? Maispour ud-hi-ta, cf. ci-dessous, p. 86, n. 9. 

11. Mot à mot « jeter » (sub) « hors » (ta). 

6 



- 82 - 

(22) essad (23) e-ta-sub (24) se-gub-ba (25) sutug-gi-ne-ta 
(26) ka-gûr ■ (27) e-ta-sub (28) bar udu-babbar-ka (29) bar 
sil-GAB-ka-ka (30) ku(g)-a gà-gà-da (31) maskim-bi (Col. IX, 
1) e-ta-sub (2) il sangu-sangu-ne (3) é-gal-sû (4) mu-il-a (5) 
maskim-bi (6) e-ta-sub (7) é pa-te-si-ka (8) gan pa-te-si-ka- 
ka (9) din « ir nin-gir-su (10) lugal-ba (11) ni-gub (12) é é-sal 
(13) gan é-sal-ka (14) din <? ir ba-û (15) nin-ba (16) ni-gub (17) 
é nam-dumu (18) gan nam-dumu-ka (19) din & ir DUN-sa(g)-ga-na 
(20) lugal-ba (21) ni-gub (22) ki-sur-ra (23) din e ir nin-gir-su- 
ka-ta (24) a-ab-sû (25) maskim galu-nu-e (26) galu-miM ki- 
mab-sû gub (27) kas-ni 3-dug (28) GAR-ni 60 + 10x2-an (29) 
l-e'*na(d) (30) 1-mas-sag-gà (31) HÛ-MNM-e (32) ba-tum (33) 
3/30-segalu-di(m)-ma-ge (34) ba-tum (35) gi din s ir en-ki-ka ka 
(Col. X, 1) galu ù-gub (2) kas-ni 4-dug * (3) GAR-ni 60x4-an 
(4) 1/5-se (5) HÛ-NiNNi-e (6) ba-tum (7) 3/30-se (8) galu- 
di(m)-ma-ge (9) ba-tum (10) 1-GAR-sag-LAL-SAL 3 (H) 1-qa 
ir-nun 4 (12) nin-dingir-ri (13) ba-tum (14) 60x7-GAR-duru(n)- 
duru(n)-na b (15) gar gub-ba-an (16) 10 X 4-GAR-bi(l) (17) ka- 
gub-ba-an ° (18) 10 GAR-bi(l) (19) GAR-bansur-ra-kam (20)5-gar 
& alu zi(g)-ga 7 -ka (21) 2-kas-ijUBUR 8 l-sâ-dû(g) s (22) ls-ku (23) 
gir-su ki -kam (24) 60 x 8 -f 10-gar (25) 2-kas-HUBUR l-sâ-dû(g) 

1. Pour ce titre, comparer CT IX, 18367, Col. II, 14; AOT b, 259 (inédit); 
passages cités par Reisner, Tempelurkunden, p. 20 b et ci-dessus, époque 
d'Ur-ninâ, fragment de coupe B. 

2. Le cône B porte (sans doute par erreur) bi au lieu de dug (de même, Col. 
VI, 5?) 

3. Comparer RTC, n° 18, rev. I, 8. 

4. Espèce d'huile? Cf. Gu-de-a statue C, III, 9 ; E, 111,14; F, III, 4 (ià-ir-nun) ; 
fragment publié par Martin, RT XXIV, p. 193 (ià-ir-[nun] mentionné entre 
ià et ià-nun) et RTC, n°61, face II, 7 etpassim, ià-ir-a. 

5. Comparer RTC, n° 51, face III, 8 etpassim. 

6. Cf. [ka]-gub = nap-la-nu (V R, 16, 31 gh), ka-ag-a=pa-ta-nu (V R, 16, 
"4 gh) et Gu-de-a, Cyl. A, XIX, 26. 

7. Cf. Gu-de-a, st. B, IV, 16. 

8. hubur (lecture provisoire de REC, n" 284, d'après CT XII, 19, 38374, 
rev.) et sâ-dù g) désignent dans les tablettes présargoniques des mesures 



— 83 - 

des (22-23) il retira les garde-pêche; (24) (d'auprès) du 

grain (25) des pâsisu, (26-27) il retira les surveillants 

de (/renier l . (28-30) (En ce qui concerne) le dépôt d'argent 

à défaut d'un mouton blanc, à défaut d'un chevreau , 

(31-Col. IX, 1) il en retira le surveillant. (2) (En ce qui con- 
cerne) le tribut que les prêtres (3) au palais (4) apportaient, 
(5-6) il en retira le surveillant. (7) Dans la maison du patési 
(8) et dans le champ du patési, (9-11) il installa Nin-gir-su, 
leur maître ; (12) dans la maison du harem (13) et dans le 
champ du harem, (14-16) il installa Ba-u, leur maîtresse ; 
(17) dans la maison des enfants (18) et dans le champ des 
enfants, (19-21) il installa DuN-sa(g)-ga-na, leur maître. (22) 
Dans les limites (du territoire) (23) de Nin-gir-su, (24) jus- 
qu'à la mer, (25) il n'y eut plus un surveillant. (26) Un 
cadavre dans la tombe était-il placé, (27) 3 urnes de sikaru 
pour sa (boisson), (28) 80 pains pour sa (nourriture), (29) un 

lit, (30) un chevreau , (31) le (32) (pour lui) 

emporta; (33) 30 qa de grains, le (34) (pour lui) 

emporta. (35-Gol. X, 1) Un homme était-il placé dans 

le d'En-ki, (2) 4 urnes de sikaru pour sa (boisson), (3) 

240 pains pour sa (nourriture), (4) 60 qa de grains, (5) le. . . (6) 

(pour lui) emporta; (7) 30 qa de grains, (8) le. (9) 

(pour lui) emporta. (10) Un pain 3 , (11) un qade... 4 

(12) la prêtresse (13) (pour elle) emporta. (14) 420 pains. . . 5 

(15) furent les pains ; (16) 40 pains cuits (17) furent 

(destinés) au repas 6 ; (18) 10 pains cuits (19) furent les pains 

de la table. (20) (Il y eut) 5 pains pour le ; (21) (il y eut) 

deuxjarres 8 et une amphore 8 de sikaru (22) pour le kalû (23) de 
Gir-su ; (24) (il y eut) 490 pains, (25) 2 jarres et une amphore 

pour les liquides (cf. AO : 4133, tablette inédite datée d' Uru-ka-gi-na} . Le sà- 
dù(g) était apparemment plus grand que le dug (égal à 30 qa ou environ 
12 litres ; cf. Z A XVII, pp. 9i-95) et le hubur plus grand que le sà-dù(g). 



— 81 — 

(26) us-ku (27) sir-la + BUR Li -kam(28) 60x0+10x4+ 6-gar 
(29) 1-kas-HUULK l-sâ-dû(g) (30) us-KL-an (31) 60 x 4 + 10-gar 
(32) 1-kas-HUBUR (33) nara-um-ma-an ' (34) 60x3gar (35) 
1 ■ kas-HDBUR (36) x 2 -si (37) nin(a) ki -na 3 -me (38) igi-nu-dû 
(Col. XI, 1) m-ra-a (2) gub-ba (3) gar ka-gub-ba-ni 1-an 
(4) 5-GAR-gi(g) ba-a-KA-ni (5) 1-GAR-ud '> Di-KA 5 -ni (6) 6-gar- 
gi(g) an-na-KA-ni (7) 60-gar (8) 1-kas-HUBUR (9) 3/30-se 
(10) galu-sa^-bur-ri-ag-da-kam (11) pad-dug-x r '-a-ZAR-la (12) 
kal-min-ka (13) KA-ni-gi 7 (14) gis-kin-ti (15) nig-su-il-la-ba 
(16)KA-ni-gi 7 (17) sangu-nig (18) sar ama-ukû (19) nu-gin- 
gin (20) sub-lugal-ra (21) ansu-sâ(g)-ga (22) ù-na-tu(d) 8 (23) 
PA-ni ga-sû-sam (24) ù-na-dû(g) 8 (25) ud-da 9 mu-sû-sam-sam 
(26) ku(g) sa(g)-mal-a '° sâ(g)-ga (27) lal-ma (28) ù-na-dû(g) 
(29) ud-da nu-sû-sam-sam " (30) pa LiBis-bi (31) na-na-tag-gi 
(32) é-galu-gu-la-ge (33) é sub-lugal-ka (34) ab-us-sa (35) 
galu-gu-la-bi (36) ga-sû-sam ^37) ù-na-dû(g) (38) ud-da 9 
(Col. XII, 1) mu-sû-sam-sam (2) ku(g) sa(g)-mal-a 12 sâ(g)-ga 
(3) lal-ma (4) é-mu x ls -nam (5) se-si-ma-ni (6) ù-na-dû(g) (7) 
ud-da 9 nu-sû-sam-sam (8) galu-gu-la-bi (9) sub lugal-ra (10) 
LiBis-bi (11) na-na-tag-gi (12) ni-dû(g) (13) dumu sir-la + 



1. Cône C : me. 

2. REG, 351. Cf. Obélisque de Manistusu, face A, Col. VI, 12 elpassim. 

3. Na complément phonétique (comparer RTC, n° 48, rev., I, 2; Gu-de-a, 
Cyl. R, IV, 4 ; GT XV, 85005, obv. 5). Noter que la lecture nina est seulement 
provisoire. 

4. Pour lecture ud, cf. GAR-ud-da (IV, R 55, 23b et peut-être aussi Gu-de-a, 
Cyl. B, VI, 4 ; VII, 5). 

5. Lire sà-dù(g) ? Entre m et ka cône C insères. 

6. REC, 78. 

7. Mot à mot « révoqua », cf. Gu-de-a, st. B, 1, 14, 19. 

8. Pour l'emploi de l'optatif, voir encore plaque ovale, Col. I, 2', 17', 18'; II, 
12', 15' ; III, 8'. Cette proposition à forme optative joue le rôle d'une propo- 
sition conditionnelle ; comparer SBH, n° 4, 11. 56 à 59. Le schéma de la phrase 
est le suivant : arrive telle chose ! alors, telle autre chose arrivera. 

9. CôneC. ii-da. 






— 85 — 

de sikaru (26) pour le kalû (27) de Lagas; (28) (il y eut) 
406 pains, (29) une jarre et une amphore de sikaru (30) pour les 
kalû; (31) (il y eut) 250 pains, (32) 1 jarre de sikaru (33) 
pour les artisans; (34) (il y eut) 180 pains, (35) une jarre de 

sikaru (36) pour les - (37) de (la ville de) Nina. (38) 

Le , (Col. XI, 1-2) qui. . , . ., (3) (eut) pour son repas 

un pain, (4) pour son 5 pains noirs, (5) pour son 

un pain blanc, (6) pour son 6 pains noirs. (7) Il y eut 

60 pains, (8) une jarre de sikaru, (9) 30 qa de grains (10) pour 

les hommes qui ( 1 1 ) Le (12) des manœuvres . . . , (13) 

il le supprima" ; (14-15) le des hommes de métier, (16) il 

le supprima. (17) Le prêtre d'aucun (endroit) (18) dans le 
jardin de la mère du pauvre (19) ne pénétra. (20) (Supposé) 
qu'à un sujet du Roi (21 ) un bon âne (22) naisse (23-24) et 
que son chef lui dise « je veux l'acheter », (25) dans le cas 
où il achètera, (26-28) qu'il lui dise « paie en bon argent. . . », 
(29) et dans le cas où il n'achètera pas, (30-31) le chef ne (doit) 

pas ; (32) (supposé) que la maison d'un grand (33) près 

de la maison d'un sujet du Roi (34) soit située (35) et que ce 
grand (36-37) dise « je veux l'acheter > , (38) dans le cas (Col. 
XII, 1) où il achètera, (2-6) qu'il lui dise « paie en bon 

argent , ma maison » ; (7) dans le cas où il 

n'achètera pas, (8) ce grand (9) à (ce) sujet du roi (10-11) ne 
(doit)pas (12) Il dit (13) et les enfants de Lagas ( 14) du. . ., 



10. Sic, cône C (incertain sur le cône B). 

11. Cône G : ud nu-sù-sam-sam-a-a. Dans ce dernier cas, la proposition 
est subordonnée (« au jour où il achètera... »). Dans l'autre cas, la proposition 
est principale avec sens conditionnel (« achètera-t-il un jour... ») ; noter que la 
proposition introduite par ud-da (var. ù-da) est toujours principale (cf. E-an- 
na-tum, stèle des vautours, rev., II, 9 et passim; Uru-ka-gi-na, plaque ovale 
I, 19'; RTC, n» 16, rev., Il, 1). 

12. Traces de ce signe sur le cône C. 

13. REC, n° 110. 



— 86 — 

BUR ki (14) har-ra-ti(l)-la (15) gur-gub-ba (16) se-si(g)-ga l (17) 
MG-KA-a 2 (18) sag-gis-ra-a (19) é-sù-bi (20) e-lah 3 (21) ama- 
gi-bi 4 (22) e-gar (23) nu-sig 5 nu-ma-su fi (24) galu-â-tug (25) 
nu-na-gà-gà 7 (26) din g ir nin-gir-su-da (27) uru-ka-gi-na 8 (28) 
inim-biKA-e-da-kes(29) sa(g) mu-ba-ka (30) id-tur gir-su ki (31) 
ni-tug-a (32) din " ir nin-gir-su-ra (33) al-mu-na-dû (34) mu ud- 
bi-ta-bi 9 (35) e-sû-gar (36) id ,odin = ir nin-gir-su nibru ki -ta nir-gâl 
(37) uru-ka-gi-na-ge (38) mu mu-na-sà (39) id nina ki gin-a 
(40) mu-na-ni-lal (41) id-azag-gà-an (42) sa(g)-bi ûg-ûg-ga-an 
(43) din * ip nina (44) a-zal-li 11 he-na-tum. 

i) Plaque ovale 12 

(Col. I) (lacune) (1') azag [ ]ri-ri (2') udu ù-sam (3') udu- 
ba udu-sâ(g)-ga-bi (4') galu ba-ta-tûm-mu (5') sutug-gi-ne 
(6') se-gub-ba suG-ki-a e-âg (7') sutug-bi-ne (8') é-se-gub-ba-bi 
(9') suG-ki-a ni-dû-dû (10') [ ] si (lacune d'une case envi- 
ron) (12') [ ] [n]e(13') PA-PA-ne (14') us-KU-e-ne (15') engar- 
ri-ne (16') galu kas + GAR-ge-ne (17') udu-sig ù-mu-tûm (18) 
e-gal-la ù-ûr 14 (19') ud-da udu e-babbar (20') sig-bi é-gal-la-a 
ba-tûm (21') ku(g)-gin-5-an (22') e-gà-gà-ne (23') gu(d)- 

1. Mot à mot « grain desséché»; cf. II R,16, 38, ef se-si(g)-ga = se-um ub-bu- 
lu (pour ubhulu, cf. Jensen, KB VI, p. 580); même sens Gu-de-a, Cyl. B, 
XV, 2. 

2. Cf. plaque ovale, III, 10' où le même terme paraît signifier « voleur » (?)• 

3. Mot à mot « lava, purifia » 

4. =ama-ar-gi = an du-ra-[ru] (CT XIX, 26, K 2037, obv. 19). Comparer la 
formule désignant la seconde année de Samsu-iluna (LIH, vol. III, p. 242). 

5. Même terme, RTC, n° 53, face II, 8, rev., I, 5; Gu-de-a, statue B, VII, 
43, Cyl. B, XVIII, 6 ; Hammurabi, code, XL, 61 (lu faussement, à cette der- 
nière place , nu-tug) ; cf. [sal-nu 1]-sig = e-ku-[lum] (CT XVIII, 38, Rm. 2, 37, 
rev. 9). 

6. Cône C, nu-ma-nu-su ; cf. Gu-de-a, st. B, VII, 44 (na-ma-su); Cyl. B, 
XVIII, 7 (nu-m[a-su}) ; Hammurabi, code, XXX, 22, 55 ; XL, 61 (nu-mu-su). 

7. Cône C insère a (à restituer cône B?). 

8. Cône C insère je (à restituer cône B?). 

9. bi se réfère à mu ; ud-bi-ta dépend donc de ce dernier terme. Le sens en 
parait être « autrefois >> (« en ce jour-là » opposé à «aujourd'hui »). cf. plaque 



— 87 — 

(15) du . ., (16) de la disette •, (17) du vol ?, (18) du meurtre, 

(19) du , (20) il les délivra» ; (21-22) il établit la liberté '\ 

(23) A r orphelin 5 et a la veuve 6 (21) l'homme puissant (25) ne 
causa aucun (tort). (26) Avec Nin-gir-su (27) Uru-ka-gi-na 
(28) fit ce pacte. (29) Au milieu de cette année, (30-33) il 

creusa pour Nin-gir-su le petit canal de Gir-su ; (34) le nom 

d'autrefois 9 (35) il lui imposa : (36-38) « Nin-gir-su à Nippur 
est prince », Uru-ka-gi-na le nomma. (39) Le canal qui va à (la 
ville de) Nina (40) il le. . . . (41) Qu'à (ce) canal saint, (42) 
dont l'intérieur est pur, (43) (la déesse) Nina (44) apporte de 
l'eau courante H ! 

i) Plaque ovale 12 

(Col. I) (lacune) (1). (2') (supposé) ,3 qu'il ache- 
tât un mouton (3') et que ce mouton fût un beau mouton, 
(4') on le lui emportait; (5') les pâsisu (6') mesuraient le 

grain ; (7') ces pâsisu, (8') la maison du grain 

(9') avaient construit. (10') [ ] (lacune d'une case 

environ) (12') [ ] (13') (supposé) que les aklu, (14') leskalû, 
(15') les cultivateurs, (16) les. . . . ,(17')apportassentunmouton 
à laine, (18') et dans le palais le tondissent 14 , (19') dans le cas 
où (ce) mouton était blanc, (20') ils en portaient la laine au 
palais, (2i'-22') (ou, dans le cas contraire,) déposaient 5 sicles 

ovale, Col. III, 20' (comparé à 23); Gu-de-a, statue E, VI, 4; Rîm-sin, tablette 
B, rev. 11. 

10. Manque Cône C. 

11. Même expression En-te-me-na, fragment de vase, II, 2' et Gu-de-a, Cyl. 
B. XIV, 25; mot à mot « fluide, liquide » ; comparer a-za-al (= Kl avec valeur 
zal) mentionné, CT XIX, 17, K 4386, obv. I, 31, entre labàku et narâbu (pour 
le sens de ces deux termes, cf. Kuchler, Assyr. Medizin, p. 78) et voir CT 
XII, p. 23, 38372, obv. 

12. Dec. ép. p. l (voir, pour les notes, le texte précédent). 

13. Cf. ci-dessus, p. 84, n. 8. 

14. Pour ûr « tondre » cf. RTC, n° 40, et Reisner, Tempelurkunden, p. 7 b. 



— 88 — 

dingir-ri-ne-ge (2f) [ki]-sum-ma (25') [pa]-te-si-ka (26') 
[ni]-urû (27') [ ] ga (lacune) (Col. II) (lacune) (4') [ ] 
gâl-la-a (2') igi-nu-dû (3') a ba-KU (4') sub-lugal-ge (5') 
pad-dug-x ' en-na-ag (6) a-nag-nag (7') nu-na-sum-mu 
(8') né a-nag-nag (9') nu-ba-sum-mu (10') dumu-ukû-ge 
(11 1 ) har-SAG-fijA-na (12') ù-mu-ag (13') ha-bi galu ba- 
dâ-kar-ri (14') galu-bi ni din s ir babbar ni-e (15') galu dam 
ù-kid (16') ku(g)-gin-5-an (17') pa-te-si-ge (18') ba-tûm 
(19') ku(g)-gîn-l-an (20') sukkal-mah-e (21') ba-tûm (22') 
galu sag-siM-|-sïG iâ ni-de (23') ku(g)-gin-5-an (24') pa-te- 
si-ge (25') ba-tûm (26') ku(g)-gin-l-an (27') sukkal-mah-e 
(28') ba-tûm (29') ku(g)-gin-l-an (30') abgalMi (31') ba- 
tûm (32') galu GÏR-a-Du (33') tûg-ga [ (lacune) (Col. 
III) (lacune) (l'j ku(g)-a [ ] (2') pa-te-si-ge (3') sukkal-li 
(4') abgal 2 -li(5')nu-ba-tum (6')dumu ukû-ge(7') har-SAG-f-HA- 
na (8') ù-ag (9') ha-bi galu nu-ba-dâ-kar-ri (10') NiG-KA-a 3 
(11') za-âs-da-bi ni-sub (12') nig-û-pad-de-a 4 (13')a-ZAR-lae-lal 
(14') sal-e nitah-ra (15') [ ] KAL-ba-Ni ni-dû(g) (16') sal-ba 
duddu-ni (17') edin ni-su(s) (18') EDiN-bi (19') a-ZAR-la e-lal 
(20') sal-ud-bi-ta 5 -ge-ne (21') nitah-2-ta (22') ni-tug-an (23') 
sal-ud-da-e-ne (24') za-âs-da-bi ni-sub (25') ensi (26') igi-dû 
(27') njg-ru-ru (28') nagar ki-a dû-dû (29') inim dingir-ri-né- 
ka (30') ti-URL-DU-bi-d[a] [ ] (lacune) (Col. IV) (lacune) (1') 
Aar-se-ba-ka (2') galu he-si-gi-gi-a-KA (3') se-mu ha-mu-tum 
(4') he-na-Bi-a-KA (5') ur-LUM-ma-ge (6') su-dû e-ma-da-KA 6 
(7') an-ta-sur-ra (8') gà-kam ' ki-sur-ra-mu(9') ne-dû(g) (10') 

1. REC, 78. 

2. Ecrit une fois nun-me-eme, une autre fois, nun-me-x(= REC, suppl., 202 ter 
ou ka + azag?); sans doute identique à nun-me(-tag) = ahgal = abkallu, 
82-8-16, 1, obv., 19 (CT XI, 49). La mention de ce personnage laisse supposer 
que Col. II, 22' se réfère à une opération de lécanomancie (cf. abkal samni, 
Zimmern, Ritualtafeln, p. 85, note 6 et Jensen, KR VI, 320). 

3. Cf. Cônes R et C, XII, 17. 

4. Comparer Gu-de-a, statue E, I, 9. 



— 89 — 

d'argent. (23') Les bœufs des dieux (24'-26') étaient (employés à) 
l'irrigation des terres données au patési(27') [ ] (lacune) (Col. 
II) (lacune) (l'-3') [(près de) l'eau qui sur le mamelon] se 

trouvait le demeurait. (4') Le sujet du Roi, (5') tandis 

qu'il faisait , (6') de l'eau à boire (7') ne lui était pas 

donnée ; (8') le pouvoir de boire de l'eau (9') ne lui était pas 
donné. (10') (Supposé) que le fils du malheureux (11 '-12') fît 
un vivier, (13') les poissons, on les lui dérobait (14') et le 

(voleur) (15') (Supposé) qu'un homme renvoyât sa 

femme, (16'-18') le patési emportait (pour lui) 5 sicles 
d'argent (19'-21') et le grand vizir emportait (pour lui) un 

sicle d'argent. (22) (Si) un homme versait de l'huile , (23'- 

25') le patési emportait (pour lui) 5 sicles d'argent, (26'-28') 
le grand vizir emportait (pour lui) un sicle d'argent, 
(29'-31') le devin 2 emportait (pour lui) un sicle d'argent. 

(32') (33') (lacune) (Col. III) (lacune) 

(Y) (2') le patési, (3 % ) le vizir, (4') le devin (S') n'em- 
portent plus (d'argent). (6') (Supposé) que le fils du 
malheureux (7'-8') fasse un vivier, (9') les poissons, personne 

ne les dérobe plus ; (10') le voleur 3 (11') au est jeté ; 

(12'-13') (14') (Si) une femme à un homme (15') 

dit [ J , (16'-19') cette femme (20') Les 

femmes d'autrefois 5 (21') par deux hommes (22') étaient pos- 
sédées (impunément) ; (23') les femmes d'aujourd'hui (dans ce 

cas) (24') au sont jetées. (25') Le mage, (26') le 

voyant, (27') (28') le charpentier (29') la parole 

des dieux (30') [ ] (lacune) (Col. IV) (lacune) (1') 

de ce grain, (2') qu'on le restitue. . . ;(3')mon grain qu'on 

l'apporte; (4') (5') Ur-LiM-ma (6') * (7') l' an -ta- 

sur-ra (8').... mon territoire. (9 1 ) (Ainsi) parla-t-il. (10') 

5. Cf. ci-dessus, p. 86, n. 9. 

6. Comparer Stèle des Vautours, face, II, 3'-4\ 

7. Cf. En-te-me-na, Cône, IV, 28. 



— 90 — 

gis-nû ki (11') e-ma-zi(g) (12') kur-kur-ri su-e-ma-tag-tag (13') 
gan ù-gig-ga (14') gan-ki-âg (15') din £' , 'nin-gir-zu-ka-ka (16') 
din e ir nin-gir-zu-ge (17') gis-Hû u (18') zi(g)-ga-bi (19') ni-ha-lam 
(20') ur-LUM-ma (21') pa-te-si (22') gis-Hû ki -a (23') kàr-dar- 
ra-ni ! (24') sûhus 2 fd LUM-ma-gir-nun-la-ka (25') gab-ni-sû ni- 
gin (26') né-ni erim 60-an (27') e-sû-KiD (28') nam \ 
(lacune) (Col.V) (lacune) (1') mu-na-dû (2')e-KAs-f-GAR gestin 
qa-gal-gal (3') lugal-bi-ra tûm-ma (4') mu-na-dû (5') id-ki-âg- 
ni (6') pà din e h sE-NUN-sû-GiD-KÀs-DU (7') al-mu-na-dû (8')é din « ir 
ba-û (9') mu-dû (10') din e ir gâl-alim-ma-ra (H') é-me-hus-gal- 
an-ki (12') mu-na-dû (13') din s ir DLUN-sa(g)-ga-na-ra (14') ki-Ki- 
akkil-li-ni (15') mu-na-dû (16') din ? ir he-gir (17') sal-me 3 ki-âg 
(18') din e ir nin-gir-zu-ka-ra (19') é-ni mu-na-dû (20') din s ir lama- 
sâ(g)-ga gis-si-tab-ba-ni (21') é-ni mu-na-dû (22') din e ir nin-SAR 
gir-lal (23') din e ir nin [ ] (lacune). 

k) Tablette d'argile 4 

(Face, Col. I, 1) galu-gis-Hû^-gfe] (2) e-ki [ ] ge (3) izi 
ba-sum (4) an-ta-sur-ra (5) izi ba-sum (6) ku(g) za-gin-bi (7) 
ba-ta-kes-kes (8) é-gal ti-ra-âs-ka (9) su-bi-miM (10) abzu- 
ban-da-a (11) su-bi-iDiM (12) bâr din & ir en-lil-lâ (13)bâr din ^ ir bab- 
bar-ka (Col. II, 1) su-bi-miM (2) a-hus-a (3) su-bi-iDi*i (4) 
ku(g) za-gin-bi (5) ba-ta-kes-kes (6) é-bàr-bàr-ra (7) su-bi- 

1. Cf. En-te-me-na, Cône, III, 32. 

2. Lecture d'après Babyl. Mise, p. 28, 1. 18. Mot à mot « base » (et « racine », 
cf. Jensen, dans Kïichler, Assyr. Medizin p. 66). Le passage parallèle, En-te- 
me-na, Cône, III, 20 porte gù « bord, rive ». 

3. Pour le sens de ce terme, cf. Revue critique, 1904, p. 145. Il reparait 
RTC, n« 53, face, II, 3, RA V, p. 31, fig. 27, Gu-de-a Cyl. B, XI, 3, Hammu- 
rabi. Code, §§ 40, 110, 137, 144 à 146, 178 à 182 et enfin très fréquemment 
dans les contrats de la l re dynastie (voir citations par Johns, AJSL 1903, pp. 
98 sqq.). Les deux signes dont il se compose sont sal et me, comme il résulte 
clairement des textes de Tello (les lectures ud,pi, sal-mas, sal-tis, etc., sont 
erronées; il n'y a là que variantes graphiques du même signe sal-me). La 
lecture de sal-me (qui figurait dans S h ; cf. ZA XV,172) est inconnue. Le sens 



— 91 — 

Gis-nu (11') se souleva (12') et bouleversa les contrées. (13') 
Dans le champ d'u-gig-ga, (14') le champ aimé (15') de Nin- 
gir-su, (16') Nin-gir-su (17'-19') anéantit le soulèvement de 
Gis-nu. (20') A la rencontre d'Ur-LOi-ma, (21')patési (22') de 
Gis-nu, (23') quil avait défait ', (2i') à la naissance 2 du canal 
LLM-ma-gir-nun-ta,(25') (le patési de Lagas) alla. (26'-27') De 
ses troupes il laissa soixante hommes (sur le terrain). (28') [ 
(lacune) (Col. V) (lacune) (1') Il construisit (tel temple) ; 

(2'-i') il construisit l'e-Kas-f-GARoù le vin est apporté 

au Roi ; (5'-7') il creusa son canal chéri, le fossé ; (8'- 

9') il construisit le temple de Ba-u ; (10') pour Gal-alim, (11'- 
12') il construisit l'e-me-hus-gal-an-ki ; (13') pour Diis T -sa(g)- 
ga-na (li'-15') il construisit sa « demeure des cris »; (16') 
pour He-gir, (17') la vierge 3 chérie (18') de Nin-gir-su, (19') 
il construisit son temple; (20) pour le bon lamassu, son. . . . , 
(21') il construisit son temple; (22') pour Nin-SAR, le porte- 
glaive (23') de Nin-[gir-su] (lacune) 

k) Tablette d'argile 4 

(Face, Col. I, 1) Les hommes de Gis-HÛ, (2) l'e-ki [ ] (3) 
ont à mis à feu ; (4) l'an-ta-sur-ra (5) ils ont mis à feu ; (6) 
l'argent et les pierres précieuses (7) ils en ont ravi ; (8) le 
palais de ti-ra-as (9) ils ont mis à sang; (10) l'abzu-banda 
(11) ils ont mis à sang; (12) la chapelle d'En-lil (13) et la 
chapelle de Babbar (Col. II, 1) ils ont mis à sang; (2) l'a- 
hus (3) ils ont mis à sang; (4) l'argent et les pierres pré- 
cieuses (5) ils en ont ravi ; (6) l'e-babbar (7) ils ont mis à 
sang ; (8) l'argent et les pierres précieuses (9) ils en ont ravi ; 

de « votary » (proposé par Johns 1. c.) ne peut s'appliquer à tous les cas; le 
sens parait être « jeune fille, vierge » ; ce même terme désigne d'une part la 
jeune fille devenant, par son mariage, l'épousée (Ham. Code §§ 144 à 146) et 
d'autre part la jeune fille qui se consacre à la divinité et reste vierge (Ham. 
Code §§ 178 à 1S2 et contrats passitn). 
4. Publié et traduit par Thureau-Dangin R A VI, pp. 26 sqq. 



— 92 — 

idim (8) ku(g) za-gin-bi (9) ba-ta-kes-kes (10) gi-KA-na (11) 
,lin ^ ir nin-mah (12) tir-azag-ga-ka-ka (13) su-bi idim (Col. III, 1) 
ku(g) za-gin-bi (2) ba-ta-kes-kes (3) ba-gâ-a (i) su-bi-miM (5) 
ku(g) za-gin-bi (6) ba-ta-kes-kes (7) dug-ru (8) izi b;i-sum (9) 
ku(g) za-gin-bi (10) ba-ta-kes-kes (11) abzu-e-ga-ka (12) su- 
bi-iDiM (13) é din s ir gà-tum-du(g)-ge (14) izi ba-sum (Col. IV, 1) 
ku(g) za-gin-bi (2) ba-ta-kes-kes (3) alan-bi (4) ni-gul-gul (5) 
ib é-an-na di "£ ir ninni-ka-ge (6) izi ba-sum (7) ku(g) za-gin-bi 
(8) ba-ta-kes-kes (9) alan-bi (10) ni-gul-gul (11) sa(g)-pa(d)- 
da (12) su-bi-iDiM (13) ku(g) za-gin-bi (14) ba-ta-kes-kes 
(Col. V, 1) m-en-da-ka (2)x « ni-bal-bal (3) ki-AB ki (4) é 
d'ng'i-nin-dar-ka (5) su-bi-iDiM (6) ku(g) za-gin-bi (7) ba-ta-kes- 
kes (8) ki-nu-nir 1 " (9) é din £' r dumu-zi-abzu-ka-ge (10) izi ba- 
sum (11) ku(g) za-gin-bi (Revers, Col. I, 1) ba-ta-kes-kes (2) 
é din & ir lugal-ûru ki -ka-ge (3) izi ba-sum (4) ku(g) za-gin-bi (5) 
ba-ta-kes-kes (6) é-engur-ra (7) din ^ ir nina-ka (8) su-bi-miM (9) 
ku(g) za-gin-bi (10) ba-ta-kes-kes (11) sag [ ] (Col. II, 1) é 
din e ir ama-gestin-na-ka (2) su-bi-iDiM (3) din s ir ama-gestin-ta (4) 
ku(g) za-gin-na-ni (5) ba-ta-kes-kes (6) GiNAR-ba-M-Ru (7) gan 
din & ir nin-gir-su-ka (8) en-na urù-a (9) se-bi ni-p[ad] (10) galu- 
gfisj-HfûJ^-ge (11) eg[ir] sir-la + [BUR][ k ] i (12) ba-hûl-a-ta 
(Col. III, 1) nam-dâg (2) din e ir nin-gir-su-da (3) e-da-ak-ka-an 
(4) su i[n]-si-gin-a-an (5) e-ta-kud-kud (6) nam-dâg (7) uru- 
ka-gi-na (8) lugal (9) gir-su ki -ka (10) nu-gâl (11) lugal-zag- 
gi-si (12) pa-te-si (13) gis-HÛ ki -ka (14) dingir-ra-ni (Col. IV, 1) 
din & ir nidaba-ge (2) nam-dâg-bi (3) gû-na he-il-il. 

1. Identification très incertaine : Br. n° 10811 ou 10813? 



- 93 — 

(10) le gi-KA-na (11) de Nin-mah (12) du bois sacré (13) ils 
ont mis à sang; (Col. III, 1) l'argent et les pierres précieuses 

(2) ils en ont ravi ; (3) le ba-ga (4) ils ont mis à sang ; (5) l'argent 
et les pierres précieuses (6) ils en ont ravi ; (7) le dcg-ru 
(8) ils ont mis à feu ; (9) l'argent et les pierres précieuses 
(10) ils en ont ravi ; (11) l'abzu-e-ga (12) ils ont mis à sang ; 
(13) le temple de Ga-tum-du(g) (14) ils ont mis à feu; (Col. IV, 
1) l'argent et les pierres précieuses (2) ils en ont ravi ; (3) la 

statue, (4) ils l'ont détruite; (5) le de l'e-an-na d'Innina 

(6) ils ont mis à feu ; (7) l'argent et les pierres précieuses (8) 
ils en ont ravi; (9) la statue, (10) ils l'ont détruite ; (ll)lesa(g)- 
pa(d)-da (12) ils ont mis à sang; (13) l'argent et les pierres 
précieuses (14) ils en ont ravi ; (Col. V, 1) le m-en-da (2) ; 

(3) Ki-AB, (4) le temple de Nin-dar, (5) ils ont mis à sang; 
(6) l'argent et les pierres précieuses (7) ils en ont ravi ; (8) 
Ki-nu-nir, (9) le temple de Dumu-zi-abzu, (10) ils ont mis à 
feu; (11) l'argent et les pierres précieuses (Revers, Col. I, 1) 
ils en ont ravi ; (2) le temple de Lugal-uru (3) ils ont mis à 
feu ; (4) l'argent et les pierres précieuses (5) ils en ont ravi ; 
(6) l'e-engur-ra (7) de Nina (8) ils ont mis à sang ; (9) l'argent 
et les pierres précieuses (10) ils en ont ravi; (11) le sag [ ], 
(Col. II, 1) le temple d'Ama-gestin, (2) ils ont mis à sang ; 
(3) à Ama-gestin, (4) son argent et ses pierres précieuses (5) 
ils lui ont ravi ; (6) du GiNAR-ba-Ni-RU, (7) du champ de Nin- 
gir-su, (8) autant qu'A était cultivé, (9) le grain ils ont enlevé. 
(10) Les hommes de Gis-nû, (11) par suite de ce que Lagas 
(12) ils ont dévasté, (Col. III, 1) un péché (2) contre Nin-gir- 
su (3) ont fait; (4) la puissance qui est venue à eux (5) d'eux 
sera retranchée. (6) De péché (7) de (la part d') Uru-ka-gi-na, 
(8) roi (9) de Gir-su, (10) il n'y en a point. (11) (Quant à) 
Lugal-zag-gi-si, (12) patési (13) de Gis-nu, (14) que sa déesse 
(Col. IV, 1) Nisaba (2) ce péché (3) porte sur sa tête ! 



— 94 — 

9) Lugal-usum-gal * 

10) Ug-me 
Sceau 2 

(Col. I, 1) ug-mé (2) pa-te-si (3) [sir-bur-lja" (Col. II, 1) 
ur _dingir[- j (2) dub-[sar] (3) aracUz[u]. 

11) Ur-ma-ma 
Coupe 3 

(l)[ din e ir nin]-mar-ki(2) [sal-s]â(g)-ga (3) [nam]-ti(l)(4) [ur]- 
ma-ma (5) [pa-t]e-si (6) [sm-BiiR-L]A ki -[s]û (lacune). 

19) Ur-ba-u 

a) Statue 4 

(Col. I. 1) din & ir nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din e ir en-lil-lâ- 
ra (4) ur- din e ir ba-û (5) pa-te-si (6) sm-BUR-LA ki (7) dumu-tu(d)- 
da (8) din g' r nin-â-gal-ka-ge (9) sa(g)-gi pa(d)-da din e ir nina-ge 
(10) â-sum-ma din s ir nin-gir-su-ka-ge (11) [m]u-du(g) sà-a 
[ din e ir ]ba-û-ge (12) [gis-pi]-tûg sura-ma din & ir en-ki-ka-ge (Col. II, 
1) galu inim-ma si(g)-ga din s h 'ninni-ge (2) arad ki-âg din s ir lugal- 
ûru ki -ka-ge (3) ki-âg din & h 'dumu-zi-abzu-ka-ge (4) ur- din s ir ba- 
û-me (5) din & ir nin-gir-su lugal-mu (6) ki [ ] 5 c mu-na- 
ba-al (7) sahar-bi za-dim mu-ZAR-ZAR (8) ku(g)-dim izi-ni- 
lal (Col. III, 1) ninda-dim ki-dagal-la ne-gub (2) sahar-bi 
sa(g)-ba im-si-gi (3) us muru(b)-bi mu-ag (4) x 6 -bi-a ki-sâ-a 

1. Cf. Sargâni-sar-ali, cachet B et Naràm-Sin, cachet B. 

2. RTC, n» 259. 

3. A O : 3284 (inédit). 

4. Dec, pi. 7 et 8 et ép., pp iv sqq. ; traduit par Amiaud R P, n. s. I, 75 sqq. 
et Dec. ép., pp. iv sqq. (cf. antérieurement Oppert C R, 1882, p. 39, et Hommel 
ZK II, 185); comparer (Halévy RT XI, pp. 185 sqq.) et Jensen KB III, 1 pp. 
18 sqq. 



— 98 - 

9) Lugal-usum-gal 1 

10) Ug-me 

Sceau 2 

(Col. I, 1) Ug-me, (2) patési (3) de Lagas : (Col. II, 1) Ur- 
], (2) scribe, (3) ton serviteur. 

//) Ur-ma-ma 
Coupe 3 

(1) A [Nin]-mar-(ki), (2) la bon[ne femme], (3), pour la vie 
(4) cT[Urj-ma-ma, (5) [patjési (6) de [Lagajs, (lacune). 

12} Ur-ba-u 
a) Statue 4 

(Col. I, 1) A Nin-gir-su, (2) le guerrier fort (3) d'En-lil, (4) 
Ur-ba-u, (5) patési (6) de Lagas, (7) enfant (8) de Nin-a-gal, 
(9) élu du cœur de Nina, (10) doué de force par Nin-gir-su, 
(11) nommé d'un bon nom par Ba-u, (12) doué d'entende- 
ment par En-ki, (Col. II, 1) qui la parole d'Innina, 

(2) serviteur chéri de Lugal-uru, (3) chéri de Dumu-zi-abzu, 
(4) moi Ur-ba-u, (5) Nin-gir-su est mon roi. (6) Le sol à une 
profondeur (de tant) de coudées il creusa ; (7) la terre, comme 
des pierres précieuses, il la (8) et comme un métal pré- 
cieux par le feu il la (Col. III, 1) Conformément aux 

mesures un large emplacement il établit; (2) dedans il rap- 
porta la terre ; (3) les fondations au milieu il fît ; (4) au-dessus 
une plate-forme de dix coudées (de hauteur) il construisit ; (5) 
au-dessus de la plate-forme, (6)l'e-ninnû (surnommé) « Im-gi(g) 

5. Ki-gal? 

6. REC, 193. 



_ 06 - 

10-û-âm ne-dû (5) x '-ki-sâ-a-ka (6) é-ninnû din s ir im-gi(g)b u -bàr- 
bàr 30-ir-âm [(7) mu-na-dû (8) din " ir nin-har-sag ama dingir-ri- 
ne-ra (Col. IV, 1) é-gir-su ki -ka-ni (2) mu-na-dû (3) din e ir ba-û 
(4) sal-sâ(g)-ga (5) dumu an-na-ra (6) é uru-azag-ga-ka-ni (7) 
mu-na-dû (8) din ? ir ninni nin-AZAG-nun-na-ra (9) é-ûru ki -ka-ni 
(10) mu-na-dû (11) din e ir en-ki lugal-erida ki -ra (12) é-gir-su ki - 
ka-ni (Col, V, 1) mu-na-dû (2) din s ir nin-dar-a lugal-en-ra (3) 
é-ni mu-na-dû (4) ^"^"'nin-â-gal (S) dingir-ra-ni (6) é-a-ni (7) 
mu-na-dû (8) din = il 'nin-mar-ki (9) sal-sâ(g)-ga (10) dumu-sag 
d>ngir nma _ ra (j j) és-gû-tûr é-sa(g)-gi-pa(d)-da-ni (12) mu-na- 
dû (Col. VI, 1) [ din s ir en-sig-nun] - (2) sib[ansu din e ir nin]-gir-[su- 
ka-ra] (3) é-ansu-[DUN]-ûr-ka-[ge] 3 (4)mu-na-dû(5) din s ir gestin- 
an-na(6) nin-gû-a-si-a-ra (7) é-gir-su ki -ka-ni(8) mu-na-dû (9) 
din s ir dumu-zi-abzu (10) nin 4 -ki-nu-nir ki -ra (11) é-gir-su ki -ka-ni 
(12) mu-na-dû. 

b) Brique 5 

(1) d i n s ir nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din & ir en-lil-lâ-ra 
(4) ur- din e ir ba-û (5) pa-te-si (6) siR-Bi:R-LA ki -ge (7) é-a-ni (8) 
mu-na-dû. 

c) Clou d'argile A. 6 

(1) din & ir ba-û (2) sal-sâ(g)-ga (3) dumu an-na-ra (4) ur- din & iP 
ba-û (S) pa-te-si (6) sm-BUR-LA ki -ge (7) dumu-tu(d)-da (8) 
din & ir nin-â-gal-ka-ge (9) é-uru-azag-ga-ka-ni (10) mu-na-dû. 

1. REC, 193. 

2. Pour cette restitution cf. Gu-de-a Cyl. B, X, 1 et CT I, 94-10-15, 5. 

3. Cf. tablette, II, 3. Ansu-DVx-ùr=ansu-xiTA-ùr=mûru (cf. Jensen-Zimmern, 
Z A, III, 205-206) ; ansu-xnx (var. a/isu-nuN cf. Gu-de-a Cyl. A V, 10 ; VI, 12) 
= dàr^mù[ru] (cf. BM 38177 1. 7 : CT XII, p. 31); le premier groupe est 
peut-être à lire (ansu)-d(ur)-ùr ou (ansu)-dur; mùru signifie « jeune âne » ; 
mais noter que, dans les tablettes, ansu-ynx désigne proprement « l'âne mâle » 
(depuis l'ânon à la mamelle jusqu'à l'âne adulte; cf. p. ex. CT 12913, 18383 etc.). 



— 97 — 

brillant », (d'une hauteur) de trente coudées, (7) il cons- 
truisit; (8) àNin-har-sag, la mère des dieux, (Col. IV, 1) son 
temple de Gir-su (2) il construisit; (3) à Ba-u, (4) la bonne 
femme, (S) la fille d'Anu, (6) son temple de la ville sainte 

(7) il construisit; (8) à Innina, la dame , (9) son 

temple d'Uni (10) il construisit; (11) à En-ki, le roi d'Eridu, 
(12) son temple de Gir-su (Col. V, 1) il construisit; (2) à 

Nin-dar-a, le roi , (3) son temple il construisit ; (4) 

à Nin-a-gal, (5) son dieu, (6) son temple (7) il construisit ; 

(8) à Nin-mar-(ki), (9) la bonne femme, (10) fille aînée de 
Nina, (11) l'es-gu-tur, le temple de l'élection de son cœur, 
(12) il construisit; (Col. VI, 1) [à En-sig-nun] *, (2) l'ân[ier de 
Nin]-gir-[su], (3) le temple des ânes 3 (4) il construisit; (5) 

à Gestin-an-na, (6) la dame qui , (7) son temple de 

Gir-su (8) il construisit ; (9) à Dumu-zi-abzu, (10) la dame 4 
de Ki-nu-nir, (11) son temple de Gir-su (12) il construisit. 

b) Brique 5 

(1) A Nin-gir-su, (2) le guerrier fort (3) d'En-lil, (4) 
Ur-ba-u, (5) patési (6) de Lagas, (7) son temple (8) cons- 
truisit. 

c) Clou d'argile A 6 

(1) A Ba-u, (2) la bonne femme, (3) fille d'Anu, (4) Ur-ba- 
u,(5) patési (6) de Lagas, (7) enfant (8) de Nin-a-gal, (9) son 
temple de la ville sainte (10) construisit. 



4. « le seigneur » ? 

5. Dec. pi. 37, n" 1 et 2 ; traduit par Amiaud RP, n. s. II, 73 et Dec. ép., 
p. xxxi (comparer Radau, EBH, 183). 

6. Louvre, inédit. 

7 



— 98 — 

d) Clou d'argile B ' 

(Col. 1, 1) din s ir nin-gir-su(2) ur-sag kal-ga (3) din s ir en-lil-lâ-ra 
(4)ur- din » ir ba-û(5) pa-te-si(6) siR-BUR-LA ki (7) dumu-tu(d)-da (8) 
di,, s ir nin-â-gal-ka-ge (9) nig-dû-e PA-mu-na-è (Col. II, 1) é- 
ninnû din s ,r im-gi(g)t- m -bàr-bàr-ra-ni (2) mu-na-dû (3) ki-bi- 
mu-na-gi. 

e) Pierre de seuil 2 

(1) din s ir en-ki (2) lugal-a-ni (3) ur- din & ir ba-û (4) pà-te-si (5) 
sir-bur-la 1 " (6) dumu-tu(d)-da (7) din s ir nin-â-gal-ka-ge (8) é- 
a-ni (9) mu-na-dû. 

f) Tablette de pierre 3 

(Col. I, 1) din e ir nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din e ir en-lil-lâ- 
ra (4) ur- din s ir ba-û (5) pa-te-si (6) sir-bur-la 1 " (7) dumu-tu(d)- 
da (8) din e ir nin-â-gal-ka-ge (Col. II, 1) é-ninnû din & ir im-gi(g) 
b u -bàr-bàr-ra-ni (2) mu-na-dû (3) é-ansu-DUN-ûr-ka-ni (4) mu- 
na-dû (S) din s ir ba-û (6) sal-sâ(g)-ga (7) dumu-an-na-ra (8) é- 
uru-azag-ga-ka-ni (9) mu-na-dû (Col. III, 1) din & ir nin-AZAG- 
nun-na-ra (2) é-ûru^-ka-ni (3) mu-na-dû (4) din & ir en-ki (5) lugal- 
a-ni (6) é-a-ni (7) mu-na-dû (8) din s ir nin-â-gal (9) dingir-ra-ni 
(10) é-a-ni (11) mu-na-dû. 

g) Vase 5 

(1) din e ir ba-û (2) dumu-an-na-ra (3) nam-ti(l) (4) ur- din s ir ba-û 
(5) pa-te-si (6) siR-BUR-LA ki -ka-ge (7) ur- din s ir en-lil da-bi-du-du 
(8) ù nam-ti(l) (9) dam dumu-na-sû (10) a-mu-na-ru. 

1. Dec, pi. 38; copie d'un texte parallèle et traduction dans Radau, EBH, 
pp. 184-185. 

2. Dec, pi. 27, n° 2 ; traduit par Amiaud R P n. s. II, 73 et Dec ép.. p. xxxi 
(comparer Radau EBH, 182). 



— 99 — 

d) Clou d'akgile B l 

(Col. I, 1) A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3) d'En-lil, (4) Ur- 
ba-u, (5) patési (6) de Lagas, (7) enfant (8) de Nin-a-gal, (9) 
tout ce qui convenait exécuta : (Col. II, 1) son temple l'e-ninnû 
(surnommé) « Im-gi(g) brillant » (2) il construisit (3) et 
restaura. 

e) Pierre de seuil 2 

(1) A En-ki, (2) son roi, (3) Ur-ba-u, (4) patési (5) de 
Lagas, (6) enfant (7) de Nin-a-gal, (8) son temple (9) cons- 
truisit. 

f) Tablette de piekre 3 

(Col. I, 1) A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3) d'En-lil, (4) 
Ur-ba-u, (S) patési (6) de Lagas, (7) enfant (8) de Nin-a-gal, 
(Col. II, 1) son temple l'e-ninnû, (surnommé) « Im-gi(g) 
brillant », (2) construisit ; (3) son temple des ânes (4) 
construisit ; (S) à Ba-u, (6) la bonne femme, (7) fille d'Anu, 

(8) son temple de la ville sainte (9) il construisit ; (Col. III, 
1) à Nin-AZAG-nun '', (2) son temple d'Uru (3) il construisit ; (I) 
à En-ki, (5) son roi, (6) son temple (7) il construisit ; (8) à Nin- 
a-gal, (9) son dieu, (10) son temple (11) il construisit. 

g) Vase 5 

(1) A Ba-u, (2) fille d'Anu, (3) pour la vie (4) d'Ur-ba-u, 
(S) patési (6) de Lagas, (7) Ur-en-lil , (8) et pour la vie 

(9) de sa femme et de ses enfants, (10) voua (ceci). 

3. Dec, pi. 8 bis, n° 2. 

4. Épithète d'Innina, cf. statue, IV, 8. 

5. Dec, pi. 26, n° 1 a et b ; traduit par Amiaud, RP n. s. II, 73-7 4 et Dec 
ep., p. xxxi (comparer Jensen, KB III 1 pp. 24 sqq.). 



— 100 — 

13) Ur-gar 

Statuette de femme • 

(Col. I manque) (Col. II, 1) nam-ti(l) (2) ur-gar (3) pa-te- 
si (4) sm-BUR-LA ki -ka-sû (case 5 effacée) (Col. III, 1) dumu ur- 
din e ir ba-û (2) pa-te-si (3) siR-BUR-LA ki -ka-ge (4)ù nam-ti(l)-la-ni- 
sû (5) a-mu-na-ru. 

14) Nam-mah-ni 
a) Brique 2 

(1) nam-mah-ni (2) pa-te-si (3) sir-bur-la 1 ". 

b) Pierre de seuil 3 

(1) din s ir ba-û (2) sal-sâ(g)-ga (3) dumu-an-na (4) nin uru- 
azag-ga (5) nin-a-ni (6) nam-mah-ni (7) pa-te-si (8) sir-blr- 
LA ki (9) igi+dub kal-ga-ni (10) dag Ki-ig-sû (11) mu-na-dim. 

c) Plateau 4 

(1) <«ngi r nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din e ir en-lil-lâ (4) 
lugal-a-ni (5) nam-ti(l) (6) nam-mah-ni (7) pa-te-si (8) sir- 
BUR-LA^-ka-sû (9) nin-gân-dû (10) dumu ur-^^^ba-û (11) pa- 
te-si (12) siR-BUR-LA^-ka (13) dam-ni (14) ù nam-ti(l)-la-ni-sû 
(15) a-mu-na-ru. 

d) Masse d'armes A 5 

(1) din e ir uRi-zi (2) lugal-a-ni (3) nam-ti(l) (4) nam-mah-ni 
(5) pa-te-si (6) sm-BUR-LA ki -ka-sû (7) nin-k[a]-gi-na (8) dumu 

1. Inédit (d'après une photographie d'E. de Sarzec). 

2. Dec. pi. 37, n* 10 ; traduit par Amiaud R P n. s. Il, 107 et Dec. èp., p. xxxm 
(voir auparavant Ledrain, Revue critique, 1883, II, p. 220 et Hommel ZK II, 
184). 



— 101 — 

13) Ur-gar 
Statuette de femme l 

(Col. I manque) (Col. II, 1) pour la vie (2) d'Ur-gar, (3) 
patési (4) de Lagas, (5) (une telle), (Col. III, 1), fille d'Ur- 
ba-u (2) patési (3) de Lagas, (4) et pour sa vie, (5) voua (ceci). 

14) Nam-mah-ni 
a) Bkique 2 

(1) Nam-mah-ni, (2) patési (3) de Lagas. 

b) Pierre de seuil 3 

(1) A Ba-u, (2) la bonne femme, (3) fille d'Anu, (4) dame 
de la ville sainte, (o) sa dame, (6) Nam-mah-ni, (7) patési (8) 
de Lagas, (9) son abarakku fort, (10) en pierre d'assise 
des battants (de porte) (11) façonna (ceci). 

c) Plateau 4 

(1) A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3) d'En-lil, (4) son roi, 
(5) pour la vie (6) de Nam-mah-ni (7) patési (8) de Lagas, 
(9) Nin-gan-du, (10) fille d'Ur-ba-u (11) patési (12) de Lagas, 
(13) son épouse, (14) et pour sa vie, (15) voua (ceci). 

d) Masse d'armes A 5 

(1) A L T Bi-zi, (2) son roi, (3) pour la vie (4) de Nam-mah- 
ni (5) patési (6) de Lagas, (7) Nin-ka-gi-na, (8) fille de Ka- 

3. Dec. pi. 27, n° 1 ; pour la traduction, voiries références citées note précé- 
dente et Jensen KB III 1, pp. 68 sqq. 

\. Publié et traduit par Heuzey RA II, 79 (cf. RA IV, 121); comparer 
Jensen KB III 1, 74. 

5. CT I, 96-6-15, 1 ; traduit par Radau, EBH, 186-187. 



— 102 — 

ka-azag-ge (9) ù nam-ti(l)-la-ni-sû (10) a-mu-na-ru (11) gag + 
Gis-ba (12) lugal-mu ba-zi(g)-gi (13) he-ma-da-zi(g)-zi(g) (14) 
mu-bi. 

e) Massé d'armes B [ 

(1) din & ir DUN-sa(g)-ga-na (2) dumu ki-âg (3) din f-' ir nin-gir-su- 
ka (4) lugal-a-ni (5) nin-gân-dû (6) dam n[am-mah-n]i (7) 
pa-[t]e-si (8) siR-BUR-LA ki -ka (9) dumu ur- din e ir ba-û (10) pa-te- 
si (11) sm-BUR-LA ki -ka-ge (12) nam-ti(l)-la-ni-sû (13) a-mu- 
na-ru. 

/) Statuette de femme 2 

(Col. I, 1) din e ir ba-û (2) sal-sa(g)-ga (3) dumu an-na (4) nin 
uru-azag-ga (5) nin-a-[n]i (6) nam-[t]i(l) (7) [nam-mah-ni] (8) 
pa-te-[si] (9) sm-«[:R-LA ki -ka-sû(10) nin-k[a]-g[i]-na (Col. II, 1) 
ama-tu(d)-da-ni 3 (2) din s ir lama-sil-sir-sir-ra 4 (3)kisal din e ir ba-û- 
ka tu(r)-tu(r)-da-ni (4) alan-e nin-mu (5) gis-pi-tûg-ga-ni-amu- 
na-ni-RU-TiG 5 (6) AMAR-j-sE-AMAR + sE-mu he-na-bi(7) ne-sag 6 
(8) a-mu-na-ru. 

15) Ur-nin-sun 
Plateau 7 

(l) din e ir nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din & ir en-lil-lâ (4) lugal- 
a-ni (5) ur- din £' r nin-sun (6) pa-te-si (7) sm-BUR-LA ki -ge (8) nam- 

1. AO : 309 (inédit). 

2. Inédite (d'après une photographie d'E. de Sarzec). 

3. Cette épithète pourrait encore s'appliquer à la déesse mentionnée à la 
ligne suivante. 

4. Il s'agit probablement de l'image de la déesse Ba-u déjà nommée (Ba-u 
était ladéessedu sil-sir-sir, cf. Gu-de-a statue H et passim. Pour (dingir) lama 
désignant une divinité féminine, cf. Dun-gi, perruque de femme (correspond 
à lamastu, cf. Streck, ZA XVIII, 196). On trouve encore mentionné (dingir) 
u.Ah-sà(g)-ga, Uru-ka-gi-na, cône A, II, 6'; plaque ovale V, 20' et (dingir) kal 



103 



azag, (9) et pour sa vie, (10) voua (ceci). (11) Cette masse 
d'armes, (12; « Que mon roi (13) », (14) (tel est) 



son nom. 



e) Masse d'armes B * 

(1) A DuN-sa(g)-ga-na, (2) fils chéri (3) de Nin-gir-su, (4) 

son roi, (5) Nin-gan-du, (6) épouse de N[am-mah-n]i (7) 

patési (8) de Lagas, (9 y fille d'Ur-ba-u (10; patési (11) de 
Lagas, (12) pour sa vie, (13) voua (ceci). 

f) Statuette de femme 2 

(Col. I, 1) A Ba-u, (2) la bonne femme, (3) fille d'Anu, (4) 
dame de la ville sainte, (5) sa dame, (6) pour la vie (7) [de 
Nam-mah-ni], (8) patési (9) de Lagas, (10) Nin-ka-gi-na, 
(Col. II, 1) la mère qui l'a enfanté 3 , (2-3) ayant introduit la 
déesse protectrice du sil-sir-sir 4 dans le parvis de Ba-u, (4-5) 
a installé 5 auprès de l'oreille de sa dame (cette statue) : 
(6) que (cette statue) prononce ma prière! (7) Le sacrificateur* 
(8) l'a vouée. 

15) Ur-nin-sun 
Plateau 7 

(1) A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3) d'En-lil, (4) son roi, 
(5) Ur-nin-sun, (6) patési (7) de Lagas, (8) pour sa vie, (9) a 



(garde-pêche de Nin-gir-su) Cyl. B, XII, 5; dans le premier cas, une lecture 
lama- lamassn est rendue probable parrépithètesâ(</)-<ya; dans le second cas, 
la lecture est plus incertaine. 

5. Cf. Gu-de-a, Cyl. A XXV, 12 et IV R2, ], note 10. 

(5. Pour nisag=nisakku'! Cf. SBII, n° 50, obv. 11-12 ne-s&g = ni-ki-i. 

7. Publié par Heuzey, RA II, 79 (cf. RA IV, 121); traduit ibid. par 
Oppert ; comparer Jensen, K B III 1, 76. 



— 104 — 

ti(l)-la-ni-sû (9) a-mu-na-ru (10) bui^-ba (11) lugal-mu (12) 
nam-ti(l)-mu he-sir-ri (13) mu-bi. 

16) Gu-de-a 

a) Statue A 2 

(Cartouche) (1) gù-de-a (2) pa-te-si (3) sir-bur-la 1 " (4) galu 
é-ninnû (5) din s ir nin-gir-su-ka (6) in-dû-a (Col. I, 1) din e lr nin- 
har-sag (2) nin uru-da mâ-a (3) ama dumu-dumu-ne (4) nin- 
a-ni (5) gù-de-a (6) pa-te-si (7) siR-BUR-LA ki -ge (8) é uru-gir- 
su ki -ka-ni (9) mu-na-dû (Col. II, 1) DUB-pisân 3 -azag-ga-ni 
(2) mu-na-dim (3) s'*dûr-gar-mah nam-nin-ka-ni (4) mu-na- 
dim (5) é-mah-ni-a mu-na-ni-tû(r) (6) kur mâ-gân kl -ta 
(Col. III, 1) da &esi im-ta-ë (2) alan-na-ni-sû (3) mu-tu(d) (4) 
nin an-ki-a nam-tar-ri-NE (5) din £ ,r nin-tu(d) (6) ama dingir-ri- 
ne-ge (7) gù-de-a (Col. IV, ljgalu é-dû-a-ka (2) nam-ti(l)-la-ni 
mu-su(d) (3) mu-sû mu-na-sà (4) é-a mu-na-ni-tû(r). 

b) Statue B * 

(Col. I, 1) é- din e ir nin-gir-su (2) lugal-na-ta (3) alan gù-de-a 
(4) pa-te-si (5) sir-bur-la 1 " (6) galu é-ninnû (7) in-dû-a-ge 
(8) gé-qa-kas (9) gé-qa-GAR (10) mas-qa-zi(d)-dub-dub (11) 
mas-qa-GAR-har-ra-âs-an (12) sâ-dû(g)-ba gâl-la-âm (13) pa- 
te-si (14) KA-ne-ib-gi-gi-a (15) me din s ir nin-gir-su-ka (16) ba- 
ni-ib-lal-a (17) sâ-dû(g)-na (18) é- din & ir nin-gir-su-ka-ta (19) 

1. Bur — paru « pierre » et « récipient en pierre »; cf. Jensen, Lit. Centr. 
Bl. 1896, n° 50, 1803 et Zimmern, Bitualtafeln,p. 147, note x. 

2. Dec, pi. 20 et 15, n° 5 ; et ép., pp. vi sqq. ; traduit par Amiaud, Z K, 
I, pp. 233 sqq. Rï n. s., II, pp. 75 sqq., Dec. ép., pp. vi sqq. (Voir antérieu- 
rement Ledrain, Bévue critique, 1883, II, p. 260). Comparer (Halévy, R T XI, 
210) et Radau ERH, 197 sqq. 

3. Cf. RTC, n°221 face, V, 5-6, (urudu)pisàn gn-la (grand pisan en métal) et 
(urudu) pisàn 10 qa (pisan en métal de 10 qa, c'est-à dire d'environ 4 litres). 

4. Dec, pi. 16 sqq. et ép., p. vu sqq. (traduction de la première colonne par 
Oppert, V 1 " Or. Congress, II, 1, 244 .et CR, 1882. pp. 34 sqq.) ; traduction 



— 105 — 

voué (ceci). (10) Ce plat en pierre ', (11) « Que mon roi (12) 
ma vie prolonge ! », (13) (tel est) son nom. 

16) Gu-de-a 
a) Statue A 2 

(Cartouche) (1) Gu-de-a, (2) patési (3) de Lagas, (4) qui l'e- 
ninnû (5) de Nin-gir-su (6) construisit. (Col. I, 1) A Nin-har- 
sag (2) la darne qui dans la ville brille, (3) la mère des 
enfants (de la ville), (4) à sa dame, (5) Gu-de-a, (6) patési (7) 
de Lagas, (8) son temple de Gir-su (9) construisit; (Col. II, 1) 

son récipient 3 pur (2) il fabriqua; (3) le trône sublime 

de sa divinité (4) il fabriqua ; (5) dans son temple sublime 

(6) il l'introduisit. (7) De la montagne de Magan, (Col. III, 1) 
une pierre de diorite il fit venir (2) et en sa statue (3) 
la sculpta. (4) « La dame qui dans le ciel et sur la terre 
fixe les sorts, (5) Nin-tu(d), (6) mère des dieux, (7) de Gu- 
de-a (Col. IV, 1) ]qui le temple a construit, (2) la vie pro- 
longe », (3) de ce nom il la nomma (4) et dans le temple il 
l'introduisit. 

h) Statue B* 

(Col. I, 1) Dans le temple de Nin-gir-su, (2) de son roi, (3) 
statue de Gu-de-a, (4) patési (5) de Lagas, (6) qui l'e-ninnû 

(7) construisit: (8) 1 qa de boisson, (9)1 qa de nourriture, (10) 

un demi-qa de farine , (11) un demi-qa de...., (12) 

telles sont les offrandes fixées; (13) le patési (14) qui les 
révoquerait (15) et les décrets de Nin-gir-su (16) entraverait, 
(17) que les offrandes qu'il a fixées, (18) du temple de Nin-gir- 

intégrale par Amiaud, R P n. s. II, 76 sqq. et Dec. ép., pp. vu sqq. (voir tran- 
scription par le même, publiée avec notes par Scheil, RT XII, 195 sqq.) ; 
comparer Ilalcvy RT XI, pp. 190 sqq.) et Jcnsen, KB III 1, pp. 26 sqq. 



— 106 — 

KA-he-ib-gi (20) dû(g)-dû(g)-ni fcie-kes(da) (Col. II, 1) din e ir nin- 
gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din £' r en-lil-lâ-ra (i) gù-de-a (5) mu- 
gil-sa j (6) pa-te-si (7) sir-bur-la 1 " (8) sib sa(g)-gi-pa(d)-da 
(9) * n s ir nin-gir-su-ka-ge (10) igi-zi(d) bar-ra (11) din & ir nina-ge 
(12) â-sum-ma (13) din " ir nin-dar-a-ge (14) galu inim-ma si(g)- 
ga (lo) din s ir ba-û-ge (16) dumu-tu(d)-da (17) din s ir gà-tum-clu(g)-ge 
(18) nam-nir-gâl PA-mah sum-ma (19) din ? ir gâl-alim-ka-ge 
(Col. III, 1) zi-sa(g)-gâl-la su-dagal-dû(g)-ga 2 (2) din e ir DUN- 
sa(g)-ga-ka-ge (3) sag-zi(g) ukkin-na PA-è-a (i) din s ir nin-gis- 
zi(d)-da (o) dingir-ra-na-ge (6)ud din ? ir nin-gir-su-ge(7) uru-ni- 
sû igi-zi(d) im-si-bar-ra (8) gù-de-a (9) sib-zi(d)-sû kalam-ma 
ba-ni-pa(d)-da-a (10) sa(g) galu-3600x 60-ta(ll) su-ni ba-ta- 
an-KU-ba-a (12) uru mu-azag iziim-ma-ta-lal (13) gis-ù-sub mu- 
gar(14) sig mas-e rie-pa(d) 3 (15) e alu KA-f-û-ga ni-gâl(Col. IV, 1) 
fe' alu si-gi-a (2) us-ud (3) sal kin-dû(g)-ga (4) uru-ta im-ta-è (5) 
dusu/'-bi sal-e nu-il (6) sag ur-sag-e mu-na-dû (7) é- dill = ir nin- 
gir-su-ka (8) erida ki -dim (9) ki-el-la ne-dû (tO) usân 5 la-ba-sîg 
(11) su â-si la-ba-sïg (12) ama dumu-ni nig-nu-ma-ni-ra (13) 
gir-nita (14) nu-banda (15) pa (16) e alu zi(g)-ga (17) kin-a-râ-ba- 
ba (18) sig £'\su-|-LAGAB-ag (19) nam-sïg G su-ba mu-gâl-âni» 
(Col. V, 1) ki-mah uru-ka al nu-gar (2) galû + idim ki-nu- 
gub (3) us-KU-e balag 7 nu-tûm ir nu-ta-è (4) ama-ir-ge ir nu- 

1. Cf. Amiaud, ZK I, 252 

2. SBH, n° 31, rev. 1/2 Sa .... dù(g)-ga = ana qa-at im-ma-la-u; com- 
parer Lugal-zag-gi-si, col. III, 26. (Pour les formes composées avec dù(g)-ga, 
cf. Z A XVII, p. 198, n. 1). 

3. Cf. ci-dessus, p. 13, n. 8. 

4. dupsikka (V R, 32, 6 7d et K 4174, rev. III, 20 dans Meissner Suppl', 
pi. 9 etCTXI,p. 47) Cf. Ur-ninâ, plaque de diorite, IV, 3; Gu-de-a, Cyl. A, V, 5; 
VI, 6; XVIII, 10, 24; XX, 25. 

5. REC, n°285, paraît avoir sens identique à Br. 8189 = qinazu (comparer 
Ham. coda XXXIII, 80, 81). Pour la lecture asàn de ce dernier signe, cf. 
C T XI. p. 18, 1. 31 a et Weissbach, Babyl. Miscellen. pi. 11, col. V, 5. 

6. Sig exprime l'idée de « repos, immobilité » (?) ; cf. Jensen, K B VI, 354. 

7. halag désignait un instrument de musique propre à accompagner le 
chant, par conséquent, selon toute vraisemblance, un instrument à cordes 



— 107 — 

su, (19) soient révoquées, (20) que ses ordres soient entravés ! 
(Col. II, 1)A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3)d'En-lil, (4) Gu- 
de-a, (5) au renom durable ', (6) patési (7) de Lagas, (8) pas- 
teur élu du cœur (9) de Nin-gir-su, (10) regardé d'un œil favo- 
rable (11) par Nina, (12) doué de force (13) par Nin-dar-a, (14) 

homme qui la parole (15)deBa-u, (16)enfant(17)deGa-tum- 

du(g), (18) gratifié de la principauté et du sceptre sublime 
(19) par Gal-alim, (Col. III, 1) largement pourvu ? du souffle 
de vie (2) par Dun-sa(g)-ga, (3) que premier dans la masse 
(des hommes) a fait briller (4) Nin-gis-zi-da (5) son dieu, 
(6) lorsque Nin-gir-su (7) vers sa ville eut porté un regard 
favorable, (8) que Gu-de-a (9) pour (être) le bon pasteur dans le 
pays il eut élu (10) et qu'au milieu de soixante sares d'hommes 
(11) son pouvoir il eut fait demeurer, (12) il purifia la ville et 

la par la flamme; (13) un moule il plaça : (14) la 

brique, par le sort fut désignée 3 . (15) Les sorciers terribles, 

(Col. IV, 1 ) les , (2) les , (3) les femmes qui 

(4) de la ville il fit sortir. (5) Le coussinet 4 , 

aucune femme ne le porta ; (6) des hommes construi- 
sirent (7) Le temple de Nin-gir-su, (8) comme Eridu, 

(9) en un lieu pur, il construisit. (10) Personne ne fut 
frappé du fouet 5 ; (11) avec une lanière personne ne fut 
frappé ; (12) la mère ne châtia pas son enfant; (13) le préfet, 

(14) le préposé, (15) le contre-maître, (16) le , (17) le 

, (18) celui qui travaille la laine , (19) relâche 6 il 

y eut de (l'œuvre de) leurs mains; (Col. V, 1) dans les tombes 

de la ville aucun ; (2) aucun cadavre ne fut enterré ; 

(3) le kalû n'exécuta pas de psalmodies 7 , ne poussa pas de 
lamentations ; (4) la pleureuse ne fit pas entendre (ses) lamen- 



(lyre, harpe?,; ce même terme désignait une espèce de chant (« psaume »?); 
Cf. ZA XVIII, 139, n. 2. 



— 108 — 

ne-dû(g) (5) ki-sur-ra (6) siR-BUR-LA ki -ka (7) galu di-tug (8) ki- 
nam-erim-sû (9) galu nu-gin (10) galu-har-ra (11) é-galu-ka 
nu-tû(r) (12) din s ir nin-gir-su (13) lugal-a-ni (14) nig-dû-e pa- 
mu-na-è (15) é-ninnû dinf -' ir im-gi(g) tju -bàr-bàr-ra-ni (16) mu- 
na-dû (17) ki-bi mu-na-gi (18) sa(g)-ba gi-unû ki-âg-ni (19) 
> im erin-na (20) mu-na-ni-dû (21) ud é- din - ir nin-gir-su-ka (22) 
mu-dû-a (23) din - ir nin-gir-su (24) lugal-ki-âg-ni-e (25) a-ab- 
ba-igi-nim-ta (26) a-ab-ba sig-ga-sû (27) gïr-bi iG-mu-na-KiD 
(28) àm-a-num har-sag erin-ta (29) [£'*]erin (30) [gid]-bi 60-û 
(31) [**]erin (32) [gid]-bi 50-û (33) [s»]tûg (34) gid-bi 25-* 
(35) ad-sû mu-ag-ag (36) kur-bi im-ta-ë (37) sar-ûr a-ma-ru ' 
mé-ka-ni (38) mu-na-dû (39) sar-gaz urudu GAG 2 igi-imin (40) 
mu-na-dû (41) urudu GAG 2 pisân-da-ka-ni (42) mu-na-dû (43) 
urudu GAG 2 pisân-al-LUL-ni (44) mu-na-dû (45) e^erin-bi (46) 
ig-gal-sû(47) mu-dim (48)dû-azag-ga mi-ni-dar (49) é-ninnû-a 
(50) mu-na-tûm-tûm (51) é-mah ki-a-sig-DE-da-na (52) P*ûr- 
sû mu-na-gar (53) uru-ur-su ki (54) har-sag ib-la-ta (55) e^za- 
ba-lum 3 (56) s^ù-ku gal-gal (57) s^tu-lu-bu-um 4 gis-kur (58) 
ad-sû mu-ag-ag (Col. VI, 1) é-ninnû-a (2) e iê ûr-sû mu-na-gar 
(3) ù-ma-num (4) har-sag me-nu-a-ta (5) bâ 5 -sal-la (6) har-sag 
mar-tu-ta (7) DAG-na-gal (8) im-ta-è (9) na-rû-a-sû (10) mu- 
dim (11) kisal é-ninnû-ka (12) mu-na-ni-dû (13) ti-da-num 
(14) har-sag-mar-tu-ta (15) sir-gal 6 lagab-bi-a ~ (16) mi-ni- 



1. ahùbu. Cf. SBH, n° 8, obv. 15/16 et passim. 

2. Cf. ci-dessus, p. 78, n. 11. 

3. — {gis)za-ba-lam = su-pa-lu CT XVII, p. 38, 1. 39 ; cf. Meissner, MVAG, 
1904, 3, p. 34, n. 2. 

4. =syr. dulbâ. Ce rapprochement m'a été aimablement signalé par Jensen 
dans une lettre d'avril 1903 ; voir maintenant Meissner, MVAG, 1904, 3, p. 34, 
note 2, et Streck, Z A XVIII, p. 199. 

5. La lecture de ce signe se fonde sur Sargàni-sar-ali, pierre de seuil 
B, I, 7. 

6. Cf. masse d'armes A de Gu-de-a, II, 4. 

7. Cf ZA XVI, p. 362, note 2. 



— 109 — 

tations ; (a) dans le territoire (6) de Lagas, (7) aucun homme 
ayant un procès (8) au lieu du serment (9) n'alla; (10) un 

(11) dans la maison d'aucun homme ne pénétra. (12) 

Pour Nin-gir-su, (13) son roi, (14) ce qui convenait il exé- 
cuta; (15) son (temple) l'e-ninnû, (surnommé) « Im-gi(g) 
brillant », (16) il le construisit (17) et en sa place le rétablit; 
(18) au milieu, son gigunû aimé, (19) en bois de cèdre aroma- 
tique, (20) il le construisit. (21) Lorsque le temple de Nin- 
gir-su (22) il eut construit, (23) Nin-gir-su, (24) son roi 
aimé, (25) depuis la mer supérieure (26) jusqu'à la mer infé- 
rieure (27) lui ouvrit les voies. (28) Dans l'Amanus, la mon- 
tagne des cèdres, (29) des bois de cèdre (30) dont la longueur 
était de 60 coudées, (31) des bois de cèdre (32) dont la lon- 
gueur était de 50 coudées, (33) des bois d'urkarinnu (34) dont 

la longueur était de 25 coudées, (35) il en fit des (36) 

et des montagnes les fît venir. (37) Son sar-ur, l'ouragan ' 

de combat, (38) il érigea ; (39) le sar-gaz, le a à 

sept , (40) il érigea ; (41) le 2 de son 

(42) il érigea; (43) le 2 de son (44) il érigea. (45) 

Les bois de cèdre, (46) en grands battants de porte, (47) il les 
façonna ; (48) d'ornements brillants il les bigarra (49) et dans 

l'eninnû (50) les apporta ; (51) dans son e-mah, le lieu , 

(52) en poutres il disposa (d'autres bois de cèdre). (53) Dans la 
ville d'Ursu, (54) dans la montagne d'Ibla, (55) des bois de 
zabalu 3 , (56) de grands bois d'asûhu, (57)des boisdeplatane 4 , 

bois des montagnes, (58) il en fit des (Col. VI, 1) et 

dans l'e-ninnû (2) en poutres il les disposa. (3) De l'Umanu, 
(4) la montagne de Menua, (5) de Basalla, (6) la montagne 
d'Amurru, (7) de grandes pierres de taille (8) il tira; (9) en 
stèles (10) il les façonna (11) et dans le parvis de l'é-ninnû 
(12) les érigea; (13) de Tidanu, (14) la montagne d'Amurru, 
(15) du marbre '', en fragments 7 , (16) il apporta; (17) en 



— 140 — 

tûm (17) ur-pad-da^sû (18) mu-na-dim-dim (19) sag-gul 2 -sû 
(20) é-a mi-ni-si(g)-si(g) 3 (21) kâ-gal-ad ki (22) har-sag ki-mas- 
ka (23) urudu mu-ni-ba-al (24) gag + gis ub-e nu-il-sû (25) 
mu-na-dim (26) kur-me-luh-ha (27) s'^esi im-ta-ë (28) mu-na- 
dû (29) lagab-nini (30) im-ta-ë (31) gag+gis ur-sag-es-sû 4 
(32) mu-na-dim (33) guskin sahar-ba (34) har-sag ha-hu-um-ta 
(35) im-ta-ë (36) gag+gis ur-sag-es-a (37) mu-na-gar (38) 
guskin sahar-ba (39) kur-me-luh-ha-ta (40) im-ta-ë (41) é-mar- 
urû 5 -sû (42) mu-na-dim (43) LiD-ri (44) im-ta-ë (45) gu-bi-in ki 
(46) kur-^ha-lu-ûb-ta (47) ^hia-lu-ûb (48) im-ta-ë (49) hu- 
sar-ûr-sû (50) mu-na-dim (51) ma-ad-ga 1 " (52) har-sag ,d GALU- 
RU-da-ta (53) esir-gû-x 6 (54) im-ta-ë (55) ki-sâ é-ninnû-ka 
(56) mu-ni-dû (57) im-ha-um (58) im-ta-ë (59) har-sag-bar- 
sib-ta (60) da sna-lu-a (61) mâ-gal-gal-a (62) im-mi-si(g)-si(g) 
(63) ùr- é-ninnû-ka mu-na-ni-gur (64) s'^ku uru-an-sa-an nim kl 
(65) mu-slg (66) nam-ra-ag 7 -bi (67) din s ir nin-gir-su-ra (t8) 
é-ninnû-a (69) mu-na-ni-tû(r) (70) gù-de-a (71) pa-te-si (72) 
siR-BUK-LA ki -ge (73) ud é-ninnû (74) din = ir nin-gir-su-ra (75) mu- 
na-dû-a (76) gil-sa 8 im-mi-ag (77) é-HAR-dim-dim-ma (Col. 
VII, 1) pa-te-si as-e (2) din o' r nin-gir-su-ra (3) nu-na-dû (4) na- 
mu-dû (5) mu mu-sar (6) nig-dû PA-ne-è (7) dû(g)-dû(g)-ga 
(8) din ? ir nin-gir-su-ka-ge (9) su-zi(d) im-mi-gar (10) kur mâ- 

1. Cf. E-an-na-tum, mortier, II, 7', IV, 1'. 

2. Cf. Reisner, Tempelurkunden, n° 126, I, 22. 

3. Cf. Gu-de-a, Cyl. A, XI, 18 ; XX, 15 ; XXII, 20 ; XXVI, 5, 28 ; XXX, 5 ; 
Cyl. B, XIII, 3 et Galu-babbar, clou, 1. 10. 

i. Cf. masse d'armes A de Gu-de-a, III, 3. 

5. Cf. Cyl. A, VI, 20 (mar-urù), Cyl. B, XIV, 6, é-mar-urù et RTC, 222, 
face II, 8, (sn)é-mar-urù ; comparer K. 4602,1. 7 (Delitzsch, Wôrterb., p. 233), 

su ,'i-mà-TU (à lire (su)a-mâ-urû) = is-pa-lum et S BH,n° 56, obv. 22/24 mar- 
te à lire mar-urù) =a-bu-bu et is-pa-tum. 

6. REC, 214. 

7. = nam-ri(g) = sallatu. 

8. sukuttu, d'après Jensen, KB VI, 404 =« trésor » ; ce terme s'applique à 
toutecspèce d'objets fabriqués, destinés à la parure ou à l'ornementation (objets 
d'orfèvrerie, de joaillerie, vêtements, etc.). Voir (outre les passages cités, Del. 



— 111 — 

(forme de) * (18) il les façonna (19) et en (forme 

de) 2 (20) dans le temple il les fixa 3 . (21) De Ka-gal- 

ad, (22) la montagne de Kimas, (23) il fit extraire du cuivre 
(24) et, en (forme de) masse d'armes que les régions ne sup- 
portent pas, (23) il le façonna ; (26) de la montagne de 
Meluhha (27) il tira du bois d'usû (28) et l'érigea (dans le 
temple); (29) un fragment de hulâlu (30) il fit venir (31) et 
en forme de masse d'armes à trois têtes de lion 4 (32) il le 
façonna; (33) de l'or en poudre, (34) de la montagne de 
Hahu, (35) il tira (36) et sur la masse d'armes aux trois têtes 
de lion (37) il Y appliqua; (38) de l'or en poudre, (3 9)de la 
montagne de Meluhha, (40) il tira (41) et en (forme de) car- 
quois 5 (42) le façonna; (43) du (44) il fit venir; 

(45) de Gubin, (46) la montagne du bois de huluppu, (47) du 

bois de huluppu (48) il fit venir (49) et en (forme de) 

sar-ur (50) le façonna; (51) de Madga, (52) la montagne du 

fleuve GALU-RU-da, (53) de l'asphalte (54) il fit venir 

(55-56) et (l'employa à) construire la plate-forme de l'e-ninnû; 

(57) du (58) il fit venir ; (59) dans la montagne de 

Barsib, (60) des pierres na-lu-a (61) dans de grandes barques 
(62) il entassa (63) et en entoura la base de l'e-ninnû. (64) 
Par les armes, la ville d'Ansan en Elam (65) il brisa; (66) son 
butin" (67) à Nin-gir-su (68) dans l'e-ninnû (69) il offrit. 
(70) Gu-de-a, (71) patési (72) de Lagas, (73) lorsque l'e-ninnû, 
(74) pour Nin-gir-su, (75) il eut construit (76) il fit... 8 . (77) 
Un temple à reliefs sculptés, (Col. VII, 1) pas un patési, (2) 
pour Nin-gir-su, (3) ne l'avait (encore) construit; (4) (Gu-de-a) 
le construisit (5) et y inscrivit son nom; (6) tout ce qui conve- 
nait il exécuta ; (7) les ordres (8) de Nin-gir-su (9) fidèlement 



HW, p. 660, et Jensen, KB VI, 404), Asurb. Ann., VI, 45; SBH, n° 53, rev. 
19/20 ; n" 57, obv. 24 ; n° 60, rev. 8/9. 



— 112 — 

gân ki -ta (11) da "esi im-ta-ë (12) alan-na-sû (13) mu-tu(d) (14) 
lugal-mu (15) é-a-ni (16) mu-na-dû (17) nam-ti(l) nig-ba-mu 
(18) mu-sû mu-na-sà (19) é-ninnû-a (20) mu-na-ni-tû(r) (21 \ 
gù-de-a (22) alan-e (23) dû(g) im-ma-sum-mu (24) alanlugal- 
mu (25) ù-na-dû(g) (26) ud é-ninnû (27) é-ki-âg-gà-ni (28) mu- 
na-dû-a (29) har mu-dû su-su mu-lah (30) ud-imin-âm se la- 
ba-ùr * (31)gim nin-a-ni mu-da-di-âm (32) arad-dé (33) lugal- 
ni zag-mu-da-gin-âm (34) uru-mà û sig-ni (35) zag-ba mu-da- 
na(d)-âm (36) nig-erim é-bi-a (37)im-mi-gi (38) nig-gi(n)-gi(n) 
na(39) din - ir nina(40) din & ir nin-gir-su-ka-sû (41) Li-im-ma-si-tar 
(42) nu-sig 2 galu-nig-tug nu-mu-na-gar (43) na-ma-su 2 galu- 
â-tug nu-na-gar (44) é dumu-nita nu-tug (45) dumu-sal-bi iâ- 
bi(l)-la-ba (46) mi-ni-tû(r) (47) alan-na (48) ka-sû im-ma-KU 
(49) alan-e (50) ù-ku(g)-nu za-gin-nu-ga-âm (51) ù-urudu-nu 
ù-an-na-nu (52) zabar-nu (53) kin-gà galu nu-ba-gà-gà (54) 
da ?esi-âm (55) ki-a-nag-e 3 ha-ba-gub (56) nig-â-zi(g)-ga-ka 
(57) galu nam-mi-gul-e (58) alan igi-zu (59) din & il 'nin-gir-su- 
ka-kam (60) alan (61) gù-de-a (Col. VIII, 1) pa-te-si (2) sm- 
BUR-LA ki -ka (3) galu é-ninnû (4) din s ir nin-gir-su-ka (5) in-dû-a 
(6) galu é-ninnû-ta (7) im-ta-ab-è-è-a (8) mu-sar-ra-bi (9) su- 
ib-ta-ab-ûr-a (10) galu ib-zi-ri 4 -a (11) zag-mu-du(g)-ka (12) 
galu dingir-mu-dim (13) dingir-ra-ni (14) din e ir nin-gir-su (15) 



1. Cf. [hab= ûr] = nasâru (93040, rev, II, 34, dans G T XII, 21 ; la lecture 
ûr est rendue probable par la mention, quelques lignes plus haut, de 
[mit}-ha-rum et is-te-nis. Cf. ur = istên et milharu, Br. 11259. 11261, ur-ri-es 
= ts-<e-/i('s, SBH, n° 44, rev. 29/30. Comparer ses = urù = nasâru. 

2. Cf. Uru-ka-gri-na, Cône B, XII, 23. 

3. Mot à mot « lieu où l'on boit de l'eau » ; ki-a-nag est une expression fré- 
quemment employée ; cf. Cyl. A, XXII, 15 ; XXVI, 16 ; IV R 13, 28a et tablettes 
passim (voir en particulier CT, 17775, obv. 10 et II, ki-a-nag ur-(dingir)-engur, 
ki-a-nag ding ir)-dun-g i « fontaine d'Ur-engur, fontaine de Dun-gi »). 

4. De même statue C, IV, 7; cf. IV R, 12, rev. 21/22 zi-ir-ri = pussussu, 
C T XVI, pi. 10, col. V, 1/2 zi-ir-zi-ir-ri = h-l-s- (IV 1) et B M, 36481, rev. 6 et 
10 (C. T XIV, 49) (gi)-zi-ir-zi-ir = hu-us-su-su et pu-us-[su-su] ; cf. encore K. 



— 113 — 

il les exécuta. (10) De la montagne de Magan, (11) une pierre 
de diorite il fit venir, (12) en sa statue (13) il la sculpta : (14) 
« A mon roi (15) son temple (16) j'ai construit : (17) (que) la 
« vie (soit) ma récompense », (18) de ce nom il la nomma (19) 
et dans l'é-ninnû (20) l'introduisit. (21) Gu-de-a (22) à la sta- 
tue (23) (cet) ordre donna : (24) « à la statue de mon roi (25) 
parle ». (26) Lorsque l'e-ninnû, (27) son temple aimé, (28) il 
eut construit, (29) il délia son foie, lava ses mains : (30) pendant 
sept jours Y obéissance ne fut pas gardée^; (31)la servante riva- 
lisa avec sa maîtresse; (32) le serviteur (33) avec son maître 
marcha de pair; (34) dans ma ville le puissant et le faible (35) 
couchèrent côte à côte. (36) Tout mal, du temple, (37) il 
détourna; (38) aux lois (39) de Nina (40) et de Nin-gir-su 
(41) il donna son attention. (42) A V orphelin 2 l'homme riche 
ne fit aucun (tort) ; (43) à la veuve 2 l'homme puissant ne fit 
aucun (mal). (44) Dans la maison n'ayant pas d'enfant mâle, 
(45) la fille l'huile à brûler (46) introduisit (47-48) et (devant) 
la bouche de la statue fit demeurer. (49) La statue (50) ni en 
argent ni en lapis elle n'est; (51) ni en cuivre ni en plomb 
(52) ni en bronze (53) on n'en a exécuté l'œuvre ; (54) elle est 
en pierre de diorite. (55) (Près) d'une fontaine 3 qu'elle se 
tienne! (56) Que par la violence (57) personne ne la détruise! 
(58) La statue qui est devant toi, (59) (devant toi) Nin-gir-su, 
(60) est la statue (61) de Gu-de-a, (Col. VIII, 1) patési (2) de 
Lagas, (3) qui l'e-ninnû (4) de Nin-gir-su (5) a construit. 
(6) Quiconque hors de l'é-ninnû (7) la fera sortir, (8) ou son 
inscription (9) effacera, (10) quiconque la brisera 4 , (11) ou, 
au commencement d'une bonne année, (12) quiconque, de 
même que (je l'annonce comme) mon dieu, (13) (comme) son 
dieu, (14) Nin-gir-su, (15) mon roi, (16) au peuple annoncera 

4350, III, 42, 43 et IV, 54, 55 (ASKT, 51, 53) si-ir = pussusu et h-l-?-' (III 1) 
et II R, 15, 23a, si-ir = h-l-s- (IV 2). 



— 114 — 

lugal-mu (16) ùg-gà gù-ù-na-de-a (17) di-kud-a-mà (18) su- 
ni-ib-bal-e-a (19) nig-ba-mà (20) ba-a-gi-gi-da (21) li-du • ka- 
kes-du-mu (22) mu-mu ù-ta-gar 2 (23) mu-ni ba-gk-gk (24) 
kisal din s ir nin-gir-su lugal-mk-ka (25) és-gar-ra 3 -bi ne-ib-KiD- 
KiD-a (26) igi-ni-sû nu-tug-a (27) ud-ul-li-a-ta (28) numun-i- 
a 4 -ta (29) pa-te-si (30) siR-BUR-LA ki (31) é-ninnû (32) di "g ir nin- 
gir-su (33) lugal-mu (34) ù 5 -na-dû-a (35) galu nig-dû-e PA-è- 
a-âm (36) dû(g)-dû(g)-ni (37) galu nu-ù-kûr-e (38) di-kud-a- 
na su-nu-bal-e (39) gù-de-a (40) pa-te-si (41) sm-BUR-LA ki -ka 
(42) galu dû(g)-ni ib-kûr-a (43) di-kud-a-na su-ni-ib-bal-e-a 
(44) an-e (45) din & ir en-lil-e (46) din e ir nin-har-sag-ge (47) din & ir en 
ki dû(g)-g[a]-zi(d)-da-ge (48) din s ir en-zu mu-ni galu nu-dû-ne G 
(49) din g ir nin-gir-su (50) lugal e i5 KU-ge (51) din e ir nina (52) nin in- 
dub-ba-ge (53) dingir nin-dar-a (54) lugal-ur-sag-e (55) ama sm- 
BUR-LA ki (56) azag din e ir gk-tum-du(g)-e (57) din e ir ba-û (58) nin 
dumu-sagan-na-ge (59) din = ir ninni (60) nin-mé-ge (61 ) din s h 'babbar 
(62) lugal-zal-si(g)-ga-ge (63) din ^ ir pa-sag (64) nimgir kalam- 
ma-ge (65) din e ir gâl-alim-ge (66) din s ir DUN-sa(g)-ga-na-ge (67) 
din s ir nin-mar-ki (Col. IX, 1) dumu-sag din e ir nina-ge (2) din - ir dumu- 
zi-abzu (3) nin ki-nu-nir^-ge (4) dingir-mu din s ir nin-gis-zi(d)- 
da-ge (5) nam-tar-ra-ni he-dk-kûr-ne (6) gu(d)-dim (7) ud-dé- 
na he-gaz (8) am-dim (9) â-hus-na he-KU (10) & i5 dûr-gar galu 
mu-na-gub-a-ni (11) sahar-ra he-im-ta-KU (12) su-tur 7 -bi 
(13) mu 8 -bi su-ûr-dé (14) gis-pi-tûg he-im-si-tûm (15) mu-ni 

1. Cf. SBH, n° 14, obv. 26/27 et II R, 30, lied. Doit-on traduire « recueil 
de cantiques » (Kx-kesda = « lier»)? 

2. Mot à mot « placer hors », « déplacer » (cf. préfixe ta « hors de »). 

3. Peut-être à rapprocher de ab-ab dont la lecture és-és ressort de l'équiva- 
lent es-se-e-su (Cf. PSBA, 1904, planche après la page 56, 1. 25 ; pour essesu, 
voir encore IV R, 60% B, obv. 16, et BA, III, 232, 1. 40) et dont le sens 
« offrande » ressort des textes cités ZA XVI, p. 353, n. 4, ainsi que de RTC, 
n° 314, face 1. 2. (Par conséquent, ùm ab-ab, ou ùm essêsu, p. ex. Surpu, 
VIII, 25; IV R, 32, 31b, etc. ; signifie «jour d'offrandes »».) 

4. De même Cyl. B, XIII, 6; paraît être pour namun-è-a (cf. Uru-ka-gi-na, 
Cône B, III, 3). 



— 115 — 

(17) et mes décisions (18) changera, (19) mes présents (20) 
détournera, (21) de mes cantiques 1 (22) mon nom reti- 
rera 2 (23)et y placera son nom, (24) (quiconque) du parvis de 
Nin-gir-su mon roi (25) les offrandes 3 abandonnera (26) et 
n'aura pas devant les yeux (27) que, de toute antiquité (28) et 
dès l'origine 4 , (29) (si) 5 un patési (30) de Lagas (31) l'e-ninnû 
(32) de Nin-gir-su (33) mon roi (34) avait construit, (35) 
comme (les ordres) d'un homme ayant exécuté ce qui conve- 
nait, (36) ses ordres (37) personne n'altérait, (38) ses décisions 
personne ne changeait, (39) de Gu-de-a, (40) patési (41) de 
Lagas, (42) quiconque ses ordres altérera, (43) ses décisions 
changera, (44) que Anu, (45) En-lil, (46) Nin-har-sag, (47) 
En-ki dont la parole est constante, (48) En-zu dont personne 
ri interprète le nom 6 , (49) Nin-gir-su, (50) le roi de l'arme, 

(51) Nina, (52) la dame de , (53) Nin-dar-a, (54) le roi 

guerrier, (55) la mère de Lagas, (56) la pure déesse Ga-tum- 
du(g), (57) Ba-u, (58) la dame, fille aînée d'Anu, (59) Innina, 

(60) la dame des batailles, (61) Babbar, (62) le roi qui 

une lumière ardente, (63) Pa-sag, (64) le chef du pays, (65) Gal- 
alim, (66) DuN-sa(g)-ga-na, (67)Nin-mar-(ki), (Col. IX, 1) fille 
aînée de Nina, (2) Dumu-zi-abzu, (3) dame (seigneur?) de 
Ki-nu-nir, (4) mon dieu Nin-gis-zi-da (5) changent sa destinée ; 
(6) que, comme d'un bœuf, (7) ils brisent ses jours ; (8) que, 
comme d'un taureau sauvage, (9) ils couchent (à terre) sa 
force impétueuse; (10) que son trône, (celui) que [cet) homme 
a établi, (11) ils le couchent dans la poussière; (12) suscrip- 
tions ' (13) et noms 8 , à les effacer, (14) leur attention qu'ils 
apportent; (15) son nom, du temple de son dieu, (16) desins- 

5. Pour l'emploi del'optatif avec sens conditionnel, cf. ci-dessus, p. 84, n. 8. 

6. Pour ne après une proposition relative, cf. ZA XVII, 191, note 2. 

7. Cf. Lugal-zag-gi-si, col. III, 13. 

8. Ou peut-être « lignes (des suscriptions) ». (Pourle sens exactde mu = sumu 
employé dans cette acception, cf. Zimmern, ZDMG, 1904, p. 950.) 



— 116 — 

é dingir-ra-na-ta (16) dub-ta he-im-ta-gar (17) dingir-ra-ni 
(18) ùg-gà ra-a igi-na-si-bar-ri (19) im-an-na he-da-a-gi (20) 
a-ki-a he-da-a-gi (21) mu-nu-gâl-la ha-mu-na-ta-è (22) bal- 
a-na se-gar he-gâl (23) galu-bi (24) galu galu-si-sâ-ra nig-erim 
ag-dim (25) TiL-bi an-na ûr-URU-|-A he-mi-gâl (26) su-na ni- 
ba-ri (27) GAB-gâl dingir-ri-ne-ka (28) en- din s ir nin-gir-su-ka 
(29) nam-mah-a-ni (30) kalam-e he-zu-zu 1 . 

c) Statue G 2 

(Col. I, 1) din e ir nin-gis-zi(d)-da (2) dingir gù-de-a (3) pa-te- 
si (4) sm-BUR-LA ki (5) galu é-an-na (6) in-dû-a-kam (Col. II, 1) 
dingir n j nn j ^2) nin kur-kur-ra (3) nin-a-ni (4) gù-de-a (5) mu- 
gil-sa (6) pa-te-si (7) sir-bur-la 1 " (8) galu é-ninnû (9) din s ir nin- 
gir-su-ka (10) in-dû-a (11) ud din & ir ninni-ge (12) igi-nam-ti(l)- 
ka-ni (13) mu-si-bar-ra-a (14) gù-de-a (15) pa-te-si (16) sir- 
BUR-LA ki (17) gis-tûg-pi-dagal-a-kam (18) arad nin-a-ni (19) 
ki-âg-âm (20) pisàn-ù-sub-ba-ka (21) gis-ba-har (22) ka-al- 
ka (23) URÙ-ba-mul (Col. III, 1) im-bi ki-ûg-ûg-ga-a (2) im- 
mi-dib (3) sig-bi (4) ki-el-a (5) im-mi-dù (6) us-bi mu-azag 
(7) izi im-ta-lal (8) temen-bi (9) iâ-ir-nun 3 -ka (10) su-tag-ba- 
ni-dù(g) 4 (11) é-ki-âg-gà-ni (12) é-an-na sa(g)-gir-su ki -ka 
(13) mu-na-ni-dû (14)kur-mâ-gân ki -ta (15) da =esi im-ta-ë (16) 
alan-na-ni-sù (17) mu-tu(d) (18) gù-de-a (19) galu é-dû-a-ka 
(Col. IV, 1) nam-ti(l)-la-ni he-su(d) (2) mu-sù mu-na-sà (3) 
é-an-na-ka (4) mu-na-ni-tû(r) (5) galu é-an-na-ta (6) ib-ta-ab- 

1. Ou « fasse connaître »? 

2. Dec, pi. 13,n°l et e'p.,pp. xvi sqq. ; traductionspartielles par Oppert, CR, 
1882, p. 124; Hommel, Semiten I, 460 sqq. et Amiaud, ZK I, 156-157 ; traduc- 
tion intégrale par Amiaud, RP n. s. II, 87 sqq. et Dec. ép., pp. xvi sqq. ; 
comparer Radau, E R H, 199 sqq. 

3. Cf. ci-dessus, p. 82, n. 4. 

4. Pour su-tag, ci-dessus p. 62, n. 4; pour su-tag-dù g)-ga, cf. Cyl. A, 
XXVII, 9 ; XXVIII 2 et ZA XVII, p. 198, note 1. 



— 117 — 

criptions qu'ils enlèvent; (17) que son dieu (18) pour les 
plaies du peuple n'ait pas un regard ; (19) que les pluies 
du ciel soient détournées ; (20) que les eaux de la terre soient 
détournées; (21) (comme) un homme sans nom qu'il s'en 
aille; (22) que sa dynastie soit sujette; (23) que cet homme, 
(24) comme un homme qui a fait le mal envers un homme 

juste, (25) soit (26) ; (27) du. . . . des dieux, 

(28) du seigneur Ningir-su (29) la majesté, (30) que le 
pays la connaisse l ! 

c) Statue G 2 

(Col. I, 1) Nin-gis-zi-da (2) (est) le dieu de Gu-de-a, (3) 
patési (4) de Lagas, (S) l'homme qui l'e-an-na (6) a construit. 
(Col. II, 1) (Lorsque) Innina, (2) la dame des contrées, (3) sa 
dame, (4) (vers) Gu-de-a, (5) au renom durable, (6) patési (7) 
de Lagas, (8) homme qui l'e-ninnû (9) de Nin-gir-su (10) a 
construit, (11) lorsqu'Innina (12) son regard de vie (13) vers 
(lui) eut tourné, (14) Gu-de-a, (15) patési (16) de Lagas, (17) 
en (homme) de large entendement, (18) en serviteur qui sa 
dame (19) aime, (20) delà boîte (servant de) moule (21) fit le 

modèle (22-23) et fit briller le ka-al-ka ; (Gol. III, 1) 

l'argile dans un lieu pur (2) il prit ; (3) la brique (4) en un 
lieu saint (5) il moula ; (6) le fondement, il le purifia (7) et le 

par la flamme ; (8) le temen (9) avec de Y huile 3 

(10) il l'embellit 4 ; (11) son temple chéri, (12) l'e-an-na, au 
milieu de Gir-su, (13) il le construisit. (14) Des montagnes de 
Magan, (15) une pierre de diorite il fit venir; (16) pour (en 
faire) sa statue, (17) il la sculpta : (18) « De Gu-de-a, (19) 
l'homme qui a construit le temple, (Col. IV, 1) la vie soit pro- 
longée », (2) de ce nom il la nomma (3) et dans l'e-an-na (4) 
l'introduisit. (5) Quiconque de l'e-an-na (6) la fera sortir, (7) ou 



— 118 — 

è-è-a (7) ib-zi-ri *-a (8) mu-sar-a-ba su-ne-ib-ûr-a(9) din s ir ninni 
(10) nin-kur-kur-ra-ge (11) sag-gà-ni ukkin-na (12) nam-he- 
ma-tar-e (13) gis-gu-za gub-ba-na (14) suhus-bi (15) na-an- 
gi(n)-ni (16) numun-a-ni he-til (17) bal-a-ni he-tar. 

d) Statue D 2 

(Cartouche) (1) gù-de-a (2) pa-te-si (3) sir-bur-la 1 *' (Col. I, 
1) din fe r ' r nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din e ir en-lil-lâ (4) lugal- 
a-ni (5) gù-de-a (6) pa-te-si (7) sir-rur-la 1 " (8) mu-gil-sa (9) 
mâ-siR (10) din g ir en-lil-lâ (11) sib sa(g)-gi-pa(d)-da(12) din & ir nin- 
gir-su-ka-ge (13) ig i-f- du b kal-ga (14) din & ir nina-ge (15) galu 
inim-ma-si(g)-ga (16) din e ir ba-û-ge (17) dumu-tu(d)-da (18) 
ding«rgà-tum-du(g)-ge (19) nam-nir-gâl PA-mah sum-ma (Col. II, 
1) din fe rir gâl-alim-ka-ge (2) zi-sa(g)-gâl-la su-dagal-dû(g)-ga (3) 
din & ir DUN-sa(g)-ga-na-ka-ge (4) galu-si-sâ (5) uru-ni ki-âg-e (6) 
nig-dû-e PA-mu-na-è (7) é-ninnû d ' n s ir im-gi(g)l lu -bàr-bàr-ra-ni 
(8) mu-na-dû (9) sa(g)-ba gi-unû ki-âg-ni (10) 5im -8 i5 erin-na 
mu-na-ni-dû (11) é-PA e-ub-imin-na-ni (12) mu-na-dû (13) 
sa(g)-ba nig-sal-us-sâ (14) din s ir ba-û (Col. III, 1) nin-a-na-ge 
(2) si-ba-ni-sâ-sâ (3) mâ-gûr ki-âg-gà-ni (4) kar-nun-ta-è-a 
(5) mu-na-dim (6) kar-za-gin kâ-sur-ra-ge (7) mu-na-us (8) 
galu mâ-gûr-bi (9) nu-banda-bi (10) KA-mu-na-kes(da) (11) 
é-lugal-na-ge (12) sag-sû im-mi-PA-TUG-DU (13) din ^ ir ba-û (14) 
sal-sâ(g)-ga (15) dumu an-na (16) nin-a-ni (17) é-uru-azag-ga- 
ka-ni (Col. IV, 1) mu-na-dû (2) a din s ir nina-ta (3) â din s ir nin- 
gir-su-ka-ta (4) gù-de-a (5) pa sum-ma (6) din s ir nin-gir-su-ka-ra 
(7) mâ-gân ki (8) me-luh-ha ki (9) gu-bi ki (10) kur-M-TUG ki (11) 
gû-gis mu-na-gâl-la-âm (12) ma gis-dù-a-bi (13) siR-BUR-LA ki - 

1. Cf. ci-dessus, p. 112, n. 4. 

2. Dec, pi. 9, et ép., pp. xvn sqq. ; traduit par (Oppert C R, 1882, pp. 38 sqq. 
Amiaud R P n. s., II, pp. 89 sqq., et Dec. ép., pp. xvn sqq. ; comparer Jensen 
K R III, 1 pp. 50 sqq. 



— 119 — 

la brisera *, (8) ou effacera son inscription, (9) qu'Innina, (10) 
la dame des contrées, (11) sa tête (dans) la masse (des hommes) 

(12) maudisse, (13) de son trône établi (14) la base (15) qu'elle 
n'affermisse pas; (16) sa race, qu'elle supprime; (17) son 
règne qu'elle tranche ! 

d) Statue D 2 

(Cartouche) (1) Gu-de-a, (2) patési (3) de Lagas. (Col. I, 1) 
(Pour) Nin-gir-su, (2) le guerrier fort (3) d'En-lil, (4) son roi, 
(5) Gu-de-a, (6) patési (7) de Lagas, (8) au renom durable, (9) 
(10) d'En-lil, (11) pasteur élu du cœur (12) de Nin-gir- 
su, (13) abarakku fort (14) de Nina, (15) homme qui la 

parole (16) de Ba-u, (17) enfant (18) de Ga-tum-du(g), (19) 
gratifié de la souveraineté et du sceptre suprême (Col. II, 1) 
par Gal-alim, (2) largement pourvu du souffle de vie (3) par 
DuN-sa(g)-ga-na, (4) homme juste, (5) qui aime sa ville, (6) 
tout ce qui convenait exécuta ; (7) son e-ninnû (surnommé) 

Im-gi(g) brillant » (8) il construisit ; (9) au milieu, son 
gigunû aimé, (10) en bois de cèdre aromatique, il construisit; 
(11) l'e-PA, le templedessept zones (célestes), (12) il construisit; 

(13) au milieu, les présents de noces (14) de Ba-u (Col. III, 1) 
sa dame (2) il disposa ; (3) sa barque aimée, (4) (appelée) 
« kar-nun-ta-e-a », (5) il fabriqua; (6) le quai brillant de (la 
porte) ka-sur-ra (7) il établit ; (8) des bateliers (9) et leur chef 
(10) il recruta (11) et dans le temple de son roi (12) en présent 
les offrit. (13) (Pour) Ba-u, (14) la bonne femme, (15) fille d'Anu, 
(16) sa dame, (17) son temple de la ville sainte (Col. IV, 1) il 
construisit. (2) Par la puissance de Nina, (3) par la puissance 
de Nin-gir-su, (4) pour Gu-de-a, (5) gratifié du sceptre (6) 
par Nin-gir-su, (7) Magan, (8) Meluhha, (9) Gubi, (10) et 
Tilmun (11) rassemblèrent des bois ; (12) des barques (char- 






— 120 — 

su (14) mu-na-gin (15) har-sag mâ-gân ki -ta (16) da ?esi im-ta-ë 

(17) alan-na-sû (Col. V, 1) mu-tu(d) (2) lugal â-dugud-da-ni 
(3) kur-e nu-il-e (4) din g' r nin-gir-su-ge (S) gù-de-a (6) galu é- 
dû-a-ra (7) nam-du(g) mu-ni-tar (8) mu-sû mu-na-sà (9) é- 
ninnû-a (10) mu-na-ni-[tû(r)]. 

e) Statue E * 

(Cartouche) (1) gù-de-a (2) pa-te-si (3) sir-bur-la 1 " (Col. I, 
1) din g ir ba-û (2) sal-sâ(g)-ga (3) dumu an-na (4) nin uru-azag- 
ga (5) nin he-gâl (6) nin gir-su ki -a nam-tar-ri (7) nin-di-kud 
uru-na (8) nin sag-e ki-âg (9) nin nig-û-gù-de-a 2 (10) nin-a-ni 
(11) gù-de-a (12) pa-te-si (13) sir-bur-la 1 " (14) galu é-ninnû 
(15) dingir nin-gir-su-ka (16) é-PA é-ub-imin (17) mu-dû-a 

(18) ud din & ir ba-û (19) nin-a-ni (20) sa(g)-azag-ga-ni ba-an- 
pa(d)-da-a (Col. II, 1) arad-ni-tug (2) nin-a-na-kam (3) nam- 
mahnin-a-na (4) mu-zu-zu 3 (5) Pi-mL-da 4 (6) din & ir ba-û (7) nin- 
a-na-sû (8) Li-im-ma-si-tar (9) nig é-ninnû (10) é-ki-âg-ni (11) 
ding' r nin-gir-su (12) lugal-a-ni (13) mu-na-dû-a-dim (14) ud 
din s ir ba-û (15) dumu an-na (16) nin uru-azag-ga (17) nin-a-ni 
(18) é-sil-sir-sir (19) é-ki-âg-ni (20) mu-na-dû-a (21) uni mu- 
azag (22) izi im-ma-ta-lal (Col. III, 1) pisàn f^sub-ba-ka (2) 
gis-ba-har (3) ka-al-ka (4) ^urù ba-mul (5) im-bi ki-ûg-ùg 
(6) im-mi-dib (7) sig-bi ki-el-a (8) im-mi-dû (9) sig e^sub- 
ba ni-gar (10) nig-dû PA-ne-è (11) us-bi mu-azag (12) izi im- 
ta-lal (13) temen-bi (14) iâ-ir-nun-ka (15) su-tag-ba-ni-dû(g) 

1. Dec, pi. 13, n° 2, et ép., pp. xix sqq. ; traduit par Amiaud RP n. s. II, 
92 sqq., et Dec. ép., pp. xix sqq. (comparer Radau, EBH, 202 sqq.) La statue 
G (cf. plus bas) offre un texte en grande partie parallèle à celui-ci ; voir les 
travaux d'Amiaud et Jensen sur ce texte. 

2. Comparer d'une part Br., n°' 6035 et 6036, et d'autre part Uru-ka-gi-na, 
plaque ovale III, 12'. 

3. Ou « fit connaître ». 

4. Cf. Uru-ka-gi-na, Cône B, VII, 26. 



— 121 — 

gées) de bois de toutes sortes (13) à Lagas (14) vinrent. (15) 
De la montagne de Magan, (16) une pierre de diorite il fit 
venir ; (17) en sa statue, (Col. V, 1) il la sculpta : (2) 
« Le roi, la pesante force duquel, (3) les contrées ne sup- 
portent pas, (4) Nin-gir-su, (5) à Gu-de-a, (6) constructeur du 
temple, (7) a assigné un bon destin », (8) de ce nom il la 
nomma (9) et dans l'e-ninnû (10) l'introduisit. 

e) Statue E l 

(Cartouche) (1) Gu-de-a, (2) patési (3) de Lagas. (Col. I, 1) 
(Lorsque) Ba-u, (2) la bonne femme, (3) fille d'Anu, (4) dame 
de la ville sainte, (5) dame de l'abondance, (6) dame qui dans 
Gir-su fixe les sorts, (7) dame juge de sa ville, (8) dame qui 

aime les présents, (9) dame , (10) sa dame, (11) (eut 

élu) Gu-de-a, (12) patési (13) de Lagas, (14) quil'e-ninnû (15) 
de Nin-gir-su, (16) l'e-PA, le temple des sept zones, (17) a 
construit, (18) lorsque Ba-u, (19) sa dame, (20) en son cœur 
pur l'eut élu, (Col. II, 1) en serviteur plein de crainte (respec- 
tueuse) (2) pour sa dame, (3) la majesté de sa dame (4) il 
connut 3 ; (5) au service 4 (6) de Ba-u, (7) sa dame, (8) il donna 
son attention. (9) De même que l'e-ninnû, (10) son temple 
chéri, (11) pour Nin-gir-su, (12) son roi, (13) il avait cons- 
truit, (14) lorsqu'à Ba-u, (15) fille d'Anu, (16) dame de la ville 
sainte, (17) sa dame, (18) l'e-sil-sir-sir, (19) son temple aimé, 

(20) il construisit, (21) la ville il purifia, (22) il la par la 

flamme ; (Col. III, 1) de la boîte (servant de) moule (2) il fit 

le modèle ; (3) le ka-al-ka (4) il fit briller ; (5) l'argile, 

en un lieu pur, (6) il prit; (7) la brique, en un lieu saint, (8) il 
la moula ; (9) la brique, dans le moule, il la plaça ; (10) tout ce 
qui convenait, il l'exécuta; (11) Je fondement il purifia, (12) 
il le . . . . par la flamme ; (13) le temen, (14) avec de Yhuile 



— 122 — 

(16) din s ir ba-û (17) nin-a-ni (18) nin-uru-azag-gi (19) ni-si-âm 
(20) uru-azag-ga (Col. IV, 1) ki-ûg-ûg-ga-a (2) é mu-na-dû 
(3) e i5 dûr-gar-mah (i) nam-nin-ka-ni (5) mu-na-dim (6) ki-di- 
kud-na (7) mu-na-gub (8) DUB-pisâu azag-ga-ni (9) mu-na-dim 
(10) é(=kisal?)-mah-a-e (11) mu-na-ni-tû(r) (12) balagnin-an- 
da-gal-ki (13) mu-na-dim (14) kisal-mah-na (15) mu-na-ni-gub 
(Col. V, 1) ud-zag-mu (2) ezen- din s h 'ba-û (3) nig-sal-us-sâ l ag- 
da (4) 1 gu(d)-se (5) 1 udu-zal (6) 3 udu-se (7) 6 udu-nitah 
(8) 2 sil (9) 7 sutûg 2 ka-lum (10) 7 sab 3 iâ-nun (11)7 sa(g)- 
gisimmar(12)7HU «%a 4 (13) 7 gir-lam 5 (14) 1 â-uz 6 (15) 7 
sal-us-sâ-geb u ' (16) 15 kur-giH ,u 8 (17) 60 9 Hur-tur 10 (18) gis- 
hu-bi 15 (19) 60 9 TU ba su h ur _ a (20) gis-hu-bi 30 (21) 40 gû 
LU"* 11 (22) 7 gÛNE-gi-bar 1 ' (Col. VI, 1) 60 9 gû e%ia-nu (2) nig- 
sal-us-sâ din « ir ba-û (3) é-iGi-)-sû (4) ud-bi-ta-kam 13 (5) gù-de- 
a (6) pa-te-si (7) siR-BUR-LA ki -ge (8) ud din s ir nin-gir-su (9) 
lugal-a-ni (10) é-ki-âg-ni (11) é-ninnû (12) mu-na-dû-a (13) 
din e ir ba-û (14) nin-a-ni (15) é-ki-âg-ni (16) é-sil-sir-sir (17) 
mu-na-dû-a (18) (vide) (19) 2 gu(d)-se (20) 2 udu-zal (21) 



1. Le terme employé désigne plus précisément le prix payé par le mari 
pour l'achat de la femme. 

2. Cf. (gi) pad= su-tug= su-tuk-ku, K. 4174, rev. III, 28 et Rm. 340, 1. 4, 
( C T XI, pp. 47 et 50) ; cf. ZA XVII, p. 196, note 1. 

3. sappu, cf. Zimmern, Ritualtafeln, n°" 75-78, 11. 42 sqq., et C T XIV, p. 48, 
36331, rev. 19. 

4. Pour (gis)-ma = titlu « figue », cf. Zimmern ZDMG, 1904, pp. 952-953. 

5. Le gir-lam pouvait se composer de dattes (C T 18958) ou de figues (RT 
XIX, p. 186) : son volume était très variable, cf. CT 18958 où ce volume varie 
de 1 1/2 à 8 qa (c'est-à-dire de 1. 60 à 3 1. 20). Il parait très vraisemblable 
que ce terme désignait un gâteau fait avec des fruits séchés et comprimés. 

6. Pour uz = « oie » cf. Peiser, KB IV, p. 288, note 5. Mais une lecture 
à-se-(hu) est encore possible. 

7. kumù ; le même oiseau est encore nommé atàn-nâri <• ânesse du fleuve » ; 
il s'agit donc d'un oiseau aquatique dont le cri rappelle celui de l'âne; Delitzsch, 
Assyr. Studien, p. 93, propose «pélican »; Amiaud, ZA III, 46, « cygne ». Ces 
deux traductions paraissent peu vraisemblables, étant donné qu'il s'agit pro- 
bablement d'un oiseau de basse-cour. D'après K 4206 -I- 83-1-18, 441 obv. 2 
(C T XIV, 7) l'idéogramme serait à lire ga-am-bi. 



— 123 — 

, (15) il embellit; (16) à Ba-u, (17) sa dame, (18) 

dame de la ville sainte, (19) pleine de (majesté) terrifiante, (20) 
dans la ville sainte, (Col. IV, 1) en un lieu pur, (2) un temple 
il construisit ; (3) le trône sublime (4) de sa divinité (5) il 
fabriqua (6) et au lieu de ses jugements (7) l'établit ; (8) son 

récipient pur (9) il fabriqua (10) et dans le parvis 

sublime (11) il l'introduisit; (12) la lyre (appelée) nin-an-da- 
gal-ki (13) il fabriqua (14) et en son parvis sublime (15) il 
l'installa. (Col. V, 1) Au jour du nouvel an, (2) à la fête de 
Ba-u, (3) lorsqu'il fit les présents de noces l , (4) un bœuf gras, 
(5) un mouton engraissé, (6) 3 moutons gras, (7) 6 moutons 
mâles, (8) 2 agneaux, (9) 7 corbeilles 2 de dattes, (10) 7 pots 3 

de beurre, (11)7 cœurs de palmier, (12) 7 de figues 4 , 

(13) 7 gâteaux (de fruits) 5 , (14) 1 oie G , (15) 7 canards 7 , 

(16) 15 poulets 8 , (17) 60 '•' tourterelles™, (18) (réparties en) 
quinze. . . , (19) 60 9 . . . . de poissons suhur, (20) (répartis en) 

trente , (21) 40 talents de ", (22) 7 talents 

de 12 , (Col. VI, 1) 60 9 talents de bois d'eru, (2) (tels 

étaient) les présents de noces de Ba-u (3) (dans) l'ancien 
temple (4) autrefois 13 . (5) Gu-de-a, (6) patési (7) de Lagas, 
(8) lorsqu'à Nin-gir-su, (9) son roi, (10) son temple aimé, 
(11) l'e-ninnû, (12) il eut construit (13) et qu'à Ba-u, (14) 
sa dame, (15) son temple aimé, (16) l'e-sil-sir-sir, (17) il eut 
construit, (18) (vide) (19) deux bœufs gras, (20) deux moutons 

8. Kurkù ; le sens de « grue » (sic Amiaud ZA III, 46, à cause de Taram. 
N'O'VD) parait peu vraisemblable, kurkù étant probablement un oiseau 
domestique et comestible. Voir encore Peiser, KB IV, 191, n. *# et Jensen, 
KB VI, 501. 

9. Sic, non « 1 ■ ; cf. R E C, n' 487. 

10. Onomatopée? Cf. l'hébreu "lin. 

11. Espèce de végétal comestible, cf. RTC, n° 58, face III, 11 et passim. 

12. Plante produisant des graines comestibles ; cf. R T C, n° 71, face 1, 4, 5, etc. 
Voir encore Cyl. A, III, 12. 

13. Cf. ci-dessus, p. 86, n. 9. 



— 124 — 

10 udu-se (22) 2 sil (23) 7 sutûg ka-lum (24) 7 sab iâ-nun 
(25) 7 sa(g)-gisimmar (26) 7 hu K i§ ma (Col. VII, 1) 7 gir- 
lam (2) 14 â-an-ka-lum * (3) 14 ukus-il * (4) 1 â-uz (5) 7 sal- 
us-sâ-get> u (6) 15 kur-gi]l lu (7) 7 i-zib«3 (g) 60 Kur-tur (9) gis- 
hu-bi 15 (10) 60 tu l ia suhur-a (11) gis-hu-bi 30 (12) 40 gû 
lu 8 * 1 " (13) 7 gû NE-gi-bar (14) 60 gû ^ma-nu (15) nig-sal-us- 
sâ din & ir ba-û (16) é-gibil (17) gù-de-a (18) pa-te-si (19) sir- 
BUR-LA ki -a (20) galu é-dû-a-ge (21) ba-an-tah-ha-âm (22) é 
dingirba.û (23) ki-bigi-a-da (24) he-gâl-bi (Col. VIII, 1) PA-è 
ag-da (9) & i§ dûr-gar sm-BUR-LA ki -ka (3) suhus-bi gi-na-da (4) 
gù-de-a (5) pa-te-si (6) sm-BUR-LA ki -ka (7) PA-ka-gi-na 4 (8) 
su-na gâl-la-da (9) nam-ti(l)-la-na (10) ud-bi su(d)-a-da (11) 
dingir-ra-ni (12) din e ir nin-gis-zi(d)-da (13) din & ir ba-û (14) é-uru- 
azag-ga-na (15) mu-na-da-tû(r)-tû(r) (16) sa(g) mu-ba-ka (17) 
kur mâ-gân ki -ta (18) da ^esi im-ta-ë (19) alan-na-sû (20) mu- 
tu(d) (Col. IX, 1) nin-mu ba-zi(g)-gi (2) nam-ti(l)-ba (3) ud- 
sag-gab ni-dû (4) mu-sû mu-na-sà (5) é-a mu-na-ni-tû(r) (6) 
alan (7) galu é din & ir ba-û (8) mu-dû-a-kam (9) ki-gub-ba-bi 
(10) galu nu-zi(g)-zi(g) (11) sâ-dû(g)-bi (12) galula-ba-ni-lal-e. 

f) Statue F 5 

(Cartouche) (1) gù-de-a (2) pa-te-si (3) sm-BUR-LA ki (4) ur 
din 8 ir gà-tum-du(g) (Col. I, 1) din & ir gà-tum-du(g) (2) ama sir- 
BUR-LA ki (3) gù-de-a (4) pa-te-si (5) sir-bur-la 1 " (6) ur din & ir gà- 

1. Cf. Jensen, K B III 1,65, note **, et Reisner, Tempelurkunden, n° 128, 
V, 24; VI, 15, 29. 

2. Pour t'tcf. RTC, n°317, face 15 et 16;rev.l4 et 15 et CT 18958, 19(1 «il» de 
dattes de 10 qa). 

3. Cf. 81-7-27, 56, 1. 6 (Meissner, Suppl 1 , pi. 26) [i]-zi(hu)— na-hi-rum(hu). 

4. Mot à mot « bouche (parole) équitable » pu kénu, atmû kénu; voir 
exemples dans Hunger, Becherwahrsagung, p. 73, et comparer IV R, 9, 5b ka 
ka-mu-un-gi-na = i-ta-mu-u kit-tum. 

5. Dec. pi. 14 et 15, n° 4 ; et e/)., pp. xxm sqq. ; traduit par Amiaud RP, 
n. s., II, 97 sqq., et Dec. ép., pp. xxm sqq; comparer Jensen KB III, 1 pp. 
54 sqq. 



— 125 — 

engraissés, (21) 10 moutons gras, (22) 2 agneaux, (23) 7 cor- 
beilles de dattes, (24) 7 pots de beurre, (25) 7 cœurs de pal- 
mier, (26) 7 de figues, (Col. VII, 1) 7 gâteaux (de fruits), 

(2) 14 régimes 1 de dattes, (3) 14 2 de concombres, (4) 

1 oie. . . ., (5) 7 canards, (6) 15 poulets, (7) 7 oiseaux. . . ., 
(8) 60 tourterelles, (9) [réparties en) quinze. . ., (10) 60. . . . 

de poissons suhur, (11) (répartis en) trente , (12) 40 

talents de , (13) 7 talents de , (14) 60 talents 

de bois d'eru, (15) (tels furent) les présents de noces (16) 
(que), dans le temple nouveau, (17) Gu-de-a, (18) patési 
(19) de Lagas, (20) le constructeur du temple, (21) ajouta. 
(22) Le temple de Ba-u (23) ayant été restauré, (24) sa 
prospérité (Col. VIII, 1) ayant été rendue brillante, (2) du 
trône de Lagas (3) la base ayant été affermie, (4) dans la main 
de Gu-de-à, (5) patési (6) de Lagas, (7) le sceptre d'équité 4 (8) 
ayant été placé, (9) de sa vie (10) les jours ayant été pro- 
longés, (11) son dieu (12) Nin-gis-zi-da (13) avec Ba-u, (14) 
dans son temple de la ville sainte, (15) il introduisit. (16) Au 
milieu de cette année, (17) de la montagne de Magan, (18) 
une pierre de diorite il fit venir; (19) en sa statue, (20) il la 

sculpta : (Col. IX, 1) « ma dame (2) le don de vie (3) 

», (4) de ce nom il la nomma (5) et dans le temple 

l'introduisit. (6) La statue (7) de l'homme qui le temple de 
Ba-u (8) construisit, (9) sa base (10) que personne n'arrache; 
(11) ses offrandes (12) que personne n'entrave ! 

/) Statue F 5 

(Cartouche) (1) Gu-de-a, (2) patési (3) de Lagas, (4) homme 
de Ga-tum-du(g). (Col. I, 1) A Ga-tum-du(g), (2) mère de 
Lagas, (3) Gu-de-a, (4) patési (5) de Lagas, (6) homme de 
Ga-tum-du(g), (7) ton serviteur chéri, (8) qui ce qui conve- 



— 126 — 

tum-du(g) (7) arad-ki-âg-zu (8) galu nig-dû-e PA-ne-è-a (9) 
é-ninnû din g ir im-gi(g)<> u -bàr-bàr (10) din s ir nin-gir-su-ka (11) 
mu-dû-a (12) di,, s ir gà-tum-du(g) (13) nin-a-ni (14) sir-ihr-la 1 " 
(15) uru ki-âg-gà-ni-ta (16) unù-NiNNi-ZA-a ' (Col. II, 1) mu- 
ni-tu(d)-da-a (2) é din e ir gà-tum-du(g) (3) nin-a-na (4) dû-dé "(5) 
ù-nu-ma-si-tû(r) 2 (6) gù-de-a (7) pa-te-si (8) sir-bur-la 1 " (9) 
gis-pi-tûg-dagal-kam (10) arad ni-tug (11) nin-a-na-kam (12) 
pisàn s'^ù-sub-ba-ka (13) gis-ba-an-har (14) ka-al-ka (la) urù 
ba-mul (16) im-bi ki-azag-ga (17) im-mi-dib (18) sig-bi ki-el-a 
(19) im-mi-dû ( Col. III, 1) us-bi mu-azag (2) izi ni-im-ta-lal 
(3) temen-bi (i) iâ-ir-nun-ka (5) su-tag ba-ni-dû(g) (6) uru- 
azag-ga ki-ûg-ùg-ga-a (7) é mu-na-dû (8) s iA dûr-gar-mah nam- 
nin-ka-ni (9) mu-na-dim (10) DUB-pisân-azag-ga-ni (11) mu- 
na-dim (12) gu(d) sù-dùl-la 3 (13) si-ba-ni-sâ-sâ (14) engar- 
Gu(D)-ra-bi 4 (15) im-mi-us (16) lid-zi(d)-da (17) amar-zi(d) mu- 
ni-sar-sar (18) LiD-KU-bi (19) ne-us (Col. IV, 1) ganam-zi(d)- 
da (2) sil-zi(d) mu-ni-sar-sar (3) sib-bi (4) im-mi-us (5) ûz- 
zi(d)-da (6) mâs 5 -zi(d) mu-ni-sar-sar (7) sib-bi (8) im-mi-us (9) 
ansu-ama-gân-a (10) ansu-NiTA-GïR-bi 6 (11) su-im-ma-ba (12) 
na-kid-bi (13) ne-us. 

g) Statue G 7 
(Col. 1,1) din s ir nin-gir-su (2) ur-sal kal-ga (3) din s ir en-lil-lâ 

1. Peut-être identique à za-suh = bunù (SBH, n° 50, rev. 12/13; n° III, 
rev. III, 10/11). 

2. Mot à mot « rien ne pénétra devant (lui) <> ; cf. Cy). A, XIX, 23, « rien de 
bon (c'est-à-dire d'agréable) ne pénétra devant lui » (voir encore Cyl. A, VI, 11). 

3. Pour ce groupe cf. encore Reisner, Tempelurkunden, n° 54, obv. 3 ; le 
premier élément est REC 257 (= su) ; le second élément est REG 439 
= dàn et dùl cf. ci-dessus p. 34, n. 2. Le groupe entier correspond donc 
à Br., n° 10875 (10876) == sudun (sudul) = niru « joug ». Pour une écriture diffé- 
rente de sudul (sudun) « joug », cf. Cyl. B, XV, 10. 

4. Il s'agit de l'homme qui conduit les bœufs attelés à la machine à irriguer. 

5. Pour cette lecture, cf. 81-8-30, 25 rev. 1, 12 (Pinches JRAS, 1905, p. 147); 
d'ailleurs ce signe alterne avec mas aussi bien dans le sens de « chevreau » 



— 127 — 

nait a exécuté, (9) et l'e-ninnû (surnommé) « Im-gi(g) bril- 
lant » (10) de Nin-gir-su (11) a construit, (12) que Ga-tum- 
du(g-), (13) sa dame, (14) dans Lagas (15) sa ville aimée, 
(16) dans le beau l lieu (saint), (Col. II, 1) a enfanté, (2) le 
temple de Ga-tum-du(g), (3) de sa dame, (4) pour le construire, 
(5) par rien ne se laissa distraire 2 . (6) Gu-de-a, (7) patési (8) 
de Lagas, (9) en (homme) de large entendement, (10) en ser- 
viteur plein de crainte (respectueuse) (11) pour sa dame, (12) 
de la boîte (servant de) moule (13) fit le modèle ; (14) le ka- 

al-ka (15) il fît briller ; (16) l'argile, en un lieu pur, (17) 

il prit; (18) la brique, en un lieu saint, (19) il moula; (Col. III, 

1) le fondement il purifia, (2) il le par la flamme ; (3) le 

temen, (4) avec de l'huile , (5) il embellit ; (6) dans la 

ville sainte, en un lieu pur, (7) il construisit le temple ; (8) le 
trône sublime de sa divinité (9) il fabriqua ; (10) son réci- 
pient pur (11) il fabriqua ; (12) des bœufs de joug 3 (13) 

il amena, (14) leur bouvier 4 (15) il installa; (16) avec des 
vaches sacrées (17) il mêla des veaux sacrés; (18) leur vacher 
(19) il installa ; (Col. IV, 1) avec des brebis sacrées (2) il 
mêla des agneaux sacrés ; (3) leur pasteur (4) il installa ; (5) 
avec des chèvres sacrées (6) il mêla des chevreaux sacrés ; 
(7) leur pasteur (8) il installa; (9) aux ânesses mères (10) 
leurs ânons 6 (11) il donna en partage; (12) leur gardien 
(13) il installa. 

g) Statue G 7 
(Col. I, 1) (A) Nin-gir-su, (2) le guerrier fort (3) d'En-lil, 

(cf. ci-dessus, p. 79 n. 13) que dans celui de « présage » (cf. ci-dessus, p. 13 
n. 8). 

6. Cf. Jensen-Zimmern, ZA III, 207 (le vocabulaire inédit cité à cette place 
est Rm. 2,588 publié maintenant Meissner, Suppl' pi. 25). 

7. Dec, pi. 13, n° 3, et ép., pp. xxv sqq. ; traduit par Amiaud, ZA III, pp. 23 
sqq., R P n. s. II, pp. 99 sqq., et Dec. ép., pp. xxv sqq. Comparer Jensen 
KB III, 1 pp. 58 sqq. (inscription en partie parallèle à la statue E, à laquelle 
on est prié de se reporter pour les notes). 



— 128 — 

(4) lugal-a-ni (5) gù-de-a (6) pa-te-si (7) sir-bur-la 1 " (8) galu 
é-ninnû (9) din s ir nin-gir-su-ka (10) in-dû-a (11) din s ir nin-gir-su 
(12) lugal-a-ni (13) é-PA é-ub-imin (14) é-PA-bi (15) sag-bi-sû l 
è-a (16) din s ir nin-gir-su-ge (17) nam-du(g) tar-ra (18) rau-na- 
dû (Col. II, 1) nig-sal-us-sâ (2) sa(g)-hul-la (3) din s ir nin-gir-su- 
ge (4) din & ir ba-û (5) dumu an-na (6) dam-ki-âg-ni (7) mu-na- 
ta-ag-ge (8) dingir-ra-ni (9) din & ir nin-gis-zi(d)-da (10) egir-bi 
ib-us (11) gù-de-a (12) pa-te-si (13) sm-BUR-LA ki -ge (14) gir-su ki - 
ta (15) uru-azag-sû (16) silim-ma im-da-bi (17) sa(g) mu-ba- 
ka (Col. III, 1) kur-mâ-gân ki -ta (2) da ?esi im-ta-ë (3) alan-na- 
sû (4) mu-tu(d) (grand espace vide) (5) ud zag-mu (6) ezen 
din e ir ba-û (7) nig-sal-us-sâ-ag-da (8) 1 gu(d)-se (9) 1 udu-zal 
(10) 3 udu-se (Col. IV, 1) 6 udu-nitah (2) 2 sil (3) 7 sutûg ka- 
lum (4) 7 sab iâ-nun (5) 7 sa(g)-gisimmar (6) 7 hu ^ i5 ma (7) 
7 gir-lam (8) 1 â-uz (9) 7 Kal-us-sâ-ge (10) 15 ^ u kur-gil (11) 
60 Hur-tur (12) gis-hu-bi 15 (13) 60 ^suhur tu (14) gis-hu-bi 30 
(15) 30 gû Lu sar (16) 7 gû NE-gi-bar (17) 60 gû ? i; ma-nu (18) 
nig-sal-us-sâ din & u ba-û (19) é-iGi-|-sû-a (20) ud-bi-ta-kam (21) 
gù-de-a (Col. V, 1) pa-te-si (2) siR-BUR-LA ki -ge (3) ud din & ir nin- 
gir-su (4) lugal-a-ni (5) é-ki-âg-ni (6) é-ninnû (7) mu-na-dû-a 

(8) din s ir ba-û (9) nin-a-ni (10) é-ki-âg-ni (11) é-sil-sir-sir (12) 
mu-na-dû-a (13) 2 gu(d)-se (14) 2 udu-zal (15) 10 udu-se (16) 
2 sil (17) 7 sutûg ka-lum (18) 7 sab iâ-nun (19) 7 sa(g)-gisim- 
mar (20) 7 hu ^ma (21) 7 gir-lam (22) 14 â-an-ka-lum (Col. VI, 
1) 14 ukus-il (2) 1 â-uz (3) 7 ^sal-us-sâ-ge (4) 10 kur-gil l,u 
(5) 7 i-zi^ (6) 60 Hur-tur (7) gis-hu-bi 15 (8) 60 l' a suhur tu 

(9) gis-hu-bi 30 (10) 40 gû L u sar (ll) 7 gû NE-gi-bar (12) 60 



1. ana rêsêti; cf. Cyl., A IV, 11, Cyl. B, II, 18; comparer igi-sïi gin (Rîm-sin, 
tablette A, face, 5) et ni-bi-sù e'-a (Arad-sin, Brique B, II, 6). 



— 129 — 

(4) son roi, (5) Gu-de-a, (6) patési (7) de Lagas, (8) qui Te- 
ninnû (9) de Nin-gir-su (10) construisit, (11) (à) Nin-gir-su, 
(12) son roi, (13) l'e-PA, le temple des sept zones, (14) l'e-PA, 
(15) qui au plus haut point l brille, (16) auquel Nin-gir-su (17) 
un bon sort a fixé, (18) il le construisit. (Col. II, 1) Après que 
des présents de noces, (2) le cœur joyeux, (3) Nin-gir-su (4) à 
Ba-u, (5) fille d'Anu, (6) son épouse aimée, (7) eut fait, (8) son 

dieu (9) Nin-gis-zi-da, (10) (Gu-de-a) le (11) Gu-de-a, 

(12) patési (13) de Lagas, (14) depuis Gir-su (15) jusqu'à la ville 
sainte (16) un salut de paix prononça. (17) Au milieu de cette 
année, (Col. III, 1) des montagnes de Magan, (2) il fit venir 
une pierre de diorite, (3) en sa statue (4) il la sculpta. (5) Au 
jour du nouvel an, (6) à la fête de Ba-u, (7) lorsqu'il fit les 
présents de noces, (8) 1 bœuf gras, (9) 1 mouton engraissé, (10) 
3 moutons gras, (Col. IV, 1) 6 moutons mâles, (2) 2 agneaux, 
(3) 7 corbeilles de dattes, (4) 7 pots de beurre, (5) 7 cœurs 

de palmier, (6) 7 de figues, (7) 7 gâteaux (de 

fruits), (8) 1 oie , (9) 7 canards, (10) 15 poulets, 

(11) 60 tourterelles, (12) (réparties en) quinze , (13) 

60. . . . de poissons suhur, (14) Répartis en) trente , (15) 

30 talents de , (16) 7 talents de , (17) 60 talents 

de bois d'eru, (18) (tels étaient) les présents de noces de Ba-u 
(19) dans l'ancien temple (20) autrefois. (21) Gu-de-a, (Col. V, 
1) patési (2) de Lagas, (3) lorsqu'à Nin-gir-su, (4) son roi, 
(5) son temple aimé, (6) l'e-ninnû, (7) il eut construit (8) et 
qu'à Ba-u, (9) sa dame, (10) son temple aimé, (11) l'e-sil-sir- 
sir, (12) il eut construit, (13) 2 bœufs gras, (14) 2 moutons 
engraissés, (15) 10 moutons gras, (16) 2 agneaux, (17) 7 cor- 
beilles de dattes, (18) 7 pots de beurre, (19) 7 cœurs de pal- 
mier, (20) 7 de figues, (21) 7 gâteaux (de fruits), (22) 

14 régimes de dattes, (Col. IV, 1) 14 de concombres, 

(2) 1 oie...., (3) 7 canards, (4) 10 poulets, (5) 7 oiseaux 






— 130 — 

gû s i§ ma-nu (13) nig-sal-us-sâ din ^ ir ba-û (14) é-gibil (la) gù- 
de-a (16) pa-te-si (17) sir-bur-la 1 " (18) galu é-dû-a-ge (19) ba- 
an-tah-ha-âm. 

h) Statue H * 

(Col. I, 1) din s ir ba-û (2) sal-sâ(g)-ga (3) dumu an-na (4) nin 
uru-azag-ga (5) nin he-gâl dumu an-azag-ga (6) nin-a-ni (7) 
gù-de-a (8) pa-te-si (9) sm-BUR-LA ki -ge (Col. II, 1) ud é-sil-sir- 
sir (2) é-ki-âg-ni (3) é-gân-dû uru-azag-ga (4) mu-na-dû-a (5) 
kur mâ-gân^-ta (6) da £pA 2 im-ta-ë (7) alan-na-ni-sû (8) mu- 
tu(d) (Col. III, 1) nin dumu-ki-âg an-azag-ga-ge (2) ama- 
din & ir ba-û (3) é-sil-sir-sir-ta (4) gù-de-a (S) nam-ti(l) mu-na- 
sum (6) mu-sû mu-na-sà (7) é-uru-azag-ga-ka (8) mu-na-ni- 
tû(r). 

i) Statue I 3 

(Col. I, 1) ud din s ir nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din s ir en-lil- 
lâ-ge (4) diu & ir nin-gis-zi(d)-da (5) dumu din e ir nin-a-zu (6) ki-âg 
dingir-ri-ne-ra (7) uru-a ki-ûr (8) mu-na-ni-gar-a (Col. II, 1) 
gan-ga gan-id (2) mu-na-ni-gar-a (3) gù-de-a (4) pa-te-si (5) 
sm-BUR-LA ki (6) galu-si-sâ (7) dingir-ra-ni (8) ki-âg-e (9) din = ir 
nin-gir-su (10) lugal-a-ni ( 1 1 ) é-ninnû din s ir im-gi(g)*> u -bàr-bàr- 
ra-ni (12) é-PA é-ub-imin-na-ni (13) mu-na-dû-a (14) din & ir nina 
(15) nin-en (16) nin-a-ni (Col. III, 1) é-sirara ki -si'M (2) kur- 
é-ta il-la-ni (3) mu-na-dû (4) dingir-gal-gal sm-BUR-LA ki -ge-ne 



1. Dec, pi. 13, n° 4, et e'p., p. xxvm, traduit par Amiaud, ZA II, 287 sqq., 
RP n.s. II, pp. 103 sqq., et Dec. ép., p. xxvm (Comparer Radau,EBH, 209-210). 

2. pa au lieu de kal (= est) dans tous les passages parallèles ; n'est pas 
nécessairement une faute de scribe (comparer IV R, 31, rev. 32 et 36; Surpu 
VIII, 70 ; Ritualtafeln, n» 19, rev. 8). 

3. Publié et traduit par Thureau-Dangin, RA VI, pp. 23 sqq. 



— 131 — 

, (6) 60 tourterelles, (7) [réparties en) quinze...., 

(8) 60. . . . de poissons suhur, (9) [répartis en) trente. . . ., 

(10) 40 talents de , (11) 7 talents de , (12) 60 

talents de bois d'eru, (13) en présents de noces de Ba-u, 
(14) dans le temple neuf, (la) Gu-de-a, (16) patési (17) 
de Lagas, (18) constructeur du temple, (19) ajouta. 

h) Statue H s 

(Col. I, 1) A Ba-u, (2) la bonne femme, (3) fille d'Anu, (4) 
dame de la ville sainte, (5) dame de l'abondance, fille du ciel 
pur, (6) sa dame, (7) Gu-de-a, (8) patési (9) de Lagas, (Col. II, 
1) lorsque l'e-sil-sir-sir, (2) son temple aimé, (3) le temple 
ornement de la ville sainte, (4) il eut construit, (5) des mon- 
tagnes de Magan, (6) une pierre de diorite 2 il fît venir (7) et 
en sa statue (8) la sculpta. (Col. III, 1) « La dame, fille chérie 
du ciel pur, (2) la mère, (la déesse) Ba-u, (3) dans l'e-sil-sir-sir, 
(4) à Gu-de-a (5) la vie donne », (6) de ce nom il la nomma 
(7) et dans le temple de la ville sainte (8) l'introduisit. 

i) Statue I 3 

(Col. I, 1) Lorsque Nin-gir-su, (2) le guerrier fort (3) d'En- 
lil, (4) à Nin-gis-zi-da, (5) fils de Nin-a-zu, (6) chéri des dieux, 
(7) dans la ville les fondations (8) eut donné, (Col. II, 1) les 
mamelons et vallons (2) eut donné, (3) Gu-de-a, (4) patési (5) 
de Lagas, (6) homme juste, (7) qui son dieu (8) aime, (9) qui 
à Nin-gir-su, (10) sonroi,(ll) son e-ninnû (surnommé) « Im- 
gi(g) brillant », (12) son e-PA le temple des sept zones (13) 

a construit, (14) à Nina, (15) la dame , (16) sa dame, 

(Col. III, 1 ) son e-sirara-suM, (2) qui du (milieu) des temples du 
monde s'élève, (3) il construisit; (4) aux grands dieux de Lagas 



— 132 — 

(5) é-ne-ne (6) mu-ne-dû (7) din s ir nin-gis-zi(d)-da (8) dingir-ra- 
ni (9) é-gir-su ki -ka-ni (10) mu-na-dû (11) galu dingir-mu-dim 
(12) din s ir nin-gir-su-ge (13) dingir-ra-ni (Col. IV, 1) ùg-gà gù- 
ù-mu-na-ni-de-a (2) é-dingir-ma-ge (3) igi-x Ma (4) na-ab-ag- 
ge (5) mu-bi he-pa(d)-dé (6) galu-bi ku-li-mu he-âm (7) mu- 
mu he-pa(d)-dé (Col. V, 1) alan-na-e (2) mu-tu(d) (3) gù-de-a 
(4)galu é-dû-a-ka (S) nam-ti-il (6) mu-na-sum (7) mu-sûmu- 
na-sà (8) é-a mu-na-ni-tû(r). 

k) Statue K 2 

(lacune) (Col. Y) 3 (lacune) (1') [ ] lai (2') [kur-mâ-gân] ki - 
ta (3') [ da »e]si im[-ta]-ë (4') [ala]n-na-ni-sû (5') [mu]-tu(d) (6') 
[sib] lugal-ni (7') [ki]-âg-me (8') [nam]- ti(l)-mu he-su(d) (9') 
mu-sû mu-na-sà( 10) é-ninnû-amu-na-ni-tû(r) (Col. II', 1) galu 
mu-sar-bi (2) [su-i]b-ta-ab-[ûr]-a (lacune d'environ 3 cases) (6) 
] zi-a (7) [ | [q]a zi(d)-dub-dub (8) 1 qa GAR-har-ra-âs- 
an (9) sâ-dû(g)-bi (10) ba-ni-ib-lal-a (11) din s ir nin-gir-su (12) 
lugal g' 5 KU-ge (13) din s ir ba-û (14) dumu an-na-ge (15) din s ir 
gâl-alim (16) din s ir DUN-sa(g)-ga-na (17) dumu-ki-âg (18) din » ir 
nin-gir-su-ka-ge-ne (19) suhus-a-ni he-KA-|-su-ri 4 -ne (20) nu- 
mun-a-ni he-til-ne. 

/) Statue L 5 

(I e face) (lacune?) (Col. I')(lacune) (l')[ ]bi(2')[ ]dar-a 
(3') [ ] ib-bi (4')[ ]mé(S')[ din g ir ]nin-gir-su-ka(6') [ ]bi(7') 
[ ]bi(lacune) (Col. II') (lacune) (1') [gù-de-a] (2') fpa-te]-si(3') 
[sm-BURJ-LA^-ge (4') [ din g' r ]nin-gir-su (5') lugal-a-ni (6') gu(d)- 
urû KA-kes-du (7') ENGAR-Gu(D)-ra (8') se-si(g)-bi (9') udu-hâ 

1. Il n'existe pas d'autre exemple du signe figurant à cette place. 

2. Publié et traduit par Martin, RT XXIV, 192. 

3. De la colonne précédente ne sont reconnaissables que les signes : [b]i- 
an (fin de la dernière case). 



— 133 — 

(5) leur temple (6) il construisit ; (7) à Nin-gis-zi-da, (8) son 
dieu, (9) son temple de Gir-su (10) il construisit. (11) Qui- 
conque, de même que (je l'annonce comme) mon dieu, (12) 
Nin-gir-su (13) (comme) son dieu (Col. IV, 1) au peuple 

annoncera, (2) qu'au temple de mon dieu (3) * (4) il ne 

fasse pas ; (5) son nom, qu'il prononce ! (6) Que cet homme soit 
mon ami; (7) mon nom, qu'il prononce ! (Col. V, 1) Une statue 
(2) il sculpta : (3) « A Gu-de-a, (4) constructeur du temple, (5) 
la vie (6) a été donnée », (7) de ce nom il la nomma (8) et dans 
le temple l'introduisit. 

k) Statue K 2 

(Lacune) (Col. I') (lacune) (1') (2') De [la montagne 

de Magan], (3') une pierre dedioriteil fit venir; (4') en sa statue 
(5') il la sculpta; (6') « [Le pasteur] qui son roi (7') aime, je le 
suis; (8') que ma vie soit prolongée ! », (9') de ce nom il la 
nomma (10') et dans l'e-ninnû l'introduisit. (Col. II', 1) Qui- 
conque cette inscription (2) effacera (lacune d'environ trois 

cases) (6) [ ] (7) (tant de) qa de farine , (8) 1 

qa de nourriture , (9) ces offrandes, (10) (quiconque) les 

entravera, (11) que Nin-gir-su, (12) le roi de l'arme, (13) que 
Ba-u, (14) fille d'Anu, (15) queGal-alim (16) et Dun-sa(g)-ga- 
na, (17) fils chéris (18) de Nin-gir-su, (19) son fondement 
arrachent 4 (20) et sa race suppriment! 

I) Statue L 5 

(l c ïace) (lacune?) (Col. I') [ ] (Col. II') (lacune) (1') 

[Gu-de-a], (2') patési (3') de Lagas, (4')(auprès de)Nin-gir-su 
(5') son roi (6') des couples de bœufs (servant à) l'irrigation 
(7') et le bouvier (8') qui les nourrit de grain, (9') des 

4. Comparer Pûr-sin, brique D, II, 4 

5. Publié et traduit par Martin, RT XXIV, 190. 



— 134 — 

(10') sib-bi (41') ni-ib-tû(r)-tû(r) (12') din e ir ba-û (lacune) (Col. 
IIP) (lacune) (!') [ ] (2') [ ]sig-ta (3') ni-ba-e-ne (4') 2 tûg- 
bùr (5') 2 gad zr+zi-a-TARgu-làm(6') sal-ama TAG-a-bi-[n]e (7') 
3 ma-na sîg-ta (8') ni-ba-e-ne (9') 2 tûg iB-LALgu-tab-ba (10') 
nitah-me ni-TAG-TAG-ne (lacune) (Col. IV) (lacune) (1') é-mah- 
bi (2') kar kâ-sur '-ra-ka (3') id-da (4') a-a-su-su-da-bi (5') 
nar â-lâ 2 (6') igi-sû ba-gub (7') 1 gu(d) 4 udu 1 mâs (8') ba- 
sa^) 3 sal-M-e (9') bur-gi-a-bi (10') 1 gu(d) 4 udu 1 mâs (11') 
mâ-gin-ga[l] (lacune) (Col. V) (lacune) (1') mâ-g[i] | ] (2') 
en [ ] (3') ENGUR-ba [ ] (4') ga[lu] [ ] (5') d[aj [ ] 
(lacune) (2 e face) (lacune) (Col. I')« (lacune) (1') [ ] âm (2') 
1 gu(d) 6 udu (3') din s ir nin-gir-su (4') 1 gu(d) 6 udu (5') dil *' ir 
nina (6') [l]gu(d) 6 udu (lacune) (Col. II') (lacune) (1') gi-bi 
[ ] (2') «rHgi-ta (3') galu-du[b]-s[ag]i (4') i[m] [ ] (5') 1 tûg- 
nig 1 [ ] (6') ni [ ] (lacune). 

m) Cylindre A 5 

(Col. I, 1) ud a[n]-k[i]-a nam-tar-[ri-d]a (2) sir-bl^r-la 1 "]- 
e me-gal-la [sagrj-an-sû-mi-ni-ib-il (3) din & ir en-lil-e en- din s ir 
nin-gir-su-sû igi-zi(d)-mu-si-bar (4) uru-me-a nig-dû pa- 
nam-è (5) sa(g) gû-bi-nam-gi (6) sa(g)- din = ir en-lil-lâ gû-bi- 
nam-gi (7) sa(g) gû-bi-nam-gi (8) ega-en nam-mul ni il-il (9) 
sa(g)- din s ir en-lil-lâ-ge ld idigna-âm a-dug-ga nam-tûm (10) 
é-e lugal-bi gù-ba-de (11) é-ninnû me-bi an-ki-a PA-è-mu-ag- 
ge (12) pa-te-si galu-gis-[/9]i-tûg-dagal-kam gis-[/)]i-tûg ni-gà- 

1. Sic orig. 

2. à-là (=alû cf. K 4403, obv., II, 6, dans CT XII, 44) désigneCyl.A XXVIII, 
18 etCyl. B, XV, 20 un instrument de musique. Pour lesens (hypothétique) de 
cymbale, cf. Z A XVII, 199, note 4. 

3. sà(g) est employé avec le sens probable d'« offrir en sacrifice » RTC, 
n<" 46 et 47 (passim). 

4. Sur la col. précédente, restes de trois cases avec les signes b[i] (?), nu(?)et e. 

5. Dec. pi. 33 à 35; copie autographiée dans Price, * The great cylinder ins- 
criptions A and B of Gudea » et Toscanne « Les Cylindres de Gudéa». Analyse 
des premières colonnes par Zimmern, ZA III, 232-235 ; traduction parThureau- 



— 135 — 

moutons (10') et leur berger (H') introduisit. (12') (Auprès 
de) Ba-u (lacune) (Col. III) (lacune) (1') [ ] (2') (tant de) 

laine, chacun, (3') ils donnèrent; (4') 2 vêtements , 

(5') 2 étoffes à fil quadruple (6') les mères ; (7') 

3 mines de laine, chacune, (8') elles donnèrent; (9') 2 vête- 
ments à fil double (10) les hommes (lacune) 

(Col. IV) (lacune) (1') A l'e-mah, (2') au quai de la porte 

ka-surWa, (3') (sur) le canal (4') (5') le cymbalier 2 

(6') plaça devant (offrit?) ; (7') 1 bœuf, 4 moutons, 1 chevreau 
(8') la sacrifia 3 ; (9') au bur-gi-a, (10') 1 bœuf, 4 mou- 
tons, 1 chevreau (11') le grand batelier (sacrifia) (lacune) 
(Col. V) (lacune) (l'-S') . . . . [ ] (lacune) (2 e face) (lacune) 
(Col. I') (lacune) (!') [ ] . . . (2') 1 bœuf, 6 (moutons (3') 
(pour) Nin-gir-su; (4') 1 bœuf, 6 moutons (5') (pour) Nina; 
(6') 1 bœuf, 6 moutons (lacune) (Col. II') (lacune) (1') les 

roseaux [ ], (2') dans la cannaie, (3') (4') [ 

(S') 1 vêtement [ ] (6')... [ ] (lacune). 

m) Cylindre A 5 

(Col. I, 1) Aujouroù,dans le ciel et sur la terre, les destins 
étaient fixés, (2) de Lagas les grands décrets furent exaltés 
vers le ciel ; (3) En-lil porta un regard bienveillant vers Nin- 
gir-su : (4) « Dans ma ville, ce qui convient ne se produit pas: 
« (5) la crue ne monte pas ; (6) la crue d'En-lil ne monte 
« pas ; (7) la crue ne monte pas ; (8) les hautes eaux ne 
« brillent pas et ne montrent pas leur splendeur ; (9) d'eau 
« bonne, la crue d'En-lil, comme leTigre, n'apporte point.») 10) 
« Le temple, (que) le Roi l'annonce; (11) l'e-ninnû, (que) 
« ses décrets soient rendus illustres dans le ciel et sur la terre ! » 

Dangin, CR,190l, 112-128 ; ZA XVI, 34i-362, XVII, 181-202; XVIII, 119-141 
et en dernier lieu dans le volume intitulé « Les Cylindres de Goudéa ». 



— 136 — 

gà (13) nig-gal-gal-la su-mi-ni-SAR-SAR (14) gu(d)-dû [m]âs- 
dû-râ si-im-sâ-sâ-e (15) sig-nam-tar-ra sag-mu-si-ib-il (16) é- 
azag-dû-dé gû-bi-mu-si-ib-zi(g) (17) lugal-ni-ir ud-dé mas- 
gi(g)-ka (18) gù-de-a en- din 8 ir nin-gir-su-ra igi-mu-ni-dù-âm 
(19) é-a-ni dû-ba mu-na-dû(g) (20) é-ninnû me-bi gal-gal-la- 
âm (21) igi-mu-na-ni-gar (22) gù-de-a sa(g)-ga-ni su(d)-du- 
âm (23) dû(g)-e mi-ni-kus-sâ (24) ga-na ga-na-ab-dû(g) ga-na 
ga-na-ab-dû(g) (25) dû(g)-ba ha-mu-da-tûm (26) sib-me nara- 
nun-ni sag-ma-ab-sum-sum (27)nig mas-gi(g)-ge ma-ab-gin-a- 
mà (28) sa(g)-bi nu-zu (29) ama-mu ma-mu-mu ga-na-tûm 
(Col. II, 1) ensi azag-zu me-te(n)-na-mu (2) din s h 'nina sal + 
ku di "^ h 'sirara ki -[su]M-ta-mu (3) sa(g)-bi ha-ma-pa(d)-dé (4) 
mâ-gûr-ra-na gïr nam-mi-gub (5) uru-ni nina ki -sû id-nina ki - 
gin-a ma mu-ni-ri (6) id-bi(l) hul-la-e kur-tu(r) ni-si-il-e (7) 
hdi-gà é id-bi(l)-lâ a-e im-ti-a-ta (8) nig gis-ne-sum a-sé ni-de 
(9) lugal-ba-grâ-ra mu-na-gin sub mu-na-tûm (10) ur-sag ug- 
zi(g)-ga gab-su-gar nu-tug (11) din & ir nin-gir-su abzu-a [ 
(12) nibru ki -[t]a nir-gâl (13) ur-sag ma-a-dû(g) su-zi(d) ga- 
mu-ra-ab-gar (14) din s h 'nin-gir-su é-zu ga-mu-ra-dû (15) me 
su-ga-mu-ra-ab-dû (16) sal+ku-zu dumu erida ki -gi tu(d)-da 
(17) nir-gâl me-te(n)-na nin-ensi dingir-ri-ne-ge (18) din s ir 
nina sal+ku din « ir sirara ki -suM-ta-mu (19) gïr-bi ha-ma-gà- 
gà (20) gù-de-a-ni gis-ba-tug-âm (21) lugal-a-ni amar+se- 



— 137 — 

(12) Lepatési, en homme de vaste entendement, appliqua (son) 
entendement; (13) toute espèce de grandes choses il présenta 
en offrande ; (14) il amena un beau bœuf, un beau chevreau; 
(15) la brique du destin, il la leva; (16) en vue de construire 
le temple pur, il la dressa; (17) vers son roi, le jour et au 
milieu de la nuit, (18) vers le seigneur Nin-gir-su, Gu-de-a 
porta ses regards. (19) (Nin-gir-su) lui ordonna de construire 
son temple: (20) l'e-numû, dont les décrets sont grands, (21) 
il avait en vue. (22) Gu-de-a, dont le cœur est insondable, 
(23) soupira en ces termes : (24) « Allons, que je parle ! Allons, 
« que je parle ! (25) Ces paroles, que je les profère ! (26) Je 
« suis le pasteur : la souveraineté m'a été donnée en présent. 
« (27) Quelque chose, au milieu de la nuit, est venu à moi: 
« (28) je n'en connais pas le sens. (29) (A) ma mère puissé- 
« jeapporter (le récit de) mon songe ! (Col. II, 1) Que la devi- 
« neresse, celle qui a la science de ce qui me convient, (2) que 
« ma déesse Nina, sœur de Sirara-suM-ta, (3) m'en révèle 
« le sens! » (4) Dans sa barque (Nina) ne posa pas le pied ; 
(5) auprès de sa ville, (la ville de) Nina, dans le canal qui va 

à (la ville de) Nina, la barque demeura. (6) Le canal 

joyeusement, matin et soir, il le ; (7) dans le ba-ga ? 

le temple qui du canal reçoit l'eau, (8) il offrit un 

sacrifice, il versa de l'eau fraîche ; (9) il alla vers le roi du 
ba-ga (et) lui adressa une prière: (10) « guerrier, fauve 
« farouche qui n'as pas de rival, (11) ô Nin-gir-su, toi qui dans 
« l'abîme [ ], (12) toi qui a Nippur es prince, (13) ô guer- 
« rier, quels ordres exécuterai-je fidèlement? (14) O Nin-gir- 
« su, ton temple, je veux te le construire ; (15) les décrets, je 
« veux te les accomplir. (16) Puisse ta sœur, l'enfant d'Eridu, 
« (17) celle qui conseille ce qui convient, la reine devineresse 
« des dieux, (18) puisse ma déesse Nina, sœur de Sirara-suM-ta , 
« (19) placer le pied (dans sa barque) ! » (20) Lui, Gu-de-a, 



— 138 — 

AMAR + SE-râ-zu-ni gù-de-a-âs (22) en- din £ ir nin-gir-su-ge su- 
ba-si-ti (23) é-ba-gâ-ka és-és ni-ag (24) pa-te-si é- din s ir gà- 
tum-du(g)-sû ki-na(d)-a-ni ba-gin (25) nig gis-ne-sum a-sé ni- 
de (26) azag- din s ir gà-tum-du(g)-ra mu-na-gin (27) amar + se- 
amar+se mu-na-bi (28) nin-mu dumu an-azag-gi tu(d)-da (29) 
nir-gél me-te(n)-na an-sag-zi(g) (Col. III, 1) kalam-ma ti(l)-la 
(2) nu-DU-ZH uru-na (3) nin ama sir-hur-la 1 " ki-gar-ra-me 
(4) igi-ùg-sû ù igi-bar-ra-zu ni-a he-gâl-la-âm (5) DUN-zi(d) 
galu igi-mu-bar-ra-zu nam-ti(l) mu-na-su(d) (6) ama nu-tug- 
me ama-mu si-me (7) a nu-tug-me a-mu si-me (8) a-mu sa(g)- 
ga su-ba-ni-dû(g) unù-a ni-tu(d)-e (9) din s ir gà-tum-du(g)-mu 
azag-zu du(g)-ga-âm (10) gi(g)-a ma-ni-na(d) (11) &'*gir-gal- 
mu me zag-mu mu-us (12) NE-gi-bar-a gal-la dû-a-me (13) zi- 
sa(g)-mu-si-ni-gâl (14) an-dûl ama-me gis-gi(g)-zu-sû (15) ni- 
ga-ma-si-ib-te (16) s[u-m]ah-za sa-ga â-zi(d)-da-bi (17) nin-mu 
di'igirga-tum-du(g) mà-ra ha-mu-ù-suR (18) uru-sû ni-gin-e 
iGi+DUR-mu he-sâ(g) (19) kur-a-ta il-la nina ki -sû (20) û-dû(g)- 
sâ(g)-ga-zu igi-sû ha-ma-gin (21) din s ir lama-sâ(g)-ga-zu gïr- 
a ha-mu-da-gin (22) ga-na ga-na-ab-dû(g) (23) ga-na ga-na-ab- 
dû(g) (24) dû(g)-ba ha-mu-da-tûm (25) ama-mu ma-mu-mu 
ga-na-tûm (26) ensi azag-zu me-te(n)-na-mu (27) din & ir nina 
sal+ku din » ir sirara ki -suM-ta-mu (28) sa(g)-bi ha-ma-pa(d)- 
dé (29) gù-de-a-ni gis-ba-tug-âm (Col. IV, 1) nin-a-ni amar + 
SE-AMAR-f-SE-râ-zu-ni (2) gù-de-a-âs azag- diu ^ il- gà-tum-du(g)- 



— 139 



fut entendu : (21) sa prière, son roi (la reçut) ; de Gu-de-a (22) 
le seigneur Nin-gir-su reçut (la prière). (23) Dans le temple 
du ba-ga il fit des offrandes. (24) Le patési alla vers le temple 
de Ga-tum-du(g), vers sa chambre de repos ; (25) il o (frit un 
sacrifice, versa de l'eau fraîche] (26) il alla vers la déesse pure 
Ga-tum-du(g) (27) (et) prononça une prière : (28) « ma reine, 
enfant du ciel pur, (29) toi qui conseilles ce qui convient, 
qui tiens le premier rang dans les cieux, (Col. III, 1) toi qui 

fais vivre la contrée, (2) , (3) tu es la reine, 

la mère qui a mis en place Lagas ; (4) devant le peuple que 
tu regardes, la puissance abonde ; (5) l'homme pieux que 
tu regardes, (sa) vie est prolongée. (6) Je n'ai pas de mère: 
tu es ma mère ; (7) je n'ai pas de père : tu es mon père ; 

(8) mon père ; dans le lieu (saint) tu m as enfanté. 

(9) ma déesse Ga-tum-du(g),tu as la science de ce qui est 
bon. (10) Pendant la nuit je suis étendu; (11) mon grand 

moi, à ma droite, je lai établi ; (12) 

(13) Tu as fait exister en moi le souffle de vie : (14) sous 
la protection de ma mère, à ton ombre, (15) j'éprouverai 

une crainte (religieuse) ; (16) ta main auguste , (17) 

ô ma reine Ga-tum-dug, vers moi puisses-tu ! (18) 

Vers la ville j'irai : que mon signe soit favorable! (19) (Vers 
la ville) qui du monde s'élève, vers la ville de Nina, (20) 
que ton bon utukku aille devant (moi), (21) que ton bon 
lamassu aille sur (mes) pas! (22) Allons, que je parle ! (23) 
Allons, que je parle ! (2i) Ces paroles que je les profère! 
(25) ( A) ma mère puissé-je apporter (le récit de) mon 
songe ! (26) Que la devineresse, celle qui a la science 
de ce qui me convient, (27) que ma déesse Nina, sœur 
de Sirara-suiu-tn, (28) m'en révèle le sens ! » (29) Lui, Gu- 
de-a, fut entendu : (Col. IV, 1) sa prière, sa reine (la reçut) ; 
(2) de Gu-de-a la pure (déesse) Ga-tum-du(g) reçut (la prière). 






— 140 — 

gi su-ba-si-ti (3) mâ-gûr-ra-na gïr nam-mi-gub (4) uru-ni nina 
ki -sû kar-nin(a) ki -na-ge ma ne-us (5) pa-te-si é-kisal-' 1 '"- 11 ' 
sirara ki -sUM-ta-ka sag-an-sû-mi-ni-il (6) nig gis-ne-sum a-sé 
ni-de (7) din « ir nina mu-na-gin sub mu-na-tûm (8) di "^ ir 
nina nin-en nin me-an-kal-an-kal-la (9) nin din & ir en-lil-dim 
nam-tar-tar-ri (10) di,, & ir nina-mu dû(g)-ga-zu zi(d)-dam (11) 
sag-bi-sû è-a-âm (12) ensi-dingir-ri-ne-me (13) nin-kur-kur- 
ra-me ama KA-mu-ud-da [m]a-mu-da (14) sa(g)-ma-mu-da-ka 
galu-gé-âm an-dim ri-ba-ni (15) ki-dim ri-ba-ni (16) a-gi sag- 
gà-ni-sû dingir-ra-âm (17) â-ni-sû din s ir im-gi(g) ,JU -dam (18) 
siG-ba-ni-a-sû a-ma-ru-kam (19) zi(d)-da gûb-na ug ni-na(d)- 
na(d) (20) é-a-ni-dû-da ma-an-dû(g) (21) sa(g)-ga-ni nu-mu-zu 
(22) babbar ki-sar-ra ma-ta-è (23) sal-gé-âm a-ba-me-a-nu a- 
ba-me-a-ni (24) sag-gà-è ki-su(s)4-suR+su(s) + suR mu-ag (25) 
gi-dub-ba azag-gi-a su-im-mi-dû (26) dub mul-an-du(g)-ga im- 
mi-gâl (Col. V, 1) ad-im-dâ-gi-gi (2) min-karn ur-sag-gà-âm 
(3) â-mu-gur li-um za-gin su-im-mi-dû (4) é-a gis-har-bi im- 
gà-gà (5) igi-mu-sû dusu-azag ni-gub (6) s^ù-sub-azag [s]i- 
ib-sâ(7)[s]ig nam-tar-ra S'*ù-sub-ba ma-an-gâl (8) a-am-zi(d)- 
da igi-mu gub-ba (9) ti-RU-hu galu-a ud-mi-ni-ib-zal-zal-e (10) 
ansu-nita â-zi(d)-da lugal-mà-ge ki-ma-har-har-e (11) pa-te-si- 
ra ama-ni din s ir nina mu-na-ni-ib-gi-gi (12) sib-mu ma-mu-zu 
ma ga-mu-ra-bûr-bûr (13) galu an-dim ri-ba ki-dim ri-ba-sû 
(14) sag-gà-sû dingir â-ni-sû (15) din s ir im-gi(g)'- ,u -sû siG-ba- 
a-ni-sû a-ma-ru-sû (16) zi(d)-da gûb-na ug ni-na(d)-na(d)-a 



— 141 — 

(3) Dans sa barque (Nina) ne posa pas le pied; (4) auprès de 
sa ville, (la ville de) Nina, à son quai de Nina la barque 
resta, (a) Le patési éleva vers le ciel le sommet du « temple 
du parvis » de Sirara-soi-ta. (6) Il offrit un sacrifice et 
versa de l'eau fraîche ; (7) il alla vers (la déesse) Nina et 
lui adressa une prière : (8) « Nina, ô reine . . . ., ô maîtresse 
« des décrets inestimables, (9) reine qui, comme En-lil, fixes 
« les sorts, (10) ô ma Nina, ta parole est constante (11) 
« et brille au plus haut point ; (12) tu es la devineresse des 
« dieux ; (13) tu es la reine des contrées. O mère interprète 
« des songes, (14) au milieu de (mon) songe, un homme 
« dont la taille égalait le ciel, (15) dont la taille égalait 
« la terre, (1G) qui, quant à la tiare de sa tête, était un 
« dieu, (17) à côté de qui était l'oiseau divin Im-gi(g), (18) 
« aux pieds de qui était un ouragan, (19) à la droite et à la 
« gauche de qui un lion était couché, (20) m'a ordonné de cons- 
« truire sa maison : (21) je ne l'ai pas reconnu. (22) Le soleil 
« se leva de terre. (23) Une femme — qui n 'était-elle pasl 

« qui était-elle ? — (24) ; (25) elle tenait 

« à la main un calame pur ; (26) elle portait la tablette de la 
« bonne étoile des cieux ; (Col. V, 1) elle tenait conseil en 
(( elle-même. (2) Un second (homme), comme un guerrier, (3) 

« : il tenait à la main une table de lapis; (4) il 

« établissait le plan d'un temple, (o) Devant moi le coussinet 
« pur était placé ; (6) le moule pur était disposé [dessus] ; (7) 
« la brique du destin dans le moule se trouvait ; (8) le .... 

« sacré placé devant moi (9) 

« (10) Un âne était couché à terre à la droite de mon roi. » 
(11) Au patési sa mère, Nina, répondit : (12) « O mon pasteur, 
« ton songe, moi, je veux te l'expliquer : (13) pour ce qui est 
« de l'homme dont la taille égalait le ciel, égalait la terre, (14) 
« qui, quant à la tête, était un dieu, à côté de qui (15) était 



— 142 — 

(17) ses-mu din s ir nin-gir-su ga-nam-me-âm (18) és-é-ninnû- 
na dû-ba za-ra ma-ra-an-dû(g) (19)babbar ki-sar-ra ma-ra-ta- 
è-a (20) dingir-zu din °' ir nin-gis-zi(d)-da babbar-dim ki-sa-ra 
ma-ra-da-ra-ta-è (21) ki-el sag-gà-è ki-su(s) + suK + su(s) + suR 
mu-ag (22) gi-dub-ba azag-gi su-ne-dû-a (23) dub mul-du(g)- 
ga ne-gâl-la-a (2i)ad-im-da-gi-a (25) SAL + KL-mu din s ir nidaba 
ga-nam-me-âm (Col. VI, 1) é-a dû-ba mul-azag-ba (2) gù-ma- 
ra-a-de (3) min-kam-ma ur-sag-âm â-mu-gûr (4) li-um za-gin 
su-ne-dû-a (5) ^"^'nin-dub-kam é-a gis-har-ba im-mi-si(g)- 
si(g)-gi (6) igi-zu-sû dusu-azag gub-ba ù-sub-azag si-sâ-a (7) 
sig nam-tar-ra ù-sub-ba gâl-la (8) sig-zi(d) é-ninnû ga-nam- 
me-âm (9) a-am-zi(d)-da igi-zu gub-ba (10) ti-BU-hu galu-a ud- 
mi-ni-ib-zal-a-sû (11) é-dû-dé igi-zu ù-du(g)-ga nu-si-tu(r)-tu(r) 

(12) ansu-DUX â-zi(d)-da lugal-zag-ge ki-ma-ra-har-har-a-sû 

(13) si-me é-ninnû [ ]-"'[* K.]u-dim ki-im-si-har-e (14) 
na-ga-ri na-ri(g) mu-GÂN-(-KLJ (15) gir-su ki é-sag ki-siR-BiR-LA 
ki -sû gïr-zu ki-ni-ne-us (16) é-nig-ga-za kisib ù-mi-kûr gis ù- 
ma-ta-gar (17) lugal-zu £'*ginar ù-mu-silim (18) ansu-DUN- 
ûr ù-si-lal (19) » i;; ginar-bi ku(g)-gi za-gin-na su-ù-ma-ni-tag 
(20) ti mar-urû-a ud-dim ni-è (21) an-kâr â-nam-ur-sag-ka 
sal-ù-ma-ni-dû(g) (22) su-nir ki-âg-ni ù-mu-na-dim (23) mu- 
zu ù-mi-sar (24) balag ki-âg-ni usumgal-kalam-ma (25)gisgù- 
silim mu-tug nig-ad-gi-gi-ni (26) ur-sag nig-ba-e ki-âg-ra 
(Col. VII, 1) lugal-zu en- din s ir nin-gir-su (2) é-ninnû- din s ir 



— 143 — 

« l'oiseau divin Im-gi(g), aux pieds de qui était un ouragan, (16) 
« à droite et à gauche de qui un lion était couché, (17) c'est 
« mon frère Nin-gir-su : (18) il t'ordonnait de construire sa 
« maison de l'e-ninnû. (19) Le soleil qui se levait de terre 
« devant (toi), (20) c'est ton dieu, Nin-gis-zi-da : comme le 

« soleil il sort de terre. (21) La jeune femme qui , 

« (22) qui tenait à la main un calame pur, (23) qui portait 
« la tablette de la bonne étoile, (24) qui tenait conseil en elle- 
« même, (25) c'est ma sœur Nisaba : (Col. VI, 1) l'étoile 
« pure de la construction du temple (2) elle t'annonçait. (3) 

« Le second (homme) qui, comme un guerrier , (4) 

« qui tenait à la main une table de lapis, (5) c'est Nin-dub : 

« il le plan du temple. (6) Le coussinet pur placé 

« devant toi, le moule disposé (dessus), (7) la brique du destin 
« qui se trouvait dans le moule, (8) c'est la brique sacrée de 

« l'e-ninnû. (9) Quant au sacré placé devant toi, (10) 

« que , (11) (cela signifie que), pour con- 

« struire le temple, devant toi aucun plaisir ne pénétrera. 
« (12) Quant à l'âne qui était couché à terre à la droite de ton 
« roi, (13) (c'est) toi : (dans) l'e-ninnû, comme [ ]...., tu 

« t'étends à terre. (14) Aux charpentiers tu une purifî- 

« cation; (15) dans (la ville de) Gir-su, dans la maison. . . . 
« de Lagas, tu poseras le pied; (16) à ton trésor change les 
« scellés, retires-en du bois; (17) parfais un char pour ton 
« roi ; (18) atteles-y un âne; (19) ce char, de métal pur et 
« de pierres brillantes orne-le ; (20) des flèches dans le car- 
« quois brilleront comme le jour; (21) à l'an-kar, bras de la 
« vaillance, donne tes soins ; (22) son emblème aimé, fabri- 
« que-le ; (23) inscris-y ton nom ; (24) sa lyre aimée, (appe- 
« lée) usum-gal-kala(m)-ma, (25) l'instrument sonore et 
« illustre de ses délibérations, (26) auprès du guerrier qui 
« aime les présents, (Col. VII, 1) auprès de ton roi, le 



— 144 — 

im-gL(g)- lu -bàr-bàr-ra ù-mu-na-da-tu(r)-ri (3) tur-dû(g)-ga- 
zu mah-dû(g)-ga-âm su-ba-a-si-ib-ti (4) en-na sa(g)-an-dim 
su(d)-du-ni (5) din s ir nin-gir-su dumu din s ir en-lil-lâ-ka za- 
ra ma-ra-sû-gà-e (6) gis-har é-a-na ma-ra-pa(d)-pa(d)-dé (7) 
ur-sag-e me-ni gal-gal-la-âm (8) su-ma-ra-ni-ib-SAR-SAR (9) 
sib-zi(d) gù-de-a (10) gal-mu-zu gal-ni-ga-tûm-mu (11) dû(g) 
dingir n j na mu-na-dû(g)-ga (12) sag-sig ba-si-gar (13) é-nig- 
ga-ra-na kisib ne-kûr (14) gis im-ma-ta-gar (15) gù-de-a gis- 
a mu-tûm-lûm (16) * iS e-sal-im-e (17) £'*mes-e sag-ne-sâ(g) (18) 
s'^ha-lu-ûb-ba gin ne-bar (19) s'*ginar za-gin-sû mu-na-a-silim 
(20) DCN-ûr-bi ug-kàs-e-pa(d)-da (21) im-ma-si-lal-lal (22) su- 
nir ki-âg-ni mu-na-dim (23) mu-ni im-mi-sar (24) balag ki-âg- 
e usum-gal-kalam-ma(25) gisgù-silim mu-tug nig-ad-gi-gi-ni 
(26) ur-sag nig-ba-e ki-âg-ra (27) lugal-ni en- din s ir nin-gir- 
su-ra (28) é-ninnû din » ir im-gi(g) ,JU -bàr-bàr-ra (29) mu-na- 
da-tu(r)-tu(r) (30) é-a hul-la-ni na-ni-iu(r) (Col. VIII, l) 
gù-de-a és-é-ninnû-ta ûg-ga nam-ta-è (2) min-kam-ma é-sû 
ud-ù-ne ne-dib (3) gi(g)-gi(g) ba-an-dib (4) dù-dù mu-si-ig 
KA-gar mu-gi (5) uh-dû(g)-ga gir-ta im-ta-gar (6) su-ga- 
lam ki-hus ki-di-kud-dé (7) ki din ? ir nin-gir-su-ge kur- 
kur-ra igi-mi-ni-gâl-la-sû (8) udu-zal gukkal mâs-se 
pa-te-si-ge (9) sal âs-gâr gis-nu-zu su-ba mi-ni-KU-KU (10) 
li s'*û-el-kur-ra-kam izi-a ne-si(g)-si(g) (11) * im erin 
ir-sim dingir-ra-kam (12) iâ-bi(l)-bi mu-dû (13) lugal-ir ùg-gà 
mu-na-zi(g) sub mu-na-tûm (14) ub-su-kin-na-ka mu-na-gin 
ka-su-mu-na-gâl (15) lugal-mu din ? ir nin-gir-su en a-hus gi-a 



— 145 — 

« seigneur Nin-gir-su, (2) dans re-ninnû-im-gi(g)-bar-bar-ra 
« introduis-la. (3) Tes petites paroles, comme des paroles 
« augustes, il les recevra de toi ; (4) le seigneur qui est inson- 
« dable comme le centre des cieux, (5) Nin-gir-su fils d'En-lil 
« te donnera la paix ; (6) il te révélera le plan de son temple ; 
« (7) le guerrier dont grands sont les décrets (8) te bénira. » 
(9) Le bon pasteur, Gu-de-a, (10) était plein de science et 
se comportait avec grandeur: (11) aux paroles que lui avait 
dites Nina, (12) il baissa la tête. (13) A son trésor, il changea 
les scellés; (14) il en tira du bois ; (15) Gu-de-a fît apporter du 
bois; (16) du bois d'e-sal-im,(17) du bois de mêsu il. ... ; (18) 
du bois de huluppuil. . . ; (19) le char brillamment il le par- 
fit; (20) l'âne appelé ug-kas (21) il y attela; (22) son 
emblème aimé, il le fabriqua ; (23) il y inscrivit son nom ; 
(24) (sa) lyre aimée (appelée) usum-gal-kala(m)-ma, (25) 
l'instrument sonore et illustre de ses délibérations, (26) auprès 
du guerrier qui aime les présents, (27) auprès de son roi, le 
seigneur Nin-gir-su, (28) dans l"e-ninnû-im-gi(g)-bar-bar-ra, 
(29) il l'introduisit; (30) dans le temple avec joie il l'introdui- 
sit. (Col. VIII, 1 ) Gu-de-a, hors de la maison de l'e-ninnû, ne 
fit pas sortir .... : (2) de nouveau au temple, de jour, il alla, 
(3) de nuit, il alla ; (4) il combla les crevasses ; il écarta les 
procès; (5) les envois de salive, du chemin il les enleva. (6) 
Dans le su-ga-lam, le lieu terrifiant, le lieu du jugement, (7) 
le lieu d'où Nin-gir-su observe les contrées, (8) un mouton 
engraissé, un gukkallu, un chevreau gras des (troupeaux) du 
patési (9) et la peau d'une chevrette ne connaissant pas le 
mâle il étendit ; (10) du cyprès, du bois d'arzallu des montagnes 
il entassa sur le feu; (11) du cèdre aromatique, en parfum 
pour la divinité (12) il convertit sa résine ; (13) au roi il. ... , 
il adressa une prière ; (14) dans l'upsukinnaku il alla, il se 
prosterna : (15) « mon roi, ô Nin-gir-su, seigneur qui 

10 



— 146 — 

(16) en-zi(d) a-kur-gal-e-ri-a (17) dun KA-tar nu-tug (18) 
din & ir nin-gir-su é-zu ma-ra-dû-e (19) igi + Dun-mu nu-mu 
(20) ur-sag nig-dû-e gù-ba-a-de (21) dumu- din s ir en-lil-lâ en- 
din s ir nin-gir-su (22) sa(g)-bi nu-mu-ù-da-zu (23) sa(g)-ab- 
dim zi(g)-zi(g)-zu (24) ^esi-dim ga-gà-zu (25) a-è-a-dim gù- 
nun-silim-zu (26) a-ma-en-dim û-url-|-a gul-gul-zu (27) ud- 
dim ki-bal-sû dû-dû-zu (Col. IX, 1) lugal-mu sa(g)-zu a-è-a 
û-nu-lal-zu (2) ur-sag sa(g)-an-dim su(d)-du-zu (3) dumu 
din s ir enlil-lâ en- din fe ri, 'nin-gir-su (4) ma a-na mu-ù-da-zu 
(5) min-kam-ma-sû na(d)-a-ra na(d)-a-ra (6) sag-gà mu-na- 
gub gir mu-tag-tag-e (7) ma-dû-na ma-dû-na (8) pa-te-si é- 
mu ma-dû-na (9) gù-de-a é-mu-dû-da igi + dub-M ga-ra-ab- 
sum (10) garza-mà mul-an-azag-ba gù-ga-mu-ra-a-de (11) é- 
mu é-ninnû an-ni ki-gar-ra (12) me-bi me-gal-gal me-me-a 
diri(g)-ga (13) é lugal-bi igi-su(d) il-il (14) din e ir im-gi(g) 
lju -dim sig-gi-a-bi-sû (15) an im-si-dûb-dûb (16) me-lâm-hus- 
bi an-ni im-us (17) é-mà ni-gal-bi kur-kur-ra mu-ri (18) mu- 
bi-e an-zag-ta kur-kur-ri gû-im-ma-si(g)-si(g) (19 mâ-gân 
me-luh-ha kur-bi-ta im-ma-ta-ë-ne (20) ma diu & ir nin-gir-su 
a-hus gi-a (21) ur-sag-gal ki- diu s ir en-lil-lâ-ka (22) en gab-ri 
nu-tug (23) é-mu é-ninnû ma en-kur-ra ab-si(g)-a (24) Ku-mu 
sar-ûr kur su-sû gar-gar (25) igi-hus-a-mu kur-ri nu-um-il 



147 — 



refrènes l'eau furieuse, (16) seigneur saint, procréé par le 
Grand Mont, (17) vaillant qui n'as pas de crainte, (18) 
ô Nin-gir-su, je veux te construire ton temple. (19) Mon 
signe ne m'a pas été donné. (20) héros, tu annonces ce 
qui convient ; (21) ô fils d'En-lil, ô seigneur Nin-gir-su, (22) 
je ne connais pas l'intérieur (le sens) de ceci. (23) Comme 
le centre de la mer tu te déchaînes ; (24) comme l'arbre usû, 
tu es établi ; (25) comme l'eau jaillissante, tu bruis ; (26) 
comme tu détruis ; (27) comme un tour- 
billon, tu fonces sur le pays ennemi. (Col. IX, 1) Omonroi, 
ton cœur est une eau jaillissante qui ne s'affaiblit jamais ; 

(2) ô héros, comme le centre des cieux, tu es insondable ; 

(3) ô fils d'En-lil, ô seigneur Nin-gir-su, (4) moi, quelle chose 
sais-je ? »(5) De nouveau auprès du (patési) étendu, étendu, 

(6) à sa tête (le dieu) se tint et : (7) « Celui qui 

construira, celui qui construira, (8) le patési qui construira 
mon temple, (9) (c'est) Gu-de-a : pour construire mon 
temple, je veux lui donner un signe ; (10) ma décision, 
par l'étoile pure des cieux, je veux la lui annoncer ; (11) à 
(l'apparition de) mon temple, I'e-ninnù, érigé vers le ciel, (12) 
dont les décrets sont de grands décrets, surpassent les 
(autres) décrets, (13) du temple dont le roi porte au loin ses 
regards, (14) qui, comme Im-gi(g), brille, (15) les cieux 
trembleront ; (16) sa splendeur terrifiante sera établie vers 
le ciel ; (17) mon temple, de son éclat les contrées seront 
recouvertes ; (18) son nom, depuis les limites du ciel, 
rassemblera les contrées (19) et des montagnes fera sortir 
Magan et Méluhha. (20) Moi, je suis Nin-gir-su qui refrène 
l'eau furieuse, (21) le grand guerrier du lieu d'En-lil, (22) 
le seigneur qui n'a pas de rival ; (23) mon temple est 

l'e-ninnû où moi, seigneur du monde, (24) Mon arme, 

le sar-ur, en son pouvoir place le monde ; (25) mon igi- 



— 148 — 

(26) da-BAD-a-mu galu la-ba-ta-è (Col. X, 1) a-dûr-mu nam- 
gal ki-âg-da (2) lugal a-ma-ru din s ir en-lil-lâ (3) igi-hus-a-ni 
kur-da nu-il (4) din e ir nin-gir-su ur-sag din ? ir en-lil-lâ (5) 
mu-sû mu-sà (6) me-ninnû-a zag-mi-ni-kes(da) (7) £'*bansur 
mu-il (8) su-luh si-ne-sâ (9) su-si-sâ-a-mu an-azag-gi ù-a ba- 
zi(g)-gi (10) nig-âu-mà du(g)-ga-âm (11) a-dûr-mu du(g)-ga- 
bi mu-kû(12) an lugal-dingir-ri-ne-ge (13) din s ir nin-gir-su 
lugal me-an-na (14) mu-sû mu-sà (15) ti-ra-âs abzu-dim (16) 
nam-nun-na ki-im-ma-ni-gar (17) éa(g)-bi-a «[c?]-da ud-sar-ra 
(18) me-gal-gal ezen-an-na-mu su-gal-ma-dû-dû (19) é-hus ki- 
hus-mu (20) mus-hus-dim ki-sur-ra ne-dû (21) ki-bal-mk nu- 
mi-ib-dû(g)-ga (22) ud sa(g)-mu um-si-mi-ri-a (23) mus-x 1 - 
gùr-a-dim us-ma-a-ù-KU-e (24) é-bàr-bàr ki â-âg-gà-mà (2o) ki 
dingirbabbar-dim dalla-a-mà (26) ki-ba din e ir KA-Di-dim di 
uru-mà si-ba-ni-ib-sâ-e (27) e-ba-gâ ki bansur-ra-mu (28) 
dingir-gal-gal sm-BUR-LA ki -a-ge-ne (29) gû-ma-si(g)-si(g)-ne 
(Col. XI, 1) é-mu é-sag-kal kur-kur-ra (2) â-zi(d)-da sir-bur- 
la w (3) din g ,r im-gi(g) ,JU an-sar-ra sig-gi-gi (4) é-ninnû é- 
nam-lugal-mu (5) sib-zi(d) gù-de-a (6) ud su-zi(d) ma-si-tum- 
da (7) an-sû im a-e gù-ba-de (8) an-ta he-gâl ha-mu-ra-ta-gin 
(9) kalam-e he-gâl-la su-he-a-da-pes-e (10) é-mà us ki-gar-ra- 
bi-da (11) he-gâl he-da-gin (12) gan-gal-gal-e su-ma-ra-ab-il-e 
(13) e-pà gû-bi-ma-ra-ab-zi(g)-zi(g) (14) dù-dù ki a nu-ë-da 
(15) a ma-ra-ë-ne (16) ki-en-gi-râ iâ-diri(g) mu-da-de (17) 



1. REC, 378. 



— 149 — 

« hus, le monde ne le supporte pas ; (26) mon da-BAD, 

u personne n'y échappe; (Col. X, 1) dans mon 

« grandement aimé, (2) « Le maître de l'ouragan est En-lil », 
« (3) « Son œil courroucé n'est pas supporté par le monde », 
« (4) « Nin-gir-su guerrier d'En-lil », (5) de ces noms, (ces 

« armes) seront nommées. (6) ; (7) 

« la table à offrandes ; (8) les rites seront réglés ; (9- 

« 11) (12) « Anu roi des dieux », 

« (13) « Nin-gir-su maître des décrets du ciel », (14) de ces 
« noms seront nommés, (15) Le ti-ra-as, comme l'abîme, 
« (16) magnifiquement sera édifié; (17) dedans, au jour de 
« la néoménie, (18) mes grands décrets de la fête du ciel 
« s'accompliront grandement. (19) L'e-hus, mon lieu terrifiant, 
« (20) comme un dragon, en un lieu redoutable sera bâti : 

« (21) mes ennemis >(22) au jour où mon cœur sera 

« irrité, (23) comme un serpent (24) L'e- 

« babbar, le lieu de mes oracles, (25) mon lieu brillant comme 
« le soleil, (26) ce lieu, comme la déesse Ka-di, assurera la 
« justice dans ma ville. (27) Le temple ba-ga, le lieu de 
« ma table à offrandes, (28) les grands dieux de Lagas (29) 
« s'y rassembleront. (Col. XI, 1) A mon temple, au temple 
« prééminent des contrées, (2) au « bras droit » de Lagas (3) 
« (appelé) « Im-gi(g) brille dans la totalité des cieux », (4) à 
« l'e-ninnû, au temple de ma royauté, (5) le bon pasteur 
« Gu-de-a, (6) au jour où il y apportera une main pieuse, (7) 
« au ciel un vent annoncera l'eau : (8) qu'(alors) du ciel 
« l'abondance t'arrive (9) (et) que la contrée soit enflée en 
« abondance! (10) Lorsque les assises de mon temple auront 
« été posées, (11) qu'alors l'abondance arrive! (12) Les 
« grands champs te produiront (des fruits) ; (13) (te niveau) 
« des fossés et canaux se relèvera ; (14) des fentes du sol, d'où 
« l'eau ne jaillissait plus, (15) l'eau jaillira; (16) dans 



— 150 — 

sig'-diri(g') mu-da-lal (18) ud temen-mu ma-si(g)-gi-na (49) é- 
mu ud su-zi(d) ma-si-tum-da (20) har-sag ki im-mer KU-a-sû 
(21) gïr-mu ki-ni-ne-us (22) us-â-si(g)-a é-im-mer-e har-sag 
ki-el-ta (23) im si-ma-ra-ab-sâ-e (24) kalam-e zi-sa(g)-gâl ù- 
ma-sum (25) galu-as galu-min-da kin-mu-da-ag-ge (26) gi(g)- 
a-na zal-ti ma-ra-è-è (27) e-ne gan UD-ma-dam ma-ra- 
è-è (Col. XII, 1) é ud-dé ma-ra-dû-e (2) gi(g)-e ma-ra- 
ab-mû-mû (3) sig-ta &%a-lu-ûb (4) s'^NE-ha-a/i mu-ra-ta-ë-ne 
(5) igi-nim-ta s^erin s^su-ùr-me s^za-ba-lum iM-bi- 
a ma-ra-an-tum (6) kur s*[ s ]esi-a-ka (7) &'p]esi ma-[r]a 
-ni-tum (8) kur-na-ka na-gal har-sag-gà (9) lagab-ba 
ma-ra-tar-e (10) ud-bi-a â-zu izi ne-tag (11) iGi+DUB-mu ha- 
mu-ù-zu (12) gù-de-a-ni zi ù-sa-ga-âm (13) ni ha-luh ma-mu- 
dam (14) dû(g)-dû(g)-ga din » ir nin-gir-su-ka-sû (15) sag-sig 
ba-si-gar (16) mâs-bàr-bàr-ra su-mu-gid-dé (17) mâs-a su-ni- 
gid mâs-a-ni ni-sâ(g) (18) gù-de-a sa (g) din s ir nin-gir-su-ka 
(19) ud-dam mu-na-è (20) gal-mu-zu gal-ni-gâ-tûm-mu (21) 
pa-te-si-ge uru-na galu-as-dim (22) na-ri(g) ba-ni-gar (23) ki- 
siR-BUR-LA ki -e dumu-ama-As-a-dim sa(g)-mu-na-As-e (24) gis 
su-mu-dû £'*âd mu-zi(g) (25) "sakira mu-gar dû(g)-dû(g)-ga 
ne-gi (26) nir-da é-ba im-ma-an-gi (Col. XIII, 1) ù-sa-an bar- 
us-sa eme-ni-dû (2) sig-udu-[g]ân-na-kam su-a mi-ni-gar-gar 
(3) ama-a [du]mu-da gù-n[u]-ma-[d]a-de (4) [du]mu ùama-ni- 
ra gù-dû-a (5) nu-ma-na-dû(g) (6) arad â-gis-tag-tug-ra (7) 



— 151 — 

'( Sumer l'huile sera versée surabondamment, (17) la laine 
« sera pesée surabondamment. (18) Au jour où mon temen 
« sera fixé, (19) au jour où à mon temple le patési apportera 
« une main pieuse, (20) sur la montagne, dans le lieu où 

« demeure l'ouragan, (21 ) je poserai le pied ; (22) de , 

« de la demeure de l'ouragan, de la montagne, du lieu pur, (23) 
'< je te dirigerai un vent : (24) qu'il donne le souffle de vie au 
« pays ! (25) Un homme avec un autre accomplira une mission : 
« (26) pendant la nuit ils te feront briller une lumière ; (27) 
« eux te. feront briller l'étendue comme le jour. (Col. XII, 1) 
« Pendant le jour, le temple, on te le construira ; (2) pendant 
« la nuit on te l'édifiera. (3) D'en bas du bois de huluppu (4) 

« et du bois de te seront tirés. (5) D'en haut, du bois 

« de cèdre, du bois de surmènu et du bois de zabalu te 

« seront apportés. (6) De la montagne de l'usû (7) du bois 
« d'usû te sera apporté. (8) Dans la montagne de la pierre (de 
v taille), de grandes pierres des montagnes (9) en morceaux te 
« seront taillées. (10) En ce jour-là ton côté sera touché par 
« une flamme: (11) (c'est) mon signe, puisses-tu le recon- 

i( naître! » (12) Lui Gu-de-a, en (homme) qui (13) et 

qui l e ( s ) songe(s), (14) aux paroles de Nin-gir-su(15) 

baissa la tête. (16) Il observa des présages purs; (17) il 
observa des présages et son présage fut favorable. (18) Gu-de- 
a, le cœur de Nin-gir-su, (19) il le fit briller comme le jour. 

(20) Il était plein de science et se comportait avec grandeur. 

(21) Le patési, sa ville comme un homme, (22) il la purifia ; 
(23) à Lagas, comme un enfant dévoué à sa mère, de cœur il 

était dévoué. (24) ; il arracha les épines ; (25) il enleva 

les ronces. Il détourna les procès ; (26) du temple il détourna 

les (Col. XIII, 1) (2) De la laine 

de mouton (3) La mère à son enfant ne parla pas ; 

(4) à l'enfant échappant à sa mère, (5) sa mère ne dit mot ; (6) 



— 152 — 

lugal-a-ni sag nu-ma-da-dûb (8) gim galu nam-âra-hûl mu-na- 
ag (9) nin-a-ni igi-na nig-nu-mu-na-ni-ra (10) pa-te-si é-ninnû- 
dû-ra (11) gù-de-a-ar KA-gar-bi galu ù-nu-ma-ni-gar (12) pa- 
te-si-ge uru mu-azag (13) izi im-ma-ta-lal (14) SAG + û-ga ni- 
gâl galu-gi-an (15) uru-ta ba-ta-è (16) pisàn ù-sub-ba-sû mas 
ba-si-na(d) (17) sig mâs-e ne-pa(d) (18) ka-al-bi-sû igi-zi(d) 
ba-si-bar (19) sib mu-pa(d)-da din s ir nina-ge nam-nun-na ni- 
gar (20) pisàn ù-sub-ba gis-ne-har-ra-ni (21) ka-al nam-nun- 
na mu-ni-gar-ra-ni (22) din g ir im-gi(g)'> u su-nir lugal-la-na- 
kam (23) urù-sû ne-mul (24) û bùr-idim-sû uru mu-na-azag-gi 
(25) û mu-na-el-e (26) lt ^û-el-kur-ra-kam izi-a ne-si(g)- 
si(g) (27) iim erin ir-sim dingir-ra-kam iâ-bi(l)-bi mu-dû (28) 
ud AMAR+sE-AMAR-j-sE-ra mu-na-a-gâl (29) gi(g) sub-bi mu-na- 
zal-e (Col. XIV, 1) din s ir a[-nun-na] ki-sm-HUR-LA[ ki ] (2) é- 
d'ngir n in-gir-su-ka dû-dé (3) gù-de-a amar-(-se-amar-|-se 
] (4) mu-da-an-sù-sù-gi-sû (5) sib-zi(d) gù-de-a hul- 
la-dim (6) im-ma-na ni-ib-gar (7) ud-ba pa-te-si-ge kalam-ma- 
na zi(g)-ga ba-ni-gar (8) ma-da gû-sag sar-sar-ra-na (9) gû- 
edin-na din s ir nin-gir-su-ka-ka (10) zi(g)-ga ba-ni-gar (11) 
uru-dû-a â-dam gar-ra-na (12) gû gis-bar-ra din £' r nina-ka 
(13) zi(g)-ga ba-ni-gar (14) gu(d)-hus zi(g)-ga gab-gi nu-tug 
(15) ^erin-bàr-bàr-ra lugal-bi-ir URUDU-ba (16) im-RU-a 
din s ir nin-gir-su-ka-ka (17) zi(g)-ga mu-na-gâl (18) su-nir- 
mah-bi lugal-kur-dûb sag-bi-a mu-gub (19) k[i]-a-gâl dû-gâl- 



— 133 — 

le serviteur ayant commis une faute, (7) son maître ne le 
frappa pas a la tête ; (8) la servante qui avait fait quelque 
action mauvaise, (9) sa maîtresse ne la frappa pas au visage. 
(10) Au patési, constructeur de l'e-ninnû, (11) à Gu-de-a, 
personne ne présenta de procès (à juger). (12) Le patési 

purifia la ville, (13) il y fit la flamme. (14) Les sorciers 

terribles, les hommes , (15) de la ville il fit sortir. 

(16) Dans la boîte du moule, il étendit un présage: (17) la 
brique, le présage la désigna. (18) Vers le ka-al il dirigea un 
regard fidèle ; (19) le pasteur, dont le nom a été prononcé par 
la déesse Nina, installa (ce ka-al) magnifiquement. (20) La 
boîte du moule, dont il avait fait le modèle, (21) le ka-al qu'il 
avait magnifiquement installé, (22) pareils à l'oiseau divin Im- 

gi(g), l'emblème de son roi, (23) il les fit resplendir 

(24) En haut et jusqu'au fond du sous-sol, il sanctifia la 
ville, (25) en haut, il la purifia. (26) Du cyprès, du bois 
d'arzallu des montagnes il entassa sur le feu ; (27) du cèdre 
aromatique, en parfum pour la divinité, il convertit sa résine. 
(28) Pendant le jour, des prières eurent lieu ; (29) pendant la 
nuit des oraisons brillèrent. (Col. XIV, 1) Aux A[nunnaki] de 
Lagas, (2) pour construire le temple de Nin-gir-su, (3) Gu-de- 
a [adressa] une prière (4) et (dans le temple) il les installa. 
(5) Le bon pasteur Gu-de-a, avec joie, (6) agissait. (7) En ce 
jour-là le patési fit dans sa contrée des consécrations. (8) Le 

pays où le est nombreux, (9) le gu-edin de Nin-gir-su, 

(10) il consacra. (11) Les villes bâties où se trouve la multitude, 
(12) totalité des revenus de Nina, (13) il consacra. (14) Les 
taureaux terribles et farouches que personne ne fait tourner 
en arrière, (15) les cèdres liâru plantés pour le Roi (Nin-gir- 
su), (16) en de Nin-gir-su, (17) il consacra. (18) 

L'emblème sublime (de Nin-gir-su), Lugal-kur-dub, il installa 
devant. (19) Les sources qui jaillissent des ouvertures (du sol), 



— loi — 

a-t[a] è-a (20) id-mah a-diri(g) he-gâl-bi par-par (21) im-RU-a 
din £' r nina-ka (22) zi(g)-ga mu-na-gâl (23) ù-azag su-nir 
din s ir nina-kam sag-bi-a mu-gub(2i) gu MÂs-ANsr-edin-na lal- 
a (25) ni-^' s ku erim mu-tug erim din s ir babbar ki-âg (26) 
im-RU-a din ? ir ninni-ka zi(g)-ga mu-na-gâl (27) as-me su-nir 
dil, s ir ninni-kam sag-bi-a mu-gub (28) é- din s ir nin-gir-su-ka 
dû-dé (Col. XV) (lacune d'environ deux cases) (3) pa 
[ ]{4)[ ](5)ôu[ ]- 

[d]a-gar (6) nim nim-ta mu-na-gin (7) xinni-erin ki-MNNi- 
ERiN-ta mu-na-gin (8) mâ-gân me-luh-ha kur-bi-ta gù-gis mu- 
na-ab-gâl (9) é din s ir nin-gir-su-ka dû-dé (10) gù-de-a uru- 
ni gir-su ki -sû gû-mu-na-si(g)-si(g) (11) din s ,r nin-zag-ga-da 
â-mu-da-âg (12) urud-da iâ-s[e]-mah tûm-a-dim (13) gù-de- 
a galu é-dû-a-ra (14) mu-na-ab-us-e (15) din s ir nin-el-a- 
da â-mu-da-âg (16) s%a-lu-ûb gal-gal % û es\ s'*ab-ba-bi 
(17) pa-te-si é-ninnû-dû-ra (18) mu-na-ab-us-e (19) kur *** 
erin-na galu nu-tu(r)-tu'r)-da (20) gù-de-a en din s ir nin-gir- 
su-ge (21) gir mu-na-ni-gar (22) s'*erin-bi niN-gal-e im-mi-tar 
(23) sar-ûr â-zi(d)-da siR-RUR-LA ki -a (24) Ku-a-ma-ru lugal-la- 
na-sû (25) gin im-ma-bar (26) mus-mah-âm a-e im-sâ-ga-âm 
(27) har-sag £'*erin ad ^erin-na (28) har-sag s iS su-ùr- 
me-ta (29) ad s i5 su-ùr-me (30) har-sag ^za-ba-lum-ma-ta 
(31) ad s i5 za-ba-lum (32) ? ji ù gal-gal & i§ tu-lu-bu-um (33) 
s i§ e-ra-lum (34) ad-gal-gal-bi diri(g)-diri(g)-ga-bi (35) kar- 
mah kâ-sur-ra-ge (Col. XVI) (lacune d'environ deux cases) 
(3) [kur-na-ka galu nu-lu(r)-tu(r)-da] (4) [gù-de-a] en din [?«r 
nin-gir-]su-[ge] (5) gir mu[-na-ni-gar] (6) na-gal-gal-bi lagab- 



— 155 — 

(20) les cours d'eau sublimes qui débordent et étendent 
l'abondance, (21) en de la déesse Nina, (22) il consacra. 

(23) La nef sainte, emblème de Nina, devant, il installa. (24) 

Les où le bétail de la plaine, (25) les 

hommes d'armes, les guerriers illustres, guerriers chéris du 

dieu Babbar, (26) en de la déesse lnnina,il consacra. (27) 

Le disque, emblèmed'Innina, devant, il installa. (28) Pour con- 
struire le temple de Nin-gir-su, (Col. XV) (lacune d'environ deux 
cases) (3-5) . . . [ ] (6) l'Élamite vint d'Elam ; 

(7) le Susien vint de Suse ; (8) Magan et Méluhha, dans les mon- 
tagnes, rassemblèrent des bois ; (9) pour construire le temple de 
Nin-gir-su, (10) Gu-de-a, dans sa ville de Gir-su,les réunit. 
(11) Par Nin-zag-gaun oracle fut rendu : (12) le cuivre, comme 

(13) à Gu-de-a, constructeur du temple, (14) 

fut (15) Par Nin-el un oracle fut rendu : (16) de 

grands bois de huluppu, du bois d'usû, du bois d'ab-ba 

(17) au patési constructeur du temple (18) furent 

(19) Dans la montagne des cèdres où personne n'avait péné- 
tré, (20) Gu-de-a, grand-prêtre de Nin-gir-su, (21) fît route. 

(22) Des cèdres de cette (montagne), en grands , il 

coupa ; (23) pour (en faire) le sar-ur, « le bras droit » deLagaà, 

(24) l'arme ouragan de son roi, (25) il les (26) 

Pareils à un serpent monstrueux, pareils à l'eau d'un nuage, 

(27) de la montagne du bois de cèdre, des de bois de 

cèdre, (28) de la montagne du bois de surmênu, (29) des 

de surmênu, (30) de la montagne du bois de zabalu, (31) des 

de zabalu, (32) de grands de grand bois d'asûhu, 

de bois de platane, (33) de bois d'eralu, (34) en quantité sura- 
bondante, (35) au quai sublime de la porte ka-sur-ra, (Col. XVI) 
(lacune d'environ deux cases) (3) [Dans la montagne delà pierre 
(de taille), où personne n'avait pénétré,] (4) [Gu-de-a,] grand- 
prêtre de [Nin-gir]-su, (5) [fit] route. (6) De grandes pierres de 



— 156 — 

ba mi-ni-tûm (7) ma ha-ù-na ma na-lu-a (8) csir a-ba-al esir 
igi-engur im-bàr-bàr-ra (9) har-sag mâ-ad-ga-ta (10) nig-ga 
ma se-gan tûm-a-dim (11) gù-de-a en di "s ir nin-gir-su-ra 
(12) im-ma-na-us (13) pa-te-si é-ninnû dû-r[a] (14) nig-gal- 
gal-e su-mu-na-ab-il (15) har-sag urudu-ge ki-mas-ta (16) im- 
bi mu-na-ab-pa(d) (17) urudu-bi usub-ba mu-ni-ba-al (18) galu 
é-lugal-na dû-dam (19) pa-te-si-ra guskin kur-bi-ta (20) sahar- 
ba mu-na-tum(21) gù-de-a ku(g)-gi-a kur-bi-ta mu-na-ta-ë-ne 
(22) gug-gi-rin-e me-luh-ha-ta (23) su-mu-na-pes-e (24) kur- 
sir-ta sir mu-na-ta-ë-ne (25) sib-bi é ku(g)-ga mu-dû-e (26) 
kù-dim im-da-KU (27) é-ninnû za mu-dû-e zadim im-da-KU (28) 
urudu an-na-a mu-dù-e (29) sangu simug din ^ ir nin-tu-kalam- 
ma-ge (30) igi-ni-sû si-im-sâ (31) DAG-su-min-e ud-da-âm sig- 
mu-na-ab-gi (32) da -esi DAG-su-ge (Col. XVII, 1) [ ] 

min [ ] pes (2) [ ] ti [ ] nam [ ] mah [ 

[D]tf-a-dim (3) [ ] mu [ ] [b]i [ ] (lacune 

d'une case environ) (5) ud [ ] mu [ ] (6) dugud-du 

[gud] [ ] mu-na-GiD(7) nam-é-dû-dalugal-la-na-sû (8)ù-gi(g)- 
an-na nu-um-tu(r)-tu(r) (9) ù-an-ba-ia sag-nu-mi-ib-dû-e (10) 
igi-zi(d)-bar-ra din ^ ir nina-kam (11) din e ir en-lil-lâ galu sa(g)- 
ga-na-kam (12) pa-te-si [ din = ir nin-gir-su-ka-kam 

(13)gû-de-a unù-mah-a tu(d)-da (14) din 8 ir gà-tum-du(g)-ga- 
kam (15) din s h 'nidaba-ge é-gis-tûg-pi-ge (16) ig-mu-na-KiD 
(17) é-a din & ir en-ki-ge gis-har-bi si-mu-na-sâ (18) é me-lâm- 
bi an-ni us-sa (19) me-bi an-ki-da gû-lal-a (20) lugal-bi en 



— 157 — 

cette (montagne), en morceaux il apporta. (7) Des barques 
(chargées) de pierres ha-û-na, des barques (chargées) de pierres 

na-lu-a, (8) du bitume a-ba-al, du bitume , du plâtre, 

(9) de la montagne de Madga, (10) comme les barques appor- 
tant le grain des champs, (ces) choses (11) à Gu-de-a, grand- 
prêtre de Nin-gir-su, (12) furent ; (13) au patési, 

constructeur de l'e-ninnû, (14) toute espèce de grandes choses 
furent apportées. (15) Dans la montagne du cuivre, dans 
Kimas, (16) l'argile fut observée; (17) le (minerai de) cuivre, 
dans des corbeilles, fut extrait. (18) Au patési, comme au 
constructeur du temple de son roi, (19) des montagnes, de 
l'or (20) en poudre fut apporté; (21) de l'argent, des mon- 
tagnes Gu-de-a tira ; (22) de Méluhha, du porphyre (23) il. . . 

; (24) de la montagne du marbre, il tira du marbre. 

(25) Le pasteur construisit le temple en métal précieux : (26) 
il y installa des orfèvres. (27) Il construisit l'e-ninnû en 
pierres précieuses : il y installa des tailleurs de pierres. (28) Il 
construisit le temple en cuivre et en plomb : (29) des forge- 
rons, prêtres de Nin-tu-kalam-ma, (30) devant cette (déesse) 
il amena. (31) De la « pierre des mains » comme le jour il fit 
briller : (32) de la pierre de diorite, de la « pierre des mains», 

(Col. XVII, 1) [ ] (2) comme [ ] . . . 

. . . (3) [ ] (lacune d'une case environ) (5) . . . 

. . . [ ] (6) (7) Durant la construction 

du temple, vers son roi, (8) il ne (9) il ne 

(10) Celui qui est regardé d'un œil 

favorable par Nina, (11) l'homme selon le cœur d'En-lil, (12) 
le patési [ ] par Nin-gir-su, (13) Gu-de-a, enfanté dans le 

sublime lieu (saint) (14) parGa-tum-du(g), (15) auquel Nisaba 
l'entendement (16) a ouvert, (17) pour le temple dont (le dieu) 
En-ki a disposé le plan, (18) le temple dont la splendeur vers 
le ciel est établie, (19) dont les décrets se dressent dans le 



- 158 — 

igi-hus il-il (21) ur-sag din & ir nin-gir-su mé gal-zu-bi (22) é- 
ninnû din s ir ini-gi(g)' JU -bàr-bàr-sù (23) gù-de-a sig-ta ba-si- 
gin(2i) nim-sù û-ne-dû(g) (25) nim-ta ba-si-gin sig-su û-ne- 
dù(g) (26) gan-zi(d) dam-sû ni-gar-gar (27) â-ba gis-ne-gar 
ni-te(n)-ni mu-zu (28) hul-la-dim im-ma-na-ni-ib-gar (29) ù- 
te-âtn é-iGi-j-sû-ra-âs DU-zu-a ba-gin (Col. XVIII, 1) gù-de-a 
bar gir-nun-na-ta (2) sa (g) mu-na-st-ga-e (3) ud im-zal a mu- 
a-tû (4) me-te(n)-ni mu-gi(n) (5) din s ir babbar he-gâl mu-na- 
ta-è (6)[g]ù-de-a [ ] kam-àè uru-azag-[ga] im-ma-[ ]- 
gin (7) gu(d)-d[û] mâs-dù-râ gis-ne-sum (8) é-e im-ma-gin (9) 
ka-su-im-ma-gâl (10) dusu-azag ë'sù-sub-zi(d) nam-tar-ra 
(11) é [m]u [ ] m[u] [ ] (lacune d'une case environ) 

(13) [ I mu-lal sag-i[Z] mu-gin (14) din s ir lugal-kur- 

dûb igi-sù mu-na-gin (15) din g ir gâl-alim-ge gir mu-na-gà-gà 
(16) din e ir nin-gis-zi(d)-dadingir-ra-ni (17) su mu-da-gâl-gâl (18) 
pisàn ù-sub-ka a-sa-ga ni-ag (19) pa-te-si-ra a urudu si-im â-lâ 
mu-na-tug-âm (20) ka-al sig-bi sag-im-mi-dù (2l)làliâ-nun-ni 
ni-nun-na al-im-ma-ni-TAG (22) sim + hû sim+pi gis-hâ (23) uh- 
sù im-mi-ag (24) dusu-azag mu-il ù-sub-e im-ma-tûm (25) gù- 
de-a im ù-sub-ba ni-gar (26) nig-dû PA-ne-è (27) é-a sig-bi PA-è 
mu-ni-gà-gà (28) kur-kur-ri iâ mu-da-su(d)-e (29) erin mu-da- 
su(d)-e (Col. XIX, 1) uru-ni ki-siR-BUR-LA^-e sig-ni-a (2) ud 
mu-ti-ni-ib-zal-e (3) ù-sub mu-dûb sig ud-dé ba-sub (4) ka-al 
im-tun-uru-na-ba-sù (5) igi-zi(d) ba-si-bar (6) sim+pi ha-su-ùr 
sim-}-hû [ ] (7) sag-im-ni-dû (8) sig ù-sub-ba mu-ni-gar-ra-ni 



— 159 — 

ciel et sur la terre, (20) dont le roi est le seigneur qui lève des 
regards courroucés, (21) le guerrier Nin-gir-su, savant au com- 
bat, (22) (pour ce temple), l'e-ninnû-im-gi(g)-bar-bar, (23) 
Gu-de-a du bas (pays) vint, (24) jusqu'au haut (pays) voya- 
gea ; (25) du haut (pays) vint, jusqu'au bas (pays) voyagea. 

(26) (27) ; il connaissait la 

crainte [religieuse). (28) Avec joie il agissait. (29) 

dans l'ancien temple il alla : (Col. XVIII, 1) Gu- 
de-a, dans le sanctuaire du gir-nun, (2) laissa reposer son cœur; 

(3) au matin il fit une ablution ; (4) il établit ce qui convenait. 

(5) (Lorsque) Babbar brilla dans son plein, (6) Gu-de-a 

dans la ville sainte alla ; (7) il y immola un beau bœuf, 

un beau chevreau. (8) Dans le temple il alla ; (9) il s'y prosterna. 
(10) Le coussinet pur, le moule sacré du destin, (11) dans le 
temple il les [ ]; (lacune d'une case environ) (13) 

] . . , il alla la tête haute. (14) Le dieu Lugal-kur-dub alla 
devant lui; (15) le dieu Gal-alim marcha (derrière) lui; (16) 
Nin-gis-zi-da, son dieu, (17) le tint par la main : (18) dans la 
boîte du moule, ilfit une libation; (19) au patési, del'eaudans 

une timbale en cuivre, il lui fît avoir; (20) 

; (21) du miel et du beurre excellent ; (22) 

avec des bois aromatiques de ... et de . . . . , (23) il fit un 

; (24) il éleva (sur sa tête) le coussinet pur ; il 

apporta le moule ; (25) Gu-de-a plaça de l'argile dans le 
moule ; (26) il exécuta tout ce qui convenait. (27) Dans le 
temple, la brique, il la fit resplendir. (28) D'huile il aspergea 
les contrées; (29) (d'huile) de cèdre il les aspergea. (Col. XIX, 

1) (Lorsque) dans sa ville, dans Lagas , (2) le jour 

se montra, (3) il brisa le moule, il déposa la brique au jour. 

(4) Vers le ka-al, le de sa ville, (5) il dirigea un regard 

fidèle. (6) Du bois aromatique de . . . , du bois de hasurru, du 
bois aromatique de. . . (7) il (8) Par la 



— 160 — 

(9) din s ir babbar im-da-hul (10) tun-uru id-mah-dim zi(g)-ga- 
na (11) lugal din e ir en-[k]i [ ] mu-[ ]-tar (12) [ ] 
mu-gar ù [ ] é-a ni-tu(r) (13) pisàn ù-sub-ba-ta sig 

ba-ta-il (14) men-azag an-ni il— la (15) sig mu-il ùg-gà-na mu- 
tûm (16) erim-azag din ^ ir babbar sag-bal-e-dam (17) sig-e 
é-sû sag-il-la-bi (18) lid din £ ir nannar tûr-ba [ ]-dam 

(19) sig mu-gar é-a mu-gub-gub (20) é-a gis-har-bi im-gà-gà 
(21) din ? ir nidaba sa(g)-sid zu-âm (22) galu-tur gibil-bi é-dû- 
dim (23) igi-ni ù-du(g)-ga nu-si-tu(r)-tu(r) (24) lid amar-bi-sû 
igi-gâl-la-dim (25) é-sû te-te-ma im-si-tûm (26) galu nig-tur 
ka-a gub-ba-dim (27) gin-gin-e nu-si-kus-sâ (28) sa(g)-lugal-na 
ud-dam mu-è (Col. XX, 1) gù-de-a-ar dû(g) din s ir nin-gir-su-ka 
urù-âm mu-dû (2) sa(g)-gù-silim é-dù-da-ka-na (3) KA-gar 
sâ(g)-ga-a galu ma-a-gar (4) hul-la-dim im-nia-na-ni-ib-gar (5) 
mas-a su-ni-gid mas-a-ni ni-sâ(g) (6) a-mer-e se ba-si(g) igi- 
bi si-ib-sâ (7) gù-de-a sag-s[«]-na(d) (8) mu-na(d) dû(g) mu- 
na-ta-è (9) é-lugal-na-kadû-bi (10) é-ninnû an-ki-ta til-bi (11) 
[i]ffi-a mu-na-a-gâl (12) l>ul-la-dimim-[ma]-[n]i-[i]b-[g"|ar(13) 
gu rnu-ba-ra me su-im-dû-dû (14) uz-ga-azag-gi ab mu-gà-gà 
(15) é-a diu s ir en-ki-ge terrien mu-si(g)-gi (16) din & h 'nina dumu 
erida ki -ge es-bar-kin-gà sal-ba-ni-dû(g) (17) ama sir-bur-la 1 " 
azag din ° ir gà-tum-du(g)-ge (18) sig-bi kur-tu(r)-a mu-ni-tu(d) 
(19) din 8 h 'ba-û nin dumu-sag an-na-ge (20) iâ Sim erin-na ba- 



— 161 — 

brique qu'il avait placée dans le moule, (9) le dieu Babbar fut 

réjoui. (10) Le de la ville qui, comme un fleuve 

sublime, (11) le dieu En-ki le [ ]. (12) 

]....[ ] dans le temple il introduisit ; (13) hors de 
la boite du moule il éleva la brique; (14) (pareille à) une tiare 
pure s'élevant vers le ciel, (15) il éleva la brique ; à son peuple 

il l'apporta ; (16) pareille au guerrier saint de Babbar 

(17) (était cette) brique que vers le temple il avait élevée; (18) 
pareille à la vache de Nanna(r) qui dans son étable [ ], 

(19) la brique, il la plaça, dans le temple il l'installa. (20) Le 
temple, son plan, il l'établit, (21) pareil à Nisaba, qui con- 
naît le sens des nombres. (22) Gomme un jeune homme qui 
nouvellement construit une maison, (23) devant lui, il ne 
laissa entrer aucun plaisir ; (24) comme une vache qui tourne 
les yeux vers son veau, (25) vers le temple (tout son) amour il 
porta; (26) comme un homme qui place peu de nourriture dans 
sa bouche, (27) il ne se lassa pas d'aller et de venir. (28) Le 
cœur de son roi, il le fit briller comme le jour. (Col. XX, \) 
Gu-de-a, sur l'ordre de Nin-gir-su, érigea un pieu (sacré). (2) 

Au milieu de son de la construction du temple, (3) 

il disposa les hommes à de bonnes pensées. (4) Avec joie il 
agissait. (5) Il consulta les présages et son présage fut favo- 
rable. (6) (7) Gu-de-a (8) 

étendit; il prononça une prière : (9) la construction du temple 
de son roi, (10) l'achèvement de l'e-ninnû dans le ciel et sur 
la terre, (11) il avait en vue. (12) Avec joie il agissait. (13) 

Il le(s) ; il accomplit les décrets. (14) De purs 

génies protecteurs aux fenêtres il plaça. (15) Le temple, (le 
dieu) En-ki en fixale temen ; (16) Nina, l'enfant d'Eridu, aux 
oracles (du temple) donna ses soins ; (17) la mère de Lagas, 
la pure (déesse) Ga-tum-du(g), (18) en fabriqua les briques 

matin et soir; (19) Ba-u, la reine, fille aînée d'Anu, (20) l'as- 

u 



— 162 — 

ni-su(d) (21) é-e en ba-gub la-gal ba-gub (22) me-e su-si-im-ma- 
sâ (23) din ? ir a-nun-na ù-di-ne im-ma-sù-sù-gi-sû (24) gù-de-a 
galu é-dû-a-ge (25) é-a dusu-bi men-azag sag-gà mu-ni-gâl 
(26) us mu-gar u-gar ki-im-mi-tag (27) silim mu-sum sig-ga 
gu-ne-dûb (Col. XXI, 1) é-a silim min-nam nam-mi-sum (2) 
gu-LUD-ba sag-gâl-la-âm (3) é-a silim ès-âm nam-mi-sum (4) 
din s ir im-gi(g)fc u amar-a â ,JU -âm (5) é-a silim-làm nam-mi-sum 
(6) ug-ban(da) ug-hus-a gû-da-lal-âm (7) é-a silim-ià-âm nam- 
mi-sum (8) an-nisi(g) su-lim il-la-âm (9) é-a silim-às-âm nam- 
mi-sum (10) ud sâ-dû(g)-ga hi-li il-âm (11) é-a silim-imin 
nam-mi-sum (12) é-ninnû zal-ti ud-zal-la kalam si(g)-âm (13) 
&'*kâ-na im-gà-gà-ne (14) an-nisi(g)-ga men il-la-[â]m (15) 
s i5 kâ-na-ta ba-ta-KU (16) é-mah an-da gù-lal âm (17) é-mu- 
dû gis-e im-ma-suB (18) bunin din fc' ir nanna(r) sag-kes(da) din « ir 
en-ki-ka-kam (19) é har-sag-dim im-mû-mû-ne (20) dugud- 
dim an-sa(g)-gi im-mi-ni-ib-sà-sâ-ne (21) [g]u(d)-[d]im si im- 
mi-ib-il-il-ne (22) gis-gan-abzu-dim kur-kur-ra sag-ba-ni-ib- 
il-ne (23) é-e har-sag-dim an-ki-a sag-an-sû-mi-ni-ib-il (24) 
erin-a ki-û-KAL mâ-a-âm (25) é-ninnû sig-ki-en-gi-râ-ka hi-li 
mu-ni-ib-dû-dû (26) é-a gis im-gà-gà-ne (27) usu-abzu ur-ba 



— 163 — 

pergea d'huile de cèdre aromatique. (21) (Gu-de-a), dans le 
temple, installa le grand-prêtre, installa le lagaru ; (22) il en 
régla les décrets; (23) les Anunnaki, il les établit en objets 
d'admiration. (24) Gu-de-a, le constructeur du temple, (25) 
dans le temple, le coussinet, (comme) une tiare pure, sur la 
tête porta ; (26) il posa les fondations; il jeta (\es fondements) 
des murs dans le sol. (27) Une bénédiction il jeta : « la 

brique ». (Col. XXI, 1) Sur le temple une seconde 

bénédiction il jeta : (2) « (le temple) est le vase qu'on porte 
sur la tête ». (3) Sur le temple une troisième bénédiction il jeta: 
(4) « il est l'aiglon, l'oiseau divin Im-gi(g)». (5) Sur le temple 
une quatrième bénédiction il jeta : (6) « il est la panthère, le 
fauve terrible qui se dresse ». (7 Sur le temple une cinquième 
bénédiction il jeta : (8) « il est le beau ciel chargé de splen- 
deur ». (9) Sur le temple une sixième bénédiction il jeta : (10) 
« il est le jour d'offrande, chargé de magnificence ». (11) Sur 
le temple une septième bénédiction il jeta : (12) « l'e-ninnû 
est la lumière du matin qui éclaire le pays ». (13) Le tympan 
de la porte qu'il avait mis en place (14) était (semblable) au 
beau ciel qui supporte la tiare (de la lune) ; (15) dans le tym- 
pan il fit demeurer des ( ). (16) Pareil au « temple 
sublime » qui dans les cieux se dresse, (17) il construisit le 

temple; il le , (18) pareil au buninnu de Nanna(r) ou 

au ..... d'En-ki. (19) Le temple que, comme une montagne, 
il avait édifié, (20) que, comme un astre, au milieu du ciel il 
avait fait briller, (21) dont, comme d'un bœuf, il avait élevé 
la corne, (22) dont, comme de l'arbre sacré de l'abîme, il 
avait élevé le faîte (au-dessus) des contrées, (23) (ce) temple, 
comme une montagne, dans le ciel et sur la terre, il l'éleva 
vers le ciel. (21) Pareil au cèdre qui pousse dans le désert, (25) 
le temple (construit) en briques de Sumer, il le fit regorger de 
magnificence. (26) La charpente que dans le temple il avait 



— 164 — 

è-ne-dam (28) ka-an-na im-mi-ib-ù-ù-dam (Col. XXII, 1) mus- 
mah har-sag-gà nam-ag-âm (2) é gi-gùr-bi mus-kur-ra [u]r- 
ba na(d)-âm (3) sa-tu-[b]i erin-a ha-s[u]-ùr-ra su-he-tag-ga- 
am (4) GiN-erin igi-ù-di-bi-a erin-bàr-bàrim-gà-gà-ne (o) sim- 
zi(d) iâ-Hi-nun-ka sal-ba-ni-ib-e-ne (6) é im-gab-a-bi Hi-nun- 
abzu su-tag-ga-âm (7) a-GAR-KA-bi im-si-ib-lal-ne (8) és-é- 
ninnû su-x l an-na-ka gar-gar-a-âm (9) pa-te-si-ge ému-dû mu- 
mû (10) kur-gal-dim mu-mû (H) temen-abzu-bi dim-gal-gal 
ki-a mi-ni-si(g)-si(g) (12) din s ir en-ki-da é-an-/r/r-ra-ka (13) 
sa(g)-mu-ti-ni-ib-kus-sâ (14) temen-an-na ur-sag-âm é-e im- 
mi-LRUDU (15)ki-a-nagdingir-ri-ka aim-nag-nag-a (16) é-ninnû 
dim-gal mu-gi(n) (17) abgal-buzru-bi mu-dû (18) uru-na % a A- 
TU-GAB-Lis-du(g)-bi mu-dû (19) £' § gi(g)-bi mu-lal (20) s'séar- 
ûr-bi urù-gal-dim sm-BUR-LA ki -da im-da-si(g) (21) su-ga-lam 
ki-hus-ba im-mi-ni-gar (22) su-zi ne-dû- dû bâr-gir-nun-na ki- 
di-kud-ba (23) û-a sir-bur-la 1 " gu(d)-gal-dim â ba-il-il (24) 
na-gal-gal lagab-ba mi-ni-tûm-a (Col. XXIII, 1) mu-as-a mu- 
tûm mu-as-a mu-ag (2) ud-min ud-ès nu-ma-da-ab-zal (3) â- 
ud-da-gé-ta mu-dû (4)ud-imin-kam-ma-kaé-e im-mi-URUDu(5) 
na-da-bi kun-sû mu-na(d) (6) sim-sû mu-dim-dim (7) é-a mi- 
ni-sù-sù (8) na kisal-mah-a mi-dù-a-na (9) na-rû-a lugal-kisal- 
si (10) gù-de-a en din s ir nin-gir-su-ge (11) gir-nun-ta mu-zu 

1. Même signe que RTC n° 304, face II, 8 (4' signe), et n° 307, rev. III, 15 (3« 
signe). 



— 165 — 

mise en place, (27) ressemblait au dragon de l'abîme qui 

brille (28) Le ka-an-na qu'il avait 

(Col. XXII, 1) ressemblait au musmahhu, créature des monts. 
(2) Le temple, son gi-gur ressemblait au serpent de la mon- 
tagne qui est étendu ; (3) son sa-tu était orné de cèdre 

hasurru; (4) ses de cèdre, merveille pour les yeux, qu'en 

cèdre liâru il avait disposés, (5) étaient d'un enduit 

d'huile excellente. (6) Le temple, son im-gab des meilleurs 

produits de l'abîme était orné. (7) Le (8) .... 

(9) Le patési construisit le temple ; il l'édifia; 

(10) comme le Grand Mont, il l'édifia. (11) Le temen de 
l'abîme, (comme) un grand tarkul, dans le solil le fixa. (12) 

Du dieu En-ki dans le temple , (13) il prit conseil. (14) 

Le temen du ciel, comme un guerrier, dans le temple, ill'ms- 
talla. (15) A la fontaine des dieux, où [les dieux) boivent de 
l'eau, (16) le tarkul de l'e-ninnû il établit; (17) le « connais- 
seur des mystères » il érigea. (18) Dans sa ville un bel arbre 
sarbatuil planta ; (19) il étendit son ombre (au-dessus de la 
ville). (20) (L'arme) éar-ur, comme un urigallu, dans Lagaéil 
la fixa. (21) Le su-ga-lam, lelieu terrifiant, il l'établit (22) et 
le fit regorger de splendeur. Du sanctuaire du gir-nun, du 
lieu du jugement, (23) le conservateur de Lagas, comme d'un 
grand bœuf, éleva la corne. (24) Les grandes pierres qu'en 
morceaux il apporta, (Col. XXIII, 1) en une année il les 
apporta, enune année il les façonna. (2) Deux, trois jours il ne 
laissa luire : (3) dès le premier jour il érigea (les stèles) ; (4) en 
sept jours dans le temple il les dressa. (5) Parmi les (autres) 
pierres, il étendit (les unes) pour (en faire) un réservoir, (6) 
il façonna (les autres) en (forme) de bassin (7) et les mit en 
place dans le temple. (8) La stèle que sur le parvis sublime 
il avait érigée, (9) « la stèle de Lugal-kisal-si, (10) Gu-de-a, 
<( grand-prêtre de Nin-gir-su, (11) dans le gir-nun, l'a recon- 



— 166 — 

(12) n[a]-ba mu-sû im-ma-sà (13) na kâ-sur-ra ne-dû-a (14) 
lugal a-ma-ru di "= ir en-lil-lâ (15) gab-su-gar nu-tug (16) gù- 
de-a en din 8 h 'nin-gir-su-ge (17) igi-zi(d) mu-si-bar (18) na-ba 
mu-sû im-ma-sà (19) na igi-babbar-è-a ne-dû-a (20) lugal ud- 
gù-silim di,i s ir en-lil-lâ (21) en gab-ri nu-tug (22) gù-de-a en 
din & ir nin-gir-su-ge (23) sa(g)-azag-gi ne-pa(d) (24) na-ba mu- 
sû im-ma-sà (25) na igi-su-ga-lam-ma-ka ne-dû-a (26) lugal 
mu-ni-sû kur KU-KC-e (27) gù-de-a en din £ ir nin-gir-su-ge (28) 
gu-za-ni mu-gi(n) (29) na-ba mu-sû im-ma-sà (30) na igi-é- 
tiRU-f-A-ga-ka ne-dû-a (Col. XXIV, 1) gù-de-a en din - ir nin-gir- 
su-ge (2) nam-du(g) mu-ni-tar (3) na-ba mu-sû im-ma-sà (4) 
na a-ga di "= ir ba-û-ka ne-dû-a (5) é-ninnû igi-an-na e-zu (6) 
<iingir Da _ u zi-sa(g)-gâl gù-de-a (7) na-ba mu-sû im-ma-sà (8) 
é-lugal-na zi(d)-dé-sû mu-dû (9) sib-zi(d) gù-de-a an-ki im-da- 
mû (10) ud-sar-gibil-dim men ne-il (ll)mu-bikur-sa(g)-sû (12) 
PA-ne-è (13) gù-de-a é- din ^ ir nin-gir-su-ka (14) din s ir babbar-dim 
dugud-ta ba-ta-è (15) har-sag za-gin-na-dim mu-mû (16)har- 
sag sir-bàr-bàr-ra-dim (17) ù-di-ne ba-gub (18) dub-lâ-bi am- 
dim mu-sù-sù (19) usu-bi ur-mah-dim su-ba-ne-na(d)-na(d) 
(20) gi-unû-bi ab-zu-dim ki-el-e ne-mû(21) urù-bi dara-azag- 
abzu-dim (22) si-ba-mul-mul (23) ud-sar-gibil an-na gub-ba- 



— 167 — 

« nue », (12) cette stèle, de ce nom, il la nomma. (13) La stèle 
qu'à la porte ka-sur-ra il avait érigée, (14) « le roi de l'ou- 
« ragan, En-lil, (15) qui n'a pas de rival, (16-17) regarde 
« d'un œil bienveillant Gu-de-a, le grand-prêtre de Nin-gir-su », 
(48) cette stèle, de ce nom, il lanomma. (19) La stèle, que, face 
au soleil levant, il avait érigée, (20) « le roi des tourbillons 
« bruyants, En-lil, (21) le seigneur qui n'a pas de rival, (22- 
« 23) a, dans son cœur pur, choisi Gu-de-a, le grand-prêtre 
« de Nin-gir-su», (24) cette stèle, decenom,il la nomma. (25) 
La stèle que, face au su-ga-lam, il avait érigée, (26) « le roi, 
« à cause de qui le monde repose (en tranquillité), (27-28) a 
«affermi le trône de Gu-de-a, le grand-prêtre de Nin-gir-su», 
(29) cette stèle, de ce nom, il la nomma. (30) La stèle que, 

face à , il avait érigée, (Col. XXIV, 1) « Gu-de-a, 

« grand-prêtre de Nin-gir-su, (2) a été doué d'un bon des- 
« tin », (3) cette stèle, de ce nom, il la nomma. (4) La stèle 
que sous le portique de Ba-u, il avait érigée, (5) « l'e-ninnû, 
« face du ciel, est ta demeure, (6) ô Ba-u, toi qui insuffles la 
« vie à Gu-de-a », (7) cette stèle, de ce nom, il la nomma. 
(8) Le temple de son roi, pieusement, il le construisit ; (9) le 
bon pasteur Gu-de-a l'édifia dans le ciel et sur la terre; (10) 
comme le croissant de la nouvelle lune, il l'éleva (pareil à) 
une tiare; (11) son nom, jusqu'au milieu des contrées, (12) 
il le fît briller. (13) Le temple de Nin-gir-su, Gu-de-a, (14) 
comme le soleil au milieu des astres, le fit resplendir. (15) 
Pareil à une montagne de lapis, il l'édifia; (16) pareil à une 
montagne de marbre brillant, (17) il l'établit en objet d'admi- 
ration. (18) Son dub-la, comme un taureau sauvage, il le mit 

en place. (19) Son , comme un lion, il l'étendit. (20) Son 

gigunû, comme l'abîme, en un lieu pur, il l'édifia. (21) Son 
pieu (sacré), comme l'antilope sacrée de l'abîme, (22) il le fit 
resplendir. (23) Pareil au croissant nouveau qui dans le ciel 



— 168 — 

dim (24) gù-de-a é- llin ë ir nin-gir-su-ka (25) û-di-ne ba-gub (26) 
é-a dub-lâ-bisù-sù-ga-bi (27) la-ha-ma abzu-da sù-ga-âm (Col. 
XXV, 1) é gis-gar-ra-bi a-gë bunin-mah mus-a sig-ga-âm (2) 
é ka-gid-da-bi (3) dil, * ir bar-bar-ra ni-gâl-la-âm (4) é é-dùl-la- 
bi sir an-sa(g)-gi sà-ga-âm (S) kâ ki-lugal-tu(r)-bi-ta (6) hu- 
ri-in am-sû igi-il-il-dam(7)gis-ti kâ-e us-sa-bi (8) nir-an-na an- 
ni us-sa-âm (9)gis-kâ-an-na-bi é-ninnû ud gù-ba gù-silim ur- 
ba gub-ba-âm (10) sïg-iGi-bi ni il-il-a-bi (11) igi ù-di dingir- 
ri-ne-kam (12) é-a-mer bàr-bàr mu-RU-TiG-ni (13) har-sag za- 
gin-na an-ki-a ki-he-us-sa-âm (14) kin-gi unù-gal mu-gà-gà- 
ne (15) bur-azag-gi làl-gestin de-a (16) an-ni sù-ga-âm (17) 
é-na(d)-da mu-dû-ne (18) kur-sar-da mes-azag-abzu-a (19)L(7D 
il-la-âm (20) mu-Rû su-im-ta-gar-ra-ta (21) sa(g)-dingir-ri-ne 
gû-bi-gi-a-âm (22) sib-zi(d) gù-de-a gal-mu-zu (23) gal-ni- 
ga-tûm-mu (24) a-ga ku-lal kâ-mé-ba (25) ur-sag siqqa-sag- 
às sag-ar-bi (26) im-ma-ab-KU-bi (27) igi uru ki -sû ki-ni-il-ba 
(28) ur-sag imin-âm im-ma-ab-Ku-e (Col. XXVI, 1) su-ga-lam 
kâ-me-lâm-ba (2) usu-sâ(g)-bi im-ma-ab-KU-bi (3) igi babbar-è 
ki-nam-tar-ri-ba (4) su-nir din s ir babbar sag-alim-ma (5) im- 
ma-da-si(g)-gi (6) kâ-sur-ra igi-û-di-ba (7) ur-mah ni-dingir-ri- 
ne-kam (8) im-ma-ab-Ku-e (9) sil-sir-sir ki â-âg-ba (10) ku-li 



— 169 — 

est placé, (24) le temple de Nin-gir-su, Gu-de-a (25) l'établit 
en objet d'admiration. (26) Le dub-la, que dans le temple il 
avait mis en place, (27) était comme (le monstre) Lahamu qui 
dans l'abîme se tient. (Col XXV, 1) Le gis-gar-ra du temple 

était comme (2) Le ka-gid-da du temple (3) était 

comme le léopard divin qui inspire la terreur. (4) L'e-dul-la du 
temple était comme une lumière brillant au milieu des cieux. 

(5) La porte par où le roi entrait, (6) était comme un 

qui lève les yeux (7) Le gis-ti, qui dans la porte était 

établi, (8) était comme le céleste, qui dans les cieux 

est établi. (9) Le gis-ka-an-na de l'e-ninnû était comme les 

tourbillons à la voix bruyante qui se tiennent (10) Le 

chargé d'éclat (11) était un objet d'admiration pour 

les yeux des dieux. (12) La maison brillante de l'a-mer qui 
était située (dans le temple) (13) était comme une montagne 
de lapis établie dans le ciel et sur la terre. (14) Le kin-gi, qui 
avait été placé dans le grand lieu (saint), (15) était comme un 
vase pur, où ont été versés du miel et du vin, (16) dressé vers 
le ciel. (17) L'e-na(d)-da, qu'il avait construit, (18-19) était 
comme le vase que, dans l'univers, porte le héros pur de 

l'abîme. (20) Dans le. . . . qu'il avait mis en 'place, (21) 

(22) Le bon pasteur Gu-de-a était plein de 

science (23) et se comportait avec grandeur. (24) Au portique 
ku-lal, à la « porte du combat », (25-26) il fit demeurer le héros 
qui met à mort le bouquetin à six têtes. (27) Au devant de la 
ville, au lieu chargé d'éclat, (28) il fit demeurer les sept héros. 
(Col. XXVI, 1) Dans le su-ga-lam, à la porte splendide, (2) il 
fit demeurer un bon dragon. (3) Face au soleil levant, au lieu 
du destin, (4-5) il fixa l'emblème du dieu Soleil [appelé) sag- 
alim-ma. (6) A la porte ka-sur-ra, merveille pour les yeux, 
(7-8) il fit demeurer le lion, terreur des dieux. (9) Dans le sil- 
sir-sir, lieu des oracles, (10) les compagnons qui dans le ciel 



— 170 — 

an-na URCDU-bi (H) im-ma-ab-KU-e (12) a-ga din s ir ba-û ki-sa(g) 
-kus-ba (13) mâ-gi-lum gu(d)-alim-bi-da (14) im-ma-ab-KU- 
e (15) ur-sag-EZEN-f-iDiM-ga-ni-me sa-ge-sû (16) ka-bi ki-a- 
nag-sû mu-gar (17) mu-bi mu-ru dingir-ri-ne-ka (18) gù-de-a 
pa-te-si siR-BUR-LA ki -ge (19) PA-è ba-zal-a (20) ig S'^erin-na é-a 
sù-ga-bi (21) ( din s ir im an-ta gù-nun-silim-da-âm (22) é-ninnû 
sag-kul-bi idim (23) ^nu-kus-bi ur-mah (24) si-gar-bi-ta 
mus-sà-tûr mus-hus (25) am-sû eme è-ne (26) ga-DU ig-e û-us- 
sa-bi (27) ûg ug-ban(da) iur-tur su-ba-tu-ru-na-âm (28) é-a 
gag s'*ûr-azag mu-si(g)-gi-ne (29) usu-galu-sû su-ib-gar-ra- 
âm (30) ig-ba-sû ku(g) im-lal-ne (Col. XXVII, 1) din s ir mus- 
azag abzu dar-a-âm (2) é sa-lal-a-bi kes ki aratta ki na-ri(g)-ga- 
âm (3) é sa-gab-a-bi ug-hus-âm (4) kalam-ma igi-mi-ni-ib-gâl 
(5) as-DU igi-bi nu-ma-dib-bi (6) é-ninnû ni-bi kur-kur-ra (7) 
tûg-dim im-dùl (8) é-azag-gi-a an-ni ki-gar-ra (9) sim-zi(d)-da 
su-tag-dû(g)-ga (10) se-ir-zi an-na-ka ZAL-Ti-dim è-a (11) é igi- 
bi kur-gal ki-us-sa (12) sa(g)-b[i] na[m]-R[u] ezen-ha-mln (13) 
bar-bi an-é-mah he-gâl-la zi(g)-ga (14) gû-en-bar-ra-bi (15) 
ki-di-kud din s ir a-nun-ge-ne (16) a-Zà/-bi-ta KA-suB-da (17) 
suku(m)-bi-da he-gâl dingir-ri-ne-kam (18) urù é-da si(g)-si(g)- 
ga-bi (19) din s ir im-gi(g)t ,u kur-mus-a-da he-bad-du-âm (20) 
é-ninnû ni-bi im-HA-MUN (21) id-edin-ta ë-da (22) lugal-bi en 
din s ir nin-gir-su-ge (23) sa(g)-azag-gi ne-pa(d) (24) sim-zi(d)- 



— 171 — 

se tiennent, (11) il les fit demeurer. (12) Sous le portique de 
Ba-u, au lieu du conseil, (13) une barque magilu, avec un 
taureau puissant, (14) il fit demeurer. (15) Les héros morts. . 

, (16) leur bouche auprès d'une fontaine il plaça, (17) 

leurs noms, au milieu des dieux, (18) Gu-de-a, patési de 
Lagas, (19) les fit resplendir. (20) Les battants en cèdre, ins- 
tallés dans la porte, (21) étaient comme Immer, grondant dans 
les cieux ; (22) le verrou de l'e-ninnû était comme un (chien) 
enragé ; (23) les pivots étaient comme un lion. (24) (Près de) 
la fermeture (de la porte) des dragons, des monstres (25) 

faisaient sortir leur langue (26) Sur le placé 

au-dessus des battants, (27) un lionceau et une jeune panthère 
il fit demeurer. (28) Aux clous fixes dans les poutres pures 
du temple, (29) il donna la forme gT hommes-dragons. (30) Le 
métal précieux appliqué sur les battants (de la porte) (Col. 
XXVII, 1) était bigarré comme le dieu pur, serpent de 
l'abîme. (2) Le sa-lal du temple était pur à l'égal de Kes ou 
d'Aratta. (3) Le sa-gab du temple, comme un fauve terrible, 
(4) regardait le pays ; (5) rien ne le dépassait. (6-7) L'e-ninnû, 
son éclat couvrait les contrées comme un manteau. (8) Le 
temple pur édifié vers le ciel, (9) orné d'un enduit, (10) bril- 
lant, comme une lumière, de l'éclat du ciel, (11) ce temple, 
sa face était comme une grande montagne fondée en terre, (12) 

son intérieur était comme , (13) son côté était comme 

le temple sublime du ciel qui est chargé d'abondance, (14) 
son dos (15) était le lieu du jugement des Anunnaki. (16) 

Dans son hydromel était , (17) dans ses pains était 

l'abondance des dieux. (18) Le pieu [sacré), fixé dans le temple, 
(19) était pareil à l'oiseau divin Im-gi(g) qui avec le serpent 

de la montagne (20) L'e-ninnû, son éclat était pareil 

au (21) qui sort du fleuve de la plaine. (22) Son roi, le 

seigneur Nin-gir-su, (23) en (son) cœur pur l'a élu. (24) Un 



— 172 — 

dim sag-gà mi-ni-ib-de (Col. XXVIII, 1) gù-de-a se-ir-zi an-na- 
ka (2) su-tag ba-ni-dû(g) (3) é-gu(d)-bi-ta (4) Ni-tu(r) GA-tu(r) 
(5) kïr-mah-bi-ta (6) gûg-gal si-gal (7) gir-pa-na-bi (8) gu(d)- 
kû udu-kû (9) é-/fi-sug-bi uz-ga ab gà-gà (10) ne-sag-bi (11) 
kur-gestin-bi-bi-x * (12) é-siM+G[AR]-bi-ta (13) fd idigna a-ù- 
ba gâl-la-âm (14) é-nig-ga-bi-a za ku(g) an-na (15) é-s iS ginar- 
ra-bi (16) kur ki-a gub-ba (17) a-ga-balag-a-bi gu(d) gù-nun- 
silim (18)kisal-bi sub-azag si-im â-lâ (19) kun-DAG é-a na(d)- 
a-bi (20) har-sag ul-nun-ni-sû na(d)-âm (21) kun-an-na ûr-sû 
da-a-bi (22) sir kur-sû igi-su(d) il-dam (23) £' § sar-gi(g)-edin 
é-sû si(g)-ga-bi (24) kur-gestin-bi-bi-x 1 ki-ni-lâm-e mâ-âm 
(Col. XXIX, 1) na-imin é-e URUDU-ba-bi (2) nig lugal-bi-da 
sa(g)-kus-kus-dam(3) é nig-ki-si(g)-bi (4)nig-el-abzu na-ri(g)- 
ga-âm (5) sim-DAG é-a sù-ga-bi (6) é-sutug-azag a iiu-bansur- 
gi-dam (7) bâd-si-an-na (8) tu'- 1 " tu-ru-na-bi (9) erida ki nam- 
du(g)-a [ ]-âm (10) é-ninnû tu^ u -e im-bi(l)-bifl) (11) an- 

dûl pa-gal-gal £ i5 gi(g)-du(g)-ga-kam (12) x 2 - hu-hu-e sig-mu- 
gi-gi (13) é-kur din s ir en-lil-lâ ezen gâl-la-âm (14) é-a ni-gal-bi 
(15) kalam-ma mu-ri (16) KA-tar-ra-bi (17) kur-ri ba-ti (18) 



i. REC, 378. 
2. REC, 41. 



— 173 — 

enduit, le patési a versé sur «on sommet; (Col. XXVIII, 4) 
Gu-de-a, de l'éclat du ciel (2) l'a orné. (3) Dans la maison des 

bœufs (4) (5) Dans le kîrmahhu 

(6) étaient (entassés) des (grains de) gug-gal et de si-gal. (7) 
Dans le gir-pa-na, (8) il y avait des bœufs à manger, des 
moutons à manger. (9) Dans l'e-ki-sug des génies protecteurs 
étaient placés aux fenêtres. (10) Le ne-sag (11) était comme 

une montagne [nlantée) de vignes (12) Dans la maison 

des épices, (13) c'était comme le Tigre, lorsque ses eaux gros- 
sissent. (14) Dans le trésor il y avait des pierres précieuses, de 
l'argent, du plomb. (15) La maison du char (16) était comme 
une montagne établie sur le sol. (17) Le portique de la lyre 
était comme un bœuf mugissant; (18) sur le parvis [avaient 
lieu) les prières saintes [accompagnées du son) des cymbales. 
(19) Le réservoir de pierre, étendu dans le temple, (20) était 
comme une montagne étendue magnifiquement; (21) le réser- 
voir de plomb, sur la terrasse, (22) était comme une 

lumière qui regarde au loin dans le monde. (23) Le jardin 
anqullu, qui/>rès du temple avait été planté, (24) était comme 

une montagne [plantée) de vignes qui en un lieu splen- 

dide s'élève. (Col. XXIX, 1) Les sept stèles, dressées dans le 
temple, (2) étaient conformes à ce qui parle Roi avait été déli- 
béré.^) L'e-nig-ki-si(g) (4) était pur de la pureté de l'abîme. 
(5) Le bassin de pierre, placé dans le temple, (6) était comme 
la maison pure du pâsisu où l'eau ne cesse [de couler). (7) Le 
bad-si-an-na, (8) où demeurent les colombes, (9) était comme 
Eridu où un bon [ ]; (10) dans l'e-ninnû des colombes 

brillèrent; (11) à l'abri de grandes fleurs, sous une bonne 

ombre, (12) des oiseaux resplendirent. (13) Pareil àl'e- 

kur, le temple d'En-lil, lorsque des fêtes y ont lieu, (14) le 
temple, sa splendeur (15) revêtit le pays; (16) sa crainte, (17) 
le monde l'éprouva ; (18) l'e-ninnû, son éclat couvrit les con- 



— 174 — 

é-ninnû ni-bi kur-kur-ratûg-dim im-dùl(Col. XXX, 1) é-lugal- 
bi m-Li-a ni-dû (2) din s ir nin-gis-zi(d)-da-ge (3) ki-gal-la ne-dû 
(4) gù-de-a pa-te-si siR-BUR-LA ki -ge (o) temen-bi mu-si(g) (6) 
é di,1 s ir babbar-dim kalam-ma è-a (7) gu(d)-gal-dim is-bar-ra 
gub-ba(8) zal-ti KA-zal-dim (9) ukkin-ni si-a (10) har-sag-sïg- 
ga-dim (H) hi-li il-a (12) û-di-ne gub-ba (13) é-ninnû ki-bi 
gi-a-ba (14) din s ir nin-gir-su zag-sal (15) é- dingir nin-gir-su-ka 
dû-a (16) zag-sal mu-ru-bi-im. 

n) Cylindre B 1 

(Col. I, l)é-dim-gal-kalam-ma (2) an-ki-damû-a (3) é-ninnû 
sig-zi(d) din s ir en-lil-e nam-du(g)-ga-tar-ra (4) har-sag nisi(g)- 
ga û-e gub-ba (5) kur-kur-ta è-a (6) é kur-gal-âm an-ni im-us 
(7) din » ir babbar-âm an-sa(g)-gi im-si (8) é-ninnû din s ir im-gi(g) 
,lu -bài-bàr-ra-âm (9) kur-ra-sar mi-ni-ib-s«(s) (10) ùg ba-gar- 
gar kalam ba-gub-gub (11) din & ir a-nun-na û-di-ne im-ma-sù- 
sù-gi-sû(12) pa-te-si azag-zu-âm KA-zu-:;m (13) nam-dingir-ri- 
ka ki im-mi-zu-zu (14) AMAR-f-SE-AMAR-f-sE-ra-zu-a nig-DUN-a 
ki-im-mi-us-us (15) pa-te-si é-dingir-ri-na-ge du-zu im-ma- 
bi (16) é-GAR-kû-bi GARba-an-tah (17) KiN-nisi(g) udu KU-bi udu 
im-ma-a-tah (18) bur he-gâl an-sa(g)-gi sa-dim (19) GAB-ba si- 
ne-sâ (20) a-nun-na-ge-ir mu-ne-gin (21) sub mu-ne-tûm dingir 
a-nun-na din » ir a-nun-na û-di-ne ki-siR-BUK-LA ki (Col. II, 1) dingir 

1. Dec, pi. 36 ; copie autographiée dans Price « The great cylinder inscrip- 
tions A and B of Gudea » et Toscanne « Les cylindres de Gudéa » ; traduction 
dans Thureau-Dangin « Les cylindres de Goudéa. » 



- 175 — 

trées comme un manteau. (Col. XXX, 1) Le temple du Roi a 
été construit avec magnificence; (2) le dieu Nin-gis-zi-da (3) 
en a construit le soubassement ; (4) Gu-de-a , patési de Lagas, (5) 
en a fixé le temen. (6) Le temple qui, comme le dieu Soleil, 

brille dans la contrée, (7) qui, comme un grand bœuf , 

(8) qui, comme un feu de joie, (9) éclaire toutes choses, (10) qui, 
comme une belle montagne, (11) est chargé de magnificence, 
(12) qui est placé en objet d'admiration, (13) ce temple de 
le-ninnû remis en place, (14) ô Nin-gir-su glorifie-le ! (15) Le 
temple de Nin-gir-su, (16) glorifie-le pendant sa construction ! 

n) Cylindre B 1 

(Col. I, 1) Le temple « tarkul du pays », (2) qui dans le ciel 
et sur la terre a été édifié, (3) l'e-ninnû, à la brique sacrée 
duquel En-lil a assigné un bon destin, (4) belle montagne, 
objet d'admiration, (S) surgissant brillante (du milieu) des 
contrées, (6) le temple est établi vers le ciel comme le Grand 
Mont (7) et luit comme le dieu Soleil au milieu du ciel ; (8) 
l'e-ninnù, comme l'oiseau-dieu brillant, Im-gi(g), (9) abat 
l'ensemble des contrées, (10) établit le peuple, affermit le 
pays. (11) Les Anunnaki, objets d'admiration, y ont été 
installés. (12) Le patési, (en homme) plein de sagesse, en 
(homme) expert, (13) de la divinité connaissait le lieu : 

(14) il institua des prières; (15) le patési prescrivit 

de le temple de son dieu ; (16) dans la maison des 

aliments il ajouta des aliments ; (17) dans le où demeu- 
raient les moutons, il ajouta des moutons; (18) pareils au 
vase d'abondance qui, au milieu des cieux. . ., (19) il disposa 

des (20-21) Il alla vers les Anunnaki et leur adressa 

une prière : :< Anunnaki, Anunnaki, objets d'admiration 
« pour Lagas, (Col . II, 1 ) ô divinités protectrices des contrées, 



— 176 — 

lama kur-kur-ra dû(g)-ga-ne-ne a-mah è-a (2) galu û-lal ba-ab- 
lal-e (3) DUN-zi(d) galu igi-mu-si-bar-ra-ne (4) nam-ti(l) mu-na- 
su(d) (5) sib-me é mu-dû lugal-mu é-a-na mi-ni-tu(r)-tu(r) 

(6) a-nun-na bar-mu-a sub he-mi-sà-za (7) sib-zi(d) gù-de-a 
(8) gal-mu-zugal-ni-ga-tûm-mu (9) û-dû(g)-sâ(g)-ni igi-sû mu- 
na-gin (10) din s ir lama-sâ(g)-ga-ni egir-ni im-us (11) lugal-ni 
é-ul é-iGi-f-sû ki-KU-na-sû (12) gù-de-a en- din s ir nin-gir-su-ra 
(13) nig-ba-na gu-ul-gu-ul (14) en-ra é-ninnû-a mu-na-tûm 
(15) sub mu-na-tûm (16) lugal-mu din s ir nin-gir-su (17) en a- 
hus gi-a (18) en dû(g)-ga-ni sag-/ia-è-a (19) dumu-nita din s ir 
en-lil-lâ ur-sag ma-a-dû(g) (20) su-zi(d) ma-ra-a-gar (21) 
din e ir nin-gir-su é-zu mu-ra-dû (22) hul-la[ ]tu(r)-tu(r) (23) 
din » ir ba-û-mu â-gi(g)-zu ma-ra-gar (Col. III, 1) ki-KU-du(g)-ga 
ma-ni-iB (2) gù-de-a-ni gis-ba-tug-âm (3) ur-sag-e amar-)-se- 
AMAR-|-sE-râ-ni (4) gù-de-a-âs en- din s ir nin-gir-su-ge su-ba-si-ti 
(o) mu gin-na-âm itû til-la-âm (6) mu-gibii an-na im-ma-gin 

(7) itû-é-ba ba-a-tu(r) (8) itû-bi ud-ès-âm im-ta-zal (9) din - ir 
nin-gir-su erida ki -ta gin-âm (10) zal-ti sa-sa im-è (11) kalam- 
ma ud mu-gâl é-ninnû din s ir en-zu ù-tu(d)-da (12) sag-im-ma- 
da-ab-di (13) gù-de-a gug za-gin mi-ni-uh (14) ub-da im-mi- 
dû(g) (15) iâ-in-nun-na ki ba-ni-su(d) (16) mus-da-ma galu- 
kin-ag-âm (17) é-ta ba-ta-è (18) làl iâ-nun gestin ga-se-a (19) 
&'*kisal «'«ma nig-gin-na (20) ga sag-ba dim-ma (21) ka-lum 



— 177 — 

« dont la parole est une eau sublime qui jaillit, (2) l'homme 
a sans force est (par vous) soutenu; (3) l'homme pieux vers 
« lequel vous tournez vos regards, (4) (sa) vie est prolongée. 
« (5) Je suis le pasteur ; j'ai construit le temple ; mon roi 
« dans son temple je veux l'introduire. (6) Anunnaki, à 
« mon côté, puissiez-vous prononcer une prière ! » (7) Le bon 
pasteur Gu-de-a (8) était plein de science et se comportait avec 
grandeur ; (9) son bon utukku alla devant lui; (10) son bon 
lamassu se tint derrière lui; (11) à son roi, dans Vautre 
temple, l'ancien temple, en sa demeure, (12) Gu-de-a au 
seigneur, à Nin-gir-su, (13) (apporta) ses grandes offrandes ; 
(14) au seigneur, dans l'e-ninnû, il (les) apporta; (15) il lui 
adressa une prière : (16) « O mon roi, ô Nin-gir-su, (17) ô 
« seigneur qui refrènes l'eau furieuse, (18) ô seigneur dont la 
« parole brille au plus haut point, ( 19) ô fils d'En-lil, ô guerrier, 
« quels ordres (20) fidèlement exécuterai-je ? (21) O Nin-gir- 
« su, j'ai construit ton temple : (22) avec joie [je veux] t'y 

« introduire. (23) Ma déesse Ba-u, je veux l'installer à ton 

« côté; (Col. III, 1) dans une bonne demeure, je veux la » 

(2) Lui Gu-de-a fut entendu : (3) le guerrier (reçut) ses prières; 
(4) de Gu-de-a le seigneur Nin-gir-su reçut les (prières). (5) 
L'année passa ; le mois s'acheva ; (6) la nouvelle année vint ; 
(7) le « mois du temple » arriva ; (8) de ce mois le troisième 
jour (commençait) à luire : (9) (alors) Nin-gir-su s'en alla 

d'Eridu ; (10) la lumière (du jour) brilla ; (H) dans 

le pays il fit (plein) jour ; l'e-ninnû, avec la progéniture du 

(dieu) En-zu, (12) rivalisa (en éclat). (13) Gu-de-a du 

porphyre et du lapis ; (14) il prononça ; (15) il 

aspergea le sol avec de l'huile excellente ; (16) , en 

qualité de messager, (17) du temple il fit sortir. (18) Le miel, 

le beurre, le vin, le grain (mélangé) au lait, (19) les , 

les figues , (20) le lait qui , (21) les dattes 

12 



— 178 - 

gis- din s ir gestin-tur-tur (22) gak izi nu-lag-ga (23) gar-Uû 
dingir-ri-ne-kam(24) làliâ-nun-na kin-ba-ni-ag(25)ud dingir- 
zi(d)-da gin-da (26) gù-de-a ud [ ]-ta (27) KiN-nisi(g)-gi ne- 
dib (Col. IV 1.) é-e din s ir asar-ri su-si-ba-sâ (2) din e ir nin-ma- 
da-ge na-ri(g) mi-ni-gar (3) lugal din e ir en-ki-ge es-bar-kin 
ba-an-sum (4) din s ir nin-dub isib-mah erida ki -ka-ge (5) na-ne 
ba-ni-si(g) (6) nin garza-kal-la-ge din s |r nina sir-azag ka-zu é-e 
bi-an-dû(g) (7) ganam-gi(g)-gi dubbin-mi-ni-ib-kin (8) im-ma- 
al an-na-ge (9) amas si-ba-ni-ib-sâ (10) &''*sinig s'*siqqa an-ù- 
tu(d)-ta (ll)é-ninnû im-ta-el-e-ne (12) im-ta-ùg-ûg-gi-sû (13) 
pa-te-si-ge uru-a du(g)-ne-gar (14) kalam-ma sig-ne-gar (15) 
dù-dù mu-si-ig KA-gar mu-gi (16) a-ah-dû(g)-ga gir-ta gar-âm 
(17) uru-a ama galu-tu-ra-ge (18) a-silim gar-ra-âm mas-aînsu 
nig-zi-gâl edin-na (19) ur-bi-sû gam-ma-âm (20) ur-mah-ug 
usumgal-edin-na-ka (21) ù-du(g)-gar-ra-âm (22) ud amar-J-se- 
AMAR + sE-ri gi(g) sub-bi (23) zal-ti ni[g]-ud-zal-la-ge (24) 
lugal-bi mu-um-gà-e (Col. V, 1) ur-sag din s ir nin-gir-su é-a 
mi-ni-tu(r)-tu(r) (2) é-a lugal-bi im-ma-gin (3) hu-ri-in am-sû 
igi-il-il-dam (4) ur-sag é-a-na tu(r)-tu(r)-da-ni (5) ud x *-éû 
KA-GÀ-GAR-âm (6) din o ir nin-gir-su é-na mu-gin-gin (7) és-a[b]zu 
ezen gâl-la-[â]m (8) lugal [ ]-ta nam-ta-gin (9) din s ir babbar 

ki-siR-BUR-LA-e è-âm (10) din & ir ba-û â-gi(g)-ni-sû gin-a-ni (11) 
sal-zi(d) é-a-ni-sû su gà-gà-dam (12) â-na(d)-da-ka-na tu(r)- 
ra-ni(13) ld idigna a-ù-ba GÀ-GAR-âm (14) DA-pi-na-ka KU-a-ni 

1. REC, 531. 



— 179 — 

, (22) aliments non touchés par le feu, (23) étant des 

aliments pour la nourriture des dieux, (24) (Gu-de-a) envoya 
du miel et du beurre. (25) Le jour où le dieu saint arriva, 

(26) Gu-de-a [ ] (27) (Col. IV, 1) 

Le temple, (le dieu) Asaru l'apprêta ; (2) Nin-ma-da (y) fit une 
purification ; (3) le (dieu) roi En-ki émit (à son sujet) des 
oracles; (4) (le dieu) Nin-dub, le prêtre suprême d'Eridu, (5) 
chargea d'encens (le brûle-parfums) ; (6) la reine des décrets 
inestimables, (la déesse) Nina, experte à dire les chants sacrés, 
dit [des chants) dans le temple ; (7) elle marqua les brebis 
noires (8) et installa des vaches célestes (9) dans un parc. (10) 

Avec du tamaris et du , produits du ciel, (11) (les 

dieux) purifièrent Fe-ninnû (12) et le sanctifièrent. (13) Le 
patési fit s'agenouiller la ville (14) et fit s'incliner la contrée. 
(15) Il combla les crevasses, écarta les procès (16) et enleva 
du chemin les envois de salive. (17) La ville fut (comme) la 
mère d'un homme malade (18) qui prépare une potion, (ou 
comme) les quadrupèdes, les animaux de la plaine (19) qui 
s'accroupissent ensemble, (20) (ou comme) le lion farouche, le 
maître de la plaine (21) qui s'agenouille : (22) pendant le 
jour (il y eut) des prières et pendant la nuit des oraisons. (23) 
A la première lueur du matin (24) le Roi arriva ; (Col. V, 1) 
le guerrier Nin-gir-su entra dans le temple ; (2) dans le temple 

le Roi alla ; (3) pareil à un qui lève les yeux , 

(4) le guerrier entra dans son temple ; (5) pareil à un 

tourbillon qui gronde , (6) Nin-gir-su alla dans son 

temple ; (7) pareil au temple de l'abîme [lorsque) des fêtes y 

ont lieu, (8) le Roi (9) Pareille au soleil levant 

de Lagas, (10) (la déesse) Ba-u alla à son côté ; (11) 

pareille à une femme fidèle qui vers sa maison porte ses soins, 
(12) elle entra à côté de sa couche ; (13) pareille au (fleuve) 
le Tigre, (lorsque) ses eaux grossissent, (14) elle demeura 



— 180 — 

(15) nin dumu-an-azag-ga p'*sar-nisi(g)-ga lud il-la-âm (16) 
babbar-è-âm nam-tar-ra-âm (17) din s ir ba-û DA-gi(g)-na tu(r)- 
ra-âm (18) ki-siR-BLR-LA ki he-gâl-la-âm (19) ud im-zal din & ir 
babbar siR-BLR-LA ki -ge kalam-ma sag-mi-ni-il (20) gu(d)-zal 
udu-zal é-e ne-KU (21) bur-an-na mu-t[ûm] din mu-ni-de-de 
(22) din s ir a-nun ki-sm-BUR ki en- din s ir nin-gir-su-da ki-bi mu-da- 
erm-ni-sû-âm (23) é-a nam-isib-ba su-mi-ni-dû (24) es-bar-kin 
sal-mi-ni-dû(g) (Col. VI, 1) din bur-gal-la im-ma-de (2) 
é-ninnû-ul rae-dû-râ gû-im-ma-gur-ri (3) és- din £ ir nin-dub-ge 
sig-mu-gi-gi (4) GAR-ud-da ga mâs-lulim-ma (5) ud-gi(g)-e tûm- 
a (6) nir-gâl dumu-ki-âg din s ir en-lil-lâ ur-sag din s ir nin-gir-su 
(7) ù-a mi-ni-zi-zi (8) me-gal-gal-la sag-mi-[n]i-il-e (9) dingir 
KA-[ra]ar-zaé-a sa-ni (10) és-é-ninnû ki-us mu-gà-gà (1 1) zi(d)- 
DU-e su-si-sâ-da (12) erim-Du-e gû-gis-gà-gà-da (13) é gi- 
ni-da é du(g)-gi-da (14) uru-ni és-gir-su kl -na du sum-mu-da 
(la) s i5 gu-za nam-tar-ra gub-da (16) pa ud-su(d)-du su-a gà- 
gà-da (17) sib din s ir nin-gir-su-ge gù-de-a-ar (18) men-nisi(g)- 
ga-dim sag-an-sû-il-da (19) zu-lal ba-lal sag-a tûg-a (20) kisal 
é-ninnû-ka ki-gub pa(d)-dé-da (21) ig-gal-dim gir-nun-na 
gàl-lâ-gal gir-su ki (22) dil, s ir gâl-alim dumu ki-âg-gà-ni (23) 
en- din & ir nin-gir-su-ra me-ni-da m[u]-n[a]-da-dib-e (24) é el-e- 
da sù-luh gà-gà-da (2a) su-azag a en-ra sum-mu-da (26 y kas 



— 18i — 

à côté de son oreille; (15) la reine, fille du ciel pur, (dans) 

un beau jardin ; (16) pareille au soleil levant, pareille 

(au dieu) qui fixe les sorts, (17) Ba-u a pénétré à son 

côté ; (18) elle donne l'abondance h Lagas. (19) Le jour 
(commença) à luire ; (le dieu) Babbar de Lagas s'éleva au-dessus 
du pays : (20) (Gu-de-a) étendit dans le temple un bœuf 
engraissé, un mouton engraissé ; (21) il apporta un vase en 
plomb et répandit du vin ; (22) les Anunnaki de Lagas, en 
leur place, avec le seigneur Nin-gir-su il les fit resplendir] 
(23) dans le temple il accomplit des incantations ; (24) aux 
oracles il donna ses soins; (Col. VI, 1) il répandit du vin 

(hors) d'un grand vase ; (2) (de) Vautre e-ninnû, il les 

décrets insignes ; (3) la demeure du (dieu) Nin-dub, il la fît 
resplendir; (4) du pain blanc, du lait de lulîmu, (5) jour et 
nuit apportés, (6) le prince, le fils chéri d'En-lil, le guerrier 

Nin-gir-su (7) ; (8) les grands décrets, (Gu-de-a) 

les exalta. (9) Pour les dieux qui dans le temple , 

(10) il disposa des places dans le temple de l'e-ninnû. (11) 
Afin qu'il dirige le juste (12) et qu'il courbe le méchant, (13) 
afin qu'il affermisse le temple, qu'il conserve le temple, (14) 

afin qu'à sa ville, à son temple de Gir-su il donne , (15) 

afin qu'il établisse le trône du destin, (16) afin que pour de 
longs jours il mette le sceptre entre les mains (du patési), 
(17-18) afin qu'il exalte vers le ciel, comme une belle tiare, 

le pasteur de Nin-gir-su, Gu-de-a, (19) afin que (20) 

sur le parvis de l'e-ninnû il élise un endroit de séjour, (21) 

au du gir-nun-na, au de Gir-su, (22) à Gal- 

alim, le fils chéri de (Nin-gir-su), (23) auprès du seigneur 
Nin-gir-su, sous ses ordres, il fit prendre (place). (24) Afin 
qu'il sanctifie le temple, afin qu'il installe le bassin à 
ablutions, (25) afin que d'une main pure il offre l'eau au 
seigneur, (26) afin qu'il répande de la boisson fermentée 



— 182 — 

bur-ra de-da din kas-a de-da (Col. VII, I) é-siM-(-GAR é-â-el- 
ba (2) û-LUL-iGi-e a pab-bu-dim (3) kun-ga-an-za-a-da(i) gu(d)- 
dû mâs-dû udu-se (5) [GJAit-ud-da ga mâs-lulim-ma (6) ud- 
gi(g)-e tûm-a nir-gâl dumu-ki-âg (7) din £ ir en-lil-lâ ur-sag dingir 
nin-gir-su (8) kû-a nag-a-[/]a-bi ù-a mi-zi-zi (9) en sù-luh ûg- 
ûg-ga dumu-sag é-ninnû(10j din & ir DUN-sa(g)-ga din & ir nin-gir-su- 
ra (11) me-ni-da mu-na-da-dib-e (12) gag -f- gis sag-imin su-dû- 
a-da (13) é-en-kâr kâ-mé-ka ig-bi ig-Km-KiD (14) eme-gir mi- 
ib ?'%-ma-ru (15) har-ra-iB gis-har mé-bi (16) si-sâ-sâ-a-da 
(17) kur-gû-erim-gâl din s h 'en-lil-lâ-ka (18) a-dim gà-gà-da(19) 
ur-sag & i; sar-ûr-mé-a kur su-sû gar-gar (20) gîr-nita gû-tug 
é-ninnû (21) l ,u sûr-dû ki-bal-a (22) di »e ir lugal-kur-dûb gir- 
NiTA-ni (23) en- dinfril 'nin-gir-su-ra me-ni-da mu-na-da-dib-e 
(24) mi-ib an-na-ge ud[ ] dim (Col. VIII, 1) kur-sû ka- 

gar-ra-a (2) £'*sar-ûr a-ma-ru-mé (3) s i5 gaz ki-bal-a (4) en-ni 
ki-bal kur sag-ki-ni ù-ma-da-gid-da (5) gù-mi-ri-a-ni ù-ma-ra 
(6) libis-bi ù-mu-DU (7) en-na gîb-mta min-kam-ni (8) kur-su- 
na-x 1 - u -âm (9) dumu din s ir en-lil-lâ-ra me-ni-da mu-na-da- 
dib-e (10) nam-x 2 ki-siR-BUB-LA kl (11) su-gab-a-da (12) amab-|- 
sE-AMAR+sE-râ-zu-bi du(g)-ga gà-gà-da (13) ur-sag erida ki -sû 
gin-a-ni (14) silim-ma-du(g) di-da (15) din e h 'nin-gir-su erida ki - 
ta gin-ni (16) uru-dû-a e iJ gu-za-bi gi-na (17) nam-ti(l) sib- 
zi(d) (18)gù-de-a-da (19) ka-su-gâl-la-da (20) ad-gi-gi-ni (21) 

1. REC, 41. 

2. REC, 316. 



— 183 — 

(hors) d'un vase, afin qu'il répande du vin avec la boisson 
fermentée, (Col. VII, 1-3) afin qu'il. . . la maison des épices 

... comme , (4) (beaux bœufs, beaux chevreaux, 

moutons gras, (o) pain blanc, lait de lulîmu, (6) jour et nuit 
apportés, le prince, le fils chéri (7) d'En-lil, le guerrier Nin- 

gir-su (8) parmi les aliments et les breuvages ) (9) 

au seigneur du pur bassina ablutions, au fils aîné de l'e-ninnû, 
(10) à DuN-sa(g)-ga, auprès de Nin-gir-su, (11) sous ses 
ordres, il fit prendre (place). (12) Afin qu'il tienne dans sa 
main la masse aux sept têtes, (13) (afin que) dans le temple 
en-kar il ouvre le battant de « la porte du combat », (14-16) 
afin qu'il prenne soin de leme-gir, du mi-ib, de l'a-ma-ru et 

du har-ra-iB, le de combat, (17) afin que la totalité 

des contrées ennemies d En-lil, (18) en désert il convertisse, 
(19) au guerrier qui (avec) le sar-ur de combat place dans sa 
main les contrées, (20) au lieutenant altier de l'e-ninnû, (21) 
faucon pour les ennemis, (22) à Lugal-kur-dub, son lieute- 
nant, (23) auprès du seigneur Nin-gir-su, sous ses ordres, il 
fit prendre (place). (24) (Afin qu'avec) le mi-ib céleste qui, 
comme un tourbillon [ ], (Col. VIII, 1) (/ronde contre les 
contrées, (2) avec le sar-ur, l'ouragan de combat, (3) l'arme 

mortelle aux ennemis, (4) le seigneur les pays ennemis, 

les contrées. . ., (5) (afin que) la voix de sa colère les brise, 

(6) (afin que) leur cœur , (7) au seigneur, son second 

lieutenant, (8) à Kur-su-na-x^am, (9) auprès du fils d'En-lil, 
sous ses ordres, il fit prendre (place). (10-11) Afin qu'il 
reçoive les invocations de Lagas, (12) afin qu'il rende 
bonnes les prières de cette (ville), (13) afin que — le guerrier 
allant à Eridu — (14) il prononce une bénédiction, (15) 
afin que — Nin-gir-su (re)venant d'Eridu — (16) il 
affermisse le trône de la ville construite (17) et que pour la 
vie du bon pasteur, (18) de Gu-de-a, (19) il se prosterne, 



— 184 — 

din s ir lugal-si-sâ en- din £ h 'nin-gir-su (22) me-ni-da mu-na-da- 
dib-e (23) tur-dû(g)-ga-da (24) mah-dû(g)-ga-da (25) dû(g)-si- 
sâ-e KA-kes(da)-ag-da (26) erim-dû(g) [ ]da (Col. 

IX, 1) ur-sag bâr-azag-ga KU-a-ra (2) ^''nin-gir-su-ra 
é-ninnû-a dû(g)-bi tu(r)-tu(r)-da (3) din s ir sakan-sabar sukkal 
é-du(g)-ga sag-an-ni (4) en- din 8 ir nin-gir-su-ra me-ni-da (5) 
mu-na-da-dib-e (6) a azag-gi-da nidaba el-e-da (7) iâ bur-bàr- 
bàr-ra nidaba é-nun-na-da (8) £'*na(d) û-za-gin ba-ra-ga-na 
(9) ù-du(g) tu(r)-tu(r)-da (10) é-na(d) é-du(g)-ga-ni-a (11) 
bar-ra tu(r)-tu(r)-da (12) sa(g)-ga nu-è-è-da (13) din & ir URi-zi 
galu é-du(g)-ga-kam (14) en- din s ir nin-gir-su-ra me-ni-da mu- 
na-da-dib-e (15) s'^ginar-azag an-mul-a erin-na-da (16) ansu 
DUN-ûr-bi ug-kàs-e pa(d)-da (17) GÏR-ba-si(g)-ga-da (18) ansu- 
sig-a ansu-erida ki -ka (19) ansu-DUN-da é-KA-kur kur-tu(r) 
silim-da (20) lugal-bi din s ir nin-gir-su hul-la tûm-mu-da (21) 
galu ûg-dim sig-gi-a (22) mar-urû-dim zi(g)-ga (23) maskim 
da-ga din [s ir ni]n-gi[r]-su-ka (Col. X, 1) din e ir en-sig-nun sib- 
ansu-ka-ni (2) en- din s ir nin-gir-su-ra me-ni-da mu-na-da-dib- 
e (3) iâ hâ-da kas hâ-da (4) ûz-azag ûz ga-nag mâs-lulim 
(5) ama din & ir nin-gir-su-ka (6) iâ-ga-bi és-é-ninnû-a mus nu- 
tûm-da (7) en-lulim sib mâs-lulim en- din s ir nin-gir-su-ra (8) 
me-ni-da mu-na-da-dib-e (9) ti-gi nig-du(g)-gi si-sâ-a-da 



— 183 — 

(20) à son conseiller, (21) à Lugal-si-sa, (auprès) du seigneur 
Nin-gir-su, (22) sous ses ordres, il fit prendre (place). (23) 
Afin qu'il dise de petites paroles, (24) afin qu'il dise de hautes 
paroles, (25) afin qu'il lie ensemble les paroles justes, (26) 
afin qu'il [ ] (les paroles) mauvaises, (Col. IX, 1) 

afin qu'au guerrier qui habite la chapelle sainte, (2) à Nin-gir- 
su, dans l'e-ninnû, il fasse parvenir ces paroles, (3) à Sakan- 

sabar, le ministre de son harem, (4) auprès du seigneur 

Nin-gir-su, sous ses ordres, (5) il fit prendre (place). (6) 
Afin qu'il purifie l'eau, qu'il sanctifie le grain, (7) afin qu'(avec) 

de l'huile de pot pure il du grain, (8) afin que dans son 

lit (9) il introduise (toute) chose bonne, (10) afin que 

dans sa maison de repos, dans son harem, (11) il fasse entrer 
le foie (de Nin-gir-su), (12) il n'en laisse pas sortir (son) 
cœur, (13) àUui-zi, l'homme du harem, (14) auprès du seigneur 
Nin-gir-su, sous ses ordres, il fit prendre (place). (15) Afin 
qu'il fasse briller (de l'éclat) des étoiles du ciel le char 
saint, (16) afin que l'âne appelé ug-kas, (17) avec son cocher, 
(18) (afin que) le faible ânon, âne d'Eridu, (19) avec l'âne, 

dans la maison , matin et soir par lui soient maintenus 

en bon état, (20) afin qu'au Roi, à Nin-gir-su, il apporte la 
joie, (21) à celui qui, comme le jour, brille, (22) qui, comme 
l'ouragan, se déchaîne, (23) au surveillant du da-ga de Nin- 
gir-su, (Col. X, 1) à En-sig-nun, son ânier, (2) auprès du 
seigneur Nin-gir-su, sous ses ordres, il fit prendre (place). 
(3) Afin qu'il multiplie l'huile, qu'il multiplie la boisson 
fermentée, (4) afin que de la chèvre sacrée, de la chèvre qui 
allaite le(s) chevreau(x) lulîmu, (5) de la mère de Nin-gir-su, 
(6) dans la demeure de l'e-ninnû, le serpent ne dérobe pas le. . . 
lait, (7) à En-lulim, au pasteur des chevreaux lulîmu, auprès 
du seigneur Nin-gir-su, (8) sous ses ordres, il fit prendre 
(place). (9) Afin qu'il prenne bon soin de la flûte, (10) qu'il 



— 186 — 

(10) kisalé-ninnûhul-a si(g)-a-da (11) alGARmi-ri iBGARé-du(g)- 
ga (12) ur-sag pi-tûga-ra (13) din s ir nin-gir-su-ra é-ninnû du(g)- 
bi gà-gà-da (14) nar ki-âg-a-ni usumgal-kalam-ma (15) en- dil, s ir 
nin-gir-su-ra me-ni-da mu-na-da-dib-e (16)sa^g) sû-gà-da bar 
sû-gà-da (17) ig-i ir-pa(d)-da ir sig-da (18) sa(g) a-nir-ta a-nirba- 
da(19) en-na sa(g)-ab-dim zi(g)-ga-ni (20) ld buranun-dim luh- 
ha-ni(21 ) a-ma-ru-dim sa-ga-KA-ni (22) kur-gû-erim-gâl din & ir en 
lil-lâ-ka (23) a-dim ù-gi(g) g[ar] s[a((j)] \ ] gû-bi-gi-a-ni a- 
x 1 su(d)-da (Col. XI, 1) balag-gà-ni lugal-igi-hus-âm (2) en- 
din & ir nin-gir-su-ra me-ni-da mu-na-da-dib-e (3) sal-me ki-gâl- 
ni he-gâl galu-sar (4) din s ir za-za-ru (5) din « ir im-pa-è (6) ùr-é- 
nun-ta-è-a (7) din « ir he-gir-nun-na (8) din s ir he-sa(g)-ga (9) din » ir 
gù-ùr-mu (10) din s ir za-ar-mu (11) dumu-mas imin din s ir ba-û- 
me (12) ban-da en- din e ir nin-gir-su-ka-me (13) nam-x 2 -sâ(g)- 
ga gù-de-a-a-da (14) en- din s ir nin-gir-su-ra mu-na-da-sù-gi-sû 
(15) gan-gal-gal-e su-il-la-da (16) e-pâ sm-BUR-LA^-ge (17) 
gû-bi-zi(g)-ga-da (18) edin lugal-bi-ir du (19) gû-edin-na-ka 
din & ir se-tir-azag-su(d) PA-el-e (20) epin-na sag-an-sû-il-sû 
(21) gan-zi(d)-bi gig as tig-tig um-DC (22) gûr-gûr 
mas ki-sm-BUR-LA ki -ge (23) gû-gur-gur-ra-da (24) sag-x 3din e ir 
en-lil-lâ engar gû-edin-na (25) din s ir gis-bar-è en- din e ir nin- 
gir-su-ra(26) me-ni-da mu-na-da-an-dib-bi (Col. XII, 1) ambar- 
bi & a ni-suhur ,ia suhur ù-gub (2) &'*gi-nisi(g)-ga-bi &'ha-KA 
-f-su-ùr ù-gub (3) imin-nar ra-gab gû-edin-na-ge (4) din s ir nin- 

1. Signe d'identification incertaine. 

2. REG, 316. 

3. REC, 447 (1° forme), est distinct de la forme dont REC, 448 est le gunû 
(voir p. ex. statue G, IV, 13). 



— 187 — 

remplisse de joie le parvis de l'e-ninnû, (11) afin que (dans) 
le harem, (12) au guerrier qui prête l'oreille, 

(13) à Nin-gir-su, il rende agréable (le séjour) de l'e-ninnû, 

(14) à son musicien chéri, Usumgal-kala(m)-ma, (15) auprès 
du seigneur Nin-gir-su, sous ses ordres, il fit prendre (place). 
(16) Afin qu'il apaise le cœur, qu'il apaise le foie, (17) afin 
qu'aux yeux qui versent des pleurs, il affaiblisse les pleurs, (1 8) 
afin qu'au cœur qui est dans les soupirs, il diminue les soupirs, 

(19) au seigneur qui, comme le centre de la mer, se déchaîne, 

(20) qui, comme l'Euphrate, purifie, (21) qui, comme l'oura- 
gan , (22-23) qui l'ensemble des contrées enne- 
mies d'En-lil comme , (Col. XI, 1) à sonpsalmiste, Lugal- 

igi-hus-am, (2) auprès du seigneur Nin-gir-su, sous ses ordres, 
il fit prendre (place). (3) Les vierges qui et font pros- 
pérer la totalité des hommes, (i) Za-za-ru, (5) Im-pa-e, (6) 
Ur-e-nun-ta-e-a, (7) He-gir-nun-na, (8) He-sa(g)-ga, (9) Gu- 
ur-mu, (10) Za-ar-mu, (11 ) les sept filles jumelles delà déesse 
Ba-u, (12) engendrées par le seigneur Nin-gir-su, (13) afin 
qu'elles prononcent de bonnes prières, (14) (Gu-de-a) les ins- 
talla auprès du seigneur Nin-gir-su. (15) Afin qu'il fasse pro- 
duire les grands champs, (16-17) afin qu'il relève {le niveau) 
des canaux et fossés de Lagas, (18) (afin que) dans la plaine 
assignée au Roi, (19) dans le gu-edin, il fasse briller le fro- 
ment , (20) (afin qu')il élève vers le ciel les machines à 

irriguer, (21) (afin que) dans les champs sacrés il du gig, 

de l'as et du tig-tig, (22-23) (afin qu')il les greniers 

de Lagas, (24) au sag-x 3 d'En-lil, au cultivateur du gu-edin, 
(25) à Gis-bar-e, auprès du seigneur Nin-gir-su, (26) sous ses 
ordres, il fit prendre (place). (Col. XII, 1) Afinqu'il mette dans 

les étangs des poissons , (2) (afin qu')il mette dans de 

belles cannaies des roseaux. . . ., (3-4) afin qu'il transmette à 
Nin-gir-su, dans l'e-ninnû, les paroles des sept musiciens, 



— 188 — 

gir-su-ra é-ninnû-a d[û(g)]-bi tu(r)-tu(r)-da (5) din e ir KAL essad- 
e gû-edin-na (6) en- din s ir nin-gir-su-ra me-ni-da mu-na-da- 
dib-e (7) edin ki-du(g)-gi na-ri(g)-ga-da (8) gû-edin-na edin- 
du(g)-gi (9) na-ri(g) sum-ma-da (10) hu-bi [ J erin-na-da 

(11) nunuz-bi é-silim-a gâl-la-da (12) ama-bi DÏM-e-da (13) 
dû-dû mas-ansu UDU-a-ba (14) edin ki-âg din s ir nin-gir-su-ka-ge 
(13) nig-kud nu-ag-da (16) din s ir dim-gal-abzu nimgir gû-edin- 
na (17) en- din £ ir nin-gir-su-ra me-ni-da (18) mu-na-da-dib-bi 
(19) uru-dû-a-da ki-KU gar-ra-da (20) bâd uru-azag-ga en-nu 
dû-a-da (21) an-uku-us dâg-ga-na-bi (22) GAG+Gis sag-mah *** 
erin-bàr-bàr-ra (23) é-e URUDU-ba-da (24) din £ ir lugal-en-nu-uru- 
azag-ga-kam (2a) en- din & ir nin-gir-su-ra me-ni-da mu-na-da-dib- 
e (26) an-azag-gi zi(d)-dé-sû mu-gar (Col. XIII, 1 ) din £ ir en-lil- 
e sag-ba gur-ne-dar (2) din s ir nin-har-sag-ge igi-zi(d) ba- 
si-bar (3) din s ir en-ki lugal erida k [']-ge temen-bi [m]u-si(g) (4) 
en-zi(d) sa(g)-ûg-ùg-ga-ge (5) din » ir en-zu-e me-bi an-ki-a 
im-mi-diri(g)-ga-âm (6) din s ir nin-gir-su-ge es numun-i-a 
sa(g)-gi ba-ni-pa(d) (7) ama- din = ir nina sig ki-siR-BUR-LA ki -ka 
(8) sal-zi(d)-ba-ni-in-dû(g) (9) din[gir] numun-zi(d)-zi(d)- 
da-ge (10) é mu-dû m[u-b]i PA-ne-è (11) iGi-(-DUB-kal-[ga] 
din - ir nina-ge (12; sib gû-tug din s ir nin-gir-su-ka-ge (13) 
gal-mu-zu gal-ni-ga-tûm-mu (14) é-e galu é-dû-a-ge (15) gù- 
de-apa-te-si (16) sm-BUR-LA ki -ge (17) sag im-PA-TUG-DU-gi (18) 
£'*ginar kur-mu-gam su-zi il ni-gal û-a (19) ansu-DUN-ûr-bi 
ud-gù-du(g)-du(g)-ga (20) GÏR-ba-si(g)-ga-da (21) gag+gis 



— 189 — 

messagers du gu-edin, (5) à Kal, le garde-pêche du gu-edin, 
(6) auprès du seigneur Nin-gir-su, sous ses ordres, il fit pren- 
dre (place). (7) Afin qu'il purifie la plaine, le lieu bon, (8) 
afin que sur le gu-edin, la bonne plaine, (9) il jette une purifica- 
tion, (lO)afin qu'il fasse briller [ ] les oiseaux (du gu-edin), 

(11) afin que les petits dans une saine demeure soient (mainte- 
nus), (12) afin que les mères élèvent (leurs petits), (13) afin 

que sur les produits du bétail (14) de la plaine chérie 

de Nin-gir-su (15) aucun impôt ne soit prélevé, (16) à Dim- 
gal-abzu, l'intendant du gu-edin, (17) auprès du seigneur Nin- 
gir-su, sous ses ordres, (18) il fit prendre (place). (19) Afin 
qu'il construise la ville, qu'il mette [en place) les habitations, 
(20) afin qu'au mur d'enceinte de la ville sainte il construise 

une forteresse, (21) afin que (22-33) érige (dans) le 

temple la masse d'armes, à tête élevée, en cèdre liâru, (24) à 
Lugal-en-nu-uru-azag-ga-kam, (25) auprès du seigneur Nin- 
gir-su, sous ses ordres, il fit prendre (place). (26) (A l'égard du 
temple), Anu, (le ciel) pur, agit avec bienveillance ; (Col. XIII, 
1) En-lil ; (2) Nin-har-sag avec bienveil- 
lance le regarda ; (3)En-ki, le roi d'Eridu, en fixa letémen;(4) 
le seigneur saint dont le cœur est pur, (5) En-zu, en rehaussa 
les décrets dans le ciel et sur la terre; (6) Nin-gir-su l'a dès 
l'origine élu en son cœur (pour sa) demeure ; (7) la mère, (la 
déesse) Nina, aux briques de Lîgas (8) a donné ses soins 
fidèles ; (9) les dieux de sainte origine (10) ont construit le 
temple et en ont glorifié le nom. (11) L'abarakku fort de Nina, 

(12) le pasteur altier de Nin-gir-su (13) était plein de science 
et se comportait avec grandeur. (Il) (Dans) le temple, le con- 
structeur du temple, (15) Gu-de-a, patési (16) de Lagas (17) 
offrit des présents : (18) le char (appelé) "kur-mu-gam", 
chargé d'éclat, couvert de splendeur, (19) son âne (appelé) 
"ud-gu-du(g)-du-(g)", (20) avec son cocher, (21) la masse 



— 190 — 

sag-imin KU-hus-mé (22) kl ub-e nu-il &*gaz-mé (23) mi-ibkl- 
nini sag-ug (Col. XIV, 1) kur-da gab-nu-gi (2) ^KA + GiR-gir 
su-nir-9 (3) â nam-ur-sag-gà (4) e ié pan tir-mes-dim KA-gar- 
ra-ni (5) ti-sur mé-a nim-dim gir-da-ni (6) é-mar-urû ûg-ug 
mus-hus-su (7) eme è-ne-da-ni (8) â-mé me nam-lugal si-si- 
a-da (9) pa-te-si galu é-dû-a-ge (10) gù-de-a pa-te-si (11) 
siR-BUR-LA ki -ge (12) sag im-mi-ib-PA-TÙG-DU-gi (13) 
an-na lagab-za-gin-na [az]ag-gi gug-gi-rin me-luh-ha-da 
(14) u,udu pisân-mah urudu #a[Z]-mah (15) urudu zi(d)-da-azag 
urudu bur-azag an-ni-tûm (16) din e ir im-gi(g)L' u -ga-ge (17) 
j&ansur-azag-an-na il-l[a]-da (18) ki di[ ] ne[ 

(19) din « ir nin-gir[-su]-ge uru-ni (20) sir-blr-la 1 " [ ] ki- 
du(g) ba-su.M (21) é ki-na(d)-a ki-ni-te é-a-ba (22) na(d) mu- 
ni-tûm (23) kur-kur-ri ,JU -dim TAR-ba dumu- din & ir en-lil-lâ-da 
(24) ni-mu-da-ab-te-te (25) id-dé a-zal-li si(g)-a-da (26) am- 
bar-ra Hi-suhur'- ,a suhur ,ia gâl-la-da (Col. XV, 1) essad azag- 
gâl-bi zag-ba gub-ba-da (2) a-gal-gal-e se-si-si-a (3) gûr-DÙ- 
gûr mas ki-sm-BUR-LA kl -ge (4) gû-gur-gur-ra-da (5) tûr-dû-a-da 
a-mas-dû-a-da (6) ganam-zi(d)-da sil ffu[b]-\<ju]b-da (7) udu- 
nita ganam-zi(d)-bi su-ba-ba-ra-da (8) lid-zi(d)-da amar gub- 
gub-ba-da (9) sa(g)-ba gu(d)-Nii\'DA gù-nun-bi-silim-da (10) 
gu(d)-e sù-dùl-la si-sâ-a-da (11) ENGAR-GL(D)-ra-bi zag-ba gub- 
ba-da (12) ansu nig-tûg-bi il-a-da (13) a-Ku se-si-bi egir-bi 



— 191 — 

d'armes aux sept têtes, l'arme terrible du combat, (22) l'arme 
dont aucune région ne supporte (le choc), l'arme mortelle 
dans le combat, (23) le mi-ib, l'arme en pierre de hulâlu, à tète 
de lion, (Col. XIV, 1) à qui les contrées ne résistent pas, (2) 
le glaive aux neuf emblèmes, (3) bras de la vaillance, (4) l'arc 

qui, comme , résonne, (5) les flèches terribles du combat 

qui, comme l'éclair, fulgurent, (6) le carquois où des fauves 
farouches et des dragons (7) (sont représentés) faisant sortir leur 
langue, (8) brasdu combat pour remplir les ordres de laroyauté, 
(9) le patési constructeur du temple, (10) Gu-de-a, patési 
(11) de Lagas, (12) les offrit en présent. (13) Le [ ] céleste 
(fait) enun morceau de pur lapis et en porphyre de Meluhha, 
(14)lepisan-mah (en cuivre), le gal-mah (en cuivre), (15) le pur 
zi(d) (en cuivre), le pur bur (en cuivre), qui conviennent pour 
le ciel, (16) (vases) de l'oiseau divin Im-gi(g), (17) afin que la 
pure table céleste en soit chargée, (18) au lieu [ ] il 

]. (19-20) Nin-gir-su sa ville, Lagas, 

(21) Dans la maison de repos, dans le lieu qui inspire la crainte, 
dans cette maison, (22) (Gu-de-a) apporta un lit. (23) Pareil à 

l'oiseau kur-kur-ri, parle du fils d'En-lil (24) il fut rempli 

de crainte. (25) Pour remplir les canaux d'eau courante, (26) 

pour faire exister des poissons dans les étangs, (Col. 

XV, 1) pour placer près (des poissons) le garde-pêche sacré, 

(2) pour, (en cas) d'inondation ou de sécheresse, (3-4) 

. ... les greniers de Lagas, (5) pour construire des 

étables, pour construire des parcs, (6) pour, avec les brebis 
sacrées, installer des agneaux, (7) pour, aux béliers, donner en 
partage des brebis sacrées, (8) pour, avec les vaches sacrées, 
installer des veaux, (9) pour, au milieu d'elles, faire mugir le 
taureau, (10) pour disposer des bœufs (sous le) joug, (11) pour 
installer un bouvier à leur côté, (12) pour faire porter aux ânes 
leur bât, (13) pour placer derrière eux le qui les nourrit 



— 192 — 

us-s[a-d]a (14) DUN-e urudl, ha-[ ]-mah lal-a-da (15) é-arâ-mah 
il-la-da (16) ^'.s-da-MAL-A'AD-KJD-GAB é-gim-tur din [& ir Jn[in-[gir]- 
[s]u-[ka]-ge (17) [ ] a-dim [ ]a-da (18) [ ] en 

MG-e si-[s]â-a-da (19) kisal-e-ninnû-[g]e hul-la si(g)-a-da 
(20) si-im-da â-lâ balag nani nar su-dû-a (21) balag ki-âg- 
ni usum-gal-kalam-ma (22) sag-ba gin-na-da (23) pa-te-si 
é-ninnû mu-dû-a (Col. XVI, 1) gù-de-a en- din s ir nin-gir-su- 
ra (2) mu-na-da-tù(r)-tù(r) (3) [éj-e me-gal-la [s]ag-mi-ni-ib 
-il (4) ni-me-lâm-ma su-mi-ni-ib-dû (5) mâ-gûr-dim x 1 im 
] (6) dim-sa-bi im-ag (7) lugal-bi bâr-gir-nun-na- 
ka (8) ur-sag- din s ir nin-gir-su ud-dé-sû im-è (9) gis-pu nig-il- 
la tu-ru-na-bi (10) an-sïg-ga su-lim il-la-âm (11) su-nir-bi 
sag-sù-ga-bi (12) din » ir nin-gir-su zi mu-il-âm (13) su-lal igi- 
bi-sû si-sâ-a-bi (14) mus-ka-sïg-ga a a-tû-a-âm (15) £'*ginar 
za-gin ul il-a-na (16) lugal-bi ur-sag din s ir nin-gir-su din £' r bab- 
bar-âm mu-gub (17) gu-za gû-en-na gub-ba-bi (18) é-azag-an- 
na ul-la tu-ru-na-âm (19) na(d)-bi ki-na(d)-a gub-ba-bi (20) 
tûr ki-na(d)-ba du(g)-gar-ra-âm (Col. XVII, 1) bar-azag û-za- 
gin ba-ra-ga-ba (2) ama- diugir ba-û en din s ir nin-gir-su-da (3) 
ki-na(d) mu-da-ab-du(g)-gi (4) zabar-gal-gal-e ur-mu-kû-e (5) 
é-zi(d)-da [ ]da [za]bar-azag-gi ne-[s]ag (6) mi-ni-ib- 

bi(l)-bi(l) (7) bur-azag unù-gal-la sù-ga-bi (8) bunin-mah-ban- 
da a nu-BANàUR-gi-dam (9) zi(d)-da Bi-da-ba gub-ba-bi (10) ld 
idigna ld buranun-bi-da (11) he-gâl tûni-tûm-âm (12) nig-dû 
uru-na-ge PA-ne-è (13) gù-de-a é-ninnû mu-dû (14) me-bi su- 

1. Br. n° 10811 ? 



— 493 — 

de grain, (14) pour ,(15) pour élever la 

haute " maison de la mouture", (16-17) pour [ ], comme 

], le de la maison des servantes et des petits 

(esclaves) de Nin-gir-su, (18) pour disposer [ ].... 

. . . . , (19) pour remplir de joie le parvis de l'e-ninnû, (20-22) 

pour les cymbales, la lyre qui produit une 

musique parfaite, la lyre chérie (de Nin-gir-su), appelée 
usum-gal-kala(m)-ma, (23) le patési, constructeur de l'e-ninnû, 
(Col. XVI, 1) Gu-de-a, auprès du seigneur Nin-gir-su (2j 
pénétra. (3) [Le temple], il'en exalta les grands décrets, (4) il 
(en) parfit l'éclat terrifiant. (5) Pareil à une barque, il [ 

; (6) il fit le (7) Dans la chapelle du gir-nun, le 

Roi, (8) le guerrier Nin-gir-su, comme le jour, il le fit briller. 

(9) Le , où demeurait la magnificence, (10) était, 

comme le beau ciel, chargé de splendeur. (11) L'emblème 
placé devant [le temple) (12) était, comme Nin-gir-su, chargé 
d'éclat. (13) Le su-lal installé en face (du temple) (14) était 

comme le serpent qui par l'eau est lavé. (15) Dans son 

char brillant chargé de magnificence, (16) le Roi, le guerrier 
Nin-gir-su monta, pareil ausoleil. (17) Le trône placé dans le 
gu-en-na (18) était semblable au temple pur du ciel où 
demeure la magnificence. (19) La chambre de repos où le lit 
était placé (20) était semblable à l'étable, au lieu de repos où 

( ) s'accroupissent. (Col. XVII, 1) Sur la couche pure 

(2) la mère, la déesse Ba-u, avec le seigneur Nin-gir-su, 

(3) s'accroupit; (4) de grandes victimes elle mangea ; (5-6) dans 
le temple saint [ ] le sacrificateur brûla des victimes 

pures. (7) Le vase pur placé dans le grand lieu (saint) (8) était 
pareil au bunin-mah-ban-da où l'eau ne cesse [de couler) ; (9) 

le récipient placé (dans) le (10) était pareil au 

Tigre et à l'Euphrate (11) qui apportent l'abondance. (12) Tout 
ce qui convenait pour sa ville, il l'exécuta : (13) Gu-de-a a 

13 



— 194 — 



ne-dû (15) é-Ni-GÂ-ba ni-gà ni-tù(r) (16) é-azag-an-ka-ba gar 
mu-ni-gar-gar (17) har mu-tuh su-su mu-gar (18) ud lugal-ni 
é-a tù(r)-ra (19) ud-imin-ne-sû (20) gim nin-a-ni mu-da-di-âm 
(21) arad-dé lugal-e zag mu-da-gin-âm (Col. XVIII, 1) uru-na 
û sub-ni zag-bi-a mu-da-a-na(d)-âm (2) eme-nig-hûl-da dû(g) 
ba-da-kûr (3) nig-erim é-ba im-ma-an-g[i] (4) nig-g[i-gi-na] 
din g ir [nina] din « ir nin-[gir-su]-ka-[sû] (5) u-[im-]ma-[si-tar] (6) 
nu-sig [galu-nig-tug] nu-[mu-na-gar] (7) nu-m[a-su] galu- 
[â-tug] nu-n[a-gar] (8) é-dumu-[nita] nu-[tug] (9) dumu-[sal-bi 
iâ]-udu-[bi(l)-la-ba mi-ni-tu(r)] (10) babbar nig-si-[sâ] mu-na- 
t[a]-è (11) nig-erim-ni dill ^ ir babbar gû-bi gïr-ne-us (12) uru-e 
din 8 ir babbar-dim (13) ki-sa-ra im-ma-ta-a-è (14) sag-gà Ni-a 
gur-im-mi-dar (15) igi-an-azag-ga-ge (16) NE-te-ni ne-zu (17) 
gu(d)-dim sag-il-la mu-tù(r)-tù(r) (18) és-é-ninnû-a (19)gu(d)- 
dû mâs-dû-e gis-ne-tag (20) bur-an-na mu-tûm (21) temen 
mu-ni-de-de (22) usum-[g]al-kalam-ma ti-gi-a mu-tûm (Col. 
XIX, 1) â-lâ ud-dam sig-mu-na-ab-gi (2) pa-te-si zag-è-a (3) 
nam-mi-DD (4) uru-ni ù-mu-e (5) gù-de-a [ | (lacune 

d'environ six cases) (12) [ ] ig [ ] ta [ ] (13) ki-se- 
gu [ ] mu-na-mû-mû (14) pa-te-si-da sm-BUK-LA ki -e he-gâl- 
la (15) su-mu-da-pes-e (16) ur-sag é-gibil-na tu(r)-ra-âm (17) 
en din s ir nin-gir-su-ra ki-bi nig-du(g) mu-na-ni-ib-gâl (18) an 
zag-gal-la mu-na-KU (19) an-ra ^"«"en-lil im-ma-ni-us (20) 
Ji»sir e n-lil-ra (21) diu = ir nin-mah mu-ni-us (Col. XX) (Lacune 



— 195 — 

construit l'e-ninnû, (14) en a accompli les décrets. (15) Dans 

la maison du il fît entrer du ; (16) dans la "maison 

pure du ciel il plaça de la nourriture. (17) Il délia son foie, il 
reposa ses mains : (18) au jour où le Roi entra dans le temple, 
(19) durant sept jours, (20) la servante rivalisa avec sa maî- 
tresse, (21) le serviteur et le maître allèrent de pair; (Col. 
XVIII, 1) dans sa ville, le puissant et l'humble couchèrent 
côte à côte ; (2) sur la langue mauvaise les paroles (mauvaises) 
furent changées en (bonnes) ; (3) tout mal du temple il déftour- 
na] ; (4) aux l\ois de Nina] et de Nin-[gir-su] (5) 'Adonna son 
attention] ; (6) à l'orphelin [l'homme riche] ne [fît aucun 
(tort)]; (7) à la veu[ve] l'homme [puissant] ne [fît aucun (mal)] ; 
(8) dans la maison où il n'[y avait] pas d'enfant [mâle], (9) la 
fîl[le apporta de la graisse] de mouton [à brûler] ; (10) le 
soleil fît briller la justice ; (11) le dieu Babbar foula aux pieds 
l'iniquité; (12) la ville, pareille au dieu Soleil, (13) hors de 

terre surgit brillante. (14) 

(15) face du ciel pur, (16) (17) 

Pareil à un bœuf, la tète haute, (le patési) pénétra (dans le 
temple). (18) Dans la demeure del'e-ninnû (19) il immola un 
beau bœuf, un beau chevreau ; (20) un vase de plomb il 
apporta : (21) il arrosa le témen. (22) (A) Usum-gal-kala(m)- 
ma il apporta (sa) flûte : (Col. XIX, 1) il fît briller les cymbales 

comme le jour. (2) Le patési hors de pair, (3) ; 

(4) sa ville, il (5) Gu-de-a [ ] (lacune 

d'environ six cases) (12) [ ]••••, (13) dans un lieu 

favorable, il construisit [ ]. (14) Par le patési, (la ville 

de) Lagas en prospérité (15) fut enflée. (16) Au guerrier qui 
dans le nouveau temple avait été introduit, (17) au seigneur 
Nin-gir-su, en son lieu, toute bonne chose il procura. (18) Il 
fit demeurer Anu dans un grand sanctuaire; (19) auprès 
d'Anu il installa En-lil ; (20) auprès d'En-lil (21) il installa 



— 196 — 

d'environ douze cases) (13) [ ] su(d) [ 

(14) é-da | lugal im-da-h[ul] (15) sig é-ninnû-ka 

n[am]-im-[ma]-tar[-ri] (16) [ ] (17) 

nam-du(g)-he-tar (18) sig-é-ninnû nam-he-tar (19) nam-du(g)- 
he-tar(20) é-kur an-ni ki-gar-ra (21) me-gal-la dû-a (Col. XXI) 
(lacune d'environ seize cases) (17) si[g-é-ninnû]-ka n[am]-ni- 
mi-ib-tar-ri (18) sig nam-he-tar (19) sig-é-ninnû nam-du(g)- 
he-tar (20) éni-lâm har-rn-di us-[ ]an gû-lal-a (Col. XXII, 
1)[ J aza g[ ] e (lacune d'environ quinze cases) (17) 

mu-zu-sû tûr he-im-si-dû-dû (18) a-mas he-im-si-bi(l)-bi(l) (19) 
kalam û-sal-la he-gâl-na(d) (20) ki-en-gi-râ kur-kur igi-bi ha- 
mu-si-gâl (Col. XXIII, 1) é- din & ir im-gi(g)t> u -z[u j an-ni ha-ra- 
[i]l (lacune d'environ onze cases) (13) [ ]ga [ ]me 

(14) [ ]•[*]* ][d]-w(i«)[ ]dû[ ](I6) 

]gibil-ga [ ]da-mû-a (17) s'sgu-za gub-ba-bi galu 

nu-kûr-e (18) dingir-zu en- din s ir nin-gis-zi(d)-da dumu-ka an- 
na-kam (19) dingir-ama-zu din fe r ' r nin-sun-na ama-gân-numun- 
zi(d)-da (20) numun-e ki-âg-gà-âm (21) lid-zi(d)-dé sal-ba tu(d)- 
da-me (22) mes-zi(d) ki-sm-BUR-LA ki è-a (Col. XXIV, 1) din g ir 
nin-gir-su-ka-me (2) sig-ta nim-sû [m]u-zu he-gâl (3) [g]ù-de- 
a [ ]ga-za (4) [ ] bi-rûG [ ]na-DU (5) [ ] ka-kal 

] an-ni zu-me (6) [pa-t]e-si-[m\u é-e nam-tar-ra-me (7) 
[gù]-de-a [du]mu din ^ ir nin-gis-zi(d)-da-ka (8) nam-ti(l) [h]a-mu- 
ra-su(d)(9) é kur-gal-dim an-ni us-sa (lO)ni-me-lâm-bi kalam- 
ma sub-a (11) [a]n-ni din e ir en-lil-e nam-sm-BUR-LA ki tar-ra (12) 



— 197 — 

Nin-mah; (Col. XX) (lacune d'environ douze cases) (13) [ 

] (14) Par le temple [ ] le Roi fut réjoui. (15) 

Les briques de l'e-ninnû, il fixa leurde[stin] : « (16) [ 
« (17) Qu'elles soient douées d'un bon destin! (18) Que les 
« briques de l'e-ninnû soient douées d'un destin! (19) 
« Qu'elles soient douées d'un bon destin! » (20) L'e-kur qui 
vers le ciel est établi, (21) qui, (suivant) de grands décrets, a 
été bâti, (Col. XXI) (lacune d'environ seize cases) (17) Les 
bri[ques de l'e-ninnû], il fixa leur defstin] ; « (18) Que les 
« briques soient douées d'un destin! (19) Que les briques 
« de l'e-ninnû soient douées d'un bon destin !» (20) Le temple 

(Col. XXII, 1) [ ] pur [ ] (lacune 

d'environ quinze cases) « (17) Qu'à cause de toi les étables 
« soient construites, (18) les parcs resplendissent] (19) Que le 
« pays en sécurité se repose ! (20) Que Sumer soit à la tête 
« des contrées ! (Col. XXIII, 1) Que ton temple d'Im-gi(g) 
a s'élève dans les cieux ! » (lacune d'environ onze cases) 

(13-16) [ ] . . « (17) Le trône qui a été 

« établi, que personne ne le change! (18) Ton dieu 
« est le seigneur Nin-gis-zi-da, le descendant d'Ami; (19) 
« ta mère est la déesse Nin-sun, la mère qui enfante 
« une race sainte (20) et chérit sa descendance. (21) Je suis 
« la vache sainte qui, comme une femme, enfante; (22) je suis 

« qui fait briller Lagas, (Col. XXIV, 1) (je suis. . . . 

« . . .) de Nin-gir-su. (2) Que du bas jusqu'en haut ton nom 

« existe! (3) Gu-de-a ton [ ] (4) [ ] 

« [ ]. . . (5) Je suis [ ] qui connaît les incantations 

« célestes ; (6) ô [mo]n [pa]tési, c'est moi qui fixe le sort du 
« temple. (7) De Gu-de-a, le fi[ls] du (dieu) Nin-gis-zi-da, (8) 
« que la vie soit prolongée! » (9) Le temple qui comme le 
Grand Mont vers le ciel est établi, (10) dont l'éclat terrible 
s'abat sur le pays, (11) où Anu et En-lil fixent le sort de 



— 198 — 

din & ir nin-gir-su-ka nam-nir-gâl-ni (13) kur-kur-ri zu-a (14) 
é-ninnû an-ki-damû-a(15) din e ir nin-gir-su zag-sal (16) [é]- din " ir 
nin-gir-su-[k]a dû-a (17) z[ag]-sal egir-bi. 

6) Brique A 1 

(1) dingi'nin-dar-a (2) lugal-en (3) lugal-a-ni (4) gù-de-a (5) 
pa-te-si (6) sm-BUR-LA ki -ge (7) é-g-ir-su^-ka-ni (8) mu-na-dû. 

p) Brique B 2 

(l) din g' r mes-lam-ta-è-a (2) lugal-a-ni (3) gù-de-a (4) pa-te-si 
(5) sm-BUR-LA^-ge (6) é-gir-su^-ka-ni (7) mu-na-dû. 

q) Brique G 3 

(1) din & ,r gà-tum-du(g) (2) ama sir-bur-la 1 " (3) nin-a-ni (4) gù- 
de-a (S) pa-te-si (6) sir-bur-la" (7) ur din s ir gà-tum-du(g)-ge (8) 
é uru-azag-ga-ka-ni (9) mu-na-dû. 

r) Brique D * 

(1) din g' r nin-gis-zi(d)-da (2) dingir-ra-ni (3) gù-de-a (4) pa- 
te-si (5) siR-BUR-LA ki (6) galu é-ninnû (7) din s ir nin-gir-su-ka (8) 
in-dû-a (9) é gir-su ki -ka-ni (10) mu-na-dû. 

s) Brique E 5 

(1) din g ir nin-gir-su (2) ur-sagkal-ga(3) din = ir en-lil-lâ (4) lugal- 
a-ni (5) gù-de-a (6) pa-te-si (7) siR-BUR-L* ki -ge (8) é-ninnû din ? ir 
im-gi(g)b u -bàr-bàr-ra-ni (9) mu-na-dû. 



1. Dec, pi. 37, n° 4 ; traduit par Amiaud Dec. ép., p. xxxn. 

2. Louvre inédit ; traduit par Amiaud Dec. ép., p. xxxn. 

3. Louvre inédit; traduit par Amiaud Dec. ép., p. xxxit. 



— 199 — 

Lagas, (12-13) qui fait connaître aux contrées la majesté de 
Nin-gir-su, (14) l'e-ninnû qui a été construit dans le ciel et 
sur la terre, (15) ô Nin-gir-su glorifie-le! (16) Le temple de 
Nin-gir-su, (17) glorifie-le après sa construction! 

o) Brique A 1 

(1) A Nin-dar-a, (2) le roi , (3) son roi, (4) Gu-de-a, 

(5) patési (6) de Lag-as, (7) son temple de Gir-su (8) construisit. 

p) Brique B 2 

(1) A Mes-lam-ta-e-a, (2) son roi, (3) Gu-de-a, (4) patési (5) 
de Lagas, (6) son temple de Gir-su (7) construisit. 

q) Brique C 3 

(1) A Ga-tum-du(g), (2) mère de Lagas, (3) sa dame, (4) 
Gu-de-a, (5) patési (6) de Lag-as, (7) homme de Ga-tum-du(g-), 

(8) son temple de la ville sainte (9) construisit. 

r) Brique D 4 

(1) A Nin-gis-zi-da, (2) son dieu, (3) Gu-de-a, (4) patési 
(5) de Lagas, (6) qui l'e-ninnû (7) de Nin-gir-su (8) a construit, 

(9) son temple de Gir-su (10) construisit. 

s) Brique E 5 

(1) A Nin-gir-su, (2) le guerrier fort (3) d'En-lil,(4) son roi, 
(5) Gu-de-a (6) patési (7) de Lagas, (8) son e-ninnû (surnommé) 
« Im-gi(g) brillant » (9) construisit. 

4. Dec, pi. 37, n° 5; traduit par Amiaud Dec ép., p. xxxn (même inscription 
sur un clou publié et traduit par Boscawen TSBA, VI, pp. 278 sqq.). 

5. Dec, pi. 37, n° 6 ; traduit par Amiaud Dec ép., p. xxxn. 



— 200 — 

Brique F • 

(Col. I, 1) din ? ir nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din ? ir en-lil-lâ- 
ra (4) gù-de-a (5) pa-te-si (6) siR-BUR-LA ki -ge (Col. II, 1) nig- 
dû-e PA-mu-na-è (2) é-ninnû din e ir im-gi(g)'- ,u -bàr-bàr-ra-ni (3) 
mu-na-dû (4) ki-bi mu-na-gi. 

u) Brique G 2 

(1) din & ir nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din e ir en-lil-lâ|(4) lugal- 
a-ni (S) gù-de-a (6) pa-te-si (7) sm-BLB-LA ki -ge (8) é- din s ir im- 
gi(g)l lu -bar-bàr-ra-ni (9) mu-nn-dû (10) sa(g)-ba a-ga 3 erin (11) 
ki-di-kud-a-ni (12) mu-na-ni-dû. 

v) Brique H 4 

(Col. 1,1) din s ir nina (2) nin-en (3) nin-in-dub-ba (4) nin-a-ni 
(5) gù-de-a (6) pa-te-si (7) sm-BUR-LA ki -ge (Col. II, 1) nig-dû-e 
PA-mu-na-è (2) nina ki uru ki-âg-gà-ni-a (3) é-sirara ki -suM (4) 
kur-é-ta il-la-ni (5) mu-na-dû. 

w) Clou d'argile A 5 

(1) din g ,r nin-dub (2) lugal-en (3) lugal-a-ni (4) gù-de-a (5) 
pa-te-si (6) siR-BUR-LA ki -ge (7) e-gir-su ki -ka-ni fi (8) mu-na-dû. 



1. Dec, pi. 37, n° 7 ; texte analogue (avec légères variantes) sur pierre de 
seuil, pi. 27, n* 3 (traduite par Amiaud, RP n. s., II, 103-104, et Dec. ép., 
p. xxxi), sur tablette, pi. 29, n° 2 (traduite par Le Gac, ZA VII, 13), et clou, pi. 38. 

2. Dec. pi. 38; traduit par Amiaud RP n. s., II, pp. 104-105, et Dec. ép., p. 

XXXII. 

3. Cette expression désigne la construction dont les ruines sont décrites par 
Sarzec et Heuzey Dec, pp. 62 sqq.; voir encore Cyl. A, XXIV, 4 ; XXV, 2i ; 
XXVI, 12;XXV1II, 17. 

4. Dec. pi. 37, n° 3; traduit par Amiaud RP n. s., II, p. 105, et Dec. ép., 
p. xxxii (comparer le clou de Zerghul publié I R, 5, n° 23, 2, traduit par 
Smith TSRA I, 33 et Menant RC, 64). Une pierre de seuil trouvée dans les 



— 201 — 



t) Brique F 



(Col. I, 1) A Nin-gir-su, (2) le guerrier fort (3) d'En-lil, (4) 
Gu-de-a, (5) patési (6) de Lagas, (Col. II, 1) tout ce qui con- 
venait exécuta : (2) son e-ninnû (surnommé) « Im-gi(g) bril- 
lant » (3) il construisit (4) et restaura. 

u) Brique G 2 

(1) A Nin-gir-su, (2) le guerrier fort (3) d'En-lil, (4) son roi, 
(o) Gu-de-a, (6) patési (7) de Lagas, (8) son temple (surnommé) 
« Im-gi(g) brillant» (9) construisit (10) et, au milieu, un por- 
tique 3 de cèdre, (11) le lieu de ses jugements, (12) construisit. 

v) Brique H 4 

(Col. 1,1) A Nina, (2) la dame ,(3) la dame de , 

(4) sa dame, (5) Gu-de-a, (6) patési (7) de Lagas, (Col. II, 1) 
tout ce qui convenait exécuta, (2) et dans Nina, sa ville 
aimée, (3) son e-sirara-suM, (4) qui (du milieu) des temples du 
monde s'élève, (5) construisit. 

w) Clou d'argile A b 

(1) A Nin-dub, (2) le roi , (3) son roi, (4) Gu-de-a, (5) 

patési (6) de Lagas, (7) son temple de Gir-su fi (8) construisit. 



mêmes conditions que le mortier d'E-an-na-tum (cf. ci-dessus p. 49), publiée et 
traduite par Evetts PSBA 1890, pp. 54 sqq. (voir depuis GT XXI, pi. 38, 
90849), donne un texte analogue, plus les trois lignes suivantes : (13) ki-bi mu-na- 
gi (14) [jb].'id-mah-ni (15) [ ] [b]i mu-nai-nigi{n) c'est-à-dire « il le restaura et 
de son mur sublime il entoura le [ ] » 

5. IR, 5, n"23,1 ; traduit par Smith, TSBA, I, 33 (Menant BC, 64 et Boscawen 
TSBA, VI, 282). Un exemplaire proviendrait de Warka, un autre de Babylone? 

6. var. pour cette case : é-a-ni « son temple ». 



— 202 



x) Clou d'argile B ' 

(1) <,in " ip gâl-alim (2) dumu-ki-ég (3) din s ir nin-gir-su-ka (4) 
lugal-a-ni (o) gù-de-a (6) pa-te-si (7) siR-BUR-LA ki -ge (8) é-me- 
hus 3 -gal-an-ki-ka-ni (9) mu-na-dû. 

y) Clou d'argile C 3 

(1) din s ir nin-gir-su(2) ur-sag kal-ga (3) din s ir en-lil-lâ (4) lugal- 
a-ni (5) gù-de-a (6) pa-te-si (7) siR-BUR-LA ki -[ge] (8) galu é- 
ninnû (9) din s ir nin-gir-su-ka (10) in-dû-[a] (H) é-PA é-ub-imin- 
a-ni(12) mu-na-dû. 

z) Tablette de pierre A 4 

(4) din s ir ninni (2) nin-kur-kur-ra (3) nin-a-ni (4) gù-de-a (5) 
pa-te-si (6) sm-BUR-LA ki -ge (7) é-an-na gir-su ki -ka-ni (8) mu- 
na-dû. 

a') Tablette de pierre B 5 

(Face, 1) din « ir DUN-sa(g)-ga (2) dumu-ki-âg (3) din " ir nin-gir- 
su-ka (4) lugal-a-ni (S) gù-de-a (6) pa-te-si (7) sm-BUR-LA ki -ge 
(Revers, 1) é-ki-KU-akkil-li-ni (2) mu-na-dû. 

/>') Vase A fi 

(1) din & îr nin-gis-zi(d)-da (2) dingir-ra-ni (3) gù-de-a (4) pa- 
te-si (5) siR-BUR-LA ki -ge (6) nam-ti(l)-la-ni-sû (7) a-mu-na-ru. 

1. AO : 468 inédit; même texte sur des tablettes et statuettes votives. Tra- 
duction par Amiaud RP n. s., II, 104, et Dec. ép., p. xxxit. 

2. sic ; les textes parallèles (tablettes et statuettes) portent (par erreur) le 
signe axsu. 

3. Collection de Clercq, t. II, pi. 8, n° 2; traduit par Menant, ibid., p. 80. 

4. MNB 1375 inédit; traduit par Amiaud RP n.s., II, 104, et Déc.ép.,p. xxxi. 



203 — 



x) Clou d'argile B ' 

(1) A Gal-alim, (2) fils chéri (3) de Nin-gir-su, (4) son roi, 
(5) Gu-de-a, (6) patési (7) de Lagas, (8) son e-me-hus-gal-an- 
ki (9) construisit. 

y) Clou d'argile C 3 

(1) A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3) d'En-lil, (4) son roi, 
(5) Gu-de-a, (6) patési (7) de Lagas, (8) qui l'e-ninnû (9) de 
Nin-gir-su (10) a construit, (11) son e-PA, le temple des sept 
zones, (12) construisit. 

z) Tablette de pierre A 4 

(1) A Innina, (2) dame des contrées, (3) sa dame, (4) Gu- 
de-a, (5) patési (6) de Lagas, (7) son e-an-na de Gir-su (8) 
construisit. 

a) Tablette de pierre B 5 

(Face, 1) A DuN-sa(g)-ga, (2) fils chéri (3) de Nin-gir-su, 

(4) son roi, (5) Gu-de-a, (6) patési (7) de Lagas, (Revers, 1) 
son e-ki-RU-akkil-li (2) construisit. 

b") Vase A 6 

(1) A Nin-gis-zi-da, (2) son dieu, (3) Gu-de-a, (4) patési 

(5) de Lagas, (6) pour sa vie (7) voua (ceci). 

Une brique parallèle publiée CT XXI, pi. 37, 90288 se termine ainsi (7) ur 
(dingir)-gà-tum-du(g)-ge (8) é-gir-su-(ki)-ka-ni (9) mu-na-dû « ... homme de 
Ga-tum-du(g), son temple de Gir-su construisit ». 

5. Dec, pi. 29, n" 1 ; traduit par Amiaud Dec. êp., p. xxxn (comparer 
Halévy RT XI p. 211 et Le Gac, ZA VII, 9). 

6. Dec, pi. 44. n° 2 ; traduit par Heuzey, p. 234. 



— 204 — 

c) Vase B ' 

(1) din e ir nin-é-gal (2) nin-PA (3) nin-a-ni (4) gù-de-a (5) pa- 
te-si (6) sm-BUR-LA ki -g-e (7)nam-ti(l)-la-ni-sû (8) [a-mu-na-ru], 

<f ) Vase C 2 

(1) din e ir ba-û (2) nin-a-ni (3) nam-ti(l) (4) gù-de-a (5) pa-te- 
si (6) sm-BDR-LA ki -ka (7) lugal-KU [ ] dam-[kàr] (8) a-mu-[na-ru]. 

e') Masse d'armes A 3 

(Col. I, 1) din e ir nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din e ir en-lil-lâ 
(4) lugal-a-ni (5) gù-de-a (6) pa-[te]-si (Col. II, 1) sir-bur-la 14 '- 
ge (2) har-sag ur-in-gi-er-az (3) a-ab-ba igi-nim-ka (4) da ^sir- 
gal-e 4 (Col. III, 1) mu-ba-al (2) im-ta-ë (3)GAG-f-Gis ur-sag-ès- 
sû 5 (4) mu-na-dim (5) [nam]-ti(l)-la-ni-sû (6) a-mu-na-ru. 

/') Masse d'armes B 6 

(1) din e ir gâl-alim (2) dumu-ki-âg (3) din e ir nin-gir-su-ka (4) 
lugal-a-ni (5) gù-de-a (6) pa-te-si (7) sm-BUR-LA ki -ge (8) nam- 
ti(l)-la-ni-sù (9) a-mu-na-ru. 

g') Masse d'armes C 7 

(1) <" n g ir nin-dar-a (2) lugal-en (3) lugal-a-ni (4) gù-de-a (5) 
pa-te-si (6) sir-bur-la 1 " (7) galu é-sirara ki -sLM (8) é- din £ ir nina 
(9) in-dû-a (10) nam-ti(l)-la-ni-sû (11) a-mu-na-ru. 

1. Louvre inédit. 

2. Dec, pi. 26, n° 4 ; traduit par Jensen KB III, 1, p. 66. 

3. Dec, pi. 25fcis,n 1; traduit par Heuzey, Revue archéol., 1891, 1, p. 153. 

4. Le sens de ce terme (= parùtu) se déduit de ce passage. La matière delà 
masse d'armes est une pierre fort rare et mal déterminée (cf. Heuzey, Cata- 
logue, p. 265) mais a l'apparence d'un « marbre blanc à veines violacées » 
cf. Heuzey, Revue archéol., 1891, I, p. 150ï. 



— 203 — 

c') Vase B » 

(1) A Nin-e-gal, (2) dame du sceptre, (3) sa dame, (4) Gu- 
de-a, (5) patési (6) de Lagas, (7) pour sa vie (8) [voua (ceci)]. 

</') Vase G ? 

(1) A Ba-u, (2) sa dame, (3) pour la vie (4) de Gu-de-a, (5) 
patési (6) de Lagas, (7) Lugal-KU-[ ], marchand], (8) voua 

(ceci). 

e) Masse d'armes A 3 

(Col. I, 1) A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3) d'En-lil, (4) 
son roi, (5) Gu-de-a, (6) patési (Col. II, 1) de Lagas, (2) de la 
montagne d'Uringiraz(?), (3) (près) de la mer supérieure, (4) 
du marbre 4 (Col. III, 1) fit extraire (2) et fit venir : (3) en 
masse d'armes à trois têtes de lion 5 (4) il le fabriqua (sculpta) 
(5) et pour sa vie (6) voua. 

f) Masse d'armes B (i 

(1) A Gal-alim, (2) fils chéri (3) de Nin-gir-su, (4) son roi, 
(5) Gu-de-a, (6) patési (7) de Lagas, (8) pour sa vie (9) voua 

(ceci). 

g) Masse d'armes C 7 

(1) A Nin-dar-a, (2) le roi , (3) son roi, (4) Gu-de-a, 

(5) patési (6) de Lagas, (7) qui l'e-sirara-suM, (8) le temple de 
Nina, (9) a construit, (10) pour sa vie (11) voua (ceci). 

5. ur-sag proprement « chien-tête » « tête de chien»?Mais ce sont des têtes 
de lion qui sont représentées sur le monument (d'ailleurs le lion était désigné 
par l'expression « grand chien »). 

6. Dec, pi. 26, n° 2. 

7. Louvre inédit. 



— 206 — 

h 1 ) Bassin 1 

(1) [ din e ir nin]-g[ir]-su (2) [ur-sag] kal-ga (3) din s ir en-lil-lâ-[ra] 
(4)gù-de-[a] (5)'pa-te-s[i](6) sni-BUR-L[A ki -ge] (7)nig-dû-e [p]a- 
m[u]-na-è (8) é din « ir [ ] (lacune). 

î») Lion °~ 

(1) din g ir gà-tum-du(g) (2) ama sm-BUR-LA ki (3) nin-a-ni (4) 
gù-de-a (5) pa-te-si (6) sm-BUR-LA ki -ge (7) é uru-azag-ga-ka-ni 
(8) mu-na-dû (9) « a ig-ka[m\. 

k') Statuette de femme A 3 

(Dos de la statuette) (1) din s ir nin-é-gal (2) nin-a-ni (3) nam- 
ti(l) (4) gù-de-a (5) pa-te-si (6) siR-BUR-LA k [']-ka-su (7) [ 
(tranche droite du piédestal manque) (tranche antérieure) 
[mu]-tu(d) é-a mu-na-ni-[tû(r)] ] (tranche gauche) 

(1) alan-ba nin-mu (2) din [e ir nin-é-gal] (3) m[u-bi]. 

V) Statuette de femme B 4 

(Col. I, !)*»[<*] [ ](2)n[in][ ](3)nin[ ] (4) n[in] 
[ ] u ( 5 ) [ 3 ( 6 ) [ ]-ka-ge (7) nam-ti(l) (Col. II, 1) 
[gù]-de-a (2) [pa-t]e-si (3) sir-bur-la 1 " (4) [ ]-ma-na-sû(5) ù 
nam-ti(l)-la-ni-sû (6) a-mu-na-ru (7) alan-ba (8) nin-mu gù- 
ma-de (9) uà-dû((j)-ga—ba. 5 ni-dû (10) mubi. 

m') Sceau A G 
(1) gù-de-a (2) pa-te-si (3) sir-bur-la 1 ". 

1. Dec., pi. 24, n°3. 

2. Dec, pi. 24, n" 1. 

3. Dec, pi. -22 bis, n» 3. 



— 207 — 

h*) Bassin l 

(1) A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3)d'En-lil, (4) Gu-de-a, 

(0) patési (6) de Lagas, (7) tout ce qui convenait exécuta, (8) et 
le temple de (lacune). 

i') Lion 2 

(1) A Ga-tum-du(g), (2) mère de Lagas, (3) sa dame, (4) 
Gu-de-a, (5) patési (6) de Lagas, (7) son temple de la ville 
sainte (8) construisit. (9) 

/c') Statuette de femme A 3 

(Dos de la statuette) (1) A Nin-e-gal, (2) sa dame, (3) pour 
la vie (4) de Gu-de-a, (5) patési (6) de Lagas, (7) [ 
(tranche droite du piédestal manque) (tranche antérieure) 
sculpta et dans le temple introduisit [ ] (tranche gauche) 

(1) de cette statue, « ma dame (2) est [Nin-e-gal] », (3) tel est 
le nom. 

V) Statuette de femme B '* 

(Col. I) (A telle déesse, telle femme) (7) pour la vie (Col. 
II, 1) de Gu-de-a, (2) patési (3) de Lagas, (4) son [ ]. . . ., 
(5) et pour sa propre vie (6) voua (ceci). (7) De cette statue, 
(8) « ma dame annonce (9) », (40) (tel est) le nom. 

m') Sceau A 8 
(1) Gu-de-a, (2) patési (3) de Lagas. 

4. Dec, pi. 22 bis, n° 2. 

5. Comparer CT XVI, pi. 46, 162; GT XVIII, pi. 45, K. 2022, rev. 6 et 
Thompson, Astrol. reports, n° 270, rev. 10 et n° 271, obv. 9. Voir encore sta- 
tue E, IX, 3 (SAG-GAB pour KA-GAB ?) 

6. RTC, n° 260; cf. Heuzey RA V pp. 129 sqq. 



— 208 — 

n') Sceau B I 

(1) gù-de-a (2) pa-te-si (3) sir-bur-la 1 " (4) gim- din ° ir DUN-PA-è 
(S) dam-ni. 

o') Sceau G 2 

(Col. 1,4) gù-de-a (2) fpa-te-si (3) sm-BUR-LA ki (Col. II, 1) 
lugal-m[e] (2) dub-sar (3) arad-zu. 

17) Ur-nin-gir-su 

a) Brique A a 

(1) ur- din s ir nin-gir-su (2) en-isib-zi(d) an-na (3) isib-ad-azag 
(4) en-ki-âg din s ir nina. 

b) Brique B 4 

(Col. I, 1) din s ir nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) diu s ir en-lil-lâ 
(4) lugal-a-ni (5) ur- din = ir nin-gir-su (6) pa-te-si (7) sm-BUR-LA kI 
(8) dumu gù-de-a (9) pa-te-si (Col. II, 1) sm-BUR-LA ki -ka (2) 
galu é-ninnû (3) din & ir nin-gir-su-ka (4) in-dû-a-ge (S) gi-unû 
ki-âg-ni (6) * im erin-na (7) mu-na-ni-dû. 

c) Objet circulaire 5 

(1) dili e ir nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din e ir en-lil-lâ (4) lugal- 
a-ni (o) ur- din & ir nin-gir-su (6) pa-te-si (7) siu-BUR-LA ki (8) dumu 
gù-de-a (9) pa-te-si (1 0) sm-BUR-LA ki -ka-ge (1 1 ) nam-ti(l)-la-ni-sû 
(12) a-mu-na-ru. 



1. Menant, Catal. des cyl. orientaux du cabinet royal des médailles de la 
Haye, p. 59 (et CR, 1877, pp. 327 sqq.) ; cf. Heuzey, Rev. arch., 1886, pi. 7. 
Traduction par Oppert (Hommel) ZA I, 439-440. 

2. Collection de Clercq, n° 84 ; traduit par Menant, ibid., p. 65 (et auparavant 
Glyptique, p. 213). 



— 209 — 

n') Sceau B * 

(1) Gu-de-a, (2) patési (3) de Lagas; (4) Gim-DUN-PA-e, (5) 
son épouse. 

o') Sceau G 2 

(Col. I, 1) Gu-de-a, (2) patési (3) de Lagas; (Col. II, 1) 
Lugal-m[e], (2) scribe, (3) ton serviteur. 

47) Ur-nin-gir-su 

a) Brique A 3 

(1) Ur-nin-gir-su, (2) grand-prêtre saint' d'Ami, (3) prêtre 
(d'En-ki) , (4) grand-(prêtre) chéri de Nina. 

b) Brique B * 

(Col. I, 1) A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3) d'En-lil, (4) 
son roi, (5) Ur-nin-gir-su, (6) patési (7) de Lagas, (8) fils de 
Gu-de-a (9) patési (Col. II, 1) de Lagas, (2) qui l'e-ninnû (3) 
de Nin-gir-su (4) a construit, (S) son gigunû chéri (6) en bois 
de cèdre aromatique (7) construisit. 

c) Objet circulaire r> 

(1) A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3) d'En-lil, (4) son roi, 
(5) Ur-nin-gir-su, (6) patési (7) de Lagas, (8) fils de Gu-de-a 
(9) patési (10) de Lagas, (11) pour sa vie (12) voua (ceci). 



3. Dec, pi. 37, n° 8 (même texte sur une coupe, pi. 26, n° 5) ; traduction par 
Amiaud RP n. s., II, 106, et Décé/>.,p. xxxm ; comparer JensenKB III 1,66. 

4. Dec, pi. 37, n" 9; traduction par Amiaud RP, n. s., II, 106, et Dec ép. 
p. xxxm ; comparer Jensen KB III 1, 66. (Voir Collection de Clercq, II, pi. 9, 
n° 4, duplicat de ce texte traduit par Menant, ibid., p. 87). 

5. GT X, 86917 {Guide, p. 82, n° 36). 

14 



— 210 - 

d) Objet en pierre représentant une perruque de femme 1 

18) Ur-ab-ba 
Sceau 2 

(Col. I, 1) [u]r-ab-ba (2) [pa]-te-si (3) [sir]-bur-la u (Co1. II, 
1) ba-sâ(g)-ga (2) MAL-dub-ba (3) arad-zu. 

19) Galu-ka-zal 
a) Statuette de femme 3 

b) Vase '• 

c) Sceau-"' 

(Col. I, 1) galu-ka-zal (2) pa-te-si (3) sir-bur-ua 1 " (Col. II, 4) 
ur- din e ir [nina] (2) dub-sar(3) dumu al-[la] (4) arad-[zu]. 

W) Ur-lama 

Sceau 6 

(Col. 1,1) ur- din s ir lama (2) pa-te-si (3) sir-ua + bur^ (Col. II, 1) 
ur-nigin-g-a[r] 7 (2)dub-sar(3) dumu galu-an-[ ] (4) arad-[zuj. 

Si) Al-la 
Sceau 8 

(Col. I, 1) al-la (2) pa-te-si (3) siR-BUR-LA ki (Col. II, 1) ur- din * ir 
nin-mar[-ki] (2) dumu galu- di "= ir [ ] (3) arad-zu. 



1. Voir Dun-gi. 

2. RTC, n° 287. 

3. Voir Dun-gi. 

4. Voir Dun-gi. 



- 211 - 

d) Objet en pierre représentant une perruque de femme i 

18) Ur-ab-ba 

Sceau 2 

(Col. I, 1) Ur-ab-ba, (2) patési (3) de Lagas ; (Col. II, 4) 
Ba-sa(g)-ga,(2) le. .... ., (3) ton serviteur. 

19) Galu-ka-zal 
a) Statuette de femme 3 

b) Vase * 

c) Sceau 5 

(Col. I, 1) Galu-ka-zal, (2) patési (3) de Lagas ; (Col. II, 1) 
Ur-ninâ, (2) scribe, (3) fils d'Al-la, (4) ton serviteur. 

20) Ur-lama 
Sceau ° 

(Col. I, 1) Ur-lama, (2) patési (3) de Lagas ; (Col. II, 1) 
Ur-nigin-gar 7 , (2) scribe, (3) fils de Galu-an-[ ], (4) ton ser- 
viteur. 

21) Al-la 
Sceau 8 

(Col. I, 1) Al-la, (2) patési (3) de Lagas; (Col. II, 1) Ur- 
nin-mar(-ki), (2) fils de Galu-[ ], (3) ton serviteur. 



5. RTC, n° 422. 

6. RTC, n°"420 et 421. 

7. Pour lecture gar, cf. SRH, n° 31. obv. 19/20 ; n° 58, rev. 33/34. 

8. RTC, n» 424. 



— 212 — 

22) Arad-nanna(r) 
a) Pierres de seuil A et B j 

(Col. I, 1) din g ir gimil- ilu sin (2) ki-âg din » ir en-lil-lâ (3) lugal 
din fe' ir en-lil-li (4) ki-âg sa(g)-ga-na (5) in-pa(d) (6) lugal kal- 
ga(7) lugal uri ki -ma (8) lugalan-ub-da tab-tab-ba (9) lugal-a-ni- 
ir(10)arad- din s ir nanna(r) (11) sukkal-mah (12) pa-te-si (13) sir- 
BUR-LA ki ' 2 (14) sangu di,1 ^''en-ki 3 (15) gîr-nita (16) û-za-ar-gar- 
sa-na ki (17) gîr-nita (18) ba-ni-(-sû-e 4ki (19) pa-te-si sa-bu-um ki 
(20)ùma-da gu-te-bu-um ki -ma (21) gîr-nita (22) ti-ma-at- ilu bêl 
(Col. II, 1) pa-te-si (2) a-al- ilu gimil- ilu sin (3) gîr-nita (4) 
ur-bi(l)-lum kl (5) pa-te-si ha-ma-si kl 5 (6) ù gan-har kl (7) 
gîr-nita (8) i-hi ki (9) gîr-nita (10) galu-su (i (11) ù ma-da kar- 
da-ka c (12) arad-da 7 -ni (13) é-gir-su ki -ka-ni (14) mu-na-dû. 

b) Sceau 8 

II. ROIS ET PATESIS DE GIS-HU 

/) E-abzu 

Fragments de statuette 9 , (Tello) 

(1 er fragment) (1) din ? ir [ ] (2) é-abzu (3) lugal gis-Hû ki (4) 
m[u]-SH (lacune) (2 e fragment) (lacune) [^"]s-pab-ri(l) J 
sa[g] (lacune). 



68. 



1. Publiées cl traduites par Thureau-Dangin, RA V, pp. 99 sqq.,ct VI. pp. 67- 
8. 

2. B ajoute çje. 

3. B ajoute ka. 

4. Ou bur (sic B?). 



— 213 — 

2?) Arad-nanna(r) 
a) Pierres de seuil A et B 1 

(Col. I, 1) A Gimil-sin, (2) aimé d'En-lil, (3) au roi qu'En- 
lil, (4) en aimé de son cœur, (5) a élu, (6) au roi fort, (7) au 
roi d'Ur, (8) au roi des quatre régions, (9) à son roi, (10) Arad- 
nanna(r), (11) ministre suprême, (12) patési (13) de Lagas, (14) 
prêtre d'En-ki, (15) gouverneur (16) d'Uzargarsana, (17) gou- 
verneur (18)de Ba-Bi-f-su-e 4 , (19)patési de Sabu(20)et du pays 
de Gutebu,(21) gouverneur (22) de Timat-bêl, (Col. II, 1) patési 
(2) d'Al-gimil-sin, (3) gouverneur (4) d'Urbillu, (5) patési de 
Hamasi 5 (6) et de Ganhar, (7) gouverneur (8) d'Ihif?), (9) gou- 
verneur (10) des hommes (du pays) de Su (11) et du pays de 
Kardaka, (12) son serviteur, (13) son temple de Gir-su (14) 
construisit. 

b) Sceau 8 
II. ROIS ET PATESIS DE GIS-HU 

/) E-abzu 
Fragments de statuette 9 (Tello) 

(1 er fragment) (1) Au dieu [ ], (2) E-abzu, (3) roi de Gis- 
hu,(4) . . . (lacune) (2 e fragment) (lacune) père (lacune). 



5. B : hn-a-an-si-(ki). 

6. B ajoute ki. 

7. B ajoute a. 

8. Voir Gimil-sin. 

9. 1" fragment publié. Dec. pi. S. n" 3. 



— 214 — 

2) Ur-LUM-ma 
Tablette en lapis ! 

(1) d'^'en-ki-gal (2) ur- din & ir LUM ? -ma (3) lugal-x 3 (4) dumu 
en-â-kal-li (5) lugal-x 3 (6) é mu-na-dû. 

S) Galu-babbar 

Clou d'argile 4 

(1) din g ir nin-har-sag (2) ama dingir-ri-ne-ra (3) galu- din e il 'bab- 
bar (4) pa-te-si (5) gis-Hû ki -ge (6) nam-ti(l)-la-ni-sû (7) dingir- 
dis dingir-ki-âg-na (8) é mu-na-dû (9) us-bi mu-du(g) (10) 
temen-bi mu-si(g) 5 (11) me-bi sa(g)-bi-a (12) si-im-ma-ni-sâ. 

III. SURUPPAK 

; 

Clou en argile de Ha- la-ad-da 1 ' (Fara) 

(1) Da-da (2) pa-te-si (3) (su-kur-ru=) surupak ki (4) ha-la-ad- 
da (5) pa-te-[si] (6) surupak ki (7) dumu-ni (8) ad-us kâ-gal (9) 
,,in s ir su-kur-ru-da(-_ surupak?)-ge (10) ne-in-us. 

IV. KISURRA 

Brique d'Itûr-samas 7 (Abu-hatab) 

(1) I-tûr- ilu samas (2) ra-bi-an 8 (3) ra-ba-bi-[ ] (4) mâr 
i-din-ilum (5) pa-te-si (6) ki-sur-ra ki (7) (ki-âg=)narâm ilu samas 
(8) ù an-nu-ni-tùm. 



1. Collection de Clercq, t. II.pl. 10, n° 6 ; traduit par Menant, ibid., p. 92 ; 
cf. Thureau-Dangin RA IV, 40; Hommel PSBA 1897, p. 89; Radau,EBH, p. 95 
note 1. 

2. Ce nom divin est peut-être à lireffum-(ma)? 

3. REC 206 avec chiffre 1 inscrit (même forme HTC, n° 14, face II, 6, III, 
5 etc. à comparer avec RTC. n° 13 face II, 3, III, 7 etc.). 



— 21o — 

2) Ur-LUM-ma 
Tablette en lapis l 

(1) A En-ki-gal, (2) Ur-LUM-ma 2 , (3) roi de , (4) fils 

d'En-a-kal-li (5) roi de , (6) construisit (son) temple. 

3) Galu-babbar 
Clou d'argile 4 

(1) A Nin-har-sag, (2) mère des dieux, (3) Galu-babbar, (4) 

patési (5) de Gis-HU, (6) pour sa vie, (7) à la déesse , 

à sa déesse aimée, (8) construisit un temple, (9) établit bien 
son fondement, (10) fixa 5 son temen (11) et, dedans, ses 
décrets (12) régla. 

III. SURUPPAK 
Clou en argile de Ha-la-ad-da c (Fara) 

(1) Da-da, (2) patési (3) de Suruppak, (4) Ha-la-ad-da (5) 

patési (6) de Suruppak, (7) son fils, (8) le de la grande 

porte (9) du (dieu de) Suruppak (10) établit. 

IV. KISURRA 

Brique d'Itûr-samas 7 (Abu-hatab) 

(1) Ilûr-samas, (2) chef s (3) [ ], (4) fds d'Idin- 

ilu (5) patési (6) de Kisurra, (7) chéri de Samas (8) et 
d'Anunit. 

4. CT I, 96-6-12, 3 (comparer RT XXI, p\2>). 

5. Cf. ci-dessus, p. 110, n. 3. 

6. Mittheil. d. deutschen Orient-Gesellschaft, n" 16, p. 13; traduit par 
Delitzsch, ihid., p. 14, note. 

7. Mittheil. d. deutschen Orient-Gesellschaft, n* 15, p. 13, analysé par Mes- 
serschmidt ihid., traduit par Hommel, Geogr. und Gesch. d. alten Orients. 
pp. 352-353. 

8. Cf. King, LUI. III, p. 38, ni. 



— 216 — 

V. ADAB 
Statue d'E-sar 1 (Bismya) 
(1) é-sar (2) sarrum da-lu a (3) sar adab kl . 

VI. ROIS DU «PAYS» (SUMER) 3 
[Inscriptions de Niffer) 

/) Roi inconnu 4 

a) Vase A 5 

(lacune) (T) [lu]gal [kalam-ma] (2') ud din s ir [en-lil-liJ (3') e- 

na-n[i-tûg-a] (4') kis[ ki ] (5'j mu-h[ûl] (lacune) (1") [ ] [nJe-8 
(2") mu-ne-gi (3") alan-bi (4") ku(g)-za-gin 6 -bi (5") &» s nig-ga- 
bi (6") din « ir en-lil-la (7") nibru ki -sû (8") a-mu-na-ru. 

b) Vase B ? 

(lacune) (T) ud din [& ir en-lil-li] (2') e-na-ni-tûg-a (3') kis ki (4') 
mu-hûl (5') en-bi-is-târ (6') lugal kis ki (7') mu-KU 8 (lacune). 

c) Vase C 9 

(lacune) (1') [m]u-[ K ]u 8 (2') lu[gal] UHU ki -ka-ge (3') lu[gal] 
kis ki -ge (4 ? ) uru-na ga-hûl (5') [e iè ]nig-ga (6') [ ] ne (lacune). 

1. Publié et traduit par Banks AJSL, XXI, p. 59. 

2. Pour dan(n)u(m)? (Hommel m'a fait savoir qu'il interprétait, de même, 
ce terme). 

3. Le terme kalam est souvent employé pour désigner la contrée par excel- 
lence, c'est-à-dire Ki-en-gi (comparer par ex. Gu-de-a Cyl. A XI, 9, 24 avec 
XI, 16, et Cyl. B XXII, 19 avec la ligne suivante). Il se distingue nettement de 
kur (ou kur-kur), qui est au contraire employé pour désigner soit l'ensemble 
du monde habité, soit les contrées étrangères (non-sumériennes). 

4. Voir essai de reconstitution et traduction de l'inscription dans Hilprecht, 
OBI, II, p. 50, note 2 (comparer Winckler, Altor. Forsch,, 372 et Badau EBH, 
123-124). 



— 217 — 

V. ADAB 

Statue d'E-sar ^Bismya) 
(1) E-sar, (2) roi fort * (3) roid'Adab. 

VI. ROIS DU « PAYS » (SUMER) 3 

[Inscriptions de Xiffer) 

1) Roi inconnu 4 

a) Vase A 5 

(lacune) (!') (un tel), roi [du pays], (2') lorsque En-lil (3') 

l'eut , (4') Kis (5') il dévasta (lacune) (1") [ ] 

(2 M ) il emporta ; (3") les statues, (4") le métal précieux et les 
pierres rares 6 , (5") (tout le) butin (6") à En-lil, (7") dans 
Nippur, (8") il voua. 

b) Vase B ' 

(lacune) (1') lorsque En-lil (2') l'eut , (3') Kis (4') il 

dévasta; (5') Enbi (?)-istar, (6') roi de Kis, (7') il terrassa 8 
(lacune). 

c) Vase G 9 

(lacune) (T) il terrassa 8 ; (2') du roi de Kêsu, (3') du roi de 
Kis (4') la ville il dévasta ; (5') le butin (6') [ ] . . . . 
(lacune). 

5. OBI, n" 103 et 110. 

6. Ou bien « l'argent et le Iapis-lazuli » ; mais le sens parait plus large, cf. 
Uru-ka-gi-na, tablette d'argile, face I, 6 (et passim) ; voir aussi Ur-ba-u, statue, 
II, 7/8 ; GT XV, 23, 23584, obv. 16-19 za-gin ou za, en parallélisme avec ku{g). 

7. OBI, n° 104. 

8. Mot à mot « étendit (à terre) » ? Comparer Gu-de-a, statue B, IX, 9 et 
11. 

9. OBI, n" 102, 



— 218 — 

d) Vase D » 

(lacune) (1') en-[bi-is-târ] (2 1 ) lugal kis[ ki ] (3') mu-KU 

(4 1 ) alan-bi (5') ku(g)-(za-)gin-[bi] (lacune). 

2) Lugal-zag-gi-si 
Fragments de divers vases ~ 

(Col. I, 1) din o ir en-lil (2) lugal kur-kur-ra (3) lugal-zag-gi-si 
(4) lugal unu(g) ki -ga (5) lugal kalam-ma (6) isib an-na (7) & alu 
mah (8) din e ir nidaba (9) dumu û-kûs (10) [pa-t]e-si gis-iiu ki 
(11) s alu mah (12) din ? ir nidaba-ka (13) igi-zi(d) bar-ra (14) 
an lugal-kur-kur-ka (la) pa-te-si-gal (16) din e ir en-lil (17) gis- 
pi-tûg sum-ma (18) din ? ir en-ki (19) mu-pa(d)-da (20) din s ir babbar 
(21) sukkal-mah (22) diu s ir en-zu (23) gîr-mtah (24) din e ir babbar 
(25) û-a diD & ir ninni (26) dumu-tu(d)-da (27) din e ir nidaba (28) ga- 
zi(d)-kû-a(29) din s ir nin-har-sag(30)galu din = ir MES-sangu-unu(g) ki - 
ga (31) sag-ehi-a (32) din s ir nin-a-BU-ha-Du (33) nin unu(g) u - 
ga-ka (34) îoi-f-DiB-mah (35) dingir-ri-ne-ra (36) ud di "ê ir en- 
lil (37) lugal kur-kur-ra-ge (38) lugal-zag-gi-si (39) nam-lugal 
(40) kalam-ma (41) e-na-sum-ma-a (42) igi kalam-ma-ge (43) 
si-e-na-sâ-a (44) kur-kur né-na (45) e-ni-si(g)-ga-a (46) 
babbar-è-ta (Col. II, 1) babbar-sù-sû(2) gû-e-na-gar-ra-a 3 (3) 
ud-ba (4) a-ab-ba (5) sig-gra-ta (6) idigna (7) buranun-bi (8) a- 
ab-ba(9) igi-nim-ma-sû (10) gïr-bi (ll)si-e-na-sâ (12) babbar- 
è-ta (13) babbar-sù-sû (H) [ din e ir |en-lil-li (15) [ ]-nig (16) 
] mu-ni-tug (17) kur-kur û-sal-la (18) mu-da-na(d) (19) 
kalam-e (20) a-hul-la mu-da-e (21) bâr-bâr ki-en-gi (22) pa- 

1. OBI, n° 105. 

2. OBI,n° 87 ; traduction partielle par HilprechtOBI, II, pp. 52 sqq.; traduction 
intégrale par Thureau-Dangin HS, 1897, pp. 263 sqq. (Comparer Radau, EBH, 
pp. 131 sqq.) 

3. Var. ni (cf. ZA XVII, 191, note 2). 



— 219 — 

d) Vase D » 

(lacune) (1') Enbi(?)-istar, (2') roi de Kis, (3') il le terrassa ; 
(4') les statues, (5) le métal précieux et les pierres rares 
(lacune). 

2) Lugal-zag-gi-si 

Fragments de divers vases n 

(Col. I, 1 ) (Lorsque) En-lil, (2) rci des contrées, (3) à Lugal- 
zag-gi-si, (4) roi d'Uruk, (5) roi du pays, (6) prêtre d'Anu, 
(1) prophète (8) de Nisaba, (9)*fila d'U-kus, (10) du patési de 
Gis-nu, (11) Au prophète (12) de Nisaba, (13) regardé d'un œil 
favorable (14) par Anu le roi des contrées, (15) grand patési 
(16) d'En-lil, (17) doué d'entendement (18) par En-ki, (19) dont 
le nom a été prononcé (20) par Babbar, (21) ministre suprême 
(22) d'En-zu, (23) sakkanakku(24) de Babbar, (25) pourvoyeur 
d'Innina, (26) enfant (27) de Nisaba, (28) nourri du lait sacré 
(29) de Nin-har-sag, (30) homme du (dieu) Mes prêtre d'Uruk, 
(31) ... élève (32) de Nin-a-Bi-ha-DU (33) dame d'Uruk, (34) 
abarakku très-haut (35) des dieux, (3b) lorsque En-lil, (37) le 
roi des contrées, (38) à Lugal-zag-gi-si, (39) la royauté (40) du 
pays (41) eut donné, (42) que devant le pays (43) il l'eut fait 
prospérer, (44) qu'à son pouvoir les contrées (45) il eut soumis, 
(46) et que de l'orient (Col. II, 1) au couchant (2) il eut (tout) 
conquis, (3) en ce jour-là, (4) depuis la mer (5) inférieure, (6) 
(à travers la contrée) du Tigre (7) et del'Euphrate, (8) jusqu'à 
la mer (9) supérieure, (10) les voies (11) il lui aplanit; (12) de 

l'orient (13) au couchant, (14) En-lil (15) [ ] (16) 

lui fît avoir; (17) les contrées, en sécurité, 

(18) il fit s'étendre; (19) le pays (20) avec des eaux de joie il 
irrigua. (21) (Dans) les sanctuaires de Sumèr, (22) comme patési 



— 220 — 

te-si kur-kur-ra (23) ki-unu(g) ki -gi (24) isib-nam-nun-sû (25) 
mu-na-grar-e-ne (26) ud-ba (27) unu(g) ki -gi (28) KA-zal-a (29) 
ud-mu-da-zal-zal-li (30) uri ki -e (31) gu(d)-dim sag an-«û (32) 
mu-dâ-il (33) arar kl (34) uru-ki-âg (35) din e ir babbar-ge (36) a- 
ne hul-la (37) mu-da-e (38) gis-nû ki (39) uru-ki-âg (40) din ? ir 
x'-ge (41) â-mah (42) mu-dâ-il (43) ki-xiNNi-És ki -e (44) ganam 
sil gûr-a-dim (45) sig-mu-da-gi-gi 2 (46) ki-an-ki-ge (Col. III, 
1) gû an-sû (2) mu-dâ-zi g) (3) lugal-zag-g[i-si] (4) lugal 
unu(g)[ ki -ga] (5) lugalkalam-m[a](6)ki(m)-ki(m)-ma(7) din e ir en- 
lil (8) lugal [kur-kur-ra] (9) nibrup-a] (10) suku(m)- din s ir ninni- 
[ge] (11) e-na-gid-[dé] (12) a-ûg 3 e-na-d[e] (13) su-tur 4 (14) 
dingir en _]j} ^\^ lugal kur-kur-ra-ge(16)an a-ki-âg-ni (17)nam- 
x 5 -mu (18; he-na-bi (19) nam-ti(l)-mu (20) nam-ti(l) (21) ha- 
ba-tah-hi (22) kur û-sal-la (23) ha-mu-da-na(d) (24) nam-galu- 
qal (25) û-rig-dim (26) su-dagal-ha-mu-dâ-dû(g) 6 (27) amas- 
an-na-ge (28) si-ha-mu-dâ-sâ (29) kalam-e (30) ki-sâ(g)-ga 
(31) igi-ha-mu-da-dû (32) nam-sâ(g)-ga (33) mu-tar-ri-sû-a 
(34) su-na-mu-da-ni-bal-e-ne (35) sib sag-ta 7 -gâl (36) da-ri he- 
me (37) nam-ti(l)-la-ni-sû (38) din e ir en-lil (39) lugal-ki-âg-ni 
(40) a-mu-na-ru. 

S) Lugal-ki-gub-ni-du-du et Lugal-kisal-si 8 
a) Blocs de marrre et de granit 9 

(1) din g ir en-lil 10 (2) lugal-ki-gub-ni-dû-dû 11 (3) a-mu-na-ru. 

1. REC,n°458. 

2. Cf. Gu-de-a, Gyl. A XVI, 31, Cyl. B XIX, 1 etc. 

3. Ou du {g)? 

4. Comparer Gu-de-a, statue B, IX, 12. 

5. REC,n» 316; même groupe Gu-de-a, Cyl. B VIII, 10; XI, 13; OBI, n' 68, 
I, 9; Sin-idinnam. brique 1. 20 ; Arad-sin, clou A, I, 4; et CT III, 18343, XII, 
20. Un sens voisin de « prière » semble convenir à ces différents passages. 

6. Cf. Gu-de-a, statue B, III. 1 ; D, II, 2. 

7 . Cf. la var. où le signe affecte la même forme que ta, Col. I, 46, var. 



— 221 — 

des contrées, (23) et (à) Uruk, (24) comme grand-prêtre, (25) ils 
Y établirent. (20) En ce jour-là (27) Uruk (28) dans les plaisirs 

(29) il fit briller; (30) dUr, (31) comme d'un bœuf, jusqu'au 
ciel, la tête (32) il éleva ; (33) Larsa, (3i) la ville chérie (35) 
de Babbar, (36) avec des eaux de joie (37) il irrigua; (38) Gis- 

iju, (39) la ville chérie (40) du dieu , (41) à une puissance 

très haute (42) il éleva; (43) Ninni-es, (44) comme une brebis 

qui (son) agneau, (45) il fit briller 2 ; (46) de Ki-an-ki 

(Col. III, 1) le faîte jusqu'au ciel (2) il éleva. (3) Lugal-zag- 

gi-si, (4) roi d'Uruk, (5) roi du pays, (6) au (7) d'En-lil, 

(8) roi des contrées, (9) dans Nippur, (10) des pains d'offrande 

(11) (12) et de l'eau pure versa. (13) Dédicace 4 : 

(14) « Que En-lil, (15) le roi des contrées, (16) à Anu son père 
aimé, (17) ma prière •' (18) prononce; (19) à ma vie, (20) 
de la vie (21) qu'il ajoute; (22) les contrées en sécurité 
(23) qu'il fasse s'étendre; (24) des soldats (25) aussi 
(nombreux) que l'herbe (26) largement qu'il m'octroie 6 ; (27) 
les étables célestes, (28) qu'il en prenne soin ; (29) le pays, 

(30) avec bienveillance, (31) qu'il regarde; (32) le bon destin 
(33) que (les dieux) m'ont fixé, (34) qu'ils ne le changent pas ; 
(35) le pasteur qui se tient à la tête, (36) que je le sois tou- 
jours! » (37) Pour sa vie (38) à En-lil, (39) à son roi aimé, 
(40) il voua (ceci). 

3) Lugal-ki-gub-ni-du-du et Lugal-kisal-si 8 
a) Blocs de marbre et de granit 9 

(1) A En-lil, (2) Lugal-ki-gub-ni-du-du (3) a voué (ceci). 

8. Rois d'Uruk, comme Lugal-zag-gi-si, et, pour ce motif, rangés dans cette 
série bien que ne prenant pas le titre de « roi du pays ». 

9. OBI, n°» 23-25 ; traduit par Hilprecht, OBI, II, p. 46, note 3. 

10. N°23 ajoute la. 

11. N° 23 ajoute ne. 



— 222 — 



b) Vase A 1 



(f) din s ir en-lil ^2) lugal kur-kur-ge (3) lugal-ki-gub-ni-dû-dû- 
ra (4) ud din fe'"'en-lil-li (5) gù-zi(d) e-na-de-a (6) nam-en (7) 
nam-lugal-da (8) e-na-da-tab-ba-a (9) unu(g) ki -ga (10) nam-en 
(11) mu-ag-ge (12) uri ki -m[a] (13) nam-lugal (14) mu-ag-ge 
(15) lugal-ki-gub-ni-dû-dû-XE (16) nam-gal-hul-la-da (17) 
di "g' r en-lil lu[gal-ki-âg-ni (18) nam-ti(l)-la-ni-sû (19) a-mu- 



na-ru 



2 



c) Vase B 3 

(lacune) (!') lugal-ki-gub-ni-dû-dû (2") lugal unu(g) ki -ga-ge 
(3 1 ) lugal uri ki -ma-ka-ge (4') lugal-si-kisal.(5') lugal unu(g) ki - 
ga-ge (6') lugal uri ki -ma-ge (7') nam-ti(l)-la-sû (8') '""-"'en-lil 
(9') lugal-ni (10) a-mu-na-ru. 

d) Vase C * 

(1 ) din » ip en-lil (2) lugal kur-kur-ra (3) lugal-kisal-s[i] (lacune ) . 

4) En-sa(g)-kus-an-na 

a) Vase A 5 

(1) din e ir en-lil (2) lugal kur-kur-ra (3) en-sa(g)-kus-an-na (4) 
en ki-en-gi (o) lugal kal[am-ma] (lacune). 

b) Vase B f; 

(1) [ din s ir ]en-lil-la (2) en-sa(g)-kus-an-na (3) nig-ga kis ki 
(4) hûl-kam (5) a-mu-na-ru. 

1. OBI, n° 86; traduction par Hilprecht OBI, II pp. 57-58 (comparer Radau, 
EBH, 151-152). 

2. Pour cette restitution, cf. Hilprecht OBI, II, p. 57, note 2; page 58, note 1. 

3. OBI, n° 86 (pi. 37) ; cf. Hilprecht OBI, II, p. 38 ; Winckler, Altor. Forsch., 
p. 373, et Radau EBH, pp. 152-153. 



— 223 — 

h) Vase A 1 

(1) (Lorsque) En-lil, (2) roi des contrées, (3) à Lugal-ki-gub- 
ni-du-du (eut parlé), (4) lorsque En-lil (5) lui eut adressé une 
parole favorable, (6) et que la seigneurie (7) avec la royauté (8) 
il eut joint, (9) d'Uruk (10) une seigneurie (M) il fit, (12) 
d'Ur (13) une royauté (14) il tit. (15) Lugal-ki-gub-ni-du-du, 
(16) avec une grande joie, (17)àEn-lil [son roi aimé, (18) pour 
sa vie, (19) voua (ceci)] 2 . 

c) Vase B :i 

(lacune) (T) . . . Lugal-ki-gub-ni-du-du, (2'j roi d'Uruk, 
(3') roi d'Ur, (4') Lugal-kisal-si, (5') roi d'Uruk, (6') roi d'Ur, 
(7') pour («a) vie, (8) à En-lil, (9) son roi, (10') a voué (ceci). 

d) Vase G 4 

(1) A En-lil, (2) roi des contrées, (3) Lugal-kisal-si (lacune). 

4) En-sa(g)-kus-an-na 

a) Vase A 5 

(1) A En-lil, (2) roi des contrées, (3) En-sa(g)-kus-an-na, 
(4) seigneur de Sumer, (5) roi du pa[ys] (lacune). 

b) Vase B g 

(1) A En-lil, (2) Eu-sa(g)-kus-an-na (3) le [bujtin de Kis, 
(4) du méchant, (5) avoué. 



4. OBI, n° 89. 

5. OBI, n°90; cf. Hilprecht OBI, II, p. 50 ; Winckler, Altor. Forsch., p. 372, 
et Badau EBH, 45. 

6. OBI, n>' 91-92; traduction par Hilprecht OBI, II, p 50, note 1 (comparer 
Winckler, Altor. Forsch., p. 372. et Badau EBH, 45). 



— 22i — 

VII. NIPPUR 

[Les inscriptions 1 à 10 proviennent de Ni/fer) 
1) Plaque perforée 1 

(1) din e ir NiNM-EDiN (2) ur- din - ir en-lil (3) dam-kàr-gal (4) 
a-mu-ru. 

2) Vase A 2 

(lacune) (1') na[m-ti(l)j (2') dam dumu-na (3') a-mu-ru (4') 
a-bâr-an-na (5) dam-ni (6') he-ti(l)-l[a-sû] (7') [a]-m[u-r«]. 

3) Vase B » 

(1) din - ir nin-din-û(g) 4 -ga (2) ama-nigr (3) dam (lacune) (1') 
lugal-ezen-ge (2') nam-ti(l) (3') dam-dumu-na-da (4') a-mu-ru. 

4) Vase G 5 

(1) din £ ir nin-din-û(g)-ga (2) nin-en-nu (3) ga-ti(l)-la-sû (4) 
a-mu-na-fru]. 

5) Vase D« 

(1) [ din & ir n]in-din-û(g)-ga (2) ur-ma-ma (3) dam-kàr (lacune). 

6) Vase El 

(1) <K»P*mn-lil (2) a-ba- din - ir en-lil (3) dumu lugal-x 8 -du(g) 
(4) dam-kàr-ge (S) nam-ti(l) (6) ur- din s ir en-lil (7) pa-te-si 
nibru ki -da (8) nam-ti(l) (9) [ ] -da (lacune) . 

1. OBI, n° 94; traduction par Hilprecht OBI, II, p. 48, n. 6. 

2. OBI, n° 98. 

3. OBI, n" 111 (Cf. OBI, II, p. 58, note 1). 

4. BEC, 367; lecture d'après Bm. 2, 31, î. 10 (CT XIX, 28). 

5. OBI, n° 106; traduction par Hilprecht, OBI II, p. 49, note 4. 

6. OBI, n° 95; traduction par Hilprecht. OBI II, p. 48, note 6. 






— 225 — 

VIL NIPPUR 

(des inscriptions 1 à 10 proviennent de Ni/fer) 
1) Plaque perforée l 

(1) A NiNNi-EDix, (2) Ur-en-lil, (3) grand marchand, (4) a 

voué (ceci). 

S) Vase A 2 

(lacune) (1') pour la vie (2') de sa femme et de ses enfants 
(3') il avoué (ceci) ; (4') A-bar-an-na, (S') sa femme, (6) pour 

(sa), vie, (7') Ta v[oué]. 

3) Vase B 3 

(I) A Nin-din-u(g) 4 -ga, (2) , (3) épouse de 

(lacune) (1') de Lugal-ezen, (2') pour la vie (3') de sa femme 
et de ses enfants, (4') a voué (ceci). 

4) Vase C 5 

(1) A Nin-din-u(g)-ga, (2) Nin-en-nu, (3) pour (sa) vie, (4) 

a voué (ceci). 

5) Vase D (i 

(1) A Nin-din-u(g)-ga, (2) Ur-ma-ma, (3) marchand, 
(lacune). 

6') VaseE 7 

(1) A Nin-lil, (2) A-ba-en-lil, (3) fils de Lugal , (4) 

du marchand, (5) pour la vie (6) d'Ur-en-lil (7) patési de 
Nippur, (8) pour la vie (9) de [ ] (lacune). 

7. OBI, n»96. 

8. REC, n° 11? 

15 



— 226 — 

7) Vase F* 

(1) [ di "s ir ]en-lil (2) [ur]- di »fe' ir en-lil (3) [pa]-te-si nibru[ ki ] (4) 

[ga-t]i(l)-l[a-sû] (lacune). 

8) Vase G ~ 

(1) din g ir n i n _iii (2) di,, s ir en-li]-lâ (3) dumu ad-da-ge (4) ga-ti(l)- 
la-sû (5) nam-ti(l) (6) dam-dumu-na-sû (7) a-mu-na-ru. 

9) Vase H 3 

(1) din s ir nin-lil-ra (2) uru-na-bâd-bi (3) sangu din s ir en-lil (4) 
he-ti(l)-la-sû (5) ur-sâ(g)-ga (6) dub-sar-mah(7) é din s ir en-lil-ka- 
ge (8) ga-ti(l)-la-sû (9) nam-ti(l) (10) ama-x 4 -zi-sû (11) nam- 
ti(l) (12) dam-dumu-na-sû (13) a-mu-na-ru. 

10) Vase P 

(lacune) (1') nam-ti(l) (2') sag-an-tug-sû (3') nam-ti(l) (4') 
lugal-en-nu-sû (5') a-mu-ru. 

//) Sceau de Ur-nab-x 6 
13) Sceau voué à Da-da 7 

(Col. I, 1) Da-da (2) pa-te-si (3) nibru ki (4) din & ir nanna(r)- 
gal-z[u] (Col. II, 1) dub-sar (2) dumu din s ir en-lil-dingir-zu 8 (3) 
arad (sic). 



1. OBI, n°97. 

2. OBI, n° 112; traduction par Hilprecht, OBI II, p. 49, note 4. 

3. OBI, n° 113; traduction par Hilprecht, OBI II, p. 49, note 4. 

4. REG, n° 206? 



— 227 — 

7) Vase F* 

(1) A En-lil(2) [Urj-en-lil, (3) patési de Nippur, (4) [pour (sa) 
v]ie (lacune). 

8) Vase G 2 

(1) A Nin-lil, (2) En-lil-la, (3) fils de Ad-da, (4) pour (sa) 
vie (5) et pour la vie (6) de sa femme et de ses enfants, (7) 
a voué (ceci). 

9) Vase H 3 

(1) A Nin-lil, (2) Uru-na-bad-bi, (3) prêtre d'En-lil, (4) pour 
(sa) vie, (S) Ur-sa(g)-ga, (6) scribe suprême (7) du temple 
d'En-lil, (8; pour (sa) vie, (9) pour la vie (10) de Ama-x 4 -zi 
(11) et pour la vie (12) de sa femme et de ses enfants, (13) a 
(ont?) voué (ceci). 

10) Vase I & 

(lacune) (1') pour la vie (2') de Sag-an-tug (3') et pour la 
vie (4') de Lugal-en-nu (5') il a voué (ceci). 

//) Sceau de Ur-nab-x 6 

/2) Sceau voué à Da-da 7 

(Col. I, 1) Da-da, (2) patési (3) de Nippur; (4) Nanna(r)- 
gal-zu, (Col. II, 1) scribe, (2) fils d'En-lil-dingir », (3) (ton) 
serviteur. 



5. OBI, n° 114. 

6. Cf. Dun-gi. 

7. VA 2666 (d'après l'original; cf. Lehmann BA II, 595). 

8. Le signe zu appartient probablement à la ligne 3 (Winckler). 



— 228 — 

VIII. PATESIS ET ROIS DE KIS 

/) U-tug 
Fragments de vase l (Niffer) 

(1) din s ir za-[ma-mà] (2) û-tu[g] (3) pa-t[e-si] (4) k[is] (lacune) 
(T) [b]â-zu-zu (2') gîn-sû (3') ha-ma-zi 1 " (4') sag tùg-[du] 2 . 

2) Me-silim 
Masse d'armes 3 (Tello) 

Me-silim lugal kis é-dû dill £ il nin-su+gir din ° ril nin-su-|-gir mu- 
gub lugal-sa(g)-engur pa-te-si sir-[la-|-bur]. 

3) Lugal-TAR-si 
Tablette en lapis 4 

(1) an lugal-kur-kur-ra (2) din s ir ninni (3) nin- din e ir ninni- 
ra (4) lugal-TAR-si (5) lugal kis (6) bâd kisal (7) mu-na-dû 

4) Ur-zag-e 
Vase 5 (Niffer) 

(1) [ din s ir en-lil] (2) lugal-kur-[kur]-ra (3) din e ir nin-lil (4) nin- 
an-ki-ra (S) nun ba se na ni (6) dam din s ir en-lil-ra (7) ur-zag-è 
(8) lugal kis ki (9) l[ug]al [ ] (lacune). 

5) Lugal-[ ] 

Fer de lance g (Tello) 
(1) Lugal (manquent deux ou trois signes) (2) lugal kis. 

1. OBI, n ' 108 et 109. 

2. REC, 67 (sans pa) ; comparer GT V, 12146, col. II, 3. 

3. Dec. èp. xxxv, traduit par Thureau-Dangin ZA XI, 321 sqq. (cf. Heuzey 
RA IV, 109). 

4. CTIII, 12155; traduit par Thureau-Dangin, RA IV p. 74, n. 15 (Comparer 
Radau EBH, p. 125, note 3). 



229 



VIII. PATESIS ET ROIS DE KIS 

/) U-tug 
Fragments de vase ^Niffer) 

(1) A Za-[ma-ma], (2) U-tug, (3) pat[ési] (4) de K[ià] 

(lacune) (T) (fils de) Ba-zu-zu (2') (3') (du pays) de 

Hamazi, (4') a offert 2 en présent (ceci). 

2) Me-silim 
Masse d'armes 3 (Tello) 

Me-silim, roi de Ris, constructeur du temple de Nin-gir-su, 
(pour) Nin-gir-su a placé (ceci), Lugal-sa(g)-engur (étant) 
patési de La[gas]. 

3) Lugal-TAR-si 
Tarlette en lapis 4 

(1) A Anu roi des contrées (2) et à Innina, (3) à la dame 
Innina, (4) Lugal-TAR-si, (5) roi de Kis, (6) l'enceinte du 
parvis (7) a construit. 

4) Ur-zag-e 
Vase & (Niffer) 

(1)[A En-lil], (2) roi des contrées, (3) àNin-lil, (4) damedu 
ciel et de la terre, (5) , (6) épouse d'En-lil, (7) Ur- 
zag-e, (8) roi de Kis, (9) roi de [ ] (lacune). 

5) Lugal-[ 
Fer de lance c (Tello) 
(1) Lugal-[ ], (2) roi de Kis. 

5. OBI, n° 93 ; traduit par Hilprecht OBI II, 51 (Comparer Winckler, 
Altor. Forsch, p. 373 et Badau, EBH, 125, n. 1). 

6. Bée. pi. 5 ter , n° 1. 



— 230 — ^ 

6) Uru-mu-us 
a) Vase A » (Niffer et Tello). 
(1) uru-mu-us (2) sar (3) kisim. 

b) Vase B 2 (Niffer) 

(1) a-na (2) ilu bêl (3) uru-mu-us (4) sar (5) kisim (6) (a-mu- 
ru=) isruq 3 . 

c) Vase C 4 (Niffer) 

(1) a-na (2) ilu bêl (3) uru-mu-us (4) sar (o) kisim (6) i-nu 
(7) elamtam ki (8) ù (9) ba-ra-ah-su/am ki (10) (sag-gis-ra=) 
inârû-ni (11) in (nam-ra-ag=) sallat 5 (12) elamtim ki (13) (a- 
mu-ru=:) isruq. 

d) Dalle de pierre (Niffer) 

(Col. I) (lacune) (1') [ ] ld (2') [uru-m]u-us(lacune) 

(Col. II) (lacune) (1') [ ] gar (2') [ ] sikarim gû nigî(n) 7 
(3') a-na (4') sattuk (5') ûmim 1 (6') a-na passûr (7') ilu samas 
(8') (ki-gfar] =) iskun (lacune) (Col. III) (lacune) (1') ilu [lujgal- 
mâr-[da] (9') kas-ka[s] [ ] (3') i[n] [ ] (4') i[n] [ ] 
(lacune) . 

7) Ma-an-is-tu-su 

a) Masse d'armes 8 

(1) ma-an-is-tu-su (2) sar (3) kisim (4) a-na (5) ilu nin-a-a (6) 
(a-mu-ru =) isruq. 

1. OBI, n ' 7 et 8; Dec. pi. 5, n° 4 ; CT VII, 12161; traduit par Hilprecht 
OBI I, pp. 20-21. 

2. OBI, n° 6 ; traduit par Hilprecht, OBI I, pp. 20-21 . 

3. Pour cette équivalence, cf. ci-dessus, p. 19, n. 10. 

4. OBI, n° 5; traduit par Hilprecht, OBI I, pp. 20-21 ; (comparer Badau,EBH, 
128). 



— 231 — 

6) Uru-mu-us 
a) Vase A « (Niffer et Tello) 
(1) Uru-mu-us, (2) roi (3) de Kis. 

b) Vase B s (Niffer) 

(1) A (2) Bel, (3) Uru-mu-us, (4) roi (5) de Kis, (6) a 
voué (ceci). 

c) Vase C 4 (Niffer) 

(1) A (2) Bel, (3) Uru-mu-us, (4) roi (5) de Kis, (6) 
lorsque (7) Elam (8) et (9) Barahsu (10) il eut vaincu, (11) 
dans le butin 5 (12) d'Elam (13) voua (ceci). 

d) Dalle de pierre ° (Niffer) 

(Col. I) (lacune) (1') [ ]... (2') [c7ru-m]u-us (lacune) 
(Col. II) (lacune) (1') (tant de) pains, (2 1 ) (tant de) vases 7 de 

boisson fermentée , (3') pour (4') l'offrande (5') de chaque 

jour, (6') à la table (7') de Samas, (8') il établit, (lacune) 
(Col. III) (lacune) (1') le dieu [Lu]gal-mar-[da] (2'-4'). . . . [ ] 
] (lacune). 

7) Ma-an-is-tu-su 
a) Masse d'armes 8 

(1) Ma-an-is-tu-su, (2) roi (3) de Kis, (4) à|(5) Nin-a-a (6) 
a voué (ceci). 

5. Cf. ci-dessus p. 110, n. 7. 

6. OBI, n° 13; l'attribution de ce texte à Uru-mu-us est incertaine. 

7. Pour nigî(n) signifiant « vase » cf. En-tc-me-na, vase d'argent; c'était 
une mesure pour les liquides (cf. ZA XVII, 9i). 

8. BM 91018, publié par Winckler, Mitth. d. Ak. Orient. Ver. zu Berlin, I, 
pi. 18, n° 5 (voir depuis GT XXI, pi. 1) ; traduit par le même KB III 1, p. 100. 



— 232 -S 

b) Vase « (Niffer) 

(1) [ma-an-is]-t[u-su] (2) sar (3)kisim (4) a-na (5) ilu bêl (6) 
(a-m[u-ru] =) isruq. 

c) Obélisque 2 
IX. ROIS DE LA VILLE D'AKKAD 3 

/) Sargâni-sar-ali 
a) Estampoir a briques 4 (Niffer) 
(Col. I, 1) sâr-ga-ni-sar-alim (2) sar (3) a-ga-dé ki (= akka- 
dim 3 ) (Col. II, 1) (ba-dim =) bâni (2) bit (3) ilu bêl. 

b) Masse d'armes 5 

(1) sâr-ga-ni-sar-alim (2) sar (3) a-ga-dé ki (4) a-na (o) ilu samas 
(6) in sippar(im) ki (7) (a-mu-ru=) isruq. 

c) Pierre de seuil A 6 (Niffer) 

(Col. I, 1) i,u bêl (2) u-gal-lim 7 (3) sâr-ga-ni-sar-alim (4) da- 
num (5) sar (6) a-ga-dé ki (7) (ba-dim=) bâni (8) é-kur (9) bit 
(10) ilu bêl (11) in nippurim ki (12) sa duppam (Col. II, 1) sù-a 
(2) u-sa-za-ku-ni (3) ilu bêl (4) ù (5) ilu samas (6) ù (7) ilu innina 
(8) isdi(ê)-su (9) li-zu-hu (10) ù (11) (se-numun =) zêra-su(12) 
li-il-gu-tu. 

d) Pierre de seuil B 9 (Niffer) 

(Col. I, 1) i,u sâr-ga-ni-sar-alim (2) màr da-ti 10 - i,u bêl (3) da 
num (4) sar (5) a-ga-dé ki (6) ù (7) bâ^-û-la-ti (8) ilu bêl (9) 

1. OBI, n° 118. 

2. Document de caractère juridique, et pour cette raison non inséré ici 

3. A-ga-dé-(ki) est expliqué par ak-ka-di K. 9906 (Bez. Catal. III, p. 1049) ; 
cf. Weissbach ZDMG, 1899, p. 661, et Zimmern KAT(3' édit.), p. 422, note 2. 

4. OBI. n» 3; traduction par Hilprecht, OBI, 1,15. 

5. BM 91146. Publié par Pinches PSBA, nov. 1883, p. 11 (voir depuis ABK. 
n" 64, et CT XXI, pi. 1); traduit par Pinches, PSBA 1. c, et Winckler KB III 
1, p. 100. 

6. OBI, n° 1 ; traduit par Hilprecht, OBI, I, p. 15 (Scheil, RT XV, 64, et 
Radau, EBH, 167). 



— 233 — 

h) Vase « (Niffer) 

(l)[Ma-an-is]-t[u-su], (2) roi (3) de Kis, (4) à (5) Bel (6) 
a voué (ceci). 

c) Obélisque 2 
IX. ROIS DE LA VILLE D'AKKAD 3 

/) Sargâni-sar-ali 
a) Estampoik a briques 4 (Niffer) 
(Col. 1,1) Sargâni-sar-ali, (2) roi (3) d'Akkad, (Col. II, 
1) constructeur (2) du temple (3) de Bel. 

h) Masse d'armes 5 
(1) Sargâni-sar-ali, (2) roi (3) d'Akkad, (4) à (5) Samas (6) 
dans Sippar (7) a voué (ceci). 

c) Pierre de seuil A 8 (Niffer) 

(Col. I, 1) (A) Bel, (2) le grand seigneur 7 , (3) Sargâni- 
sar-ali, (4) le fort, (S) roi (6) d'Akkad, (7) constructeur (8) 
de l'e-kur, (9) le. temple (10) de Bel (11) à Nippur. (12-Col. 
II, 1) Quiconque cette inscription (2) altérera 8 , (3) que Bel (4) 
et (5) Samas (6) et (7) Innina (8) ses bases (9) arrachent (10) 
et (11) sa race (12) suppriment ! 

d) Pierre de seuil B 9 (Niffer) 

(Col. I, 1) Sargâni-sar-ali, (2) fils de Dâti 10 -bêl, (3) le fort, 
(4) roi (5) d'Akkad (6) et (7) du domaine (8) de Bel, (9) cons- 

7. sumérien ii-c/nl sémitisé. 

8. Alterne avec termes signifiant « changer », cf. par ex. Ham. code XLI, 
74, XLII, 10 et BA II, 567, 11. 32, 35. 

9. OBI, n° 2 ; traduit par Hilprecht OBI 1, p. 15 (Scheil RT XV, 86-87 ; 
Oppert, BA III, pp. 20 sqq. et Radau EBH,169). 

10. Pour cette lecture, cf. le nom propre Da-li (RTC, n° 176), var. Da-a-ti 
(GT 21335, 1. 121). 

il. KA-f-su; lecture hypothétique hà (cf. Hilprecht ZA VIII, pp. 387 sqq.). 



— 234 — 

(ba-dim =)bâni (10) é-kur (11) bît ilu bêl (Col. II, 1) in 
nippurim ki (2) sa duppam (3) sù-a (4) (u)-sa-za-ku-ni (5) ilu bêl 
(6) ù (7) ilu samas (8) isdi(ê)-su (9) li-zu-ha * (10) ù (11) (se- 
numun=) zêra-su (12) li-i]-gu-da *. 

e) Sceae A 2 (Tello) 

Cartouche central : (1) sâr-ga-ni-sar-alim (2) da-num (3) sar 

(4) a-ga-dé ki . 

Cartouche de gauche : tu da sar li ne is. 

Cartouche de droite : (1) [ ]-ra-ma-at (2) [ ] sarrim. 

Cartouche inférieur : (1) Da-da (2) sabrû bîtim(3) mâr[ 

f) Sceau B 3 (Tello). 

(Col. I, 1) sâr-ga-ni-sar-alim (2) da-num (3) sar (4) a-ga- 
dé ki (Col. II, 1) lugal-usumgal (2) pa-te-si (3) siR-BUR-LA ki 
(=Lagasim) (4) (arad-zu=) warad-ka. 

g) Sceau C 4 (Tello) 

(Col. I, 1) sâr-ga-ni-sar-alim (2) éar (3) a-ga-dé ki (4) [ 
ne[ ]-li (Col. II, 1) mâr sum- ilu ma-lik (2) sakkanakkim (3) 
(arad-zu=) warad-ka. 

h) Sceau D 5 

(1) ilu sâr-ga-ni-sar-alim (2) sar (3) a-ga-dé ki (4) ib-ni-sarrum 

(5) dupsarrum (6) (arad-zu=) warad-ka. 



1. Sans doute duel; cf. Narâm-sin, statue A 1. 27; Lasirab, masse 1. 23. 

2. Publié et traduit par Heuzey, RA IV, pp. 5 sqq. (cf. RTC, n° 161). 

3. Heuzey, RA IV, pp. 8 et 9 (cf. RTC, n" 162). 

4. Heuzey, RA IV. p. 3 (cf. RTC. n° 163). 



— 235 — 

tracteur (10) de l'e-kur, (11) le temple de Bel (Col. II, 1) à 
Nippur. (2) Quiconque (3) cette inscription (4) altérera, (5 
que Bel (6) et (7) Samas (8) ses bases (9) arrachent) (10) 
et (11) sa race (12) suppriment! 

e) Sceau A 2 (Tello) 

Cartouche central : (1) Sargâni-sar-ali, (2) le fort, (3) roi (4) 
d'Akkad. 

Cartouche de gauche : (nom de lecture incertaine) 

Cartouche de droite : (1) [ ]-ra-ma-at (2) [ ] du roi. 

Cartouche inférieur : (1) Da-da, (2) devin de la maison 
(royale), (3) fils de [ ]. 

f) Sceau B 3 (Tello) 

(Col. I, 1) Sargâni-sar-ali, (2) le fort, (3) roi (4) d'Akkad ; 
(Col. II, 1) Lugal-usumgal, (2) patési (3) de Lagas, (4) ton 
serviteur. 

g) Sceau C 4 (Tello) 

(Col. I, 1) Sargâni-sar-ali, (2) roi (3) d'Akkad ; (4) (un tel), 
(Col. II, 1) fils de Sum-malik, (2) du sakkanakku, (3) ton ser- 
viteur. 

h) Sceau D 5 

(1) Sargâni-sar-ali, (2) roi (3) d'Akkad; (4) Ibni-sarru, (5) 
scribe, (6) ton serviteur. 



5. Collection de Clercq, n° 46; traduit ibidem, par Menant, p. 49. (Voir au- 
paravant Menant CR, 1877, pp. 330 sqq., Glyptique, pp. 73-74; Pinches PSBA 
VI, 12 et depuis Winckler, KB III 1, p. 100). 



— 236 — 

2) Narâm-sin 
a) Estampoir a briques l (NifTer) 
(1) ilu na-ra-am- ilu sin (2) (ba-dim =) bâni (3) bit ilu bêl. 

b) Vase A 2 (Tello) 
(1) ilu na-ra-am- ilu sin (2) sar (3) ki-ib-ra-tim (4) ar-ba-im. 

c) Vase B 3 

(1) na-ra-am ilu -sin (2) sar (3) ki-ib-ra-tim (4) ar-ba-im (5) 
pûrum (6) (nam-ra-ag , =)sallat (7) mâ-gân kl . 

d) Plaque perforée A 4 (Tello) 

(1) ilu na-ra-am- ilu sin (2) da-num (3) sar (4) ki-ib-ra-tim 
(5) ar-ba-im (6) (sag-gis-ra =) nêr (7) ar-ma-nim ki (8) ù 
(lacune). 

e) Plaque perforée B 5 (Tello) 

(1) mâr ilu na-ra-am- ilu sin (2) da-nim (3) na-bi-x G -mas (4) 
pa-te-si (5) tu-tu ki (6) li-pu-us-î-a-um 7 (7) balag 8 -di (8) 
i,u sin (9) (dumu-sal-zu=) mârat-ka. 

f) Stèle A 9 (Diarbekir) 

(Col. 1, 1) [ i,u na-r]a-am-[ ilu sjin (2) [da-n]um (lacune) (Col. II, 
1) ilu en-ki (2) in ki-ib-ra-tim (3) ar-ba-im (4) na-e 10 (5) [i]r-tim 

1. OBI, n° 4 ; traduit par Hilprecht, OBI, I,p. 18. 

2. Dec, pi. 44, n° 1. 

S. I B 3, n° 7 ; d'après Oppert. EM, 11,62, ce vase aurait été « acquis » par 
l'expédition en Mésopotamie: contrairement aux indications données par I B, 
1. c, la provenance en paraît donc inconnue. Traductions par Smith TSBA I, 
52 ; Menant BC, 103; Oppert, Verh.d. funften intern.Or. Congr., II, 1, p. 245 ; 
Pinches, PSBA VI, 13 ; Hommel ZK I, 67, et Winckler KB III 1, 98 (voir 
ES II, 1 fragment d'un vase semblable trouvé à Suse). 

4. Publié et traduit par Thureau-Dangin, CB, 1899, p. 348 (Comparer Badau 
EBH,162). 



- 237 — 

2) Narâm-sin 
a) Estampoir a briques j (Niffer) 
(1) Narâm-sin, (2) constructeur (3) du temple de Bel. 

b) Vase A 2 (Telle-) 
(1) Narâm-sin, (2) roi (3-4) des quatre régions. 

* c) Vase B 3 

(1) Narâm-sin, (2) roi (3-4) des quatre régions; (5) vase 
en pierre, (6) butin (7) de Magan. 

d) Plaque perforée A 4 (Tello) 

(1) Narâm-sin, (2) le fort, (3) roi (4-5) des quatre régions, 
(6) vainqueur (7) d'Armanu (8) et (lacune). 

e) Plaque perforée B 5 (Tello) 

(1) fils de Narâm-sin, (2) du fort, (3) ô Nâbi-x ''-mas, (4) 
patési (5) de Tu-tu, (6) Lîpus-iau 7 , (7) la joueuse de lyre 8 
(8) de Sin, (9) (est) ta fille. 

f) Stèle A 9 (Diarbekir) 

(Col. I, 1) Narâm-sin, (2) le fort, (lacune) (Col. II, 1) d'En- 
ki, (2-3) dans les quatre régions, (4) faisant tourner en arrière 10 
(5) la poitrine (6) [ ] (lacune) (Col. III, 1) posa (2) 

5. Publié et traduit par Thureau-Dangin, CR, 1899, p. 348 (Comparer Radau, 
EBH, 173). 

6. Signe composé de REC 170 et d'un élément analogue à REC 402. 

7. Lecture du second élément de ce nom d'après Homrael (communication 
personnelle, nov, 1899). 

8. Pour balag signifiant « lyre » cf. ci-dessus, p. 106, n. 7. 

9. Publié et traduit par Scheil RT XV, 62-64; réédité OBI, n» 120; cf. 
Hilprccht, Récent research in Bible lands, 87-89; Scheil, ESI, 55; Radau ERII 
pp. 171 sqq. 

10. Participe de niu ? (Pour le sens de ce verbe, cf. Jcnsen KB VI, 309). 



— 238 — 

(6) [ ] [t]i (lacune) (Col. III, 1) is-ku-un (2) ù(3) kigallam 
(4) is-pu-ûk (5) sa duppam (6) sù-a (7) [uj-sa-za-ku-ni (8) 
[ ilu ]innina (lacune) (Col. IV, 1) li-zu-hu (2) ù (3) (se-numun=) 
zêra-su (4) li-il-gu-tu (5) [ ] ni | ] (6) ù (7) [ ] (8) [ ] 
[t]i (lacune). 

g) Stèle B « 

(Col. I, 1) ilu na-ra-am- ilu sin (2) da-num (lacune d'environ 
neuf cases) (12) a-[ ] (13) si-dur-[ ] (14) sa-tu-ni (15) lu- 
lu-bi-im[ ki ](16)ip-hu-ru-m[a](Col.II,l) X 2[ ](2)im-[ ] 

(3) [ ]na [ ] (lacune d'environ dix cases) (14) sa [ 
(lacune d'une ou deux cases) (Col. III, 1) [ | [u]k (2) [ 

su [ [s]u (lacune de deux cases) (5) (a-mu- ru =) isruq 

(lacune d'environ dix cases). 

h) Statue A 8 

(Col. I, 1) ilu na-ra-am- ilu sin (2) da-num (3) sar (4) ki-ib-ra- 
tim (5) ar-ba-im (6) sa-ir (7) 10 — 1 x 2 (8) in sattim 1 (9) is-tùm 

(10) x 2 -x 2 (H) [an]-nu-ti (12) [ip]-hu-ru (13) ù (14) [ ] 
su [ 1 (lacune d'environ 14 cases) (29) [ J su 4 
(30) [ù] (Col. II, 1) mâ-gân[ ki ] (2) (sag-gis-ra =) inâr (3) ù 

(4) ma-ni-[ ] (S) bel (6) mâ-gân[ ki ] (7) su-gab-[ ] (8) in 
sa-tu (=r sadê)-su-nu (9) abni 5 e-siq-q[aj (10) i-bu-lam-ma 

(11) a-na (12) a-ga-dé ki (13) ali ki -su (14) u-bi-lam-ma (15) 
salam-su (16) [ib]-n[i] (17) [a]-na (18) [ ] (19) [isruq] (20) 
[sa] duppam (21) [sù-a] (22) [u-sa-za-ku]-ni (23) [ ] 
(24) ù (25) [U a-ga-d]é* (26) isdi(ê)-su (27) li-zu-ha (28) ù 
(29) (se-numun =) zêra-su (30) li-il-gu-da. 

1. Trouvée à Suse; publication et traduction par ScheilESI, 53 sqq. 

2. REC, 169 ; comparer statue A, I, 7 ; RTC n° 88, 1 ; n° 99, rev. 6 ; n» 130, 
rev. 4 ; n° 136 rev. III, 11 ; ES II, 2. Voir aussi ZA II, p. 256; le signe y. appar- 
tient sans doute à l'inscription inédite de Ma-an-is-tu-su (AH, 82-7-1 i, 1023 -f 
21 citée par Jensen ZA XV, p. 248, note 1. 



— 239 — 

et (3) le soubassement (4) amoncela. (5-6) Quiconque cette 
inscription (7) altérera, (8) que Innina (lacune) (Col. IV, 1) 

arrachent (2) et (3) sa race (4) suppriment ! (5) [ ] 

(6) et (7-8) [ ] (lacune). 

g) Stèle B 1 

(Col. I, 1) Narâm-sin, (2) le fort, (lacune d'environ neuf 
cases) (12) A[ ] (13) de Sidur[ ], (14) Satuni (15) de 
Lulubu (16) s'étant réunis, (Col. II,' 1) une expédition 2 [ 
(2) ils [ ] (3) . . . . [ ] (lacune d'environ dix cases) (14) 

(lacune d'une ou deux cases) (Col. III, 1-4) 

] (5) il voua (lacune d'environ dix cases). 

h) Statue A 3 

(Col. I, 1) Naràm-sin, (2) le fort, (3) roi (4-5) des quatre 
régions, (6) ayant défait (7) neuf expéditions 2 (ennemies) 
(8) en une année, (9) à partir du moment où (10-11) ces expé- 
ditions 2 (12) se rassemblèrent (13) et (14) [ ] (lacune d'en- 
viron quatorze cases) (29) [ ] (30) [e]t (Col. II, 1) Magan (2) 
il vainquit (3) et (4) Mani[ ], (5) prince (6) de Magan, (7) il 
abattit. (8) Dans leurs montagnes, (9) des pierres il découpa, 
(10) *a*7/a,puis (11) à (12) Akkad (13) sa ville (14) les apporta, 
puis (15-16) en fit sa statue (17) et à (18) (tel dieu) (19) [la 
voua.] (20-21) [Celui qui cette] inscription (22) [altérerait], 
(23) que (tel dieu) (24) et (25) [le dieu (la déesse) d'Akk]ad (26) 
ses bases (27) arrachent (28) et (29) sa race (30) suppriment ! 



3. Trouvée à Suse ; publication et traduction par Scheil ES III, pp. 2 sqq. 

4. ou si? 

5. Ecrit dag-dag. Le pluriel en -n,-t'a été signalé par Zimmern, puis par 
Ungnad(cf.ZDMG, 1904, p. 954, n. 1). 



— 240 — 

i) Statue B l 

(1 ) a-na (2) ilu nin-isÉ-UNû (3) a-na (4) na-e-s[i] (5) i,u na-ra- 
am- ilu sin (6) da-nim (7) ru-i-s[u] (8) sar (9) ki-ib-ra-tim (10) ar- 
ba-im (11) [ ]-i[s]-da-gal (12) dupsarrum (13) sabrû bîtim 
(14) salam-su (15) (a-mu-ru =) isruq. 

k) Sceau A * (Tello) 

(Col. 1, 1) ilu na-ra-am- ilu sin (2) da-num (3) il a-ga-dé ki (4) 
sar (5) ki-ib-ra-tim (Col. II, 1) ar-ba-im (2) lugal-usumgal (3) 
dups[aiTum] (4) pa-te-[si] (5) sm-[BUR-LA ki ]. 

I) Sceau B » (Tello) 

(Col. I, 1) ilu na-ra-am- ilu sin (2) il a-ga-dé ki (Col. II, 1) bi-in- 
ga-ni-sar-alim (2) (dumu-zu=) màr-ka (Col. III, 1) a-bi-i-sâr 
(2) dupsarrum (3) (arad-zu=) warad-ka. 

m) Sceau C 4 (Tello) 

(Col. I, 1) ilu na-ra-am- i,u sin (2) il a-ga-dé ki (Col. II, 1) sar- 
ri-is-da-gal (2) dupsarrum (3) (arad-zu=) warad-ka. 

n) Sceau D 5 (Tello) 

(Col. I, 1) il a-ga-dé ki (2) ur-da (Col. II, 1) dupsarrum 

(2) ([arad]-zu=) warad-ka. 

o) Sceau E c (TelloY 

(Col. I, 1) [ llu na-r]a-am-[ i,u sin] (2) sar (3) a-ga-dé ki (Col. II, 
1) gimil-i-[li-su] (2) daianum (3) (arad-[zu]^^) warad-ka. 



1. Trouvée à Suse; publication et traduction par Scheil ES III, 6. 

2. Publié et traduit par Heuzey RA IV, p. Jl ; cf. RTC, n" 8 165 et 166. 

3. RTC, n° 169 (cf. Dec, p. 288); traduit par Thurcau-Dangin,CR, 1897,p.l90. 



— 241 — 

i) Statue B ' 

(1) A (2) Nin-NE-UNU, (3) pour (4) le (5) de Narâm-sin, 

(6) le fort, (7) Vami de ce (dieu), (8) roi (9-10) des quatre régions, 
(11)[ ]-isdagal, (12) scribe, (13) devin de la maison (royale), 
(14) sa statue (15) voua. 

k) Sceau A 2 (Tello) 

(Col. I, 1) Narâm-sin, (2) le fort, (3) dieu d'Akkad, (4- 
Col.II, 1) roi des quatre régions; (2) Lugal-usumgal, (3) 
scribe, (4) paté[si] (5) de Lafgasj. 

I) Sceau B* (Tello) 

(Col. I, 1) Narâm-sin, (2) dieu d'Akkad; (Col. II, 1) Bin- 
gâni-sar-ali, (2) ton fils; (Col. III, 1) Abî-isar, (2) scribe, (3) 
ton serviteur. 

m) Sceau C 4 (Tello) 

(Col. I, 1) Narâm-sin, (2) dieu d'Akkad; (Col. II, 1 ) Sarrî- 
isdagal, (2) scribe, (3) ton serviteur. 

n) Sceau D^ (Tello) 

(Col. I, 1) dieu d'Akkad, (2) Ur-da, (Col. II, 1) scribe, 

(2) (est) ton serviteur. 

o) Sceau E (i (Tello) 

(Col. I, 1) Narâm-sin, (2) roi (3) d'Akkad ; (Col. II, 1) Gimil- 
ilisu, (2) juge, (3) ton serviteur. 



4. RTC, n° 170 ; traduit par Thureau-Dangin, RA IV, 76-77. 

5. RTC, n° 173. 

6. RTC, n° 168; traduit par Thureau-Dangin, RA IV, 77. 

16 



— 242 — 

p) Sceau F I (Tello) 

(Col. I, 4) ilu na-ra-am- ilu sin (2) sar (3) ki-ib-ra-tim (Col. II 
manque). 

q) Sceau G 2 (Tello) 

(l)[ ilu ]na-ra-am- ilu sin (lacune) (I')qa-su-gab 3 (2') (arad-zu=) 
warad-ka. 

3) Bingâni-èar-ali 

a) Sceau A 4 

(1) bi-in-ga-ni-sar-alim (2) mâr sarrim (3) i-zi-num (4) 
dupsarrum (5) (arad-zu=) warad-ka. 

b) Sceau B 5 

4) Ûbil-istar 

Sceau 6 

(1) u-bil-is-târ (2) ah sarrim (3) kal-ki (4) dupsarrum (5) 
(arad-zu =) warad-ka. 

5) Rois inconnus 

a) Vase 7 (Niffer) 

(lacune) (1') a-ga-dé ki (2') a-na (3') ilu bêl (4') (a-mu-ru =) 
isruq. 

b) Stèle ■ (Tello) 

La face ne conserve que les restes d'une colonne avec les 
traces de quelques signes ; la dernière ligne porte : [ 

1. RTC, n» 167. 

2. RTC, n" 174. 

3. Cf. Zimmern, ZDMG, 1899, 117 

4. Publié par Menant, Glyptique, pi. 1, fig. 1; traduit ibid., p. 76 (cf. Hommel, 
Geschichte, p. 299 ; et Radau, EBH p. 173). 

5. Cf. Narâm-sin, sceau B. 



— 243 — 

p) Sceau F " (Tello) 
(Col. I, 1 ) Narâm-sin, (2) roi (3) des [quatre] régions (lacune). 

q) Sceau G * (Tello) 
(1) Narâm-sin (lacune) (V) lechanson 3 , (2') ton serviteur. 

S) Bingâni-sar-ali 

a) Sceau A 4 

(1) Bingâni-sar-ali, (2) fils du roi; (3) Izinu, (4) scribe, (5) 
ton serviteur. 

b) Sceau B 5 

4) Ûbil-istar 
Sceau 6 

(1) Ûbil-istar, (2) frère du roi; (3) Kal-ki, (4) scribe, (5) ton 
serviteur. 

5) Rois inconnus 

a) Vase 7 (Niffer) 

(Un tel, roi) (1') d'Akkad (2') à (3') Bel (4') voua (ceci). 

b) Stèle 8 (Tello) 

(Face) (lacune) (tant d'étendue) du (territoire) d'u-du(g)-tu(r) 

(lacune) (Rev. col. V) (Col. H') (lacune) (1') [ ] 

. . . (2') 40 bur du (territoire) de ninâ-gar-ra, (3') 20 bur du 



6. BM, 89137; publié (par Menant, Glyptique, pi. 3, n° 1, Winckler, ABK, 
n° 42) et CT XXI, pi. 1 ; traduit par Hommel, Geschichte, p. 206, et Winckler 
KB III, 1, 84. 

7. OBI, n°119. 

8. Publié et traduit par Thureau-Dangin RS, 1897, pp. 166 sqq. 



— 244 — 

[g]an-ù-[du(g)-t]û(r) * (lacune) (Rev. col. I') (lacune) (1') [ ]é 
(lacune) (Col. II') (lacune) (1') [ ] [di]ri(g) (2') bùrlO x 4 
gan din s ir nina-gar-ra (3') bùr 10 X 2 gan ù-a-du(g)-ga (lacune) 
(Col. IIP) (lacune) (1') (case vide) (2') f ] ga[n] (3') [ ] 

sag (4') [ ] sukkal (5') bùr S gan ambar 2 -sm-BUR-LA ki (6') 
bùr 5 gan GiR-GiR-mah (7') (case vide) (8') su-nigi(n) bùr 40 
gan (9') u-x 3 - ilu ma-lik (10') [n]u-ban(da) mar-tu-[n]e 4 (lacune) 
(Col. IV) (lacune) (1') [ ] [g]an [gr]i-du(g) (2') (case vide) 
(3') [ ]'gan (4') [ '] (5') [ ] ba-NAR (6') [na^ar-gal 
(7') (grande case vide) (8') su-nigi(n) x -f- bùr 3600 X 5 + 
bùr 60 + bùr 10 X 3 + bùr 4 + 6 x 2 + 1 + £ gan (9') su- 
nigi(n) 20 — 3 uru-sag(lO') su-nigi(n) 8mas-ga-na-sag(H')(case 
vide) (12') a-ga-dé ki (13') nam-lugal (14') su-ba-ab-ti-a-ta 
(lacune). 

X. MAER 

Statuette de [ ]-samas 5 

(Col. I, 1) [ ] r '- ilu sanias (2) lugal ma-er (ri ?) ki (3) pa-te-si- 
gal (4) din ^ ir en-lil (5) ar-ra-an (6) ku si me [?] s[û] (Col. II, 1) sag- 
sû (2) din s ir babbar (3) sag tùg-du 7 . 

XI. GUT1U 
Masse d'armes de Lasirab 8 

(1) la-[s]i-[r]a-[a]b (2) da-[num] (3) sar (4) [g]u-ti-im (lacune 
de six cases) (11) ib-[ ]-[/n]a (12) (a-mu-ru =) isruq 

(13) sa duppam (14) sù-a (15) u-sa-za-ku-ni (16) (gis?) àum-su 
(17) i-sa-da-ru (18) ila(â) » gu-ti-im (19) ilu innina (20) ù(21) 

1. Nom de champ restitué d'après RTC, n° 142, rev. II, 1. 

2. Pour cette lecture, cf. BM, 38128, obv. II, 7 à partir du bas (GT XII, 25). 

3. REC, 378. 

4. mar-tu était un titre ; cf. RTC, n° 335, face 3 ; n° 388, rev. 7 et 10 ; n° 395, 
rev. 7, etc. ; cf. le titre de gal-mar-tu (grand mar-tu), King, LIH, n"48, 11. 2 et5. 

5. CT V, 12146. 



— 245 — 

(territoire) d'u-a-du(g)-ga, (lacune) (Col. III") (lacune) (1') 
(case vide) (2') [en tout (tant de) bur] d'étendue, (3') [en tout 
(tant de)] chefs[-lieux], (4') [à (un tel)], ministre. (5') 5 bur 
d'étendue du marais de Lagas, (6') 5 bur du (territoire) de 
GiR-Gm-mah. (7') (case vide) (8') En tout 10 bur d'étendue, (9') 
à U-x3-malik, (10') chef des mar-tu *. (lacune) (Col. IV) 
(lacune) (1') (tant de) bur du (territoire) de [<jr]z-du(g) (2') 
(case vide) (3*) [En tout (tant de) bur] d'étendue ; (4') 

[en tout (tant de) ], (5') à [ ]-ba-NAR, (6') grand 

[charpentier. (T) (grand vide) (8') En tout x + 18094 bur, 13 
arpents 1/4 d'étendue; (9') en tout 17 villes principales; (10') en 
tout 8 chefs-lieux. (11') (case vide) (12') Avec Akkad, (13') 
le royaume (14') qu'il avait reçu, [le patésiat de Lagas à (un 
tel) fut donné]. 

X. MAER 

Statuette de [ ]-samas 5 

(Col. 1, 1)[ ] 6 -samas, (2) roi de Maer (Mari), (3) grand 

patési (4) de Bel, (5-Col. II, 1) (2) à Samas (3) a 

offert en présent 7 (ceci). 

XI.GUTIU 

Masse d'armes de Lasirab 8 

(1) Lasirab, (2) le fort, (3) roi (4) de Gutiu (lacune de six 
cases) (11). . . [ ] (12) voua (ceci). (13-14) Quiconque cette 
inscription (15) altérera, (16) (ou) son nom (17) inscrira, (18) que 
les dieux de Gutiu, (19) Innina (20) et (21) Sin (22) ses 



6. Lire i et ku? 

7. Comparer U-tug, 4 . 

8. Publié par Winckler ZA IV, 406; traduit parllilprecht OBI I, p. 13 (voir 
remarques de Jensen ZA VIII, 239-240). 

9. Noter, 1. 23, lcverbeau duel (cf. ci-dessus, p. 234. n. 1). 



— 246 — 

» lu sin (22) (du =)isdi(ê)-su(23) li-zu-ha (24) ù(25)(se-BAL ■ =) 
zêra-su (26) li-il-gu-da (27) ù (28) harrân ki-[ ]-su (29) 
a i-si-ir. 

XII. HURSITU 

Brique de Buhia 2 

(1) é-gal bu-hi-ia (2) mâr a-si-ri-im (3) sar ma-a-at (4) hu- 
ur-si-tim. 

XIII. LULUBU 

Stèle d'Anu-bânîm (Ser-i-pûl) 3 

(Col. I, 1) an-nu-ba-ni-ni (2) sarrum da-num (3) sar lu-lu- 
bi ki -im (4) sa-la-am-su (5) ù sa-lam ilu innina (6) i-na àa-du-im 
(7)ba-ti-ir (8) [u]s-zi-iz (9) [s]asa-al-mi-in 4 (10)an-ni-in 4 (ll)ù 
dup-b(p)a-am (12) ù-sa-za-ku (13) an-nu-um (14) ù an-tùm 
(15) ilu bêl (16) ù ilu bêlit (17) ilu immer(18) ù ilu innina (19) ilu sin 
(20) ù ilu samas (21) [ ] [m]a-lum (22) [ ] (Col. II, 1) ilu nin 
[ ](2)ù«"[ ] (3) ■*[»] [ }.(4) be-e[l}[ ] (5) i-lu 
Tâ-su-[ub-bu-tùm] (6) ù sa-[ ] (7) ir-ra-dam (8) li-mu-dam 
(9) li-ru-ru-us (10) si(ze)-ra-su (11) li-il-ku-du (12) ti-am- 
[tùm] (13) e-li-[tùm](14) ù sa-p[il-tùm] (15) éazu-[ ] (16) a-/>i 
[ ] (17) ù su-z[a) [ ] (18) li-[ ] (19) nârum [ ] 

(20) ù nârum [ ] (21) éu-ùr [ ] (22) ù s[u]-«[r] [ ] (Col. 
III) (lacune d'environ six cases) (7) ë[a] [ ) (8) i[n] \ 
(9) a i-[si-ir] (lacune). 

XIV 
Stèle de Cheikh-khân 5 

(Col. 1,1) [ ]/u'6(2)bi[ ]7(3) mâr %][ ] ki (4) ib sa 

1. Pour numun. 

2. Publié et traduit par Scheil RT XVI, 186 (voir corrections RT XIX, 64) ; 
proviendrait de Tûz-khurmati sur l'Ak-su, affluent de l'Adhem. 

3. Reproduite par Morgan, Mission scientifique en Perse, tome IV, pi. xi; 
copie et traduction par Scheil RT XIV 102-105 ; voir remarques de Hilprecht 
ORI, I, 14, Jensen ZA VIII, 240 ; nouvelle traduction par Scheil ES I, 67-68. 

4. Duel ; (cf. Ungnad, ZA XVIII, 3). 



— 247 — 

bases (23) arrachent (24) et (25) sa race (26) suppriment, 
(27) et (28) que les expéditions de son (29) ne réus- 
sissent pas ! 

XII. HURSITU 
Brique de Buhia 2 

(1) Palais de Buhia, (2) fils d'Asiru, (3) roi du pays (4) de 
Hursitu. 

XIII. LULUBU 

Stèle d'Anu-bânîni (Ser-i-pûl) 3 

(Col. I, 1) Anu-bânîni, (2) roi fort, (3) roi de Lulubu, (4) 
son image (5) et l'image d'Innina, (6) dans la montagne (7) de 
Bâtir, (8) érigea. (9-10) Quiconque ces images 4 (11) et (cette) 
inscription (12) altérera, (13) qu'Anu (14) et Antu, (15) que Bel 
(16) et Bêlit, (17) qu'Immer (18) et Innina, (19) que Sin (20) 
et Samas, (21) que [ ]....(22)et[ ], (Col. II, 1) que 

Nin- [ ] (2) et [ ], (3) que [ ], (4) le seigneur de [ ], 
(5) les dieux ter[ribles] (6) et [ ] (7) de malédiction (8) mau- 
vaise (9) le maudissent; (10) sa race, (11) qu'ils la suppriment ! 
(12) Quelam[er] (13) supérieure] (14) et (la mer) inférieure] 

(15) [ ](16) [ ](17)et [ ](18) 

. . . . [ ] ! (19) Que le fleuve [ ] (20) et le fleuve [ ] 
(21) [ ](22)et [ ] (Col. III) (lacune d'en- 
viron six cases) (7-8) ... ] (9) ne ré[ussisse] pas ! 
(lacune). 

XIV 
Stèle de Cheikh-khân 5 

(Col. 1,1) (Un tel), (2) le [ ], (3)filsde[ ], (4) 

5. Copie et traduction parScheil RT XIV, 105-106. La transcription ci-dessus 
a été faite surun estampage rapporté au Louvre parle capitaine L. Berger (cf. 
RA II, 115 sqq.) 

6. Sch. : lar... dun(l)-ni. 

7. Sch. : bi... tum. 



— 2i8 — 

] ma la [ (Col. II, 1) salmam us-zi-iz (2) i nu ma la a ba an 
(3)û-[ p (4) sa salmam i-[ ]/>[«]» (Col. III, 1) b(p)i-ri-su 
(2) û su-um-su (3) ilu samas ilu immer (4) i-[ ]-ku 4 . 

XV. GANHAR 

Sceau voué a Kisâri 5 

(Col. I, l) i,u ki-sa-a-ri (2) sar gan-har ki (Col. II, 1) ma Q -z(s)i- 
am-is-târ (2) (arad-zu=) warad-ka. 

XVI. PATESIS D'ASNUNA(K) 

/) Ur-nin-gir-su 

Sceau 7 

(1) Ur- din s ir nin-gir-su (2) pa-te-si âs-nun ki (3) ir-ra-ba-ni (4) 
dumu-ni. 

5) Ur-nin-gis-zi-da 
Brkjue & 

(1) ur- din g ir nin-gis-zi(d)-da (2) na-ra-am (3) ilu tishu 9 (4) 
pa-te-si (5) âs-nun-na ki . 

3) Ibalpel 

Brique 10 

(1) i-ba-al-pi-el (2) na-ra-am ilu tishu (3) pa-te-si (4) âs- 
nun-na ki . 

1. Sch. lit les 11. 3 et 4 abal Sin(f)-ipsah mala. 

2. Sch. : utêra, 

3. Sch. lit les trois derniers signes ihabbu. 

4. Sch. : ini-C!)-niku . 

5. Collection de Clercq, n° 121 ; traduit par Oppert ibidem, p. 83. 

6. Lecture très incertaine ; le signe ressemble à ma retourné : cette forme 
incorrecte n'est pas sans exemple. (Cf. Arad-nannar, pierre de seuil B, Col. II, 
10 dansRA VI, p. 67.) 



— 249 — 

(Col. II, 1) une image érigea (2) (3) . . . [ ] (4) 

Quiconque (cette) image [détruira], (Col. III, 1) (que) sa pro- 
géniture (2) et son nom, (3) Samas et Immer (4) les [anéan- 
tissent] ! 

XV. GANHAR 

Sceau voué a Kisâri 5 

(Col. I, 1) Kisâri, (2) roi de Ganhar; (Col. II, 1) Masiam- 
istar, (2) ton serviteur. 

XVI. PATÉSIS D'ASNUNA(K) 

1) Ur-nin-gir-su 

Sceau 7 

(1) Ur-nin-gir-su, (2) patési d'Asnun(ak) ; (3) Ir-ra-bâni, 
(4) son fils. 

S) Ur-nin-gis-zi-da 
Brique 8 

(1) Ur-nin-gis-zi-da, (2) chéri (3) de Tishu 9 , (4) patési (5) 
d'Asnuna(k). 

S) Ibalpel 
Brique 10 

(1) Ibalpel, (2) chéri de Tishu, (3) patési (4) d'Asnuna(k). 



7. Scheil, RT XXIV, 25. 

8. Publié et traduit par Pognon, Muséon, 1892, p. 253, n° 2 (comparer 
Pinehes Bab. or. rec, VI, 67) ; duplicat dans Radau EBH, 433. 

9. Sic, avec raison, Ranke ; cf. Early Bahylonian Personal Names, pp. 169 
et 207. 

10. Publié et traduit par Pognon, Muséon, 1892, p. 253, n" 1 (comparer 
Pinehes, Bab. or. rec. VI, 67 et Radau EBH, 434). 



— 250 — 

4) Belaku 
Brique i 

(1) be 2 -la-kum3 (2) [n]a-ra-a[m] (3) [ ilu ]tishu (4) pa-te-si 
(5) âs-nun-na ki . 

5) [ jmasu 
Brique 4 

(1) [ ]-ma-su (2) [na-ra]-am (3) [ ilu ]tishu (4) [pa-te]-si 
(5) [âs-nun]-na ki . 

XVII. POTENTATS DE DÛR-ILU 

/) Prince inconnu 
Fragment de pierre 5 

(lacune) (1') [é-ki]-âg-gà-ni (2') [mu]-na-dû-a (3') bâd-din- 
gir ki (4') uru-ki-âg-gà-ni (5') ki-bi mu-na-gi-a (6'j nam-ti(l)- 
la-ni-sû (7') a-mu-na-[ruj. 

2) Ilu(Anu?)-mutabil 
Olive perforée 6 

(1) ilum(anum?)-mu-ta-bil (2) zikarum dannum (3) mi-gir 
(4) Uu ka-di (5) na-ra-am (6) ilu innina (7) sakkanak (8)dûr-ilim ki 
(9) ma-hi-is (10) ga-ga-ad (11) um-ma-an (12) an-sa-an ki (13) 
elam-tim (14) si-mas ki -im (1S) ù ri-is 7 (16) ba-ra-ah-si-im ki . 



1. Publié et traduit par Pognon, Museon, 1892, p, 253, n° 3 (comparer 
Pinches, Bab. or. î-ec. VI, 67 et Radau EBH, 434). 

2. Pognon propose fcui(?) ou na. (?) ou nu ('?). La lecture be, possible d'après 
la copie, est rendue certaine par exemple par Bu. 91-5-9, 2470, 2 et 30, (CT VI) 
où est mentionné un nom propre Be-la-kum. 

3. Pourlecturefcum,cf. Hunger, Becherwahrs,'p. 7;Ungnad, ZAXVII, p. 354. 

4. Publié et traduit par Pognon, Muséon, 1892, p. 253, n° 4 (comparer Pinches, 
Bab. or. rec. VI, 67 et Radau EBH, 434). 



— 251 — 

4) Belaku 

Brique l 

(1) Belaku, (2) [ché]ri (3) de Tishu, (4) patési (5) d'Aà- 
nuna(k). 

5) [ ]masu 
Brique 4 

(1) [ ]masu, (2) [ché]ri (3) de Tishu, (4) [paté]si (5) 
[d'Asnu]na(k). 

XVII. POTENTATS DE DÛR-ILU 

/) Prince inconnu 
Fragment de pierre 5 

(Lacune) (1') (un tel qui à tel dieu) son [temple] aimé (2') a 
construit (3') et Dûr-ilu, (4') sa ville aimée, (5') a restauré, (6') 
pour sa vie (7') voua (cet objet). 

2) Ilu(Anu ?)-mutabil 

Olive perforée 6 

(1) Ilu(Anu?)-mutabil, (2) mâle fort, (3) favori (4) de Ka-di, 
(5) chéri (6) d'Innina, (7) sakkanakku (8) de Dûr-ilu, (9) 
briseur (10) des têtes (11) des troupes (12) d'Ansan, (13) Elam, 
(14) Simas (15) et vainqueur 7 (16) de Barahsu. 



5. Trouvé à Suse ; publié et traduit par Scheil ES II, 3. 

6. BM 91084. Publié (par Lenormant, choix de textes pi. 7, n° 5, par Winc- 
kler, Unters. z. altor. Gesch., p. 156 n° 7) et GT XXI, pi. 1 ; traduit par Thureau- 
Dangin RA IV, p. 42, note 4 (comparer Radau EBH, p. 255, n. 12, et Scheil ES,I, 
pp. 75-76). 

7. Cf. Delitzsch, HW p. 605 b, et CT XVIII, 27, 1. 26 c. 



— 252 — 

XVIII. KIMAS 

Sceau de Hunmm ■ 

(1) fcm-un-ni-ni (2) pa-te-si ki-mas ki (3) gîr-nita ma-ad- 
qa 2ki (i) ud tig tig (5) si 2 mta zi mi. 

XIX. PATESIS ET POTENTATS DIVERS DE SUSE 

[Inscriptions provenant de Suse) 

I) BA-SA-susinak 

a) Clou d'argile 3 

(1) BA-sa 4 - ilu susinak (2) pa-te-si (3) sûsim ki (4) sakkanak (5) 
ma-ti (6) elamtim ki (7) mâr sim-ri 5 -is-hu-ûq (8) ilu susinak (9) 
e-NE-sum-ma (10) bît ilu su-gu (11) i-pu-us. 

b) Statuette d'albâtre 6 

(Col. I, l)a-na (2) ilu al-x 7 -x 8 (3) BÀ-SA- ilu susinak(4) [pa]-te-si 
(5) sûsim ki (6) [sakjkanak (7) [ma]-ti (8) [elamtim] ki (9) [mâr s]im- 
Bi-[is-hu]-ûq (lacune ?) (Col. II, 1) ù-la kaspum (2) ù-la erûm (3) 
salam-zu (4) a-bi-lum (o) a as sa(g) a mu te ù la e-bi-s«(6) û- 
sa-za-gu-ni (7) ilu susinak (8) ilu samas (9) ù ilu na-ri-ti (Col. III, 
1) ù [ ] (2) i,u ne[rgal] (3) (se-BAL 9 =) zêra-[su] (4) li-il-gu- 
[du] (5) la-ti [ ](6) îi-is [ ] al [ ]. 

c) Bloc de pierre ,0 
(Col. I, 1) a-na (2) i,u susinak (3) be-li-su (4) BÀ-sA- ilu susinak 

1. Publié et traduit par Sayce ZA VI, 161 sqq; comparer Hommel Bab. or. 
rec, VI. p. 157. 

2. Sic orig. d'après une empreinte communiquée par le musée de l'Ermi- 
tage. 

3. Publié et traduit par Scheil ES, I. 59 sqq. (un exemplaire de ce clou 
existe de longue date au British Muséum, numéroté 53-12-19, 57 ; voir Smith 
TSBA, I, 32 et Winckler, Unters.z. Altor. Gesch., p. 157, n°8). 

4. K.\+sr-sa ; ce groupe apparaît fréquemment comme élément des noms 
propres: la lecture du premier signe est incertaine; pour une lecture fe.i, cf. 
Sargâni-sar-ali, pierre de seuil B, I, 7; voir aussi le nom propre La-gi-KA-|-su, 



— 253 — 

XVIII. KIMAS 
Sceau de Huïsnini * 
(1) Hunnini, (2) patési de Kimas, (3) gouverneur de Madqa, 

(4-5) •" 

XIX. PATESIS ET POTENTATS DIVERS DE SUSE 
[Inscriptions provenant de Suse) 

i) BA-SA-susinak 
a) Clou d'argile 3 

(1) BA-sA 4 -susinak, (2) patési (3) de Suse, (4) sakkanakku (5) 
du pays (6) d'Elam, (7) fils de SiM-w 5 -ishuq, (8) (lorsque) 
Susinak (9) , (10) le temple de Su-gu (11) construisit. 

b) Statuette d'albâtre 6 

(Col. I, 1) Au (2) dieu Al-x 7 -x 8 ,(3) BA-sA-susinak, (4) patési 

(5) de Suse, (6) sakkanakku (7) du pays (8) d'Elam, (9) fils de 
SiM-Bi-ishuq ; (lacune?) (Col. II, 1) ni en argent, (2) ni 
en cuivre, (3) est sa statue. (4) (5) , 

(6) (quiconque) altérera (cette inscription), (7) que Susinak, (8) 
Samas, (9) Na-ri-ti (Col. III, 1) et [ ] (2) (et) Ner[gal] (3) sa 
race (4) suppriment (5) (et) [ ] (6) [ ]. 

c) Bloc de pierre 10 
(Col. I, 1) A (2) Susinak, (3) son seigneur, (4) BA-sA-susinak, 

obélisque de Ma-an-is-tu-su D, XIII, 11 et 13, probablement identique à La-grt- 
ib (RTC, n" 3 49, rev., l)et La-gi-bu-nm (RTC, n° 354, rev., 4) etc. 

5. Var. sim -|-gar-bi. 

6. Publié cl traduit par Scheil ES, I, 63 sqq. 

7. fir? (Scheil). 

8. fra? (Scheil). 

9. Pour namun. 

10. Publié et traduit par Scheil, ES III, p. 8. 



— 254 — 

(S) pa-te-si(6)sûsim lli (7) sakkanak (8) ma-ti (9) elamtim ki (10) 
mâr siM-Bi-is-hu-ûq (ll) enî sikkat erinim (12) (a-mu-na-ru =) 
isruq (Col. II, l)suduppam(2) su-a(3) ù-sâ-za-gu(4) ilu susinak 
(5) ilu innina(6) ,lu na-ri-dé (7) ilu nergal(8) isdi(ê)-su (9) li-zu-hu 
(10) ù (se-MU * =) zêra-su (11) li-il-gu-du (12) nita bîtim sâ-ta 
(13) sum (14) bàbim [ ]. 

d) Stèle 2 

(Col. 1,1). [a]-na (2) [' lu su]sinak (3) [be-li]-su (4) [>Â-SA- i,u 
su]sinak 3 (5) [mâr siM-]Bi-[is-hu]-ûq (6) [pa-te]-si (7) [sûsim] ki 

(8) [sakkajnak (9) [ma]-ti (10) [elamtimf (11) [ ] ud (12) 
[ ] a (13) [ ] ig (14) [ ] su (15) [is]-gu-nu (16) [?] 
[is]-gu-un (Col. II, 1) in bâb (2) ilu susinak 3 (3) be-li-su (4) ù 
i-nu (5) b(p)a-la-ag (6) si-da-ri ki (7) ip-te-ù (8)salam-su(9)ma- 
ha-ar-su (10) us-zi-iz (11) ù bâb-su (12) sikkat erê-e 4 '? u erinim 
(13) is-gu-un (14)1 immeram in ki-zi-im 5 (15) 1 immeram 
in me-hi-im (16) ù-mi-sâ-am (17) û-gi-in-sum (18) ù nâr-e 
(19)ur-ri tam-hi-e (Col. III, 1) bâb ilu susinak 3 (2) ù-sâ-az-me- 
ir (3) ù 20 samnim ellim (4) a-na bâb-su (5) du-mu-ki-im (6) (a- 
mu-na-ru=) isruq (7) 4 ma-gi kaspim (8) (a-mu-na-ru=) isruq 

(9) surin(ni) 6 kaspim ùhurâsim (10) è-ri-sâ-am (11) (a-mu-na-ru 
=) isruq (12) 1 patram sîram (13) (a-mu-na-ru =) isruq (14) 1 
ha-zi-num su 4 lisânu-su (15) (a-mu-na-ru =) isruq (16) ù-sa- 
ti-ir (17) BÂD-si-in kaspim (18) (a-mu-na-ru =) isruq (19) a-na 
ilu susinak 3 (Col. IV, 1) be-li-su (2) ni-is-ba-at (3) ni-is-ba- 
at-ma (4) e-ri-ib-su (5) û-la ip-ru-us (6) dîn me-sâr-im (7) in 

1. Pour numun. 

2. Publiée et traduite par Scheil, ES, II, pp. 4 sqq. 

3. Écrit nin-xi>'M-ERiN. 

4. Ou (isu) lî-um-e (= lié) ? 

5. Le sens de kisù ressort de Ur-ba-u, statue, III, 4, 5. 

6. Le sens de su-nir = surinnu ressort de Gu-de-a, Cyl. A XIII, 22, où 
{dingir)-im-gi(g)-(hu) est qualifié de su-nir de Nin-gir-su et de XIV, 27 où est 



— 255 — 

(5) patési (6) de Suse, (7) sakkanakku (8) du pays (9) d'Elam, 
(10) fils de SiM-iu-ishuq, (11) un. . . . de cuivre et de cèdre (12) 
voua. (Col. II, 1-2) Celui qui cette inscription (3) altérerait, 
(4) que Susinak, (5) Innina, (6) Na-ri-de, (7) Nergal (8) ses 

bases (9) arrachent (10) et sa race (11) suppriment! (12) « 

de cette maison » (13) (tel est) le nom (14) de la porte [ ]. 

d) Stèle 2 

(Col. I, 1) A (2) Susinak, (3) son seigneur, (4) Ba-sa-susI- 
nak, (5) fils de SiM-Bi-ishuq, (6) patési (7) de Suse, (8) sakkanak- 
ku (9) du pays (10) d'Elam, (11-13) [ ] (14) son [ ] 

(15) (lorsqu')il eut placé, (16) un [ ] il plaça (Col. II, 1) à la 
porte (2) de Susinak, (3) son seigneur, (4) et lorsque (5) le 
canal (6) de Sidari (7) il eut ouvert, (8) sa statue, (9) devant, 

(10) il érigea, (11) et à la porte de (Susinak), (12) un 

de cuivre et de cèdre (13) il plaça; (14) un mouton sur le 

terre-plein 5 , (15) un mouton dans , (16) pour chaque 

jour, (17) il lui fixa, (18) et des musiciens, (19) matin et 
soir, (Col. III, 1) à la porte de Susinak (2) il fit chanter, (3) 
et 20 (mesures) d'huile pure (4-5) pour embellir sa porte 

(6) il voua ; (7) quatre d'argent (8) il voua ; (9) 

emblème(s) 6 d'argent et d'or (10) (11) il voua ; 

(12) un grand glaive (13) il voua; (14) une hache à 
quadruple tranchant (15) il voua, (16) enrichit, (17) les 

en argent (des tranchants) (18) il voua. (19) A Susinak, 

(Col. IV, 1) son seigneur, (2) (3) (4) ses 

revenus (5) il n'interrompit pas. (6) Un jugement d'équité (7) 

mentionné le « disque, su-nir d'Innina ». L'oiseau divin Im-gi(g) n'est, sans 
doute, autre que l'aigle léontocéphale, emblème de Lagas et de Nin-gir-su 
(cf. ZA XV, p. 52). Quant au disque d'Innina on peut y voir l'emblème de 
cette déesse (représenté par un disque avec étoile inscrite). (Voir encore OLZ, 
1905, p. 270, 11. 5 et 15). 



— 256 — 

ali ki -su (8) i-din (9) su dîn-su (10) us-ba-la-ga-du (11) ù ki-is- 
da-su (12) i-ti-ru (13) ilu susinak (14) ù ilu samas (15) ilu bêl 
(16) ù ilu en-ki (17) ilu innina (18) ù i,u sin(19) ilu nin-har-sag (20) 
ù ilu na-t[i] (Col.V, 1) naphar il[i] (2) isdi(ê)-[su] (3) li-su- 
[hu] (4) ù zêra-[sul (5) li-il-[gu-du] (6) ab [ ] (7) a ù [ ] 
(8)su[ ](9)a[ J ](10)su[ ](H)su[ ] (lacune). 

*2) Idadu-àusinak 
Bassin l 

(1) i-da-[du]- ilu sus[inak] (2) pa-te-si (3) [sû]sim[ ki ] (4) sakka- 
[nak] (5) [m]a-a-ti (6) [elamtim] ki (7) [mâr b]i-e-bi (8) 
[sû]sam[ ki ] (9) [ ]-an-[s>-[ ] (10) [ ] (11) [ka]- 

ra (12) û-si-is (13) i-il-lam ki (14) [&]a-ra (15) [ ]-ba-am- 
k ['] (* 6 ) i k ] âra na-m[a] (17) [ ]-UD-ra-a-[ ] (18) [ ]-ib-ta 
sûsim ki (19)û-sa-al-wi (20)û-ra-ap-b(p)a-as (21) i-la-wi" 2 (22) 
[i]s-sah-ra (23) i-nu (24) in na^-dn-û-ki (25) sûsum ki (26) gi-es-ra 
du (27) dûrum ki (28) la-wi ki (29) [w]i-iz-za-ru-uh (30) [ )-gu 
(mu-na-rimi=) êpus (31) [b]a-al-ki-iz-ra ki (32) hu-«/>-bu ki (33) 
[?]«-us-im(34) [u]-me-i-is (35) [u-njam-mir-ma(36) i-da-du- i,u 
susinak (lacune d'environ huit cases) (45) [ ]-ra (46) [ 
bit (47) [sû]sim ki (48) [ }-la (49) [u]g-da-si-i-ra (50) [ ] 
-i-b[u] [?] (51) [t]u-bu-s[a] [?] (52) na-bi-[ ] (53) [k]i-azag- 
[nun]-n[a] (54) [i]gar[ ] (55) i-na (al-[lu-ra]=) agurrim 
(56) (mu-na-[dû] ==) ibni (57) a-[na] (58) ilu susi[nak] 
(59) be-li-[su] (60) it-ti [ ] abnu pi-lu *[ ] bît ilu sus[inak] (61 ) 
(nam-ti(l)-la-sû-n[i] =)ana balâtisu(62) (a-mu-na-ru=)isruq 
(63) sa duppam (64) su-a (65) ù-sâm-za-gu (66) ù me-ki r, -su (67) 

1. Publié et traduit par Scheil, ES III, pp. 16 sqq. 

2. Pour m la-wi(-ki) ? (Sch.). 

3. Entre in et na, trace d'un clou horizontal ; au lieu de na on pourrait donc 
lire : min (chiffre 2)-J- ki ; Scheil propose : in 2 ki-du-ù-di (peu probable). 

4. Très probablement cette case mentionne l'objet sur lequel est gravée l'in- 
scription. 



— 257 — 

dans sa ville (8) il jugea : (9) quiconque son jugement (ses lois) 
(10) modifiera (11) et ses présents (12) enlèvera, (13) que 
Susinak (14) et Samas, (15) Bel (16) et En-ki, (17) Innina 
(18) et Sin, (19) Nin-har-sag (20) et Na-ti, (Col. V, 1) la 
totalité des dieux, (2) ses bases (3) arrachent (4) et sa race (5) 
suppriment ! (6-11) [ ] (lacune). 

2) Idadu-susinak 
Bassin i 

(1) Idadu-susinak, (2) patési (3) de Suse, (4) sakkanakku (5) 
du pays (6) [d'Elam], (7) [fils de B]i-e-bi, (8) [Su]se (9) [ ] 

(10) [ ] (H) [un rem]part (12) fonda ; (13) Illam, 

(14) [rem] part, (15) [ ]bam, (16) [remjpart ruiné, (17) [ ] 

; (18) le de Suse (19) il enceignit, (20) élargit, 

(21) avec une enceinte (22) il entoura. (23) Lorsque (24) .. . 

(25) Suse (26) forte, (27) que le mur, (28) Yenceinte 

(29) fut superbe, (30) il fit un [ ] ; (31) Balkizra, (32) 

Hubbu (33) il embellit, (34) comme le jour (35) il les fit bril- 
ler. (36) Idadu-susinak (lacune d'environ huit cases) (45) 

[ ] (46) [ ] temple (47) de Suse (48) [ ] (49) il 

consolida (50-51) [ j (52) . . . . [ ] ; (53) (le temple) 

ki-azag-nun-na, (54) ses murs (55) en briques cuites (56) il 
fit ; (57) à (58) Susinak, (59) son seigneur, (60) un bassin 4 en 
pierre calcaire 5 pour le temple de Susinak, (61 ) pour sa vie, (62) 
il voua. (63-64) Celui qui cette inscription (65) altérerait (66) 
et son sens*) (67) modifierait , (68) que Susinak, (69) 

5. Le monument est effectivement en pierre calcaire : nouvelle confirmation 
de pilu = « pierre calcaire » (voirMeissner MVAG, 1903, 3, p. 22 ; ce sens était 
déjà conjecturé par Jensen KB VI, p. 449). Une autre désignation du calcaire 
est aban sadi, cf. Koldewey, Aiburschabu, p. 8. 

6. Pour mekù voir, outre les textes cités par Sch., K 8463, obv. 4 (Craig, 
Rel. texts, I, p. 53). Mot à mot « intérieur »? Cf. Jensen, KB, VI, 317. 

17 



— 258 — 

]us]-ba-la-ga-[du] (68) iIu susinak (69) ilu samas (70) ilu is-târ (71) 
ilu sin (72) isdi(ê)-su (73) [l]i-zu-hu (74) ù(se-numun=)zêra-su 
(75) li-il-gu-du (76) nita (77) ar-ra-ta (78) li-mu-dam (79) 
li-ru-ru-su. 

S) Dan-ruhuratir 
a) Fragment de brique A l 

(1) din & ir ninni (2) nin-uru-an-na (3) nin-a-ni-ir (4) me-KU-bi 
(5) dumu-sal gi(bi)l-la-ma (6) pa-te-si (7) âs-nun ki (8) dam ki- 
[âg] (lacune). 

b) Fragment de brique B 2 (complète le précédent?) 

(lacune) (1') dam-ki-àg (2') dan- ilu ru-hu-ra-ti-ir (3) pa- 
te-si (4') NiNNi-EMNp'] (5') nam-ti(l)-la[ J (lacune). 

4) Idadu 

a) Brique A 3 

(1) din = ir nin-NiNNi-ERiN (2) lugal-a-ni-ir (3) nam-ti(l) (4) i-da- 
du (5) pa-te-si (6) ninni-erin 1 " (7) arad ki-âg (8) din s ir nin-NiNNi- 
erin (9) dumu dan- ilu ru-hu-ra-ti-ir (10) ingar igi + sû 4 nu- 
un-gi (11) ingar-gibil sig-al-lu-ra (12) é-ki-azag-nun-na 5 
(13) egir-ra mu-na-dû (14) nam-ti(l)-la-ni-sû (15) mu-un-na- 
dû. 

b) Brique B 6 

(1) a-na ilu susinak (2) be-li-su (3) a-na ba-la-[ ] 7 (4) 

i-da-du (5) pa-te-si (6) sûsim ki (7) wa-ar-du-um (8) na-ra-am 
(9) ilu susinak (10) mâr dan- ilu ru-hu-ra-ti-ir (11) i-ga-ra-am 

1. Publié et traduit par Scheil, ES, I, 80 sqq. (complété d'après fragments 
inédits). 

2. Publié et traduit par Scheil, ES, II, 9. 

3. Publié et traduit par Scheil, ES, I, 69 (les huit premières lignes traduites 
antérieurement par Smith, TSBA, I, 32, d après un exemplaire du British 
Muséum). 






— 259 — 

Samas, (70) Istar, (71) Sin, (72) ses bases (73) arrachent 
(74) et sa race (75) suppriment! (76) (77) de malédic- 
tion (78) mauvaise (79) qu'ils le maudissent! 

3) Dan-ruhuratir 
a) Fragment de brique A * 

(1) A Innina, (2) la dame d'Uru-an-na, (3) sa dame, (4) 
Me-KU-bi, (5) fille de Gi(bi)l-la-ma, (6) patési (7) d'Asnun(ak), 

(8) épouse ché[rie] de .... (lacune). 

b) Fragment de brique B 2 (complète le précédent?) 

(Lacune) (1') épouse chérie (2') de Dan-ruhuratir (3') patési 
(4') de Suse, (5') pour la vie (lacune). 

4) Idadu 

a) Bbique A 3 

(4) A Susinak, (2) son roi, (3) pour (sa) vie, (4) Idadu, 
(5) patési (6) de Suse, (7) serviteur chéri (8) de Susinak, 

(9) fils de Dan-ruhuratir, (10) les anciens murs ne restaura pas : 
(11) en murs neufs de briques cuites, (12) l'e-ki-azag-nun-na 5 , 
(13) après, il construisit, (14) pour sa vie, (15) il le construisit. 

b) Bbique B 6 

(1) A Susinak, (2) son seigneur, (3) pour (sa) vie, (4) Idadu, 
(5) patési (6) de Suse, (7) serviteur (8) chéri (9) de Susinak, 

(10) fils de Dan-ruhuratir, (11) les murs (12) (d') asphalte (13) 

4. Pour ingar-iGi + sir, quelques exemplaires donnent ê-ur-ku (d'après Sch.) 

5. Pour é-ki-azag-nun-na, on trouve encore è-ki-azag-an-na, e'-NiNNi-ERiN k 
(d'après Sch., {. c). 

6. Publié et traduit par Scheil, ES, I, 72-73 (2 dernières lignes non 
collationnées). 

7. Scheil lit tùm-um (très incertain) ; sur un fragment inédit le dernier signe 
est su ? 



— 260 — 

(12) ku-up-ra-am (13) ù '-ul û-ri-ib 2 (14) i-ga-ra-am (la) 
e-es-sa-am (16) sa e-pi-ir-ti 3 -im (17) é-ki-azag-nun-na (18) wa- 
arga-zu (19) i-pu-us (20) a-na ba-la-[ ] 4 -su (21) û-se-b(p)-i-is. 

5) Kuk-kirmas 
Brique 5 

(1) din 8 ir suij-ERiN (2) lugal-a-ni-ir (3) ku-uk-kir-wa-as 6 
(4) sukkal-mah (5) sukkal nim-ma (6) si-mas ki (7) ù suh- 
EBiN ki (8) dumu sal + kli si-il-ha-ha (9) é-ur-ku nu-un-gi 7 
(10) ingar-gi 8 (ll) sig-al-lu-ra (12)uru 1 -ki-azag-an-na (13) û-ti- 
is (14) nam-ti(l)-la-ni-sû (15) in-na-dim. 

6) Addahusu (Addapaksu ?) 

a) Brique 9 

(1) Ad-da 10 -hu-su (2) rê'i ummân sûsim ki (3) wardum narâm 
(4) ilu susinak (5) mâr allât si-il-ha-ha (6) ti-tu-ra-am (7) i-pu- 
us. 

b) Vase" 

(1) Ad-da-hu-su (2) sib din & ir NiNNi-ERiN (3) dumu sal+ru 
si-il-ha-ha (4) é din s ir na-ru-te (5) ba-dû (6) nam-ti(l)-la-ni-sû. 

7) Temti-halki 
a) Brique A« 
(1) Te-im-ti-hal-ki (2) sukkal-mah(hum) (3) sukkal (nim- 

1. Sic orig. 

2. Sic orig? 

3. Sic au moins dans un exemplaire d'après Scheil, l. c. 

4. D'après Scheil, tùml 

5. Publié et traduit par Scheil, ES, I, 74 sqq. (texte reproduit dans une 
brique de Silhak-in-susinak, textes élamites-anzanitcs, II, n° lxxviii). 

6. Pour le second élément de ce nom, cf. var. kir-ma-às (t. elam. anz. 
II, n° lxxviii, 1. 18) et [kir]-me-is (ibid., n° lxxi, Col. I, 13-14) 



— 261 — 

ne restaura pas: (14) en murs (15) neufs (16) de terre (de 
briques), (17) l'e-ki-azag-nun-na, (18) après, (19) il fit, (20) 
pour sa vie (21) il le fit faire. 

5) Kuk-kirmas 
Brique 5 

(1) A Susinak, (2) son roi, (3) Kuk-kirmas 6 , (4) sukkal 
suprême, (5) sukkal dElam, (6) de Simas (7) et de Suse, 

(8) fils de la sœur de Silhaha, (9) le temple ne restaura 

pas; (10) en murs neufs(ll) de briques cuites, (12) uru-ki- 
azag-an-na (13) il renouvela ; (14) pour sa vie, (15) il le bâtit. 

6') Addahusu (Addapaksu?) 

a) Brique 9 

(1) Addahusu, (2) pasteur du peuple de Suse, (3) serviteur 
chéri (4) de Susinak, (5) fils de la sœur de Silhaha, (6) un 
pont (7) construisit. 

b) Vase" 

(1) Addahusu, (2) pasteur de Susinak, (3) fils de la sœur 
de Silhaha, (4) le temple de Narute (5) construisit (6) pour 
sa vie. 

7) Temti-halki 
a) Brique A 1 ' 2 

(1) Te-im-ti-hal-ki , (2) sukkal suprême, (3) sukkal 
d'Elam, de Simas (4) et de Suse, (5) fils de la sœur de 
Silhaha, (6) frère chéri (7) de Kurigugu, (8) un temple (9) de 

7. PI. 14, n° 2, a la var. : nu-un-ha-gi. 

8. PI. 14, n° 5, a : ingar-gi. 

9. Publié et traduit par Scheil, ES, I, 79; II, 10. 

10. Var. at-ta.. 

11. Publié et traduit par Scheil ES, 111,26. 

12. Publié et traduit par Scheil, ES, I, 77 sqq. 



— 262 — 

ma — ) elamtim si-mas ki (4) ù sûsim 1 ki (5) mâr ahâtim sa 2 
si-il 3 -ha-ha(6)ahum narâmum (7) sa 2 ku-ri-gu-gu (8) zi-i 2 -a- 
na-atn (9) sa e-pi-ir-tim (10) a-na'^susinak 1 (11) (nam-ti(l)-la- 
ni-sû=:) ana balâtisu (12) (in-na-dim =) êpus. 

b) Brique B 4 
(l) ilu susinak (2) sarrum ra-bu-um (3) te-im-ti-hal-ki (4) 
sukkal-mah (5) (nim-ma =) elam-tim si-mas ki -im (6) mâr 
ahât si-il-ha-ha (7) ahum (ki-âg-a-ni=) narâmsu (lacune). 

8) Kuk-nasur 
Brique 5 

(1) din ? ir suH-ERiN lugal-a-ni-ir (2) ku-uk-na-su-ùr sukkal- 
mah sukkal nim-ma (3) sukkal 2 si-mas-(as 2 ) ki ù sun-ERiN ki 
(4) mâr ahâtim sàsi-il 3 -ha-ha (5) ku-ku-un-na-am sa sig-al-lu- 
ra 6 (6) nam-ti(l)-la-ni-sû in-na-dim. 

9) Temti-agxm 

Brique 7 

(1) te-im-ti-a-gu-un sukkal su-si-im mâr ahâti-su sa 8 si- 
ir-uk-duh(2) a-na ba-la-atku-te-ir-na-ah-hu-un-dia-naba-la-at 
ilu li-la-ir-ta-a-as (3) a-na ba-la-ti-su a-na ba-la-at te-im-ti-hi- 
sa-ha-ne-es (4) a-na ba-la-at pi-il-ki-sa-am-ma-ha-as-du-uk 
zi-i-a-nam sa e-pi-ir-t[im] (5) a-na ilu is-me-ka-ra-ab i-pu-us. 

XX. ROIS DE SUMER ET D'AKKAD 

A. Rois d'Ur 

1) Ur-engur 9 

1. Écrit NINNI-ERIN et SUH-ERIN. 

2. Manque en Var. 

3. Var. el. 

4. Publié et traduit par Scheil, ES III, 27. 

5. Publié et traduit par Scheil, ES III, 28 (voir var. ibid. n. 3). 

6. 2 exemplaires insèrent: sàuru-an-na sa (dingir)suH-ERix. 

7. Publié et traduit par Scheil ES III, 23 sqq ; voir autre brique p. 25. 



— 263 — 

terre (c'est-à-dire de briques) (10) à Susinak, (11) pour sa vie, 
(12) construisit. 

b) Brique B* 
(1) A Susinak, (2) le grand roi, (3) Temti-halki, (4) sukkal 
suprême (5) d'Elam etSimas, (6) fils de la sœur de Silhaha, (7) 
frère chéri (lacune). 

8) Kuk-nasur 
Brique 5 

(i) A Susinak, son roi, (2) Kuk-nasur, sukkal suprême, 
sukkal d'Elam, (3) sukkal de Simas et de Suse, (4) fils de la 
sœur de Silhaha, (S) un kukunnu en briques cuites, (6) pour 
sa vie, construisit. 

9) Temti-agun 
Brique 7 

(1) Temti-agun, ministre de Suse, fils de la sœur de 
Sirukduh, (2) pour la vie de Kutir-nahhundi, pour la vie de 
Lila-irtas, (3) pour sa vie, pour la vie de Temti-hisa-hanes, 
(4) pour la vie de Pilkisa-amma-hasduk, un temple de terre 
(c'est-à-dire de briques) (5) à Isme-karab construisit. 

XX. ROIS DE SUMER ET D'AKKAD 

A. Rois d'Ur 

/) Ur-engur 9 

a) Brique A 10 (Mugheir) 

(1) Ur-engur, (2) roi d'Ur, (3) qui le temple de Nanna(r) 
(4) construisit. 

8. Var. là. 

9. Pour cette lecture, cf. CT XII, 26, 38128, rev. I, 18 (à comparer avec 
II R, 58, 53 a). Voir cependant 81-8-30, 25. rev. 20-22, JRAS, 1905, 147. 

10. 1 R, 1, n° I, 1 et GT XXI, pi. 4, 90801, traduit par Oppert, EM, 1,261 ; 
Smith, TSBA, I, 35; Menant BC, 74; Lenormant, EA, II, 303; Winckler, KB, 
III, 1,76; même texte sur une pierre de seuil, I R,l,n° I, 2, et CTXXI, pi. 5,90846- 



— 264 — 

a) Brique A (Mugheir) 

(1) ur- din e ir engur (2) lugal-uri ki -ma (3) galu é- din e ir nanna(r) 
(4) in-dû-a. 

b) Brique B ' (Mugheir) 

(Col. I, 1) din e ir nanna(r) (2) lugal-a-ni (3) ur- din s ir engur 
(4) lugal uri ki -ma-ge (Col. II, 1) é-a-ni (2) mu-na-dû (3) bâd 
uri ki -ma (4) mu-na-dû 2 . 

c) Brique G 3 (Mugheir) 

(1) din s ir nanna(r) (2) dumu-sag (3) din e ir en-lil-lâ (4) lugal-a- 
ni (5) ur- din ^ ir engur (6) nitah-kal-ga (7) en unu(g) ki -ga (8) 
lugal uri ki -ma (9) lugal ki-en-gi ki-uri-ge (10) é-temen-ni-il 
(11) e-ki-âg-gà-ni (12) mu-na-dû (13) ki-bi mu-na-gi. 

d) Brique D ' (Warka) 

(Col. I, 1) din e ir ninni (2) nin-a-ni (3) ur- din s ir engur (4) 
nitah-kal-ga (Col. II, 1) lugal uri ki -ma (2) lugal ki-en-gi ki- 
uri-ge (3) é-a-ni (4) mu-na-dû. 

e) Brique E 5 (Senkereh) 

(1) din g jr babbar (2) lugal-a-ni (3) ur- din e ir engur (4) nitah-kal- 
ga (S) lugal uri ki -ma (6) lugal ki-en-gi ki-uri-ge (7) é-a-ni 
(8) mu-na-dû. 

f) Brique F « 

(1) an lugal dingir-ri-ne (2) lugal-a-ni (3) ur- din ^ ir engur 
(4) lugal uri ki -ma-ge (5) [ ] mah (6) [ ] du (7) [ ] el-la 
(8) [mu-na]-dû. 

1. I R, 1, n° I, 3, et CT XXI, pi. 2, 90009 et 90004; traduit par Smith, TSBA, 
I, 35 (cf. BC, 74 ; EA II, 303 ; KB, III, 1, 76). 

2. Var. mu-na-tah « il ajouta » (BM, 90011). 

3. I R, 1, n» I, 5 ; meilleure édition, CT, XXI, pi. 7, 90000 ; traduit par Smith, 
TSBA, I, 35 (cf. BC, 74 ; KB, III, 1, 78). 

4. CT XXI, pi. 3, 90006 et 90015 (antérieurement I R, 1, n° I, 6) ; traduit par 
Oppert, EM, I, 264; Smith TSBA, I, 35 (cf. BC, 75; EA, II, 306; KB, III, 
1, 78). 



— 265 — 

b) Brique B ! (Mugheir) 

(Col. I, 1) A Nanna(r), (2) son roi, (3) Ur-engur, (4) roi 
d'Ur, (Col. II, 1) son temple (2) construisit, (3) le mur d'Ur 

(4) construisit 2 . 

c) Brique G 3 (Mugheir) 

(I) A Nanna(r), (2) fils aîné (3) d'En-lil, (4) son roi, (5) Ur- 
engur, (6) mâle fort, (7) seigneur d'Uruk, (8) roi d'Ur, (9) roi 
de Sumer et d'Akkad, (10) l'e-temen-ni-il, (11) son temple 
aimé, (12) construisit (13) et restaura. 

d) Brique D 4 (Warka) 

(Col. 1, 1) A Innina, (2) sa dame, (3) Ur-engur, (4) le mâle 
fort, (Col. II, 1) roi d'Ur, (2) roi de Sumer et d'Akkad, (3) 
son temple (4) construisit. 

e) Brique E 5 (Senkereh) 

(1) A Babbar, (2) son roi, (3) Ur-engur, (4) le mâle fort, 

(5) roi d'Ur, (6) roi de Sumer et d'Akkad, (7) son temple 
(8) construisit. 

f) Brique F 6 

(1) A Anu, roi des dieux, (2) son roi, (3) Ur-engur 

(4) roi d'Ur, (5) le [ ]-mah (6) [ ] , (7) [en un lieu] 

pur, (8) construisit. 



5. IR, 1, n" I, 7 etCT XXI, pi. 5, 90001; traduit par Oppert, EM, I, 267; 
Smith, TSBA, I, 35 (cf. BG, 75; EA, II, 307 ; KB, III, 1, 78). 

6. Lenormant, Choix de textes, n° 60; IV R, 35, n» 1, et CT XXI, pi. 9 
90296 ; traduit par Smith, TSBA, I, 35 ; Lenormant, EA, II, 309 ; Hommel, 
Semiten 485 ; Winckler, KB, III, 1, 78. 



— 266 — 

g) Brique G « (Niffer) 

(1) ur- din £ ir engur (2) lugal uri ki -ma (3) lugal ki-en-gi ki- 
uri (4) galu é din & ir en-lil-lâ (5) in-dû-a. 

h) Clou en argile A 2 (Mugheir) 

(1) din £' r nanna(r) (2) amar-ban-da an-na (3) dumu-sag 
(4) din s ir en-lil-lâ (5) lugal-a-ni (6) ur- din e iP engur (7) nitah-kal- 
ga (8) lugal uri ki -ma-ge (9) é-temen-ni-il-ni (10) mu-na-dû. 

i) Clou en argile B 3 (Tello) 

(Col. I, 1) din s ir nanna(r) (2) dumu-sag din s ir en-lil-lâ (3) lugal- 
a-ni (4) ur- din s ir engur (a) nitah-kal-ga (6) lugal uri ki -ma (7) 
lugal ki-en-gi ki-uri-ge (8) ud din « ir en-lil-lâ (9) in-dû-a (10) id- 
da (11) din » ir nanna(r) gû-gal mu-bi (12) id ki-sur-ra-kam (13) 
mu-ba-al (14) kun-bi a-ab-ba-ka ni-lal 5 (15) di-nig-gi-na 
(16) din s ir babbar-ta (17) bar ne-uo (18) ka-ne-gi-in 6 (Col. II, 
1) galu (2) din e ir nanna(r) [ ] (3) in-dâ-pap 7 -[ ] (4) 
lugal he-[a] (S) pa-te-si he-[a] (6) galu âs-KA-Z[aZ] ] (7) 

din & ir nanna(r) dim-[?j (8) he-[a] (9) ki-KU din s ir nanna(r) [ ] 
(10) he-ib-gibil (11) uru-ni gi-KA-t[a] (12) he-ta-dâg-dâg-gi 8 
(13) nam-ti-il nig-gig-ga-ni (14) he-na 9 . 

k) Pierre de seuil A 10 (Niffer) 
(1) din g' r en-lil (2) lugal kur-kur-ra (3) lugal-a-ni (4) ur- 

1. I R, 1, n° 1,9 et GT XXI, pi. 4, 90802; traduit par Smith, TSBA, I, 3â(cf. 
BC, 75 ; EA, II, 309 ; KB, III, 1, 78). 

2. CT XXI, pi. 8, 30051, 30053, 30075, 30076 (auparavant I R, 1, n« 1,4); 
traduit par Oppert, EM, I, 261 ; Smith, TSBA, I, 35; (BC, 74 ; EA, II, 304 ; KB, 
111,1,76). 

3. AO: 4194 (inédit). 

4. Mot-à-mot « premier en rang » ; désigne le fils « corégnant » d'après 
Winckler Altor. Forsch. 518. 

5. Cf. Uru-ka-gi-na, Cône B, 1,11-13; noter après a-ab-ha le suffixe ka qui 
montre que ab-ba est à l'égard de a dans un rapport de dépendance. 



— 267 — 

g) Brique G • (Niffer) 

(1) Ur-engur, (2) roi d'Ur, (3) roi de Sumer et d'Akkad, 
(4) qui le temple de Bel (5) construisit. 

h) Clou en argile A 2 (Mugheir) 

(1) A Nanna(r), (2) le veau puissant du ciel, (3) fils aîné 

(4) d'En-lil, (S) son roi, (6) Ur-engur, (7) mâle fort, (8) roi 
d'Ur, (9) son (temple), l'e-temen-ni-il, (10) construisit. 

i) Clou en argile B 3 (Tello) 

(Col. 1, 1 ) A Nanna(r), (2) fils aînéM'En-lil, (3) son roi, (4) Ur- 
engur, (5) mâle fort, (6) roi d'Ur, (7) roi de Sumer et d'Akkad, 
(8) lorsqu'à En-lil (9) il eut construit (son temple), (10) un 
canal, (11) dont le nom est « Nanna(r)-gu-gal », (12) canal de 
délimitation, (13) il creusa ; (14) son bassin aux eaux de la mer il 
l'égala 5 . (15) Selon les lois équitables (16) de Babbar (17) 

il (18) (et) fit régner la justice . (Col. II, 1) 

Quiconque (2) [avec] Nanna(r) (3) marchera 7 , (4) que ce soit 
un roi, (5) que ce soit un patési, (6-8) que ce soit un homme 

qui , (9) la demeure de Nanna(r) (10) qu'il renouvelle ! 

(11) Que sa ville, dans le , (12) demeure 8 ! (13) Que 

sa vie sans maux (1 4) soit 9 ! 

k) Pierre de seuil A 10 (Niffer) 

(1) A En-lil, (2) roi des contrées, (3) son roi, (4) Ur-engur, 

(5) mâle fort, (6) roi d'Ur, (7) roi de Sumer et d'Akkad, 
(8) l'e-kur, (9) son temple aimé, (10) construisit. 

6. Cf. p. ex. IV R, 9, 5/6 b; Ham. Code, V, 20-23, etHunger, Becherw., 73. 

7. pap-hal? 

8. Cf. dkg-{ga,)—subtu K 69, obv. 12 (ZA X, 276); CT XVr, pi. 10, Col. IV 
40/41 (complété par 45744, pi. 50). 

9. Mot à mot « sa vie (une vie de) maux, qu'elle ne soit pas » ; na = 
négation. 

10. OBI, n° 121 ; traduit par Radau, EBH, 222. 



— 268 — 

din g ir en g Ur ,5^ n itah kal-ga (6) lugal uri ki -ma (7) lugal ki-en-gi 
ki-uri-ge (8) é-kur (9) é-ki-âg-gà-ni (10) mu-na-dû. 

I) Pierre de seuil B l (Niffer) 

(l) din B ip nin-lil ^) nin-a-ni (3) ur- din s ir engur (4) nitah-kal-ga 
(5) lugal uri k, -ma (6) lugal ki-en-gi ki-uri-ge (7) é-su-iB ki-âg- 
gà-ni (8) mu-na-dû. 

m) Tablette en pierre 2 

(Face) (1) din s ir nin-har-sag (2) nin-a-ni (3) ur- di "g' r engur 
(4) nitah kal-ga (5) lugal uri ki -ma (6) lugal ki-en-gi [k]i-uri- 
ge (7) [ké]s kl (8) [é-k]i-âg-gà-ni (Revers) [m]u-na-dû. 

n) Sceau 3 

(Col. I, 1) ur- din s ir engur (2) nitah kal-ga (3) lugal uri ki -ma 
(Col. II, 1) ha-âs-ha-me-ir (2) pa-te-si (3) is-ku-un- ilu sin ki 
(4) arad-zu. 

S) Dun-gi 
a) Brique A 4 (Mugheir) 

(1) dingirjujj.gi j2) nitah kal-ga (3) lugal uri ki -ma (4) lugal 
ki-en-gi ki-uri. 

b) Brique B 5 (Mugheir) 

(1) dun-gi (2) nitah kal-ga (3) lugal uri ki -ma (4) lugal ki- 
en-gi ki-uri-ge (5) é-har-sag (6) e-ki-âg-gà-ni (7) mu-dû. 



1. I R, 1, n» I, S, et CT XXI, pi. 6, 90826; traduit par Smith, TSBA, I, 35 
(cf. BC, 75 ; EA, II, 308 ; KB, III, 1, 78). 

2. OBI, 14 ; traduit par Badau, EBH, 222-223. 



— 269 — 

l) Pierre de seuil B l (Niffer) 

(1) A Nin-lil, (2) sa dame, (3) Ur-engur, (4) mâle fort, 
(5) roi dUr, (6) roi de Sumer et d'Akkad, (7) Te-su-iB, son 
(temple) aimé, (8) construisit. 

m) Tablette en pierre'' 

(Face) (1) A Nin-har-sag, (2) sa dame, (3) Ur-engur, 
(4) mâle fort, (o) roi d'Ur, (6) roi de Sumer et d'Akkad, 
(7) Kes, (8) son [temple] aimé, (Revers) construisit. 

n) Sceau 3 

(Col. I, 1) Ur-engur, (2) mâle fort, (3) roi d'Ur; (Col. II, 1) 
Hashamer, (2) patési (3) d'Iskun-sin, (4) ton serviteur. 

3) Dun-gi 

a) Brique A 4 (Mugheir) 

(1) Dun-gi, (2) mâle fort, (3) roi d'Ur, (4) roi de Sumer et 
d'Akkad. 

b) Brique B :> (Mugheir) 

(1) Dun-gi, (2) mâle fort, (3) roi d'Ur, (4) roi de Sumer et 
d'Akkad, (S) l'e-har-sag, (6) son temple aimé, (7) construisit. 

3. Public d'abord par Ker-Porter, Travels, t. II, pi. 79, n°6(voir depuis I R, 
1, n° I, 10 ; Menant, Glyptique, pi. iv, n° 2 ; Guide to the bnhyl. and assyr. anli- 
quilies, pi. xxiii, n° 1 et GTXXI,pl. 6,89126); traduit par Smith, TSBA,I, 35; 
Lenormant, EA, II, 312; Menant, BC, 75, et Glyptique, 130; Winckler, KB, 
III, 1,80. 

4. I R 2, n° n, 1 et CT XXI, pi. 10, 90005 ; traduit par Smith, TSBA, I, 36 
(cf. BC, 76; KB III, 1, 80). 

5. I R, 2, n" n, 2 et GT XXI, pi. 11, 90278; traduit par Smith, TSBA, I, 36 
(cf. BC, 76 ; EA, II, 313; Schrader, ZDMG, XXIX, 39 ; KB, III, 1, 80). 



— 270 — 

c) Brique C • (Suse) 

(1) dun-gi (2) nitah kal-ga (3) lugal uri ki -ma (4) lugal ki- 
en-gi uri-ge (5) din s ir nin-MNNi-ERiN ki -ra (6) é-a-ni (7) mu-na-dû 
(8) ki-bi mu-na-gi. 

d) Clou en argile 2 (Tello) 

(1) din s ir nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) diu e ir en-lil-lâ (4) 
lugal-a-ni (5) din s ir dun-gi (6) nitah kal-ga (7) lugal uri ki -ma 
(8) lugal ki-en-gi ki-uri-ge (9) é-a-ni (10) mu-na-dû. 

e) Pierre de seuil 3 

(1) din & ir nin-mar-ki (2) nin-a-ni (3) dil, s h dun-gi (4) nitah kal- 
ga (5) lugal uri ki -ma (6) lugal ki-en-gi ki-uri-ge (7) é-sal-gil- 
sa (8) gir-su ki -ka-ni (9) mu-na-dû. 

f) Tablette en argile 4 

(Face, 1) dun-gi (2) nitah kal-ga (3) lugal uri ki -ma (4) lugal 
ki-en-gi ki-uri (5) é-mes-lam (Revers, 1) é- din s h 'mes-lam-ta-è-a 
(2) gû-dù-a ki (3) mu-dû-a. 

Suscription : sa eli abnu na-rû-a labira(-ra) sa é-mes-lam ki-rib 
kutî ki im-gid-da ilu bêl-muballit(-it) dub-sar. 

g) Tablette en pierre A 5 

(Face, 4) dun-gi (2) da-num (3) sar urim ki (4) ù sar (5) ki- 
ib-ra-tim (6) ar-ba-im (7) (ba-dim— ) bâni (Revers, 1) é-mes- 
lam (2) bit [ ilu ne]rgal (3) be-[li]-su (4) in [kut]îm ki . 

1. Publié et traduit par Scheil, ES, III, 20. 

2. Louvre inédit. 

3. I R, 2, n° II, 4 ; traduit par Smith TSBA, I, 36 (cf. BG, 76 ; EA II, 315 ; 
KB III, 1, 80). Proviendrait de Tell-îd ? 

4. CT IX, 35389 (et antérieurement, Winckler, Miltheil. d. Ak. Orient. Ver. 
zu Berlin, I, p. 16, n° 1) ; traduit par Winckler KB III, 1, 80. 



— 271 — 

c) Brique G j (Suse) 

(1) Dun-gi, (2) le mâle fort, (3) roi d'Ur, (4) roi de Sumer 
et d'Akkad, (5) au dieu « seigneur de Suse » (Susinak) (6) 
son temple (7) construisit (8) et restaura. 

d) Clou en argile 2 (Tello) 

(1) A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3) d'En-lil, (4) son 
roi, (5) Dun-gi, (6) mâle fort, (7) roi d'Ur, (8) roi de Sumer et 
d'Akkad, (9) son temple (10) construisit. 

e) Pierre de seuil 3 

(1) A Nin-mar-(ki), (2) sa dame, (3) Dun-gi, (4) mâle fort, 
(5) roi d'Ur, (6) roi de Sumer et d'Akkad, (7) son e-sal-gil-sa 
(8) de Gir-su (9) construisit. 

f) Tablette en argile 4 

(Face, 1) Dun-gi, (2) mâle fort, (3) roi d'Ur, (4) roi de 
Sumer et d'Akkad, (5) qui l'e-mes-lam, (Revers, 1) le temple 
de Mes-lam-ta-e-a (2) à Kutha, (3) construisit. 

Suscription : voilà ce qui était sur la vieille tablette de 
pierre de l'e-mes-lam dans Kutha ; tablette d'argile de Bêl- 
muballit, scribe. 

g) Tablette en pierre A 5 

(Face, 1) Dun-gi, (2) le fort, (3) roi d'Ur, (4) et roi (5-6 
des quatre régions, (7) constructeur (Revers, 1) de l'e-mes- 
lam, (2) le temple de Nergal (3) son seigneur (4) à Kutha. 



5. Copie et traduction par Amiaud ZA, III, 94-95 (voir publications anté- 
rieures par Lenormant, Choix de textes, n° 61 et Schrader ZDMG, 1875, p. 37). 



— 272 — 

h) Tablette B « (Tello) 
(Face, 1) din s ir nina (2) nin-en (3) nin-in-dub-ba (4) nin-a-ni 
(5) dun-gi (6) nitah kal-ga (7) lugal uri ki -ma (8) lugal ki-en- 
gi ki-uri-ge (9) é-sEs-sEs-e-gà-ra (Revers, 1) é-ki-âg-gà-ni (2) 
mu-na-dû. 

i) Tablette G 2 (Tello) 

(Face, 4) din s ir nin-gir-su (2) ur-sag kal-ga (3) din & ir en-lil-lâ 

(4) lugal-a-ni (5) din & ir dun-gi (6) nitah kal-ga (7) lugal uri ki - 
ma (8) lugal ki-en-gi ki-uri-ge (Revers, 1) é-ninnû (2) é-ki- 
âg-gà-ni (3) mu-na-dû. 

k) Tablette D 3 

(Face, 1) din s ir nin-uri ki -ma (2) nin-a-ni (3) dun-gi (4) nitah 
kal-ga (5) lugal uri ki -ma (6) lugal ki-en-gi ki-uri-ge (Revers, 1) 
é-kar-zi(d)-da-ka-ni (2) mu-na-dû. 

I) Tablette E^ (Niffer) 

(Face, 1) din s ir dam-gal-nun-na (2) nin-a-ni (3) dun-gi (4) 
nitah kal-ga (5) lugal uri ki -ma (6) lugal ki-en-gi ki-uri-ge 
(Revers, 1) é-nibru ki -ka-ni (2) mu-na-dû. 

m) Tablette F 5 

(Face, 1) din e ir en-k[i] (2) lugal-a-ni (3) dun-gi (4) nitah kal-ga 

(5) -lugal uri ki -ma (6) lugal ki-en-gi ki-uri-ge (Revers, 1) 
é-a-ni (2) mu-na-dû. 



1. Bée. pi. 29, n° 4 ; traduit par Amiaud RP n. s. II, p. 109, et Dec. ép. 

p. XXXIII. 

2. Dec, pi. 29, n° 3; traduit par Amiaud, RP n. s., II, 109 et Dec. ép., p. 

XXIII. 

3. OBI, n» 16 ; traduit par Radau, EBH, 224. 



273 



h ) Tablette B { (Tello) 

(Face, 1) A Nina, (2) la dame , (3) la dame de 

, (4) sa dame, (5) Dun-gi, (6) mâle fort, (7) roi d'Ur, 

(8) roi de Sumer et d'Akkad, (!)) l'e-SES-SES-e-ga-ra, (Revers, 
1) son temple aimé, (2) construisit. 

i) Tablette C 8 (Tello) 

(Face, 1) A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3) d'En-lil, (4) 
son roi, (5) Dun-gi, (6) mâle fort, (7) roi d'Ur, (8) roi de 
Sumer et d'Akkad, (Revers, 1) l'e-ninnû, (2) son temple aimé, 
(3) construisit. 

k) Tablette D 3 

(Face, i) A la dame d'Ur, (2) sa dame, (3) Dun-gi, (4) 
mâle fort, (o) roi d'Ur, (6) roi de Sumer et d'Akkad, (Revers, 
1) son temple du kar-zi-da (2) construisit. 

/) Tablette E * (Niffer) 

(Face, 1) A Dam-gal-nun-na, (2) sa dame, (3) Dun-gi, (4) 
le mâle fort, (5) roi d'Ur, (6) roi de Sumer et d'Akkad, 
(Revers, 1) son temple de Nippur (2) construisit. 

m) Tablette F 5 

(Face, 1) A En-ki, (2) son roi, (3) Dun-gi, (4)mâlefort, (5) 
roi d'Ur, -(6) roi de Sumer et d'Akkad, (Revers, l)son temple 
(2) construisit. 



4. OBI, n° 123; traduit par Radau, EBII, 224. 

5. GT III, 17287 (et antérieurement Winckler, Altorienl. Forsch., I, p. 547, 
n° 8) ; traduit par Radau EBH, 224-225. 

18 



— 274 — 

/i ) Tablette G l 

(Face, 1) din e ir ninni (2) nin é-an-na (3) nin-a-ni (4) dun-gi 
(5) nitah kal-ga (6) lugal uri kl -ma (7) lugal ki-en-gi ki-uri-ge 
(Revers, 1) é-an-na (2) ki-bi mu-na-gi (3) bâd-gal-bi (4) mu- 
na-dû. 

o) Tablette H 2 

(1) a-na(2) ilu nârim (3) be-li-su (4) dun-gi (o) da-num (6) snr 
urim ki (lacune). 

p) Tablette I 3 (Suse) 
(Face, 1 ) din s ir nin-NiNM-ERJN (2) lugal-a-ni (3) din e ir dun-gi (4) 
nitah kal-ga (5) lugal uri ki -ma (Revers, 1) lugal ki-en-gi ki- 
uri-ge (2) a-ar-ge'-sû (3) é-ki-âg-gà-ni (4) mu-na-dû. 

q) PlERBE VOTIVE A 5 

(1) din & ir mes-lam-ta-è-a (2) dingir-a-ni (3) galu-nimgir-ge 
(4) nam-ti(l) (o) dun-gi-sû (6) a-mu-na-ru. 

r) Pierre votive B 6 

(1) din e ir ninni (2) nin-a-ni (3) nam-ti(l) (4) dun-gi (5) 
nitah-kal-ga (6) lugal uri ki -ma-ka-sû (7) si-a-tùm (8) [ ] ni 
(lacune). 

s) Poids A 7 

(1) din s ir nanna(r) (2) lugal-a-ni (3) din s ir dun-gi (4) nitah kal- 
ga (5) lugal uri ki -ma (6) lugal an-ub-da-tab-tab-ba-ge (7) mas 
ma-na (8) [m]u-na-gi-i[n]. 

1. CT XXI, pi. 10 et 11, 90897 (antérieurement I R, 2, n* II, 3); traduit par 
Smith TSBA, I, 36 (cf. BC, 76; EA II, 314 ; KB III, 1, 80). 

2. CT III, 17288 (et antérieurement Winckler, Altorient. Forsch., I, p. 547, 
n° 7); traduit par RadauEBII, 252. 

3. Publié et traduit par Scheil ES III, 21. 

4. REC 425, d'après des textes parallèles. 



— 275 — 

n) Tablette G * 

(Face, 1) A Innina, (2) dame de l'e-an-na, (3) sa dame, (4) 
Dun-gi, (o) mâle fort, (6) roi d'Ur, (7) roi de Sumer etd'Akkad, 
(Revers, 1) l'e-an-na (2) restaura, (3) le grand mur d'enceinte 

(4) construisit. 

o) Tablette H i 

(1) Au (2) dieu Fleuve, (3) son seigneur, (4) Dun-gi, (5) le 
fort, (6) roi d'Ur (lacune). 

jd) Tablette I 3 (Suse) 

(Face, 1) Au dieu « Seigneur de Suse » (Susinak), (2) son 
roi, (3) Dun-gi, (4) mâle fort, (o) roi d'Ur, (Revers, 1) roi de 

Sumer et d'Akkad, (2) (3) son temple aimé (4) 

construisit. 

q) PlEBBE VOTIVE A 5 

(1) A Mes-lam-ta-e-a, (2) son dieu, (3) Galu-nimgir-ge, (4) 
pour la vie (S) de Dun-gi, (6) avoué (ceci). 

r) PlERBE VOTIVE B 8 

(1) A Innina, (2) sa dame, (3) pour la vie (4) de Dun-gi, 

(5) le mâle fort, (6) roi d'Ur, (7) Si-a-tum, (8) [ ]. . . . 
(lacune). 

s) Poids A 7 

(1) A Nanna(r), (2) son roi, (3) Dun-gi, (4) le mâle fort, (5) 
roi d'Ur, (6) roi des quatre régions, (7) une demi-mine (8) a 
certifié. 

5. CT V, 12217 ; traduit par Radau EBH, 237. 

6. OBI, n°15, traduit par Hilprecht OBI, I, p. 31 et Radau EBH, p. 236 
(trouve à Nifler). 

7. Collection de Clercq, t. II, pi. VIII, n° 3 ; traduit par Menant, «eu/., p. 83, 
et par Amiaud, p. 84. 



— 276 — 

t) Poids B i 

(Lacune) (T) lugal uri ki -ma (2') lugal an-ub-da-tab-tab-ba- 
ge (3') min ma-na (4) é-kisib-ba din s ir nanna(r)-a-gar-ra (5') 
mu-na-gi-in. 

u) Poids G 2 

(1) 12 ma-na (2) dun-gi (3) an [ J. 

v) Vase 3 (Tello) 
(1) din g ir nm _gi r _ su ^2) ur-[sag-kal]-ga (3) din s ir [en]-lil-lâ (4) 
lugal-a-ni(5) nam-ti(l) (6) dun-g[i] (7) nitah-kal-[ga] (8) lugal 
uri ki -ma-ka-sû (9) galu-ka-zal (10) pa-te-si (lacune). 

w) Statuette de femme 4 (Tello) 

(Col. I, 1) [ din s ir lama-sil-s]ir-[si]r-ra (2) [ama- din e ir ]ba-û (3) 
[nin-a]-ni (4) [nam]-ti(l) (5) [ din « ir du]n-gi (6) [nitah-k]al-ga 
(Col. II, 1) lugal uri ki -ma (2) lugal ki-en(-gi) ki-uri-ka-sû (3) 
ha-la- din s ir lama (4) dumu galu-ka-zal (o) pa-te-si (6) sir-bur- 
LA^-ka-ge. 

x) Objet en pierre représentant une perruque de femme 5 

(1) din s ir lama 6 (2) nin-a-ni (3) nam-ti(l) (4) din ? ir dun-gi (5) 
nitah-kal-ga (6) lugal uri ki -ma-ka-sû (7) din s ir ba-û-nin-âm (8) 
zabar-KU 7 (9) ur- din s ir nin-gir-su (10) en-ki-âg din s il *nina-ka-ge 
(11) hi-li 8 nam-sal-ka-ni (12) mu-na-dim. 

y) Perle en cornaline 9 

(Col. I, 1) dh, 8 ir nin-gal(2) ama-ni-ir (3) din s ir dun-gi (4) dingir 

1. Winckler, Mitlheil. d. Ak. Orient. Ver. zu Berlin, I, p. 18, n° 1. 

2. Lenormant, Choix de textes, n° 69; traduit par Smith TSBA, I, 36 ,* 
Winckler KB III, 1,82. 

3. Publié et traduit par Heuzey RA, IV, 90 (comparer Radau EBH, 22). 

4. Dec, pi. 21, n° 4 ; traduit par Heuzey-Oppert, Rev. arc/i.,1886, I, 200 ; par 
Amiaud RP n. s., II, 108, et Dec. ép., p. xxxm ; par Jensen KB III, 1, "0. 
(Le caractère féminin de la statue a été reconnu par Heuzey, Dec., 349). 

5. CT V, 12218 (et antérieurement, Winckler, Untersuchungen,p. 157, n° 9), 
traduit par Jensen KB III, 1,68. 



— 277 — 

t) Poids B « 

(Lacune) (1') (Dun-gi), roi d'Ur, (2') roi des quatre régions, 
(3') deux mines, (4') dans la maison du sceau consacrée à 
Nanna(r), (5') a certifié. 

u) Poids C 2 
(1) 12 mines (2) de Dun-gi (3) [ ]. 

v) Vase 3 (Tello) 

(1) A Nin-gir-su, (2) guerrier fort (3) d'En-lil, (4) son roi, 
(5) pour la vie (6) de Dun-gi, (7) le mâle fort, (8) roi d'Ur, (9) 
Galu-ka-zal, (10) patési [(11) de Lagas, (12) a voué (ceci)]. 

iv) Statuette de femme 4 (Tello) 

(Col. 1,1) [A la déesse protectrice du sil-s]ir-[si]r, (2) à Ba-u, 
[la mère], (3) sa [dame], (4) pour la vie (5) de [Du]n-gi, (6) [le 
mâle] fort, (Col. II, 1) roi d'Ur, (2) roi de Sumer et d'Akkad, 

(3) Ha-la-lama, (4) fille de Galu-ka-zal (5) patési (6) de 
Lagas (a voué ceci). 

x) Objet en pierre représentant une perruque de femme 5 

(1) A la divinité protectrice fi , (2) sa dame, (3) pour la vie 

(4) de Dun-gi (5) mâle fort (6) roi d'Ur, (7) Ba-u-nin-am, (8) 

le 7 (9) d Ur-nin-gir-su, (10) du grand-(prêtre) chéri 

de Nina, (11) en ornement de sa grâce (12) a fabriqué (ceci). 

y) Perle en cornaline 9 
(Col. I, 1) A Nin-gal, (2) sa mère, (3) Dun-gi, (4) dieu de 

6. Cf. ci-dessus p. 102 n. i. (11 s'agit probablement de Ba-u). 

7. Ce titre est plusieurs fois mentionné dans les tablettes, une fois avec le 
complément ba (cf. Reisner, Tempelurkunden, p. 6 b). 

8. Lire sar-gùb (?), cf. Scheil RT XIX, 56. 

9. Trouvée à Suse; publication et traduction par Scheil ES III, 22. 



\ 



— 278 — 

kalam-ma-na (5) lugal uri ki -ma (Col. II, I) lugal an-ub-da- 
tab-tab-ba-ge (2) nam-ti(l)-la-ni-sû (3) a-mu-na-ru. 

z) Sceau A ' 
(1) din ? ir mes-lam-ta-è-a (2) lugal â-zi(d)-da 2 (3) sir-bur-la 1 " 
-ge (4) nam-ti-il (o) din £' r dun-gi nitah-kal-ga (6) lugal uri ki -ma- 
ka-sû (7) ki-lul-la-gu-za-lâ (8) dumu ur-ba-gâ-ge (9) mu-na- 
dim kisib-ba (10) lugal-mu gis-p[i]-[t]ûg nig-sâ(g)-ga-ka-ni 
(H) ga-an-ti-il (12) mu-bi. 

a) Sceau B 3 

(Col. I, 1) din ? ir nusku (2) sukkal-mah (3) din s ir en-lil-lâ (4) 
lugal-a-ni(5)nam-ti(l) (6)[ din & ir ]dun-gi (7) nitahkal-ga (8) lugal 
uri ki -ma (9) lugal ki-en-gi ki-uri-ka-sû (Col. II, 1) ur-nab-x 4 

(2) pa-te-si nibru ki (3) dumu lugal-esen-du(g) (4) pa-te-si (5) 
nibru ki -ka-ge (6) a-mu-na-ru. 

£') Sceau C 5 (Tello) 

(Col, I, 1) din ? ir dun-gi (2) nitah-kal-ga (3) lugal uri ki -ma (4) 
lugal ki-en-gi ki-uri (Col. II, 1) ur- din " ir DUN-PA-è (2) dumu la-ni 

(3) sukkal-mah (4) arad-zu. 

c) Sceau D 6 (Tello) 

(1) dun-gi nitah-kal-ga (2) lugal uri ki -ma (3) lugal ki-en-gi 
ki-uri (4) galu-du(g)-ga (o) dumu galu- din ? ir nanna(r) arad-[zu]. 

d") Sceau E 7 (Tello) 
(Col. I, 1) din ? ir dun-gi (2) nitah-kal-ga (3) lugal uri ki -ma 

1. CT XXI, pi. 89, 91 31 (auparavant Lenormant, Choix de textes, n° 62 et IV 
R35, n°2); traduit par Smith TSBA I, 36, Lenormant EA II, 316, Menant BC, 
77, et Glyptique 140/141, Amiaud ZA II, 292 sqq., et Winckler KB III. 1, 82. 

2. Cf. Gu-de-a, Cyl. A, XI, 2 ; XV, 23 (à-zi(d)-da pourrait encore être pour 
aiart'du, cf. 79-7-8, 301. 11, dans Meissner, Suppl., pi. 26). 



— 279 — 

son pays, (S) roi d'Ur, (Col. II, 1) roi des quatre régions, (2) 
pour sa vie, (3) a voué (ceci). 

z) Sceau A ' 

(1) A Mes-lam-ta-e-a, (2) le roi bras droit 2 (3) de Lagas, 
(4) pour la vie (5) de Dun-gi le mâle fort (6) roi d'Ur, (7) Ki- 
lul-la-gu-za-la, (8) fils d'Ur-ba-ga, (9) a fabriqué (ce sceau). 
De ce sceau (10) « Que mon roi, en son entendement bien- 
veillant, (11) vive! » (12) tel est le nom. 

a') Sceau B 3 

(Col. I, 1) A Nusku, (2) ministre suprême (3) d'En-lil, (4) 
son roi, (5) pour la vie (6) de Dun-gi (7) mâle fort (8) roi d'Ur 
(9) roi de Sumer et d'Akkad, (Col. II, 1) Ur-nab-x *, (2) 
patési de Nippur, (3) fils de Lugal-e^en-du(g) (4) patési (5) de 
Nippur, (6) a voué (ceci). 

/>') Sceau G* (Tello) 
(Col. I, 1) Dun-gi, (2) mâle fort, (3) roi d'Ur, (4) ro i de 
Sumer et d'Akkad; (Col. II, 1) Ur-Diis-PA-e, (2) fils de La-ni, 
(3) (du?) ministre suprême, (4) ton serviteur. 

c) Sceau D « (Tello) 

(1) Dun-gi, mâle fort, (2) roi d'Ur, (3) roi de Sumer et 
d'Akkad; (4) Galu-du(g)-ga, (5) fils de Galu-nanna(r), ton 
serviteur. 

«/') Sceau E 7 (Tello) 
(Col. I, 1) Dun-gi, (2) mâle fort, (3) roi d'Ur; (Col. II, 1) 

3. Collection de Clercq, n° 86; traduction par Amiaud ZA, II, 295 (et anté- 
rieurement par Menant, Glyptique, p. 1 42, et Oppert-Menant, Coll. Clercq, 
p. 68). 

4. Amiaud propose nÂn (REC, n" 370), ou kesda (REC, n u 365). 

5. AO : 4198 (empreinte inédite). 

6. RTC, n° 417. 

7. AO : 4164 (empreinte inédite). 



— 280 — 

(Col. II, 1) ur- din s ir pa-sag (2) pa-te-si (3) din g ir dun-gi- din e ir 
babbar k ['J (4) arad-zu. 

e*) Sceau F » (Tello) 

(Col. I, 1) din s ir dun-gi (2) nitah kal-ga (3) lugal uri ki -ma (4) 
lugal an-ub-da tab-tab-ba (Col. II, 1) ur- di,1 s ir lama (2) dub-sar 

(3) arad-zu. 

/") Sceau G 2 (Tello) 

(Col. I, 1) din s ir nin-gis-zi(d)-da (2) lugal-a-ni (3) nam-ti(l) 

(4) din g i I( j uri _gi (5) n itah kal-ga-ka-sû (Col. II, 1) nig-kal-la 
(2) sib udu-se-ge (3) a-mu-na-ru. 

3) Pûr-sin(Bûr-sin?) 

a) Brique A 3 (Niffer). 
(4) din s ir pûr- ilu sin (2) lugal kal-ga. 

b) Brique B 4 (Abû-chahrein) 

(1) d i"gi r pûr- ilu sin (2) nibru ki -a (3) din - ir en-lil-li (4) mu-pa(d)- 
da (5) sag-us (6) é- dingir en-lil-ka (7) nitah kal-ga (8) lugal uri ki - 
ma (9) lugal an-ub-da tab-tab-ba. 

c) Brique G 5 (Abû-chahrein et Mugheir) 

(1) d ins ir pûr- ilu sin (2) din s ir en-lil-li (3) nibru ki -a (4) mu-pa(d)- 
da (5) sag-us (6) é- din » il 'en-lil-ka (7) lugal kal-ga (8) lugal uri ki - 
raa (9) lugal an-ub-da tab-tab-ba-ka (10) din s ir en-ki (11) lugal 
ki-âg-gà-ni-ir (12) abzu ki-âg-gà-ni (13) mu-na-dû. 

d) Brique D 6 (Mugheir) 

(Col. I, 1) din - ir pûr- ilu sin (2) nibru ki --a (3) dingir en-lil-li (4) 
mu-pa(d)-da (5) sag-us (6) é- dingir en-lil-ka (7) lugal kal-ga (8) 

1. RTC, n"> 418. 

2. AO : 4359 (inédit). 

3. OBI, n° 22. 

4. I R 3, n° XII, 2 et CT XXI, pi. 24. 90034 : traduit par Smith TSRA I, 40 
(cf. BC, 93; EA, 11,321 ; KB III, 1, 88). Une inscription semblable a été trouvée 
à Abû-hatab ; cf. MDOG n° 17, p. 15. 



— 281 — 

Ur-pa-sag, (2) patési (3) (de la ville) de Dun-gi-babbar, (4) 
ton serviteur. 

e) Sceau F « (Tello) 

(Col. I, 1) Dun-gi, (2) mâle fort, (3) roi d'Ur, (4) roi des 
quatre régions; (Col. II, 1) Ur-lama, (2) scribe, (3) ton ser- 
viteur. 

f) Sceau G * (Tello) 

(Col. I, 1) A Nin-gis-zi-da, (2) son roi, (3) pour la vie (4) 
de Dun-gi (5) le mâle fort, (Col. II, 1) Nig-kal-la, (2) pasteur 
des moutons gras, (3) a voué (ceci). 

3) Pûr-sin (Bûr-sin ?) 

a) Brique A * (Niffer) 
(1) Pûr-sin, (2) roi fort. 

b) Brique B 4 (Abû-chahrein) 

(1) Pûr-sin, (2) dont, dans Nippur, (3) En-lil (4) a prononcé 
le nom, (o) qui « lève la tête » (protecteur) (6) du temple 
d'En-lil, (7) mâle fort, (8) roi d'Ur, (9) roi des quatre régions. 

c) Brique C 5 (Abû-chahrein et Mugheir) 

(1) Pûr-sin, (2) dont En-lil, (3) dans Nippur, (4) a prononcé 
le nom, (5) le protecteur (6) du temple d'En-lil, (7) roi 
fort, (8) roi d'Ur, (9) roi des quatre régions, (10) à En-ki, 
(14) son roi aimé, (12) son apsû aimé (13) construisit. 

d) Brique D 6 (Mugheir) 

(Col. I, 1) Pûr-sin, (2) dont, dans Nippur, (3) En-lil 
(4) a prononcé le nom, (5) le protecteur (6) du temple 

5. I R 3, n° XII, I et CT XXI, pi. 27, 90056 ; traduit par Oppert EM I, 269, 
Smith TSBA, I, 40 (cf BC 93 ; EA II, 322 ; KB III, 1, 88). 

6. CT XXI, pi. 25 et 26,90811 ;et auparavant I R 5, XIX); traduit par Smith 
TSBA I, 40-41 (cf. BC, 93 ; KB III, 1, 88). 



— 282 — 

lugal uri ki -ma (9) lugal an-ub-da tab-tab-ba me (10) alan-ba 
(11) din " ir pûr- ilu sin ki-âg uri ki -ma (12) mu-bi-im (13) alan-ba 
(Col. II, 1) galu ki-gub-ba-bi (2) ib-da-ab-kûr-ri-a (3) bâr- 
si(g , )-ga 1 -bi (4) ni-KA + su 2 -ri 3 -a (5) di,, s ir nanna(r) (6) lugal 
uri ki -ma-ge (7) dl,lî -' ir nin-gal (8) ama uri kl -ma-ge (9) nani- 
ba an-da tar-ne (10) numun-na-ni (11) he-ib-til-li-ne. 

e) Brique E 4 

(1) d i n & ir nanna(r) (2) kar-zi(d)-da (3) lugal ki-âg-gà-ni-ir (4) 
din g irp ur _iiu sm (5j n ibru ki -a (6) din e ir en-lil-li (7) mu-pa(d)-da 
(8) sag-us (9) é- din & ir en-lil-li (10) dingir-zi (11) din g ir babbar 
kalam-ma-na (12) lugal kal-ga (13) lugal uri ki -ma (14) lugal 
an-ub-da-tab-tab-ba-ge (15) kar-zi(d)-da (16) ud-ul-li 5 -a-[ta] 
(17) gi(g)-kisal [ ] dû-a [ ] (18) en-nu-un-ti-la-a [ 
(19) din e ir pûr- ilu sin (20) ki-âg di "& ir nanna(r)-ge (21) gi(g)-kisal 
azag-ga-ni (22) mu-na-dû (23) en ''-ki-âg-gà-ni (24) mu-na-ni- 
tù(r) (25) din g ir pûr- ilu sin (26) ud im-da-ab-gid-d[u] 7 (27) nam- 
ti(l)-la-ni-sû (28) mu-na-dû. 

f) Pierre de seuil A 8 (Niffer) 

(Col. I, 1) din ? ir en-lil (2) lugal kur-kur-ra (3) lugal-a-ni-ir (4) 
din ? ip pûr- ilu sm (5) nibru ki -a (6) din -' ir en-lil-li (7) mu-pa(d)-da 
(8) sag-us (9) é dir, s ir en-lil-ka (10) nitah kal-ga (11) lugal uri ki - 
ma (Col. II, 1) lugal an-ub-da tab-tab-ba-ge (2) us-azag (3) 
din fe' ip en-lil-lâ (4) ki sa(g)-hul-la (5) din » ir pûr- ilu sin-ka-ka (6) mu- 
na-an-gub. 



1. Bâr-si(g)-(fa est fréquent dans les noms propres (cf. p. ex. OBI, n° 124, 
obv. III, 32) ; voir aussi Rilualtaf'eln, n° 48, 1. 3. 

2. ka barré de trois traits obliques (probablement forme légèrement altérée 
de REC, n°198; cf. même forme CT, 19740,1. 91). 

3. Cf. Gu-de-a, statue K, col. II', 19. 

4. Publiée en caractères assyriens et traduite par Scheil RT, XX, 67-68 
(comparer Radau EBH, 269, note 11). 



— 283 — 

d'En-lil, (7) roi fort, (8) roi d'Ur, (9) roi des quatre régions, 
je le suis: (10) cette statue, (11) dont « Pûr-sin aimé d'Ur » 
(12) est le nom, (13) cette statue, (Col. II, 1) quiconque son 
emplacement (2) changerait, (3) et son abri l (4) arra- 
cherait 3 , (5) (que) Nanna(r), (6) le roi d'Ur, (7) et Nin-gal, 
(8) la mère d'Ur, (9) qui, dans les cieux, fixent les sorts, (10) 
sa race (11) suppriment! 

e) Brique E 4 

(1) A Nanna(r) (2) du kar-zi-da, (3) son roi aimé, (4) 
Pûr-sin, (5) dont, dans Nippur, (6) En-lil (7) a prononcé le 
nom, (8) le protecteur (9) du temple d'En-lil, (10) dieu 
de la vie, (11) dieu soleil de sa contrée, (12) roi fort, (13) roi 
d'Ur, (li) roi des quatre régions : (15) (dans le) kar-zi-da, 
(16) autrefois, (17) un gi(g)-kisal [n'ayant pas été] construit, 

(18) , (19) Pûr-sin, (20) chéri de Nanna(r), (21) son 

gi(g)-kisal pur (22) construisit, (23) et son seigneur chéri (24) 
y introduisit ; (25) de Pûr-sin (26) les jours par [lui) seront 
prolongés ; (27) pour sa vie (28) il le lui a construit. 

f) Pierre de seuil A 8 (Niffer) 

(Col. I, 1) A En-lil, (2) roi des contrées, (3) son roi, (4) 
Pûr-sin, (5) dont, dans Nippur, (6) En-lil (7) a prononcé le 
nom, (8) le protecteur (9) du temple d'En-lil, (10) mâle 
fort, (11) roi d'Ur, (Col. II, 1) roi des quatre régions, (2) 
\e fondement puv (3) d'En-lil, (4) au lieu de la joie du cœur (5) 
de Pûr-sin, (6) établit. 

5. La copie porte «»ag qui est possible (cf. IVR, 13, 24/25 a ; création bil. 
rev. 12; K. 4829 rev. 11/12 dans Mylhen v. d. G. Ninrug, pi. VIII); cepen- 
dant il paraît plus probable que gag est pour ni. 

6. Scheil : ku. Lire en, à cause de tablette B, rev. 9? 

7. Ou </[a]? (Scheil). 

S. OBI, n° 20 ; traduit par Radau, EBII, 270-271. 



— 284 — 

g) Pierke de seuil B i (iNifïer) 

(1) din e ir en-lil (2) lugal kur-kur-ra (3) lugal ki-âg-gà-ni-ir 
(4) din K' r pûr- ilu sin (5) din ? ir en-lil-li (6) nibru ki -a (7) mu-pa(d)- 
da (8) sag-us (9) é- din « r en-lil-ka (10) lugal kal-ga (11) lugal 
uri ki -ma (12) lugal an-ub-da-tab-tab-ba-ge (13) é-làl-iâ-nun 
(14) ù gestin (15) ki-AMAR-f-sE-AMAR+sE-ra-ka-na (16) nu- 
silig-gi (17) mu-na-an-dû. 

h) Tablette A 2 
(l) din g ir n i nn i j2) din e ir nin-an-si-an-na (3) nin-a-ni-ir (4) 
dingirp Ur _iiu s i n ^j nitah kal-ga (6) lugal uri ki -ma (7) lugal an- 
ub-da tab-tab-ba-ge (8) é-a-ni (9) mu-na-dû. 

i) Tablette B ;5 

(Face, 1) ,lin e ir nànna(r) (2) kar-zi(d)-da (3) lugal-a-ni-ir (4) 
din g irp Ur _iiu s i n (5j n ibru ki -a (6) din e ir en-lil-li (7) mu-pa(d)-da 
(8) sag-us (9) é- di "£ ir en-lil-ka (10) dingir-zi-kalam-ma-na (11) 
lugal-uri ki -ma(12) lugal an-ub-da-tab-tab-ba-ge (13) ud-ul-li- 
a-ta (14)kar-zi(d)-da-[aJ (15) Gi(G)-KiSALnu-ni [ ] (Revers, 1) 
en-nu-un-ti-a [ ] (2) di,, s ir pûr- i,u sin (3) dumu-ki-âg din £' r nan- 
na(r)-ge (4) din ! îil 'nanna(r) (5) ki-âg-gà-ni-ir (6) kar-zi(d)-da-a * 
(7) gi(g)-kisal mu-na-dû (8) en-GÎN-zi-an-na (9) en-ki-âg-gà-ni 
(10) mu-un-na-ni-in-tù(r) (11) din g ir pûr- ilu sin-ge (12) nam-ti(l) 
ib-su(d)-du. 

k] Sceau * (Telle-) 

(Col. I, 1) din ? ir pûr- ilu sin (2) lugal kal-ga (3) lugal uri ki -ma 
(4) lugal an-ub-da-tab-tab-ba (Col. II, 1) ur-sâ(g)-ga-mu (2) 
dub-sar lugal (3) dumu lugal-ka-gi-na (4) arad-zu. 



1. OBI, n° 21 ; traduit par Radau, EBH, 271-272. 

2. GT III, 12156 duplicatEBH, 273); traduit par Radau EBH, 273. 



— 285 — 

g) Pierre de seuil B * (NitFer) 

(1) A Ea-lil, (2) roi des contrées, (3) son roi aimé, (i) 
Pûr-sin, (5) dont En-lil, (6) dans Nippur, (7) a prononcé le 
nom, (8) le protecteur (9) du temple d'En-lil, (10) roi fort, 
(11) roi d'Ur, (12) roi des quatre régions, (13) une maison de 
miel, de beurre (14) et de vin, (15) au lieu de ses sacrifices, 
(16) (17) construisit. 

h) Tablette A 8 

(1) A Innina, (2) à Nin-an-si-an-na, (3) sa dame, (i) Pûr- 
sin, (5) mâle fort, (6) roi d'Ur, (7) roi des quatre régions, (8) 
son temple (9) construisit. 

i) Tablette B 3 

(Face, 1) A Nanna(r) (2) du kar-zi-da, (3) son roi, (i) 
Pûr-sin, (5) dont, dans Nippur, (6) En lil (7) a prononcé le nom, 
(8) le protecteur (9) du temple d'En-lil, (10) dieu (qui donne) 
la vie à son pays, (11) roi d'Ur, (12) roi des quatre régions : 
(13) autrefois, (14) dans le kar-zi-da, (15) un gi(g)-kisal 

nTayant pas été construit], (Revers, 1) , (2) Pûr-sin, 

(3) fils chéri de Nanna(r), (4) à Nanna(r) (5) son (dieu) aimé, 
(6) dans le kar-zi-da, (7) un gi(g)-kisal construisit ; (8) le sei- 
gneur du céleste, (9) son seigneur aimé, (10) il y 

introduisit; (11) de Pûr-sin (12) la vie soit prolongée! 

k) Sceau 5 (Tello) 

(Col. I, 1) Pûr-sin, (2) roi fort, (3) roi d'Ur, (4) roi des 
quatre régions ; (Col. II, 1) Ur-sa(g)-ga-mu, (2) scribe du roi, 
(3) fils de Lugal-ka-gi-na, (4) ton serviteur. 

3. AO : 3143 ; publié et traduit par Scheil RT, XXII, 38. 

4. Sic, orig. 

5. HTC, n° 425. 



— 286 — 

4) Gimil-sin 

a) Brique { (Suse) 

(1) ilu gimil- ill, sin (2) na-ra-am ilu bêl (3) sâr-ru-um (4) dan- 
num (5) sâr urim ki (6) ù sâr ki-ib-ra-tim (7) ar-ba-im. 

b) Pierre de seuil A 2 

(1) an-nu-ni-tùm (2) dam-a-ni-ir (3) din & ir gimil- ilu sin (i) ki- 
âg din - ir en-lil-Iâ (5) lugal din s ir en-lil-li (6) ki-âg sa(g)-ga-na (7) 
in-pa(d) (8) lugal kal-ga (9) lugal uri ki -ma (10) lugal an-ub- 
da tab-t[ab-ba] (11) é-a-[ni] (12) mu-na-[dû]. 

c) Pierre de seuil B 8 

(1) din & ir gimil- iIu sin (2) ki-âg din e ir en-lil-lâ 4 (3) lugal din * ir en-lil- 
li (4) ki-âg sa(g)-ga-na (o) in-pa(d) (6) lugal kal-ga (7) lugal uri ki - 
ma (8) lugal an-ub-da tab-tab-ba 4 (9) dingir-ra 4 -ni-ir (10) 
lugal-mâ-gûr-ri (11) nu-ban(da) en-nu-gà (12) pa-te-si (13) 
uri ki -ma (14) arad-da-ni (15) é-ki-âg-gà-ni (16) mu-na-an-dû. 

d) Pierre de selil C 5 (Mugheir) 

(l) din s ir nanna(r) (2) dumu-sag (3) din s ir en-lil-lâ (4) lugal ki- 
âg-gà-ni-ir (5) din s ir gimil- i,u sin (6) ki-âg din e ir nanna(r) (7) lugal 
din s ir e[n]-lil-li (8) [sa(g)]-ga-n[a] (9) in-pa(d) (10) sib kalam- 
ma (11) ù an-ub-da tab-tab-ba-sû (12) lugal kal-ga (13) lugal 
uri ki -ma (14) lu[gal] an-ub-da tab-tab-b[a-ge] (15)é-mu-W-a-na- 
ha-dib (16) é-ki-âg-gà-ni (17) [mju-na-dû. 

e) Poids 6 (Tello) 

(1) S ma-na gi-na (2) din s ir gimil- ilu sin (3) lugal kal-ga (4) 
lugal uri ki -ma (5) lugal an-ub-da tab-tab-ba. 

1. Publiéet traduit par Scheil, ES, II, p. 8. Complété d'après cxempl. inédits. 

2. CT XXI, pi. 28, 90844 (et auparavant IV R, 35, n° 4) ; traduit par Smith, 
TSBA, I, 40 (cf. BC, 81 ; EA, II, 318; KB, III, I, 88). 

3. VA 3302 ; transcrit et traduit par Scheil, RT, XXVI, 22. 



— 287 - 

4) Gimil-sin 

a) Brique * (Suse) 

(1) Gimil-sin, (2) chéri de Bel, (3) roi (4) fort, (5) roi 
d'Ur, (6-7) et roi des quatre régions. 

b) Pierre de seuil A 2 

(1) A Anunit, (2) son épouse, (3) Gimil-sin, (4) chéri d'En- 
lil, (5) roi (que) En-lil, (6) en aimé de son cœur, (7) a élu, (8) 
roi fort, (9) roi d'Ur, (10) roi des quatre régions, (11) son 
temple (12) construisit. 

c) Pierre de seuil B 3 

(1) A Gimil-sin (2) chéri d'En-lil, (3) roi (que) En-lil, (4) en 
chéri de son cœur, (5) a élu, (6) roi fort, (7) roi d'Ur, (8) roi 
des quatre régions, (9) son dieu, (10) Lugal-ma-gur-ri, (11) 
chef de la forteresse, (12) patési (13) d'Ur, (14) son serviteur, 
(15) son temple aimé (16) construisit. 

d) Pierre de selil G ~° (Mugheir) 

(1) A Nanna(r), (2) fils aîné (3) d'En-lil, (4) son roi aimé, 
(S) Gimil-sin, (6) chéri de Nanna(r), (7) roi (que) En-lil (8) en 
son cœur (9) a élu (10) pour (être) le pasteur du pays (11) et 
des quatre régions, (12) roi fort, (13) roi d'Ur, (14) roi des 

quatre régions, (15) le temple , (16) son temple aimé, 

(17) construisit. 

e) Poids 6 (Tello) 

(1) 5 mines exactes (2) de Gimil-sin, (3) roi fort, (4) roi 
d'Ur, (5) roi des quatre régions. 

4. Sic orig. 

5. Peters, Nippur, II, 239 ; traduction par Radau, EBH 277 

6. Publié et traduit par Oppert, RA, V, 57/58. 



— 288 — 

f) Sceau A « (Tello) 

(Col. I, 1) din e ir gimil- ilu sin (2) lugal kal-ga (3) lugal uri ki -ma 
(4) lugal an-ub-da tab-tab-ba (Col. II, 1) arad- din e ir nanna(r) 
(2) sukkal-mah (3) dumu ur- din & ir DUN-PA-è (4) sukkal-mah (5) 
arad-zu. 

g) Sceau B 2 

(Col. I, l) din s ir gimil- i,u sin (2) nitah kal-ga (3) lugal uri ki -ma 
(4) lugal an-ub-da tab-tab-ba (Col. II, 1) galu-an-na-t[ûm] (2) 
dub-sar (3) dumu he-s[â(g)] (4) arad-zu. 

h) Sceau G 8 

(Col. I, 1) din s ir gimil- ilu sin (2) lugal kal-ga (3) lugal uri ki -ma 
(4) lugal an-ub-da tab-tab-ba (Col. II, I) dûg)-^''* 4 (2) dub- 
sar (3) dumu ba r '-sâ(g)-ga (4) arad-zu. 

5) Ibi-sin 8 
a) Sceau A 7 (Tello) 

(Col. I, 1) din s ir i-bi- ilu sin (2) lugal kal-ga (3) lugal uri ki -ma 
(4) [lugal an-ub-da tab-tab-ba] (Col. II, 1 ) galu- din s ir nin-gir-su 
(2) dub-sar (3) dumu galu- din s ir ba-û (4) [arad-zu]. 

h) Sceau B « (Tello) 

(Col. I, 1) i-bi- ilu sin (2) lugal kal-ga (3) lugal uri ki -ma (4) 
lugal an-ub[-da tab-tab-ba] (Col. II, 1) galu- din s ir x 9 sukkal 
(2) arad-zu. . 

1. RTC, n" 429; traduit par Thureau-Dangin, RA, III, p. 124 (voir légende 
semblable, moins la ligne 4 de la Col. II, RTC, n° 430). 

2. CT XXI, pi. 28, 91023 (auparavant I R, 3, n xi, et Menant, Glyptique, 
p. 132, fig. 75); traduit par Smith, TSBA, I, 40; Lenormant, EA, II, 319; 
Menant, BC, 81, et Glyptique, p. 132 ; Winckler, KB, III, 1, 90. 

3 VA 697. Publié par Schrader, Monatsherichte d. Kon. preuss. Ak. d. 
Wiss. zu Berlin, 1879, p. 291, et Menant, Glyptique, p. 131, lig. 74 ; traduit par 
Schrader, l. c, et Winckler, KB, III, 1, 90. 



— 289 — 

f) Sceau A< (Tello) 

(Col. I, i) Gimil-sin, (2) roi fort, (3) roi d'Ur, (4) roi des 
quatre régions; (Col. II, 1) Arad-nanna(r), (2) ministre 
suprême, (3) fils de Ur-DUN-PA-e (i) ministre suprême, (5) ton 
serviteur. 

g) Sceau B ~ 

(Col. I, 1) Gimil-sin, (2) mâle fort, (3) roi d'Ur, (i) roi 
des quatre régions ; (Col. II, 1) Galu-an-na-t[um], (2) scribe, 

(3) fils de He-s[a(g)], (4) ton serviteur. 

h) Sceau C 3 

(Col. I, 1) Gimil-sin, (2) roi fort, (3) roi d'Ur, (4) roi des 
quatre régions; (Col. II, 1) Du(g)-x 4 , (2) scribe, (3) fils de 
Ba-sa(g)-ga, (4) ton serviteur. 

5) Ibi-sin 6 

a) Sceau A ? (Tello) 

(Col. I, 1) Ibi-sin, (2) roi fort, (3) roi d'Ur, (4) [roi des 
quatre régions] ; (Col. II, 1) Galu-nin-gir-su, (2) scribe, (3) 
fils de Galu-ba-u, (4) [ton serviteur]. 

b) Sceau B» (Tello) 

(Col. I, 1) Ibi-sin, (2) roi fort, (3) roi d'Ur, (4) roi des quatre 
régions ; (Col. II, 1) Galu-x 9 , ministre, (2) ton serviteur. 



4. REG, n° 458. 

5. Sic orig., d'après Messerschmidt. 

6. Pour la lecture de ce nom, cf. Delitzsch, BA II 625-626. 

7. RTC, n° 431 ; traduit par Radau, EBH, 241. 

8. RTC, n° 431 : traduit par Radau, EBH, 241. 

9. REC, n° 458. 

19 



— 290 — 

B. Rois d'Isin * 

/) Ur-nin-iB 
Brique 2 (Niffer) 

(1 ) d ' n fe' ir ur- di,, s ir nin-iB (2) sib nig- nam-il (3) nibru ki (i) na-kid 
(o) uri ki -ma (6) me su-el (7) erida ki -ga (8) en-se-ga (9) 
unu(g) ki -ga (10) lugal i-si-in ki -na (11) lugal ki-en-gi ki-uri 
(12) dam igi-il-la (13) din - ir ninni. 

2) Pûr-sin (Bûr-sin?) 
a) Brique 3 (NifFer) 

(1) din g irp Ur _iiu sm ^2) sib sa(g)-nibru ki du(g)-du(g) (3) engar 
kal-ga (4) uri ki -ma (5) gis-har 4 erida ki -ga ki-bi-gi (6) en me-a 
tûm-ma (7) unu(g) kl -ga (8) lugal i-si-in kl -na (9) lugal ki-en-gi 
ki-uri (10) dam me-te-x 5 azag din = ir ninni. 

b) Sceau 6 

(Col. I, 1) din & ir pur- ilu sin (2) lugal kal-ga (3) lugal ki-en-gi 
ki-uri (Col. II, 1) galu- din s ir en-lil-lâ (2) dub-sar (3) dumu 
lugal-ezen (4) arad-zu. 

S) Lipit-istar 

Clou d'argile 7 

(Col. I, 1) di "g ir li-bi-it-is-târ (2) sib RÛR-na (3) nibru ki (4) 
engar-zi(d) (5) uri ki -ma (6) MNNi-nu-tûm-mu 8 (7) erida ki -ga 

(8) en me-te (9) unu(g) ki -ga (10) lugal i-si-in ki -na (H) lugal 

1. Voir encore Is-bi-ir-ra (IV R, 35, n° 7) et peut-être aussi I-din-da-gan (RT 
XVI, 187 sqq.) 

2. Lenormant, Choix de textes, n° 65, et IV R, 35, n° 5 ; complété et corrigé 
par OBI, n° 18 (sur l'identité des deux inscriptions, voir Hilprecht, OBI, I, 27); 
traduit par Smith, TSBA, I, 37; Lenormant, EA, II, 328; Menant, BC, 94 ; 
Winckler, KB III, 1, 84 ; Radau, EBH, 230. 

3. OBI, n° 19 ; traduit par Radau, EBH, 231. 



— 201 - 

B. Rois d'Isin ' 

/) Ur-nin-iH 
Brique 2 (Niffer) 

(1) Ur-nin-iB, (2) le haut pasteur (3) de Nippur, (4) berger 

(5) d'Ur, (6) qui rend purs les décrets (7) d'Eridu, (8) gracieux 
seigneur (9) d'Uruk, (10) roi d'Isin, (11) roi de Sumer et 
d'Akkad, (12) époux objet des regards (13) d'Innina. 

S) Pûr-sin (Bûr-sin?) 

a) Brique 3 (Niffer) 

(1) Pûr-sin, (2) pasteur qui contente le cœur de Nippur, (3) 
cultivateur fort (4) d'Ur, (o) qui rétablit les arrêts 4 d'Eridu, 

(6) seigneur propre (à accomplir) les décrets (7) d'Uruk, (8) roi 
d'Isin, (9) roi de Sumer et d'Akkad, (10) époux honneur. . . 
de la pure Innina. 

b) Sceau g 

(Col. 1, 1) Pûr-sin, (2) roi fort, (3) roi de Sumer et d'Akkad ; 
(Col. II, 1) Galu-en-lil-la, (2) scribe, (3) fils de Lugal-ezen, 
(4) ton serviteur. 

3) Lipit-istar 
Clou d'argile 7 

Col. I, 1) Lipit-istar, (2) pasteur pieux (3) de Nippur, 
(4) le bon cultivateur (5) d'Ur, (6) qui (s'occupe) sans cesse 8 

(7) d'Eridu, (8) seigneur honneur (9) d'Uruk, (10) roi d'Isin, 

4. Cf. ci-dessous, p. 297, n. 5. 

5. ùr? ou ma? 

6. VA 2720. Public et traduit par Lehmann, BA, II, 590. 

7. CT XXI, pi. 18 et 19, 30063 et 30066 (auparavant I R, 5, n» xvm) ; traduit 
par Smith, TSBA, I, 37 (cf. BC, 94 ; EA, II, 330 et 380 ; KB, III, 1, 86). 

8. Même expression OBI, n" 68, I, 11; identique à sug (c'est-à-dire gunû de 
NiNNi)-nu-<iim-ina= là naparkâ (IV R, 5, 66-68 a et passim). 



— 292 — 

ki-en-gi ki-uri (12) sa(g)-gi tûm-a (13) din » tir ninni-ge * (14) 
é-Gi(G)-KisAL (15) en-nin-sun-zi(d) 2 . (Les débuts de six cases de 

la colonne II sont conservés à savoir : (7) mal (8) a-ra 

(9)tur... (10) ud ni[g].... (11) ki-en... (12) i ). 

4) Sin-mâgir 

Clou d'argile 3 (Babylone) 

Inscription supérieure : (Col. I, 1) '[ lu s]in-ma-gir (2) sib û-a 
(3) [ ] din * ir en-lil-a (lacune) (Col. II, l) lugal-kal-ga (2) lugal 
i-si-in ki -na (3) lugal ki-en-gi ki-[uri] (lacune). 

Inscription inférieure : (lacune) (2*) [ ] dû-a-bi [ ] (3') [ 

hul eWm-a-na (4') [ ]-da din &' ir nanna(r) (5') [ ]-ga din * ir nin- 

in-si-na (6') nam-f ] (lacune de trois cases) (10') lugal i-si- 

in ki -[na] (H') lugal ki-en -g[i ki-uri] (12') dam sa(g) ki-â[g] 

](13*)[ ]ffi[ (lacune de deux cases) (16') bâd 

] (17') din e ir [ ] (lacune). 

5) Israe-dagan 
Brique 4 (Mugheir) 

(1) din e ir is-me- ilu da-gân (2) û-a nibru ki (3) sag-us (4) uri ki - 
ma (5) ud-da-du (6) erida ki -ga (7) en unu g) ki -ga(8) lugal kal-ga 
(9) lugal i-si-in ki -na (10) lugal ki-en-gi ki-uri (11) dam-ki-âg 
(12) din s ir ninni-ka. 

C. Rois de Larsa (et Ur) 

/) Gungunu 

a) Brique 5 

(lacune) (!') gu-un-gu-nu-um (2') lugal arar ki -ma (3) lugal 
ki-en-gi ki-uri (4') dumu [ ] (5') [ ] (6') bâd-gal 

1. Au lieu de ge, 30066 a me-en « moi ». 

2. Comparer d'une part le nom de la déesse Nin-sun et d'autre part su n-sï(tf) 
= ri-im-tùm« génisse sauvage », SBH, n° 56, rev. 13/18. 

i. Publié et traduit par Weissbach, Bahyl. Miscellen, p. 1. 



_ 293 — 

(11) roi de Sumer et d'Akkad, (12) objet de l'inclination du 
cœur (13) d'Innina, (14) l'e-Gi(G)-KisAL (15) (construi- 
sit) (Col. II fragmentaire). 

4) Sin-mâgir 
Clou d'argile 3 (Babylone) 

Inscription supérieure : (Col. I, 1) Sin-mâgir, (2) pasteurqui 
prend soin (3) du [ ] d'En-lil, (lacune) (Col. II, 1) roi fort, 
(2) roi d'Isin, (3) roi de Sumer et d'Akkad, (lacune). 

Inscription inférieure : (lacune) (1-3') [ ] . . . . (4') [ 
de Nanna(r), (S') [ | de Nin-in-si-na, (6') . . . [ ] (lacune de 
trois cases) (10) roi d'Isin, (H) roi de Sumer et d'Akkad, 
(12') époux cher au coeur (13') [ ] (lacune de deux cases) (16') 
le mur [ ] (17') du dieu [ ] (lacune). 

5) Isme-dagan 
Brique 4 (Mugheir) 

(1) Isme-dagan, (2) qui prend soin de Nippur, (3) 

protecteur (4) d'Ur, (5) (6) d'Eridu, (7) seigneur 

d'Uruk, (8) roi fort, (9) roi d'Isin, (10) roi de Sumer et d'Ak- 
kad, (11) époux chéri (12) d'Innina. 

C. Rois de Larsa (et Ur) 
/) Gungunu 
a) Brique 5 

(lacune) (1') Gungunu, (2') roi de Larsa, (3') roi de Sumer 
et d'Akkad, (4') fils de [ ] (5') [ ] (6') le grand mur de 

4. I R, 2, n° V, 2, et CT XXI, pi. 20, 90201 (texte semblable, sans la ligne 8 
et ha, 1. 12, 1 R, 2, n° V 1, et CT XXI, pi. 21, 90173) ; traduit par Smith, TSRA 
I, 38 ; Menant, Annales des rois d'Assyrie, 17, et BC, 78 ; Lenormant, EA, II, 
332; Hommel, Semilen, I, 231 ; Winckler, KR, III, 1, 86. 

5. AO : 3764 (inédit). 



— 294 — 

arar ki -ma (7') '""^'babbar ki-bal-e sâ-sâ i (8') mu-[ ] (9') 
[ }mu[ ](10')[ ]. 

b) Clou d'argile 2 (Mugheir) 

(Col. I, 1) din s ir babbar (2) ù-tu(d)-da (3) din e ir nanna(r) (4) 
ban-dé 3 (5) é-kis-ki-nu-gâl (6) din - ir nin-gal-e tu(d)-da(7) lugal- 
a-ni-ir (8) nam-ti(l) (9) gu-un-gu-nu-um (10) nitah kal-ga (11) 
lugal uri ki -ma-ka-sû (Col. II, 1) en-an-na-tûm-ma (2) en-sal- 
NUNi:z-zi- din s ir nanna(r) 4 (3) en din » ir nanna(r) (4) sa(g) uri ki -ma 

(5) tlumu din s ir is-me- i,u da-gân (6) lugal ki-en-gi ki-uri (7) é-m- 
Li-a •' ni-in-dû (8) é-gi-na-ab-TÙM azag-ga-ni (9) mu-na-dû 
(10) nam-ti(l)-la-ni-sû (11) a-mu-na-ru. 

3) Epoque de Gungunu 
Brique 6 (Mugheir) 

(1) en-an-na-tûm-ma (2) en ki-âg din " ir nanna(r) (3) en 
din s ir nanna(r) (4) sa(g) uri ki -ma (S) dumu di "" ir is-me- ilu da-gân 

(6) lugal ki-en-gi ki-uri. 

S) Sumu-ilu 

Chien ' (Tello) 

(Col. 1, 1) din s ir nin-i-si-in ki -na (2) nin buzru-ne karsu gis-gal- 
pi-ni (3) nin-a-ni (4) nam-ti(l) (S) [s]u-mu-ilum (6) lugal uri 
ki -ma (7) ab-ba-du(g)-ga & a,u mah (8) dumu uru-ka-gi-na (9) 
[u]s-KU-mah gir-su ki -kam(10) [ ]-zi-ki-gâl-la û (11) r nam- 
ti(l)-la (Col. II, 1) mu-in-im (2) mu-nam-âr-e-ta (3) a-mu-na- 
ru. 

1. Pour cette lecture, cf. le syllab. publié par Martin (RT, XXVII, pp. 120 
sqq.), face II, 13. 

2. CT XXI, pi. 22 et 23, 30062 (et auparavant I R, 2, n° VI, 1) ; traduit par 
Smith, TSBA, I, 38; Menant, BC, 79; Lenormant, EA, II, 33 4 ; Winckler, KB, 
III, 1, 86; Radau, EBH, 25. 

3. Pour banda? 



— 295 — 

Larsa (7') (appelé) « Babbar, vainqueur des pavs ennemis » 

(8'-10') [ j. 

h) Clou d'argile 2 (Mugheir) 

(Col. I, 1) A Babbar, (2) la progéniture (3) de Nanna(r), 
(4) Yenfant (5) de l'e-kis(-ki)-nu-gal, (6) que Nin-gal a enfanté, 
(7) à son roi, (8) pour la vie (9) de Gungunu, (10) le mâle fort, 
(41) roi d'Ur, (Col. II, 1) En-an-na-tum, (2) le zirru 4 , 
(3) seigneur (grand- prêtre) de Nanna(r) (4) dans Ur, (5) iîls 
dlsme-dagan (6) roi de Sumer et d'Akkad, (7) un temple 
magnifique construisit, (8) son e-gi-na-ab-TUM pur (9) cons- 
truisit, (10) et pour sa vie (11) le voua. 

2) Époque de Gungunu 
Brique 6 (Mugheir) 

(1) En-an-na-tum, (2) seigneur chéri de Nanna(r), (3) sei- 
gneur (grand-prêtre) de Nanna(r) (4) dans Ur, (5) fils d'Isme- 
dagan (b) roi de Sumer et d'Akkad. 

S) Sumu-ilu 
Chien ? (Tello) 

(Col. I, 1) A Nin-isin, (2) la dame qui les mystères, 

(3) sa dame, (4) pour la vie (5) de Sumu-ilu (6) roi d'Ur, (7) 
Ab-ba-du(g)-ga, le prophète, (8) fils d'Uru-ka-gi-na (9) le 

kalmahhu de Gir-su, (10) (11) et pour la vie (Col. II, 

1) (2) (3) voua (ceci). 

4. Cf. 82-8-16, lobv. 4 (GT XI, pi. 49) ; VR, 52, 25/26 a et SBH, n»48, obv. 13. 
(SaJ est pour nul) 

5. Cf. é composé avec hi-li = hit ku-uz-bn, 36991, rev. 3 (CT XII, pi. 22). 

6. CT XXI, pi. 21, 90166 (et auparavant I R, 2, n° VI, 2) : traduit par Smith, 
TSBA, I, 39 (cf. BC, 79; KB III, 1, 86). 

7. Publié et traduit par Thureau-Dangin, RA, VI, 69 sqq. 



— 296 — 

4) Nûr-immer 
Clou d'argile 1 (Mugheir) 

(1) din e ,r nanna(r) (2) lugal-a-ni-ir (3) din - ir nu-ùr- i,u immer 2 
(4) nitah kal-ga (5) en[gar] 3 uri ki -ma (6) lugal arar ki -ma 
(7) é-nun-mah (8) é-me-te(n)-m-nun-gàl-har (9) din s ir nanna(r) 
(10) din s ir nin-gal-ra (11) en[gar] 3 uri ki -ma (12) mu-na-dû. 

5) Sin-idinnam 

a) Clou d'argile A 4 

(Col. I, 1) ilu sin-i-din-na-am (2) nitah kal-ga (3) û-a uri ki - 
ma (4) lugal arar ki -ma (5) lugal ki-en-gi ki-uri-ge (6) galu 
é-babbar (7) é dm s ir babbar-ge (8) mu-un-dû-a (9) me gis-har •> 
(10) din s ir a-nun-na-ge-ne (11) ki-bi-sû ne-in-gi-a (12) galu 
,d idigna (13) id-dagal-la (14) mu-un-ba-al-la-a (1S) a-du(g) 
he-gâl (16) nig-nu-til-li-da (17) uru ki ma-da-ni-sû (18) im-mi- 
in-gar-ra-a (19) dumu nu-ùr- ilu immer (20) lugal arar ki -ma-ge 
(Col. II, 1) ma-da-na (2) ki-Ku-ne-ha KU-ù-dé (3) erim-dagal- 
la-na (4) ù-du(g) KU-KU-dé (5) ud-ul-li-a-as (6) âr nam-lugal- 
la-ka-ni (7) kalam-e ag-ag-dé (8) bâd-gal (9) bâd-URUDU-NAGAR ki 
(10) ù-ma^-ni-ta (11) gal-bi im-mi-in-dû (12) ilu sin-i-din-na- 
am (13) sib nig-gi-na-ge (14)sa(g) ~ din » ir babbar 8 din « ir dumu-zi- 
bi (15) mu-un-du(g) (16) ud bal-a-na (17) nig-nu-kûr-ru he-a 
(1 8) ud da-ri-sû. 

1. CTXXI, pi. 29, 30070 (et auparavant I R, 2, n° IV); traduit par Smith, 
TSBA, I, 45 (cf. BG, 89; EA, II, 341 ; KB, III, 1, 90). 

2. Pour cette lecture, cf. Verhandl. d. Berl. Orient. Congresses (II. 1), n°' Î3 
(1. 20 et sceau), 65(1. 20) et 70(1. 19) des contrats publiés par Strassmaier,où le 
même nom est écrit soit Na-ra-am-(ilu)-m, soit,sous une forme abrégée, Im-me- 
rum (var. /-im-me-ir, n° 57, 1. 24, et l-im-me-rum,n° 63,1. 20). 

3. King lit si[b]. 

4. Publié et traduit par Delitzsch, BA, I, 301 sqq. (Comparer Winckler, KB, 
III, 1, 90). 



297 — 



4) Nûr- 



immer 



Clou d'argile 1 (Mugheir) 

(1) A Nanna(r), (2) son roi, (3) Nûr-immer, (4) le mâle 
fort, (5) cultivateur d'Ur, (6) roi de Larsa, (7) (construisit) 

l'e-nun-mah, (8) le temple honneur de ; (9) à Nanna(r) 

(10) et à Nin-gal, (11) le cultivateur d'Ur (12) le construisit. 

5) Sin-idinnam 

a) Clou d'argile A 4 

(Col. I, 1) Sin-idinnam, (2) mâle fort, (3) qui prend soin 
d'Ur, (4) roi de Larsa, (5) roi de Sumer et d'Akkad, (6) qui l'e- 
babbar, (7) le temple de Babbar, (8) construisit, (9) qui les 
décrets et les arrêts^ (10) des Anunnaki (11) rétablit, (12) 
qui le Tigre, (13) le large fleuve, (14) creusa, (15) et de l'eau 
bonne d'abondance, (16) sans cesse, (17) à sa ville et à son pays 
(18) procura, (19) fils de Nûr-immer (20) roi de Larsa, (Col. II, 
1) afin que, dans son pays, (2) les demeures en paix soient 
habitées, (3) que, dans ses vastes troupes, (4) le contentement 
demeure, (5) afin que, dans l'avenir, (6) la gloire de sa royauté, 
(7) le pays la célèbre, (8) un grand mur, (9) Dûr-gurgurri, (10) 
dans sa puissance victorieuse , (11) grandement construisit. 
(12) Sin-idinnam, (13) pasteur d'équité, (14) le cœur de Babbar 
et de Dumu-zi (15) contente; (16) que les jours de son règne 
(17) sans changement soient (18) éternellement! 

5. Pour usurtu, voir Jensen KB VI, iOô-406, et Ham. Gode, rev. XXV, 73, 
XXVI, 9, 31. 

6. =irnitlu, cf. SBII, a" 12, obv. 10/11, rev. 26; IV R, 12,obv. 5/6; 24, 
n» 3, 22-23. 

7. Sic, d'après la reproduction. 

S. Après babbar, le scribe avait d'abord écrit ù «et» qu'il a effacé, cette 
conjonction faisant double emploi avec bi à la fin de la ligne. 



— 298 — 

h) Clou B * (Senkereh) 
(1) din e ir babbar (2) en nig-gi (3) sag-kal-an-ki (4) diri{g) A ' m ^ r i\- 
nun-ge-ne (5) lugal-a-ni-ir (6) ''"sin-i-din-na-fam] (7) nitah- 
kal-ga (8) û-a uri ki -ma (9) lugal arar ki -ma (10) lugal ki-en-gi 
ki-uri (ll)é-babbar ki-KU-azag [ ] 2 (12) nam-ti(l)-la-a- 

ni-[sû] (13) mu-na-ni-in-dû (11) me gis-har (15) a-râ-mah-ka- 
ni(16) sû 3 -ud-du-sû(17) PA-gal-mu-na-an-è(18)dû(g)-bidû(g)- 
ga (19) din & ir nanna(r) din ? ir babbar-[bi] (20) é-babbar [ ] 

(21) ilu sin-i-din-na-[am] (22) ni-tug [ ] (23) suku(m)- 

din & ir ninni S[a]-[ ][he-a] (24) ud-da-W-[sû] . 

c) Clou G 4 (Senkereh) 

(l) din » ir [babbar] (2) en ug-[ ] (3) ginar si-gar an-na [ ] 
(4) di-kud sig igi-du[(g) bar-ra] (5) lugal é-[babbarj (6) lugal- 
a-ni-[ir] (7) ilu sin-i-di[n-na-am] (8) nilah kal-[ga] (9) dumu ga- 
es k ['] 5 [ ] (10) û-a ur[i ki -ma] (11) lugal ara[r ki -mal (12) 
lugal ki-e[n-gi] ki-ur[i-ge] 

d) Brique c (Mugheir) 

(1) i,u sin-i-din-na-am (2) nitah kal-ga (3) û-a uri ki -ma (4) 
lugal arar ki -ma (5) lugal ki-en-gi ki-uri (6) galu in-dub igi + su 
(7) ki-bi ne-in-gi-a (8) ud *-' i:i7 [g]u 7 -za arar ki -ma (9) suhus rau- 
un-gi-na-a (10) s i5 KU-ta gû-erim-bi (11) kàr 7 -ne-in-dar-ra-a 
(12) id idi(jna s (13) id-sa(g)~-du(g)-ga-na (li)â 7 -kal ma-da-ni- 
ta(15)i[m] 7 -mi-in-ba-al-la-a (I6)a-da-ri (17) he-gâl nig-nu-til-e 

1. Lenormant, Choix de textes, n° 6, et IV R, 36, n° 2 ; traduit par Smith, 
TSBA I, 44-45. Origine, d'après Bezold, Lileratur, p. 51. 

2. Premier signe: su ? 

3. Sic, Lenormant ; (IV R, l. c, donne gid). 

4 CT XXI, pi. 30, 30215 (et auparavant I R, 3, n° ix), traduit par Smith, 
TSBA, I, 44 (et Menant, BC, 88). 

5. Cette localité est mentionnée, par exemple, BTC, Q* 378, rev. 6; n° 379, 
rev. 7. 



— 299 — 

b) Clou B « (Senkereh) 

(1) À Babbar, (2) seigneur d'équité, (3) qui est le premier 

dans le ciel et sur la terre, (4) le plus grand des Anunnaki, (5) 

son roi, (6) Sin-idinnam, (7) mâle fort, (8) qui prend soin d'Ur, 

(9) roi de Larsa, (10) roi de Sumer et d'Akkad, (ll)l'e-babbar, 

[sa] pure demeure [ ], (12j pour sa vie, (13) construisit. 

(14) Les décrets et arrêts (la) de sa carrière sublime, (16) pour 

de longs (jours), (17) il fît briller grandement. (18) La parole, 

p.irole (19) de Nanna(r) et de Babbar, (20) [dans] l'e-babbar 

]. (21) Que Sin-idinnam (22) [soitj le (prince) illustre 

], (23) qui [ ] les offrandes, (24) toujours! 

c) Clou C 4 (Senkereh) 

(1) A [Babbar], (2) le seigneur . . . . [ ] (3) qui [ouvre] 

la fermeture des cieux, (4) juge qui [regarde] d'un 

bon œil le bible. (5) roi de l'e-[babbar], (6) son roi, (7) Sin- 
idi[nnam], (8) mâle fort, (9) enfant [ ] de (la ville de) Ga- 
es 5 , (10) qui prend soin d'Ur, (11) roi de Larsa, (12) roi de 
Sumer et d'Akkad 

d) Brique 8 (Mugheir) 

(1) Sin-idinnam, (2) mâle fort, (3) qui prend soin d'Ur, 
(4) roi de Larsa, (S) roi de Sumer et d'Akkad, (6) qui l'ancien 

(7) rétablit, (8) lorsque du trône de Larsa (9) il 

eut affermi la base, (10) que par les armes la totalité des 
ennemis (11) il eut abattu, (12) que le Tigre, (13) le fleuve 
du contentement de son cœur, (14) par la puissance de 
son pays (15) il eut creusé, (16) que des eaux éternelles, 

6. I R, 5, n° xx ; traduit par Smith, TSBA I, 44 (cf. BC, 88 ; EA. II, 337 sqq. ; 
KB, III, 1, 92). 

7. Sic original? 

8. Lecture suggérée par Clou A, col. I, 12. 



— 300 — 

(18) uru ki ma-da-ni-sû (19) im-mi-in-gar-ra-a (20) sub-hi nam- 
x^-ra-zu-ni (21) di,, s ir nanna(r) (22) dumu-sag din ? ir en-lil-lâ-ge 
(23) in-ne-gin-na-as (24) gis-tûg-pi dagal (25) KA-sâ(g)-sâ(g) 2 - 
gi-ni-ta (26) ki-uri ki -ma-A;a (27) mu-mah-a-ni ne-in-gub (28) é 
nam-nun-na-ka-ni (29) din ^ rir nanna(r) [ ] (30) mu-na-an-dû. 

6) Arad-sin 3 

a) Brique A 4 (Mugheir) 

(1) din 8 ir nanna(r) (2) lugal-a-ni-ir (3) ku-du-ur-ma-bu-ûk 
(4) ad-da kur-mar-tu (5) dumu si-im-ti-si-il-ha-ak (6) ud 
din " ir nanna(r) (7) a-ra-zu-ni (8) mu-si-gin-na-a (9) e-nun-mah 
(10) din e ir nanna(r)-kam (11) nam-ti(l)-la-ni-sû (12) ù nam-ti(l) 
(13) warad- ilu sin dumu-ni (14) lugal arar ki -ma-sû (lo) mu-na-ni- 
in-dû. 

h) Brique B 5 (Mugheir) 

(Col. I, 1) warad- ilu sin (2) nitah kal-ga (3) sib-nig-gi (4) 
din s ir en-lil-li gar-ra (5) û-a uri ki -ma (6) lugal arar ki -ma (7) 
lugal ki-en-gi ki-uri-ge (8) dumu ku-du-ur-ma-bu-ûk (9) ad- 
da e-mu-ut-ba-la me-en (10) uri kl dagal-e-dé (11) mu-mah 
tug-tug-dé (Col. II, 1 ) bûr 6 -na-bi 7 (2) ù-gul im-ma an-gà-gà ° 
(3) din s ir nanna(r) lugal-mu (4) mu-si-in-se (5) bâd-gal har-sag- 
il-la-dim 6 su-nu-tù(r)-tù(r) 8 (6) ni-bi-sû è-a (7) mu-na-dû 

1. REC, 316; cf. ci-dessus, p. 220, n. 5. 

2. Cf. LIH, Ham. bil. II, 14; K. 101, obv. 5/6 (ASKT, 115); K. 2058, rev. 6 
CT XIX, 46. 

3. Il n'existe aucune bonne raison pour identifier, comme on le fait généra- 
lement, Arad-sin et Rîm-sin : il est probable qu'il s'agit de deux personnages 
différents, tous deux fils de Kudur-mabuk et successivement rois de Larsa. Il 
est à noter que Arad-sin mentionne dans toutes ses inscriptions son père 
Kudur-mabuk et le présente comme encore vivant : au contraire, Rîm-sin ne 
nomme Kudur-mabuk que dans deux de ses inscriptions (Canéphores A et B); 
dans celles où il ne fait pas mention de Kudur-mabuk, son nom est précédé 
du signe divin. Il paraît donc vraisemblable que Arad-sin a cesse de régner 
du vivant même de Kudur-mabuk, que Rîm-sin lui a succédé et qu'après la mort 
de son père, il s'est fait rendre les honneurs divins. 



— 301 — 

(17) une abondance ininterrompue, (18) à (sa) ville et a son 
pays (19) il eut procuré, (20) et que ses prières, invocations 
et supplications, (21) Nanna(r), (22) fils aîné d'En-lil, (23) eut 
accueilli, (24) en (son) large entendement (25) et ses prières 
instantes 2 , (26) dans le lieu d'Ur, (27) son nom il illustra, 
(28) le temple de sa majesté (29) [à] Nanna(r) (30) il 
construisit. 

6) Arad-sin 3 

a) Brique A 4 (Mugheir) 

(1) ANanna(r), (2) son roi, (3) Kudur-mabuk, (4) ad-da de 
la contrée de Mar-tu, (5) fils de Simti-silhak, (6) lorsque Nan- 
na(r) (7) sa prière (8) eut accueilli, (9) l'e-nun-mah (10) de 
Nanna(r), (11) pour sa vie (12) et pour la vie (13) d' Arad-sin 
son fils (14) roi de Larsà, (15) construisit. 

b) Brique B 5 (Mugheir) 

(Col. I, 1) Arad-sin, (2) mâle fort, (3) que (comme) pasteur 
d'équité (4) En-lil a (pré)posé, (5) qui prend soin d'Ur, (6) roi de 
Larsa, (7) roi de Sumer et d'Akkad, (8) fils de Kudur-mabuk, 
(9) de l'ad-da d'Emutbal, moi, (10) pour élargir Ur, (11) 
pour avoir un nom illustre, (Col. II, 1) humblement 7 (2) je 
priai; (3) Nanna(r), mon roi, (4) m'écouta : (5) un grand mur 
que, comme une montagne élevée, la main ne peut miner 8 , 
(0) qui brille d'un éclat terrifiant, (7) je construisis. (8) Que 

4. I R, 2, n» ni, et GT XXI, pi. 33, 90032 ; traduit par Smith, TSBA, I, 43 (et 
par Menant, BC, 86 ; Lenormant, EA, II, 346 sqq. ; Winckler, KB, III, 1, 92; 
Price, LHIl, 6). 

5. I R, 5, n» xvi ; traduit par Smith, TSBA, I, 43, 386 (cf. BC, 87 ; EA II, 348 
sqq. et 380 ; KB, III, 1, 94 et LRR, 8). 

6. Sic, original? 

7. = asris; comparer Lipit-istar, Col. I, 2. 

8. Cf. SBH, n° 1, obv. 32/33. 



— 302 — 

(8) uru-ni he-im-mi-URUDU i (9) bâd-ba (10) dh, = ir nanna(r) 
suhus ma-da gi-en-gi-en (11) mu-bi-im. 

c) Clou d'argile 2 (Mugheir) 

(Col. I, 1) di "» ir nanna(r) (2) en dumu-nun (3) an-azag-gi 
dalla-è (4) nam 3 -x 4 a-ra-zu-e gis-tug (5) lugal-mu-ra (6) 
xvarad- ilu sin (7) û-a é-kur-ra (8) sib sag-Li-tar (9) é-kis-nu-gâl 
(10) galu-ni-tug (11) es é-babbar-ra (12) me gis-har (13) eri- 
da ki -ga su-dû-dû (14) galu suku(m)- din & ir ninni gu-ul-gu-ul 
(15) é-ninnû me-en (16) sir-bur-la 1 " gir-su ki (17) ki-bi gigi 
me-en (18) uru ki5 Ais ,! ma-da-bi[-</a] (19) su-[gi]bil ne-in-ag-[a] 
(20) din ? ir nanna(r) din s ir babbar-bi (21) ki-Ki-sû-ga du(g)-mu-un- 
[ ] (22) nun ni-te-gà (23) é lugal-la-na-sû (24) zi-ti(l)-li 7 - 
ni 8 -sû gub-b\a] [?] (25) ud dingir as-DU 9 -[ej (Col. II, 1)igi-{- 
DUB-sâ(g)-ga-ni (2) igi-ma-ni-in-dù-a (3) igi nam-ti(l)-la-ka-ni 
(4) mu-si-in-bar-[a] (5) é-a-ni dû-ù-dé (6) ki-bi gi-gi-dé 
(7) mà-a-ar ma-an-dû(g)-ga (8) nam-ti(l)-mu-sû (9)ù nam-ti(l) 
(10) ku-du-ur-ma-bu-uk (11) a-a ugu-mà-ge (12) é-sa(g)-hul- 
la-ka-ni (13) é-temen-ni-i[l] (14) mu-na-[dû] (15) me-te û-di 
U [?"&*1 (^) ud-da-[ri-sû] (lacune). 

d) Tablette 10 
(Face, 1) din s ir nin-in-si-na (2) nin-gal ama kalam-ma (3) zi- 

1. Sic, original"? urudu avec une valeur terminée en b avait un sens voisin 
d« établir », « planter » (cf. Gu-de-a, Cyl. A, XIV, 15; XXII, 14; XXIII, 4; 
XXIX, 1 ; Gyl. B, XII, 23). 

2. Lenormant. Choix de textes, n° 67, et IV R, 35, n°6; traduit par Smith, 
TSBA. I, 43 (cf. BG, 87; KB III, 1, 96; LRR, 10). La provenance est donnée 
d'après Bezold, Lileratar, p. 52. 

3. Signe donné par Choix de textes, l. c. (manque dans IV R, l. c). 

4. REC, 316; cf. ci-dessus, p. 220, n. 5. 

5. Incertain : d'après la copie serait plutôt su ? 

6. Ce signe est clair, mais ne semble pas explicable à cette place. 

7. Inversion pour halât napistim'l Ou lire nam-ti I ? 

8. Sic Lenormant, Choix de textes, l. c. (IV R, l. c, donne i>). 



— 303 — 

sa ville (inébranlablement) soit établie! (9) De ce mur (10) 
« Nanna(r) affermissant la base du pays » (11) tel est le 
nom. 

c) Clou d'argile ~ (Mugheir) 

(Col. I, 1) A Nanna^r) (2) le seigneur, fils de prince, (3) qui 
(dans) le ciel pur brille, (4) qui écoute les prières et les suppli- 
cations, (5) à mon roi, (6) Arad-sin, (7) qui prend soin de l'e- 
kur, (8) le pasteur veillant (9) sur l'e-kis-nu-gal, (10) l'homme 
illustre (11) du temple de l'e-babbar, (12) qui les décrets 
et les arrêts (13) d'Eridu accomplit, (14) l'homme qui aug- 
mente les offrandes (15) de l'e-ninnû, moi, (16) celui qui 
Lagas et Gir-su (17) en leur place rétablit, moi, (18) 
celui qui la ville et la contrée (19) a renouvelé, (20) et qui 
Nanna(r) et Babbar (21) en une demeure de paix a [ ], 
(22) le prince plein de crainte (religieuse) (23) qui 
devant le temple de son roi (24) pour la conservation de 
sa vie se tient, (25) lorsque le dieu plein de force (Col. II, 1) 
son signe favorable (2) m'eut fait voir, (3) et son regard de 
vie (4) sur moi eut dirigé, (5) et de construire son temple 
(6) et en sa place de le rétablir (7) à moi eut ordonné, (8) pour 
ma vie (9) et pour la vie (10) de Kudur-mabuk (11) le père 
m'ayant engendré, (12) le temple de la joie de son cœur, (13) 
l'e-temen-ni-il, (14) je construisis; (15) honneur, émerveille- 
ment du peuple, (16) pour toujours] (lacune). 

d) Tablette 10 
(Face) (1) A Nin-in-si-na, (2) la grande dame, mère du 

9. —gitmilu; cf. Sm. 93 '« (AL», 131 sqq.) obv. 23/24, 31/32; IV R, 24, n° 1, 
48/49 ; SBH, n° 53, rev. 23/2 i sqq. Le même groupe correspond encore à edu 
(cf. Gu-de-a, Cyl. A, XXVII, 5). 

10. CT, I, 96-4-4, 2 et AO : 3003 ; ce dernier texte, parallèle au premier, a été 
publié et traduit par Price, LRR, p. 12, et pi. IX-X. 



— 304 — 

gâl ' kalam dim-dim-me 2 (4)dumu-sagan-azag-ga (S) nin-a-ni- 
ir (6) warad- ilu sin (7) nitah kal-ga (8) û-a uri k, -ma (9) lugal 
arar ki -ma (10) lugal ki-en-gi ki-uri (11) sib nig-gi gis-har su- 
dû-dû me-en (12) é-û-nam-ti(l)-la (13) unù 3 azag-ga (14) ki- 
îM-dûb-bu-da-ni (15) é-a-ni nig-ud-ul-li-a-ta (16) ba-dû a-ba 
ba-sun (17) nam-ti(l)-mu-sû (18) ù nam-ti(l) (19) ku-du-ur- 
ma-bu-ûk * (20) a-a ugu-mà-ge (Revers, 1) hu-mu-na-dù (2) 
ki-bi he-im-mi-gi (3) ki-xu sa(g)-du(g)-ga-na (4) gal-li-es he- 
im-mi-KU (5) mu nam-lugal-la-mà (6) du-ri-sû he-im-nii-gâl 
(7) egir ud-da-as (8) âr-mu ag-ag-dé (9) temen âr nam-nun- 
na-mà (10) APiN-bi ki-he-ne-gub (11) ingar-el-bi he-ne-si(g) 5 
(12) nig-ag-mu-sû (13) dinuil 'nin-in-si(var. si)-na (14) nin-mu 
hu-mu-hul-li-en (15) nam-tar nam-ti(l)-la (16) bal-sû-ud mu- 
he-gâl-la (17) s'^gu-za suhus-gi-ni (18) sag-e-es ha-ma-ab- 
PA-TÙG-DU-gi (19) es arar ki -ma-ka (20) uru ba-dim-me-na (i -mà 
(21 ) ud-mu he-sû-sû-ud. 

e) Cylindre 7 

(Col. 1,1) dill = ir ninni-ZA-NiNM-UNu(G) ki (2) nin-mu-ra (3) warad- 
ilu sin (4) lugal arar ki -ma (5) nam-ti(l)-mu-sû (6) ùnam-ti(l) (7) 
ku-du-ur-ma-bu-ûk (8) a-a ugu-mà-ka (9) gi-un(û)-na azag 
(10) ki-KL T nam-ur-sag-gà-ka-ni (Col. II, 1) mu-na-dû (2) kur 
sukud-du-dim (3) sag-bi hu-mu-ni-in-il (4) nig-ag-mu-sû (5) 
ha-ma-hul-e (6) nam-ti(l) ud-gid-du-ma-as 8 (7) ha-ma-an-ba-e. 

1. Cf. IV R, 21, n° 1 (B) rev. 14 zi-mn-al = ga-mil na-pis-ti. On pourrait 
encore traduire « qui crée les êtres animés du pays » ; cf. K. 9272, 1. 10 (CT, 
XVII, pi. 36) zi-ykl = sik-na-at na-pis-ti. 

2. Cf. King, LIH, III, 177, inscr. bilingue, 1. 5 kalam dim-dim-me = ba-ni 
ma-tim. 

3. Le premier signe de ce groupe est le gunû (R EC, 220) au lieu de la forme 
simple (REG. 217). 

4. Var. uk. 

5. A O : 3003 donne au lieu de si(g) la forme gunifiée (R E G, 48) ; pour le sens 
de si(g)cî. ci-dessus, p. 110, n. 3. 

6. Pour na après une proposition relative, cf. ci-dessus, p. 27, n. 5. 



— 303 — 

pays, (3) qui donne la vie 1 , créatrice du pays 2 , (4) fille aînée du 
ciel pur, (o) sa dame, (6) Arad-sin, (7) mâle fort, (8) qui prend 
soin d'Ur, (9) roi de Larsa, (10) roi de Sumer et d'Akkad, 
(11) pasteur d'équité qui accomplit les arrêts, moi, (12) 
l'e-u-nam-ti-la , (43) le lieu saint, (14) sa demeure tranquille, 
(15) son temple (qui), il y a longtemps, (16) avait été construit, 
puis était tombé en ruines, (17) pour ma vie (18) et pour la vie 
(19) de Kudur-mabuk (20) le père qui m'a engendré, (Revers, 1) 
en vérité je l'ai construit, (2) je l'ai restauré; (3) dans la 
demeure du contentement de son cœur, (4) grandement je 
l'ai fait demeurer. (5) Que le nom de ma royauté (6) éternel- 
lement soit (durable)! (7) Pour que, dans la suite des jours, (8) 
ma gloire soit célébrée, (9) puisse du temen (révélant) la gloire 
de mon principat (10) la base en place se tenir! (11) Puissent 
les murs purs demeurer debout ! (12) A l'égard de mes 
œuvres, (13) que Nin-in-si-na, (14) ma dame, se réjouisse ! 
(15) Un destin de vie, (16) un règne long, des années d'abon- 
dance, (17) un trône à base stable (18) en présent qu'elle 
me donne ! (19) Dans la demeure de Larsa, (20) dans ma 
ville qu'elle a créée, (21) que mes jours soient prolongés ! 

e) Cylindre 7 

(Col. 1, 1) A Innina de Hallab 8 , (2) à ma dame, (3) (moi) 
Arad-sin, (4) roi de Larsa, (5) pour ma vie (6) et pour la vie 
(7) de Kudur-mabuk (8) le père qui m'a engendré, (9) un pur 
gigunû, (10) la demeure de sa vaillance, (Col. II, 1) j'ai cons- 
truit : (2) comme une haute montagne, (3) que son faîte s'élève ! 
(4) A l'égard de mes œuvres (5) qu'elle se réjouisse ! (6) La 
vie pour de longs jours (7) qu'elle me donne ! 

7. Publié par Winckler, Mitlheil. d. ak.-or. Ver. z. Berlin, I. p. 16, n° 2; 
traduit par le même KB III, 1, 94 (Comparer Price LRR, 16). 

8. Cf. Zimmeru, ZA III, 97. 

9. ma-as pour mes (signe du pluriel) ? 

20 






— 306 — 

f) Canéphore 1 

(Col. I, 1) din g i^ ninni-ZA-NI^NI-L•Nl(G) k, (2)dumu-sal c,in - ir en- 
zu-na (3) nin-mu-ra (4) warad- ilu sin (5) lugal arar ki me-en (6) 
nam-ti(l)-mu-sû (7) ù nam-ti(l) (8) ku-du-ur-ma-bu-uk (9) a-a 
ugu-mà-sû (1 0) gi-unû ki-azag (1 1 ) é-sag-[ ] (12) ki-KU nam-ur- 
sag-gà-ka-ni (13) [ ]-gin-mà-ge (14) dû 2 -ù-dé (15) nu- 

un-se-ga (16) mà-ra sag-ki u(g)-ga-ni-ta 3 (Col. II, 1) gibil- 
[gi]bil-bi (2) ma-an-dû(g)-ga (3) gi-unû ki-azag mu-dû (4) 
kur-sukud'-du-dim (o) su-lim-ma igi 5 -ne-in-il (6) û-di kalam- 
ma-ka (7) he-ne-gub (8) [K]A-sâ(g)-sâ(g)°-zi(d)-[d]a 7 -mà (9) igi- 
zi(d) he-[i]n-si-bar (10) bal [k]a 8 -ur-si(g)-ki 9 (11) mu [s]a(gj- 
du(g)-du(g)-ga (12) sag-e-es (13) hu-mu^ni-PA-TÙG-DU. 

7) Rîm-sin 
a) Clou en argile A 10 (Tello) 

(1) dingir nm _sah (2) en-gal [ J 11 zag-il (3) sag-zi(g) dû(g)- 
ga-ni til-/ie-me (4) sukkal-mah ù sukkal gi-W/ï 12 su-dû (5) â- 
àg-gà an-ki-a si-sâ-e (6) [ J-an-gi sum-mu dingir-gal-gal- 
e-ne-ir (7) a-ra-zu-e gis-tug (8) lugal-mu-ra (9) din & il 'ri-im- ilu sin 
nitahkal-ga(IO) dun^'s-[ ] 13 -/c«r-gal-[?]-l[a] (11) sibgû-ùgki- 
nibru k, (12)megis-harsu-dûerida k, -ga (13) engar-zi(d) û-auri ki - 

1. Publié et traduit par Evetts PSBA, Février 1891 (comparer Price LRR, 
11); nouvelle et meilleure édition dans GT XXI, pi. 31, 91144. 

2. Le texte porte m (L'échange entre les deux signes est facile et d'ailleurs 
fréquent). 

3. Cf. (dans King, LIH) l'inscr. bilingue de.Samsu-iluna, 1. 86 1 85 de la ver- 
sion sémitique) igi-u(g)-ga-ne-ne-a = in hu-ni-su-nu na-wi-ru-tim. 

4. Pour cette lecture, cf. BE 13667, col. VI, 2 (Weissbach , Bahyl. Mise., 
pi. XI) et GT XI pi. 18, VI, 28. 

5. Au lieu de iyi on attendrait ici he: igi-il—nikilmù ne paraît pas convenir 
ici. Pour su lim il, cf. p. ex. Gu-de-a, Cyl. B, XVI, 10. 

6. Cf. ci-dessus p. 300 n. 2. 

"1. Possible d'après la copie de King; cf. Rîm-sin, tablette A, rev. 8. 
8. Le texte porte sag (probablement pour ka), cf. la note suivante. 



— 307 — 

f) Canéphore l 

(Col. 1,1) A Innina de Hallab, (2) fille de Sin, (3) à ma 
dame, (4) Arad-sin, (5) roi de Larsa, moi, (6) pour ma vie 

(7) et pour la vie (8) de Kudur-mabuk (9) le père qui m'a 
engendré, (10) le gigunû, le lieu pur, (11) le temple [ ], 
(12) demeure de sa vaillance, (13) [qu aucun de] mes [pre'de]- 
cesseurs (14) à construire (15) elle n'avait autorisé, (16)etqu'à 
moi, dans son visage enjoué 3 , (Col. II, I) nouvellement 
(2) elle avait ordonné (de construire), (3) (ce) gigunû, lieu 
pur, je le construisis. (4) Comme une haute montagne (5) 
de splendeur qu'il soit chargé ! (6) En objet d'émerveillement 
pour le pays (7) qu'il se tienne! (8) Vers mes pieuses suppli- 
cations 6 (9) que (la déesse) favorablement regarde ! (10) Qu'un 
règne qui obtienne l'obéissance , (11) que des années de 
contentement du cœur, (12) en présent, (13) elle me donne ! 

7) Rîm-sin 

a) Clou en argile A 10 (Tello) 

(1) A Nin-sah, (2) le grand seigneur qui [ ], (3) 

qui tient le premier rang, dont la parole est certes défini- 
tive, (4) ministre suprême et ministre qui accomplit , 

(5) qui règle les oracles dans le ciel et sur la terre, (6) qui 
donne le [ ] . . . . aux grands dieux, (7) qui écoute les prières, 

(8) à mon roi, (9) Rîm-sin, mâle fort, (10) vaillant qui. . . . 

, (11) pasteur de la totalité du peuple de Nippur, (12) 

qui les décrets et arrêts d'Eridu accomplit, (13) bon cultiva- 

9. Cf. (dans King, LIH) l'inscr. bil. de Samsu-iluna, 11. 38-39 (34 de la version 
sémitique) ka-ur-a-ne-in-si(g)-ga = mu-us-te-es-mi et comparer Rîm-sin, 
Canéphore A, Col. II, 10. (Voir aussi Bahyl. mise. pi. 14 11. 45-46). 

10. Dec, pi. 41 ; copie et traduction par Price LRR, p. 14 et pi. XI-XIII. 

1 1 . Price lit gal-la. 

12. Sic original. Comparer gi-rin {=illû[ru], K. 4174, III, 21; CT XI, 47)? 

13. Lire tug, ou m? 



— 308 — 

ma ( 1 i)é-babbar-da ni-te '-gà (15) sag-n-tar gir-su ki ki'-s[iR-Bu]R- 
l[a] 2U (16) KA 1 -sâ(g)-sâ(g)-[ ] :i -a(\l) é-babbar gal-gal-la-e 
(18) \suk]u(m)-[ diu y iT nin[ni]* [ ]'>-gi (19) ^^lugal-^û-dû-a- 
ëû (20) [»*-[</]%) 2 [ ] 5 an-na-sû (21) lugal arar ki -ma (22) 
lugal ki-en-gi ki-uri me-en (23) ud an din e ir en-lil din ? ir en-ki 
(24) ù dingir-gal-gal-e-ne (25) unu(g) ki uru-dû (26) su-mu-sû 
ne-in-si-es-a (27) nam-bi-sû 6 (28) din « ir nin-sah lugal-mu-ra(29) 
nam-ga-me-AB ag-da-mu-dé 7 (30) é-me-kili(b) l -ba-sag-il (31) 
ki-KU nam-dingir-bi-sû tûm-ma (32) nam-ti(l N -mu-sû (33) mu- 
na-dû (34) diri(g) ud-bi-ta-sû (35) é-su-si(g)-ga'-Z>[i] 8 [m]u-da 
[graZJ (36) terrien mu-pa(d)-da [c?mgri]r-lugal-mu (37) ud-ul-sû 
im-mi-gar. 

b) Clou en argile B 9 (Niffer) 

(1) din ° ir né-un[û]-ga[l] (2) en-mah â-kal ni-[tug] (3) [ ] 
hus-azag-i[l] (4) ug su-zi(g)-ga ù-/ia-gub-ba (5) erim-sû gug 10 
sar-ag (6) lugal-a-ni-ir (7) nam-ti(l) (8) din 8 ir ri-im- ilu sin (9) 
nitah-kaî-ga (10) lugal arar ki -ma (11) lugal ki-en-gi ki-uri-ka- 
sû(12) din & ir nin-iB-ga-mi-i[l] (13) galu-KU-a nibru[ ki -a] (14) 
dumuna-ar-[ ] (15) ud îd [ ] (16) mù-un-ba-a[l-la-a] (17) 
a-si-a sig-[ ]. 

c) Tablette en pierre A 11 (Mugheir) 

(Face) (1) din = ir nin-sa[bt] (2) en-gal me-kili(b) ltJ -ba âg-e (3) 

1. Sic original. 

2. La restitution de ce groupe est très hypothétique. 

3. Trois signes : 1 er signe, gi? 2* bi? 

4. Deux signes; 2 e signe : ag? 

5. Trois signes; 2 e signe : du? 

6. Cf. na-am. . M — âs-sum, SBII, n" 41, rev. 20,21 (cf. n°III, rev. IV, 8-11). 

7. Noter l'emploi simultané de de et da, deux postpositions faisant en appa- 
rence double emploi. De même ÇT XVI, 5, 11. 185, 189, 193. 

8. Manque en var. 

9. OBI, 128; traduit par Price LRR, p. 15. 

10. Cf. CT XVIII, 46, K. 2022, 39 sqq. 

1 1. I R, 3, n» X ; traduit par Smith, TSBA, I, 53 (cf. BC, 90 ; EA II, 351 ; KB III, 
1,94; LRR, 9). 



— 309 — 

teur qui prend soin d'Ur, (14) qui par l'e-babbar est rem- 
pli de crainte (religieuse), (15) qui veille sur Gir-su et 
Lagas, (16) qui [ ] les supplications, (17) qui agrandit 
l'e-rbabbar, (18) qui [ ] les pains d'offrande (id) pour Lugal- 
gu-du-a, (20) qui [ J les offrandes fixes pour A nu, (21) roi de 
Larsa, (22) roi de Sumer et d'Akkad, moi, (23) lorsque 
Anu, En-lil, En-ki (24) et les grands dieux, (25) Uruk, la 
belle ville, (26) eurent remis entre mes mains, (27) pour, en 
vue '» de cette (ville), (28) à Nin-sah mon roi (29) faire (telle 
chose), (30) le temple où la totalité des décrets est exaltée, (31) 
une demeure appropriée à la divinité, (32) pour ma vie, (33) 
je construisis ; (34) plus qu'autrefois (35) l'e-su-si(g)-ga j'élar- 
gis ; (36) le temen dont le nom a été prononcé par le dieu 
mon roi, (37) pour les jours à venir, je plaçai. 

b) Clou en argile B ° (Niffer) 

(1) A Nergal, (2) le seigneur très haut, le puissant, 

l'illustre, (3) , (4) lion farouche , (5) qui 

la famine 10 aux ennemis, (6) à son roi, (7) pour la vie 

(8) de Rîm-sin, (9) le mâle fort, (10) roi de Larsa, (11) roi de 
Sumer et d'Akkad, (12) Nin-iB-gâmil, (13) habitant de Nippur, 
(14) fils de Nar[ ], (15) lorsque le canal [ j (16) il eut 
creusé, (17) un en briques il [ ]. 

c) Tablette en pierre A 11 (Mugheir) 

(Face) (1) A Nin-sah, (2) le grand seigneur qui émet la 
totalité 12 des décrets, (3) qui connaît l'intérieur des suppli- 

12. L'identification de ce signe et du précédent paraît assurée par la compa- 
raison avec clou A, 30; tablette B, face, 2 ; canéphore A, I, 2. Cf. (dans 
King, LIH) l'inscription bilingue de Samsu-iluna, 1. 24, kur-kur-xiG\(s)-ba-hi 
(n° 99) var. [kur-kur-yiGi(x)-b]a-a-bi (n° 98) correspondant ( Winckler, ABK 
n° 74, 1, 1. 18) à [na]phar (sic orig.) ma-ta-tim. Ce dernier texte démontre que ha 
est complément phonétique; la valeur kilib est donnée par CT XII, pi. 25, 
38128, obv. II, 2; cf. Hm. 2,40, obv. 15 (CTXIX, 37) kilt =[kissatu}. 



— 310 — 

sa(g) KA-sâ(g)-gi gal-zu (4) sukkal-mah sa(g)-kus-sâ an- 
gal-la (5) dû(g)-ga-ni igi-sû gin (6) lugal-a-ni-ir (7) din g' r ri- 
im- ilu sin (8) sib gû-ùg [ki]-nibru ki (9) me gis-har erida ki -ga su- 
dû-dû (10) û-a uri ki -ma (11) é-babbar-da ni-te-gà (12) lugal 
arar ki -ma (Revers, 1) lugal ki-en-gi ki-uri-ge (2)udan dil, £' r en- 
lil (3) din e ir en-ki (4) dingir-gal-gal-e-ne (S) unu(g) ki uru-dû (6) 
su-mu-sû ma-ni-in-si-es-a (7) dingir nin-sah lugal-mu-ùr i (8) ka- 
sâ(g)-sâ(g)-zi(d)-da 2 -mu-ta (9) é-â-âg-gàsum-mu(lO) ki-KU ki- 
âg-gà-ni (11) nam-ti(l)-mu-sû (12) mu-na-dû. 

d) Tablette B 3 

(Face, 1) din " ir nin-é-[gal] (2) nin-gal me-kili(b) su-na (3) 
ùg-sar-ra [ ] 4 (4) na-ri(g)-mah [ ] (5) a-râ-bi [ 
(lacune de sept cases environ) (13) si-[ ]- din s ir ninni (14) 
dam-ki-âg (15) din s ir ri-im- ilu sin (Revers, 1) lugal arar ki -ma (2) 
dumu-salarad- din ? ir nanna(r)-ge (3) ud din " ir nin-é-galnin-a-ni (4) 
mu-sâ(g)-ga ni-in-sà-a (5) é â-âg-gà-kili(b) ûr-ûr (6) ki-KU 
nam-dingir-bi-sû tûm-ma (7) nam-ti(l) din s ir ri-im- ilu sin (8) ud- 
da-ri-sû gâl-li-dé (9) ù nam-ti(l)-la-ni-sû (10) mu-na-dû (11) 
diri(g) ud-bi-ta-sû (12) é-su-si(g)-ga-bi mu-un-dagal (13) 
temen mu-pa(d)-da nam-nin-a-ka-na (H) ud-gid-du-sû ' im- 
mi-in-gar. 

e) Canéphore A 5 (Afadj) 

(Col. I, 1) din s ir ninni nin gû-sag (2) me kili(b)-ba sar°- 
gâl (3) à-àg-gh kalam su-Ku-bi (4) dumu-gal 7 din " ir en-zu-na (5) 

1. Sic original. 

2. da. s'expliquerait mal en lisant gi-da, lecture possible mais peu probable 
(da serait postposition faisant double emploi avec ta ; cf. de même l'emploi 
simultané de du et de, clou A, 1. 29). Comparer Arad-sin, Canéphore, II, 8. 

3. Publié par Winckler, Miltheil. d. ak.-or. Ver. z. Berlin, I, p. 17, n° 3; 
traduit par le même KB III, 1, 96 (comparer Price, LRR, 16). 

4. Le premier signe manquant serait d'après Winckler lie (difficilement 
reconnaissable sur l'original). 



— 311 — 

cations, (4) ministre suprême, conseiller du grand Anu, (5) 
dont la parole précède (toute autre), (6) à son roi, (7) Rîm- 
sin, (8) pasteur de la totalité du peuple de Nippur, (9) qui les 
décrets et arrêts d'Eridu accomplit, (10) qui prend soin d'Ur, 
(11) qui par l'e-babbar est rempli de crainte (religieuse), (12) 
roi de Larsa, (Revers) (1) roi de Sumer et d'Akkad :(2) lors- 
qu'Anu, En-lil, (3) En-ki (4) (et) les grands dieux, (5) Uruk, 
la belle ville, (6) entre mes mains eurent remis, (7) à Nin- 
sah, mon roi, (8) dans mes pieuses supplications, (9) le temple 
où se rendent les oracles, (10) sa demeure chérie, (11) pour 
ma vie, (12) je construisis. 

d) Tablette B 3 

(Face, 1) A Nin-e-gal, (2) la grande dame, entre les mains 
de qui (est) la totalité des décrets, (3) qui à la masse du 

peuple [ ] (4-5) (lacune) (13) Si-[ ]-innina, (14) 

épouse chérie (15) de Rîm-sin (Revers, 1) roi de Larsa, (2) 
fille d'Arad-nanna(r), (3) lorsque Nin-e-gal, sa dame, (4) 
d'un bon nom l'eut appelée, (5) un temple où se rend la tota- 
lité des oracles, (6) une demeure appropriée à la divinité, (7) 
pour la vie de Rîm-sin, (8) afin qu'elle dure éternellement, 
(9) et pour sa propre vie, (10) construisit; (11) plus qu'au- 
trefois (12) l'e-su-si(g)-ga elle élargit; (13) un temen dont le 
nom a été prononcé par sa seigneurie (14) pour de longs jours 
elle plaça. 

e) Canéphore A 5 (Afadj) 

(Col. I, 1) A Innina, la dame de (2) qui émet 6 

la totalité des décrets, (3) qui fait demeurer les oracles du 

5. Publié par Lenormant, Choix de textes, n° 70, et traduit par le môme, 
EA, II, 34i (comparer Winckler, KB III, 1, 98, et Price LRR, 7); duplicat au 
musée de Berlin (VA 2922). (Transcription d'après l'original au Louvre). 

6. Cf. V R 39, 36 ab KA-sar-sar = mus-la-bil a-ma-ti (cf. S< 73?). 

7. Certain sur VA 2922 (d'après Messerschmidt). 



— 312 — 

nin-a-ne-ne-ir (6) ku-du-ur-bu-uk (7) a[d]-d[a] e'-mu-ut-ba-la 
(8) dumu si'-im-ti-si-il-ha-ak (9) ù ri-im- ilu sin dumu-ni (10) 
nun ni-tug nibru ki (11) û-a uri ki -ma (12) lugal arar ki -ma (13) 
lugal ki-en-gi ki-uri-ge (li) é-me-ùr-ûr * (15) ki-KU ki-âg-gà- 
ni (Col. II, 1) nam-ti(l)-la-ne-ne-sû (2) mu-na-dû-us (3) sag- 
bi mu-ni Mn-il-iô 1 (4) har-sag-dim ne-in-m '-us (5) nam-bi-sû 4 
(6) din s n ninni nin-an-ki-ge (7) ù-mu-ne-hul (8) nam-ti(l) ud- 
mah r '-ba (9) mu-su(d)-du bal-gi-na (10) ka-kalam ur-a-si(g)-ki fi 
(ll)nam-lugaldu-ri-sû ag-dé (12) muWu'-ub 1 dingir-gal-gal- 
e-ne-ta (13) nam-he-en-ne-ib-tar-ri. 

f) Ganéphore B 8 

(Col. I, 1 ) din s ir na-na-a (2) nin hi-li se-ir-ka 9 an di (3) nam- 
sâ(g)-ga-ni gal-diri(g) (4) dumu-zi-li an-gal-la 10 (5) nin-a- 
ne-ne-ir (6) ku-du-ur-ma-bu-uk (7) ad-da e-mu-ut-ba-la (8) 
dumu si-im-ti-si-il-ha-ak (9) ù ri-im- ilu sin dumu-ni (10) nun 
ni-tug nibru ki (11) û-a uri ki -ma (12) lugal arar ki -ma (13) lugal 
ki-en-gi ki-uri-ge (14) é-sa(g)-hul-la (15) ki-KU ki-âg-gà-ni 
(Col. II, 1) nam-ti(l)-la-ne-ne-sû (2) mu-na-dû-us (3) sag-bi 
mu-ni-in-il-is 11 (4) har-sag-dim ne-in-mû-us (5) har-sû-âm ,? 
(6) din « ir na-na-a 13 (7) nin- din s ir ]ama-ge' 4 (8) ù-mu-ne-hul 14 (9) nam- 

1. Sic VA 2922, d'après Messerschmidt (en partie effacé sur le texte du 
Louvre). 

2. hamâmu ; cf. Jensen K.B VI, 366. 

3. VA 2922 : ne (Messerschmidt). 

4. Cf. ci-dessus, p. 308 n. 6. 

5. Vraisemblable sur VA 2922 (Messerschmidt) ; très-probable sur le texte 
du Louvre. 

6. Comparer Arad-sin, canéphore, II, 10. 

7. mu-ru-ub (var. mu-ru, Gu-de-a, Cyl. A, XXVI, 17; XXX, 16) est identique 
à Br., n° 6708 = muru, muruh = qahlu. 

8. VA 3025 : statuette reproduite par Delitzsch, MDOG, n° 5, p. 17 ; l'ins- 
cription a été traduite par Delitzsch, ibidem, jusqu'à la Col. II, 1. 3. La trans- 
cription donnée ci-dessous a été vérifiée par Messerschmidt sur l'original.' 
Un duplicat du Louvre (tablette AO : 4-i 12) complète certains passades et 
donne quelques variantes. 



— 313 — 

pays, (4) grande fille de Sin, (5) leur dame, (6) Kudur-mabuk 
(7) ad-da d'Emutbal, (8) fils de Simti-silhak, (9) et Rîm-sin, 
son fils, (10) le prince illustre de Nippur, (11) qui prend 
soin d'Ur, (12) roi de Larsa, (13) roi de Sumer et d'Akkad, 
(14) le temple où se rendent les décrets, (15) sa demeure ché- 
rie, (Col. 11,1) pour leur vie, (2) construisirent, (3) en élevèrent 
le faîte, (4) comme une montagne, l'édifièrent. (5) Au sujet 
de ce (temple)*, (6) qu'Innina, la dame du ciel et de la terre, 
(7) éprouve de la joie ! (8) Une vie de jours sublimes, (9) de 
longues années, un règne stable, (10) l'obéissance du pays fi , 
(11) l'exercice de la royauté éternellement, (12) au milieu 7 
des grands dieux, (13) qu'elle leur décrète! 

f) Canéphore B s 

(Col. I, 1) A Nanâ, (2) la dame qui rivalise avec le ciel en 
magnificence resplendissante, (3) dont la bienveillance est 

grande excessivement, (4) fille du grand Anu 10 , (5) 

leur dame, (6) Kudur-mabuk, (7) ad-da d'Emutbal, (8) fils de 
Simti-silhak, (9) et Rîm-sin, son fils, (10) le prince illustre 
de Nippur, (11) qui prend soin d'Ur, (12) roi de Larsa, 
(13) roi de Sumer et d'Akkad, (14) le temple de la joie de (son) 
cœur, (15) sa demeure aimée, (Col. II, 1) pour leur vie (2) 
construisirent, (3) en élevèrent le faîte, (4) comme une mon- 
tagne, l'édifièrent. (5) A l'égard de ce 12 (temple), (6) que Nanâ, 
(7) la reine des divinités protectrices, (8) éprouve de la joie. 



9. AO : 4412, sag. 

10. Ou encore dingir-gal-la « grande déesse »? Cf. même expression, 
tablette A, face, 4. 

11. AO : 4412 a la var. im-mi-in-il-i-is. 

12. ana siïati; cf. CT XII, pi. 21, 930Î0, rev. II, 28 [har] = su-a-li et (dans 
Ring LIHj inscr. bil. de Samsu-iluna, 1. 8i har-sû-;ïm =a-na sa-a-ti. 

13. Sic AO : 4112. 

14. Sic AO : 4412 ; en partie effacé sur VA 3025. 



— .314 — 

lugal sa(g)-hul-la (10) bal nam-sâ(g)-ga (11) din e ir lama su-a- 
gi-gi ' (12) ki an din " ir ninni-ta (13)al-hu-mu-un-ne-ne 2 -bi 3 . 

XXI. ROIS D'URUK 

1) Sin-gâsid 

a) Brique A 4 (Warka) 

(1) ill, sin-ga-si-id(2) dumu din î rir nin-sun (3) lugal unu(g) ki -ga 
^4) ba-dim (5) é-an-na. 

b) Brique B 5 (Warka) 

(1) ilu sin-ga-si-id (2) nitah-kal-ga (3) lugal unu(g) ki -ga (4) 
lugal am-na-nu-um (o) é-gal (6) nam-lugal-la-ka-ni (7) 
mu-dû. 

c) Clou en argile • (Warka) 

(1) din s ir lugal-ban-da (2) dingir-ra-ni-ir (3) din " ir nin-sun (4) 
ama-a-ni-ir (5) ilu sin-ga-si-id (6) lugal unu(g) ki -ga (7) lugal 
am-na-nu-um (8) û-a é-an-na (9) ud é-an-na (10) mu-dû-a 
(11) é-kankal(12) é-ki-Ku(13) sa(g)-hul-la-ka-ne-ne (14) mu- 
ne 7 -en-dû (15) bal nam-lugal-la-ka-ni (16) 3 se-gur-ta 12 ma- 
na sig-ta (17) 10 ma-na urudu-ta 3/30 iâ-gis-ta (18) ki-lam 
ma-da-na-ka (19) kù-babbar 1 gin-kù 8 -e (20) he-ib-da-sam 
(21) mu-a-ni mu he-gâl-la he-a. 

1. Cette divinité désigne probablement ici Nanâ (cf. pour lamassu, ci-dessus, 
p. 102 n. 4, et Ham. Code, face IV, 56; rev. XXVII, 96). 

2. AO : 4412 insère ib après ne. 

3. Certain sur AO : 4412. 

4. I R 3, n° VIII, 1 et CT XXI. pi. 12, 902"»" ; traduit par Smith TSBA, I, 41 
(Mjnant, BC. 63; Lsno.-.n int, EA II, 32 i ; Schradjr, ZDMG, n°29, 40; Winckler 
KB III 1, 82). 

5. I R3, n' VIII, 2 et CT XYJ. pi. 12, 902 >8 : traiu ; t par Smith TSBA, I. '.1 
(cf. BC, 6); EA 11,325 ; ZDMG, n° 29, 41; KB 111,1.82). 

6. CT XXI, pi. 15 à 17, 91150 et 91151 (auparavant Lenormant, Choit de 
textes, n" 64, et IV R 35, n" 3); traduit par Smith TSBA I, 41-42 (cf. BC, 69; 



— 315 — 

(9) Une royauté réjouissant le cœur, (10), un règne heureux, 

(11) que la divinité protectrice *, (12) avec Anu et 

Innina, (13) leur décrète! 

XXI. ROIS D'URUK 

/) Sin-gâsid 
a) Brique A 4 (Warka) 

(1) Sin-gâsid (kâsid?), (2) fils de (la déesse) Nin-sun, (3) roi 
d'Uruk, (4) constructeur (5) de l'e-an-na. 

h) Brique B : ' (Warka) 

(1) Sin gàsid, (2) mâle fort, (3) roi d'Uruk, (4) roi d'Am- 
nanu, (5) le palais (6) de sa royauté (7) construisit. 

c) Clou en argile (i (Warka) 

(1) A Lugal-ban-da, (2) son dieu, (3) et à Nin-sun, (4) sa 
mère, (5) Sin-gâsid, (6) roi d'Uruk, (7) roi d'Amnanu, (8) 
qui prend soin de l'e-an-na, (9) lorsque l'e-an-na (10) il eut 
construit, (11) Te-kankal, (12) le temple demeure (13) de la 
joie de leur cœur, (14) il leur "construisit. (13) Durant le règne 
de sa royauté, (16) que chaque (quantité) de 3 gurrude grains, 
ou de 12 mines de laine, (17) ou de 10 mines de cuivre, ou de 
30 qa d'huile végétale, (18) (dans les transactions) de son pays, 
au prix de (19) 1 sicle d'argent (20) soit achetée. (21) Puissent 
ses années être des années d'abondance ! 

EA II, 325 sqq.; KB III, 1, 84; provenance d'après Bezold, Literatur, 51); une 
copie néo-babylonienne de ce texte a été publiée et traduite par Pinches, Bah. 
and Or. Records, 1,8 sqq. (rééditée depuis dans CT XXI, pi. 13 et 14, 91081). 

7. ne (au lieu de nu forme ordinaire du pronom régime indirect préiixé) 
indique le pluriel « à eux » (au lieu de « à lui »). De même par ex. Uru-ka-gi-na, 
Cône A, 11,13'; Gu-de-a, statue I, III, 6. Comparer Rîm-sin, canéph. B II, 13. 

8. Manque dans 91150 et 91081. 



— 316 — 

3) Sin-gâmil 
a) Tablette A ' 

(1) din s ir né-unû-gal (2) lugal û-si-pa-ra ki (3) lugal-a-ni-ir (4) 
nam-ti(l) (5) ilu sin-ga-mi-il (6) lugal unu(g) ki -ga (7) an-âm-gis- 
dub-ba (8) dumu hêl-se-me-a (9) é-a-ni (10) mu-un-dû. 

h) Tablette B 2 

(1) an-âm (2) ab-ba ugnim (3) unu(g) ki -ga-ge (4) dumu Ml- 
se-me-a (5) bâd unu(g) ki -ga (6) nig-dim-dim-ma idi-j-sû-ra 
(7) din e ir gis-bi(l)-ga-mes-ge (8) ki-bi ne-in-gi-a. 

1. GT XXI, pi. 17,91082 (=82-7-14, 181, transcrit et traduit par Wincklcr 
KB III 1, 84 d'après une copie de Peiser). 

2. OBI,n°26; traduit parHommelPSBA,XVI, 13; Hilprecht, Assyriaca, 101; 
Winckler, Altorient. Forsch., I e série, 274; Hilprecht OBI, II, 4S, n. 3; Radau 
EBH, 226, n. 2 ; Jensen, KB VI, 268. 



— 317 — 

£) Sin-gâmil 
a) Tablette A j 

(1) A Nergal, (2) roi d'Usipara, (3) son roi, (4) pour la vie 
(5) 'de Sin-gàmil (6) roi d'UruU, (7) An-am-gis-dub-ba, (8) 
fils de Bêl-kemea, (9) son temple (10) construisit. 

h) Tablette B 2 

(1) An-am, (2) « ancien » du peuple (3) d'Uruk, (4) fils 
de Bel -semea, (5) qui le mur d'Uruk, (6) un ouvrage ancien 
(7) de Gilgames, (8) restaura. 



— 318 



APPENDICE 



I. PÉRIODE PRÉSARGONIQUE ■ 

/) Sur des tablettes de Suruppak 

a) 2 
(1) bal (2) ur- din e ir nin-PA. 

A) * 
(1) bal (2) KA-ni-zi(d). 

c) 5 
(1) bal (2) mas- din s ir su-kur-ru. 

(1) bal (2) KA- din G ir su-kur-ru-[?]-zi(d). 

5) Sur des tablettes de Lagas 

a) En-te-me-na 7 

(1) ud-ba en-te-me-na (2) pa-te-si (3) siK-LA-|-BL'K ki -kam 

(4) en-n-TAR-zi (5) sangu din & ir nin-gir-su-ka-kam. 

b) Lugal-an-da 8 

(1) ud-ba (2) ur-é-iNLNiNi-ge (3) di-bi-ni-kud (4) lugal-an-da 

(5) pa-te-si-kam. 

1. Sur ces dates, cf. Th.-D. RTC, avant-propos, pp. i sqq. 

2. RTC, n° 12. 

3. ou « magistrature » ? 

4. RTC, n» 13. 

5. RTC, n° 14. 



319 — 



LES DATES. 



I. PERIODE PRESARGONIQUE* 

/) Sur des tablettes de Suruppak 

.)« 

(1) Règne :{ (2) d'Ur-nin-PA. 

(1) Règne 3 (2) de KA-ni-zi(d). 

c) r ° 
(1) Règne 3 (2) de Mas-su-kur-ru. 

(1) Règne 3 (2) de KA-su-kur-ru-[?]-zi(d). 

2) Sur des tablettes de Lagas 

a) En-te-me-na 7 

(1) En ce temps-là, En-te-me-na (2) était patési (3) de Lagas 
(4) et En-Li-TAK-zi (5) prêtre de Nin-gir-su. 

b) Lugal-an-da 8 

(1) Eu ce temps-là (2) Ur-e-NiNM-ge (3) était juge (i) et 
Lugal-an-da (5) patési. 



6. RTC, n° 15. 

7. RTC, n" 16. 

8. RTC, n° 28. Forme pleine du nom : Lugal-an-da-nu-sû-gà (cf. RTC, n° 33). 



— 320 — 

c) En-Ll-TAR-zi * 

d) Uru-ka-gi-na ' 

II. DYNASTIE DAKKAD 2 

a) 3 

(1) in 1 sa[nat] (2) sâr-ga-ni-sar-a[lim] (3) x 4 elamtum[ ki ] 
(4) ù za-ha-ra[ ki J (5) in pu-ti kêsim ki (6) ù sak-li is-ku-n[u] (7) 

isàru b (a-[ru}). 

b)1 

(1) in 1 sanat (2) sâr-ga-ni-sar-alim (3) amurra-am (4) in 
ba-sa-ar sadîm. 



(1) [î]n 1 sanat (2) [sâr-g]a-ni-sar-alim (3) [us-si 9 bî]t an-nu~ 
ni-tim (4) [ù bîjt ilu a-M[AL] (5) in (kâ-dingir=)bàbilim ki (6) is 
ku-nu (7) ù 1 sâr-la-ak (8) sar ku-ti-im ki (9) ik-mi-ù. 

1. Voir RTC, 2 e série, des tablettes contemporaines de Lugal-an-da. En-Li- 
T.\R-zi et Uru-ka-gi-na ; la plupart proviennent des archives particulières des 
patésis et ont trait à la comptabilité du palais. Elles mentionnent souvent le 
nom du patési ou celui de sa femme et se terminent par une notation singu- 
lière, dans laquelle le colonel Allotte delà Fuyc, possesseur d'un grand nombre 
de documents de ce genre, voit, avec raison, «emble-t-il, l'indication de 
l'année du règne : on a ainsi des tablettes datées de la 1" (RTC, n" 49, 61, 75), 
de la 2« (RTC, n" 35, 43, 46), de la 3" (RTC, n°' 19, 47, 58, etc.), de la 4« (RTC, 
n"" 27, 37, 40, etc.), de la 5° (RTC, n<" 42, 51, 53), de la 6' (RTC, n os 25, 30, 32, 
etc.), peut-être aussi de la 7 e année de Lugal-an-da, patési de Lagas (RTC, 
n° 55) ; quelques-unes sont datées de la première (RTC, n° 26), de la 3 e (RTC, 
n u 57), de la 4* année d'En-i.i-TAn-zi, patési de Lagas (RTC, n° 70) ; d'autres 
enfin de la première année d'Uru-ka-gi-na, patési de Lagas (RTC, n° 48) et de 
la 1" (RTC, n° 73), de la 2 e (AO : 4133, inédit), de la 5« année d'Uru-ka-gi-na, 
roi de Lagas (RTC, n° 63) (Uru-ka-gi-na aurait donc échangé le titre de patési 
contre celui de roi, dès la première année de son règne). Tous ces règnes 
appartiennent à la même période et suivent de près le règne d'En-te-me-na ; 
l'ordre de succession parait être le suivant : En-te-me-na, En-an-na-tum II, 
Lugal-an-da, En-u-TAR-zi, Uru-ka-gi-na (voir, dans RTC. outre l'avant-propos 
pp. n et m, le texte n° 46 daté du règne de Lugal-an-da et mentionnant un 



— 321 — 
r) En-Li-TAR-zi * 
d) Uru-ka-gi-na { 

IL DYNASTIE D'AKKAD 2 



(1) Dans l'année (2-7) où Sargâni-sar-ali vainquit V expédi- 
tion 4 (que) Elam et Zahara avaient faite (envoyée) devant Kêsu 
et 6 . 

b)1 
(1) Dans l'année (2 ) où Sargâni-sar-ali (3) (fît telle chose à 

l'égard d') Amurru (4) dans Basar la montagne. 

c)« 

(1) Dans l'année (2) où Sargâni-sar-ali (3-6) posa les fon- 
dements du temple d'Anunit et du temple d' A-mal à Babylone 
(7) et où il fit Sarlak, (8) roi de Kutû, (9) prisonnier. 

En-n-TAR-zi, probablement identique au futur patési). — Le colonel Allotte a 
bien voulu me signaler un nouveau patési de la même époque, désigné sur une 
des tablettes de sa collection par le nom d'En-e-TAR-zi (la tablette est datée 
de la 4 e année du règne de ce patési). 

2. Dates relevées sur des tablettes de Tello par Th.-D., CR, 1896, pp. 355 sqq. 
Voir encore deux tablettes appartenant soit à cette époque, soit à une époque 
très voisine, datées l'une (RTC, n° 89) de « l'année de la construction de 
l'e-gis-kin-ti » et l'autre (RTC, n° 132) de « Ur-babbar, patési (de Lagas) ». 

3. RTC, n° 130. MIO n* 1115 (inédit) donne la var. suivante : (1) in 1 èanat 
(2) sâr-ga-ni-sar-alim (3)x elamtim[ ki ] (4) ù za-ha-ra ki (5) tsâru(a-r[u]) ; « (1) dans 
l'année (2) où Sargâni-sar-ali (3-5) vainquit l'expédition d'Elam et Zahara ». 

4. REC, 169; cf. ci-dessus, p. 238, n. 2. 

5. Signe i.am+kur; Jensen, ZA XV, 248 propose la lecture inàru, mais nâru 
est rendu, dans les textes mêmes de cette époque, par sag-gis-ra. Pour la 
lecture (hypothétique) isàru (is'aru ?), cf. sa-ir Narâm-sin, statue A, I, 6. 

6. Cf. Jensen, ZA XV, 248. 

7. RTC, n" 85 et 124. 

8. RTC, n° 118. 

9. sig avec la lecture si, cf. Pognon, Wadi-Rrissa, p. 29, note 1, et Ham ■ 
Code I, 12, IV, 45. 

21 



- 322 — 

rf)J 

(1) in 1 sanat (2) sâr-ga-ni-sar-alim (3) [u]s-si bit ilu bêl (4) 
[inj nippurim[ ki ] (5) [is-ku-nu]. 

(1) mu x * gu-ti-um ki (2) ba-gar-ra-a. 

D k 

(1) mu x 3 unu(g) ki -a (2) nak-su ki -a (lacune). 

(l)in 1 sanat (2) iIu na-ra-am- ilu sin (3) us-si bit ilu bêl (4) in 
nippurim ki (5) ù bit ilu innina (6) in ninni-és 1 " (7) is-ku-nu. 

III. PÉRIODE INTERMÉDIAIRE ENTRE LES ROIS 
D'AKKAD ET LES ROIS DUR 6 . 

/) BA-sA-ma-ma 7 

(1) BÂ-sA-ma-ma (2) pa-te-si. 

2) Ug-me » 

(1) ug-mé (2) pa-te-si (3) mu en nina k ['] ba-gub-[ ba-a]. 

S) Ur-ma-ma 9 
mu ur-ma-ma pa-te-si. 

4) Ur-ba-u 10 

(1) ur^'^'^ba-û (2) pa-te-si (3) mu gan-Mus-[ ]-edin-na 
a ba-de-a . 

1. RTC, n° 87. 

2. RTC, n° 88. 

3. REC, 169; cf. ci-dessus, p. 238, n. 2. 

4. RTC, n- 99, 136 et 176 (patésiat de Lugal-usumgal). 

5. RTC, n" 86, 106, 144. 

6. Dates inscrites sur des tablettes de Telle- ; cf. Th.-D. RA V, pp. 67 sqq., et 
RTC, avant-propos, pp. iv sqq. 



— 323 — 

(1) Dans l'année (2) où Sargàni-sar-ali (3-5) posa les fonde- 
ments du temple de Bel à Nippur. 

e) 2 

(1) Année où (il vainquit) l 'expédition (que) Gutiu (2) avait 
faite (envoyée). 

f)' 

(1) Année où l'expédition contre Uruk (2) (et) Nak-su 
(lacune). 

ff) b 
(\) Dans l'année (2) où Narâm-sin (3-7) posa les fondements 
du temple de Bel à Nippur et du temple d'Innina à Ninni-es. 

III. PÉRIODE INTERMÉDIAIRE ENTRE LES ROIS 
D'AKKAD ET LES ROIS D'UR<\ 

/) Bx-sA-ma-ma 7 . 

(1) BA-sA-ma-ma (2) patési. 

2) Ug-me 8 
(1) Ug-me (2) patési : (3) année où le grand-prêtre de (la 
ville de) Nina fut installé. 

3) Ur-ma-ma 9 
Année où Ur-ma-ma (devint) patési. 

4) Ur-ba-u™ 

(1) Ur-ba-u (2) patési : (3) année où le territoire mus-[ 
-edin fut arrosé. 

7. RTC, n» 181. 

8. RTC, n» 183. 

9. RTC, n° 184. 

10. RTC, n° 185. 



— 324 — 

5) Ur-gar * 
mu ur-gar pa-te-si. 

6) Nam-mah-ni 2 
mu nam-mah-ni us-sa. 

7) Ka-azag 3 
mu ka-azag pa-[te-si]. 

8) Galu-ba-u 4 
mu galu- din s ir ba-û pa-te-si. 

9) Galu-gu-la 5 
mu galu-gu-la pa-te-si. 

10) Gu-de-a 

a) « 
(1) gù-de-a (2) pa-te-si (3) mu^ i5 gu-za din s ir nina ba-dim-ma. 

b) (années consécutives) 7 

mu gag + Gis sag-ninnû din s ir nin-gir-su-[ka] ba-dim-ma. 

mu é din s ir nin-dar-a ba-dû-a. 

mu ktj-mi-ib 8 sag-ninnû ba-dim-ma 3 . 

c) (années consécutives) 10 

mu id din s ir nin-gir-su-usumgal ba-ba-al-la. 
mu balag usumgal-kalam-ma ba-dim-ma. 
mu s^sar-ûr-ra ba-dû-a. 

1. RTC, n° 186. 

2. RTC, n° 187. 

3. RTC, n° 188. 

4. RTC, n° 189. 

5. RTC, n» 190. 

6. RTC, n° 200. 

7. Cf. RTC, n ' 192 à 195 et 197 à 199 (sur le n° 195, mention de Gu-de-a 
patési). 



— 32o — 

5) Ur-gar * 
Année où Ur-gar (devint) patési. 

6) Nam-mah-ni 2 
Année qui suivit (celle où) Nam-mah-ni (devint patési). 

7) Ka-azag 3 
Année où Ka-azag (devint) patési. 

8) Galu-ba-u « 
Année où Galu-ba-u (devint) patési. 

9) Galu-gu-la 5 
Année où Galu-gu-la (devint) patési. 

10) Gu-de-a 

a) 6 
(1) Gu-de-a (2) patési : (3) année où le trône de Nina fut 
fabriqué. 

b) (années consécutives) 7 

Année où il fabriqua la masse d'armes, aux cinquante têtes, 
de Nin-gir-su. 

Année où il construisit le temple de Nin-dar. 

Année où il fabriqua l'arme mi-ib 8 aux cinquante têtes 9 . 

c) (années consécutives) 10 

Année où il creusa le canal (appelé)» Nin-gir-su-usumgal ». 
Année où il fabriqua la lyre (appelée) « usumgal-kalam-ma ». 
Année où il érigea le sar-ur. 

8. Var. mi-m-ib(RTC, n" 197 et 199). 

9. Comparer RTC, n" 196 : mu gis)-Kiur-sag-ninnû ba-dim-ma « année où il 
fabriqua l'arme aux cinquante têtes de lion » (désigne la même année?). 

10. RTC, n° 201 ; attribution au règne de Gu-de-a seulement probable. 



— 326 — 
//) Ur-nin-gir-su 

mu ur- din s ir nin-gir-su pa-te-si mu-us-a-bi. 

b) (années consécutives) 2 

mu x 3 -ab-ba mas-e pa(d)-da. 

mu s alu mati din °' ir ba-û mas-e pa(d)-da. 

19) Dates non classées 4 
a) 5 
mu id gis-sub-ba ba-ba-al-la. 

£) 6 
mu é din s ir gà-tum-du(g) ba-dû-a. 

C)7 

mu é-ba-gâ ba-dû-a. 

mu é din & ir nin-gir-su-ka ba-dû-a. 

e)9 
mu isib din " ir nin-gir-su. 

V) 10 

mu ga,u mah din ? ir ninni mas-e ni-pa(d). 

<?)" 
mu gu-za-lâ din » ir nin-gir-su. 

1. RTC, n° 207. 

2. RTC, n ' 210 et 211 ; attribution au règne d'Ur-nin-gir-su fondée sur RTC, 
n° 209 (Ur-(dingir)-nin-[gir-su] pa-te-[si] mu (galu)-[mah (dingir)-ba-û] mas-e 
p[a(d)-da]). 

3. REG, 316. 

4. Cf. RTC, avant-propos, p. v. 

5. RTC, n° 191. 



— 327 — 
//) Ur-nin-gir-su 

a) 1 
Année qui suivit celle où Ur-nin-gir-su (devint) patési. 

b) (années consécutives) 2 

Année où le x 3 -ab-ba fut désigné par les présages. 
Année où le prophète de Ba-u fut désigné par les présages. 

12) Dates non classées 4 

a) ^ 
Année où il creusa le canal gis-sub-ba. 

b) s 

Année où il construisit le temple de Ga-tum-du(g). 

Année où il construisit le temple du ba-ga. 

rf) « 
Année où il construisit le temple de Nin-gir-su. 

e) 9 
Année du prêtre de Nin-gir-su. 

Année où le prophète d'Innina fut désigné par les présages. 

Année du guzalû de Nin-gir-su. 

6. RTC. n° 205. 

7. RTC, n° 212. 

8. RTC, n° 221. 

9. RTC, n°208. 

10. RTC, n°234. 

11. RTC, n u 243. 



— 328 — 

mu id din ? ir ba-û-he-gâl-su(g) ba-ba-al-la. 

mu [ ] 3 -*agr-ug-[ ] [ din ]s ir nin-gir-su ba-dim. 

k) 4 
mu nin-dingir din e ir im mas-e ba-pa(d)-da. 

IV. DYNASTIE DUR 5 

/) Ur-engur 

a) 6 

mu ur-ab-ba pa-te-si. 

mu en din s ir ninni unu(g) ki -a dumu ur- din s ir engur lugal-a mas-e 
ba-pa(d)-da. 

[mu é] din = ir nin-sun [ ]-a ba-dû-a. 

mu ur- din?ir engur lugal-e sig-ta igi-nim-sû gïr si-ne-sâ-a. 

2) Dun-gi 
1 ) 9 mu dun-gi lugal 



1. RTC, n° 253. 

2. RTC, n° 256. 

3. Signe composé avec le suivant? Ou néant? 

4. RTC, n» 257. 

5. Dates relevées sur des tablettes de Tello et sur deux tablettes chronolo- 
giques de NifTer (OBI, n 05 125 et 127); premières dates de cette époque signalées 
par Scheil, RT XVII, 37 sqq., puis simultanément par Hilprecht OBI II. pp. 30 
sqq., et Thureau-Dangin RA III, pp. 141 sqq. Pour l'ordre de succession des 
années, voir Th.-D. OLZ, 1898, pp. 161 sqq. ; ZA XV pp. 406-408 ; RA V, p. 77 

6. RTC, n° 264 (deux années probablement consécutives). 



— 329 — 

h}> 

Année où fut creusé le canal (appelé) Ba-u-he-gal-su(g). 

>)* 

Année où fut fabriqué le [ ]. . . . de Nin-gir-su. 

*)* 

Année où la grande prêtresse d'Immer fut désignée par 
les présages. 

IV. DYNASTIE DUR 5 

/) Ur-engur 

a) e 

Année où Ur-ab-ba (devint) patési. 

Année où le fils du roi Ur-engur fut désigné par les pré- 
sages (comme) grand-prêtre de la déesse Innina à Uruk. 

[Année] où il construisit [le temple] de Nin-sun à [ ]. 

G)» 

Année où le roi Ur-engur du bas (pays) jusqu'au haut (pays) 
fit droite sa route dirigea ses pas). 

S) Dun-gi 
l) 9 Année où Dun-gi (devint) roi. 



7. RTC, n°265 (patésiat d'Ur-ab-ba). 

8. RTC, n°« 261 à 263 (patésiat d'Ur-ab-ba). 

9. RTC. n° 273. 



— 330 — 

(lacune d'une ou deux années?) 

4 ) x mu us é din *-' ir nin-iB ki-ba-a-gar 2 
2') 3 mu us é 4 din s ir nin-ÎB us-sa. 
3') 5 mu lugal-e uri ki -ta nibru ki su-in-LAGAB. 
4')° mu ma din e ir nin-lil-lâ ba-dû 7 . 
5') 8 mu din ^ ir nanna(r) (TE=)kar-zi(d)-da é-a ba-tù(r). 
6') 9 mu é-har-sag-lugal ba-dû. 
7') t0 mu din e ir KA-Di bâd-gal-dingir ki é-a ba-tù(r). 
8') mu din e ir nu-TÛG-MUs-da ka-zal-lu ki é-a ba-tù(r). 
9') mu é-hal-bi-lugal ba-dû. 
10') mu din s ir nanna(r) nibru ki é-a ba-tù(r). 
11') mu en-nir-zi an-na en din = ir nanna(r) mâs-e ni-pa(d). 
12') 11 mu na(d) din e ir nin-li[l]-l[â] b[a]-d[imj. 
13') 12 mu en-nir-zi an-na en din ? ir nanna(r) ba-sû-gà. 
14') mu ni-x 13 -mi-da-sudumu-sal-lugalnam-ninmar-ha-si ki - 
sû ba-il. 

15') mu UBARA ki ki-bi ba-ab-gi. 

16') mu dumu uri ki -ma galu-gis-gid 14 -sû KA-ba-ab-kes(da). 

1. De cette année jusqu'à la 2' année d'Ibi-sin, l'ordre des dates se fonde 
comme il suit : Dun-gi l'-3' (RTC, n° 276); 3'-41' (OBI, n° 125); 39*-43' (GT 
18358); 4 l'-44'(CT 18957); 42'-Pùr-sin 5 (MIO 622, inédit; ; Pûr-sin 1-9 (OBI, 
n° 127); Pùr-sin 8-Gimil-sin 2 (RTC, n° 308) ; Gimil-sin 1-3 (AO : 3 458, inédit; ; 
Gimil-sin 3-4 (RA III, 144); Gimil-sin i-Ibi-sin 2 (MIO 762, inédit) ; Gimil-sin 
5-7 (OBI, n° 127); Gimil-sin 7-Ibi-sin 1 (MIO 831, inédit); Gimil-sin 8-Ibi-sin 1 

( RA III, 144). De « mu si-mu-ûr-ru-um-(ki) a-du 3kam-asba-hûl » (= Dun-gi 30') 
à « mu us-sa bâd-ma-da ba-dû » (= Dun-gi 35') espace de 7 années d'après 
RTC n° 299; de « mu en (dingir)-nanna(r) mas-e ni-pa(d) » (= Dun-gi 41') à 
« mu us-sa ki-mas-(ki) » (=Dun-gi 45') espace de 5 années d'après Tempelurkun- 
denn° 164 (7) ; de « mu en erida- ki) ba-a-sû »(= Pùr-sin 8) à « mu^dingir)-i-bi- 
(ilu)-sin lugal » (=: Ibi-sin 1), espace de 12 années d'après AO : 3 137 (inédit). 

2. Complété d'après RTC, n° 274. 

3. OBI, n" 125, obv. 2, autre formule (mu giv nibru-(ki) [ ] . 

4. Restitué d'après RTC. n° 275. 

5. Complété d'après RTC. n" 277 (comparer n- 276-280;. 

6. Comparer RTC, n° 281. 

7. Cf. Ham.Code, §§ 234, 235. 

8. RTC, n° 282 (cf. 283): mu ma (dingir)-nin-lil-lâ-ge us-sa « année qui a suivi 
celle de la barque de Nin-lil ». 



- 331 — 

(lacune d'une ou deux années ?) 

I') 1 Année où il mit en place les fondements du temple de 
Nin-iB. 

2') ' Année qui suivit celle de la fondation du temple de 
Nin-iB 

3') 5 Année où le roi Nippur avec Ur. 

4) f) Année où il construisit 1 la barque de Nin-lil. 

5') 8 Année où il introduisit dans (son) temple Nanna(r) de 
Kar-zi-da 

6*) 9 Année où il construisit l'e-har-sag royal. 

7') 10 Année où il introduisit dans (son) temple la déesse Ka-di 
de Dùr-ilu. 

8') Année où il introduisit dans (son) temple Nu-TCG-Muâ-da 
de KazaJlu. 

{)') Année où il construisit l'e-hal-bi royal. 

10') Année où il introduisit Nanna(r) de Nippur dans (son) 
temple. 

11') Année où le grand-prêtre du ciel, le grand-prêtre de 

Nanna(r) fut désigné par les présages. 

12') 11 Année où il fabriqua le lit de Nin-lil. 

13') 12 Année où le grand-prêtre .... du ciel, le grand-prêtre 
de Nanna(r) fut 

14') Année où Ni-x 13 -mi-da-âu, fille du roi, à la qualité de 
dame de Marhasi fut élevée. 

15') Année où il restaura Ubara. 

16') Année où il enrôla les enfants d'Ur comme archers {lt . 



9. Comparer RTC, n"" 284 et 285. 

10. Comparer RTC, n° 285. 

11. Comparer Tempelurkunden,n° 256. 

12. Formule ns-sa, Tempelurkunden, n° 257. 

13. REC, n° 5i0. 

14. gis-gid-da. = ariktu « l'arc long •> ; Del. HW, 133 b et SBH, n° 83, obv. 
29/30. 



— 332 — 

17') mu din e ir nin-iB pa-te-si-gal din s ir en-lil-lâ-ge. 
18') mu [?] [d^jen-lil-lâ din e ir nin-lil-la-ge. 
19') mu [ ] ba-dû(g)-ga [ ]. 
20') muus[ ]. 

21') mulugal [ ]. 

22') mu gan-har ki ba-hûl. 
23') mu [si]-mu-ru-um ki ba-hûl. 

24') mu s[i]-m[u]-r[u]-u[m] ki [a]-du 2 kam-ma-as ba-hûl. 
25') mu ha-ar-si ki ba-hûl. 

26') mu en erida ki -ga ba-sû-gà. » 

27') J muus-sa en erida ki -ga ba-sû-gà. 
28') mu dumu-sal-lugal pa-te-si an-sa-an ki -ge ba-tug. 
29') mu gan-har ki a-du 2 kam-as ba-hûl. 
30') 2 mu s[i]-mu-r[u]-um ki a-du 3-kam-as ba-hûl. 
31') 3 mu us-sa si-mu-ru-um a-du 3-kam-as ba-hûl. 
32) 4 mu an-sa-an ki ba-hûl. 
33') 5 mu us-sa an-sa-an ki ba-hûl. 

34') mu din s ir nanna(r) kar 6 -zi(d)-da ki a-du 2-kam-as é-a ba- 
[t]ù(r). 

35') 7 mu bâd-ma-da ki 8 ba-dû. 

36') 9 muus-sa bâd-ma-da ki 8 ba-dû. 

37') mu é-BÀ ,0 -sA-is- din e irll da-gân-na 1 ' ? ba-dû. 

1. Patésiat de Galu-an-dul, cf. Tempelurkunden, n° 121. 

2. Patésiat d'Ur-lama, cf. RTC, n° 288. 

3. Autre formule: mu gan-har-(ki) a-du 3-kam-aé ba-hûl « année où il dévasta 
Ganhar pour la troisième fois », cf. RTC, n° 402, et avant-propos, p. vu. Patésiat 
d'Ur-lama (cf. GT 12917 et 15324). 

4. Patésiat d'Ur-lama (GT 15322). A Gis-Hu patésiat d'Ur-ne-su ; cf. Scheil 
RT XIX, 63 tablette provenant de Djokha : (1) ud-ba ur-(dingir)-ne-sù {sic ; 
REC, n° 48) pa-te-si gis-HÛ-(ki)-kam (2) mu an-sa-an-(ki) ba-hûl. Voir ihid., p. 62, 
autre tablette de même provenance : (1) ud-ba ur-(dingir)-ne-sù pa-te-si gis- 
HÛ-(ki) (2) sag-tukur gïb-nita gis-Hti-(ki) «en ce temps-là Ur-ne-su était patési de 
Gis- hu et Sag-tukur sakkanakku de Gis-jjo » (le second élément de ce dernier 
nom est kaH-se qui, d'après GTXI, 25,8a, complété par CT V,K. 135+K. 2989 
rev. 1, 12 avait la val. tnkur). 

5. Patésiat d'Ur-lama (CT 94-10-15, 4). 



— 333 — 

17') Année de Nin-m, le grand patési d'En-lil. 

18') Année du [?] d'En-lil et deNin-lil. 

19') Année [ ] .... [ ]. 

20') Année où le fondement [ ]. 

21') Année où le roi [ ]. 

22) Année où il dévasta Ganhar. 

23') Année où il dévasta Simuru. 

24) Année où il dévasta Simuru pour la seconde fois. 

25') Année où il dévasta Harsi. 

26) Année où le grand-prêtre d'Eridu fut 

27') l Année qui suivit celle où le grand-prêtre d'Eridu 
fut 

28') Année où le patési d'Ansan épousa la fille du roi . 

29) Année où il dévasta Ganhar pour la seconde fois. 

30') 2 Année où il dévasta Simuru pour la troisième fois. 

31') 3 Année qui suivit celle où il dévasta Simuru pour la 
troisième fois. 

32) 4 Année où il dévasta Ansan. 

33) 5 Année qui suivit celle où il dévasta Ansan. 

34') Année où il introduisit Nanna(r) de Kar-zi-da pour la 
seconde fois dans (son) temple. 

35') 7 Année où il construisit Dûr-mâti. 

36') 9 Année qui suivit celle delà construction de Dûr-mâti. 

37') Année où il construisit le temple (appelé) 



6. TE pou»' KAR. 

7. Patésiat d'Ur-lama (Tempelurkunden, n° 164 u ). 

8. Manque RTC, n° 299 ; GT 94-10-15, 3 etc. 

9. Patésiat d'Ur-lama (RTC, n° 299). 

10. REC, 198 (de même RTC, n° 423 et CT 18358); plus habituellement REC 
199 (cf. RTC, n u 414 ; CT 13165, 18397, 21429, etc.) 

11. Placé encore avant is (CT 18358), ou entre da et gàn (CT 12927), ou après 
gàn (Tempelurkunden, n° 29); fait souvent défaut (RTC, n° 423; CT 18437, 
19067 etc.). 

12. Manque généralement (cf. textes cités précédemment). 



— 334 — 

38) ' mu us-sa é-BÂ-sA-is- di,l » il 'da-gân-na ba-dû. 

39') 2 mu us-sa é-BÀ-sA-is- din ? i, 'da-gan-na ba-dù mu us- 
sa-bi 3 . 

40') mu sa-as-ru ki ba-hûl. 

41') 4 mu en din e ir nanna(r) mas-e ni-pa(d). 

42') 5 mu si-mu-ûr-ru-um ki lu-lu-bu-um ki a-du 10 — 1-kam-as 
ba-hûl. 

43') 6 muur-bi(l)-lum ki ba-hûl. 

44') 7 mu ki-mas ki ba-hûl. 

45') 8 mu us-sa ki-mas ki ba-hûl. 

46') ,J mu ha-ar-si ki ba-hûl. 

S) Pûr-sin (Bûr-sin ?) 
l)io mu di Ug irpû r _iiu s i n lug a l_â m> 

2) mu din s ir pûr- ilu sin lugal-eur-bi(l)-lum ki mu-hûl-a. 
3) 11 mu s'*gu-za-mah din ? ir en-lil-lâ ba-dim. 
4) mu en mah-gal an-na en (li "fe rir nanna(r) ba-sû. 
5) 1 * mu en unù 13 -gal din s ir ninni ba-si . 

6) mu sa-as-ru ki ba-hûl. 

7) mu hu-hû-nu-ri ki14 ba-hûl. 

1. Patésiat d'Al-la (RTC, n° 4M et CT 18367). Voir RTC n° 424, formule parais- 
sant désigner la même année : mu us-sa é (dingir)-dun-gi-ra ba-dû « année 
d'après la construction du temple de Dun-gi » ; (comparer EAH 101 cite 
EBH 261). 

2. Patésiat d'Ur-lama (Tempelurkunden, n° 26). 

3. Restitué d'après CT 12927, 21137. 

4. Patésiat d'Ur-lama (CT 14612 et 94-10-15, 5). 

5. Patésiat d'Ur-lama (RTC, n° 305). 

6. CT 12231 : (1) mu (dingir)-dun-gi (2) nitah kal-ga (3) lugal uri-(ki)-ma(4) lugal 
an-ub-da tab-tab-ba-ge (5) ur-bifl)-lum-(ki) (6) si-mu-ru-um-(ki)(7) lu-lu-bu-(ki) 
(8) ù gan-har-(ki -ra (9) as es su SAG+sïG(?)-bi su-bûr-ra im-mi-ra « année où 
Dun-gi, mâle fort, roi d'Ur, roi des quatre régions, battit.... Urbillu, Simuru, 
Lulubu et Ganbar » (patésiat d'Ur-lama). 

7. CT 21340 : mu ki-mas-(ki) hu-mur-li-(ki} ba-hûl (patésiat d'Ur-lama\ 

8. CT 18346: (l)mu(dingir)-dun-gi (2) nitah kal-ga (3) lugal uri-(ki)-ma (4) lugal 
an ub-da tab-tab-ba-ge (5)ki-mas-(ki) hu-mur-ti-(ki)(6) ùma-da-bi ud-asmu-lu'il 



— 333 — 

38) * Année d'après la construction du temple (appelé). . . 

39') 2 Année qui suivit celle d'après la construction du 
temple (appelé) 

40) Année où il dévasta Sasru. 

41') 4 Année où le grand-prêtre de Nanna(r) fut désigné par 
les présages. 

42') 5 Année où il dévasta Simurru et Lulubu pour la neu- 
vième fois. 

43') 6 Année où il dévasta Urbillu. 

44) 7 Année où il dévasta Kimas. 

45') 8 Année d'après la dévastation de Kimas. 

46') (J Année où il dévasta Harsi. 

S) Pûr-sin (Bûr-sin?) 

I) 10 Année où Pûr-sin (devint) roi. 

2) Année où le roi Pûr-sin dévasta Urbillu. 

3) 11 Annéeoù il fabriqua le trône sublime d'En-lil. 

4) Année où le grand-prêtre suprême du ciel, le grand- 
prêtre de Nanna(r) fut ... 

?)) 12 Annéeoù le grand-prêtre du grand lieu (saint) d'Innina 
fut 

6) Année où il dévasta Sasru. 

7) Année où il dévasta Huhunuri. 

(7) mu us-sa-a-bi « année où Dun-gi etc, dévasta en une fois Kimas, Humurti 
et leur pays; année qui suivit celle-là » (Patésiat d'Ur-lama). 

9. Tempelurkunden, n° 48 : mu ha-ar-si-(ki) hu-mur-ti-(ki) ù ki-mas-(ki) ba-hûl. 
Patésiat d'Ur-lama (RTC, n° 289, et CT 14308.) 

10. Patésiat d'Ur-lama (RTC, n ' 291-292). 

11. Patésiat d'Ur-lama (RTC, n* 296). 

12. Patésiat de (dingir)-x-kam (OBI, n° 126 et RTC, n» 298 ; x = REC, 458). 
CT 18370: mu en unù-gal an-na en (dingir)-ninni ba-sû. Voir encore OBI, n" 126. 

13. Var. har(ou REC, 220?) OBI, n° 127 (et peut-êtream, cf. Tempelurkunden, 
n°' 50 et 1b). 

14. Plus souvent: Jiu-hu-nu-ri(-ki) (RTC, n° 310), ou hu-ûh-nu-ri(-ki) (CT, 
24959). 



— 336 — 

8) * mu en erida ki -ga ba-a-sf. 

9) 2 mu en di "? ir nanna(r) kar-zi(d)-da ba-a-sf. 

4) Gimil-sin 

1) mu din e ir gimil- ilu sin lugal. 

2) 3 mu mâ-dara-abzu ba-ab-dû. 

3) mu si-ma-num ki ba-hûl. 

4) 4 mu bâd mar-tu ba-dû. 

5) mu us-sa bâd mar-tu ba-dû. 

6) 5 mu na-mah din s ir en-lil-lâ ba-dû. 

7) mu din s ir gimil- ilu sin lugal uri ki -ma-ge ma-da za-ab-sa-li kl 
mu-hûl-a 

8) e mu mâ-gûr-mah ba-dim. 

9) 7 mu é din s ir x 8 ba-dû. 

5) Ibi-sin 

1) mu din = ir i-bi- ilu sin lugal. 

2) mu en din s' lT nin[ni] ba-sû. 

6) Dates non classées 9 
mu bâd uri ki ba-dû-a. 



1. RTC, n° 303 (et ailleurs) : mu en-nun-e (dingir)- pùr-(ilu)-sin-ra ki-âg en 
erida-(ki) ba-sû « année où l'auguste grand-prêtre, cher à Pûr-sin, grand-prêtre 
d'Eridu, fut.... ». Comparer CT 14606 ; 95-10-12, 20 (et 94-10-16,5?). 

2. Formule précédée, RA III, p. 131, de la mention : (1) Arad-(dingir)-nan- 
na(r) (2) sukkal-mah (3) pa-te-si « Arad-nanna'r), ministre suprême, patési ». 

3. CT, 18427 : mu mâ-dara-abzu (dingir)-en-ki-ka ba-ab-dû " année où il cons- 
truisit la barque de l'antilope de l'abîme, (barque) d'En-ki ». 

4. CT, 14608 : mu (dingir)-gimil-(ilu)-sin lugal uri-(ki)-ma-ge bâd-mar-tu mu-ri- 
iq ti-id-ni-im mu-dû « Année où Gimil-sin, roi d'Ur, construisit le mur de 
l'Ouest appelé « murîq Tidnim ». 

5. RTC n°295 : (1) mu (dingir)-gimil-(ilu)-sin lugal uri-(ki)-ma-ge (2) na-rû- 
a-mah (3) (dingir)-en-lil (dingir)-nin-lil-ra (4) mu-ne-dù « année où Gimil-sin, 
roi d'Ur, érigea la stèle sublime pourEn-lil et Nin-lil ». 



— 337 — 

8) * Année où le grand-prêtre d'Eridu fut — 

9) 2 Année où le grand-prêtre de Nanna(r) du kar-zi-da fut . . . 

4) Gimil-sin. 

1) Année où Gimil-sin (devint) roi. 

2) 3 Année où il construisit la barque de l'antilope de 
l'abîme. 

3) Année où il dévasta Simanu. 

4) 4 Année où il construisit le mur de l'Ouest. 

5) Année qui suivit celle où il construisit le mur de 
1 Ouest. 

6) 5 Année où il érigea la stèle sublime d'En-lil. 

7) Année où Gimil-sin, roi d'Ur, dévasta le pays de Zabsali. 

8) 6 Année où il fabriqua la barque... sublime. 

9) 7 Année où il construisit le temple du dieu x 8 . 

5) Ibi-sin 

1) Année où Ibi-sin (devint) roi. 

2) Année où le grand-prêtre d'7/imna fut .... 

6') Dates non classées 9 

a) 10 
Année où il construisit le mur d'Ur. 



6. RAIII, 124: (1) mu (dingir)-gimil-(ilu)-sin lugal uri-(ki)-ma-ge (2) mâ-giir- 
mah (3) (dingir)-en-lil(dingir)-nin-lil-ra(4) mu-ne-dîm « année où Gimil-sin, roi 
d'Ur, fabriqua la [barque ... sublime pour En-lil et Nin-lil »; précédé de la 
mention « Arad-nanna(r), ministre suprême (et) patési ». 

7. RTC, n OÏ 309et J29: mu (dingir)-gimil-(ilu)- sin lugal urî-(ki-ma-ge é-(dingir) 
x gis-HÛ-(ki) mu-dû « année où Gimil-sin, roi d'Ur, construisit le temple de x 
à Gis-Hu ». 

8. REG, 458. 

9. Voir encore quelques-unes des dates citées par Scheil RT XIX, pp. 54 sqq. 
d'après des tablettes de Niffer. 

10. RTC, n° 269. 

22 



— 338 — 

b)i 

mu id a- din s ir nin-tu ba-al. 

mu us é- dingir nin-x 3 ki-ba-a-gar. 

mu lugal-e ( din s ir en-lil =)nibru kl -ta 

e) 5 
mu sû-^ra/i-lugal [ ] gir-su^-ge ba-ta-e 

f)* 

mu lugal-ra â [ ] sum-ma. 

ff) 1 
mu en-nam-x 8 din « ir dun-gi-ra 9 -ge ba-gub ba-sû. 

hy<> 

mu us-sa lu-lu-bu-um ki ba-hûl . 

mu en ga-es ki ba-sû. 

k) 12 
mu en din s ir ninni unu(g) ki -ga mâs-e ni-pa(d). 



1. RTC, n» 270. 

2. RTC, n» 271. 

3. REC, 366. 

4. RTC, n° 272. 

5. RTC, n» 267. 

6. RTC, n° 268 (= mu (dingir)-dun-gi-ra à-sum-ma, cité EBH, 254?) 

7. EAH 109 (dans EBH, 420). Provenance inconnue. 



— 339 — 

Année où il creusa le canal (appelé) « a-nin-tu ». 

c)« 

Année où il mit en place les fondements du temple de Nin-x 3 . 

rf)4 
Année où le roi dans Nippur (incomplet). 

c) 5 
Année où 



f) 6 
Année où au roi la force [ ] fut donnée. 

g) 1 

Année où le grand-prêtre du culte 8 de Dun-gi fut installé 
et 

Année d'après la dévastation de Lulubu. 

î)« 

Année où le grand-prêtre de Ga-es fut 

*)« 

Année où le grand-prêtre d'Innina d'Uruk fut désigné par 
les présages. 



8. REG, 316 ; mot à mot « des prières » ; cf. ci-dessus, p. 220 n. 5. 

9. Dun-gi-ra, forme pleine du nom de Dun-gi. 

10. EAH 106 (dans EBH, 428). 

11. RTC, n°-378 et 379. 

12. RTC, n° 401 (var., Tempelurkunden, n° 296). 



— 340 — 

mu tu-ki-in-hatti-mi-ig--ri-sa [dumu-sal lujgal pa-te-si za-ab- 
sa[-li k ]' ba-an-tug-. 

m) 2 

(1) [m]u di "e ir i-bi- ilu sin lu[gal] ur[i ki -ma-ge] (2) si-mu-ru- 
um ki mu-hûl. 

V. DYNASTIE DE LARSA 3 

/) Gungunu 4 
mu gu-un-gu-nu ba-miM. 

S) Nûr-immer 5 
mu s |S gu-za zag-bi-us azag-zi din s ir babbar-ra i-ni-£ù(r)-ri. 

3) Sin-idinnam 6 

4) Rîm-sin 7 

a) 8 

mu ,d buranun-na mu-ba-lâ 9 . 



1. RTC, n° 404 (cf. Tempelurkunden, n°" 237, 243 et 276). 

2. RA III, 126 ; précédé de la mention « Arad-nanna(r), ministre suprême (el) 
patési ». 

3. Dates relevées (sauf le n° 1 et le n° 4 m) sur les contrats de Tell-sifr 
publiés par Strassmaier, sous le nom de Contrats de Warka, dans les Comptes- 
rendus du congrès de Rerlin; (n c * 2 et 4 a, b,c,d, e d'après des copies inédites 
de King). Voir antérieurement IV R (l re édition), pi. 36 et les traductions de 
Smith, TSRA I, 45-46 et 53-55 (le texte du n° 16 de IV R, 36 paraît suspect et 
n'a pas été reproduit ; comparer Str. n 08 87, 88 et 95). — Voir depuis Lindl, 
RA IV, 382 sqq. (Lindl cite, p. 3S3, d'après une tablette inédite de Niffer, Cple 
n" 43 i, la date suivante : « Année où Rîm-sin, roi, construisit les villes de 
Nippur et Ur »). — On ne saurait dire à quelle dynastie appartenaient les rois 
dits usurpateurs, mentionnés sur des contrats de Sippar, à savoir Immeru, 
contemporain de Su-mu-la-ilu (CT IV, Ru. 91-5-9, 318; CT VIII, Ru. 91-5-9, 
2439 A et 2527 ; Ru. 88-5-12, 58 == Altbab. Privatrecht, n" 35 ; Bu. 88-5-12, 346 
= ibid. n° 10; VA Th. 863 = ibid. n° 38), Ru-un-tah-un-i-la, ou Ru-nu-tah-tu- 
un-i-la, également contemporain de Su-mu-la-ilu (Ru. 91-5-9, 2184 et CRM 
1629, Ranke, Early bab. pers. names, pp. ix et x) et enfin An-ma-ni-la ou 



— 341 — 

Année où le patési de Zabsali épousa Tukîn-hatti-migrisa, 
fille du roi. 

m)2 ■ 
(1) Année où Ibi-sin, roid'Ur, (2) dévasta Simuru. 

V. DYNASTIE DE LARSA 3 

/) Gungunu 4 
Année où Gungunu mourut. 

2) Nûr-immer 5 

Année où il introduisit un trône pour Bab- 

bar .... 

S) Sin-idinnam 6 

4) Rîm-sin 7 

a) » 

Année où il creusa l'Euphrate. 

An-ma-an-i-la (CT VIII, Bu. 91-5-9, 380, 877 et 2378). Même incertitude pour 
Rîm-anum (p. ex. IV R, 35, n° 8), Manabaltel (Pinches, PSBA, 1899, 158 et 
Lindl BA IV, 363), Sin-îribam (Scheil, OLZ, 1905, 350) et, à une époque plus 
ancienne, Bêl-bâni (Niffer, n° 353, d'après Scheil, RT XIX, 59). Peut-être 
quelques-uns de ces rois appartiennent-ils à une dynastie méridionale? [Hil- 
precht m'écrit à la date de Dec. 1905: meine weiteren Untersuchungen haben 
nun ergeben, dass die sogenannten Usurpatoren der ersten Dynastie von 
Babylon zu einer Reihe von Stadtkônigen — moglichenfalls Larsa,Erech, 
Nisin (eine neue Dynastie) darunter — gehôrt haben]. 

4. Cité par Scheil, RT XXI, 125. 

5. B. 34 a (= Str., n° 1) ; B. 34 : mu (gis)-gu-za zag-bi-us (dingir)-babbar- 
ra. (D'après King). 

6. Voir IVR(l r « éd.) 36, n° 2, et Str. n° 101 (= B. 35) une date mutilée 
mentionnant Sin-idinnam. 

7. Dates a, b, c, d antérieures à l'introduction du signe divin devant le nom 
de Rîm-sin. 

8. B. 49= Str. Warka, 106. (D'après King). 

9. pour ba-al. 



— 342 — 

mu îd idi[gna] id dingir-ri-e-ne zag a-ab-ba-sû mu-un-ba-lâ. 

mu ki-sur-ra ki ba-an-dib ù s'*KU-kal-ga-ni-ta dingir en-lil-l[i] 
mu-na-sum-ma-ta bâd-dingir ki mu-na-hûl-a. 

d)* 

mu 2 ,m,d,I alan-.sâ(<}r)-sâ(gr)-ne ri-im- ilu sin lugal é- din ? ir babbar- 
sû i-ni-tù(r)-ri. 

mu din ô |r ri-im- ilu sin lugal din s ir nin-mah-e é-kés ki temen-an-ki- 
bi-da-ta nam-lugal kalam-kis-gâl-la-sû gal-bi-ta ba-an-i[l]-la 
galu-kûr galu-hûl-li kur-kur-sû gab-bi nu-gi-a 5 . 

/•) 6 

mu s i§ KU-mah a n din ? ir en-lil din s ir en-ki-Lga-ta] i-si-in ki uru 
nam-lugal-la in-dib-ba. 

s-) 7 

mu us-sa 5-kam i-si-in[-na ki ] ba-an-dib. 
mu us-sa 6-kam i-si-in-na ki ba-an-dib. 

•)• 

mu ki-8 i-si-in in-dib-ba. 

1. B. 48 a (= Str., 21) ; var. B. 48 (= Str., 20) : « mu (id) idigna mu-ba-al ». 
(D'après King). 

2. B.44 a(= Str., 18) ; var. B.44(=Str., 17) : « mu ki-sur-ra(-ki) ba-an-di'i». 
(D'après King). 

3. B. 36 a (= Str., 6); formule abrégée B. 36 (= Str., 5); (d'après King). 
Comparer B. 41 et 41 a (= Str., 15 et 16). 

4. B. 39 a (=Str., 12) ; var. B. 39 (= Str., 11) « mu (dingir)-ri-im-(ilu)-sin 
lugal galu-kûr galu-hûl-gâl »; (d'après King). Comparer Str.,n° 22. 



— 343 — 

b)i 

Année où il creusa le Tigre, le fleuve des dieux, jusqu'au 
bord de la mer. 

e)ï 

Année où il s'empara de Kisurra et où, avec son arme puis- 
sante, (celle) que En-lil lui avait donnée, il dévasta Dûr-ilu. 

d) 3 

Année où le roi Rîm-sin introduisit dans le temple de 
Babbar deux belles statues en cuivre. 

e)4 

Année^où, dans le temple de (la ville de) Kes, (le temple) du 
temen du ciel et de la terre, la déesse Nin-mah éleva grande- 
ment le roi Rîm-sin à la royauté de la totalité du pays et où 
il ne repoussa 5 pas les ennemis, les méchants, dans (leurs) 
contrées. 

Z") 6 
Année~où, avec l'arme auguste d'Anu, d'En-lil et d'En-ki, 
il prit Isin, la ville royale. 

»)' 

Année la cinquième après la prise d'Isin. 

h) « 

Année la sixième après la prise d'Isin. 

0» 

Année la huitième de la prise d'Isin. 

5. Pour gab-gi, cf. Gu-de-a, Cyl. A, XIV, 14 ; B, XIV, 1 et comparer gab-gi 
= mu-lir ir-ti\lV R, 21, n» 1 (B), rev. 15). 

6. IV R (l re éd.) 36, n° 4 ; comparer n° 5. 

7. B. 47 (LIH, III, p. 228, note 39). 

8. B. 38 (= Str.,9) ; comparer B. 38 a (Str., 10). 

9. Str. Warka, n° 24. Comparer IV R (1" édit.) 36, n° 9. 



— 344 — 
k)* 

mu ki-13 i-si-in-na ki sib-zi(d) din s ir ri-im- ilu sin in-dib-ba. 

?)* 

mu us-sa ki-18 i-si-in-na ki ba-an-dib. 

m) 3 
muki 4 -30 i-si-in ba-an-dib. 

VI. DYNASTIE D'URUK 

/) An-am b 
mu an-âm lugal. 

2) Arad-Ha(ff)-sa(ff) 6 
mu ardLd-sà(ff)-sâ(ff) lugal. 

1. B. 40 a (r= Str., 14); abrégé sur B. 40 (= Str., 13). 

2. B. 37 (= Str., 7) ; abrégé sur B. 37 a (= Str., 8). 

3. RT XXI, 125. (Sont encore mentionnées la deuxième, la troisième, la qua- 
trième, la septième, la neuvième, la vingt-et-unième, la vingt-deuxième, la 
vingt-troisième, la vingt-sixième, la vingt-septième et la vingt-huitième année 
de la prise d'Isin, cf. B. 50 et 123, cités LIH, III, p. 228, note 39 ; RT XIX, 44 ; 
B. 45 = Str., 19, face, 1.14 ; et les tablettes inédites de Nifler citées par Lindl 
BA IV, 384, 385). 

4. La copie porte su (pour le sens de ki, comparer Br. n° 9851, composé de 
ki +2). 



— 345 — 

k)* 

Année la treizième après que le bon pasteur, Rîm-sin, eut 
pris Isin. 

Année la dix-huitième après la prise d Isin. 

m) 3 
Année la trentième de la prise d'Isin. 

VI. DYNASTIE D'URUK 

/) An-am r> 
Année où An-am (devint) roi. 

S) Arad-.sa(gr)-sa(gr) 6 
Année où Arad-sa(^)-sa(^r) (devint) roi. 

5. AO : 37i3 (inédit) et tablette en la possession de Scheil (cf. OLZ, 1905, 
351). Pour An-am, cf. Sin-gâmil, tablettes A et B; probablement successeur 
de Sin-gà mil. Type d'écriture plutôt postérieur à la l re dynastie babyl. (la 
dynastie d'Uruk a peut-être été contemporaine de la 2° dyn. babyl.). 

6. AO : 37 ii (inédit) et tablette en la possession de Scheil (cf. OLZ, 1905, 
351). Lecture des deux derniers éléments très incertaine. Même époque que 
An-am. 



INDEX 



I. Rois et patésis de Lagas 12 

1 ) Lugal-sa(g)-engur « 

2) Ur-ninâ « 

3) Époque d'Ur-ninâ 22 

4) E-an-na-tum 24 

5) En-an-na-tum 1 50 

6) En-te-me-na 52 

7) En-an-na-tum II 68 

8) Uru-ka-gi-na « 

9) Lugal-usum-gal 94 

1 0) Ug-me « 

1 1 ) Ur-ma-ma « 

12) Ur-ba-u « 

13) Ur-gar 100 

14) Nam-mah-ni « 

15) Ur-nin-sun 102 

16) Gu-de-a 104 

17) Ur-nin-gir-su 208 

18) Ur-ab-ba 210 

19) Galu-ka-zal « 

20) Ur-lama « 

21) Al-la « 

22) Arad-nanna(r) 212 

II. Rois et patésis de Gis-nu « 

1 ) E-abzu « 



' 



— 347 — 

2) Ur-LUM-ma 21 4 

3) Galu-babbar « 

III. Ha-la-ad-da, patési de Suruppak « 

IV. Itûr-samas, fils d'Idin-ilu patési de Kisurra. ... « 
V. E-sar, roi d'Adab 216 

VI. Rois du « Pays » (Sumer) « 

1 ) Roi inconnu « 

2) Lugal-zag-gi-si 218 

3) Lugal-ki-gub-ni-du-du et Lugal-kisal-si . . 220 

4) En-sa(g)-kus-an-na 222 

VII. Patésis et personnages divers de Nippur 224 

VIII. Patésis et rois de Kis 228 

1 ) U-tug « 

2) Me-silim « 

3) Lugal-TAR-si « 

4) Ur-zag-e « 

5) Lugal-[ ] r « 

6) Uru-mu-us 230 

7) Ma-an-is-tu-su « 

IX. Rois de la ville d'Akkad 232 

1) Sargâni-sar-ali « 

2) Narâm-sin 236 

3) Bingâni-sar-ali 242 

4) Ûbil-istar « 

5) Rois inconnus « 

X. [ ]-samas, roi de Maer 244 

XI. Lasirab, roi de Gutiu. « 

XII. Buhia, roi de Hursitu 246 

XIII. Anu-bânîni, roi de Lulubu « 

XIV. Stèle de Cheikh-khân « 

XV. Kisâri, roi de Ganhar 248 

XVI. Patésis d'Asnuna(k) « 



— 348 — 

1) Ur-nin-gir-su . 248 

2) Ur-nin-gis-zi-da « 

3) Ibalpel « 

4) Belaku 250 

■5) [ ]masu « 

XVII. Potentats de Dûr-ilu « 

1) Prince inconnu « 

2) Ilu( Anu ?)-mutabil « 

XVIII. Hunnini, patési de Kimas 252 

XIX. Patésis et potentats divers de Suse « 

I ) BA-SA-susinak « 

2) Idadu-susinak 256 

3) Dan-ruhuratir 258 

4) Idadu « 

5) Kuk-kirmas 2G0 

6) Addahusu . « 

7) Temti-halki « 

8) Kuk-nasur 2G2 

9) Temti-agun « 

XX. Rois de Sumer et d'Akkad « 

A. Rois d'Ur « 

1 ) Ur-engur • « 

2) Dun-gi 268 

3) Pûr-sin 280 

4) Gimil-sin 286 

5) Ibi-sin... 288 

B. Rois d'Isin 290 

1) Ur-nin-iB « 

2) Pûr-sin « 

3) Lipit-istar « 

4) Sin-mâgir 292 

5) Isme-dagan . . . « 



— 349 — 

C. Rois de Larsa (et Ur) 292 

1) Gungunu « 

2) Epoque de Gungunu 29 ï 

3) Sumu-ilu « 

4) Nûr-immer 296 

5) Sin-idinnam « 

6) Arad-sin 300 

7) Rîm-sin 306 

XXI. Rois d'Uruk 314 

1 ) Sin-gâsid .... « 

2) Sin-gàmil 316 

Appendice. Les dates 318 

I. Période présargonique « 

II. Dynastie d'Akkad 320 

III. Période intermédiaire entre les rois d'Akkad et 

les rois d'Ur 322 

IV. Dynastie d'Ur 328 

V. Dynastie de Larsa 340 

VI. Dynastie d'Uruk 344 



ADDITIONS ET CORRECTIONS 



P. 5, n. l.Lire (1. 1) ... la statue I de Gu-de-a... 

Le sceau G de Dun-gi provient des mêmes fouilles. 

P. 16 (tablette D, III, 3) : ni-il-ma (au lieu de ni-il-ma). 

P. 38, n. 2 : û-tl (au lieu de û-ti). 

P. 73, olive G. Traduire peut-être : (1) Bastion du mur d'en- 
ceinte^) de l'e-babbar; (3) Uru-ka-gi-na, (4) roi (5) de Lagas. 

P. 75, col. IV, 5" (et p. 83, col. VIII, 11.28-30) lire : agneau 
(au lieu de : chevreau). 

P. 76, n. 7 : ëu-ha (au lieu de su-ha). 

P 82, col. VIII, 25 : sutug (au lieu de sutug). 

P. 90, col. V, 2' : é (au lieu de e). 

P. 94, n. 4. Voir encore Le Gac, ZA VII, 125. 

Pp. 94-95. Voir RTC, n° 179, sceau de l'époque de Lugal- 
usumgal : (1) sib-an-ni (2) gàl-lâ-gal (3) arad lugal-usumgal 
(4) pa-te-si (5) sm-BUR-LA ki -ka « (1) Sib-an-ni, (2) le gal-la-gal, 
(3) serviteur de Lugal-usumgal (4) patési (5) de Lagas ». Pour 
gàl-lâ-gal, voir Gu-de-a, Cyl. B VI, 21 (comparer II R, 51, 
47 c == Br. n°6865, et Rm. 338 rev. 7 dans Meissner, Suppl', 
pi. 21?) 

P. 102, n. 4; voir encore p. 314, n. 1. 

P. 106, col. V, 2 ; au lieu de ki-nu-gub, lire ki-nu-tûm 
(cf. GT XVI, 10, col. V, 5/6). De même dans les passages 
parallèles des cônes d' Uru-ka-gi-na. 

P. 112,n. 1 : urù (au lieu de urû). 

P. 158, col. XVIII, 28/29; au lieu de su(d), lire su(g) (GT 



— 352 — 

XVI, 5, 485, da n'est pas complément phonétique, cf. ci- 
dessus, p. 308, n. 7); de même p. 162, XX, 20 ; p. 176, III, 
15. 

P. 178, col. IV, 6 : sir (au lieu de sir). 

P. 206, Statuette B, II, 4, 1 er signe : [d]am (« époux »). 

P. 246, au lieu de Buhia, lire Puhia (Pûhia)? 

P. 246, n. 4. Zimmern m'écrit avoir signalé à Scheil, après 
la publication de ES I (en 1900), cette interprétation de sa-al- 
mi-in an-ni-in. 

Pp. 274-275. Nouvelle tablette de Dun-gi (en plusieurs 
exemplaires; même texte sur des canéphores ; Suse, inédit) : 
(Face, 1) din 8' r nin-har-sag (2) NiNNi-ERiJ\ ki -na (3) nin-a-ni (4) 
din s ir dun-gi (5) nitah kal-ga (6)lugal uri ki -ma (Revers, 1) lugal 
ki-en-gi ki-uri-ge (2) é-a-ni (3) mu-na-dû. « (Face, 1) A 
Nin-har-sag (2) de Suse, (3) sa dame, (4) Dun-gi, (5) mâle fort, 
(6) roi d'Ur, (Revers, 1) roi de Sumer et d'Akkad, (2) son 
temple (3) construisit ». Noter na, compl 1 . phonét., face, 1. 2. 

Pp. 284-285. Autre sceau de Pûr-sin, cité par Scheil RT XIX, 
49 d'après une empreinte provenant de Tello : (l) din ? ir pûr- ilu sin 
(2) nitah kal-ga (3) lugal uri ki -ma (4) lugal an-ub-da tab-tab- 
[ba] (5) ur- di »s ir ba-û dumu-ni. « (1) Pûr-sin, (2) mâle fort, (3) 
roi d'Ur, (4) roi des quatre régions ; (5) Ur-ba-u, son fils. » 

Les monuments désignés (conformément à l'usage le plus 
général) par le terme de « pierre de seuil » sont des blocs de 
pierre destinés à recevoir les pivots déporte. Le terme exact 
serait « crapaudine ». 



MAÇON, PROTAT FRERES, IMPRIMEURS 



w 



317 



r 



PLEASE DO NOT REMOVE 
CARDS OR SLIPS FROM THIS POCKET 



UNIVERSITY OF TORONTO LIBRARY