(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Biodiversity Heritage Library | Children's Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "L'oeuvre de Corot"

.,4 \ 

'•S 



^'•^ 



'::.^fm^^^ 



^n.jA 





7 >Ék 




l/:. *1P 


^^lÉ^ 





.\Z '!:is^i^ 






••>^7 



::<.^'')- 







i^:*i 



î ^A^AI 



■*:!^.. 



.^f.MS-A 



■^>^:^- 



v^.. :Xj.':.. . 



v^/K^ 



s r' 



«feTiSf^^i- 





Sb^ 




o 




m^ 



^ F 



?et 



V rf 



i&^^ 



:^i^' 



'# M 



m 



V 



ij-,- 



(jj^- 





^ 



jr^ 



i'.J 




^vr*^ It^f^'T^ 



■■,,/ff'- 



L'ŒUVRE DE COROT 



JUSTIFICATION DU TIRAGE 



Q.UATRE CENTS EXEMPLAIRES NUMEROTES 

5 exemplaires sur Japon ancien. (N'' i à 5). 
25 » Japon Shi^uoka. (N"6à^o). 

5 70 » ve'lin à la cuve. (A"" 5 / à 400) . 

N" 240 



L'ŒUVRE 



DE 



COROT 



par 



ALFRED ROBAUT 
Catalogue raisonné et illustré 

précédé de 
L'HISTOIRE DE COROT ET ,DE SES ŒUVRES 

par 

ETIENNE MOREAU-NÉLATON 

ornée de dessins et croquis originaux du maître 

TOME QUATRIÈME 




PARIS 

H. FLOURY, ÉDITEUR 

I, boulevard des Capucines 

1905 



CATALOGUE 

DES 

DESSINS 

ET DES 

ESTAMPES ORIGINALES 

(EAUX-FORTES, 

LITHOGRAPHIES ET AUTOGRAPHIES, 

PROCÉDÉS SUR VERRE.) 



DESSINS 



DESSINS 



*<■* N" 2461 

Vers 1822-23. — ÉTUDE. D'UNE PLANTE 

A LARGES FEUILLES. 
Mine de plomb 0,14X0,26 Cachet vente Corot. (2) 

Non reproduit (3). 

* N" 2461 bis 

1822-23. — UN ARBRE AUPRÈS DE 

L'ARCHE D'UN PONT. 
Mine de plomb o,:!9 X 0,22 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



N' 2462 



Vers 1822-23. — UN ARBRE AVEC, AU- 
PRES, UNE CHARRETTE PASSANT 
SUR UN CHEMIN. 

Mine de plomb 0,25X0,28 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



N" 2462 bis 



Vers 1S22-23. — GROUPE DE MAISONS 
PERCÉES D'OUVERTURES MULTI- 
PLES (LA POINTE D'UN CLOCHER 
EMERGEANT AU-DESSUS). 

Mine de plomb 0,19X0,24 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



* N' 246^ 



Vers 1823-24. — LES RIVES DE LA SEINE 
A SEINE-PORT. 

Mine de plomb 0,15 X 0,31 
Vente posthume Corot (Cachet omis). 
On lit en bas : S' port (sic). 
Non reproduit. 



* N" 2464 



Vers 1824-25. — UN BOURG AU BORD 
D'UNE RIVIÈRE (L'ÉGLISE ET LE 
PONT). 

Mine de plomb 0,20X0,27 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



* N" 246^ 

Vers 1825. — UNE ROUTE DANS UN VIL- 
LAGE, AVEC DES CHAUMIÈRES A 
DROITE ET A GAUCHE. 

Mine de plomb 0,21X0,25 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N' 2466 

Vers 182s. — BOULEAUX DANS LES RO- 
CHERS (FONTAINEBLEAU). 
Minedeplomb 0,271/2X0,391/2 CachetventeCorot. 
Non reproduit. 

N" 2 46 y 

Vers 1824-25. — LES PETITS MARAU- 
DEURS. 

Mine de plomb Cachet vente Corot. 
Collection ThioUier. 
Non reproduit. 

* N" 2468 

Vers 1825. — LISIÈRE DE BOIS AUX EN- 
VIRONS DE PARIS (PARIS AU FOND) 
Mine de plomb 0,21 X 0,29 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

N' 246c 

Vers 1824-25. — ROUEN VU DE LA CAM- 
PAGNE. 
Mine de plomb Cachet vente Corot. 

Collection ThioUier. 
Non reproduit. 

* N" 2470 

1825. — LAUSANNE. — VUE DE LA VILLE 
AVEC LE LAC DE GENÈVE ET LES 
MONTAGNES AU FOND. 

Minedeplomb 0,281/2X0,42 CachetventeCorot. 

On lisait en bas à gauche, (l'inscription a été tronquée 
quand le dessin a été équarri) : Lausanne, octobre 1825. 

Au verso de ce dessin, il y a un croquis, probablement 
d'Italie, représentant une vallée avec des rochers parmi la 
végétation. 

Non reproduit. 



(i) Tous les numéros précédés d'un astérisque font partie de la collection Moreau-Nélaton. 

(2) La majeure partie des dessins de Corot, conservés par lui jusqu'à sa mort, ont figuré à sa vente posthume. Ils y ont été vendus 

par lots. On trouvera plus loin le détail de ces lots. (Voir ditalogue de la vente posthume). 

(3) En raison de la ténuité du trait de la plupart de ces dessins, il a semblé préférable de n'en reproduire qu'une partie, afin de 

donner aux reproductions une plus grande échelle. 



10 



* N" 24yi 

1825. — ROME. — L'ARC DE CONSTAN- 
TIN ET LE TEMPLE DE VENUS ET 
DE ROME. 

Mine de plomb 0,20 X 0,57 Cachet vente Corot. 

On lit à droite: Rome 1825. 

Collection Doria. — Vente Doria, 8 mai 1899 (N° 366), 
40 fr., h M. Moreau-Nélaton. 

Non reproduit. 

Il existe un calque de ce dessin par le peintre Joinville, 
portant le cachet de la vente posthume de cet artiste. (Col- 
lection Moreau-Nélaton). 

"N" 2472 

1825-28. — LE FUMEUR. 

Mine de plomb sur papier à peindre 
0,20 X 0,19 Cachet vente Corot. 

Ce dessin, qui n'est sans doute que la préparation d'une 
peinture, paraît avoir eu pour modèle Corot lui-même. 
Reproduit tome i, page zg. 

N" 24y^ 

1825. — ROME. — TEMPLE DE VÉNUS 
ET DE ROME. 

Mine de plomb 0,17X0,35 

On lit en bas ces mots : Temple de Vénus et de Rome. 
Rome, décembre 1823. 

Fac-similé Ch. Desavary (5' série) (i). 
Non reproduit. 



N" 24^4 



1826. — ROME. — VUE PRISE DU HAUT 
DE LA COLONNE TR.\JANE. 

Mine de plomb 0,25X0,41. 

On lit en bas, h droite : Vue de Rome prise du haut de 
la colonne Trajane, avril 1826. 

Fac-similé Ch. Desavary (2' série). 
Non reproduit. 

* N° 2415 

. 1826-28. — VIEIL ITALIEN ASSIS (FOND 
DE PAYSAGE). 

■ Mine de plomb 0,29X0.22 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N" 24^6 

1825-28. — FABRIQUES ITALIENNES. 
Mine de plomb 0,19 1/2X0,36 1/2 
Cachet vente Corot. 
Vente Giroux (1904). 
Non reproduit. 

* N" 24yy 

1825-28. — ROME. — LA TRINITÉ DES 

MONTS, VUE PRISE DU PINCIO. 
Mine de plomb 0,27X0,46 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, vers la gauche : Pincio. 
Non reproduit. 

* N" 24^8 

1825-28. — ROME VUE DE LA CAMPAGNE. 

Mine de plomb 0,27X0,41 Cachet vente Corot. 
Vente Giroux (1904). 
Reproduit ci-contre. 



* N' 24yç, 

1825-28. — ROME —VUE PANORAMIQUE, 
LE CHATEAU SAINT-ANGE SE DÉTA- 
CHANT SUR LES MONTAGNES. 
Plume sur calque 0,241/2X0,49 Cachet vente Corot. 
Vente Giroux (1904). 
Reproduit ci-contre. 



* 



N" 2480 



1826. ~ ROME. — RUINES DES TEMPLES 

DE LA CONCORDE ET DE JUPITER 

STATOR. 

Mine de plomb 0,27X0,36 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : juin 1826, et à gauche, sur trois 
lignes, ces mots, se référant à un numérotage des différentes 
parties du dessin: i, Septime Sévère; 2, Temple de la 
Concorde ; 3, Jupiter Stator. 

Non reproduit. 

* N" 2481 

182S-28 — BORDS DU TIBRE DANS LA 
CAMPAGNE ROMAINE. 

Plume et crayon 0,28 1/2X0,45 Cachet vente Corot. 
Vente Giroux (1904). 
Reproduit ci-contre . 

* N" 2482 

1825-28. — CHEVAUX HARNACHÉS. — 

(CAMPAGNE ROMAINE). 
Mine de plomb 0,19X0,30 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : Dans la campagne romaine. Au 
verso, il y a un dessin de paysage. 
Reproduit ci-contre. 

* N" 2483 

182b. — ROME. — VUE PRISE DES JAR- 
DINS FARNÈSE. 
Plume et crayon 0,26X0,40 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite: Farnèse, mars 1826. Au verso, 
un croquis très sommaire. 
Reproduit tome I, page 52. 

N" 2484 

Avril 1827. — ROME. — LE COLISÉE, VUE 
PRISE DES JARDINS FARNÈSE. 

Mine de plomb Daté : Jardins Farnèse, avril 1827. 
Cachet vente Corot. 
Collection Thiollier. 
Non reproduit. 

* ATo 



N" 248^ 



1826. — CAMPAGNE DE ROME, PRES LE 
TOMBEAU DE NÉRON. 

Mine de plomb 0,15X0,36 Vente Corot 

(cachet omis). 

Au verso de ce dessin, il y en a un autre représentant une 
montagne. 

Non reproduit. •• 



(i) Un certain nombre des plus beaux dessins de Corot ont été reproduits par les soins de Ch. Desavary, sous le titre : Album de 
pac-sinnle, d'après les dessins de Corot. Arras, 187J. — Ces reproductions sont divisées en 5 séries comprenant chacune 
environ douze dessins. 



II 




S^k- 




N° 2481 





N" 2478 



N" 2482 



\* ^ 






r.^ 



..^ 







A"" 2^79 



12 



* N^ 2486 

1826-28. —ROME.— LE CHATEAU SAINT- 
ANGE SE DÉTACHANT SUR LES 
MONTAGNES. 

Plume 0,21X0,36 Cachet vente Corot. 

Au verso, deux croquis d'Italiennes tenant entre les 
mains de grandes mannes. 

Vente Giroux (1904). 

Non reproduit. 

N' 2487 

1826. — ROME. — LE CAMPO VACCINO 
ET L'ARC D'ANTONIN. 

Mine de plomb 0,23X0,36 

On lit en bas, à droite : février 1826. 

Fac-similé Ch. Desavary (3' série). 

Non reproduit. 

Il existe un calque de ce dessin par le peintre Joinville, 
portant le cachet de la vente de cet artiste. (Collection Mo- 
reau-Nélaton). 

N" 2488 

1826. — NARNL — UNE ROUTE DANS 

LA VALLÉE. 

Plume et crayon avec rehauts de blanc 0,28X0,43 

On lit en bas, à droite: Narni, septembre 1826. 
Fac-similé Ch. Desavary (y série). 
Non reproduit. 

* iV" 2489 

1826. — PAPIGNO. — CHAINE DE MON- 
TAGNES. 

Plume 0,29X0,44 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 

On lit en bas, à droite : Papigno, septembre 1826. 

Au verso, un autre croquis à la plume de la même région. 

Non reproduit. 

* N" 2490 

1826. — PAPIGNO. — GRANDS ARBRES 
DOMINÉS PAR UNE RUINE AVEC 
UNE ITALIENNE SUR UN CHEMIN. 

Plume et crayon léger 0,30X0,21 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
On lit en bas, à droite: Papigno, septembre 1826. 
Non reproduit. 

* N" 2491 

1826. — NARNI. — VUE PANORAMIQUE. 

Plume 0,24X0,39 On lit au bas, à droite : 
Narni 1826. Vente posthume Corot (cachet omis). 

Au verso de ce dessin, il y a un autre croquis léger au 
crayon. 
Non reproduit. 

* N" 2492 

1826. — CIVITA CASTELLANA. — CRÈTE 
ROCHEUSE COUVERTE DE VÉGÉ- 
TATION. 

Plume et crayon 0,27X0,45 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : Civita-Castellana, 1826. 
Léger croquis au verso. 
Reproduit tome I, page ^4. 



N" 24p^ 

Août 1826. — PAPIGNO. 

Mine de plomb sur papier bleuté 0,40X0,55 
Au bas, ces mots : Papigno, août 1S26. 

Grand versant boisé sur la droite. Au centre, grand cône 
rocheux légèrement incliné à gauche. A l'extrémité du côté 
gauche, les rochers sont dominés par les coteaux lointains. 

Donné au Musée de Kice par M. Lisch. 

Non reproduit. 

* N" 2494 

1826. — PAPIGNO. — FOND DE VALLÉE 
ROCHEUSE ET BOISÉE. UN ARTISTE 
EST ASSIS, DESSINANT ; UNE ITA- 
LIENNE PASSE AU PREMIER PLAN. 

Plume 0,31X0,39 Cachet vente Corot. 

Au verso de ce dessin, un croquis très sommaire porte 
la mention : Castel Saint-Elia. 

Fac-similé Ch. Desavary (3' série). 
Reproduit, d'après l'original, tome I, page ^6. 

* N" 24ç^ 

1826. — FRASCATI. — UN GROS ARBRE 
AVEC, AU PIED, UNE JUMENT ET 
SON POULAIN. 

Plume et mine de plomb 0,25X0,33 1/2 
Cachet vente Corot. 
On lit en bas, au milieu : Frascati, novembre 1826. 
Au verso, un autre croquis représente un chevrier assis. 
Non reproduit. 

* N" 2496 

1826. — TIVOLI. — FABRIQUES DOMI- 
NANT LA VALLÉE. 

Mine de plomb 0,21X0,91 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 

On lit en bas, à droite : Tivoli. 

Au verso, un autre dessin représentant un coin de la villa 
d'Esté, avec cette mention : Villa d'Esté, décembre 1826. 

Non reproduit. 

* N" 249 y 

1826. — UNE VALLÉE DE LA SABINE. 
Plume 0,32 1/2X0,45 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 



* 



N" 2498 



CRETES 



1827. — CIVITA CASTELLANA. 
ROCHEUSES. 

Mine de plomb 0,31X0,43 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à gauche: Civita Castellana, septembre 1827. 

Au verso de ce dessin, il y en a un autre, représentant des 
rochers, avec cette légende : Civita Castellana, septem- 
bre 1827. 

Reproduit ci-contre. 



N" 2499 



1825-28. — VALLEE BOISEE (ITALIE). 
Mine de plomb sur papier bleuté Cachet vente Corot. 

Collection Thiollier. 

Non reproduit. 

N" 2^00 

1862-28. — ÉTUDE DE TERRAINS (ITALIE). 
Mine de plomb Cachet vente Corot. 

Collection Thiollier. 
Non reproduit. 



13 






c-.C 



'.<"• 






'/ / Vf-' 



!^"r ■' 



..-.■?^,s 



N ' .^- 












iV° 2^97 



. Q.. 



:':>< 



i:j.^-.^r:^. 










^^-^.ajî 



,'^;, Ai^^^ .. - 




,.^«^»-''r*r?J'*-**r="' 



/ - 



A'" 24<-jS 



14 



1825-27. 



N" 2^01 

UN CHARRETIER ROMAIN. 



Mine de plomb 0,35X0,23 

Le personnage est assis sur une malle (probablement 
celle de Corot qui, on le sait, faisait poser, quand il en avait 
l'occasion, ses modèles dans sa chambre. On lit, sur la 
malle, ces mots : « Charretier romain ». 

Fac-similé Ch. Desavary (3" série). 

Reproduit ci-contre d'après ce fjc-similc. 

N" 2^02 

1826-27. — ANGELICA. 

Mine de plomb 0,30X0,20 

On lit, en bas de ce dessin, en même temps que le nom 
du modèle, Angclica^ cette autre indication : che\ Norblin. 
Cela signifie que le dessin a été exécuté dans l'atelier de ce 
peintre, pensionnaire de l'Académie à Rome en 1826. 

Appartient à M. Dezermaux. 

Fac-similé Ch. Desavary (4* série). 

Reproduit ci-contre d'après ce fac-similé. 



N" 2^0J 



1826. — ROME. — VUE PRISE DES JAR- 
DINS FARNESE, LE COLISÉE A 
GAUCHE. 

Plume et crayon 0,22X0,40 
On lit en bas, à droite : Farnèse mars 1826. 
Fac-similé Ch. Desavary (4' série). 
Reproduit ci-contre d'après ce fac-similé. 



N" 2^04 



1826. 



NEPI. 

Mine de plomb 0,22X0,35 
On lit en bas à droite : Nepi, juin 1826. 
Fac-similé Ch. Desavary (4' série). 
Non reproduit. 



N" 2^0^ 



1826. — CIVITA CASTELLANA. — TOR- 
RENT ABRITÉ PAR LES ARBRES. 
Mine de plomb 0,31X0,39 
Fac-similé Ch. Desavary (2* série). 
Reproduit ci-contre d'après ce fac-similé . 



N" 2yo6 



1826. — CIVITA CASTELLANA. 
ÉGLISE SUR LA HAUTEUR. 

Mine de plomb 0,22X0,32 
Au bas à gauche on lit : Civita Castellana, mai 1826 
Fac-siraile Ch. Desavary (i" série). 
Non reproduit. 



UNE 



N° 2^oy 



UN 



1826. — CIVITA CASTELLANA. 

PONT SUR UN TORRENT. 

Mine de plomb 0,22X0,43 

En bas, à gauche, on lisait (le premier mot a été coupé) : 
Civita Castellana, mai 1826. 

Fac-similé Ch. Desavary (4° série). 

Reproduit ci-contre d'après ce fac-similé. 



N" 2^08 

1826. — LA CASCADE DE PAPIGNO. 

Mine de plomb rehaussée de crayon blanc 0,3 5 Xo,26 
On lit en bas, à gauche : Papigno, septembre 1826. 
Fac-similé Ch. Desavary (2" série). 
Non reproduit. 

N" 2^09 

1826. — PAPIGNO. — UN MASSIF 
D'ARBRES DANS UN TERRAIN RO- 
CHEUX. 

Mine de plomb 0,32X0,27 
Fac-similé Ch. Desavary (2° série). 
Non reproduit. 

N" 2^10 

1826. — UN TORRENT A PAPIGNO. 

Plume et mine de plomb 0,31X0,34 
On lit en bas, à gauche : Papigno, juillet 1826. 
Fac-similé Ch. Desavary (5" série). 
Reproduit ci-contre d'après ce fac-similé. 

N" 2^11 

1827.— CIVITELLA.— ÉTUDE D'ARBRES. 

Plume 0,22X0,29 Cachet vente Corot. 

Collection Alfred Robaut. — Exposition Durand-Ruel 
1878 (N° 131). — Exposition des Dessins Modernes à l'Ecole 
des Beaux-Arts, 1884. — Exposition centennale 1889 (N° 119). 

Fac-similé par Ch. Desavary (3' série). 

Non reproduit . 

N" 2^12 

1827. — CIVITELLA. — ÉTUDE D'ARBRES 
AVEC DEUX ITALIENS SE REPO- 
SANT PARMI LES ROCHERS. 

Mine de plomb 0,29X0,24 
On lit en bas, à droite : Civitella. 
Appartenait en 1898 à M. Vuillermet, de Lausanne. 
Fac-similé Ch. Desavary (i" série). 
Reproduit ci-contre d'après ce fac-similé. 

N" 2^13 

1827. - CARRIÈRES A CIVITA CASTEL- 
LANA. 

Plume et crayon 0,21X0,37 
On lit en bas, à gauche : Civita, octobre 1827. 
Fac-similé Ch. Desavary (5" série). 
Non reproduit. 

N" 2^14 

1827. — CIVITA CASTELLANA. — FA- 
BRIQUES AVEC UN PONT ET UN 
FOND DE MONTAGNES. 

Mine de plomb 0,27X0,43 
Fac-similé Ch. Desavary (2' série). 
Non reproduit. 

N" 2^1^ 

1826-27. — CIVITA CASTELLANA. — UN 
RUISSEAU. 

Plume 0,21X0,32 
Fac-similé Ch. Desavary (4' série). 
Non reproduit. 



IS 



..n^' 









A'" 2505 







N° 2^02 



N° 2SI2 



N" 2^01 










^•1 ■ 



>'3.- -».i 






A ■ J5/0 



i6 



* N" 2^16 



1826. — VITERBE. — MONTAGNE DOMI- 
NANT LA CAMPAGNE. (PIN ET 
CYPRÈS AU SECOND PLAN). 

Mine de plomb et plume 0,16X0,23 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : Viterbe, juin 1826. 
Non reproduit. 



* N" 2^iy 



1826. — VITERBE. — SILHOUETTE DES 
MONUMENTS DE LA VILLE. 
Mine de plomb 0,21X0,32 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : Viterbe, juin 1S26. 
Non reproduit. 

* N' 2^18 

1826. — sous BOIS. (ITALIE). 

Mine de plomb et plume 0,37X0, "jo 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas, vers la droite : Juillet 1826 (le nom de la 
localité (Civita Castellana?) a été coupé quand le dessin à 
été équarri. 

Non reproduit. 



N" 2^T9 



1826. — NEMI. — GROUPE D'ARBRES 
DOMINANT LA VALLuE. 

Mine de plomb 0,40X0,31 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, vers la gauche : Nemi, novembre 1S26. 
Non reproduit. 



* A^" 2^20 



1826. — CIVITA CASTELLANA. — VUE 
D'ENSEMBLE AVEC UN AQUEDUC 
AU PREMIER PLAN. 

Mine de plomb o,3iXo,4'5 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, vers la droite : Civita Castellana, juin 1826. 
Non reproduit. 



* N' 2^21 



1826. — CASTEL SAINT-ELIA. — ROCHERS 
DOMINÉS PAR UNE MAISONNETTE. 

Mine de plomb 0,2^X0,36 
Cachet vente Corot au verso. 
On lit en bas, à gauche : Castel Saint-Elia. 
Au verso, un autre dessin (rochers), avec la mention : 
Castel Saint-Elia. 
Non reproduit. 



* iV" 2^22 



i82(). — CASTEL SAINT-ELIA. — CRÊTE 
ROCHEUSE ET BOISÉE DOMINANT 
LA VALLÉE ET FABRIQUE AU FOND. 

Mine de plomb 0,221/2X0,33 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : Castello St-Elia, juin 1826. 
Non reproduit. 



* N" 2^2J 

1826. — PAPIGNO. — SOUS BOIS. UN 
JEUNE GARÇON COUCHÉ AU PRE- 
MIER PLAN. 

Mine de plomb 0,35X0,48 Cachet vente Corot. 
Fac-similé Ch. Desavary (5' série). 
Reproduit ei-contre d\iprès l'original. 

* N" 2^24 

1826-27. — VALLONNEMENT ROCHEUX 
AVEC QUELQUES ARBRES. (ITALIE) 

Mine de plomb 0,22X0,36 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

N" 2^2^ 

1826-27. — FABRIQUES DOMINANT UNE 
VALLÉE BOISÉE. (ITALIE). 

Croquis sommaire; mine de plomb 0,27X0,38 

Vente posthume Corot (cachet omis). 
Au verso, un autre croquis sommaire. 
Non reproduit. 

N° 2^26 

1826-27. — ARBRES DANS LES ROCHERS. 
(ITALIE). — UNE ITALIENNE ET 
DEUX ENFANTS PASSENT VERS LE 
BAS, A GAUCHE. 

Plume et mine de plomb Grand in-4° 
Cachet vente Corot. 
Collection Henri Rouart. 
Reproduit ci-contre. 

N' 2^2y 

1827. — CIVITA CASTELLANA. — RO- 
CHERS EMERGEANT DE LA VER- 
DURE. 

Plume et mine de plomb Grand in-4° 
Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à gauche : Civita Castellana, septembre 1827. 
Collection Chéramy. 
Reproduit ci-contre. 



N" 2^28 



1826-27. — ENVIRONS DU LAC D'ALBANO. 
— ROCHERS DANS UNE CAMPAGNE 
BOISÉE. 

Plume et crayon 0,25X0,37 
Fac-similé Ch. Desavary (4° série). 
Non reproduit. 



N" 2^29 



1827. — ROME. — VUE PRISE DES JAR- 
DINS FARNESE. 

Mine de plomb 0,20X0,39 
On lit en bas à gauche : Jardin Farnèse, mars 1827. 
Fac-similé Ch. Desavary (5» série). 
Non reproduit. 




A'^" 25 2J 









^n^. 



.r--.ï 






^•■' 






Ifs H 






«T. 



i^' 2527 





• -A 


- 


-- 




-.^-pj 




y 




V 


'#■ 


H., 


s^' ' 










.--" t 


^ 


y 


fc 






, 






..:^i 





A"° 252(5 



i8 



* N" 2^^0 



1826. — ROCCA DI PAPA. — UN CHEMIN 
DOMINÉ PAR LES MONTAGNES 
LOINTAINES. 

Mine de plomb 0,21X0,261/2 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : Rocca di Papa. 
Au verso, un autre dessin représentant des maisons dans 
les arbres, avec cette mention : Rocca di Papa, novembre 1826. 
Non reproduit. 



"" N" 2^^I 



1826. — ARICCIA. — ETUDE DE BRAN- 
CHES D'ARBRES. 

Mine de plomb 0,31X0,23 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : l'Ariccia, novembre 1826. 
Au verso, un croquis de rocher avec des taches de sépia 
et cette mention : l'Ariccia, novembre 1826. 

Non reproduit. 



* 



N" 2^J2 



1826-27. — ROME. — VUE PANORAMIQUE 
(LE CHATEAU SAINT-ANGE AU MI- 
LIEU, SE DÉTACHANT SUR UN 
FOND DE MONTAGNES). 

Mine de plomb 0,20X0,37 Cachet vente Corot. 

Reproduit tome I, page 50. 

Au verso, un autre dessin représente le Tibre avec le Châ- 
teau Saint-Ange précédé d'un groupe de fabriques. Des 
notes couvrent les différentes parties de ce dessin, ainsi 
conçues: «Voûte très vigoureuse, eau blonde, fabriques 
dans l'ombre, etc.». 

1826-27. — ARBRES DANS LES ROCHERS. 

Mine de plomb Grand in-4° Cachet vente Corot. 

Collection Henri Rouart. 
Non reproduit. 



* 



N^ 2^34 



\^2b-i1. — ETUDE D'ARBRES AVEC UN 
PERSONNAGE EN COSTUME ORIEN- 
TAL (ITALIE). 

Plume et mine de plomb 0,17 1/2X0,15 
Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



N" 2333 



1827. — ARICCIA. — CALVAIRE DOMI- 
NANT LA VALLEE. 

Mine de plomb 0,20X0,27 environ. 

On lit au bas à gauche : l'Ariccia, juillet 1827. 
Ce dessin a été copié très fidèlement par Lavieille. Il ne 
nous est connu que par cette copie (*). 
Non reproduit. 



N' 2336 

1827. — CIVITA CASTELLANA. — JEUNES 
ARBRES ÉMERGEANT DU FLANC 
D'UN ROCHER. 

Plume in-4° Cachet vente Corot. 

On lit en bas à gauche: Civita Castellana, octobre 1827. 
Collection Henri Rouart. 
Non reproduit. 

1827. — CIVITA CASTELLANA. — GORGE 
BOISÉE. 

Plume et mine de plomb 0,26 1/2X0,45 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
Au verso, croquis sommaire. 
Non reproduit. 

* N" 23J 8 

1826-27.— CIVITA CASTELLANA. — FOND 
D'UNE VALLÉE ROCHEUSE ET BOI- 
SEE. 

Plume et mine de plomb 0,30X0,37 
Cachet vente Corot. 
Fac-simile Ch. Desavary (4" série). 
Reproduit ci-contre d'après l'original. 

* N" 2339 

1827. — CIVITA CASTELLANA. — VALLÉE 
ROCHEUSE ET BOISÉE. 

Mine de plomb et plume 0,31X0,38 
Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : Septembre 1827. 
Fac-simile Ch. Desavary (5" série). 
Reproduit ci-contre d'après l'original. 

* N" 2340 

1827. —CIVITA CASTELLANA. — VALLÉE 

BOISÉE. 
Plumeetcrayon 0,271/2X0,43 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à gauche : Civita Castellana, septembre 1827. 
Au verso, croquis sommaire avec annotations. 
Reproduit ci-contre. 

* N" 2341 

1826-28. — CHEVAUX DE SELLE'HARNA- 
CHÉS. — (CROQUIS). 

Mine de plomb 0,13X0,27 Cachet vente Corot. 

Au verso de ce croquis, un autre représente un attelage 
de boeufs. 

Non reproduit. 



1826-28. 



* N" 2342 

CROQUIS D'ARBRES (ITALIE). 



Plume et mine de plomb 0,33X0,22 
Cachet vente Corot. 
Au verso, croquis sommaire à la plume. 
Non reproduit. 



19 



; 


../"■ 






:■ :'^ 








'.■'./;/. 








^i-4'^&èl.-.- 




\ 








- -À,. . 


.'pu/ 


vtrtt 




; 





iV" 25^p 









^^^- 






f 



CoKoT 



A" 2^40 



\ : 




' ' ' i 



s 



N' 2^38 



90 



* N" 2^4^ 



* 



1826-27. — ARICCIA. — LE PALAIS 
CHIGL 

Mine de plomb 0,16 1/2X0,26 
Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 



* N" 2^44 



1826-27. — ARICCL\.— LE PALAIS EMER- 
GEANT DES ARBRES. 

Mine de plomb 0,19X0,31 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 



N" 2343 



1827. — CIVITELLA. — MAMELON DOMI- 
NANT UNE VALLÉE BOISÉE. 

Mine de plomb o,2sXo,37 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
On lit en bas, à droite : Civitella, juillet 1817. 
Reproduit ci-contre. 



N" 2346 



BOISES 



1826-28. — VALLONNEMENTS 

(ITALIE). 

Mine de plomb 0,23X0,36 Cachet vente Corot. 

Croquis au verso, représentant des fabriques sur le ver- 
sant d'une colline. 



Reproduit ci-contre. 
* 



N" 2347 



1826-28. — UNE CASCADE (ITALIE). 

Mine de plomb rehaussée de blanc sur papier crème 
0,36 1,2X0,32 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 



* N" 2348 



CRETE RO- 



1827. — PAPA GIULIO. 
CHEUSE. 

Mine de plomb 0,22X0,36 1/2 
Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : Papa Giulio, février 1827. 
Au verso, il y a un croquis de Rome. 
Non reproduit. 

Il existe un calque de ce dessin par le peintre Joinville 
portant le cachet de la vente posthume de cet artiste (*). 

* N° 2349 

\%i1. — MARINO. — VERSANT BOISÉ. 

Plume et mine de plomb 0,23X0,38 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
On lit, en bas :Marino, mai 1S27. 

Au verso, un autre dessin représente une campagne 
accidentée. 

Non reproduit. 



N" 2330 



1827. — GENZANO. — LE VILLAGE DO- 
MINANT LA VALLÉE. 

Mine de plomb 0,20 1/2X0,31 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

On lit en bas, vers la gauche : Genezano (sic), avril 1827. 

Au verso, un autre croquis portant également la mention : 
Genezano, avril 1827. 

Non reproduit. 



* 



A^" 2331 



i82t)-28. — ETUDE DE PLANTES ET 

FEUILLAGES (ITALIE). 

Plume et crayon 0,20 1/2X0,31 
Cachet vente Corot. 

On lit sur le dessin : Au casino de Rafaelle. 

Au verso, croquis d'arbres. 

Vente Giroux (1904). 

Non reproduit. 

* N" 23^2 

1826-28. — ROCHERS BOISÉS. 

Plume sur calque 0,18 1/2X0,33 
Cachet vente Corot. 

Vente Giroux (1904). 

Non reproduit. 

1826-28. — ROME. — VUE PANORA- 
MIQUE. 

Croquis sommaire. 
Mine de plomb sur papier à peindre 0,22X0,41 

Cachet vente Corot. 
Au verso, un autre croquis d'Italie. 
Non reproduit. 



* A^" 2^34 



1826-28. — ITALIENNE JOUANT DU TAM- 
BOURIN. 
Plume et crayon 0,31X0,18 Cachet vente Corot. 

Au verso, croquis sommaire, qui paraît être une vue de 
Naples ou des environs. 

Reproduit tome /, page 57. 



N" 2333 



1826-28. — ALBANO. — ENTREE DU 
BOURG. 

Mine de plomb 0,27X0,38 

La haute tour carrée de la cité émerge des habitations et 
domine les monts voisins. Plus prés du spectateur, sur un 
chemin ensoleillé, passe un moine. A gauche, au premier 
plan, des terrains rocheux descendent vers la droite. 

Ce dessin a été copié avec beaucoup de précision par 
M. Larocque, qui a oflFert sa copie à M. Robaut. L'original 
n'était plus dans les cartons de Corot lorsque M. Robaut 
les parcourut pour la première fois en 1872. 

Non reproduit. 



21 




A'» 2^45 



N° 2^46 




A'° 2S47 





A* 254^ 



N' 2544 



22 



1826-27. — PLATEAU ROCHEUX DOMI- 
NANT UNE VALLÉE. (ITALIE). 
Plume et crayon 0,31X0,47 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 

1826-27. — ARICCIA. — PALAIS ET FA- 
BRIQUES DOMINANT LA VALLÉE. 
Mine deplomb 0,181/2X0,29 Cachet vente Corot. 

Au verso, un croquis représentant le dôme de l'Ariccia. 

Non reproduit . 

* N" 2338 

1826-28. — VALLÉES ET MONTAGNES. 
(ITALIE). 

Mine de plomb 0,25X0,38 
Non reproduit. 

* N" 2^^g 

1826-28. — VALLÉE BOISÉE AU PIED 

D'UNE CASCADE. 

Mine de plomb rehaussée de blanc sur papier bleuté. 

0,38X0,31 1/2 Cachet vente Corot. 

Au verso, un croquis représentant un village italien et des 
montagnes au fond. 

Non reproduit. 



N" 2^60 



1826-28. — ROME. — LA VASQUE DE 
L'ACADÉMIE DE FRANCE. 

Mine de plomb sur papier à peindre 0,14 X 0,25 

Cachet vente Corot. 
Au verso, croquis d'un pont. 
Vente Giroux (1904). 
Non reproduit. 

* A^" 2^61 

1826-28. — ROME. — VUE PRISE DES 

CAMPANILES DELA VILLAMÉDICIS. 

Mine de plomb et plume 0,22X0,39 

Cachet vente Corot. 

On lit en bas, vers la droite : Des Campanille (sic) de la 
villa Médicis. 

Au verso, un croquis sommaire. 

Non reproduit. 

* N" 2^62 

1826-28. — CAMPAGNE DE ROME. — 
HORIZON DE MONTAGNES. 

Mine de plomb 0,15X0,35 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
Au verso, un autre croquis. (Villas avec un grand pin). 
Non reproduit. 



1826-28. — ÉTUDE D'ARBRES A L'ARIC- 
CIA. 

Mine de plomb, rehaussé de crayon blanc 
0,36X0,46 Cachet vente Corot. 
Fac-similé Ch. Desavary (i" série). 
Reproduit ci-contre d'après l'original. 



* 



N° 2^64 



1826-28. — MAISONS SURUNE TERRASSE. 

(ITALIE). 
Mine de plomb 0,24X0,36 Cachet vente Corot. 
Au verso, un autre croquis sommaire. 
Non reproduit. 



N' 2^6^ 



1826-28. — ETUDE D'ARBRES DANS UN 
TERRAIN ROCHEUX. — (ITALIE). 
Plume 0,29X0,23 

Il existe un fac-similé lithographique (assez libre) par 
A. Etex pour un cours élémentaire de dessin. 
Non reproduit. 



N" 2^66 



1826-28. — CAMPAGNE BOISÉE, MON- 
TAGNES AU FOND. — (ITALIE). 
Mine de plomb 0,25X0,35 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N'' 2^67 

1827-28. — OLEVANO. — VUE PANORA- 
MIQUE. 

Mine de plomb 0,22 X 0,36 1/2 
Cachet vente Corot, au verso. 

On lit en bas, à droite : « Olevano. De la casa Petrosa. 
L'auberge ». 

Au verso, sur un croquis à la mine de plomb qui portait à 
droite l'indication :« Campagne de Rome», on voit, charbon- 
nés à grands traits de fusain, des personnages qui ressemblent 
à ceux de l'Incendie de Sodonie. 

Non reproduit. 



N" 2368 



1827-28. — OLEVANO. — ROCHERS ET 

FOND DE MONTAGNES. 
Plume sur calque 0,21X0,33 Cachet vente Corot. 

On lit en bas à droite : Olevano. 

Vente Giroux (1904). 

Non reproduit. 



23 




A'" 256^ 



•T^^-ï^^.^^ 




2;.- 



ly::. 



N" 2$$6 



=4 



N' 2^69 



N" 2375 



1827. — MARINO. —MAISONS AU BORD 
D'UN CHEMIN (UN CAVALIER AU 
PREMIER PLAN). 
Mine de plomb 0,21X0,34 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à gauche : Marino, mai 1827. 
Fac-similé Ch. Desavary (2' série). 
Reproduit ci-contre d\iprcs l'original. 



N" 2370 



Mai 1827. — MARINO — ARBRES PARMI 
LES ROCHERS. 

Mine de plomb Daté : Marino, mai 1827. 
Cachet vente Corot. 
Collection ThioUier. 
Non reproduit. 



* 



N° 2^yi 



1827. — MARINO. — ROCHERS DANS LA 

VERDURE. 
Mine de plomb 0,20X0,30 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à gauche : Marino, mai 1827. 
Reproduit ci-contre. 

* N" 2372 

1826-27. — CHAPELLE DE MARINO. 

Plume et mine de plomb 0,21X0,32 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
On lit en bas, à droite : Chapelle de Marino. 

Au verso, un autre dessin, plume et mine de plomb, porte 
la mention : Marino. 

Non reproduit. 



N" 257^ 



1826-27. — ENVIRONS DU LAC NEMI. — 

ÉTUDE D'ARBRES. 
Plume et crayon 0,38X0,48 Cachet vente Corot. 

Fac-similé Ch. Desavary (4' série). 

Reproduit, d'après l'original, tome I, page jp. 



* 



^" 2374 



1826-27. — SALVATORE MARIOTTI ET 
'fILIPPO, ESCLAVES DE FLEURY ET 
DE COROT, A L'ARICCIA. 

Plume et mine de plomb o,n i '2X0,18 
Cachet vente Corot. 

C'est une page d'album provenant du carnet 24. Les deux 
personnages dont Corot a fait un croquis sont accompagnés 
de l'indication de leur nom. 

Vente Hôtel Drouot, mars 1884. 

Reproduit tome I, page ^o. 



1826-27. — UN JEUNE ITALIEN DOR- 
MANT ET DES ITALIENNES POR- 
TANT DES FARDEAUX SUR LEUR 
TÊTE (CIVITELLA ET LA CERVARA). 

Mine de plomb 0,111/2X0,18 
Cachet vente Corot. 

C'est, comme le N" précédent, une feuille extraite d'un 
album. Les indications de localités sont inscrites en regard 
des croquis. 

Vente Hôtel Drouot, mars 1883. 

Non reproduit. 

* iV^ 2376 

1826-27. — VALLÉE BOISÉE, MONTAGNES 
AU FOND (ITALIE). 

Mine de plomb 0,40X0,37 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Au verso, un croquis très sommaire avec cette indication : 
Civita Castellana. 

Non reproduit. 

* N" 2^yy 

1826-28. — DÉTAIL D'ARBRES ET DE 
RACINES DANS UNE VALLÉE RO- 
CHEUSE (ITALIE). 

Mine de plomb 0,19X0,27 Cachet vente Corot. 

Reproduit ci-contre. 

* A^" 23yS 

182S. — ISCHIA. 

Plume et mine de plomb 0,25X0,36 
Cachet vente Corot. 
On lit en bas : Ischia. 

Au verso de ce dessin, un autre de la même contrée. 
Non reproduit. 

"" N" 23yg 

1828. — CAPRI. 

Plume et mine de plomb 0,26X0,37 
Vente posthume Corot (cachet omis) 
Au verso, un autre croquis de la même contrée. 



Non reproduit. 



* N' 2380 



1828. — ROME. — VUE PANORAMIQUE, 
AVEC L'ARC DE CONSTANTIN AU 
PREMIER PLAN ET LA TOUR DE 
NÉRON AU FOND. 

Plume et crayon 0,26X0,44 1/2 
Cachet vente Corot 

On lit en bas, à droite : S. Jean et Paul, le 20 mai 1828. 
Reproduit tome l, page 46. 

Au verso, une composition à la plume représentant une 
rivière avec une barque au premier plan. 




















V- 



N' i2577 



25 




T t- n; 






-.^^1 



'»^: 






*î?^^ 



:.»rf»i,>,-«-î» 



St , 






^v„;V 



i\^° 2569 












ft«eî 



iV° 257/ 



s6 



N" 2^ Si 



1827. — CASTEL SAINT-ELIA. — VUE 
PANORAMIQUE. 

Plume 0,27X0,41 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : Castel Saint-Elia, octobre 1827. 
Collection Henri Rouart. 
Fac-similé Ch. Desavary (i"^" série). 
Reproduit ci-contre d'après l'original. 

N" 2^82 

1827. — MARINO. — VALLÉE AVEC UN 

CAVALIER ET UNE ITALIENNE. 

Mine de plomb 0,28X0,45 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, vers le milieu : Marino, mai 1827; et à 
droite : Les fonds et le second plan dans la demi-teinte. 

Collection Henri Rouart. 
Fac-similé Ch. Desavary (2" série). 
Reproduit ci-contre d'après l'original. 
11 existe un calque à la plume (*) de ce dessin par Corot. 
Cachet vente Corot. 



N" 2^8^ 



Octobre 1827. — ROME. — LE LONG DE 

LA VILLA MÉDICIS. 

Plume et sépia 0,36X0,27 Cachet vente Corot. 

En bas, à droite : Rome, octobre 1S27. 

Collection Doria. — Vente Doria, 5 mai 1899 (N» 359), 
140 fr., à M. Henri Rouart. — Exposition centennale 1900 
(N" 830). 

Reproduit ci-contre. 



N" 2^84 



1826-27. — ENVIRONS D'ALBANO. — 
VERSANT ROCHEUX COUVERT DE 
RACINES D'ARBRES. 
Plume 0,30X0,32 Cachet vente Corot. 

Collection Henri Rouart. 

Fac-similé Ch. Desavary (3' série). 

Reproduit ci-contre d'après l'original. 

* N" 2^8^ 

1826-27. — CASTEL SAINT-ELIA. — FA- 
BRIQUES AU SOMMET DES RO- 
CHERS. 

Mine de plomb 0,20X0,29 1/2 
Cachet vente Corot. 
Au verso, croquis sommaire d'une crête rocheuse. 
Non reproduit. 

* iV" 2386 

1826-27. — CIVITELLA. — PANORAMA 

DE MONTAGNES. 

Mine de plomb et plume 0,26X0,37 1/2 
Cachet vente Corot. 

Non reproduit. 



1826-27. 



* N" 2387 

TORRE DI QUINTO. 



Croquis sommaire Mine de plomb 0,23X0,32 

Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : « Rochers de Quinte, effet du soir. 
Tout dans l'ombre. Ciel d'orage ». 

Non reproduit. 

* N" 2^88 

1826-27. — ARBRES ÉMERGEANT DES 
ROCHERS ^ITALIE). 

Plume et mine de plomb 0,25X0,19 
Cachet vente Corot. 



Non reproduit. 



N' 2^89 



1826-27. — UN VILLAGE ITALIEN SUR 
UNE EMINENCE. 

Mine de plomb 0,26 1/2X0,41 
Cachet vente Corot. 

Non reproduit. 

* N° 2^go 

1826-27. — ETUDE D'ARBRES (ITALIE). 
Croquis sommaire Plume 0,34X0,31 
Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

1828. — ENVIRONS DE NAPLES (CAPRI 

AU FOND). 
xNline de plomb 0,21X0,25 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N" 2^g2 

182S. — BAIE DE NAPLES. 

Mine de plomb 0,21X0,34 Cachet vente Corot. 

Au verso, un autre dessin représentant le Cap Misène 
avec cette indication, sur deux lignes : « Cap Misène, temps 
orageux, entre Casamicia et le cap ». 

Non reproduit. 

* N" 2^9^ 

1828. — POUZZOLES. 

Mine de plomb 0,18 1/2X0,26 
Cachet vente Corot. 

Non reproduit. 

* N" 2^94 

1828. — VUE PRISE DU HAUT DU VÉ- 
SUVE. 
Mine de plomb 0,18X0,34 Cachet vente Corot. 
On lit en bas : Pris du haut du Vésuve. 
Au verso, croquis sommaire. 
Non reproduit. 








^^^Z'9^^ ^ r. 









^- 



N" 2581 



'i^itae 





■^..j/^j 









\\ 




Cote: . 



N' 2^83 



N* 2584 







A'" 2^82 



1S27. — VUE DE NEMI. 

Plume 0,10X0,30 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 

* N" 2^96 

\%ib-2i. — TORRE DI QUINTO. 

Mine de plomb 0,25X0,361/2 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 

1826-27. — UNE ROUTE DANS LA MON- 
TAGNE (ITALIE). 
Mine de plomb 0,28X0,38 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 

* N" 2^98 

1826-27. — UN ARBRE DANS UNE AN- 
FRACTUOSITÉ DE ROCHER (ITA- 
LIE). 
Plume et mine de plomb 0,27X0,20 
Cachet vente Corot. 

Au verso, croquis sommaire. 
Non reproduit. 

* N" 2^99 

1826-28. — SILHOUETTES DE MONTA- 
GNES (ITALIE). 
Croquis sommaire mine de plomb 0,11X0,34 1/2 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Non reproduit. 

* A^'' 2600 

1826-28. — ROME. — UN TEMPLE. 

Mine de plomb 0,29X0,43 Vente Corot 
(cachet omisl. 
Au verso, croquis sommaire du Colisée. 
Non reproduit. ' 

* A^" 2601 

1826-27. — PAPA GIULIO. 

Croquis sommaire mine de plomb et plume 
0,25X0,38 Vente posthume Corot (cachet omis). 
On lit en bas, vers la gauche : Papa Giulio. 
Au verso, croquis de buffles. 
Non reproduit. 



N° 2602 

1826-28. — ROME. — PORTA PIA. 
Mine de plomb 0,11X0,2112 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

On lit en bas, à droite : Porta Pia. 
Non reproduit. 

* N° 260^ 

1826-28. — INTÉRIEUR DE LA CHAPELLE 
D'ETRAN. 

Mine de plomb 0,22X0,17 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

N' 2604 

1826-28. — UN CHÊNE VERT. 

Croquis mine de plomb in-4° 

Sous le gros arbre, un cavalier est arrêté, tourné vers la 
gauche. On lit en bas ces mots : «: Chêne vert ». 

Vente Larochenoire, décembre 1S99 (N° 170), 20 fr. 



Non reproduit. 



■» 



1828. — ISCHIA. — ROCHERS AU BORD 
DE LA MER. 

Plume et mine de plomb 0,11X0,18 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à gauche : Ischia. 

Au verso, croquis sommaire de figure. 

Non reproduit. 

* N" 2606 

1828. — ISCHIA OU CAPRI. — CRÊTE 
ROCHEUSE. 

Plume 0,21 1/2X0,37 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 

Au verso, un autre croquis de la même contrée. 
Non reproduit. 

* N° 26oy 

1828.— ISCHIA. 

Deux croquis sur la même feuille 
Mine de plomb 0,18X0,25 Cachet vente Corot. 

Au verso, un autre croquis, également d'Ischia. 
Non reproduit. 



-M- 



^„A^- 



î^j* 










'7^- 



,-^t^— r*^w 









- \^ 






iS» 



."fç 






^^^ ■« 



K-::.■^^^ 



■ ^;^% 



iV" 2597 




<^.. 






■ .» .>«^^ ». .«e jBJfl 



iV' 2$9<=i 






C— '.IW 






-^1 






^' 



.^ 






//" 2596 



30 



* 



N" 2608 



* 



N' 261^ 



1827. — AU LAC D'ALBANO. 

Mine de plomb 0,29X0,41 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

On lit en bas : lac d'Albano, juillet 1827. 

Reproduit tome I, puge 4^. 



* A^" 260Ç 



1827. — OLEVANO. — VALLEE DOMINEE 

PAR DEUX MAMELONS ÉLEVÉS. 

Mine de plomb 0,23X0,38 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

On lit en bas, à droite : Olevano avril 1827. 

Au \evso de ce dessin, il y a un croquis très-léger repré- 
sentant une silhouette de Rome. 

Reproduit tome I, p^ige 4^. 

* N' 2610 

1826-27. — ARICCIA. — LE DOME ÉMER- 
GEANT DES ARBRES. 

Plume et crayon 0,19X0,27 1/2 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à gauche : l'Arricia (sic). 
Reproduit tome I,page 41. 
Au verso, croquis sommaire. 

* N" 2611 

1826-27. — ARICCIA. — LE PALAIS CHIGI 
AU FOND; UN MOINE ET UN 
PAYSAN AU PREMIER PLAN. 
Mine de plomb 0,19X0,26 Cachet vente Corot. 
A'on reproduit. 

* N° 2612 

1826-27. — ARICCIA. — SILHOUETTE DU 
PALAIS. 

Plume 0,10X0,30 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



* 



N' 2613 



1826-27. — CRÊTES ROCHEUSES DOMI- 
NANT UNE ROUTE (ITALIE). 

Mine de plomb 
0,21X0,32 Vente Corot (cachet omis). 

Au verso de ce dessin, dont le motif doit avoir été pris 
à Castel Saint-Elia, il y a un autre croquis pris dans la 
même contrée. 

Non reproduit. 



N" 2614 



1826-27. — ROCHER COUVERT DE VÉ- 
GÉTATION (ITALIE). 

Plume et mine de plomb 0,23 1/2X0,35 
Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



1827. — COUVENT DE SAN BENEDETTO, 
PRÈS SUBIACO. 

Plume et mine de plomb 0,25X0,37 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : Couvent de San Benedetto, près 
Subiaco, août 1S27. 

Reproduit ei-contre. 

N" 2616 

Mai 1827. — UN CHEMIN A MARINO. 

Mine de plomb 0,20X0,32. 

Des rochers plats occupent la partie gauche. A l'horizon, 
un peu vers la droite, un tertre couvert de feuillage au pied 
duquel passe d.ins l'ombre une femme, un panier sur la 
tète, et un enfant. 

.Ce croquis fut ofïert par Corot à Christine Nillson en 
mars 1873, un jour qu'elle était venue lui rendre visite 
à son atelier. Il avait promis un souvenir à la cantatrice; 
mais, ce jour-là, contrairement à son ordinaire, il 
n'était pas en veine de grande générosité et il se borna à 
ajouter une figure de fantaisie sur le premier plan pour 
offrir, ainsi accommodé, ce crayonnage sans importance. 

Calqué par M. Alfred Robaut (avant l'addition de la 
figure). 

Non reproduit. 

N" 26iy 

1S27. — OLEVANO. — RIDEAU D'ARBRES 
SUR UNE COLLINE ROCHEUSE. 

Mine de plomb 
0,18X0,28 Signé en bas, à droite. Daté. 

A la suite d'un premier plan bouleversé, la vue est bornée 
à gauche par des groupes d'arbres sortant des rochers dont 
la ligne descend rapidement à droite. Elle s'arrête aux trois 
quarts de la largeur pour découvrir au fond divers étages 
de montagnes précédés de quelques fabriques. 

Don de Corot à son ami Théodore Scribe. 

Non reproduit. 

* N" 2618 

1828. — OLEVANO. — PAYSAGE ACCI- 
DENTÉ. 

Plume et crayon 0,24X0,39 Cachet vente Corot. 
On lit en bas : Serpentara, Olevano 1828. 
Reproduit ci-contre. 
Au verso de ce dessin, un autre croquis sommaire. 



* 



A^" 261g 



1827. — CIVITELLA. -ROCHERS BOISÉS. 

Mine de plomb 0,22 i 2X0,38 
Cachet vente Corot. 
On lit en bas : Civitella, août 1827. 
Au verso, un autre croquis de la même région. 
Non reproduit. 



* 



N" 2620 



1827. — CIVITELLA. — MAMELON DOMI- 
NANT UNE VALLÉE (VUE PRISE 
EN SENS INVERSE DE LA PRÉCÉ- 
DENTE). 

Mine de plomb 0,27X0,40 
Vente Corot (cachet omis). 

Non reproduit. 



31 




A'" 2bi^ 




N' 261S 



32 



* A^'' 2621 

1826-27. — CIVITA CASTELLANA. — RO- 
CHERS DOMINANT LA VALLÉE. 

Plume 0,25X0,19 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 
On lit en bas, vers la gauche : Civita Castellana. 
Reproduit ci-contre. 

* N" 2622 

\%ii-i-]. — CIVITA CASTELLANA. — 
ARBRES AU FOND D'UNE VALLÉE 
ROCHEUSE. 

Plume et crayon 0,36X0,28 Cachet vente Corot. 
Reproduit tome i, page jj. 



* N" 262J 



1827. — UN RUISSEAU A CIVITA 
CASTELLANA. 

Plume 0,50X0,41 Cachet vente Corot. 
On lit en bas : Civita Castellana, septembre 1S27. 
Exposition des Dessins du Siècle à l'Ecole des Beaux- 
Arts, 1884 — Exposition Centennale 1889 (N° 121). 

Fac-similé Ch. Desavary (3' série) — Cliché dans «Peintres 
et Sculpteurs contemporains » par Jules Claretie, Jouaust, 
éditeur, 1SS2. 

Reproduit d'après l'original, tome I, page jy. 



* N" 2624 



1827. — CIVITA CASTELLANA. — BOU- 
QUET D'ARBRES AU FOND D'UNE 
GORGE ROCHEUSE. 

Plume et mine de plomb 0,42X0,33 
Cachet vente Corot. 

Fac-similé Ch. Desavary (5° série). 
Reproduit d!' après V original, tome I, page 45. 



* N" 2623 



1826-27. — CIVITA CASTELLANA. — RO- 
CHERS BOISÉS. 
Mine de plomb 0,29X0,45 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, adroite : Civita Castellana. 
Non reproduit. 



4f 



N' 2626 



1826-27. — CIVITA CASTELLANA. 

(CROQUIS SOMMAIRE). 

Plume et crayon 0,25X0,40 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Au verso, autre croquis sommaire. 
Non reproduit. 



"" N" 262y 



1826-27. — CIVITA CASTELLANA — CRETE 
ROCHEUSE DOMINANT UNE VAL- 
LÉE 

Plume 0,29X0,44 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



* N" 2628 

1826-27. — CIVITA CASTELLANA. — 
CRÊTE ROCHEUSE DOMINANT 
UNE VALLÉE. 

Plume et mine de plomb 0,31X0,44 
Cachet vente Corot. 

Ce sujet est le même, à peu de chose près, que le précé- 
dent. Au verso, un autre croquis à la mine de plomb de la 
même contrée. 

Non reproduit. 



N" 2629 



1826-27. — CIVITA CASTELLANA. 
ETUDE DE ROCHERS. 

Plume et mine de plomb 0,46X0,35 
Cachet vente Corot. 

Au verso, un autre croquis de rocher. 

Non reproduit. 



* N' 26^0 



1826-27. — CASTEL SAINT-ELIA. — VUE 

PANORAMIQUE, UN PERSONNAGE 

ACCROUPI AU PREMIER PLAN. 

Plume et mine de plomb 0.26 1/2X0,41 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

On lit en bas, à droite : Castel Saint-Elia. 

Reproduit ci-contre. 

Au verso, un croquis de rochers boisés. 



N" 26^1 



1827. — CASTEL SAINT-ELIA. 

Plume 0,27X0,44 Cachet vente Corot 
En bas, à gauche : Castel Saint-Elia, octobre 1827. 

Collection Henri Rouart. — Exposition centennale 1900 
(N° 832). 

Fac-simile par Ch. Desavary (3° série). 
Reproduit d'après l'original, tome I, page ^7. 



* N'' 2632 



1826-27. — FABRIQUES DOMINANT UNE 
VALLÉE BOISÉE (ITALIE). 
Plume 0,22X0,31 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 



* 



N" 26^3 



1828. — NAPLES. — LE CHATEAU DE 

L'ŒUF. 
Mine de plomb 0,21X0,31 1/2 Cachet vente Corot. 

Au verso, un autre dessin à la plume avec l'indication : 
Capri. 

Le dessin du verso est reproduit ci-contre. 



* 



N" 2634 



1828. 



ISCHIA. 



Plume et mine de plomb 0,22 1/2X0,36 
Cachet vente Corot On lit en bas, à gauche : Ischia. 

Reproduit tome I, page 47. 

Au verso, un autre croquis très sommaire avec la même 
mention. 



3} 




' "JJ ^--^gS-aC^a. 






,0- 



N° 26^0 



mmmmmKMum" m'imj-mmimv^ 



f<-'V^?^ 



csr^^i^"^ 









--^ ù-r^ 



A'° 26^2 



A rêli 




N" 263} 




N° 2621 



34 



Vers 1829-30. — MOISSON ROMAINE. 

Mine de plomb 0,14X0521 Signé en bas, à droite. 

Au premier plan d'une plaine, sur la gauche, passe une 
charrette chargée de foin, dans laquelle ont pris place quatre 
Italiens. Deux chevaux la traînent. Au fond, on aperçoit 
les montagnes et, au second plan, une sorte de ruine. 

Vente Hôtel Drouot, 3 mai 1876, 35 fr. 

Non reproduit. 

* N" 26:^6 

Vers 1828-29. — JEUNE FEMME EN CHE- 
MISE. 

Plume et crayon 0,32X0,21 1/2 
Cachet vente Corot. 

Sur la même feuille, trois autres croquis : une tète de 
femme, et deux souvenirs à'Othello. 

Au verso, un autre dessin représente le même modèle en 
chemise, assis. Il est accompagné de deux croquis (souve- 
nirs du théâtre). 

Non reproduit. 

* N'' 2637 

Vers 1828-30. — ÉTUDE D'ARBRES EN 

FORÊT. 
Mine de plomb 0,21X0.26 Cachet vente Corot 
(au verso). 

Fac-similé lithographique (pour un cours élémentaire de 
dessin par A. Etex). — Fac-similé Ch. Desavary (3' série). 

Reproduit ci-contre d'après l'original. 

Au verso de ce dessin, il y en a un autre représentant une 
rue de village. 

'' N" 2638 

Vers 1830. — JEUNE GARÇON ÉTENDU 
SUR L'HERBE. 

Mine de plomb 0,16X0,11 environ 
Signé en bas, à droite. 

Ce dessin, pour lequel Corot marquait une prédilec- 
tion connue de M. Robaut, fut encadré par les soins de 
celui-ci avec, en face, dans le même passe-partout, un dessin 
d'Eugène Delacroix qu'il otïrit au maître. Le cadre conte- 
nant ces deux objets fut placé par Corot dans sa chambre et 
y demeura jusqu'à sa mort. 

Il fut vendu tel quel à la vente posthume (N° 570), 157 fr., 
à M. Marion. 

Reproduit tome I, page 6j. 

* N° 26JP 

Vers 1830. — PARIS. — DEUX CROQUIS 
SUR LA MÊME FEUILLE : i» NOTRE- 
DAME ; 2° LES BORDS DE LA SEINE 
VUS DU PONT D'AUSTERLITZ. 
Mine de plomb 0,20X0,29 1/2 
Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N" 2640 

Vers 1830. — BERGUES (NORD). — LE 
BEFFROI. 

Mine de plomb 0,22X0,33 1/2 

On lit en bas, à droite : '■-Bergues.Les tourelles blanches. 
La tour, brique d'un gris blanc *■. 

Dessin offert par Corot à M. Alfred Robaut, en novem- 
bre 1871. 

Non reproduit. 



* JV" 2641 

Vers 1830. — HAZEBROUCK (NORD). — 
UN CLOCHER ÉMERGEANT DE LA 
VERDURE. 

Mine de plomb 0,28X0,28 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N" 2642 

Vers 1830. — UNE CATHÉDRALE GO- 
THIQUE. 

Mine de plomb 0,29X0,20 Cachet vente Corot. 

Ce dessin, exécuté au tire-ligne, paraît être le résultat 
d'un calque. 

Vente Doria, mai 1899 (N" 36S), 22 fr. 

Non reproduit. 

* N" 264^ 

Vers 1830. — ÉTUDES D'ARBRES. 

Mine de plomb et plume 0,20 1/2X0,17 
Cachet vente Corot. 



Non reproduit. 



"^ N" 2644 



Vers 1830-40. — UN PORT SUR UNE 
RIVIÈRE. 

Mine de plomb 0,25 1/2X0,41 
Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 

"^ N' 264^ 

Vers 1830-35. — SOUS BOIS EN FORÊT. 
Mine de plomb 0,30X0,43 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 



* 



N" 2646 



Vers 1830-35. — L'ABSIDE D'UNE EGLISE 

DE CAEN. 
Mine de plomb 0,29X0,22 Cachet vente Corot. 

On lit en haut, .à droite : Caen. 

Collection Doria. — Vente Doria, 8 mai 1S99 (N" 369), 
200 fr. 

Fac-similé Ch. Desavary (5» série). 
Reproduit d'après l'original, tome I, page ^4. 

Au verso de ce dessin, il y en a un autre, très postérieur, 
représentant une jeune femme levant les bras en l'air, rap- 
pelant une des figures du Souvenir de Mortefontaine. 

* N" 2647 

Vers 1830. — POULES ET CANARDS. 

Mine de plomb 0,20X0,30 Cachet vente Corot. 

Vente posthume Corot. — Vente Doria, mai 1899 (N° 354), 
20 fr. 

Non reproduit. 






<t,'tJ>^ 



N' 264$ 



N- 2637 



N" 2644 



^ N" 2648 

1830. — DUNKERQUE. — VUE PRISE 
DES DUNES. 

Mine de plomb 0,22X0,33 Cachet vente Corot. 
On lit en haut, à droite: Dunkerque, juin 1830. 
Fac-similé Charles Desavary (3* série). 
Reproduit d\ifr'es Voriginal, tome i,page 57- 

N' 264g 

1830. — CHANTIER DE BATEAUX, A 
L'ENTRÉE D'UN PORT. 

Mine de plomb 0,20X0,32 
Ce dessin aurait été fait à Trouville. 
Fac-similé Charles Desavary (i" série). 
Reproduit ci-contre d'cipris ce fac-similé. 

N" 26^0 

1830. — UN FAUBOURG DE DUNKERQUE. 

Mine de plomb 0,20X033 
On lit en bas, à droite : Dunkerque. 
Fac-similé Charles Desavary (y série). 
Reproduit ci-contre d'après ce fac-similé. 

N° 26^1 

1830. — UN MOULIN A VENT A DUN- 
KERQUE. 

Mine de plomb 0,22X0,14 
On lit en bas, à droite : Dunkerque, juin 1830. 
Fac-similé Charles Desavary (2° série). 
Reproduit ci-contre d'après ce fac-similé. 

* N" 26^2 

Vers 1S30. — « MON AGAR ». 

Mine de plomb 0,18X0,14 

Ce portrait fut dessiné par Corot d'après une jeune 
ouvrière de sa mère. Interrogé au sujet de son modèle, il 
dit un jour : « C'est mon Agar ». 

Exposition Durand-Ruel 1878 (N" 135). — Exposition des 
dessins modernes à l'Ecole des Beaux-Arts, 1884. — Expo- 
sition centennale 1889 (N» 118). 

Fac-similé Charles Desavary (i" série). Sur le fac-similé, 
on lit, en haut, à droite : « .^.gar, vers 1830 ». C'est une 
addition du copiste. 

Reproduit d'après l'original, tome l, page ^5. 



N" 26^6 



N' 26^3 



Vers 1850. — M. SENNEGON, ANCIEN 
CORRESPONDANT DE COROT A 
ROUEN. 

Mine de plomb 0,12X0,11 Non signé 
Appartient à M. Chamouillet. 
Reproduit tome i, page 21. 

N" 26^4 

Mai 1831. — LE BOIS DE VILLE-D'AVRAY 
AVEC UNE FEMME ASSISE DANS 
LE FOURRÉ. 

Plume 0,35X0,33 Daté. 
Non reproduit. 

N" 26^^ 

1832. — LE REPOS DU CHARRETIER. 

Mine de plomb 0,18X0,25 Signé en haut, à droite. 
Daté. 
Appartenait en 1894 à M. Gleizes. 
Calqué par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



1832. — FONTAINEBLEAU ; AU GROS 
FOUTEAU. — UNE FEMME COU- 
CHÉE, LA TuTE DANS LA MAIN. 
Mine de plomb 0,24X0,31 
Vente posthume Corot (cachet omis) 
On lit en bas, à droite : Gros fouteau, 1832. 
Au verso, un autre dessin représente des arbres en forêt. 
Non reproduit 



# 



N" 26^"] 



1833. — LE PEINTRE GRANDJEAN A 

TABLE. 
Mine de plomb 0,29X0,43 Daté : Coucy, juin 1833 
Cachet vente Corot 
Reproduit tome l, page 6y. 



N" 2638 



Vers 1830-35. — JEUNE PATRE ASSIS. 
Plume et lavis 0,18 1/2X0,14 

Vu en pied de trois quarts, la tète de profil et nue, avec 
des cheveux abondants, il regarde par terre. Il est en 
manches de chemise ; les mains sont posées sur le genou 
gauche. Un large pantalon lui monte haut sur la poitrine 
et s'arrête aux mollets. Les pieds sont croisés l'un sur l'autre. 

Ce dessin à quitté l'atelier vers 1S74. 

Non reproduit. 



N" 2 6^ç 



1834. _ GÊNES. — VUE PRISE DES 
HAUTEURS DE LA PORTE SAN- 
TOMASO. 

Mine de plomb 0,28X0,43 

Le titre ci-dessus est écrit en bas du dessin, de la main 
de Corot, avec la date : Juin 1S34. 

Fac-similé Charles Desavary (4' série). 
Reproduit ci-contre d'après ce fac-similé. 

N" 2660 

1834. — SESTRI, PRÈS GÊNES. — 
BARQUE SUR LA GRÈVE. 

xMine de plomb 0,19X0,30 
On lit en bas, à gauche : Sestri, juin 1S34. 
Fac-similé Charles Desavary (4" série). 
Reproduit ci-contre d'après ce fac-similé. 

* N" 2661 

1834. — PISE. — CROQUIS FAIT AU 
CAMPO SANTO D'APRÈS UNE 
FRESQUE DU GIOTTO. 
Plume et mine de plomb 0,16X0,25 
Cachet vente Corot 

On lit en bas : « D'après une fresque du Giotto; Campo 
Santo, Pisa ». 

Au verso, croquis sommaire d'après une autre fresque. 
Reproduit tome i, page 67. 

^ N" 2662 

Vers 1830-35. — UNE MODISTE. 
Mine de plomb 0,35X0,28 Cachet vente Corot 
Sur la même feuille, deux autres croquis de figures. 
Reproduit tome i, page sj. 



37 







N° 2659 



ÏT 









N° 2649 




r '*_ 



^U^ 



N" 26^0 






N" 2660 



3« 



* N" 2663 



■X- 



1834. — ANTIBES. 

Mine de plomb 0,21 1/2X0,31 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
On lit en bas, à droite : « Antibes, mai 1834». 

Au verso, un autre croquis également d'Antibes, avec 
ces mots (sur trois lignes) : ". Deux tons : couleur du Capi- 
tole et fabriques blanches; en général, couleur de Rome ». 

Non reproduit. 



* N" 2664 



1834. — FLORENCE. — VUE PRISE DE 
FIESOLE. 

Mine de plomb 0,13 1/2X0,32 
Cachet vente Corot. 
On lit en bas : « Florence, vue prise de Fiesole w. 
Non reproduit. 



N" 266^ 



1834. — FLORENCE. — CROQUIS 
D'APRÈS UNE FRESQUE DE SANTA 
MARIA NOVELLA. 

Mine de plomb 0,23X0,24 1/2 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à gauche : « Florence, Santa Maria Novel- 
la, juillet 1834, dans la chapelle des Espagnols :>■. 

Reproduit ci-contre. 

* N" 2666 

1834.— FLORENCE.— CROQUIS D'APRÈS 

UNE FRESQUE DU COUVENT DE 

SAN MINIATO. 

Mine de plomb 0,23X0,33 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, vers la gauche :* Au couvent de S'" Miniato, 
près Florence, juillet 1834 -i.. 

Non reproduit. 



■' N" 2 66 y 



1834. — VUE DE FIESOLE. 

Mine de plomb 0,11X0,31 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 

* N" 2668 

1834. — FIESOLE (CROQUIS). 

Plume et crayon (crayon blanc et jaune dans le ciel) 
0,25X0,35 Vente posthume Corot (cachet omis). 
On lit en bas : « Fiesole ». 

Au verso, étude d'arbres avec ces mots en bas, à droite : 
« Végétation très vigoureuse et verte sur un ciel très pur 
et fort ». 



Non reproduit. 



* 



N" 2669 

1834. — CARRIÈRES DE FIESOLE. 

Plume 0,29X0,42 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à gaucho : v. Carrières de Fiezole (sic), 
juillet 1834 ». 

Non reproduit. 



N' 26yo 



1834. — PRÈS BOLOGNE. 

Croquis plume 0,30X0,42 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

On lit en bas, à droite : t Près Bologne ». 
Non reproduit. 



* 



A^^ 26yi 



1834. — SUR LE LAC DE COME. 

Croquis plume 0,29X0,43 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
On lit sur le dessin : <!: Sur le lac de Côme ». 
Au verso, un autre croquis également sur le lac de Côme. 
Non reproduit. 



1834. 



^ A^" 26y2 

ISOLA BELLA (LAC MAJEUR) 



Mine de plomb 0,27X0,43 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à gauche : « Isola Bella, lago maggiore, 
3 octobre 1834 ». 

Fac-similé Ch. Desavary (5* série). 

Reproduit ci-contre d'après l'original. 

Au verso de ce dessin, il y en a un autre représentant un 
bois au bord du lac de Côme, avec ces mots, en bas, à 
gauche : '•- Sur le bord du lac de Côme, 2 octobre 1834 ». 

N" 26y^ 

1834. — VENISE. — LA PLACE SAINT- 
MARC. 
Mine de plomb 0,27X0,43 Cachet vente Corot. 

Vente Philippe Burty (N" 49), 753 fr. — Collection Ché- 
ramy. 

Fac-similé Ch. Desavary (i" série). 

Reproduit d'après l'original, page 67. 



N' 26^4 



Septembre 1834. — UN CHARIOT DE 
VENDANGES A DESENZANO. 
Mine de plomb in-4°. 
Don de Corot à M. Léon Fleury, de Versailles. 
Non reproduit. 



N" 26 j^ 



1834. _ VILLE DE LA HAUTE ITALIE, AU 

PIED DES MONTAGNES. 
Plume et crayon 0,22X0,36 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



•X- 



N" 26y6 



1834. — DOMO D'OSSOLA. — UNE 
VIEILLE FEMME. 

Mine de plomb 0,30X0,20 1/2 
Cachet vente Corot. 

On lit vers la droite, sur plusieurs lignes : « Domo d'Os- 
sola. — Mouchoir brun avec fleurs blanches. Redingote 
vert foncé. Jupe blanche avec larges bandes rouges. Dessus 
de la chemise rayé violet. Corsage ouvert rouge foncé. Bas 
bleu-vert clair avec des coins rouge-jaune ». 

Reproduit tome I,page 71. 

Au verso, croquis de paysage très sommaire, avec ces 
mots : « Lac de Côme ». 



39 



M 



iJ^ 






N° 2665 



WflITt 



A'" 2672 



■" 'vi'i r? 






A'' 2667 



40 



* 



N" 26yy 



N" 2683 



1834. — VILLE DE LA HAUTE ITALIE AU 
BORD D'UN LAC ET AU PIED DES 
MONTAGNES. 

Plume et crayon 0,15X0)32 Cachet vente Corot. 
Reproduit tome I, page /2. 
Au verso, un croquis représentant une barque pleine de 



monde. 



* 



N' 26J8 

1834. — RIVA. — ÉTUDE DE TERRAINS. 

Croquis plume o,3oXO)45 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 

On lit en bas, à droite : « Riva, septembre 1S34, herbes 
brûlées sur des terrains glaiseux clairs». 
Au verso, un autre dessin de terrains. 



Non reproduit. 



N" 26 y ç 



Vers 183 1. — JEUNE FILLE COIFFEE D'UN 
BÉRET. 

Mine de plomb 0,27X0,21 environ. 

Le modèle de ce portrait doit être M"° Sennegon (plus 
tard Mme Baudot). 

Appartient au Musée de Lille. — Exposition centennale 
de 1900 (N" 827). 

Reproduit tome I, page jj. 

Le numéro suivant est une réplique de ce dessin. 



^ 



N" 2680 



1831. — JEUNE FILLE COIFFEE D'UN 
BÉRET. 

Mine de plomb 0,27X0,21 Signé en bas, à droite. 
Daté. 

Ce dessin, réplique du précédent, semble avoir été exécuté 
par Corot pour conserver le souvenir de l'original, qu'il 
aurait, paraît-il, offert à Aligny. 

Collections Mathey, Mathéus et Moreau-Nélaton. 

Reproduit ci-contre. 

* N" 2681 

Vers 1830-35. — FONTAINEBLEAU. — 
ÉTUDE DE CHÊNES. (UN ARTISTE 
ASSIS AU PIED D'UN GROS ARBRE 
EST EN TRAIN DE DESSINER ET 
UN AUTRE, DEBOUT AU PREMIER 
PLAN, PORTE SUR SON DOS SON 
BAGAGE). 
Plume 0,33X0,52 Cachet vente Corot. 

Fac-similé Ch. Desavary, 2» série. (Dans ce fac-similé la 
figure du premier plan est supprimée). 

Reproduit, d'après l'original, tome I, page §g. 

* N" 2682 

Vers 1830-35. — FONTAINEBLEAU. — UN 
GROUPE DE CHÊNES. 
Plume 0,28X0,43 Cachet vente Corot. 
Reproduit, d'après l'original, tome I,page ^g. 



Vers 1830-35. — FONTAINEBLEAU. — 
DEUX BUCHERONS SCIENT LE 
TRONC D'UN CHENE ABATTU. 

Plume 0,23X0,36 Cachet vente Corot. 
Collection Chéramy. 
Fac-siraile Ch. Desavary (3' série). 
Reproduit d'après l'original, tome I, page yy. 

Au verso de ce dessin, un autre représente également un 
gros arbre par terre. 

* N" 2684 

Vers 1830-35. — UNE ROUTE EN PAYS 
PLAT AVEC COLLINES A L'HO- 
RIZON. 

Mine de plomb 0,18X0,25 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N" 268^ 

Vers 1S30-35. — DEUX ÉTUDES DE BAT- 
TEURS ARMÉS DU FLÉAU ET UN 
ANE CHARGÉ D'UN BAT.' 

Mine de plomb 0,23X0,21 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 

Non reproduit. 

* N" 2686 

Vers 1830-40. — UN CHARIOT SUR LE 
QUAI D'UN PORT AVEC L'ES- 
QUISSE D'UN BATEAU. 

Minede plomb 0,18X0,271/2 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

N" 26 8 y 

Vers 1835-40. -- JEUNE FILLE ACCROUPIE 

PAR TERRE. 

Mine de plomb 0,26X0,30 Cachet vente Corot. 

Collection Chéramy. 

Fac-similé Ch. Desavary (2" série). 

Reproduit ci-contre d'après l'original. 

* N° 2688 

Vers 1835-40. — CHEVAUX CHARGÉS 

D'UN BAT. 
Mine de plomb 0,19X0,25 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 

* N" 2689 

Vers 1830-40. — ÉTUDE D'ARBRES. 
Crayon noir avec rehauts de crayon rouge 
0,40X0,54 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N' 2690 

Vers 1830-40. — ACADÉMIE DE FEMME 
COUCHÉE VUE DE DOS (LA TÊTE 
A ÉTÉ COUPÉE). 

Crayon noir 0,23 1/2X0,50 1/2 
Cachet vente Corot. 
Au verso, fragment d'une autre académie. 
Non reproduit. 




IV Vit 



l Co-,<OT 



N' 268S 




N" 2bho 




M' 2687 



42 



N" 26g I 



Vers 183^. — HENRI SENNEGON, NEVEU 
DÉ COROT, DORMANT. 

Minedeplomb 0,1^X0,13 Non signé. 
Autographié par M. Alfred Robaut. 
iV<?« reproduit. 



N" 2692 



1835 



— UN TEUNE ENFANT ASSIS DANS 
LA CAMPAGNE EN VUE DE 
L'ÉTANG DE VILLE-D'AVRAY. 

Mine de plomb 
Signé en bas, à 
Calqué par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



0,15X0,17 
droite ; daté. 



N" 26^^ 



Vers 1835.— UN PEINTRE TRAVAILLANT 
D'APRÈS NATURE A FONTAINE- 
BLEAU. 
Minedeplomb 0,36X0,27 Non signé. 

Appartenait en 1882 à M. Alexandre Dumont. 

Calqué par M. Alfred Robaut. 

Non reproduit. 



N" 2694 



Septembre 183s. — LE REPOS DES 
PEINTRES, A FONTAINEBLEAU. 
Mine de plomb et plume. 
In-folio, avec l'indication ci-dessus, en bas, à droite. 
Don de Corot à M. Léon Fleury, de Versailles. 
Non reproduit. 



N" 26^'=) 



Vers 1835. — FONTAINEBLEAU. — ROUTE 
D'ORLÉANS. — UN DESSINATEUR. 
Mine de plomb 0,26X0,40 Cachet vente Corot. 
On lit en bas à droite: «Fontainebleau, route d'Orléans». 
Reproduit tome /, page y$. 



* N" 2696 

Vers 1835. — FONTAINEBLEAU. — LE 
BORD D'UNE ROUTE. — UN FAR- 
DIER A TROIS CHEVAUX DESCEND 
UNE COTE. 

Mine de plomb 0,23 1/2X0,30 
Vente posthume Corot (cachet omis) 

On lit en bas : « Fontainebleau, effet du soir; ton dans 
l'ombre reflété », et, en haut, des notes relatives à des 
dépenses ménagères. 

Au verso, plusieurs croquis : un paysage et des figures 
couchées. 
Non reproduit. 

* N" 26ÇJ 

Vers 1835. — UNE ROUTE EN FORÊT. 
— (FONTAINEBLEAU). 

Minedeplomb 0,201/2X0,27 
Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* A^" 26ç8 

Vers 1835. — TERRAINS VALONNÉS 
AVEC UNE TOUR GOTHIQUE 
EMERGEANT DE L'HORIZON. 

Mine de plomb 0,29 1/2X0,46 
Cachet vente Corot au verso. 

Au verso, un croquis d'arbres et une tète ceinte de feuil- 
lage. 

A OH reproduit. 



N" 2699 



Vers 1836. — LAVALETTE (HERAULT). — 
BOIS DE CHÊNES VERTS. 
Minedeplomb 0,47X0,31 

En bas, à droite, on lit : « Lavalette près Montpellier ». 
En haut, à droite : « Chênes verts ». 

Ce dessin a été copié par M. Larocque et la copie calquée 
par Eugène Desmarest. 

Reproduit, d\iprès ce calque, tome I, page y8. 

* N" 2yoo 

Vers 1830-35. — UN BELVÉDÈRE CONTRE 
UNE MAISON. 

Mine de plomb 0,16 1/2X0,11 
Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



43 



* 



A^" J2707 



Vers 1830-35. — LE PONT A L'ARCHE 

BRISÉE. 
Mine de plomb 0,09X0,15 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N" 2J02 
Vers 1830-35. — UNE CULÉE D'ARBRE. 
Minede plomb 0,091/2X0,13 Cachet vente Corot. 

On Ut en bas des indications de colorations: «Tronc gris 
noir, écorce gris rougeâtre », etc. 

Non reproduit. 

* N" 2yoj 

Vers 1830-35. — ÉTUDE DE POIRIER. 

Mine de plomb 0,10X0,14 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : « Poirier mousseux, tronc gris, et 
lichen vert blanc et taches jaunes. » 

Au verso, un autre croquis. 

Non reproduit. 

* N" 2yo4 

Vers 1830-35. — UNE CATHÉDRALE. 
Mine de plomb 0,081/2X0,13 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

Vers 1830-35. — UN GROUPE DE MAISONS. 
Mine de plomb 0,091/2X0,10 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



* N' 2yo6 

Vers 1830-35. — UNE RUE DE VILLAGE. 
Mine de plomb 0,08 1/2X0,14 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N" 2yoy 

Vers 1830-35. — PARIS : L'INSTITUT. 
Mine de plomb 0,10X0,151/2 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N" 270S 

Vers 1830-35. — UNE RUE DE VILLAGE. 

Croquis mine de plomb 0,14X0,19 
Cachet vente Corot. 

Non reproduit. 

* N' 2yop 

Vers 1830-40. — UN QUAI A PARIS. 
Mine de plomb 0,09X0,15 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

N" 2 y 10 

Vers 1830-40. — LA MOISSON. 

Plume et lavis 0,14X0,23 Signé en bas, à droite. 

Une charrette attelée de deux chevaux, tournée à droite, 
occupe le premier plan. Dans le lointain à gauche, deux 
femmes sont occupées aux travaux de la moisson. 

Vente Hôtel Drouot, 3 mai 1S76, 50 fr. — Vente Hôtel 
Drouot, II février 18S2. 

Non reproduit. 



44 



N" 2yjj 



23 Août 1837. LOUISE-LAURE BAU- 
DOT, (M"= EMILE COROT). 

Mine d© plomb o,iiXo»ii 
Signé en bas, à droite et daté. 

Appartient à M. Fernand Corot. 
Reproduit ci-contre. 



* N' 2yi2 



1838. — ÉTUDE DE LIERRE GRIMPANT 
SUR DES TRONCS D'ARBRES (VER- 
SAILLES). 

Mine de plomb 0,261/2X0,36 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à gauche : Versailles, mai 1838. 
Non reproduit. 



N' 2yi^ 



1839. — ROYAT — ETUDE D'ARBRES. 

Mine de plomb et plume 0,32X0,44 environ 

Cachet vente Corot. 

On lit en bas : Royat, 2 août 1839. 

Cette étude a servi pour le paysage de !"« Homère » 
du Salon de 1845. 

Collection Henri Rouart. 

Fac-similé Ch. Desavary (i" série). 

Reproduit d\iprès l'original, tome I, page jy. 



N" 2 y 14 



17 mai 1839. — PAYSAGE COMPOSE. 

Signé et daté en haut à droite. 

A côté de la signature, l'artiste s'est amusé à mettre, en 
manière de calembour, un cor de chasse de haute dimen- 
sion. 

Don de Corot à M. Léon Fleury, de Versailles. 

Non reproduit. 



* 



N' 2yi^ 



Vers 1830-40. — PAYSANNE COIFFEE 
D'UN GRAND BONNET. 

Mine de plomb 0,28 1/2X0,18 1/2 
Cachet vente Corot. 

Reproduit ci-contre. 

* N" 2yi6 

Vers 183040. — RONFLEUR. — LE PORT. 

Minedeplomb 0,21X0,291/2 Cachet vente Corot. 

Au verso, un autre croquis également de Honfleur. 
Reproduit tome /, page 50. 



* N" 2yiy 

Vers 1835-40. — PAYSAGE COMPOSÉ. — 
UN PERSONNAGE NU, VU DE DOS, 
EST ASSIS AU MILIEU D'UN BOIS 
AVEC, AUPRÈS DE LUI, UN CHE- 
VAL. 

Mine de plomb 0,44X0,57 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 
Au verso, croquis sommaire de la même composition. 

* iV" 2yi8 

Vers 1835-40. — STAMATI BULGARI EN 

FUREUR AVEC RAISON. 

Mine de plomb 0,14X0,19 

On lit le titre ci-dessus, de la main de Corot, au bas du 
sujet. 

Reproduit tome 1, page ^y. 

N" 2yip 

Vers 1840. — ÉTUDE EN FORÊT DE COM- 

PIÈGNE. 

Crayon et plume 0,40X0,27 Cachet vente Corot. 

Collection Alfred Robaut. — Exposition Durand-Ruel 
1878 (N° 152). — Cédé par M. Alfred Robaut au Musée de 
Lille, vers 1880. 

Fac-similé Ch. Desavary (hors série). 

Reproduit ci-contre d'après V original. 

N° 2y2o 

Vers 1840-50. — MADELEINE (SUISSESSE 
D'UNTERSEEN). 

Minedeplomb 0,14X0,14 Signé en bas, à gauche. 
En haut, ces mots : « Madeleine, Unterseen ». 

Don de Corot à M. Roseleur-Roussel. 
Reproduit ci-contre. 

■' N" 2y2i 

Vers 1835-45. — JEUNE FEMME LES BRAS 
CROISÉS. 

Mine de plomb 0,21X0,20 

Exposition centennale, 1S89 (N" 120). 

Fac-similé Ch. Desavary (2' série). — Photoglyptie parue 
dans « l'Art Français » en 1895. 

Reproduit d'après l'original, tome I,page loy. 

^ N° 2y22 
Vers 1840. — VIEILLARD NU, ASSIS, LA 
TÊTE APPUYÉE SUR LA MAIN 
DROITE. 
Minedeplomb 0,23X0,21 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 
Reproduit tome I, page yç. 



;. 



^Ï&'^S?-; 


.^: 


.-^ - 




1 






'^y^ 


■-■r 



li 






N° 2J1CJ 





i \' 9^ '«i 



?*s:- 




A'° 2J20 



N' 2-jis 



N° 2JIJ 




A"" 2JIJ 



46 



Vers 1S30-40. — ÉTUDE D'ARBRES 
(FONTAINEBLEAU). 

Mine de plomb 0,26X0,38 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

On lit en haut, à droite : Fontainebleau. 
Non reproduit. 

N" 2^24 

Vers 1830-40. — ÉTUDE D'ANIMAUX 
(DEUX VACHES ET UN CHEVAL). 
Mine de plomb 0,41X0,27 

Vente posthume Corot. 

Fac-similé Charles Desavary (i" série). 

Non reproduit. 

* N° 272^ 

Vers 1830-40. — CABANES SUR DES 
TERRAINS VALLONNÉS ET BOISÉS, 
UNE RUINE AU FOND. 
Mine de plomb 0,21X0,31 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N" 2726 

Vers 1830-40. — ÉTUDE D'ARBRES. 

Mine de plomb 0,44X0,33 Cachet vente Corot. 

Au verso, un autre dessin représentant au premier plan des 
arbres émergeant des rochers et des constructions sur un 
mamelon au fond à gauche. 

Non reproduit. 

* N" 2727 

Vers 1835-40. — LE TOURNANT D'UN 
CHEMIN DOMINÉ PAR QUELQUES 
ARBRES EN RASE CAMPAGNE. 
Mine de plomb 0,30X0,48 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N" 2728 

Vers 1835-45. — PLAINE VALLONNÉE AVEC 
QUELQUES ARBRES. 

Mine de plomb très légère 0,21X0,37 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Au verso, un autre dessin très léger représentant des 
plaines vallonnées avec une laveuse au premier plan. 

Non reproduit. 



N' 272c 



Vers 1835-45. — FABRIQUES SUR UNE 
COLLINE DERRIÈRE LES ARBRES. 

Mine de plomb sur pierre 0,10X0,06 environ 
Signé en bas, à droite. 

Collection Groult. 
Non reproduit. 

* N" 27^0 

Vers 1835-45. — UNE CHAUMIÈRE. 

Mine de plomb 0,19X0,34 Cachet vente Corot. 
Au verso, léger croquis d'arbres. 
Non reproduit. 

* N' 2731 

Vers 1840. — LE PETIT BERGER. 

Mine de plomb 0,31X0,22 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

C'est une esquisse ou une interprétation du tableau du 
Salon de 1840. 

Au verso, croquis de paysage, rehaussé de crayon bleu. 

Non reproduit. 

* N" 2732 

Vers 1840. — UNE JEUNE FILLE DE LA 
FAMILLE SENNEGON ET SA GOU- 
VERNANTE. 

Mine de plomb 0,16X0,22 environ. 
Non reproduit. 

N" 2733 

Vers 1840. — ÉTUDE EN FORÊT DE 
FONTAINEBLEAU. 

Crayon in-folio Signé en bas, à droite. 

On lit en bas : Donné, i" janvier 1843,3 C. J. Guernier. 
Don de M. Guernier au Musée de Vire. 
Non reproduit. 

* N" 2734 

Vers 1840.— Mlle CHARMOIS (Mme LEMA- 
RINIER), PETITE-NIÈCE DE COROT. 
Mine de plomb 0,17X0,14 Cachet vente Corot. 
Reproduit tome I, page p8. 



47 



N' 2T35 



Vers 1840-43. — ÉTUDE POUR L'INCEN- 
DIE DE SODOME. 
Mine de plomb 0,31X0,23 Cachet vente Corot. 
Collection Henri Rouart. 
Reproduit tome I, page 102. 



* .V" 2yj6 



184 r. — VILLE-D'AVRAY. — LAVANDIE- 
RES AU BORD DE L'ÉTANG DO- 
MINÉ PAR DE GRANDS ARBRES. 

Croquis mine de plomb 0,25X0,34 1/2 
Cachet vente Corot. 

On lit en haut, à droite : « VilIe-d'Avray 1841 ». 
Non reproduit. 

* 



1842. 



N' 2737 

MORNEX (HAUTE-SAVOIE). 



Mine de plomb et plume 0,25X0,29 
Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : « Juin 1S42, Mornex ». 
Fac-similé Ch. Desavary (i" série). 
Reproduit d'après l'original, tome I,page p^. 
Au verso de ce dessin, il y a deux croquis : l'un représen- 
tant la tète d'une fillette et l'autre, très sommaire, ayant 
l'apparence d'une rangée de maisons à contre jour ; Corot 
a écrit à côté de ce dernier dessin : « Figuré par des nuages». 



* 



N" 2738 



1842. — MONTREUX. — UN CHALET AU 
BORD DE LA ROUTE. 

Mine de plomb 0,20 1/2X0,26 
Cachet vente Corot au verso. 

On lit en bas à droite: Montreux, juillet 1842. 

Au verso, un dessin représentant une Suissesse, dont le 
costume est annoté quant aux couleurs et un croquis de 
deux hommes sur un banc. Ce verso porte également la men- 
tion : « Montreux, juillet 1842 ». 

Reproduit tome I, page pu. {Le verso est reproduit 
tome I, page çy). 

* N" 27JP 

1842. — FRIBOURG. — LA CATHÉDRALE 

ET LA VILLE. 

Mine de plomb 0,29X0,46 Cachet vente Corot. 

On lit en haut, vers la droite : « Fribourg, juillet 1842 ». 
Reproduit tome /, page 100. 



* 



A^" 2740 



Vers 1842. — PRÈS LES ALINGES (HAUTE- 
SAVOIE). UNE COMPAGNIE SOUS 
LES ARBRES. 

Mine de plomb et plume 0,21 1/2X0,29 1/2 
Cachet vente Corot. 

Reproduit d'après l'original, tome I,page pj. 



* N° 2 741 



Vers 1842. — ENVIRONS DU LAC DE GE- 
NÈVE. — UN CHEMIN SUR LA HAU- 
TEUR. 
Mine de plomb 0,27X0,43 Cachet vente Corot. 

Fac-similé Ch. Desavary (5' série). 

Reproduit d'après l'original, tome I, page 100. 



* 



N" 2742 



1842. — ETREMBIERES (HAUTE-SAVOIE). 

— LA VALLÉE DE L'ARVE. 
Mine de plomb 0,141/2X0,43 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : « Etrembières, juin 1842 ». 
Reproduit tome I, page ç.f. 



* N" 2743 



1842. — LE JURA. — VUE PRISE DU 
GRAND SACONNEX, PRÈS GE- 
NÈVE. 

Mine de plomb 0,141/2X0,43 Cachet vente Corot. 

On lit en haut, au milieu : «Il Jura»; en haut, à gauche : 
«Le Jura, près Gex, juin 1S42*; en bas, adroite : «Du grand 
Saconnex, près Genève.» 

Reproduit tome I,page ç)y. 



N° 2744 



Vers 1840-45. — MODELE DRAPE ETENDU 
PAR TERRE, LA TÊTE REPOSANT 
SUR LA MAIN. 

Mine de plomb 0,20X0,40 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 

Fac-siniile Ch. Desavary (i" série). 

Reproduit d'après l'original, tome I, page loj. 

Au verso de ce dessin, il y en a un autre représentant un 
homme nu couché sur le dos. 



* N° 274^ 



Vers 1840-45. — LE JARDINIER. — POR- 
TRAIT. 

Mine de plomb 0,24 1/2X0,18 1/2 
Cachet vente Corot. 

Reproduit tome I, page pp. 

N" 2746 

Vers 1840-45. — UNE FEMME AFFLIGÉE. 

Mine de plomb in-folio. 

Collection Henri Rouart. 
Reproduit tome I, page 75. 



48 



N" 2^47 



1841. — SAINT-ANDRÉ EN MORVAN. — 
TAILLIS DANS LES ROCHERS. 

Mine de plomb 0,29 1/2X0,24 1/2 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : « Saint-André en Morvan, 
août 1841 » et, se référant à la partie la plus lumineuse du 
dessin, ces mots : « Percée brillante ». 

Reproduit tome /, page çi. 

* N" 2748 

Vers 1841-42. — LE LABOURAGE (PRÈS 
LORMES, MORVAN). 

Plume et crayon 0,27 1/2X0,42 1/2 
Cachet vente Corot. 
On lit en haut, à droite : « Morvan, près Lormes ». 
Reproduit tome I, page p^. 



* 



N° 274c 



1841. — PRÈS LORMES. — BOUQUET DE 

BOIS A FLANC DE COTEAU. 

Mine de plomb et plume 0,25 1/2X0,42 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : « Près Lormes, septembre 1841. » 

Au verso, il y a un autre dessin analogue avec cette indi- 
cation : c Lormes, septembre 1841, Morvan». 

Le dessin du verso est reproduit tome I, page (f2. 



N" 2y^o 



1841. — VEZELAY. — LE PORTAIL DE 
L'ÉGLISE. 

Plume et crayon 0,40X0,54 
Fac-similé Charles Desavary (4' série). 
Non reproduit. 



* 



N" 2y^i 



Vers 1841-42. — PRES LE MOULINEAU 
(NIÈVRE). — CHAMPS BORDÉS 
D'ARBRES. 

Mine de plomb 0,27 1/2X0,43 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 

* N' 27^2 

1841. — VEZELAY. — VUE GÉNÉRALE. 

Mine de plomb 0,22X0,45 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à gauche : « Vézelay, juillet 1841 ». 
Reproduit ci-contre. 



* N° 275^ 



1841. — VEZELAY. — L'EGLISE AU SOM- 
MET DU COTEAU. 

Mine de plomb 0,23X0,45 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à gauche : « Juillet 1841 ». 
Reproduit ci-contre. 



N" 2734 

Vers 1844. — VIEILLARD EN PRIÈRE 

(ÉTUDE POUR LE BAPTÊME DU 

CHRIST). 

Crayon 0,31X0,40 Cachet vente Corot. 

Collection Doria. — Vente Doria, 8 mai 1899 (N° 358) 
310 fr., à M. Georges Viau. 

Reproduit tome I, page 11^. 

1844. — sous BOIS. (MORVAN). 

Croquis mine de plomb 0,39X0,30 
Cachet vente Corot. 
On litenbas,à droite : «LeCousin (Morvan), octobre 1844». 
Non reproduit. 



N" 2736 



Vers 1840-45. — MODELE D'ATELIER 

DANS LE MOUVEMENT D'UN 

HOMME QUI SCIE. 

Mine de plomb 0,36X0.20 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Au verso de ce dessin, il y en a un autre représentant 
une académie de femme debout, de profil vers la gauche. 

Cliché phototypographique paru dans les « Artistes 
Modernes» par Eugène Montrosier (Launette éditeur, 1882). 

Reproduit d'après VoriginaJ tome I, page 80. 
^' 2737 

Vers 1840-45. — JEUNE FEMME LES YEUX 
BAISSÉS, LA TÊTE ORNÉE D'UNE 
COURONNE DE FEUILLAGE. 

Mine de plomb 0,32X0,30 
Collections A. Robaut et Roger Ballu. 
Fac-similé Charles Desavary (5" série). 
Non reproduit. 

* N" 2738 

Vers 1840-4S. — LE CROISIC. — VERSANT 

BOISÉ (ON APERÇOIT UN VILLAGE 

AU LOIN). 

Mine de plomb 0,23 1/2X0,28 1/2 
Cachet vente Corot. 

Au verso, un autre dessin représentant un chemin mon- 
tant dans les bois avec un bonhomme arrivant au sommet. 
On lit en bas, à droite : « Orsay, août 1842 ». 

Non reproduit. 



* 



N" 2739 



Vers 1840-45. — GROUPE D'ARBRES SUR 
UN TERRAIN VALLONNÉ PRÈS DE 
ROCHERS. 

Mine de plomb 0,29X0,28 1/2 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

"^ N" 2760 

Vers 1840-45. — ÉTUDE D'ARBRE DANS 
LES ROCHERS. 

Mine de plomb 0,29X0,22 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
Non reproduit. 



VENTE 

Corot 



N" 27^2 






N° 2J^l 






N' 27S3 



50 



1843. _ AU LAC DE NEMI. — UN JEUNE 
GARÇON DORMANT AUPRÈS 
D'UNE EXCAVATION DANS LES 
ROCHERS. 

Mine de plomb 0,28 1/2X0,43 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : « Lac de Nemi, juillet 1843 ». 
Reproduit tome I, page 10$. 

* iV" 2762 

1843. _ ARICCIA. — UNE PORTE AU- 
PRÈS DU CALVAIRE. 
Mine de plomb 0,28X0,43 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : « Ariccia, 24 juillet 1843 ». 

Reproduit ci-contre. 

Au verso, un croquis représente le dôme de l'Ariccia do- 
minant la vallée. 

* N" 2763 

1843. — UNE VILLA ITALIENNE. 
Mine de plomb 0,28X0,201/2 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

N' 2764 

1843. — UNE ITALIENNE PORTANT UNE 
CRUCHE SUR LA TÊTE. 

Mine de plomb 0,27X0,19 Vente Corot 
(cachet omis). 

On lit en haut, à droite : « Francesca Commerci de 
Tivoli, juin 1843 ■». 

Reproduit tome I, page 104. 



* N" 2767 



* N" 276^ 



1843. _ TIVOLI. — UNE ANFRACTUO- 
SITÉ DANS LES ROCHERS. 

Plume et mine de plomb 0,24X0,30 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas, au milieu: «CL. Varrus (sic), Tivoli, juin 1843». 



Non reproduit. 



* 



A^" 2766 



1843. — TIVOLI. — VILLA D'ESTE. 

Mine de plomb 0,27X0,47 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 

On lit en bas, à droite : «Villa d'Esté, juin 1S43 ». Sur la 
même feuille, à droite du présent dessin, il y a plusieurs 
croquis de personnages (une Italienne portant une cruche 
sur la tète, une femme embrassant son enfant, etc.), les uns 
à la plume, les autres au crayon. 

Au verso, divers croquis dont un représente une grotte 
et porte l'indication : « Q.. Varrus (sic), à Tivoli ». 

Non reproduit. 



1843. _ TIVOLI. — MAISONS DU BOURG. 
Mine de plomb 0,28X0,45 Cachet vente Corot. 
Reproduit tome I, page 10^. 



N" 2768 



1843. — ROME. — VILLA ALBANI. 

Mine de plomb 0,20X0,28 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : « Villa Albani, 7 août 1843 ». 
Reproduit ci-contre. 



N" 2769 



1843. — ROME. — VILLA ALBANI. — 
L'ALLÉE AUX DEUX STÈLES. 

Mine de plomb 0,27X0,24 1/2 
Cachet vente Corot au verso. 

On lit en bas, à gauche : « 1843 » et à droite : « Villa 
Albani, Rome, 7 août ». 

Au verso de ce dessin, il y en a un autre, représentant 
une terrasse de la même villa, qui a été coupé par le milieu 
et qui se continue au verso du N" suivant. On lit sur cette 
moitié-ci la date : « Rome, août 1843 * et quelques indications 
de coloration telles que : «bleu très fort et pur, chênes vert, 
reflet doré, architecture très blanc ». 

Non reproduit. 



■X- 



N° 2770 



1843. — ROME. — VILLA ALBANI. — 

SCULPTURES ET PORTIQUE. 

Mine de plomb 0,261/2X0,24 Cachet vente Corot. 

Au verso, il y a un dessin (terrasse de la villa) qui est la 
continuation du celui qui occupe le verso du N° précédent. 

Non reproduit. 



"" N' 2771 



1843. — NEMI. — UN GROS ARBRE AUX 
BRANCHES TORDUES. 

Mine de plomb 0,29X0,44 Vente posthume Corot 

(cachet omis). 

On lit en bas, à gauche : « Nemi ». 

Au verso, deux croquis sommaires, dont l'un paraît être 
un paysage composé. 

Non reproduit. 



N" 2772 



1843. — GENZANO. — LE VILLAGE DO- 
MINANT LA COLLINE. 

Mine de plomb 0,29X0,44 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 

Au verso, un croquis portant la mention : « Genzano ». 
Non reproduit. 



51 




N° 2762 




N' 2768 



52 



N" 2yyj 



N" 2yyç 



Vers 1840-45. — VIEILLARD NU COUCHE, 

DE DOS, LA TÊTE DE PROFIL. 

Mine de plomb, grand in-4» Cachet vente Corot. 

Collection Henri Rouart. 
Reproduit tome I, page 85. 

* N" 2yy4 

1844.— SAINT-ANDRÉ EN MORVAN. — 
TAILLIS ET ROCHERS. 
Mine de plomb rehaussée légèrement de crayon 
rouge dans le ciel 
0,28 1/2X0,38 1/2 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à gauche : « Saint-André, 29 septembre 1 844 ». 
Reproduit ci-contre. 
Au verso, croquis sommaire d'arbres. 

* N° 2yy^ 

Vers 1840-45. — ÉTUDE D'ARBRES DOMI- 
NANT UN RUISSEAU (MORVAN). 
Mine de plomb 0,41X0,44 Cachet vente Corot. 

Reproduit ci-contre. 

Au verso, un autre dessin représentant un troupeau de 
cochons auprès d'un groupe d'arbres. 

* N" 2yy6 

Vers 1841-42. — PIERRE-PERTHUIS, PRÈS 
VÉZELAY. — CHATEAU ET ÉGLISE 
SUR LA HAUTEUR. 

Plume 0,29 1/2X0,46 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
On lit à droite : Pierre Perthuis. 
Reproduit ci-contre. 



* 



N'' 2 



777 



Vers 1840-45. — SUR LA ROUTE DE 
LORMES A CLAMECY. 

Croquis mine de plomb 0,16X0,23 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

On lit en bas : «Château Dubouchet, près Mont Sabon 
sur la route de Lormes à Clamecy». Dans le ciel, quelques 
indications telles que: «nuages vigoureux, voûte très pure». 

Au verso, un autre croquis sommaire de la même région. 



Non reproduit. 



■X- 



N' 2yy8 

Vers 1840-50. — JEUNE FEMME PENSIVE 
ACCOUDÉE SUR SON GENOU. 

Mine de plomb 0,31X0,44 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
Au verso de ce dessin, il y en a un autre représentant une 
jeune femme assise de face, le bras droit appuyé au dossier 
de sa chaise et les mains jointes. 
Le dessin du verso est reproduit tome i, page 81. 



Vers 1840-45. — ÉTUDE D'ARBRES (LA 

SILHOUETTE D'UNE FILLETTE AU 

PREMIER PLAN). 

Mine de plomb 0,39X0,30 Cachet vente Corot. 

Au verso, croquis sommaire au fusain représentant un 
paysage avec des personnages sur une route. 

Non reproduit. 

N" 2y8o 

Vers 1840-45 . — JEUNE FEMME COUCHÉE, 
LA MAIN SUR LA POITRINE. 

Mine de plomb 0,24X0,37 Cachet vente Corot. 

Collection Henri Rouart. 
Reproduit tome I, page 7^. 



¥r 



N" 2y8i 



Vers 1845. — JEUNE FEMME DEBOUT 
VUE JUSQU'AUX GENOUX, UN 
LIVRE ENTRE LES MAINS. 
Mine de plomb, grand in-4°. 

Collection Chéramy. 
Reproduit tome I, page m. 

* N" 2y82 

Vers 1840-50. — SOUS BOIS. 

Mine de plomb sur papier torchon 0,43X0,32 

Cachet vente Corot. 
Reproduit tome I, page 121. 

^ N" 2y8^ 

Vers 1840-50. — FIGURE DE GARÇONNET 
ET CROQUIS DE PAYSANNE. 

Mine de plomb 0,25X0.37 Cachet vente Corot. 

Au verso, une charrette traînée par deux chevaux. 
Non reproduit. 

* N" 2y84 

Vers 1840-50. — ÉTUDE D'ARBRES. 
Croquis mine de plomb 0,22X0,26 
Non reproduit. 




'■-^■: 






A-^ 



N° 3/7-/ 



\\ 



\ 

-r 



ft^ 



N" 2776 















-% 



54 



* 



1843. 



GENZANO. — L'ÉGLISE. 



Mine de plomb 0,19X0,24 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : « Genzano, 26 juillet 1843 ». 
Son reproduit. 

* N" 27S6 

1843. — GENZANO. — LE VILLAGE PRÉ- 
CÉDÉ PAR UNE COLLINE BOISÉE. 

Mine de plomb 0,20 1/2X0,27 
Cachet vente Corot au verso. 

On lit en bas, à droite : « Genzano, 1S43. Temporale ». 

Au verso, plusieurs croquis : 1° L'escalier d'une terrasse 
avec la mention : Tivoli ; 2" une Italienne et un Italien avec 
la mention : « Genzano ». 

Non reproduit. 

* N' 2787 

1843. — GENZANO. — VILLAGE APERÇU 

SOUS LES ARBRES. 

Croquis sommaire mine de plomb 0,18 1/2X0,2^ 1/2 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas : « Genzano, 25 juillet 1843 ». 
Non reproduit. 

* N" 2788 

1843. — CIVITA LAVINIA ET MONTE 
GIOVE VUS DE GENZANO. 

Deux croquis mine de plomb 0,17X0,26 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas: '•- De Genzano, 25 juillet 1843 », et, sur 
chacun des croquis le lieu qu'il représente : « Civita Lavi- 
nia » et « Monte Giove ». 



Non reproduit. 



* 



N" 27 8p 

1843. — ALBANO. — AU TOMBEAU DE 

NÉRON. 

Mine de plomb 0,1812X0,23 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : « Entre Albano et Ariccia, tom- 
beau de Néron ». 

Au verso, un autre dessin porte ces ces mots : « Albano ; 
entre Albano et Ariccia, tombeau de Néron ». 

Non reproduit. 

* N' 27po 

1843. — UN ARTISTE EN TRAIN DE 

DESSINER EN VUE D'UNE ÉGLISE. 

(ITALIE). 

Mine de plomb 0,16X0,27 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à gauche : « Juin 1843 » (le nom du lieu a été 
coupé quand le dessin a été équarri). 

Non reproduit. 

* N" 2791 

1843. — TIVOLI. — UN PORTIQUE. 

Mine de plomb 0,22 1/2X0,28 1/2 
Cachet vente Corot. 

Au verso, un croquis dérocher avec la mention : « Ronci- 
glione, mai 1843 ». 

Non reproduit. 



N" 2792 

1844. — UNE FORTERESSE TOSCANE, 

Mine de plomb 0,16X0,23 
Signé en bas, à droite. Daté octobre 1844. 

En avant, un homme passe, vers la gauche, devant un grand 
talus en coulisse que couronnent vers le haut quelques bran- 
ches. Un peu plus haut, à droite, sur des terrains qui s'élè- 
vent doucement au-dessus des premiers plans, quelques 
bouquets d'arbres s'élèvent assez haut. Plus loin, au centre, 
des murs de forteresse dominent les collines et se profilent 
sur le ciel. 

Dessiné sur un album à M. Théodore Scribe. 

Appartenait à sa veuve en 18S9. 

Non reproduit. 

N° 27 ç^ 

Vers 1845. — ENVIRONS DE NAPLES. 

Mine de plomb 0,20X0,25 Signé en bas, à droite 

(en collaboration avec Léon Fleury 

qui a signé à gauche). 

Au second plan, à droite, un homme passe à côté d'un 
autre monté sur un cheval chargé de paniers. Ils côtoient 
une corniche sinueuse bordée à droite d'un grand talus. Au 
fond, vers la droite, les grandes murailles d'un château fort 
dominent des montagnes. A gauche, au fond, on aperçoit le 
Vésuve émergeant de la baie de Naples. 

Ce dessin, commencé par Fleury et terminé par Corot, a 
été offert par ses auteurs à leur ami Théodore Scribe. 

Non reproduit. 

* N" 27Ç4 

Vers 1840-50. — DEUX PAYSANNES DOR- 
MANT. 

Mine de plomb 0,20X0,26 Vente posthuine Corot 
(cachet omis). 
Non reproduit. 

* A^" 279^ 

Vers 1840-50. — UN CLOCHER ÉMER- 
GEANT D'UN GROUPE D'ARBRES, 
UNE PAYSANNE ET SON ENFANT 
AU PREMIER PLAN (BRETAGNE). 

Mine de plomb 0,14 1/2X0,24 1/2 
Cachet vente Corot. 
NoJi reproduit. 

* N' 2796 

Vers 1840-50. — ÉTUDE DE TERRAINS 

MOUVEMENTÉS. (BRETAGNE). 

Mine de plomb 0,161/2X0,27 Cachet vente Corot. 

Au verso, croquis sommaire représentant un clocher 
émergeant de groupes d'arbres. 

Non reproduit. 

* A^'^ 2797 

Vers 1840-50. — PARIS. — LA SEINE ET 
LE PALAIS BOURBON. 
Mine de plomb 0,09X0,15 Cachet vente Corot. 
Noti reproduit. 

* N" 2798 

Vers 1840-50. — PARIS. — LA SEINE, LE 
PONT DE LA CONCORDE ET LES 
TUILERIES. 
Mine de plomb 0,09X0,15 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



■)0 



N" 2'jçp 



Vers 1850. — ETUDE D'ARBRES SUR UN 
TERRAIN EN PENTE, AVEC DES 
ROCHERS AU FOND. 

Mine de plomb o,4oXo.50 
Cachet vente Corot au verso. 

Reproduit tome I, page 84. 

Au verso, un dessin en largeur représentant également 
des arbres parmi les rochers. 

* N" 2800 

Vers 1840. — DEUX PÊCHEURS VIDANT 
LEUR FILET. 

Mine de plomb 0,30X0,44 
Vente posthume Corot (cachet omis) 

Reproduit tome I, page 86. 
Au verso, un autre pécheur. 

N" 2801 

Vers 1840. — ACADÉMIE DE FEMME 
ASSISE. 

Mine de plomb 0,25X0,23 Cachet vente Corot. 

Collection Henri Rouart. 
Reproduit tome I,page 8^. 

* N" 2802 

Vers 1840-45- — UNE MAISON DE 
PAYSANS DANS UNE VALLÉE 
ROCHEUSE DOMINÉE PAR LES 
ARBRES. 
Mine de plomb 0,35X0,29 Cachet vente Corot 

Au verso, un croquis représentant un cavalier passant 
sur une route. 
Non reproduit. 

* N" 280J 

Vers 1845-50. — AU PIED DE LA CROIX. 

Mine de plomb 0,30X0,21 Cachet vente Corot. 

Vente Doria, mai 1899 (N° 364), 50 fr. 
Reproduit tome I, page iig. 



* 



N" 2804 



Vers 1845-50. — LES BORDS D'UNE 
RIVIÈRE AVEC UN GROUPE DE 
PEUPLIERS. 
Mine de plomb 0,31X0,24 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : «Près Blanc Badoir (?) ». 
Croquis sommaire au verso. 
Non reproduit. 



* N" 280^ 

Vers 1850. — UNE CHARRETTE PASSANT 
SUR LA ROUTE ; ON APERÇOIT 
UN MOULIN AU FOND. 

Mine de plomb 0,30X0,291/2 Cachet vente Corot. 
Au verso, croquis d'une composition. 



Non reproduit. 



* N" 2806 



Vers 1850. — FONTAINEBLEAU. 
CHARLEMAGNE. 



LE 



Mine de plomb 0,28X0,43 Cachet vente Corot. 
Fac-similé Ch. Desavary (i" série). 
Reproduit d''après V original tome 1, page 752. 
Au verso de ce dessin, il y a un croquis simplement 
ébauché, avec ces mots : « Fosse repose » (sic). 

"" N" 2807 

Vers 1850. — UNE PAYSANNE. 
Mine de plomb 0,401/2X0,26 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



* 



N" 2808 



Vers 1852. — DEUX ÉTUDES D'APRÈS 
UNE PAYSANNE (DAUPHINÉ). 

Mine de plomb 0,24X0,20 Cachet vente Corot. 

Non reproduit. 

* N" 2809 

1852. — MORESTEL (ISÈRE). — LE VER- 
SANT D'UN COTEAU. 

Mine de plomb 0,221/2X0,25 

On lit en bas : « Morestel, juillet 1852 ». 
Non reproduit. 

* N" 2810 

1852. — CRÉMIEU (ISÈRE). — TROIS 
SILHOUETTES DE PAYSAGES 
AVEC DES RUINES. 

Mine de plomb 0,291/2X0,45 Cachet vente Corot. 

On lit en bas : « Crémieu, juillet 1852 ». 
Au verso, croquis sommaire avec ces mots : « Rochers 
près Gruyères se réfléchissant dans un ruisseau ». 
Non reproduit. 

N" 281 1 

Vers 1850-60. — GROUPE D'ARBRES DANS 

UNE VALLÉE (COMPOSITION). 
Grand in-4° signé Vente Fantin-Latour, mars 1905. 
Non reproduit. 



56 



* N" 2812 

Vers 1845. — LISIÈRE DE BOIS (SOLEIL 
COUCHANT). 

Mine de plomb rehaussée de crayon rouge 
dans le ciel 0,27X0,37 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : « Le soleil couché ». 
Au verso, une étude d'-irbres avec une figure de jeune 
garçon au premier plan. 

Non reproduit. 

* N' 2813 

Vers 1845-30. — UN BRETON. 

Plume et lavis 0,26X0,21 Cachet vente Corot. 

Exposition Durand-Ruel 187S (N" 133). — Exposition 
des dessins modernes à l'Ecole des Beaux-Arts, 1884. 

Fac-similé Ch. Desavary (2' série). 

Reproduit d'après Voriginal, tome I, page 12p. 



N" 2814 



Vers 1845-50. — FIGURE D'HOMME EN- 
CAPUCHONNÉ. 

Mine de plomb 0.23X0,19. 
Appartenait en 1880 à M. Savary. 
Calqué par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



* N" 2813 



Vers 1845-50. — BOIS AU BORD D'UN 

ÉTANG. 

(Croquis sommaire avec annotations indiquant 

les objets et leur couleur). 

Mine de plomb 0,27X0,36 

Vente posthume Corot (cachet omis). 

Non reproduit. 

* N'' 2816 

Vers 1845-50. —VACHES DANS UNE PRAI- 
RIE BORDÉE D'ARBRES. 

Mine de plomb 0,17X0,31 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

On lit en haut cette adresse : « Avenue de Paris, 57, Ver- 
sailles ». 

Au verso, croquis représentant une jeune femme avec 
deux enfants. 

Non reproduit. 



* 



N° 28iy 



Vers 1845-50. — JEUNE FILLE ETENDUE 
SUR UN ROCHER PARMI LES 
ARBRES (SUISSE). 

Mine de plomb 0.28 1/2X0,22 
Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : ç Suisse ». 
Non reproduit. 



* 



N" 2818 



Vers 1845-50. — PAYSANNE A LA FON- 
TAINE (SUISSE). 
Mine de plomb 0,23X0,30 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : « Suisse ». 
Non reproduit. 



N" 2819 



28 Novembre 1847. — JACQUES-LOUIS 
COROT, PÈRE DE L'ARTISTE, SUR 
SON LIT DE MORT. 

Mine de plomb 0,16X0,23 Non signé. 
Appartient .i M. Léon Chamouillet. 
Reproduit tome I, page iiy. 



* 



N° 2820 



1848. —CAMPAGNES VALLONNEES. 

Mine de plomb 0,20X0,30 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
On lit en bas : «■ Ed. Mitidja, septembre 1848 ». 
Non reproduit. 

N" 2821 

Vers 1849. — LE CHRIST AU JARDIN DES 

OLIVIERS. 

Fusain 0,37X0,24 cintré du haut. 

C'est l'interprétation du tableau du Salon de 1849. 

Offert par Corot à M. J. B. Laurens et passé des mains 
de celui-ci en celles de >L Viguier, son petit-fils. 

Non reproduit. 

N' 2822 

Vers 1849. — LE CHRIST AU JARDIN DES 
OLIVIERS. 

Croquis mine de plomb 0,44X0,29 cintré du haut 
Non signé. 

C'est un simple croquis destiné à expliquer l'ordonnance 
du tableau. Les valeurs les plus fortes sont indiquées par 
des croix, les plus claires par des cercles. 

Appartenait à ^L J. Bonaventure Laurens et, après sa mort, 
est passé entre les mains de son petit-fils, ^L Viguier. 

Non reproduit. 



* 



N" 282J 



Vers 1840-50. — DEUX PERSONNAGES 
ASSIS AU DÉBOUCHÉ D'UNE VAL- 
LÉE. 

Mine de plomb 0,211 '2X0,30 
Cachet vente Corot. 

Reproduit ci-contre. 

Au verso, trois croquis de figures jouant de la lyre. 



* 



N" 2824 



Vers 1845-50. — ACADEMIE D'HOMME 

ÉTUDE D'ATELIER. 

Mine de plomb 0,23X0,20 1/2 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Reproduit ci-contre. 



* 



N" 282^ 



Vers 1845-50. — FONTAINEBLEAU. - 

ÉTUDE DE ROCHERS. 
Mine de plomb 0,30X0,22 Cachet vente Corot. 
Fac-similé Ch. Desavary (5* série). 
Reproduit ci-contre d'après V original. 




A'" 2S24 



^'■^M 



■■K.-ifP 






1 



*^ ,' 



'. ,4^ 



vente 






u 






A" 253^ 



iV° 2525 



58 



* 



N" 2826 



Vers 1840-45. — GROUPE D'ARBRES 
DANS LE FOND D'UNE VALLÉE. 
(UNE FIGURE DE FEMME AU 
SECOND PLAN). 

Mine de plomb 0,46X0,30 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 



* N" 282-] 



1852. — OPTEVOZ (ISERE). — COLLINES 
BOISÉES DOMINANT UNE ROUTE 
SUR LAQUELLE PASSE UN CHA- 
RIOT. 

Mine de plomb 0,23X0,50 Cachet vente Corot_ 
On lit en bas, à gauche : « Optovoz (sic), juin 1852 a. 
Au verso, un croquis sommaire. 
Ison reproduit. 



* 



A^" 2828 



1852. — OPTEVOZ (ISÈRE). — UNE VAL- 
LÉE AVEC DES PEUPLIERS. 
Mine de plomb 0,23X0,30 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : « Optovoz (sic), (Isère) juin 1S52 ». 

Au verso, un autre dessin représente une grande masse 
d'arbres à droite et une plaine à gauche, au-dessus de 
laquelle, en travers du ciel, on lit: « Rayonnement rosé ». 

y!on reproduit. 



* 



N" 282g 



1852. — MORESTEL (ISÈRE). — RIVIÈRE 

COULANT DANS LA PRAIRIE. 

Mine de plomb 0,27X0,421/2 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite: « Morestel, juillet 1852 ». 

Divers croquis sommaires au verso, dont un paraît avoir 
trait à quelque plaisanterie. Il représente une pipe avec au- 
dessus, en caractères grecs, ce mot : « Arkimède » (sic). 

Reproduit tome I, page 1^8. 

'' N" 28^0 

Vers 1852. — CROQUIS SOMMAIRE DE 

PAYSAGE (DAUPHINÉ). 
Mine de plomb 0,22X0,32 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



N" 28J1 



Vers 1852. — DAUPHINÉ. — SILHOUETTES 
DE MAISONS SE DÉTACHANT SUR 
LE CIEL AVEC DE GRANDS TER- 
RAINS AU PREMIER PLAN. 
Mine de plomb, rehaussée de blanc, sur papier 
gris foncé 0,21X0,31 Cachet vente Corot. 

Kon reproduit. 



* N" 2832 



Vers 1852. — CROQUIS SOMMAIRE DE 

PAYSAGE (DAUPHINÉ). 
Mine de plomb 0,23X0,32 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



* N" 28JJ 



1852. — GROS ARBRE DOMINANT UN 
DOME ITALIEN. 

Croquis plume 0,20 1/2X0,16 1/2 
Cachet vente Corot. 

Ce croquis, est fait au verso d'une invitation au bout de 
l'an de M""" Corot. 

Reproduit tome I,piige 12^. 



* N" 28^4 



1852. — UN REVEUR AU BORD D'UN 
ÉTANG. 

Plume 0,121/2X0,20 Cachet vente Corot. 

Ce croquis est fait, comme le précédent, au verso d'une 
invitation au bout de l'an de M"" Corot. 

Non reproduit. 

"" N" 28^5 

1852. — DEUX COLONNES ANTIQUES. 
Croquis plume 0,121 2X0,20 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

"^ N° 28j6 

1852-53. — SAINT-SÉBASTIEN (ÉTUDE DE 
FIGURE POUR LE GRAND TA- 
BLEAU). 

Mine de plomb 0,30X0,45 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 

On lit vers la droite, sur trois lignes, ces mots : « On m'a 
recommandé de ne pas trop les monter... M. Cibot, peintre 
d'histoire ». 

Reproduit tome I, page 1^4. 



N" 2837 



1852. — UN VILLAGE A FLANC DE CO- 
TEAU. 

Mine de plomb 0,25X0,50 Signé en bas, 
à gauche ; daté. 

Appartenait a M. Diot en 1889. 
Calqué par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

* ATo 



N" 28^8 



Vers 1850-65. — UN JEUNE FAUNE JOUANT 
AVEC UNE CHÈVRE ; UNE NYMPHE 
COUCHÉE ; UN COUPLE ENLACÉ ET 
DIVERS AUTRES CROQUIS. 
Mine de plomb 0,22X0,28 Cachet vente Corot. 
Reproduit ci-contre. 

* N" 28^p 

Vers 18S5-65. — UN GROUPE D'ARBRES 
AVEC UNE FEMME ACCROUPIE AU 
PIED. 

Mine de plomb 0,42 1/2X0,30 Cachet vente Corot. 

Reproduit ci-contre. 

Au verso, un vague croquis. 



^^^ 



59 



/;r!>A 




CôKox 



N° 2838 



V, 



1' 



k; 



••/ tell' 

• . ■ ■ '^ .■ -v 

- i - ■ ^ \. 



HS^4^''"' 



A" 2839 



N' 2826 



6o 



N' 2840 

Vers 1856. — LA MAISON DU PAYSAN. 
Mine de plomb in-S" 

Croquis tracé par Corot sur l'album de son jeune ami 
M.Floris Osmond, pendant un séjour à Rosny. M. Osmond 
qui conserve précieusement ce souvenir, se rappelle les 
explications de l'artiste, heureux d'amuser un enfant. Il lui 
disait: « Tu vois, c'est le père Un TelQ^^x\ rentre chez lui, 
un fagot sous le bras. Son petit garçon arrive au devant de 
lui en ouvrant les bras et, ici, voici la maman qui cueille une 
salade de pissenlits pour leur déjeuner ». La composition 
terminée, Corot ajouta plaisamment un cadre à son tableau, 
voire un cartel portant son nom. 

Appartient à M. Osmond. 

Non reproduit. 

* A^" 2841 

Vers 1858. — ÉTUDE POUR « LA TOI- 
LETTE ». 

Mine de plomb 0,29X0,15 
Reproduit tome I, pjge 257. 



1857 



* N" 2842 

— MARCOUSSIS. — AU FOND DE 
LA VALLÉE. 

Mine de plomb 0,28X0,44 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à gauche : « Marcoussis, 14 août 1857». 
Reproduit tome /, page //>. 

N" 2843 

Vers 1859. — MACBETH ET LES SOR- 
CIÈRES. 
Fusain 0,15X0,21 Signé en bas, à droite. 
C'est l'interprétation du tableau du Salon de 1859. 

Collection Doria. — Vente Doria, mai 1899 (N" 344), 
760 fr., à M. Georges Viau. — Exposition Centennale 1900 
(N° 833). 

Reproduit tome I, page ip6. 

* N" 2844 

5 Avril 1859. — DANTE ET VIRGILE. 

Fusain 0,22X0,15 Signé en bas, à gauche. 

C'est l'interprétation du tableau du Salon de 1859, faite à 
Arras pour Dutilleux. 

Reproduit tome /, page jp^. 

* A^" 284^ 

Vers 1859. — DANTE ET VIRGILE. 

Croquis mine de plomb 0,211/2X0,17 
Cachet vente Corot. 

Au verso, un autre croquis à la plume du même sujet. 
Non reproduit. 

* N' 2846 

Vers 1859. — DANTE. — (ÉTUDE POUR 
« DANTE ET VIRGILE »). 

Mine de plomb 0,36 1/2X0,23 1/2 
Cachet vente Corot. 

Reproduit tome I, page i()^. 

Au verso, un croquis sommaire avec le mot : « Bour- 
berouge ». 



* N" 2847 

Vers 1859. — DANTE ET VIRGILE. — 
ÉTUDES DE TYPES. 

Mine de plomb 0,11X0,^1 Vente posthume Corot, 
(cachet omis). 
Ces études se poursuivent au verso. 
Reproduit tome I, page 282 . 

* N" 2848 

Vers 1859. — DANTE ET VIRGILE. — 

ÉTUDES DE TYPES. 

, Mine de plomb 0,16X0,24 1/2 

Vente posthume Corot (cachet omis) 

Au verso, un léger croquis représentant une ronde 
d'amours. 

Non reproduit. 

* N" 2849 

Vers 1859. — DANTE. — TROIS CROQUIS 
SOMMAIRES DU PERSONNAGE. 

Mine de plomb 0,16X0,24 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 
Au verso, divers croquis sommaires. 
Non reproduit. 

* N" 28^0 

Vers 1857. — FEUILLE DE CROQUIS 
PLIÉE EN HUIT. MOUVEMENTS 
DIVERS DE FIGURES : UNE MÈRE 
ET SON ENFANT; UNE DANSEUSE; 
UNE FEMME EN PRIÈRE. 

Mine de plomb 0,27X0,36 

Au verso, un loup (pour le tableau « Dante et Virgile »). 
Non reproduit. 

* N" 28^1 

1860. — SAINT-MALO. — UNE FONTAINE. 

Mine de plomb 0,21X0,30 Cachet vente Corot. 
On lit en bas, à droite : « Saint-Malo, août 1860. » 
Reproduit ci-contre. 



¥: 



N" 2832 



Vers 1860-65. — UN VILLAGE ET SON 
CLOCHER DOMINANT UNE VAL- 
LÉE (BRETAGNE OU NORMANDIE). 

Mine de plomb 0,20 1/2X0,26 Cachet vente Corot. 

Reproduit ci-contre. 

Au verso, un autre croquis représente une ville ."lu bord 
d'une rivière. 

* N" 28^j 

Vers 1860-65. — VILLE-D'AVRAY. — LE 
BATEAU SUR L'ÉTANG. (SOIR). 

Mine de plomb 0,23X0,31 Cachet vente Corot 

On lit en bas, à droite : « Soir ». 

Au verso, il y a un dessin, également de Ville-d'Avray : 
des arbres au bord de l'étang avec la silhouette d'une femme 
tendant les bras vers un arbre de la rive. 

Reproduit ci-contre (recto et verso). 






N° 2833 



61 



r 



.^ 



A"» 255? 



f-r 



N 






#"• 



^''^" 



jd 




1 .^vlV.'A. ^«^'N' 

A'° 25,-5 



il» 






A° 2S5J 



02 



Vers 1S50-55. — PAYSAGE DU LIMOU- 
SIN. — MOULINS ET HABITATIONS 
AU BORD D'UNE RIVIÈRE. 
Crayon noir rehaussé de crayon de couleur 
0,31X0,43 

Collection Alfred Robaut. 
Reproduit tome I, page i^i. 

1854.— SOIR PRÈS ROTTERDAM, SUR LA 
ROTTE, A CROOSWYCK. 

Mine de plomb 0,32X0,26 Cachet vente Corot. 

On lit en haut : « Soir près Rotterdam, septembre 1854 
(avec) Dutilleux ; Croswisck... Croos^vyck, sur la Rotte». 

Reproduit tome i, page 757. 

Au verso, un croquis très sommaire avec le mot : 
« Arras ». 



A" 28^6 



UN CANAL 



1854. — ROTTERDAM. - 
ENTRE LES ARBRES. 

Mine de plomb 0,30X0,46 1/2 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : « Rotterdam, septembre iSî4 * 
et dans le ciel, au-dessus des maisons : « Très doré >. Les 
clairs et les foncés sont indiqués respectivement par des 
carrés, des cercles et des croix. 

Au verso, quelques croquis sommaires, également de 
Hollande. 

Non reproduit. 

* N' 283^ 

1854. — ENVIRONS DE LA HAYE. — BOIS 
DE JEUNES CHÊNES. 

Plume et crayon 0,30X0,44 Cachet vente Corot. 

On lit en bas, à droite : « Bois de jeunes chênes », et, se 
référant à la partie centrale du dessin ces mots : « Petite 
percée, fond des bois ». 

Non reproduit. 



* 



N" 2838 

1854. — MAISONS PRÈS DE GOUDA 

(HOLLANDE). 

Minedeplomb 0,15X0,221/2 Cachet vente Corot. 

L'indication de la localité où ce dessin a été fait se trouve 
au verso. 



Non reproduit. 



N" 2839 



1854. — DUNES AUX ENVIRONS DE LA 
HAYE. 

Minedeplomb 0,23 1/2X0,30 Cachet vente Corot. 

Au verso, un croquis très sommaire avec ces mots : 
« Dutilleux, La Haye ». 

Non reproduit. 



* A^" 2860 

1854. — UN CANAL EN HOLLANDE. 

Croquis sommaire mine de plomb 0,28X0,41 1/2 
Vente posthume Corot (cachet omis). 



Non reproduit. 



N" 2861 



1852 



LE CHARIOT D'ARRAS. 

Fusain 0,30X0,48 Signé en bas, à droite. 

Collections Dutilleux et Robaut. 

Non reproduit. 

Il e.xiste trois croquis mine de plomb in-folio de la même 
composition, exécutés à la même époque (collection Robaut). 

N" 2862 

30 avril 1852. — L'ESTAFETTE. 
Minedeplomb 0,05X0,04 Signé en bas, à gauche. 

Fait à Arras et donné à Mlle Cornélie Robaut (Mme Bré- 
geault) . On lit en bas : « Corot à Cornaline ». 

Non reproduit. 



N" 2863 



Vers 1853. — SOUVENIR D'UN TABLEAU 
DE DAUBIGNY EXPOSÉ EN 1853. 

Croquis au fusain 0,23X0,31 1/2 

On lit, en haut, à gauche, le titre ci-dessus, de la main 
de Dutilleux. 

Collections Dutilleux et Robaut. 

Non reproduit. 



N'' 2864 



Septembre 1853. — SOUVENIR D'UN 
TABLEAU DE JEAN BELIN ET DU 
TITIEN. 

Fusain 0,29 1/2X0,23 Signé en bas, à gauche. 

Le titre ci-dessus est écrit au verso du dessin, de la main 
de Constant Dutilleux, qui avait vu exécuter l'œuvre par 
Corot dans son atelier, à l'appui d'une conversation artistique. 

Collections Dutilleux et Robaut. 

Non reproduit. 

N" 2863 

i853-5> — ARIANE ABANDONNÉE. 

Fusain 0,20X0,16 Signé en bas, à gauche. 
Don de Corot à M. C. Legontil. 
Calqué par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

N" 2866 

Vers 1853. — SAINT-SÉBASTIEN SECOU- 
RU PAR LES SAINTES FEMMES. 
Fusain 0,36X0,26 Cachet vente Corot. 

Collection Alfred Robaut. 
Reproduit tome I, page jio. 



63 



N" 2S6y 

Vers 1845-50. — ACADÉMIE DE FEMME, 
LES BRAS CROISÉS AU-DESSUS 
DES SEINS. 
Mine de plomb 0,47X0,24 Cachet vente Corot. 

Collection Henri Rouart. — Exposition centennale 1889 
(N» 122). — Exposition centennale 1900 (N» 831). 

Reproduit tome I, page 114. 

* N" 2868 

Vers 1845-50. — ACADÉMIE DE FEMME, 
LES BRAS CROISÉS SOUS LES 
SEINS. 

Mine de plomb 0,44X0,23 
Vente posthume Corot (cachet omis) 
Reproduit tome I, page 11^. 



¥: 



N" 286g 



Vers 1850-55. — CHEMIN AUX ABORDS 
D'UN VILLAGE. 

Croquis mine de plomb 0,30X0,43 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

On lit en bas, à droite, le mot : « Moisson ». 

Au verso, un croquis très sommaire représente un cava- 
lier arrêté auprès d'un groupe de femmes et un clocher au 
loin. 

Non reproduit. 



N" 28J0 



Vers 1850-55. — MASSE D'ARBRES AU 
BORD D'UN COURS D'EAU. 

Mine de plomb 0,22X0,13 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



■X- 



N' 28yi 



Vers 1S50-60. — LE PONT A L'ARCHE 
BRISÉE. 

Plume 0,34 1/2X0,48 Cachet vente Corot. 

Reproduit tome I,page 75^. 

Au verso, vague croquis au fusain. 

N" 28^2 

Vers 1850-60. — BORDS DE LA LOIRE. 

Mine de plomb rehaussée de blanc 0,14X0,21 
Calqué par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



Vers 1855. 



N" 28yj 

GORGE SAUVAGE. 



Fusain 0,24X0,32 
Collection E. Cuvelier. 
Copié par Dutilleux et M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



N" 2874 

Vers 1855. — LES BORDS D'UN ÉTANG. 

Fusain 0,23X0.^1 

A appartenu à M. Alfred Robaut. — Cédé par celui-ci à 
M"" Arthur Gentil (de Lille) en 1S75. 

Non reproduit. 

N" 28yj 

Vers 1855. — LE TEMPLE AU BORD DE 
LA FORÊT. 

Fusain 0.21X0,24, cintré du haut. Non signé. 

Appartenait en 1887 à M. Diot. 
Calqué par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

N" 2876 

LA COMPAGNIE DE DIANE. 



1855. 



Fusain 0,27X0,43 



Ce fusain est une interprétation du tableau exposé en 
1855 (aujourd'hui au Musée de Bordeaux). Corot l'a fait à 
Arras pour donner à Dutilleux une idée de son tableau . 

A appartenu à Dutilleux, puis à M. Robaut. Cédé par ce 
dernier à M"'" Arthur Gentil, de Lille. 

Non reproduit. 



N° 2877 



■1855. — TROIS PERSONNAGES ASSIS AU 
PIED D'UN COTEAU SOUS LES 
ARBRES. 

Fusain 0,25X0,33 Cachet vente Corot. 

Collection Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



N" 2878 



Vers 1855. — GRAND BOUQUET D'AR- 
BRES DOMINANT LA PLAINE. 

Fusain 0,30X0,46 Signé en bas, à droite. 

Collections Dutilleux et Robaut. 
Non reproduit. 



N" 2879 



Vers iSss. — GORGE RESSERREE ENTRE 
DEUX TALUS AVEC DES ARBRES 
LÉGERS ET DE L'EAU AU PREMIER 
PLAN. 

Fusain 0,22X0,20 Signé en bas, à gauche. 

Fait à Arras. 

Collections Dutilleux et Robaut. 

Non reproduit. 



64 



N" 2880 

1S53-55. — PERCÉE LUMINEUSE DANS 
UN PAYSAGE ROCHEUX ET BOISÉ, 
AVEC UNE TOUR LOINTAINE. 
Fusain 0,30X0,22 Signé en Vias, à droite. 
Appartenait, en 1892, à M. Gérard. 
Non reproduit. 

N" 2881 

1852. — BERGER LUTTANT AVEC SA 
CHÈVRE. 

Fusain et mine de plomb 0,31X0,24 
Signé en bas, à gauche. 
Collections Dutilleux et Robaut. 
Reproduit ci-contre. 

N" 2882 

1852. — LES PETITS DÉNICHEURS. 
Fusain 0,32X0,25 Signé en bas, à droite. 

Fait à Arras et otTert à M. Alfred Robaut, en 1852. 
Reproduit ci-contre. 

N" 288^ 

1853. — SOUVENIR DE LA GRÈVE DE 
CAYEUX. 

Fusain 0,24X0,43 Signé et daté. 

Corot fit ce dessin à Douai pour expliquer la désolation 
d'un pays qu'on lui avait vanté, injustement selon lui, et 
qui lui avait si peu agréé qu'il jura de n'y plus retourner. 
« Voici, disait-il tout en dessinant, un échantillon de la vé- 
gétation qu'on y trouve ». En traçant les maisons, il ajou- 
tait : « Ces pauvres chaumières tombent en ruines : elles 
servent d'abri aux arbres qui à leur tour, quand elles ne 
seront plus là disparaîtront, soyez en certains ; car il est 
impossible de résister dans ce pays-là ». 

Offert par Corot à M°" d'Herbomez, sœur de M. Alfred 
Robaut. — Vente Louis d'Herbomez, 9 novembre 1897, 
70 fr., à M. Joseph Dutilleux. 

Copié par M. Alfred Robaut. 

Reproduit ci-contre d'après l'original. 



N" 28 8 y 



N" 2884 



1855. — LES DEUX DANSEURS LEVANT 
LEUR COUPE. 
Fusain 0,311/2X0,23 Signé en bas, à gauche. 
Collections Dutilleux et Robaut. 
Reproduit ci-contre. 

N" 288^ 

Vers 1857. — NYMPHE DÉSARMANT 
L'AMOUR. 

Fusain 0,38X0,26 Signé en bas, à gauche. 
Fait à Arras pour Dutilleux. 
Collections Dutilleux et Robaut. 
Reproduit ci-contre. 

N" 2886 

Vers 1858-59. — " SOUVENIR DE LA 
BACCHANTE ". 
Fusain 0,32X0,24 Signé en bas, à gauche. 
Collection Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contre. 



1862. — CLAIR DE LUNE. — SOUVENIR 
DES REMPARTS DE DOUAI. 

Fusain 0,47X0,33 Signé en bas, à droite ; 
daté à gauche : « 1862, i" août ». 

Collection Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contre. 

* N" 2888 

Vers 1850-60. — UN PATURAGE EN SO- 
LOGNE. 

Croquis mine de plomb 0,26 iy'2Xo,38 1/2 
Cachet vente Corot. 

On lit en bas, vers la gauche : « Sologne, matin >. 
Non reproduit. 



* N" 2889 



Vers 1855-65. — DEUX CROQUIS FAITS 
DANS UNE PRAIRIE ENTRE DEUX 
VERSANTS BOISÉS. — DANS L'UN, 
ON VOIT UN CHEVAL ET DEUX 
FIGURES ASSISES. 

Mine de plomb 0,46X0,50 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Au verso, un autre croquis sommaire. 
Non reproduit. 

N' 2890 

Vers 1860-65. — JEUNE FEMME TAILLANT 

UNE ÉTOFFE. 
Crayon noir 0,29X0,21 Signé en bas, à gauche. 
A appartenu vers 1891 à MM. Heymann et Félix Gérard. 
Calqué par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

* N" 2891 

Vers 1860-70. — MUSIQUE ET RÊVERIE. 

.Mine de plomb 0,28 1/2X0,29 1/2 
Cachet vente Corot. 

Reproduit tome I,pagj 24^. 

Au verso, un autre dessin i-eprésente un homme, la poi- 
trine et les jambes nues, baissé, étendant les mains en avant. 

* N" 2892 

Vers 1870. — CAVALIER DANS UN CHE- 
MIN CREUX. 
Mine de plomb 0,42X0,29 Cachet vente Corot. 
Reproduit tome /, page 271 . 

* N' 289J 

Vers 1870. — LE PETIT CAVALIER. 

Mine de plomb 0.42 i'2Xo,30 
Cachet vente Corot. 

Reproduit tome I, page 27p. 



-■a. 



J,. 



/ 






N" 2884 





./] 



'1- 




N' 288'i 



N° 2881 



K 



V 



1 



N' 2883 




A° 288^ 






A° 255(5 



iV" 2552 



66 



* N" 2894 

1856. — LA NYMPHE COUCHÉE DANS 
LE VALLON. 

Fusain 0,27X0,33 Signé en bas, à droite. 

Offert par Corot à la loterie de la Société des Amis des 
Arts d'Arras. Gagné par M. Grandguillaume. — A appar- 
tenu ensuite à MM. Desavary et Alfred Robaut. 

Exposition centennale 18S9 (N' 117). 

Reproduit ci-contre. 

N' 289^ 

Mars 1858. — LE PHILOSOPHE SOLITAIRE. 
Fusain in-4'' Signé en bas, à droite. 

Exécuté à Arras et offert par Corot au musée de Lille. 
Exposition centennale 1900 (N» 829). 
Photographié par L. Sauvaige et Ch. Desavary. 
Reproduit ci-contre. 

N" 2896 

i8b4. — LA FÊTE DU DIEU TERME. 

Fusain 0,24X0,31 Signé en bas, à droite. 

Collections Dutilleux et Robaut. 
Reproduit ci-contre. 

* N" 289^ 

1855-65. — UNE ÉGLISE DE VILLAGE 
DOMINANT UNE VALLÉE. 

Mine de plomb 0,19X0,321/2 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Non reproduit. 



•X- 



N" 2901 



N" 2898 



1855-65. — CROQUIS DE MOUVEMENTS 
PRIS AU THÉÂTRE. 

Mine de plomb 0,27X0,17 1/2 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Non reproduit. 



«• 



N" 2899 



Vers 1855-65. — UNE CHANTEUSE ET 
PLUSIEURS TÊTES ESQUISSÉES AU 
THÉÂTRE. 

Mine de plomb (double feuillet détaché d'album) 
0,09 1/2X0,32 Vente posthume Corot (cachet omis). 

Plusieurs autres croquis au verso. 
Non reproduit. 

* N" 2900 

■ 1855-65. — CROQUIS DE MOUVEMENTS 
PRIS AU THÉÂTRE. 

Mine de plomb, esquisses sommaires 0,27X0,19 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Non reproduit. 



Vers i8b5-70. — CROQUIS DE FEMMES 

ASSISES ET COUCHÉES. 
Mine de plomb 0,25X0,33 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



* 



N" 2902 



Vers i8bo-70. — GUITARISTE. 

Croquis sommaire, mine de plomb 0,21X0,17 
Cachet vente Corot. 

Non reproduit. 



* N' 290^ 



Vers 1860-70. — FEUILLE DE CROQUIS 
PLIÉE EN HUIT. (COMPOSITIONS 
DIVERSES, PAYSAGES ET FIGU- 
RES ; NOMBREUSES ESQUISSES DE 
TÊTES DE FEMMES). 

Mine de plomb 0,32 1/2X0,49 
Non reproduit. 

* ATo 



N" 2904 



Vers 1860-70. — FEUILLE COMPRENANT 
DEUX CROQUIS SOMMAIRES: 
I» UN GROUPE DE PERSONNAGES 
AU PIED D'UN ARBRE ; 2° UN PAY- 
SAGE AVEC UN ARBRE A DROITE 
ET UNE TOUR A GAUCHE. 

Mine de plomb 0,31X0,47 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 
Non reproduit. 



* A^" 290^ 



1860-70. — CROQUIS DE PAYSAGE TRÈS 
SOMMAIRE, AVEC, SUR LA MÊME 
FEUILLE, DEUX CROQUIS DE FI- 
GURES NUES COURANT ET UNE 
TÊTE DE CHEVAL. 

Mine de plomb 0,23 1/2X0,31 

Au verso, un croquis sommaire représentant un groupe de 
personnages. 

Non reproduit. 

* N' 2906 

Vers 1870. — MOUVEMENT DE DANSE. 
(LE MÊME MOUVEMENT EST 
RÉPÉTÉ AU VERSO.) 

Mine de plomb 0,27X0,19 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 

Reproduit tome I, page 28^. 




N" 2896 




N° 2894 




N' 289^ 



68 



N" 2poy 



Vers 1855. — SOUVENIR DE LA CAM- 
PAGNE DE ROUEN. 
Fusain 0,17X0,261/2 Signé en bas, à gauche. 

Fait à Arras. • 

Collections Dutilleux et Robaut. 
yoii reproduit. 

N" 2ço8 

Vers 1855. — VERSANT AVEC UNE TOUR 
AU BORD D'UN LAC. 
Fusain 0,23 1/2X0,37 Signé en bas, à droite. 

Fait à Arras. 

Collections Dutilleux et Robaut. 

Xon reproduit. 

N° 2Ç09 

Vers 1856-57. — L'INCENDIE DE SODOME. 

Fusain 0,23 1/2X0,40 1/2 Signé en bas, adroite. 

C'est un souvenir du tableau du Salon de 1857. 
Ce fusain a été exécuté chez Dutilleux, à Arras. 
Collections Dutilleux et Robaut. 
jVo;; reproduit. 

N" 2ÇIO 

Vers 1855-60. — LA CLAIRIÈRE. 

Fusain 0,31X0,38 Ovale. 
Appartient au Musée de Grenoble. 



Non reproduit. 



N' 2911 



Vers 1857. — NYMPHE DESARMANT 
L'AMOUR. 

Mine de plomb sur toile 0,80X0,60 
Cachet vente Corot. 

Vente posthume Corot (N° 502), 150 fr., à M. Fauché. — 
Vente Hôtel Drouot, 4 février 1876, 20 fr. (retiré). 

Appartient au musée de Grenoble. 

Reproduit ci-contre. 



N" 2pI2 

VU 



1858. — LE CHATEAU 
ARBRES. 



ENTRE LES 



Fusain 0,15X0,23 



Offert par Corot à Mlle Cornélie Robaut (Mme Brégeault) 
avec cette dédicace de sa main : « Donné par l'auteur à 
M"° Cornélie Robaut, ce :8 mars 1858, C. C. *. 

Autographié par M. Alfred Robaut. 

Non reproduit. 



N" 2pl^ 

Vers 1859. — LA TOILETTE. 

Fusain in-folio Signé en bas, à gauche. 

C'est un souvenir du tableau du Salon de 1859. 
Collections Dutilleux, Robaut et Chéramy. 
Reproduit tome I, p^ige içy. 



N" 2914 



6 avril 1S59. — ECHAPPEE EN LISIERE DE 
BOIS ENTRE UN SAULE ET UN 
BOULEAU, AVEC UN PATRE 
ADOSSÉ AU SAULE. 

Fusain 0,31X0,23 Signé en bas, à gauche. 

Don de Corot à M. Alfred Robaut. — • Exposition Centen- 
nale 1889 (N° 116). — Cédé en 1890 à MM. HoUender et 
Cremetti, de Londres. 

Cliché typographique dans les •?; Artistes Modernes » 
par Eugène .Montrosier (Launette éditeur, 1882), page 109. 

Non reproduit. 



N" 291^ 



1857-60. — SOUVENIR DES BORDS DE 
LA MEUSE. 

Fusain 0,30 1/2X0,26 1/2 Signé en bas, à droite. 

Collections Dutilleux et Robaut. 
Non reproduit. 



N' 2916 



Vers i8bo. — DANSE DE NYMPHES DANS 
UNE PRAIRIE AU PIED D'UN GROS 
ARBRE. 

Fusain 0,24X0,32 Signé en bas, à droite. 

Fait à .\rras. 

Collections Dutilleux et Robaut. 

Reproduit ci-contre. 



N" 2^1 y 



Vers 18^5-65. — CAVALIER CAUSANT 
AVEC DES CHEVRIERS, SOUS UN 
GROUPE D'ARBRES, DANS UN VAL- 
LON EN VUE DE GRANDS PINS ET 
D'UNE VILLA LOINTAINE. 

Mine de plomb 0,27X0,27 Cachet vente Corot. 

Collection Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contre. 

N" 2918 

Vers 1860-70. — UNE BACCHANALE. 

Crayon noir In-folio. 
Cachet vente Corot 

Collection Thiollier. 
Reproduit ci-contre. 




A'" 2y/; 




^ 




•i 

1 


i 








H 


1 




i' 


V • 



A'" 2Ç)iS 



N° 29 II 




N" 291Û 



70 



Vers 1855. — L'OISEAU DU SOIR. 

Fusain 0,25 1/2X0,31 1/2 Signé en bas, à gauche. 

Collections Dutilleux et Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contre. 

N" 2920 

Vers 1855. — ÉCHAPPÉE SOUS BOIS SUR 
UN LAC AVEC DES BAIGNEUSES 
EN SORTANT. 

Fusain 0,47 1/2X0,30 Signé en bas, à gauche. 

Collection Dutilleux et Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contre. 

N" 2921 

Décembre 1859. — VOYAGEUR PASSANT 
SOUS LES ARBRES DANS UNE 
TROUÉE LUMINEUSE. 

Fusain 0,47X0,29 1/2 Signé en bas, à gauche. 

Fait à Douai en décembre 1859. 
Collection Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contre. 

N" 2Ç22 

Vers 1855-60. — DEUX BUCHERONS 
SCIANT UN ARBRE AU PIED D'UNE 
COLLINE BOISÉE. 

Fusain 0,24X0, 31 Signé en bas, à gauche. 

Collections Dutilleux et Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



1855-60. 



N" 292^ 

LISIÈRE DE FORÊT. 



Fusain 0,31X0,231/2 Signé en bas, à droite. 
Collections Dutilleux et Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



N' 2924 



Vers 1855-60. — UNE VACHE ET TROIS 
PERSONNAGES SOUS LES ARBRES, 
EN VUED'UNECOLLINE ITALIENNE. 

Fusain et Mine de plomb 0,25 1/2X0,16 
Signé en bas, à gauche. 

Collection Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

N" 2Ç2^ 
1855-60. — SOURCE AU PIED DES BOIS. 
Fusain 0,30X0,23 Signé en bas, à gauche. 
Fait à Arras. 

Collections Dutilleux et Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



N" 2Ç26 



Vers 1855-60. — UN CHEMIN SOUS LES 
ARBRES DÉBOUCHANT EN PLAINE. 

Fusain 0,26 1/2X0,21 1/2 Signé en bas, à gauche. 

Collection Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



N" 2^2^ 



Vers 1855-60. — MASSIF DE GRANDS 
ARBRES DOMINANT UN ÉTANG. 

Fusain 0,32X0,24 
Collections Dutilleux et Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



N° 2928 



Vers 1855-50. — LE PROMENEUR DANS 

LE VALLON. 

Fusain 0,45X0,55 

A gauche, au premier plan, le personnage passe au pied 
d'un arbre qui se perd en haut dans le cadre. A droite, le 
terrain se relève et l'on aperçoit à l'horizon une crête 
dominée par des bâtiments. 

Vente Larochenoire, décembre 1899, (N° 171), 230 fr. 

Non reproduit. 



N" 2Ç2g 



Vers 1855-60. — LISIERE DE BOIS AVEC 
UNE FEMME SOUS LES ARBRES. 
Fusain 0,31X0,23 Signé en bas, à gauche. 

Collection Dutilleux et Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

N° 2Ç^O 

1855-65. — PRAIRIES PRÈS D'ARRAS. 
Fusain 0,26X0,20 Signé en bas, à droite. 
Collections Dutilleux et Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

N" 29^1 

Vers 1865-70. — TROIS PAYSANS ARRÊ- 
TÉS DANS UNE CLAIRIÈRE AU PIED 
DES ARBRES. 

Fusain 0,25X0,36, ovale Cachet vente Corot. 

Collection Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contre. 



N" 2Ç^2 



Vers 1855-60. — UN ARBRE DANS LA 
DUNE AVEC UNE CHAUMIÈRE 
LOINTAINE. 

Fusain 0,24X0,23 Cachet vente Corot. 
Collection Alfred Robaut. 
Non reproduit. 




A'" 2919 





N' 2920 



N' 2921 




N° 29^1 



72 



Vers 1855. — CAVALIER CAUSANT AVEC 
DES PAYSANS. 
Fusain 0,31X0,25 Signé en bas, à droite. 

Collection Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contrc. 



N' 29}4 



Vers 1855. — CAVALIER PASSANT DANS 
UN CHEMIN CREUX AU PIED 
D'UN ARBRE. 

Fusain 0,31 1/2X0,26 
Signé en bas, à gauche, des initiales C. C. 

Collections Dutilleux et Rouart. 
Reproduit ci-contre. 

Vers 1858. — UN VALLON BOISÉ. 
Fusain 0,31X0,25 Signé en bas, à gauche. 

Ce fusain fut exécuté à Arras, chez Dutilleux. 

Don de Corot au Musée de Lille, en 1858. — Exposition 
centennale, 1900 (N" 828), au Musée de Lille. 

Copié par Charles Desavary. — Photographié par L. Sau- 
vaige, Ch. Desavaiy et Braun. 

Reproduit ci-contre d'après la photographie de Ch . Desa- 
vary. 

N° 2936 

Vers 1S55-60. — LA CLAIRIÈRE AUX 
BOULEAUX AVEC UNE TOUR 
LOINTAINE. 

Fusain in-S' Signé en bas, à droite. 
Don de Corot à M. Delaporte. 
Reproduit ci-contre. 

N" 2p^y 

1870. — SOUVENIR DES BORDS DE LA 
MÉDITERRANÉE. 
Dessin 0,20X0,30 Signé en bas, à droite. Daté 
Don de Corot à M. de Nevers. 
Calqué par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

N" 29^8 

Vers 1870. — SOUVENIR DE DOMO D'OS- 
SOLA. 

Aquarelle ébauche 0,23X0,34 
Signé en bas, à gauche. 
A appartenu successivement à MM. Weyl et Diot. 
Non reproduit. 



N" 29^9 



Vers 1870. — GORGE BOISÉE AVEC UN 

PERSONNAGE ASSIS. 

Fusain 0,46X0,31 Signé en bas, à gauche. 

Vente Hôtel Drouot, 12 mai 1896 (N° 91), 100 fr., à 
M. Brame. 

Non reproduit. 



* N" 2940 



Vers 1870. — VENUS COUPE LES AILES 
A L'AMOUR. 

Minedeplomb 0,19X0,13 Vente posthume Corot 
(cachet omis). 

Reproduit tome l, page 261. 



N" 2941 



Vers 1870. — GORGE BOISEE. 

Fusain signé. 

Appartenait à M. Boussaton qui l'a fait reproduire en pho- 
totypie dans un album intitulé « Galerie Boussaton ». 

Non reproduit. 



N" 2942 



Vers 1870-74. — UN GROUPE DE PER- 
SONNAGES ARRÊTÉ DANS UNE 
VALLÉE AU PIED DES ARBRES. 

Croquis mine de plomb et fusain 0,31X0,48 
Non signé. 

Fait par Corot chez M. Alfred Robaut, à Douai, et offert 
par lui à son hôte. 

Non reproduit 

N" 294^ 

24 mai 1871. — DEUX PAYSANS SOUS 
LES ARBRES. 

Fusain 0,23X0,25 

On lit en bas, sur une ligne : " Corot à son ami Pierre 
Dutilleux, à Arras, 24 mai 187 1 i-. 

Non reproduit. 

N° 2944 

Vers 1871. — LISIÈRE DE BOIS. 

Fusain 0,18X0,36 environ. 

Vente Adolphe Leleux, 27 novembre 189 1. 
Collection Gaston Joliet. 
Non reproduit. 



N' 294^ 



1870-71. — SAINTE-GENEVIEVE. 

Minedeplomb 0,11X0,08 Non signé 

Ce dessin aurait été fait par Corot à la demande de son 
ami M. Edouard Delalain pour servir d'illustration dans un 
de ses ouvrages. Il ne fut pas utilisé. 

Appartenait en 1S86 à M. Delorière. 

Calqué par M. Alfred Robaut. 

Non reproduit. 



N" 2946 



1871. —ARBRE SOLITAIRE A FLANC DE 
COTEAU. 

Fusain 0,16X0,23 Signé en bas, à droite. 

Ce fusain a été fait par Corot, à Arras. 

A appartenu à M°" Georges LefiUeul-Desavary. 

Croquis par M. Alfred Robaut. 

Non reproduit. 



'i 






N" 2036 







m 


» 


^ 


«ff;^ 




i 






ii ^" 



A'» 29 j 3 



N' 29} 4 




N° 2p)5 



74 



N" 2Ç4y 

Vers 1855. — LE FOND D'UN VALLON 
BOISÉ. 

Fusain 0,31X0.22 Signé en bas, à gauche. 
Collections Robaut et Dutilleux. 
Non reproduit. 

N" 2948 

Vers 1855. — LES ARTISTES EN ROUTE 
A TRAVERS LA CAMPAGNE. 

Fusain 0,21X0.28 Signé en bas, à droite 
Offert par Corot à Dutilleux. 
Collection Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contre. 

N" 2949 

1855-60. — SOUVENIR DE L'ÉTANG DE 
FAMPOUX. 

Fusain 0.23X0,311/2 Signé en bas, à droite. 
Don de Corot à Dutilleux. 
Collection Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contre. 

* N" 2p^O 

Vers 1860. — ÉTUDE D'ARBRE. 

Fusain sur papier rosàtre 0,45X0,28 
Cachet vente Corot. 

Au verso de ce dessin, un croquis représentant un pâtu- 
rage avec des vaches, avec le mot : « Sologne ». 
Non reproduit. 

N" 29^1 

1860. — VILLE-D'AVRAY. — UNE ÉGLO- 
GUE. 

Mine de plomb 0,29X0,22 
On lit en bas, à gauche : « Ville-d'Avray, 1860 ». 
Appartient à M. Léon Chamouillet. 
Fac-similé Ch. Desavary (4' série). 
Non reproduit. 

N" 29^2 

Vers 1860. — ÉCHAPPÉE SUR LA MER 
ENTRE LES ARBRES. 

Fusain grand in-folio Signé en bas, à gauche. 

Don de Corot à son ami Dumax. 
Collection Bobin. 

Photographié par Sauvanaud. — Copié par M. Alfred 
Robaut. 
Non reproduit. 

N" 29^^ 

Vers 1860. — LES MAISONS DERRIÈRE 
LA COLLINE. 

Fusain 0.15X0,21 
Collection Roseleur. 

Non reproduit. 

N' 29^4 

Vers 1860. — LES GRANDS ARBRES ET 

LA MAISON LOINTAINE. 
Fusain 0,20 1/2X0,15 1/2 Signé en bas, à gauche. 

Collection Roseleur 

Non reproduit. 



N" 29^^ 



Vers 1860. — CAVALIER CHEVAUCHANT 
AU BORD D'UNE RIVE BOISÉE. 

Fusain 0,19X0,27 Signé en bas, à gauche. 

Collection Roseleur. 
Non reproduit. 



■» 



N' 29^6 



Vers 1860. — JEUNE FEMME LA TETE 
PENCHÉE ET LES BRAS CROISÉS. 

Fusain et mine de plomb 

(croquis extrait d'un ancien livre de comptes) 

0.29X0,16 1/2 Cachet vente Corot. 

Non reproduit. 

* N" 29 ^^ 

Vers 1861. — MAINS D'ORPHÉE ET D'EU- 
RYDICE.(ÉTUDEPOURLETABLEAU 
DU SALON DE iSdi). 

Mine de plomb 0,10X0,14 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Reproduit tome I,page 204. 



N" 29^8 



1864. — SOUVENIR DES ENVIRONS DU 
LACDENEMI. 

Fusain grand in-4° Signé en bas, à gauche. 

C'est l'interprétation, faite à Arras, du tableau du Salon 
de 1865, en voie d'exécution. 

Collections Dutilleux, Robaut et Chéramy. 
Reproduit tome /, page 2^6. 



N" 29^9 



1864. — DEUX VOYAGEURS PASSANT 
SOUS UN GROUPE D'ARBRES PEN- 
CHÉS. 

Cravon noir 0,14X0,23. 

On lit au bas, en cursive, sur trois lignes: «Noisy-le- 
Grand, ce 2 mai 1864; à Millet, C. Corot». 
Vente Aimé Millet, juin 1891. 
Non reproduit. 



N" 2960 



1864. — DOME LOINTAIN APERÇU A 

TRAVERS LES ARBRES. 

Crayon noir 0,23X0,14. 

On lit en bas, en cursive, sur trois lignes: « Noisy-le- 
Grand, ce 2 mai 1864; à Millet, C. Corot». 
Vente Aimé Millet, juin 1S91. 
Non reproduit. 

N° 2961 

1871. — LE MOULIN DANS LA DUNE. 

Fusain sur papier bleuté rehaussé de crayon noir et 
de crayon rouge 0,22X0,51 Signé en bas, à gauche. 

Fait à Douai en juin 1871. 
Collection Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contre. 



75 




N' 2948 




N' 2949 




N° 296Z 



76 



* N" 2p62 

Vers 1855-65. — ROSINE ET LE COMTE. 

Mine de plomb 0,14X0,08 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Au-dessus de chacun des personnages, on lit son nom : 
« Rosine î, « il conter. 

Reproduit tome I, page 184. 

* N" 296^ 

Vers 1860-65. —TROIS CROQUIS D'APRÈS 

UNE JEUNE FEMME. 

Mine de plomb 0,19X0,29 Cachet vente Corot. 

Au verso, croquis d'un paysa 
3rt. 
Reproduit tome /, page 217. 



Au verso, croquis d'un paysage composé avec un château- 
fort. 



* N" 2964 

Vers 1860-65. —UNE NOURRICE. 

Mine de plomb 0,15X0,09 1/2 Cachet vente Corot. 

Vente Doria, mai 1899 (partie du N" 333) 65 fr. (avec les 
deux A'"' suivants). 

A'o« reproduit. 

* N° 296^ 

Vers 1860-65. — TÊTE DE JEUNE FILLE. 
Mine de plomb 0,11X0,11 Cachet vente Corot. 

Vente Doria, mai 1899 (partie du N° ■^'j-i,) 65 fr. (avec le 
N" précédent et le suivant). 

Non reproduit. 



* 



N" 2966 



Vers 1860-65. — JEUNE FEMME TENANT 
DES FLEURS A LA MAIN. 
Mine de plomb 0,15X0,10 Cachet vente Corot. 

Vente Doria, mai 1899 (partie du N° 353) 65 fr. (avec les 
deux jV"' précédents). 

Non reproduit. 



* 



A^" 296^ 



Vers 1860-65. — PARIS. — VU DE LOIN A 
TRAVERS LES ARBRES. 

Mine de plomb 0,15 1/2X0,23 1/2 
Cachet vente Corot. 

Au verso, il y a un dessin en hauteur représentant une 
scène de chasse antique. 

Non reproduit. 

* N" 2968 

Vers 1860-65. — LA LECTURE SOUS LES 

GIL\NDS ARBRES. 

Croquis mine de plomb 0,36 1/2X0,24 
Vente posthume Corot (,cachet omis). 

Non reproduit. 



* N" 2969 

Vers 1855-65. — JEUNE FEMME, LA TÈTE 
FLEURIE, TENANT UNE CORBEILLE. 
Mine de plomb 0,14X0,09 Cachet vente Corot. 
Reproduit tome I, page iSo. 
* 



N" 29^0 



Vers 1S55-65. — JEUNE FEMME AU GRAND 
VOILE. 

Mine de plomb 0,14 X 0,09 Cachet vente Corot. 
Sur la même feuille, deux autres croquis : un enfant et 
une tète de femme. 

Reproduit tome I, page 181. 

* A^" 29J1 

Vers 1855-65. — JEUNE FEMME DE DOS 

SE RETOURNANT. 
Mine de plomb 0,14X0,09 Cachet vente Corot. 
Reproduit tome I, page 180. 



* N° 29^2 



Vers 1860-65. — BORDS DE RIVIERE 
AVEC UN PONT AU LOIN. 

Croquis mine de plomb 0,23X0.37 1/2 
Vente posthume Corot (cachet omis). 

Au verso, un autre croquis représentant une vallée avec 
d'assez hautes collines au fond. 
Non reproduit. 

N" 29y^ 

Vers 1860-65. — UNE BARQUE SUR UN 
ÉTANG, SOUS DE GRANDS ARBRES 
PENCHÉS. 
Fusain 0,18X0,26 Cachet vente Corot. 

Collection Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



* N" 29J4 



Vers 1865-70. — FEMME A LA MANDO- 
LINE. 
Mine de plomb 0,37X0,26 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



* 



N" 29 7_5 



Vers 1865-70. — JEUNE HOMME LA TÈTE 

CASQUÉE (THÉÂTRE). 
Mine de plomb 0,15X0,09- Cachet vente Corot. 

Ce croquis est accompagné d'un autre également fait au 
théâtre. 
Non reproduit. 



77 



N" 2Çj6 



N" 298^ 



1804. — LE VALLON. — SOUVENIR 
D'ITALIE. 
Fusain 0,16X0,24 Signé en bas, à gauche. 
Don de Corot à Mme Rizet. 
Appartient à M. K. Cox. 
Non reproduit. 

N" 2çyy 

1864. — BOUQUET D'ARBRES AVEC UN 

DOME LOINTAIN. 

Mine de plomb 0,10X0,18 Signé en bas, à droite; 

daté en bas, à gauche (par Dutilieux) : 

22 décembre 64. 

Ce dessin fut tracé par Corot chez son ami, qui eut la 
surprise de le trouver sur son album en rentrant chez lui 
un soir. 

Collections Dutilieux et Robaut. 
Non reproduit. 

N" 2gy8 

1865. — ORPHÉE SALUE LA LUMIÈRE. 

Fusain 0,46X0,30 Signé en bas, à gauche. 

C'est une interprétation du panneau décoratif exécuté 
pour le Comte Demidoff. 

Don de Corot à M. Alfred Robaut. — Cédé par celui-ci 
à M. Chéramy. 
Reproduit tome I, page 224. 



N" 29 y p 



1865. — LE SOMMEIL DE DIANE. 

Fusain in-folio Signé en bas, à gauche. 

C'est une interprétation du panneau décoratif exécuté 
pour le Comte Demidoti". 

Don de Corot à M. Alfred Robaut. — Cédé par celui-ci 
à M. Chéramy. 

Reproduit tome /, page 2Sy. 



N" 2p8o 



1865. — SOUVENIR DES ENVIRONS DU 

LAC DE NEMI. 

Plume 0,20X0,27 

C'est l'interprétation du tableau du Salon de 1865. Ce 
dessin a paru dans V Autographe au Salon de jS6y. 

Non reproduit. 

N' 2p8i 

Vers i8b5. — LA BACCHANTE AUX 
AMOURS. 
Fusain in-folio. Signé en bas, à gauche. 

Appartenait en 1S92 à M. Charles Lecot, de Saint- 
Quentin. 
Non reproduit. 

N" 2982 

Vers 18(35. — LA BACCHANTE RETENANT 
L'AMOUR. 

Dessin in-folio. 
C'est une interprétation du tableau du Salon de 1865. 
Collection MarmoiUel. 
Non reproduit. 



8 avril 1S71. — SOUVENIR DE LA COTE 
NORMANDE. 

Croquis plume 0,12X0,20 

On lit en bas, sur deux lignes : « A mon ami Pierre 
Dutilieux. C. Corot, ce 8 avril 1871 ». 

Non reproduit. 



N" 2984 



187 1. 



LE RAVIN AUX BOULEAUX. 



Fusain 0,31X0,23 

Don de Corot à M. Ch. Desavary. — Collection Alfred 
Robaut. — Exposition centennale 1889 (N» 115). — Cédé, 
en 1S9S, par M. Alfred Robaut à M. Brame et par celui-ci à 
M. Heilbuth. 

Copié par M. Alfred Robaut. 

Non reproduit. 



N" 298^ 



1871-72. — ARBRES EMERGEANT D'UN 
TALUS. 

Fusain 
Collection Beurdeley. 
Exposition centennale 1900 (N" S34). 
Non reproduit. 



* 



N" 2986 



1872. — UN CAVALIER DANS LA CAM- 
PAGNE. 

Fusain additionné de mine de plomb 
et de crayon blanc sur papier bleu 0,21X0.32. 

C'est une composition ébauchée par M. .\lfred Robaut, à 
Arras, le 9 juillet 1S72, que Corot s'est amusé à retoucher 
et à terminer. 

Non reproduit. 



N" 29 8 j 



Vers 1872. — LE PHILOSOPHE AU PIED 
DU GROS ARBRE. 

Fusain 0,36X0,2^ Signé en bas, à gauche. 
Appartenait à M. Cléophas. 
Non reproduit. 



N" 2988 



EN 



Décembre 1872. — LE PHILOSOPHE 
VUE DE LA MER. 

Fusain 0,32X0,25 Signé. 

Un personnage, assis sur des rochers, vers la gauche, est 
dominé par un groupe d'arbres. En face de lui, un autre 
bouquet d'arbres occupe la droite de la composition. Au 
milieu, un vallon, et, dans le fond, la mer, sur laquelle on 
aperçoit un bateau. 

Don de Corot à M. Robaut. 

Cédé par celui-ci à M. Paul Tesse. 

Copié au fusain par M. Alfred Robaut. 

Non reproduit. 



7^ 



N' 2989 

10 mars i8b6. — LES OISEAUX DE NOTRE- 
DAME. 
Fusain o.syXO)!? 1/2 Signé en bas, à droite. Daté. 
Cette composition fut inspirée à Corot par une romance 
portant le titre ci-dessus, qu'il avait entendu chanter par 
M"" Robaut (M-"» d'Herbomez). 

Calqué par M. Alfred Robaut. 
iYo« reproduit. 

N" 2ppo 

i8bj. — SAINT-SÉBASTIEN SECOURU 
PAR LES SAINTES FEMMES. 
Plume 0,26X0,16 Signé en bas, à droite. 

C'est une interprétation du tableau du Salon de 1853, 
réexposé à l'Exposition Universelle de 1867. 

Ce dessin a été fait pour l'album autographique paru 
en 1867. 

Reproduit tome I, p^Tgc jop. 

* A^" 2991 

Vers 1860-70. — LE PONT DE MANTES. 

Mine de plomb sur toile grise, 0,11X0,25 
Cachet vente Corot. 
C'est l'esquisse d'une étude abandonnée. 
Reproduit tome I, page 208. 

* N" 2ÇÇ2 
Vers 1860-70. — FEMME ÉPLORÉE, CRO- 
QUIS DE MOUVEMENT. 

Mine de plomb 0,07X0,13 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
Ao« reproduit. 

* N" 2p9^ 

Vers 1860-70. — JEUNE FEMME SORTANT 

DU BAIN. 

Croquis fusain 0,49X0,31 1/2 
Signé en bas, à gauche, des initiales: C. C. 

Non reproduit. 

Vers i8bo-70. —TALUS PLANTÉ D'ARBRES 
AVEC UNE TOUR LOINTAINE. 

Crayon noir légèrement rehaussé de blanc, 
0,29X0,211/2 Cachet vente Corot. 
Collection Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

* A^" 2pp_^ 

Vers 1860-70. — FILLETTES DANS UNE 

PRAIRIE AUPRÈS DE SAULES ET 

DE POMMIERS. 

Mine de plomb 0,24X0,30 

Reproduit tome I, page j//. 

Au verso, un autre dessin représente une vache paissant 
près d'une saulaie et sa gardienne appuyée à un saule. 



N" 2996 

Vers 1865-70. — CAVALIER CAUSANT 
AVEC DEUX PAYSANNES PRÈS 
D'UN BOUQUET D'ARBRE PENCHÉ. 
Fusain in-folio Signé en bas, à droite. 
Vente Hôtel Drouot, 16 février 1862, 260 fr. 
Non reproduit. 

N" 299 j 

Vers 1808-70. — LA CLAIRIÈRE AUX 
ARBRES PENCHÉS. 
Aquarelle 0,14X0,21 Signé en bas, à gauche. 
Don de Corot à M. Alfred Robaut, en 1872. 
Reproduit tome /, page 26;. 

* N" 2998 

1871-72. — LE GROS BOULEAU — SOUVE- 
NIR DE L'ARICCIA. 
Fusain in-4° Signé en bas, à droite. 
Ancienne collection Ch. Desavary. 
Reproduit tome I,page 26y. 

* N° 2999 

1871-72. — L'ARBRE AU BORD DE 
L'ÉTANG AVEC UN CHATEAU LOIN- 
TAIN. 
Fusain in-4" Signé en bas, à gauche. 
Ancienne collection Ch. Desavary. 
Reproduit ci-contre. 

N" jooo 

1871-72. — LES GRISARDS DANS LA VAL- 
LÉE AVEC DEUX PAYSANNES ET 
UNE TOUR LOINTAINE. 

Fusain in-4° Signé en bas, à droite. 

Ancienne collection Ch. Desavary. 

Ce dessin est annexé à l'exemplaire N" i, de « l'Œuvre 
de Corot ». 

Reproduit ci-contre. 

* N" jooi 

1871-72. — CAVALIER POURSUIVI PAR 
L'ORAGE. 

Fusain in-folio Signé en bas, à droite. 
Ancienne collection Ch. Desavary. 
Reproduit ci-contre. 

* N" jooi bis 

1871-72. — SOUS BOIS. 

Fusain in-4° Signé en bas. 
Ancienne collection Ch. Desavary. 
Reproduit ci-contre. 



79 





N' 3001 




'%''<Sbr'Sél^. 





A"" jooo 



N° jooi bis 




fi 



.\'' 29Ç)9 



8o 



"" A^" ^ooi bis 

Vers 1865-70. — DEUX PERSONNAGES 
CHEMINANT L'UN CONTRE L'AU- 
TRE AU BORD D'UNE ROUTE. 
Mine de plomb 0,10X0,15 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N" ^002 

Vers 1S55-70.— JEUNE FEMME A GENOUX 
AVEC UNE GUITARE AUPRÈS 
D'ELLE (CROQUIS). 

Mine de plomb 0,131/2X0,09 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 



N" 300J 



Vers i8b5-70. — CROQUIS D'UNE TÊTE 
DE FEMME. 

Mine de plomb 0,09X0,08 Cachet vente Corot. 

Non reproduit. 

* N" ^004 

Vers 1865-70. — UNE MAGICIENNE. 
Mine de plomb 0,14X0,09 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

N" ^00^ 

Vers 1865-70. — SOUVENIR DE GOU- 
VIEUX. 

Fusain Dimensions inconnues Signé enbas,àgauche. 

A appartenu, vers 1890, à M. Georges Petit et à MM. Hol- 
lender et Cremetti. 

Vente Post (de la Haye), Amsterdam, 14 avril 1891 
(N» 26), 3.960 fr. 

Non reproduit. 



N" ^006 



Vers 1865-70. — ARBRE MORT DOMINANT 
UN RAVIN. 



Fusain in-4" Signé en bas, à droite. 

ie Corot à M. Louis 
i M. Herbin. 

Reproduit tome /, page 341. 



Don de Corot à M. Louis Sauvaige. — A appartenu 
ensuite à M. Herbin. 



Vers 1865-70. — SOUVENIR DE TOSCANE. 

Aquarelle (ébauche) 0,17X0,14 Non signé. 

Vente Champfleury. 

Calque par M. Alfred Robaut. 

Non reproduit. 

N" ^008 

Vers 1865-70. — RAVIN SOLITAIRE. 
Fusain 0,30X0,25 environ Signé en bas, à gauche. 

Appartenait à M. Beugniet en 1889. 

Non reproduit. 



* 



N" ^oop 



Vers 1865-70. — FEMME ASSISE DE PROFIL, 
LA TÊTE RETOURNÉE DE FACE 
(ESQUISSE). 

Mine de plomb 0,30X0,28 Cachet vente Corot. 
Non reproduit. 

* N' 3010 

Vers 1865-74. — JEUNE FEMME RÊVEUSE, 

LA TÊTE CEINTE DE FEUILLAGE. 
Minede plomb 0,391/2X0,261/2 CachetventeCorot. 
Reproduit tome /, page 2^5. 

* N° ^01 1 

1871-72. — LE BOUQUET D'ARBRES AU 
CHEVRIER. 

Fusain in-4'' Signé en bas, à gauche. 
Ancienne collection Ch. Desavary. 
Reproduit ci-contre. 

N" 3012 

1871-72. — LES ADIEUX. 

Fusain in-4° Signé en bas, à droite. 
Ancienne collection Ch. Desavary. 
Reproduit ci-contre. 



N" 3013 



Vers 1865-74. — DANSESOUS LES ARBRES. 
Fusain grand in-folio 0,52X0,69 Non signé. 
Collection Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contre. 



8i 



,.-s( ^' 




■■^^' 





f 



■ t 



\i 



A'" }0i3 








* 



N" }0I2 



N' joii 



82 



N" JOI4 

Vers 1865-74. — UN GROUPE D'ARBRES 
AGITÉ PAR LE VENT. 

Croquis sommaire au crayon noir 0,31X0,48 

Non signé. 

Collection Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

N" 301^ 

Vers 1865-74. — UN PERSONNAGE ASSIS 
DANS UNE VALLÉE DOMINÉE PAR 
LES ARBRES. 

Croquis sommaire au fusain 0,49X0,64 
Non signé. 

Collection Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



N" 3016 



Vers 1865-72. — UNE SAULAIE DANS LA 
PLAINE. 

Fusain avec un léger rehaut de crayon blanc 
0,27 1/2X0,44 1/2 Cachet vente Corot. 
Collection Alfred Robaut. 
Son reproduit. 

Octobre 1872. — IRUN, FRONTIÈRE D'ES- 
PAGNE. 

Dessin in-folio Non signé. 



Non reproduit. 



N" 3018 



1872-73. — GROUPE D'ARBRES DOMI- 
NANT UN LAC. 
Fusain 0,22X0,14 Signé en bas, à droite. 

Ce fusain fut exécuté, ainsi que le suivant, par Corot pour 
être reproduit par Oudinot dans l'atelier de Daubigny, à 
Auvers, comme complément de la décoration précédemment 
cataloguée (N" 1644 à 1648J. 

Il appartenait, ainsi que le N» suivant, à Oudinot. 

Il en existe un calque sommaire par M. Alfred Robaut. 

Non reproduit. 

1872-73. — VERSANT DE COTEAU DO- 
MINÉ PAR LES ARBRES. 
Fusain 0,22X0,14 Signé en bas, à droite. 
Voir les observations accompagnant le N° précédent. 
Calque sommaire par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



N" ^020 

1873. — DUNES BOISÉES. 

Fusain 0,24X0,34 Signé en bas, à droite. 

Dessiné par Corot sur l'album des frères Tédesco. 
Croquis par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

N" ^021 

1873. — CAVALIER DANS UN CHEMIN 
CREUX. 

Fusain 0,31X0,48 Signé en bas, à droite. 
Ce dessin a été fait à Douai en 1873. 
Don de Corot à M. Emile Seiter-Dutilleux. 
Dessin par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

N" 



1873 



3022 

— VIEILLARD PASSANT DANS 
VALLON BOISÉ. 
Fusain 0,48X0,31 Signé en bas, à droite. 
A été fait à Douai. 

Don de Corot à M. Emile Seiter-Dutilleux. 
Dessin par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



UN 



N" 3023 



1873. — CAVALIER ARRETE CAUSANT 
SOUS UN ARBRE PENCHÉ. 

Mine de plomb Petit in-4° 
On lit en bas, sur une seule ligne: 
«Corot. A mon amiFernand Dubuisson,29mai 1873 ». 
Croquis par M. Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



N" ^024 



Vers 1873-74. — LE CAVALIER A LA SOR- 
TIE DU BOIS 
Mine de plomb et craie sur toile 0,97X0,78 
Cachet vente Corot. 

Cette composition est la répétition du A^''2j5(J. Corot, sol- 
licité par son ami M. Marcotte de faire pour lui une réplique 
de cette dernièi'e composition, l'avait ébauchée. Elle de- 
meura inachevée. Ce morceau est instructif; car il montre la 
manière dont l'artiste commençait ses œuvres : a la craie 
d'abord, puis a. la mine de plomb, avant de se mettre à 
peindre. 

Vente posthume Corot (N" 303), 100 fr. 

Collection Alfred Robaut. 

Non reproduit. 

N° 302^ 

Vers 1870-74. — CLAIRIÈRE SOUS DE 
GRANDS ARBRES AVEC UNE VA- 
CHE ET QUATRE PERSONNAGES. 

Fusain Grand in-folio 0,70X0,53 Non signé. 

Au verso, un autre fusain représentant un rond-point en 
forêt avec deux personnages sous les arbres. 
Collection Alfred Robaut. 
Reproduit li-contre. 



83 




x^^' 



N' ^025 



84 



N" ^026 

Vers 1865. — JEUNE FEMME ÉPLORÉE 
SOUS BOIS. 

Plume et mine de plomb 0,42X0.30 1/2 
Vente posthume Corot (cachet omis). 
Collection Robaut. 
Reproduit ci-contre. 

N" ^o2y 

Vers 1855-bs. — LE MIROIR DE DIANE. — 
SOUVENIR DU LAC NÉMI. 
Fusain 0,26X0,26 Signé en bas, à droite. 
Collections Dutilleux et Robaut. 
Non reproduit. 



N" ^0^2 



N" ^028 



Vers 1860-65. — UN ARBRE PENCHE AU 
FOND D'UNE VALLÉE. UN PERSON- 
NAGE ASSIS A GAUCHE. 

Croquis plume sur papier réglé 0,15 1/2X0,29 1/2 
Cachet vente Corot au verso. 

Au verso, un autre croquis au fusain. Ce dessin provient 
d'un des albums de Corot (Carnet N° 7:2). 
Collection Alfred Robaut. 
Non reproduit. 

N" 302c 

Vers 1860-65. — UNE VALLÉE AVEC UN 
GROUPE D'ARBRES A GAUCHE ET 
UN TEMPLE ANTIQUE SUR LA 
DROITE ; DES PERSONNAGES AR- 
RÊTÉS AU PREMIER PLAN. 

Plume sur papier réglé 0,18X0,29 1/2 
Cachet vente Corot. 

Ce dessin provient d'un des albums de Corot (Carnet 
N" 72). 

Collection Alfred Robaut. 
Non reproduit. 



N' ^0^0 



Vers 1860-74. — GROUPE D'ARBRES EN 
LISIÈRE DE BOIS. 

Fusain 0,^2X0,68 Non signé. 

Au verso, un autre fusain représentant les bords d'un lac 
avec des arbres au premier plan et des maisons au bord de 
l'eau au second plan. 

Collection Alfred Robaut. 

Non reproduit. 



N" 30^1 



14 octobre 1S74. — Mme SENNEGON, 

SŒUR DE COROT, SUR SON LIT 
DE MORT. 

Mine de plomb 0,15X0,11 Signé etdaté. 

Autographie par M. Alfred Robaut. — Photographie par 
Ch. Desavary. 

Reproduit, d'après cette photographie, tome I, page jii. 



27 mars 1874. — LE BERGER AU PIED DE 

L'ARBRE TORDU. 

Mine de plomb 0,17X0,29 Signé en bas, à droite ; 
daté. 

Ce croquis fut exécuté par Corot chez Gustave Noël, le 
céramiste. C'est le croquis de la composition (N° 2457) 
peinte sur une plaque de faïence. 

Donné par son auteur à Gustave Noël, il a été offert par 
celui-ci à M. Alfred Robaut. 



Non reproduit. 



N" 30^^ 



3 juillet 1874. — SOUVENIR DU MIDI. 

Plume 0,09 1/2X0, 13 Signé en bas, à droite ; 
daté à gauche. 

Don de Corot à Mme Sulpice Nau. 

Collection Paul Périn. 

Non reproduit. 



N" 3034 



1875. — SAINTE-CECILE. 

Croquis mine de plomb 0.26X16 
Signé en bas, à gauche, et daté. 

Ce croquis aurait été fait, à en croire son possesseur Cléo- 
phas, pour guider un peintre qui avait à peindre ce sujet 
dans une église des environs de Paris. 

Calque par M. Alfred Robaut. 

Non reproduit. 



* N" ^0^5 



25 janvier 1875. — M. L'ABBE JOUVEAU, 

CURÉ DE COUBRON. 

Mine de plomb 0,31X0,23 Signé en bas, à droite. 

On lit en bas : « Le 25 janvier 1S75, offert à M. Jouveau, 
curé de Coubron ». 

Ce dessin doit être le dernier qu'ait tracé la main de 
Corot, sa maladie l'ayant obligé à s'aliter dès le lendemain. 

Reproduit tome I, page ^iç. 

1874. — LES BOULEAUX DANS LA 
PLAINE. 

Fusain 0,271/2X0,42 Signé en bas, à droite. 
Offert par Corot à M. l'abbé Jouveau, curé de CoulAon. 
Appartient à M. Crombac. 
Reproduit ci-contre. 



N''jo3y 



1874. — SOUVENIR DE ROME. 

Fusain 0,28 1/2X0,45 Signé en bas, à droite. 
On lit en bas, à gauche : « Rome, 1874 >. 
Offert par Corot à M. l'abbé Jouveau. 
Appartient à M. Crombac. 
Reproduit ci-contre. 



A^^*.. 



\VOV\c - (»^Y 



4 ^jt' ■■ 



N" 30 J7 



C C.V.* 




A'° ^026 



m- 



-'••^'Ms*"^:7- , ■^'■^-^.^.^ûM 



^-^' 






•CoKH't. 



A" Î056 



CARNETS ET ALBUMS 

Autorisé par Corot à examiner et à cataloguer tous les carnets et albums 
conservés par lui, M. Rohaut a fait, en 18^2, un dépouillement méthodique de leur 
contenu, en attribuant au fur et à mesure à chacun un numéro d'ordre. En même 
temps qu il calquait les croquis les plus importants {i), il en dressa un inventaire 
auquel il ajouta celui de toutes les notes capables d^ éclairer la biographie de V artiste. 
C'est ce résumé documentaire que nous publions. 

Les carnets qui firent V objet de cette étude étaient au nombre de soixante-dix-neuf . 

Soixante-dou:(e sont inscrits au catalogue de la vente posthume sous le N° $JJ. En 

réalité, cinquante-trois seulement sont passés en vente. Ils ont formé p lots, vendus 

pour le prix total de 1.08^ fr. { Voir plus loin le détail). Les héritiers de Corot les ont 

rachetés en bloc et se les sont partagés ensuite ainsi que ceux qui avaient été distraits 
de la vente (2). 

En outre de ces carnets, nous en cataloguons ^ autres, que Corot avait offerts 

à M. Robaut. Ils sont classés à la suite et, tandis que les précédents sont numérotés de 
I à yp, à chacun de ceux-ci est attribuée une lettre de A à E. 

Enfin, un dernier (F.), donné par Corot à l'architecte Quantinet, est passé des 
mains de celui-ci entre celles de M. H. Rouart, son neveu, qui Va obligeamment com- 
muniqué à M. Robaut. 



(i) Ces calques, actuellement entre nos mains, sont destinés à prendre place un jour dans les collections publiques, avec 
l'ensemble des documents qui ont servi à la confection de notre livre. 

(2) Grâce à l'obligeance des détenteurs actuels d'un certain nombre de ces carnets, nous avons pu donner, dans le tome I, des 
reproductions de nombreux croquis d'après les originaux. Qu'il nous soit permis d'adresser nos plus chaleureux remerciements à 
MM. Fernand Corot et Léon Chamouillet ainsi qu'à Mme Lemarinier, qui se sont associés par cette communication h. l'hommage 
rendu à leur illustre parent. 



88 



N° J038 

CARNET I. — 72 feuillets (vers 1850). 

Croquis : figures; animaux; compositions; scènes de 
théâtre (Il trovatore), etc. 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : Scheffer, 
quai de l'Horloge 53 ; Castaigne, Daubigny, Remy, Auguin, 
Fleury, Diéterle, etc. 

CARNET 2. — 50 feuillets (vers 1825-28). 

Croquis : Dessin fait au musée de Naples d'après un 
Titien, avec unetaclie de couleur à l'huile, mise du bout du 
doigt, pour indiquer le ton du collet de l'habit du person- 
nage. — Figures ou paysages avec ces indications de loca- 
lités : Ischia, Terracine, Marais Pontins, Mola di Gaeto, 
Casamicia, Trinité (des Monts), Naples, Vésuve, Cap 
Misène, entre Saint-Pierre et San Onofrio, la Cervara, 
Rome (pont Saint-Ange), près les Ecoles de Virgile. 

Notes diverses (passim) : « Nous avons rencontré à Casa- 
micia un garçon qui remet de l'argent trouvé. » — ■ « Le 
tremblement de terre à Ischia eut lieu le 2 février 1828 vers 
10 heures du matin (i minute)». — Noms et adresses: Pigal, 
rue Furstenberg 2 ; Aligny, rue Grand Chantier 2 ; Auvray, 
Odéon 31; Coignet, rue Martel 12; Poirot, quai de la 
Mégisserie 66, maison du naturaliste ; Grisard et Boucher, 
rue de Crébillon et de Condé; etc. 

Ce carnet appartient à M. Moreau-Nèlaton. 

N" 3040 

CARNET 3.-42 feuillets (vers 1858). 

Croquis : Paysage près Beaune (projet de tableau pour 
M. Fournier). — Paysage à Trappes. — Mouvements pris 
au théâtre. — Compositions; etc. 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : Bodichon, 
hôtel de Saxe, rue Jacob 22; Gruyer, 10 Mont-Thabor; 
Bouillon, rue Chabrol 33 ; Briand; Bison; Brandon ; Grignon ; 
Robert; Osmond; Lévéque ; le curé de Mantes; Brizard ; 
Lapito; Desavary; Seiter ; Al. Robaut; L. Fleury, etc. 

Ce carnet appartient à M. L. Chamouillet. 

N" ^041 

CARNET 4. — 56 feuillets (vers 1850-55). 

Croquis : Théâtre (la Favorite, etc.). — Figures diverses. 

— Esquisse de Dante et Virgile. — Compositions diverses. 

— Rochers près Solignac. — Paysages près Alençon (à 
Saint-Germain, etc.) — Paysages divers. 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : Delalain, 
quai Bourbon; Javier (A'«), rue Louis-le-Grand 22; Appian 
fils, rue des Prêtres 16, à Lyon; etc. 



N" J042 



CARNET 5 (i). — 21 feuillets (Vers 1825). 

Croquis : Cheval de charrette au repos. — Ours. — 
Lion. — Danseuse. — Portrait de M"" Delalain. — Modèle 
à grande barbe. — La Malibran (rôle de Desdémone) avec 
les vers par elle chantés : « Toi que j'interroge sans 
cesse, etc. ». 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : Brun, fau- 
bourg Saint-Denis 105 ; Fleury, Poissonnière 13; Pigal, rue 
de Vaugirard 54; etc. 

Griffonnages d'enfants. 

Ce carnet appartient à M. L. Clhimouillet. 

N' ^04j 

CARNET 6. — 33 feuillets (1855-65). 

Croquis : Paysages (compositions et nature). — Figures, 
théâtre. — Jardin de M. Carrier. 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : Brizard, 
Fontaine Saint Honoré n° 12; Maison, rue Bochard de 
Saronp; de Balleroy, avenue des Champs-Elysées 107; de 
Borione, rue de la Bienfaisance 48 ; Busson ; Monier ; 
Paquier; Haman, etc. — Liste (peut-être pour le jury) 
comprenant ces noms : Robert-Fleurj', Cabanel, Gérôme, 
Pils, Gleyre, Français, Fromentin, Bida. — Noms d'artistes 
(probablement remarqués au Salon) : Devedeux, Flahaut, 
Fanard, Daubigny fils, de Cock, Lefortier, Leroy, Michel, 
Merino, Giacomotti, Moreau, Senùn, Ribot, Patrois, Oudi- 
not, Perrault, Harpignies, Maisiat, Faure, A. Gautier, 
Fichel, Labouere, Merle, Gabé, Signiaud. 

N" ^044 

CARNET 7 (2). — 39 feuillets (vers 1822-23). 

Croquis: Chevaux, moutons, ânes, boeufs, vaches, etc. — 
La mère Lemoine (de Chailly) à son rouet. — Maison 
Lemoine à Chaill}'. — Etudes d'arbres. — Chevaux au bain ; 
pécheurs; dessinateur avec une dame auprès de lui, etc. 

Ce carnet appartient à M. F. Corot. 

Plusieurs croquis en ont été détachés et portent l'empreinte 
d'un timbre sec (COROT dans un cartouche ovale). 

CARNET 8. — 39 feuillets (vers 1840-50). 

Croquis : En Limousin (chez M. Lacroix) : paysages, 
paysannes. — Plaine avec champs d'orge, seigle et labours. 

— Route de Paris à Saint-Germain. — Chaville. — Mantes. 

— Villers-Bocage. — Entre Caen et Vire. — Fauves. — 
Compositions diverses. — Théâtre. — Sujets militaires. — 
Une religieuse. — Esquisse du Baptême du Christ, etc. 

Notes diverses (passim) : ? Q.ue la France succombe; 



(i) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 24, 55, 27 et 50. 
(2) Un croquis emprunté à ce carnet est reproduit tome I, page 28. 



89 



elle aura la gloire de s'être sacrifiée en cherchant le bonheur 
de l'humanité I ». — Adresses : Jardin, rue St-Germain 13 ; 
Ferdinand Seré, rue de Chabrol 37; Desmarest, grande 
rue 37; Robert, rue Royale 206, Mantes; Pascal, quai 
d'Anjou, hôtel Pimodan; etc. — Noms d'amis : Harduin, 
Leleux, Magimel, Badin, Buttura, Cibot, Desbrochers, etc. 

N" ^046 

CARNET 9 (i). — 66 feuillets (vers 1855-65). 

Croquis : Une mère avec deux enfants. — Paysan travail- 
lant dans les champs. — Pêcheuses au bord de la mer. — 
Charrette de foin. — Chevaux en liberté. — Une paysanne 
gardant sa vache. — Silhouette de décor (Hamlet). — 
Vache. — Liseuse. — Figures et compositions diverses. 

Notes diverses (passim) : Considérations sur l'art : « Q.ue 
votre sentiment seul vous guide... etc. » (Voir tome I, 
page 165). 

Deux itinéraires : i" Rodrigues, 9 septembre; Argenteuil, 
25 septembre; Coulommiers, le 12 ; Osny, Auvers. Un 
dimanche à Mantes. — 2" 10, Marly; 12, Coulommiers; 
19, Paris; 20, Mantes; 25, Argenteuil. 

Ce carnet fait partie de la collection A. Robaiit. 

N' jo4y 

CARNET 10. — 51 feuillets (1854). 

Croquis: Une vache (Nontron). — Vieille paysanne avec 
un porc (Nontron). — Costume hollandais. — Figures de 
théâtre. — Jeune paysanne gardant des porcs (Nontron). — 
Anvers (la tète de Flandre et l'Escaut). — Paysages divers. 

Notes diverses (passim) : Noms de restaurants (en Bel- 
gique) : « à Bruxelles, restaurant le Miroir; à Anvers, le 
Petit Paris », etc. 



CARNET II. 



N" 3048 

- 68 feuillets (vers 1870) 



Croquis : Etudes de ciels et divers. 

Notes diverses {passim] : Listes d'élections artistiques. — 
Noms d'artistes, de marchands et d'amis : Jeanne Sanson (élève 
de M. Fichel) ; Stumpf; Bazile; Gérôme, Beugniet, Hano- 
teau, Brion, Pecqueur, Bonnat, Manet, Lefebvre, Dumax, etc. 

Itinéraire : Coubron, lo au 12 juillet. — 7 juillet, Argen- 
teuil. — 12 juillet, Saintry. — 20, Ville d'Avray. — 6 août, 
Dumax. — 15, Coulommiers. — 22, Luzancy (Remy). — 
3 septembre, ? — 14, Yport. — 24, Mantes. — 4 octobre, 
Lacroix. 

N" ^04p 

CARNET 12 (2). — 61 feuillets (vers 1855). 

Croquis : Tètes d'expression. — Compositions, théiàtre, 
etc. • — Vénus coupant les ailes à l'Amour; l'Amour sur une 
panthère; Diane chasseresse; etc. 



Notes diverses (passim) : Noms d'artistes et d'amis : Bri- 
zard, Lapito, Fournier, Hilaire, Larrieu, Remy, Estienne, 
Ymer. 

Ce carnet appartient à M. F. Corot. 

(Même observation que pour le carnet 7). 

CARNET 13. — 34 feuillets (1845-50). 

Croquis : En Limousin (près St Martin). — Fontainebleau 
(octobre 1846). — Versailles. — Etude d'âne, qui a servi 
pour le Baptême du Christ, etc. 

Notes diverses (passim) : Adresses de modèles. — 
Phrases entrecoupées (conversations avec l'architecte Poirot 
qui était sourd.) — Adresse : Benouville, Montaigne 38. — 
Noms d'artistes et d'amis : Cave, Lecot, Gâteaux, Harduin 
Théodore, Faulte, Laemlein, Rousseau, Esbrat, Bertin, 
Boilly, Lessieux, etc. 

CARNET 14. — 60 feuillets (185 1). 

Croquis : Vues de La Rochelle (août 185 1); d'Angou- 
lême; d'Arras. — La Gabie, près Verneuil (Haute-Vienne). 
— La Roche (Haute-Vienne). — Portrait de Comairas à la 
Repentie (juillet 185 1). — Une vache, etc. 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : Flahaut, rue 
Rivoli 4; Gourlier, Valentin, Vinet, etc. 

CARNET 15. — 80 feuillets (vers 1858). 

Croquis : Théâtre (Orphée au Lyrique, etc.). — Compo- 
sitions (Ariane, etc.). 

Notes diverses (passim) : Noms d'amis : Laurens, 
Belly, etc. 

CARNET 16 (3). — 63 feuillets (vers 1860). 

Croquis : A Saint-Denis ; à Ville-d'Avray (Jardies) ; à 
Samois ; au Père-Lachaise ; à Fontainebleau. — Théâtre 
(les Troyens). — Compositions; divers. 

Notes diverses (passim) : Adresses : de Tillancourt, rue de 
Bourgogne, 28; Thurwanger, 18 rue de l'Odéon ; etc. — 
Noms de marchands: M. Moureaux (2 études: une grande 
et une moyenne) ; M. Grédelue (2 études) ; M. Beugniet 
(2 études) ; Montrouge (i étude); Latouche (2), etc. — Deux 
listes d'artistes (probablement remarquées au Salon): l'Puvis 
de Chavannes, Bernier, Busson, Delaunay, Vollon, Chaplin, 
Daubigny, Gérôme, Fromentin, Brion, Comte, Isabey, 
Pils, Français, Harpignies. — 2° Cabanel, Hébert, Potter, Bou- 
din, Regnault, C. Giraud, Jacquemard, Busson, C. Duran, 
Wollon (sic), Daubigny, Le Polonais, Courbet, Vibert. 



(i) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 181 et 1S9. 
(s) Un croquis emprunté à ce carnet est reproduit tome I, page uj . 
(3) Un croquis emprunté à ce carnet est reproduit tome I, page 101. 



90 



Dépenses : Envoyé à Paris, en deux fois . . 200 fr. 

Coubron, Gratiot (pauvres) . . 100 u> 

Emile Corot (4 juillet) 1.200 » 

M. le curé , 100 » 



I .600 » 

Itinéraire : i" mai, Ville-d'Avray. — 24, Versailles. 

— 30, Marion. — Juin, Coubron, jusqu'au 12 juillet. — 
14 juillet, Fontainebleau. — 20, Argenteuil. — 26, Ville- 
d'Avray. — 9 août, Marcoussis. — 17, Arras. — 23,Luzancy. 

— Septembre : Mantes, Saintry. — 27 septembre, Baron. 

— 8 octobre, Soissons. 

Ce carnet appartient A M. Ckamouillct. 

CARNET 17 (i). — 42 feuillets (vers 1860). 

Croquis : Paysages (Voisinlieu, etc.). — Figures ; théâ- 
tre, etc. 

Notes diverses (passim) : Considérations sur l'art : « Il 
m'a paru très sérieux de préparer une étude ou un tableau... 
etc. ». (Voir tome I, page 199). Ces réflexions sont précé- 
dées de cette autre phrase : « Il est de la plus grande im- 
portance d'étudier les ciels. Tout dépend de cette étude ». 

Adresses : Gazette des Beaux-Arts, rue Vivienne 55 (Ga- 
lichon, directeur); Dumesnil, rue de Berlin 31; Loreau, 
avenue d'Antin 35 ; Litolff, boulevard Clichy 49 ; Oudinot, 
rue du Marché 45, Neuilly; Baudry, rue Boissy-d'Anglas 25, 
etc. — Liste d'artistes et de critiques: Castagnary, Courbet, 
Daubigny, Glaize, Gle3're, Isabey, Jacque (Charles), Ribot, 
Rochefort, de Rudder, Yvon. 

Prix de tableaux : Fête au Temple, 7.000 ; Macbeth, 6 . 000 ; 
Ville-d'Avray, i.?oo; Id., 1.200 ; Gournay, 50o;Ermenon- 
ville, 500 ; un Matin, 500. 

Itinéraire : La Ferté, 2 au 10 juillet. — Argenteuil, 
II au 17. — Normandie, 19 au 28. — Ville-d'Avray. — 
Château (Thierry), 9 au 16 août. — Marcoussis, 18 au 25. 

— Saintry, 26 août au 3 septembre. — Coulommiers, 4 au 
II septembre. 

Ce carnet appartient à M. Chaniotiillet. 



N" 30^^ 



CARNET 18. — 94 feuillets (diverses épo- 
ques). 

Trois ou quatre croquis seulement : Paysages (Fécamp) 
et figures. 

CARNET 19. — 80 feuillets (vers 1855-60). 

Croquis: Etang de Ville-d'Avray (esquisse de l'eau-forte 
publiée dans le volume de Roche). — Paysages à Vimou- 
tiers, Saint-Lô, Falaise. — Théâtre ; figures. — Composi- 
tions. — Animaux. 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : de Ver- 
gennes ; Journaux ; Bérard ; Dien ; Vaillant, rue Saint- 
Merri 42, etc. 



CARNET 20. — 35 feuillets (vers 1800-65). 

Croquis : à Saint-Leu ; à Mantes. — Compositions; sujets 
antiques. — Figures ; divers. 

Notes diverses (passim) : Quelques noms : Leudez ; Dau- 
mier, etc. 

N" B058 

CARNET 21. — 12 feuillets (vers 1845-50). 

Quelques croquis seulement et des notes. — Noms de 
convives de réunions intimes : Henri; Théodore; Gonsse; 
Lemaistre ; Marion; Charmois ; Duverney ; Octavie ; Es- 
telle ; Estienne ; Camille ; Chamouillet; Sennegond; Ferdi- 
nand ; Grandhomme ; Victor; Pauline; Dutilleux, etc. 

N" ^o^p 

CARNET 22. — 62 feuillets (vers 1855-60). 

Croquis : à la Celle Saint-Cloud ; au Père-Lachaise ; à 
Arras; à Creil ; dans Paris ; à Villeneuve Saint-Georges. — 
Théâtre (Lucie, etc.). — Figures et divers. 

Notes diverses (passim) : Noms d'amis et de clients : Co- 
mairas, Grandjean, Decamps, Brandon, Marcille, Vincent, 
Flandrin, Becthum, Delaporte, Cuvelier, etc. — Recettes de 
cuisine. 

N" 3060 

CARNET 23. — 64 feuillets (vers 1860-65). 

Croquis: à Epernon ; aux Celliers près Ste-Reine ; à 
Ste-Reine ; au Mas-Bilier près Limoges. — Portrait de 
Comairas assis, avec son chien. — Compositions diverses. 

Notes diverses (passim) : Noms de peintres et d'amis: 
Barbey, Salleron, Crespelle, Robaut, etc. 

N' 3061 

CARNET 24. — 13 feuillets (1825-26). 

Croquis : à Rome (San-Stefano) ; à Ariccia ; à Civitella ; 
entre Genzano et l'Ariccia. — Figures à l'atelier, à Rome et 
en campagne. 

Cet album a été morcelé. Une de ses feuilles, détachée, 
est reproduite tome I, page 40. (Les esclaves de Corot et 
de Fleury à V Ariccia). 

N" 3062 

CARNET 25.-52 feuillets (vers 1855-60). 

Croquis : paysages à Rosny, Marcoussis, Asnières. — 
Théâtre. — Compositions ; divers. 



(i) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 344 et S46. 



91 



Notes diverses (p3.s%ira.) : Noms et adresses: de Gallard; 
Penoyer, homœopathe, place Louvois, 8 ; Stumpf ; Dalle- 
magne ; Clairambault ; Roussel ; Ménétrier ; Castaignet, 
avoué, etc. 

Itinéraire : Ville-d'Avray, i8 avril au 15 mai. — Marcous- 
sis, 15 mai au 15 juin. — Sologne et la Ferté. — Magny, 
Mortain, Bretagne, 26 juin au 26 juillet. — Genève, 5 août 
au 5 septembre. — Rosny. — Ville-d'Avray, 15 septembre. 

N" ^06^ 

CARNET 26. — 80 feuillets (vers 1822-23). 

Croquis: Mme Pasta dans Tancrède. — Les quais de 
Paris. — Figures de marins (à Dieppe) et de paysans. — 
Bancs de promenades publiques. — Chevaux, voitures, 
chariots. — Moulin. — La tour Philippe-Auguste à Rouen. 
— Vue générale de Rouen. — Marines à Dieppe. — Types 
de mendiants. — Statues d'après l'antique. — Statue de 
Louis XIV, place des Victoires. — Le Panthéon; le Palais- 
Bourbon. — Paysage à Ville-d'Avray. — Figure d'après le 
modèle. — Composition d'histoire sainte (Caïn et Abel). — 
Compositions diverses. — Académie. — Ciels. 

Notes diverses (passim) : Renseignements accompagnant 
les ciels. — Sujets pris dans le « Voyage du jeune Ana- 
charsis » avec indication de pagps. — Liste de couleurs: 
jaune de Naples, blanc, ocre jaune, terre de Sienne naturelle, 
laque rouge, terre de Cassel, noir d'ivoire, cinabre. — 
Griffonnages d'enfants. 

Considérations sur la peinture : « La méthode pour les 
objets dans l'ombre me paraît d'accord avec la nature. 
Pour la végétation, je préférerais que l'on employât de 
suite dans l'ébauche le bitume, au lieu de n'employer que 
le noir d'ivoire. Ebaucher le plus près du ton possible et 
revenir en glaçant avec de l'huile d'oeillette clarifiée. Dessus 
ce glacis, peindre dans la pâte après avoir dessiné toutes 
les masses... ». — Pensée détachée : « Le sage est heureux 
dans la persécution et même dans l'oubli. * 

CARNET 27 (i). — 37 feuillets (1857). 

Croquis: Un chandelier à l'auberge de la Chaloupe 
Nationale (Dunkerque). — Des bateaux, des chèvres, des 
maisons dans les dunes (Dunkerque). — Dunes avec des 
moulins. — Le port de Dunkerque. — Zuydcoote près 
Dunkerque (Eglise et village ensevelis sous les sables). — 
Motifs divers entre Zuydcoote et Dunkerque. — Figures : 
mère et enfants; danseuses. — Théâtre: jeune femme 
lisant; personnage casqué tenant une lance. — Eglise et 
tour à Seniur. — Effet de soir à Luzancy. — Bords de la 
Marne à Nanteuil (le matin). — Clocher dans les arbres à 
Mothois, près Gournay. — Silhouette de village (Rosny). — 
Buste de jeune femme, etc. 

Notes diverses (passim) : Adresses : Mme Duquesne, 
hôtel de la chaloupe royale, nationale, impériale, Dun- 
kerque ; auberge Louis Vendame à Zuydcoote, près 
Dunkerque ; Bouasse-Lebel, rue St-Sulpice n" 29 : gravures. 



— Menu (à la Chaloupe Nationale) : œufs sur le plat, jam- 
bon, tourte à la volaille, veau à la chicorée, un pâté, 
volaille au riz, une dinde aux marrons, un brochet, une 
crème au chocolat, meringues, fromage à la crème, franchi- 
pane (sic), petits fours, massepains. — Souvenirs et curio- 
sités : « Le 29 septembre 1857, Mantes: la Seine sans 
rides. » — « Une poire Catillard, 594 grammes. » 

Ce carnet appartient à Mme Lemarinier. 



N" 306^ 



CARNET 28 (2). — 147 feuillets (1857-58). 

On lit sur la première page, de la main de Corot : c Donné 
à Brest, ce ii mai 1857 par Mad' Camille Bernier ». A la 
suite de cette indication, la donatrice a écrit : « Souvenir 
d'amitié. Lucie Bernier. w 

Croquis : à Brest (un bateau). — Des moutons. — Une 
femme et des enfants en vue de la mer. — Paysage avec 
clocher (Granville). — Un lecteur sous les arbres. — Des 
tètes de Bretonnes. — Des chaumières dans les arbres. — 
Un village près St-Brieuc. — Un couple sous les arbres. — 
Une femme avec un grand voile. — Une échappée sous les 
arbres (route de St-Lô). — Paysage à Troisgots. — Un pont 
sous les arbres (Caen). — L'Eglise St-Pierre à Caen. — 
Bords de rivière à la porte de Caen. — Village près 
Beaumont. — Un pont. — La cathédrale de Mantes vue de 
loin. — Extrémité de l'île de Limay, près Mantes. — Ile de 
Limetz (sic) avec des vaches. — Vachère (près Mantes). — 
Parc des Célestins (Mantes). — Théâtre : acteurs. — La 
Marne à Charenton. — Sous bois à Beauvais. — Coup de 
soleil et ciel d'orage près Clermont (30 juin 1857). — 
Paysage à Iseure (Côte-d'Or). — Paysanne à genoux (Id.). 
— Paysage à Longecourt, près Aizerey. — Bord de rivière 
(Troyes). — St-Sébastien debout. — Arbres et chaumières 
(Nangis). — Moutons ; moissonneurs. — La bergère de 
Luzancj% — Une panthère. — Un éléphant. — Nymphe 
embrassant un enfant. — Faune lutinant une nymphe. — 
Berger dans un vallon. — Paysage à Savigny. — Paysage 
à Anvers. — etc. 
Notes diverses (passim) : 
Chanson : 

Fumer une pipe. 

Prendre du tabac. 
Une fille 

Dos sur un sac, 

Fait du bien à la fille 

Et point de mal au sac. 
Noms et adresses : M. Pomard ; M. Garreau ; Mme Cha- 
mouillet, de Versailles ; V" Corot ; Bov)' ; Daumier ; 
Oudinot, 15 rue Basse, Passy ; Mme Sirot, place St-Georges, 
au-dessus de M. Quentin; etc. 

Souvenirs et curiosités : « A Dijon, nés : Jean sans peur, 
Philippe le Bon_ Charles le Téméraire. » — « Frison coif- 
feur à Troyes. » — « Commune de Troisgoz (sic) : 
Habitants .... 633 
1/2 .... 316 

Fumeurs 25 ». 



(i) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 176, 177 et 17S. 

(2) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 170, 171, 17a, 185, 190 et 191. 



92 



« Caen, rue St-Etienne n» 126. Ici naquit Malherbe en 
1855.» — ' Laversines, i h. 1/2 de Beauvais; moulin à eau.» 

Dépenses : 

Paris à Aizerey 40 » 

» 30 * 

Domestique 20 * 

Blouse 9 * 

Comestibles 5 * 

Aizerey 13.35 

Troyes 14.50 

13' -85 
Ce carnet appartient à M. Moreau-Nèlaton. 

N" ^066 

CARNET 29. — 5^ feuillets dont i volant 
(1833-24). 

Croquis : Ciels. — Compositions ; paysages. — Théâtre : 
un spectateur. — Normandie : pêcheuses ; un pont sur une 
rivière. — Chevaux et voitures. — Mme Lemoine, aubergiste. 

— Portrait de Grandjean, etc. 

Quelques couplets de la chanson « le Hollandais ». 

N" 3o6y 

CARNET 30. — 41 feuillets (vers 1860-65). 

Croquis : à Montlhéry, à Marcoussis, près Boulogne-sur- 
Seine. — Cimetière. — Barques. — Théâtre. — Compo- 
sitions. — Divers. 

Noms et adresses (passim). 

CARNET 31. — 26 feuillets (vers 1854). 

Croquis : à l'église St-Laurent, Paris (28 décembre 1854) ; 
à Mantes. — Théâtre. — Compositions. 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : Eugène 
Alligret, 102, rue St-Lazare ; Lionnet ; Chasles; etc. 

N" ^o6ç 

CARNET 32. — 39 feuillets (vers 1840-55). 

Croquis : près Montbard ; à Montlhéry ; à Marcousis ; 
à Dardagny (3 septembre) ; à Genève (28 août) ; à La Fau- 
cille ; à Tonnerre ; etc. 

N" ^oyo 

CARNET 33. — 37 feuillets (vers 1853). 

Croquis : Paysage (de Dieppe à Rouen). — Vache et 
moutons. — Pêcheuse. — Paysage (St-Cloud, oct. 1853). — 
Costumes normands ; bateaux. — Paysage, église (Tréport). 

— Le Père Lachaise. — Danseuses. — Cheval avec une 
musette. — Amphitrite. — Paysage à St-Ceneri. — Paysage 
à St-Germain (Alençon, août 1853). — Paysage à Ville- 



d'Avray. — Ciels annotés. — Tête de jeune femme. — 
Attelage de bœufs à Dardagny (3 sept.). 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses: M. Decamps, 
au Veyrier par Monflanquin (Lot-et-Garonne) ; Vernet, rue 
St-Etienne à Toulouse ; Marcille ; Flandrin ; Dutilleux ; 
Mesnard ; Mercey : Faulte ; Lecerf ; Ferdinand ; Baccuët ; 
Charles Blanc, 44, rue N.-D.-des-Victoires (le matin jusqu'à 
midi). — Motifs dans la « vallée d'Orse » (sic ; probable- 
ment Orsay, car on lit après le nom « Magny ») : « Les châ- 
taigniers ; la marre (sic) ; le chemin de Villeneuve (?) ; la 
vieille tour; le moulin ; au dessous de Rochefort, plusieurs ; 
St-Lambert, plusieurs. » 

Dépenses de voyage : 

Paris à Dieppe. . . 17.75 

Dieppe à Eu 2.50 

Eu au Tréport ... 0.50 

Tabac 1 .60 

Tronc 0.50 

Déjeuner Rouen . i . * 

Dîner Eu 6. * 

Tréport, auberge. 35. * 

Tréport à Paris . . 21.75 

Fontainebleau.... 57.40 

144. » 
Ce carnet appartient à Mme Lemarinier. 

N" joyi 

CARNET 34. — 39 feuillets (vers 1850-60). 

Croquis : Compositions ; théâtre. 

Notes diverses {^lassim) : Noms d'amis :Scribe,Wahast, etc. 

Itinéraire : Mai, Aizerey. — Juin, Ville d'Avray, 
Normandie, Luzancy. — Juillet, la Rochelle. — Août, Ville- 
d'Avray, Marcoussis. — Août 22, Arras. — Septembre 15, 
Brest. 

iV" ^oy2 

CARNET 35. — 48 feuillets (1822-23). 

Croquis : Eglise et château d'Arqués. — Cheval avec 
une musette. — Marin en prière au pied d'un calvaire. — 
Chaumières à Quincampoix, près Rouen. — Normande 
avec son enfant. — Remy se rasant. — Les souliers de 
Corot vus de son lit. — Une paysanne portant son enfant 
(la Courblade). 

CARNET 36. — (Vers 1850-55). 

Croquis : à Arras ; à Abbeville ; à Cayeux; à Saint-Va- 
lery; près Montreuil. — Vaches. — Paysannes d'Achicourt. 
— Port de mer. — Théâtre (Huguenots), etc. 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : Lasso, rue d 
l'Ouest 56 ; Bovy,quai de grève 26; Richomme. — • Dépenses 
de voyage à Abbeville, Saint- Valéry, Montreuil, etc. 

Ce carnet appartient à M. Moreau-Nèlaton. 



93 



CARNET 37 (i). — 44 feuillets (1834). 

Ce carnet porte la marque de Ange Ottoz, marchand de 
couleurs, élève de M. Belot, rue de la Michaudière n» 2 (à 
la fontaine Gaillon). — Il contient exclusivement des sou- 
venirs du voyage de Corot en Toscane et en Lombardie. 

Croquis : Paysannes de Clamecy. — L'étang voyer. ■ — 
Garde-champêtre de Lormes (mai 1854). — Un voilier 
(Nice). — Paysage sur le Rhône, après Valence. — Un 
prêtre; un bateau à voiles. — Vue d'Eza, « petit village sur 
un rocher au milieu des montagnes ». — Esquisse d'une 
église à San Remo. — Un clocher (S. Gillo) à San Remo. 

— Clocher et voilier à Oneglia (30 mai 1834). • — Voilier à 
l'entrée du port de Gènes (mole nuovo). — Femme en 
prière (Desenzano). — Horizon de montagnes (Volterra). 

— Palais à Gênes. — Bateaux : la Spezzia (juin 1834). — 
Anges d'après Orcagna (Campo Santo de Pise). — Figure 
de femme et personnage couché (Volterra). — Place Saint- 
Marc à Venise (août 1834). — Saint Georges Majeur 
(Venise). — Femme tenant un enfant (Desenzano). — 
Jeune femme avec un voile sur la tête et un éventail (Desen- 
zano). — Une lavandière (Riva). — Paysage (Desenzano). 
. — Le lac de Garde avec montagnes « dans la vapeur ». — 
Petit paysan de Riva. — Une Suissesse (Sion, Valais). — Un 
moine causant (sur le lac de Garde). — Jeune Italienne (lac 
de Garde, sur le vapeur). — Milanaises à l'église. — Petits 
gamins (Domo d'Ossola). — Une paysanne (Domo d'Os- 
sola). — Le mont Blanc pris du haut du Jura. — Un 
village entre le lac Majeur et Domo d'Ossola. — Costumes 
(Domo d'Ossola). — Arbres au bord du lac de Côme. — 
Femme assise, vue de dos (Lac de Côme, sur le bateau à 
vapeur). — Femme vue de dos (Simplon), — Le Simplon. 

— Etude de terrains (Dôle). — Simplon (La vallée avec 
des châtaigniers). — Statue trouvée à Brescia. — Esquisses 
d'après des maîtres anciens. L'une porte cette indication : 
Vittore Carpaccio, Milano. Une autre est faite d'après le 
Saint-Jérôme de Titien, à Milan. — En outre des croquis de 
Corot, ce carnet contient deux ou troiscroquis de l'Anglais 
Harding, rencontré sans doute par Corot au cours de son 
voyage. 

Noies relatives au voyage d'Italie : Indication d'objets à 
emporter : souliers, gomme élastique, carte des lacs. — 
Itinéraire du voyage et impressions sommaires : «Beaune 
(hôtel du Chevreuil). — Lyon (hôtel du Cheval blanc). — 
Avignon (hôtel du Palais-Royal). — Marseille (hôtel du 
Midi). Ville très belle et très animée. — Toulon (hôtel de la 
Croix d'or). Bel arsenal ; villetrès propre. — Antibes. — Nizza. 
Seulement un fond de montagnes. — Eza. Bien, mais nud 
(sic). — Turbia, dove c'e una torre antica. — Monaco, assez joli 
seulement. — Rocca bruna. — Menton. Couché. — Ventimi- 
glia. Lafaçade de l'église et une fabrique... — San Remo. — 
Taggia. — Porto san Maurizio (hôtel de France). Un bon ami 
et l'hôtel magnifique. Effet le plus remarquable: la masse des 
fabriques est blanche, auprès grisâtre, s'enlevant très en 
clair sur la mer et le ciel. — Oneglia (hôtel du jardin). Peu 
de chose. — Arrivés à Gênes le i" juin 1834, à 4 h. 12 du 
soir (hôtel du petit Paris). — Arrivés à Pise 19 juin (Albergo 



délia pace ou à la trattoria dell' Europa). — Volterra, du 
22 juin (Albergo délia corona di Luigi Cherici o di Malta). 
Pays magnifique. — Firenze le 21 juillet (Albergo délia 
fontaine, derrière les Offices). — Bologne le 12 août. — 
Venezia le 15 août et partis le 8 septembre (délia S. Cata- 
neo, S. Fantino). — Desenzano, sur le lac de Garde, le 
10 septembre (albergo impériale de Giuseppe Mayer). — 
Riva, sur le lac de Garde, le 16 septembre (délie due torre). 
— Desenzano, le 22 septembre. — Milan, 27 septembre 
(gran Parigi on croce di Malta). — Como, 28 septembre 
(del Angiolo). — Sur le lac de Côme, Tremezzo; auberge 
bonne : beau pays, beaux terrains, beaux arbres. — Baveno, 
3 octobre (Hôtel de la poste). — Domo d'Ossola, 6 octobre 
(Hôtel d'Espagne). Beaux pays : rochers, torrents. — ■ 
Genève, 8 octobre (Hôtel de la Balance). » 
Ce carnet appartient à M. Moreau-Nélaton. 

N" ^075 

CARNET 38 — 66 feuillets (1850-57). 

Croquis: Théâtre. — Compositions. — Paysages: «chemin 
de fer d'Orléans, 25 avril » ; « Melun », etc. — Chevaux. 

Notes diverses (passim) : — Noms et adresses : Desmai- 
sons, rue Mazarine 64 ; Rousseau, place Pigalle i ; Crosnier, 
rue St-Thomas à St-Lô ; etc. 

Conversation avec Poirot : « Sois tranquille, je viderai 
quelques flacons: i + 2 + 2 + 1 Total : 6 » (croquis accompa- 
gnant cette déclaration). 

Itinéraire : « Domfront, Saint-Lô, Brest, Mantes, mai. — 
Ville-d'Avray, juin — Genève, juillet — Auvergne, août — 
Dunkerque, septembre. — Ville-d'Avray, Fleury, Dumax, 
octobre. — De Gallard, novembre. » 

Autre itinéraire : < Genève, Crémieu, Arras, Rouen, 
Rosny, Beaumont, Coudray, Dreux, Ablon. » 

CARNET 39 (2). — 33 feuillets (vers 1825-29). 

Croquis : à Caen, Torigny, Granville, — Animaux, 
figures, costumes (Normandie). — Théâtre (Robert le Diable). 

Notes diverses (passim) : — Noms et adresses : Fumerand, 
fg St-Martin 162 ; Smargassi, etc. — Liste de couleurs: 
« Blanc, Naples, ocre, laque garance, laque jaune, sienne 
naturelle, sienne brûlée, noir d'ivoire, cobalt, cinabre. » 

Ce carnet appartient à M. Chamouillet. 



N" ^oyy 

32 feuillets (1830). 



CARNET 40. 

Croquis : Figures diverses. — Chevaux à la forge. — 
Cheval traînant un arbre. — Bateaux à Dunkerque. — Petit 
gardien de vaches (Ville-d'Avray). — Le Palais de Justice 
(Paris). — Paysages à Nanterre, Bergues, St-Omer. 

Notes diverses : Adresse de M. Faulte du Puyparlier, rue 
Descartes 19. 



(i) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 66, 68, 69 et 70. 
(a) Des croquis empruntés à ce carnet sont reprduits tome I, pages 49 et 60. 



94 



CARNET 41 (i). — 70 feuillets (vers 1860). 

Ce carnet porte la marque : Papeterie Morel, rue St-Louis 
(au Marais) 67, Paris. 

Croquis : Compositions. — Figures. — Théâtre. ^ 
Paysages. 

NoUs diverses (passim) : Noms d'amis : H. Monnier, 
Briand, Lenormant, Duverney, Farochon, Robert, Hébert, 
Mesnard, Graiidiean, Brizard, Journault, Lapito, de Ver- 
gennes, Fleury, Remy, etc. 

Souvenirs : « 6 décembre, joli repas ». — «• Leduc, 
20 janvier, dimanche, soirée ». — « 4 janvier, hôtel de Bade, 
Boudet». 

Ce carnet appartient à M. Fcriund Corot. {Mt-wc obser- 
vation que pour le carnet 7). 

A^" ^oy9 

CARNET 42. — 63 feuillets (vers 1857-59). 

Croquis : Figures. — Paysages, nature et compositions. — 
Théâtre et cirque. — Croquis pour « la Toilette » et pour 
« la Madeleine ». 

Quelques dessins faits par Fleury à Fontainebleau. 

N" ^080 

CARNET 43. — 46 feuillets (1825-26). 

Croquis : à Rome (Ste Marie Majeure). — Borgo Santo. — 
St Andréa du Bramante (Ariccia). — Près de l'arc de 
Constantin. — à San Teodoro (figures). — Sur le pont 
St Ange. — Porta del popolo. — Près la porte majeure. — 
Près la villa Corsini. — Murs de Rome bordant la villa 
Médicis. — Pincio. — Académie de France. — Capitole. — 
Barque sur le Pô (Turin). — Figures diverses. — Buffles. 

N° 3081 

CARNET 44. — 59 feuillets (1850-65). 

Croquis: Compositions (l'une porte l'indication « Serpen- 
tara >). — Théâtre. — Paysages (Rochemont, moulin de 
Jarsy, Marolles, etc.). 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : D' Pons, 
boulevard Morland 6 ; Yan d'Argent ; Chaplin ; Chabal ; 
Gendron ; Jules Castagnary, boulevard Rochechouart 30, etc. 

Itinéraire : Luzancy, 22 juin. — Brizard, 30 juin. — Ville- 
d'Avray, 1" juillet. — Arras et Lille, 2 juillet. — Semur, 
18 juillet. — Ville-d'Avray, 25 juillet. — Rochefort, 6 août. 
— Limoges, 12 août. — Vimoutiers, i"' septembre. — 
Saint-Lô, 8 septembre. — Marcoussis, 16 septembre. — 
Mantes, 24 septembre. — Ville-d'Avray, 5 octobre. — Fon- 
tainebleau, 15 octobre. 

Liste de tableaux remarqués à Londres, dans la galerie 
du duc de Westminster : ■<; 2 Claude Lorrain (2 soirs) ; i Ra- 
phaël (grand tableau : Vierge, eniant-Jésus et Saint Jean- 
Baptiste, admirable) ; i Rembrandt, paysage ; i Salvator 
(10 à 12 pieds) ; i Hobbéma (très beau) ». — A cette liste 
est joint un croquis d'après le paysage de Rembrandt. 



N" 3082 

CARNET 45. — 4b feuillets (vers 1862). 

Croquis : Figures ; théâtre ; compositions ; paysages. 
Une adresse : M. Plestow, rue Caroline, Batignolles. 

N" J083 

CARNET 46. — 44 feuillets (vers 1855). 

Croquis : Figures, types; portraits. — Théâtre. — Paysages. 

— Compositions diverses. 

Noms et adresses: Perrin, rue d'Aumale 28; Gosset ; 
Lavaud ; etc. 

N" 3084 

CARNET 47. — 67 feuillets (vers 1858). 

Croquis: Paysages à Corbigny, à Chierry. — Figures. 

— Théâtre. — Compositions. — Divers. 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : M. Beau, 
quai Voltaire 23 ; M. Degand, rue Neuve 4, Amiens ; 
M. Schwabe, faubourg Poissonnière 12, etc. — Adresse et 
recette (pour un jambon): « Joret, rue du Marché Saint- 
Honoré. — Faire dessaler un jour et une nuit (dans 1') eau 
froide et, le jour même, le cuire à grande eau, comme un 
pot-au-feu. Servir chaud. Si on le laisse bouillir trop fort, 
(il) durcit ». 

Ce carnet appartient à M. Fernand Corot (Même obser- 
vation que pour le carnet y). 

N" 3083 

CARNET 48. — 19 feuillets (vers 1860). 

Croquis : Figures, types. — Animaux. — Paysages : Fon- 
tainebleau et environs. — Herbages à Isigny, etc. 

N" 3086 

CARNET 49. — (Vers 1855). 

Croquis : Figures ; théâtre ; types ; animau.x. — Paysage 
à Sauldre (Sologne). — Charrette a La Motte-Bcuvron. — 
Locminé. — Nantes. — Entre Ponthon et Vannes, etc. 

Notes diverses: Chanson copiée. — Numéros de tableaux 
remarqués à l'Exposition Universelle. 

N" 3o8y 

CARNET 50. — 38 feuillets (vers 1857). 

Croquis: Berger luttant avec une chèvre. — Danse. — 
Fio-ures diverses. — Pêcheuses (Boulogne-sur-Mer). — 
Paysages à Seyssel, entre Seyssel et Maçon, à Saint-Martin, 
à Creil. 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : Sagnier, fau- 
bourg Saint-Jacques 75 ; G. Castan, hôtel et rue Laffitte ; 
H. Monnier ; Bovv ; Millet ; Achard, etc. 



(i) Un croquis emprunté à ce carnet est reproduit tome I, page 257. 



95 



N' ^088 

CARNET 51. — 36 feuillets (mai et juin 1843). 

Croquis : A Potenziana, Genzano, Boboli, Tivoli, 
Ariccia, Gênes, Vatican, Saint-Jean de Latran, Menton, 
La Pietra ; Pont du Var (i" mai 1843), etc. 

Sur les gardes du carnet et sur quelques-unes des pages, 
des phrases italiennes (exercices de conversation). Quelques 
unes sont écrites par une main étrangère. 

L'adresse de « M. Aug. Ravier, rue Poulaillerie 18, 
Lyon >. 

N" 3089 

CARNET 52. — <oi feuillets (vers 1855). 

Croquis: Théâtre. — Paysages; compositions; types. 
(Epernon; avant Ambrines ; Moulin Gali ; etc.). 

Notes diverses (passim) : — Noms et adresses : de 
Bériot; Claudon; Henriet ; Morizot; Caron, architecte, 
rue du Luxembourg, 3 i ; etc. 

Itinéraire: Mantes, 4 mai. — Plestow, 13. — Pierrefonds, 
21 (Brizard). — Ernest, i" juin. — Château-Thierry et Lu- 
zancy, 10. — Ville-d'Avray,20. — Arras, i "juillet. — Dumax, 
13 — Ville-d'Avray, 24. — Dardagny, 3 août. — Joseph 
Chamouillet, 16. — Daubigny, 18. — Farochon, i" sep- 
tembre. — Gournay, ii. — Semur, 22. — Mantes, Ville- 
d'Avray, Arras, Anvers, octobre. 

CARNET 53.-69 feuillets (1866). 

Croquis : Figures diverses. — Théâtre ; décors (Ballo 
in Maschera, Freyschutz, etc.). — Orphée pleurant Eury- 
dice. — Compositions. — Paysages (Voisinlieu ; Marissel; 
Ville-d'Avray ; vues de Paris ; bord de la mer). 

Notes diverses (passim) : — Noms et adresses : Larrieu, 
château Haut-Brion, commune de Peissas (Gironde) ; 
M. Maison, fg Saint-Honoré, 54; Cornu, Versailles; 
Dubuisson, avenue Champs-Elysées, 30, etc. 

Liste d'exposants du Salon de 1866 (remarqués ou recom- 
mandés): Coroenne, Pointelin, Nazon, Roybet, Laroche, 
Pissarro, Grillet, Chaude, Lévy, Breton, Bischop, Anker, 
Vautier, Saintin, Besson, Stéph. Baron, Blin, Serres, Hue, 
Girardon, Vibert. 

CARNET 54. — (Vers 1857-58). 

Livre d'adresses, sans croquis. — On y lit, entre autres : 
Duhousset, capitaine au 66% Versailles. — Delaberge, cité 
Gaillard, n» i, rue Blanche. — Lambinet, rue des Martyrs, 
— Reverchon et Lafage. — De Curzon. — Grosclaude. — 
Auguin. — Pujol, rue de la Harpe. — Duras, rue de 
Trévise. — Chardin, rue Pigalle, 15. — Henri Tardif. — 
Lacaze, amateur, etc., etc. 



CARNET 55 (i). — 45 feuillets (1850-65). 

Croquis: Théâtre; compositions; paysages. 

Itinéraire : Ville-d'Avray. — Châtelain. — Mantes. — Er- 
menonville. — Marcoussis. — Londres. — Dardagny. — 
Ciceri. — Chantilly. — Soissons. — Vimoutiers. 

Ce carnet appartient à M. Chamouillet. 

CARNET 56. — 61 feuillets (vers 1850-65). 

Croquis: Théâtre (la Flûte Enchantée, etc.). — Animaux, 
(vaches, moutons). — Paysages à Ville-d'Avray, Saintry, 
Essoyes, Laval, Domfront, Boulogne-sur-Mer. — Esquisse 
de l'Incendie de Sodome transformé. — Caricature de 
M. Faulte du Puyparlier. — Un chasseur avec un enfant. 

Notes diverses (passim) : — Noms et adresses : Crosnier, 
rue St-Thoraas, à St-Lô; Aligny, Lapito, Comairas, Bac- 
cuet ; Larrieu ; Brame ; etc. — Une chanson écrite par une 
main étrangère. — Souvenirs divers : « Bue, rue du Petit- 
Pont, I 1/2, 6 octobre 1849. " — « La minière, 6 ou 
7 études, 2 1/2 ». 

Itinéraire : Dumax, 17 août. — Rémy, 26 août. — Mantes, 
4 septembre. — Essoyes, 22 septembre. — Fontainebleau, 
10 octobre. 

Ce carnet appartient à M. F. Corot. (Même observation 
que pour Je carnet 7). 

N''jop4 

CARNET 57. — 86 feuillets. 

// a été fait une confusion entre ce carnet et le carnet ^o. 
C'est à ce dernier que sont empruntés plusieurs croquis 
reproduits dans le tome I et indiqués comme provenant du 
carnet 57. 

L'un et l'autre sont d'anciens livres de comptes des 
parents de Corot sur lesquels il a fait quelques croquis à 
une époque postérieure. 

CARNET 58 (2). — 58 feuillets (vers 1855). 

Ce carnet porte la marque : A. L'hurier, 38, rue Vivienne 
près le boulevart (fournitures de peinture et dessins). 

Cro^in'i ; Théâtre (Faust; ballets, etc.). — Compositions : 
Vénus et l'amour; jeune berger jouant avec une chèvre; 
Vénus sortant de l'eau, etc. — Paysages à St-Cloud (24 oct., 
matin) à Montlhéry, etc. 

Notes diverses (passim) : — Adresses de modèles : 
Mlle Berthe, rue VieilIe-du-Temple 99 ; Rosine, rue des 
Ecouffes 13. — Noms d'amis : Lavieille, Scheffer, Preschez, 
Castaignet. — Liste de rendez-vous. 

Ce carnet appartient à M. Moreau-Nélaton. 



(i) Un croquis emprunté à ce carnet est reproduit tome I, page 186. 

(a) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 143, f^, i8s et 183. 



96 



N" 30^6 

CARNET 50. — 44 feuillets, la plupart blancs 
(1854^. 

Croquis : près Neufchâtel (Pas-de-Calais) ; près de Bou- 
logne ; à Anvers ; à Gouda ; à Picquigny ; à Etaples. — 
Académie. 

l/otes diverses : Indications de localités et d'hôtels : Bru- 
xelles (Miroir). — Anvers (Petit Paris). — Rotterdam. — 
La Haye (Lion d'or). — Amsterdam (Monnaie). — Etaples, 
petit port de pêcheurs, près Boulogne. — Picquigny, près 
Amiens. 

Ce carnet appartient à M. F. Corot (Même observation 
que pour le carnet y). 

N" ^oçy 

CARNET 60. —64 feuillets (vers 1833). 

Croquis : à Rouen (maisons sur le quai). — Rouen 
(bateaux et charrettes sur le port). - Ciels sur la mer. — 
Lion. — Cerfs. — Chats. — Théâtre. — Chevaux à la forge 
(Rouen, 1833). — Maquignon Normand à cheval. — Etude 
de nu. — Première pensée de « l'Agar ^. 

Notes diverses : Noms et adresses : Lauzet ; Deligny ; 
Ernest, rue des Charrettes, café Peulvey, à Rouen ; Farrel, 
à Louviers. 



— Locminé ; — St-Gilles (Côtes-du-Nord) ; — St-Nazaire. — ■ 
Noms et adresses : Cottier, rue des Petites-Ecuries; — Lam- 
bert, hôtel des Princes, rue Richelieu ; etc, 



N" ^oç8 



CARNET 61 (i). — 18 feuillets (1854-60). 

Croquis : A Anvers. — Dutilleux en Hollande, écrivant à 
sa femme. — Plusieurs têtes de femmes. — Figures, (compo- 
sitions et nature) — Théâtre (la douleur d'Orphée, etc). 

Notes diverses : Liste d'amis; adresses. 

Ce carnet appartenait à M. F. Corot (Même observation 
que pour le carnet 7). 

N" ^oç9 

CARNET 62 (2). — 65 feuillets (vers 1865). 

Croquis : Paysages à Breteuil, Auvers, Fismes près Reims, 
Douai. — Animaux : chien, chat. — Figures ; compositions. 
— Théâtre. 

Notes diverses : Longue liste de noms d'amis et autres. 
Souvenir : ■<: 20 sept. 1865 ; beau temps inexorable ». 

Ce carnet appartient à M. F. Corot (Même observation 
que pour le carnet'/). 

N' jioo 

CARNET 63.-22 feuillets (1848-52). 

Croquis : au Croisic, Bourg de Batz ; — à Mûr ; — bords 
de l'Erdre ; — rochers et dolmens ; — Vannes ; Guérande; 



CARNET 64. 
retour). 



N" jioi 

- (1828-29 ; Italie et Paris au 



Croquis : Figures et paysages à Spolète, Civita, Narni, 
Rome, Lac de Trasimène, Bologne, Florence, Padoue, 
Ferrare, Venise, etc. — Ciels. — Quais de Paris. Caricature 
de Corot par lui-même. 

Ce carnet contient ces lignes : •?- Je pars le lundi 8 juin 1829 
pour aller faire des études en Normandie et Bretagne. Je 
reviendrai, je l'espère, vers la fin d'août pour me précipiter 
dans les bras d'une famille que j'adore. C. Corot >. 

Ce carnet appartient à M. Moreau-Nélaton. 



N' 3102 

CARNET 65 — 72 feuillets (1845-55). 

Croquis : Compositions. — Figures. — Esquisses de 
paysages à Poissy, St-Leu, Meudon, etc. 

Réflexions sur l'art : « Un homme ne doit embrasser la 
profession d'artiste... * (voir tome I, page 115). 

Ce carnet appartient à Mme Lemarinier, 



CARNET 66. — 49 feuillets (vers 1825). 

Corot dit à M. Robaut (25 décembre 1872) à propos de 
ce carnet : « C'est un vieil album que je tenais de Fleury, 
dont j'ai repassé pas mal de croquis au trait par la suite, 
tout en causant avec un jeune homme, pour lui montrer 
par oii péchaient ces dessins >. 

Croquis : Etudes de figures et types. — Blanche Senne- 
gon à l'âge de 8 ans. — Ciels, etc. 

Notes diverses : Noms d'amis et de relations : Siméon 
Fort, Justin Ouvrié, Orsel, Perrin, Roger, Léon Fleury, 
Marilhat, Buttura, Châtillon, Armand Leleux, Rouillet, 
Lapito, Bouquet, Desbarolles, Legentil, etc. 

Liste d'études prêtées à un grand nombre d'artistes dont 
les noms suivent : Berthoud, Darier, Poirot, Revel, Français, 
Desbrosses, Scheffer, Marchand, Journault, Aligny, Bois- 
chevalier, Roche fils, Coignard, Etex, Popleton, Buttura, 
Lavieille, Léon Fleury, Armand Leleux, Esbrat, Corton, 
Rhoen, Billotte, Desbrochers, Plestow, Remy, Bracony, 
Imer, Diéterle fils, Hédouin, Anastasi, Badin, Leconte, 
Vinet, Marilhat, Cerf, Gérard, Chevandier de Valdrôme, 
Bataille, Guibert, Chintreuil, Valentin, Malary, Frère, 
Baudot, Sagnier, Henri Faure (de Lille), Prévost, Lambert, 



(i) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 126, 154, 155 et 164. 
(a) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages i6a et 217. 



97 



Oudinot, Devillers, Camus, Dourlans, Dutilleux, Legentil, 
Lepollart, Desavaiy, Lewis, Robaut, Damoye, Audry, 
Mention. 

Liste d'étrennes. — • Vingt lignes copiées par Fleury 
dans un ouvrage de Quatreraère de Quincy, sur Raphaël. 

— Considérations sur la peinture : « Je reconnais d'après 
l'épreuve. . . » (voir tome I, page 49). — Autres réflexions 
touchant le métier : « Le ciel au couchant est très chaud. 
Les nuages environnants sont d'un ton doré. La voûte 
à quelque distance est d'un bleu rompu. Les nuages 
sont de même bleus et violets. Les lumières paraissent 
faites avec du jaune de Naples presque pur lorsque les 
nuages sont éloignés; ceux qui sont près du soleil sont rou- 
o-eâtres. — Dessiner tous les soirs. — Petites figures 
modernes. — Calques d'animaux de Berghem, Paul Potter. 

— Fabriques d'Italie. — Arbres de différentes sortes. — 
Quelques compositions d'après mes études. — Me donner 
des sujets de figures historiques. — Faire des calques dans 
les Annales. — Vvoir une suite de costumes de différents 
siècles. — Dessiner des chevaux et des chiens d'après Van 
der Meulen. — Si je pouvais trouver des eaux-fortes bien 
dessinées, des chèvres, des plantes. — Tâcher d'avoir à 
copier des figures de Le Prince ». 

N" 3104 

CARNET 67 (i). — 45 feuillets (vers 1845-50). 

Ce carnet porte la marque de Vve Dubos et fils, papete- 
rie, rue Sainte-Marguerite S' G° i8, Paris. 

Croquis : Bateaux à Caen. — Pommiers et église à Saint- 
Gelven. — Bretons. — Bretonne allumant une pipe, avec 
ces mots : « Une inconnue, Mûr, chez Mme Guillet ». — 
Prairie avec animaux (Caen). — Tète de Bacchus. — Car- 
rières de la Villeneuve, près Mûr. — Paysages près Saint- 
Martin. — Croquis pour « l'Homère ». — Composition 
avec un dessinateur sous les arbres. — Deux figures de 
garçonnet (Bretagne). — Trois amis causant. — Silhouettes 
de terrains avec ces mots :* Vallée de Josaphat», «Nazareth»; 
une autre avec « Fontenebleau » (sic). — Barques de 
pécheurs (Caen) — Normandes, etc. 

Sur ce même carnet, divers dessins par une main étran- 
gère. L'un porte la date 1845. 

Notes diverses (passim) : Noms et adresses : AL Warin, 
conservateur à la bibliothèque de l'Arsenal; M. Duguillet, à 
Quimperlé. 
Dépenses de voyage : 

Chemin de fer "75 

Dîner et café 4 75 

Lisicux déjeuner, cigare. o 90 
Caen, solde de la voiture. 15 » 
Arrhes pour Mortain. ... 3 » 

Brochures et pauvre o 75 

Valise à la diligence i 20 

Dîner à Caen 3 10 

Caffé (sic), id o 45 

Tabac et pauvre ° 75 

Souvenirs : « Parti de Saint-André à i h. 10. Arrivé à la 
borne à i h. 59; ce qui fait 49 minutes de marche. Parti de 
la borne h i h. 59. Arrivé à l'étang à 2 h. 58, ce qui fait, 
entre la borne et l'étang, 59 ». 

Ce carnet appartient à M. Moreau-Nélaton. 



N" ^10^ 



CARNET 68 (2). — 48 feuillets (vers 1840-45). 
Taches d'huile. 

Croquis : Portrait de « Mlle Clémence ». — Chats. — 
Paysages. 

Conversations avec un ami sourd (Poirot) : « Je peins 
jusqu'à ce que je m'aperçoive que j'ai ce que j'ai fait. Je ne 
suis jamais pressé d'arriver au détail; les masses et le carac- 
tère du tableau m'intéressent avant tout. — Je reste couché 
quand je n'ai pas de pantalon. — Je suis très heureux parce 
que je n'ai pas besoin; je n'espérais pas arriver à ce degré. 

— Il ne faut pas chercher; il faut attendre. J'ai toujours 
attendu sans me tourmenter et je ne suis pas malheureux. 

— Il m'est impossible de chercher a la fois la couleur et les 
autres qualités. — Je puis me soucier peu de la couleur que 
j'emploie, pourvu que ce soit solide ; quand c'est bien vu, 
alors je cherche les finesses de forme et de couleur. Je 
reviens sans cesse, sans être arrêté par rien et sans sys- 
tème. — La nature est une éternelle beauté. C'est souvent 
peu flatteur: mais, avec le temps, ça attache. — J'ai vendu 
le Moine au Havre, 500 fr. » — A la suite de ces phrases, 
l'interlocuteur a écrit celle-ci : « Consciencieux dans les 
explications, simple dans ses actions ». C'est ainsi qu'il 
avait entendu faire l'éloge de Corot. 

Chanson : Adieu mon fils, bonne espérance! 

Ta mère et moi, pour toi, pour notre France, 

Nous prierons Dieu; bonne espérance! 

A propos de cette chanson, Corot disait à M. Robaut 

(25 décembre 1872) : « Me voyez-vous, il y a 35 ans, chantant 

Bonne Espérance quand tout le monde m'abreuvait de 

mauvais compliments? ». 

A^" 3106 

CARNET 69.— 68 feuillets in-4"' (vers 1850-55). 

Carnet de jardinage, datant de 1820 environ, sur lequel il 
y a une dizaine de feuilles environ de crayonnages à la mine 
de plomb ou au fusain, assez effacés. 

Croquis : Orphée ; — Adam et Eve ; — • Bacchanales ; — 
Mère et enfant, etc. 

N" ^loy 

CARNET 70 (3). — 48 feuillets (vers 1855-58). 

Ancien livre de créances de M"' Corot avec noms et 
adresses de ses clientes de la main de son mari. Petit in-4''. 
Porte la marque •» Auguste Albert, rue du Bacq n"'843, au 
coin de celle Verneuil ». 

Croquis : Compositions diverses : Ariane ; enfant avec une 
chèvre ; sacrifice d'Abraham, etc. — Fusains effacés. — 
Esquisse pour un portrait ovale. — Figure pour la « Com- 
pagnie de Diane », etc. 

Ce carnet appartient à Af""" Lemarinier. 



(i) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 87, loS, 109 et 110. 

(2) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages i8, 19, 145, 139, 160 et îoi. 

(j; Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 18, 19, 143, 159, ibo et aos. 



98 



N" ^io8 

CARNET 71. — 48 feuillets, grand in-S° 
(1850-55). 

Croquis : Paj'sages à Poitiers, Nanteuil-Ies-Meaux, etc. 
• — Un taureau (Beauvais). — Compositions: berger luttant 
avec une chèvre, etc. 

Notes diverses : Lieux cités : Alençon, Le Mans, Tours, 
Poitiers. 

N" ^109 

CARNET 72. — 36 feuillets (vers 1850-55). 

Ancien registre de recettes et dépenses, petit in-folio. 
Croquis : Compositions diverses, paysages et figures 
(plume, crayon, fusain). 



A^" j/io 



CARNET 73. — Registre d'affaires, petit 
in-4% incomplet. Il en restait 42 feuil- 
lets. (Vers 1S45-50). 

Croquis (crayon, plume ou fusains presque effacés) : 
Paysages ; figures ; théâtre. ■ — Compositions: Orphée, 
Ariane, Madeleine, Silène, etc. 



N' ^iii 

CARNET 74. — Livre de cuisine avec restes 
de comptes. Petit in-4°. Une dizaine de 
feuillets (vers 1850-55). 

Croquis : Compositions diverses. 

N" ^112 

CARNET 75. — Brochure pour locataires, 
petit in-folio. 

Quelques feuillets seulement avec des fusains sans impor- 
tance. 

CARNET 76. — Brochure pour locataires 
(vers 1850). 

Un seul feuillet avec indication au fusain d"un portrait 
qui semble être celui de l'auteur. 



N° ^114 

CARNET 77. — 66 feuillets. 

Livre d'adresses sans croquis. 

Notes diverses : — Prix de tableaux (pour Limoges) : La 
Toilette, 4.000; Figure, 500; Orphée, 3.000; Mortefon- 
taine, 600 ; — Prix pour Bordeaux : Concert, 4.000 ; Orphée, 
4.000 ; Tambour de basque, 800. 



CARNET 78 (i). — 48 feuillets (vers 1856). 

Croquis : pour les décorations de l'église de Ville-d'Avray. 
Théâtre; danse. — Compositions. Figures. 

Noms d'artistes et d'amis : Harpignies, Briand, Lambinet, 
Troyon, Vinet, Preschez, Bourges, Gérôme, Clérambault, 
etc. 

Ce carnet appartient à M. Chantouillet. 



N" J116 



CARNET 79. — 84 feuillets, la plupart blancs, 
(vers 1860-70). 

Quelques croquis très succints faits au théâtre. 
Ce carnet appartient à M. F. Corot. 



N" 3iiy 

CARNET A (2). —45 feuillets (vers 1872-74). 

Croquis : Théâtre ; danse. • — Paysages. — Compositions. 
Petit chien de M"' Sennegon. 

Notes diverses : — Adresses : Stanislas Baron, Casa di 
don Pedro Ferrandi, Strada S^ Lucia, 31 ; M. Larrey, 
rue de Lille, 91, etc. 

— Chanson : Arlequin tient sa boutique 

Sur les marches du palais. 

Il enseigne sa musique 

A tous les petits valets : 

à M. Po, à M. li, 

à M. chi, à M. nelle, 

à M. Polichinelle ; 

à M. qui chie dans son pot, 

dans son lit, 

à M. Polichinelle. 

- Remarques et souvenirs : " 27 octobre, obligé d'ouvrir 
à cause de la chaleur ". — " 6 novembre, transpiré comme 
en juin ". 

Ce carnet fait partie de la collection Robaut. 



(i) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 164, ibb ei 167. 
(j) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages S47, 330 et 308. 



99 



CARNET B (i). — 84 feuillets (vers 1865-70). 

Croquis : — Théâtre, danse. — Compositions: Vénus et 
l'Amour; berger jouant avec sa chèvre, etc., etc. — 
Paysages, nature et compositions. 

Notes diverses: — Itinéraire: Mai, VilIe-d'Avray. — 
Juin, Coubron. — Juillet, Douai. — Août, Tréport ; Méry. 

— Septembre, Mantes.— Octobre (?) — Novembre, Coubron. 
Liste de rendez-vous (probablement des dîners): 15, 

Dubuisson ; 16, Boulard ; 18, Baron; 19, Scribe ; 20, 
Jaquette ; 24, Hermann ; 25, Boudet ; 26, Scribe ; 28, Fleu- 
rus ; 29, Garnier ; 30, Maison. 

Ce carnet fait partie de la collection Robaut. 

N" ^up 

CARNET C (2). — 85 feuillets (1871-72). 

Croquis : au parc des Lions (Port-Marly) ; à Etretat ; à 
Bordeaux; à Biarritz ; ii St-Jean de Luz, (sardinières) ; etc. 

— Figures. 

Notes diverses : Adresse de Gustave Colin à Ciboure 
(de sa main). — Deux noms accollés : Teodoro Picabea et 
Stanislas Baron, avec la date : « Iran, 20 oct. 1872 » ; etc. 

Ce carnet fait partie de la collection Robaut. 

N" ^120 

CARNET D. — 31 feuillets (vers 1870-73). 

Croquis : Compositions et théâtre (Esquisses de musi- 
ciens ; danseuses). — Esquisse d'une tapisserie. — Groupe de 
deux fillettes ; etc., etc. 

Ce carnet Jait partie de la collection Robaut. 



N' ^121 

CARNET E (3). — 39 feuillets (vers 1823-25). 

Il porte la marque : « Au Coq honoré ; rue du Coq 
St-Honoré n° 7, Paris, chez Alph. Giroux». 

Croquis : Personnages ; copiste au Louvre ; spectateurs 
au musée ; deux vieillards sur un banc, etc. — Etude d'après 
l'antique. — Paysages historiques. — Etudes de plantes 
d'après nature. — Id. de paysage. — Renseignements 
pris dans un livre sur l'antiquité. — Esquisses de tableaux. 

— Une tête de jeune homme coiffé d'un bonnet; etc. 
Quelques adresses et ces n-ots significatifs : v. Avril, veiii ! » 
Ce carnet fait partie de la collection Robaut. 

N" ^122 
CARNET F. — (vers 1830-33). 

Donné par Corot à l'architecte Quantinet (4). 
Croquis : A Paris, aux environs et .i Rouen. — Types 
nombreux. — Animaux : chevaux, chiens, etc. — Voitures. 

— Quais de Rouen. — Vues de la campagne rouennaise. — 
Vue près Corbeil. — Portrait de M. Corot père. — Une 
jeune fille au piano, avec à côté d'elle, uu personnage qui 
ressemble à Corot lui-même; etc., etc. 

Notes diverses : Quelques couplets de chansons. — 
Phrases détachées : « Je ne demande à Jupiter que ce qu'il 
donne et ôte à son gré : la vie et les richesses I Le reste me 
regarde ». — « Il n'y a personne qui n'ait ses défauts et le 
meilleur de nous est celui qui en a le moins ». — «Dis-moi, 
l'homme vertueux ici-bas est-il heureux ? Ris de sa folie ». 

— « Laissons les sots et les fous 

Du sgrt craindre le courroux. 

Moi, je le défie ». — 

— « Carnaval de 1832 : merde et foire à l'infini >. 

Ce carnet appartient à M. H. Rouart. 



(i) Un autographe emprunté à ce carnet est reproduit tome I, page 199. 

(s) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, page 351, 272 et 573. 

(3) Un croquis emprunté à ce carnet est reproduit tome I, page S5. 

(4) Des croquis empruntés à ce carnet sont reproduits tome I, pages 3:, 60 et 61. 



EAUX-FORTES 



EAUX-FORTES 

Vers 1845. — SOUVENIR DE TOSCANE. 

Eau-forte, trait carré 0,123X0,178 Signé en bas, à gauche, sur la planche : C. C. 

/" état. (RRR) Simple trait avec l'indication des masses essentielles. 

2' état. (RR). L'ensemble de la composition reprise est mis à l'effet. Dans cet état, les 
nouveaux travaux ont fait disparaître presque complètement l'horizon de mer, qui 
était très nettement indiqué vers la gauche dans l'état précédent. 

j' état. Tirage de la « Gazette des Beaux-Arts >>, i" avril 1875. Il n'y a pas de travaux 
nouveaux; mais la planche est salie dans différentes parties. 

Une épreuve de i" état, qui a appartenu à Mouilleron, fait partie de la collection 
Alfred Robaut. Cette épreuve a figuré à l'Exposition Universelle de 1889 (N" ici du 
catalogue). Une épreuve du 3° état y a figuré en même temps (N° 102 du catalogue). 

Reproduit ci-contre : A. l" état. {Epreuve de la collection Alfred Robaut). 
B. 3' état. {Epreuve de la collection Alfred Robaut). 

N" 3124 

Vers 1857-58. — VILLE-D'AVRAY. — LE BATEAU SOUS LES SAULES. 

Eau-forte, trait carré 0,073X0,121 Signé en bas, à gauche. 

/" état. (RRR) Eau-forte pure, très blonde. 
2" état. (R) Retouches à la pointe et effet très vigoureux. 

Cette eau-forte fut exécutée par Corot pour illustrer les poèmes d'Edmond Roche ; mais 
elle est demeurée inédite. 

Vente Lessore, 15 février 1889 (2' état), 10 fr. 

Une épreuve du i" état (il n'en existe que 2) fait partie de la collection Alfred Robaut. 

Une épreuve du 2' état provenant de la collection Jules Michelin et une autre provenant 
de la collection .Albert de La Fizelière font partie également de la collection Robaut. 

Une épreuve du 2' état appartenant à M. Alfred Robaut a figuré à l'Exposition Uni- 
verselle de 1889 (N° loi du catalogue). 

Reproduit ci-contre : 2' état. {Epreuve de la collection Alfred Robaut). 

N" 312^ 

1862. — VILLE-D'AVRAY. — L'ÉTANG AVEC UN BATELIER ET UNE VACHE. 

Eau-forte, trait carré 0,071X0,120 Signé en bas, à droite. 

/" état. (RRR) Avant la signature. 

2' état. (R). La planche légèrement remordue et signée. (Une trentaine d'épreuves seu- 
lement ont été tirées par Jules Michelin, qui avait fait mordre la planche). 

?• état. Tirage pour le volume intitulé : Poésies posthumes d'Edmond Roche, Paris 1863. 

Vente Chambry 1881, une épreuve du i" état et une du second, ensemble 51 fr. — Vente 
Tissier, janvier 1883, l'épreuve i" état de la vente Chambry seule : 16 fr., à M. Alfred 
Robaut. — Vente Lessore, 15 février 1889, 2' état, 20 fr. — Vente Bouvenne, 26 no- 
vembre 1894, 2* état, 17 fr. 

L'épreuve du 2* état appartenant à M. Alfred Robaut a figuré à l'Exposition Universelle 
de 1889 (N° ICI du catalogue). 

Reproduit ci-contre : 1" état. (Epreuve de la collection Alfred Robaut). 



I03 




N° J123 (A) 



-iSfRÉff^^-i^iSï 





A'" JJ34 



N° JI2$ 




I04 



N" ^126 

Vers 1862-63. — UN LAC DU TYROL. 

Eau-forte, sans trait carré 0,112X0,172 Signé en bas, à gauche, sur la planche. 
/" état (RR). Avant toute lettre. 
2' état. Avec la lettre. On lit en bas, à gauche : « Le Monde des Arts />. A droite : « Paris, 

imp. Houiste, rue Mignon, 5 ». Tirage en rouge à 200 exemplaires environ, vers 1868. 
}' état. La lettre dissimulée (une vingtaine d'épreuves sur papiers divers). 
Vente Lessore, février 1889, 2° état, 7 fr. 
Une épreuve appartenant à M. Alfred Robaut a figuré à l'Exposition Universelle de 

1889 (N° ICI du catalogue). 

Reproduit ci-contre : i" état. (Epreuve de la collection Alfred Robaut). 

N° 3i2y 

1865. — SOUVENIR D'ITALIE. 

Eau-forte, trait carré 0,293X0,220 Non signé. 
Cette eau-forte a été mordue par Bracquemond. Elle a figuré (i" état) au Salon de 1865. 
1" état. Avant lettre et numéro. 
2' état. On lit en bas, au milieu : « Souvenir d'Italie », et, en-dessous : « Paris, publié 

par A. Cadart et Luquet, éditeurs, 7Q, rue de Richelieu ». A gauche : « Corot, sculp.» ; 

à droite : « Imp. Delâtre, rue Saint-Jacques, 303, Paris». En haut, à droite: «38». 
y état. Même lettre ; mais le nom de F. Chevalier est substitué à celui de Luquet. 
4' état. Changement du nom d'imprimeur en : Imp. A. Cadart, Paris. 
L'épreuve qui a figuré au Salon de 1865 a fait partie de la vente posthume de Corot; 

elle a été adjugée (20 fr. encadrée) à M. Alfred Robaut. Elle a figuré à l'Exposition 

Durand-Ruel 1878 et à l'Exposition Universelle de 1889 (N° 101 du catalogue). 
Vente Lessore, 15 février 1889, 1" état, 30 fr. 

Reproduit ci-contre : i" état. {Epreuve de la collection Alfred Robaut). 

N" ^128 

1866. — ENVIRONS DE ROME, 

Eau-forte, trait carré 0,286X0,162 Signé en bas, à gauche. 

/" état. Avant lettre et numéro. 

2" état. Avec le titre : « Environs de Rome », en bas au milieu et, sur les diverses parties 
de la planche, les mêmes indications que sur la planche précédente, avec cette diffé- 
rence que le numéro ici est 211. 

y état. Changement de nom d'éditeur, comme sur la planche précédente. 

4' état. Changement de nom d'imprimeur, comme sur la planche précédente. 

Cette eau-forte, mordue par Bracquemond, a figuré en 2* état au Salon de 1866. 

L'épreuve exposée au Salon a fait partie de la vente posthume Corot et a été adjugée, 
20 fr., à M. Alfred Robaut. Elle a figuré à l'Exposition Universelle de 1889 (N" loi du 
catalogue). 

Vente Lessore, 15 février 1889, i" état, 5 fr. 30. 

Reproduit ci-contre : s' état. (Epreuve de la collection Alfred Robaut.) 

N' ^I2p 
Vers 1865. -- PAYSAGE D'ITALIE. 

Eau-forte, trait carré 0,149X0,230 

/"■ état (RR). Avant lettre et numéro. 

2" état. Avec le titre en bas, au milieu et ces mots : « Paris, Cadart et Luquet, éditeurs ». 
A gauche : « Corot, sculp. »; à droite, « Imp. Delâtre, rue Saint-Jacques, Paris »; en 
haut, à droite « N° 246 ». 

y état. Le nom de Chevalier remplace celui de Luquet. 

/ état. On lit en bas, à gauche : « Le Musée des Deux Mondes ». A droite : « Librairie 
Bachelin-Deilorenne ; imp. Delâtre, rue Saint-Jacques ». 

5' état. Nom d'imprimeur changé en : « Imp. A. Cadart, Paris ». 

Cette planche a été mordue par Bracquemond. 

Vente posthume Corot, i" état, 20 fr. — Vente Lessore, 15 février 1889, 2' état, 5 fr. 50. 

Une épreuve du i" état appartenant à M. Alfred Robaut a figuré à l'Exposition Uni- 
verselle de 1889 (N° ICI du catalogue). 

Reproduit ci-contre : i" état. (Epreuve de la collection Alfred Robaut). 



I05 




N° 3129 



4P^ h 











N° ■^12'] 



N' 3128 




N' 3126 



io6 



1866. — CAMPAGNE BOISÉE. 

Eau-forte, trait carré 0,100X0,131 Signé en bas, à gauche. 
/" g7(2/(RR). Avant la signature, dont la place a été ultérieurement éclaircie au brunissoir. 
2' état. Avec la signature. 
y état. Avec la lettre. En bas à gauche : « Corot inv. et se. », à droite : « Imp. Delâtre, 

Paris ». 
Cette planche a été gravée pour le « Paysagiste aux champs » de Frédéric Henriet 

(Achille Faure éditeur, 1866 ; réédité vers 1878 par Lévy). 

Reproduit ci-contre. (Épreuve de la collection Alfred Robaut). 

N" jiji 

Vers 1869. — DANS LES DUNES. — SOUVENIR DU BOIS DE LA HAYE. 

Eau-forte, trait carré 0,119X0,192 Signé en bas, à droite, très légèrement, hors cadre. 

I" état (RR). Épreuves d'essai. 

2' état. Tirage pour le volume intitulé : « Sonnets et eaux-fortes » par André Lemoyne 

Paris, Lemerre éditeur, 1869. (loo exemplaires). 
Vente Lesorre, 15 février 1889 (i" état), 19 fr. — Vente Hôtel Drouot, 4 avril 1884 

(i" état), 20 fr. 
Une épreuve appartenant à M. Alfred Robaut a figuré à l'Exposition Universelle de 

1889 (N° ICI du catalogue). 

Reproduit ci-contre. (Épreuve de la collection Alfred Robaut). 

Vers 1869-70. — VÉNUS COUPE LES AILES A L'AMOUR. 

Eau-forte, sans trait carré 0,227X0,148 Non signé. 

(RRR) Quelques épreuves d'essai seulement. 

La planche appartient à M. Alfred Robaut, à qui Corot l'a donnée en 187 1. 

Reproduit ci-contre. (Épreuve de la collection Alfred Robaut). 

Vers 1869-70. — VÉNUS COUPE LES AILES A L'AMOUR. (Variante de la 
planche précédente). 

Eau-forte, sans trait carré 0,204X0,130 Non signé. 

(RRR) Quelques épreuves d'essai seulement. 

La planche appartient à M. Alfred Robaut, à qui Corot l'a donnée en 1871. 

Reproduit ci-contre. (Epreuve de la collection Alfred Robaut). 



I07 




N' J130 





N' JIJ2 



N' 3133 



:-!^^â^' 




A' 313 1 



io8 



Vers 1869-70. — SOUVENIR DES FORTIFICATIONS DE DOUAI. 

Eau-forte, sans trait carré 0,150X0,230 Non signé. 

(RRR) Quelques épreuves d'essai seulement. 

La planche appartient à M. Alfred Robaut, à qui Corot l'a donnée en 1871. 

Reproduit ci-contre (Épreuve de la collection Alfred Robaut). 

N" 3n5 

Vers 1869-70. — LE DOME FLORENTIN. 

Eau-forte, sans trait carré 0.232X0,152 Non signé. 

(RRR) Quelques épreuves d'essai seulement. 

La planche appartient à M. Alfred Robaut, à qui Corot l'a donnée en 1871. 

Reproduit ci-contre (Épreuve de la collection Alfred Robaut). 

N" ^136 

Vers 1865. — LE BAIN. 

Pointe sèche, sans trait carré 0,152X0,196 Signé en bas, à droite. 

Cette planche, nettoyée par l'imprimeur avant qu'elle ait été mordue, est demeurée 
à l'état de croquis inachevé et il n'en a pas été fait de tirage : une ou deux épreuves 
d'essai seulement. 

(RRRR). Une épreuve appartenait à Philippe Burty. — Vente Burty (N° 131), 40 fr., à 
M. Alfred Robaut. 

Reproduit ci-contre (Epreuve de la collection Alfred Robaut). 



109 




iV» 5/5^ 




^^^^~'^^!^^? 



A'» 3133 




LITHOGRAPHIES 



& AUTOGRAPHIES 



LITHOGRAPHIES 



Lœiivre lithographique de Corot est très peu considérable. Nous ne 
connaissons absolument qiiune lithographie de sa main (N" 31^7)- Il paraît que, dans 
sa jeunesse, il en avait exécuté plusieurs autres; mais M. Alfred Robaut, tnalgré de 
patientes recherches, n'a pu les retrouver. Il faut nous borner à publier sur ces pièces 
(N°' J138, 3i}9 QÎji^o), les indications orales ou graphiques qu'il a recueillies de leur 
auteur lui-même. 



Vers 1836. — Mlle ROSALIE, ROLE DE « MERE BOISSEAU » DANS LA 
« CAISSE D'ÉPARGNE » (AU THÉÂTRE COMTE). 

Lithographie sans trait carré. Dimensions de la figure : 0,100X0,066 Non signé. 

On, lit au-dessus du personnage : Théâtre Comte. Au-dessous : « C'est l'obélis deLous- 
qncsor qui tne tombe sur la tête ». — Mlle Rosalie, rôle de Mère Boisseau dans la 
« Caisse d'Epargne ». 

Ce dessin a été fait par Corot pour illustrer une petite brochure in- 18, « la Caisse 
d'Epargne », vaudeville par M. Edouard Delalain, musique de M. G. Saint- Yves 
(Henri Delalain). Ce vaudeville, qui était le produit de la collaboration des deux fils 
de l'ancien patron de Corot, fut représenté, pour la première fois, le i" octobre 1836. 

Deux épreuves de cette lithographie, aujourd'hui très rare, font partie de la collection 
Alfred Robaut. L'une lui a été offerte par M. Edouard Delalain; l'autre par M. Charles 
Asselineau. 

Reproduit ci-dessous d'après une de ces épreuves. 




...y / ■^''^r/ij fXi^ J^iwc.*- 






N' 3 m 



114 



Vers 1822. — LA PESTE DE BARCELONE. 

Lithographie in-4'' environ. 

Cette pièce nous est absolument inconnue. Cependant, nous possédons sur son 
compte des indications de Corot lui-même, fournies par lui à M. Alfred Robaut pen- 
dant leur séjour commun à Brunoy, en mai 1873. Le maître, répondant à la demande 
de son ami, traça le croquis ci-contre, en haut duquel on lit de sa main : " Souvenir de 
la peste de Barcelone ". Tout en dessinant, il disait : « Ah ! que cela devait être mala- 
droit et mauvais ! Car, vous savez, j'ignorais absolument tout de mon métier et je 
n'avais pas le loisir de m'y attarder. J'étais encore chez M. Delalain et je m'échappais 
clandestinement pour porter mes pierres chez Engelmann ». 

N" ^i^ç 
Vers 1822. — LA GARDE MEURT ET NE SE REND PAS. 

Lithographie in-4'' environ. 

Inconnue, comme la pièce précédente, et, comme elle, révélée, dans ses grandes lignes, 
par Corot lui-même à M. Alfred Robaut. 

Tandis que son crayon courait sur le papier (26 mai 1873), 1^ maître disait : '< Je me rap- 
pelle que j'avais adossé le grenadier contre un arbre... Dans ses bras, il tenait son 
drapeau, décidé à ne l'abandonner qu'en mourant... Je le revois avec sa grande redin- 
gote, ses guêtres... Devant lui, trois contre un, des Anglais le menaçaient de leur 
baïonnette ». — Le souvenir des malheurs récents de la France lui fit ajouter : 
«Aujourd'hui, on pourrait faire une triste contre-partie du titre de ce dessin; mais 
n'insistons pas là-dessus et consolons-nous avec la nature... //. 

N" ^140 

Vers 1822. — UNE FÊTE DE VILLAGE, GENRE DES KERMESSES FLAMANDES. 

Lithographie in-4" ^u moins. 

De cette lithographie, dont l'existence a été affirmée par Corot, nous n'avons aucune 
indication, même sommaire comme les précédentes. A plus de 50 ans de distance, 
la mémoire de Corot lui faisait défaut sur ce. sujet. Il se rappelait seulement que la 
scène comprenait une grande quantité de figures. 



115 



A 



7 ^ 



.7-^^ 








W 












iV' ?/?p 



A .\_ 



N° ^138 



AUTOGRAPHIES 



Indépendemment des lithographies précédemment citées, Corot a fait, vers la fin 
de sa carrière, un certain nombre de compositions au crayon ou à la plume sur 
papier autographique, reportées sur pierre et imprimées par les soins ^de M. Alfred 
Rohaut. Ces œuvres sont au nombre de 75, dont 12 ont été réunies et publiées en i8y2 
sous le titre : « Dou:(e croquis et dessins originaux sur papier autographique par 
Corot, tirés à ^o exemplaires, Paris, rue Lafayette, iij et rue Bonaparte, 18 >/. Cette 
publication comprend les N"' ^141 à 31^2. 



N" ^141 

Douai, 1871. — LE REPOS DES PHILOSOPHES. 

Dessin au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,215X0145 Signé en bas, à droite. 

N° I (non numéroté) de la série des 12 dessins publiés en 1872. 

Une dizaine d'épreuves d'essai (RR) en tons différents, bistre ou noir sur papiers blanc, 
Chine et bleuté. Ces épreuves ne sont pas signées. — Le tirage définitif de la 
publication est en bistre. 

Reproduit ci-contre, d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 

N" 3142 

Arras, 1871. — LE CLOCHER DE SAINT-NICOLAS-LEZ-ARRAS. 

Dessin au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,278X0,220 Non signé. 
(Quelques épreuves seulement signées à la plume, à gauche). 

N" 2 (non numéroté) de la série des 12 dessins publiés en 1872. 

Quatre ou cinq épreuves d'essai (RR) tirées sur papier gris clair. — Le tirage de la publi- 
cation est en noir sur papier bulle. — Il existe une épreuve légèrement teintée d'un 
lavis clair par Corot lui-même. 

Reproduit ci-contre, d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 

Arras, 1871. — LA TOUR ISOLÉE. 

Croquis à la plume sur papier autographique, sans trait carré 0,220X0,280 Signé en bas, à gauche. 

N° 3 (non numéroté) de la série des 12 dessins publiés en 1872. 

Tous les exemplaires sont tirés en noir sur papier de Chine. — Une épreuve a été 
légèrement teintée d'un lavis clair par Corot lui-même. 

Reproduit ci-contre, d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 

N' ^144 

KXX2.S, 1871. — LA RENCONTRE AU BOSQ_UET. 

Dessin au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,280X0,222 Non signé. 

N° 4 (non numéroté) de la série des 12 dessins publiés en 1872. 

Le tirage a été fait en noir sur papier bulle. — Il existe une épreuve légèrement teintée 
d'un ton violacé. 

Reproduit ci-contre, d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 











*^''-.- 




M 3143 



*■•,: 
1 









--^m 






N' 3144 



N° 3142 



i 
i' " 







A'° _j/^/ 



ii8 



N" 3145 

Arras, 1871. — LE CAVALIER DANS LES ROSEAUX. 

Dessin au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,215X0,275 Non signé 
(Quelques épreuves seulement signées en bas, à droite). 

N" 5 (non numéroté) de la série des 12 dessins publiés en 1872. 

3 ou 4 épreuves d'essai (RRR) tirées en noir sur papier violacé. Le reste du tirage, éga- 
lement en noir sur papier violacé, est plus lourd et plus dépouillé à la fois que ces 
épreuves d'essai. 

Reproduit ci-contre, d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 

N' ^146 

Arras, 1871. — LE COUP DE VENT. 

Dessin au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,221X0,277 Signé en bas, à droite. 
N" 6 (non numéroté) de la série des 12 dessins publiés en 1872. 

Il existe 4 épreuves d'essai, non signées, tirées en noir sur papier bulle. Corot en a 
retouché une au lavis, sur laquelle le ciel, à sa base, est légèrement teinté de rose et 
de jaune. — Le tirage de la publication est en bistre sur papier bulle. 

Reproduit ci-contre, d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 

N" ^147 

Douai, 1871. — LE DORMOIR DES VACHES. 

Dessin au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,156X0,133 Non signé 
(Quelques épreuves signées en bas, à droite). 

N° 7 (non numéroté) de la série des 12 dessins publiés en 1872. .^ 

Il existe 3 exemplaires d'essai (RRR) imprimés en noir ou bistre fort sur papier 
jaunâtre; 5 autres épreuves (RR) sur Chine et teintes diverses. Le reste du tirage est 
sur Chine d'un ton bistré roux. 

Reproduit ci-contre, d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 




N° ^146 







N' 3147 



•m^'^^y^ 




■J"^ 



.■m0^^ 



J: J 



N" J145 



120 



N" 3148 

Douai, 1871. — SOUVENIR D'ITALIE. 

Dessin au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,130X0,180 Signé en bas, à droite. 
N° 8 (non numéroté) de la série des 12 dessins publiés en 1872. 

2 ou 3 épreuves d'essai (RRR) en noir et bistre foncé sur papier de Chine ou ordinaire. 
Le tirage de la publication est en bistre sur Chine. 

Reproduit ci-coiitre d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 

N" ^I4ç 
Douai, 1871. — SAULES ET PEUPLIERS BLANCS. 

Dessin au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,260X0,400 Signé en bas, à gauche. 

N° 9 (non numéroté) de la série des 12 dessins publiés en 1872. 

2 épreuves d'essai (RRR) tirées en noir. — Le reste du tirage est en bistre sur Chine. 

Reproduit ci-contre d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 

N" ^1^0 

Douai, 1871. — LE MOULIN DE CUINCY, PRÈS DOUAI. 

Dessin au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,210X0,260 Signé en bas, à gauche. 

N° 10 (non numéroté) de la série des 12 dessins publiés en 1872. 
Une épreuve d'essai (RRR) en noir. Le tirage est en bistre sur Chine. 

Reproduit ci-contre d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 






,>^. 






V 







■•'«î^iC'' 




_>31^^T 



iV° i/^9 



ULfrir 






?/?' 




A^" ^/^5 




A"° ^1^0 



122 



Arras, 1871. -- SAPHO. 

Dessin au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,220X0,278 Non signé 
(Quelques épreuves portent la signature à gauche) 

N° II (non numéroté) de la série des 12 dessins publiés en 1872. 
Quelques épreuves d'essai (RR) en noir sur papier violacé. 
Le tirage est en bistre orangé sur papier bulle. 

Reproduit ci-contre, diaprés une épreuve de la collection Alfred Robaut. 

N" 31^2 

Douai, 1871. — UNE FAMILLE A TERRACINE. 

Dessin au crayon sur papier autographique sans trait carré 0,262X0,240 Signé en bas, à droite. 

N° 12 (non numéroté) de la série des 12 dessins publiés en 1872. 

Une épreuve en noir sur papier blanc (RRR). 

Une dizaine d'épreuves (RR) en bistre foncé sur papiers de diverses nuances. 

Le reste du tirage sur Chine. 

Reproduit ci-coiitrc, d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 



123 




A^° }i^i 



itff ^- 



i-^- 



JfS- 



m 










m- 



% 







f •.Kkj-.- 



iV^ ^753 



124 



N" 3153 

Arras, 1871. — SOUS BOIS. 

Croquis au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,220X0,270 Non signé. 
C'est le premier essai fait par Corot avant l'exécution de la série précédente. 
2 ou 3 épreuves en noir (RRR). Le reste du tirage ton sanguine; le tout sur papier 
bulle; quelques épreuves seulement sur Chine. 

Reproduit ci-contre, d'après une épreuve de la collection Alfred Rohaut. 

N" 3134 

Arras, juillet 1874. — LE FORT DÉTACHÉ. 

Dessin au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,192X0,260 Signé en bas, à gauche. 
Tirage à 100 exemplaires en noir, sur Chine jaune et gris et sur bulle volant. 

Reproduit ci-contre, d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 

N" 3155 

Arras, juillet 1874. — LA LECTURE SOUS LES ARBRES. 

Dessin au crayon sur papier autographique, sans trait carré 0,265X0,180 Signé en bas, à gauche. 
Tirage à 100 exemplaires en noir, sur Chine jaune et gris et sur bulle volant. 

Reproduit ci-contre, d'après une épreuve de la collection Alfred Robaut. 




TV» 3iyy 



4 




i. 










■ '■ ' '% ', ■') 



N° 3154 










'•^■"^ 



K>3S^*iW^ • 



N° 3^55 



/ r 



PROCEDES SUR VERRE 



PROCÉDÉS SUR VERRE 



Les « procédés sur verre » sont des sortes d'estampes photographiques, qui ont 
eu un moment de faveur panni nos meilleurs artistes vers 18^^-60. Daubigny, Millet 
et Rousseau y ont exercé leurs talents divers en même temps que Corot. 

Celui-ci fut initié à cette pratique nouvelle par les photographes d'Arras, 
MM. Grandguillaume et Cuvelier, en même temps que par son ami Dtitilleux, un 
des premiers adeptes de cette invention. 

Ces « procédés sur verre » ont fait récemment V objet d'une étude particulière et 
approfondie dont Vauteur, M. Germain Hédiard, en même temps qu'il cataloguait 
ces œuvres d'un genre à part, s'est attaché à en expliquer la technique (Galette des 
Beaux-Arts, i" Novembre 190^). 

Elle consiste à prendre une plaque de verre et à produire sur cette plaque, au 
moyen d'opacités et de transparences, un dessin analogue à un négatif photogra- 



i)o 



phique, que Von tire ensuite sur papier sensible, exactement comme un cliché 
ordinaire. 

Ces négatifs artificiels sont obtenus par des moyens différents. Le plus élémen- 
taire consiste à enduire la plaque de verre d'une couche opaque, que Von raye ensuite 
avec une pointe, comme on attaque le vernis dans Veau-forte, de manière à mettre 
le verre à nu. On fait en sorte que la coloration de cette couche opaque soit blanche 
ou tout au moins claire, afin que, le verre étant posé sur une étoffe noire pendant le 
travail, les traits produits par la pointe apparaissent en noir, comme ensuite sur 
V épreuve. Le travail de la pointe peut être additionné d'un tamponnage consistant à 
entamer la couche opaque au moyen d'une petite brosse de métal tenue perpendicu- 
lairement au verre. Les petits trous irréguliers ainsi obtenus forment une teinte plus 
ou moins vigoureuse selon que le tamponnage est plus ou moins répété. La couche 
opaque en question était primitivement obtenue par du collodion sensibilisé, exposé 
à la lumière, puis développé au sulfate de fer; mais le collodion avait le défaut de se 
déchirer parfois sous V action de la pointe. Aussi fut-il remplacé dans la suite par 
une couche d'encre d'imprimerie étendue au rouleau et saupoudrée de céruse après 
légère dessiccation. 

Un autre procédé consiste à peindre sur la plaque de verre nue ou couverte d'un 
vernis transparent avec de la couleur à Vhuile d'un ton clair, formant opacité sur le 
verre. On place toujours sous la plaqtie quelque chose de noir, pour juger du 
travail. On complète la peinture en traçant au besoin dans la pâte, avec un morceau 
de bois taillé ad hoc, des traits plus ou moins vigoureux. 

Le tirage de V épreuve se fait en appliquant le papier sensible face à la couche 
opaque du cliché. On obtient ainsi toute la finesse du dessin. Toutefois, les épreuves 
ainsi produites sont en général un peu maigres et sèches. On en tire de plus enve- 
loppées et plus grasses en retournant le cliché et en appliquant le papier contre le 
côté nu du verre, ce qui permet à la lumière d'irradier entre les tailles. Mais V image, 



i3i 



dans ce cas, est inversée. On peut atteindre un résultat analogue sans inverser 
Vintage en séparant le papier sensible de la face opaque et travaillée de la plaque 
par une autre plaque de verre transparente, d'épaisseur appropriée au résultat 
souhaité. 



Nous distinguerons, dans le catalogue de ces estampes photographiques, trois 
séries comprenant : la i'% les dessins exécutés exclusivement à la pointe; la 2% les 
dessins à la pointe additionnés de tamponnage; la 3% les peintures sur verre avec 
grattage dans la pâte. 



Toutes les épreuves reproduites en regard du catalogue ci-après font partie de 
la collection Alfred Robaut. 



132 



Mai 1853. — LA CARTE DE VISITE AU CAVALIER. 

Trait carré 0,032X0,075 Non signé. — i" série. 
Tiré pour la première fois par L. Grandguillaume. 

N' 3137 

Mai 1853. — LA SOURCE FRAICHE. 

Trait carré 0,140X0,100 Signé en bas, à droite. — i" série. 

Tiré pour la première fois par L. Grandguillaume. 

Sur la monture d'une épreuve ayant appartenu à Dutilleux, on lit de sa main : « Corot, 
mai 1853, 3' essai de dessin sur verre pour photographie //. 

N" 3138 

Mai 1853. — LE BUCHERON DE REMBRANDT. 

Sans trait carré 0,102X0,063 Signé en bas, à gauche. — i" série. 

Tiré pour la première fois par L. Grandguillaume. 

Sur la monture d'une épreuve ayant appartenu à Dutilleux, on lit, de la main de celui-ci : 
" C. Corot, I" essai de dessin sur verre pour photographie, mai 1853 ». 

Mai 1853. — SOUVENIR DU PAYSAGE ITALIEN DU MUSÉE DE DOUAI 
(COMPOSITION RETOURNÉE). 

0,110X0,155 Non signé. — r* série. 
Tiré pour la première fois par L. Grandguillaume. 

N" 3160 

Janvier 1854. — SOUVENIR DE FAMPOUX (PAS-DE-CALAIS). 

Trait carré 0,090X0,065 Signé à droite C. C. — \" série. 
Tiré pour la première fois par L. Grandguillaume. 



133 




N° 3158 




N' 31^6 





N° ^lùo 



N' 3157 




N° 31^9 



134 



Mai 1853. — LES ENFANTS DE LA FERME. 

Sans trait carré o,o86Xo,U2 Non signé. — 1" série. 

On lit sur la monture d'une épreuve ayant appartenu à Dutilleux : « C. Corot, 2' essai de 

dessin sur verre pour photographie, mai 1853 ». 
Le cliché, cassé après un petit nombre d'épreuves, a tiré très peu. On en a fait une 

reproduction, qui donne un effet plus sourd. 
Il existe aussi une reproduction photolithographique par Charles Desavary. 

N' 3162 

Janvier 1854. — LA PETITE SŒUR. 

Trait carré 0,151X0,187 Signé en bas, à gauche (signature retournée). — 2' série. 
La première épreuve a été tirée par A. Cuvelier. 

Janvier 1854. — LE PETIT CAVALIER SOUS BOIS. 

Trait carré 0,188X0,149 Signé en bas, à droite. — 2« série. 

Le première épreuve a été tirée par A. Cuvelier. 

Le cliché a été cassé après un très petit tirage. On en a fait une reproduction. 




;>c- 




N° }i6i 




N' }iù2 




N° 316} 



136 



N" ^164 

Janvier 1854. — LE SONGEUR. 

Sans trait carré 0,148X0,193 Signé en bas, à gauche. — 3° série. 

La première épreuve a été tirée par A. Cuvelier. 

Il existe une réduction par Charles Desavary (0,099x0,130). 

N" ji6^ 

Janvier 1854. — SOUVENIR DES FORTIFICATIONS D'ARRAS. — EFFET DU 
SOIR. 

Sans trait carré 0,183X0,142 Non signé. — 3° série. 
La première épreuve a été tirée par A. Cuvelier. 

N' ^166 

Mars 1854. — LA JEUNE FILLE ET LA MORT. 

Trait carré 0,185X0,130 Signé en bas, à droite. — 3* série. 
La première épreuve a été tirée par A. Cuvelier. 




A^" 5/66 




N' ^164 




N' 316$ 



158 



Vers 1854. - LE GRAND CAVALIER SOUS BOIS. 

Trait carré 0,285X0,224 Signé en bas, à gauche (signature retournée). — 2' série. 
Il existe une reproduction, de format réduit. 

N" J168 

Janvier 1S54. - LE TOMBEAU DE SÉMIRAMIS. 

Sans trait carré 0,135X0,188 Signé en bas, à gauche. — 2' série. 
Le verre a été cassé après quelques épreuves. On en a fait une reproduction. 

Janvier 1854. — LE CAVALIER EN FORET, VU DE DOS ET CAUSANT AVEC 
UN PIÉTON. 

Trait carré 0,150X0,186 Signé en bas, à gauche (signature renversée). — 2° série. 

Il existe deux états de ce verre dont le premier, beaucoup moins travaillé que le second, 
présente de vives oppositions d'ombre et de lumière. Le second est un effet très 
sombre. 

Il existe une réduction du 2' état. 

A^" ^770 

1855. — LE PETIT BERGER. 

Trait carré 0,325X0,245 Non signé. — 2^ série. 
C. f. même sujet [N"' ^^ijs et j/Sj). 




A" 3ià8 



'IW 



-drtî^,- 








N" -^ib-j 



K" ■)i']0 




N° 3169 



140 



1854. —LE RUISSEAU SOUS BOIS. 

0,187X0,1^0 Signé en bas, à droite (signature retournée). — i" série. 

1854. — LE PETIT BERGER. 

Trait carré 0,355X0,255 Non signé. — i" série. 
C. f. deux autres planches représentant le même motif (iV" ^/joet J75j. 

1856. — LE JARDIN DE PÉRICLÈS. 

Trait carré 0,149X0,158 Non signé. — i" série. 

Ce dessin a été tracé sur le même verre que les 4 sujets suivants ÇN" ^1^4, 317^, ^ijô 

et ^777). 
Une épreuve des quatre sujets réunis a passé à la vente de M"" V° Millet, avril 1894 
(N° 310). Elle s'est vendue 17 fr. 

N" ^174 

1856. — L'ALLÉE DES PEINTRES. 

Trait carré 0,120X0,173 Non signé. — i" série. 
Ce dessin a été tracé sur le même verre que les iV'\^775, 5/75, 5776 et ^777. 

N" 3175 

1856. — GRIFFONNAGE. 

Trait carré 0,147X0,101 Non signé. — i" série. 
Ce dessin a été tracé sur le même verre que les N" }ij3, 3174, 3176 et J777. 

N' ^176 

1856. — LE GRAND BUCHERON. 

Trait carré 0,148X0,184 Non signé. — i" série. 
Ce dessin a été tracé sur le même verre que les N"' 3173, 3174-, 3175 ei 3177. 

N' ^177 

1856. — LA TOUR D'HENRI VIII. 

0,118X0,160 Non signé. — i" série. 
Ce dessin a été tracé sur le même verre que les N"^ 3173, 3174, 317^; et 3176. 




N- 3174 




N° 3iy6 




A'- 5/7/ 



A'° 5/72 









-^ 





*..-(,•;__ 



^\XN;K 




N' jiyy 




N' 5/75 



N" ^i-]3 



M- 



iSp;^. _ SOUVENIR D'OSTIE. 

Trait carré 0,270X0,343 Non signé. — 2" série. 
Des épreuves, de tirage postérieur, portent une signature inversée à gauche. 
Il existe une réduction par Ch. Desavary (0,134X0,167). 

N" ^lyç 

185^. — LES JARDINS D'HORACE. 

Sans trait carré 0,356X0,273 Signé en bas, à gauche (signature retournée). — 2' série. 
Il existe une réduction par Ch. Desavary (0,174X0,134). 

N" ^180 

1856. — JEUNE MÈRE A L'ENTRÉE D'UN BOIS. 

Trait carré 0,340X0.262. Signé en bas, à gauclie. — 2° série. 
Il existe une réduction par Ch. Desavary (0,164X0,129). 



M3 









N° 3179 



N° 31S0 




N' 5178 



144 



1856. — LES ARBRES DANS LA MONTAGNE. 

Trait carré 0,187X0,153 Non signé. — 2° série. 

N" 3182 

Vers 1855-60. — UN PHILOSOPHE. 

Sans trait carré Environ 0,10X0,12 Signé en bas, à droite. — 2" série. 

Sur un tertre à gauche et dans l'Ombre, on voit un homme assis. Du côté opposé, 

un grand bouquet d'arbres. 
Cette pièce, dont il n'existe pas d'épreuve dans la collection Alfred Rob a lit, a figuré 

dans un lot à la vente posthume Karl Daubigny. 

Non reproduit ci-contre. 

Vers 1856. — LE PETIT BERGER. 

Sans trait carré 0,345X0,270 Non signé. — 3* série. 
C. f., pour le sujet, les N" ^ijo ei}ij2. 

N" 3184 

1858. — L'EMBUSCADE. 

Trait carré 0,122X0,160 Signé en bas, à droite. — 3' série. 

Le cliché a fourni très peu de bonnes épreuves. La première a été tirée par Grand- 
guillaume. 




A"' 3181 




N' 3183 




N' 3184 



146 



1857. — UN DEJEUNER DANS LA CLAIRIERE. 

Trait carré o,i44XiSs Signé vers le bas, à droite (signature renversée") et daté 1857. — i" série. 
Une autre signature avec la date est en bas, à gauche, hors du trait carré. 

Il existe une reproduction sans trait carré, (0,096x0,135) exécutée par Ch. Desavary. 
Il en existe aussi une autre, faite en Hollande (0,078X0,101). 

N" J186 

1857. — LA RONDE GAULOISE. 

Sans trait carré 0,183X0,142 Signé en bas, à droite (signature retournée). — i" série. 
Il existe une réduction par Ch. Desavary (0,121X0,194). 

1858. — MADELEINE A GENOUX, LES BRAS LEVÉS ET LES MAINS JOINTES. 

Trait carré 0,170X0,122 Non signé. — i" série. 

Ce dessin est fait sur le même verre que le numéro suivant. 
La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 

N" J18S 

1858. — MADELEINE ACCROUPIE, LES MAINS SUR SES GENOUX. 

Trait carré 0,107X0,170 Non signé. — i" série. 

Ce dessin est exécuté sur le même verre que le précédent. 
La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 



M7 




N' 3188 








N" 3187 



N' 3186 




N' 318s 



148 



1858. — PORTRAIT DE COROT PAR LUI-MÊME. 

Sans trait carré 0,217X0,158 Non signé. — i" série. 
La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 

N" ^iço 

1858. — CACHE-CACHE. 

Sans trait carré 0,230X0,167 Signé en bas, à droite. — i" série. 
La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 

1858. — LE BOUQUET DE BELLE FORIÈRE. 

Sans trait carré 0,155X0,232 Signé en bas, à droite. — i" série. 
La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 




N° 3189 



% 




A" 3 191 




N'^190 



I50 



1858. — LE BOIS DE L'ERMITE. 

Sans trait carré 0,163X0,230 Signé en bas, à gauche. — i" série. 
La première épreuve a été tirée par Ch, Desavary. 

1858. — LES RIVES DU PO. 

Sans trait carré 0,164X0,223 Signé en bas, au milieu, vers la gauche. — i" série. 

Il existe une reproduction en photolithographie par Ch. Desavary, tirée à petit nombre 
sur bulle. 

N' ^194 

1858. — SALTARELLE. 

0,227X0,167 Signé en bas, à droite. — i" série. 
La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 

1858. — DANTE ET VIRGILE. 

Sans trait carré 0,223X0,165 Signé en bas, à droite. — i" série. 
La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 




A'" ^IÇ)2 





N° ^194 



N° ^195 



m$~ 




N' ■}i9} 



152 



N" ^196 

1858. — SOUVENIR DU BAS-BRÉAU. 

0,187X0,155 Signé en bas, à droite. — i" série. 

1860. — ORPHÉE ENTRAINANT EURYDICE. 

0,105X0,150 Signé en bas, à droite. — i" série. 
La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 

1860. — ORPHÉE CHARMANT LES FAUNES. 

Trait carré 0,135X0,102 Signé en bas, à droite (signature renversée). — i" série. 
La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 

N" 3199 

1860. — LA FÊTE DE PAN. 

0,110X0,160 Non signé. — i" série. 
La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 

N" 3200 

1860. — ENVIRONS DE GÊNES. 

Trait carré 0,250X0,160 Signé en bas, à droite (signature renversée). — i" série. 

La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 

Le cliché a beaucoup souffert depuis les premières épreuves. 



«5? 




N" 3196 




N° ^200 





N' jip7 



N' 3199 




"^--^mi^^ 



N' ^198 



154 



N° ^201 

Vers 1858-60. — LE PAYSAGE A LA TOUR (PROJET). 

0,170X0,21=) Non signé. — i" série. 

Cette planche, à peine indiquée, a été compromise par une application défectueuse de 
la couche opaque de couleur. Le sujet est resté à l'état d'esquisse. 

N" ^202 

1860. — SOUVENIR DES ENVIRONS DE MONACO. 

Trait carré 0,097X0,160 Signé en bas, à droite (signature retournée). — i" série. 
La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 

N' ^20^ 

1860. — LE CHARIOT ALLANT A LA VILLE. 

0,103X0,155 Non signé. — i" série. 

Il existe une reproduction photolithographique par Ch. Desavary, sur les épreuves de 
laquelle on lit en basa droite : 'c C. Corot ». 

N" J204 

1871. — SOUVENIR DE LA VILLA PAMPHILI. 

Sans trait carré 0,152X0,123 Non signé. — i" série. 



155 




A'" ^20^ 




A 3202 




N" }204 



N' 3201 



156 



1857. - L'ARTISTE EN ITALIE. 

Trait carré 0,185X0,147 Signé en bas, à gauche, et daté à l'envers. — V série. 
Quelques épreuves sont avant la signature. 
M. Germain Hédiard a lu (à tort selon nous), la date 1865, ^^ ^i^^ "^^ i857' 

N" ^206 

1860. — LA VACHE ET SA GARDIENNE. 

Sans trait carré 0,105X0,136 Non signé. — i" série. 
La première épreuve a été tirée par Ch. Desavary. 

N° ^2oy 

1871. -- AGAR. 

Sans trait carré 0,172X0,130 Non signé. — i" série. 




!^ 







N" 3207 




N" ^20 s 




N^ 3206 



158 



N" ^208 

1871. — SOUVENIR DU LAC MAJEUR. 



Sans trait carré 0,174X0,225 Non signé. — i" série. 

N" ^209 

1871. — SOUVENIR DE SALERNE. 

Sans trait carré 0,166X0,125 Non signé. — i" série. 

A^" 3210 

1871. - SOUVENIR DU LAC DE NEMI. 

Trait carré 0,125X0,166 Non signé. — i" série. 

A^" 3 211 

1871. — LA DEMEURE DU POÈTE. 

Sans trait carré 0,127X0,167 Non signé. — i" série. 

A^" ^212 
1871. — SOUVENIR DE LA VALLÉE DE LA SOLE. 

Trait carré 0,165X0,118 Non signé. — i" série. 
Ce dessin est fait sur le même verre que le N° suivant. 



159 




A'" 3210 



^c^g'^- 




N° 32 ji 




A" 3208 





N' }209 



N° 3212 



i6o 



187 1. — LES PALADINS. 

Sans trait carré 0,110X0,166 Non signé.— i" série. 
Ce dessin est fait sur le même verre que le N" précédent. 



N" J214 

1871. — TOUR A L'HORIZON D'UN LAC 

AVEC UN GROS ARBRE. 

0,115X0,162 Non signé. — i" série. 

Il existe une reproduction photolithographique de ce 
dessin par Ch. Desavary. 



187I. 



LE POÈTE ET LA MUSE. 



Sans trait carré 0,185X0,152 
Signé en bas, au milieu (signature renversée). 
I" série. 

Ce dessin a d'abord été commencé en largeur : on 
retrouve en le tournant la trace de l'ancienne disposition. 



N' 3216 



Juillet 1874. — BERGER LUTTANT AVEC 
SA CHÈVRE. 

Sans trait carré 0,178X0,132 Signé en bas, à droite. 
I" série 



N' ^2iy 

1874. — LE RÊVEUR SOUS LES GRANDS 
ARBRES. 

Sans trait carré 0,176X0,132 Nonsigné. — i"série. 



N" 3218 

1874. — SOUVENIR D'EZA. 

Sans trait carré 0,125X0,175 Signé en bas, à droite. 
I" série. 

N" ^219 

1874. — SOUVENIR D'ANTIBES. 

Sans trait carré 0,120X0,145 Signé en bas, à droite. 

I" série. 

N° 3220 

1S74. — CAVALIER ARRÊTÉ DANS LA 
, CAMPAGNE (SOUVENIR DU NORD). 

Sans trait carré 0,133X0,179 Signé en bas, à gauche. 
I" série. 

N° ^221 

1874. — LE BATELIER. — SOUVENIR 
D'ARLEUX DU NORD. 

Sans trait carré 0,130X0,173 Signé en bas, à droite, 
i" série. 

N" J222 

Vers 1873. — SOUVENIR DE SOLOGNE. 

Dessin sur verre reproduit par la lithographie 
Trait carré 0,137X0,234 Signé en bas, à gauche. 

Un groupe de jeunes arbres inclinés par le vent émergent 
d'un terrain pierreux et baigné d'eau. Sur la droite passe 
un cavalier. 

Non reproduit ci-contre. 

Cette composition, tracée sur verre par Corot, a été re- 
portée sur pierre lithographique. Elle figure dans une publi- 
cation portant le titre suivant : « Album Contemporain, 
collection des dessins et croquis des meilleurs artistes de 
notre époque — ouvrage publié sous le patronage des prin- 
cipaux maîtres contemporains — première série de 25 plan- 
ches. Prix 15 fr., en vente au siège de la Société ichonogra- 
phique, boulevard St-Michel, 35 » (tiré à petit nombre vers 
1873). 










A'" )2I^ 



A" ^214 




J 






-W 






N' 3216 




N' }2I$ 



5:^^% 



>. 






K^. 



N' ^217 




^■^-: 




N' 3219 



N' 3218 



JSé; 







---v^ -v" ;-^•V• 










N" ■)22I 



EXPOSITIONS 



ET 



VENTES DE COROT 



EXPOSITIONS PUBLIQUES 

A PARIS, EN PROVINCE 
ET A L'ETRANGER 

DU VIVANT DE COROT 



I. 



EXPOSITIONS DE PARIS 



SALONS <-> 



1827 



N° 221. — Vue prise à Narni. (Œuvre N° ipç)- 

N° 222. — Campagne de Rome. (Œuvre détruite). 



183 I 



N* 397- — Vue de Furia (île d'Ischia, royaume de 

Naples). 
N° 398. — Couvent sur les bords de l'Adriatique. 

(Œuvre N" 201). 
N* 399. — La Cer\'ara, campagne de Rome. (Œuvre 

N" 200). 
N" 400. — Vue prise dans la forêt de Fontainebleau. 

(Œuvre N° 2^^). 



1833 



N' 468. — Vue de la forêt de Fontainebleau. fŒwîir* 

N" 557;. 

Corot obtient, en 1833, une médaille de a° classe. 



1834 



N' 371. 
N° 372. 
N» 373. 



Une forêt. 

Une marine. (Œuvre N° 2^6). 

Site d'Italie. (Œuvre N' 361). 



1835 



N° 440. — Agar dans le désert ; paysage. (Œuvre 

N" ^62). 
N° 441. — Vue prise à Riva, Tyrol Italien. (Œuvre 

N' ^57). 



1836 



N* 403. — Diane surprise au bain. (Œuvre N° j6^). 
N° 404. — Campagne de Rome en hiver. 



1837 



N° 3S8. — Saint Jérôme ; paysage. (Œuvre N° ^66). 
N" 389. — Vue prise dans l'île d'Ischia, royaume de 

Naples. 
N° 390. — Paysage ; soleil couchant. 



1838 



N" 341. 
N° 342. 



N» 403. 
N" 404. 



Silène. (Œuvre N' j68). 

Vue prise à Volterra, Toscane. 



1839 



Site d'Italie. (Œuvre N' jyi). 

Un soir ; paysage. (Œuvre N" 372). 



(1) Les livrets du Salon nous fournissent les indications suivantes relativement aux domiciles successifs de Corot : 

De 1857 à 1834 inclusivement, il donne son adresse au domicile de ses parents, rue Neuve-des-Petits-Champs, 59. 
De 1835 à 1848 inclusivement, il indique son atelier, quai Voltaire, 15. 

En 1849, on lit de nouveau au catalogue ; rue Neuve-des- Petits-Champs, 39. 11 avait quitté son atelier du quai Voltaire. 
De 1850 à 1852 inclusivement, il en occupe un nouveau rue des Beaux-Arts, 10. 

Enfin, à partir de 1855 jusqu'à sa mort, il a fixé sa résidence professionnelle rue Paradis-Poissonnière, 58. 

(Tant que vécurent ses parents, Corot habita avec eux. Depuis la mort de sa mère, après avoir occupé quelque temps un appartement rue 
Montholon, 18, Corot le quitta pour établir son domicile, toujours séparé de son atelier, faubourg Poissonnière, 56.) 



i68 



1840 



N" 307. — Paysage ; la fuite en Egypte. {Œuvre 

N» 308. — Paysage; soleil couchant. (CFmît^ A'" _J7^). 
N" 309. — Un moine. {Œuvre A'" ^J}). 



184I 



^° 397- — Démocrite et les Abdéritains ; paysage 
(La Fontaine. Fables). (Œuvre N° 37(5). 

N° 398. — Site des environs de Naples. (Œuvre 
h'" 377). 



1842 



N" 423. — Site d'Italie (commandé par le Ministère 

de l'Intérieur). yŒuvre N" 442). 
N° 424. — Paysage ; effet du matin. (Œ"î/Dr^ A^°^^/). 



1843 



N' 274. 
N° 275. 



Un soir. ( Voir Œuvre N° 6)}). 
Jeunes filles au bain. (Œuvre N" 462). 



1844 



N° 399. — Destruction de Sodome. (Œuvre N° 460). 
N" 400. — Paysage avec figures. (Œuvre N" 461). 
N° 401. — Vue de la campagne de Rome. (Œuvre 

N' 617-). 



1845 



N" 364. — Homère et les Bergers ; paysage. (André 
Chénier. — L'Aveugle). (Œuvre N° 464). 

N° 365. — Daphnis et Chloé ; paysage. (Œuvre 
N' 46^). 

N» 366. — Un paysage. (Œuvre N' 46^ (O). 



1846 



N" 422. — Vue prise dans la forêt de Fontainebleau. 
.(Œuvre N" $02). 

A l'issue de ce Salon, Corot est nommé chevalier de la 
Légion d'honneur. 



1847 



N° 380. — Paysage. (Œuvre N" ^04). 

N' 381. — Paysage ; berger jouant avec sa chèvre. 
(Œuvre N ^oj (=)). 



1848 



N» 980. 
N» 981. 
N" 982. 
N» 983. 



Le jury étant supprimé, Corot fait partie de la Com- 
mission chargée de classer et placer les objets 
e.xposés. Elu le 9° par 353 voix. 

N° 979. — Site d'Italie. (Œuvre A'" 6oç). 

Intérieur de bois. 

Vue de Ville-d'Avray. 

Une matinée. 

Crépuscule. 
N° 984. — Un soir. 
N» 985. — Effet du matin. 
N» 986. — Un matin. 
N° 987. — Un soir. 

A l'exception du premier, ces tableaux n'ont pas pu être 
exactement identifiés. Mais nous savons que dans ce 
nombre étaient compris les A'"' 608, 620, 621, et pro- 
bablement aussi les A"' 614 et 618. 

Corot obtient, en 1848, une médaille de i" classe. 



1849 



Le jury, rétabli, étant nommé à l'élection, Corot est élu 
le 10" par 217 voix. 

N° 438. — Le Christ au jardin des oliviers. (Œuvre 

N' 616). 
N° 439. — Vue prise à Yoiterra (Toscane). 
N° 440. — Site du Limousin. 
N" 441. — Vue prise à Ville-d'Avray. 
N° 442. — Etude du Colysée, à Rome. (Œuvre 

N" 66). 

Trois de ces tableaux n'ont pu être exactement identi- 
fiés. Toutefois, il est probable que la « vue prise à 
Ville-d'Avray » est le A° 52J. 



1850-51 



Corot fait partie du jury. Il est élu le 6' par 330 voix. 
N" 642. — Lever de soleil. 
N" 643. — Une matinée. [Œuvre N° 1061). 
N° 644. — Soleil couchant, site du Tyrol italien. 

(Œuvre N° ^^ç). 
N° 645. — Etudes (sic) à \'ille-d'Avray. 

Le N° 642 et le N°645 n'ont pu être identifiés. 

1832 

N° 281. — Soleil couchant ; paysage. 
N" 282. — Le repos ; paysage. 

N° 283. — Vue du port de La Rochelle. (Œuvre 
A'" 66p). 
Les N°= 281 et 282 n'ont pu être identifiés. 



(i) C'est par erreur que nous avons indiqué, dans le catalogue de l'Œuvre, ce tableau comme exposé au Salon de 1844. 
(2) C'est par erreur que nous avons donné 403 et 404 comme numéros du livret, au lieu de 380 et 381. 



169 



i853 



N" 



N° 
N° 

N» 
N° 
N» 
N» 



N» 

N» 

N» 
N° 
N» 
N» 
N" 



Corot est 3° juré supplémentaire. (Le jury ne comprend 
que 5 titulairee élusj. Il s'excuse pour raison de santé. 

387. — St-Sébastien ; paysage. ÇŒuvre N° 106^). 

288. — Coucher de soleil. {^Œiivre N' 1064). 

289. — Matinée. 

Le N° 2S9 n'a pu être identifié. 

1855 

L'Exposition Universelle remplace le Salon. 

2791. — Effet de matin. (Œuvre N° 106^). 

2792. — Souvenir de Marcoussis, près Montlhéry. 
{Œuvre N° iioi). 

2793. — Printemps. {Œuvre N° 1062). 

2794. — Soir. {Œuvre N° lojo). 

2795. — Souvenir d'Italie. 

2796. — Une soirée. {Œuvre N" 1066). 
Le N° 2795 n'a pu être identifié. 

Corot obtient, en 1855, une médaille de i" classe. 



1857 



593. — L'incendie de Sodome. {Œuvre N" ioçj)_ 

594. — Une nymphe jouant avec un amour. 
{Œuvre N' iioo). 

595. — Le concert. {Œuvre N" lopS). 

596 — Soleil couchant. {Œuvre N" io6p). 

597. — Un soir. 

598. — Souvenir de Ville-d'Avray. 

599. — Une matinée; souvenir de Ville-d'Avray. 

Ces trois derniers tableaux n'ont pu être identifiés. Ce- 
pendant, il est à peu près certain que le N° 399 est 
le N" loy2 de l'Œuvre. 



1839 



N" 688 



N" 
N" 
N" 
N" 
N» 
N" 



N" 
N» 
N" 
N° 
N° 
N" 



Dante et Virgile ; paysage. {Œuvre 
N" loçp). 

689. — Macbeth ; paysage. {Œuvre N" iioç). 

690. — Idylle. {Œuvre N' iiio). 

691. — Paysage avec figures. {Œuvre A'' 1108), 

692. — Souvenir du Limousin. 

693. — Tyrol italien. 

694. — Etude à Ville-d'Avray. 

Les trois derniers numéros n'ont pu être identifiés. 

I86I 

695. — Danse de Nymphes. {Œuvre A'" i6iç). 

694. • — Soleil levant. {Œuvre A'" 1620). 

695. — Orphée. {Œuvre N" 1622). 

696. — Le lac. {Œuvre N" 1621). 

697. — Souvenir d'Italie. 

698. — Le repos. 

Les deux derniers numéros u'out pu être identifiés. 



1863 

N° 459. — Soleil levant. 

N° 460. — Etude à Ville-d'Avray. 

N° 461. — Etude à Méry, près la Ferté-sous- 
Jouarre. {Œuvre N" 1286). 

Les deux premiers numéros n'ont pu être identifiés. 



1864 



Le jury étant composé, pour une portion, de membres 
élus par les artistes, Corot en fait partie. Il est 
nommé le 8' par 77 vojx. 

N° 442. — Souvenir de Mortefontaine. {Œuvre 

N" 162^). 
N° 443. — Coup de vent. {Œuvre N' 168)). 

i86s 

Corot fait partie du jury, nommé le 5' par 119 voix. 
N» 506. — Le matin. {Œuvre N" 16}^). 
N° 507. — Souvenir des environs du lac de Nemi. 

{Œuvre N" 16^6). 
N" 3265. — Souvenir d'Italie (eau-forte). Œuvre 
N-' 3127). 

1866 
Corot fait partie du jury, nommé le 9° par 128 voix. 
N° 452. — Le soir. {Œuvre N" 16) f). 
N" 453. — La solitude; souvenir de Vigen (Limou- 
sin). {Œuvre N" 16^8). 

N» 3 116. — Environs de Rome (eau-forte). {Œuvre 
N' ^128). 

1867 

N» 378. — Vue de Marlssel, près Beauvais. {Œuvre 

A'- 1370). 
N" 379. — Coup de vent. 

Ce dernier tableau n'a pu être identifié exactement. 
En même temps qu'il exposait au Salon les tableaux ci- 
dessus, Corot envoj-ait à l'Exposition Universelle 
les suivants : 

N" 161. — St-Sébastien ; paysage. (Œ«t'r^ A^» 1063). 
N" 162. — La toilette ; paysage avec figures. {Œuvre 

A'" 1108). 
N° 163. — .Macbeth ; les sorcières. ((2"«iT^ A'" j/o^). 
N° 164. — Souvenir des environs du lac de Nemi 

(appartenant à M. L.). {Œuvre N' i6j6). 
N" 165. — Un matin (appartenant à .M. H.). (Œ"z/t'r^ 

N° 166. — Un soir (appartenant à M. H.). {Œuvre 

N' 1640). 
N» 167. — Les ruines du château de Pierrefonds. 

{Œuvre N" 4 7 y). 



I70 



i868 

N» 587. — Un matin à Ville - d'Avray . {Œuvre 

N" 1641^. 
N» 588. — Le soir. {Œuvre N° 1642). 

1869 

N" 549. — Souvenir de Ville -d'Avray. {Œuvre 

' N" 1643). 
N° 550. — Une liseuse. {Œuvre N" 1^6}). 

1870 

N° 648. — Paysage avec figures. {Œuvre N" 2002). 
N" 74g. — Ville-d'Avray. {Œuvre N' 200^). 

1872 

N» ^gg_ — Souvenir de Ville-d'Avray (appartenant 

à M. Breysse). {Œuvre N" 20^8). 
N" 390. — Près Arras (appartenant à M. Szarvady). 

{Œuvre N" 20}g). 



1873 



N» 559. — Pastorale (appartenant à M. Cléophas). 

{Œuvre N° 210J). 
N° 360. — Le passeur (appartenant à M. Herman). 

{Œuvre N° 2108). 



1874 



N° 458. — Souvenir d'Arleux-du-Nord (appartenant 

à M. Alfred Robaut). {Œuvre N" 2i8p). 
N° 459. — Le soir. {Œuvre N" 2ipi). 
N° 460. — Clair de lune. {Œuvre N" 21^0). 



1875 



(Salon posthume). 

N° 519. — Les bûcherons. {Œuvre N" 2iç6). 

N° 520. — Les plaisirs du soir ; danse antique. 

{Œuvre N" 2i§i^). 
N° 521. — Biblis. {Œuvre N° 2içj). 



EXPOSITIONS PARTICULIÈRES 



1829 



Exposition au profit de la caisse ouverte pour 
l'extinction de la mendicité. (Galerie Lebrun). 

N" 278. — Vue du Château Saint-Ange. 

N° 278 bis. — Vue de la place Saint-Marc, à 
Venise. 



1845 



Exposition au foyer de l'Odéon. (Association 
DES Artistes). 

Corot expose un tableau. 



1846 

Exposition au foyer de l'Odéon. (Association 
DES Artistes). 

Homère et les bergers. 



18^0 

Exposition au foyer de l'Odéon. 
des Artistes). 

N° 29. — Solitude (paysageV 



(Association 



I060 (21 janvier) 



i" Exposition organisée au boulevard des Italiens, 

par m. L. M.^.rtinet, sous le titre : « Société 

Nationale des Beaux-Arts. (Tableaux de l'Ecole 

moderne tirés de collections d'amateurs) ». 

N" 120. — Unpaysage;o, 54X0, 60, àM. Barré. 

N° 121. — Paysage italien, soir; 0,92X0,451 

à M. Feydeau. 
N» 122. — Crépuscule ; 0,32X0,52,3 .^l. Diaz. 

N° 12^. — Danse de nymphes ; 0,44X0,545 
à M. Binder. 

186I 

Exposition Martinet (15 août). 

Le chevrier ; effet de crépuscule. 



lyi 



1862 

Exposition Martinet (i" mars). 



Paysage. 



1862 



Exposition Martinet (15 juin (i) 

Agar dans le désert. 
Paysage, soleil levant. 
Paysanne près d'un puits. 



Jeune femme (intérieur). 

Moine. 

Deux études de femmes. 



1872 



Exposition des lots de la loterie pour les orphelins 

DES victimes de LA GUERRE, A l'OPÊRA. 

I" Saint-Sébastien (tableau exposé au Salon 

de r853). 
2° Une guérite aux remparts (toile de 2). 



(i) Les expositions de la galerie Martinet étaient renouvelées tous les mois. Le catalogue portant le N" 4 (non daté) contient les œuvres 
suivantes de Corot : 

N» 45. — Agar dans le désert. 

N» 46. — Vaches dans la prairie ; effet du matin (appartenant à M. le vicomte Doria). 

N» 47. — Le chevrier ; effet du soir (appartenant à M. le vicomte Doria). 

N» 48. — Chevrier au bord d'un lac. 



II 



EXPOSITIONS DE PROVINCE ^^ 



1849 

VERSAILLES 

Deux paysages (appartenant à M. Fleury, de Ver- 
sailles). 

185I 

BORDEAUX 
Paysage (appartenant à M. de Férol) 

1852 

BORDEAUX 

N''ii7. — Paysage (appartenant à M°" la duchesse 
d'Orléans). 



185; 
BORDEAUX 



'i3 



Le matin ; vue prise sur les hauteurs de Ville- 
d'Avray. — Prix: 350 fr. 

1853 

MARSEILLE 
Un paysage. — Prix: i.soofr. Vendu i.ooo fr. (2). 



1854 

MARSEILLE 
Un paysage. — Prix : 550 fr. 

i8s4 

BORDEAUX 

N° 138. — Vue de la Rochelle. — Prix : 1.200 fr. 

1855 

TOULOUSE 

Un paysage. — Prix : 450 fr. 

1855 

BORDEAUX 

N" 143. — Souvenir d'Italie. — Prix : 600 fr. 

N» 144. — Sologne. — Prix : 500 fr. 

N° 145. — Fontainebleau. — Prix: 300 fr. 

1835 



VERSAILLES 



Le chariot d'Arras. 



(i) La plupart des renseignements touchant ces expositions ont été puisés dans les archives de MM. Binant père et fils, qui se sont chargés, 
pendant vingt ans. entre 1850 et 1870, de l'organisation des principales expositions de province. Ces archives, qui sont aujourd'hui la propriété 
de M. Hadrot, gendre et successeur de M. A. Binant, nous ont été très obligeamment communiquées par leur possesseur. 

(2) Au sujet de cette vente, les archives Binant contiennent une intéressante correspondance de M. E. Marcotte, président de la Société 
Artistique des Beaux-Arts du Rhône : 

« ...J'ai proposé, hier, l'achat du tableau de Corot. J'ai trouve une forte opposition, à cause du haut prix du tableau, qui paraissait inaccessible 
aux ressources de la Société. Enfin, j'ai obtenu ceci : que si M. Corot consentait à livrer son tableau pour i.ooo l'r., la Société l'achèterait et en ferait 
hommage au musée de Marseille, J'espère que, si considérable que soit la réduction, M. Corot y consentirait, vu l'intention de la Société et la 
destination du tableau. J'écrirai à M. Corot. Croyez-vous qn'il consente ? » (Lettre de M. Marcotte à M. Binant, du js octobre 1855). 

<- . . . Nous avons reçu l'assentiment de M. Corot... Voilà une bonne affaire de faite. J'écrirai de nouveau ;\ M. Corot pour le remercier ». 
(Lettre de M. Marcotte à M. Binant, du 5 novembre 1853). 



174 



1856 

MARSEILLE 

N" iio. — Un soir; souvenir d'Italie. — Prix: 600 fr. 

Vendu ^00 fr. (i). 
N° III. — Le gué; effet du matin. — Prix: 400 fr. 

Vendu j^o fr. 

1856 

ROUEN 

N» 67. - Vue du port de La Rochelle. 

1857 

MARSEILLE 

N° 92. — Enfants dans un verger. — Prix : 2.500 fr. 
N° 93. — Nymphe jouant avec l'Amour. — Prix : 
2.000 fr. 

i8s7 

BORDEAUX 

N° 130. — Un verger. — Prix : 2.000 fr. 

N" 131. — Souvenir de Ville-d'Avray. — Prix : 
400 fr. — Vendu. 

N" 132. — Paysage (appartenant à M. Baroilhet). 

1858 

BORDEAUX 

N" 122. — Les baigneuses. — Prix : s. 000 fr. 

N' 123. - Le lac. — Prix : 000 fr. — Vendu pour la 

loterie. Gagné par M. Pereira. 
N' 124. — Souvenir d'Auvergne. — Prix : 400 fr. 



Le verger. 

Forêt de Fontainebleau. 



1858 

MARSEILLE 
N» 98. — Le concert. — Prix : 2.000 fr. (2). 
N" 99. — Vue à Ville-d'Avray. — Prix : 500 fr. 
N° 100. — Souvenir d'Italie. — Prix 400 fr. — Vendu 
300 fr. 

1858 

DIJON (,) 

Prix : 600 fr. 

1859 

VERSAILLES 
Vue de Bretagne. 
Souvenir d'Italie. 

1859 

LYON 
Paysage. 

1859 

STRASBOURG 



N° 123. 



N' 321. — Ville-d'Avray ; effet du soir. -^ Prix : 



500 fr. 



1859 
SAINT-LO 



N" 



23. — Souvenir du Limousin. — Prix: 500 fr. 

24. — Ville-d'Avray. — Prix : 500 fr. 



(i) Au sujet de cette vente, les archives Binant contiennent d'intéressants documents. 

Dans une lettre en date du 15 novembre 1856, M. Marcotte, président de la Société artistique des Bouches-du-Rhône, écrit à M. Binant : 
«... J'ai proposé Corot ; mais je rencontre une vive opposition. La manière de ce grand artiste n'est pas assez serrée pour nos demi-amateurs. J'y 
reviendrai... /». L'insistance de M. Marcotte finit par porter fruit et on se décide à offrir 500 francs du tableau dont Corot demandait 600. 
M. Binant, chargé de lui faire cette proposition, reçoit cette réponse: « Monsieur, j'accorde très volontiers le tableau au prix de 500. Recevez mes 
salutations, C. Corot ». 

(2) La Commission de la Société Artistique des Bouches-du-Rhône fit demander, par l'intermédiaire de son secrétaire (lettre de M.Maccabelly 
à M. Binant, du 18 septembre 18^8), si Corot serait disposé à faire une diminution sur le prix demandé pour ce tableau. Les archives Binant ne 
contiennent pas la réponse de Corot ; mais sur une liste où, en regard des demandes de plusieurs artistes pour leurs tableaux, M. Binant a écrit la 
réduction consentie en faveur de la Société de Marseille, le prix de 3.000 fr. pour le Corot a été maintenu, sans la mention d'aucun rabais. 

(3) Au sujet de la participation de Corot à cette exposition, les archives Binant contiennent la lettre que voici : 

« Aiserey, ce 19 mai 1858. 
<: Mon cher Monsieur Binant, 
#■ L'un des tableaux que vous m'indiquez dans votre lettre est à Nantes : l'autre à Semur : les enfants qui cueillent des pommes. Je n'ai 
« plus à l'atelier qu'un tableau qui est sans bordure, suspendu en l'air. C'est Daphnis et Chloé (soir), i.ooo fr., et un autre (forêt de Fontainebleau) 
« rue Montholon (600 fr.). Je vous autorise à pénétrer dans mon atelier et mon logement avec cette lettre. Tout ce que vous ferez sera bien fait. S'il 
« y a moyen, j'enverrai celui qui est à Semur (Côte-d'Or). 

*r Tout à vous. C. Corot *. 

« Mes amitiés à Mmes Binant et Chamouillet. Vous direz que ma nièce va bien, très bien .•>. 
(Corot était à Aizerey, chez sa nièce, Mme Emile Corot, nouvellement mariée). 

Sur la lettre ci-dessus, le premier des tableaux en question c Daphnis et Chloé» est rayé au crayon rouge. Le second « Fontainebleau» figura 
à Dijon en même temps que « le Vereer ». envové de Semur. 



'75 



i859 

MARSEILLE 

N° 114. — Paysage avec figures. — Prix: 6.000 fr. (i). 

N° 115. — Un soir. — Prix : 600 fr. 

N° 116. — Environs de Mantes. — Prix : 600 fr. 

1859 

BORDEAUX 

N° 130. — Daphnis et Chloé ; paysage : effet du 
soir. — Prix : 1.500 fr. 

N° 131. — Etude en Bretagne. — Prix : 500 fr. 

N° 132 — Jeune fille. — Prix : 600 fr. (Vendu). 

1860 



AMIENS 
Souvenir de Fontainebleau. 



N° 359. - 
500 fr 



— Prix 



1860 



BESANÇON 
Forêt de Fontainebleau. — Prix : 2.000 fr. 

1860 

VERSAILLES 
Cabane à Aizerey (Côte-d'Or). 

1860 

BORDEAUX 

N° 147. — Idylle. — Prix : 3.000 fr. 
N° 148. — Retour du marché d'Arras. 

i.ooo fr. 
N" 149. — Coup de vent. — Prix : 700 fr. 



— Prix; 



1860 

STRASBOURG (2) 
N" 89. — Bords de la Charente. — Prix : 800 fr. 
N" 90. — Petit cabaret (Côte-d'Or). — Prix : 500 fr. 

1860 

MARSEILLE 

N» no. — Bords de la Loire (appartenant à 
M. Bourges). — Prix : 450 fr. (Vendu joo) (3). 

1861 

BORDEAUX 

N» 147. — Environs de Mantes (Seine-et-Oise). — 
Prix : 500 fr. 

N" 148. — Jeune femme, costume méridional. — 
Prix: 500 fr. 

1861 

MARSEILLE 
N° 97. — Enfants au bord d'un lac. — Prix: 800 fr. 

1861 

STRASBOURG 

N» 506. — Souvenir d'Italie. — Prix : 650 fr. 

1862 

STRASBOURG 

N° 452. — Souvenir d'Italie. — Prix : 700 fr. 

1862 

MARSEILLE 

N° 88. — Crépuscule (appartenant à M. Bourges). — 

Prix: i.ooo fr. {Vendu 606). 
N" 89. — Effet du soir (appartenant à M. Surville"). 

— Prix : 500 fr. ( Vendu ^00) (4). 



(i) Les archives Binant contiennent une lettre de M. Maccabelly, secrétaire de la Société Artistique des Bouches-du-Rliône, en date du 
7 octobre 1859, qui débute ainsi : «: Cette lettre a pour but de vous prier de voir M. Corot, afin de savoir de lui quelle serait sa dernière limite de 
son grand tableau avec ligures coté 6.000 fr. Je crois, et ceci sans engagement, qu'on trouverait ici une offre d'amateur de 2.500 à 3.000 fr... » Nous 
ignorons la réponse de Corot. Mais la vente n'eut pas lieu et « la Toilette » (c'est le tableau en question) resta longtemps encore après cela la 
propriété de son auteur. 

(2) M. E. Marcotte, dont nous avons lu plus haut des lettres écrites au nom de la Société Artistique des Bouches-du-Rhone, était devenu, 
en 1860, le président de celle de Strasbourg. En cette qualité, il proposa à la Commission l'achat d'un tableau de Corot. Mais sa proposition fut très 
mal accueillie. (Archives Binant.) 

(3) Acheté par la Société Artistique pour la loterie et gagné par le numéro 789 (M. Marchant, de Paris). — Sémaphore de Marseille, i" jan- 
vier j86i. (Archives Binant.) 

(4) MM. Bourges et Surville, les deux marchands parisiens, à qui appartenaient les tableaux de Corot exposés en 1862 à Marseille, étaient 
les pourvoyeurs habituels des expositions organisées par M. Binant et le contingent des toiles fournies par eux formait un appoint important aux 
envois individuels des artistes, — Les deux Corot en question furent achetés par des amateurs. 



176 



i862 

BORDEAUX 
Paysage (soleil levant). 

1862 



BAYONNE 



Le crépuscule. 



1862 

LIMOGES 

Orphée. — Prix : 3.000 fr. 

La toilette. — Prix : 4.000 fr. 

Vue de Mortefontaine. — Prix : 600 fr. 

1862 

LYON 

Le lac de Garde ; souvenir d'Italie. 

1862 



MOULINS 



Crépuscule. 



1862 

VERSAILLES 
Quatre paysages. 

1863 

STRASBOURG 

Ville-d'Avray, soir. — Prix : 900 fr. (Vendu 600) (i). 

1863 
MARSEILLE 

N" 74. — Vue du lac de Garde (effet du jour). — 
Prix : 850 fr. 

N° 7=i. — Le bouleau. — Prix : 600 fr. (appartenant 

à M. Surville). Vendu. 

1863 

BORDEAUX 

Etang de Yille-d'Avray (appartenant à M. Etienne 

Baudr}% de Rochemont près Saintes). 
Vue prise à Mantes. — Prix : 400 fr. 
Le marais (appartenant à M. Auguin). 
Souvenir d'Italie. — Prix : 8so fr. 
Bouleau. — Prix : 62, fr. 



1863 

SAINTES 

N" 66. — Etang de Ville-d'Avray (appartenant à 
M. Baudry). 

N° 67. — Le marais (appartenant à M. Auguin). 
N° 68. — Paysage ; effet du soir. 
N» 69. — Paysage d'Italie (appartenant à M. Chef). 
N" 70. — Les buveurs (appartenant à M. Gaudin). 
N° 160. (Supplément du catalogue). — Vue de 
Mantes. 

N" 161. (id.) Port de La Rochelle, 

N" 162. (id.) Moulin de Courpignac (appartenant à 

M. Pradelles). 
N° 163. (id.) Vieux pont ; étude (appartenant à 

M. Fleury). 

1864 

STRASBOURG 

Paysage. — Prix : i.^oo fr. 

1864 

MARSEILLE 

N° 86. — Souvenir de Ville-d'Avray. — Prix: 850 fr. 
N" 87. — Pavsage. — Prix : 400 fr. 
N» 88. — Paysage. 

1864 

. BORDEAUX 

Figure. 

Environs de Boulogne-sur-Mer. 
Environs de la Ferté-sous-Jouarre. 
Souvenir d'Italie (soleil couchant). 

1863 

MARSEILLE 

N° 71. — Vue prise dans la foret de Fontainebleau. 
N" 72. — Guitariste. — Prix: i.ooo fr. 

1865 

STRASBOURG 

Paysage (appartenant à M. Petit). 



(i) Acheté par la Société des Amis des Arts de Strasbourg. Cette acquisition était due à l'insistance de M. Marcotte, ainsi qu'il appert d'un 
passage d'une de ses lettres à M. Binant (24 juillet 1863) ; « ... Je considère l'achat du Corot comme une Traie victoire. Il y a trois ou quatre ans, 
quand je parlais d'acheter un Corot, on me répondait par des sourires et je restais seul avec ma voix ». 



177 



Deux paysages. 



Vue d'un port. 
Paysage en Suisse. 



Paysage. 



1865 
BESANÇON 

1865 
ALENÇON 

1865 
NIORT 

1865 

BORDEAUX 

Paysage (appartenant à M. Bascle). 
Concert à la campagne. — Prix : 4.000 fr. 
Orphée. — Prix : 4.000 fr. 

1865 

TOULOUSE 

Vue du port de La Rochelle. 

Forêt. 

Incendie de Sodome. 

1865 

VERSAILLES 
Palais de Fontainebleau ; vue du jardin privé. 

1866 

BORDEAUX 

N° 142. — Forêt de Fontainebleau. 
N° 143. — Soleil couchant. 

1866 

LA ROCHELLE 

Paysage en Suisse (appartenant à M. Admyrault). 

Paysage. 

Port de La Rochelle (appartenant à M. Monlun). 

1866 

BOULOGNE-SUR-MER 
Vue du port de La Rochelle. 



Entrée de village. 



1866 
GRENOBLE 

1866 



N° 370. 
N" 371. 
N° 372. 
N° 373. 



LILLE 

Paysage ; soir (appartenant à M. Brame). 
La femme peintre. 
Portrait de femme. 
Paysage ; cache-cache. 

1866 
PAU 



Paysage. 



1867 

STRASBOURG 

N" 52. — Vue prise à l'Isle Adam. 
( Vendu). 



Prix : 4 KO fr. 



1867 

MARSEILLE 

N° 87. — Vue de Mantes (appartenant à M. Petit). — 

Prix : 1.500 fr. 
N° 88. — Paysage italien(appartenant à M. Petit). — 

Prix : 350 fr. {Vendu 2^0). 

1867 
BORDEAUX 

Vue de Ville-d'Avray. 

Le lac. 

Vue de Ville-d'Avray. 

1868 

STRASBOURG 

N° 47. — Paysage italien. — Prix : 7'io fr. 

N° 48. — Vue de Ville-d'Avray. — Prix: 400 fr. 

1868 
MARSEILLE 

N» 82. — Environs de Beauvais (appartenant à 
M. Bourges). — Prix : 400 fr. 



178 



i869 



STRASBOURG 

N° 37. — La lisière d'un bois; environs de Château- 
Thierry (appartenant à M. Bourges). — Prix : 
1.800 fr. 



1869 



MARSEILLE 

N" 77. — Vue prise à la lisière du bois de Ville- 

d'Avray. — Prix : 900 fr. 
N° 78. — L'étang de Ville-d'Avray. — Prix : 3.000 fr. 
N» 79. — Paysage. — Prix: 1.600 fr. 

1869 

BORDEAUX 

Une allée. 

Route bordant une rivière. 

Etang de Ville-d'Avray. 



1869 



ROUEN 

Etang de Ville-d'Avray. 



1869 



REIMS 

Lac, effet de nuit. 

Vue de Mantes (à M. Warnier). 

Le printemps. 

Paysage. 

Paysage (à M. Tédesco). 

Paysage. 

Paysage. 

1870 

NANCY 

N' 84. — Paysage (appartenant à M. Martin). 
Prix : 300 fr. 

1870 

BORDEAUX 

Vue de Bretagne. 

Vue prise à Coubron, près Montfermeil. 
Jeune fille (appartenant à M. Amédée Larrieu). 
Village aux environs de Paris. 

1870 

LYON 

Pâturages ; effet du matin. 



1870 
LIMOGES 



Passage des vaches. 
Soir, Normandie. 
Site de paysage. 



Paysage. 



1872 
BORDEAUX 

1872 

PAU 

Torrent, près Lormes (Morvan). 
Une figure, étude. 

1872 

ROUEN 

Le soir. 

1872 

VERSAILLES 

N° 164. — Souvenir de Coubron (appartenant à 

M. Alfred Robaut). 
N° 165. — Canteleu, près Rouen (appartenant à 

M. Alfred Robaut). 
N° 166. — Jeune femme lisant (appartenant à 

M. Alfred Robaut). 

1873 

DIEPPE 

Trois tableaux, dont un appartenant à Alexandre 
Dumas. 



1873 

BORDEAUX 

Bord d'un canal. 
Vue de La Rochelle. 
Environs de Saint-Ouen. 
Paysage, étude. 

1874 
ROUEN 

Paysage (à M. Tédesco). 
Paysage (à M. Tédesco). 
Canteleu (à M. Verdier). 
Ville-d'Avray (à M. Alfred Robaut). 



III. — EXPOSITIONS ÉTRANGÈRES 



1860 

BRUXELLES 
Paysage ; soleil couchant. 

1862 

LONDRES 

Corot est représenté par un tableau à l'Exposition 
Universelle. 

1864 

ANVERS 

Un soir, à Yille-d'Avray. 

Matinée, à Luzancy (Seine-et-Marne). 



Vers 1S69 



1869 

BRUXELLES 



Une barque ; paysage. 
Bords de l'Oise. 
Etang de Ville-d'Avray. 
Printemps. 



MUNICH 

Corot expose un tableau et, à l'issue de l'exposition, 
il est décoré de l'Ordre du Mérite. 



1873 

VIENNE 

Corot est représenté à l'Exposition Universelle par 

un tableau ayant figuré au Salon de 1869. 
(Souvenir de Ville-d'Avray). 



1874 

GAND 

Un moulin à Gisors. 



VENTE COROT 

DU 14 AVRIL 1858 

REPRODUCTION INTÉGRALE 
DU CATALOGUE 



CATALOGUE 

de 

TRENTE-HUIT TABLEAUX 

M. C. COROT 

PAYSAGISTE 

Médaillé de 2" classe en i8j^ et de i" classe en 1828 et 18^5 
Chevalier de la Légion d'honneur en 1846 

DONT LA VENTE AURA LIEU 

HOTEL DES COMMISSAIRES-PRISEURS, RUE DROUOT, N" 5 
SALLE N» 5 

le Mercredi 14 Avril 18^8, à trois heures précises 

par le ministère de M" BOUSSATON, Commissaire-Priseur 

rue des Petites-Ecuries, 4J 

assisté de M. THIRAULT, marchand de tableaux modernes 

rue de Provence, 16 



EXPOSITION PUBLIQUE 
le Mardi 13 Avril 1858, de une heure à cinq 



1 . Soleil couchant (Salon 1857). — 1.050 fr., 

à M. Thirault. (i). 

2. Un soir (Salon 1857). — 1.150 fr., à 

M. Martin. 

3. Le concert (Salon 1857). — 1.300 fr., à 

M. Léon (racheté). 

4. Le verger (1,35X1,10). — 1.125 fr., à 

M. Léon [racheté^. 

5. Soleil levant (1,35X1,10). — 1.390 fr., à 

M. Berthoud, 58, rue Saint-Georges. 

6. Moissonneuse (0,46x0,3b). — 140 fr., à 

M. Gillois, I, rue de Suresne. 

7. Souvenir du Limousin. — 365 fr., à 

M. Cachardy. 

8. Environs de Naples. — 250 fr., à M. Basset 



9. Enfants dans la campagne. — 285 fr., à 
M. Tassy, hôtel Taitbout. 

10. Environs de Mantes. — 500 fr., à M. Bou- 

zemont, 52, rue de la Victoire. 

11. Le Portel, près Boulogne. — 165 fr., à 

M. Beugniet. 

12. Ville-d'Avray. — 195 fr., à M. Bochet, 

40, rue Blanche. 



13. Environs de Boulogne. 
M. Baroilhet. 



290 fr . à 



14. Environs de Dunkerque. — 152 fr., à 

M. Geoffroy-Dechaume, 13, quai d'Anjou. 

15. Souvenir de Hollande. — 300 fr., à 

M. Claudon, 27, quai de la Tournelle. 

16. Le Tréport. — 200 fr. à M. Gillois. 



(i) Les prix d'adjudication et les noms des adjudicataires ont été relevés par M. Robaut sur le procès-verbal du commissaire-priseur. 



i84 



17. Dardagny- — 225 fr., à M. Cile, faubourg 

Saint-Antoine, 20b. 

18. Rosny. — 215 fr., à M. Gillois. 

19. Dunkerque. — 215 fr., à M. Geoffroy- 

Dechaume. 

20. Saint-Martin, près Boulogne. — 400 fr., à 

M. Tesse, rue de Chabrol, 34. 



21. Domfront (Orne), 
chardy. 



190 fr., à M. Ca- 



22. Saint-Germain près Neufchâtel. — i9ofr., 

à M. Weyl. 

23. Saint-Martin près Boulogne. — 151 fr. 

24. Luzancy près La Ferté-sous-Jouarre. — 

230 fr.,à M. Demeuron, rue Duperré, 9. 

25. Nanteuil-lez-Meaux. — 155 fr. 

26. Près Mantes. — 122 fr., à M. Bouchaud, 

rue Neuve-des-Mathurins, 42. 

27. Marcoussis. — 230 fr., à M. Demeuron. 



28. Genève. — 200 fr., à M. A. Moreau. 

29. Une forge à Domfront. — 280 fr., à 

M. Chamouillet, 22, rue de Cléry. 

30. Moulin à Boulogne. — 300 fr. 

31. Près d'Arras. — 205 fr., à M. Cuvelier. 

32. Ville-d'Avray. — 180 fr., à M. Doryel,ruc 

de Bruxelles, 29. 

33 . Montmorency. — 305 fr., à M. Détrimont. 

34. Limousin. — 405 fr., à M. Claudon. 

35 . Crépuscule. — 240 fr., à M. Thirault. 

36 . Paysage ; Bretagne. — 300 fr,, à M. Claudon. 

37. Près Mortain (Normandie). — 163 fr , à 

M. Détrimont. 

38. Rotterdam. — 475 fr., à M. Claudon. 

Total : 14.233 fr. 



VENTE POSTHUME COROT 

(1875) 
I 

CATALOGUE DES PEINTURES. 

FAC-SIMILE D'UN EXEMPLAIRE ANNOTÉ PAR M. ALFRED ROBAUT 

ET ILLUSTRÉ PAR LUI DE CROQUIS MARGINAUX 



CATALOGUE 



DES 



TABLEAUX 

ÉTUDES, ESQUISSES, DESSINS 

ET EAUX-FORTES 

PAR 

COROT 

DRESSÉ PAR M. Alfred ROBAUT, artiste lithographe 



TABLEAUX, DESSINS 

CURIOSITÉS DIVERSES 

COMPOSANT SA COLLECTION PARTICULIÈRE 



VENTE PAR SUITE DU DÉCÈS DE COROT 
HOTEL DROUOT, SALLES iV 8 ET 9 

Les Mercredi 26 Mai 1875 et jours suivants, à 2 heures 1/2 



COMMISSAIRES-PRISEURS 



M- BOUSSATON 

Rue de la Victoire, 39 



M-^ BAUBIGNY 

Rue lie la Michodière, 20 



EXPEnrs 

TABLEAUX CURtOSITÉS 

M DURAND-RUEL M. GH. MANNHEIM 

Rue LafGUc, 16. Rue Saint-Georges, 7 



187 



:88 



CONDITIONS DE LA VENTE 



Elle sera faite au comptant. 

Les acquéreurs payeront cinq pour cent en shs des 
enchères, applicables aux frais. 



NOTA 

Chaque Tableau, Étude, Dessin, etc., porte, sui- 
vant sa dimension , la marque des Estampilles ci- 
dessous. 



VCiNTE 

Corot 



CoiloT 



189 



ORDRE DES VACATIONS 



PREMIERE PARTIE 

DE 1 A 223 

TABLEAUX ET ÉTUDES TEEMINÉES 

EXPOSITIONS 
PABTICCLIÈRE 1 PCELIQIE 

Le Lundi 24 Mai 1875 I Le Mardi 25 Mai 1875 

VENTE 

Les Mercredi 26, Jeudi 27 et Vendredi 28 Mai 1875 



DEUXIEME PARTIE 

DE 224 A 602 

TABLEAUX, ÉTUDES, ESQUISSES 

DESSINS, ALBUMS ET CROQUIS 

EXPOSITIONS 

PARTICULIÈRE 1 PCBLIQUE 

Le Samedi 29 Mai 1875 I Le Dimanche 30 Mai 1875 

VENTE 

Les Lundi 31 Mai, Mardi l". Mercredi 2, Jeudi 3 et Vendredi 4 Juin 



TROISIEME PARTIE 
COLLECTION PARTICULIÈRE DE M. COROT 

DE 603 A 931 

TABLEAUX, DESSINS, GRAVURES 

ET OBJETS D'ART 

EXPOSITIONS 

PARTICULIÈRE 1 PCDLIQI'E 

Le Samedi 5 Juin 1875 i Le Dimanche G Juin 1875 

VENTE 
Les Lundi 7, Mardi 8 et Mercredi 9 Juin 1875 



lyi 



PREMIÈRE PARTIE 

de 1 à 223 



-^©«- 



TABLEAUX 



ET 



ÉTUDES TEEIINlES 



EXPOSITIONS 



PAUTICUtIÈEE 

Le Lundi 24 Mai 1873 



PUBLIQUE 

Le Mardi 25 Mai 1875 

DE 1 BBURS A 5 BBDRBS 



VENTE 

Les Mercredi 26, Jeudi 27 et Vendredi 28 Mai 1875 

A 2 HEOBES 1/i PRÉCISES 



DÉSIGNATION 



PREMIÈRE PARTIE 



TABLEAUX ET ÉTUDES TERMINÉES 



193 



Années 1822 à 1824 



^10 ^ 



II) DcicLamli^ 1- 



-^7° 2. 



A Dieppe, du haut de la falaise. _-_-- 

H., 0»,24. L., O-.ai. 

Au Petit Chaville, près Ville-d'Avray. _ - _ - - 

Grandes ombres portées par des arbres sur un chemin 
qui monip. 

Au second plan à d*©»i«, le village. 









H., 0^2b. L., 


0",33. 


)}'■ 




3, - 


- Près Chaville. - - " ' ~ 

H., O'-.SS. L., 


0'»,27. 


ni. 


/S'20 


./a- - 


- A Paris : le Vieux Pont Saint-Michel. 

H., 0",25. L. 


o^.ao. 


}ii 


T 5- - 


— A Fontainebleau. 










Signé au bas, à droite. 

H., o^.sg. L. 


, 0-.41. 




Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de VŒiivrede Corot compris dans les tomes II et III : 
Œ. N° 5. — 2. Œ. N" 16. — 3. CE. K° ^4. — 4. Œ. A" /î. — 5. Non wcntioiinc d.iiis l'Œuvre. 



194 




Uco 





— 8 — 

1825 — 1828 

- ,6. — A Lausanne : le Lac de Genève et les Alpes. . . ///. ^Â.i^^i 

H., 0'",2l. L, 0"-,32. 

7. — Les Rives du Tibre à Aqua Acetosa, campagne - , /P^.ut^ 
de Rome, « décembre 1825 ». 

Daté en bas, à droite, >■'" rfvti-s ic U lroi«,.<.i..sU wSk 



.1.. to ,.,.x_ l^..,..;.^■). .,-.,.v~:,«^ 




8. — Rome : villa Pamphili. 



9. — Au Lac d'Albano. 



H., 0",36. L., 0'",46. 







Bois, — H., 0",23. L., 0",40. 

_ 10. — Rome : Église de San-Pietro in Vincoli. . . . 
Le seul palmier qu'il y eût à Rome. 

H., 0"',35. L., 0"',n. 



fOû . 
In (y$ciï<rn. 



11. — Rome; on aperçoit au loin la fin du Monte Cave. . - y o 

y II., 0°>,23. L., 0'",44. 






r^ 



l'2. — Petit Italien assis étendu. ---._...___ fso^ 

Une ligne d'écriture sur le fond:.,,:;^,^^^,^^;!^^^.^,) ''''' ' '^3^'»»«*-' 




A Rome. 



H., 0™,23. L., O-.'Q. 




13. — A Marine; bouquets d'arbres sur les rochers. 

H., 0'",46. L., O-.aS. 



IC20 ■ 

Hl .'ÎLcitiHKntl 



3ic 



-f- 



IH. — .\ Civita-Castellana ; chaînes de montagnes. - - - (j?cH-ôi t 

H., 0'",23. L., O^.SS. 
/ 

r T- 

.15. — A Olevano : la Serpentara, près Rome, en com- '^''^ , 

pagnie d Aligny. i/ 

H., 0™,33. L., 0'",47. 



'^. 



^=5^ 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de YŒu'ore de Corot compris dans les tomes II et III : 
6. Œ. N- 42. — 7. Œ. N" 93. — 8. Œ. K" ç8. — 9. Œ. N" 160. — 10. Œ. N' 81. — n. Œ. N" loj. — 
12. Œ. N°37. — 13. Œ. .V 157. — 14. Œ. N" lyij. — 15. Œ. N' 162. 



— 



UOO 



r 



ik T^okcuJ- 46. — Fabriques à Papigno 




H„ w^,n. L., O'-.W. 
17. — Rome ; le Jardin Farnèse; étude du matin T 



»?; 



Lithographie par Ch. Desavary. 

.H., 0"',24. L., 0-,40. 



-f 



^^^c i8. — Campagne de Rome, près la villa Madame, Ponte 

Mole. ' 



r ^ 



23o 



-h- 



lij . dk^i nioiu'UJ— 



H., O^^SO. L..0'",39. 

19. — A Rome, <■ S. Carlo, mars 1826 «.^ — — ;g2 

Le maître fit cette élude de sa fenêtre dans les premiers 
temps de son séjour en Italie. 

H., O-.SO. L., ©".IS. 



cicca.^ 20. — Rochers boisés de la Serpentara (Sabine). _ 

H., 0"',30. L., 0"',44. 
23ec 21. — Vue prise à Narni, dans la Sabine ..__ 

r' . »,. - v..- ■ ■ I ^-' , -[ . 

U5^ 22''."'— 'À' Rome': la Promenade du Poussin, bords du 




Tableau exposé à Paris en 1827, i'>-l""f"»^ Ti'-'^''^-vprt,t \iJ^-^''^^'' 

- ■■ "■ "t.^ ,H.(:_^v«^^ H., O^.eS. L., 0"',9.J. fCir:V:tr;-r :• . 



/;;. ^'^co^ 



Tibre. 



H., 0"',32. L., 0",50. 



^/'^ 23. — Les Fabriques de Papigno. -. ._ 



^ 



ST'rf . 24. — Rome : Pont et Château Saint-Ange 



2n> ^ , 25. — Femme assise; tête d'expression 




H., 0'",21. L., O^.SS 



H., 0",30. L., 0-",27. ^ 



195 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de l'Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III 
16. Œ. A'° 114. — 17. Œ. N" 6y. — 18. Œ. TV» çg. — 19. CE. N" ji. — 20. CE. N" 166. — 21. Œ . A'° /pp. - 
22. Œ. N" 5^. ~ 23. CE. N" 121. — 24. Œ. A'" 70. — 25. Œ. N" 6j. 



196 




5G. 




— 10 — 

Vieillard assis dans la chambre et sur la malle de jSo ■ 

Corot, à Rome. m.J7Â^c^ 

Un bâton est passé dans le bras droit. 
Signé au bas, à droite. 

H., C-.SÎ. L., O^.SS. 



f~ 



Autre Vieil Italien, à Rome. - -^^^ 




Celui Cl tient le bâton de la inain droite. 

Bois. — H., 0»,27. L., 0-",\t,. 



7a 



au , 



i- 




— A Rome : Fontaine en (iice de l'Académie de pu 2)c^à^"^n 
France. 

A^^.- •t-î'.^v-^^i^&'i'...^-"^ — H., 0",18. L., 0"',2?». 



Une Femme du peuple, h Rome. 







tu 2^/-'^ 
Assise, elle tient do la main droite. une sorto do ■' 

bouilloire ea cm^i-e 
Signé au bas, à droite. 

H., 0"',2.5. L., O^.ie 



— Rome : Villa Ror^hèse. 



H., 0",17. L., o-'.as. 




31. — A Civita-Castellana. 



H., 0'",32. L., 0";,44. 




k Marine, près Albano; aspect général. 

H., O'",^. L., 0'",36. 



- - I^co 



lit O^ai^fu 




— ^A Rome : Monte Pincio, pris des galeries de ciff^n' 

l'Académie de. France. ' ^ 

UU., t.... <!^rE3lo.-./.Avn.^'^.-?jj__p„_4„ L., 0'",74. 



^ 



— Campagne de Rome : Collines boisées. 

■^ H., O^.SO. L., O^.SS. 







Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de VŒuvre de Corot compris dans les tomes II et III ; 
26. CE. N" 8p. — 27. Œ. N' ço. — 28. CE. N° yç. — 29. Œ. N' pi. — 30. Œ. N" 150. — 31. CE. N' 7^5. — 
32. Œ. N' i^s- — 33- Œ. JV° 5j. — 34. CE. N" 180. 



197 



KjO 

lu 'MJ,l 



W 



35. — It;ilienne h la fontaine. 




Elle dOtourne la tète, regarde en face, et tienl un vase \ 
(ie cvuvre à la main droite. 

H., O-^.aO L , C-,23. , 




/// 



cj~^\ 36. — Rome; on voit au loin le Vatican. '"^ 

II., O^.ÎS. L., 0"',43. 



■•/'- 



'^'ff- 37. — .X Papigno : Jeune Italienne debout, appuyée contre ' 

/// li'iÙ'ftmvZ. 

un mur; elle tient une quenouille. 




3io 



:h 



H., 0'",30 L.. o-^.ao. 
/;;. c^hlnu.u.l'U- 38. — Civila-Castellana ; rochers. ^ — " ^ " 

Bois. — H., 0",22. L., O^.î-!;. 




/!) ciccuid. 39 — Les Bords du Tibre. ____ -_ 

H., o^.av. L., O^.il 
■f- 
■^'^ i„ ÛO. — A Albano • Italienne debout. — — _- 




6Zû 






Bois. — H., 0",30. L., 0°',16. 

Zil. — A Rome : Monte Pincio; église de la Trinité..^ 

H., C.aJ. L., 0"',44. 

Û2. — Naples; à droite, le château de l'Œuf, ^ 

4,rLM- t-t'ùirf c4- bleu ^^ 

H.,0-,24. L.,0°',4I."" -r 





-h 



_f y • ^^ û3. — A Ischia ; on voit au fond l'île de Capri. 

H., 0",2o. L., O-.iO."^ , 
t8Sû .. I\!x. — Rivages de NonnaixcLie (l'-^ii^c./^nj </^S-''^d,cjic.) 

ni.ChAmcu,mj- r^^^'Sy ^ib.i ... Y^ ^.«w^ H., 0"',23. L., 0°',40. 




7^ 



fô-o'- . lib. — Près Pouzzoles. 



H., O",^. L., 0"',32. 




35 Œ^tir 'Il T'r ''"'""' du catalogue à ceu.x de VŒu.re J.- Corot compris dans les tomes II et III 



ÛI. 



198 




- 12 - 
-/lO — Venise : le Grand Canal, pr.. J t].,.,. ,u, Y. ,' , 

A droite, le palais Ducal; au fond , l'église de Id Mi>- 
doDoa délia Salute. 

H., O^.as. L., 0'",40. 



//Sa 

m. Jf'-vc. 



/^ 



f\--hl. - 



f- 




Venise : la Piazzetta; au fond, l'église San Giorgio Szo 

J\Iaggiore. iy>.JjcLnA^n^ 

H., 0"',16. L., O'^.as. 






1829 — 1833 
h^. — Le Mont Valérien, près de Beilevue. 

H.,0'",18. I... 0"',30. 






i- 



■ 


5 


f 'IfÎ- ^ 






ùP 


'" ;: ',". : :TXU-'£^k 


^^ 




49. — A Paris, juillet 1830 : Pont-au-Change. 

H., 0"',50, L., 0'",72. 

fsté iii w 

50. — Portique de la cathédrale de Chartres ; août 183 0-. - - 

Deux onfants.^'assis sur les marches, où l'on voit un 
étalage de Heurs. K.ue l^ «cl h-c> ^PaK.c.t-^ ù, ,v.<>\s.li L ( Vejii 

H.,0^61. L., 0"',4o. 

-51 — A Ronfleur : Maisons sur les quais. - - - 

11. 0'",38. L., "'"..W 

52. —, Le Forum. 

Ri'pélilion à plus grande dimension de l'étude sur na- 
ture, léguée au Louvre par Corot. 

H., 0"',55. L. 0'".y7 

53. — ^Le Pontet le Château Saint-Ange, a Rome. 
^ '' ' Paysage composé d'après l'étude n° 24 de ce catalogue 

H., 0"',40. L., 0"',5.3. 



i- 



34So 

/7l £h<rja — prjy&. 



■>l 



IÇCO ■ 
111 ^ÂavUt-' 






26S-Û 



3Sûo . 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
46. Œ. N-' iç)^. — 47. ,Œ. TV» /pj. — 48. Œ. A'» 2oç). — 49. Œ. N" 220. — 50. CE. N' 222. -- 51 . Œ. A'» 22 j. 
-- 52. Œ. N" 68. — 53. Œ. N" 70 bis. 



199 







— i3 — 

A Trouville; bateaux de pêche. 
Signé au bas, à gauche. 




■^?, 



/// 



H., O^-.SI. L., 0"\2l. 

■^u^.i-'J^^ ^^- ~ ^" Havre, du haut des falaises ^ -- '' 

H., 0"',20. L., 0"',28 

A Honfleur : Calvaire sur la côte de Grâce. ^ ' 

H., 0"',20. L., O-'^ai 

Bassin à Honfleur. — - " " '^ 

i^y^i vM^ri^ H., O'-.ao. L-, 0'",32. 




, O '^ V J ot>. 
fyt JJt^-M^>)l\^^*^^ 




^^^.. 58. 



3ojoo. 



59. 



!^i 60. 



g25^ , 61. 

2020"^' 62. 



A Ville-d'Avray; entrée de la propriété Corot 

> H., 0",30. L., 0-,28. 

Une Jetée au Havre par gros temps. 

H., 0"»,22. L., O-^.âO. 

Rochers de la forêt de Fontainebleau. - _ _ _ _ 

H., 0™,37. L., 0"',46. 

Au Havre : Bateaux de pèche aux voiles colorées. 

H., O"','!?. L., 0"',28. " ^ 

Marine à Trouville ; esquisse. 

Bois. — H., e"',27 L., O'",40. ^ 






7^^ 63. 



rfû3o 



rf- 



64. - 



A Saint-Omer (Pas-de-Calais); vaches auprès 
d'un moulin à vent. 

H., 0"',27. L., 0°',22. ^ 

A Fontainebleau; étude de hêtres. ^ 

H., 0'",27 L.-; 0'",27. 






Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceu.\ de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
54. Œ. N" 2^1. — 55. Œ. N' 235. — 56. Œ. 224. — 57. Œ. N" 240. — 58. CE. N" 28p. ^ 59. Œ. N" 21S. — 
60. Œ. N' 26^. — 61. Œ. N" 2^4. — 62. Œ. N' 2^j. — 63. Œ. N" ^40. — 64. CE. N" 264. 



20O 





— U - 

Forèl de Fontainebleau; bouquet d'arbres; chêne 
colossal abattu et bûcherons. 



3 U'ït*t«» Jft^t^n-*- 



CU.MC,^- /)"'«*• 



-Tl., O^.So. L.,0"-,46. 





Forùt de Fontainebleau : les Gorges d'Apremont. 

Signé au bas, à droite. 

H., O'",b0. L., 0>",59. 

Foret de Fontainebleau : Roule du Bas-Bréau. . 

H , O'",^. L., O^.Sfi. 

1834 



68. — Vue de la ville de Gènes, 




H., O^.iO. [.., 0'",,;i. 





_69. _ Vue prise à Gènes; deux moines sur une terrasse 

à balustrade. 

H.. O'^.r.. L., 0"'.3r,. 

70. — A Volterra (Toscane). _ _ _ . _ _ _ . _ 

.\\i premier plan, llalien descciidanl la route à côte rie 
r son mulet. 

71. — A Volterra. _ _ - 

72. — A Volterra. . . ^ 



II., 0"','29. L, 0"',12 

II.. 0"',JG. L . iV",81 
/ 

/ 73. — .\ Volterra ; les roches gypseuscs. _ _ _ . 



710 . 






JÛO . 
/;/. Cotet 



JSSB 






pTO 






/// A'.'iJ.i'-. 




11., i»'".70. L.. n'",'.i:{ 






71. — A Volioira. 




Cette étude a servi au tableau exposé a Pans en ISlo 
sous le titre /c Soir, on /c- Bercer 

Ce tableau est aciuellemeni au musée de Metz. 

11. 0"'.Jb L., 0"',2'J 



— Soo 




Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de \' Œuvre rf..- Coro? compris dans les tomes II et III : 
65. Œ. N" 268. — 66. CE. N° 2/0. — 67. Œ. K" 362. — 68. Œ. N" ^01. — 69. Œ. A'° 500. — 70. Œ. N' yoy. — 
71. Œ. N" S07- — 72- CE. N" ^04. — 73. Œ. iV^o^. — 74. Œ. K° }o6. 



201 



— 15 




/ 



ijoo^ 76. 



lu. ^k^McJUi- 

//^^'■^ 77. 

(il. 1it.at:oi> — - 



Vue de Florence, prise du jardin Boboli. -^ 

A Venise: intérieur du Baplistère de Saint-Marc 

A>p<<i .•-.'">i>~ '^rol.'^.v;.-.^', t.(ii«> H., 0'",40. L., 0°',29. 
(-■(i. (î.„,.; .,.-.„./?:. .„/-.;se j..,-/^ ^r..c- _'-'''= -^-^ f^,..^ytn^~) 
À Venise : Canal et Gondole. 




H., O^sg. L., 0"',41. 



,/ 



Venise. 



^^' ^^''^^:^;:i^ 



; 



/- 



/>' 



^5û 



79. — 



-^^ ^ 80. 






:'.2^c' 



/// 



matroTCi^ 82. 



A droile, le palais Ducal et l'édifice do Palladio. On 
voit, sur l'autre rive, l'église dite Madoona délia Salute et 
la douane de mer. 

H., O'-.a:. L., 0",3e. 

Venise : Piazetta et Palais des doges; au fond, 
l'église San Giorgio Maggiore. 

H., 0"',20. L., 0'",34. 

■ Venise : le Grand Canal.fii""x.'''"'ii^ii^-3?''"'ii^-.i'-''î^- 
Lithographie par Ch. Desavary. 

H., O^a?. L., 0"',39. 

Veni.se : le Grand Canal; à gauche, le Campanile- - 
de la place Saint-Marc, <=> Up,•m...^*.l-J.. v^^u. v„j,aL 

H., O-.ST. L., 0"\:iO. 

A Riva (Tyrol) , au lac de Garde . 

H., 0"',34. L., 0"',43. 







iSSo 



83. — Ville et Lac de Côme. 






^f^ Û^LJITU. — - 



Crèives , Ici Apetvi^l"-cv. 



H., O-^.SO. L., 0",41 

au fond. 

Il , 0"',-2(J. L , O'",10 





Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux àeV Œuvre Je Corot compris dans les tomes II et lll : 
75. Œ. N'^ii. — 76. Œ. N' }ij. — 77. Œ. N" ^16. — 78. CE. N- ji8. — 79. Œ. A'° ^14. — Se. Œ. A'-'^/j. 
~ 81. Œ. N' jiy. —82. CE. N'-jTp . — 83. Œ. N" ^08. — 84. CE. N" 502. 



202 






— IG 



1835 - 1842 



85. -^ Agar. 




Tableau exposée Paris en -1835. 
Lithographie par C. Nanleuil. 



3fro 



U., 1"',81 L., 2", 47 /L. 

A Lormes (Morvan). - - - . nycîL.^,,'^.[LL 



H., 0-,lG. L., 0'",55 



il^lis^ 87. — A Orléans. ff..,J<.LV,ile,V-.> <l--"4..iir>jL 







Signé en bas, à gauche. 

II., C'",28. L., 0",40 

— A Jlûr, près Saint-Brieiic. - __-_-- 



141' èU'^ii"-" 



Celle étudo a servi d'inspiralion pour le tableau de 
Sodome, exposé à Paris. Salons de 1844 et IS57. 




II., 0"',1o. L., 0'",4S. 



89. 

90. 






— A Fontainebleau. 
~_ Près Chantilly. 

— A Genève. 



f 



2lD 



II., 0"',33. L., 0"',41. 
II., 0™,18 L..0"',3G. 



/;/. -N. f/ii/il/rt- 











Avant la construction du ponl du Mont-BI;inc. A droite, 
l'ile Jean-Jacqucs-Iiousscau; au fond, les cloclicrs Saint- 
Pierre 

Signe au bas, ;i droite. 

H., <i'\n. L., 0"',35 

— En Auvergne : roches boisées. — -^ _ _ _ 



■ - lico 



3'io 

— 1)1 O^C'iM'- 



H., 0"',41 L., O'-'.iO. 



— Femme de lu campagne, assise; fond de paysage, ^^^ /m^.aH 

II.. 0"',3o L., D"',n. 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de l'Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
85. Œ. N'> j63. — 86. CE. N" 421. — 87. CE. N' 535. — 88. Œ. N" 476. — 89. Œ. N' 481. — 90. CE. N" 5^8. — 
91. Œ. N" 4oy. — 92. Œ. A'" 550. — 93. CE. N° 414. 






203 



17 — 



1843 



SS^S^ 94. — Le Port de Marseille. " z'.ixuA.) 

I/H rit^^ ^ 0„,2g. L., 0-.36. ' 




0^ 



4ooo 95. _ A Tivoli, près Rome : la Villa d'Esle. - 
, i^/. ^ 96. — A Tivoli : Villa d'Esle ^-^^ 





^i? 



/7Z. 



97. — Les Collines de Genzaao. ^ ~ ~ 

H., O-^.n. L., 0"',29. 



i^S' 98. — Au lac Némi ; une trouée de verdure. 

H., O-'.Sa. L.,0^,29. 







- A Némi : le Pêcheur d'écrevisses. — -~ — 

iflftAUt^ , vert 4*»vtii- vrttÇiwic-eArtro-M+pave*!^ 

H., 0°',43. L., 0'»,41. 



()5o 



100. — Rome : Palazzo, villa Paraphili. — . 

•' H., 0"',26. L., o-^.ae. 




^^^ n 101. — Cascade près Tivoli. 



.Hy^O^^aS. L., O^jiO. 







1^00 

i'14 3^\ne_' 



102. — Torrent près Lormes (Morvan).^ 

f ^^ Expose a Pau en 1872. -^ ^ 

H., 0-°,B4. L., O^.eS. 






103. — Jeunes Filles au bam. 



Tableau exposé à Paris en 1843; le fond, raodiQé depuis. 

est resté inachevé. \ 

H., 0'",82. L., 0™,69 



^ 




Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III 
94. Œ. N" 443. — 95. Œ. N" 457. — 96. Œ. N" 452. — 97. Œ. N" 454. — q8. Œ. N" 453. — 99. Œ. N" 163. - 
100. Œ. N" 448. — loi. Œ. N" 4yi. — 102. Œ. N- 426. — 103. Œ. N' 462. 



204 






" 105. — 



-106. 




i 107. 





'^ 


*)-'' - 


































^'i£ 


OS/^ 




Jl®> 


^çrfï^'^^jS 


ay*^nfc 


&ï^ 


^^1 








*>rfjfS^ 




— 18 - 

1844 — 1850 

>^10/|. — ASetnur; lo chemin de l'église. /Zf,^,o _^ 

Bois. — H., 0'",46. L., o^.aa. 

En Auvergne, montagnes boisées. -^ siiL.^ 

Ciel animé, nuages brillants. 

H., O^.ÎS. L.. O'n.SO, 

A Villeneuve-lez-Avignon. ^^ Thua^ 

H., 0»,28. L., 0",40. 

Un Ravin du Morvan T^° , 

ni iiajuU\% - 

Celle élude était dans le salon du maître à VilIe-d'Avray 

Signé au bas à gauche. 

H., 0"',45. L., 0'",48. 

108. — A Viile-d'Avray, Corot dans son jardin promène ni .cI°T^u,ILtr 

sa mère; roses trémières sur la droite. 

H., 0"\46. L, 0»,32. 

A 

A Mûr près Saint-Brieuc. (tu^l^c^mosi»- ucUn.n.A 63o . 

Signé au bas à gauche. 

H., O-^.SS. L., 0"',44. 

Femme assise; les mains croisées tiennent les ip'^°,,,i^ 

cenoux. 

H., o-.ss. L., o-.ao. 

Jeunes Arbres; étude. mft°a^o 

H., O^.Sî. L., 0'",24. ^"^ ^ 

Pensée; femme assise, corsage fantaisie, les .^^^ 

mains sur les genoux. — — ~ — — — - nv iiuttùo^ 

Signé au bas à gauche. 

H., O^.BS. L., 0",46. 



-.109. 



- uo. - 



111. — 



112. - 



Référence des numéros ci-dessus" du catalogue à ceux de X Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III 
104. Œ. jV' S?7. — 105. CE. N" 552. — 106. CE. N" jjo. — 107. CE. N" 427. — 108. CE. N° gis. — 109. Œ. N° 478 
— iio. CE. N' 1024. — III. CE. N" 6^0. — 112. CE. N" j8i. 



205 



JSo 113. 






J'^/n 115. 

1)1 /. J'^'Uiter 



JioP 116. 



19 



— La Belle Laitière de l'Oberland. 



Siené au bas à "auche 



H., 0",31, L., O^.ÎS 



Élude de bois blancs, _ -. _ - . 

H., 0",36. L., 0">.2« 

A Granville, bateaux de pêche sur mer bleue. _ 

H., O-^.SÔ. L., O-.Sî 

Paysage composé. 

Sur le devant, une femme et une chèvre; un petit vil' 
lage au fond d'une prairie bordée d'arbres, 

H., C^Si. L., 0".32. 




I9')<i ' 117. 



1851 — 1855 



Aux Mabilliers, près Limoges. 



lip.Mi ^ in' i;ài.v 



zoSo ■ 118. 



iÇûL 



m. de. 



119. 



r 



Etude pour le tableau la Solitude^ exposé à Paris, 
Salon de 186G. 

Intérieur ovale. — H., O^.M. L., 0">,55. 

Environs de Beauvais. Des maisons au bord d'un 
canal. 

Bois parqueté. — H., O^.SS. L., 0°",51. 

Moine capuchonné, debout, lisant; il est vu jus- 
qu'aux genoux; fond de paysage. - - — - 

Bois. — H., O^-.eO. L., 0°,45 



p^ 


^^■v 


M 


s 


s 


^Si 






teTCte-^ 120. — Aux environs de Saint-Lô. Terrains accidentés. 






Vaches en pâture. _ 
Signé au bas â droite. 



H., C.ig. L. 0-,68. 




Réiérence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de VŒiivre de Corot compris dans les tomes II et III : 
113. CE. N° 420. — ii4.A'^o« mentionné dans r Œuvre. — 115. Œ.N'ççi. — 116. Non mentionné dans VCEtnre. 
— 117. CE. N" 844. — 118. CE. TV" 1004. — 119. CE. N' 104=;. — 120. Œ. A'» 755. 



2o6 




20 - 



2otm 




< uvu 

121. — ^ Saint-Lô. Viie d'ensemble de la ville , >^ — nv'^ 

C H., ©"".ie. L., o^.eâ. 

122. —-La Rochelle. Les tours à l'entrée du port; au- Iboo 

premier plan des tailleurs de pierres. 

Signé au bas à gauche. 

H., 0™,2-2. L., 0",37. 

123. —-A Genève « 1852. » On voit au fond le mont 7jf_ 

dit Petit-Salève. 

H., o-^.so. L., O-s.S?. 



12/i. — A Berne (Oberiand). Entrée d'un chalet. — 

^ H., 0"",26. L.,0">,36. 







125. — Environs d'Arras. Paysage, cours deau boisé; -j â'„«/. 

un cygne. 

Bois. — H., C.SÎ. L., 0",40. 

126. — Dunes de Scheweningue, après midi. — _ _ _ Ji^f 

1 " septembre ■! 854. '' 

Bois. — H., C^.ia.L., O^.ST. 

_ 127. — En Hollande. Une ferme sur les bords de l'Am- d^O 



stel, près Amsterdam. (ii~^jL_^*i'..>fc:..w4:,^,,.ip>.^f-t»' 



tîl. Ctuunaiulktr 



fe;|v!,^ltŒ=VA.----- 






Étude du matin, 5 septembre. 

Signé au bas à gauche. 

H., 0">,53. L., 0"M2. 

_ _ 128. — En Hollande. Environs de Rotterdam. 

Signé au bas à gauche. 



lé au bas 




H., O^SO. L, O-'.iB. 

,129. — Sur le pont de Manies. — 

£|[^^v^ x^T H., o^as. L., o^ss. 



fSûo 



130. — A Rouen. Panorama. _ 



850- 



H.. 0",41. L., OVI fl^.Jttu^jueiU. 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
121. CE. N" 7^0. — 122. CE. A'> 675. — 123. Œ. N' 726. — 124. CE. A'" 77/. — 1=5. CE. N' 1392. — 126. CE. N" 7^5. 
— 127. CE. N" 7^p. — 128. CE. N" 744. — 129. CE. N' 132$. — 130. CE. N" 995. 



207 



310 



131. 



2pSS^ 132. 



3ioo 133. 



fy22o 134. 



l5(io .„_ 



SSo. 136 
m. 2>oéfu 



- 21 - 

— A Ville-d'Avray. Rosée du matin. 

» a.«\:,<...., v„t;„8„. "^ H., 0'°,24. L., O^.Si 

— Château-Thierry. Vue d'ensemble. - — 

Bois parqueté. — H., C'.ai. L., 0™ 44. 

— A Ville-d'Avray. Les Lavandières à l'étang. 

Celle étude figurait dans le salon du maître à Ville- 
d'Avray. — Stè.c.a^ 'Sc^-pio <»v».Je_. ■*"[_^^^;;°**''^^'^' 
Signé au bas à gauche. 

Bois. - H., O'-.Sl.L., 0»,41 

— Jeune Femme assise poignant h l'atclicf , un 

chien debout auprès d'elle. 

Ce tableau était dans le salon du maître à Paris. 
Signé au bas à droite. 

Bois. — H., 0">,62. L, 0'",40. 

— Jeune Femme vue à mi-corps, allaitant son 

enfant. Fond de paysage. 

H., 0"",46. L., 0-,38. 



— La Source. Jeune fille nue assise à terre. 

V '%--^'^) H., 0"',34. L.. on-.ae. 









4V0 



137. 



^'^ j 138. 



1856 — 1859 
A Manies. Magasin d'un marchand de bois. 

H., O'°,40. L., 0™,32. 

Étude en Morvan. 

u., O'-.ig. L., O'-.ao. 




Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de \' Œuvrede Corot compris dans les tomes II et III : 
131. Œ. A'" 921. — 132. Œ. N" 1016. — 133. Œ. N° gi6. — 134. Œ. N" 1558. — 135. Œ. N" 1^82. — 
136. Œ. N" 660. — 137. Œ. N" 821. — 13S. Œ. N" 8j2. 



2o8 



n^^F^p: 





— 22 — 

139. — Italienne assise à terre, le bras gauche appuyé ^^ îj^ 
sur un vase. 





^ Fait à l'atelier, à Paris. 

140. — Près Cayeux. Souvenir de Picardie. . 

H., 0'",28. L., O^.oî. 

V 

lil. — Dunes de Dunkerque. Une Pêcheuse de cre- //''•'• 

vettes. 

^ Bois. — H., 0">,28. L., 0'",46. 



1010 

m. ./c çji-'^i 




^^1 




lia. — Les Tours de Dunkerque, 1857. r i'il.,«iL~) /ii^^j^-^tH 

H., O^So. L.. 0"',47 

ihB. — Église reflétée dans un canal. _^ 






Vi.^p>^<-» lUoxa. (^.i..«^ ..i-4vi« 



... ) p. 



H., 0™,24. L., 0",31. 



toSo . 



- . Ih'i- — „Près Boulo^e-sur-Mer. . . - - ^ ^ _ f^'^ ■//. 



-"! _ 145. — Le Secret. _ 



H., (i"'.ii. L., o-.sa. 



/f/o 



A 




Étude sur nature du n° 433, qui en est une variante. ^^' ■ ■<<-'^i- 
Bois d'acajou. — H., 0"',30. L., 0™.5I. 




Ii6. — Environs d'.\rras. La scarpe à Blangy. 






illl. — A Chantilly. 



H., 0°>,36. L., 0'",n. 

------ Q ^"^ ' 

H., O^.ai. L., 0",32. ''' -^-rv.^-t. 




148. — Panorama de Rouen. -- - - ___--. 

/ H., 0'",23. L., O-.SS. 

^14.9. — Dante et Virgile aux enfers. - - - _ _ _ _ 

.,J ^ / Tableau exposé en 1859. m.ûbetx^nu>nt^ 

/ / Gravé sur bois. iVapasi/i piWores^îte. 



ifûo 



iSooo . 




H., S-.eO. L., l'-.TO. 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de ï Œuvre de Corof compris dans les tomes II et III : 
139. Œ. N- 10^7. — 140. Œ. N° 1214. — i^i. Œ.N" 762. — 142. Œ. N" 766. — 143- Œ- ^° 657- — '44- CE- N" 936. 
— 145. Œ. N" lyy^. — 146. CE. N' 973. — i47- Œ. N' 833. — 148. Œ. A'" 993. — 149- CE. N" 1099. 



209 



su 00 . 
I}\. (2ha.mouiL 



— 23 



150. — À Beaune-la-Rollande. Entrée de château. 



Bois. — H., O'-r^S. L., 0'",37. 









■20O. 

/11. BeH^rvc^t^ 



m. ia/UC- 
210 . 

IU.^ernatiryte.i~ 









Sbo . 
pi Û3la.nvc - 








152. 

153. 

15i. 
155. 
156. 

157. 
158. 



1860 — 1865 

Composition. Campagne boisée, collines au fond. 
Trois personnages. 

H., O'-.SI. L., 0»,37. 

- Saint Sébastien au supplice; il est vu jusqu'aux ' ' 

genoux. 

H., O^.SS. L., 0",34. 

- A Mortefontaine. Allée d'arbres. Un liomme en 

bUws'y promène. (^Ek^aclicj 





A Ville-d'Avray. 



H., c.as. L., O'-.aî. 

H.,0^,44. L., O'-.SS. 

Au détour d'un chemin boisé à Ville-d'Avray. _ _ 

H.,0">;îe. L-.o^.^ë. 

^ . -, , C, 3r ; 0.26' 

Samt-Malo. -_ -,__ 

On aperçoit, sur l'autre rive, Saint-Servan. ^ 

H.,0-,24. L., O^.aV 

Jeune Fille assise, les seins nus. 





\ 



H., 0°>,32. L., 0°',24. 



A Dinan (Bretagne). _ _ 
Un coin de vieille ville. 




H., 0",32. L., O-.SO. ^ 



159- — Jeune Femme assise, allaitant son enfant; fond ^. 



d'appartement. 




H., O'",5o. L , 0™,46. 





Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceu.v de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
150. CE. N' yyy. — 151. Œ. A'» 52?. — 152. CE. N" lojp. — 153. Non mentionné dans l'Œuvre. — 154. Œ. N' 92c. 
— 155. Œ. N" 160J. - 156. Œ. JV" PP2. — 157. Œ. A'» ./,-9. — 158. Œ. N" p8p. — 159. Œ. N' 1^83. 



210 




- 24 - 

-160. — Près Rochefort (Charente), au port Berttia IL, ^ ^^<^ 

Étude sur nature, Un-e Di..n«. t)oi>« j„, u ck,„„„ »j^^, 
H., 0"',46. L., 0-,38. 

- 161. — Les Bords de l'étang à Ville-d'Avray. - - - 

" Signé au bas à gauche. 

H., 0"',24. L., 0"',32. 



A 



lîl. fJ\o£a.uJ:r- 



Sio. 



-162. — à Mortefontaine. 



qSÔo ■ 




Cette étude servit au maître pour son tableau le Soir. 
exposé en 1874. 

H., 0'",48. L., (i'"J1. 

- 163. — Environs de Londres. - _ . - . 



SciS- 



m. 



"ic'Juutii' y 




iG/i 



On aperçoit au loin, dans les vapeurs bleuâtres, les 
monuments de la capitale. 

H., 0"',22. L., O^-.SS. 

Jeune Femme assise; elle porte la main gauche ;i - 9 



ses cheveux. 

Sisné au bas à droite. 



H., 0'",46. L., 0"',38. 



- - 165. — A Isigny (Manche). 



Cette étude Inspira au maître son tableau la Bacchante, 
exposé à Paris, Salon de IStj.i. 

H., 0"',55. L., 0'",41. 

166. — Jeune Femme assise les mains croisées; des Heurs 
dans les cheveux. 

Ce tableau ornait le salon du maître. 
Signé au bas à droite. 

H.; O-.-O. L., 0'",54. 



iSoo ■ 



Aooo . 



.-i67. — La Tragédie. Jeune Femme debout, la Il'Ic baissée 



Soo . 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de Y Œuvre de Coro; compris dans les tomes II et III : 
i6o. Œ. N" 1280. — 161. CE. N' i6oy. — 162. CE. N' 1284. — 163. CE. N" 1327. — 164. CE. N" 1421. — 
165. Œ. N'' 846. — 166. CE. N" ijoj. — i6-j. CE. N" 1^86. 



:;ii 



kSS 1G8. 
SoS ^ 169. 



— 25 — 

et couronnée de lauriers ; elle tient un papier 
dans la main gauche. 
Signé on haut à gauche. 

H., c'.ae. L., o^.aj. 
En forêt. Élude revue à Tatelier. 

H., 0"',48. L., 0"',3S. 

Jeune Femme assise, accoudée sur le bras 
gauche. 



Fond de paysage. 
A l'atelier. 



H., 0'",46. L., 0"',32. 







^""z? 171. 

/// 0ia4aue(ier^ 



^/o 172. 
y// ^Jji^t c 



infsZ^^^ *'^^- 



2£oo 



1866 - 1870 
Manies ; intérieur d'église. 

n.,0"',3b. L., 0°>,22. 

A Mantes; un coin du poni; eiïel gris. _ - — 

H., 0-,24. L., 0"\3I. 

Paysage composé; effet de nuit. _ _ 

H., 0'",31. L., O'n/il. 

Jeune Fille à genoux priant , un livre en 

mains. 

Al l'atelier. 

H., 0"',48. L., 0'",33. 

Paysage composé. Un Canal en Picardie. -.^ 

H., Û"',46. L., O-.ei. 







i 


l«l. 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceu.itde \' Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
i68. Non mentionné dans VŒuvre. — 169. CE. N" 1^39. — 170. CE. N" ly^o. — 171. CE. N" 1328. — 
172. CE. N" 1746. — 173. CE. N" J^jô. — 174. Œ. N" 174}. 



212 



mil { 



-175. 



176. 



m^ 



m. 



âT""' 



m if 



if 'm 



- 26 - 
Paysage composé. Marécage boisé. 

Signé en bas à droite. 

H . 0",33 L., 0",40. 

La Comédie. Jeune Femme debout, accoudée 
sur le bras gauche, un papier dans la main 
droite. 



I 






Signé au bas à gauche. 



H., 0",46. L., 0-",35. 



177. 



mil 



178. 




— Jeune Femme debout, la léte baissée, la main 
droite appuyée sur une table, la main gauche 
sur la hanche ; robe rose garnie de velours 
noir. 

Bois. — H., 0'",46. L., 0'",Z2. 



— Algérienne drapée de blanc. ^, L., ,.^v,,.u^t. — t..^-:^. 

C^-^*-^ *-" -Art .1- r"i j 

Buste de grandeur nature. 



!n. /Zm/icj- 






A l'atelier. 



H., O^-jg. L., 0",60. 



179. 



— Près Mortefontaine ; un Pêcheur à la ligne. 

H.,0^,24. L., 0",3C. 









— -180. — A Écouen; intérieur de cour. - . . _ . 

Q., 0"',31 L.,0^,-24. 

181. — Paysage composé. Dans la vallée; effet du 

malin. 

H., O'-ibS L, 0"-,44. 




_ 182. — Paysage composé ; effet clair. 



4 ^ 



\*.*» f> 4 \^tAJ Û. 



r"" t 



H., 0'°,3-2. L., 0™,46. 



loZo ■ 

ftl' liauùni^ 






1000 

Ht. ch^f^" 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
175. Non mentionné dans r Œuvre. — i-](>. Œ.N" i^S8.— 177. Œ. N" 14J0.— 17S. Œ. N" 1576. — 179. Œ.N^S^S. 
— iSo. Œ. N" iggo. — 181. Œ. N" 161^. — 1S2. Non mentionné dans l'Œuvre. 



213 



— 27 — 



3^10. 183. 



lOOP . 184. 



Jeune Femme assise ; elle tient un livre en mains. 
Fond de paysage. 



A l'atelier. 



II., 0'",45-. L., O^ST. 



Paysage composé. Terrain sablonneux planté; 
fabriques sur la gauche. - — - 

H., 0'",40. 1.., 0™,28. 










J2û. 

m. Htî^ 



-h 






1 






ffH <Ujctilrruni 



1870 — 1875 

185. — Jeune Femme assise, vue de trois quarts, le bras 

droit appuyé sur un socle. j <?,. 

186. — Bohémienne debout jouant de la mandoline 

H , O^.eo. L., O'-.bS. 

187. — Paysage composé et Baigneuses. (: i^r"""-) 

Variante du tableau lithographie par Em. Vernier. 

H., 0°,80. L.. O'-.SS. 

188. — Jeune Femme appuyée sur une table, le corps 

incliné. 

A l'atelier. 

H., 0'",40. L., 0"',35. 

189. — Jeune Bohémienne grandeur nature à mi-corps, 

la main gauche relevée; la main droite tient 
des fleurs. 

A l'atelier. 

H , o-.ss. L., o^-.es. 




1 - 


-> 




*^.\ 


















V ., 


r^9 


\ ■ 


-'. 




w 


S 






\ 1' 


\ 


■:■.■ 


'"5^1 


\ 


■^ 


•A 


'viVli 






•>■ 






Référence des numéros ci-dessus du cataloguai ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et HT ; 
183. Œ. y 1^67. — 184. Œ. S" 1731. — 185. Œ. y 439 bis. — 186. Œ. N" lyyô. — 1S7. Œ. X" 1634. - 
188. Œ. N" 21^2. — 189. Œ. N" 2147. 



214 




4 mi 




- 28 - 
\ 190. — Soleil couchant au vallon. . . _ 

II., l'^.U. L., 0'",84. 

^ 191. — Paysage composé. Vue sur un canal. 

Bois. — H., 0'-,31. L.,0'",18. 

.192. — Jeune Femme assise accoudée sur le bras droit, 
une couronne de lauriers sur la tète. 

H., 0'°,bi. L., 0™,45. 

. 193. — Un Village au bord delà mer. _ _ _ _ 

H., O-^.SS. L, O'-.SS. 

^19A. — La Solitude. _ . _ _ __..._. 

Variante du tableau exposé a Paris, 1866. 
Lithographie par Pirodon. 

H., 0"',79. L., 1",10. 

,195. — Paysage composé, effet de soleil couchant avec 
baigneuses. 

— ') -— "-^ H., 0'",46. L., 0"',38. 

196. — Paysage composé; effet de soleil couchant. - - 

H., 0" 50. L., 0"',65. 

,197. — Paysage composé; effet de soleil levant. 

H., 0"',46. L.. O'-.ei. 



SSû- 

tu J^Svii^ 

3oS'~ 






il) Chainoti'iut. 



goS- 




O^-.Sb. 



198. — A Brunoy, mai 1873. La Ferme. 

/ . /> j , .,.,:,. ^ H., 0'",46. L., 

/ 

/ 199. — A Brunoy. Allée verte près la ferme. ^_^ 

' H., 0'",46. L., 0"',5b. 

/ 

! 200. — A Brunoy. Les Acacias près la ferme. - 

H., O'^.ge. L., C'^s. 






/- 



2 000 



f- 






-IMt^^ 



m 



mm / 



■-^■^t^- 



?^a ' 









Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de l'ouvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
,00. Œ. N^ 2^,64.- .9.- Œ- N" 2374.-1^^. CE. N' 139'- - '93- Œ. N^ 2072. - 194- CE- A^ 'f^Ster. - 
105 Non mentionné dans l'Œuvre. — 196. Non mentionné dans l'Œuvre. — 197. Œ. N' 2349. — 19S. Cfc. N 2111. 



199. Œ. N" 2112. — 200. Œ. N" 2113. 



15 



/ 






i2Zo 

iSoo • 
.2 ho ^ 

/// ^cf^* ItlCXtt-^- 



— 20 — 

201. — A Saint-Nicolas, près Arras. 

i;;;? Juillet. 




H., O-.Cd. L., O"",»! 



^^S^!: 









202. — Près Gisors; saulaie et rivière; eiïctdu matin 

Signé au bas à gauche. 



H., 0",25. L., 0'",45. 



203. — A Limelz. ( f" ^j^^ 




H., (}'",Z'2. L., 0"',4G 

20/i. — Paysage composé, avec ruines et cours d'eau. 

H.,0'",40. L., 0"\CI. 



.!A^ 



-y^ 



ro 



3 Sûf 205. — Les Nautoniers; soleil couchant. _ - - - - 

iJl f ^tiiUnieV . , ■ . 1 «t 

"■y RépétitiOD du tableau gravé par Marvy. 

Signé au bas à gauche. 

H., 0™,90. L., 1"',32. 

/^'//7 ^ 206. — Judith debout, méditant. .- 

' Au fond, à gauche, la forteresse de Béthulie. 

H., I"',05. L., 0'",62. 




n(jr^ 



c-i -' 207. — Pavsaee composé; un tournant de rivière; tona- - 

>;t Jjetrtmtnvt- •' ^ 

lité verte. 

H., O^sSO. L , o^.ei. 

2ooû 208.— Paysage composé; souvenir de la Meuse, _ 

' H., (y",54. L., 0"',73. 

^^ I 209. — Paysage composé; impression de gros temps dans^ 
les marais. 

H., O^.Sa. L., û™,53 







/// 




2 2So^ 210. — A VilIe-d'Avray ; le vallon derrière la propriété 

e., c-.Gs. L., o^.Ta. 




Référence des numéros ci-dessus du catalogue .î ceux de VŒuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
20I. Œ. N° 2182. — 202. Œ. N" 1002. — 203. Non mentionné dans l'Œuvre. — 204. Œ. N" 255?. — 205- Œ. N" 
618 bis. — 206. Œ. N" 2141. — 207. Œ. N" 2?7î. — 208. Non mentionné dans l'Œuvre. — 209. Non mentionné 
dans l'Œuvre. — 210. Non mentionne dans l'Œuvre. 



2l6 





— 30 — 
211. — A Saint-Nicolas, près Arras. ^,,9, "^ 7? û 

H., 0'",54.L., O^.eS. 




■""" — 212. — A Labuissière, près Béthune. 7 -2/^0. 

1 $ Juillet. 



H., 0",27. L., 0°>,36. 



J'^^^ 



213. — A Arleux-du-Nord ; grands marais et peupliers, ^•^'^' 



^ 



Juillet. 



'uunp-i 



H., 0°',48. L., 0",55. 



-1,500 



^ 



214. — Tour de Crécy, près Esbiy ^, ^f fû 



H., o^.as. L., o-^.az. 



215. — Paysage composé. 




H., 0",54. L., 0"=,6o. 

216. — A Saint-Nicolas, près Arras. _ 

H., o^.es. L., o^^si. 
217. — Paysage composé. 






H., 0",65. L., O'^.Si. 










Vrvir 



218. — Tour de Crécy, près Esbly 2Soo''~ 

/ Copie agrandie par le iMîlre de l'étude sur nature. ■fyi.^lwuuS.K'^-'^ 

' N" 214. Cl-- ii*J5u^t_- • 

' H., 0"',50. L., 0°>,61. 

219. — Près Gisors; saulaie et rivière. _ _ _ _ SS'S''^ 

/ Tlépélition agrandie de l'étude n" 202, a,-o,nKi..^ /}^^uia>v.c^ 
/ 



H., O^.SS. L., 0"',91. 



Vt-vï^ 2o2. 220. — Paysage composé; scène d'Hamlet et le Fos- - _ z^lo 

^ soyeur; effet de soleil coucbant. ItL. j^-di 



A 




H., 0<»,50. L., C.SO. 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
211. Œ. N" 2i8y. — 212. Œ. N' 21S7. — 213. Œ. N° 2186. — 214. Œ. N" siç^. — 215. CE. N" içii. — 216. 
CE. N" 2040. — 217. Non mentionné dans l'Œuvre. — 218. Œ. N" 2igj bis. — 219. C. f. Œ. N° 1002. — 220. 
Œ.N''2^y^. 



217 



Ûpoo . 

II) C^naiacta. 



221. 



- 31 



Sens (Yonne) ; inlérieur de l'église cathédrale. _ - 



H., 0'",G0. L., O-'.iO. 



lUo^ 222. 



m. /^.-it'icn 






— Paysage composé. 



Deux personnages au pied d'aibres; une jeune branche 

incline sur eux. ■- 

H., C^'.CO. L., 0'",uO^ ., 



Paysage composé; cours d'eau sous quelques 
arbres; au fond, des fabriques. 

H., O'-.ei. L., 0'",!J0. 






Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Coro/ compris dans les tomes II et III 
221. CE. N" 21Ç4. — 222. Œ. N" 2^70. — 223. CE. iV 2^72. 



DEUXIÈME PARTIE 

de 224 à 602 



~sei- 



TABLEAUX 

ÉTUDES, ESQUISSES 

DESSINS, ALBUMS DE CROQUIS 



EEPEODUCTIONS DES ŒUVEES DE COROT 

(gravures, lithographies, photographies) 



EXPOSITIONS 

PARTICULIÈRE j PUBLIQUE 

Le Samedi 29 Mai 4875 | Le Dimanche 30 Mai 1875 



VENTE 

Les Lundi, Mardi, Mercredi : Tableaux et Esquisses. 
Les Jeudi et Vendredi : Dessins, Croquis et Reproductions. 



DEUXIEME PARTIE 



TABLEAUX, ÉTUDES ET ESQUISSES 



Année 1822 



221 



3 tiftrfïé^ 

1i/ X. 



m ■ S)iru^ — 



^^iJ 



f- 






A- 



111. J^nuincy 228. 



( 



/>; 






224. — A Montmartre, i^^^i, t«rèt2t-«*'Jo^ 

H., 0",23. L., O-'.SI. 

225. — Les Alpes au soleil. 

Copie par Corot, d'après Michallon. 

H., 0'»,27. L., 0-,39. 

226. — Élude de toits et cheminées. — ___ 

H., O^^a. L., 0">,15. 

227. — A Bois-Guillaume, près Rouen. ^ 

Le maître a écrit derrière cette étude : " -~ ^ 
« Bois-Guillaume, août '1 822, d'après nature. » 

H., 0°»,24. L., 0'",32. 

Au bord d'un bois; étude d'ormes. 

H., O-^iSO. L., 0"',30. 

229. — Académie; homme nu assis, tota ptcmi^- ew<»v-^ 

H., 0"-,73. L., O-^.SO. 

23G. — A Bois-Guillaume, près Rouen; pris dans la pro- 
priété de M. S... père. 

H., 0'",'24. L., 0'",32. 





Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
224. Son mentionné dans l'Œuvre. — 225. Non mentionné dans l'Œuvre. — 226. Œ. N" 27. — 227. Œ. N° i 
228. Non mentionné dans l'Œuvre. — 229. Non mentionné dans ]^ Œuvre. — 230. Œ. N" 2. 



222 




36 — 








-231. - 

.23-2. — 

233. — 



100 . 



A Ville-d'Avray; les bords de l'étang. ;,; ra^^.,^xi^ 

Bois. - H., 0"-,16. L., 0''>,24. 
A Auteuil. _________ -__ 






Passage voûté duquel on entrevoit un fond de paysage. 
H., 0"',19. L., 0"',29. 



7' 
Forêt de Fontainebleau; étude de tronc d'arbres. - - 4" 

Lo maître a écrit derrière : « Première étude faite à 
Fontainebleau, octobre 1822. » 



H.,0-,54. L., 0-,32. 



234. 



^6o 



« Moret, près Fontainebleau (Seine-et-Marne), m^faii 
octobre 1822. » 



■ijn — 



On aperçoit un moulin sous les voûtes d'un pont. 

H., 0"',24. L., 0™,30. 

-235. — A Fontainebleau; nature morte. 

H., C'.ie. L., O^-.SÎ. 



10Z . 



iSS^ 






236. — Près Fontainebleau; effet d'orage dans la plaine, jf^ (ri^di 

H., 0"',20. L., 0",33. 

237. — En forêt de Fontainebleau. _D.-, U'.J.«~-, —î^i-^- /;/.^^L/t 



i 




Bofs. — H., 0'",17. L., 0'»,24. 
Mouliii. Ail \lorv:in_ fo^EcicJ. ^ 

1823 - 1824 



/3o 
m. nuiuaiL 




238. 



in . /êinatinia- 



Enlrée du parc de Saint-Cloud. !>«•» p«s«~»,-^< .^«v, 

(En faisant cette étude, Corot faillit être écrasé par le 
carrosse.de Louis XVIll.) 

II., 0'",22. L., O-.SS. I ^—Z 



I 



_ 239. — Maisons à Seine-Pdrl. m.j... i ....^ ^^^ éJLm.u,ll^ 

H., 0"',21. L., 0",29. 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de \' Œuvre de Corofcompris dans les tomes II et III : 
231. CE. N" 4. — 232. Œ. N" 10. — 233. Œ. N" 5. — 234. CE. N" 28. — 235. Œ. N" 6. — 236. Œ. N" 7. — 
237. Œ. N" 20. — 237 bis. Non inentionnè dans l'Œuvre. — 238. Œ . N" 14. — 239. Œ. N" 18. 



223 



tti%n.m^ 240. - A Fontainebleau. 



37 — 




H., 0'",22. L., 0^,33 



En forêt de Fontainebleau. 



t»t£^^U . 



/7z ^;ujC£<^~^ 



241. 



/(7^, 



a' 



H., 0"',18. L., 0'»,24. 



„, A' - . , 242. — A Fontainebleau; intérieur de cour. 

>...,,.i« <l'.^-f.,,.^_. H., 0™,32. L., 0'",43. 

^7x^ . 243. — En forêt de Fontainebleau; étude de chênes. 

là: <Tipuiiaij<- 

^ H., 0"',24. L., O^.Sa. 

,„ ,Jl°° tf. 244. — Aux environs de Rouen: chaumière. 

H., 0"',2o. L., 0°',33. 




/;/ . i^^ 



7" 



,^y;^ 245. — A l'Étang de Ville-d'Avray 






246. 

iss^ 247. 

i2r 248. 



Sous bois.__ _ 

Forêt de Fontainebleau 

A Fontainebleau. 



' H., 0"',12. L., 0"',23. 

- --U.._0™,3l. L., 0"',21. 



H.-;0\26. L., 0'",34. 



H., 0'",26. L., 0'",32. 



t>6 . 249. - En forêt de Fontainebleau. _ 



JM' COeua 



H., O-'.Zl. L., 0"',Î9>^ 

250. — A Ville-d'Avray; les bords de l'élang, près la\ 
propriété Corot. 




\ 



/- 



Bois. — 11., 0"',22. L., 0'°,24.\ 



/;/. 









-H., 0'"J2. L., 0"',27. 







''■'—— \ "■■'"^ L^ain. 




Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de XŒtrcrede Corot compris dans les tomes II et III : 
240. Non mentionné dans V Œuvre. — 240 his. Non mentionné dans l'Œuvre. — 241. Œ. N° jo. — 242. Œ. N" 24. 
243. Non mentionné dans r Œuvre. — 244. Œ. N" 12. — 245. Œ. N" g. — 246. Œ. N" 52. — 247. Œ. N" 25. — 
248. Non mentionné dans l'Œuvre. — 249. Œ. N" j/. — 250. Œ. N' ip. — 251. Œ. N" il. — 251 bis. Œ. N" ^p. 



224 



38 



1825 — 1828 



S/ 

fit CDin/c 




252. — Forêt de Fontainebleau ; étude de hêtre. 

H., 0'",24. L., O'-.IS. 

_ 253. — A Dieppe; une femme de pêcheur. . in .<BUru..J/u- 

H., 0",28. L., O^.ie' 

f- 

254. — Étude d'un pont de pierres. — ___ 

H., 0"',16. L., 0"',24. 



(00. 





255. — Vue prise à Rome. ____. _. 

Au premier plan, des loits; au fond, le dôme Saint- 
Pierre. 

Bois daté : « Décembre 1S2b.>i 

H., 0"',15. L., 0"',23 

-256. — Campagne de Rome: fabrica del Poussino. - - 

Daté : " Décembre 1825. ->■ 

H., 0°',22. L., 0"',34 

._257. — Testaccio; vue générale. ------- 

Daté : « Décembre 1-825. » 

H,. (r",l6. L.„ O^'.SO. 

258. — A Rome. 



PI. •Uinaïiiuw 



Vue du Colisée, prise d'un des côtés laléraus de la 
basilique de Constantin 

Bois daté : « Décembre 1825. » 

H., 0°',23. L., 0"',34 






210 



m . COtirbr 



259. - Bœufs d'Italie, 



/• 



S^ 



Copie de Corot d'après Léopold Robert^ 

A Rome. 

H.^ 0"','2O. L., 0"',40. 



tîL A . DtiJij'j 



2^0) *"" î Veiuvt. >*^ y Jj4Ma,(e> îo. .VCC. v/.'t.* >0-LXC^ 



t ! /// 'jP^s'-^i^ 



% 



■1- -ïJ-U- >U <Z^Z- 



22 52. 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de VŒuvre de Corot compris dans les tomes II et III 
252. Non mentionné dans l'Œuvre. — 253. Œ. A'" 55- — 234- ^on mentionné dans l'Œuvre. — 255. Œ. N' 4^. — 
256. Œ. N' 48. — 257. Œ. N" 45. — 258. Œ. N" 44. — 259. Œ. N' 146. — 239 bis. Œ. N" ipi. 



225 



39 — 



tctvt^L^ 260- 



oo 261. 

6o ' 262. 



lH~le^ax.\>..<^r- 263. 



it!.CJ,<un,>^JUI— 265. 






— Ancienne Étude d'Italie inachevée (ciel et fond 



seulement^. 



H., 0'»,28. L., 0'»,43. 



/ 



— A Civita-Castellana ; rochers boisés - 

cU c-v-. ^^.--i^ckc.ai,^,' H., 0°>,29. L., 0°>,41 ' 



— Marino. 



/ 



Une ItalieoK passe sur un chemin bordé de grandes 
roches jaunâtres. 

H., 0'",28. L.. 0",43. 

— A Civita-Castellana - 



H., O^.Sl) L.. 0"',39. 

A Civita-Castellana; rochers ' ' 

H., 0'",34. L-, 0'",49 

A Civita-Castellana; un torrent au pied des ê 

rochers. 

H., O^ÏO, L., 0"',44. 

Les Bords du Tibre. 







Daté : (( Janvier 1826. » 



Jlûo' 267. — 



H-, 0"',I9. L., 0",30. 



W -fe/u^" 



/Il Jju^^-^ - fy^ 268. 



//û 
/I! Gh^mou^Mf- 269. 



Fabriques sur les bords du Tibre. 

Daté : " Janvier 1826. i> 

H., O^.IS. L., 0"',33. 

— .Au Forum ; ruines du temple de Jupiler-Slalor. 

-^ Bois. — H., Û°',2I, L., O^.ie. 

— Vieil Italien passant, la main gauche appuyée sur 

un bâton. 
Daté : « FévTier 1826. » 

Bois. — H., O^.H. L., 0"',16. 





/OO . 

lu. C^icujact 



[,. 



b(^.''- Kuuio (.l 'A^iieJitcà ronvaiiis fcL..cU)^_. 




Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceu.x de VŒin're de Corot compris dans les tomes II et III • 
= 0. Non nunuonné dans VŒu.re. - .6.. Non mentionné dans VŒu.re. - .6. Œ N^Z-T^ŒN' 1 ' 

=68. Œ. Ao I2Ç. _ ,69. Œ. .Vpjj. - =69 bis. CE. N" 101. ^ ^' ^^" 



2^6 



■t,, 


fj? 1^ 




jC^^f^îHs^ 


w^^ 


i*^4fc <^.* 


1 


B 




- iiO - 

I 

-270. — A Civita - Casiellana ; arbres au milieu de //? >X; 

rochers. 

H., 0"",40 L , o^.ss. 



271 — Civiia-Castellana ; vue d'ensemble . 

H . O-.SS. L , 0",36 



100 

/11. ^uji'i- 



..272. — Campagne de Rome ; chênes-liéges. _ _ . _ __ „ .^j.^^v^.x-, 

Daté Mars 1826 » «-^-) -' •^■■'■s^ , -"'- '•""i J- ^'-/^.-jw 
H , 0"',18 L., o-'.aa 

110 

- - 273. — Près Rome ; rives du Tibre , Aqua Acelosa //; %J„^.^ 

Bois — H , 0"',22 L.. O^.Si 

:i 27/i — A Civila-Caslellana; rochers humides. _ . /nhucz^ 

H-, O'-.SI L., O-.il. 



1S^ 

275. — Monte Cavo, près Rome. ____.-_ /iiO^£a^.t:_ 

7-?' 

276. — Cascade de Terni, en descendant du lac Papigno. /iiJioL,ut^ 

H.,0'°,40. L.,0™,32. 



277. — A Civila-Caslellana ; rochers et masse d'arbres. ^, '^^ ■ 



ÏM / 278. 



H., o^.ae. L , 0"',50. 

Au Lac de Piedi Lugo (au pied des bois) . - _ 
Sigoé au bas à gauche : CC. 



fli 



jSo' 




H., 0"',23. L., 0'°,41. 

279. — A Manno, près Albano; grandes fabriques en /// p,„.,Q -f-'' 
/ haut des rochers. 



/Pû 



H., 0™,24. L., 0"',33. 



280. '— Olevano (Sabine) ; ville et rochers. 



,h>o 



H.,0'",27 L.,0"',45. 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Coroi compris dans les tomes II et III : 
270. Œ. N- 1^4. — 271. Œ. A'" 142. — 27 = . Œ. A'° j^5. — 273. Œ. N" 76. — 274. Œ.N" 176. — 275. Œ. iV" 1Û4. 
— 276. Œ. N" 136. — 277. Œ. N" 140. — 278, Œ. N' /5_j. — 279. Œ. N" 154. — 280. Œ. N' 16^. 



227 



in /nmtiit- 



in 3i<^K^ 



Soo 
/n 3«^^ 






1^0 



- 41 - 

281 . — A Civita-Castellana ; rochers. ^ ^ 

H., 0"',28. L., 0'°,50. 

282. — A Rome; basilique de Constantin. -'-''' 

Au fond, à gauche, la tour du Capitole, et, à droito, 
TAra Cœli. 

Cascade à Terni. — -■- - ^ 

Bois. — H., 0'",27. L., 0"',30. 





283. — 

284. — 

285. — 




/// 



C fiertii rt J 



/- 






l/l.Û'^ain''f</l'. 
IJ.Gioniitt- 



286. 

287. 
288. 

289. 
290. 
291. — 



Campagne de Rome; Ponte Salaro. - — 

H., O-.aS. L., 0°',42. 

A Papigno; les hauts rochers en plein soleil. . 

H., 0'",3l. L., 0"',23. 

A Civita-Castellana; rochers garnis d'arbres et 
d'eau, ^^~ 

H., 0'",36. L., C.SI. 

Une fontaine publique. - 

H., 0"',26. L., 0"',30. ^^^ 

N 1 

A Papigno ; des collines bordent la plaine. '^ 

N 
H., 0'",20. L., 0-,39.\ 

N 

A Papigno; Italien assis, le chapeau sur la tète,^^ 
les jambes nues. 

H., 0'",22. L.,0",16.^ 

A IMarino, près Rome; trois figures sur le hauts 



des rochers. 




H., 0'",23. L.,0'",33. 



Lac d'Albano ; au fond, le Monte Cavo. 

H., J"',27. L., 0"',33. 

\ 






,S i lu'^^o '*"' ""'"^'"^ ci-dessus du catalogue à ceux de \' Œuvre de C«r«f compris dans les tomes II et III : 
- .87. Œ. N" 100. - .88. Œ. N' uç. - .89. Œ. N' 107. - .90. Œ. N' i^l _ .9,. Œ. N' 181 



228 




y-\' 


^1 


^:v^-" 




H 






^ 





- i2 - 
_ 292. — Napolitain assis, accoudé. - — — - 

H.. 0"\26. L., 0"',20. 

293. — Torrent dans les rochers, à Civita-Caslellana. - 

II., O'-.aJ. L., 0"',44 

294. — A Papigno (Sabine) ; torrent au pied de roches 

boisées. 

H., O'-.as. L., 0-,48. 



/;; GhaniamliiX 



/Il U)v, 






z 



m Satina-. 



3o 






--295. — A Papigno (Sabine) ; vue d'ensemble; une rivière ^,^/:.',„"^^j,<_ 





coule entre des rives escarpées et boisées. 

H., 0'»,26. L., c^.aa. 

29G. — A Civila-Castellana; fabriques sur le haut de 
rochers à pic. 

H., O^.îâ. L. 0™.3A. 

.297. — A Civita-Casiellana; rochers dans les arbres. 

H., 0"',28. L., 0°',37. 

298. — Italienne (Maria di Sorre). - 

A Rome. 

H., 0"'.2G. L., 0"',18. 

299. — A Civita-Caslellana ; rochers boisés. _ 

H., 0'",32. L., 0,26. 

300 — Campagne de Rome; Aqua .\cetosa. _ _ _ __ 

, A gauche, le rocher des Nazons; plus loin, le mont 

Soracle, au fond à droite, la Sabine. 

11., 0'",19. L., 0"',3i. 

301 — .A Papigno. Soleil couchant derrière les mon- 
' tagnes. 

/ II., 0'-,22. L., 0'",29 



r 



3/Jo 

lu'îicrtTm'nt, 












/3o u 






Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tO'Ties II et III : 
-02 Œ. TV» i68. - =93. Œ. N" /77. -=94- Non mentionné dans VŒuvre. - 295- CE. N' 116. - 296. Œ- ^" t39- 
_ 297. Non mentionné dans VŒuvre. - 298. Œ. N' 64. - =99- Non mentionné dans VŒuvre. - 300. Œ. N 147. 
301. Œ. N" 120. 



22g 







302. 



1^^^^}^'*=- ^03. 



- 43 - /^ 

— Au lac d'Albano ; rochers verdoyants. ^ '' 

H., 0"',28. L., 0'",40. 

— Italienne vue de dos; elle porte un vase sur la^ 




tête. 
A l'atelier, à Rome. 



H., 0™,46. L., 0"',34. 



2Uo 




30i. 



Campagne de Rome; rochers di Quinto, ■" 

'^ ) H., 0™,19. L., 0™,45. 

305. — A Papigno; montagnes. 

H.,0">,26. L., 0'",43. 




-^â^J^ 306. 



-m. A éf&iu».^ 307. 



Moine italien en prière. 

A l'atelier. ■>- Ko^w,- . 



H., 0™,40. L., 0",27. 



Way*- 



JfS^ 308. 



^^.^ 309. 
-m Sic 



2)<^^ 310. 






-TiL£t at^o 312. 



Peupliers d'Italie, opposés au soleil couchant. 

^ -^ ' H., 0"",29. L., O-'.IO. 

A Marino ; grande vallée boisée. _^ 

H., O^.SS. L., 0"',46? ^ -. 

Campagne de Rome; fond de montagnes au 
soleil levant. ^ 



Campagne de Rome; fond de montagnes. 

H., 0">,24. L., V,39. 

Campanile ; campagne de Rome. 

H., O^.IS.U., 0"',24. 

Rome; petite église du Bramante. •^^ 

Bois. — H., O^.U.^L., 0"',29. 








-f- 







pm^^^>>,7-~. 



e- ^elapi^no , K^t-i. 



^ o. S3% L. o 46' 







Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de VŒuvre df Corot compris dansles tomes II et III • 
302. Œ. N" 161. - 303. Œ. N' 57.-304. Œ. N' 167. - 305. Œ. N' 117. - 306. Œ. N" 103. - 307. Non 
mentionne dans l'Œuvre. - ^oi. Œ. N' lyS. - ^og. Œ. .V" 1^8. - 310. Œ. A'» 14,. - 3,,. Œ A^" 7,- - 
31^- CE. N' 1S4. ~ }i2 bis. Œ. N' J13. 



230 





/ 



— kU — 

313. — Jeune Italien debout, la main droite sur son 
bâton, les pantalons relevés au-dessus des 
genoux. 

H., O^.S?. L., 0"',23. 

■s. 

31 û. — Castel Saint- Élie près Rome. _ _ 

H., 0'",24. L., U",37. 

315. — Italienne de profil, détournant la tèle. 

H., 0"',33. L., O-'.^o 

316. — Le mont Soracte; campagne de Rome. _ 

H , 0"',23. L., O^.Se. 



^ "Cl 

,7/ S.^:^'"--"-"" 






nu- ^...i.j'-/ 



l'A- jJii,.t"-p'l 



317. — Campagne de Rome ; rochers. 



toii.'' paJ^c. «.Il ^'^.■^lrcL-• 



11., O-vii L., O^.IS. 

___ 318. — Jeune P'ille assise; collier de toruil. _ _ 

A Rome. 



319. — Près Naples. _ 



H., 0"',30. L., 0°',i3. 



H., 0'".24.'L.. U"\'.l 



320. — Au Jean de Paris; forêt de Fonlaincblcaii. 

' Bois. — 11., 0"',21 L., (J"v 






:>So. ^, 

m ni.iiOiL 



/ 321. — Arbuste; étude de détail. _ - — paj |i^ 

H., O^.iS L., 0-,32. 

322. — Fabriques, sur des falaises; effet de gros temps. 



»i- ^.. \'^iiCL^ 



À' 



/ 323. 



H., 0'",24. 1,., O-'.ii 

Au Havre ; les falaises et la mér. — 

H . 0"',24 L . 0"',3j 







•iJêJ Iv Loi>.st)ivaeur ioni Ici arbres toiU de. C" ^nviro 






, ^/ 



/IL 

flhHKi: 



J 



Réféience des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de Y Œuvre de Corot compris dans les tomes II et 111 : 
313. Œ. N" 104. — 314. CE. N° I4<). — 315. Œ. N° 60. — 316. Œ. N" 725. — 317- Non meiitioiiiié dans l'Œuvre. 

— 318. Œ. A^°5p. — 319. Œ. N' 180. —320. Œ. N" 2/. — 321. Non mentionné dans l'Œuvre. — 322. Cï. N" 218 his. 

— ):). Œ. N" 226. — 323 bis. Œ. N" 21Q bis. 



231 



- ;,5 - 

1829 - 1840 

'-^•^ 324. — A Fontainebleau; chênes et pierres sur le ver- 

sant d'un coteau. 



/// 5?<r^<«''-*'y 



H., 0",33. L., 0»,43. 



//i 



U)cl€t 



■^^^ _ 325. — A Fontainebleau; gorges d'Apremont. 

Bois.— U.,0",32. L., 0'»,44 




<-,~^'^, 326. — A Fontainebleau; sables et chênes au soleil. 

H., 0">,3o. L., 0°.49. 



iiL^jn 



IM 



'iflrtuv 327 — A Fontainebleau ; étude de troncs d'arbres 

H., 0??,27. L., 0™,39. 

3Sb 328. — Le Lac noir, près du lac de Brienlz ; fond de 
hautes montagnes. 

Bois. — H., 0t,22. L., 0'",35. 



^ouJJcC- 



Sh 

fM. 2>ort 



,S^ 



329. — Pierrefonds; au pied du château. _ _ _ 

H., 0"',24. L., 0'°,32. 



nvinirtu^ 330. — Panorama de Rouen. __ 

H.rO™,21^L., 0",35. 

JiSo[ 331. — A Trouville ^ "^""^ 

/ Arnère-port avec balcaux de pêcho; au premier plan, 

(|uelque3 figures; au fond, des collines. "^ ^ 

'cl.ie- ^^ ^ 

3Z5 ' 
' iii%4'^'"^ 332. — Forêt de Fontainebleau ; bouquet de chênes. 



H., O-.ÎO. L., O''\40' 



\ 



//^> 333. — Cheval bai-brun au râtelier. 

( — '^ 



H., O^.IS L., 0"',24. 




Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de l'Œuzrc de' Corot compris dans les tomes II et III : 
324. Œ. A'" r/j. — 325. CE. N" z6ç. — 326. Non nieiitioiinc dans l'Œuvre. — 327. Non mentionné dans VŒuvre. 
— 328. CE. N" 40S. — 329. CE. N' 212. — 330. CE. N' 957. — 331. Œ. N" 2^0. — 332. CE. N" 267. — 333. Non 
mentionné dans l'Œuvre. 



■2y. 




- 46- 

A Dieppe; jeune marin debout, clîapeau droit J^'^' 
, sur la tête. ^^^.a---^ 



Signé au bas à gauche. 

H., 0°,23. L.,0'",11 

335. — Au Havre, des hauteurs de Sainte-Adresse. 

H., 0™,16. L., O-^.SÎ 

336. — La Femme de ménage. _ _ — 

Bois. — H., O^-.aî. L., 0'^.II4. 

337. — Château d'Arqués près Dieppe. _. ^ - - 

H., 0°,19. L., 0»,24. 



10Û 



I 




338. — En Auvergne. 

339. — Montagnes d'Auvergne- 

340. — Rochers en Auvergne. 

341. — Étude de Rochers, _ _ 



H., 0",39. L., O^.aO. I C^ J'^parbc^ 



H., 0'",50. L., 0»,'32. 






Si' 



H., 0'°,45. L., O-.SS. ' 



H., 0"',35. L., 0",55. 



'r 



342. — Plateau boisé; un rayon dé soleil par effôt de _ ^^ ^^ J;,^ 
pluie 




/ , pluie. / 

343. — Au petit Cha ville. _ - . 



-/tr JC 




H., 0"",22. L., 0'",33. 

344. — Forêt de Fontainebleau ; rochers boisés. - - 

H., 0™,17. L., 0"',2Î 

345. — A iMontpellier; étude depins. - 

/ H., 0'",28. L., 0°',40. 

/ 



- - 7S^, 

ML JLiifé 



. :A- 










Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
334. Œ. N^ 378. - 333. Œ. jV» 23}. - 336. Œ. N' 3S3. - 337- Œ- ^" 336- - 338- Non mentionné dans l'Œuvre. 

- 339. Non mentionné dans l'Œuvre. — ^^o. Œ. N-' 29c). — 341. Non mentionné dans l'Œuvre. — 342. Œ. N" 355- 

- 342 bis. Non mentionné dans l'Œuvre. - 343- Œ- N' 37^- - 344- Non mentionné dans l'Œuvre. - 
345. Œ.N'335- 



^)) 



^^ 



^./Z 346. 



7 



200 -ll.n 






3i8. 



'^r^ 349. 



W /ù- d-rnP'caiHL 



V-^ 350. 



Ye.l<%<.-- 351 



- /,7 - 

— Paysanne tenant un enfant sur les bras.^'' 

Bois. — H., 0"',27. L., 0'",14 

— Villerville-Trouville; falaises avançant en mer.- 

Bois. — H., 0"',23. L., 0'",36. 

— Maisons aux environs d'Orléans. _-——"''' 

H , 0'",28 L., 0"\39 

— Buste de nègre 



A l'atelier. 



H.,0'",24 L., 0'",16. 




/;j 'J>ui 



-lor^ 



352. 



/-^ 353. 






m Va 



S2' 



355. 



— Préparation de pavsase composé. ff-^^^ cu>,^f^;-rx^ ■,-.. 

Bois parqueté — H.,0"',27 L., O^.ST 

— Nymphe couchée 

(fi<^.J..) Bois. — H., O'^.U. L., 0'",2j. 

— Un haleur de bateau. — 

H., 0"',46. L., 0»,37 ~ "" "" " 

— Etude d'arbfes. 

H., 0'",32. L., 0">,27 

— Au Coin des étangs de ViJIe-d'Avray. 

M , 0"',22 L., ^"\Z% 

— Sous bois. .Jcuuc^ bj.j Maufb 




H., 0'",32 L., 0'",22. 



^v 356. 



V~ '- "'Ici ..,.,|,i^ L 

1841 - 1842 

(ami iJ< ù)roX ) 

— Un Bulgare pendant son sommeil. ^ 

A Carbizon, près Fontainebleau ^ 

II.. 0"',2i. L., 0",31 ''n 



-:^ 



•>- . fc^ . 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III ■ 
346. Œ. A» ^,5. 347 Œ v„ ,,s. -348. Œ. N" j^,. - 349. Œ. A- ^^6. - 350. Non mentionné dans 
lŒiivre.^^^u Œ. h" 1216.-^^^. Œ. N' 384.- ^^y Non mentionne d.ns l'Œuvre.-... Œ. N' j..^ - 
355. Non mentionné dans V Œuvre. —356. Œ. N" jçi. 



234 




-£,8 - 
^ 357. - A Ville-d'Avray. n^JtLc^ 

Bois. — H.,0",12. L., O^.a?. 

. _ ._ 358. — M. P... à cheval; arrêté dans une allée de bois, j^f/a-l^Tc^-. 
il détourne la tête. î"Lo Âv..'^"! 



'n- 



-m 


s^^^she- 


.-=- 


r • m 


ït^^îajSS'^^^r" 


/ 




- - T==fi,-. 




^ 


^^©^ 




^^-. 


"'^^^^^^^ 





H., 0",39. L., 0">,30. yi 

359. — Jeune mariée. — — — /*. F^r£c.ut:_ 

360. — Au Lac de Brientz. ,„ I^^f ,, 

- ^ Sur le devant, des silhouettes d'arbres se détachent sur 

le ciel et l' eaa . 

H., O"",?!. L., o-'.ae. ^ 

361. — \ Lormes (Morvan). 

Au premier plan, des toits de maisons. 

H., O^.SO. L., 0"",33 

362. — Montagnes d'Auvergne. 

363. — Montagnes d'Auvergne. 






H., O'-.^S. L., ©"-.Il 






1843 




/// 



36Ù. — A Tivoli, Villa d'Esté; élude de troncs d'arbres. ^^ ^, 

H,, 0"',29. L., 0'",24. 

— A Rome. 

Au premier plan, à gauche, l'arc de Conslanlin 

H., f}"\ri. L , 0"',42 

— A Civita-Castellana ; crand aspect de la cam- c^ f 
pagne: fond de montagnes. 

H., 0">,25. L., O^.SS 



m ^tntin.-i^'"" 



///- e^UOtlMoJt. 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corof compris dans les tomes II et III : 
357. Œ. N" 288. — 358. Œ. N" 66y. — 359. Œ. A'° 4^8 bis. — 360. Œ. N" 409. — 361. CE. N" 422. — 
362. Non mentiontié dans l'Œuvre. — 363. Non mentionné dans V Œuvre. — 364. Œ. N" 4^0. — 365. Œ. N' 44^. 
— 366. Œ. N" 14^. 



235 



49 






t 



m 



'^„ ..,T,c ^^^- Campagne de Rome ; fabriques en haut des monts. 

Bois (Jalé ■ 26 juin 1843. « 

H., 0"',16. L., n^.iS. 

368. — Villeneuve-lez -Avignon. . 

Signé au bas, à droite. 

H., 0'",26. L., O'"^!. 



%ff^ 




Se 



f- 



ÉTÏÏDES POUR LE BAPTÊME DU CHRIST 

( Tableau dans l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet. ) 



/«2)/.t- 369. — Homme à barbe, la main droite levée. -■ 

H., 0",24. L., O^je. 



J>1 



J9" 370. — Homme implorant, la main levée; derrière lui 

une femme, la tête baissée, les mains jointes. 



H., o-^.aa. L., 0",30. 




6'o'. 



nrd.a:^..^^ ^^l- ~ Un homme, la tête baissée; il tient un bâton 



Mnp-e^n. 



dans la main gauche. 



H., 0'",24. L., c.ie. 
/fi q1Lc.:z_ ^^^* ~ Homme nu à genoux, la tête relevée. 

H., O^.ai L.,0'",2J 



S2 



\ 


\ 


É 


yS 


^ 


ng^L 


1 


i 


^ 



//I ^uJ3<aJlt^ 373. 



1844 — 1853 
La Vache noire. Etu4e. . _ 

H. O-^.SO. L., 0"',27. 

\ Rome, une Odalisque; élude de femme cou- 
chée. _ 

Le maiire a écrit ,iu crayon sur celte toile • » Mariette 
à Rome. » 

H., 0'"J9. L., f)'",44. 

h 




Référencedesnumérosci-dessasducatalogueàceuxdeI-Œ«fr^<feCo,-ofcompnsdanslestomesIIetIII- 
367. Œ. J 444. _ 368. Œ. N' 3,9. - 369. Œ. N' 47^. _ 370. Œ. .V 47^. - 37.. Œ. N^ 469. -1 
37=. Œ. N'' 470. - 373. Œ. N<'yy9. —374. Œ. N" 458. 



236 





— 50 — 
370. — Souvenir de l'Arricia. Vt.v<liu cu.^lit» ^ Ik. 




Composition préparée d'après un dessin. 

H.. 0'",U- L., (i'",*3. 

A Ville-d'Avray ; bouquet d'arbres 

H., 0'-,3.i. L-, 0"'.26. 



— M.(^c 






2>11. - 



So. 



En Forêt de Fontainebleau, près Chailly. >?!<. 3;«.. J5- \^ 

H., 0"',2;. L., i)'"M. 



.378. — Auprès du pont de Rouen 




.379. — 



380. 



1S0 . 

H., O-'.a?. L., 0'",4I. 

La Côte de Grâce à Honfleur. ^^Afe? 

H., O^.SG. L., O^'.oo. 



Une Paysanne à Guérande (Bretagne) . 

Signé au bas, à droite. 







H., O^.ÎS. L., 0"',I9. 




381. 



382. 



7^0 ■ 




383. — 



384. - 



Pommiers sur le versant d'un coteau, près Saint- uia^ii-^n^- 

Lô. 

H., 0"',4;i. 1,., 0'",55. 

Aux Mabilliers, près Limoges. - — ^j) 

Paysanne, mouchoir sur la tète; fond d'atelier. 

H., 0"',:îi). L., 0'",24. ^ 

100 
Aux. Mabilliers, près Limoges; campagnarde /nj^ÇaùruiA 

assise, la main dans la poche du tablier. 



^i. nui'itin^ 



H., 0">,24. L.,0'",37. 



12^ 



^ 




Femme assise, la tête inclinée reposant sur la ^ a 

main gauche. 



A i'atelier. 



Bois. — H., 0'",37.L.. 0",24. 



OiOfttv^ '^*'^<-.^ L**^e^*tv5*: 




Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
375. Non mentionné dans l'Œuvre. — 376. Œ. N" zgi. — 377. Œ. N" 484. — 378. Œ. N" 560. — 379. Œ. N" 402. 
— 3S0. Œ. N-^po. — 381, Œ. N' 56^. — 382. Œ. N" io2j. — 383. Œ. N" 1026. — 384. Œ. N" i2yo. 



237 



Vjf 385. 



■Pg^ ^ 386. 

/;/. 2>utaui) 



\tniiu. tvL ncn 

fi.ci_ 387. 
*i^'. 388. 



«.^&_ 389. 
^l*^ ■ 390. 



/7 'C^Ti^ -?r^. 



— 51 — 

— llalienne assise, les mains posées sur les genoux. - 

A l'atelier. l,« uv^it, ; 183^ ru) 

H., 0",26. L., O-OjSZ. 

— Femme nue, étendue à terre, le bras gauche est - 

replié sur la tête ; fond de paysage. 
A l'atelier. 

H., O^.IS. L., 0"',32. 

— En Auvergne. 

H., O-n.lS. L., 0",'i9. 

— Pommiers de Normandie. 

H., O'-^S. L., C^.Sê. 

— t^omposition, paysage d'Italie. - — ^ _ 

Bois. — H., O^.ie. L., 0",24. 

— Pavé de Chailly, forêt de Fontainebleau. _ 

H., O^-.îO. L., 0"' 33 ^ ~ 

— Dans le Morvaa, une tour d'église au fond sur la 

hauteur. 

Au verso, un croquis de la composition Ho7fière et les 
bergers. 

'-• 'Avu^ H., 0"',2o. L., C" 23. 





c^ ùt^^ 392. 



«. A^^ 393 



3/^ 395 



Étude à Lormes (Morvan) 

H.,0^,28. L., 0"',24. 

En Morvan, étude d'arbres. 

Bois. — H., O^.SI. L., 0",31. 

394. — Montagnes de l'Auvergne, ciel clair 

\ 

H., 0"',^9. L., 0,29. 

En Auvergne. _ _ _ 




^.^ n., 0",27 L , 0"',44. 




^ëSa 



Référence des numéros ci-dessus du «talogue à ceux de l'Œuvre de Corot compris dans les tomes II et II 1 • 
3»5. Cfc. TV» II j. — 380. Œ. N" ^40. — 387. Non mentionné dans V Œuvre. — 388. Œ. N" 640 — 389 Œ N'644 

~ ^^% ^r' ^" '^'' ~~ ^''- ^- ^° '''''■ ~ ^9=- Œ. N' 433- - 393- Non mentionné dans l'Œuvre. - 
394- Œ- N' 647. — 395. Œ. N" 131. 



238 




52 



^396. — Montagnes du Limousin. 




H., O^.IS. L., 0"",29. 



^ 397. — Souvenir des environs d'Amiens. _ _ _ _ 

H., 0"',20. L., 0",32 



J9' C 







398. — A Boulogne-sur-Mer, sur les remparts de la 1^.^ 
haute ville. 

H., O-.ao. L., û'",26 







399. — A Fontainebleau vers 1850. 



H., 0",24. L.,0^,31. 




(<>r> , 1>\'v<,KL. 






aOO. — Souvenir de Ville-d'Avray. Clair de lune. _ _ _ ^^ ;5.„..,^^:- 

H., O-'.aS. L., O'-.So. 




ÛOI. 



ii'o 



"Panorama de Rouen. La Seine. _ - - — ^^ ^,,.c;,i^c. 

Bois. — H., O-MS. L., 0°.34, 



100 




~/l02. — La Ferlé-sous-Jouarre. Soleil levant. _ _ _ />a a^iamouiiL- 

H., 0"',18. L., O^.ÎS. 

En Suisse. Jeune Fille étendue sur des rochers. .^r-L^ 




H., O^.Ji. L., 0"',24. 



— Italien dans la montagne. 
A l'atelier. 



Bois. — H., 0"' 32 L.. O-.ii 



I7i iShairutmUet— 



S3' 



— En Suisse. .M""X... à la campagne; Ebauche. i,i,cK,-u^ 

H., 0"'.2l L., O^.io. 




— Près Ville-d'Avray. — - 



Bois. — H . C'.SO. L.. O'-.Jl 




406 .''_ MoataAiv£> Lioet.'; iEtCi.< 



0- N 



406 



ttmie- aiuxioAii*. 






i3S 



79 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de X Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
396. Œ. TV" 549. ^ 397. Non mentionné d.ns V Œuvre. - 398. Œ. N' 9yS. - 399- Œ. N' 892. - 400. Œ. A' 910. 
- 40,. Œ. N'994.--^o.. Œ. A'" 8,7. - W- Œ. N'^ 7^8. - 404. Œ. N' 6^9. - 4°3- CE- ^^ 0^^- - 4o6. Œ. 
;Vo -2^, — 406 *!5. Œ. N'648. — 406 ^«r. A^o« mentionné dans l'Œuvre. 



= )<) 



é-0^ 



7tf Uu^u^cic 



— 53 — 
Ù07. -■ M. B... travesti 

A l'alelier de C. Dutilleux, à Arras. 

H., 0"\38. L., 0",24. 




1S54 — 1860 



-/ 



m. 'D' 



^^ cy-^ Ù08. — A Montgeron. 

Château dans les arbres, au bout d'une prairie où se 
trouve une gardeuse de vaches. 

H., Q''\'n. L., o^-.se. 




m.lfJjCo Û09. 



lor ,. ao. 

m.dt-neUjo 
7/-^ , 411. 



6oo 412. 

m. ChanicuiUct. 






413. 



m. À^ Oeiho — 



Paysage composé. Plusieurs figures sous les 
aulnes. 

H.,0"',-24. L., 0°,37. 

Oberland. Femme debout. 

Bois. — H., 0°',34. L., 0"',20. 

Petites Filles à genoux, causant. 

H., 0'",20. L., O-'.Sg. 

Les bords de TAmstel, près Amsterdam. Eflet 
de pluie. - — — — — 

5 septembre 4854. 

A Rotterdam. — 

6 septembre. 

Bois. —H., 0",15. L., 0'°,35. 

Paysage composé. Souvenir du faubourg de 
Liselles, près Saint-Omer. 

Bois. — H., O^.SÎ. L., O^.ST. 




H., O-.IO. L.,0'",33. 




Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceu.x de \' Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III 
407. Œ. N" 10^0. — 408. CE. N" (jii. — 409. Non mentionné dans l'Œuvre. — 410. Œ. N" 418. — 
411. Œ. N" 416. — 412. Œ. N" 740. — 413. Œ. N" 742. — 414. Non mentionné dans l'Œuvre. 



240 




s 


^=; ï^ài¥i 


jjj Tr^^(^ài^ 


Wn 


mfjàj^^^ 


le 


^^^^§ 


^ 


^^^^ 



>ai5. — 



- 5/, __^ 

Dans le Tyrol, au confluent d'un lac. .^^ ZTâî^ >îZ -m^u 







H., O^.Sg. L., 0",41. 

Près Arras, Cours d'eau boisé; ébauche. ^ 

H., O^/iT. L., o-^.ss. 



tSS'*' 



M. F... 0.... ami de Corot, couché, malade. -- 'Cekinx^ 



H., 0"',15. L., 0",35. 



57'. 



/- 



Ù18. — Italienne vue de dos, passant sur un chemin ^ pnUituf^ 

A l'atelier. 



/ll9. 



H-, 0'",24. L., O-^.ig.. 

La Chaîne des Alpes ; esquisse de souvenir. - 



H., C^.S?. L., 0"',46. 






,422. 




Tonalité verle et gaie; ciel bleu; petites maisons rouges 



/i20. — Paysage composé, inachevé. 



dans le bas. Tlu4l<iin,Je,l'mub»rcl^p<wla4"lli'>«.a-l'"X'^Mu^. 



ujnajC io* C'ïmne* a l non 

Z|21. — A Sainl-Cucufat, près Saint-Germain.- - — 

Bois. — H., 0°',2d. L., O^.SS. 



,A- 









ADunkerque, 1829. Bateaux de pêche amarrés, _ ^^^^^ 

la ville au fond. "" 

H., O-^jas. L., 0^,36. 

c 



Paysage composé. Souvenir de la forêt de ^^^ 



SSè"^ 



Fontainebleau, vallée rocheuse. 

H., o^.ss. L., o^So. 
Paysage composé. — - 

H., 0°>,32. L., 0°',46. 

Le Christ au jardin des Oliviers. If.'' ..«, 

Bois. - H., O-.IS. L.,0^,22. 



■Hl^lLcat 



,f- 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
415. Œ. N" 338. — 416. Œ. N" 953. — 417. Œ. N" ^95. — 4'8. Non mentionné dans l'Œuvre. — 419. Non men- 
tionné dans l'Œuvre. — 430. Non mentionné dans l'Œuvre. — 421. Œ. N" 830. — 422. Œ. N' 21}. — 
423. Œ. N° 23^9. — 424. Non mentionné dans V Œuvre. — 425. Œ. N" 1077 bis. 



241 



3oo 



7' 



426. 



1^^ i27. 



J- 



,5$- 



i28. 






•?^^-^ ' 430'':' 






432. 



2Sd ^ 433. 



■}}i,~Céj/i 



3So ,„, 



— . 55 — 

■ Jeune Fille assise, accoudée sur le bras gauche. 

H., 0"',77. L., 0",55. 

■ Paysage composé. Marécages boisés. --'''' 

^ H., O'-.S:. L., 0-,82. 

Paysage composé. Souvenir de la Côte-d'Or, ef-t 
de soleil couchant. 

H., 0",24. L., o^.aî. 

Une petite Ferme. Souvenir de Normandie. 

H., 0'",26. L., 0"',51. 

Paysage composé. 

r- j D •, , H., 0">,2i. L., o^.ae." 

Cjnviroi^s de,K.ou<uv-, eki«cJvc , ^.£..^1,^0 .^.^^.^ /•"'-"A 

Près Ville-d'Avray. 

^ "~ -._H.,0'",25. L.,0™,19. 

En Forêt de Fontainebleau. ^ ~~ ~" ~~ - -^ 

H.,0™,30^L.,0"',4^. 

Le Secret. /^X^it^ti*'^ .wa^i^ç^ ^ ~~ ^ 

Une nymphe presque nue étendue à terre; l'Amour lui 
parle à l'oreille. 



/ 




H., o^.ss, L., o^.eo. 



— Moissonneurs en Picardie. 




■M^' 



Q5d 
■7^07^ 



SSo"^ 435. 



436. 



Bois. — H., 0-",26. L., O^.ST. \ 

— Jeune Fille à genoux, la tête baissée ; elle lient 

une couronne de fleurs des champs. 
A râtelier. 

H., o>n<4i. L-iO^jag. \ 

— Temme assise, les'raains croisées aux genoux. \ 

\ \ 

H., O^-.aS. L.. O^.ïT. 




4.6 ŒnZ% 17 T '^^ "'^'"«"^ ^ "- ^' VŒu.rede Corot con^pris dans les tomes II et III : 

menHn'Z , '^'i^J^^^- ""'"'"'««^' ^""^ ^'««tr.. _ 4,8. Non mentionné dans l'Œuvre. - 4.0 Non 

43=. Œ. N ... - 433. Œ. N" 1335. - 434. Œ. N' 1,4^. - 435. œ. A- 1337. - 436. Œ. A^ ,,7.. 



242 




.56 — 



,A 










437. — Dame au livre de prières, Elle est debout et -^-^^ , 



vue a mi-corps. 
A l'atelier. 



H., 0"',35. L., C'.S?. 



1861 - 1869 






i38. — Paysage composé. Souvenir des fortifications jj' 



300 



d'Arras. 



ia44ji. 



H.,0",83. L.,0"',35. 



^ 



ao 




Ù39. — Jeune Fille vue de l'ace; elle tient une couronne ,„ '% 

' m . -C4M 



^>iCaZ- 



en mam. 



H., 0-,3-2. L., 0'",24. 

- ZlZlO. — Paysage composé. Eiïet de nuit. _ _ 

Cintré du haut, bois. — H.,0"',40. L., 0"',32. 




-m $)ùi=- 






-^-00 ..nr. 




Auprès do vieux saules, une vache desceud boire. 
H., Û'",38. L., 0"',30. 

\ hhl. — A Ville-d'Avray, l'Étang. ._ _ _ . _ . _ 

H., o-^.ae. L., 0"',34. 

i43. — A Noisy-le-Grand. Ébauche énergique. - - . 

II., 0'",27. L., 0'",37. 

_ _ hhh. — Jeune Mère tenant son enfant sur les gcnou.x. 

A l'atellor. 

ll.,0"',47. L., 0"',38. 

û/i5. — Femme assise, accoudée sur le bras gauche. - 

H., 0'",iG. L.,0"',38. 

ùiG. — En Forêt de Fontainebleau. _ _ - _ . . 

/ ôio...X^ H. 0"',23. L., C"\31 



• (fi, 

X 



m (fitroJJc 



lêo 



T' 



4b^ 

1>L ~Lc\,L- 






^^"^^^^ 






^^■v.::';»s?f ' 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de VŒuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
437. Œ. N" 1272. — 438. Œ. N" 1926. — 439. Œ. N" 5S9- — 44o- CE- ^° ^783- — J4i- Œ. N' 1793. — 



44 



2. Œ. N' 1612. — 443. Œ. N" 1368. — 444. Œ. A^" /,577- — 445- Œ. A^" 1340- — 446- Œ- N' 1317. 



H3 



i3o 



J- 



■m^Jii 



'ct»i£i.f**y 






■ytp^, 



Jn' 



oo . 



hhl. 
/1/48. 

/|50. 



— 57 — 

— A Étretat. 

Sur la falaise, une femme assise regarde la mer. 
Bois. — H., 0",20 !.. O^.^e. 

— Femme assise les mains croisées, longs cheveux 

pendant en désordre. 

H., 0",35 L , 0'",24. 

— Mademoiselle X... _ 

H., 0"',32. L.,, 0-^,20. 

— Femme assise accoudée sur le bras gauche, la 

main au menton. 



H., 0'","24. L.. o^.ig. 



.y 



T 



451. — A Noisy-le-Grand. 



^.xi^l 452. 






/7'° 454. 



m^. 



M^/JcMcû 



^JF: 456. 



I^U' «<î 



^tp^ Û57. 



H., 0"',31. L., 0™,21. ^.^ 

— Arbres en panache, frottis bistré. 

H., 0"',81. L., o^.ei. 

— Femme nue étendue à terre. 

Interprétation du n° O06 . 

H., 0™,32. L , 0'",74. 

— Paysage composé, inachevé. Une prairie 

Signé au bas à droite. 
°ZÏZr^SI^->TJ^ ^"""^ H., 0",33. L., 0-,46. 

— Paysage composé. Une gorge boisée, saules et 

chênes. 

Bois. — il., 0°>,40. L., 0'«,32. 

— Torrent sur des roches sablonneuses. 

H., 0'",25. L., 0™,36. 

— Paysage composé, roule boisée; deux figures. 




..(i.*. ^ X-.,y^ 



H., 0°',22. L., 0">,3o. 




Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceu.x de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III • 
^M.Non 'nenuonné dans l'Œuvre. - 448. Œ. N« 1378. - 449. Œ. N" 1379. - 450. Œ. N^ 417. -45,. Non 
menUonne dans l'Œuvre. - 45.. Non mentionné dans l'Œuvre. - 453. Œ. N' 540 bis. - 454! Œ N^ir.S - 
455- JVon mentionné dans l'Œuvre. — 456. Non mentionné dans l'Œuvre. — 457. Œ. N" 1733. 



Î44 




— 58 — 



240 [ 



/i58. — Paysage composé, marais contre la lisière d'un w'^.,,. 



bois. 

_ H , O",?! L., 0'",30 

Û59. — Dame assise, toilette de bal, longs cheveux sur 

les épaules. 



7 






OvftU. H., O-.SS L.. O",?? 

\ n°m ) i60. — L'ÉtangdeVille-d'Avray. Souvenir. _ 




Û61. — Jeune Fille peintre. 

A l'atelier. 



H., o-^.a;. L., C'.ai. ^ 

210 



H., 0°',32. L., C^.S^. 






1870 - 1875 
462. — VuedeNaples. (4-1^) - - 

interprétation de photographie. 

H., O'-.w L., o-^.eo. 

Û63. — Jeune Algérienne, costume fantaisie j elle est 

assise, étendue. C ^^ '"- ^^°^. --^ ^ "".s^T'S^^ 



H.,0"',3l. L, O^.iO. 0"^''=»'^ 

Û64. — Composition, Paysage au bistre. . _ 



"' /ter 



H., ^".ei. L-, 0'",50 



465. — Composition ; paysage clair. 



X 



H., O-^.Sa U 0'",27 




466. — Le Rêve. Incendie de Paris. ----- ^9^ „ ^ 

Dans la nuit du 9 au 10 septembre 1870, le maiire rêva 
que les Prussiens, introduits par surprise dans Pans, y 
mettaient le feu. 

Il a écrit derrière celte toile : « Paris supposé brûlé par 
les Prussiens, 10 septembre 1870. » 

H., O^.SO. L., 0",54 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de VŒuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
458. Non tne7itionnc dans VŒuvre. — 459. Œ. N" IJ84. — 460. Non mentionné dans VŒuvre. — 461. Œ. N° 1352. 
— 462. Non mentionné dans VŒuvre. — 463. Non mentionné dans VŒuvre. — 464. Œ. N" 255J. — 465. Non 
mentionné dans VŒuvre. — 466. Œ. N" s^^s. 



245 



Jf3o 



liGl. — 






^0 469. 



1^" • A^ i70. 



— 59 - 

Jeune Femme vue de face, jouant de la guitare. 

Fond de paysage. 

A l'atelier 

H., O-^.bl. 0°,30. 

Bohémienne assise jouant de la guitare. 

Bois. — H., 0"',64. L., 0»,4o. 

A Planque près Douai. 

Mai 1871. 

- _ .- . -ç^ 0",38. L-, 0'",Do -■ - 

Marais d'Arleux-du-Nord, un matin temps gris. 

Juillet 1871. ( i'o.iY»i'i"<0 

^ H., O^.ÎS. L., O'-.b?. 



r-i. 


1 -^ 


% 


w- 


1^ 


^ 


w 


^'^ 


)t 




1 




Jr^ 
^*^ 


k 


' ' -^ 


''-*^ 




3 "^ jaoATÏé, 



^ cm J^è< 



lili. — Composition, paysage au bistre. 

H., O^.SQ. L., i^.ie. 



'rtwitr I 



Ù72. - 



,,>A- 









Paysage composé. 

H., 0">,86. L., l'-.U. 



Algérienne assise à terre. 
A l'atelier. — — . — — 




H., O-.W. L.,0'",60. 






:f- 






.i- 



4 10' 



Jeune Femme assise, à l'écharpe rose, la main 

gauche portée au cou. 

A l'atelier. ~~ ~ ~~ 

H., 0"'fi'. L., O^.Sb. 

A Saint-Nicolas près Arras. Moulin à eau de 
M. G... 







i^r^ 



Ébauche. 

Juillet 1872. 



H , 0'",43 L., O^.bS 



*w 



Wf 



■■*^ss/r%^xt 



tf-sJrs^ 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de rŒwurt? rf^Coro/ compris dans les tomes II et III : 
467. Œ N" ij}8. — 468. CE. N" ly'}';. — 469. Œ. N" 2016. — 470. Non mentionné dans l'Œuvre. — 471. Non 
mentionné dans l'Œuvre. — 472. Non mentionné dans l'Œuvre. — 473. Œ. N" 21 jç. — 474. Œ. N" i$8o. — 
475. Œ. N" 2041. 



246 




— 60 — 
Paysage composé. Le voisinage des marais. 

ii.\>.uJ^ H., O^oO. L., O^iGS. 

Figure allégorique. ___ _ _ ^ ___ 

Une femme vêtue d'un manteau clajr rayé de vert, la 
tête couronnée de lierre; accoudée sur le bras droit, elle 
lit. 

H., 0"',46. L., 0'",32. 

Jeune Fille vue de face, les mains jointes. - - 

H., 0"',32. L., 0'",24. 

Composition. Souvenir d'Arleux-du-Nord. Les 
peupliers au bord des marais. 

cfi..^>^_ H., O'-.SO. L., 0"/70. 

Le Port de Dunkerque. 

Juillet 1873. 

H., 0™,25. L., 0"',3'î. 

Composition. Le Chêne et le Koseau. - — — — 

Bois. — H., 0'",27. L., 0"',40. 

Effet de cieîi\Souveûk des qu^s de Pàws. 

Ébaqche. \ \ \ \^ 

^ H., 0"".65; L . 0"',!ir 

Paysage composé. Le Moulm sur la dune. 

cd^l-X — H., 0'",2i. L., 0'",32. 

Paysage composé. Au tournant d'un chemin, un 
passant velu de rouge. Gros nuages llocon- 
iieux. 



010 . 
lu Z>Ȕ^- ^^ 






Z6o 



310 



T 



3 lo- 
in ■Ù.^lQlUn 






<XX piM.\*-t*— V*^*vZ*-- 



T'r 



Soo ■ 



f 



m. 



S7o 



^^_Z^brt.L< 



II., 0",4I L., 0"',o4. 



Paysage composé, eirol du malm. Voisinage de 
l'eau. 

£Jé.^,^ H., 0"',38. L , 0'",5ô. 



Cor': 



/- 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de VŒuvre de Coro^ compris dans les tomes II et III : 
476. Œ. N" 2,^6. - 477. Œ. N' 1^82. - 478- Œ. iV» 1585- - 479- Œ. W» 2339. - 480. Œ. N" 2118. - 
48.. Œ. N" 2338. -^•&2. Non mentionné dans r Œuvre. ^^^. Œ. ^" 2557- - 484- CE- ^° 2^67.-485. Œ.N°236o. 



247 






m Jù..i^H'^ ^87. 



— 61 — 

Paysage composé. Au bord de la rivière, passe 
une femme qui tient une guitare. 

H., 0",46. L., O-n.GS. 

Jeune Fille. Elle est assise, accoudée sur le bras 
droit. 26 

Bois. — H., 0",46. L., 0"'.22.. 



lOoS^ 



lu delriirunU:^ 



Û88. — Composition. Le Chemin des vaches 

££^1.^-. H., 0",50. L-, O'-.ÎO. 




»vg^^rSr<;j;^ 



3ort 489. 



Sko 490. 

/// T)ehiau>nt: 



27Û*' 492. 



Paysage italien. Composition 

( c^_X.) H., 0'°,54. L., O^.TS. 

Le Gué. Paysage composé. . . _ . _ 

Des vaches traversent une rivière; une femme les 
regarde. 



.£i~^^^ H.,0"',o6. L, 0"',S0. 



— Dans la vallée. 



CL-JL^ H., 0",50: L, 0'",79. . 



Le Ravin boisé. 



yvo ^ 493. 



35o^ 494. 



3sr 

m ^^Tti<^ 495. 



"i^-^Xc- H., O^.SO. L., O-.fil 

Composition. Marais boisé. . 

£i^jL. 11., c.s's. L., O'-.es. 

Souvenir d'Auvergne. ^^ " ■ . 

En haut d'une colline, un château fort se profile sur le 
ciel; au premier pian, un cavalier va ti^verser la rivière. 

II., 0"',60. L., 0™,81. 

Paysage cornposé, effet gris. Souvenir d'Hon 

fleur. ^ 

H., 0"','H-. L., o"-.?*; ^ 

0.3i' > C.24 




Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de \' Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
486. Œ. N" 2J5/. — 487. Œ. N" iyS6. — 488. Œ. N" 3^62. — 489. Œ. N" 176^. — 490. Œ . N" 2^63. — 
491. Œ. N" 2py. — 492. Œ. N" 2j66. — 493, Œ. A'" 2^67. — 494. Œ. N" syôS. — 495. Œ. N" 2371. 



248 




— 62 



-496. — Composition. Paysage marécageux, le matin, -- i^J^^Ju^ 



H., o^-.si. L., O'-.aî. 



h91. — Paysage composé. __ _ _^ ^^ ^ 

Peinture sur faïence grand feu. SeuTèssai du maître paf ' '*''^2^w»»»»<w 
le procédé de M. Gustave Noël, à Fontenay-aux-Rosesr 
1874. ^- " 
Signé au bas, à droite. ^ '' 
, . H., 0">,17. L., 0'",i9. _ ^ 

^^' • — » ^^''^^S^ compose - effet gris . /n Sî&«^«yt^. 



Référence des numéros ci-dessus du catalogue à ceux de V Œuvre de Corot compris dans les tomes II et III : 
496. Œ. N" 2j6ç. — ^^6 bis. Non mentionné dans l'Œuvre. — 497. Œ. N" 24^7. — 497 bis. Non mentionné 
dans l'Œuvre. 



VENTE POSTHUME COROT 

(1875) 
II 

CATALOGUE DES DESSINS ET ESTAMPES 

ET DE LA COLLECTION PARTICULIÈRE DE COROT 
(REPRODUCTION INTÉGRALE) 



VENTE POSTHUME COROT 

2" PARTIE (suite) et y PARTIE 
Reproduction intégrale du Catalogue annoté par M. Robaut (i) 

DEUXIEME PARTIE (suite) 



QUELQUES PASTELS ET DESSINS 
SUR TOILE 

498. — Paysage composé. 

Pastel commencé sur toile ; mauvais état. (0,30X0)46) 
10 fr., à M. Duraiid-Ruel. 

499. — Tête d'étude. 

Pastel sur carton, inachevé (o,4iXO)3^) 
A M. Détrimont. 

500. — Paysage composé. 

Simple trait à la raine de plomb sur toile. (0,28X0,36) 
Vendu dans un lot. 

501. — Paysage composé. 

Croquis à la mine de plomb sur toile. (0,27X0,33) 
Vendu dans un lot. 

502. — Vénus jouant avec l'Amour. 

Dessin à la mine de plomb sur toile. (0,80X0,60) 
150 fr., à M. Fauché. 

503. — Souvenir du bois de Coubron. Le 
Cheval blanc sous les arbres. 

Dessin à la mine de plomb sur toile. (o,95XO)77) 
82 fr., à M. Robaut. 

504. — Homère et les Bergers. 

Simple croquis au fusain sur toile. (1,02X1755) 
Vendu dans un lot, à M. Robaut. 

DESSINS (suite) 

Quoique la majeure partie de ces dessins mérite 
l'encadrement, on les a tous laissés en feuilles pour éviter 
l'encombrement. 

Beaucoup d'entre eux portent la date ou des notes 
manuscrites intéressantes. 

Un grand nombre est dessiné sur les deux cotés de 
la feuille. 



(1822-24) 

505. — D'après Michallon, études d'arbres, 
plantes et architecture. (lo feuilles). 

506. — Environs de Boulogne-sur-Mer, 
Dieppe, Arques. (6 feuilles). 

14 fr., à M. Legendre. 

(1825-28) 

507. — Le Pont d'Austerlitz ; composition ; 
Lausanne ; croquis d'après maîtres ita- 
liens ; vue de Rome. (6 feuilles). 

13 fr., à M. Chamouillet. 

508. — Vues de Rome et environs. (8 feuilles). 

14 fr., .à M. Chamouillet. 

509. — A Rome, Civita-Castellana, Civitella. 
(8 feuilles). 

40 fr., à M. Robaut. 

510. — A Rome, Civita-Castellana, Civitella, 
Olevano. (10 feuilles). 

97 fr., à M. Lacaze, faubourg Saint-Martin. 

511. — Rome, Olevano. (lo feuilles). 

28 fr., à M. Oudinot. 

512. — Rome,Nepi,Civita-Castellana,Falleri. 

(10 feuilles). 

102 fr., à M. Fauché. 

513. — Castel S. Elie, Viterbe, Papigno, 
Ronciglione, Nepi, Rome. (10 feuilles). 

30 fr., à M. Chamouillet. 

514. — Papigno, Narni, Marino (au verso de 
l'un de ces dessins, il y a deux croquis 
datés 1872, voyage dans le midi). 
(10 feuilles). 

55 fr., à M. Fauché. 



(i) L'absence de croquis marginaux nous a fait juger inutile la reproduction en /ac-simiU de cette partie du catalogue. 



!52 



515- 
516. 

517- 
518. 

519- 

520. 

521. 

522. 

523. 

524. 

525. 
526. 

527. 
538. 



529. 



— Frascati, Lariccia(i), Nemi, Olevano, 
campagne de Rome. (10 feuilles). 

14 fr., à M. Robaut. 

— Papa Giulio, Terni, Campagne de 
Rome, Papigno. (10 feuilles). 

102 fr., à M. Robaut. 

— Rocca di Papa, Olevano, Valmon- 
tone. (10 feuilles). 

32 fr., à M. Doucet. 

— La Serpentara, Olevano, Civitella, 
Rome, Marino, Genzano, Papigno. (10 

feuilles). 

45 fr., à M. X. 

— Marino, Civita-Castellana, Papigno. 
(10 feuilles). 

130 fr., h M. Martin. 

— Albano, Rome, Lariccia, Papigno, 
la Serpentara. (10 feuilles). 

70 fr., à M. Durand-Ruel. 

— CivitaCast., Rome, Lariccia, Subiaco, 
Castel Gandolfi. (10 feuilles). 

81 fr., à M. Robaut. 

— Rome, Civita-Castellana, Tor di 
quinto, Castel S. Elie. (10 feuilles). 

72 fr. à M. Martin. 

— Tusculum, Castel S. Elie, Lariccia, 
Civita-Castellana, Rome. (10 feuilles). 

20 fr., à M. Robaut. 

— RocherdesNazons, Civita, campagne 
de Rome, la Serpentara. (9 feuilles). 

13 fr., à M. Robaut. 

— Naples, Ischia, Capri. (6 feuilles). 

1 1 fr., à M. Robaut. 

— Capri,Furia,Ischia,Venise. (5 feuilles). 

II fr., à M. Chamouillet. 

('829-33) 

— Dunkerque, Rouen, Trouville. (5 
feuilles). 

28 fr., à M. Chamouillet. 

— Chartres, Fontainebleau. (5 feuilles). 

50 fr., à M. Bucquet. 

(1834) 

(voyage en toscane) 

— Antibes, Porto S. Maurizio, Gênes, 
Pise. (6 feuilles). 

16 fr., à M. X. 



530. — Sestri, Volterra, Florence, Fiesole. 
(6 feuilles). 

16 fr., à M. X. 

531. — Florence, Isola bella, Fiesole. (6 
feuilles). 

1 1 fr., à M. Robaut. 

531 bis. — Florence, Isola bella, Fiesole. (10 
feuilles). 

3 I fr., à M. Robaut. 

532. — Portrait d'ami, Isola bella, Venise, 
Riva Tyrol, Lac Majeur. (7 feuilles). 

40 fr., à M. Latouche. 

(1835-42) 

533. — Caen, Orléans, Viviers, Montpellier, 
Puy-de-Dôme. (7 feuilles). 

36 fr., à MM. Martin et Paschal. 

534. — Magny-les-Hameaux, Rosny, Villers- 
Cotterets, Royat, Limoges, Vezelay. 
(10 feuilles). 

145 fr., à M. Paschal. 

535. — Vezelay, Saint-André-en-Morvan, 
Lormes, Marnex, Etrombières, Genève, 
Fribourg, Montreux. (9 feuilles). 

a6 fr., à M. Robaut. 

(1843) 

536. — Nemi, Lariccia, Tivoli, campagne de 
Rome. (6 feuilles). 

19 fr., à M. Robaut. 

537. — Lariccia, Nemi, Albano. (5 feuilles). 

17 fr., à M. Robaut. 

538. — Lariccia, Tivoli, Ronciglione, Gen- 
zano, Civita Lavinia (7 feuilles). 

1 1 fr., à M. Robaut. 

539. — Nemi, Villa Albani, Vatican, Villa 

Pamphili, Genève, Ville-d'Avray (7 
feuilles). 

1 1 fr., à M. Robaut. 

540. — Croquis pour le Baptême du Christ, 
tableau de l'église Saint -Nicolas-du- 
Chardonnet. (7 feuilles;. 

20 fr., à M. Durand-Ruel. 

541. — Sodome, croquis pour le tableau 
exposé en 1844. (4 feuilles). 

Vendu dans un lot de la 3" partie. 



(i) La lettre du catalogue, même défectueuse, est toujours respectée. 



253 



(1844-53) 

542. — Saint-André, Fontainebleau, Com- 
piègne, Sèvres, environs de Paris. 
(6 feuilles). 

105 fr., à M. Robaut. 

543. — Ville-d'Avray, Le Moulineau (Nièvre), 
Etran, Saint-Brieuc, Genève, Fontaine- 
bleau. (8 feuilles). 

30 fr., à M. Robaut. 

544. — Morestel, les Alinges (Suisse), So- 
logne, Normandie, Mantes. (12 feuilles). 

18 fr., à M. Robaut. 

545. — Cremieu, Optovoz, Morestel (7 
feuilles). 

30 fr., à M. Chamouillet. 

546. — La Villeneuve (Côtes - du - Nord), 
Saint-Lô, Bourberouge. (7 feuilles). 

II fr., à M. Durand-Ruel. 

(1854-65) 

547 — Blanc-Badoir, Rotterdam, La Haye, 
Gouda, Ostrove, Mortefontaine. (7 
feuilles). 

52 fr., à M. Robaut. 

548. — Dardagny (Jura), Marcoussis, Ville- 
d'Avray, Fontainebleau, Saint-Malo. 
(9 feuilles). 

3a fr., à M. Chamouillet. 

549. — Études d'arbres et plantes. (7 feuilles). 

1 1 fr., à M. Robaut. 

550. — Etudes d'arbres, plantes et rochers à 
Fontainebleau. (8 feuilles). 

ao fr., à M. Robaut. 

551. — Etudes de plantes et arbres à Fon- 
tainebleau. (8 feuilles). 

31 fr., à M. Bureau. 

552. — Etudes d'arbres, plantes et rochers 
à Fontainebleau et Ville-d'Avray (8 
feuilles). 

ao fr., à M. Robaut. 

ÉTUDES ACADÉMIQUES ET ANIMAUX 

553. — Figures d'après l'antique. (7 feuilles). 

21 fr., à M. X. 

554 à 556. — Figures diverses, hommes et 
femmes nus ou drapés. (20 feuilles). 

Ces numéros ont été divisés comme suit : 

N° 554 (6 feuilles) loi fr., à M. Robaut. — N» 555 
(6 feuilles) 155 fr., à M.Martin. — N» 556 (8 feuilles) 
87 fr., à M. Robaut. 



557. — Animaux, chevaux, vaches, etc. (20 
feuilles). 



DESSINS, COMPOSITIONS, CROQUIS 

558 à 563. — Divers. (166 feuilles). 

FUSAINS, COMPOSITIONS, CROQUIS DIVERS 

564 à 568. — (12 feuilles). 

Les numéros 557 à 568 ont été remaniés et adjugés 
comme suit : 

6 feuilles : 10 fr., à M. Durand-Ruel. — 6 feuilles : 
4 fr., à M. Chamouillet. — 5 feuilles : 9 fr., à 
M. Chamouillet. — 3 feuilles : 4 fr., à >I. Cha- 
mouillet. — 8 feuilles : 18 fr., à M. Robaut. — 8 
feuilles : 10 fr., à M. Durand-Ruel. — 8 feuilles : 
35 fr., à M. Durand-Ruel. — 10 feuilles : 11 fr., à 
M. Durand-Ruel. — 10 feuilles : 27 fr., à M. Cha- 
mouillet. — 10 feuilles : 30 fr., à M. Chamouillet. 
6 feuilles : 12 fr., à M. Robaut. — 7 feuilles : 12 fr., 
à M. Robaut. — 4 feuilles : 55 fr., à M. Paschal. 

PORTRAITS, MINE DE PLOMB 

569. — Divers. (3 feuilles). 

12 fr., à M. Robaut. 

570. — Deux dessins, l'un de Corot (signé), 
l'autre d'Eug. Delacroix (daté, septembre 
1862), réunis dans un même cadre. 

157 (r., à M. Paschal qui le cède à M. Marion. 

571. — Soixante-douze carnets de croquis et 
de notes pris en voyage, au théâtre, 
ou compositions diverses. 

Ces albums et carnets de croquis (cinquante-trois 
seulement sont passés en vente) ont été rachetés 
aux prix suivants, par la famille : 

4 albums, 45 fr. — 6 albums, 137 fr. — 6 albums, 
90 fr. — 6 albums, 95 fr. — 6 albums, 100 fr. — 
6 albums, 260 fr. — 6 albums, 179 fr. — 6 albums, 
199 fr. — 7 albums, 180 fr. 

572. — Six carnets d'adresses. (Le tout re- 
montant à 1822 et se continuant jus- 
qu'en 1875). 

Retiré. 



DESSINS ORIGINAUX SUR VERRE 

(TIRAGE photographique) 

573. — Quarante-deux épreuves. 

51 fr., à M. Marion. 

EAUX-FORTES PAR COROT 

574. — Le Bateau sous les saules, matin ; trois 
épreuves sur chine et divers. 

40 fr., à M. Fauché (avec le n° suivant). 



254 



575- — Grand Étang, soir; publié en 1862 
dans les poésies posthumes d'Edm. 
Roche. 

576. — Souvenir d'Italie ; épreuve avant la 
lettre, exposée à Paris 1865 (encadrée). 

25 fr., à M. Robaut. 

577. — Environs de Rome ; épreuve avec la 
lettre, exposée à Paris 1866 (encadrée). 

13 fr., à M. Robaut. 

578. — Campagne boisée ; épreuve avant la 
lettre, publiée dans le Paysagiste aux 
Champs, par Frédéric Henriet, 1866. 

10 fr., à M. Robaut. 

579. — Paysage d'Italie, avant la lettre (en- 
cadré). 

15 fr., à M. Robaut. 

580. — Vénus coupe les ailes à l'Amour; 
épreuve avant la lettre, tout à fait iné- 
dite, chine volant. 

30 fr., à M. Clément. 

581. — Paysage d'Italie (en hauteur), avant 
la lettre, tout à fait inédit, chine volant. 

20 fr., à M. Clément. 

582. — Paysage d'Italie (en largeur), avant la 
lettre, tout à fait inédit, chine volant. 

30 fr., à M. Clément. 



AUTOGRAPHIES 

583. • — Une livraison incomplète de dessins 
autographiés par Corot. 

Dix épreuves. (Deux manquent.) 
25 fr. à M. Bellon. 

584. — Deux autres épreuves en double, soit 
4 feuilles sur chine. 



GRAVURES ET LITHOGRAPHIES 
D'APRÈS COROT 

LA PLUPART AVEC DÉDICACE 

585. — Eaux-fortes d'après divers tableaux, 
tirés de la galerie Durand-Ruel (paysages 
et figures), par les meilleurs artistes du 
jour, vingt épreuves sur chine. 

586. — Gravures diverses par Marvy, Brac- 
quemond, Lefman, Berthoud, Greux, 
onze épreuves. 



587. — Démocrite,lith. par Français, épreuve 
avant le titre, encadrée. 

588. — Lithographies diverses par Français, 
Em. Vernier, Ch. Desavary, Thurwan- 
ger, Pirodon, Anastasi, Alf. Robaut. 
34 épreuves, la plupart sur chine. 

FAC-SIMILE DE DESSINS ORIGINAUX 
DE COROT 

ÉDITÉS PAR CH. DESAVARY, 1874 

589. — Cinquante-cinq épreuves, sur marge 
bleue et deux en double; en tout 57 
feuilles. 

COPIES DESSINÉES D'APRÈS COROT 

590. ^ Copie du tableau Saint- Sébastien, 
exposé en 1853, fusain par X... 

591. — Copie du tableau le Concert, exposé 
en 1857, mine de plomb par Wacquez. 

592. — Interprétation du tableau la Bac- 
chante, exposé en 1865, fusain par X... 

593. — ■ Dessins du maître, calqués par divers. 
Vingt-sept feuilles. 

PHOTOGRAPHIES 
D'APRÈS L'ŒUVRE DE COROT 

594. — Photographie encadrée reproduisant 
un paysage. 

595. — Photographie encadrée reproduisant 
un tableau, le Sommeil de Diane. 

596. — Photographie encadrée reproduisant 
un tableau, Orphée. 

597. — Photographie encadrée reproduisant 
un tableau. Souvenir de Mortefontaine. 

15 fr., à M. Robaut (avec les deux numéros pré- 
cédents). 

598. — Cent - soixante photographies di- 
verses. 

599. — Trente-huit photographies diverses 
(collection Durand-Ruel). 

600. — Quatre cents photographies diverses, 
par Ch. Desavary. 

602. — Portrait de Corot, planche de cuivre 
gravée par Dien (inachevée), tout à fait 
inédit. Une épreuve y est jointe. 

32 fr., à M. X. 



'55 



TROISIEME PARTIE 

COLLECTION PARTICULIÈRE DE M. COROT 

TABLEAUX, DESSINS, EAUX-FORTES, GRAVURES, 
LITHOGRAPHIES, LIVRES, CURIOSITÉS DIVERSES 

Expositions : particulière le samedi 5 juin 187^, publique le dimanche 6 juin 1875. 

Vente : le lundi 7, tableaux; le mardi 8, tableaux et dessins ; 
le mercredi 9, continuation des dessins, gravures, curiosités, livres. 



TABLEAUX ANCIENS 

Nous avons cru devoir conserver les attributions données 
par Corot. 

CHAMPAIGNE {attribué à Philippe de) 

Deux mains d'enfant tenant une truelle 
d'argent. 0,23X0,28. 

ÉCOLE ESPAGNOLE 

603. — La Vie au couvent. OjSjX'jOj. 

20 fr., à M. Ganduin. 

604. — Saint François. o,65Xo-5o- 

FALENS (Van) 

605. — L'Amazone. 0,21x0,15. 

sa fr., à M. Durand-Ruel. 

GELLÉE 
{attribué à Claude, dit LE LORRAIN) 

606. — Marine. 0,20X0,15. 

6 fr., à M. Marion. 

GOYA Y LUCIENTES 

607. — Allégorie politico-comique. 

Zinc. -- 0,21X0,25. 
43 fr., à M. Bellon. 

LONGHI 

608. — Portrait,en pied, d'un sénateur italien. 

=.=5X1, 50- 

PILLEMENT {attribué à) 

609. — Cascade et Rochers. Bois. 0,12X0,25. 



POUSSIN {attribué à) 

610. — Paysage d'Italie. 0,40X0,50. 

41 fr., à M. Ledellié. 

PRIMATRICE {Ecole du) 

611. — Vulcain et Vénus. Bois. 0,54X0,51. 

13 fr., à M. Gandouin (avec le X° 620). 

REMBRANDT 

612. — Portrait d'homme. 0,60X0,47. 

305 fr., à M. Détrimont. 

COPIES DE TABLEAUX ANCIENS 

CORRÈGE {d'après) 

613. — Deux Anges voltigent. 

Intérieur ovale. — 0,32X0,27. 
45 fr., à M. Marion (avec le N» 619). 

PIOMBO {d'après Sébastiani del) 

614. — La Visitation de la Vierge. 0,35X0,27. 

19 fr., à M. le D'" Collin. 

INCONNU 

615. — Princesse au Glaive. 6013.0,29x0,21. 

1 1 fr., à M. Perrin. 

REMBRANDT {d'après) 

616. — Le Christ au tombeau, du musée de 
Munich, par A. Colin. 0,47X0,35. 

RIBERA {d'après) 

617. • — Ensevelissement du Christ, du musée 
de Londres, par A. Colin. 0,30X0,38. 

32 fr., à M. Ducasse. 



256 



6i8. 



RUBENS {d'après) 
Saint Georges, du Musée de Madrid. 

0.34X0, =7- 



80 fr., à M. Bardon. 



SUBLEYRAS (^d'après) 

619. — Vision de saint Joseph. — Copie par 

COMAIRAS. 0,40X0,28. 

TITIEN {d'après) 

620. — Un saint visité dans sa retraite. 

0,35X0,46. 

621. — Homme à l'épée, du musée du Louvre. 

0,39X0,30. 

15 fr., à M. Détriment (avec le N° 710). 

DESSINS ANCIENS 

Deux miniatures du xvi" siècle. 

622-23. — Sujets religieux, nombreuses 
figures. 0,25X1,17- 

73 fr., à M. Chamouillet. 

LYVENS-CRUYL 

624. — Vue de Naples, dessin à la plume. 

625. — Vue de Rome, dessin à la plume. 

Ces deux dessins proviennent du cabinet de 
M. Lebrun. 

59 fr., à M. Chamouillet (avec le N" 806). 

626. — Six Feuilles attribuées au Guide, 
Poussin, etc. 

8 fr., à M. Chamouillet (avec le n° 806). 



TABLEAUX MODERNES 

ALIGNY (Caruelle d') 

627. — Vue prise dans le parc Chigi, à 
Larricia. 1,00X0,80. 

Etude pour son tableau de la Pythonisse d^ Andorre. 
52 fr., à M. le D"' Porte. 

628. — Vue d'Italie. 0,35X0,53. 

32 fr., à M. Durand-Ruel. 

629. — Capri, les faraglione. 0,70X0,48. 

16 fr., à M. Hurquebie. 

630. — Etude en Anjou. 0,28X0,44. 

19 fr., à M. Gandouin (avec le N° 639). 

631. — Vue prise à la Serpentara. 0,47X0,55. 

30 fr., à M. A. Houssaye. 



632. — Sorrente, près Naples. 0,50x0,67. 

78 fr., à M. Duchesne. 

633. — Le Wetterhorn (Oberland bernois). 

0,50X0,68. 

4a fr., à M. Ziégler. 

634. — La Serpentara, aux environs de Rome. 

0,49X0,63. 

90 fr., à M. Boudet, maire de Riom. 

635. — Vue prise d'Olevano. 0,38x0,48. 

24 fr., à M. Chamouillet. 

636. — Vue prise dans l'Oberland bernois. 

0,50X0,68. 

60 fr., à M. Ducasse. 

AUBRY (Augustin) 

637. — Au bois de Sèvres. 0,81X0,59.. 

55 fr., à M. Mention. 

BACCÛE 

638. — Dans le Cantal, 1824. 

Daté au bas ci gauche. — 0,33X0,43. 
21 fr., à M. Durand-Ruel. 

BARBOT (1847) 

639. — Sur l'Oise. 0,33X0,46. 

BERIOT (C. DE) 

640. — Le petit Pont. 0,22X0,31. 

18 fr., à M. Ziégler. 

BERTHELEMY 

641. ■ — Un incendie en mer. 0,31X0,52. 

Esquisse du tableau exposé à Paris en i86i. 
62 fr., à M. Duchesne. 

BERTIN (ÉCOLE DE Victor) 

642. — Paysage, cours d'eau. 0,41X0,55. 

643. — Même genre. 0,41X0,55. 

Un jeune peintre au premier plan. 

26 fr., à M. Vérane, de Marseille. 

BERTIN {attribué à Victor) 

644. — Paysage d'Italie. 0,30X0,44- 

Au premier plan, un chevrier. 

27 fr., à M. Monteverde. 

BONVIN (1865) 

645. — Nature morte. 0,10X0,12. 

57 fr., à M. A, Pecqueur. 



357 



BOULARD 

646. — Une Tête déjeune femme. o,54Xo!44- 

405 fr., à M. Thomas. 

BRUN (1815) 

647. — Le retour du Grenadier. 0,36X0,44. 

648. — A la porte de l'Auberge. 0,36x0,44. 

65 fr., à M. Gandouin avec le précédent. 

BRUNIER (Ch.) 

649. — Souvenir du midi. 0,89X1,29. 

C R 

650. — Étude d'arbre. o,a9Xo,i5. 

CHINTREUIL 

651. — Au sortir du bois, une biche vient se 
désaltérer. 0,69X0,55. 

580 fr., à M. Hurquebie. 

652. — Des cerfs et des biches viennent boire 
à la mare ; effet de soleil couchant. 

0,39x0,46. 

400 fr., à M. Duchesne. 

CAMINADE 

653. — Au lac Majeur, étude. 0,24X0,33. 

ao fr., à M. Durand-Ruel. 

654. — Restes d'aqueducs, campagne de 
Rome. 0,24X0,45. 

655. — Etude à Rome. 0,19X0,34. 

ai fr., à M. Vandame. 

CHEVALIER 

656. — Moulin à eau à Royat, Auvergne, 1826. 

0,34x0,50. 

48 fr., à M. Bailly. 

CICERI (E.) 

637. — Les bords de la Bièvre. 0,23X0,27. 

90 fr., à M. Pecqueur. 

COIGNARD (L.) 

658. — Pâturage, vaches. 0,32X0,46. 

120 fr., à M. Joseph. 

COIGNARD (1872) 

659. — Vaches en pâture. 0,32X0,46. 

115 fr., à M. Pille. 



DAMOYE 

660. — Les vaches au pâturage. Ville-d'Avray. 

0,32X0,40- 

DAUBIGNY (Karl), 1874 

661. — Marée basse à Cancale. 0,64X0,76. 

405 fr., à M. Hurquebie. 

DAUMIER (H.) 

662. — Les Curieux à l'étalage. 0,32x0,25. 

1,500 fr., à Chamouillet. 

663. — L'Amateur d'Estampes. 0,41X0,33. 

1,550 fr. à M. Jacquot. 

664. — Le Barreau. 0,33X0,41. 

1,160 fr., à M. Geoffroy-Dechaume. 

665. — Conseils au jeune artiste. 0,42X0,32. 

1,520 fr., à M. Arthur Stevens. 

DELABERGE 

666. — Un vieux Pont. Vue prise à Grenoble. 

0,18X0,48. 

90 fr., à M. Pecqueur. 

DELABERGE (vers 1825-1830) 

667. — Études d'arbres. 0,40X0,30. 

54 fr., à 2^1. Latouche ou M. Bureau. 

DESAVARY (Ch.) 

668. — Tentation; petits oiseaux devant un 
piège, effet de neige. 0,73X0,92. 

45 fr., à M. Robaut. 

669. — Martin-pêcheur dans les roseaux. 

0,74X0,92- 

50 fr., à M. Robaut. 

DESBAROLLES (Ad.) 

670. — Marine à Dunkerque, août 1829. 

0,29X0,22. 

27 fr. à M. Pecqueur. 

DESBROSSES (Jean) 

671. — Derrière la ferme. 0,80X1,30. 

600 fr., à M. Chamouillet. 

DUPRÉ (J.) 

672. — Marine, gros temps. 0,30X0,46. 

1,805 f""-, à ^^- Détrimont. 

673. — Étude de détail, coin de bois. 0,42X0,63. 

405 fr., à M. Détrimont. 



258 



DURAND D'ESPAGNAC (Hélène) 

674. — Femme nue assise, grandeur naturelle. 

0,87X0,87. 

Environ 100 fr., à M. de Montfumat. 

DUTILLEUX (C.) 

675. — Tournant de la Scarpe, près Arras. 

0,46x0,60. 

135 fr. à M. Robaut. 

676. — « Au repos des peintres », forêt de 
Fontainebleau, 1860. 0,32X0. =5- 

loo fr., à M. le D' Porte. 

677. — Environs d'Amsterdam, sur les bords 
de l'Amstel, septembre 1854, vers le soir. 

0,16X0,34. 

100 fr., à M. Chamouillet. 

678. — Les vieux chênes du Bas-Breau, forêt 
de Fontainebleau. 0,80X1,00. 

205 fr., à M. Robaut. 

679. — Etude au pré Larcher. 0,38X0,45- 

90 fr., à M. Robaut. 

680. — Les horizons de la forêt de Fon- 
tainebleau. Bois. — 0,38X0,60. 

1 10 fr., à M. Robaut. 

ETEX (A.) Sculpteur 

681. ^ Jeune fille nue assise au bord de 

l'eau. Ebauche. — 0,60X0,73. 

ETEX (J.) 

682. — Persée et Andromède. 0,73X0,58. 

57 fr., à M. Détriment. 

ETIENNE 

683. — Une Tête de chien. Etude. 0,25X0,38. 

16 fr., à M. le D' Collin. 

684. — Un Cheval au râtelier. Étude. 0,25X0,34. 

II fr., à M. Chamouillet. 

FLEURY (Léon) 

685. — Dans le Jura. 0,23X0,40. 

16 fr., à M. Lacombe. 

686. — Etude d'arbres à Fontainebleau. 

0,37X0,31. 

23 fr., à M. Lacombe. 

687. — Prairies et vaches, en Morvan. 0,32X0,40. 

21 fr., à M. le D' Porte. 



688. — Rochers boisés. 0,38x0,30. 

83 fr., à M. X. 

689. — Du haut des falaises de Trouville. 

0,26X0,38. 

15 fr. à M. Durand-Ruel. 

690. — Villa d'Esté (1843). o,«8Xo,a8. 

18 fr., à M. le D' Porte. 

691. — Dans la Sabine. 0,22X0,37. 

20 fr., à M. X. 

692. — En Italie. 0,20X0,28. 

21 fr., à M. Emile. 

693. — A Royat. 0,21X0,30. 

30 fr., à M. X. 

FRANÇAIS 

694. — Les Bords de l'Oise. 0,35X0,53. 

290 fr., à M. Pecqueur. 

695. — Un coin de Rouen, effet de nuit. 

0,43X0,33- 

215 fr., à M. Pecqueur. 

DE FRANCESCO 

6ç6. — Vue de la Place de l'Église à Vietri. 

0,41X0,37- 

22 fr., à M. Leniarinier. 

697. — Vue prise à Margellina, juillet 1835. 

0,26X0,42. 

31 fr., à M. Dujarric. 

DE FRANCESCO, 1834 

698. — Vue de Torre del Greco. 0,45X0,65. 

15 fr. , a M. Durand-Ruel. 

699. — Étude de vieux Saule. 0,23X0,34- 

II fr., à M. Darny. 

FRÈRE (Ed.), 1861 

700. — La CoUSeUSe. Bois. — 0,26X0,20. 
2,010 fr. à M. Lallon. 

GÉROME (J. L.) 

701. — Etude d'arbres. 0,27X0,35- 

450 fr., à M. Paschal. 

M'-^ DE GROISEILLIEZ 

702. — Près Pontoise. 0,43X0,64. 

170 fr., à M. Danloux. 



259 



GUICHARD 

703. — Une Vision. 0,24X0,38- 

Tableau cintré du haut. 

HARDUIN 

704. — Intérieur breton. 0,30X0,53. 

62 fr., à M. Dubail. 

705. — Les Côtes du Nord. 0,30X0,43. 

13 fr., à M. Duchesne. 

HARPIGNIES 

706. — Enfants assis dans la campagne. 

o,"9Xo,35- 

51 fr., à M. Robaut. 

JULIEN (Charlette) 

707. — Nature morte. 0,32X0,41. 

13 fr., à M. Lavaste. 

JONGKIND, 1870 

708. — Canal en Hollande, effet de nuit. 

0,30X0,44- 

710 fr., à M. Robaut (cédé à M. Pecqueur). 

L. M. {Ecole de Watelet) 

709. — Moulin à eau et Lessiveuse. 0,27X0,39. 

21 fr., à M. Lavaste. 

LA FLÈCHE (H.) 1874 

710. — Etude d'écrevisses sur une feuille de 
chou. 0,22X0,31. 

LAPITO (Ate) 

711. — Vue d'Italie. 0,32X0,44- 

24 fr., à M. de Toulgouet. 

712. — Vue de Suisse. 0,32X0,44. 

LA ROCHENOIRE 

712 bis. — Cour de Ferme. Toile de 12 basse. 
75 fr., à M. Lavaste. 

LAVAUD 

713. — Sous bois. 0,24X0,31. 

31 fr., h M. Hurquebie. 

LAVIEILLE (EuG.) 

714. — Bouleaux, forêtde Fontainebleau. 1871. 

Bois. — 0,58X0,35- 
96 fr., à M. Ducasse. 



715. — Effet d'orage à Bourey. 

Bois. — 0,10X0,23. 
17 fr., à M. le D' Porte (avec le N" 763). 

716. — Entrée de château. 0,26X0,37. 

15 fr., à M. X. 

717. — La pointe de l'Ile Saint-Ouen 1867. 

0,43X0,71- 

460 fr., à M. Chamouillet. 

718. — Rochers au chemin de Baletrem 1867. 
(Forêt de Fontainebleau). 

Bois. — 0,22X0,36. 
30 fr., à M. Ziégler. 

LEVIS 

719. — Rue des Cloys, à Montmartre. 

720. — Le Phare de Dunkerque, effet du 
matin. 0,30X0,46. 

22 fr., à M. le D' Porte. 

LESSIEU 

721. — Vue prise à Rome. 0,35X0,48. 

40 fr., à M. Durand-Ruel. 

722. — Étude d'arbre, ébauche. 0,33X0,24. 

27 fr., à M. Houssaye. 

LOUTREL (V.) 

723. — En Forêt. Bois. —0,19X0,16. 

MAILLARD 

724. — Montagnes du Morvan. 0,24X0,32. 

20 fr., à M. Durand-Ruel. 

MARQUET (A.) 

725. — Buste de femme nue couchée, d'après 
la Danaë du Titien. 0,65X0,54. 

MENTION (Th.), 1869 

726. — Les Bords de l'Oise. o,6oX', 02. 

Tableau exposé à Pai-is en 1869. 
80 fr., à M. Durand-Ruel. 

MENTION (Th.) 

727. — Pavé de Chailly ; effet d'hiver. 

0,22X0,32. 

25 fr., à M. Pille. 



a6o 



MICHALLON 

728. — Une gorge et entrée de grotte, étude. 

0,27X0.21- 

80 fr., à M. le D' Porte. 

MOZIN (C.) 

729. — Du haut de la falaise. — L'attente. 

Gros temps au soleil couchant. 0,31X0, 45- 
37 fr. à M. Rumpler. 

MORISOT (Edma) 

730. — Une trouée sur la mer. 0,46X0,57. 

36 fr., à M. Darny. 

MORSELLI (G.) 

731. — Artiste peignant une jeune femme. 

Bois cintré du haut. — 0,47X0, 36. 

NOËL (G.) 

732. — Le vieux pont de pierres. 0,32X0,36. 

28 fr., à M. Rousset. < 

733. — Le Moulin à eau. 0,48X0,39. 

30 fr., à M. X. 

OUDINOT (A.) 

734. — Trois vaches viennent s'abreuver, 
effet du soir. 1,05X1,96. 

350 fr., à M. Allelix. 

PECQUEUR (M-) 

735. — Chemin à Ville-d'Avray ; la partie 

d'âne. Bois. — 0,32X0,40. 
165 fr., à M. Jones. 

PIGAL 

736. — Un maréchal ferre un âne. 0,13X0,18. 

737. — Les deux compères. 0,12X0,10. 

15 fr., à M. Achille X... (avec le précédent). 

738. — Les occupations du village. 0,54X0,72. 

739. — La favorite. Bois. — 0,19X0,12. 

65 fr., à M. Rumpler (avec le précédent). 

740. — Comme ça sent bon. 0,16X0,11. 

POIROT (A.) 1845 

741. — Église d'Auteuil. 0,24X0,35. 

25 fr., à M. Chamouillet. 

742. — Cascade en Italie. 0,23X0,32. 

31 fr., à M. Souchet. 



PRADELLES (H") 

743. — Soldats en corvée. 0,46X0,38. 

7 fr., à M. Berthe. 

RAYMOND {attribué a) 

744. — Le Moulin à eau. 0,36X0,44. 

22 fr., à M. de Monteverde. 

REMY 

745. — Des saules au bord de l'eau. 0,30X0,38. 

RENAULT (Edmond) 

746. — La Rentrée du troupeau, soir. 

0,34X0,54- 

170 fr., à M. CoUiot. 

RENAULT (Edmond) ou FLEURY 

747. — Trois copies des paysages de Corot 
peints àMagny-les-hameaux chez Fleury. 

0,27X0,21. 

■ 5fr. 

RENAULT (Edmond) 

748. — Paysage composé. 0,72X0,48. 

749. — Au bord de l'Etang. 0,55X0,35- 

21 fr., à M. Billou. 

SERVIN (?) 

750. — Étude d'âne au repos dans un bois. 

o,4'Xo,34- 
loi fr., à M. Détriment. 

TEINTURIER (V.) 

751. — Paysage composé, effet de soleil cou- 
chant. 0,31X0,48. 

39 fr., à M. Dubail. 

THIENON (Cl.) 

753. — Vue de Monticelli, près de la terrasse 
de la Villa d'Esté, 1802. 0,31X0,43. 

9 fr., à M. de Monteverde. 

VERNIER (Em.) 

753. — Bateau de pêche à Étretat, au pied 
des grandes falaises (marée basse). 

0,37X0,54- 

125 fr., à M. Lemarinier. 

VERON (A.) 

754. — Un chemin dans les blés. 0,30X0,54. 

155 fr., à M. Gauderneau. 



201 



VIGUIER 

735. — A la réunion des canotiers. 0,26X0,42. 

78 fr.. à M. Pecqueur. 

VINET (H.) 1857 

756. — Paysage d'Afrique. 0,27X0,41. 

26 fr., à M. Lavaste. 

VINET (H.) 

757. — Au bord de la mer. Bois. — 0,12X0,22. 

758. — Un parc à moutons au bord de l'eau. 

o,i7Xo,34- 
80 fr., à M. Bureau. 

WATELET (École de) 

759. — L'Abreuvoir, paysage classique. 

o>36Xo,44- 

WATELET 

760. — La maréchalerie. 0,32X0,44- 

INCONNUS 

761. — Portrait de Victor Bertin, peintre 
paysagiste, né en 1775, mort en 1842. 

0,73X0,58- 

47 fr., à M. A. Houssaye. 

762. — Composition. Paysage d'Italie. 

Bois. — 1,14X0.77. 
23 fr., à M. Porie. 

763. — Un Nègre, académie sur nature. 

0,16X0,21. 

764. — Étude de chênes. 0,14X0,30. 

22 fr., à M. Durand-Ruel. 



763 
766 

767 

768 
769 
770 

771 



— Souvenir de Cayeux, ébauche. 0,16X0,32. 

— Chemin vert. 0,12X0,23. 

20 fr., à M. Durand-Ruel. 

— Sous bois. 0,24X0,35. 

10 fr., à M. Durand-Ruel (avec les N°' 772 et 774). 

— Vue de Paris, ébauche. 0,35X0,27. 

— Une mendiante. 0,49X0,39. 

— Un Mulâtre le verre en main. 0,55X0,46. 

22 fr., à M. Billou. 

— Tête d'expression, les yeux levés ; 
pour vêtements, une blousé bleue. 

o>46Xo,37- 
6 fr. à M. X. 



772. — Une mare. Bois, intérieur ovale. — 0,25X0,37. 

773. — Paysage. 0,24X0,35. 
774- — Paysage. 0,24X0,35. 

775. — Dans les Champs, effet gris. 0,24X0,34. 

Ebauche. 

776. — Oiseaux, nature morte. 0,43X0,35. 

777. — Une cour de ferme, vaches et poules. 

0,37X0,52- 

778. — L'Ivresse du Silène, 0,35X0,27. 

29 fr., à M. Pecqueur. 

779. — Un porte-feuille contenant soixante- 
neuf études peintes par divers. 

Généralement sur papier. — Presque tous paysages, 

quelques figures et morceaux d'architecture. 
41, 43, 7, 18 et 35 fr., à M. Détriment. 

COPIES 
D'ŒUVRES PEINTES PAR COROT 

ou PRÉPARATIONS PAR DIVERS 
d'après ses COMPOSITIONS 

780. — La Bacchante. Exposition de 1865. 

1,01X0,75- 
200 fr., à M. Durand-Ruel. 

781. — Le Torrent, effet gris. 0,81X1,00. 

782. — La Forêt. 0,74X1,05. 

100 fr. 

783. — Paysage. 0,32X0,24. 

784. — Une Rivière et quelgues figures. 

0,82X0,63. 

785. — Paysage. 0,80X0,58. 

70 fr., à M. Durand-Ruel. 

786. — Maisons aux toits rouges sur les bords 
de l'Amstel, près Amsterdam. 0,46X0,61. 

200 fr., à M. Durand-Ruel. 

787. — Le Monte Pincio. 0,28X0,44- 

52 fr., à M. Bailly. 

788. — Paysage composé, effet du soir. 

0,25X0,35- 

789. — Pont de Mantes. Bois. — 0,21X0,44. 

Ebauche. 

790. — Un jeune Italien, assis étendu. 

Bois. — 0,27X0,33. 
26 fr., à M. Chamouillet. 



202 



791- — Dans les montagnes. 0,27X0,44- 

Ebauche. 

42 fr., à M. Houssaye. 

792. — A Dunkerque. 0,19X0,28. 

20 fr., à M. Lacombe. 

DESSINS MODERNES 

ALIGNY (Caruelle d') 

793 à 80^. — Onze dessins et études, aqua- 
relle, mine de plomb et plume. 

BELLEL 

804. — Marche de chameaux en Orient, 
fusain. 

8 fr., à M. Chevalier (avec le N° S29). 

BERCHÈRE 
803. — Dessin mine de plomb. 
BERTIN (Victor) 

806. — Aquarelle. 

BERTHOUD (Léon) 

807. — Dessin au crayon. 

BOMBLED (Ch.) 

808. — Chasse au cerf, aquarelle. 

7 fr., à M. Chevalier (avec le N" 838). 

BORION 

809. — Tête d'étude, dessin rehaussé. 

II fr., à M. Goupil. 

BOUCHER [d'après) 

810. — Le petit dénicheur, pastel. 

79 fr., à M. Leniarinier. 

BOUDIN 
811-812. — Deux études de ciel, pastel. 

BOULARD 
813-814. — Deux dessins à l'essence. 

1 1 fr., à M. Osmond. 

BRANDON 

815. — D'après Raphaël, mine de plomb. 

61 fr., à M. Doucet. 

BREMOND (Jean) 

816. — Etudeset compositions, douze pièces. 



CHABAL-DUSSURGEY 

817. — Branche de pommier, dessin rehaussé 
de couleur. 

DAUBIGNY (Ch.) 

818. — Un dessin au crayon. 

DAUMIER 

819. — Vieille femme assise jouant avec un 
enfant, plume. 

DELACROIX (Eugène) 

820. — Quatre feuilles croquis divers, lavis 
et crayon. 

DELAPLANCHE 

821. — Deux vues de château. Aquarelle, 

DEVILLERS 

822. — Paysage, fusain. 

DUTILLEUX (C.) 

823. — Un paysage composé, fusain. 

35 fr., à M. Bellon. 

ETEX (J.) 

824. — Jeune femme méditant, pastel. 

825. — Deux paysages, composition fusain. 

FLEURY 

826. — Vue prise à Rome. Lavis. 

FORT (Th.) 

827. — Six dessins, rehaut. 

FRANÇAIS 

828. — Paysages d'après nature, deux pièces. 

92 fr., à M. Durand-Ruel. 

GIRARD (P.) 

829. — Ruines d'aqueducs romains. Deux 
aquarelles. 

8 fr., à M. Pecqueur. 

HARPIGNIES 

830. — Paysages divers. Trois aquarelles. 

44 fr., à M. de la Rochette. 

HIMLEY 

831. — Aquarelle et crayon, deux pièces. 



263 



JULIEN (Charlette) 

832. — Etude sur nature, aquarelle. 

MARILHAT 

833. — Mosquée dans la Basse Egypte, cro- 
quis à la plume. 

MASSON (A.) 

834. — La Kermesse d'après Rubans, aqua- 
relle. 

MASSON (Bénedict) 

835. — Tête de Christ, pastel. 

836. — Hercule au jardin des Hespérides, 
lavis et plume. 

M AU QUART 

837. — Fleurs ; aquarelle. 

MERY (E,) 

838. — Oiseaux et fleurs ; deux aquarelles, 
gouache. 

17 fr., à M. Rivière. 

MONNIER (Henri) 

839. — Dessin au crayon. 

MICHALLON 

840. — Dessin mine de plomb. 

MORLOT 

841. — Paysages ; deux pastels et un mine de 
plomb (trois pièces). 

PETITOT 

842. — Portrait d'homme; pastel. 

ROSALBIN 

843. — Paysage; fusain. 

SABATIER 

844. — Les Tuileries; plume et lavis. 

80 fr., à M. Chamouillet. 

T. D. S. 

845. — Roses blanches et myosotis; pastel. 

TROYON 

846. — Des vaches; croquis au crayon. 

VAHAST et FLEURY 

847. — Dessins et croquis divers ; crayon et 
plume, quarante-trois feuilles. 

29 fr., à M. Labitte (avec le N" précèdent). 



848. — Sous ce numéro ont été vendu trois 
cent quatre feuilles ; croquis divers et 
compositions, calques, etc., par Fleury, 
BuTTURA, Martin, etc. 

14 fr., à M. Marion ; 1 1 et 1 1 fr., h M. Durand-Ruel ; 

7 et 19 fr., à M. Doucet ; 25 fr., à M. Fauché. 

849. — Port-Louis (lie de France); aquarelle. 

850. — Trente - neuf aquarelles, dessins, 
études diverses. 

851. — Portrait de femme de profil (1817) ; 
crayon noir. 

37 fr. (avec les deu.x N"" précédents). 

852. — Jeune Femme, costume Louis XVI ; 
pastel. 

21 fr., à M. Michaud. 

853. — Paysage composé ; fusain. 

854. — Une jetée à Dunkerque ; aquarelle. 

5 fr., à M. X. 



GRAVURES 
ANCIENNES ET MODERNES 

AU BURIN, MANIÈRE NOIRE, EN COULEURS, 
A l'eau forte 

855. — Un album contenant trois cent 
soixante-dix-huit gravures anciennes, 
d'après les maîtres de diverses écoles, 
principalement des paysages. 

210 fr., à M. Clément. 

856. — Seize grandes gravures publiées par 
la Société française de gravure, dont 
Corot était l'un des fondateurs. Gravures 
d'après Raphaël, Luini, Corrège, Titien, 
Rembrandt, Ph. de Champaigne, Mem- 
ling, Lesueur, Prudhon, Robert Nan- 
teuil, Ingres, Lehmann. 

35 fr., à M. Clément. 

857. — Eaux-fortes par Caruelle d'Aligny, 9; 
Anastasi, i ; Divers aqua-fortistes (pu- 
blication Cadart), 127; Bérard, 2; Ber- 
chère, B., i; Boulard, 3; Bracquemond, 
i; Daubigny (père), 16; de Bar, 2; de 
Dananche, 11 ; de Groiseilliez, 3 ; Elme- 
rich, i; Hervier, 3; Herst, 3 ; Loubon, 
Em., i; Masson, i; Michelin et Gre- 
naud, 9 ; Seymour Haden, i ; Trimolet, 2 ; 
Veyrassat, i ; Wahast, i. 

81 fr.. à M. Mazourin. 



264 



858. — Cent sept gravures diverses, lithogra- 
phies, études, etc., par et d'après Ra- 
phaël, Poussin, Cl. Lorrain, Titien, 
G. Lairesse, H. Swanevelt, Seb. Bour- 
don, etc. 

31 fr., à M. Garrau. 

859. — Mozart,Gluck,Paer, Kreutzer. Quatre 
portraits gravés en manière noire par 
Quenedey, et encadrés. 

Ils ornaient la petite chambre bien modeste du maître 
à Ville-d'Avray. 

860. — Trente-huit planches au trait. 

Composition par Etex, sur les œuvres de Sophocle et 
d'Euripide. 

861. — Vingt et une gravure de la collection 
de l'Artiste, d'après les maîtres anciens 
et modernes. 

34 fr., à M. Mazourin. 

862. — Portrait de Marc-Antoine, gravé par 
Richomme, d'après Raphaël. 

Epreuve avec dédicace ; piquée d'humidité et en- 
cadrée. 

863. — Triomphe de Galathée, dessiné et 
gravé d'après la fresque de Raphaël par 
Richomme. 

L'épreuve est piquée d'humidité et encadrée. 
ao fr., à M. Faucher. 

864. — 18 lithographies, animaux et divers: 
2 Géricault ; 2 Terry et Berthould ; 2 Em. 
Lassale (source d'Ingres.) ; i Em. Ver- 
nier, (Othello et Desd., d'après Eug. 
Delacroix); i Sirouy d'après Prudhon; 
I Gravure anglaise d'après Troyon : les 
vaches à l'abreuvoir. Très mauvais état. 

4 fr., à M. Mazourin. 

865. — Sept épreuves de dessins sur verre 
photographique par Brindel, Daubigny, 
Delacroix, Jacque (Ch.). inédits. 

866. — Quarante-six portraits anciens et mo- 
dernes, la plupart d'après des artistes. 

Gravures diverses, lithographies et photographies. 
29 fr., à M. Mazourin. 

867. — Portrait de M. Gr., ami de Corot. 

Photographie. 

868. — Beethoven. Lithographie. 

GRAVURES, LITHOGRAPHIES 

ïT PHOTOGRAPHIES ENCADRÉES 

869. — Mort du chevalier Bayard. 

Grande gravure anglaise, manière noire. V. Green, 
d'après Wefel B. Wert. o,62XO)30. 



870. — Epaminondas. 

Mêmes peintre et graveur. 

871. — Dogs Dancing. La danse des chiens. 

Grande gravure en couleurs, par Levachez fils, 
d'après C. Vernet. 

loa fr., à M. Lévi. 

872. — The citizens retreat. 

Gravure en couleurs, par Thouvenin, d'après Ward. 

873. — Saturday morning going to market. 

Gravure en couleur, par W. R..., d'après Bigg. 

874. — The happy family. 

875. — Rustic employement. 

Deux gravures en couleurs (encadrées). Thouvenin, 
graveur ; d'après Wheatly. 

876. — Le Chat. 

Ancienne gravure : « Cornel. Wischer fecit. » 

877. — Jeune femme au petit chien. 

Gravure en couleurs, d'après Lancret. 
Ovale, tour doré. 

878. — Bataille de Darius. 0,66X0,89. 

Gravure de la suite des batailles de Darius. 
Vieux cadre, bois sculpté. 

879. — Noces de Neptune. 0,49X0,62. 

Gravure de Pesne, d'après Poussin. 

880. — The Temple of Apollo. 

Gravé par W. Woolett, d'après Claude Lorrain. 

881. — Roman édifices in ruins. 

Gravé par W. Woolett, d'après Claude Lorrain. 
26 fr., à M. Mazourin (avec le N° précédent). 

882. — Portrait de Michallon. 

Léon Coignet, Rome, iSi8. 
J. Coiny, aqua-forti, 1822. 

883. — Le Moulin à eau. 

Eau-forte, in-4». Signé : Ant. Waterloo. 

884. — La Promenade du jeudi. 

Peint et lithographie par Amand Gautier. 

PHOTOGRAPHIES DIVERSES 

d'après nature, d'après TABLEAUX OU SCULPTURES 

885. — Deux cents photographies d'après 
nature, par divers. 

886. — Deux photographies d'après nature, 
encadrées. 

In-folio en hauteur. 

887. — Cent-trente photographies d'après 
des sculptures et tableaux divers. 



265 



ALBUMS 

888. — 1° Diverses livraisons de lithogra- 
phies exécutées par les élèves de Victor 
Orsel, d'après ses œuvres. 

Ensemble 85 planches ; grand in-4'', sur chine. 

2° Vingt-et-une livraisons : Musée 
Universel, Ed. Lièvre. 

3° Les Artistes au XIX' siècle. 

4° Un Album broché : Merveilles de 
l'art et de l'industrie. 

Salon de 1869; grand in-4". 

5° Un Album de douze lithographies 
artistiques, par Hervier. 

Grand in-4°. 

889. — Un exemplaire cartonné, in-folio, 
Ancien et nouveau Testament. 

Nombreuses gravures d'après Raphaël. 

890. — Sonnets et Eaux-fortes. 

Alphonse Lemerre éditeur, 1868 ; l exemplaire 
broché. 

891. — Principes élémentaires de dessin et 
d'anatomie, par Laffitte, gr. in-f° broché. 

892. — Quatorze paysages. Lithographies à 
la plume, d'après des tableaux originaux 
de différents maîtres de l'école française, 
par Thurwanger frères, in-4'' cartonné. 

893. — Gavarni. Œuvres choisies. 

J. Claye, imprimeur. Broché : 30 francs. 

894. — Daphnis et Chloé. 

Figures de Prud'hon et d'Eisen. 

Exemplaire n" 8, papier de Hollande, à M. Corot. 

(Autographe d'Arsène Houssaye.). 

895. — ■ Merveilles de l'art flamand, par Ar- 
sène Houssaye, in-folio, lo gravures. 

896. — Ascension de N.-S. Jésus -Christ, 
d'après le tableau du musée de Lyon. 

Douze grandes feuilles lithographiées réunies en 
un exemplaire broché. 

Un autre exemplaire relié. 

22 fr., à M. Fauché. 

897. — Etude sur Georges Michel, par Alf. 
Sensier. 

Paris, 1875 ; grand in-S" ; nombreuses eaux-fortes. 

898. — Un Cours de dessin, d'après les 
maîtres anciens et modernes, par 
A. Etex, peintre. 



BRONZES, TERRES CUITES 

PLATRES, ETC. 

BION (EuG.) 

899. — Un ange debout. 

Terre cuite. 

900. — Un ange debout. 

Terre cuite. 

BARYE 

901. — Renard pris au piège. 

Bronze, patine antique. — Long., environ 0,12. 

902. — Taureau. 

Bronze, patine antique. — Long., 0,27. 

903. — Tigre en marche. 

Bronze, patine antique. — ■ Long., 0,40. 

904. — Jaguar en marche. 

Bronze, patine antique. — Long., 0,22. 

295 fr. (avec les trois N°' précédents). 

905. • — Moulages en plâtre : i" une jeune 
lionne en marche ; 2° un lion en 
marche ; 3' un tigre en marche ; 4° un 
léopard en marche ; 5° un lion assis. 

50 fr., à M. Détrimont. 

CONSTANCE DUBOIS 

906. — Henry Littolf. 

Médaillon ovale. 

FREMIET 

907. — Deux chevaux de halage. 

Groupe terre cuite. 

908. — Un chien de chasse assis. 

Plâtre. 

MÈNE 

909. — Cheval debout arrêté. 

Bronze, patine florentine. — Long., 0,22. 

910. — Un cheval à l'écurie ; sujet demi- 
ronde bosse. 

Terre cuite. o,33XO)40- 

911. — Moulages en plâtre : i° un cheval de 
course; 2° un cheval de course; 3" une 
chèvre broutant ; 4° une poule. 

MILLET (Aimé) 
913. — Buste de M°" Viardot. 

Plâtre stéarine. 

« A M. Corot, souvenir de son admirateur le plus 
dévoué. Aimé Millet. » 



266 



MICHEL (Pascal) 

913. — Deux religieux assis sur un banc, en 
discussion théologique. 

Groupe plâtre. 

PRÉAULT (AuG.) 

914. — Le Silence. 

Plâtre rond. 

INCONNU 

915. — Un chien en arrêt. 

Plâtre. 

916. — Vénus de Milo ; au tiers de l'original. 



OBJETS DE CURIOSITE 



CHARTON 

917. — Imitation de vieille tapisserie. 
Grande figure de femme, xV siècle. 

Dans la bordure, un cartouche : Castit. 



NOËL (G.) 

918. — Jeune fille sortant de l'école. 

Faïence grand feu. o,i2X°)^7- 

919. — Grand et beau Plat ovale en ancienne 
faïence de Moustiers à décor dans le 
style de Berain en camaïeu bleu. Belle 
qualité. 

550 fr., à M. Chamouillet. 

920. — Assiettes en anciennes faïences de 
Delft, de Merville et de Moustiers. 

59 fr., à M. Chamouillet. 



921. — Deux grands et beaux cache-pots de 
forme cylindrique à anses en ancienne 
porcelaine de Chine, décors en fleurs, 
en émaux de la famille rose. 

922. — Deux petites jardinières en ancienne 
porcelaine de Chine, décorées de fleurs 
et d'oiseaux, en émaux de la famille 
verte. 

923. — Tasse présentoir avec soucoupe en 
ancienne porcelaine du Japon à décor 
en fleurs rouge et or, et montée en 
argent. 

85 fr., à M. Delouis. 

924. — Deux flambeaux en vieux Chine, 
décorés de fleurs en émaux de la famille 
rose. 

55 fr., à M. Chamouillet. 

925. — Deux jolis petits plats en vieux 
Chine, décorés de fleurs en émaux de la 
famille verte. 

92b. — Grande coupe couverte en ancienne 
porcelaine du Japon. 

f29 fr., à M. Lemaistre. 

927. — Deux saucières en vieux Chine, dé- 
corées de fleurs en émaux de la famille 
rose. 

81 fr., à M. Fournier. 

928. — Deux vases en bronze et dorure de 
la fin du règne de Louis XVI, à frise, 
représentant des jeux d'enfants. 

85 fr., à M. Lemarinier. 

929. ■ — Quelques pièces en bronze du Japon. 

50 fr., à M. Lacombe. 

930. — Fauteuil à X, dans le style du xvi' 
siècle, en bois sculpté couvert en 
velours rouge. 

931. — Diverses tapisseries dites verdures 
et quelques autres à figures. 



EXPOSITIONS PUBLIQUES 

A PARIS 

1875-1905 . 



EXPOSITION DE L'ŒUVRE DE COROT 

A L'ÉCOLE NATIONALE DES BEAUX-ARTS 

Mai 1875 

Reproduction intégrale du Catalogue de cette Exposition (i), accompagnée de références 

à notre Catalogue de l'Œuvre. 



1. — LE PONT DE GREZ. 

0,30X0,68. {Œ. N" Se,}.) 

Appartenant à M. Burty. 

2. — POINTE DTLE. 

0,42X0,60. {Œ. N" iSiS.) 

Appartenant à M°" Steinheil. 

3. — LA FEMME AU TIGRE. 

0,54X0,97. {Œ. N" I2j6.) 
Appartenant à M. Daubigny. 

4. — LES FEMMES A LA FONTAINE. 

0,57X0,83. {Œ. N" 241}.') 

Appartenant à M. Daubigny. 

AU BORD D'UN LAC. 



5 



0,61X0,46. (^Non identifié dans l'Œuvre.') 
Appartenant à M. Daubigny. 



6. — LE CHEMIN DU VILLAGE. 
0,33X0,46. {Non ideni i fié dans l'Œuvre.) 

Appartenant à M. Daubigny. 

7. — LA CAMPAGNE DE ROME. 

0,45X0,50. (Œ. N" 220y.) 

Appartenant à M. Rodrigues. 

8. — LA FEMME A LA CHÈVRE. 

0,61X0,43. {Œ.N':6S4.) 

Appartenant à M. Rodrigues. 

9. — LE GROS CHÊNE DE FONTAI- 
NEBLEAU. 0,55X0,65. (Œ. A-2/;o.) 

Appartenant à M. Brun. 



10. — LE PARC DES LIONS, A PORT- 
MARLY. 0,81X0,65. {Œ.N°2i2j.) 

Appartenant à M. Rodrigues. 

11. — LE LAC DE VILLE-D'AVRAY 
(EFFET DU SOIR). 

1,33X1,58- {Œ.K''i62i.) 

Appartenant à M. Brun. 

12. — NYMPHES JOUANT AVEC UN 
TIGRE. 0,81x0,65. (Œ. A'" 220/.) 

.\ppartenant à M. Brun. 

13. — ORPHÉE. 

2,00X1,38. {Œ. N" 16^4.) 

Appartenant à M. Petit. 

14. — DANSE DE NYMPHES AVEC 
AMOUR. 0,80X1,16. (^Œ. N' 2200.) 

Appartenant à M. Petit. 

15. — SOUVENIR D'ITALIE (SOIR). 

0,66X0,90. (ff. N° 2igg.) 
Appartenant à M. Petit. 

16. — LA BAIGNEUSE. 

1,16X0,90. {Œ. N° 21JÇ.) 
Appartenant à M. Albert Wolff. 

17. — LE MATIN. 

0,60X0,80. (CF. A'" 2^01.) 

Appartenant à M. Albert Wolff. 

18. — UNE RUE DE VILLAGE (ÉTUDE). 

0,54x0,24. {Œ.N'jiS.) 

Appartenant à M. Albert Wolff. 



(i) 2" édition, comprenant quelques numéros de plus que la \' 



ajo 



19- 



20. 



21. 



22. 



23. 



24. 



26. 



27. 



28. 



29. 



30. 



32. 



— LE LAC. 

0,81X0,61. {Œ. N' 171S.) 

Appartenant à M. Baudrand. 

— LE RAGEUR DE LA FORÊT DE 
FONTAINEBLEAU. 

0,90X0,60. (CF. N° 266.) 
Appartenant à M. de Tournemine. 

— LE GROS ARBRE. 

0,50X0,60. (Œ. A'" 2172.) 
Appartenant à M. Mayer. 

— COUBRON. (i) 

0,46X0,62. {Œ. N" 143c.) 
Appartenant à M. Hecht. 

— LE LAC DE NEML 

1,00X1,32- (Œ. N" 1636.) 

Appartenant à M. Hecht. 

— LE VERGER. 

0,33X0,24. {Œ.N'5}!.) 

Appartenant à M. Hecht. 

— LES HAUTEURS DE SAINT- 
CLOUD. 0,54X1,00. (Œ". A'» /jioo.) 

Appartenant à M. Hecht. 

— HOMME SUR UNE ROUTE. 

0,41X0,56. {Œ. N" iSip.) 

Appartenant à M. Hecht. 

— ENVIRONS DE VILLE -D'AVRAY. 

0,38X0,55. (Œ. N' 1822.) 

Appartenant à M. Hecht. 

— LA TANNERIE. 

0,60X0,43. {Œ. N" 2177.) 

Appartenant à M, Brame. 

— LE PÊCHEUR. 

0,65X0,50. {Œ. N" 1438.) 

Appartenant à M. Brame. 

— CLAIR DE LUNE. 

0,90X1,17- (Œ. N' 2ipo.) 

Appartenant à M. Brame. 

— PETITS ENFANTS. 

0,41X0,44- {Œ. N" 1022.) 

Appartenant à M. Tabourier. 

— LES GAULOIS. 

1,08X1.30. {Œ. N' 2310.) 

Appartenant à M. Faure. 



33- 



34- 



33' 



36. 



:>/• 



38. 



39. 



40. 



41. 



42. 



43- 



44. 



45- 



46. 



— MOINE LISANT. 

0,73X0,50. (Œ. N° 1332.) 

Appartenant à M. Faure. 

— LE SOIR, JOUEUR DE FLUTE. 

1,00X0,81. {Œ. N" io6ç.) 

Appartenant à M. Tabourier. 

— VUE D'ARICCIA. 

1,93X1,47- (Œ.N°6o8.) 

Appartenant à la Manufacture Nationale des Tapisse- 
ries de Beauvais. 

— DANSE DE NYMPHES. 

0,55x0,46. (Œ. N' 2382.) 

Appartenant à M. Gaston Le Breton, de Rouen. 

— FÊTE ANTIQUE. 

1,30X1,62. {Œ. A'" iiio.) 
Appartenant au Musée de Lille. 

— ÉTANGS DE VILLE-D'AVRAY. 

1,02X1,55- {Œ.N" 1641.) 

Appartenant au Musée de Rouen. 

— GRAND LAC ET FABRIQUES, 
VILLE-D'AVRAY. 

0,45X0,83. {Œ. N° 2062.) 

Appartenant au Musée de Rouen. 

— CHAUSSÉE DE L'ÉTANG DE 
VILLE-D'AVRAY. 

0,38X0,46. (Œ.N'ôSo.) 
Appartenant à M. Français. 

— LA PETITE VANNE. 

0,48X0,68. (Œ. A'° /33/.) 
Appartenant à M. Boucheron. 

— LES FOSSÉS DU CHATEAU. 

0,78X0,61. {Œ. N" 760.) 

Appartenant à M. Boucheron. 

— MARLY, SOLEIL COUCHANT. 

0,41X0,96. {Œ.N''8oS.) 
Appartenant à M. Adolphe Moreau. 

— FEMME AVEC UNE CHÈVRE. 

0,66x0,55. (CE. N" 1720.) 

Appartenant au Musée de Lille. 

— BAIGNEUSES. 

0,80X0,54. (Œ. N° 1653.) 

Appartenant à J>I. Rouart. 

— LE PETIT CHEMIN BLANC. 

0,25X0,52. {Œ.NoSS^.) 

Appartenant à M. Rouart. 



(i) Titre erroné. 



271 



47- — UNE IDYLLE, RONDE D'ENFANTS. 
0,66X0,97. (Œ. N" 1062.) 

Appartenant à M. de Borderieux. 

48. — CANAL DE HARLEM. 

0.55X0,70. {Œ.N'j4^.) 

Appartenant à M. de Borderieux. 

49. — BORD DE L'EAU. 

0,50X0,65. {Œ. N" 241J.) 

Appartenant à M. Alexandre Dumas. 

50. — LES GRANDS ARBRES (ÉTUDE). 
0,49X0,65. {Non identifié dans l'Œuvre.) 

Appartenant à M. Ale.xandre Dumas. 

51. — LE SOMMEIL DE VÉNUS. 

2,00X1,47- {Œ. N' 16}^.) 
Appartenant à M. Breysse. 

52. — ÉTUDE DE FEMME. 

1,27X0,97. {Œ. N" 1^62.) 

Appartenant à M. Breysse. 

53. — SOUVENIR DU LAC DE NEMI. 

0,60X0,91. {Œ. N° 4^6.) 

Appartenant à M. Breysse. 

54. — AU BORD DE LA MER. 

0,77X0,67. {Œ. N' 2214.) 

Appartenant à M. Breysse. 

55. — UN RUISSEAU SOUS BOIS. 
0,61 Xo, 75. (Non identifie dans l'Œuvre.) 

Appartenant à M. Breysse. 

56. — NYMPHES AU BAIN. 

0,75X0,61. {Œ.N'iô^y.) 

Appartenant à M. Breysse. 

57. — MATIN DANS LA PRAIRIE. 
0,48X0,75. {Non identifié dans l'Œuvre.) 

Appartenant à M. Breysse. 

58. — FERME NORMANDE, PRÈS 
D'ÉTRETAT. 0,50X0,61. (Œ. A'° 2055.) 

Appartenant à M. Breysse. 

59. — LE BAIN FROID. 

0,65X0,55. {Œ. N" 2i}y.) 

Appartenant à M. Breysse. 

60. — PRÈS VILLE- D'A VRAY. 

0,97X1,30. {Œ. N° 20^8.) 

Appartenant à M. Breysse. 



61. — LE PONT DE MANTES, PANNEAU. 

0,25X0,38. (CE. A'» 752^.) 
Appartenant à M. Bourges. 

62. — CRÉPUSCULE DU SOIR. 

0,59X0,40. (Œ. N° 2406.) 

Appartenant à M. Bourges. 

63. — HOMÈRE. 

0,84X1,31- {Œ. N" 464.) 

Appartenant à M. Hte Sancy. (i) 

64. — OURAGAN. 

0,60X0,81. {Œ. N" 24yj.) 

Appartenant à M. Mar-cotte. 

65. — LE SENTIER DU COTEAU. 

0,33X0,40. {Œ. N' 20S4.) 

Appartenant à M. Marcotte. 

66. — PATURAGE. 

0,26x0,36. {Œ. N- 1175.) 

Appartenant à M. Marcotte. 

67. — LE FAUCHEUR SOUS LES 
SAULES. 0,35X0,45. {Œ. N' looi.) 

Appartenant à M. Lemaistre. 

68. — LA TOUR DU LAC. 

0,88X1,12. {Œ.N'-24i6.) 

Appartenant à M. Martin Leroy. 

69. — LE COLISÉE (ÉTUDE). 

0,20X0,29. (Œ. N° 46.) 

Appartenant à M. Picard. 

70. — LE CHEMIN DU VILLAGE (LA 
FERTÉ-SOUS-JOUARRE. 

0,40X0,54. (Œ". N" 1286.) 

Appartenant à M. Briand. 

71. — UNE FIGURE (PANNEAU). 

0,55X0,39. {Œ. N' 142S.) 

Appartenant à M. Briand. 

72. — L'ENFANT A LA CHÈVRE. 

0,68X0,48. {Œ. N' 1708.) 

Appartenant à M. Brullé. 

73. — LA DUNE (PANNEAU). 

0,38X0,66. {Œ.N-'2I2I.) 
Appartenant à M. Martin Leroy. 

74. — FORÊT DE FONTAINEBLEAU. 

0,91X1,29. (Œ. N" ^02.) 

Appartenant à M. Robaut. 



(i) Ce tableau était une copie de l'original appartenant au Musée de Saint-Lô. 



272 



75. — LE MATIN. 

0,28X0,35. {Œ. N° 1166.) 

Appartenant à M. Paul Tesse. 

76. — PAYSAGE. 

0,45X0,60. (CF. N" 61Ç).) 

Appartenant à M. Paul Tesse. 

77. — LE CHATEAU SAINT-ANGE. 

0,34X0,48. (CF. N" 7/.) 

Appartenant à M. Paul Tesse. 

78. — SOLEIL COUCHANT, LAC DE 
NEMI. 0,40X0,53. (CF. N' i2}C).) 

Appartenant à M. William T. Blodgett. 

79. — LE CHARIOT. 

0,81X1,00. {Œ. N" 2422.') 

Appartenant à M. le D' Canibay. 

80. — LE PAYSAGE A LA TOUR 
CARRÉE. 0,34X0,50. (CF. A'° 2^84.) 

Appartenant à M. le D' Cambay. 

81. — UNE VILLE AU MATIN. 

0,46X0,57. {Œ. N" 210Ç.) 

Appartenant à M. le D' Canibay. 

82. — FEMME AU BORD D'UN RUIS- 
SEAU. 0,57X0,38. {Œ.N" 144}.) 

Appartenant à M. le D'^ Cambay. 

83. — LE DONJON, MATINÉE DE PRIN- 

TEMPS. 0,38x0,56. {CE. N" 2161.) 

Appartenant à M. le D'' Cambay. 

84. — LA RAMASSEUSE D'HERBES. 

0,50X0,40. {Non identifié dans l'Œuvre.) 
Appartenant à M. le D"^ Cambay. 

85. — LA CHAUMIÈRE DANS LA DUNE. 

0,47X0,65. (CF. A'» 1S2}.) 

Appartenant à M. le D'' Cambay. 

86. — UNE CHAUMIÈRE SOUS BOIS. 

0,31X0,23. {Œ. N" 141J.) 

Appartenant à M. Verdier. 

87. — MAISON EN TUILE. 

0,31X0,33. {Œ. N" 128p.) 

Appartenant à M. Verdier. 

88. — LA MAISON BLANCHE. 

0,23X0,38. {Nott identifie' dans l'Œuvre.) 
Appartenant à M. Stevens. 

89. — LA RÉCOLTEUSE D'HERBES 

(PANNEAU). 0,28X0,48. (CF. N" 1160.) 

Appartenant à M. Fouquet. 



00. — LA MADELEINE. 

0,47X0,57. (CF. A'" 104J.) 

Appartenant à M. J. de La Rochenoire. 

91. — ROUTE DANS LA FORÊT. 

0,39X0,51. {Non identifié dans l'Œuvre.) 
Appartenant à M. J. de La Rochenoire. 

92. — SOLITUDE (PAYSAGE). 

0,80X1,10. {Œ.N''i22S.) 

Appartenant à M. J. de La Rochenoire. 

93. — FEMME ROMAINE. 

0,95X0,68. {Œ.N' 14^,1.) 

Appartenant à M. J. de La Rochenoire. 

94. — UN BATEAU, CLAIR DE LUNE. 

0,64X0,82. (CF. N' 226}.) 
Appartenant à M. Verdier. 

95. — LE GUÉ. 

0,81X1,20. {Œ.N'âop.) 

Appartenant au Musée de Douai. 

96. — JÉSUS AU JARDIN DES OLIVIERS. 

2,45X1,57- (CF. A'° 6^/0.) 

Appartenant au Musée de Langres. 

97. — LE PORT DE LA ROCHELLE. 

0,95X1,14- {Œ. N" 66p.) 

Appartenant à M. Robaut. 

98. — MARAIS DE SIN, PRÈS DOUAI. 

0,81X1,12. {Œ.N" 2i6p.) 

Appartenant à Vl. Robaut. 

99. — BEFFROI DE DOUAI. 

0,73X0,81. {Œ. N" 2004.) 

Appartenant à M. Robaut. 

100. — FONTAINE AU CROISIC, BOURG 

DE BATZ. 0,69X0,73. {Œ.N'>6S4.) 

Appartenant à M. Robaut. 

101. — MARISSEL, PRÈS BEAUVAIS. 

0,85X0,69. (CF. A^" 1006.) 

Appartenant à M. Robaut. 

102. — JEUNE FILLE LISANT. 

1,03X0,70. (CF. A'- 1^54.) 

Appartenant à M. Robaut. 

103. — PAYSAGE. AU FOND, LA MER ; 

UNE FEMME, AU PREMIER PLAN, 
JOUE AVEC UNE CHÈVRE. 

1,03X1,18. {Œ. N" 2224.) 

Appartenant à M. Desavary, Arras. 

104. — CAMPAGNE DE ROME. 

0,40X0,55. (CF. A'" 112^.) 

Appartenant à M. E. Lemire, Rouen. 



^73 



105- — ETANG DE VILLE -D'AVRAY. 

0,52X0,48. {Œ.N''pi4.) 

Appartenant à M. Baudiy. 

106. — PAYSAGE AVEC UN PONT (PAN- 
NEAU). 0,60X0,76. (Œ. N' 144S.) 

Appartenant i M. Surville. 

107. — UN LAC. DEUX JEUNES FILLES 
AU PREMIER PLAN. 

0,28X0,47. (.Œ". N° 14S1.) 

Appartenant à M. Surville. 

108. — FEMME DEBOUT, MAIN APPUYÉE 
SUR LA HANCHE. 

0,64X0,40. (Œ. N' 755;.) 

Appartenant à M. Surville. 

109. — PAYSAGE (EFFET DU SOIR). 

0,57X0,40. {Œ. N" 1682.) 

Appartenant à M. Surville. 

no. — PAYSAGE; UNE FEMME A UNE 
MARE. 0,55X0,80. {Œ. N' 1490.) 

Appartenant à M. Surville. 

111. ■— UNE JEUNE FILLE A MOITIÉ NUE 
SE COIFFANT (FOND DE PAYSAGE). 

0,64X0,74. (.Œ. A'" 1^14.) 

Appartenant 3 M. Surville. 

112. — PAYSAGE. QUATRE PERSONNA- 
GES DONT UNE FEMME PENCHÉE. 

0,44X0,47- {Œ- N' i4jg.) 
Appartenant à M. Surville. 

113. — LE JOUEUR DE FLUTE. DEVANT 
LUI UNE CHÈVRE. 

1,22X0,82. {Œ. N" 1624.) 

Appartenant à M. Surville. 

114. — LES DANSEUSES. A DROITE, UNE 
FEMME COUCHÉE. 

0,85X1,15. {Œ. N" 2191.) 

Appartenant à M. Surville. 

115. — LE MOULIN. 

0,42X0,57. (Œ. N" 2026.) 

Appartenant à M. Surville. 

1x6. — PAYSAGE. UN CHIEN AU PRE- 
MIER PLAN. 0,42X0,51. (Œ N° 11S4.) 

Appartenant à M. Surville. 

117. — PAYSAGE. BORDS D'UNE RI- 
VIÈRE. UN HOMME COIFFÉ D'UN 
BONNET ROUGE. 

0,47X0,82. {Œ. N" 1S12.) 

Appartenant à M. Surville. 



1x8. — UN PONT. DEVANT, UNE JEUNE 
FILLE ASSISE. 0,39X0,46. {Œ. N' 819.) 

Appartenant à M. Hubert-Martincourt. 

119. — UNE MARE SOUS BOIS AVEC 
ANIMAUX (PANNEAU). 

0,42X0,34. {Non identifié dans l'Œuvre.) 
Appartenant à M. Albin Frayssinet, Marseille. 

120. — PAYSAGE; L'ABREUVOIR. 

0,50X0,72. {Non identifié dans l'Œuvre.) 
Appartenant à M. Léon Frayssinet. 

121. — UN MATIN A VILLE-D'AVRAY. 

0,46X0,75. {Œ. N' 1^02.) 

Appartenant à M. Jules-Charles Roux, Marseille. 

122. — L'AMOUR (PANNEAU). 

0,70x0,5s. {Œ. N" iççS.) 

Appartenant h M. Arthur Stevens. 

123. — ENVIRONS D'AMIENS. 

0,40X0,60. {Œ. N° ipo^.) 

Appartenant à M. Arthur Stevens. 

124. — LES CANARDS. 

0,46X0,61. {Œ.N' 1JÇ4.) 

Appartenant à M. Arthur Stevens. 

125. — DUNES EN BRETAGNE. 

0,33X0,55- (Œ.N'ôSy.) 

Appartenant à M. Arthur Stevens. 

126. — CAMPAGNE DE ROME, SOLEIL 
COUCHANT. 0,66X0,82. (Œ. N" i6Sy.) 

Appartenant à M. Arthur Stevens. 

127. — VUE DE ROUEN. 

0,46X0,34. {Œ. N" 20J4.) 
Appartenant à M. Arthur Stevens. 

■ 128. — LES SAULES. 0,33X0,47. {Œ. N" 961.) 

Appartenant à M. Arthur Stevens. 

129. — PAYSAGE. FEMME AGENOUILLÉE 
PRÈS D'UNE RIVIÈRE; A GAUCHE 
DES VACHES. 0,50X0,40. {Œ. N' 19S4.) 

Appartenant à M. Verdier. 

130. — VILLAGE DE NORMANDIE AU 
SOLEIL COUCHANT. 

0,43X0,68. {Œ. N' 1834.) 

Appartenant à M. Verdier. 

é 



274 



131. — CHEMIN SOUS BOIS A VILLE- 
D'AVRAY. UN CAVALIER AU PRE- 
MIER PLAN. o,s6Xo,95. {Œ. N" 2156.) 

Appartenant à M. Verdier. 

132. — PLATEAU DE FONTAINEBLEAU. 

0,48X0,67. (Œ. N' 14^9.) 
Appartenant à M. J. de La Rochenoire. 

133. — JEUNE GRECQUE. 

0,40X0,52. {Œ. N° i$6p.) 

Appartenant à M. J. de La Rochenoire. 

134. — CAMPAGNE DE ROME. 
0,23X0,39. (Non identifié dans l'Œuvre.) 

Appartenant à M. J. de La Rochenoire. 

135. — L'ÉTUDE (CARTON). 

0,23X0,41. {Œ. N" i^jo.) 

Appartenant à M. J. de La Rochenoire. 

136. — PAYSAGE. AU PREMIER PLAN 
UNE JEUNE FILLE CUEILLE DES 
FLEURS SUR LE BORD D'UN 
ÉTANG. 0,51X0,62. {Œ.N" 21^9.) 

Appartenant à M. le D' Cambay. 

137. — LE TRÉPORT. 

0,43X0,59. {Œ.N°20^3.) 
Appartenant à M. le D' Cambay. 

138. — JEUNE FILLE LISANT PRÈS D'UN 
COURS D'EAU ENTOURÉ DE RO- 
CHERS. 1,78X2,41. {Œ.\N"233.) 
Appartenant à M. Binant. 

139. — PAYSAGE (SOIR). TROIS VACHES 
ALLANT BOIRE. 

0,65X0,94. (Œ. N'' I7J2.) 

Appartenant à M. Guillaume. 

140. — JEUNE FILLE REGARDANT UN 
PAYSAGE ET TENANT UNE MAN- 
DOLINE. 0,63X0.41. (Œ. N' J^yp.) 
Appartenant à M. Guillaume. 

141. — JEUNE FILLE AU BORD DE L'EAU. 

0,73X0,42. (Œ.N'i^i^.) 

Appartenant à M. Guillaume. 

142. — UN CHEVALIER TENANT SON 
ÉPÉE. 0,73X0,80. (Œ.N'i^oç.) 

Appartenant à M. le Chevalier de Knyff. 

143. — UNE COUR A FONTAINEBLEAU. 
UNE FEMME, MONTÉE SUR UNE 
ÉCHELLE DOUBLE, CUEILLE DES 
FLEURS. 0,55X0,46. (Œ. N' 1316.) 

Appartenant à M. le Chevalier de Knyflf. 



144. — UN CHEMIN BORDE D'ARBRES; 
AU FOND, PANORAMA DE PARIS. 

0,68X0,63. {Œ. N° 146p.) 
Appartenant à M. Faure. 

145. — FEMME TENANT UN ENFANT. 

Au second plan un moissonneur. 

o,4oXo,5v (Œ. N" 1344.) 

Appartenant à M. Faure. 

146. — PRÈS MANTES : ROSÉE DU 
MATIN. 0,42X0,61. {Œ.N'2o6^.) 

Appartenant à M. Faure. 

147. — ROUTE AU BORD D'UN ÉTANG. 

0,58X0,81. {Œ. N" 14S7.) 
Appartenant à M. Faure. 

148. — JEUNE FILLE AUX AMOURS. 

1,75X1,3?- {Œ.N"i63^). 

Appartenant à >L Larrieu. 

149. — ÉTUDE FAITE A ROME EN 1825. 

0,16X0,31. (Œ. N" 47.) 

Appartenant à M"" Clérambault. 

150. — LES BAIGNEUSES (EFFET DE 
SOIR). 0,80X0,95. {Œ. N" JiSi.) 

Appartenant à M. Cuvelier. 

151. — ÉTUDE D'APRÈS NATURE. 

Deux figures au premier plan. 

0,33X0,47. {Œ. N" ii$4.) 

Appartenant à M, Cuvelier. 

152. — MADELEINE. 

0,46X0,33. {Œ-N'iosô.) 

Appartenant à M. Cuvelier. 

153. — LE BORD D'UN LAC. 

0,44X0,63. (Œ. N" 1748.) 

Appartenant à M"" Duris. 

154. — ITALIENNE A LA FONTAINE. 

0,84X0,56. {Œ.N'1433.) 

Appartenant h M. Oudinot. 

155. — PAYSAGE AU BORD D'UN LAC ; 
GROUPE D'ENFANTS ET DE CHÈ- 
VRES. 0,65X0,90. iŒ.N''23op.) 

Appartenant à M. le comte de Lavalette. 

156. — VACHE AU BORD D'UNE RI- 
VIÈRE. 0,60X0,48. (Œ. N" 283.) 

Appartenant à M. Gariel. 

157. — BORD D'UN ÉTANG AVEC CHE- 
VAUX A L'ABREUVOIR. 

0,30X0,70. (Œ. A'" 1470.) 

Appartenant à M. Lagarde. 



275 



158. — LE REPOS AU BORD D'UNE RI- 
VIÈRE. 0,46X0,55. {Œ.N° 1461.) 

Appartenant à M. le D'' Labbé. 

159. — LA MAISON; PAYSAGE AVEC 
FIGURES. 0,49X0,56. (Œ-. N" 1312.) 

Appartenant à M. le D' Labbé. 

160. — DANTE ET VIRGILE (RÉDUCTION 
DU GRAND TABLEAU). 

1,40X0,88. (Œ. N" 3^1^.) 

Appartenant à M. Rodrigues. 

161. — ORPHÉE ENTRAINANT EURY- 
DICE. 1,13X1,37. (,Œ. N" 1622.) 

Appartenant à M. John Saulnier. 

162. — SOUVENIR D'ITALIE. 

0,32X0,46. (Œ. N" 1S20.) 

Appartenant à Af'Goldschmidt. 

163. — SAINT-JÉROME. 

1,82X2,50. (Œ. N" ^66.) 

Appartenant à la commune de Ville-d'Avray. 

164. — LE HALLEBARDIER. 

1,15X0,65. {Œ. N" lyTi.) 

Appartenant à M. le D' Dieulafoy. 

165. — LE ROCHER D'ÉTRETAT. 

0,86X0,61. {Œ. N" 221}.) 
Appartenant à M. le D"' Dieulafoy. 

166. — LE PONT DE MANTES. 

0,55X0,65. {Œ. N" 2273.) 

Appartenant à M. le D' Dieulafoy. 

167. — UNE ALLÉE A VILLE-D'AVRAY. 

0,55X0,80. (Œ. N" i4yy.) 
Appartenant à M. Guibert. 

168. — LA CHAUMIÈRE. 

0,46X0,62. (Œ. N° 20}p.) 

Appartenant à M. Guibert. 

169. — VUE PRISE A COUBRON. 

0,46X0,55. (Œ. N° 20p2.) 
Appartenant à M. Guibert. 

170. — NYMPHES ET FAUNES. 

1,00X1,30. Œ. N° 2002.) 

Appartenant à M. Defoer-Bey. 

171. — VUE DE LA PLAGE DE BIARRITZ. 

0,31x0,55. (Œ. N" 2408.) 
Appartenant à M. le D' Seymour. 

172. — VUE D'UNE FERME ; ENTRÉE DE 
VILLAGE. 0,37X0,55. {Œ. N' 2IÇ2.) 

Appartenant à M. le D^ Seymour. 



173. — PAYSAGE AVEC FIGURES. 

0,55X0,39. (Œ. N" i8j6.) 

Appartenant à M. le D' Seymour. 

174. — BORD DE RIVIÈRE. 

0,38X0,63. (Œ. N' 1804.) 

Appartenant à M. le D'' Seymour. 

175. — VUE DE DUNKERQUE. 

0,24x0,39. {Œ. N" 767.) 

Appartenant à M. Geoffroy-Dechaume. 

176. — LES DUNES (ENVIRONS DE DUN- 
KERQUE). 0,26x0,45. {Œ-N'yôi.) 

Appartenant à M. Geoffroy-Dechaume. 

177. — ÉTUDE DE BRETAGNE AVEC 
FIGURES. 0,65X0,49. {Œ.N'4y7.) 

Appartenant à M. Michel Pascal. 

178. — NYMPHES AU BAIN. 

0,80X0,61. {Œ. N° III3-) 

Appartenant à M"" Claudon. 

179. — BORDDELASEINEACONFLANS. 

o,46Xo,ss. {Œ. N" 1460.) 
Appartenant à M. Ch. Lecesne. 

180. — UNE ENTRÉE DE VILLAGE. 

0,37X0,55. i^CE. N" 201Ç.) 

Appartenant à M. Roybet. 

181. — LA MARE. 

0,38X0,46. {Œ. N" 1Ç04.) 

Appartenant à M. Blancard, Marseille. 

182. — VUE PRISE DE LA FERTÉ-SOUS- 

JOUARRE. 0,47x0,61. (Œ.N'1827.) 

Appartenant de à M. Furtin. 

183. — LA CHAUMIÈRE. 

0,46X0,61. {Œ. N" 2020.) 

Appartenant à M. Hoschedé. 

184. — LES BRUYÈRES. 

0,32X0,48. (Œ.N''p4S.) 

Appartenant à M. Hoschedé. 

185. — ROUTE DANS LA FORÊT. 

0,47X0,56. (Œ. N' $2}.) 

Appartenant à M. Ravier, à Morestel (Isère). 

186. — SOUVENIR DE BRETAGNE. 

0,46X0,55. {Œ.N" 1854.) 

Appartenant à M. Cornely. 

187. — BAPTÊME DE NOTRE-SEIGNEUR 
JÉSUS-CHRIST. 

3,00X1,80. {Œ.N°466.) 

Appartenant à l'Église Saint-Nicolas-du-Chardonnet 
(ville de Paris). 



276 



iqo. 



191 



192. 



193 



188. — A DARDAGNY (SUISSE). 

0,28X0,20, {CE. N° J22.) 

Appartient h M. Etienne Arago. 

189. — ÉTUDE A VILLE-D'AVRAY. 
0,27X0,29. (^Non identifié dans l'Œuvre.) 

Appartenant à M. Thurwanger. 

— CHEMIN DANS LES ROCHES 
CONDUISANT A UN VILLAGE. 

0,33X0,54- (Œ. A'"7ii-) 
Appartenant à M. Thurwanger. 

— LE PASSAGE DU GUÉ. 

1,79X2,44- (Œ. A'" 2^-7-) 

Appartenant à M. de Vassal. 

— RONDE DE NYMPHES. 
i,62X!,3i- (Œ-N'iôip.) 

Appartenant à M. de Cahuzac. 

— LE CHEMIN DU VILLAGE. 

0,90X1,15. {Œ. N" 241J.) 

Appartenant à M. Latouche. 

194. — ÉTUDE D'APRÈS NATURE A 
CRÉCY (SEINE-ET-MARNE). 

0,30X0,56. (Œ. A'» içc)}.) 

Appartenant .i M. Decan. 

195. — CHEMIN DE FER A CRÉCY. 

0,31X0,40. {Œ. A" 1994.) 

Appartenant à M. Decan. 

196. — MONT-USSY. 

0,40X0,55. {Œ. N" 2jS^.) 

Appartenant à M. Metzger. 

197. — LA PLATRIÈRE. 

0,41X0,56. {Œ. N" 1S26.) 

Appartenant à M. Metzger. 

198. — EFFET DU SOIR. 

0,54X0,39. (Œ. N" ipoo.) 
Appartenant h M°" Alfred Koechlin. 

199. — VACHES A L'ABREUVOIR. 

0,58X0,78. {Œ. N° ipOy.) 
Appartenant à M"» Alfred Koechlin. 

200. — PATRE AU BORD D'UN LAC. 

0,60X0,78. {Œ. N' 1731.) 

Appartenant à M""" Alfred Koechlin. 

201. — VUE D'AMSTERDAM. 

0,54X0,45. {Œ.N''746.) 

Appartenant à M. Dugléré. 

202. — L'ARBRE PENCHÉ. 

0,30X0,62. (A'° 1121.) 
Appartenant à M. Duparc. 



203. — LE PRINTEMPS. 

1,07X0,80. {Œ. N" 2138.) 

Appartenant à M. Sturapf. 

204. — LES BOHÉMIENS. 

0,60X0,84. (Œ. N" 2216.) 

Appartenant à M. Stumpf. 

205. — LE MATIN, ENVIRONS DE COU- 
BRON. 

0,58X0,82. {Non identifié dans l'Œuvre.) 
Appartenant à M. Sturapf. 

206. — LE SOIR. 

0,38X0,56. {Non identifié dans l'Œuvre.) 
Appartenant à M. Stumpf. 

207. — LE PIFFERARO. 

0,58X0,82. {Non identifié dans r Œuvre.) 
Appartenant à M. Stumpf. 

208. — ENVIRONS DE COUBRON. 

0,30X0,60. {Non identifié dans l'Œuvré). 

Appartenant à M. Stumpf. 

209. — SODOME. 

0,91X1,85. {Œ. N' iop~.) 

Appartenant à M. Camondo. 

210. — CONCERT CHAMPÊTRE. 

1,00X1,33. {Œ. N" lopS.) 

Appartenant h M. Jules Dupré. 

211. — VUE DE ROME. 

o,29Xo,so. {Œ. N" 6-j.) 
Légué au Musée du Louvre. 

212. — LE COLISÉE (ROME). 

0,30X0,48. {Œ. N" 66.) 
Légué au Musée du Louvre. 

213. — ZINGARA. 

0,57X0,41. {Œ. A'° I^Sy.) 

Appartenant à M"' Farochon. 

214. — SOUVENIR D'ITALIE. 

0,85x0,6s. {Non identifié dans l'Œuvre.) 
Appartenant à M. Laurent. 

215. — LE PASSEUR. 

0,21X0,35. {Œ. N° 1S23.) 

Appartenant à M°" Chamouillet. 

216. — VUE GÉNÉRALE DE CHATEAU- 
THIERRY. 0,38X0,56. {Œ.N''io2o.) 

Appartenant à M"" Chamouillet. 

217. — LA VENDANGE. 

0,47X0,79. {Non identifié dans l'Œuvre.) 
Appartenant à ^L Guillaume. 



277 



2i8. — LE GROUPE D'ARBRES A LA 
TOUR. 

0,35X0,27. {Non identifié dans l'Œuvre.) 
Appartenant à M. Alexandre Dumas. 

2iq. — PAYSAGE AVEC FIGURE SUR LA 
GAUCHE. 

0,36X0,53. {Non identifié dans l'Œuvre.) 
Appartenant à M. le D' Seymour. 

220. — LA PETITE FILLE A LA PIE. 

0,40X0,27. {Œ. N° ijSp.) 

Appartenant à M. A. Stevens. 

221. — LE PÊCHEUR A LA LIGNE. 

0,87X0,66. (CE. A'» 75.9-) 
Appartenant à JI. Guillaume. 

222. — BORD DE RIVIÈRE; ABREUVOIR. 

0,39X0,56. (Œ". A'» /&/.) 

Appartenant à M. Breitmayer. 

233. — SOIRÉE D'ÉTÉ. 

0,48x0,34. {Œ. N' iSy}.) 

Appartenant à M. Marion. 



224. — PAYSAGE. UNE JEUNE FILLE 
GARDE UNE CHÈVRE QUI BROUTE. 

0,52X0,48. {Œ.NoiISy.) 

Appartenant à M. Binant. 

225. — LE PONT DE MANTES. 

0,25X0,33. {Œ.N'S20.) 

Appartenant à M. Keller. 



Œuvres non cataloguées : 

226. — AGAR DANS LE DÉSERT. 

{Œ. N" 362.) 

Appartenant à M. X... 

227. — ÉTUDE DU TIBRE A ROME. 

Toile de s, basse. {Œ. N" iji.) 
Appartenant à M. Antoine Etex. 

228. — MENDIANTS JEUNE ET VIEUX 
(ÉTUDE). 0,29X0,17. {Œ. A' 70^0.) 

Appartenant à M. Alfred Robaut. 



EXPOSITION 



D'OUVRAGES EXECUTES EN NOIR & BLANC 
(Galeries Durand-Ruel, 1876.) 

Extrait du Catalogue 
(avec références à notre catalogue de V Œuvre de Corot) 



137. — SOUVENIR D'ITALIE. 

Eau-forte. {Œ. N" J12-.) 

138. — ENVIRONS DE ROME. 

Eau-forte. {Œ. N" J12S.) 

139. — PAYSAGE D'ITALIE. 

Eau-forte. {Œ. N" ji2ç.) 

140. — BORDS DE MARAIS. 

Eau-forte. {Œ. N" jiji.) 



141. — FORTIFICATIONS DE DOUAI. 

Eau-forte. {Œ. A"" JIJ4.) 

142. — LE DOME FLORENTIN. 

Eau-forte. {Œ. N' ^ijp.) 

143. — VÉNUS ET L'AMOUR. 

Eau-forte. (Œ". N° ji^2.) 

144. — CINQ DESSINS ORIGINAUX SUR 
VERRE TIRÉS PHOTOGRAPHIQUE- 
MENT. 



278 



EXPOSITION UNIVERSELLE DE 1878 



Extrait du Catalogue officiel 
(avec références à notre catalogue de V Œuvre de Corot). 



200. — BIBLIS (SALON DE 1875). 

{CE. N° 2içy.) 

aoi. — LES PLAISIRS DU SOIR; DANSE 
ANTIQUE (SALON DE 1875). 
{Œ. N' 2193.) 

202. — SAINT SÉBASTIEN SECOURU 
PAR LES SAINTES FEMMES. 

{Œ. N" 2jj6.) 

Appartenant h M. Gellinard. 

203. — LE LAC DE GARDE. 

{Œ. N' 1667.) 

Appartenant à M. de Knyff. 

204. — LA RIVE VERTE. 

(Œ. N° i^j2.) 

Appartenant à M. de KnyflF. 



205. — LE PARC DES LIONS A PORT 
MARLY. (Œ. N" 212^.) 

Appartenant à M. G. Rodrigues. 

206. — UN BATEAU ; CLAIR DE LUNE. 

(Œ. N°226j.) 

Appartenant à M. Verdier. 

207. — AVILLE-D'AVRAY; CHEMIN PRÈS 
DE L'ÉTANG. {Œ. N" 2136.) 

Appartenant à M. Verdier. 

208. — LES PETITS DÉNICHEURS. 

(Œ. N" 2308.) 

209. — LE BEFFROI DE DOUAI. 

{Œ. N" 2004.) 

Appartenant à M. A. Robaut. 



EXPOSITION RETROSPECTIVE 

DE TABLEAUX & DESSINS DE MAITRES MODERNES 

(Galeries Durand-Ruel, 1878.) 

Reproduction partielle du Catalogue [Œuvres de Corot), 
avec références à notre catalogue de l'Œuvre de Corot. 



49. — DIANE A SA TOILETTE. 

{Œ. N" 2178.) 

Appartenant à M. Rappe. 

50. — LES PETITS BAIGNEURS. 

{Œ. N^ 1724.) 

Appartenant à M. Beugniet. 

51. — UN SACRIFICE. FÊTE ANTIQUE. 
(SALON DE i8b6). 

(Œ. N' 1637.) 

Appartenant à M. Fanien. 



52. — LE JOUEUR DE FLUTE. 

(Œ". N" 1069.) 

Appartenant à M. Tabourier. 

53. — VILLE-D'AVRAY. (SALON DE 1869). 

{Œ. N" 1643.) 

Appartenant à M. Edwards. 

54. — UN PACAGE. 

{Œ. N" 1699.) 

Appartenant à M. Edwards. 



279 



55- — CHAUMIERES AUX ENVIRONS 
D'ÉTRETAT. {Œ. N" 20^-.) 

Appartenant à M. Edwards. 

56. — CHAUMIÈRES A PIERREFIGUES. 

(Œ. A'" 2074.') 

Appartenant à M. Edwards. 

57. — FEMME ASSISE DEVANT UN CHE- 
VALET, UN LIVRE EN MAINS. 

(CF. N" 1^61.) 

Appartenant à M. Edwards. 

58. — LA CUEILLETTE A ESSOYES 
(AUBE). {Œ. N' i4^y.) 

Appartenant à M. Edwards. 

EURYDICE. 



59 



(Œ". N" 2001.) 

Appartenant à M. Edwards. 



60. — UNE JUIVE D'ALGER. 

(CF. N" 2144.) 

Appartenant à M. Edwards. 

61. — UN FAUBOURG DE LISELLES, 
PRÈS SAINT-OMER. {Œ. N" 1^2^.) 

Appartenant à M. Edwards. 

62. — PATURAGE BORDÉ DE SAULES. 

(CF. A^" niS.) 

Appartenant à M. Edwards. 

63. — REPOS DE LA PETITE BAI- 

GNEUSE. (^Œ.N' lyôS.) 

Appartenant à M. Edwards. 

64. — A VILLE-D'AVRAY. LE BATEAU 
DE L'ÉTANG. (CF. N" 1^03.) 

Appartenant à M. H. Hecht. 

65. — SOUVENIR DE CUINCY, PRÈS 
DOUAI. (Œ. A'° 15^4.) 

Appartenant à M. H. Hecht. 

66. — A MERY-SUR-SEINE. 

(CF. N" 143c.) 

Appartenant à M. H. Hecht. 

67. — A AISERAY (COTE-D'OR). 

(CF. N" 84$.) 

Appartenant a M. H. Hecht. 

68. — UN PARC A MORTAIN (BRE- 
TAGNE). (Œ.N'S66.) 

Appartenant à M. H. Hecht. 

69. — A PALLUEL (PAS-DE-CALAIS). 
EFFET DU MATIN. (CF. A'- JS22.) 

Appartenant à M. H. Hecht. 



70. — CAVALIER SUR LA LISIÈRE D'UN 
BOIS. (CF. A'" iSiç.) 

Appartenant à M. H. Hecht. 

71. — LE SOIR AU LAC D'ALBANO. 

(Œ. A'» 1116.) 

Appartenant à M. H. Hecht. 

72. — FRAICHES COLLINES; REPOS DU 
BOUVIER. (CF. N^ 1754.) 

Appartenant à M. H. Hecht. 

CRÉPUSCULE AUX MARAIS 



73 



P ON TIN S. (CF. N" 1115.) 

Appartenant à M. H. Hecht. 



74. — DERRIÈRE LA FERME. ENVIRONS 
D'ÉTRETAT. (CF. A'" 20^9.) 

Appartenant h M. Guibert. 

75. — AU BORD DE L'ÉTANG, VILLE- 
D'AVRAY. (CF. A'» 14J7.) 

Appartenant à M. Guibert. 

76. — LE SOIR. DANSE DES NYMPHES. 
(SALON DE 1874.) 

(CF. A^" 219 1.) 

Appartenant à M. Surville. 

77. — LE VIEUX PONT DE MANTES. 

(CF. N''8i4.) 

Appartenant à M. Surville. 

78. — SOUVENIR DE FRASCATI. EFFET 
DU SOIR. (CF. A'» 1682.) 

Appartenant à M. Surville. 

79. — LA TOILETTE. 

(CF. N^ iyi4.) 
Appartenant à M. Surville. 

80. — UN PASSEUR A L'ILE SAINT- 
OUEN. {Œ. N- 1704.) 

Appartenant à M. F. Kramer. 

81. — LA CHARRETTE. 

(CF. A'° 2422.) 

Appartenant à M. le D' Cambay. 

82. — FALAISES D'YPORT, VERS Ft- 
CAMP. EFFET DU MATIN. 

(CF. N" 20$ j.) 
Appartenant à M. le D' Cambay. 

83. — RAMASSEUSES D'HERBE. RI- 
VIÈRE PRÈS BEAUVAIS. 

(CF. A'- I44J.) 

Appartenant à M. le D' Cambay. 



28o 



84. _ VUE DE CORBEIL DE GRAND 
MATIN. (Œ. N'>2io9.) 

Appartenant à M. le D' Cambay. 

85. — LA SEINE PRÈS CORBEIL. 

(CE. N" 2i^ç.') 

Appartenant à M. le D' Cambay. 

86. — BACCHANTE A LA PANTHÈRE. 

(CF. N' i2y6.) 

Appartenant à M. Daubigny. 

87. — SOUVENIR DE VILLE-D'AVRAY. 

{Œ. N' 206p.) 

Appartenant h M. Daubigny. 

88. — LES GROS CHÊNES. FEMMES A 
LA FONTAINE. {Œ. N" 241^.) 

Appartenant à M. Daubigny. 

89. — LA MÉTAIRIE. 

(CF. A'" 1694.) 

Appartenant à M. J. Dollfus. 

90. — LA PETITE CHARRETTE DANS 
LES DUNES. (CF. A^» 1117.) 

Appartenant à J>I. J. Dollfus. 

91. — VUE PRISE AUPRÈS DU LAC DE 
GENÈVE. (CF. N" 508.) 

Appartenant à M. J. Dollfus. 

92. — LES GRÈS DE LA FORÊT DE FON- 
TAINEBLEAU. (CF. A'» 50/.) 

Appartenant à M. E. Ducasse. 

93. — ÉGLISE DU TRÉPORT. 

Appartenant à M. E. Ducasse. 

94. — LA FEMME PEINTRE A SON CHE- 
VALET. (CF. A^° 7559 bis.) 

Appartenant à M. E. Ducasse. 

95. — LE PORT DE LA ROCHELLE. (SA- 
LON DE 1852). {Œ.N'669.) 

Appartenant à M. Robaut. 

96. — MOULIN DE SAINT -NICOLAS, 
PRÈS ARRAS. (CF. N^' 21S4.) 

Appartenant à M. Robaut. 

97. — LES SAULES A MARISSEL, PRÈS 
BEAU VAIS. (CF. A'» 1006.) 

Appartenant à M. Robaut. 

98. — VUE DU VILLAGE DE SIN, PRÈS 
DOUAI. {Œ.N" 2169.) 

Appartenant à M. Robaut. 



99. — LES JARDINS DE LA VILLA D'ESTE 
A TIVOLI, PRÈS ROME. 

Appartenant à M. Robaut. 

100. — ENTRÉE DU CHATEAU DE WA- 
GNONVILLE, PRÈS DOUAI. 
(CF. A'° 200J.) 

Appartenant à M. Robaut. 

7 loi. — JEUNE FILLE LISANT. 
(CF. A'" 15^4.) 

Appartenant à M. Robaut. 

102. — ADAM ET EVE CHASSÉS DU PA- 
RADIS. (CF. A'" 2311.) 

Appartenant à M. Robaut. 

103. — BOUQUET DE PIVOINES. 

{CE. N" 21^2.) 

Appartenant à M. Robaut. 

104. — LES FONDS DTGNY. 

(CF. A^» 550.) 

Appartenant à M. Roblot. 

105. — BAIGNEUSES DU TYROL. 

(CF. A'» 16^3.) 

Appartenant à M. Rouart. 

106. — CLAIRIÈRE. 

(CF. N" i2po.) 

Appartenant à W. Verdier. 

107. — PETIT MOULIN, PRÈS CHATEAU- 
THIERRY. (CF. A"> 128p.) 

Appartenant à M. Verdier. 

108. — BORD DE RIVIÈRE ET ÉCLUSE, 
LA FERTÉ-SOUS-JOUARRE. 

(CF. N" 1Ç84.) 

Appartenant à M. Verdier. 

109. — CHAUMIÈRE A GOURNAY (NOR- 
MANDIE). (Œ.N" 141J.) 

Appartenant à M. Verdier. 

iio. — UN VILLAGE DE NORMANDIE 
AU SOLEIL COUCHANT. 
(CF. A^° 1S24.) 

Appartenant à M. Verdier. 

111. — DEUX SŒURS AU BORD DE LA 
MER. (CF. A^°775.) 

Appartenant à M. Verdier. 

112. — DERNIERS RAYONS. LE BERGER. 

(CF. A^° 1064.) 

Appartenant h M. Wilson. 



28l 



113. — BACCHANTE AU REPOS. 

{Œ. N' 1277.) 

Appartenant à M. Bascle. 

114. — LE PETIT ÉTANG DE VILLE- 
D'AVRAY. (Œ.X'çi^.) 

Appartenant à M. Bascle. 

115. — MODÈLE AU REPOS. 

(ff. N'jpj.) 

Appartenant à M. Bascle. 

116. — LA RENCONTRE AUPRÈS DU 
BOIS. (CF. .V» 1^44.) 

Appartenant à M. Bascle. 

117. — LE MOULIN DU PONT DE 
MANTES. (Œ.N'i^sô.) 

Appartenant à M. Bascle. 

118. — COLLINES PRÈS SAINT-LO. 

{Œ.N'^4i.) 

Appartenant à M. Latouche. 

119. — ASPECT GÉNÉRAL DE ROUEN. 

{Œ-Nopp^.) 

Appartenant .a M. Latouche. 

120. — SOUVENIR D'UN PRÉ A BRUNOY. 

(Œ. N^ 2417.) 

Appartenant a M. Latouche. 

121. — FONTAINE JACOB A ALISE- 
SAINTE-REINE, PRÈS DIJON. 

{Œ. N" 847.) 

Appartenant à M. Grédelue. 

122. — MAISONS PRÈS LES SABLES DE 
TROUVILLE. (^Œ.N"23c,.) 

Appartenant à M. Grédelue. 

123. — A ARLEUX DU NORD. 

{Œ. N" 2019.) 

Appartenant à M. le D' Goujon. 

124. — UN FAUBOURG D'ARRAS. 

{Œ. N" 964.) 

Appartenant à M. Reignard. 

125. — L'ÉTANG DE VILLE- D'AVRAY, 
EFFET DU MATIN. (Œ. N' 914.) 

Appartenant à M. Baudry. 

126. — ITALIENNE ALLANT PUISER DE 
L'EAU. (Œ. A'° 1433.) 

Appartenant à M. Dalloz. 



127. 



12». 



I2q. 



130. 



131 



132. 



133- 



134. 



135- 



136. 



— TOUR DE CRECY, PRES ESBLY. 

(Œ. N° 219J bis.) 
Appartenant à M. Gellinard. 

— LE SOIR, SOUVENIR D'ITALIE. 

{Œ.N'>372.) 

Appartenant à M. Vernon. 

— FAUSSE PORTE DU SAUMON A 
ARRAS. (Œ. TV' 200p.) 

Appartenant à M. Fremyn. 

— PAYSAGE. 

Aquarelle. {Œ. N" 2997.) 

Appartenant à M. Robaut. 

— ÉTUDE DE FEUILLE. 
Dessin à la plume. (Œ. A'" 2jii. 

Appartenant à M. Robaut. 

— FORÊT DE COMPIÈGNE. 
Dessin plume et crayon. (Œ. A'° 2719.) 
Appartenant à >L Robaut. 

— UN BRETON. 

Dessin plume et lavis. (Œ. N° 2813.) 
Appartenant à M. Robaut. 

— PAYSAGE COMPOSÉ. 

Fusain. (Œ. N" 2S94.) 
Appartenant à M. Robaut. 

— JEUNE FILLE, COSTUME FAN- 
TAISIE. 

Dessin mine de plomb. (Œ. N" 26^2.) 
Appartenant à M. Robaut. 

— PAYSAGE COMPOSÉ. 

Fusain rehaussé. {Œ. N" 29S8.) 
Appartenant à ^L Tesse. 



Tableaux non catalogués : 

FORÊT DE FONTAINEBLEAU. (SALON 
DE 1846). (Œ. A^» 502.) 

Appartenant à >L Robaut. 

VILLAGE EN PLAINE, AU CRÉPUSCULE. 
{CE. N" 2399.) 

Appartenant à M. Julius Kann. 

LE MOULIN SOMBRE A GISORS. 
(Œ". A'" 21 yS.) 
Appartenant à M. Julius Kann. 



282 



EXPOSITION 
DE L'UNION CENTRALE DES ARTS DECORATIFS 

(1882.) 

DEUX ÉCRANS A MAIN PEINTS PAR COROT 

(CF. N<" I-J99 et 1800.) 

Appartenant à M°" la Comtesse de Lancey. 

I- EXPOSITION DE CENT CHEFS-D'ŒUVRE 
DES COLLECTIONS PARISIENNES 
(Galerie Georges Petit, Juin et Juillet 1883 



Extrait du Catalogue 
(avec références à notre catalogue de VŒuvre de Corot.) 



1. — NYMPHES ET FAUNES. 

(CF. N" 2002.) 
Appartenant à M. Defoer. 

2. — LES SAULES. 

(CF. N'pôi) 

Appartenant à M. Defoer. 

3. — LE PONT DE MANTES. 

(CF. 7V° 1^16.) 

Appartenant à ^I. Defoer. 

4. — LA FEMME AU TIGRE. 

(CF. N° 1276.) 

Appartenant à M. Clapisson. 

5. — LA SAULAIE. 

(CF. N' p6j.) 

Appartenant à M. de St-Albin. 

6. — LE RUISSEAU. 

{Œ. N' 1443.) 

Appartenant à M. de St-Albin. 



7. — LE LAC DE GARDE. 

(CF. A^° i66j.) 

Appartenant à M. Albert Wolff. 

8. — LE MATIN. (CF. N' 1669.) 

Appartenant à M. Lutz. 

9. — BIBLIS. (CF. A^" 2197.) 

10. — PÊCHEUR, LE MATIN. 

(CF. A'" 7/25.) 
Appartenant h M. Roudillon. 

11. — L'ÉTANG DE VILLE-D'AVRAY. 

(CF. N' 1471.) 

Appartenant à M. Georges Dutfoy. 

12. — LA ROCHELLE. (CF. N' 670.) 

Appartenant à M. Ernest May. 

13. — LA FEMME DU PÊCHEUR. 

(CF. A'° 773.) 

Appartenant à M. Ernest May. 



La liste ci-dessus est extraite du petit catalogue publié au cours de l'exposition. L'ouvrage relatif à cette exposition, 
paru plus tard et contenant, avec un texte d'Albert Wolfî, des eaux-fortes d'après les tableaux exposés, énumère les 
œuvres dans un ordre ditïérent et en comprend une de moins : Biblis (n" 9.) 



283 



EXPOSITION DE DESSINS DE L'ECOLE MODERNE 

A L'ÉCOLE DES BEAUX-ARTS 

(Février 1884.) 

Extrait du Catalogue 
(avec références à notre catalogue de V Œuvre de Corot.) 



96. — CASTELSAINT-ELIA PRES ROME. 

Plume. 0,27X0,40. {Œ. N° 2^Si.) 
Appartenant à M. Rouart. 

97. — ÉTUDE EN ITALIE. 

Plume. 0,31X0,30. {Œ. N' 2^84.) 
Appartenant à M. Rouart. 

98. — UN BRETON. 

Plume et lavis. 0,30X0,26. (Œ". N" 2S1}.) 
Appartenant a. M. Alfred Robaut. 

99. — ÉTUDE D'ARBRES. 

Plume. 0,22X0,29. {Œ. N" 2^11.) 
Appartenant à M. Alfred Robaut. 

100. — PORTRAIT DE JEUNE FILLE. 
Mine de plomb. 0,19X0,14. {Œ. N" 26^2.) 
Appartenant à M. Alfred Robaut. 



loi. — MORNEX. 

Mine de plomb et plume. 0,23X0,30. 

{Œ. N' 27 jy.) 
Appartenant à M. Alfred Robaut. 

102. — CIVITA-CASTELLANA. 

Plume. 0,30X0,43 (CE. N' 263).) 

Appartenant à M. Alfred Robaut. 

103. — LE SOIR (COMPOSITION). 

Fusain 0,42X0,27. {Œ. N' 2^41.) 
Appartenant à M. Boussaton. 

104. — PAYSAGE (COMPOSITION). 

Fusain 0,27 1/2X0,33 1/3. {Œ. N' 28^4.) 
Appartenant à M. Alfred Robaut. 



EXPOSITION 
D'UNE COLLECTION PARTICULIÈRE (M"'^ de C.) 

AU PROFIT 

DE LA SOCIETE PHILANTHROPIQUE 

(Galerie Georges Petit, Octobre-Décembre 1884.) 

Extrait du Catalogue 
(avec références à notre catalogue de V Œuvre de Corot.) 



I. — SOLITUDE. 

0,95X1,30. {Œ.N'i6}8.) 



2. — LE LAC ; EFFET DU MATIN. 

0,41X0,60. {Œ. N' 1476.) 



!84 



EXPOSITION DE TABLEAUX ET OBJETS D'ART 

AU PROFIT 
DE L'ŒUVRE DES ORPHELINS D'ALSACE - LORRAINE 

(Salle des Etats du Louvre, Juin 1885.) 

Extrait du Catalogue 
{avec références à notre catalogue de VŒuvre de Corot.) 



67. — PAYSAGE ; PECHEURS AU 
FILET. 0,^1X0,61 (Œ.N'2234.) 

Appartenant à M. DoUfus. 

68. — VUE DE SUISSE A MORNEX, 
PRÈS GENÈVE. 0,40X0,61 {Œ. N" }oS.) 

Appartenant à M. DoUfus. 

69. — SAULE ET PÊCHEUR. 

0,38X0,46 (Œ. N" 1126.) 

Appartenant à M. Dollfus. 

70. — PAYSAGE; BARQUE. 

0,49X0,37 (CE. N" ip^o) 

Appartenant à M. Dollfus. 

71. — FEMMES A LA FONTAINE ; PAY- 
SAGE. 0,15X0,48 {Œ.N'4y6.) 

Appartenant a M. Dollfus. 

72. — LE MONTE PINCIO A ROME ; VUE 
PRISE AUX JARDINS DE L'ACA- 
DÉMIE DE FRANCE. 

0,45X0,74 (Œ.N'Sj.) 

Appartenant à M. Dollfus. 



73. — PAYSAGE ; CHAR DE FOIN 
ATTELÉ DE DEUX CHEVAUX. 

0,50X0,66 (Œ. N° iiiy). 

Appartenant à >I. Dollfus. 

74. — LA MÉTAIRIE; PAYSAGE. 

0,55X0,81 {CE.N"i6p4.) 

Appartenant à M. Dollfus. 

75. — CAMPAGNE DE ROME; PAYSAGE. 

0,35X0,46 {Œ.N'i^S.) 

Appartenant à M. Dollfus. 

76. — PAYSAGE ; SITE DU MIDI. 

0,65X0,81 {Œ. N" 222p.) 

Appartenant à M. Bellino. 

77. — PETITE MARINE ; VUE PRISE AU 
HAVRE. 0,23x0,40 (Œ. N° 2j8.) 

Appartenant à M. Dollfus. 

78. — PORTRAIT DE FEMME. 

0,71X0,54 {Œ. N" lyoy.) 

Appartenant à M. Dollfus. 



EXPOSITION 

D'UNE COLLECTION PARTICULIÈRE (Georges LUTZ) 

(Galerie Georges Petit, Novembre 1885.) 

Extrait du Catalogue 
(avec références à notre catalogue de l'Œuvre de Corot.) 



15. — LE LAC DE GARDE. 
(Œ. N" i66j.) 

17. — LE PETIT PONT. 

(Œ. N" 140J). 



18. — LA JEUNE FILLE. 
{Œ. N' 1353.) 

iq. — LE MATIN. 

(Œ. N" 1669.) 



.85 



EXPOSITION DE MAITRES DU SIECLE 

(Rue Bayard 3, Avril-Mai 1886.) 

Cette exposition comprit 30 œuvres de Corot, dont 27 figurèrent à la vente Saulnier 

à l'issue de cette exposition. 



EXPOSITION 
DE TABLEAUX MODERNES FRANÇAIS & ETRANGERS 

(Galerie Georges Petit, Septembre-Octobre 1887.) 

Extrait du Catalogne : 

148. — PATURAGE. 164. — LE SENTIER. 

152. — FONTAINE EN BRETAGNE. t . m t t^t^ 

■^ 203. — L ALLEE. 

160. — PETIT PÊCHEUR ROUGE. 

161. - SAULAIE. ^°4. - LE VERGER. 

163. — LA MAISON CABASSUD. 237. — LE MOULIN. 



Les N- 148 (Œ. A'» 6^^), 152 {Œ. N' 68^), 160 {Œ. N° ip^4), 161 {Œ. N' 1614), et 163 (Œ. A'» piy), ont 
seuls été exposés, contrairement à la rédaction du catalogue. 



EXPOSITION DES GRAVURES DU SIECLE 
(Galerie Georges Petit, Octobre 1887.) 

137. — SIX EAUX-FORTES DE COROT. 

Appartenant .i M. Giacomelli. 



286 



EXPOSITION CENTENNALE 
DE L'ART FRANÇAIS 

(1889.) 

Extrait du Catalogue 
(avec références à notre catalogue de VŒuvre de Corot.) 



PEINTURE 

148. — ÉTUDE DE CHÊNES A FONTAI- 
NEBLEAU (1830). {Œ. N" 2-j8.) 

Appartenant à M. Français. 

149. — LA FEMME A LA PERLE. 

(Œ. ^» 1^07.) 

Appartenant à M. Dollfus. 

150. — JOUEUSE DE MANDOLINE. 

(Œ. A'° /060.) 

Appartenant à M. Bernheim jeune. 

151. — PAYSAGE; LE BAC. 

{Œ. N° 170}.) 

Appartenant à M. Otiet. 

152. — PAYSAGE ; GARDEUSE DE VA- 
CHES. {Œ. N" 119S.) 

Appartenant à M. Otlet. 

153. — RONDE DE NYMPHES. 

(Œ. N" 2 ICI.) 

Appartenant à M. Barbedienne. 

154. — PAYSAGE. — VUE DE MANTES. 

(Œ. N' 1^22.) 

Appartenant à M. Warnier. 

155. — VUE DU PORT DE LA ROCHELLE. 
(SALON DE 1852). {Œ. N" âôç.) 

Appartenant à M. Alfred Robaut. 

156. — VUE DU PONT ET DU CHATEAU 
SAINT-ANGE (ROME.) {Œ. N^ 70.) 

Appartenant à M. Tillot. 

157. — INTÉRIEUR DE CUISINE A 
MANTES. — ÉTUDE. {Œ.N0S26.) 

Appartenant à M. Chéramy. 

158. — TERRASSE DU PALAIS DORIA A 
GÊNES. — ÉTUDE. {Œ. N' joo.) 

Appartenant à M. Chéramy. 



158 bis. — FEMME A LA SERPE. 
(Œ. N' 380.) 

Appartenant à M. Chéramy. 

159. — JEUNE FILLE EN PROMENADE. 

(Œ. N' lyy,.) 
Appartenant à M. Lutz. 

160. — ILE SAN BARTOLOMEO. 

{Œ. N' 75.) 

Appartenant à M. H. Rouart. 

161. — PASTORALE. (SALON DE 1873). 

(Œ. N. 2107.) 

Appartenant à M. Forbes-White. 

162. — CHEMIN AVEC UN CAVALIER. 

{Œ. N' 21^6.) 

Appartenant à M. Barbedienne. 

163. — L'ATELIER. (Œ. N" ijyS.) 

Appartenant à M. Bernheim. 

164. — LE CHARIOT. (Œ. N" iioi.) 

Appartenant à M. Tavernier. 

165. — CHEMIN MONTANT. 

{Œ. N" S8S.) 

Appartenant à M. Otlet. 

166. — GENZANO, PRÈS DU LAC DE 
NEMI (DATÉ 1S43). (Œ. N' 4y7bis.) 

Appartenant à M. Chéramy. 

167. — LE CONCERT (SALON DE 1857). 

{Œ. N' 461.) 

Appartenant à M. Jules Dupré. 

168. — PAYSAGE AVEC FIGURES. 

{Œ. N' 222p.) 

Appartenant à M. Bellino. 

169. — LA SABLIÈRE (ROUTE DE). 

{Œ. N' 261.) 

Appartenant à M. Jules Ferry. 



287 



170. — PLAGE D'YPORT. 

{Œ. N" 20y2.) 
Appartenant à M. le comte Doria. 

171. — VILLE ET LAC DE COME. 

(Œ. N" 308.) 

Appartenant à M. le comte Doria. 

172. — EURYDICE BLESSÉE. 

(Œ. N" 1999.) 

Appartenant à M. le comte Doria. 

173. — LA FORÊT DE FONTAINEBLEAU. 
(SALON DE 1833.) yŒ. N'^ 25^.) 

Appartenant à M. Binant. 

174. — LE BAIN DE DIANE (SALON 

DE 1855.) {Œ. N' 106}.) 
Appartenant au Musée de Bordeaux. 

175. — FEMME ASSISE. 

(Œ. N' 2145.) 

Appartenant à M. Rouart. 

176. — LE PASSAGE DU GUÉ (SALON 
DE 1868). {Œ. N" 1642.) 

Appartenant à M. Vever. 

177. — L'ÉTANG. (Œ. N" lyiS.) 

Appartenant à M. Van den Eynde. 

178. — LA TOILETTE. (SALON DE 1859). 

{Œ. N" 1108.) 

Appartenant à M. V. Desfossés. 

179. — PAYSAGE. {Œ.N-722.) 

Appartenant à M'"' Charras. 

180. — LE LAC (ITALIE). {Œ. N" 2^0^.) 

Appartenant à M. Warnier. 

181. — LE LAC DE GARDE (COMPOSI- 
TION). {Œ. N" 1667.) 

Appartenant à M. Lutz. 

182. — PAYSAGE D'ARTOIS. 

{Œ. N° 2011.) 

Appartenant à M. Tabourier. 

183. — LE MATIN (SALON DE 1863. — 
EXPOSITION UNIVERSELLE 1867). 

{Œ. N° i6}9.) 

Appartenant à M. Crabbe. 

184. — LE SOIR. {Œ. N" un.) 

Appartenant à M. Crabbe. 

185. — DANSE DE NYMPHES (RÉDUC- 
TION VARIANTE DU TABLEAU DU 
LOUVRE). {Œ.N" 1629.) 

Appartenant à M. Otiet. 



186. — NYMPHES ET FAUNES (RÉDUC- 
TION D'UN TABLEAU EXPOSÉ EN 
1870). {Œ. N' 219S.) 

Appartenant à M. Otlet. 

187. — LES BAIGNEUSES. {Œ. ^' 217S.) 

Appartenant à M. Otlet. 

188. — VUE DU COLISÉE. (Œ. N' 34.) 

Appartenant à M. le comte Doria. 

189. — VUE DE NAPLES. {Œ. iV° 1S5.) 

Appartenant à M. H. Rouart. 

190. — BIBLIS (SALON DE 1875). 

(CF. A'° 2197.) 

Appartenant à M. Otlet. 

191. — FEMME EN ROUGE, JOUANT DE 
I A GUITARE. {Œ. N" 1566.) 

Appartenant h M. V. Desfossés. 



DESSINS 

115. — ÉTUDE D'ARBRES. 

Fusain. (Œ". N" 2984.) 
Appartenant à M. Alfred Robaut. 

ÉTUDE D'ARBRES. 

Fusain. {Œ. N" 2914.) 
Appartenant à M. Alfred Robaut. 

— ÉTUDE D'ARBRES. 

Fusain. {Œ. N" 2894.) 
Appartenant à M. Alfred Robaut. 

iiS. — PORTRAIT DE JEUNE FILLE. 
Dessin. {Œ. N° 26^2.) 
Appartenant à M. Alfred Robaut. 

119. — ÉTUDE DE FEUILLAGE. 
Dessin. {Œ. N" 2^11.) 
Appartenant h M. Alfred Robaut. 

— ÉTUDE DE FEMME. 
Dessin. {Œ. N" 2/2i.) 

Appartenant à M. Alfred Robaut. 

— ÉTUDE D'ARBRES ET DE RO- 
CHERS ; CI VITA-CASTELLANA, SEP- 
TEMBRE 1827. 

Dessin à la plume. {Œ. N° 262).) 
Appartenant à M. Alfred Robaut. 

122. — FIGURE NUE. 

Dessin. {Œ. N" 2S67.) 
Appartenant à M. H. Rouart. 



i:b. 



117. 



120. 



121. 



288 



GRAVURES & LITHOGRAPHIES 
loi. — SOUVENIR DE TOSCANE. 

BATEAU SOUS LES SAULES. 
(Œ. N" }i24.) 

ÉTANG DE VILLE-D'AVRAY. 

(Œ. N' }I2y.) 

UN LAC DANS LE TYROL. 

{Œ. N" 3126.) 
SOUVENIR D'ITALIE. {Œ. N" 3127.) 



ENVIRONS DE ROME. {Œ. N" 3128.) 

PAYSAGE D'ITALIE. {Œ. N' ^129.) 

DANS LES DUNES. {Œ. N' 31^1.) 
(Eaux-fortes originales). 
Appartenant à M. Alfred Robaut. 

— SOUVENIR DE TOSCANE. 

{Œ. N'3123.) 
(Eau-forte originale pour la Galette des Beaux-Arts.) 

— SIX AUTOGRAPHIES. (Œ. N'> J141, 
3142, 3148, 31^0 à ^1^2). 

Appartenant à M. Alfred Robaut. 



102. 



103. 



2"- EXPOSITION DE CENT CHEFS-D'ŒUVRE 

DES ÉCOLES FRANÇAISE & ÉTRANGÈRES 

(Galerie Georges Petit, Juin 1892.) 

Extrait du Catalogue 
(avec références à notre catalogue de TŒuvre de Corot.) 



51. _ VACHES DANS UN ÉTANG. 

{Œ. N° 1621.) 
Appartenant à M. Brun. 

52. — LE PASSEUR. {Œ. N" 2108.) 

Appartenant à M. Ed. Marteil. 

53. — DANSE DE NYMPHES. 

(Œ. N' 1628.) 

Appartenant à M. Mathieu. 

54. — LE LAC. (Œ. N" 1363.) 

Appartenant à M. Gillou. 

55. — L'ÉCLUSE. (Œ. N' 13)1.) 

Appartenant à M. Boucheron. 

56. — LA CHARRETTE. (Œ. A'' 200S.) 

Appartenant à M. Warnier. 

57. — LE COUP DE VENT. (Œ. X' 1906.) 

Appartenant à M. Warnier. 

58. — LE SENTIER. (Œ. X" 1963.) 

Appartenant à M. Soubies. 

59. — LE LAC. (Œ. X" 1664.) 

Appartenant à M. Frédéric Béer. 

60. — L'ÉTANG DE VILLE-D'AVRAY. 

(Œ. X" 14J0.) 

Appartenant à M. Lagarde. 



61. — LA FEMME A LA CHÈVRE. 

{Œ. X' 1684.) 

Appartenant à M. Georges Rodrigues. 

62. — UN PÊCHEUR. (CF. X' 1947.) 

Appartenant à M. H. Vever. 

63. — SOUS BOIS. 

Appartenant à M. Goldschmidt. 

Ce tableau, bien que catalogué, n'a pas figuré à 
l'exposition. 

64. — VACHES AU PATURAGE ; VILLE- 
D'AVRAY. (Œ. X''9i3.) 

Appartenant à M. P. David. 

65. — CHATEAU-THIERRY. {Œ. X' 12S7.) 

Appartenant à M. Micliel-Lévy. 

6b. — LA CHEVRIÈRE. {Œ. X' 1883.) 

Appartenant à M. Huniphrey Roberts. 

Trois tableaux non catalogués ont figuré également à 
cette exposition : 

FORÊT DE FONTAINEBLEAU. (Œ. X' 257.) 
VELLÉDA. (Œ. X' 1308.) 
LA LISEUSE. (Œ.X''i378.) 

Dix de ces œuvres ont été reproduites dans l'ouvrage 
publié ultérieurement sur cette exposition. Ce livre contient 
également la reproduction d'un tableau qui n'a pas figuré 
a l'exposition : 

VUE DU PONT DE MANTES. (Œ. .V» 1317.) 



289 



EXPOSITION D'ŒUVRES DE COROT 

A L'OCCASION DE SON CENTENAIRE 
(Palais Galliéra, Mai-Juin 1895.) 

Reproduction intégrale du Catalogue (i) 
(avec références à notre catalogue de VŒuvrc de Corot.) 



MUSÉE DE DOUAI 

1. — PAYSAGE. SITE D'ITALIE (1848.) 

{Œ. iV- 609.) 

MUSÉE DE DUNKEROUE 

2. — PAYSAGE. {Œ. N° 7^27.) 

MUSÉE DE LANGRES 

3. — JÉSUS-CHRIST AU JARDIN DES 

OLIVIERS (SALON DE 1849). 
{Œ. N" 610.) 

MUSÉE DE LA ROCHELLE 

4. — ENVIRONS DE GENEVE. (LEGS 
ADMYRAULT). (Œ. A'» jij.) 

5. — PAYSAGE. (LE PREMIER PAS). 

{Œ. N' 13^6.) 

MUSÉE DU MANS 

6. — VUE PRISE A VILLE-D'AVRAY 

(1867). {Œ. N° 1920.) 

MUSÉE DE MARSEILLE 

7. — VUE DE RIVA (TYROL ITALIEN). 

{Œ.N'339.) 

MUSÉE DE NANTES 

8. — SOLEIL COUCHANT APRÈS LA 
PLUIE. {Œ. N" iSoi.) 

9. — DÉMOCRITE ET LES ABDÉRI- 
TAINS. (SALON DE 1841). (Œ. N^ 376.) 

MUSÉE DE REIMS 

10. — AUTOUR DU LAC. {Œ. N' 16S0.) 

11. — LE LAC D'ALBANO. {Œ. N" 16^9.) 



MUSÉE DE ROUEN 

12. — LES ÉTANGS DE VILLE-D'AVRAY. 

{Œ. N" 1641.) 

13. _ VUE DE VILLE-D'AVRAY. 

{Œ. N' 2062.) 

MUSÉE DE SAINT-LO 

14. — HOMÈRE ET LES BERGERS. (SA- 
LON DE 1845). {Œ. N' 464.) 

COLLECTION DE MM. BAYER, PARIS 

15. — EFFET DU SOIR DANS LA CAM- 
PAGNE ROMAINE. {Œ. N''22Sp.) 

16. — L'ÉTANG. (Œ. N" 2235.) 

COLLECTION DE M. BELLINO, PARIS 

17. — LES CARRIÈRES. {Œ. N" 947.) 

COLLECTION DE M. BINANT, PARIS 

18. — VUE PRISE DANS LA FORÊT DE 
FONTAINEBLEAU. {Œ. N' 23^.) 

COLLECTION DE M. JACQUES BLANCHE, PARIS 

19. _ VUE DE L'HOPITAL DE BEAUVAIS 

(1833). (2) (Œ. N' 243.) 

COLLECTION DE M . P. DE BORDERIEUX, PARIS 

20. — CHAUMIÈRE AU BORD DE LA 
MER. {Œ.N" 1823.) 

COLLECTION DE MxM. BOUSSOD ET VALADON, PARIS 

21. — LES CONTREBANDIERS. 



22. 



(Œ. N" 2307.) 
COUR DE FERME. {Œ. N" 1402.) 



(i) Ce catalogue porte comme titre : Exposition orgjiiisce au profit du monument du centenaire de Corot. Le monument 
en question n'a pas été érigé. 
(3) Titre erroné. 



290 



COLLECTION DE M. BRUNEAU 

23. — MAISON DE COROT A VILLE- 
D'AVRAY. {Œ. N' 1^0^.) 

COLLECTION DE M"" V* CARDON, BRUXELLES 

24. — FORÊT DE SAINT -GERMAIN, (i) 

(Œ. A^" 2046.) 

COLLECTION DE M. P. CHAVANE, DIJON 

25. — BEAUNE-LA-ROLANDE. 

{Œ. N" 7^7.) 

26. — MATIN. 

{Voir, page spj, le croquis de M. Robaut.') 



27 
28 

29 
30 

31 
32 

33 

34 
35 

36 

37 
38 

39 
40, 



COLLECTION DE M. CHÉRAMY, PARIS 

— LE CHEVALIER. {Œ. N^ lyo.) 

— LA " PETITE PIE " (PORTRAIT 

DE M"' W.) {Œ. N" ijSp.) 

— GÊNES. {CE.N'>3oo.) 

— VENISE. {Œ.N-' 31S.) 

— GENZANO. {Œ.N°4^7bis.) 

— MENDIANTS. (Œ. N' 1040.) 

— SAINT-SÉBASTIEN. {Œ. N' 1033.) 

COLLECTION GUSTAVE CLAUDON, PARIS 

— NYMPHES AU BAIN. {Œ. N^ 1113.) 

— SITE DE NORMANDIE. 

{Voir, page 2^3, le croquis de M. RobautS) 

— GELÉE BLANCHE A AUVERS. 
{Voir, page 2Ç3, le croquis de M. Robaut.) 

— FERME AU BORD D'UN ÉTANG. 
( Voir, page 2^4, le croquis de M. Robaut.) 

— SAULES PRÈS D'UN RUISSEAU. 

( Voir, page 2^4, le croquis de M. Robaut.) 

— CANAL EN HOLLANDE. 
{Voir, page 2p3, le croquis de M. Robaut.) 

— PÊCHEUR AU SOLEIL COU- 
CHANT. {Non identifié.) 



COLLECTION DE M. ARCHIBALD CO.\TS, ESQ. 
WOODSIDE-PAISLEY (ÉCOSSE) 

41. — LE SOIR. {Non identifié.) 

42. — UNE DANSE DE NYMPHES. 

{Œ. N' 2200.) 



43. — LE SOIR, RONDE DE NYMPHES. 

{Œ. N" 2ipi.) 

44. — IDYLLE, RONDE D'ENFANTS. 

{Œ. N' 1062.) 

COLLECTION DE M. W. A. COATS, 
SKELMORLIE (ECOSSE) 

45. — LE LAC. 

{Voir, page 2^3, le croquis de M. Robaut.) 
COLLECTION DE M. JULES COMTE, PARIS 

46. — LA MOUSSIÈRE (EFFET DU 

MATIN). {Œ.N' J229.) 

COLLECTION DE M. FERNAND COROT, PARIS 

47. — LA FEMME A LA FLEUR. 

{Œ. N" 1421.) 

48. — FERME A BRUNOY. {Œ. N' 2111.) 

49. — ALLÉE A BRUNOY. {Œ. N- 2112.) 

50. — PAYSAGE. {Œ. N' S37.) 

51. — COPIE, D'APRÈS COROT, DE SON 
PORTRAIT OFFERT PAR LUI AU 
MUSÉE DES OFFICES DE FLORENCE. 

En vitrine : Epreuve de la médaille offerte à Corot 

le 29 décembre 1874. 
Huit carnets de notes de Corot. 

COLLECTION DE M. EUG. CUVELIER, 
THOMERY (S.-ET-M.) 

52. — PAYSAGE AVEC BAIGNEUSES. 

{Œ. N" jiSi.) 

53. — MADELEINE. {Œ. N" 1036.) 

COLLECTION DE M. PAUL DAVID, REIMS 

54. CHEMIN BORDÉ DE SAULES. 

(Œ". N' II 18.) 

55. — ROUTE SOUS BOIS. 

{Voir, page 2^4, le croquis de M. Robaut.) 

56. — PRAIRIE A VILLE-D'AVRAY. 

{Œ.N''çi3.) 

COLLECTION DE M. EMILE DEKENS, BRUXELLES 

57. — FEMME AU TIGRE. {Œ. N" 1276.) 

38. — FEMME A L'AMOUR. {Œ. N° 1998.) 

59. — PORTRAIT DE JEUNE FILLE. 
{Œ.N' 2133.) 



(i) Titre erroné. 



291 



COLLECTION DE M. DELON, PARIS 

60. — LE MATIN. (Œ. /V- 1729.) 

COLLECTION DE M. VICTOR DESFOSSÉS, PARIS 

61. — LA TOILETTE (1864)- (i) 

(Œ. N' 1108.) 

62. — SAINT-SÉBASTIEN. {Œ. N- 2316.) 

63. — LE PÊCHEUR. (Œ. N" 1^72.) 

64. — L'ATELIER DE COROT. 

(Œ. N' /55p.) 

65. — LA CIGALE. (Œ. N" 1^66.) 

COLLECTION DE M. DEUTSCH, PARIS 

66. — VUE DE ROUEN. (Œ. N" 20)2.) 

67. — PETITES PAYSANNES. 

{Œ. N" 1022.) 

68. — UNE ALLÉE (Non identifié.) 

COLLECTION DE M. DONATIS, PARIS 

69. — LE SOIR. (Œ. N" 1806.) 

70. — LA BRUME DU MATIN. {Œ.N' 1207.) 

71. — HAMEAU DANS LE VOISINAGE 
DE LA MER. {Œ. N« 1128.) 

72. — ALLÉE OMBREUSE, A VILLE- 

D'AVRAY. {Œ. N" 1982.) 

73. — CHEMIN MONTANT. 

{Non identifié.) 

74. — CHAMP DE BLÉ. 

{Voir, page 294, le croquis de M. Robaut.) 

75. — UN ARBRE AU BORD DE L'EAU. 

{Non identifié.) 

76. — PAYSAGE PRINTANIER. 

{Voir., page 294, le croquis de M. Robaut.) 

Tj. — PAYSAGE OMBREUX. 

{Voir, page 2çj, le croquis de M. Robaut.) 

COLLECTION DU MARQUIS FRESSINET DE BELLANGER, 
PARIS 

78. — LE LAC. {Œ. N" 1621.) 

79. — NYMPHES CHEVAUCHANT SUR 
DES PANTHÈRES. {Œ.N^22oi.) 



' 80. — FEMME EN FORÊT RAMASSANT 
DU BOIS. {Œ. N" 2170.) 

COLLECTION DE M. E. GOUJON, SÉNATEUR, PARIS 

81. — L'ÉCLUSE. {Œ..N^i984.) 

82. — LE GENDARME. {Œ. N'^ 2019.) 

83. — LE MOULIN. 

{Voir, page 294, le croquis de M. Robaut.) 

COLLECTION DE M. LE D' GRATIOT, PARIS 

84. — PAYSAGE. {Non identifié.) 

85. — COUBRON. 

{Voir, page 29), le croquis de M. Robaut.) 

COLLECTION DE M°" V ALFRED GRUNEBAUM, PARIS 

86. — LES SAULES. 

( Voir, page 294, le croquis de M. Robaut.) 

87. — FIGURE DEBOUT. {Œ. N" 1392.) 

88. — EFFET DE LUNE. 

( Voir, page 294, le croquis de M. Robaut.) 
COLLECTION DE M. GUESNON, PARIS 

89. — PENSEROSA; JEUNE FILLE A LA 
FONTAINE. (Œ. A^" 1341.) 

COLLECTION DE M. G. HOCHE, PARIS. 

90. — SOUVENIR DE LA VILLA BOR- 

GHÈSE. {Œ. N' 1102.) 

COLLECTION DE M. A. KAPFERER, PARIS 

91. — LA LISEUSE. {Œ. N' 137S.) 

COLLECTION DE M. LAGARDE, PARIS 

92. — ÉTANG DE VILLE-D'AVRAY. 

{Œ. N' 1470.) 

COLLECTION DE M. LECLERCQ., PARIS 

93. — PAYSAGE COMPOSÉ ET BAI- 
GNEUSES. (ÉTUDE POUR UN TA- 
BLEAU. VENTE DE L'ATELIER 
COROT.) {Non identifié.) 

COLLECTION G. LEMAISTRE, PARIS 

94. — PORTRAIT DE COROT PAR LUI- 
MÊME. {Œ. N" 41.) 



(i) Cette date est erronée ; le tableau a figuré au Salon de 1859. 



29Î 



COLLECTION DE M. E. LE ROY, PARIS 

95. — LE RUISSEAU. (Œ. N" 2161.) 

q6. — L'ÉTANG. (NON SIGNÉ. OFFERT 

PAR COROT A SON AMI TH. 

SCRIBE.) (Œ.N" 1909.) 

COLLECTION DE M. GEORGES LUTZ, PARIS 

97. — LE LAC DE GARDE. {Œ. N" i66j.) 

98. — PETIT PONT. (Œ. N" 140J.) 

99. — LE MATIN. {CE. N" 1669.) 

100. — MONTMARTRE. (Non identifié). 

loi. — SAULAIE, ENVIRONS D'ARRAS. 

{Œ. N' 2040.) 

102. — FLESSINGUE. (i) {Œ. N" 129^.) 

103. — LE LABOUREUR. (Œ. N" 1329.) 

104. — LA BAIGNADE. {Œ. N' 1S21.) 

COLLECTION DE M. EUG. LYON DE THUIN, 
BRUXELLES 

105. — PAYSAGE. PAYSAN A CHEVAL 
DANS LA CAMPAGNE. (Œ. A'° 2423.) 

COLLECTION DE M. LOUIS MANTE, MARSEILLE 

106. — LE PONT DE MANTES. [Œ. A'° 227^.) 

107. — CAMPAGNE ROMAINE.(ff.A-' 7/2^.) 

COLLECTION DE M. A. MAXWELL, ESQ.., GLASGOW 

loS. — LE MATIN, PRÈS DE LA MER. 

(Non identifie'.) 

COLLECTION DE M. LÉON MICHEL-LÉV'Y, PARIS 

109. — LA MUSE. (Œ. N" i^SS.) 

no. — VILLE-D'AVRAY. (Œ. N" 813.) 

111. — JEUNE FILLE A LA FONTAINE. 

{Œ. N" 1^74.) 

COLLECTION DE M. Cil. MEISSOXIER, POISSY 

112. - VACHES DANS UNE PRAIRIE. 

{Œ. N ^^4.) 

COLLECTION DE M. LÉON DE MOT, BRUXELLES. 

113. — VUE D'ARLEUX, PRÈS DE DOUAI. 

{Œ. N" 202/ bis.) 



114. — VUE DE DECHY, PRÈS DE DOUAI. 

{Œ. N' 2014 tis.) 

COLLECTION DE M. NORBERG, PARIS 

115. — MATINÉE. 

( Vb/V, page 294., le croquis de M. Robaut.) 

COLLECTION DE TH. RÉVILLON, PARIS 

116. - LE PONT DE NARNI. (SALON DE 

1S27.) (Œ. N" 199.) 

COLLECTION DE M. CH. ROBERTS, LONDRES 

117. — L'OURAGAN. (Œ. N" 2332.) 

COLLECTION DE M°" RODRIGUES-HENRIQUEZ, PARIS 

118. — DANTEET VIRGILE (RÉDUCTION 
DU GRAND TABLEAU.) (Œ. N" 231^.) 

119. — CAMPAGNE DE ROME. 

(Œ. N" 220J.) 

120. — FEMME A LA CHÈVRE. 

(Œ. N' 16S4.) 

121. — LE PARC DES LIONS. (Œ. N° 2127.) 

122. — PALETTE DE COROT. (Œ. N" 24^8.) 

COLLECTION DE M. SOUBIES, PARIS 

123. — LE SENTIER. {Œ. N" 1963.) 

COLLECTION DE M. STUMPF, PARIS 

124. — FIN DE JOURNÉE. 

{Voir., page 293, le croquis de M. Robaut.) 
COLLECTION DE M. MARCEL THEVENIN, PARIS 

123. — LA RUE DES SAULES, A MONT- 
MARTRE. 

{Voir, page 294, le croquis de M. Robaut.) 

COLLECTION DE M. VASNIER. REIMS 

126. — L'ÉTANG DE VILLE-D'AVRAY. 

{Œ. N' 1497.) 

127. — VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON. 
{Voir, page 294, le croquis de M. Robaut.) 

125. — SOUVENIR D'ITALIE. 

{Œ. N' 2409). 

COLLECTION DE M. HENRI VEVER, PARIS 

129. — CASCADE DE TERNI. {Œ. N 132.) 



(:) Titre erroné : c'est FtesselUs qu'il faut lire. 



293 



130 
131 

132 

133 
134 

135 
136 



EURYDICE BLESSEE. {Œ. N" 1999.) 
ÉTANG DE VILLE-D'AVRAY. 

{Œ. yV° 7^75.) 

LE CHEMIN MONTANT. 
(Œ. iV° 888.) 

L'ABREUVOIR. (ΠA^- 1142.) 

EFFET DU MATIN (FEMME.) 
(ff. N" 1S02.) 

ROUTE ENSOLEILLÉE, (ff. N' 1393.) 

EFFET DU MATIN (VACHES). 

(Œ. N' 12^3.) 



137. — EFFET DU SOIR. (Œ. N' 17^9.) 
13S. — LA JEUNE MÈRE. {Œ. N' 1382.) 

139. — NYMPHE AU BORD DE LA MER. 

{Œ. N- 1376.) 

COLLECTION DE M. WARXIER, REIMS. 

140. — PAYSAGE D'ITALIE. {Œ. N" 2305.) 

141. — VUE DE MANTES. (Œ. N" 1^22.) 

142. — COUP DE VENT. (Œ. N" 1906.) 

143. — SAULES ET RIVIÈRE. (Œ. A" 1988.) 



EXPOSITION D'ŒUVRES DE COROT 
A L'OCCASION DE SON CENTENAIRE AU PALAIS GALLIÉRA, 1895 

(Suite) 

Croquis marginaux de M. Alfred Robaut, sur son catalogue-. 




39 






26 



n... 



i 



M 



i'./:- 




■N 



^%^. 



-Ï- 



«3 



N 



ri' 




y 



"77 



,^^; - .A.... 



7;;/ ^.,„.^ ,r 



îdLL' ■'■'•"if- Ai 



^:v , 






124 



;>? 



294 




lW^.AIf.-- :Mm 



1 




88 



127 



'^^ 0: 



^^i:.. 



56 









■1' '.-^ : 



55 



125 



37 




74 



S3 




38 






76 



115 



295 



EXPOSITION CENTENNALE 
DE L'ART FRANÇAIS 

(1900.) 

Extrait du Catalogue 
(avec réjérences à notre catalogue de l'Œuvre de Corot.) 



PEINTURE 

115. — VUE DE PIERREFONDS. 

{Œ. N" 474.) 

Appartenant au Musée de Quimper. 

116. — HOMÈRE ET LES BERGERS. 

{Œ. A'° 464.) 

Appartenant au Musée de Saint-Lô. 

117. — LE VERGER. {Œ. N''44i.) 

Appartenant au Musée de Semur. 

118. — L'ATELIER. {Œ. N" 1^60.) 

Appartenant à M'"" Esnault-Pelterie. 

119. — FEMMME ORIENTALE. (Œ. A'> /^jj.) 

Appartenant à M. Bessonneau. 

120. — CRÉPUSCULE AU BORD DE L'EAU. 

{Œ. N" 1124.) 

Appartenant à M. L. Mante. 

121. — PORTRAIT DE FEMME. (Œ. A^' /_5d5.) 

Appartenant à M. Boy. 

122. — VUE PRISE A VOLTERRA. 

{Œ. N" joj.) 
Appartenant à M. Moreau-Nélaton. 

123. — UN MOINE. {Œ. N'jys.) 

Appartenant à M. Moreau-Nélaton. 

124. — LA CATHÉDRALE DE CHARTRES. 

{Œ. N° 221.) 

Appartenant à M. Moreau-Nélaton. 

125. — FIGURE DE JEUNE MODÈLE, (i) 

Appartenant à M. Henri Rouart. 

126. — TIVOLI VU DE LA VILLA D'ESTE. 

{Œ. N' 457-) 

Appartenant à M. Henri Rouart. 



127. — FONTAINEDELAVILLAMEDICIS. 

{Œ. N" 7p bis.) 

Appartenant à M. Henri Rouart. 

128. — FEMME EN BLEU. {Œ. N" 2180.) 

Appartenant à M. Henri Rouart. 

129. — AGAR DANS LE DÉSERT, GRAND 
PAYSAGE. {Œ. N'j62.) 

Appartenant à M. Gallimard. 

130. — GRAND PAYSAGE D'ITALIE; PAY- 
SANNE REVENANT DE LA VILLE. 

(Œ. A'° i6c)^.) 
Appartenant à M. Gallimard. 

131. — FEMME NUE ÉTENDUE DANS UN 
PAYSAGE. (Œ. A-»j7^.) 

Appartenant à M. Gallimard. 

132. — PORT DE DUNKERQUE. 

(Œ. N" 211Ç.} 

Appartenant à M. Ernest May. 

133. — ENVIRONS DE MANTES. 

{Œ. N" 1^2}.) 
Appartenant à M. Albert Cahen. 

134. — LE MANOIR DE BEAUNE- LA- 
ROLANDE, (ff. N'7^9.) 

Appartenant à M. Sarlin. 

135. _ VUE DE VENISE. {Œ. N' 313.) 

Appartenant à M. Sarlin. 

136. — PAYSAGE D'ARTOIS (2). 

{Œ. N" 1021 bis.) 
Appartenant à M. Révillon. 

137. — LE CHEVRIER. {Œ. N' 2202.) 

Appartenant h M. Révillon. 



(i) Des doutes ont été émis sur l'authenticité de cette œuvre à l'occasion de cette exposition. 
(2) Titre erroné : lire La Ferté-Milon. 



:()6 



13S. _ JARDINS DE L'ACADÉMIE DE 
FRANCE A ROME. (Œ. N' <S>.) 

Appartenant à M. Dollfus. 

DESSINS 

827. — JEUNE FILLE COIFFÉE D'UN 
BÉRET. Mine de plomb. {Œ. N" 26yç.) 
Appartenant au Musée de Lille. 

828. — SOLITUDE. Fusain. {Œ. N" zSp^.) 
Appartenant au Musée de Lille. 

829. — PAYSAGE. Fusain. {Œ. X" 2pj}.) 
Appartenant au Musée de Lille. 



830. — LE LONG DE LA VILLA MEDICIS ; 
OCTOBRE 1827. Plume. {Œ. N^ 2583.) 
Appartenant à AL H. Rouart. 

831. — FIGURE NUE. Mine de plomb. 

(Œ. N" 2S67.) 
Appartenant à M. H. Rouart. 

832. — CASTEL SAINT-ELIA 1827. 

Plume. {Œ. N" 2^81.) 

Appartenant à M. H. Rouart. 

833. — PAYSAGE. {Œ. N' 2S43.) 

Appartenant à >L Georges Viau. 

834. — PAYSAGE. Fusain. {CE. N" 298^.) 

Appartenant à >L Beurdeley. 



ICONOGRAPHIE DE COROT 



298 



ICONOGRAPHIE DE COROT 



CHARGE PAR 



I 

1825. — PEINTURE PAR COROT DAPRÈS 
LUI-MÊME. 

0,32X0,23 

Collection Moreau-Nélaton. 
Voir Œuvre, N" 41. 

II 

1827. — AQUARELLE. 
JULES BOILLY. 

C'est le croquis d'une charge que l'artiste avait peinte sur 
le mur de l'hôtel de la Sibylle, à Tivoli. 

Reproduit tome I, page 40. 

III 

Vers 1830. — CROQUIS A LA MINE DE 
PLOMB PAR COROT DAPRES LUI- 
MÊME. 

Il est assis auprès d'une jeune fille qui joue du piano. Il 
est coiffé d'un béret et regarde de face. 

Ce croquis fait partie d'un carnet (A^" yi23) offert par Corot 
à l'architecte Quantinet (Collection Rouart). 

Reproduit ci-contre. 

IV 

1830. — CROQUIS A LA MINE DE PLOMB 
PAR JULES BOILLY (tiré d'un album). 

On lit en bas : « Corot à Fontainebleau, 1830 ». 
Calqué par M. Alfred Robaut. 
Reproduit ci-contre d'après ce calque. 

V 

Vers 1830-40. — CROQUIS A LA MINE 
DE PLOMB PAR ALEX. COLIN. 

Corot est en train de faire la sieste en plein air. 
Vente Colin, février 1876. 
Calqué par M. .\lfred Robaut. 
Aon reproduit. 



VI 

Vers 1835. — PEINTURE PAR COROT 
DAPRÈS LUI-MÊME 
0,32 1/2X0,25 

Musée des Offices, Florence. 
Voir Œuire, N° ^/O. 

VII 

Vers 1840. — GRAVURE SUR BOIS 
DAPRÈS UN CROQUIS PAR FRAN- 
ÇAIS FAIT ABOUGIVAL VERS 1840. 

Corot est de face, nu tête, le col entouré d'une large 
cravate. 

Cette gravure a paru dans les « Beaux-Arts » (Curmer, 
éditeur). 

Non reproduit. 

VIII 

Vers 1840-45. — CROQUIS A LA MINE DE 
PLOMB PAR COROT DAPRÈS LUI- 
MÊME. 

0,073X0,052 

Il est vu de face. C'est une indication sommaire prise sur 
un feuillet d'album. 

Calqué par M. Alfred Rehaut. 

Non reproduit. 

IX 

1841. — MÉDAILLON PAR ANTOINE 
ETEX. 

Diamètre 0,26. Signé et daté. 
Reproduit sur le titre du tome II. 



299 




III 




IV 



30O 



IX his 
1827. — DESSIN PAR BARBOT, A CIVITA CASTELLANA. 

Corot, vu de dos, dessine d'après nature à côté d'un de ses compagnons, Fleury ou 

Wahast. 
Ce croquis appartient à M. G. Le Chatellier, petit-fils de Barbot. Il a été photographié 

par lui. 

Reproduit ci-contre d\iprès son cliché. 

X 

Vers 1840-50. — DESSIN PAR JULES ETEX. 

Corot est à son chevalet, dans son atelier, avec, à côté de lui, l'auteur du dessin, son 
ami Jules Etex. 

Appartient à M. Albert Dubuisson. 

Reproduit ci-contre. 



ÎOI 




**;**^t*îïr/?i - 



IX' 












.-.1' 




,,-:^ ^^'-t- 



302 



Xhis 

Vers 1852. — PHOTOGRAPHIE FAITE A 
ARRAS, PAR A. CUVELIER. 

Reproduit tome I, page /jj. 

XI 

Vers 1852. — PHOTOGRAPHIE FAITE A 
ARRAS, PAR GRANDGUILLAUME. 

Reproduit tome I, piige 126. 

XII 

Vers 1S52. — PHOTOGRAPHIE FAITE A 
ARRAS, DANS L'ATELIER DE DU- 
TILLEUX, PAR CUVELIER OU 
GRANDGUILLAUME. 



Reproduit ci-contre. 



XIII 



1852. — PHOTOGRAPHIE FAITE A 
ARRAS, PAR GRANDGUILLAUME. 

Cliché signé : L. G., 1852. 
Reproduit ci-contre. 

XIV 

1852. — PHOTOGRAPHIE FAITE A 
ARRAS, PAR GRANDGUILLAUME. 

Cliché signé : L. G., 1852. 
Reproduit tome /, p<ige ijç. 



XV 

1852. — PHOTOGRAPHIE FAITE A 
ARRAS, PAR A. CUVELIER. 

0,16 l/2X0,)0 

Cliché signé : A. C, 1852. 
Reproduit ci-contre. 

XVI 

26 Avril 1S52. — DESSIN A LA MINE DE 
PLOMB, PAR M. ALFRED ROBAUT. 

Corot est en train de peindre, en compagnie de Dutilleux, 
sur les remparts d'Arras. 

Reproduit tome I, page 1^6. 

XVII 

1852. — CROQUIS ANONYME A LA MINE 
DE PLOMB, DESSINÉ SUR UN DES 
ALBUMS DE COROT. 

Corot est assis, travaillant d'après nature, à Arras, un 
chien auprès de lui. 

Calqué par M. Alfred Robaut. 
Ss'^on reproduit. 

XVIII 

1852.— PHOTOGRAPHIE FAITE A 
ARRAS, PAR A. CUVELIER. 

Cliché in-4''; signé: A. C., 1S52. 
Reproduit ci-contre. 




XII 





XVIII 



XV 




XIII 



304 



XVIII bis 
1852. — CARICATURE PAR NADAR (Journal pour rire, 8 mai 1852). 

Corot est représenté à côté de son élève Lavieille, en train de peindre à l'abri de son 
parasol de campagne. Le maître est coiffé d'un chapeau haut-de-forme et habillé d'une 
redingote. Il donne un conseil à son disciple. 

On lit sous le dessin : « Corot un des noms les plus justement vénérés de l'école 
moderne. Quand même l'admiration que nous professons pour ce talent si élevé ne 
nous interdirait pas ici toute tentative de plaisanterie, nous serions encore rappelé au 
respect par la dignité de ce caractère et l'estime fervente qu'il inspire à toute la jeune 
génération. » 

Reproduit ci-dessons. 



Corot. 



Eugène Latltillc. 




18 



)3- 



1853.- 



XIX 
PHOTOGRAPHIE PAR VICTOR LAISNÉ. 

0,20X0,16 
Publié dans 1' « Histoire des Artistes vivants », de Théophile Silvestre. 

Reproduit ci-contre. 

XX 

GRAVURE SUR BOIS DAPRÈS LA PHOTOGRAPHIE DE LAISNÉ. 

0,13x0,12 1/2 

Publié dans une autre édition des « Artistes vivants » de Théophile Silvestre. En 
bas de la gravure, on lit : '< Arm. Guilleminot del, Trichon se. » 

Non reproduit. 



305 




XIX 



3o6 



XXI 

Vers 1853. — PHOTOGRAPHIE FAITE 
A ARRAS, DANS L'ATELIER DE 
DUTILLEUX, PAR A. CUVELIER. 

Reproduit ci-contre. 

XXII 

Vers 1853. — PHOTOGRAPHIE PAR 
GRANDGUILLAUME . 



Non reproduit. 



0,16X0,12 1/2 



XXIII 



Vers 1853. — PHOTOGRAPHIE PAR 
GRANDGUILLAUME. 



0,15X0,11 1/2 



Reproduit ci-contre. 



XXIV 



1853. — PHOTOGRAPHIE PAR GRAND- 
GUILLAUME. 

0,15 1/2X0,11 1/2 

Reproduit tome I,page 145. 

XXV 

1833. — PHOTOGRAPHIE PAR GRAND- 
GUILLAUME. 



0,17X0,13 1/2 



Reproduit ci-contre. 



XXVI 



1853. — MÉDAILLON PAR EMILE 
DUHOUSSET. 



0,40X0,33 ovale. 



XXVII 

10 mai 1854. — CROQUIS A LA MINE 
DE PLOMB,' PAR E. BRANDON. 

Corot est en train de travailler d'après nature, à Ville- 
d'Avray. Debout en face de son chevalet, il est vêtu d'une 
blouse et coiffé d'une casquette. 

Don de Brandon à M. Portier. Appartient à M. Personnaz. 

Photographié par M. Personnaz. 

Non reproduit. 

XXVIII 

26 mai 1854. — CROQUIS A LA MINE 
DE PLOMB, PAR EUGÈNE DUCASSE. 

Corot est en train de travailler d'après nature. Comme 
dans le croquis de Brandon, il a sur la tète une casquette 
et sur le dos une blouse ; il peint debout. 

Calqué par M. Alfred Robaut. 



Non reproduit. 



Vers 1855. 
ETEX. 



XXIX 

AQUARELLE PAR JULES 



Non reproduit. 



0,33X0,24 

' Corot, en costume de nuit, regarde la lune. C'était à 
Mantes, chez son ami Robert. A propos de ce dessin humo- 
ristique, il fit, dit-on, ce jeu de mots, approprié au carac- 
tère de l'œuvre : « Q.uand l'une se lève, l'autre se couche. » 

Reproduit tome I, pdge 14c. 

XXX 

Vers 1855. — DESSIN PARJ. BONAVEN- 
TURE LAURENS. 

0,27X0,21 1/2 

Corot est coiffé d'un bonnet de coton rayé et fume la 
pipe. 

A la demande de l'auteur, il a apposé sa signature au 
bas de son dessin. 

Calqué par M. Alfred Robaut. 

Reproduit d'après ce calque, tome J, page 148. 




XXI 




XXV 




XXIII 



3o8 



XXXI 

Vers 1855. — PEINTURE FAITE A ARRAS, 
PAR CONSTANT DUTILLEUX. 

Toile de 6 environ. 

Corot est vu presque de face, en buste, légèrement tourné 
à droite. 

Photographié par Ch. Desavary. 

Non reproduit. 

XXXII 

Vers 1855. — DESSIN A LA MINE DE 
PLOMB, FAIT A ARRAS PAR 
M. ALFRED ROBAUT. 

Ce croquis, exécuté en même temps que le portrait précé- 
dent, est sensiblement pareil à celui-ci. 

Non reproduit. 



Vers 1855. 
NYME. 



XXXIII 

PHOTOGRAPHIE ANO- 



0,13 1/2X0,09 

Corot est assis en face de son chevalet, dans la campagne, 
en Suisse, aux environs de Gruyères. 

Reproduit tome /, page i^i. 



XXXIV 

Avril 1S57. — DESSIN REHAUSSÉ D'AQUA- 
RELLE PAR M. ALFRED ROBAUT. 

Corot travaille dans l'atelier de Dutilleux, à Arras. Il est 
assis dans un fauteuil, vu de dos, en face d'un chevalet sur 
lequel est placé une petite toile. Il est en blouse; son cha- 
peau par terre à côté de lui. Sa boîte est à sa portée, sur un 
fauteuil voisin. Dans le fond, on aperçoit des toiles accro- 
chées au mur et des objets de toute espèce garnissant 
l'atelier. 

Photographié par Ch. Desavary. 

Non reproduit. 



XXXV 

1850. — PHOTOGRAPHIE FAITE A ARRAS, 
PAR L. GRANDGUILLAUME. 

0,17 1/2X0,13 

Cliché signé : L. G. 1S39. 
Reproduit ei-contre. 

XXXVI 

Vers 1855-60. — PHOTOGRAPHIE FAITE 
A ARRAS, PAR CUVELIER. 

0,19 1/2X0,15 

Reproduit ei-enntre. 

XXXVII 

Vers i8b2. — PHOTOGRAPHIE FAITE A 
ARRAS, PAR CUVELIER. 

0,19X0,13 

Reproduit tome /, page 21^. 

XXXVIII 

Vers 1862. — PHOTOGRAPHIE FAITE A 
ARRAS, PAR CUVELIER. 

0,14 1/2X0,11 1/2 

Reproduit ci-contre. 

XXXIX 

Vers 1860-61. — PEINTURE PAR LÉON 
BELLY. 

Toile de :o 

Corot est de face, légèrement tourné à gauche, vu à 
mi-corps, la tète inclinée sur l'épaule droite. 

Appartient à .^I. Fernand Corot (qui l'a acheté à la vente 
Lemaistre, 1901). 

Photographié par Sauvanaud. 

Non reproduit. 



309 




XXXVIII 





XXXVI 



XXXV 



5IO 



XL 

Juin 1860. — PEINTURE PAR DAUBIGNY. 

0,20 1/2X0,31 Signé en bas, à droite. 
Corot travaille d'après nature à Auvers. 

Collection Forbes (1904). 

Calqué par M. Alfred Robaut, chez Daubigny, quelques années avant sa mort. 

Reproduit ci-contre d'après ce calque. 

XLI 

Vers 1860-6S. — DESSIN PAR CH. DESAVARY. 

Corot travaille dans la campagne d'Arras, en compagnie de Constant Dutilleux. 
Reproduit ci-contre. 

XLII 
II août 1864. — CROQ^UIS A LA MINE DE PLOMB, PAR E. DUMAX. 

0,08X0,05 Daté. 
Corot travaille, d'après nature, à Marcoussis. 

Il est assis, vu de dos, en face de sa toile. Il est en blouse et coiffé d'un grand cha- 
peau de paille. 

Appartient à M. P. Bobin. 

■ Photographié par Sauvanaud. 

Non reproduit. 

XLIII 
Vers 1865. — PHOTOGRAPHIE PAR M. FAROCHON. 

0,07 1/2x0,09 

Groupe pris pendant un séjour de Corot à La Hunière, près Vimoutiers (Orne). 
Reproduit tome I, page 226. 

Corot figure dans quatre autres groupes faits par M. Farochon pendant la même villé- 
giature. 

XLIV 

Vers 1865-68. — DESSIN PAR BRIZARD. 

0,17 1/2x0,21 1/2 

Corot peint d'après nature à Ville-d'Avray. 

Un jeu de lignes bizarre de ce croquis suggéra au maître une plaisanterie. Il feignit 
de prendre le trait qui marquait le sommet de la palette pour une toile d'araignée 
tendue entre le bout de la pipe et le manche du mnceau ; et il dit: « Voyez donc si 
je suis si attentif à mon travail ! Je suis si appliqué a mon affaire que les petites arai- 
gnées abusent de mon immobilité et filent leur toile au bout de ma pipe ». 

Photographié par Alophe à dimension égale. 

Reproduit ci-contre d'après cette photographie. 



Il 





XLI 



XL IV 



3ia 



XLV 

Vers iS6o. — PHOTOGRAPHIE FAITE A 
ARRAS, PAR GRANDGUILLAUME. 



0,26 1/2X0,19 



Reproduit ci-contre. 



Vers 1860-61. 
NADAR. 



XL VI 

PHOTOGRAPHIE PAR 



0,23 1/2X0,18 1/2 

RcproJuit ci-coiitre. 

XL VII 

Vers 1860-61. — PHOTOGR.APHIE PAR 
NADAR. 

0,22 1/2X0,16 1/2 

C'est à peu près la même pose que la photographie pré- 
cédente; mais la figure est ici un peu plus de profil. 

Ce cliché a été reproduit en gravure sur bois dans le 
< Century Magazine >, 1889. 

Non reproduit. 

XL VI II 

Vers 1860-65. — GRAVURE PAR DIEN 
D'APRÈS LA PHOTOGRAPHIE PRÉ- 
CÉDENTE. 

0,27X0,18 1/2 

Non reproduit, 

XLIX 

Vers 1860-61. — PHOTOGRAPHIE PAR 
NADAR. 

0,08 1/2X0,05 1/2 

Corot assis, le corps de face, la tête à gauche, la main 
droite appuyée sur une canne. Le bras gauche repose sur 
le dossier de la chaise basse qui lui sert de siège. Il est vu 
jusqu'aux genoux. 

Non reproduit. 



Vers 1860-61. — PHOTOGRAPHIE PAR 
NADAR. 

0,08 1/2X0,05 1/2 

Même pose .à peu près que la photographie précédente. 
Ici, la tête est un peu plus de face. 

Non reproduit. 

LI 

Vers 1860-61. — PHOTOGRAPHIE PAR 
NADAR. 

0,08 1/2X0,05 1/2 

Même pose à peu près que les deux photographies précé- 
dentes. Ici, la tête est tout à fait de face. 

Non reproduit. 



LU 

1861. — EAU-FORTE PAR BRACQUE- 
MOND. 

0,12 1/2X0,11 1/2 

Paru dans la « Gazette des Beaux-Arts » du i" no- 
vembre 1861. 

Cette eau-forte paraît être la reproduction de la photo- 
graphie de Nadar (XLVI) inversée. 

Non reproduit. 



LUI 

Vers 1862-65. — PHOTOGRAPHIE PAR 
LÉGÉ ET BERGERON. 

0,26 1/2X0,20 

Reproduit ci-contre. 



3^3 




XLV 





LUI 



XLVI 



314 



LIV 

Vers 1862. — PHOTOGRAPHIE PAR LÉGE 
ET BERGERON. 

Format carte de visite. 
Reproduit ci-contre. 

LV 

Vers 1862. — PHOTOGRAPHIE PAR 
CARJAT. 

Format carte de visite. 
Reproduit ci-contre. 

LVI 

Vers 1803. — PHOTOGRAPHIE PAR RE- 
TOUT-MALLARD. 



0,32X0,22 



Reproduit ci-contre. 



LVII 

1864.— PHOTOGRAPHIE PAR A. TROUIL- 
LET. 

0,25X0,19 Signé et daté. 
Reproduit ci-contrc. 

LVIII 

Vers 1864. — PHOTOGRAPHIE PAR 
A. TROUILLET. 

Format carte de visite. 

Corotestassis, vu jusqu'au-dessus du genou, de trois-quarts 
à gauche, le bras droit reposant sur une table, la main gau- 
che embrassant le genou ; il est habillé d'une jaquette à col 
de velours, comme dans la photographie LVll. 

A'o« reproduit. 

LIX 

1864-65. — PHOTOGRAPHIE PAR CAR- 
JAT. 

0,25X0,18 1/2 Ovale. 
Reproduit ci-contre. 



LX 

Vers 1864-65. — PHOTOGRAPHIE PAR 
PIERRE PETIT. 

Format carte de visite. 
Reproduit ci-contre. 

LXI 

Vers 1865-66. — PHOTOGRAPHIE PAR 
PIERRE PETIT. 

Format carte de visite. 
Reproduit ci-contre. 



LXII 

Vers 1865. — PHOTOGRAPHIE 
CARJAT. 

Format carte de visite. 



PAR 



Ce cliché a fait partie du « Panthéon parisien, album des 
célébrités comtemporaines ;». Il y était accompagné d'une 
courte notice par Louis Dépret. 

Reproduit ci-contre. 

LXIII 

I" décembre 1865. — PHOTOGRAPHIE 
PAR PIERSON. 

Format carte de visite. 
Ce cliché est devenu la propriété de la Maison Braun. 
Reproduit ci-contre. 

LXIV 

I" décembre 1805. — PHOTOGRAPHIE 
PAR PIERSON. 

Format carte de visite. 

Corot est assis, vu jusqu'aux genoux. Le corps vu de face, 
penché à droite, la tète tournée de trois-quarts à droite ; la 
main droite appuyée sur le bras du fauteuil. 

Cliché devenu la propriété de la Maison Braun et repro- 
duit, agrandi, en tète du volume dénommé : « Album clas- 
sique de Corot » (Braun, édit. 1893). 

Non reproduit. 




LV 





LIV 



LVI 




LXII 





LX 



LIX 




LXI 



m 




'™ 


^^HS^i^ 


If 






LXIII 



LVII 



i6 



LXV 

Vers 1863-64. — EAU-FORTE PAR ALEX. 
MASSON, D'APRÈS UNE PHOTO- 
GRAPHIE DE CARJAT. 

o,iiXo,oS 1/2 

Corot est de face et en buste. 
Non reproduit. 

LXVI 

1864-65. — PHOTOGRAPHIE PAR CARJAT. 

0,25X0,19 Ovale 
Reproduit ci-contre. 

LXVII 

1864-65.— PHOTOGRAPHIE PAR CARJAT. 
0,23X0,19 Ovale 
Reproduit ci-contre. 

LXVI II 

Vers 1864-65. — PHOTOGRAPHIE PAR 

CH. DESAVARY. 

Format carte de visite 

Corot est vu de face, le bas du corps dissimulé par 
une balustrade artificielle. Il tient sa pipe dans la main 
gauche. Ce cliché a été pris à Arras. 

Non reproduit. 



LXIX 

Vers 1864-65. — PHOTOGRAPHIE PAR 
CH. DESAVARY. 

0,08 1/2X0,05 

Corot est en pied, de face, sa pipe dans la main 
gauche. Il porte une redingote. Ce cliché, comme le pré- 
cédent, a été fait à Arras. 

Non reproduit. 

LXX 

1865. — PHOTOGRAPHIE PAR ANTON Y- 
THOURET FILS. 



0,26 1/2x0,21 



Reproduit ci-contre. 



LXXI 



1865. — PHOTOGRAPHIE PAR ANTONY- 
THOURET FILS. 



0,09X0,05 1/2 



Reproduit ci-contre. 



LXXII 



Vers 1865. — PHOTOGRAPHIE PAR 

A. TROUILLET. 

Format carte de visite 

Corot est assis, de face, la main gauche dans la poche du 
pantalon, le bras droit pendant. Redingote noire, gilet et 
pantalon gris. 

Non reproduit. 




LXX 





LXVI 



LXVII 




LXXI 



LXXIII 

Vers 1865-66. — PHOTOGRAPHIE ANO- 
NYME. 

0,14 1/2X0,11 

Reproduit sur le titre du tome III. 

LXXIV 

Vers 1865-66. — PHOTOGRAPHIE ANO- 



NYME. 



0,21 1/2X0,16 1/2 



Corot est assis dans un jardin auprès d'une table avec son 
chapeau et son parapluie à côté de lui. 

Reproduit tome I, page 22^. 

LXXV 

Vers 1865-66. — PHOTOGRAPHIE PAR 
PIERRE PETIT. 

0,13X0,11 1/2 

Reproduit ci-contre. 

LXXVI 

1865. — PEINTURE PAR ALEX. BOUCHÉ. 

Toile de 23. Signé en bas, à gauche : A. B., i866. 

Corot est en buste, la tète de trois-quarts à gauche ; redin- 
gote à col de velours, gilet gris. 

Appartient à M"* Lemarinier. 

Non reproduit. 

LXXVI I 

Vers 1866. — PHOTOGRAPHIE PAR 
CARJAT. 

Format carte de visite. Ovale. 
Reproduit ci-contre. 



LXXVI II 

Vers 1867. — PHOTOGRAPHIE PAR LA- 
VAUD. 

0,26X0,21 1/2 

Reproduit tome I, page 2^^. 

Ce cliché a été reproduit par Lemercier et C" 
(o,o3 1,2X0,06 1/2) en tète du catalogue de l'Exposition 
des œuvres de Corot à l'Ecole des Beaux-Arts en 1875. 

Il a été fait aussi, d'après cette même photographie, une 
eau-forte (médaillon rond : diam. 0,12), par Cournaud 
(Cadart, éditeur, 1872). 

LXXIX 

Vers 1S70. — PHOTOGRAPHIE PAR DAL- 
LEMAGNE. 

Format carte de visite. 
Reproduit ci-contre. 

LXXX 

6 novembre 1870. — PHOTOGRAPHIE PAR 
ETIENNE CARJAT. 

0,22X0,16 1/2 

Reproduit tome I, page 4. 

LXXXI 

Juin 1871. — PHOTOGRAPHIE PAR 
CHARLES DESAVARY. 

0,2^X0,15 

Reproduit ci-contre. 

LXXXII 

Septembre 1871. — PHOTOGRAPHIE PAR 
REUTLINGER. 

Format carte de visite. 
Reproduit ci-contre. 



319 




LXXV 




LXXXII 





LXXVII 



LXXXI 




-jssma 



LXXIX 



320 



LXXXIII 

1871 ou 1872. — PHOTOGRAPHIE PAR 
CHARLES DESAVARY. 

Format carte de visite. 
Reproduit ci-contre. 

LXXXIV 

1871 ou 1872. — PHOTOGRAPHIE PAR 
CHARLES DESAVARY. 
Format carte de visite. 

Même pose que la précédente ; expression différente. 
Non reproduit. 

LXXXV 

Vers 1871. — PHOTOGRAPHIE PAR 
CHARLES DESAVARY. 

0,14 i,:Xo,io 1/2 
Reproduit ci-contre. 

LXXXVI 

1871. — PHOTOGRAPHIE PAR CHARLES 
DESAVARY. 

Format carte de visite. 
Reproduit ci-contre. 

LXXXVI I 

1872. — PHOTOGRAPHIE PAR CHARLES 
DESAVARY. 

Carte album. 
Reproduit ci-contre. 
Ce cliché a été réduit au format carte de visite. 

LXXXVI II 

Vers 1873. — PHOTOGRAPHIE PAR 
A. LEROY. 

Carte album. 
Reproduit ci-contre. 



LXXXXIX 

Avril 1873. — PHOTOGRAPHIE PAR LE- 
CADRE. 

Stéréoscope. 
Reproduit ci-contre. 

xc 

Avril 1873. — PHOTOGRAPHIE PAR LE- 
CADRE. 

Stéréoscope. 
Reproduit ci-contre. 

XCI 

12 Avril 1873. — PHOTOGRAPHIE PAR 
F. MULNIER. 



Carte album. 



Reproduit ci-contre. 



XCII 



12 Avril 1873. — PHOTOGRAPHIE PAR 
F. MULNIER. 

Carte album. 

Buste, de trois-quarts, la tète de face. 

Ce cliché a été reproduit dans « The Illustrated Ameri- 
can i-, janvier 1891. 

Non reproduit. 

XCIII 

1873 ou 1874. — PHOTOGRAPHIE PAR 
ANATOLE POUGNET. 

Carte album. 

Certaines épreuves de ce cliché portent la signature 
Bacard. 

Reproduit ci-contre. 




LXXXIII 





LXXXVI 



LXXXVIII 






XCIII 



LXXXV 



LXXXVI I 




XC 





LXXXIX 



XCI 



322 



XCIV 

Juin 1S71. — PHOTOGRAPHIE FAITE A 
ARRAS, PAR CHARLES DESAVARY. 
Format carte de visite. 

C'est la même pose que le LXXXI, sauf que la main 
droite repose ouverte sur le genou et que la main gauche 
tient la pipe. 

Non reproduit. 

xcv 

26 mai 1871. — DESSIN REHAUSSÉ PAR 
M. ALFRED ROBAUT. 

0,33X0,25 

Corot au travail dans le jardin de M. Robaut, à Douai. 
Reproduit tome I, page 255. 

XCVI 

Maii87i.— CROQUIS A LA MINE DE 
PLOMB, FAIT A DOUAI, PAR M. 
ALFRED ROBAUT. 

Profil de Corot, coiffé d'un bonnet de coton. 

Ce croquis fut pris pendant que le maître était en train 
de travailler. 

Non reproduit. 

XCVII 

1871. — PEINTURE PAR CH. DESAVARY. 

0,32X0,24 Daté : avril 187 1. 

Corot dans l'ancien atelier de Dutilleux, à Arras. 
Reproduit tome /, piige 2y6. 

XCVIII 

Avril 187 1. — PEINTURE PAR CH. DESA- 
VARY. 

Toile de 12 ou 15 

Corot dans l'ancien atelier de Dutilleux, à Arras. 
Reproduit tome I, page 255. 

XCIX 

Mai 1871. — DESSIN PAR M. ALFRED 
ROBAUT. 

In-4°. 

Corot à Planque, près Douai. 
Reproduit tome I, page 2^1. 



c 



187 1. — PHOTOGRAPHIE PAR CHARLES 
DESAVARY. 

Carte album. 

Corot au travail à Saint-Nicolas-lez-Arras. 
Reproduit tome I, page 264. 



CI 

1S71. — PHOTOGRAPHIE PAR CHARLES 
DESAVARY. 

Carte album. 

Corot au travail h Saint-Nicolas-lez-Arras. 

Il occupe la même place que dans le cliché précé- 
dent ; mais le mouvement est différent. Le corps, de profd 
à droite, est légèrement penché en avant. La main droite 
tient un pinceau. La tète se détourne vers le spectateur. 



Non reproduit. 



Cil 



18 juillet 1872 (2 h. 30 de l'après-midi). — 
DESSIN PAR M. ALFRED ROBAUT. 

Corot fait la sieste à Canteleu, près Rouen, 
Reproduit tome I, page zOy. 



cm 

Vers 1872. — DESSIN PAR AIMÉ MILLET. 
Médaillon, diamètre environ 0,05. 

Tète tournée de profil à gauche. 

Ce dessin fait partie d'une suite de douze médaillons réu- 
nis sous le titre « Les Amis du vendredi » et comprenant 
les portraits de : Barye, G. Planche, C. Corot, L. Matout, 
Alph. Leroy, Paul de Musset, Cabanel, L. Courtépée, 
H. Hanoteau, Lebouis, Henri Dumesnil et A. Cantaloube. 

C'étaient les habitués d'une réunion hebdomadaire qui 
avait son siège dans un caté de la rue de Fleurus. 

Le médaillon de Corot a été gravé par Alphonse Leroy 
pour illustrer l'ouvrage intitulé : «Corot, souvenirs intimes» 
par Henri Dumesnil. (Paris, Rapilly, 1875.) 

Non reproduit. 



323 



CIV 

1872 ou 1873. — PHOTOGRAPHIE PAR 
ORSAGUE-CHASTANIER. 

Carte album. 

Corot est assis de profil dans son atelier, devant son che- 
valet, la tète coiffée d'un bonnet. Il est vêtu d'un veston 
gris. Autour de lui, plusieurs tableaux sur des chevalets. 

Non reproduit. 

Il existe aussi une réduction de ce cliché (carte de visite). 

cv 

Avril 1873. — PHOTOGRAPHIE PAR 
F. MULNIER. 

Carte de visite. 

Buste, de trois-quarts, la tète de face. 
Non reproduit. 

CVI 

Avril 1873. — PHOTOGRAPHIE PAR 

F. MULNIER. 

Carte de visite. 

Buste, de face, la tète tournée à droite. 
Non reproduit. 

CVII 

1873. — PHOTOGRAPHIE PAR CHARLES 
DESAVARY. 

Carte album. 

Buste, de trois-quarts à droite, la tète en arrière. Cliché 
fîou. 



Non reproduit. 



CVI II 



31 mai 1873 (5 h. 1/2 du matin). — CROQUIS 
PAR M. ALFRED ROBAUT. 

Corot dormant (à Brunoy, chez M. Dubuisson.) 

La tète, coiffée d'un bonnet de coton, repose sur l'oreiller. 
La main gauche, le poing fermé, est étendue en avant et, si 
l'on s'en rapporte à la note écrite en marge du dessin, . . . 
le dormeur ronfle. M. Alfred Robaut exécuta ce croquis, 
d'après son illustre ami, quelques instant avant de l'éveiller 
suivant son ordre, en vue de l'exécution du panneau déco- 
ratif dont il est question au numéro suivant. 

Non reproduit. 



CIX 

31 mai 1S73 (6 h. 1/2 du matin). — DESSIN 
PAR M. ALFRED ROBAUT. 

Corot composant un paysage sur un panneau du salon 
de M. Dubuisson, à Brunoy. 

Il est debout sur une table; on le voit de dos, la pa- 
lette à la main, le bras droit levé, en train de peindre un 
trumeau touchant presque au plafond. L'échafaudage im- 
provisé pour cette besogne était bien sommaire et mal 
commode ; mais la chose fut terminée en moins d'une 
heure. 



Non reproduit. 



ex et CXI 



Juillet 1873. — DEUX CROQUIS A LA 
MINE DE PLOMB PAR EUG. FOREST. 

0,08X0,1 1 chacun. 
Corot fait la sieste dans l'atelier de Dumax, .i Marcoussis. 
Reproduits tome I, pages spo et sçi. 



CXII 

Juillet 1873. — PHOTOGRAPHIE 
CHARLES DESAVARY. 



PAR 



Carte album. 

Corot au travail dans la propriété de M. Bellon, à Saint- 
Nicolas-lez-Arras. 

Reproduit tome I, page jo6. 

CXIII 

Juillet 1873. — PHOTOGRAPHIE PAR 
CHARLES DESAVARY. 

Carte album. 

Corot au travail dans la propriété de M. Bellon, à Saint- 
Nicolas-lez-Arras. 

Cliché fait en même temps que le précédent et analogue 
à celui-ci. La pose est un peu différente. 

Non reproduit. 

CXIV 

Juillet 1873. — PHOTOGRAPHIE PAR 
CHARLES DESAVARY. 

Carte album. 

Corot au travail dans la propriété de M. Bellon, à Saint- 

Nicolas-lez-Arras. 

Cliché fait en même temps que les deux précédents et 
analogue à ceux-ci. La pose est un peu différente. 

Non reproduit. 



324 



cxv 

Juillet 1873. — PHOTOGRAPHIE PAR 
CHARLES DESAVARY. 

Carte album. 

Corot au travail dans la propriété de M. Bellon, à Saint- 
Nicolas-lez-Arras. 

Cliché fait en même temps que les trois précédents et 
analogue à ceux-ci. La pose est un peu différente. (Corot 
est tourné en sens inverse.) 



Non reproduit. 



CXVI 



1874. — PHOTOGRAPHIE FAITE A 
ARRAS PAR CHARLES DESAVARY. 

0,20 1/2X0,15 1/2 

Reproduit tome I,page j7_j. 

CXVII 

1874.— PEINTURE PAR BENÉDICT MAS- 
SON. 

0,32 1/2X0,24 

Corot au travail dans son atelier. 

II est de profil à gauche, assis sur une chaise, palette et 
pinceaux en mains. La jambe droite est appuyée sur la tra- 
verse de son chevalet. Il est en blouse, coiffé d'un bonnet, 
des pantoufles aux pieds. 

Calqué par M. Alfred Robaut. 



Non reproduit. 



CXVIII 



19 mai 1874. — DESSIN A LA MINE DE 
PLOMB PAR P. FAUGIER. 

0,10X0,16 

Corot au travail, à Ville-d'Avray. 
Reproduit tome I, page 505. 



CXIX 

8 août 1874. — PEINTURE PAR E. DU- 
MAX. 

0,22X0,33 

Corot travaille d'après nature, à Marcoussis, en vue de 
la tour de Montlhéry. 

Appartient à M. P. Bobin. 

Reproduit tome I, page J07. 

cxx 

Vers 1874. — PEINTURE PAR E. DUMAX. 
0,20X0,20 environ. 

Corot travaillant d'après nature, à Marcoussis. 

Il est assis à son chevalet, vu de dos, en blouse et coiffé 
d'un chapeau de paille. 

Appartient à >L P. Bobin. 

Non reproduit. 

CXXI 

Septembre 1874. — PEINTURE PAR EUG. 
DEC AN. 

Toile de 4 environ. 

Corot travaillant d'après nature, à Crécy-en-Brie. 

Il est vu de dos, assis sur son pliant, en blouse, nu tète. 
Sa boîte est par terre .i côté de lui. On lit en haut de cette 
peinture : «Corot ; fait d'après nature à Crécy, septembre 
1874. » 

Vente posthume Eugène Decan, lo mai 1874. 

Non reproduit. 

CXXII 

1874.— PEINTURE PAR EUGÈNE DECAN. 

0,31X0,40 

Corot travaillant d'après nature, à Crécy-en-Brie. 

Il est assis de profil à gauche, en face de sa toile placée 
sur le chevalet de campagne. Une autre toile est posée au 
pied de ce chevalet. 11 est en blouse, un chapeau de paille 
sur la tète et la pipe entre les dents. 

Vente posthume Eugène Decan, 10 mai 1894. 
Non reproduit. 

Une autre peinture, par Eugène Decan, analogue à celle- 
ci, appartient au Musée d'Orléans. 



SIGNATURES DE COROT 



J27 



SIGNATURES DE COROT 




■**-^^ 



•- V 



i.\^3. — (Œ. N' :4j ) 




r-^lSP? 




1837. — (Œ. N' j66.) 

r-iii e 




(Œ. X-- vi7.) 





C Cî^^^'^ï 



' >'.% 5 ' 



> fil ; 

1845.— (CE. A'-^j-^.) 



èJ 



Vers 1850. — (CF. N" 808.) 



1851. — (Œ. ^i" 674.) 



C tl^OT 



Vers 1850-55. — ^Œ". A''' /o6o.> 




5K^r 




a... , 



Vers ;>-'. = -t.-. - t Œ. N" 16:6.) 




i(J:. .V 7 7-'\l 



Vl; - I-!.-'--'.. - [Œ. \" ;;,'>J 







1S70. — ^Œ. A /; ;. 



i^,-7/,. <ia^oY 



1874. — (Œ. N" si2p.) 



AUTOGRAPHES 



CATALOGUE 
DES AUTOGRAPHES DE COROT 



331 



Les autographes de Corot comprennent: 

1° Quelques notes relevées dans ses carr,ets; 

2' Ses lettres. 

Nous avons analysé précédemment tous ses carnets (page 87). 11 nous reste à analyser 
ses lettres. Celles-ci, généralement brèves, ont trait surtout aux incidents journaliers de sa vie 
personnelle. Il n'en a été conservé qu'un très petit nombre. La plupart ont été utilisées dans notre 
tome I. 

On en trouvera ci-après le détail dans l'ordre chronologique. En général, les dates sont 
fournies par le correspondant lui-même. D'autres, par le timbre de la poste; nous avons indiqué 
celles-ci entre parenthèses. Quelques lettres dont la date n'a pu être fixée exactement sont 
rejetées à la fin. 



182^ 



I. — L. a. s., à Abel Osmond; de Rome, 
2 décembre 1825. 

Copie communiquée par le possesseur, M. Floris 
Osmond. Publiée en partie par nous, T. I, p. 30. 



1826 



2. — L. a. s., à Abel Osmond; de Rome, 

mars 1826. 

Copie communiquée par le possesseur, M. Floris 
Osmond. Publiée en partie par nous, T. I, p. 31 et 33. 

3. — L. a. s., à Abel Osmond; de Rome, 

mai 1826. 

Copie communiquée par le possesseur, M. Floris 
Osmond. Publiée en partie par nous, T. I, p. 36. 

4. — L. a. s., à Abel Osmond; de Papigno, 

S août 1826. 

Copie communiquée par le possesseur, M. Floris 
Osmond. Publiée en partie par nous, T. I, p. 38. 

5. — L. a. s., à Abel Osmond; de Rome, 

29 octobre 1826. 

Copie communiquée par le possesseur, M. Floris 
Osmond. Publiée en partie par nous, T. I, p. 38. 



i82y 



6. — L. a. s., à Abel Osmond; de Rome, 

10 mars 1827. 

Copie communiquée par le possesseur, M. Floris 
Osmond. Publiée en partie par nous, T. I, p. 40. 

7. — L. a. s., à Abel Osmond; de Rome, 

23 août 1827. 

Copie communiquée par le possesseur, M. Floris 
Osmond. Publiée en partie par nous, T. I, p. 40. 

1828 

8. — L. a. s., à Abel Osmond; de Rome, 

2 février 1828. 

Copie communiquée par le possesseur, M. Floris 
Osmond. Publiée en partie par nous, T. I, p. 4a. 

q. — L. a. s., à Théodore Duverney, rue 
Neuve des Petits-Champs, au coin de 
celle Sainte-Anne, Paris ; de Rome, 
27 mars 1828. 

Publiée dans VAtimteur cT Autographes, janvier 1882. 
— Vente Cottenet (mars i88:) n" 40. — Publiée en partie 
par nous, T. I, p. 46 et 47. 

« ... Vous avei donc trouvé que fa i fait des progrès ; 
« cela doit m' encourager. Aussi, je vais bien m'appliquer 
< à chercher encore dans ma dernière campagne... Il y a 
« certaines parties de la peinture, comme je voudrais les 
« traiter, qui me paraissent inattaquables. C'est au point 
« que je n'ose pas aborder les tableaux que j'avais ébauchés 
« au commencement de l'hiver. Le temps a été continuelle- 
« ment beau et je préférais sortir. Je ne pouvais tenir à 
« l'atelier, fai fait le projet de quitter l'Italie au mois de 
« septembre prochain, de revenir à Paris et là, après vous 
« avoir embrassés tous, m'en occuper sérieusement... > 



33 = 



iS}3 



10. 



— L. a. s., à Bachelier; de Paris, 23 août 
1835. 

Copiée par M. Alfred Robaut, chez Charavay. 
Vente Emile Cottenet (mars iS8a) " "^ 

par nous, T. I, p. 75. 



41. 



Publiée 



1840 



II. — L. a. s., à M. Robert, poste restante, à 
Rome ; de Paris, 5 avril 1840. 

Communiquée par M. Maurice Robert, fils du desti- 
nataire. — Publiée en partie par nous, T. I, p. 97 et 98. 



1844 



12. 



— L. a. s., à M. le comte de Rambuteau, 
pair de France, préfet du département 
de la Seine; de Paris, 17 janvier 1844. 

Collection Gadala. — Publiée par nous, T. I, p. 112. 



1S45 



16. — L. a. s., à J.-B. Laurens, rue et hôtel 

Jacob, 44, Paris ; de Ville -d'Avray, 
17 septembre 1847. 

Communiquée à M. Alfred Robaut par la famille du 
destinataire. 

Corot est heureux d'apprendre l'arrivée à Paris de 
M. Laurens, qui lui a promis de venir visiter son atelier. 

* ... Ce sera avec grand plaisir que je vous verrai 
<r et que je pourrai vous montrer mes études de cette année. 
« Je serai rentré, je pense, vers le commencement d^octobre. 
« y ai encore quelque chose à terminer et mon pauvre père 
« est bien malade en ce moment, ce qui me retient auprès 
« de lui... i- 

17. — L. a. s., au même ; de Ville-d'Avray, 

le 15 octobre 1847. 

Communiquée à M. Alfred Robaut par la famille du 
destinataire. 

^...J'aurai le plaisir de vous voir le 2() au matin à 
* mon atelier, devant revenir déjïnitivement le 28. * 

18. — L. a. s., au même; de Ville-d'Avray, 

30 octobre 1847. 

Communiquée à M. Alfred Robaut par la famille du 
destinataire. 

Corot regrette que la maladie de son père et la briè- 
veté du séjour de M. Laurens l'empêchent de le voira Paris. 

•r ... Vous pourrez comme vous voudre^, monter à 
« mon atelier ; vous demanderez la clef au concierge. » 



13. — L. a. s., à H. Sennegon, chez M. Bella- 
guet, instituteur, rue de la Pépinière, 47, 
Paris; de Ville-d'Avray, ib juin 1845. 

Publiée par M. Maurice Tourneux dans l'Intermé- 
diaire des Chercheurs et des Curieux, t. XXII (1889), 
p. 479. — Publiée par nous, T. I, p. 108. 



1S47 



14 



— L. a. s., à Dutilleux, artiste-peintre, 
rue Saint-Jean-en-l'Estrée, 35, à Arras 
(Pas-de-Calais) ; de Ville-d'Avray, 
20 mai 1847. 

Collection Alfred Robaut (i). — Publiée intégrale- 
ment par M. Alfred Robaut dans Corot (Galerie contem- 
poraine Baschet, éditeur, n" 28), et par nous T. I, p. 116. 

15. — L. a. S., au même; de Ville-d'Avray, 
17 juin 1847. 

Collection Alfred Robaut. 

« ...Je vous accuse réception du billet de 200 francs. 
« Je vous remercie bien. Heureux si je puis vous avoir en- 
« voyé quelque chose à votre idée ! Vous ave^ très bien fait 
« de garder l'étude ; vous aurie^ dû ne pas vous gêner et en 
« faire une copie si cela vous eût convenu... Si mon père 
« n'était point malade, je serais allé vous saluer et faire 
« connaissance avec vous. Enfin, f espère que je trouverai 
« un temps qui me permettra ce plaisir... » 



I84P 



19. — L. a. s., à Dutilleux, à Arras ; de Paris, 
14 janvier 1849. 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous, T. I, p. 120. 
(La lettre y est datée du 54 janvier, par suite d'une erreur). 
Elle a été publiée antérieurement par M. Alfred Robaut 
dans Corot (Galerie contemporaine, n* 28). 



20 



• L. a. S., au même ;de Paris, 22 mars 1849. 

Collection Alfred Robaut. — Publiée par M. Alfred 
Robaut dans Corot (Galerie contemporaine n* 28) et par 
nous, T. I, p. 122. 



18^0 



21. — L. a. s., à Dupont; de Paris, 27 jan 

vier 1850. 

Collection Gadala. 

« J'ai bien regretté de ne pas m'être trouvé à la 
< maison quand tu es venu. La bonne maman m'avait 
« donné des commissions qui m'ont empêché d'être rentré 
« à ^ h., qui est mon heure habituelle... » 

22. — L. a. S., à Frédéric Mercey;de Ville- 

d'Avray, 29 juillet 1850. 

Collection Moreau-Nélaton. — Publiée par nous, T. I, 
p. 124. 



(i) Cette collection est actuellement entre nos mains ; elle est destinée à entrer ultérieurement dans un dépôt public. C'est celle qui 
renferme le plus grand nombre d'autographes de Corot. 



-^^^ 



23. — L. a. s., à Clérambault, place de 

l'Ecole de Médecine, 15, Paris; de Paris, 
23 novembre (1850?). 

Collection Moreau-Nélaton. 

<r J'aperçois un samedi libre. J\ii le désir d'aller 
manger la soupe avec vous... » 

24. — L. a. s., à un fonctionnaire des Beaux- 

Arts ; de Ville-d'Avray, datée : ce 26 
(1850.) 

Catalogue Charavay, janvier-février 1896. N° 54. Co- 
piée par M. Robaut chez Charavay. Publiée par nous, 
T. I, p. 125. 



25 



- L. a. s., à Armand (Leleux?). 

Vente Duvaucelle, de Senlis. — Publiée dans \' Estampe 
du lundi sy octobre 1885, et par nous, T. I, p. 143 et 144. 



18^1 



26. — L. a. s., à M"" Cabarrus ; de Paris, 

I" mars (1851). 

Catalogue Chavaray d'octobre 1889, n" 159. Copiée 
/> ar M. Robaut. 

Corot annonce la mort de sa mère et s'excuse de n'a- 
voir pu répondre à l'invitation de M"" Cabarrus. 

« ... Ala bonne mère... nous a été enlevée en trois 
jours... * 

26 bis. — L. a. s., à un destinataire inconnu; 

du 13 mars 1851. 

Collection Moreau-Nélaton. 

•!-... Je vous aurais envoyé un billet de faire-part si 
r J'avais su votre adresse ; Je l'ai bien regretté. Je m'étais 
« bien préparé au malheur qui m'a frappé; mais cependant 
« J'en ai senti affreusement les coups. — Je retourne dès 
« aujourd'hui à l'atelier ; le travail me fera beaucoup de 
« bien, J'espère. ^ 

27. — L. a. s., à Dutilleux, à Arras; de Paris, 

3 mai 1851. 

Collection Alfred Robaut. 

« ... Je ne manquerai pas, croye^i-le bien, d'aller vous 
« visiter. Ce ne sera qu'au commencement de Juin... Je vais 
« faire un petit voyage d'ici-là... » 

27 bis. — L. a. s., au même ; de Paris, 2 juin 

1851. 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous, T. I, p. 137 

28. — L. a. s., au même ; de La Rochelle, 

29 juillet 1851. 

Publiée en partie par nous, T. I, p. ia8 et 130. 

29. — L. a. s., au même; de Paris, 23 novem- 

bre 185 1. 

Collection Alf. Robaut. Publiée en partie par nous, 
T. I, p. 13s. 



lS^2 



30. — L. a. s., à un des frères Etex; (8 mars 
1852). 

Collection P.-E. Mangeant. 

Corot conseille au destinataire de ne pas exposer son 
tableau ; « le public ne le trouverait pas assez fait ». 



31. — L. a. s., à Dutilleux; de Paris, ce 

3 avril 1852. 

Collection Alfred Robaut. 

« ...J'ai bien tardé à vous remercier... et vous com- 
« plimenter ainsi que M'"' Dutilleux de son heureuse déli- 
-< vrance... J'ai le projet d'aller vous saluer vers le iç ou 
« 20 avril... » Post-scriptum : * ... Le Salon est ouvert; Je 
« n'y suis pas encore allé i>. 

32. — L. a. s., au même; dimanche (18 

avril 1852). 

Offerte par M. Alfred Robaut à M. Lucien Brégeault 
en 1894. Publiée par nous, T. I, p. 134. 

33. — L. a. S-, au même ; de Paris, 23 mai (1852), 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous T. 1, p. 137. 

34. — L. a. s., au même ; de Paris, 29 octo- 

bre 1832. 

Collection Alf. Robaut. Citée par nous, T. I, p. 140. 

« ... Votre aimable lettre m'a été apportée par les 
« deux aimables artésiennes... Ces dames sont venues 
^ dimanche dernier manger la soupe et ont vu une partie 
^. de la jolie Jamille... Lorsque le Saint-Sébastien sera dé- 
r. brouillé et quand je serai plus tranquille, j'ai dit à ces 
•?• dames que j'irai vous voir cet hiver... J'ai travaillé 
« beaucoup cet été. J'ai Jait quelques études qui plaisent, 
« mais je ne crois pas chefs-d'œuvre. Ces dames m'ont parlé 
r. du désir de M"' Cuvelier; je vais en faire un autre 
« analogue : il est probable qu'il lui plaira autant que le 
« premier... j/ 

35. — L. a. s., au même ; de Paris, 25 novem- 

bre 1852. 

Collection Ail. Robaut. Publiée en partie par nous, 
T. I, p. 140 et 144. 

36. — L. a. s., au même; de Paris, 10 décem- 

bre 1852. 

Collection Alfred Robaut. Publiée en partie par nous, 
T. I, p. 144. 

«... J'ai reçu votre bonne lettre, qui m'apprend que 
« les petits saules ont séduit M. Legeiitil. J'en suis bien 
« content ; cela veut dire que j'ai pénétré dans son esprit... 
« J'ai consulté pour le Saint-Sébastien. On veut que je le 
« conserve; il faut risquer le paquet... » 



183^ 



— L. a. s., au même; de Paris, jeudi 
(13 janvier 1853). 

Collection Alfred Robaut. 

^ ...J'ai appris, avec grande peine, la maladie de 
' Dutilleux... Je travaille comme un ogre... » 

— L. a. s., au même ; de Paris, vendredi 
(28 janvier 1853). 

Collection Alfred Robaut. 

« Aye\ la bonté de m'écrire un mot sur la santé de 
« M'"' Dutilleux... et me dire quand je pourrai aller vous 
« voir... i> 



37- 

« M" 
38. 



})4 



39. — L. a. s., au même; de Paris, 4 fé- 

vrier 1853. 

Collection Alfred Robaut. Citée eu partie par nous, 
T. I, p. 146. 

« ... Mon Saiiit-Scbiisiicii cipproche Je: sa fin. Espé- 
« rons qu'il fera bien ses affaires. J'ai l'intention déporter 
« avec moi (à Arras) deux petits morceaux. La Madeleine 
« m'a dit quelle ne pourrait pas être en état de voyager. 
« Je regrette bien qu'il lui manque tant de choses pour se 
« mettre en route : il manque bien des choses à sa toilette. 

< J'ai entrepris un nouveau tableau de trois pieds 
« de haut, soleil couchant. Les visiteurs paraissent gcnéra- 
« lement contents. En voilà donc deux pour l'exposition... » 

40. — L. a. s., à Clérambault, Place de l'E- 

cole-de-Médecine, 17, Paris; de (Paris), 
le lundi (14 février 1853). 
Collection Moreau-Nélaton. 

« ... Je pars aujourd'hui même pour un petit voyage 
« de quatre jours ; je reviens vendredi et je serai à mon 
« atelier samedi, tout disposé à recevoir ce jeune officier 
« dont tu me parles. Dis lui à ^ heures pour tirelerille et 
« pipette. J'irai vous voir et vous prouver que je ne les 
« abandonne pas... » 

41. — L. a. S., à Dutilleux, à Arras; de Paris, 

19 février (1853). 

Collection Alfred Robaut. Publiée en partie par nous, 
T. I,p. 147. 

« ...Je suis arrivé en très bonne santé... Seulement 
« j'ai oublié les cœurs et les andouilles. » Prière de les 
envoyer... 

42. — L. a. S., au même; de (Paris), 27 fé- 

vrier 1853. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot a reçu les comestibles qu'il demandait dans la 
lettre précédente et il en demande de nouveaux. 

« ... /e vous ferai une autre commande ; c'est pour 
« ma sœur... » 

43. — L. a. S., au même ; de (Paris, 27 fé- 

vrier 1853). 

Collection Alfred Robaut. 

« ...Je ne comprends rien à cela. Adèle m'a dit qu'on 
« n'était pas encore venu recevoir et la lettre a été mise à 
« la poste par moi en arrivant... » 



46. — L. a. s., à Mlle Clerc de Landresse ; de 

Rosny, 16 avril 1853. 

Cette lettre très intéressante a été publiée en entier 
par M. Paul Bonnefon dans \e Bulletin de l'Art Ancien et 
Moderne, 3" année, n" 117 (7 décembre 1901), p. 276. Nous 
n'en avons eu connaissance qu'après l'achèvement de notre 
tome I. 

<r. Mademoiselle, j'ai passé quelques jours che^ 
« Af"'° Osmond et, en causant avec elle d'une certaine 
<t traduction deThéocrite que j'ai égarée, je lui indiquais le 
f. besoin de me la remplacer. Elle m'a dit que M. de Lan- 
« dresse aurait la bonté de m'en faire acheter une. Celle 
« que j'avais était de M. Gail ; elle avait en regard le grec 
« et en bas du latin. Excusei-moi, Mademoiselle, de la 
>r liberté. Ah ! Dieu, j'ai eu bien de la peine à trouver le 
« moment de vous écrire ce petit mot. Nous avons tant fait 
« de parties de billard avec Ferdinand et autres compa- 
« gnons charmants ; j'ai tant travaillé aux deux premières 
« stations de la Croix que j'ai entreprise pour l'Eglise de 
r. Rosny, que je ne pouvais respirer un moment. Je quitte 
€ le domaine de M'"' Osmond pour commencer mes 
<■ excursions. Je commence par Ablon oit je dois faire un 
<r. séjour avec M . . . De là je vais me transporter à Arras 
« pour assister à un mariage et, après la noce, je circulerai 
€ dans le département pour y faire plusieurs tableaux que 
« j'ai en vue. C'est un pays qui passe pour être peu conve- 
« nable aux peintres, et je pense que j'y ferai des choses in- 
« téressantes, si le Seigneur veut soutenir mon pinceau. Je 
V pense aussi que ce n'est pas tant le site, mais l'interpré- 
« tation qui fait l'ouvrage. J'ai quitté Arras : me voilà à 
■r Paris ; je vais me précipiter dans les bras de ma sœur, à 
« \ille-d'Avray, oii je passerai une quinzaine toujours en 
f travaillant ; car je vous dirai que je n'arrête pas . Puis, 
« je m'embarque pour la Normandie et la Bretagne vers le 
« tnois d'août, pour être de retour à la fin de septembre. 
« J'ai l'intention d'aller revoir M"" Osmond pour 
« recontinuer mon chemin de Croix. Je me suis engagé à 
« faire les quatorze tableaux en trois ans. J'oubliais de 
« vous dire que f ai fièrement travaillé cet hiver. J'ai envoyé 
« à l'exposition trois tableaux. Le principal est un Saint 
^ Sébastien assisté par des saintes femmes. On a paru 
« content cet hiver. Nous verrons bien si le public sera 
c favorable... * 

47. — L. a. S., à Dutilleux, à Arras ; de (Paris), 

22 avril 1853. 

Collection Alfred Robaut. Cité par nous, T. I, p. 146, 

Corot assistera le 16 mai au mariage des enfants de 
Dutilleux. 

*... Je me propose de m'embarquer avec armes et 
f bagages leiyà midi... Voudre^-vous demander à M. Ciive- 
w. lier si je dois lui envoyer le tableau sans cadre... Je vais 
« me lancer dans les bois le 1" mai... » 



44. — L. a. s., à un des frères Etex; de Paris, 

27 février (1853?). 

Collection P.-E. Mangeant. 

Corot n'a pu aller voir l'exposition d'Etex. Il espère 
pouvoir y aller le lendemain. 

45. ^ L. a. s., à Dutilleux, à Arras ; de Paris, 

10 mars 1853. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot remercie du dernier envoi qui lui a été fait. 

«... Vous voudre:^ bien débiter mon compte de ces 
« deux expéditions et nous réglerons tout cela en temps 
« utile et comme d'usage... » 



48. — L. a. s., au même ; d'Ablon, 13 mai. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot part pour Arras le dimanche à midi et emporte 
le tableau de M. Cuvelier. 

4Q. — L. a. s., à Dutilleux; de Ville-d'Avray, 
samedi 25 (mai 1853). 

Collection Alfred Robaut. Publiée par nousT.I, p. 147. 

50. — L. a. s., à Dutilleux; de Saint- Valery- 
sur-Somme, le ii juin (1833). 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous, T. I, p. 150. 



335 



51. — L. a. s., à Dutilleux ; de Saint-Omer, 
13 juin 1853. 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous. T. I, p. 150 



et 151. 

52. — L.a. S., à Dutilleux ; d'Alençon,29août. 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous. T. I, p. 151. 

53. — L. a. s., à Dutilleux, chez M. Sacaut, 

à Mariette, par Fontainebleau (S.-et-M.) ; 
de Bourberouge (Manche), 20 septem- 
bre 1S53. 

Collection Alfred Robaut. 

« J'ai reçu votre dôme lettre au milieu des bois. Je 
« ne vais fias tarder à retourner à Paris. De là, J'irai voir 
« ma sœur et je dois me trouver avec quelques camarades 
t du S au 12 à Fontainebleau, hôtel de la Sirène... * 

54. — L. a. S., à Dutilleux, à Arras ; de Paris, 

28 octobre 1853. 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous, T. ], p. 132. 

55. — L. a. s., à Dutilleux; de Paris, 2 dé- 

cembre 1853. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot remercie de l'envoi de deu.\ litres de genièvre 
et encourage le peintre dans ses travaux. 

56. — L.a. S., à Clérambault, placederEcole- 

de-Médecine, 17, Paris; de Paris, jeudi 
15 décembre 1853. 

Collection Moreau-Nélaton. 

Corot est retenu le dimanche suivant « par des per- 
sonnes de Mantes qui arrivent à Paris », et ne peut aller 
au concert. 



1S34 



57 



— L. a. s., à Dutilleux, Arras; de Paris, 
6 janvier 1854. 

Collection Alfred Robaut. 

Souhaits de bonne année. Corot ira à Arras le jeudi 12. 

« J'apporterai deux ou trois petites choses pour ira- 
« vailler. je rapporterai les travaux sur verre. Nous 
« verrons si nous avons été heureux... ir 

58. — L. a. s., au même ; de Paris, 23 jan- 

vier (1S54). 

Collection Alfred Robaut. 

« ...Je vous prierais de m' expédier 9 épreuves de 
« l'eau-forte légère avec l'hoinme à cheval que j'aime tant... 
^ et 2 de Douai. — M. Brandon a vu et est très satis- 
« fait du résultat... Les pains d'épiée ont été trouvés de 
« première qualité... » 

59. — L.a. s., à Clérambault, place de l'Ecole- 

de-Médecine,i7 ;deParis, i"février 1854. 

Collection Moreau-Nélaton. 

Corot se propose « pour dineur > à ses amis pour le 
vendredi suivant. 



60. — L. a. s.jàDutilleux, à Arras; de Presles, 

28 juin 1854. 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous, T. I, p. 154. 

61. — L. a. S., au même; de Ville-d'Avray, 

6 aoiît (1854). 

Collection Alfred Robaut. 

« Je me propose d'aller vous voir le j8 août pour 
« nous diriger vers le y or d... » 

62. — L. a. S., au même ; de Ville-d'Avray, 

le 17 août (1834). 

Collection Alfred Robaut. 

«...y^ pars le 18 août, demain, pour me jeter dans 
« vos bras. » 

63. — L. a. S., au même ; de Rotterdam, 

(13 septembre 1854 : date ajoutée par 
Dutilleux). 

Collection Alfred Robaut. 

« Je vous annonce mon départ de Rotterdam le /./. 
Je serai à Douai le i6 ou le jy... > 

64. — L. a. s., au même; de Paris, i" no- 

vembre 1854. 

Collection Alfred Robaut. 

« Adèle m'avait dit que ces dames partaient le mardi 
« au lieu du lundi. Je suis allé au chemin de fer au départ 
« de midi moins un quart... Je n'ai trouvé personne... v 

65. — L. a. s., au même; de Paris, jeudi 

(14 décembre 1854). 

Collection Alfred Robaut. 

II est question des études que Corot a faites en Hol- 
lande. (Voir T. I, p. 156). 

« Avec le temps elles finissent par être aimées... On 
« les trouve bien en général. L'on est asse^ content des 
« tableaux visibles. Les deux sournois, ça sera pour la 
« moitié de janvier... » 



1S55 



66. — L. a. s., au même ; de Paris, 4 jan- 

vier (185s). 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous, T. ], p. 15S. 

67. — L. a. s., au même; de Paris, 25 jan- 

vier 1855. 

Collection Alfred Robaut. 

« ... Il se répand un bruit dans la capitale de PEm- 
« pire français, c'est que vous êtes nommé membre de 
« V Académie d' Arras ; recevez-en mes compliments. Ce qui 
« voudrait dire qu'on se raccommode avec vous et que l on 
« revient à des sentiments plus vrais... j>En post-scriptum : 
« Les deux tableaux que j'ai découverts dernièrement sont 
« approuvés des visiteurs. Espérons que ce sera bon. Vous 
« les verrez à l'Exposition... * 



336 



68. — L. a. s., à Dutilleux; de Paris, 5 mars 

1855. 

Collection Alfred Robaut. Publiée par M. Alfred 
Robaut dans Corot (Galerie contemporaine, nouvelle série, 
n° 29, en note) et par nous, T. I, page 163. 

69. — L. a. S., à Alfred Robaut (datée par 

le destinataire de mars 1855). 

Collection Alfred Robaut. 

« Je compte bien aller vous voir à mon prochnin 
-r voyage à Arras... Vous pouve^ dire à M. le docteur que 
t je me propose bien de travailler à mon tableau à mon 
« voyage de Douai. » 

70. — L. a. s., à Dutilleux, à Arras ; de Paris, 

31 mars 1855. 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous, T. I, p. 164. 

71. — L. a. s., à Clérambault, rue Monsieur- 

le-Prince (au coin de celle Racine), Paris; 
de (Paris, 5 avril 1855). 

Collection Moreau-Nélaton. 

Corot ira voir ses amis le mardi 17 « pour manger 
une soupe sans cérémonie » et voir leur nouvelle « orga- 
nisation. » 



18^6 



72. 



— L. a. s., à M"" Darier-Bovy, à La 
Boissière, près Genève ; de Ville- 
d'Avray, 6 septembre (1855). 

Communiquée à M. Alfred Robaut par M. Daniel 
Baud-Bovy. 

«_/'j! trouvé ma petite-nièce encore bien malade... 
'. Je suis allé... m'informer si Français était parti... Vous 
" n'allé^ pas tarder à le voir auprès de vous... Je vous 
" prierai de faire mille compliiueuts à toutes ces dames 
" qui sont l'ornement de La Boissière... Voudrei-vons dire 
'■ à Baron que fai vu ses deux tableaux à l'exposition ; ils 
" m'ont paru d'une excellente couleur et jolis d'arrange- 
' ment. * 

73. — L. a. S., à Dutilleux, à Arras ; de Paris, 

31 octobre 1875. 

Collection Alfred Robaut. Publiée par M. Alfred Ro- 
baut dans Corot (Galerie contemporaine, n" 29) et par nous, 
T. I, p. 165 et 161. 

74. — L. a. S., àRichomme; de Ville-d'Avray, 

« ce samedi » (1855 ou 1856). 

Collection Moreau-Nélaton. 
Billet relatif à l'outillage nécessaire pour les peintures 
murales de l'église de Ville-d'Avray. 

« ... Vous serie:^ bien aimable de passer quand vous 
« aure^l un moment che^ M. Colcomb lui demander s'il 
" pourrait faire arriver une échelle de peintre confortable 
" à Ville-d'Avray. C'est une idée qui m'est venue pour 
<r remplacer l'échafaudage. M. le curé applaudit... j, 

75. — L. a. S., à Edouard Brandon, via di 

Porta Pinciana, n° 21, villa di Malta, 
Roma; de Paris (vers 1855-56). 

Collection Alfred Robaut. 

Recommandation pour Lyonnet, qui est le porteur 
de cette lettre. 

« Le jeunehomme vousdira ceque sont les tableaux... 
« Je remettrai che^ vous le montant de vos déboursés pour 
« les costumes. * 



76. — L. a. S., au même ; de Paris, 10 jan- 

vier 1856. 

Collection Alfred Robaut. 

Publiée en partie par nous, T. I, p. 165. 

f Pour M. Lyonnet, je regrette bien que vous aye^ 
<; trouvé un sauvage de la sorte... Je n'ai pas encore vu 
<- M. David... Je l'attends avec le costume de franciscain. 
« Je travaille comme un petit coquin... -.^ 

77. — L. a. s., à Dutilleux, Arras; de (Paris, 

4 avril 1856). 

Lettre sortie de la collection Alfred Robaut, où il en 
reste un calque. 

Corot part le lundi 7 pour se jeter «: dans les bras 
de toute la famille, i- 

78. — L. a. s.,aumême;de(Paris,5 avril 1856). 

Collection Alfred Robaut. 

V. ... Un joli dîner se présente; je ne pourrai partir 
« que le mardi... -> 

79. — L. a. s., au même ; de Rosnv, 23 avril 

(1856). 

Collection Alfred Robaut. 

« ...J'ai montré les trois études; on les aime bien. 
« M. Bourges, le marchand qui se charge de les exposer, 
« m'a dit qu'il serait mieux de les signer; voulez-vous 
« m'autoriscr à le faire et me dire le prix minimum que 
« vous désireriez pour s'il se présente quelque amoureux...* 

79 bis. — L. a. s., à Emile-Frédéric Hébert; 
de Ville-d'Avray, 31 mai 1856. 

Communiquée par le fils du destinataire. 

Corot propose à M. Hébert la date du ii juin pour 
la visite qu'il doit faire chez lui à Essomes ; le 14 juin, il 
ira à Luzancy. 

79 ter. — L. a. s., au même ; de Paris, 8 juin 
1856. 

Communiquée par le fils du destinataire. 

Corot annonce son arrivée à Essomes pour le il, par 
le train de 9 heures du matin. 

80. — L. a. s., avec croquis, à E. Brandon, 

artiste-peintre, via dia porta Pinciana, 
n° 3, d'ail signor Luigi Ercolani, via di 
mare, Rome ; de Paris, 27 juin 1856. 

Collection Alf. Robaut. Publiée en partie par nous, 
T. I, p. 166. 

81. — L. a s., à Dutilleux, Arras; de Neu- 

châtel (Normandie); lundi (14) juillet 
1856. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot rentre à Paris et de là se rendra à Arras. 

« ...J'irai voir M. Bourges pour lui demander des 
« nouvelles des études. Il parait jusqu'à présent qu'on les 
« a goûtées, particulièrement les saules en hauteur... » 



337 



82. — L. a. s., à M"" Dutilleux; de Nanteuil- 

les-Meaux, mercredi lo septembre 1856. 

Collection Alfred Robaut. 

Invitations à venir voir M"" Sennegon, à ViUe- 
d'Avray, pour le dimanche 28. 

83. — L. a. S., à Dutilleux, Arras; de Paris, 

9 novembre (1855). 

Collection Alfred Robaut. 

« ... Je n'ai pas porté les deux dernières études che^ 
' M. Bourges parce qu'un Monsieur me les a prises à 
■r. l'atelier. J'ai dit lo francs pour l'une et ^o francs pour 
« l'autre... » 



j8^7 



84. — L. a. s., au même; de Paris, 2 jan- 

vier 1857. 

Collection Alfred Robaut. 

Souhaits de meilleure santé pour M°" Dutilleu,x et de 
bonheur pour tous. 

85. • — L. a s., à l'un des Etex; de Paris, 

15 janvier 1857. 

Collection P.-E. Mangeant. 

Corot ne peut accepter une invitation pour le samedi 
suivant. 

86. — L. a. s., à Edouard Brandon, à Rome; 

de Paris, 17 janvier 1857. 

Collection Alfred Robaut. Publiée en partie par 
nous, T. I, p. 168 et 179. 

« // n'y a... qu'une chose à faire dans de pareilles 

« circonstances. Fort de sa conscience, c'est d'aller devant 

« soi comme une locomotive. Rien ne peut l'arrêter... La 

' bonne foi et l'honnêteté ne seront jamais abattuesparles 

*. intrigues. Il faut être plus fort que tout ça... C'est faire 

* trop d'honneur aux fabricants de saletés pareilles de 

« s'en occuper plus longtemps ; lançons-les dans les té- 

« nèbres... » 

87. — L. a. S., à Dutilleux, Arras ; de Paris, 

17 janvier (1837). 

Collection Alfred Robaut. 

« ...Je vous enverrai au plus tôt possible un petit 
« effet du matin (ma spécialité)... > 

88. — L. a. s., à Clérambault; de Paris, 

21 janvier 1857. 

Collection Moreau-Nélaton. 

«... // est vrai que je suis bien arraché par les petits 
« amis ; je me propose toujours d'aller vous voir et tou- 
« jours retenu par les visites che\ les peintres et le travail 
« à l'atelier... > 

Il ira dîner chez ses amis le mardi 27 janvier, ou, 
sinon, le 2 février. 

89. — L. a. s., à Dutilleux, Arras; de Paris, 

6 mars 1857. 

Collection Alfred Robaut. 

« ...Je vous annonce l'arrivée du scélérat pour le 
« vendredi 20 courant... Larrieu m'a fait part d'une invi- 
« talion de M. Leducq pour dîner aveclui le 22, dimanche. » 



90. — L. a. S., au même ; de Paris, 10 mars 
1857. 

Collection Alfred Robaut. 

Le dîner chez M. Leducq aura lieu le jeudi 26, au 
lieu du dimanche. 

91. — L. a. S., à E. Brandon, Rome ; de Paris, 
31 mars 1837. 

Collection Alfred Robaut. Publiée en partie par nous, 
T. I, p. 180 et 168. Fac-simile des cinq croquis qui accom- 
pagnent cette lettre : T. I, p. 169. 

92. — L. a. S., à Badin; de Ville-d'Avray, 
15 juin 1857. 

Publiée par M. G. Varenne d3.ns La Liberté, 15 sep- 
tembre 1903, et par nous, T. I, p. 173. 

93. — L. a. s., à Dutilleux, Arras ; de Ville- 
d'Avray, 17 juin (1857). 

Collection Alfred Robaut. Publiée en partie par 
nous, T. I, p. 171. 

<• ...Je suis allé hier à l'Exposition. Je n'ai pu voir 
« encore vos tableaux. Vous deve^ le savoir déjà, ils sont 
€ reçus tous quatre... * 

94. — L. a. s., à M. de Chennevières, au 
Palais de l'Exposition, Champs-Elysées, 
Paris; de Ville-d'Avray, 22 juin 1857. 

Collection B. Fillon, n° 1918 du catalogue. 

« Je vous serais bien obligé de faire pencher mes 
« tableaux au Salon. On les trouve généralement trop 
« droits. > 

93. — L. a. s., à Dutilleux. Arras; de Bou- 
logne-sur-Mer, 2 septembre 1857. 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous. T. I, p. 175. 



iS^S 



96. 



— L. a. s., au même ; de Paris, 4 janvier. 

Lettre accompagnée de trois croquis : Dante et Vir- 
gile, Cache-Cache, la Solitude ; cédée par M. Alfred Robaut 
à M. Charavay ; a fait partie de la collection A. Bovet; 
vendue avec cette collection le 24 juin 1885; reproduite 
dans le catalogue Bovet. 

Texte reproduit en fac-simile par M. Alfred Robaut 
dans Corot (Galerie contemporaine, n" 29). Les croquis 
sont reproduits par nous, T. I, p. 179. 

« ...J'ai reçu votre bonne lettre qui méfait compli- 
« ments pour ma récompense Genevoise. Je vous remercie 
« bien!... Colin m'a remis les verres. J'en ai déjà fait un. 
€ Je vais tâcher défaire des chefs-d'œuvre dessus. Je vous 

< trace, de l'autre côté, les trois projets de tableaux que je 

< vais entreprendre... > 

97. — L. a. S., à Dutilleux, Arras, du 2 mars 
1858. 

Collection Alfred Robaut. 

« Ma petite-niècee est mariée... Ce qui est plaisant, 
« c'est que son mari s'appelle Corot comme nous. Je vous 
€ écrirai pour vous dire le jour de mon arrivée, vers le 20 
« ou 22 courant. » 



338 



98. — L. a. s., au même, de (Paris, 19 mars 

1858). 

Collection Alt. Robaut. Publiée par nous, T. I, p. 1S7. 

99. — L. a. S., au même, de Paris, 20 août 

1858. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot arrivera à Arras le 6 ou le 7 pour une cérémo- 
nie de famille pour laquelle il aura « un joli costume noir*. 

«... Ne vous ginei pas ; je pourrais tris bien, comme 
< un grand garçon, aller che^ Collignon ou autres. * 

100. — L. a. s., au même; de Magny-les- 
Hameaux, près Chevreuse, 4 septem- 
bre 1858. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot rappelle qu'il partira le 7 courant. 

«... Vous deve:^ être]en ce moment bien occupés l Si 
« je pouvais (arriver) asse^ à tems pour vous être utile à 
« quelque chose... > 

loi. — L. a. S., à Brandon, sans date, ni sus- 
cription, un peu antérieure à la suivante, 
etaccompagnée de 4 croquis avec les men- 
tions : '^ Le Dante et Virgile, 7 pieds 1/2 ; 
Toilette de baigneuse, 5 pieds 1/2 ; Soir, 
4 pieds ; Repas champêtre, 5 pieds ». 

Collection Moreau-Nélaton. 

« Je profite du départ de M. votre frère 

« qui va vous retrouver . . . Je n'ai pas encore vu le Mon- 
« sieur au costume de Franciscain ! Espérons. Je travaille 
« ferme. J'entreprends en ce moment quatre paysages asse:{ 
<r importants... Espérons que le Seigneur fera descendre 
« de tems en tems son bon ange à côté de moi. . . » 

102. — L. a. s., non signée, à E. Brandon, de 
Paris, 27 novembre 1858. 

Collection Alfred Robaut. Publiée en partie par nous 
T. I, p. 190 et 198. Fac-similé des quatre croquis qui ac- 
compagnent cette lettre, T. 1, p. 192 et 195. 



18^^ 



103. 



— L. a. s. , à Dutilleux, à Arras ; de Paris, 
4 janvier 1859. 

Souhaits de nouvel an. 

Collection Alfred Robaut. Citée par nous, T. I, p. 189. 

«... Il faut encore tenter la fortune I Faut espérer 
« qu'ils ne vous replaceront pas si mal qu'à la dernière 
« {exposition)... Je travaille comme un diable, à, 

104. — L. a. s., à Dutilleux, de (Paris, lo mars 

1859). 

Collection Alfred Robaut. 

Corot demande si le projet de voyage dans la Forét- 
Noire n'est pas pour f l'année prochaine v. 

105. — L. a. s., au même; de Paris, 14 mars 

1859. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot ne peut partir pour Arras que le 2 avril. 

« J'ai été retardé pour l'Exposition... Enfin, j'envoie 
« mes affaires le 18... * 



106. — L. a. S., au même ; de (Paris, 26 mars 
1859). 

Collection Alfred Robaut. 

Corot ira à Arras le 2 avril. 

«^ Je prendrai le convoi de II ou midi, comme d'ha 
« bitude. » 

107. — L. a. S., au même ; de Paris, i" avril. 
(1859.) 

Collection Alfred Robaut. 

Corot part le lendemain pour Arras. 

108. ^ L. a. s., à Auguin ; de Montlhéry, 
20 août 1859. 

Copiée par M. Alfred Robaut entre les mains du des- 
tinataire. Publiée par M. Alfred Robaut dans: Coro/(Galerie 
contemporaine, n° 39 en note). Publiée par nous, T. I.p. 198. 

109. — L. a. s., à Mme H. Darier, à Genève ; 
de Paris, 6 novembre 1859. 

Communiquée à M. Alfred Robaut par M. Daniel 
Baud-Bo\-y. 

Rentré de la Boissière, près Genève, Corot de- 
mande des nouvelles de ses hôtes. 

« ... Si vous pouvie^ dire à Moin qu'il serait bien 
« aimable de redemander à Mlle Tiniine les études, ainsi 
« qu'à Berthoud, de Lausanne, qui en a une, et à Scheffer...» 

iio. — L. a. S., à Dutilleux, à Arras ; de 
Paris, 10 novembre (1859). 

Collection Alfred Robaut. Publiée en partie par nous 
T. I, p. 198. 

«... J'ai vu Dccamps à Fontainebleau, qui m'a parlé 
« d'une étude qu'il m'a dit être fort bonne ; nous la verrons 
« à mon passage... - 

111. — L. a. s., au même ; de Paris, 22 no- 
vembre 1859. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot ira le jeudi i" décembre à Arras. 

112. — L. a. s., à M"' Dutilleux, Arras ; (1859, 
date fournie par M. Robaut). 

Collection Alfred Robaut. 

Corot rappelle une visite à Ville-d'Avray, promise 
pour le jeudi 7. 



IS6O 

113. — L. a. s., à Dutilleux, Arras ; de Paris, 
b janvier i8bo. 

Collection Alfred Robaut. 
Souhaits de nouvel an. 

•!• ... J'ai fait voir les deux tableaux que votre cousin 
« a remis à la maison. Le petit de Dunkerque est trouvé 
« bien; l'autre est plus critiqué; on le trouve obscur et 
« l'exécution molle... Je serais bien content de voir l'épreuve 
« de M. Grandguillaume ; il paraît que c'est bien venu... » 

En post-scriptum : * Je vais samedi voir M. Eugène 
« Delacroix. * 



339 



114- — L. a. s., au même; de Paris, 24 avril 
i8bo. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot annonce son arrivée pour le 25 courant. 

115. — L. a. s., au même ; de (Paris, 3 mai 
1860). 

Collection Alfred Robaut. 

Corot demande des renseignements pour son envoi 
à l'exposition d'Amiens et, les ayant reçus avant de clore la 
lettre, il ajoute : 

« Ma notice c'est : Souvenir Jr Foiitdi'iwl'trait 
« ^00 francs... » 

116. — Extrait d'une lettre à Auguin, datée 
de 1860, copié par M. Alfred Robaut 
entre les mains du destinataire : 

« ...Je travaille comme un gros scélérat. » 



IS6I 

117. — L. a. s., à Dutilleux, rue de l'Ouest, 
n" 42, Paris ; de (Paris, 25 janvier 1861). 

Collection Alfred Robaut. 

Corot fera tout son possible pour répondre à la 
politesse de M. Perelli. 

« Je dhie rue de Fleurus ; de là j'avais une soirée rue 
« du Four ;.. je ne sais pas si je pourrai faire les trois. > 

118. — L. a. s., au même ; de (Paris, 3 février 

1861). 

Collection Alfred Robaut. 

«...Pour cause d'intérieur,., ce sera mardi <i la 
« maison et che^ vous dimanche... * 

119. — L. a. s., au même ; de (Paris, 5 février 

1861). 

Collection Alfred Robaut. 

« Ces dames doivent être arrivées. Je serais bien heu- 
« reux de savoir si samedi ou dimanche elles étaient libres 
€ pour venir dîner... Aye^ la bonté de m'écrire un mot 
« pour écrire à Aligny. « 

120. — L. a. S., au même; de (Paris, 11 fé- 
vrier 1861). 

Collection Alfred Robaut. 

« ... Il est bien entendu que vos deux jeunes garçons 
« viennent avec vous; pour le mardi-gras, ils doivent faire 
« des farces... » 

121. — L.a. s.,à Clérambault«rue Monsieur- 
le-Prince, n° 29, au coin de la rue Ra- 
cine, Paris » ; de (Paris, 18 février 1861). 

Collection Moreau-Nélaton. 

■r ... J'ai le plaisir de l'annoncer que je viendrai 
« dîner avec vous jeudi prochain, 6 heures moins 4 minutes, 
« si cela vous va... > 

122. — L. a. s., à Dutilleux, «rue de l'Ouest, 
n° 42, Paris » ; de (Paris, 20 février 1861). 

Collection Alfred Robaut. 

Rendez-vous pour le vendredi, à i heure 3/4 * au 
boulevard * ou à i heure 1/3 à l'atelier. 



123. — L. a. s., à Dutilleux, « rue Saint- 
Aubert, à Arras ;; ; de Ville-d'Avray, 
29 juin (1861). 

Collection Alfred Robaut. 

La maladie de son beau-frère empêche Corot d'aller 
à Arras. 

« .../(• vous dirai que, pour l'exposition, f ai entendu 
« unanimement dire que votre étude Fontainebleau était 
« bonne; courage... * En post-scriptum : k ... Dites-bien à 
« iVf'"" Camus que je ne l'oublie et qu'elle recevra le petit 
« paysage un de ces moments... * 

124. — L. a. S., au même: de Ville-d'Avray, 
22 juillet 1861. 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous, T. I, p. ao6. 

125. — L. a. s., à Dutilleux, « Hôtel de la 
Fontaine d'Alby, près le Débarcadère, 
Fontainebleau » ; de Ville-d'Avray, 
12 septembre (1861). 

Collection Alfred Robaut. 

« ... J'irai avec plaisir vous retrouver à Fontai- 
« nebleau... Nous pourrons ensemble chercher les secrets de 
« cette nature enchanteresse de la Kabylie... * 

126. — L. a. s., à Dutilleux, «rue de l'Ouest, 
n° 42, Paris » ; de Paris, i" novembre 
(1861). 

Collection Alfred Robaut. 

Invitation à dîner. Citée par nous, T. I, p. 306. 

127. — L. a. s., au même; de (Paris, 15 dé- 
décembre 1861). 

Collection Alfred Robaut. 

« ... Vous pouve\ vous présenter avec Huet les mer- 
« credi et jeudi de la semaine prochaine ; vous sere^ bien 
« accueillis che^ M. Plestow, rue des Martyrs, 57, depuis 
« 10 heures à 4 heures... » 

128. — L. a. S., au même ; de (Paris, 16 dé- 
cembre 1861). 

Collection Alfred Robaut. 

Répétition de la lettre précédente, destinée à éviter 
une erreur possible. 

« ... Pendant que j'écrivais, Adèle n'arrêtait pas de 
« me parler et, comme je pourrais avoir fait des erreurs 
« dans les adresses, je répète... » 



1862 

129. — L. a. s., à Dutilleux, «rue de Rennes, 
n° 15, Paris/^; de Ville-d'Avray, 7 juin 
(1862). 

Collection Alfred Robaut. 

« ...Je me rendrai avec joie à Paris, lundi prochain 
« ç courant, à 6 heures moins 4 minutes, pour dîner en 
« compagnie de la gentille famille... » 

130. — L. a. s., au même ; de Luzancy, 
24 juin 1862. 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous, T. i, p. an. 



340 



131. — L. a. s., au même ; de Ville-d'Avray, 
jeudi (3 juillet 1S62). 

Collection Alfred Robaut. 

Corot donne l'adresse du D'' Pons, boulevard Mor- 
land, 6 ; M. et M""" Sennegon sont toujours très faibles. 

132. — L. a. s., au même, à Arras ; de Ville- 
d'Avray, 26 juillet (iSb2). 

Collection Alfred Robaut. 

Retenu près de M. Sennegon, qui n'est pas mieux, 
Corot ne peut partir pour Arras. 

133. — L. a. s., à Dutilleux, « rue de Rennes, 
n° 15, Paris»; de (Paris, 2 décembre 1862). 

Collection Alfred Robaut. 

Rendez-vous pour «dimanche en huit... 6 heures 
moins 4... * 

r. ... Vous siTie^ bien aimable de faire savoir à 
« jV/B» Clcnwiue, le modèle dont je n'ai pas l'adresse, de 
^. venir à p heures au lieu de 10, samedi prochain... v 

133 bis. — L. a. s., à Martinet ; du 21 juin 1862. 

Collection Moreau-Nélaton. 

'T. Je vous fais remettre, pour les cinq pour cent pour 
« la vente de ma figure de femme italienne, la somme de 
« ^ojr. pour la cote de 600 fr... Je vous ferai passer sous 
« peu les cent francs de la souscription, i 



186^ 



134. — L. a. s., à Dutilleux, « rue de Rennes, 

15, Paris»; de Paris, 16 avril (1863). 

Collection Alfred Robaut. 

Corot invite Dutilleux à venir avec ses enfants dîner 
le samedi 25 ou le lundi 27 ; après quoi, il f: s'envole >. 

135. — L. a. s., au même ; même date. 

Collection Alfred Robaut. 

Regrets sur le malheur qui arrive à Dutilleux. 

136. — L. a. s., à un destinataire inconnu ; 
d'Epernon, 6 juin 1863. 

Catalogue Charavay, février 1890, n" 125. 

Rendez-vous à l'atelier le mercredi suivant, de 8 
à 10 heures du matin, pour recevoir les ■?: instructions ^ du 
destinataire r. concernant les eaux-fortes ;». 

137. — ^ L. a. S. , à M°" H. Darier « à Saint-Jean, 
Genève »; du 25 juillet 1863. 

Communiquée à M. Alfred Robaut par M. Daniel 
Baud-Bovy. Citée par nous, T. I, page 219. 

Corot part pour Dardagny, Châtelaine et Saint-Jean. 
Il craint de ne pouvoir aller à Gruyères. 

« Je vous verrai toujours à Saint-Jean. » 

138. — L. a. S., à Martinet ; du 24 octobre 1863. 

Collection Moreau-Nélaton. 

« ... Le tableau en question est de 2.000 Jr. » 



139. — L. a. S., à une personne demandant 
des renseignements pour un ami qui 
préparait une étude sur les artistes en 
Berry. De Paris, 15 novembre 1863. 

Communiquée par Madame H. Dumesnil. 

Corot regrette de ne pouvoir indiquer d'études 
faites par lui dans le Berry, où il n'a que fort peu travaillé. 

140. — L. a. s., à une destinataire inconnue; 
du jeudi 31 décembre 1863. 

Cette lettre était appliquée, en 1891, au verso du 
tableau A'" /0/9 quand M. Robaut en prit le croquis chez son 
propriétaire, M. Pétrel. 

^. Chère Madame, je vous envoie mon petit souvenir, 
« que j'accompagne des souhaits que je fais pour votre 
« bonheur à tous trois... *• 

141. — L.a.s.,àDutilleux«ruede Rennes, 15, 
Paris », (vers 1863-1864). 

Collection Alfred Robaut. 

« Mon cher ami, demain, je serai à l'atelier jusqu'à 
« 2 h. et le mercredi aussi. Ainsi, je vous attends avec joie..» 



1864 



142. — L. a. s., au même ; de (Paris, i" mars 

1864). 

Collection Alfred Robaut. 

Invitation à dîner pour le dimanche de Pâques, 
27 mars. 

143. — L. a. s., au même ; de (Paris, 6 mars). 

Donnée par M. Alfred Robaut, en 1S92, à M. Durand- 
Ruel. 

Rendez-vous pour le samedi ou le jeudi, au gré de 
Dutilleux. 

144. — L. a. s., à E. Brandon; de Gouvieux, 
9 mai 1864. 

Collection Alfred Robaut. 

Rendez-vous pour dîner avec Brandon et Monier 
le jeudi 12 courant. 

145. — L. a. s., à M. Alfred Robaut : de «chez 
M. Remy, à Luzancy, près la Ferté-sous- 
Jouarre », 13 juin 1864. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot souscrit pour les fac-similé des dessins de 
E. Delacroix; il sera prêt le i" juillet à partir pour Arras. 

« J'enverrai le tableau à Arras ou à Douai. Dites- 
« moi ; j'aurais à y retravailler... * 

146. — L . a. S . au même ; de (Paris, vers juin 

1S64 : date fournie par M. Alfred 
Robaut). 

Collection Alfred Robaut. 

« ... Je ne pourrai pas vous envoyer le tableau comme 
« je l'espérais. Il y a encore trop à faire. Le Papa l'a vu ; 
« il m'engage à le travailler ferme... n 



341 



147. — L- a. s., à Dutilleux, <' rue de Ren- 
nes, 1 5, Paris » ; de (Paris, 22 juillet 1864). 

Collection Alfred Robaut. 

^ ... 1^0/(5 sfrif^ bien aimable de me faire savoir 
« par un mot che^ jl/°" Chamoitillet., à Sèvres, si Paul a 
« trouvé, dans les derniers feuilletons de la Presse sur le 
« Salon, un mot pour vous, parce que Je vais voir à Ville- 
« d'Avray le Monsieur gui m'a promis déparier àM. P. de 
« Saint-Victor... * 



186^ 



148. — L. a. s., au même ; de (Paris, 5 fé- 
vrier 1865). 

Collection Alfred Robaut. 

Il ne peut se rendre à l'invitation de Dutilleux ; mais 
l'invite au contraire à dîner chez lui en famille le dimanche 
19 à « 6 heures moins 3 .... 

149. — L. a. s., à Forest, « à Marcoussis, près 
Monthléry »; de Paris, 29 avril (1865). 

Collection Tourneux. 

<r ... J'ai été bien malheureux ; il n'y a pas eu moyen 
« d'obtenir les voix. Ce bon Dumax aussi a été malheureux 
« pour son grand tableau de Constantine. Il a eu son petit 
« accepté. . . ^ 

150. — L. a. s., au marquis de Chenne- 
vières ; de Paris, 17 juin 1865. 

Publiée par son destinaire dans Souvenirs d'un 
Directeur des Beaux-Arts, l" partie, pages 42 et 43. 

Corot demande que la Direction des Beaux-Arts 
fasse quelque acquisition au peintre Teinturier, blessé « dans 
un accident *. 

« Vous serie^ bien bon par un mot de m'instruire, 
« parce que Je vais voir ce malheureux Jeune homme. Je 
« voudrais lui apporter du baume. » 

151. — L. a. s., à Dutilleux, '< rue de Ren- 
nes, 15, Paris >/ ; de Fontainebleau, 
29 juin 1865. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot part pour Arras le 8 juillet et, le 9, il repartira 
pour Douai. 

152. — L. a. s., au même ; de Fontainebleau, 
mardi (4 juillet 1865). 

Collection Alfred Robaut. 
Publiée par nous, t. I, p. 224. 

153. — L. a. s., à Dumax, « à Marcoussis, par 
Montlhéry ;, ; de Fontainebleau, 6 août 
(1865). 

Communiquée par M. Prosper Bobin. 
Citée par nous, T. I, p. 225. 

154. — L. a. s., à E. Brandon, « rue Notre- 
Dame de Lorette, 44, Paris »; de (Paris, 
17 septembre 1805). 

Collection Alfred Robaut. 

« ...Je reçois à l'instant une lettre de M. Vautier, 
« architecte. Les tableaux seront encore à l'atelier Jusqu'au 
«: 23 ; aussi, vous pouve\ (attendre) Jusque là. Je pense que 
« 3/""" Lejcune est digne; déjà plusieurs fois J'ai fait 



« quelque chose ; encore ce matin ; cependant il ne faudrait 
« pas abuser... * 

En post-scriptum, Corot demande l'adresse de 
Monnier, à Mariette, pour pouvoir le prévenir de sa pro- 
chaine arrivée. 

155. — L. a. S., à Dutilleux, à Arras ; de Paris, 
5 octobre (1865). 

Collection Alfred Robaut. 

Corot félicite Dutilleux de son rétablissement et 
espère le voir à Marlotte où il part le 15 octobre. 

156. — L. a. s., à Dutilleux, « rue de Rennes, 

15, Paris », du 14 octobre 1865. 

Collection Alfred Robaut. 

•s: Le convoi part à midi; il faut donc être à ii h. 1/2 
« au débarcadère... * 

Dutilleux frappé de congestion en chemin de fer n'a 
pas reçu cette lettre. (Voir T. I, p. 226). 

157. — L. a. s., à Martinet; du mercredi 
(? 1865 ; date donnée par M. Alfred 
Robaut). 

Collection Alfred Robaut. 

« ... Je vous envoie un moine. S'il se présente un 
« amateur, ce sera 1,000 fr... * 



iS6â 



158. — L. a. s., à Gauthier, à Semur; du 
6 mars i86t). 

Communiquée par M. Fernand Corot. 

•r ...Je vous remercie bien de votre miel tant trouvé 
« excellent. Il me semble, en en mangeant, avaler du soleil ; 
« fa ne fait pas de mal au paysage. * 

« J'espère trouver quelque moment pour vous visiter 
« cette saison à Semur et y exercer mon pinceau... * 

159. — L. a. s., à E. Herbert, à Beauvais ; de 
Mantes, 8 mai 1866. 

Publiée par G. Varenne dans La Liberté, 16 sep- 
tembre 1904, et par nous, T. I, p. 231. 

160. — L. a. s., à La Rochenoire, «boulevard 
Rochechouart, n° 3, à Paris » ; de Ville- 
d'Avray, (mai 1866 ?). 

Collection Moreau-Nélaton. 

Corot regrette de ne pouvoir dîner avec La Roche- 
noire que le 2 juin. 

i6i. — L. a. S., au même ; de Noisy-le-Grand, 
23 juin 1866. 

Publiée ou résumée dans le catalogue de la librairie 
Mathias et C'", mars 1900, n" 75S. Citée par nous, T. I, p. 234. 

Corot complimente La Rochenoire pour l'acquisition 
que lui a faite M. de Nieuwerkerke. 

« ... Le prix, c'est toujours ça ; nous verrons une 
« autre fois ; du courage, travaillons ferme, des études 
« franches, qui doivent retourner le monde... » 

11 est retenu à la chambre par un rhumatisme, qui 
l'empêche d'aller chanter avec les petits oiseaux dans les 
bois et dans les champs. 



34= 



i62. — L. a. s., à La Rochenoire, 'c à Bléville, 
près Le Havre »; de Paris, 9 sep- 
tembre 1866. 

Collection Moreau-Nélaton. Citée par nous, T. I, 
p. 234. 

Corot part le lendemain faire quelques études à Noisy- 
le-Grand. 

163. — L. a. s., à M'" Clérambault; de Paris, 
ce 16 octobre 1866. 

Collection Moreau-Nélaton. 

* Mademoiselle et amie, 
f. ... Je vous verrai avec plaisir demain mercredi ; 
« seulement, avant 4 heures, je serai obligé de sortir. 
« Je vous remercie bien de votre douce lettre... ^ 



i86y 



164. — L. a. s., à La Rochenoire; de (Paris, 

9 février 1867). 

Collection Moreau-Kélaton. 

Invitation à dîner pour le samedi 16, avec M"" Laro- 
chenoire, sa fille, Ducasse, Audry, sa femme, et M"* Cha- 
mouillet. 

165. — L. a. s., au même ; de (Paris, 7 avril 

1867). 

Collection Moreau-Nélaton. 

•r C'est demain samedi que doit venir le modèle en 
« question... * 

166. — L. a. S., au même; de (Paris, 10 avril 

i8b7). 

Collection Moreau-Nélaton. 

«-... Ave{-vo!ismislalettre deM°" Cave à la poste?... 
« Voilà tout... * 

167. — L. a. S., au même ; de (Ville-d'Avray, 
mardi 4 juin 1867). 

Collection Moreau-Nélaton. Citée par nous, t. I, 
P- 235- 

*■ ... Grande expression de j'oie pour l'acquisition du 
«r jeune taureau ! I ! ! I I ! ! ! I Pour le Mariselle (sic), je 
« regrette bien, il est trop tard. Votre ami a un peu trop 
<r tardé. ^ 

168. — L. a. S., au même, à Bléville, près 
Le Havre ; de Coubron, par Livry (Seine- 
et-Oise), 30 juin (1867). 

Collection Moreau-Nélaton. Publiée en partie par 
nous, T. I, p. 235 et 239. 

V. J'ai vendu mon Mariselle (sic) à un M. Laurent- 
« Richard, tailleur, 4000. Je suis content; si en haut lieu 
•r on est si monté pour eux, je ferai descendre la Toilette; 
c €nous verrons bien... » 

169. — L. a. s., à Cadart, «rue de Richelieu, 
au coin de celle Ménars, Paris»; de 
Coubron, par Livry, 15 juillet (1867). 

Collection Moreau-Nélaton. 

Invitation à venir à l'atelier le 30 courant à 8 heures. 



170. — L.a.s., à H. Dumesnil ; de Coubron 
par Livry, (15 juillet 1867). 

Communiquée par la veuve du destinataire. 
Publiée par nous, T. I, p. 241. 

171. — L. a. s-, à Alfred Robaut, à Douai; 
de Marcoussis, près Montlhéry, 18 août 
1867. 

Collection Alfred Robaut. 

Publiée par M. Alfred Robaut dans Corot (Galerie 
contemporaine, nouvelle série, n" 29), et par nous, T. I, 
p. 240. 

172. — L. a. S., à La Rochenoire ; de (Paris, 
28 novembre 1867 ?). 

Collection Moreau-Nélaton. 

•<; ... Devant être absent de l'atelier samedi, si vous 
K voule^ venir demain vendredi, vous me dire^ quelque 
1: chose de la Jigure de nymphe qne je raccommode... » 

173. — L. a. s., à E. Dumax, à Marcoussis, 
près Montlhéry ; de Coubron, par Livry, 
30 juin (1867). 

Communiquée par M. Prosper Bobin. Publiée par 
nous, T. I, p. 259. 

174. — L. a. s., à E. Brandon, de décembre 
1867 ou janvier 1868 {date ajoutée par 
Brandon'). 

Collection Alfred Robaut. 

« ... Mes bras seront tout grand ouverts pour vous 
« recevoir demain mercredi, du matin jusqu'à 2 heures. » 

175. — L. a. s., à Badin ; de Ville-d'Avray, 
30 juillet (1867 ou 1868). 

Publiée par M. G. Varenne. (La Liberté, 16 sep- 
tembre 1903.) Citée par nous, T. I, p. 332. 

« ... J'ai bien du regret de ne pouvoir aller à 
« Beauvais. Je suis tellement fatigué qu'il m'est recom- 
f mandé de prendre grand repos et me soigner, éviter les 
« réunions où je m'abandonne trop à la joie... » 



1868 



176. — L. a. s., àM°"Gratiot ; de Paris, 31 mai 
1868. 

Communiquée par la famille de la destinataire. 
Corot annonce son arrivée à Coubron pour le mardi 

— L.a. s., à E. Dumax; de Ville-d'Avray, 
2 août (1868). 

Communiquée par M. Prosper Bobin. 

« ... Je suis forcé, par ordonnance du médecin, de 
« renoncer au plaisir d'aller vous voir cette antiée... Il faut 
' que je reste tranquille et le plus sédentaire... Du reste 
r avec du calme, (a va. Je vais dans le bois, je travaille tout 
' doucement. J'espère que je pourrai me donner le plaisir 
f de voyager l'année prochaine et que je me rattraperai... > 



2 juin. 



177. 



343 



lyS. — L. a. s., au même ; de Ville-d'Avray, 
14 août i8b8. 

Communiquée par M. Prosper Bobin. Publiée en 
partie par nous, T. I, p. 142. 

179. — L. a. s., à G. Tempelaere, du 12 octo- 
bre 186S. 

Communiquée par le destinataire. 
Rendez-vous pour le mardi suivant. 

180. — L. a. s., à La Rochenoire, du (17 no- 
vembre). 

Collection Moreau-Nélaton. 

Corot ne sera à l'atelier le lendemain qu"à 1 1 heures. 

181. — L. a. s., à Alfred Robaut, " rue Belin 
(5/^), Douai /> ; de Paris, 9 décembre 
1868. 

Collection Alfred Robaut. 

« ...Je suis bien heureux d'apprendre que vous êtes 
« propriétaire du port de La Rochelle. Je vous verrai avec 
« plaisir à votre passage à Paris. Nous reverrons ensemble 
« cette Jolie personne en bleu... ^ 

182. — L. a. S., àDiaz; de Coubron,mercredi 
(1868, au crayon, d'une main étrangère). 

Collection Moreau-Nélaton. 
« ... Mon cher Dia\, 

« Je vous serais bien obligé d'accueillir M. Baron, 
« mon ami, qui doit vous présenter un tableau qu'on lui a 
« confié pour le faire signer... -» 



187. — L. a. s., à Alfred Robaut; de Paris, 
7 juillet 1869. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot regrette de ne pouvoir aller à Douai et envoie 
«• la petite figure et le petit échantillon de paysage... » 

188. — L. a. s., au même ; de Paris, 10 juil- 
let 1869. 

Collection Alfred Robaut. 
Publiée par nous, T. I, p. 242. 

189. — L. a. s., à Emile Corot ; de Paris, 

13 septembre (1869). 

Communiquée par M. Fernand Corot. 

Il y est question d'un billet de i.ooo francs réservé à 
la soeur du destinataire, dont la fille Clémence était souffrante 
et devait se rendre au.x eaux de Luxeuil. 

^ ... Vous présenterez la chose comme devant faire 
« tout ce qu'il faut pour la santé des enfants... « 

190. — L. a. s., à de La Rochenoire, «boule- 
vard Rochechouart, 135, Paris » ; de 
(Paris, 25 octobre). 

Collection Moreau-Nélaton. 

Corot annonce sa visite pour le 30, à 10 h. i '2. 

190 bis. — L. a. s. , à M. Altès ; de Paris, 22 no- 
vembre 1869. 

Vente Hôtel Drouot, vendredi 24 mars 1905, n" 34. 

Corot demande qu'on lui réserve une place au 
Conservatoire. 



i86p 

183. — L. a. s, à un amateur de province ; du 
mercredi 9 mars 1869. 

Copiée par M. Alfred Robaut ; elle a figuré dans une 
vente d'autographes faite à l'Hôtel Drouot le jeudi 26 fé- 
vrier 1888, sous le n" 59. 

« Monsieur, je suis flatté de votre désir. Je vous 
« dirai par cette occasion que lorsque vous passerez à 
<; Paris, je serai content de voir une personne qui m'est si 
« sympathiqtw... ^ 

184. — L. a. s., à J. de La Rochenoire; de 
(Paris, 16 mars 1869). 

Collection Moreau-Nélaton. 

« ... Voudrie^-vous venir dîner demain mercredi 
« pour l'arrivée de la sccur de lait... i 

185. — L. a. S., à de La Rochenoire; de (Paris, 

17 mai 1809). 

Collection Moreau-Nélaton. 

Rendez-vous, pour le lendemain samedi, à l'atelier 
jusqu'à a h. 12. 

186. — L. a. S., à M- Gratiot; de Ville-d'A- 
vray, 7 juin 1869. 

Communiquée par la famille de la destinataire. 

Corot annonce son arrivée à Coubron pour le jeudi 
10 courant. 



i8yo 



191. — L. a. S., à de La Rochenoire ; de Paris, 

le 20 mars 1870. 

Collection Moreau-Nélaton. Citée par nous, T. I, 
p. 24S. 

<r ... Dinant en ville mardi, je ne pourrai )ne rendre 
V. che^ Daubigny le mardi en question... Je pensais à Isabey 
«• au lieu de Manet. * 

191 bis. — L. a. s., au rédacteur du journal 
« La Charge >/. 

Reproduite en fac-similé dans le n" du 25 juin 1870. 
Corot autorise à reproduire son portrait. 

192. — L. a. s., à Ed. Brandon, « rue d'Ams- 
terdam, 71, à Paris /> ; de Paris, i8 avril 
1870. 

Collection Alfred Robaut. 

Rendez-vous pour le dimanche suivant, sur les deux 
heures. 

193. — L. a. S., à E. Dumax ; de Ville-d'Avray, 

ce 28 juillet (1870). 

Communiquée par M. Prosper Bobin. 

Corot est obligé de renoncer à aller voir Dumax et le 
regrette vivement. 11 renonce également à une course qu'il 
devait faire à Arras. 



344 



194- — L- s. s., à Alfred Robaut; de Ville- 
d'Avray, 28 juillet (1870). 

Collection Alf. Robaut. Citée par nous, T. I, p. 242. 

La santé de Corot l'empêche d'aller à Douai. 

« ... Ce temps de chaleur m'a mis à bas. Il m'est 
« bien recommandé le repos et je me fais soigner à Ville- 
« d'Avray... » 

195. — L. a. s., à J. de La Rochenoire, <' à 
Sainte-Adresse, Station des Omnibus, 
près Le Havre » ; de Ville -d'Avray, 
23 août (1870). 

Collection Moreau-Nélaton. Publiée par nous, T. I, 
p. 249. 

196. — L. a. s., à Alfred Robaut; de Ville- 
d'Avray, ce 25 août. 

Collection Alfred Robaut. 

La gravité des circonstances empêche Corot de 
quitter sa famille. •;: ... Si c'est favorable, je pourrai aller 
« vous voir et vous embrasser pour laisser épanouir notre 
« joie. Espoir. » 



jSyi 



202. — L. a. s., à J. de La Rochenoire, 
« Grafton street, n° iq, Fitzroy square, 
Londres//; d'Arleux (Nord), 24 juin 1871. 

Collection Moreau-Nélaton. Publiée en partie par 
nous, T. I, p. 258. 

« Vous termine:^ votre séjour par des portraits : 
«- l'important, c'est qu'ils soient bons. Pour le prix, soyons 
f modeste; nous verrons à augmenter plus tard... Je vais 
^. bientôt retourner à Paris pour retrouver ma sccur, qui 
« revient de Marseille... * 

203. — L. a. s., à M"' Gratiot ; d'Arleux (Nord), 
30 juin (1871). 

Communiquée par la famille de M"" Gratiot. 

« Je vous remercie bien de votre bon souvenir pour 
«- la Saint-Jean, Cette année est bien différente. Plus de 
^ nos bonnes réunions... J'ai l'intention de revenir pour la 
<- rentrée de M'"' Sennegon, vers le 20 juillet; nous vous 
« reverrons j'espère, à Ville-d'Avray... * 

204. — L. a. s., à M"* veuve Dutilleux, à 
Arleux du Nord (Nord); de Ville-d'A- 
vray, 3 août 1871. 

Collection Alfred Robaut. Publiée par M. Alfred 
Robaut dans Corot (Galerie contemporaine, nouvelle série, 
n» 29, en note) et par nous, T. I, p. 254. 



197. ^ L. a. non signée, à de Beauchesne ; 
de Paris, 5 février 187 1. 

Collection Benjamin Fillon (1877) et Collection 
Bovet (1885). Publiée par nous, T. I, p. 17. 

198. — L. a. s., à Alfred Robaut, rue Bellin, 
[sic) n° 45, Douai ; d'Arras, 13 avril 187 1. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot annonce son arrivée à Douai pour le lendemain 
vendredi, «r Nous ferons ensemble quelques chefs-d'œuvre. * 

199. — L. a. s., à J. de La Rochenoire, 
« 20, Grafton street, Fitzroy square, à 
Londres » ; de Paris, 14 février 1871. 

Collection Moreau-Nélaton. Publiée par nous, T. I, 
p. 350 et 251. 

200. — L. a. S., à Paul Dutilleux, « rue de 
Bellain, 45, Douai (Nord) >/ ; d'Arras, 
mardi (16) mai 71. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot a reçu de la tante de M. Flahaut une invitation 
à laquelle il ne peut se soustraire. 

« Ave:[-voits parlé à Alfred (Robaut) de l'idée de 
«■ louer quelque chose du côté de Fampoux, entre Douai et 
< Arras ? Les enfants d'Arras pourraient venir nous voir. 
« Tout cela soumis pour moi aux affaires de Paris... » 

201. — L. a. s., à Alfred Robaut, «rue Bel- 
lain, 45, Douai (Nord)//; d'Arras, 
2 juin 1871. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot offre à M""' Elisa (Robaut) un tableau de fleurs. 



i8y2 



205. — Extrait d'une 1. a. s., à H. Dumesnil; 
de Paris, 17 avril 1872. 

Communiqué par M°" Dumesnil. 

< ...Je regrette bien de ne pouvoir, partant jeudi pour 
v un petit voyage à Beauvais... * 

206. — L. a. S., à J. de La Rochenoire, «bou- 
levard Rochechouart, n° 25, Paris»; de 
(Paris, 18 avril 1872). 

Collection Moreau-Nélaton. 

^ ... Le tableau est à vous; seulement, j'aurais à y 
« travailler... .» 



207. 



— L. a. 
1872). 



s., à Bonnissant; du (21 mai 



Appliquée au verso d'un tableau ayant appartenu au 
destinataire et vendu à l'Hôtel Drouot le 25 novembre 1897. 

Copié sur l'original par M. Alfred Robaut. 

^ ... Votre tableau est à votre disposition à 
« l'atelier... * 

208. — L. a. S., à Alfred Robaut; du i8 juin 

1872. 

Collection Alfred Robaut. 

Introduction auprès du concierge pour entrer à 
l'atelier rue Paradis-Poissonnière. 

209. — L. a. s., au même ; du 9 août 1872. 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous, T. I, p. lo. 
Instructions pour le concierge de son atelier. 



345 



210. — L. a. s., à Alfred Robaut, « rue 
Lafayette, n" 113, Paris»; de (Paris, 
20 août 1872). 

Collection Alfred Robaut. 

'T ...Je tâcherai d'être che^ vous aujourd'hui mardi 
€ de ^ â ^... » 

211. — L. a. S., à J. de La Rochenoire, «à 
Sainte-Adresse-Havre»; de Paris, 29 
août (1872). 

Collection Moreau-Nélaton. Publiée par nous, T. I, 
p. 370. 

<r ... Je pars pour travailler â Argenteuil che^ un 
« ami. Je vais bien. Je travaille comme si j'avais -jo ans... » 

212. — L. a. s., à J. de La Rochenoire, «bou- 
levard Rochechouart, n° 25, Paris»; de 
Paris, I" novembre 1872. 

Collection Moreau-Nélaton. 
Corot fait une petite absence de 15 jours. 
€...Je serai à l'atelier le 20 à midi et je vous em- 
€ brasserai... » 

213. — L. a. s., à M. Alfred Robaut ; de (Paris, 
26 novembre 1872). 

Collection Alfred Robaut. 

Invitation à dîner pour le dimanche suivant. La lettre 
débute par : « Mon cher la Joie... » 

214. — L. a. S., à M°" Gratiot ; de Paris, 
5 décembre 1872. 

Communiquée par la famille de la destinataire. 

« ...Je suis dans le coup de feu. Sitôt que cette 
« fureur sera calmée, j'irai pendant quelques jours passer 
« avec vous des moments doux et tranquilles... » 



215. — Extrait d'une lettre à Auguin ; du 

15 janvier (1873) 

Copié par M. Alfred Robaut, entre les mains du 
destinataire. 

f ... Je n'ai absolument rien de disponible pour 
« l'exposition (de Bordeaux). Je n'aurais qu'un ancien Agar 
« dans le désert; ce n'est pas le chique (sic) d'aujour- 
« d'hui... » 

216. — L. a. s., à J. de La Rochenoire ; de 
(Paris, 19 janvier 1873). 

Collection Moreau-Nélaton. 

Rendez-vous pour le vendredi 24, à une heure. 

217. — L. a. s., au même ; de (Paris, 23 jan- 
vier 1873.) 

Collection Moreau-Nélaton. 

Même rendez-vous, pour deux heures. 

218. — L. a. s., à M""" Gratiot; de Paris, ce 

16 février 1873. 

Communiquée par la famille de la destinataire. 
Corot donne des nouvelles de sa sœur, dont l'état 
s'améliore de jour en jour. 



219. — L. a. s., à de La Rochenoire; de(Ville- 
d'Avray, 18 mai 1873). 

Collection Moreau-Nélaton. 

Rendez-vous pour le dimanche suivant. 

« Je vous serrerai dans mes bras avec plaisir. » 

220. — L. a. S., à Alfred Robaut; de Ville- 
d'Avray, 21 mai (1873). 

Collection Alfred Robaut. 

Corot demande l'heure du départ pour Brunoy. 
« Je serai à l'ordre. » 

221. — L. a. S., au même; de (Coubron) 

12 juin 1873. 

Collection Alfred Robaut. 

Corot part le 4 pour Arras et le 5 pour Douai. 

« Vous pouve\ prendre le Duprè; l'affaire est faite. .!> 

222. — L. a. S., à Emile Corot; de Coubron, 

24 juin 1873. 

Communiquée par M. Fernand Corot. 

Corot est tellement pris par ses travaux qu'il ne 
pourra aller voir son neveu qu'en septembre. 

223. — L. a. S., à M°" Gratiot; de Douai, 

14 juillet (1873 ?) 

Communiquée par la famille de M°" Gratiot. 

« ... Me voici dans le Nord. Je travaille, mais ne 
« vous oublie pas... » 

224. — L. a. s. à la même ; d'Arras, 15 juil- 
let 1873. 

Communiquée par la famille de M°" Gratiot. 

Remerciements à la destinataire pour ses bons soins... 
« Ma santé est bonne... » 

225. — L. a. s., à Dumax, « àMarcoussis, par 
Montlhéry»; de Paris, 7 juillet (1873). 

Communiquée par M. Prosper Bobin. 

Corot donne rendez-vous pour le i" août et demande 
quel train il doit prendre. 

226. — L. a. s., au même, (probablement du 
30 juillet 1873). 

Communiquée par M. Prosper Bobin. 

t. Cher scélérat, je prendrai donc le train matinal 
1. de y h. 75, Orléans. Paquier est-il prévenu ?... » 

227. — L. a. S., (octobre 1873). 

Collection Alfred Robaut. 

Introduction auprès du jardinier de Ville-d'Avray, 
remise à M. Robaut en vue d'une visite faite par celui-ci, le 
26 octobre 1873. 

228. — L. a. S., à E. Brandon; de (Paris, dé- 
cembre 1873 Çdatc'e par Brandon^ 

Collection Alfred Robaut. 

Invitation à dîner pour dimanche à 6 heures moins 3 
« avec la famille et M. Iluteau, le capitaine. > 



346 



228 bis. — Signature apposée sur une lettre 
collective au Ministre des Beaux-Arts, à 
la veille du Salon de 1873. 

Collection Moreau-Nélaton. 

Dans cette lettre il est demandé « qu'on veuille bien 
étendre le droit de vote pour l'élection des membres du 
jury à tous les artistes ayant exposé les années précédentes*. 



1874 



229. — L. a. s., à M. F. Robaut (père), à 
Douai ; de Coubron, i" janvier 1874. 

Collection Alfred Robaut. 

^ ... J'ai été bien sensible aux sentiments que vous 
« m'exprime^ au sujet du tableau de Sin. J'espère que 
« votre joie ne s'arrêtera pas à la vue du tableau installé. 
€ Il a été approuvé à Paris; j'ose penser qu'à Douai, ce sera 
« de même. » 

230. — L. a. S., à M"" Gratiot ; de Paris, 
25 janvier 1874. 

Communiquée par la famille de M"" Gratiot. 

Partant pour « la noce de Bourgogne » le 9 février, 
Corot ira à Coubron du 2 au 8. 

231. — L. a. s., à la même, du 26 février 1874. 

Communiquée par la famille de M"" Gratiot. 

Corot annonce sa visite pour le 4 mars. 

« ... Je me jetcrai dans vos bras vers 11 heures... * 

232. — L. a. s., à la même ; de l'Isle-Adam, 
8 avril 1874. 

Communiquée par la famille de M"" Gratiot. 

« ...Je suis à vos pieds le lo courant.... Je serai 
« accompagné d'un ami qui a vu commencer l'atelier avec 
« Joseph ; il profite de la voiture... » 

233. — L. a. s,, à Busson ; de Ville-d'Avray, 

17 mai (1874.) 

Communiquée par M"" H. Dumesnil. 

« Mon cher Busson, Méry, un de mes amis, a un 
« tableau à l'exposition trop haut placé. Il est délicat et 
« tout est perdu. Le titre est : « Les exploits d'un macaque, 
« n° 1306. * J'implorerai pour lui d'être placé sur le 
« cimaise... » 

233 bis. — L. a. s., à Stock ; de Ville-d'Avray, 
le 23 mai (1874). 

Reproduite en fac-similé dans la <' Kevue du Salon :*, 
par Stock. 

« D'après votre désir, je vous Jais parvenir mon 
« autographe. » 

234. — L. a. s., au Juge de paix chargé de la 
constitution du conseil de famille de 
M. Fernand Corot, contresignée par 
Henry Sennegon ; de Ville-d'Avray, 
24 mai 1874. 

Communiquée par M. Fernand Corot. 

Composition du conseil de famille de M. Fernand 
Corot. 



235. — L. a. S. ; de mai 1874. 

Collection Alf. Robaut. Publiée par nous, T. I, p. 12. 

Introduction auprès des possesseurs de ses œuvres, re- 
mise par Corot à M. Alfred Robaut. 

236. — L. a. S., àBrame ; de Coubron, i" juin 
1874. 

Communiquée par M. Hector Brame, 

Autorisation de retirer un tableau acheté par Brame 
chez Henry, rue de la Michaudière. 

237. — L. a. S., à H. Dumesnil ; de Coubron, 
3 juin 1874. 

Publiée par le destinataire dans son ouvrage : Corot, 
souvenirs intimes, 1875, in-8°, p. 96. 

«• Mon cher Dumesnil, combien j'ai été sensible à 
« votre amical souvenir. Vous dire^ à tous les camarades 
« et amis signataires comme leurs sympathies flatteuses 
« m'ont été chères, et à Busson tout particulièrement, qui 
« m'a été fidèle jusqu'à la fin de l'opération. 

« Merci, merci, cher Monsieur et ami, de vos alién- 
ai fions charmantes. 



« Tout à vous. 



« Corot ». 



238. — L. a. S., à E. Brandon ; de Coubron, 
par Livry, 15 juin 1874. 

Collection Alfred Robaut. 

« ...Pour Robaut, vous êtes propriétaire et maître de 
« vos tableaux; ne faites la-dedans que ce qui vous 
« conviendra; comme il en a une bonne collection, ça ne 
« peut pas lui faire défaut... * 

239. — L. a. S., à M"' Gratiot ; de Luzancy, 

13 août 1874. 

Communiquée par la famille de la destinataire. 
Lettre relative aux travaux faits à Coubron. 
« ...Tout sera bien si la grille est bonne... » 

240. — L. a. s., à Eugène Decan « peintre, 
à Villers-sur-Mer, par Trouville »; de 
Paris, 14 août 1874. 

Communiquée par M""" H. Dumesnil. 

Corot demande l'heure h laquelle ils devront, le 
24 courant, partir pour Crécy. 

241. — L. a. s., à M°" Gratiot ; de Paris, 25 sep- 

tembre 1874. 

Communiquée par la famille de M"" Gratiot. 

Corot arrivera le lundi 28 et sera accompagné de 
l'architecte Oudinot, « qui verra l'œuvre ». 

« ... On me commande d'aller au plus vite à Coubron 
« pour me reposer de toutes mes courses... » 

242. — L. a. s., à la même ; de Ville-d'Avray, 

13 octobre 1874. 

Communiquée par la famille de la destinataire. 

« ... Je suis arrivé à Ville-d'Avray avec M. Tédesco. 
«i J'ai retrouvé ma sœur; elle est bien faible; mais je l'ai 
« retrouvée. J'étais bien heureux, n'espérant pas la revoir ». 



347 



243- — L. a. s., à M. Alfred Robaut, rue La- 
fayette, 113, Paris; de Coubron, 23 oc- 
tobre 1874. 

Collection Alfred Robaut. 

•r ... La photographie m\i parue bonne. Seulement, 
€ je n'en ai pas besoin de plus de 24 pour la famille. Car 
« ce n'est qu'une chose intime. Rien d'écrit derrière, tout 
« simple. 

f. Le Saint-Sébastien va son train. Il est signé... » 

244. — L. a. s., àj. de Larochenoire, rueRo- 
chechouart, 57, Paris ; de Coubron, par 
Livry, 23 octobre (1874). 

Collection Moreau-Nélaton. 

« ...Je vous remercie bien de votre bon souvenir; je 
« suis ici en retraite, pour me reposer ; j'en ai grand besoin, 
« je ne retourne à l'atelier que le mercredi après le ty no- 
ie vembre... » 

245. — L. a. S., à M"" Gratiot ; de Paris, 

I" décembre 1874. 

Communiquée par la famille de la destinataire. 
Citée par nous, T. I, p. 318. 

246. — L. a. s., au D' Gratiot ; de Paris, 
7 décembre 1874. 

Communiquée par la famille Gratiot. 

« Mon cher Docteur, Ce sera pour le mercredi 
« 10 h. 1I2. M. Cambay s'est fait adjoindre M. le Profes- 
« seur Sée. Ainsi, au mercredi lo h. ii2, rue du faubourg 
« Poissonnière... * 

247. — L. a. s., à M°" Gratiot ; de Paris, 
30 décembre 1874. 

Communiquée par la famille de M"" Gratiot. 

« La seconde fournée des enfantspour lejour de Van, 
« qui sera le dimanche lo, me fait reculer le retour à 
« Coubron au lundi ii. — Espérons que le temps d'ici là 
« sera plus doux et permettra de faire des promenades au 
« bûcheron... i- 



1S75 



248. — L. a. s., à Auguin ; du 6 janvier 1875. 

Publiée par M. Alfred Robaut, dans Corot (galerie 
contemporaine n" 29, en note) et par nous T. I, p. 318. 

249. — L. a. s., à M"" Gratiot; de Paris, 
9 janvier 1875. 

Communiquée par la famille de la destinataire. 
Publiée par nous, T. I, p. 318. 

250. — L. a. s., à la même ; de Paris, 26 jan- 
vier 1875. 

Communiquée par la famille de la destinataire. 
Publiée par nous, T. I, p. 320. 

251. — L. a. S., à Emile Corot ; de Coubron, 
mardi (janvier 1875). 

Communiquée par M. Fernand Corot. 

« ... Je vous envoie la lettre de M. Babinet. . . Vous 
« prendre^ connaissance de la situation ». 



LETTRES 
DE DATE INCERTAINE 

252. — L. a. s., à M°" Cabarrus ; de Bour- 
berouge, près Mortain, i" juillet (vers 
1850-1855). 

Collection Moreau-Nélaton. 

Corot réclame un petit chien qui lui a été promis 
pourM"' Léon Fleury, de Versailles. 

« ... Je suis à courir de vallons en vallons pour 
« chercher et faire des études. Je travaille ferme; je vise 
« un chef-d'œuvre, rien que cela... » 

252 bis. — L. a. s., à Emile-Frédéric Hébert; 
de Ville-d'Avray, 3 juillet (vers 1854). 

Communiquée par le fils du destinataire. 

Corot, sur le point de faire un voyage dans le 
Midi, prie M. Hébert de remettre « chez M. Chamouillet, 
miroitier, rue de Cléry, 22 » le prix du tableau qui lui a été 
livré. (Il s'agit de l'Eglise d'Essomes, Œ. N° 1021). 

253. — L. a. S., à Bellel ; datée « ce mardi » 
(vers 1850-1860). 

Lettre ayant appartenu à M. Mathey et copiée entre 
ses mains. 

« Je voulais aujourd'hui vous porter le petit sou- 
« venir. Je n'ai pas trouvé le moment. Ce sera pour mardi 
« prochain. Il ne fnit pas de sécher. » 

254. — L. a. s., à Antoine Etex (vers 1850- 
1860). 

Collection P.-E. Mangeant. 

Corot arrive de Fontainebleau et il lui a été impos- 
sible d'assister la veille au concert. 

254 bis. — L. a. s., à Martinet; de Paris, 
30 novembre (vers 1860-65). 

Collection Moreau-Nélaton. 

« ...Je souscris au dîner du jeudi j décembre. » 

254 ter. — L. a, s., à Martinet ; sans date 
(vers 1860-65). 

Collection Moreau-Nélaton. 

« ...Je souscris avec plaisir au dîner du samedi 9. » 

255. — L. a. s., à J. de La Rochenoire, boule- 
vard Rochechouart, n° 3 ancien ; (Paris, 
3 mai) (vers 1860-1870). 

Collection Moreau-Nélaton. 
Rendez-vous pour le lendemain. 

256. — L. a. s., à E. Brandon (vers 1860-1870). 

Collection Alfred Robaut. 

f... Je profite du joli messager pour vous souhaiter 
« tout ce que vous désire^ et je suis tellement invité dans 
« ce moment que je suis forcé de remettre à plus tard notre 
« jolie réunion. » 

257. — L. a. S., à M""" Dumax (vers 1860-1870). 

Communiquée par M. Prosper Bobin. 

« Je recevrai Dumax avec plaisir mercredi et je pro- 
« filerai de l'occasion pour lui faire mon offrande. » 



348 



258. — L. a. s., à Dumax, à Marcoussis, près 
Montlhéty; de Noisy-le-Grand (Seine- 
et-Oise) (vers 1866). 

Communiquée par M. Prosper Bobin. 
Publiée par nous, T. I. p. 235. 

259. — L. a. S., à Brame (vers 1865-1874). 

Communiquée M. Hector Brame. 

«... Une dame m'a demandé votre tableau ; lui ayant 
« dit que vous étie^ le possesseur, elle ira peut-être vous 
« voir. Le prix est pour vous de y.ooo. Agisse^ en consé- 
« queiice. » 

260. — L. a. s., à Audry (vers 1865-1874). 

Reproduite en fac-similé par Jean Rousseau dans 
Camille Corot, Paris, 1884, in-4°, p. 34, et par M. Roger- 
Miles dans Corot, Paris, 1891, in-8*, p. 79. 

Invitation à dîner pour le lendemain vendredi avec la 
sœur de lait de Corot, qui vient d'arriver. 

261. — L. a. s., à M°" Gratiot; de Paris, jeudi 
(vers 18(38-1874). 

Communiquée par la famille de la destinataire. 

Lettre relative à un voyage de Corot à Coubron, et 
aux travaux qu'il y fait exécuter. 

262. — L. a. s., à M°" Gratiot ; de Versailles, 
26 mai (vers 1868-1874). 

Communiquée par la famille de la destinataire. 

« ...J'ai le plaisir de vous annoncer que le 2 Juin 
« je prendrai le chemin de fer de ç h. pour Gagnv, pour 
« aller vous trouver et faire des petits chefs-d'œuvre sous 
« vos yeux et enveloppe de vos bons soins, i 

« J'espère... que nous pourrons reprendre nos jolies 
parties de loto... » 



263. — L. a. S., à M"' Gratiot ; de Paris, i" mai 
(vers 1868-1874). 

Communiquée par la famille de la destinataire. 

Corot part pour Ville-d'Avray et ira à Coubron le 
1" juin, en passant par Montfermeil. 

264. — L. a, s., à Brame (vers 1874). 

« ... Je désirerais bien que nous terminions nos 
comptes... * 

265. — L. a. s., à Charles Jacque. 

Publiée dans le journal Paris du 6 juillet 1S81, sous 
le titre : Au Palais. — Le Poulailler d'un Artiste. 

f- Monsieur et cher collègue, 
« Vous serie^ bien bon de faire parvenir à Ma- 
« dame Chamouillet, ma nièce, 92, rue de Cléry, une 
« douzaine d'ceufs de pailles nègres... * 

266. — L. a. s., à Molinos ; de Paris, le 

1" juillet. 

'Ventes du 20 mai 1890 (n° 36) et du 8 décembre 1891 
(n" 42). 

Corot a connu l'adresse du destinataire par Ferdi- 
nand (?) et il ira lui rendre visite un dimanche. 

APPENDICE 

267. — L. a. s., à M. Binant (novembre 1856). 

Archives de la maison Binant. 

Publiée par nous, T. IV p. 174 en note. 

268. — L. a. s., à M. Binant; d'Aizerey, 

19 mai 1858. 

Archives de la maison Binant. 

Publiée par nous, T. IV p. 174 en note. 



BIBLIOGRAPHIE 



BIBLIOGRAPHIE 

DES PUBLICATIONS RELATIVES A COROT 
ET A SON ŒUVRE ^'^ 



I 

1827 1875 

SALONS ET EXPOSITIONS 



1827 

SALON 



Crapelet. — Examen du Salon. — Paris, 
Rozet, in-8°; 2' partie, p. 5. 

« Le peintre s'est ti-ompé sans doute en datant son pay- 
« sage de Rome, nous croyons qu'il a été fait à Sèvres, et il 
« pourrait figurer, comme ceux de M. Malbranche, parmi 
« les produits de la manufacture... » 

Delécluze. — Journal des Débats ; 4 avril. 

« Une Vue prise de Narni et une Campagne de Rome 
« par M. Corot rappellent bien ce mélange de grâce et de 
« sévérité dont la terre d'Italie offre tant d'exemples ». 

Explication des ouvrages exposés au Musée 
Royal des Arts. Paris, 1827, in-i8 ; p. 50. 

Simple indication de nom et de titre. 

Journal des Artistes, 2 mars 1828. — Expo- 
sition de 1827 (15" article) ; p. 138 et 139. 

« M. Corot... a un bon ton de couleur, des effets pi- 
« quants, de la fraîcheur et de la transparence. Nous l'invi- 
« tons à mieux soigner le dessin et la variété de ses 
« arbres... » 

Cité par nous, T. I, p. 46. 



Visite au Musée du Louvre, ou Guide de 
l'amateur à l'Exposition de 1827-1828, par 
une Société de gens de lettres et d'artistes. — 
Paris, 1828, in-i8 ; p. 103. 

« Il n'est pas possible que l'auteur ait peint d'après 
<f- nature... ; rien d'arrêté dans sa composition, des tons 
« hachés, des teintes qui tombent dans le violet. Il nous 
^. semble qu'on aurait pu mieux choisir pour nous donner 
« une idée de la campagne de Rome. M. Corot est cepen- 
<: dant un peintre de mérite... * 

Aucune mention dans Jal (A). — Esquisses, 
croquis, pochades... sur le Salon de 1827. 



183 I 
SALON 



Delécluze. — Journal des Débats, 14 mai. 

« M. Corot aime et cherche dans la nature les sites, les 
« aspects qui peuvent produire une impression vive, forte et 
« durable sur l'âme des spectateurs. Cet artiste, qui colore 
•r le paysage avec finesse et originalité, s'étudie aussi à faire 
«■ des maladresses... Sans que leurs compositions se res- 
« semblent, il y a une analogie entre celles de MM. Aligny, 
« Corot et Edouard Bertin, qui donne à cette confraternité 
« de talent toutes les apparences d'une fondation d'école de 
« paysagistes... » 



(i) Cette bibliographie, commencée par M. Alfred Robaut avec le concours de M. A. Dubuisson, a été complétée par 
d'importants emprunts à la riche bibliothèque artistique de notre ami, M. Maurice Tourneux et grâce à la collaboration spéciale de 
M. Paul Cornu. 



}y- 



Jal (Auguste). — Salon de 1S31. Ebauches 
critiques. Paris, in-8° ; p. 153. 

« Messieurs Aligny, Corot et Edouard Bertin emploient 
« de beaux tons, ils ont de belles lignes dans leurs paysages ; 
« tnais, autant par l'uniformité de leur couleur que par celle 
« de leur touche, ils font de la peinture plate et sans 
« ressort... *• 

Lenoemant (Ch.). — Artistes contempo- 
rains : Salons de 183 1 et de 1833. Paris, in-8° ; 
t. I, p. 83. 

« Un sentiment profond de la lumière, de l'originalité 
« dans l'ajustement des lignes, des terrains modelés avec 
« fermeté décèlent dans cet artiste une organisation heu- 
<?: reuse soutenue par des études persévérantes : ce qu'on 
«r. voudrait seulement, c'est que M. Corot, en achevant de 
« débrouiller son talent, apprit un peu à sacrifier aux grâces, 
" comme on disait en l'an VIII. L'aspect de ses paysages 
" est d'une tristesse qui contraste avec la nature toute calme 
f. et lumineuse des sites représentés; la couleur des terrains 
« est aussi d'un gris moitié rouge, moitié ardoise, dont 
« l'uniformité est fatigante. * 

L. P. (Louis Peisse). — Le National ; 4 
juillet. 

<r... MM. Corot et Ed. Bertin ont aussi la même pro- 
« pension à cette manie d'originalité qui gâte tant de vrais 
* talents. C'est une maladie de l'esprit qui passe bientôt 
« dans l'œil et dans la main... * 

ScHŒLCHER (Victor). — L'Artiste; i" série, 
t. II, p. 2. 

« De nombreux paysages attestent la fécondité de cet 
1 artiste ; mais, ce qui vaut mieux, ils sont très empreints 
'T. d'un grand mérite. L'imagination de M. Corot a quelque 
« chose de grave, mais on aimerait qu'il lui demandât une 
^ nature moins nue, moins sèche, moins monotone, et qu'il 
« cherchât sur la palette de plus riantes couleurs, i. 

Aucune mention dans le Constitutionnel, 
ni dans Planche (Gustave), Salon, in-8', réim- 
primé dans: Etude sur l'Ecole française. T. I, 
Paris 1855, in-i8. 



1833 
SALON 

Le Constitutionnel, q avril. 

« MM. Aligny et Corot... sont très bons aussi ; larges, 
« simples, en plein soleil, un peu lourds d'exécution, mais 
«• puissants et forts. > 



Delécluze (E.J.). 
1" mai. 



Journal des Débats, 



« Il y a encore un jeune paysagiste plein de bonnes 
« qualités qui poursuit la naïveté avec trop d'acharnement. 
« C'est M. Corrot (sic); outre cela, ses compositions se 
« ressemblent trop et manquent trop souvent d'intérêt. 
« C'est toujours un ciel plein de fond et de transparence il 
« est vrai, mais trop habituellement opposé à des terrains 
r dans le demi-ton. Les ouvrages de M. Corrot, quand je 
r les vois de loin, me font toujours penser à ceux de 
*; Wynantz, mais ils en diffèrent en ce que ceux du maître 



« sont étudiés dans tous leurs détails avec une minutie 
« quelquefois excessive, tandis que les tableaux de M. Co- 
« rot ne sont bien souvent que àes pochades. » 

Jal (Auguste). — Les causeries du Louvre. 
Paris, Gosselin, in-8''; p. 355. 

r Les devans, grandement écrits, sont d'un peintre de 
- style; les eaux sont belles et transparentes; le chemin 
" que va prendre la charrette qui sort de l'eau, parfait de 
" contour, de perspective et de profondeur; les arbres res- 
" semblent plus à la nature que ceux de M. Aligny. Voilà 
« les qualités ; voici les défauts : M. Corot est gris comme 
« M. Aligny, mais moins puissant et moins lumineux; il 
•r. est lourd dans les fonds, les feuilles des arbres et tous les 
« détails des plantes; son ciel manque d'air; ce n'est pas 
' un espace, c'est un corps opaque. Chez M. Aligny, au 
' contraire, le ciel est parfaitement vrai de ton, d'aspect, 

* et même de légèreté. * 

Jan'ix (Jules). — L'Artiste, i" série, t. V, 
P- 74- 

Les compositions de Corot sont citées parmi « ce qu'il 
y a de meilleur en fait de paysage. » 

Journal des Artistes; VII* année, 7 avril ; 
vol. I, t. XIII, p. 248. 

« M. Corot a exposé une fort belle et importante Vue de 
'T la Forêt de Foiitaiiichlcau. Le grand paysage est savam- 
' ment exécuté ; les arbres y sont faits franchement ; les 

* terrains sont d'un ton très fin et très vrai. Il faut vive- 
" ment applaudir aux progrès remarquables de cet artiste. > 

Ch. L. (Charles Lenormant). — Le Temps, 
2 avril, réimprimé dans : les Artistes contem- 
porains. Paris, Mesnier, 1833, 2 vol. in-8''; 
t. II, p. 103. 

« M. Corot, cette année, incline au familier. Son horizon 

" est bas et sans recherche de lumière ; ses figures sentent 

" l'étude des Flamands. Le dessin de ses arbres est plus 

" vrai et plus varié que chez son modèle ordinaire ; ses 

f. eaux sont transparentes comme dans un Ruysdaël. On 

" retrouve le peintre de style dans l'étude large des terrains, 

f dans la belle et sévère disposition des premiers plans. Le 

r chemin montant à gauche du spectateur produit la plus 

« agréable illusion. Si M. Corot empâtait moins ses fonds 

•? et cherchait à se débarrasser d'un ton gris qu'il partage 

■r avec M. Ed. Bertin, il me semble qu'il arriverait bien 

« près du but... Tel qu'il est, le tableau de M. Corot me 

T. semble le paysage le plus complet de l'exposition de 

<^ cette année. » 

Cité dans notre T. I, p. 58. 

N . (Nisard ?). — Le National, 28 avril. 

•r M. Corot... dont les paysages ont de la vie, dont le 
« dessin est naturel, quoique un peu lourd, les tons assez 
« vrai quoique grisâtres. » 

Aucune mention dans : Laviron (G.) et 
Galbaccio ; Le Salon de 1833. Paris, in-8°. 

Salon de G. Planche, réimprimé dans : 
Etudes sur l'Ecole française, Revue des Deux- 
Mondes. 

F... et F. Châtelain, Prométhéides. Revue 
du Salon de 1833, in-8°. 

Le Protestant, i" avril (art. de Athanase 
Coquerel). 



353 



i834 

SALON 



Delécluze (E.-J.). — Journal des Débats, 
4 mai. 

« Les ouvrages de MM. Cabat et Corot manifestent 
« évidemment le désir qu'ont ces jeunes artistes de repré- 
« senter la nature sous un aspect qu'ils préfèrent. Mais à 
« travers les efforts qu'ils font pour arriver à la vérité, on 
« retrouve trop souvent... l'emploi de pratiques empruntées 
« à l'Ecole hollandaise... > 



L. P. (Louis Peisse). 
avril . 



Le National, 23 



« Cette année, il n'a pas été heureux. A force de vouloir 
« être neuf, il est près de tomber, s'il ne se ravise, dans un 
« maniérisme d'autant plus fâcheux qu'il n'a aucun de ces 
« faux brillants qui sont la ressource de tant d'artistes 
« routiniers. » 

Vergn'aud (A.-D.). — Examen du Salon 
de 1834. Paris, Delaunay et Roret, in-8°. 

« Les défauts (poncif, couleurs convention, manque de 
« perspective) rachetés par AL Berlin par les qualités que 
« venons de citer (noblesse de la composition, pureté de 
« dessin) sont outrés avec une déplorable exagération dans 
« les paysages de >LM. Aligny, Bodinier, Boisselier, Corot, 
« Forvètu... » 

Aucune mention dans : Alvimar (Général 
d'); Salon de 1834. Paris, in-8°. 

D... Alexandre (Decamps ?) : Le Musée, 
Revue du Salon. Paris, in-4°. 

Laviron (Gabriel) : Le Salon de 1834. Paris, 
in-8°. 

Sazerac (Hilaire L.) : Lettres sur le Salon 
de 1834. Paris, in-8°. 

W. Le libre Examen, IV année, n" 10 et 
12 (6 et 12 mars). 



1835 
SALON 

L'Artiste, 1" série; t. IX, p. 90. 

« M. Corot a trouvé aussi bien que >L Delacroix à ne 
« pas ressembler à ses prédécesseurs. Cet ange dans ce vaste 
< paysage, cet espoir lointain qui ne voit pas la mère 
c désolée, ce grand paysage, voilà à mon sens une grande 
« et noble idée, admirablement exécutée... » 

Voir encore notre T. I ; p. 74. 

Le Charivari ; 39 mai. — Notice accom- 
pagnant une lithographie à'Agar dans le 
Désert, par Nanteuil. 

« Le beau tableau de M. Corot : Ag^ir diUis le désert, 
« attirait seulement au dernier Salon le petit nombre de 
« connaisseurs qui ne suivent pas, comme les moutons de 
♦ Panurge, la foule se ruant devant les grandes et les petites 



« miniatures. Notre croquis est seulement un souvenir, une 
« mention que nous devions à un des ouvrages les plus 
« estimables de cette Exposition ». 

Decamps (Alexandre). ■ — Revue Républi- 
caine, t. V, p. 82 et 84. 

« Le sentiment d'une nature aride et désolée, l'étendue 
« du désert y sont compris avec un rare succès et concou- 
« rent heureusement à l'expression de détresse dans laquelle 
« l'artiste a voulu peindre la malheureuse Agar implorant 
« le ciel comme la dernière espérance laissée à son déses- 
« poir ». 

Journal des Artistes. — 9* année, t. XVII, 
I" vol. (26 avril), p. 266. 

Les pa3'sages Je Corot sont cités parmi « les paysages 
« vieux style *. 

Lenormant (Charles). — Revue des Deux- 
Mondes, 4* série, t. Il, p. 167. De l'Ecole 
Française, en 1835. Salon annuel. Réimprimé 
dans Beaux-Arts et Voyages précédés d'une 
notice par M. Guizot. 2 voL, 1861, in-8''; t. 1, 
pp. 84, 113-115- 

« J'ai été le premier à reconnaître la manière large, 
« grave et abstractive de MM. Aligny, Edouard Bortin et 
« Corot... 

« M. Corot aussi, sous quelques rapports, ne parle la 
« langue du paysage qu'en bégayant ! sa touche est tou- 
« jours lourde et mate; la souplesse, l'humidité, le charme 
« de la nature lui sont comme étrangers ». (Vif éloge néan- 
moins à'Ag^ir). 

Voir encore notre T. I, p. 74. 

ScHŒLCHER (Victor). — Revue de Paris : 
t. XVII, p. 166. 

T Ce paysage est à mes yeux le plus beau, parce que c'est 

-► celui qui satisfait le mieux mon esprit, et donne le plus 

'T. d'aliment h ma pensée. Que le hasard ou la volonté de 

« M. Corot, dont nous ne connaissions encore rien de dis- 

« tingué, l'eût amené à faire ce qu'il a fait, toujours est-il 

« qu'il deviendra un des grands noms de l'Ecole Française, 

« s'il persiste dans cette route, où il faut être aussi fort 

« penseur qu'habile peintre ». 

Vergnaud (A.-D.). — Petit pamphlet sur 
quelques tableaux du Salon de 1835 et sur 
beaucoup de journalistes qui en ont rendu 
compte. Paris, in-8. 

Les critiques ont prouvé à qui n'a pas vu que la peinture 
de Corot est admirable. Vergnaud, qui a vu, est d'un avis 
entièrement opposé. 

L. V. (Louis Viardot). — Le National, 
5 avril. 

« ... On dirait qu'il a eu quelque embarras à couvrir sa 

« toile. Que les touffes d'arbustes soient dispersées, passe ; 

< nous ne sommes pas dans le Bois de Boulogne, mais 

< les blocs de rochers devraient être mieux groupés et 
« mieux assortis. L'ange qui vient, aux cris de la mère, 
« sauver en Israël toute la race arabe, vole très loin et très 
« haut I il descend du ciel... » 

Corot est encore cité par : 

A (?), Le Constitutionnel, 16 mai. 



354 



BoissARD (Fernand). — Journal de l'Insti- 
tut historique, t. II, p. 147-141. 

Aucune mention dans : 
Sazerac (H. L.) : Lettre sur le Salon de 1835. 
Paris, 1835, in-8° (non terminé). 

La Revue des Deux-Mondes ; i" avril (ar- 
ticle de G. Planche). 

Le Journal des Débats (article de E.-J. 
Delécluze). 



1836 

SALON 
L'Artiste, i" série ; t. XI, p. 136. 

* Peut-être pourrait-on comparer le style qu'il affectionne 
* et tant soit peu guindé au style raide et manière de cette 
« fraction de nos peintres d'histoire qui suit la banière de 
« l'auteur du Saint-Symphorien. Il semble, sinon dédaigner 
« la couleur, du moins avoir peu senti le charme qu'elle 
« répand, dans sa variété, sur la nature. 

« Quel que soit le pays qu'il représente, il n'emploie 
« qu'un certain nombre de tons, toujours les mêmes, ternes 
« et pâles. Sa touche pourrait être un peu plus vive et plus 
e animée. En regard de ces critiques, il faut dire que sa 
■?: pensée a de l'élévation, et que ses paysages respirent une 
« sorte de poésie un peu sérieuse à la vérité, et dénuée 
« d'ornements *. 

Barbier (Alexandre). — Salon de 1836, 
suite d'articles publiés dans le Journal de 
Paris. Paris, in-8°, p. 90. 

« J'oubliais encore une Ciiinpagne de Rome bien lourde, 
« bien grise, bien opaque, de ^I. Corot ». 

Delécluze (E.-J.). — Journal des Débats. 

Répétition, à peu de chose près, de ce qui a été dit en 1834, 
les éloges en moins. 

Musset (Alfred de). — Revue des Deux- 
Mondes. 4' série ; t. VI, p. i86. 

« Je regrette de n'avoir pas gardé une place distincte aux 
« paysagistes ; car je trouve tant de noms sur ma plume que 
« je suis sûr d'en oublier. Doivent être cités honorablement 
« MM... Corot, dont la Campagne de Rome a de grands 
« admirateurs. , . > 



1837 

SALON 



La Nouvelle Mi- 



Tardieu (Alexandre). 
nerve, t. IV, p. 444. 

« La Campagne de Rome en hiver, par M. Corot, ... 
« a un caractère, un effet d'ensemble qui intéresse; et d'ail- 
T. leurs la touche en est remarquable et ferme. » 

Aucune mention dans le Salon de G. Plan- 
che {Chronique de Par/5) réimprimé dans ses 
Etudes sur l'Ecole française. 



Batissier (Louis). — L'Artiste. 1" série; 
t. XllI, p. 146. 

" Le pays sauvage au milieu duquel Saint-Jérôme s'aban- 
« donne à ses mystiques contemplations n'offre rien de 
« bien saisissant. Ces rochers tristes et dénudés, ces terres 
« lointaines, ces arbres rares et tordus, sont d'un effet assez 
« pauvre ; cependant on reconnaît dans ce tableau, une vé- 
« ritable puissance de dessin ; il est fâcheux qu'il soit privé 
« de tout sentiment de couleur. Nous aimons mieux de 
« M. Corot sa Vue prise dans l'Ile d'Ischia. L'aspect en a 
« plus de charme et l'exécution en est meilleure ; mais là, 
« comme toujours, la peinture de M. Corot manque de 
« ressort. Le dessin n'a rien d'animé, la couleur rien de 
«: chaud ; l'air ne joue pas dans le feuillage de ses arbres et 
« la lumière ne se répand pas largement. * 

Cité dans notre t. I, p. 82. 

Barbier (A.). — Revue des Deux-Mondes ; 
4' série, t. X, p. 165 (15 avril). 

Corot « homme d'instinct, a le sentiment de certains 
« coins de la nature romaine qu'il reproduit avec une 
« naïveté brutale. Ses tons sont justes et bien posés, mais 
« ils sont généralement gris et peu flatteurs... » 



Le National ; 



Decamps (Alexandre). 
30 avril. 

« M. Coraux (sic), dans un tableau de Saint-Jérôme et les 
*: deux paysages qu'il a pris au milieu des admirables sites 
•r de l'Italie méridionale, a heureusement choisi les lignes 
« qui composent ses tableaux ; la couleur en est simple et 
« brillante, mais des empâtements présentent peut-être, ça 
« et là, un peu de lourdeur. * 

Delécluze (E.-J.). — Journal des Débats; 
3 et 18 mars. 

18 mars: «... Il nous a fallu le secours du livret pour 
« être certain que nous étions en effet devant une produc- 
« tion dont on nous avait parlé si avantageusement (le 
« Saiut-Jèrôme). Les éloges inconsidérés attirent nécessai- 
« rement des critiques sévères et dans cette occasion nous 
« serions en droit de nous venger du petit désappointement 
« que nous avons éprouvé. Mais malgré son Saint-Jérôme, 
« M. Corot n'en est pas moins à nos yeux un homme de 
« mérite, un artiste consciencieux qui fait mille efforts pour 
« trouver des sujets, des formes et des apparences qui 
« cadrent avec sa pensée ; et ce travail, même quand il 
« n'est pas couronné de succès, nous le respectons. » 

Gautier (Théophile). — La Presse ; 8 mars. 

«... he premier tableau remarquable qui se présente (à 

« partir du fond de la galerie) est le Saint-Jérôme àe Corot, 

« l'auteur à'Agar dans le désert ; c'est différemment beau 

« et c'est aussi beau... En avançant vers le Salon carré, 

« vous parvenez à un paysage de Corot, un effet de soleil 

« couchant avec de grands bois et de belles eaux limpides, 

« qui ont l'air d'un second ciel. » 

Dans le même journal, le ao mars, Th. Gautier, étudie 
l'oeuvre des paysagistes E. Bertin, Aligny et Corot. 

« Voyez Corot, est-ce qu'on ne se casserait pas la tête 
< contre ses tons de pierre. Il a le don de la peinture 



355 



« opaque, chose rare en France, où presque tous les tableaux 
« font liintenie et semblent éclairés par derrière... 

« Corot tâche à concilier l'imitation de la nature avec les 
« grandes lignes. 

Dans le numéro du 21 mars, il étudie spécialement les 
tableaux exposés par Corot et vante les solides qualités du 
Saint-Jérôme dans le Désert ainsi que le charme du 
Paysage au Soleil couchajit et de la Vue prise à Ischia. 

Journal des Artistes, XI' année, t. 21, 
I" vol. (5 mars et 23 avril), p. 149. Corot est 
cité p. 261 : 

< ...Vue prise dans vile d' Ischia... exécutée d'une ma- 
« nière large et sévère. » 

Planche (Gustave). — Salon de 1837, dans 
Etudes sur l'Ecole française (1851-1852); t. II, 
Paris, in-i2°, p. 98. 

« Le Saint-Jérôme de M. Corot présente un mélange 
« malheureux de vérité, de mollesse et d'indécision. Nulle 
« grandeur dans les lignes, mais de la naïveté dans la cou- 
« leur, de la gaucherie dans le dessin, et un effet manqué. » 

ViARDOT (Louis). — Le Siècle, 17 avril. 

« Saint-Jérôme..., œuvre fort distinguée et fort remar- 
< quable, qui prouve dans son auteur un travail conscien- 
« cieux et patient pour arriver à l'expression de sa 
« pensée. . . m 

YY (?). — Le Constitutionnel, 28 avril. 

« Le ton général est bon, mais l'effet manque de concen- 
« tration ; tous les objets attirent trop également le regard. 
« Ici la facture, comme dans les autres ouvrages de l'auteur, 
« est large et puissante ; mais (qu'on me pardonne le mot) 
« on y voit un peu le pouce. Elle a quelque chose de 
« l'ébauche d'un sculpteur. On dirait qu'après avoir tout 
« bien construit, après avoir établi l'harmonie de tons et 
« mené chaque portion presque jusqu'à la fin, le peintre a 
« dédaigné d'achever, ou bien qu'il n'a pas cet amour de 
« l'art nécessaire pour compléter son œuvre. Je hasarde 
« ces obsen'ations parce que je suis convaincu que les 
« paysages de M. Corot seraient irréprochables s'il se 
« prescrivait seulement plus d'étude et de patience... * 



1838 

SALON 
L'Artiste, 8" série, t. XV, p. 54 et 135. 

« N'oublions-nous pas par exemple, M. Corot ? Aussi la 
« faute en est un peu à M. Corot lui-même. Ses paysages, 
* qui sont toujours d'un beau sentiment de composition, 
« sont plus que jamais, cette année, d'une exécution froide 
« et terne, absolument dépourvus d'éclat et de ressort. » 

Delécluze (E.-J.). — Journal des Débats, 
27 avril. 

« En observant les ouvrages que >L Corot a exposés 
« depuis cinq ou six ans, il est impossible de ne pas recon- 
« naitre que cet artiste a un sentiment profond et vrai de la 
« nature. Il est évident qu'il l'épie et l'étudié avec amour 
« et qu'il la rend même avec une certaine vérité. Toutefois, 

< ça et là, on surprend une affectation de simplicité et de 

< naturel qui altère le bien qui s'y trouve... M. Corot se 
« laisse agiter trop souvent par les apparitions de la grande 
« ombre de Poussin. » 



Journal des Artistes, XII* année, t. 23, 
I" vol. (27 avril), p. 234. 

Le nom de Corot est cité parmi ceux des paysagistes 
distingués. 

Mercey (Frédéric). — Revue des Deux- 
Mondes, 4' série, t. XIII, p. 401. 

«... Nous n'aimons guère cette mythologie réfugiée dans 
« le paysage et se cachant à l'ombre des bosquets ; cepen- 
« dant le Silène de M. Corot nous a paru posséder au plus 
« haut degré cette naïveté que son auteur cherche si opi- 
« niâtrement et dont il est l'un des plus constants apôtres.» 

Planche (G.). — Salon paru d'abord dans 
la Chroniqtie de Paris, Revue du XIX' Siècle, 
tome VI et réimprimé dans : Etudes sur 
l'Ecole française (1851-1852). Peinture et 
sculpture. Paris, 1855, 2 vol. in-i8; tome II, 
p. 141-142. 

«... C'est à peine si quelques hommes sérieux lui 
« tiennent compte de ses courageuses entreprises, et se 
« plaisent à étudier ses œuvres. Cependant il serait fâcheux 
« que M. Corot se laissât rebuter par l'indifférence de la 
« foule, car il y a dans ses compositions, indécises et incom- 
« plètes, une élévation de style que le paysage réel rend de 
« jour en jour plus précieuse. Tandis que des caravanes de 
« peintres se partagent la France et copient, à qui mieux 
« mieux, un bouquet de bois, un buisson, une haie, un ruis- 
« seau, et comptent les cailloux qui bordent un fossé, il est 
« bon que des hommes persévérants, tels que M. Corot, 
« dédaignent la réalité vulgaire, et se proposent l'invention 
« dans le paysage. Accompli ou inaccompli, ce dessein a 
« le droit d'être encouragé. Nous ignorons s'il sera donné 
« à M. Corot d'atteindre le but qu'il entrevoit ; nous igno- 
« rons s'il réussira, dans un avenir prochain, à traduire 
« clairement sa pensée, mais nous souhaitons que la foule 
« lui tienne compte des etïorts qu'il a faits jusqu'ici afin qu'il 
« persévère dans la route qu'il a choisie ; car les p.aysages 
« de M. Corot sont une utile protestation contre la réalité 
« mesquine qui menace d'envahir notre école. Il s'occupe 
« de l'idéal, et son ambition mérite d'être applaudie. » 

Thoré (Théophile). — La Revue de Paris; 
nouv. sér.; t. 53, p. 57 et 58 (6 mai). 

«... M. Corot qui est d'un caractère calme et ascétique 
« voit la nature comme cela (sèche et sans vie luxuriante)... 
« Il y a d'ailleurs des qualités singulières dans les ouvrages 
« de M. Corot: de la sévérité, de la tournure, quelquefois 
« de l'élégance et de la finesse, un ton faible, mais toujours 
« juste et harmonieux... » (Suit l'étude des toiles exposées). 

« Malgré la science et la conscience, M. Corot a peu de 
« succès au Salon. » 

Aucune mention dans : 
Le Siècle (article d'Alphonse Royer). 
Le Journal de l'Institut historique (article 
du chevalier Alexandre Lenoir). 
Le Constitutionnel (articles anonymes). 

1839 
SALON 

Barbier (Alex.). — Salon de 1839, par l'au- 
teur d'un compte-rendu du Salon de 1836. 
Paris, in-i2, p. 139. 

« On dit que M. Corot dessine à merveille ; je le crois, 



356 



« bien qu'à cet égard sa couleur me masque une bonne 
<- partie de son talent ; mais, du reste, apprenez que tout 
«• ce que possède M. Decamps, des qualités d'un grand 
« peintre, manque à M. Corot. » 

Blanx (Charles). — Revue du Progrès, 
1" mai, p. 475-476. 

Delécluze (E.-J.). — Journal des Débats, 
21 mars. 

« Depuis quelques années, un peintre détalent, M.Corot, 
« a poussé cette résolution (de sacrifier les détails à l'en- 
« semble) jusqu'à la faire prendre pour de la négligence. » 



Dréolle (J.-A.). — 
historique ; p. 149. 

Simple mention de nom. 



Journal de l'Institut 



Fl.\ndrin (Hippolyte). — Lettres et pen- 
sées, publiées par le V" Henri Delaborde. 
Paris, 1865, in-8", p. 298. 

Compte rendu du Salon de 1839, dans une lettre du 
II mars, à Eugène Roger ; Flandrin y cite Corot, sans plus. 

Gautier (Théophile). — La Presse, 27 avril. 

Compte rendu en vers, cité dans notre t. I, p. 83. 

Janin (J.). — L'Artiste, 2' série ; t. II, p. 269. 

« M. Corot, ce grand artiste, a rapporté de l'Italie un 
« beau paysage. Talent sévère, plein de conscience, qui ne 
« sera jamais populaire; il mérite toute notre estime, tous 
« nos éloges. ^ 

Journal des Artistes, XIII' année, t. XXV, 
I" volume, 24 mars, p. i86. 

« ... A côté, on voit un paysage poussinesque représentant 
'■. un Siti" d' Hcilie . . . par >I. Corot ; la composition en est 

* sévère; les lignes belles et grandes ; l'effet en est majes- 
' tueux ; il ne lui manque peut-être qu'un peu de finesse ; 
r. le Soir... est encore un charmant paysage : M. Corot pos- 
« sède un talent sévère et comprend très bien le style dit 
« historique. . . * 

T. (Thoré). — Le Constitutionnel,^ mai. 

« M. Corot est un homme austère et méditatif, qui com- 

* prend ainsi la nature. Il n'a pas besoin de se faire la 
« leçon pour cela. Il produit tout naturellement de la pein- 
f ture calme, triste, pleine de pensée et d'élévation. lia exposé 
« deux petits paysages. Le Soir est un chef-d'œuvre pour le 
■?• caractère du dessin et la douce harmonie de la lumière. :» 

Aucune mention dans : 

Le Siècle (article d'Alphonse Royer). 

La Revue des Deux-Mondes (article de 
Prosper Mérimée). 



EXPOSITION DE NANTES 

Thoré (Th.). — L'Artiste, 2' série, t. III, 
p. 152. 



1840 
SALON 

Blanc (Charles). — Revue du Progrès, 
I" mai, p. 358. 

« M. Corot ne procède que de lui-même. Je ne gage pas 
« que dans le domaine de la peinture personne ait compris 
« l'idylle de cette manière... 11 y a un raffinement inexpri- 
« mable de volupté dans l'aspect de cette nature attiédie où 
■» la réalité se confond merveilleusement avec l'idéal. * 

Delécluze. — Journal des Débats, 19 mars. 

» Le joli tableau de M. Corot, le Soleil couchant, si vrai 
« de disposition, composé avec tant de grâce et d'élégance, 
« vous reporte agréablement devant ces beaux ciels d'un 
<" soir qui finit purement. Pourquoi faut-il que le charme 

* de cet ouvrage soit altéré par la distraction pénible que 
« donne un coloris sale et terreux, une facture grossière et 
« souvent maladroite ? <• 

Dréolle (J--A.) — Journal de l'Institut his- 
torique, p. 210. 

« Le Soleil coucliiitit de M. Corot nous a rappelé les 
« belles pages de Claude Lorrain et de Vernet... Certes, 
« on ne nous accusera pas d'engouement pour cette pro- 
« duction qui a excité l'admiration générale. » 

Gautier (Théophile). — La Presse, 27 mars. 

« Les devants de M. Corot ne sont pas toujours assez 
•? nettement accusés et il y a un peu d'indécision dans sa 
« touche ; mais il se fait pardonner ces imperfections par 
^. un sentiment très pur de l'antique, un amour sincère de 

* la nature et une naïveté parfaite d'exécution. * 

Janin (J.). — L'Artiste, 2' série, t. V, p. 169 
et t. VI, p. 254. 

Rapprochement des tableaux de Corot et des idylles de 
Théocrite ; aucune étude des tableaux exposés. 

Voir notre t. I, p. 88. 

Journal des Artistes, XlV'année, t.XXVII, 
I" vol. (26 avril), p. 258. 

•?• Parmi, non pas les petits poissons, mais les petits 
« peintres devenus grands artistes, nous citerons M. Corot, 
« auteur de trois bons paysages distingués, traités de main 
« de maître. * 

Planche (Gustave). — Revue des Deux- 
Mondes, 4* série, t. XXII (1" avril 1840). 

Critique du Soleil couchant : <r. . . . Jamais M. Corot n'a 
« réussi à exprimer si bien sa pensée ; malheureusement, 
« l'exécution des diverses parties de ce tableau est loin de 
« répondre à la composition. Les arbres, dont les masses 
« sont bonnes, ne peuvent être vus de près, tant il y a de 
« mollesse et de gaucherie dans le tronc, les branches et le 
« feuillage ; la figure du pâtre, admirablement placée, est 
« d'un dessin très insuffisant. Toutefois, ce paysage est d'un 
« aspect délicieux et cause le même plaisir que la lecture 
•r d'une belle id3'lle antique. > 

RoYER (Alphonse). — Le Siècle, 28 mars. 

« Le groupe des parodistes de Poussin, des rêveurs du 
<!- paysage mystique, présente, cette année, pour ses chefs 
« MM. Corot et Cabat. Dans les trois toiles du premier de 



357 



« ces artistes, c'est le même parti-pris d'insurrection prémé- 
« ditée contre tout principe de couleur et de dessin. Les 
« ciels sont verts, les visages humains terre de sienne, les arbres 
« affectent la forme de plumets. Le n° 308, intitulé Soleil 
« cotuhiint, est une espèce d'esquisse première qu'on croi- 
« rait brossée, par suite d'un défi, avec les restes d'une pa- 
« lette. En acceptant cet incroyable morceau, le jury des 
« Beau.\-Arts s'est montré bien sévère pour son auteur, v 

St. L. (?). — Le National, 19 mars. 

« A côté de Cabat, au-dessus de lui selon beaucoup de 
« connaisseurs, s'élève et se soutient Corot, avec la rare 
« qualité d'avoir un style, une couleur, une disposition, qui 
« sont à lui et non à d'autres. * 

Aucune mention dans le Constitutionnel, 
ni dans les Guêpes (avril, Salon, p. s8 à 68), 
d'Alphonse Karr. 



Gautier (Théophile). — Revue de Paris, 
nouv. sér.; t. 28, p. 264-265. 

« Déiiiocrite et h'sAbdéritaiiis ne sont que le prétexte d'un 
* de ces sites déserts et sauvages qu'affectionne M. Corot, 
« et dont il excelle à rendre l'âpre rudesse et la désolation 
<• aride. Dans le tableau de M. Corot, le poudroiement 
« lumineux et blanchâtre des terrains calcinés par le soleil 
« de plomb des pays chauds, la verdure terne et glauque 
« des oliviers, l'azur immobile et mat de la mer sont rendus 
« avec une rare exactitude ; nous regrettons seulement que 
« la touche si large et si ferme de M. Corot n'ait pas un 
« peu plus de précision dans les premiers plans. * 

Peisse (Louis). — Revue des Deux-Mondes, 
4' série ; t. 26 (i" avril). 

Corot est cité parmi les membres de la nouvelle école 
de paysage dont fait partie Aligny, qui encourt le reproche 
d'être froid à force d'être pur, et insignifiant à force d'être 
simple. Ce reproche, Corot le mérite encore plus spé- 
cialement. 



I84I 

SALON 

L'Artiste. — 2' série ; t. VII, p. 301. 

« ... Il restera toujours dans cette œuvre d'un artiste 
« enthousiaste de sa nature, bien que sceptique et irrésolu 
« par modestie, un sentiment de poésie indéfinissable qui 
« suffirait seul à racheter de bien plus graves imperfections. 
« Le site est silencieux et discret, éclairé d'une douce et 
« paisible lumière, sans prétentions outrées, sans opposi- 
<K lions désordonnées; l'eau est d'une vérité frappante; les 
« rochers sont peints avec solidité; il n'est pas jusqu'aux 
« premiers plans qui ne témoignent d'un mieux très réel, 
« quant à l'adresse de main et au savoir faire. Le ton seul 
« est resté un peu gris, et c'est à peine si l'on y songe, tant 
« il y a d'harmonie sous cette uniformité légèrement systé- 
« matique. a 

Bourgeois (Un) — Le Siècle, 11 avril. 

«... Dcniocritc, belle page pleine de vérité, de calme, 
« et de mélancolie. L'aspect de ce tableau n'éblouit pas d'a- 
« bord, n'attire point les regards, mais plus on l'examine, 
« plus on reconnaît quel sentiment profond l'a inspiré. J'en 
« parle avec d'autant plus de plaisir que l'année dernière 
« moi, bourgeois ignare, sans être renseigné par aucun cri- 
« tique, sans être guidé par aucun article de journal, je me 
« suis arrêté pendant de longues heures devant une magni- 
« fique page du même auteur... J'ai su par cœur autrefois 
« les Egiogues de Virgile ; aucune ne m'a touché plus profon- 
« dément, aucune ne m'a paru mieux sentie, d'un style plus 
« simple et plus élevé. Le paysage de cette année {Dcino- 
« crite) est inférieur peut-être, la touche est plus molle... 
« mais dans cet état d'imperfection relative, c'est encore un 
c des plus remarquables de l'Exposition, i 

Delécluze. — Journal des Débats, 18 mai. 

« Bien que les ouvrages de M. Corot soient exécutés, 
« non pas avec négligence, mais avec une indifférence trop 
« marquée de détails, ils ont toujours un aspect qui frappe 
« et attache ; il règne ordinairement dans le tout ensemble 
« un sentiment du plein air, de l'odeur des bois, du vrai 
« paysage en un mot, qui charme l'imagination, bien que 
« les yeux ne soient pas toujours complètement satisfaits. 
« C'est ce que l'on trouve dans le Démocrite et les Environs 
« de Njples qu'a peints M. Corot. » 



Pellet.^n (Eugène). — La Presse; 5 mai. 

« Comme tous les grands artistes, M. Corot ne cherche pas 
« seulement, la forme, la ligne, l'anatomie en quelque sorte 
« de la nature, mais bien la vie du paysage, les attitudes des 
« arbres, la variété de l'animation du feuillage, les fumées 
« qui remplissent les clairières à certaines heures du soir, 
« la diversité et la valeur de tons des uns par rapport aux 
« autres. Sans faire du paysage une sorte d'architecture où 
« la symétrie domine, où la main de l'homme efface la 
« main de Dieu, il a su garder l'équilibre entre l'idéal, qui 
« est l'âme du peintre, et la réalité, qui est la nature. 

« Cependant la timidité de la main, je devrais dire la 
« bonhomie d'exécution a contribué au mérite de Corot... 

« M. Corot, forcé d'aller trouver la nature toutes les fois 
«: qu'il veut peindre, n'obtenant rien d'elle qu'il ne lui ait 
« arraché à force de soumission et de patience, a fini par 
« lui faire avouer, silencieuse amante, toutes les secrètes 
« beautés qu'elle renferme. » 

Robert (H.). — Le National; 6 avril. 

« Ce paysage est d'une sévérité et en même temps d'une 
« réalité parfaite ; les rochers y sont bien des rochers, les 
« terrains des terrains, et les arbres des arbres ; il manque 
« seulement un peu d'attrait, défaut ordinaire chez 
« M. Corot. * 

Mention de nom par Moxtlaur (E. de), 
Revue du Progrès (1" mai 1841), p. 279. 

Aucune mention dans : 
La Sylphide (article de L. Berger). 
Le Nouveau Correspondant (article de 
E. de Joinville). 
Le Constitutionnel (article signé R.). 
WoiNEZ (Charles), Promenade au musée. 

1842 
SALON 
V Artiste, III' série ; t. I, p. 274. 

«. . . Malgré le désavantage d'une couleur sans charme et 
« d'une exécution maladroite, cet artiste s'est placé par la 



358 



« sûreté de son goût et la distinction de son intelligence, 
«• au premier rang parmi les paysagistes contemporains. . . 
« Parfois l'inspiration est si puissante, qu'elle contraint la 
« main à lui obéir et obtient d'elle une exécution satisfai- 
«- santé ; d'autres fois aussi, la main oppose une résistance 
«^ invincible, et force est bien alors au pauvre artiste d'expo- 
<■ ser une peinture incomplète à ses propres yeux. De là 
f vient que ses ouvrages se succèdent si diftérents les uns 
<r des autres : bons, médiocres et irréprochables tour à tour, 
« et un peu au hasard. » 

Bourgeois (Un). -Le Siècle; 5 mai. 

« M. Corot et les peintres en général s'appliquent souvent 
^- à détruire l'effet de la nature par une sorte de fiction 
^ d'artiste. M. Corot est du reste un homme habile qui 
« possède la science du dessin et qui a fait de grands pro- 
€ grès dans l'entente de la lumière et de la couleur. >Iais 
<- M. Corot n'est pas toujours heureux... » 

(Suit néanmoins un éloge de ses toiles). 

Delécluze (E.-J.). — Journal des Débats, 
28 et 29 mars. 

*• Il y a dans le Site d'Italie et VEffet du Matin de 
«- M. Corot ce charme qui s'attache à tous ses ouvrages. On 
« y sent le plein air, la campagne et son Verger au Soleil 
« levant serait un ouvrage complet h mon sens, si l'artiste 
V ne poussait pas le mépris et la négligence du faire jusqu'à 
« l'excès. » 



Gautier (Théophile). — Le Cabinet de 
l'Amateiu- et de l'Antiquaire, t. I; p. 126. 

Quelques lignes élogieuses : « charme *... « artiste cons- 
« ciencieux et naïf », etc. . . 



La Sylphide, 



Guénot-Lecointe (G.). 
2' série, t. V; p. 283. 

Simple mention de nom : « Les effets et sites de 
«- M. Corot. » 



Robert (H.). — Le National; 8 mai. 

« M. Corot n'a ni cette adresse, ni cette patience ; son 
« pinceau est lourd, ses contours ne sont pas nets, ses 
« teintes sont plutôt juxtaposées que fondues. A la distance 
« voulue, ces défauts s'évanouissent, il est vrai, dans l'har- 
« monie de l'ensemble ; mais, en approchant de trop près, 
«■ on est tout surpris de voir un assemblage confus de taches 
V de diverses nuances. Ce sont là de graves imperfections 
«■ que ma sympathie pour le talent de M. Corot ne m'auto- 
« rise pas à voiler. 

« Mais je reviens avec plus d'intérêt encore, et comme 
«• involontairement, devant la Pastorale de M. Corot, dans 
«■ cette triste galerie des catacombes où l'a reléguée le tact 
« délicat des directeurs du Musée... ^ 

Stern (Daniel). —La Presse; 6 avril. 

« M. Corot, d'année en année, se néglige davantage. 
« Personne autant que lui ne possédait le charme. Mais 
« aujourd'hui nous ne trouvons plus dans ses toiles, tant 
« l'exécution en est abandonnée, que de vagues réminis- 
« cences de son talent d'autrefois, i 

Ténint (Wilhelm). — Album du Salon de 
1842. Collection des principaux ouvrages 
exposés au Louvre... Paris, in-4% p. 16. 

" ... Brascassat et Corot sont de ces artistes simples, 
«- doucement émus devant la nature, heureux de ses plus 
«• humbles beautés.. Nous ferons remarquer seulement à 
« M. Corot que jamais dans ses tableaux le soleil ne se dé- 
#• gage vraiment de ce brouillard de la matinée, qu'on ne 
« sait jamais avec lui à quelle heure du jour on peut-être, 
« et qu'ainsi, à son Site d'Italie, il aurait pu ajouter, entre 
<?■ parenthèses, comme il l'a fait pour son Verger (Effet du 
<- matin), à moins qu'il n'eût préféré mettre : (Effet du soir). 
« Encore eût-il fallu plus de vigueur dans ce soleil et plus 
« d'ardeur dans ce ciel. » 

Aucune mention dans : les Guêpes, d'Al- 
phonse Karr. (Avril, Salon ; p. i7-55)> "^^ 
dans le Constitutionnel. 



Huard. — Journal des Artistes, XVI° an- 
née ; t. 32, vol. I (10 avril), p. 234. 

e Jusqu'ici nous avions toujours été admirateurs du beau 
€ talent de M. Corot, nous avions applaudi à ses succès, 
V. mais depuis deux ans nous remarquons avec peine que 
«• cet artiste, égaré par la louange, s'est laissé entraîner dans 
« une fausse route; il n'étudie plus, mais il fait à peu près; 
« il ne prend plus la peine de copier la nature, il ébauche et 
c touche légèrement ; les deux paysages qu'il a exposés 
« cette année sont de véritables décorations, indignes du 
« talent de M. Corot. ». 

Peisse (Louis). — Revue des Deux-Mondes, 
4' série ; t. 30 (15 avril). 

« M. Corot aurait beaucoup à apprendre pour corriger 
«- les imperfections de ses ouvrages, et il n'est pas probable 
V qu'il y réussisse, si toutefois même il y songe. Il a le 
«■ sentiment délicat et naïf de la nature, une imagination 
<?• poétique ; mais, avec ces rares qualités, on doit craindre 
* qu'il ne reste en chemin. Il lui manque beaucoup de ce 
<r qui fait les trois quarts de la valeur des œuvres d'art : 
« l'exécution. . . 

« Ces deux charmants paysages de M. Corot sont obscu- 
« rément cachés, l'un dans la galerie de bois, l'autre 
« {Le Verger) dans cette portion redoutée de la galerie que 
« les artistes appeljent les Catacombes I » 



1843 

SALON 

L'Artiste. 3' série ; t. III, p. 178. 

Protestation contre l'iniquité du jury: «...M.Corot, 
c de qui on reçoit deux petites pochades assez maladroite- 
« ment faites, tandis que l'on refuse son admirable tableau 
« de VInceudie de Sodonie, la plus vaste et la plus étudiée 
« qu'il eût encore envoyée au Salon. » 

Les Beaux-Arts, illustration des Arts et de 
la Littérature (revue fondée et dirigée par 
Ciirmer) ; t. I, p. 25. 

Protestation contre les refus du jury, Corot entre autres. 

Bourgeois (Un). — Le Siècle, 9 mai. 

« ... Cet artiste a vu assurément des cygnes; mais il 
« ignore les canards; les sabots de nos paysans lui sont 
« complètement étrangers. Il aime à suspendre aux bran- 
« ches d'un bel arbre des enfants nus... Voilà un petit 
« drame qui se passe dans cet endroit silencieux, sous cette 



359 



« voûte si verte, du plus beau vert de M. Corot. Le Soir 
« offre un riant tableau sur lequel nos yeux se reposent avec 
« plaisir. » 

A. — Le Constitutionnel, i6 mai. 

« ... M. Corot, dont les compositions vous séduisent, en 
« quelque sorte, malgré vous et la prévention qu'elles vous 
« inspirent d'abord par je ne sais quel air de négligence 
« propre ; triomphez de cette première répugnance et peu 
« à peu vous trouverez, dans M. Corot, un grand charme 
« de naïveté et de souplesse. * 

Hermann. — Journal des Enfants, p. 311. 

HoussAYE (Arsène). — Revue de Paris, 4" sé- 
rie, t. XVI (2 avril 1843) ; p. 34-35. 

« ... M. Corot, digne rival de Cabat, n'est pas du tout 

<r. catholique en peinture. C'est un panthéiste qui aime le 

«• sourire du ciel et des fleurs... Il n'aime pas les détails 

c comme les poètes modernes ; ce qui le charme surtout, 

« c'est la grandeur. A d'autres la patience, à d'autres la bro- 

« derie et la mosaïque, à d'autres la nature pour la nature; 

« ce qu'il recherche, c'est le style et l'effet... 11 est bien re- 

« grettable de ne pouvoir étudier le tableau capital de 

•y M. Corot représentant V Incendie de Sodome. » 

Karr (Alphonse). — Les Guêpes, Paris, 
Martinon, (avril 1843) in-12 ; p. 28. 

« M. Corot, un de nos meilleurs paysagistes — et dont la 
« réputation est faite depuis longtemps, — s'est vu refuser 
« un Incendie Je Sodome, — tableau plein d'effet et de 
« poésie, — qu'il avait travaillé toute une année. 

«... Un des membres du jury disait: — Corot, Corot, 
« — je ne connais pas. — Ah ! oui, pardon, Corot j'y suis, 
« — celui qui ia'it si gris. — vous dites que nous l'avons' 
« refusé, — c'est possible — mais pourquoi faire un incen- 
« die quand on fait si gris. * 

Peisse (Louis). — Revue des Deux-Mondes, 
15' année, 4' série. 

« Le jury n'ayant pas voulu nous laisser voir le grand 
« paysage historique de M. Corot {Lii Destruction de So- 
« donte), il faut lui savoir gré d'avoir accepté ses Jeunes 
« filles au bain. Ces jeunes filles, au nombre de trois, ne 
« sont pas précisément belles ; elles n'ont que cette grâce 
« naïve de sentiment et de mouvement qui est un des se- 
« crets du talent de l'artiste, et dont le charme attractif fait 
« oublier les négligences du dessin et la maladresse de 
« l'exécution. » 



La Sylphide, 4" série; 



Pelletan (Eugène). 
t. VII, p. 365. 

« ... C'est mieux que la touche, c'est la vie, c'est l'im- 
« pression du paysage qui est là dedans... Dieu soit loué de 
« ce que Corot, notre grand Corot, n'a pas été un habile 
« exécutant, il aurait subordonné la nature à l'art, tandis 
« qu'il s'est toujours présenté à elle plein de soumission et 
« d'un pieux tremblement pour la rendre et non pour la 
« travestir... » 

Stern (Daniel). — La Presse, 3 avril. 

« C'est un chagrin réel pour nous de ne pouvoir louer 
« les paysages que fait aujourd'hui M. Corot, à l'égal de ses 
« premières productions. » 

Simple mention de nom dans Delécluze 
(E.-J.). Journal des Débats, 13 mars. 



1844 
SALON 

L'Artiste, 3' série ; t. V, p. 258. 

« Malgré ses maladresses de dessin (maladresses char- 
« mantes et naïves), M. Corot est un des premiers paysa- 
« gistes de la nouvelle école. Celui-là comprend la nature, 
« mais surtout la nature poétique. M. Corot est un pan- 
« théiste qui aime le sourire du ciel et des fleurs. Ce qui 
« charme surtout dans M. Corot, c'est la grandeur. Ce qu'il 
« recherche, c'est le style, c'est le charme, c'est le caractère... 
« Les enthousiastes auront beau s'extasier, je ne compren- 
« drai jamais son Incendie de Sodome. 11 est vrai que \'In- 
« cendie de Sodome ne doit pas ressembler à un autre 
« incendie... * 

Les Beaux-Arts, illustration des Arts et de 
la Littérature (Ed. Curmer) ; t. III, p. 2. 

«Voyez \a. Destruction de Sodome, par M. Corot. Quelle 
« poésie dans le récit biblique ! quel prosaïsme dans le 
« tableau I 

« ... M. Corot n'a pas été plus heureux dans l'exécution 
« que dans la pensée primitive. Ses tons sont sales, ses 
« figures balafrées de coups de pinceau, ses arbres d'un 
« vert noirâtre, ses terrains lourdement empâtés. :* 

'D\3'isloi.k\-'QKCO-A {E.).~ Le Correspondant, 
t. VI, p. 321-322. 

«... Nous ne reprocherons pas à M. Corot ses tons uni- 
« formes, ses jours qui ne sont que des crépuscules, ses 
« figures qui sont plutôt brossées que peintes ! car il nous 
« enlève dans de si hautes régions que tous les détails per- 
« dent leur importance. * 



Gautier (Théophile), 
mars. 

Cité par nous, t. I, p. io6. 



La Presse, 30 



HoussAYE (Arsène). — Revue du Salon de 
/S./.^. Paris, in-4° (en 30 livraisons); p. 47-48. 

L'article est accompagné d'une gravure empruntée à 
\ Artiste, représentant un « Paysage avec figures. » 

L' Lllustration ; ib mars. 

Journal des Artistes, t. I, de la série in-4° 
(21 avril); p. 30. 



La Démocratie 



Laverdant (Désiré). 
pacifique ; ib mai. 

« Il y a des gens qui ne comprennent pas le génie de 

« M. Corot. Plaignons leur malheur. Nous avons, pour 

« cette nature d'élite, une profonde admiration, une sympa- 

« thie respectueuse. Si M. Corot avait un peu de cette 

« habileté, du faire de M. Marilhat, son nom serait cité 

« entre les plus grands dans l'histoire de l'art. Jamais 

« artiste ne s'est trouvé doué d'un sentiment plus délicat, 

« plus pur des beautés champêtres... La Campagne de 

« Rome est un tableau plein de qualités, mais d'un carac- 

« tère moins poétique. Quant à V Incendie de Sodome, où 

« le sentiment de la désolation est exprimé avec une rare 

« puissance, on reproche avec raison à M. Corot de ne pas 

« avoir donné à Sodome incendiée le caractère grandiose 

« et somptueux que nous supposons à cette cité... » 



360 



M*** — La Chronique, revue universelle 
3' année ; t. V. (Diderot au Salon de 1844), 
p. 104-105. 

Eloge très vif du Paysage avec figures, moins enthou- 
siaste de V Incendie de SoJonie ; critique de l'exécution 
parfois maladroite. 

Peisse (Louis). — Revue des Deux-Mondes 
14' année, nouv. série; t. 0(15 avril), p. 365. 

Simple mention de nom. 

Thoré (T.) — Le Consiitutionnel, 4 avril. 
Réimprimé dans: Le Salon de 1S44. Paris, 
in-i2, p. 30, et dans : Salons de T. Thoré. 
Paris, in-i2, 1868, p. 34-35- 

«... Les compositions de Corot rappellent involontaire- 
« ment les idylles antiques, son talent modeste et solitaire 
c le porte à une rêverie touchante qui se réfléchit dans sa 
« peinture. Il n'a jamais péché par l'ambition d'un éclat 
« pompeux ; ses figures ne font pas grand bruit dans ses 
« paysages tranquilles. L'aspect est toujours extrêmement 
« juste d'ensemble. Une lumière douce, des demi-teintes 
« bien ménagées enveloppent toute sa composition... * 

Simple mention de nom dans : Delécluze 
(E.-J.). — Journal des Débats; 15 mars. 

Aucune mention dans les : Guêpes, d'Al- 
phonse K.\RR (Salon, n° d'avril, p. 33 à 02). 

1845 

SALON 

L'Artiste. 4° série; t. IH, p. 181. 

« M. Corot dans Homère et les Bergers n'a pas eu tout 
« le sentiment qui nous charmait chez lui ; mais dans 
« Daphnis et Chloé, nous le retrouvons tout entier. * 

Baudelaire-Dufays (Ch.). — Salon de 1845, 
Paris, in-i8 ; p. 53-55, réimprimé dans : Cu- 
riosités Esthétiques, t. II des Œuvres Com- 
plètes, Paris, 1884, in-8° ; p. 53-55. 

€ ... A propos de cette prétendue gaucherie de M. Corot, 

« il nous semble qu'il y a ici un petit préjugé à relever. — 

« Tous les demi-savants, après avoir consciencieusement 

« admiré un tableau de Corot et lui avoir loyalement payé 

« leur tribut d'éloges, trouvent que cela pèche par l'exécu- 

« tien, et s'accordent en ceci que définitivement M. Corot 

« ne sait pas peindre. — Braves gens ! qui ignorent d'abord 

r. qu'une teuvre de génie — ou si l'on veut — une œuvre 

" d'âme — où tout est bien vu, bien observé, bien compris, 

« bien imaginé — est toujours très bien exécutée, quand 

e elle l'est suffisamment — ensuite qu'il y a une grande 

« différence entre un morceau fait et un morceau fini ; 

« qu'en général ce qui est bien fait n'est pas fini et qu'une 

«: chose très finie peut n'être pas faite du tout; que la valeur 

« d'une touche spirituelle, importante et bien lancée est 

« énorme... etc., etc. ; d'où il suit que M. Corot peint 

« comme les grands maîtres. 

« Ce qui prouve encore la puissance de M. Corot, ne 

« fût-ce que dans le métier, c'est qu'il sait être coloriste 

« avec une gamme de tons peu variée — et qu'il est tou- 

« jours harmoniste même avec des tons assez crus et assez 

« vifs... » 



Blanx (Charles). — La Réforme, 17 mai 
(7' article). 

Compliments sur la liberté de composition du paysagiste 
d'histoire. 



Journal des Débats, 12 et 13 



Delécluze. 
mai. 

«r ... Le laisser aller et le prosaïsme introduits aujourd'hui 
« dans les scènes héroïques sont tout à fait choquants. La 
<: plus grave critique que l'on puisse faire du tableau de 
« M. Corot est de demander où est Homère? Otez la lyre 
« et substituez tout autre instrument vulgaire qu'il vous 
« plaira et le chantre d'Achille disparaîtra, car rien dans son 
« attitude ni dans ses formes ne le caractérise. L'artiste 
« a-t-il été plus heureux dans le choix de son site et dans 
« le développement des lignes qui résultent de l'ensemble 
V. des terrains de la végétation qui les couvre ?... Non, as- 
« sûrement ; en sorte qu'il ne faut chercher dans le paysage 
« de M. Corot que ce qu'il a voulu y peindre: un lieu 
« champêtre dont Ja simplicité et le calme invitent l'âme et 
« le corps au repos. * 

Gautier (Théophile). — La Presse, 17 avril. 

Eloges de la « naïveté presque enfantine » du peintre, mi- 
tigés de critiques sur l'incertitude de l'exécution, la mauvaise 
anatomie et la petitesse des figures. 

Laverdant. — De la mission de l'art et du 
rôle des artistes. Paris, 1845, grand in-8'' ; 
2" partie ; Salon de 1845, P- 40-41- 

Eloge de Corot mêlé du regret qu'il f. laisse ses ouvrages 
« à l'état d'ébauche. » 

Menciaux (Alfred de). — Le Siècle, i" avril 
et 20 mai. 

" M. Corrot (sic) continue de faire des bergerades grec- 
« ques... Il sait bien composer et arranger ses sujets... 
« ses intentions ne manquent ni de poésie, ni de charme, 
<• mais. . . il ne suffit pas de penser, il faut exécuter et l'hor- 
« rible plâtrage dont il couvre son dessin, sous prétexte de 
«■ couleur, gâte en lui toutes les qualités dont ses composi- 
« tions font preuve. . . » 

Moniteur des Arts. Album des Expositions 
du Louvre, t. I, Paris, 1845, in-4''; Salon de 
1845 (9° article), p. 121, 122 et 123. 

« Dans le paysage de M. Corot (Homère et les Bergers), 
« nous voyons à droite un effet de soleil sur la ville et les 
* méandres d'un chemin oblique dont l'harmonie est incon- 
<: testable. Dans les derniers plans, à gauche, si c'est la 
e campagne qu'on a voulu peindre, elle est trop bleue ; si 
<: c'est un ciel, il est au-dessous du niveau géométral du 
«■ point de vue. Quel que soit le talent d'un artiste, rien ne 
<r lui permet de faire une optique impossible. La lumière 
« circule abondamment partout, à la vérité, mais elle sem- 
« ble passée à l'eau. Q_uant à la verdure de M. Corot, nous 
«- ne la comprenons pas. . . » 

Thoré. — Le Constitutionnel. Réimprimé 
dans: Le Salon de 1845. Paris, in-12 ; p. 148, 
et dans: Salons, de Th. Thoré, Paris, i8b8, 
in-12 ; p. 187. 

<■ Corot a fait aussi ses Idylles accoutumées, une Daphnis 
<■ et Chloé, et deux autres paysages. C'est une peinture 
« naïve et harmonieuse dans une gamme très débile. L'or- 
c. donnance des arbres a souvent beaucoup de grâce, et une 
« douce lumière baigne les fonds. » 



36i 



Thoré. — L'Artiste, 4' série, t. III, p. 165. 

Les œuvres de Corot sont citées parmi les « œuvres 
sérieuses ou seulement aimables. » 



1846 

SALON 

Baudelaire-Dufays (Charles). — Salon de 
1846. Paris, in-i2, p. 106-107. Réimprimé 
dans: Curiosités Esthétiques, (t. II des 
Œuvres Complètes), p. 177. 

« M. Corot est plutôt un harmoniste qu'un coloriste, et 
« ses compositions toujours dénuées de pédanterie, ont un 
« aspect séduisant par la simplicité même de la couleur. 

« Presque toutes ses œuvres ont le don particulier de 
« l'unité, qui est un des besoins de la mémoire. * 

Champfleury. — Œuvres posthumes. Sa- 
lons (1846-1851). Paris, 1894 ; petit in-i2. Salon 
de 1848, p. 71 à 74. 

« ... Le jury a refusé deux toiles, dont une ravissante, 

« du grand paysagiste. En revanche il a accepté la plus 

« faible ; celle-ci, qui est au Louvre, est encore une œuvre 

« remarquable, mais elle sort de la manière de M. Corot. 

« C'est plutôt une étude sérieuse, d'un dessin sévère et 

« étudié, qu'un tableau. Si M. Corot n'avait eu tout le temps 

« la critique et les artistes émiaents pour lui, il aurait pu 

« rester dans l'oubli. Il n'a jamais vendu de tableaux, ni 

« au ministère, ni à la ville, ni aux musées de province, ni 

« aux marchands. . . Il est constamment par monts et par 

« vaux, par voies et par chemins, tandis que beaucoup de 

« paysagistes, ses confrères, vont faire des études d'après 

« nature au ministère et chez les députés. . . * 

Delaunay (A.-H.). — Catalogue complet du 
Salon de 1846, annoté. Paris, 184b ; in-12, 
p. 29. 

« Il y a des gens qui appellent cela de la peinture. Ils 
« sont bien bons. » 

Gautier (Théophile). — La Presse, 4 avril. 

« Ce bon Corot, à qui le jury a eu la stupidité barbare de 
« refuser trois toiles sur quatre, s'est contenté d'un tour de 
« promenade dans la forêt de Fontainebleau. On y retrouve 
« la simplicité harmonieuse, le charme modeste et la naïve 
« gaucherie qui constituent son individualité. > 

Gosso (Isidore S. de) (Bertrand-Isidore 
Salles). — Diogène au Salon, i" année. Paris, 
1846 ; in-i8, p. 96. 

« Avec quelle fierté se redresse et se travaille l'homme 
« qui dit : je suis chef d'école. J'aurais bien voulu voir les 
« premiers hommages rendus à l'homme que son mérite ou 
« le mauvais goût de son époque fait décorer de ce nom. 
« Combien son pinceau doit voltiger légèrement sur sa 
« toile I II n'a plus besoin de peindre, il fait une touche par- 
« ci, une par-là et on l'admire ; il n'a plus besoin de savoir 
« dessiner; pour lui tout est excusé. Tel est M. Corot, le 
« célèbre paysagiste ; il peint tout avec la terre qui tombe 
« de ses bottes quand on les lui nettoie ; voilà pour la terre, 
« les rochers, les eaux, le ciel, les troncs d'arbres, les chairs, 
« enfin tous les tons clairs ; il emploie pourtant du vert 
« pour ses arbres, mais du vert dur, bouteille, qui est tou- 



r jours le même, quelles que soient les lumières et les om- 
« bres. Quant au faire, il se ressent des excentricités du co- 
« loris. Ce sont des arbres de tôle de Suède ou de carton- 
« pâte découpés sur un fond quelconque ; tout est mort, 
« raide ; rien ne joue, n'ondoie, ne reflète, ne repousse, ne 
« s'éloigne ; c'est toujours la même chose, quel que soit le 
« plan. » 



Haussard (Prosper). 

avril. 



Le National, 28 



« Art sincère et intéressant. La Vue de Fontainebleau 

« est tranquille et harmonieuse, naïve et simple. * 

HoussAYE (Arsène). — L'Artiste, 4' série, 
t. VI, p. 41 et 71. 

« ... Il a certes un très grand sentiment de la nature; 
« mais, quand il veut la traduire sur sa toile les procédés 
« systématiques qu'il emploie, la gaucherie de son faire tra- 
» hissent son effort et font sa traduction infidèle. > 

Lenormant (Charles). — Le Correspondant, 
t. XIV (avril-juin), p. 384 et 388. 

Simples mentions de nom. 

Menciaux (Alfred de). — Le Siècle, 25 mars. 

« M. Corot a exposé son paysage de tous les ans ; on y 
» retrouve toujours les même qualités et les mêmes dé- 
« fauts. » 

Planche (Gustave). — Revue des Deux- 
Mondes, If)* année ; nouvelle série, t. ,XIV 
(i^avril). Réimprimé dans: Études sur l'Ecole 
française (1831-1851), t. II. Paris, 1855, in-i8; 
p. 213. 

«■...Son pinceau n'a pas rendu fidèlement toute sa pensée; 
« mais il est évident que l'auteur n'a pas consulté les tra- 
« ditions de l'école, et qu'il a reproduit librement ce qu'il 
« avait librement choisi.. C'est un mérite dont il faut lui 
c tenir compte. » 

Thoré (T.). — Le Constitutionnel, réim- 
primé dans le Salon de 1846. Paris, in-12, 
p. 147, et dans : Salons de T. Thoré. Paris, 
1868, in-12 ; p. 320. 

« ...Le tempérament est bon, l'humeur poétique, le cœur 
« honnête, l'esprit distingué ; mais la peau est trop pâle. > 

EXPOSITION 
AU FOYER DE L'ODÉON 

TnoKÈ (T.). Le Constitutionnel, 3 janvier 
et 25 novembre 184b. 

1847 

SALON 

Clément de Ris (L.). — L'Artiste; 4' série ; 
t. IX, p. 105. 

Corot est défendu contre les reproches de maladresse 
et vanté pour l'harmonie et la justesse des effets qu'il sait 
rendre. 



362 



Delacroix (Journal de Eugène). — Paris 
(Plonj, 1893, in-S" ; t I, p. 284. Note du 14 mars 
1847. 

Passage très élogieux pour Corot, cité par nous, t. I, 
p. 114. 

Delaunay (A. -H.). — Catalogue complet 
du Salon de 1847. Paris, p. 37. 

•» Admirable pour les uns, détestable pour les autres. 
« Peinture excentrique s'il en fût jamais, mais toujours 
« dominée par un sentiment exquis. * 

Delécluze. — Journal des Débats, 16 mai. 

« L'incorrigible M. Corot nous a fait des petits paysages 
«" qu'il ne faut pas regarder de près mais qui sont d'une 
« couleur ravissante. > 

Gautier (Théophile). — La Presse, réim- 
primé dans : Salon de 1847. Paris, in-i6, 
p. 176. 

■r Grand paysagiste maladroit, d'nne touche « lourde, 
« épaisse, incertaine en apparence... » 

Haussard (Prosper). — Le National, 16 mars 
et 8 avril. 

Composition pleine et harmonieuse ; l'exécution pour- 
rait être plus savante et plus sûre. 



Le Correspondant, 



— Salon de 1847. Paris, 



Mantz (Paul) 
in-i2 ; p. 98-99. 

L'œuvre de Corot est séduisante, vraie et humaine; de 
couleur un peu terne. 

Menciaux (Alfred de). — Le Siècle, 14 mai 
1847. 

r. JL Corrot (51V)... semble chercher des paysages que le 
" Créateur a oublié d'inventer. M. Corrot, s'il savait manier 
»- un pinceau et appliquer de la couleur sur la toile, serait 
fr. peut-être le plus grand de nos paysagistes... Malgré la 
" maladresse et la lourdeur de sa touche, ^L Corrot a 
<r tellement le sentiment de la poésie et l'intelligence de 
r. l'art qu'il arrive à des résultats étonnants. Vue de près, 
"^ sa toile intitulée Paysage est un fouillis de tons gris et 
« plâtreux; vue à quelques pas, c'est une peinture pleine de 
* vérité. M. Corrot est plus littérateur que peintre... * 

Planche (Gustave). — Revue des Deux- 
Mondes, 17" année, nouvelle série, t. XVllI, 
p. 365-366. 

Eloges mêlés de critiques pour l'exécution « incom- 
plète. » 

Thoré (Th.). — Le Constitutionnel, 17 mars 
et 17 avril. Réimprimé dans : Salon de 1847. 
Paris, in-i2 ; p. 95 et dans : Salons de T. Thoré 
Paris, in-i2, 1868; p. 470-472. 

«... Il me semble que la peinture un peu mystique de 
« M. Corot agit sur le spectateur à peu près comme la 
« musique sur le dilettante, par un moyen indirect et inex- 
« plicable... > Mais « ...Corot est comme un homme sen- 
« sible et éloquent dont la parole reste bien au-dessous de 
« son impression. > 



Trianon (Henry). — 
t. XVIII (avril-juin). 

« Il est fâcheux que M. Corot laisse flotter ses contours 
« dans une indécision trop systématique. Mais quel pro- 
r. fond sentiment de ce qu'il y a de plus intime dans les 
r. beautés naturelles!... * 



Revue Nouvelle, 



Vaines (Maurice de), 
lî avril 1847. 

•?: Mais où est le dessin, où est la couleur, où est la vie, 
', la nature, où est quelque chose, enfin ? 

« Cette masse noire et déchiquetée serait-elle un arbre? 
€ Cette plaque grise veut-elle dire de l'eau? Et doit-on 
« deviner un ciel dans cette obscurité boueuse laraée de 
*■ traînées violâtres? M. Corot ne sait pas ou ne veut pas 
« voir et peindre; il ne sait que penser, et, pour peindre la 
« nature inanimée, ce n'est pas assez. * 

1848 

SALON 

Clément de Ris (Comte L.). — L Artiste, 
5' série, t. I ; p. 86. 

Article très élogieux où sont vantées surtout l'originalité 
et la finesse du talent de Corot. 

Delécluze.— Journal des Débats, 16 avril. 

« On retrouvera dans lesproductions de M. Corot ce par- 
« fum de plein-air qu'il trouve le moyen de fixer sur la 
« toile. * 

Gautier (Théophile). — La Presse, q mai. 

«...Précieuse bonhomie, fraîcheur argentée, candeur 
« d'églogue '/ 

Haussard (Prosper). — Le National, 2 avril. 

«...Il y a autre chose ici que la manière et le parti-pris 
« habituel de l'artiste; c'est la peinture même du site va 
<' dans sa dégradation de lumière, pris naïvement tel que 
«■ le dessine et le colore l'instant choisi du jour... » 

Lagexevais (F. de) (Frédéric Mercey). — 
Revue des Deux-Mondes, 18" année, nouvelle 
série, t. XXII (is avril) ; p. 297. 

Corot est cité parmi les paysagistes qui « ne se servent de 
la nature que comme d'un motif à certaines variations poé- 
tiques d'un style sévère ou gracieux, mais toujours élevé. » 

Lebon de Chevrollet (Félix). — Revue des 
auteurs unis (15 mai); p. 146 et 147. 

Peinture d'un sentiment exquis, où l'air est malheureu- 
sement « trop rare » et dont « la perspective est trop 
toutïue i>, la couleur un peu fade ; ce ne sont que des 
« ombres ». 



Aucune mention par : Paul 
Victor, dans La Semaine. 



de Saint- 



troisième EXPOSITION DE 
L'ASSOCIATION DES ARTISTES 

U Artiste : 4' série, t. XI ; p. 195. 



363 



1849 
SALON 

L'Artiste, y série, t. III (1849); p. 117 
et 131. 

Corot est le vrai peintre religieux. Devant lui Rembrandt 
s'inclinerait « tout ému ». 

Champfleury. — Salon de 1849. Œuvres 
posthumes. Paris, 1894, petit in-12 ; p. 158 
à 162. 

<r Le nom de Corot est populaire aujourd'hui, chose 
« d'autant plus bizarre que Corot est le it7</ ^rii«t/ paysa- 
« giste francjais. 

« Sa peinture ne fait pas/i5f?, pstt au public, elle ne joue 
« pas de la grosse caisse pour l'oreille du bourgeois. Et ce- 
« pendant le nom de Corot est populaire aujourd'hui. 

« ... J'ai dit que la peinture de Corot était modeste pour 
« bien faire comprendre ce qui la sépare de la peinture 
« bruyante... Fiers, Marilhat, Troyon, Rousseau et Jule» 
« Dupré... ont un grand talent, leurs tableaux sont voyants... 
« Corot resplendissait au milieu de ces rivaux dangereux ; 
« il ne resplendissait pas comme le soleil ; il était pur comme 
« quand le jour paraît dans la campagne... 

« Sans tapage, sans fracas, un paj'sage de Corot peut être 
« accroché dans une chambre et regardé toujours. Ùomhien 
« de tableaux aujourd'hui peuvent être regardés un mois de 
« suite sans ennuyer le propriétaire ? » 

Delécluzh. — Journal des Débats, 4 juillet. 

« Le Christ au Jardin rfci 0/;f/(;ri est une belle et bonne 
« composition qui fait honneur à M. Corrot {sic). Il s'y 
'- trouve mieux qu'un bon coloris; le peintre a bien saisi la 
« couleur du sujet et cette masse d'arbres... inspire une 
•<: tristesse profonde, mais majestueuse et sainte. A ce ta- 
' bleau, M. Corrot a joint de jolies études en Toscane, en 
". France et à Rome. » 

Galimard (Auguste). — Examen du Salon 
de 1849. Paris, 1850 ; in-i8 (réimpression d'ar- 
ticles parus dans La Patrie sous le pseudo- 
nyme JUDEX) ; p. 1 18-120. 

« Le talent de M. Corot est un interprète incomplet de 
« son génie. » 

Gautier (Théophile). — La Presse, 11 août. 

Très élogieux. 

Lagenevais (F. de). — La Revue des Deux- 
Mondes, 15 aoiit 1849. 

Compte-rendu très long et très sympathique : « Corot a 
« ajouté au charme habituel de sa peinture plus de perfec- 
< tion dans la forme. » 



Le Constitutionnel, 



Peisse (Louis). 
31 juillet. 

« Le Christ au Jardin des Oliviers est... le morceau ca- 
« pital de l'exposition, une œuvre de maître qui peut garder 
« son rang à côté des belles choses du genre. Depuis les 
« anciens on n'avait rien vu de pareil dans le paysage de 
« style... et les admirateurs de M. Corot, qui ne sont 
« pourtant pas modestes à son endroit, n'attendaient peut- 



« être pas autant de lui... On ne soupçonnait pas que ce 
« doux sentiment d'élégie ou d'idylle, cette grâce ingénue 
« et ce souffle poétique qui, en dépit d'une négligence d'exé- 
« cution voisine de la maladresse, donnent à ses peintures 
T. un attrait indéfinissable, pourraient faire place à cette 
« hauteur de pensée, à cette puissance d'expression... Les 
«: quatre autres tableaux de M. Corot sont exécutés dans ce 
« mode tendre et presque timide qui a tant de grâce et de 
« charme... » 

Trianon (Henry). — Le Correspondant; 
t. 24 (avril-septembre), p. 470. 

€. M. Corot ne s'est vraiment montré digne de lui-même 
« que dans une Etude du Cotisée à Rome. Encore cette 
« étude remonte-t-elle à une époque assez reculée... » 

I83O-I85I 

SALON 

Banville (Théodore de). — Le Pouvoir, 
10 janvier 1851. 

Simple mention de nom. 

Bellemare (de) (Gabriel de Ferry. — 
L'Ordre, 23 avril 185 1. 

Admirable paysagiste, s'il avait « la moitié seulement de 
« l'habileté du pinceau de M. Cabat. * 

Calonne (Alphonse de). — L'Opinion pu- 
blique, 10 avril 185 1. 

« Les paysages de Corot sont les plus beaux paysages du 
« Salon. » 

Chennevières (Ph. de). — Lettres sur l'Art 
Français en 1850. Paris, 1851 ; in-12 (articles 
publiés dans le Journal d'Argentan) ; p. 75. 

•?: Le plus grand paysagiste de notre temps, selon moi, 
«: c'est Corot, et le plus beau paysage de 1850 était sa 
<■ Danse de Nymphes... En vérité, ce bonhomme, par 
« l'ampleur et la tranquillité du talent, par l'insouciance 
« du procédé stérile, par le charme intime et la suavité du 
f- sentiment, est à nos autres faiseurs de paysages ce que 
« Poussin est à AUegrain, ce que Claude est à Lantara. » 

Clément de Ris (L.). — L'Artiste. •,' série, 
t. VI, 1851, p. 17. 

Très élogieux. 

Danger (Alfred). — Le Pays, 13 mars 185 1. 

« Corot sacrifie trop à la fantaisie, et se répète sans 
« cesse. > 

Delécluze (E.-J.). — Journal des Débats, 
25 février 185 1, réimprimé dans : Exposition 
des Artistes vivants. Paris, 1851, in-8°, p. 134. 

On désirerait que Corot « fit une bonne fois un paysage 
« où la nature serait exactement rendue, afin de démontrer 
« qu'il exécute non pas comme il peut, mais comme il 
« veut. » 

DESPLACEs(Aug.). — L'Union, 21 févrieriS^i. 

Corot est un paysagiste « qui a ses maladresses, mais qui 
< triomphe par le charme. » 



364 



Du Pays. — L' Illustration, t. XVllI {21 mars) 

p. 179. 

« M. Corot ne semble peindre que de souvenir la nature 
« qu'il aurait bien vue autrefois... On prend facilement son 
« parti de l'insuffisance du pinceau ; on sent qu'il a donné 
« tout ce qu'il pouvait donner, qu'il lui est impossible d'al- 
« 1er au-delà. D'ailleurs, sesébauches ressemblent assezàdes 
« tableaux. 

Gautier (Théophile). — La Presse, 24 avril 
1851. 

Très sympathique. 

Geofroy (Louis de). — La Revue des Deux- 
Mondes, (T'mars 1851). 

Sentiment poétique, sincérité, noblesse, élégance — mais 
des imperfections techniques. 

Haussard (Prosper). — Le National, 7 jan- 
vier et 19 mars 1S51. 

Très élogieux; Corot mérite « la palme » pour le 
paysage. 

La Fizelière (Albert de). — Journal des 
Faits, 20 février et 7 mars, réimprimé dans : 
Salon de 1850-1851, Paris, 1851, in-8° ; p. 74-75. 

« Les tableaux de Corot sont les plus importants et les 
« plus remarquables du genre à ce Salon. » 

Leclerc (A.). — La République, 6 avril 185 1. 

« Corot a tout ce qui séduit le regard ; il a surtout l'unité 
« d'action et de composition et ces qualités sont poussées 
« assez loin pour vous faire oublier que la couleur fait com- 
« plétement défaut. * 

Mantz (Paul). — L'Evénement, 26 mars 185 1. 

« Artiste de premier ordre dans la gamme restreinte qu'il 
« s'est choisie, doux musicien qui ne connaît que deux ou 
« trois notes, mais qui les dit si bien que tous les enchante- 
« ments lui resteront toujours fidèles. » 

« ... Est-ce la vérité vraie ? non ; dans la réalité vivante 
« les arbres sont plus verts, les troncs d'arbres sont plus 
« vigoureux... * etc. 

M0NTAIGLON (Anatole de). — Le Théâtre. 

« Elogieux en somme, quoiqu'il reproche au peintre sa 
« touche maladroite, sa couleur grise ou étouffée, sa mono- 
« tonie. » 

Peisse (Louis). — Le Constitutionnel, 31 dé- 
cembre 185O et 29 janvier 185 1. 

« C'est la poésie de la nature que je demande à Corot 
« et non sa description. Eh bien ! c'est précisément de cette 
« poésie que M. Corot a le don. » 



Petroz (P.). 
vrier 1851. 



Le Vote Universel, 28 fé- 



« ... Seul peut-être de notre temps, il a pu atteindre le 
« style sans tomber dans l'emphase et dans la manière en 
« conservant toute son originalité. * 



Le Moniteur Universel, 



PiLLET (Fabien). 
17 janvier 1851. 

Elogieux ; recommande au visiteur de se placer à distance 
convenable. 



RocHERY (Paul). — La Politique Nouvelle, 
3* article. 

« On dira un jour un Corot; car cet artiste a su tirer de 
« cet instrument sublime aux accords infinis qu'on nomme 
« la nature, de suaves mélodies d'un caractère nouveau et 
« vraiment inconnu avant lui. » 

Sabatier-Ungher ^F.). — La Démocratie 
Pacifique, 12 janvier; réimprimé dans: Salon 
de 185 1 . Paris (librairie phalanstérienne) 1851 ; 
in-8°, p. 16. 

« Charmant faiseur d'idylles, il est l'idéalisme, comme 
« Rousseau est la vérité, Troyon le réalisme. » 

Trianon (Henry). — Le Correspondant ; 
t. XXVIII (avril-septembre 1851), p. 37. 

Simple mention de nom. 

ViGNON (Claude) (M"" Noémie Constant). 
— Salon de 1850-1831: Paris, 1831, in-12 de 
6 2/3f. ; p. 147. 

Elogieux. 



1852 

SALON 

Clément de Ris. — L'Artiste, 5' s. t. VIII, 

p. ICI. 

Très sympathique. 

Delécluze. — Journal des Débats; 20 mai. 

« ... Ce sont des ébauches d'un ton très fin, dans les- 
« quelles on ne peut distinguer aucun détail. C'est un mode 
« d'exécution tout personnel, qui cons'ient sans doute à 
« l'artiste qui l'emploie avec tant de persévérance, mais que 
« les jeunes artistes feront bien de ne pas adopter... » 

Grun (Alphonse). — Salon de 1852. Paris, 
in-12 (5 1/2 f.), p. 93. 

Il faut regarder de près les tableaux de Corot « pour que 
le charme disparaisse. » 

Lacretellh (Henri de). — La Lumière, ]o\ir- 
nal-Revue de la photographie, 10 avril. 

Planche (Gustave). — Revue des Deux- 
Mondes, nouvelle série, 22' année, t. XIV, 
(15 mai), p. (385; réimprimé dans : Etudes 
sur l'Ecole française (1831-1852), t. II ; Paris, 
in-i8, 1855 ; p. 316. 

Il est question de la « grandeur et la poésie » des deux 
paysages de Corot ; mais le peintre est accusé de négli- 
gences d'exécution dans les terrains ou le feuillage : l'Inté- 
rieur d'une forêt, de Français, est supérieur comme 
exécution, mais n'a pas le même sentiment poétique. 

ViGNON (Claude) (M"' Noémie Constant). — 
Salon de 1852. Paris in-12 (4 1/3 f.) 1851 ; p. 152. 

Salon moins heureux que les précédents. Corot abuse un 
peu des tons noirs. 



365 



i833 

SALON 

BoYELDiEU d'Auvigny. — Guide aux Menus- 
Plaisirs. Salon de iS^^. Paris in-iS; p. 8i. 

Sympathique. 



Clément de Ris (L.). 
t. X; p. 145. 
Très sympathique. 



L'Artiste, 5" série, 



Delaborde (Henri). — Revue des Deux- 
Mondes, 23* année, nouv. pér., 2' série, t. II ; 
(15 juin); p. 1151. 

Corot est félicité de n'avoir pas renoncé à poursuivre 
l'idéal et de résister contre les « envahissements de l'art 
matérialiste. » 

Delécluze. — Journal des Débats; 25 juin. 

« ... Comme devant tous les tableaux de cet artiste, il ne 
« faut pas s'appliquer aux détails de celui-ci : Le Saint- 
« Sébastien ; mais il y règne une fraîcheur de ton qui 
« charmera ceux qui aiment et qui ont observé la nature... » 

Karr (Alphonse). — Nouvelles Guêpes, 
t. III (1853); p. 19. 

Anecdote citée par nous, t. I. p. 141. 

La Madelène (Henry de). — Le Salon de 
1853. Paris, 1853, in-8" ; p. bb. 

Très sympathique. 

Nadar jury au Salon de i8s3. Album co- 
mique de 00 à So dessins coloriés. Compte- 
rendu d'environ 800 tableaux, sculptures, etc. 
Texte et dessins par Nadar. Paris (J. Dry 
aîné), in-i2 oblong. 

« N"' 287, 28S, 2S9. Saluez! voici M. Corot! — C'est 

« toujours et éternellement le maître, parce qu'il est le 

« créateur — // Genitore ! J'aime peut-être moins son 

« exposition cette année que d'ordinaire (mais mon avis 

« importe peu en cette affaire), et je préfère la Mutinée au 

« Sciint-Sébiistien, et même au Coucher du Soleil, un peu 

« sombres tous deux. > 

Peisse (L.). — Le Constitutionnel, 26 juillet. 

« En dépit d'une certaine insuffisance ou nonchalance de 
« travail qui laisse les détails à l'état de simple indication, 
« il triomphe par la décision du caractère général, qui est 
« toujours énergiquement accusé et par la force pénétrante 
« de l"e>position... M. Corot est le plus expressif de nos 
« paysagistes. On voit que M. Corot prend aisément des 
« tons divers. Il n'est pas moins inventif dans ses composi- 
« lions et, s'il répète un motif, c'est toujours avec des 
« variantes qui en modifient l'expression et lui donnent un 
« accent nouveau. La manière, quoique très originale, est 
« si simple, si sincère, si exempte de ces rubriques de 
« métier qu'on appelle des ficelles, qu'elle a tenté peu 
« d'imitateurs. *• 

TiLLOT (Charles). — Le Siècle, 25 mai 1S33. 

Le nom de Corot est cité parmi les grands succès de ce 
Salon. 



Aucune mention dans : Henriet (Frédéric). 
Coup d'œil sur le Salon de 1853. Paris, in-8* 
(tirage à part au Journal des Théâtres^. 

1855 

EXPOSITION UNIVERSELLE 



About (Edmond).— Voyage à travers l'Ex- 
position des Beaux-Arts. Paris, in-i6 (1835); 
p. 217. 

« Aucun artiste n'a plus de style et ne fait mieux passer 
« ses idées dans le paysage. Il transforme tout ce qu'il 
« touche, il s'approprie tout ce qu'il peint, il ne copie 
« jamais, et, lors même qu'il travaille d'après nature, il 
« invente. » 

Bernard (Frédéric). (Théodore Pelloquet). 
— Journal pour Tous, 25 août. 

Delacroix (Journal de Eugène). — Edit. 
Fiat et Piot. Paris, 1S93-93, in-8°, t. III, p. 115 
(7 novembre 18S3). 

Cité par nous, t. I, p. i6i. 

Delécluze. — Journal des Débats, 16 dé- 
cembre ; réimprimé dans : Les Beaux-Arts 
dans les Deux-Mondes en 1853. (Exposition 
Universelle). Paris, in-12, 1856. 

« L'intention de ces tableaux est charmante ; mais, en 
« peinture comme en morale, il ne suffit pas d'avoir une 
« bonne pensée, une bonne intention, il faut les réaliser; 
« et, malgré toute notre bonne volonté, nous ne pouvons 
« prendre les tableaux de M. Corot que pour de gracieuses 
« esquisses. » 

Du Camp (Maxime). — Revue de Paris, 
i" août. Réimprimé dans : Les Beaux-Arts à 
l'Exposition Universelle de 1855. Paris, 1855; 
in-8° p. 237. 

« Les paysages de M. Corot ne sont peut-être pas de 
« ceux qu'on voit, mais ils sont certainement ceux que 
« l'on rêve... 

« Les arbres sont dessinés sans contours et peints sans 
« couleur : comment cela s'est-il fait? Il l'ignore lui-même. 
« 11 se dit un beau jour : *: Je vais peindre un soleil cou- 
« chant. « Il prend ses brosses et sa palette; il esquisse 
« des arbres, des eaux, des personnages, sans trop y 
« songer : il ne songe qu'au soleil couchant. Le tableau 
« exposé, vous ne remarquez ni les personnages, ni les 
« eaux, ni les arbres ; vous vous écriez des la première vue : 
« Ah le beau soleil couchant I * 

Gautier (Théophile). — Les Beaux-Arts 
en Europe, i" série. Paris, 1836 ; p. 129. 
(Réimpression d'articles parus dans le Mo- 
niteur). 

Gebauer (Ernest). — Les Beaux-Arts à 
l'Exposition Universelle de 1835. Paris, in-i8, 
p. 149. 

« Les paysages de Corot ont de la poésie et de la grâce, 
« mais ils manquent de vérité et de précision. » 



366 



La Rochenoire (Jean de). — Exposition 
Universelle des Beaux-Arts. Le Salon de 
1875 apprécié à sa juste valeur. Paris, 2 vol. 
in-8°; t. II, p. 66. 

c M. Coi-ot... avec un dessin pénible, une maladresse 
« inouïe de faire, une couleur mal appliquée et une persé- 
« vérance opiniâtre, négligeant enfin et comme à plaisir 
« (car il peint, quand il veut, mieux que pas un) les moyens 
« sersiles d'une imitation matérielle..., parvient, pardesvoies 
« qui lui sont propres, à inonder notre âme de poésie. » 

LouDUN (Eugène). (Alphonse B.\lleydieri. — 
Exposition Universelle de 1S55. Paris, 1855, 
in-8°, (tirage à part de l'Union), p. 158. 

Parallèle entre les peintres classiques et les peintres 
romantiques : Corot exprime non des sites, mais des 
impressions. * 

Perrier (Charles). — L'Artiste, 5' série, 
t. XV ; p. 141. Réimprimé dans les Etudes 
sur les Beaux-Arts en France et à l'Etranger, 
du même. 

« Ce que Corot poursuit, ce n'est pas la forme palpable, 
« c'est l'idée. C'est un poète qui s'adresse à d'autres poètes. 
« Comme peintre, il ne procède de personne et ne rappelle 
« que Claude Lorrain, quelquefois. » 

Pl.\nche (Gustave). — La Revue des Deux- 
Mondes, nouv. pér. 2* série, 25" année, t. XI; 
p. 1157-58- 

« M. Corot vaut mieux que sa réputation... (S'il) est 
« excellent dans le domaine de l'invention, ses admirateurs 
« les plus pervers sont obligés de confesser qu'il exécute 
« avec une certaine gaucherie ce qu'il a si parfaitement 
« conçu. Sa main n'obéit pas à sa fantaisie... Avec une 
« imagination moins riche et une main plus habile, il 
« rallierait sans peine un plus grand nombre de suffrages. » 

ViGNOx (Claude). (M^'Noémie Const.\nt). — 
Exposition Universelle de 1855. Beaux-Arts. 
Paris, 1855, in-i8 (7 1/2 f.) ; p. 253. 

Développement sur ce thème que Corot est « poète plus 
que peintre. » 



1857 

SALON 



About (Edmond). — Nos Artistes au Salon 
de 1857. Paris, 1858, in-12 ; p. 120. 

« M. Corot, parti de la couleur, est arrivé doucement, en 
T cheminant sous bois, jusqu'à la lisière du dessin. Je ne 
« dis pas qu'il soit de force à peindre un portrait; il ne 
« serait pas capable de modeler V Œdipe de M. Ingres ou la 
« Médée de M. Delacroix. Si on le plaçait avec M. Desgoft'e 
« devant un chêne ou un olivier, je crois en conscience 
« qu'il ferait l'arbre moins ressemblant, et qu'il n'aurait que 
< l'accessit. Mais il dessine admirablement une masse verte, 
« il sait nouer un groupe d'Amours et le faire entrer dans 
« le paysage ; ses petites figures de femmes sont souvent 
« excellentes, pourvu qu'on les laisse où elles sont. » 



Bertall. — Journal amusant; 19 septembre. 

Charge de \' Incendie de Sodome, avec cette légende : 
« Sodome au jus de réglisse, par M. Corot. — La Bible 
« assure que Sodome fut dévorée par l'incendie. M. Corot 
« prétend que la punition ne fut pas si terrrible, et que 
« cette ville coupable fut simplement passée au jus de 
« réglisse. La croyance de M. Corot est respectable et nous 
« paraît émaner d'un brave homme. » 

Castagnary. — Le Présent, revue europé- 
enne. Réimprimé sous le titre : Philosophie 
du Salon de 1857. Paris, 1858, in-i8, augmenté 
d'une préface, et dans : Salons, Paris, 1892, 
in-12, t. I ; p. 25. 

« C'est vague, c'est indécis ; le sentiment des individua- 
« lités naturelles de l'arbre, de la plante, du rocher, ne s'y 
« fait guère jour ; mais la pénétration vive des choses géné- 
« raies, des herbes mouillées, des ombres fraîches, des 
« lumières pures, y est fortement accusée et suffît à la 
« simplicité des motifs. » 

Delécluze (E.-J.). — Journal des Débats ] 
20 aoiit. 

«... Ses peintures ne nous donnent que des sensations 
« imparfaites, passagères comme celles que ferait naître 
« et évanouir tout aussitôt la harpe éolienne... Quoi qu'il 
« en soit cependant de l'exécution vague des tableaux de 
« Jî. Corot, cet artiste doit être rangé au nombre des véri- 
« tables paysagistes, par cela seul que l'être humain anime 
« toutes ses compositions champêtres. » 

Du Camp (Maxime). — Le Salon de 1857. 
Paris, in-12; p. 115. 

Simple mention sympathique. 



L'Illustration, t.XXX; 



Du Pays(A. J.). 
(25 septembre), p. 202. 

« L'exécution est nulle, le coloris n'existe pas ; ... mais il 
« y a le sentiment et cela suffit à l'artiste pour vous donner 
« un instant l'impression de ces jolis rêves et vous inspirer 
« le regret qu'ils se soient envolés. » 

FouRNEL (Victor). — Le Correspondant, 
nouvelle série, t. V. (mai-août); p. 745. 

L'auteur proclame sa prédilection pour les paj'sages de 
Corot, tout en lui reprochant son peu de naïveté et de 
réalité. 



Gautier (Théophile), 
velle série, t. II ; p. 114. 

Très sympathique. 



L'Artiste, nou- 



Nadar, jury au Salon de 1857. — Paris, 
in-12 oblong. 

Dans la préface, l'auteur parle de la rue Laffitte : « Dévo- 
« tieusement et instinctivement, j'accomplis ma petite 
« station à chacun des reposoirs de Cachardy, de Beu- 
<: gniet, de Détrimont, de Cornut, de Waille; je vois des 
« Delacroix, je vois des Troyon, je vois des Corot... » 

Perrier (Charles). — L'Art français au 
Salon de 1857. — Paris, in-12 ; p. 133. 

Longue dissertation sur la peinture de Corot, vague, 
mais très expressive. 



367 



Planche (Gustave). — Revue des Deux- 
Mondes, seconde série, 27* année, t. X; p. 398- 

399- 

« Corot a de l'ingéniosité, de la grandeur, de la fraîcheur. 
« Mais... il exprime toujours ce qu'il a conçu avec la même 
« gaucherie, la même maladresse. Il sait très bien ce qu'il 
« veut, et ce qu'il veut est presque toujours digne de 
a louange. L'heure venue de traduire sa volonté, sa main 
« hésite... Terrains, troncs et feuillages, tout demeure à 
« l'état d'ébauche dans les compositions de M. Corot. Or 
« les ébauches ne peuvent séduire que les gens du métier... 
« M. Corot n'a pas le droit de se plaindre. Il possède l'es- 
« time et la sympathie des hommes du métier ; il n'est pas 
« populaire et ne devait pas l'être... > 



Tardieu (Alexandre). 
tionnel, 21 août 1857. 

Simple mention de nom. 



Le Constitu- 



1858 
EXPOSITION DE DIJON 



ScHALER (Auguste). — Les Beaux-Arts à 
l'Exposition de Dijon. Dijon, 1858, in-8° ; 
p. 63. 



1859 
SALON 



AsTRUc (Zacharie). — Les quatorze stations 
du Salon. — Août 185Q. Préface de George 
Sand. Paris, 1859, grand in-i8;p. ig (Macbeth) 
et 173 {Dante et Virgile; Tyrol italien; 
Paysage avec figures \ Idylle.) 

Dissertations longues et verbeuses, élogieuses d'un bout 
à l'autre. 

AuBERT (Maurice). — Souvenirs du Salon 
de 1859. Paris, 1859, in-i6; p. 25. 

Le meilleur des sept tableaux de Corot est le Souvenir 
du Limousin. Résumé des jugements de la critique sur le 
maître. 



Baudelaire (Charles). — Revue française. 
Salon, réimprimé dans : Curiosités esthé- 
tiques. (Œuvres complètes, t. II). Paris. 
(Ciilmann-Lév}'), 1884, in-8" ; p. 329-331. 

Il y a chez Corot « une infaillible rigueur d'harmonie » 
et un •^ profond sentiment de la construction ». Sa cou- 
leur n'apparaît trop douce et s» lumière crépusculaire que 
« par contraste avec les peintures criardes qui l'entourent, a 



Bertall. — Galette de Paris, 1859. 

Caricature de Dante et Virgile avec cette légende : «■ Les 
« deux poètes, déguisés en parapluies, — pour conserver 
« un sévère incognito, — visitent un paysage de Corot 
« peuplé d'animaux en feutre et peint avec du jus de 
« réglisse et de la suie combinés. On leur avait dit que le 
« paysage représentait l'enfer ; ils assurent que cela ne vaut 
« pas le diable. > 

Castagnary. — L'Audience, réimprimé 
dans : Salons, t. I; p. 87-89. 

Cité par nous, T. I; p. 192. 

Chesneau (Ernest). — Libre étude sur l'Art 
contemporain. Salon de 1839. Paris, grand 
in-8" ; (tirage à part de la Revue des races 
latines), p. 163. 

■r D'une inhabileté de main devenue proverbiale, Corot 
« ne possède pas le don de la couleur... Mais il transmet 
« avec naïveté et force l'impression toujours poétique qu'il 
« reçoit de la nature. * 



Delécluze (E.-J.). 
20 août. 

Simple mention de nom. 



Journal des Débats, 



Belloy(A. de), 
t. VII; p. 19. 



-L'Artiste. Nouvelle série. 



Du Camp (Maxime) — Le Salon de 1859. 
Paris, in-i8; p. 151. 

« La peinture de Corot « tourne dans un cercle qui ne se 
« renouvelle pas *. Ses qualités essentielles sont la douceur 
« et la rêverie. Le meilleur tableau de son exposition est le 
« Souvenir du Limousin. * 

Dumas (Alexandre). — L'Indépendance 
belge. Réimprimé dans: L'Art et les Contem- 
porains au Salon de 1859. Paris, in-i8, 
p. 142-143- 

« Corot est un poète à la manière d'André Chénier et de 

« Théocrite ; seulement il écrit avec un pinceau... C'est 

« toujours au reste la même idylle qu'il refait, mais c'est 

« une idylle pleine de sentiment. Maintenant, comme pein- 

« ture, c'est maladroit, c'est malpropre, c'est saupoudré de 

« farine ; mais, malgré tout cela, l'artiste y met tellement 

« tout son cœur, toute son âme, toute son espérance, que 

« cela fait plaisir à voir... » 

DuMESNiL (Henri). — Le Salon de 1859. 
Paris, in-i8; p. 12-16. 

Longue étude très sympathique. 

Du P.ws (A.-J.). — L'Illustration, t. XXII , 
p. 52 et t. XXIII, p. 143. 

« M. Corot est un poète qui s'amuse .\ peindre. C'est le 
« plus naïf et le plus frais de nos paysagistes et cependant 
« sa couleur est grise, cendrée, noirâtre. Ses tons sont 
« sales, son faire est des plus négligés... Il n'a point fait 
« école parce qu'il a en lui quelque chose qui ne se com- 
« munique pas : le sentiment. Mais son influence n'en a 
« pas moins été considérable sur les paysagistes modernes.» 

Eloge de VlJyJle et du Paysage avec figures, mais sévère 
critique des autres toiles. « ...Ce sont des portraits tout 
« à fait indignes d'une exposition, et par suite un encou- 
« ragement au laisser-aller complaisant que l'on n'est que 
« trop disposé à apporter aujourd'hui dans l'exécution de 
« petits ouvrages de peinture. » 



368 



DuPLESSis (Georges). — Revue des Beaux- 
Arts, t. X; p. 176-177. 

T... La plus grande puissance et la meilleure organisation 
c des paysagistes... > 

DuviviER (J.-H.).— Indiscrétion. Salon de 
1859. Paris, 1859, in-8°; p. 14-15. 

FouRNEL (Victor). — Le Correspondant, 
nouvelle série, t. II (mai-aoiàt) ; p. 268. 

De parti pris, Corot encadre de paysages ses scènes 
préhistoriques; il eut dû plutôt prendre à l'ancienne école 
« la variété dans les lignes et l'invention dans les plans. » 
Monotonie et lourdeur. 

JouRDAN (Louis). — Le Siècle, 22 avril. 
Réimprimé dans: Les Peintres Français. 
Salon de 1859. Paris, 1859 ; in-i8. 

Lépinois (E. de B. de). — L'Art dans la 
Rue et l'Art au Salon. Paris, 1859, in-i8 ; 
p. 194. 

Cité par nous, t. I, p. 193. 

Mantz (Paul). — Galette des Beaux- Arts, 
i" partie, t. II ; p. 295. 

« M. Corot est un poète, un musicien, un charmeur... 
<r. C'est peu de chose au sentiment des virtuoses de la tou- 
« che ; mais, pour nous, c'est la nature elle-même... Nul n'a 
«• reçu autant que M. Corot le don de l'impression morale... » 

Saint-Victor (Paul de). — L'Artiste, nou- 
velle série, i"' semestre, 1861 ; p. 32. Les pay- 
sagistes contemporains. 

« Jusqu'ici nous n'avions que de la sympathie pour le 
<^ talent de M. Corot ; il nous force à l'admiration. » (Longue 
" étude élogieuse de Dante et Virgile et de Macbeth.) 

Stevens (Mathilde). — Impressions d'une 
femme au Salon de 1859. Paris, in-12; p. 43. 

Aucune mention dans La Revue des Deux- 
Mondes. (Seconde série, 29' année, t. XXI ; 
article de Henri Delaborde). 



EXPOSITION 

DE TABLEAUX MODERNES AU PROFIT 

DE LA CAISSE DE SECOURS 

DES ARTISTES. 

Gautier (Théophile). — Galette des Beaux- 
Arts, I" pér., t. V ; p. 296. 

EXPOSITION DE MARSEILLE 

Lagrange (Léon). - — Galette des Beaux- 
Arts, i"pér., t. IV; p. 185. 



1860 

EXPOSITION DE BESANÇON 

Teinturier (A.). — Ga^^ette des Beaux- Arts, 
i" pér., t. VIII ; p. 112. 

1861 
SALON 



Burger (W.) (Thoré). — Le Temps,6i\ii\\Qt 
1861. Réimprimé dans: Salon de 1861 ;p. 145, 
et dans: Salons de W. Burger. Paris, 1870, 
in-12 ; p. 145. 

Cité par nous, t. I, p. 303. 



Callias (Hector de). — L'Artiste. Nouvelle 
série, i" semestre ; p. 246. 

<f La lyre de Corot n'a qu'une corde, mais il la fait vibrer 
f harmonieusement... » 

Cantaloube (A.). — Lettre sur les Exposi- 
tions et le Salon de 1861.. Paris, 1861, in-12 ; 
p. 204. 

" S'il est imparfait dans les détails de l'exécution, l'en- 
" semble est presque irréprochable... » 

Castagnary. — Les Artistes au XIX' siècle, 
Salon de i8bi, i" série, i" livraison. Corot 
(p. I à 4). Paris, 1861, in-folio. 

Cité par nous, t. I, p. 203. 

Delaborde (Henri). — Revue des Deux- 
Mondes, seconde pér., 31' année, t. XXXIII; 
p. 895. 

■r Le charme de l'effet supplée à l'indigence des lignes. » 

Delécluze (E.-J.). — Journal des Débats, 
22 juin. 

« ... Si l'on reconnaît que M. Corot donne à ses compo- 

« sitions, figures et paysages, l'aspect, la couleur, le charme 
« des jours de printemps, on convient aussi que sa lyre n'a 
« qu'une corde, que son pinceau ne reproduit qu'un ton... 
<r. Que M. Corot se passe, pour sa propre satisfaction, des 
<■ fantaisies telles que son Orphie, il est dans son droit; 
« mais comment ne s'est-il pas trouvé un de ses amis assez 
c courageux pour l'empêcher d'exposer cet ouvrage? > 



Du Camp (Maxime). 
Paris, in-12 ; p. 161. 

Cité par nous, t. I, p. 303. 



Salon de 1S61. 



Galletti. — Salon de 1861. Album carica- 
tural. Paris. Librairie Nouvelle, in-8' oblong. 

Caricature de VOrphèc cette avec légende : f Orphée a 
« beau l'entraîner. Il en sera pour ses vocalises. Eurydice ne 
« peut pas se décider à sortir d'un si beau paysage. » 



369 



Gautier (Théophile). — Abécédaire du 
Salon de i8bi. Paris, in-12 ; p. 112. 

Cité par nous, t. I, p. 503. 

La Fizelière (Albert de). — A-Z ou le Sa- 
lon en miniature. Paris, 1861, in-8°; p. 19-20. 

Lagrange (Léon). — Galette des Beaux- 
Arts, 1" pér., t. X ; p. 202, et t. XI ; p. 135, 
137 et 144. 

Poésie, mais note connue, sans mérite nouveau ; préten- 
tion et exagération d'une manière hésitée et tremblante. 

Merson (Olivier). — La Peinture en France. 
Exposition de 1861. Paris, in-12; p. 327. 

Cité par nous, t. I, p. 203. 

Pelloquet (Théodore). — Le Monde Illus- 
tre, t. VIII; p. 407. 

Thoré (Théophile). — Salon de 1861 paru 
dans l'I?ide'pendance Belge, (4" article) et 
réimprimé dans : Salons de W. Bûrger, p. 51-52. 

« ... Corot ne possède qu'une seule gamme très bornée et 
« en mineur, dirait un musicien. Il ne connaît guère qu'une 
« seule heure, le matin, qu'une seule couleur, le gris pâle. » 

ViGNON (A.). — Le Correspondant. Nou- 
velle série, t. 17 (mai-août 1861) ; p. 150. 

r Corot est le seul paysagiste qui puisse faire supporter le 
« paysage historique. Il possède le charme, contrairement 
« à Courbet. » 



1862 

EXPOSITION DU CERCLE 
DE L'UNION ARTISTIC^UE 

R.-V. — Galette des Beaux-Arts, i" pér., 
t. XIII; p. 95-9b. 

EXPOSITION DE LIMOGES 

Hervé (Edouard). — Compte-rendu des 
œuvres de peinture et de sculpture exposées à 
la Société des Amis des Arts du Limousin. 
Limoges, mai, 1862 ; p. 75. 

EXPOSITION UNIVERSELLE 
DE LONDRES 

Lasteyrie (Ferdinand de). — La Peinture à 
l'Exposition Universelle. Etude sur l'Art 
Contemporain. Paris, 1863, in-12 ; p. 161. (Ar- 
ticles parus d'abord dans Le Siècle). 



Mantz (Paul). — Galette des Beaux-Arts, 
i" pér., t. XIII; p. 368. 

BuRGER (W.) (Th. Thoré). — Le Temps 
(2* article), réimprimé dans: Salons de 
W. Bûrger. Paris, 1870, in-12 ; t. I, p. 325. 

Simple mention. 

1863 

SALON 

Callias (Hector de).— L'Artiste. Nouv. 
sér., I" sem., 1863 ; p. 213. 

Castagnary. — Salon de 1863, paru dans Le 
Nord, de Bruxelles, réimprimé dans : Salons, 
t. I ; Paris, 1892, in-12 ; p. 142 et 145. 

Cité par nous, t. I, p. 215. 

Chesxeau (Ernest). — Le Constitutionnel, 
3 mai et i6 juin. Réimprimé dans l'Art et les 
Artistes modernes en France et en Angle- 
terre. Paris, 1863, in-12 ; p. 200. 

<r ... Corot a supprimé le soleil... A la convention classi- 
« que il a substitué une autre convention »qui n'est «qu'une 
« image des rêves de l'artiste. » 

Du Pays {K.-}.). — L'Illustration, X. XLII, 
(II juillet) ; p. 26. 

« M. Corot conserve dans un âge avancé la fraîcheur des 
« jeunes impressions, ainsi qu'un sentiment poétique qui, 
« malgré l'absence de coloration, le parti-pris conventionnel 
« et l'à-peu-près de l'ébauche... se manifestent dans son Soleil 

« levant. •» 

Girard de Ri allé (Dmitri Stephanowitch). 
— L'Art Contemporain, i" série. A travers le 
Salon de 1863. Paris, 1863, in-12; p. 104. 

LocKROY (Edouard). — Courrier artistique, 
20 juin. (Lettres d'un éclectique). 

« J'arrive à un maître: M. Corot. C'est en s'inclinant 
« qu'on le nomme et l'éloge semble pour lui superflu. Ses 
« trois inimitables paysages renferment toutes ses qualités ; 
« il faut les regarder longtemps, se taire et admirer. » 



Galette des Beaux-Arts, 



Mantz (Paul), 
t. XV; p. 37-38. 

Talent plus mûr. Corot voit l'effet avant tout ; il se 
contente d'indiquer les formes générales. 

Merson (Olivier). — L'Opinion nationale, 
II juillet. 

« Une brosse large, détaillée à l'occasion, toujours d'a- 
« plomb, — quelquefois dure, — une couleur puissante, — 
€ lourde souvent, — de la distinction, un dessin châtié, 
« voilà les auxiliaires dont l'intelligence et la volonté de l'ar- 
« tiste savaient s'entourer. Mais M. Corot a changé tout 
« cela. Aujourd'hui il fait résonner une autre corde. Le 
f. dessin est moins précis — il faut même avouer qu'il ne 
« saurait guère estomper davantage ; la touche a moins 
« d'affirmation, la couleur a perdu son caractère robuste et 



> I 



o 



« viril ; et cependant, la dernière expression de ce talent a 
« un charme vague et indéfini qui vous attire et vous atta- 
« che. On respire à pleins poumons sous ses arbres sans 
« contours saisissables ; on circule autour des chênes, des 
« ormes, des bouleaux ; un air pur abonde de tous côtés, 
« l'herbe est humide, son arôme nous réjouit, c'est la frai- 
« cheur du matin ou l'heure chaude du jour, ou bien la 
« tiède langueur du soir. 

« Les trois tableaux exposés cette année par M. Corot 
« font naître les plus douces sensations. On ne peut pas 
« dire sans doute que cela soit vrai dans l'acception servile 
« du mot ; mais on y reconnaît pourtant les signes d'une 
« forte éducation artistique et la nature y tient un langage 
« d'une grâce exquise. » 



Sault (C. de). — Le Temps, 8 juillet, réim- 
primé dans ; Essais de Critique d'Art : Salon 
de 1863. Paris, in-12 ; p. 159. 



Le Salon de 1863. Paris, 



Stevens (Arthur). 
1866, in-12 ; p. 27. 

Cité par nous, t. I, p. 215-218. 

Thoré (Théophile). — Salonde 1863. L Indé- 
pendance Belge (4' article). Réimprimé dans : 
Salons de W. Bùrger. Paris, 1870, in-12 ; 
t. I, p. 402-403. 

Cité par nous, t. I, p. 215. 

ViGNON (Claude). — Le Correspondant, 
nouv. sér., t. XXIII (mai-août 1863). 

< Corot ? un poète exquis. » 

ViOLLET LE Duc (Adolphe). — Journal des 
Débats, 30 avril et 9 juin. 

Eloge des rares qualités de conscience de Corot. 
«• M. Corot possède à lui seul un certain ton gris argentin 
«r qui séduit à un point qu'on ne lui demande pas autre 
« chose. La monochromie n'est jamais triste et a toujours 
« un accent animé. J'en donnerai pour exemple la Petite 
« Maison de Ville-d'Avray vue à travers les bouleaux. * 

Aucune mention dans la Revue des Deux- 
Mondes (seconde pér., 23* année (1863), 
t. XLV ; article de Maxime Du Camp). 



EXPOSITION 
DE L'UNION ARTISTK^UE 

BuRTY (Philippe). — Galette des Beaux- 
Arts, 1" pér., t. XIV ; p. 479. 

EXPOSITION 
DU BOULEVARD DES ITALIENS 

Mantz (Paul). — Galette des Beaux-Arts, 
i"pér., t. XIV; p. 382. 



1864 

SALON 

A. M. — L'Illustration, 25 juin, t. XLIII ; 
p. 409. 

Souvenir de Morte-Fontaine : « La peinture proprement 
«• dite n'a rien à voir dans cette ravissante aspiration {sic). > 



AuvRAY (Louis) 
in-S" ; p. 19. 



Salon de 1864. Paris, 



Castagnary. — Le Courrier du Dimanche, 
réimprimé dans : Salons, t. I ; p. 207. 

Puissance et unité d'impression extraordinaires du Coup 
de Vent. 

Chesneau (Ernest). — Le Constitutionnel, 
21 juin. 



Journal des Débats, 



Clément (Charles). 
12 juin. 

« M. Corot est l'un des artistes les plus vrais, les plus émi- 
«- nents, les plus sympathiques de notre temps... Monotone, 
« malhabile (est-ce par nature ou par intention ?) il n'a ni 
« le dessin sévère des grands paysagistes français, ni la cou- 
« leur forte et brillante de quelques uns de ses confrères... 
« 11 n'est soucieux que d'une chose, rendre naïvement l'im- 
« pression de la nature et c'est sans doute pour la montrer 
« de toute sa force plutôt que par impossibilité de faire au- 
« trement qu'il réduit le métier à sa forme la plus élémen- 
« taire et qu'il ne met sur la toile que juste assez de peinture 
« pour dire ce qu'il sent... * 

Dax (Pierre). — L'Artiste, nouvelle série, 

2' semestre 18(54 : P- 24. 

Du Camp (Maxime). — La Revue des Deux- 
Mondes, 2' pér., 34" année, t. LI ; p. 690-691. 

« ... Un sentiment délicat lui tient lieu de science et, 

« quoique ses tableaux soient d'un art souvent civilisé à 

« l'excès, j'y trouve une naïveté qui me séduit et m'arrête... 

« M. Corot a une qualité remarquable, qui échappe a la plu- 

« part des artistes de notre temps ; il sait créer.. Son point de 

« départ est toujours dans la nature; mais lorsqu'il en arrive 

« à l'interprétation, il ne copie plus, il se rappelle et atteint 

« immédiatement à une altitude supérieure et tout à fait 

« épurée. » 



Du Pays (A. -J.). 
t. XLIV; p. 39. 



L'Illustration, 16 juillet, 



Gill. — Le Salon pour rire, Paris, 1864, 
Gustave Richard, in-8°. 

Caricature du Souvenir de Mortefontaine avec cette 
légende : « Toujours la même chose : un chef-d'œuvre. Que 
« voulez-vous?... Corot ne sait faire que ça. * 

Lagrange (Léon). — Galette des Beaux- 
Arts, 1" pér., t. XVI ; p. 504, t. XVII ; p. 10. 



371 



Merson (Olivier). — L'Opinion nationale, 
19 juillet. 

« ... Le Souvenir de Mortefontaine, impression idyllique 
« empreinte d'une grâce exquise, mais où l'exécution se 
« trouve réduite à bien peu de chose. » 

MouY (De). — Revue française, p. 238 
et 239. 

« Le Souvenir de Mortefontaine est peut-être le chef- 
d'oeuvre de l'exposition. » 

Saint- Victor (Paul de). — La Presse, 
26 juin. 

« M. Corot est toujours le plus imparfait des praticiens 
« et le plus exquis des poètes bucoliques... Quelle magie 
« dans sa ravissante ignorance I » 

Sault (De). — Le Temps, 29 juin. 

Simple mention de nom. 

Thoré (Th.). — L'Indépendance belge 
(4' article). Réimprimé dans : Salons de 
W. Bùrger. Paris, 1870, in-12; t. II, p. "j^-jà. 

« A peine si c'est peint, mais l'impression y est et de 
« l'artiste elle se communique au spectateur. » 

SOCIÉTÉ D'ARTISTES RÉUNIS 

Henry- Vary. — Le Momie des Arts, no- 
vembre 1864. 

EXPOSITION DU CERCLE 
DE LA RUE CHOISEUL 

Burty (Philippe). — Galette des Beaux- 
Arts, i" pér., t. XVI ; p. 371. 

SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS 
DE BORDEAUX 

Burty (Philippe). — Galette des Beaux- 
Arts, I" pér., t. XVI; p. 453. 

EXPOSITION DE LIMOGES 

Guillemot (A.). — Promenade au Salon 
des Beaux-Arts de Limoges, Mai 1864, p. 68. 

Louvrier de Lajolais. — Galette des Beaux- 
Arts. I" pér., t. XVII ; p. 179-180. 

EXPOSITION DE TOULOUSE 

Buisson (Jules). — Union artistique de 
Toulouse. Salon de 1864(25 juin 1804). 

Etude très étendue et très élogieuse sur Corot et en 
particulier sur {'Etoile du Matin. 



EXPOSITION DES BEAUX-ARTS 
A ANVERS 

Guiffrey (J.-J.) — Galette des Beaux-Arts, 
i" pér., t. XVII; p. 368. 

1865 
SAL ON 

L'Autographe an Salon de 186^, 2' livrai- 
son ; 7 mai. 

Dessin de Corot, d'après le Souvenir du Lie de Neini. 

Cham. — Le Salon de 1865, Paris, in-4'. 

Caricature du Souvenir du hie de Nfini, avec cette 
légende : t Source merveilleuse découverte par Corot pour 
« l'embellissement de la chevelure. Voir le tableau 
f ci-dessus ser\-ant de prospectus. » 

Chesneau (Ernest). — Le Constitutionnel ; 
2 mai et 27 juin. 

Clément (Charles). — Journal des Débats; 
23 avril. 

Deriège (Félix). — Le Siècle; 10 mai. 

'« M. Corot est un peintre éminemment original et dont 
« l'individualité n'appartient à aucune école. Il a jusqu'à un 
« certain point les traditions du paysage historique, mais 
« en se rapprochant de la nature. » 

Du Pays (A.-T.). —L'Illustration, t. XLVI ; 
p. 91. 

€ Si vous examinez a un point de vue critique cet ouvrage 
« qui vous a charmé par la simplicité de sa composition et 
« son unité d'aspect... rien de précis dans les contours, 
« rien d'étudié dans le détail du modelé intérieur. Les 
« valeurs même {sic) ne sont pas observées... Quant à 
« l'exécution, elle est du laisser-aller le plus imperturbable. 
« C'est une franche ébauche. * 



Gallet (Louis). 
in-12; p. 10. 



Le Salon de 1865. Paris, 



Jahyer (Félix). — Etude sur les Beaux- 
Arts. Salon de 1865. Paris, in-12; p. 180. 

Critique très acerbe du maître qui « est poète, c'est vrai, 
mais tout de convention. » Bien d'autres avant lui sont 
dignes de la médaille d'honneur. « C'est un paysagiste dis- 
« tingué... Ce n'est pas un grand maître et la postérité 
« sera moins généreuse envers lui que ses amis. » 

Lagrange (L.). — Le Correspondant. 

Simple mention de nom. 

Lescure (De). — Revue contemporaine 

(mai-juin), t. XLV; p. 553. 

Corot est un très grand paysagiste, mais monotone et 
qui n'atteint pas au comble de l'art oii Claude Lorrain est 
parvenu. 



372 



Mantz (Paul).— Galette des Beaux-Arts, 
i"pér. t. XIX; p. i6. 

« Corot touche directement au grand art; c'est pour ce'a 

< sans doute qu'il n'a pu obtenir... la médaille d'honneur. » 
Eloge de sa peinture. 

Merson (Olivier). — L'opinion nationale. 
15 et 24 mai. 

«... Prenez garde, dit-on, ce sont des œuvres de poète ! 

« Mais encore faudrait-il que la forme y fût. Avec la meil- 

< leure volonté du monde, il est impossible d'accepter cette 
« exécution comme définitive et là, sous la lâcheté d'une 
« vague ébauche, je vois tout au plus le germe de tableaux 

< qui eussent pu être charmants si le travail en avait été 
c poursuivi et qui, dans l'état, semblent autant de gageures 
« entreprises contre la vérité et le bons sens. 

« Une ébauche ! Voyez la belle affaire ! Combien de 
« mauvais peintres en fabriquent de superbes?... Il faudrait 
c donc que M. Corot consentît à achever ce qu'il a com- 
« mencé, à peindre ce qu'il a ébauché ? Mais est-il en 
« mesure de satisfaire une pareille exigence? Puisque d'au- 
« cuns l'assurent expressément , je veux bien le croire ; 
« cependant, franchement, il n'y paraît guère. Que veut-il 
« avant tout? Imprimer sur ses œuvres sa personnalité et 
« comme il craint toujours de n'être compris qu'à demi, il 
« donne à cette personnalité la plus grande extension pos- 
« sible, lui sacrifiant d'un seul coup l'exemple des maîtres et 
« les éléments de richesse et de variété que la nature 
« renouvelle sans cesse, dont elle se montre si étonnara- 
« ment prodigue. » 

« Toute réflexion faite, le grand mérite de l'artiste réside 
« principalement dans une manière de dessiner et de colo- 
« ricr qui se vaporise en lignes incertaines, qui se dissout 

< en tons indéterminés. Or, cela, sans être précisément du 

< dessin et de la couleur, encore moins de la peinture, a 
« pourtant une teinte de mystère qui exerce une sorte de 
« charme... 

« Sur la question de savoir si les tableaux de Corot 
« étaient dignes effectivement de la première récompense, 
« pour tous les hommes de bonne foi le do»te n'est pas 
« permis ; leur triomphe eût été un scandale. 

« ... Ce n'est pas sans regret que je viens affliger un 
« artiste estimable. Cependant la situation exigeait un lan- 
« gage non déguisé. Plaise à Dieu que M. Corot préfère la 
< franchise à la flatterie. * 

MoNTiFAUD (Marc de). — L'Artiste, nouvelle 
série, i" semestre 1865, p. 218. 

MouY (Ch. de). — Revue française, p. 202. 

Privât (Gonzague). — Place aux Jeunes! 
Causeries critiques surleSalonde 1865, in-12; 
p. 32. 

Sault (de). — Le Temps, 9 mai. 

Thoré (T.). — Indépendance Belge (4* arti- 
cle). Réimprimé dans: Salons de W. Bûrger. 
Paris, 1870, in-12 ; t. Il, p. 223. 

« ... Corot n'a presque jamais fait qu'un seul et même 
« paysage, mais il est bon... » 

Aucune mention dans la Revue des Deux- 
Mondes, 2' pér. 35' année, t. LV'II, article de 
Maxime Du Camp. 



EXPOSITION DU CERCLE 
DE L'UNION DES ARTS 

Lagrakge (Léon). — Galette des Beaux- 
Arts, i" février, t. XVIII ; p. 295. 

EXPOSITION DE BORDEAUX 

Burty (Philippe). — Galette des Beaux- 
Arts, \" février, t. XVIII : p. 473. 

EXPOSITION DE TOULOUSE 

Buisson (J.). — Revue de Toulouse, i" mai, 
p. 21. 

Journal Illustré de l'Exposition Toulou- 
saine (3 août 1865) 

1866 
SALON 

Blanc (Charles). — Galette des Beaux- 
Arts, 1" pér., t. 21 ; p. 38-40. 

La poésie compense les erreurs du peintre et les rend 
pardonnables. 

Beaurin (Charles). — L'Artiste, 2' semestre, 
1866 ; p. 148. 

Lettre à Arsène Houssaye. L'auteur défend Corot contre 
le reproche de monotonie qui lui est adressé. 

Castagnary. — La Liberté (5 et 13 mai), 
réimprimé dans : Salons, t. I ; p. 224, 225 
et 234. 

Clément (Charles). — Journal des Débats, 
19 juin. 

Ses tableaux « ne sont ni meilleurs, ni moins bons que 
« ceux que le peintre nous donne depuis bien des années. » 

Deriège (Félix). — Le Siècle, 10 juin. 

« ... Je ne dis pas qu'il n'y ait de la fraîcheur, de la 
«• poésie et un certain charme dans ces deux toiles de 
« M. Corot; mais je prétends que ce n'est pas réellement 
« du paysage, que c'est du décor, de la fantaisie sans règle 
« et sans limite ; que rien n'y est sérieusement étudié, ni les 
« terrains, ni les eaux, ni les arbres, ni les personnages ; 
« qu'à force de répéter ces noires silhouettes, M. Corot en 
< fait des poncifs. Or, ce n'était pas la peine de devenir un 
« des chefs de la nouvelle école pour substituer d'autres 
« poncifs à ceux de l'Académie. *. 



Le Monde des Arts, 15 



Diguet (Ch.). 
avril ; p. 33-34. 

V. Rien qu'au sujet choisi par le peintre on présage une 
<r toile sinon magistrale, du moins d'une grande valeur, — - 
« l'indécis étant la qualité dominante de ce chef d'école si 
« fantasque, si scabreux dans l'imitation. * 



373 



Du Camp (Maxime). — Revue des Deux- 
Mondes, 2' pér., t. LXIII, p. 71S. 

c Deux agréables paysages de M. Corot, avec des ciels 
nacrés dont il a seul le secret. » 

Du Pays — (A.-J.)- — L'Illustration, 14 juil- 
let, t. XLVIII ; p! 30. 

Lagrange (L.). Le Correspondant, nouvelle 
série, t. 32 ; p. 211. 

« ... M. Corot laisse ses rêveries, si légères jadis, prendre 
< un embompoint inquiétant. » 



Merson (Olivier). 
2 juillet. 



Opinion nationale, 



r . . . Voyez M. Corot. En bonne sincérité, quel homme 
« connaisseur et indépendant pouvait supposer que cet 

< artiste serait un candidat sérieux aux récompenses supé- 

< Heures? Eh bien ! il n'en est pas moins vrai que l'an passé 
« il s'en est fallu d'une seule voix qu'il n'obtînt la première 
« couronne. Dieu sait ce que le public eût dit si la mysti- 
« fication eût été poussée jusqu'au bout et cette année avec 
« ses ébauches de tableaux, ses caricatures de paysages, s'il 
» n'a pas été aussi près du but, encore a-t-il obtenu un bon 
c nombre de suffrages. 

« Je voudrais bien savoir décidément ce qu'on trouve de 
« si admirable dans la peinture de M. Corot. Car enfin j'y 
€ vois surtout le recommencement perpétuel du même 
« motif, de la même impression, de la même ritournelle. 
« Il y a aussi là-dedans, dit-on, beaucoup de poésie. C'est 
«• juste, et voilà vingt ans que le poète exécute le même 
«• Iredon sur le même flageolet. Quant à la recherche du 
« mieux, quant à la moindre lutte avec la réalité, bien malin 
« qui en rencontrerait quelque part. Or, dans cette obstina- 
« lion têtue à ne rien inventer, dans cette façon commode 
« et facile de substituer sa manière à la vérité, le jeu des 
« touches à l'observation de la nature, le lazzi à l'impres- 
« sion franche et loyale, l'aplomb et l'adresse à l'étude, je 
« suis navré de le dire, mais on est bien forcé d'y recon- 
« naître les signes de l'impuissance et de l'incapacité et nul- 
« lement ceux de la force et du talent... 

« C'est égal, le Soir ou la Solitude. .. a trouvé amateur à 
« 18.000 francs... Bornons-nous à admirer le taux extraor- 
« dinaire auquel les peintres arrivent parfois à se priser, 
« ceux-là même qui passent pour superlativement simples 
« et naïfs et pleins d'une enfantine candeur. * 



MoNTiFAUD (Marc de) 
mestre i8bb ; p. 176. 



L'Artiste, 2' se- 

« Les oeuvres de M. Corot manquent généralement de 

< cette variété dans les motifs et dans le faire qui sont ce- 
« pendant la preuve d'une fécondité qu'on se plaît à recoii- 
« naître dans la nature. * 

Saint-Victor (Paul de). — La Presse, 10 juin. 

« M. Corot joue à ravir de la petite flûte idyllique, mais 
« sa flûte n'a que trois trous et il devient très dillicile de dis- 
« tinguer ses mélodies l'une de l'autre... Je ne puis me faire 

< à ces arbres bourbeux à peine ébauchés. » 



Thoré (T.). — L'Indépendance Belge 
(4* article). Réimprimé dans: Salons de 
W. Biirger. Paris, 1870, in-12 ; t. II, p. 319. 

< ... Toujours le même, tendre et nébuleux... > 



ViLLEMER (marquis de). — Le Figaro, 13 mai. 

« Interprétation élégiaque qui, à proprement parler, ne 
«■ s'appelle pas couleur, mais plutôt harmonie. » 

Zola (Emile). — Mon Salon. Paris, 1866, 
in-12, 20 mai. Adieux d'un critique d'art, 
p. 67. 

« Si M. Corot consentait à tuer, une fois pour toutes, les 
« nymphes dont il peuple ses bois et à les remplacer par 
« des paysannes, je l'aimerais outre mesure. 

« Je sais qu'à ces feuillages légers, à cette aurore humide 
« et souriante, il faut des créatures diaphanes, des rêves 
« habillés de vapeurs. Aussi suis-je tenté parfois de deman- 
« der au maître une nature plus humaine, plus vigoureuse. 
« Cette année, il a exposé des études peintes sans doute à 
< l'atelier. Je préfère mille fois une pochade, une esquisse 
« faite par lui en pleins champs, face à face avec la réalité 
c puissante. » 



EXPOSITION DES AMIS DES ARTS 
DE BORDEAUX 

Burty (Philippe). — Galette des Beaux- 
Arts. I" pér., t. XX ; p. 564. 



1867 



SALON 
ET EXPOSITION UNIVERSELLE 

Album Autographique (L'). — L'Art à 
Paris en iSôj. Paris, Le Chevalier, 1807, in- 
folio obi. 

Reproduction d'un dessin de Corot. 

L'Artiste, 1" semestre, i8b7 ; p. 256. 

Clément (Charles). — Journal des Débats; 
5 juin. 

Du Camp (Maxime). — Revue des Deux- 
Mondes, 2' pér., 37' année, t. LXX ; p. 144. 

Corot est cité parmi les paysagistes qui font école et qui 
ont heureusement substitué la nature réelle à la nature d« 
convention. 

L'Illustration, 12 octobre, t. L ; p. 233. 

Exposition universelle de 1S67. Reproduction de la Toi- 
lette (bois déjà publié par le même journal). 

Lagrange (L.). — Le Correspondant, nou- 
velle série, t. XXXV; p. 1021. 



374 



Mantz (Paul). — Galette des Beaux-Arts, 
I" pér., t. XXII; p. 5-59. (Vue de Marissel), 
t. XXIII ; p. 336 (Macbeth). 

Merson (Olivier). — L'Exposition univer- 
selle illustrée (Rédacteur en chef : F. R. Du- 
cuing). Paris, petit in-folio. - Livraison du 
II juillet (20* livr.) p. 30b: Beaux-Arts. — 
M. Corot. 

«... Le dessin est moins précis; on peut même dire qu'il 
« va chaque jour s'estompant davantage; la couleur a perdu 
« son caractère robuste et viril et la touche n'a plus de 
« vigoureuses affirmations. Cependant cette façon de des- 
« siner et de colorier qui se vaporise en lignes incertaines, 
« qui se dissout en tons indéterminés, vous attire et vous 
« attache, produisant comme les sensations que font naître 
« les poésies elles-mêmes delà nature. » 

Saint-Victor (Paul de). — La Presse, 
26 juin. 

«...M. Corot a exposé cette année un bijou rustique : 
< La vue de Marissel... Cela est naïf et charmant. » 

Thoré (T.). — L' Exposition universelle 
de iSôj. Réimprimé dans : Salons de W. Bûr- 
ger. Paris, 1870, in-12 ; t. II, p. 357-358. 

« Corot semble s'arrêter fatalement dans les limbes 
« d'une exécution incomplète... Il a un certain charme qui 
« résulte de son impression presque mystérieuse. Il n'a pas 
«" varié non plus depuis ses commencements et il a presque 
f. toujours fait et refait le même tableau. Où a-t-il pris son 
*: Lac de Némi'? X)M\i \e voisinage d'Auteuil ou de Meu- 
« don ?... » 



1868 



SALON 

About (Edmond). — Revue des Deux- 
Mondes, seconde pér., 38* année, t. LXXV ; 
p. 740. 

« M. Corot... un maître incomplet, mais un maître... * 

Belloy (A . de). — Le Correspondant, nou- 
velle série, t. XXXVIII; p. 907. 

« M. Corot, maintenant, ne travaille plus que pour lui- 
« même. Ses tableaux ne sont plus que de simples notes à 
c son usage, que lui seul peut déchitTrer et qu'il n'envoie aux 
« expositions que par habitude. Bientôt on y verra de lui 
« des toiles où pour toute peinture, figureront des indica- 
« tions griffonnées à la craie ou à la sanguine : ici un arbre, 
« ici un rocher, ici deux nymphes, etc. .* 

Castagnary. — Le Siècle, réimprimé dans : 
le Bilan de l'année 1867, par MM. Casta- 
gnary, Paschal Grousset, A. Ranc et Fran- 
cisque Sarcey, Paris, 1869, in-12 et dans : 
Salons, t. I;p. 27^-276. 

Très élogieux. 



CHAUMELiN(Marius). — La Presse, 13 juillet. 

Elogieux. « Mais on tremble que le soleil ne vienne pom- 
« per ces vapeurs légères et faire disparaître du même 
« coup les arbres, les joncs, les vaches et la bergère. » 



Chesneau (Ernest). — Le Constitu- 
tionnel, 21 juin i8b8. Réimprimé dans: Les 
Nations rivales dans l'Art, Paris, 1868, p. 279. 

€ ... Au moins, si M. Corot s'écarte obstinément de la 
« réalité et lui substitue ainsi une certaine manière conven- 
« tionnelle, cette manière lui appartient en propre. Le 
« malheur, c'est qu'il fait école: c'est qu'une foule de petits 
« peintres s'imaginent qu'il suffit de faire pis, de ne pré- 
« ciser aucune silhouette, de laisser flotter toutes les lignes 
< pour atteindre la poétique émotion du paysage de 
« M. Corot... * 



Grangedor (J.). — Galette des Beaux- 
Arts, i" pér. t. XXV ; p. 30. 



Lafenestre (G.). — L'Art vivant. La pein- 
ture et la sculpture aux Salons de 1868 à 1877. 
t. I ; Paris, 1881, in-8° ; p. 44-45. 

€ Ce qui m'émerveille, c'est que la cinquantième fois 
« l'artiste soit si puissant, si pénétrant, si varié dans son 
« apparente monotomie, qu'il me force, bon gré, mal gré, 
« à l'admirer encore, à l'admirer toujours ! » 



L'Lllustration, 13 juin, 



Mantz (Paul). 
t. LI ; p. 381. 

« L'inspiration de M. Corot est inépuisable comme la 
« source toujours rajeunie où elle s'abreuve... Et quelle 
« science chez le peintre qui a... toutes les maladresses 
« parcequ'il a toutes les candeurs I... » 



L'Artiste, 2' se m ; 



Montifaud (Marc de), 
p. 49. 

« En repoussant le réalisme... Corot atteint la profon- 
« deur et la vérité par le style. En peignant la nature, il y 
« met quelque chose de l'homme : la rêverie, la tristesse, 
« la joie. * 



Rochefort (Henri). — Le Figaro, 15 mai. 

«... Son Mutin à Viîle-d'Avray est bien près d'être un 
« chef-d'œuvre. Jamais la vérité et la poésie n'ont été aussi 
« puissamment exprimées... Le peintre à.'Un Matin, a 
« comme tous les chercheurs, des inégalités momentanées. 
« Mais rappelez-vous cette parole que la postérité confir- 
« niera certainement : Rien n'est beau comme un beau 
« Corot. » 



Thoré (T.). — L' Indépendance belge {-i,' ar- 
ticle). Réimprimé dans : Salons de W. Bûr- 
ger. Paris, 1870, in-12, t. II; p. 491-492. 

« Corot n'a jamais fait qu'un seul et même paysage. 
« Celui-ci : Un matin à VilU-d' Avray, est une des meil- 
< leures épreuves de son atelier de reproduction. » 



375 



l869 
SALON 

About (Edmond). — Revue des Deux- 
Mondes. 2'pér., 39' année, t. LXXXI ; p. 754 

et 756. 

« ... Nous sommes empoisonnés de prétendus poètes à 
« l'huile qui tous, ou presque tous, ignorent l'orthographe 
« des arts plastiques. Lorsqu'ils se rachètent par un mérite 
« transcendant, comme M. Corot ou M. Daubigny... on les 
« admire en regrettant qu'ils ne soient pas complets... 
« M. Corot est toujours le plus aimable, le plus délicat, le 
« plus vaporeux des coloristes. » 

Bertall. — Journal amusant, 5 juin 1869. 

Caricature du Souvenir de Ville-d'Avriiv (N° 550 du ca- 
talogue), avec cette légende : c La jeune charbonnière prise 
« dans une toile d'araignée. » 

Blanc (Charles). — Le Temps, 4 juin. 

« Voyez Corot : sa toile est à peine frottée ; sa palette n'a 

« guère qu'un petit nombre de couleurs et peu de matière 

« colorante: il est monotone, hésitant, vague... Mais avec 

« ses légers mélanges de jaune, de vert, de gris, d'argent, il 

«• évoque parfois des campagnes enchantées que le faune 

«• antique pourrait traverser à la poursuite des dryades. Sa 

« monotonie est imposante et pleine de style, son hésita- 

c tion est celle d'une âme émue ; sa vaguesse est char- 

« mante... ^ 

BuRTY (Ph.). — Le Rappel, 13 juin. 

Eloge du Souvenir de Ville-d'Avrav « chef-d'œuvre de 
«• science dissimulée, de goût artiste, de poésie pure et 
« suave, i 

Castagnary. — Le Siècle, iSjuin ; réimprimé 
dans: Salons (1857-1879). Paris, 1892, in-12; 
t. I, p. 25-26. 

« ... Comme d'habitude, rien n'est fait ; rien n'est rendu, 
« ni le terrain, ni les arbres, ni aucun objet. L'indécision 
« est le procédé de cet homme. Mais reculez-vous, mettez 
« entre le tableau et vous l'espace nécessaire ; chaque chose 
« prend immédiatement sa forme, se range à son plan, pro- 
« duit son effet !... » 

Chaumelin (Marius). — La Presse, 26 juin. 

Eloge du Souvenir de Vi!le-d''Avray, « une des variations 
« les plus délicieuses qu'il ait e.xécutées sur le thème d'où 
< il ne sort pas. ». 

Clément (Charles). — Journal des Débats, 
16 juin. 

Simple mention. 

DuPARC (A.). — Le Correspondant, nou- 
velle série, t. XLIl ; p. 780. 

DuRET. — Les Peintres en 1869, in-12, p. 26-30. 

« ... Lorsque Corot reproduit le spectacle qu'il voit dans 
« toute sa vérité et qu'en même temps il parvient à fixer sur 
« la toile la sensation exacte qu'il a ressentie, il nous donne 
« une de ces œuvres parfaites, comme il en a beaucoup 



< peintes... Mais... le sentiment poétique qui existe en lui à 
« l'aspect de la nature devient quelquefois si intense que 
« pour mieux le transmettre il fausse et dénature le specta- 
« cle vu et l'objet représenté, cessant d'être vrai, perd par 

< cela même la puissance qu'on voulait lui donner, de com- 
« muniquer une émotion. * 

Gautier (Théophile). — L'Illustration, 
t. LUI ; 5 juin, p. 364. 

« ...Bien qu'assez incorrecte de dessin, la £jif«S£? plaît 
« par sa naïveté de sentiment et sa sincérité de couleur rus- 
« tique: c'est bonhomme... » 

Lafenestre (Georges). — L'Art vivant. La 
peinture et la sculpture aux Salons de 1868 
à 1877, t. I. Paris, 1881, in-8"; p. 117-119. 

Roy (Elie). — L'Artiste, 3' sera, p. 364. 

WoLFF (Albert). — Le Figaro, 25 mai. 

Quelques lignes sur le tableau exposé, un peu « lâché ». 



1870 

SALON 



AuvRAY (Louis). — Revue Artistique et 
Littéraire, t. XVlll (11' année) ; Salon de 1870, 
p. 126. 

Burty (Ph.). — Le Rappel, 20 mai. 

« Il semble qu'en récompense de l'amour sans défaillance 
« qu'il lui a voué, M. Corot ait reçu de la nature un don 
< mystérieux de rajeunissement. L'âge ne peut rien sur la 
« vigueur de ce vert et riant vieillard. Le travail semble 
« aiguiser sa verve. Chaque Salon nous apporte des toiles 
« aussi fraîches que les feuilles qui rompent leur bour- 
« geon. * — Etude étendue et élogieuse de Ville-d'Avr^iv , 

Castagnary. — Le Siècle, 9 et 20 mai, réim- 
primé dans : Salons, t. I ; p. 398 et 415. 

< ...Corot... parvenu à l'âge de soixante-quinze ans,... 
« se maintient dans toute la grâce et toute la fraîcheur de 
« son talent idyllique. Même son P^ivs^ige iivet figures, 
« quoique appartenant à l'ordre purement imaginaire, a un 
« aspect de force inaccoutumée. » 

Chaumelin (Marius). — La Presse, 27 juin. 

Eloge du paysage... « Mais il y a aussi des satyres et des 
<• nymphes et ces intrus mythologiques, péniblement ébau- 
« chés, nous gâtent tout le tableau. * 

Clément (Charles). — Journal des Débats, 
II juin. 

Simple mention de nom. 

Duparc (A.). — Le Correspondant, 10 juin. 

Simple mention de nom. 



376 



Herton (Jeanne). — Le Temps, 22 mai. 

« M. Corot se nuit un peu à lui-même. Le dernier de ses 
« petits poèmes est presque toujours noyé pour ainsi dire 
« dans les trop nombreux souvenirs qu'il réveille en nous... 
« le culte de son originalité commence à tenir beaucoup de 
« place... Dans ces petites naïvetés, de grosses malices appa- 
» raissent et il y a une prodigieuse habileté dans cette mala- 
c dresse de poète... » 

Lafenestre (Georges). — L'Art vivant. La 
peinture et la sculpture aux Salons de i8b8 à 
1877. Paris, 1881, in-S"; p. 158-159. 

Ménard (René). — L'Opinion nationale, 
16 juin. 

SoMM (Henry). — La Charge. Le Salon de 
et' année. 

Charge de la Danse des Nymphes fn» 648 du catalogue 
avec cette légende : « L'origine du cancan >). 

WoLFF (Albert). — Le Figaro, 16 mai. 

« ... Corot ne peut nous donner que cette interprétation 
« poétique de la nature où il excelle, les impressions fugi- 
« tives qu'il met dans son tableau, car c'est toujours le 
« même. » 

Aucune mention dans la Revue des Deux- 
Mondes (2" pér., II' année, t. XCVII, article 
de Henri Delaborde.) 

187I 

EXPOSITION 

DE LA LOTERIE NATIONALE 

Galette de Paris, 29 novembre. 

Reymond (William). — Coup d'œil sur 
l'exposition de la Loterie Nationale. 

• 1872 
SALON 

BoNNiOT (A.). — La Presse, 4 juillet. 
Castagnary. — Salons, t. I; p. 27. 

Simple mention. 

Cherbuliez (Victor). — Le Temps, 16 juin. 

« Je ne vous parlerai pas des tableaux exposés par les 
€ maîtres paysagistes,... Corot,... Qu'ai-je àvous apprendre 
« sur eux ? » 

DuPARC (A.). — Le Correspondant, 10 juin. 

« ... L'esquisse rapidement peinte, l'a peu près à effet, le 
« mépris pour la composition, pour le dessin... » sont de 
mauvais exemples donnés par les maîtres tels que Dupré, 
Daubigny, Corot. 



G. L. (Georges Lafenestre) . — L' Evénement 
Illustré, i" juin. 

Lafenestre (Georges). — L'Illustration, 11 
mai, t. LIX ; p. 295, et l'Art vivant. Paris, 
1881, in-8° ; p. 293-294. 

« ... Le premier de nos paysagistes pour la délicatesse de 
« l'impression, pour la noblesse de la composition, pour le 
« charme de l'expression... » 

Pelletan (Camille). — Le Rappel, 11 mai et 
26 juin. 

« Citons a la hâte un Corot magnifique, une grande forêt, 
« vigoureuse et verte. » 

•?: Corot est le dernier de ceux qui n'étaient 

« pas seulement d'excellents paysagistes, mais qui étaient 
« en même temps de grands peintres. On le voit au premier 
« coup d'œil dans ses deux tableaux de cette année et sur- 
« tout dans cet admirable chef-d'œuvre qu'il intitule : Sou- 
« venir de Villc-d' Avray. > Suit la description du tableau. 

Selden (Camille). — Revue Politique et 
Littéraire. 1' série, i" année, n° 48, 25 mai ; 
p. I 140. 

< Est-ce vrai, est-ce faux? Je n'en sais rien; une chose 
« certaine, c'est que les arbres, sous cet aspect, rappellent 
< vaguement celui d'une purée de pois... » 

Stop. — Journal amusant, 25 mai. 

Caricature avec cette légende : « N° 589. Souvenir de 
« Ville-d'Avray (Seine-et-Oise). (Je suis bien Oi-s^de savoir 
« où est la scène .') paysage fantastique. Bah I quand on a 
« signé les mille et un bijoux qui composent l'écrin artis- 
« tique de Corot, on peut bien se passer une petite dé- 
« bauche. ». 



^r:> 



I87; 

SALON 

Arago (Etienne). — Le Danube. Salon 
français de peinture et de sculpture. Qua- 
trième et dernier article. 

Souvenirs personnels et insistance pour que la médaille 
d'honneur soit décernée « à cet infatigable, à ce vaillant 
« qui, pendant tant d'années, fut un lutteur on peut dire 
« héroïque. » 

BoNNiN (A.). — La Presse, 7 juin. 

BuRTY (Philippe). — République Française, 
25 mai. 

Castagnary. — Le Siècle, lo, 17 et 31 mai. 
Réimpression dans : Salons, t. II, p. 50, 59 
et 73. 

Eloge du talent de Corot. Il conviendrait qu'on couronnât 
avec lui un demi-siècle de travail et d'honneur et la géné- 
ration qui a renouvelé le paysage. 



377 



Cham. — Le Salon pour rire. Paris, 1873, 
in-4'. 

Caricature du Souvenir de VilU-d'Avray avec cette 
légende ; <r Sapristi, Madame, mettez-vous derrière l'ar- 
« bre : on vous voit comme ça. » 

DUMONT (Ed.). — Petit Journal, 28 mai. 
DuPRAC (A.). — Le Correspondant, 25 mai. 

Simple mention de nom. 

Lafenestre (Georges). — L'Art vivant. La 
peinture et la sculpture aux Salons de 1868 à 
1877, t. \. Paris, 1881, in-8"; p. 308. 

Mantz (Paul). — Le Temps, 15 juin. 

<r. Un seul reste jeune : M. Corot. Il a peut-être ses négli- 
* gences aussi et ses redites ; mais il garde le charme éternel 
« et il faut être méchant comme un dictionnaire pour assu- 
« rer contre toutes les vraisemblances qu'il est né avant la fin 
« du xviii" siècle. * 

Mendès (Judith). — Le Rappel, iq juin. 

« ... Corot ne rend que les impressions, les émotions, les 
« rêveries causées par les forêts, les bois ou les plaines... » 

L'Illustration, 5 juillet. 



Cardon (Emile). 

Très élogieux. 



La Presse, 21 mai. 



M0NTIFAUD 
p. 284. 



(Marc de). — L'Artiste, t. II, 



Selden (Camille). — Revue Politique et 
Littéraire, 2' série, 2' année, n° 48, 31 mai, 
p. 1160. 

« Aime-t-on véritablement la nature lorsqu'on n'y voit 
« comme chez Corot qu'un motif d'élégie et d'idylle ? * 

Silvestre (Théophile). — Le Pays. 

€ Les deux toiles La Pastorale et Le Passeur sont des 
« ébauches exposées comme tableaux... Ah ! si un débutant 
« les eût présentées, le jury d'admission n'eût pas manqué 
« de les mettre à la porte... Certes Corot met du cœur dans 
« son art, mais un cœur de célibataire, qui n'a jamais soul- 
« fert. Accoutumé à s'en tenir à l'épiderme, au velouté de 
< la nature, il ne nous va qu'à fleur de cœur au lieu de nous 
« poindre. Ses matinées vaporeuses... caressant la sensation 
« pure, mais ne font pas vibrer la passion. > 

Long récit d'une visite faite par l'auteur en compagnie de 
Corot, à l'exposition universelle de 1867. 
Cité par nous, t. I, p. 535. 

WoLFF (Albert). — Le Figaro. 

1874 

SALON 

Blanc (Charles). — Etat des Beaux-Arts en 
France à la veille du Salon de 1874, dans Le 
Temps, 7 avril. 



Carjat. — Le Patriote Français, 9 mai. 

Castagnarv. — Le Siècle, 5 mai, réimprimé 
dans : Salons, t. II ; p. 101-102. 

f. Aujourd'hui, voyez le Souvenir d'Arleux-du-Nord, quel 
« éclat ! quelle vivacité ! Et le Clair de Lune ? Avez-vous 
€ rencontré souvent des trouées plus profondes, des limpi- 
« dites d'air, de ciel et d'eaux plus frissonnantes?... » 

Dolent (Jean). — Petit manuel d'art à 
l'usage des ignorants. Paris, 1874, in-12. Note 
sur le Salon de 1874 ; p. 205-241. Corot ; p. 234 
et 240. 

« Ah Corot, ce Corot, oui le père Corot, c'est un maître ; 
« un paysage de Corot c'est ça qui est dans l'air ! 

« ... Àh ! Corot est beau ; je ne dis pas le Corot des 
« grandes machines, mais Corot, le Corot des petits 
« cadres. * 



Le Correspondant, t. VC ; 



BuRTY (Philippe). 
21 mai. 



République Jrançaise. 



Dl'parc (A.) 
p. 1095. 

Simple mention de nom. 

Mantz (Paul). — Le Temps, 19 juin. 

MoNTiFAUD (Marc de). — L'Artiste, juillet. 

Paturot (Nestor). — Le Salon de 1874. 
Paris, bureaux du National, in-12; p. 173. 

Longue étude, tout à fait hostile. € En résumé, ce que je 
« trouve d'admirable chez M. Corot, c'est le talent qu'il a 
« eu et qu'il a d'avoir élevé son art à la hauteur d'une grande 
« industrie et d'une très habile exploitation... » 

Privât (Gonzague). — L'Evénement, 20 mai. 
Prouvaire (Jean). — Le Rappel, i" mai. 

Très élogieux. 

Rousseau (Jean). — Le Figaro, 31 mai. 

Corot ^ seul est de l'air, de la lumière et non du brun, du 
« rouge, du vert. Lui seul ne pue pas la palette et le pro- 
« cédé. » Il est « le maître le plus original de la peinture 
« contemporaine. » 

Saint-Victor (Paul de). — La Liberté, 
13 juin. 

Silvestre (Théophile). — Le Pays, 8 mai. 

Stock. — Revue du Salon (Réunion de ca- 
ricatures et d'autographes, dédiée à Manet), 
1874, une feuille. 

Caricature de V Effet de lune (n" 460 du catalogue) avec 
cette légende : « Effet de nuit par Corot, ou le bon fromage 
« à la pie. » — Un autographe de Corot est publié en fac- 
similé à côté. 



37» 



A PROPOS DE LA MÉDAILLE D'HONNEUR 
REFUSÉE A COROT 



(Burty). — Republique Française, 23 juin. 
— The Academy, 5 décembre. 

Cardon (Emile). — La Presse, 4, 5 et 1 1 juin. 

Comte (M.-F.). — L'Illustration, t. LXVIII, 
13 juin; p. 382. 



1875 



SALON POSTHUME 



Alliance (L') des Arts et des Lettres. — 
I" avriL 

Bigot (Charles). — Revue politique et litté- 
raire, 2' série, 4' année, n° 45, 8 mai ; p. 1067. 

« ... On se laisse aller tout entier à la poésie sereine qui 
« s'en dégage, à la contemplation de ces lointains qui s'es- 
« tonipent, de cette nature heureuse et riante, à ce calme 
« du soir, à ces ciels fins et légers où l'œil plonge par delà 
« la toile. * 



Castagnary. — Salons (1857-1879). Paris, 
1892, in-i2, t. II : p. 141. 

« 11 n'v a rien de nouveau dans les Bûchtroiis et dans les 
« Plaisirs Jii soir. Mais... ces toiles de l'artiste sont dignes 
« des plus belles parmi leurs aînées... * 

DuPARC(A.). — Le Correspondant, t. IC ; 
p. 876. 

Simple mention de nom. 

FizELiÈRE (A. de la). — Mémento du Salon 
de peinture, de gravure et de sculpture, en 
1875. Paris, in-ib ; p. 32. 

La Flécherye. — Le Monde, p. 94. 

Rapprochement de Corot et de Van Goyen ; étude détail- 
lée de Biblis, des Plaisirs du soir et des Bûcherons. 

Mantz (Paul). — Le Temps, 20 juin. 

Paroles de regret, élogieuses et émues. 

Montifaud (Marc de). — L'Artiste, mai. 
Pelletan (Camille). — Le Rappel, 3 mai. 

'T. C'est une étrange impression... de rencontrer les deux 
•?: tableaux de Corot. Ils ne sont assurément pas de ses plus 
■>: beaux. Mais, comme on y sent un vrai maître, sincère 
« jusqu'à la naïveté I » 

Pesquidoux (Dubosc de). — LArtiste, no- 
vembre. 

La Presse, 25 février. 

Note sur le tableau : La Baigneuse, destinée au Salon. 



Cardon (Emile). — La Presse, 7 et 8 mai. 



Rousseau (Jean). — Le Figaro, 9 mai. 



379 



II 



1827 — 1875 



' t 



GENERALITES ET DIVERS 



Desbarolles (Ad.). — L'Ami des Arts, 
I" année 1843 ; Notes sur la vie d'Artiste, 
tirées d'un portefeuille perdu, p. 202-204. 

Portrait élogieux et tendrement sympathique d'un artiste 
qui n'est autre que Corot. 
Cité par nous, T. I, p. 102. 

Delacroix (Eugène). — Journal publié 
par P. Fiat et R. Piot, Paris, 1895, in-8", t. I; 
p. 289 (14 mars 1S47) ; p. 299 (25 avril 1847); 
t. II, p. 394 (22 juillet 1854); t. III, p. 115 
(7 novembre 1855). 

Asselixeau (Charles). — L'Artiste, octobre 
1851. Intérieur d'atelier. 

Les Peintres vivants. Album de gravures 
d'après des tableaux contemporains. Paris, 
V Artiste, 1852, in-folio, 2' série, n° 76 : Corot. 

Notice sur la Vue prise ni Tost\itic, exposée au Salon de 
1844 et reproduite dans l'album. 

Nadar. ^ Lanterne magique des auteurs, 
journalistes, peintres, musiciens. Le Journal 
pour rire, 8 mai 1852. 

Caricature de Corot, accompagnée de quelques mots 
très élogieux. Cité par nous, T. 1 ; p. 137. 

La Fizelière (Albert de). — L' Lllustration ; 
1853, t. 22, p. 425. Les auberges illustrées. 

L'auteur cite Corot parmi les artistes qui décorèrent une 
auberge de Barbizon et donne la reproduction d'un paysage 
qu'il a peint. 



SiLVESTRE (Théophile). — Histoire des 
artistes vivants, français et étrangers. Paris 
(Blanchard) I" édition, 1853, in-folio ; p. 15. 
8 photographies (interrompu). 

2' édition, Paris, 1853, in-4°, 16 p. Gravures 
sur bois. 

y édition, Paris, 1855, grand in-8°. 

Corot : p. 85 à 104 de la y édition. — Etude critique 
sous forme d'interview, où le caractère, la personnalité et 
le talent de Corot sont analysés avec beaucoup de pénétra- 
tion et dans un style très coloré. Consulté par tous les bio- 
graphes postérieurs. 

Il existe une réédition in-12 sous le titre : Les Artistes 
contemporains. 

Henriet (Frédéric). — L'Artiste, y série, 
t. XIII, 1854 ; p. 115. Le Musée des rues. 

Cité par nous, T. I ; p. 144. 

Colin (Gustave). — Revue française, i" mai 
1856. A Corot (poésie). 

Pelloquet (Théodore). — Dictionnaire de 
poche des artistes contemporains. Paris, 1858, 
in-i8; p. 51-54. 

BuRTY (Philippe). — Ga^^ette des Beaux- 
Arts, 1859. Portraits de Nadar à l'exposition 
de la Société de photographie. 

« Corot sourit à quelqu'un qui lui demande pourquoi 
il ne finit pas ses paysages ». 



38o 



Le Magasin Pittoresque ; t. XXVII (1859), 
p. 209-210. 

Notice sur Dante et Virgile 

Mantz (Paul). — Ga:{ette des Beaux-Arts, 
t. XI (I" novembre i8bi), p. 416-432. Artistes 
contemporains. Corot. 

Etude critique élogieuse, accompagnée d'un portrait et 
de quelques reproductions de tableaux. 

Callias (Hector de). — L'Artiste, nouvelle 
série, i" sem. 1864. Les Pa3'sagistes, p. 197. 
Corot. 

Frond (Victor). — Panthéon des Illustra- 
tions françaises au XIX' siècle. Paris, 1865, 
in-folio. 

Cité par nous, T. 1, p. 199. — Notice sommaire accom- 
pagnée d'un portrait et de la reproduction d'un autographe 
et d'un tableau. 

Beaurin (Charles). — L'Artiste, nouvelle 
série, 2* sem., i8bb, p. 148. Lettre à Arsène 
Houssaye. 

Lagrange (Léon). — Galette des Beaux- 
Arts, I" pér.; t. XX,(i8b6), p. 291. La galerie 
de la Présidence. 

L'auteur se plaint qu'on n'y voit pas un seul Corot. 

Henriet (Frédéric). — Le paysagiste aux 
champs. Paris, 1866, in-8°. 

Anecdotes sur Corot accompagnées d'une eau-forte 
originale. 

Portfolio (Londres), 1870 ; p. 60. Camille 
Corot. 



BuRTY. — Notice accompagnant 12 litho- 
graphies, publiées à la Librairie Artistique, 
Paris, 1870. 

ViLLERs (Léon de) (Ed. Delalain). — Ta- 
blettes d'un mobile. Paris, 1871. 

P. 95 : Récit des libéralités de Corot pendant la guerre. 

WoLFF (Albert). — Le Figaro ; 22 mai 1872. 
Le père Corot. 

L'Evénement; i" octobre 1872. 

Entrefilet sur le voyage de Corot dans le Midi. 

PoTHEY (Alexandre). — Le Gaulois ; 2 mars 
1874. Le Dîner des Peintres. 

Article relatif aux réunions du café de Fleurus, où se ren- 
contraient en un dîner mensuel Corot, Français, Asseli- 
neau, Paul de Musset, Matout, Chenavard, H. Dumesnil, etc. 

Le Temps : 7 mars 1874. 

Entrefilet au sujet de la maison de Daumier. 

Perruchot (M.). — L'Illustration, t. LXIII 

(21 mars 1874); p. 189. La collection Dutilleux. 

Reproduction du Souvenir de Corbon et de La Liseuse. 

Un Monsieur de l'Orchestre. — Le Figaro, 
3 avril 1874. Un faux Corot. 

Prével (Jules). — Le Figaro, 4 avril 1874. 
Un faux Corot. 

Bicknell(A.-H.). — Old an New (Boston), 
1874; p. 637. 



38i 



III 



MORT DE COROT 

ARTICLES NÉCROLOGIQUES ET ANECDOTIQUES 
COMPTES-RENDUS DES OBSÈQUES 



ARTICLES NÉCROLOGIQ^UES 
ET ANECDOTIQ^UES 

20 février. — Audebrand (Philibert) : Cour- 
rier de Paris, dans L'Illustration, t. LXV, 
p. 123. 

23 février. — L'Evénement. 

24 février. — L'Evénement, La France, Le 
Temps. 

25 février. — L'Evénement (article de Geor- 
ges Duval), Le Gaulois (article signé : Un 
Domino), Paris-Journal (article de E. Ches- 
NEAU), Le Soleil, Le Soir. 

26 février. — L'Evénement (article signé : 
Le Sphinx). 

27 février. — L'Illustration, t. LXV, p. 137 
(portrait de Corot d'après la photographie de 
Carjat) ; p. 139 (article de Philibert Aude- 
brand), Le Monde Illustré (article d'Alfred 
RoBAUT, accompagné de dessins : Le Soir, 
L'Univers Illustré. 

5 mars. — Le Voleur. 



COMPTES - RENDUS 
DES OBSÈQUES 

Ducios (H.), de l'Ariège. — Voyage à tra- 
vers les malentendus. Paris, 1877, 2 vol. in-8°, 
t. II ; p. 216-303 (chap. 24 et 25). 

Explication par l'abbé Ducios de l'incident que détermi- 
nèrent les paroles prononcées par lui en chaire, au cours de 
la cérémonie religieuse. Le chapitre 24 contient le récit de 
ses relations avec Corot et le détail de l'incident; le cha- 
pitre 25, des citations nombreuses empruntées aux jour- 
naux contemporains. 

26 février. — Le Constitutionnel, Le Journal 
des Débats (article de Viollet le Duc), Le 
Figaro, La France, La Galette des Tribu- 
naux, Le Journal de Paris, La Liberté, Le 
National (article de E. de La Bédolière), Le 
Siècle, Le Temps. 

27 février. — TheAcademy, The Athenceum, 
Le Courrier de France, Le XIX' Siècle, L'E- 
vénement, Le Gaulois (article d'Hippolyte 
Nazet), La Liberté, L'Opinion Nationale 
(article de Camille Guynon), Paris-Journal, 
La Patrie (article de J. de Gastyne),' Le Pays 
(article de Raymond Cavalier), Le Petit 
Journal, La Presse, Le Rappel (article signé 
Gr. L.), La République Française, Le Soir, 
Le Temps. 

28 février. — Le Constitutionnel, L'Evéne- 
ment (article signé : Le Sphinx), \Le Journal 
de Paris. 

3 mars. — La Patrie (article de Ad. Racot). 

7 mars. — L'Union (article de Dubosc de 
Pasquidoux). 



IV 



1875 — 19^5 

EXPOSITIONS PUBLIQUES 



i^3 



1875 

EXPOSITION 

DE L'ŒUVRE DE COROT 

A L'ÉCOLE DES BEAUX-ARTS 

BuRTY (Philippe). — Exposition de l'œuvre 
de Corot à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts. 
Paris, 1875, in-8°. 72 pages. 

Notice biographique avec liste des ouvrages exposés aux 
ditïérents Salons, accompagnée d'une photographie de 
Corot. 

Cette notice a été publiée en tète du Catalogue des 
œuvres exposées à l'Ecole des Beaux-Arts. 

DALiPHARD(Ed.). — L'Art\j,o mai et 13 juin. 
Le Temps, 30 mai. Exposition Corot. 

Article d'information suivi d'une liste des tableaux 
exposés. 

1878 

EXPOSITION UNIVERSELLE 

ET EXPOSITION 

DE MAITRES MODERNES 

(Galerie DURAND-RUEL) 

BuRTY(Ph.). — République française; 13 et 
15 mai. 

Cardon (Emile). — Le Soleil: juillet. L'Ecole 
française en 1878. 



Claretie (Jules). — L'Evénement, 1" sep- 
tembre. Les lauréats de l'Exposition. 5, 

Lecomte (Ernest). — Le Voltaire, 20 juillet. 

Le Monde Illustré: 12 octobre. — Expo- 
sition rétrospective des œuvres des maîtres 
modernes. 

Privât (Gonzague). — L Evénement; 15 
juillet. Les maîtres contemporains. Exposi- 
tion rétrospective. 

1883 

EXPOSITION 

DE CENT CHEFS-D'ŒUVRE 

(Galerie Georges PETIT) 

WoLFF (Albert). — Cent chefs-d'œuvre. 
G. Petit, éditeur, Paris, 1884, in-folio. 

Publication de luxe accompagnée de nombreuses eaux- 
fortes. Le texte a paru également dans un supplément du 
Figaro en 1883. 

Baignières (A.). — Ga:[ette des Beaux-Arts, 
r'pér., t. XXVIIl; p. 120. 

Charley (J.). — Journal des Arts, 20 juillet. 

Le Figaro, 14 juin. Courrier de Paris. 

FouRCAUD. — Le Gaulois, 25 juin. 

Geffroy (Gustave). — La Justice, 28 juin. 



384 



EXPOSITION 

DE DESSINS • DU SIÈCLE 

A L'ÉCOLE DES BEAUX-ARTS 

Roger-Ballu. — Les dessins du siècle. 
Paris (Baschet), 1883, in-folio. 

Reproduction de dessins de Corot. 
1889 

EXPOSITION CENTENNALE 



Alexandre (Arsène). 
L'Art à l'Exposition. 



Le Paris, 31 mai. 



Galonné (Alphonse de). — Le Soleil-^ 

19 juin. La peinture du siècle. 

Chenneviêres (Ph. de). — La Galette des 
Beaux-Arts, t. II (3 février), p. 259. Exposi- 
tion rétrospective des dessins. 

Dayot (Armand). — Le Journal Officiel ; 
26aoijti889. Partie non officielle; p. 4164- 
4165. 

Dayot (Armand).— Un siècle d'art. Notes 
sur la peinture française à l'Exposition cen- 
tennale des Beaux-Arts ; suivi d'un catalogue 
complet des œuvres exposées. Paris, 1890, 
in-8" ; p. 86, 89, 100. 

Emprunté en grande partie à l'article précédent; suivi d'un 
catalogue des œuvres e.xposées. 

Constant (Benjamin). Le Rappel, 9 sep- 
tembre. Réimprimé dans le Guide de l'Ama- 
teur des Œuvres d'Art, octobre i88q. 

Lafenestre (Georges). — Conférences de 
l'Exposition universelle internationale de 
1889. La peinture française... 15 juillet 1889. 
Paris, Imp. Nat. 1890, in-8°, p. 44-45. 

Mantz (Paul). — La Galette des Beaux- 
Arts, t. II (2 février), p. 350. La peinture 
française. 

Mea (Sabine). — Journal des Arts. Expo- 
sition centennale de peinture. 

Michel (André). — Journal des Débats, 

20 octobre. Les Beaux-Arts à l'Exposition 
universelle. 

Reusslaer (G. van). — The century illus- 
trated monthly maga:{ine, juin ; p. 255. 
Corot. 



1889-90 

EXPOSITION DE CENT CHEFS-D'ŒUVRE 

DE MAITRES FRANÇAIS 

A NEW-YORK 

AU PROFIT DU MONUMENT BARYE 

The Sîin (New-York), 19 novembre 1889. 
The Barye Exhibition. The hundred master- 
pieces of the great french school. 

Long article où sont décrits et reproduits en vignettes tous 
les tableaux exposés. Ceux de Corot sont au nombre de 
onze. 

1892 

EXPOSITION 
DE CENT CHEFS-D'ŒUVRE 

(Galerie Georges PETIT) 

FouRCAUD. — Le Gaulois, 7 juin. Beaux- 
Arts : salle Georges Petit. 

Georget (Alexandre). — L'Echo de Paris, 
9 juin. Exposition de 100 chefs-d'œuvre. 



Le Journal des Débats. 
chefs-d'œuvre. 



9 juin. Les 100 



Stevenson (R.-A.-M.). - 
(Londres), juillet; p. 208. 



The Art Journal 



Millet (J. -F.). — Le Matin, 10 juin. 

Sertat (Raoul). — Revue Encyclopédique 
Larousse, t. II ; p. 1109. 

Le Siècle, 7 juin. Beaux -Arts. 

Yriarte (Charles). — Le Figaro, 9 juin. 
Exposition de 100 chefs-d'œuvre. 

1895 
EXPOSITION 

DU CENTENAIRE DE COROT 

(Musée GALLIERA) 

Album classique des chefs-d'œuvre de 
Corot, comprenant quarante reproductions 
d'après les toiles les plus célèbres du maître, 
précédées d'un essai critique par L. Roger- 
Miles. Edition du monument. Paris (Braun), 
1895, in-8". 

L'Art Français, i" juin. Les Expositions : 
Corot. 



385 



Chronique des Arts, i"juin, p. 201. Propos 
du jour: l'exposition Corot. 

Critique contre l'exposition, « incomplète et (qui) sent 
l'improvisation *. On n'y aperçoit pas l'évolution du génie 
de Corot. 

Claretie (Jules). — Les Annales Politiques 
et Littéraires, 2 juin. Etudes et croquis: 
Corot. 

Denoinville (Georges). — Le Journal des 
Artistes, 1 juin. 

L'Eclair, 25 mai. Le centenaire de Corot. 

Eclectic Magasine {T>iev>r-York), p. 625. 

Fl.\t (Paul). — Revue Bleue, 25 juin. 

FouRCAUD. — Le Gaulois, 24 mai. Camille 
Corot. 

France (Anatole). — L'Entracte, 64' année, 
n° 162 (12 juin). Courrier de la semaine. 

Causerie sur l'exposition Corot faite au musée Galliera, 
extraite de L'Univers Illustré. 

Frères (Adolphe). — Gil Blas, 25 mai. 

Geffroy (Gustave). — Le Journal, 24 mai, 
L'Art du siècle. Corot. 

H. R. — Le Moniteur des Arts, 31 mai. Un 
peu moins d'encens. L'exposition Corot. 

Masque de Fer (Le). — Le Figaro, 25 mars. 
Echos. 

Michel (André). — Le Journal des Débats, 
24 mai. L'Exposition Corot. 

Le Monde Illustré, i" juin. 

Le Pays, 20 mai. Echos et nouvelles. 

La Presse, 24 mai. Au Palais Galliera. (En- 
trefilet). 

Stevenson (R.-A.-M.). — New Review (Lon- 
dres), p. 40S. 

Stihgler (Gaston). — L'Echo de Paris, 25 
mai. Le centenaire de Corot. 

Thiebault-Sisson. — Le Temps, 23 mai. Le 
centenaire de Corot. 



1900 

EXPOSITION CENTENNALE 

Alexandre (Arsène'). — Le Figaro, i" mai. 
Les Beaux-Arts à l'exposition. 

Allard (Eugène) et Vauxcelles (Louis). — 
Le Figaro, 2 novembre. Les conquêtes du 
siècle (5* article). 

Calonne (Alphonse de). — Le Soleil, 
14 août. L'art à l'exposition. 

Fontainas (A.). — Mercure de France, 
t. Vil (1900); 144-145. 

Grosjean-Maupin. — ■ Revtce encyclopédique 
Larousse, t. X (iqoo), p. 1040. 

Journal des Arts, 6 octobre. 

Lafenestre (Georges). — La Revue des 
Deux-Mondes, 59' année, t. VC, i" octobre ; 
P- 543-544- 

La Justice, 6 mai. 

Michel (André). — La Galette des Beatix- 
.Ar/^, 3" pér. t. XXIV ; p. 304-306. L'exposi- 
tion nationale. La peinture française. 

Michel (André). — Le Journal des Débats, 
21 août et 4 septembre. L'Art à l'Exposition 
universelle. 

Nestor. — L'Echo de Paris, 5 avril: L'Ex- 
position, 3 mai: l'Art français. 

QuANTiN (A.). — L'Exposition du siècle. 
Paris (Monde moderne), 1900, in-4'', p. 35. 

Rais (Jules). — Le Siècle, 11 octobre. L'ex- 
position centennale (6' article). 

Roger Marx. — Exposition centennale de 
l'art français i8oo-iqoo. Paris, Lévy, 1900 ; 

p. 23. 

Stiegler (Gaston). — L'Echo de Paris, 
1" mai. Au grand Palais. 



386 



V 



1875-1905 



MUSÉES, COLLECTIONS ET VENTES 



Catalogue de la vente de G. Noël. Hôtel 
Drouot. I" mai 1875. 

Note sur un essai de peinture sur faïence fait par Corot. 



Bruyas (A.). — La Galerie Bruyas par 
A. Bruyas, avec le concours des écrivains et 
des artistes contemporains ; introduction par 
Th. Silvestre. Paris, 187b. 

Lettre de Corot à Silvestre; études de T. Thorésur \' Effet 
du ioi> (salon de 1847), de A. B. (A. Bruyas) sur l'fjfi?; de 
brouillard (li'^-}), de Th. S. (Th. Silvestre) sur le Souvenir 
de V ille-d' Avray (1870); réimpression de la v. Journée du 
paysagiste* suivie d'une lettre de Th. Silvestre à C. Corot; 
extrait inédit d'un agenda de Delacroix sur Corot ; longue 
étude générale sur Corot intitulée « Notice *, par Th. Sil- 
vestre. 

BuRTY (Ph ). — Notice sur deux tableaux de 
Corot exposés chez M. Binant, avril-mai 1876. 



Journal des Arts, 28 juillet 1882. 

Lettre sur un dessin de Corot du musée de Lille. 



Michel (André). — Galette des Beaux- 
Arts, 2' pér., t. XXX, (1884); p. 502. A pro- 
pos d'une collection particulière (collection 
de M°' Cassin). 

Durand-Gréville (E.). — GuT^ette des 
Beaux-Arts, 2' Tpér., t. XXXIII, (1886); p. 52. 
La vente Morgan. 



Durand-Gréville (E. I. — Galette des Beaux- 
Arts, 2' pér., t. XXXVI (1887); p. 67, 69, 252. 
La peinture aux Etats-Unis. Galeries privées. 

Galerie Fell, à Philadelphie ; galerie Lakanan ; galerie 
Hemenwann, à New-York ; galerie Jefferson-Coolidge, à 
New-York; galerie Sears, à Boston; galerie Vanderbilt, etc. 

LosTALOï (Alfred de). — Galette des Beaux- 
Arts, 2' pér., t. XXXVII (1888) ; p. 423. La 
collection de tableaux de M. Goldschmidt. 

Collection of W^. T. Walters, 5 mt. Vernon 
Place, Baltimore. — Baltimore, 1889, pet. in-8° 
carré, p. 11-14 ; tirage à part, 8 p. 

Lettre de >L Alfred Robaut sur le Saint-Sébastien, en 
anglais. 

Robaut (Alfred). — Le Guide de l'Amateur 
des Œuvres d'Art, octobre 1890. 

Lettre sur V Amour désarmé acheté par >L Chauchard. 
C'est le tableau qui a figuré au Salon de 1857 sous le titre: 
Une nymphe jouant avec un amour. 

The illustrated American, i" juin 1891. 
The Seney paintings. 

Alexandre (Arsène). — L'Eclair, 17 mai 
1892. Ces chers collectionneurs. 

A propos de la collection Dumas 

RoGER-MiLÈs. — Le Figaro, 17 mai 1892. La 
collection Bellino. 

Alexandre (Arsène).— Le Figaro, 21 avril 
1900. Le nouveau Musée de Nantes. 



VI 



1875-19^5 



3?7 



t t 



GENERALITES ET DIVERS 



Marx (Adrien). — Le Figaro ; 24 février 
1875. Corot. 

Souvenirs personnels et anecdotes. 

Chesneau (Ernest). — Paris-Journal, 24 fé- 
vrier 1875. Corot. Réimprimé dans VAr- 
iiste, mars 1875 et dans : Peintres et Sculp- 
teurs romantiques. Paris, 18S0. 

Blavet (Emile). — Le Gaulois, 25 février 
1875. Bulletin Parisien. Le père Corot. 

Anecdotes. 

Cardon (Emile). — La Presse, 26 et 28 fé- 
vrier, 3, II et 16 mars 1875. Beaux-Arts, Corot. 



Blanc (Charles). 
Etudes : Corot. 



Le Temps, 9 mars 1875. 



Timbal (Charles), 
vrier 1875. Corot. 



Le Français, 27 fé- 



Luc (Edouard). — L'Evénement, 2 mars 1875. 
L'œuvre de Corot. 

H [ CURIE (Paul)]. — La Revue Lllustrée, 
6 mars 1875. Corot et ses œuvres. (Illus- 
trations).' 

[RoBAUT {Mireà)]. — L' Lllustration, t. LXV; 
p. 168, (6 mars 1875). 

Notice accompagnant une illustration qui représente 
Corot peignant d'après nature (phot. Desavary-Dutilleux). 



Bergerat (Emile). — Le Journal ojficiel, 
10 mars 1875. Revue artistique : Camille Corot. 

Rousseau (Jean). — L'Art, 14 et 21 mars 
1875. Camille Corot. — Réimpression avec 
appendice par M. Alfred Robaut. Paris, librai- 
rie de VArt, 1884. 

M0NTR0SIER (Eugène). — Le Musée des 
Deux Mondes, 15 mars 1875. Les derniers 
deuils de l'art : Millet et Corot. (Illustrations.) 

Le Bulletin Français, 16 mars 1875. Corot 
jugé par son curé. 

M0NTIFAUD (Marc de). — Les Beaux-Arts, 
mars 1875. Corot. (Illustration). 

Darcours (Charles). — Le Journal illustré, 
7 mars 1875. Corot. (Portrait et dessin repré- 
sentant les funérailles). 

Colin (Gustave). — L'Evénement, 23 mars 
1875. C. Corot. 

Cité par nous, t. I, p. 231-332. 



388 



Buisson (J). — Galette des Beaux-Arts, 
i" avril 1875. A propos de Corot. 

Bigot (Charles). — Revue Bleue, 2' série, 
5" année, 3 juillet 1875 ; p. 12-19. Beaux-Arts : 
Corot. Réimprimé dans Peintres français 
contemporains. Paris, 1888, in-8° ; p. 41-75. 

Carr (J.-C). — Contemporary Review 
(London), 1875 ; p. 157. Corot and Millet. 

DuMESNiL (Henri). — Corot, souvenirs in- 
times, avec portrait. Paris, Rapilly, i875,in-8°. 

Ouvrage de fonds, consulté par tous les biographes pos- 
térieurs. Ecrit par un témoin de la vie de Corot qui a noté, 
au jour le jour, de son vivant, les conversations de son 
illustre ami. Tous les biographes de Corot lui ont fait des 
emprunts. Nous l'avons nous-méme consulté avec fruit et 
cité plus d'une fois dans notre tome I. 

Ménard (R.). — Portfolio (Londres), 1875 ; 
p. 146. C. Corot. 

MoNTiFAUD (Marc de). — Les Beaux-Arts, 
musée des chefs-d'œuvre contemporains ; 
p. 27-29. Corot. 

MooR (J.-P.). — Overland Monthly, 1875 ! 
p. 468. Life of Corot. 

Petroz (Pierre). — L'Art et la Critique en 
France depuis 1822. Paris, 1875, in-i6 ; 
p. 208-209. Corot. 

Le Magasin Pittoresque, février 1877. 
Corot. 

Croy (C" de). — Croquis biographiques. 
Paris, 1877 ; p. 77 à 187. Corot. 

Stothert (James). — French and spanish 
painters with illustrations on steel, frora fa- 
mous pictures... London, 1877, in-4°; p. 208- 
213. Corot. 

Claretie (Jules). — L'Evénement, 1" sep- 
tembre 1878. 

PoRAULT (Alfred Robaut). — Le Monde Il- 
lustre, 22° année, 16 novembre 1S78. Révéla- 
tion d'un fait historique important. 

Fantaisie humoristique, au sujet de la Vue de Sin-le- 
NoMc, mise dans la bouche d'un paj'san douaisien. 

Dierx (Léon). — Le Temps, 28 août 1S79. 
Corot. (Poésie). 

Hervilly (Ernest d'). — La Vie Moderne, 
17 avril 1880. Le soir d'un beau jour. (Poésie). 

BiEZ (Jacques de). — La France, 25 mai 1880. 
Chronique. 



ARTICLES PARUS 

A PROPOS DE L'INAUGURATION 

DU MONUMENT DE VILLE-D'AVRAY 

Mai 1880 



17 mai. 



La France. 



25 mai. — Le Figaro. La France (chroni- 
que de Jacques de Biez). 

20 mai. — Le Figaro. La France. Le Soleil. 

27 mai. — La Presse (article signé E. C). 
Le Siècle. 

28 mai. — Le Figaro (article de M. Chin- 
CHOLLE, à Ville-d'Avrav). La France. La Li- 
berté (publient la poésie de Fr. Coppee : A 
travers champs). Z(?Mo;^ d'Ordre. Le Temps. 

2Q mai. — Le XIX' Siècle (article de Phili- 
bert Bréban ; chronique de Henry Fouquier). 
L'Evénement (article de Firmin Javel). La 
France (article de Jacques de Biez : Deux 
poètes). Le Gaulois (art. de La Fare). GilBlas 
(art. de Paul Gi^hsty). L'Illustration. Le Petit 
Journal. La Presse. Le Rappel (art. d'Edmond 
Bazire : Corot à Ville-d'Avray). La Répu- 
blique Française. Le Télégraphe (art. de 
Marcello). Le Temps : La Fête de Corot. 

30 mai. — Le Parlement (chronique de 
Paul Bourget). 

5 juin. — La Vie Moderne (art. de Jean La- 
FON ; dessins de Scott et de Pigot). 



6 juin. 
A. B.). 



Le Monde Illustré {article signé 



18 juin 1881. — Le Monde Illustré (repro- 
duction du tableau de Giron : Mlle Baretta 
au monument de Corot). 

Voir également l'article de A. TouRNiERdans 
la Revue des Musées, octobre 1889, n°89 consa- 
cré à Corot, et celui de Jules Claretie. Etudes 
et croquis : Corot (souvenirs personnels) dans 
les Annales Politiques et Littéraires du 
2 juin 1895. 



Le Temps, 27 mai 1880. — Corot peint par 
lui-même. Corot et Jules Dupré. 

Bouss.\TON. — Journal des Arts, 4 juin 
1880. A propos de Corot. 

Chesneau. — Peintres et statuaires roman- 
tiques. Paris, 1880, in-8'';p. 281-299: Corot. 



389 



Le Clairon, -^ juin 18S1. L'anniversaire de 
Corot. 

Vachon (Marins). — La France, 3 juin 188 1. 
L'anniversaire de Corot. 



IsNARD (Auguste). 
Lemerre, 1881. 



Bon papa Corot. Paris, 



MoNTROsiER (E.). — Les chefs-d'œuvre 
d'art du Luxembourg. Paris, 188 1, in-4° ; 
p. i6i-ib2. Art contemporain : Corot, par 
M. Alfred Robaut. Portrait de Corot et re- 
production de : Une matinée et d'un croquis. 

TiMBAL (Charles). — Notes sur l'art et les 
artistes. Paris, 1S81, in-8° ; p. 350: Corot. 



JouiN (H.), 
vrier 1802. 



Journal de Rome, 19 fé- 



La Paix, 17 août 18S2. Corot. 

Robaut (Alfred). ~ L'Art, 15 octobre 1882. 
Les peintures décoratives de Corot. 

Claretie (Jules). — Peintres et sculpteurs 
contemporains. Paris, 1SS2, gr. in-8°, t. I ; 
p. 97-120. Anecdotes personnelles sur Corot. 
(Illustrations). 

Leleux (Armand). — Bibliothèque univer- 
selle et Revue Suisse (Lausanne), 87° année, 
3' pér., t. XV (septembre 1882) ; p. 470-49V. 
Corot à Montreux. Une excursion d'artistes. 

Analysé par nous, t. I, p. 95. 

MoNTRosiER (Eugène). — Les artistes mo- 
dernes. Paris, 1S82 ; 3' vol. in-4°, 3* partie, 
p. 105-111: Corot. (Illustrations). 

Robaut (Alfred). — Corot. Galerie contem- 
poraine (Baschet, éditeur). Nouv. sér., n° 27, 
1882, grand in-4". La première édition est de 
très peu antérieure. Il parut une 3' édition, 
augmentée, en 1889. (Gravures d'après des 
dessins de Corot; photographies). 

Etude biographique très approfondie, consultée avec fruit 
par tous les biographes postérieurs et qui a servi de base à 
notre « Histoire de Corot et de ses œuvres ». 

Robaut (Alfred). — L'Art, 18 février 18S3. 
La Bacchante de Corot. 

About (Edmond). — Le XIX' Siècle, 30 dé- 
cembre 1883. Contrebande: les cigares et les 
Corot. 

Cité par nous. t. I, p. J35. 



FouRNEL (Victor). — Les Artistes français 
contemporains. Tours, 1884, gr. in-S° ; p. 127- 
138 : Corot. (Illustrations et portrait). 

Le Temps, 3 novembre 1884 : Corot en 
Amérique. 

Graves (A.). — A dictionary of artists who 
hâve exhibited v^'orks in the principal exhi- 
bitions of oil paintings from 1760 to 1880. 
London, 1884, in-4°. 

Rousseau (Jean). — Camille Corot, suivi 
d'un appendice par Alfred Robaut, avec le 
portrait de Corot et 34 gravures sur bois et 
dessins reproduisant les œuvres du maître. 
Paris, librairie de l'Art, 1884 ; in-4°. 

Réimpression des articles de l'Art, des 14 et 21 mars 
1875. Etude biographique et critique assez superficielle. 

L'appendice de M. Robaut, très documenté, a pour sujet 
l'œuvre décoratif de Corot ; c'est la reproduction d'un arti- 
cle paru dans VArt, le 15 octobre 1882. 

GiGOUx (Jean). — Causeries sur les Artistes 
de mon temps. Paris, 1885, in-12, p. 55, 60, 
73, 93, 279, 287 : Corot. Récit de deux anec- 
dotes inédites. 

Seine-et-Oise illustré, 28 février 1886. 
Corot. 



Arène (Paul). 
Papa Corot. 



L'Evénement: 11 mai 1886: 



Garnier (H.). — Le Guide de l'Amateur 
d' œuvres d'art; août 1886. 

« ... Ce maître a deux manières bien distinctes. La pre- 
« mière, dont ses paysages d'Italie ont perpétué le souvenir, 
« est le plus souvent sèche et maigre. La laisser aux archéo- 
« logues et aux collectionneurs... lui préférer les frais et 
« vaporeux paysages dans la seconde manière... » 

Henriet (Frédéric). — Bulletin delà Société 
archéologique de Château-Thierry (1887) : 
Le vieux chemin de Méry; Corot. Publié à 
nouveau dans : les Campagnes d'un paysa- 
giste. Paris (Laurens), 1891, gr. in-S"; p. 148. 

Cité par nous, t. I, p. 1S9 et 210. 

JouiN (Henry). — Maîtres contemporains. 
Paris, 18S7, in-S°, p. 83-98. Corot. 

JouiN (Henr)'). — Musée de portraits d'ar- 
tistes peintres, sculpteurs, architectes, etc., 
nés en France ou y ayant vécu. Paris, 1888, 
in-8'' (tiré à 200 exemplaires). P. 3b : Corot. 

Denison Champlain (John), Charles (J.-R.), 
Perkins(C.). — Cyclopedia of painters and 
paintings. Ne^v-York-London. 18S8, in-4°. 

T. I; v" Corot. — Notice .avec portrait; nomenclature des 
œuvres et des récompenses par ordre chronologique. 



390 



Thomson (D.-C). — The magasine of art 
(London) ; avril iS88; p. i8i. « The Barbizon 
school : Corot », et, à part, sous ce dernier 
titre : London, Chapman and Hall, 1888, 
in-4°. 

Revue des Musées, n" 49, octobre 1889. 
Numéro spécial consacré à Corot. Il contient 
ce qui suit : 

Arène (Paul). — La maison de Corot à Ville-d'Avray. 
Anecdotes. 

Javel (Firmin). — Six tableaux inédits de Corot. (Les six 
paysages peints dans le kiosque de la maison de Ville- 
d'Avray ; l'auteur soutient, contre l'opinion de M. Robaut, 
que ce sont de véritables chefs-d'œuvre). 

La journée d'un paysagiste, lettre écrite par A. Stevens, 
et par lui attribuée à Corot, publiée pour la première fois 
en 1863 et citée par nous, t. I ; p. 215. 

Frémine (Ch.). — Printemps sans feuilles. (Poésie). 

TouRNiER (A.). — Inauguration du. monument de Corot 
(28 mai 1880). 

Ce numéro contient de nombreuses reproductions. 

Clément (Clara Erskine) and Huttox (Lau- 
rence). — Artists of the nineteenth century 
and their works ; a hand-book containing 
two thousand and fiftv biographical sketches. 
Boston-New-York, 1889, in-S" ; p. 158-162 : 
Corot. 

Courte biographie ; longues citations des critiques de 
S. G. W. Benjamin, Jarves, René Ménard. 

Stranahon. — A history of french painting. 
London, 1889, in-8". 

P. 234-240: Corot, et aussi p. i8b, 479. 

Constant (Benjamin). — Le Temps, 8 jan- 
vier 1890. L'art à New- York. 

Breton (Jules). — La vie d'un artiste. Art 
et nature. Paris, 1890, in-12. P. 337-379. 

MoLLETT (John-W.). — The painters of 
Barbizon. London, 1890, in-8°. 

T. II ; p. i-i 17, Corot ; p. 1-25 : étude sur la vie de l'ar- 
tiste ; p. 25-103: étude sur son œuvre; p. 103-111 ; appen- 
dices: 1° Bibliographie; 2° Principaux tableaux de Corot; 
3° Peintures murales ; 4» Peintures exposées au Salon ; 
5° Eaux-fortes, lithographies, autographes de Corot ; 
6° Gravures d'après ses œuvres. 

Portrait et illustrations nombreuses d'après l'œuvre du 
maître. 

Thurwanger. — New England Magasine 
(new séries). Boston, 1890, p. 692. C. Corot. 



LosTALOT (Albert de). — Les chefs-d'œuvre 
de l'Art au XIX" siècle. Paris, 1891,3 volumes 
in-folio. T. Il, p. 32 46: Corot. (Gravures et 
deux planches hors-textes.) 

MiCHEL(André). — L'Art français; publica- 
tion officielle de la Commission des Beaux- 
Arts sous la direction de M. Antonin Proust. 
Paris, 1891, in-4° ; p. 99-100. 

RoGER-MiLÈs. — Corot. " Les Artistes 
célèbres //. Librairie de l'Art, 1891, in-4°. 

Etude accompagnée de reproductions de tableaux. 

Wyzewa (Téodor de) et Perreau (X.). — 
Les grands peintres de l'Allemagne et de la 
France (période contemporaine). Paris, 1891, 
in-4°; p. 102-126 : Corot. 

Etude accompagnée de reproductions de tableaux. 

Blum (Ernest). — Le Rappel; 19 mai 1892. 
La season des commissaires-priseurs. 

L'Echo de Paris ; i" juin 1892. Pèlerinage à 
Ville-d'Avray. 

Baraud (Abbé A.). — Artistes, littérateurs 
et savants au XIX" siècle ; Lille, 1892, in-4'' ; 

p. 27-32. 

Portrait. Lettre du confesseur de Corot, publiée déjà 
dans l'Univers. 

GuÉDY (Th.). — Dictionnaire universel des 
peintres. 2' édit. Paris, 1892, in-8°; p. q8, 
Corot. 

Indication du prix de vente de quelques tableaux. 

Leymarie (Camille). — L'Art, V février 
1893. Corot à Mont-de-Marsan. 

L'Art Français, 28 octobre 1893. Est-ce un 
Corot ? 

DuMAX(V.). — Annales de l'archiconfrérie 
du T. S. Cœur de Marie; octobre 1893. 

Récits sur la charité de Corot. 

Alexandre (Arsène) . — Histoire populaire 
de la peinture. T. I. Ecole française. Paris, 
i893,in-4°; p. 406, 412-414. 

Beaulieu (C. de). — Peintres célèbres au 
XIX° siècle ; Paris, 1894, in-8. T. II ; p. 5-83. 

Dumax (V.) et Ferrand (P.). — Souvenir 
de N.-D. -des- Victoires et du grand peintre 
Corot. Paris, 1894. 

Tirage à part de l'article des Annales de l'archiconfrérie 
etc., accompagné d'un dessin de M. A. Robaut, représen- 
tant l'atelier de Corot. 



391 



Geffroy (Gustave). — Le Journal, i" mars 
1895. L'art d'aujourd'hui. 

RoBAUT (Alfred). — L'Art français, 16 mars 
1895. Corot. 

Notes et souvenirs à propos du Beffroi de Douai, dont la 
reproduction en phototypie accompagne l'article. Dans le 
même numéro est reproduit un dessin de Corot. 

L'Eclair, supplément littéraire illustré du 
27 mai 1895, consacré à Corot. Il comprend : 

MoNTORGUEiL (Georges). — Chronique de la semaine' 
(A propos de Corot). 

J.-B. — Le livre de demain. (Annonce de l'étude de 
RoGER-MiLÈs, avec extrait du chap. IV.) 

JiBE (A.). — L'esprit d'autrefois. (A propos de la vente 
tardive des toiles de Corot.) 

Hugues (Clovis). — La journée de Corot (poésie.) 

J.-B. — Corot raconté par M. Guillemet. 

Ballieu (A. -Jacques). — Le râtelier de pipes (histoire 
vraie.) 

RoBAUT (Alfred). — Le Journal des Arts, 
29 mai 1895. Un Corot égaré. 

Article relatif à La Fuite en Egypte (1840), donnée par 
Corot à l'église de Rosny, qui avait été retirée de l'église. 

Masque de Fer. (Le). — Le Figaro, ii juin 
1895. Echos. 

Deux anecdotes sur Corot. 

Mangeant (P. E.). — Le Journal des Ar- 
tistes, 24 novembre 1895. A la mémoire de 
Corot. 

Roger-Miles. — Introduction à l'album 
classique des chefs-d'œuvre de Corot. Paris, 
Braun, Clément et C", 1895, in-8°. 

Une partie du chapitre IV avait été publiée dans l'Eclair, 
supplément illustré du 27 mai 1895. 



PONTANNÉ. 

1896. Corot. 



Le Petit Parisien, 29 juillet 



Alexandre (Arsène 1. — Le Monde Moderne, 
août 1896. Essai sur Corot (à propos de son 
centenaire). 

Un portrait de Corot et plusieurs reproductions d'oeuvres 
du maître accompagnent cette étude. 

James (Ralph). — Painters and their works ; 
a dictionnarv of ,Q:reat artists... London, i8q6, 
in-8°; p. 224-223 : Corot. 

Notice avec renseignements sur les prix que quelques-uns 
des tableaux de Corot ont atteints en Angleterre. 

Michel (André). — Notes sur l'art moderne 
(peinture). Paris, 1896, in-12; p. 1-34 : L'œu- 
vre de Corot et le paysage moderne ; p. 241- 
249 (passim) : à travers les Salons. 



RoBiNsoN (Théodore). — Modem french 
masters : a séries of biographical and critical 
reviews by american artists (edited by John 
C. Van Dyke). London, 1896, in-4° ; p. 102- 
116 : Corot. 

Etude accompagnée d'illustrations. 



GuiLLEMiN (Victor). — Bulletin de l'Acadé- 
mie des lettres, sciences et arts de Besançon 
(1897). Corot et l'école moderne du paysage. 

Le Petit Temps, 4 décembre 1898. 

Quelques anecdotes sur Corot (empruntées au Moniteur 
des Arts). 



Natanson (Thadée). — La Revue Blanche, 
15 mai 1899. Corot et les impressionnistes. 

Breton (Jules). — L'art et les artistes. Nos 
peintres du siècle. Paris, 1899, in-12 ; p. 49-55 : 
Corot. 



Lafenestre (Georges). — Les idées, les faits, 
les œuvres. Artistes et amateurs. Paris, 1900, 
in-8"; p. 254-256, 310-3x6, 330-336. 

JouiN (Henri). — Nouvelles archives de 
l'art français, 3' sér, t. XVI (1900). Lettres 
inédites d'artistes français au XIX* siècle ; 
p. 163. Lettre de Corot à M"' Clerc de Lan- 
dresse, (voir autographe n° 46). 

Gensel (Walther). — Zeitschrift fur Bil- 
dende Kunst, t. XIII, octobre 1901. Franzô- 
sische Meister in der Mesdag'schen Samm- 
lumg im Haag ; p. 217-218 : Corot. 

Deux reproductions de tableaux accompagnent cet article. 

Henriet (Frédéric). — Journal des Arts, 
24 novembre iqoo. Autour d'une photogra- 
phie. Publié également dans le Bulletin de 
la Société historique et archéologique de 
Château-Thierry (r9oo) ; p. 100-108. 

Souvenirs intimes à propos de la Vue de Château-Thierry, 
par Corot... Cité par nous, t. I ; p. 219. 

Lafenestre (G.). — La Galette des Beaux- 
Arts, t. XXVII (1902), p. 292-293. La collec- 
tion Thomy-Thiéry (2' art.) 



Smith (C. S.). — Barbizon days, New-York. 
A Wessels Company, 1902, in-12 ; p. 83: Corot. 



392 



Geffroy (Gustave'). — • Studio, n" d'hiver, 
1902-1903 ; p. ci-cxxii, et 1-14: Jean-Baptiste- 
Camille Corot. 

Notice biographique suivie d'une étude critique où sont en 
partie reproduits les articles du même auteur parus dans le 
Tournai (i" mars et 24 mai 1905). Illustrations nombreuses. 

Moreau-Nélaton (Etienne). — Galette des 
Beaux-Arts, i" juin 1903. La vue de Sin-le- 
Noble. 

Article à propos du tableau de la collection Thomy- 
Thierry dont une gravure accompagne cette notice emprun- 
tée aux notes de >!. Alfred Robaut. 



Varenne (G.). — La Liberté, 15 et 16 sep- 
tembre 1903. Corot sur les bords du Thérain. 



Tirage à part en une plaquette in-12. 
vais, 1904. 



Beau- 



Varenne (G.). — Revue Idcalistc, 15 juil- 
let 1904. Autour d'une église de campagne. 

Article relatif à l'église de Marissel, près Beauvais, peinte 
par Corot. 

Hédiard (Germain).- — LaGa^ette des Beaux- 
Arts, I" novembre 1903. Les procédés sur 
verre. 

Revue encyclopédique Larousse, 15 novem- 
bre 1904; p. 637. Corot en Limousin. 

Reproduction du médaillon de Couteilhas inauguré à 
Saint-Junien, le 9 octobre 1904. 

Heilbut (Emil). — Kunst und Kïtnstler 
(Berlin), Jahrgang III, Heft III. décembre 1904; 
p. 93-109. Figurenbilder von Corot. 

Article accompagné de plusieurs reproductions de figures 
par Corot. 

Michel (Emile). — L'Art, 3' série, 25* an- 
née, t. V (t. LXIV de la coll.). N"' 783, 784 
et 785; janvier, février et mars 1905. 



ACTES DE FAMILLE 



ET 



TESTAMENTS DE COROT 



ACTES DE FAMILLE»- 

ET 

TESTAMENTS DE COROT 



CONTRAT DE MARIAGE DE LOUIS-JACQUES COROT ET DE MARIE-FRANÇOISE OBERSON 

Louis-Jacques Corot, citoyen de Paris, y demeurant, rue de Grenelle, 115, sec- 
tion de la Fontaine de Grenelle, âgé de 22 ans, est fils de Claude Corot, perruquier 
à Paris, et de Jeanne-Françoise Guyot, tous deux décédés. Sa mère a épousé en troi- 
sièmes noces M. Pierre Amène, perruquier. 

Marie-Françoise Oberson, âgée de 24 ans, est tille de Claude-Antoine 
Oberson, marchand de vin au Grand Commun à Versailles, et de Marie-Julie Scerre, 
tous deux décédés. 

Passé devant M" Trutat, (2) le 5 mai 1793, le contrat est fait en présence de Jean- 
Abraham Auvity, docteur en médecine, et Marie Paulle, son épouse, demeurant rue du 
Bacq, section de la Fontaine de Grenelle ; — de Charles-Jacques Hennebert, citoyen, 
demeurant à Paris, rue et section susdites ; — de Charles-Théodore Guenoux, horloger, 
demeurant rue de Grenelle, section id. ; — tous amis des futurs époux. 

Le futur apporte 1.500 livres en habits, linge, mobilier et deniers comptants 
provenant de ses gains et épargnes, plus 600 livres représentées par le fonds de perru- 
quier du sieur Pierre Amène, que celui-ci lui abandonne (3). 

La future apporte 10.000 livres, représentées par des propriétés qu'elle possède 
en Suisse, canton de Fribourg, plus des créances dues par divers à Versailles. 

(i) Les pièces analysées ou transcrites ici nous ont été fournies, à l'exception des testaments, par 
M. G. Le Chàtellier, qui en avait l'ait la recherche en vue de la détermination de la maison natale de Corot. Ses 
etTorts n'ont malheureusement pas encore abouti. Mais ils ont eu pour résultat de mettre au jour des pièces qui 
précisent mieux que nous n'avions réussi à le faire les origines familiales de Corot et la condition de ses proches. 
Nous regrettons de n'en avoir eu connaissance qu'après la publication de notre tome 1, où elles auraient été utilisées 
avec prolit. 

(2) Etude Cocteau. 

(5) En 1792, Amène, perruquier rue de Grenelle, payait un loyer de 130 livres. 



396 



II 

ACTE DE NAISSANCE DE ANNETTE-OCTAVIE COROT 
(Rétablissement demandé par M' Harly Perraud, notaire rue des Saints-Pères n° 15 (i), le 12 mai 1875.) 

Section de la Fontaine de Grenelle. 

L'an second de la République une et indivisible, du samedi 17 août 1793. Naissance 
de Annette-Octavie, née le jour d'hier à 9 heures du soir, rue de Grenelle n° 115, fille 
de Louis-Jacques Corot, perruquier, natif de Paris, paroisse Saint-Etienne-du-Mont, et 
de Marie-Françoise Oberson, native de Versailles, mariés à Paris, en 1792, paroisse 
Saint-Thomas-d'Aquin. 

i" témoin : Pierre Holleville, âgé de 28 ans, marchand mercier, domicilié à Paris, 
rue du Bacq n° 127. Signé : Holleville fils. 

2° témoin : Louise-Maria, femme de Cirille Dupuis, âgée de 52 ans, garde- 
malade, domiciliée à Paris, rue du Bacq n' 153, laquelle a déclaré ne savoir signer. 

Sur la réquisition à nous faite dans les 24 heures par Louis-Jacques Corot, père 
de la dite Annette-Octavie, lequel nous a fait la représentation. Signé : Louis- 
Jacques Corot. 

Constaté suivant la loi du 20 décembre 1792 par nous, Claude-Louis Bonenfan, 
commissaire de police de la susdite section : Bonenfan. 

III 

CONTR.\T DE MARIAGE DE LAURENT-DENIS SENNEGON ET DE ANNETTE-OCTAVIE COROT 

Le contrat est passé devant M' Ozanne, (2) le 21 mars 1813. 

Louis-Jacques Corot, négociant, et M. F. Oberson, son épouse, parents de la 
future, sont domiciliés rue du Bacq n° i. Les parents du futur (M. et M°" Sennegon, de 
Rouen) sont indiqués comme demeurant présentement dans un hôtel de la rue de 
Grenelle. 

La dot d'A.-O. Corot se compose en partie du fonds de commerce de ses parents, 
dont ils lui cèdent la jouissance à partir du i" août 1816. M. Sennegon est autorisé à 
joindre à l'établissement de ses beaux-parents un commerce de soieries, dont les béné- 
fices lui seront propres. Le fonds de commerce Corot est évalué 15.000 francs. 

Parmi les témoins sont : Camille Corot et sa seconde sœur, l'un et l'autre domi- 
ciliés chez leurs parents, rue du Bacq, n° i, — M. Hennebert, etc. 

IV 

BAIL CONSENTI AUX ÉPOUX COROT ET A LEUR FILLE 

Ce bail est consenti par-devant M' Desprez, notaire à Paris (3), le 17 mai 1820, par 
M. Laideguive de Bescheville, propriétaire d'une maison sise rue du Bacq n* i, pour 
une durée de 9 années à commencer le 1" avril 1822, 1° à M. Louis-Jacques Corot, négo- 
ciant, et à dame Marie-Françoise Oberson, son épouse, demeurant ensemble rue Neuve- 

(i) Etude Morel d'Arleux. 

(2) Etude Agnellet. 

(3) Etude Morel d'Arleux. 



397 



des-Petits-Champs, n* 39 (i). et 2° à M. Denis-Laurent Sennegon, négociant, et à 
Annette-Octavie Corot, son épouse, demeurant rue du Bacq n° i. Moyennant le prix 
de 12.500 francs, on leur loue la totalité de la maison située rue du Bacq et formant 
l'angle de la rue du Bacq et du quai (2). M. et M°' Corot affectent à la sûreté des paie- 
ments une maison sise rue des Moulins n° 23 (3). 

V 

BAIL CONSENTI A LAURENT-DENIS SENNEGON ET ANNETTE-OCTAVIE COROT, SON ÉPOUSE 

Ce bail est consenti par-devant M' Desprez, notaire à Paris, le i" septembre 1827, 
par M. Carnet de la Bonnardière (héritier de M. Laideguive de Bescheville, son aïeul 
maternel) pour une durée de 9 annéesà commencer le i"avril 1831, à M. Laurent-Denis 
Sennegon et dame Annette-Octavie Corot, son épouse, demeurant rue du Bacq n" i. 
Moyennant le prix de 13.000 francs, on leur loue la totalité de la maison rue du 
Bacq, I, dont ils jouissaient déjà par le bail du 17 mai 1S20. M. et M°* Sennegon affectent 
à la sûreté des paiements une maison sise rue Neuve-du-Luxembourg n° 8. 

VI 

INVENTAIRE APRÈS DÉCÈS DE LOUIS-JACQUES COROT 

Louis-Jacques Corot, est décédé le 28 novembre 1847, à Paris, rue Neuve-des- 
Petits-Champs n° 39, au 2' étage. 

Dans cet inventaire, M°" Corot déclare : i* qu'elle ne connaît pas les propriétés 
en Suisse apportées par elle au moment de son mariage, qu'elles n'ont pas été vendues 
par elle et qu'elle n'en a touché aucun revenu ; 2" que le fonds de boutique de perruquier, 
devenu sans valeur, a été abandonné purement et simplement pendant le cours de son 
mariage ; 3° que son mari et elle ont acquis : 

En 1809, devant M' Guenoux, une maison sise rue Neuve-des-Petis-Champs n* 39 ; 

En 1812, devant M* Ozanne, une maison sise rue des Moulins n" 23 ; 

En 1817, une propriété à Ville-d'Avray. 

VII 

1" TESTAMENT DE COROT 

Ceci est mon testament. 

Je lègue à Ferdinand Osmond une rente viagère de trois cents francs, qui lui 
seront payés de six mois en six mois à partir du jour de mon décès; payés par mes 
héritiers solidairement entre eux. 

Je donne et lègue en toute propriété à Adèle Pillon, ma domestique, une 
somme de deux mille francs, laquelle somme lui sera payée par mes héritiers, et soli- 
dairement entre eux, dans les six mois qui suivront le jour de mon décès. 

(i) Comme on le verra plus loin, M. et M'"' Corot avaient acheté cette maison en 1809. 

(2) Antérieurement à ce bail, M. Laideguive de Bescheville avait loué (9 mai 1810) la totalité de l'immeuble 
à un locataire nommé J.-B. Charbonneau, qui devait avoir rétrocédé partie de son bail à M. et M"" Corot. 

(3) Cet immeuble, épargné par les incendies de 1871, a été exproprié pour cause d'alignement en i88o et 
reconstruit par le propriétaire. 



39S 



Tous les legs par moi ainsi faits seront affranchis de tous droits ou contributions 

quelconques, lesquelles charges seront supportées par ma succession. 

Écrit en entier de ma main, à Paris, le vingt-deux mai mille {sic) huit cent 

soixante-deux. 

Jean-Baptiste-Camille Corot. 



VIII 

2' TESTAMENT DE COROT 

Remise (sic) à M. Harly Perraud, notaire. 
Mes volontés. 

Mon vase en porcelaine à M"" Chamouillet-Sennegon. 

A Adèle, ma domestique 6000 fr. argent ou 6 fr. {sic) de rente, à son gré. 

A Delanoue, le jardinier de Ville-d'Avray, 3000 fr. ou 300 fr. de rente, à son gré. 

(A) Monsieur Coutte, concierge fg. Poissonnière, 3000 fr. ou' 3 fr. (sic) de rente, 
+ 4 couverts. 

(A) M.' Clément, concierge rue Paradis Poissonnière, 2000 ou 200 fr. de rente, 
à son gré, et 2 couverts d'argent. 

à Madame V" Chamouillet et ses enfants, argent 2500 fr. ; (à) M°" Marion et sa 
fille 250 (sic : probablement 2^00) ; 

Le jardinier de M"" Chamouillet : 1000 ; 

Clémence, bonne de M""' Chamouillet : 2000 ; 

Alexandre, domestique de M"" Chamouillet : 2000 ; 

à Lemarinier et ses enfants, 1250 argent. 

La soupière (i) sera tirée entre tous. 

Adèle, 6 couverts d'argent, linge de table et de ménage à son gré. 

Mes habits et du linge à M' Coutte. 

De même aussi à M' Clément. 

Fait à Paris, le 16 février 1875. 

C. Corot. (2) 



^i) Il s'agit ici d'une soupière en argent achetée par Corot, quelque temps avant sa mort, à un jeune 
orfèvre qu'il connaissait, pour encourager ses débuts dans le commerce. Elle paraissait sur sa table dans toutes les 
réunions de famille ou d'amis. 

(2) Cette page, écrite in extremis, est tracée d'une main défaillante, dont le tremblement est sensible 
à chaque mot. Nous eussions désiré en donner un /j<--5;'w«7t:; mais le notaire qui en est détenteur, M' Morel 
d'Arleux, n'y a pas consenti. 



TABLE DES MATIÈRES 



CATALOGUE DES DESSINS ET ESTAMPES ORIGINALES 

Pages 

Dessins 7 

Carnets et albums 87 

Eaux-fortes loi 

Lithographies et autographies m 

Procédés sur verre 127 



EXPOSITIONS ET VENTES DE COROT 

Expositions publiques à Paris, en province et à l'étranger, du vivant de Corot . . 165 

Vente Corot du 14 avril 1858 181 

Vente posthume Corot (1875) 185 

Expositions publiques à Paris (1875-1905) 267 

Iconographie de Corot 297 

Signatures de Corot 32=, 

Autographes 32Q 

Bibliographie 349 

Actes de famille et testaments de Corot 393 



ADDITIONS ET CORRECTIONS 



Page 72. — N' 2934. Ligne 6. Au lieu de : Rouart, lire : Robaut 

Page 80. — Au lieu de : N° jooi^'\ lire : A^" ■^ooi^"'. 

Page 106. — N" 3 131. Ligne 6. Au lieu de : Lesorre, lire : Lessore. 

Page 118. — N° 3146. Ligne 2. Au lieu de : Signé en bas, à droite, lire : Signé en bas, 
à gauche. 

Page 275. — N" 162. Au lieu de : M. Goldschmidt, lire : M'"' Goldschmidt. 

Page 277. — N° 218. Au lieu de : Alexandre Damas, lire : Alexandre Dumas. 

Page 348. — N° 268. Au lieu de : Aiierey lire : Aiserey. 



ADDITIONS & CORRECTIONS 



AU 



CATALOGUE DES PEINTURES 



404 



A 

Vers 1830-35. — M'" ALEXINA LEDOUX. 

0,35 X 0,27 Non signé. 

M"' Ledoux, modiste chez M°" Sennegon, sœur de Corot, 
qui succéda à sa mère dans son commerce de modes, était 
réputée pour sa beauté. Plusieurs artistes ont reproduit ses 
traits. Corot ne fut peut-être pas tout à fait insensible à son 
charme. On dit qu'il fut question un instant d'un mariage 
entre le peintre et son joli modèle. Celle-ci demeura, 
comme lui, célibataire. Vers 1840, M°" Sennegon ayant 
quitté les modes, elle s'établit à son compte, rue des Petits- 
Champs, avec sa sœur, M™" Chambaud. Puis, elle se retira 
à Poitiers, où elle mourut vers iSOo. 

Son portrait appartenait k son neveu, M. Chambaud, qui 
l'a cédé à M. Moreau-Nélaton. 



Photographie Yvon. 



B 



1854. — ABEL CHAMBAUD. 

0,32 X 0,24 Signé en bas, à droite. 

Ce portrait était daté : 1854. La date est en partie effacée. 

Ce jeune collégien, portant la tunique de RoUin, était le 
neveu de M"" Ledoux, dont il est question ci-dessus. Il fut 
peint dans l'atelier de la rue Paradis-Poissonnière. 

Ce portrait appartenait au modèle, M. (-hambaud, qui l'a 
cédé à M. Moreau-Nélaton. 



Photographie Yvon. 



D 

Vers 1855.— LES BAIGNEUSES. 

0,80 X 0,94 Signé en bas, à gauche. 

Ce tableau, déjà catalogué tome II sous le A^" 1181, a 
été l'objet d'une erreur en ce qui concerne sa reproduction. 
L'original a été confondu avec une réplique postérieure 
comprenant un plus grand nombre de figures. 

C'estletableau ci-contre qui, ayant faitpartiejusqu'àce jour 
de la collection Cuvelier, figura en 1875 à l'exposition de 
l'Ecole des Beaux-Arts, en 1S95 à celle du Musée Galliéra 
et, finalement, vient d'entrer au Musée du Louvre en vertu 
d'une libéralité testamentaire de M"" Cuvelier. 

Nous croyons que cette œuvre a figuré à un Salon ou 
à l'Exposition Universelle de 1855. Elle porte en effet au 
verso du châssis sur une petite étiquette la mention « Ej. *, 
dont sont marquées les toiles exemptes du jury. Sur le 
châssis on lit encore, tracée à la pointe (de la main même 
de Corot, à ce qu'il semble) la date 1855. 

Photographie Yvon. 



Vers 1860. — BORDS DE RIVIERE. 
Toile de 6 environ Signé en bas, au milieu. 

Appartient à MM. Arnold et Tripp, en 1905. 
Photographie X. 



c 



Vers 1855. — LE REPOS DES CHEVAUX. 
0,60 X 1^00 Signé en bas, à droite, rouge. 

Ce tableau est pareil, pour le sujet, au A^" 1202, compris 
au tome II. Ce dernier n'en est qu'une réplique postérieure. 
Collection Cuvelier. Légué au Musée du Louvre. 
Photographie Yvon. 



1872. — SAINT-NICOLAS PRES ARRAS. 
— LE VIVIER. 

0,28 X 0,38. Signé en bas, à gauche. 

Collection Bellon. 
Photographie Bellon. 




D 



*-^ 







A 



B 



i^^t''<s^mm>mir 




TYPOGRAPHIE DE FRAZIER-SOYE 

(ALEXANDRE BRANDE PROTE DE LA COMPOSITION, 

L. LOCHE PROTE DES MACHINES ET G. ROUILLARD METTEUR EN PAGES. 



HELIOTYPIES DE PORTIER ET MAROTTE 

(LÉON LECLER PROTE) 

D'APRÈS 

PHOTOGRAPHIES D'ALBERT YVON 



PAPIERS DE PERRIGOT-MASURE 



IMPRIME AVEC LA COLLABORATION 
D'ANDRÉ MARTY 



L'ŒUVRE 

DE 




X. 




' i 



J 



L'ŒUVRE DE COROT 



JUSTIFICATION DU TIRAGE 



QUATRE CENTS EXEMPLAIRES NUMEROTES 

ç exemplaires sur Japon ancien. (N" i à 5). 
2^ » JaponShi^uoka.(N" 6à^o). 

^jo » vélin àla cuve. (N°^ '^i à 400). 



N" 240 



L'ŒUVRE 



DE 



COROT 



par 



ALFRED ROBAUT 
Catalogue raisonné et illustré 

précédé de 
L'HISTOIRE DE COROT ET DE SES ŒUVRES 

par 
ETIENNE MOREAU-NÉLATON 

ornée de dessins et croquis originaux du maître 

TABLES 




PARIS 
H. FLOURY, ÉDITEUR 

I, boulevard des Capucines 
1905 



TABLE 

ANALYTIQUE ET GÉNÉRALE 



Pour la facilité des recherches, nous avons divisé la Table 
générale de l'ouvrage en deux répertoires. 

Le premier comprend les sujets de toutes les œuvres de Corot citées. 

Le deuxième comprend les noms de personnes, de lieux et d'objets 
divers cités, indépendamment des sujets d'œuvres. 



RÉPERTOIRE ALPHABÉTIQUE 



DES 



SUJETS DES ŒUVRES DE COROT 



CITEES DANS L'OUVRAGE 



Abbeville. Croquisd'album — 
IV N. 3073. 

Abbeville (Environs d'). Bar- 
rière dans les prés au bord 
d'un canal — II N. 706. 

Abbeville (Environs d"). Bords 
de l'Heure — II N. 700. 

Abraham (Sacrifice d'). Cro- 
quis d'album — IV N. 3107. 

Abreuvoir (L") — II N. 1142; 
IV p. 293. 

Abreuvoir (L') marécageux à 
la tour lointaine — III N. 1891. 

Académie d'homme assis — 
IV p. 221. 

Académies. Dessins — IV 
p. 253. 

Achicourt près Arras. Chau- 
mières — II N. 950, 952. 

Achicourt près Arras (Pay- 
sannes d'). Croquisd'album — 
IV N. 3073. 

Acqua acetosa — Voir Rome 
(Campagne de). 

Adam et Eve chassés du Para- 
dis. (Décoration dans l'église 
de Ville-d'Avray) — I p. 168; 
II N. 1074. 

Adam et Eve chassés du Para- 
dis. (Décoration de l'église 
de Ville-d'Avray). Réduction. 
— III N. 2311; IV p. 280. 



Adieux (Les). Fusain — IV 
N. 3012. 

Agar. Procédé sur verre — 
IV N. 3207. 

Agar dans le désert (Salon de 
1835) — I pp. 62, 73, 79, 82; 
II N. 362; IV pp. 202, 167. 
171, 277, 295, 345, 353, 354. 

Agar dans le désert. Première 
pensée. Croquis d'album — 
IV N. 3097. 

Agar (Mon). Dessin — IV 
N. 2652 et pp. 281, 28-!, 287. 

Aiserev (Côte-d'Or) — II 
N. 845 ;' IV p. 279. 

Aiserey (Environs d'). Cro- 
quis d'album — IV N. 3065. 

Albanaise (L') — III N. 2147 
et IV p. 213. 

Albano (Au lac d'). Dessin — 
IV N. 2608. 

Albano. Au tombeau de 
Néron. Dessin — IV N. 2789. 

Albano. Dessins — IVp. 252. 

Albano. Entrée du bourg. 
Dessin — IV N. 2555. 

Albano (Environs du lacd'). 
Rochers. Dessin — IV N. 2528. 

Albano (Italienne d'). Voir 
Itiilieniie. 

Albano (Italiens d'). Voir 
Italie {Site d'). 



Albano (Le lac d") et Castel- 
Gandolfo — II N. 160; IV 
p. 194. 

Albano (Souvenir du lac d') 

— III N. 1679; IV p. 289. 
Albano (Souvenir du lac d') 

le soir. — II. N. 11 16 ; IV 
p. 271». 

Albano. Versant rocheux — 
II N. lOi et IV p. 229. 

Albano. Versant rocheux cou- 
vert de racines. Dessin — IV 
N. 2584 et p. 285. 

Albums et carnets de Corot 

— IV pp. 87 à 99 (N. 303S à 
3122) et p. 253. 

Alger (Juive d') — III N. 2144; 
IV p. 279. 

Algérienne — III N. 1576 et 
IV p. 212. 

Algérienne (Jeune) couchée 
sur le gazon — III N. 2139, 
2140 et IV p. 245 . 

Alinges (Les) (Haute-Savoie). 
Dessin — IV p. 253. 

Alinges (Les). Sous bois — 
II N. 412. 

Alinges (Les). Jeune fille 
couchée sur un rocher — 
II N. 728 et IV p. 238. 

Alinges (Les). Personnages 
sous les arbres — II N. 413. 

Alinges (Près les). Une com- 
pagnie sous les arbres. Dessin 
IV N. 2740. 



Alise Sainte Reine. La fon- 
taine Jacob— II N. 847; IV 
p. 281. 

Alise Sainte Reine. Le mont 
Auxois — III N. 1436. 

Alpes (La chaîne des). Es- 
quisse desouvenir — IVp. 240. 

Alpes (Les) au soleil, d'après 
Michallon — IV p. 221. 

Allée. Voir Ville-d'Avray. 
Chantilly, Semur. 

Allée avec des vaches. Voir 
Vaches. 

Allée (L') des peintres. Pro- 
cédé sur verre — IV N. 3174. 

Allée (L') des rêves — II 
N. 802. 

Allée (L') verte— III N. 1545. 

Allée sous bois. (Une femme 
et un enfant à gauche) — III 

N . 2 I 03 . 

Allée (Une) dans les bois — 

UN. 574. 

Allée (Une) en forêt (Mor- 
van) — II N. 832 et IV p. 207. 

Amalfi. La pergola des moi- 
nes — II N. 187. 

Ambrines (Environs d'). Cro- 
quis d'album. — IV N. 3089. 

Amiens (Souvenir des envi- 
rons d') — IV p. 238. 

Amies (Les trois) — II N. 416 
et IV p. 239. 



lO 



Amour (L') sur une pan- 
thère. Croquis d'album — IV 
N. 3049. 

Amour (L') qui pisse — III 
N. 1672. 

Amour (Le secret de 1') — 

III N. 1333, 1334, 1335 et 

IV pp. 20S, 241. 

Amours (Ronde d') ou le 
Printemps. (Exp. 1855) — I 
p. 160 ; II N. 1062 ; IV pp. 
169, 271, 290. 

Amours (Combat d') ou le 
Soir (Exp. 1855) —I. p. 160 ; 
II N. 1070; IV p. 169. 

Amsterdam. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3096. 

Amsterdam (Environs d'). 
Habitation des bords de l'Ams- 
tel — II N. 740 et IV p. 239. 

Amsterdam (Environs d'). 
Petite ferme des bords de 
l'Amstel — II N. 739 et IV 
p. 206. 

Amsterdam. Près la station. 
Maisons et bouquets d'arbres 
— II N. 738. 

Amsterdam (Vue d') — II 
N. 746 ; IV p. 276. 

Ane dans une clairière. Voir 
Ville-d'Avray. 

Ane (Etude d'). — Croquis 
d'album — IV N. 3050. 

Angelica (chez Norblin, à 
Rome). Dessin — IV N. 2502. 

Anges. Croquis d'album pour 
les décorations de l'église de 
Ville-d'Avray— IV N. 3 115. 

Angouléme. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3051. 

Animaux. Croquis d'album 
IVN. 3038, 3042, 3044, 3046, 
3051, 3056, 30O5, 3066, 3070, 
3072,3076, 3077, 3085, 30S6, 
3093, 3097, 3098, 3103, 3105, 
3108. 

Animaux. Dessins — IV 
p. 233. 

Annonciades (La supérieure 

des) de Boulogne-sur-Mer — 

II N. 666. 
Antibes. Dessin — IVN. 2663 

et p. 252. 
Antibes (Souvenir d'). — 

Procédé sur verre — IV 

N. 3219. 
Antique (Etudes d'après 1'), 

Croquis d'album — IVN. 3 121. 
Antique (Etudes d'après 1'). 

Dessins — IV p. 253. 
Anvers. Croquis d'album — 

IV N. 3047, 3096, 3098. 

Apennins. \ ou Rome (Cam- 
pagne de). 



Aquarelles par Corot — IV 
N. 2997, 3007 et p. 281. 

Aqueducs. Yo'n Rome{Caiii- 
pagiie de). 

Arbre (Étude d'). Dessin — 
IV N. 2950. 

Arbre (Étude d') dans les ro- 
chers. Dessin — IV N. 2760. 

Arbre (Gros) dans les prés 

— II N. 1224. 

Arbre (L') au bord de l'étang. 
Fusain — IV N. 2999. 

Arbre (L') penché — II 
N. 1 121, 1 122 ; IV p. 276. 

Arbre (L') solitaire — III 
N. 17S0. 

Arbre (L') tombé en travers 
de la rivière — III N. 2232. 

Arbre (L') tordu entre deux 
arbres droits — II N. 1206. 

Arbre (Legros) — IIIN. 1974, 
2383. 

Arbre (Le gros) dominant la 
vallée — III N. 1895. 

Arbre (Le gros) penché — 
III N. 1457. 

Arbre (Levieil) — IIIN. 2329. 

Arbre mort dominant un ra- 
vin. Fusain — IV N. 3006. 

Arbre mort sous bois — II 
N. 32 et IV. p. 223. 

Arbre penché en lisière de 
bois — III N. 1945. 

Arbre solitaire à flanc de co- 
teau. Fusain — IV N. 2946. 

Arbre (Une culée d'). Dessin 

— IV N. 2702. 

Arbres au bord de l'eau (d'a- 
près nature) — II N. 349, 

351- 

Arbres (Bouquet d') avec un 
village lointain. (Musée de 
Lyon) — III N. 1628. 

Arbres (Bouquet d') domi- 
nant la plaine. Fusain — IV 
N. 2878. 

Arbres (Bouquet d') dans la 
campagne. Voir Italie (Souve- 
nir d'). 

Arbres (Bouquet d') dans une 
prairie. Voir Prairie. 

Arbres (Bouquet d') en forêt 

— III N. 1609. 

Arbres (Bouquet d') le soir. 
(Décoration chez Daubigny) 

— III N. 1647. 

Arbres dans la montagne. 
Procédé sur verre. IVN. 3181. 

Arbres (Deux) au bord des 
marais — III N. 1899. 



Arbres (Deux paysans sous 
les). Fusain — IVN. 2943. 
Arbres (Echappée sous les) 

— IIIN. 1593. 

Arbres émergeant d'un talus. 
Fusain — IV N. 2985 et p. 
296. 

Arbres (Études d'). Dessins 

— IV N. 2643, 2689, 2723, 
3726, 2784 et p. 233. 

Arbres (Etudes d'). Voir 
Alinges {Les), Allée, Chemin, 
Civita Castellana, Fontaine- 
bleau, Fourré, Isign\,Lorines, 
Papigno, Tivoli, Ville-d'A- 
vray. 

Arbres (Etude d') avec une 
fillette esquissée. Dessin — 
IVN. 2779. 

Arbres (Étude d') en forêt 
(rep. par Etex). Dessin — IV 
N. 2637. 

Arbres (Étude d') sur un ter- 
rain en pente avec des rochers 
au fond. Dessin — IV N. 2799. 

Arbres (Études d') et de plan- 
tes. Dessins — IV p. 253. 

Arbres (Groupe au pied des). 
Mine de plomb et fusain — 
IV N. 2942. 

Arbres (Groupe d') avec une 
figure accroupie au pied. Des- 
sin — IV N. 2839. 

Arbres (Groupe d') sur un 
terrain vallonné près de ro- 
chers. Dessin — IV N. 2759. 

Arbres (Large percée entre 
les) — II N. 1259. 

Arbres (Les grands) et la 
maison lointaine. Fusain — 
IV N. 2954. 

Arbres (Les trois) en vue du 
lac — III N. 1853. 

Arbres (Les quatre) en bor- 
dure de plaine — III N. 1972. 

Arbres (Les six) en plaine — 

III N. 2330. 

Arbres (Ligne d') dans la cam- 
pagne — III N. 1833. 

Arbres (Masse d') aux abords 
d'un cours d'eau. Dessin — 
IVN. 2870. 

Arbres (Massif d') au soleil 
couchant — III N. 1834. 

Arbres (Massif de grands) 
dominant un étang. Fusain. 

IV N. 2927. 

Arbres (Rideau d'); soleil 
couchant — II N. 1 143. 

Arbres tordus sur une crête 
(soleil couchant) III N. 1917. 



Arbres (Trois personnages 
assis sous les). Fusain — 
IV. N. 2S77. 

Arceau (L') de verdure — III 
N. 2286. 

Ardennes (Souvenir des) III 
N. 2459 (F.). 

Argenteuil (Clocher d') II 
N. 998. 

Argenteuil. Le clocher vu 
derrière une haie — IIIN. 2163. 

Argenteuil. Prairie dominée 
par un bouquet d'arbres — 

III N. 1597. 

Ariane abandonnée. Fusain 

— IV N. 2865. 

Ariane. Croquis d'album — 

IV N. 3107, 31 10. 

Ariccia. Calvaire dominant 
la vallée. Dessin — IVN. 2535. 

Ariccia. Dessins — IVp.252. 
Ariccia. Etude d'arbres. Des- 
sin — IV N. 2563. 

Ariccia. Etude de branches 
d'arbres. Dessin — IVN. 2531. 

Ariccia. Le dôme émergeant 
des arbres. Dessin — IV 
N. 2610. 

Ariccia. Le palais Chigi. 
Dessin — IV N. 2543. 

Ariccia. Le palais émergeant 
des arbres. Dessin — IV 

N. 2544. 

Ariccia. Le palais. Un moine 
cause avec un paysan. Dessin 

— IVN. 2611. 

Ariccia. Les esclaves de 
Fleury et de Corot. Dessin 

— IVN. 2574. 

Ariccia. Palais Chigi — II 
N. 159. 

Ariccia. Palais et fabriques 
dominant la vallée. Dessin — 
IVN. 2557. 

Ariccia. Une porte auprès du 
calvaire. Dessin — IVN. 2762. 

Ariccia. Silhouette du palais. 
Dessin — IV N. 2612. 

Ariccia (Souvenir de I') — 

III N. 1763 et IV p. 247. 
Ariccia (Souvenir de 1') — 

IV p. 236. 
Arleux-du-Nord. La chau- 
mière dans les marais — III 
N. 2020; IV p. 275. 

Arleux-du-Nord. La digue 
de la Sensée — III N. 2029. 

Arleux-du-Nord. La Grande- 
Rue avec l'église — III N.2028. 



II 



Arleux-du-Nord. La route 
aux bûcherons — III N. 2019; 
IV pp. 275, 281, 291. 

Arleux-du-Nord. Le bord des 
clairs — III N. 2027 ; IV 
p. 393. 

Arleux-du-Nord. Le moulin 
Drocourt — III N. 2026; IV 
p. 273. 

Arleux-du-Nord. Les marais 

— III N. 2024. 

Arleux-du-Nord. Maisons 
derrière un bouquet d'arbres 

— III N. 2021. 

Arleux-du-Nord. Ruisseau au 
bord de la route — III N. 2017, 
2018. 

Arleux-Palluel . Le vieux 
pont de briques — III N. 2025. 

Arleux (Souvenir d'). Salon 
dei874 — I p.304; IITN.2189; 
IV p. 170. 

Arleux (Souvenir d'). Danse 
des bergères — III N. 2031. 
Arleux. Temps gris, le matin 

— IV p. 245. 

Arleux vu des marais de Pal- 
luel — III N. 2181. 

Armes (L'homme d') — III 
N. 1509; IV p. 274. 

Armure (Modèle vêtu d'une) 
Voir Armes (Homme d'), 
Chevalier, Hallebardicr. 

Arques (Seine-Inf"). Ruines 
du château — UN. 310, 211, 
212, 336 et IV pp. 231, 232. 

Arques. Croquis d'Album — 
IV N. 3072. 

Arques. Dessin — IV p. 251. 

Arras (Coupe de bois dans les 
fossés des remparts d') — III 
N. 3404. 

Arras. Croquis d'album — 
IV N. 3059, 3073. 

Arras (Environs d'). Bords de 
la Scarpe — III N. 1592 et IV 
p. 206. 

Arras (Environs d'). Coin de 
saulaie — II N. 800, 851. 

Arras (Environs d'). Cours 
d'eau boisé — II N. 953 et IV 
p. 340. 

Arras (Environs d'). Cours 
d'eau sous les arbres — II N. 
999. 

Arras (Environs d'). Le che- 
min des marchands de porcs 
— II N. 853. 

Arras (Environs d"). Petite 
vanne — II N. 96a. 



Arras (Environs d'). Prairies 
sur le bord de la Scarpe — 
II N. 976. 

Arras (Environs d'). Saulaie 
à Blangy — III N. 1614. 

Arras (Environs d'). Une 
route — II N. 964; IV p. 2S1. 

Arras (Environs d'). Voir 
Achicourt, Blangy, Ste-Ca- 
theriiie, StSicolas. 

Arras. Le beffroi et la cathé- 
drale vus des remparts — II 
N. 970. 

Arras (Le chariot d') — II 
N. 949, 1153; IV p. 173. 

Arras (Le chariot d'). Fusain 

— IV N. 2861. 

Arras. Porte Saint-Michel 

— III N. 2009, 2010; IV p. 

281. 

Arras (Prairies près d'). Fu- 
sain — III N. 2930. 

Arras (Près). Salon de 1872 — 
I p. 26a; III N. 2039; IV p. 
170. 

Arras (Près). Réduction-va- 
riante — III N. 2379. 

Arras (Prèsd'). Vente de 1858 

— IV p. 184. 

Arras (Souvenir des fortifica- 
tions d') — III N. 1926 et IV 
p. 242. 

Arras (Souvenir des fortifica- 
tions d"). Procédé sur verre — 
IV N. 3165. 

Arras (Un coin des fortifica- 
tions d') — II N. 658. 

Artiste (L') en Italie. Procédé 
sur verre — IV N. 3205. 

Artistes (Les) en campagne. 
Fusain — IV N. 3948. 

Asnières. Croquis d'album 

— IV N. 3062. 

Assiette (Peinture sur fond 
d') — III N. 2451. 
Atelier (L') de Corot — III 

N- i557> 1558, 1559. "559 bis, 
1560, 1561 et IV pp. 207,274, 
379, 280, 286, 391, 295. 
Attente (L') au bord de l'eau 

— II N. 1209. 

Audiat (Portrait de M"" 
Louise) — II N. 1048, 1049. 

Aulnes et bouleaux — III 
N. 1703. 

Ault (Souvenir d') — III 
N. 2257. 

Ault (Souvenir d'). Collabo- 
ration de Dutilleux et de 
Corot — III N. 2446. 

Auteuil. Un passage voûté — • 
II N. 10 et IV p. 222. 



Autographies par Corot — 
IV N. 3141 à 3155 et p. 254. 

Auvergne. Voir Châtaigne- 
raie, Chaumières, Montagnes, 
Montagneux (Panorama), 
Prairies, Rochers, Verger. 

Auvergne (Etudes en) — IV 
pp. 233, 234, 237. 

Anvers. Croquis d'album — 
IV N. 3065, 3099. 

Auvers (Daubigny dans son 
bateau) — III N. 1306. 

Auvers (Décorations à) chez 
Daubigny — III N. 1644 à 
1651. 

Auvers. La mare à Daubigny 
— II N. 854. 

Auvers. Rues du village — 
UN. 855, 858 et III N. 1307, 
1308, 1309, 1310. 

Auvers. Voir Ennery. 

Auvers (Gelée blanche à). 
Coll. Claudon — IV p. 390. 

Avignon. Voir Villeneuve. 

Avignon. Vue prise de Vil- 
leneuve — II N. 328. 



B 



Bacchanale (La) à la source — 

III N. 2201 ; IV pp. 269, 291. 
Bacchanale (Petite) — III 

N. 2434. 

Bacchanale (Une). Dessin — 

IV N. 2918. 

Bacchanale (Une). Souvenir 
de Saint-Cucuphat — III 
N. 2258. 

Bacchante couchée au bord 
de la mer — III N. 1376; IV 
p. 293. 

Bacchante couchée dans la 
campagne — III N. 1377. 

Bacchante à la panthère — 
III N. 1276; IV pp. 269, 280, 
382, 290. 

Bacchante au tambourin — 

III N. 1277; IV p. 281. 

Bacchante retenant l'Amour, 
ou le Matin. (Salon de 1865) — ■ 
I p. 222 ; III N. 1635 et IV 
pp. 169, 274, 389. 

Bacchante retenant l'Amour. 

Dessin et fusain — IV N. 
29S1, 2982. 

Bacchante retenant l'Amour 
(Souvenir de la). Dessin — 

IV N. 2886. 



Bacchus (La fête de), ou le 
Soir. (Salon de r866) — Ip.227, 

III N. 1637; IV pp. 169, 278. 
Baigneurs (Les petits) — III 

N. 1724; IV p. 278. 

Baigneuse (Jeune) couchée 
sur l'herbe — III N. 1568; IV 
p. 279. 

Baigneuses (Clair de lune aux 
quatre) — II N. 1138. 

Baigneuses dans une clairière 

— III N. 1966. 

Baigneuses dans une crique 
boisée — II N. 1 182. 

Baigneuses des îles Borro- 
mées — III N. 1653, 1654, 
1655 et IV pp. 213, 270, 280. 

Baigneuses (Les) à l'enfant — 
II N. 1113, III N. 1657; IV 
pp. 271, 275, 290. 

Baigneuses (Les) de Bellin- 
zona — II N. 1181 ; IV pp. 
274, 290. 

Baigneuses (Les trois) — III 

N. 2429. 

Baigneuses (Trois) auprès 
d'une pointe boisée — III 
N. 1864. 

Baigneuses (Trois) sous bois 

— II N. 794. 

Baigneuses — Voir Bain. 

Bain (Jeunes filles au). (Salon 
de 1843) — I p. loi ; II N. 459; 

IV pp. 309, 359. 

Bain (Le). Eau-forte — IV 
N. 3136. 

Bain (Le) du soir — UN. 1 170. 
Bain (Les apprêts du) — II 
N. 1150. 

Bains (Salle de) de M. Robert, 
àMantes — I p. 98; UN. 435 
à 440. 

Barcelone (La peste de). Li- 
thographie — IV N. 3138. 
Barque (La) — III N. 2460 (K). 
Barque (La pêche en) — III 

N. 2282. 

Barque (La) sur l'étang — 
III N. 1948. 

Barque (Paysanne en) — III 
N. 1795. 

Barque (LTne) sur un étang 
sous de grands arbres. Fusain 
— IV N. 2973. 

Barque — Voir Batelier, Pê- 
cheur. 

Barrière (Petite) — "Vo'nAbbe- 

ville. 

Bas-Bréau (Souvenir du). 
Procédé sur verre — IV 
N. 3 196. 



11 



Bas-Meudon — Voir Pèche. 

Bateau abandonné au bord de 
la rive, le soir — II N. 626. 

Bateau (La remise du) — • III 
N. 2271. 

Bateau (Le) au clair de lune 

— III N. 2263. 

Bateau (Le) chargé de loin — 
III N. 1748; IV p. 274. 
Bateau passant sur un canal 

— III N. 2433. 

Bateau sur un étang (un village 
à l'horizon) — III N. 2346. 

Bateaux de pèche — Voir 
GranviUe, Havre (Le), Hnn- 
fleur, Sainte-Adresse, Trou- 
ville. 

Batelier à la pointe de l'ile — 

III N. 1818, 1862; IV p. 269. 
Batelier;! la rive — II N.i 168. 
Batelieràlarive — III N. 1823; 

IV pp. 276, 289. 

Batelier h la rive au pied d'un 
groupe d'arbres — III N. 1804 ; 
IV p. 275. 

Batelier amarré sur la rive 
verte — III N. 1909; IVp. 292. 

Batelier au bord de la rive, le 
soir — II N. 622, 623, 624, 
627. 

Batelier au bord d'une rive 
rocheuse et boisée — III 
N. 2235 ; IV p. 289. 

Batelier au coucher du soleil 
ou Un Soir. (Salon de 1839) — 

I pp. 85, 86; II N. 372; IV 
pp. 167, 281, 356. 

Batelier dans les roseaux — 

II N. 1174. 

Batelier dans les roseaux et 
paysannes à la rive — III 
N. 1709. 

Batelier et paysanne abaissant 
une branche — III N. 1733. 

Batelier et paysanne au pied 
des arbres — III N. 1930 ; IV 
p. 284. 

Batelier (Le) abordant — III 
N. .874. 

Batelier (Le) à la rive (soleil 
couchant) — II N. 615. 

Batelier (Le) amarré. Souve- 
nir d'un lac italien — III 
N. 1943. 

Batelier (Le) dans les marais 
— III N. 2460 (M.). 

Batelier (Le départ du) — 

III N. 2420. 

Batelier (Le), le soir (bib. de 
Versailles) — III N. 1919. 

Batelier (Le) près des vieux 
chênes —UN. 1 203. 



Batelier — Voir Pécheur. 
Batelier (Le) sur l'étang — 

III N. 1749. 

Batelier passant derrière les 

arbres de la rive — III N. 1867. 

Batelier passant une rivière 

— III N. 1675. 

Batelier quittant la rive avec 
une femme et un enfant dans 
sa barque — III N. 1740. 

Batelier sous les grands pins 
(soleil couchant) — II N. 1239; 

IV p. 27 = . 

Batelier sous un gros arbre, 
abordant — III N. 2203. 

Batelier. Souvenir d'Arleux. 
Procédé sur verre — IV 
N. 3221. 

Batelier sur l'étang, le soir — 

II N. 625. 

Batelier traversant une rivière 
(environs d'Alençon) — II 
N. 656. 

Bateliers (Deux) en rivière — 

III N. 2241. 

Bateliers passant entre les 
roseaux — III N. 232(1. 

Bateliers sous un bouquet 
d'arbrespenchés — -III N.1918. 

Bateliers — Voir Etiiug, 
Mantes, Mortefontaine, Pas- 
seur, Pêche, Pêcheurs, Ville- 
cTAvray. 

Batteurs en grange. Dessin 

— IV N. 2685. 

Baudot (Portrait de Mme) — 
II N. 248, 249. 

Baudot (Louise-Laure), en- 
fant. Dessin — IV N. 27 1 1 . 

Beau.ce (Plaine de la) — II 
N. 542. 

Beauce. Voir Foins (La ren- 
trée des). 

Beauniont (Près). Croquis 
d'album — IV N. 3065. 

Beaune (Environs de). Cro- 
quis d'album — IV N. 3040. 

Beaune la Rolande (Loiret). 
Château de la Motte-Bastille 

— II N. 757, 758, 739, 760; 
IV pp. 209, 270, 277, 290, 295. 

Beaune la Rolande (Un pré 
à) — III N. 1601. 

Beauvais (Carton pour une 
tapisserie de). Voir Chevrier 
italien. 

Beauvais. Croquis d'album 

— IV N. 3065,3108. 
Beauvais (Environs de). Che- 
min sous les arbres au prin- 
temps — III N. 1374. 



Beauvais (Environs de). 
Moulin dans les arbres — II 
N. 905. 

Beauvais (Environs de). Ruis- 
seau sous les arbres — 111 
N. 1443. 

Beauvais (Environs de). Un 
ruisseau — III N. 1375. 

Beauvais (Environs de) vers 
le faubourg Saint-Jean — II 
N. 1009, loio, 1012. 

Beauvais (Environs de). Voir 
Marissel, Voisinlieu. 

Beauvaisis (Souvenir du) — 
III N. 1875. 

Belgique (Voyage en). Dessin. 
Notes d'album — IV N. 3047 . 

Belin (Souvenir d'un tableau 
de Jean). Fusain — IV N. 2864. 

Bellevue. Vue sur le Mont- 
Valérien — III N. 1452. 

Belvédère (Un) contre une 
maison. Dessin — -IVN. 2700. 

Berger au pied des arbres 
près d'un étang — I p. 117 ; 
UN. 612. 

Berger dans une gorge au 
bord de la mer — III N. 2264. 

Berger dans une vallée en vue 
d'un village — III N. 1939. 

Berger italien auprès d'un 
grand arbre — UN. 613. 

Berger italien sous les arbres, 
au bord d'un torrent — III 
N. 2392. 

Berger (Jeux du) et de la 
bergère — III N. 1656. 

Berger jouant avec sa chèvre 
(Salon de 1847). ^ F- ''3' 
II N. 503; IV p. 168. 

Berger luttant avec une chè- 
vre. Fusain — IVN. 2881. 

Berger luttant avec une chè- 
vre. Procédé sur verre — IV 
N. 3216. 

Berger (La retraite au) — II 
N. 1169. 

Berger (Le petit) ou Paysage, 
soleil couchant (Salon de 
1840) — I pp. 88, 89 ; II 
N. 374; IV pp. 168, 336. 

Berger (Le petit). Dessin — 
IV N. 2731. 

Berger (Le petit). Procédés 
sur verre — IV N. 3170, 3172, 
3.83. 

Berger (Le) sous les arbres 
— III N. 2353 et IV p. 244. 



Berger sous les arbres ou 
Coucher de soleil (Salon de 
1853) — II N. 1064 et IV 
pp. 169, 280. 

Berger. Voir Pâtre. 

Bergère (La) — III N. 2231 . 

Bergère (La) aux trois mou- 
tons — II N. 1 164. 

Bergers au bord d'un petit 
torrent sous les arbres — III 
N. 2403. 

Bergers (Les) d'Arcadie — 

III N. 2224; IV p. 272. 
Bergues (Nord). Croquis d'al- 
bum — IV N. 3077. 

Bergues. Le beffroi. Dessin 
N. 2340. 

Bernier (M°" Camille). Al- 
bum donné par — IV N. 3065. 

Biarritz. Croquis d'album — 
IVN. 3 119. 

Biarritz (Souvenir de la plage 
de)— III N. 2408; IV p. 275. 

Biblis. Salon de 1875 — I pp. 
300, 326, ^ij, 338 ; III, 
N. 2197; IV p. 170, 278, 282, 
2S7. 

Bigour, d'Arras — II N. 1050 
et IV p. 239. 

Bison (Portrait de M') — II 
N. 1033. 

Bison (Portrait de M"»*) — II 
N. 1056. 

Blanc-Badoir. Dessin — IV 
p. 253. 

Blangy (La Scarpe à) — II 
N. 973 et IV p. 208. 

Blangy près Arras. Fourré 
d'arbres — II N. 951. 

Blangy (Saulaie à) — III 
N. 1614; IVp. 2S3. 

Blangy (Souvenir des marais 
de) — III N. 2238. 

Bœufs d'Italie (d'après Léo- 
pold Robert) — II N. 146 et 

IV p. 224. 

Bohémienne à la fontaine — 
m N. 1423. 

Bohémienne à la mandoline, 
assise — III N. 1353 et IV p. 
245. 

Bohémienne à la mandoline, 
debout — III N. 1336 et IV 
p. 213. 

Bohémienne à la mandoline, 
en pied — III N. 1996. 

Bohémienne au tambour de 
basque — II N. 1035. 

Bohémienne (La) au bord de 
l'eau — III N. 2351 et IV 
p. 247. 



13 



Bohémienne rêveuse, assise 

— III N. 1422, 1424- 
Bohémienne. Voir Zingara. 

Bohémiens (Les) de Prague 

— m N.2216; IV p. 276. 

Bois. Voir Chemin dans les 
bois, Cliiirière. 

Bois au bord d'un étang (cro- 
quis annoté). Dessin — IV 
N. 2815. 

Bois (Chemin sous) — III 
N. 1533. 1534- 

Bois (Intérieur de). Salon de 
1848 — IV p. 168. 

Bois (Le) de l'Ermite. Pro- 
cédé sur verre — IV N. 3193. 
Bois (Le petit) — III N. 2343. 

Bois (Le soir dans les) — II 
N. 1252. 

Bois (Lisière de) — II N.84y. 

Bois (Lisière de) — III N. 
2395. 

Bois (Lisière de). Fusain. — 
IV N. 2944. 

Bois (Lisière de) au bord 
d'un étang — III N. 2239. 

Bois (Lisière de) au soleil 
couchant — II N. 1251. 

Bois (Lisière de) avec trois 
paysannes — III N. 1789. 

Bois (Lisière de) avec une 
femme sous les arbres. Fusain 

— IV N. 2929. 

Bois (Lisière de) le soir — 
III N. 2252. 

Bois (Lisière de) le soir — 

III N. 1933. 

Bois (Lisière de),' soleil cou- 
chant. Dessin — IV N. 2S12. 

Bois (Lisière de). Voir Eu, 
Tréport {le), Ville-d'Avray. 

Bois (Sous) — II N. 543, 
978. 

Bois (Sous) — IV p. 233. 

Bois (Sous). Autographie — 

IV N. 3153. 

Bois (Sous) en forêt. Dessins 

— IV N 2045, 2782. 

Bois (Sous). Fusain — IV N. 
3001 bis. 

Bois (Sous). Un tronc d'arbre 
abattu en travers d'un ruisseau 

— III N. 2168. 

Bois (Sous). Une paysanne et 
sa vache — III N. 1412. 

Bois (Sous). Voir Aliiiges 
(Les), Fontiiinehleaii, Magnv 
les Hameaux, ViUc-d'Avniy. 



Bois-Guillaume, près Rouen 
(Chaumières à) — II N. 12, 
13 et IV p. 223. 

Bois-Guillaume (La plaine à) 
II N. I et IV p. 221. 

Bois-Guillaume. Porte flan- 
quée de gros piliers — Il N. 
2, 38 et IV p. 221. 

Boissy-Saint-Léger (Souvenir 
des environs de) — III N. 
2233. 

Boîte (Peinture sur couvercle 
d'une) — III N. 2452. 

Boite cubique (Peintures sur 
une) — 111 N. 2453, 2454. 

Bologne (Près) — Dessin IV 
N. 2670. 

Bordeaux. Croquis d'album 

— IV N. 3119. 

Borghèse (Villa). Voir ffowe. 

Boubau (H"-Vienne) (Pan- 
neau décoratif peint à) • — II 
N. 1137. 

Bouché (Alexandre). Portrait 
de — m N. 2122. 

Bouleau (Le gros) Souve- 
nir de l'Ariccia. Fusain — 
IV N. 2998. 

Bouleau tordu (La route au) 

— III N. 2414. 

Bouleaux dans les rochers. 
Dessin IV N. 2406. 

Bouleaux (La clairière aux). 
Fusain — IV N. 2936. 

Bouleaux (La mare aux). 
Souvenir de Marcoussis — III 

N. 1735. 

Bouleaux (L'écluse aux) — 
II N. 1226. 
Bouleaux (Le ravin aux). 

Fusain — IV N. 2984 et p. 287. 

Bouleaux (Les) au bord du 
lac — UN. 1 134. 

Bouleaux (Les) dans le maré- 
cage — III N. 1757. 

Bouleaux (Les) des marais 
de Boves — III N. 1697. 

Bouleaux (Les). Souvenir du 
lac Majeur — II N. 1247. 

Boulogne-sur-Mer. Chantier 
de bateaux — II N. 541. 

Boulogne-sur-.^ler. Croquis 
d'album — IV N. 3067, 3087, 
3093, 3096. 

Boulogne-sur-Mer. Dessin. 

— IV p. 251. 

Boulogne-sur-Mer (Environs 
de) Vente de 1858 — IVp. 183. 

Boulogne-sur-Mer Moulin 
dans les dunes — Il N. 955. 



Boulogne-sur-Mer. Petite 
place — II N. 959. 

Boulogne-sur-Mer. Remparts 
de la haute ville — II N. 958 
et IV p. 238. 

Boulogne-sur-Mer. Séma- 
phore dans les dunes — II 
N. 954. 

Boulogne-sur-Mer. Sentier 
creux dominé par les arbres 

— II N. 956 et IVp. 208. 

Boulogne-sur-Mer. Un coin 
de la ville. — II N. 957. 

Boulogne-sur-Mer (Un mou- 
lin .1). Vente de 1858 — IV 
p. 184. 

Boulogne-sur-Mer vu du haut 
des falaises — II N. 960. 

Bouquet (d'arbres) du i" jan- 
vier — III N. 2354. 

Bouquet (Le) de Belle-Fo- 
rière. Procédé sur verre. — IV 

N. 3191. 

Bouquetières (Jeunes) — III 
N. 2436. 

Bourberouge (Manche). Co- 
rons de l'usine — II N. 499. 

Bourberouge. Dessins — IV 
p. 253. 

Bourberouge (Environs de). 
Bouquet d'arbres au bord 
d'une route — II N. 697. 

Bourberouge. Le château de 
M' de FaiUy — II N. 49S. 

Bourberouge (Près) L'étang 
de Morette — II N. 497. 

Bourg sur un coteau dominé 
par une vieille tour — II 
N. 997. 

Bourg (Un) au bord d'une 
rivière. Dessin — IV N. 2464. 

Bourg de Batz. Croquis 
d'album — IV N. 3100. 

Boves (Souvenir des marais 
de) — III N. 1843 

Bresie (Souvenir de la) à 
Incheville (Seine-Inférieure) 

— III N. 22S7. 

Brest (Album donné .à) par 
Mme Bernier — IV N. 3065. 

Brest (Environs de) — III 

N. 1547. 

Bretagne. Clocher, arbres, 
paysanne et son enfant. Des- 
sin — IV N. 2795. 

Bretagne ou Normandie. 
Village et son clocher domi- 
nant une vallée. Dessin — 
IV N. 2852. 



Bretagne (Paysage). Vente 
de 1858 — IV p. 184. 

Bretagne. Paysanne et ses 
enfants assis au bord d'un 
sentier sous les arbres. II 
N. 477; IV p. 275. 

Bretagne (Souvenir de) — 

III N. 1854; IVp. 275. 

Bretagne. Terrains acciden- 
tés. Dessin. IV N. 2796. 

Bretagne. Un sentier sur un 
plateau — II N. 781. 

Bretagne (Une fontaine en). 
Le Croisic — 11 N. 684; 

IV p. 272. 

Bretagne (Une fontaine en). 
Mûr— II N. 685. 

Bretagne. Une grille ombra- 
gée par de grands arbres — 

II N. 479. 

Bretagne (Une pâture en) — 

III N. 2338. 

Bretagne. Voir Dinan, Gran- 
ville, Mûr, Ouimper, S.iint- 
Màlo, Saint-Servjn. 

Breteuil. Croquis d'album — 

IV N. 3099. 

Breton (Un). Dessin — IV 
N. 2813 et pp. 281, 283. 
Bretonne allaitant son enfant 

— II N. 1269. 

Bretonne en prière — II 
N. 1039. 

Bretonne et sa petite fille — 
111 N. 1345. 

Bretonne (Pa)'sanne) debout 
une corbeille sous le bras — 

II N. 390 et IV p. 236. 

Bretonnes. Croquis d'album 

— IV N. 3065, 3104. 

Bretonnes de Mûr — Il 
N. Û07. 

Brie (Entrée d'un village de 
la) — III N. 2192; IV p. 275. 

Brienz (Le lac de) — II 

N. 409 et IV p. 234. 

Brienz. Voir Oberland. 

Brigand. Voir Italien. 

Brunoy. Acacias dans le parc 
de M. Dubuisson — III 

N. 21 13 et IV p. 214. 

Brunoy. Allée verte près de 
la ferme — III N. 21 12 et IV 
pp. 214, 290. 

Brunoy. Entrée de la pro- 
priété de M. Dubuisson — 

III N. 1360. 

Brunoy. La ferme du châ- 
teau — m N. 21 1 1 et IV pp. 
214, 290. 



M 



Brunoy. Le parc de M. Du- 
buisson — III N. 21 14. 

Brunoy (Souvenir d'un pré 
de) — III N. 2417; IV pp. 276, 
281. 

Brunoy (Trumeau peint a) — 

III N. 2455. 

BrunO)'. Un pré au bord de 
l'Yères— III N. 1361. 

Bûcheron(Le). — IIIN. 1602. 

Bûcheron (Le) dans la clai- 
rière — III N. 1916. 

Bûcheron (Le) de Rembrandt. 
Procédé sur verre — IVN.3 158. 

Bûcheron (Le grand). Pro- 
cédé sur verre — IV N. 3176. 

Bûcheron liant son fagot — 

— III N. 1794. 
Bûcherons (Lisière de forêt 

avec un) — III N. 1449. 

Bûcheronne à la lisière d'un 
bois — III N. 1952. 

Bûcheronnes (Les) au clair 
de lune — II N. 1233. 

Bûcheronnes (Les). Salon de 
1875 — I p. 333 : III N. 2196; 

IV p. 170,378. 
Bûcherons abattant des ar- 
bres— III N. 1861. 

Bûcherons (Deux) sciant un 
arbre au pied d'une colline 
boisée. Fusain — IV N. 29S2. 

Bûcherons dans la clairière 

— II N. 1167. 

Bûcherons sciant un arbre 
dans un ravin boisé — III 
N. 2231. 

Bûcherons (Trois) au pied 
d'un bouquet d'arbres — 111 
N. 2396. 

Bûcherons . Voir F.tjiig, 
Fontainebleau. 

Buisson (Frais) — III N. 1405. 

Buveurs (Les) — IV p. 176. 



Cabanes sur des terrains val- 
lonnés. Dessin — IV N. 2725. 

Cabaret (Paysans attablés à la 
porte d'un) — III N. 1418. 

Cache-cache ou Idylle. (Salon 
de 1839)— I pp. 178, 190,191; 
II N. iiio; IV pp. 169, 270, 
337. }3^, 367- 

Cache-cache ou Jeux du ber- 
ger et de la bergère — III 
N. 1636. 



Cache-cache. Procédé sur 
verre — IV I<l. 3190. 

Caen(Absided'une église de). 
Dessin — IV N. 2646. 

Caen. Croquis d'album — 
IV N. 3065,3076, 3104. 

Caen. Dessin — IV p. 232. 

Caen (Entre) et Vire. Croquis 
d'album — IV N. 3045. 

Calvaire (Le). Dessin — IV 
N. 2803. 

Calvaire — "Von Honfleur. 

Campagne au.\ vastes hori- 
zons. Paysan sur un mulet et 
femme à pied — II N. 878. 

Campagne boisée. Eau-forte 

— IV N. 3130 et p. 234. 
Campagnes vallonnées. Des- 
sin — IV N. 2820. 

Campanile vu à travers la 
feuillée — III N. 1940. 

Canal avec une église à l'ho- 
rizon (environs de Moret) — 
Il N. 657 et IV p. 208. 

Canal en Picardie — III 
K. 1743 et IV p. 21 1. 

Canal (Village traversé par 
un) — II N. 977. 

Canards(Les) — III N. 2448. 

Canteleu près Rouen — III 
N. 2034, 2033 ; IV p. 273. 

Cantonnier (Le) et sa femme 

— II N. 1147. 

Cap (Le) boisé — III N. 2221. 

Capri. Dessins — IV N. 2379, 
2606 et p. 252. 

Capri (Golfe de). Décora- 
tion chez Daubigny — III 
N. 1650. 

Capucin passant sur une 
route près de grands pins. 
Voir Italie (Souvenir cT). 

Carrier (Jardin de M.). Cro- 
quis d'album — IV N. 3043. 

Carrier (Le) provençal — III 
N. 1889. 

Carrières boisées — II 
N. 330. 

Carrières. Voir Fontaine- 
bleau. 

Carrières-Saint-Denis (Vues 
prises à) — II N. 39, 40; IV 
p. 224. 

Castel-Gandolfo. Dessins — 
IV p. 252. 

Castel-Gandolfo (Souvenir 
de) — III N. 1626. 

Cathédrale. Voir Chartres, 
Mantes, Saint-Lô, Sens. 



Cathédrale (Une). Dessin — 
IV N. 2704. 

Cathédrale (Une) gothique. 
Dessin (trait au tire-ligne) — 
IV N. 2642. 

Castel Saint Elia — II N. 149 
et IV p. 230. 

Castel Saint Elia. Crète ro- 
cheuse dominant la vallée. 
Dessin — IV N. 2522. 

Castel Saint Elia. Dessins — 
IV pp. 231, 252. 

Castel Saint Elia. Eglise. Des- 
sin — IV N. 2631. 

Castel Saint Elia. Fabriques 
au sommet des rochers. Des- 
sin — IV N. 2385. 

Castel Saint Elia. Rochers 
dominés par une maisonnette. 
Dessin — IV N. 2321. 

Castel Saint Elia. Vue pano- 
ramique. Dessin — IV N.2381 
et p. 283, 296. 

Castel Saint Elia. Vue pano- 
ramique avec un personnage 
accroupi. Dessin — IVN. 2630. 

Cavalier à Ville-d'Avra)-. Voir 
Pivot (Portrait de M./. 

Cavalier arrêté au pied de 
grands arbres — III N. 1403. 

Cavalier arrêté dans la cam- 
pagne. Procédé sur verre — 
IV N. 3220. 

Cavalier attardé dans la cam- 
pagne — II N. 1187. 

Cavalier causant avec des 
chcvriers. Dessin — IV 
N. 2917. 

Cavalier causant avec des 
paysans. Fusain — IV N. 2933. 

Cavalier causant avec deux 
paysannes. Fusain — IV 
N. 2996. 

Cavalier causant avec une 
paysanne à l'entrée d'un bois 

— III N. 1796. 

Cavalier chevauchant au bord 
d'une rive boisée. Fusain — 
IV N. 2955. 

Cavalier dans la campagne 
(esquisse) — ILI N. 1967. 

Cavalier dans un chemin 
creux. Dessin — IV N. 2892. 

Cavalier dans un chemin 
tournant — III N. 1342. 

Cavalier dans une gorge (Dé- 
coration chez Daubigny) — 
III N. 1648. 

Cavalier en forêt vu de dos 
et causant. Procédé sur verre 

— IVN. 3169. 



Cavalier en route; trumeau 
peint à Brunoy — IIIN. 2435. 

Cavalier en vue d'un village 
III N. 2102. 

Cavalier et paysan. — III 
N. 2459. (D.). 

Cavalier gravissant une mon- 
tée rocheuse. Voir Italie (Sou- 
venir d'). 

Cavalier (La carte de visite 
au). Procédé sur verre — IV 
N. 3156. 

Cavalier (Le) à la sortie du 
bois — III N. 2386. 

Cavalier (Le) arrêté — III 
N. 2317. 

Cavalier (Le) arrêté dans 
l'eau —III N. 1893. 

Cavalier (Le) au cheval blanc 
— II N. 1236. 

Cavalier (Le) au gué — II 
N. 1 172. 

Cavalier (Le) au soleil le- 
vant — II N. 1201. 

Cavalier (Le) dans la cam- 
pagne — III N. 2423; IV 
p. 292. 

Cavalier (Le) dans la vallée 
au chêne tordu — III N. 1840. 

Cavalier (Le) dans les ro- 
seaux. Autographie — IV 
N. 3145. 

Cavalier (Le) d'arrière-garde 
(soir) — III N. 241 1. 

Cavalier (Le) et le vacher — 

II N. 1176. 

Cavalier (Le) fuyard — III 

N. 2430. 

Cavalier (Le grand) sous 
bois. Procédé sur verre — IV 
N. 3167. 

Cavalier (Le petit). Dessin — 
IVN. 2S95. 

Cavalier (Le petit) sous bois. 
Procédé sur verre — IV 
N. 3163. 

Cavalier (Le) poursuivi par 
l'orage. Fusain — IV N.3001. 

Cavalier (Le) sur la route — 

III N. 1819; IV pp. 270, 279. 

Cavalier (Le vallon au) — 
III N. 2409; IV p. 292. 

Cavalier longeant un bois au 
bord de l'eau — III N. 1772. 

Cavalier longeant un bois, le 
soir — III N. 2268. 

Cavalier passant dans un che- 
min creux au pied d'un arbre. 
Fusain — IV N. 2934. 



15 



Cavalier passant en vue d'un 
château-fort — III N. 2368; 
IV p. 247. 

Cavalier sous un arbre — III 
N. 2321. 

Cavalier (Un) dans la cam- 
pagne; dessin sur toile — IV 
N. 2986. 

Cavalier. Voir CoK/vo/ijG/A', 
Vilh-d'Avray. 

Cayeux. Croquis d'album — 
IV N. 3073. 

Cayeux (Souvenir de) — II 
N. 1128, 1214; IV pp. 2oti, 
291. 

Cayeux (Souvenir de la grève 
de). Fusain —IV N. 2883. 

Cayeux (Souvenir du phare 
de) — II N. 1223. 

Cayeux (Souvenir d'un coup 
de vent à) — UN. 1 132. 

Celle (La) St Cloud. Croquis 
d'album — IV N. 3059. 

Celle (La) Saint-Cloud. Pâ- 
turage avec des vaches — II 
N. 696. 

Celliers (Les) près Sainte- 
Reine. Croquis d'Album — 
IV N. 3060. 

Cervara(La). Salon de 1831 

— II N. 200 et IV p. 167. 
Cervara (La). Etude pour le 

tableau— III N. 2459 (B). 

Chailly — Voir Fontaine- 
bleau. 

Chamouillet (Portrait de M""») 

— II N. 251. 

Chamounix (Vue de la vallée 
de) — II N. 509. 

Champ de blé. Coll. Donatis 

— IV p. 291. 

Chantier de bateaux. Dessin 

— IV N. 2649. 

Chantier de bateaux — Voir 
Boulogne-sur-Mer. 

Chantilly (Environs de). Un 
cours d'eau — II N. 55S et IV 
p. 202. 

Chantilly. Allée de forêt avec 
un cavalier — UN. 833 et IV 
p. 208. 

Chapeau de Cléophas (Pein- 
ture dans le fond du) — III 
N. 2436. 

Chapelle en Limousin — II 
N. 705. 

Charenton. Croquis d'album 

— IV N. 3065. 

Chariot italien dans la cam- 
pagne — II N. 327. 



Chariot- (Le) allant à la ville. 
Procédé sur verre — IV 
N. 3203. 

Chariot (Le) — Voir Mar- 
coussis (Souvenir de). 

Chariot traîné par des bœufs 
passant sur une route — II 
N. 692. 

Chariot (Un) dans les plaines 
de l'Artois — III N. 2254. 

Chariot — Voir Arras. 

Charmois (Mlle). Dessin — 
IV N. 2714. 

Charmois (Portrait de Mme) 
II N.5S7. 

Charretier (Le repos du). 
Dessin — IV N. 2655. 

Charretier romain. Dessin — 
IV N. 2501. 

Charretier — Voir Fontaine- 
bleau. 

Charrette de foin. Croquis 
d'album^ IV N. 3046. 

Charrette de foin longeant 
une rivière — III N. 1416. 

Charrette dételée — III 
N. 24O0 (E). 

Charrette en plaine — III 
N. 2249. 

Charrette (La) au gué du gros 
arbre — III N. 1949. 

Charrette (La) de grès — III 
N. 2422 ; IV pp. 272, 279. 

Charrette (La petite) dans les 
dunes — II N. 1 1 17 ; IV 
pp. 2S0, 284. 

Charrette (La). Souvenir de 
Saintry — III N. 1976. 

Charrette passant auprès d'un 
arbre. Dessin — IV N. 2462. 

Charrette passant auprès d'un 
arbre mort — III N. 2243. 

Charrette passant sur une 
route ; un moulin au fond. 
Dessin — IV N. 2805. 

Charrette sous bois — Voir 
Ville-d'A vray. 

Charrette (Une) chargée de 
foin passant dans la campagne 

— III N. 2090. 

Charron (La cour d'un) au 
bord delà Seine — III N. 1460; 
IV p. 275. 

Chartres. Dessins — IV 
p. 252. 

Chartres (La cathédrale de) 

— I p. 54; II N. 221 ; IV 
p. 295. 

Chartres (Portail de la cathé- 
drale de) — II N. 222 et IV 
p. 198. 



Chasse au renard chez M. De- 
lalain — II N. 599. 

Chasseur avec un enfant. 
Croquis d'album — IV N. 3093. 

Châtaigneraie dans les ro- 
chers (Auvergne) — II N. 530 
et IV p. 202. 

Châtaigneraie (Lisière de) 
(Auvergne ou Limousin) — II 
N. 297. 

Châtaigneraie rocheuse (Mor- 
van ou Auvergne) — II 
N. 294, 296. 

Château-fort en ruine — II 
N. 212. 

Château-fort en ruine (Les 
glacis d'un) — II N. 881. 

Château-fort (Le) dans les 
arbres — III N. 1665. 

Château romantique. Effet de 
lune — III N. 1767. 

Château vu entre les arbres. 
Fusain — IV N. 2912. 

Château Saint-Ange. Voir 
Rome. 

Chàtillon (Vue prise des hau- 
teurs de) en regardant Paris 

II N. 828. 
Châtillon-sur-Seine (Environs 

de) — II N. 682. 

Château -Thierry (Environs 
de). Voir Essomes, Evaux 
(Moulin des). 

Château-Thierry (La Marne à) 

— II N. lois. 
Château-Thierry. Vue d'en- 
semble avec la tour de Saint- 
Crépin — II N. 1016, 1017, 
1018, 1019 et IV p. 207. 

Château-Thierry. Vue d'en- 
semble sans la tour de Saint- 
Crépin — II N. 1020; IV 
p. 277. 

Château-Thierry. Vue prise 
des remparts — I p. 218; III 
N. 1287; IV p. 2S8. 

Chaumière dans les marais 

— III N. 2300. 
Chaumière dans un herbage 

^ III N. 1349. 

Chaumière (La) à la petite 
barrière — III N. 1400. 

Chaumière (La) au grand 
saule — III N. 1935. 

Chaumière (La) aux sureaux 
(Normandie) — III N. 2036. 

Chaumière (La) des dunes — 

III N. 1825 ; IV p. 272. 
Chaumière sous les arbres au 

bord des marais — H! N. 1904; 

IV p. 275. 



Chaumière (Une). Dessin — 
IV N. 2730. 

Chaumières au bord de l'eau 
-III N. 1934; IVp.285. 

Chaumières au bout d'un 
petit pont — II N. 219. 

Chaumières bordant une rue 
de village. Dessin — IV 
N. 2465. 

Chaumières dans les arbres 

— II N. 1130. 
Chaumières devant un rideau 

de peupliers — II N. 967. 

Chaumières et moulins au 
bord d'un torrent (Auvergne 
ou Morvan) — II N 293. 

Chaumières normandes — 

III N. 1417. 

Chaumières picardes — II 
N. 566. 

Chaumières. Voir Achieourt, 
Bois-Guillaume, Gournay, 
Pommier, Quiniper. 

Chaville (Blanchisseries de) 

-UN. 797. 

Chaville. Croquis d'album — 

IV N. 3043. 

Chaville, le matin, au prin- 
temps — III N. 1473. 

Chaville (Le petit) — II 
N. 16, 352 ; IV pp. 193, 
232. 

Chaville (Près). Allée sous 
bois — II N. 34 et IV p. 193. 

Chemin à travers champs — 
II N. 942. 

Chemin abrité par de grands 
arbres — III N. 173S. 

Chemin aux abords d'un vil- 
lage. Dessin — IV N. 2869. 

Chemin avec deux fillettes 
sous les arbres — II N. 571. 

Chemin conduisant vers une 
maison dans la campagne — 

II N. 975. 

Chemin creux au printemps 

— II N. 362. 

Chemin creux (L'entrée du) 

III N. 1761. 

Chemin dans la campagne 
aux abords d'un village — II 
N. 812. 

Chemin dans la campagne, le 
soir — Il N. 545. 

Chemin dans les bois — II 
N. 382. 

Chemin de Croix de l'église 
de Rosny — I pp. 167, 197; 
II N. 1083 à 1096; IV p. 334. 

Chemin dominé par les 
arbres — II N. 643. 



i6 



Chemin (Le) aux pommiers 

— II N. S13. 

Chemin (Le) boisé — III 
N. 1972 bis. 
Chemin (Le) du village — 

III N. 2421, 2460 (N.). 
Chemin (Le) inondé — III 

N. 22^7. 

Chemin montant — UN. 577. 

Chemin (Paysans arrêtés au 
bord d'un) — III N. 1977. 

Chemin sous les arbres dé- 
bouchant en plaine. Dessin — 

IV N. 2926. 

Chemin tournant avec trois 
paysannes et un cavalier — 
III N. 1542. 

Chemin (Tournant d'un). 
Dessin — IV N. 2726. 

Chêne (Le) dans la vallée — 
III N. 2223. 

Chêne (Le) et le roseau — 
III N. 2358 et IV p. 246. 

Chêne (Le grand) au bord 
des lagunes — III N. 1764. 

Chêne (Le gros) aux trois 
paysans et à la tour lointaine 
—'m N. 1711. 

Chênes (Les) Effet du soir — 

III N. 1744. 

Chênes (Les trois) auprès du 
lac — III N. 191 1 et IV p. 216. 

Chênes. Voir Fontainebleau. 

Chênes-verts (Les) dans la 
vallée — III N. 1664; IV 
p. 288. 

Cheval bai-brun au râtelier 

IV p. 231. 

Cheval blanc (Le ruisseau au). 
III N. 2218. 

Cheval (Portrait d'un) — II 
N. 875. 

Cheval (Un) dans une pâ- 
ture — II N. 688. 

Chevalier (Le) — III N. 
1510; IV p. 290. 

Chevaux à l'abreuvoir — III 
N. 1717. 

Chevaux chargés d'un bât. 
Dessin — IV N. 2688. 

Chevaux de selle harnachés 
(Italie). Dessin — IVN. 2541. 

Chevaux(Deux) dans la lande 

— II N. 1202. 

Chevaux en liberté. Croquis 
d'album — IV N. 3046. 

Chevaux harnachés (Campa- 
gne romaine). Dessin — IV 
N. 2482. 

Chevaux (Les) de Wouver- 
mans — III N. 2236. 



Chèvre (La) au pied des 
grands arbres — III N. 16S5; 
IV p. 273. 

Chèvre (La) patiente — III 
N. 1708; IV p. 271. 

Chèvre (Le rocher à la) — 

II N. 1165. 

Chèvres (La vallée aux) — 
N. 1232, 1701. 
Chèvres (Le pâtre aux deux) 

— III N. 1720; IV p. 270. 
Chèvres (Le pâtre aux trois) 

— III N. 1950. 

Chèvres (Le vallon des). Sou- 
venir du lac de Garde — III 
N. 2377. 

Chèvres (Les) de Frascati — 

III N. 1682; IV pp. 273, 279. 
Chèvres (Paysages avec des). 

Voir Bliingy (N. 1614) ; Bou- 
ieiuix (Mtire aux) (N. 1733); 
C/<7ir/<'r((N. 1900); Dormoir 
(N. iSo()); Lu^ancy (N. 140S); 
Marais (N. ii-]^)-, Pins [Villa 
aux) (N. 173*)); Torrent au 
crépuscule (N. 19 10). 

Chevreuse (Souvenir de la 
vallée de) — II N. i2so. 

Chevrier à la source — 

III N. 2430. 

Chevrier à l'orée d'un bois 

— III N. 2380. 

Chevrier assis dans une clai- 
rière, jouant de la flûte (Soir). 
Salon de 1S57 — I p. 170; II 
N. 1069; IV pp. 169, 270, 278. 

Chevrier assis dans une clai- 
rière sur une roche — III N. 
1807. 

Chevrier assis, jouant de la 
flûte sous de grands arbres — 

II N. 1148. 

Chevrier charmant sa chèvre 
avec la flûte — III N. 1624; 

IV p. 273. 

Chevrier dans une clairière 

— III N. 2323. 

Chevrier dans une gorge boi- 
sée — III N. 2203. 

Chevrier de la campagne de 
Rome — UN. 196. 

Chevrier de Terni — III X. 
2215; IV p. 275. 

Chevrier debout sous les ar- 
bres, jouant de la flûte (Soir) 

— II N. 1068. 

Chevrier. Décoration chez 
Decamps — II N. 1 106. 
Chevrier du lac de Nemi — 

III N. 1753. 

Chevrier en vue d'un golfe 

— ni N. 2202; IV p. 295. 



Chevrier italien — III N. r66i. 
Chevrier italien au bord d'un 
golfe — III N. 1689. 

Chevrier italien (Effet du 
matin) — III N. 1721. 

Chevrier (Le) italien (efl'et 
du soir). Carton pour tapisse- 
rie de Beauvais — I p. 118; 
II N. 608; IV p. 270. 

Chevrier jouant avec sa chè- 
vre — II N. 1 120. 

Chevrier jouant avec sa chè- 
vre. Salon de 1847 — 1 p. 
113; II N. 503 et IV p. 168. 

Chevrier jouant avec sa chè- 
vre. Croquis d'album — I\' 
N. 3087, 3095, 3108, 31 iS. 

Chevrier (Le bouquet d'ar- 
bres au). Fusain — IV N. 
3011. 

Chevrier(Le). Souver.ird'Ita- 
lie— III N. 2265. 

Chevrier (Les grands arbres 
au) — II N. 1213. 

Chevrier sous de grands 
arbres ou Le Matin. Salon 
de 1848. — II N. 621. 

Chevrier — Voir Albano 
(Souvenir d') (N. 1679) ; Berger 
(N. 374, 2224, etc.); Geniano 
(N. 457 bis). 

Chevrière au bord de l'eau 

— III N. 1775. 

Chevrière au bord d'un lac 

— II. N. 1127; IV p. 277. 

Chevrière dans un vallon 
(Soleil couchant). III N. 2240. 

Chevrière italienne — 

— III N. 1869. 

Chevrière lutinant sa chèvre 

— III N. 1684; IV pp. 269, 

288, 292. 

Chevrière. Voir Lnrnies. 

Chevriers à l'ombre — III 
N. 1883; IV p. 288. 

Chevriers des iles Borromées 

— III N. 1731 ; IV p. 276. 

Chien (Le petit) de M"'" Sen- 
negon. Croquis d'album — 
IVN.3117. 

Chierry (Aisne). Croquis 
d'album — IV N. 3084. 

Christ (Le) au jardin des 
Oliviers. Salon de 1849. — I 
pp. 120, 122, 125 note; II 
N. 610 et IV pp. 168, 272, 

289, 363. 

Christ (Le) au jardin des 
Oliviers. Esquisse — II 
N. 611. 



Christ (Le) au jardin des 
Oliviers. Dessin et fusain — 
IV N. 2821, 2822. 

Christ (Le) au jardin des 
Oliviers. Décoration dans l'é- 
glise de Ville-d'Avray — I 
p. j68 ; II N. 1076. 

Christ (Le) au jardin des 
Oliviers. (Eglise de Ville- 
d'Avray) — ■ Esquisse — II N. 
1077 bis et IV p. 240. 

Christ (Le) au jardin des 
Oliviers (Eglise de Ville- 
d'Avray). Réduction — III 
N. 2313. 

Christ (Le baptême du) ta- 
bleau pour l'église St-Nicolas- 
du-Chardonnet — I pp. 113, 
114, 238; II N. 466; IV 
p. 275. 

Christ (Le Baptême du). 
Esquisse — II N. 467. 

Christ (Le baptême du). 
Etudes diverses — II N. 468, 
469,470, 471, 472, 473 et IV 
p. 233. 

Christ (Etude pour le Bap- 
tême du). Dessin — IV 

N. 2754. 

Christ (Le baptême du). Dé- 
coration dans l'église de Ville- 
d'Avray — I p. 1 68; II N. 
1075. 

Christ (Le Baptême du). 
Décoration de l'église de 
Ville-d'Avray. Réduction — 

III N. 2312. 

Christ (Le Baptême du). Cro- 
quis — IV p. 252. 

Christ (Le Baptême du). Cro- 
quis d'album — IV N. 3045. 

Ciels. Croquis d'album — 

IV N. 5063,3066, 3070, 3097, 
31 01, 3103. 

Cigognes au bord d'un fleuve. 
(Décoration chez Daubigny) 
— III N. 1651. 

Civita Lavinia et Monte 
Giove. Dessin — IV N. 27SS 
et p. 252. 

Civita Castellana. Arbres au 
fond de la vallée. Dessin — 
IV N. 2622. 

Civita Castellana. Bouquet 
d'arbres au fond d'une gorge. 
Dessin — IV N. 2624. 

Civita Castellana. Bouquets 
d'arbres parmi les rochers — 
II N. 134 et IV p. 226. 

Civita Castellana (Carrières 
à). Dessin — IV N. 2513. 



17 



Civita Castellana. Chaîne de 
montagnes — II N. 179 et IV 
p. 194. 

Civita Castellana. (-hènes au 
pied de roches à pic — II 
N. 135 et IV p. 196. 

Civita Castellana. Crêtes ro- 
cheuses. Dessins. — IV N. 
2492, 2498, 2627, 2628. 

Civita Castellana. Croquis 
sommaire. Dessin — IV 
N. 2626. 

Civita Castellana. Dans la 
montagne — Il N. 143 et IV 
p. 229. 

Civita Castellana. Dessins — 
IV pp. 251, 252. 

Civita Castellana. Etude de 
rochers — IV N. 2629. 

Civita Castellana. Fabrique 
au sommet des rochers — II 
N. 139 et IV p. 228. 

Civita Castellana. Fabriques 
avec un pont. Dessin — IV 
N. 2514. 

Civita Castellana. Fond d'une 
vallée. Dessin — IV N. 2538. 

Civita Castellana. Gorge 
boisée. Dessin — IV N. 2337. 

Civita Castellana. — Hauts 
rochei-s — II N. 136 et IV 
p. 225. 

Civita Castellana. Jeunes 
arbres émergeant du flanc 
d'un rocher. Dessin — IV 
N. 2536. 

Civita Castellana. Pic ro- 
cheux — II N. 174. 

Civita Castellana. Plaines et 
montagnes — II N. 142 et IV 
p. 226. 

Civita Castellana. Plateaux 
sur les montagnes — II N. 173. 

Civita Castellana. Rochers à 
pic — II N. 178 et IV p. 227. 

Civita Castellana. Rochers 
au soleil — II N. 172. 

Civita Castellana. Rochers 
avec un bout de ville au fond. 
— II N. 138 et IV p. 197. 

Civita Castellana. Rochers 
boisés. Dessin — IV N. 2625. 

Civita Castellana. Rochers 
boisés — IV p. 228. 

Civita Castellana. Rochers 
dominant la vallée boisée — 
II N. 140 et IV p. 226. 

Civita Castellana. Rochers 
dominant la vallée. Dessin — 
IV N. 2621. 



Civita Castellana. Rochers 
émergeant de la verdure. Des- 
sin — IV N. 2527. 

Civita Castellana. Rochers 
humides — II N. 176 et IV 
p. 226. 

Civita Castellana. Rochers 
rouges — II N. 137 et IV 
p. 227. 

Civita Castellana. Terrains 
rocheux — II N. 133. 
Civita Castellana (Torrent à) 

— IV p. 223. 

Civita Castellana. Torrent 
abrité par les arbres. Dessin 

— IV N. 2505. 

Civita Castellana. Torrent 
dans les rochers — Il N. 177 
et IV p. 228. 

Civita Castellana. Torrent 
sous les arbres — II N. 141 et 
IV p. 225. 

Civita Castellana. Trombe 
d'eau dans la montagne — II 
N. 145 et IV p. 234. 

Civita Castellana. Un pont 
sur un torrent. Dessin — IV 

N. 2307. 

Civita Castellana. Un ruis- 
seau. Dessin — IV N. 2515. 

Civita Castellana (Un ruis- 
seau à). Dessin — IV N. 2623, 
et pp. 283, 287. 

Civita Castellana. Une église 
sur la hauteur. Dessin — IV 
N. 2306. 

Civita Castellana. Vallée ro- 
cheuse et boisée. Dessin — 
IV p. 2539. 

Civita Castellana. Vue d'en- 
semble avec un aqueduc. Des- 
sin — IV N. 2520. 

Civitella. Dessins — IV 
pp. 251, 252. 

Civitella. Deux italiens cou- 
chés sous les arbres. Dessin 

— IVN. 2512. 

Civitella. Etude d'arbres. 
Dessin — IV N. 25 11 et 
pp. 281, 283, 287. 

Civitella. Etude de rochers. 

— II N. 175. 

Civitella. Mamelon domi- 
nant une vallée. Dessin — 
IV N. 2620. 

Civitella. Mamelon dominant 
une vallée boisée. Dessin — 
IVN. 2545. 

Civitella. Panorama de mon- 
tagnes. Dessin — IV N. 2586. 

Civitella. Rochers boisés. 
Dessin — IV N. 2619. 



Civitella. Vallées et mon- 
tagnes — II N. 182. 

Clairière dans les bois — III 
N. 1591. 
Clairière sous les arbres — 

II N. 979. 

Clairière (La) — III N. 1868, 
1913. 

Clairière (La) Fusain - IV 
N. 2910. 

Clairière au crépuscule — 

III K. 1778. 

Clairière (La) au lever du 
jour ou Le Matin. Exposi- 
tion Universelle de 1867 — I 
pp. 235, 238, 239;IIIN. 1639; 

IV pp. ib9, 287. 

Clairière (La) aux arbres 
penchés; aquarelle — IV 
N. 2997 et p. 281. 

Clairière (La) aux cinq ar- 
bres — III N. 2370 et IV 
p. 217. 

Clairière (La) aux grands 
arbres; eft'et du soir — III 
N. 1900, 1901; IV p. 276. 

Clairière (Trois paj'sans dans 
une). Fusain — IV N. 2921. 

Clairière (Une) — III N. 2460 
(H). 

Clérambault (Ale.xandre) 
Portrait de — II N. 204. 

Clermont. Croquis d'album 
— IVN. 3065. 

Clichés-glace — Voir Verre 
(Procèdes sur). 

Clocher suisse (Château de 
Gruyères) — II N. 1078. 

Clocher pointu (Le village 
au) — III N. 1610. 

Colisée(Le) — Y on Rome. 
Colonnes (Deux) antiques. 
Dessin — IV N. 2835. 

Comairas (Portrait de). Cro- 
quis d'album — IV N. 3051, 
3060. 

Côme (Sur le lac de). Des- 
sin — IV N. 2671. 

Côme (Souvenir du lac de). 
II N. 642; III N. 1658. 

Corne (Ville et lac de) — II 
N. 30S; IV pp. 201, 287. 

Comédie (La) — III N. 1388 
et IV pp. 212, 292. 

Compiègne (Etude en forêt 
de). Dessin — IV N. 2719 et 
pp. 253, 281. 

Compositions. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3038, 3040, 
3041, 3043, 3045, 3046, 3049, 
3052, 3053, 3056, 3057, 3060, 



3062, 3063, 3066, 3067, 3068, 
3070, 3071, 3078, 3079, 3081, 
3082, 3083, 3084, 3089, 3090, 
3092, 3095, 3098, 3102, 3106, 
3107, 3109, 3115, 3117. 

Compositions diverses. Des- 
sins — IV p. 253. 

Concert (Le). Salons de 
1844 et 1837 — I P- '°4i 'yOj 
203, 338 ; II N. 461, 1098; 
IV pp. 168, 169, 174, 177, 
183, 276, 286. 

Constable (Souvenir de) — 

III N. 2427. 
Contrebandiers (Les) — III 

N. 2307 ; IV p. 289. 

Conversation (La) sous les 
arbres — III N. 1809, 1810. 

Copiste (Une) au Louvre. 
Croquis d'album — IVN.3121. 

Corbeil. Croquis d'album — 

IV N. 3122. 

Corbeil (Environs de). Che- 
min au bord de l'eau. — II 
N. ()o6. 

Corbeil (La Seine aux envi- 
rons de) — III N. 2159; IV 
pp. 274, 280. 

Corbeil vu de loin, derrière 
les arbres, le matin — III 
N. 2109 ; IV pp. 272, 280. 

Corbigny. Croquis d'album 
— IV N. 3084. 

Corot à son chevalet — I 
p. 29; II N. 41; IV pp. 291, 
298. 

Corot (Caricature de) par 
lui-même. Dessin. — IV 
N. 3101. 

Corot (Croquis de) d'après 
lui-même. Dessin — IV 
p. 298. 

Corot (Croquis de) d'après lui- 
même. Procédé sur verre — 
IV N. 3189. 

Corot la palette à la main — 
I p. 83; II N.370; IV p. 298. 

Corot (Louis-Jacques). Cro- 
quis d'album — IV N. 3122. 

Corot (Louis-Jacques), sur 
son lit de mort. Dessin — IV 
N. 2819. 

Corot (Portrait de M"») — I 
p. 99; II N. 388. 

Corot (Portrait de M. Fer- 
nand) à l'âge de quatre ans 
et demi — III N. 1273. 

Côte de Grâce. Voir Hon- 
fleur. 

Côte-d'Or (Souvenir de la). 
Soleil couchant — IV p. 241. 

Coteau (Petit) boisé — H 
N. 903. 



i8 



Coteaux en culture — III 
N. 2068. 

Coubron. Cavalier arrêté 
auprès d'un saule — III 
N. 2092 ; IV p. 275. 

Coubron (Coll. Gratiot) — 
IV p. 291. 

Coubron. Cour d'une mai- 
son de paysans — III N. 2176. 

Coubron (Entre) et Montfer- 
meil — III N. 2095. 

Coubron (Le bois de) — III 
N. 1540. 

Coubron. Le clocher vu de 
la propriété Gratiot — III 
N. 2090. 

Coubron. Prairies boisées; 
maisons au fond — IIIN. 2093. 

Coubron. Route montante 
III N. 2091. 

Coubron (Souvenir de). Bû- 
cheron et paysanne — III 
N. 2094. 

Coubron (Souvenir de). So- 
leil couchant — III N. 2460 (R). 

Coubron (Souvenir d'un 
voyage à) — III N. 2306. 

Coulomniers. Le jardin de 
M. Preschez — III N. 1398. 

Coulommiers (Une rue à) — 
III N. 1399. 

Cour d'une maison de pay- 
sans (Normandie) — II 
N. 346, 879. 

Cour (La) au puits — II 
N.79,. 

Cour normande avec deux 
vaches — II N. 403. 

Cour normande avec un 
cheval — II N. 532. 

Cour rustique avec un ma- 
nège — II N. 966. 

Cour rustique (Trois pay- 
sannes causant dans une) — 

III N. 1991. 

Cour (Une) avec un vieux 
puits — II N. 689. 

Courpignac (Le moulin de) 
près Saintes — III N. 1282 et 

IV p. 176. 

Cours d'eau sous les arbres 

- II N. 789, 795 ; III 
N. 2372; IV p. 217. 

Course (Le prix de la) ou 
jeux de la Grèce — I p. loi ; 
II N. 633; IV p. 168. 

Cousin (Les bords du) — II 
N. 430. 

Couvent sur les bords de 
l'Adriatique. Salon de 1831 

— II N. 201 et IV p. 167. 



Crécy-en-Brie (S.-et-M.). 
Clocher du village — III 
N. 2193, 2193 bisiiy pp. 216, 
281. 

Crécy-en-Brie. Pré bordé de 
saules, avec des vaches — III 
N. 1987. 

Crécy-en-Brie. Route dans la 
campagne — III N. 1994 ; IV 
p. 276. 

Crécy-en-Brie. Une saulaie 
avec deux paysannes. — III 
N. 1993 ; IV p. 276. 

Creil. Croquis d'album — 
IV N. 3059, 3087. 

Crémieu (Isère). Château 
Ste-Marie. Paysanne sur un 
n^ur — II N. 715. 

Crémieu. Dessins — IV p. 
253 et N. 2810. 

Crépuscule Salon de 1848 

— IV p. 168. 
Crépuscule. Vente Corot i8s8 

— IV p. 184. 

Crète boisée avec échappée 
sur la campagne — II N. 1208; 
III N. 1815. 

Crète (La) rocheuse. (Château 
de Gruyères) — II N. 1080. 

Crique (Une) au bord de la 
mer — III N. 2277. 

Croisic (Le). Croquis d'al- 
bum — IV N. 3100. 

Croisic (Le). Versant boisé. 
Dessin — IV N. 2758. 

Croisic (Le). Voir Bretiigiie. 

Croquis de femmes assises 
et couchées. Dessins — IV 
N. 2901. 

Croquis (Feuilles de). Des- 
sins — IV N. 2850, 2903, 
2904, 2905. 

Cueillette à l'Ariccia — III 
N. 2320. 

Cueillette (La) au bord du 
chemin — III N. 1659. 

Cueillette (La) dans le pa- 
cage — II N. 1204. 

Cueillette (La) des fruits — 
II N. 383. 

Cueillette (La) des margue- 
rites — III N. 1668. 

Cueillette (La) des simples 

— III N. 1876; IV p. 275. 

Cueillette (La) du laurier ; le 
soir — II N. 614. 

Cuincy (Le moulin de), près 
Douai. Autographie — IV 
N. 3130 et p. 288. 

Cuincy. Voir Douai. 



Cuisine. Voir Mantes, Mé- 
nagère. 

Curieuse (La petite) — II 
N. 1042. 

Cyprès. Voir Villeiwiive-le^- 
Avignon. 

Cyprès (Groupe de). Soleil 
couchant — IV p. 229. 



D 



Dame (La) bleue — III 
N. 2180 ; IV p. 295. 

Danse capréenne — III N. 
1902. 

Danse. Croquis d'album — 
Voir Théâtre. 

Danse de bergers Napolitains 
Voir Italie (Site d'j. 

Danse de bergers tyroliens. 
(Soleil couchant) — II N. 1067. 

Danse des bergères. Souvenir 
d'Arleux — III N. 2031. 

Danse du soir. Souvenir d'I- 
talie — III X. 2207 ; IV 
pp. 269, 292. 

Danse italienne, d'après Mi- 
challon — II N. 198. 

Danse (La) auprès de la fon- 
taine antique — III N. 1692. 

Danse (La) dans le vallon 
boisé — III N. 1811. 

Danse (La) de Castel-Gan- 
dolfo — II N. 1125 ; IV p. 272. 

Danse (La) des bergers ita- 
liens — III N. 1673, 1674, 
1678, 1688. 

Danse (La) des trois bergères 
— III N. i6=i2. 

Danse (La) sous les arbres au 
bord du lac — III N. 1698. 

Danse (Mouvement de). Des- 
sin — N. 290O. 

Danse sous les arbres. Fu- 
sain — N. 3013. 

Danse de Nymphes. Voir 
Nymphes. 

Danses virgiliennes — II 
N. 1 1 12. 

Danseurs (Deux) levant une 
coupe. Fusain — IV N. 2884. 

Danseuses des bois — III 
N. 2209. 

Dante. Etude pour Dante et 
Virgile. Dessin — IV N. 2846. 

Dante et Virgile. Salon de 
1859 — I pp. 178, 189, 190, 
191, 311 ; II N. 1099 ; IV pp. 



169, 208, 557, 338, 367, 368, 
380. 

Dante et Virgile. Croquis 
d'album — IV N. 3041. 

Dante et Virgile, croquis. 
Dessin — IV N. 2845. 

Dante et Virgile. Etudes de 
types. Dessins — IV N. 2847, 
2848, 2849. 

Dante et Virgile (Etudes pour) 

— II N. 32, 779. 

Dante et Virgile. Fusain — 

IV N, 2844. 

Dante et Virgile (La palette 
de) — III N. 24s8; IV. p. 292. 

Dante et Virgile. Procédé sur 
verre — IV N. 319s- 

Dante et Virgile. Réduction 
pour M. Rodrigues — I 
p. 281: m N. 2315 ; IV pp. 
275, 292. 

Daphnis et Chloé. Salon de 
184s — I p. 106; II N. 465 ; 
IV pp. 168, I7"i, 360. 

Dardagny. Croquis d'album 

— IV N. 3069, 3070. 
Dardagny. Dessin — IV p. 

253- 

Dardagny. Le chalet des 
vieux paysans — II N. 719. 

Dardagny (Paravent peint à) 

— II N. 1073. 

Dardagny (Souvenir de) — 
II N. 722 ; IV p. 276, 287. 

Dardagny. Un chemin dans 
la campagne — II N. 720. 

Dardagny (Une ferme de) ■ — 
II N. 721.' 

Dardagny. Une rue de village 

— II N. 718; IV pp. 269. 

Dardagny (Vallée aux envi- 
rons de) — II N. 723. 

Dardagny. Vente Corot de 
1858 — IV p. 184. 

Daubigny (Souvenir d'un ta- 
bleau de). Fusain — IV 
N. 2863. 

Daubigny. Voir Auvers. 

Daumier dessinant — III 
N. 1584. 

Dauphiné (Croquis sommai- 
res de paysage en). Dessin — 
IV N. 2830, 2832. 

Dauphiné. Maisons se déta- 
chant sur le ciel et terrains au 
premier plan. Dessin — IV 
N. 2831. 

Dauphiné (Une paysanne du). 
Dessin — IV N. 2808. 

Dechy (Souvenir des marais 
de), près Douai — IIIN. 2281. 



19 



Décoratives (Peintures) — 

II N. 435 à 440, 466, 600 à 
607, 608, 1073, 1074 à 1077, 
1078 à 1081, 1083 à 1096, 1104 
à 1 107, 1 137, 1 186, 1 186 bis ; 

III N. 1615 à 1618, 1633, 
1634, 1644 à 1651, 2455. 

Déjeuner (Un) dans la clai- 
rière. Procédé sur verre — IV 
N. 3.85. 

Delalain (M°"). Croquis d'al- 
bum — IV N. 3042. 

Delalain (Portrait de M. 
Edouard) — I p. 99 ; II N. 
594- 
Delalain (Portrait de M"" 
Edouard) — II N. 595. 

Delalain (Portraits des en- 
fants de M.) — II N. 596, 597, 
598. 

Delalain. Voir Cfuissc- au re- 
nard. 

Delanoue (Portrait de), jar- 
dinier — I p. 99 ; UN. 592. 

Delanoue (Portrait de M"') 
— I p. 99; II N. 593. 

Démocrite et les Abdéritains. 
Salon de 1841 — I p. 90 ; II 
N.376; IV pp. 168,289,357. 

Dénicheurs (Les petits) — 
III N. 2308,2309; IV pp. 274, 
278. 

Dénicheurs (Les petits). Fu- 
sain — IV N. 2882. 

Dénicheurs (Les) toscans — 
II N. 1230. 

Dénicheurs. Voir Italie [Sou- 
venirs d'). 

Desavary (Léontine) tenant 
une tourterelle — III N. 315 i . 

Desbrochers (Portrait du fils 
du peintre) — I p. 99; II 
N. 591. 

Desenzano (Un chariot de 
vendange ii). Dessin — IV 
N. 2674. 

Dessinateur (Le) dans le 
vallon — III N. 1929. 

Dessinateur. Voir Morte- 
fontaine. 

Diane au bain (Vente Mé- 
nasce) — III N. 1515 ; IV 
p. 274. 

Diane au bain (Vente Rappe) 
— III N. 2 178: IV pp. 278, 287. 

Diane chasseresse. Croquis 
d'album — IV N. 3049. 

Diane (Compagnie de) ou 
Effet du Matin. Exposition 
Universelle de 1855 — I pp. 
158, 203, 338; II N. 1065; 
IV pp. 169, 287. 



Diane (Compagnie de). Cro- 
quis d'album — IV N. 3107. 

Diane (Compagnie de) — 
Fusain — IV N. 2876. 

Diane et Actéon. Esquisse — 

N. 1178. 

Diane (Le sommeil de) — I 
pp. 224, 225 ; III N. 1633; 
IV p. 271 . 

Diane (Le sommeil de). Es- 
quisse — N. 163 1. 

Diane (Le sommeil de). Fu- 
sain — IV N. 2979. 

Diane surprise au bain par 
Actéon. Salon de 1836 — I pp. 
76,288; II N. 363; IV p. 167. 

Diane surprise au bain. Es- 
quisse — II N. 364. 

Dieppe. Croquis d'album — 
IV N. 30O3. 

Dieppe. Dessin — IV p. 25 i. 

Dieppe. Femme de pécheur 

— II N. 55 et IV p. 224. 

Dieppe. Jetée et la mer — 
II N. 3 et IV p. 193. 

Dieppe. Vue panoramique 
aux environs — II N. i r et IV 
p. 223. 

Dinan. Porte de Jerzual — 
II N. 990. 

Dinan. Une porte de la ville. 
II N. 989 et IV p. 209. 

Dôme (Le) florentin. Eau- 
forte — IV N. 3135 et pp. 254, 

277. 

Dôme (Le) italien. Dessin. 

— IV N. 2833. 

Dôme lointain (Bouquet 
d'arbres au). Dessin — IV 

N. 2977. 

Dôme lointain vu à travers 
les arbres. Dessin — IV 
N. 2960. 

Domfront. Croquis d'album 

— IV N. 3093. 

Domfront (Une forge à). Vente 
Corot de 1858— IV p. 184. 

Domfront Vente Corot de 
1858 —IV p. 184. 

Domfront. Voir Moulin à 
eau. 

Domo d'Ossola (Environs de) 

— II N. 324. 

Domo d'Ossola (Femme de) 
Dessin — IV N. 2676. 

Domo d'Ossola (Souvenir 
de). Aquarelle — IV N. 2938. 



Don Quichotte et Sancho. 
(Décoration chez Daubigny) 
— III N. 1645. 

Donzelles (Le marais des), 
près de la Scarpe — III 
N. 2188. 

Dormeur. Voir Stamati. 

Dormoir (Le) communal — 
III N. 1806; IV p. 291. 

Dormoir (Le) de Brunov — 
III N. 2431. 

Dormoir (Le) des vaches. Au- 
tographie — IV N. 3147. 

Dormoir (Le petit) — III 

N. 2294. 

Dormoir (Le petit). Soleil 
couchant — II N. 1152. 

Dormoir (Un) — III N. 22 1 1. 
Dormoir (Un) de la Brie — 
III N. 1742. 

Douai (Environs de). La pe- 
tite Sensée — II N. 801. 

Douai (Environs de). Lam- 
bres— III N. 1596. 

Douai (Environs de). Les 
marais de Cuincy — III N. 
1594 ; IV p. 279. 

Douai. Glacis des fortifica- 
tions— II N. 778. 

Douai. La maison de M. A. 
Robaut — III N. 2006. 

Douai (Le beffroi de) — I pp. 
13, 251; III N. 2004; IV pp. 
272, 278, 391. 

Douai (Souvenir de), vu des 
marais de Sin — III N. 2419. 

Douai (Souvenir des environs 
de) — III N. 2213. 

Douai (Souvenir des fortifi- 
cations de). Eau-forte — IV 
N. 3134 et p. 277. 

Drague (La) — III N. 2460 
(F.). 

Dumax (Portrait d'Ernest) en 
costume arabe — II N. 1059. 

Dune (Le moulin sur la) — 
m N. 2357 et IV p. 246. 

Dune (Un arbre dans la) avec 
une chaumière lointaine. Fu- 
sain — IV N. 2932. 

Dunes au bord de la mer. 
Voir Duiikcrque, Ste-Adresse, 
Trouville. 

Dunes de Hollande — III 
N. 2304. 

Dunes (Groupe d'arbres dans 
les) — UN.: 129. 



Dunes plantées de jeunes 
arbres — II N. 835. 

Dunes (Source dans les) — 
II N. 1231. 

Dunes (Souvenir des) du 
Nord — III N. 2345. 

Dunkerque. Bassins de pè- 
che — II N. 766 et IV p. 208. 

Dunkerque. Bateaux de pè- 
che amarrés à quai — Il N. 
215 et IV. p. 240. 

Dunkerque. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3064, 3077. 

Dunkerque. Dessins — IV 
p. 252. 

Dunkerque (Environs de). Le 
chemin du moulin à vent — 

II N. 347. 

Dunkerque (Environs de). 
Vente Corot de 1838 — IV 
p. 183. 

Dunkerque. L'arrière-port — 

UN. 763, 767; IV p. 273. 

Dunkerque (La dune de) — 

III N. 2121 ; IV p. 271. 

Dunkerque. La plage — II 
N. 764. 

Dunkerque. Les dunes — 
II N. 765, 768, 770. 

Dunkerque. Remparts et 
porte d'entrée du port — III 
N. 2118; IV p. 246. 

Dunkerque (Souvenir des 
dunes de) — N. 2295. 

Dunkerque (Un faubourg de) 
Dessin — IV N. 2650. 

Dunkerque (Un moulin à 
vent à). Dessin — IV N. 2651. 

Dunkerque. Une pêcheuse de 
crevettes — II N. 761, 762; 
IV pp. 208, 275. 

Dunkerque. Vente Corot de 
1858 — IV p. 184. 

Dunkerque. Voir Zuydcoote. 

Dunkerque. Vue prise d'un 
bassin de pèche — III N. 2 1 19; 
IV p. 295. 

Dunkerque. Vue prise des 
dunes — III N. 21 16. 

Dunkerque. Vue prise des 
dunes. Dessin — IV N. 2648. 

Dunkerque. Vue sur un 
bassin de pèche — III N. 2117. 

Dutilleux en Hollande. Cro- 
quis d'album — IV N. 3098. 

Dutilleux (Portrait d'Eugénie) 
— II N. 1057. 



20 



Eau (Le bord de 1') Décora- 
tion chez Decamps — II 
N. 1 104. 

Eaux-fortes par Corot — IV 
N, 3123 à 3136 ; IV pp. 253 
et =54. 

Echappée en lisière de bois 
entre un saule et un bouleau. 
Fusain — IV N. 2914 et p. 287. 

Echappée sous bois sur un 
lac, avec des baigneuses en 
sortant. Fusain — IV N. 2920. 

Echappée sur la mer entre 
les arbres. Fusain — IV 
N. 2952. 

Ecluse (L') aux bouleaux — 

II N. 1226. 

Ecluse (L') sous les châtai- 
gniers — II N. 572. 

Ecouen (Seine-et-Oise). Coin 
de village — III N. 1990 et 
IV p. 212. 

Ecrans (Deux) peints sur soie 

— III N. 1799, 1800; IV 
p. 282. 

Ecrevisses (Le trou aux) — 

III N. 1881. 

Eglise dominant une vallée 

— il N. 798. 

Eglise dominant une vallée. 
Dessin — IV N. 2897. 

Embuscade (L'). Procédé sur 
verre — IV N. 3184. 

Enfant assis en vue de l'étang 
de Ville-d'Avrav. Dessin — 

IV N. 2692. 

Enfants dans la campagne — 
Vente Corot de 1858 — IV 
p. 183. 

Enfants jouant dans une 
rivière — III N. 2137; IV 
p. 271. 

Enfants (Les) de la ferme. 
Procédé sur verre — IV 
N.3161 

Enfants (Trois) au bord d'un 
ruisseau,en vue d'un village — 
II N-. 392. 

Enghien (Souvenir du lac d') 

— III N. 1863. 

Ennery, près Auvers-sur- 
Oise— III N. 1311. 

Epernon. Chemin montant 
dans la campagne — II 
N. 947 ; IV p. 289. 

Epernon. Croquis d'album 

— IV N. 3060, 3089. 
Epernon. Fermier à cheval 

surveillant le labourage — II 
N. 946. 



Epernon. La petite vanne — 
III N. 1330,1331; IV pp. 270, 
28S. 

Epernon. La route au labou- 
reur — III N. 1328, 1329 ; IV 
p. 292. 

Epernon. Le chemin près la 
vanne — II N. 945. 

Epernon. Le petit pont — III 
N. 1441. 

Erdre (Bords de 1"). Croquis 
d'album — IV N. 3100. 

Escalier (Un) sous les arbres 
III N. 2340. 

Esclaves (Les) de Fleury et 
de Corot à l'Ariccia. Dessin. 

— IV N. 2574. 

Estafette (L'). Dessin — IV 
N. 2S62. 

Essomes (L'église d') près 
Château-Thierry — II N. 1021 
et IV p. 347. 

Essoyes (Aube). Croquis 
d'album — IV N. 3093. 

Essoyes. Dans les prés — 
III N. 1437 ; IV p. 279. 

Essoyes. La vanne — III 
N. 1984, 19S5 ; IV pp. 273, 
280, 291. 

Essoyes. Rideau d'arbres et 
l'église au fond — N. 1442. 

Etampes (Plaine aux envi- 
rons d') — UN. 986. 

Etang au pied des arbres 
avec un batelier — UN. 1191. 

Etang avec un berger au pied 
des arbres — II N. 612. 

Etang avec un clocher à 
l'horizon — II N. 867. 

Etang bordé d'arbres avec 
une paysanne auprès d'un 
saule — III N. 2089. 

Etang (Bords d'un) avec des 
bûcherons — II N. 11 19. 

Etang (Bords d'un) avec trois 
campagnards et deux vaches 

— 11 N. 1140. 

Etang (Bords d'un). Fusain. 
(Collection Gentil) — IV 
N. 2874. 

Etang (Bouquet d'arbres au 
bord d'un) — II N. 349, 351. 

Etang (Brouillard sur 1') — 
III N. 2280. 

Etang (Deux paysans au bord 
d'un) — III N. 1975. 

Etang (Echappée sur 1') — 
111 N. 2374 et IV p. 214. 

Etang (L') à l'arbre penché 

— III N. 1980. 



Etang (L') à la petite bergère 

— II N. 565. 

Etang (L') à la tour et au 
pécheur — II N. 1255. 

Etang (L') au bouleau et à 
la vachère — II N. 1198; IV 
p. 286. 

Etang (L") au chien — II 
N. 1 184 ; IV p. 273. 

Etang (L') au gros arbre — 
111 N. 1871. 

Etang (L') au gros arbre et 
au batelier — III N. 2381. 

Etang (L') au portique. — 
II N. 1185. 

Etang (L') aux ruines — III 
N. 1734. 

Etang (L') aux trois arbres 
malingres — III N. 1739. 

Etang (L') aux trois bouleaux 

— III N. 1888. 

Etang (L') aux trois vaches — 

II N. 1158. 

Etang (L') aux trois vaches et 
au croissant de lune — II 
N. 1240. 

Etang (L') aux trois vaches 
et aux trois arbres — II 
N. 1139. 

Etang (L') aux villas — II 
N. 1126 ; IV p. 284. 

Etang (L') derrière les arbres 

— III N. 1714. 

Etang (La rive de 1') après 
l'orage — III N. 1878. 

Etang (Lisière boisée d'un) 

— III N. 1882. 

Etang picard — III N. 1687. 

Etang (Rêverie sur 1') — II 
N. 1 1 14. 

Etang (Rive d'un). Trois 
paysans à gauche, deux vaches 
au milieu — III N. 1730. 

Etang (Soleil couchant au 
bord d'un) — II N. 1 137. 

Etang (Souvenir d'un) du 
Limousin — II N. 1 185 bis. 

Etang (Un) au bord des bois 

— II N. 511, 805. 

Etang. Voir Lac, Marais, 
Mortain, Morte fo ntaiiie, 
St-Cucuphat, Villt'-J'Avray, 

Etangs (Grands) au bord des 
bois — III N. 2337. 

Etaples. Croquis d'album 

— IV N. 3096. 

Etoile (L') du soir — Ip.222; 

III N. 1623. 



Etran (Intérieur de la cha- 
pelle d'). Dessin. — IV N. 2603 
et p. 253. 

Etrembières (Haute-Savoie). 
La vallée de l'Arve. Dessin — 
IV N. 2742 et IV p. 252. 

Etretat. Chaumières sur le 
versant d'un coteau — III 
N. 2056. 

Etretat. Croquis d'album — 
IV N. 3119. 

Etretat. Deux chaumières 
dans la campagne — III 
N. 20^7; IV p. 279. 

Etretat (Environs d'). Abreu- 
voir sous les arbres — III 
N. 20158. 

Etretat (Environs d'). Labou- 
reur dans la campagne — III 
N. 1354. 

Etretat. La ferme au grand 
chaume — III N. 2055; IV 
p. 271. 

Etretat. La plage — III 
N. 2054. 

Etretat. Le chalet de M. H. 
Dumesnil — III N. 2060. 

Etretat. Moulin à vent. — II 
N. 859, 860. 

Etretat ou Yport. La ferme 
aux trois commères — III 
N. 2059 ; IV pp. 275, 279. 

Etretat. Près la tribune du 
champ de courses — III 
N. 2073. 

Etretat (Près). Pierrefigues. 

— III N. 2074; IV p. 279. 

Etretat. Une femme assise 
sur la falaise, regardant la 
mer — IV p. 243. 

Etude (L') — III N. 1570; 
IV p. 274. 

Eu (Lisière de la forêt d') 

— II N. 792. 

Eurydice blessée — I p. 244; 
III N. 1999, 2000, 2001; IV 
pp. 279, 287, 293. 

Evaux (Le moulin des) près 
Château - Thierry — III 

N. 1289; IV pp. 272, 280. 

Evaux (Les). Clairière du 
bois Pierre — III N. 1290, 
1291 ; IV p. 280. 

Evaux (Les). Un peintre sous 
les arbres — III N. 1293. 

Eve. Croquis d'album pour 
les décorations de l'église de 
Ville-d'Avray — IV N. 31 15. 

Eza (Souvenir d'). Procédé 
sur verre — IV N. 3218. 



21 



Fabriques sur une colline 
derrière les arbres. Dessin — 
IV N. 2739. 

Fagot (La paysanne au) — 

III N. 2438. 

Fagot (Le) attendu — III 
N. 1696. 

Faïence grand feu (Peinture 
sur) — m N. 2457 et IV 
p. 248. 

Falaise. Croquis d'album — 

IV N. 3056. 

Falaise (Le château de) — 
II N. 500. 
Falaises avec des habitations 

— II N. 218 bis et IV p. 230. 

Falaises (Vue prise du haut 
des) — II N. 225, 226, 257. 

Falleri. Dessins — IV p. 251. 

Fampoux, prés Arras. Mai- 
sons dans les arbres — III 
N. 2015. 

Fampoux (Souvenir de l'étang 
de). Fusain — IV N. 2949. 

Fampoux (Souvenir de). Pro- 
cédé sur verre — IV N. 3160. 

Fampoux (Souvenir des ma- 
rais de) — II N. 1258; III 
N. 2246, 2256. 

Fanchette (Portrait de) — II 
N. 203. 

Farnèse (Jardins). \oiiRoine. 

Faubourg (Un) de ville — II 
N.872. 

Faucheur auprès d'une sau- 
laie — UN. iooietIVp.271. 

Faucille (La). Croquis d'al- 
bum — IV N. 3069. 

Faulte du Puyparlier (Cari- 
cature de M.). Croquis d'al- 
bum — IV N. 3093. 

Faulte du Puyparlier (Por- 
trait du capitaine) — UN. 206. 

Faune (Jeune) jouant avec 
une chèvre et divers autres 
croquis. Dessin — N. 2838. 

Faune (Le) dansant — III 
N. 2226. 

Faune lutinant une nymphe. 
Croquisd'album — IVN. 3065. 

Fausse-repose (Les bois de) 

— 11 N. 290. 

Fécamp. Croquis d'album. 

— IV N. 3055. 

Femme (Académie de) assise. 
Dessin — IV N. 2801. 



Femme (Académie de) cou- 
chée, vue de dos. Dessin — 
IV N. 2690. 

Femme (Académie de), les 
bras croisés au-dessus des 
seins. Dessin — IV N. 2867 
et pp. 287, 2c>6. 

Femme (Académie de) les 
bras croisés sous les seins. 
Dessin — IV N. 2868. 

Femme à genoux avec une 
guitare auprès d'elle. Dessin 

— IV N. 5002. 

Femme à la mandoline. Des- 
sin — IV N. 2974. 

Femme assise de profil, la 
tète retournée de face. Dessin 

— IV N. 3009. 

Femme assise, les cheveu.x 
sur les épaules — III N. 1384 
et IV p. 244. 

Femme de ménage (La) — 
II N. 385 et IV p. 232. 

Femme de pécheur. Voir 
Dieppe. 

Femme éplorée. Croquis — 

— IV N. 2992. 

Femme (Tète de) . Croquis 
IV N. 3003. 

Femme (Jeune) .i la fleur 
jaune — -III N. 13S1. 

Femme (Jeune) à la fontaine 

— III N. 1341, 1342, 1343, 
1512 ; IV p. 291. 

Femme (Jeune) à la grande 
toque et à la mandoline — II 
N. 1060; IV p. 286. 

Femme (Jeune) à la manche 
jaune — III N. 1583. 

Femme (Jeune) à la margue- 
rite — m N. 1429. 

Femme (Jeune) à la pâque- 
rette — II N. 1038. 

Femme (Jeune) à la pensée 
II N. 1041. 

Femme (Jeune) à la robe 
rose — III N. 1430 ; IV p. 212. 

Femme (Jeune) à l'écharpe 
rose — 111 N. 1580 et IV 
p. 245. 

Femme (Jeune) assise de 
face ou " La Blonde Gas- 
conne " — II N. 459 bis et IV 
p. 213. 

Femme (Jeune) assise en vue 
d'un lac — II N. 664. 

Femme (Jeune) assise la 
main dans les cheveux — III 
N. i42i;lV pp. 210, 290. 

Femme (Jeune) assise, la poi- 
trine découverte — II N. 383. 



Femme (Jeune) assise, la 
tète appuyée sur la main 
gauche — III N. 1390. 

Femme (Jeune) assise, les 
mains croisées, les cheveux 
sur les épaules — III N. 1578 
et IV p. 243. 

Femme (Jeune) assise, les 
mains croisées sur le genou 

— II N. 1024 et IV p. 204. 

Femme (Jeune) assise, médi- 
tant — II N. 387, 417, 663; 

III N. 1270,1273, 1339, 1340; 

IVpp.2II, 256,241,242, 243. 

Femme (Jeune) assise, tenant 
des fleurs entre les mains — 

II N. 381 et IV p. 204. 
Femme (Jeune) au grand 

voile. Dessin — IV N. 2970. 

Femme (Jeune) blonde à la 

tunique claire — III N. 2145; 

IV p. 287. 

Femme (Jeune) couchée, la 
main sur la poitrine. Dessin 

— IV N. 2780. 

Femme (Jeune) dans l'ate- 

lierde Corot. Voir/l/«/;>r (V). 

Femme (Jeune) dans le bois 

— III N. 1428; IV p. 271. 
Femme (Jeune) debout, un 

livre à la main. Dessin — IV 
N. 27S1. 

Femme (Jeune) debout, tres- 
sant une couronne — III 
N. 2142. 

Femme (Jeune) de dos, se 
retournant. Dessin — IV 
N. 2971. 

Femme (Jeune) en bleu, 
rêveuse. Voir M^iriette. 

Femme (Jeune) en chemise. 
Dessin — IV N. 2636. 

Femme (Jeune) en rouge te- 
nant une mandoline — III 
N. 1566; IV pp. 287, 291. 

Femme (Jeune) jouant de la 
mandoline — III N. 1571. 

Femme (Jeune) jouant de la 
mandoline dans l'atelier — 

III N. 2148 bis. 

Femme (Jeune) la palette à 
la main — III N. 1552; IV 
p. 244. 

Femme (Jeune), la tête fleu- 
rie, tenant une corbeille. Des- 
sin — IV N. 2969. 

Femme (Jeune) la tête ornée 
d'une couronne de feuillage. 
Dessin — IV N. 2757. 

Femme (Jeune) la tète pen- 
chée et les bras croisés. Des- 
sin — IV N. 2956. 



III N. 1272, et 



Femme (Jeune) lisant. Voir 
Liseuse. 
Femme (Jeune) mélancolique. 

— III N. 1267. 

Femme (Jeune) Mlle X. — 

III N. 1579 et IV p. 243. 
Femme (Jeune) penchée, 

bras croisés. Dessin — IV 
N. 2721 et p. 287. 

Femme (Jeune) pensive ac- 
coudée sur son genou. Dessin. 

— IV N. 2778. 

Femme (Jeune) rêveuse, la 
tête ceinte de feuillage. Des- 
sin — IV N. 3010. 

Femme (Jeune) sortant du 
bain. Fusain — IV N. 2993. 

Femme (Jeune) sur un sen- 
tier en vue d'un étang — III 
N. 1553; IV pp. 273, 284, 
286. 

Femme (Jeune) taillant une 
étoffe. Dessin — IV N. 2890. 

Femme (Jeune) tenant des 
fleurs à la main. Dessin — IV 
N. 2966. 

Femme (Jeune) tenant un 
livre fermé 

IV p. 242. 
Femme (Jeune) tenant une 

mandoline — III N. 1263, 
1338, 1513, 2131, 2136 et IV 
p. 245. 

Femme (Jeune) tressant une 
couronne — III N. 1432. 

Femme (Jeune). Trois cro- 
quis — IV N. 2963. 

Femme (Jeune). Voir Bohé- 
mienne, Bretonne, Italienne, 
Paysanne, 

Femme (La) du pécheur — 
II N. 773 ; IV pp. 280, 282. 

Femme (Une) affligée. Des- 
sin — IV N. 2746. 

Femmes (Deux) jouant avec 
un enfant — III N. 2143. 

Femmes (Trois jeunes) au 
pied d'un arbre — 11 N. 668 
et IV p. 238. 

Ferme au bord d'un étang. 
(Coll. Claudon) — IV p. 290. 

Ferme (Cour de). Voir Fon- 
tainebleau. 
Ferme (Une) dans la Nièvre 

— Il N. 292. 

Fermes normandes — II 
N. 785. 

Ferté-Milon (La). Voir Châ- 
teau-fort. 

Ferté-Milon (La). Vue géné- 
rale — II N. 1021 bis; IV 
p. 295. 



22 



Ferté (La) sous-Jouarre. So- 
leil levant au bord de la 
Marne— Il N. 827 et IV p. 238. 

Ferté (La) sous-Jouarre (Sou- 
venir des environs de) — III 
N. 1752,1827,2401; IV p. 275. 

Figures. Croquis d'album — 
IV N. 3040, 3041, 3043» 3°49. 
3056, 3059, 3061, 3076, 3077, 
3078, 3079, 3082, 3083, 3084, 
3085, 3086, 3089, 3090, 3098, 
3102, 3103,3105, 3109, 3110, 
3115, 3119. 

Figures diverses. Dessins — 
IV p. 253. 

Fiesole (Carrières de). Des- 
sin — IV N. 2669. 

Fiesole. Croquis — IV 
N. 2668. 

Fiesole. Dessin — IV N. 2667 
et p. 252. 

Filets (La levée des) — III 
N. 2376. 

Pileuse (La vieille) — II 
N. 690. 

Flile (Jeune) à la boucle 
d'oreille— II N. 661. 

Fille (Jeune) accoudée sur le 
bras droit — III N. 1586 et 
IV p. 247. 

Fille (Jeune) accroupie par 
terre. Dessin — IV N. 2687. 

Fille (Jeune) aux cheveux 
blonds frisés — II N. 394. 

Fille (Jeune) coiffée d'un 
béret. Dessin — IV N. 2679, 
2680 et p. 296. 

Fille (Jeune) coiffée d'une 
toque — III N. 1585 et IV 
p. 246. 

Fille (Jeune) décolletée, ac- 
coudée sur le bras gauche — 

III K. 2135 et IV p. 241. 

Fille (La jeune) et la mort. 
Procédé sur verre — IV 
N. 3166. 

Fille (Jeune) la poitrine dé- 
couverte ou Jeannette — II 
N. 459 et IV p. 209. 

Fille (Jeune) penchée sur 
une table — III N. 2132 et 

IV p. 213. 

Fille (Jeune) tenant une man- 
doline — III N. 2131. 

Fille (Tête de jeune). Dessin 
— IV N. 2965. 

Fille(Jeune)tressant une cou- 
ronne — II N. 539 ; 111 
N. 1337, 1564 et IV pp. 241, 
342. 



Filles (Jeunes) de Sparte — 

III N. 157s. 
Filletteàl'étude — II N. 1037. 
Fillette à sa toilette — III 

N. 1346. 

Fillette au bouquet — III 
N. 1271. 

Fillette pensive — III N. 1347. 

Fillette tenant une canne ou 
La petite pie — III N. 1389. 

Fillette. Voir Curieuse. 

Fillettes dans une prairie 
auprès des saules. Dessin — 

IV N. 2995. 

Fillettes (Deux) assises dans 
la campagne — II N. 1022; 
IV pp. 270, 291. 

Fillettes (Deux) gardant les 
vaches dans la campagne — 
II N. 1023. 

Fillettes. Voir Sœurs. 

Fin de journée (Collection 
Stumpf) — IV p. 292. 

Finistère (Souvenir d'une 
rivière du) — III N. 3230. 

Fismes. Croquis d'album — 
IV N. 3099. 

Flesselles (Somme). Vues du 
village — III N. 1293, 1294, 
1295, 1296; IV p. 292. 

Fleurs (Bouquet de) dans un 
verre — III N. 2154. 

Fleurs (Bouquet de) dans un 
verre à côté d'un pot à tabac 
— III N. 2153. 

Fleurs (Un bouquet de) ; 
esquisse — III N. 2152 ; IV 
p. 280. 

Florence. Dessins — IV 
p. 252. 

Florence. Une fresque de 
San Miniato. Dessin — IV 
N. 2666. 

Florence. Une fresque de 
S. Maria Novella. Dessin — 
IV N. 2665. 

Florence. Vue prise de Fie- 
sole. Dessin — IV N. 2664. 

Florence. Vue prise des jar- 
dins Boboli — II N. 309, 310, 
311 et IV p. 201. 

Flûte (Le joueur de) dans la 
vallée — III N. 1849. 

Flûte (Le joueur de) du lac 
d'Albano — III N. 2217. 

Flûte (Le joueur de) sous les 
arbres — III N. 1879. 

Foins (La rentrée des) — III 
N. 1608. 



Foins (La rentrée des) dans 
un pré bordé de grands 
ai-bres — III N. 1420. 

Foins (La rentrée des) en 
Beauce — II N. 630. 

Fontaine (Les femmes à la) 

— III N. 2272. 

Fontaine publique (Italie) — 

II N. 100 et IV p. 227. 
Fontaine. Voir Bretagne. 
Fontainebleau. Allée sous 

bois avec de grosses pierres 
en bordure — II N. 480. 
Fontainebleau. AuBas-Bréau 

— II N. 20, 22, 277, 278 et 
IV pp. 222, 241, 286. 

Fontainebleau. Au Jean de 
Paris — II N. 21 et IV p. 250. 

Fontainebleau. Au plateau 
brûlé — II N. 893. 

Fontainebleau. Aux gorges 
d'Apremont — II N. 269, 270, 
272, 481 et IV pp. 200, 202, 
231. 

Fontainebleau. Bouleau tordu 
parmi les rochers — III 
N. 2 173. 

Fontainebleau. Boules ro- 
cheuses — II N. 217. 

Fontainebleau. Bouquet de 
chênes — II N. 267 et IV 
p. 231. 

Fontainebleau. Bûcheronnes 
au pied d'un gros chêne — 

III N. 2170; IV pp. 269, 291. 
Fontainebleau. Bûcherons 

près Franchart — II N. 488. 

Fontainebleau. Bûcherons 

sciant un arbre. Dessin — 

IV N. 2683. 
Fontainebleau. Carrière de 

grès près du Calvaire — III 
N. 2167. 

Fontainebleau. Chênes dans 
les rochers sur le versant 
d'un coteau — II N. 273 et 
IVp. 231. 

Fontainebleau. Chênes et 
bouleaux — III N. 1317 et VI 
p. 243. 

Fontainebleau. Chênes et 
genévriers — II N. 265. 

Fontainebleau. Clairière au 
chien noir — III N. 1523. 

Fontainebleau. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3050, 3053, 
3085, 3104. 

Fontainebleau. Cour de 
ferme — II N. 29, 215. 

Fontainebleau. Dans les car- 
rières — II N. 501, 890; IV 
p. 280. 



Fontainebleau. Dessins — 
IV pp. 252, 253. 

Fontainebleau. Détails de 
troncs d'arbres — II N. 5 et 
IV p. 222. 

Fontainebleau. Echappée lu- 
mineuse en forêt — II N. 274. 

Fontainebleau. En forêt — 
UN. 31 et IV p. 223. 

Fontainebleau. En forêt — II 
N. 896, 897. 

Fontainebleau. Etude d'ar- 
bres et de rochers — II 
N. 216. 

Fontainebleau. Etude de 
hêtres — II N. 264; IVp. 199. 

Fontainebleau. Etude de 
rochers. Dessin — IV N. 2825. 

Fontainebleau. (Etude en 
forêt de) donnée à C. J.Guev- 
nier. Dessin — IV N. 2733. 

Fontainebleau (Etudes à) — 
IV pp. 193, 223, 224, 231, 
232. 

Fontainebleau. Etudes de 
chênes — IV N. 2681, 2682. 

Fontainebleau. (Exposition 
de Bordeaux 1855) IV p. 173. 

Fontainebleau (Forêt de). Le 
gué. Salon de 1833 — I p. 64; 

II N. 257; IV pp. 167, 276, 
28S, 352. 

Fontainebleau. Grès dans la 
lande — II N. 492. 

Fontainebleau. Gros chêne 
abattu — II N. 268 et IV 
p. 200. 

Fontainebleau (Gros Fou- 
teau). Une femme couchée. 
Dessin — IV N. 2656. 

Fontainebleau. Groupe d'ar- 
bres sur le flanc d'un coteau 
pierreux — II N. 496. 

Fontainebleau. Hauts rochers 
en forêt — II N. 495. 

Fontainebleau. Hêtre au 
soleil — UN. 894. 

Fontainebleau. Intérieur de 
cour avec un puits — II N.24 
et IV p. 223. 

Fontainebleau. La chambre 
verte — III N. 13 18. 

Fontainebleau. La gorge au 
loup — II N. 485, 4S6. 

Fontainebleau. La vallée de 
la Solle — III N. 1319. 

Fontainebleau. Le chaos — 

III N. 1314. 
Fontainebleau. Le Charle- 

magne. Dessin — IV N. 2806. 



23 



Fontainebleau. Le charretier 
et les bûcherons — Il N. 261 ; 
IV p. 286. 

Fontainebleau. Le château — 
II N. 489, 891. 

Fontainebleau. Le nid de 
l'aigle— II N. 1235. 

Fontainebleau. Le rageur — 
II N. 266; IV p. 270. 

Fontainebleau. Le repos des 
peintres. Dessin — IVN. 2694. 

Fontainebleau. Les chênes 
du mont Ussy — III N. 2172 ; 
IV p. 270. 

Fontainebleau. Les chênes 
du pavé de Chailly — II 

N. 276. 

Fontainebleau. Lisière de 
forêt avec un petit mur — II 
N. 275. 

Fontainebleau Maisons de 
paysans — III N. 1316; IV 
p. 274. 

Fontainebleau. Mare à Fran- 
chart ~ III N. 1324. 

Fontainebleau. Orage sur les 
plaines — II N. 7 et IV 
p. 222. 

Fontainebleau. Pavé de 
Chailly — II N. 8. 

Fontainebleau. Pièce d"eau 

— III N. 1315. 

Fontainebleau. Pins et bou- 
leaux dans les rochers — II 
N. 483. 

Fontainebleau. Près Fran- 
chart — II N. 487, 493, 8g2, 
et IV p. 238. 

Fontainebleau. Près la Chaise 
à Marie — II N. 265, 271 ; IV 
p. 199. 

Fontainebleau. Près la mare 
aux fées — II N. 490. 

Fontainebleau. Près la mare 
aux pigeons — II N. 491. 

Fontainebleau. Rocher sous 
la feuillée — III N. 1313. 

Fontainebleau. Rochers et 
horizons de la forêt — II 
N. 25 et IV p. 223. 

Fontainebleau. Route d'Or- 
léans. Un dessinateur. Dessin 

— IVN. 2695. 

Fontainebleau. Route du Bas- 
Bréau — II N. 262; IV p. 200. 

Fontainebleau. Route en 
forêt. Dessin — IV N. 2697. 

Fontainebleau. Sommet de 
carrière boisée — III N. 1320. 

Fontainebleau (Souvenir de) 

— III N. 2339 et IV p. 240. 



Fontainebleau (Souvenir de). 
Le mont Ussy — III N. 2385 ; 
IV p. 276. 

Fontainebleau. Souvenir du 
Charlemagne — III N. 1983. 

Fontainebleau. Terrains sa- 
bleux en forêt — II N. 30 et 
IV p. 223. 

Fontainebleau. Un artiste 
passant dans un chaos de 
rochers — II N. 214. 

Fontainebleau (Un carrier de) 
— 111 N. 2342. 

Fontainebleau. Un fardier 
descend une côte. Dessin — 
IV N. 2696. 

Fontainebleau. Un paveur 
sur la route de Chailly — II 

N.348. 

Fontainebleau. Un peintre 
travaillant d'après nature. Des- 
sin — IV N. 2695. 

Fontainebleau. Un vacher 
sous bois — II N. 482. 

Fontainebleau. Une cour de 
ferme — III N. 1312; IV 
p. 275. 

Fontainebleau — Une route 
en forêt— II N. 281 et IV 
p. 237. 

Fontainebleau. Ustensiles de 
ménage dans une cour — II 
N. 6 et IV p. 222. 

Fontainebleau. Vallée de la 
Solle. Arcade de verdure et 
vachère — III N. 1322. 

Fontainebleau. Vallonne- 
ments boisés — III N. 1321. 

Fontainebleau. Vers Chailly 

— II N. 484 et IV p. 236. 

Fontainebleau (Vue de la 
forêt de). Salon de 1831 -- I 
p. 36; II N. 255; IV pp. 167, 
274, 287, 289. 

Fontainebleau (Vue prise à). 
Salon de 1846 — I p. 56; II 
N. 502 et IV pp. 168, 271, 
281, 361. 

Forêt (En) — IV p. 211. 

Forêt (Lisière de). Fusain. 

— IV. N. 2923. 

Forêt (Une). Salon de 1854. 
~ IV p. 167. 

Fort-l'EcIuse prés Bellegarde 
(Ain) — UN. 715. 

Fort (Le) détaché. Autogra- 
phie — IV N. 3154. 

Fortifications. Voir Arras. 

Forum (Le). Voir Rome. 

Foudras (.M"« de) — III 
N. 2133 ; IV p. 290. 



Fourré d'arbres — II N. 650, 
883 bis, 951 et IV p. 204. 

Fraîcheurs du matin — III 
N. 2336. 

Fraîcheurs némorales — II 

N. 1 151. 

Frascati. — Gros arbre et 
chevaux. Dessin — IV N. 2493 
et p. 252. 

Frênes et bouleaux — III 
N. 1808. 

Fribourg (Suisse). La Cathé- 
drale et la ville. Dessin — IV 
N. 2739 et p. 2S2. 

Frottis de verdure — II 

N. 581. 

La Fuite en Egypte ; Salon de 
1840 — I pp 88, 89; II N.369 
et IV pp. 168, 391. 

Fumeur (Le). Dessin — IV 

N. 2472. 

Furia. Dessin — IV p. 252. 
Furia (Vue de), île d'Ischia. 
Salon de 1831 — IV p. 167. 



G 



Garçon (Jeune) coiffé d'un 
chapeau haut de forme, à Fon- 
tainebleau — II N. 56. 

Garçon (Jeune) de la famille 
de Corot — II N. 1054. 

Garçon (Jeune) étendu sur 
l'herbe. Dessin. — IV N. 2638. 

Garçon (Jeune) l'épaule nue 

— II N. 386. 

Garçon (Un jeune) et croquis 
de paysanne. Dessin — IV 

N. 2783. 

Garde (La) meurt et ne se 
rend pas. Lithographie — IV 
N. 3139. 

Garde (Le lac de) — III 
N. 1667 ; IV pp. 278, 282, 284, 
287, 292. 

Garde (Souvenir des bords 
du lac de) — III N. 2328. 

Garde-pêche (La maison du) 

— III N. 2283. 

Gare (La petite) — II N. 982. 

Gasconne (La blonde). Voir 
Femme (Jeune). 

Gaulois (Les) — III N. 2510; 
IV p. 270. 

Gauloise (Une ronde). Pro- 
cédé sur verre — IV N. 3186. 

Gênes (Environs de). Procé- 
dé sur verre — IV N. 3200. 



Gênes. Le vieux môle — II 
N. 326. 

Gênes (Souvenir de). Voir 
Bains (Salle de). 

Gênes. Un bout de la ville et 
les Apennins — II N. 302 et 
IV p. 201. 

Gênes. Vue prise de la pro- 
menade Acqua Sola — II 
N. 301 et IV p. 200. 

Gènes. Vue prise de la ter- 
rasse d'un palais — II N. 300 
et IV pp. 200, 286, 290. 

Gènes. Vue prise des hau- 
teurs. Dessin — IVN. 2659 et 
p. 252. 

Genève. Croquis d'album — 
IV N. 3069. 

Genève. Dessin — IV pp. 252, 
253- 

Genève (Environs du lac de). 
Chemin sur la hauteur. Des- 
sin — IV N. 2741. 

Genève. La ville et le lac 
vus entre les arbres — II N. 717 
et IV pp. 177, 289. 

Genève (Le lac de) avec un 
voilier à gauche — II N. 411. 

Genève (Le lac de), en face 
de Villeneuve — II N. 410. 

Genève (Route aux environs 
du lac de) — II N. 698. 

Genève. Vente Corot de 
1858 — IV p. 184. 

Genève. Vue de la ville, le 
lac avec une barque et des 
arbres au premier plan — 
II N. 407 et IV p. 202. 

Genève. Vue prise de la 
campagne avec le Petit Salève 
à l'horizon — II N. 726 et IV 
p. 206. 

Genzano. Chevrier en vue 
du village — I p. 103; II 
N. 4S7 bis; IV pp. 286, 290. 

Genzano (Collines de) — 
UN. 454; IV p. 203. 

Genzano. Dessins — IV 
p. 252. 

Genzano. L'église. Dessin — 
IV N. 2785. 

Genzano. Le village aperçu 
sous les arbres. Dessin — 
IV N. 2787. 

Genzano. Le vilLige domi- 
nant la vallée. Dessin — 
IVN. 2550. 

Genzano. Le village précédé 
par une colline. Dessin — 
IVN. 2786. 

Genzano. Le village sur la 
colline. Dessin — IVN. 2772. 



24 



Giotto (Croquis d'après), à 
Pise. Dessin — IV N. 2661 et 
p. 251. 

Gisors (Environs de). La 
petite vachère — III N. 2161, 
2162. 

Gisors (Environs de). Saulaie 
et rivière — III N. 1002 et IV 
p. 215. 

Gisors. Pâturages maréca- 
geux — III N. 2157. 

Gisors. Rivière bordée 
d'arbres — III N. 2158; IV 
p. 281 . 

Gisors. Vue d'ensemble — 

UN. 535. 

Givet (Environs de) — III 
N. 2155. 

Golfe (L'abri derrière le) — 
III N. 1838. 

Gorge boisée avec un per- 
sonnage assis. Fusain — IV 
N. 2939. 

Gorge boisée (galerie Bous- 
saton). Fusain — IV N. 2941 
et p. 283. 

Gorge boisée, le soir — II 
N. 1210. 

Gorge (La)au.\ rochers escar- 
pés — III N. 2341. 

Gorge (La) boisée au bord 
de l'eau — III N. 2387. 

Gorge resserrée entre deux 
talus. Fusain — IV N. 2879. 

Gorge sauvage. Fusain (Coll . 
Cuvelier) — IV N. 2873. 

Gouda (Hollande). (Maisons 
près de). Dessin — IV N. 2S58 ; 
et p. 253. 

Gournay en Bray — III 
N. 1409. 

Gournay en Bray (Cour de 
ferme à) — II N. 879. 

Gournay en Bray (Environs 
de). Chaumière sous bois — 
III N. 1413; IV pp. 272, 280. 

Gournay en Bray (Environs 
de). Le gros arbre — III 
N. 1549. 

Gournay en Bray (Environs 
de). Mothois. Le pécheur en 
barque — III N. 1419. 

Gournay en Bray (Environs 
de). Mothois. Un hangar au 
bord de l'eau — II N. 980. 

Gournay en Bray (Environs 
de). Saint-Quentin-des-Prés 
— III N. 1415. 

Gournay en Bray. Une allée 
dans les bois — III N. 1414. 

Gournaj' en Bray. Une rue 
de village — II N. 848. 



Gournay en Bray. Voir Mo- 
thois. 

Gouvieux, près Chantilly. 
Route montante — II N. 884, 
885, 886, 887, 888 ; IV pp. 270, 
286, 293. 

Gouvieux (Souvenir de). Fu- 
sain — IV N. 3005. 

Grandjean (Le peintre) à 
table. Dessin — IV N. 2657. 

Grandjean (Portrait de). Cro- 
quis d'album — IV N. 3066. 

Granville. Bateaux de pèche 
II N. 991 et IV p. 205. 

Granville. Croquis d'album 

— IV N. 3065, 3076. 
Gravelines (Environs de) — 

II N. 78S. 

Grecque (Jeune) à la fon- 
taine — III N. 1574; IV 
p. 292. 

Grecque (Jeune) drapée de 
blanc — III N. 1509; IV 
p. 274. 

Grecque (La jeune) — III 
N. 1995. 

Grez-sur-Loing. Pécheur en 
barque — III N. 1451. 

Grez-sur-Loing. Pont et 
église — II N. 895 ; IV p. 269. 

Grez-sur-Loing (Souvenir 
de) — III N. 1448; IV p. 273. 

Griffonnage. Procédé sur 
verre — IV N. 3175. 

Grisards (Les) dans la vallée. 
Fusain — IV N. 3000. 

Gruyères (Décorations dans 
le château de) — II N. 1078 à 
1081. 

Gruyères (Environs de). Che- 
min montant dans la campa- 
gne — II N. 733; IV p. 276. 

Gué (Le) au cheval blanc — 

III N. 1760. 

Gué (Le) au gros arbre — 
III N. 1922. 

Gué (Le) aux cinq vaches — 
III N. 1756. 

Gué (Le passage du), le soir. 
Salon de 1868 — I p. 240; III 
N. 1642; IV pp. 170, 287. 

Gué (Le) sous l'arbre penché, 
le soir — III N. 1732; IV 
p. 274. 

Gué. Voir Vaches. 

Guérande. Croquis d'album 

— IV N. 3100. 

Guérite (Une) aux remparts 

— IV p. 171. 

Guitariste. Dessin — IV 
N. 2902. 



H 

Habitation au bord d'un 
étang— II N. 786. 

Habitations au pied d'un 
coteau — II N. 573. 

Hâleur de bateau à cheval — 
UN. 834. 

Hâleur de bateau à pied — 
II N. 384 et IV p. 233. 

Hallebardier (Le) — III 
N. 131 1 ; IV p. 275. 

Hamlet (Décor d'). Croquis 
d'album — IV N. 3046. 

Hamlet et le fossoyeur — III 
N. 2373 et IV p. 2i6. 

Hamman {l'I'^'). Yo'ir Audiat 
{Louise). 

Havre (Environs du). Voir 
Herbage. 

Havre (Le). Bateaux de 
pèche — II N. 234 et IV 
p. 199. 

Havre (Le). Bateaux de pèche 
à l'ancre — UN. 243. 

Havre (Le). Bateaux de pèche 
luttant contre la grosse mer 

— II N. 242. 

Havre (Le). — Vue prise du 
haut des falaises — II N. 225, 
226, 237, et IV pp. 197, 199, 
230. 

Haydée — III N. 1997. 

Haye (La). Les dunes vers 
Scheveningue — II N. 735 et 
IV p. 206. 

Haye (La). Bois dé jeunes 
chênes aux environs. Dessin 

— IV N. 2857 et p. 253. 

Haye (La). Croquis d'album 

— IV N. 3096. 

Haj'e (La). Dunes aux envi- 
rons. Dessin — IV N. 2859 
etp. 253. 

Haye (La). Dunes boisées — 
II N. 736. 

Haye (La). Lisière du bois de 

— II N- 737- 

Haye (Souvenir du bois de 
La). Eau-forte — IV N. 3 131 



et pp. 27 



288. 



Hazebrouck (Nord). — Clo- 
cher émergeant de la verdure. 
Dessin — IV N. 2641. 

Heggi (Maria). Voir Suis- 
sesse. 

Herbage dominant la mer 
(environs du Havre) — III 
N. 1348. 

Herbage normand — II 
N. 1225 ; III N. 1349. 



Herbage normand avec une 
charrette et un hangar couvert 
en chaume — III N. 2037. 

Herbage normand. Voir 
Cour normande, Honjleur, 
Verger. 

Hollande (Canal en). Coll. 
Claudon — IV p. 290. 

Hollande (Souvenir de). 
Vente Corot de 1858 — IV 
p. 183. 

Hollande (Un canal en). 
Dessin — IV N. 2860. 

Hollande. Voir Amsterdam, 
Haye {La), Rotterdam, Sche- 
veningue. 

Homère. Croquis d'album 

— IV N. 3104. 

Homère et les bergers. Salon 
de 1845 — I p. 106 ; II N. 464 
et IV pp. 168, 171, 271, 289, 
295, 360. 

Homère et les bergers. Cro- 
quis au fusain — IV p. 251. 

Homme (Académie d'). Des- 
sin — IV N. 2S24. 

Homme (Figure d') enca- 
puchonné. Dessin — IV 

N. 2814. 

Homme (Portrait d'un) assis 
de face — II N. 1030. 
Honfleur. Bateaux de pêche 

— II N. 234. 

Honfleur. Calvaire sur la 
Côte de Grâce — II N. 224, 
224 bis et IV p. 199. 

Honfleur (Environs de). 
Grands arbres dominant la 
mer sur la Côte de Grâce — 
II N. 402 et IV p. 236. 

Honfleur. (Environs d'). Vue 
prise du haut des falaises — 
II N. 225. 

Honfleur. La ferme Toutain. 

— II N. 404. 

Honfleur. La mer vue entre 
les arbres — III N. 1355. 

Honfleur. Le port. Dessin — 
IV N. 2716. 

Honfleur. Le vieux bassin — 

UN. 35. 

Honfleur. Maisons sur les 
quais — II N. 223 et IV p. 198. 

Honfleur (ouTrouville). Mai- 
sons de pécheurs au bord de 
la mer — II N. 405, 406. 

Honfleur (Souvenir d') — III 
N. 2371 et IV p. 247. 

Honfleur. Un bassin à flot — 
II N. 240 et IV p. 199. 



25 



Idylle. Voir Cache-cache. 

Igny (Les fonds d') — II 
N. 530; IV p. 280. 

Ile (L') heureuse (décoration 
chez Daubigny) — III N. 1644. 

Imp:'omptu (L') — III 
N. 2443. 

Inondation (L') ; effet du ma- 
tin — III N. 2413 ; IV, p. 271. 

Ischia. Dessins — IV N. 2578, 
2605, 2606, 2607, 2634 et 
p. 252. 

Ischia. Voir Naples. 

Ischia (Vue d'). Salon de 
1837 — I p. 82; IV pp. 167, 

355- 

Ischia. Vue prise au pied du 
mont Epomeo — II N. 188 et 
IV p. 197. 

Iseure (Côte d'Or). Croquis 
d'album — IV N. 3065. 

Isigny. Croquis d'album — ■ 
IV N. 3085. 

Isigny (Environs d"). Deux 
paysannes causant auprès d'une 
barrière — III N. 1456. 

Isigny (Environs d'). Etude 
ayant servi à La Bacchante — 
UN. 846 et IV p. 210. 

Isola bella (lac Majeur). Des- 
sin — IV N. 2672 et p. 252. 

Italie. Arbre dans une anfrac- 
tuosité de rocher. Dessin — 
IV N. 2598. 

Italie. Arbres dans les ro- 
chers. Dessin — IV N. 2533. 

Italie. Arbres émergeant des 
rochers. Dessin — IV 
N. 2588. 

Italie. Campagne boisée; 
montagnes au fond. Dessin 

— IV N. 2566. 

Italie. Crêtes rocheuses do- 
minant une route. Dessin — 
IV N. 2613. 

Italie. Croquis d'arbres. Des- 
sin — IV N. 2541. 

Italie. Détail d'arbres et de 
racines. Dessin — IV N. 2577. 

Italie. Etude d'arbres. Dessin 

— IV N. 2590. 

Italie. Etude d'arbres avec un 
personnage oriental. Dessin 

— IV N. 2554- 

Italie. Etude d'arbres dans un 
terrain rocheux. Dessin — IV 
N. 2565. 

Italie. Etude de plantes et 
feuillages. Dessin — IV 
N. 2551. 



Italie. (Etude de terrains en). 
Dessin — IV N. 2500. 

Italie. Fabriques dominant 
une vallée boisée. Dessin — 
IV N. 2525, 2632. 

Italie (Fabriques en). Dessin 

— IV N. 2476. 

Italie. Groupe d'arbres. Une 
Italienne avec un enfant. Des- 
sin — IV N. 2526. 

Italie. Maisons sur une ter- 
rasse. Dessin — IV N. 2564. 

Italie (Paysage d'). Eau-forte 

— IVN.3i29etpp. 254, 277, 
288. 

Italie. Plateau rocheux do- 
minant une vallée. Dessin — 

IV N. 2536. 

Italie. Rocher couvert de vé- 
gétation. Dessin — IV 
N. 2614. 

Italie. Rochers boisés. Des- 
sin — IV N. 2552. 

Italie. Silhouettes de mon- 
tagnes. Dessin — IV N. 2599. 

Italie (Site d') avec deux 
personnages assis — II N. 628. 

Italie (Site d') avec un cava- 
lier. Salon de 1845 — II 
N. 463 et IV p. 168. 

Italie (Site d') : environs de 
Naples. Salon de 1841 — I 
p. 90; II N. 377. 

Italie (Site d') ou Italiens 
d'Albano. Salon de 1835 — II 
N. 361 et IV p. 167. 

Italie (Sited'). Salon de 1842 

— I p. 92; II N. 442; IV 
p. .68, 3j8. 

Italie (Site d') ou le Bain du 
berger. Salon de 1848 — I 
p. 118; II N.609 et IV pp. 168, 

27=, 289. 
Italie (Site d'). Salon de 1859 

— I p. 86; II N. 371; ÏV 
pp. 167, 356. 

Italie (Sous-bois en). Dessin 

— IV N. 2518. 

Italie (Souvenir d'). Plaine 
rocheuse — II N. 635. 

Italie (Souvenir d'). Plaines 
vallonnées avec un village 
lointain — II N. 638. 

Italie (Souvenir d'). Salon de 
1861 — IV p. 169. 

Italie (Souvenir d'). Soleil 
couchant — II N. 636. 

Italie (Souvenir d') Un ca- 
pucin passant sur une route 
environnée de grands pins — 
II N. 260. 



Italie (Souvenir d'). Vallée 
aux grands arbres penchés — 
II N. 640. 

Italie (Souvenir d'). Vallée 
dans un pays montagneux — 
UN. 639. 

Italie (Souvenir d'). Vallée 
rocheuse avec un troupeau de 
porcs — II N. 259. 

Italie (Souvenir d'). Voir 
Villa bella. 

Italie (Souvenir d') 1828 — 
II N. 197. 

Italie (Souvenir d'). Auto- 
graphie — IV N. 3148 et 
p. 288. 

Italie (Souvenir d'). Bouquet 
d'arbres dans la campagne — 
II N. 619; IV p. 272. 

Italie (Souvenir d'). Cam- 
pagne vallonnée et boisée — 
II N. 644 et IV p. 237. 

Italie (Souvenir d'). Cavalier 
gravissant une montée ro- 
cheuse — II N. 367. 

Italie (Souvenir d'). Eau- 
forte. Salon de 1865 — IV 
N. 3127 et pp. 169, 254, 277, 
288. 

Italie (Souvenir d'). Exposi- 
tion de 1835 — IV p. 169. 

Italie (Souvenir d'). Les dé- 
nicheurs — II N. 646. 

Italie (Souvenir d') ou vue 
de la campagne de Rome. 
Salon de 1844 — II N. 617; 
IV p. 168. 

Italie (Souvenir du paysage 
d') du musée de Douai. Pro- 
cédé sur verre — IV N. 3159. 

Italie. Un artiste dessinant 
en vue d'une église. Dessin — 
IV N. 2790. 

Italie. Un chêne vert. Dessin 

— IV N. 2604. 

Italie (Un village d') — II 
N. 183; III N. 2460 (A). 

Italie. Un village sur une 
éminence. Dessin — IV 
N. 2589. 

Italie. Une cascade. Dessin 

— IV N. 2547. 

Italie. Une route dans la 
montagne. Dessin — IV 
N. 2597. 

Italie (Une vallée d') — II 
N. 629. 

Italie (Une ville d') — II 
N. 312. 

Italie ;(Une ville d"). Dessin 

— IV N. 2763. 



Italie (Une ville de la haute). 
Dessin — IV N. 2675, 2677. 

Italie. Vallée boisée au pied 
d'une cascade. Dessin — IV 

N. 2559. 

Italie (Vallée boisée en). 
Dessin — IV N. 2499. 

Italie. Vallée boisée; mon- 
tagnes au fond. Dessin — IV 

N. 2576. 

Italie. Vallées et montagnes. 
Dessin— IV N. 2558. 

Italie. Vallonnement rocheux 
avec quelques arbres. Dessin 

— IV N. 2S24. 

Italie. Vallonnements boisés. 
Dessin — IV N. 2546. 

Italie (Premier voyage de 
Corot en). Croquis d'album 

— IV N. 3039, 3060, 3080, 

3 lOI. 

Italie (Deuxième voyage de 
Corot en). Album contenant 
croquis et notes — IV 
N. 3074. 

Italie (Troisième voyage de 
Corot en). Croquis d'album 

— IV N. 308S. 

Italien (Brigand) dans la 
montagne — II N. 108. 

Italien (Jeune) assis — II 
N. 58. 

Italien (Jeune) assis, accoudé 
(Naples) — II N. 168; IV 
p. 228. 

Italien (Jeune) assis, dans la 
chambre de Corot à Rome — 
II N. 57 et IV p. 194. 

Italien (Jeune) de Papigno 
assis, de face — II N. 107 et 
IV p. 227. 

Italien (Jeune) dormant et 
Italiennes portant des far- 
deaux sur leur tête. Dessin — 
IV N. =575. 

Italien (Jeune marchand 
d'oranges) — II N. no. 

Italien (Jeune) marchant, un 
bâton à la main — II N. 104 
et IV p. 250. 

Italien (Jeune pâtre) — II 
N. 659; IV p. 238. 

Italien (Pâtre) adossé à une 
porte — II N. 92. 

Italien (Vieil) assis. Dessin 
— IVN. 2473. 

Italien (Vieil) debout, de 
profil — II N. 93 et IV 
p. 225. 

Italien (Vieillard) assis sur la 
malle de Corot, à Rome — 
II N. 89, 90; IV p. 196. 



26 



Italienne à la fontaine — III 
N. 1433; IV pp. 274,281. 

Italienne accroupie — II 
N. 1 13 et IV p. 237. 

Italienne assise, accoudée sur 
son genou — II N. 109. 

Italienne assise, appuyée sur 
une cruche — II N. 1037 et 
IV p. 208. 

Italienne assise tenant une 
cruche — II N. 91 et IV 
p. 196. 

Italienne assise tenant une 
mandoline — UN. 94. 

Italienne d'Albano en grand 
costume — Il N. 61 et IV 
p. 197. 

Italiennede profil, une cruche 
sur la tête — II N. 86, 87 et 
IV p. 229. 

Italienne debout appuyée sur 
sa cruche— II N. 88 et IV 
p. 197. 

Italienne debout tenant une 
cruche à la main — II N. 1 1 1 , 
112. 

Italienne (Jeune) de Papigno 
avec sa quenouille — II_N. 62 
et IV p. 1^7- 

Italienne (Jeune) debout, le 
corps de profil et la tête de 
face — II N. 60 et IV p. 230. 

Italienne (Jeune) portant un 
collier de corail — II N. 59 
et IV p. 230. 

Italienne jouant de la man- 
doline, dans l'atelier — III 
N. 1427. 

Italienne jouant du tam- 
bourin. Dessin — IV N. 2554. 

Italienne (L'). Agostina — 
III N. 1562; IV p. 271. 

Italienne (L') Maria di Sorre 
assise, la tète levée en l'air — 

II N. 64 et IV p. 228. 
Italienne. La Morieri — III 

N. 2146. 

Italienne mélancolique 
(Rome) — II N. 63 et IV 
p. 19=,. 

Italienne portant une cruche 
sur sa tète. Dessin — IV 
N. 2764. 

Italienne (Tète de jeune) — 

III N. 214S. 

Italienne vue de dos, sur un 
chemin — IV p. 240. 

Italiens d'Albano. Salon de 
1835. Voir Italie (Site d'). 

Italiens (Deux), vieillard et 
jeune garçon — II N. 1040; 

IV pp. 277, 290. 



Jardin (Le) de Périclès. Pro- 
cédé sur verre — IV N. 3173. 

Jardinier (Le), portrait. Des- 
sin — IV N. 2745. 

Jardins (Les) d'Horace. Pro- 
cédé sur verre — IV N. 3179. 

Jarsy (Moulin de). Croquis 
d'album — IV N. 3081. 

Jeannette (La petite). Voir 
Pille (Jnine). 

Jeux de la Grèce. Voir 
Course. 

Jeux antiques (Souvenir de 
l'Ariccia) — III N. 1663. 

Judith — III N. 2141 et IV 
p. 215. 

Jura (Le) ; vue prise du grand 
Saconnex. Dessin — IV 
N. 2743. 



K 



Kermesse flamande. Litho- 
graphie — IV N. 3140. 

Kiosque de Ville-d'Avray. 
Voir Ville-d'Avrjy. 



Labuissière près Béthune. 
Chemin bordé de saules — 

III N. 2187; IV p. 2t6. 

Lac (Au bord d'un) — IV 
p. 269. 

Lac avec une barque. Effet 
de lune — III N. 1676. 

Lac (Le). Coll. W. A. Coats 

IV p. 290. 

Lac (Le). Salon de 186 1 — 

I pp. 202, 203; III N. 1621; 
IV pp. 169, 269, 288, 291. 

Lac (Le). Réduction du Sa- 
lon de 1861 — III N. 1695. 
Lac (L'orme au bord du) — 

II N. 1260. 

Lac (Le) provençal ; effet du 
matin — III N. 2410. 

Lac (Les bords du). Souvenir 
d'Italie — II N. 1249. 

Lac (Les rives du) Château 
de Gruyères — II N. io8i. 

Lac (Les trois commères au 
bord du) — III N. 1915. 

Lac Majeur. Dessins — IV 
p. 232. 



Lac Majeur (Souvenir du). 
Procédé sur verre — IV 
N. 3208. 

Lac (Un) du Tyrol. Eau-forte 

— IV N. 3126 et p. 2S8. 
Lac. Voir Brien^, Genève, 

Lausanne, Oberland, Suisse. 
Lande (La) aux deux chevaux 

— II N. 1202. 

Lande (La) sous les grands 
arbres — III N. 2353 et IV 
p. 213. 

Landes (Souvenir des) — III 
N. 1S17. 

La Roche (Haute-Vienne). 
Croquis d'album — IV 
N. 30SI. 

La Rochelle. Avant-port — 
II N. 672. 

La Rochelle. Carriers près 
de l'entrée du port — II 
N. 675 et IV p. 206. 

La Rochelle. Cour de la 
Commanderie — II N. 674. 

La Rochelle. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3031. 

La Rochelle. Entrée du port 

— II N. 670; IV p. 282. 

La Rochelle. Entrée du port 
d'échouage — II N. 671. 

La Rochelle. Entrée du port : 
vue prise de la jetée — II 
N. 676 et IV p. 177. 

La Rochelle. L'abreuvoir — 

II N. 677. 

La Rochelle (Le port de). 
Salon de 1852 — I pp. 13, 1 50, 
i37,338;II N. ()()9;IV pp. ib8, 

173; 174) '76, 177. '78. =7=) 
280, 286, 343. 

La Rochelle. Vue générale 
-UN. 673. 

La Rochenoire (Portrait de 
M°" de) — III X. 2123. 

Laurier (La cueillette du). 
Voir Cueillette. 

Lausanne. (Au fond, le lac de 
Genève et les Alpes) — II 
N. 42, 505, 506 et IV p. 194. 

Lausanne (Vue de). Dessin 

— IV N. 2470. 

Laval. Croquis d'album — IV 
N. 3093. 

Lavalefte (Hérault). Bois de 
chênes verts. Dessin — IV 

N. 2699. 

Laveuse au bord d'un ruis- 
seau — II N. 1238. 

Laveuses sous les arbres — 

III N. 1830. 



Laveuses. Voir Marissel, 
Optevo^, Ville-d'Avray. 

Lécluze (Souvenir de), prcs 
Douai — III N. 1872. 

Lecture (La) sous les arbres. 
Autographie — IV N. 3133. 

Lecture (La) sous les grands 
arbres. Dessin — IV N. 2968. 

Lecture (La). Voir Liseuse. 

Lemaistre (Portrait de Mme) 

— II N. 246, 247. 

Lemaistre (Portrait de M.) — 

II N. 230. 

Lemaistre (Portrait de M. 
Georges) — II N. 252. 

Lemarinier (Portrait de Mme) 

— II N. 1038. 

Lemoine (La mère). Sa mai- 
son. Croquis d'album — IV 
N. 3044, 3066. 

Léontine (Le paysage de) — 

III N. 2293. 

Lettre (La) — III N. 1426. 

Lierre (Etude de), à Ver- 
sailles. Dessin — IV N. 2712 

Limay, près Mantes. La Seine 
et le vieux pont — III N. 2064. 

Limay. Prairies abritées par 
les arbres — III N. 2174. 

Limay. Rosée du matin — 
III N. 2063; IV p. 274. 

Limay (Vue prise à) — IV 
p. 213. 

Limoges. Dessin — IV 
p. 252. 

Limoges (Environs de) — II 
N. 707. 

Limousin (Campagne du). 
Lisière de bois — II N. 709. 

Limousin. Croquis d'album 

— IV N. 3043, 3030. 

Limousin. Lisière d'un bois 
de châtaigniers — II N. 297. 

Limousin (Paysanne du) — II 
N. 1023, 1026 et IV p. 236. 

Limousin (Site du). Salon de 
1849 — IV p. 168. 

Limousin (Souvenir du). Sa- 
lon de 1839 — IV p. 169. 

Limousin (Souvenir du). 
Vente Corot 1838 — IV 
p. 183. 

Limousin (Une rivière du) — 
II N. 708. 

Limousin (Une rivière du). 
Dessin. — IV N. 2854. 

Limousin. Vente Corot 1838 

— IV p. 184. 



a; 



Limousin. Voir Ch^ipcUe, 
Mas-Bilier, Montagneux 
(Paysage). 

Liselles, près Saint-Oraer — 
III N. 1725; IV p. =79. 

Liselles (Souvenir de) près 
Saint-Omer — IV p. 239. 

Liseuse à genoux — III 
N. 1336; IV p. 211. 

Liseuse à la jupe de velours 

— III N. 1554; IV pp. 272, 
380. 

Liseuse assise, couronnée de 
fleurs — II N. 389. 

Liseuse assise dans la cam- 
pagne. Salon de 1869 — -I p.243; 
III N. 1363 ; IV pp. 170, 375. 

Liseuse assise, de face — III 
N. 1567 et IV p. 213. 

Liseuse assise, les cheveux 
sur les épaules — III N. 1274. 

Liseuse blonde, assise, dans 
l'atelier — II N. 393; IV 
p. 281. 

Liseuse dans l'atelier devant 
une table — III N. 1570. 

Liseuse interrompant sa lec- 
ture, assise — III N. 143 i ; IV 
p. 272. 

Liseuse interrompant sa lec- 
ture, debout — III N. 1263. 

Liseuse (La). Paysage — 

III N. 2390. 

Liseuse (La petite) — III 
N. 1378; IV pp. 28S, 291. 

Liseuse (La) sur la rive boi- 
sée — III N. iy88; IV p. 293. 

Liseuse. Voir Lettre (La). 

Lit (Un ami de Corot dans 
son) — II N. 395, 396. 

Lithographies par Corot — 

IV N. 3137 à 3140. 

Locminé. Croquis d'album 

— IV N, 3086, 3100. 

Loire (Bords de la). Dessin 

— III N. 3872. 

Loire (Souvenir des bords 
de la) — III N. 1812; IV 
p. 273. 

Londres — Le palais de 
cristal • — III N. 1325. 

Londres (Richmond près) — 
III N. 1326. 

Londres vu des bords de la 
Tamise — III N. 1327 et IV 

p. 310. 

Lormes. Chevrière assise au 

bord d'un torrent — UN. 438. 

Lormes. Dessins — IVp.353. 



Lormes (Environs de). Bou- 
quet de bois. Dessin — 
IV N. 2749. 

Lormes (Environs de). Le 
labourage. Dessin — IV N. 
2748. 

Lormes (Environs de). Un 
ravin boisé — II N. 427 et IV 
p. 204. 

Lormes. Etude d'arbres — 
II N. 433 et IV p. 237. 

Lormes. L'église — II N. 423. 

Lormes (Route de) à Cla- 
mecy. Dessin — IV N. 2777. 

Lormes. Un torrent avec une 
chevrière debout — II N. 426 
et IV pp. 178, 203. 

Lormes. Vue d'ensemble — 

II N. 421 et IV p. 202. 
Lormes. Vue prise d'une 

fenêtre — II N. 422 et IV 
p. 234. 

Lune (Clair de) au bord d'un 
golfe — II N. 1234. 

Lune (Clair de) aux quatre 
baigneuses — II N. 1138. 

Lune (Clair de) en forêt — 

III N. 1931. 

Lune (Clair de) Souvenir des 
remparts de Douai. Fusain — 

IV N. 2887. 

Lune (Clair de) sur l'étang 
de Ville-d'Avray — II N. 910 
et IV p. 238. 

Lune (Clair de) sur les eaux. 
Salon de 1874 — I p. 304 ; 
III N. 2190; IV pp. 170, 270. 

Lune (Effet de) avec de 
grands arbres et un clocher 
lointain — UN. 1 19s. 

Lune (Effet de). Collection 
Grlinbaum — IV p. 291. 

Lune (Effet de) dans les 
marais — III N. 1801 — IV 
p. 289. 

Lune (Effet de). Le lac au 
bateau — III N. 1676. 

Lune (Le bateau au clair de) 

— III N. 2263 ; IV pp. 272, 
278. 

Lune (Le repos au clair de) 

— II N. 1211. 

Lune (Les bûcheronnes au 
clair de) — III N. 1233. 

Lune (Lever de) en Limousin 

— II N. 1218. 

Luzancy. (Seine-et-Marne). 
Arcade de verdure sur un sen- 
tier— III N. 2084; IV p. 271. 

Luzancy. Croquis d'album 

— IV N. 3064. 



Luzancy ^Labergère de). Cro- 
quis d'album — IV N. 3065. 

Luzancy. La vallée — III 
N. 2086. 

Luzancy. Le chemin des bois 

— IIIN. 2087. 

Luzancy. Le chemin des 
vieux — III N. 2063. 

Luzancy. Le mur de la pro- 
priété Remy — III N. 2088. 

Luzancy. Petites maisons au 
bord de l'eau — III N. 2083. 

Luzancy près La Ferté-sous- 
Jouarre. Vente Corot de 1838. 

— IV p. 184. 

Luzancy. Sentier sur le coteau 

— III N. 1404. 

Luzancy. Sentier ombreux 
avec une chevrière — III 
N. 1408. 

Luzancy. Voir Prairie, Vil- 
lage en plaine. 



M 



Macbeth. Salon de 1859 — I 
pp. 190, 191, 203, 233, 238, 
239; II N. 1109 et IV pp. 169, 
367,368,374. 

Macbeth. Esquisse — 
II N. 1212. 

Macbeth. Fusain — IV 
N. 2843 et p. 296. 

Madone (La) de Verneuil — 
UN. 1028. 

Magicienne (Une). Croquis 

— IVN. 3004. 
Magny-les-hameaux (Déco- 
rations peintes à) chez Léon 
Fleury — III N. 1615 à 1618. 

Magny-les-hameaux. Dessin 

— IV p. 232. 
Magny-les-hameaux (Le parc 

de Mérantais à) — III N. 1434, 
1435- 

Magny-les-hameaux. Voir 
Prairie vallonnée. 

Madeleine à genoux, les 
bras levés. Procédé sur verre 

— IVN. 3187. 
Madeleine accroupie, les 

mains sur les genoux. Procédé 
sur verre — IVN. 318S. 

Madeleine au désert. Déco- 
ration dans l'église de Ville- 
d'Avray — I p. 168 ; II 
N. 1077. 



Madeleine au désert. Réduc- 
tion — III N. 23 14. 

Madeleine en méditation — • 
II N. 1047; IV p. 272. 

Madeleine en prière — III 

N. 1387. 

Madeleine (La). Croquis 
d'album — IV N. 3079, 3110. 

Madeleine (La). Paysage — 
Il N. 373. 

Madeleine lisant — I p. 146; 
Il N. 1036; IV pp. 274, 290. 

Maison (Bout de) contre une 
prairie — III N. 161 1. 

Maison de paysans (Cour 
d'une) aux environs de Paris 

— III N. 1402; IV p. 289. 
Maison de paysans dans une 

vallée dominée par les arbres. 
Dessin— IVN. 2802. 

Maison de paysans (Picardie 
ou Ile-de-France) — II N. 869. 

Maison (La) dans les arbres 

— III N. 1974 bis. 

Maison (La) du paysan. Des- 
sin — IV N. 2840. ' 

Maisons de paysans. Voir 
Fontainebleau. 

Maisons en terrasse domi- 
nant une vallée boisée — III 

N. 2104. 

Maisons (Les) derrière la 
colline. Fusain — IV N. 2953. 

Maisons (Un clocher au-des- 
sus de). Dessin — IV 
N. 2462 bis. 

Maisons (Un groupe de). 
Dessin — IV N. 2705. 

Maisons villageoises avec une 
vieille et une petite fille — III 
N. 1298. 

Malade. 'Voir Lit (Un ami de 
Corot dans son). 

Malibran (La). Croquis 
d'album — IV N. 3042. 

Mandoline (Joueuse de). Voir 
Femme (Jeune) Jouant de la 
mandoline. 

Manège dans une cour rus- 
tique — II N. 966. 

Manoir (L'arrivée au) — III 
N. 2276. 

Mantes. Batelier amarré sous 
un saule — II N. 816. 

Mantes. Croquis d'album — 
IVN. 3043, 3057, 3063. 

Mantes. Dessins — IV p. 253. 

Mantes. Deux arches du pont 
avec un cavalier — III 

N. 1531. 



38 



Mantes. Echappée sur la 
ville entre les arbres — III 
N. 1520. 

Mantes (Environs de). Le 
verger au tas de bois — II 
N. 984. 

Mantes (Environs de). Vente 
Corot 1858 — IV pp. 183, 
184. 

Mantes. Habitations dans la 
verdure — II N. 823. 

Mantes. Intérieur d'église — • 

III N. 1530 et IV p. 211. 
Mantes. Intérieur d'une cour 

rustique — II N. 821 et IV 
p. 207. 
Mantes. Intérieur de cuisine 

— II N. 826; IV p. 286. 
Mantes. L'entrée du pont — 

IIIN. 1525, 1526 et IV pp. 206, 
271, 281. 

Mantes. La cathédrale et la 
ville vues derrière les arbres 

— III N. 1518, 1522; IV 
pp. 286, 293 . 

Mantes. La cathédrale vue de 
loin — II N. 818; IIIN. 1519. 

Mantes. Le pont brisé — II 
N. 814; IV p. 279. 

Mantes (Le pont de) — III 
N. 1516; IV p. 282. 

Mantes (Le pont de). Dessin 
■ — IV N. 2991. 

Mantes. Le pont et la petite 
haie — III N. 1521. 

Mantes. Le pont, la cathé- 
drale, une vachère — 1 1 N . 40 1 . 

Mantes. Le pont vu de loin 

— UN. 819; IV p. 273. 
Mantes. Le pont vu de loin 

à travers les arbres — III 
N. 15=4. 
Mantes. Le pont vu de près 

— III N. 1528 et IV p. 211. 
Mantes (Les tanneries de) 

— III N. 2177; IV p. 270. 
Mantes. Les tours émergeant 

des arbres; un pécheur au 
bord de l'eau — III N. 1523 ; 

IV p. 295. 

Mantes. Passeur en vue du 
pont— IIIN. 1517; IV p. 288. 

Mantes. Pécheur et chevrière 
en vue de la cathédrale et du 
pont — II N. 817. 

Mantes (Premières feuilles 
près) — II N. 815; IV p. 292. 

Mantes (Souvenir de) — III 
N. 1785. 

Mantes (Souvenir de la cam- 
pagne de) — III N. 1745. 



Mantes (Souvenir du pont de) 

III N. 1970. 

Mantes. Sur le pont, dans 
l'ile — II N. 820; IV p. 277. 

Mantes (Un village des envi- 
rons de) — IIIN. 1529. 

Mantes. Une amorce du pont 

— UN. 822. 

Mantes. Vieux moulin — III 
N. 1527. 
Mantes. Voir Limay. 
Marais (Arbres au bord des) 

— III N. 1792. 

Marais (Au bord des) — III 
N. 2285. 

Marais (Au bord des). Deu.x 
personnages sous les arbres — 
II N. 1244. 

Marais au grand arbre et à 
la chevrière — II N. 1 173. 

Marais boisés — II N. 1241. 

Marais (Bords boisés d'un) — 

II N. 1962. 

Marais contre la lisière d'un 
bois — IV p. 244. 

Marais (Dans les). Souvenir 
des environs de la Ferté-sous- 
Jouarre — III N. 1752. 

Marais (En plein) — III 
N. 1873. 

Marais (Le) — III N. 2336 et 

IV p. 246. 

Marais (Le) au clocher loin- 
tain — III N. 1956. 

Marais (Le) aux arbres pen- 
chés — III N. 2367 et IV 
p. 247. 

Marais (Le) aux cinq vaches 

— III N. 2319. 

Marais (Le) aux quatre arbres 

— III N. 2369 et IV p. 248. 
Marais (Le) aux trois vaches 

— II N. 1220. 

Marais (Le) aux vaches — 

III N. 1712. 

Marais (Le calme au), le 
soir — III N. 1747. 

Marais (Le) des plâtrières — 
III N. 1826; IV p. 276. 

Marais (Le matin au bord des) 

— III N. 1782. 

Marais (Le), ou Soleil Levant. 
Salon de 1861 — III N. 1620 
et IV p. 169. 

Marais (Le pâtre au bord des) 

— III N. 2322. 

Marais picards — IIIN. 1839. 

Marais pontins (Souvenir des) 
II N. 1115, 1163; IV p. 279. 



Marais (Rideau d'arbres dans 
les) — II N. 1177. 
Marais (Soleil levant sur les) 

— III N. 2549 ^' I^ P- ^'4- 
Marais (Souvenir des) du 

Beauvaisis — III N. 1691. 
Marais (Un). Effet du matin 

— II N. 1 144, II 66; IV p. 272. 

Marais. Voir Etiing, Mare, 
Marécages, Vaches. 

Maraudeurs (Les petits). Des- 
sin — IV N. 2467. 

Marcoussis. Au fond de la 
vallée. Dessin — IV N. 2842. 

Marcoussis. Chemin longeant 
un mur — III N. i 304. 

Marcoussis. Croquis d'album 
IV N. 3062, 3067, 3069. 

Marcoussis. Dessins — IV 
p. 253. 

Marcoussis. Entrée de la 
creusée — III N. 2100. 

Marcoussis. La mare aux 
vaches — II N. 520. 

Marcoussis (La rentrée des 
foins à) — III N. 2296. 

Marcoussis. La route au lec- 
teur — II N. 9S1. 

Marcoussis (La vallée de) — 
II N. 983. 

Marcoussis (Le village de) — 
IIIN. 1301. 

Marcoussis. Prairie dominant 
le village — III N. 1396. 

Marcoussis. Route à travers 
champs — III N. 1305. 

Marcoussis (Ruisseau à) — II 
N. 579. 

Marcoussis (Souvenir de). 
Exposition universelle de 1S55 
I pp. 161, 338; II N. iioi et 
IV pp. 169, 286. 

Marcoussis. Un carrefour 
dans la campagne — II N. 810. 

Marcoussis. Un verger le 
matin — III N. 1302. 

Marcoussis. Vaches au pâtu- 
rage — II N. 510. 

Marcoussis. Vente Corot de 
1858 — IV p. 1S4. 

Marcoussis. Voir Paysagiste. 

Mare (La) aux deux pay- 
sannes — III N. 2288. 

Mare (La) brillante ; crépus- 
cule — III N. 2406; IV p. 271. 

Mare(Lajolie) — III N. 1690. 

Mare. Voir Etang, Marais, 
Marécages, Vaches. 

Mare et prairies. Voir Prai- 
ries. 



Marécage avec deux vaches 
et un cheval dans le lointain 
(Matin) — II N. 1207; IV 
p. 291. 

Marécage boisé — IV p. 212. 

Marécage (Bouquet d'arbres 
dans le) — III N. 2394. 

Marécage (Paysan appuyé 
contre un arbre en vue d'un) 
— IIIN. 2437. 

Marécages à la tour carrée — 
IIIN. 2384; IV p. 272. 

Marécages (Arbres au bord 
des) — II N. 1262. 

Marécages boisés avec trois 
vaches — III N. 2391. 

Marécages. Voir Etang, Ma- 
rais, Mare, Vaches. 

Marguerite passant devant 
Faust et Méphisto — III 
N. 1588. 

Maria di Sorre. Voir Ita- 
lienne. 

Maria Heggi. Voir Suissesse. 

Mariée (La) — II N. 458 bis 
et IV p. 234. 

Mariette (La songerie de) — 
IIIN. 156s; IV p. 295. 

Marin (Jeune) dieppois — 
UN. 378 et IV p. 232. 

Marinier (Le) napolitain — 

III N. 1572; IV p. 291. 

Marino. Arbres parmi les 
rochers. Dessin — IVN. 2570. 

Marino. Bouquets d'arbres 
sur les rochers — II N. 137 et 

IV p. 194. 

Marino. (Chapelle de). Des- 
sin — IV N. 2572. 

Marino. Dessins — IV pp. 251, 

252. 

Marino. Grande vallée boi- 
sée — ■ II N. 158, IV pp. 229, 
284. 

Marino. Grandes fabriques 
au sommet des rochers — II 
N. 154 et IV p. 226. 

Marino. Maisons au bord 
d'un chemin avec un cavalier. 
Dessin. — IV N. 2369. 

Marino. Rochers dans la ver- 
dure. Dessin — IV N. 2371. 

Marino. Trois personnages 
au sommet des rochers — II 

N. 155 et IV p. 227. 

Marino (Un chemin à). Des- 
sin — IV N. 2616. 

Marino. Un lavoir — II 
N. 156 et IV p. 225. 



29 



Marine. Une vallée — III 
N. 2459 (A). 

Marino. Vallée avec un cava- 
lier et une italienne. Dessin 

— IV N. 2582. 

Marino. Versant boisé. Dessin 

— IV N. 2349. 

Marino. Vue générale, le 
matin — II N. 153 et IV p. 196. 

Marissel. Chemin en face de 
l'église — III N. 137 1. 

Marissel. Croquis d'album — 
IV N. 3090. 

Marissel. Laveuses au bord 
de l'eau — III N. 1372. 

Marissel. (L'église de). Salon 
de 1867. — I pp. 230, 235; III 
N. 1370; IV pp. 169, 342,374. 

Marissel. Le ruisseau à l'arbre 
tordu — II N. 1005. 

Marissel (Les saules de) — II 
N. 1006; IV pp. 272, 280. 

Marissel. Prairie entourée 
d'arbres — II N. loi i. 

Marissel. Voir Beauvais 
(Environs de). 

Marolles. Croquis d'album 

— IV N. 3081. 

Marseille. Le vieux port — I 
p. 103 ; II N. 443 ; IV p. 203. 

Martigues (Souvenir de) — 
III N. 2229; IV pp. 284, 286. 

Mas-Bilier, près Limoges. 
Chemin dans la clairière — I 

p. 13=; UN. 843. 

Mas-Bilier. Croquis d'album 

— IV N. 3060. 

Mas-Bilier. Intérieur rus- 
tique — I p. 132 ; II N. 824. 

Mas-Bilier. Voir Solitude 
(La). 

Mas-Bilier (Paysanne du). 
Voir Limousin [Paysanne du) . 

Matin (Coll. Chavane) — IV 
p. 290. 

Matin (Effet du) Exposition 
de 1855. Voir Diane (Compa- 
gnie de). 

Matin (Le) au bord de l'eau 

— III N. 2360 et IV p. 246. 

Matin (Le) au bord d'un lac 

— UN. 1186. 

Matin (Le) au vallon — II 
N. 1243. 

Matin (Le) dans la vallée. 
Souvenir d'Italie — II N. 1 179. 

Matin (Le) Voir Bacchante 
(La), Chevrier sous de grands 
arbres, Clairière (La). 



Matin (Un) à Ville-d'Avray. 
Voir Ville-d'Avray. 

Matinée. Coll. Norberg — 
IV p. 292. 

Matinée Salon de 1853 — 
IV p. 169. 

Matinée (Une). Salon de 
1848— IV p. 168. 

Matinée (Une). Souvenir de 
Ville-d'Avray. Salon de 1857 

— IV p. 169. 

Matinée (Une). Voir Nymphes 
(Danse des). 

Matinée (Une) d'été — III 
N. 1662. 

Méditation (La). Voir Femme 
(Jeune) méditant. 

Méditerranée (Souvenir des 
bords de la). Dessin — IV 
N. 2937. 

Méditerranéennes (Souvenir 
des rives) — III N. 2305; IV 
pp. 287, 293. 

Mélancolie (La). Voir Femme 
(Jeune) mélancolique. 

Mélin (Portrait de Mlle Marie) 

— II N. 1053. 
Mello-en-Beauvaisis (Souve- 
nir de) — III N. 1285. 

Melun. Croquis d'album — 
IV N. 3075. 
Ménagère dans sa cuisine — 

II N. 1029. 

Mer (Au bord de la). Femme 
assise sous les arbres — 

III N. 1550. 

Mer (La) vue à travers les 

arbres de la côte — III N. 2075. 

Mer (Port de) en Bretagne — 

II N. 771, 772. 

Mer (Village au bord de la) 

— III N. 2072 et IV p. 214. 
Mer (Village au bord de la). 

Cavalier sur le devant — 

III N. 2071. 

Mer (Bord delà). Voir Dieppe, 
Havre, (Le) Honfleur, Nor- 
mande (Côte) , Troui'ille, 
Sainte-Adresse. 

Mère allaitant son enfant — 
III N. 1380, 1381, 1382, 1383 
et IV pp. 207, 209, 293. 

Mère allaitant son enfant. 
Voir Madone. 

Mère asseyant son enfant sur 
l'herbe — III N. 1385. 

Mère avec deux enfants. 
Croquis d'album — IVN.3046. 

Mère (Jeune) à l'entrée d'un 
bois. Procédé sur verre — IV 
N.3180. 



Mère portant son enfant — 

III N. 1379. 

Mère protégeant son enfant 

— III N. 1264. 

Mère tenant son enfant sur 
ses genoux — III N. 1577 et 

IV p. 242. 

Méry (Le chemin de) près La 
Ferté-sous-Jouarre (Seine-et- 
Marne). Salon de 1863 — I 
pp. 210, 214; III N. 1286; IV 
pp. 169, 271. 

Méry-sur-Seine (Aube). Ri- 
vière et maisons — III 

N. 1439; IV pp. 270, 279. 

Méry-sur-Seine. Un pécheur 
sur une rive touffue — III 
N. 1989. 

Métairie (La grande) — III 
N. 1694; IV pp. 280, 284. 

Meudon. Croquis d'album — 
IV N. 3102. 
Meudon (Eglise et coteau de) 

— UN. 36. 

Meuse (Souvenir des bords 
de la). Fusain — IV N. 2915. 

Michallon (Copie d'après) — 

UN. 198. 

Michallon (Dessins d'après) 

— IV p. 251. 

Midi (Souvenir du) — III 
N. 1957. 

Militaires (Sujets). Croquis 
d'album — IV N. 3045. 

Modèle à grande barbe. Cro- 
quis d'album — IV N. 3042. 

Modèle (Académie) dans le 
mouvement d'un homme qui 
scie — IV N. 2756. 

Modiste (Une). Dessin — IV 

N. 2662. 

Moine à genoux, les bras 
croisés sur la poitrine — II N. 
538. 

Moine assis, accoudé sur le 
bras gauche — II N. 388. 

Moine blanc assis, lisant — 
UN. 1044; III N. 1332; IV 
pp. 171, 270,341. 

Moine brun debout, lisant — 
II N. 1045 et IV p. 205. 

Moine brun en prière à 
genoux — II N. 1043. 

Moine italien assis, lisant — 
II N. 103; IV p. 229. 

Moine italien debout, la tête 
baissée — II N. 106. 

Moine (Le) au violoncelle — 
I p. 244; III N. 2129, 2129^/1. 



Moine (Un) dans la cam- 
pagne italienne; Salon de 1840 
-Ipp. 88, 89; II N. 375; 
IV pp. 168, 295. 

Moisson (La). Dessin — 
II N. 2710. 

Moisson (La) dans une vallée 
(Morvan) — II N. 429. 

Moisson romaine. Dessin — 
IV N. 2633. 

Moissonneur (La famille du) 

— III N. 1344; IV p. 274. 
Moissonneur sous les arbres 

— II N. 219 bis et IV p. 230 
Moissonneurs en Picardie — 

II N. 1245, et IV p. 241. 
Moissonneurs en vue d'un 

village — II N. 809. 

Moissonneuse. Vente Corot 
de 1858 — IV p. 183. 

Moissonneuse tenant une fau- 
cille — II N. 380, 662; IV 
p. 286. 

Monaco (Souvenir des envi- 
rons de). Procédé sur verre — 
IV N. 3202. 

Monastère (Le) derrière les 
arbres — II N. 1196. 

Mont-de-Marsan. Les bords 
de la Midouze — III N. 2080, 
3o8i. 

Mont-de-Marsan (Souvenir 
de la Midouze à) — III 
N. 2082. 

Mont-Valérien (Le) vu de la 
Seine — II N. 578. 

Mont-Valérien (Le). Vue 
prise de Bellevue — II N. 209; 

III N. 1452; IV p. 198. 
Mont-Valérien (Le). Vue prise 

des bois de Meudon — II 
N. 345- 

Montagnes boisées — II 
N.648 et IV p. 238. 

Montagnes boisées sous un 
ciel d'orage (Auvergne) — II 
N. 552 et IV p. 204. 

Montagnes (Matinée bru- 
meuse dans les) — II N. 551. 

Montagnes sous un ciel mou- 
vementé (Auvergne) — II 
N. 647 et IV p. 237. 

Montagneux (Paysage) — III 
N. 2460 (B). 

Montagneux (Paysage). Au- 
vergne ou Limousin — II 
N. 549 et IV p. 238. 

Montagneux (Paysage). Voir 
Italie (Souvenir d'). 

Montagneux (Paysage) vu à 
travers les arbres — UN. 544. 



3° 



Montbard (Environs de). Le 
ruisseau des blanchisseuses — 

III N. 1548. 

Montbard (Près). Croquis 
d'album — IV N. 3069. 

Monte Cavo — II N. 164 et 

IV p. 226. 

Monte Cavo et le lac d'Albano 
II N. 181 et IV p. 227. 

Montfermeil. Le ruisseau 
sous bois — III N. 2164. 

Montgeron. La plaine aux 
vaches — II N. 911 et IV 
p. 239. 

Montgeron. Mare avec une 
vache et une paysanne portant 
un seau — III N. 1359- 

Montgeron. Saulaie au bord 
de l'eau — III N. 1358. 

Montihéry. Croquis d'album 

— IV N. 3067, 3069, 3095. 
Montihéry (La tour de) — III 

N. 1299. 

Montihéry. Prairies avec des 
saules — III N. 1300. 

Montmartre — IV p. 221. 

Montmartre (La rue des 
Saules à). Collection Théve- 
nin — IV p. 292. 

Montmartre. Moulin a vent 

— II N. 556. 
Montmorency. Vente Corot 

de 1858 — IV p. 184. 

Montpellier. Dessin — IV 
p. 252. 

Montpellier (Environs de). 
Pins parasols — II N. 335 et 
IV p. 232. 

Montpellier (Souvenir des 
environs de) — II N. 632; 
III N. 1751 ; IV p. 213. 

Montreuil (Environs de). 
Croquis d' album — IV 
N. 3073. 

Montreux. Un chalet. Dessin 

— IV N. 2738 et p. 252. 

Monts boisés (Chemin sur 
les) — II N. 322. 

Moret. Arches de pont — II 
N. 28 et IV p. 222. 

Moret (Environs de). Voir 
Canal. 

Morestel. (Isère) Rivière dans 
la prairie. Dessin — IV N. 
2829 et p. 233. 

Morestel. Versant de coteau. 
Dessin — IV N. 2809 et p. 

253- 

Mornas (Vaucluse) — Il 
N.354. 



Mornex (Haute-Savoie) — II 
N. 508; IV pp. 280, 284. 

Mornex. Dessin — IV N. 2737 
et pp. 252, 2S3. 

Mortain (Environs de). Che- 
min bordé de pommiers — II 
N. 339. 

Mortain (Environs de). Dans 
la campagne — II N. 803. 

Mortain (Environs de). La 
tournée du garde — II N. 807. 

Mortain. Etang et parc — II 
N. 866; IV p. 279. 

Mortain. Petit chemin tour- 
nant sous bois — II N. 862. 

Mortain (Près). Vente Corot 
de 1858 — IV p. 184. 

Mortelontaine (Allée d'arbres 
à) — IV p. 209. 

Mortefontaine. Arbres pen- 
chés sur l'étang — II N. 900; 
III N. 1284 ; IV p. 210. 

Mortefontaine. Dessin — IV 
p. 253. 

Mortefontaine (La cueillette 
à) —III N. 1670. 

Mortefontaine. L'étang aux 
canards — II N. 889. 

Mortefontaine (Le batelier à) 
— III N. 1671. 

Mortefontaine. Le chemin à 
la petite barrière — II N.899. 

Mortefontaine. Le pécheur h 
la ligne — II N. 898 ; IV 
p. 212. 

Mortefontaine (Le soir à). 
Salon de 1874 — I p. 304; III 
N. 2191 ;IVpp. 170, 273, 279, 
286, 290. 

Mortefontaine (Petit souve- 
nir de) II N. 1222. 

Mortefontaine (Souvenir de). 
L'amour qui passe — III 

N. 1672. 

Mortefontaine (Souvenir de). 
Salon de 1864 — I p. 221 ; III 
N. 1625; IV pp. 69, 370, 371. 

Mortefontaine (Un dessina- 
teur à) — III N. 1860. 

Mortefontaine (Vapeurs ma- 
tinales à) — III N. 1669; IV 
pp. 282, 284, 292. 

Morvan. Arbres dominant 
un ruisseau. Dessin — IV 
N. 2775. 

Morvan (Etude d'arbres en) 
— IV p. 237. 

Morvan (Petit village du) — 
II N. 873. 



Mor\-an. Ravin dominé par 
une église lointaine — II 
N. 434 et IV p. 237. 

Mor\-an (Sous bois en) — IV 
N. 2735. 

Morvan. Village sur un 
coteau — II N. 423. 

Morgan. Voir Allée, Cam- 
pagne aux vastes horizons, 
Chat a l'gn era tes , Chauin ières , 
Cousin (Le), Lormes, Moisson, 
Moulin , Paysans, Saint- 
André. 

Mothois près Gournay. Cro- 
quis d'album — IV N. 3064. 
Mothois. Voir Gournay-en- 
Bray [Environs de). 

Motte-Beuvron (La). Croquis 
d'album — IV X. 3086. 

Motte-Beuvron (Souvenir de 
la) — III N. 1857. 
Moulin à eau — II N. 218. 
Moulin à eau des environs 
de Domfront — II N. 533. 

Moulin à eau du Mor\an — 
II N. 432. 

Moulin à eau. Von Beauvais 
(Environs de), Evaux, Noisy- 
le-Grand. Seine-Port. 

Moulin à vent de l'Artois 
ou du Boulonnais — III 
N. 1589. 

Moulin à vent du Morvan — 
IV. p. 222. 

Moulin à vent en plaine — II 
N. 968. 

Moulin à vent (Le chemin 
du) — II N. 870. 
Moulin à vent (Le) de Madame 
Gauthier — III N. 2445. 

Moulin à vent (Lisière de 
bois au) — II N. 1248. 

Moulin à vent. Voir Bou- 
logne-sur-Mer, Dunkerqice, 
Etretat, Montmartre, Picar- 
die (Côte de), Saint-Omer. 

Moulin Gali. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3089. 

Moulin (La route du) — III 
N. 1288. 

Moulin (Le). Collection Gou- 
jon — IV p. 291. 

Moulin (Le) dans la dune. 
Fusain — IV N. 2961. 

Moulin (Une roue de) — II 
N. 568. 

Moulins. Voir Chaumières et 
Moulins. 

Moulineau (Près le) (Nièvre). 
Champs bordés d'arbres. Des- 
sin — IV N. 2731 et p. 233. 



Mûr-de-Bretagne. Croquis 
d'album — IV N. 3100, 3104. 

Mûr. Le chemin de l'église 
— II N. 478; IV p. 204. 

Mûr (Paysannes de) — II 
N. 667. 

Mûr. Une fontaine — II 
N. 476; IV pp. 202, 284. 

Mûr. Une fontaine dans les 
dunes — II N. 68s ; IV pp. 373, 
283. 

Muse (La) du soir — II 
N. 1 139. 

Muse (La) pensive — III 
N. 1392; IV p. 291. 

Muse (Une) — III N. 1382 et 
IV p. 246. 

Muse. Voir Comédie, Poésie, 
Tragédie. 

Musée (Spectateurs au). Cro- 
quis d'album — IV N. 3121. 

Musique et rêverie. Dessin — 
IV N. 2891. 



N 



Nangis. Croquis d'album — 
IV N. 3063. 

Nanterre. Croquis d'album — 
IV N. 3077. 

Nantes. Croquis d'album — 
IV N. 3086. 

Nanteuil-les-Meaux. Croquis 
d'album — IV N. 3064, 3108. 

Nanteuil-les-Meaux. Deux 
fillettes sous les arbres — II 
N. 687. 

Nanteuil-les-Meaux. Vente 
Corot de 1858 — IV p. 184. 

Napolitain. Voir Italien. 

Napolitaine (Baie) — III 
N. 229s bis. 

Napolitains (Souvenir des 
rivages) — III N. 2428. 

Naples (Baie de). Dessin — 
IV N. 2592 et p. 232. 

Naples (Campagne de) — II 
N. 192, 616. 

Naples (Environs de), Capri 
au fond. Dessin— IV N. 2391 
et p. 233. 

Naples (Environs de). Vente 
Corotde 1838 — IV p. 183. 

Naples et le château de l'Œuf 
— UN. 18s; IV pp. 197, 287. 

Naples et le Vésuve vus 
d'Ischia — II N. 191 et IV 
p. 224. 



31 



Naples.Le château de l'Œuf. 
Dessin — IV N. 2633 et 
p. 252. 

Naples. Le mont St-Elme et 
partie de la ville — II N. 189. 

Naples (Site des environs de). 
Salon de 1841 — II N. 377 et 
IV p. 168. 

Naples (Souvenir des envi- 
rons de). Dessin — IVN.2793 ; 
IV p. 252. 

Naples (Souvenir des envi- 
rons de). Voir Bains (Salle de) 

Naples (Vue de). Ebauche 
d'après photographie — IV 
p. 244. 

Nami. Dessins — IV p. 251. 

Narni. Le pont d'Auguste 
sur la Nera. Etude d'après 
nature — II N. 150. 

Nami (Le pont de). Salon de 
1827 — I p. 46; II N. 199; IV 
pp. 167, 195, 292, 351. 

Narni. Route dans la vallée. 
Dessin— IV N. 2488. 

Narni. Vue panoramique. 
Dessin — IV N. 2491. 

Nautoniers au soleil couchant 
— II N. 618 et IV p. 215. 

Nazons (Rochers des). Des- 
sin — IV p. 252. 

Nègre (Un) — II N. 536 et 
IV p. 233. 

Nemi (Au lac de). Jeune gar- 
çon couché près d'une exca- 
vation dans les rochers. Des- 
sin — IV N. 2761. 

Nemi. Dessins — IV p. 252. 

Nemi (Environs du lac de). 
Etude d'arbres. Dessin — 
IV N. 2573. 

Nemi. Groupe d'arbres domi- 
nant la vallée. Dessin — 
IV N. 2519. 

Nemi (Lac de). Le pécheur 
d'écrevisses — II N. 165 et 
IV p. 203. 

Nemi (Le lac de) vu der- 
rière les arbres — II N. 455, 
456 et IV pp. 203, 271. 

Nemi (Souvenir de). Rochers 
dans les broussailles — II 
N. 637. 

Nemi (Souvenir des environs 
du lac de). Salon de 1863 — I 
pp. 222,235,238; III N. 1636; 
IV pp. 169, 270, 371. 

Nemi (Souvenir des environs 
du lac de). Fusain — IV N. 
2958. 

Nemi (Souvenir des environs 
du lac de). Plume — IV N. 
2980. 



Nemi (Souvenir des environs 
du lac de). Procédé sur verre 

— IV N. 3210. 

Nemi (Souvenir du lac de). 
Voir Bains (Salle de). 

Nemi. Un gros arbre aux 
branches tordues - IV N. 
2771. 

Nemi (Vue de). Dessin —IV 
N. 2595. 

Nepi. Dessin. — IV N. 2504 
et p. 251. 

Neufchâtel (Environs de). 
Croquis d'album — IV N. 
3096. 

Nid (Le) grec — III N. 2432. 

Nièvre (Une ferme dans la) 

— Il N. 292. 

Nillsson ou la gitana a. la man- 
doline — III N. 2136. 

Noisy-le-Grand — IV p. 243. 

Noisy-le-Grand. Bord de 
l'eau — III N. 1368 et IV 
p. 242. 

Noisy-le-Grand. Chemin 
couvert — III N. 1367. 

Noisy-le-Grand. Pré sous les 
arbres — III N. 1365. 

Noisy-le-Grand (Souvenir de) 

— III N. 1816. 
Noisy-le-Grand. Un moulin 

— III N. 1366. 

Noisy-le-Grand. Vallon dans 
les bois — III N. 1369. 

Nontron (Environs de). Cro- 
quis d'album — IV N. 3047. 

Nord (Un village du) — III 
N. 2402 et IV p. 241. 

Normande (Côte) — II 
N. 534. 

Normande (Souvenir de la 
côte). Dessin — IV N. 2983. 

Normandie. Croquis d'album 

— IV N. 3066, 3070, 3072. 

Normandie (Route en) — III 

N. 1595. 

Normandie (Site de). Collec- 
tion Claudon — IV p. 290. 

Normandie (Soir en) — III 

N. 1959. 

Normandie (Souvenir de) — 

III N. 1880. 

Normandie (Souvenir de) ; 
soleil couchant — III N. 1824; 

IV pp. 274, 280. 

Normandie. Voir Dieppe, 
Caen, Havre (Le), Honfleur, 
Rouen, Trouville. 

Nourrice (Une) Dessin — IV 

N. 2964. 

Nourrice. Voir Bretonne, 
Mère. 



Nuit (Effet de). Voir Lune 
(Clair de). Peupliers, Tor- 
rent. 

Nymphe couchée dans la 
campagne— II N. 540, 1032, 
1046, 1216 et IV pp. 233, 237, 
243. 

Nymphe couchée dans le 
vallon. Fusain — IV N. 2894 
et pp. 281, 283, 287. 

Nymphe debout au bord de 
l'eau — III N. 1514; IV 
pp. 273,279. 

Nymphe désarmant l'Amour 
— I pp. 170, 172; II N. iioo 
et IV pp. 169, 174. 

Nymphe désarmant l'Amour. 
Réduction — I p. 386; II 
N. 1103. 

Nymphe désarmant l'Amour. 
Fusain — IV N. 2885. 
Nymphe désarmant l'Amour. 
Dessin mine de plomb — IV 
N. 291 1. 

Nymphe embrassant un en- 
fant. Croquis d'album — IV 
N. 3065. 

Nymphe (La) de la Seine — 
II N. 379; IV p. 295. 
Nymphe rappelant l'Amour 
— II N. 1031. 

Nymphe. Voir Bacchante, 
Diane, Source, Vénus. 

Nymphes (Danse de) dans 
une prairie. Fusain — IV 
N. 2916. 

Nymphes (Danse des) ou 
Matinée. Salon de 1850-51 —I 
pp. 123, 124, 162; II N. 1061 
et IV p. i68. 

Nymphes (Danse des). Va- 
riantes du Salon de 1850-51 — 
III N. 1627, 1628, 1629'; IV 
pp. 287, 288. 

Nymphes (Danse des) Es- 
quisse partielle — III N. 1630. 
Nymphes (Danse des). Salon 
dei86i — I pp. 202, 203; III 
N. 1619; IV pp. 169, 276. 

Nymphes des bois au bord 
d'un lac — III N. 1955. 
Nymphes et faunes (E.vposi- 
tion centennale de 1889) — 
III N. 2198. 
Nymphes et faunes. Salon 
de 1870 — I p. 247; III N.2002 
et IV pp. 170, 275, 282, 287. 
Nymphes (Ronde de) — III 
N. 2200; IV p. 269, 290. 

Nymphes (Ronde de) — III 
N. 2382; IV p. 270. 

Nymphes (Ronde de); effet 
du matin. Salon de 1857 — I 
p. 170; II N. 1072. 



o 



Oberland (Un lac de 1'). 
Thoune ou Brienz — II N. 408 
et IV p. 231. 

Oberland bernois (Intérieur 
d'un chalet de 1') — II N. 731 
et IV p. 206. 

Océan (Souvenir de 1') — II 
N. 1162. 

Odalisque (L') romaine — I 
p. 104; II N. 458; IV p. 235. 

Odalisque (L') sicilienne — 
III N. 2134. 

Ogrez (Mme), bouchère à 
Arleux — III N. 2149. 

Oiseau (L') du soir. Fusain 
— IV N. 2919. 

Oiseaux (Les) de Notre- 
Dame. Fusain — IV N. 2989. 

Oisy-le- Verger (Souvenir des 
marais d') — III N. 2228. 

Olevano. Dessins — IV 
pp. 251, 252. 

Olevano. La Serpentara 

UN. 162 et IV p. 194. 

Olevano. La ville et les ro- 
chers — II N. 163 et IV 
p. 226. 

Olevano. Paysage accidenté. 
Dessin— IV N. 2618. 

Olevano. Rideau d'arbres sur 
une colline rocheuse. Dessin 

— IV N. 2617. 

Olevano. Rochers boisés de 
la Serpentara — II N. 166 et 
IV p. ,95. 

Olevano. Rochers et fond de 
montagnes. Dessin — IV 
N. 2568. 

Olevano. Vallée dominée 
par deux mamelons. Dessin 

— IV N. 2609. 

Olevano. Vue panoramique. 
Dessin — IV N. 2567. 

Ombreux (Paysage). Coll. 
Donatis — IV p. 291. 

Optevoz (Isère). Laveuse au 
bord de l'eau — III N. 1278. 

Optevoz. Collines dominant 
une route où passe un chariot. 
Dessin — IV N. 2827 et 
P- 253- 

Optevoz. Vallée avec des 
peupliers. Dessin — IV 
N. 2828 et jî. 253. 

Orage (L') — III N. 2361 et 
IV p. 246. 

Oranges (Jeune marchand d') 
italien. Voir Italien. 



32 



Orientale rêveuse — III 
N. i"i73; IV p. 295. 

Orléanaises (Plaines) — III 
N. 1831. 

Orléans. Dessin — IVp.252. 

Orléans (Environs d'). Cours 
d'eau en plaine — II N. 561. 

Orléans (Environs d"). Un 
village — II N. 342 et IV 
p. 233. 

Orléans. Vue prise d"une 
fenêtre — UN. 555 et IV 
p. 202. 

Ormes (Etude d') — IV p. 221 . 

Orphée charmant les fauves. 
Procédé sur verre — IV 
N. 3198. 

Orphée charme les humains 

— II N. 195; III N. 1713. 
Orphée entraînant Eurydice. 

Procédé sur verre — IV 
N. 3197. 

Orphée et Eurydice (Etude 
de mains pour). Dessin — IV 
N. 29S7. 

Orphée ramenant Eurydice. 
Salon de 1861 — I pp. 202, 
203; III N. 1622; IV pp. 169, 
176. 1771 275i 368- 

Orphée salue la lumière — 
I pp. 224, 225; III N. 1634; 
IV p. 269. 

Orphée salue la lumière. Es- 
quisse — III N. 1632. 

Orphée salue la lumière. 
Fusain — IV N. 2978. 

Orsay. La propriété d'An- 
toine Etex — II N. 515. 

Osmond (Abel). Portrait d' 

— II N. 205. 

Osmond dans son lit — II 
N. 395, 396 et IV p. 240. 

Ostie (Souvenir d'). Procédé 
sur verre — IV N. 3178. 

Ostrove. Dessin — IV p. 253. 

Ouchy, près Lausanne. La 
vieille tour — II N. 729. 

Ouchy, près Lausanne (Un 
chemin à) — II N. 730. 

Ouragan (L') — III N. 2332 ; 
IV p. 292. 

Ouragan (L'). Coll. Marcotte 

— III N. 2439; IV p. 271. 



Pacage avec un saule au bord 
d'une mare — III N. 1936. 

Pacage boisé en vue d'un 
village — III N. 1813. 



Pacage (La cueillette dans le) 

— II N. 1204. 

Pacage (Petit) — II N. 1131- 

Pacage sous les arbres — III 
N. 1845. 

Paladins (Les). Procédé sur 
verre — IV N. 3213. 

Palanson (Portrait de M.) — 

II N. 202. 

Palette ayant servi à « Dante 
et Virgile » — III N. 2458. 

Palluel (Nord). Batelier dans 
les marais — III N. 2022. 

Palluel (Le pont de) — III 
N. 2030. 

Palluel (Les marais de) — 

III N. 2186 et IV p. 216. 
Palluel (Souvenir de) — III 

N. 2023. 

Palluel. Voir Arleux. 

Paluds antiques — III 
N. .713. 

Pamphili (Villa). Voir 
Rome. 

Pan (La fête de) — II N. 1 1 1 1 ; 

IV p. 287. 

Pan (La fête de). Fusain — IV 
N. 2896. 

Pan (La fête de). Procédé 
sur verre — IV N. 3199- 

Panoramique (Vue) aux en- 
virons de Paris — III N. 83!). 

Panthère couchée — II 
N. 3=,6. 
Panthère. Croquis d'album 

— IV N. 3065'. 

Papa Giulio. Dessins — IV 
N. 2348, '2601 et p.'252. 

Papigno. Arbres dans un 
terrain rocheux. Dessin — IV 
N. 2509. 

Papigno. Chaîne de mon- 
tagnes. Dessin — IV N. 2489. 

Papigno. Dessins — IV 
pp. 251, 252. 

Papigno. En pleine montagne 

— II N. 117 et IV p. 229. 

Papigno (Environs de). Une 
vallée de la Sabine — II 
N. 118. 

Papigno. Fabriques dans la 
vallée — II N. 114 et IV 
p. 195. 

Papigno. Fabriques domi- 
nant la vallée — UN. 121 et 
IV p. 195. 

Papigno. Fond de vallée. Une 
Italienne et un dessinateur. 
Dessin — IV N. 2494. 



Papigno. Grands arbres avec 
une Italienne. Dessin — IV 
N. 24()o. 

Papigno (Italien de). Voir 
Italien. 

Papigno (Italienne de). Voir 
Italienne. 

Papigno (La cascade de). 
Dessin — IV. N. 2508. 

Papigno (La vallée de), le 
matin — II N. 115 et IV 
p. 229. 

Papigno. Montagnes et hauts 
plateaux — ■ II N. 119 et IV 
p. 227. 

Papigno. Rives escarpées et 
boisées — II N. 116 et IV 
p. 228. 

Papigno. Rochers au soleil 

— II N. 122 et IV p. 227. 
Papigno. Soleil couchant 

derrière les montagnes — II 
N. 120 et IV p. 228. 

Papigno. Sous-bois avec un 
garçon couché. Dessin — IV 
N. 2523. 

Papigno (Torrent à). Dessin 

— IV N. 2510. 

Papigno. Torrent au pied 
des roches — IV p. 228. 

Papigno. Versant boisé. Des- 
sin — IV N. 2493. 

Papigno. Voir Velino et 
Tern i. 

Paravent. Voir Roqucmaure 
(Souvenir de). 

Paris. Croquis d'album — IV 
N. 30Î9, 3063, 3077, 3090, 
3 loi, 3 122. 

Paris. Deux croquis : i''Notre- 
Dame; 2° au pont d'Auster- 
litz. Dessins — ■ IV N. 2639 et 
p. 251. 

Paris (Environs de). Dessin 

— IV p. 253. 

Paris incendié par les Prus- 
siens — I p. 249; III N. 2352; 
IV p. 244. 

Paris. L'Institut. Dessin — 
IV N. 2707. 

Paris. La Seine et le Palais- 
Bourbon. Dessin — IV 
N. 2797. 

Paris. La Seine, le pont de 
la Concorde et les Tuileries. 
Dessin — IV N. 2798. 

Paris. Le pont au Change et 
le Palais de Justice — I p. 54; 
II N. 220; IV p. 198. 

Paris. Le vieux pont Saint- 
Michel — II N. 13 et IV 
p. 195. 



Paris (Un quai à). Dessin — 
IV N. 2709. 

Paris vu de loin. Dessin — 
IV N. 2468. 

Paris vu de loin entre les 
arbres. Dessin — IV N. 2967. 

Paris vu de Saint-Cloud — II 
N. 37. 

Paris vu des hauteurs de 
Meudon — III N. 1781. 

Pas (Les premiers) dans la 
verdure — III N. 1336; IV 
p. 289. 

Passeur atterrissant avec deux 
paysannes dans sa barque — 

III N. 1728. 

Passeur quittant la rive avec 
deux femmes dans sa barque 

— III N. 1846. 

Passeur (Le). Salon de 1873 

— I pp. 278,284; IIIN.2108; 

IV pp. 170, 288,377. 
Passeur (Le) auprès du vieil 

arbre brisé (effet de lune) — III 
N. 1723. 

Passeur (Le) de l'île Saint- 
Ouen — III N. 1704, 1705; 
IV pp. 279, 28b. 

Passeur embarquant des 
paysannes — III N. 1702. 

Passiance près Saint-Avit 
(Landes) — III N. 2077,2078, 
2079. 

Pasta (Mme). Croquis d'al- 
bum — IV N. 3063. 

Pastel sur carton inachevé — 
IV p. 231. 

Pastorale Salon de 1873 — I 
pp. 278, 284; III N. 2107; IV 
pp. 170, 286,377. 

Pâtre (Jeune) assis. Dessin — 
IV N. 2658. 
Pâtre (Le) au bord du marais 

— III N. 2322. 

Pâtre (Le) au repos — III 
N. 1852. 

Pâtre (Le) dominant la gorge 
rocheuse -UN. 11 83. 

Pâtre (Le) en obsers'ation — 
III N. 2439 (H.). 

Pâtre (Le) italien (effet du 
soir). Exposition universelle de 
1867 — I pp. 235, 238, 239; 
III N. 1640; IV p. 169. 

Pâtre solitaire (Les roches 
boisées au) — UN. 1 189. 

Pâtre sur un coteau près de 
gros chênes — II N. 584. 

Pâtre. Voir Bt'r^<;r, Chevrier, 
Italien. 



33 



Pâturage abrité par de grands 
arbres — II N. 1219. 

Pâturage au bord de l'eau — 
III N. 2204. 

Pâturage avec quelques 
arbres — III N. 1411. 

Pâturage dans les marais — 
III N. 1903 ; IV p. 273. 
Pâturage en lisière de bois 

— III N. 1953. 

Pâturage en prairie — III 
N. 1790. 

Pâturage en vue d'un lac, à 
l'aube — II N. 1 197. 

Pâturage (Le) ~ III N. 1969, 
2297. 

Pâturage marécageux — III 
N. 1699, 1774; IV p. 278. 

Pâturage sur un plateau — 
III N. 1459; IV p. 274. 

Pâturage. Voir Vaches. 

Pâture au bord de l'eau — 
III N. 1884. 

Pâtures abritées de vieux 
arbres — III N. 1870. 

Pâtures boisées au bord d'un 
lac ou le Soir. Salon de 1848 

— II N. 620. 

Pâtures (Les) au gros bou- 
quet d'arbres — II N. 1261. 

Pâtures (Les) dans le vallon 

— III N. 2278. 

Paysage composé (Arbres 
dans une vallée). Vente Fan- 
tin. Dessin — IV N. 281t. 

Paysage composé (offert à 
M. Fleury). Dessin — IV 
N. 2714. 

Paysage composé (Person- 
nage assis avec un cheval). 
Dessin — IV N. 2717. 

Paysages composés (Vente 
Corot, non identifiés) — IV 
pp. 212, 214, 215, 216, 233, 
239, 240, 241. 

Paysagiste (Le) à l'étude — II 
N. 796. 

Paysagiste (Le) Paquier .i 
Marcoussis — II N. 811. 

Paysan (Le) rattachant sa 
jambière. Décoration chez 
Decaraps — II N. i 107. 

Paysan travaillant dans les 
champs. Croquis d'album — 
IV N. 3046. 

Paysanne à la chemise blan- 
che et au bonnet jaune — II 
N. 414 et IV p. 202. 

Paysanne coiffée d'un grand 
bonnet. Dessin — IV N. 2715. 



Paysanne et son enfant au 
bord d'un bois — II N. 1200. 

Paysanne passant à la lisière 
d'un bois — III N. 1716. 

Paysanne tenant un enfant 
sur les bras — II N. 41s et IV 
p. 233. 

Paysanne (Une) . Dessin — IV 

N. 2807. 

Paysanne (Une) du Dauphi- 
né. Deux études. Dessin — IV 
N. 2808. 

Paysanne. Voir Bretonne, 
Italienne, Limousin (Femme 
du). Pêcheur (Femme de), 
Suissesse. 

Paysannes à l'herbe dans 
une prairie, le matin — III 
N. 1802; IV p. 293. 

Paysannes (Deux) dormant. 
Dessin — IV N. 2794. 

Paysannes (Trois jeunes) à 
genoux, causant — II N. 416. 

Paj'sans sous les arbres au 
soleil levant (Morvan) — II 
N. 43,. 

Pêche (La) à l'épen-ier — II 
N. 882, 1136. 

Pèche (La) à l'épervier au pied 
des arbres — III N. 2388. 
Pèche (La) au Bas-Meudon 

— II N. 12 17. 

Pêche (La) au filet — III 
N. 2234; IV p. 284. 

Pêche (La) en barque auprès 
des saules — III N. 2303. 

Pèche (La) et la fenaison — 
II N. 1S22 ; IV pp. 270, 279. 

Pécheur en barque à la rive 

— III N. 1677, 1765. 

Pêcheur eu barque, le matin 

— II N. 1155; III N. 1973. 

Pécheur en barque longeant 
une crête boisée — III 
N. 1S30. 

Pécheur en barque tirant son 
filet, le soir — II N. 1071. 

Pécheur (Le) à la ligne à la 
pointe du marais — III 
N. 1726. 

Pêcheur (Le) à la ligne en 
vue des villas — III N. 183O. 

Pêcheur (Le) à la ligne (En- 
virons de Rambouillet) — II 
N.804. 

Pécheur (Le) à la ligne (Mor- 
tefontaine) — II N. 895. 

Pêcheur (Le) à la ligne sous 
de grands arbres — III 

N. 1719. 



Pécheur (Le) à la ligne. Sou- 
venir des marais du Nord — III 
N. 1885. 

Pécheur (Le) attentif — III 
N. 1912. 

Pécheur (Le) d'écrevisses 
sous bois — III N. 1458; IV 
p. 270. 

Pécheur (Le) du lac de Nemi 
-IIIN. 1737. 

Pêcheur (Le) en barque 
sur l'étang — UN. 1 125 ; IV 
p. 282. 

Pécheur (Le) en rivière — II 
N. 1133. 

Pécheur (Le) et le batelier — 
ni N. 1946. 

Pécheur (Le) rangeant son 
poisson — III N. 2350. 

Pécheur (Le). Souvenir d'Ar- 
leux — III N. 2269. 

Pécheur (Le) tirant son filet — 
IIIN. 2298. 

Pêcheur solitaire (Les rochers 
au) — UN. 1188. 

Pécheur tirant sa barque, 
le soir — II N. 1192. 

Pêcheur (Un) à la ligne ; es- 
quisse — III N. 1958. 

Pécheur (Un) à la ligne. Sou- 
venir du pont de Mantes — 
III N. 2273, 2274, 2275 ; IV 
pp. 275, 292. 

Pécheur. Voir Batelier, 
Filets (Levée des), Gre^-sur- 
Loing, Pêche, Rivière poisson- 
neuse, Ville-d' Avray. 

Pécheurs à la rive avec, au 
fond, une habitation dans les 
arbres — II N. 655. 

Pécheurs. Croquis d'album 

— IV N. 3044. 

Pécheurs (Deux) vidant leur 
filet. Dessin — IV N. 2800. 

Pêcheurs en barque au bord 
de la rive— III N. 2318. 

Pécheurs en barque auprès 
de grands peupliers — III 

N. 1600. 

Pécheurs (Les) auprès des 
saules — III N. 2284. 

Pécheurs tendant leurs filets, 
le soir. Salon de 1847 — 
Ip. 113; UN. 504 et IV p. i68. 

Pécheurs (Une famille de) au 
bord de la mer — III N. 2214; 
IV p. 271. 

Pêcheuses. Croquis d'album 

— IV N. 3046, 3070, 3087. 

Peintre {y.^.Vo\T Paysagiste. 



Percée (La) lumineuse; fu- 
sain — IV N. 2880. 

Père-Lachaise. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3053, 3059, 
3070. 

Périgord. Voir Porcs (Gar- 
deuses de). 

Perle (La femme à la) — III 
N. 1507; IV pp. 210, 284, 

286. 

Peuplier (Le) au bord de 
l'eau — III N. 2441. 

Peupliers au bord de l'eau 
(effet de nuit) — III N. 1740 
et IV p. 211. 

Peupliers au bord d'une 
rivière. Dessin — IV N. 2804. 

Peupliers (Les) ; souvenir 
d'Arleux — III N. 2359 et IV 
p. 246. 

Philosophe (Le) au pied du 
gros arbre. Fusain — IV 
N. 2987. 

Philosophe (Le) en vue de la 

mer. Fusain — IV N. 2988 et 
p. 281. 

Philosophe (Le) solitaire ; 
fusain (musée de Lille) — IV 
N. 2895 et p. 296. 

Philosophe (Un). Procédé 
sur verre — IV N. 3182. 

Philosophes (Le repos des). 
Autographie — IV N. 314! 
et p. 288. 

Picardie (Côte de) près Ver- 
sailles. Moulins à vent — H 
N. 343, 861. 

Picardie (Souvenir de) — III 
N. 1766. 

Picards (Pâturages) — II 
N. 547- 

Picardes (Chaumières) — II 
N. s66. 

Picquigny. Croquis d'album 

— IV N. 3096. 

Picquigny (Souvenir des 
bords de la Somme à) - • III 
N. 1947; IV p. 288. 

Pie (La petite) — III N. 1389 ; 
IV pp. 277, 291. 

Piediluco (Le lac de) ^ II 
N. 123 et IV p. 226. 

Pierre-Perthuis,près Vézelay. 
Château et église. Dessin — 
IV N. 2776. 

Pierrefonds (Le château de) 

— II N. 96s. 

Pierrefonds. Les ruines du 
château. Exp. Univ. 1S67 — 
Ipp. 235, 238; UN. 475; IV 
p. 169. 



34 



Pierrefonds (Souvenir de) — 
III N. 1779. 

Pierrefonds (Souvenir de). 
Le mot d'ordre — II N. ^6^bis. 

Pierrefonds. Vue générale 
— II N. 474; IV p. 295. 

Pincio (Monte). Voir Rome. 

Pin (Le grand). Souvenir 
d'Italie — III N. 1820; IV 
p. 275. 

Pins noirs (La villa des) — 
III N. 2261 ; IV p. 272. 

Pins parasols (La villa aux) — 
III N. 1736. 

Pins parasols. Voir Italie 
{Souvenir d'), Montpellier 
(Environs de). 

Pise. Croquis d'après Giotto. 
Dessin — IV N. 2661 et 
pp. 251, 252. 

Pithiviers (Le fermier de) — 
TIN. 631. 

Pivot (Portrait de M.) à 
cheval — II N. 665 et IV 
p. 234. 

Plage (Une) en Normandie — 
III N. 2061. 

Plage (Une) en Normandie, 
avec des barques au loin — 
III N. 2076. 

Plage. Voir Troieville,Sainte- 
Adresse. 

Plaine vallonnée avec 
quelques arbres. Dessin — IV 
N. 2728. 

Plaines avec un clocher à 
l'horizon — II N. 800. 

Plaines bornées à l'horizon 
par des collines — II N. 782. 

Plaine (La) au.x grands 
arbres — II N. 1193. 

Plaisirs (Les) du soir. Salon 
dei875 — Ip. 333 ; IIIN. 2195 
et IV pp. 170, 278, 378. 

Plante (Etude d'une) a larges 
feuilles. Dessin — IV 
N. 2461. 

Planque, près Douai. Le 
moulin brûlé — III N. 2005. 

Planque. Un saule dans la 
prajiie — III N. 2016 et IV 
p. 245. 

Plateau (Le vaste) — III 
N. 2242. 

Plateaux boisés — Il N. 355 
et IV p. 232. 

Pô (Les rives du). Procédé 
sur verre — IV N. 3193. 

Poésie (La) — III N. 1391 et 
1 V p . 214. 



Poète (La demeure du). 
Procédé sur verre — IV 
N. 321 1 . 

Poète (Le) et la Muse. Pro- 
cédé sur verre — IV N. 3215. 

Poirier (Etude de). Dessin — 
IV N. 2703. 

Poissy. Croquis d'album — 
IV N. 3102. 

Poitiers. Croquis d'album — 
IV N.3108. 

Pommier (Un) en rase cam- 
pagne — UN. 1 149. 

Pommiers (Chemin bordé 
de) près Mortain — II 
N.339. 

Pommiers dans la campagne 

— m N. 2099. 

Pommiers et chaumières — 
Il N. 784. 
Pommiers (Le chemin aux) 

— II N. 813. 

Pommiers (Le repos sous 
les)— II N. 512. 

Pommiers sur le versant d'un 
coteau — II N. 563, 649, 783 
et IV pp. 236, 237. 

Pont (Le) à l'arche brisée. 
Dessin — IV N. 2701, 2871. 

Pont (Le) des rendez-vous. 
Souvenir d'Arleux — III 
N. 2210. 

Pont (Le petit) — III N. 
1407; IV PP- 284, 292. 

Pont (Petit) aboutissant aune 
chaumière — II N. 219. 

Pont (Petit) précédant une 
chaumière — III N. 2101 . 

Pont (Un arbre auprès d'une 
arche de). Dessin — IV 
N. 2461 bis. 

Pont (Un) de pierre — IV 
p. 224. 

Pont (Un) dominé par de 
grands arbres — II N. 694; 
IIIN. 1440. 

Ponte Mole. Voir Rome 
(Campagne de). 

Ponte Salaro. Voir Rome 
(Campagne de). 

Ponthon (Entre) et Vannes. 
Croquisd'album — IVN.3086. 

Porcs (Gardeuses de) dans la 
campagne — II N. 576, 865. 

Port-Berteau (Charente-Infé- 
rieure). Coin de parc — II 
N. 1280 et IV p. 210. 

Port de mer. Voir Bretagne, 
Havre (Le), Honfleur, La 
Rochelle , Sa in te - A dresse , 
Trouville. 



Port-Marly. Croquis d'al- 
bum — IV N. 31 19. 

Port-Marly. Le départ pour 
la promenade dans le parc 
des Lions — IIIN. 2127; IV 
pp. 269, 278, 292. 

Port-Marly. Les enfants à la 
montre — III N. 2128. 

Port-Marly (Tournant de la 
Seine à| — 111 N. 2206. 

Port (Quai d'un). Croquis — 
IV N. 2686. 

Port (Un) sur une rivière. 
Dessin — IV N. 2644. 

Porte flanquée de deux gros 
piliers — II N. 38. 

Portel (Le) près Boulogne. 
Vente Corot de 1858 — IV 
p. 185. 

Porto San Maurizio. Dessin 
— IV p. 252. 

Portraits. Voir Audiat 
(Mlle); Baudot (Mme); Bigoiir 
d'Arras; Bison; Bison 
(Mme); Bouché; Chamouillet 
(Mme); Charmais (Mme); 
Clérambault; Corot; Corot 
(Mme); Corot (Fernand); 
Delalain (Ed.): Del al a in 
(Mme); Delalain (Enfants); 
Dclanoue; Dflanoue (Mme); 
Dcsavary (Lèontine) ; Desbro- 
chers fils; Dumax; Dutilleux 
(Eugénie); Fanchette ; Faulte 
du Puyparlier ; Garçon 
(Jeune) de la famille Corot; 
Homme inconnu; Laroche- 
noire (Mni£ de); Lemaistre; 
Lemaistre (Mme) ; Lemari- 
nier (Mme), Mélin (Mlle): 
Osmond (Abel) ; Palanson ; 
Révoil (Mme) ;Robert (Louis): 
Robert (Louis) fils; Robert 
(Mme); Robert (Maurice); 
Rodrigues (Enfants) ; Senne- 
gon (Henri); Sennegon 
(L. D.); Sennegon (Mme); 
Stumpf (Mme). 

Portraits. Dessins — IV 
p. 253. 

Poule (La) aux œufs d'or — 

III N. 2208. 

Poules et canards. Dessin — 

IV N. 2647. 

Poussin (Promenade du). 
Voir Rome (Campagne de). 

Pouzzoles. Dessin — IV 

N. 2593. 

Pouzzoles (Environs de) — 
II N. 190 et IV p. 197. 



Prairie .1 l'arbre tordu (pro- 
bablement à Luzancy) — II 

N. 880. 

Prairie abritée par les arbres 
(Souvenir des environs de 
Granville) — 111 N. 2219. 

Prairie au bord de l'eau, le 
matin — III N. 1727. 
Prairie au bord d'une rivière 

— 111 N. 1762. 

Prairie boisée au bord de 
l'eau— III N. is.;S. 

Prairie (Bouquet d'arbres 
dans une) — II N. 580. 

Prairie en lisière de bois avec 
trois paysannes et une vache 

- III N. 1979. 

Prairie entre deux versants 
boisés (Deux croquis) — IV 
N. 2889. 

Prairie (La) aux deux gros 
arbres — III N. 1892. 

Prairie (La) aux grands frênes 
-UN. 1157. 

Prairie (Le matin dans la). 
Musée de Dunkerque — III 
N. 1927 ; IV p. 289. 

Prairie (Une) — III N. 2299. 

Prairie vallonnée au pied 
d'un petit bois — II N. 853. 

Prairies au bord de l'eau — 
IIIN. 1973 bis, 2469 (I). 

Prairies avec un village à 
l'horizon. Deux femmes — II 
N. 944. 

Prairies dans une vallée au 
pied des montagnes (Auver- 
gne) — II N. =98. 

Prairies inondées vues à 
travers la feuillée — III 
N. 1445. 

Prairies plantées d'arbres — 

UN. 575. 

Prairies vallonnées et mare. 
Vache et sa gardienne — II 
N. 876. 

Prairies vallonnées ou Le 
Vallon — II N. 883. 

Pré (Un) au bord de l'eau — 

II N. 1227. 

Pré (Un) avec de grands 
arbres et des maisons au fond 

— II N. 787. 

Pré (Un) aux abords d'un 
village — 111 N. 139s. 
Prés (Le matin dans les) — 

III N. 1462. 

Prés (Les) de la petite ferme 

— III N. 1758 et IV p. 243. 

Presles près Beaumont-sur- 
Oise — 11 N. 777. 



35 



Presqu'île (La) boisée — III 
N. 1729; IV p. 391. 

Prière (Paysan en) — II 
N. 537. 

Printemps. Collection Dona- 
tis — IV p. 291 . 

Printemps (Le). Expositionde 
1855. Voir Amours (Ronded'), 

Printemps (Le) de la vie — 
III N. 2138; IV p. 276. 

Promenade à l'aurore — II 
N. 1215. 

Promenade (La) du soir — III 
N. 2440. 

Promenade (La) sous bois — 
III N. 1681. 

Promeneur (Le) dans le val- 
lon. Fusain — IV N. 2928. 

Provins. Vue d'ensemble — 
II N. 494. 

Puits (Le) — II N. 825. 

Puits. Voir Cour. 

Puy-de-Dôme. Dessin — IV 
p. 252. 



Q^u imper (Environs de). 
Chaumières et pommiers — 
II N. 774. 

Quimper (Environs de). Sen- 
tier dans la campagne — II 
N. 775. 

Quincampoix, près Rouen. 
Croquis d'album — IV 
N. 3072. 



R 



Ravin boisé — III N. 2566; 
IV p. 247. 

Ravin solitaire. Fusain — IV 
N. 3008. 

Rayons (Premiers). Ebauche 
— m N. 2398. 

Rayons (Derniers) — III 
N. 2459(C.). 

Rébecca — II N. 3S2. 

Religieuse (Une). Croquis 
d'album — IV N. 3045. 

Religieuse. Voir Aniion- 
ciades . 

Remy se rasant. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3072. 

Rencontre (La) au bord du 
chemin — III N. 2270. 



Rencontre (La) au bosquet. 

Autographie — IV N. 3144. 

Rencontre (La) dans la vallée 

— III N. 2335. 

Repos (Le). Salon de 
1850-51 — IV p. 168. 
Repos (Le). Salon de 1861 

— IV p. 169. 

Repos (Le) dans la prairie 

— III N. 1859. 

Repos (Le) sous les arbres 
au borddel'eau — IIIN.2227. 

Rêveur (Le) sous les grands 
arbres. Procédé sur verre — 
IVN.3217. 

Rêveur (Un) au bord d'un 
étang. Dessin — IV N. 2834. 

Révoil (Portrait de Mme) et 
de sa jeune sœur — III N. 2126. 

Rhône (La vallée du) vers 
Bellegarde — II N. 712. 

Rhône (Le) à Fort-l'Ecluse — 
III N. 716. 

Rhône (Le). Trois femmes 
au bord du fleuve — II N.714. 

Rhône (Région du). Rivière 
torrentueuse — II N. 713. 

Rhône (Souvenir des bords 
du) — IIIN. 1858. 
Ribagnac (Haute- Vienne). La 

vachère — II N. gS:,. 

Richmond. Voir Londres. 
Riva. Dessins — IV p. 252. 

Riva. Etude de terrains. Des- 
sin — IV N. 267S. 

Riva (Vue prise à). Un bateau 
sur le lac. Salon de 1S35. 
Ip.73; UN. 357; IVp. 167. 

Riva (Vue prise à). Un bateau 
sur le lac. Etude et variante 

— II N. 358, 360; IV p. 240. 
Riva (Vue prise à). Un bateau 

sur le lac. Salon de 1850-51 

— UN. 359; IV pp. 169, 173, 
289. 

Riva. Vue prise de la cam- 
pagne — II N. 319; IV 
p. 201 . 

Riva (Souvenir de) — III 
N. 1804. 

Riva (Souvenir de la cam- 
pagne de) — III N. 2400. 

Rivage (Le) — III X. 1886. 

Rivages méridionaux (Sou- 
venir des) — 111 N. ii)6i. 

Rive (La) à la tour lointaine 

— III N. 1570. 

Rive (La) verte — 111 
N. 1532 bis; IV p. 27S. 

Rives boiiées — III N. 1890. 



Rives boisées au bord de la 
mer (Décoration chez Daubi- 
gny) — III N. 1649. 

Rivière au village lointain — 
IIIN. 1551. 

Rivière aux abords d'un mou- 
lin — III N. 1409. 

Rivière aux rives boisées — 
111 N. 1787. 

Rivière avec une barque sur 
le bord et un marinier lon- 
geant la berge — UN. 693. 

Rivière boisée (Berge de) 
(Normandie) — II N. 863. 

Rivière bordée de grands 
arbres aux abords d'une ville 

— II N. 679. 

Rivière (Bords de) à la villa- 
geoise — III N. 1841. 

Rivière (Bords de) avec un 
pont au loin. Dessin — IV 

N. 2972. 

Rivière (Bords de) dominés 
au loin par des collines — III 

N. 2105. 

Rivière (Bords d'une) av»c 
deux clochers émergeant des 
arbres et des vaches — III 
N. 1454. 

Rivière (Bords d'une) avec 
un village à l'horizon — III 
N. 2460 (P.). 

Rivière (Coin de) avec mai- 
sons et peupliers — II N. 654. 

Rivière dominée par de 
grands arbres : un bateau 
apparaît vers la droite — 11 

N. 877. 

Rivière flanquée de jeunes 
arbres à gauche — III 
N. 2389. 

Rivière (La) à la tour loin- 
taine — III N. 1700. 

Rivière (La) poissonneuse — 
III N. 1751); IV p. 293. 

Rivière (La berge d'une) 
avec des vaches — III 
N. 1362. 

Rivière sous les arbres — 111 
N. 1455, 2375; IV p. 21Ï. 

Rivière (Une) débordée — II 
N. 548. 

Rivière (Une) vue de haut 
entre les arbres — III N. 1546. 

Rivière (Ville au bord d'une) 

— II N. 702. 

Robert (Léopold) (Copie 
d'après) — II N. 146. 

Robert (Portrait de Mme) — 
II N. 590. 



Robert (Portrait de M.) — II 
N. 1051. 

Robert (Portrait de M. Louis), 
fils de l'ami de Corot — II 

N. 589. 

Robert (Portrait de M. Mau- 
rice), enfant — I p. 171; Il 
N. 1052. 

Robert (Portrait de M. Mau- 
rice) en costume de soldat — 
IIIN. 2124. 

Rocca di papa. Chemin dans 
la campagne. Dessin — IV 
N. 2530. 

Rocca di Papa. Dessins — IV 
p. 252. 

Rochefort-sur-mer. Derrière 
le port — II N. 678. 

Rochemont. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3081. 

Rochers (Chaos de) avec un 
jeune pâtre (Auvergne ou 
Morvan) — II N. 295. 

Rochers (Cours d'eau dans 
les) — IIIN. 2460 (C). 

Rochers (Crête de) (.Auver- 
gne) — II N. 299 et IV p. 232. 

Rochers d'Auvergne — II 
N. 570. 

Rochers dans une clairière — 

II N. 1 199, 1237. 

Rochers (Etude de) — IV 
p. 232. 

Rochers sous les arbres — 

III N. 2460 (D). 

Rochers. Voir Fontainebleau, 
Neini (Souvenir de). 

Rodrigues (Portraits des en- 
fants). Voir Port-Marly. 

Rolleboise (Eglise de) — II 
N. 701. 

Rome. Arc de Constantin. 
Dessin — IV N. 2471. 

Rome (Campagne de). Aque- 
ducs en ruine — II N. 74, 
96, 98 bis, loi et IV p. 225. 

Rome (Campagne de). Bords 
du Tibre. Dessin — IV 
N. 2481. 

Rome (Campagne de). Bords 
du Tibre : Acqua acetosa — II 
N. 76, 95, 131, 147 et IV 
pp. 194, 226, 228, 277. 

Rome (Campagne de). Chaî- 
nes de montagnes au soleil 
levant ~ II N. 14S et IV 
p. 229. 

Rome (Campagne de). Cha- 
pelle et campanile — UN. 153 
et IV p. 229. 



36 



Rome (Campagne de). Che- 
min sous les arbres — II 
N. 144. 

Rome (Campagne de). Col- 
lines boisées — II N. 180 et 
IV p. 196. 

Rome (Campagne de). Des- 
sins — IV p. 252. 

Rome (Campagne de). Fa- 
brique sur les bords du Tibre 
— II N. 49 et IV p. 225. 

Rome (Campagne de). Fa- 
briques au sommet d'une 
colline —UN. 444 et IV 
p. 235. 

Rome (Campagne de). Fa- 
briques du Poussin — II 
N. 48 et IV p. 224. 

Rome (Campagne de). Hori- 
zon de montagnes. Dessin — 
IV N. 2562. 

Rome (Campagne de). La 
promenade du Poussin — II 
N. 53 et IV p. 193. 

Rome (Campagne de). Le 
Teverone — II N. 103 et IV 
p. 194. 

Rome (Campagne de). Les 
bords du Tibre encaissés par 
les collines — II N. 78 et IV 
p. 197. 

Rome (Campagne de). Plaine 
avec montagnes à l'horizon — 
II N. 97. 

Rome (Campagne de). Ponte 
Mole— II N. 99 et IV p. 195. 

Rome (Campagne de). Ponte 
Salaro — II N. 72 et IV 
p. 227. 

Rome (Campagne de), près 
le tombeau de Néron. Dessin 
— IV N. 2485. 

Rome (Campagne de). Ro- 
chers — IV p. 230. 

Rome (Campagne de). Salon 
de 1827 — Ip.^b; IVpp. idS, 

35'- 

Rome (Campagne de). Salon 
de 1836 — I p. 76 ; IV p. 167, 

354- 

Rome (Campagne de). Torre 
di Q^uinto; les rochers des 
Nazons — II N. 167 et IV 
p. 229. 

Rome (Campagne de). Un 
bois de chènes-liège et la 
chaîne des Apennins — II 
N. 52 et IV p. 226. 

Rome (Campagne de). Un 
chemin — II N. 102. 



Rome (Campagne de). Vallée 
au pied des montagnes — II 
N. 151 et IV p. 237. 

Rome. Campe Vaccino et 
arc d'Antonin. Dessin — IV 
N. 2487. 

Rome. De la tour Saint-Clé- 
ment au Colisée — II N. 47 ; 
IV p. 274. 

Rome. Dessins — IV p. 231 
et 252. 

Rome (Environs de). Eau- 
forte. Salon de 1866 — IV 
N. 3128 et pp. 169, 254, 277, 
288. 

Rome. Ile et pont San Barto- 
lomeo — II N. 75; IV p. 286. 

Rome. La basilique de Cons- 
tantin — II N. 80 et IV 
p. 227. 

Rome. La petite église du 
Bramante — II N. 184 et IV 
p. 229. 

Rome. L'arc de Constantin 
et le forum — II N. 445, 
446, 447 et IV p. 234. 

Rome. La Trinité des monts 
vue du Pincio. Dessin — IV 

N. 2477. 

Rome. La vasque de l'Aca- 
démie de France — II N. 79; 
IV pp. 196, 295. 

Rome. La vasque de l'Aca- 
démie de France. Dessin — 
IV N. 2560. 

Rome. Le château Saint- 
Ange et les montagnes. Dessin 
— IV N. 2479 et 2486. 

Rome. Le Colisée — II 

N. 4I1; IV p. 271. 

Rome. Le Colisée. Dessin — 
IV N. 2484. 

Rome. Le Colisée vu à tra- 
vers les arcades delà basilique 
de Constantin — II N.44;IV 
p. 224. 

Rome. Le Colisée vu des 
jardins Farnèse — II N. 54 ; 
IV p. 287. 

Rome. Le dôme de San 
Carlo— UN. 51 ; IV p. 195. 

Rome. Le forum vu des jar- 
dins Farnèse — I p. 333; II 
N. 67, 08 et 69; IV p. 19S. 

Rome. L'église Saint-Pierre- 

ès-liens — II N. 81 et IV 
p. 194. 

Rome. Le long de la villa 
.Médicis. Dessin — IV N. 2583 
et p. 2'.)6. 



Rome (Les bords du Tibre 
dans) — II N. 50; IV p. 225. 

Rome. Le parc de la villa 
Borghèse — II N. 130 et IV 
p. 196. 

Rome. Le Tibre et le Châ- 
teau Saint-Ange — II N. 73. 

Rome. Monte Pincio; la Tri- 
nité des Monts — II N. 82 et 
IV p. 197. 

Rome. Monte Pincio; la Tri- 
nité des monts (vue prise des 
jardins de l'Académie de 
France)— II N. 83, 84 et 85 ; 
IV pp. 196, 284, 296. 

Rome. Pont et château Saint- 
Ange avec la coupole de 
Saint-Pierre — UN. 70, 70 bis, 
71 et IV pp. 193, 198, 271, 
286. 

Rome. Porta pia. Dessin — 
IV N. 2602. 

Rome. Ruines du temple de 
Jupiter Stator — II N. 129 et 
IV p. 223. 

Rome. Souvenir de la villa 
Pamphili — UN. 449. 

Rome (Souvenir de). Voir 
Bains {Salle de). 

Rome. Temple de Vénus et 
Rome. Dessin — IV N. 2473. 

Rome. Temples de la Con- 
corde et de Jupiter Stator. 
Dessin — IV N. 2480. 

Rome. Un temple. Dessin — 
IV N. 2600. 

Rome. Villa Albani. Dessins 
— IV N. 2768, 2769, 2770. 

Rome. Villa Pamphili — II 
N. 98, 448 et IV pp. 194, 
203. 

Rome vue de la campagne. 
Dessin — IV N. 2478. 

Rome. Vue panoramique. 
Dessin — IV N. 2553. 

Rome. Vue panoramique de 
l'arc de Constantin a la tour 
de Néron. Dessin — IV 
N. 23S0. 

Rome. Vue panoramique, le 
château Saint-Ange au milieu. 
Dessin — IV N. 2552. 

Rome. Vue prise du haut de 
la colonne Trajane. Dessin — 
IV N. 2474. 

Rome. Vue prise des campa- 
niles de la villa Médicis. Des- 
sin — IV N. 2561. 



Rome. Vue prise de la fenêtre 
de Corot — II N. 43; IV 
p. 224. 

Rome. Vue prise des jardins 
Farnèse — II N. 63; IV 
p. 195. 

Rome. Vue prise des jardins 
Farnèse. Dessins — IV 
N. 2483 et 2329. 

Rome. Vue prise des jardins 
Farnèse. Le Colisée — I pp. 
122, 263, 333; II N. 66; IV 
pp. 168, 276, 3C3. 

Rome. Vue prise des jardins 
Farnèse, le Colisée à gauche. 
Dessin — IV N. 2503. 

Rome. Vue prise du monte 
Pincio — II N. 77 et IV 
p. 197. 

Ronciglione. Dessins — IV 
pp. 251, 232. 

Roquemaure (Gard) (Souve- 
nir de). Paravent — III 
N. 1073. 

Rosalie (Mlle) dans la « Caisse 
d'Epargne *. Lithographie — 
IV N. 3137. 

Rosine et le comte. Dessin — 
IV N. 2962. 

Rosny (Seine-et-Oise). (Cro- 
quis d'album — IV N. 3062, 
3064. 

Rosny. Dessin — IV p. 232. 

Rosny. Le château — I p. 88 ; 
UN. 398. 

Rosny. L'église; vue prise 
du verger de Mme Osmond 

— Ip. 88; UN. 400. 

Rosny. Pavillon de Marie- 
Antoinette — II N. 829. 

Rosny. Vente Corot de 1858 

— IV p. 184. 

Rosny. Vue du village au 
printemps — II N. 397. 

Rotte (Souvenir de la), près 
Rotterdam — III N. 1686. 

Rotterdam. Croquis d'album. 

— IV N. 3096. 

Rotterdam (Environs de). 
Moulins à vent — II N. 741. 

Rotterdam (Environs de). 
Petites maisons au bord d'un 
canal — II N. 744, 743 et IV 
pp. 206, 271. 

Rotterdam (La Rotte, près 
de). Dessin— IV N. 2855 et 
p. 253. 

Rotterdam. Un canal entre 
les arbres. Dessin — IV 
N. 2856 et p. 253. 



37 



Rotterdam. Vente Corot de 
1858 — IV p. 184. 
Rotterdam vu de la Meuse — 

UN. 743. 

Rotterdam. Vue d'ensemble 

— II N. 742 et IV p. 239. 
Rouen. Croquis d'album — 

IV N. 7063, 3097, 3122. 
Rouen. Dessins — IV p. 252. 
Rouen (Environsde). Ebauche 

— IV p. 241. 

Rouen (La Seine aux envi- 
rons de) — II N. 337 et IV 
p. 231. 

Rouen (La Seine en aval de) 

— 11 N. 560 et IV p. 236. 
Rouen. La vallée de la 

Seine— III N. 2460 (Q). 

Rouen (Les quais marchands 
à). Salon de 1834 — I pp. 62, 
64; II N. 256 et IV p. 167. 

Rouen (Souvenir de la cam- 
pagne de). Fusain — IV 
N. 2907. 

Rouen (Un quai à) — II 
N. 26. 

Rouen vu de la campagne. 
Dessin — IV N. 2469. 

Rouen. Vue prise de la côte 
Sainte-Catherine — IIN. 236, 
258. 

Rouen. Vues panoramiques 

II N. 993, 994, ^ 995 ; III 
N. 2032, 2033; IV pp. 206, 
208, 238, 281, 291. 

Route (Au bord de lu). Des- 
sin — IV N. 3001 ter. 
Route au bord de l'eau — 

III N. 1472. 

Route au bord de l'eau avec 
deux paysannes causante! une 
vache — II N. 871. 

Route au bord d'une rivière. 
Voir Corbcil (Environs de). 

Route aux environs de Paris 

— II N. 790. 

Route avec un p33'san sur un 
cheval et deux paysannes — II 
N. 686. 

Route boisée avec deux fi- 
gures — III N. 1753 et IV 
p. 243. 

Route dans la campagne avec 
une paysanne, en vue d'un 
village — II N. 996. 

Route ensoleillée — III 
N. 1393; IV p. 293. 

Route (La) ensoleillée — III 

N. 2459 (E). 

Route montante. Voir Gou- 
vieux. 



Route (Paysanne sur une) — 
III N. 2460 (]). 

Route sombre en forêt. Sou- 
venir de Fontainebleau — III 
N. =405. 

Route sous bois. Coll. David 
— ■ IV p. 290. 

Route sous les arbres prés 
d'un cours d'eau — III 
N. J364. 

Route (Une) en pays plat 
avec collines à l'horizon. 
Dessin — IV N. 2684. 

Royat. Etude d'arbres. Des- 
sin — IV N. 2713 et p. 232. 

Rue (Une) de village. Dessin 
— IV N. 2706, 2708. 

Rue de village. Voir Village. 

Ruine (La) — IV N. i960. 

Ruines italiennes (Souvenir 
des) -- III N. 2301; IV 
p. 269. 

Ruines (Pâturage dominé 
par des) — III N. 1925. 

Ruines. Voir Etang. 

Ruisseau abrité par les 
arbres — III N. i()oS. 

Ruisseau et saulaie — III 
N. 1357. 

Ruisseau (Le) sous bois. Pro- 
cédé sur verre — I V N. 3 1 7 1 . 

Ruisseau sous bois — II 
N. 710. 

Ruisseau sous les arbres avec 
une maison au fond — III 
N. 1443; IV pp. 272, 279, 
2S2. 

Ruisseau sous les arbres avec 
une paysanne gardant une 
vache et une chèvre — II 
N. 868. 



Sabine (Une vallée de la) — 
Il N. 118. 

Sabine (Une vallée de la). 
Dessin — IV N. 2497. 

Saint-Amand-les-Eaux (Sou- 
venir de) — III N. 2259. 

Saint - André - en - Morvan 
(Nièvre) Vue du village — Il 
N. 4=4. 

Saint -André - en - Morvan. 
Taillis dans les rochers. Des- 
sins — IV N. 2747, 2774 et 
pp. 252, 253. 

Saint-Brieuc. Dessin — IV 
p. 253. 



Saint-Brieuc (Environs de). 
Croquis d'album — IV N . 3065 . 

Saint-Ceneri. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3070. 

Saint-Cucuphat (Etang de) — 
11 N. S30 et IV p. 240. 

Saint-Denis. Croquis d'album 

— IV N. 3053. 
Saint-Gelven. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3104. 

Saint-Germain-en-Laye. La 
terrasse — II N. 691. 

Saint - Germain - en - Laye 
(Parc de) — II N. 831. 

Saint-Germain-en-Laye (Un 
chemin à) — II N. 695. 

Saint-Germain, près Alençon 

— Croquis d'album — IV 
N. 3041, 3070. 

Saint-Germain, près Neuf- 
châtel. Vente Corot 1858 — 
IV p. 184. 

Saint-Germain (Route de). 
Croquis d'album — IVN.3045. 

Saint-Cloud (Chemin dans 
les bois de) — III N. 1982; 
IV p. 291. 

Saint-Cloud. Croquis d'album 

— IV N. 3070, 3095. 
Saint-Cloud (Entrée du parc 

de) — II N. 14 et IV p. 222. 

Saint-Cloud (Prairies à). Paris 
à l'horizon — II N. 943. 

Saint-Gilles. Croquisd'albura 

— IV N. 3100. 

Saint-Gratien (Souvenir de) 

— III N. 2165. 

Saint-Jean-de-Lu/.. Croquis 
d'album — IV N. -,119. 

Saint-Jean-de-Lu/. (Souvenir 
de) — III N. 2083. 

Saint-Jérôme. Salon de 1S37 

— I pp.79,82,i68;II N. 366; 
IV pp. 167, 275, 354, 355. 

Saint-Jérôme. Esquisse — II 

N. 367. 

Saint-Laurent (Eglise) à 
Paris. Croquis d'album — IV 
N. 306S. 

Saint-Leu. Croquis d'album 

— IV N. 3057, 3102. 

Saint-Malo. Dessins — IV 
p. 253. 

Saint-Malo (Environs de) — 
N. 781. 

Saint-Malo. Goélettes à 
quai — 11 N. 992 et IV 
p. 209. 

Saint-.\Ialo. Une fontaine. 
Dessin — IV N. 2851. 



Saint-Martin. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3087, 3104. 

Saint-Martin du bon fossé 
(Manche). Une ferme — Il 
N. 338. 

Saint-Martin, près Boulogne. 
Vente Corot de 1858 — IV 
p. 184. 

Saint-Martin-Terressus 
(Haute-Vienne) — III 
N. 1281. 

Saint-Nazaire. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3100. 

Saint-Lô. Croquis d'album 
— IV N. 3056, 3065. 

Saint-Lô. Dessins — IV 
p. 253. 

Saint-Lô (Environs de). Col- 
lines et pâtures — Il N. 341 ; 
IV p. 281. 

Saint-Lô (Environs de). Dans 
la campagne — II N. 529, 
752. 

Saint-Lô (Environsde). Petite 
ferme — 11 N. 755. 

Saint-Lô (Environs de). 
Pommiers sur le versant d'un 
coteau — II N. 563. 

Saint-Lô (Environs de). Ter- 
rains vallonnés — II N. 747, 
753 et IV p. 205. 

Saint-Lô (Vue de) avec les 
flèches de la cathédrale — Il 
N-748, 749. 750> 75i, 754- 

Saint-Lô. Vue générale — 

II N. 756 et IV p. 206. 
Saint-Nicolas près Arras. 

Au bord de la rivière — 111 
N. 2047. 

Saint-Nicolas près Arras. .\u 
bord de l'eau — UN. 974. 

Saint-Nicolas près Arras. 
Dans le parc de M. Bellon — 

III N. 21S2; IV p. 215. 
Saint-Nicolas près Arras. La 

fillette à la poupée — III 
N. 2185; IV p. 216. 

Saint - Nicolas près Arras. 
Le clocher avec un groupe 
d'arbres — 111 N. 2043. 

Saint-Nicolas près Arras (Le 
clocher de). Autographie — 

IV N. 3142 et p. 288. 
Saint-Nicolas près Arras. Le 

moulin — III N. 2184; IV 
p. 280. 

Saint-Nicolas près Arras. Le 
moulin Gherbrandt — 111 
N. 2041, 2042 et IV p. 245. 

Saint - Nicolas près Arras. 
Nymphes sous les arbres — 
III N. 2048. 



38 



Saint -Nicolas près Arras. 
Pacage sous bois — III 
N. 2043. 

Saint- Nicolas près Arras. 
Pâture à flanc de coteau — 
II N. 1171. 

Ssint- Nicolas près Arras. 
Saulaie — UN. 963; IVp. 282. 

Saint - Nicolas près Arras. 
Saules au bord de la Scarpe 

— III N. 2040; IV p. 292. 
Saint -Nicolas près Arras 

(Souvenir de). La fontaine 
sacrée — III N. 2046; IV 
p. 290. 
Saint-Omer. Croquis d'album 

— IV N. 3077. 
Saint-Omer (Environs de). 

Le vieux saule — III N. 1283. 

Saint-Omer (Environs de). 
Moulin à vent — II N. 340, 
564 et IV p. 199. 

Saint - Orner. La tour de 
Saint-Bertin vue de la rivière 

— II N. 780. 

Saint-Ouen (La plaine) — 
II N. 653; IVp. 285. 

Saint - Quentin - des - Prés 
(Oise) — III N. 1415. 

Saint-Sébastien au supplice. 
Croquis d'album — IVN.3065. 

Saint-Sébastien debout — II 
N. 1034, 1035; IV pp. 209, 
290. 

Saint - Sébastien secouru. 
Salon de 1853 — I pp. 132, 
140, 145, 146, 235,238, 311 : 
II N. 1063; IV pp. 169, 171, 
333>334, 365, 

Saint-Sébastien secouru. Ré- 
duction — I p. 31 1 ; 111 
N. 2316; IV pp. 278,291,347. 

Saint - Sébastien secouru. 
Etude de figure. Dessin — 
IV N. 2836. 

Saint-Sébastien secouru. Fu- 
sain — IV N. 2866. 

Saint - Sébastien secouru. 
Dessin plume — IV N. 2990. 

Saint-Servan. Grève des Bas- 
Sablons — II N. 776. 

Saint-Servan (Vues prises à) 

— II N. 987, 988. 

Saint-Valery. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3073. 

Sainte-Adresse. Dunes au 
bord de la mer — II N. 253 ; 
IV p. 232. 

Sainte-Adresse (Grosse mer 
à)— II N. 238; IV pp. 199, 
284. 



Sainte-Adresse. Maisons de 
pécheurs — II N. 239; IV 
p. 281. 

Sainte-Adresse. Plage avec 
bateau.x et pécheurs — II 
N. 250; IV p. 231. 

Sainte-Catherine près Arras. 
Blanchisseuses dans une sau- 
laie — III N. 201 1; IV p. 287. 

Sainte-Catherine près Arras. 
La buanderie — III N. 2012. 

Sainte-Catherine près Arras. 
Prairies. — II N. 972. 

Sainte-Catherine près Arra.s. 
Prairies avec arbres et cabanes 

— III N. 2044. 
Sainte-Catherine près Arras. 

Saulaie — II N. 961; IV 
pp. 273, 282. 

Sainte-Catherine près Arras. 
Saules et chaumières — III 
N. 2013. 

Sainte-Catherine près Arras. 
vu derrière les arbres — II 
N. 97.. 

Sainte-Geneviève — II 
N. 862. 

Sainte-Geneviève. Dessin — 
IV N. 2945. 

S-intes (Vue de) — III 
N. 1279. 

Saintes. Voir Courpignac. 

Saintonge (Une route en) — 

II N. 703. 

Saintry. Croquis d'album — 
IV N. 3093. 

Saintry. La route au pigeon- 
nier — II N. 910. 

Saintry. La route blanche — 

III N. 2110. 

Saintry. Vue générale — 11 
N. 907, 908; III N. 21 15. 

Salerne (Souvenir de). Pro- 
cédé sur verre — IV N. 3209. 

Saltarelle. Procédé sur verre 

— IVN. 3194. 

San Carlo. Voir Rome. 

Saône (Souvenir des rives 
de la) — III N. 1865. 

Sapho. Autographie — IV 
N. 3151 et p. 28S. 

Sarthe (Bords de la) — H 
N. 54O. 

Sarthe (Prairies dans la) — 

UN. 793. 

Saulaie à la pointe d'un 
étang — III N. 1401. 

Saulaie au bord de l'eau — III 
N. 2347. 

Saulaie au bord de l'eau avec 
un batelier — III N. 1606. 



Saulaie au bord d'un ruis- 
seau — III N. 1357. 

Saulaie avec un village à 
l'horizon — III N. 1538. 

Saulaie (Bergère auprès d'une) 
au bord d'une rivière — III 
N. 1750. 

Saulaie (La) — III N. 1992. 

Saulaie, le matin (Décoration 
chez Daubigny) — IIIN. 1646. 

Saulaie (Paysanne à l'herbe 
auprès d'unei — II N. Il 60; 
IV p. 272. 

Saulaie. Voir Arras, Fau- 
cheur, Gisors, Montgeron , 
Sainte-Catherine, Vachère. 

Sauldre (Sologne). Croquis 
d'album — IVN. 3086. 

Saule et aulnes — IIIN. 1S87. 

Saule (Le) dans les marais 

— III N. 2460 (L). 

Saule (Le vieu.x). Voir 
Saint-Omer. 

Saule (Les prés au vieux) — 
III N. 2225. 

Saule (Lisière de bois au 
vieux) — II N. 1257. 

Saules au bord de l'eau avec 
vaches et vachères — II 
N. 864. 

Saules (Bouquet de) au bord 
d'un étang — III N. 1363 ; IV 
p. 288. 

Saules dans les prés — III 
N. 1847- 

Saules et chaumières — III 
N. 1297. 

Saules et peupliers — III 
N. 1951. 

Saules et peupliers blancs. 
Autographie — IV N. 3149. 

Saules (La pèche sous les) — 

II N. 969. 

Saules (Le repos sous les 
vieux) — III N. 1914. 
Saules (Le ruisseau aux) — 

III N. 1837. 

Saules (Les) à la pointe de 
l'ile — III N. 1660. 

Saules (Les canards sous les) 

— III N. 1394; IV p. 273. 

Saules (Les). Coll. Griin- 
baum — IV p. 291. 

Saules (Pâturage avec des) — 
II N. 1118, 1135, 1 173; IV 
pp. 271, 279, 290. 

Saules (Pré bordé dei — III 
N. 1397. 

Saules près d'un ruisseau. 
Coll. Claudon — IV p. 290. 



Saules (Vachères dans une 
prairie plantée del — III 
N. 1532. 

Saules. Voir Marissel, Ville- 
(TAvray. 

Savigny. Croquis d'album — 
IVN. 306s. 

Savoisy (Côte-d'Or) — II 
N. 683. 

Scarpe (Soleil couchant sur 
la) — III N. 2253. 

Scarpe (Un tournant de la) 

— IIIN. 2397. 

Scarpe (La). Voir Arras, 
Blangy. 

Scheveningue, près La Haye. 
La plage — II N. 734. 

Scheveningue (Souvenir des 
dunes de) — III N. 2424. 

Seine (La) à Chatou. Voir 
Pêchi à Vépervier. 

Seine (La) aux environs de 
Rouen — II N. 337, 560. 

Seine (Souvenir des bords de 
la) — III N. 1791, 2253. 

Seine (Souvenir des bords de 
la), près Mantes — IIIN. 2245. 

Seine-Port (Moulins à) — II 
N. 18 et IV p. 222. 

Seine-Port (La Seine a). Des- 
sin — IV N. 2463. 

Sémaphore. Voir Boulogne- 
sur-Mer. 

Semur. Allée sous bois — II 
N. 841. 

Semur. Croquis d'album — 
IV N. 3064. 

Semur. La cathédrale vue de 
l'Armançon — II N. 842. 

Semur. Le chemin de l'église 

— II N.837,838et IV pp. 204, 
290. 

Semur. Maison à l'angle 
d'une rue — II N. 840. 

Semur. Maison à l'entrée 
d'un bois — II N. 839. 

Semur (Souvenir de) — III 
N. 1897. 

Sennegon (Henri), enfant, 
dormant. Dessin — I V N. 269 1 . 

Sennegon (Jeune fille de la 
famille) et sa gouvernante. 
Dessin — IV N. 2732. 

Sennegon père (Portrait de 
M.), Dessin — IV N. 2653. 

Sennegon (Portrait de 
Blanche). Croquis d'album — 
IVN. 3103. 

Sennegon (Portrait de M"*) 

— UN. 385. 



39 



Sennegon (Portrait de M.) 
— Il N. 586. 

Sennegon (Portrait de M. Ca- 
mille) — 11 N. 254. 

Sennegon (Portrait de 
M. Henri) — Il N. -^y 

Sens. Intérieur de la cathé- 
drale — 111 N. 2194 et IV 
p. 217. 

Sentier (Le) au bouquet d'ar- 
bres — 11 N. 1246. 

Sentier (Le) au printemps — 
III N. 1963; IV pp. 288, 292. 

Sentier sur un plateau — II 
N. 799. 

Séraphine (La petite) — III 
N. 2150. 

Serpentara. Dessins — IV 
p. 252. 
Serpentara. Voir Olevano. 

Sestri, près Gènes. Barque 
sur la grève. Dessin — IV 
N. 2660 et p. 252. 

Sèvres-Brimborion. Vue prise 
en regardant Paris — 111 
N. 1463, 1464, 1465. 

Sèvres (Coteau.v de) — II 
N. 901. 

Sèvres. Dessin — IV p. 253. 

Sèvres (Environs de) — III 
N. 1544; IVp. 281. 

Sèvres (La maison blanche 
de)— 111 N. 2247. 

Sèvres (La vendange .i). Paris 
au fond — III N. 1479; IV 
p. 273. 

Sèvres (Les fonds de Paris 
vus de) — III N. 1469; IV 
p. 274. 

Sèvres (Les hauteurs de) — 

III N. 1500, lî^oi ; IV p. 270. 

Sèvres (Vue prise à) — 11 
N. 33. 

Sèvres. Vue prise des hau- 
teurs vers Paris — 111 N. 1506. 

Seyssel. Croquis d'album — 

IV N. 3087. 

Sibylle — 111 N. 2030. 

Sieste (La) au bord de l'eau 
— 111 N. 1461; IV p. 275. 

Silence (Le) — III N. 2447. 

Silène. (Croquis d'album) — 
IVN.3110. 

Silène. Salon de 1838 — 
I p. 82; Il N. 368 ; IV pp. 
'67,355- 

Sin-Dechy (Marais de), près 
Douai — 11 N. 1253; lVp.293. 



Sin (Souvenir des marais de) 

— III N. 2323. 
Sin-le-Noble (La route de). 

près de Douai — III N. 2169 ; 
IV pp. 272, 280. 

Sin-le-Noble. ]^a route de 
Waziers — III N. 2183. 

Sin-le-Noble. Les enfants 
à la petite voiture — 111 
N. 2050. 

Sin-le-Noble. Rue du village 

— III N. 2014; IV p. 292. 

Sin-le-Noble. Rue du village, 
le matin, temps gris — III 
N. 2049. 

Smyrne - Bournabat — III 
N. 2416 ; IV p. 271. 

Sodome (Destruction de). 
Salons de 1844 et 1857 — I pp. 
loi, 104, 106, 170; II N. 460, 
1097 et IV pp. 168, 169, 177, 
276, 358, 359. 360, 366. 

Sodome (Destruction de). 
Esquisse — II N. 460 bis. 

Sodome (Destruction de). 
Croquis — IV N. 3093; IV 
p. 252. 

Sodome (Etude pour la des- 
truction de). Dessin — IV 

N.2735. 

Sodome (La destruction de). 
Fusain — - IV N. 2909. 

Sœur (La petite). Procédé sur 
verre — IV N. 3162. 

Sœurs (Les deux) dans la 
prairie — II N. 1269. 

Sœurs (Les deux) sous les 
arbres au bord du lac — 111 
N. ]68o; IV p. 289. 

Soir classique — II N. 1161. 

Soir. Exposition de 1855. 
Voir Amours (Combat d'). 

Soir (Fraîcheurs du) — III 
N. 1832. 

Soir (Le) après l'orage — II 
N. 1186 bis. 

Soir (Le) au bord du torrent. 
Souvenir d'Italie — Il N. 
1180. 

Soir (Le) au vallon — 11 N. 
1205, 1242. 

Soir(Le) Carton de tapisserie. 
Voir Cht-vrier italien. 

Soir (Le) dans la campagne, 
au bord de l'eau — 111 N. 2290. 

Soir (Le) dans la campagne 
romaine — III N. 2289; IV 
p. 289. 

Soir (le) dans la clairière — 
III N. 2364 et IV p. 214. 



Soir (Le). Exposition Univer- 
selle de 1867. Voir Pâtre. 

Soir (Le). Paysage des " Plai- 
sirs du Soir" — III N. 2442. 

Soir (Le). Salon de 1839. 
Voir Batelier. 

Soir (Le). Salon de 1848. 
Voir Pâtures boisées. 

Soir (Le). Salon de 1S4S. 
Voir Pêcheurs, et IV p. 168. 

Soir (Le). Salon de 1857. 
Voir CA(?t'r/fr, et IV pp. 169, 
.85. 

Soir (Le). Salon de 1866. 
Voir Bacchus {Fête de). 

Soir (Le). Salon de 1868. 
Voir Gué. 

Soir (Le). Salon de 1874. 
Voir Mortefontaiiie (Souve- 
nir de). 

Soir (Le) sur les eaux — III 

N. 1776. 

Soir (Mystères du) — Il N. 
645. 

Soir (Un beau). Souvenir 
d'Italie — 111 N. 2324. 

Soirée d'été sous les arbres 

— 111 N. 1855; IV p. 277. 
Soirée (Une). Vache et bate- 
lier sous un grand arbre. Ex- 
position Universelle de 1855 

— Il N. 1066; IV p. 169. 

Soissons. Maison et fabrique 
de M. Henry — 1 p. 58; 11 
N. 244; IV p. 28(). 

Soissons. Vue pr'se de la fa- 
brique de M. Heii V — Ip.jS; 

Il N. 244. 

Soldat (Le) an;J;iis — 111 
N. 2449. 

Sole (Souvenir cii- la vallée de 
la). Procédé sur \erre — IV 
N. 3212. 

Soleil couchant. Salon de 
1837 — IV p. 167. 

Soleil couchant. Salon de 
1850-51 — IV p. 168. 

Soleil couchant. Salon de 
18576! vente Corot de 1858 — 
IVp. .83. 

Soleil couchant au bord de 
l'eau — 111 N. 1921. 

Soleil couchant. Voir Ba- 
telier ; Berger ; Chevrier ; 
Danse; Italie; Nautoniers; 
Pêcheur ; Soirée. 

Soleil levant ou Le .\larais. 
S.ilon de 1861 — 1 p. 202 ; III 
N. 1620 et IV p. 1Û9. 

Soleil levant. Salon de 1863 

— IV p. 169. 



Soleil levant. Vente Corot 
de 1883 — IV p. 183. 

Soleil (Lever de). Salon de 
1850-31 — IV p. 168. 

Solignac (Près). Croquis 
d'album — IV N. 3041. 

Solitude au bord de l'eau — 

II N. 1228; IV p. 272. 
Solitude (La); étude à Vigen 

(Hte-Vienne) — II N. 844; IV 
p. 205. 

Solitude (La). Souvenir de 
Vigen. Salon de 1866 — I p. 
227; 111 N. 1638; IV pp. 169, 
2^3, 373- 

Solitude (La). Souvenir de 
Vigen. Variantes — III 
N. 1638 bis, 1638 ter; IV 
p. 214. 

Sologne. Dessins — IV 
P- =53- 

Sologne. Exposition de Bor- 
deaux, 1855 — IV P- 173- 

Sologne (Plaines de la) — 

III N. 1590. 

Sologne (Souvenir de). Pro- 
cédé sur verre — IV N. 3352. 

Sologne (Un pâturage en). 
Dessin — IV N. 2888. 

Songeur (Le). Procédé sur 
verre — IV N. 3164. 

Soracte (Le mont) — II 
N. 124, IS5, 169, 170, 171 et 

IV pp. 225, 230. 

Sorcières (Les) — III 
N. 2244. 

Soubrette (La) .i la fleur 
rouge — III N. ii66. 

Source. Fusain — IVN. 2925. 
Source fraîche. Procédé sur 
verre — IV N. 3137. 

Source (La) — II N. 660 et 
IV p. 207. 

Source (La petite); pavsage 
— 111 N. 1S5O. 

Source (Une) au pied des 
rochers — III N. 2344. 

Spezzia (Souvenir de la) — 
111 N. 1866. 

Spezzia (Souvenir de la) ; 
eflet du matin — 111 N. 2436. 

Stamati Bulgari en fureur 
avec raison. Dessin — IV 
N. 2718. 

Stamati dormant dans son 
lit — Il N. 391 et IV p. 234. 

Stumpf (Portrait de Mme) — 
111 N. 2125. 

Subiaco (Près). Couvent de 
San Benedetto. Dessin — IV 
N. 2613 et p. 353. 



40 



Suisse (Bords d'un lac de) — 
II N. 732. 

Suisse (Chalet) — II N. 725. 

Suisse. Jeune fille étendue 
sur un rocher. Dessin — IV 
N. 2817. 

Suisse. Paysanne à la fon- 
taine. Dessin — IV N. 2818. 

Suisse (Un lac de) avec un 
voilier -^ II N. 711. 

Suisse (Une vallée de) — II 
N. 507. 

Suisse. Voir Brien^, Dar- 
dagny, Genève, Gruyères, 
Lausanne, Oberland, Ouchy. 

Suisses (Plaines). Un enfant 
au premier plan — II N. 727. 

Suisses (Prairies) — • II 
N. 724- 

Suissesse d'Unterseen. Des- 
sin — IV N. 2720. 

Suissesses ée l'Oberland — 
II N. 418, 419, 420 et IV pp. 
205, 239. 

Suresnes. Au fond, la villa 
Worth — III N. 1410. 

Suresnes (La Seine à) — III 
N. 1604. 



Talus planté d'arbres avec 
une tour lointaine. Dessin — 
IV N. 2994. 

Tapisserie de Beauvais (Car- 
ton pour) Voir Chevrier ita- 
lien. 

Temple (Le) au bord de la 
foret. Fusain — IV N. 2875. 

Temple (Le bois du) — III 
N. 1771. 

Terni. Dessins — IV p. 252. 

Terni (La cascade de) des- 
cendant du lac de Papigno — 
UN. 126; IV p. 226. 

Terni (La cascade de); partie 
supérieure — II N. 127; IV 
p. 227. 

Terni (La cascade de) vue 
de loin — II N. 132; IV 
p. 292. 

Terracine (Souvenir de) — 
III N. 1693; IV p. 295. 

Terracine (Une famille à). 
Autographie — IV N. 3152 et 
p. 2S8. 

Terre cuite (Peinture sur) — 
III N. 2450. 



Testaccio. Vue générale — 
Il N. 45 et IV p. 224. 

Teverone (Le). Voir Rome 
(Campagne de). 

Théâtre. Croquis d'album — 
IVN. 3038, 3040, 3041, 3043, 
3045, 3046, 3049, 3052, 3053, 
3056, 3059, 3064, 3065, 3066, 
3067, 3068, 3070, 3071, 3073, 
3075, 3076, 3078, 3079, 3081, 
3082, 3083, 3084, 3086, 3087, 
3089, 3090, 3092, 3093, 3095, 
3098, 3110, 3113, 3116, 3117, 
31 18, 3120. 

Théâtre (Figurant de), la tète 
casquée. Dessin — IVN. 2975. 

Théâtre (Mouvements pris 
au). Dessins — IV N. 2898, 
2899, 2900. 

Tibre (Le). Voir Rome et 
Rome [Campagne de). 

Tivoli. Anfractuosité dans les 
rochers. Dessin — IVN. 2765. 

Tivoli. Dessins — IV p. 252. 

Tivoli. Fabrique dominant la 
vallée. Dessin — IV N. 2496. 

Tivoli. Jardins de la villa 
d'Esté — I pp. 103, 104; II 
N. 457; IV pp. 203, 295. 

Tivoli. Les cascatelles — II 
N. 451 et IV p. 203. 

Tivoli. Maisons du bourg. 
Dessin — IV N. 2767. 

Tivoli (Souvenir de) — II 
N. 642. 

Tivoli. Un portique. Dessin 

— IV N. 2791. 

Tivoli. Villa d'Esté. Dessin 

— IV N. 2766. 

Tivoli. Villa d'Esté. Etude 
d'arbres — II N. 450 et IV 
p. 234. 

Tivoli. Villa d'Esté. Façade 
sur les jardins — II N. 452, 
453 et IV p. 203. 

Toilette (La). Salon de 1859 

— Ipp. 190, 191, 203, 235, 
238, 239, 338; II N. 1108; 
IV pp. 169, 175, 287, 29., 
338, 367. 

Toilette (La). Croquis d'al- 
bum — IV N. 3079. 

Toilette (La). Etude. Dessin 

— IV N. 2841. 

Toilette (Lai. Fusain — IV 
N. 2913. 

Toits de chaumières — Il 
N. 27 et IV p. 221. 

Tombeau (Le) de Sémiramis. 
Procédé sur verre — IV 
N. 3168. 



Tombereau (La route au) — 
m N. i4o(). 

Tonnerre. Croquis d'album 
IV N. 3069. 

Torre di Quinto. Dessin — 
IV N. 2587, 2596 et p. 252. 

Torre di Quinto. Voir Rome 
(Cainpagne de). 

Torrent (Arbres penchés au 
bord d'un). Effet de nuit — III 
N. 1783 et IV p. 242. 

Torrent coulant sur des 
roches — IV p. 243. 
Torrent en rase campagne — 

II N. 652. 

Torrent (Le); crépuscule — 

III N. 2250. 

Torrent (Le); ébauche — III 
N. 2333. 

Torrent pierreux (crépu seule) 

— III N. 1910. 

Torrent sous les arbres — III 

N. 1784. 

Torrent (Un) sous les saules 

— III N. 2212. 

Torrent (Un) dans les Roma- 
gnes — III N. 2199 : IV p. 269. 

Torrent (Un) des Abruzzes 

— III N. 2407. 

Toscane (Souvenir de) — III 

N. 1851. 

Toscane (Souvenirde) ; aqua- 
relle — IV N. 3007. 

Toscane (Souvenir de); eau- 
forte — IVN. 3123 et p. 288. 

Toscane (Une forteresse). 
Dessin — IV N. 2792. 

Tour 3 l'horizon d'un lac 
avec un gros arbre. Procédé 
sur verre — IV N. 3214. 

Tour carrée (La rivière à la) 

— III N. 1905. 

Tour dominant la campagne 
(soleil couchant) — III N.239Î. 

Tour gothique émergeant 
d'un terrain vallonné. Dessin 

— IV N. 2698. 

Tour (La) au bord de l'étang 
III N. 1706. 

Tour (La) dans les arbres, 
soleil couchant — III N. 1607. 

Tour (La) d'Henri VIII. Pro- 
cédé sur verre — IV N. 3177. 

Tour (La grosse). Décoration 
chez Decamps — II N. 1105. 

Tour (La) isolée. Autogra- 
phie — IV N. 3143. 

Tour (La) lointaine. Panneau 
décoratif chez M"* Castaignet. 

— III N. 1798. 



Tour (Les derniers rayons 
derrière la) — ^HI N. 2334. 

Tour (Paysage à la) ; projet. 
Procédé sur verre — IV 
N. 3201. 

Tour (Une) au bord de l'eau 

— III N. 1446, 1447. 

Tour (Versant avec une) au 
bord d'un lac. Fusain — 
IV N. 2908. 

Tourbillon en rase campagne 

III N. 1722. 

Toutain (La ferme). Voir 
Honfleur. 

Tragédie (La) — III N. 1386 
et IV p. 211. 

Trappes. Croquis d'album — 

IV N. 3040. 

Tréport (Le). Croquis d'al- 
bum — IV N. 3070. 

Tréport (Le). Lisière de bois 
-UN. 779. 

Tréport (Le). Maison domi- 
nant la mer — II N. 856. 

Tréport (Le). Un quai — III 
N. 1351. 

Tréport (Le). Vente Corot 
de 1858 —IV p. 183. 

Tréport (Le). Vue prise des 
falaises avec l'église — III 
N. 1350, i352,i353;IV p. 280. 

Trouée lumineuse entre les 
arbres— III N. 1S98. 

Troisgots. Croquis d'album 

— IVN. 3065. 

Trouville. Anse avec un ba- 
teau de pèche — II N. 229. 

Trouville. Bateau échoué — 
II N. 227. 

Trouville. Bateaux de pèche 
échoués dans le chenal — II 
N. 231, 332 et IV p. 199. 

Trouville. Dessins — IV 
p. 252. 

Trouville (Environs de) 
Dunes au bord de la mer — 
II N. 228 et IV p. 233. 

Trouville. La plage — II 

N. 241. 

Trouville. 
cheurs 
p. 199. 

Trouville (ou Honfleur) Mai- 
sons de pécheurs au bord de 
la mer — II N. 405, 406. 

Troyes. Croquis d'album — 
IVN. 3065. 

Turner (Souvenir de) — III 

N. 2444. 



Le quai des pé- 
II N. 233 et IV 



^I 



Tusculum. Dessin. IV p. 252. 

Tyrol italien. Salon de 1859 
— IV p. 169. 

Tyrol (Torrent dans une gorge 
du) — II N. 325. 

Tyrol (Souvenir du). Voir 
Bains (Salle de). 



u 



Unterseen (Suissesse d'). 
Voir Suissesse. 



V 



Vache à l'abreuvoir — III 
N. 2302. 

Vache à l'étable — II N. 559 
et IV p. 235. 

Vache allant aux champs — 
II N. 941. 

Vache avec une paysanne 
portant un seau — II N. 567. 

Vache avec quatre paysannes 
en lisière de bois — III 
N. 1944. 

Vache avec trois paysannes 
au bord de l'eau — III 
N. 2378. 

Vache et sa gardienne dans 
une clairière — III N. 2292. 

Vache et paysanne au bord 
d'un lac— III N. 1718; IV 
pp. 270, 287. 

Vache (La) et sa gardienne. 
Procédé sur verre — IV 
N. 3206. 

Vache paissant au pied d'un 
bouleau — III N. 2460 (O.). 

Vache (Paysanne faisant boire 
sa) — III N. 1793 et IV p. 242. 

Vache (Paysanne gardant 
une), au bord de l'eau — III 
N. 1773. 

Vache solitaire dans un 
étang, avec sa gardienne sur 
la berge — III N. 1741. 

Vache traversant un marais 
(soleil couchant) — II N. 1234. 

Vache (Une) et trois person- 
nages sous les arbres. Fusain 
— IV N. 2924. 

Vaches à l'abreuvoir — III 
N. 1907 ; IV p. 276. 

Vaches au bord de l'eau — 
m N. 1786. 



Vaches au bord d'un étang 

— III N. 2331. 

Vaches au bord d'un gué — 
III N. 2363 et IV p. 247. 
Vaches au marais — II 

N. 1124, 1141, 1145, 'M**; 

III N. 1710, 1788, 1S29, 1894, 
1938; IV pp. 292, 295. 

Vaches au pâturage à l'au- 
rore (Limousin) — II N. 554; 

IV p. 292. 

Vaches au pâturage au pied 
d'un bois — UN. 1 156. 
Vaches auprès d'une saulaie 

— II N. 864, 1958. 

Vaches au pâturage dans un 
vallon boisé — III N. 1932. 

Vaches dans une allée en 
forêt — II N. 704. 

Vaches dans une prairie bor- 
dée d'arbres. Dessin — IV 
N. 2816. 

Vaches (Deux) et un cheval. 
Dessin — IV N. 2724. 

Vaches et leur gardien dans 
une mare — III N. 1978. 

Vaches et vachères près d'un 
gros arbre — III N. 1981. 

Vaches (Fillettes gardant 
deux) — II N. 902. 

Vaches (Gardeuse de) ; pan- 
neau décoratif peint chez 
M"" Castaignet— IIIN. 1797. 

Vaches (La paysanne aux 
deux) — III N. 2327. 

Vaches (Le chemin des) — 
III N. 2362, 241S et IV p. 247. 

Vaches (Le cours d'eau aux 
deux) — II N. 1194. 

Vaches (L'étang aux) — III 
N. 1942. 

Vaches (Le gué aux deux) — 
II N. 1256. 

Vaches (Le marais aux cinq) 

— III N. 2319. 

Vaches (Le marais aux trois) 

— II N. 1220. 

Vaches (Le pacage aux deux) 

— III N. 2348. 

Vaches (Le pâtre aux trois) 

— m N. 1941, 1965. 

Vaches (Le rappel des) — III 
N. 1877. 

Vaches (La sente aux) — 
IIIN. 1848. 

Vaches (Paysanne gardant 
des) dans un pré ■ — III 
N. 1803. 

Vaches (Prairie avec des). Un 
saule à droite et un village 
lointain — III N. 2160. 



Vaches (Tableaux avec une 
ou plusieurs). Voir Abreu- 
voir (N. 1142 et i8çi); Ar- 
gcnteuil {N. 1^97) ; Auvers 
(N. ijio); Bcllevue(N.l4y2); 
Blangy-le^-Arras {N. 22^8); 
Bois (Sous) (N. 1412); Bou- 
leaux (N. t6ç7) ; Boves 
(N. 184-;) ; Bresles (N. 2287) ; 
Bretagne (Pâture en) 
(N.2^^8); Brunoy (N. 2417); 
Cclh'-Saint-Cloud (N. 6p6) ; 
Château-Thierry {IV. lOiS); 
Chaville (N. 797); Chemin 
creux (N. 1761); Corheil 
(N. poî); Coubron (N. 20çf) ; 
Cour normande (N. 40^) ; 
Crécy -en-B rie (N. 1987) ; 
Dormoir [N. 11^2, J742, 
1806, 22 II); Dunes (N. 5_j5, 
12^1); Eglise dominant la 
campagne (N. 798); Etampes 
(N. 9S6) ; Etang (N. 11^7, 

11^9, II40, IlyS, II98, 1240, 

17^0, 17^4) ; Fertè- sous- 
Jouarre (X. 2401) ; Flesselles 
(N. I2g^, 1295) ; Flûte (Joueur 
de) (N. 2217) ; Fontainebleau 
(N. 2 1^,^02, 1^22, 1^24, 198 j); 
Gisors (N.2157): Gruyères 
(N. 73 f) ; Gué(N. 1642, 17^2, 
I7y6, IÇ22); Herbage (X. 122=;); 
Lac (N. 1621, i6(j^); Lu:^ancy 
(N. 2o8y, 2086); Mantes 
(N.40J, i}29);Marais(N. 1166, 
1177, 1620, 1691, 1712, 1747, 
I9j6, 1962, 2J4Ç, 2jj6; Mar- 
coussis (N. ^10, ^20, 810); 
Mare (N. l6ço) ; Marécages 
(N. 1207, 2-^84^ 2^91); Mas- 
Bilier (N. 84^); Métairie 
(N. 1694) ; Montgcron(N.9ii, 
I ^^9) ; Mortefontaine (N .89g); 
Moulin à vent (N. S70) ; 
Ouchy (iV. 729) ; Pacage 
(N. ii^i, 181^, 1845, 19P); 
Paluds (N. 171 y) ; Pâturages 
(N. 117=;, 1197, 1219, 1411, 
14^9, 1699, 1774, 1790, 190^, 
i92y, i9$j, 11)69, 2204) ; 
Pâtures (N. 1884); Passeur 
(N. 1704, 170^) ; Pêcheur 
(N. ll^$) ; Picards (Pâtu- 
rages) (N. y47) ; Pierrefonds 
(N. 965); Poule aux œufs 
d'or (N. 2208) ; Prairie 
(N. 876, 176a, 1979, 2219); 
Rencontre (JV. 2270); Kiba- 
gnac (N. 9S5) ; Rivière (Bords 
de) (N. i^Oa, 14^4); Rouleau 
bord de Veau (X. 871); Saint- 
Là (N. ^41) ; Saint-Nicolas- 
le^-Arras (N. J171, 204 j) ; 
Saint-Omer (N. ^40, ^64) ; 
Sainte- Catherine- le^-Arras 
{N. 2012, 2044); Saules 
(iV. 1660); Scheveningue 



(X. 2424); Sèvres (N. lyoo, 
lyoi, iy44, 2247); Sin-Dechy 
(N. I2y^) ; Soirée (X. 1066) ; 
Source (N . 2344); Tour 
(X. 3J9^); Vallon (X. 88 j); 
Vent (Coup de) (X. 1666); 
Villas italiennes (X. 2279) ; 
Ville-d'Avrav (X. ^3, 280, 

28:;, 28y, 2S7, yl8, 601, 60J, 

68 1, 682, 91 j, 9^4, ç^6, 940, 
941, 1450, 1467, 1476, 148J, 

I49I, 1492, 149^, ly4I, 1641, 

1707, 2067, 2069). 

Vacher et cavalier — II 

N. 1176. 

Vacher italien rattachant sa 
jambière , sous de grands 
arbres — III N. 1768, 1769. 

Vacher (Le repos du) — III 
N. 1754; IV p. 279. 

Vachère au bord de l'eau — 

III N. 1821, 1896; IV pp. 277, 
292. 

Vachère au grand bonnet — 

II N. 1133. 

Vachère assiseà l'ombre d'un 
buisson — II N. 553. 

Vachère auprès d'une sau- 
laie — II N. 1000. 

Vachère. Croquis d'album 
— IV N. 3046. 

Vachère dans un pré au 
soleil couchant — Il N. 808; 

IV p. 270. 

Vachère en lisière de bois — 

III N. 1924. 

Vachère (Petite) ; environs 
de Gisors — III N. 2161, 
2162 ; IV p. 292. 

Vachère (Le retour de la 
petite) — II N. 1 190. 

Vachère sous un arbre pen- 
ché — III N. 1814. 

Vachères à la fontaine — III 
N. 2415; IV pp. 269, 280. 

Vachères dans une prairie 
plantée de saules — III 
N. 1532. 

Vallée au soleil couchant — 
IIIN. 1835. 

Vallée (Deux personnages 
assis au débouché d'une). Des- 
sin — IV N. 2823. 

Vallée (La) heureuse — III 
N. 1923. 

Vallée (Le fond d'une) ; une 
femme au second plan. Des- 
sin — IV N. 2826. 

Vallée (Le matin dans la) — 
III N. 1613 et IV p. 212. 

Vallée solitaire — IIIN. 2365 
et IV p. 247. 



42 



Vallon boisé ; fusain (Musée 
de Lille)— IV N. 2935 et 
p. 296. 

Vallon boisé (Le fond d'un). 
Fusain — IV N. 2947. 

Vallon (Le) — II N. 883. 

Vallon (Le) aux deux pay- 
sannes — m N. 2222. 

Vallon (Le) italien. — III 
N. 2412. 

Vallon (Le) ; souvenir d'Ita- 
lie ; fusain (Coll. Cox) — IV 
N. 2977. 

Vallons défrichés — III 
N. 1937. 

Valmontone. Dessins — IV 
p. 252. 

Vanne (Petite). Voir Arras 
(Environs d'), Epernon, 
Essayes. 

Vannes. Croquis d'album — 
IV N. 3100. 

Vaucluse (Vue prise en) — 
UN. 353. 

Velino (Le) à la sortie du 
lac de Papigno — II N. 12S. 

Velléda — I p. 244; III 
N. 1508; IV p. 288. 

Vendanges (Les) — III 
N. 2460 (G). 

Venise. Baptistère de St-Marc 
— II N. 313 ; IV p. 201. 

Venise. Gondole sur le grand 
canal — II N. 316,320; IV 
p. 201. 

Venise. Les quais vus de la 
douane de mer — II N. 3 15 ; 
IV pp. 201, 295. 

Venise. Piazzetta (St-Georges 
majeur au fond) — UN. 193, 
314; IV pp. 198, 201. 

Venise. Place Saint-Marc. 
Dessin — IV N. 2673 et 
p. 252. 

Venise. (Souvenir de). Voir 
Bains (S^>l!c de). 

Venise. Vue du Campo délia 
carita en regardant le dôme 
de la Salute — H N. 317; 
IV p. 201. 

Venise. Vue 'prise du quai 
des Esciavons — II N. 194, 
3i8,32i,322,323;IVpp. 198, 
201, 290. 

Vent (Coup de) au bord de 
la mer — III N. 2266. 

Vent (Coup de) au bord de 
la mer. Salon de 1864 — 1 
p. 22i;III N. i683;IVp. 169. 

Vent (Coup de) dans les 
duiies — III N. 1964. 



Vent (Coup de) dans un pâtu- 
rage — III N. 1666. 

Vent (Coup de). Salon de 
1867 — IV p. 169. 

Vent (Coup de) sur la Manche 

— III N. 2267. 

Vent (Coup de) sur la prairie 

— III N. 1828. 

Vent (Coup de). Voir Cayeux. 

Vent de mer — II N. 1221. 

Vent du soir — III N. 1842. 

Vent (Le coup de) — III 
N. 1906; IV pp. 288, 293. 

Vent (Le coup de). Auto- 
graphie — IV N. 3146. 

Vent (Le petit coup de) — 

III N. 1777. 

Vénus au bain — IIIN. 2179; 

IV p. 269. 

Vénus coupe les ailes à 
l'Amour— III N. 1998; IV 
pp. 273, 290. 

Vénus coupe les ailes à 
l'Amour. Uessin — IVN. 2940. 

Vénus coupe les ailes à 
l'Amour. Croquis d'album — 
IVN. 3049. 

Vénus coupe les ailes à 
l'Amour. Eaux-fortes — IV 
N- 3132» 3133 e' PP- =54, =77- 

Vénus et l'Amour. Croquis 
d'album — IV N. 31 17. 

Vénus sortant de l'eau. Cro- 
quis d'album — IV N. 3095. 

Verger (La barrière du petit) 

— II N. 531; IV p. 270. 

Verger(Le chemin du). Châ- 
teau de Gruyères — II 

N. 1079. 

Verger (Le) au tas de bois 
(près Mantes) — II N. 9S4. 

Verger(Le). Salon de 1S42 et 
vente de 1858 — I pp. 92, 1S7; 
UN. 441; IV pp. 168, 174, 
iS3> =95, 358- 

Verger (Le) sur le plateau — 
III N. 2220. 

Verger (Un) — II N. 569. 

Verger (Un) à l'époque de 
la cueillette — II N. 96501,5. 

Verger (Un coin de). Au- 
vergne — II N. 651. 

Verneuil-sur-Vienne. Voir 
Modo lie. 

Verneuil-sur-Vienne (Haute- 
Vienne). Croquis d'album — 
IVN. 3051. 

Verre (Procédés sur) — IV 
pp. 129 à 161 et p. 253. ■ 



Versailles. Croquis d'album 

— IVN. 3050. 

Versailles (Environs de). 
Sous-bois sur la butte de 
Picardie — II N. 1539. 

Versailles. Voir Picardie 
(Côte de). 

Vésuve (Le) — II N. 186 et 
IV p. 230. 

Vésuve (Vue prise du haut 
du). Dessin — IV N. 2594. 

Vézelay. L'église au sommet 
du coteau. Dessin — IV 

N. 2753 et p. 252. 

Vézelay. Le portail de l'église. 
Dessin — IV N. 2750 et 
p. 252. 

Vézelay. Vue générale. Des- 
sin — IV N. 2752 et p. 252. 

Vigen (Haute-Vienne). Voir 
Solitude (La). 

Vigneron (Le) de Ville- 
d'Avray — I p. 117; UN. 399. 

Villa bella (Souvenir d'Ita- 
lie). Esquisse — II N. 634. 

Villa Borghèse (Souvenir de 
la) — II N. 1102; IV p. 291. 

Villa Pamphili (Souvenir de 
la). Procédé sur verre — IV 
N. 3204. 

Vieillard drapé étendu par 
terre. Dessin — IV N. 2744. 

Vieillard en prière ; étude 
pour le baptême du Christ. 
Dessin — IV N. 2754 

Vieillard italien. Voir Italien 
(Vieillard). 

Vieillard nu, assis, la tête 
appuyée sur la main. Dessin 

— IV N. 2722. 

Vieillard nu, couché, de dos, 
la tète de profil. Dessin — 
IVN. 2773. 

Village derrière les arbres — 
IIIN. 24,5. 

Village dominé par un coteau 
(Ile-de-France) — II N. 857. 

Village en plaine — III 
N. 2399 ; IV p. 281. 

Village en plaine (probable- 
ment Luzancy) — II N. 850. 

Village (Le chemin du) — 
IVN. 269. 

Village sur une colline (Brie 
ou Picardie) — III N. 1986. 

Village (Un) dans la mon- 
tagne — II N. 344. 

Village (Un) derrière les 
arbres — II N. 40. 



Village (Un) des environs de 
Paris — III N. 2098. 

Village (Une rue de) — III 
N. .438. 

Village (Une rue de) nor- 
mand — II N. 557. 

Villageoises (Les) dans le 
vallon — III N. 2262. 

Villas (Les) italiennes — III 
N. 2279. 

Ville-d'Avray. Allée condui- 
sant à la gare — III N. 2066. 

Ville-d'Avray. Allée dans les 
bois — II N. 929 et IV p. 209. 

Ville-d'Avray. Allée sous 
bois — II N. 279. 

Ville - d'Avray. Allée sous 
bois. Paysanne et vaches — 

II N. 940. 
Ville-d'Avray. Anciens bords 

de l'étang — il N. 4 et IV 
p. 222. 

Ville-d'Avray. Arbres au bord 
de l'étang — III N. 1453 ** 
IV p. 233. 

Ville-d'Avray. Arbres aux 
feuilles menues en vue de 
l'étang — III N. 1494. 

Ville-d'Avray. Arbres et cul- 
tures sur le plateau — II 
N. 930. 

Ville-d'Avray au clair de 
lune. Voir Lune (Clair de). 

Ville-d'Avray. Bateau sur 
l'étang (soir). Dessin — IV 
N. 2853. 

Ville-d'Avray. Batelier sur 
rét.ing— III N. 1535. 

Ville - d'Avray. Bords de 
l'étang. Pécheur et cavalier — 

III N. 1605 ; IV p. 210. 

Ville - d'Avray. Bords de 
l'étang prèslapropriétéCorot. 
— II N. 19 et IV p. 223. 

Ville-d'Avray. Bouquet d'ar- 
bres — II N. 291 et IV p. 236. 

Ville-d'Avray. Bout de l'étang 
et dernières villas • — III 
N. 1493. 

Ville-d'Avray. Bûcheronnes 
dans une prairie — II N. 286. 

Ville-d'Avray. Charrette sous 
bois — 111 N. 1468. 

Ville-d'Avray. Chemin au 
bord de l'étang— III N. 1477, 
1487; IV pp. 274, 275, 279. 

Ville-d'Avray. Chemin au 
bord de l'étang. Un homme 
et une femme causant au pre- 
mier plan — III N. 2106. 



4? 



Ville-d'Avray. Chemin au 
bord du bois (Vache et sa 
gardienne. M°" Corot au pre- 
mier plan) — II N. 387. 

Ville-d'Avray. Chemin avec 
un cavalier et une paysanne 

-UN. 933. 

Ville-d'Avray. Chemin bordé 
d'un mur, conduisant aux 
étangs — II N. 307. 

Ville-d'Avray. Chemin con- 
duisant à une villa — Il 
N. 938. 

Ville-d'Avray. Chemin en 
lisière de bois — 111 N. 1603 
et IV p. 2oy. 

Ville-d'Avray. Chemin entre 
leboiset l'étang — III N. 1496. 

Ville-d'Avray. Chemin sous 
bois en vue de l'étang — Il 
N. 535 ; IV p. 375. 

Ville-d'Avray. Chevrière dans 
une prairie — II N. 938. 

Ville-d'Avray. Coin d'étang 
— III N. 1444. 

Ville-d'Avray. Cour de la 
propriété Corot — II N. 389 
et IV p. 199. 

Ville-d'Avray. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3053, 305b, 
3063, 3070, 3077,3090,3093. 

Ville-d'Avray. Derrière la 
maison de Corot — IV p. 315. 

Ville-d'Avray. Derrière l'é- 
tang — II N. 930. 

Ville-d'Avray. Dessins — IV 
pp. S52, 353. 

Ville-d'Avray. Déversoir de 
l'étang — II N. 937. 

Ville-d'Avray. Deux prome- 
neurs assis — m N. 1399. 

Ville-d'Avray. Echappée sur 
l'étang — II N. 937. 

Ville-d'Avray. Entrée de pro- 
priété — II N. 919 

Ville-d'Avray. Entrée du bois 
avec une vachère — II N. 33. 

Ville-d'Avray. Entrée d'un 
chemin sous bois — II N. 517. 

Ville-d'Avray (Environs de). 
Plaine avec peupliers — II 
N. 933. 

Ville-d'Avray (Etude à). Sa- 
lon de 1850-51. Non identifié. 
— IV p. 168. 

Ville-d'Avray (Etude à). Sa- 
lon de 1859. Non identifié — 
IV p. 169. 

Ville-d'Avray (Etude à). Sa- 
lon de 1803. Non identifié — 
I pp. 214, S15; IV p. 1O9. 



Ville-d'Avray. Fourré au bord 
de l'étang. Paysanne à genoux. 

— II N. 939. 

Ville-d'Avray. Jeune pâtre 
assis au bord de l'étang — II 

N. SM- 

Ville-d'Avray. La dame et 
son petit âne dans la clairière 

— II N. 282. 

Ville-d'Avray. — Lavandières 
au bord de l'étang. Dessin — 
IV N. 2736. 

Ville-d'Avray. Lavandières 
et charrette au bord de l'étang 

— II N. 9 et IV p. 333. 
Ville-d'Avray. Laveuses près 

d'un bouquet de saules — I 
p. 145; II N. 699. 

Ville-d'Avray. L'abreuvoir 
des chevaux — III N. 1470; 
IV pp. 274, 288, 291. 

Ville - d'Avray. Le bateau 
quittant la rive — III N. 1503 ; 
IV p. 27^. 

Ville-d'Avray. Le bateau sous 
les saules. Eau-forte — IV 
N. 3124 et pp. 353, 388. 

Ville-d'Avray (Le bois de), 
avec une femme assise dans 
le fourré. Dessin — IVN. 3654. 

Ville d'Avray. Le cavalier à 
l'entrée des bois — III N. 
2156 ; IV pp. 278, 286. 

Ville-d'Avray. Le cavalier 
dans l'étang — III N. 1475; 
IV p. 293. 

Ville-d'Avray. Le chemin au 
taillis coupé — III N. 1504. 

Ville-d'Avray. Le chemin de 
Corot — II N. 513, 516. 

Ville-d'Avray. Le chemin de 
la gare — III N. 2175. 

Ville-d'Avray. Le deuxième 
étang — II N. 280. 

Ville - d'.\vray. L'étang à 
l'arbre penché — III N. 141)7, 
1498 ; IV p. 202. 

Ville - d'Avray. L'étang au 
bouleau — II N. 918. 

Ville-d'Avray. L'étang aux 
bouleaux (Musée de Rouen) 
— III N. 2062; IV pp. 270, 
2S9. 

Ville-d'Avray. L'étang avec 
un batelier et une vache — IV 
N. 3125 et pp. 354, 388. 

Ville-d'Avray. L'étang. Deux 
vaches près d'un bouleau — 
III N. 1491. 

Ville-d'Avray. L'étang et les 
villas — III N. 147 1 ; IV 
p. 282. 



Ville-d'Avray. L'étang et les 
villas derrière les saules. Tri- 
coteuse devant — III N. 1489. 

Ville-d'Avray. L'étang et les 
villas. Deux vaches — II 
N. 934. 

Ville - d'Avray. L'étang, la 
maison Cabassud et le bout 
de la propriété Corot — II 
N.284, 916, 917; IV pp. 207, 
285. 

Ville - d'Avray. L'étang, la 
maison de M. Corot père et 
son kiosque — II N. 17. 

Ville-d'Avray. L'étang. Pay- 
sanne près de deux saules — 

III N. 1505; IV p. 290. 

Ville-d'Avray. L'étang. Petits 
arbres penchés devant — III 
N. 1612 et IV p. 242. 

Ville-d'Avray. L'étang. Saule 
au premierplan — 111 N. 1482. 

Ville-d'Avray. L'étang : un 
chêne à gauche et une vachère 
— III N. 2067. 

Ville-d'Avray. L'étang vu à 
travers la feuillée. Salon de 
de 1870 — 1 p. 247; m 
N. 2003 ; IV p. 170. 

Ville-d'Avraj'. L'étang \-u à 
travers les arbres, avec une 
vache sur la chaussée — 

II N. 283; IV p. 374. 
Ville-d'Avray. L'étang vu à 

travers les arbres. (Vachère 
sous les arbres) — III N. 1476 ; 

IV p. 28;. 

Ville-d'Avray. L'étang vu 
entre un bouleau et deux 
saules — III N. 1490; IV 
p. 273. 

Ville-d'Avray. Le grand 
étang et les villas — II N. 914; 
IV pp. 275, 281. 

Ville-d'Avray (Le matin à). 
Paysanne avec .deux vaches — 

III N. 1484. 

Ville-d'Avr.i)'. Le pécheur 
près de l'écluse — II N. 680 ; 

IV p. 270. 

Ville-d'Avra)'. Le petit étang 

— II N. 913 ; IV pp. 281,388, 
290. 

Ville-d'Avray (Le vigneron 
de) ■ — II N. 399. 

Ville-d'Avray. Les bords de 
l'étang — II N. 526. 

Ville-d'Avray (Les hauteurs 
de)— III N. 1499. 

Ville-d'Avra)-. Lisière de bois 

— II N. 523, 527 et IV 
p. 309. 



Ville-d'Avray. Lisière de boi> 
avec des promeneurs — II 

N. 933, 926. 

Ville-d'Avray. Lisière de bois 
contournant l'étang — IK 

N. 3070. 

Ville-d'Avray. Lisière de bois. 
Trois paysans et une vache — 
III N. 1483. 

Ville-d'Avray. M"' Corot à 
l'entrée des bois — II N. jai. 

Ville-d'Avray. M. Corot père 
et sa femme dans le jardin 
fleuri — II N. 913 ; IV p. 204. 

Ville-d'Avray (ou Saint- 
Cloud). Allée ombreuse — II 

N. 527. 

Ville-d'.\vrav (Pâturage à) — 
III N. 1467. ' 

Ville-d'Avray. Pâturage. Co- 
teau dans la brume — II 
N. 936. 

Ville-d'Avray. Paysan cou- 
pant les roseaux de l'étang — 
III N. 1541. 

Ville-d'Avray. Paysan tra- 
vaillant dans les champs, sur 
les hauteurs — III N. i486. 

Ville-d'Avray. Paysanne avec 
une chèvre sur un chemin — 
II N. 519. 

Ville-d'Avray. Paysanne che- 
minant avec sa vache — - II 
N. 518. 

Ville-d'.\vray. Paysanne et 
son enfant au bord de l'étang 
-IIIN. 1474. 

Ville-d'Avray. Paysans au 
bord de l'étang, en vue des 
villas — III N. 1488. 

Ville-d'Avray. Paysans cau- 
sant sur le chemin longeant 
l'étang — 111 N. 1466. 

Ville-d'Avraj". Pécheur au 
bout de l'étang — • III N. 1478. 

Ville-d'.\vraj'. Pécheur en 

barque et paysanne sous les 

arbres — III N. 1503 ; IV 
p. 373. 

Ville-d'Avray. Pécheur en 
barque sur l'étang — II N. 935. 

Ville-d'.\vray (Peintures exé- 
cutées dans le kiosque de) — 
II N. 600 à 607. 

Ville-d'Avray. Petit étang. 
Deux enfants au bord — II 
N. 931. 

Ville-d'Avray. Prairies au 
bord de la route de Versailles 
— III N. 1450. 



44 



Ville-d'Avray. Prairies sépa- 
rées d'un chemin par une haie 
et des saules — III N. 2100. 

Ville-d'Avray. Premières 
feuilles au bord de l'étang — 
II N. 924. 

Ville-d'Avray. Prés bordés 
d'arbres — II N. 524 et IV 
p. 238. 

Ville-d'Avray (Près). Chemin 
montant dans la campagne — 

II N. 208 et IV p. 241. 
Ville-d'Avray. Rideau de 

peupliers en plaine — II 
N. 288 et IV p. 234. 

Ville-d'Avray. Rive boisée de 
l'étang avec une fagotière — 

III N. 2097. 
Ville-d'Avray. Route descen- 
dant des bois vers la propriété 
Corot — III N. 2171. 

Ville-d'Avray. Route sur les 
hauteurs — III N. 1485. 

Ville-d'Avray. Salon de 1848. 
Non identifié — IV p. ib8. 

Ville-d'Avray. Salon de 1S49. 
Non identifié — IV p. 16S. 

Ville-d'Avray (Souvenir de). 
Batelier et vache dans l'étang 

— III N. 1707. 
Ville-d'Avray (Souvenir de). 

Batelier, saule et bouleau — 
III N. 1954- 

Ville-d'Avray (Souvenir de). 
Le batelier et les paysannes — 

III N. 2291. 
Ville-d'Avray. Souvenir de 

l'étang — IV p. 244. 
Ville-d'Avray (Souvenir de). 
L'étang vu à travers les arbres 

— II N. 1229 ; IV p. 290. 
Ville-d'Avray (Souvenir de). 

Musée du Mans — III N. 1920 ; 

IV p. 289. 
Ville-d'Avray (Souvenir de). 

ou le Catalpa. Salon de 1869. 

— I p. 243; III N. 1643; IV 
pp. 170, 278, 375. 

Ville-d'Avray (Souvenir de). 
Salon de 1857. Non identifié 

— IV p. 169. 
Ville-d'Avray (Souvenir de). 

Salon de 1872 — I p. 262 ; 
III N. 2038; IV pp. 170, 271, 
376. 



Ville-d'Avray (Souvenir de). 
Villas au couchant — III 
N. 1971. 

Ville-d'.\vray (Souvenir de). 
Villas vues à travers les arbres. 
Musée d'Arras — III N. 2260. 

Ville-d'Avray. Taillis dans les 
bois — II N. 915. 

Ville-d'Avray. Trois vachères 
dans une clairière en vue de 
l'étang — III N. 1492. 

Ville-d'Avray. Un arbre isolé 
dans la campagne — UN. 522. 

Ville-d'Avray. Un carrefour 
dans les bois — II N. 922. 

Ville-d'Avrav. Un coin de 
l'étang — Il'l N. 1481 ; IV 
p. 273. 

Ville-d'Avray (Un matin à). 
Salon de 1868 — I p. 240; III 
N. 1641 ; IV pp. 170,270,289. 

Ville-d'Avray. Un pécheur à 
la ligne — II N. 691. 

Villle-d'Avray. Un rideau 
d'arbres — III N. 2459 (^)- 

Ville-d'Avray. Une allée au 
bord de l'étang. Vache rousse 
et sa gardienne — II N. 285. 

Ville-d'Avray. Une allée dans 
les bois avec un petit vacher 

— II N.681. 

Ville-d'Avray. Une églogue. 
Dessin — IV N. 2951. 

Ville-d'Avray (Une tempe à) 

— III N. 1480. 

Ville-d'Avray. Vache et son 
gardien auprès d'une butte 
gazonnée — II N. 682. 

Ville-d'Avray. Vachère dans 
une clairière en vue de l'étang 

— III N. 2069; IV p. 280. 

Ville-d'Avray. Vente Corot 
de 1858 — IV pp. 183, 184. 

Ville-d'Avray. Vue prise des 
hauteurs — II N. 921, 925 ; 
IV p. 207. 

Ville-d'Avray. Vue prise des 
hauteurs sur le Mont-Valérien 

— III N. 1495. 

Villeneuve (La). (Côtes du 
Nord). Dessin — IV p. 233. 

Villeneuve-lez-Avignon. Col. 
Vasnier — IV p. 292. 



V i 1 1 e n e u v e-1 e z-A v i g n o n . 
Etude de cyprès — II N. 334. 

Villeneuve-lez-Avignon. Le 
fort Saint-André — II N. 333. 

Villeneuve-lez-Avignon. Vue 
prise d'Avignon — II N. 330; 
IV p. 204. 

Villeneuve-lez-Avignon. Vue 
prise danslejardin de l'hospice 
— II N.331. 

Villeneuve-lez-Avignon. Vue 
prise du midi en regardant le 
village — II N. 329; IV p. 235. 

Villeneuve-lez-Avignon. Voir 
Avignon. 

Villeneuve- Saint- Georges. 
Croquis d'album — IV N. 3059. 

Villers-Bocage. Croquis d'al- 
bum — IV N. 3045. 

Villers-Cotterets. Dessin — 
IV p. 252. 

Villerville. Dunes au bord de 
la mer — II N. 228. 

Vimoutiers. Croquis d'album 

— IV N. 3056. 

Vimoutiers (Environsde). En- 
trée de bois — III N. 1536. 

Vimoutiers (Environs de). 
Sous bois — III- N. 1537. 

Vimoutiers (Les bruyères de) 

— II N. 948; IV p. 275. 

Viterbe. Montagne dominant 
la campagne. Dessin — IV 
N. 2516 et p. 251. 

Viterbe. Silhouette de la ville. 
Dessin — IV N. 2517 et 
p.251. 

Viviers. Dessin — IV p. 252. 

Voisinlieu — II N. 1003, 1004, 
1007, 1008, 1013, 1014; III 
N. 1375 et IV p. 205. 

Voisinlieu. Croquis d'album 

— IV N. 3054, 3090. 

Voisinlieu (Souvenir de) — 

III N. 1844. 

Volterra. Dessins — IV 
p. 252. 
Volterra. Eglise et campanile 

— II N. 307 ; IV p. 200. 
Volterra. Groupe d'arbres en 

haut de rochers — II N. 306 ; 

IV p. 200. 



Volterra. Route descendant 
de la ville — II N. 305 ; IV 
p. 200. 

Volterra (Vue prise à). Salon 
de 1838 — IV p. 167. 

Volterra (Vue prise à). Salon 
de 1849— IV p. 168. 

Volterra. Vue prise en regar- 
dant la citadelle — II N.304; 
IV p. 200. 

Volterra. Vue prise en regar- 
dant le municipe — II N. 303 ; 
IV pp. 200, 295. 

Voyageur (Le) au carrefour 
des chemins — II N. 1154 ; 
IV p. 274. 

Voyageur (Le) passant sous 
les arbres. Fusain — IV N. 2921. 

Voyageurs (Deux) passant 
sous un groupe d'arbres pen- 
chés. Dessin — IV N. 2959. 

w 

Wagnonville, près Douai. 
Entrée du château — III 
N. 2007 ; IV p. 280. 

Wagnonville. Une allée dans 
les bois — III N. 2008; IV 
p. 288. 

Y 

Yport. Au pied des falaises 
— III N. 2053 ; IV pp. 274, 
279. 

Yport. La plage en regardant 
Fécamp — III N. 2052 ; IV 
p. 287. 

Yport ou Etretat. La ferme 
aux trois commères — III 
N. 2059. 

Yport. Sur la plage ; des ba- 
teaux — III N. 2051. 



Zingara à la mandoline — 
III N. 1387; IV p. 276. 

Zingara au tambourde basque 
— III N. 1425. 

Zuydcoote (Souvenir de) — 
III N. 1543. 

Zuydcoote. Un groupe de 
maisons — III N. 2120. 



REPERTOIRE ALPHABETIQUE 

DES NOMS 
DE PERSONNES, DE LIEUX& D'OBJETS DIVERS 

CITÉS DANS L'OUVRAGE 

INDÉPENDAMMENT DES SUJETS D'ŒUVRES 

COMPRIS DANS LA TABLE PRÉCÉDENTE 



Le signe x désigne les personnes qui possèdent ou ont possédé des œuvres de Corot, ainsi que les lieux 
(musées, églises, expositions, etc) dans lesquels elles figurent ou ont figuré. 

Le signe - désigne les personnes qui les ont reproduites par le dessin, la gravure, la lithographie ou la pho- 
tographie, ainsi que les livres, revues, journaux où ces reproductions ont été publiées. 

Le signe iï désigne les personnes qui ont écrit sur Corot, ainsi que les livres, revues, journaux où ces 
écrits ont paru. 



X A. (Vente), de Glasgow — 
II N. 862; III N. 1294, 1561. 

Abadie (Clémence), modèle 
— I p. 294; IV p. 340. 

Abbeville — I p. 150. 

Ablon — IV p. 354. 

t!^ About (Edmond) — I pp. 
172, 180,335; IVpp. 365, 366, 
374. 375) 389- 

•i; Academy (The) — IV 
pp. 378, 381. 

X ACCARD II N. 78, 166; 

IV p. 215. 

X Adam (Hippolyte) — II 
N. 192, 320, 470. 

Adèle, ser\'ante de Corot — 
I pp. 207, 234, 282, 311, 321, 
322, 326, 327, 328, 342 ; IV 
PP- i3^,339--, X III N- 2447- 

X Admyrault (Gabriel) — II 
N. 717; IV p. 177. 



Adresses sur les carnets 
de Corot — IV N. 3038, 
3039,3040, 3041,3042, 3043, 
3045, 3048, 30S0, 3051, 3053, . 
3054, 305Û, 3062, 3064, 3065, 
3067, 3068, 3070, 3073, 3075, 
3076,3077,3081, 3082, 30S3, 
3084, 3087, 3088, 3089, 3090, 
3091, 3093, 3095, 3097, 3098, 
3100, 3104, 3114, 3117, 3119, 
3121 . 

" Agar " ("Mon") Jeune 
femme ainsi dénommée par 
Corot — I p. 54. 

AiSEREY (Côte-d'Or) — I pp. 
187, 220 ; IV p. 348. 

Albano — I pp. 39, 98, 179, 
200. 

Albano (Lac d') — I p. 40. 

X Albret (d') — II N. 36. 

Album contemporain ; collec- 
tion de dessins et croquis 
des meilleurs tirtistes de notre 
époque, etc. -- IV N. 3222. 



+ Album (/,') des Musées — • 

III N. 2062, 2138. 
Alençon — 1pp. 52,109, Ijl, 

343 ; IV P- 335- 
X Alençon (Exposition d') — 

IV p. 177. 

■jîr Alexandre (Arsène) — IV 
pp. 384, 385, 386, 390, 391. 

Aligny, peintre — I pp. 31, 
3)^ 34) 56, 113) M^) 200, 287, 
30=) 3)^1 340; II >î- 159) '62, 
163, 166; IVpp. 256, 262, 263, 

339. 35'. 352, 353) 354. 357; 
X II N.373; III N. 2679. 

Aligny (M°") — I pp. 287,302. 

Alise-Sainte-Reine (Côte- 
d'Or) — I p. 270. 

■i; Allard (Eugène) — IV 

p. 385. 

X Allard, marchand de ta- 
bleaux — II N. 529; III N. 

'3=3. 1974) 2037) 2'42) 2212) 
2243. 

X Allelix — IV p. 260. 



it Alliance (V) des Arts et 
des Lettres. — III N. 2195 ; 
IV p. 378. 

X Allou — II N. 990; III 
N. 1764, 1944. 

X Alluald (Ch.) — II N. 
707, 708,985; III X. 1343. 

Almeiras, peintre — I p. 96. 

+ Alophe-Menut, photogra- 
phe — IV p. 310. 

Altès — IV p. 343. 

X Altmayer — II N. 16. 

a Alvimar (Général d') — 

IV p. 353- 

■ù Amateur (V) d'autogra- 
phes — IV p. 331. 

Amende honorable (L'J, ta- 
bleau par E. Delacroix — I pp. 
266, 267. 

Amérique — I pp. 222, 338, 

339- 
a Ami (V) des Arts — IV 

P- 379- 

X Amiens (Exposition d') — 
1 P- =04; IV pp. 175)339- 



46 



Amis (Noms d") sur les car- 
nets de Corot — IV N. 3045, 
3049, 3050, 3052, 3036, 3059, 
3071, 3078, 3095, 3099, 3II'), 
3118 — Voir aussi : Adresses. 

Amours (Les petits) dans les 
tableaux de Corot — I p. 258. 

Amstel — I p. 156. 

Amsterdam — I p. is'>- 

Anacharsis(Voyjge du jeune) 

— I p. 26. 

Anacréon — I p. 172. 

Anastasi, peintre — IV pp. 
254, 163; — + lithographe, II 
N. 302, S04, 617. 

X Anastasi (Vente au pro- 
fit d") — II N. 394, 502. 

X André (Charles) — II N. 
199, 200, 547, 620, 621, 8s3. 

X Andrews — III N. 1865. 

X Angelo (M-) — III N. 
2189. 

Anges (Les) dans les tableaux 
de Corot — I p. 258. 

Angleterre — I pp. 211, 212, 

Angleterre (La reine d') — 

I p. 235. 

•A- Annales (Les) politiques 
et littéraires — IV pp. 385, 
388. 

+ Annedouche, graveur — 

II N. 1166. 

■ir Annuaire (V) des Beaux- 
Arts, 1875 — III N. 2169, 
2184. 

Antheaume (Clément), con- 
cierge de Corot — I p. 10; 

— X III N. 2448. 

Antibes — I p. 68. 

Anvers — I p. i 55. 

X Anvers (Exposition d') — 
IV p. 37.. 

Apremont (Gorges d') — I p. 
109. 

X Arago (Emmanuel) — III 
N. 2460 (C), 2460 (D). 

■i^ Arago (Etienne) — IV p. 
376; — Xll N. 184, 263, 282, 
650, 722 ; IV pp. 212, 276. 

■ï;^ Arène (Paul) — IV pp. 389, 
390. 

Arenberg (Galerie d') à Bru- 
xelles — I p. 155. 

Argenteuil (Seine-et-Oise) — 
I p. 270; IV p. 345. 

Ariccia — I pp. 39, 40, 103. 



ARLEux-DU-NoRD(Nord) — I 
pp. 252, 254, 308; IV p. 344. 

Arno — I p. 69. 

xArnold etTripp — UN. 53, 
118, 184, 325, 511, 513, 537, 
625, 636, 683, 696, 708, 74S, 
758, 819,84'i, 1024, 1072, nu, 
1119, 1127, 1133, 1138, 1104, 
1185 bis, 1192, 1193, 1197» 
1200, 1206, 1261 ; in N. 126Ï, 
1292, 1299, 1306, 1357, 1362, 
1364, 1410, 144Î, i4î4, 1470, 
1551, 1600, 1604, i()07, 1622, 
1635, 1663, i06s, 1667, 1673, 
1674, 1681, 171S, 1728, 1776, 
1779, 1805, 1813, 1814, 1817, 
1842, 1843, 1865, 1900, 1005, 
191'i, 1923, 1936, 1945, 1052, 
1981, 2031, 2050, 20SS, 2071, 
2109, 2120, 2188, 2192, 2210, 
2261, 2263, 2266, 2272, 2277, 
2286, 2287, 2292, 231 1 à 2314, 
2323, 2329, 2330, 2337, 2341, 
234(1, 2384, 2388, 2407, 242s, 
2426. 

X Arosa (Achille) — II N. 
220, 318, 1200; III N. 25S8. 

X Arosa (G.) — II N. 26, 
218, 942, 1144; III N. 1426, 
'4-7' 'M"*. ■7 = 6, 1747- 

Arras — I pp. 7, 8, 10, II, 
12, 104 note, 116, 120, 122, 
128, 132, 140, 144, 147, isi, 
153, 154, 156, 163, 164, 168, 
■7°» '75; 178, 186, 187, 197, 
198, 203, 211, 224, 226, 251, 
265, 268, 290, 308 ; IV p. 334, 
335; 336, 338; 34'> 343, 344, 
345- 

X Arras (Musée A') — III 
N. 2260. 

X Arras (Société des Amis 
des Arts d'). — II N. 927, 
1163, 1169, 1174, 1214; III 
N. 2246, 2233 ; IV N. 2894. 

.\rt (Considérations sur 1') 
extraites des carnets de Corot 
— I pp. 49, 113, 163, 199 ; IV 
N. 304(1, 3034, 3063, 3102, 
3104. 

+ Art(L') — I p. 14; II N. 
71, 600 à 607, 846, 882, 1073, 
1074 à 1077, 1 104 à 1 107 ; m 
N. 1480, 1364, 1633, 1634, 
163=;, 1644 a 1631, 1766, 1S80, 
2020, 2094, 2107, 2121, 219s ; 
IV p. 383, 387, 3S9, 390, 392. 

+ Art (L') Français ~ III 
N. 2004, 2721 ; IV pp. 384, 
390,391. 

+ Art (L') Français à l'Ex- 
position de i88() — UN. 255. 



+ Art Journal {The)^ III N. 
1939, i960, 2200; IV p. 384. 

+ Art {L') des deux Mondes, 

— II N. 73. 

X Arthur (Sir Matthew) — 

III N. 2380. 

ti^ Artiste {L') — I pp. 74, 
76, 82, 88, 89, 144 note, 172 ; 
IVpp. 352,333,354, 333, 356, 
357, 358, 359, 360, 361, 362, 
363, 364, 3'>5, 366, 367, 368, 
369, 370, 372. 373. 374, 375, 
377, 378, 379, 380. 

+ Artistes contemporains 
{Les) — UN. 502, S04. 

iî Artistes vivants (Histoire 
des), par Th. Silvestre — I p. 
18 ; II N. 66, 441, 461, 47s, 
477, ''69, 1063 ; IV p. 304. 

Artois — I p. 128. 

Asselineau (Charles) — IV p. 
379; — xIIN.636;IVN. 3137. 

l'r Astruc (Zacharie), peintre 
et écrivain — I pp. 193, 196; 

IV p. 367. 

i Athenœum (The) — IV p. 
381. 

i-T AuBERT (Maurice) — IV 
p. 367. 

■ AUBRY II N. 1253. 

AuBRY (Augustin), peintre — 

III N. 2247; IV p. 236. 

iî Aldebrand (Philibert) — 

IV p. 381. 

X Audiat — UN. 1048. 
■i^ Audience (L') — IV p. 
367. 

X AUDRA II N. 7. 

AuDRY, marchand de tableaux 

— I p. 281 ; IVpp. 342, 348; 

— X II N. 1763, 2005, 2090, 
21 20, 2230, 2237. 

Auguin, peintre — I pp. 197, 
198, 212, 315; III N. 1280, 
1938; IV pp. 338, 339, 345, 
347; — .; IV p. 176. 

X Almale (Duc d") — II N. 
1098. 

■il Autographe (L)' au Salon 

— IV p. 371, 375. 
Autographes de Corot — IV 

pp. 331 à 348. 

Autographies par Corot — 
I p. 252; IV N. 3141 à 3155. 

Auvergne — Ipp. 56,76, 106, 
174. 

Auvers (Seine-et-Oise) — 1 
pp. 153, 188, 203, 242 ; IV 
p. 310. 

iî AuvRAY (Louis) — IV 
PP- 370, 37=*- 



AviAT (M""). Notes recueil- 
lies par elle sur des causeries 
avec Corot — I p. 259. 

Avignon — I pp. 68, 78. 

X Avignon (Musée d') — 
I p. 92; II N. 442. 



B 



Babinet — IV p. 347. 

Bach (Prélude de) — 1 p. 282. 

Bachelier, peintre — I pp. 74, 
75; IV p. 332. 

Bxccuet, peintre — I p. 148; 
IV p. 256. 

■Ù Bachelin-Deflorenne, édi- 
teur — IV N. 3129. 
, BACciUA. — III N. 1308. 

Badin (Adolphe), peintre, 
directeur de la manufacture 
de tapisseries de Beauvais, 
puis des Gobelins — I pp. 173, 
211, 229, 232, 268, 312, 334; 
IV pp. 337, 34=- 

Badin (Jules), peintre, direc- 
teur de la manufacture de 
tapisseries de Beauvais — I 
pp. 211, 230,243; IIIN.1370, 
2031. 

Badin (J.). (Tableau par) 
attribué à Corot — IV p. 244. 

X Baer — II N. 942. 

X Bague, marchand de ta- 
bleaux — II N. 784, 941, 
1 143 ; III N. 1914, 2265. 

ir Baignières (A.) — IV 
p. 383. 

Bailharguet — UN. 967; 

III N. 1322, 1917. 

X Baillou — III N. 2357. 

X Bailly — IV pp. 237, 261. 
: Bain — III N. 1393, 1405. 

Bains (Salle de) décorée par 
Corot chez M. Robert, à 
Mantes — I pp. 98 et 99; II 
N. 433 à 440. 

+ Baldus (Edouard), photo- 
graphe — II N. 669. 

X Balensi— m N. 2137. 

X Balland — II N. 724, 
1078 à 1081. 

Baltard, architecte — I 
p. 113. 

tî Banville (Théodore de) — 

IV p. 363. 

Bar (de) — IV p. 263. 
■i: Baraud (Abbé A.) — IV 
p. 390. 



47 



X Barbedienne, marchand de 
tableaux — II N. =96, 305, 
403, 429, 751, 841, 881, 886, 

984; m N. 1280, 1326, 1609, 
18=8, 1832, 1833, 1851, 1945, 

2120, 2156,2296, 2385, 2460 
(J), 2460 (K) ; IV p. 2.86. 

•{x Barbier (Alexandre) — IV 
PP- 354, 355- 

Barbizon (Les peintres de). 
Leurs sentiments à l'égard de 
Corot — I p. 240. 

■Ù Barb^on school (The), par 
Thomson — II N. 1121 ; III 
N. 1754, 1853, 1958, 1959, 
2200, 2231, 2295, 2326; IV 
p. 390. 

Barbot, peintre — IV pp. 35O, 
300 ; — ^ III N. 2459 (B). 

Bardon (G.) — I pp. 282, 286, 
299, 307, 320, 322 ; — X II N. 
175, 227, 427; III N. 2115, 
2153, 2171, 2180, 2298, 2414 ; 
IV p. 256. 

Baretta (Mlle), de la Comé- 
die Française — I p. 337 ; IV 
p. 388. ■ 

X Barlow — II N. 1063. 

X Baroilhei — II N. 1334 ; 
IV pp. 174, 183. 

Baron (Henri), peintre — I 
pp. 140, 174 ; IV p. 336. 

Baron (Stanislas) — Ipp- 273, 
326 ; IV p. 343 ; — X III 
N. 2081, 2082. 

X Bartlett, de Boston — III 
N. 2002. 

Barye, sculpteur et peintre — 
I pp. 191, 241, 270, 330 ; — 
X II N. 694; IV pp. 265, 322. 

BAs-BRiAU (Le) — 1 pp. 28, 
loO. 

Bas-Meudon — I p. 144. 
xBascle — UN. 16, 194, 593, 

500, 748, 913, 1024 ; ni N. 
1277, 1293, 1310, 1336, 1382, 

'5>''S, 1473, 1526, 1544 ; IV 
pp. 177, 281. 

^ Basset— III N. 1667; IV 
p. 1S3. 

;> Batissier (Louis) — IV 
P- 354- 

A Batta — III N. 2425, 
2426. 

Baubigny, commissaire-pri- 
seur — I p. 332 ; IV p. 187. 
< Bauchau — II N. 1262. 

Baud-Bovy (Daniel) — IV 
pp. 336, 338, 340. 

•ù Baudelaire-Dufays (Ch.) 
I p. 110; IV pp. 360, 561,367. 



Bal'dot (Mlle), épouse de 
M. Emile Corot et petite- 
nièce de Camille Corot — I 
p. i.^o. 

,\ Baudol in-Larrieu — H 
N. 1019. 

Baudrand — III N. 1652 ; 
IV p. 270. 

Baudry (Etienne), hôte de 

Corot en Saintonge — I pp. 

212, 214 ; III N. 1282 ; — 

II N. 914; IV pp. 176, 273, 

281. 

-. Baldry (Paul)— II N. 293. 

Baveno — I pp. 70, 71. 

X Bayer — III N. 2235, 
2289 ; IV p. 2S9. 

, Bayonne (Exposition de) 
— IV p. 176. 

■Û- Bazire (Edmond) — IV 
p. 388. 

Beacchesne (de) — 1 p. 17 ; 
IV p. 344. 

■i^ Beallieu (C. de) — IV 
p. 390. 

Beaune — I pp. 68, 188, 300. 

'ir Beaurin (Charles) — IV 
pp. 372, 380. 

Beauvias — 1 pp. 173, 229, 
231, 265. 

X Beauvais (.Vlanufacture de 
tapisseries de) — II N. 608; 
IV p. 270. 

T Beauverie, graveur — III 
N. 1731. 

■jir Beaux- Arts (Les) — IV 
pp. 387, 388. 

•i; Beaux-Arts (Les), illus- 
tration des arts et Je !a litté- 
rature (Curmer, éditeur) — 
IV pp. 358, 359. 

r Beaux-Arts (Les) et les 
arts décoratifs en içiX) — II 
N. 221. 

Becthu.m, notaire, ami de 
Dutilleux — I p. 134. 

Béer (Frédéric) — III 
N. 1664; IV p. 288. 

Beethoven — I pp. 196, 197, 
278, 329. 

Beiir, peintre — I pp. 29, 
3'', 4=, 44- 

X Behrens — III N. 1328, 
1343, '55 = , =460 (L), 2460 
(M). 

1- Belin-Dollet, graveur — 
111 N. 1812, 2422. 

Bellangé (Hippolyte) — 
II N. 365. 

Bellel, peintre — IVpp. 262, 
347- 



•Ù Bellemare (de) — IV 
p. 363. 

A Bellet du Poisat — II 
N. 330,429; III N. 1530. 

Bellino — II N. 947; III 
N. 1838, 2229; IV pp. 284, 
286, 289, 386. 

X Bellio (de)— II N. 418; 
IV p. 239. 

Bellon, hôte de Corot à 
Saint-Nicolas-lez-Arras et à 
Rouen — I pp. 365, 266, 290, 
308; — n11 \. 81, 115, 180, 
560, 564; III N. 2032, 2451; 
IV pp. 255, 262. 

iS Belioy (A. de) — IV 
P- 367, 374- 

Belly (Léon), peintre — IV 
p. 308;- + II N. 881. 

, Benoist— II N. 784; III 
N. 1573. 

-I- Benojt, photographe — III 
N. 1720. 

Benouville, peintre — I pp. 
104, 263 ; II p. 458. 

X Benouville (Mme Léon) — 
III N. 2459 (C), 2459 (D). 

Bérard — IV p. 265. 
Berchère (N.), peintre — IV 
pp. 262,263; — -^ ^'^ N- 2521. 
X Bercy — III N. 1320. 
-ÙS Berger (L.) — IV p. 357. 

t> Bergerat (Emile) — IV 
p. 387. 

Bergues (Nord) — I p. 56. 

BÉRiOT (de) — I p. 197 ; III 

N. 2443 ; — X III N. 1338, 
1621, 2037 ; IV p. 256. 

X Bernhelvi ail...- — III N. 
1390. 

X Bernheim (de Bruxelles) — 
I N. 520; UN. 1048. 

X Bernheim (Georges) — Il 
N. 608, 861. 

X Bernheim jeune — Il N. 
86, 92, 199, 255, 258, 259,293, 
303, 318, 387, 38S, 510, S31, 
551, 697, 1005, 1060, iiyo, 
1 193 ; m N. 1288, 1310, 1454, 

'435, '465, '5'9, 1358, 1589, 
1765, 1767, 1837, 1931, 1936, 
2083, 2266, 2335, 2338, 2348, 
2587, 2389, 2390, 2406, 2411 ; 
IV p. 286. 

Bernier (Mme Camille), 
femme du peintre — I p. 171. 

Berry — IV p. 340. 

|- Bertall, caricaturiste — II 
N. 1097, 1099; IVpp. 366,367, 
375- 



+ Bertaut (Charles), graveur 
— III N. 1671, 2181, 2295. 
1- Berthaud (Phototypie) — 

II N. J060, 1128, 1207 ; m 
N. 1806, 2277. 

Berthélemy, peintre — IV 

p. 256. 

N Berthelier — Il N. 10, 48, 

J05, 510, 53', 53^,932, "53; 

III N. 1272, 1444, 1604,2102, 
2126, 2154, 2324, 2336, 2410, 
2411, 2442. 

Berthoud — IV p. 183. 
Berthoud (de Lausanne), 
peintre — Ip. 19S; iVpp. 262, 
338. 

-r Berthoud (H.), graveur — 
UN. 376; IV p. 254. 
- Bertin — III N. 1935. 
Bertin (Armand) — I p. 112 
note. 

Bertin (Edouard), peintre — 
1 pp. 31, 56; IV pp. 331,352, 
353,354- 

Bertin (Victor), peintre — I 
PP- '7, 35. 26, 31; IV pp. 236, 
262. 

+ Berton (André), lithogra- 
phe — III N. 162O. 

X Bertrand — II N. 938; 

III N. 1765, 1878. 

:s Besançon (Expositions de) 
— IV pp. 175, 177, 3«'i^- 

Besançon (Musée de) — I 
p. 340. 

X Bessonneau — 111 N. 1461, 
'573; IV p. 295. 

Béthune (Pas-de-Calais) — 
I p. 308. 

X Bettling — m N. 1755. 

X Beugniet, marchand de 
tableaux — I pp. 144, 345, 281, 
285; II N. 153, 560, 513, 705, 
731, 910, 944, 981, 994, loio, 
1045, 1138; III N. 1288, 13 16, 
■455, '724, 1759, '846, =059, 
2099, 2131, 2136, 2177, 2232, 
2339, 2381, 3458, 2460 (N); 

IV N. 3008 et pp. 183, 209, 
278. 

>, Beurdeley(A.) — H N. 719; 
IV N. 3985 et p. 296. 

X Beurnonville (de) — II 
N. iiii ; III N. 1276, 1401, 
1714, 1761, 1887. 

X BÉziERs (Musée de) — III 
N. 2318. 

Biarritz (Basses-Pyrénées) — 
I p. 273. 

Bibliographie — IV pp. 351 
3392. 



48 



^BlCKNELL (A. -H.) — IV 
p. 380. 

BiDA, peintre — I pp. 220, 240. 

^ BiEZ (Jacques de) — IV 
p. 388. 

^ Bigot (Charles) — IV pp. 
378, 388. 

X BiLLOu — III N. 2209, 
22II, 2237, 2274, 2280 ; IV 
pp. 260, 261. 

BiN.\NT (Archives de la mai- 
son) IV pp. 173, 174, 175, 176, 
348. 

X Binant— II N. 255, 1127; 

III N. 2292, 2418 ; IV pp. 274, 
277, 287, 289. 

X BiNDER(Ch.) — III N. 1434. 
+ BiNGHAM, photographe — 
UN. 368; III N. 2392. 
BioN (E.), statuaire — Ip. 134; 

IV p. 265;— X II N. 1152. 

X BiRON (Marquis de) — III 
N. 1267. 

X Blakeslee — UN. 813. 

iz Blanc (Charles) — IV pp. 
356, 360, 372, 375, 377, 387; 
— X UN. 690. 

X Blancard — III N. 1904, 
2418; IV p. 275. 

X Blanche (Docteur) — III 
N. 1546. 

X Blanche (Jacques) — II 
N. 140, 245, 332; III N. 154b; 
IV p. 289. 

X Blanquet de Fulde — II 
N. 857; III N. 2080, 2266. 

■irBLAVET(Emile) — IVp.287. 

X Blodgett (W.) — II 
N. 1239; IV p. 272. 

Blottière (R.) — III N. 2459 
(A). 

tï Bllm (Ernest) — IV p. 390. 

X Bobin (Hippolyte) — III 
N. 2166. 

X BoBiN (Prosper) — II N. 

1053, 1059; III N. 1302, 1303, 
1661, 1735, 2251, 2300; IV 
N. 2932 et pp. 310,324, 341, 

342> 343. 345) 347> 348- 

BoBOLi (Jardins) — I p. 69. 

BocHARD, hôte de Corot à 
Noisy-le-Grand — I p. 234. 

X Bochet — IV p. 1S3. 

Bocçluet — III N. 1287. 

Bodinier, peintre — I pp. 31, 
98; IV p. 353. 

BcETZEL, graveur — I p. 304; 
— + III N. 1487, 1636. 

Bohémiennes prises pour mo- 
dèles — I p. 244. 

X Boichard (Mme) — II 
N. 873. 



BoiLLY (Jules), peintre — I 
pp. 40, 41 ; IV p. 298. 

+ BoiLViN, graveur — III 
N. 1568, 1627. 

X BoiN — III N. iSo:. 

Bois-GuiLLAUME, près Rouen 

— I pp. 26, 275. 

■iîr BoissARD (Femand) — IV 
p. 3=i4- 
BoissELiER, peintre — IV 

P- 3^h 

BoissiÈRE(La) — I p. 198 ; IV 
pp. 336, 338. 

X BoiviN — III N. 1726. 

X BoLLET, notaire à Arras — 
II N. 976, 11S2; III N. 2011, 
2397. 

Bologne — I p. 69. 

BoMBLED (Ch.), peintre — IV 
p. 262. 

Bonheur (Rosa), peintre — I 
pp. 147, 270, 272. 

BoNNAT, peintre — I p. 24^. 

X BoNNEAU — III N. 1,42. 

•ù: BoNNEFON (Paul) — IV 
P-534- 

X BONNEMAISON — II N. 170, 

459 bts, 1024 ; III N. 1336, 
1865, 2278. 

BoNNiÈRES (Seine-et-Oise) — 
I pp. 87, 88. 

•à BONNIN (A.) — IV p. 376. 

ir BoNNioT (A.) — IV p. 376. 

X BONNISSANT III N. 2337; 

IV p. 344- 

Bon VIN (F.), peintre — I 
p. 248; IV p. 256. 

Bordeaux — I pp. 203, 273. 

X BoRDEAu.x (Expositions de) 

— IV pp. 173, 174, 175, 176, 

177. 372. 373- 

X Bordeaux (Musée de) — II 
N. io()j; IV p. 287. 

X BORDERIEUX (de) — UN. 
745, 1062; m N. 1823 ; IV 
pp. 271, 289. 

BoRiON, peintre — IV p. 262. 

X BossiÈRE — III N. 2274. 

X Boston (Musée de) — II 
N. 502, 1002, 1030, 1099; 
III N. 1921, 1966. 

Bouasse-Lebel, éditeur — I 
p. 167. 

X Bouchaud — IV p. 1S4. 

Bouché (Alexandre), peintre 

— I pp. 269, 320 ; III N. 1408, 

1571; IV p. 318; - X m 

N. 2122. . 

Boucher — IV p. 262. 

X Boucheron — II N. 760; 
III N. 1331 ; IVpp. 270, 288. 



X BouDET, maire de Rioni — 
IV p. 236. 

Boudin (Eugène), peintre — 
IV p. 262. 

BouGivAL — I pp. 144, 209. 

Boulard, peintre — I p. 242; 
IV pp. 257, 262, 263. 

-f Boulard fils, graveur — 
II N. 683, 761,767. 

Boulogne-sur-Mer — I pp. 
56, 175; IV p. 337. 

BouRBERouGE (Manche) — I 
p. 151; IV pp. 335, 347- 

X BOURDEIL — III N. 1630. 

Bourdon (Seb.) — IV p. 264. 

■i: Bourgeois {Un), critique 

du Sièdf — IV pp. 337, 338. 

Bourges, marchand de ta- 
bleaux — I. p. 144; IV pp. 336, 
337; — X II N. 1158; III 
N. 1526, 1613, 2234, 2282, 
24o6;IVpp. 173,177, 178, 271. 

iz Bourget (Paul) — I P- 337 ; 
IV p. 388. 

Bourgogne — I pp. 56, 68, 
18S. 

X BoussoD ET Valadon — II 
N. 218, 867, I020, 1102, 1230, 
1231; III N. 1371,1396, 1397, 
1402, 1423, 1468, 1491, 1493, 
1498, 1304, 1305, 1563, 1631, 
1666, 1683, 1703, 1762, 1768, 
1818, 1877, 1882, 1894, 1930, 
1971, 1973, 2023, 2103, 2137, 
2162, 2223, 2232, 2277, 2293, 
2^07, 2320, 2322, 2440, 2441; 
IV p. 289. 

-f BoussoD et Valadon (Pho- 
tographies de) — II N. 203, 
479, 613, 830, 962, 998, 1020, 
lioi, 1102, 1131, 1146, 1149 
1230, 1240, 1251 ; III N. 1301, 
1328, 1343, 1371, 1377. 1396. 
1397, 1402, 1423. 1468, 1488, 
1493, 1498, 1304, 1303, 1539, 
1629, 1666, 1672, 1683, 1702, 
1703, 1732, 1762, 1816, 1877, 
1885, 1892, 1902, 1983, 1991, 
2000, 2023, 2026, 2054, 2064, 
2099, 2103, 2142, 2198, 2220, 
2232, 2233, 2295, 2320, 2322, 
2407, 2420, 2440. 

Boussois (de), ancien notaire 
royal — I p. 218. 

BoussATON, comraissaire-pri- 
seur — I. pp. 186, 332; IV 
p. 187,388; — XIIN.288;IV 
N. 2941 et p. 283. 

+ Bracquemond, graveur — 
II N. 1108, 1236, 1237 ; III 
N. 1276, 1621, 1717 ; IV N. 
3127, 3128, 3129 et pp. 234, 
263, 312; — X III N. 2439 (G). 



+ Bouvenne (AglaOs), graveur 

— III N. 1693, 1732; — X IV 
N. 3123. 

X Bouvier-Lenor.mant — II 
N. 363. 
X Bouzemont — IV p. 183. 
BovET — I p. 17; IV p. 337, 

344- 

BovY (Antoine), graveur en 
médailles — I pp. 174, 198. 

BovY (Daniel), peintre — I 
pp. 96, 174, 198. 

X BovY (Famille) — UN. 1078 
à 108 1. 

X Boy — III N. 1332, 1363, 
1893; IV p. 293. 

iz Boyeldieu d'Auvigny — IV 
p. 363. 

X Boyer(M°") — IIIN. 1330. 

ii Brachet (M"") — II N. 303. 

Brame, marchand de tableaux 

— I pp. 243, 28i;III N. 1511; 
IV pp.346,348;— X II N. 37, 
70 bis, 221, 260, 301, 302,308 
311, 317, 328, 443, 512, 616, 
657, 673, 689, 791, 838, 881, 
916, 937, 984, 989, 1021 bis, 
1128, 1133, 1234; III N. 1427, 
1458, 1468, 1309, 1519, 1526, 
1358, 1638 bis, 1796, 1948, 
1999, 2084, 2146, 2190, 2239, 
2338, 2433, 2460 (H) ; IV N. 
29V) et pp. 177, 270. 

Brandon (Edouard), peintre 

— I pp. 133, 165, 166, 168, 
179, 190, 198; IVpp. 306,333, 
}3(>^ 337' 338, 340> 34'. 342. 
343. 345. 346, 347; — X II 
N. 300, 468, 694, 731 ; III 
N. 2120, 2226, 2460 (F), 
24O0 (G), 2460 (H), 2460 (0); 

— ^ II N. 70, 328. 
Brandon (Jules), frère du 

peintre — I p. 180. 

Brascassat, peintre — I p. 39. 

+ Braun, photographe — I 
p. 13; II N. 71, 118, 132,237, 
261, 266, 283, 300, 318, 323, 
359, 362, 366, 376, 380, 387, 

464, 609, 6iq, 620, 621, 669, 

717, 760, 810, 815, 818, 882, 

96 1 , 963 , 1 006 , 1 02 1 bis, 
1022, 1035, 1036, 1040, 1062, 
1072, 1097, 1098, 1113, in8, 
1 120, 1128, U33, 1 142, 1166, 
1207; III N. 1276, 1293, 1295, 
1301, 1329, 1331, 1332, 1334, 
1344, i3s6, 1376, 1377, 1378, 
1382, 1388, 1389, 1393, 1394. 
1407, 1432, 144;, 1446, 1458, 
1468, 1470, 1474, 1475, 1490. 
1503, 1309, 1310, 1311, 1312, 
1314, 1313, 1322, 1531, 1342, 
1543. '553. '554. '559. '560, 



49 



1561, 1562, isûi), IS74, '«JUJ. 

1621, 1633, 162S, 1O34, 163O, 

1641, 1669, 1679, 1680, 1684, 

1685, 1690, 1699, 1709, 1718, 

1719, 1720, 1724, 1731, 1732, 

■733> 1736, 1758, 1759, i7''2, 

1801, 1802, 1804, 1806, i8ia, 

1815, 1814, 1864, 1867, 1904, 

1906, 1907, 1918, 1920, 1927, 

1963, 1975 a 1981, 1984, 1988, 

'99'. '993. '998, '999i =o°7. 

2030, 2036, 2040, 2062, 2065, 
2092, 2097, 2098, 2104, 3137, 

='37. ='38, 2144, 2147, 2IS9, 
2169,2170,2175, 2178, 2179, 
2189, 3I9I, 2199, 2201,2302a 

3308, 3316, 2263, 2373, 2305, 

3309, 2310, 2315, 3316, 2323, 

:39g, 2407, 2422, 3433; IV 
N. 2935 et p. 314. 

■i^ Bréban (Philibert) — IV 
p. 388. 

X Brébant — III N. 1709. 

Brégeault (Lucien) — IV 
P- }33- 

Brest — 1 pp. 171, 174. 

X Breitmayer — III N. 182 1 ; 
IV p. 377. 

Brémond (Jean), peintre — 
IV p. 262. 

X Bressant — II N. 276. 

Brest (Musée de) — Ip. 340. 

xBret (de St-Etienne) — III 
N. 1658. 

Bretagne — I pp. 51, 109, 



128, 16 



5, 167, 171, 205; 



IV 



P- 334- 

Breton (Jules), peintre — I 
p. 240; IV pp. 390, 391. 

Breysse, marchand de ta- 
bleaux — I p. a8i ; — Il 
N. 456, 726, 1035, 1319; III 
N. 1449, 1538, 1563, 1567, 
1612, 1633, 1657, 1996, 2038, 
2046, 2055, 2137, 2139, 2173, 
2178, 2196, 2214, 2337, 2247, 
2270, 2304 ; IV pp. 233, 271. 

Briand, hôte de Corot en 
Normandie — I p. 225; — X III 
N. 1286, 1428; IV p. 271. 

Brindel, peintre — IV p. 264. 

Brizard, peintre — I pp. 103, 
130, 293; III N. 2173 ; IV 
p. 310; — .< II N. 457 bis. 

+ Brogi, photographe — II 
N. 370. 

+ Broise, photographe — II 

N. 233. 

Browne (M"" Henriette), 
peintre — I p. 272. 

X Bruce (Hamilton) — III 
N. 1959. 



X Brlllé — III N. 170S: IV 
p. 271. 

X Brun — III N. 1631, 2170, 
3201 ; IV pp. 269, 288. 

Brun, peintre — IV p. 257. 

xBruneau — III N. 1505; 
IV p. 290. 

-1- Brunet-Debaines, graveur 

— II N. 948; III N. i663, 

1683, 1692, 1706, 2003, 2020, 
21 10, 2307. 

Brunier (Ch.), peintre — IV 
p. 257. 

Brunoy (Seine-et-Oise) — I 
pp. 286, 287; IV pp. 323, 345. 

X Brunswick (Albert) — II 
N. 528. 

X Brustlein — II N. 938, 
1 190, 1 192, 1 194. 

Bruxelles — I p. 155. 

X Bru.kelles (Expositions de) 

— IV p. 179. 

X Bruyas (Alfred) — II 
N. 1136, 1201 ; III N. 1741. 

it Bruyas {La galerie), avec 
le concours des écrivains et 
artistes contemporains — I 
p. 215 ; IV p. 386. 

X Buc(iUET — IV p. 252. 

X BUFFA II N. 1209. 

+ BunoT, graveur — II 

N. un. 

■«•Buisson (Jules) — IV 
PP- 37'. 37 = ) 388. 

■m- Bulletin de l'Art ancien 
et moderne — IV p. 334. 

•&• Bulletin de la Société 
archéologique de Château- 
Thierry — IV pp. 389, 391. 

-{y Bulletin français (Le) — 
IV p. 387. 

+ BuLLOz, photographe — II 
N. 1136, 1201 ; III N. 1741. 

BuoN, inspecteur chargé de 
l'organisation des expositions 
des Beaux-Arts — I p. 214. 

X Bureau — IV pp. 193, 253, 
257, 261. 

^ Burty (Philippe) — I 
pp. 208, ^^^ ; IV pp. 370, 

37'. 372.373. 375. 377. 378, 
379, 380, 383. 386; — X II 
N. 239, 895; IV N. 2673; 
3 136 et p. 369. 

Busson, peintre — I p. 304 ; 

IV p. 346. 

BuTTURA, peintre -- I p. 98 ; 
IV p. 263. 

X Byers, de Pittsburg — III 
N. 1619. 



c 



Cabanel, peintre — I pp. 220, 
224, 340; IV p. 323. 

xCabanellas— II N. 1164. 

Cabarrus(M"') — I p. 151 ; 
IV pp. 333, 347. 

Cabat, peintre — I pp. 171, 
349, 360 note; IV pp. 353, 
356,357- 

■Ù Cabinet (Le) de Vamatcur 
et de l'antiquaire — IVp. 358. 

+ Cachardy — IV pp. 183, 
184. 

Cadart, éditeur — IV N. 
3127, 3129 et p. 343; — 
X II N. 1 104 à 1 107. 

Caen — I p. 171. 

X Cahen — II N. 530, 574, 
934; III N. 1349. 

xCahen (Albert) — III 
N. 1533; IVp. 395. 

xCAHuzAc(de)| — IIIN. 1619; 
IV p. 276. 

Cailleux (De), directeur des 
Beaux-Arts — I p. 58. 

X Caire (Jules) — IIIN. 1652. 

Calais — I p. 333. 

■Ù Callias (Hector de) — IV 
pp.368, 369, 380. 

xCallot — III N. 1381. 

X Calonne (Alphonse de) — 
IV pp. 363, 384,385. 

X Cals, peintre — II N. 177 ; 
III N. 2460 (E). 

Cambay (Docteur) — I pp. 382, 
313, 320, 321, 336;IV p. 347; 
— xIIN. 537, 886; IIIN. 1443, 
1835, 2053, 3109, 2159, 3173, 
2261, 3384, 2432 ; IV pp. 272, 
274. 279. 280. 

X Camentron — II N. 538 ; 
III N. 1263, 1630, 2078, 2343. 

Caminade, peintre — IV 
p. 257- 

X Cammas — III N. 23 17. 

■SÎr Campagnes {Les) d'un 
pavsagiste, par F. Henriet — 
I pp. 189, 210; IVp. 3S9. 

Campo Vaccino — I p. ()7. 

XCamondo (De) — II 
N. 1097; III N. 1346, 1559, 
2277 ; IV p. 276. 

X Camus, d'Arras — II N. 975, 
1042 ; III N. 1286, 1341. 

+ Camus (G.), photographe 
— II N. 1 173. 

Camus (M"") — IV p. 339. 

Canaletto — I p. 115. 



ix Cantaloube (A.) — I p. 270 ; 
IV pp. 322, 368. 

Canteleu, près Rouen — IV 
p. 333. 

-f Capitales (Les) du Monde 
(Hachette, éditeur)— II N.70. 

Capo di monte — I p. 97. 

Capri (Ile de) — I pp. 47,97. 

-ii- Cardon (Emile) — IV 
PP- 377. 378, 383. 387- 

X Cardon (M—) — III 
N. 2046; IV p. 390. 

+ Carillon (M"*), graveur — 
III N. 2050. 

+ Carjat, photographe — IV 
pp. 314, 316, 318, 377. 
X Carlin — III N. 1480. 

Carpeaux, sculpteur — I 
p. 237. 

^Carr(J. C.) — IV p. 388. 

X Carvaliio — III N. 1350, 
= '73. 3460 (P). 

X Cassel-Legrille — II 
N. 1167. 

X Cassin (De) — III N. 1476, 
1638; IV pp. 283, 3S6. 
-Ù; Cast.kgnary, littérateur — 

I pp. 192, 303, 215; IV 
pp. 366, 367, 368, 369, 370, 
37=. 374. 375, 376, 377, 378- 

X Castaignet — III N. 1299, 
'797, '798. 

Castaignet (M""), amie de 
Corot — I p. 197. 

Castel Saint-Elia — I pp. ^6, 
42. 

+ C.^STiLLA, peintre • — II 
N. 70. 

ix Cavalier (Raymond) — IV 
p. 381. 

C.wÉ, directeur des Beaux- 
Arts — I p. 8(). 

Cave (M"") — IV p. 342. 

Cayeux (Somme) — I p. 240. 

X Cazin (J. C), peintre — 

II N. 44, 151. 

+ Ceigey (M""), graveur — 

III N. 1720, 1904. 

■Ù Century Magasine (The) 

— UN. 54, 502; III N. 1634, 

1636, 1903; IV pp. 313, 3S4. 

X Cercle de la rue de Choi- 
seul (Exposition du) — IV 
p. 371. 

X Cercle de l'Union artis- 
tique (Exposition du) — IV 
pp. 369, 370, 372. 

Chabal-Dussurgey, peintre 

— IV p. 262. 

X Chagot — III N. 1364. 



50 



+ Chaigneau (F.), graveur — 

III N. 1462. 
xChailloux — II N. 361, 

382; III N. 1492, 1499, 2209, 
2293. 

Chailly (Seine-et-Marne) — 
I pp. 28, 75. 

X Chaîne — II N. 936. 

Chaloupe Nationale (Auberge 
de la) à Dunkerque — I p. 177. 

+ Cham, caricaturiste — IV 

PP- 37>) 377- 

X Chambry — IV N. 3125. 

Chamouillet (Joseph), neveu 
de Corot — I pp. 285, 2S7 ; 

IV p. 347. 

Chamouillet (Jules), petit- 
neveu de Corot — I p. 328; 

III N. 1276;— X II N. 7, 12, 
15. '8. 51. 55.61,93. '55, '68, 
236, 240, 280, 289, 313, 385, 
407, 421, 521, 378, 728, 739, 
740, 757, 827, 1018, 1054, 
loyybis; III N. 1743, 2193, 
2369; IV pp. 184, 214, 225, 
256, 257. 258, 259- 

Cha,\iouillet (Léon), petit- 
neveu de Corot — I pp. 218, 
300, 328; III N. 1287; X — II 
N. 138, 186, 237, 251, 342, 
467, 588, 744, 912, 1020; III 
N. 2352; IV N. 2653, 2819, 
2951, 3040, 3042, 3053, 3054, 
3092, 3115 et pp. 251, 232, 
253, 260, 261, 263, 266. 

Chamouillet (M""), nièce de 
Corot — I pp. 276, 285, 321, 
328 ; IV pp. 341, 342, 348; — 
X II N. 467,1020; III N. 1810, 
iSs; ; IV p. 276. 

Champaigne (Philippe de) — 

IV pp. 255, 263. 

i^ Champfleury — I pp. I 10, 
123 ; IV pp. 361, 363 ; — X 
IV N. 3007. 

Chansons inscrites sur les 
carnets de Corot — IV N. 3065, 
3060, 3086, 3115, 3117, 3122. 

X Chantilly (Musée de) — 
II N. 1098. 

Chapeau Rouge (Hôtel du), 
à Dunkerque — I p. 177. 

X Chapelle — III N. 2351. 

Chaplin, peintre — I p. 248. 

Charavay (marchand d'auto- 
graphes) — I. p. 123 note ; 
IV pp. 332,333,340. 

X Charcot (Docteur) — Il 
N. 1 100. 

•i^ Charge (Li)— IV pp. 343, 
376. 

ix Charivari (Le) — 1 pp. 74, 
§9- IV p. 353. 



■ù- Charley (J.).— IV p. 383. 
X Charly — II N. 516, 
781. 
X Charmois — II N. 1004. 

+ Charmois (Charles). Copie 
par — II N. 964 bis. 

Charmois (M™"), nièce de 
Corot — I p. 328. 

X Charpentier (G.). — II 
N. 1 165, 1256. 

Charpentier, hôte de Corot 
à Alençon — I p. 13 1 ; — /: II 
N. 1187. 

X Charras (M°") — II N. 722 ; 

III N. 2460 (C), 2460 (D) ; 

IV p. 287. 

Charriot, d'Arras, ami de 
Dutilleux — I p. 128. 

Chartres — I p. 34. 
Chassériau, peintre — I p. 83. 

Château-Thierry — I pp. 168, 
218, 219. 
■iî Châtelain — IV p. 352. 

Châtelaine, près Genève — 
IV p. 340. 

X Chauchard — II N. iioo, 
I loi ; III N. 1639, 1735 ; IV 
p. 386. 

Chauchard, député de Lan- 
gres en 1849 — I p. 122. 

■Î4- Chaumelin (Marius) — IV 
PP- 374> 375- 

X Chausson (Ernest) — II 
N. 130. 

+ Chauvel, graveur — II 
N. 670, 773, 895, 1133, 1142, 
1229, 1239; IIIN. 1471, 1621, 
1740, 1749, 1899, 1992. 

X Chavane (P.) — II N. 737; 
IV p. 290. 

Chaville (Seine-et-Oise) — 
I p. 28. 

X Chef — IV p. 176. 

Chénier (André) — I pp. 106, 
108. 

Chennevières (Philippe de) — 
Ipp. 161,302,329; IV pp. 337, 
341.363.384- 

X Chéramy — II N. 53, 61, 
103, iio, 127, 129, 136, 160, 
167, 1S8, 294, 300, 302, 318, 
380, 457 bis, 693, 826, 1027, 
1033, 1037, 1040; III N. 1345, 
1310; IV N. 2327, 2673, 2683, 
26S7, 2781, 2913, 2938, 2978, 
2979; IV pp. 286, 290. 

i; Cherbuliez (Victor) — IV 
p. 376. 



X Cherfils — II N. 337. 

ix Chesneau (Ernest) — I 
p. 304; IV pp. 369, 370, 371, 
374. 381, 387. 388. 

X Chevalier — IV p. 262. 

Chevalier, peintre — IV 
p. 237. 

Chevalier (Etude par), attri- 
buée à Corot — IV p. 223. 

Chevreuils (La remise de), 
tableau par Courbet — I 
p. 22S. 

ii Chincholle — IV p. 388. 

Chintreuil, peintre — I 
pp. 123, 177, 248, 296, 336; 

UN. 285; IV p. 257. 

xChollet(M'"«)— IIIN. 1972, 
1972 i;5, 1973*1.5, 1974 Jî'i. 

X Chouaxard — III N. 1461, 
1523. 

X Choupot — III N. 1349. 

X Christophe — II N. 1014. 

ii Chronique (La) — IV 
p. 360. 

i^ Chronique de Paris (La) 
— IV pp. 334, 333. 

■i; Chronique des Arts (La) 
IV p. 385. 

CiBOT, peintre — UN. 438 bis; 
IV N. 2S36. 

CiBOURE (Basses-Pyrénées) — 
I p. 273. 

CicERi (E.), peintre — IV 
p. 257. 

X CiLE— IV p. 184. 

CivitaCastellana — I pp. 36, 

42. 

ClVITELLA — I p. 40. 

ix Clairon (Le) — IV p. 388. 

Clamecy (Nièvre) — I p. 68. 

X Clapisson — II N. 670, 
746, 1003 ; III N. 1276, 1316, 
1372, 1671, 2209; IV p. 28a. 

I^Claretie (Jules) — IV 

pp. 383,385. 388,389; -XII 
N. 778. 

X Claudon — UN. II 13; 
IV pp. 183, 184, 273, 290. 

X Clémanso — m N. 2104. 

Clémence, modèle — III 
N. 2131, 2132, 2143. 

X Clément — IV pp. 224, 
232, 263. 

iX Clément (Charles) — IV 
PP- 370.371. 37 = . 373, 375- 

ix Clément de Ris (L.) — IV 
pp. 361, 362, 363, 364, 363. 

iX Clément et Hutton — IV 
p. 390. 



Cléophas, ancien coryphée 
et courtier en tableaux — I 
pp. 278, 281, a86, 294, 305, 
306 ; — X II N. 962, 1031 ; 

III N. 1380, 2037, 2107, 2173, 
2209, 2223, 2236, 2237, 2287, 
2293, 2298, 2310, 2354, 2404, 
2433, 2456; IV N. 2987. 

Clérambault (Alexandre) — 
I PP- 24, 27, 31, 109, 343; II 
N. 1187; IV pp. ^^^, 335, 
336, ?37. 339- 

Clérambault (M"») — IV 
p. 342;— X II N. 47, 204,663; 
IIIN. 1840; IV p. 274. 

Clerc de Lan dresse — IV 
P-334- 

Clerc de Landresse (M"«) — 

IV p. 334. 

X ClercKayser — IIIN. 21 19. 

Clermont — I p. 173. 

X Clésinger — II N. 1022. 

X Closel — II N. 379,457*15; 
III N. 1309. 

X CoATS (Archibald) — II 
N. 1062, iiii; III N. 1724, 
2191, 2200 — IV p. 290. 

XCOATS (W.A.)— IVp. 290. 

X CocHiN (Denys) — II 
N. 5s, 68, 479. 

CoGNiET (Léon), peintre — 
I p. 221. 

Coignard, peintre — Ip. 124; 
IVp. 257. 

CoiGNET (Jules), peintre — 
I p. 340. 

CoLBERT (M°" de), cliente de 
M°" Corot — I p. 20. 

CoLCOMB- Bourgeois , mar- 
chand de couleurs — I pp.38, 
39; IVp. 336. 

Colin (Alex.), peintre — IV 
p. 298; — X II N. 702. 
c Colin (Gustave), peintre — 
I pp. 117, 134, 173. 177, 178. 
ao8, 266, 273, 274, 331; III 
N. 2083, 2403, 2433 ; IVpp. 337, 
379, 387 ; — X II N. 64, 904. 

Colisée (Le)— I pp. 32, ^}. 

X CoLLiN (Docteur) — IV 
pp. 233, 23S. 

+ C0LLIN (P. E.), graveur — 
III N. 1491, 1625, 2049,2183, 
2189. 

X COLLIOT IV p. 260. 

CoMAiRAS, peintre — Ipp. 130, 
148, 206, 224, 270, 292 ; Il 
N. 669; III N. 1323, 2173; 
— X II N. 73, 169. 

COME I p. 71. 



51 



X COMPIÈGNE (de) II 

N. 469, 536. 

Commune (La) de Paris en 
1871 — I p. 251. 

Comptes (Livres de) et d'af- 
faires de M. Corot père, pris 
par son fils pour albums — IV 
N. 3094, 3106, 3107, 3109, 
3110, 3111, 3112, 3113. 

X Comte (Jules) — UN. 1229'; 
IV p. 290. 

■Cr Comte {M. F.)— IVp.378. 

Comte (P. C), peintre — I 
p. 171. 

CoNDORCET (M°'"), cliente de 
M°" Corot — I p. 20. 

Conservatoire (Concerts du) 
I pp. 197, 207 note, 239, 262, 
321. 

li- Constant (Benjamin), 
peintre — IV pp. 384, 390. 

X Constantin — III N. 1564. 

■i^ Constitutionnel (Le) — 
IV pp. 352, 353, 355, 356, 
357. 358, 3(>o, 362, 363, 364, 
365, 367, 369, 370, 371, 374, 
38.. 

■d Contcmporary revieu<{Thc) 
— IV p. 388. 

Convives (Noms de) de réu- 
nions intimes sur les carnets 
de Corot— IV N. 3058. 

X CoOK (Isaac) — III N. 1725. 

Copies d'après Corot, ven- 
dues à sa vente posthume — 
IV p. 261. 

Copistes et pasticheurs — I 
P- 333- 

Copistes (Etudes de Corot 
prêtées à des) . Liste dans un 
carnet — IV N. 3103. 

■{x CoppÉE (François) — I 
p. 337; IV p. 388. 

X C0Q.UELIN — III N. 1726, 
2332. 

•C; CoQUEREL (Athanase) — 
IV p. 352. 

CoRBEiL (Seine-et-Oise) — , I 
p. 284. 

CORBERON (Côte-d'Or) — I 
p. 300. 

X CoRCORAN (Galerie) — III 
N. 2196. 

XCORNÉLY — IIIN. 1854; IV 

p. 275. 

Corniche (La) — I pp. 68, 
103. 



Corot (Camille). Sa nais- 
sance, I p. 20 — Mis en nour- 
rice, en pension, au collège, 
I p. 21 — Son caractère, sa 
gaîté, sa bonne humeur, I 
pp. 22, 26, 128, 131, 137, 153, 

197, 226, 256, 283, 2(/0, 291 

Employé dans le commerce 
des draps, I p. 22 — Quitte 
le commerce pour la peinture, 
I p. 24 — Fait son portrait, I 
pp. 17, 29, 83 — Ses pre- 
mières études d'après nature, 
I pp. 25, 26, 28 — Fume la 
pipe, I p. 29 — Voyage en 
Italie (Voir Italie), en France, 
etc. (Voir Xornumdie, Bre- 
tagne, Auvergne, Suisse, Hol- 
lande, etc., etc.) — Refuse de 
se marier,! p. 48 — Fait poser 
ses amis et ses parents, I 
pp. 51, 52,99 — Travaille à 
Fontainebleau, à Ville-d'Avray 
(Voir Fontainebleau , Ville- 
d'Avray) — Passe pour un 
amateur, I p. 58 — Obtient 
une médaille de 2' classe, I 
p. 58; — de I", I p. 121 ; — de 
i" à l'exposition de 1855, I 
p. 161 ; — de 2° à l'Exposition 
de 1867, I p. 240 — Fait ses 
efforts pour atteindre l'expres- 
sion du sentiment, I p. 62 — 
Son originalité, I pp. 75, 341 

— Est sévèrement jugé par 
la critique, I pp. 64, 74, 82, 
88, 92, 192, 193, 202, 284, 
335 — Est mal placé au Salon, 
I pp. 83, 90, 92 — Est refusé 
par le jury, I p. loi — Aime 
la pèche à la ligne, I p. 79 — 
Sa force de caractère, 1 pp. 83, 
126, 227, 257, 264, 268 — Fait 
connaître ses idées sur l'art. I 
pp. 49, 114, 115, 165, 199, 
259, 274, 286, 293, 310 — 
Chante des chansons, I pp. 1 28, 
283 — Va en villégiature chez 
des amis (Voir /l/«'/;fO«,/lmii, 
Beauvais, Lu^ancy, Mantes, 
Rosnv, etc., etc.) — Est acheté 
par l'Etat, I pp. 89, 92, 118, 
122, 124 — Est incompris de 
sa famille, I pp. 89,90, 262 — 
Est encouragé par quelques 
critiques (Voir Baudelaire, 
Champfleury, etc.) — Ne 
soigne pas sa toilette, I p. 102 

— Aime passionnément la 
nature, I pp. 104, 166, 300, 
305 — Est comparé à Virgile 
et à Théocrite, I p. 106 — Est 
fait chevalier de la Légion 
d'Honneur; officier (Voir 
Légion d'Honneur) — Se 
délasse en peignant des figu- 
res, Ipp. 179, i8o, 191, 243 



— Est aimé de la jeunesse artis- 
tique, I pp. 115, 123,219, 304 

— Sa piété fiiliale, I pp. uy, 
118, 120, 343 — Ses opinions 
politiques, I pp. 118, 276 — • 
Son dévouement à ses amis, 
I pp. 124, 176, 232, 270 — Est 
considéré comme le peintre 
des aurores et des crépuscules, 
I pp. 123, 193 — Rentre tou- 
jours à Paris pour la Tous- 
saint, I p. 132, 206 — Sa sin- 
cérité, I p. 139 — Sa tendresse 
amicale, I p. 163 — Vend tard 
sa peinture, I p. 140 — Aime 
la bonne chère, Ipp. 147, 177 

— Réunit ses amis chez lui, I 
p. 148 — Son portrait, par 
Silvestre, I p. 148 — Ses sim- 
plifications systématiques, I 
pp. 164, 187 — Ses villégia- 
tures réglées d'avance, I pp. 
166, 174 — Ses jugements sur 
ses confrères, I pp. 147, 171, 
228, 238, 266, 299, 302 — 
L'essine au théâtre et s'en 
ressent dans son art, I pp. 26, 
181, 201 — Son désintéresse- 
ment, I pp. 186, 204 — Sa pas- 
sion pour la musique, I p. 196 
(Voir aussi Conservatoire et 
Pasdelotip) — Préteses études, 

I pp. 198, 334 — Sa manière 
de vivre, I p. 207 — Sa ma- 
nière de travailler, I p. 208 — 

II travaille pour les petits oi- 
seaux, I p. 210 — Sa bonté, 
I pp. 232, 233, 342, 343, 344 

— Il est malade, I pp. 234, 254 

— Il déteste la violence et a 
horreur de laguerre,I pp. 238, 
249, 258 — Sa bienfaisance, 

I pp. 250, 231, 260, 276, 280, 
296, 298 — Ses lectures, I 
pp. 256, 262, 276, 342 — Il 
aime les petits anges et les pe- 
tits amours, I p. 258 — Sim- 
plicité de ses goûts, I p. 269 — 

II est victime de la célébrité, I 
pp. 281, 294. — Sa dernière 
maladie, I p. 310 — Ses der- 
niers jours, I p. 320 — Son 
enterrement, I p. 329 — Sa 
collection, I p. 332. 

Corot (Emile), petit-neveu 
par alliance de Corot — I 
pp. 187, 220, 242, 258, 328; II 
N. 839; m N. 1293, 1439, 
1989; IV pp. 343, 345, 347; 

— X II N. 262, 523, 659, 837, 
973; III N. 1275, 1421, 2111, 

21 12, 2187. 

Corot (Fernand), arrière- 
petit-neveu de Camille Corot 
I pp. 220, 259; IV pp. 343, 
345. 346; — X II N. 41, 249, 



262, 370, 837, 894, 1054; III 
N. 1275, 1421, 1897, 2111, 
2 1 1 2 ; IV N. 27 1 1 , 3044, 3078, 
3084, 3093, 3096, 3098, 3099, 
31 16; IV pp. 290, 308. 

Corot (Lettres de) — I 
PP- '7. 30. }}, 36, 38, 40. 4". 
46, 47. 75. 97. '08, 116, 117, 
120, 122, 124, 125, 127, 128, 

'3=. '34. 137. '4°. 143. '44. 

'45. '46. 147. '5°. '5'. '5». 

'54. '56, 158, 161, 163, 164, 

165, 166, 168, 170, 171, 173, 

189, 197, 198, 204, 206, 219, 

224, 225, 226, 231, 232, 234, 

235. 239. 240, 24', 248, 249, 

250. 254, 318, 320; IV pp. 
331 à 348. 

Id. avec croquis — I pp. 170, 
178, 190. 

Corot (Louis-Jacques), père 
de Camille Corot — 1 pp. 20, 
21, 66, 89, iio, 116, 117, 118, 
262 ; II N. 600, 926. 

Corot (M"*), née Marie- 
Françoise Oberson — I pp. 19, 
20, 21, 54, 118, 120, 126, 197, 

263, 343; II N. 19, 287, 521, 
525, 600, 926 ; — X II N. 200, 
600 à 607. 

Corot (Pierre) — UN. 839. 

Corot (Vente) du 14 avril 1858 

— I p. 186; IVpp. 183 et 184. 

Corot (Vente posthume) 1875 

— I p. 332; IV pp. 185 à 266. 

CoRRÈGE — I pp. 115, 209; 
IVpp. 255, 263. 

ts Correspondant (Le) — IV 
PP- 359, 361, 362, 363, 364, 
366, 368, 369, 370, 371, 373, 
374. 375. 376, 377. 378- 

Cottenet, collectionneur 
d'autographes — I p. 74 ; IV 
PP- 33'. 332. 

X Cottier — UN. 1 12, 78a, 
981, 1138; III N. 1543, 1634, 
1755. '857. "'29, 2316, 2442. 

X Cottier (Maurice) — III 
N. 1814, 2047. 

CoLBRON (Seine-et-Oise) — 
I pp. 239, 265, 274, 284, 287, 
294, 306, 307, 310, 311, 318, 
320; IV pp. 342, 343, 345, 
346, 347, 348. 

CoucY (Aisne) — I p. 65. 

Couleurs (Liste de) sur les 
carnetsdeCorot — IV N. 3063, 
3076. 

CouLO.MMiERS (Seine-et- 
Marne) — I p. 242. 

XCOUPVENT DES BoiS — III 

N. 2436. 



52 



Courbet (Gustave), peintre — 
I pp. 147, 214, 228, 248, 258, 
335, 336; III N. 1279, 1282. 

•Cj Courrier artistique (Le) 

— IV p. 369. 

■i! Courrier du Dimanche 
(Le) - IV p. 370. 
iX Courrier de Fraitce (Le) 

— IV p. 381. 

X Court (Docteui) — II 
N. 1139, 1246. 

COURTÉPÉE (L.) — IV p. 322. 

+ CouTHEiLAs, sculpteur — 
IV p. 392. 

CouTELLE (M""), aubergiste à 
Chaillv — I pp. 7i, 206 ; — 
X m N. 1602. 

Couture (Thomas), peintr» 

— I p. 227. 

+ Cournaud, graveur — IV 
p. 318. 

X CouRTiN (Auguste) — II 
N. 319, 623 ; III N. i<)32. 

+ CouRTRY, graveur — III 
N. 1542, 1570, i486, 1657, 
2218, 2275. 

X Cox(R.) — III N. 1395 ; 
IV N. 2976. 

X Crabbe — II N. 961, 979, 
II II, 1 147 ; III N. 1(139, 1(171, 
2243 ; IV p. 287. 

■jîr Crapelet — IV p. 351. 

Crèche Saint-Marcel (rue 
Vandrezanne) — I p. 297. 

Crécy-en-Brie (Seine-et- 
Marne) — I p. 308 ; IV pp. 324, 
34(1. 

Crémieu (Isère) — I pp. 158, 
140. 

X Criot — Il N. 965. 

Criq^uebeu F (Seine-Inférieure) 

— I p. 268. 

Croisé (Le) en Egypte, opéra 

— I p. 275. 

Crowe, peintre anglais — I 
p. 211. 

■c:? Croy (C" de) — IV p. 3SS. 

Cuisine (Recettes de) sur les 
carnets de Corot — IV N. 3059, 
3084. 

+ Cuisinier (J.-E.), graveur 

— II N. 895. 

Cuvelier (Adalbert), d'Arras, 
amateur et photographe — I 
pp. II, 134, 144, 14-,, 146; 
IV p. 334; — :<IIN. 691, 779, 
972, 1036, ii8i; IV pp. 184, 
274; — + Il N. 399, 691, 699, 
779, 972, 1036, 1161, 1162, 
1170, 1176, 1177; IVN.3162, 
3163, 3164, 3165, 3166 et 
pp. 129, 302, 306, 308. 



X Cuvelier (Eugène) — II 
N. 1036, 1 1^4, 1 171, 1 181 ; IV 
N. 2873 et p. 290. 

Cuvelier (M"*) — I p. ^',}. 

X Cvrot(H.) — II N. 1186, 
1 18() bis. 



D 



D. DE G. (Vente) — II 
N. 1060. 

Daguerre, inventeur de la 
photographie — I p. 99. 

+ Dalipmard, peintre et gra- 
veur — UN. 1120; III N. 2020, 
2131 ; IV p. 383. 

Dallemagne, photographe — 
IV p. 318. 

X Dalloz — III N. 1433 ;IV 
p. 281. 

+ Damman, graveur — III 
N. 1301, 2178. 

Damoye, peintre — III 
N. 1450, 2034; IV p. 2^7. 

X Damoye père — III N. 2391, 

2393- 
+ Damoye père (Copie par) 

-UN. 4J7- 

X Dana (Charles) — III 
N. 1637. 

Dananche (de) — IV p. 263. 

•d Danger (Alfred) — IV 
p. 363. 

Danloux — IV p. 25S. 

i; Danube (Le) — IV p. 376. 

■à- Darcours (Charles) — IV 
p. 387- 

Dardagny, prés Genève 
(Suisse) — I pp. 139, 140, I SI, 
174, 186, 219, 343 ; IV p. 340. 

Darier-Bovy (.M'-) — I 
pp. 198, 219; IVpp. 356, 338, 
540. 

Darmelas (.^l""), modèle — 
III N. 2147. 

X Darny — IV pp. 258, 260. 

Daubigny (Charles), peintre 
I pp. 138, 140, 147, 151, 153) 
171, 174, 188, 205, 228, 240, 
242, 347, 248, 249, 250, 251, 
362, 287, 290, 29S, 306, 312, 
326, 327, 328, 335, 336, 339; 

il N. 720, 932, 1073; m 

N. 2116 à 3I2I ; IV pp. 129, 
343; — X II N. 25, 60, 76, 
125, 145, 14C') = = 8, 38s, 41S, 
701, 71'i, 723, 953;IIIN. 1271., 
1306, 1644 à 1651, 2069, 2381, 
2415 ; IV pp. 243, 262, 263, 
264, 2(19, 280, 310. 



Daubigny (Karl), peintre — I 
pp. 242, 329; III N. 1649 
à 1651 ; IV p. 257; — X III 
N. 1579; IV N. 3182. 

Daumier (H.), peintre — I 
pp. 242, 248, 298, 332 ; IV 

pp. 257, 2(J2. 

X Daupias — 111 N. 1731, 
2039. 

Dauphiné — I pp. 138, 139. 

Dauzats, peintre — I p. 161. 

X David (Paul) — II N. 913, 
1118; III N. 1310, 2158; IV 

pp. 288, 21)0. 

X Davis (Erwin) — II N. 54. 

•ÙDkx (Pierre) — IV p. 370. 

X Day (John)— III N. 1417, 
1825, 2231, 2326, 2327, 2407. 

iz Dayot (Armand) — IV 
p. 384. 

+ Deblois, graveur — III 
N. 1565. 

îîrDECAMrs (Alexandre) — IV 

PP- 353. 354- 

Decamps, peintre — I pp. 79, 
188, 336, 339; II N. 56; IV 
p. 338; — X II N. 1 104a 1 107; 
III N. 1315. 

Decan (Eugène), peintre — 
1 p. 308; III N. 1987; IV 
pp. 324, 346; — X III N.1993, 
1994; IV p. 276. 

Décoratives (Peintures) par 
Corot — I pp. 98, 99, 118, 
188, 242, 286. 

X Defoer — II N. 965 — III 
N. 1516, 1627, 2002, 2063, 
2218 ; IV pp. 275, 282. 

Degas, peintre — I P- }}^>'i 

— ;; Il N. 98 è;'i-, 113, 294, 
430, 647, 822 ; III N. 1595. 

X Dehau (Emile) — III 
N. 201 1, 2 185. 
X Dejean — III N. 1(181. 

xDekens (Emile) — 111 
N. 1276, 1306, 1998, 2133; 
IV p. 290. 

Delaberge, peintre —I p. 340; 
IV p. 237. 

•iî- Delaborde (Henri) — IV 
pp. 365, 368, 376. 
Delacroix (Eugène), peintre 

— I PP- 7) 8, 9, 13. '4. "4. 
161, 172, 229, 267, 299, ^^(1, 
339; IVpp. 262, 2()4, 339, 353. 

Delacroix (Dessin par Eu- 
gène), encadré avec un dessin 
de Corot — IV N. 2638 et 
p. 233. 

Delacroix et son oeuvre, par 
Ad. Moreau — I p. 14. 



Delacroix (Tournai de Eu- 
gène) — I p. 114, 161 ; IV 
pp. 302, 365, 379. 

Delacroix (L'cruvre de), par 
Alfred Robaut — I P- 9- 

X Delagarde — II N. 986. 

Delalain, marchand de drap 
— I pp. 24, 109, 151. 

X Delalain (Edouard) — II 

N. 339, 497. 498, 499, 594 à 
599, 812; IV N. 2945,3137. 

xDelalain (Mme) — II 
N. 339. 

X Delanoue — II N. 592, 
593- 

Delaplanche, peintre — IV 
p. 262. 

X Delaporte — IV N. 2936. 

>c Delarue — III N. 2029. 

Delatre, imprimeur — IV 
N. 3127, 3129, 3130. 

lîr Delaunay (A.-H.) — IV 
pp. 361, 362. 

+ Delaunay, graveur — 111 
N. 1487, 1633-, 1634. 

^ DÉLÉCLUZE (E.-J.) — IV 

PP- 35', 352. 353. 354. 355, 
356, 357. 358, 359, 360, 362, 
363, 364, 365, 366, 367, 368. 

X Delessert (Mme) — II 
N. 713. 
X Delins — II N. 1148. 
X Delizy — III N. 1354. 

X Delon — 111 N. 1729 ; IV 
p. 291. 

X Delondre (Paul) — II 
N. II 12. 

X Delouis — IV p. 266. 

X Delorière — IV N. 2943. 

X Deloutre — IV p. 214. 

X Demay — Il N. 273. 

Dcmètrius (Le tombeau de), 
surnom donné par Corot aux 
moulins du pont de Mantes — 
I p. 243. 

Demeur-Charton, peintre — 
I pp. 294, 299, 312, 320, 321, 
327; — X II N. 1060;— + III 
N. 1937, 2014, 2027, 2237, 
2375, 2459- 

Demeur-Charton (.M"») — 
I p. 299. 

xDemeuron — IV p. 184. 

X Demidoff (Prince Paul) — 
III K. 1633, i()34. 

ii Démocratie pacifique (La) 
— IVpp. 359, 364. 

Demont (Adrien), peintre — 
I p. 2S9. 



53 



•Ù Denison Champlain — IV 
p. 389. 

it Denoinville (Georges) — 
IV p. jSs. 

Dépenses de Corot inscrites 
sur ses carnets — IV N. 3053, 
3065, 3070, 3104. 

TÎi-DÉPRET (Louis) — IVp.314. 

X Derindinger — II N. 50, 
742 ; IV p. 231. 

ii Deriège (Félix) — IV pp. 
57') 372- 

Desavary (Charles), peintre 
et photographe — I pp. 10, 
n, 12, 177, 205, 234, 2151, 
265, 288, 290, 308, 334 ; IV 
PP- 254. =57; — X II N. 52, 
156, 273, 706, 830, 1213 ; III 
N. 2118, 2151, 2224, 2239, 
2244, 2246, 2250, 2252, 2268, 
2451. 2453, 2454; IV N. 2894, 
2984, 2998, 2999, 3000, 3001, 
3001 bis, 3011, 3012 et 
pp. 225, 272; — + II N. I 
à 12, 14, 15, 18, 19, 21 à 23, 

42, 43. 45, 48, 50 à 55, 57 
à 70, 72, 76 à 83, 87, 90, 91, 
93^ 94. 95, 97 à 101, 103 à 
107, 114 a 117, 119 a 128, 134 
à 150, 152 à 167, 185, 185, 
186, 188 à 190, 193, 194, 207 
à 213, 220, 223 à 235, 238, 
s6i à 265, 267 à 273, 288, 289, 
291, 300 à 306, 308, 310, 313 
à 3'5, 3'7, 3'8, 328, 330, 
335 à 337, 340, 342, 364, 378, 
395, 402, 407 à 410, 412 à 
425, 443 à 445, 448, 451 à 
460 bis, 469 à 472, 478, 523, 
524. 536 à ^40, 549, 550, 552, 
557 à 561, 609, 612, 647, 651, 
667, 668, 673, 684, 686, 687, 
700, 706, 712, 726, 728, 731, 
735, 738 à 740, 742, 744, 752, 
756, 757, 761 à 766, 809, 816, 
821, 826, 827 à 836, 858, 841, 
844, 846, 848, 850 à 852, 860, 
889, 891, 892, 898, 901 à 904, 
910, 911, 915, 919 à 929, 939, 
946, 949, 951, 954, 956 à 939, 
970 à 973, 977, 987, 989, 991 
à 995, 1000, 1006, 1016, 1024 
à 1026, 1031, 1035, 1037 à 
1042, 1046, 1057, 1077, 1103, 
1145, 1165, 1167, 1168, 1170, 
1171, 1174, 1175, 1181, 1182, 
1213, 1214, 1216, 1221, 1222, 
1224, 1230; IlIN. 1264, 1265, 
1269, 1270, 1272 à 1274, 1276, 
IS77, 1280, 128^ à 128s, 1287, 
1304, 1325 à 1327, 1333, 1336 
ài339. '34', '366a 1369, 1572, 
1379 a 1381, 1383, 1386, 1404, 
1425, '435> '44', '442, M5», 



1520, 11524 à 1530, 1552, 1534, 
à 1556, 1590, 1592, 1593, 1596, 
1597, '601, 1701, 1733, 1765, 
1767, 1772, 1780, 1791 à 1793, 

'847, '953,/987, 1989. 1990, 
1993, 2004 à 2009, 201 1, 2012, 

2014, 2013, 2017, 2023, 2040, 
2041, 2043 à 2050, 2062, 2063, 
2069, 2073, 2084, 2083, 2090, 
2091, 2093, 2094, 2096, 2098, 
2110,2118, 2134, 2139, 2146, 
2151, 2163, 2165, 2169, 2182 
à 21 88, 2192, 2194, 221^, 2217, 
2224, 2230, 2238 à 2241, 2244 
à 2247, 2249, 2230, 2232, 2234 
à 2256, 2239, 2260, 2267 à 
2269, 2281, 2339, 2332, 2379, 
à 2381, 2397, 2398, 2401 à 
2404, 2413, 2416, 2432, 2431, 
2453, 2454. =893, 2933, 3161, 
3164,317833180,3183 33195, 
3197 a 3200, 3202, 3203, 3206, 
3214 ; IV pp. 308, 310, 316, 
318, 320, 322, 323, 324. 

Desavary (Fac-simile par) — 
IV N. 2473, 2474, 2487, 2488, 
2494. 2501 323x5, 2323, 2528, 
2529, 23-)8, 2339, 2363, 2569, 
2573, 2581, 2382, 2384, 2621, 
2624, 26^7, 2646, 2648, 2649, 
2650, 2651, 2632, 2639, 2660, 
2661, 2672, 2673, 2681, 2683, 
2687, 2713, 2719, 2721, 2724, 
=737, =741, 2744, 2750, 2737, 
2806, 2813, 282s, 2931. 

Desavary (Léontine) — III 

N. 1388,2183; — ,,II1N. 2188, 
2293. 

Desavary (M"') — 1 pp. 104 
note, 137, 234; — X II N. 928. 

X Desavary (Paul) — III N. 

2015, 2256. 

X Desavary (Victor) — III 
N. 2073, 2436. 

Desbarolles, peintre et écri- 
vain — I p. loi ; II N. 213 ; 
IV pp. 237, 279 ; — X II 
N. 671. 

Desbrochers, peintre — II 
N. 939 ; — X II N. 591, 666. 

Desbrosses (Jean) — IV p. 257. 

+ Desbrosses (L.), graveur — 
II N. 233, 963, 1006 ; III 
N. 1623, 1633, 2196. 

X Descuamps — II N. 3, 77, 
79, 558, 992 ; III N. 1327, 
1990, 2186. 

Desenzano — I pp. 70, 71. 

Desgoffe (Alexandre), peintre 
I p. 113. 



X Desfossés (Victor) — II 
N. 199, 244, 1060, 1108; III 
N. 1559, 1366, 1572, 2112, 
2316 ; IV pp. 287, 291. 

X Désiré — III N. 1806, 
1808. 

X Desjardins (Ernest) — III 
N. 2281. 

X Desmarest (Louis), peintre 

— IIIN.2523; — T-II N.360; 

III N. 251 1 à 2314, 2316. 

ir Despl.\ces (Aug.) — IV 
p. ^6^. 

DÉTR[.viONT, marchand de ta- 
bleaux — I pp. 300, 307 ; — 
X II N. 63, 68, 70, 120, 139, 
'57, '63, 233, 240, 264, 269, 
270, 306, 307, 378, 432, 332, 
75', 772, 833,844, 1099, 1122; 

m N. 1284, 1432, 1300, 1352, 
1689, 1859, 2072, 2147, 2254, 
2283, 2308, 2333, 2362, 2363, 

2372, 2375, 2397, 2436; IV 

pp. 184, 223, 228, 241, 231, 
253, 236, 237, 238, 260, 265. 

X Deutscii — II N. 1022 ; IV 
p. 291. 

Devé, hôte de Corot, à Gal- 
hiis (Seine-et-Oise) — I p. 308. 

+ Devé, copiste — III N. 1307. 

Devillers, peintre — I p. 33^; 

IV p. 262. 

+ Devillers (Copies par) — 

III N. 1443, 1474, 1500, 1501, 
2237. 

X DÉZERMAU.V UN. 247, 

338; IV N. 2502. 
DiAZ, peintre — I pp. 333, 

336, 339; II N- 31 ; IV p. 343; 

— X II N. 704 ; III N. 13 14, 
1319. 

+ DiEN, graveur — IV p. 312. 

Dieppe — I p. 26. 

X Dieppe (Exposition de) — 

IV p. 178. 

1:^ Dierx (Léon) — IV p. 388. 

DiÉTERLE, peintre — I pp. 268, 
312 ; III N. 2031 ; — X II 
N. 303, 447,930; III N. 2412. 

X DiEULAFOY (docteur) — III 

N. 13 II, 1639, 1766, 2039, 
2213, 2273; IV p. 273. 

iX DiGUET (Ch.) — IV p. 372. 

Dijon' — I p. 187. 

Dijon (Expositions de) — I 
p. 187; II N. 441 ;IVpp. 174, 
367. 

X DiLLAis — II N. 37, 844. 

DiNAN (Côtes-du-Nord) — I 
p. 203. 



X DiOT — II N. 44, 34, 121, 

292, 425, 459 *'s, 472, ''90, 799, 
844, 954> 995,996, 1007, 1029, 
1049; III N. 1390, 1438, 1441, 
1336, 1638 bis, 1701, 1777, 
1783, 2240, 2349, 2351, 2393 ; 
IV N. 2837, 2873, 2938 et 
pp. îii, 244. 

X Disant — III N. 1629, 2078, 
2198,2383. 

il XIX' Siècle {Le} — IV pp. 
381,388,389. 

DoBiGXY (Emma), modèle — 
I pp. 244, 294 ; m N. 1313, 
'995, '997, 2178, 2179. 

X DoBBÉ — III N. 1727, 1729, 
'744, '878, 1933. 

Dole (Jura) — I p. 72. 

^ DoLENT(Jean) — IVp.377. 

X DOLLFLS — II N. 83, 91, 
117, 138, 238, 329, 368, 476, 
508, 660, 1017, 1117, 1126; 
III N. 1383, 1429, 1307, 1376, 
1694, 1030, 2234; IV pp. 2S0, 
284, =86, 296. 

DO.MFROXT I pp. 174, 186. 

Domiciles de Corot — IV 
p. i(.7. 
DoMO d'Ossola — I p. 71. 

X DONATIS II N. II28, 

1207 ; III N. 1806; IV p. 291. 
X DONNAY — III N. 1279. 

Don Quichotte, peint par 
Daumier et Corot, chez Dau- 
bigny — I p. 242. 

DORDRECHT — I p. I33. 

X DoRiA (Comte) — UN. 19, 

21, 27, 3', 32, 38, 42, 44, 54, 
80, 86,92, ^Sbis, 114, 121, 122, 
126, 130, 135, 136, 137, 140, 
147, '48, 150, '5'. '59, '61, 
'63, '77. '78, '79. 212, 299, 
308, })', 532, 334, 357, 384, 
408, 450, 451, 462, 550, 553, 
647, 639, 690, 726, 734, 774, 
775, 832, 839, 975, 993, 1043, 
1 138 ; III N. 1273, 1294, 1337, 
1380, 1484, 1569, 1687, 1739, 
1783, 1829, 1S37, 1839, 1924, 
1999, 2032, 2146, 2282; IV 
N. 2471, 2383, 2642, 2646, 
2734, 2803, 2843, 2964, 2965, 
2966 et pp. 324, 328, 234, 
243, 287. 

X Do RI A (Marquis) — II 
N. I, 129, 152, 362, 637. 

X DoRYEL — IV p. 184. 

Douai — I pp. 8, 9, isi, 136, 
163, 187, 224, 251, 263, 274, 
288, 290, 308 ; IV pp. 332, 
335, 536, 34', 343. 344, 34^. 



54 



X DofAi (Musée de) — T 

pp. Il8, 122, 163, 187; II 

N. 609; IV pp. 272, 289. 

X Douai (Société des Amis 
des Arts de) — III N. 1693. 

X DoucET — IV pp. 252, 262, 
263. 

X DouRLANS (Xavier) — II 
N. 1167; III N. 1780, 2444. 

X DOUZEL — III N. 1S47. 

Doyenné (Palais romantique 
de la rue du) — I p. 85. 

•ÙDuiOLLE (J.-A.) — IV 
p. 356. 

X Dreux — II N. 874; III 
N. 1521, 2328; IV p. 21S. 

X Dreyfus (A.) — UN. 1140; 
III N. 1697. 

X Drouillard — II N. 475. 

+ Druet, photographe — II 
N- 163, 343, 383. 

X Drummond (de Montréal) 
III N. 1644. 

X Dubail — IV pp. 259, 260. 

Dubois (Constance), peintre 
— IV p. 265. 

X Dubois (de Chassagne) — 

II N. 690 bis. 

X Dubois (Docteur Paul) — 

III N. 2460 (B). 

+ Dubuisson (Albert) — II 
N. 132, 277, 278, 325 — IV 
III p. 300. 

Dubuisson (Louis), hôte de 
Corot à Brunoy — I p. 286; 

III N. 21 1 1 à 2114; — X II 
N. 123, 14s, 213, 284,304, 314, 
340, 409, 882; III N. 1346, 
1360, 1361, 2455. 

+ Dubuisson (René) — III 
N. 21 12. 

f^ Du Camp (Maxime) — I 
p. 203; IV pp. 365, 366, 367, 
368, 370, 372, 373. 

DucASSE (Eugène), graveur 
et dessinateur — IV pp. 306, 
342; — X II N. 90, 104, 149, 
294, 501, 674, 1242, 1243 ; III 
N. 1269, 1353, 1478, 1559 bis, 
1568, 2268; IV pp. 255, 256, 
259, 280; — + II N. 1235, 
1238, 1242, 1243 ; III N. 181 1. 

X Duché — II N. 864; III 
N. 1475, 1948, 2160, 2302. 

X DUCHESNE — IV pp. 256, 

257. 259- 
■îir DucLOs (H.), de l'Ariége 

IV p. 381. 

X DuEZ, peintre — II N. 72, 
176. 

X DuFEu — II N. 113, 352. 



DuFLOT, conservateur du mu- 
sée de Sens — III N. 2194. 
X DuFRESNE — II N. 134, 267. 

X Dugléré — II N. 746'; IV 
p. 276. 
:, DuHEM — II N. 1182. 

DuHOUssET (Emile) — IV 
p. 306; — X II N. 172, 174, 
•75. 347- 7"i 7'4. 7'6, 720, 
732. 747. 768. 769, 780, 872, 
960; III N. 1831. 

X DUJARRIC — UN. 33s, 444; 

IV p. 2=,8. 

DuMAREsy (Armand), peintre 
— I p. 248. 

Dumas (Alexandre) — I p. 
334; IV p. 367; — X II N.671, 
1047, 1 124, 1228; III N. 145 1, 

1570, 1849, i8=i2, 1872, 192s, 
2413, 2425; IV pp. 271, 276, 
386. 

Dumax (Ernest), peintre — I 



pp. 



167 



'74> '75. 205. 



234, 239, 242, 291, 308 note; 

II N. 987; III N. 1284; IV 
pp. 310, 324, 341, 342, 343, 
345,347, 348;— ;<II N. IOS3, 
1059; III N. 1302, 130;, 1304, 

1661, I73Ï, 2166, 22SI, 2300; 

IV N. 2952. 

Dumax (M°") — IV p. 347. 

•à Dumax (V.) — IV p. 390. 

X DuMESNiL, de Dunkerque 
— II N. 766. 

DuMESNiL (Henri), auteur de 
Corot, Souvi-iiirs intimes — 

I pp. 18, 22, 241, 270, 338; 
IV pp. 322, 342, 344, 346, 
367, 388; —X III N. 2060. 

DuMESNiL (M"» Henri) ^ IV 
pp. 340, 344, 346. 

X DuMONT (Alexandre) — IV 
N. 2693. 

^ DuMONT (Ed.) — IV p. 377. 

X Dumoulin (Paul) — II 
N. 240, 

X DUNCAN II N. II08; 

III N. 1642. 

Dunkerque; I pp. 56, 174, 
17'i, 177, 186, 290 — IV 
p. 338. 

X DUNKERQ.UE (Musée de) — 

II N. 766; III N. i<,27; IV 
p. 289. 

X Duparc — UN. 112 1; IV 
p. 276. 

^ Dui"ARc(A.). — IV pp. 375 
à 378. 

i^ Du Pays — IV pp. 364, 
366, 367,369. 370, 37'. 373- 



■ù DuPLESsis (Georges) — I 
p. 192 ; IV p. 368. 

Dupont — IV p. 332. 

DupRF. (Jules), peintre — I 
pp. 76, 329, 332,339,341; IV 
PP- 257, 34s, 363. — X II 
N. 1098, 1143; IV pp. 276, 
280. 

X DupuY d'Ange.\c — • III 
N. 1S08. 

Duijuesne (M""), aubergiste 
- I p. 178. 

Duran (Carolus), peintre — I 
pp. 270, 306. 

+ Durand, photographe — • 
II N. 255. 

•vV Durand d'EspACNAC 
(Hélène)— IV p. 258. 

f:r Durand-Gréville (E.). — 
IV p. 386. 

DuRAND-RuEL, marchand de 
tableaux — I PP- 13, 268, 281, 
311. 33 = , 33'i; IV p. 340; — 
X II N. I, s^, 61, 63, 95, 129, 
147, 152, 154, 189, 190, 224, 
22'j, 226, 231, 234, 367, 384, 
458, 484, 540, 671, 741, 821, 
826, 839, 845, 911, 976, 980, 
997, 1028, 1031, 1039, 1041, 
1047, 1063, 1097, 1102, 1132, 
1170, 1205, 1220; III N. 1271, 
1310, 1316, 1342, 1365, 1376, 
1377, '431, 1438, 144', 1468, 
i49i. 1500. 1543. 1553. ''i6i, 
'37^, '592. 1634, 1683, i6q6, 
172s 1730, 1734, 1750, 1762, 
'7''7. '837, 1841, 1864, 1867, 
1912, 1964, 1995, 1996, 1999, 
2016, 2027, 2041, 2067, 2084, 
2129, 2131, 2151, 2160, 2176, 
2185, 2193, 2193 bis, 2210, 
2227, 2253, 2263, 2288, 2289, 
2290, 2291, 2293, 2299, 2303, 
2356; IV N. 2361, 2365, 2368, 
2391 et pp. 241, S'il, 252, 
253, 255. 256, 257, 258, 259, 
261, 262, 263. 

+ Durand - Ruel (Photogra- 
phies de) — II N. 52, 95, 189, 
671, 813, 814, 815, 824, 826, 
839, 965 bis, 976, 997, 1028, 
1031, 1047, 1141, 1148, 1170, 
1181 ; III N. 1263, 1287, 1310, 
1345. 1385, 1388, 1427, '431, 
■44î, 1512, 1533, 1558, 1573, 
1574, '589, "668, 1724, 1725, 
1767, 1819, 1895, 1964, 1996, 
1999, 2027, 2057, 2129, 2130, 
2132, 2133, 2138, 2140, 2156, 
2is8, 2176, 2177, 2193, 2210, 
2216, 2222, 2227, 2263, 2288, 
2290, 2291, 2303, 2391, 2399, 
2408. 



X DURANTY — II N. 336. 

xDuRAs(Mme)— II N. 1137. 

X DuRET (P.) — III N. 1674. 

DuRET (Th.) — III N. 1279; 
IV p. 375;- X UN. 813. 

X DuRiER (Emile) — III 
N. 1323, 1842, 2120. 

X DuRis (Mlle) — III N. 1748; 
IV p. 274. 

+ DuROux, graveur — II 
N. 918. 

X DussOL — II N. 1035 ; III 
N. 1996, 2 178. 

X DuTFOY (Georges) — III 
N. 1471 ; IV p. 282. 

+ DuTiLLEUx (Adolphe) — • 

III N. 1919. 

DuTiLLEUx (Constant), pein- 
tre— I pp. 7, 8, 9, 116, 117, 
120, 127, 130, 132, 134, 135, 
140, 144, 146, 147, 150, 151, 
152, ij3 note, 154, 156, 161, 
163, 171, 174, 176, 177, 178, 
188, 189, 190, 197, 198, 204 
note, 205, 224, 226, 334 ; II 
N. 365, 399, 734 à 744, 7Û2 à 
764, 778, 832, 856, 962, 963, 
970, 971, 1152, 1164; III N. 
'34'. '596. 2188, 2256, 2397, 
2404, 2446 ; IV pp. 129, 258, 
262, 306, 308, 310, 332 3341 ; 

— X UN. 221, 561, 612, 669, 
700, 889, 970, 971, 1006, 
1057, 1138, 1170, 1210 ; III 
N. 1549, 1554, 2035, 2047, 
2062, 2094, 2403, 2405 ; IV 
N. 2861, 2863, 2864, 2876, 
2878, 2879, 2881, 2884, 2885, 
2896, 2907, 2908, 2909, 2913, 
2915, 2916, 2919, 2920, 2922, 
2925, 2927, 2929, 2930, 2933, 
2934, 2947 32949, 2958, 2977, 
31S7, 3158, 3161; — + 11 
N. 399, 691, 699, 1163, 1174; 

IV N. 2873. 

DuTiLLEUX (Eugénie) I p. 163. 

X DuTiLLEUX (Joseph) — II 
N. 561 ; III N. 2165 ; IV 
N. 2883. 

DuTiLLEUX (Mme Constant) — • 
I pp. 122, 151, 152, 158, 251, 
254 ; III N. 2006 ; IV p. )■)■), 
337. 343- 

DuTiLLEux(Paul) — IV p. 344 ; 

— X UN. 612; III N. 1701, 
2044. 

X DuTiLLEux (Pierre) — III 
N. 2240 ; IV N. 2943, 2983. 

^ DuvAL (Georges) — IV 
p. 381. 

DuVAUCELLE — IV p. ^^). 
X DUVELLEROY — III N. 1799, 
1800. 



55 



DuvERNEY, ami de Corot et 
de sa famille — I pp. 46, 47; 
IV p. 331. 

+ DuviviER, graveur — III 
N. 1 276. 

I^^DUVIVIER (J. H.). — IV 

p. 368. 

X Duz — II N. 321; III 
N. 1350. 



Eaux-fortes de Corot — I 
p. 178; IV pp. 101 à 109. 

X Ebstein — II N. 170. 

■Ù Echo de Paris (/.') _ IV 
pp. 384, 385, 390. 

iS Eclair [L') — IV pp. 385, 
386,391. 

■ù Eclectic Maga\iite, de 
New-York — IV p. 385. 

X Edwards — II N. 997, 
1102, i:iS; III N. 1351, 1437, 
1503, 1561, 1568, 1643, 1699, 
1725, 2001, 2057, 2144, 2222; 
IV pp. 278, 279. 

X Edwards (Edwin) — III 
N. 2024, 2204. 

XEiCHTAL (d') RODRIGUES. 

— III N. 2208. 

Elections artistiques (Listes 
pour) — IV N. 3043, 3048, 
3053, 3090. 

X El!e — II N. 464, 641, 
642 ; III N. 1790. 

Elmerich, peintre — IV 
p. 263 ; — X II N. 62. 

+ Elten (Van), graveur — II 
N. 1115. 

Eminence grise (V), tableau 
par Gérôme — I p. 304. 

Engelmann, imprimeur litho- 
graphe — IV N. 3137. 

ix Entr\icte{V)~iyp.^S^. 
Epernon (Eure-et-Loir) — I 
p. 220; IV p. 340. 

Epictète (Le Manuel d') — I 
p. 256. 

X Eram-Bey — III N. 2416. 

EscALLiER (Docteur), amateur 
douaisien — I p. 163; II 
N. 609. 

X Esnault-Pelterie (M™») — 
m N. 1421, 1560, 2104, 2132, 
2146; IV p. 295. 

EssoMES (Aisne) — I p. 168; 
IV p. 336. 

EssoYES (Aube) — I p. 242. 

Estampe (V) — IV p. ■^■^■1,. 



Este (Villa d') à Tivoli — I 
p. 39. 

EsTiENNE, peintre — I pp. 148, 
205; II N. 1284 ; IV p. 258; 

— X m N. 2100, 2157. 

Ete.\ (Antoine), sculpteur et 
peintre— Ip. 2V ; IVpp. 258, 
=98,347;— >^ I' N. 131, 515, 
542; IV p. 277 ; — + IV 
N. 2565, 2637. 

Etex (Jules), peintre — I 
pp. 231, 234; II N. 987; IV 
pp. 258, 262, 300, 306, 333, 
334- 337- 

Etretat (Seine-Inférieure) — 
I p. 270. 

is Evénement {V) — IV 
pp. 364, 376, 377, 381, 383, 
387, 388, 389. 

X Everard — II N. 909, 1023, 
1134 ; m N. 1808, 1963, 2022, 
2212, 2381. 

X EVERSTEYN II N. 966; 

III N. 2460 (F). 

S? Explication des ouvrages 
exposés au Musée — IV p. 331. 

X Exposition au profit de 
l'œuvre des orphelins d'Al- 
sace-Lorraine, 1885 — IV 
p. 284. 

X Exposition centennale, 1 889 

— I p. 338 ; IV pp. 28Û, 384. 
X Exposition centennale, 1900 

— Ip. 339; IV pp. 295, 385. 

X Exposition de Cent chefs- 
d'œuvre, galerie Georges Pe- 
tit, 1883 — I p. }-y>i; IV pp. 
28=, 383. 

X Exposition de Cent chefs- 
d'œuvre, galerie Georges Pe- 
tit, 1892 — I p. 339; IV pp. 
288, 384. 

X Exposition de Cent chefs- 
d'œuvre, à New-York — I 
p. 339; IV p. 3S4. 

X Exposition de dessins de 
l'Ecole moderne, à l'Ecole des 
Beaux-Arts, 1884 — I p. 338 ; 
IV pp. 283, 384. 

X Exposition de la collection 
Lutz, galerie Georges Petit, 
1885 — IV p. 284. 

X Exposition de la collection 
de Mme de C, galerie Georges 
Petit, 1884 — IV p. 283. 

X Exposition de l'œuvre de 
Corot, à l'Ecole des Beaux- 
Arts, mai 1873 — I p. ^^^ ; IV 
pp. 269, 383. 

X Exposition de l'Union Cen- 
trale des Arts Décoratifs, 1882 
— IV p. 282. 



> Exposition de Maîtres du 
siècle, rue Bayard, 3, 1886 — 
IV p. 283. 

X Expositions de province 
(Œuvres de Corot exposées 
dans les) — IV pp. 173 à 178. 

y Expositiondetableaux,etc., 
galerie Georges Petit, 1887 — 
IV p. 283. 

■' Exposition des gravures du 
siècle ; galerie Georges Petit, 
1887 — IV p. 283. 

X Exposition des Portraits du 
Siècle — II N. 41. 

X Exposition d'ouvrages exé- 
cutés en blanc et noir. (Gale- 
ries Durand-Rucl, 1876) — IV 
p. 277. 

X Exposition du centenaire 
de Corot, au musée Galliéra, 
1893 — I p. 339; IV pp. 289, 
384. 

X Exposition rétrospective de 
tableaux et dessins de maîtres 
modernes (galeries Durand- 
Ruel, 1878) — I p. 333 ; IV 
pp. 278, 383. 

X Exposition Universelle de 
1807. Tableaux remarqués par 
Corot, notés sur un carnet — 
IV N. 3086. 

X Exposition Universelle de 
1878 — IV pp. 278, 383. 

XExposition s étrangères 
(Œuvres de Corot exposées 
dans les) — IV p. 179. 

X Expositions particulières à 
Paris (Œuvres de Corot expo- 
sées dans les) — IV pp. 170 
et 171. 

Expositions (Projet de consti- 
tution des) — I p. 247. 

X Eynde (Van den) — III 
N. 1815; IV p. 287. 

Eza (Alpes-Maritimes) — I 
p. 68. 



+ Fabbio, photographe — III 
N. 2439 (F). 

+ Faivre (Tony) — III 
N. 2209. 

Falens (Van) — IV p. 235. 

Fanchette, servante de la 
famille Corot — I p. 52. 

X Fanien — II N. 1 102 ; III 
N. 1637, 1833, 2044; IVp. 278. 

X Fantin-Latour — UN. 11, 
'7',33<',445,549;I1IN.2024; 
IV N. 2811 et p. 243. 



Farsèse (Jardins), à Rome — 
1 PP- 32. 97- 

Farochon (J.-B.-E.), sculp- 
teur — I pp. 197, 225. 

X Farochon (M'-») — HI 
N. 1387; IVp. 276. 

Farochon (P. -A.), architecte 
I pp. 197, 226, 342, 343; IV 
p. 310. 

X Fau (Joseph) — III 
N. 2428. 

X Fauché — II N. 362; IV 
N. 2911 et pp. 231, 233, 263, 
264, 263. 

Faugier (P.) — IV p. 324. 

Faulte du Puïfarlier, ami de 
Corot — I pp. 51, 87, 130, 

132; II N. 824, 843; — A II 

N. 333, 874. 

X Faultrier (de) — II 
N. 1 169. 

Faure, de l'Opéra — I p. 329; 
— X III N. 1301, 1332, 1344, 
"393, '469, i486, 1487, 1488, 
1316, 1362, 1606, 1637, '668, 
2038, 2033, 2063, 2136, 2174, 
2196, 2214, 2307, 2310, 2423; 
IV pp. 270, 274. 

+ Faure, graveur — II 
N. 679, 968, 1035, 1037; III 
N. 1325, 1556, 1559 */i. 

X FaURE-DuJ ARRIC II 

N. 335,444- 

X Fauré-Lepage — II N. 891. 

X Febvre — II N. 53, 89, 92, 
233. 271, 462, 726, 756, 921, 
1016; III N. 1308, 1339, 1523, 
1605, 1638 ter, 1911, 2182, 
2374- 

X Fell — IV p. 386. 

;< Féral — III N. 1727, 1863, 
1942. 

X Ferol (de) — IV p. 173. 
X Ferry (Jules) — 11 N. 261 ; 
IV p. 286. 

Ferté-Milon (La) (Aisne) — 
I p. 188. 

Ferté-sous-Jouarre (La) 
(Seine-et-Marne) — I p. 189. 

Feydeau (Alfred), architecte 

— I p. 224; III N. 1633, 1634; 

— X III N. 1970. 

X Feydeau (Georges) — II 
N. 608; III N. 1447, 2334. 

X FlELD (W.-E.) — III 
N. 2044. 

FlESOLE — I p. 69. 

iî Figaro (Le) — IV pp. 373, 

374, 375, 376, 377, 378, 380, 
381, 383, 384, 383, 386, 387, 
388,39.. 



5(' 



FiLLON, coll. d'autographes 

— I p. 17 note; IV pp. 337, 

344- 

Fitz-James (M"" lie), cliente de 
M°" Corot — I p. 20. 

Flahaut — IV p. 344. 

+ Flameng, graveur — III 
N. 2012. 

Flandrin (Hippolyte), peintre 

— I pp. 180, 221; IV p. 356; 

— X UN. 79. 

X Flandrin (Paul), peintre — 
III N. 1781. 

X Flandrin (Paul-Hippolyte), 
peintre — II N. 79. 

•ù Flat (Paul) — IV p. 385. 

Flers, peintre— IV p. 363. 

Flesselles (Somme) — I 
p. 220. 

Fleurus (Café de), lieu de 
réunions amicales et coiiira- 
ternelles — I pp. 191, 270. 

Fleury (Léon), peintre — I 
pp. 38,39, 40, 42,44, 148, 167, 
174, 188, })2, 334, 340; II 
N. 340,853; III N. 1264,1434, 
1435, 1615 à 1618,2793 ; IV N. 
3079, 3103 et pp. 176, 258, 
262, 263, 300; — X III N. 
1615 à 1618. 

X Fleury (de Versailles) — 
II N. 522, 899, 900, 1179, 

ii8o;IVN. 2674, 2694, 2714 
et pp. 173, 244. 

Fleury (M°"), de Versailles 
- IV p. 347- 

Florence — I p. 69. 

X Florence (Galerie des 

Offices à) — II N. 370 ; IV 

p. 298. 

X FOINARD — II N. 131,27s, 
361, 511, 640, 932, 946; III 

N. 1311, 1340, 1492, 2280, 
2321. 

FOLKESTONE — I p. 2 1 I. 

+ Fonce (C), graveur — III 
N. 1947.