(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Magasin pittoresque Tables"

Digitized by the Internet Archive 

in 2010 witii funding from 

University of Ottawa 



littp://www.arcliive.org/details/magasinpitttablesOOcliar 



LE MAGASIN 



PITTORESQUE 



TABLE ALPHABÉTIQUE ET METHODIQUE 
1833-1862 



LES PnOrniÈTAlRES DE CET OUVRAGE SE RÉSERVENT LE DROIT DE REPRODUCTION ET DE TRADUCTION 
DANS TOUS LES PAYS QUI ONT TRAITÉ AVEC LA FRANCE. 



Typogr.ipliio ilo ,1. Brsl, iiic dis Mhmoiis l''- 



LE MAGASIN 



PITTORESQUE 



PUBLIÉ , DEPl-IS S.\ FONDATION , SOUS L.V DIRECTION DE 

M. EDOUARD CHARTON. 



TABLE ALPHABÉTIQUE ET MÉTHODIQUE 

SUIVIE DE LA 

LISTE DES RÉDACTEURS , DES DESSINATEURS ET DES GRAVEURS 

PENDANT LES TRENTE PBEMIÈRES ANNÉES 

4833-1862 



Pnix DU VOLUME BnocHÉ , poin Pauis G fr. 

l'OLP. LES DÉrAIlTE.MENTS. . . " fr. 50 

Prix du volume nELiÉ , l'ouu Paris 7 fr. 50 

l'OUn LKS DÉl'AnTEMENTS. . . t) IV. 50 



PARIS 



AUX nURR.MJX D'ABONNEMENT ET DE VENTE 

«9, QVM DES CUANDS-AIÎC.I.STINS, 29 
M nr.cc Lx IV 



MAGASIN PITTORESQUE 

A CINQUANTE CENTIMES PAR LIVRAISON MENSUELLE 



TABLE GÉNÉRALE 

- ANALYTIQUE ET ALPHABÉTIQUE 

Des tomes 1 à XXX. — 1833-1862. 



Les cliiflVes romains i'mliinu'iil les années ou volumes; les cliiifres arabes indiquent les pages. — Le signe (g.) indniuc les ^'Qvure 
lorsqu'il y u plus d'une gravure à signaler, un chiffre désigne le nombre : (g. 2), (g. 3), etc. 



AATTOUCH. - ABBAYE. 



Aattouch. Espèce de palanquin. Sa 
forme; ses ornements (g.). XIII, 283. 

Ab.vbdeh (Origine, mœurs, coutumes, 
langage des). Un guerrier de cette 
tribu (g.), XIII, 371, -373. 

Abaiurd. Concile qui bri^ila un de 
ses ouvrages, IV, 13. Ses doctrines; 
autre concile qui les condamna, VIII, 
1 1 .Abailard au couvent deSaiut-Giklas, 
IX, 312. Lieu et date de sa mort, X, -jo. 
Voy. Tombeau d'Héloïse et d' Abailard. 

Abandonner. Étvmologie do ce mot, 
II, 178. 

ABAyuE. Origine de cette machine 
arithmétique; peuples anciens qui en 
ont l;iit usage (g.), VII, 88. 

ABATToms. Vœu exprime au seizième 
siècle pour leur étahlissenuMit hors di's 
villes, III, 167, Kxpédieiil iiiKij,;inr pour 
faire entrer les troupeaux dans les abat- 
toirs, 226. 

Abbas \" le Grand, schah de Perse. 
Sa vie; ses conquêtes (g.), VI, 139. 
Voy. Pensées. 

Abbas II, schah de Perse. Vices, dés- 
ordres et crimes de ce prince ; sa mort, 
XXV, 76. 

Abbate (Nicolo dell'), peintre. Ses 
I travaux au château de Fontainebleau, 

XI, 123. 

I Abbaye. Première abbavc do femmes, 
iVIII, 96, Origine des abbayes; leur 

rôle dans la société du moyen "âge, 164, 

Voy. Couvent, — Monastère. 

Abbaye de la Bataille, Origine de son 
nom; son fondateur; restes de l'abbaye 
de la Bataille (g,), XXII, 393, 

Abbaye du Bec-Hellouin (Eure). 
Échange qu'elle fit avec les Génové- 
fains de Paris, VI , 235. Histoire de cette 
abbaye; ses richesses; destination ac- 
tuelle de ses bâtiments, XVIll, 311. 
Voy. Sceau de l'abbaye du Bec-Hellouin. 

Abbaye des Bénédictins, à Monreale. 
Époque de sa fondation ; stylo de son 
architecture; ses i'oulaines (g.), Y, 337. 



Abbaye de Bonport, Ses ruines près 
de Pont-de-r.4rche; vitrail de cette 
abbaye (g,), XXIX, 236, 

Abbaye des Célestins, à Paris, Cloître 
(g.), VIII, 16:3. 

Abb.ue du Clialard (Haute-Vienne). 
Époque de sa fondation; restes actuels 
de cet édifice (g,), XIII, 273, 

iVBB,\YE de Cluny, Sa situation ; son 
état actuel ; son importance artistique 
et religieuse, IV, 291, 
Voy. Collège de Cluny, —llùlol de Cluny,— 

Musée de Cluny. 

Abb.yye aux Dames, ou de la Trinité, 
à Caon, Époque de sa fondation; sé- 
pulture de la reine Mathilde: repas an- 
nuel que l'ahbesse donnait aux habitants 
d'une paroisse voisine, V, 378. Crypte 
de l'église abbatiale; chapiteaux (g. 2), 
VII, 263, 

Abbaye d'Holy-Cross, Époque de sa 
fondation ; origine de son nom ; ses 
ruines (g,), XVII, 161, 

.Vbbaye d'Holy-Rood , à Edimbourg. 
Origine; sa conversion en palais, I, 
196. Ruines de la chapelle (g,), 197, 
Voy. t'alais d'Holy-Rood, 

Abbaye aux Hommes, ou de Saint- 
Étieune, à Caen, Époque de sa fonda- 
tion, y, .378, 
Voy. Église de l'Abbaye aux Hommes, 

.\bbaye de Juuiiéges, Origine de celle 
abbaye; son état actuel (g,), IV, 122. 
Voy. Tombeau des Énervés deJumiéges. 

Abbaye de Kirkstall, dans le York- 
sbiro. Époque de sa fondation ; ordre 
de la communauté qui l'occupait; ses 
ruines (g,), XVIII, 263. 

Abbaye de Lapais (île de Chypre). 
Nom de son fondateur; style d'archi- 
tecture de cet édifice; son état actuel 
(g,), XV, 143, 

Abbaye de Larchanl (Seine-et-Marne), 
Histori(|ne de cet ancien édifice; des- 
cription des bâtiments qui ont été con- 
servés (g,), XXX, 297. 



Abbaye de Longpont. Sa fondation ; 
ses ruines (g,), V, 277. 

Abb,aye de Lorsch. Époque de sa fou- 
dation; restes de ses constructions 
somptueuses ; le porche de l'atrium de 
l'église (g,), XXIX, 101. 

Abbaye de Mekosc, en Ecosse, Rui- 
nes de cet édifice décrites par Walter 
Scott (g,), XXVII, 41. 

Abb.aye, église et fort du Mont- 
Saint-Micbel, Destination de ces bâti- 
ments autrefois et aujourd'hui (g. 2), 
I, 349, Leur description, 330. 

Abbaye de Jfoissac, Pouvoir qu'elle 
exerçait sur la ville; vestiges actuels 
de cette abbaye, IX, 27. 
Voy. Cloître de l'abbaye de Moissac, — Sar- 
cophage chrétien de Moissac, 

Abb.ue d'Orval, Époque de sa fou- 
dation : historique de ce monastère ; lé- 
gende qui s'v rapporte; ruines de l'ab- 
baye (g,), xVl, 404, 

.\bdaye dOurscamps. Origine de sou 
nom; sa légende, XII, 327. 

Abbaye de Port-Royal des Champs. 
Sa description; son histoire, II, 18S, 
Souvenirs qui se rattachent à Port- 
Roval, XVllI, 106. Vue de l'abbavc 
(g.), 237. Ses ruines (g.), XXIV, 212. 
Voy. Église de l'abbaye de Port-Royal, 

Abb.we de Royaumont. Étvmologie 
de son nom; sa fondation; tombeaux; 
restes de l'abbaye (g.), I, 267, 

.\bbaye de Saint-Bavon, à Gand. Ses 
ruines; crypte de Sainte-Marie (g.), 
XXII, 241. 

Abbaye de Saint-Bertin , à Sainl- 
Omer, Nom primitif de cette abbaye; 
prélats célèbres qui en ont eu le gouver- 
nement; ruines de l'église de ce mo- 
nastère (g,), XXIV, 113, 

Abb.we de Saint-Denis, Ses princi- 
paux fondateurs et bienfaiteurs, VI, 
394, Fontaine de l'ahbaye, VIII, 167, 
Voy. Église de Saint-Denis. 

Abbaye de Saint-Évroult, Histoire de 
cette abbaye; SCS ruines (g,),' XVII, 273. 
1 • 



ABBAYE. - ACADÉMIE. 



\niiAYE lie Sainl-Germaiii dfts Prés, 
il Paris (g.1, VllI, IGii. Son rélecUiire, 
par Eudes de Montreiiil . 1 67 . Tombeaux 
que l'on y a déconverls (g.), XI, 93. 
Foi/. Église de Saint-Germain des Prés. 

Abbaye de Saint-Gildas. Théologien 
cclél)re qui l'a habitée; destination ac- 
tuelle de l'édilice, IX, 312. 

AitRAïK de Saint-Martial, à Limoges. 
l';|ii)quo de sa destruction; vitrail peint 
saliri(iue, VIII, 239. 

Abuaye Saint-Martin, à Limoges. 
Voij. Monument du Bon-Mariage. 

AiinAYE de Sainl-Morlm il'Aurliy. 
Date de sa fondation : su (Ic-lrmlinii et 
sa reconstruction; porli' di; cil nlilice 
-(g.), II, 9, 10. 

Abbaye Saint -Martin des Champs, 
à Paris. Son réfectoire construit par 
Pierre de Monlereau; desliiialion ac- 
tuelle des autres bâtiments de l'abbaye, 
VIII, 167. Intérieur du réfectoire (g.), 
168. Autres détails, XI, 188. 
Voij. Conservatoire des arts et métiers. 

Abbaye de Saint-Savin (Hautes-Py- 
rénées). Ses ruines (g.), XXIi, 2b. 

Abbaye Saint-Trophime, à Arles. 
Vou- Cloître de l'abbaje Saint-Trophime. — 

Eglise Saint-Tropliime. 

Abbaye de Saint-Victor, à Marseille. 
Époque de sa fondation ; sa célébrité au 
moyen âge; restes de cet édifice (g.), 
XVI, 49, m . 

Abbaye Saint-Victor, à Paris. Son 
ancienne fortification, IX, 67. Droit qui 
lui est concédé sur la rivière de Biè- 
vre, 335. 

Abb.\ye Sainte -Croix, à Poitiers. 
Époque de sa fondation, VIII, 96. 

Abbaye Sainte-tJeneviève, à Paris. 
Domaines qu'elle possédait à Auteuil , 
VI, 23b. Histoire de cet établissement; 
destination actiielle d'une partie de ses 
bâtiments, XXV, 178. 

Abbaye de Sainte-Marie de Valma- 
gne. Contrée de France où elle était 
située; ses principaux fondateurs; le 
cloître ; vente de l'abbaye (g.), V, 97, 98. 

Abbaye de Solesmes. Époque de sa 
fondation; réinstallation des Bénédic- 
lius (liuis cette retraite, en 1833; sculp- 
iMivs de l'église, VIII, 107. Anecdote 
auciemic sur les sculpteurs de Soles- 
mes; l'église actuelle; vue de Solesmes 
(g.), XVII, 385. 

Abbaye de Souvigny. Date de sa fon- 
dation; son fondateur, II, 335. 
Voy. Bible de Souvigny. 

Abbaye de la Trappe. 
Voy. Trappe (la). 

Abbaye des Vaux-de-Cernay. É;poqiie 
de sa fondation ; ordre religieux qui oc- 
cupa cette abbaye; ruines de l'abbaye 
des Vaux-de-Cernay (g.), XXIV, .H». 

Abbaye de Villers (Belgique). Son 
origine ; par nui elle fut érigée en com- 
nuniauté régulière ; ruines ile ce cloître 
(g.), XXI, 57. 

Abiiaye de Westminster, à Londres. 
Époque de sa fondation (g.), III, :!23. 
Changements successifs de son plan et 
de son style; description, 324, 32;i. 
Voy. Chapelle de Henri VII, — Tombeau d'K- 

hsabclli, — Tombeau de Henri VII. 

Abbé Luigi. Statue satiriiiue à lioinci 
IV, 43. 

Abbés. Etymologie de ce mot ; éleu- 
duc de leurs pouvoirs; leur rôle politi- 



que; diverses sortes d'abbés (g.), VIII, 

96. 

Voy. Mitre abbatiale. 

Abbés laies. Leurs fonctions, VI, 54. 

Abbesse de Notre-Dame aux Non- 
nains de Troyes. Singulières préroga- 
tives dont elle jouissait, XX, 160. 

Abbesses. Leur pouvoir; insigne de 
leur dignité (g.), VIII, 96. 

Abbox. Poème historique dont ce 
moine est l'auteur. II, 385. 

.\bd-el-Kader. Date et circonstances 
de son avènement à la dignité d'émir; 
sa rupture avec la France, IX, 130,131. 
Sou portrait; sa vie: sa famille (g.), 
209 à 212. Opinion du général Duvivier 
sur Abd-el-Kader, XVI, 23. 
Voy. Armée d' Abd-el-Kader. 

Abdéra.me l''. 
Voy. Palmier d'Abdérame. 

Abdérame III. 
Voy. Bataille de Siniancas. 

ABnuL-MEDJiB.Caractèrede ce prince; 
son costume; tendance de son gouver- 
nement (g.), X, 78. Prodigalité d'Ab- 
dul-Medjib, XXVIl, 223. 

Abeille ( 1' ) . Réunion (pie l'on nomme 
ainsi aux Etats-Unis; une Abeille, ex- 
trait du livre d'Elisabeth Weiherel : 
le Monde, le vaste Monde, XXII, 50. 

Abeille perce-bois. Mœurs et ha- 
bitudes de cet insecte; ses curieux tra- 
vaux (g.), XXX, 332. 

Abeilles. Nombre d'œufsdelareine, 
III, 406. Abeilles domestiques; leups 
produits (g. 3), VII, 291. Espèces di- 
verses sauvages, 292. Opinion des an- 
ciens sur le mode de génération des 
abeilles, 302. Architecture et géométrie 
des abeilles (g. 1b), X, 4b, 47. His- 
toire des abeilles, XVII, 250. Abeille 
ouvrière; reine ou mère abeille; abeille 
mâle (g. 3|, 253. Travail des abeilles, 
306. Abeilles à Salsette et à Éléphanta, 
XX, 99. Nouvel épisode de l'histoire 
des abeilles, X.WI, 66. Les abeilles en 
Suisse, XXVII, 391 . 

Abeilles (les), apologue persan. IV, 
766. 

Aben-Ezba, commentateur juif. Son 
opinion sur l'origine du Pentateuque; 
détails sur sa vie; son traité sur les 
êtres animés, V, 164. 

Abjub.wion de Henri IV. Conférences 
préliminaires, IX, 71. Date et lieu de 
l'abjuration ; absolution prononcée à 
Rome; pyramide commcmorative (g.), 
72. 

Ablutions chez les musulmans. Puits 
et fontaines établis pour les ablutions 
(g. 2), m, 229. Comment dans le dé- 
sert on supplée à l'eau pour cette pra- 
tiipie, VI, 74. Analogie entre les ablu- 
tions des musulmans et les pratiques 
des premiers chrétiens, VIII, 167. 

Abolitio.n du servage en Allemagne. 
Statistique, XXV, 39. 

Abondance du gibier en Allemagne 
au siècle dernier. Une chasse de l'era- 
perenr François I"', eu 1735; une autre 
du roi de Naplos, en 1792, .\X1II. 1 1 . 

AnoiL-FÉnA, prince et historien mu- 
sulman. Date de sa mort; ses principaux 
ouvrages, I, 327. 
Voy. Pensées. 

AnorNE, "chef du clergé abyssin; 
quelles sont ses allributions et les con- 
ditions de son élection, XXIV, 128. 



Abou'Ttiiaib. 
Voy. Pensées. 

Abraham. Ville dont les musulmans 
lui attribuent la fondation, III, 131. 
Sa taille , suivant un académicien du 
siècle dernier, VII, 146. Sacrilice d'A- 
braham sur le mont Moria(g.). XVII. 
133. 

Abricotier. Pays dont cet arbre est 
originaire; contrées en France où sa 
culture est très-étendue, XXI, 198. 

Abrizzes. 

!'(;»/. Bergers des Abiuzzes, — Chiens des 
AbruEzcs. 

Absalon. Sa beauté corporelle; sin- 
gulière étude sur ses cheveux, par Sa- 
muel Bochart, XXVI, 190. 

Absents (Retour des) à Rome. Com- 
ment ils rentraient chez eux lorsqu'on 
les avait crus morts, VIII, 104. 

Abside de la cathédrale d'Angou- 
léme. Richesse de son ornementation ; 
dévastations successives dont elle a été 
la victime ; état actuel de cette abside 
(g.), XXX, 34. 

Absolution, Acquittement. Sens dif- 
férent de ces deux mots, VIII, 319. 

Abstinence religieuse. Autorité qui a 
été invoquée pour mettre la volaille au 
nombre des aliments maigres, VI, 298. 
Voy. Jours maigres. 

Abury (g.). Monument celtique dans 
le Willtshire; sa description; sa des- 
tination primitive selon le docteur 
Stuckeley, XXI, 383, 384. 

Abus de langage, XIX, 126. 

Abus (Contre l') des notes dans les 
livres, par M. S. de Sacy, XXVII, 11. 

Abution à feuilles de tilleul. Contrée 
dont cette plante est originaire; son 
emploi et sa culture en Chine, II , 63. 

Abydos. 
Voy. Table dWbydos. 

Abvssinie , ou Ethiopie. Considéra- 
tions générales sur cette contrée; son 
état ancien et son état actuel, VI, 249. 
La religion chrétienne en .-Vbyssinie, 
XXIV, 128. Réception d'un patriarche, 
XXVI, 195. Une chasse au léopard 
chez les Gallas (g.), XXVI, 408. 
Voy. Bachilo, — Cboa (Royaume de), — 

Législation des Abyssiniens, — Religion 

des Abyssijiiens, — Rois d'Abyssinie, — 

Voyage de M.M. Combes et Tamisier, — 

Voyage de M. Rocbet d'Héricourt. 

Abyssiniens. Origine qu'ils se don- 
nent; leurs moeurs, VI, 55. Une dan- 
seuse abyssinienne (g.), 36. Religion des 
Abyssiniens, 249. Costumes et usages 
militaires; soldat abyssinien (g.), XV, 
297. Ce qu'il en coûte aux dames d'A- 
byssinie pour devenir moins brunes, 
XXVI, 291 . 

Acacia (F) de Robin, au jardin des 
Plantes de Paris (g.). Age de cet arbre, 
XXII, 263. 

ACACI.4S. Essais faits pour utiliser 
l'écorcc de l'acacia vulgaire, II, 64. 
Pays où croît l'Acacia arabica; tannin 
ipië renferme sou fruit, III, 242. L'a- 
cacia sans épines: pépiniériste qui l'a 
obtenu de semis. XXI.\. 407. 

.-VcADÉMiE d'agriculture de Mœglin. 
Sou fondateur; date de son érection en 
académie, VHl, 39. 

Académie des Arcades, à Rome. 
Époque de sa fondation: but de ses 
travaux ; noms que prenaient ses mem- 
bres, XIII, 159. 



ACADÊSnE. - ADÉLAÏDE. 



Académie de Caen. Son origine; let- 
tres patentes qui lui sont accordées par 
Louis XIV, XXIX, 10. 

Académie celtique. Époque à laquelle 
elle fut instituée; ses principaux mem- 
bres; nature de ses travaux; mctlaille 
des membres de cette académie (g.), 
XIV, 13 à 15. 

Académie de la Cviisca, à Florence. 
Date de sa fondation ; ses attaques con- 
tre le Tasse, l\, I3S. 

AcADÉjiiE royale de danse. Date de 
sa fondation ; fragments des lettres pa- 
tentes, II, 2H. 

Académie d'écriture de Paris. Corpo- 
rations qui prirent ce titre à diverses 
époques, XXII, 168. 

Académie française. Sa fondation, I, 
170. Époque à laquelle le roi prit le 
titre de protecteur de celle compagnie, 
383. Relation d'une visite qu'elle reçut 
de Christine de Suéde, III, 46. Ré- 
ponse de l'Académie à un jeune prince 
qui prétendait succéder à Corneille, 
342. Origine des fauteuils de l'Acadé- 
mie, X, 16. A quelle occasion elle dé- 
cide qu'on devra la solliciter pour en- 
trer dans son sein, 340. Lieux de réu- 
nions et séances ; salle des séances au 
Louvre (g.), XIII, U4. 

Académie des Herculaniens. Époque 
de son inslilulion; but de ses travaux, 
XII, 17. 

Académie des inscriptions et belles- 
lettres. Sa fondation ; nom que lui don- 
nait Louis XIV; ses attributions primi-- 
tives, I, 170. 

Académie des sciences. Sa fondation 
par Colbert, I, 170. 

Académie des sciences , à Pélers- 
bourg. Époque de sa fondation ; sa di- 
vision en trois classes ; nombre de ses 
membres; son revenu annuel (g.), 
XVI, 323. 

Aa\DÉ}iiE des sciences morales et po- 
litiques. Sa fondation ; sa suppression ; 
son rétablissement eu 1832, I, 170. 

Académies italiennes. Titres singu- 
liers de quelques-unes des anciennes 
académies italiennes, XXX, 242. 

Acajou. Chiffre de son importation 
en Angleterre en 1829, I, 30. Son em- 
ploi industriel; ses variétés, V, 174. 

AcAU.4\, ou Macauhan, oiseau pro- 
phétique du Brésil. Son aspect ; sa de- 
meure ordinaire, XIX, 228. 

AccENTEiRS, oiseaux. L'accenfcur 
mouchet ; os du slernum et patte (g. 2), 
XX, 348. L'accen leur des Alpes; son 
nid (g. 2), 349. Oiseaux qui ont des 
points de ressemblance avec l'espèce 
(les accenteiirs (g.), 379. 

Ac.ciDE,NTs sur les chemins de fer et 
sur les routes ordinaires. Comparaison 
pour une période de seize années, 
XXVIII, 3b1. 

ACCLIMATATIO.N. 

Votj. Société zoologique d'acclimatation. 

Acclimatation et naturalisation des 
végétaux. Difficultés que rencontrent 
les essais de cette nature, XXVI, 86. 
Succès à obtenir edfcore, XXVIII, 91. 

AccLiiiATATioNS ( Principales ) des 
temps modernes, XXVI, 338. 

Accord des instruments de musique. 
Qu'il faut éviter ce charivari de notes 
aux personnes réunies pour un concert; 



anecdote racontée à ce sujet par Ful- 
1er, XX. 13. 

Accordée [V) de village, tableau de 
Greuze (g.), II, 193. 

Accroissements de la couronne de 
Russie. Leur caractère systématique ; 
étendue du territoire russe à différentes 
époques, VII, 2b4. Titres ofliciels des 
souverains russes an seizième siècle et 
de nos jours, 233. 

Accusés en Angleterre. Premières 
paroles que leur adresse le juge, IX, 
384. 

AcEiLLT (Chevalier d'). Son véritable 
nom de famille ; lieu et dates de sa 
naissance et de sa mort ; famille dont 
il prétendait descendre ; ses poésies : 
citations, XIX, 87, 88. 

AcHARD, chimiste. Ses travaux rela- 
tifs au sucre de betterave, III, 68. 

AcHEM. Situation géographique de 
celte ville ; son ancienne splendeur, 
XXII, 72. 

Achille. Sens symbolique de la fic- 
tion d'après laquelle il n'était vulné- 
rable qu'au talon, IX. 326. 
Voy. Bouclier d'Acliille. 

Achille et Briséis. peinture à Pora- 
péi (g.), VI, 16i. 

AciiMET (le Sultan) (g.). Ses pos- 
sessions dans les îles Comores, XXIII, 
239. 
Voy. Mosquée d'Aelimet. 

Acide carbonique. Sa nature chimi- 
que ; ses usages industriels , V, 1 03 . 
Autres détails" XXII, 326 à 328. 

Acide chlorhydrique. Sa composi- 
tion; appareil pour le préparer (g.), 
XXV, 139. 

Acide nitrique, ou eau-forte. Sub- 
stances dont il est formé ; appareil pour 
le préparer; ses différents usages (g.), 
VII, 112. 

Acide pectique. Chimiste à qui on 
en doit la découverte; son extraction; 
son utilité, III, 174, 175. 

.4cide prussique. Sa nature ; ses ef- 
fets: son emploi en médecine, IV, 291. 

Acide sulfhydrique. Sa composition; 
préparation de cet acide (g.), XXV, 87. 

.\ciDE sulfurique. Son composé ; 
usage de l'acide sulfmique ; curieuses 
opérations chimiques dont il est la base 
(g.), X.XIII, 144. 

Acier. Comment il se fabrique ; ses 
différentes espèces, III, 261. De sa fa- 
brication en Europe, XV, 6 1 , 341 ; XVI, 
37, 98. Origine de la fabrication de 
l'acier en France ; provinces où elle se 
propagea très vile, XXI, 91. Nouvelle 
fabrication de l'acier, X.XV, 243. 

AcLNETUM (F). Famille à laquelle ap- 
partient ce végétal (g.); sa floraison 
particulière, XXI, 281. 

Acox, ou pousse-pied. Usage de cette 
espèce (l'emnarcation (g.), XI, 236. 

AçoREs. Origine du nom de ces îles, 
IV, 6. Fertilité de leur sol; nombre 
d'îles dont se compose l'archipel des 
Acores ; leur population totale, XXIX, 
183. 

Acoustique. Théorie de l'origine du 
son ; observations nouvelles par M. Ter- 
quem, XXVII, 53. 

.■VcnopoLE de Chéronée (g.|. Restes 
de cet édiUce, XXVIII, 232. 



Acropole d'Orcliomène. Ses ruines 
(g.), XXII, 232. 

AcROPOLis d'Athènes. Son aspect ; 
débris qu'elle renferme (g.), VI, 37. 

Acte additionnel aux constitutions 
de l'empile français. Dispositions prin- 
cipales ; chiffre des votes, III, 367. 

Acte do justice de Trajan, VII, 320. 

Acte de l'autorité royale en France 
le plus ancien. Époque à laquelle il re- 
monte ; son signataire, XXI, 42. 

Acte diplomatique (le Plus ancien) 
de l'Europe, XXIV, 350. 

Actes de l'état civil. Actes indiqués 
sous ce nom ; règles générales, VII, 
211. Déclarations des naissances; actes 
de mariage; pièces à produire pour 
leur publication, 306. Actes de décès; 
formalités pour les obtenir, 307. 

Acteurs français de la fin du dix- 
huitième siècle ; note d'Hérault de Sé- 
chelles sur les qualités de quelques-uns 
des plus célèbres, V, 108. 

Acteurs grecs et romains. Slasqnes 
dont ils f;iisaient usage (g. 6), III, 268. 
Acteur jouant le personnage de Silène ; 
une répétition dans le posiscenium ; 
scènes de théâtre ; costumes ; troupe 
d'acteurs (g. 8), 269 à 271. 

Acteurs (les) improvisés. Composi- 
tion et dessin de Fragonard (g,), XVII, 
289. 

Action (!'). Réflexions de Bossuet, 
Vlil, 76. 

Action (Belle) d'un domestique noir, 
XXII, 393. 

Activité (Statue de 1') , par Carle- 
lier, II, 98. 

Adagia (les). Savant à qui l'on doit 
ce curieux recueil ; nombre infini de ses 
éditions, XXIII, 146. 

Adalbert (Saint), évèque de Prague. 
Son hymne au Christ, V, 226. 

Adam, premier homme. Élymologie 
de son nom, donnée par un linguiste, 
V, 110. Sciences qu'il possédait suivant 
certains commentateurs juifs, 163. Sa 
taille suivant un académicien du siècle 
dernier. Vil, 146. Tradition mahomé- 
taue sur Adam, X, 12. La première 
femme d'Adam, XXII, 238. 
Voy. Pic d'Adam. 

Ad,v.m après la mort d'Abel, VII, 363. 

Adam de la Halle, surnommé le 
Bossu d'.4rras, poète. Sa comédie le Jeu 
du Pèlerin, III, 126. 

Adam (Thomas). 
Voy. Pensées. 

.\i).uiAouA (F). Notions sur ce 
royaume de l'Afrique centrale ; le pays 
des Moiisgou ; un chef moùsgou (g.); 
le village de Muglebu (g.), X.XVI, 83 
à 86. 

Ad;Vnson. Lieu et date de sa nais- 
sance ; détails donnés par Georges Cu- 
vier sur la vie et les travaux de ce na- 
turaliste, III, 142, 143. Ses observa- 
tions sur le baobab, V, 280. 

Addison. Date de sa mort, I, 159. 
Service qu'il a rendu à la mémoire de 
Millon, II, 31. 
Voy. Pensées. 

Adélaïde (Sainte) de Hongrie, vitrail 
de la collogialf. d'Eu, d'aines les car- 
tons de M. Achille Devéria (g.), XII, 
357. 



ADENtS. - AGRICULTEUR. 



Adenks, roi des niénesliels à la cour 
de Philippe le IlarJi. Lieu de sa nais- 
sance ; ses poèmes, V, 378. 
Voy. Berlhe aux grands pieds. 

4DIEL-X (les), tableau par Decaisne 
(g.), XVI, 97. 

Adieix (les) tableau de Tidemand, 
XXIV, 345. 

AniEix à la vie, poésie de Surrey, 
XI, 3bi. 

AniEix à une jeune mariée, poésie 
de -M. Victor Hugo, XIV, 343. 

Adieux de Henri Percy à sa femme, 
fragment d'une tragédie de Shaks- 
peare, XVI, 97. 

Adieux du Klephte, poésie romaique, 
IX, 237. 

Adjmir. 
Voy. Temple d'Adjniir. 

Adler (Philippe), graveur. Date et 
lieu de sa naissance ; ses œuvres prin- 
cipales; son monogramme, III, 78. 

Administbateirs. Règle de conduite 
à observer dans les fonctions publiques, 
XXIV, 1 1 1. 

Admimstratiox civile de TÉgypte en 
1836. Son organisation; divisions ad- 
ministratives; fonctionnaires; corpora- 
tions d'ouvriers, IV, 3b0. 

Administration de renregistrement 
et des domaines, en France. Ses attri- 
butions, II, 38. 

Administration forestière en France. 
Son personnel ; division du sol forestier 
dans ses rapports avec la marine ; frais 
de service en 1835, III, 195. 

Admiration (Sur le sentiment de 1') 
dans la vieillesse, anecdote, XXV, 144. 

Adonis (Statue d'). par Thorwaldsen, 
IV, 260. 
Adoption. 

Voy. Actes de l'état civil. 

Adoration (T) des bergers, tableau 
de Ribera (g.). H, 353. 

Adrien, empereur romain. Sa con- 
duite envers Apollodore de Damas, II, 
22. Son portrait ; ses voyages dans 
l'empire (g.), IV, 22. Cause de sa 
haine contre Apollodore de Damas, V, 
169 Date de sa mort; condition qu'il 
imposa à Anlonin en l'adoptant, VI, 
12. Cheval d'Adrien, VIII, 59. Véné- 
ralion de cet empereur pour la mémoire 
de Jésus-Christ, X, 250. 

Adversité. Sentence sur l'adversité 
extraite de la dixième séance de Ha- 
riri, X.W, 50. 

Adversité et prospérité (g. 2), XXII, 
228, 229. 

AÉRAGE des habitations. Causes qui 
contribuent à vicier l'air des apparte- 
ments ; dispositions propres à le renou- 
veler; mode de ventilation (g. 6), 
XVIII, 34 à 36, 62. 

Aérolithes. Origine incertaine, I, 
235. Aérolithe qui tomba aux pieds de 
■l'empereur Maxunilieu, IV, 7. 

AÉROSTATION. 

Voy. Ascensions aérostatiques, — Ballons. 

AÉROSTATS et aéronefs. Différence 
entre ces deux appareils de la locomo- 
tion aéiienne. XU, 145. Nouveaux prin- 
cipes de navigation aérienne, 157, 166. 
Premièvcs ascensions aérostaliques , 
XV, 257. Tentatives et expériences, 
XXI, 223. Barque inventée par Lau- 



rent de Gusinao pour s'élever et se di- 
riger dans les airs (g.), 224. Vaisseau 
volant de Blanchard (g.), 267. Le vo- 
lomanisle (g.). 300. Poisson aérosta- 
tique enlevé à Plazeutia (g.|, 301. Ex- 
périence aérostatique faite en 17S4, à 
Saint-Cloud ; noms des voyageurs aé- 
riens, 324. Autre expérience à Dijon, la 
même année (g.), 325. 

AÉR0STIERS. Compagnies d'aérostiers 
aux armées, sous la république, XII. 
157, 264. 

.\ÉR0T0NE de Ctésibius. Description 
de cet instrument par Philon de By- 
zaïice, XVI, 295. 

.\eshnes. Une des trois espèces d'in- 
sectes appelés demoiselles ; leur carac- 
tère distinctif, VI, 239. 

Affections (Besoin d')^ Anecdote 
sur un enfant et sa poupée, III, 342. 

Affiche d'araphithéàlre. à Pompéi, 
III, 331. 

Affiche (une) de recruteurs de l'an- 
cien temps, XXX, 1 31 . 

Affiches (les) de spectacle. Frag- 
ment du Tableau de Paris, de Mercier. 

XV, 232. 

Affiches (Vieilles). Spécimen d'af- 
fiche de Crazy-Crow. musicien irlan- 
dais (g.), XXVI, 352. 

Afficheirs (les) sous l'ancien ré- 
gime. Estampe satirique du temps de la 
régence ; législation sur les aflicheurs 
(g.), XVIII, 187, 188. 

.\ffi.nerie de fer. Théorie de la fa- 
brication du fer ; détails techniques 
(g. 2), XVI, 364. 305. 

Affinité chimique. Moyen de la dé- 
terminer par la pile de Volta. XXVII. 
115. 

AffraiNcuissement de la Grèce mo- 
derne. Si les souvenirs de l'ancienne 
Grèce y ont eu part. Vil. 314. 

Affranchissement des serfs. Louis X 
affranchit les serfs de ses domaines, I, 
175. Privilège accordé aux serfs qui 
entraient dans les ordres, V, 135. 

Afrioce. .ancienne civilisation de ce 
pavs, VII. 26. Géographie de l'Afrique 
d'après Ptoléinée ïg.), XXIV, 351. 
Études sur quelques contrées de l'A- 
frique, XXVIII, 22, 53, 86. 
Voy. Conquête de r.\fnque romaine, — Rois 

d'Afrique. 

Aga (1') des fêtes noires, XIX, 255. 

.\gami, oiseau. Description (g.), I, 
133. Noms qui lui ont été donnés par 
divers naturalistes ; classe à laquelle il 
appartient ; modulations de son chant 
exprimées en musique (g.), XI, 386. 
Atlachemeul de l'agami pour l'homme, 

XVI, 238. 

Agapet, diacre de l'église de Con- 
stanliuoplc. 
Voy. Pensées. 

Agaric phosphorescent. Pays oii l'on 
trouve celle production végétale; sa- 
vant qui l'a décrite, XXIII, 199. 

Agasias, sculpteur grec. Statue cé- 
lèbre dont il est l'auteur, I, 410. 

Agassiz. 
Voy. Hôtel dos Neucliàtelois. 

Agatabciiis , peintre grec. Poète 
sous la direction duquel U se forma, 
III, 267. 

Agate antique, sur la couverture 



d'un manuscrit du liuilièrae siècle ; 
sujet (g.), XIII, 297. Aulre explica- 
tion, 408. 

Agates (les). Leur classement en 
minéralogie; l'onvx ; le sardonvx , 
XXII, 203. Agate zonée (g.), 204. 
Agate œillée , agate ponctuée , hélio- 
trope (g.), 256. .\gales jaspée, mous- 
seuse, arborisée (g. 3), 343. Pierre de 
Florence (g.), 368. L'art de tailler et 
de polir les agates ; tour à polir les 
agates (g.), XXIV-, 376. 

.\gatiiias, poète grec. Épigiamme 
sur la réponse d'un astrologue. V, 279. 
Son Histoire de l'empereur Justinien. 
X, 358. 

Agatiio.n, poète grec. 
Voy. Pensées. 

Agave d'Amérique. Sa culture dans 
quelques départements méridionaux de 
la France: son utilité; ses variétés (g.). 

1, 184. 

Age de quelques arbres. Citations, 
XXIX, 191. 

Age des monuments. Difficile à re- 
connaître; observations à faire pour 
éviter des erreurs, XVI, 367. 

Age d'or , fragment d'un poème 
d'Hésiode, 'V, 96. 

Age d'or, dessin de Flaxman, V, 96. 

Age (l'J d'or des sauvages, XXVI, 
238. 

Age (!') d'or, tableau de Benjamin 
West (g.), XIV, 161. 

Age (le Second). Difficultés qui se 
présentent pour commencer l'instruc- 
tion des eniants à cette période de leur 
vie, XXVll, 351". La mère préside à la 
naissance intellectuelle (g.), 352. 

Age (1') MUR, composition et dessin 
de Tony Johannot (g.), XX, 209. 

Agénois. Réunion de ce pays à la 
couronne de Navarre, VII, 221. 

Agents de change de Paris. Messe 
qu'ils étaient en usage de faire dire 
avant la révolution. Vil, 224. 

Ages (les). L'Enfance (g.), XX, 1, 

2. La Jeunesse (g.), 105. L'Age mûr, 
(g.), 209. La Vieillesse (g.), 313. 

Ages (les). Tableau philosophique et 
moral ; la double échelle des âges (g.), 
XIII, 341 à 345. 

Ages d'or (les Trois), par M. Ville- 
maiu, XIX, 239. 

Agiotage sur les tulipes, en Hol- 
lande, IV, 286, 287. 

Agordo. Situation de ce bourg ; ri- 
chesse de son territoire ; le pont Alto 
(g.), IX. 296. 

Agotes. Pays oii ils vivent ; origine 
qu'on leur suppose. IX, 295. 

Agrafe de l'empereur Charles-Quinl. 
Description de ce bijou (g.), XIV, 176. 

Agrafe de Louis IX , le jour de ses 
noces (g.), X, 104. 

Agrafes au moyen âge. Noms qu'on 
leur donnait ; luxe d'ornement de ces 
bijoux, X, 101, 

Agrandissements successifs de la 
France depuis la Ifbisième race, I, 74. 

Agricola (Georges). Métal qu'il dé- 
crit, VII, 184. 

Agriculteur, Asronome, Cultiva- 
teur. Délinilion de cliacun de ces mots, 
XVUl, 235. 



AGRICULTURE. - AKHAL-TRIKHÈ. 



8 



AcRicuLTi'nE. Définition de celle 
science par Allirecht Tliaer, VIII. 50. 
Progrès à faire eu agriculture, XXVIII, 
110. 

AGRicixTunE de l'Egypte. Semailles, 
labour, etc.; un moulin (g,), IX, 20. 
Procédés agricoles, XV, U4, 247. 
Voy. Irrigation en Egypte. 

.AoRiciLTinE de la France. Super- 
ticie dus Icrres labourables ; tableau de 
la coMSOMinialion annuelle en grains, 
VI, 262. Stalistiiiue des récoltes de di- 
verses natures ; cbiffre de la population 
agricole, 263. Détails comparatifs entre 
lagricullure de la France et celle de 
l'Angleterre, XIII, 407. Exposition des 
produits de l'agriculture en 1849, 
X'V'II, 241, 250. Cec[u"on laisse perdre 
en agriculture, XXVII, 197, 246. 

Agricultibe de la Grande-Bretagne. 
Ses produits comparés à la population, 
I, 39. De rasdeulture en Angleterre 
et en France,'XIIl, 407. Quantité d'a- 
cres de terre cultivées en Angleterre et 
on Irlande, XIV, 40. Laboureurs au 
quatorzième siècle en Angleterre ; char- 
me en usage alors (g.), 407. 

.\r.nicii,TiRE du royaume de Va- 
lence. Richesse des "cultures de ce 
royaume; protection que la législation 
du" pays donne à l'agriculture, III, o9. 

AcRiGEXTE. Nom grec de cette ville; 
Ivpe qu'elle plaçait sur ses monnaies 
("g.|, VI, 16. i-es fortifications, IX, 156. 

Agrioxs. Caractères distinctifs de 
ces insectes; leurs larves, VI, 2-39. 

AoRippixE, femme de Gerraanicus. 
Étude sur cette femme célèbre. XXIX, 
223, 234. 

Agrippine portant les cendres de 
Germanicus. Statue par J.-L. Maillet 
(g.), XXIX, 224. 

Agro.nome, Cultivateur, Agriculteur. 
Sens que l'on doit donner à chacun de 
ces mots, XVII, 235. 

Aglador (T), porteur d'eau de Li- 
ma. Conditions attachées à ce privilège 
(g.), XXII, 105, 106. 

AccATKROs, porteurs d'eau à Quito 
(g.l, XIX, 20. 

AuMED, bey de Constantine. Sa dé- 
fense dans cette place, VI, 114. 

Aiirx. Situation de cette ville; ruines 
de son monastère (g.), XV, 15, 16. 

Aides. Droit fiscal sous l'ancien ré- 
gime ; matières qui y étaient assujet- 
ties ; Cour des aides, V, 227. 

Aigle. Lutte de l'aigle à tète blanche 
et du faucon pécheur (g.), I, 32. Oi- 
seau que Franklin aurait préféré à l'ai- 
gle pour les armoiries des États-Unis, 
III, 62. Mode de son vol, VI, 1 1 . Rang 
que les naturalistes lui donnent parmi 
les oiseaux de proie, 135. L'aigle à 
queue étagée (g.), XXX, 89. 

.\iGLE 0'). Constellation, III, 190. 

AiGi.E d'ime légion romaine. Com- 
ment elle se portait: métal qui la for- 
mait : culte qui se rattachait à cet in- 
signe Ig.), II, 386. Origine de l'aigle 
romaine, VI, 329. 

Aigle (1) et la Colombe, fable par 
Goethe, XIX, 296. 

Aigle (Patience d'un) blessé, XXI, 
M6. 

.\igle (l'i sauveur, anecdote per- 
sane, XXVI, 7. 



.\igrettes. Oiseaux qui fournissent 
ces plumes ; forme qu'on leur donne 
pour la parure, VII, 171, 172. 

.\igu.\des (les) . Nature de leurs eaux, 
XXI, 351. 

AiGiES-MoRTEs. Erreur de géogra- 
phie historique concernant cette ville, 

II, 298. Son ancien port, 299. Une 
porte d'Aignes - Mortes ; ses fortifica- 
tions (g.), IX, 28. Vue de ses mu- 
railles; quelques détails sur l'origine 
de cette ville (g.), XV, 121. 

Voij. Bourguignons salés , — Statue de saint 
Louis à Algues-Mortes. 

Aiguière arabe. Son usage général 
dans la maison des riciies familles ; une 
aiguière du seizième siècle (g.), XXIII, 
315. 

Aiguière de Gnevton à l'Exposition 
de 1855 (g.), XXIli, 341. 

Aiguière du seizième siècle. Artiste 
célèbre à qui elle est attribuée ; des- 
cription de cette pièce précieuse (g.), 
XVIII, iOO. 

Aiguière en étain du seizième siècle. 
Son auteur (g. 3), XX, 212. 

Aiguille aimantée. Navigateur qui 
en observa le premier les variations, 

III, 315. 
Voij. Boussole. 

Aiguille basaltique de Sain le- Hé- 
lène ; explication de sa formation (g.), 
IX, 217. 

Aiguilles (Fabrication dos), I, 187. 
Masque à l'usage des ouvriers en ai- 
guilles, X, 344. Visite dans une fa- 
brique d'aiguilles, XVIII, 322. Hisloirc 
et industrie des aiguilles en France, 
323. Détails techniques des opérations 
de leur l;d)rication (g. 7), 324 à 328. 
Procédés nouveaux et suite des opéra- 
tions de la (iibrication des aisuilles 
(g. 5), 364 à 368. 

Aiguillettes de la cavalerie. Leur 
origine, I, 350. 

Ail. Différence entre l'ail du midi et 
l'ail du nord ; moyen d'en faire dispa- 
raître l'odeur, XI, 74. 

Ailes (les) de l'àme. .\llégorie de 
Platon (g.): analyse de cette œuvre, 
XXIV, 121.' 

Ailes (les) d'Icare, nouvelle, XV, 
154, 165, 170. 

AiLLY (le cardinal Pierre d'). Pré- 
diction singulière qu'il fit en l'an 1414, 
XXIII, 171. 
Voy. Pen.sées. 

Aimant. Origine de son nom ; anti- 
quité de ta connaissance de ce minéral 
chez les Chinois, III, 341, 342. Obser- 
vations anciennes sur l'aimantation na- 
turelle du fer, XIX, 327. Idée d'une 
correspondance lointaine à l'aide de 
l'aimant (1626), XXIII, 315. 
Voij. .\iguille aimantée, — Boussole, — Cliars 

magnétiques. 

Ain (Département de 1'). .4ncienne 
province comprise dans ses limites, I, 
74. 

AiNAV (Quartier d'), à Lyon. Origine 
de son nom ; église Saint-Martin d'Ainay 
(g.), XXI, 289. 

Ainsi va le monde , croquis à la 
plume par Jacques Prévost, peintre du 
seizième siècle (g ), XXV, 316. 

Air. Sa composition ; chimiste qui le 

premier en a fait l'analyse; expérience 

1 de Lavoisier; appareils "(g. 6), VI, 343, 



344. Procédés indiqués par Newton 
pour reconnaître ls( couleur de l'air, 
VII, 3. Pression de l'air sur le corps 
de l'homme, IX, 59. Expérience de 
Toricelli, qui détermina la pesanteur 
de l'air ; de quelques pliénomènes pro- 
duits par la pesanteur de l'air, X, 283, 
284. Humidité de l'air; quantité de va- 
peur d'eau qu'il renferme, instrument 
pour la mesurer (g.), XI, 74. Effets 
produits par l'air, XIV, 37. 

Air méphitique. Effets singuliers 
qu'il produit sur le cerveau, H, 55. 

Airs nationaux. A quelles infinences 
diverses ils sont dus; airs nationaux 
d'Angleterre, d'Ecosse, d'Espagne, de 
France, d'Irlande, de Pologne, de 
Suisse, H, 230. 

Voy. Bannocldjuni , — BarcaroUes , — Char- 
mante Gabrielle , — Marseillaise , — Ranz 
des vaches, — Vive Henri IV. 

Airs rustiques. Composition et dessin 
deFreeman (g.), XVHI, 337. 

Aisne (Département de 1'). Province 
ancienne dont il fait partie, I, 74. 

AivAsovsKi, peintre russe. Son ta- 
bleau : Café turc à l'île de Rhodes (g.), 
XXV. 365. 

Aix (Bouches-du-Rhùne). Procession 
instituée au quinzième siècle dans cette 
ville, IV, 179. Statue érigée par Aix 
au roi René, VIL 24. Nom romain de 
cette ville ; tombeau romain tpii y fut 
découvert (g.), 126. Divertissements 
préparés à Aix pour Louis XIII (g.), 
X, 13. Musée; son emplacement (g.), 
XII , 369. Personnages célèbres qui 
sont nés à Aix, 370. Les jardins du roi 
René, près d'Aix (g.), XX, 33. 
Voy. Arc de triomphe ou porte d'Aix. 

Aix-la-Chapelle. Chef-lieu du dé- 
partement de la Roèr; rang que lui 
donna Charlemagne parmi les villes 
des Gaules, I, 113. Souvenirs histori- 
ques qui se rattachent à Aix-la-Cha- 
pelle; aspect tout moderne de cette 
ville (g.), XXVII, 260. 
Foi/, Cathédrale d'Aix-la-Chapelle, — Congrès 
d'Aix-la-Chapelle, — Eaux minérales d'Aix- 
la-Chapelle, — Traité d'Aix-la-Chapelle. 

Ajaccio. Situation topographique de 
cette ville ; son rôle historique ; port 
d'.4jaccio (g,), XII, 189. Autres détails 
sur iVjaccio, XIX, 132. Vue de la ville 
(g.), 133. 
Voy. Ciilonne de Napoléon à Ajaccio,— Grotte 

de Napoléon. 

Ajonc d'Europe. Lieux où il croît; 
description de cet arbrisseau ; son uti- 
lité (g.), III, 340. 

Ajourneme.nts (les), par Christian- 
Félix Weisse, XXIX, 134. 

.\kalis, prêtres de la religion des 
Sikhcs ; costume , mœurs et croyances 
des .\kalis (g.), IV, .372. .\kali lançant 
un disque (g.), X.\II, 272. 

AKnAR-KiiAN, fils de Dost-Mobam- 
med-Klian. Sa conduite dans l'insurrec- 
tion de Caboul en 1841, XI, 85. 

A-Kempis.. 
Voy. Imitation de Jésus-Christ. 

Akenside, poète anglais, auteur des 
Plaisirs de l'imagination. Date de sa 
mort, I, 167. 

Akerhald, orientaliste..sucdois. Ses 
recherches sur la pierre de Rosette, 
VII, 39. 

Akiiai.-ïrikiié. Époque présumée de 
la fondation de celte ville; sa situation 
géographique ; ses nombreuses anti- 



ALAIS. - ALIÉNATION. 



qtiilés du moyen âge (g. 3), XXIV, 
338. 

Alais. 
Voij. Chemin de fer d'Alais. 

A LA NATiiiF. (g.), tableau de J. de 
Sève, peintie du dix-liuitième siècle, 
XXIX, 49. 

Alaric. lialaille où il perdit la vie, 
VI. 35. Obstacles qu'il éprouva lors- 
qu'il voulut envahir la Sicile, XX, 87. 
Voij. Code TModosien. 

Al.\ry (l'Abbc). Club célèbre qu'il 
a fondé ; époque de sa mort, XII, 263. 

Ai.AvoiNE, architecte. Travail dont 
il fut chargé pour la cathédrale de 
Rouen, I, 14. Projet de fontaine mo- 
numentale dont il donna les dessins, 
II, 160. 
Voij. Colonne de Juillet. 

Albanais. Détails donnés sur eux 
par lord Byrou (g.), VI, 128. 

Albane 11'). Ses maîtres; ses con- 
disciples ; date de sa mort, I, 287. Sa 
liaison avec le Dominiquin, III. 282. 

Alb.vme. GéogTaphie. population et 
administration de cette contrée, VI, 
128. Une vue dans le Balkan (g.), XII, 
210. 

Albant, ville de l'État de Xew- 
York ; époque de sa fondation ; popu- 
lation ; principaux édifices ; description 
d'un bac employé pour le passage de 
IHudson à Albany (g.), V, 3.53. 

.\lbant (Duc d'), frère de Jacques III. 
Château où il fut enfermé : son évasion, 
XIV, 63. 

Alba.\y (Comtesse d'). Son surnom 
à Rome, VII, 278. Lieu de sa nais- 
sance ; ses trois mariages, XIV, 257. 

Albâtre. Éléments et formation de 
cette substance, V, 253. Son emploi, 
256. Variétés d'albâtres ; albâtre orien- 
tal (g.), XXI, 216. 

Albert le Grand. Causes de la po- 
pularité de son nom ; lieu et date de sa 
mort. IV. 275. Place où il professait à 
Paris, 283. 

Albigeois. Inquisition établie par le 
pape pour combattre leur hérésie, IX, 
291. 

Albinisme. Définition de ce phéno- 
mène physiologique chez l'homme et 
chez les animaux, III, 58. Si les cas 
d'albinisme sont plus rares chez les 
animaux domestiques que chez les ani- 
maux sauvages, X, 321 . Exemples d'al- 
binisme, 394. 
Voy. Éléphants blancs, — Singe albinos. 

Alboin, roi des Lombards. Sa mort 
violente, I, 167. 

Albret (Maison d'). Son origine; 
ses alliances ; ses possessions, XVI, 34. 
Voy. Henri IV. 

Albret (Charlotte d'), duchesse de 
Valentiuois. Quelques détails sur sa 
vie ; éjjoque do sa mort ; lieu de sa sé- 
pulture, XXII, 301. 

Album du baron de Burkana, III, 50. 

Albums. Leur usage dans l'antiquité, 
XIll, 240. 

Alcalis artificiels. Savant qui a 
donné une méthode générale pour leur 
composition; résultats déjà obtenus, 
XXX, 159. 

Alcazar de Ségovie. 
Voy, Château de Ségovie. 



Alchimie. Noms divers qui lui ont | 
été donnés; utilité des travaux aux- 
quels elle a donné lieu, I, 93. Noms 
qu'elle donnait aux métaux; signes 
symboliques sous lesquels elle les re- 
présentait (g. 7), II, 124. 

Alchimiste (1). Comédie de Ben 
Johnson ; plan de cette pièce ; une 
scène (g.), XVII, 17, 18. 

Alchimistes. Noms divers qu'ils se 
donnaient, I, 93. Célèbres alchimistes ; 
utilité de leurs travaux, 94. 

Alciat, jurisconsulte. Université de 
France où il vint enseigner, V, 367. 

Alcibiade. Portrait qu'il doune de 
Socrate, XXI, 7. 

Alcobaça. 
Voy. Monastère d' Alcobaça. 

Alcool. Son rôle dans la composi- 
tion des boissons spirilueuses, IX, 2. 

Alcoves et ruelles au dix-septième 
siècle. Une ruelle à cette époque, par 
Jean Lepaiillre (g.), XXVII, 97. 

Aldonna . princesse lithuanienne. 
Résultat politique de son mariage avec 
le roi de Pologne Casimir le Grand, 
VIII, 231. 

Alectryom.\ntie (I'). Science de la 
divination par lettres; son ancienneté, 
XXIV, 171. 

Alençon. Ses fortifications au moyen 
âge; château qui en faisait partie (g.), 
XV, 193. 

Aléoutes. Un divertissement dans 
les îles Aléoutiennes, VIII, 30. 

Aleria. Ancienne capitale de la 
Corse. Son histoire; aspect actuel de 
l'emplacement que cette ville a occupé 
jadis, IV, 314. 

Alerte à Paris au temps des Bour- 
guignons. Récit par un chroniqueur du 
temps, XV, 275. 

ALEX.VS-DRE dit le Grand, roi de Ma- 
cédoine. Lieu et date de sa mort ; âge 
où il mourut, 1, 238. Coutume barbare 
qu'il interdit aux Bactriens, III, 50. 
Char funèbre et cérémonies des funé- 
railles d'Alexandre (g.), VI, 9. Édit de 
ce prince sur la reproduction de son 
image, IX, 188. Temple célèbre qu'il 
essaye de reconstruire, X, 34. Itiné- 
raire d'Alexandre dans sa conquête de 
l'Asie, XV, 239. 

Alexandre, tragédie de Racine. 
Comment elle causa la brouille de Mo- 
lière et de Racine, I, 383. 

Alexandre I"^"", empereur de Russie. 
Anecdote sur ce prince, Napoléon et 
Talma, IV, 143. Taillem- de plumes 
d'Alexandre, X, 6. 
Voy. Colonne Alexandrine. 

Alexandre III, pape. Hommage que 
vient lui faire dans la cathédrale de 
Saint-Marc l'empereur Frédéric Barbe- 
rousse, VI, 233. 

Alexandre MI, pape. Son lombcau, 
II, 293. 

Alexandre de Bernay. 
l'oy. Alexandriade. 

Alex-vndhe de Berneval. L'un des 
auteurs de Saint-Ouen de Rouen ; son 
tombeau, VllI, 270. 

Alexandre Micii.\ELO\nTZ , tzar de 
Russie. Circonstances de son mariage, 
VI, 48. 

Alexandrette. Avenir réservé à 



cette ville : son climat insalubre, XXV, 
341. 

Alexandriade, poème de Lambert 
li Cors. Analyse succincte, IV, 98. Con- 
tinuation ou suite de ce poème par di- 
vers poètes, 99. 

Alexandrie en Egypte. Quelques 
détails sur celle ville par MM. Combes 
et Tamisier, VI, 54. Vue d'Alexandrie ; 
ses deux ports ; ses principaux édifices ; 
la ville turque; le quartier franc (g.), 
A'III, 405, 406. Caractère européen de 
cette ville ; aspect extraordinaire de ses 
environs, XXV, 343. 
Voy. Arsenal d'Alexandrie, — Bibliothèque 

d'Alexandrie , — Colonne de Pompée , — 

Phare d'Alexandrie , — Prise d'Alexandrie. 

Alexis III l'Ange, empereur d'O- 
rient. Son usurpation; sa fuite, IX, 
149. 

Alexis IV le Jeune , empereur d'O- 
rient. Anpel ([u'il fait aux croisés : sa 
mort, IX, 149. 

Alfred le Grand , roi d'Angleterre.. 
Surnom qui lui fut donné : date de sa 
mort, I, 320. 

Algazelle. Caractères dislinctifs de 
cet animal d'Afrique, VIll, 274. 

Algèbre. Époque de la publication 
du premier livre sur la science algé- 
brique, IV, 7. Par qui fut inventée 
l'application de l'algèbre à la géomé- 
trie, V, 367 : XVI, 373. Savant qui in- 
troduisit l'algèbre chez les chrétiens 
d'Occident, VII, 107. 

Alger. Vue de la ville et du port 
(g-), IL 4. 
Voy. Bombardement d'Alger, — Conquête 

d'Alger. 

Algérie. Genre de clôture des mai- 
sons de campagne. V, 150, Relations 
primitives entre l'Algérie et la France, 
XXIV, 279, L'Oued^n-Nsa : parcours 
de cette rivière, XXVII, 76. Gardheia 
(g.), 77. 
foy. Corps indigènes de l'armée française en 

Algérie , — Richesses minérales de l'Algé- 
rie, — Villes de r.\lgérie. 

Algésiras. Combat naval livTé en 
vue de cette ville, III, 118. 

Aliivjibra , à Grenade. Aspect de 
cet édifice. V, 108. La salle de justice 
(g.), 109. Description, 110, 305. Visite 
qu'un roi de Maroc a faite à l'AUiam- 
bra depuis que les Mores ont été ex- 
pulsés d'Espagne, 306. Roi qui a bâti 
ce palais; ses divers noms, XVIII, 
21 1 . Sculptures de lAlhambra ; frag- 
ments |g.|, XXV. 57. Une des portes 
intérieures de l'Albambra (g.), 329. 
Voy. Vase de l'Albambra. 

Ali. calife. Sa parenté et son al- 
liance de famille avec Mahomet; sa 
vaillance, III, 387. Ses droits à la suc- 
cession du prophète , par qui il en est 
exclu ; sa mort, IV, 38. 

Ali, pacha de Janina, dans un caïqiie 
(g,), IX, 32, Origine d'Ali-Pacha: sa 
haute fortune; luxe qu'il déployait; 
dernière scène de la vie de ce prince ; 
sa mort, XII, 137, 138. 

Alibert. 
Voy. Pensées. 

Alicante (g.). Aspect de'cet le ville; 
son commerce. XXII. 221. Imiun-lauce 
d'Alicante comme poslo mililaire: son 
port ; sa population industrieuse ; fon- 
taines à Alicante (g.). XXVIII, 141. 

Aliénation mentale. Nombre des 



ALIÉNÉS. - AMATEURS. 



aliénés admis à Bicétie par suite d'ex- 
cès de boissons, IX, 71 . 
Voy. Fous. 

Aliénés (les). Un ancien hôpital 
d'aliénés, XXX, 9i. Stephansfekl ; 
Bad-P.oU, 113. Gheel, 174. 

Alioesients do men-hiis. Destina- 
lion qu'on leur suppose; alip-nements 
de Cainac et d'Ardeven (g.). Vil, 4, 5. 

Aldie-mation des sauvages, XXV. 
21. 

Aliments de l'homme. 
Voy. Cuisine, — Falsifications ei altérations 
des aliments, — Repas. 

Aliments maigres. 
Voy. Abstinence religieuse. 

Aliments végétaux. Besoin excité 
par leur usage exclusif, \W, 338. 

Aliscuips (les). Aspect de ce lieu 
de repos à Arles; tombes antiques que 
l'on y trouve encore (g.), XXV, 72. 

Alix de Bretagne. Son mariage avec 
un prince français : son costume d'a- 
près un ancien vitrail (g.), XII, 405. 

Allah. Signiûcation de ce mot ; 
symbole qui s'v rapporte, VIII, '•295! 
296. 

Allaiiabad, ville de l'Inde anglaise. 
Son ancienne splendeur : son état ac- 
tuel; le fort d'AUahabad (g.). XXVI, 
180. Les jardins du sultan Khosrou 
(g.), 181. 

Allard (le Général). Ses services 
auprès du roi de Lahore (g.), IV, 3. 
Ordonnance du roi Louis-Philippe qui 
lui conserve sa qualité de Français, 5. 

Allées couvertes. Constructions gau- 
loises : allée couverte à Baveux (Maine- 
et-Loire) (g.), VII, 5, 6. Autres détails 
sur ces monuments, XIII, 293. Allée 
couverte de l'île de Gavrinnis (g.), 
294. 

Allées dans les forêts. Leur utilité 
pour l'aération des arbres, XI, 43. 

Allégorie (1). Déûnition par Winc- 
kelmann, X, 134. 

Allégories (les) de Platon. La Ca- 
verne (g.), XXIII, 217. Les Ailes de 
l'âme (g.), XXIV, 121. Le Fuseau de 
la Nécessité (g.), XXV, 69. 

Allegbi. Notice sur sa vie, VIII, 
206. 
Voy. Miserere d'Allegri. 

Allecri (Antonio). 
Voy. Corrége (le). 

Allemagne. 

Voy. Costumes allemands, — Écoles t'Iémen- 
taires en Allemagne, — Empire d'Allema- 
gne, — Langue allemande, — Ouvriers al- 
lemands, — Poi?sie et littérature alle- 
mandes. 

Allemand (Famille des). Histoire de 
cette famille; son influence au qua- 
torzième siècle : domaine qu'elle pos- 
sédait en Dauphiné (g.), XIII, 329, 
330. 

Allémanique (Dialecte). Poésies 
écrites en ce langage, XV, 93. 

Allent, ingénieur militaire. Notice 
biographique, XXI, 98. 

jVlletz. 
Voy. Pensées. 

Alliance de la France et de l'An- 
gleterre au seizième siècle, XXIII, 
250. 

Alliance de la France et des cantons 



suisses. Ancienne estampe (g.), VIII, 
lo7. 

Allier, rivière. Oii elle prend sa 
source : description historique et sta- 
tistique du pays qu'elle traverse ; son 
embouchure dans la Loire , 1 , 246. 
Pont-aqueduc de l'Allier (g.), V, 128. 

Allier (Département de 1') . Ancienne 
province qui se trouvait dans ses li- 
mites, I, 74. 

Alligator, ou Crocodile d'Amérique. 
Si! allure; lieux qu'il préfère; la fe- 
iiiclic et ses œufs; ses petits, I, 298. 

Allocville. 

Voy. Chêne d'.\llouville. 

Allumettes. Quel est le meilleur 
bois pour leur fabrication , V, 248. 

Alloiettes hygiéniques et de sû- 
reté. Emploi du" phosphore ronge ou 
amorphe dans leur préparation, XXVI, 
2.36. 

Allyre (Saint), évêquede Clerraont. 
Époque à laquelle il vivait ; miracle 
qui lui est attribué, XXII, 312. 

Almageste. Sujet de ce livre de Pto- 
lémée, II, 306. 

Alsugro. Conquête qu'il fit avec 
Pizarre ; son exécution ; comment il fut 
vengé, VI, 31. 

AL5IANACH du Mûç/asin pittoresque. 
Cadre de ce recueil, XX, 312. 

Almanacii-médaille de 1778 (g.), 
XXVI, 128. 

Almanacii (F) de Moore. Succès de 
ce lisTe, XXVIII, 4. 

Almanacu singulier trouvé dans un 
château de Bretagne (g.), VIII, 3. 

Alsianachs français figurés ou ornés 
d'estampes. Leur histoire, X, 6. 

Aloès. Son utilité en médecine; 
hauteur do quehiues espèces d'aloès, 
I, 183. 

Aloichta (Crimée) (g.). Situation 
géograpiiique de ce bourg; sa puis- 
sance autrefois, XXIII, 363. 

Alouette. 
Voy. Chant de l'alouette. 

Aloupka (Crimée). Situation de ce 
village: magnifique château d'Aloupka 
(g.), XXIII, 301. 

Aloys. 
roy. Pensées. 

Alpaga ou Vigogne. 
Voy. Vigogne. 

Alpes. 
Voy. Basses-Alpes, — Hautes-Alpes, — Pay- 
sans des Alpes. 

Alpes bernoises. Leur aspect ; limite 
des neiges éternelles, XI, 13. Flore de 
ces montagnes, 283. 

Alpes (les) au printemps, XXVI, 
231. 

Alpes (les) et les Romains, XVII, 
20. 

Alphabet du Code Reynold (g.). Son 
application aux signaux maritimes 
XXVI, 295, 296. 

Alphabet grotesque, par le maître 
anonyme de 1466, IV, 12. Cabinets qui 
possèdent des lettres de cetalpiiabet; 
description de quelques-unes de ces 
lettres (g. 2), 13. 

Alphabet manuel des sourds-muets. 
Signes qui le composent: par qui il fut 
importé d'Espagne ; différence entre la 



dactylogie et le langage mimique des 
sourds-muets (g.), I, 300. 

Alphabet phonétique général. Dis- 
tinction des signes qu'il représente avec 
les autres caractères hiéroslyphiques 
(g.), XV, 313. 

Alphabets découpés par un aveugle. 
Collection oii e'es recueils sont conser- 
vés, XXII, 311. 

Alphée, rivière d'Élide. Son cours 
inégal souterrain et à ciel ouvert, XXIX, 
63. Vallée de l'Alphée (g.), 64. 

Alphonse I'^'' Henriquez, roi de Por- 
tugal. 
Voy. Bataille d'Ourique. 

Alphonse V, roi d'Aragon. Royaume 
qu'il dispute à René d'AÏijou, V, 286. 

Alphonse X , roi de Castille. Ses 
travaux alchimiques, I, 94. Son amour 
pour les sciences et les arts , XXX , 
331 . Tombeau d'Alphonse X au couvent 
de las Huelgas Reaies (g.), 332. 

Alphonse XI, roi de Castille. 
Voy. Comtes en Espagne. 

Alpnach. Description, tirée des An- 
nales de Gilbert , du mode d'exploita- 
tion, des forêts situées sur le territoire 
de cette commune, I, 203, 206. 

Alques. Régions où se trouvent ces 
oiseaux, y, 63. 

Alquifoux. 
Voy. Plomb , — .Mines de plomb et d'argent 

en France. 

Alsace. Départements formés de 
cette ancienne province; origine de sa 
réunion à la conroune de France, I, 74. 
Cultures principales de l'Alsace ; la 
pisciculture et l'élève des bestiaux , 
XXIX, 120. 
Voy. Ban de la Roche. 

Altorf. Situation de cette ville; ses 
fontaines; souvenir historique qui s'y 
rattache : place principale d'Altorf (g.), 
XllI, 337. 
Voy. Guillaume Tell. 

Aluminioi. Chimiste qui a découvert 
ce métal, VII, 184. Ses propriétés; sa 
valeur comparative avec l'argent, XXV, 
243. 

.\lun. Emplois de ce minéral , III , 
401 . Sa nature, son aspect ; alun artifi- 
ciel ; mines d'alun d'Hackfall (g.), 402. 

Alvpius d'Alexandrie , philosophe. 
Ce qu'il disait à propos de sa petite 
taille, VII, 332. 

Amadour (Saint). Légende sur ce 
saint : chapelle sous son vocable. XXVI, 
154. 

Amalfi. Détails historiques sur cette 
ville; son état actuel; une fontaine d'A- 
malfi (g.), X, 81. Autres détails sur 
Amalfi (g.), XV, 329. 

A,M.\NDEs ( Huile et pâte d'), VI, 64. 

.Vmandier. Pays dont cet arbre est 
originaire ; ses rapports botaniques avec 
le pécher, XXXI, 198. 

Amasis , roi d'Egypte. 
Voy. Apologue d'Amasis. 

Amateur (un), nouvelle, VIII, 6. 

Ajlvteur (F) de points de vue, anec- 
dote tirée d'Hoffmann, I, 22. 

Amateurs (les) à l'Académie, es- 
quisse de Loutherbourg (g.), XXVIII, 
88. 

Amateurs (les) de plafonds (g.), es- 
tampe satirique de 1819, XXX, 245. 



AMATITAN. - AMOURS. 



Amatitan. Délailssui' l'origine et la 
foiidnlioii (le cette ville américiiine; in- 
(liislric (le ses lialiilants; environs d'A- 
niatilan ; pont snr le rio iSlichatoya (g.), 
XVlII,;jb7, 308. 

Amazoniîs (Flenve des). Navigalenr 
qni en a découvert renibouchure, V, 
'M'Ai. Sa jonction naturelle avec l'Orc- 
i)0(|ne (g.), XVII, 271, 272. 

Ambassade de l'empereur de Maroc 
à Louis XIV. Cérémonial de la récep- 
tion à Versailles; fêles et spectacles de 
la cour auxquels assistent l'ambassa- 
deur et ses officiers (g.), XII, 32b. 

Ambassade de Louis XIV au roi de 
Siani. Extrait de la relation de l'abbé 
deClioisy (g.), VIII, 34. 

Ambassade du roi de Siam à Louis 
]?IY. Réception à Versailles, VIII, 33. 

Ambassade (une) moscovite au roi 
Jean-Casimir. Récit tiré des Mémoires 
du cbovalier Pasck, VI, 36o. Repas 
donné par l'ambassadeur, 366. 

Ambassadeib (T) et le plat de pois- 
son , X , 2b I . 

Ambassadeurs. 

Voif. Pii'si'ance (Disputes de), — Sobriquets 
di|ilomaliques. 

Ambassadeurs français. Exemples 
d'attentats commis contre eux (g.), X, 
130, 132. 

Ambitieux (les) et leurs admirateurs, 
dialogue d'Épictète, XXII, 121. 

Ambitiox. Pensée de Frani;ois Bacon 
sur cette passion, X, 166. Snr la fausse 
ambition, fragment de Bossuet, XV, 
1*7. 

Ambi.e. Caracléro de cette allure; 
quadrupèdes qui la prennent, VI, 43. 

Ambleteuse (Pas-de-Calais). Situa- 
lion de ce port; Gon abandon actuel, 
XXI, 269. Prince qui y débarqua venant 
demander asile à la France, 387. 

Amblvbhy.nchus cnisT.\Tus. Carac- 
tère particulier de ce reptile ; famille à 
laquelle il appartient ; analogie avec une 
espèce fossile trouvée dans un calcaire 
jurassique (g.), XV, 360. 

Amboise. 
Voij. Château d" Amboise, — Tumulte d' Am- 
boise. 

Amboise (Georges d'). Part qu'il prit 
aux progrès des arts en France, II, 284. 
Voij. Chàle.iu de Gaillon, — Tombeau du 

cardinal d"Amboise. 

Amboise (le Jlaréclial d'). Son por- 
trait au Louvre par Léonard de Vinci 
(g.), XV, 313, 400. 

Ambon ou Jubé. Sa forme, sa desti- 
nation ; origine de ce nom, II, 41 . 

Ambue gris. D'où il provient, I, 403. 

Ambre jaune ou succin. Lieux où on 
le recueille ; origine que Rii donnaient 
les anciens, III ,' 30b, 306. Propriétés 
pbysiques et cliimiqncs de l'ambre; in- 
sectes fossiles que Ton trouve dans celte 
substance; explication de ce fait, XX, 
442. 

Ambrée ( Mary) ou Ambry, héroïne 
anglaise. Son courage au siège de Gand 
en IbSi ; ballade faite en sou lioniieur, 
XVllI, 314. 

Asibro-Teutons. 
Voij. Victoire de Marias. 

Ame. Sa composition suivant quel- 
ques anciens philosophes, IX, 324. 
Elude sur les trois facultés de l'âme : 



sentir, vouloir, penser, XX, 126. Exis- 
tence et spiritualité de l'àme , XXVI , 
21b. 
Voij. Immortalité de l'àme. 

Asie (V) blanche d'un nègre, anec- 
dote persane, XXVII, 77. 

Ame (T) des écoliers, ouvrage de 
M. Edmond Douav. Extraits , XXVI , 
2bb. 

Ame (F) ne peut vieillir. Composition 
et dessin de Gérome (g.), XA'llI, 1. 
Apologue, 2. 

Ame (F) raisonnable, l'àme animale, 
et la chair ou l'animal. Composition 
allégorique d'après un ancien maître 
allemand ; description de cette gi-avure 
et de trois autres qui y font 'suite (g.), 
IX, 32b. 

Amédée VIII , duc de Savoie. Son 
élévation à la papauté, VII, 38. 

Amélioratio.x (Sur F) des bètes à 
laine. Système proposé par Deperce en 
1752, XXIV, 69. 

Améxagehe.nt forestier. Sa définition, 
III, 194. 

Amé.nopu II, roi d'Egypte. Nom que 
les Grecs lui ont donné; statues qu'il 
se fait ériger (g.), II, 83. 

Améric Yksi'i (u. Cn'-iiiographe qui 
proposa le proiiiiii il.' ilniinrr au nouveau 
monde le nom liv ce ii.i\ i^^aleur, V, 366. 

Amérique. A quelle époque la canne 
à sucre y fut transplantée, I, 79. Épo- 
que où il fut démontré que l'Amérique 
est un continent, lil. 316. 
Foi/. Conquête de l'Aniéiique, — Découverte 

de IWniéi'ique , — Établissements français 

en Amérique. 

Amérique du Nord. Parallèle entre 
ses États libres et ses États à esclaves, 
XXIX, 182. 

Amérique polaire. Carte de cette 
eontrw? indiquant les découvertes faites 
de 18b1 à !8b2, XXIII, 168. 

Amérique russe. Étendue de cette 
possession; son chef-lieu; administra- 
tion et division du territoire ; habita- 
tions (g. 2), Xm, 156, 1b7. Si l'Amé- 
rique n'a pas été connue, dans les temps 
les plus anciens, par les Tchouktchis 
asiatiques, XXVII ,111. 

Amérique du Sud. Paysages dans 
cette contrée , XXV , 299. Forêts des 
Yaguas ^g.), 300. Pont de lianes sur 
FApurimac (g.), SOI. 

Amiiers (Lord). Son ambassade en 
Chine, III, 368. 

Ami (lin) des champs, par J. Petit- 
Senn, XXIII, 170; XXX, 192. 

Ami (F) fidèle, par 'William Cowper, 
XXIV, 73. 

Ami (un) vu de loin , anecdote, XXI, 
99. 

Amido.n. Composition chimique de 
celte substance; ses lu'incipaux em- 
plois, XXXI, 319. Amidon des diver- 
ses graminées (g. 4), 320. 

Amiens. Ses armoiries, VI, 28. 
Voy. Catliédiale d'Amiens,— Traite d"Amiens. 

Ami.nta (F), poi'ine du ïasse. Époque 
où il fut composé. II, 206. 

Amis (les Trois), apologue par Her- 
der, X, 43. 

Amis (les Trois), XXVII, 284. 

Amis (Nos) dans la vie future. Ré- 



flexions philosophiques par Jean Rcv- 
naud,Vn, 127. 

Amis (Mes vieux), parJ. Petit-Seiin, 
XXIV, 367. 

Amitié. Pensées et réflexions de Sé- 
nancour, II, 127. De M""^ Geoffriu, IV, 
111. D'Voung, V, 211. De M"» de 
Lambert. VI, 298. De Sénèque. VII, 
83. De Morellet, 184. DeVatau, 296. 
Pensée sur l'amitié exprimée de trois 
manières par trois écrivains différents, 
402 . Pensée de Cicéron , VIII , 1 6 . Pensée 
d'Aristote, 1 19. DePylhagore, X, 88. 
De d'Urfé, 96. Sur le choix des amis, 
par Meister, XIII, 323. Symboles de 
l'amitié chez les Grecs et chez les Ro- 
mains, XVI, 302. L'amitié chez les 
nations slaves de l'Europe orientale, 
XVIII, 360. L'amitié, XXVII, .30. 
Pensée de Thackeray sur l'amitié, 
XXX, 343. 

Amitié des femmes. Pensée de Mer- 
cier, I, 171. 

Amitié chez les Morlaques et les Dal- 
mates. Sainteté de ce sentiment chez 
ces peuples; devoirs quelle impose; 
noms donnés à deux personnes unies. 
III, 196; XVIII. 360. 

Amitié (la Fausse). Quatrain de 
Pierre Mathieu, VI, 219. 

Amitiés. Cause de leur peu de durée, 
II, 279. 

Amman. Ses travaux pour l'éducation 
des sourds-muets, X, 222. 

A.MMIR.VTO, historien italien. Extraits 
de son Histoire de Florence, I, 239, 248. 

Ammon ou Rabbath , ancienne capi- 
tale des Ammonites. 
Voy. Pbiladelpbie en Palestine. 

Ajimomtes fossiles (g.), II, 204, 3SI. 
Leur nom vulgaire ; mollusques qui ha- 
bilaient l'intérieur de ces coquilles, 382. 

Amo, nègre savant. Thèse de philo- 
sophie qu'il soutint, IX, 318. 

Amonto.ns. 
Voy. Télégraphe d'Amontons. 

A.morçoirs arabes en argent, XX, 
208, 272. 

Amortissement de la dette publique. 
Principe qui forme la base de cette opé- 
ralion tiiiaiicière. VI, 270. 

Amour de l'argent. Pensée de Sénau- 
cour, VI, 300. 

Amour de l'or. Dessin allégorique de 
Prudhon; réflexions morales (g.), XV, 
63, 64. Pensée de la Fontaine, 64. 

Amour conjugal. Fragment du poème 
des Haisons de Thomson, V, 150. Anec- 
dote racontée par M™" de Staël, 228. 

Amour (F) désintéressé de la liberté, 
XXX, 39. 

Amour de soi-même. Pensée de d'A- 
guesseau, III, 279. 

Amour de son état. Fragment de 
d'Aguesseau, IX, 256. 

Amour maternel (Trait d) dans ini 
naufrage, I, 26. 

Amour de Dieu et du prochain. Lé- 
gende par Théodore Parker. XXX. 330. 

Amour (F) des places. A été de_ pres- 
que tous les temps en France, X.XIV, 
371. 

Amour-propre. Pensée de Diderot . A' , 
20S.Iucouvénienlsdeeedéfaut.I\.394. 

Amours (PolitsV peinhnv à Pompéi 
(g.), VI, m. 



AMPERE. - ANECDOTES. 



Ampère (Aiidrc-Mariel. Notice bio- 
grapliiriiie; ses travaux; tbiidioiis qu'il 
a remplies; nature de son esprit, I\', 
221, 222. 
Voy. Électricité dynamique. 

Ampère (Iilédaillon d"1, par David 
d'Angers (g.), IV, 221. 

Ampère (J.-J.). Comment se forment 
certaines erreurs hisloriques et archéo- 
logiques, XXI, 200. 
Voy. Pensées. 

Amphicoba sabella, ver marin (g.), 
VI, 30i. 

AMPiirruÉ\TREd'Arles,VII, 164. Épo- 
que de sa construction; ses destinations 
successives; les Arènes d'Arles en 1666 
(g.), XXIII, 225. 

AupniTUÉATRE d'Autun. Vestiges que 
l'on en voyait encore en 1700; sa dé- 
vastation, VII, 16o. 

AMPiiiTnÉATRE de Capone. Ses ruiiifs 
(g.), XXIX, 121, 256. 

Amphithéâtre de Flavien. 
■ Vûij. Cotisée. 

Amphithéâtre de Nîmes. Son nom 
vulgaire; plan; coupe sur le petit axe; 
extérieur de ce monument (g. 31, VII, 
164. Nombre de spectateurs qu'il pou- 
vait contenir; son état actuel, XIV, 229. 

Amphithéâtre de Pompèi. Plan (g.), 
III, 334. 

Amphithéâtre de Syracuse. Aspect 
de ses ruines, V, 165. 

Amphithéâtres romains. Origine des 
combats de l'amphithéâtre; leurs pro- 
grès et leur décadence. III, 330. Affi- 
che, 331. Distribution d'un ampiii- 
théàtre; le velarium (g.), 33o. Ruines 
d'amphithéâtres existant encore, 336. 

Amphores. Leur usage chez les an- 
ciens (g. 2), IV, 404. Usines en France 
où l'on liibrique les jarres; leur dimen- 
sion habituelle; amphores à Sèvres 
(g.), XVI, 257, 258. 

.\MPorLE (Sainte). Ampoule qui ser- 
vit à sacrer Henri IV. 1.22. Lieu où fut 
brisée la fiole qui contenait l'ampoule 
de saint Rémi, '\'I. 134. Détails sur la 
sainte ampoule; description du reli- 
quaire (g.), XIV, 48. 

Ajiputés. Pourquoi ils souffrent à la 
place même du membre qu'ils on t perdu, 
X, 3.58. 

Amritsar. Sens du uom de celte ville ; 
pèlerinage qu'y font les Sikhs; le tem- 
ple d'or, le bassin sacré (g.), IV, 390. 

Asirou-Be.\-el-As. Conquête de l'E- 
gypte par ce général musulman, VII, 1 5. 

Ajisterdam. Origine de son nom; 
description de cette ville; principaux 
édifices; quelques mots de son histoire, 
m, 201, 202. Dicton sur la fondation 
d'Amsterdam, V, 355. Nouveaux quais, 
VI, 12. Une vue de cette ville (g.), VIII, 
113. Aspect du port (g.), XII, 96. Pro- 
menade dans Amsterdam; l'église neu- 
ve; la vieille église (g.), XXVIII, 209. 
La maison d'orphelins, XXIX, 143. 

AMti.irs, peintre. Son portrait de 
Néron, IV, 102. 

Amirat II. Son abdication; événe- 
ments qui le forcent à reprendre deux 
fois le pouvoir; sa mort, II, 289. 

Amirat IV. Peine qu'il prononce 
contre les fumeurs, I, 85. Époque de 
sa mort, VIII, 5S. 

Amyot. Biographie; fac-similé de sa 



signature; ses principaux ouvTages (g.), 
I, 248. 
Voy. Pensées. 

An (le Son). Différentes manières de 
le prononcer, XXX, 402. 

An siille après Jésus-Christ. Prédic- 
tion relative à celte année; effets delà 
non-réalisation de cette prédiction, II, 
316. Crovance sur cette époque fatale, 
XV, 2, 34. 

Ana (les). Origine et histoire; liste 
des principaux recueils; quelques-uns 
des bons mots que l'on y trouve, V, 1 41 . 

Anabaptiste (le Vieil), nouvelle. 
XIV, 179, 190. 

Anabaptistes. Origine de leur nom; 
leur doctrine; siège qu'ils soutiennent 
dans Munster, V, 151. 

Anacbéon. Époque où il vivait: lieu 
de sa naissance; circonstance de sa 
mort ; genre de poésie auquel il a donné 
son nom, XI, 203. 

Anafesto. Sa nomination au dogat 
de Venise, II, 322. 

Anagrammes. Époque où elles furent 
le plus eu faveur en France: ana- 
grammes curieuses,. IV^ 306; XS, 319. 

Analyse de la beauté , livre d'Ho- 
gartb. Gravure donnée par l'auteur 
comme billet de souscription à son 
ouvrage (g.), I, 392. Extraits de ce 
livre, m, 378; (g.), V, 225. 

An.uiorphose. Définition de ce phé- 
nomène d'optique: expériences (g. 2), 
XII, 2-55. 

An.\,me (Mort d'), carton de Raphaël 
(g.),.I, 100. Récit extrait des Actes 
des apôtres, 1 01 . 

Anatife. Caractères extérieurs de cet 
animal; étymologie de son nom; clas- 
sement zoologiquo (g. 2), VIII, 88; 
(g.), XVII, 88. 

Anatolie ou Asie Mineure. 
Voy. Asie Mineure. 

Anatojiie. 
Voy. Histoire naturelle de riionime. 

Axatomie comparée. Son importance ; 
leçons de Cuvier sur cette science, 1, 3. 
Récompense nationale accordée à ces 
leçons, m, 155. 

A.NAT05I1E comparée des anges. De la 
figure des anges; du langage des an- 
ges, XXIV, 294, 307. 

Anaximandre. Son opinion sur les 
causes de la foudre, III, 30. 

Anciens (les). Qu'il finit lire et tra- 
duire leurs œuvres, XXIV, 223. 

Anciens et Modernes. Pensée de Pas- 
cal, II, 99. Pensée de Burton, IV. 1.56. 
De l'imitation des anciens, VIII, 143. 

.\ncillon. Appréciation de son ou- 
vrage : Tableau des rérolulions du .«i/s- 
téme politique de l'Europe. VI, 186. 
Voy. Pensées. 

Ancone. Type que cette ville plaçait 
sur ses monnaies (g.), VI, 16. Prise 
d'.\ncône par les Français, X, 53. 

Ancre (g.), III, 18. Manière dc^ se 
servir des" ancres ; ancre de miséri- 
corde. 19. Autres détails sur les ancres, 
VIll, 128. 

Ancre (Maréchal d'). Détails sur sa 
mort, I, 86. 

Ancre (Maréchale d'). Accusation 
portée contre elle; son exécution, IV, 
299. 



Ancres (les) de miséricorde, nou- 
velle, XV, 46, 58. 

Ajncyre. ^ 
Voy. Bataille d'Ancyre. 

A.NDAcoLLO (Chili). Origine de ce 
village; procession célèbre qui chaque 
année ramène à sou église un grand 
nombre de fidèles (g.), XXVI, 99. 

Andalois. Leur origine; antiquité 
chimérique de leurs lois, de leurs poè- 
mes et de leur histoire, IV, 48. 

Andaloisie. 
Voy. Bétique. 

Andernach. Ancien nom de cette 
ville ; sa situation ; quelques mots de son 
histoire ; description d'Andernach et de 
ses édifices (g.), XI, 89. 

Andersen. Sa nouvelle : les Joies et 
les douleurs d'un sapin, XV, 346. La 
Marguerite, conte, XXVI, 14. 

Andes. Considérations sur les vallées 
de cette chaîne de montagnes, II, 295. 
Erreur géographique dont elle fut long- 
temps l'objet, VII, 96. 
Voy. Vallée d'Icononzo. 

Andorre. 
Voy. Ivépublique de l'Andorre. 

Andorrans. Leurs mœurs et coutu- 
mes; constitution sociale des Andor- 
rans; leur religion, XIV, 127. 

Andrapodocapeloi (les). Singulière 
profession chez les anciens; en quoi 
elle consistait, XII, 308. 

André, sculpteur en bois. Son his- 
toire, VII, 228. 
Ko//. Cheminée du palais de Justice de Bruges. 

André de Pise, sculpteur. Tombeau 
qu'il a édifié dans la cathédrale de 
Pisfoja (g.), XIII, 180. 

André (le Petit père). Véritable nom 
du prédicateur ainsi surnommé; son 
oraison funèbre de l'abbesse deChelles, 
IV, 306. Définition qu'il donne de 
l'homme d'honneur et de l'honnête 
homme, XXVII, 35. 
Voy. Pensées. 

Andreasberg. 
Voy. Mines d'argent d'Andreasbcrg. 

Andresselles , près d',\mbleteuse 
(Pas-de-Calais). Industrie de ses habi- 
tants: la Morte-Eau à Andresselles (g.), 
.\XI, 269. Le cap Gris-Nez, XXII, 192. 

Andreziei'x. 
Voy. Ciieniin de fer d'Andrezieux à Roanne. 

Andromède, constellation, III, 190. 

Ane. Pays dont il est originaire; ce 
que Chardin raconte de l'espèce d'Ara- 
bie (g.), I. 212. Si la souche primitive 
de l'àne est connue. II, 100. Robe de 
l'àne comparée à celles des autres es- 
pèces du genre cheval, III, 264. Bau- 
dets du Caire, VI, 35. Les ânes en 
Orient, XXIV, 105. 

Ane (!') aguador de Lima (g.). In- 
telligence de cet animal ; mauvais trai- 
tements qu'il endure, XXII, 105. 

Ane (T) de Savilly. Tradition nor- 
mande, VIII, 288. 

Ane (!') qui vielle, sculpture de la 
cathédrale de Chartres (g.), XXIV, 56; 

Anecdote arabe, XXIII, 67. 

Anecdote (une) relative à M. La- 
place, racontée par .M. lîiot, XXII, 34. 

Anecdote lirée des Souvenirs de Les- 
lie, X.XIX, 71. 

Anecdotes turques, XXII, 126. 



10 



ANET. - ANKËCV. 



Anf.t. 
Voy. Château d'Anel. 

Anfossi (Marc- Antonio), musicien 
Particularité sur sa manière de com- 
poser, I, 363. 

Angazija (îles Comores). Son éten- 
due; villes nombreuses sur ses côtes; 
vue de Moroni (g.), XXIII, 259 à 201. 

Ange de la mort, légende musulmane 
de Salomon, XV, 20b. 

Angelico (Fra) da Fiesole. Nom que 
portait ce grand peintre avant son en- 
trée en religion ; ses œuvres princip.nles ; 
épisode de l'une de ses peintures aux 
Offices de Florence (g.), XXVII, 92. 

Anges. Anatomie comparée des an- 
ges ; leur figure ; leur langage, XXIV, 
294, 306. 

Anges (les) intercesseurs (g.). Frag- 
ments d'un poème sur ce sujet, XXIII, 
345. 

Anges du sommeil , composition et 
dessin de Slaal (g.), XIX, 377. 

Anglais. Parallèle entre ce peuple et 
les Français, IV, 318. La politesse an- 
glaise comparée à la politesse fran- 
çaise, XXI, 347, 354. 

Angle droit. Moyen d'en tracer un 
sans instruments, I, 351. 

Angleterre. Nécessité de son union 
avec la France pour le repos de l'Eu- 
rope, III, 242. Époque où elle com- 
mença à soudoyer les nations en guerre 
avec la France, IX, 88. Projet de dé- 
membrement de ce pays au seizième 
siècle, X, loi. Noms employés indiffé- 
remment pour désigner l'ensemble des 
contrées réunies sous la couronne d'An- 
gleterre, distinction à faire, XVII, 370. 
Alliance de la France et de l'Angleterre 
au seizième siècle, XXIII, 250. 
Voy. Colonies et possessions anglaises, — 
Conquête de l'Angleterre, — Dette de l'An- 
gleterre , — Langue anglaise , — Réunion 
Se l'Angleterre et de l'Ecosse, — Rois 
d'Angleterre. 

Anglure (Sires d'). Opinions di- 
verses sur le prénom de Saladin que 
portaient les aînés de cette maison, IX, 
406; XX, 400. 

Ango , armateur du seizième siècle. 
Sa biographie, II, 258. Autres détails, 
X, 198. 

Angon (!') des Francs. Description de 
cette arme de jet, par Agalhias; étude 
archéologique sur l'angon. par M. l'abbé 
Cochet (g. 3), XXIX, 75. 

Angora. Situation géographique et 
topograpbique de cette ville et du dis- 
trict; son climat variable, XXIV, 361. 

Angosciola (Sofonisba), peintre. No- 
tice sur sa vie; son portrait peint par 
elle-même (g.), XVI, 393, 394. 

Anguier (François), sculpteur. Quel 
fut son maître; ses oeuvres les plus re- 
marquables, 1, 415. 
Voy. Ohrlisquo du monument du due de Lon- 

gueville, — Tuinbeau do Henri 11, duc de 

Montmorency, — Tuinbeau de de thou. 

Anguier (Michel). 
Voy. Bas-reliefs de la porte Saint-Denis. 

Angiiille. Décoloration remarquable 
d'une anguille, 111, 58. Ce que devien- 
nent les anguilles en hiver; fausse opi- 
nion des anciens à ce sujet, VII, 301. 

Anguilles (Fabrique d') marinées, à 
Comacchio. Détails de la préparation 
des anguilles; un hworicro ou engin 



pour prendre les anguilles (g. 2), XII, 
132, 133. 

Aniiinga (Plolus). Détails donnés par 
Buffon, et, depuis lui, par plusieurs na- 
turalistes, sur cet oiseau (g.), XXV, 322. 

Anich (Pierre), paysan astronome par 
vocation. Ses travaux scientifiques; son 
portrait (g.), XX, 255, 256. 

Animal (1') s'élève vers l'homme, 
composition par M. Grandville (g. 5), 
XI, 109. 

Animalcules infusoires, ou micros- 
copiques. Animalcules qui se trouvent 
dans une goutte d'eau croupie; Vorti- 
cdla senta vue au microscope (g. 2), 
I, 1 45. Infusoires divers, 1 46. Infusoires 
phosphoriques de l'Océan, VI, 301. 
Infusoires trouvés dans un feutre na- 
turel, VIll, 368. 

Animalcules infusoires fossiles. Na- 
turaliste qui les a découverts, VI, 303. 
Terrains ipi'ils composent (g. 12), VllI, 
348. 

Animaux. Leurs mœurs, I, 7. Causes 
diverses de la dépopulation des bétes 
féroces, 43. Réflexions de M"'« de Staël 
sur les regards des animaux, 120. De- 
gré de chaleur que peuvent supporter 
les animaux, 111, 359. Effet physiolo- 
gique de la couleur qui domine dans les 
contrées qu'ils habitent, IV, 156. Trou- 
bles que les révolutions du globe ont 
apportés dans leur existence, 183. Leur 
attachement pour le pauvre, 327. Armes 
des animaux, V, 289. Leur intelligence, 
VII, 88; XV, 6, 78, 270. Apparition 
périodique de quelques espèces d'ani- 
maux, XIV, 163. Instinct affectif des 
animaux, XVIIl, 5. Durée delà vie dos 
animaux dans les ménageries, XX, 407. 
Sur la société des animaux ; aperçu sur 
leur férocité, XXVI, 370, 406. 

Animaux (Effets de la musique sur 
les). Exemples, I, 131; IV, 7. 

Anisuux destructeurs. Leur organisa- 
tion dans l'ordre de la nature, Xll, 106. 

Animaux domestiques de l'Europe. 
Réflexions de M. Isidore Geoffroy Saint- 
Hilaire sur leur origine, VIII, 40. Étude 
des animaux domestiques , XVI , 95 , 
366. Proportion infime entre le nombre 
d'animaux connus et celui des animaux 
réduits à l'état domestique, XXVIII, 
126. 

Animaivx étrangers à importer en 
France. Chèvres de Cachemire et mé- 
tisses du Thibet (g.), XXIV, 25. 

Animaux européens en Amérique. 
Navigateur qui apporta en Amérique 
les premières tètes de bétail ; leur mul- 
tiplication; animaux redevenus sau- 
vages, VI, 294. 

Animaux inférieurs. Sons divers pro- 
duits par eux, XVII, 263. 

Animaux invisibles de l'atmosphère 
et de l'Océan. Leur organisme; immen- 
sité de leurs espèces, XVIII. 78. 

Anim.utx (les) de jardin. Espèces d'a- 
nimaux les plus propres à la ciccoration 
des parcs et des jardins de luxe, XXX. 
106. 

Animaux de Madagascar. Étrangeto 
de certaines espèces; le maki à fraise 
(g.), IV, 33. Écureuil de Madagascar 
(g.), VII, 73. 

Animaux microscopiques. Races nom- 
breuses de ces êtres singuliers vivant 
dans les profondeurs de l'Océan, XXX, 

42. • 



Animaux nuisibles en France. Possi- 
bilité d'arriver à les détruire, V, 203. 

Animaux ruminants. Leurs caractères 
distincts; estomac et fonctions diges- 
tives de ces animaux; ordre des rumi- 
nants; ses divisions (g. 8), XIV, 402 
à 404. 

Animaux sauvages (Destruction des) 
en Angleterre. Nomenclature des races 
d'animaux qui ne s'y trouvent plus, V, 
202, 203. 

Anisuux fossiles. Cuvier en éclaire 
l'histoire, I, 3. Liste et description de 
ceux (|ui appartiennent à la deuxième 
époque géologique (g.), II, 305. Ani- 
maux articulés fossiles. 380. Animaux 
vertébrés fossiles, 382. Pistes d'animaux 
fossiles, IV, 284. Dinothérium, V, 143. 
Pourquoi les animaux fossiles se trou- 
vent en grande quantité dans les ca- 
vernes naturelles, 266. 
Voy- Ammonites fossiles, — Animalcules in- 
fusoires fossiles, — Zoopliytcs fossiles. 

A.ND1AUX dans la lune. Prétendue 
découverte par J. Herschel, IV, 82. 
Critique du livre qui avait compromis 
le nom de cet astronome, 83. 

A>LMAUx des planètes. Correspon- 
dance de Bernoulli et de Leibniz sur. 
ce sujet, IX, 359. 

Animaux jugés, condamnés, excom- 
muniés. Nomenclature, I, 35. Procès 
d'animaux, XllI, 66. 

Anio. 

Voy. Téveron. 

Anjou. Origine de sa réunion à la 
France; département qui représente 
cette province dans la division actuelle, 

I, 74. 

Anjou AN. l'une des îles Comores. 
Villes qu'elle renferme; Moutsa-Moudu 
(g.), XXIII, 99. 

Annaniéwa, nouvelle, XXVII, 213. 
222 231. 

Anne (Sainte). Relique de cette sainte 
qui était conservée dans le palais im- 
périal de Vienne (g.), XI, 44. 

A.NNE, reine d'.\ngleten'e. Lieu et 
date de sa naissance; son avènement; 
événements principaux de son règne, 

II, 78. Écrivains et orateurs qui l'ont 
illustré ; date de la mort de la reine, 79. 

Anne d'Autriche, reine de France. 
Détails biographiques et historiques, 

III, 261 ; XII, 330. Un portrait d'Anne 
d'Autriche en 1618 (g.), XXVI, 365. 

Anne d'Autriche (Statue d'), par 
Simon Guillaiii (g.), Ill, 261. 

Anne Bolevn. Date et issue de son 
mariage avec Henri VllI, VIII, 58. 

Anne de Bretagne. Innovation quelle 
a introduite dans les monnaies, III, 
302. Caractère de cette princesse; son 
avènement au duché de Bretagne, V, 
31. Ses deux mariages; la reine visite 
ses États de Bretagne: sa mort (g.), 32. 

Anne de Clèves. Date et issue de son 
mariage avec Henri VllI, VllI, 58. 

Anneau (!' ) des fiançailles, par Griln. 
XVII, 142. 

Anneau de Saturne. Astronome qui 
le découvre, 1, 347. 

Anneaux romains trouves à Poinpci 
(g.), 111, 405. 

Annecy. 
]■()!/. I.ai- d'Anncey. 



ANNÉE. - APOLLONIUS. 



Année. 
Voy. Calendrier, — Janvier, Février, etc. 

Année (Grande). Signification de ces 
deux mots dans l'antiquité; fragments 
de M. F. Arago sur Terreur attachée à 
cette période du temps, XIX, 71 . 

Année (Commencemont de 1') en 
France. Édit qui le fixa au \" janvier, 
IV, 62. Opposition du Parlement de 
Paris à cette mesure, VII, 38. 

Année de Corbie. Événements qui 
signalèrent cette année célèbre dans les 
annales de la France, X, 298. 

Année romaine. Comment Ronmlus 
la fixa; modifications de Numa, 1, 46. 
Voy. Janvier, Février, Mars, etc. 

An-nélides. Étude sur cette classe de 
vers; l'eunice (g.); la cirratnle de La- 
marck (g.), XXIII, 249. 

Annonce d'un marchand. Fragment 
d'une lettre de Voltaire sur les termes 
de l'annonce d'un épicier, VI, 376. 

Annoncution (Fête de 1'), I, 47. 

AfwONciATioN fl'). Peinture de Mi- 
chel-Ange et de Marcon ^■enusti le Man- 
fouan (g.) ; église à Kome qui renferme 
cette peinture, XXVll, 23. 

A.NOMAHJRES ( les ] . FomiB générale de 
ces animaux (g.) ; famille zoologique in- 
déterminéejusqu'à présent, XXVIII, 57. 

Anquetil. Ses principaux ouvrages; 
date de sa mort, I, 2.d3. 

Anquetil -Ddperron. Ses voyages 
dans l'Inde à la reclierche des livres de 
Zoroastre, V, 262, 269. Richesses lit- 
téraires qu'il y recueillit; époque de sa 
mort, 271 . Fragment de son ouvrage, 
l'Inde en rapport avec l'Europe, X'VI, 
246. 

Anson. Son expédition contre les co- 
lonies espagnoles, IX, 88. 

A.NTÉFIXE. Ornement qui portait ce 
nom dans l'architecture des anciens; 
un spécimen (g.), XXX, 148. 

A.NTHÉM11S de Tralles, architecte. Sa 
théorie des tremblements de terre: 
anecdote à l'appui. XV. 380. 
Voy. Basilique de Sainte-Sophie. 

Anthologies grecques. Étymologie 
du mot anthologie; composition du pre- 
mier recueil de ce genre; épigranimes 
tirées des anthologies, V, 278 :'lX. 1 36, 
174, 344. 

.4N-riinopoPHAGiE. Croyance qui lui 
sert de fondement chez les Nouveaux- 
Zélandais, X, 294. Son origine chez les 
Indiens de l'Amérique du Nord; tra- 
dition à ce sujet, XII. 236. 

Antiar ou Arbre upas. 
Voy. Upas. 

An-tires ( Var ) . Histoire de cette ville, 
XVI, 167. Vue d'Amibes (g.\ 168. Un 
coin de rue à Antibes (g.), XXV, 3.d2. 
Autres détails historiques sur .\ntibes 
(g.), XXVIII, 396. 

.\ntigna , peintre. Un souvenir de la 
Creuse, la Descente, tableau (g .) , XXVII, 
164. 

Antilles. Scènes de mœurs aux An- 
tilles (g.), X, 97. 

Antilope algazelle. Le leucoryx (g.) ; 
description de cet animal; pays oii il 
est le pins répandu : moyens employés 
pour le chasser, XXII, .397. 

Antilope aux pieds rayés (g.) , III , 
224. 



Anthioine. Ses propriétés médici- 
nales, II, 91. Ses différents emplois; 
mines d'antimoine en France, IV, 327. 
Savant qui a décrit le procédé d'extrac- 
tion de ce métal, VII, 184. 

Antinois, constellation, III, 190. 

Antiparos, île de l'archipel Grec. 
Son étendue; grotte célèbre que l'on 
trouve dans cette ile (g.), XXII, 185. 

Antipater de Thessalonique. Épi- 
grammes de ce poète : Sur l'invention 
des moulins à eau, V. 279; XXII, 1 1 1 ; 
Conseils d'un père à sa fille en mou- 
rant, IX, 174; Sur deux coupes repré- 
sentant le ciel partagé en ses deux 
hémisphères, 344. 

-ANTIPATHIES. Moyen de s'en guérir; 
anecdote, I, 59. Antipathies singulières 
de plusieurs personnages célèbres. 79. 

Antiphonaire de la cathédrale de 
Brescia. Une miniature de ce manu- 
scrit (g.), XXVII, 112. 

Antipodes (les). Carte de notre 
hémisphère avec ses antipodes (g.), 
XXVIl, 95. Exemples de quelques an- 
tipodes (g.), 96. 

Antiouté (Sur l'étude de 1'). Prin- 
cipes généraux d'après Klaproth. XXI , 
163. 

Antiquité (Renaissance de l'). Frag- 
ment de l'ouvrage de M. Michelet, la 
RenaissaïKe, XXIII, 122. 

Antiquités américaines. Sculptn»es 
américaines au Musée du Louvre (g. 2), 
XXI, 84; (g. 2,), 123. 
Voy. Cromlech dans l'État de New-York, — 
Monuments auliques du Mexique, — Pier- 
res branlantes en Amérique, — Sculptures 
antiques du nouveau monde. 

Antiquités antédiluviennes, XXIX, 
302. 

Antiquités arméniennes. Tombeaux 
à Akhal-Trikhé (g.); mausolée à Kara- 
Kalé ( g.) ; tombeau de Manouk-Nazar 
(g.). XXIV, 358 à 360. 

Antiquités assyriennes. Historique 
de la découverte des monuments con- 
servés au Louvre , XVI , 1 31 ; XVII , 
193. Découverte faite par M. Lavard à 
Nemroud (g.), XX, 241. 
Voy. Musée assyrien au Louvre. 

.Antiquités péruviennes. Porte mo- 
nolithe de Tiaguanalo (g. 2),^XVI, 
28. Étude sur les antiquités jjwuvien- 
nes, 330 ; statuettes dont quelques-unes 
sont en or (g.), 331. 

.Antiquités Scandinaves. Nombre des 
divers monuments runiques connus ; 
objets d'art trouvés dans quelques-uns 
d'eux (g. 3), VIII, 159. 
Voy. Tombeaux Scandinaves. 

Antiquités en Sibérie. Objets divers 
trouvés dans des tumulus (g.). XXVIII, 
220. 

Antirriiint.'m (!') grec (g.). Famille 
à laquelle appartient cette plante ; ca- 
ractères qui la font reconnaître, XXIV, 
11. 

Antoine de Padoue (Saint). Com- 
ment les Portugais le proclamèrent 
pour toujours leur généralissime, 111, 
71. Exemple de la confiance qu'ils at- 
tachaient à l'image de ce saint, 72. 
Voy. Église Sainl-.\nloine de Padoue. 

Antoine (Marc). Attelage d'un char 
dans lequel il parcourt les rues de 
Rome, I, 43. Sa pèche à la ligne en 
présence de Cléopâtrc, IV, 391. Pré- 



paratifs d'un souper donné par Antoine, 
V, 48. Sa passion pour Cleopàlre. VI, 
82. Bibliothèque dont il fait don à Cléo- 
pàtre, VIII, 78. 

Antoine et Cléopàlre essayant des 
poisons sur des esclaves, tableau de 
M. Gigonx (g.), VI, 81. 

Antonin le Pieux, empereur romain. 
Son adoption par .Adrien, VI, 112. 
Honneurs qu'il fait rendre à la mémoire 
de Faustine, IX, 22. 

Antonio de Messine propage en Italie 
l'art de peindre à l'huile, IV, 6. 

A.NTERS. Configuration de cette ville ; 
hommes célèbres ([ui y sont nés ; ses 
vicissitudes pendant la révolution fran- 
çaise, I, 66. Physionomie d'.Anvers, 
IV, 175. Son origine; son ancienne 
prospérité commerciale, \l, 41. Tra- 
vaux de Napoléon dans le port d'An- 
vers, 42. 
Voy. Bombardement ri'.\nvers, — Récollets 

d'Anvers, — Siège d'Anvers. 

Anzin. 

Voy. Houillères d'Anzin. 

Août. Nom de ce mois avant le règne 
d'Auguste ; son rang dans l'année ro- 
maine; jeux et fêtes célébrés durant 
ce mois par les Grecs et les Romains. 
I, 243. 

Apcuon. Situation géogTaphique do 
ce petit bourg; son vieux château (g.|. 
XXI, 329. 

Apchon ( Seigneurs d'). Leurs armes ; 
fonctions occupées par quelques-uns 
des membres de cette famille, XXI. 
329. 

Apelles. Ses œuvres les plus célè- 
bres, IV, 99. Leçon donnée par Apelles 
à un grand seigneur de Perse'qui vou- 
lait parler sur" l'art de la peinture, 
XXIV, 207. 

.Apicius (les Trois). Particularités sur 
ces gourmands célèbres, VII, 220. 

Apocalypse. Les quatre fléaux an- 
noncés par saint Jean (g.), XXllI, 369. 

Apollinaire (Sidoine). Famille fran- 
çaise qui prétend compter cet écrivain 
dans sa généalogie, XXII, 270. 

Apollodore, sculpteur. Groupe an- 
tique dont il est l'un des auteurs, XVIII, 
171. 

Apollodore d'Athènes. Ses princi- 
pales peintures, IV, 99. 

.Apollodore de Damas. Sou exil ; sa 

mort, V, 169. 

Voy. .\ic de triomphe de Trajan , — Arc de 
triomphe romain d'Ancone , — Colonne 
Trajane, — Pont romain sur le Danube. 

Apollon. Mois que les Grecs lui 
avaient consacré, I, 75. 

, Apollon du Belvédère. Découverte 
de cette statue ; son auteur inconnu ; 
description par Winckelmann. I, 169. 
Époque uii la France a possédé l'.Apol- 
lon, 170. Quel en est précisément le 
sujet; opinions diverses à cet égard. 
XV, 282. 

Apollon vainqueur du serpent Py- 
thon, tableau par M. Eugène Uelacroix; 
galerie dont il décore la voûte ; expli- 
cation du sujet, XX, 283. 

Apollone. 
Voy. Pensées. 

Apollonius. Sculpture rcmaripiabic 
dont il est l'auteur. I, 410. Le Taureau 
Farnèse, croupe dont il est l'un des 
auteurs (g.|, XIV, 35. 



12 



APOLLONIUS. - ARAM. 



Apollomis de Perge. Savnnt qui re- 
trouva son livre sur les seclions coni- 
ques, I, 406. Comment Apollonius a 
expliqué les slalions et les rétrograda- 
tions des pianotes, II, 339. 
Voij. Sections coniques d'Apollonius. 

Apologie de Jean Sans- Peur pro- 
noncée au Parlement après l'assassinat 
de Louis, duc d'Orléans. Dessin sym- 
bolique d'un exemplaire de cette apo- 
logie (g.), XXVIII, 136. 

ApoLOGiiE arabe (un), IX, 2S6. 

Apologue d'Amasis, roi d'Egypte, V, 
263. 

Apologue (un) de Jean Raulin , 
XXVIl, 264. 

Apologues (deux), par l'Arioste, 
XV, 326. 

Apostasie. Définition, XXIV, 363. 

Apothéose d'Auguste, camée an- 
tique. 
Voy. Camée de la sainte Chapelle. 

Apothéose d'Homère, bas-relief an- 
tique. Sculpteur à qui il est attribué; 
description (g.|, XVII, 91, 92. 

Apothéose chez les Romains. En 
quelle circonstance cette cérémonie 
avait lieu; formes qui étaient usitées, 
XI, 339. Apothéose des empereurs ro- 
mains, XVII, 166. 

Apothicaires français. Conditions 
d'apprentissage; brevet et maîtrise, V, 
228. Boutique d'un apothicaire du dix- 
huitième siècle à Nantes; l'enseigne 
(g.), VII, 248. 

Apparition de sainte Scholastique à 
saint Benoit, tableau de Lesueur. Ap- 
préciation de cette œuvre par M. Vitet 
(g.), XV, 337. 

Appareil de Fresnel pour l'éclairage 
des phares. 
Vo\i. Phares sur les côtes de France. 

Appareil hydraulique de Gerberoy 
(g.). Son utilité pour l'alimentation de 
la principale fontaine de la ville ; en- 
semble et détails de cette machine , 
XXIV, 277. 

Appareil pour consei'ver la viande, 
le poisson et le gibier (g.). Description, 
XXIII, 144. 

Appareils fumivores. Procédés di- 
vers et non concluants pour supprimer 
la fumée des cheminées, XXVI, 262. 

Apparte.ments. Si le froid se fait 
sentir dans les grands appartements 
plus que dans les petits, XI, 407. Hy- 
giène des habitations, XVIII, 46. 

Appert, peintre. Son tableau : Se- 
daim tailleur de picm, XXIX, 217. 

Apprenti (!'), nouvelle, V, 106, 114, 
122, 130. 

Apprenti (1') sorcier, fragment cîb 
Gœthe, X, 219. 

Apprentis (les Deux), ou Industrie et 
paresse. Composition dllogarlh (g. 8), 
III, 19, 20, 21, 52 à 55. 

Apprentiss.vge (!'). Histoire d'un 
jeune ouvrier, XVI, 31, 35. 

Apprivoisement des animaux. Es- 
pèces susceptibles d'être up|u'ivoisées, 
XVI, 366. 

Voy. Poissons apprivoisés, — Serpents ap- 
privoisés. 

Approuage (!') , fleuve de la Guyane 
française. Belle végétation de ses rives; 
ctablissoment fiançais sur l'Approuace 
(g.), XXIV, 324. 



Approvisionnement de Paris (ali- 
mentation). Nombre de départements 
dont les productions y contribuent, V, 
330. Farines; boulangers; bestiaux; 
boucherie, etc., 331. Grosses viandes, 
XXI, 374. 

Approvisionnement de Paris (chauf- 
fage). Proportion suivant laquelle Paris 
entre dans la consommation générale 
de la France, V, 248. 
Voy. Flottage des bois. 

A propos d'une rue de Naples, XXIX , 
5. 

Apsarasa sur un chameau fantas- 
tique, miniature hindoue (g.), VI, 185. 

Apsarasas. Divinités de l'Olympe 
hindou; leur origine, VI, 186. 

Aptéryx de la Nouvelle-Zélande. 
Description de cet oiseau ; famille à la- 
quelle il appartient; ses mœurs (g.), 
X, 393, 394. 

Aptitudes (Diversité des), par Du- 
gald-Stewart, XXII, 27. 

Apurimac (F). Sources de cette ri- 
vière ; un pont de lianes sur l'Apurimac 
(g.), XXV, 301. 

Aquarium. L'aquarium du jardin des 
Plantes de Paris (g.); description; 
plantes curieuses et rares qui y sont 
cultivées, XXIII, 33. Pays où ont été 
construits les premiers aquariums, 327. 

Aqueduc. 

Voy. Études d'architecture en Fiance , — 
, Pont-aqueduc. 

Aqueduc de l'Anio Novus, dans la 
campagne de Rome. Son importance au 
temps (le sa construction ; son état ac- 
tuel (g.), XXIX, 89. 

Aqueduc en bambou. Vallée dans 
laquelle il est établi (g.), XII, 257. 

iVouEDuc de Belleville. Par qui il fut 
construit ; inscription en vers qu'on y 
lisait au quinzième siècle, IX, 334. 

Aqueduc moresque d'Elvas. Descrip- 
tion de cet édifice (g.), VI, 25. 

Aqueduc romain d'Arcueil. Frag- 
ment qui en subsiste encore, VII, 100. 
Époque de sa reconstruction tel qu'il 
est aujourd'hui, XIII, 77. 

Aqueduc romain de Coutances. Ses 
proportions; son état actuel (g.), I, 
269. 

AquJRuc romain de Lyon, VII, 100. 

Aqueduc romain de Nîmes. 
Voy. Pont du Gaid. 

Aqueduc [V] de Rio de Janeiro (g.). 
Époques de sa fondation et de sou achè- 
vement; fontaines et sources qui ali- 
mentent cet aqueduc, XXII, 331. 

Aqueduc et castelUun d'Evora (g.), 
III, 385. 

Aqueducs (Anciens) de Lyon. Restes 
de l'aqueduc romain de Boiinant, près 
Lyon (g.), XXVIII, 189. 

Aqueducs romains. Caractère de leur 
construction, VI, 25; VII, 99. 

Aqueducs de Rome. Leur nombre ; 
combien de ces aqueducs antiques ser- 
vent à la consommation de la ville au- 
jourd'hui, VII, 99. 

Aqueducs (les) de Salerne. Époque 
de leur construclion ; leur état actuel 
(g.), XXVIII, 212. 

Aquitaine. 
Voy. Sacre des rois d'Aquitaine. 

Ar, ou Ahar. Princes aux niànes 



desquels cette cité de l'Inde est con- 
sacrée, VII, 316. ■ 

Ar-\ba. Voitures ainsi nommées en 
Turquie (g.), X, 392. Description de 
l'araba , voiture-omnibus à Constanti- 
nople(g.), XXI, 219. 

Arabes. Leur affection pour leurs 
chevaux, I, 76. Distinction à faire entre 
les Arabes et les Mores, 387. Préjugés 
arabes sur l'influence des pierres pré- 
cieuses, IV, 374. Armes des Arabes, 
IX, 63. Leur habileté à suivieMa trace 
des pas, 223. 
Voij. Architecture arabe , — Bataille de Ca- 

désie, — CavaUers arabes, — Conquête de 

la Perse, — Conteurs arabes, — Pris du 

sang, — Mesures itinéraires. 

Arabes bédouins. Leurs habitudes 
de vol (g.), IV, 15. Le droit de pro- 
tection, 16. Un repas chez les Bédouins, 
237. 

Arabes de l'Algérie. Leur orig;ine; 
leurs habitudes guerrières, III, 163. 
Musiciens arabes à Alger (g.), IX, 65. 

Arabesque de la mosquée de Cor- 
doue (g.), VII, 256. 

Ar.abesque de la salle des Dieux, 
dans la Glvptothèque de Munich (g.), 
IV, 261. 

Arabesques. Définition par Millin ; 
historique, VII, 256. 

Arabesques calligraphiques. Diffé- 
rents noms donnés à ces sortes d'al- 
phabets; figures orientales: leur signi- 
fication (g. 3), XV, 157, 158. 

Arabie. Partie de ce pays où la vigne 
est cultivée ; qualité du vin qu'on y 
récolte, X, 333. Par qui la vigne est 
cultivée, XI, 71. 
Voy. La Mecque, — Mascale, — Moka, — 

Ôuadi-Mousa, — Ouadi-Sabra, — Pétra. 

Aracaris. Leur classification zoolo- 
gique; aracari azara (g.), I, 409. Ara- 
cari à tète bouclée (g.), II, 225. Des- 
cription de cette dernière espèce, 220. 

Aracks, liqueurs indiennes. Leur 
composition, VIII, 232. 

Arada, danse haïtienne (g.), IX, 57. 

Arago (François). Ses recherches 
sur l'invention de la machine à vapeur, 
VI. 403. Notice sur la période appelée 
dans l'antiquité "la grande année", 
XIX. 71. Sa protestation contre les 
prédictions qu'un préjugé populaire lui 
attribue chaque année. XX, 347. Mé- 
moires d'Arago; extraits, XXII, 225, 
261, 338; XXIII, 254, 314,378,386. 
Voy. Pensées. 

Arago (Buste de François), par Da- 
vid d'Angers (g.), XXII, 225. 

Arago (Projet de tombeau de Fran- 
çois), par David d'Angers (g.), XXIV, 
237. 

Aragon. 
Voy. Archives de la couronne d'Aragon. 

Araignée (F) mécanicienne. Obser- 
vation, XXX, 342. 

Araignées. Effet de la musique sur 
ces insectes, I, 131. Conformation do 
l'araignée (g. 2), II, 163. Araignée 
mineuse; son nid (g.), III, 95. Dia- 
mètre d'un fil d'araignée (lire un vingl- 
millicMue au lieu d'iïn vingtième), VII, 
328. Études de Réaumur sur le fil des 
araignées, X, 142, 143. 

Aram ("Eugène). Crime qui rendit 
I son nom célclue, XXII, 356. 



AUANJLEZ. - ARCHEVÊCHÉ. 



13 



AnvNJLEz. Description poetic-iue tlo 
ce palais par Liipercio, XII, â02. 

Aras. Ara inacao ; ara jaune et Lieu 
i'j,.), II, 402. Forme de la queue des 
aras, VI, 198. 

Arbalète à cric (g.), I, 261. 

Arbalétriebs (Grand maître des) 
de Fiance. Quelle était l'importance de 
cet oflice de la couronne ; ses préro- 
gatives, XVIH, 332. 

Arbre. Exemples de longévité des 
arbres ; moyen d'évaluer leur âge ; hau- 
teur moveiine des arbres dans nos fo- 
rêts, I, 162. 

Arbre (Destinée d'un). Réflexions 
d'Alphonse (iriin, XV, 194. 

Arbre (!') d'argent. L'une des trois 
merveilles du Méchouar ; description 
de cet arbre, XXI, 283. 

Arbre (l') de la croix. Célèbre poérae 
provençal; son sujet, IX, 334. 

Arbre entier pétrifié, XXI, 279. 

Arbre à épices. Son introduction à 
la Gnyane française, VII, 339. 

AuBRE à lait. 
Voy. Hya-hja , — Masaranduba , — Paie de 

vaca. 

Arbbe à manne. Sa classification 
botanique ; pays d'oii il est originaire ; 
manière de récolter la sève de cet ar- 
bre (g.), II, 393. 

Abbbe à pain , ou jaquier à feuilles 
découpées. Diverses espèces (g.), I, 
228. Feuilles et fruits (g.), 229. Son 
utilité, 230. 

Arbre à poivre de la Jamaïque, ou 
piment des Anglais. Son classement 
botanique; son aspect, III, 81. Fleurs 
et fruits; leurs propriétés, 82. 

Arbre de Cracovie. Tribut de regrets 
payé à ce vieil arbre (g.;, XII, 3.52. 

.Vrbre de Pope, près Binlîeld (s;.), 
III, 317. 

Arbre des Sept-Frères, dans la foret 
de ViUers-Cotterels, IX, 38.:i. 

Arbres de mai, I, 102. 

AiiBRES du Soleil et de la Lune (g.), 
l'avs où ces emblèmes étaient en vé- 
nération, XXUI, 136. 

Arbres fruitiers cultivés en Fiance. 
I.eiir origine ; division par groupes , 
\.\I, Si, 197. De la taille des arbres 
IVuiticrs, XXIV, 130; XXVIl, 79. 

Arbres (Rôle historique des). Exem- 
ples, VI, 123. 

Arbres forestiers de la Suisse. Nom- 
bre d'espèces d'arbres et d'arbustes in- 
digènes qui constituent les forêts en 
Suisse ; régions dans lesquelles se trouve 
chacune des espèces ; parti que la 
Suisse lire de ses forêts, XI, 263. 

J Arbres géants en Californie. Espèce 

•/ à laquelle ils appartiennent ; leurs pro- 
portions, XXVI, 360. Age présumé de 
l'iii! de ces arbres, XXIX, 192. 

Arbres gigantesques au Brésil, 
coiileniporaius d'Homère (g.). Savant 
vdvaiieiir qui eu a donné la descrip- 
tion ,'XXIII, 324. 

Arbres (les Plus grands) connus dans 
file de Van-Diemen. Proportions de 
quelques-uns de ces arbres : espèce à 
laquelle ils appartiennent, XVIH, 358. 

Arbres (Quelques) remarquables de 
la vallée du lac Léman. Le châtaignier 



de Neuve-Celle, etc. (g.), XIX, 276, 
277. 

Arc. 
Voij. Pont d'Arc. 

ARC-E.N-C1EL. Ce que les Grecs et les 
Hébreux vovaient dans ce phénomène. 
Hl, 91. 

.4rc en pierre , rue de Nazareth , à 
Paris. Épo(|ue de sa construction (g.), 
XI, 197, 198. 

Arc ou porte Sainte-Marie, à Burgos 
(g.), V, 218. 

Arc ou porte de Saintes (g,), VII, 
53. 

Arc ou portique d'entrée du château 
de Gaillon. Emjflacement qu'il occupe 
actuellement (g.). H, 284. 

.\r.c DE TRIOMPHE. Si les monuments 
ainsi nMuinii's sont toujours des arcs de 
trii.iii|ilH' |iiii|in.MueMt dits, III. 32. Pa- 
ralloli' eiiiir plusieurs arcs de triomphe 
(g. OV IV, 108. Origine de ce genre de 
monuments, VII, 165. 
Voij. Études d'arcliifecture en France. 

Arc DE TRI0.MPI1E ou porte d'.Vix, à 
Marseille. A qui est due l'idée première- 
de ce monument; époque et circon- 
stance de son élévation : modèle que 
l'architecte a suivi ; auteur des sculp- 
tures, XVI, 53, S4. 

Arc de triomphe du Carrousel. Dé- 
cret qui en ordonna l'érection ; cet édi- 
lice comparé à plusieurs autres du même 
genre (g.), IV, 407, 408. 
Voij. Sculptures de l'arc de triomphe du Car- 
rousel. 

Arc de triomphe de Constantin, à 
Rome. Matériaux qui ont servi à sa 
construction, IV, 4U7. Ce monument 
comparé pour ses dimensions à plu- 
sieurs autres arcs de triomphe (g.), 
408. 

Arc de trio.mphe de l'Étoile. Histo- 
rique des travaux (g.), III, 33. Tables 
d'inscriptions placées sous les arcades 
latérales ; ses dimensions comparées à 
celles de plusieurs moiumients de même 
genre (g.), IV, 408. Pièce de vers com- 
posée sur l'arc de triomphe de l'Étoile, 
V, 274. 

Voy. Sculptures de l'arc de tiiomplic de l'É- 
toile. 

Arc de trio.mphe de Scptime Sévère, 
à Rouie. Époque où il fut élevé; en 
l'honneur de quels personnages, et en 
mémoire de quels faits (g.), III, 32. 

Arc de triomphe de Titus, à Rome. 
Époque à laquelle il fut élevé; sa des- 
cription (g.), XIV, 77. 

Arc de triomphe de Tr.ijan, à Béné- 
vent. Ses dimensions comparées à celles 
de plusieurs autres arcs de triomphe 
(g.), IV. 408. Surnom qu'on lui donne ; 
sa description, V, 169. 

Arc de triomphe dit du Troue. Ar- 
chitecte qui fut chargé de sa construc- 
tion ; types qu'il a pris pour modèles ; 
sort de ce monnment (g.), XV. 322, 
324. 

Arc de triomphe à Palmyre (g.). H, 
140, 142. 

.\rr de triomphe romain de Carpen- 
tras. Époque à laquelle il a été con- 
struit, VII, 166. 

Arc de triomphe romain de Cavail- 
lon. Son état actuel de conservation. 
Vil, 166. 

Arc de iniu.>iriiE romain de Djémi- 



lah. Ses ruines ; proportions de ce mo- 
nument; empereur romain en l'hon- 
neur de qui il fut élevé ; inscription 
qu'il porte (g.), XI, 68, 69. 

Arc de trio.mphe romain de Langres. 
Incertitude sur l'époque précise de son 
érection ; description de ce monument 
dans son état actuel (g.), XV, 169. 

Arc de triomphe romain d'Orange. 
Sa restauration moderne; incertitude 
sur l'époque de sa construction, IV, 
407. Ce monument comparé à plusieurs 
autres du même genre, 408. Sa des- 
cription, VII, 166. 

Arc de triomphe romain de Reims. 
Nom sous lequel il est désigné ; son 
état actuel (g.), VII, 166. 

Arc de triomphe romain de Saint- 
Remi. Ses ruines (g.), III, 168. Vue 
du monument (g.), VII, 165. Époque 
de sa construction, 166. 

Arcade. Architecture dont elle forme 
le caractère distinctif. Vil, 123. De 
l'affranchissement de l'arcade ; consé- 
quences pour l'art, X, 122, 123. 

Arcade de Saint- Yves, à Rennes. 
Époque et circonstance de sa construc- 
tion (g.), XVII, 229. 

Arcadie. Situation de cette contrée ; 
mœurs de ses anciens habitants, VIII, 
9. 

.\rcadie (l'I, poème, par Bernardin 
de Saint-Pierre. Plan de cette œuvre, 
XI.K, 229. Fracment de l'introduction, 
les Gaules (g.), 236. 

Arcadie (Scène de l'), dessin de 
Tony Johannot (g.), XIX, 237. 

ArcilOiGel. Navigateur qui y aborde 
le premier ; importance commerciale 
de ce port avant la fondation de Saint- 
Pétersbourg, V, 374. 

Arcii.v-xgel (Nouvelle-). Situation de 
cette ville; son importance politique 
et commerciale; sa population (g.), 
XIII, 156. 

Arche. Coquilles ainsi nommées. H, 
173. .Arches de Noé ; mers où on les 
trouve (g.), 174. Caractère distinctif 
de l'arche, V, 251. 

Archédème, philosophe athénien. 
École sto'icienne fondée par lui à Ba- 
bylone, XXII, 122. 

Archéographie. Définition de celte 
science; ses divisions principales, III, 
40. 

.\rcheologie. Sur quelques erreurs 
archéologiques dans les églises de 
France, III, 341. Règles pour recon- 
naître l'âge des monuments de la sculp- 
ture chrétienne, X, 362, 364. 

Archéologie giecque. La voûte chez 
les Grecs; porte d'arsenal à Œniades, 
en Acarnanie (g.), XXVIII, 232. Porte 
d'une forteresse d'Alyzia (g.), 253. 

Archéologie parisienne. Collège de 
Navarre ; École polytechnique, XXIV, 
169, 319; XXVII, 275. 

Archéologie slave. Pierre sculptée 
représentant une ancienne divinité 
slave (g.), XXIV, 36. 

Archers de la garde du corps sous 
Henri II (g.). Leur tenue, XXI, 364. 

Archet. Nombreuses modifications 
que l'archet a subies ; ses formes di- 
verses depuis 1700 jusqu'à nos jours 
(g. 6), XVII, 232. 

Archevêché 'Ancien) de Bamberg 



n 



ARCHILOQIIE. - ARGOULETS. 



(g.). Prélat qui l'a fait construire ; état 
actuel de cet édifice, XXX, 369. 

ÂRCIIILOQl'E. 

Voij. Pensées. 

Archimède. Procédé cryptographi- 
que dont il est l'inventeur, V, 43. 
Lieu et date de sa naissance; princi- 
pales inventions mécaniques qui lui 
sont attribuées; principales découvertes 
d'Arcliimède en mathématiques ; sa dé- 
fense de Syracuse contre les Romains ; 
sa mort, VI, 149 à 151. L'architonnerre 
d'Archimède(g. 4), XV, 381. 

Archipel Chaussey. Noms des îles 
qui forment ce gi-oupe ; industrie de 
leurs habitants, XXIX, f'6'6. Rochers 
de l'archipel Chaussey (g.), 2.56. 

Archipel des Açores. 
Voy. Acores. 

Archipel des îles Atariannes. 
Voy. Iles Mariannes. 

Architecture. Progrès accomplis 
dans cet art depuis l'origine des so- 
ciétés, VI, 408. Rapports de rarchi- 
tecture avec la civilisation, X, 128. Sa 
poésie, XII, 203. Influence de l'archi- 
tecture, XXVII, 74. 

Architecture arabe. Son origine , 

VI, 295. Style de la décoration archi- 
tecturale arabe, 296. Ce (ju'elle a pris 
à l'architecture byzantine, X, 122. 

Architecture byzantine. Basilique 
qui la résume entièrement, IV, 108. 
Epoque de la création du style byzantin, 

VII, 259. Son caractère; architectures 
qui en sont issues, X, 122. 

Architecture chinoise. 
Voy. Habitations des Chinois, — Muraille de 
la Chine, — Pagodes chinoises, — Porte 
de Péking. 

-Architecture chrétienne. Époque 
oii elle prit naissance, IX, 226. 
Voy. Architecture latine , — Architecture 

ogivale ou gothique , — Architecture ro- 

Tnane. 

Architecture civile. Son importance 
liislorii|uc. Vin, 299. Ses rapports avec 
la civilisation, IX, 226. 

Architecture égyptienne. 
Voy. Construction chez les anciens Égyptiens, 
—Hypogées égyptiens, — Maisons de; Égyp- 
tiens modernes, — Obélisques, — Palais de 
Lounsor, — Propylon, — Pyramides, — 
lomucaux égyptiens. 

Architecture étrusque. Style dont 
on lui attribue l'initiative, X, 122. 

Architecture française. 
Voy. Études d'architecture en France. 

Architecture gauloise ou celtique. 
Voy. Monuments gaulois. 

Architecture gothique. 
Voy. Arcliitecturc ogivale. 

Auchitectube gothique anglaise. Dif- 
férents modes de voûtes (lui y furent 
employés, V, 114. 

Architecture grecque et architec- 
tin-e romaine. Leurs rapports et leurs 
différences, V'II, 123. Leurs principes 
comparés à ceux de l'art chrétien. X, 
122. 

Architecture italienne. Ses diffé- 
rents styles, X, 123. Sou influence au 
seizième siècle sur l'art français, 125. 

Architecture latine. Style dont elle 
est une imitation ; son rang chronolo- 
gique dans le développement de l'ar- 
chitecture chrétienne. Vil, 196. 
Voy. Études d'architecture en France. 



Architecture maritime. 
Voy. Bassins à flot, — Digue, — Docks,— 
Écluses , — Jetée , — Môle , — Phares , — 
Pontons à cuiller. 

Architecture militaire. 
Voy. Études d'architecture enFrance,— For- 
tification. 

Architecture du moyen âge. Son 
infériorité comparée aux constructions 
des anciens, VII, 399. Causes de l'ana- 
logie qui existe entre toutes les produc- 
tions de l'art du moyen àgc, 401. 
Voij. Corporation des frères Pontifes, — Cor- 
poration des architectes, — ^^ Éludes d'archi- 
tecture en France. 

Architecture ogivale ou gothique. 
Style où elle a pris naissance; forme 
qu'elle a donnée à l'arcade, VI, 29.5. 
Son rang chronologique dans le déve- 
loppement de l'architecture chrétienne, 
VU, 334. Son peu de succès en Italie. 
X, 123. 
Voy. Etudes d'architecture en France. 

Architecture pélasgique ou cyclo- 
pécnne. 
Voy. Monuments pélasgiques. 

Architecture de la renaissance. 
Foi/. Études d'architecture en France. 

Architecture romaine. 
Voy: Architecture gi'ecque et architecture ro- 
maine. 

Architecture romane. Période du- 
rant laquelle furent élevés les édilices 
que cette dénomination comprend ; 
phases de l'architecture romane, IV, 
108. Architecture qui a produit le style 
roman, VI, 296. Caractères généraux 
des formes romanes, VII, 259. Détermi- 
ivation de- la période romane, 334. 
Voy. Éludes d'architecture en France. 

.Architecture (F) romane en Italie. 
Époque où elle fut mise en honneur. 
Architectes célèbres qui ont suivi cette 
école, XXVIII, 273. 

Architecture et géométrie des abeil- 
les (g. 15), X, 44. 

Architecture (!') et l'industrie des 
guêpes. Nids en papier et en carton 
(g.), XXVI, 391. 

Architecture (1') et la musique. 
Corrélation intime entre les expressions 
diverses de l'art, XXVIl, 103. 

Architoxnerre d'Arcliimède. Dessins 
et description de cet appareil par Léo- 
nard de Vinci (g. 4), XV, 381. 

Archives du royaume. Leur histoire, 
II, 94; VII, 249. Organisation de cet 
établissement, 250. 
Voy. Hôtel Soubise. 

Archives de la couronne d'Aragon. 
Palais de Barcelone où elles sont con- 
servées, IX, 297. 

.\rcis-sur-Aube (Bataille d'), IV, 1 50. 

Arco.na. dans l'île de Rngeu; ruines 
de cette ville; siège qu'elle soutint au 
douzième siècle, IX, 66. 

Arcueil. 
Voy. Aqueduc romain d' Arcueil. 

Arcy. 
Voy. Grottes d'Arcy. 

Ardèche (Département de l'). Pro- 
vince ancienne dont son territoire fai- 
sait partie, I, 74. 
Voy. Pont d'Arc, — Pouziu (le). 

Ariien.nes (Département des). .Vn- 
cieune province dont son territoire fai- 
sait partie, 1, 74. Événements ([ui se 
sont accomplis dans ce déparlemcnt; 



hommes. célèbres qui y sont nés, XIV, 
259. Culture forestière iinpnrtante dans 
ce département; race chevaline appré- 
ciée, XXIX, 120. 

Ardriax-Souli. Quelques mots sur 
cet ancien sultan de Mayotle ( g.) , XXIII, 
197. 

Are. Unité de superficie , VII , 267. 

Arec, ou Palmier arec. Aspect de cet 
arbre ; ses feuilles et ses fruits (g.), IV, 
41. Pays d'où il est originaire; l'arec 
considéré commearbred'ornemenlation, 
39. 

Arénaire. Traité d'arithmétique fait 
par Archimède, VI, 150. Objet spécial 
de ce livre, VU, 88. 

Arè.ve. Origine de ce mot ; partie des 
amphithéâtres qui se nommait aiasi, 
IIL 334. 

ARiiNES d'Arles. 
Voy. Amphithéâtre d'Arles. 

Arènes de Nîmes, 
l'oi/. Amphithéâtre romain de Nimes. 

Aréxicoi-e (1') des pêcheurs (g.). 
Classe à laquelle appartient cet animal; 
sa nature particulière, XXIV, 163. 

Arfwedso.n. Métal qu'il découvre, 
VII, 184. 

Argalis, race d'animaux. Argali de 
Sibérie, III, 48. 

Argée (T). 
Voy. Mont .\rgée. 

.4rge>-sola (Lupercio Leonardo d'), 
poète et historien. Époque où il vivait; 
ses poésies; citations, XII, 202. 

.\rgenson (d'). 
Fo!/. Pensées. 

.4rgent. Cause de sa valeur ; compa- 
raison de son prix avec celui du blé ; 
phénomènes déterminés par l'exploita- 
tion des mines lors de la découverte de 
l'Amérique, IV, 402. Qualités de 1 ar- 
gent au point de vue monétaire. 403. 
Volume que représenterait l'argent tiré 
du nouveau monde depuis Christophe 
Colomb, XI, 60. Sur la circulation de 
l'argent. XV. 235. Production et valeur 
de l'argent à différentes époques, XVI, 
270; XX, 407. 
Voy. Mines d'argent. 

.4rge\t en France. Importation et 
exportation annuelles; quantité conver- 
tie annuellement en argenterie, VI, 
183. 
Voy. Droit de garantie sur les matières d'or 

et d'argent. 

Argent (Variations de la valeur de 
V), établies par J.-B. Say, d'après les 
variations du prix des céréales, V.II, 
206. 

Argent (!'). Satire de Ménandrc, 
XXV, -50. 

Argenville (d'). Sou appréciation du 
talent du peintre français Desporles, 
XXII, 49. 

Argis (Église et monastère d') . Époque 
de leur construction ; leur état actuel 
(g.), XXVII, 369. 

.\rgonautes. Époques où furent 
écrites les relations de leur expédition ; 
(|uel en fut le but; son chef: opinions 
diverses sur la nature de la toison d'or, 
IV, 1 06. Autres hvpothèses sur la toison 
d'or. I\, 161. 

Argoui.kts (les). Allributiou de ce 
corps militaire sous Henri II; sa tenue, 
XXI, 364. 



ARGUS. - ARMOIRIES. 



Argus, espèce d'oiseau. Origine île 
son nom ; ses ailes, YI, 1 02. Ses plumes 
caudales, 198. 

xVrgus , le chien d'Ulysse , dessin de 
Flaxman. Mort d'Argus, épisode de l'O- 
dyssée (g.), V, 364. 

AniANiSME. Fondateur de cette hé- 
résie; lutte d'Athanaso contre l'aria- 
iiisme, VII, 15. 

Abias Gonzalo (les Quatre fils d') , 
romance espagnole, IV, 298. 

Ariccia 11'). Souvenir attaché à ce 
\illaue des Klals-llnmains: un lavoirà 
l'Ariciia (g.l. XXIX, 7-3. 

Ariége ( Département de 1') . .\ncienne 
province comprise dans son territoire, 
I, 74. 
Voy. Cliàleau de Foix. 

Arioste. Date de sa mort, I, 113. 
Deux apologues par l'Arioste, XV, 326. 
Voij. Roland furieux, — Trois amours poé- 
tiques. 

Arioviste. Son entrevue avec César ; 
issue de leur lutte, V, 398. 

Aristippe. 
Voy. Pensées. 

Aristophane. Sa rivalitéavecSocrate; 
sa comédie les l\'uêes, dirigée contre le 
philosophe athénien, XVIII, 124, 122. 
Sa comédie les Guêpes; but critique 
qu'Aristophane s'est proposé dans cette 
pièce, XIX, 307. 

AniSTOTE. Valeur de ses classifica- 
tions zoologiques, II, 239. Son opinion 
sur les causes de la foudre, III, 30. 
Première édition de ses œuvres, IV, 
7. Pensée de Pascal sur Aristote, V, 
244. Biographie d'Aristote; école qu'il 
fonda, A'II, 179. Sa définition de la 
poésie, XII, 308. Sa théorie des trem- 
blements de terre, XV, 380. 
Voy. Lai d'Aristote, — Pensées, — Roue d'A- 
ristote. 

Arithmétique. 
Voy. Aliaque , — Cliiffres arabes. — Cliiffres 
de Pjtliagore. 

Arithmétique palpable de Saunder- 
son (g.), X, 140. Tables de Saunder- 
son (g.), XVII, 204. 

Arius. Concile général qui condamne 
ses doctrines, I, 1S9. Date de sa mort, 
IV, 22. 
Voy. Arianisme. 

Arlande (Jlarquis d'). Expérience 
d'aérostation avec Pilàtre des Rosiers, 
I, 1 63. Description qu'il donne lui-même 
de ce voyage aérien, XV, 258. 

Arlequin. Son rôle dans le théâtre 
des Latins, II, 116. Son nom en Alle- 
magne et en Angleterre, M 7. Étymo- 
logie du mot arlequin, YIII, 54. 

Arles. Fête de la marque des tau- 
reaux dans les environs de cette ville ; 
costume des femmes à Arles (g.), XI, 
289. Le livre noir d'Arles, XX, 302. 
Les Aliscamps, à Arles (g.), XXV, 72. 
Restes du lliéàtre antique à Arles. Ci- 
metière romain à Arles (g.), XXIX, 
363; (g.), XXVI, 397. 
Voy. Ampliilhéàtre d'Arles, — Cloître de l'ab- 
baye de Sainl-Tropliime. 

Armada (V). Historique de l'expédi- 
tion malheureuse de la flotte qui prit ce 
nom ; naufrage de l'un de ses vaisseaux 
(g.), XVII, 337. 

Arjiagnac (Bernard comte d'), con- 
nétable et premier ministre de Char- 
les VI. Époque et circonstances de sa 
mort, 1, 151, 



Armagnacs. Parti français que l'on 
désigna sous ce nom, IV, 238. Traité 
qui "termina la lutte des Bourguignons 
et des .4rmagnacs, X, 299. 

Armateur. Origine et définition de 
ce mot, III, 55. 

Armée d'Abd-el-Kader. Uniformes; 
équipement, etc.; décorations (g.), X, 
288. 

AR.MÉE de Charles le Téméraire. Luxe 
de costumes que ce prince y avait in- 
troduit (g.), XVI, 212, 214. 

Armée chinoise. Costumes; armes; 
bouclier, artillerie (g.), V, 76, 77. 
Groupe de soldats; organisation mili- 
taire (g.), VII, 108. Autres détails sur 
l'organisation de l'armée ; canon chinois 
(g.), IX, 52. Casque; étendard; arque- 
buse (g. 3), 53. Instruments de musi- 
que militaire; armes (g.), 54. 

Armée dans le ciel (g.). Prodige ima- 
ginaire au seizième siècle, XXI, 272. 

Armée égyptienne sous Méhémet- 
Ali. Son chiffre en 1836; son organisa- 
tion, IV, 317. Autres détails; insignes 
des grades ; signes distinctifs des diffé- 
rentes armes (g. 6), VII, 360. Instruc- 
tion et costume à l'européenne; com- 
position de l'armée, etc.; cavaliers 
égyptiens (g. 21, 403, 404. 

Ar5iée française. Sa composition dans 
les premiers temps de la monarchie; 
paye du soldat en 1600; approvisionne- 
ment et administration, I, 390. Édits 
en vertu desquels l'armée française de- 
vint permanente, VIH, 251 . Armes des 
troupes françaises an seizième siècle 
(g.), 257. Organisation; effectif; cos- 
tumes de l'armée sous Louis XI, XVI, 
213. Classe annuelle; force totale de 
l'armée, XIX, MO. 
Voy. Corps indigènes de l'armée française en 

Algérie , — Infanterie française , — Recru- 
tement militaire, — Soldats français. 

Armée chez les Grecs anciens. Orga- 
nisation ; tactique militaire ; ordre de 
bataille d'une phalange et d'une tétra- 
plialange; chiliarque; phalangarque ; 
cavaliers; fantassins (g. 6), XX, 221 à 
224. 

Armée japonai-se. Costumes; équipe- 
ments; signes distinctifs; armes (g.), 
VII, 252. Artillerie, 253. 
. Armée ottomane. Son organisation; 
les bachi-bozouqs, soldats irréguliers 
(g.), XXVII, 201. 

Armée perse. Comment s'en faisait le 
dénombrement, X, 200. Sort réservé 
aux soldats atteints de maladies dange- 
reuses, 348. 
Voy. Dorjpliores. 

Armée prussienne. Nouveaux cos- 
tumes de la cavalerie et de l'infanterie 
(g.), XIII, 333. 

Armée romaine. Soins des chefs pour 
le soldat, III, 279. Châtiment de la 
bastonnade dans l'armée romaine, VIII, 
55. 

Armée turque sous Mahmoud II. Dis- 
cipline et costume; une caserne turque, 
II, 105. 

Armée navale égyptienne sous Mé- 
héraet-Ali, VIII, 406. 

Armées navales françaises. Nombre 
de bâtiments dont une armée navale 
doit se composer; dernières armées na- 
vales mises en mer par la France, VIII, 
140. 

Arménien. Caractère distinetif de 



l'Arménien; son tvpe de physionomie 
(g.), XXIII, 130.' 

Arméniennes. Changement opéré 
dans la vie et les habitudes des femmes 
arméniennes depuis quelques années, 
XXIX, 192. 

Arménie,ns de Constantinople. Leurs 
principales industries (g.), VII, 230. 
Leur caractère; leur état social; ré- 
flexions générales sur les Arméniens, 
231 232. 

Armeria real à Madrid. Par qui cet 
édifice a été bâti ; armes curieuses qu'il 
renferme; écu que l'on croit avoir ap- 
partenu à Charles-Quint et que ce dépôt 
possédait autrefois (g.), XV, 25. 

Armes des animaux, V, 289. 

Armes des Francs (g.), X, 401. 

Armes des Gaulois. Char à faux gau- 
lois (g.), VI, 68. Armes primitives (g.), 
X, 317. Armes après la conquête ro- 
maine; costume d'un chef gaulois (g.), 
359 

Armes des indigènes du Nicaragua 
(g. 3). Description parOviedo, XXIV, 
224. 

Armes des- troupes françaises au sei- 
zième siècle (g.), VIII, 257. 

Ar.mes â feu à l'Exposition de Londres. 
Aperçu sur cette collection, XIX, 376. 
Un pistolet par Gauvain (g.), 372. 

Armes dites de Boabdil, conservées 
dans l'Armeria real de Madrid (g.). Élé- 
gance de leur ornementation, XXVIII, 
376. 

Armes et ornements des Hottentots. 
Coutelas, bracelets, colliers, etc. (g.), 
XXVII, 245. 

Armes et ustensiles de l'île de Timor 
{g. 2), XXVI, 116, 117. 

Arminius ou Herniann. Histoire de ce 
héros germain ; époque où il vivait ; mo- 
nument élevé â sa mémoire en ^^'estpha- 
lie(g.), XI, 115. 

Arminius (Statue d'), près de Del- 
mold en Weslpbalie (g.), XI, 117. 

Arminius, opéra allemand. Son im- 
portance dans l'histoire de la musique 
allemande, VI, 79. 

Armoire égyptienne en limon du Nil. 
Sa forme toute particulière ; son usage 
(g.), XV, 84. 

Armoiries. Leur nombre; leurs diffé- 
rentes sortes; parties dont se compose 
unearmoirie; écussons; écus; émaux; 
charges; pièces honorables (g. 35), II, 
H 1 . Pièces de second ordre ; charges 
(g. 21), 112. Ce qu'on entend par or- 
nemeuts dans le style du blason ; cou- 
ronnes; autres indications; position des 
ornements sur l'écusson (g. 11), 195. 
Origine des armoiries, VI, 27. Analo- 
gies et différences entre les armoiries 
et la devise, X, 235. 
Voi/. Devises. 

Armoiries de Berne, V, 2; VI, 29. 

Ar.moiries de la compagnie des ar- 
quebusiers-canonniers de Saint-Quentin 
(g.), XXI, 388. 

Armoiries des États-Unis de l'Amé- 
rique du Nord. Oiseau que Franklin 
aurait préféré à l'aigle pour les armoi- 
ries de cette république, III, 62. 

Ar-moiries de Florence, V, 150. 

Ar-moiries de l'Irlande, VII, 391. 

Armoiries de Jean Sans-Peur, duc de 



46 



ARMOIRIES. - ART. 



Bourgogne. Pourquoi ce prince y plaça 
-lin raijot (g.), X, 239. 

Armoihies de Paris. Leur origine 
probable, XIV, 216. 

AnMoiBiEs dn royaume de Navarre. 
Leur origine phénicienne (g.), VIII, 3*2. 

AiiMomiEs du Porlugal. Leur origine, 
VII, 15. 

ARMoiniEs des souverains de Russie. 
Symboles qui y figurent, VII, 2.5o. 

AnsioiRiEs parlantes. Leur origine, 
VI, IG. Autre nom qu'on leur donne, 
27. R;iilleries de Rabelais sur les armoi- 
ries parlantes, IV, 23. 

AnMon\iEs parlantes de Jacques Cœur, 
I, 108; de la maison Chabot, 3.i3; des 
Colonna, des Orsini, des Cesarini (g.), 
VI, 27; des Ailly, Mailly, Créqui, de la 
ville d'Amiens, "de Sixte-Quint, d'Ur- 
bain VU, de Sanleul, de Racine (g. 7), 
28; de la Tour-d'Auvergne, du canton 
de Rerne, des rovanmes de Grenade, de 
Galice, de Léon^ de Casiille (g. b), 29. 
Armoiries parlantes du Dauphiné , du 
Viennois, de la maison Pellevé, des 
Mirons, Colbert, le Porc, des Ferrers, 
de la maison de Fougères, de la famille 
Aux-Cousteaux, de du Caii'ji'. des Om»- 

Icn la Vauguyon, des Bruhui. 1 r hc- 

lion, Tranch'emer (g. 9), 1 i. Auiinirn's 
parlantes de Cardona, des Brancas, des 
Figueroa, des Scaliger, des princes de 
Vérone, des Nogaret, de la maison de 
Horn , du comte de Cornet; des villes 
de Lyon, Reims, Arras; de M. Pasto- 
ret, du marquis de Fonlanes, du maré- 
clial Maison, d'Alhert DUrer; des cor- 
porations de peintres et académies de 
peinture (g. 101, 4:3 ; de la Sorbonne, 
ries Plantagenet, 46; de M. de Sartine, 
368. Armoiries parlantes de Jean de 
Montagu, IX, 23; de la famille de Co- 
horn, XI, 184. 

Armure (F) de Cimon, XXIX, 163. 

Ar-mure de François 1=^ I, 370. 

Armi^re attribuée à Godefrov de 
Bouillon (g.), I, 260. 

Armvre de Jeanne d'Arc. Description 
et histoire de cette armure, I, 371. 

Arml're de Louis XIV, I, 371. 

Armures de tournoi de Henri II (g.), 
XXI, 333. 

Armures de Louis IX. Musée qui en 
possède deux (g.), I, 261. 

Armures grecques trouvées à Pestice. 
Musée qui les possède (g.), XIV, 60. 

Arnal, archilecto. Bâtiment qu'il 
construit à Madrid, III, D5. 

Arn.\ud (Antoine), théologien. Cause 
de son exil, II, 186. 

Arnaud (Marie-Angélique). Comment 
elle amène les premières querelles entre 
les jansénistes et les molinistes, II, 
188. 

Arnaud d'Andilly. Sa traduction des 
Confessions de saint Augustin. Distinc- 
tion qu'elle lui attire; son refus d'ac- 
ceptation, X, 340. 

Arnaud P^ de Baudéan , chef de la 
maison de ce nom, XXII, 364. 

Arnaud de Brescia. Son union avec 
Ahailard; son caractère; sa mort, VIII, 
M. 

Arnai:lt de Flandre. Église d'Es- 
pagne dont il peignit les vilraux. VII, 
210. 



Arnaud Maiciiin. 

Vo'j. Pensives. 

Arndt, poète allemand. Son chant 
palriolique, la Patrie de l'Allemand, IV, 
251. 
Voij. Pensées. 

Arno (F). Cours de ce fleuve; point 
de partage naturel entre l'Arno et le 
Tibre (g.), XVII, 271, 272. 

Arnoi-d, général américain. Sa tra- 
hison; paroles que lui adressent des 
prisonniers américains, V, 127. 

Arnold (Christophe) , paysan asIrQ.- 
uome par vocation. Ses observations 
scientihques; hommage rendu à son sa- 
voir par les magistrats de Leipsick, XX, 
226. 

Arnold (le Docteur). Souvenirs d'un 
écolier, XXVII, 26. 

Arnold de Melchtal. Tableau de 
M. Lugardon (g.), IX, 389. 

Arnolfo di Lai'O. Son rôle dans la 
renaissance italienne, X, 123. 
Voij. Église Sainte-Marie des Fleurs. 

Arno.n, rivière. Source, cours, em- 
bouchure; description du pays c[u'elle 
parcourt, I, 246. 

Aron. 
Voij. Chaise du Diable 

Arpi.no. 
Voy. Porte de l'acropole d'Arpino. 

Arquebuse. Époque oii l'usage de 
cette arme commença en France; arque- 
buse à rouet; arquebuse à mèche (g. 2|, 
VI, 224. Édit qui détermina la longueur 
de l'arquebuse, VIII, 2.57. 

Arquebuserie. Armes présentées à 
l'Exposition universelle de 1855, XXIII, 
242. Fusils à bois sculptés (g. 2), 244. 

Arquebusier de bande sous Henri II 
(g.), XXI, 364. Arquebusier de la garde 
de l'enseigne sous Charles 1X( g.), XXII, 
133. 

Arquebusiebs-Ca-Nonmers (Compa- 
gnie des) dans les principales villes', an 
France. Époque à laquelle reinonle leur 
organisation ; dictons de [ilusieurs de 
ces compagnies, XXI, 389. 

Arques. Situation de ce bourg, I, 
217. 

Arracheur (un) de dents, d'après Gé- 
rard Dow (g.), XXII, 57. 

Arras. Armoiries de cette ville, VI, 
45. Son antiquité; principaux monu- 
ments; fortifications, 370. 
Voif. Hôtel de ville d'Arias, — Prise d'Arras, 

Sii'ge d'Arras, — Traité d'Arras. 

Arrazi. Tapisseriesauxquelleson don- 
nait ce nom en Italie au quatorzième 
siècle, XXV, 111. 

Arriége (Département de 1'). An- 
cienne province comprise dans ses li- 
mites, I, 74. 

Arrivée des comédiens au Mans. 
Scène du Roman comique de Scarron ; 
tableau par Oudry (g.),XVlII, 49. 

Arrivée d'une diligence, tableau de 
Boilly (g.), XXIII, 1t. 

Arrivée (F) du printemps, poésie alle- 
mande, IX, 123. 

Arsacidks. Dernier prince de cette 
dynastie, III, 23. 

Arsenal d'Alexandrie. Ingénieur qui 
l'a conslruil; détails sur les travaux, 
VllI, 406. 



Arsenal de Lucerne. Objets curieux 
qui V sont conservés; le collier de Gun- 
diddingen (g.) VII, 192. 

Arsenal de Rochefort (g.), VIII, 142. 

Arsen.vl de Venise. Époque de sa 
fondation; son entrée principale par 
terre (g.): sculptures remarquables qui 
la décorent, XXII, 161. 

Arsenaux de la Tour de Londres. 
Armes et armures qu'ils renferment; 
noms des personnages que représentent 
les figures équestres de l'arsenal de ca- 
valerie, V, 287, 288. 

Arsenic, considéré comme moyen cu- 
ratif et comme poison, IV, 274.'Auleui' 
de la découverte de l'arsenic, VII, 184. 

Absin. Étymologie du mot; du droit 
d'arsin dans les communes de Flandre, 
XIV, 147. 

Art. Pensées de Gœthe sur Fart, XIV, 
43. Héfiexions sur Fart à l'occasion du 
Salon de 1847. XV, 194. L'Art, par 
M, Albert de Broglie, XXVIII, 278. 
Penscessurl'arl, par Victor de Laprade, 
XXIX, 210, 
Voy. Œuvres d'art, — Perfection dans les arts. 

Art (F) appliqué à l'industrie en 
Angleterre. Avertissement à la France 
sur les progrès dus à cette application, 
et sur les résultats obtenus depuis 1832, 
XXVII, 193. 

Art (F) à Marseille. Progrès sensibles 
depuis quelques années, XXX, 129. 

Art byzantin. Son influence sur Fart 
d'Occident; spécimen de cet art; mo- 
dification que Fart français lui a fait 
subir (g. 2), X, 364. 

Art céramique. 
Voy. Ccramitjue. 

Art culinaire. 
Voy. Cuisine. 

Art (F) d'embellir. Ou\Tage de M. de 
Flurance ; fragment de ce livre, XI, 1 30. 

•Art (F) domesliquc chez les Arabes 
et les Turcs, lîporpie à laquelle il a pris 
naissance ; ses modifications successives, 
XIX, 252; XX, 208, 272. 

Art dramatique. 
Voij. Théâtre. 

Art égyptien. Ses rapports avec Fart 
étrusque^ II, 350. 

Art persan moderne. Gourde de 
derviche (g.), XXII, 54 à 56. 

Art des bronzes en France. Moyeu 
âge, XXVI, 101. Renaissance, 137. 
Rémies de Louis XIV, Louis XV et 
Louis XVI, 307. École de David, 386. 
Épo(|ue moderne, 387, L'art du fondeur 
en bronze était connu en France avant 
le seizième siècle: preuves, XXVII, 
247. 

Art (F) de déchiffrer les lettres. Prin- 
cipes de celle science; règles à suivre, 
XXIV, 166. 

Art de Fémailleur. Uisloirc de cet 
arl, IX, 37 à 40, 318. 

Art étrusque ou toscan. Style étrus- 
que ancien, première période (g.), II, 
255. Deuxième période ; marques dis- 
tinclives des oeuvres de la troisième pé- 
riode: rapport de l'art grec et de Fart 
étrusque (g.), 350. Parallèle des ou- 
vrages étrusques et égyptiens, 351. 

.\rt sirec. Ses rapports avec Fart 
étrns.pie, II, 350, 

Art mililaire. Différences essentielles 
que le temps y a apportées, VI. 270. 



ART. - ASTRKE. 



17 



L'art militaire au quatorzième siècle; 
singuliers slratagèmos de guerre em- 
ployés [a. 2), XXllI, 2tt. L'astrologue 
des" batailles (g.), 368. 
Yoij. Foi'tilication, — Tactique et stratégie. 

Art (Œuvres d') antiques qui portent 
le nom de leurs auteurs. Nomenclature 
des statues, bas-rolicfs. mosaK(ues, mo- 
numents darciiili'cture, qui nous ont 
été conservés. XVlll, 171, 193. 

Art (Sur 1') de parler, par M. V. 
Cousin, XXVI, 172. 

Art (!') de se procurer un vie saine 
etloniïiie. par un médecin chinois (1 697'; 
extrail. XXIII, 1.30. 

.\rt (Il deprolongerlaviederiiomme, 
par Hui'eland. Fragments, XXV, 27. 

Art de tailler et de polir les agates. 
Tour à polir les aaates (g.1, XXIV, 
376. 

Art.abaa- IV, roi des Parlhes. Ses 
succès militaires; ses revers: sa mort, 
III. 23. 

Artaxercès, fondateur du second 
empire des Perses. Dynastie dont il est 
le chef; date de sa mort, VIII, 10. 

Arteveld (Jacques d') . Sa lu tle contre 
le comte de Flandre, I, 82. 

Arthur ou Artus , roi de la Grande- 
Bretagne. Chants populaires où son 
nom se conserve encore, VI, 290. tor- 
dre de chevalerie qu'il institua, XI. 
168. Sa statue (g.), VII, 149. 
V'oy. .\rtus (le Roi ), l'onclianteur Merlin, etc. 

Artuir. duc de Bretagne. Sa mort. 
1,63. 

Artiur (le Prince), Gis de Henri VII, 
roi d'.4ngletcrre. Son mariage avec l'une 
des filles du roi d'Espagne; sa mort 
cinq mois après, XXII. 19. Chapelle 
funéraire réservée au prince Arthur dans 
la cathédrale de AVoreester (g.), 20. 

Artillerie. Si l'invention de l'artil- 
lerie apporta d'abord de notables chan- 
geuicnls dans l'art militaire, VI, 271. 
Véritable inventeur de l'artillerie légère; 
époi[ue où elle fut mise en usage ciiez 
nous. X, 7-5. 
Vuij. École d'artillerie. 

Artillerie ottomane. Singulier 
moyen employé par les Turcs, après la 
bataille de Patacin. pour transporter 
leurs canons (g.), VIII, o6. 

Artillerie persane. Auteur de son 
organisation; état où elle se tronvait 
sous le prédécesseur d'Abbas-Mirza , 
IX, 120. 

Artis.\.\s et paysans astronomes par 
vocation. XX, 22o, 2oi. 

Artiste (F) et le savant, anecdote 
relative à la construction du dôme de 
Saint-Pierre, VUl, 76. 

.\rtistes. .Aptitude spéciale que la 
plupart des i:riiiiils artistes ont montrée 
des l'enfance, VI. 206. Si c'est par hu- 
milité clirélieniie (|ne les artistes du 
moyen âge ne signaient pas leurs œu- 
vres, Vil, 16. Influence des artistes 
français au dernier siècle, IX, 272. 
Vo'j. Œuvres d'art. 

Artistes amateurs (Œuvres d'). Col- 
lection de pravines et dessins à la Bi- 
bliollie(|ue iiii|ii'riale; époque où elle a 
été cuMHiiciicn' : quehpies-nns des des- 
sins dont elle se compose (g. 7), XVII, 
Ii6à1i9. 

.Artistes qui ont peint des paysages 
du nouveau monde. XVII. 363. " 



Artois (V). Époque de sa réunion à 
la couronne de France ; département 
formé dans ses limites, I, 7i. 

Arts et métiers. 
Voij. Bibliotlièque des arts et métiers, — 

Conservatoire des arts et métiers. 

Arts et métiers au seizième siècle. 
Ouvrage allemand orné de gravures; 
son auteur; son titre, IV, 203. Analyse 
de ce livre; gravures représentant di- 
vers étals (g. 8), 204, 2Uo, 252, 2-53. 

Arts industriels dont la copie est la 
base. Leur nomenclature, I, 213, 230. 
Voy. Diagiaphe, — Emboutissage , — Etam- 

page , — Impression , — Moulage et fonte , 

Faiitographe. 

Arts (les) au Pérou. Époque reculée 
où les arts étaient cultivés au Pérou; 
artistes péruviens qui se sont fait un 
nom en Europe dans les derniers siè- 
cles; moyens d'enseignement existant 
au Pérou, XXIV, 101. 

Artis (le Roi ) , Fenchanleur ilerliu 
et le chat sauvage, chronique tirée des 
manuscrits de la Bibliothèque impériale, 

m, 106. 

Arispices. Rang qu'ils occupaient 
chez les Romains; leurs fondions, VI, 
295. 

Arvernes ou Auvergnats. Rôle qu'ils 
jouèrent dans l'insurrection des Gaules 
contre Jules César, V, 399. 

.Ascension en aérostat , faite par 
jimc- Sage et deux autres personnes, en 
1783 (g':), XV, 237. 

Ascensions aérostatiqiies. Documents 
curieux sur les premiers essais qui ont 
été faits, XV, 237, 258. 

Ascensions au mont Blanc ( g.) ; épo- 
ques où les premières tentatives furent 
faites; ascension de Saussure en 1787; 
relation par lui-même, XXIV, 263. 

AscLÉPi.vDE, médecin. Moyens qu'il 
indiquait pour prévenir tontes les ma- 
ladies, XIII, 211. 

Asii.vverus ou le Juif errant, poésie 
de Schubart, I, 87. 

Asie. 
Voy. Langues de l'Asie, — Souverains de 
r.\sie, — Température de l'Europe compa- 
rée à celle de l'.Asie. 

Asie .AIineure, ou .Anatolie. Situation 
et climat: mœurs des habitants; leur 
caractère hospitalier, A"ll, 183. 
Voij. Coiffures des femmes en Egypte, etc. 

Asph.*lte. Xalure de cette substance: 
emploi qu'en ont fait les Égvptiens, I, 
327. 

Aspir.\nte (F). Nouvelle. XXAIII, 
106, 114, 122, 130. 

Ass.iJi. Origine que ses rois s'attri- 
buent: FAssain soumis aux Anglais en 
1825,1,23. 

AssAssiN.XT du dev d'Alger en 1734, 
VIII, 70 

Assemblée constituante, appelée d'a- 
bord Asseirtblée nationale. Décret qui 
supprime toutes les congrégations 
d'hommes et de femmes, I, 71. Prend 
le deuil à la mort de Franklin, 79. l)é- 
i crête que la noblesse héréditaire est 
abolie en France, 159. Inslilueles jus- 
tices de paix, 232. Carie ilç-i députés 
(g.), III, 361. Événemenls nii'Uinrahles 
qui s'accomplirent durant celle pre- 
mière législature: noms des mendtres 
les plus célèbres de l'Assemblée con- 
stituante, 362. 



AssEJiBLÉElégislalive. Décoration por- 
tée par ses membres (g.), III, 371. Sa 
première séance; principales décisions 
de cette assemblée; noms des princi- 
paux députés, 363. 

Assemblée nationale. 
Vûij. Assemblée constituante. 

Assemblée des notables de 1396. 
Date et lieu de sa convocation ; but de 
la réunion, I, 343. 

Assemblée de protestants surprise 
par des troupes catholiques, tableau de 
M. Karl Girardet (g.), X, 103. 

Assemblées nationales gauloises. 
Comment s'exerçait la police de ces 
assemblées, XI, 71 . 

.Assiettes de bois du 26 juin 1730. 
Fait historique qui s'y rattache, II, 
403. 

Assiettes chez les Hindous, XX. 
183. 

-Assignats américains (1773-1781). 
Valeur considérable du papier en cir- 
culation en 1780; devises ou timbres 
de quelques-uus des billets émis par le 
Congrès (g.), XXX, 307. 

AssiNiE. Établissement français sur la 
cote de Guinée. Produits principaux 
du soi, XA', 18. Ports d'Assinie |g.|, 
20. 

-Assises de Jérusalem, ou Lettres du 
saint sépulcre. X quelle époque ce re- 
cueil a été fait. 111. 99. 

Associ.vTioN (Conditions nécessaires 
pour toute) d'hommes, XXI, 333. 

Assof.iATiON pour l'étude de la végé- 
tation. Son but: modes d'observations 
à consigner. XII, 74. Résultats obtenus, 
XV, 82. 

Associations de chasseurs dans la 
vieille -Allemagne. Leur organisation ; 
fragment d'un dialogue au moyen du- 
quel les chasseurs se reconnaissaient 
entre eux, II, 363. 

Associations d'ouvriers dans l'an- 
cienne -VUemagne. Épreuves et examens 
imposés aux candidats ; extrait d'un 
formulaire de réception, III. 186. 

-Associations d'ouvriers en -Angle- 
terre. Nom qu'elles portent ; leur orga- 
nisation, XA', 71. -Application possible 
de ce svstèine aux ouvriers français, 
72. 

Associ.\Tio>s entre des animaux de 
genres différents. Exemples, XI, 218. 

-Assomption dune sainte, tableau de 
M. H. -Aliicke (g.), XVI, 17. 

-Assomption de la A'ierge, tableau de 
M. -Achille Devéria (g.), IV, 401. 

-ASSOUAN. 

Foi/. Syéne. 

AssiR.vxcES maritimes. .Ancienneté 
de cette institution; développement 
(|u'elle a pu donner au commerce, 
XXII, 273. 

Astleï (l'Écuyer). Établissement des- 
tine aux exercices d'équitalion qu'il 
ouvre à Paris, XII, 183. 

Astrakhan. Sa situation; incertitude 
sur remplacement de l'ancienne ville 
de ce nom; épo((ne de sa dcslruclimi 
(g.), VIII, 57. 

AsTRÉE. Description de ce madrépore 
(g.), VI, 3. 

-AsTRKE (F ), roman d'Honoré d'I'rfé. 
Opinion de cpielques écrivains sur -sa 
3 



4» 



ASTKES. - AUGUSTIN, 



valeur; un des frontispices de l'Astrée 
(g.), IX, 268, 269. Description dii Li- 
gnon et du pays qu'il traverse, XXII, 
ïo6. 

AsTiiKS. Difficultés d'optique qui em- 
pèclientdelcsobserverminutieusement, 
IV, 83. 

Voy. Comètes, — Étoiles , — Lune , — Pla- 
nètes, — Soleil. 

Astrologie. Son rôle dans l'art di- 
vinatoire, II, 123. Notation numérale 
des astrologues, XVllI, 321. Époque 
où l'astrologie fut le plus en faveur; 
ses rapports avec l'astronomie, XXIII, 
368. 

AsTiioLooiE (!'). Ancienne gravure 
tirée d'un ouvrage curieux : la Nef des 
fous (g.), XXIII, 87. 

Astrologi:e (lin) au quinzième siècle 
(g.), XXIII, 368. 

AsTuoNOjiE |un) persan au dix-neu- 
vième siècle, XXX, o8. 

AsTBONOMiE. Antiquité de cette 
science; son but; progrès qu'elle a faits, 
VI, 306, 307. Moyens fondamentaux de 
l'observation, VU, loi, 155, 188. Une 
leyon d'astronomie au douzième siècle, 
XXI, 335. Goût général aux États-Unis 
pour les études astronomiques, XXIII, 
399. L'Astronomie, traduit de Lardner, 
XXVII, 335. 
Foi/. Carte du ciel, — Mouvement diurne, — 

Système astronomique, — Système solaire. 

AsTnoNOMiE (de 1') observatrice et du 
télescope, XXVI, 310, 3i3. 

.\STnoNo.MiE (1') populaire, par F. 
Arago. Extraits de ce livre. 

Astronomie cbez les anciens. Prin- 
cipe qui domine leurs différents sys- 
tèmes, II, 306, 338. Mouvement qu'ils 
donnaient à Vénus et à Merciu-e, 362. 

Atala. Origine de ce nom, XXIV, 
335. 

Atelier de Baccio Eandinelli (u.). 
XVII, 348. 

Atelier d'Etienne de Lanlne , dit 
Stepbanus, orfèvre, d'après une estampe 
du douzième siècle (g.), XV, 88. 

Atelier d'un peintre cbinois contem- 
porain. Description, XVI, 113. 

Atelier d'un peintre de portraits au 
dernier siècle. Proverbe de Carmontelle, 
III, 75. 

Atelier d'un sabotier à Saint-Gobain 
(g.), XXIV, 45. 

Atelier grotesque d'un peintre, pein- 
ture antique, IV, 101. 

Atelier de graveurs en taille-douce 
(g.), XX, 188. 

Atelier d'imprimeurs en laille-douce 
(g.), XX, 237. 

Ateliers d'artistes italiens au sei- 
zième siècle, XVII, 347. 

Ateliers d'arlistes au dix-neuvième 
siècle. Leur aspect; intérieur d'un ate 
lier (g.), XVII, 380. 

Ateliers de construction des loco- 
motives du Great-U'cshrn railiraii, à 
Swindon (g.). Aspect de ce vaste éta- 
blissement; procédés de fabrication qui 
y sont on usage, XXII, 282 à 286. 

Atiialie, tragédie de Racine. Pre- 
mière représentation de ce cbef-d'œu- 
vre par les demoiselles de Saint-C.vr 
(g.), XXVIII, 20. 

Atiianase (Saint). Sa lutte contre 
l'arianisme, VII, 15. 



Athènes. Situation de cette ville ; son 
rôle dans la civilisation antique, VI, 
57. Promenade près Atbènes, XII, 
267. 
Voii. Acropolis, — Partliénon, — Tour des 

Venls. 

Athos (Mont). Sa situation géogra- 
phique; nombreux monastères bâtis 
sur ses pentes; peintures (pii décorent 
leurs églises ; dessin de Papety d'après 
l'une des fresfiues (g.), XV, 177, 178. 

Atlas, père des Hespérides. Pré- 
sents qu'il lit à Hercule, IX, 171. 

Atlas (les Meilleurs). Indications, 
XXIII, 21, 38, 173. 

Aï-Meidan, à Coustantinople. Des- 
cription de cette place (g.), VIII, 177. 

Attaque du château d'Hougoumont. 
Épisode de Waterloo (g.), XVIII, 401. 

Atte.ntio.\ (Habitude de l'), XIX, 
267. 

Aïte.ntio.v au Baby. Conseils sur les 
soins à prendre pour les petits enfants, 
XXX, 110. 

Attila. Se présente devant Rome, I, 
343. Casque qui semble lui avoir ap- 
partenu , 371 . Développement de ses 
conquêtes ; son caractère ; sa physio- 
nomie ; sa mort, IV, 127, 140. Sa prin- 
cipale résidence ; réception qu'il fit à 
son ambassadeur, V, 75. 
Voy. Casque d'.Mtila, — Corne à boire d'At- 
tila. . 

Attiqùe. Si les poètes anciens en 
ont fait une peinture fidèle, VI, 57. 

Attractio.n morale, XXIX, 30. 

Attributs et symboles religieux. 
Leur explication par M. l'abbé Crosnier, 
XXI, 66, 90. 

Atures. Ancienne race indienne; 
causes de son extinction, XXV, 302. 

Aube ( Département de 1'). Ancienne 
province comprise dans ses limites , I , 

Auberge (une), tableau d'Isaac Van- j 
Ostade, XXI, 265. 

Auberge (une) dans l'île d'Amag, | 
tableau par Exner, XXIV, 141. I 

Auberge suisse en 1683. Description 
faite par Mabillon, V, 202. 

Auberges des chevaliers de Malte. I 
Palais que l'on nommait ainsi ; leur 
destination, IX, 384. 

iVuBERGEs en France au dix-huitième 
siècle. Observations d'Youiig a leur 
sujet, XV, 126. 

Aubigné (ThéoJore-Agrippa d'), his- 
torien. Fac-similé de sa signature (g.), 
XVII, 347. Extrait de son livre, Mé- 
moires du baron de Fu-iiesle, sur les 
ridicules de la mode, XXV, 113. 

AuiiRV. .Accusation portée contre ce 
soldat pour un crime commis an dix- 
septième siècle; procèsqu il eut à sou- 
tenir; son innocence reconnue, XXI, 
142, 162, 170. Quelques antres détails 
sur cette affaire, XXII, 194. 

Aucii. Aspect de cette ville; ses prin- 
cipaux édifices; noms de quelques-uns 
des hommes célèbres nés à Auch ; une 
vue d'Auch (g.), XXIX, 291. 

.\ii)ACK et sang-froid. Traits de har- 
diesse et de sang-froid donnés en di- 
verses circonstances, XXI, 78. 

Aude (DéparIcmenI del'). Ancienne 



province comprise dans son territoire, 

I, 74. 

AuDiE,NCE (une) chez un khalifat en 
Algérie (g.), XXVIII, 81. 

AuDiGER. Son livre sur le service des 
domestiques, intitulé : la Maison réçjlée. 
Extraits, XX, 226. 

Auditeur ( le Dernier ) , parabnlu , 
XVII, 93. 

Auditoire royal de Manies. Descrip- 
tion de cet édifice; son origine (g.), 
IV, 196, 197. 
Audran (Claude), peintre. Ses tra- 
I vaux faits de concert avec François 
[ Desportes, XXII, 50. 

Audran (Gérard), graveur. Courte 
notice sur cet artiste célèbre; ses œu- 
vres principales, XXIV, 3. Sa gravure 
l'Aurore, d'après Lesuenr, 5. La Science, 
figure allégorique d'après Mignard (g.), 
XXVIII, 177. 

Audran (Buste de Gérard), parCov- 
zevox (g.), XXIV, 4. 

AuDUBOx (John-.Iames), naturaliste. 
Ses observations sur le crocodile amé- 
ricain, I, 298. Étude sur le pigeon 
voyageur d'Amérique, II, 259. Notice 
sur la vie et les travaux d'.Audubon 
XX, 73, 139. Sa description de la 
grive rousse. (g.) , 141. Son étude sur 
le geai bleu (g.), 245. Époque de la 
mortd'Andubon, 246. Description (|u"il 
donne du vol des colibris. XXI, 298. 
Étude sur réaierillon d'Amérique (g.). 
XXII, 137. Uliservalions sur l'élour- 
neau à ailes rouges (g.), 210. 

ÂUERBACII (B.). Le Départ de l'énn- 
grant, scène de la Forét-Xoirc, .XXVl. 
46, 62. 

AuFFRÉDV, armateur et commerçant 
français. Vicissitudes de sa fortune. 

II, 335. 

Auge circulaire à compartiments. 
Son inventeur ; avantages de cet usten- 
sile sur ceux du même usage (g.), 
XXV, 83. 

Auge (Claude). Ses travaux à laca- 
lliédralc de Chartres, IV, 218. 

Augures. Époque à laquelle remonte 
l'institution des augures ; résumé de la 
science augnrale, XXIX, 345. 

Augures (Deux) ne peuvent se re- 
garder s^ns rire, tableau par Gérome 
(g.), XXIX, 345. 

AuGSBOURG. Sa prospérité au quin- 
zième siècle, IX, 326. 

August, physicien. Psychromètre de 
son invention (g.), XI, 75. 

Auguste (Octave). Date et lieu de 
sa mort, I, 238. Pour([uoi on donna 
son nom à l'un des mois do raiinée, 
243. Pourquoi il se couronnait toujours 
de laurier, 111, 10. .lugemeiit de Cha- 
teaubriand sur .\ngnsle, IX, 206. Sa 
guerre des Alpes; monument élevé 
pour consacrer le succès qu'il obtint 
(g.), XXI, 75. Auguste elablil à Lyon 
le centre du gouveriicinenl de la Gaule 
(g.), XXII. 345. 

Auguste établit à Lyon le centre du 
gonvernement de la Gaiile, composition 
et dessin de Karl Girardel (g.), XXII. 
345. 

Auguste II, roi de Pologne. Palais 
qu'il a fait construire à Dresde, XXII, 
121. 

Augustin, émaillour. Époque où il 



AUGUSTIN. - AVEUGLE. 



i9 



vivait; denx de ses principaux por- 
traits, IX, 40. 

Augustin (Saint). Détails sur sa vie ; 

dans quel esprit ses ouvrages ont été 

faits, VI, 26.5, 266. 

Voij. Augusiimis, — Cité de Dieu, — Confes- 
sions, — Pensi'cs. 

AuGUSTi.N- (Statue de saint), par 
M. Étex (g.). VI, 26j. 

AuGUSTiNus. .\uteur de ce livre, I, 
126. 

AuGUSTULK , dernier empereur ro- 
main en Occident. Date de sa clTiite, 
I, 2So. 

AuKu.vND. Quelques détails sur cette 
capitale des possessions anglaises à la 
Xonvelle-Zélande, XI. 375. 

AuLis. Derniers vestiges de cette 
ville, II, 87. 

Aulu-Gelle. Prix d'un exemplaire 
do Ii69 des Œuvres d'Aulu-Gelle , 
VIII, 220. 
Voy. Pensées. 

AuMALE. Histoire de cette ville; son 
industrie et son commerce, II, 9. 

Au.«.\LE (les d'). Famille dont ils 
faisaient partie ; noie sur les principaux 
membres de cetle maison, IV, 4b. 

AmiONE (1'). Extrait d'une lettre de 
Sismondi snr cette question ; pensée du 
curé d'.\rzanno, XXVI, 386. 

AniONE (D morale, XXIX, 86; 
XXX, 62. 

Aumônes (Snr les), XV, 39. 
Voy. Pots à aumônes. 

AuMONiÈRE de Henri le Libéral , comte 
de Cbampagne et Toi de Sicile (g.), 
XIX, 228. 

AujioMÈRES sarrasinoises (g.). Épo- 
que où elles étaient de mode, X, 132. 
Leurs ornements, 133. 

A u>- voY.iGEun, XXVII, \Z'6. 

.\u.MS (!'). Origine de l'adjonction 
de cette ancienne province à la France ; 
départements cjui la représentent dans 
la nouvelle division territoriale, I, 74. 

AuRAY. Situation topoarapliique de 
cetle ville; bataille céleln-e que son 
nom rappelle, XI, 112. 

AuRÉUEN. Issue de sa guerre avec 
Zénobie. II, 141. Son triomphe à Rome, 
XVI, 2o8. 

AuRE.NG-ZiiBE , chef de l'empire des 
Mongols dans l'Inde. Sa vie et ses con- 
quêtes; ses richesses et sa magnili- 
eence; étendue de son empire, III, 
113, 114, 115. Territoire qu'il céda à 
la France, VII, 134. 

AuRF.xG-ZkBE et sa suite. Miniature 
tirée des manuscrits do la Bibliothèque 
impériale (g.), III, 113. 

.VuRocHs. Ce qui le distingue de notre 
bd'uf domestique ; il habitait autrefois 
l'Europe tempérée ; furets où on le 
trouve encore, I, 238. S'il est la source 
de diverses races de nos bœufs, II, 
KHI. Xoni de l'aurochs chez les an- 
ciens, X, 82. 

.\uRORE (1'), tableau du Guide (g.), 
H, 341. 

Aurore (1), dessin de Lesueur gravé 
par Gérard Audran (g.), XXIV, 5. 

Aurores boréales. Leurs divers as- 
pects ; contrées où elles sont fréquentes 
(g.), X, 99. Observations sur ce phé- 
iionièno, 100. Nom de l'aurore boréale 



chez les Américains du Nord, XXI, 
138. Théorie des aurores boréales; 
preuves à l'appui, par M. de la Rive, 
XXVII, o4. 

Auso.NE. Allégorie du mois de juin , 
I, 1 48 ; de juillet, 1 88 ; de septembre, 
283. Notice sur la vie et les œuvres 
d'Ausone ; statuette antique de ce poète 
(g.), XX, 358. Vers d'Ausone sur la 
pàque, 360. 

AusTERLiTz (Bataille d'), I, 375; 
XII, 387. 

Australie. 
Voy. Nouvelle-Hollande. 

.\uTEL des douze dieux, sculptures 
antiques (g. 2), IX, 251. 

.\uTEL gallo-romain. Description de 
ce monument antique; musée qui le 
possède (g.), XV, 164. 

Autel mexicain à Palenqué. Des- 
cription de ses sculptures (g.), X, 377. 

AurEL (Maître-) de Notre-Dame de 
Halle (Belgique) (g.), XXI, 17. 

Autels gaulois. 
Voy. Dolmens. 

Autels de pierres brutes chez les 
Juifs. Prescription de Moise à ce sujet 
dans le Deutcronome, XV, 34. 

AuTEuiL. Quelques détails sur sou 
histoire au treizième siècle ; couvent 
qu'y fonda Anne de Bretagne, VI, 235. 

Auteur récompensé par un brevet 
de mendiant, XIII, 120. 

Autographes. Leur utilité au point 
de vue historique ; collections les plus 
remar(|uablos d'autographes, à Paris, 
en 1836, IV, 210. 
Voy. Signatures. 

AuTO-MATE de Descartes. Dans quel 
but il fut construit; comment il fut 
perdu, VllI, 271. 

.VuTOMATE joueur d'échecs du baron 
de Kompelen. Partie d'échecs de Na- 
poléon avec l'automate, II, 155. 

Automates curieux ([ue l'on montrait 
à Londres en 1817; le Colibri auto- 
mate, l'Araignée, le Cygne, IV, 251. 

Autom.^tes de Vaucanson. Le Joueur 
de flùtc (g.), I, 159. Le Tambourin; 
description de leur mécanisme ; le Ca- 
nard merveilleux (g.), 160. 

Automne (U). Description de cetle 
saison par Delille et par Cellerier, XII, 
342. L'Automne, par un poète bin- 
doustani, XIX, 314. 

Automne (1), allégorie par Grand- 
ville Ig.), XII, 341. Composition et 
dessin de Tony Johanuot (g.), XIX, 
313. 

Autorité paternelle (Sur l'), d'après 
l'ancienne jurisprudence française, et 
selon le Code civil, XX, 295. 

Autorité royale en France. Le plus 
ancien acte connu émanant d'un roi ; 
époque à laquelle il remonte ; son si- 
gnataire, XXI, 42. 

Autour. Caractères distinctifs de cet 
oiseau; autour d'Europe (g.), VI, 136. 

Autriche. 
Vou- Guerre delà succession d'Autriche,— 

Vienne. 

Autruche. Variétés de l'autruche; 
parties du monde où elles se trouvent ; 
mœurs et habitudes de l'autruche 
(g. 2), I, 124. Ses ailes; nombre des 
doigts de ses pieds, VI, 103. 
Voy. Nandou. 



AuTUN. .Vntiqnité de sa fondation ; 
SOS divers noms ; portes d'Arroux et de 
Saint-André (g.), VII, 53. Siège d'Au- 
tun par les Bagaudes, X, 299. 
Voij. .\mplnlliéàlre d'Auluu , — Borne niil- 

liaire à .\utun, — Pyramide de Couliard. 

AUVERGN.VTS. 

Voy. Arvernes. 

Au-VERGNE. Déparloments formés de 
cette ancienne province ; origine de sa 
réunion à la couronne de France, I, 
74. Aspect de l'Auvergne, XIV, 8. 
l'd!/. Montagnes d'Auvergne. 

.\uvRAY (Louis), sculpteur. Buste de 
Froissart, XI, 120. 

Airx BORDS DE LA MER. RétlexioUS, 

XXVIII, 245. 

Al-X JEUNES DEMOISELLES de l'Auglc- 

terre, boutade, XIX, 283. 

AuxERRE, Renconlre d'une compa- 
gnie de bourgeois et d'un artiste pre- 
nant une vue de cette ville (g,), III, 
49, Mention de quelques antiquités 
d'Auxerre, 50. 

Avalanches. Avalanches de neige 
périodiques; leur mécanisme, XIV, (i. 
Avalanches de glace, 30. Catastrophes 
causées par les avalanches, XIX, 58. 
Observations sur les diverses sortes 
d'avalanches, 198. 

Avant-poste ( l' ) . anecdote ( g. ) , 
XII, 24. 

Avare (F) bienfaisant. Thomas Guv 
(g.), XXII, 168. 

.\vARES (les), tableau de Quinliu 
Messis (g.), II, 364. 

.4 VARICE. Un tvpe d'avarice, Daniel 
Dancer (g,), XXl'lI, .376. 

AvASAXA (1'). Situation géographique 
de celle montagne; observations aslro- 
nomi(|ui:s faites sur ses hauteurs; le 
soleil de minuit sur l'Avasaxa (g.), 
XXllI, 233. 

.4VELINE d'Espague. Ses caractères 
distinctifs, XX, 216. 

Aventures d'un colon algérien, nou- 
velle, XXIX, 34, 54, .59. 70, 82, 90, 
98. 

Aventures (les) de inaiUe Block , 
d'après MusiPus. Illnstralions de L. 
Kichter (g.), XXI, 100, 140, 158. 

Aventures de M"' Godin des Odo- 
nais, XXII, .371, 398. 

Aventures (les) d'un olivier, anec- 
dote, XXVll, 255. 

iVvENUES perpétuelles ( Du moyen de 
créer des). Système à suivre dans la 
plantation des" arbres et dans leur ex- 
ploitation, XI, 142. 

Aveu et dénombrement. Nature de 
cet acte sous le régime féodal ; sa te- 
neur, I, 130. 

.VvEUGLE (F) d'Armagh. nouvelle, 
V, 9t. 

Aveugle écrivant (g.), XXVIl, 168. 

Aveugle (Jeune), sourde, muette et 
privée de l'odorat ; moyens employés 
pour faire sou éducation, XI, 58, 154. 

.\vEUGLE-NÉ (un). Scs premières iiTi- 
pressions après avoir subi avec succès 
l'opération de la cataracle. IX, 293. 

Aveugle (F) espagnol marchand de 
chansons et de billets de loterie (g.), 
XXVI, 379. 

Aveugle (F) et le poijie UJttcdc'5 
orientale, XX, 271. 



20 



AVtUGLE. - BAGETTI. 



Aveugle (T) et son violon, tableau 
(le Wilkie (g.), XV, 1o3. 

AvEicLÉs. Condition des avengles 
de naissance tliez les anciens, V, 147. 
Voy. Instruction des aveugles. 

AvEiGLES célèbres, X. 110; XVII, 
201 : XXII, 311. 
l'o)/. Insiniction des aveugles, — Hospice des 

Ouiii/e-Vingts. 

AvEvnox (Département de 1'). Ah- 
cienne province comprise dans son ter- 
ritoire, I, 74. 

AviGxox. Cession de cette ville au 
pape, I, .375. Eempar.ts d'Avignon, IX, 
27, Plan et coupe de ces remparts (ix.), 
29. Vue d'Avignon, XI, 285. Fêtes 
données par cette ville à l'occasion du 
passage de Marie de Médicis à son en- 
trée en France (g.), XII, 144. 
Voij. Église Noire-Dame des Dons à Avignon, 

— Succursale de l'hôtel des Invalides. 

Avioox (Comtat). Origine de sa 
réunion à la France ; département qui 
en est formé. I, 7i. 

AviLA (Jean d'). 
Voij. Pensées. 

AviNTÈs. Situation géographique de 
ce joli village portugais : industrie de 
scs'baliitants (g.), XXIV, 148. 

Avis (un) anglais, XX, 358. 

Avis à un adolescent, par William 
Cobbetl. X, 318. 



Avis (Petits) épislolaires, XIV, 342. 

Avocat canonise (le Seul) : saint 
Yves, XXII, 239. 

Avocat {!') Patelin, comédie de 
Briieys et Palaprat. Pièce du quinzième 
siècle dont elle est imitée, IX, 359. 

Avocat (1') Patelin et le berger Ai- 
gnelet, ancienne gravure sur bois. Imi- 
tation de cette gravure par M. Grand- 
ville (g. 2), IX, 357. 

Avocats chez les anciens. Mesures 
prises contre leur loquacité, IX, 131. 
Voy. Femmes avocats. 

Avocats en France. Décret de l'As- 
semblée constituante qui supprime leur 
ordre: décret de 1810 qui le rétablit. 
I, 267. 

Avoines. Caractères distiuctifs de ces 
gTaminées, V, 302. 

Avoir le Porn. Ce qu'on entendait 
par cette distinction, XXII, 118. 

Avon. Situation de ce village, son 
aspect, V, 20. 

Avoué ou Vidainc. Sens de ce mot à 
l'époque féodale, IV, 242 ; VI, 54. 

AvoYER (un) au dernier siècle, anec- 
dote racontée par Bonstetlen, XVII, 
263. 

Avril. Étymologie du nom de ce 
mois ; à qui les Romains l'avaient con- 



sacré ; comment ils le personniriaicnt ; 
son rang dans le calendrier de Romu- 
liis; à qui les Grecs l'avaient consacré, 
1,75. 

Avril et le Vieillard , apologue par 
J. Petit-Senn, XXVIII, 111. 

AxouM, ville d'Abyssinie. Sa situa- 
tion topograpliique; souvenirs que celle 
ville rappelle, XXIV, 80. 

Aye-ave, ou écureuil de Madagascar. 
Sa description (g.), VII, 73. 

Aymon I". généralissime du régi- 
ment de la Calotte. Cérémonie de son 
élection (g.), IX, 289. Autres détails 
sur ce personnage, 290. 

Aymaras. La civilisation et l'art chez 
cette ancienne population indienne, 
XXVI , 330. Antiquités des Indiens 
aymaras (g.), 332. 

Azote. 
Voy. Gaz azote. 

Aztèques. Trois pages de l'histoire 
de ces peuples tirées des manuscrits 
mexicains, XXX, 183, 262. 

Azulejos, carreaux d'argile. Étymo- 
logie de leur nom ; par qui l'art de fa- 
briquer les azulejos a été transmis aux 
Espagnols. Vil. 91. Leur emploi cé- 
néral en Portugal, XVIII, 334. 

Azur. Origine de ce terme du blason, 
XIII, 391. 



B 



Baader, philosophe allemand. 
Voy. Pensées. 

Baal ou Moloch. 
Voif. KcliEîion des Carthaginois, —Temple de 

Baal. " 

Baba Narasiniia Datta. Époque où 
vivait ce sage Persan; le Zafarnamah, 
dialogue entre Aristote et Rouzourjou- 
inibr, XXI, 155. 

Baber (Mohammed). Dynastie dont 
il est le fondateur; sa vie, ses con- 
quêtes, VIII, 329. Ses œuvres litté- 
raires, 331. 

Baber (Portrait de Moliannned), d'a- 
]iicsune miniature indieime (g.), VIII, 
329. 

Babeuf et Daribé. Leur condamna- 
tion ; leur mort, 1, 126. 

BAnouciiEs (les Vieilles) d'.\bou- 
Cassem, nouvelle, XVI, 42. 

Babouin. Description et mœurs de 
cet animal (g.), I, 103. 

1 Babuino, stalue saliri(iue à Rome, 
IV, 43. 

Baby (A lien lion au). Conseils aux 
mères de famille, nourrices, etc., par 
miss Niglitingale, XXX, 110. 

Babylone. 
Voy. Prise de Dabylone , — Temple de Baal. 

Bac aérien de Faust Vcranzio. Des- 
cription de cet appareil (g.), XVIII, 
72. 

Bacu (.lean-Sébastien). 0"elqucs 
mots siir ce grand compositeur ; son 
œuvre, XXVI, 298. Portrait de Sebas- 
tien Bach (p.), 299. .Monument élevé 
à sa mémone, à I.eipsick, par Félix 
Mendelssohn (g.), 3U1. 

Baccilvnales ou Dionvbiaiiues. Pays 



d'où ces fêtes étaient originaires; à 
quelle époque elles furent défendues à 
Rome, VllI, 361, 3G2. 

Bacciiant et Bacchante, peinture an- 
tique (g.), XII, 17. 

Bacciius. Statue antique de ce dieu ; 
ses auteurs, XVIII, 171 . 

Baccio (André). Ce que ce médecin 
éprouvait en présence d'un malade, V, 
155. 

Baccio, sculpteur. 
Voy. Bandinelli. 

Bacharach. Situation géographique 
de cette petite ville ; description qu'eu 
fait Victor Hugo . vieilles maisons à 
Bacharach (g.), XXIII, 45. 

Bacheliers. Rang qu'ils tenaient 
dans la chevalerie, II, 34. 

Bacui-Bûzouos (les), soldats irrégu- 
liers de l'armée ottomane. Leur indisci- 
pline ; costume des bachi-bozouqs (g.), 
XXVII, 201. 

Bacuilo, rivière d'Abyssinie. Voya- 
geurs qui eu ont approché les premiers, 
VI, 55. 

Back (le Capitaine). Carie de la par- 
tie septentrionale de ses découvertes, 
IV, 325. Détails qu'il a donnés sur les 
voyageurs du Canada, VI, 30 1 . 

Bacon (François). Biographie (g.), II, 
183. Ses travaux: écrivains français qui 
nous l'ont fait connaître, 184. Délinilion 
de la poésie par Bacon, XII, 308. Pu- 
blication de son liailé de l'avancement 
des sciences. XVII, 87. Sur les voyages, 
XIX, 151. Idée d'une école d'adminis- 
Iralion indiquée par Bacon, XXX, 266. 

Bacon (John). Ses statues d'Howard 
cl de Samuel Johnson, Vlll. 197- 



B.4C0N (Roger). Date de sa mort, I, 
151. Si on lui doit l'invention de la 
poudre à canon, IX, 286. 

B vcs et passages d'eau en France. 
Législation qui les régit, II, 70. 

Bactriane, fondateur de ce royaume ; 
ses révolutions, IV, 167. 

Bactriens. Coutumes que leur inter- 
dit Alexandre le Grand, III, 50. 

Badajoz. 

Voy. Prise de Badajoz. 

Bade (Duché de). Costumes du pays 
de Bade (g.), XXIV, 325. Uue vue in- 
térieure du vieux château, près de 
Bade (g.), XXVI, 137. 

Baer (François). 
Voy. Pensées. 

Bagatelle (^g.), château près de Pa- 
ris. Ses propriétaires successifs; archi- 
tecte qui construisit le pavillon, XXIV, 
119. 

Bagaudes. Détails historiques siir " 
ces insurgés de la Gaule; étymologie 
de leur nom, X, 299. 

Bagdai). Date et auteur de sa fon- 
dation, m. 322. Construction particu- 
lière aux maisons de cette ville. XXI, 
206. 

Bagetti, peintre et ingénieur géo- 
graphe. Époques de sa naissance et de 
sa mort; sa coUi'clion d'aquarelles, au 
Musée de Versailles, sur les campagnes 
d'Italie (1796-1800) : Lonalo (g.). 
XXVII. 297. Château de la Pietra et 
villase de Calliano (g.), 300. Primolano 
(g.),'30l. Mautûue (g.), 304. Bourg et 
château de Castiglione(g.), 377. Le fort 
de Covclo (g.), 380. 



BAGGESEN. - BALEINES. 



21 



Baggesen (Jeiis), poi-te danois. 
Votj. Pensées. 

Baghtché-Sébai, ancienne résidence 
des khans de Crimée. Souvenirs hislo- 
riques sur celle ville, XXIII, 15.3. En- 
virons do Baglitché-Séraï, 16.3. 

Bagnecx (Maine-et-Loire). Monu- 
ment gaulois (g.), VII, 5, 6. 

Bagienavdier (le). Description de ce 
jeu; ses diverses pièces (g. 9), XVllI, 
99, 100. 

Baguer. Modo d'emballage des fruits 
pour le transport à erandes distances. 
XXII, 106. 

Baguette divinatoire chinoise con- 
servée au Musée de Saint-Pétersbourg 
(g.). Description, XXII, "280. 

Bauia, ancienne capitale du Brésil. 
Opulence de cette ville ; son aspect : ses 
)irincipaux édilices; port de Bahia (g.), 
XXI. 379. 380. La chapelle San-Gon- 
çalo (g.), 38t. 

Baie d'Akaroa. Établissements fran- 
çais et anglais qui v ont été formés 
(g. 2), XI, 332. Détails et particula- 
rités sur cette contrée, 374. 

Baie de Biscaye. 
Foi/. Pèche de la baleine. 

Baie de Cancalc. Sa situation, ses 
sables mouvants, I. 318. 

B.ME de Falmouth, Yl, 290. 

Baie de Gaspé. Sa situation géogra- 
phique; le cap Percé (g.), XXIV, 396. 

Baie d'Hudson. Traité qui l'enleva à 
la France. VIL, 227. Premiers établis- 
sements français: colon de la baie 
d'Hudson au dix-septième siècle (g.), 
XII, 318. Époque de la découverte du 
fleuve, du détroit et de la baie d'Hud- 
son, XVII, 87. 

Baie de Iles. Sa situation géogra- 
|ibirpie: triste événement que son nom 
rappelle; chef do la haie des Iles (g.), 
XMI, 319, 320. 

B.UE de Matava'i, à Taiti (g.), XI, I b7. 

B.4IE du Mont, en Cornouailles (g.). 
VJ. 289. 

Baie du Mont-Sain l-Michel. Sa situa- 
lion géographique: sou aspect pitto- 
restpie: pjche importante dans cette 
baie, XXV, 91. 

Baie de Papéiti, à Taiti (g.), XI, IbO. 

Baie Repulsc. Insuffisance des con- 
naissances géographiques à son sujet, 
IV, 300. 

B.viE de Scratchell , sur les cotes de 
l'ile de Wighl. Caverne naturelle qui 
s'ouvre sur cette baie (g.), II, 272. 

Baie de ViUafranca (Villelranche, 
Alpes-Marilimesl. Description par Mil- 
lin (g.), XXIX, 16. 

Baiu.eul (Nicolas), prévôt des mar- 
chands de Paris de 1621 à 1627. Courte 
notice; médaille frappée en sa mémoire 
(g.), XXX, 3132. 

B.ui.i.v (Sylvain). Notice biographi- 
que; sa carrière politique, IV. 1 H. 
.\ppui qu'il prêta au fondateur de l'insli- 
tutiou des .leunes-Aveuglcs, V, 1 17. 
Voy. Pensées. 

Bau-ly marchant au supplice, statue 
par M. Jaley (g.\, IV, 113, 115. 

Bai.n (le) des pauvres, ù Bude. Des- 
jcriptiou, XXIV, 207. 

BALNH.U1 (James). Persécution que 



ce savant légiste eut à supportera cause 
de ses croyances religieuses: pénitence 
puhliqug de Bainham à Saint-Paul de 
Londres, en 1531, XXX, 100. 

Bains. 
Voy. Eaux minérales, — Thermes. 

Bains de Boulogne-sur-Mcr. L'hôtel 
des Bains (g.), V,"269. Autre vue des 
bains (g.), 328. 

B.UNS de Colina, au Chili (g.), XXVII. 
137. 

B.UNS de Dieppe. Époque à laquelle 
remonte le premier établissement de 
bains en cette ville ; les bains de Dieppe 
aujourd'hui, XXV, 215. 

Bains de Gaslein(.\utricbe). Légende 
sur les vertus toutes-puissantes de ces 
bains; vue de Wilhad-Gastein (g.). 
XXV, 177. 

Bains antiques à Lillebonne,IX.24i. 

Bains de mer. Croyance, au di.x-sep- 
tième siècle, de leur efficacité contre la 
folie et la rage, XXV, 214. 

Bains de Panlicosa (Excursion aux), 
dans les Pvrénées espagnoles, XIX , 
190,234, 298. 

Bains de Plombières. Époque mcer- 
lainc de leur fondation; détails archéo- 
Inniipies; les bains dans leur étal actuel 
(g.), IV, 316. 

Bai.ns Sainl-Gervais, en Savoie. Cir- 
constance qui fil découvrir les sources 
qui alimentent ces bains; la cascade 
(g.), XXVIU, 49. 

Bains de Scipion l'Africain. Descrip- 
tion qu'en fait Sénèque, IV, 278. 

Bains de Titus, à Borne. Le groupe 
du Laocoon y a été relrouvé. I, 74. 
Peinture antique découverte dans ces 
bains (g.), IV, 276. 

Bai.ns turcs. Descriplion de ces sortes 
d'établissements (g. 2), IX, 293. 

Bains de vapeur naturelle à Saddad, 
VI, 15. 
Bains de Vico (g.), XIX. 131. 132. 

Bains de Wiesbadcn. Vue extérieure 
des salons publics; la vie des baigneurs 
(g.), VI, 281, 282. 

Bains (les) de Lavey, nouvelle (g. 2). 
XVII, 170, 177, 186. 

Baïonnette. Étymologie du mot; 
histoire de cette arme; baïonnettes an- 
ci(tunes; baionnette-sabre dont sont 
armés nos tirailleurs d'.\frique (g. 3), 
IX, 1-51, 152. Baïonnettc-saure de nos 
ciiasseurs à pied (g.), 286. 

Baiseh (le) de la Viergg. Notice sur 
le supplice auquel on donnait ce nom, 
au seizième siècle, en Allemagne, XX, 
310. La Vierge de fer de Nuremberg 
(g.), 312. 

Baiazet. Nombre de ses fauconniers 
et de ses veneurs, I, 171 . 
loi/. Bataille d'Ancyre. 

Bal à la cour de Henri 111, tableau de 
François Clouct dit Janet (g.), XVI, 345. 

Bai. d'insectes, composilion et dessin 
de Grandvillé. Billet d'envoi (g.), III, 
136. 

Bai. (un) dans uni; meule de foin. 
Fêle champclre allemande, XXVI, 231 . 

Bal au parc de Sainl-Clnud. Aspect 
de ces fêtes au dix-huilièmc siècle ; ce 
qu'elles sonl de nos jours (g.), XVIII, 
109. ■ 



Balacl.\va( Crimée). Origine du nom 
de celle ville ; aspect riant de Balaclava 
(g.); son port; sa population actuelle, 
XXIII, 221. 

Bal.eniceps Rex, oiseau d'Afrique 
récemment découvert; descriplion et 
caractère dislinctif de cet aniuial (g.), 
XIX, 309. 

Balance ( la ), constellation. Sa forme ; 
nombre de ses étoiles, III, 190. 
Balance des sorcières, à Oudewaler, 

I, 107. 

Balances chez les Grecs et les Ro- 
mains. Diverses sortes; comment on en 
faisait usagé: balances conservées au 
Musée de Naples (g. 4), Vlll, 71. 

Balancier monétaire. 
Voy. Monnaies el médailles ( Fabrication des). 

Balançoire (une) indienne (g.). Des- 
criplion donnée par Oviedo de ce jeu 
en usage à Panama, XXIV, 224. 

Balaruc. 
Voy. Eaux mijiérales de Balaruc. 

Balbec. Situation de cette ville; po- 
pulation ; son nom ancien (g.), III, 171 . 
Ses fondaleurs présumés; ruines de 
Balbec (g.), 172. Vue du village de 
Balbec (g.), XIII, 377. Rectilicalion à 
un article sur Balbec (t. XIII, p. 377), 
XXI, 282. Ruines de Balbec; impres- 
sion qu'elles produisent, XXIII, 27. 
Colonnade du temple du Soleil (g.); 
porte d'entrée du temple de Jupiter 
(g.), 28, 29. 

Balbin, empereur romain. Dalc et 
circonstances de sa mort, VI, 12. 

Bai-ro (Cesare), Les petites causes, 
XXVll, 266. 

Bvi.BOA I VascoNunez de), navigateur 
espat;nol. (Juelqnes détails sur sa vie; 
ses expi'dilions en Amérique, X. 329. 
Sa prise de possession de la mer du Sud 
au nom de la Castille el du rovanme 
de Léon (g.), XXIH, 1. 

Baloaquin de Saint-Pierre de Rome. 
Son style; artiste- qui l'a exécuté; ses 
proportions ; métal dont il est fait ; sa 
description, XI, 377. 

Baluucci (.Magdalena), peintre. Sou 
portrait peint par elle-même (g.), XVI, 
337. 

Baldung (Hans ou Jean), graveur. 
Son monogramme (g.), III, 78. 

Bali;. 
Voy. Calhédrale de Bàle , — Concile général 

de Bile, — Trailo de Bàle. 

Baléares. Leur distance du conti- 
nent. Souvenirs hisloriiiues qui seral- 
tachent aux monunionls de l'cs iles, \, 
281. Époque de leur réunion à la cou- 
ronne d'Espagne, 282. 

Baleine. Golfe des cotes de France 
011 les baleines se trouvaient jadis, I, 
43. Leurs caractères dislinctifs; corps 
et squelette de baleine (g. 2), 403. 
Service rendu par des baleines harpon- 
nées, XXVIII, 78. 

Voy. Chanson des baleines, — Huile de ba- 
leine, — Pèclic de la baleine. 

Bai.ei.;e (Lutte d'une) contre un na- 
vire, IV, 339. 

Baleine franche. Parages oii on la 
trouve; diverses espèces, I, 403. .\tt,v 
ciiement des haleines pour leurs |ietits, 

II, 65. Leur manière de nager, 66. 

Baleines. Parties du corps de l'ani- 
mal qui les fournissent, I. 103. 



22 



BALIi INOPTÈUE. - BAPTISTÈRE. 



Baleixoptèiie. Ce qui la dislingue 
de la baleine franche, I, 403. 

Baliste. Description de celte ma- 
chine de guerre; sa puissance, (g. 2), 
V, io. 

Balk,w (Turquie d'Europe). Signifi- 
cation de ce mot; routes qm ti-aversent 
cette contrée; aspect des montagnes: 
vue dans le Dalkan (g.), XII, 209. 

liALKis, reine de Saba. Personnage 
de la légende de Salomon^ XV, 3G2. 

Ballade (la) des chapeaux. Gravure 
sur bois du temps de Louis XI, qui ac- 
compagne cette pièce (g.), XXIV, 379. 

Ballade des morts, Vllf, 183. 

Ballade (la) du vieux marin, par 
Coleridge, XXVII, 3U, 326, 330. 

Ballades. Caractère do ce genre de 
poésie; instruction morale que renfer- 
ment souvent les ballades, XII, '1 15. 

BALLADEsanglaises et écossaises. Leur 
forme habituelle: sujets ordinaires de 
ces poésies, VI, 126. 

Ballancue. Lieu et dat<! de sa nais- 
sance ; son caractère triste et rêveur re- 
flété dans ses écrits: époque de sa mort, 
XXVI, 1 1 1 . Son portrait ( g.). 112. Bal- 
lanche type du sage, XXVIII, 87. 
Voy. Pensées. 

Balles de mercure. Essai fait à 5Ios- 
cou, en 1836, de ce projectile; résultat 
obtenu, VI, 12. 

Ballet comique de la Royne. A 
(pielle occasion il fut composé: ses au- 
teurs, 1,10. 

Ballet (Scène de) au dix-huitième 
siècle (g.), XIV, 303. 

Ballet du Tabac, à Lisbonne. Motif 
et description de cette fête, III , 3. 

Ballets et Bals de cour en France. 
Déguisements allégoriques sous Louis 
XlV, 111, 66. Costume de Louis XIV 
pour im ballet; litres et dates des ballets 
où il figura comme danseiu-; auteur des 
vers de ces ballets (g.), IV. 40. Ballet 
dans lequel il tigiira le Soleil (g.). Vil, 
387. Bals de cour sous l'ancienne mo- 
narchie; bal donné sous Louis XV à 
l'occasion du mariage du Dauphin avec 
rinfimte d'Espagne (g.), X, 185, 186. 
Bal de la cour en 1785; costumes de la 
reine, du comte et de la comtesse de 
Provence, et du comte d'Artois (g.), 
XI, 6 1 . Ballet du Mai dansé à Versailles 
en 1763 (g.), XII, 135. Rafraîchisse- 
ments dans les bals de Louis XlV (g.), 
XIX, 72. 

Balli\. Vases qu'il a dessinés pour 
le parc de Versailles (g.), III, 40. Son 
portrait (g.), 21 2. Lieu de .sa naissance ; 
ses oeuvres principales ; sa mort ; vases 
de Ballin (g. 4), 213. 

Ballon- ( JI. et _M""^ ) , danseurs ( g. 2 ) . 
II, 213, 214, 
Ballon de Lana (g.), V, 8. 

Bai.los. Date de leur invention; 
théorie: description des premiers bal- 
lons; ascensions de Pilaire des Rosiers 
et du marquis d'Arlande, 1, 163. Rem- 
plissage du ballon par le gaz hydrogène 
d ;i|ir.s la théorie de Charles; voyages 
acriiMis les plus célèbres; (enlàtiVes 
faites dans mi but scientifique (g.), 
164. Fabrication des ballons en baudru- 
che, 166. Passage où ('yrano de Ber- 
gerac semble pressentir le principe de 
l'acrostaliûu , 11, 25. Moyens par les- 



quels on force les ballons à s'élever ou 
à s'abaisser, VIII, 178. 
Voy. .\scensions aérostaliiiues, — -Voyage de 
nuit en ballon. 

Balmès (Don Jaime). Courte notice 
sur ce prêtre publicislc, XXVIII, 381. 
Voy. Pensées. 

Baloukli. 
Voy. Fètc de Baloukli. 

Bals. 
Voy. Ballets, etc. 

Balsas. Description de ces embarca- 
tions; navigation sur les balsas (g.), 
XIV, 381. 

Baltimore (le). Pays originaire de 
cet oiseau ; ses instincts ; nid du balli- 
more sur un tulipier (g.), XXIX, 53. 

Balle (Cardinal Jean), ministre de 
Louis XI. Rapidité de sa fortune; ses 
trahisons; supplice qu'il eut à endurer, 
XXX , 9. 

Balzac. 

Voy. Pensées. 

Bamuerg (Bavière). Ses édifices et 
ses habitations particulières remarqua- 
bles par leur architecture; façade de 
l'une des maisons de Baraberg (g.), 
XXVIII. 6. 

B.\MB0is. Classification botanique; 
contrées où ils se trouvent; leur utilité; 
leurs diverses espèces (g.), II, 77. 78. 
Usage du bambou à la Chine, XVII, 358. 

Ban de la Roche, en Alsace. Origine 
du nom de ce village ; pasteurs qui mi- 
rent fin à la misère des habitants (g.), 
IX, 96. Antres détails sur le Ban de la 
Roche, XXIX, 177. 

Bananier (le). Pays où il croit; des- 
cription; ses fleurs; son fruit, com- 
ment on l'accommode (g.), I, 89. Sa 
culture, 90. 

Banc de bronze antique (g.), IV, 276. 

Bande.ut funéraire gréco-russe (c). 
Son usage, XXII , 348. 

Bandel (Ernest de), sculpteur. Sa 
statue d'.Xrminius (g.), XI, 117. Sou 
atelier (g.), 116. 

Bandinelli (Baccio), sculpteiu' et 
peintre. Anecdote relative à son enfance, 
IV. 42. Quelques mots sur cet artiste, 
Xli, 258. Son atelier (g.), XVII, 347 
à 3.50. 

Bandjahua , peuplade nomade de 
l'Inde; ses mœurs; ses habitations, 
IV, 25. 
Voy. Chien bandjaira. 

Bang, liqueur indienne. Plante dont 
on l'extrait, J, I8i. 

B.VNGKOK, capitale du royaume de 
Siam. Sa population; le palais du roi, 
XXIV, 341 . 

Banks (Joseph). Ses titres et ses fonc- 
tions; son vovace avec Cook; sa mort, 
I, 64. 

Bannerets. Leur rang dans l'an- 
cienne chevalerie, II, 34. 

Bannière. Signification de ce mot 
dans le sens géuérii|ue; bannières mili- 
taires; pennonsel itanumcls (g. 6), XII, 
,315, 316. Bannières religieuses et ci- 
viles; bannières des,méticrs; bannières 
des villes, XIII, 37i), 376. 

BANNiiiRE ancienne des boulangers 
de Paris (g.); bannière des boulangers 
d'Arras (g.), XXV, 133. 

Bannière ( Ancienne) d'Orléans, VIII, 



299. Description et dessin de la ban- 
nière processionnelle de Jeanne d'.Arc 
à Orléans, au seizième siècle (g.), XVI, 
148, 149. 

Ban-nière royale de France. Sa forme 
et ses couleurs aux diverses époques de 
notre histoire, XV, 199. 

Bannir. Étymologie de ce mot. II. 
178. 

Ban.nis (les), nouvelle, X, 354, 365, 
370, 382, .390, 402, 406. 

Bannockbirn. poésie de Bnnis adap- 
tée à l'ancienne mélodie nationale ac 
l'Ecosse, VIII, 112. 

Banqce. Utilité des banques de circu- 
lation et leur mode d'opérer, I, 106. 

Banque d'.Vmsterdam. Date de son 
établissement, III, 202. 

Banque de France. Son capital; at- 
tributions; organisation de cet établis- 
sement, I, 106. 

Banque d'Irlande. Destination pre- 
mière de l'édifice qui renferme son ad- 
ministration (g.), XII, 16. 

Banque de Law. Date de l'édit qui 
en concéda rétablissement: détails sur 
son organisation. II, 270. Emplacements 
successifs où se tint la banque de Law; 
maison de la rue Ouincampoix (g.). 
XIL 64. 

Banqueroutier. Étvmologie de ce 
mot, VI, 389. 

B.^nqueroutiers (Peines contre les). 
Disposition de la loi des Douze Tables à 
l'égard des banqueroutiers: loi romaine 
qui leur accorda le droit dq cession : 
comment se faisait celte cession dans 
des temps plus modernes; le bonnet 
vert, VI, 389. 

Banquet à la cour de Domitien, V, 27. 

Banquier russe qui faillit élre em- 
paillé, anecdote, V, 23. 

Banquise ou mer de glace. Descrip- 
tion d'une baniiuise par M. X. Marinier. 
V, 229. 

Baobab. Famille à laquelle appartient 
cet arbre : longévité et dimensions du 
Ijaobab (g.), V, 280. Sol qui convient 
plus particulièrement à cet arbre: con- 
trées où on le rencontre; son fruit e^t 
nu objet de commerce considérable (a:,), 
XXVi, 313. 

Baptême de Clovis. Causes et résul- 
tats de cet événement religieux, XXIII. 
25 à 27. 

Baptême ( le) de Clovis, composition et 
dessin de Karl Girardet(g.),XXlII, 25. 

B.tPTKME (un) dans le culte naturel 
desthéophilanlhropes |g.).XXIX, 197. 

Baptême chez les Sabéens ou chré- 
tiens de Saint-Jean, V, 57. 

Baptême (le) de saint Jean. Sculp- 
ture sur pierre par Albert Durer (g.); 
musée qui possède cette œuvre remar- 
quable, XXII, 124. 

Baptême sous la Ligne. Son origine. 
XXI, 231 . 

Baptistère de Louis XIII. 
Voy. Perle Daupliine au cliàteau de Konlai- 
nebleaii. 

Baptistère de Saint-Jean à Floi-ence. 
Description; sculptures et ornements 
qui le décorent. V, 150. 
Voti. Porte ininiipale du baptistère de Flo- 
rence. • 
Baptistère en marbre blanc. Sculp- 



BAQUET. - BARTON. 



lure (le M. Jouffroy d'après une com- 
posilioQ do M™'' de Lamartine) s.) , XII, 
164. 

Baqi-et (le) des Francs (g.). Étude 
archéolog'hjue sur ce meuble de l'épo- 
que mérovingienne, XXIII, 383. 

Baracoa (île de Cuba). Situation géo- 
grapliique de cette ville; sa population, 
XXV, i. Un pavsase près de Baracoa 
(g.). 3. 

Bar.\golix. Origine de ce mol ; son 
acception, XIII. 359. 

Baratier. Ses travaux, sa célébrité 
précoce ; sa mort prématurée, V lll, 306. 
Enumération des divers ouvrages pu- 
bliés par Baratier; son portrait (g.), 
XXII, 297. 

Bahatte à beurre, système Valcourt 
(g.). Sa construction; son mécanisme, 
XXII, 71. 

Barbade. Diverses élyniologies de 
son nom, MU. 17. Étendue del'ile; 
villes principales; population, 18. 

Baiibaste. 
Voy. Fort de Barbastc. 

Barbe (histoire de la) en France, I, 
1-58. La barbe du sixième au neuvième 
siècle, XI, 221. Formes données à la 
barbe au dixième siècle, XII. 39. Sup- 
pression presque totale de la barbe an 
douzième siècle, 12.5. 

Barbe (Impôt sur la) en Russie. Sou- 
verain qui a établi cette taxe; époque 
à laquelle elle fut supprimée; monnaies 
frappées pour la jusiillcation du pave- 
ment de cet impôt (g. 2). XXIII, 328. 

Barbe du voyageur Saint-John. Trans- 
formation qu'elle éprouva. II. 324. 

Barbe phénoménale de Rauber (a.), 
VIll, 237. 

Barbe de saint Nicéphore, légende 
grecque, X, 17.5. 

Barbe-Blele. 
Voy. Rclz (Gilles de). 

Barbe à la vapeur, l'aniaisie i!c 
Grandville (g.), III, 2t9. 

Bareeri.m (le Cardinal François). Sa 
mission en Franco sous Louis XIII ; 
liens de parenté qui l'unissaient au 
pape Urbain Mil, XVI, 342 à 34t. 

Barberim ( Médaille du cardinal 
François) (g.), XVI, 344. 

Barberui'sse l" (Horouc, dit). Ses 
aventures ; devient souverain d'Alger ; 
sa défaite par les troupes de Charles- 
Quint ; sa jnort, I, 342. 

Barberoisse II (Schereddin, dit). 
Est reconnu vice-roi d'Alger, I, 342. 
Guerres qu'il eut à soutenir : sa mort ; 
son tombeau, 343. 

Barbevrac. Son traité sur le jeu ; 
analyse de ce livre, XIII, 199. 

Barbier (A.). Le Rossignol et le Ver 
luisant, apologue traduit de W. Coo- 
per, XXII, 302. 

Barbier (Charles). Genre d'écriture 
qu'il inventa pour l'usage des aveugles, 
V, 1 48. Application de son système 
(g.), XXVII, 167. 

Barbiers, .\ncienne importance de 
leur office ; barbiers qui ont exercé de 
hautes fondions, III, loi. Occupations 
d'un apprenti barbier au seizième siè- 
cle. IX. 13. 
Voy. Corporation des barbiers de Paris. 

Barbiers chinois. Comment ils exer- 
cent leur métier. II, 166. 



Barbiers de Paris. Professions qu'ils 
ont exercées conjointement avec celle 
de barbier ; leur cri dans les rues 
comme baigneurs, I, 3S6. 

Barbiers turcs. Leurs fonctions mul- 
tiples ; leurs boutiques, VUl, 102. Leur 
manière de faire la barbe, 103. 

Barcarolles vénitiennes. Comment 
elles se trausmetlaient parmi les gon- 
doliers ; poème célèbre dont les stro- 
phes sont chantées en barcarolles, II, 
230. Les barcarolles modernes, V, 312. 

Barcelo.xe. Son origine ; son his- 
toire ; principaux comtes de Barcelone ; 
population; commerce; son port (g,), 
IV, 239, 240. Vue de Barcelone (g.), 
XI, 29. La casa de Gralla, sur la place 
de ("ourcelles, à Barcelone ( g.), XXV, 
21. La fonlainftdu Vieil-Homme sur la 
Rambla (g.), 257. Le Palais-Royal et 
la Douane (g.), 260. Église de Santa- 
Maria del Pi (g.). 261. Ancien phare 
du port de Barcelone (g.), 264. 
Voy. Catliédrale de Barcelone, — Palais de 

justice de Barcelone, — Palais royal "de 

Barcelone. 

Barcelone en ISOS. Souvenirs d'un 
officier français, XXV, 257 à 264, 310. 

Bardes (le Mystère des). Les Tria- 
des. XXV, 30. Le Cercle dAbred. I4b. 

Bardes (Tercets des). Nature de ces 
poésies ; quelques sentences dont elles 
se composaient, XV, 111. 

Bardes de l'Irlande. 
Koy. Maguire. 

B.VRÉGES. Description de la ville : na- 
ture du pays environnant, IV, 371. 

Barflecr. 
Voy. Pliare de Barlleur. 
^ARini. Chimiste qui indique ce mé- 
tal, VII, 184. 

Bariov.xd (le). Effet singulier de 
lumière qui se produit sur cette mon- 
tagne quelques semaines avant le sol- 
stice d'été (g.), XXIX, 303. 

Barlxus. Gaspard Van-Ba?rle, poète 
et historien hollandais. Lieu et dates 
de sa naissance et de sa mort ; sa rao- 
nomanie ; type que Cervantes a trouvé 
dans Baris'us, XIX, 255. 

Bar-le-Dlc. Étvmologie du nom de 
cette ville, VI, 71 i 

Barxave. Lieu de sa naissance ; date 
de sa mort, I, 327. 

Barnevveldt. Date et circonstance 
de sa mort, I. lll. 

BAROiiiiTRE. De quelques indications 
de cet instrument, III. 167. Invention 
du baromètre, X, 283. Expériences 
provoquées par Pascal pour déterminer 
l'effet de la pesanteur de l'air ; sur la 
suspension du mercure dans le baro- 
mètre ; mesure de la hauteur des mon- 
tagnes, 326 à 328. Baromètre à ba- 
lance ; baromètre à siphon, XXVI, 222. 
Le baromètre annonce-t-il les tempêtes? 
XXX, 128. 

Barox. Théâtre sur lequel il débuta, 
V, 310. 

Baron (Uenri), peintre. Son tableau : 
Scène d'automne, la Pêche (g.), XX, 
1 15. Son tableau : Retour de la partie 
de paume (s-), XXVI, 17. 

Barôvmes (les Quatre) du Périgord. 
Historique; guerres d'étiquette entre 
les quatre barons. XIX, 259. Château 
deBiron (g.), 261. Château de Mareuil 
(g.), 289. Château de Bourdcille (g.), 



XX. 161. Clwteau de Bevnac («.), 
XXVni, 40. ■ 

Baroie inventée, en 1709, par Lau- 
rent de Gusmao pour s'élever et se 
diriger dans les airs (g.), XXI, 224. 

Barqie de passage à Rio-Janeiro (ç.), 

XV, 184. ^^' 

B.vrra (Joseph). Notice sur ce jeune 
tambour de nos armées républicaines, 
VII, 276. 

Barr.4 (Statue de Joseph), par David 
d'Angers (g.), VII, 276. 

Barre (Auguste), sculpteur. Sta- 
tuette de la iiavadère Ammanv (g.), 
M, 313. ■ 

Barré, sculpteur. Sa statue de la 
Madeleine (g.), XI, 176. 

Barre-A-Bas. Faction qui adopta ce 
mot pour <ri de ralliement ; sa sisni- 
fication, X, 299. 

Barrèsie. Sa biographie ; son livre 
des AJonnaies étrangères, ou le Grand 
banquier de France (g. 3), XX, 179 à 
182. 

Barric.vdes de 1388, I, 111. 

Barricades de 1648. Chanson du 
temps relative à ce soulèvement (g.), 
X, 299. 

Barriicre du Trône, à Paris. Époque 
où elle fut élevée ; architecte qui fut 
chargé de sa construction ; sculptures 
des colonnes; leurs auteurs (g.). XVI, 
196. 

Barrow (John). Son voyage à la 
Cochinchine ; un épisope de ce voyage, 

XXI, 241. 

Barrovvs, monuments gaulois. Leur 
destination ; dans quel cas ils sont ap- 
pelés gal-gals (g.), VII, 5, 6. Monu- 
ments analogues chez les Romains , 
123. 

Barrv, peintre. Scène des jeux Olym- 
piques (g.), V, 276. 

Bar-sur-Albe. Combats qui v furent 
livrés en 1 8 1 4 , IV, 86 , 11 0. "Étymo- 
logie du nom de cette ville, VI, 71. 

Bart (Jean). Son origine; reçoit des 
lettres de noblesse à la suite d'inie vic- 
toire qu'il remporte sur l'amiral llidde, 
1, 9i. Fac-similé de sa signature, IV, 
21 1 . Quelques mots de sa vie militaire, 

XVI, 221, 222; XIX, 166. Épitaplie 
sur son tombeau, à Dunkerque, 168. 

Barth (Ileiurich) (g.), savant voya- 
geur. Expédition dont il fait partie: 
renseignements précieux qu'il obtient 
pour la science, XXIII, 321, 323. Son 
vovage à Tombouctou; relation (g.), 

XXIV, 132; XXVI, 49, 83. 

Barthélémy (l'.ibbé). En quelle an- 
née il fut nommé garde du cabinet des 
médailles ; collections précieuses qu'il 
a formées: date de sa mort, II, 30. 
Jugement de l'abbé Barthélémy sur le 
Télémaque de Fénelon, XXIX, 71. 

Barthélémy Saint-Hilaire. Ses Let- 
tres sur l'Egypte écrites en 1 836 ; des- 
cription des statues de Memnoni(g.), 

XXV, 81. 

Bartholdi (Auguste). Sa reproduc- 
tion en sculpture polychrome de la lé- 
cende allemande, les Sept Souabes (g.), 

XXVI, 224. 

Bahtlett. peintre. Vue de la rive du 
Nil. à Philœ (g.), XVIII, 393. 

Barton (le Docteur). Ses recherches 



2i 



BAUTOX. - BATAILLE. 



sur Ifl pouvoir de fascinalion allribiié 
aux serpents. H, 2jO. 

Bauto.n (Frédéric Tudor de). Ses 
premiers essais pour le commerce de 
la glace aux Élals-Unis, XXII, 128. 

Barye, sculpteur. Son groupe de 
Charles \l dans la foret du Mans (g.), 

I, 18. Un Lion et un Serpent; appré- 
ciation du talent de cet artiste (g.), 

.IV, 16.Ï. Son projet de couroiuiement 
(pour l'arc de (riomplic de l'Étoile. 166. 
'Sa folieclion de groupes et d'animaux 
à l'Exposition universelle : un Tigre el 
vn Crocodile (g.), XXIII, 338. 

Bas. Leur nom primitif, IX, 118. 

Basalte. Nature de cette substance; 
son origine, VU, 67. Ses usages, 68. 
Voij. Aiguille basaltique de Saiute-Hc'léiic. 

Bas-breton. Opinions singulières de 
certains linguistes sur cet idiome, V, 
110. 

Basile VALE>iTi.\. Métal dont il dé- 
crivit le procédé d'extraction, VII, ISi. 

Basiliqie. Élymologie de ce mot , 

II, 235. Sens qui \ est attaché. III, 
199. 

BAsn,iQVE de Saint-Denis. 
Voy. Église de Saint-Denis. 

Basilique de Saint-Étienne, à Rome. 
Sa destination primitive: mosa'iques et 
marbres de celle basilique ; importance 
actuelle de Saint-Étienne, III, 200. 

Basilique de Saint-Pierre de Rome. 

Pose de la première pierre ; arcbilecles 

de Saint-Pierre, I, 79. Vue extérieure ; 

ornements de l'intérieur de Saint-Pierre 

(g.), II, 292. Vue de la nef principale; 

somme que cette basilique a coûtée, 

293. 

Vo<j. Baldaquin de Sainl-Pierre, — Bdniliers 
de Saint -Pierre, — Cloche (Grande) de 
Saint-Pierre, — Dôme de Saint-Pierre, — ' 
Terrasse de Saint-Pierre. — Tombeaux de 
Saint-Pierre. 

B.\siLiouE de Sainte-Marie in Domi- 
nica. à Rome. 
Voy. Navicella. 

Basilique de Sainle-Sopbie, à Con- 
stantinople. L'ambon , II, -il. Style 
arciiitectural que ce temple résume 
entièrement, IV, 108. Incendies de 
Sainte-Sophie, VII, 335. 

Basilique Ulpienne. à Rome. Sa des- 
cription : époque où elle fut exhumée. 
II, 22. 

Basiliques grecques ot romaines. 
Leur destination ; pourquoi ce nom a 
été appliqué aux temples chrétiens. lil, 
199; VII, 197. 

Bas-relief antique de l'église de 
Gravdle (g.), III, 319. Divinité du pa- 
ganisme qu'il représente, 350. 

Bas-relieV antique trouvé à Sicvone 
(g.), XXIII, 200. 

Bas-relief de la catiiédrale de Bour- 
ges (g.), I, 172. 

Bas-iiëlief de la cliapollo du château 
d'Amboise (g.), XIV, 120. 

Bas-relief du cippe funéraire de 
la comtesse d'Haro. Description par 
M. Quatremére de Qnincy de celle 
oeuvre de Canova (g.), XXIX, 317. 

Bas-relief de Leucolhoé (g.), II, 
351. 

Bas-relief du Musée de Calenlta. 
Episodes de la vie de Cakia-Mouni (g.), 
XXl.X. 260. * 



Bas-relief du Musée de Madras. 
Le roi Tchakravartin qui tourne la roue 
et ses sept trésors (g.), XXII, 96. 

Bas-relief du temple de la Fortune, 
à Préneste (g.), XVI, 156. 

Bas-relief du tombeau du général 
Desaix (g.), XII, 2-52. 

Bas -RELIEF en terre cuite. Deux 
faunes jouant, l'un du tambour, l'antre 
des cymbales , pour divertir Bacehus 
enfant (g.); collection ù laquelle ap- 
parlieut ce petit chef-d'œuvre, XXX. 
1 i9. 

Bas-relief étrusque. Étéocle et Po- 
lynice (g.), XXII, 200. 

Bas-relief gaulois du mont Donon 
conservé au Muséed'Épinal(g.), XXVI. 
388. 

Bas-relief du tombeau du comte 
Lavallette, au cimetière du Pére-La- 
cbaise (g.), XXIX, 157. 

Bas-relief de la villa Théas, à Ba- 
gnères de Bigorre. Description de ses 
sculptures (g.), XXVII, lOi. 

Bas-relief représentant une répa- 
ration publique faite à l'Université et 
aux religieux augustins par trois huis- 
siers (g.), XI, 160. 

Bas -reliefs attribués à 'un artiste 
gaulois , trouvés à fintremont . près 
d'Aix (g.). Savant mémoire écrit sur 
celle œuvre de sculpture, parM. Rouard, 
XXIX. Si. 

Bas-reliefs de l'hôtel de ville de 
Saint-Quentin (g. i), I, 300. 

Bas-reliefs du portail de Noire-Dame 
de Paris. Explication qui en a été don- 
née; description de ces sculptures, I. 
81. 

Bas-reliefs de la porte Saint-Denis, 
à Paris. Artistes qui les ont exécutés, 
I, 415. 

Bas-reliefs de Saint-GeorcesdcBo- 

clierville (g. 3). II. 317. 

Bas-reliefs en bronze de l'obélisque 
de Port-Veudres. Musée ou ils sont 
conservés; l'un de ces bas-reliefs, la 
Liberté du commerce (g.), XXIX, 200. 

Bas-reliefs du tombeau de Maximi- 
lien I"', à Innsbruck. Artiste à qui on 
les doit, VII, 287. 

Bas -reliefs découverts à Ninive 
(g. 3), XII, 28i. 

Bas -reliefs peints du chœur de 
Nolro-Danie de Paris. Artistes qui les 
oui l'xiTni.'s; sujet de ces sculptures; 
nii II i_iiMiii ;:.). VII. 15. Reslaiira- 
lidii il' ir. I,;iv-reliefs, 16. Autres dé- 
tads (g. 2), XI, 88. 

Bas-reliefs du temple d'.\pûllou. 
Epicurius : Combat des (Centaures et 
des Lapilhes (g.), XXVII, 261. 

Bas-reliefs (Projets de) pour la fa- 
çade du palais de justice de Rodez, par 
Ravmond Gavrard (c). XXVIII, 76. 
77." 

Bas-Riii.n (Département du). An- 
cienne province comprise dans ses li- 
mites, I, 7i. 

Bassa.n (Jacopo da Ponte, surnomme 
le). Lieu et date de sa naissance ; sa 
manière eu peinture, XX, 28S. 

Bassf.lin (Olivier), poète. Éiwqnc 
où il vivait; nature de son talent; ob- 
scurité de sa vie ; sa mort, III, 219. 

Basses- Alpes (Département des). 



Ancieinie province comprise dans ses 
limites, I, 74. 

Basses-Pvréxées (Déparlement des}. 
Ancienne province comprise dans son 
territoire, I, 74. 

Basse-Terre (la.). Histoire de cette 
ville ; sa situation topographique ; ré- 
sidence des hauts fonctionnaires de \.<. 
colonie; aspect de la Basse-Terre (g. 
VI, 227, 228. 

Basseville, délégué de la république 
française à Rome ; circonstance de sa 
mort, X, 132. 

Bassi.n de Lampy, près Saint-Ferréol. 
Hardiesse de la construction de sa di- 
gue ; volume d'eau que contient le 
bassin, XXX, .56. 

Bassin de la Loire. Carte de ce bassin 
(g.), 1,24.5. Canaux de communication 
avec d'autres rivières, 254. Faits his- 
toriques dont il a été le théâtre, 270. 
Statistique des départements qui le 
composent, 286. 

Bassin de Nei)tnne. au parc de Ver- 
sailles. Statues qui le décorent ; artiste 
qui a tracé le plan de cette pièce d'eau 
(g.). IV, 377. 

Bassin de Paris (Géologie du), VU, 
238. Coupe géologique, IX, 163. 

Bassin de Saint-Ferréol (canal du 
Midi). Sa position topograpbiquc ; par 
qui il fut creusé; ses dimensions, IV, 
58. 

Bassin de la Seine. Comment il entre 
en communication avec la Loire, 1. 
254. 

Bassins à flot. Définition; bassins à 
flot des ports de France, VIII, 291. 

Bassins de la France. Noms des 
principaux, I, 244. Nomenclature des 
bassins de la Fiance : carte de France 
avec leur indication (g.), XII, 187. 

Bassompierre (Maréchal de). Lieu 
et date de sa naissance; extrait du 
journal de sa vie écrit par lui-même : 
son enliincc; ses études, XV, 274. 

Bas-Rock, en Ecosse, Description de 
ce rocher; château historique dont on 
y voit les ruines. II, 113. 

Bastia. Situation géographique de 
celle ville: son port, son château fort, 
XIX. 131 
Voy. Lion de Baslia. 

Bastille, à Paris. Slodèle de celle 
citadelle envoyé à chacun des déparle- 
ineiils, II, 159. Époque de sa construc- 
tion, IX, 69. Régime cl souffrances des 
I prisonniers de la Bastille, XVI, 153. 

Bastions. Par (pii inventés, IX. 20 5 . 
Voy. Forlilicalioiis ba>tionnécs. 

Bastonnabe et tlagellalion légales. 

Ancienneté de ce chàlimenl, VIII, 51. 
i Peuples chez lesipiels il était cl est en- 
! coréen usage, 55, 121. Introduction 
i de la Ilawllation dans les monastères, 
i 122. 

Vuij. Fouet (Peine du). 

Bataille d'Atquara-Keliir, ode d'Her- 
rera, XI, 271. 
Bataille d'.Vncyro, I, 234. 

Bataille d'.Vrqiies. Description tirée 
des Mémoires de Snllv ; lettre do 
Henri IV à Crillon, I. 217. 

Bataille d'Austcrlilz, I, 375. Prin- 
cipaux détails de celte mémorable ba- 
taille (g.), XII, 387. 



BATAILLE. - BAUDEAN. 



Bataille île Boiivincs. L 207: (g.). 
XIL 277. 

Bataille de Biiennc, IV, 86. 

B.vTAiLLE Je Cadcsie, VII, 167. 

Bataille de Castiglione, en 1796, 1, 
233 ; XXVII, -377. 

Bataille de Chàlons, IV, 140. 

Bataille de Charriage et de Carême. 
Extrait d'un fabliau du treizième siècle 
(g.), X, 79. 

Bataille de Courirai. Son autre nom ; 
détails par un chroniqueur du quator- 
zième siècle, XII, î'ài. 

Bataille de Coutras, VII. 69. 

Bataille de Craonne, IV, 130. 

Bataille de Dcnain. Note sur cette 
bataille, XXVIII, 183. Plan des opé- 
rations (g.\ ISi. 

Bataille de Douzy, XII, 16b. 

Bataille de Dreux, IV, 163. 

Bataille d'Eckmuhl, I, 86. 

Bataille d'Edgc-Hill ou de Keyulon. 
Bécil par M. Guizol dans son Histoire 
de la révolution d'Angleterre, XXII, 
193. Autre récit par Philippe de War- 
wick qui piit part à celte bataille, 191. 
Un épisode de ce combat (g.), 193. 

Bat.ulle de Fleurus, en 1794, I, 
164. 

Bataille de Fonlenay ou Fontanet, 
IX. 22. Armes dont les combattants 
firent usage à celte bataille, XI, 2G2. 

Bataille deFornoue (Fornovo), VI, 
201. 

Bataille de Granson. Défaite de 
Charles le Téméraire ; perte de tous ses 
joyaux, VU, 403. 

Bataille du Guadalete ou de Xérès, 
en 711, III, 275. 

Bataille d'Hastings, I, 310; XXII, 
393; XXIV, 250, 309. 

Bataille d'Héliopolis. Allocution de 
Kléber à son armée avant l'action , I , 
46. La bataille d'Héliopolis racontée 
par un historien arabe, VHI, 46, 193. 

Bataille de Leipsick racontée par 
William Wolfe-Tonc, VII, 349, 353. 

Bataille de Lonato, XXVII, 297. 

Bataille de Lulzen. en 1 632, 1, 339. 

B-\TAiLLK de iMaralhon, I, 287. 

Bat.ville de Maieiigo, I, 131. 

Bataille de la Marfée. IV, 267. 

Bataille de Médelin, I, 55. 

Bataille du Mincio, IV, 87. 

Bataille de Monconlour, I, 287. 

Bataille de la Morawa, XI, 3. 

Bataille de la Moskwa. Idées que 
la politique russe entretient sur le ré- 
sultat de cette bataille ; médaille com- 
inémorative frappée en Russie (g.), 
VIII, 80. 

Bataille de Nancy, II, 82. Inscrip- 
tion qui rappelle la mort de Charles le 
Téun'iaire. IV, 235. 

Bataille d'Ourique, VII, 13. 

Bataille de Pavie, ancienne chan- 
son. A quelle occasion elle fut com- 
posée, XIV, 18. 

Bataille de Philippos, I, 319. 

Bataille de Platée. Comment se 
célébrait son anniversaire en Grèce, 
VIII, 207. 



Bataille des Pyramides. Sa date, I, 
l'J9. Extrait d'un rapport de Bonaparte 
sur celle bataille, 291. 

Bataille de Ravenne , XXVI , 341. 

Bat.\ille de Rothel, I, 391. 

Bataille de Rocroy, XIV, 259. 

Bataille de Rosbach, I, 343. 

Bataille de Saiut-Qiienlin (1597). 
Voy. Siège et bataille de Saint-Quentin. 

Bat.ulle de Salamine, I, 319. 

Bataille de Saucourt. Chant triom- 
phal eu l'honneur du vainqueur, VII. 
310. 

Bataille de Seinpach. en 1386 (g.), 
XVni, 336. 

Bataille de Simancas, VII, 13. 

Bataille de Taillebourg, X, 74. Dé- 
tails sur celle bataille; ses résultats 
politiques, XXIV, 363. 

BATAttLE de Toulouse, IV, 1 31 . 

Bataille de Trasimène. Description 
par Polybe, XV, 138. 

Bataille de Valmy, I, 271 . 

Bataille de Vouglé, VI, 33. 

Bataille de Wagram, I, 183. 

Bataille de Waterloo. Sa date; ses 
divers noms, I, 1 39. Réflexions par Ré- 
veillé-Parise, XV, 110. 

Bataille de Waterloo, tableau de 
M. Sleuben(g.), IH, 137. 

Bataille des Vins. Fabliau du trei- 
zième siècle; son auteur; fragments, 
XIII, 78. 

Bataille de Xérès ou du Guadalete, 
en 7M, HI, 273. 

Bataille de Zara, VIII, 37. 

Bataille navale de 1676, V, 74. 

Bataille de l'ÉcUisc, VIII, 57. 

Bataille de la Hougue. Erreur com- 
mune sur le nom de cette affaire, IX, 
131. 

Bataille navale de Lépanle, I, 373. 

Bataille navale de Navarin, I, 31-9. 

Bataille navale d'Oucssant, VIII, 
1.40. 

Bataille navale de Trafalgar, 1,319. 

B.ATAILLES livrées par la France pen- 
dant les cinq derniers siècles, I, 39. 

Batailles du temps de la république 
française. Ordre observé: description 
par le général Foy, I, 197. 

BATAaLo.x (le Père}. Contrées qu'il 
a converties au christianisme; peines et 
fatiaues que ce missionnaire eut à en- 
durer, XIV, 41. 

Bat.wia. Commerce de cette ville, 
II, 161. 

Bateau attaqué par des morses (g.), 
XXIV, 81. 

Bateau en paille ou Cavallilo. Sa 
forme; sa construction; contrée où il 
est en usage (g.), XVI, 1 13. 

Bateau avec roues à palettes. Origine 
probable de l'invention de cet appareil 
(g.), XIV, 296. 

Bateau à vapeur (Description poé- 
tique d'un), par un Chinois. Fac-similé 
d'une gravure sur bois cxéculéc et \m- 
bliée en Chine, représentant un bateau 
à vapeur (g.), XI, 32. 

Bateau (le) de M. Daubigiiy (g.), 
tableau de M. Elmerich, XXVII, :J20. 



Bateaux k canards en Chine. Extrait 
du voyage de M. Dumont d'Urville (g.), 
VU, 304. 

Bateal-x de laveuses, à Paris (g.), 
V, 400. 

Bateau-x-postes.' 
Voij. Halage au galop. 

Bateaux sauveurs. Forme de con- 
struction de ces sortes de bateaux ; 
avantages qu'elle présente (g. 2), UI, 
220. Nouveau bateau sauveur de la So- 
ciété humaine de Dunkercpie, 259. 

Bateaux à vapeur. Historiiiue de 
leur inventiou (g.), VI, 39. Ingénieur 
qui proposa le premier d'appli(iuer aux 
bateaux la force motrice de la vapeur, 
403. Leur mode de navigation: un bâ- 
timent à vapeur courant largue (g.), 

VIII , 223. Première application de la 
vapeur à la marche des bateaux au 
seizième siècle, XV, 3S2. Vitesse de 
leur marche en pleine mer et en ri- 
vières. XXII. 54. 

Bateleurs (les), composition et gra- 
vure de Vander-Vcnne (g.), XVI, 392. 

Bateleurs en Egypte. Leur industrie 
particulière; portrait que ftiit des ba- 
teleurs arabes, an Caire, un voyageur 
du seizième siècle; un marchand de 
singes au Caire (g.), XII, 20. 

Bateliers de Constantinople , ou 
Caïdjis (g.), IX, 31, 167. Leurs mœurs 
et leurs habitudes, XIX, 347. 

Bâtiments hollandais dans le port 
d'.'Vmslerdam, tableau de Coliguon (;;.), 
XII, %. 

Bâton. Son usage pour maintenir la 
paix dans les ménages, dans le Wur- 
temberg, III, 219. 
Voy. Bastonnade. 

B.vTox (le) de la Meggy, légende 
(g.), XVIII, 280. 

Baton (le) de sureau, apologue tra- 
duit de Krumacher, XVI, 10. 

Batox (Ancien) de justice en Po- 
logne (g.). Villes auxquelles ce hàton 
judiciaire fui accordé, XXII, 88. 

Bâtons d'honneur et de commande- 
ment. Leur origine, VIII, 34. 

Bâtons de Neper. Mode de construc- 
tion de cette machine arithmétique; 
manière de s'en servir (g. 2), VHI, 
223. Perfectionnement des bâtons de 
Neper (g.), 224. 

B.woRi (Etienne) . Époque de sa mort ; 
son tombeau (g.), XVI, 336. 

Bathachomyomacuie. Doute sur l'au- 
teur de ce poème ; analyse et fragments, 

IX, 126. 

Battage des grains. Extrait d'un 
rapport de M. Peiiiu-Lehalleur au jury 
de l'Exposition niii\er*i,'lli;' ilo Is.'Ki sur 
celte question iiiqjortantc; le hallage 
ancien (g.), XXVII, 361. Le battage à 
la vapeur (g.), 362. 

Battus (les) payent l'amende. Dis- 
position de la coutiime de Saint-Sever 
qui a donné naissance à ce dicton, II, 
238. Article de la coutume de Lorris 
auquel il Aiil allusion, VU, 151. 

Batu-Kuan. Invasion de la Russie 
par ce chef mongol, VI, 51. 

Batvle. Rivalité de ce danseur avec 
Pylade, II, 202. 

Baudéan, route de Campan (Hautes- 
Pyrénées) (g.). Aspect de ce village; 



te 



BAUDOUIN. - BELGIQUE. 



industrie de ses habitants: son vieux 
ciiàleau, XXII, 36i. 

Baipoiin 1"-, comte de Flandre. Est 
proclamé empereur de Constantinople; 
date de son couronnement; ses com- 
pétiteurs à la couronne; sa mort, I, 
103. 

Baudouin II , empereur de Constan- 
tinople. Relique célèbre qu'il cède à 
Louis IX. VII, 38. 

Baudrillaiid, écrivain économiste. 
Sur l'instruction à donner à l'ouvrier, 
XXIX, 86. 

Baudroie (la). Caractères particu- 
liers de cet étrange poisson ; la bau- 
droie commune (g.), XXVI, 189. 

Baudruche. Manière de la préparer 
et d'en faire des ballons, I, 166. 

B.uER (Simon), sculpteur. Lieu de 
sa naissance ; sculptures sur bois qu'il 
a faites, XV, 16. 

Baume de Fierabras, XXIX, 148. 

Baveno. Auberge à Baveno, sur les 
bords du lac Majeur (g.), VII, 193. 

Baviidre. Son érection en royaume, 
III, 46. Salaire et alimentation des 
classes ou\Tières dans ce pays. VIII, 
142. Mœurs rurales en Bavière, XXII, 
264. Costumes bavarois (g.), XXIV, 
325. 

Voy. Constitution bavaroise,— Statue colos- 
sale de la Bavière. 

Bavvh (M^^ de). Anecdote au sujet 
de la veuve du maréchal de Richelieu, 
XXI, 119. 

Bayadère jouant du sitâr. peinture 
indienne (g.l. VI, 316. 

B.AYADÈRE Animany (Statuette de la), 
par M. Auguste Barre (g.), VI, 313. 

BAVADiiRES ou Devadàsi. Leur rôle 
dans le culte religieux de l'Inde, VI, 
186. Signification du mot devmlâ» ; 
caste daus laquelle se recrutent les 
bayadcres; leur consécration : leurs de- 
voirs, 314. Danse des bayadères. 315. 

Bayadères et musiciens hindous 
venus à Paris. Représentations pu- 
bliques qu'ils donnèrent, VI, 314. Fac- 
similé de leurs signatures, 315. 

B.AVEi-x (Calvados). Curiosités ar- 
tistiques que renferme cette ville; sa 
cathédrale, XXVlll, 404. 
Voy. Clocher de l'église de Saint-Loup. 

Bayle. Singulière antipathie, I, 79. 
Date de sa mort, 406. Son goût pour 
Polichinelle, II, 117. Mot sur ce cri- 
tique, V. 142. Réflexions sur les imaccs 
dans les livres, XIII, 231. 
Voy. Pensées. 

Bayon>e. Si la baionneltc a été in- 
ventée dans cette ville, IX, 151. 
Voy. Traité de Bayonne. 

Bazar (un) à Constantinople (g.). 
Description par M. Théophile Gautier 
du bazar des drogues, XXIX, 285. 

Bazar de la ville de Faizabad , dans 
l'Inde. Description par un poète hin- 
doustani, XIX, 55. 

Bazar de Smyrne. Aspect de ce 
marché ; une porte du bazar ( g.) , 
XXIV, 288. 

BÉARx. Origine de la réunion de cette 
ancienne province à la France ; dépar- 
tements formés dans ses limites, 1, 74. 

Beau (Amour du) dans la vie privée, 
XVII, 318, 322, 342. 



Beau (le Sentiment du) suivant la 
morale de Channing. XXII, 238. 

Beaucaire. Situation de cette ville; 
son histoire; vue de Beaucaire pendant 
la foire (g.), VIII, 305. 
Voy. Tournoi de Beaucaire. 

Beauchamp. Arrêt du Parlement qui 
le déclare inventeur de la chorégra- 
phie, III, 28. 

Beauchajip (Richard de), comte de 
Warwick. Principaux faits de sa vie; 
son tombeau dans la chapelle de Beau- 
champ (g.), XXVII, .37. 

Beauchène. 
Voy. Pensées. 

Beauchesne-Gouix (le Chevalier de). 
Louis XIV lui confie la direction de 
l'expédition au détroit de Magellan; 
son habileté dans cette entreprise, 
XXVI, 226. 

Beauxieu (Baron de), général au- 
trichien. Sou opinion sur les soldats 
français, I, 223. 

Beauma>oir (Robert de), chef du 
parti breton au combat des Trente , I , 
243. 

Beaumarchais. Quelques détails bio- 
graphiques ; un épisode de sa vie : ses 
drames, I, 317, 318. Perfectionne- 
ments ([u'il apporte au raécauisme des 
montres, X.KI, 147. 
Voy. Mariage de Figaro. 

Beau.mont, architecte. Cause de sa 
mort. II. 50. 

Beaoioxt (Élie de), géologue. Carte 
de la France à l'époque tertiaire (g.), 
111, 115. Sur la multiplication des 
vovages. XIV. 15. Définition des mon- 
tagnes, XXVII, 67. 

Beaoiont (Gustave de), publiciste. 
Des effets de Vhabeas corpn.% IX, 174. 

Beausoleil (le Baron de). Sciences 
auxquelles il s'adonna, X, 2. Ses tra- 
vaux; titre qu'il obtint en France; ac- 
cusation portée contre lui, 3, 4. Son 
incarcération ; sa mort, 36. 

Beausoleil (M™!' de). Époque de sa 
naissance; son mariage, X, 2. Sciences 
auxquelles elle s'adonna, 3, 4. Mines 
quelle découvTe en France. 21. Ses 
études sur les sources minérales, 23. 
Préventions soulevées contre elle, 35. 
Sou incarcération, 36. 

Beauté. Pensées de Winekelmaun , 
III, 75. Fragment de M""^ de Krudener 
sur la beauté, V, 26. Sonnet de Michel- 
Ange sur le beau idéal, IX, 134. Sur 
le beau et le bon , fragment d'É- 
genslrom, XII, 95. Effet moral du 
beau, par Benjamin Constant, XV, 303. 
Quelques définitions du beau, XVI, 79. 
Pensées de Mendelssohn , Gœthe et 
Winekelmaun, XX, 115. 
Voy. Analyse de la beauté. 

Beauté lorporelle. suivant les boud- 
dhistes. Quelques-uns de ses signes, 
XXI, 407. 

Beautemps- Beaupré , hydrographe. 
Allas du voyage d'Enlrecasleaux, I, 
398. 

Beautés de paysage. Leur effet 
moral, VII, 279. 

Beautés pittoresques de la France. 
Description par Arthur Voung, V, 252. 

Beauvais. Histoire de cette ville; 
édifices principaux, III, 338. 
Foi/. Calliéilrale de Beauvais,— Charte de 

Beauv.iis, — Manufacture de tapisseries de 

Beauvais. 



Beauvalet. sculpteur. Statues de 
lui au palais du Luxembourg, II, 98. 

Beaux-Arts. Principes généraux sur 
les arts, et réflexions par Hemsterbuvs, 
XX, 114. 

Bébé, naiu du roi de Pologne. Sa 
biographie (g.), VII, 333, 334. 

Bécasses et Bécassines. Étude sur 
ces animaux (g.), XVIII, 91 à 96. Leur 
migration ; époque de leur passage dans 
nos provinces méridionales. XXI, 230. 

Beccaria. 
Voy. Traité des délits et des peines. 

Becciier, chimiste. Explication qu'il 
donne du phénomène de la combuslioo, 
VI, 344. 

Becket (Thomas). Sa mort violente; 
émotion qu'elle excita en Europe, 1, 
406; III, 280. 

Becquerel, géologue. Observations 
sur les roches granitiques du Limousin, 

III, 159. Moyen proposé par M. Bec- 
querel pour déterminer la température 
à toute profondeur, XXVII, 54. 

Bedfort (Jean duc de). Lieu de sa 
sépulture; son inscription funéraire, 
V, 139. 

Bedfort et saint Georges. Miniature 
d'un manuscrit (g.), VII, 300. 

BÉDOUINS. Signification de ce mot, 

IV, 15. 

Voy. Arabes bédouins. 

Beecher Stov\-e (Mislress). Frag- 
ment de son livre : la Case de l'oncle 
Ton: Tom etÉva (g.), XXI. 48. Notre 
Charlie. X.XVIII. 1 25. L'oncle Abel et 
le petit Edouard, souvenir, XXVIII, 78. 
Voy. Pensées. 

Béer (Michel), poète tragique. Sa 
mort prématurée, VIII, 306. 

Beethoven (Louis Van). Fac-similé 
de sa signature; notice biographique 
par son ami Sevfried; testament de 
Beethoven (g.), VIII, 28 à 31. Maison 
où est né ce compositeur (g.), X, 348. 
Sa statue à Bonn (g.), XIV, 145. 
Voy. Pensées. 

BEF.V.NA (la), à Rome (g.), VIII, 24. 

Beffroi. Rôle des beffrois dans l'his- 
toire des communes, IV. 241 . Le beffroi 
souvent pris pour l'hôlel de ville, IX, 
231. 

Beffroi de Bruges (g.l. Époque de 
sa construction; son auteur; élégance 
de son architecture, XXIII, 177. 

Beffroi de Valenciennes. Époque de 
sa construction : agrandissements et 
changements faits successivement dans 
les ikiliinents du pourtour; écroule- 
ment du beflroi en 1843 (g.), XI, 201. 
202. 

Beiguton. Perfectionnement apporté 
par lui à la machine à vapeur, 1, 127. 

Beirout. Son nom antique; sa situa- 
tion; son histoire; description de celte 
ville; prise de Beirout par les forces 
anglo-turques (g.). VIII. 387 h 390 
Aspect de Beirout: ressources sociales 
de cette ville, XXV, 343. 

BÉI.EMN1TES. Nature de ce genre de 
fossiles: opinion des savants au moyeu 
âge sur leur origine; savant à qui on 
doit la première iiloe vraie sur les bé- 
lemnites; diverses espèces de ces fos- 
siles (g.), XVI, 120. 

Belgique. Aspect de ce pays et su- 
jets d'étude et d'admiraliou qu'il pré- 



BELGIQUE. - BERGE. 



?enle, IV, 170. Klal de son agriciiUiire; 
illuslratiûiis arlislii[ucs; causes tle sa 
fécondité dans l'art, 17b. Salaire et ali- 
mentation des classes ouvrières eu Bel- 
gique, VIII, li-2. 

Voij. Hôtels de ville et églises de Belgique , 
— Révolution Iielge. 

Dei,giqie (Excursion en). La Flandre 
en 1681, IV, 169. La Belgique en 1831; 
le llaiuaut, 170. Bruxelles, 171. Les 
Flandres; Ipres, 172. Bruges et Os- 
Icndc, 174. Gand: Anvers; Malines; 
retour à Bruxelles, l7o. Louvain et 
Namur; Liège, 176. 

BELCn.VDE. 

Voij. Siège de Belgrade , — Traiti' de Bel- 
grade. 

BÉLIER. Si l'on sait de quelle espèce 
sauvage il provient, II, 100. 

BÉLiEn et Brebis valaqnes. Descrip- 
tion (g.), V, 393. 

BÉLIER hydraulique de Joseph-Miciiel 
Monlgolfier. Récompense nationale dont 
il est l'objet, III, l.'î.'i. 

BÉLIERS, machines de guerre des 
anciens ( g.), V, 4-5. 

BÉLisAiRE. Reprend l'Italie sur les 
Golhs, VU, 13. 

BÉLisAiRE, tableau de François Gé- 
rard, VII, 244. 

BÉLisMRE (le) de la grande armée, 
composition ot dessin de Gavarni (g.), 
XV, 168. 

BELL.iDONE. Vertu attribuée à cette 
plante par le docteur Hahnemaun , II , 
51. 

Bellamy, poète. Sa mort préma- 
turée, VIII, 306. 

Bellangé (Hippolyle), peintre. Le 
Billet de logement, dessin, XI, 273. Le 
Retour au presbytère (g.), XIX, 4. Dé- 
part du conscrit (g.), 172. Son Retour 
(g.), 173. Un Camp français au dix- 
huitième siècle (g.), XXII, 28. Un 
Camp français au dix-neuvième siècle 
(g.), 29. L'Hôpital, dessin d'après une 
aquarelle de Charlet (g.), XXVI, 324. 
Le Cinq mai, dessin d'après une aqua- 
relle de Charlet (g.), 32o. 

Belle Jardinière {Vierge dite la), 
tableau de Raphaël. Appréciation de 
ce chef-d'œuvre par M. Quatremère de 
Quincy; diverses gravures de ce ta- 
bleau "(g.), XVII, 60, 66. 

BELLE-Pon.E (la'i, frégate française. 
Combat ([u'elle soutient en 1778; fré- 
gates qui ont porté successivement ce 
nom, IX, 21. 
Voy. Coiffure à la Belle-Poule. 

Belléropiion (le), bâtiment sur le- 
quel Napoléon s'embarqua pour l'An- 
gleterre. Épisodes de la traversée 
XIV, 177. 

Beli.et du Pois.\t, peintre. Son ta- 
bleau : les Belluaires, XXIX, 289. 
Belleville. 

Voy. Aqueduc de Belleville. 

Bei.lim, musicien. Caractère de son 
talent . ses œuvres principales ; sa mort 
prématurce. VIII, 306. 

Belli.m (Gcnlile). Portrait de Maho- 
met II (g.), II. 289. Séjour de Bellini 
auprès de ce prince, 291 . Sa vie et ses 
travaux, VI, 233. Sa mort, 234. 

Belllm (Giovanni). Sa vie et ses 
œuvres; peintres célèbres oui furent 
ses élèves, VI, 233, 234. 



Bellim (Portraits de Gentile et de 
Giovanni) (g.), VI, 233. 

Bellot (g.). Quelques mots de sa 
vie : journal de son premier voyage , 
XXVi, 15, 22, 30, 38. 

Bellovèse et Sigovèse. Colonies 
qu'ils fondent en Italie et en Alle- 
magne, I, 269. 

Belhaires (les), tableau par M. Bel- 
let du Poisat (g.), XXIX, 289. 

BiîLzoNi. Pyramide d'Egypte dans 
laquelle il pénètre; découverte qu'il 
fait dans le sphinx, I, 382. 

Bembbo, chef anglais au combat des 
Trente; sa mort, I, 243. 

Bex. 
Voy. Huile de Ben. 

BÉMAC. 

Voy. Chùteau de Bénac. 

BÉNARÈs. Description de cette ville; 
sa population; ses monuments, VI, 
210, 211. Une fabrique de glace à Bé- 
narès, XXV, I08. 

Bexazecii, peintre. Son tableau : le 
RetiSur du fermier (g.), XX, 26j. 

Bendemaw, peintre. Lieu et date de 
sa naissance; académie où il étudia; 
travaux importants dont il est chargé; 
son tableau : les Jeunes filles à la fon- 
laine{'y.), X, 5. Scène de village dans 
l'ancienne Allemagne (g.), XIV, 9. 
Hébreux captifs à Babylone (g.), XIX, 
41. La Vie humaine (g.), 188. 

BÉNÉDICITÉ (le), tableau de Chardin 
(g.), XVI, 161. 

BÉNÉDICITÉ (le), tableau de Chevi- 
gnard (g.), XXVIII, 13. 

BÉNÉDICTINS. Leur réinstallation dans 
l'abbaye de Solesmes, VIII, 107. Ser- 
vices que cet ordre a rendus, XI, 3. 

BÉNÉDICTION de la mer. Souvenir de 
Boulogne, XIX, 166. 

BÉNÉVENT. 

Voy. Arc de triomphe de Trajaii. 

BÉNÉZECH, ministre de l'intérieur. 
Lettre qu'il lit publier en tète du livret 
de l'une des expositions publiques des 
beaux-arts, IX, 130. 

BÉNEZET (Antoine). Date et lieu de 
sa naissance; école qu'il ouvrit à Phi- 
ladelphie; fragments de sa correspon- 
dance avec de hauts personnages, XII, 
242. 

BÉNEZET (Saint). Corporation qu'il 
fonda, I, 83. Pont qu'il construisit sur 
le Rhône, IX, 278; XIV, 114. 

Bengale. Comptoir français d'Ya- 
naon, I, 1 10. Autres établissements que 
la France possède au Bengale, VII, 143. 

Beni-Bou-Addou( les). Animaux dont 
cette tribu se vante de descendre, XXX, 
135. 

BÉ.VITIER. 

Voy. Tridacne. 

BÉNITIER par M. Antonin Moine (g.) 
(ce morceau n'a pasreçu la deslinalion 
indicpiéo dans l'article), IV, 120. 

BÉNITIER (un) à Ratisbonne (g.), 
XXX, 160. 

BÉNITIER de l'église de Saint-Gildas 
(g.), IX, 311. 

BÉNITIERS de Saint-Pierre de Rome, 
III, 101. 

BÉ.MTiERS de Saint-Sulpice, à Paris. 
Coquilles dont ils sont lormés; com- 



ment l'église de Saint-Sulpice on est 
devenue propriétaire, VI, 80. 

BÉNITIERS de Saintc-Anastasic, à Vé- 
rone. Leur description (g. 2), III, 100. 

BÉNITIERS de Sainte-Marie-Nouvelle, 
à Florence (g. 2), IH, 100. 

Ben Jonson, auteur dramatique. Sa 
comédie l'Alchimiste (g.), XVII, 17. 
Courte notice sur Ben Jonson et sur ses 
œuvres, 18. Ses pièces appelées mas- 
ques, 237. Une scène de Volpone, chef- 
d'œuvre de Ben Jonson (g.), XXVI, 309. 

Benkels (Guillaume). Art qu'il en- 
seigne aux Hollandais ; honneurs rendus 
à sa mémoire, V, 336. 

Bennoni (Joseph), architecte. Édifice 
qu'il construisit à Venise, VII, 337. 

Benoist le commis voyageur, nou- 
velle, X, 87, 94,102. 

Be.ncit (Saint). Ordre qu'il a fondé; 
époque de sa mort, XI, 3. 

Benoit XIV, pape. Son nom de fa- 
mille; son avènement; esprit de son 
adrainislralion, VIII, b3. 

Benoiville, peintre. Jeanne Darc à 
Domremy, tableau (g.), XXVIII, 193. 

Ben-Salomon (Job), prince de 
Boundo. Ses aventures et sa captivité, 
XIX, 230, 233. 

Benserade. Ballets dont il composa 
les vers, IV, 40. Mot de Boileau sur ce 
poète, VIII, 119. Notice sur sa vie 
son portrait (g.), XI, 264. 

Bensiii (le), croyance superstitieuse 
en Ecosse, XX, 86. 

Be.ntiloi (Jérémie). 
Voy. Pensées. 

Beolco (Angelo). surnommé le Ruz- 
zante. Lieu et dates de la naissance et 
de la mort de ce peintre; une lettre de 
cet artiste, XXVIII, 343. 

BÉOTiE (la). Hommes célèbres nés 
dans cette province de l'ancienne Grèce ; 
haine et jalousie que cet État inspirait 
à ses voisins, XXVIII, 232. 

BÉRAiN, architecte. Ses compositions 
nombreuses; leur stvle, XVII. I :'3, 
124. 

BÉRANGER. Maison qu'il habile à 
Passy; quelques mots sur son caractère 
(g.), III, 45. Service qu'il reçut do Lu- 
cien Bonaparte, IX, 26. Dernière stro- 
phe de sa chanson sur le bonheur, XX, 
338. Correspondance de Bérauger, ex- 
traits, XXVIII. 235. Portrait de Bé- 
ranger (g,), 237. 
Voy . Caporal ( le Vieux ) , — Pensées. 

Bérard, aveugle. Collège où il pro- 
fosse les sciences exactes; ses ouvrages, 
X, 141. 

BÉRAUD (l'Abbé). 
Voy. Pensées. 

Berceau (le) (g.), XXIII, 393. 

Berceai-x canadiens (g.), IV, 48. 

Berceaux finlandais (g.), X, 16. 

Berceaux cylindriques. Méthode ar- 
chitecturale deGirard Desargues ; exem- 
ples de constructions (g. 4), XVII, 108. 

Bercy. 
Voy. Pont suspendu de Bercy. 

Berdan. Appareil imaginé par lui 
pour l'extraction de l'or, XXII. 244; 
(g.), 243. 

Berge (P.-V.-D.), graveur hollandais 
du dix-septième siècle. Le Véritable 



BEUGEN. - BEllZÉ. 



passe-temps, caii-forle de cet artiste 
(g.), XXVI, 3;i3. 

Beucen, capitale de l'ilc de Riiyen, 
IX, 66. 

BicncEii (un), dessin do .lacqiie (g.), 
XXX, 349. 

Berger (un) en Kabvlio, tableau de 
M. Fromentin (g.), XXIX, 281. 

Beikjer (le) de lord Clifford, V, 39. 

Beiigeu des landes gardant son trou- 
peau, tableau de M. Eugène Lcpoilevin 
(g.), X, 4 49. 

Beugeron.nettes. Famille à laquelle 
appartiennent ces oiseaux; diverses es- 
pèces de bergeronnettes (g.), XIX, 283. 

Behcers. Science des bergers ; anli- 
quit('^ de cette profession; cbefs-d'œu- 
vre qu'a produits le genre pastoral ; un 
Berger (g.), XXX, 349. 

Bergers des Abruzzcs. Leurs mœurs 
(g.), 1. 396. Leur costume, 397. 

Bergers écossais. Leur costume ; leur 
genre de vie (g.), VU, 217. 

Bergers espagnols. Organisation de 
leur service, I, 396. 

Bergers en France, aiœurs et cou- 
tumes dès bergers des landes de Gas- 
cogne, m, 3b4. Mœurs des bergers 
transbunians, leur costume; bergers 
sédentaires; intelligence nécessaire à la 
profession de berger, XII, 114. Manuel 
populaire sur l'art du berger, par Dau- 
benton, 27b. Vie des bergers dans les 
chalets, XX, 353. La science du ber- 
ger ; les chiens de berger ; une Bergère 
(g.), XXVI, 83. 
Voij. Danse des bergers. 

Bergers (les) d'Arcadie, tableau du 
Poussin (g.), VIII, 9. 

Bergers de Kabylie. Quelques détails 
sur les mœurs pastorales de la Kabylie, 
XXIX, 282. 

Berghem (Nicolas), peintre et gra- 
veur. Date et lieu de sa naissance; son 
monogramme (g.), III, 78. 

Berghe.n en Norvège. Étymologie de 
son nom; situation: commerce; ma- 
rine, VIII, 233,234. 

Bercmann. Métal dont il soupçonne 
l'existence, VII, 184.. 

Beug-op-Zoom. 
Voy. Prise de Bcrg-op-Zooni. 

Bergleji (Louis de). Art dont il est 
l'inventeur, I, 263. 

Aerkeley, célèbre botaniste. Des- 
cription donnée par ce savant de l'aga- 
ric phosphorescent, XXIIl, 199. 

Berlin. 

Voij. Musée de Berlin,— Observatoire (Nou- 
vel) de Berlin, — Pont du cliàlcau, à Berlin. 

Bernadotte. Attentat à son inviola- 
bilité comme embassadeur, 1 , 78. Son 
éleclion au trône de Suède, 239. 

Bernal Diasdei-Castillo. Récit, par 
cet historien , d'un épisode de la con- 
quête du Mexi(iue par Cortez , XXX , 
243. 

Bern'Arb (Saint). Description du 
sceau qui lui a appartenu ; preuve de 
son aulbenlicilé; époque de la mort et 
de la canonisation de ce saint, VI, 3ul. 
Invective d(^ saint Bernard contre cer- 
taines fantaisies de la sculpture, X, 386. 
Saint Bernard prêche la croisade en 
Belgiepie, XXI. 57. Lien de naissance 
de saint Bernard, XXVllI, 316. 



Bernard l'ermite. 

Voij. P:isure lîernard. 

Beilnardi (Giovanni), graveur. Lieux 
et dates de sa naissance et de sa mort; 
ses chefs-d'œuvre; une cassette d'ar- 
gent et de cristal dont il est l'auteur 
(g.), XVI, 289. 

Bernardin de Saint-Pierre (Jacques- 
Henri). Fragment de son ouvrage sur 
les harmonies de la nature, III, 87, 
3bo. Bienfaisance du peuple, XIII, 70. 
Son poème i'/lrcadie, fragment, XIX, 
229, 236. Définition de la véritable 
vertu, XX, 147. Date de la uaissance 
de Bernardin de Saint-Pierre ; sa mai- 
son natale, au Havre; son enfance (g.), 
176. Courte notice, XXII, 119. Statue 
de Bernardin de Saint-Pierre au Hawe 
(g.), 120. 

Voy. Maison de Bernardin de Saint-Pierre, — 
Pensées. 

Bernardino de Feltri. Ville et épo- 
que où il fonda le premier mont-de- 
piété, X, 205. 

Bernardi.no deSah.agin (Fray). Ses 
écrits sur le Mexique, XVII, 335. 

Berne. Construction particulièredes 
maisons; costumes des habitants, V, 2. 
Cartel envoyé par cette ville aux habi- 
tants d'Vvèrdim, 272. Souvenirs de 
Berne, XV, 347. Époque de sa fonda- 
tion ; détails historiques sur cette vdle, 
XIX, 178. 

Berne (Canton de). Ses limites, V, 1 . 
Ancien costume de ses habitants (g.), 
2. Locution proverbiale relativement à 
ce canton, VI, 29. Costume de l'Ober- 
land (g.), XIX, 177. Extraits des an- 
nales de ce canton, 178, 348. 
Votj. Maison suisse. 

Berne (la). Ancienneté de cet usage ; 
étvmologie du mot berner; description 
dé la berne par le poêle Saint-Amand, 
XIll, 338. 

Berneri (Giuseppe), poète italien. 
Ses œuvres; son poème, il Meo Patacca, 
XXV, 106 (g. 4), 163 (g. 4), 219 (g. 4). 
Behnier, philosophe, médecin et 
voyageur. Date de sa mort; comment 
on le nommait, I, 280. 

Bernin (Bernini dit le), sculpteur et 
arcliitecte. Date de sa naissance , III , 
290. Ses œuvres principales, VI, 159. 
Lettre que lui écrivit Louis XIV pour 
l'appeler en France ; portrait du Bernin ; 
sa mort ; fortune qu'il laisse ; ses deux 
principaux élevés (g.), 160. Projets ([ue 
le Bernin présente à Louis XIV pour 
l'achèvement du Louvre, XV, 27. Sa 
rivalité avec Borromini, XVIII, 298. 

Bernin (Médaille du), par Varin, 
III, 290. 

Bernin (Louis), sculpteur. Sa coopé- 
ration au tombeau de la comtesse Ma- 
tbilde. Vil, 340. 

Bkrnoi'lu (Jacques). Problème géo- 
métrique dont il trouva la solution, 
m, 3. 

Bernoulu (Jean). Problème qu'il 
propose aux savants de son temps, III, 
2. Sa correspondance avec Loilmiz sur 
les animaux des planètes, IX, 359. 

BicRNV (le Chevalier de). Ses dessins 
calli,L;raphiques; l'un d'eux tiré d'un 
chausdunier manuscrit du dix-septième 
siècle (g.), XXV, 141. 

Berovin. Courte notice sur cet écri- 
vain ; maison de Berqnin il Langoiran . 
près Bordeaux (g.). XXVI. 61. 



Berbuer (Pierre), sculpteur. Ses 
a'uvres principales ; date de sa mort , 
IX, 256. 

Berrv. Époque de la réunion de cette 
ancienne province à la France; dépar- 
tements qui la remplacent dans la nou- 
velle division territoriale, 1 , 74. Sou- 
venirs du Berry, XV, 134. Misères pu 
bliques causées par la famine dans le 
Berry pendant l'année 1709, XXII, 
171. Les légendes rustiques, XXV, 
372. Aspect du Berry; nature de son 
sol; industrie agricole de cette contrée, 
XXIX, 367. 

Bersot (Ernest). Pensées de la nuit. 
XXVIIl, 119. L'homme idéal, 255. 

Bertae de Haze. Legs qu'il fit à 
l'église Notre-Dame; condition qu'il y 
mit: cérémonie à cette occasion (g.)", 
XXiV, 117. 

Bertall, dessinateur. Sa composi- 
tion : Influence de la moralité ou de 
l'immoralité sur la physionomie (g.), 
XV, 368. Les Cinq points (g.), XVlll, 
88. Une Conversation en wagon (g.), 

XXIII, 161. 

Berte aux grands pieds. Auteur de 
ce roman; analvse et citations, V. 378, 
394. 

Berthe (la r.cine). Époque où elle 
vivait ; dicton proverbial sur les bienfaits 
de son règne ; son tombeau à Payerne ; 
la selle de la reine Berthe (g.)", XII, 
264. Couche monstrueuse que Berthe 
aurait faite selon les traditions du 
temps, XV, 2. 

Bertiielot (M. et M™'). Leur fon- 
dation en faveur des soldats invalides, 
VI, 33. 

Berthollet. Récompense nationale 
que lui valurent ses travaux, III, 155. 
Lieu de sa naissance et de sa mort ; fac- 
similé de sa signature, IV, 211. Scène 
d'éclat qu'il fit contre Mesmer, X, 276. 

Bertuolletia excelsa (le), arbre de 
l'Amérique méridionale; sa forme; 
fleurs de cet arbre; ses fruits (g.), 

XXIV, 213. 

Bertholox (l'Abbé), physicien. Sa 
théorie des tremblements de terre et 
son moyen de les prévenir, X, 151 ; 
(g.), 187. 

Bertiiovd (Ferdinand). Lieu et date 
de sa naissance ; épo(|He de sa mori : 
horloge qu'il construisit le premier en 
France ; ses écrits sur l'horlogerie, XA'. 
103. 

Bertin, poète. Sa mort prématurée, 
VIII. 306. 

Beuths (Pierre), historiographe de 
Louis XIII. Lien et date de sa naissance: 
médaille et inscription qu'il propose en 
couuuémoration de la prise de la Ro- 
chelle par Richelieu (g.), XIX, 31 . 32. 

Bertoldo, conte burlesque du sei- 
zième siècle, par Croce. .\nalyse, XI, 
321, 339. 

Bertrand (Alexandre), auteur de re- 
cherches sur le somnambulisme. Note 
biographique, VIII, 306. 

Bertrand Inigo, romance espagnole 
du bnilième siècle, IV, 123. 

BÉRii.i.E (Cardinal de). Congrégation 
qu'il fonda; date de sa mort. I. 287. 

Bervic, graveur. Récompense na- 
tionale accordée à l'une de.scs œuvres, 
111, 171. 

Berzk-i.e-Cjiatei., cli.ileau fort du 



BERZÉLIUS. - BlBLIUTHÈiiLE. 



29 



moyen âge (g.) ; son élat actuel, XXIV, 
219. 

Berzélivs. Notice biographique sui- 
es savant ciiimisle; ses travaux et ses 
découvertes; sou laboratoire; portrait 
de Berzélius; époque de sa mort (g.), 
XVIII. -29, -30. 

Besançon. Description qu'en faitPé- 
lisson: la perle taillée à Besançon (p.), 
II, 261. Histoire et vue de celte ville 
(g.). XIII. 38 à 40. Sa population; ses 
moniniienls. 102. Nom que donnaient à 
Besancon les Grecs de Marseille. XVII, 
180. 

Besicles chinoises (g.), V, 77. 

Besicles en verre. Date de leur in- 
vention. XXIX, 31.^. 

Bessox (Jacques^ . mécanicien au 
seizième siècle. Son ouvrage : Théâtre 
des instruments mathématiques et mé- 
caniques. XV, 171. Divers appareils 
qui v sont décrilsig. 2), 340. 404: 
te-); XX, 52. 

Bestiaires (les). Classe dans laquelle 
se recrutaient les bestiaires; leur ma- 
nière de combattre les animaux, XXIX, 
289. 

BÉT.AiL (manière de compter le) aux 
barrières de Paris (g.), XXI, 376. 

BÉTEL, plante. Masticatoire dont elle 
est un des ingrédients, IV, 4t. 

BÉTES à laine. Moyen proposé, en 
<732, par Deperce. pour leur améliora- 
tion, XXIV, 69. 

BÉTiiENcoiRT (Jean de). Son établis- 
sement aux Canaries, IV, 6. 

Bethléem, poésie d'Herder, XVI. 
182. 
Voy. Famille (une) à Betliléem, — Femmes 

belhléemiles. 

BÉTHiNE. Quelques mois de son his- 
toire; origine de son nom; date de 
l'accession délinilive de Béthune à la 
France: l'orlilicalions; tour du beffroi 
(g.), IV, 2il, 242. 

BÉTiQiE. Origine de ce mot; situa- 
lion géogi'aphique de cette contrée de 
l'Espagne: beauté de ce pays; fables 
et merveilles qui s'v rattachaient, IV, 
46, 47. 

BÉTis. Nom moderne de ce fleuve ; 
pays auquel il donne son nom, IV, 46. 

Betterave. 
Voij. Culturedela betterave, — Sucre de bet- 
terave. 

Beurre de tortue. Sa récolte sur les 
bords du Napo et de l'Amazone , XX , 
338. 

' Bevnac. Détails historiques sirr le châ- 
teau de cette ville, l'une des quatre ba- 
ronnies du Périgord (g.), XXVIII. 40. 

Bezant ou byzantine. Monnaies ainsi 
nommées, II, 86. 

Bèze (Théodore de). Ses réclama- 
tions en faveur des protestants, IV, 162. 

Béziers (g.). Description de cette 
ville: quelques mots de son histoire, 
XXVllI, 369. 
Voij. Conrile de Bëziers, — Fi'le de Caritacli, 

— l'épézuc (Statue de), — Riquet (Slalue 
de). 

BuAGAv.VTA PiRANA, poémo céléhre 
de l Inde. Son auteur présumé; frag- 
ments, IV, oi, aô. 

BiARo, peintre. Nature de son talent ; 
ses pri?icipaux ouvTages, X, 213. 
l'oi/. Duqutsne délivrant les caplifs d'.Mger, 

— Traversée du Havre à Honflenr. 



Blard (Pierre), sculpteur. Bas-relief 
en bronze dont il est l'auteur, I, 249. 

Burx. Circonstances qui l'amenèrent 
à découvrir la côte occideutale de VX- 
mérique du Nord, VI, 406. 

Burritz. Aspect de cette petite ville; 
vue prise du phare (g.), XXVI, 160. 

Bl\s. Notice sur sa vie : ses senten- 
ces, IX, 391. 

Bibbiexa, peintre, architecte. Lieu 
et date de sa naissance; sa mort; ar- 
tistes qui ont gravé son œuvre; un 
dessin inédit de Bibhiena (g.), XXV, 
353. 

BiBÉRÉs. Ce qu'on nommait ainsi dans 
les couvenis, X. 296. 

Bible. Traductions qui en ont élé 
faites dans les idiomes de l'Inde, II. 
302. Influence de la Bible sur le style, 
dans les arts de la pensée et du dessin. 
XV, 233. 
Voy. Seplanle, — Vulgale. 

Bible attribuée à Gutenberg. Prix 
d'un exemplaire de cette édition, VIII, 
220. Quelques détails sur ce li\Te pré- 
cieux : fac-similé de cette Bible. XXVI, 
188. 

Bible de Charles V, roi de France. 
Fac-similé d'une inscription qu'elle 
porte: ses propriétaires successifs (g.). 
II. 181. 

Bible historiaux. Nombre considé- 
rable de miniatures que renferme ce 
manuscrit, XXV, 287. 

Bible de saint Louis. Fac-similé d'une 
inscription quelle porte (g.), II. 181. 

Bible de Sixte V. tpoque de sa pu- 
blication: anecdote au sujet de cette 
Bible. V. 197. 

Bible de Souvigny. Ses anciens pos- 
sesseurs: appartient aujourd'hui à la 
Bibliothèque de Moulins; description de 
ce manuscrit. II, 75. Sa couverture 
(g. o), V, 240. 

Bible vinaigre. Circonstance qui a 
valu ce nom à une édition de la Bible, 
Vil, 103. 

Bible (la) de ma mère, par J. Pelit- 
Seun. XlX. 194. 

Bibliothèque d'Alexandrie. Première 
bibliothèque d'Alexandrie. VIII. 77. 
Fondateur de la seconde bibliolbèqne 
dans celle ville, leur destruction ; nou- 
velle bibliothèque, comment elle fut 
détruite, 78. 

Bibliothèque de l'Arsenal, à Paris. 
Origine; nombre des volumes. IX, 1 13. 

Bibliothèque des Arts et Métiers, a 
Paris. Établissement dont elle fait par- 
lie, IX, 187. Rcslaiiralion des bàli- 
menls gothiques qui la renferment; 
nombre de volumes qu'elle possède. 
XXllI, 98. 

Bibliothèque bodleienne, à Oxford. 
Université dont elle dépend; son fon- 
dateur; personnage donl elle a pris le 
nom : richesses de cette bibliothèque , 
X. 96. 

Bibliothèque de Bruxelles. Richesse 
des manuscrits qu'elle possède ; leur 
origine, IV, 171. 

Bibliothèque de Charles V, roi de 
France. Son catalogue, IX, 142. 

Bibliothèque do droit, à Paris. Em- 
placement qu'elle occupe, IX, 187. 

BiBLioTiiiiouE iin|iériale , à .Paris. 
Temps qu'il faudrait pour lire ce qu'elle 



contient sur l'histoire seulement, I, 51 . 
Historique de cet établissemel : dona- 
teurs et établissements qui ont le plus 
contribué à son agrandissement, 239. 
Idée formulée dès le seizième siècle 
pour le dépôt des livres nouveaux à la 
Bibliothèque du roi, III, 167. Division 
actuelle de la Bibliothèque en plusieurs 
départemenls; détails hisloriques, IX, 
142. Cours professés dans les salles de 
rétablissement. 1 43. Conslruclions nou- 
velles de la Bibliothèque impériale: 
nouvelle façade (g.), XXX, 49. 
Voy. Cabinet des caries et plans, — Cabinet 
des estampes, — Cabinet des médailles. 

Bibliothèque de Jean, duc de Berry. 
oncle de Charles VI. Nombre des vo- 
lumes, II. 181. 

Bibliothèque manuscrite de Colbert. 
Comment elle passa à la Bibliothèque 
du roi, V, 88. 

Bibliothèque mazarine. Son fonda- 
teur ; nombre des volumes. IX. 143. 
Voy. Musée pélasgique. 

Bibliothèque de Sloulins. 
Voy. Bible de Souvigny. 

Bibliothèque de musique et de l'art 
dramatique, à Paris. Établissement dont 
elle fait partie, IX, 187. 

Bibliothèque de Nuremberg. Cu- 
riosités que l'on y voit. VI, 86.^ 

Bibliothèque de Pergame. Roi qui 
l'avait fondée; comment elle passa à 
Alexandrie, VIII, 78. 

Bibliothèque des Récollels d'Anvers, 
au dernier siècle. Ce qu'il advint de la 
collection des manuscrits. III. 303. 

Bibliothèque Sainte -Geneviève, à 
Paris. Son origine ; ses principales col- 
lections, IX, 143. 

Bibliothèque des sciences médicales, 
à Paris. Emplacement; principales col- 
lections, IX. 187. 

Bibliothèque des sciences naturelles, 
à Paris. Emplacement; nombre de vo- 
lumes. IX, 187, 

Bibliothèque de l'Université de 
Levde au dix-seplième siècle (g.), XXII, 

m. 

Bibliothèque de l'Université, à Pa- 
ris. Emplacement: principales collec- 
tions, IX, 143, 

Bibliothèque de la ville de Paris. 
Nombre des volumes qu'elle renferme, 
IX, 143. 

Bibliothèqlt; choisie des meilleurs 
ouvrages chinois. Empereur qui ordonna 
de composer ce recueil. Nombre de 
volumes dont celle bibliothèque doit se 
former; volumes déjà parus en 1818, 
XII, 23. • 

Bibliothèque de Saint-Pétersbourg. 
Par qui elle fui fondée; livres qui for- 
mèrent son premier fonds, IV, 71. 

BinLioTiiicQUE de la ville de Sens. 
Missel curieux qu'elle possède, XXV, 
loi. 

Bibliothèque de Strasbourg. 
Voy. Vili-dll de la Bibliollièque de Strasbourg. 

Bibliothèque de l'Universilé d'Up- 
sal. Richesses qu'elle renferme; cause 
permanente de son accroissement, VI, 
308. 
Voy. Codex argcnleus. 

Bibliothèque du Vatican (g.). Sa 
forme : pointures (|ui la décorent ; collec- 
tions principales des livres et manu- 
scrits. XXV, 290. 



30 



BIBLIOTHÈQUE. - BLANDY. 



Bibliothèque d'une femme noble à 
la fin du quatorzième siècle. Extrait du 
catalogue, XV, 93, 94. 

Bibliothèques circulantes en Islande, 
II, 127. 

Bibliothèques populaires. Rè^île- 
inent de la Bibliolhèque fondée à Dieu- 
lefit (Drôme), XXIX, 279. Ulilité des 
bibliothèques populaires au point de vue 
delà morale, XXX, 331. 

Bibliothèques populaires au Chili. 
Vote du Congrès national qui affecte 
une somme à la formation de ces utiles 
établissements, XXX, 300. 

Bibliothèques publiques. Fragment 
d'un rapport de l'abbé Grégoire dans 
lequel il recommande à la jeunesse de 
les fréquenter, VI, 343. Réflexions du 
même sur leur utilité, IX, 143. 

BlCÈTBE. 

Voy. CliiUeau de Bicètre, — Hospice de Ei- 
cèlre. 

BicHARi. Caractère physique de cette 
peuplade; son origine; mœurs et habi- 
tudes des Bichari (g.). XIll. 372. 

BICH.4T. Ses travaux et ses ouvrages 
principaux; date de sa mort, I, 199. 
Lettre de Corvisart au premier consul 
au sujet de la mort de Bichat. VIII, 
307. 
Voij. Pensées. 

BiDA, peintre. Ses tableaux : le Chant 
du Calvau-e (g.), XXVI, 93; Femmes 
de Bethléem (g.), XXVIII, 408; une 
FamilleàBelhléem(g.),XXIX, 33;une 
Prédication maronite sous les cèdres du 
Liban (g.), 209. 

BiDJAPoiR. Conquête de ce royaume 
par Aurengzcbe, 111, 114. 

BiE.N (le). Si l'homme y est prédis- 
posé plutôt qu'au mal, II, 102. Com- 
ment on doit faire le bien, XVI, 375. 
Difficulté de faire le bien, XXIII, 187. 

Bien parler, fragment dé Bonstetten, 
IX, 36. 

BiENA-raÉ, curé de Nonancourt en 
'1779. Industrie qu'il introduit dans sa 
commune, XXIV, 406. 

Bienfaisance, pensée de M. de Sé- 
nancour, VI, 70. Trois ordres de bien- 
faisance ; leur but, par M. de Gérando, 
XIX, 135. 

Bienf.usance du peuple. Exemples , 
XIll, 79. 

Bienfaisance publique en France. 
Statistique desélalili^iMiH'iiU qui y sont 
consacrés. X. 31. Iion^rl l''^< f.iits aux 
établissements de bicuraiiaiiLC de 1800 
à 1845, XVIIl. 87. Établissements pri- 
vés de bienfaisance à Paris, XIX, 164. 

Bienfaisance, (la), bas-relief par 
M. Victor Vilain (g.), XV, 333. 

Bienséance du langage, fragment de 
BoMlercr, Vil, 70. 

Bienveillance, pensée de Diderot, 
V. 208. 

Bière. Nature de cette boisson, IX, 
3. Peuple auquel on en attribue l'inven- 
tion; lahrication de la bière; sa con- 
sommation à Paris, 200. 

BikvBE (Marquis de). Époque où il 
vivait, nature de son esprit, IX, 23. 

BiFiR(,\TioN de rivières. Exemples 
de ce phénomène, XVII. 271. 

BiGG (John) , dit l'Ermite de Diutou 
(g.), Vlil, 248. 



Bigorneau. 
Voij. Vigneau. 

Bijou trouvé dans la tombe de Con- 
stance d'Aragon, à Palerme (g.), X,. 
40. 

BiJOi'x antiques du cabinet des mé- 
dailles de la Bibliothèque impériale 
(g. 14), XVIII, 83 à 85. 

Bijoi-x Iles) de chaque mois. Super- 
stition eu Pologne qui attribue à chaque 
mois une influence sur la destinée des 
enfants qu'il voit naître; énumération 
des pierres précieuses qui sont le sym- 
bole de cette influence, XXII, 324. 

BiLB.io (la Nouvelle-). Nom nouveau 
de cette petite ville: avenir réservé à 
cette cité; rochers pittoresques dans 
ses environs (g.), XXVII, 12. 

Bill. 
Voy. Huile de Bill. 

BaLAUT (Adam). Détails biographi- 
ques ; écrivains qui ont célébré ce poète, 
II , 275 : ses œuvres ; maison où il 
mourut (g.), 276. 

Billet de banque ou Lettre de change 
chinoise. Sa forme (g.); à quelles con- 
ditions le commerce chinois les reçoit, 
XXIV, 279. 

Billet d'invitation au bal des ambas- 
sadeurs d'Espagne eu 1730, XIX, 44. 

Billet (le) de logement, composition 
et dessin de M. Hippolyte Bellangé 
(g.), XI, 273. 

Billets de mariage au siècle der- 
nier. Billet de mariage du maréchal de 
Richelieu (g.), X, 184. 

BiLLi.vBD, horticulteur. Perfectionne- 
ments apportés par lui à divers instru- 
ments pour la greffe; étagère mobile 
de son invention : jardin Billiard à Fon- 
tenay-aux-Roses(g.), XXII, 296. 

BniBELOTERiE (la) parisienne. Objets 
compris sous cette désignation; ou- 
vriers que la bimbeloterie occupe; 
chiffre de sa production annuelle. XX, 
350. 

BlNFIELD. 

Voy. Arbre de Pope. 

Biographe. Écueil que doit rencon- 
trer celui ([ui se propose d'écrire la vie 
d'un homme illustre, XXIV, 248. 

BioT. Son voyage aérien; fragments 
de sa relation, Xll, 146. Uu épisode 
de sa jeunesse, XXII, 34. Réflexions 
de M. Biot sur ces deux principes : la 
théorie et la pratique, XXIV, 223. 
Sur l'étude des sciences, XXV, 123. 

BioT (Edouard). Notice ; titres de ses 
principaux ouvrages, XXIII, 135. 

Bir.man (Empire). Sa population ; 

étendue, I, 23. Langue birmane, II, 

303. 
B1RMINGH.4M. Population de cette 

ville, 1, 186. 

Voy. Clicmin de fer de Londres à Birming- 
ham, — Walt (Statue de James). 

BiBME (Patie), le joueur de violon de 
Kinghorn. Sa célébrité; poète anglais 
qui a consacré des vers à sa mémoire 
(g.), XX, 160. 

BiRON (de Gontault-). Détails histo- 
riques sur celle famille ; sou ancienneté; 
SCS (ilrcs en Périgord, XIX. 260. 

Bisaïeul. Époque oii ce mot n'exis- 
tait pas encore dans notre langue, II, 
499. 



Biscuit de viande. Conserve alimen- 
taire; sa préparation, XX, 406. 

Bisellium. Siège ainsi nommé chez 
les Romains; bisellium représenté sur 
une tombe à Pompéi; autre bisellium 
trouvé à Pompéi (g. 2), V, 372. 

Bismuth. Ses combinaisons avec 
d'autres métaux; leurs emplois; quan- 
tité de bismuth que produisent les 
mines de France, IV, 327. Savant qui 
a décrit le bismuth pour la première, 
fois, VII, 184. 

Bison. Genre dont il fait partie; 
contrées qu'il fréquente, 1, 189. Sa lon- 
gueur ; son poids (lire : de 1 600 à 2 000 
livres); sou utilité domestique; descrip- 
tion (g.), VI, 117. Une peau de bison 
peinte par un sauvage de l'Amérique du 
Nord (g.), XXill, 253. 

BiTniE. 
Foy. .\sphalle. 

Bizarreries (les) de Ledoux, archi- 
tecte. Coup d'œil du théâtre de Besan- 
çon (g.) ; projet d'une maison de gardes 
agricoles (g.); coupe d'un plan de ci- 
metière pour la ville de Chaux (g.), 
XXVII, 27 à 29. 

Blaguer. Origine de cette expression 
triviale, I, 362. 

Blainville (de). Nom qu'il donne au 
bneuf musqué d'Amérique, I 238. Ani- 
mal fossile classé par ce savant, V, 
1 44. Notice sur M. de Blainville, XVIII, 
275. Son cabinet, XXII, 131. 
Voy. Pensées. 

Buvinville (Médaillon de de), par 
David (d'Angers) (g.), XVIII, 276. 

Blaire.\u. Préjugé sur sa conforma- 
tion, X, 211. 

Bl.vkev, peintre. Débarquement de 
César dans l'île de Bretagne (g.), V, 
397. 

Blanc de baleine. Origine de cette 
substance, I, 403. 

Bl.\nc.\s (Jérôme), historiographe 
d'Aragon. Époque de sa mort; couvent 
où il a été enseveli, XXII, 52. 

Blanchard (Jacques). Note sur la ' 
vie et les ouvrages de ce peintre, IV, 
394. 

Bl.vncuard (Phararaond), peintre. 
Son tableau : la Première messe en 
Amérique (g.), XIX, 9. Deux vues 
prises à l'École des arts et métiers de 
Chàlons. dessins (g. 2), 164, 165. Vues 
du palais de Guadalajara (g. 2), XX, 
12, 13. Vue du château BoursauU (g.), 
401. 

Blanchard (Nicolas). Célèbre voyage 
aérien qu'il entreprend, I, 164. Vais- 
seau volant de son invention (g.); ex- 
périence qu'il en fait en 1784, XX!, 
267. 

BL.\NcnE de Castille, régente de 
France. Dans quelle circonstance la 
tour de Montlhérv lui sert de refuge , 
II, 37. Son costume (g.), XII. 364. 

Blanciie-Nef (la). Nom du vaisseau 
qui portait les enfants de Henri I" lors 
lie leur naufrage ; détails sur la perte 
de ce bâtiment, 11, 282. 

Bl.vnchissei SE (la), tableau de Char- 
din (g.), XVIII, 173. 

Blancs et noirs (Factions des). Que- 
relle qui leur donna naissance, I, 239. 

Blandv. 
Voy. Chàtcnu de Blandv. 



BLANZY. - BOILLY. 



31 



Blanzv. 
Voy. Houillère de Blanzv. 

Blasco de Gar.\t. S- s essais d'un 
bâtiment à vapeur; récompense que 
Charles-Quint lui accorda à ce sujet, 
XV. 382. 

Blaso>-. Si cette science est ancienne, 
VI, 16. DéQnition du blason, 27. Ori- 
gine orientale de quelques mots du 
blason, XllI, 391 . 
Voij. Armoiries, — Devises. 

Blattes (les), scène comique par 
Cruikshank (g.), XIX, 88. 

Blay (Pierrel, architecte. Son maître ; 
palais qu'il érige à Barcelone, IX, 297. 

Blé. Pays d'où il est originaire, I, 
23i. Son introduction en Europe, 23i. 
Cliarançons du blé ; moyens de les dé- 
truire, V, 58. Forme dû grain de blé; 
grain de blé grossi sept fois au micros- 
cope, XXI, 318. Amidon du blé (g. 1). 
319. 
Voy. Dépiquage du blë, — Machines à battre. 

Blé d'Egypte. Deux sortes de blé 
d'Egypte: pourquoi le blé d'Egypte est 
peu estimé sur le marché européen ; 
dépiquage du blé en Egypte ( g.) . XXIX. 
172. 

Blé (Production et consommation du) 
en France. Détails statistiques, II, 178. 
Autres détails, XI, 303. Ensemence- 
ment annuel en France ; production 
moyenne, XXVII, 17i. 
Voy. Froment (Prix du) en France. 

Blé qui repousse de lui-même. Con- 
trée où ce phénomène se produit, XX VI , 
127. 

Blé noir (le), légende allemande, 
XVII, 23. 

Blésois. Misères publiques causées 
par la famine dans cette province pen- 
dant l'année 1709. XXII, 170. 

Bleu d'outre-mer. 
Voy. Lapis-lazuli. 

Bliciier, pople danois. Ses poésies à 
la Douleur, à la Joie. XV, 210. 

Bligh. Ses expéditions maritimes re- 
latives à l'arbre à pain, I. 229. 

Blockiiais. Étymologie de ce mot; 
premiers blockhaus établis par l'armée 
française en Afrique (g.). VIII, 204. 
Détails sur leur construction ; moyens 
de défense, 205. 

Blois. 
Voy. Château de Blois, — Étals généraux de 

1576, — Étals généraux de 1588. 

BLO.MAEnT (Corneille), graveur. Nou- 
velle manière qu'il a introduite dansson 
art; époipie de sa mort, XVII, 160. 

Bloxdel (François), architecte. Poitc 
monumentale qu'il érige (g.), IV, 407. 
Pont romain qu'il restaure, VII, 54, 
Notice sur Blondcl ; ses principaux tra- 
vaux : ses diverses fonctions; son traité 
d'architecture moderne, XV, 323 à 
325. 

Blondel (Jacques-François), archi- 
tecte. Epoque où il vivait; ses œuvres, 
XX, 251. 

Blondel (Mademoiselle Élisa), pein- 
tre. Son tableau : les Enfants piémon- 
iais (g.), X, 245. 

Blood (Thomas). Sa tentative pour 
voler les insignes royaux d'Angleterre ; 
singulière issue des poursuites judi- 
ciaires exercées contre lui, I, 339, 340. 
Particularité curieuse sur ce vol, VI, 
318. 



Blotelixg ou Blottling, gi-aveur. Lieu 
et date de sa. naissance. Son dessin à 
la plume : Emeute dans un marché 
(g.), XV, 310, 317. 

Blouet, architecte. Sa coopération à 
l'achèvement de l'arc de triomphe de 
l'Etoile, III, 34. 

Blouses sur la côte des landes. Dan- 
gers qu'elles présentent au voyageur, 
II, 139. 

Blucher. Date et lieu de sa naissance 
et de sa mort ; son portrait dessiné par 
Hoffmann (g.), I, 152. 

Blu.me.\bach. Scène dont il est re- 
gardé comme le créateur, VITI, 147. 
L'origine des Hongrois peut, selon Blu- 
menbach, être retrouvée en Orient, 
XXI, 279. Division, d'après ce savant, 
de l'espèce humaine, XXII, 107. 

Boa (le) du Brésil. Le sucuruhyu (g.); 
grandeur prodigieuse à laquelle ce rep- 
tile parvient; son extrême voracité, 
XXIX, 76. 

Boa constrictor. Description de ce 
reptile ; adoration du boa en divers 
pays (g.), I, 9. 10. 

Boabdil. Quelques mots sur ce der- 
nier roi more de Grenade. XXVIII, 
375. Les armes dites de Boabdil con- 
servées dans l'Armerial real de Madrid 
(g-), 376. 

Boccace (Jean). Lieu et date de sa 
naissance ; manuscrit de son ouvrage 
des Clères et nobles femmes , XV , 31. 
Deux miniatures qu'il renferme (g. 2), 
32. 

Boccace de 1 471 . Prix d'un exem- 
plaire, VIII , 220. Fait mémorable qui 
se rattache à la vente de ce livre, IX, 
40. 

Boccanegra (Simon), premier doge 
de Gènes, Son élection, VII, 38. 

Boccardo, 
Voy. Corlone (Dominique). 

Bochart (Samuel) . Étude singulière 
de ce savant sur la chevelure d'Absalon, 
X.XVI, 190. 

Bocherville. 
Voy. Église Saint-Georges. 

Bode. 
Voy. Loi de Bode. 

Bodin (Jean) . Son rôle aux états gé- 
néraux de 1576, V, 186. Citations des 
livres de Jean Bodin, XXI, 43. 
Voy. Démononianie, — République de Bodin. 

BoDLEV (Thomas). Bibliothèque dont 
il fut le bienfaiteur, et qui porte son 
nom, X, 96. 

Bodmer (Karl) , peintre. Un intérieur 
de forêt (g.), XXIII, 401. 

BoEHjiE (Jacob) le théosophe. Notice 
sur ce philosophe religieux; ses œuvres; 
sa doctrine; son portrait (g.), XVI, 26 
à 28. 

BOERIIAAVE. 

Voy. Pensées. 

BoETTCHEK. Dccouverte que lui doit 
l'art céramique, VII, 89. Quelques dé- 
tails biographiques sur ce savant; ses 
travaux avec Tschirnauseu, XXI, 234. 

BoEiF. Des différent'es espèces de 
bœufs, I, 238. Docilité des bœufs. XXI, 
227. liœuf de Hongrie: ses caractères 
particuliers (g.), XXVI, 209. 
Voy . Aurochs , — Bison , — Buffle , — Yack , 

Zébu. 

Boeuf Apis, Animal que l'on a re- 



connu dans une image peinte de ce 
bœuf sacré, I, 190. 

Boeuf à queue de cheval. 
Voy. Yack. 

Boeuf des Jongles. Signes qui le dis- 
tinguent : pays où il se trouve, I, 238. 

Boeuf musqué d'Amérique. Nom que 
lui donne M. de Blainville et classe 
qu'il lui assigne , 1 , 238. Description 
et mœurs de cet animal (g.), 387. Sa 
chasse, 388. 

Boeuf ordinaire ou domestique , I , 
189. Huile de pied de bœuf, VI, 62. 
Animal qui semble être la souche du 
bœuf ordinaire, X, 82. 

Boeuf (Vénération pour le) chez les 
anciens et chez les Indiens ; bœuf 
brahmine (g.), I, 189. Zébus (g.), 
XXVII, 66, 

Bœufs à cornes mobiles, IX, 395; 
X, 67. 

Boeufs (les) dans la campagne de 
Borne. Race particulière à cette con- 
trée; un taureau romain (g.), XXVIII, 
23. 

Boffraxd, architecte. Époque où il 
vivait ; divers édifices composés et bâtis 
par Boffrand ; son ounage sur les prin- 
cipes d'architecture, XVIII, 299. 

Bogaert dit Desjardins, sculpteur. 
Ses répétitions delà figure de Louis XIV, 
IV, 295. 

BoHÈ.ME. Panorama de ce pavs vu du 
Milleschauer (g. 4), XIV, 60 à 70. 
Vue de Scohnau (g.), XV, 76. Toilitz; 
son origine; ses eaux minérales, 77. 
Ruines de la forteresse du Schlossberg 
(g.), 133. Carisbad (g.), 235. 
Voy. Couronne royale de Bohême, — Verro- 
teries de Bohême. 

Bohémiens. Noms divers donnés à 
cette secte de vagabonds ; leur physio- 
nomie et leurs mœurs, IV, 188. 189. 
Tentatives faites pour les civiliser, 190. 
Bohémiens de la Valachie et de la JIol- 
davie. IX, 194. Relation de la première 
arrivée des bohémiens en France, X, 
137. Réflexions sur cette classe d'aven- 
turiers, XIX, 393. Le gitano, ou bohé- 
mien espagnol; gitanas de Triana, au 
faubourg de Séville (g.), XXII, 395. 

Bohémiens (les) , tableau par Diaz 
(g.), XIX, 393. 

Bohémiens en voyage, compositions 
de Callot (g. 2), IV, 188. 

Bohémiens (Halle de) au pont du 
Gard , composition de M. Alexandre 
Colin (g.), X, 137. 

Bohémiens (une Famille de), tableau 
par Louis Knaus (g.), XXIV, 57. 

Bohier (Thomas). Notice sur ce per- 
sonnage ; château célèbre qu'il a fondé, 
\T, 273. 

BoiARDO, poëte. 
Voy. Rodoniont. 

Boiens. Pays où s'établit cette tribu 
de Cimhres ; industrie dans laquelle ils 
excellaient, IX, 366. 

BoiLEAU. Chapelle où il fut enterré, 
II, 122. .Mots de lui sur Homère, VIII, 
27 ; sur Benscrade, 1 19. Un rélms par 
Boileau, XIII, 23. Réflexions sur sa 
satire contre les femmes, XIV, 330. 
Critique de Perrault, 371. Suite des 
réflexions sur la satire des femmes , 
XXV, 75. 

BoiLLV, peintre. Son tableau : l'Ar- 
rivée d'une diligence (g,), XXIII, 12. 



52 



BOIUE. — BUNl.NGTON. 



Boire à tire-la-Rigault. Origine de 
ce dicton. II, 318. 

Boire comme un templier; Boire 
connne un pape. Sens primitif de ces 
proverljcs, V, 64. 

Bois. Sa composition cliimique, V, 
247. Époque la plus favoraljle pour la 
coupe du bois, Vil, 9i3. Nouveau pro- 
cédé pour sa conservation, Vlll, 206. 
Emploi du bois dans les constructions, 
XXI, 30. 

Bois ù brûler. Comparaison entre les 
prix du charbon et du bois, V, 104. 
Ce qui constitue la lionne qualité du 
bois pour le chauffage, 247. Ciiiffre de 
sa consommation annuelle en France, 
248. 
Voij. Approvisionnement de Paris (cliauffage), 

— lîois flotté. 

Bois d'ébénisteric. Bois exotiques , 
V, 174. Principaux bois employés dans 
les arts et dans l'industrie, 175. • 

Bois flotté. Industries auxquelles il 
convient le mieux, I, 62. Son bon mar- 
ché apparent, V, 248. 

Bois flotté du Mississipi. Son ori- 
gine ; barrage qu'il forme daui l'ui. des 
bras du fleuve, V, 140. 

Bois de France. Leurs divers emplois 
industriels, III, 195. 

Bois (Exploitation des) en Suisse. 
Moven employé pour l'extraction (g.), 
XVlll, 249. 

Bois (les). Aspects variés qu'ils pré- 
sentent; vue dans une forêt du Nord 
(e.) ; vue dans une forêt italienne (g.), 
XXIV, 283 à 286. 

Bois ( le Nouveau ) de Boulogne. 
Routes d'arrivée ; description du bois ; 
itinéraire, XXVII, 179. Le grand lac 
(g.), 180. La grande cascade (g.), 181. 

Bois (un) prés de Toujourra (Afrique 
orientale) (g.), XXVII, 233. 

BoisciiEVALiEB (Félix), peintre. Son 
taldeau : une Scène de l'cnfancede Gluck 
(g.), XVU, .353. 

Bois-RosÉ. Comment ce chef ligueur 
s'empara du fort de Fécanip, VI, 240. 

Boisoï, sculpteur. Statue de lui au 
palais du, Luxembourg, II, 98 

Bi)is*r.iu;T (.\Iaii|Mis de). Acquisition 
(|u'il lail (le la Uiiaileloupc et de ses 
dépeudiuices ; résultais, VII, 299. 

BoissiEii (Jean-Jac([ues de), graveur. 
Notice biographique, appréciation de 
son talent, XXI, 27. Eaux-fortes par 
Boissieu (g.); son portrait dessiné et 
gravé par hii-niéme (g.), 28, 29. 

Boisso.NADE (M.). Conseils sur la 
manière de rendre les lectures profi- 
tables, XXVI, 368. 

Boite -Catai-ogl'e servant au sys- 
tème de catalogue inventé par M. Pinçon 
(g.), XXIV, 1.3G. 

Boite curieuse du général Lafavelle, 
m, 99. ^ 

Boite du minéralogiste (g.). Sa com- 
position utile, XXIV, 104. 

Boite à poudre de toilette, en ivoire, 
au dix-liuilièinc siècle (g.), XXllI, 
236. 

Boite qu'on suppose exéeiiléo par un 
artiste péruvien, et (pii était destinée à 
renfermer des quipos (g.), XXV, 240. 

Boites en fer-blanc. Localité oii elles 
se fabriquent en France; chiffre de leur 
lirodiiction, XX, 256. 



Boivin- (Jean). Sa description de 
l'Olympe suivant le système d'Homère 
(g.), IX, 319. 

Boizot (l'Abbé). Sa vie; ses travaux, 
VII, 74. Documents historiques dont 
on lui doit la conservation, 75. 

BoKOLD (Jean)- dit Jean de Leyde. 
Métier qu'il exerçait; ses prédications; 
autorité qu'il exerça à Munster ; sa dé- 
faite; sa mort (g.), V, 151, 152. 

Boleslas le (Jrand , roi de Pologne. 
Quelques détails sur son règne : sa 
mort; lieu de sa sépulture, XllI, 17. 

BOLETUS COKALLOIDES FOETIDIS , I , 

376. 

BOLGio (André), sculpteur. Tombeau 
qu'il décora de sculptures, VU, 340. 

Bolides, ou Étoiles filantes. Étude 
sur ce phénomène, XXVII, 195. 

Boli.ngbroke. Fonctions élevées qu'il 
a remplies; ouvrages qu'il a laissés; 
date de sa mort, 1, 366. 
Voy. Pensées. 

BoLLANDisTEs (Collection des). Épo- 
que à laquelle commença sa publica- 
tion; matière qui y est traitée, XVII, 
103. 

Bologne. Détails descriptifs et sta- 
tistiques sur cette ville ; hommes célè- 
bres qui y sont nés, I, 306. 

BoLONciiE-N, village indien. Étymo- 
logie de son nom ; grotte curieuse que 
l'oii trouve près de ce village (g.), 
XXII, 77. 

BO.MBABDEMENT d'AuVCTS, I, 327. 

BoMBARDESiE.NT de Bcirout , VIII , 
390. 
B0MBARDE.MENT de Gèucs, V, 194. 

Bombardements d'Alger par Du- 
quesne. Récit de ce fait d'armes ; con- 
ditions de paix pour les Algériens, V, 
194. Ancienne estampe représentant 
le bombardement de 1682, XIV, 400. 

Bombardes, ou Galiotcs à bombes. 
Nom de l'inventeur, 111, 92. Nature 
de ces navires, IX, 340. 

Bombardes à main au quinzième 
siècle (g. 2), XVII, 228. 

Bombes. Époque de leur invention ; 
à qui elle est attribuée, Vlll, 269. 

BOMBIS. 

Voy. Bourdon. 

Bombyx, ou Papillon du ver à soie. 
Nombre d'œufs qu'il pond, 111, 406. 

Bom.meil (Etienne de), architecte. 
Cathédrale qu'il élève eu Suéde, VI, 
308. 

BoMMERENG (le), OU Tur-ra-iiui, arme 
des aborigènes de la Nouvelle-Hollande. 
Sa forme et sa nature (g.), XVIII, 176. 

Bon. Ses expériences sur l'éducation 
des araignées ; produits qu'il avait tirés 
de leur travail, X, 142. 

Bon-Mariage, tradition limousine. 
MoiumuMit du Bon-Mariase, ii Limoses 
(g.), Vlll, 380. 

Bon ton (le). Fragment de Meister 
sur cette qualité, XVI, 318. 

BoNAKors (Matthieu). Ses expé- 
riences sur les marmottes, III, 7. No- 
tice biographique, XXV, 302. Portrait 
de M. lionafons (g.), 304. 

BoNAi.D (de). Fragment sur la pré- 
pondérance de la France depuis Cliar- 



Icmagnc, XI. 191. Opinion de M. de 
Bonald sur Henri IV, XVI, 299. 
Voy. Pensées. 

BoNANNO. Édifices à Pise dus à ce 
célèbre architecte, XXVIII, 274. 

Bonaparte. Établit sa résidence aux 
Tuileries, I, 15. Costume qu'il jiorta 
quelquefois, 171. Époque ou il cessa 
(le signer liuonaparle, III, 4. Vers 
propiiétiqiies écrits au bas d'un de ses 
portraits, VIII, 220. 
Votj. Expédition de l'armée française en 

Egypte , — Gouvernement consulaire , — 

Napoléon. 

Bonaparte eu Égvpte,' plafond de 
M. Léon Cogniet (g.), IV, 353. 

Bonap.arte (Charles), naturaliste. 
Détails sur le dindon sauvage, III, 61. 

Bonaparte (Joseph). Déclaré roi des 
Deux-Siciles, I, 63; IX, 124. 

Bonaparte (Louis) . Son essai de vers 
blancs, II, 190. 

Bo.NAPARTE (Lucien). Notice biogra- 
phique (g.),'*IX, 25. 

BoNBONNiÈBE. Sou usage général sous 
Henri 111, XXIII, 382. 

BoNciiAMp, général vendéen. Date de 
sa mort, I, 311. 

Bon courage! chanson populaire es- 
thonienne, XXVIII, 327. 

BoNDRÉEs. Description de ces oi- 
seaux, VI, 136. 
Voy. Buses. 

BONDY. 

Voy. Voirie de Bondy. 

BoNE (Province de). Sa division ad- 
ministrative, VIII, 250. 

Bonheur (A.), peintre. Les Ruines 
du château d'Apchon (g.), XXI, 329. 

Bonheur. Pensée de M"<^ de Sénaii- 
cour, I, 259. Pensée de Champfort, 
IV, 27. Fragment de Plutarque, 3.31. 
Pensée de Jloiilesquien, V, 66. Pensée 
de Pindare, Vil. 1 35. Pensée de M""" de 
Puisieux. X, 200. Pensée de M™" de 
Motleville, XI, 103. Pensée de Guil- 
laume Penu, XII, 216. Pensée de Ni- 
cole, 375. Fragment d'Horace Walpole, 
XIll, 190. Pensée de Mackintosh, XV, 
218. Pensée de Condorcet, XVI, 218. 
Pensée de Sénéque. XIX, 330. Pensée 
de Fonlenelle. XX, 192. .Anonvmcs, 
XXI, 263; XXVni, 298. 

Bonheur domeslitpie. Pensée de 
M. de Monllosier, Vil, 334. Pensée de 
Cowper, Vlll, 319. 

Bo.NiiEURS (les Petits) de la vie hu- 
maine, à l'usage de ceux qui ne re- 
cherchent pas les bruyants plaisirs : 
la Giroflée double du n" 6, X, 50, SI. 
La Mère Véroni(pie. 109. La Perruche 
de ma sœur, 250. Les Emplettes, XXV, 
5. 

Bonhomme (Pasquier), imprimeur. 
Place qu'il occupe dans la typographie 
française ancienne, V, 402. 

Bonhomme (le) Antarctique, scène 
maritime sur le vaisseau français ÏAs- 
trolabc. en 1811, XXII, 179, 

BoNiFAc.E (Saint), Contrée qu'il con- 
vertit au christianisme, VI, 79, 

BoNiFAcio. Situation et description 
de cette ville: ses cavernes (g.), 1, 
251. 

BiiNiNGTON, peintre. Vue du palais 
de justice de Rouen (g.), 11, 109. 



BONJOUR. - BOUCHONS. 



33 



Époque où mourut cet arlislo, VIII. 
307. 

BoNJOiR, Monsieur. Senliments iVi 
vers (|ue peuvent exprimer ces deux 
mots, suivant les inflexions de la voix, 
IV, 123. 

Bo.NX. Situation de cette ville, X, 
317. Maison de Beethoven (g.|. 348. 

BoN.NAiRE (L.). sculpteur. Sa statue, 
à Lvon, de Jehan Kleberger : l'Homme 
de la roche (g.), XXI, 80. 

BoxNARD, architecte. Palais dont il 
a donné les plans et commencé les 
constructions, 11, 331. 

BoxNART (les), graveurs. Suite d'œu- 
vres gravées qu'ils ont laissées ; les 
trois Parques représentées en costume 
de la (in du dix-huitième siècle (g. 3|, 
XXI. 53. 

BoNNESiÈRE (François), peintre, gra- 
veur. Quel fut son maitre ; ses princi- 
paux ouvrages ; le Buisson ardent (g.), 
XXlll, M 7. 

Bon-ne œuvRE (une), légende per- 
sane, I, 7b. 

Bonnet (Charles), naturaliste. Sou 
ouvrage le plus célèbre ; quelques-uns 
de ses principes: date de sa mort, I, 
H9. 

Bonnet (le) qui tourne au soleil et 
le minaret tremblant, XX, 11b. 

Bonnier, plénipotentiaire français. 
Circonstances de sa mort, X, 132. 

BoNNivARD. Son emprisonnement ; 
sa délivrance: sa mort, III, 7b. 

BoNPL.VND (Aimé), voyageur natura- 
liste. Notice biosraphique sur ce savant, 
par M. .\lfred Ùcmersay, XXII, 29. 

BoNS-HOJDiEs. Nature de ce titre au 
moyen âge, II, 230. 

Bonstetten (de). Ses ouvrages, VII, 
278. Sur la nécessité de bie i parler sa 
langue, IX, 36. Fragment sur notre 
armée d'Ilalie. 128. Un avover au der- 
nier siècle, XVII, 263. 
Voy. Pensées. 

Bonté. Fragment d'Egenstrora sur 
le beau et le bon. XII, 93. La bonté, 
par Fénelon, XX, 231. 

Bontemps (Pierre) , sculpteur. Lieu 
de sa naissance ; ses sculptures du tom- 
beau de François I", H, 266. 

Bonzes pénitents, tvpes japonais 
.(g.), XXVI, 3i8. 

Boone (Daniel), pionnier américain. 
Son histoire; sa vie aventureuse, XIV, 
235 à 238, 294. 

Bord (.\u) de la mer (g.). Impres- 
sion que produit ce spectacle imposant, 
XXYIII, 172, 2ib. 

BonnA. Méthode de pesées qu'il pro- 
posa le premier, VII, 133. 

BoRDEAix. Mouvement du port de 
celle ville, II, 326. Vue de Bordeaux, 
prise de Floirac (g.), XII, 73. Son port, 
74. Nouveau quartier des Quinconces 
(g.|. 180. La rade; les Charirons (g.), 
181 . Le (iraud-Théàtre (g.), 232. Église 
Sainte-Eulalie (g.), 292. La cathédrale 
(g.), 293. 
Voi/. Porlc du palais, à Bordeaux, — Vins de 

Bui\leau\. 

BoRDELON (IWbhé). Lieux et dates 
de sa naissance et de sa mort ; ses 
écrits; son Histoire des imaginations 
de M. Ouflle (g. 4). Vlll, 100. 



Bords du lac de Brienz. tableau de 
Karl Girardet (g.), XXVII, 228. 

Bords (les) de la Creuse. Charmant 
aspect de leurs pavsages : Garailesse 
(g.) ; Cluileaubrun (g.)'', XXVI, 67. Le 
rocher du Cerisier (g.), 232. Le rocher 
du Moine (g.), 233. 

Bords (les) du Gapeau. Hyères(g.), 
XXVII, 196. La vallée des Angoisses, 
prés Monstiers (g.), 197. 

Bords de la Seine. Études qu'ils of- 
frent au peintre ; rives de la Seine à 
Saint-Julien. prèsdeTroves(g.),XXIX, 
248. 

Bore. Qualités physiques de ce corps 
simple qui en font un analogue du dia- 
mant. XXVI, 222. 

BoRELLi. Ouvrage antique de géomé- 
trie qu'il retrouve, I, W6. 

BORGIIOUI. 

Voy. Cliàleau de Borgliolm. 

BORGVND. 

Voy. Église de Borgund, — Vallée de Boigiind. 

Borne milliaire d'Autun, VII, 31. 

Bornes milliaires chez les Romains. 
Leur distribution sur les roules ; leur 
deslinalion ; le milliaire doré, IX, 336. 

Bornéo. Deseriplion et histoire de 
cette île ; produclions végétales ; ri- 
chesses minérales ; établissements an- 
glais et hollandais à Bornéo, XVI, 90, 
91. Carte de l'ile (g.), 92. 

Borrojiée (Saint Charles). Quelques 
détails sur sa vie ; fac-similé de sa si- 
gnature, II, 72. Mont-de-piété dont il 
rédige les statuts, X, 205. 

BoRROMÉE (Statue colossale de saint 
Charles). Nom de son auteur, II, 72. 

BoRROMÉES (Iles). Leur nombre; 
époque de leur construction sur le lac 
Majeur, II, 72. 
Voy Isola Bella, — Voyage aux îles Boiromées. 

BoREOMiNi , architecte. Sa rivalité 
avec le'Bernin ; époque et circonstance 
de sa mort, XVIII, 298. 

BûRvviL.\wsKi (Joseph), nain célèbre, 
II, 171. 

Bos (Jacques) ou Boob, surnommé 
le Belge, graveur. Époque où il vivait ; 
son estampe : Dame enseignant à lire à 
une jeune lille (g.), XIX. 361. 

Bos DE BÉNAc. Tradition dont il est 
l'objet; ses armes, VI, 56. 

BosciiiMANS. Contrée d'Afrique qu'ils 
habitent ; leurs mœurs et leurs cou- 
tumes !g.), I, 320. 

Bosio. Son enfance; ses premiers 
essais, V, 339. 

Voy. Cirque national, — Louis XIV (statue 
équestre par M. Bosio), — Napoléon (Sta- 
tue de), par M. Bosio, — Quadrige de l'arc 
de triomphe du Carrousel. 

Bosio neveu. Son bas-relief à l'arc 
de triomphe de l'Étoile, III, 34. 

Bosphore. Sa situation ; origine de 
son nom, I, 81. Système de pfcherie 
établi dans le Bosphore ig.), XXIV, 
248. .Vspect du Bosphore (g.), XXV, 
339. 

Bosse (.\braliam), dessinateur et gra- 
veur. Notice sur sa vie ; nature de son 
talent ; ses ouvrages : Repas et service 
de table, l'une de ses compositions, 
IV, 289, 290. Intérieur d'une prison 
au dix-seplieme siècle (g.), XVI, 1.33. 
Livre d'archilectiire dont Bosse dessine 
les planches, XVII, 168. Autres détails 



biographiques sur cet artiste ; les Pré- 
sents de noces (g.), XIX, 223. Le Lé- 
viallian de Hobbes (g.), XX, 133. Ga- 
lerie du Palais au dix-seplipine siècle 
(g.), 337. Appréciation du talent delà 
tille de Bosse, 395. L'Homme fourré 
de malice (g.), XXV, 313. Une Récep- 
tion dans l'ordre de Saint-Michel par 
Henri III (g.), XXX, 313. 

Boston et Whist. Circonstance qui 
lit substituer en France le jeu du bostoii 
à celui du whist, XXVIll, 153. 

Bossu DE Casgaru (le), conte extrait 
des Mille et une Nuits (g,), V, 202. 

Bossu DE SousuK (lo), nouvclle, IX, 
138,146,134. 

BossuET. Dale de sa mort, I. 71. 
.\ quelle occasion il écrivit l'Exposition 
de la foi, 76. Son premier sermon, IV, 
366. Dans quel but il composa le Dis- 
cours sur l'histoire universelle, IX, 
100. De l'homme et du but de son ac- 
tivité, XXII. 202. 
Voy. Pensées. 

Botanique. Avantages qu'il y aurait 
à donner aux végétaux des noms bota- 
niques, XI, 17 t. 
Voy. Jardins botaniques, — Végélauï. 

Botanv-Bav. 
Voii. Colonie pénilenliaire de la Nouvelle- 
Galles. 

BoTii (André), peintre. Le Pauvre 
peintre (g.), IV, 88. 

Bottineau. Sas observations sur les 
effels du mirage, XI, 324. 

Bouc. Si le sang du' bouc amollit le 
diamant ; préjugé des anciens et du 
moyen âge. X, 212. 

Bouc do Cachemire (g.), II, 169. 
Époque incertaine de son introduction 
en Europe, 170. 

Boucaniers. Acceptions diverses de 
ce mot; aventuriers auxquels on l'ap- 
pliqua, VIII, 227. Autres détails sur 
les boucaniers, IX, 309. Fragment d'un 
livTC intitulé : Histoire des arentu- 
riers, etc.; ce qu'on y lit sur les bou- 
caniers; un boucanier eu 1686 (g.), 
XVII, 308 à 310. 

BoucHARDON, sculplcur. Quel fut son 
maitre; ses principaux ouvrages, IV, 
293. 

Voy. Fontaine de la rue de Grenelle, — Gé- 
nie tenant en laisse un monstre marin , — 
Louis XV (Statue de). 

Bouche (la) de '.a Vérité, à Rome. 
Tradition qui se rapporte à cette sciil|)- 
ture antique ; iglise à'iaquelle elle donna 
son nom (g.), XIV, 244. 

Boucher, peintre. Opinion de Wa- 
telet sur cet artiste ; ses œuvres en 
gi'aiid nombre; un vase, par Boucher 
(g.), XXI, 236. 

Boucuer.vt (Louis de), chancelier 
de France. Anagi'ainmc sur son nom ; 
Époque où il succéda à Lctellier, XX, 
319. 

Boucherie (la) ù Paris. Lois et or- 
donnances qui la régissent; marchés 
où les bouchers doivent s'approvi- 
sionner, XXI, 374. 

BouciiRns de la Tournclle. Magis- 
trats, au dernier siècle, à qui on donnait 
ce nom, X, 300. 

Bouches - du - Riione ( Département 
des) Ancienne province compri^e dans 
ses limites, I, 74. 

Bouchons. Leur liibrioation , XX , 
S 



u 



BOUCHOT. - flOUK(iOONE. 



y|8. rrocédés parliculicrs de fabrication 
des bouclions dans le département du 
Tarn, 240. 

Bouchot. Ses peintures à l'église de 
la Madeleine, XII, 314. 

BoiciioTS. Description de ces parcs 
à moules, V, 188. 

Boucles d'orkilles romaines (g.), 
m, 40.5; VI, 164. 

BoucLiEn. Grands capitaines qui ont 
regretté l'abandon de cette arme défen- 
sive, Vlll, 2:J7. 

BoucLiEn d'Acbille. Description don- 
née par Homère; dessin composé d'a- 
près l'Iliade, par M. Qualremére de 
Quincy (g.), I, 17, 104. 
Foi/. Danse candiote. 

BorcLiER de tournoi. 
Voy. Ronclarlie. 

BoicLiER liussitique (g.), XI, 384. 

Bouclier du seizième siècle trouvé 
dans la Loire en 1822. Description de 
cette armure (g.). XXl, 407, 408. 
Autre bouclier du même temps; musée 
qui le possède ; description (g.), XXVI, 
201. 

Bouclier de bois du seizième siècle 
(g.). Son origine présumée; richesse 
de ses sculptures, XXIII, 68. 

Bouddha. Figure colossale de cedieu ; 
pèlerinage dont elle est l'objet, H, 160. 
Époque de la Uifissance de Bouddlia; 
sa mort, "V, 1 91 . La légende de Bouddha ; 
forme sous laquelle on représente sou- 
vent ce dieu (g.); VII, 104. Étymologie 
et signification du nom de Bouddha, 
XVI, 70. Bouddha assis sur le lotus, 
estampe chinoise (g.), 72. Les dix 
mondes de Bouddha (g.l, XVIII, 380. 
Voy. Dent de Bouddha, — Pic d'Adam. 

Bouddhas. Personnages désignés sous 
ce nom dans l'Inde; le dernier des 
Bouddhas, X, 241 . 

Bouddhisme. Contrées où cette reli- 
gion est répandue, V, 191. État du 
bouddhisme en Chine; grand prêtre 
bouddhiste ; principaux préceptes du 
bouddhisme (g.), 192. Nombre des sec- 
tateurs de cette religion, 303. Le boud- 
dhisme réformé par Gautauia-Bouddha, 
X, 241. Analvse de la religion de 
Bouddha, XVI, 70; XVII, 62, 406. Les 
dix mondes de Bouddha (g.), XVIII, 
380. Les sept choses précieuses conve- 
nables pour tout le monde selon cette 
religion, XXII. 96. 
Voy. Temple bouddhique. 

Bouddhistes. Les cent douze signes 
de la beauté corporelle suivant cette 
secte religieuse, XXI, 407. 

Boudins gigantesques à Kœnisberg, 
III, 198. 
. Bouée de sauvetage, I, 187. Bouées 
de diverses sortes (g.), VIII, 227, 228. 

Bouffons. Leurs différentes espèces, 
IX, 143. Bouffons allemands, 144. 
' Bougeard (Alfred). 
Voy. Pensées. 

BouGAiNviLiE (Louis-Antoine de). 
Note biographique sur ce navigateur; 
fac-similé de sa signature, IV, 21 1 . 

Bougie (Influence d'une) allumée sur 
le commerce, anecdote, XXVIII, 27o. 

Bougie, eu Algérie. Situation géo- 
graphique; son nom romain; impor- 
tance de cette ville, III, 3b0. Descrip- 
tion de cette place, 3b1. Vue d'un des 



châteaux de Bougie; histoire de cette 
ville (g.), XV, 345. 

BouGUER. Phénomène météorologi- 
que qu'il observe à l'équateur, I, 342. 

Bouillie d'avoise (la), poésie d'IIe- 
bel (g.), XX, 295. 

Bouillon. 
Foi/. Godefroy de Bouillon. 

Bouilloire ou cafetière de la sultane 
Validé. Description de ce vase (g.), 
XIX, 253. 

Boukuarie (la Petite). Histoire de 
cette contrée; son climat; mœurs et 
costumes de ses habitants (g.), XIII, 
87, 88, 126. 

Boulanger à Cuba (g.), XXV, 389. 

Boulanger (J^ouis), peintre. Le 
Triomphe de Pétrarque, IV. 192. Trois 
amours poétiques (g.), VIII, 105. Ses 
peintures allégoriques et portraits au 
palais du Luxembourg (g. 3), XII, 
204. 

Boulanger (Nicolas-Antoine), poète 
et historien; âge où il mourut, VIII, 
307. 

Boulangers (Histoire des). Comment 
s'est formée en France la corporation 
des Boulangers, XXV, 131. Une bou- 
langerie au dix-huitième siècle (g.), 
133. 

Bouleau (le), chaut populaire de la 
Pologne, XIII, 231 . 

Boulets. Règle pour déterminer le 
nombre de boulets contenus dans une 
pile (g.), X, 347. Vitesse du boulet; 
temps qu'il faudrait à un boulet pour 
parcourir la distance qui sépare le so- 
leil de la terre, XXVI, 142. 

Boulevard de Sébaslopol (g.). Sou- 
venirs sur les rues et quartiers que 
cette grande voie remplace aujourd'hui, 
XXVIII, 308. 

Boulevards de Paris. Leur aspect à 
la fin du dix-huitième siècle; étahlis- 
sements publics qu'on y trouvait alors 
(g.), XI, 233, 234. Une vue des bou- 
levards au dix -huitième siècle (g.), 
XXI, 149. Leur physionomie à cette 
époque comparée à celle de nos jours, 
149. 

Boullongne (les), peintres. Note sur 
la vie et les œuvres de Louis Boullon- 
gne le père, et de ses fils Bon et Louis, 

IV, 394. 

Boulogne-sur-Mer. Noms divers que 
cette ville a poilés sous la domination 
roriiaiuc; tiuelqufs inuls île son histoire, 

V, 268. Delails reclilicalifs et complé- 
mentaires donnés par l'archiviste de 
Boulogne, 327, 328. Accroissement de 
celle ville depuis quelques années; son 
port, XXV, 55. Le casiruin gallo-ro- 
main de Boulogne |g.), XXX, 60. 
Voy. li.iins de Boulogne-sur-Mer, — Béné- 

dicliiin de la nier, — Colonne de Napoliîiin 
;i BiiiiUmne-sur-Mcr, — Mojiument comiué- 
nioratif de la distrihulion des croix d'hon- 
neur , — Phare romain de Boulogue-sur- 
Mer. 

Bouquet (le) de Vau-Huvsum (g.), 
anecdote, XXl, 153. 

Bouquetières. Organisation de ce 
métier dans l'ancien régime, V, 228. 

Bouquetin ou Ibex. Sa conformalion ; 
ses mœurs; chasse du bouquetin, IV. 
183, 184. 

Bourbon (Antoine de), roi de Navarre. 
Son caractère ; sa réponse en apprenant 



que le roi avait permis aux Guise de le 
frapper; date et circonstances de sa 
mort, IV, 347. 

Bourbon (Charles, cardinal de), pre- 
mier du nom. 
Voy. Charles X, cardinal de Bourbon. 

Bourbon (Charles , cardinal de) , se- 
cond du nom. Parti qui voulut le porter 
au Irône; date de sa mort, IV, 267. 

Bourbon (Louis-Auguste de). Comté 
converti en sa faveur en duché-pairie, 
II, 9. 

Bourbon (Louis-Henri, duc de). 
Voy. Coudé (Louis-Henri de Bourbon-). 

Bourbon (Maison de). Son origine, I, 
182. Sa généalogie, lll, 374. Lutte po- 
litique des Bourbon contre les Guise, 
IV, 267. Rôle que le nombre quatorze 
a joué dans l'histoire des Bourhon, VI, 
216, 328. Les origines de la maison de 
Bourbon, XVI, 33. 

BouRBON-CoNDÉ (MaisoH de). 
Voy. Condé ( Maison de Bourbon-). 

Bourbon (Ile) . Époque de sa décou- 
verte; son premier nom; détails géo- 
graphiques et topographiques; histo- 
rique de cette colonie, VIII, 235, 236. 

Bourbon (Sires, puis ducs de). Leurs 
tombeaux à Souvigny (g.|, II, 336. 

Bourbon - l'Abchambault. Histoire 
de cette ville ; son nom latin , ses eaux 
minérales; sa sainte chapelle, I. 182; 
XXXI, .397. 

Bourbonnais. Origine de la réunion 
de cette province à la couronne de 
France; département formé dans ses 
limites, I, 74. 

Bourdeille (Famille de). Quelques 
mots sur cette maison. Le château de 
Bourdeille, lune des quatre baronnies 
du Périgord (g.), XX, 161. 

Bourdon (Sébastien), peintre. Son 
tableau allégorique, /« Sécurité (g.), 

xvn, 1, 2. 

Bourdon ou Bonibus. Observations 
sur cet insecte, VII, 283. 

Bourdon de Notre-Dame de Paris. 
Date de sa fonte; son poids, I, 357. 

Bourgeois (Marin). Quelipies mots 
sur cet artiste; fusil à vent dont il est 
l'inventeur (g.), XVI, 295. 

Bourgeois en France. Histoire de la 
bourgeoisie, II, 304. 

Bourgeois de Paris au dix-huitième 
siècle. Privilèges qui étaient attribués 
à cette qualité, XXVI, 335. 

Bourges. Sou ancien nom ; à quelle 
époque cette ville était la capitale des 
Gaules, I, 269. 
Voy. Cathédrale de Bourges, — Hôtel de ville 

de Bourges. 

Bourgmestres distribuant les mix 
du jeu de l'arc, tableau de Vander- 
Helst (g.), XVI, 249. 

Bourgogne. Origine de sa réunion à 
la France ; départements compris dans 
ses anciennes limiles, I, 74. 
Voy. Vins de Bourgogne. 

Bourgogne (Duc de), père de 
Louis XV. Lieu et date de sa naissance, 
IX. 100. .loie causée par sa naissance; 
maison du jeune prince (g. 4). 101. Age 
où il mourut, 102. 

Bourgogne (Duf de), iwlit-lils de 
Louis XV. Surnom que lui donnait son 
précepteur, V, 7. 



liOUKGLIG.NO.V. - BR.\>DT. 



33 



Bourguignon (le). 
Voy. Courlois (Jacques). 

Bourguignons salés. Origiae de 
ce dictou, II, 32:). 

BouRiATES- Origine decetlepeuplade; 
contrées qu'elle habite: X, 160. 

BOUBRE.VU. 

Voy. Bouteille du bourreau. 

Bourreau de Meliin. Réponse de 
Henri IV à un courtisan qui soUicilait 
la donation des biens conlisqués sur ce 
bourreau, IV, 3bi. 

Bourreau (Quittance d'un) au quin- 
zième siècle. VI, 3i3. 

BouRRiyuiERS égyptiens. Leur cos- 
tume, V, 69. Leur corporation; leurs 
mœurs, VI, 35. Kombre de bourriquieis 
du Caire, d'Alexandrie, 36: chant du 
bourriquier égyptien, 37. 

BouRSAULT, auteur dramatique. Ses 
priniipaux ouvrages: date de sa mort, 
1.271. 

Bourse d'Anvers (g.), VI, 41 . Époque 
de sa construction; description, iî. 

Bourse de Londres. Nom de son fon- 
dateur; incendie du bâtiment primitif 
de la Bourse en 1 666 : sa reconstruc- 
tion: description de la Bourse actuelle 
(g.|, V, 373. 
Voy. Joueurs de bourse. 

Bourse de Palma (la Louja). Époque 
de sa construction ; description du mo- 
nument; son état actuel (g.). V. 9. 

Bourse de Paris. Lieux divers où les 
négociants de Paris se sont réunis pour 
traiter de leurs affaires ; première 
bourse autorisée, III, 286. Durée des 
séances de la bourse, 287. 
Voy Palais de h Bourse. 

Bourse de Saint-Pétersbourg (g.j, 
IV, 69. Architecte français (jui en donna 
les plans ; époque où elle fut ouverte 
au commerce, 71. 

Bourse de Trieste (g.). Époque de 
ta construction : stvle de son architec- 
ture. XXII. 261. 

Bourse de Valenc* (la Lonja). Sa 
description (g.), II. 349. 

Boubsel. Invention que lui doit l'ar- 
chitecture militaire, IX, 238. 

Bourses de commerce. Ancienneté 
de leur origine. III, 2S5. Origine du 
mot bourse, 286. 

BouB valais derrière^ la charrette. 
Exécution d'un jugement rendu par la 
chambre de justice, en 1716 (g.), 
XXVIII, 261. 

Boussole. Ses déviations. I, 282. 
Navigateur qui les observa le premier, 
III, 31o. Historique de linvention de 
cet instrument. 342. Nom que les ma- 
rins lui donnent habituellement; com- 
position de la boussole : g.K VIII, 227. 
Vers français du douzième siècle ou elle 
est décrite ; nom qu on lui donnait alors, 
335. Description de la rose du compas 
(g.),X,342. 

Boussole du géologue (g.). Compo- 
sition de cet instrument; son applica- 
tion aux recherches, XXIV, 304. 

Boussoles terrestres, ou Chars ma- 
gnétiques chinois (g.|. .\ qui l'inven- 
tion en est attribuée, XXII. 88. 

BouTAN, État de l'Asie. Situation. 
VIII, 368. 

B0VTAME.NS. Usage des echarpes chez 



ce peuple; particularités touchant ses 
prières, VIII, 368. 

Bouteille, chanoine de la cathédrale 
d'Évreux au treizième siècle. Fondation 
qu'il fit pour la procession noire qui 
avait lieu en cette ville, XVII, 9. 

Bouteille du bourreau. Description 
de ce châtiment: pierre que les con- 
damnés portaient au cou (g.), II, 378. 

Bouteille des courants. Indications 
utiles pour la science hydrographique 
obtenues par ce moyen, XIV, 124. 

Bouteille (la) enchantée, conte po- 
pulaire irlandais (g.), XI, 133. 

Bouteiller (Jean). Ses travaux de 
sculpture à Notre-Dame de Paris, I, 
357; VII, 16. 

Boutique. Étvinologie de ce mot, 
XII. 258. 

Boutique d'aquaiolo, à Naples (g.), 
VIII, 282. 

Boutique (une) au dix-huitième siècle 
(g.). Physionomie quelle présentait; 
différence entre le marchand d'autrefois 
et celui de nos jours, XXI, 61. 

Boutiolt; de perruquier au dix-hui- 
tième siècle, dessin de Loutherbourg 
(g.), XXVIII, 44. 

Boutique (Intérieur d'une) de perru- 
quier sous Louis XV (g.), XXX, 152. 

Boutiques au Caire. Boutique d'épi- 
cier (g.), X, 69. Disposition des bou- 
tiques; heure où elles se ferment; leurs 
gardiens, 70. 

Boutiques chez les Romains. Com- 
ment elles étaient classées: enseignes; 
enseigne d'un crémier, enseigne d'un 
marchand de vin, trouvées à Pompéi 
(g. 2), IV, 93. 

Boutiques de Paris. Progi'essiou dans 
leur luxe de décoration intérieure et 
extérieure. XII, 42. 

BouTRE (un), bâtiment des habitants 
de la Grande-Comorc (g.), XXHI, 261 . 

EouTS-RiMÉs. Définition de ce jeu 
d'esprit; époque où il fut en grand 
honneur eu France, VI, 310. 

Bouvier (le), constellation, III, 189. 

BOUVINES. 

Voy. Bataille de Bouvines. 

Boi-vREuiL (le) du père Marc, anec- 
dote, XXII. 199. 

Bouvreuil (le) et le Chardonneret, 
apologue de Goethe, XXI, 327. 

BouzABD ( la Famille ) à Dieppe. 
Preuves de dévouement pour les nau- 
fragés; récompenses accordées à ses 
membres: maison Bouzard (g.), III, 
240. 

BovvLEs (Miss). Son portrait par 
Reynolds (g.), XXV, 383. 

Boxeurs. Historique de l'art de boxer 
en Angleterre: exemples de combats 
(g.), VIII, 279. Coupe d'argent donnée 
en présent à un boxeur (g.), 280. 

BoYER, président de la république 
d'Haiti. Sa proclamation lors de son 
avènement au pouvoir, I, 63. Notice 
biographique sur le président Boyer; 
quelques mots sur son administration , 
XXX, 364. 

BoreR ( Médaillon de ) , président 
d'Haiti, par David d'Angers (g.), XXX, 

I 374. 

I Bra, sculpteur. Ses figures allégori- 



ques de l'arc de triomphe de l'Étoile , 
III, 34. Sa statue de Joinville (g.1, IV, 
73. Bas-relie's dont il a décoré la co- 
lonne de Napoléon à Boulogne-sur-Mer, 

IX. 179. 

Brabançons. Bandes qui portèrent 
ce nom; leurs autres dénominations, 

X, 300. 

Bracelets de Diane de Poitiers. Col- 
lection où ils sont conservés (g.), VI. 
99. 

Bracelli , peintre. Sa collection 
nommée Caprices ; deux ligures grotes- 
ques: date de sa mort (g. 2), 111, 28. 

Bracii.mann (Louise), poète. Chris- 
tophe Colomb, ballade, II, 26. Autre 
traduction, XVII, 163. 

Brachvbtocurone. Savant qui pro- 
pose la solution de ce problème géo- 
niélrique; son objet et sa définitiou, 

III, 2. Savants qui en trouvent la solu- 
tion, 3. 

Braconniers. Loi rendue contre eux 
par Guillaume le Conquérant en Angle- 
terre, IV. 68. Loi publiée en France 
par François I"'. V, 71. Acception du 
mot braconnier jusqu'au dix-seplième 
siècle : sa signification aujourd'hui . 
XXVI I, 23. 

Braconnot , chimiste. Acide qu'il 
découvre. Ill, 174. 

Bradley, astronome. Ses décou- 
vertes; sou désintéressement, II. 131. 

Bbadypes ou paresseux. 
Voy. Paresseux. 

Brag.vnce (Maison de). Époque de 
son avènement au troue de Portugal, 

VIII, 58. 

Brahm. Définition de cette divinité 
hindoue, V, 216. 

Brahma. Divinité dont il est l'une des 
trois personnes; ce qui est personnifié 
dans Brahma, V. 216. 

Brah-mane se soutenant en l'air sans 
aucun support apparent (g.) , I, 128. 
Voi/. Jongleurs indiens. 

Br-Vhmane expliquant la loi dans un 
temple de Bénarès (g.), VIII, 1 . 

Brahmanisme. Nombre des sectateurs 
de celle religion, V, 303. Discrédit 
actuel des brahmes, VllI, 2. 

Brahme (le) voyageur, par M. Fer- 
dinand Denis. Proverbes et sentences 
tirés de ce livre, VI, 132. .\nalyse, 

IX. 34. Autres pensées recueillies dans 
ce livre. XXI, 299. 

Braise. Si elle peut produire l'as- 
phyxie. IV. 30. 

Bramante, architecte et peintre. Édi- 
fices dont il a fourni les plans, I, 79 ; 

IV, 27. 

Branca (Giovanni), ingénieur. Ses 
essais sur l'application de la vapeur ; 
pilons mus par ce procédé (g.), XVI, 
234. 

Brancas (Ducs de). Origine de leur 
famille; leurs armoiries; type du Dis- 
trait, fourni par le duc de Brancas à la 
Bruyère (g.l, VI, 25. 

Bbanoellus (l'Admirable) et l'ingé- 
nieuse Mogusius, XXII, 91. 

BR.VNnoiN, peintre. Ca médecin du 
dernier siècle allant visiter ses malades 
(g). V, 344. 

Brandt (Comte Enevold de). Sa mort 
comme complice de Stniensée , 1 .. 95. 



â6 



BRANDT. - BKOSSE. 



BRANDT.»Mptaux qu'il découvre, VII, 
18i. Diiles de sa naissance et de sa 
mort, XXVI, 191. 

Branle-bas de combat. Description 
de cette manœuvre, VIII, 228. Étymo- 
logie du mot branle-bas, X, 156. 

Bhas. Leur structure ; les os du bras, 
leurs noms, XVII, 21 -4. 

Brasikr antique (g.), IV, 276. 

Brauvver (Adrien), peintre. Tableau 
où Craesbeke l'a représenté (g.),I, 
368. Age où mourut ce peintre, VIII , 
307. 

Bravais. Notice sur les pliénomènes 
du mont Blanc; description de l'ombre 
du mont Blanc, XXII, 27i. 

Brave (le| homme, dessins deUetzsch 
(g. 4|, XXI, 284. 

Br.u' (le Pays de). Description géo- 
logi(|ue; produits du sol; marchés im- 
portants de ce pays, XVIII, 10. 

Bréant. Procédés métallurgiques qui 
lui sont dus, IV, loo. Coupes de palla- 
dium qu'il a fait exécuter, 156. 

BRiiciiE (la) au Diable, prés de Poti- 
gnyen Normandie (g.), légende, XXX, 
il. 

Bréda. 

Voy. Église de Bréda, — Prise de Bréda. 

Bréguet , célèbre horloger. Date de 
sa mort, I, 271 . Exactitude de ses pen- 
dules aslroniiiiii(|iii-. Ml, 391. Époque 
et lieu de su ii;ii<sinrc : diversité de ses 
travaux et pfitr iiniiiicMicnts qu'il ap- 
porte dans son art; son portrait (g.), 
XV, 104. 

Bréjie. Situation et description do 
cette ville; quelques mots de son his- 
toire; son gouvernement, VIll, S9, 90. 
Voy. Vin de la Rose. 

Bremer (Frederika). Conseils à une 
jeune tille, XII, 63. Fcte de Noël en 
Suéde et en Norvège, 406. 

Bre.mgarten eu Suisse. Souvenir his- 
torique qui se rattache à la livrée de 
celle ville, V, 294. 

Bre.nne (la). Nature première de ce 
petit pays; travaux entrepris pour l'a- 
mélioration de son sol, XXIX, 367. 

Bresang (Jean), graveur. Son mono- 
gramme (g.), III, 78. 

Brésil. Navigateurs qui y abordent 
les premiers, IV, 7. Mœurs des plan- 
teurs brésiliens, V, 105. Époque de la 
fondation de l'empire du Brésil, VI, 
188. 

Voy. Bahia, — Nègres du Brésil, — Or (Ex- 
traction de 1') au Brésil, — Péons, — Rio- 
Janeiro, — Villa-Rica. 
Brésiliens. Mœurs et habitudes des 
colons; leurs maisons; leurs costumes; 
famille de planteurs allant à l'église 
(g.), V, 105. Danses de sauvages bré- 
siliens (g.), XI, 265. Caractère et mœurs 
des Brésiliens, XV, 184. Anciens dan- 
seurs brésiliens (g.); type d'une an- 
cienne famille du Brésil (g.), XXVII, 
144. 

Brest. Aspect de la rade; descrip- 
tion du port et de ses dépendances; le 
goulet (g.), 111, 369, 370. La ville; 
nature de son commerce, 371. 
Voy. Canal de Nantes à Brfsl. 

Brest, peintre. Son tableau : Missir- 
Charsi, bazar des drogues, à Conslan- 
tinople (g.), XXIX, 285. 

Bretac.xe. Déparlemenis formés do 



l'ancienne Bretagne ; époque de la réu- 
nion du duché de Bretagne à la cou- 
ronne de France, I, 74. Aspect de cette 
contrée. XII, 319. 
Voy. Léonais, — Luttes en Lasse Bretagne, 

— Uetiquaires ou ossuaires en Bretagne. 

Brétignt. 
l'o!/. Traité de Brétigny. 

Bretons. Détails ethnographiques; 
type de race bretonne (g.), III, 208. 
Les Origines bretonnes, par la Tour- 
d'Auvergne, XIV, 134, 153. 

Brelghel (Abraham) dit le Napo- 
litain. Ses œuvres, III, 244. 

Breughel (Jean) dit Breugbel de 
velours. Kaisou de son surnoui; ses ta- 
bleaux au Louvre, III, 244. 

Breughel (Jean-Bap!isle). Lieu de 
sa mort, III, 244. 

Brelghel (Pierre) dit le Jeune, ou 
Breughel d'Enfer. Raison de son der- 
nier surnom, III, 244. Une gravure 
svmbolique par ce peintre (g.), VU, 
.396. 

Breughel dit le Vieux, ou Pierre le 
Drôle, peintre. Lieu de sa naissance; 
lieu et date de sa mort; tableaux de ce 
peintre que possède le Louvre; ses deux 
scènes intitulées : les Gras et les Mai- 
yres (g. 2), III, 244, 245. Imitation 
du tableau du Colporteur (g.), VI, 345. 
Son tableau : la Tempérance; un frag- 
ment de la gravure qu'il en a faite (g.), 
XXIII, 201. 

Brevet (un) de capucins, XXI, 396. 

Brevets d'invention accordés à 
M™" de Mainlenon et à quelques autres 
personnages célèbres du dix-septième 
siècle. XXIV, 87. 

JiRÉviAiRE de Saint-Jac(pies la Bou- 
cherie, à Paris. Exemple d'un usage 
du moyen âge, I, 360. 

Brevvsteb. Jeu d'optique qu'il in- 
vente, VI, 116. 

Brézé {Louis de). 
Voy. Tombeau de Louis de Brézé. 

Brian (Louis), sculpteur. Un Jeune 
faune, statue en marbre (g.), VllI, 108. 

BrianBoirosie, roi d'Irlande. Époque 
où il régnait sur ce pays; eircoiislance 
de sa mort; sa couronne (g.), XIII, 28. 

Brianço.n. Fortifications qui couvrent 
cette ville; pont sur la Durance (g.), 
IV, 232. 

Briare. 
Voy. Canal de Briare. 

Briçonnet (Pierre). Fonctions qu'il 
a occupées sous Louis XI: illustration 
de sa famille, etc., XIX, 119, 120. 

Briço.nnet (Médaille de Pierre) et 
d'Anne Compaiug sa femme (g.), XIX, 
120. 

BRii)GETO\>-iN, capitale de la Barbade. 
Aspect et description de celte ville (g.), 
VIll, 17. 

BnlEN.NE. 

IV/j/. Bataille de Bnenne. 

Brientz. Industrie de celle ville; son 
imporlance commerciale, XI, 263. La 
foire de Brieniz (g.), XVllI, 316. 

BniG ou Brick. Détails du navire; 
voile ((ui lui donne son nom; brig na- 
viguant grand largue (g.), I, 56. Brig 
en panne (g.), 188. Principales ma- 
nœuvres des l)rigs (g.), III, 356. Brig 
marchand courant au plus près (g.), 
VIll, 188. Avant d'un mig marchand 



(g.), 228. Brig de guerre mouillé vu 
par le travers (g.), 229. Cabine d'un 
ijrig marchand (g.), 324. Brig en pau- 
tenne (g.), X, 261. 

Brig-goelette embossé (g.), IX, 
246. 

Brig.anti.n près de couler bas faisant 
des signaux de détresse (g.), IX, 8b. 

Brigantine. Navire auquel cette voile 
a donné son nom, I, 56. Détails sur la 
brigantine; antres noms qu'on lui 
donne, X, 376. 

Brigie des votes, gravure d'Hogartli. 
Explication du sujet (g.), V, 297. 

Briguelle. Ancien type comique ; 
vers composés sur ce personnage (g.), 
Il, 269. 

Brill (Matthieu). Ses fresques au 
Vatican; sa mort prématurée, VIll, 
307. 

Brillant de la reine. Princesse qui 
paraît avoir possédé ce bijou; portraits 
que l'on y voit (g.), VIII, 77. 

Brioché. Son théâtre de marion- 
nettes, III, 62. 

Briot. Ses procédés pour la fabri- 
cation des monnaies, IV, 103. 

Briot (François), sculpteur. Aiguière 
en étain; musée où ce vase est con- 
servé (g.), XX. 212. Portrait de Fran- 
çois Briot (g.), 213. 

Briques. Leur Aibrication chez les 
anciens Égyptiens (g.), V, 283. Anti- 
quité de leur emploi dans les con- 
structions en Orient, VII, 91. 

Brise (Charles). Innovation que lui 
doit l'artillerie, X, 75. 

Bbissac (le Maréchal de). 
Foj/- Enfants jierdus du maréclial de Brissac. 

Britton (Thomas), le charbonnier 
musicien. Notice biographique, XXI, 
403. Son portrait, d'après WooUaslou 
(g.), 404. 

Broglie (Albert de). L'Art, XXVIII, 
278. 

BuoKEX. Détails géographiques sur 
cette montagne; superstitions qui sy 
rattachent, I, 34 i. Panorama que l'on 
découvre du Broken (g.), XIV, 246. 

Broee, village de Hollande. Son as- 
pect, II, 150; VI, 13. 

Bro.ngmart , architecte. Monument 
de Paris dont il donne les plans, 111. 
286. 

BuoNGNiARï (Alexandre), chiinisle. 
Marche qu'il a imprimée à la manufac- 
ture de Sèvres, VII, 90. Notice biogra- 
phique, XVI; 7. 

Broxgmart (Médaille d'Alexandre) , 
par David d'Angers (g.), XVI, 8. 

Bronte (M""' Charlotte). La Piscine, 
consolations, XXV, 326. 

Bronze. Sa composition et ses usages, 
production de ce métal en France, IV, 
324. Analyse du bronze des frères 
Relier, XlV, 2. 

Bronzes. Valeur des bronzes d'orne- 
ment fabriqués annuellemeni à Paris, 
IV, 327. L'art dos bronzes eu France, 

XXVI, 100, 1C7, 307, 386, 387; 

XXVII, 246. 

Brosse (Gabriel) , poi'le auxerrois. 
Vers ([u'il a écrits sur Aunibal Ganter, 
maître de chapelle au dix -septième 
siècle. XXI, 39. 



BROSSES. — BULLES. 



37 



Brosses. Si la forme en a changé 
depuis le seizième siècle, IV, 253. 

Brolette. Ulilité et forme ordinaire 
de ce vciiiciile; une brouette singulière 
(tr.), XIV, 336. Brouette à fourrages, à 
deux roues (g.), XXIII, 360. 

Brouette à voile, en Chine. Sa dis- 
position; son utilité principale (g.), 
XV, 332. 

Broit.htox. 
Voy. Pont suspeiuiu de Broughton. 

Brouill.vrd ( un ) à Paris en 1 S88 , 
XX, 101. 

Broissier. Avantage qu'il remporte 
sur les Aulriuhieus dans le défilé dit les 
l'ourclies-Caudines, II, 134. 

Brown. 
Voi/. Pensées. 

Bbowne ( M"'' Henriette ) , peintre. 
Une femme dtleusis (g.), XXIX, 337. 

Bruant (Libéral). Édifices élevés sur 
ses plans, VI, 34. 

Bricue. Description de cet insecte , 
VI, 58. 

Bruckm.a.n.n (Ernest). Époque de sa 
mort ; relique dont il a publié le des- 
sin (g.), XI, 43. 

Briévs. Date et lien de sa naissance ; 
comédies qu'il a composées avec Pala- 
prat ; date de sa mort, I, 366. 
Voy. Avocat (f) Patelin. 

Bruges. Importance ancienne de cette 
ville; chiffre actuel de sa population; 
physionomie de ses habitants; hospice 
Saiut-Jean ; tableaux précieux qui y sont 
conservés, IV, 174. Le palais du Franc 
(g.|, XXU, 313. Le pont Saint-Jean et 
la tour du Beffroi (g.), XXIII, 177. 
Voi/. Hiille de Bruges, — Chapelle du Saint- 

S.ing. 

Brugiiansia ZippELii. Par qui cette 
fleur a été trouvée; son aspect (s.). I, 
376. 

Bbuuuière, musicien. 
Voy. Cloche (la) des ouvriers, — Piefiain (le) 
des ouvriers. 

Bruguièbes, baron de Sorsum. Sys- 
tème qu'il a suivi pour traduire Shaks- 
pearc; fragment de sa traduction , II , 
190. 

Bhuix (de), publicisle. Lieu et date 
de sa naissance , époque de sa mort ; 
recueils littéraires auxquels il a coopéré, 
XVIII, 176. 
Voy. Pensées. 

Hrulard (les). Noms sous lesquels 
' itlc maison est connue; ses armoiries 
(^•), VI, 44. 

Bri i.oT (Défaite d'un) anglais. Récit 
ducomhatdans lequel périt ce bâtiment 
(ir.), XVII, 185. 

Bnr.NEAu (Antoine). 
Foi/. Journal de Bruiicau. 

Bbuxeii.ut , reine d'.\ustrasie Son 
supplice, I, 22. 

Brunel, ingénieur. 
Voy. Tunnel sous la Tamise. 

BniNELLEscui, architecte. Lieu de sa 
si'pultnre, V, 1 50. Son désintéressement 
en faveur d'ini jeune artiste, XII, 73. 
Son porUait: notice sur sa vie (g.), 
XX, 93. 
Voy. Église de Sainte-Maiie des Fleurs. 

Bri.n.n. Situation et aspect de cette 
ville; industrie ; commerce ; ses établis- 
sements publics , XI , 25. Une vue de 



Briinn et de la forteresse du Spielberg 
(g.), XXII, 213. 

Brunnen. Histoire de cette ville; sa 
situation ; son portsurlelacdesQuatre- 
Cantons (g.|, XIV, 273. 

Bruino (Saint). Ordre religieux dont 
il est le fondateur, I, 227. 

Brunswick (Scène de village dans le). 
Paysans du Brunswick allant à la messe 
(g.), XXIV, 1. 

Brutus (Junius). Sa défaite à la ba- 
taille do Pnilippes; sa mort, I, 319. 
Ses adieux à Porcic au moment de quit- 
ter l'Italie, VII, 173. 

Bruxelles. Sa situation ; son as- 
pect, IV, 171. Caractère distinctif de 
ses habitants, 172. Le Parc (g.), XX, 
193. 
Voii. Commune de Bruxelles,— Église Sainte- 

Gudule, à Bruxelles,— Jardin botanique, 

à Bi'uxelles. 

Buache , savant géographe. Sa mé- 
thode de géographie naturelle, XXVIII, 
390. 

Bubale. Incertitude sur la nature de 
cet animal jusqu'à Buffon ; description 
du bubale, 111,328. 

Bucentaure (le). Débris que les gon- 
doliers de Venise en conservent , V , 
311. Cérémonie dans laquelle figurait 
ce navire (g), VIII, 336. 

BucU/Ui.VN. Note biographique , I , 
287. 

Bûcher d'Ephestion. Description par 
Diodore de Sicile ; dessin par M. Qua- 
tremère de Quincy (g.), XVII, 163, 
166. 

BucuERS pour les apothéoses des em- 
pereurs romains. Description donnée 
par llérodien, XVII, 166. 

BuciiwALDER , ingénieur. Ses obser- 
vations sur le mont Sentis, pendant un 
orage, Xll, 42. 

BucKAREST. Description de cette ville; 
sa population ; induence des idées et 
des coutumes françaises, IX, 194. 

BUCKELD. 

Voy. Benkels. 

BucKLAND , géologue. Obsorvatious 
sur la piste des animaux fossiles , IV , 
286. 

BucKMiNSTER. Fragment sur la véri- 
table pieté, XI, 159. 

BuDE, capitale de la Hongrie. Autre 
nom de coite ville; sa population; ca- 
ractère oriental de ses églises; palais 
du gouvernement; relique qu'on y con- 
serve (u;.), XVUl, 28't. Le bain des 
pauvres'à Bude, XXIV, 207. 
Voy. Université de Bude. 

BuDÉE (Guillaume), helléniste. Juge- 
ment porté sur lui par Érasme et par 
Scaliger; époque de sa mort, V, 367. 
Son opinion sur le livre d'Érasme : les 
Adagia, XXIU, 147. 

Budget. Étyniologie de ce mot, IX, 
140. 

Budget de l'État en France. Ce qui 
le constitue ; commeut il se votait, VI, 
50. 

Budget de la vie. Essai philosophi- 
que et moral, XIV, 33. 

Buiiu. (Jean de). L'homme de cour 
et l'homme de guerre; fragment d'un 
roinau inédit de cet écrivain du quin- 
zième siècle. V, 236. 



BiTEADERO (le), près do la côte du 
Mexique (g.). Jet d'eau naturel; expli- 
calion de ce phénomène, XXVll, 73. 

BuFFiER (le Père). 
Voy. Pensées. 

Buffet du temps de Henri IV, au 
Louvre. Intérêt que ce meuble présente 
au point de vue historique et artistique; 
description (g.), XVIII, 225. 

Buffle. Genre dont il fait partie, I, 
238. Son rôle dans les combats d'ani- 
maux à Java, II, 179. 

Buffle du Cap. Caractère distinctif, 
I, 238. 

Buffle de l'Inde. Son aspect formi- 
dable; sa chasse, I, 34. A quelle époque 
il fut amené en Egypte, eu Grèce et en 
Italie, «38. 

Buffon. Parallèle de Buffon avec 
Daiibenton, H, 127. Jugement porté sur 
Buffon par Geoffroy Saint- Hilaire; 
lieu et date de sa naissance ; fac-similé 
de sa signature, IV, 211. Odes d'Écou- 
chard Lebrun sur Buffon, VII, 158. 
Hypothèse de Buffon sur la formation 
dû s\stème solaire, VllI, 371. Appré- 
ciation du génie de Buflon , IX, 195. 
Sa description de la lavandière et de 
la bergeronnette, XIX, 286. Sa descrip- 
tion du chimpanzé (g.), XXIII, 361. 
Embellissemeuts faits par Buffon au 
château de Montbard devenu sa pro- 
piiété, XXIX, 330. Une lettre de Buf- 
fon à M™" Necker, XXX, 99. 
Voy. Pensées. 

Buisson (le), tableau de Ruysdael. 
Appréciation de cette œuvre (g.), XVI, 
193. 

Buisson (le) ardent, tableau de Le- 
brun. Gravure qui a été faite de cette 
oeuvre (g.), XXHl, 117. 

Buisson (le) à sucre. Se trouve au cap 
de Bonne-Espérance; description des 
fleurs de cet arbuste ; moyen d'en ex- 
traire le sucre, XXIII, 32'7. 

Bulgares. Leur caractère ; leurs 
mœurs ; industrie et religion de ce 
peuple (g.), XI, 18. 

Bulgarie. Situation decelteproviuce; 
ses villes principales; son état actuel, 
XI, 18, 

Bulgnéville. 
Voy. Chêne des partisans. 

Bulimes. Singularité citée sur ces 
coquilles, XXUl, 363. 

BuLLANT (Jean), architecte. Pays où 
il étudia son art, V, 374. Commence- 
ment de sa célébrité, XI, 297. Fonctioa 
à laquelle il fut appelé par Henri II, 
300. Travaux dont il fut chargé au 
Louvre, XII, 155. 
Voy. Château d'Écnuen, — Colonne de Mé- 

dicis, — Palais des Tuileries. 

Bulle d'imprécation de Jean VIII, 
Vil, 402. 

Bulle d'Innocent X contre les pro- 
positions de Jansénius, I, 126. 

Bulle d'or de Charles IV. D'où lui 
vient son nom; préambule de cet acte, 
I, 138. 

Bulle de 1 536. CircoDStance de sa 
promulgation, XIX, 99. 

Bulles de savon. Réflexions morales 
sur le jouet des bulles de savon , VII , 
1. Les'hulles considérées au point de 
vue de la physique, 2, 3. 

Bulles (les) de savon (g.), apologue, 
XXVIU, 4. 



38 



BULLES. - C.yJLNET. 



BcLi-ES (les), 4e savon, tableau de 
Miéris le jeune (fj.), VU, 1. 

Billet, ardiilectc. Son maître; mo- 
nument qu'il éleva à Paris, XV, 326. 

Bi-.NDELKAN (le), (laus l'Hindoustan. 
Aspect de ce pays ; mœurs de ses ha- 
bitants; un paysage du Bundelkan (g.), 
XII, 105. 

BioNABOTTi (Michel- Ange). 
Voij. Michel-Ange. 

Bto.NTALENTi. Pâlals édifié par cet ar- 
chitecte près de Florence, X, 209. 

BlI'HQNIES. 

Vuy. Diipolies. 

BiPRESTE. Monographie de cet in- 
secte. XVII, 294; (g.), i08. 

BiBCKHARDT (Louis), vovageur. Rui- 
nes qu'il découvre, IV, 36'7. 

BlRET. 

Voy. Pensées. 

Bi'REAU des longitudes. Sa création, 
1. 167. 

Bureau des secours à domicile de 
l'assistance publique. Son orsanisation. 
XXIX, 306. 

BuRGER. Ballade célèbre dont il est 
l'auteur, 1.151. L'Empereur et^ l'Abbé, 
ou les Trois questions, IX, 174. 
L'Homme de cœur, chanson populaire, 
XV, 199. Le Chasseur, ballade. XXI, 
303. 

BuBGMAiB (Hans), graveur. Son mo- 
nogramme (g.), III, 78. Lieu et date 
de sa naissance ; ouvrages qu'il a ornés 
d'un giand nombre de gravures, 233. 

BuRGos. Emplacement primitif de 
cette ville et situation actuelle ; arciii- 
tecture distincte; population, V, 217. 
Ancienne splendeur de Burgos; son état 
actuel; ses monuments; ruines d'un 
couvent (g.), VIII, 73. 

BuRKANA (Baron de). Notice sur ce 
voyageur; son album, III, 50. 



BuBKE (Edmond). Époquedesa mort; 
fac-similé de sa signature, IV, 21 1 . 
Voy. Pensées. 

BUBKSVILLE. 

Voy. Puits de naplite près de Burksville. 

BuENET, peintre. Un Orphelin (g.), 
XXI, 209. 

BuBNouF (Eugène). Courte notice 
sur ce savant, XXIX, 103. Son mé- 
daillon, par David d'Angers (g.), 104. 

BUR.NS (Robert). Note biographique; 
ses vers sur une fleur renversée par sa 
charrue. I, 191. Sa ballade de Jean 
Grain-d'Orge, VIII, 47. Bannockburn, 
poésie, 112. Duncan Gray, chanson, 
XXIV, 315. Autres détails biographi- 
qnes sur Burns ; ses œuvres. XXVll, 
345. Humble pétition de l'eau de Bruar 
au noble duc d'Atliol, poésie, 346. Fin 
de la notice sur Burns, 378. 

BUBTOX. 

Voy. Pensées. 

Busards. Caractères distinctifs de 
ces oiseaux ; espèces connues en France, 

VI. 136. 

BrscHETTO , architecte célèbre du 
onzième siècle. École dont il fut le fon- 
dateur. XXVIII. 274. 

BuscHiNG, géographe. Lieu de sa 
naissance ; date et lieu de sa mort ; son 
plus célèbre ouvrage, I. 126. 

Buse (la) apprivoisée du curé de 
Saint- Pierre de Belesnie . anecdote, 
XXVIII. 155. 

Buses. Leur conformation : diverses 
espèces, VI. 136. La buse bondrée (g.); 
ses caractères distinctifs ; contrées 
qu'elle habite, XXX, 232. 

Buss, peintre. Le Peintre de marine, 
XV, 81. 

Bussy, chimiste. Métal qu'il a isolé, 

VII, 184. 

Buste de jeune femme (g.), sculp- 
ture de la renaissance ; musée qui pos- 
sède cette œuvre remarquable, XXV, 
156. 



Buste en terre cuite trouvé, en 1 81 S, 
à Vichv-les-Bains. Explication de cet 
objet d'art proposée par M. Tudot (g.), 
XXVI, 376. 

Butler (Joseph). 
Voy. Pensées. 

Butler (Sarouel). Poème comique 
qu'il a composé ; quelques mots sur 
Butler, XVI, 57. 

Buttal (Master), ou le leuue garçon 
bleu, peinture de Gainsborough (g.). 
Célébrité de ce portrait : son possesseur 
actuel. XXV, 233. 

Buveurs (Scène de), peinture trouvée 
à Pompéi (g.), IV, 100. 

Buxton (Jedediah). Aptitude extraor- 
dinaire qu'il avait pour la numération, 
V, 238. Son aptitude pour le calcul de 
tète ; époque de sa naissance et celle 
de sa mort, XXIV, 192. 

BïRON- (Lord). Invocation au Par- 
nasse. I, 353. LePrisonnier de Chillon, 
poème: visite de Byron au château de 
Chillon, III, 73. Slropiie sur la statue 
antique du Gladiateur mourant, 3.59. 
Épitaphe d'une année, IV, 406. Frag- 
ments sur Lisbonne, V, 348; sur Ma- 
zeppa, 369 ; sur les Albanais, VI, 128; 
sur le château de Chillon. 161 . Couvent 
à Athènes où demeurait lord Byron (g.), 
VU, 352. Époque et âge où mourut lord 
Byron, VIII, 307. lettre écrite à lord 
Byron par un Anglais qui venait de 
perdre sa femme, IX, 147. Sa réponse 
à un critique qui disait que l'on ne pou- 
vait être rôti et noyé tout à la fois, XV, 
95. Son fragment sûr Prométhée, XVIII, 
286. Ses impressions à la vue de la 
chute du Staubbach. XXI, 354. 

Bv/.ANCE. Par qui cette ville fut fon- 
dée; empereur romain qui y transporta 
le siège de l'empire ef lui donna son 
nom, I, 81. 
Voy. Constantinople. 

Bvzantine (la). Époque à laquelle 
fut publiée cette collection historique, 
XVII, 103. 



Caaba. 

Voy. Kéabé. 

Cab. Forme de ce véhicule d'impor- 
tation anglaise (g.), XVIII, 404. 

Cabanel, peintre. Son tableau : la 
Veuve ilu madré de chapelle (g.), XXVII , 
229. 

Cabanis. 
Voy. Pensées. 

Cabaret de Ramponneau, ancienne 
estampe (g.), IX, 233. 

Cabaret (le) Renard, dans le jardin 
des Tuileries. Événements dont il fut 
le thé;itre ; jardin du cabaret Renard 
(g.), XX, 93. 

Cababkts. Ordonnance du seizième 
siècle qui en défend l'entrée sous peine 
d'amende et de prison, III, 228. Autre 
édit du même temps sur les ivrognes, 
312. Bien qu'on outiendrait de la ré- 
forme des cabarets, .\l, 387. 

Cabarets (Roulette des) pour payer 
l'éciit; nsage ancien de ce jeu, lit, i)7. 

Cabasson, dessinateur. La gargouille 
de Rouen et lo privilège de saint Ro- 
main (g.), XXlll, 273. 



Cabinet (le) de M. de Blainville, 
sanctuaire impénétrable, XXll, 131. 

Cabinet (le) de Cicéron. Soins qu'il 
mit à le former, XIII, 99. 

Cabinet (le) de M. de Scudéri. Objet 
de ce livre et but de son auteur; gra- 
vure frontispice de cet ouvrage (g.), 
XXIV, 275. 

Cabinet de Verres. Richesses qu'il 
renfermait; nomenclature des objets les 
plus curieux, XVII, 7, 8. 

Cabinet des cartes et plans à la Bi- 
bliothèque impériale. Époque de sa 
création ; énuuiération de ses collec- 
tions, IX, 290, 291. Visite au dépôt 
des cartes, XXV, 15. Énuméralion des 
richesses de cette collection, 16, 135, 
380. 

Cabinet des estampes à la Biblio- 
thèque impériale de Paris. Époque où 
il fut créé, 1, 239. Nombre des estampes 
d;uis l'origine et actuelleinent, IX. 143. 
Collection dont il a été formé; la nou- 
velle galerie des estampes (g.), XXIU, 
297. 

Cabinet d'histoire naturelle . à 



Bruxelles. Curiosités qu'il renferme, 
IV, 171. 

Cabinet d'histoire naturelle de l'Aca- 
démie ries sciences , à Saint-Péters- 
bourg. Époque de sa fondation ; collec- 
tions qui en ont formé le premier fonds; 
ses priih ipales richesses (g. 2), XVI, 
325, 326. 

Cabin'et des médailles, pierres gra- 
vées et autres monuments antiques, à 
la Bibliothèque impériale rie Paris. A 
quelle époque remonte sa création ; son 
histoire; vols qu'on y a commis, H, 
29, 30. Diptyques et triptyques qu'il 
possède, V, 4Ù8. Médaille du roi René 
et de Jeanne Laval , sa seconde femme 
( g.), XXI, 208. Camées ( g. 7 1, XX VIII, 
70. Une sardoine gravée (g.), 123. La 
salle du cabinet des médailles (g.), 
XXIX, 349. 

l'ov. Bijoux anliqnps, — Br.if ciels de Diane 
de Poitiers, — Cachet de Michel-.\nfc, — 
C;iniée de la sainte (Chapelle , — Coupe de 
Ptoléniée, — Personnages gaulois ( Sta- 
tuclles de ). 

Cabinet (un) d'histoire naturelle, 
composition et dessin par Tony Johan- 
not(s.), XXI, 81. 



CABOCHIENS. - CALAIS. 



39 



CABOcniExs. Note historique sur celle 
faction ; origine do son nom, X, 333. 

Cabocles, ou Indiens catholiques du 
Brésil : industries qu'ils exercent ; leur 
adresse comme archers (g.), XII, 72. 

Cabot (Jean et Sébastien). Leurs 
voyages ; commission de navigation 
donnée à Jean par Henri VII, I, "299. 

Caboil. Histoire de cette ville : son 
occupation par les Anclais ; insurrec- 
tion de 18SI, XI, 83. " 

C\BRAL (Alvarez). Contrée iiu'il dé- 
couvre en Amérique, IV, 7. 

Cabbeba (lie de). Sa situation, cé- 
lébrité de cette ile dans notre histoire 
contemporaine, XVllI. 341. 

CABEtioLF.s (les) du pantin, jouet d'en- 
fants. Définition de son mécanisme 
(g. 2V XVI, 19, 20. 

Cacao, semence du cacaoyer. Ali- 
ment dont il est le principe; fruit qui 
le renferme (g.), 11. 108. 

Cacao fausse monnaie. Contrée où 
cette amande reçut une valeur moné- 
taire; sa contrefaçon, XXIII. 359. 

Cacaoveb. De quel pays il est origi- 
naire; son classement botanique : nom 
que lui a donné Linné ; feuilles, (leurs, 
fruits (g. 2), II, 108. Sa végétation. 
109. 

Cacatoès. Famille dont ces oiseaux 
font partie: leurs caractères dislinctifs; 
diverses espèces de cacatoès (g. 2), II. 
i02, 403. 

Cacailt ■(François). Notice biogra- 
phique; son portrait: collections artis- 
tiques qu'il forma; comment elles de- 
vinrent le premier fonds du Musée de 
Nantes (g.), X, 228. 

Cachalot. Caractère distinclif; sub- 
stance que l'on en retire, 1, 403. 

Cachemibe (Royaume, puis province 
de). Singulier mode de culture pratiqué 
par les Cachemiriens, III, 316. Des- 
cription de la vallée qui constitue ce 
pays, IV, 231. Histoire de Cachemire, 
iHî. .Autres détails sur la vallée de Ca- 
chemire et sur ses habitants, X, 269. 
Jardins flottants de la vallée de Cache- 
» mire, XllI, 4. 

C\cnEMiRE (Ville de). Sa situation 
topographique: climat; population. IV. 
251. .\utres détails, X, 271. 

CACHEMIRES. Antiquité des cbàles 
portant ce nom : description que fait 
Aristote d'un cachemire destiné à Al- 
cisthène de Sybaris, XI, 21 1. 

C\cnE.MiRES français. Créateur de 
cette industrie, II, 170. 

Cachemires des Indes. Époque où 
l'usage en commença en France, 11, 
■169. Détails sur leur fabrication dans 
la vallée de Cachemire, X, 270. 

Cachet de Childéric (g.). Empreinte 
trouvée récemment de ce cachet, XXV, 
392. 

CvcHET de Michel-.\nge. Description 
de cette pierre gravée ; opinions di- 
verses sur le sujet qui s'y trouve in- 
laillé et sur l'auteur de celte œuvre; 
dimension réelle et amplifiée de ce ca- 
chet (g. 2), XI, 135. Collection dont il 
fait partie, 136. 

Cachets de Pierre le Grand. Deux 
types (g.), XXX, 213. 

Cachets des premiers chrétiens. Sym- 
boles que l'on y gravait, VIII, 220. 



Cachots (les) du Spielberg. Détails 
sur cette prison, par M. Remade, Fran- 
çais, chargé d'une mission uflicielle, 
XXII, 211 à 213. 

Cachou. Composition débitée sous ce 
nom en Europe, IV, 42. 

Cacolets de l'armée française en 
Algérie (g.), X, 232. 

Cad.vjiosto, voyageur du quinzième 
siècle. Conquête commerciale qu'il fit 
dans l'une de ses excursions sur la côte 
d'Afrique. XXVllI, 273. 

Cadavres donnés en gage chez les 
Égyptiens anciens, 1, 11. 

Cadeaux de noces au dix-septième 
siècle. Description de ces bijoux ; à qui 
ils furent destinés (g. 2), XI, 392. 

Cadexas arabe. Son mécanisme (g.), 
XIX, 252. 

Cadenas à combinaisons. Description 
de leurs diverses parties (g.), XVI, 192. 

Cadésie. 
Voy. Bataille de Cadésie. 

Cadillac (Gironde). Situation de cette 
ville : époque de sa fondation ; son châ- 
teau, XVlll, 101. Fortifications de cette 
ville au quatorzième siècle; la porte de 
la mer (g.). XXX. 113. 

Cadix. Époque de sa fondation ; son 
ancien nom, IV, 46. Description de 
cette ville (g.). Vil, 353. 

Cadmium. Savants à qui on en doit la 
découverte, VU, 184. 

Cadran maritime à réflecteur. 
Voy. Sextant à réflesiou. 

Cadran solaire. .Manière de tracer un 
cadran solaire autour d'une boussole, 
XVI, 383. Le Cadran solaire, XIX. 287. 
Cadran portatif des Pyrénées, ou montre 
solaire (g.), XXV, 63. Le gnomon de 
l'église Saint-Sulpice, XXVI, 87. 

Cadrans , coquillages. Leur forme : 

diverses espèces: cadran strié (g.), II. 

173, 174. 
Caen. Détails sur cette \ille; son 

Université au moyen âge (g.), V, 377. 

Une maison de (!;aen (g.), VIII, 302. 

Cour de la Bourse, à Caen (g.), XXIX, 

9. 

Ko!/..\bba>c aux Daines, — .\bbaye aux Hom- 
mes, — Église Saint-Pierre, à Caen. 

Café. Pays dont il est originaire: 
snn introduction en Europe et particu- 
lièrement en France, 11. 138. Commerce 
du café ; essais tentés pour suppléer au 
café. 159. Introduction du café à Con- 
stantinople, XX, 182. 

Café Lloyd, à Londres, V, 373. 

Café Pedrocchi, à Padoue, IX, 170. 

Café turc à l'ile de Rhodes, tableau 
de M. Aivasovsky (g.), XXV, 365. 

Café (un) au dix-huitième siècle, 
dessin de Loutherbourg (g.), XXVIII, 
44. 

Cafés à Paris. Premiers établisse- 
ments de ce genre, II, 138. Nombre de 
cafés à Paris sous Louis XV ; leur nom- 
bre en 1833, 139. 

Cafés à Vienne en Autriche. Cir- 
constance qui motiva la fondation du 
premier café à Vienne, IV, 5t. 

Caffa. 
Voy. Théodosie. 

Caffarelli (Statue du général). Pa- 
lais qu'elle décore, U, 98. 



Caffieu, ou Couffié , coiffure orien- 
tale (g. 2), IX, 1. 

Cafier. Pays dont il est originaire ; 
aspect de cet arbrisseau, II, 158. In- 
troduction du cafier aux Antilles, 139. 

Cafrebie. Situation de cette contrée, 
VI. 192. 

Cafbes. Signification de leur nom ; 
leurs nniHus et usages (g. 2), VI, 192. 
Émigration d'une famille cafre (g.), 236. 
Une femme cafre, XXI, 344. Industrie 
luétalluraique chez les Cafres, XXII, 
339. 

Cages de fer chez les Chinois et les 
Japonais, IX, 372. 

Cages de fer sous Louis XI. Princi- 
paux personnages qui y furent renfer- 
més: description (g.), IX, 371. 

Cagliostro. Procès célèbre dans le- 
quel il fut impliqué; fête où il'pi'éten- 
dait s'être trouvé avec Jésus- Christ, 

IX, 80. 

Cahier d'écriture de Louis XIV en- 
fant. XXX, 291. 

Cahorsins , usuriers au treizième 
siècle en France. Origine de leur nom, 

X, 3.33. 

Caidjis (les), bateliers à Constanti- 
nople, IX, 31; (g.), 167. 

Cailles, 
Voy. Combats d'animaux à Java, — Combats 

de coqs et de cailles. 

Caillié (René), voyageur. Sa des- 
cription de Tombouctoii, XXIV, 132. 

Caillouette. Ses travaux de sculp- 
ture à l'arc de triomphe de l'Étoile, 
111, 34. Lieu et date de sa naissance; 
bas-relief qu'il e.\.écnte au Louvre. IX, 
106. 

CAaLV (Jacques de). 
Voy. Aceilly (ChevaUerd'). 

Cain après la mort d'Abel. Extrait 
de la Genèse ; groupe que ce récit a 
inspiré à M. Etex |g.), I, il 7. 

Caique, embarcation turque, VIII, 
324. Autres détails, IX, 31; (g.), 32. 

Caire. Révolte au Caire pendant la 
domination française, I, 319. Écoles 
primaires, V, 7. Rues; quartiers; mai- 
sons, etc., 70. Nom arabe du Caire, 
XVI . 163. Nombre de quartiers qui 
parlaïicnt la ville ; une rue du Caire (g.), 
XXIÙ. 263. 

Vol/. Boutique au Caire , — Cérémonie du 
Do'seh au Caire, — Fête de Mahomet au 
Caire, — Hôpital des chats au Caire, — Né- 
cropoles du Caire. 

Caisse de retraites et pensions via- 
gères pour la vieillesse. But de cette 
institution, XIX, 307. 

Caisses (Des) d'épargne eu France. 
Époque de la fondation de la Caisse 
d'épargne à Paris ; exemple bientôt 
suivi par plusieurs grandes villes ; dé- 
tails statistiques sur les caisses d'épar- 
gne en 1836, XXVII, 202. 

Caissons suspendus. Leur usage dans 
notre armée d'Afrique, X, 252. Autre 
caisson léger suspendu à l'usage des 
transports militaires (g.), XI, 406. 

Calabre. 

Voy. Tremblement de terre en Calabre. 

Calais. Genre de pècbc que les Ca- 
laisiens prétendent avoir pratiqué les 
premiers, I, 386. Vue de Calais; son 
importance comme place de guerre; 



iO 



CALAMATTA. - CAMÉES. 



siège de Calais ; quelques mots de son 
histoire (g.)- 1^'. ■'*"•'', 4^6. 

Calamatta, graveur. 
Voy. Masque de Napoléon. 

Calas (Jean)'. Cause de sa condam- 
nation; sa mort; sa réhabilitation, I, 
38. 

Calathava. 
Voij. OiiliT (le Calalrava. 

Calcau (Jean de). École à laquelle 
appartenait ce peintre, un portrait peint 
par le maître (g.), XXVIII. ^1'. 

(^.^LCirM. Chimiste qui iiiili([iu' c-e 
molal, VII, 184. 

Calcul des fondions, ouvrage de 
Lagrange. Récompense nationale dé- 
cernoe à l'auteur, III, 155. 

Calcul avec des jetons. Ancienneté 
de cet usage; exemples de nombres 
écrits avec des jetons; anciens jetons 
à compter (g.), XVI, 368. 

Calcul sur les doigts et par les mains. 
Religieux a qui on doit le premier tra- 
vail mélhoilique à ce sujet ;-nojnl)res 
figurés (g.), XVI, 228. 

CalcCtta. État des dernières classes 
de la population dans cette ville, V, 
279. Fondation de Calcutta; insalubrité 
du climat. VII, 276. Monuments; po- 
pulation, langage, etc., 277. 
Voij École clirélienne de jeunes fdles à Cal- 
cutta, — Trou noir (le). 

Caldara (Polydore) de Caravage. 
Supériorité de ce' peiulre dans l'art dé- 
coratif appliqué à l'architecture ; un 
vase de Polydore de Caravage | g. ) , 
XXX, 77. 

Cale. Partie d'un navire qui porte ce 
non» ; le supplice de la cale, VIII, 323. 

Cale.mbours. Définition qu'en donne 
Delille ; première célébrité de France 
en ÉC genre ; nom donné à ces jeux de 
mots au dix-septième siècle ; railleries 
de Rabelais à propos des calembours 
du blason , IX , 23. Calembour de Na- 
poléon, 24. 

Calendes de janvier chez les Ro- 
mains. Divinité à laquelle elles étaient 
consacrées, I, 414. 

Calendrier. 
Voy. Almanacli, — Année. 

CvLENDniEii anglo-saxon du onzième 
siècle. Les douze mois, illustrations et 
si^inilication de chaque dessin (g. 12), 
XV, 387 à 390. 

Calendrier de Bussy. Livre curieux 
parles peintures qu'if renferme ; son 
propriétaire actuel est inconnu, IV, 230. 

CALKNDRfER CM bois. ÉpoqUC OÙ IcS 

cabiidiicrs eu bois ont cte en usage; 
leur forme habituelle (g.), XVIII, 48. 

Calendrier de Flore, pour le climat 
de Paris, .'^ur quel principe il est établi ; 
savant (pii l'a iiiiaijiué. 1, 363. 

Cu.KNDuiKii uaslroniunique de Gri- 
niod de la Itevniere. lixtrait de ce livre, 
XIX, 7. 

Calendrier grégorien. A quelle épo- 
que il fut institué; son admission pres- 
que générale dans les pays catholiques, 
V, 37.J. 

Calendrier historique, ou Éphémé- 
rides. Février, 1, 6, 1.-3, 22. .Mars, 22, 
31, 32, 38, 16, 5:;, 62. .\vril, 63. 71, 
78, 86, iCi, Mai, 95, 103. Ml. lit), 
126. Juin, 142, loi, 159, 167, I7i. 
Juillet, 175, 183, 191, 199, 207. Août, 



208, 223, 231, 238, 247, 253. Septem- 
bre, 262, 271, 279, 287. Octobre, 302, 
310. 319, 327. Novembre, 343, 350, 
366, 375. Décembre, 383, 391 , 399, 406. 

Calendrier Julien. Origine de son 
nom; pape qui le réforma. Pays où il 
est encore en usage, V, 373. 

Calendrier de la mansarde, par 
M. Emile Souvestre, XVII, 2, 36. 74, 
102,126.133,130,158, 194, 206, 229, 
233, 245, 266, 277, 285, 326, 330, 354, 
365, .378, 398. 

Calendrier romain. Calendrier trouvé 
àPonipei(g.), V, 197. 
Voy. Année romaine. 

Calendrier des saisons. Extraits du 
journal d'un maître d'école, XI, 18, 29, 
62, 93, 166, 238, 270, 309. 

Calesso de Naples. 
Voy. Voitures à Naples. 

C\LESso (un). Scène italienne (g.), 
tableau de Van-Muyden, XXVII, 109. 

Calibar, célèbre rastreador à la Nou- 
velle-Grenade, XV, 140. 

Calice. 
Voy. Ciboire. 

Calice (le), gravure de llollar, d'a- 
près la composition d'Andréa Manlenio 
(g.), XIX, 325. 

Calicut. Navigateur qui y aborde le 
premier, IV, 7. Établissement que la 
France y possède, VII, 143, 144. 

Californie. Détails géographiques et 
historiques sur cette contrée, 111, 307. 
Notice sur la Californie; carie de ce 
pays (g.), XVII, 291, 292, 321. Sables 
aurifères de la Californie, XVIIl, 109. 
Arbres géants en Californie, XXVI, 359. 
Voy. Nouvelle-Cabfornie, — Santa-Clara. 

Galigorant. Être fanlasiique de l'A- 
riosle (g.), XX, 104. 

Caligula. Tour qu'il joua au public 
dans un amphilhéatre, III, 353. Son 
avènement à l'empire, VI, 12. Son sé- 
jour dans la Gaule, VII. 13. Son che- 
val, Vlli, 59. Mort de Caligula, IX, 22. 
Monument qu'il Ht élever à Boulogne- 
sur-Mer, en mémoire d'un facile triom- 
phe qu'il y obtint (g.), XV, 332. 

CalixteIII. Flolte dont ce pape con- 
fie le commandement à Jacques Cœur, 
I, 109. 

Callacaud (Inde anglaise). Quelques 
détails sur cette ville (g.); le cap Co- 
niorin, XXVI, 373. 

Calliano. Prise de ce village et du 
château qui le domine par l'armée fran- 
çaise en 1796; vue du village de Cal- 
liano. aquarelle deBagetli (g.). XXVII, 
300. 

Callicrate. Temple dont on lui con- 
fie la conslruction, 1, 28. 

Callot (Jacques). Sa vie et ses œu- 
vres; la Paresse, un (iucux, Franca- 
Trippa et Frilelliiio. ses ciimpositions 
(g. 4), I, 92, 93.LesBoliémieus(g. 2), 
IV, 188. Anecdote de l'eiil'aucc de Cal- 
lot, 190. Époque de sa mort, XVII, 87. 
Ses compositions sur le siège de la Ro- 
chelle (g. 0), XVIIl, 257, à 264. La 
foiidalion de Livourne paf Ferdinand 1" 
(g.), XXII, 173. 

Calme (le) cliampèlre . par Claude 
Lorrain (g.). XXI, 121. 

Calomniatrices. Cliàliinent singulier 
qu'on leur inlliaeait jadis en plusieurs 
pays (g.), II, 378. 



Calomnie, quatrain de Pibrac, V, 

208. 

Calon.ne (de). Notice biographique, 
IV, 201. Son portrait physi(|uéel moral; 
industrie qu'il introduisit en France; un 
mot deCalonneàilarie-Aiitoinetlc, 202. 

Calonne (Gilles). Traité qu'il rédige 
pour Philippe le Bel, son élevé, VII. 1 07. 

Calorifères. Appareil dont ils se 
composent, IV, 31. 

Calou, liqueur indienne, VIII, 232. 

Calvados (Département du). An- 
cienne province dont son territoire Hii- 
sait parlie, I, 74. 

Calvaihe (le). Une vue de ce saint 
lieu (g.), XVII, 133. 

Calvart (Denis), peintre célèbre 
dont il fut le premier maître, III. 282. 

Calvi (Corse). Forlificalions nalii- 
relles de celte ville, sièges qu'elle eut 
à soutenir, XIX, 131. 

Calvin. Date de sa mort, 1, 1 26 ; théo- 
logien dont il cause le supplice, 327. 

Calvinisme. 
Voy. Protestantisme. 

("amail (Sur l'usage du) dans l'église 
de Chartres; schisme produit parmi les 
chanoines du cbapitie en raison des 
décisions contradictoires des conciles 
sur l'usage du camail, XXIV, 33. 

Camarade (le Bon), chanson par 
Ubland, III, 202. 

Camaret (Finistère). Pierres celti- 
ques que l'on trouve dans le.s environs 
de ce bourg (g.), XXVIII, 243. 

Camargo (Mademoiselle de). Quel- 
ques mots sur sa famille; appréciation 
de son talent; vers de Voltaire en son 
honneur. H, 214. 

Cam.\rgue (la). Siliiation géographi- 
que et topograpbique de celle contrée; 
sa superficie; nature de son sol, XXI, 

228. 

Ca.mboge. Détails sur ce royaume, 
tirés d'une relation chinoise du trei- 
zième siècle, V, 402. 

Cambrai. Épisode de son histoire, 
VI, 51. 
Voy. Ligue de Cambrai. 

Cambriche ou Cbambige. Courte no- 
tice sur cet arcbitecte du quinzième 
siècle: édifices auxipii'ls il a travaille, 
XXIV. 339 

CA.MBRIDr.E. 

Foj. Chapelle du eolléi;e du Uoi i\ Cambridge, 
— Université de Cambridge. 

Camée eu agate onvx à deux couleurs 
(g.), XXII, 204. 

Camée (un) du Musée des médailles 
et des antiques, à Vienne (g.), .\uleur 
de ce travail précieux : personnage qu'il 
représente. XXX. 120. 

Camée de la sainte (^.bapelle. Sujet 
qu'il représente; vol de cet objet pré- 
cieux; collection dont il fait parlie, 
l\, 30. Souverain qui ie donna à la 
sainte Chapelle, 1 22. .\ncieiines erreurs 
au sujet de ce camée, III. 341. 

Camée de Vienne eu ..Vulricbc (g.), 
VI, 329. Description deVelle sardonix 
(g.), XII, 237. 

Camées en coquilles. Origine et dé- 
tails techniques sur l'art de les sraver. 
VI, 100. 
Voy. Bracelets de Diane de Poitieif , — Co- 

ijuille de ptMerin scidptée. 



CAMÉLÉON. - CANDALE. 



H 



Caméléon. Analogies et dissemblan- 
ces eutre le caméléon et l'iguane, I, 
lia. Description de cet animal (g.), 
XIII, bo. Ses changements de conteur, 
XXVI, 302. Caméléon dessiné d'après 
nature, à Montpellier, par M. Charles 
Noile (g.), 304. 

Caméléopard. Animal que les anciens 
désignaient sous ce nom, YI, 1 47. 

Cameline. Sa végétalion liàlivc : huile 
de cameline, VI, 383. 

Camelo on Camelio (Victor). 
\'oij. Médailles (Fausses) aiiliqucs. 

Camisauds. Religionnaires designés 
sons ce nom; leur insurrection, leur 
soumission, X, 335, 336. 

Camoens. Notice biographique, V, 
294, "29S. 
Voij. Giolte de Camoens , — Lusiadc. 

Camp (un) d'Arabes nomades dans 
la M^rmorique. Description tirée d'un 
voyage de Pacho, XXI, 140. 

Camp du Drap d'or. Détails sur l'en- 
trevue qui porte ce nom dans l'histoire, 
I, 143: X, 33G. 

Camp du Drap d'or (Entrevue du). 
Bas-relief de l'hiitel de Bourgtheroulde, 
à Rouen (g.), X, 336. 

Camp.\gne de IS09. Principaux fails 
d'armes; traité qui la suivit, I, 311. 
Ouverture de la campagne, VI, 403. 

Campaoxe de 1814. 
Toi/. Ephéraéiides des événements militaires 

de 18U. 

Campagne de Rome, 
l'oy. Maremmes. 

Campagne de Russie , tableau de 
Charlet (g.), .IV, 116. 

CAMP.xcNEsdItalie, 1796-1800. Quel- 
ques épisodes de celte époqne belli- 
queuse, XXVII, 297 à 304, 377. 

Campagnol. Caractères distinctifs de 
cet animal; diverses espèces; le cam- 
pagnol ordinaire, ses mœurs; le cam- 
pagnol des prés, ses mœurs (g.), VI, 
167, 168. Le campagnol des neiges; 
contrées qu'il habite; particularités cu- 
rieuses sur cet animal (g.), XI, 16. 

Campan. 
Voij. Vallée de Campan. 

Campanella. Ses doctrines philoso- 
phiques et politiques; ses écrits; ana- 
lyse de sa Cité du soleil, VI, 46. Moyen 
indiqué par Campanella de lire dans la 
pensée d'anlrui, XXX, 231. 

Campanile deSainle-MariedesFleurs, 
à Florence. Nom de l'architecte; style 
de l'ar<liitecture, V, 130. Autres détails 
(g.), XII, 216. 

Campbell (Thomas). Son poëme tes 
Plaisirs de l'espérance; fragment, XX, 
338. 

Campbell (Portrait de lady), par AI- 
lan Ramsay (g.). XXX, 105. 

C.xMPiiRE. De quel arbre on l'extrait; 
ses dissolvants; quelles sont les plantes 
indigènes qui en contiennent, I, 400. 
Sa dassilication parmi les poisons, IV, 
291. Reproduction du camphre avec 
l'essence de térébenihinc, XXVII, 239. 

Camphrier. 
Voy. Laurier. 

Campillo. Apologue : le Sinqe et l'Es- 
clnre, XIII, 78. 

Campo-Fobmio. 
Voij. Traité de CanipnFormio. 



Cvmpo-Vaccixo (Vue du), tableau de 
Claude Lorrain (g.), XVI, 281. 

Campo-Vaccino (le), à Rome. Une 
journée passée à visiter ce lieu célèbre; 
le Campo-Vaccino aujourd'hui (g.), 
XXIX, 252. 

Campos ou Anies. Mœurs et habi- 
tudes de ces naturels américains (g.), 
XIX, 382, 384. 

C.oipos du Brésil. Plaines auxquelles 
on a donné ce nom ; incendie d'un 
campos (g.), XXVIII, 196. 

Camps romains. Leur emplacement 
ordinaire; leur construction, VII, 51. 

Camps (les Deux). Un camp français 
au dix-huitième siècle (g.), XXII, 28. 
Un camp français au dix-neuvième siè- 
cle (g.), 29. 

Camus. Archives dont il fut le direc- 
teur ; sa mission auprès du général Du- 
monriez ; conséquence qu'elle eut pour 
lui, II, 94. 

Camis (Jean-Pierre), évéquede Bel- 
ley. Place qu'il tint dans la littérature 
du dix-septième siècle; quelques-uns de 
ses bons mots ; ses romans et nouvelles ; 
but dans lequel il les écrivit, XII, 142. 

Canaan (Langage de). Locution ainsi 
nommée à la cour de Catherine de Mé- 
dicis, XV, 162. 

Canada. Époque de sa découverte par 
des pécheurs français, VI, 193. Nations 
européennes qui l'ont possédé succes- 
sivement; son état actuel, 194. Traité 
qui l'enleva à la France, Vil, 227. 
Mœurs et habitudes des pionniers au 
Canada (g.), XII, 97. 
Vou. (Juéliec, — Saint-Clair (Rivière), — 
Tremblement de terre au Canada, — Voya- 
geurs au Canada. 

Canada (Naturels du). Berceau ca- 
nadien (g.), IV, 48. 

Canal d'Aire à la Bassée. Époque où 
il fut livré à la circulation. Vil, 347. 

Canal d'Alexandrie en Egypte. Com- 
munication qu'il établit; soii étendue, 
VIII, 406. 

Canal d'Aragon. Époque à laquelle 
il a été commencé; sa destination pre- 
mière; son parcours; palais-emharca- 
déredu canal d'Aragon (g.), XXI, 65. 

Canal des Ardennes. Époque de son 
achèvement, VU, 347. 

Canal d'.\rles à Bouc. Époque de son 
achèvement. Vil, 347. 

Canal de Beaucaire. Sa destination; 
son développement; sa naviuation im- 
portante, VUl, 306. 

Canal du Berry. Époque de son en- 
tier achèvement, VIU, 391. 

Canal de Bourgogne. Bassins qu'il 
unit, II, 156. Époque où il fut livré à 
la circulation, VII, 347. 

Canal de Briare, commencé en 1 605 
(le texte doit être ainsi rectifié). Quels 
sont ses deux points extrêmes; pays 
qu'il met en cnmnninication, I, 254. 
Epoque où il fut terminé, XVII, 87. 

C\N\L du f.enlre ou du Charolais. 
Contrées ipi'il met en coninnuiicalinn , 
I, 254. 

Canal de jonction du Uliiii et du Da- 
nube. But de cette entreprise tentée par 
Charleniagne; son issue, I, 320. 

Canal entre le lac Érié et la rivière 
Hudson. Temps employé à sa construc- 



tion ; son étendue ; inauguration solen- 
nelle, III, 314. 

Canal du Languedoc. 
Voy. Canal du Midi. 

Canal latéral à la Garonne. Loi qui 
en a décidé l'exécution, VllI, 391. 

Canal latéral à la Loire. Communi- 
cations qu'il établit, I, 254. Pont-aque- 
duc établi pour le passage de ce canal 
(g.), V, 128. Époque où ce canal fut 
livré à la circulation, VII, 347. 

Canal de la Marne au Rhin. Loi qui 
en a décidé l'exécution, VIII, 391. 

Can.vl du Midi. Ingénieur qui en 
conçut l'idée et le construisit; durée 
des travaux; somme dépensée, IV, 58. 
.\dmiration de Vauban pour le construc- 
teur de ce canal, VU, 33. Réflexions 
d'Allent relatives au canal, XXI, 98. 

Canal de la Moselle à la Saijne (Pro- 
jet de). Général romain qui conçut 
l'idée de ce travail; un passage de 
Tacite à l'appui de cette assertion, 
XXI, 100. 

Canal de Nantes à Brest. Époque ou 
il fut livré à la circulation, VII, 347. 

Canal du Nivernais. A quelle époque 
il fut commencé; pays qu'il met en 
communication, I, 254. 

Canal de l'Ourcq. Par qui furent 
dirigés les travaux de ce canal, VIII, 4. 

Canal du Rhône au Rhin. Comnumi- 
cation qu'il établit; sa longueur, 11, 156. 

Can.\l Saint-Martin (g.), XII, 69. 

Canal (Grand) de Venise (g.). Sa 
longueur entière; palais qui le bordent, 
XXI, 212. 

Canard. Origine fabuleuse donnée .'i 
certaines espèces de canards, VllI, 
88. Classification zoologique; nombre 
des espèces réduites à l'état domesti- 
que; variétés du canard domestique de 
France, etc. (g.), VIII, 250 à 255. Édu- 
cation des jeunes canards, 294. Canard 
de la Caroline et canard à éventail de 
la Chine; leur naturalisation en Europe 
(g.), XVI, 79, 80. Canard d'été ou de 
la Caroline (g.), XVII, 127. 

Canard sauvage. Lieux qu'il fré- 
quente selon les saisons; chasse au ca- 
nard sauvage (g.), 111, 192. 193, Autres 
détails sur cet oiseau (g.), VIII, 254; 
(g.), XVIII, 5. Époque de la migration 
du canard sauvage en France, X\I, 230. 

Canaries (lies). Nom que leur don- 
naient les anciens; époque où les mo- 
dernes y abordèrent, IV, 6. 

Canaris (Constantin). Détails biogra- 
phiques sur ce vaillant chef, XXX, 
293. Médaillon de Canaris, par David 
d'Angers (g ), 296. 

Canaix français. Leur dé\eIoppe- 
ment; lignes livrées à la circulation en 
183S, VU, 347. Frais de construction, 
VIiI, 391. Canaux exécutés ou réparés 
aux frais de l'État en 1840, IX, 402. 

Ca.naux de navigation. Considéra- 
lions; origine de la navigation arlilicielle 
dans les rivières; les éi-luses à sas, .Kll, 
67. Navigalion purement arlilicielle, 68. 
Disposition avantag' use des cours d'eau 
sur le territoire de la France, 187. Eii- 
Irepriscs du moyen âge ; décadence de 
la navigation llnviale. 188. 

Cancale. 
Vuy. Daic de Cancale, — Huilies de Cancale. 

(jAnpale (Duc de). Élégance recher- 
C 



4S 



CANDÉLABRE. - CAQUETS. 



cliée de son costume ; un mot du cardi- 
nal de Retz sur ce grand seigneur, 
XXVI, 364. 

CANDÉLABnE du dixièmc siècle (Frag- 
ment d'un). Reine à qui il a appartenu; 
description de ce curieux monument 
(g.), XV, 165. 

CA.NDÉLABnES antiquBs. Leur forme 
primitive chez les liomains (g. 3), V, 
i:;6. C.aïKli'Iuliic's destinés aux temples 
des iliciis;; ciiiHlclabres que possède le 
Musée ilii Louvre, 157. 

Candie. Origine de cette ville ; vue 
prise dn côté de la mer et du côté de la 
terre (g. 2), XXII, 277. 

Candolle (de), botaniste. Notice 
biographique (g.), X, 134. 

Canepetière. Genre dont cet oiseau 
fait partie; sa taille, VllI, 392. 

Cangi'e. Description de cette punition 
chinoise (g.), VII, 224. 

Canina Ile Commandeur L.). Tra- 
vaux scientifiques dont il a eu la direc- 
tion; description donnée par lui de ses 
découvertes, XXIII, 171 à 173. 

Canne à sucre. Contrée dont elle est 
originaire; sa transplantation à Hispa- 
niola en Amérique, I, 79. Prince qui 
tenta de la naturaliser en Provence, 
VU, 24. 
Toi/. Sucre de canne. 

Cannes. Position géographique de 
cette ville; son aspect; comparaison 
entre Cannes et Nice, XXV, 129 à 131 . 

Cannes. 
Voy. Reliques de quelques hommes célèbres. 

Canning (George). Dates de sa nais- 
sance et de sa mort ; jugement porté sur 
lui par M. .lean Reynaud; fac-similé de 
sa signature, IV, 211. 

CvNON. Époque où l'on commença à 
se servir de boulets de fer, IV, 210. 
Siège où l'on employa les canons pour 
la première fois, IX', 286. 
Voy. Caronades. 

Canon (le) d'argent. Présent qui fut 
fait à Charles-Quint par Cortez. XXIV, 
318. 

Canon (Gros) de Mahomet II. Détails 
sur ce canon, II, 290. Son emploi au 
siège de Constantinople, VIII, 16. 

Canon (Gros) de Saint-Pétersbourg. 
Sa longueur; sonpoids; comment il fut 
repris à Charles XII, qui s'en était 
empare, IV, 71. 

CvNON à vapeur. Description donnée 
par Léonard de Vinci ; l'arcliitonnerre 
d'Archimede (g. 4), XV, 381. 

Canons algériens au jardin de l'hnlel 
des Invalides. Depuis quelle époque ils 
appartiennent à la France; description 
de ces canons; inscriptions qui les cou- 
vrent, 111, 255. 

Canons anciens. Un ribaudeau, vieux 
canon péché près de Calais (g.), IV, 
199. Train ou affût de ces canons; 
connnent on les manoeuvrait (g.), 200. 

Canons (Fonderies de) en France, 
IV, 327. 

Canons de glace, à Saint-Péters- 
bourg, VI, 38. 

Canot javanais fuvant un recinin (g.), 
XXI, 24i. 

Canot de plaisance. Détails tci'lmi- 
ques de sa consiruction (g. 6). XIX, 
331. Sa vuilure (g. 2), 333. 



Canots. Leurs différentes dénomina- 
tions (g.), m, 357. 

Canots de Halkett. Matière avec la- 
quelle ils sont faits; leur excellence et 
l'utilité que l'on peut en tirer, XXIII, 
56. 

Canova. Lieu de sa naissance et date 
de sa mort; appréciation de son talent, 
I, 310. Tombeau dont il exécute les 
statues, II, 293. Sa statue de Paris, IV, 
260. Sa statue de la princesse Ester- 
hazy, XIX, 73. Autres détails sur la 
vie et les œuvres de Canova ; un bas- 
relief du cippe funéraire de la comtesse 
d'Haro (g.), XXIX, 316. Portrait de 
Canova par Fabre (g.), 317. 

Cantal (Département du). Ancienne 
province comprise dans ses limites, 
1, 74. 

Cantebbury. Comté d'Angleterredont 
cette ville est le chef-lieu ; origine de 
son nom; ses momnnents antiques, III, 
279. Événement remarquable que rap- 
pelle son nom, 280. Religionnaires qui 
y trouvèrent un asile, VI, 64. 

Cantique du muphli des Cophtes, 
chanté dans la grande mosquée du 
Caire, pour célébrer l'entrée de Bona- 
parte dans cette ville, XIX, 403. 

Cantiques de Paul Gerhard. Leur 
nombre ; fragment sur la patience ex- 
trait de ces cantiques, V, 359. 

Canton. Ses remarques sur l'électri- 
cité des nuages, lll, 30. 

Canton, eu Chine. Formalités exi- 
gées des étrangers pour se rendre de 
Macao à Canton, IV, 130. Sigiiilication 
du mot Canton ; noms divers que porte 
cette ville, XXYII, 150. Porte de la 
cité (g.); hôtel du juge criminel de la 
province (g.), 151. Hôtel du trésorier 
de la province (g.); édifice consacré 
auxexerciccs et aux solennités littéraires 
(g.), 152. 

Canton (le) de Tycho, dans la lime 
(g.). Sa constitulion phvsique. XXllI, 
320. . 

Cantonniers et ouvriers auxiliaires 
sur les routes de France. Prix moyen 
de leurs journées de travail, XVI, 75. 

Canut le Grand. Date de sa mort; 
leçon qu'il donne aux flatteurs, IV. 39. 
Autres détails sur cette anecdote et sur 
la vie de Canut (g.), VI, 60, 61. 

Caoursin (Guillaume), chroniqueur 
du quinzième siècle. Relation qu'il a 
donnée du siège de Rhodes par Maho- 
met II, XXIV, 155 il 160. 

Caoutchouc Arbre qui fournit cette 
substance; procédés employrs pour ^on 
extraction; emplois divers du caïuit- 
chouc, II, 144. Son usai^e cliez les 
Omaguas, premières tentatives de la 
Condamine pour le faire connaître en 
France; découverte du capitaine Frcs- 
neau ; les canots de Halkett. XXIfl, oo. 
Fabrication des chaussures en caout- 
chouc au Para (Brésil) (g.), 56,70. 
Voy. Étoffes de verre et de caoutcliouc. 

Cap de Bonne-Espérance. Origine de 
son nom ; navigateur qui le double le 
premier, IV, 6. Époque où les Hollan- 
dais en prirent possession. VI, 236. 
Nation qui devint mailresse des posses- 
sions du Cap; situation actiu'Ue, 237. 
Origine et produits des plants de vigne 
du Cap, X, 332. 

Cap-Fbançais. Son nom actuel ; date 
de l'incendie de cette ville par les nè- 



gres, I, 119. Ancienne prospérité du 
Cap; son état actuel; arsenal bâti sous 
Louis XV, V, 118. 

Cap Gris-Nez, i)rès Andresselles. In- 
scription qu'on lit sur la tour c'a Guet- 
teur, XXII, 192. 

Cap Nord. Sa situation; sa descrip- 
tion (g.), VII, 200. 

Cap (le) Percé (Amérique septentrio- 
nale). Relation de Jacques Cartier de 
son voyage à la baie de Gaspé. en 1534 
(g.), XXIV. 395. 

Cap Vert. Date de sa découverte, 
IV, 6. République que les indigènes y 
ont formée, IX., 403. 

Capitaine (le Grand). Savoir vaslo 
et profond (jui constitue l'homme de 
guerre, XXllI, 42. 

Capit.\n (le) Matamore, comédie de 
Scarron, II, 268. 

Capitation. Nature de cette ancienne 
taxe; son origine; son abolition, V, 
227. 

Capitaux (Emploi des). Réflexion de 
Destutt de Tracy, III, 138. 

Capitule de Toulouse. Sa destination 
actuelle, IX, 226. 

C.\PiT0LE do Washington (g.), III. 
156. 

Capitulaires. Lù\> l^"■i:-U|■■t■^ sous ce 
nom; leur autoritr ; ,|hi.|m.' du elles 
tombèrent en desnéluili': ( iillrrtiuiisqui 
en ont été publiées, I. 195. Proclama- 
tion politique des capitulaires au champ 
de Mai (g.), IV, 328. 
Capitul.\tion de Baylen, XYIII, 341 . 
Capitul.wion de Paris en 1 81 4,1, 
63. 

Capo d'Istria, président du gouver- 
nement de la Grèce : sa mort violente, 
I, 302. 

Capoue. Sa fondation, II, 255. Édi- 
fices remarquables de cette nouvelle 
ville : une fontaine à Capoue (g.), XXIX, 
17. Notice historique sur Capoue; 
ruines de son amphithéâtre (g.), 121. 
C.\PRi (lie de). L'ancienne Caprée; sa 
situation ; description : mœurs des ha- - 
bitants; la grotte d'Azur (g.), V, 264, 
265. Détails historiques sur Capri ; les 
palais de Tibère; éulise de Capri (g.). 
XllI, 316. Vue de l'Ile (g.), 317. Ro- 
chers de Capri (g.), XV, 209. La Ma- 
rine, à Capri (g.), XXII, 92. Le rocher 
de Frédéric Barberousse (g.), 93. 

CiPRicEs des souverains. Exemples 
cités, XXVII, 327; XXVIII, 118. 

Capricorne. Peuples auxquels les 
larves de cet insecte ont servi ou servent 
de nourriture, VI, 192. 

Capricorne (le), constellation, III, 
190. 

C-vPBiFicATioN ,. procédé horticole. 
Son objet, H, 20. 

Captivité et aventures de Job Ben- 
Salomon, prince de Boundo, XIX, 230, 
253. 

Captivité et étrange délivTance du 
seigneur de Chiniai, VII, 127. 

Capuciés. Association poliliaue et re- 
ligieuse qui prit ce nom au douzième 
siècle, XI. 42. 

Capucins. Formule d'un brevet de 
cet ordre religieux (g.), XXI. 396. 

Caquets (les) de l'accouchée , pam- 
phlet de 1623. Idée générale et fiag- 



CARABÛUSA. - CARONDELET 



menis de ce livre; sa rareté, Vt, 2Sâ 

CAnABovsA (g.). Aspect du rocher 
i|iii porte ce noni : sa situation géo- 
grapliique, XXI, 108. 

Caracal. 
Voij Lynx. 

Caracalla , empereur. Origine de 
son nom, X, 339. 
Voij. Tliermes de Caracalla. 

Caracas, capitale du Venezuela. Des- 
iriplion de cette ville ; sa population ; 
iiomnies célèbres nés à Caracas: vue 
■l'une partie de la ville (g.) . XXVII , 
l'fiS. 
Voij. Congrès général de Caracas. 

CAEAcnico (ile de Ténériffe). Bonle- 
versemcnt du territoire de cette ville; 
ses environs; la côte de las .Aguas (a.), 
XXIII, isb. 

Carachus, nain célèbre, VII, 332. 

Caractère (Sur le), pensée de Du- 
clos, IV, 347. La vérité du caractère, 
XXIII. 261. 

Caractère et Mission de Jeanne 
Darc. XXVIII, 193. 220. 

Caractiîres arithmétiques, d'après 
différents auteurs, XVII, 190. 

Caractères d'écriture exotiques. 
Aingl et un spécimens, II, 208. 

Caractères d'imprimerie (Fonte des). 
-Moule du fondeur (g.), II, 223. Opé- 
rations principales de la fonte des ca- 
ractères; intérieur d'une fonderie (g.), 
224. Proportion d'antimoine que l'on 
- emploie, IV, 327. 

Caractères d'imprimerie employés 
à l'origine. Fac-similé de plusieurs 
formes (g.), XXVI, 262. 

Caractères de la Bruyère. Person- 
nage qui a donné à l'auteur le type du 
Distrait. VI, i'o. .Appréciation dii livre 
des Caractères: l'Homme de cour (s.1, 
XIX, 196. 

Caraites. Juifs de Jérusalem qui ap- 
partiennent à celte secte, XI, 314. 
Elymolngie de leur nom; antiquité de 
leur srhisme: maison de juifs cara'ites 
en Crimée (g.), XXIII, 163. Tombeaux 
de juifs caraites (g. 2), 163. 

Cabaid (J.', peintre. Son tableau • 
.Alhalierepréscuti'o |)ar les demoiselles 
de Saini-Cyr (g.). X.WIII, 20. 

Caravage (Michel-Ange de), peintre. 
Saint Jean l'Evangéliste (g.), IX, 397. 
.Alof de Vignacourt, grand maître de l'or- 
dre de Malte: notice sur le Caravaae 
(g.), XIX, 370. 

Caravage. 

Voij. Caldara(PoIydore). 

Caravane arabe près d'une fontaine, 
tableau de M. Chacaton (g.), XVI, 89. 

Caravane dans le désert, tableau de 
M. Marilhat (g.), XIV, 192. 

Caravanes mexicaines dans les prai- 
1 ies. Comment s'effectuent leurs voya- 
u.s(g.), XIII, 261. 

Caravanes (Marche des) dans le dé- 
sert. Extrait d'un mémoire de M. le 
comte d'EscavTac de Lauture. XXI, 
330. 

Caravansérails. Définition ; cara- 
vansérails en Perse; prince qui a fondé 
la plupart de ceux qui existent dans ce 
pays aujourd'hui (g.), Iil, 145. 

Cardet (le), nouvelle, XXIII, 276, 
282. 



Carbone. Identité de cet élément chi- 
mique avec le diamant, XXII, 326. 

Carcasso.nne. Histoire de celte ville, 
VI, 321. 

CARDA.N (Jérôme), médecin et mathé- 
maticien. Date de sa mort, I, 2b3. Lieu 
et date de sa nais>ance ; extrait de l'his- 
toire de sa vie par lui-même, 111, 205. 

Cardere. Nombre des espèces; car- 
dèJ'e dite charbon à foulon (g.), I, 240. 

Cardia, aujourd'hui Caridia. Type 
que cette ville plaçait sur ses monnaies, 
VI, 16. » 

Cardona. Saline et montagne de sel 
a l'.ardona; détails sur cette ville, VI. 
403; (g.), 406. 

Cardona (les). Armoiries de cette fa- 
mille. VI, 43. 

Carême. Origine, histoire et esprit 
de cette institution ; si lesjei'iues annuels 
sont particuliers à la religion chrétienne; 
le Triomphe de Carême, composition 
allégorique de Romain de Hooahe(g.), 
X, 79, 80. 

Carèjie et mi-caréme , estampe ciu- 
rieuse et rare (g.), XIX, 100. 

Caresses dans la famille. Leur in- 
fluence morale, II, 247. 

Caret. 
Vù>j. Tortues de mer. 

Carew ( Bampfyide Moore ) , roi des 
gypsies ou bohémiens ( g.) ; notice sur 
cet homme bizarre, XXV, 128. 

Carev (Mistress). 
Voy. Pensées. 

Carev (le Nègre). Son attachement 
pour Washington, XIII, 138. 

Cargaison (une) singulière, anecdote, 
XIII, 338. 

Carhaix. 
Voy. La Tour-d'.\uvcrgne (Statue de). 

Cariatides de l'hôtel de ville de Tou- 
lon. .Artiste qui a signé cette œuvTe 
(g.), XIV, 139, 160. 

Caricature romaine, tracée sur une 
muraille à Pompéi. Explication du sujet 
(g.), III, 333. 

Caricatures. Fragment d'un dialogue 
du dix-septième siècle . sur les carica- 
tures que les Français et les Espagnols 
faisaient les uns contre les autres, IX, 
292. 

Caricatures de Goya. Ane étudiant 
sa généalogie ; personnage dont Goya a 
voulu faire la critique; L-utins se faisant 
couper les ongles (g. 2), II, 324, 323. 

Cariera (Rosalba), peintre. Notice sur 
cette fenmie célèbre : nature de son ta- 
lent; époque de sa mort; sou portrait 
par elle-même (g.), XVI, 337, 338. 

Carillons. Leur origine; le carillon 
de Vendôme; celui de Dunkerque (g.), 
XIX, 348, 349. 

Carinaires. Coquillages; description 
(g.), XVIII, 13. 

Carinthie. Cérémonial ancien de 
l'inauguration de ses ducs ; sorte de 
drame qui était représenté pour cette 
circonstance, XII, 162. 
Voy. Caverne d'Adelsberg, — Klagonfurt. 

Carivic (Romirez Emmanuel de). 
Époque où il s'occupa de l'éducation 
dos sourds-muets, X, 222. 

Carlos (Don), fils de Philippe II. Con- 
versation qu'il eut, à l âge de dix ans, 
avec Charles-Quint, VII, 179. 



Carlsbad. Situation topographique 
de celte ville; sol sur lequel elle est 
bâtie; source du Sprudel : bains de 
Carlsbad (g.), XV. 236. Vue de la ville 
et de la vallée de la Teple (g.), 237. 

Carmel. Situation lopographique de 
la chaîne de montagnes qui porte ce 
nom ; sa célébrité à divers titres ; sens 
rflu mot Carmel, XL 217. 

CAB.MES. Détails historiques sur leur 
ordre, IV, 273. Vers du treizième siècle 
sur les Carmes de Paris, VII, 71. 

Car.montelle. Son proverbe sur les 
tribulations d'un peintre de portraits , 
III, 73. Son dessin : Mozart, sa sœur et 
leur père (g.), XIII. 349. Portrait de 
Clairaut (g.), XIV, 72. Portrait de Ra- 
meau (g,). 96. Portrait de Mairan (g.), 
288. Parc et constructions dont Carmon- 
lelle a donné les dessins, XIX, 179. 

Carnac. Alignement de men-hirs à 
Carnac, VII, 4, 3 ; (g.), XIII, 293. Vue 
prise dans le champ de Carnac (g.), 
XV, 37. 

Car.naval. Fêtes de l'antiquité et du 
moyen âge dont il est une imitation, IX, 
1 04. Étvmologie du mot carnaval, XVII, 
36. 
Voy. Masques et mascarades. 

Carn.aval en Allemagne. Sa physio- 
nomie; masques allemands (e.), XII, 
56. 

Carnaval en France. Partie de la 
période révolutionnaire où il fut inter- 
dit; son rétablissement, III, 63. Les 
masques et les mystifications de carna- 
val sous Louis XIV, XVIII, 140. 

Carn.aval à Haïti (g.), IX, 37. 

Carnaval à Rio-Jaueiro, VIII, 328. 

Carnaval à Rome. A quelle époque 
il commence et par quel signal il est 
annoncé, II, I. Mascarades, 2. Autres 
détails (g.), IV, 34. 

Carnaval d'un célibataire et Carna- 
val du pau\Te. Composition par Grand- 
ville (g. 2), VIlI, 68, 69. 

Carnaval (un Épisode de). Composi- 
tion et dessin de Tony Johanuot ( k.1 , 
XVIII, 61. ^°'' 

Carnaval singulier, en Circassie, 
XXL 131. 

Carnéade. 
Voy. Pensées. 

Carnet de l'ouvrier. Choix de pen- 
sées morales; citations, VII, 128. 

Caroccio. Palladium des républiques 
italiennes au moyeu âge ; origine, des- 
cription; son usage à la guerre,!, 193. 

Caron dans la Grèce moderne. Ac- 
ception donnée à ce nom, XXIV, 267. 

Caron, chef de la compagnie fran- 
çaise des Indes orientales. Lieux qu'il 
choisit successivement pour centre du 
commerce français dans l'Inde , VII , 
133. 

Caron ou le Caron, imprimeur. Livre 
sorti de ses presses et que l'on regarde 
comme le premier livre français imprimé 
en France, V, 124. Doute sur cette al- 
légation, 402. 

GvRONADES (g.), VIII, 323. Origine 
du nom et description de ces bouches 
à feu, 326. 

Carondelet (Jean). Notice biogra- 
phique, .XIX, 403. 

Carondelet (Médaille de Jean) et de 
Marguerite de Chassev, sa femme. Col- 



u 



CAROTTE. — CARTES. 



lection qui possède celle médaille rare 
(g.), XiX, 403, 404. 

CvnoTTKsaiivas'C- Effets do la cultiire 
sur cotlc piaille, XV, 319. 

Carpe.muas. 
Voij. Arc de triomiilie romain de Carpciilras. 

CAni'HYLiDE , poiUe. Vers pour la 
tombe d'un vieillard, V, 278. 

Cahbaciie (les). Influence qu'exerça 
leur école, 111, 347. Leurs lahleau\ au 
LoiuTe; noies sur ces peintres célèbres, 
349. 

Carbache (Annibal). Ses éludes, III, 

347. École qu'il fonda avec Louis el 
Augustin Carracbe ; sonnet oii il formule 
les théories de l'école ; le Silence , la- 
bleau d'Annibal Carracbe (g.), 3 48. Sa 
morl, 349. Sa réponse à la vue du groupe 
de Laocoou, XllI, 86. David vainqueur, 
tableau d'Annibal Carracbe (g.), 253. 
Une lettre de lui, 266. LTspérance (g.), 
XX, 337. 

Cabrache (Augustin), peinlre. Diffé- 
rence de génie entre luiclAnnibal Car- 
racbe, 111, 3n. Ses œuvres ; école qu'il 
fonde avec Louis et Annibal Carraciie, 

348. Sa mort, 349. Notice biograpliique 
sur cet artiste célèbre ; portrait d'un 
chanoine de Bologne (g.), XIX, 137. 

CABBAciiE(Lonis). Son monogramme; 

dates (l(-.i ii;ii-:iiir(Tl (Icsii iiHirt(g.), 

m. 711. l'.nin II! il lniiii;i Aii-iistinet 

Anniliiil t.,iii,irlic, 3i7. S» lalilraux au 
Louvre, 3 49. 

Cabrel (^Armand). Ses écrits ; opinion 
de M. de Cliateaiibriand sur son talent ; 
âge oii Carrel mourut, VIII, 307. 

Cabbelage. Formes géométriques les 
plus usitées dans le carrelage des habi- 
tations; traité spécial sur cette matière 
(g. 14), XI, 182. 

Cabbey (Jacques), peintre. Lieu et 
date de sa naissance; son maitre; tra- 
vaux dont il fut chargé; époque de sa 
mort, XV, 306. 

CARRiiiRE de basalte du Langenberg, 
près de Cologne (g.). Vil, 08. Descrip- 
tion, 69. 

Carbièbe déciment, à Grenoble (g.). 
Terrains dans lesquels se trouve ce ci- 
ment, XXX, 37. 

Carrosse royal en Espagne, sous Phi- 
lippe V (g.), XXX, 220. 

Cabrosse du sacre de Louis XVI 
(g.), VI, 133. 

Cabrosse (le) volant, XIII, 95. 
Cabrosses. 

Vofl- (^-(istiimcs el carrosses niilamiis, — Voi- 
tures particulières. 

Cabrousel, à Paris. 
Voij. Place du Carrousel. 

Carbousf.l de 1662. Récit fait par 
Perrault sur cette fêle, IV, 12.'i. Em- 
placement on elle cul lieu, 126. 

Cabboi-.sei, des galants Mnres, en 
1686 (cette date doit être substituée à 
celle du texte), IV, 40. Programme des 
courses, devises, costumes, publié un 
an d'avance, 352. 

Carte de l'Amérique polaire (g.), iu- 
di(puint les découvertes faites de 18!j1 
à 18o4, XXIIl, 168. 

Carte (Fragment de la) dAtViipie de 
Ptolémée (g.). Carte moderne corres- 
pondante, XXIV, 3o2. 

Carte arabe ii l'usage des Égyptiens. 
A quelle époque rcmoule la plus an- 



cienne carie arabe connue ; bibliothèque 
qui la possède (g.), XV, 294. 

Carte générale autographe du pilote 
.Iiuiii de la Cosa, compagnon de Co- 
lomb, XXll, 11b. 

Cabte de Bornéo (g.), XVI, 92. 

Cabte du ciel, tel qu'il a été vu le 
21 juin 1835. Explication, 111, 188; 
(g.), 189. Localités et époques oii cette 
même carte a pu être également con- 
sultée, 190. 

Carte des côtes de Bretagne (g.), 
XXV, 194. 

Carte des cotes du Calvados et du 
Colentin (g.), XXV, 92. 

Cabte des ciMcs de Flandre, de Pi- 
cardie et du pays de Caux (g.), XXV, 
56. 

Cabte des cotes du golfe de Gascogne 
(g.), XXV, 252. 

Cabte des côtes de Provence (g.), 
XXVII, 136. 

Carte de la Crimée et des territoires 
voisins jusqu'à Odessa, Anapa, Kher- 
son, etc. (g.), XXIII, 93. 

Carte des découvertes du capitaine 
Ross, cl de la partie septentrionale de 
celles du capitaine Back (g.), IV, 325. 

Cabte du delta du Gange et du Brah- 
mapoulra (g.), XXX, 48. 

Carte du douzième siècle (g.). Bi- 
bliothèque publique qui conserve ce cu- 
rieux inonumcnl, XXVU, 63. 

Carte de l'éclipsé de soleil du 31 
décembre 1861 (g.), XXIX, 380. 

Carte de l'éclipsé de soleil du 21 
décembre 1862 (g.), XXX, 376. 

Carte de l'empire de Poésie, par 
Fontenelle (g.), XXVII, 16. 

Carte d'entrée au théâtre des petits 
appartements, sous Louis XV (g.), X. 
48. 

Carte d'Europe sous la figure d'un 
empereur. Personnage que représente 
cette ligure svmbolitpie ; fac-similé de 
celte carte (g".), XVII, 372, 373. 

G\RTE géograpiiique du dixième 
siècle (g.), VllI, 207. 

Carte indiquant les trois principaux 
projets pour la jonction de l océan At- 
lantique et du grand Océan, XI, 48. 

Cabte de France à l'époque tertiaire, 
ou époque des mollusques nommés Ce- 
rithiiim gigcinteum (g.), 111, 115. Sa- 
vant qui a composé cette carte, 116. 

Cabte de la Fraeie. pur Ci^sini de 
Tliiiry. F'ouds acciml.-- \'.\r Ijims XV 
pour la conlèction de relie liiili'; sus- 
pension de ce secours; comuieat Cas- 
sini y suppléa, X, 248. 

Carte (Nouvelle) de la France. Dé- 
tails divers sur son exécution; état des 
travaux terminés en 1841. X, 11; XI, 
350. 

Carte de la France divisée en yingl- 
deux bassins (g.), XII, 187. 

Carte de France représenlanl les 
don/.e groupes d'usines à fer et les voies 
navigables (pii les desservent (g.), XIX, 
40. 

Cabte des frontières de la France au 
nord-est (g.), XXVII, 236; (g.), 368. 

Cabte des frontières de l'Est. Fron- 
tière du Rhin (g.V XXVIII. 5(3. 



Carte des frontières du Jura' cl des 
Alpes (g.), XXVIII, 96. 

CvBTE des frunticros du Sud on des 
Pyrénées, XXVIII, 167. 

Cabte gaslrononiiqne de la France 
(g.), XV, 269. 

Carte géologique de la France. \ 
quelle époque en furent t'ails les pre- 
miers essais ; savant qui , au dix-hui- 
tième siècle, les poussa plus loin, XI, 
26, 27. Décret de la Convention qui 
ordonne de rassembler les éléments 
nécessaires à l'établissement de cette 
carte, 28. ModiPications apportées dans 
ces prescriptions, 205. Ingénieur qui 
fut chargé de la direction â donner aux 
travaux de la carte, 206. Résultats ob- 
lenns, 207. .\ntrcs détails: carte géo- 
logiiiue de la France (g.), XIII, 18. 

Carte du golfe du Lion (Sléditer- 
ranée), XXVI, 288. 

Carte des îles Britanniques, des 
Shetland, des Féroé et de l'Islande (g.), 
XVI, 184. 

Carte des îles Marquises (g.), XI, 
36. 

Carte du lac Ujiji, découvert en 1 858 
(Afrique centrale), XXVII, 200. 

Carte des lignes télégi-aphiques en 
France, en 1848 (g.), XIV, 332. 

Cabte de la lune, par Cassini (g.), 
I, 49. Montagnes dans la lune (g.), XI, 
21. 
Voy. Lune. 

Cabte de la lune, de MM. Béer cl 
Jladler. Le canton de Tvcho (g.), 
XXlll, 320. 

Carte de la marche de plusieurs cv- 
clones ou tempêtes tournantes (g.), 
XXIX, 268. 

Carte des marais salants du golfe de 
Gascogne (g.), XXVI, 152. 

Carte de la mer Caspienne desî-inéc 
par Pierre le tiraud (g.). Dépôt public 
qui la possède, XXV, 16. 

Carte du pôle Nord, indiquant les 
connaissances géographiques autour de 
ce pôle (g.), II. 235. 

Cabte du Sahara cl du Soudàue (i>.i, 
XVI, 309. 

Carte du Sahara, d'après les der- 
nières explorations (1850-1855) (g.), 
XXVI, 220. 

Carte tracée en prison par la Bour- 
donnais, sur un mouchoir, avec de la 
suie et du marc de café (g.). XXV. 
136. 

Cabtel d'un cuisinier à un comte 
souverain, IX, 220. 

Cabtel de la ville de Berne à la ville 
d'Vverdun. V, 272. 

Cabtei.ier , sculpteur. Statues de 
l'Activité el de la Guerre, II, 98. 

CvRTEs ( Impôt sur les) en France ; 
son produit, 11, 70. 

Cartes allemandes du quiiuièmo 
siècle (g. 6), IV, 153. 

Cartes do Charles VI. Arliste qui a 
peint ces cartes; prix ciu'elles lui fu- 
rent payées (g.), IV, 132. Leur impor- 
lance dans l'hisloire des caries, V, ï5i. 

Cartes agronomiques des déparlo- 
ments. Esprit dans lequel elles doivent 
être conçues; utilité que l'on retirera 
de ce travail, XXI, 62. 

Cartes de géographie. Leur abon- 



CARTES. — CASTliL-FOLLIT. 



dance on Allemagne, IX, \ii. Café 
d'Italie qui a poiir^décoralioii des caries 
géographiques, 171. 
Voy. Carte, — Caries plates. 

Cartes à joner. Invenliou des caries; 
leur significalion , I, 269. Notice sur 
les cartes et tarots; miniature d'iiii 
manuscrit du temps de Charles V re- 
préhcntant des joueurs de caries (g.). 
IV, 131. Faits divers relatifs à l'in- 
vention des cartes, 133. Étymologie du 
mot carte; recherches sur l'histoire de 
leur fahrication et sur leur counneree, 
IS4. Conclusions générales de JI. Du- 
chesne aîné sur la question de lin- 
vention des caries, V, 333. Invention 
des cartes à jouer en Chine, XYIII, 
lOG. 

Cartes à jouer du temps de Henri IV, 
IV. IS5. 

Cartes à jouerdutempsdeLouisXIII, 
IV, 135. 

Cartes à joner de la république fran- 
çaise. Nouvelles ligures que l'on sub- 
stitua aux anciennes, III, 146; (g. 12), 
148, 149. 

Cartes à jouer ou tarots persans (c.), 
XIV, 363. 

Cartes de la restauration. Couleurs 
et figures d'un jeu de cartes fabriqué à 
cette époque, III, 150. 

Cartes et médailles des députés aux 
assemblées législatives de France. Pé- 
riode de 1789 à 1815 (g. 16), IH, 361 
à 36.J. Nouvelle médaille des membres 
de la Chambre des députés, session 
de 18 43 (g.), XI, 288. 

Cartes plates. Époque à laquelle on 
a commencé à en faire usage dans la 
navigation, IV, 6. 

C VRTHAGE. Royaume dont cette ville 
devient la capitale sous Gensérie, VII, 

Vûij. ncligion des Carthaginois. 

C\RTiiAGiiXE, en Amérique. Histoire 1 
de cette ville, VII, 37. 

CARTUAGii.vE (EspagHc). Sa situa- 
tion; son port; ses fortifications (g.). 
Vil, 37. Importance de cette ville au- 
trefois; son état actuel, XXIII, 139. i 

Cartier (Jacques), navigateur fran- 
çais. Lieu de sa naissance; ses décou- 
vertes; sa mort, VI, 193. Fragment de ' 
la relation de son vovage à la baie de 
Gaspé en 1534 (g.), XXIV, 395. | 

Cartomancie, espèce de cartes pré- j 
férée pour ses pratiques, IV, 135. 

Carto.n. Ses usages divers chez les I 
Japonais, XXVIII, 1 17. | 

Carto.vpierre. Son emploi- dans les 
arts ; auteur de tou invention, IX, 123. 

Cartons. Ce qu'on appelle ainsi dans 
les arts du dessin, I, 99. 

Cartons de Raphaël. Leur destina- I 
lion première; comment ils pa>sercnt 
en Angleterre ; leur nondirc originaire 
et leurs sujets ; la galerie dHamplou- 
Court en possède sept ; sort des autres, 
I, lui. 
Voij. .\nanie (Mort d'), — Paul ( Saint i prù- 

clianl à Alliènes, — Pèclie miraculeuse, — 

Pirrre iSairjt) et saint Paid guérissant à 

la purte du temple, — Sacrifice de Lystre. 

Cartolche. Date de son exécution, 
I, 366. 

Carvofiivllie. Espèce de madrépore 
(SI, VI, 4. 
Cas (les) de conscience de Jacques 



de Sainte-Beuve. Quel((ues-nnes dos 
consultations renfermées dans ce livre, 
avec la solution, XXVI, lsl. 

Casa (la) de Gralla, sur la place de 
CourcoUes, à Barcelone (g.). Époque 
de sa construction ; son propriétaire 
actuel, XXV, 21, ^ 

Casan. Époque de la fondation de 
cette ville; sa situation; quelques faits 
de son histoire; incendies de (îasan de- 
puis 1774, Vue de la ville avant l'in- 
cendie de 1842 (g.), XI, 41,- 

Cascade de l'Aar, IV, 305, 

Cascade (la Grande) du bois de Bou- 
logne (g.), XXVll, isi. 

Cascade des bains de Saint-Gervais 
en Savoie (g.), XXVIII, 49. 

Cascaoe du Giessbach, dans l'Ober- 
land bernois (g.), XIV, 233. Son as- 
pect en hiver (g.), XIX, 101, 

Cascade de Kambagaga en Séné- 
gambie (g,). Description "par M, Ilec- 
quard, XXIV, 12, 

Cascade à Mohéli (îlesComores) (g.), 
XXIII, 103, 

Cascade de la rivière la Cause, près 
d'Aix, Murs romains au milieu desquels 
se précipite cette rivière (g.), XXV, 
249, 

Cascade pétrifiée de Pambouk-Ka- 
lesi. Phénomène de sa formation (a.), 
VI, 377. 

Cascade de Ponl-Gibaud (g.), XVI, 
93. 

Cascade du Reichenbach . dans 
rOber-Hasli, IV, 306. 



Cascade de la Roche, près le Puy. 
Cavernes qui l'entourent, XIV, 149. 

I Cascade du Rummel , près de Con- 
I stantine (g.), XV, 89. 

Cascade de Terni ou du Vellino. Ce 
qu'en ont dit Salvator Rosa et lord 
I Byron (g.), XVI, 260. Village qui l'a- 
voisine (g.), 261. 

Cascade de Traun (g.). Description, 
par Humphrey Davy, de la contrée où 
se trouve la cliute"du Traun, XXVI, 
; 380. 

Cascades (Anciennes) do Fontainc- 
! bleau{g.), XIV, 57. 

Cascarottes (les), marchandes de 
I sardines à Bavonne. Piltoresiiuede leur 
I allure (g.), XXIX, 232. 

Cascatelles de Tivoli. La grotte de 
I Neptune (g.), V, 221. Vue des casca- 
telles et des ruines de la villa Mécènes 
' (g.), XVI, 25. 

Cascaveaux (Troubles des). Leur 
origine; étymologie du nom, XI, 42. 

Case (la) de l'oncle Tom. Fragment 
de ce livre : Tom cl Eva (g.), X.KI, 48. 

Caselli (l'Abbé Giovanni). Son ap- 
plication cmieuse de la télégraphie 
électrique à la photographie, XXVI, 
262. 



a qui on en 



Case.mates. Ingénieur 
doit l'invention, IX, 238. 

Caserne et poudrière de Monaco (g.), 
XVUl, 73. 

Caserte. 

Vvij. Palais de Caserte. 

Cases des Indiens Tagales (g.). Sim- 
plicité de leur consiniction . X.XVIII. 
312. 



Casimir (Jean) et la femme d'un 
gouiilliomme polonais, V, 370. 

CvsisiiR le Grand. Époque de sa 
mort; famille souveraine qui s'éteignit 
avec lui; son tnmbeau (g.l, XVI, 288. 
Université qu'il fonda, XXIX, 169. 

Casuhr Jagellomde. Époque de sa 
nwt; son tombeau (g.), XVI, 288. , 

Casi.n de Raphaël, à Rome (g.), IX, 
353, \o ^ I 

CAsoars, Diverses espèces de ces ani- 
maux ; le casoar de l'Inde ; sa descrip- 
tion (g.), II, 3.53, 356, Casoar de la 
Nouvelle-Hollande ; son caractère dis- 
tinclif (g.), XIX, 343. Le casoar à 
casque ; contrées où on le trouve : sa 
nature sauvage et méchante ( g.), XXV, 
97. 



Casque anglo-saxon 
382. 



:g-)> XXIII, 



Casque d'Attila. Preuve de sou ori- 
gine. I, 371. 

Casque du fou Will Sumraers, atta- 
ché à Henri VIII (g.), XXX, 112. 

Casque de saint Louis, I, 371 . 

Casques, coquillages. Nombre d'es- 
pèces conniies(g.), II. 173, 174. Casque 
de Madagascar (g.), XVIIl, 123. 

Cassas, peintre. Lieu et date de sa 
naissance; style do sa peinture; ou- 
vrages on sont recueillis ses travaux; 
paysage antique de sa composition ; lieu 
et date de la mort de Cassas ( g.), XVII, 
281,282. 

Cassette du seizième siècle. Matières 
dont elle est faite; son auteur; descrip- 
tion des onii monts; musée qui la pos- 
sède (g.), XVI, 289. 

Cassette (la), tableau du Titien. 
Historique de celte œuvre (g.), XV, 9, 

Cassettina (la) ail' .\geinina (g.). 
Cartes curieur^es qu'elle renferme ;" dé- 
pôt public à Paris (pii en possède des 
fac-similé, XXV, 381 , 

Cassie.n, Dissertation sur les huit 
péchés capitaux, VII, 279. 

QssiM de TiiURV (César-François). 
Ses travaux géographiques ; date de sa 
mort, I, 253. Observatoire dont il a la 
direction, II, 151. 
Voy. Carte de la France par Cassini de Tiiury. 

Cassim (Jean-Dominique). Carlo de 
la lune dressée par lui en 1692 (g.), 
I, 50. Ministre qui l'appela en France; 
est nommé dn-ecleur de I Observatoire 
de Paris en 1671 (celte date remplace 
celle du texte), II, 131. 

Cassiodore, sénateur et préfet du 
prétoire sous Théodoric, roi des Os- 
trogoths. Sa lettre aux pécheurs de 
Venise, XXX, 39. 

Cassiopée, constellation. Phénomène 
céleste qu'on y a observe au seizième 
siècle, III, 189. 

Cassom, sorte de coffrets. Leur usage 
en Italie au quatorzième siècle; pein- 
tures et sculptures dont on les ornait, 
XV, 295. 

Castan (E.). Son paysage: Démo- 
cri te (g.), XXV, 137. 

Castel (le Père). Singulier clavecin 
qu'il imagina, I, 91. 

Castel-Follit (Catalogne) (g.). Si- 
tuation géographique de ce bourg ; sort 
qui lui est advenu en 1822 ; origine de 
sou nom. XXI, 361. 



iC 



CASTELLAiMAUE. - CATHÉDRALE. 



Castellamabe. Situation de cette 
vilip; son aspect; ses principaux édi- 
fices ; environs de Casteliamare , XV, 
117. ■ 

Castellone. Coiffure et costume des 
femmes de ce pays (g.), X, 249. 

Castel-Val, ou Cliàteau de la Vallée 
(Tyrol). Historique de ce château (g.), 
VI, 177. 

Castera (M.). Société qu'il a fondée, 
m, 259. 

Castiglione. Vue' du bourg et du 
château de Castinlioue, d'après Ba- 
getli (g.), XXVIl'; 377. 
loi/. Bataille de Castiglione. 

Gastille. Son aspect général ; le vil- 
lage de Villa -Vellid (g.), V, 121. Ar- 
moiries du royaume de Castille (g.), 
VI, 29. 
Voy. Confédération des grands de Castille. 

CvsTiLLES. Ce qu'on nommait ainsi 
dans les tournois. H, 58. 

Castillon, ambassadeur français à 
Londres. Projet qu'il proposa pour le 
démembrement de l'Angleterre , X , 
151. 

Casti.ereagh (Lord). Sa mort vio- 
lente, I, 2.31. 

Casti.e-Reef Rock , sur la côte du 
Labrador (Amérique septentrionale) 
(g.), XXVin, 188. 

Castor. Ses habitations (g.), 1, 177. 
Son iiidiistrieuse intelligence; pièges 
pour le chasser, 178. Analogies de cet 
animal avec la marmotte, IIl, 8. Cri du 
castor en détresse, VII. 78. .Autres dé- 
tails sur le castor (g.), XXVIl, 129. 

Castor du Rhône. Ses habitations 
comparées à celles des autres castors, 
VIII, .374. 

Castri. Village bâti sur l'emplace- 
ment de Delphes; son église, I, .354. 

Castriot. 
Votj. Scanderbcrg. 

Castros (lesl, monuments celtiques 
de la Galice et du Portugal. Forme in- 
variable de ces monuments; leur desti- 
nation présumée, XXII, 246. 

Castruccio-Castracam, enfant trou- 
vé. Son histoire, VI, 307. 

Castrum (le) gallo-romain de Bou- 
logne (g.), XXX, 60. 

Cat. Patrie originaire de cet arbre ; 
propriétés de ses feuilles : sa culture 
X, 307. 

Catacombes de Paris." Destination 
qu on leur a donnée, I, 2. 

Catacombes (les) de Rome (g.). Noms 
des plus célèbres catacombes; descrip- 
tion d'ensemble de ce ((u'elles présen- 
tent de plus curieux, XXIX, 193. 

Catalina de Eravso ( Doua ). Surnom 
qui lui était donné; la vie de cette aven- 
turière racontée par elle-même, XXII, 
85, 93. 

Cata-Braxca et la province de Minas- 
Geraes (Brésil). Richesse des mines de 
cette province : les mines d'or de Cata- 
Branca (g.), XXVIII, 292. 

Catalogue (Nouveau système de). 
Nom de sou inventeur; bibliothèque où 
il est eu usage; une boîte-catalogue 
(g.), XXIV, 135. 

Catane. CCpoqne de sa fondation ; sa 

situation : sou aspect actuel i g.), I, 281). 
Antres (Irrails sur t'.alaiic; la fontaine 
de l'Eléphant (g.), XXIX, 203. 



CvTAPfLTE. Puissance de cette an- 
cienne machine de guerre, V, 45. 

Cataracte du Potowmak, I, 34. 

Cathédrale. Origine de ce lyot ; sa 
signillcation, II, 255. 
Voy. Églises. 

Cathédrale d'Aix-la-Chapelle. Sa 
fondation (g.), I, 113. Cérémonie à la- 
quelle Charlemagne la consacre ; re- 
lique de cet empereur, 114. 

Cathédrale d'Amiens. Son histo- 
rique ; sa description ; architectes qui 
l'ont érigée (g.), I, 369, 370. 

Cathédrale d'Angouléme (g.). Style 
de son architecture; la tour romane; 
l'abside, XXX, 33. 

Cathédrale d'Anvers. Époque de sa 
construction ; description ; architecte 
delà tour; épilaphede Quintin Mossis, 
gravée sur cette tour (g.), 1, 65. Boi- 
series sculptées, IV, 1'75. 
Voy. Desrente de croix par Rubcns, — Élé- 
vation de la croix par Rubens. 

'Cathédrale de Bàle. Époque de sa 
construction ; style de son architecture ; 
la crypte; principaux ornements de la 
nef; concile célèbre qui fut tenu dans 
cette église ; tombeaux, inscriptions et 
épitaphes de l'église souterraine (g.), 
XI, 153, 154. Son architecture remar- 
quable ; nature de la pierre employée 
à sa construction ; souvenirs historiques 
attachés à cet édifice, XXII, 31. Les 
fonts baptismaux (g.), 32. 

Cathédrale de Barcelone. Objets re- 
ujarquables conservés dans cette église 
(g. 4), IX, 277. Gargouilles (g. 3), 
348. 

Voy. Tête de More dans la cathédrale'de Bar- 
celone. 

Cathédrale de Bayeux. Curiosités 
artistiques qu'elle renferme; ses ma- 
gnifiques stalles sculptées ( g.), XXVIII, 
405. 

Cathédrale de Beauvais (g.), III, 
223. Le chœur et sesvoiiles, VII, 398. 
La flèche ; architectes qui l'avaient éle- 
vée, 399. Abside du chœur (g.), 401. 
Portail latéral (g.), VHI, 60. Portes 
sculptées; vitraux, 62. 

Cathédrale de Bordeaux. Son aspect 
extérieur; diverses époques de son ar- 
chitecture ; élévation des tours et des 
flèches de cette église, XII, 291. 

Cathédrale de Bourges. Sa situa- 
tion ; durée de sa construction ; ses 
deux tours; hauteur de l'une d'elles 
(lire 24 mètres au lieu de 64), 1, 171. 
Façade de l'édHice; entrée latérale; 
un bas-relief du grand portail; rois qui 
se faisaient sacrer dans cette cathé- 
drale (g. 2), 172. 

Cathédrale de Bruges. Son aspect 
extérieur; statue par aiichel-Ansé, IV, 

174. 

C.iTHÉDRALE do Burgos. Époquc de 
sa fondation ; tableau de Mii bel-Ange 
qui la décore (g.), V, 218. Style d'ar- 
chilciture de celte église; ses sculp- 
tures; escalier remarquable (g.), XVIII, 
109. 

Cathédrale de Cantcrbury. Meurtre 
célèbre -qui y a été commis, III, 279. 
Son incendie et sa re'construction ; cha- 
piteau d'une colonne des cryptes; pro- 
lestanls français qui se livrèrent aux 
praliquos de leur culte dans les cryptes 
de celle cathédrale (g.), VI, 64. 

Catuédhale de Chartres (g.), IV, 



217. Origine; histoire; description; 
incendies au seizième siècle et cm 1 836, 

218, 219. Vue de la partie extérieure 
et supérieure de la cathédrale depuis 
l'incendie de 1836 (g.i, 220. La statue 
de la Liberté dans la cathédrale de 
Cliavlres(g.), VII, 65. Cryptes; vitraux 
et statues, ;357, 338. Vue du portail 
septentrional (g.), 397. Plan de la ca- 
thédrale (g.), 398.- Clôture du chœur 
(g.), XIX, 241. Antres détails sur cette 
antique église; sculpture du moyen àgc 
(|ue l'on y conservait avant 1792 (g.), 
XXII, 6i. Sur l'usage du camail dans 
l'église (le Charlres, XXIV, 53. XomI)re 
de statues que renferme la caliiédrale 
de Chartres, XXV, 359. 

Cathédrale de Cologne. Sa descrip- 
tion, I, 281, 282. 
Voy. Cliasse des rois mages, — TomlHiau de 

Philippe de Heinsberg. 

Cathédrale de Copenhague. Sa dé- 
coration sculpturale ; artiste célèbre à 
qui on la doit, VI, 53. 

Cathédrale de Cordoue. Époque de 
sa construction, IX, 124. Description; 
vue intérieure (g.), 125. 

Cathédrale de Cracovie. Tombes 
royales qu'elle renferme, XVI, 287, 
333. Vue extérieure de cette église 
(g.), XXVUI, 385. Crypte de la ca- 
thédrale de Cracovie (g."), XXIX, 105. 
Richesses que renferme celte église, 
106. 

Cathédrale de Dublin. Époque de 
sa construction ; vue du chœur de cette 
église; tombeaux qu'elle renferme (c), 
VI, 133. 

Cathédrale d'ÉVTeux. Époque de sa 
conslruction; son style; fête que l'on y 
célébrait anciennement; portail septen- 
trional de celte église (g.), XVII, 9. 

Cathédrale de Famagouste. Son vo- 
cable: sa description, XV, 219. 

Cathédrale de Florence. 
Voy. Église Sainte-Marie des Fleui-s. 

Cathédrale de Fribourg en Brisgau 
(g.), V, 201. 

Cathédrale dlunsbruck. 
Voy. Tombeau de Maximilicn 1er, — Hufer 
{Slaluc d'.\ndré). 

Cathédrale de Laou. Époque incer- 
taine de sa construction ; sa destruc- 
tion au douzième siècle; sa reconstruc- 
tion au moyen de dons volontaires (g.), 
IV, 148, 149. 

Cathédrale de Limoges. 
Voy. Tombeau de Bernard Brun, — Tombeau 
(ie Jean de Langeac. 

Cathédrale de Lincoln (g.). Époque 
présumée de sa fondation :"parlies les 
plus remarquables de cet édilice. XXII, 
89. 

Cathédrale de Lonvain. Pointures 
qui la décorent: son lutrin gigantesque, 
III, 131. 

Cathédrale de Mâcon. A'ucables suc- 
cessifs de l'ancienne cathédrale; détails 
historiques ; tours de cet édilice qui sont 
encore debout: date de la conslruction 
de la nouvelle cathédrale (g.), V, 23, 
26. 

Cathédrale de Malaga. Style de son 
arcliiteclure; description (g.)^ XII, 41. 

Cateiédrale du Mans. Desciiplion et 
liisloire de ce monument (g i, VI. 3.'i9. 
Ses vitraux, X, 92. 

Cathédrale de Mcaux. Stylo de son 



CATHÉDRALE. - CAVELIER. 



47 



i 



architecture ; sculpture des trois por- 
tails; façiKle priucipale (g.), XIX, 123. 

Catuédbale de Mexico. Époque de 
sa fondalioti ; magnificence de sa déco- 
ration intérieure : le Sagrario, annexe 
delà cathédrale. XXIX, 117. 

C.\TiiÉDBALE de Milan. 
Voy. Dôme Ae Milan. 

Cathédrale de Padoue. Époque de 
sa fondation et de l'achèvement des 
travaux, V, 41. 

Cathédrale de Palerme. 
Voy. Tombeaux de la cathédrale de Palerme. 

C\TiiÉnRALE de Paris. 
Voy. Église Notre-Dame, ii Paris. 

Cathédrale de Pérouse. Kpoque de 
sa fond.ition: son architecte; style de 
cet édilice: peintures qui décorent cette 
église, XIII. 28-2. 

Cathédrale du Puy-eu-Aelav (g.), 
VI, 3.3.3. 

Qthédrale de Ralisbonne. 
Voy. Église Sainl-Pierre. àRafisbonne. 

Qthédrale de Remis. Celle cathé- 
drale comparée à celle de Chartres, VII. 
bo. Sa façade ( g.), 360. Traces de colo- 
ration sur sa façade, 398. Chapiteau de 
celle église, ;)99; (g.), 400. Le laby- 
rinthe (g.), XV, 112. Tapisseries re- 
marquables. 369, 373. Nombre de sta- 
tues que renferme cette église, XXV, 
359. Portail (g.), XXX, 329. 

Cathédb.vle de Rodez (g.). Époque 
de sa construction, XXVII, 386. 

Cathédrale de Rouen. Arciiitecte 
sous la direction duquel eut lieu son 
achèvement : description de l'édifice 
(g. 2), I, 12. La tour de Beurre: clo- 
che dite Georges d'Amboise; incendie 
de 1822; reconstruction de l'aiguille, 
14. Principaux monuments funéraires 
qu'elle renferme. V, 139. 
Voy. Tombeau du cardinal d'Amboise. 

CATHÉDRALE dc Scnlis. Son fonda- 
teur : sa destruction ; comment et par 
qui elle fut rebâtie; sa flèche, III, 338. 
Slvle de cette église (g.), XVII. 377, 
378. 

Cathédrale de Sens. Ses vitraux, 
IV, 263. Rosace du Paradis, peinte par 
Jean Cousin dans celte église, VII, 8. 

Cathédrale de Séville. Son histoire; 
sa description (g.), VU, 209. 

Cathédrale de Spire. Époque de sa 
construction ; style de son architec- 
ture; vicissitudes diverses tju'eut à 
souffrir ce bel édifice; l'abside (g.), 
XXX, 241. 

Cathédrale de Strasbourg. Vue in- 
térieure (g.), IL 68. Description, hau- 
teur de son clocher; anciens édifices 
dont la cathédrale occupe l'emplace- 
ment ; date de ses fondalions ; vue de 
la lacade (g.), 69, 70. Architectes qui 
bàlirênt le clocher, VU, 358. Statue de 
Sabine (g.), XIII, 169. Les maçons de 
la cathédrale de Strasbourg (g.), XIV, 
265. 

Voy Horloge de la cathédrale de Strasbourg. 
Cathédrale de Tarragone. Descrip- 
tion de cet édifice; son portail (g.), 
XXVI, 273. 

CATHÉnRALE do Toul. Époquc de sa 
fondation ; en quelle année elle fut ter- 
minée; architecte qui construisit le por- 
tail (g.), VI, 297. Curiosités quelle 
renferme, 298. 
Catuédr.\le de Troyes (Aube). Vo- 



cable de cette église ; époque de sa con- 
struction; notice sur cet édifice (g.), 
XVII, 209, 210. 

Cathédrale d'Hm. Richesses qu'elle 
renferme en œuvres d'art ; stalles du 
chœur (g.). XXX, 388. 

Cathédrale d'Upsal. Son style; nom 
de l'architecte, \ï. 308. 

Cathédrale de Vérone. Statues de 
son portail (g. 2), VII, 269. 

C.ATHÉDBALE de VieiHie en Autriche. 
Voy. Église Saint-Éfienne. 

Cathédrale de Wells. Époque de sa 
construction (g.), III, 121. 

Cathédrale de \^'orcesler. Une épi- 
taphe siH- une pierre sépulcrale placée 
dans le cloilre de cet édifice, XXX, 47. 

iTvTHÉDRALE do Womis. Style de son 
architecture; iibside et porche de cet 
édifice (g.); sculptures reman|nables 
qui décorent les cliapelles, XXX, 177. 

Cathédrale d'York. Son origine; in- 
cendies successifs qui la 'détruisirent; 
date de l'édifice actuel; sa description 
(g.l. VIll. 260. Tombes et curiosités, 
261. 

Cathédrale d'Ypres. La nef; inscrip- 
tions autour du chœur de cette église, 
IV, 172. 

Catherine II. Date de sa mort, I, 
359. "Qualités qu'elle a montrées sur le 
trône, V, 23. 
Voy. Pensî-cs. 

Catherine Cornaro. reine de Chy- 
pre. Sa vie, VI, 70. 

Catheri.ne d'Aragon. Date et issue 
de son mariage avec Henri VIII, VIII, 
38: XXII, 20. 

Catherine de Boubbon , duchesse 
d'Albrel. Date de sa naissance; son ma- 
riage avec Henri de Lorraine; lien et 
époque de sa mort (g.), XVllI, 82. 

CATiiEnrNE de Médicis. Son mot à 
Henri 111, après l'assassinat du duc de 
Guise, III, 170. Son mariage; son ca- 
ractère; sa vie politique, IV, 161, 162. 
Voy. Colonne de Médicis, i Paris, — Palais 

des Tuileries. 

Catherine Parr. Date et is^uo de 
son mariage avec Henri Vlll. Mil. 38. 
Protection qu'elle accordait aux Icllrcs, 
XII, 339. 

Catholicisme. Chiffre de ses adhé- 
rents, V, 303. 

Catholicon (le), ancienne église mé- 
tropolitaine d'Athènes (g.). Style de 
son architecture; époque présumée de 
sa construction, XXI.X, 263. 

Catholicos (le), ou Patriaiclie uni- 
versel des Arméniens Nersès (g.), 
XXIV, 337. 

Catholique (le). Époque où les rois 
d'Espagne prirent ce surnom. Vil. 15. 

Catisiaron (g.), Vlll, 323. Contrée 
où cette espèce de radeau est en usage, 
326. 

Cati.nat. Siège et prise de Montmé- 
lian ; quçl(|ucs dctails sur cette opéra- 
tion nulilaire coniluile par Câlinât, XII, 
384. Devise de Câlinât, XIX, 278. 

Catino (il Sacro). Vénération des 
Génois pour ce vase; quelle origine on 
lui donnait; à quelle époque il fut ap- 
porté en France; matière dont ce vase 
est formé, IV, 134. 

C.vto.n le Censeur. A quel âge il ap- 



prit à danser, II, 202. Age auquel il 
apprit le grec, VIII, 248. Réflexions de 
Napoléon sur la mort de Caton, 320. 
Voy. Pensées. 

Caton d'Ulique. Comment a été con- 
servé le seul discours que l'on a de lui, 
IV, 147. 

Catoptrique. Objet de cette science ; 
phénomènes qu'elle présente; singu- 
liers effets de catoptrique (g. 7), XVII, 
313 à 318. 

Caixase. Envahissement de ce pays 
par la Russie; reine célèbre qui gou- 
verna la Géorgie au moyen âge (g.); 
un combat de uos jours dans le Cau- 
case; soldats circassiens (g.), XXVII, 
51 à 54. 

Caus (Salomon de). Système d'en- 
grenage dans les machines ; figure 
explicative tirée de son livre : les Rai- 
sons lies forces mouranles, XV, 232. 
Projet d'une fontaine rustique; lieux 
cl dates de la naissance et de la mort 
de Salomon de Caus (g.), 272. Ses 
essais sur l'application de la vapeur 
comme moteur (g. 3), XVI, 230 à 232. 
Notice sur Salomon de Caus : son por- 
trait (g.), XVHI, 193 à 193. 

Cause (la), petile rivière près d'Aix. 
Cascade ((u'elle forme à travers un mur 
romain (g), XXV, 249. 

C.UI8EBIES d'un impressario , XXVI, 
161. 

Causeries séographiipies. Les meil- 
leurs atlas, XXIII, 21 , 38, 173. Mé- 
thodes diverses pour l'étude de la 
géographie, XXIV, 183, 263. Les an- 
tipodes (g.), XXVH, 94. 

Cavaillon. 
Voy. Arc de triomphe romain de Cavaillon. 

Cavalcade (une|. tableau de Drevet 
de Nancv. Musée qui le renferme (g.), 
XI, 181." 

Cavalcade (une), dessin d'après 
Loutherbourg, XXVIll, 43. 

Cavalerie. Nombre des chevaux né- 
cessaires pour la'cavalerie en France; 
cheval de cavalerie demi-sang (g.), 
Xlll. 171. 
Voy. Aiguillettes de la cavalerie, —Cavaliers. 

Cavalerie irrégnlicre de Punjab. 
Uiiiforme des officiers (g.), XXV, 401. 

Cavalier (Jean). Quelques mots de 
la vie de ce chef des camisards, X, 333. 

Cavalier (le) d'alarme, dessin de 
Th. Schuler (g.), XXIX, 309. 

Cavalier français au dix-septième 
siècle. Son équipement (g.), I, 76. 

Cavalier wahabi. Ses armes (g.), 
XV, 8. 

Cavaliers de l'Apocalypse, bas-relief 
d'un tombeau dans la cathédrale de 
Limoges (g.), X, 389. 

Cavaliers arabes. Leurs armes ; leur 
costume ; leur mode de combattre, VIII, 
176. 

C.4VALIERS égyptiens (g.), VIII, 404. 

Cavaliers moscovites au seizième 
siècle (g.). Leur armure; condition so- 
ciale des cavaliers inoscovilcs; leur or- 
ganisation militaire, XXIX, 398. 

Cavallito. 
Voy. Bateau en paille. 

Cave du Diable. 
Voy. Caverne dite Cave du Diable. 

C.vvELiER, sculpteur. Sa statue d« 



48 



CAVERNE. - CÈllAMIUUE. 



marbre de Pénélope (g.), XVII, 328. 
Cornélic el ses deux fils, groupe en 
plaire (g.), XXIV, 28. 

Caverne (la). AUés^orie de Platon 
(g.), XXIII, 217. Explication de So- 
crate, 218. 

C.AVERXE d'Adelsberg. en Carinliiio 
(g.), V, 2S5, 256. 

Caver-ne dite Cave du Diable , dans 
le Dcibyshire (g.), VI, 200. 

Cavebxe de Kirkdale, dans le York- 
sbire. Ossements divers qu'on y a trou- 
vés, V, 266. Coupe de celle caverne 
(g-)> 268. 

Caverne de Saint-Robert. Lieu où 
elle est située; a servi d'asile au saint 
dont elle a le nom ; fut souillée an der- 
nier siècle par un crime d'une déplo- 
rable célébrité, XXII, 3o6. 

Caverne (la) aux Mouches, XXVI. 
233. 

Caverne de Scralchell (g.), II, 272. 

Caverne de Zo])vre, dans l'ilc de 
Milo, III, 5o. 

Cavernes. Aspects différents sous 
lesf|ucls elles se présentent; leur mode 
de formation, V, 2oi. Ossements que 
l'on trouve dans les cavernes ; osse- 
ments et dél)ris trouvés dans une ca- 
verne du département du Gard. 267, 
268. 

Cavernes de lionifacio. 
Voy. Grottes et civcrnes de Bonifacio. 

Cavernes Saint- Pierre, près de 
Maestriclit. Leur étendue; curiosités 
naturelles, II, 182. 

Caves de Iloquefort (Aveyron). Leur 
situation topograpliique; loin' ulililé, 
XVI, 13i. 

Caviglia, voyageur. 
Voy. Sésostris (Colosse de). 

C.AVIXO (Jean), dit le Padouan," gra- 
veur en médailles. Son imitation par- 
faite des médailles antic[ues, I, ;358. 

CAVVI.EV. Ses essais d'application de 
la vapeur comme molenr dans les ma- 
chines, XVII, 222. 

CAW.NPORE , ville moderne du pays 
d'Onde. Une vue de cette ville (g.), 
XXV, 400. 

Cayenne. Population de celte villd; 
colonie française dont elle est la capi- 
tale. Vil, 382. La montagne d'Argent, 
à Caycnne (g.), XXII, 48. Quelques 
mots" sur cette ville; vue de Cavenne 
(g.), XXIII, 3.o2. 

Caylis (le Comte de) et le peintre 
d'enseignes, IV, 203. 

CÉDÉS, philosophe ancien. Son ta- 
bleau allégorique de la vie humaine 
(g.), XII, 3. 

CÉCILE (Sainte). Quelques mois de 
sa vie, XV, 147. Église à Rome où ses 
restes furent déposés; son tomltean 
(g.), 148. 

Cécile (Sainte), tableau du Domi- 
iiiquin (g.), XV, U'J. 

Cécité. Si elle était plus rare autre- 
fois qu'anjourd'imi, V, 1 17. 
l'oi;. Aveugles. 

CEcn.r\ (Médaille de), fille dn pre- 
mier UKiniuis d(> .Mantoue. Artiste qui 
a grave cnii' uicdaille (g.), I, 358. 

CicnRES dn Liban. Zone de la mon- 
tagne où ils existent; extrait d'une 
relation de M. de Lamartine sur ce 



groupe d'arbres (g.), VII, 325. Nombre 
des cèdres à plusieurs époques, 326. 
Une pn'dication maronite sous les 
cèdres du Liban (g.), XXIX, 209. 

CÉLÈBES (Ile). Sa situation géogra- 
phique; nom donné à ses habitants; 
leur religion ; temple chinois à Macas- 
sar (g.), XIV, 329. 

CÉLÉRITÉ typographique (lixenqde 
de), IX, 267.' 

CÉLiiiATAiRKS ù Sparte. Traitement 
que les femmes leur faisaient subir une 
fois l'an, X, 300. 

Celle ori ramène les enfants (g.), 
scène à la Roche -Corbon, apologue, 
XXVI, 145. 

Cellerier (J.-J.-S.). Description de 
l'autonuie, XII, 342. 
Voy. Pensées. 

Celliers souterrains en usage chez 
les Mores. Denrées qu'ils v conser- 
vaient, XXII, 187. 

Celli.ni (Benvenutb). Monnaies qu'il 
a gravées, I, 358. Armes qui lui sont 
attribuées, 371. Caractère de cet ar- 
tiste, III, 95. Extrait de ses Mémoires, 
96. Progrès que lui dut l'orfèvrerie 
française, 21 2. Sa biographie, 221 . Mé- 
daille de François l" (g.), 223. Per- 
feclionnement que la sculpture dut à 
Benveniito, IV, 294. Séjour de Benve- 
nulo Cellini en France, XXVI, 167. 

Cellini iSlatue de Benvennto), par 
M. Feuchere (g.|, III, 95. 

Cendres. Leur inoportion relative- 
ment au poids du bois, V, 247. Com- 
position et analyse des cendres, XIV, 
102, 174. Soin apporté ;i leur conser- 
vation en Hollande, XV, 163. 

Cendres volcaniques. Obscurité 
qu'elles produisent; exemples cités; 
transport de cendres volcaniques à de 
grandes distances par le vent, XX, 63. 

Cendrillon de l'antiquité, anecdote, 
X, 175. 

CiiNE (la) de Léonard de Vinci (g.), 
II, 244. Couvent dont cette fres((ue 
ornait le réfectoire, 246. 

Ckne (la), fresque attribuée à Ra- 
phaël. Description de celte peinture; 
esquisse (g.), XV, 107. Principaux 
personnages, 109. 

CÉNOTAPHE d'Alphonse le Sage au 
couvent de las Iluelgas reaies (g.), 
XXX, 332. 

CÉNOTAPHE de Henri de (iuise le Ba- 
lafré. Chapelle où il est élevé; style de 
ce monument (g.), XVII, 175, 176. 

CÉNOTAPHE de Shàh-Jehau dans la 
grande salle du Tadj, près d'Aura (g.). 
XVI, 401. 

CÉNoTApnES grecs et romains (g. 3), 
II, 355. 

Censeirs romains, IX, 158. 

Censeurs royaux. Époque de leur 
création en France; leur cadre depuis 
l'origine jusqu'à la révolution , X, 75. 

Censi RE des écrits en France. A pré- 
cédé I invention de l'imprimerie, IV, 
43. Historique de 1789 à 1830, V, 110. 
Création des censeurs royaux, 75. 

Centenaire (la) duTucuman, XXI, 
238. 

Centenaires célèbres. Old Parr; Ca- 
therine, comtesse de Desuiond; Jane 
Scrinisliaw ; quehpies détails sur ces 
personnages (g. 3), XIX, 312. 



Centenaires du Pérou. Plusieurs 
exemples de longévité cités par M. de 
Humboldt, XXX, 131. 

Ce.ntlme de Cliarlemagne (Théorème 
du). Impossibilité de cette théorie Unaa- 
cière, VI, 271 . 

Centijiétre carré, centième de mètre 
carré. Erreur que l'on commet souvent 
dans l'usage de ces mesures, VII, 115; 
(g. 2), 116. 

Centralisation politique. Fragment 
de Baadcr, IV, 327. 

Centre de gi'a>ité. Sa définition 
(g. 12), X. 75. Variations de la posi- 
tion du centre de gravité, 76. 

CÉPiiALAS (Constantin). Anthologie 
qu'il a composée; quelques épigranimes 
de ce recueil, V, 278. 

CÉPUALONiE. Situation de cette Ile ; 
son ancienne importance maritime ; 
quelques mois de son histoire ; vue de 
Kaligala dans l'ile (g.). XI, 353. 
Voy. Gouffre d'.\rgostoli. 

Ce C'IjE coite un vovagc en Orient, 
XXIX, 390. 

Ce que dit la création, par Grun, 
XVII, 119. Sentiments que la créaiion 
inspire à un Indien, XVIII, 15. 

Ce oue l argent ne peut acheter, 
nouvelle, XVI, 74. 

Ce qu'était Dagobert pour ses con- 
temporains, XXVIII, 174. 

Ce que recevait jadis un rni des 
ménestrels, X.KVIII. 278. 

Ce que vaut parfois un morceau de 
pain, XXVI, 375. 

Ce qui advlnt de la chevelure d'Inez 
de Castro, XXVI, 355. 

Ce qui CONSOLE, anecdote. XXI. 181 , 
185, 194. 

Ce qui EST MORAL. CltatioD de l'ou- 
vrage de M. V. Cousin : De la loi mo- 
rale et de la liberté, XXVI, 298. 

Ce qui est éternel, ode de Tegner, 
XV, 344. 

Ce qu'il en COUTE aux dames d'Abys- 
sinie pour devenir moins brunes. XX'il, 
291. 

Ce qu'il y a de plus fort au monde, 
anecdote persane, V, 358. 

Ce qui soutie-nt, nouvelle. XXII, 
217, 362, 370. 

Ce qu'on doit penser dès l'entiince, 
étude morale, XX, 56. 

Ce qu'on laisse perdre en agricul- 
ture, XXVII, 197, 246. 

Ce qu'on voit sur un chemin de fer. 
Service des billets (g. 7), XXVllI, 
214; Ig. 2), 264. Le télégraphe élec- 
trique Ig. 4), 370; (g. 6), 3S3. La lo- 
coniolivelg. 8), XXIX, 19; (g. 5), 91. 
La voie et les accessoires (g. 6), 150; 
j (g. 8), 175. Vue à vol d'oiseau d'une 
gare de premier ordre et de ses acces- 
I soires (g.), 249. Les tranchées et les 
remblais (g. 5), X.XX, 19 à 23. Les 
; tunnels ou souterrains (g. 8). 67. Ponts 
et viaducs (g.), 96. Ouvrages de char- 
pente et de maçonnerie (g. 3), 123, 
188. Ponts suspendus (g.|, 221. 

Céramique, ou Poterie. État de cet 
art dans l'anliquité et au moyen âge; 
son iutluence sur la statuaire, IV. 75. 
Détails historiques, 351. Classirualion 
établie dans la cérami<iue par M. Bron- 
cuiarl. Vil. 91. 



Ct;RBELLONI. - CHALUMEAU. 



49 



Ckrdello.ni. Citadelle conslriiile par 
lui, I, 60. 

Cfbceris BrpRKSTiciDA. JIonogTa- 
phie lie cet insecte extraordinaire; sa 
demeure; sa famille; ses victimes, 
XVII, 294 à 296. 

Cercle. Ses divisions, VII, 187. 

Cercle. Son emploi symljolique , 
VllI, 271 . 

Cercle français à Rome. Époque do 
sa fondation ; conditions ponr y être 
admis; salle de lecture du cerclé (g.), 
XVI, 1-29, 130. 

Cercieils (Anciens) en bois. Leur 
forme la plus ordinaire; cercueil trouvé 
au mont Lupfen | Wurtemijerg) en 
1810 (g.); cercueil anglo-saxon trouvé 
à Solliv (Yorkshire) 'en 1831 (g.), 

XXIX, 60. 

Céréales. Variations de leur valeur 
depuis IbOO jusqu'à 1820; rcclierclies 
par J.-B. Sav: autres rechcrciies par 
M. Ouclelet,VII, 206. Leurs limites 
en hauteur perpendiculaire en Suisse, 
et en latitude lioréale en Xorvése. VIII, 
198; XI, 263. 

CÉRÉALES en France. Quelques dé- 
tails sur leur prix. XV, 189. Tableau 
de leur vaiiation de I7:.VG à I8i0; rap- 
port du piix du pain à celui du fro- 
ment, 190. Chiffres officiels de la pro- 
duction des céréales en 1858, XXVII, 
171. 

CÉnÉMO.xrAi. à Marly. Comment il 
était réglé lor-ipie Louis XIV résidait 
au château. XVI, 110. 

CÉRÉ.MONLVL rbscr\é pour faire le lit 
du roi Henri VIII. Manuscrit dont il 
est extrait, XXV, 319. 

CÉRÉ.MOME du Do'seh , au Caire. A 
quelle occasion se célèbre celle fêle re- 
ligieuse; description (g.), V, 1"). 

CÉRÉ.MOME du paranvnqibc. Objet de 
cette cérémonie; signilicalion du nom 
paranymphe, XXV, 86. 

CÉRÉMONIES de lélection d'un pape 
(g.), XXVIII, 118 à i;J2. 

CÉHÉ.MOMES PU usage anciennement 
pour déclarer la guerre et appeler aux 
armes, VI. 1 i. 

CÉRÉMOMES funèbres chez les Grecs 
modernes. Funérailles (g.), XXVIl, 36. 

CÉRÉopsis d'Australie. Description 
de cet animal; origine de son nom; 
son introduction dans nos basses-cours 
serait très-facile (g.), V, 2i. 

CÉRÈs, planète, I, 233. 

CÉRKS. Art enseigné par cotte déesse 
aux habitants d'Eleusis, fête qui lui est 
consacrée, I, 302. Cérès d'après une 
peinlme antique (g.), XVIII, 40. 

CÉRÈS et Proseri)ine, sculptures du 
Parihénon |g.|, XV, 305. 

Cebeis GiGANTEis (cicrge géant) 
(g.). Contrées de l'AiHérique oii se ren- 
contre cet arbre étrange; son utilité, 

XXX, 285. 

Cerf. A quelles marques on recon- 
naît son âge; ses diverses dénomina- 
tions; cerf dix cors (g.), I. 202. Cerfs 
blancs, III, 58. Préjuge des anciens sur 
la longévité du cerf, X, 212. 
Voy. Chasse du cerf, — Mort du cerf. 

Cerf (le) de Magdebourg. Souvenir 
qui se rattaciie à celte sculpture, XVIII, 
112. 

Cerf-cocmox. Description; avan- 



tages que l'on pourrait retirer de sa 
natiu-alisation en France (g.), III, 244. 

Cerisier (le), chansonnette deHebel, 
IX, 187. 

CÉRiTES, coquilles. Leur description ; 
cérite télescope (g.), V, 252. 

CÉniTES fossiles. Terrains oii on les 
trouve, V, 252. 

CÉRRiji. Par qui a été découvert ce 
métal, VII, 184. 

Cervaua (la). Situation topographi- 
que de celte contrée; mœurs et habi- 
tudes de ses habitants; costume des 
femmes de la Cervara (g.), XX VII, 
1 io. 

Cervantes (Michel). Date de sa 
mort ; quelques mots sur Don Quichotte, 
I, 80. Prison de Cervantes à Alger, X, 
227. Où il a trouvé le type du Docteur 
de Verre,, XIX, 255. Description amu- 
sante d'une sérénade (g.), XXV, 197. 
Voy. Pensées. 

Cerveau. Le cerveau de l'honnnc 
comparé à celui des animaux, VII, 10. 

CÉs.VR (.Iules). Date de son assassinat, 
I, 38. Pourquoi il portait toujours une 
couronne de laurier, III, 10. Vie de 
César, V, 334. 
Voy. C;ilendrier julien. 

César (Buste de Julesl, sculpture an- 
tique (g.), V, 336. 

César (Jules) arrivant sur les côtes 
de la Grande-Bretagne, dessin de Blakey 
(g.),V,397. 

CÉSAR et le soldat gaulois. Interpré- 
tation de cette anecdote, XV, 362, 
408. 

CÉsARÉE de Palestine. Situation et 
histoire de cette ville: ses ruines (g.), 
VIII, 97. 

Cesarixi (Famille). Ses armoiries; 
distique publié contre le blason de cette 
famille (g.), VI, 27, 28. 

C'est la coi;b du boi Pétaud. Éty- 
molosies diverses de ce proverbe. VII, 
27. 

CÉTACÉS. Origine de ce nom; classi- 
fication zoologique des cétacés, I, 398. 
Leurs orsaiies pour la locomotion, VI, 
43. 

. Cette. Situation géographique de 
Cette; son histoire; importance de son 
commerce; vue du port(g.), XVI, 136. 

Ce VALLOS (Pedro Ordonez de), voya- 
geur. Lieu et époque de sa naissance; 
quelques mots de sa vie; ses expédi- 
tions, XII, 290. 

Cevlax. Idiome indien parlé à Cey- 
lan , Il , 302. Kpoque où les Français 
occupèrent cette île, VII, 133. Étymolo- 
gio (lu mot Ceyiau ; les mariages à Cey- 
Ian(g.), XXlil, 187. 
I 0!/. Créanciers à Ci'vlan, — Pèche des perles 

.i Ceylaii , — Pic d'Adam, — Procession de 

la dent de Bouddlia. 

Chabot (Philippe de), amiral de 
France. Détails biographiques, I, 343. 
Fac-similé de sa signature, 344. 

Chabot (Statue de Philippe de), par 
.lean Cousin (g.), I, 344. 

CiiARTRÉE (Guillaume), artisan astro- 
nome par vocation. Ses observations 
scientihques, XX, 226. 

CiiACATo.N, peintre. Son tableau : une 
Cararanç arubc iives d'une fontaine (g.), 
XVI. 89. Famille turque en vo\age 
(g.), 217. 



CiiAcu.N à sou tour, anecdote, XXIII, 
37. 

CiiAGos (Iles), dans la mer des Indes. 
Leiu- formation géologique, VI, 6. 

CnvGOT frères. Progrès qu'ils tirent 
faire à l'industrie de la cristallerie en 
France, II, 227. 

CiiAii-N.\MÉ (le), poème persan, par 
Ferdouci . Sujet de ce poème : fragmen Is, 
11,222,223. 

Ciiaillou dePeslain. 
Voy. Fauvcl. 

Chaîne (la) d'or de Guavnacapac, 
XXi, 11. 

Chaire (une) du dix-septième siècle, 
par Lepantre (g.), XXX, 81. 

Chaire de l'église de Ligny. Nom do 
l'artiste qui l'a sculptée (g.), XIII, 332. 

Chaire de prédication dans l'église 
cathédrale do Pralo. Llécance desou 
style (g.), XXV, 343; XXVI, 88. 

Chaire de Sainte-Gudule, à Bruxel- 
les. Artiste qui l'a exécutée (g.), IV, 
171. Comment elle vint en la posses- 
sion de l'église de Sainte-Gudule, VI, 
193. 

Chaires à prêcher. Sièges qui les ont 
précédées; leurs emplacements succes- 
sifs dans les églises. Vil, 398. 

Chaise curule chez les Romains, V, 
372. 

Ch.\ise curule trouvée à Herculauuni 
(g-)> V, 372. 

Chaise curule. peinture de Pompèi, 
V, 372. 

Chaise sculptée en ivoire, au trésor 
d'État russe. Tradition sur cette chaise; 
sa description (g.), XXVll, 12. 

Chaises du diable, à Aron et à Ham- 
bert (Mayenne). Tradition, IX, 176. 

ClIALCIS. 

Voy. Esjripos. 

Chalets (g.), VI, 348, 349. Les cha- 
lets et les bergers, XX, 353. 

Chaleur, Effet d'une chaleur exces- 
sive sur l'économie animale, III, 339. 
Théorie de la chaleur ; propagation du 
calorique, V , 79 , 103. Travail de la 
chaleur, XXVII, 15 Chaleur cenirale 
du globe, 34. Théorie de la chaleur; 
progrès à faire dans cette branche de la 
science, XXVIII, 90. 
Voy. Température. 

Chaleur solaire. Son intliience sur 
l'épanouissement des flems, I, 363. 

Chaleur et lumière. .Vnalogies ; ex- 
périences, XXVI, 90. I 

Chalev, ingénieur. Pont suspendu 
qu'il a construit en Suisse (g.), V, 193. 

Chalgrin. Sa coopération à la con- 
struction de Saint-Sulpice, I, 132. Ses 
travaux à l'arc de triomphe de l'Étoile, 
IH, 33. Date de sa mort, 34. 

CiiAi.MERS (le Docteur). 
Voy. Pensées. 

Chalon-sur-Saône. Détails histo- 
riques sur cette ville; sa situation ; son 
aspect; ses édilices (g.), XIII, 145. 
Vuy. Pri.son de Chùlon-sur-Saônc. 

Ciialonssur-Marne. Bataille de ChA- 
lons, IV, 140. Son École des arts et 
métiers, XIX, 163. 

Chaloupes. Bâtiments divers qui por- 
tent ce nom (g.), III, 357. 

Chalumeau. Théorie de cet insliu- 
1 



50 



CHALUMEAU. - CHANSON. 



meiil. Clialumeau des ateliers (g.) ; clia- 
Inmean des laljoratoires (g.), XXIX, 
323. CliaUinieau cl lampe à gaz (ii-), 
32i. Clialiinieaii et laiiipc dciiiailleiii' 
(g.); éolipvle (g.), 356. Chalumeau à 
gaz en usage dans les grands ateliers 
(g.); clialnmeau à gaz hydrogène et 
oxygène (g.), 400. 

Chalumeau à air. Forme de cet ap- 
pareil ; services qu'il peut rendre , 
XXVI, 222. 

CnALUT, espèce de filet de pêche. Sa 
description, XII, 224. 

Cham. Sac de cette ville par les Pan- 
dours, IV, 36:i,, 

Chajianks, ou prêtres du grand Lama . 
Signes auxqiie's ils reconnaissent la vo- 
cation d'un enfinit à devenir chamane, 
IX, 343. Leur costume (g.), 344. 

Chambkby. Vue des environs de celte 
ville (g.), V, 305. Autre vue; histoire 
de celte ville; population; monu- 
ments, etc. (g.), VII, 234, 235. 

Chambige. 

Voij. Cambriche. 

CiiAjiBois (Orne). Son vieu.K château ; 
son église (g.), XVI, 372. 

CHAMBON. 

Voif. Lac Chanibon. 

CHAMBURD. 

Voy. Château di^ Chaniboid. 

Chambre ardente. Trihunal qui por- 
tait ce nom: criminels qui y étaient 
jugés, XI, 42. 

Chambre des pairs, en France. 
Voij. Pairie en Fiance , — Palais du Luxem- 
bourg. 

CnAMBnEdesreprésentants,au\États- 
Unis.. Description de la salle des séances; 
habitudes des memhres de celle cham- 
hre(g.),IV, 21, 22. 

Chambre (Grand') du Parlement de 
Paris, dite la chambre dorée. Descrip- 
tion de celte chamhre telle qu'elle était 
au quatorzième siècle; vue de cette 
salle après les décorations faites sous 
Louis XII ; nom de rarchileclc qui la 
restaura au dix-huilieme siècle (g.), II, 
361. 

Chambre pour le blanchiment des 
tissus de laine et de soie (g.), XXV, 24. 

Chambre (une) au quinzième siècle, 
miniature (g.), XIV, 175. 

Chambre claire. Utilité de cet instru- 
ment; nom de son invènteiu'; emploi 
de la chanibri' cUiirc à la reproduclion 
desdcssJii^ilcpavsaL;es.miiiiiimrMls,elc. 
(g.), XVlll, 107. lijstniclioM plus com- 
plète sur l'usage de la chambre claire 
(g. 12), XXIX, 42. 

Chambre noire. Nom de l'inventeur ; 
description et usage de cet appareil, 
VII, 374. 

Chambre (la) de instice en 1716. A 
quelle occasion ce Iribunal fui créé; 
crimes et didils qu'il lut chargé de re- 
chercher et de punir; premier coupable 
qui eut à comparaître devant cette 
chambre, XXVIII, 201. 

Chambre nwrtuaire de Louis XIV 
(g.), XXVIII, 401. 

Chambre de M"'» Récamierà l'abbaye 
aux Bois. Sa disposition; tableaux qui 
l'ornaient (g.), XXVIII, 208. 

Chambres de justice. Cours souve- 
raines ainsi nommées; crimes soumis à 
leur juridiction, XIV, 322. 



Chambres du Parlement anglais. In- 
cendie de 1834 (g. 2), III, 83, 84, 85. 
Nouvel édilice ; sa disposition intérieure; 
style de son architecture ( g.), XII, 305. 
Autres détails sin- leur architecture; 
intérieur de la Chambre des lords (g.'l, 
XXI, 9. Vue intérieure de la Chambre 
des communes (g.), 49. 

Cir\MEAii. Si l'on connaît sa souche 
primitive, II. 100. Emploi que l'on fait 
en Asie des poils laineux de cet ani- 
mal , 171. Dents du chameau (g. 2), 
IV, 365. Comment les Tiucs ont essayé 
d'utiliser le chameau pour le service de 
l'artillerie (g.), VIII, 56. 

Chameau arabe. 
Voij. Dromadaire. 

Chamir, légende du falmud, IV, 230. 

Chamisso ( Adalbert de). Pierre 
Schlemihl, ou l'homme (|ui a vendu son 
omijre (g. 2), VIII, 123. La Vieille 
blanchisseuse; leMendiantetson chien, 
chansons; quelques mots de la vie de 
Chamisso, XIV, 214. 

Chamois. Genre auquel il appartient; 
mœurs et habitudes de cet animal, 
XIII, 57. 

Champ d'asile, au Texas, I, 302. 

Champ (le) de bataille. Chant popu- 
laire de la Pologne. XIII, 231 . 

Champ de bataille sous Louis XIV. 
Anecdote, et réflexions qu'elle entraîne, 
IV, 341. 

Champ de mai, en 1815, I, 142. 

Champagxe. Origine de sa réunion à 
la France; départements compris dans 
ses anciennes limites. I, 74. Industries 
agricoles de cette contrée; ses cultures 
principales, XXl.X. 120. 

Champagne. Quelques mots sur ce 
célèbre coiffeur du temps de Louis XIV, 
XXVI, 367. 

Champaig-ne (Philippe de). Notice bio- 
graphique sur ce peintre célèbre; épo- 
que de sa mort ; son épitaphe d'après 
un nécrologe janséniste, X\I, 353 à 
356. Jlaison de Philippe de Champai- 
gne à Paris (g.), XVIII, 217. 

Ciiampaigne (Portrait de Philippe de) 
peint par lui-même (g.), XVI, 353. 

CiiAMP-AiRERT (Combat de). IV, 87. 

Champfort. 
Voy. Pensées. 

Champignons vénéneux. Groupe de 
poisons dont ils font partie. IV. 291. 
Préparation pour les rt-mlre inoffeusifs, 
XXI, iO. 

CiiAMPioxNET (le Général). Fouilles 
qu'il l'ait exécuter h Pompei ; sa maison 
dans celte ville, IX, 272. 

Champi-ain, premier gouverneur gé- 
néral du Cauada. Services qu'il rend à 
nos élablissemenls, VI, 193, 194. 

CiiAMPMARTiN. pciulie. La Prcdica- 
tion de saint .lean-Bapliste (g.), III, 
129. 

ClIAMPMOTEUX. 

Voy Kglise de Cbampmoteux, — If du Clian- 
fclier. 

CnvMPOLLioN jeune. Premiers résul- 
lats de ses éludes hiéroglyphiques, VII, 
26. Ses recherches sur la pierre de Ro- 
sette, 39. Résume de ses découvertes, 
138. 

Champs de glace. Leur aspect , VI , 



Champs Elysées. Contrée oit les 
Grecs les placèrent, IV', 47. 

CiiAMPS-Li.vsÉES , à Paris. Ce qu'é- 
tait autrefois celle promenade ; cequ'elle 
est aujourd'hui (g.>. XVIII, 281, 282. 
Plan des Champs-Elysées (g.), XXIII, 
210. 

Champs de mars. But de ces assem- 
blées, I, 15. .\utres noms qu'on leur 
donnait; leur importation en Gaule; 
époque où elles disparurent, VIH, 182. 

Champvert. 
Voy. Dufavet. 

Chancellor (Richard"*. Mer dans la- 
quelle il pénètre le premier, V, 374. 

Chandelier (un) de la collection des 
faïences dites de Henri II (g.). Des- 
cription de cette jolie oeuvTe : son pos- 
sesseur actuel, XXX, 172. 

Chandelier du calife Abou-Djafar 
Mansour, III, 314. 

Chandelier en bronze par Meisson- 
nier, époque de Louis XV (g.), XXVI. 
308. 

Chandelles. Expijjieiice au sujet de 
la flamme d'une chandelle (g.), V, 
103. Rapport de la lumière que donne 
une chandelle avec la longueur de sa 
mèche, VII, 20. 

Chandernagor. Comment la compa- 
gnie des Indes orientale^ eu devint pro- 
priétaire, VII, 134. Situaliun et terri- 
toire de Chandernagor, 144. Kcole gra- 
tuite établie dans celte ville. 183. 

Changements i Sur les ) d'opinion , 
XXVI, 71. 

Chanoenet, vigneron et poète. 
Poème qu'on lui attribue: citation, II, 
80. 

CiiANNOOs (Jean) . Notice biographique 
sur ce célèbre capitaine anglais, XX, 
302. Son sceau ; fac-similé de sa signa- 
turc (g.), 304. 

Ciianning, moraliste. Lieu et époque 
de sa naissance et de sa mort; église 
dont il élail le pasteur; principes de la 
morale de Channiug, XXII, 158, 189, 
238, 31 1 , 357. Une société heureuse, 
367. Le^ deux grandes phases de la vie 
de Channing , XXIX . 79. Portrait de 
Cliannins (s.), 80. Channing, pasteur, 
XXX, 122.'^U9. 

Chanson allemande du seizième 
siècle, VII, 393. 

Chanson allemande , par Ruckerl , 
XVI, 282. 

Chanson arabe, XXVII, 367. 

Ch.\nson (la) des baleines, XIX, 183. 

Chanson latine en l'honneur de Clo- 
tairell, VI, 310. 

Chanson de l'homme armé. Époque 
où elle était en vogue, XI, 275. 

Chanson de .Midbrouk. Recherches 
de M. Geuin sur celte ancienne chan- 
son; circonstance qui la rendit popu- 
laire en 1783, XXX, 61. 

Chanson du mauvais ouvrier, fwésie 
d'IIebel, XV, 93. 

Chanson de mort du cavalier, poésie 
boliémienne. V, 227. 

Chanson normande, XIII. 291 . 

Chanson du nouvel an. par Voss . 
IX. 19. 

Chanson d'un pauvre . [lar Uhlaïul , 
VII. 167. 



CHANSONNIER. - CHAPELLE. 



Chansonxikr (un) manuscrit du dix- 
septième siècle. Dépôt public qui le 
possède; dessins calligraphiques qu'il 
renferme; leur auteur présumé; l'un 
de ces dessins (g.), XXV, 141. 

Chansons (Anciennes) françaises. 
Histoire de la chanson en France, XIV, 
17. Bataille de Pavie (p.l, 18. Chan- 
son des corporeaux, 19. Chanson sur le 
prince de Condé, 100; surPoltrot (g.), 
101. Les cris de Paris au seizième 
siècle (g.), 137. La grande défaite des 
hannetons (g.'), 193. Les Drolles (g.l, 
281. Complainte de Cap-Blancou, 282. 
Complainte d'un laboureur contre les 
usuriers (g.), XV, IIS. Complainte de 
l'usurier, \\i. 

Chansons populaires de l'Allemagne. 
J-'Homme de cœur, par Burger, XV, 
199. 

Chansons (les Trois), ballade d'Uh- 
land, IX, 219. 

Cb.\nt de l'alouette, imité par trois 
poètes du seizième siècle, IX, 59. 

Chant arabe sur la mort d'un guer- 
rier, II, 147. 

Chant de l'Arabe Omaja à son cour- 
sier, XIX, 251. 

Ch.\nt du berceau, XII, 12>. 

CaiNT du bourriquier égyptien , VI , 
37. 

Chant (le) du Calvaire, par M. Oc- 
lave Feuillet, XXVI, 93. 

Cmant (le! du charpentier, poésie par 
Uhiand, XXVIII, 355. 

Chant de la cigale. Comment se pro- 
duit cette stridulation (g.), XXVIII, 
360. 

Chant du cygne. Ancienneté de l'o- 
pinion sur sa mélodie, IX, 375. Passage 
de Buffon sur le chant du cygne. 376. 
Observations faites à Chantilly sur le 
chant des cygnes sauvages, XII, 14. 

Chant épique contemporain de Char- 
lemagne. Son auteur ; un fragment de 
ce poème. XXIV, 331 . 

Chant de guerre d'un Leni-Leuape, 
traduction littérale, XVIII, 112. 

Chant d'un Klephte mourant, poésie 
de la Grèce moderne, V, 319. 

Chant matinal de l'artiste, par Gœthe, 
XUI, 80. 

Chant de mort de Régner Lodbrog , 
poésie Scandinave, I, 154. 

Chant national grec. Époque où ce 
chant était en honneur, XXVIII, 187. 

Chant nègre. Un hymne populaire, 
XXI, 406, 

Chant du soir, traduit de Ruckert, 
XXUI, 375. 

Chant des soldats bernois. A quelle 
occasion et par qui il fut composé, XVI, 
338. 

Chant des Souliotes, poésie de la 
Grèce moderne, V, 319. 

Chant de la terre, poésie d'Emersou, 
XXX, 230. 

Chant des trépassés, poésie bretonne, 
VI, 77. 

Chant triomphal en l'honneur de 
Louis 111, VII, 311. 

Chant du voyageur, poésie de Ruc- 
kert, XIII, 406. 

Chant al (Sainte). 
Voy. Couvent de la Visitation. 



Chanteuse (une) des rues, dessin de 
Gavarni (g.), XV1I1,12S. 
Chantilly. 

Voy Château de Chantilly, — Étangs de Co- 
nielle. 

Chantre (le), ballade d'Uhland, IX, 

218. 

Chantrey, sculpteur. Buste de Wal- 
ter Scott (g.), I, 276. 

Chants funèbres chez les Corses , 
VIII, 222. Lamentation du Niolo, 223. 

Chants nationaux des différents peu- 
ples modernes. Leur importance litté- 
raire, historiipie et psychologique, V, 
214. Rctlexions de Mickiewicz sur les 
chants populaires, XIII, 393. 

Chants nègres, X, 207; XX, 152. 
l'oj/. Négies célèbres. 

Chanvre cultivé. Pays originaire de 
cette plante; contrées ôii elle s'est ré- 
pandue (g.), II, 63, 64. 

Chanvre indien, ou agave. Liqueur 
que les Indiens en tirent, I, 1S4. Ses 
autres propriétés, II, 63. 

Chape de saint Martin. Étendard des 
armées françaises; époque où elle était 
en usage; étendard qui lui succéda au 
donzièmesiècle,VII,106.Autresdétails, 
XVI, 199. 

Chapeau (le) de brigand, tableau de 
II. Uwins. Historique de cette compo- 
sition (g.), XVIU, 385. 

Chapeai: (le) d'e Jeanne Darc fut 
longtemps conservé à Orléans, XXIV, 
382. Description de cette précieuse re- 
lique, XXIX, 407. 

Chapeau (le) de paille, nouvelle (g.), 
XVUI, 273. 

Chapeau perdu par Charles le Témé- 
raire à la bataille de Granson (g.) . VII , 
401. 

Chapeaux bénits donnés par les papes 
(g.), X, 88. 

Chapelet incliné de Besson. Descrip- 
tion de cet appareil (g.), XV. 172. 

Chapelet des musulmans. Son nom 
turc; nombre de grains dont il se com- 
pose, VIII, 296. 

Chapelets japonais (g.), XXVI, 348. 

Ch.\pelle. Élvmolûgie de ce mot. 
IV, 199. 

Chapelle de Beauçlianip à Warwicli, 
en Angleterre (g.). ICpoque de son édi- 
fication ; art exquis de tous ses orne- 
ments; tombeau du comte de Warwick 
(g.), XXVII, 57. 

Chapelle de Bon-Secours, à Nancy. 
Personnages qui y sont inhumés, II, 
82. 

Chapelle de la châsse des trois rois, 
à Cologne (g.), XVII, 372. 

Chapelle du château d'Amboise. 
Style de son architecture: bas-relief de 
la "porte d'entrée (s;.), XIV, 120. Vue 
exiérieure (g.), XXIV, 89. 

Chapf.lle du château de Biron. Son 
style d'architecture; sa décoration; 
sculptures de l'autel et des toml)eaux 
(g.), XIX, 260, 261. 

Chapelle du château d'Écouen. Sou 
style architectural; peintures et sculp- 
tures qui la décorent: maitre-autel de 
cette chapelle (g.), XI, 297. 

Chapelle du château de Versailles. 
Frais de sa construction, V, 178. Sta- 



tues qui la décorent, 184. Vue inté- 
rieure (g.), XV, 185. Auteurs des pein- 
tures de la voûte, 187. 

Chapelle du château de Viucennes. 
Époque où elle fut construite ; vitraux 
dont elle était décorée, IX, 6S. 

Chapelle du collège du Roi, à Cam- 
bridge. Kpoque de sa fondation: des- 
cription de l'intérieur de cette chapelle 
(g.), V, 113. 

Chapelle expiatoire de la rue de 
l'Arcade, à Paris (g.). Roi qui la fit 
élever; lieu qu'elle consacre, XXIX, 
72. 

Cilvpelle funéraire ou Chasse du 
prince .Vrlhur, à ^^'orceste^ (g.). Des^ 
criplion, XXII, 19. 

Chapelle de Guillaume Tell, au bord 
du lac des Quatre-Cantons. Description 
(g.), XI, 288. 
Voy. Chapelle de Kussnacht. 

Chapelle de Henri VII , dans l'ab- 
baye de Westminster. Sa description 
(g.), III, 324. Tombeaux qu'elle ren- 
ferme, 325. 

Chapelle d'Holv-Rood. Ses ruines 
(g), L 197. 

Chapelle de Kussnacht. Souvenir 
historique qui s'y rattache (g.). XII, 
396. 

Chapelle du Jlusée de Cluny. Style 
et élégance de son architecture ; sa dé- 
coration actuelle, XVIII, 245. 

Chapelle russe (Nouvelle), à Paris 
(g.). Description de cet édifice: pein- 
tures qui le décorent, XXX, 385. 

Chapelle Saint-Antoine, eu sel, dans 
les raines de Wioliczka (g.). Descrip- 
tion de ce curieux monument, XXIX, 
298 

Chapelle de Saint-Clair, au bourg 
d'Aiguilhe, près du Puy. Origine pré- 
sumée de ce petit monument; son élat 
actuel (g.), XVll, 4t)7, 408. 

Ca\PELLE Saint-George, au château 
de Windsor (g.). H, 5. Description de 
son intérieur; rois cpii y sont enterrés. 
6. 

Chapelle Saint-Michel, au Puy. Des- 
criptions poétiques de cet édilicc; son 
état actuel (g.), XIII, 353, 354. 

Chapelle Saint- Nicolas, à Paris. 
Sainte relique que Louis IX y dépose; 
reconstruction de cette chapelle sous 
un autre nom, VII, 38. 

Chapelle (la) de Saint-Robert (g. 21 . 
Époque de sa construction ; son fonda- 
teur, XXII, 356. 

Chapelle du Saint-Sang, à Bruges 
(g.). Époque de sa construction; cu- 
rieux détails sur son origine, XXIII, 
73. 

Ch.vpelle (la) San-Gonçato, à Bahia 
(g.). Époque de sa construction, XXI, 
380. 

Cn.iPELLE de San-Severo, à Naples. 
Époque de sa construction ; bas-relief 
et statues qui la décorent (g.), XIV, 
125. 

Chapelle Sigismondine, dans la ca- 
thédrale de Cracovic. Sa description 
(g.), XVI, 336. Époque de sa construc- 
tion ; slyle de son architecture (g.), 
XXVm; 385. 

Chapelle Sixtiue, au Vatican. Pape 
qui l'a fait ériger, V, 310. Peintures 
qui décorent la chapelle Sixtiae; vue 



b2 



CHAPELLE. - CHARLES. 



de celle chapelle, d'aitrés un defsin de 

Paiinini (g.), XXVI, 73. 

Viiy- Jugement deinier, par Midiel-Ange. 

Chapelle de la Vierge à l'église de 
Saint-Siilpice, à Paris. Sa r(Miiar(|iialjle 
décoration; artistes à qui l'on doit la 
peinture et les sculptures (g.), XVIII, 
301, 302. 

Chapelle (la) du Vol. prés de Quito. 
Ex|)lication du nom singulier de cet 
édilice (g.), XIX, 49. 

Chapelle (Sainte) de Paris. 
Voij. Sainte Cliapelle. 

Chapf.lles (les Grandes) de Diet- 
terlin. Estampe rare (g.), XXIV, 305. 

Chaperox. Coiffure nationale des an- 
ciens Français; ses formes diverses, 

XIV, 82. Comment les femmes se loif- 
faient du chaperon au quinzième siècle, 

XV, 307. 

Chapiteau corinthien. Son origine 
racontée par Vitruve (g.), VI, 88. 

Cn.\PiTRE de Chartres. Schisme pro- 
duit parmi les chanoines sur l'usage du 
caraail dans l'église de Chartres, XXIV, 
Î35. 

CnAPON.NiÈBE , sculpteur. Son bas- 
rolief de la prise d'Alexandrie (g.), II, 
171. David vainqueur de Goliath, sta- 
tue (g.), III, 79, 80. 

Chappe (Claude). Lieu et date de sa 
naissance ; premiires applications de sa 
télégraphie, VIII, 91 . Son tombeau |g.), 
92. Ses expériences sur l'électricilB (g), 
XXin, 81. 
Voy. Télégraphe de Cliappc. 

Char allemand du seizième siècle (g.) . 
Moyeu mécanique qui le faisait mou- 
voir: nom de son inventeur, XXI, 24. 
Explication donnée par M. de Monco- 
nys du mécanisme dé ce char, 138. 

Char de la fiancée. 
Voy. Mariages dans l'ancienne Allemagne. 

Char funèbre d'Alexandre le Grand. 
Description qu'en donne Diodore de 
Sicile ; arlisle qui le construisit; savant 
moderne qui a recomposé ce char d a- 
près le texte de l'auteur grec (g.), VI. 
9, 10. 

Chau à voiles de Scheveling. Époque 
où il fut inventé; ce qu'a dit Gassendi 
à son sujet (g.), XII, 289. 

Charançons. Précautions qu'ils pren- 
nent pour la conservation de leurs œufs, 
III, 400. Charançons du blé; moyens 
divers employés pour les chasser des 
greniers, VI, 38. 

Charbon. Son emploi mélalhn'giqne, 
III, 261. Qualités du charbon comme 
combustiljlc. V, 102. Sa faiirication; 
divers procodés de carbonisation (g.), 
XVH, 297, 298. 
Voy. Houille. 
' Charbonnier (le) de Brisgaw, tradi- 
j lion allemande, V, 86. 
' Charbonnier (le) musicien. 
Voy. Briltoii (Thomas).' 

CnARRONNirR (leTclil), poésie de 
Geiier, VII, 83. 

Chabci'tier. Épreuves difliciles pour 
être reçu maître dans celle corporation; 
un exemple en 17iiG, XXI, 33.j. 

Chardin, peintre. Lieu cl date de sa 
naissame; nature de sou talcnl : le Jeu 
d'oie (g.), XIII, 393. Le Bénédicité (g.], 
XVI, ICI. Quelques mots de la vie de 
Chardin, XMII, 171 . Son portrait peint 



par lui-même (g.), 172. Son tableau : 
la lilanchisxeuse (g.), 173.. La Leçon 
de la sœur aînée (g.), XXIX, iOb. 

Chardin (Jean), voyageur. Sa rela- 
tion du couronnement de Séfy II, ou 
Soliman, schah de Perse (g.)", XXV, 
76. Qui Iques mois sur la vie cl les 
vovages de Chardin ; son portrait (g.), 
XXX, 72. 

Chardon. 
Voy. Scolymc d'Espagne. 

Chardon à foulon. A quel genre ap- 
partienl cette plante ; son utilité dans 
les arts et en médecine ; léles de char- 
don à foulon (g.), I, 240. 

Charente (Département de la). An- 
cienne province comprise dans ses li- 
mites, I, 74. 

Charente-Intérieire (Département 
de la). Province ancienne dont son ter- 
ritoire faisait partie, I, 7i. 

CuARiis DE LiNDOs, scul()leur célèhrc 
dans l'antiquité. Quel fut son maître; 
statue colossale qui lui est attribuée, 
XXII, 392. 

Charette. Sa mort, I, bo. 

Chariot de cultivatciu-, à Khosrovab, 
en Perse, dessin de M. Eugène Flandin 
(g.), XX, 408. 

Chariot de David. 
Voy. Ourse (Grande-). 

Chariot (Ancien), servant à chauffer 
l'intérieur desédilices (g.), XVII, 404. 

Charité. Ce qu'elle doit cire pendant 
l'hiver, VI, 3. Sur l'onbli de la charité, 
IX, 295. La charité comparée à une 
échelle d'or, XXV, 319. 

Charité (Médaillon delà) (g.). VI. I . 

Charité (la), tableau de M. Landelle 
(g.), XVn, 33. 

Charité des pauvres, en Irlande. En- 
quête ordonnée par le Parlement, VIII, 
362. Sort des pauvres en Irlande, XI, 
241. Maisons de travail pour les pau- 
vres (g.), XII, 170. 

Charité pratique. Kègle proposée 
par Sismondi, XXIV, 182. 

Charité (la) du rajah, légende in- 
diemie, XIX, 139. 

Charivari (un), miniature du roman 
de Fauvel. Explication de celte scène 
(g.), VIII, 52, 53. 

Charlatan (le), tableau de Karcl 
Dujardin (g.), IV, 249. 

CiiARL.vrAN (le), scène sur la place 
Saint-Marc, à Venise (g.), XXVL 369. 

CiiARL.tTANS. Leur histoire : scène 
prise dans Ben Jonson ; ctymologie du 
mot charlatan, XII, 282. Un charlatan 
français au dix-huilieme siècle (g.), 
283.' 
Voy. Fous de cour, — Jongleurs. 

Charlatans (les) à liaroche. Kécit 
de quelques-uns de leurs tours, par le 
voyageur Tavernier, XX, 291. 

Charle.magne. Canal dont il entre- 
prend la construction, I, 320. Siège où 
il l'ait ses premières armes, II, 335. 
Savants qu'il appelle auprès de lui, IV, 
198. Sa douleur à la vue de quelques 
har(|ncs Scandinaves ou normandes, V, 
271. Comment il récompense un musi- 
cien qui l'avait guidé dans sa marche 
contre les Lombards, VI, 39. Date do 
son avènement ; ses victoires; sa mort, 
VII, 4!. Son épée conservée autrefois 
à Aix-la-Chapelle (g.U 44. Simplicité 



que Charlemagne affectail dans sa mise, 
XI, 222. Son costume impérial (g.), 
224. Partage de l'empire entre ses lils, 
259. Couronne, sceptre et main de jus- 
lice de Charlemagne (g.j, XXVI, 389. 

CnARLE.MAGNE (Bustc de), sculpté au 
douzième siècle (g.). Vil, 44. 

CiiARLE.«.\GNE. Porliait peint à la 
cire, conservé au Vatican (g.), XXVI, 
389. 

Charle-m.vgne (Statuette de), bronze 
du moyen âge (g.), XXVI, 101. 

Charle5i.\gne (Histoire fabuleuse de), 
VII, 43, 110. 

Chableville. Époque de la foudatiou 
de celte ville; par qui elle fut bâtie, 
XIV, 259. 

Charles, physicien. Emploie de l'hy- 
drogcne pour "entier les aérostats, I, 
163. Son appareil de magie naturelle 
dit la Fille invisible (g. 3). 264. 

Charles I", roi d'Angleterre. Châ- 
teau qui fut sa dernière prison ; lieu de 
sa sépulture, 11, 6. Prix auquel fut 
vendu le livre de prières qu'il eut à ses 
derniers moments, IV, 198. Pio.'ès de 
Charles !«■•; sa captivité; sa condamna- 
tion ; son supplice; apprécialijH de son 
caractère politique par divers historiens 
anglais, V, »2, 83. Goiit do Charles I'"" 
pour les arts, VIII, 56. Publication des 
ouvrages qu'il a laissés, XII, 339. 

Charles I"' insulté par les soldats 
de Cromwel, tableau de M. Paul Dela- 
roche (g.), V, 81. 

Charles II, roi d'Angleterre. Anec- 
dote sur ce prince cl Miltoii, IV, 261. 
Ouelques années du rèïïuc de Charles II, 
XXIX, 207. 

CiiAiiLEs I'^'', comte d'Anjou et roi de 
Naples. Château qu'il construit à Na- 
ples (g.), IV, 57. 

Charles IV, empereur d'Allemagne. 
Établissements fondés par lui à Prague; 
fontaine construite eu son houneur^g.), 
XXVIII, 393. 
Voij. Bulle d'or, — Entrevue de Charles V, 

roi de Fiance, et de l'empefcur Charles IV. 

Charles V, empereur d'.\llemagne. 
Voy. Cliarlcs-Quinl. 

Charles VI, empereur d .\llemagne. 
Date de sa mort ; la maison d'.\utriclie 
s'éteint eu sa personne. VIII. 58. Mole 
singulière de quelques dépenses de sa 
maison, IX. 191 . 

Charles II, roi d'Espagne. Héritier 
qu'il se choisit ; mort de cet béiitier : 
prince qu'il adopte à sa place, LX, 177. 

Ciiari.es IV, roi d'Espagne. Sa re- 
nonciation à la couronne, I. 103. Goilt 
bizarre de ce prince |)our les montres 
et les pendules, XXVll. 94. 

Charles II, roi de France. 
Vvy. Charles le Chauve. 

Charles V, roi de France. 
Voy. Entrevue de Charles V, roi de France, 

cl de l'empereur Charles IV. 

Charles VI . roi de France. Bannit 
les juifs du royaume, I, 271. 
Voy. Caries à jouer de Charles VI. 

Charles VI dans la forêt du Mans, 
gi-oiipe de M. Barye (ij.). I, 48. Anec- 
dote historique qui a lourni le sujet de 
la sculpture, 47. 

Charles VII. roi de France. Sou sa- 
cre à Reims, I, 142. Date de son entrée 
à Paris, après l'expulsion des Anglais, 



CHARLES. - CHARTRES. 



S3 



331. Cliàteau où il apprit la mort de 
son |)JMc et fut pioi'lamé roi de France, 
XXVII, 220. 
l'oi/. Pragmatique sanction de Charles Vil. 

CiiARLEs VIII, roi (le France. Lieux 
et (laites lie sa naissance et de sa mort, 
I, 2i6. -Alonnaies frappées sous son 
règne, III. 301. Discours de Jérimie 
Savonarole à Charles VIII. IV, 11. Ba- 
taille de Fornoiie, VI, 201. 

CuAiiLEs IX, roi de France. Sa lettre 
à'Micliel rilospital après la Saint-Bar- 
tlieleniv, 111, 396. Son goût pour forcer 
et baille le fer, VII. 131. Entrée'de 
Charles IX à Paris; fêtes à cette occa- 
sion i g.), XIV, 341 . Lettre circulaire de 
Charles IX sur la Saint-Barthelemv, 
XXIV. 318. 

Charles X, cardinal de Bourbon. 

Monnaies frappées à son cfiigie (g.), 
m. 109, 303. Détails sur son régne 
nominal, 374. Autres détails sur ce 
personnage: son portrait (g.), VII, 83, 
8i. 

Charles X, roi de France. Palais 
qu'il habita en Ecosse (g.), I, -196. 
Surnom que lui donnait son précep- 
teur, V, 7. Anecdote sur ce prince et 
sur M. de Montyou, VI, 108. Son cos- 
tume travesti pour un bal de la cour 
en 1785 (g.). XI, 61. 

Chaules X, roi de Suède. 
Voij. Cliarles-Guslave. 

CnAnLES XII, roi de Suède. Dates de 
sa naissance et de sa mort, I, 383. Prix 
auijuel fut vendu l'habit qu'il portait à 
la bataille de Pullawa, IV, 198. Arsenal 
où se couserve l'habillement qu'il por- 
tait lorsqu'il reçut le coup mortel, V, 
173. Son portrait au Musée de Ver- 
sailles, I8i. Témniçnagedodévouement 
que lui donnèrent trois pavsans de ses 
Elats. IX. 19. Une lettre de'Cliarles XII, 
XIX. 33.5. 

CiiAHLES XII, roi de Suède, et le pay- 
san iMuscbek, d'après une tradilion po- 
pulaire, XXX, 54. 

Charles le Chauve, roi de France et 
empereur. Est revélu solennellement 
de ses armes, VI. 1 2. Son âge à la mort 
de son père ; sa part dans ladivision de 
l'empire; mori violente de Charles le 
Chauve, XI, 260. 

Voij. Bataille de Fonîonay, — Traild de Ver- 
dun. 

(jUARLES-ÉDorARi) SitiAnT, dit le Pré- 
tendant. Quelques traits de sa physio- 
nomie, VII, 278. 

Charles - Gistave , roi de Suède. 
Xote biographique; fac-similé de sa 
signature, I.X, 116. 

Charles- Martel, roi d'.4uslrasie. 
Pourquoi sa mémoire fut-elle en mé- 
pris pendant plusieurs siècles parmi les 
lideles? VII. 196. Signilicatiuu de son 
surnom, 401 . Date de sa mort, IX, 22. 

Charles d'Orléans (le Duc). Quel- 
ques mots de sa vie, IV, 238. 
Voij. Poésies de Charles d'Oilëani. 

Charles -Qfi>T, empereur d'Alle- 
magne cl roi d'Espagne. Ses occupa- 
tions dans sa retraite de Saiut-Jusl, I. 
238. Date de sa mort, 280. Siqiprime 
les cortès, II, 314. Ile qu'il donna aux 
chevaliers de Ilhodes, III, 127. Sa visite 
au tombeau de Guillaume Benkels,V, 
336. Sou entrevue avec François I»i^ à 
Aigucs-Morles, VI, 31. Rivalité entre 
ces deux princes ; déli qu'adresse Char- 
les-Quint à François b", 162. Lettre de 



Charles-Quint au cardinal Granvelle, 
VII, 73. rbéologiens qu'il consulte re- 
lativement à la dissection du corps hu- 
main, 127. Conversation entre Charles- 
Quint et son pelit-fils don Carlos, 179. 
Sou passage à travers la France, VIII, 
38. Son exp'-dition contre Alger, IX, 
87. Fac-similé de la signature de Char- 
les-Quint ; dates des principaux faits de 
sa vie, 115. Présent fait par Fernand 
Cortez à Charles-Quint. XXIV, 318. 
Charles-Quint aborde en Sicile à son 
retour d'Afrique; entrée triomphale à 
Palerme, 353. Cliarles-Quint se retire 
au monastère de Yuste (g.), XXVI, 63, 
202. 
Voy. Empire de Charles-Quint, — Pensées. 

GiiARLEs-Qi i.Nï chez le Titien, ta- 
bleau de M. Robert Fleury (g.). XI, 
163. 

Cuarle-; - (JiiNT au monastère de 
Yuste, tableau de M. Robert Fleury 
(g.). Galerie qui le renferme. XXVI, 
65. 

Charles -QiE.NT' et le nid d'hiron- 
delles, anecdote. XX. 27. 

Cuarles-Quint, sculpture en albâtre 
(g.). Musée devienne en Autriche qui 
possède ce portrait, XXX. 323. 

Charles le Téméraire, duc de Bour- 
gogne. Inscription gravée sur h- monu- 
ment élevé à la place où il fut tué, IV, 
253. Dépenses annuelles de Charles le 
Téméraire pour son armée et pour sa 
maison ; sa cour, 322. Comment son 
corps fut l'otrouvé apiès la bataille de 
Nancy, V, 83. Ses projets de conquête 
sur la" Suisse, VU, 403. Chapeau perdu 
par Charles le Téméraire à la bat,.il.e 
de Granson (g.), 404. Devise et armoi- 
ries de Charles le Téméraire. l.\, 376. 
Voij. Armée de Charles le Téméraire, — lia- 
taille ^le Granson, — B.ilaille de Nancy, — 
Diamants de Giiarles le Téméraire , — Fou 
de Charles le Téméraire, — Siège de Beau- 
vais. 

Charles le Téméraire (le Corps de) 
retrouvé le lendemain de la bataille de 
Nancy, tableau d'Eugène Roger (g.), V, 
84. 

Charlet, peintre. Épisode de la cam- 
pagne de Russie (g.), IV, 1 17. Les Pe- 
tits dénicheurs (g.), XIV, 41, Le Petit 
possesseur, 137. Notice biographique 
sur ce peintre; son maître; apprécia- 
tion de son talent (g.), 311. Le Soldat 
de la Loire, dessin inédit (g.), XYI, 77. 
Le Journal de l'a'ieul , dessin inédit 
{(;.), 137. Appréciation du caractèiede 
Cliarlct par le çéuéral do Uigny ; notes 
données par Charlet sur sa vie et ses 
premières études : plan de l'enseigne- 
ment du dessin à l'École polytechnique; 
cours qu'il y professait; Charlet dans 
son atelier; sépia par lui-même (g.), 
XXVI, 321. Trois dessins inédits de 
Charlet: l'Hôpital (g.|, 324; le Cinq 
mai (g.), 323: lePaganinide la grande 
pinte (g.), 328. 

CHARLEvorx. Ce qu'il raconte sur la 
sagacité d'un sauvage indien, XXI, 36. 

Charlottembocrg. 
Ko?/. ToMihcau de la reine I.o lise de Prusse. 

Charmante Gabrielle, chanson. 
Auteur de la musique, II, 231. 

Char.meirs de serpents, XXVI, 199. 

CiiARNAC.E (de). 
Voy. Pensées. 

Charniers des Innocents. 
Voij. Cimetière des Innocents. 



Charolles. Étymologie du nom de 
cette ville: ancien" château de Charolles 
(g.), XXIV, 222. Rouie de Charol'esà 
Màcon ; notes d'un voyageur, 203, 219. 

Ciiarondas. Pourquoi il se donna la 
mort, VI, 119. 

Ciiarost-Bkthune (le Duc de). Courle 
notice sur cet homme de bien ; époque 
de sa mort. XVIII, 196. 

Charpentes des anciens monuments. 
Erreur sur la nature du bois emplové 
à leur construction, VIH, 39. 

CiiARRiÈRE (M™<^ de). 
Voy. Pensées. 

CuARRON (Pierre). Lieu et daic de sa 
naissance; sa mort. I, 359. Courle no- 
tice sur Charron ; sou livre de la Sa- 
gesse; son portrait (g.), XVIII, 293, 
296. 
Voy. Pensées. 

Charronnage ( Du ) . Bois de charron- 
nage le plus généralement employé; 
quelques détails techniques, XX, 90. 

Charrias (Exhibition d'Indiens) çn 
France, IX, 393. Lettre adressée à ce 
sujet au Magasin pittoresque, X, 48. 

Charrues. Charrue des sauvages; 
charrues grecque et romaine ; charrue 
peifeclionnée par JI. Rosé (g. 4), 1, 13, 
16. C.liarruedu centre de la F'raiiceis;.), 
X.WII, 100. Charrue basque (g.). Toi. 
Ch.irrue Dombasle inodiiiee (g.), 124. 
Charrue Howard (g.), 123. Charrue de 
l'École de Grignon (g.), 232. 

Chars de combat. Genre de cliars 
que (>yrus substitua aux chars de combat 
proprement dits, VI, 69. 

Chars à faux. Leur antiquité ; des- 
cription et usage ; char à faux gaulois 
(g.|. VI. 68. Cliars à faux inventés par 
Cyrus le Grand (g.), 69. 

Chars magnétiques chez les Chinois 
et les Japonais. Description de ces 
chars ; leur usage. III, 342. A qui l'in- 
vention en est attribuée (g.), X.\II, 88. 

Charte de Beauvais. Teneur de celle 
cliarle communale, II, 254. 

(Charte de 1814. Ses principales dis- 
positions; modilications ipi'elle subit 
sous la restauration, III, 367. 

CiL\RTE constituliounelle de 1830. 
Sa promulgation, I, 223. 

Charte (Grande) d'Auglelerre. Jean 
Sans-Terre est obligé de l'oclrayer, I, 
1 39. Sesdispositionspriiiiip., les; chartes 
antérieures que celle-ci coiilume; l'ile 
de la Grande-Charle (g.), II, 32. Fac- 
similé de l'écriture de la grande charte, 
33. 

Charte de Nevers. Par qui elle fut 
accordée à cette commune ; queli|ues- 
uns des articles de cette charte, XVL 
313. 

Charton, orfèvre du dix-huitième 
siècle. Un vase (g.), III, 213. 

Charton (Ernest), dessinateur. Fa- 
milles d'émigrants campées au port du 
Havre (g.), XII, 373. La Chapelle du 
Vol, près de Quilo (g.), XIX, 49. Le 
Sommet du Chiinborazu, vu de Rio- 
Bamba (g.), 109. Chaumière d'indiens 
au.x environs de Quito (g.). XX, 32. 
L'Ane aguador de Lima ( g.^. X.\II, 1 05. 

Chartres. Conversion de celte ville 
au christianisme. IV, 218. Anciennes 
forlilii allons de Chartres : la porte Guil- 
laume (g.), XVIII, 16. 
Voy. Calliédrale de Chartres. 



54 



CHAÛTREUSK. — dlATAlGMlill. 



(lllARTnELSE. 

Voij. Monasltre de la grande Cliartreuse. 

CnAiiTHEt'SE (la) (le Dijon. Époque 
(le sa fonilaliiiii ; dostination actuelle de 
ses bàliiiiciUs (y.), XIX, 201. 

CitAiiTREUx. Fondation de ccl ordre 
par saint Bruno, I, 227. 

CuARYBDE et Scylla (g.), XXVIII, 
.356. 

Coassé. Date du bombardement d'An- 
vers par ce général, I, 327. 

Chasse. Conséquences cou lumières 
du privilège de chasse en France autre- 
fois, II, 387; XVI, 78. La chasse au 
dix-huitième siècle, XVIll, 123. 
Voy. Vénerie. 

Chasse (la) aux environs de Saint- 
Pétershourg. Nature du giliier que l'on 
y chasse; précautions à prendre; dan- 
gers qu'offre la chasse (Jaiis ce pays, 
XXI, 238, 262. 

CuAssEde l'antilope algazelle. Moyens 
employés par les Arabes, XXII, 398. 

CuASSE de l'autruche, 1, 125. 

Chasse du bœuf musqué, I, 387. 

Chasse du bouquetin, IV, 4 84. 

Chasse du canard sauvage. Moyens 
employés dans le Lincolnshire, III, 192, 
193. 

Chasse du castor, 1, 178. 

Chasse du cerf. A (pielle époque elle 
commence; équipage de chasse; dispo- 
sitions, I, 202. Poursuite et mort du 
cerf, 203. Ruse employée par les natu- 
rels de la Floride pour tuer les cerfs 
(g.), X, 179. ■ 

Chasse du chamois.' Dangers aux- 
quels elle expose le chasseur (g.), XIll, 
57. 

Chasse du condor (g.). Gomment elle 
se pratique au Chili, XXV, 281. 

Chasse du crocodile en Nubie . I . 
297. 

Chasse de l'élan en Pologne, V, 70. 

Chasse deFélépiiant. Moyen employé 
pour capturer un éléphant isolé (g.). I, 
88. 

Chasse au faucon. Emploi du faucon 
à la chasse des gazelles, V, 199. Nobles 
dames à la chasse au faucon , miniature 
du quatorzième siècle (g.), XVII, 368. 
Voij. Fauconnerie. 

Chasse de la gazelle. Récit de deux 
chasses de ce genre faites en Egypte; 
procédés divers (|ue l'on y emploie, V, 
189. Chasse au guépard ("g.), X, 216. 

Chasse aux guanacos. Moyens em- 
ployés au Chili pour faire celte chasse 
(g.), XXVI, ,57. 

Chasse au guépard, VII, 389: (g.), 
X, 216. 

Chasse de l'hippopotame, I, 144. 

Chasse au huackari, XXIX, 403. 

Chasse (la) au Japon. Chasseurs ja- 
ponais (g.). XXIV, 332. Chasse au re- 
nard (g.); chasse aux daims, 333. 

Chasse (une) au léopard chez les 
Gallas, en Abyssinie (g.), XXVI, 408. 

Chasse du lion dans l'Inde. Moyens 
euipUiyés; cliasst^nr sauvé par son clc- 
]iliaiil'(g. 2|, 1, i'M>. DescriplioM d'une 
chasse au cap iW lioiine-lispcrawce ; de- 
vouciiient d'un chien (g.), II, 308. 

Chasse des loutres, VII, 379. 



Chasse des marmottes, III, 7. 

Chasse du miel dans l'Amérique du 
Nord. Description, 11, 348. 

Chasse des Morses, I, 336. 

Chasse de l'oie sauvage, II, 113. 

Chasse aux oiseaux de mer dans les 
îles Féroé, XVI, 43. 

Chasse aux petits oiseaux. Si cette 
chasse doit être interdite, XIX, 35. 

Chasse de l'ours. Connuent on y 
procède en Lithiianie, II, 294. Combat 
d'un chasseur finmarkois et d'un ours 
(g.), V, 89. Chasse de l'ours dans les 
montagnes de la Suisse, XII, 13. 

Chasse des p]iiM|iic>. Muximjs em- 
ployés; res^ouii .■ i\u rllr |ii(ii iiK^ il ceux 
qui s'y livreiil ; i'\|irihliHiis il aiiiiateurs 
français à la r<>i lierclie des phofiues, 
111, 253, 254. 

Chasse des pigeons voyageurs de 
l'Amérique, II, 259, 

Chasse des ramiers ou palombes dans 
les Pyrénées, VI, 25. 

Chasse du raton, MI, 329. 

Chasse des rennes dans la Russie 
asiati(|ue, XII, .375. 

Chasse du rhinocéros, VII. I5i;. 

Chasse du sanglier. Conseils donnés 
aux chasseurs par Dufouilloux, II, 188. 
Cette chasse au moyen âge; nom que 
l'on donne au sanglier à ses différents 
âges, en langue de chasse (g.), 188. 
Chasse du sanglier en Alaérie (g.), 
IX, 228. 

Chasse du sanglier en Algérie, ta- 
bleau de M. Horace "Veruet (g.) , IV , 
229. 

Chasse en Styrie. Le Départ (g.l, 
XXVIl, 281. Le Retour (g.), XXVIII, 
29. 

Chasse du tigre dans l'Inde, I, 255. 

Chasse des zibelines au Kamtsclialka 
(g.), IX, 304. 

Chasse (une) au treizième siècle, 
XIX, 55. 

Chasse émailléc d'origine vénitienne 
(g.), X, 364, 365. 

Ch.4sse (la) du prince .\rthur. à Vor- 
cester (g.). Description de ce mausolée, 
XXII, 19. 

Chasse des rois mages , dans la ca- 
thédrale de Cologne. Description et 
histoire de cette cbàsse (g.), VU, 29, 
30. Cbapelle qui renferme ce précieux 
reliquaire (g.), XVII, 372. 

Chasse de saint Sébahl , à Nurem- 
berg. Époque 011 ce tombeau a été fondu 
en bronze ; sa description ; nom de l'ar- 
tiste qui l'a exécute (g.), XI, 225. 

Chasse de saint Spire , à Corbeil. 
Saints dont elle renfermait les reliques; 
destruction de celte chasse (g.), II, 
396. 

Chasse de saint Zénobi, dans l'église 
de Sainte-Marie des Fleurs, à Florence, 
V, 150. 

Chasse de sainte Geneviève. Dans 
quelles circonstances celle cliàsse était 
portée processidiiiiclkMiK'iil dans les rues 
de Pans; la cbàsse priinili\c: sri-mide 
châsse, conslruile en 1 210: sa destruc- 
tion en 1793. IV, 271. 

CuAssKLAs de Fontainebleau. Village 
où il se cultive, 111. 27S. 

CuASSE-.M.VRÉE. Description et usage 



de ce bâtiment (g.), III, 357; VIII, 
327. 

Chasses. Étymologie du mot châsse ; 
leurs formes variées au moyen âge; 
serments sur lescbàsses, IV, 271. 

Chasses (les) de Louis XIV. Équi- 
page de chasse somptueux ; hiérarchie 
du service des chasses , XWIIl , 307. 
Une chasse royale (g.), 308. 

Chasses de Rubens. Leur mérite 
(g.), VII, 21. 

Chasses de Tippo-Saèb. Leur des- 
cription, VII, 390. 

Chasselr (le), ballade de Burger, 
XXI, 303. 

CHAssEiRde Napoléon (une Visiteau). 
Détails sur le caractère et la vie in- 
time de l'empereur, VIll, 13. • 

Chasseur (le Vieux) de truffes du 
comté de Sussex ; sa célébrité (g.), VII, 
97, 98. 

Chasseir (un Vieux), tableau de 
M. F. Haffner (g.), XXVII, 161. 

Chasseurs à pied (année française). 
Organisation de ce corps; son arme- 
ment: ses manœuvres (g. 41, IX, 284. 
Chasseurs d'Afrique (g.), XII, 24. 

Chastei.lux (le Chevalier de). 
Votj. Pensées. 

Chastelli-x (Famille de). Privilège 
dont jouissait , à loftice divin . laiiié 
de celte famille, III, 50. Célébrité des 
sires de Chastellux; époque la plus 
glorieuse de cette maison; sa devise. 

XX, 25, 26. 

Chasuble de Carrouges. Forme et 
ornements de cette précieuse antiquité ; 
son origine présumée (g.), XV, 116. 

Chat. Animaux compris dans le genre 
chat, II, 367. Dents de cet animal (g.), 

IV, 365. Hôpital des chats au Caire, 

V, 166. Amitié de deux chattes; amitié 
d'une chatte et d'un chien, IX, 15. 

Chat ( Pbvsionomie du ) . éludes par 
Grandville(g. 20), VIII, 12, 13. 

Chat (le) de M"" Dupuy. Part qu il 
eut dans le tcslament de (:etle demoi- 
selle (g.), XIX, 63. 

Chat (le) malade, tableau de Watteau 
(g.), XXV, 25. 

Chat (le) noir vengé, a'uecdole his- 
torique, X, 395. 

Chat angora. Auteur de la natura- 
lisation de cette espèce en France, IV, 
196. 

Ch.\t pampa, espèce de lynx. Origine 
de sou nom: ses analogies et ses diffé- 
rences avec les autres espèces de Ivnx , 
III, 306. 

C^ATsauvaee. Description : ses mœurs 
(g-), V, 351.^ 

Chat serval (g.), nature sauvage et 
féroce de cet anmial ; pays dont il est 
originaire, XXV, 235. 

Chat-cervier, espèce de lynx. Pays 
où on le trouve. 111. 306. 

Chat-huant. Description de cet oi- 
seau de proie; son cri, VI, 213. 

Ch.\taigmer. Origine du nom de i:et 
arbre: sa culture connue arbre fruitier 
remonte à la plus haute antiquité. 

XXI, 199. 

CuATAiGMER (le) d'Ésaù (g.). Admi- 
ration traditionnelle dont cet arbre est 
l'objet; SCS proportions, XXV. 89. 



CHATAIGNIER. - CHATEAU. 



Châtaignier de l'Etna. Description 
(g.). I. I7"2. Antre nom qui Ini est 
donné, 173. Section horizontale de cet 
arbre (g.^. IV, 387. 

Châtaignier (le) de Nenve-Celle, au 
bord du lac de Genève; son âge pré- 
sumé; circonférence de sa base (g.), 
XIX, -278. 

Châtaignier de Prévéranges. Sa cir- 
conférence; son âge, I, 163. 

Châtaignier (le) de Robinson, au bois 
d'Aunay (g.), XX, 267, 269. 

Château. 
Voy. Palais. 

Château du onzième siècle. Descrip- 
tion d'iui château de l'ancien Bourbon- 
nais, par un chroniqueur, IV, 206. 

Château d'Alençon. Epoque de sa 
construction et nom de sou fondateur; 
projets divers de destination à lui don- 
ner; le pavillon (g.), XV, 193. Des- 
cription de cette partie du château, 
19i. 

Château d'Aloupka (Crimée). Magui- 
licence de cette résidence; son proprié- 
taire, XXIII, 301. 

Château d'Amboise (g.), II, 397. 
Roi qui le commença : époque de son 
achèvenienl. X, 125. Un bas-relief sur 
la porte de la ciianelle du cliàleau (g.), 
XIV, 120. Chapelle' du château d'Am- 
boise; style de son archilecture (g.), 
XXIV, 89. 

Château d'.4mour. 
l'oi/. Siège du cliàleau d'Amour. 

CiUTEAU d'Anet. Possesseurs succes- 
sifs de l'ancien château; sa reconstruc- 
tion par Philibert Delorme; description 
et ensemble de ce château ; pour qui il 
fut bâti (g.). XI, 193 à 19b. 

Château d'Anif , près Salzbourg (g.). 
Élégance de sa conslruction ; son pos- 
sesseur, X.W. 232. 

Château d'Apchon. Époque de sa 
fondation; fontaine célèbre qui avoisine 
ce château; ruines du château d'Apchon 
(g.), XXI, 329. 

Cn.\TEAU d'Argencourt, placé au cen- 
tre de la digue de Richelieu, au siège 
de la Rochelle, XVIII, 260. 

Château d'Argeiilelles (Orne). Épo- 
que de sa conslruction : style de son 
arcliiteclure: son possesseur actuel; boi- 
serie remarquable que renferme ce châ- 
teau (g.), XV, 285. 

Château d'Arqués. Sa situation ; son 
histoire: ses ruines (g.), I, 217. 

Château d'.\umale. Date de sa fon- 
dation et nom de son fondateur, II, 
10. 

Ch.ateau (Vieux) près de Bade. Son 
origine; ses ruines (g.), XXVI, 137. 

Château de Bagatelle, près Paris. 
Nom de l'architecte qui l'a construit ; 
description de ce pavillon et de ses jar- 
dins; Bagatelle en 1830 (g.), XXIV, 
120. 

Château de Bandéan. Époque de sa 
construction ; son état actuel ( g.), XXII, 
.364. 

CiuTEAu de Beau fort (duché de Lu- 
xembourg). Historique de ce château; 
son état actuel (g.), XXV, 185. 

Château du Bec (g.). Sa situation; 
ses propriétaires successifs; sa destina- 
tion en 1793; sa restauration en 1847; 
son état actuel, XXI, 163. 



Ch.\teau de Bénac. Vers qu'on lisait 
autrefois sur une cheminée de ce châ- 
teau; tradition qui s'y rapporte, VI, 

56. 

Château de Beynac, l'une des quatre 
barounies du Périgord. Son état actuel, 
(g.l, XXVm, 40. 

Château de Bicèlre. Destination que 
lui donnent successivement Louis XIII 
et Louis XIV, VI. 33. 

Ch.\te\u de Biron. Souvenirs histo- 
riques qui s'y rattachent: chapelle du 
château de Biron (g. 2), XIX, 260 à 
262. 

Château de Blandv. Description : son 
histoire (g.), III, 210. 

Château de Blanquefort. Sa situa- 
tion; époque de sa coustiuclion; ses 
possesseurs successifs ^g.), XV, 40. 

Château de Blenheim. Général an- 
glais (|ui le reçoit comme récompense 
nationale, VIII, 50. 

Cu.\TEAU de Blois. Autrefois demeure 
royale ; destination actuelle; porte de la 
façade de l'est (g.). Il, 217. Salle des 
états généraux, 218. Partie du château 
construite sous Louis XII (g.). X, 121 . 
Description du château, 127. La lan- 
terne du château de Blois (g.); descrip- 
tion de cet escalier par M. de la Saus- 
saye, XXIV, 242. 

Château de Borgholm , dans l'ile 
d'QEland (Suède). Son histoire; sièges 
nombreux qu'il eut à soutenir (g.), 
XVIll, 163, 164 

Château de Bourbon-l'Archambauld. 
Existait encore au seizième siècle; tours 
dont il était tlauque ; la Quiquengrogne, 
I, 182. Antres détails sur la sainte cha- 
pelle du château de Bourhon-l'Archam- 
banld ; une vue d'après d'anciennes 
gravures (g.), XXI, 397. 

Château de Bourdeille. Style de ses 
constructions; histoire de cette forte- 
resse; siège qu'elle soutint (g.), XX, 
161. 

Château Boursault. Détails de son 
architecture; sculptures qui le déco- 
rent; vue du diâteau (g.), XX, 400. 

Château de Bourscheid (Luxembourg 
hollandais). Historique de ce château; 
famille qui en avait la possession (g.), 
XX Vil, 121. 

Château de Brandenbourg (Luxem- 
bourg hollandais) (g.). Généalogie de 
ses premiers maitres; état actuel de ce 
château; son propriétaire, XXIV, 188. 

Château de la Barben (g.). Famille 
qui le possède depuis le quinzième 
siècle; siège qu'il eut à soutenir, XXV, 
145. 

Château de la Bàtie-Neuve (Hantes- 
Alpes). Époque reculée de sa construc- 
tion; siège qu'il eut à soutenir au sei- 
zième siècle ; il est incendié au dix-sep- 
tième par le duc de Savoie; état actuel 
de ce château (g.), XXVII, 272. 

Château de la Brède. Position «t 
forme de ce château ; écrivain célèbre 
qui y est né (g.). XVIII, 28. 

Château de Cadillac. Par qui il fut 
bâti; sa destination actuelle; une che- 
minée de ce château (g.), XVIII, 101. 

Château de Carcassonne. Époque de 
sa construction; description (g.), VI, 
321. 

Château de Carrouges (Orne). Son 
architecture de plusieurs époques; pré- 



cieuses antiquités qu'il renferme, XV, 
116. Donjon; histoire tragique que ce 
château rappelle (g.), XVll, 101. 

Château de Chambois. Style d'archi- 
tecture de ce donjon ; description ; rôle 
que ce château a joué à diverses épo- 
ques; son état actuel (g.), XVI, 371 , 
372. 

Château de Chambord. Sa situation ; 
style de son architecture; détails des- 
criptifs (g.), X, 263. Possesseur actuel 
de ce château, 266. Opinion d'Arthur 
Voung sur ce domaine, XVI, 278. La 
lanterne du château de Chambord (g.) ; 
disposition ingénieuse de cet escalier , 
XXVllI, 169. 

Ch.\teau de Chantilly. Vue du petit 
château; sa situation; peintures qui le 
décorent (g.), Ill, 17. Description du 
petit château, 18. Les peintures du 
château de Chantillv (g. 2), XXX, 10 
à 14; (g. 2), 92; (g.), 161; (g.), 219. 

Chate.vu de CharoUes (g.) , XXIV, 
-221. 

Chatevu de Chastellux. Sa situation 
géographique et topographique ; époque 
de sa construction (g.), XX, 25. 

Château de Chenonceaux. A quelle 
époque et par qui il fut fondé; sa si- 
tuation; description; ses propriétaires 
successifs (g.), VI, 273 à 273. 

Ch.\teau de Chilien. Sa situation , 
III, 74. Ses prisons, 75. Paysage qui 
entoure le château (g.), VI, Ï6L Sou- 
venirs sur ce lieu célèbre, XXI, 279. 
Plan du château de Chillon (g.), 280. 

Château de Choisy-le-Roi. Proprié- 
taires successifs de cette résidence; em- 
bellissements qu'y fit Louis XV ; laby- 
rinthe dans les jardins du château ( g.'), 
XX1II,72. 

Château des Clées. Sa situation , 
XVIII, 79. 

Château de Clisson. Sa situation ; son 
architecture; possesseurs de ce château 
(g.), XV, 161, 162. 

Chatevu de Compiègne. Sa recon- 
struction sous Louis XV; faits histori- 
ques qui s'y rattachent, III, 338. 

Château de Coppet. Hommes rmi- 
nenls qui s'y trouvaient réunis en 1810; 
quelques anecdotes relatives au séjour 
que iM""^ de Slaél y fit à plusieurs épo- 
ques, XXII, 271. 

Château de Contras. Personnages 
historiques qui l'habitèrent ; dernier 
vestige (pii en reste (g.). Vil, 69. 

Château de Craigmillar (Ecosse). 
Souvenirs historiques qui se rattachent 
à ce château: son étal actuel, XXVII, 
140. 

Château de Cronsborg. Époque de sa 
conslruction; sa description ; princesse 
qui y fut enfermée (g.), XII, 249. 

Château de Dieppe. Époque de sa 
construction; personnages célèbres qui 
l'ont habité (g.), XllI, 89. 

Château de Domfront. Sa situation ; 
son ancienneté; ses souvenirs ; son état 
actuel ; vers de ChénedoUé sur les ruines 
de ce château (g.),XVll, 313 à 313. 

Château de Dunharton. Escalade de 
ce château au seizième siècle. II, 11. 
Vue du château (g.), 12. 

Château (le Durrenstein. Roi ((iii v 
fut captif (g.), XIX, 121, 122. 

Château de Dyo (g.), XXIV, 231. 



5C 



CHATEAU. 



CiiATKAU d'Eberstein. Souvenirs qui 
se rallaclmnl ;i ce vieil éililice; entrée 
(liiflmte:uHrEljcrstein(g.),XXVI,193. 

Château (riîcoiieii. fi])0(|iie de sa 

COnSlniClIlM]; IlOlll (!'■ I Ulrllllnlc ; siylc 

de son areliitcctinc; ili-|in-iiMiii >lii dia- 
teaii, XI, 297, 2!iS. S^s ducis |,^^M■s- 
seuvs; comment il ile\int |)ro|uietc do 
ri'Clat; destination qui lui fut donnée 
alors, 299. Kai'adc du château (g.), 300. 
Château d'Edimbourg. Sa situation ; 
résidence de quelques-uns des rois 
d'Ecosse; sièges (juil a soutenus (g.), 

11, .321, 322. 

Cuateau d'Kgra. Ancienneté de ce 
chàleau; ses ruines; souvenir historiiiue 
(|ui se rattache au château d'Egra (g.), 
XVll, 81. 

CiiATEAi: d'Ehrenbreitstein. Sa situa- 
lioo ; époque de sa construction ; ingé- 
nieurs français qui Tout forlilié (g.), f, 
321. 

Château d'Eiseustadl, en Hongrie. 
Slyle de son architecture; prince qui 
Ic'lit liatir; le jardin et le parc (g.), 
XIX, 73. 

Château d'Elisabeth, à Jersey. Épo- 
que de sa construction: sa force (g.). 
IV, 144. 

Château d'Espaly. prés le Puy. Sou- 
venir historique qui se rattache à ce 
chàleau; vue des ruines d'Espalv (g.), 
XXVII, 219. 

Château de Falaise. Époque in- 
connue de sa fondation; attaques qu'il 
eut il souffrir (g.), XVIII, 89, 90. 

Château de Foix. Historique (g.), 
IV, 341. 

Château de Fontainebleau. Son ori- 
gine; style de son architecture; événe- 
ments d'oui ce ch'iteau fut le théâtre, 
III, 278. Vne dont on jouit des fe- 
nêtres, V, 20. Description; galerie de 
Frani;ois !'■''; le pavillon de la porte 
dorée; vue do la cour ovale et de la 
porte Dauphiue: historique de ce châ- 
teau (g. 3), XI, 49 à 54. Description 
de la galerie de Frani,'ois I^^ de la salle 
des fêles et de la grande galerie; les 
clia|ielles; apparlements du roi et de 
la reine; cheminées remarquables, 121 
à 12-5. 

Château de Franzensbourg, près 
Vienne (Autriche) (g.). Époque de sa 
consiruclion; son archilccliire; arran- 
gement el décoralion intérieure, XXI. 
21C. 

Château de Gaillon. Détail d'un des 
colés de la cour du chàleau; person- 
nage i|ui a fait conslruire ce ihàleau 
(g.), X, 125. Descriplion, 126. Fon- 
taine i|ui provient de ce chàleau (g.), 

128. 

Yoij. Arc ou i)orti(|iie d'ciitiée du cliàtcau do 
Gaillon. 

(Château de la Garnache (Vendée). 
Quelques mots de son histoire, XXV, 

12. Ruines de ce château (g.), 13. 
(Château de Gra?fenbm'g. Époque de 

sa construction; sièges nombreux qu'il 
a eu â soutenir, XXVIII, 138. 

Château de Guy's-Cliff, dans le 
Warwickshire (g.), VI, 189. 

(^;HATEAU de llam. Détails sur sa con- 
siruclion; son histoire; le fortdcHam 
(g.), XIX. 317. 

Château d'ilastings (g. -2), XXIV, 
249, 309. 

Château de lleidelbcrg. Délails des- 



criptifs, m, 181. Ruines du chà'eau 
(g.), V, m. Guerre durant laquelle il 
fut renversé, 53. Autres détails sur ce 
château ; description de ses ruines par 
Victor Hugo (g.), XXVI, 44. 

Château de Hollenfeltz, dans le 
Luxembourg (g.). Origine de son nom ; 
ses propriétaires successifs, XXIV, 60. 

Château do Joux. 
Voy. Fort de Joux. 

Château de Kenihvorth (g.). Hislo- 
riqiie de ce château; son elat actuel, 

XXII, 113. Description par Walter 
Scott du château, et récit de la visite 
qu'y lit la reine Elisabeth en 1 575, 114. 

Château de Larnque, prés liouillac 
(Aveyron) (g.). Sa destination actuelle. 
XXX, 153. 

Château de Lauzun. Historique de 
ce chàleau; une porte de ce vieux mo- 
nument (g.). XXVI, 81. 

Château du Lisnon, prf'S de Monis- 
trol (Haute-Loire) (g.), XXII, 156. 

Château de Lorca (Espagne) (g.), 

XXIII, 140. 

Château de Lourdes. Son ancien 
nom; sièges qu'il soutint: légende sur 
ce château (g.), XX, 361. 

Château de Machecoul (Loire-Infé- 
rieure), ï^es possesseurs successifs; 
ruines de cet édihce (g.), XXV, 60. 

Château de Madrid, au bois de Bou- 
logne. Époque de sa construction ; ori- 
gine de son nom; sa de-criptiou; dé- 
coration particulière de ce chàleau ; sa 
démolition (g.), X, 26G â 268. 

Château de Maintenon (Eure-et- 
Loir). Embellissements que Louis XIV 
y lit faire; possesseur actuel de ce châ- 
teau (g.), XVII, 40. 

Château de Maisons. Époque de sa 
construction et nom de rarchitecte 
(g.), XVI, 172. 

Château de Mareiiil (g.), XIX, 289. 

Château de Marly. Historique de la 
constru'clion de ce château ; plan des 
pavillons et des jardins (g.), X\'l, 105 
à 109. Un des douze pavillons; déca- 
dence de Marly (g.), 110 à 112. Vue 
à vol d'oiseau du château de Marly 
(g.), XVII, 236. 

Château de Meillant. Époque de sa 
construction (g.), XVIII, 197. 

Chate-Au de Meuetou-Couture. Ses 
ruines; roi de France qui y a séjourné 
(g.), XIX, 112. 

Château de Meudou. Architecte qui 
en dressa les plans, IV, 212. 

Château de Xlodave (Belgique) (g.). 
Souvenirs qui se rattachent à cet ancien 
domaine, XXVllI, 333. Ses proprié- 
taires successifs, 334. 

Château de Monlaigle (Belgique) 
(g ). Époque présumée de sa consiruc- 
lion; noms des principaux chalelains 
de Montaigle, XXX, 321. 

Château de Montargis. Son histoire, 
VI, 92. Sa descii|itioii; église qui en 
dépendait: dernières ruines du cliâleau 
(g.), 93. Translalion du l'arlemeut de 
Paris dans le cliateau de Montargis. IX, 
230. 

Château de Monlbard (Cole-d'Or). 
Restes (le celle ancienne forldesse (g.), 
XXIX, 329. Naluralisle célèbre â qui 
ce château a appartenu. 330. 



Château de Montbéliard(g.), XXIX, 
393. 

Château de Montessus (s.), XXIV, 
220. 

Château de Montlhéry. Sou histoire; 
événemenls qui s'y passèrent; à quelle 
époque il fut délrnit; tour que l'on con- 
.serve (g.). Il, 36, 37, 38. 

Château de Monlsoreau (g.). Fa- 
mille puissante â laquelle appartenait 
ce château. XXVIII. 217. 

Château de .Munnolh, à Schaffhouse 
(g.). Quelques mots sur 1 histoire de ce 
cliâleau féodal, XX.X, 170. 

Château de Murol. Époque de sa 
construction; ses ruines (g.), XIU, 
369. 

Château de Nanlonillet. Son impor- 
tance artistique; une porte de la cour 
(g.), I, 364. Tour de la chapelle (g.), 
365. État actuel du chàleau: l'entrée 
(g.), X, 225 â 227. 

Château de Nogent-le-Rolrou. Épo- 
que de sa fundalion ; sièges qu'il eut à 
soulenir : son état actuel ^g.j, XXN III, 
265. 

Ch.ateau de Nuremberg, VI, 86. 
Voy. Musée de Nuremberg. 

Château d'O. Slyle de sa construc- 
tion (g.), XIV, 369. 

Château d'Oberwesel , au bord du 
Rhin (g.), XII, 161. 

Cuateau de TCEuf, près de Xaples. 
Sa deslination première et celle d'au- 
jourd'hui; son nom emprunte â sa forme 
(g.), XXV, 32U. 

Ch.ateau (le) d'Orlenstein (g.), can- 
ton des éirisons. Ses propriétaires suc- 
cessifs, XX lU, 115. 

Ch-Ateau dOsborne (île de 'Wight). 
Nom donné à celte résidence de la^ 
reine; époque depuis laquelle il est de- 
venu sa propriété, XXII, 159. 

Château du'Pailly, prés Langres. 
Époque de sa consiruclion (g.); famille 
qui le possède, XXV, 308. 

Château de Pau (g.). Origine de cet 
édilice ; ses divers possesseurs ; étal ac- 
tuel de ce chàleau, XXV, 35. 

Château de la Pauleuze, dans le 
Bourbonnais (g.), IX, 27. 

Château impérial de Pelershoff. Sa 

silualion; description, VI, 227. 

Château impérial de Pelioskol, près 
de Muscou. Description de ce château ; 
séjour qu'y lit Napoléon (g.), IX, 338. 

Ch.ateau de Pierrefonds. Ses mines 
(g.), m, 337. Quelques délails histo- 
riques, 339. Tours dont ce château 
était Ilauque, IX, 157. 

Château de la Pielra. Siège qu'il eut 
à soulenir en 1796, XXVil. 300. 

Ch.ateau de Pilniiz. Situation et des- 
cri|iliou de ce château: souvenirs his- 
toriques qui s y rallachenl, XVIII, 307. 

Château du Plessis-lez-Tours. Grilles 
dont Louis XI le fil entourer. IX, 372. 

Château de Pocé. .\ncieimes préro- 
gatives attachées â ce domaine; sa des- 
tination actuelle (g.), XVI, 272. 

Château de Poliguac (Haute-Loire) 
(s:.). Son étal actuel; son antique re- 
n'oiuméc, XXII, 269. 

Château de Pratolino, en Toscane. 
Archilcclo qui le construisil; statue de 



CHATEAU. - CHATILLUN. 



57 



Jean de Bologne qui décore le parc 
(g.), X, 209. 

Château de Provins (g.). Époque de 
sa conslriiclion; son état actuel, XXX, 
281. 

Château du Rhin. La Pfalz (g.). 
Epoque de sa consiruction ; sa desti- 
nation arlnelle, XXV, 204. 

CiiATEAi- de Richelieu. Date de sa 
construction; son emplacement, IX, 
:i8i. Architecte qui l'a bâti; vue du 
château (g.), XVI, 173. 

Château de la Roche-Baron ( Haute- 
Loire). Ses ruines (g.), XXVIII, 20i. 

Château de Rochechinard. Sa situa- 
tion; fiuuille illustre à laquelle il a ap- 
partenu (g.), XIII, 329, 330. 

Château de la Roche-sur-1'Ourlhe. 
Sié^e qu'il soutint (g.), XX, 129. 

Château dés Roches, près de Tours. 
Époque de «a construction : ses ruines 
(g.), XIll, 49. 

Château de Roqnelaillade (Gironde). 
Sou antiquité; ses possesseurs succes- 
sifs jusqu'à nos jours (g.), XV, 101. 

Château de la Roquette. Ses ruines; 
historique et description de cet édillce 
(g.), IX, 249. 

Château de Rosny. Personnages qui 
l'ont habité, II, 202. 

Château de Saint-Fargeau. Histo- 
rique de ce domaine; ses possesseurs 
successifs (g.), XVII, 369, 370. 

Château de Saint-Germain. 
Voij. Château neuf île Saint-Germain. 

Château de Saint-Guillem, vu des 
bords du Verdus (g.), XXIV, 293. 

Chatku- de Saint-Malo (g.), IX, 
137. 

Château de Sans-Souci. Plan de ce 
château tracé par le grand Frédéric; 
détails sur cette belle résidence; une 
fontaine du jardin de Sans-Souci (g.), 
XXII, 361. 

Château de Sceaux. Son histoire ; 
ses propriétaires successifs; fêtes qui y 
furent données: entrée de l'ancien châ- 
teau (g.), XIV, 313. Grotte et canal 
dans le parc (g.), 316. Vue géncrale 
du château (g.), 317. Le pavillon de 
l'Aurore (g.), XXI, 185. 

Château de Seeberg. Sa destination 
actuelle ; monuments anciens et cu- 
rieux qu'il renferme (g.), XVI, 123, 
123. 

Château de Ségovie. Son nom ; épo- 
que de sa construction; aspect; des- 
iription ; destination actuelle de ce 
château (g.), XII, '38.5, 386. 

Château de Sonuenberg , près de 
Wiesbade. Époque de sa construction; 
son état actuel (g.), XXV, lOo. 

Château de Steen. Résidence de 
Rubcns; objets précieux qu'il renfer- 
mait (g.), IV, 173. 

CHATE.VU de Sully. Sa situation (g.); 
premiers possesseurs de ce château ; 
époque où il devint la propriété de 
Rosny; prix qu'il fut payé, XXIV, 7. 

Château de TaiUcbourg (g.). His- 
toire de ce château, XXIV, 364. Tour 
du chaleau de Taillebourg |g.), 365. 

Château de Talcy (g). Époipie in- 
connue de sa fondation; ses proprié- 
taires successifs; souvenirs qui se rat- 
tachent à l'histoire de ce vieux château, 
XXIX, 311. 



Ch.4teau de Tancarville. Ses ruines 
(g.), II, 180. 

Ch.ateau de Tannenwald, près de 
Homboin-g (g.). Époque de sa construc- 
tion, son fondateur, XXV, 245. 

Ch.vteau de Tellen bourg, dans le 
Froutigen (g.), XXUI, 305. 

Château de Tonquedec (g.). Plan 
de cette ancienne forteresse (g.); son 
état actuel. XXI. 332. 

Château de Tournoèl ou de la Tour- 
niole, près de Riom. Vue intérieure; 
extrait d'un ancien roman oii ce châ- 
teau est nommé; aspect de ses ruines 
(g.), I, 4U4. Vue extérieure; détails 
historiques (g.), 406. 

Chate.\u de Trakostyau (Croatie) 
(g.). Son possesseur actuel, XXX, 97. 

Château de la Trave (Gironde). 
Époque de sa construction ; ses pro- 
priétaires successifs: éiat actuel de ce 
château (g.), XXVI, 232. 

Ch.ateau de Trente (g.). Sa destina- 
tion actuelle, XXII, 177. 

Cn.MEAu des Tuileries. 
Voij. Palais des Tuileries. 

Château du Tyrol. Vallée où il est 
sitiu»; cause de la vénération des Tyro- 
liens pour ce château: ses ruines, VI, 
177. 

Château d'Upsal. Son ancienne des- 
tinatiiin et sa destination actuelle. VI, 
307. Reine de Suède qui abdiqua dans 
une des salles de ce château, 308. 

Château de Vaux. Époque où il fut 
construit; fête donnée par Fouipiet à 
Louis XIV dans ce château (g.), XVI, 
169. 

Château de Versailles. Acquisition 
({'!0 îaii Louis XIU de l'ancien château 
le Versailles; nouveau château qu il lit 
,,dUEtïuire (g.), V, 177. Palais élevé 
par Louis XIV; estimatinns diverses 
d>s dépenses, 178. Le château de Ver- 
sailles converti en Musée historipie, 
179. Plan du château de Versailles 
sous Louis XIII (g ), 180. Plan du pa- 
lais et du Musée historique (g.), 181. 
Vue du château prise du côté de l'oran- 
gerie (g.), 184. 

Château de Vianden. Époque de sa 
construction; ses propriétaiies succes- 
sifs; ruines du château de Vianden (g.), 
XXlll, 252. 

Château de Villandraut. Famille à 
laquelle il a appartenu; état actuel de 
ce château (g.), XV, 56. 

Château de Vincennes. Son ancienne 
destination; son fondateur, IX, 67. Le 
château de Vincennes au temps de ia 
Ligue; modilicalions qu'il a subies de- 
puis 1814,68. Son aspect sous Charles V 
(g.), 69. 

Château de Wadstena , en Suède. 
Époque de sa construction ; souvenirs 
qui s'y rattachent; destination actuelle 
de ce château (g.), XVIII, 121. 

Château de Warwick. Renferme un 
vase très-remarquable attribué à Ly- 
sippe, I, 213. 

Château de Windsor, llistoriipie de 
ce château; souvenirs qui s'y ratta- 
chent; œuvres d'art (pi'il renferme (g.), 
II, 5, 6. Situation do ce château; son 
architecture bizarre: sou histoire; in- 
cendie qui a failli détruire ce monu- 
ment historique, XXI, 143. 

Chate\u (un), moderne, XXIV, 79. 



Château (le) et la chaumière, poésie 
suédoise par M°" Lenngren, XVI, 126. 

Ch.\teau d'eau de la place du Palais- 
Royal , à Paris. Date et auteur de son 
érection, VIII, 4. 

Chateaubriand (de). Description des 
ruines de Sparte, II, 40. EudoreiHCy- 
modocée, épisode des Martyrs, IV, 95. 
Velléda, épisode des Martyrs, VII, 148. 
Jugement sur Octave Auguste, IX, 206. 
Tombeau de Chateaubriand préparé au 
Grand-Bev, près de Saint-Malo (g.), 
XI, 9. Un'kau en Syrie, XII, 376. Des- 
cription de la fcte des Rois, XVII, 133. 
Jugement sur Henri IV, XVI, 299. 
Portrait de Chateaubriand; Mémoires 
d'outre -tombe, fragiuents (g.), XVII, 
73, 382. Autre extrait, Sur'la bataille 
de Waterloo, XVIll, 402. Réflexion 
sur l'intliieuce des climats sur le goût 
des peuples, XXV, 86. 
Voij. Vieux (le) caporal, — Pensées. 

CiiATEAUBRUN. Rulucs de Cet ancien 
château (g.), XXVI, 69. 

Ch.vteaudun (g.). Situation géogra- 
phique de cette ville; quelques mots de 
son histoire ; hommes connus nés à 
Châteaudun, XX Vil, 250. 

Chateau-Neuf, â Naples. Historique 
(g-), IV, 57. 

Château neuf de Saint- Germain. 
Epoque de sa consiruction ; historique 
de ce château (g.), XII, 380. 

Chateauroux. Origine du nom de 
cette ville; quelques mots de son his- 
toire; sa situation géographique (g.), 
XIX, 37. 

Château-Thierry (Combat de), eu 
1814, IV, 87. 

Châteaux. Distribution intérieure 
d'un château du onzième siècle, IV, 
206. Disposition générale des châteaux 
au moyen âge, IX, 68. Forme ordi- 
naire des châteaux forts au moyen âge, 
157. Châieaux et habitations de cam- 
pagne au dix-septième siècle, .XVI, 172, 

Châteaux d'Europe sur le Bosphore, 
vus de la côte asiatique (g.), XXV, 341 . 

Châteaux de Gessler, en Suisse, 
Leurs ruines, XIV, 345. 

Châteaux de verre. Détails sur ces 
constructions singulières, XIII, 10. 
Château de verre de Saiute-Suzanne, 
83. 

Châteaux en Espagne. Origine de 
cette locution, II, 214. 

Chatel (Jean). Date de son attentat 
sur la personne de Henri IV, 1 , 399, 
Monument expiatoire élevé sur l'em- 
placement de sa maison (g.), XI, 372. 

Ciiatelaillon. Détails historiques 
sur cette ville. H, 18. 

Chatelet (le), â Paris. Sa destina- 
tion primitive; le grand et le petit Cha- 
telet, IX, 67. 

Chatham (William Pitt, comte de). 
Son apparition â la Chambre haute 
d'.VnglcIorre au moment de la discus- 
sion sur la guerre d'Amérique en 1778; 
son allocution, III, 237. Sa défaillance 
dans la Chambre des lords ; sa mort ; 
détails sur sa vie publique, 258. 

Chatham (Mort de William Pitt, 
comte de), tableau do Copley (g.), 111, 
257. 

Chatillon , ingénieur militaire. 
Sièges qu'il a dirigés ; forts qu'il a 
8 



58 



CHATILLON. - CHENAVARD. 



constniits; ses travaux d'architecture 
à Paris, XX, 83. 

Ciiatiixox-sub-Indre. 
Voy. Tnur et donjon de Chàtillon-sur-Indre. 

Chats du feu de la Saint-Jean, à 
Paris. AUusiou d'un libelliste sur cet 
usage, III, 43. 

Chats trouvés à Strasbourg eu 1683. 
Estampe rare et curieuse-, XXII, 341 . 

Chatterton. Précocité de son intel- 
liajence ; date et circonstance de sa 
mort, VIII, 307. 

Chalcer. Sa biographie, X, 83. Ana- 
lyse de ses Contes de Canterbury (g. 2), 
So. Le bon conseil de Chaucer, XXI , 

87. 

Chaid et froid. Identité de ces deux 
impressions, XXVI, 334. 

Chatoet, sculpteur. Détails sur l'an- 
cienne statue de Napoléon. I, 140. Ré- 
compense nationale accordée à Chaudet, 
111,171. 

Chauffage. Comment pourrait être 
utilisée la température de l'intérieur 
de la terre, comment on l'utilise dans 
quelques usines, V, 78. Ciialeur que 
l'on peut emprunter au soleil à l'aide 
de carreaux de vitre, 79; (g.), 80. En 
quoi consiste lé problème du chauffage, 
103. Chauffage à la glace: moyen de 
l'obtenir, XXVI, 222. 
Voy. Calorifères, — Cheminées, — Combus- 
tibles, —Poêles. 

Chauffage des appartements chez 
les anciens et chez les modernes. Dé- 
tails historiques, IV, 30. 

Chaumière d'Indiens aux environs de 
Quito (g.), XX, 32. 

Chaumière des Latins aborigènes 
(g.), IV, 67. 

Chaumière de Romulus. Vénération 
dont elle fut l'objet chez les Romains; 
conjectures sur sa forme, IV, 67. 

Chaussée des Géants, en Irlande 
(g.l, I, 293. Détails descriptifs et géo- 
logiques, 294. 

Chaussée (la) Saint-James et le châ- 
teau de Taillebourg (g.). SiUiation géo- 
graphique; époque présumée de sa con- 
struction : historique du château de 
Taillebourg, XXIV, 363. 

Chaussetiers de Rouen. 
Voy. Corporation des chaussetiers de Rouen. 

Chaussier, médecin. Lieu et date de 
sa naissance; date de sa mort; doctrine 
physiologique qu'il fonda, I. 151. 

Chaussure. 
Voy. Galoches, — Souliers. 

Chaussure des anciens Romains, IX, 
159. 

Chaussures en caoutchouè. Leur fa- 
bricaiion au Para (Brésil) (g.), XXIII, 
56, 70. 

Chauveau (François). Époques de la 
naissance et de la mort de ce peintre; 
quel fut son maître; son talent dans la 
gravure; ses principales œuvres, XXIV, 
275. Le Cabinet de M. Scudéri, par 
Chauveau (g.), 276. Son dessin : Enée 
et Diilon surpris par la pluie dans la 
forêt (g.), XXVI, 217. Molière sous 
ses costumes de Mascarille cl de Sgana- 
relle, gravure (g.), XXVIIl, 280. 

CiiAuvEs-souRis. Leur conformalion ; 
sens particulier dont cet animal parak 
être doué. 111, 29. Denis des chauves- 
souris, IV, 364. Leurs ailes. VI, 43. 



Autres détails sur les chauves-souris; 
nombreuses espèces (g.), XXVIIL 129. 

CiiAux-DE-FoNus (la). Origine de 
celle ville ; accroissement de sa popu- 
lation: son industrie; peintre célèbre 
qui est né à la Chaux-de-Fonds: vue 
de la ville (g.), XX, 97 à 99. 

Chaux hydraulique. Ses propriétés, 
VII, 212. Usage qu'en firent les Ro- 
mains; causes de rhvdraulicilé de la 
chaux, 213. 

CuE Av.oizzAxo , légende italienne , 
XXVIIl, II. 

CuEBEc. Description de ce bâtiment; 
ses manœuvres; usage, III, 356: VIII, 
325; (g.), 327. 

Cuefs-d'oeuvre de l'antiquité et de 
la renaissance (g.), XVIII, 321. 

CuEi.LATA, village de la haute Ka- 
bylie. Société religieuse considérable 
établie dans celle localité, XXIX, 199. 

Chéi.ys (la). Instrument de musique 
dont la chélys a été le type et l'ori- 
gine ; chclys' égyptienne (g.), XVII, 
155. 

CiiE.Mciiiii (le), épée du schah de 
Perse (g.). Description, XXV, 79. 

I Chemin (le Bon), XXVIII, 345. 

I Chemin de fer d'.Alais. Mode parti- 

; culier de construction de ce chemin. 

I II, 62. 

I 

Chemin de fer américain (un). Récit 
d'une excursion sur un cliemin de fer 
par Charles Dickens. XII, 122. 

Chemin de fer d'Andrezieux à 
Roanne. Sommes dépensées pour sa 

j couslruclion , son parcours, II, 62, 

I Che,min de fer de Londres à Bir- 
I mingham. Enquête faite par une com- 
' mission de la Chambre haute à l'occa- 
sion de sa couslruclion, III, 215. 

Chemin de fer de Lyon à la Médi- 
terranée. Viaduc entre Tarascon et 
j Beaucaire (g.), XXIX, 97. 

Chemin de fer de Padoue à Venise. 
Viaduc sur les lagunes (g.), XII, 361. 
Étendue de son parcours, 362. 

Chemin de fer de Paris à Saint- 
Germain. Premiers plans de la com- 
pagnie concessionnaire, IV, 35; (g.), 
36. Façade de l'enlrée que devait avoir 
le chemin sur la place de la Madeleine 
(g.), 37. .4ncienne entrée (g.), V, 388. 

CiiEJiix DE FER de Paris à Sceaux. 
Son système nouveau de construction ; 
sinuosités du chemin (g, 2), XIV, 388. 
Gare circulaire de Sceaux, 389. 

Chemin de fer de Paris à Strasbourg. 
Gare de Paris (g.), XI.X, 265. 

CHE.MIN de fer de Paris à Versailles 
(rive gauche). Son point de dépari; 
son parcours; \iaduc du val de Fleurv 
(g.), IX, 137. 

Chemin de fer de Saiut-Élienne à la 
Loire. Étendue de son parcours ; somme 
qu'il a coulée, II, 62. 

Chemin de fer de Saint-Étienne à 
Lyon. Viaduc de Voiron (g.), II, 28. 
Entrée d'un des tunnels (g.), î}). Par- 
cours; dépenses, 62. 

Chemin de fer du Senimering. 
Époipie de sa couslruclion ; villes iin- 
porlantes (pi'il unit. XXIV, 387. Le 
viaduc de la Rigole-Froide (g,), 389. 

Cheminée échauffée par le frollement 
d'une meule ( .i, V. 80. 



Cheminée (Dessin de), par Jean Le- 
paulre (g.), XVII, 121. 

Cheminée de l'appartement du roi, 
dans le cliùleau de Fontainebleau. Épo- 
que de sa construclioii ; élégance de sa 
composition (g.), XI, 12i, 126. 

Cheminée du chàleau de Cadillac. 
Description des sculpluies qui la déco- 
rent ; leur auteur présumé ( g.), XVIII. 
101. 

Cheminée provenant du château de 
Villeroy. Style de sa composition ; au- 
teur dès sculptures; musée qui possède 
cette cheminée (g.), XI. 125, 126. 

Cheminée du palais de justice de 
Bruges. Ses sculpluies (g.), VII, 228. 

Cheminée de Quiueville. 
Voy. Tour de QuineviUe. 

Cheminée de la renaissance, au Mu- 
sée de Cluny (g.)', XVIII, 2H. 

CiiEMi.NÉE de la salle des fêtes, dans 
le château de Fontainebleau. Sa com- 
posilion archilecturale : sa décoralion 
ig.), XI, 121, 126. 

Cheminée de la salle des mariages, à 
l'hôtel de ville d'Anvers (g.). Richesse 
de ses sculptures, XXIII. 113. 

CiiE-MiNÉEs. Époque à laquelle re- 
monte leur première construction ; 
améliorations dues à Rumforl, IV, 31. 
Inconvénient des cheminées à large ou- 
verture, V, 103. Moyen d'y remédier; 
rapport entre la chaleur produite et le 
combuslible (g.), 104. Cheminées à 
bouches de chaleur ventilanles (g. 6|. 
XVIII, 36. 
Voy. Fumée des cheminées. 

Chemln-ées du seizième siècle. Leur, 
style ; leur genre de décoralion ; quel- 
ques-unes des plus remarquables che- 
minées qui soient restées ( g. 3 ) , XI , 
121, 124, 125. Cheminée dans l'hôlel 
du Grand-Cerf, au Grand-.Andelvs (g.). 
XVIII, 37. 

Chejiins de fer. Leur origine ; ma- 
tière des rails; leur disposition (g. 6), 
II, 27. Convoi de wagons: viaduc tra- 
versé par un convoi : chemin à double 
voie; croisières (g. 3), 28. Moyens de 
locomotion ; frais de couslruclion ; ces 
voies de communication comparées avec 
les canaux; entrée d'un tunnel (g.), 29. 
Pentes; souterrains; description des 
wagons (g.|. 62. Enquête faite en An- 
gleterre sur les avantages et les iiicoii- 
vénienls des chemins de fer. III, 214. 
Nouveau svstème avec courbes, XIV, 
388. Trains articulés, 389. Ce qu'où 
voit sur un chemin de fer (g. 7). 
XXVllI, 214; (g. 2). 264; (g. 4), .370; 
(g. 6), 383; (g. 8», XXIX, 19: (g, 5), 
91; (g. 61,150. 
Voy. Locomutivcs. 

Chemins de fer dans les États-Unis 
de l'Amériiiue du Nord. Leur étendue 
considérable, XXIV, 295. 

Chemins de fer en France. Notice 
sur les chemins consiruils ou projetée 
en 1833, II, 62. Liste et parcours de 
ceux qui exislaieni en 1838; chemins 
projetés à la niêine époque. VI, 19. 20. 
Lignes étudiées aux frais de l'Étal en 
1840, IX, 403. 

Chemins vicinaux en France. Leur 
développemenl, VI, 118. 

Chemise d'ivro"iie. Mode de châti- 
ment usité eu Angleterre autrefois (g.), 
V, 396. 

CiiENAVARD. Style qu'il appliqua à la 



CHÊNE. - CHEVELURE. 



S9 



dworation des monuments et des meu- 
bles, VII, 90. 

Chêne. Ses nombreuses espèces; 
formes variées que les espèces d'Amé- 
rique présentent dans leur jeunesse, 
m, 2il. 

Chêne d'AUouville (g.), I, 272. 
Chêne à l'Ane, près de Jumiéges, 
VIII, 288. 

Chêne (le) d'Antein. dans la forêt de 
Sénart (g.). Proportions de ce bel arbre ; 
souvenirs qui se rattachent à ce chêne, 
XXVII, 284. 

CuÊN-E Baublis, en Lithuanie, VIII, 
231. 

Chêne de Guernica. Son i-ôle histo- 
rique, VI, 124. 

Chêne jaune ou quercitron, III, 241 . 
Usages industriels auxquels il est pro- 
pre ; moyen d'en recueillir l'écorce , 
242. 

Chêne-liége d'Espagne. Nom donné 
à cet arbre en Catalogne : à quel âge 
on commence à utiliser ses produits: 
valeur commerciale d'un chène-liége de 
quarante ans. XX. 17. 18. Départe- 
ments où croit lechéne-liéçeen France: 
époque de l'année où se fait la levée de 
l'écorce (g.), XXIV, 98. 

Chêne de Mi-Voie. Événement histo- 
rique qui s'y rapporte, I, 242. 

Chêne de Montravail , aux environs 
de Saintes. Ses proportions : son grand 
âge (g.), XVIII, 220. 

Chêne de Nantes. Rôle des feuilles 
de cet arbre dans les procès, VI, 123. 

Chêne d'Owen Glendower, à Shclfon ; 
tradition qui s'y rattache (g.), VI. 124. 

Chêne des partisans, canton de Bnlg- 
néville. Ses dimensions et son âge, I, 
163. Origine de son nom, VI, 123. 

Chêne (le) de Penarth. poésie de 
Robert II, duc de Normandie, III, 287. 

Chêne vert. Nom que les anciens lui 
donnaient, I, 367. 

Chènevis. Q)ualilé de l'huile de chè- 
nevis, VI, 383. 

CnÉNiER (.4ndré). Sa dernière poésie; 
ses paroles avant de mourir, VIII, 307. 
Pannychis. idylle (g.), XIX, l4o. No- 
tice biographique et portrait d'André 
Chénier'lg.j, 243. La Jeune Tarenline, 
idylle (g.), 245. 

CnÉNiEn (Marie-Joseph). Trois vers 
de lui sur Homère, III, 293. 
Voy. Pensées. 

Chenilles. 
Voy. Dentelle fabriquée par des chenilles. 

Chenilles des papillons. Leur des- 
cription: leurs transformations, V, 100. 
Industrie de la chenille pour accrocher 
sa chrysalide, XVI, 243. 

Chenonce.M'X. I 

Voy. Cliàteau de Chenonceaux. ' 

Cheb, rivière. Son nom latin ; où elle | 
prend sa source ; son cours et son em- j 
toiichnre ; statistique du pays que le ' 
Cher traverse ; ses affluents, I, 246. i 

Cher (Département du). Ancienne 
province comprise dans ses limites, I, 
74. 

Cherbourg . Époque de l'établisse- 
ment de son port, IX, 131. Carte de 
la rade et du port de Cherbourg (g.), 
432. 

CuEncHELL. Sa situation ; soh his- 



toire ; expédition qui mit cette ville en 
notre pouvoir (g.), IX, 9. Description; 
exercice de la souveraineté française à 
Cherchell, 10. 

Chercheir (le) de saugsues. ou ré- 
solution et indépendance," par Words- 
worth, XIX, 402. 

Chercheurs (les) de cristal. Récits : 
XXX, 178, 183, 198, 213, 222, 226, 
234, 326, 334, 338. 346, 3-34, 362, 
370, 378, 386, 394; lin, 399. 

CHERCHEiRsd'oren Californie, XVII, 
291, 321. Pépite d'or de la Californie 
(g.), XVIII, 288. 

Chéron (Elisabeth-Sophie), peintre 
et poète. Ses ouvrages les plus estimés, 
I, 233. 

Chéronée. Souvenirs qui se ratta- 
chent à celte ville de l'ancienne Grèce ; 
restes de l'Acropole (g,), XXVIII, 232. 

Chersonèse Héracléotique, portion 
de la Crimée qui portait ce nom dans 
l'antiquité : historique de cette contrée, 

xxni, 219. 

Cherubini. Opinion de Beethoven 
sur ce compositeur, VIII, 31. Notice 
biographique : ses principales œuvres, 
XI, 63. 2 1 4. Messe que Cherubini com- 
posa pour ses propres funérailles. 213. 

Cherubini (Portrait de), par M. In- 
gres (g.), XI. 63. 

Chester. Situation de cette ville: sa 
population ; son commerce ; vieilles 
maisons de Chester; leur construction 
particulière (g.), IV, 343. 

Chesterfield (Lord). Définition de 
ce qu'on appelle l'humour, XXVIII, 
191. 
Voy. Pensées. 

Chesterton 
Voy. Moulin à vent de Chesterton. 

Cheval. Une tète de cheval (g.), I, 
77. Si Ion connaît la souche primitive 
du cheval, II, 100. Nombre des espèces 
classées suivant leurs rayures, III, 264. 
Vitesse des diverses allures du cheval, 
387. Si le cheval a du fiel, X, 211. Le 
cheval pur sang, XIII, 171. 

Cheval (Création du), suivant Ma- 
homet, I, 76. 

Cheval d'Adrien, VIII, 39. 

Cheval de Caligula, VIII, 59. 

Cheval cornu du roi de Danemark, 
X, 68. 

Cheval (le) do Darius. Ce qu'Héro- 
dote raconte il son sujet; inscriptions en 
caractères cunéiformes qui viennent 
confirmer en partie au moins le dire de 
cet historien, XXIV, 334. 

Cheval de Kosciuzko, IX, 343. 

Cheval de Luciiis Verus, VIII, 39. 

Cheval jiarin. 
Voy. Morse. 

Cheval mort. Détail de ce qu'il peut 
rapporter dans un atelier d'équarris- 
sage, V, 112. 

Cheval (le) de Nello, anecdote tirée 
de l'histoire de Florence, XV, 316. 

Cheval (le) du saltimbanque, sculp- 
ture (g.), XXVII, 212. 

Cheval turkoman. Ce qui le distingue 
du cheval arabe, I, 78. Traitement que 
les Turkomans font subir à leurs che- 
vaux en vue d'une expédition, 111, 301. 

Cheval-vapeir (le). Signification 
de ceue expi«ssion, XXVI, 1 42. 



Chevalerie. Ce qu'elle était au 
dixième siècle ; à quelle époque elle 
prit rang parmi les institutions; date 
de sa décadence, II, 33. 
Voy. Blason, — Ordre. 

Chevalerie en Espagne. 
Voy. Ordre. 

Chevalerie en France. Grades qui 
devaient précéder celui de chevalier; 
cérémonies de réception d'un chevalier 
en temps de paix ; comment on armait 
un chevalier en temps de guerre ; di- 
verses sortes de chevaliers ; devoirs du 
chevalier décrits par Eustache Des- 
chainps (g.), II, 34. Armes des cheva- 
liers forgées par eux-mêmes, XX, 93. 
Voy. Ordre. 

Chevalier du guet, à Paris. Devoirs 
de cette charge; étrange manière dont 
s'en acquittait un chevalier du guet du 
quinzième siècle, VI, 214. 

Chevalier (Michel). Des ustensiles 
de ménage, XVII, 130. Sur le luxe et 
la prodigalité, XXI, 8. 

Chevalier , sculpteur. Son buste de 
Marilhat (g.), XXIV, 348. 

Chevaliers du Lièvre. Circonstance 
de la création de cet ordre, XV, 162. 

Chevaliers niamelots. Conditions 
qui leur étaient imposées pour devenir 
preux chevaliers, XX. 293. 

Chevaliers de la Table-Ronde. Fon- 
dateur de cet ordre de chevalerie ; roi 
d'Angleterre qui reconstitua cet ordre 
au quatorzième siècle ; fête qui fut don- 
née à cette occasion (g.), XI, 168. 

Chevaucheurs du roi, V, 70. 

Cheval-x. Types divers de chevaux 
pur sang et demi-sang (g.), XIII, 171. 
Effectif des chevaux de la cavalerie en 
France, 172. 
Voy. Courses de chevaux. 

CuEVAiTî algériens. Qualités du che 
val algérien ; sa réputation comme typo 
de guerre (g.), XXIX, 328. Jument et 
poulain arabes (g.), 360. 

Chevaux arabes. Caractères distinc- 
tifs des chevaux arabes ; physiologie du 
cheval arabe, I, 77. Autres" détails sur 
la race arabe, XIX, 231. 
Voy. Cliant de l'Arabe Omaja à son coursier. 

Chevaux de l'.Vsie centrale. Leur na- 
ture; nourriture ([ni leur est donnée, 
m, 391. 

Chevaux employés dans les raines. 
Modilication qu'éprouve leur pelage, 
VI, 403. 

Cheval-x de Marly, sculptés par Coiis- 
(ou. Leurs emplacements successifs, 
VI, 142. 

Chevaux percherons à l'écurie, des- 
sin de Ch. Jacque (g.), XXV, 84. 

Chevaux sauvages des dunes de Gas- 
cogne. Cheval qui leur servait de chef 
dans ces derniers temps, IX, 2-30. 

CiiEVAi-x de l'Ukraine. Leur nature; 
haras dans les steppes, IV, 238. 

Chevaux de Venise. Historique de 
ces sculptures depuis l'année 1204; 
hvpothèses sur leur origine; lem- valeur 
artistique (g.), VIII, 37, 38. 

Chevêches, oiseaux de proie. Des- 
cription, VI, 213. 

Chevelure dînez de t^aslro. Ce qui 
advint de cette cheveliirc, X.'vVI, 333. 

Chevelure des rois franc-. Sa marque 
distinctive, XI, 220; XIV, 271. 



60 



CHEVERUS. - CHINE. 



CnEVERUS (le Cardinal de), arohe- 
YiViiie lift Bordeaux (g.)- Notice sur ce 
prolat, XXlll, 89. 

CiiKVKLX. Leur épaisseur, Vil, 328. 
Commerce des cheveux en France, IX, 
240. Époque reculée à laquelle remonte 
la mode des longs cheveux ; en quel 
siècle il fut permis en France à toute 
personne laïque de laisser croître ses 
cheveux, XXI, 43. . 

CnEVEirx d'.\bsalon (Singulière étude 
sur les), par Samuel Bochart, XXVI, 
190. 

Chevignabd, dessinateur. La Mère et 
l'Enfant, composition (g.), XXI, 309. 
Portrait d'Emile Souvestre, XXIL 40 1 . 
La Caverne de Platon (g.), XXIII, 217. 
Les Ailes de lame (g.), XXIV, 121. 
Odin, dieu de la vie, 369. Le Fuseau 
de la Nécessité (g.), XXV, 69. Le Bé- 
nédicité, tableau (g.), XXVIII, 13. 

Chèvive. Doute sur son origine, II, 
100. Allaitement d'un enfant par ime 
chèvre, XI, 128. Services que rend la 
clièvre; ses qualités extérieures, XXVI, 
403. 

Chèvre (Tour d'adresse d'une) (g.), 
I, 304. 

CnfcvnE (la) d'Angora (g.). N'est pas 
très-anciennement connue. Sa toison 
toute particulière ; étoffe que l'on a pu 
faire avec sa laine, XXIV, 361. 

Chèvre du Thibet. Emploi de son du- 
vet ; importation eu France des chèvres 
du Thibet, II, 170. Ses caractères dis- 
liuctifs (g.), XXIV, 23. 

Chevrettes. Autres noms donnés à 
ces crustacés; leur description, V, 375. 
Pèche des chevretles (g.). 376. 

Cmevreil. Sa théorie relative aux 
couleurs, II, 90, 98. 

Chevreuse. 
Voij. Porl-I'iiiyal Hes Cliam|is. 

Cuevrirr (le) des Alpes (g.). Mœurs 

et habitudes du chevrier. XXII, 170. 

Chevrier (le) de Lorraine, nouvelle, 

XIII, 286, 289. 309, 317, 320, 333, 

3Bi. 

CiiEvuoTAi.NS. Animaux auxquels on 
a jadis appliqué à tort cette dénomina- 
tion, V, 2o7. Caractères qui les distin- 
guent du genre musc, 258. 

(]niABRER\. Inscription latine et ita- 
lienne qu'il compose pour une" madone, 
IV, 27. 

CniBAi.ET (lu\i). Ville où cette danse 
est UMtée; comment elle s'exécute; 
son origine, IV, 202. 

Cnu:ANE (Portrait de la), ancien qua- 
train, VI, 219. 

CuicuA (la), boisson indienne. Sa 
composition, XX, 32. 

CiiiDER , poésie de Uuckerl . XllI, 
261. 

Chien. Parti qu'on en lire dans les 
régions voisines du pnle, I, 273. Ori- 
gine dos diverses es|ii'ces du chien, II, 
100. .Amitié dune cIkiI II' et d'un chien, 
IX, 15. AlUiilcmpiit do chiens par des 
chattes, XIU, 14. Chiens mncls, XIV, 
82. Moyens d'effrayer les chiens, XXV, 
158. 
Chh-n des Abruzzes (g.), I, 396, 397. 
CniEN (le) auprès d'un liéron, lahlean 
de J.-B. liudry (g.), XIX, 117. 

Chien baudjarra (Histoire merveil- 
leuse d'un>. Iiadilion indienne, IV, 76. 



Chien (le) Barry. Musée où son corps 
est conserve (g.)," XIV, 200. 

Chien (le) de Coustou, anecdote, 
XIV, 143. 

Chien (le) de Covvper, anecdote, 
XIII, 99. 

CniEN dilettante, IV, 7. 

Chien (le) enragé, nouvelle, VI, 214. 

CiHEN de garde enchaîné , mosaïque 
découverte à Pompéi (g.), IV, 296; 
VI, 165. 

CniEN (C'est le) de Jean de Nivelle. 
Origine de ce dicton, II. 279. Autres 
traditions, XVII, 363. 

Chien de Montargis. Son combat avec 
le chevalier Macaire (g.). 11, 89. Récit 
par un historien ancien. 90. Observa- 
tions sur ce fait: sa mise en doute, 
XII, 346, 394. 

CniF.N pendu, apologue persan, VI, 
203. 

Chien de Terre-Neuve. Ses qualités; 
anecdotes (g.), I, 23. Description et 
mœurs de cet animal ; le chien de 
Terre-Neuve et son maître (g.). Il, 
333, 334. 

Chien (le) de Tobio, nouvelle, VllI, 
213. 

CiiiEN d'Ulysse (Mort du), épisode 
de l'Odyssée. "Dessin de Flaxiuan (g.), 
V, 364. I 

Chien des véliles, IV, 7. 

Chiens (les Deux), par Landseer. 
Le Chien du maître (g.), XX, 20. Le 
Chien du valet (g.), 21. 

Chiens de Constantinople. Leur na- 
ture; leurs nineurs; tentative de Mah- 
moud H pour les déporter, VIII, 310, 
311. 

Chiens employés contre la cavalerie 
au quatorzième siècle (g.), X.Xlll. 221. 
Chiens errants dans Paris. Comment 
ou les détruisait autrefois; moyeu em- 
ployé aujourd'hui, III, 407. 

Chiens des Esquimaux. Leur nature; 
utilité que les Esquimaux en tirent (g.), 
I, 273. 

Chiens de prairie. 
Voij. Marmottes. 
: Chiens de Saint-Malo. Chanson et 
proverbe auxquels ils ont donné lieu; 
leur histoire, II, 77. 

Chiens de Sibérie. Caractères dis- 
linclifs de cette espèce; services que 
' l'on en lire, XII, 343. 
I Chiens volants. 
1 Voy. Uousselte de .lava. 

Chiffonnier, à Paris. Ses frais d'é- 
I tablissemcnt, I, 19. 

CiiiFroNs. Emploi immense de cette 

matière; importance de son commerce, 

XXVlll, 356. 
Chiffre du Grand Seigneur, ou Tou- 

gra. Sa signification emblématique (g.), 

L 176. 
Chiffres arabes. Leur origine; les 

Arabes en sont-ils les inventeurs? (g.), 
j XVll, 1Î2 à 144. 

Chiffres de Pytbagore, d'après 
I Bo'ce. Si c'est à Pylhagore qu'il faut 

alliibucr la lahle uùmcrique qui porte 
j sou nom. XVll. 113, 189. 
I Chiffres singuliers euqdoyés par les 
I astrologues et altrilmésaux Chaldéens. 

XVIll. 319. 



Chiites. Notions sur cette secte de 
la religion inahométane, IV, 59. 

CiiiLDËRic I". Son tombeau à Cour- 
trai; armes et ornements que l'on sup- 
pose avoir appartenu à Childéric I"'', 
XIX, 271; (g.), 272. Le cachet de 
Childéric (g.), X.XV, 392. 

Childéric III. Dale de son avènement 
au trône, X, 54. 

Chili. Autre nom de cette contrée ; 
son aspect; forme du gouvernement du 
Chili: port le plus important, XV. 1 19. 
Costumes an Chili (g.), XVII, 163, 
164. Souvenirs du Chili (g. 2), XXVI, 
4; (g.), 99; (g.), 305. 
Voy. Glaciers de Ccrro de Tolosa. 

Chiliens. Costume de mineur ù Val- 
paraiso (g.), XV, 120. Costumes au 
Chili (g.), XVII, 163. 

CiiiLo.N, l'un des sept sages de la 
Grèce. Quelques mots de sa vie; ses 
principales sentences, IX, 390. 

Chilpéric I<=^ Circonstance où il 
consulta les sorts des saints, X. 42. 

CiiiMANCATA (le'l. Animal à qui les 
habitants de Lunda avaient donné ce 
nom pompeux. XXVII, 187. 

Chimav (Jean de). Sa captivité et sa 
délivrance, récit tiré d'un ancien ma- 
nuscrit, VU, 127. 

Chijidorazo (le). Signification de sou 
nom; hauteur de cette montagne; as- 
censions diverses qui y ont cte faites: 
le sommet du Chiniborazo vu de Rio- 
Bamba (g.), XIX, 109, 110. 

Chimie. Découvertes qu'elle doit à 
l'alchimie, I, 94. Savant qui peut être 
regardé comme 1 un des fondateurs de 
cette science en France, IV, 246. Un 
cours de chimie, en 1831, à Sciolo 
(Amérique), XXIV, 133. 
Voij. litudessiiilacliimie, — Gaz, — Métaiis. 

, C111.MIE (la) sans laboratoire. Études 
sur la chimie (g. 2), XXH, 268. .302, 
326: XXllI, 142; (g. 3). XXIV, 312 
à 314, .367: (g. 3), XXV, 23, 87: 
(g. 2), 158; (g. 2), 246; (g.), 294: 
(g. 2), XXVI, 191; (g.), 255. 

Chimie organique. Étude que cette 
partie de la science a pour objet, 
XXVII, 238, 365. 

Chimie minérale. Équivalents; corps 
simples ; affinité chimique, XXVII, H b. 

Chimiste (1c1, tableau de Gabriel 
Metzu (g.), IV, 209. 

Chimpanzé. Intelligence de cet aiii- 
'. mal; sa nature, IX, 220. Description 
du chimpanzé par Buffon (g.), -XXHI, 
' 361. 

I Chinchilla. Contrées d'où il est ori- 
ginaire; sa classilicalion; description: 
chinchilla du Chili (g.), I, 291. 

CiiiNnASviNDE , roi des Visigolhs. 
Unité de législation qu'il établit dans 
ses États. X, 31. 

Chine. Fondation de l'empire chinois. 
I, 306. Tentative de lord .\apier pour 
pénétrer en Chine, IV, 130, Organis;i- 
lion politique de la Chine, Vil. 108. 
Mesures prises contre l'oisiveté. IX. 
158. Klendiie de l'empire chinois, XI. 
39. Simies dislinclifs des fonclioiinaires 
en Chine, XI. 7U. Commerce de la ('.bine, 
XVll, 358, Guerre qu'elle cul à soute- 
nir contre les Anglais: ses résullals', 
XXI. \î- I,''îislati"n pénale en Chine, 



CHINOIS. - CHUTE 



G» 



le système d'inslruclion publique, I 
XXVII, loi. I 

Voti. Conquête de la Cliine, — Empereurs de 

la Chine, — Langue chinoise, — Législation 1 

chinoise, — Noblesse en Chine, — Villes de 

la Chine. 

Chinois. Leur physionomie; un bel | 
homme, une belle femme; petits pieds 
d'une Chinoise ; instruments d'oplicpie 
européens imités par eux (g.), V, 76, 
77. Une gravure chinoise (g.), XI, 
32. Mœurs et habitudes des Chinois; 
les repas des riches (g.), XII, 233. 
Détails du service, 234. 

Chinois célchrcs (Portraits des) con- 
serves à la Bibliothèque impériale do 
Paris (g. 2), I. 306, 308; (g.), 333; 
(g.), II, 53. 

Chinois (un Soldat) et sa famille eu 
voyage, anecdote, XVIII, 346. 

Chioggia. 
Voy. Prise de Chioggia. 

Chippeways. Indiens du haut Canada. 
Leurs mœurs, V, 369. Pèche des Chip- 
peways (g.), i04. 

CiiiQUE ou nigua. Moyen de se pré- 
server de la piqûre de cet insecte, XVI, 
2.39. 

Chiromancie. Délinitions et règles de 
cet art prétendu; noms des chiroman- 
ciens célèbres ; principes de la chiro- 
mancie (g. 2), II, 123, 124. Tableaux 
du Musée du Louvre qui représentent 
des scènes de chiromancie, 126. 

Chiromancie. (Scène de), tableau de 
M. Gigoux (g.), II, 123. 

Chironecte. Détails sur cet animal . 
II, 240. 

CniRONOMIE. 

Voy. Daclylonomic et cliironomie. 

Chirirgien (le) de saint Martin, anec- 
dote, Xll. 108. 

CiiLAMYDE. Antiquité de cette sorte 
de vêtement; sa forme, XI, 262. 

Chlamydosaure de Kiiig (g.). Ca- 
ractères spéciaux à ce reptile: contrées 
où il se rencontre. XXX. 301. 

CuLAMYPUoRE. Sa classiticatiou zoo- 
logique (g.). II, 276. Sa conformation ; 
sa tête disséquée (g.). 278 (voir l'erra- 
luin, page 310, pour quelques exem- 
plaires). 

Chlore. Étude sur cet agent cliimi- 
(|ne ; étymologie de son nom , XXV , 
1o9. Appareil pour pré|iarer le chlore 
gazeux (g.|. 160. Le chlore et ses affi- 
nités : appareil pour recueillir le chlore 
sous leau ( g.), 246. Appareils ponr ob- 
tenir le chlore sec (g. 2), 248. 

CiiLORiRE d'argent. Son emploi dans 
la phologiaphie, VII, 374. 

CnoA (Royaume de). Géographie; 
mœurs; industrie, etc.; un tisserand 
d'Abyssinie (g.), IX, 260. 

(Chocolat. Substance qui en forme le 
principe, 1, 108. 

Chocolatière (la), portrait par Lio- 
tard(g.),XlV.89. 

CiiODovviECKi. Quelques mois sur la 
vie et les œuvres de cet habile artiste 
peintre et dessinateur; un fac-similé 
de l'une de ses estampes (g.l, XXVlll, 
404. 

Chodzko (A.). Sa traduction d'uue 
anecdole persane . l'Aigle sauveur, 
XXVI, 7. 

CnoERoroTAMis (le), ou porc de ri- 



vière (g.). Contrée où il se rencontre; 
ses caractères particuliers, XXII, 369. 

CuoisEUL (M'»^ de). Anecdote sur son 
compte racontée par Grimm , XXIV, 
119. 

Choisy (l'Abbé de). Relation de l'am- 
bassade de Louis XIV au roi de Siam, 
VIII, 34. 

Choléra (le) , groupe en marbre par 
M. Etes; appréciation de cette œuvre 
(g.), XX, 116. 

Chômage (le) du lundi. Préjudice que 
cette habitude cause à l'ouvrier, XXIX, 
187. 

CnoNGui, chef zélandais. Son esprit 
éclairé; fiic-simile de sa signature 
(g. 2), I, 221. Antres particularités sur 
Chougui, IV, 246. 

CiiONGii (Buste de), sculpté par Chon- 
gui lui-même (g.), II, 221 . 

Chorégraphie. Notions sur cet art, 
tirées d'un ouvrage imprimé en 1701 ; 
signes chorégraphiques ; gigue de Ro- 
land (g. 4), lit, 27, 28. Inventeur de 
la chorégraphie, 28. 
Vuy. Danse. 

Choses (les) inutiles, nouvelle, XVI, 
118, 12.3. 

Choses (les Sept) précieuses, selon 
les bouddhistes, XXII, 96. 

CiioiETTE. Ses ailes, VI, 102. Carac- 
tères qui distinguent cet oiseau. 2|2. 
Préjuge sur le cri de la chouette , XI , 
83. Instinct voyageur de cet oiseau; 
contrée qu'il hali'itc; lieux où la chouette 
se (ilail, XXI, 231. La chouette consi- 
dérée généralement comme un oiseau 
de mauvais augin-e, XXX, 199. Son 
utilité reconnue cependant, 200. 

Chouette neigeuse, on Harfang. Ca- 
ractères distinetifs de cet oiseau; ré- 
gions tpi'il habite (g.), XIV, 376. 

Chresmologies chez les anciens. III, 
187. 

CURESTIEN. 

l''o;/. Satire Ménippéc. 

Chrestomathie, par Vinet. But que 
l'auteur s'est proposé, XVI, 82. 

Chrétiens. Leur nombre; espace 
qu'ils couvriraient s'ils étaient réunis 
dans un même lieu, V, 303. 
Voy. Cachets des premiers chrétiens, — 

Chrislianisnie, — (jrilloiis de la nuit. 

Chrétiens livrés aux hétes dans 
l'arène du Colisée, I. 162. 

CimisT (le). 
Voy. Jésus-Christ. 

CiiiiisT (le), tableau de Sébastien dcl 
Piomlio (g.), X, 229. 

Christ (le) ressuscite apparaissant à 

saint Pierre (g.) , peinture murale à la 

tour Saint-Jacques la Boucherie, à Paris, 

XXVII, 183. 

I Christine de Pisan. Quelques détails 

I sur cette femme célèbre; ses écrits lit- 

I téraires: Christine de Pisan dans sou 

! caliinet de travail, miniature tirée de 

l'un des ouvrages qu'elle a laissés (g.), 

XXV, 367. 

Christine, reine de Suède. Sa visite 
à l'Académie française, racontée par 
Conrart, 111, 46. Faits principaux de sa 
vie. Vil, 341. 
Voy. Monaldesehi, — Pensées ,— Tomlieau 

de Christine. 

CiiRisTMASs (la) , fête de No6l eu An- 
gleterre. Usage ancien , conservé de nos 



jours; la reine de la Chrislinass (g.), 
XVIII, 407, 408. 

Christophe, roi de Danemark. Épo- 
que (le son élection; ville qu'il réunit 
à la couronne, VllI, B8. 

Christophe (Saint). Sa légende, II, 
404. 

Christophe (Saint) portant le Christ, 
gravure sur bois. Rareté et imporlancc 
de cette estampe (g.), II, 404. 

Chrome. Savant qui a découvert ce 
métal, VII, 184. 

CiiRONiQiE danoise. Sur quelques 
guerriers du dixième siècle, lit, 262. 

CimoNiQi'E de Monstrelet. Extrait : 
r.\vénement de Charles Vil au troue de 
Fiance, XXVII, 220. 

CiinoNiQUE de Nuremberg. Époque 
de la publication de ce curieux livre ; 
ses gravures : la Reine de Saba (g.) , 
XXUl, 87. 88; XXX, 87. 

CiiRONiQVE de Pierre de Féuiu. Épo- 
que qu'elle embrasse: publication ré- 
cente et plus conqdète de ce livre , XX, 
122. Extraits, 12i, 124. 

Chronique du moine Richor. Anec- 
dole sur deux médecins tirée de cette 
chronique, IX, 126. 

Chronogramme. Sa définition ; ses di- 
verses espèces, 11, 59. 

Chronographe. Nom de son inven- 
teur: utilité lie cet instrument. Xlll, 
280. 

Chronologie. Ce que celte science 
doit à l'astronomie, 11, 34. Érudit que 
l'on regarde comme le créateur de la 
science chronologique, V, 367. 
Voy. Calendrier historique, — Ephéniérides, 

— Mémorial séi-ulaire , — Rois de France 

depuis Hugues Capet. 

Chronologie des conciles, XXI. 2iG, 
302. 

Chronomètres, ou montres de haute 
précision. Leur perfectionnement en 
France; progrès à accomplir, Vil, 278, 
391. 

Chrysalides. 
Voy. Chenilles, — Métamorphoses des in- 
sectes. 

Chrysalides des vers à soie. Com- 
ment on les accommode dans la cuisine 
chinoise, VII, 115. 

Chryséis, femme de Bolzaris. Son ca- 
ractère élevé, XXVII, 406. 

Chrysocale. 
Voy. Cuivre jaune. 

Chrysograpuik. iJeliniliondecetart; 
peuples qui l'ont pratiqué, VIII, 247. 

Chuiin (Frédéric). Sa ballade : l'En- 
fcir.t dans la forêt, XIII, 127. 

Churcha (la), espèce de sarigue.^ 
Description de cet animal par nu au- I 
teur ancien, II, 246. 

Churchill (Charles). Son caraitere: 
sa mort prématurée, VIll. 307 

CiiusAN (Ile de). Prise de celle ilc par 
les Anglais; pillage de la caiiitale. IX, 
52. 

Chute des auges rebelles. (Jroupe 
statuaire par Favoletto; palais où il se 
trouve, V, 42. 

Chute (la') d eau d'itamarati (g.) 
(Brésil), XXII. 9. 

Chute de Gnvarnie, IV, 34 . 



CHUTE. — CITES. 



CiiDTE de la rivière Hood. Descrip- 
tion (le son efl'et (g.), I, 377. 

CriiTE du Riiikand. 
Voy. Vallée de Westfjoiddaleii. 

Chute (la) du Staubbacli (g.). Im- 
pressions diverses que son specUfte fait 
éprouver, XXI, 353. 

CriYPnE. 
Voy. Ile de Clij'iire. 

CiAitA (le), province du Brésil. Aspect 
de ce pays; sa population; manière de 
débarquer an Ciara (g.), XXIII, 32. 

CiitoiBE, OU calice a anses. Concile 
((ui le substitue à la colombe pourren- 
femicr l'hostie, II, 8o. Monnaie sur la- 
quelle il figure, 87. 

CicÉRO' (Marcus-TuUius). Symbole 
parlant qu'il employait pour exprimer 
.son surnom de Cicéron, VI, 46. Savant 
illustre dont il retrouve le tombeau, 
•loi. Monument qu'il élève à sa fille 
Tullia, IX, 1 1 8. Cabinet et bibliothèque 
de Cicéron, XIII, 99. 
Foi/- Pensées , — République de Cicéron , — 

Tiroii. 

CiD (Rodrigue Diaz de Bivar, dit le). 
Ses armoiries; dates et lieu de sa nais- 
sance et de sa mort; sa sépulture, V, 
217. Arc de triompiie décoré de sa sta- 
tue, 218. 

CiD (le). Première représentation de 
cette tragédie, XVII, 87. 

Cidre. Valeur de la récolte annuelle 
de cidre en France, IV, 347. Procédés 
divers de fabrication ; récolte des 
pommes en Normandie (g.), XI. 30.ï, 
306. 

CiEi,. Fragment d'Aristote sur la vue 
du ciel. XIII, 160. Macnificence du ciel 
étoile, XXII, 406. 
Voy. Astronomie. 

Ciel (le), séjour de la perfection, par 
M. André Lefevre, XXIX, 26. 

Cigale ( la ) , ode d'Anacréon , XI , 
203. 

Cigales. Peuple ancien qui les re- 
cherchait comme nu mets exquis, VI, 
132. Fable grecque sur leur origine, 
XI, 127. Le'chaiit de la cigale; com- 
ment se produit cette stridulation (g.), 
XXVIII, 360. 

Cigogne. Mœurs et habitudes de cet 
oiseau ; la cigogne blanche et la noire 
(g.), 1, 312. Autres détails sur la ci- 
gogne blanche. II, 297. Époque de sa 
migration dans nos climats; lieu où 
d'ordinaire elle établit son nid, XXI, 
223. 

Cigognes (les) d'Ibicus. poésie de 
Schiller, VII, 181. 

CiMAiîosA, compositeur. Particula- 
lilés sur sa manière de travailler, I, 
363. 

CiMBRES. 

Foi/. Boïcns, —Défaite des Cinibrcs. 

Ciment Parker. Expériences faites 
sur ce ciment (g. 2), VII, 213. 214. 

Ciment de PoniUy. Avantages de son 
emploi, \\], 2li. 

Ciment romain. Le secret en est-il 
perdu? Vil. 211. 

Ciment de Vassy. Expériences sur ce 
ciment (g.), VII, 212, 214. 

Ciments (Des) e( des chaux hydrau- 
liques. Leur i;r:tnde utilité dans la con- 
stinclioii ; U'iii |no|ii nilioii ; cjurierede 
ciiuout à Oiûuublo vB-J, X^^X, 37. 



Cimetière des Capucins , à Païenne ' 
(g.), I, 316. Sa description, 317. 

Cimetière (Ancien) de la colline de 
Bel-.4ir, près Lausanne. Traditions po- 
pulaires qui s'y rattachent ; fouilles en- 
treprises, en 183^, dans les lombes; 
objets- trouvés (g. 3), XXII, 275 à 277. 

Cimetière cosaque dans une des îles 
de la rivière Syr-Daria (g.), III , 277. 

Cimetière romain à Arles (g.). Tra- 
dition populaire sur le cimetière d'Arles. 
XXIX, 363. 

Cimetière des Innocents, à Paris. 
Époque oii il fut supprimé; lieu oi\ fu- 
rent transportes les débris humains 
provenant des fouilles, 1,2. Observa- 
tion faite dans beancoup de cercueils à 
l'époque de cette exhumation, VII, 308. 

Cimetière (Coupe d'un plan de) 
pour la ville de Chaux, par Ledoiix (g.), 
XXVII, 29. 

Cimetière chrétien à Péking (g.). 
Tombes principales que l'on y remar- 
que; clergé à qui est confié aujourd'hui 
la garde de ce cimetière, XXIII, 285. 

Cimetière du Père-Lacbaise ou de 
l'Est, près Paris. Détails historiques sur 
le sol oii il est bâti (g.), VI, 259. Noms 
des personnages éminents dont on y 
voit les tombeaux, 261 . 

Cimetière de Tlalmanalco (Mexique) 
(g.), XXIX, 258. 

Cimetière des juifs carai'tes à Tehi- 
fout-Kalè (g.). Nom qu'il porte; forme 
ordinaire des tombes, XXIII, 164. 

Cimetières en France. Acte législatif 
qui ordonna leur établissement hors 
des villes, VI, 259. 

Cimetières musulmans. Magnificence 
que les musulmans y déploient ; nécro- 
poles; jour consacré à la visite des 
tombeaux (g.), Il, 369, 370. Un cime- 
tière musulman ; ornements funéraires ; 
inscriptions (g.), III, 320, 321. 

Cimetières à Nouka-Hiva et dans la 
Polynésie. Lieux où ils sont placés le 
plus ordinairement ; leur genre de dé- 
coration (g.), XI, 177, 178. 

Cimetières (les) de Venise. Une gon- 
dole funéraire (g.), XXVII, 169. " 

CiMON. giMiéral aihénien. Son armure 
servant (le palliiiliiini au milieu de l'ar- 
mée athénienne, XXIX, 163. 

CiNxiNNATi (Étals-Unis). Société as- 
tronomique existant eu cette ville, 
XXIV, 162. Bonne organisation du ser- 
vice des pompes à incendie à Cincin- 
nati, XXVIII, 366. 

CiNciNNATcs. Étendue de ses pro- 
priétés qu'il cultivait lui-même. III , 
244. 

CiNci.E (le), ou merle d'eau. Habi- 
tudes singulières de cet oiseau : son nid 
(g. 2), XVII, 324 à 326. 

CiNNAMLs, historien grec du douzième 
siècle. Description (lu'il a laissée du 
troue d'un empereur (le Constantinople, 
XXII, 400. 

Cinq mai (le), ode sur Napoléon, par 
Mauzoni, II, 291. Dessin de Bellangé. 
d'après une aciuarelle de Charlel (g.). 
XXVI, 325. 

Ci.no-Maiis (C.oiflierdeRu/.é, marquis 
de). Cause dosa cdudamiialioii; rela- 
liiiii do -Sou siqiplice par uu témoin 
uculuire, 111, iiii. 



Cinq (les) points, dessin de Berlall 
(g.), XVIII, 88. 

Cinquante lies) aveugles, ou les Di- 
nars de Nadir- Khouli . conte arabe, 
XV, 262, 266, 274. 

CiPAVES du Bengale. Organisation et 
valeur de ces troupes : uniforme des 
cipayes (g.), XXV, 397. 

CiRCASSiENS. Pays d'où ils tirent leurs 
armes ; leur costume militaire, noblesse 
circassienne (g.), VI, 176. Soldats cir- 
cassiens (g.), XXVII, 53. 

CiRcoNTÉRENCE. Sou rapport au dia- 
mètre. VI, 150. 

Circulaire (une) de Colbert inédite, 
XXII, 51. 

Circulation du sang. Observations 
faites avant les découvertes de Harvey, 
V, 374. Écrit: de ce physiologiste sur 
ce phénomène, XVII, 87. 

Cire. Sa composition, VII, 291. 

Cire d'arbre. Son usage en Chine; 
insectes qui la produisent ; arbres sur 
lesquels les insectes à cire sont élevés, 
XII, 194. Autres détails sur cette sub- 
stance. XVII, 359. 

Cire (Ouvrages en) chez les anciens. 
Talent des artistes grecs en ce genre, 
I, 301 . 

CiRON. 

Voy. Miles. 

Cirque national des Champs-Ely- 
sées. Origine de ce genre de spectacle ; 
écuyer qui ouvrit le premier à Paris un 
élablissement destiné aux exercices d'é- 
quitation; famille qui lui succéda dans 
celte entreprise (g.), XII, 185. 

Cirque naturel de Gavarnie. Nom que 
lui donnent les gens du pays; son as- 
pect; la grande cascade, VI, 34. Le 
cirque de Gavarnie (g.), XVI, 117. 

Cirque naturel de Héas. Description, 
IV, 34. 

Cirques romains. Chiffre des specta- 
teurs qu'ils pouvaient contenir, III, 
335. Leur destination; leur forme, VU, 
163. 

CiRRATULE. Étude au microscope sur 
ce genre des auuélides; cirralule de 
Lamarck (g.). XXIII, 249. 

Citadelle. Lieux ordinaires de leur 
emplacement ; destination des cita- 
delles, IX, 67, 240. 
Vny. Château, — Fort. 

Citadelle d'Anvers, bâtie en 1568. 
Sa description. I, 66. La citadelle en 
1834, IX. 175. 

Citadelle dé Lille. Ingénieur qui l'a 
eonsiruile. VI, 386. 

Citations (Sur les). Pensées diverses, 
XVII. 248. 

Cité de Dieu, de saint Augustin. 
Fragment de ce traité. VI, 26. Idée 
(|ui a présidé à la coinposiliou de ce 
livre, 266. 

Cité de Limes , ancienne ville gau- 
loise. Vue du plateau et de l'enceinle 
de la cité de Lunes (g.). XVII, 172 à 
171. 

Cité du Soleil, par Campanella. Ana- 
lyse, VI, 46. 

Citernes. Pureté de leurs eaux; sys- 
tème à suivre dans la construclion des 
citernes. V. 231. 

Cités ouvri;'r.'s de Mulhouse. Orga- 
Risutiou (16 ces eLdblissoluoiils plillai)» 



CITllAKE. - CLOCHE. 



C3 



thropiqiies . XXIX. 27. Boiilangeiie , 
restaurant, bains, lavoir public (g.), 29. 
Pavillon pour quatre ménages (g.), Gl. 
CiTii.vRE, espèce de lyre. Mauii're 
lient ou jouait de cet instrument. IV. 
123. 

CrTOïE.\. Différence établie par tous 
les législateurs entre les citoyens et les 
étrangers. I, 90. 

C.rrovE.N Ile) du Monde, ouvrage de 
(ioldsmith. Extrait cité, XXIII, 358. 

CiïnoN-MER. Pays dont il est origi- 
naire; épocpio où il fut importé en Eu- 
rope ; ses variétés, III, 3»9. 

Cirnus. Emploi de ce bois par les 
Romains ; meubles en citrus, III, 372. 

Civette. Animal avec lequel celui-ci 
a été longtemps confondu eu Europe, 
Y. 2b8. Description de cet animal, 
XXVIII, 363. 

CiviLis.VTiox. Réflexions de Jean- 
Baptiste Say, I, 239. Réflexions de 
Benjamin Constant, VII, 11.5. 

Clair.\it (Alexis Claude), géomètre. 
Lieu et date de sa naissance ; ses tra- 
vaux ; époque de sa mort ; son portrait 
(g.), XIV, 72. 

Clairon (M"''). Jugement de Hé- 
rault de Séchelles sur cette grande ac- 
trice, V, 108. Réforme qu'elle apporte 
dans le costume théâtral, XIV. 301. 
Voy. Pensées. 

Clapier. Un pigeonnier clapier (g.), 
XVII, 376. 

Clare.nxe { Duc de ) , frère d'E- 
douard IV, roi d'Angleterre. Sa con- 
damnation à mort ; erreur accréditée 
sur ses derniers moments, XXV, 93. 

Clabens, prés de Lausanne (g.). 
XVI, 83. 

Clark (Daniel). Sa mort par assas- 
sinat; auteur de ce crime, XXII, 336. 

Clvbkso.n. Rôle qu'il a joué dans la 
réforme du coimnerce des noirs, XII, 
243. 

Clarté (De la) et de l'ûbscurité du 
stvle. Extrait de la Clirestomathie fran- 
çaise de A. Vinet. XXVI, 223. 

Classes (les) pauvres eu Egypte. 
Type, pliy>i()uomie, caractère des Fel- 
lahs, XV, 12. Un Fellah ; femmes fel- 
lahs (g. 2), 45. Habitations, ameuble- 
ments dos Fellahs (g. 3), 83 à 85. 
Procédés agriroles, 144, 247. Enfant 
fellah gardant les blés (g.), 248. Dé- 
pense annuelle d'un menace écvptien, 
XVI, 203. 

Classification parallélique des ani- 
maux. Savant qui l'a proposée ; avan- 
tages qu'elle présente sur la classidca- 
tion ordinaire; exemples de classifica- 
tion parallélique (g.), XVI, 177, 178. 

Classifications LibliogTaplii(|ues. 
Examen des principales méthodes. H, 
239. 

Cl.\s5ifications en histoire natu- 
relle. Principes sur lesquels s'appuient 
les classilicalions botaniques, 1, 206. 
Méthodes de quelques grands bota- 
nistes, 207. Utilité (les classifications; 
classifieation d'Arislole, II, 239. 
Voy. Classification parallélique des animaux. 

Claide, empereur romain. Son com- 
bat contre une baleine. II, 7. Comment 
Claude parvint à l'empire, IX, 22. Por- 
trait de Claude, par Suétone : quelques 
mots de son régne. XXIX. 113. 



Cl.u'de de France, lille de Louis XII. 
Prince étranger à qui sa main était 
promise ; états généraux qui sanction- 
nèrent la rnnture de reuaagement . 
Vlll, 251. Son portrait (g.f, XX, 29. 

Claude (Statue de) trouvée à Ker- 
culanum et conservée au .Musée de Xa- 
ples (g.). XXIX, 113. 

Claude de Lo.nuwt, cardinal de Gi- 
vrv. Son portrait, d'après un ancien 
dessin (g.), XXV, 317. 

Claidils (Malhias), écrivain alle- 
niand. Pseuilonyme adopté par lui. 
Époque et lieu ilë sa naissance; ses di- 
verses œuvres: Pensées du jour do l'an. 
XXIV, 402. 

Cl.vusel, maréciial de Fiauce. Pre- 
mière expédition contre Conslantine 
faite sous ses ordres, VI. 113. Piise 
de Médéah ; passage du ïéniah ou col 
dcMouzaïa (g.), VIII, 148. 

Clavecin oculaire. Nom de l'inven- 
teur: principe et objet de ce clavecin. 
I, 91. 

Clavecin de Raisin, anecdote. ^, 
310. 

Claxeuio (Jacob). Particularités sur 
ce personnage, V. 133. 

Cléantue. Vie de ce philosophe : ses 
principes philosopliiipies ; son hymne à 
Jupiter. V, 323. 

Clearing-Hoise. Nature de cet éta- 
blissement à Londres ; son utilité pour 
les transactions commerciales. XX, 
239. 

Cleberg (Jean). Détails biographi- 
ques sur ce personnage : sou testament 
fictif, VI, 330. 

Clefs des appartements du roi d'Es- 
pagne. Fragment des Mémoires de Saint- 
Simon. Il, 247. 

CLÉ.MENCE (la) de Cyrus, miniature 
de Jehan Fouquet, peintre du quinzième 
siècle (g.), XXVIt, 372. 

Clément VI, pape. Prix auquel il 
achète de Jeanne de Naples la ville 
d'Avignon; date de sa mort, I, 373. 

Clésient VU, pape. 
Voij. Léon X (Portrait de). 

CLË.MENr Vlll. Couronne qu'il dé- 
cerne au Tasse, I, 78. 

CLÉ.MENT Xlil. Son tombeau, II, 
293. 

Cléjibnt (Jacques). Date de sou 
crime, I, 208. Quelques détails, III, 
344. Anagrammu de son nom, IV, 316. 

Cléobule, l'un des sept sages de la 
Grèce. Lieu de sa naissance ; sa devise ; 
âge où il mourut ; sentences qu'on lui 
attribue, IX. 391. 

Cléomene. Statue célèbre qui nous 
reste de lui, I, 410. Bas-reliefs d'un 
autel cylindrique conservés à Florence, 
XVllI,"ni. 

Cléoi'Atre, reine d'Egypte. Poche 
de lIarc-.\iitoinc en sa présence, IV, 
391. Portrait de cette reine par Plu- 
tarque, \\. 82. Bibliotlièquc (|iie lui 
donne Antoine. Vlll, 78. 
Voy. .\ntoine et Cléopàtre. 

Clepsydre, ou horloge d'eau. Son an- 
cienneté : description donnée par Vi- 
truve de la clepsydre de Ctésibius, II, 
88. De l'un des usages de la clepsydre 
chez les Athéniens, IX, 131. Élymo- 
lugie du mot ; autres détails sur la 
clepsydre de Ctésibius (g.), XI, 243. 



Diverses espèces de clepsydres (g. 3), 
XII. I9G. llorlo;-e-toulaiuo liydio-ma- 
snciiriue du perc Valeuliu Stuusd i^g.), 
XV, 2'iG. 

Clercs des greffiers au seizième 
siècle. Rançon qu'ils exigeaient des 
plaideurs: peines prononcées conire 
cet abus, V, 71. 

Clères et nobles femoies. ouvrage 
de Boccace. Manuscrit; miniatures qu'il 
renferme (g. 2), XV, 31, 32. 

Clergé (Statistique du) français au 
seizième et au dix-neuvième siècle, X, 
79. 

CLER.MONT (Louis, coiiite de). Sa 
campagne de Hanovre ; dates de sa 
naissance et de sa mort, IV, 267. 

Clermont (Oise). Situation de cette 
ville ; destination actuelle de son ancien 
château, III, 338. 

Cler.mont-Ferrand. Quelques mots 
de son histoire; son aspect, I, 389. 
390. Description et autres détails his- 
toriques sur cette ville: vue de Cler- 
mont (g.), XllI, 183, 186: XXH, 34. 
Voij. Font-aine Delille, — Fontaine Saint-.U- 

lyre. 

Clésinger, sculpteur. Taureau ro- 
main, marbre (g.), XXVIII, 24. 

Cléves. 
Voy. Fous (Ordre des). 

Cliché. 
V'ûi/. Stéréotypie. 

Clide (lie de). Son nom moderne; 
symbole qu'elle avait choisi, VI, 16. 

Clifford (Henri, lord). Notice sur 
ce personnage ; épisode de la guerre 
des deux roses, V, 39. 

Clijiat (lé) de la France. Si des va- 
riations importantes se font sentir de 
siècle en siècle, XIII, 46, 78, 138, 279. 

Clim.ws. Influence des climats sur 
le goût des peuples, XXV, 86. 
Voy. Température. 

Clisson. Aspect de son territoire ; 
château qui domine cette ville (g.), 
XY, 161. Peintre célèbre qui a repré- 
senté les plus beaux aspects du Clis- 
soiinais dans ses tableaux, 162. 

Clisson (Statue funéraire du conné- 
table Olivier de). Église où elle se 
trouve aujourd'hui (g.), XV, 203. 

Cloche. Rôle des cloches dans l'his- 
toire; distique latin sur les attributs 
des cloches, VI, 306. Époque où l'u- 
sage des cloclies s'est introduit dans 
les églises, VII, 262. 
Voy. Cloches. 

Cloche dite Georges d'Amboise, dans 
la cathédrale de Rouen : ce qu'elle est 
devenue, 1, 13. 

Cloche (Grande) de Saint-Pierre de 
Rome (g.), VHl, 121. 

Cloche (la), légende espagnole. Ta- 
bleaux qu'elle a inspirés à Zurbaran. VI, 
66. 

Cloche (la), ode de Schiller. Dessins 
de Relsch (g. 2), VII, 76, 77. 

Cloche (la) des ouvriers, chant po- 
pulaire. Paroles de M. Paul de Kock, 
et musique de M. Bruguiere, III, 182. 

Cloche à plongeur. Son utilité (g.), 
I, 60. Clorlio pcit'ectionnée par Spal- 
ding, 61, 62. Cloche â plongeur de la 
Société poIvtechni(iue, â Londres ( g.), 
XVII, 36. ' 



CLOCllK. - IXJFFREÏ. 



Cloche (In) du soir, dessin de Free- 
nian d'après C. Rulcn (g.), XV, 33. 

Clocher. Caractère distinclif (jiie 
celle conslniclioii domie aux églises 
d'OceidoHt, Vil, 2G2. 
Voir Cathédrale ,— Église , — Études d'ar- 

diileclure en Fiance. 

Clocher de l'église Saint-Loup, ù 
.Baveux (g.), TU, 262. 

Clociieb de l'église Saint-Pierre, à 
Caen (g-S VII, 338. 
: Clocher dePey-Berland, à Bordeaitx. 
Par qui il fut éVigé: destination ac- 
Uielle (g.), XII, 292. 

Clocher incliné de San - Alichele 
diîgli Scalzi. près de Pise (g.), XXV, 

esT 

Cloches chez les anciens. Auteurs 
latins qui font mention des cloches, VI. 
30o. 

Cloches eu Espagne. Leur nombre; 
leur poids total ; valeur numéraire 
qu'elles représentent, V, 16. 

Cloches (Grosses) de Moscou. L'an- 
cienne cloche, 1, 153. Quelques détails 
sur cette cloche ; la nouvelle cloche : 
nom du fondeur ; figures en relief qui 
la décorent (g.), 111, ICO. Autres dé- 
tails sur la nouvelle cloche de îloscou 
(g.); la mise à la place qu'elle occupe 
anjourdhui, XXVll, 278. 

Cloches de l'église de Saint-.Tacqucs 
de Composlellc. Anecdote qui leur est 
relative. II, 275; IX, 126. 

Cloches (Danger de sonner les) pen- 
dant les orages, XIX. 206. 

Clocheteir des trépassés. Rùle qu'il 
remplissait autrefois dans les funérailles 
en France, V, 206. 

Cloître de l'abbaye des Célestins, à 
Paris. Époque de saconstruction (g.), 
VIII, 165. 

Cloître de l'abbaye de Moissac. Cha- 
piteaux de ce cloître ; leur stvle archi- 
tcctiu'al (g. 2), Vil, 263, 264" 

Cloître de 1 abbave Saiut-Trophime, 
à .\rles, VII, 198. S'tyle de larchilec- 
ture, 199. Une vue intérieure; époque 
de la construction de ce cloître ; galerie 
construite plus tard (g.), VIII, 164, 
165. 

Cloître (.4ncien), à Toulouse. Sa 
destination actuelle (g.), XVII, 257. 

Cloître du couvent de la Merced ( g.). 
Élégance de son architecture; abandon 
dans lequel est aujourd'hui cet édifice, 
XXX, 283. 

Clot.vire I", roi de France. Époque 
de sa mort ; ses dernières paroles, VI, 
CI. 

Clot.vire II, roi de France. Chanson 
latine en son honneur, VI, 310. 

Clouet, chimiste. Date et lien de sa 
mort ; ses travaux ; méprise qui faillit 
lui coûter la vie, I, 143. 

Cloiet (François), peintre, plus 
connu sous le nom de ,Ianet. Bal à la 
coin- de Henri 111. iMnn (g.), XVI, 
345. Portrait d Élisalieth d'Aulrictie 
(g.), XVIII, 153. Portrait de Jacques 
Dulbuillcux (g.), XXI, 88. Portrait de 
Henri II ( u.), 172. Les Noces de Joveiise 
(g),XXill,124. 

Clous. Procédé mécanique pour en 
fabriquer la léle, I, 187. 

Clovio (Jules), miniaturiste du sei- 
zième siècle. Manuwrit au Vatican en- 



richi de ses œuvres ; l'une de ses mi- 
niatures (g.), XXII, 53. 

Clovis -I", roi de France. Date de 
sa mort, I, 366. Son baptême, 399. 
Sa victoire de Vonglé, VI, 35. Causes 
et résultats du baptême de Clovis, 
XXUI, 25 à 27. Église que Clovis fait 
bàlir il Paris, XXV, 278. 

Clovis II, roi de Neuslrie. Date de 
son avènement ; son rang chronolo- 
gique parmi les rois fainéants, VI, 12. 

Clovis sous la figure de Charles VII, 
d'après une tapisserie de la cathédrale 
de Reims (g.), XV, 369. 

Club de l'Entresol. Fondateur de 
cette réunion ; noms de plusieurs per- 
sonnages considérables qui eu faisaient 
partie": dispositions de ce club: temps 
qu'il dura, XII, 263. 

Clixv. 
loi/. Abbaye de Cluoy, — Hôtel de Cluny, — 

Musée de Cluny. 

Coati. Description et mœurs de cet 
animal ; pays qu'il habite (g.), V, 367, 
368. Les coatis et le chimpanzé dans 
le palais des singes au Muséum d'his- 
toire naturelle, à Paris (g.), XXIII, 
361. 

Cobalt. Savant qui a découvert ce 
métal, VII, 184. 

Cobbett (William). Épreuves qu'il 
eut à subir i)our apprendre à lire et à 
écrire, IX, 251. Détails sur sa vie, X, 
318. Avis à un adolescent, 319, 367. 
Voy. Pensées. 

CoBLE.NZ (g.). Situation géographique 
et topographiqne de cette ville ; quel- 
ques mots de sou histoire ; puissance à 
laquelle Coblenz appartient aujourd'hui. 
XXII, 65, 

Cobra Capel. 
Voy. Serpent à lunettes. 

Cocag.ne (Pays de). Partie du haut 
Languedoc que l'on appelait ainsi, III, 
95. Fragment du fabliau de Coquaigue, 
VI, 71. Description du pays de Cocagne 
d'après le livre de Pctrus Nobilis (g. 8), 
X, 59. 

Cocarde. Origine de ce mot, IV, 
203. Historique de tel insigne national ; 
forme des cocardes depuis leur origine 
(g. 5), XVI, 351, 352. 

Cocardes (les) des domestiques. Ori- 
gine de cette mode en .\nglelerre, 
XXVIII, 87. 

Coche (un) de terre au dix-septième 
siècle (g.). Sa forme habituelle; dis- 
lance qu'il parcourait par jour. XXI, 
248. 

Cochenille. Variétés de cet insecte ; 
contrée dont il est originaire, II, 130. 
Cochenille mâle cl cochenille femelle; 
récolte de la cochenille (g. 3), 131. 
Couleurs qu'on lire de cet insecte, 130. 

Cocher (le), constellation, III, 190. 

Cochet (l'Abbé). Son ouvrage : la 
Normandie souterraine: extrait, XXII, 
63. 

CociH.N (Jacques-Denis). Date de sa 
mort; hôpital qu'il a fondé à Paris, I, 
142. 

Coc.HiN fils. Son dessin : l'Heureufe 
famille (g.), XIU, 24. Portrait de la 
Coudamine (g.), .XXIV, 373. Portrait 
de Turgot (g'.l, XXV, 380. Une séance 
de concours pour la tête d'expression 
(g.), XXX, 185. 

CocHixciiiNE. Empire dont colleeon- 



trée est tributaire ; particularité sur le 
nom du souverain de la Cochinchine , 
I, 23. Tombeau cochinchinois ( g.V VU, 
336. Époque de la découverte de la Co- 
chinchine; navisateur à qui elle est 
due, X.XVII, 157. 

Cochon domestique. 
Voy. l'orc. 

Cochon de Troie. Détails sur ce mcls 
de la cuisine romaine, VII, 208. 

CocK (M. C. de), peintre. Son ta- 
bleau : Vaches à l'ahreuroir (g.). XXV. 
349r 

Cocomerari , eu Italie. Leur mar- 
chandise, leurs boutiques (g.), X, 301 . 

Cocotier. Ulililé de cet arbre aux 
Indes, XXV, 286. 

Code civil des Françab. A quelle 
époque les lois civiles furent-elles réu- 
nies sous ce titre? 1, 46. Gouverne- 
ment sous lequel le Code civil fut pro- 
mulgué; époque où il reçut le titre de 
Code Napoléon, V, 88. Influence du 
droit français en Europe, Xlll, 79. 

Code de Colmar, recueil de poésies 
auquel on a donne ce nom, VU, 136. 

Code Justinieu. Sou usage en Abys- 
sinie, VI, 55, 

Code Michau. Ordonnance de Louis 
XUI qui porla ce nom: par qui elle 
fut rédigée, XVII, 87. 

Code Napoléon. 
Voy. Code civil. 

Code du Parasite chez les Turcs. 
Quelques-unes de ses règles, XXI, 31. 

Code ReynolJ. Système de signaux 
maritimes designé sous ce titre, XXVI, 

294. Alphabet du Code Reynold (2.\ 

295, 296. 

Code Théodosieu. Époque et auteur 
de sa publication ; rôle qu'il joua dans 
la législation du pays sous la première 
race de nos rois, VÎ, 12. 

Codex argenteus. Description de ce 
curieux manuscrit ; université qui le 
possède aujourd'hui, V, 400. 

CoEiR (le) humain comparé :i la 
meule d'un moulin, XXII, 179. 

CcKUR (Jacques). Histoire de sa vie 
(g.), I, 107. Son procès; sa défense, 
VIII, 372. Devise qu'il avait fait graver 
sur les murs de sa maison, IX, 379. 
Détention de Jacques Cœur au château 
de Taillebourg, XXIV, 36b. 

CoEVERDEN, OU HoUaude. Siège et 
prise de celte ville, en 1673, X. 66. 

CoEVERDEN ( luondaliou de), gravure 
de Romeyn de Hooge (g.), X, 65. 

Coffre (le) de Cypsélus, à Olympie. 
Description laissée par Pausanias; des- 
sins de ce coffre d'après des vases an- 
tiques (g. 5), XXIV, 300. 

Coffre de mariage de Philippe UI, 
roi d'Espagne. Description de ce joli 
meuble; un des tiroirs du coffre (g.); 
panneau principal (g.), XXX, 211 à 
213. 

Coffret à bijoux , d'après Meisson- 
nier, orfèvre du dix-huitième siècle, 
XXIV, 109. 

Coffret espagnol. Colleclion dont il 
fait partie; sa description (g.). XXVI, 
108. 

Coffrf.t du quatorzième siècle . à 
Sienne. Peintures et ornements qui 
l'onrichissenl (g.), XV, 128. 



COGNIET. - COLLÈGE. 



63 



CoGMET (Léon), peintre. Expédilion 
de Bonaparle en Égvpte, plafond au 
Louvre (g.\ IV, 353." Le Tinloret et sa 
fille (!j.\ XI, 343. Peintures à l'église 
de la Jladeleiue, XII, 31 i. 

CoGOLETO, village de la rivière de 
Gènes. Navigateur célèbre qui y est né 
(g.), XIX, 364. 

Cononx ( Menno, baron de ) , ingénieur 
militaire. Surnom qui lui a été donné; 
tracés qu'il a imaginés pour la fortiû- 
cation des places" IX, 238. Siège de 
l'une des villes fortiûées par Coiiorn, 
X, G6. 

CouoiiN- (Pierre de), général suédois. 
Notice sur sa vie ; extrait de son testa- 
ment; lieu où il fut enterré; son tom- 
beau (g.), XI, 183. 

Coikfim; à la Belle-Poule, mode du 
dix-huitième siècle (g.), IX, 21. 

CoiFFiRE à kl Bernin, mode du dix- 
huitième siècle. Son origine, VI, 160. 
CoiFFLKE des femmes en Egypte, en 
Turquie et dans l'Asie Mineure (g. 13), 
IX, 140. Rectification, 160. 

CoiFFiRE de l'infanterie française. 
A quelle époque l'usage du schako fut 
introduit dans l'armée, IV, 180. Essais 
de nouvelles coiffures (g. 3), 181. Nou- 
veau schako (g.), X, 349. 

CoiFFiREs de femmes au quatorzième 
siècle, en France (g.), XIV, 234. 

CoiFFinES des femmes en France au 
dix-huilienie siècle. Leurs différents 
noms, XXIII, 194. 

CoiFFiRES hollandaises. Jeunes filles 
de la Hollande méridionale et de la 
Frise (g.); jeunes tilles de Broek et de 
Saardam (g.KXXVll. 3.56. Jeunes ûlles 
de Ueijcrland . de lile de Scliockland , 
deriledeMarken(g.), 360. 

CoiFFL-BES des Orientaux. Descrip- 
tion de tous les genres de turbans et 
coiffures modernes d'Egypte, Syrie, 
Turquie (g. 13), IX, 4. Coiffures des 
femmes (g. 13), 140. 

CoicxARD. peintre. Un tableau de cet 
artiste vg.), XXVIII, 1.33. 

CoiG.NARD (Pierre), soi-disant comte 
de Sainle-Hélene. Son histoire et son 
procès, IV, 343. 

CoiGNET (Jules), peintre. Renards 
(g.), IX, 183. 

Coi.N (le) du feu, scène de famille 
(g.), XI, 77. 

Coi.N (un) de rue à Anlibes. Lettre 
au rédacteur sur une pierre tumulaire 
à Anlibes (g.), XXV, 3-32. 

Coins et poinçons de la collection 
du Musée monétaire, à l'hôtel des Mon- 
naies de Paris. Valeur inappréciable de 
ces types, XXIX, 142. 

CoiRE. Époque reculée de la fonda- 
tion de cette petite ville; système mu- 
nicipal qui la régit, XXIX, 130. 

CoissELSE (une) de chanvre dans les 
Vosges (g.), XXI, 292. 

Coke. Nature de ce combustible, V, 
<47. 

Col de Fluela. 
Foy. Davos. 

CoLBERT (Jean-Baptiste). Pension 
qu'il faisait accorder aux chefs des fa- 
milles nombreuses, I, 39. Lieu et date 
de sa naissance ; sa généalogie sup- 
posée; ascendant qu'il avait sur l'esprit 
de Louis XIV ; bienfaits de son admi- 



nistration, V, 17. Comment la Biblio- 
thèque du roi s'est enrichie de la bi- 
bliothèque manuscrite de Colbert, 88. 
Ses armoiries (g.), VI, 44. Grandes am- 
bassades que ce ministre se propose 
d'envoyer eu Orient, 380. Age où il re- 
prit l'étude du latin et du droit, VIII, 
248. Ses instructions à son fils qui allait 
étudier à l'arsenal de Rochefort, X, 71 . 
Origine et généalogie de Colbert, XV, 
227. Son portrait (g.), 228. Tombeau 
de Colbert dans l'église Saint-Eustache, 
à Paris; une lettre de Colbert (g.), 229. 
Époque delà mort de Colbert; énigme 
satirique contre ce ministre, XX, 319. 
Une- circulaire de Colbert inédite, 
XXII, 31. 
Vo'j. Pensées. 

Colbert et Louis XIV, gravure de 
Sébastien Leclerc (g.), V, 17. 

CoLi-r.E. Pensée de Swift, II, 139. 
Réflexions de Plutarque, IV, 67. Dis- 
tique de M. de Musset, 2;i9. Remède 
contre la colère, par Hebel. XV, 293. 
Danger de souffrir en soi des mouve- 
ments de colère, XXIV, .TOS. 

CoLERiDGE, poète anglais. Réflexions 
sur l'abandon d'une retraite, IX, 314. 
Définition de la prose et de la poésie, 
XIV, 379. Réponse de Coleridge à John 
Thelwal sur une opinion émise par ce 
dernier, XXV, 62. L'homme grand et 
bon, sonnet qui lui est attribué, 319. 
La ballade du vieux marin, XXVII, 
314, 326, 330. 
Voy. Pensées. 

Colibri. Conformation de ses ailes; 
mode de son vol, VI, 101. Description 
du vol des colibris par Audubon ; coli- 
bris et oiseaux-mouches, d'après Gould 
(g.), XXI, 297 à 299, 337. 

CoLiGNON, peintre. Vue du port 
d'Amsterdam (g.). XII, 96. Effet d'o- 
rage, marine (g.), XIII, 232. 

CoLioT ((Jaspard de). Sa défaite à 
la bataille de Dreux, IV, 163. 

CoLiGNY (Jean, comte de). Détails 
sur sa vie, IX, 30. 
Voy. Mémou-es du comte Jean de Coligny. 

CoLiGNY et ses frères, d'après une 
gravure du seizième siècle (g.), XXMI, 
404. 

Colin (.Alexandre), peintre. Une Fa- 
mille taitienne (g.), IX, 143. Un Poste 
d'.\rabes appartenant à la garde de 
l'iman, à Mascate (g.), 241. Halte de 
bohémiens au pont du Gard (g.), X, 
137. Christophe Colomb devant le con- 
seil de Salamanque (g.), XI, 113. Dé- 
couverte du nouveau monde par Chris- 
tophe Colomb (g.), XII,'160. 

Colin (Alexandre), statuaire. Lieu 
et date de sa naissance; ses sculptures 
au tombeau de l'empereur Maximi- 
lien ^^ VII, 287. 

CoLiN.v (Chili). Renommée de ses 
eaux minérales ; afllnenee de baigneurs 
à Colina dans la saison d'été (g.), 
XXVII, 137. 

CoLiN-ilAiLLABD (Jcau), guerrier du 
pays de Liège. Pounpioi le surnom de 
Ma"illard lui fut donné, I, 262. 

CoLiN-siAiLLARD (Jcu du). Sou Ori- 
gine, I, 262. 

CoLisÉE, ou amphithéâtre de Fla- 
vicu , à Rome. Ori^;inc de son nom; 
commencement et lin de sa construc- 
tion; description et deslinalion de cet 
édifice (g. 2), I, 161. Le Colisée tel 
qu'il est de nos jours , description par 



M. Charles Didier, 374. Pape qui a 
placé cet amphithéâtre sous la protec- 
tion de la mémoire des martyrs , III , 
334. Nombre de spectateurs qu'il pou- 
vait contenir, 333. 

Collas, inventeur du tour à por- 
traits. Description de cet instrument, 
I, 231. 

Collection d'Ambras, à Vienne eu 
Autriche. Origine de ce musée; objets 
rares et précieux qui s'y trouvent réu- 
nis; salière de Benvenuto Cellini (g.), 
XXX, 323. 

Collection des coins et poinçons du 
Musée monétaire, à l'hôtel des Mon- 
naies de Paris. Valeur inappréciable 
des types qu'elle renferme, XXIX, 142. 

Collection des produits de la céra- 
mique à la manufacture de SèvTes. 
Créateur de cette collection; produits 
qu'elle renferme, VII, 90; (g. 4|, 92, 
93. Les gi-andes amphores (g.), XVI, 
237. 

Collection de M. C. Sauvageot, au 
Louvre. Importance de cette collection, 

XXVI, 107. Un coffret espagnol (g.), 
108. Horloge portative du seizième 
siècle (g.), 109. Un miroir de poche 
eu buis sculpté (g. 2), 283. Une lan- 
terne vénitienne du seizième siècle 
(g.), 3.32. F dite de François I", sculp- 
ture en bois du seizième siècle ( g".) , 

XXVII, 317. Lampe vénitienne du sei- 
zième siècle (g.). .XXVIII, 32. Verres 
rares et curieux (g.), 164. 

Collections d'histoire naturelle. 
Époque à laquelle elles ont pris nais- 
sance; erreur de quelques collection- 
neurs, XVI, 286. 

Collections particulières de ta- 
bleaux dans les départements. Collec- 
tion de M. Saint-Remy, au Mans ; les 
Jeunes filles et le perroquet, tableau 
d'Eisen (g.), IX, 397. Revue des prin- 
cipales toiles de cette collection, 399. 
Le Maréchal ferrant, par Van-Bloemeu 
(g.), 400. Collection de M. Mauboussin, 
au Mans ; Saint Jean, par le Caravage 
(g.), 397. Collections de M.M. Espau- 
lard, X, 91 ; de Clinchamp, d'Esplats 
et de Lasale ; principales oeuvres qu'elles 
renferment, 92. Collections de Nantes; 
collections de M.M. Urvoy de Saint- 
Bedan et de M. Henri Baudoux; men- 
tion de quelques-unes des toiles qu'elles 
possèdent; une Scène de famille, Wa- 
pers (g.), X, 323. 

Collège de Brougg, en Allemagne, 
au quinzième siècle. Règlement pour 
les maîtres et pour les élevés, XXII, 
382. 

Collège du Change, à Pérouse. Salle 
d'audience peinte par Pérugin et ses 
élèves (g.), XV, 333. Vue extérieure 
du collège du Change, 337. 

Collège de Cluny, à Paris. Abbaye 
dont il dépendait; époque de sa fon- 
dation; stvle de sa construction; vue 
du cloître "(gl' "V, 292. 

Collège Cwpus-Chrisli de l'Univer- 
sité d'Oxford. Son fondateur, XXIII, 6. 

Collège d'Edimbourg. Époque de 
sa fondation ; année de fa construction 
des bâtiments actuels; enseignement, 
VIII, 143. 

Collège d'Elon. Époque de sa fon- 
dation; description, VI, 129. 

Collège de France. Date et auteur 

de sa fondation, V, 367. Réponse faite 

I par Henri IV à une requête des pro- 



66 



COLLÈGE. - COLONNE. 



fesseiiTS, 375. Si le Collège de France 1 
fait partie do rUniversilé, X, 27S. 
Éclaircissemenls lii^loriques sur l'iiis- 1 
toire du Collège de France, XVII, 29. 

Collège des Grasfins, à Paris. Sin- 
Suliève méprise à laquelle donna lieu 
l'inscription de la porte d'entrée, VIII, 
287. 

Collège de Harrow-sur-la-CoUine. 
Époque de la fondation de cette école 
célêi)re ; nom de son fondateur ; iiorames 
illustres sortis de cette institution, 
XXIX, 361. 

Collège Wazarin. Sou autre nom ; 
arcliitècte qui en composa les plans, 
XIII, 237. 

Collège militaire de la Flèche. 
Chiffre des élèves en 1841, X, 278. 

Collège de Narbonne. à Paris. Sin- 
gulier règlement pour l'enseignement 
classique dans ce collège, XI, 372. 

Collège de Navarre, à Paris. Époque 
de sa fondation ; système complet d'en- 
seignement qui y fut adopté des son 
origine, XXIV, 169. Reine de France 
qui dota ce collège par son testament; 
fils de rois qui furent pensionnaires de 
ce collège; école qui est établie aujour- 
d'hui dans les bâtiments de cet ancien 
collège, XXIV, 319. .\utres détails sur 
cet-établissement, XXVIl, 27-3. 

Collège du Roi, à Cambridge. Cha- 
pelle du collège (g.), V, 113. Roi qui 
Fa fondé, 1 14. 

Collège sanscrit de Bénarès. Nombre 
des élèves ; mérite des professeurs, VI, 
211. 

Collèges en France. Leur di\ision 
par nature et par classes ; nombre d'é- 
lèves en 1840 et en 1841, X, 278. 

CoLLEOM (Bartolomeo). Détails bio- 
graphiques sur cet homme de guerre; 
statue équestre que la répuhlique de 
Venise lui fit ériger (g.), XXIII, 41. 

Collier de Boi'hmer et Bassange, 
joailliers de la couronne de France, IX, 
78; (g.), 80. 

Collier de Guudoldingen. Arsenal 
où il est conservé, XII, 192. 

Collier d'or (Décoration du) dans 
l'ancienne Egypte. Comment se faisait 
l'investiture de cet ordre (g.), XXVII, 
87. 

CoLLi£A Scandinave en or (g.), VIII, 
160. 

CoLLLNS (William), peintre. Biogra- 
phie; nature de son talent; ses prin- 
cipaux tableaux; l'Ombre du cavalier, 
ou la politesse rustique, tableau (g.), 
XXII, 333 à 333. 

Colloque de Poissy. Son but; ses 
résultats, IV, 162. 

Colloques d'Érasme. Nombre pro- 
digieux d'exemplaires qui se vendirent 
de l'édition de Paris de 1526, V, 367. 

Cologne. Origine de son nom; sa 
situation ; population ; monuments les 
plus remarquables de Cologne, I, 281, 
282. 
Voy. Tournoi près de Cologne. 

C0L0.MB (Christophe). Date de sa 
mort, I, 119. Œuf ([u'il fait tenir de- 
bout (g.), 391. Phénomène magnétique 
qu'il observe le premier, III, 315. Son 
portrait; fac-similé de sa signature 
(g-.), 316. Son naufrage sur les cotes 
06 la Jama'ique, IV, 76. Discussion qu'il 
soutint devant lo conseil de Salamanque 



(g.), XI, 113. Détails biographiques 
sur Clnistophc Colomb et sur sa fa- 
mille. XVII, 14. Son enfance, XIX, 
363. Village où il est né (g.), 364. 
Maison oii il est mort, à Séville (g.), 
365. Son retour à Barcelone, XXI, 2. 
Passage de Colomb au couvent de la 
Rabida (g.), XXIV, 196. Opinion de 
Colomb sur l'emplacement que devait 
occuper le paradis sur la terre habi- 
table, XXV, 174. Christophe Colomb 
dans les fers (g.), 236. 
Voij. Découverte de l'Amérique. 

Colomb (Christophe), ballade de 
Louise Brachmann, II, 26; XVII, 1.63. 

Colo.mb (Christophe) cassant l'œuf, 
dessin de Hogarth (g.), I, 392. 

Colomb (Christophe) devant le con- 
seil de Salamanque, tableau de M. Colin 
(g.), XL 113. 

C0L0.MBAIRE ou Colombarium. Desti- 
nation du heu que les Romains appe- 
laient ainsi ; origine de ce mot, U, 355. 

Colombe. Pri'jugè qui met en doute 
si cet animal a du fiel, X, 211. 

Colombie. 
Voy. Carthasène en Amérique. 

Colonie agricole de Mettray. Fon- 
dateurs de cette institution ; son but et 
son organisation, X, 289, 290. 
j Colonie pénitentiaire de la Nouvelle- 
Galles. Son histoire: son administra- 
tion, IX, 34 à 36. 

Colonies américaines (Soulèvement 
des) contre l'Angleterre. Origines de 
ce grand fait politique, XXIX, 161. 

Colonies bretonnes d'orphelins et 
d'enfants abandonnés. A. qui on en dut 
l'idée première ; plan proposé pour l'or- 
ganisation de ces colonies; Saint-llan, 
XVII, 279, 280. 

Colonies de déportation. Projet pré- 
senté par M. Rigodit; localités propres 
à leur établissement, XVI, 266, 278. 
Résumé du travail de M. Rigodit, 279. 

Colonies militaires de l'Autriche. 
Contrées de l'empire qu'elles occupent; 
époque à laquelle remonte leur fonda- 
tion ; leur mode de gouvernement et 
d'adminislralion, XVIII, 61. 

Colonisation de l'Algérie. Condi- 
tions imposées aux émigrauts qui de- 
mandent une concession, XII, 374. 

Colonisation végétale des îles Bri- 
tanniques , des Shetland , des Féroé et 
de l'Islande. Quelle est la végétation 
de ces contrées; types principaux des 
plantes qui y existent, XVI, 183. 

Colonnade du Louvre. .\ quelle 
époque les travaux furent entrepris et 
achevés; nom de l'architecte , I, 302. 
Auteur du fronton, 111, 171 . Plans pro- 
posés par le Bernin, VI, 160. Extraits 
des Mcmoires de Charles Perrault re- 
latifs à la construction de la colonnade 
par son frère, XIV, 278. Vue de la 
colonnade du Louvre (g.), XV, 28. 

Colonnade du temple du Soleil, à 
Balbck (g.). Son état actuel, XXIII, 28. 

Colonne Alexandrine, à Saint-Pé- 
tersbourg. Aulcur et ImiI de son érec- 
tion, I.K, 181. Sculplures qui en font 
partie, 182. Dimensions de cette co- 
lonne, 184. 

Colonne Antonine, à Rome. Ses di- 
mensions, IX, 184. 

Colonne d'Ârcadius, à Constanti- 
nople. Vertu que les Turcs lui attri- 



buaient, suivant un écrivain musulman 
du dix-scpticme siècle, II, 235. 

Colonne d'Austerlitz, sur la place 
Vendôme, à Paris. Origine du bronze 
dont elle est formée; description, I, 
139, 140. Dimensions de cette colonne, 
IX, 184. 

Colonne de Daubenlon, au jardin 
des Plantes, à Paris (g.), II, 128. 

Colonne de Dioclétien. 
Voy. Culomie de Pompée. 

Colo.nnt: fédérale, à Lomiies. Son 
analogie avec la colonne Trajaue; ses 
dimensions, IX, 184. 

Colon-ne des Français, à Ravenne 
(g.). Tristes souvenirs que ce monu- 
ment rappelle: inscriptions du socle et 
des cartouches, XXVI, 341 . 

Colonne historique romaine, à Cassy- 
la-Colonne. Sa description, VII, 166. 

Colonne (la) Infâme, à Milan. 
Époque à laquelle elle fut élevée; sa 
destruction ; histoire qui se rattache à 
ce monument (g.), XI, 209, 279, 326. 

Colonne de Juillet, à Paris. Des- 
cription et critique de ce monument 
(g.), VIII. 210. Auteur de la statue 
qui la surmonte: noms inscrits sur le 
fût de la colonne, 211. Inscription de 
la face principale, 295. Style particu- 
lier de cette colonne (g.), IX, 179. Ses 
dimensions, 184. 

CoLON-NE de Londres dite le Monu- 
ment. 
Voy. Monument (le). 

Colonne de Marcien, à Constanli- 
nople. Vertu que les Turcs lui attri- 
buaient, II, 233. 

Colonne de Médicis , à Paris. Holel 
dont elle est le dernier reste; comment 
ce monument a été conservé (g.), V, 
266. Ses dimensions, IX, 184. 

CoLON-NE de Napoléon, à Ajaccio. Ses 
dimensions, IX, 184. 

Colonne de Napoléon, à Boulogne- 
sur-Mer. Son origine (g.), IX, 178. Sa 
description, 179. Dimensions, 184. 

Colonne de Nérigean. Style de ce 
monument que l'on attribue au qua- 
torzième siècle (g.), VII, 280. 

Colonne de Pompée , à Alexandrie. 
Description ; détails archéologiques 
(g.), II, 337. Autres détails, IX, 181. 
Dimensions de cette colonne, 184. 

Colonne près du temple de Barolli . 
VII, 41. 

(Iolonne du puits artésien do Gre- 
nelle (g.). Sa forme; sa hauteur: son 
diamètre; usines de France où elle a 
été construite, XXVIII, 23. 

Colonne de la rue de la Ville-Nou- 
velle, à Inusbruck. Date' cl motif de son 
érection; sa décoration (g.). Vil, 288. 

Colonne de Tiiéodose , à Constanti- 
nople. Talisman prolecleur que lui at- 
tribuaient les Turcs, au dire d'un écri- 
vain musulman du dix-septième siècle, 
II, 2.33. 

Colonne Trajane , à Rome. Sa hau- 
teur; ses dimensions; empereur romain 
dont elle a reçu les cendies et dont la 
statue la surmontait: statue qui la rem- 
place actuellement (g.). 11. 21. Nom 
de l'auteur de cette colonne et peut- 
être aussi des bas-reliefs qui la déco- 
rent, 22; (g.), 1.K, 181. Mérite de ce 
monument. 183. Ses dimensions. 184. 



COLONNES. - COMÈTES. 



67 



Colonnes (les) d'Hercule. Disserta- 
tion sur cette dénomination , XXIII , 
175. 

Colonnes monumentales (Hauteur 
lomparoe de plusieurs) {g. 61, IX, 178, 
179, I8i. 

Colonnes monumentales chez les 
Romains. Dans quel but elles étaient 
érigées. VII, 166. 

CoLON-NES monumentales de la bar- 
rière du Trône, à Paris. Architecte qui 
les construisit ; époque à laquelle elfes 
ont été terminées et ornées; auteurs 
des sculptures et des statues; l'une de 
ces colonnes (g.), XVI, 195, 196. 

Colonnes rostrales de la place de la 
Concorde; à Paris. Artistes qui les ont 
composées, VI, 143. Vue de l'une 
d'elles (g.), 144. 

CoLOPH.4N-E (la). Arbre qui produit 
cette résine; emploi de la colophane, 
XXIX, 267. 

Colosse de Rhodes. Mémoire par le- 
quel il est prouvé que celte statue n'a- 
vait pas la position bizarre qui l'a mise 
en si grand honneur, XII, 191. Autres 
détails sur cette statue, et preuves pour 
combattre l'erreur qui transforme ce 
chef-d'œu\Te en une bizarrerie impos- 
sible (g.l, XXII, 335. Ce que devait 
être le véritable colosse de Rhodes ; 
monnaie de bronze qui le représente 
(g.), 392. 

Colosse de Sésostris. 
Voy. Sésostris (Colosse de). 

Colosses (Fragments de) au Capi- 
tole. Statues auxquelles ces débris ont 
appartenu (g.), XIV, 333, 

Colosses de Memnon. 
Voy. Memnon (Colosses de). 

CoLPORTEiR (le), tableau de Wilkie 
(g.), XVIII, 289. 

Colporteur (le) et les singes, nou- 
velle (g.), VI, 343. 

Colporteurs d'images. 
Voy. Marctiands d'images. 

CoLu.MB (Michel), sculpteur. Récit 
biographique imaginé par M. Guépin. 
VI, 241. 

CoLUMBim. Chimiste à qui on doit 
la découverte de ce métal, VII, 184. 
Colza. Partie de la France où la cul- 
ture du colza est le plus répandue; 
huile fabriquée avec cette graine, VI, 
382, 083. 

CoMAccuio. Situation de cette ville; 
industrie particulière de ses habitants, 
XII, 132. 
Combat. 
Voij. Bataille, — Journée. 

t';oMBAT (Épreuve du). Si elle était 
admise par la loi salique, I, 219. 

CosiBAT à la barrière (g.), II, 57. But 
di- cet exercice chevaleresque, 58. 

Combat d'un bateau anglais contre 
des morses. Relation (g.), XI, 395. 

Combat (un) dans le Caucase. Sol- 
dals.circassiens (g.), XXVII, 53. 

Combat des Centaures et des La- 
pithes (g.). Ancien temple ((ue décorait 
ce bas-relief; musée nui possède au- 
jourd'hui ces admirables sculptures, 
XXVII, 264. 

Combat de coqs, p»r William Ho- 
garth (g.), n, 287. 
CoMB.u des échasseS; à Xamur. Des- 



cription de ce jeu populaire, 1, 37. Son 
origine; époque où il fut défendu, 38. 

Combat d'enfants chrétiens et musul- 
mans, VIII, 76. 

Combat des Fourches -Caudines, en 
1799, II. 134. 

Combat et frayeur, groupe en marbre 
par Lechesne (g.), XXI, 348. 

Combat des Grecs et des Centaures, 
sculpture du Parthénon (g. 2), III, 236. 

Combat de Jean de Carrouges et de 
Jacques le Gris. Récit de ce fait d'armes, 
XVII, 101. 

Combat de Meaux, IV, 110. 

Combat du mont Thabor, I, 78. 

Combat de Morgarten, I, 351. 

Combat naval de 1778, IX, 21. 

Comb.\t naval d'Algésiras, III, 118. 

Combat naval de la Cordelière et de 
la Réçjente. Poème latiu composé sur ce 
combat. V, 188. 

Combat naval de l'île de la Grenade 
(g.), XIX. 269. 
Combat de Nazareth, I, 71. 

Combat d'ours et de chiens, par Fran- 
çois Suyders (g.), XX, 285. 

Combat de Reims, en 1804, IV, 150. 

Combat de Robin des bois et du tan- 
neur (g.V VI, 401.- 

Combat de Saint-Jacques, en Suisse. 
Son issue, XII, 10. 

Combat singulier sous Gontran, anec- 
pote, VII, 176. 

Combat du 13 prairial. 
Voy. Naufrage du Vengeur. 

Combat des Trente. Obélisque qui en 
consacre le souvenir, I, 242. Motifs et 
date de ce combat ; où il eut lieu ; nom 
du chef anglais; noms des trente Bre- 
tons, 213. 

Combat des trois cents Spartiates aux 
Thermopyles. Erreur sur le chiffre de 
l'armée de Léonidas, XII, 190. 

Combat du vaisseau h Glorieux 
contre dix navires hollandais. Capitaine 
qui commandait l'action pour la France 
(g.), XIX, 167. 168. 

Combat de \idrik Verlandsen avec 
le géant Langben. tradition suisse, IX. 
94. 

Combat de 1801 , dans le détroit de 
Gibraltar. Fatale méprise rie deux vais- 
seaux espagnols, III, 118. 

Combats dans les amphithéâtres. 
Epoque où ils s'introduisirent en Grèce, 
III, 329. Genres divers de combats qui 
s'y livTaient : origine des combats de 
gladiateurs ; leur abolition ; description 
de CCS combats, 330, 331 . 

Combats d'animaux à Java. Espèces 
diverses d'animaux que l'on fait com- 
battre, II, 179. 

Combats d'animaux à Rome. But de 
ces combats ; détails sur phisiem-s com- 
bats célèbres, I, 43. Autres détails. III, 
330. 

Combats de coqs et de cailles dans 
l'ancienne Grèce. Monuments sur les- 
quels ils sont reproduits ; description , 
VIII, 186. 

Combats de coqs. Peuples chez les- 
quels ils ont été ou sont en usage, VIII, 
187. 

Combats de coqs en Angleterre. Dé- 



cadence de cet usage ; Combat de coqs, 
composition d'Hogarth (g.), II, 287, 
288. 

Combats de coqs dans l'île de Luçon 
(Philippines). Description extraite du 
Vovaae de la Pavoriti' autour du monde, 
I, '78." 

Combats (des) de mer, par le géné- 
ral Duvivier, XVI, 103. 

Combattant. Genre auquel cet oi- 
seau appartient; description; mœurs 
(g.), IV, 91. Le combattant considéré 
comme gibier, 92. 

Combes (le Colonel). Sa vie militaire, 
X, 53. Sa mort; son tombeau à Con- 
stautine, 54. 

Combes ( Statue du colonel ) , par 
M. Foyatier; inauguration de cette sla 
tue à Feurs; inscription qu'elle porte 
(g.), X, 53. 

Combes et Tamisier. Leur voyage en 
.4bys5inie, VI, 53. Une danseuse abys- 
sinienne (g.), 56. Roi d'Abyssinie don-, 
nant audii'nce à des suppliants, dessin 
de ces voyageurs (g.), 249. 

Combien faut -il de plomb pour tuer 
un soldat à la guerre"? XXVIII, 307. 

Combinaison des lettres et des mots, 
Vni, 173. 

Combustibles (Matières). Leur divi- 
sion en deux classes, V, 102. 
Voy. Bois, — Charbon, — Houille. 

Combustion. Définition de ce phéno- 
mène. V, 102. Découverte de Lavoi- 
sier, ligure explicative (g.), VI, 344. 
Voy. Cendres. 

Combustion humaine spontanée. 
Cause d'où elle dérive ; exemple de ce 
phénomène, IX, 71. 

COME. 

Voy. Lac de Côme. 

Comédie gi'ecque. Extraits de quel- 
ques rôles comiques de ce théâtre , 
XXMII, 229. 

Comédies. 
Voy. Théâtre. 

C0.MÉDIES de Térence. Scènes et ca- 
ractères empruntés à queh|ues-uues 
des comédies de Térence. XXVIII. 66. 
86. 

C0MEST0U (Pierre). Lieu de sa nais- 
sance ; époque de sa mort ; son épita- 
phe ; son histoire scolastique , XIV , 
173. 

Comète de Halley. A_quelles époques 
elle avait été observée ; Ilallcy en pré- 
cise le retour ; calculs sur la réappari- 
tion de cette comète en 1 833 ; carte de 
sa route (g.), III, 88. 

Comète de 1 480. Prodige imaginaire 
(g.), XXI, 272. 

Comète de 1 527 , suivant Lvcoslhè- 
nes (g.). XXI. -232. 

Comète de 1811. Sa forme et ses 
proportions (g.), XI. 236. 

Comète de 1819. Son apparition su- 
bile; sa position dans le ciel, XI, 163. 

Comète de 1828. Aspect sous lequel 
elle s'est montrée, XI, 236. 

Comète do 1843. Particularités cu- 
rieuses que ce corps céleste a offertes 
dans sa marche (g.), XI, 164. 

Comités. Allongement de leur ellipse; 
dans quel cas elles n'ont pas de queue, 
I, 23i. Particularités sur ((uelques co- 
mètes, 235. Leur vitesse quand ces 



COMÈTES. — COMTES. 



;islies s'approchent du soleil, VIII, 371 . 
Leur stibsUnirc probable, 372. Carac- 
tères exliM-ieiirs des coméle?. XI, 235. 
Médailles frappées en mcnioire des co- 
mètes (g.), 27-2. Étude sur les comètes, 

XXV, 3îi0. Ce que l'on appelle la 
queue d'une comète, XXVI, 171. Vi- 
tesse des comètes, XXVII, 407. 

CoMÈTFS de 1857. Leur nombre, 

XXVI, 171. 

C01M.MANS et de la Planche. Manufac- 
tures dont Henri IV leur confie la di- 
rection; privilèges qu'il leur concède, 
1,90. 

Comment il faut lire. Conseils par 
M. Damiron, XXX, 79. 

Co.m.menT les voleurs d'autrefois 
s'esorcaiiMit à supporter la question, 
XXIII', -iTi. 

CnM>u:NT on atteint la perfection, 
XXVllI, 91. 

CojiMENT on doit écrire une lettre. 
Conseils par saint Grégoire de Na- 
ziance, XXII, 319. 

Comment on fait les fontaines artifi- 
cielles, XXVIl, 33. 

Comment se font les découvertes et 
les gi-andes entreprises, XXI, 98. 

Comment se forment certaines erreurs 
historiques et archéologiques , XXI , 
200. 

Comment on peut faire son éducation " 
personnelle (morale de Channing) 
XXII, 311. 

CoM>n:NT on jn-end l'ours vivant en 
Californie, XXV III, 319. 

Comment on |irononçait jadis la let- 
tre .1/. Exemple cité par un rébus, 
XXVIII, 2i0. 

CoMMENTAUiES dc CésaT. Apprécia- 
tion de ce livre. V, 396. Analyse de la 
guerre des Gaules, 397. Prix auquel a 
clé vendu un exemplaire des Commen- 
taires do César, édition de 1469, VIII, 
220. 

CoMMENTATEiRS. Fragment de Male- 
branche sur la nature de leur critique, 
XIII, 134. 

CoMsiENTATEUiis juifs. Fablcs qu'ils 
ont imaginées, V, 163. 

C0M.>!ENT11Y. 

Vo\j. Ilouillùres de Commentry. 

CoMMEKCE d'Alger. Son état avant 
la conquête; son importance en 1832; 
statistique, II, 3, 4. 

CoMMEKCE en Chine. lUMiseignenieuts 
sur divers produits de l'induslrit^ de la 
Chine ; valeur commerciale de quebpies 
objets, XVII, 358. 

Commerce de la glace aux Étals-Unis. 
Époipie à laquelle furent tentés les pre- 
miers essais de ce commerce; son im- 
portance eu 1808, XXII, 128. 

Commerce des lapins. Son importance 
en Kiiiuce, et à Paris principalement, 
XXX, 5i. 

CoMJiERCE de Paris au moyen âge. 
Noms que portaient les négociants fai- 
sant le commerce sur la Seine, XIV, 
216. Le connuerce et les métiers de 
Paris au ipiator/.ième siècle; historique 
(g.), 217 à 222. 

CoMMiNES (Philippe deV Historien le 
plus véridique de Louis XI ; date de sa 
mort, I, Î3ii. Sa description des cages 
de Louis XI, IX, 371. 

Commissaires des guerres. Date de 



leur création; époque à laquelle ils ont 
été placés sous l'autorité des intendants 
d'armée, I, 390. 

Commissions judiciaires en France. 
États généraux qui en demandèrent la 
suppression, IV, 62. Parole remarqua- 
ble d'un moine contre les jugements 
par commission, IX, 24. 

Commode, empereur romain. Xom 
qu'il voulut donner à l'un des mois de 
l'année romaine, I, 383. Vente aux eu- 
chères de ses biens après sa mort, XI, 
339. 
Voy. Taurobole de Tain. 

CoJiMi'NALTÉ de biens entre époux. 
Définition; comment la veuve peut y 
renoncer aujourd'hui, III, 391. 

Communauté des frères Moraves, à 
Zeist, puèsd'Utrecht (g.). Organisation 
de cette communauté; discipline à la- 
quelle ses membres sont assujettis, 
XXIX, 95. 

Commune de Bruxelles, au quator- 
zième siècle. Droit concédé à cette 
commune à la suite d'une insurrection, 
III, 131. 

Commune de Louvain, au quatorzième 
siècle. Soulèvement contre les nobles; 
ses conséquences, III, 130. 

Commune de Paris. Son origine, I, 
249. Son histoire, 250. Autres détails, 
IX, 230. 

Communes (Anciennes) de France. 
É|)oquc de leur organisation; lecture 
publique d'une charte d'affrancliisse- 
ment (g.), II, 253. Formule de la cliarte 
de Beauvais ; durée de l'existence des 
communes, 254. 

Communes des départements français. 
Leur nombre approximatif: revenu de 
leurs biens-fonds, VI, 261. Les com- 
munes de France divisées par catégories 
de population d'après le dénombrement 
de 1846, XVIII, 207. 

Cosimunication. 
Voij. Voies de communication. 

Communion de saint Jérôme, tableau 
du Domiuii|uiu. Estime qu'en faisait 
Poussin, III, 282. 

Comnène (Alexis), empereiu- grec. 
Ce qui lui advint avec Robert de Paris, 
XII, 223. 

COMORES. 

Voij. Iles Comorcs. 

Compagne (Ma) de voyage, nou- 
velle, XXVIII, 2, 10, 18, 26. 

Compagnie blanche. Par qui cette 
association armée fut formée ; but qu'elle 
se proposait, XI, 43. 

Compagnie française des iles de l'A- 
mérique. Date et eloudue de son privi- 
lège; chute de cette compagnie; sa prise 
de possession de la Marliuiqnc, VII, 
226. Époque où elle avait été mise en 
possession de la Guadeloupe, 298. 

Compagnie française des Indes occi- 
dentales. Son fondateni , ses dévelop- 
pements et sa chute, II, 270, 271. 
Foi/. Mississipiens. 

CosiPAGNiE française des Indes orien- 
tales. Ses privilèges; son histoire, VII, 
433,134. 

Compagnie hollandaise des Indes 
orientales. Ses iinporlalions de tbé en 
Europe, V, 375. Historique de cette 
compagnie, VIII, 398. 

CusipAGNiE de Jésus. 
Vofj. Jcsiiilcs. 



Compagnie de la mer Pacifique. But 
qu'elle se proposait; Louis XIV lui ac- 
corde sa protection, XXVI, 226. 

Compagnie de la Mère folle, à Dijnn. 
Son histoire; sculpture en bois où la 
Mère folle est représentée (g.), VI, 364. 
Compagnies (Grandes). Bandes d'a- 
venturiers ainsi nommées an quator- 
zième siècle; leur organisation, XIV, 
231. 

Compagnon du Devoir (Mort d'un). 
Scène de manirs contemporaines, XIX, 
174. 

Compagnonnage chez les ouvriers 
allemands. Réception d'un compagnon 
menuisier, III, 342. 

Comparaison (une) entre le"cours du 
temps et celui des fleuves, par 'Williain 
Cowper, XXIII, 103. 

Compas de proportion. Savant auquel 
on en attribue l'invention, I, 347. 

Compensations providentielles. Ex- 
trait du journal de Marguerite FuUer- 
Ossoli, XXIV, 36. 

C0MP1ÈGNE. Son église est la première 
en France où l'on ait fait usage d'or- 
gues, I, 71. Faits historiques dont cette 
ville a été le théâtre, Hl, 338. Sa dé- 
fense contre l'ennemi en 1 81 4, IV, 1 50. 
Armoiries de Compiègne, IX, 231 . 

Complainte de la noble femme d'A- 
zan-Aga, poésie morlaque, VIll. 406. 

Complainte de Cap-Blancou, chanson 
du seizième siècle, XIV, 282. 

Complainte de l'usurier, ancicmie 
chanson, XV, 114. 

Complainte des matelots anglais des 
quatorzième et quinzième siècles, XVI, 
230. 

Complainte d'un laboureur contre 
les usuriers, ancienne chanson (g.), 
XV, 113. 

Complaisance (la), pensée de Vol- 
taire, III, 199. 

Complaisance (la) maternelle (g.), 
tableau de Frendeberg, XXIX, 81 . 

Composition ou compensation. Peine 
infligée autrefois par les lois alleman- 
des;" exemples, V, 304. 

Composition typographique. Éléments 
de cet art: le composteur; la galée (g.), 
II, 279. Atelier de compositeurs; rangs, 
casses ; moyen proposé pour abréger le 
travail de composition (g.), 280. 

Co.mptabilité commerciale. 
Voy. Tenue des livres de commerce. 

CoMPTAiiiLiTÉ morale, ou éducation 
de chacun par soi-même. Principales 
règles à suivre, IX, 292. 

Compte figuré d'un maçon. Spécimen 
d'écriture en forme de rébus ; traduc- 
tion (g.), XI, 64. 

Comptes anciens. Prix de divers ob- 
jets aux quinzième et seizième siècles, 
IV, 59. 

Compteur à pointage. Utilité de cet 
instrument (g.). XIII, 184. 

Comte (le) Éberhard, par Uhkuid, 
XXIX, 78. 

CojiTEs en Espagne. Coramenl Al- 
phonse XI donna l'investiture au pre- 
mier comte qu'il créa, IV, 370. 

Comtes de Savoie. Époque de leur 
apparilion dans l'histoire; nom du pre- 
mier coinle : érection du comté de Sa- 
voie en duché, VII, 234. 



COMTESSE. - CONGRÈS. 



Cd 



Cotitesse (la) auK 363 enfiints, lé- 
gende hollandaise, XI, 96. 

Comtesse de Provence (Lonise-Béné- 
dicte de Savoie). Date et lieu de sa 
naissance; époqne de son mariage; 
costume qu'elle mit à un bal de la cour 
en 1783; sa mort (g.), XI, 61. 

Concert de famille, tableau de Wat- 
teau (g.), II, 389. 

Concert (le) de famille (g.), XVII, 
429. 

Concert (un ) au dix-I)uitième siècle, 
d'après Augustin Saint-Aubin (g.), XII, 
48. 

Concert (un) de fiimille dans un État 
du Sud (États-Unis) (g.), XXI, 403. 

Concert (un) au Japon, dans le pa- 
lais du Mikado (g.), XXX, 137. 

Conciariotti, àPalorme. Classe d'ha- 
bitants de Palermc désignes sous ce 
nom ; rôle qu'ils ont joué dans les mou- 
vements populaires, V, 238. 

Conciergerie, à Paris. Époque où il 
est déjà fait mention de cette prison, 
IX, 227. 

Concile. Attributions primitives des 
conciles; leur origine et leur autorité; 
conciles généraux et conciles particu- 
liers; leure distinctions, X, 308à3IO. 
Ciironologie des conciles, XXI, 246, 
302. 

CoNCttE de Béziers (1223). Peine 
qu'il prononce contre les hérétiques, 
VIII. 122. 

Concile de Clermont (1095). Son 
importance dans l'histoire des croisades, 
I. 390. Pierre l'Ermite préchant la pre- 
mière croisade à la suite de ce concile 
(g.), XII, 6 1.Cibjets principaux de cette 
réunion; limportante question de la 
guerre sainteyliit agitée, XXll, 34, 91. 
. Concile de Frcisingen (1440). Deux 
dispositions des canons de ce concile, 
VIII, 38. 

Concile de Màcon , au cinquième siè- 
cle. Question qui y fut agitée relative- 
ment aux femmes, IX, 130. 

Concile (Troisième^ de Milan. Scène 
qui s'y passa entre Athanase et l'eni- 
P' reur (jonslance, VU, 13. 

Concile d'Orange (441). Décisions 
q'iil prend eu faveur des serfs, IX, 22. 

Concile de Paris (1811). Décision 
qu'il rend, I, loi . 

Concile de Sens (1 140). Théologien 
dont il condamne les doctrines, VIII, 1 1 . 

Concile de Soissons (1121). Livre 
qu'il condamne au feu, IV, 43. 

Concile de Tarragone (1224). Peine 
qu'il prononce contre les liéréliques, 
VIII, 122. 

Concile de Tours, au sixième siècle. 
Sa décision relative au ciboire, II, 83. 

(Concile général de BâIe. On y con- 
firme le décret rendu à Constance sur 
l'autorité des conciles, 1, 199. Pape dont 
il prononce la déchéance et pape qu'il 
nomme, VII, 38. Date de 1 ouverture 
et de la clôture de ce concile, X, 309. 
Son objet principal, XXII, 32. 

Concile général de Chalcédoine, X , 
308 : XXI, 247. 

Concile général de Constance. Hé- 
rétique qu'il condamne au feu, I, 142. 
Travaux qui le rendirent célèbre; sa 
condamnation de Jean Hus, 343 ; XXI, 
303. 



Concile général d'Éphèse, X, 308; 
XXI, 246. 

Concile général de Florence. Pro- 
nonce là réunion de l'Église grecque et 
de l'Église romaine, VII, 38. Person- 
nages qui y siégèrent, X, 309. 

Concile général de Pise. Personnages 
qui y assistèrent, X, 309. 

Concile général de Trente. Son ob- 
jet; date de son ouverture et de sa clô- 
ture, I, 373. Gravure du seizième siècle 
représentant ce concile (g.), X, 309. 
Nombre et dignités des personnages qui 
y assistèrent, 310. 

Concile général de Vienne, en Dau- 
phiné, X, 309; XXI, 303. 

Conciles généraux de Constantino- 
ple, X, 308, 309; XXJ, 246, 247, 302. 

Conciles généraux de Latran , à 
Rome, X, 309; XXI, 302. 

Conciles généraux de Lyon , X , 
309; XXI, 303. 

Conciles généraux de Nicée. Date du 
premier concile; hérésiarque dont il 
prononce la condamnation, X, 308. Se- 
cond concile de Nicée, 309. Autres dé- 
tails sur le second concile de Nicée, 
XXI, 246, 247. 

CONCINI. 

Voij. Ancre (Maréclial d'). 

CoNcoRD.\T de 1 51 6 , passé entre 
Léon X et François I'^"'. Ses clauses 
principales, I, 391. 

Concorde (la), peinture allégorique, 
au palais du Luxembourg, par M. Louis 
Boulanger (g.), XII, 203. 

Concours pour les ouvrages d'art. 
Ancienneté de cet usage en Italie, II, 
114. 

CoNcoiRs pour la tête d'expression , 
au dix-huitième siècle. Une séance de 
concours (g.), XXX, 183. 

CoNCOi Rs (le) d'horticulture, nou- 
velle, XXIX, 318, 326, 334.342. 

Condamnation d'un couteau, à Atliè 
nés, V, 70. 

Condamnations et excommunicatinns 
contre des animaux'; divers exemples , 
1,33. 

CoNDÉ (Maison de Bourbon-). Tableau 
généalogique et biographique, IV, 267. 
Voy. Condé, — Conti, — Soissons. 

CoNDÉ (le Grand) et le cabaleur, IV, 
135. 

CoNDÉ (Louis I", prince de). Place 
maritime qu'il livre aux Anglais, 111, 
92. Perd la bataille de Dreux, IV, 163. 
Note biographique sur ce prince, IV, 
267. Lettre crvpiographique que lui 
écrit M""' de Saint -André, IX, 86. 
Son portrait (g.), XII, 329. Chanson 
sur le prince de Condé, XIV, 99. 
Voy. Tumulte d'Amboise. 

CoNDÉ (Louis II, prince de), dit le 
grand Coude. Parallèle de Condé et de 
Turenne par le général Lamarquc, III, 
312. Note bio^raplii(iuo sur le grand 
Condé, IV. 267. Année dont Louis XIII 
lui donne le cninniandement, XII, 330. 
Voy. Siège de Lérid.i. 

Condé (Louise de). Communauté de 
femmes instituée par cette princesse, 
111,197. 

CoNDILLAC. 

Voy. Pensées. 
Conditions nécessaires pour juger 



un tableau , fragment d'un discours de 
Neveu , maître de dessin à l'École po- 
lytechnique, m, 70. 

Condor. Taille des condors ; leurs 
mœurs; lieux qu'ils habitent (g.), I, 
323. Ailes du condor; mode de son vol , 
VI, 102. Forme de sa queue, 198. Rôle 
que joue le condor dans les traditions 
mythologiques et historiques du Pérou, 
XiX, 3, Une chasse aux condors au 
Chili (g.), XXV, 281. Condors atta- 
quant une génisse (g.), XXVIII, 92. 

Condorcet. Sa coopération à la con- 
stitution de 1793, III, 366. Son livre 
sur les Progi'es de l'esprit humain, im- 
primé aux frais de l'Étal, IX, 230. 
Biographie de Condorcet ; maison où il 
est mort à Bourg-la-Reine (g.), XX, 
200. 
Kotf. Pense'cs. 

Conduite de la vie, pensée de Pierre 
Charron, I, 34. Fragment de Rayual, 
IV, 230. Fragment de Marc Aurele, 
VIII, 383. Esprit de conduite, XVII, 
282. 

CoNES ou cornets (g.), II, 173. 
Nombre considérable d'espèces dans ce 
genre de coquilles, 173. 

Confédér.\tion des grands de Cas- 
tille, au moyen âge. Formule du ser- 
ment prêté par ceux qui voulaient en 
faire partie, V, 7. 

Conférence de l'île des Faisans. Sa 
date; son objet; artiste qui fut chargé 
de décorer la maison où elle eut lieu, 
VI, 18. 

CoNFÉRE.NCES de Mautes. Leur rôle 
dans la conversion de Henri IV, II, 
202. 

Co.NFESSioN (Secret de la). Martyre de 
Jean Népomucene, I, 111. 

Confession de saint Pierre, ù Rome. 
Voy. Tombeau de saint Pierre. 

Confessions de saint Augustin. Ca- 
ractère de ce livre; fragments, VI, 
266. Écrivain du dix-septieme siècle 
qui l'a traduit, X, 340. 

Confiance en soi. Extraits d'Emer- 
son, XX, 96. 

Confiscations en France. Fortunes 
dont elles ont été la source, IV, 334. 

Conflans. 
Voy. Traité de Conllans. 

Confrérie. 
Voy. Corporation. 

Confrérie de la Passion. Origine de 
son théâtre; dernier emplacement qu'il 
occupa; sa décadence, II, 163. Autres 
détads, XI, 332. 

CoNTUciLS. Détails sur sa famille et 
sur sa vie (g.), I, 333. Ses livres; hon- 
neurs rendus à sa mémoire, 334. Di- 
verses de ses maximes , 333. Son livre 
sur la piété lilialc, III, 122. Morale 
pratique de Confùcius, 207, 208. 
Vuy. Pensées. 

Congrès. 
Voy. Source (la) du Congrès. 

Congrès d'Aix-la-Chapelle. Son ré- 
sultat, I, 302. 

Congrès de Vienne. Sa déclaration 
relative à Napoléon, I, 38. 

Congrès g("néral de Caracas. Indé- 
pendance qu'il proclame, I, 175. 

Congrès général des États-Unis de 
l'Amérique du Nord. 
Vmj. Dcclaralion des droits. , 



COMBOS. - CONSTANTlNIi. 



CoMP.os (Indiens) derUcayalc. Mœurs 
et lialjiUulcs des Conihos (g.), XIX, 
381, 382. Aiilres détails; Indien Coni- 
bos (g.), XX, 280. 

CoN.^'AlssA^■CE(la] des temps à l'usage 
des navigateurs. Époque de la première 
publication de ce recueil; annuaire qui 
le continue de nos jours, XVII, 160. 

Connaître le monde. Réflexions de 
Dufresny snr celle locution, X, 88. 

Connecte (Tliomas). Ses prédications 
contre un certain genre de coiffure; 
détails donnés par Bayle sur ce moine 
breton, VII, 27.5. 

Connétable. Titulaire en la personne 
duquel cette charge devient la première 
de l'État, I, 366. 

Conquête de l'Afrique romaine par 
Genséric. Royaume qu'il y fonde, VII, 
18. Régions qu'embrassait la domina- 
tion romaine en Afrique, XV, 239. 

CoNQiÊTE d'Alger par la France. Sa 
première cause ; anecdote racontée à ce 
sujet, IV, 403 ; XIII, 31 . 
Voy. Canons algériens, — Expéditions de l'ar- 
mée française en Algérie. 

Conquête de l'Amérique. Limite fixée 
par une bulle entre les conquêtes que 
les Espagnols et les Portugais pourraient 
faire dans le nouveau monde, IX, 90. 
■ Expédition de Nunez Balboa (g.), X, 
329. 

Conquête du royaume d'Astrakhan 
par les Russes, Vllî, iiT. 

Conquête du royaume de Bidjaponr 
ou Visiapour par Aurengzeb, IIl, 114. 

CoNQiÊTE du royaume de Golconde 
par Aurengzeb, III, 114. 

Conquête de Jérusalem par Omar , 
IV, 23. 

Conquête du Pérou par Pizarre et 
Almagro, VI, !S\ . 

Conquête de l'Angleterre par les 
Normands. Vestiges qui en existent 
encore dans les formules législatives de 
l'Angleterre, VI, 304. 

Conquête de la Chine par les Tartares 
Mandchous. Influence des vaincus sur 
les vainqueurs, VII, 108. 

Conquête de l'Egypte par Anu'ou- 
Ben-el-As, VIl,1b. 

Conquête de l'Inde par les Mongols, 
VIII, 329. 

Conquête de l'Italie par Bélisaire, 
VII, 1S. 

Conquête de la Perse par les Arabes, 
Vil, 167. 

Conquêtes de Rome. Pays qu'elle 
soumet à ses lois en Europe, en Afrique 
et en Asie, XV, 239. 

Conquêtes de l'homme sur la na- 
ture, ode d'Ecouchard Lebrun, -VU, 
1b8. 

Conrad II, dit le Salique, emperem- 
d'Allemagne. Date de sa mort ; loi du 
Ban qu'il rendit contre les chefs de 
plusieurs séditions, I, 142. Son rôle 
dans la régularisation du système féo- 
dal, VI, 12. 

CoNi\Ai) d'IIeresbach. Sermon qu'il 
entendit prononcer contre la langue 
grecque; erreurs dont ce personnage a 
été l'objet, V, 124. 

Coni\art (Valentin). Sa relation de 
la visite faite par Christine, reine de 
Suède, à l'Académie française, III, 
4^6. 



Conscience. Pensée de Bernardin de 
Saint-Pierre, I, 135; de Montaigne, 

II, 299; de M'"^ de Lambert, VII, 24. 
Définition par un poète indien, XXVI, 
87. 

Conscription militaire en France. 
Loi qui l'établit, I, 2o5. 

Conscrit (le), anecdote. Départ; re- 
tour (g. 2), XIX, 171 à 174. 

Conscrit (le), noirvelle, XVI, 60. 

Conscrit français conduisant des pri- 
sonniers, gravure de Denon (g.), VI, 
269. 

Conseil des Anciens. Médailles des 
membres de cette assemblée (g. 4 ) , 

III, 364. 

Voy. Gouvernement directorial. 

Conseil des Cinq-Cents. Cartes et 
médailles de ses membres (g.), III, 
363, 364. 
Voy. Gouvernement directorial. 

CoNSEiLd'Élat. Bâtiments affectésaux 
séances du conseil d'État depuis le pre- 
mier empire, XXVIII, 124. Salle du 
conseil d'État au palais d'Orsav avant 
18b2 (g.), 125. 

Conseil (le Bon) de Chaucer, XXI, 
87. 

Conseiller (le) et l'écho, XXII, 124. 

Conseils. Pensée d'Helvétius sur les 
conseils donnés durement, II, 391. 

Conseils aux émigrants en Algérie, 
XXVII, 227; XXVIII, 118. 

Conseils aux époux, par Plularque, 
XXIX, 254. 

Conseils à un jeune cultivateur. Em- 
ploi du temps; l'argent de poche, XXI, 
203. 

Conseils à un jeune homme. Ex- 
trait du Citoyen du monde , par Gold- 
smith, XXIII, 358. 

Conseils aux jeunes administrateurs, 
XXIV, 114. 

Conseils aux jeunes gens sur l'étude 
des sciences, par M. Biot, XXV, 123. 

Conseils d'un père sur l'éducation , 
XXI, 3. 

Conseils aux professeurs et aux 
écoliers. Extraits d'un livre d'enseigne- 
ment du treizième siècle, IX, 267. 
Régies à suivre pour l'instruction à 
donner aux jeunes gens, XI, 215. Frag- 
ments de Grégoire Girard, XIII, 71 . 

Conseils à un jeune voyageur , XI , 
387. 

Conservatoire des arts et métiers, 
à Paris. Emplacement sur lequel il a 
été édifié ; collections que renferme cet 
établissement; ensemble de l'enseigne- 
ment; vue d'une partie de la grande 
galerie (g.), XI, 189, 190. Historique 
de cet établissement ; restauration com- 
plète de ses bâtiments (g.), XXII, 
337. Porte d'entrée du Conservatoire 
(g.), XXIII, 97. 
Voy. Bibliollièque des arts et métiers. 

Conservatoire de musique et de 

déclamation, à Paris. 

Voy. Bibliothèque de musique et de l'art dra- 
matique. 

Conserves alimentaires. A (iiielle 
époque remonte l'art de la conserva- 
tion des aliments, XVIII, 21 1 . Légumes 
desséchés, XIX. 355. Biscuit de viande, 
406. 

Considérations sur la théorie ma- 



thématique du jeu, par Ampère, IV, 
221. 

Consolation. Doit se '.ouver dans 
la pensée de l'immortalité de l'àme, 
suivant Descartes, XXIV, 175. 

Consolation dans la prière, par 
M""^ Charlotte Bronte, XXV, 326. 

Consommation de Paris vers l'année 
1836, V, 331. 
Voy. Approvisionnement de Paris. 

CoNsoMM.vnoN moyenne d'un habi- 
tant de Paris. Comparaison entre les 
années 1826 et 1836, VI, 195. Une 
illusion statistique sur cette question 
de consommation, XX, 175. 

Consommation du papier aux Étals- 
Unis, XXVII, 327; XXX, 42. 

Conspiration d'Amboise. 
Voy. Tumulte d'Amboise. 

Conspiration du général Malet, I, 
320. 

Conspiration des Pazzi, à Florence, 
III, 106. 

Co.NSPiB.ATioN des poudres, à Lon- 
dres. Son but; son issue; monument 
destiné à perpétuer le souvenir de la 
découverte de ce complot, VI, 268. 

CoNSTARLE, peintre. Lieu et date de 
sa naissance; circonstance à laquelle 
il dut son talent de jjaysagisle; énu- 
mération de quelques-unes de ses œu- 
vres ; vue près de Hampslead ( g.) , 
XVUI, 137. 138. La Forme de la vallée 
(g.), XXII, 201. Pensées d'un paysa- 
giste, extrait de la biographie de Con- 
stable, XXIII, 266, 342. Son portrait 
( g.) , 26a . Un paysage de John Constable 
(g.), 209. 

Co.NSTANCE (duché de Bade) (g.). 
Quelques mots de l'histoire de cette 
ville ; ses principaux édifices , XXX , 
308. 
Voy. Concile général de Constance. 

Constance I'^"', surnommé Chlore, 
empereur romain. La fondation du 
palais des Thermes, à Paris, lui est at- 
tribuée, l, 259. 

CoNST.ANCE II, empereur romain. 
Scène entre ce prince et Athanase au 
troisième concile de Milan, VII, 13. 
Mesures prises par Constance contre- 
l'idolàlrie, IX, 22. 

Constance d'Aragon. Époque de sa 
mort; son tombeau (g.), X, 40. 

Constant (Benjamin). 
Voy. Pensées. 

Constantin I"', dit le Grand, empe- 
reur romain. Ville à laquelle il donne 
son nom, 1, 81. Concile général qu'il 
convoque, 159. Époque de sa mort, IV, 
22. 

Constantin II, dit le Jeune, fils de 
Conslanlin le Grand. Sa part dans 
l'hérilage de son père; date et cir- 
constance de sa mort, VIII, 10. 

Constantin Coprontme , empereur 
d'Orient. Origine de son surnom; hé- 
résie qu'il soutient, X, 53. 

Constantin Porpiiyrogénète, em- 
pereur d'Orient. Origine de son sur- 
nom. VllI, 112. Pilier qui porle son 
nom (g.'l, 177, 178. Cérémonial de la 
cour bvzanline sous sou règne. XII. 
222. 

CoNSTANTiNE. Vuc dc ccItc ville; ex- 
trait du journal d'un soiis-ofiicicr du 
génie sur les deux expéditions de l'ar- 



CONSTANTINOPLE. - COQ. 



74 



mée française contre Constanliue (g.), 
YI, 113. Son nom ancien; descriplioii 
de cette ville, 114. Autre vue de Con- 
staiitine; gonveniement et administra- 
lion (le la Vovinse (s.), VIII, 249. Le 
Rnmmcl, rivière de Cunstautine; cas- 
cade qu'elle forme près de la ville (g.), 
XV, S9. 

CONSTANTINOPLE. Situation géogra- 
pliiqne ; date de sa fondation ; descrip- 
tion de cette ville ; ses vicissitudes (g.), 
I, 81 . Populalion ; vues de la Taissie sur 
Constantinople, 8"2. Défense de cette 
ville contre les Russes au dixième 
siècle, IX, "22. Aspect de Constanti- 
nople, 31. Conciles généraux [(ui ont 
siégé à Constantinople, X, 308, 309. 
Cérémonial de la cour byzantine au 
dixième siècle, XII, 222. Aspect du 
Bosphore, XXV, 338. 
Vûij. Basilique de Sainte-Sophie, — Chiens 
rie Constantinople, — Colonne d'Arcadius, 
Forteresse de Mahomet, — .Mosquée d'Ach- 
met, — Palais de Constantinople sous les 
empereurs romains , — Prise de Constan- 
tinople, — Rues de Constantinople. 

Constellations. Indication des prin- 
cipales : carte du ciel oti r-Ues figurent 
(g.), III, 188. Constellations zodiacales; 
distique latin où elles sont toutes dé- 
nommées, 190. 

Constitution de 1791. Ses princi- 
pales dispositions, III, 362. 

CoNSTiTiTioN de 1793. Son rédacteur 
principal ; insurrection populaire en sa 
faveur; son ajournement, III, 365, 
366. 

Constitution de l'an 3. Ses disposi- 
tions principales; modifications qu'elle 
a subies, III, 366. 

Constitution de l'an 8. Ses princi- 
pales dispositions, III, 367. Part que prit 
Daunou à sa rédaction, IX, 236. 

Constitution bavaroise. Sa date , I , 
12C. 

Constitution napolitaine. Date de sa 
proclamation par Ferdinand I""', I, 183. 

Constitution portugaise donnée par 
don Pedro. Sa date, I, 93. 

Constitution (Sur la) physique de la 
lune. Lettre à M. le rédacteur du Ma- 
gasin pittoresque, XXIII, 317. Le can- 
ton de Tycho dans la lune (g.), 320. 
La lune a"-t-elle une atmosphère respi- 
-able? 389. 

CoNSTnucTiON chez les Égyptiens an- 
ciens. Notions fournies parles peintures 
des tombeaux de l'Assassif, à Thèbes 
(g.),V,28o. 

Construction chez les Romains. 
Ses modes divers ( g. 2 ), VII, 34. 
Voij. Mortiers romains. 

CoNSTRucTio.NS ( .\rt dcs). Progrès à 
faire dans cet art, XXVIII, 134. 

Consulat en France. 
Voy. Gouvernement consulaire. 

Consulat chez les Romains. Histo- 
rique de cette dignité, IX, 22. 

Consuls (Juridiction des). Époque à 
laquelle elle fut créée, I, 331 . 
Voy. Tribunaux de commerce. 

Contarini . doge de Venise. Victoires 
qu'il remporte sur les Génois, II, 223. 

Conte (un) d'hiver. Le nombre trois 
(g.), XVIII, 25. 

Conte indien, XXVI, 264. 

Conte (un) de l'abbé de Saint-Pierre, 
XIV, 34. 



Conté (Nicolas- Jacques). Notice sur 
ce savant; maison où il est né (g.), 
XXIII, 230 à 232. 

Conten.\nces de table. Titre d'un 
recueil de quatrains et distiques au quin- 
zième siècle; citation, IV, 290. 

Co.NTENTE de peu, XXV, 283. 

Contentement de l'esprit. Pensées 
détachées de Plutarque, V, 187. 

Contes de Canterbury, par Chaucer 
(g.),X,85. 

Contes populaires irlandais. Dieu 
vousbéuisse(g.), XI, 7. Daniel Orourke, 
ou le Rêve d'un ivrogne (g. 2), 44. 
La Bouteille enchantée (g.), 133. 

Contestations. Pensée du père Buf- 
fier sur ce sujet, XIII, 93. 

Conteurs arabes, XI, 71. 

CoNTi. Tableau généalogique et bio- 
graphique de cette branche cadette de 
la maison de Coudé, IV, 267. 

Continent ( Ancien ). 
Voy. Afrique, — Asie, — Europe. 

Continent (Nouveau). 
Voy. Amérique. 

Continents. Leur changement de 
forme; preuves naturelles, I, 378. 
Preuves historiques, 379. Les change- 
ments passés donnés comme exemple 
des changements à venir, III, 115. An- 
tiquité des continents, 138, 139. Leurs 
hauteurs moyennes, XVII, 88. 
Voy. Carte de France à l'époque tertiaire, — 

Océan. 

Continents (Formation do) nouveaux 
dans la mer du Sud, VI, 3. 
Voy. Iles madréporiques. 

Co.ntrebandiers portugais (g.), V, 
384. 

Contredanse ridicule, composition 
d'HogarthT(g.), V, 223. 

Contre-maitre (le), nouvelle (g.), 
XI, 230. 

Co.NTRiBUTioN militaire en Dane- 
mark. Extrait des Mémoires du cheva- 
lier Pasck; scène bouffonne, V, 99, 
100. 

Contributions. 
Voy. Impôts. 

Contributions directes. De quelles 
sortes de taxes elles se composaient 
sous l'ancien régime; leur nature ac- 
tuelle, II, 13, 14. 

Contributions indirectes. Défini- 
tion, II, 13. Sur quels produits sont- 
elles assises? 38. Epoque à laquelle la 
régie fut établie sous le nom de droits 
réunis; modifications successives qui y 
ont été apportées, 70. 

Convai.ncre, persuader. Définition de 
ces deux mots, III, 139. 

Convalescence (la), tableau d'A- 
chille Devéria (g.), XXVIII, 361. 

Convention nationale. 
Voy. Gouvernement conventionnel. 

Conversation, Son influence sociale, 
I, 2. Pensée de Pascal, 82. Pensée de 
la Bruyère, 234.FragmentdeJ.-J. Rous- 
seau sur le ton de la bonne conversa- 
tion, II, 131. Rôle de la conversation 
dans la vie des sages, suivant Aristote, 
VI, 204. Pensées de M"" Nocker, de 
la Bruyère et de la Rochefoucauld sur 
la conversation, VIII, 304. Fragment 
de Palraieri sur le même sujet, XI, 
338. Fragment de Rœderer sur l'ia- 



fluence des femmes dans la conversa- 
tion, XII, 38. Pensées de Bacon, XIV, 
182, 2-39. Pensée de Nicole sur la con- 
versation, XV, 63. Pensées de Bacon, 
398; XX, 46. Décalogue de la conver- 
sation, XXX, 135. 

Conversation entre Charlc!- ;juint et 
don Carlos, VII, 179. 

Conversation et discussion. Défini- 
tion de ces deux mots, XXX, 163. 

Conversation (De la) avec les esprits 
supérieurs au moyen des livres. Extrait 
de la morale de Channing, XXII, 3-37. 

Conversation en France. Pensée de 
M'"'-- de Staël, I, 2. Note où Héraull 
de Séchelles résume les qualités néces- 
saires pour la conversation, V, 108. 

Conversation (une) eu wagon (g.), 
scène de mœurs, XXIII, 161. 

Conversion (la) de sir Jonalhas le 
Juif, mystère anglais du tiuinzième 
siècle, XV, 247. 

Conversion de saint Paul, dessin 
inédit de Poussin (g.), XXIV, 196. 

Convoi funèbre d'un évéque, tableau 
d'André Sacchi (g.), X, 292. 

Convoi (un) funèbre au village, ta- 
bleau de Knauss (g.), XXVI, 233. 

Convoi (le) de guerre, nouvelle (g.), 
XX, 57. 

Co.YN'Oi du Titien , tableau de 
M. Hesse(g.), I, 112, 

CoNvuLsioNNAïuEs dc Saiut-SIédard 
(g.), XIII, 307, 309. 

CooK. Son origine obscure; sa vie; 
sa première expédition; ses décou- 
vertes, I, 63. Voyages à la Nouvelle- 
Zélande, 192. Naturel des iles des .\mis 
qui lui servit d'interprète (g.), III, 133. 

CoopER (Fenimore). Notice sur ce cé- 
lèbre romancier (g.), XXV, 99. Titres 
de ses ouvrages, 102. 
Voy. Pensées. 

Copain, terme de collège. Vieux mot 
dont il dérive, VI, 48. 

Cop.iN (Ruines de). Voyageurs (|ui 
ont publié une description de ces 
ruines ; style et caractère des monu- 
ments; unpifier mexicain dans le Hon- 
duras (g.), XI, 280. 

CopENH.VGUE. Réunion de cette ville 
au Danemark; son élévation au rang de 
capitale, VIII, 58. Population de Co- 
penhague, d'après le reeensemeut fait 
en 1860, XXIX, 331. 
Foi/. Cathédrale de Copenhague. 

Copernic. Lieu et date de sa nais- 
sance; époque où fut révoquée la sen- 
tence portée contre lui à Rome; date 
de sa mort, I, 119. Principales décou- 
vertes de Copernic, V, 374. 
Voy. Système astronomique de Copernic. 

CoPLEV, peintre. Mort de William 
Pitt, comte de Chatham (g.), III, 257. 

CoppET. Souvenirs attachés à son 
château; vue de Coppet (g.), XI, 368. 

Coptes. Leur origine ; leur état social 
actuel, VI, 37. 
Voy. Langue copte. 

CopROLiTiiES. Savant qui le premier 
en a décrit la nature; formes diverses 
de ces nodules singuliers (g.), XII, 99 
à 102. 

CoQ. 
Yoij, Combats de coqs. 



72 



COQ. - COROADOS. 



Coq (le) de Bantam, anecdote, 
XXVII, 37. 

Coq (le bouleau. Disposition des 
plumes de sa queue, VI, 198. 

Coq de bruyères. Forme deux es- 
pèces; le grand coq de bruyères, son 
naturel; le petit coq de bruyères, con- 
trée où il abonde (g.), IV, 130. Autres 
détails sur le grand coq de bruyères 
(g.), XXV, 232. 

Coq de ferme, race commune (g.). 
Caractères que l'on doit rechercher 
chez cet animal, XXII, 234. 

Coq gaulois. Historique de cet em- 
blème national (g. 2), XVI, 304. 

Coq (le Chant du) et le lion. Préjugé 
des anciens, X, 2H. 

Coq et poule de Perse, ou wallikiki 
(g.). Bons produits donnés par cette 
espèce, XXIII, 207. 

Coq et poules de race cochinchi- 
noise reine Victoria (g. 3). Caractères 
qu'on doit rechercher dans le choix de 
cette race: ses avantages et ses incon- 
véiiients, XXII, 291 à 294. 

Coq de race nègre (g.). Ses carac- 
tères particuliers, XXIX, 300. 

Coq sauvage des Gattes, ou coq de 
Sonncrat. Description et mœurs de cet 
oiseau (g.), III, 375, 376. 

Coquille (Guy), jurisconsulte. Ses 
plaintes sur les résultats obtenus par 
les états généraux de 1576 dont il était 
membre, V, 186. 

CoQiiLLE de pèlerin sculptée (g.), 
IV, 349. 

Coquilles et coquillages. Nature des 
coquillages ou testacés et de leurs co- 
quilles; leur division, II, 173. Princi- 
pales espèces de coquillages, V, 231, 
232. Population du sable, de la vase et 
des rochers baignés par la marée |g. 2), 

XVII, 388. Choix de coqnillases (g. 2), 

XVIII, 12; (g. 2), 124. 

Cor. Usage de cet instrument dans 
les temps féodaux ; origine du dicton : 
Corner l'eau, VI, 298. 

Cor (le) des Alpes, chant populaire 
allemand, VIII, 271. 

Cor (le) merveilleux de l'enfant, 
recueil de chants populaires allemands, 
XIII, 193. 

Corail. Sa nature ; sa pêche ; ses 
usages, II, 299. Son emploi chez les 
anciens, V, 28. Description du corail; 
altération que subit sa couleur lorsqu'il 
a été travaillé (g.), 29. Bijouterie de 
corail, XI, 162. Corail fixé sur une 
avicule mère-perle (g.), XVIII, 12. Im- 
portance de la pèche du corail sur les 
côtes de l'Algérie, XXIV, 338. 

CûRALLiNEs. Se trouvent abondam- 
ment dans toutes les mers; espèces des 
côles de France (g. 7), I, 285. 

CoHA.M (le Capitaine Thomas). Notice 
sur cet homme de bien; élal)lis?ement 
de bienfaisance qu'il a fondé, X.\, 100. 

CoRAM (Portrait du capilainc Tho- 
mas), par Ilogarth (g.), XX, loi. 

Coran. Est la base de toutes les lois 
civiles et politiques turques, I, 293. 
Histoire d un manuscrit du Coran , 
XIII, 231. 
Voij. Pensées. 

Coran- (le) de Mems. Tradition at- 
tachée à ce livre, XXIV, 233. 

Cora; (.leau de). Son livre sur le 



procès du faux Martin Guerre: son 
opinion sur la magie; sa mort violente, 
m, 291. 

Corbeau (un) échappé, anecdote, 
XXVIII, 78. 

Corbeau (le) et le renard, apologue 
oriental, XIX, 273. 

Corbeaux blancs, III, 58. 

CORBEIL. 

Voy. Église Saint-Spire. 

Corbeille de fruits, d'après une 
peinture du Panthéon, à Pompéi (g.), 
V, 2.37. 

CoRBOULD, peintre. Paysanne allant 
au marché (g.), XVI, 9. 

Cordages d'un navire. Leurs di'.ers 
noms, XXIX, 358. 

CoRDAV (Charlotte). Date de sa mort, 
I, 191. 

Corde (la) de l'arc, parabole orien- 
tale, X. 271. 

Corde (laj des fous, estampe alle- 
mande du dix-septième siècle (g.), 
XIX, 388. 

Corde de Vera, machine hydraulique. 
Son inventeur; description (g.), VI, 
402. 

Cordelière. Ceinture honorifique à 
laquelle on donnait jadis ce nom, V, 
143. 

Cordes. Végétaux divers employés à 
leur fabrication, II, 63, 64. 

Cordillères ou Andes. 
Voy. Andes. 

Cordon.vier. Frais d'établissement à 
Paris d'un cordonnier en vieux, I, 19. 
Étymologie du mot cordonnier, III, 287. 

CoRDouAN (M.), peintre. Les Bords 
du Gapean, aux environs d'Hvères (g.), 
XXVII, 196. La Vallée desjvngoisses, 
près Moustiers (g.), 197. 

CoRDouE. Situation de cette ville; 

détails historiques (g ), VII, 57. 

Voy. Calhédrale de Cordoue, — Église Saint- 
Nicolas à Cordoue, — Piise de Curdouc. 

CoRi.NGUi, ville du Bengale. Catas- 
trophe qu'elle éprouve, I, 111. 

CoRMO.NTAiNGNE. Époquc do Sa mort ; 
système de fortifications qu'il fait 
adopter; tracé de Coiinontaingne (g.), 
IX, 239. 

CoRjiORAN. Forme des plumes de sa 
queue; mœurs de cet oiseau, VI, 199. 

CoR.NARo (Catherine). 
Voy. Callierine Coinaro. 

CoR.NARO (Luigi). Comment, ruiné 
de santé à quarante ans, il mourut cen- 
tenaire, V, 369 

CoR.NARo (Jlarc), doge de Venise. 
Soumet l'île de Crète. VI, 70. 

Corne. Deux espèces de cornes, 

VIII, 274. Parties dont se composent 
les cornes: mode de leur croissance, 

IX, 39.'). Préparation et usages de cette 
substance, Xll, 247. 

Voy. Excroissance coniée. 

(jOrne à boire. Symbole des cornes 
à boire chez les anciens; introduction 
en Germanie de l'usage des cornes à 
boire, IV, 140. 

Corne à boire d'Attila . Corne sculptée 
à hupielle on a donné ce nom (g. 2), 
IV, 140. Explication des figures de 
cette corne, 141. 

CoRNK de licorne. Vertus médicales 



qui lui ont été attribuées, VIII, 273; 
X, 212. 

Corne de licorne de Charles le Té- 
méraire. Ce que plusieurs écrivains ra- 
content à son sujet, IV, 323. 

Corne d'or de Tonderu. Description 
des figures qu'elle représente (g.'*, XI, 
325. 

CoR.NE de rhinocéros. Vertus que lui 
[ attribuent, les Orientaux, Vlll, 274; 
XXX, 44. 

I Corne sculptée par un Indien (tr.l, 
XIII, 208. 

Corneille (Jean-Baplisle), peintre. 
Sa manière; dates de sa naissance et 
de sa mort, IV, 394. 

Corneille (Michel) le fils, peintre. 
Sou taljleau à l'ancienne église des 
Innocents, I, 2. Comment il signait ses 
taljleaux: dates de sa naissance et de 
sa mort, IV, 394. 

Corneille (Michel) le père, peintre. 
Son maître ; dates de sa naissance et de 
sa mort, IV, 394. 

Corneille (Pierre). Ses vers en 
l'honneur de maître Adam, II, 273. 
Date et lieu de sa naissance; détails 
biographiques; son portrait; fac simile 
de sa signature (g.), III, 23, 24. Son 
opinion sur le pocle Lucain, IV, 190. 
Voy. Pensées, — Tliéàlre de Pierre Coineillo. 

Corneille (Thomas). Date de sa 
mort, I, 383. 

CoRNÉLiE et ses deux fils, Tib-rius 
et Caius Gracchus (g.), XXIV, 27. 

Cornélius, peintre. Ses études d'art; 
ses œuvres; académie dont il est le 
directeur, IV, 147. Les Quatre tleaux 
de l'Apocalvpse, carton par Cornélius 
(g.), XXni", 369. 
Voy. Niebelungon (Fresques des). 

Cornélius Caton, célèbre tavernier 
à Bichmoud, au dix-huitième siècle 
(g.), XXX, 336. 

Corner l'eau, ancien usage et vieux 
dicton français, VI, 298. 

Cornet (M. le comte de). Ses ar- 
moiries parlantes (g.), VI, 43. 

Cornet acoustique. Usage de cet 
instrument, X, 280. 

Cornet acoustique , d'après Kircher 
(g.), XXVI, 216. 

Cornet (le) de l'épicier, nouvelle, 
XX, 6, 14. 

CoRNicuE (la), route de Xice à 
Gènes. Aspects ^g. 2), XV, 299. Des- 
cription de 1 ancienne roule par M"'= de 
Gculis, 300 à 302. 

CoRNiER (Henriette). Date de sa con- 
dainnaiion ; (piestion que son crime a 
soulevée, I, 167. 

CoRNosiANNiE (la), fcte religieuse à 
Rome au moyen âge. Bizarrerie de ses 
piali(pies ; ilescription de cette céré- 
monie rapportée par du Qioge, XXI, 
183. 

CoRNOUAiLLEs , coiiilé d'Angleterre. 
Mines de ce comté; sa température; 
langue dont l'usage y est interdit , VI , 
290. 

Cornouiller. Terrains qui lui sont 
propres; emploi de ses fruits, XXI, 
198. 

CoROADos. Mœurs et coutumes de 
cette tribu américaine; se,s habitudes 
CTcrriéres (g.l, XIII, 43, 44. 



COROGNE. - COSMOS. 



n 



CoROcxE (la). Siliialion googra- 
pliiiine de ce poii ; sou importance 
maiiliuic; commerce, induslrie, popii- 
lalioii (le la Coro^ne; vue de cette \ille 
(g.), MX, Ui. " 

GoROMANDEL ( Côtc dc). Établisse- 
roeut que la l'rance y possède, VII, 
143. 

CoROPHiE à longues cornes. Des- 
cription de ce crustacé; service qu'il 
rend aux pécheurs de moules, V, 18S. 

Corot, peintre. Son tableau : Dante 
et Virgile {§.), XXVII, 209. 

CoupoRATio.x des architectes, ou 
collège des fabricants et artisans au 
moyeu âge. Édifices que l'on doit à ces 
corporations, IV, 226. 

CoRPOBATiox des barbiers de Paris. 
Constitution de celte confrérie; nombre 
des barbiers sous Ciiarles ^' ; leurs pri- 
vilèges; leur charte; leurs luttes et 
leurs procès avec la confrérie des chi- 
rurgiens de Saint-Come, III, 151, 452. 

Corporation des barbiers -perru- 
quiers de Paris. Son institution ; charges 
créées par Louis XIV, V, 40t. 

Corporation des chaussetiers de 
Rouen. Ses privilèges, I, 83. 

Corporation des frères pontifes. Sou 
fondateur; ses travaux, 1, 83. Sa dis- 
solution, IX. 278. 

Corporation des marchands et des 
communautés des arts et métiers de 
Paris. Court exposé sur leur histoire; 
leurs statuts. XXVll, 247. Jetons des 
corporations (g. 3), 248; (g. 6), 239; 
(g. 5), 335, 376. (G. 5), XXVUI, 39. 

Corporations commerciales en 
France. Leur origine; leur organisa- 
tion, 1, 82. 

Corporations (Satire populaire 
eonlie les) au dix-huitième siècle. Ué- 
ception d'un ouvrier maître savetier, 
XIX, 133, 134. 

Corporations des peintres en Eu- 
rope. Armoiries qu'elles adoptent, VI, 
4b. 

CoRPOREAi-x (Chanson des). Époque 
à laiinelle elle fn! composée; but cri- 
liquo de son auteur, XIV, 19. 

Corps (le) de garde, tableau de 
M. Meissonnicr (g.), XIV, 181. 

Corps de garde turc , tableau de 
M. Decamps (g.), II, lOb. 

Coups francs. Leur emploi considéré 
au piùut de vue du droit des gens, IV, 
363. 

Corps humain. Nombre de pores dont 
il est percé, Vil, 328. Colonne d'air 
qu'il peut supporter, IX, 39. Études 
anatiiuiiques et physiologiques sur le 
corps humain, XVI. 102. 203, 350; 
XVII, 214, 374; XVIII, 146. 

Corps indigènes de l'armée française 
en Algérie. Dénominations; organisa- 
tion et uniformes, VIII, 106. 

CoRREA (Alvarès). Légende brési- 
lienne qui se rattache à son nom, XXI, 
380. 

CoRRhURD, ingénieur géogi'aphe, l'un 
des naufragés survivants de la Méduse. 
Relation (|u'il a donnée du naufrage; 
visite qui lui est faite par dej ofliciers 
anglais à 1 hôpital de Saint-Louis (g.) 
XXVII, .00. 

Correction des épreuves typogra- 
phiques. Tableau spécimen, II, 312. 



CoRRÉGE (le). Prix auquel a été 
vendu sou tableau de la Sauite Famille, 
I\. 1 11. La Xuit ou la Nativité, autre 
tableau de ce maître (g.), XVI, 405. 
.Jugement porté sur le Corrége par 
Raphaël Mengs; fragment d'une lettre 
d'Annibal Carrache sur le Corrége; 
dates de la naissance et de la mort du 
Corrége, 406. Fresques du Corrége au 
couvent de Saint-Paul, à Parme (g.), 
XXVIII, 33. 

CoRRÉLATio.N dcs forces physiques. 
Preuves à l'appui des rapports intimes 
qui existent entre les forces naturelles, 
XXVI, 194. 

Correspondance de Déranger. Ex- 
traits, XXVIII, 235. 

Correspondance inédite de Louvois 
avec M. de Vuordeu. Fragments, 
XXIV, 123. 

Correspondance d'une institutrice, 
XXI, 213, 255, 286, 314, 338, 366, 
378, 387, 393. 

CoRRESPOND.\NCE (Idée d'une) loin- 
taine à l'aide de l'aimant (1620), 
XXIII, 315. 

Correspondance de Schiller et de 
Gœthe. Extraits, XXVII, 241. 318. 

CoRRiîZE (Département de la). An- 
cienne province comprise dans ses li- 
mites, I, 74. 

CoRRi'PTio.v de l'humanité. Pensée 
de Dugald-Stewart, XV, 31 . 

Corsaires africains. Ruse qu'ils em- 
ployaient sur les côtes de Sicile pour 
enlever les habitants, II, 139. 

Corsaires de Jersey et de Guer- 
nesey, XVII, 197. 

Corsaires de Saint-Malo, Leur re- 
nom dans nos guerres maritimes, 11,76. 

Corse. Origine de sa réunion à la 
France, I, 74. Conquête de la Corse 
par les Romains, IV, 214. Travaux 
exécutés aux frais de l'Élat dans le 
déparlement en l'année 1838, Vil, 347; 
en l'année 1839, Vlll, 391; pendant 
1840, IX, 403. Insurrection de la Corse 
contre Gènes, 1 33. Topographie et his- 
toire de cette île, XIX, 129. Mœurs et 
coutumes de ses habitants, 233. 
Voy. Ajaccio, — Bastia, — Coite. 

Corset. Danger des corsets trop 
serrés (g. 4), I, 99. 

Corso (le), à Rome. Nom ancien de 
cet emplacement; sa destination ac- 
tuelle, II, 1. 
Voy. Carnaval à Rome. 

CoRTE (Cor.se). Position géogra- 
phiipie de cette ville; ses principaux 
cdilices; vue de Corte (g.), XIX, 129, 
131. 

Corte-Real (les). Quelques mots 
sur cette famille de hardis marins; 
leur fortune et leur luxe, XXVIII, 187. 

CoRTÈs espagnoles. Leur histoire, II, 
314. 

Cortez (Fernand). Publication à 
Nuremberg de ses lettres, XVII, 335. 
Quelques détails sur la vie de Cortez ; 
son portrait; les cinq èmeraudes de 
Cortez (g.), XIX, 127, 146. Présent 
que fait Cortez à Charles-Quint, XXIV, 
318. Maison dite de Fernand Cortez, à 
Mexico (g.), XXVIII, 343. Le cyprès 
de Cortez , près de la chapelle de" Po- 
potlan, à Mexico (g.), XXX, 242. 

CoHTONE (Dominique Boccardo, dit). 



Donne le plan de l'hôtel de ville de 
Paris, I, 249; VIII, 393. 

CoRTOT, sculpteur. Le Triomphe, 
groupe de l'arc de triomphe de l'Étoile, 
111, 34. Fronton de la Chambre des 
députés (g.), X, 319. 

CoRTisio, jurisconsulte. Son testa- 
ment, VI, 342. 

CoRUNA (Délités de la), en Espagne 
(g.), XVIIl, 201. 

Corvée. Mode de perception de cet 
ancien droit fiscal, V, 227. 

Corvette. Son rang dans la flotte 
française , I , 11. Corvette naviguant à 
la cape (g.), 12, Corvette désemparée 
dans un combat (g.), VIII, 369. Cor- 
vette de charge, IX, 309. 

CoR,,viN (Mathias), roi de Hongrie. 
Note biographique ; fac-similé de sa 
signature, IX, 115. 

CoRvisART, médecin. Date de sa 
mort, I, 271 . Lettre qu'il écrit au pre- 
mier consul après la mort de Bichat, 
Vlll, 307. 

Cos. 
Voij. Ile de Cos. 

CosA (Juan de la), compagnon de 
Colomb. Carte . générale manuscrite 
qu'il a laissée ; par qui elle a été achetée ; 
recueil périodique qui en a donné un 
fac-similé, XXII, 115. 

Cosaques. Sens attaché à ce nom en 
France, à l'époque de l'invasion, VII, 
11. Reconnaissance d'un Cosaque pour 
les hussards français, 243. 
Foi/. Cimetière cosaque. 

CosAQiES du Don. Leur origine et 
leurs caractères physiques ; portrait d'un 
sous-ofiicier (g.), VII, 1 2. Leur organi- 
sation politique et militaire," 46. 
Industrie, mœurs et coutumes, 47. 
Croyances et pratiques religieuses ; les 
popès, 79. Cuisine sous terre à la poste 
de Javorovo (g.), 80. Un repas chez mi 
noble ; hygiène chez les Cosaques ; arts 
et poésie"; guitare des campagnes (g.), 
118, 119. 

Cosaques du Don (Pays des). Situa- 
tion et étendue, VII, 11. Climat; agri- 
culture ; description ; une église cosaque 
comparée à une église russe (g. 2), 
47, 48. Les klioutours ou hameaux, 
18, La plaine du Don; Slaro-Tcher- 
kask, ancienne capitale ; lu Don ; village 
où les Tatars malionu-tiuis alloreut s'é- 
tablir quand les Cosaques changèrent 
de capitale, loi. 
Voy. Novo-Tclierkask. 

Cosaques Zaporogues. Où siégeait 
leur association ; leur destruction par 
les troupes de Catherine II, I, 232. 

Cosmogonie au moyen âge. Singu- 
lières idées sur le système du monde, 
VII, 348. 

Cosmogonie indienne. La création du 
monde selon Manon, VIII, 2. 

C0S.MOGRAPHIE du moyeu âge et de 
la renaissance, XI, 139. 

Cosmopolite (le) malgré lui. Citation 
des Elmlat de pliilosuiiliie morale de 
Baudrillart, XXVI, 208. 

CosMOPOLiTis.ME de la langue fran- 
çaise, I, 59. 

Cosmos. Fragments de cet ouvrage 

de M. de lluinboldt : la Nature sous 

les tropiques, XIV, 76; l'Amour des 

sciences naturelles, XVI, 33 ; les Alpes 

10 



74 



COSMOS. — COUPE. 



et les Romains, XVII, 21 ; Artistes qm 
ont peint des paysages du nouveau 
monde, 363 ; Éloquence des nombres, 
XXI, 1 1 9 ; Sur le magnétisme terrestre, 
344. 

Cosmos, ou koumis, boisson tartare, 
II, 42. 

CosTAR. Exemples du style des pré- 
cieuses, tirés de ses lettres, V, 87. 

CosTE, professeur au Collège de 
France. Progrès qu'il a fait faire à la 
pisciculture, XXII, 199. 

CosTEB (Laurent). Lieu et époque de 
sa naissance; les Hollandais lui attri- 
buent l'invention de l'imprimerie, 
XXVIII, 99. Statue de Laurenl Coster 
à Harlem (g.), 100. 

CosTiuiE. utilité historique de l'élude 
des costumes, X, 315. 

Costume allemand. Curieux détails 
sur les costumes allemands des quin- 
zième et seizième siècles; extraits d'un 
manuscrit allemand, IX, 326. Costumes 
allemands du pays de Bade et de la 
Bavière méridionale (g.), XXIV, 325. 
Costumes de la Forêt-Noire et de la 
Souabe bavaroise (g.), 401. Costumes 
du duché de liade (g.), XXV, 51 . Cos- 
tumes tyroliens (g.), 53. 

Costume des anciens. Erreur dans 
laquelle on est généralement sur le 
costume habituel des Bomains; chaus- 
sure des Romains, IX, 159. 

CosTusiE des avocats en France. Ses 
variations depuis le treizième siècle 
jusqu'à nos jours, I, 266, 267. 
Voy. Costume des membres du Parlement de 
t^aris. 

Costume de femme guèbre (g.), 
XXVI, 132. 

Costume on France. 
Voy. Histoire du costume en France,— Pa- 
rement (le) des dames. 
Costume des membres du Parlement 
de Paris, II, 361. 

Costume de la noblesse française et 
de la noblesse anglaise au quatorzième 
siècle (g.), VIII, 8. 

Costume et carrosse milanais au sei- 
zième siècle (g.), III, 16. 

Costumes bourgeois français en 1 705. 
Hommes (g.), XXVIH, 108. Femmes 
(g), 109. 
CcsTiTWES catalans (g.), XXV, 261. 
Costumes des dames et des élèves 
de la maison de Saint-Cvç au temps de 
M"-" de Maintenon (g.), XXV, 229. 

Costumes des dames persanes en 
1666, d'après Chardin (g.), XXV, 80. 
Costumes espagnols. Femmes de 
Xixona et d'Alicante (g.), XXII, 221. 
Costumes hollandais (g.). Femme et 
jeune lille d'IIindelopen (Frise), XXX, 
121. Costume de l'Ile de Bevcland-Sud 
(g.), 289. 

Costumes de Matthieu Schwartz (les 
Cent Irentc-.sept). Curieux documents 
de ce manuscrit allemand, IX, 326. 

Costumes russes. Costumes des 
femmes de Forjok (g.), XXVI, 405. 

Costumes dès seigneurs persans en 
1666 (g.), d'après Chardin, XXV, 77. 

CoTE-n'On (Déparlement de la). An- 
cienne province comprise dans ses li- 
mites, 1, 74. 

Cotes de la baie de Biscaye. Leur 



étendue depuis l'Adour jusqu'au terri- 
toire espagnol, XXVI, 151. 

Cotes (les) de la Brelagne. Rochers 
nombreux qui les bordcnl; carte des 
coles de Bretagne (g.), XXV, 194. 

Cotes ( les) de Flandre , de Picardie 
et du pays de Caux. Carte de ces con- 
trées (g.), XXV, 56. 

Cotes de France. Régions qu'elles 
comprennent ; nombre des porls de cha- 
cune de ces régions , VIII , 290. De 
l'éclairage des côtes, XIII, 229. 

Cotes du golfe de Gascogne. Marais 
salants du golfe de Gascogne; carte 
des cotes (g.), XXV, 252, 266; XXVI, 
150. _, 

Cotes de l'homme. Leur nombre; 
leur fonction dans l'économie animale, 
XVII, 214. 

Cotes-du-Nord (Département des). 
Ancienne province comprise dans son 
territoire, I, 74. Agriculture; mœurs; 
habitations , petite et grande ferme dans 
ce département (g. 2), XIII, 131, 132. 
Cotes de Provence^ Caractère géné- 
ral du littoral; carte des côtes (g.), 
XXV1I,135. 

CoTOx. Récolte et préparation du 
colon; lilage; commerce, I, 45, 46. 
Promès de l'industrie cotonnière, 
XX'VII, 143. 

Cotonnier. Des différentes espèces 
de cotonniers (g. 4), I, 44. Température 
qui leur convient; leur culture; leur 
cueillette, 46. Époque de l'importation 
du cotonnier en Espagne; essais de 
cullure en Italie ; pays qui en produit 
aujourd'hui la plus grande quantité; 
libre de coton vue au microscope (g.) , 
XXIII. 247. 

CoïTA Fava, poète. Sonnet sur la 
mort de Karel Dujardin, IV, 250. 

Cotte (Robert de), architecte. Épo- 
que où il vivait; ses liens de parente 
avec Mansart ; principaux édifices élevés 
sous sa direction, XVIII, 298. 

COTTEREAUX. 

Voy. Brabançons. 

CoTTE d'armes. Luxe que les cheva- 
hers déployaient dans leur cotte d'ar- 
mes, I, 343. 

CoTTiN (M'n=).Date de sa mort, VIII, 
307. 

CouAGGA. Origine de son nom ; des- 
cription de cet animal (g.), III, 261. 

CouBERTiN (de). Ses tableaux : la Pré- 
dication des enfants dans l'église de 
l'Ara-Cœli, à Rome (g.) , XXX, 361 ; 
une Procession pontificale (g.), 401. 

Coucher du roi, sous Louis XIV. Dé- 
tails Jirés d'un livre rare et curieux : 
l'Élat de la France, III, 346. 

Coucher du soleil au bord de la mer 
Morte. Fragment de M. de Saulcy, 
XX, 395. 

Coucher du soleil sous les régions 
équinoxiales, I, 67. 

Coucou. Ses œufs; ses pelils; ob- 
servations de plusieurs savants sur les 
habitudes singulières de cet oiseau (g.), 
VII, 273, 27a. 

Couder. Ses peintures à l'église de la 
Madeleine, XII, 314. 

CouDRiEH avelinier. 
Voy. Niiisolicr d'Espagne. 

CouETTE(Thomas).Anecdoteraconléo 



par Monslrelet, dans sa chronique, sur 
ce prédicateur, XV, 307. 

Coui,KiK. Son principe; théorie des 
couleurs complémentaires ; son auteur, 
II, 90, 98. 
Voij. Musique des couleurs. 

Couleur de l'air. Procédé de New- 
ton pour la reconnaître, VII, 3. 

CouxEUR des animaux. Rapporls de 
la couleur des animaux avec celle du 
pays qu'ils habitent, IV, 136. 
Voy. Albinisme. 

Couleur du ciel. 
Voy. Cyanomètre. 

Couleur de l'eau. Expérience de 
Newton, VII, 3. Explications de la va- 
riété des couleurs de l'eau dans l'Océan, 
dans les lacs, dans les rivière?, X, 78. 
Couleurs des plantes. Expériences 
du docteur Stark sur le rapport qui 
existe entre les couleurs et les odeurs 
des plantes, X, 151. 

Couleurs (Contrastes des). Expé- 
riences, II, 63, 90. Application à dif- 
férents arts de la loi des contrastes, 
98. 

Couleurs nationales. Leur origine 
en France, XVI, 352. 
Couleurs symboliques, XIII, 295. 
Couleurs de quelques pierres pré- 
cieuses, XXX, 270. 

CouLFAiVRES avalécs vivantes. Anec- 
dotes, VII, 17. Remarques physiologi- 
ques, 18. 

CouNis, émailleur. Époque ou il vi- 
vait; ses principaux ouvrages, IX, 40. 
Coup de Jarnac. Origine de cette lo- 
cution, VIII, 308. 

CotiPE d'argent donnée à un boxeur 
(g.), VIII, 280. 

Coupe colossale de granit rose, à 
Berlin. Description de cette coupe; em- 
placement qu'elle occupe (g.), VI, 
361. 

Coupe d'après l'antique, composi- 
tion et dessin inédit de M. Achille 
Devéria (g.), XXV, 376. 

Coupe dite de Guillaume le Conqué- 
rant. Description de cet objet d'art pré- 
cieux (g.) ; dépôt public qui le pos- 
sède, XXVI, 7. 

Coupe à incrustations moulée du 
temps de Henri II (g.), XX, 368. 

Coupe en ivoire à l'Exposition de 
Londres. Sujet sculpté et nom de l'ar- 
tiste (g.), XIX, 373, 374. 

CoiTE en verre trouvée à Strasbourg. 
Description; origine de ce vase .(g-)i 
Xlll, 280. 

Coupe niellée. Sa description; ses 
possesseurs successifs; musi'C qui la 
possède aujourd'hui (g.). XIV, 73, 74. 
Coupe de Ptoléméc. Description de 
ce vase; noms divers qu'il a portés 
(g.), VI. 125. 

Coupe du quinzième siècle, gravure 
par le maître au monogramme WA 
(g.), XXIV, 18b. 

Coupe russe de 1 630 (g.). Description 
do cet objet d'art, XXVI, 89. 

Coupe du sol sous une rue de Paris 
(g.), XX, 297. 

Coupe Ihibélaine en corne do rhino- 
céros (g.). Description de ce joli meuble; 



COUPES. - COUVENT. 



75 



propriété attachée à la matière dont celle 
coupe est formée, XXX, 44. 

Coupes antiques. Luxe dont elles 
étaient l'objet, III, 373. 

CoiPEs de palladium, IV, 156. 

CorpELRs de bourses. Épreuves pour 
être reçu maître dans leur société, sous 
Louis XIII, V, il. 

Coupole (la) d'Arin. Sens que don- 
naient à ce mot les géographes du 
moyen âge, XXIV, 73. 

CODR. 

Voy Ballets et bals de cour, — Carrousel de 
1662 , — Carrousel des Galants Mores, — 
Plaisirs de file Enchantée. 

Cour des aides. Affaires soumises à 
sa juridiction, V, 227. 

Cour de la Bourse, à Caen (g.). An- 
cien hôtel que l'on désigne sous ce nom; 
Époque de sa construction ; richesse de 
son architecture et des ornements . 
XXIX, 9. 

Cour de cassation. La salle d'au- 
dience, II, 361. Attributions de cette 
cour; son organisation, IV, 134. 

Cour des comptes. Ses attributions, 

VI, ol. 

Voy. Palais du quai d'Orsay. 

Cour d'Espagne au dix-septième 
siècle. Ses mœurs décrites en vers par 
Annibal Lortigue. IV, 242. Funérailles 
dune jeune tille de la cour ; visites céré- 
mouiales à l'ambassadrice de France , 

VII, 280. 

Cour de l'hôtel des Monnaies, à Mu- 
nich (g.),XXlIl, 160. 

Cour des loges, au Vatican. Archi- 
tecte qui en doima le plan, IV, 27. 

Cour de l'Uisiversité de Kracovie. 
Sculptures qui en forment la décoration 
(g.), XXIX, 169. 

CouR.vGE. Pensées de Fénelon, II, 
118 ; de François la Noue, VI, 293. 

Courants réguliers dans l'air et dans 
la mer. Leur théorie. XVII, 94. 

CouRO.NNE (Blason). Principal orne- 
ment de l'écusson ; diverses formes de 
couronnes; titres et dignités auxquels 
elles se rapportent (g. 10), II, 194, 
195. 

CouRO.NNE (la), constellation, III, 
189. 

Couronne (la). Nom du premier vais- 
seau de ligne construit en France; ses 
dimensions ; ce qu'il coûta, V, 35. 

Couronne d'.Agilulfe. Couronne lom- 
barde ; détails historiques et descriptifs 
(g.), VI, 320. 

Couno.vNE d'argent. Ville où la rece- 
vait l'empereur d'Allemagne , métal 
dont elle était formée, VI, 319. 

Couronne d'épines du Christ. Com- 
ment saint Louis la posséda; cérémonie 
de sa translation de Vincennes à Paris, 
VII, 38. 

Couronne de fer. \'ille oii l'empereur 
d'Allemagne la recevait, et à quel titre ; 
son histoire: métal dentelle est formée, 
VI, 319. 

Couronne (la) mérovingienne. Erreur 
dans laquelle étaient quelques anti- 
quaires sur sa forme: découvertes ré- 
centes qui doivent la faire disparaître, 
XXIII, 382. 

CoiRONNE d'or. \'ille oit la recevait 
l'empereur d'Allemagne ; à quel titre , 
VI, 320. 



CouRO.N.NE du roi d'Irlande Brian 
Boiroirae'(g.),XIII, 2S. 

Couronne (la) de roses , poésie d'Uh- 
land,XXVIIl, 174. 

CouRON.NE royale d'.\ngleterre (g.), 
II, 194. 195. 
Voy. Rcgalia. 

CouRo.N'NE royale de Bohème. Des- 
cription ; lettres patentes de Charles IV 
relatives à cette couronne, V, 7. 

Couronne royale de France, sous la 
première race (g. ) , XI, 220. 

Couronne (une) russe (g.). Impéra- 
trice qui en ceignit sa tète lors de son 
couronnement, XXVIII, 15. 

Couronne , sceptre et main de jus- 
tice de Charlemagne, XXVI, 389. 

Couronne de Théodelinde. Couronne 
lombarde; son histoire, VI, 320. 

CouRONNEJiENT de Hugues Capet à 
Novon (g.). Récit de cet événement par 
le liioine^Richer, XXIV, 299. 

Couronnement de Séfy I! ou Soli- 
man , schah de Perse. Description de 
cette solennité par Chardin (g,), XXV, 
77. Ornements consacrés pour cette cé- 
rémonie (g. 4), 78. 

Couronnes découvertes à Guarrazar, 
en Espagne ^g.). Musée français où 
elles sont conservées, XXX, 52, 53, 74. 

CouRoucou. Pays où se trouve cet 
oiseau ; sa description ; ses mœurs ; es- 
pèces diverses de ce genre d'oiseaux 
(g.), IV, 292, 293. 

Courriers. Exemples de courses ra- 
pides, VIII, 256. 

Courriers et porteurs de lettres dans 
l'Inde (g.), VII, 384. 

Cours (un) de Ciiimie à Scioto. ville 
américaine, en 1851. Personnel des 
auditeurs, XXIV, 135. 

Cours d'eau. Leur force mécanique 
en Irlande, XII, 128. Vitesse des cours 
d'eau , relevée sur quelques fleuves et 
rivières de France, XXII, 5i. 

Cours dos Miracles. Description 
donnée par Sauvai, I, 26. Leur popula- 
tion ; étymologie de leur nom ; défini- 
tion des diverses classes de mendiants 
qui les habitaient, 27. 

Cours plénières. Époques, circon- 
stances OLi ces assemblées se réunis- 
saient; cérémonial observé; fêtes, jeux 
auxquels elles donnaient heu, XI, 363. 

Course (la) à une (g.), XXI, 89. 

Courses de chevaux libres, à Rome. 
Époque à laquelle elles ont lieu; dis- 
position de cette fête (g.), II, 2, 3. 

CouRTiLiÈRE ou taupe-grillou com- 
mune. Description de cet insecte; ori- 
gine de son nom ; moyen de détruire 
la courlilière; son nid (g. 2), XX, 37, 
38. 

CouRTiSA-N. Opinion de M"'^ de Staël 
sur les vieux courtisans, IV, 141. Bou- 
tade de Balzac contre les courtisans, 
251 . Henri IV et un courtisan, 354. Un 
magistrat courtisan, 180. 

Courtisan (le) et l'homme de guerre. 
Fragment du roman intitulé : leJouvcn- 
cel, V, 256. 

Courtois (Jacques), dit le Bourgui- 
gnon, peintre. Note biographique, IV, 
394. 

CouHTRAi. Comment une célèbre hor- 



loge de Courtrai passa à Dijon, II, 80, 
Bataille de Courtrai, XII, 254. 

Cousin, insecte. Son aiguillon vu au 
microscope (g.), II, 24. Sa larve (g.), 
262. Le cousin et ses métamorphoses, 
XJV, 346 ; XV, 178. Étude sur cet in- 
secte (g. 22), 179 à 182. 

Cousin (Jean). Détails biographiques; 
variété de son génie ; quelques-unes de 
ses œuvTes, I, 344. Sa maison à Soucy ; 
son tableau de Pandore ou Eve ; sa ro- 
sace du Paradis dans la cathédrale de 
Sens (g.), VII, 8. Chapelle dont il pei- 
gnit les vitraux, IX, 68, 
Voij. Jugement (le) dernier, tableau de Jean 

Cousin, — Chabot (Statue de Pliilippe de). 

Cousin, navigateur dieppois. Décou- 
verte qui lui est attribuée en 1488, 
XXIII, 406. 

Cousin (Victor). Ce qui est moral, 
extrait de son ouvrage : De la loi morale 
et de ta liberté, XXV'l, 298, Les illustra- 
tions de la France, fragment de l'avant- 
propos du Grand Cijrus, XXVII, 46. 

CousTou (les). Date de la mort de 
Coustou (Nicolas), I. 65. Sculptures 
exécutées pour le jardin des Tuileries 
par Nicolas Coustou ; nature du talent 
de Guillaume, son frère; ses deux 
groupes dits les chevaux de Marlv, IV, 
295. 

Cout.ances. 
Voy. Aqueduc romain de Coulances. 

Couteau du seizième siècle (g.), IX, 
31 2. 

Coutras. Situation et description de 
cette ville ; bataille célèbre qui v fut 
livrée, VII, 69, 

CoiTRES des églises. Nature de leurs 
fonctions ; origine de leur nom ; contres 
de redise de Saint-Quentin : leurs pri- 
vilèges, VI. 128. 

Coutujie de Saint-Sever. 
Voy. Battus (les) payent l'amende. 

Couture, architecte. Ses travaux à 
l'église de la Madeleine, à Paris, II, 49. 

Couture, peintre. Son tableau : l'Or- 
yie romaine (g,), XV, 196. 

Couvent. 
Voy. Abbaye, — Monastère. 

Coûtent des Capucins, à Amalti. Vue 
du golfe de Salerne, de la terrasse de 
ce couvent (g,), XV, 329, 

Couvent des Dominicains, à Milan. 
Fresque célèbre qui décorait le réfec- 
toire (g.), 11,244,246. 

Couvent de l'Escurial. Sa situation 
près de Madrid ; description des diver- 
ses parties du couvent; appartements 
royaux, IV, 78. 

Cou-YpN-r des Franciscains, à Athènes. 
Séjour qu'y fit lord Bvron (g.), VII, 
352. 

CoirvENT de la Meilleraye. Époque 
de sa fondation; sa désorganisation, 
111,197. 

Couvent de la Merced, à Mexico. 
Époque de sa construction ; cloître de 
ce couvent, XXX, 283. 

Couvent de Notre-Dame de Bon- 
Voyage, dans la baie de Ric^Janeiro. 
Son aspect (g.), XIV, 185, 

Couve.nt de la Rabida (g.). Précieux 
souvenir qui se rattache à ce monas- 
tère; sa destination actuelle, XXIV, 
197, 
Vw;/. Sainte-Marie do Moguer. 



7C 



COUVENT. - CRISTAL. 



Couvent de la Rambla, à Elclie (Es- 
pagne) (g.), XXIII, 53. 

CoCTENT de Saint-Onofie, à Flo- 
rence. Peinture célèbre ([ue l'on y a 
découverte eu '1843 (g.), XV, 107, 
108. 

Couvent de Sainte-Catherine, sur le 
mont Sinaï. Description : comment les 
étrangers sont admis dans l'inlérieur du 
couvent; vie et mœurs des religieux 
(g.), XII, 87. 

Couvent (le) de Santa-Engracia, à 
Saragosse (g.). Par qui il a été fonde; 
description ; ruines de l'église des 
Saints-Martyrs, XXll, 52. 

Couvent de San-Migucl de les Reyes, 
près de Valence (g.); ordre religieux 
qui l'occupe, XXVI, 349. 

Couvent (un) de laborieuses ou- 
vrières, anecdote, XXIV, 406. 

ComENT de la Trappe mère. 
Voy. Trappe (la). 

Couvent des Ursulines , à Burgos. 
Ses ruines (g.), VIII, 73. 

Couvent de la Visitation, à Moulins. 
Sa fondation, I, 382. 

Couvents en France. Une de leurs 
prérogatives, IX, 67. Nombre de cou- 
vents bâtis à Paris sous Louis Xlll, 
XIII, 235. 

CouvEiiTURE du Psautier de Charles 
le Chauve. Remarquables ivoires 
sculptés dont elle se compose (g. 2), 
XXX, 340. 

CouvEuns (les) de canards. Singulière 
industrie pratiquée aux environs de 
Manille, XXVill, 406. 

CouvoiR perfectionné. Description de 
cet appareil (g.), XX, S. Durée de 
l'éclosion par l'incubation arlilicielle, 
24. Manière de se servir du couvoir ar- 
tificiel, 310. 

CovELo (g.). Importance de ce fort; 
sa situation, XXVII, 380. 

CowPEH (\Viiliam). Vers qu'il adressa 
à Ornai, naturel de lilc dos Amis, III, 
134. Sa vie et son caractère; ses œu- 
vres, \11I, 318; son poème, la Tâche; 
citations, 319. Voyage comiijue de Joltn 
Gilpin (g.), X, 352; (g. 4), 356. Le 
chien de Cowper, XIII, 99. Gouttes de 
pluie, poésie, XVII, 394. Les strophes à 
lEspérance, XX. 338. La Rose, XXII, 
231 . Le Rossignol et le Ver luisant, 302. 
Les Deux Chardonnerets, XXIV, 74. 
L'Ami fidèle, 75. Épitaphe trouvée par 
\\'. Cowper dans un cimetière anghnis, 
327. Effet dessons, extrait d'une lettre 
deW. Cowper, 338. 
Voy. Pensées. 

CovPEL (Antoine) , peintre. Note sur 
sa vie et ses travaux, IV, 394. Plaisan- 
terie dont il fut l'objet de la part du 
régiment de la Calotte, IX, 290. Ses 
peintures au Palais-Royal, X, 398. 

CovpEL (Charles-Antoine), peintre. 
Notice biographique; portrait de Coy- 
pel ; ses œuvres principales ; une Aven- 
ture de don (Juichollo ( g. 2) , XX, 68 
à 70. Pastel : .leuue reiunie travestie en 
vieille (g.), XXIV, 17. 

CovrEi. (Noél), peintre. Note biogra- 
phique ; ses tableaux au Louvre , IV , 
394. 

CovpEL (Noël-Nicolas), peinire. Cou- 
pole d'église qu'il peignit à Paris; note 
biographique, IV, 391. 

CovsEvox, sculpteur. Sa statue de 



Louis XIV à riiôtel de ville de Paris , 
I, 250. Date de sa mort, -362. Ses 
sculptures dans le jardin des Tuileries ; 
appréciation du talent de Coyscvox, IV, 
295. Buste de Gérard Audran (g.), 
XXIV, 4. 

Cozzo (Pierre). Palais qu'il érige à 
Padoue, V, 42. 

Crabe. Tenq)S que les crabes peuvent 
vivre hors de l'eau ; manière de les 
transporter au loin sur la mer ; moyen 
de les préparer ; crabes comestibles de 
nos côles (g.), VIII, 181. 

Crahes de l'île Longue, II, 291 . 

Cracovie. Insurrection contre les 
Russes, I. 119. Principaux édifices de 
Cracovie, XXIX, 105. 

Craesbeke , peintre. Sa biographie , 
I, 367. Son tableau où il s'est représenté 
faisant le portrait d'Adrien Brauwer 
(g.), 368. 

Craie. Nature de cette substance , 
VIII, 348. 

Cr-^inacii (Lucas de), peintre. Son 
voyage à Jérusalem; sa captivité, IX, 
50. 

Craon (.lean). Quelques détails sur ce 
personnage ; sobriquet que son infirmité 
lui fit donner, XV, 203. 

Cbaonne. 
Voy. Bataille de Craonne. 

Crapaud. Le crapaud est- il veni- 
meux? XXIII, 138. 
Voy. Pluie de crapauds. 

Crapaud volant. 
Voy. Engoulevent. 

Chapone ( Adam de ) , ingénieur. 
Moyen (|ui! propose pour joindre la Mé- 
dilcrrance à l'Océan, XII, 08. Notice 
bionrapbique d'Adam de Crapone ; son 
portrait (g.), XX, 339, 340. 

Crawfurd (Thomas), peintre. Son 
portrait de Maraaret Gibson, centenaire 
célèbre (g.), XXVI, 272. 

Crazy-Cbow, musicien irlandais. 
Spécimen d'affiche employé par cet ar- 
tiste, XXVI, 352. 

Créanciers de Ceylan. Usage singu- 
lier adopté par eux, XIV, 283. 

Crécv (Hugues de), seigneur de Mont- 
Ibéry. Son histoire, II, 37. 

Crédit particulier, chez les anciens, 
dans le moyen âge, et de nos jours, I, 
11. 

Crédit public. Fragment de Jean- 
Baptiste Say, VI, 247. 

Crécphages (Peuples). Leur glouton- 
nerie toute bestiale, XXlI, 224. 

Crêpes de soie (Fabrique de), à Re- 
iiage (Isère) . Quelques mots sur cet éta- 
blissement, XXV, 26. 

Créqui. Anïioiries de celte famille 
(g.), VI, 28. Insulte que subit à Rome 
le duc de Créqui, ambassadeur de 
France; réparation exigée par Louis 
XIV, X, 131. 

Crète (la). Détails historiques sur 
cette ile; dominations qui se succédè- 
rent, XXII, 278. 

Cretelle. Espèce de gramince (g.), 
V, 302. 

Crktinisme. Causes de cette infirmité; 
moyen de la combattre, \11I, 120. 
Voij. Crétins. 

Crétins. Leurs caractères distinctifs; 



hypothèse sur leur origine, VI, 35. 
Crétins des Alpes ; nom ([u'on leur 
donne; leur pbvsionomie (g.), VllI, 
119,120. 

Creuse, rivière. Topographie du pays 
qu'elle traverse, I, 247. Les bords de la 
Creuse, XXVI, 67, 252 à 254. 

Creuse (Département de la). An- 
cienne province comprise dans son ter- 
ritoire, I, 74. 

Creusot (le). Usines et manufactures 
dont cette vallée est le siège (g.) , Il . 
227. 22s. Sur la population ouvrière du 
Creusot, XV, 312. 

Creux de Sancy , sur le mont Dore. 
Sa formation géologique, I, 284. 

Crevettes. 
Voy Chevrettes. 

Cri de guerre. Valeur de ce terme 
dans le blason^ VI, 28. 

Crieuk des confréries en grand cos- 
tume, année 1621 (g.), XXVII, 248. 

Crillon. Lettre que lui écrit Henri IV 
après la bataille d'Arqués, I, 217. Sa 
réponse à Henri III, qui voulait le char- 
ger d'assassiner le duc de Guise. II, 
218. 

Cri>ie inspiré par un sentiment de 
charité, I, 14. 

Crime et expiation. Composition par 
J.-J. Grandville (g.), XV, 211. 

Crime (le) traîné devant la Justice, 
esquisse de Prudhon (g.). Description 
de cette œuvre par M. Eugène Dela- 
croix, XXII, 129, 130. 

Crimée (la). Comment s'est formé ce 
pays ; son aspect ; sa topographie ; po- 
pulation dominante de la Crimée ; carte 
de cette province (g.), XXIII, 93. 
Çagbtché-Séra'i ; souvenirs historiques; 
les mausolées des Klians (g.), 153. 
Tchifuut-Kale et la vallée de Josaphat 
(g.), 165. Chersonèse Iléracléotique ; 
monastère de Saint -Georges (g.); Ba- 
laclava (g.) ,219. Vallée de Baidar; Si- 
ineis (g.); Aloupka (g.), 299. Jalla 
(g.), 332. Kutcbuk-Lampat, 333. 
Aloiichla ; vallée deSoudak ; Théodosie, 
(g. 3), 363. 

Crimes. Statistique judiciaire de la 
Grande-Bretagne fct de la France, VII, 
19. Département en France où il se 
conunet le moins de crimes : départe- 
ment où le nombre en est le plus con- 
.sidérable, 131. 

Criminels au moyen âge. Comment 
leur grâce pouvait être rachetée, VIII, 
376. 

Cri.minels condamnés aux bètes. 
Voy. Combats dans les ampliithéàtres. 

Criminels dans l'île de Java. Anec- 
dole relative à deux condamnés ; traités 
qui ont aboli ce genre de supplice, II, 
179. 

Cris des petits métiers de Paris au 
treizième siècle. Extraits tirés du Dic- 
tionnaire de Guillaume de Villeneuve, 
I, 386, 406. Les Cris de Paris, chanson 
du seizième siècle (g.), XIV, 137. 

Cristabel (Misiress). Sa poésie de 
l'Enfant et les Heurs, IX, 272. 

Cristal (Fabrication du). Substances 
que l on emploie ; détails de la ftibn- 
calion ; une fabrique ;\ Londres, IX, 
349. Coloration, 350, Origine de la fa- 
brique du cristal en France. XXI, 77. 
Voy. Fabrique de cristaux de Moutcenis, 



CRISTAL. - CUISINE, 



77 



Cristal oe roche. Lettre au rédac- 
teur sur la formation du cristal de ro- 
che,. XXX, 351. 

Cristaux (Commerce des) en France. 
Chiffre des exportations, IX, 330. 

Ceistai-x (les). Notions élémenlairos 
sur cette branche de la minéralogie, 
XIX, 1b5. Groupe de cristaux de quartz 
hyalin (g.), 1b6. Types cristallins 
(g. li), 231. La forme primitive des 
cristaux ; moyen de la déterminer, 290. 

Cristaux de soufre (g.). Forme sous 
laipielle ils se présentent souvent, 
XXIV, 367. 

Cristofori, inventeur dn piano-forte, 
I, «3. 

Critioue. Pensée d'Addison sur la 
critique, XIII. "293. Pensée de Charles 
de Rémusat, XV, 327. De la critique. 
XVI, 133. 

Critiques. Pensée de la Mothe le 
Vaver sur les critiques malveillants, 
XV, 139. 

Croce (Giulio-Ccsare). Lieu et époque 
de sa naissance ; sa profession ; son 
conte : les Finesses de Bertoido , XI, 
321. 

CROconiLE. Son rang dans la famille 
des lézards; manière de le chasser en 
Nuliie. I, 297. Mœurs de ces reptiles; 
crocodile d'Asie et crocodile américain. 
298. Service que certains oiseaux ren- 
dent au crocodile, V, 59; XIII, 336. 

Crocodiles sacrés chez les Égyp- 
tiens. Ornements dont on les parait; 
une momie de crocodile, I. 29.S. 

Crois.\de d'enfants au treizième siè- 
cle, VII, 283. 

Croisades. Concile où fut publiée 
la première croisade, I, 390. Détails 
historiques sur les croisés, V, 405, 106. 
Prêtre qui prêcha la quatrième croi- 
sade, IX, Lis. Succès des croisés, 149. 
Pierre riîrraite prêchant la première 
croisade (g.), XII, 61 ; (g.), XXll, 33. 

Croise.me,nt de voie et aiguilles pour 
manœuvre sur les chemins de fer. Com- 
ment on les fait fonctionner, XXIX , 
152. 

Croissaxt. Pays où le croissant fut 
employé comme "symbole , VllI, 299. 

Croix (la Lourde), nouvelle, V, 346. 

Croix d'absolution que l'on plaçait 
sur les morts au moyen âge (g.). For- 
mules de prières qui étaient gravées 
sur ces croix, XXVIII, 351. 

Croix (la) de Cécile, nouvelle, XIX, 
326, 333. 

Croix du cimetière de Saint-Gcr- 
inain-la-Rivière Son style; description, 
XIV, 368. 

Croix de l'église d'Orval. Origine de 
cette œuvre précieuse d'orfèvrerie; ses 
divers ornements (g.), XII, 176. 

Croix de Jésus-Christ (Singulières 
recherches sur la), par le célèbre théo- 
logien de Sainte-Beuve, XXVII, 191. 
Une légende, sur la croix de Jésus- 
Christ, XXVIII, 67. 

Croix de Lanciano. Époque à la- 
quelle remonte cette œuvre d'orfè- 
vrerie; sa description (g.), XIV, 133. 

Croix de Pencran (g.), IV, U. 

Croix ou pile. Origine de cette lo- 
cution, II, 87. 
Croix de la reine Éléonore , en An- 



gleterre. Leur origine: leur nombre 
primitif et leur nombre actuel; croix 
de Waltham (g.\ III, 177. 

Croix de Saint-Renoit, dite croix des 
sorciers. D'où lui vient ce surnom (g.), 
IX, 92. 

Crojilech connu sous le nom de tom- 
beau de Merlin. Lieu où il est situé (s;.), 
XIV, 87, 88. 

Crcmlech dans l'État de New-York, 
VII, 387. 

Cromlechs. Description de ces mo- 
numents dits celtiques; leur destina- 
tion présumée, VII, 4, 3. 

Cro.mvvell (Olivier). Son refus de la 
couronne d'Angleterre, 1, 167. Date 
de sa mort, 263. Chapelle où il fut 
inhumé (g.), III, 325. Détails de la 
cérémonie funèbre, 326. Fac-sim'.le de 
sa signature, IV, 211. Sa vie privée et 
politique, VI, 227. Masque eu plaire 
moulé sur sa figure (g.), 229. Son 
exhumation, 230. 
Voij. Long-Paiiement(le) dissous par Crora- 

well. 

Crojivvell (Richard) appelé en té- 
moignaue dans une affiiire civile,' anec- 
dote", l\, 127. 

Cronegk (le Baron de), littérateur. 
Caractère de son talent; sa mort pré- 
maturée, VIII, 307. 

Cro.nsborg. 
Voij. Château de Cronsborg. 

Croxstadt. Étymologie de ce nom ; 
époque de la fondation de cette ville; 
sa situation ; son importance commer- 
ciale (g.), VIII, 27, 28. 
Voy. Cliàteau impérial de Pclersholî, — Mon- 

plai.^ir. 

Cronstedt, chimiste. Métal qu'il dé- 
couvre, VII, 184. 

Croquants (Révolte des). Historique 
de ce soulèvement, XI, 43. 

Croquis chinois. Extrait d'un ancien 
traité de peinture (g.), XVI, 116. 

Croquis à la plume par Jacques 
Prévost, peintre et graveur du seizième 
siècle (g. 3), XXV, 316, 317. 

Crosbv-Hall , à Londres. Style ar- 
chitectural de ce palais; hislori(pie, II, 
299. La grande salle des banquets (g.), 
300. 

Crosse du quinzième siècle. Estampe 
de Van-Meckenen (g.), XVIII, 268. 

Crovvter (James) , portier à Man- 
chester. Son aptitude pour les sciences 
naturelles; ses études en botanique; 
renseignements précieux ([u'il a laissés 
sur les plantes aquatiques; date de la 
mort de Crowter, XVIU, 286, 287. 

Croyances populaires de l'Ecosse, 
XIII, 134. 

Crozo.v. 
Voy. Grottes de Crozon. 

Cruauté. Suite de compositions sur 
la cruauté, par Hogarth, III, 379. Igno- 
rance et cruauté (g.), XX, 372. 

Crucifiement d un chien, à Rome. 
Origine de cette cérémonie; mois pen- 
dant lequel elle était célébrée, I, 243. 

Cruiksiiank , caricaturiste. Pimch 
tirant le diable; le Punch de Punch 
(g 2), 11, 118. Le Soldat de marine 
(g.). VIII, 309. Illustrations du Voyage 
comique de John Gilpin (g,), X, 3oi; 
(g. 4) . 356. Une Maîtresse de maison 
(g.), XVI, 16. Les Esprits (g.), XVIU, 



192. Les Blattes [s.), XIX. 88. Tora 
et Eva (g.), XXI, ii'. 

Crypte de la cathédrale de Cracovie 
(g.). Tombeaux qui y sont réunis, 
XXIX, 105. 

Crypte de l'église de Jouarre (Seine- 
et-Marne). Ancienneté de ce monu- 
ment (g.), XXVI, 388. 

Crypte de Sainte-Marie, dans l'ab- 
baye de Saint-Bavon, à Gand (g.). Le 
fondateur de cette chapelle, XXll, 341 . 

Cryptes de la cathédrale de Canler- 
bury. Leur description : chapiteau d'une 
colonne; asile qu'y trouvèrent des ré- 
fugiés français (g.), VI, 64. 

Cryptes de l'église de Saint-Denis. 
Leur destination sous l'ancienne mo- 
narchie, VI, 394. 

Cryttogbapiiie. Étymologie de ce 
mot; procédés divers employés par 
les anciens: écriture tétragranimiqne; 
carré indéchiffrable, V, 43, 44. Lettre 
cryptographique de M™= de Saint- 
André au prince de Condé, IX, 87. 

CsoMA ( Alexandre!, fondateur de 
l'étude du Ihibétain. Ses voyages; ou- 
vrages qui hii sont dus; lieu et époque 
de sa mort, XXI, 279. 

Ctésidius. 
Voy. Aérotone, — Clepsydre. 

Ctésii.aus, sculpteur grec. 
Voy. Gladiateur mourant. 

CuDA. Navigateur célèbre qui dé- 
couvre cette île, III, 313. Pêchcms 
d'épongés à Cuba (g.), XXV, 333. Le 
marché de Cuba (g.), 388. Entrée du 
port de Santiaso, à Cuba (g.), XXVI, 
204. Le théâtre Tacon (g.), 205. 

Cube. 
Voy. Duplication du cube. 

CUBZAC. 

Voij. Pont de Cubzac. 

Cueillette de la soie, ou\Tage d'Oli- 
vier de Serres, VII, 63. 

Cui'F. Microscope imaginé par ce 
physicien; sa disposition (g.), XXII, 
247, 248. 

CcGNiiîRES (Pierre de). Lutte qu'il 
eut à soutenir pour combattre les an- 
ticipations du clergé sur l'autorité 
royale, VIII, 181. Dérision dont il fut 
l'objet. 182. Château où est mort Pierre 
de Cugniéres, XXIII, 23. 

Cugnot. Ses essais sur l'application 
de la vapeur à la locomotion; voiture 
à vapeur construite par cet habile in- 
génieur (g.), XXIX, 20. 

Cui noNo. Locution employée à Romo 
dans les débats judiciaires ; son ac- 
ception dans le langage philosophique 
moderne, IV, 102. 

Cuiller du couronnement, en An- 
gleterre. Son usage; description (g.), 
XIV, 148. 

Cuillers de bois. Don de cuillers 
de bois fait au onzième siècle par un 
cardinal au pape, XXVI, 167. 

Cuisine. Si la cuisine est un art ou 
nnc science, lU, 66. Nom que Mon- 
taigne lui donne, 146. Un livre de cui- 
sine sous Louis XIV, XV, 241. 

Cuisine (une), tableau de M. Phi- 
lippe Rousseau (g.), XXX, 44. 

Cuisine chinoise. Ses singularités, 
Vil, 114. Manière d'accommoder les 
chrvsalides de vers à soie, 1 1 o. 



78 



CUISINE. - CYRUS. 



Cuisine des Grecs. Mels inventé par 
le cuisinier Ciiérippc, III, 67. Éclat de 
l'art culinaire en Grèce; amour-propre 
des cuisiniers grecs, 146. 

Clisine publique à Pompéi. Usten- 
siles de cuisine (g. 2), III, 300. 

Cuisine du roi en France. Personnel 
qui la desservait, VI, ITS. 

Cuisines dii lycée Napoléon, à Paris 
(g.), XXV, 180. 

Cuisines des Romains sous l'Empire. 
Cuisines publiques et cuisine d un 
riche ; esclaves cuisiniers ; diverses dé- 
pendances des cuisines (g.), III, 300. 
Huit sangliers pour douze convives, 
anecdote, V, i8. 

Cuivre. Produits de sa combinaison 
avec d'aulrcs métaux, IV, 327. 

Cuivue en France. Nombre et situa- 
tion do nos mines de cuivre; leurs 
produits annuels; importation, IV, 326. 

CujAS. Époque de sa mort; ses tra- 
vaux ; vénération qu'on avait pour Cujas 
en Allemagne, V, 375. 

Culte. 
Voij. Religion. 

Cultivateurs. Leur nombre en 
France, VI, 263. Leur nourriture, XII, 
66. Acception du mot cultivateur, 
XVIII, 23o. Conseils à un jeune culti- 
vateur, XXI, 205. 

Culture. 
Voy. Agriculture, — Horticulture. 

Culture dtî la betterave. Notions 
techniques; usage de la pulpe, III, 230. 
Voy. Sucre de betterave. 

Culti:re du chanvre. Sol et tempé- 
raluie nécessaires à cette culture, II, 
63. Plant de chanvre (g.), 64. 
Voy. Filage liu lin et du chanvre, — Rouis- 
sage dit cliaiivrc. . 

CiT-TURE du fraisier. Indication d'un 
nouveau procédé (g.), IV, 201. 

Culture de l'olivier. Hons résultats 
obtenus en Algérie; contrées de la 
France oii l'olivier donne les produits 
les plus fins, VI, 62. 

Culture du pin maritime. Avantages 
qu'elle procure ; deux manières de 
semer le pin maritime, IX, 111. Pro- 
duits du pin, 366. 

Culture de la pomme de terre. Con- 
trée où elle ne réussit qu'imparfaite- 
ment; végétal que l'on essaye de lui 
substituer dans le midi de la" France, 
VIII, 238. 

Culture du riz. Maladies qu'elle oc- 
casionne; précautions prises en Chine 
et en Espasne contre les dangers 
qu'offre cette culture, VIII, 260. Cul- 
ture du riz en France, XX, 246. 

Culture du vanillier à l'île de la 
Réunion. Récente naturalisation de 
celte plante dans notre colonie ; produit 
de son exportation aujourd'hui (l859), 
XXVII, 203. 

Culture de la vigne. Terrains et 
climat convenables, IV, 320. Soins que 
les anciens lui donnaient, IX, 3S6. 
Limite de la culttnc de la vigne, X, 
331. 
Voy. Distilleries. 

Cu.MMiNG (Miss). Le Jour des actions 
de grâces en Amérique, fragment de 
l'un do ses ouvrages, XXVII, 63. 

CviUJL des ofiices. Aucicnne ordon- 



nance qui l'interdisait; anecdote rela- 
tive à ce cumul, VI, 267. 

Cumtz (Marie), astronome. Ouvrage 
estimé qu'il a composa; date de sa 
mort, I, 239. 

Cupidité. Pensée de l'abbé Béraud, 
I, 80. 

Cubé d'Arzanno. 
Voy. Pensées. 

Curé d'Ensival (Élection du) dans 
l'ancien temps, I, 155. 

Curée, membre du Tribunat. De- 
mande que Bonaparte soit nommé em- 
pereur, I, 95. 

CURIACES. 

Voy. Horaces (les) et les Curiaces. 

Curiosité. Pensée de Bossuet, X, 
151. Sur les résultats de la curiosité, 
220? 

Curiosité (la Petite), par Fénelon, 
XXVI [I, 12. 

Curiosité des enfants. Réllexions de 
Fénelon, VIII, 3<!2. 
f'oy. Voyage scientillque d'un ignorant autour 

de sa ehamlire. 

Curiosités du cabinet des médailles 
de la Bibliothèque impériale (g. 7), 
XXVIII, 70; (g.), 123. 

Curiosités de l'industrie. Exposition 
universelle de 185b : Une volière par 
M. Taban (g.), XXIII, 241. Fusil par 
M. Claudin (g.), 244. Fusil par M. Gau- 
vain (g.), 244. Bronzes d'art par Barye 
(g.); pot à tabac de Denière (g.); ai- 
guière par Gueyton (g.), 338 à 342. 
Encrier de Maquet (g.), 372. Un dres- 
soir de RibaiUier et Mazaroz (g.), 373. 
Meuble de salon par MM. Jackson et 
Grabam (g.), 377. Bijouterie et orfè- 
vrerie par M. le Cointe (g.), 403. Vases 
exposés par MM. Joubannaud et Dubois 
(g.), 40b. Sculptures sur bois par Lié- 
nard, XXIV, 18. Un panneau (g.), 20. 

CuRRAN, membre du Parlement ir- 
landais. Circonstance singulière qui lui 
révéla son talent, II, 117. 

CuRzoN (M. de), peintre. Son ta- 
bleau : Femmes de Mola di Gaete (g.), 
XXVII, 408. 

Cutter ou Cotre fg.), III, 357. Ser- 
vices auxquels ces càtiments sont af- 
fectés, VIII, 328. 

Cussv-la-Colonne. 
Voy. Colonne romaine , à Cussy-la-Colonne. 

Cuves de Sassenage, dans la vallée 
de Graisivaudan, II, 304. 

CuviER (Frédéric). Ses travaux sur 
les dents des mammifères, IV, 363. 

CuviER (Georges). Sa famille; ses 
fondions et dignités- son rapport sur 
les progrès des sciences naturelles de 
1789 à 1808; réforme faite par Cuvier 
dans les sciences naturelles; ses tra- 
vaux sur les fossiles, I, 3. Son opinion 
sur l'bomme fossile; périrait dcC\ivier; 
sa mort (g. 3), 4. Opinion de Cuvier 
sur les descriplions techniques d'Ho- 
mère , 359. Ses recherches sur le 
dronte, II, 26. Variété tpril constate 
dans l'espèce de baleine franche, 65. 
Succède à Daubenton au Collège de 
France, 128. Son adresse et sa sagacité 
dans les premières années de sa vie, 
III, 83. Récompense nalionalc décernée 
à ses leçons d'analomie comparée. Ibb. 
Réllexions de Cuvier sur l'intelligeiice 
des animaux, VU, 88. Savant qui prédit 
l'avenir de Cuvier, XIII, 140. 
Koj/. Pensées. 



CuviEB (Statue do Georges), par 
David d'Angers (g.), VII, 349. 

CuviLLiER (François), arch>teclc. 
Lieu et ép0((ne de sa naissance; prince 
qui lui confia la décoration desescliâ- 
teaux; dessins qu'il a laissés; vase de 
sa composition (g.), XXI, 120. 

Cuzco, ancienne capitale de l'empire 
des Incas. Peinture inuiale (|ui est con- 
servée à l'entrée de la ville; état aciiiel 
de Cuzço, XIX, 379, 380. Légende pé- 
ruvienne sur l'origine de l'ancien 
Cuzco; ce qu'élait cette ville; Cuzco 
moderne (g.), XXVIII, 159. 

CuziN (Charles), horloger célèbre. 
Lieu de sa naissance; époque à laquelle 
il introduisit sou art à Genève, XV, 
103. 

CvANOMÉTRE dc Saussurc. Description 
de cet instrument; son emploi, X, 202. 

CvcAS. Principales localités où on 
rencontre ces végétaux; caractères dis- 
tinclifs des cvcas; leurs espèces nom- 
breuses (g.), XII, 139. 

Cycle carlovingien. Ce qu'on nomme 
ainsi, VII, 43. 
Voy. Traditions carlovingienncs. 

CvcLoiDE. Son identité avec la bra- 
chyslocbrone, III, 3. Propriété de la 

cycloide, 205. 

Cyclones, ou Tempêtes tournantes. 
Comment elles se forment, XXIX, 267. 
Coupe supposée d'un cyclone (g.); 
carie de la marche de plusieurs cy- 
clones (g.), 268. Navires fuyant le 
centre du cyclone (g.), 269." Signes 
précurseurs des cyclones, 270. 

Cygne (le), constellation, III, 190. 

Cygne. Rapports et dissemblances 
entre les cygnes et les pélicans, I, 361. 
Combat d'un cygne noir de r.4uslralie 
avec un cygne domestique, V, 14. Les 
ailes du cygne, 289. Le cygne à col 
noir; pays dont il est originaire; 
époque de son acclimatation en Europe 
(g.), XXIX, 125. 
Voy. Chant du cygne. 

Cy'niwes. Principes dc cette secte dc 
philosophes, ^11, 179. 

Cî'NocÉPHALES dcs obélisques de 
Louqsor (g.), III, 384. 

Cyprès (le) de Cortez, près de la 
chapelle de Popotlan, à Mexico (g.). 
Nom sous lequel il est connu ; terrible 
catastrophe qu'il rappelle, XXX. 242. 

Cyprien (Saint). Son ou\Tage sur la 
sténographie, IV, 193. 

Cyrano de Bergerac. Quelques mois 
de son caractère; ses ouvrages: ana- 
lyse de son Histoire comique des État 
et empire de la lune (g.), II, 238, 250, 
251. Cyrano devant le tribunal des oi- 
seaux du soleil, IV, 135. Fragment dc 
sa comédie : le Pédant joue. 166. Em- 
prnnls que Molière et Voltaire ont faits 
à Cvraiio de Beruerac : àse où il mourut, 
Vll'l, 307. Une lettre de Cyrano, XVI, 
122. 
Voy. Pensées. 

Cyrille (Saint), patriarche d'.4- 
lexandrie. Actes odieux de son patriar- 
cat; date de sa itiort, XII, 10. 

Cyrus le Grand, roi de Perse. 

Ép<ique où il s'empara de Rahylone, I, 
211. Comment il met en fuite la cava- 
lerie de Crésus, 11, 56. Machine de 
guerre dont ou lui attribue l'iavenlioa, 



CraUS. - DANSE. 



79 



VI, 69. Nourrice que lui attribue la 
tradilion, IX. 96. Versions diverses 
sur la mort lie Cjtus ; son tombeau en 
Perse (g.), XXI,* "25. 
Crais LE Jeu.ne, satrape de Lydie. 



Sa révolte contre son pcre : bataille où 
il perdit la vie, VIII. Ili. 

CiTHÉRÉE, coquillage. Nombre des 
espèces; cvlhérée des camps (g.), II, 
174. 



CzABA en Hongrie, V, 207. 

Cz\R, litre des souverains de Russie. 
Origine et analogies de ce mot ; dis- 
tinction entre le litre d'empereur et 
celui de czar, XVIII, 71, 72. 



D 



D.«AiBE , ancienne province d'Amé- 
ïique. Lutte des naturels contre les 
Espagnols (g.), X, 330. 

D.4CIE. Pays que les anciens compre- 
naient sous ce nom, IX, 193. Son his- 
toire, 19i. 

Dacier (M^is). Ses travaux; date de 
sa mort, I, 238. Fragment sur la cor- 
ruption du goAt. XIV, 271. 

Dactylis glomerata, espèce de gra- 
miuée (g.), V, 302. 

Dactvlogie. 
Vo)/. Alpliabet manuel des sourds-muets, — 
Dactylonoiuie et cliironomie, — Signes usi- 
tés dans les monastères où le silence était 
prescrit. 

Dactyloomie et chironomie. Anti- 
quité de cette science: moine à qui on 
doit le premier travail méthodique à ce 
sujet ; ligures de daclvlonomie et de 
chirononiie (g. 3), XVÎ, 228 à 230. 

Dagobert I". Remarque sur l'épi- 
tbele que lui donne la chanson, 1, 388. 
Conquêtes de Dagobert; sa mort, VI, 
12. Abbaye dont il est un des fonda- 
teurs, 39i. Sa statue à Saint-Denis (g.), 
XI. 93. Ce qu'était Dagobert pour ses 
contemporains, XXVIII, 174. 
Voij. Fauteuil de Dagobert, — Tombeau de 

Dagobert. , 

Daguerre. 

Voij. Pliotographie. 

Dagierréottpe. Rapport entre cet 
instrument et la chambre obscure: 
explication du procédé employé ; appa- 
reils (g. ij), VII, 374. 

D'.\gi.esse,w , chancelier. Comment 
il écrivait son nom, IV, 210. Fragment 
sur les mcBurs de son temps, IX, 208. 
Vùij. Pensées. 

D'AiLLV (Famille). Dicton proverbial 
dans lequel son nom Ogure: ses armes 
fg.), VI, 2». 

Dairi. Signification de ce mot; per- 
sonnage qui porte ce nom au Japon, 
VI, 381. 

Dais processionnels. Forme primi- 
tive du dais; dais tiré d'un dessin de 
Procacciui; dais en voûte; dais actuel 
de Saint-Denis (g. 3), XIII, 43. 

Daisv (la Vaillante), nouvelle (g.), 
Xin. 373, 381. 

Dakar, village nègre du cap A'ert. 
Sa cession à la France: révolution qui 
nous l'enleva, IX. 403. Introduction 
du uiahométisme à Dakar; usurpation 
de l'iman; l'iman en 183! (g.), i04. 

D'Alejibert. Date , lieu et circon- 
stance de sa naissance, I, 327. Sa dé- 
couverte sur la nutation de l'axe de la 
terre, II, 131. Jlot de d'Alembert sur 
la mort de Jl"" de l'Espiuasse et de 
«"><= Geoffrin, V, 142. 
Voy. Pensées. 

Dai.toms.me. Hypothèses des physio- 
logistes sur les causes du daltonisme; 
deux genres de daltonisme; physicien 



qui a donné son nom à cette imper- 
fection de la vue, XIV, 61, 62. 

Dauiates. Sainteté et force des sen- 
timents d'amitié chez les Dalmates, III, 
196. . 

Dalrymple (Alexandre), géographe. 
Expédition de Cool; dont il rédige le 
plan, I, 63. 

Da.m. Sens de cette syllabe à la fin 
des noms de ville, en Hollande, III, 1 1 . 

Daman, ou Hyrax. Description et 
mœurs de cet animal (g.), IV, 111, 
112. 

Da.maras (les), peuplade athée dans 
r.\frique méridionale. Caractères dis- 
tinctifs de cette tribu, XXII, 263. 

Dmias. Antiquité de cette ville; sa 
situation: son aspect: population; in- 
dustrie (g.). IX, 113. Description de 
Damas par M. de Lamartine, XXIX, 
227. Environs de Damas (g.), 228. 

D.V.MASCÈNE (l'Abbé). Son opuscule 
sur le rire, VI, 277.' 

Dame enseignant à lire à une jeune 
fille, estampe du seizième siècle attri- 
buée à Jacques Dos (g.), XIX. 301. 

Dame et gentilshommes à la mode 
de 1603 (g.), XXIV, 53. 

D.ames (Jeu de), à Alger, VII, 154. 

Dajies et gentilshommes d'envi- 
ron 1584 (g.), XXIH, 125. 

Dajies de Saint-Louis (Établissement 
des), à Saint-Cyr. Histoire de cette 
institution; costumes (g.), X, 57, Des- 
tination actuelle des bâtiments, 58, 
Histoire de la maison de S;iint-CyT, 
XXV, 223, Costumes des dames et des 
élèves de la maison de Saint-Cyr (g.), 
229, 

Da.\uer, oiseau, I, 176. 

Da-Miros. La Grand'mère, extrait de 
l'introduction de son ouvrage : Souve- 
nirs de vingt ans d'enseignement, 
XXIX, 379. Conseils sur le choix des 
lectures, XXX, 79. 

Damoiseau. Costume des damoiseaux 
au quinzième siècle (g.), XVII, 43. 
Voij. Page. 

Damoxcourt, évèque de Poitiers. 
Son portrait par Jacques Prévost, 
peintre du seizième siècle (g.). XXV, 
310. 

Damrémo.vt (le Général). Sa mort, 
VI, 113. 

DA.NCER (Daniel) (g.). Type d'ava- 
rice, XXIH, 376. 

Dancoirt, acteur et auteur comiiiue. 
Date de sa mort, I, 383. Son véritable 
nom, iV, 333. 

D.v.M)iN. Définition de ce mot par 
Pascpiier, II, 382. 

Daxdolo (Henri), doge de Venise. 
Ses actes dans l'œuvre du renverse-' 
ment de l'empire grec, II, 323. 



Dandy. Origine de ce mot anglais, 
IX, 343. 

Danemark. Salaire et alimentation 
des classes ouvTières dans ce pays, 
VIII, 142. Population du D«nemark 
d'après le recensement fait en 1860, 
XXIX, 331, L'instruction primaire en 
Danemark, XXX, 140. 
Voij. Chronique danoise, — Colding, — Co- 
penhague, — Islande. 

Danger de sonner les cloches pen- 
dant les orages, XIX, 206, 

Danger de souffrir eu soi des mou- 
vements de colère. Extrait d'une lettre 
de Descartes, XXIV, 303. 

Danger du tatouage. Communication 
faite à l'Académie des sciences à ce 
sujet, XXX, 335. 

Daniel (le Prophète). Extrait du 
chapitre V de son livre, I, 242. 

Daniel O'Rourke.ou le Rêve d'un 
ivrogne, coule populaire irlandais 
(g. 1), XI, 44. 

Daniel, portier d'Olivier Cromwell 
(a.). Exaltation et folie de ce person- 
nage, XXII, 224. 

Danilow (Kirscha). Poésies qu'il a 
compilées et retravaillées; Ilja le bojar 
et le brigand Rossignol, V, 243. 

' D.an'necker , sculpteur. Monument 
funéraire exécuté par lui à Ratisbonne, 
XXI, 317. 

D.ANOis (Anciens). 
Voy. Normands. 

Dans un grenier, nouvelle, XXX, 
34, 43, 50, 62. 

Danse. Définition de cet art; son 
origine, II, 202. Goût de quelques rois 
d'Afrique pour cet exercice, IV, 222. 
Lignes qui consliliient la beauté de la 
danse selon Hogarlh , V, 223. Anti- 
quité de la danse, VI, 339. Les danses 
antiques et la danse des œufs (g.), 
XXIX, 273. 
Voy. Académie royale de danse, — Ballets, 

— Cliorégraphie. 

Danse des bayadères. Fragment d'un 
poème hindou qui se rapporte à celle 
danse, VI, 315. 

Danse des bergers. Comment elle 
s'exécute; localités où elle est usitée, 
et à quelle époque de l'année, IV, 203. 

Danse candiote, gravée sur le bou- 
clier d'Achille lel qu'il est décrit dans 
l'Iliade; jiarlie île la Franceon s'exécute 
une danse analogue; plan cl description 
de cette danse ("g.), VI, 216. 

Danse des derviches. Rôle qu'elle 
joue dans la liturgie musulmane; sa 
description, VI, 74, 

Danse des Esquimaux de la pénin- 
sule Melville (g,), IV, 300. 

Danse haïtienne (g.), IX, 57. 

Da-nse (la) dans le jardin du Plaisir, 



80 

minialiire (l'un iiiaiHiscrit du P.oman de 
kl Itose (g.), Vn, 3C9. 

Daxsk macabre, ou Danse des morts. 
Origine que qncli|ues hisloriens assi- 
gnent aux danses des morts et an mot 
macabre, V, 323. 

Danse niacal)re de Bâle. Circon- 
stances à la suite desquelles elle fnl 
peinte; description de cette composi- 
tion (g. 4), V, 324, 323. 

Danse macabre d'Holbein. Gravures 
qu'où en possède, IV, 314. 

Daxse (une) à Mysore (Inde), II, 194. 

Danse des nègres à Alger, VIII, 39o. 

Danse chez les Persans. Costume des 
danseurs; quelques détails, IX, 327, 
328. 

Danse chez les Romains. Impression 
produite par le spectacle d'u^e danse 
sur un roi de l'ont, II, 202. Danse d'un 
mime dans l'orchestre (g.), III, 272. 

Danse des sept Macliabées, à Namur. 
Jeu populaire; son origine, I, 38. 

Danses (Anciennes) américaines. 
Description par Jean de Lery; anciens 
danseurs brésiliens (g.), XXVII, 143, 

Danses helléniques. Description par 
Xénophon, VIII, 114. 
Voy. Danse candiote. 

Danses languedociennes. Lou chi- 
balet, IV, 202. Las treilhas; le cotillon; 
la danse des bergers, 203. 

Danses napolitaines. La saltarelle; 
la tarentelle, I, 29. 

Danses provençales. Le train ; la fa- 
landonlo; les olivettes, etc., IV, 90. 

Danses de sauvages brésiliens. Coif- 
fures dont les sauvages se servent en 
guise de masques (g.), XI, 265. 

Danseur persan. Miniature persane 
(g.), IX, 328. 

Danseurs (Anciens) de corde. Ce 
que saint Chrysostome en raconte ; dan- 
seurs de corde à Rome au temps des 
empereurs; sous Charles V, à Paris; 
tour de force d'un danseur de corde 
lors de l'entrée de Charles VI à Paris; 
un funambule à Venise au seizième 
siècle (g.), XV, 405, 406. 

Dansei.se abyssinienne, dessinée par 
MM.. Combes et Tamisier (g.), VI, 56. 

Danseuse japonaise. Son costume 
singulier (g.), XXX, 5. 

Dantan aîné, sculpteur. Jeune Napo- 
litaine jouant du lambourello (g.), VI, 
104. Statue de Jouveuel des Ursins (g.), 
292. 

Dante Alichieri. Détails biogra- 
phiques, I, 271. Église de Florence où 
se trouve son tombeau, III, 100. Frag- 
ments do la Divine comédie : le Pa- 
radis, 117. Réponse du Dante'à une 
question offensante, IV, 35. Vieille 
peinture où le Dante est représenté, V, 
I.jU. Sonnet de Michel-Ange sur le 
Dante, IX, 154. Double aspect de sa 
vie et do son talent; appréciation de la 
poésie du Dante par un écrivain fvan- 
çais, IX, 333. Les Suicides du Dante, 
XXIV, 74. Portrait que fait le Dante 
de Béatrix, XIX, 242. 
Voy. Divine comédie, — Trois amours poé- 
tiques. 

Dante (Portrait du), par(jiotto. Dé- 
couverte récente de cette œuvre (g.), 
IX, 333, 334. 

Dante (le) et Béatrix dans le Pa- 



DANSE. - DAVID. 



radis du Dante, miniature de Jules 
Clovio (g.), XXII, 33. 

Dante cl Virgile, tableau de M. Corot 
(g.). Passage de la Divine comédie qui 
a inspiré le peintre, XXVII, 209. 

Dante (le) de 1 472. Prix d'iui exem- 
plaire de cette édition, VIII, 220. 

D.vxtzick. Sa situation ; importance 
de son commerce ; quelques mots de 
son histoire, VII, 364. 
Voij. Siège de Dantzick. 

Danube. Année où une armée de 
40 000 hommes y campa sur la glace, 
VI. 38. Étendue de son cours; pays 
qu'il traverse; beautés pittoresques de 
ses rives (g. 2), XI, 268. Bords du 
Danube; la Tablette de Trajan (g. 2), 
XVI, 73. 
Voy. Canal de jonction dii Rhin au Danube, 

— Pont romain sur le Danube. 

D'Anville, géographe. Sa vie et ses 
ouvrages, VII, 216. 

Dapuné. Sa métamorphose ; sens 
probable de cette fable, III, 9. 

Daphncmantie. Culte usité chez les 
anciens, III, 10. 

Darcet, chimiste. Découvre le pro- 
cédé de fabrication du tam-tam, VI, 
277. 

Dauet, peintre. Lieu de sa nais- 
sance; appréciation de son talent, XII, 
370. Gmtarrero, au Musée d'Aix, 400. 

Dargaud. 
Voy. Pensées. 

Dargenso.n. Extrait d'une de ses 
lettres datée du champ de bataille de 
Fontenoi, IV, 168. 

Darius. Supercherie, au dire d'Hé- 
rodote, qui éleva Darius au trône de 
Perse, XXIV, 354. 

Darley (Félix O.-C). Ses dessins 
de l'histoire d'Ichabod Crâne, maître 
d'école du Val-Dormant (g. 3), XXIV, 
223, 228, 229; (g. 2), 268, 269; (g.), 
272. 

Darling (Grâce). Dévouement de 
cette jeune iille; récompense et dons 
qu'il lui mérita; sa mort, XV, 191. 

Darnetal. Industrie dont cette ville 
est le centre, V, 1 39. 

Darthé. 
Voy. Biibeufet Darlbé. 

Darv (P.). Son Histoire de la répu- 
blique de Venise: extrait, XXV, 42. 

Darwin (Charles), naturaliste an- 
glais. Son ouvrage : Sur l'origine des 
espèces; citations, XXVIII, 294. 

D'AssAS (le Chevalier). Son dévoue- 
ment, I, 283. 

Dattier. Ressource alimentaire que 
procure aux .\fricains cette espèce des 
palmiers, XXV, 286. 

Daubenton, naturaliste. Sa biogra- 
phie; ses travaux; colonne élevée à sa 
mémoire (g.). H, 127, 128. Titre (pi'il 
prit devant le club de son quartier, 
PU 1794; manuel qu'il lit paraître sur 
l'art du berger; fragments, XII, 276. 

Daudigny, peintre et dessinateur sur 
bois. Paysage au bord de la rivière de 
rOullins (g.), XIX, 24. Le Bateau de 
M. Danbigny (g.), XXVII, 320. Los 
Graves, au bnrcrdo la mer, à ^■illerville 
(g.), XXVII 1,1 72. 

D'AuBussoN (Pierre), grand maître 



de l'ordre de Malte. Sa glorieuse dé- 
fense de lile de Rhodes, III, 127. 

Daunou. Notice biographique: frag- 
ment d'une de ses leçons au Coilége 
de France; ses travaux littéraires; date 
de sa mort (g.), IX, 236. 

Dauphin. Caractères dislinctifs de ce 
cétacé; espèce à laquelle se rattache le 
dauphin placé près de Vénus par la sta- 
tuaire antique, I, 402. Pêche du dau- 
phin dans l'archipel des Féroé, VIII, 
298. 

D.ui'HiN (le), constellation, III, 190. 

Dauphin de France. Couronne du 
dauphin, II, 195. Époque depuis la- 
quelle le (ils aîné du roi se nommait J 
dauphin, VI, 44. I 

Dauphiné. Départements compris 
dans ses anciennes limites; origine de 
sa réunion à la France, I, 74; IX, 100. 

Dauzats, peintre. Intérieur de l'é- 
glise de Belem, en Portugal, VI, 223. 
Environs de Damas (g.), XXIX, 228. 

Davalos (Doua Isabelle de). Dé- 
vouement qui cause sa mort, XIX, 160. 

D avenant. Son poème : la Jefferéide, 
II, 171. 

David. Récit de sa victoire sur le 
géant Goliath, III, 79. 

David vainqueur de Goliath, statue 
de .M. Chaponniere, 111, 79; (g.), 80. 
Tableau d'.\nmbal Carraehe (g.), XIII, 
253. 

David , la mouche et l'araignée , lé- 
gende du poète Hang, II, 71. 

D.AviD le trappeur, nouvelle, IX, 
214, 231, 241, 258, 270, 274. 

David (Louis), peintre. Récompense 
nationale qui lui estdécersée, III, 171. 
Ancienne église qui lui servait d'ate- 
lier, IV, 292. Son tableau de la Mort 
de Socrate (g.), VIII, 345. David et son 
école, XXIX, 1. Portrait de David 
(g-)- 4- 

David d'Angers, sculpteur. Mé- 
daillon de Gros (g.), III, 372. Mé- 
daillon d'Ampère (g.), IV, 221. Mé- 
daillon de Rouget de Liste (g.l, 256. 
Médaillon de Mina (g.), V, 33. Fronton 
du Panthéon, à Paris, 249; (g.), 
320. Statuette de Louis Tieck (g.), VI, 
253. Statue de Riquet (g.), VII, 33. 
34. Statue du tambour Barra (g.), 27K 
Statue de Georges Cuvier (g.), 349. 
Statue de Gutenberg (g.), VIII, 217, 
218. Statue d'.\mbroise Paré (g.). 
IX, 13. Médaillon de Népomuceno 
Lemercier (g.), 236. Un enfant, statui' 
en marbre (a.), XIII, 116. Médaillon 
de Geoffroy "Saint-llilaire (g.), XIII. 
148. Son portrait de Joachiin du Bel- 
lav (g.). 296. Médaillon d'Alexandre 
Rron!;niart (g.), XVI, 8. Médaillon 
de Wilbom («.), 308. Médaillon de 
M. de Blainv'dic (g.), XVIII, 276. 
Médaillon de Gav-Lussac (g.), 312. 
Statue de Larrey (g.), Xl.X, 256. 
Statue de Matthieu de Dombasle (g.), 
336. Statue de Bernardin de Saint- 
Pierre (g.); statue de Casimir Dela- 
vigne (g.), XXII, 120. Buste de Fran- 
çois .\raf;o (g.), 223. Jlédaillon de 
sir John 'Franklin (g.), XXIH, 228. 
Notice biographique siir David d'.4ii- 
gers: époque de sa mort: son portrait 
par Henri Lchinann (g.), XXIV, 233 
à 238. Statue du général Pronot, à 
Nancy (g.), 236. Projet de tdinbeau 
pour François Arago (g.), 237. Me 



DAVIDSON. - DKl'AUTS. 



81 



daillon d'Achille Devéria (g.), XXVIII, 
320. Miniaillon de Biirnouf (g.), XXIX, 
'loi. Médaillon de Thenard (g.), U4. 
Mi-daiUou d'Hoiidon (g.l, XXX, .■?2. 
Médaillon de Joseph Droz (g.), 20S. 
Médaillons de Constantin Canaris et de 
Despina Maniati, sa femme (g. 2), 296. 
Médaillon de Bover, président d'Haïti 
(g.), XXX, 364: 

D.winsox (Lucrèce). Son talent poé- 
tique: sa mort prématurée; titre du 
recueil de ses poésies, I, 247. 

Daviluu, architecte. Ses divers tra- 
vaux eu France; époque et âge où il 
mourut, XVll, 122. 

Davis. Emploi qu'il fait de la inu- 
siquc et de la danse pour entrer en re- 
lation avec les sauvages du détroit qu'il 
découvre, II, 202. 

D.wos. Situation de ce pays dans la 
chaîne des Alpes; dialecte que parlent 
ses hahitants; beautés pittoresques de 
la vallée de Davos; col de Fluela (g.), 
XI. 237, 238. Ouelques mots sur la 
petite ville de Davos, XXIX, 1-50. 

D.woi'ST (ilaréchal). S'empare de 
Kusirin, I, 327. 

Davv (llumphry). Lampe de sûreté 
pour les mineurs (g.), I, 88. Instru- 
ment à laide duquel il découvre le po- 
tassium, IV, 64. Fragment de Davy sur 
le prêtée , 235. Métaux découverts par 
ce chimiste, VII, 184. Son Traité sur 
les jours de la pèche à la mouche, 
XXi, 193, 3-38. Expérience de Davy 
coulée par lui-même, XXIll, 304. 
, Description donnée par ce savant du 
'lac de Traun et de sa cascade (g.), 
XXVI, 380. 
Votj. Pensées. 

D.wv, prêtre du diocèse d'Exeler. 
Cours complet de théologie qu'il publie ; 
prouve de courage et de résignation 
qu'il donne à cette occasion, XIX, 351. 

D'.4z.\n.\. Ses observations sur le 
vrand sarigue du Paraguay, II, 246. 

DÉBARQUEjiEXT dc Cléopàtre, tableau 
de Claude Lorrain (g.), XVI, 5. 

Dkb.vts judiciaires. Utilité de leur 
publicité au point de vue du respect 
pour la loi, XXII, 264. 

Drbay père. Ses travaux à l'arc de 
Iriouiplie de l'Étoile, III, 34. 

Debreyxe. 
Voy. Pensées. 

Debrosse (.Tacques), architecte, 
ï^poque cil il vivait ; influence qu'il 
exerça sur l'architecture du dix-sep- 
tieme siècle; ses œuvres principales, 
XIII, 73. 

Debtéras. Fonctions qu'ils occupent 
dans le clergé abyssin, XXVI, 196. 
Debtéras chantant et dansant devant 
le patriarche (g.), 197. 

Decais.ne, peintre. Son tableau : 
/('S Adieux (g.), XVI, 97. Notice bio- 
graphique sur Decaisne; son tableau : 
les Mes de la famille (g.), XXVI, 41. 

DÉCALOGUE (le) de la conversation, 
XXX, 135. 

Decamps, peintre. Corps de garde 
turc (g.). Il, lOo. Les Experts ^( g.) , 
VII, 145. Jeune fdle donnant à boire à 
un vovageur (g.), 185. L'ficolc turque 
(g.), Xr217. La Défaite des f.indnes 
(g.|, 257. Une Salle d'asile en Turquie 
(g.), XIV, 241. Le Négociant du dix- 
huitième siècle (g.), XXII, 273. Quel- 



ques lignes sur la vie de Decamps 
écrites par lui-même. XXIX, 387. Por- 
trait de Decamps, d'aprcs une idioto- 
graphie (g.), 388. Un Porcher, croquis 
inédit de Decamps (g.), 389. Appré- 
ciation du talent de Decamps, XXX, 
8, 260. Prince d'Asie et son escorte 
passant un gué, esquisse de Decamps 
Ig.), 8. Une Femme d'Orient, dessin 
inédit (g.|, 260. Une Boucherie en 
Orient, dessin inédit (g.). 261. 

DÉCEMBRE. Rang de ce mois dans le 
calendrier de Romulus ; nom que veut 
lui donner l'empereur Commode; fêtes 
célébrées à Home pendant ce mois , I , 
383. 

DÉCÈS (Nombre des) en France, com- 
paré à celui des habitants (populations 
rurales), II, 23. 
Voy. Actes de l'état civil. 

Déclaration- du clergé de France 
(1 682). Les quatre propositions de cette 
déclaration ; leur substance, I, 350. 

DÉcLAR.ATio.x dcs droits aux États- 
Unis de l'Amérique du Nord. Assem- 
blée qui fit cette déclaration; préam- 
bule de cet acte; à quelle date, I, 271 . 

DÉCLARATION du roi , de 1 663 , por- 
tant défense de bâtir à Paris, XXIII, 
152. 

DÉcLARATioM dc Saiut-Ouen. Motifs 
de cet acte de Louis XVIII, I, 95. 

Déclar.\tio.ns de guerre. Quelques 
exemples des actes symboliques qui 
étaient anciennement usités pour dé- 
clarer la guerre, VI, 14. 

DÉCLiEux. Comment il transporta un 
plant de cafier à la Martinique, II, 159. 

DÉcoRATiox du collier d'or dans l'an- 
cienne Egypte. Comment se faisait l'in- 
vestiture^ de cette distinction (g.), 
XXVIl, 87. 

DÉCORATIONS. 

Voy. Ordre. 

DÉCORATIONS chez les Turcs. Leur 
signification, IX, 315. Une décoration 
militaire (g.), 316. 

DÉCORATIONS militaires instituées par 
Abd-el-Kader (g.), X, 288. 

DÉCOUPAGE au canivet. Ce que c'é- 
tait que cet arl ; un spécimen de dé- 
coupage du seizième siècle (g.), XXX, 
3.55, 

DÉCOURAGEMENT, apologue par M. Ch . 
Didier, IX, 93. 

DÉCOURAGEMENT (ContrB le). Frag- 
ments par M. E. Renan et par M. A. 
Thierry, XXV, 135. 

DÉcoupiRES (Mode des) au dernier 
siècle. Fragment d'une lettre de 
M''= Aissé, Xll, 314. 

DÉCOUPURES, ou ombres éclairées. 
But utile de cet amusement; modèles 
de découpures par Utandville (g. 5), 
XV, 61. 

DÉcouAERTE do l'Amériquc. But quo 
Colomb assignait à son expédition ; ha- 
sard qui amena la découverte; extrait 
du discours de Colomb au roi et à la 
reine d'Espagne, III, 299. Départ de 
Colomb ; prcudère terre découverte ; 
erreur géographique de Colomb, 315. 
Voyage où il découvre le continent 
américain, 316. Année où il décou\re 
la Guadeloupe, Marie-Galanle, Vil, 
298. Année où il visite pour la pre- 
mière fois les côtes de la Guyane, 338. 
Voy. Découverte des Norvégiens en Amérique. 



DÉCOUVERTE de l'Amérique, groupe 
en marbre par Persico, XllI, 193. 

DÉCOUVERTE d'un lac nouveau dans 
l'Afrique centrale. Officiers anglais à 
qui elle est due: carie de ce lac (g,), 
XXVII, 199. 

DÉCOUVERTE de la mer du Sud, V, 
366, Détails au sujet de celte décou- 
verte, X, 329, Célèbre navigateur qui 
en prend possession au nom de la Cas- 
tille et dn royaume de Léon (g.), 
XXIll, 1. 

DÉCOUVERTE des métaux, tableau 
historique dressé par M. Thenard, Vil, 
184. 

DÉCOUVERTE des sources du Nil. 
Expéditions qui ont concouru à leur 
recherche, XXIII, 275. 

DÉCOUAERTE dCS tClTCS Louis-Phi- 

lippe, JoinviUe et Adélie, dans les mors 
australes, X, 130, 172. 

DÉCOUVERTE du nouvcau monde par 
Christophe Colomb, tableau de M. Alex. 
Colin (g,|, XII, 160. 

DÉCOUVERTE singulière d'un trésor, 
anecdote, V, 75, 

DÉCOUVERTE' de la vaccine. Obser- 
vation qui mit Jenner sur la voie de 
cette découverte ; ses recherches ; sa 
première expérience, VII, 361, 362, 

DÉCOUVERTES fiiites dans les mers 
arctiques par le capitaine Ross et par 
le capitaine Back (g,), IV, 325. 

DÉCOUVERTES dcs Norvégicus en 
Amérique, au dixième siècle, VI, 406. 

DÉCOUVERTES , invcutions , événe- 
ments remarquables dans les arts et 
les sciences, au quinzième siècle, IV,. 
6; au seizième siècle, V, 366, 373; au 
dix-septième siècle, XVII, 87, 103, 
1.59, 2.35. 

DÉCOUVERTES réceiites dans l'Afrique 
centrale. Expédition scientifique à la- 
quelle elles sont dues, XXVI, 49, 83. 

DÉcRÉTALEs dcs papcs, A quelle 
époque elles furent réunies pour la pre- 
mière fois ; publications suivantes et 
additions faites à ce recueil des lois ca- 
noniques, XllI, 103. 

DÉcROTTEun à Paris. Ses frais d'é- 
tablissement, I, 70. 

Dee (Jean). Lieu et date de sa nais- 
sance; science à laquelle il s'adonna; 
miroir du docteur Dee, XllI, 252. 

DÉESSE (la) japonaise et ses quinze 
enfants (g,). Caractères symboliques 
de cette divinité, XXIII, 239. 

DÉFAITE d'un brûlot anglais, dessjn 
de Morel Falio. Épisode de la vie de 
l'amiral Ruyler (g.), XVII, 185, 186. 

DÉFAITE des Ciudu'es. Ravages faits 
dans l'empire romain par les Cimbres, 
X, 257. Leur extermination après leur 
défaite, 258. 

DÉFAITE des Cimbres, dessin de 
Decamps (g.), X, 257. 

DÉFAITE des Saxons, poésie bohé- 
mienne, V, 226. 

DÉFAITE (la Grande) des hannetons, 
ancienne chanson (g.), XIV, 193. 

Di':fai:ts à éviter, fragment dc Marc 
Aurèle, VllI, 383. 

DÉFAUTS à éviter lorsque l'on con- 
tredit les autres. Pratique à observer 
suivant Nicole, XXVIL 58. 



DÉFAUTS. - DENIS. 



DÉFAUTS sensibles et qualités in- 
aperçues, XXIV, 279. 

DÉFENSE de bàtii' à Paris, eu 1663, 
XXIII, 152. 

DÉFI (le Cliarli's-Qiiiiit à François !''■■, 

VI, 162. 

DÉFI de trois peintres hollandais, 
III. 90. 

DÉFILÉS de la Coruna (Espagne) 
(g.), XVIII, 201. 

DÉFINITION (une Nouvelle) de 
l'homme , par M. de Quatrefages , 
XXIX, 207. 

Defoe (Daniel). 
Voy. Robinson Cru.soiï. 

DÉGRADATION d'un chovalier. Céré- 
monies qui s'observaient (g.), II, 129. 
Déclaration relative aux descendants 
du condamné, 130. 

Degré terrestre. Rapport du degré 
à la circonférence du globe; savant qui 
en a donné la première mesure exacte, 

VII, 266. 

Degrés (les Sept) de la vie, extrait 
de Terre, et Ciel, de M. .lean Reynaud, 
XXIII, 406. 

Déjeu.ner (le) d'huîtres, ou les Ci- 
trons de Javotte, tableau de Jeaurat 
(g.), XXV, 32o. 

Déjeuner (le) des lapins, tableau par 
M. Th. Rousseau (g.), XXV, 348. 

Delaborde (Alexandre). Sa descrip- 
tion du couvent do Santa-Engracia , à 
Saragosse (g.), XXII, 52. 

Delaborde (Léon). Sa description 
du théâtre antique de Pétra, V, 294. 
Une vue prise de la côte de Svrie (g.), 
XV, 60. 

Delacroix (Eugène), peintre. Le 
Prisonnier de Chilien (g.), III, 73. 
Hamlet et Hnratio (g.), V, 385. Prise 
de Constantinople par les croisés (g.), 
IX, 149. Un Musicien juif dans le 
Maroc; une Noce juive dans le Maroc; 
texte de M. Eugène Delacroix (g.), X, 
28, 29. Goetz de Berlichiuuen, dessins 
(g. 2), XIII, 140; (g. 2), 164. Le Lion, 
tableau (g.), XVI, 176. Apollon vain- 
queur du serpent Python, plafond au 
Louvre, XX, 283. Lionne et lionceaux 
attaqués par un tigre, dessin (g.), 

XXI, 116. Description par M. Dela- 
croix d'une es(|uisse de Prudhon : le 
Crime traîné devant la justice (g.), 

XXII, 1.30. 

Delambre, astronome. Ouvrage qui 
lui mérite une récompense nationale, 
III, 155. 

Pelarocue IPaul), peintre. Liste de 
ses principaux ouvrages à la date de 
1834; son tableau de l'Exécution de 
.îeanne Grey (g.), II, 273, 274. Mort 
du duc de Guise (g.), III , 169. Char- 
les I" insulté par les soldats de 
Cromwell (g.), V, 81. Fac-siraile d'une 
eau-forte de Paul Delaroche, la seule 
qu'il ait faite (g.), XXVI, 360. Portrait 
de nelariiilic par lui-même (g.), 
XXVll, 1 Kl. iMOi^ment de l'hémicycle 
de l'Érule îles liraux-arts (g.), 117. 

Delarue (Dom Charles). Lieu et 
époque de sa naissance ; ordre dont il 
fit partie; ses études; son édition des 
Œuvres d'Origène; sa mort, XII, 11. 

Delaunay, gouverneur de la Bastille. 
Date de sa mort, I, 191. 

Delavigne (Casimir). Sa manière de 
travailler, XV, 175. Notice biogra- 



phique et étude sur Casimir Delavigne ; 
son théâtre, XVI, 159, leO.Énuméra- 
tion et appréciation de ses œuvres; son 
noble caractère, XXII, 119. 

Delavigne (Buste de Casimir), par 
David d'Angers (g.), XVI, 160. 

Delawares, tribu de peaux-rouges. 
Contrée qu'ils habitent; leurs croyances 
religieuses, X, 133. Anecdotes, 134. 

Delessert (Benjamin). Quelques 
mots sur c-et homme de bien à l'occa- 
sion de sa mort, XV, 406. Notice bio- 
graphique, XVIII, 398. Concours ap- 
porté par M. Delessert à la création 
d'une caisse d'épargne à Paris, XXVII, 
202. 

Delhi, ville de l'Ilindoustan. Son 
nom sanscrit; dévastations qu'elle 
subit; ses ruines; sa population ac- 
tuelle, IX, 169. Autres détails sur cette 
cité; ses principaux édifices; la grande 
mosquée : la .lunma-Mosjed (g.), 
XXVI, 244. Vue nord-est de Delhi (g.), 
245. 

Deliiuyakt (MM.). Métal dont on 
leur doit la découverte, VII, 184. 

DÉLICATESSE , pousée de M"" de 
Staël, IV, 222; de M. de Gérando, VI, 
399. 

Deligand (Auguste). Sa statue de 
Poisson, à Pithiviers, XXI, 220. 

Delille (Jacques). Son imitation 
d'un passage de Pline sur l'issue d'un 
procès intenté pour crime de scopé- 
lisme, III, 43. 

Délire tremblant. Caractère de ce 
mal, IX, 71. 

DÉLITS. 

Voy. Traité des délits et des peines. 

Del.la Bella. Sa vue dn pont Neuf, 
III, 63. Son monogramme, 78. Une 
Scène de Mirame (g.), XVI, 333. 

Della Maria , compositeur. Nature 
de son talent; ses ouvrages principaux ; 
sa mort prématurée; détails donnés par 
M. Alexandre Duval à l'occasion de 
cette mort, III, 327. Moniuuent élevé 
à la mémoire de Délia Maria, 328. 

Della Robbia ( Jérôme et César ) , 
émailleurs. Leurs travaux au château 
de Madrid, au bois de Boulogne, X, 
267. 

Della Robbia (Luca). Arts dont il 
est l'inventeur (g.), VII, 92. Terre 
cuite éraaillée par cet artiste (g.), 
XVIII, 245. 

Della Valle (Pierre). 
Voy. Voyages de Pierre Della. Vallc. 

Delorme (Philibert). Lieu et date de 
sa naissance; ses écrits sur l'architec- 
ture: fac-similé de sa signature. IV, 
212. Ses clutles d'art, V, 374; XII, 
154. MiiM'ii qiir Philibert Delorme pro- 
pose puiu' ciiqirchor les cheminées de 
fumer, XV, 383. 
Voy. Château d'Anct, — Châle.iu de Madrid, 

— Château de Meudon , — Église Saiiit- 

Nizier, — Palais des Tuileries, — Toniheau 

de François !<!■■, — Tombeau de Henri II. 

Delphes. Ses ruines; village hàti sur 
son emplacement, I, 354. 
Voy. Oracle de Delphes. 

DEi.puiNAPTiîRES. Loui's cai'actèros 
dislinclil's, 1, 403. 

Del Rio. Métal ipie ce chimiste dé- 
couvre, VII, 184. 

Delta du Gange et du Brahmapou- 
Ira (g.), XXX. 47. 



DÉLUGE (le), tableau de Martin, I, 
241. Scène du déluge, tableau de Gi- 
rodet, m, 170. Le Déluge, tableau du 
Poussin; passage de la Genèse où il a 
puisé le sujet de son ceuvre, XIII, 177. 

DÉMEMBRE.MENT dc l'.Vngloterre, pro- 
jeté au seizième siècle, X, 151. 

DÉMEMBREMENT de l'empire de Char- 
les-Quint. 
Voy. Empire Je CIiarIes-(Juint. 

DÉMÉ.NAGEMENÏ du paUVIC (g.), XXI, 

108. 

Demers.w (Alfred), voyageur natu- 
raliste. Notice sur M. Aimé Bonpland. 
XXII, 29. 

DÉMÉTRius de Phalère. Son gouver- 
nement à Athènes; part qu'il prend à 
la fondation de la bibliothèque d'A- 
lexandrie, VIII, 77. 

Demeure ( Changements de ). Ré- 
flexions d'Ange Pandollini à ce sujet, 
X, 328. 

Demwieure fune) avant le sommeil. 
XXVIII, 35. 

Demi-savant. Qu'est-ce qu'im demi- 
savant? XXX, 279. 

DÉMOCR.ATE. 

Voy. Pensées. 

DÉMocRiTE, pavsage. Composition et 
dessin de E. Casian (g.), XXV, 137. 

Demoiselle. Classement zoologique 
de cet insecte; ses caractères distinc- 
lifs, VI, 239. 
Voy. Formicaléo. 

Demoiselles (les) de campagne. Dif- 
ficultés pour leur instruction ; écoles qui 
seraient à créer, XXVII, 119. 

Demoiselles de Numidie. Exemple 
de leur esprit d'association, VHI, 164. 

DÉMON du jeu, ancienne estampe ( g.) , 
XIII, 200. 

DÉMON (le) et la jeune mère . ballade 
écossaise (g. 2), XII, 116. 

DÉMONo.MANiE de Jcau Bodin. Ce que 
Bodin dit du sorlilésc nommé envoûte- 
ment, IV, 299. 

DÉ510NS. 

Voy. Diable. 

DÉMONS des Hébreux. Leur nombre 
selon le Talmud; leur nature, IV, 206. 

DÉMOPiiiLE. Maximes de ce philoso- 
phe, V, 35. 

Denderau. Situation de ce bourg, I, 
314. 
Voy. Zodiaque dc Dendcrah. 

Deniiam (Major). Ses observations sur 
l'hippopotame, XXI, 303. 

DÉNICHEURS (les Petits), dessin de 
Charlet (g.), XIV, 41. 

DÉNICHEURS d'aiglons (g.). XXI 1, 
377. 

Deniére. Objets présentés par lui à 
l'Exposition universelle; pot à tabac 
(g.), XXIII, 339. 

Denis (Ferdinand). Sa description 
des forêts du nouveau monde, V, 212. 
Extrait de son ouvrage : Histoire île 
rornemcntation des manuscrits. XXVI, 
2-55. 
Voy. Ilrahmc (le) voyageur. 

Dknis (le Roi), au Gabon. Village 
qui fait sa résidence; son autorité sur 
la piipulation; distinction qui a été ac- 
cordée au roi Denis par la France, XXI, 
345. 



DENIS. - DESFORGES. 



83 



Denis (Saint). Sa légende, M, 393. 

DÉMZATioN (la). Sorte de naturali- 
sation en Angleterre; droits qu'elle 
donne, XX, 194. 

DÉNOMBREMENT de l'armée chez les 
Perses, X, 200. 

DÉNOMBREMENT de la population ter- 
roslre. 
Voij. Population terrestre. 

Denon. Son eau-forte représentant 
un conscrit conduisant sept prisonniers 
(g.), VI, 269. 

Densité moyenne de la terre, relati- 
vement à celle de l'eau, II, 152. 

Dent de Bouddha. Temple où se con- 
serve cette relique; historique de cette 
dent; procession solennelle à Kandy 
(g.), X, 242. 

Dent d'or (Histoire de la), I, 166. 

Dentelle fahriquée par des chenilles. 
Procédé employé par un Allemand pour \ 
obtenir ce résultat, I, 322. 

Dentelles. Leur fabrication en Saxe; 
sort malheureux des ouvrières en den- 
telles de ce pays. XVI, 2 46. Fabrica- 
tion des dentelles en Auvergne; nom- 
bre d'ouvrières que cette industrie oc- 
cupe. XXX. 302. 

Dentistes (les) d'autrefois, XXII, 57. 

D'ENTRECASTE.\rx. Son voyage à la 
recherche de la Pérouse, I, 398. 

Dents fossiles. .Se rencontrent sou- 
vent dans les couches solides de la terre ; 
plusieurs spécimens de dents d'animaux 
disparus du globe (g. 10), XXVI. 119, 
120. 

Dents de l'homme. Leurs noms ; leurs 
formes diverses. II, 149, 150. Manière 
dont elles sont rangées (g.), IV, 364. 

Dents des mammifères. Leur rapport 
avec le genre d'alimentation de l'ani- 
mal, II, 150. Noms et formes des dents 
servant à classer les mammifères, IV, 
364, 36b. Denis de inaumouth. XIII, 5. 

De.nts de narval. Leur nom vulgaire ; 
leur forme (g.), IV, 365. Emploi des 
deuts de narval chez les Groenlandais, 
VllI. 274. 
Foi/. Corne de licorne. 

DÉOLS. Ancienneté de cette ville ; son 
fondateur; quelques mots de l'histoire 
de Déols; son état actuel (g.). XIX. 
212, 213. 

DÉp.tRT (le), composition et dessin de 
Staal (g.), XXVII, 17. 

DÉP.\RT (le), ou 92, bas-relief de 
51. Rude, sur l'arc de triomphe de l'É- 
toile (g.), VII, 16?, 170. 

Dëp.\rt (le) de la jeune fille, poésie 
lithuanienne, V, 283. 

Dép.vrt des apôtres , tableau de 
M. (ilevrc. Appréciation de celte œuvre 
Ig.), XIII, ISI, 188. 

Dép.\rt (un) de chasse en SljTie 
(g.), XXVII, 281. 

DÉp.iRT du duc d'Anjou pour la Po- 
logne, en 1573, ancienne estampe alle- 
mande (g.), XVIII, 165. 

DÉP.\HT (le) de l'émigrant. Scène de 
la Forét-Noirc. par Auerbach, XXVI, 
46, 62. 

Dép.\rtement des cartes et collec- 
tions géographiques à la Ribliothèque 
impériale. Lpoque de sa création; ob- 
jets principau.'i exposés à la vue du vi- 
siteur, XXV, 15. l'ac-simile réduit de 



la carte de la mer Caspienne dessinée 
par Pierre le Grand (g.), 16. Carte 
tracée en prison par la Bourdonnais, 
sur un mouchoir, avec de la suie et du 
marc de café (g.), 135. Fragment d'un 
fac-similé de la mappemonde du Musée 
Borgia (g.), 380. La Cassettina ail' 
Agemina (g.), 381. 

DÉp.\BTEMENTS français. Raison poli- 
tique qui détermina l'.Vssemblée consti- 
tuante à substituer à la (Kvision par 
provinces celle par départements, I, 
74. Importance de l'institution des dé- 
partements, IX, 54. 
Voy. Collections particulières de tableaux 
dans les départements, — Musées des dé- 
partements. 

Départements (les Trois nouveaux) 
français. Statistique et population de 
ces départements, XXIX, 362. 

DÉPENSES superflues. Résultats qu'el- 
les amènent, V, 120. 

Deperce. Jloyen qu'il proposait, en 
1752, pour l'amélioration des bètes à 
Jaine, XXIV, 69. 

Dépiquage du blé. Description de ce 
procédé : pays où il est encore en usage 
(g.|, II. 79. Dépiquage du blé en Lan- 
guedoc; description qu'en donne Ar- 
thur Voung. XV, 127. 

Dépiquage (le) du blé au Chili (g.), 
XXVII, 392. 

Dépiquage (le) du blé en Egypte. 
XXIX. 173. 

Déplacement du phare de Sunder- 
land. Ingénieur qui fut chargé de con- 
duire cette opération ; inovens qu'il a 
employés (g. 4), XIX, 315, 316. 

DÉPOPULATION des bètes féroces. 
Vvtj. Combats d'animaux dans les amphi- 
théâtres. 

DÉPORT.ATioN. Avantages de ce genre 
de pénalité. IX, 36. 
Voij. Colonies de déportation. 

DÉPOSITAIRE (le), nouvelle, XV. 1 17. 
122. 130. 

DÉPÔT général de la guerre. Époque 
de la création de cet établissement; ses 
directeurs successifs; bibliothèques; 
travaux graphiques, historiques et sta- 
tistiques qui sont suivis au Dépôt de la 
guerre. XII, 294. 

Derrysiiire. Aspect de cette contrée 
de l'Angleterre, VI, 200. 

DERiaoui , secte des marabouts de 
l'Algérie. Organisation; costume; lieux 
de réunion, VIII. 95. 

Dernier don de Lavater à ses amis. 
Maximes tirées de cet opuscule, IX, 114. 

Dernière (la) étape, journal d'un 
vieillard, par Emile Souveslre , XXII , 
6, 10, 38, 47, 66, 78, 98. 110, 126, 
138, 146, 174, 182, 206, 213, 245, 254, 
278, 286, 322, 330, .350, 354; XXIII, 
46, 50, 1.58, 178, 186, 198, 222, 290, 
305 ; XXV, 98, 1 1 0, 1 26, 1 50 ; lin, 154. 

Dernière (la) rose d'été, poésie de 
Thomas Mooie, XXX, 94. 

Derviches. Nom générique des reli- 
gieux musulmans; leurs différents or- 
dres, Vil, 70. Derviches hurleurs : dé- 
tails sur cet ordre religieux; derviches 
tourneurs: leurs pratiques (g.), 71,72. 
Le derviche ambulant; ses habitudes; 
la gourde du derviche (g.), XXII, 35. 
Voij. D.inse des dervidies. 

Desaix. Quelques détails sur sa vie; 
sa mort à Marengo; séance solennelle 



du Tribunal en son honneur ; monument 
élevé à sa mémoire outre Strasbourg et 
Kehl ( g.) , II, 2 1 2, 2 1 3. Fontaine Desaix, 
à Paris. VIII, 5. Son tombeau à l'église 
de l'hospice du grand Saint-Bernard, 
Xll, 251, 

Desaux (Statue de), au palais du 
Luxembourg, II, 98. 

Desargues (Girard), géomètre. No- 
tice sur ce savant; ses œuvres; ses 
méthodes géométrales (g. 4), XVII, 
166 à 168. 

DÉSAUGIERS. Date et lieu de sa nais- 
sance: sa mort; appréciation de son 
talent, I, 223. 

Desbordes- Valmore (M™'^). Le Rêve 
du mousse, romance mise en musique 
par M"'^ Pauline Duchambge (g.), 1,' 
332. Le Serment des petits hommes, 
nouvelle, XXIU, 109, 113, 125, 133! 

Desbrosses (le Président). Ce qu'il 
dit du palais ducal de Venise, XXIX. 
1.37. 

Descartes (René). Vers que lui a 
consacrés la Fontaine: date de sa mort. 
I. 6. Prix auquel fut vendu son crâne, 

IV, 198. Détails sur la vie de Descartes, 

V, 24 i. Réforme introduite par lui dans 
la philosophie, 2 15. 246. Phénomène 
qu'il explique le premier. X, 283. Frag- 
ment sur la distinction à établir entre 
les métiers et les sciences, XI, 111. 
Autres détails sur la vie de Descaries; 
maison où il est né (g.). XIII. ios. 
Portrait de Descartes au Musée de Tou- 
louse, XVII, 255. Une lettre de Des- 
cartes sur les sentiments et la couduili; 
convenables dans la perte d'un parent 
ou d'un ami, XXIll, 166. 

Voij. .\utomafe de Descartes, — Pensées. 

Descartes (Portrait de), par Fran- 
çois Hais (g.), V. 245. 

Descendant (un) vivarit de Salomon. 
XXVII, 127. 

Descente (Courbe de la plus vite]. 
Voij. Cycloide. 

Desce.nte de croix, tableau deRubeus 
(g.), III, 25. Cathédrale qu'il décore; 
analvse et appréciation dé ce chef-d'œu- 
vre, "26. 

Descente (la), souvenir de la Creuse, 
tableau de M. Antigna (g), XXVII, 
164. 

Descuamps (Eustache). 
Voy. Poésies d'Eustache Deschamps. 

Descharges. Invention que lui doit 
la construction navale, V, 366. 

Descotils. Métal qu'il a découvert, 
'Vil, 184. 

Desdesione (g.), l'un des personna- 
ges de Shakspeare. Monologue de Des- 
demone dans Othello, pièce de Shaks- 
peare, XXVIII, 113. 

DÉSERT (Avenir du). 
Foi/. Puits artésiens dans les oasis. 

DÉSERT d'Aleria, en Corse. 
Voy. Aleria. 

DÉSERT ( le) dans la mon tagne. Voyage 
au mont Perdu, par Ramond, XVI, 19 4. 

DÉSERT (le) de .leau-Jacques Rous- 
seau. Site auquel les habitants de Gre- 
noble ont donné ce nom (g.), XXIX, 
187. 

DÉSESPOIR. Pensée de Vaiivenargues, 
IX, 304. 

Desfobges. Quelques mots sur sa 



84 



DESFOSSÉS. - DÉVIATIONS. 



vie; tilres de ses pièces conservées au 
tliéàtre; date de sa mort, I, 231. 

Desfossés (le Coiiiiiiiindanl). Son 
entrevue avec le sultan d'Anjouan en 
18i6 (g.), XXIII, 101. Sa visite à 
Youbé-Soudi, liUc de Raraana-Tika 
(g.), 132. 

Desgodets, architecte. Époque où il 
vécut; son ouvrage sur les édilices an- 
tiques, XVII, 122. 

Des Gros (Pierre). 
Voy. Jaidin des nobles. ' 

Désir. Définition de ce sentiment par 
Frédéric de Schlegcl, XII, 270. 

DÉsiRADE (la). Époque de la décou- 
verte de cette île; colonie dont elle est 
une dépendance, VII, 298, 299. 

DÉSIRS (les), nouvelle, XVII, 26. 

Desjardins. 
Voy. Bogaei't 

Desmaiiis, poète français. Apprécia- 
tion de son caractère; date de sa mort, 
I, 22. Pensées détachées; courje notice 
sur Desmaiiis, XXI, 119. 
Voy. Pensfîes. 

Desmaisons, architecte. Édifice dePe 
ris qu'il reconstruit en partie, IX, 228. 

Desmabets, dessinateur. Holel de 
ville de Compiègne (g.), IX, 228. 

Desmarets de Saint -Soblin. Son 
madrigal sur la violette, composé pour 
la Guirlande de Julie, V, \'o. 

Desmond (Comtesse Catherine de). Sa 
famille; grand âge auquel celte per- 
sonne est parvenue (g.), XIX, 312. 

Desparts (Jacques). Service qu'il 
rend à la Faculté de médecine de Paris, 
IV, 88. 

Despina Mamati, femme de Canaris. 
Beau caractère de cette femme; son 
portrait en médaillon par David d'An- 
gers (g.), XXX, 296. 
• Desportes (François), peintre. No- 
tice biographique sur cet artiste; na- 
ture de son talent; châteaux princiers 
qu'il décora de ses œuvres ; son por- 
trait par lui-même (g.), XXII, 49. 

Despourrins (Cyprien), le poète des 
Pyrénées. Courte notice sur sa vie et ses 
poésies, XX, 1 43. Sa plus célèbre chan- 
son ; monument élevé à Despourrins 
dans la vallée d'Aspe (g.), 1i4. 

Desri'es (François). 
Voy. Kauvel. 

DicsnvES. Ses crimes; son exécution, 
I, 103. 

Desseaseau (!e Chevalier). Quel- 
ques mots sur ce personnage; époque 
de sa mort, XX, 344. 

Dessin. Emploi de procédés mécani- 
([ues dans cel arl ; dosin ii la sillmuelte ; 
dessin sur mi LiIiUmii li;iiis|iiiiriil (g.), 
XII, 107. Miuliiiici.(>is|Mriivc d'Albert 
Durer (g.), 108. Machine perspective 
(le Wrcn (g.), 109. Treillis à carreaux, 
110. De la perspective (g. 2), XiV, 
301. Conseils pour l'étude du dessin, 
XIX, 280. De renseignement du dessin 
il l'École polylrrbniqiii': pl;\n suivi par 
Cliarlctpeiid;iiil mhi iunlc'.-^nrat. XXVI, 
323.0l)scr\;ilhiiis ,1 rmiscils pour l'é- 
tude du dcbsui clcmcnlaire, XXIX, 
163. Modèles progressifs de dessin (g.), 
465. 
Voij. Arcliitccture , — Gravure , — Peintui'c , 

Sculpture. 

Dessin à la plume du chevalier de 



Bernv, dix-septième siècle (g.), XXV, 
141." 

Dessin (le) et l'écriture. Utilité qu'il 
y aurait à faire suivre ces deux arts 
parallèlement dans l'enseignement pri- 
maire, XXVII, 150. 

Dessin inédit de Bibbiena (g.), XXV, 
353. 

Dessin inédit du Poussin. La Con- 
version de saint Paul (g.), XXIV, 196. 

Dessin symbolique d'un exemplaire 
de l'apologie de Jean Sans-Peur, quin- 
zième siècle (g.), XXVIII, 136. 

Dessin (Arts du) en Espagne. Épo- 
que de leur plus vif éclat, VI, 18. 

Dessin (Art du) aux États-Unis de 
l'Amérique du Nord. Comment Jeffer- 
son essaya de faire naître le goût des 
arts dans sa patrie, II, 2. 

Dessinateubs. 
Voy. Graveurs d'estampes et dessinateurs, — 

Monogi'ammes, cliiffres, rébus de peintres 

et de graveurs célèbres. 

Dessins (Sur les) de Jean Goujon 
(g.|, XXIV, 149, 21b. 

Dessins inédits de J.-J. Grandville. 
Les papillotes de M"' Grandville (g. 3), 
XXIII, 357. Le chat de Grandville |g.), 
380. Passants vus d'un troisième étage 
(g.) ; Bonnes femmes et enfant (g.), 381 . 
Une scène de bal (g.), XXIV, 407. Gui- 
tare! (g.), XXV, 112. 

Dessins (les) d'Hoffmann. Fac-similé 
d'une eau-forte (g.), XXIX, 403. 

Dessins de Léonard de Vinci. Recueil 
précieux acquis par le Musée du Lou- 
vre ; quelques spécimens de ces dessins 
(g. 8), XXVI, 11 ; (g. 3), 59. • 

Dessins de vases par divers artistes 
du dix-huitième siècle (g.), XVI, 120, 
168, 204, 256. 

Dessins et gravures d'artistes ama- 
teurs. Collection au cabinet des estam- 
pes de la Bibliothèque impériale; quel- 
ques-uns de ces dessins (g. 7), XVII. 
146 à 149. 

D'EsTAiNG (le Comte). Expédition 
qu'il dirigea ; combat naval auquel il 
prit part, et dont il sortit victorieux; 
portrait du comte d'Estaingl g. 2), XIX, 
268 à 270. 

Destin (le), suivant la 'religion mu- 
sulmane, VI, '74. 

Destinées (les Deux), apologue (g. 2), 
XVII, iOO, 401. 

Destruction de manuscrits. Faits 
divers cités, XXVII, 407. 

Destutt de Tracv. 

Voy. Pensées. 

Détroit de Barrow. Sa découverte, 
II, 237. 

Détroit de Davis. Épocpie où il a été 
découvert, V, 375. 

Détroit de Fury-and-llecla. Naviga- 
teur qui l'a découvert, IV, 325. 

Détroit deLaiicastre. Sa découverte, 

IV, 325. 

Détroit de Magellan. Sa découverte, 

V, 367. Topo.urapliii' du di'Iroil ; rigueur 
du cliniat, X\\ . I !U. Première explo- 
ration considérable de celle conlive; 
nom de l'oflicier français à qui elle fut 
conliée, XXVI, 220. llésultais de cette 
eninqirise, 275. Le rivage du port Sainl- 
Nicolas (g.), 270. Le iiavre d'Orange, 
(g.), 277. 



Détroit de Torrès. Époque de sa dé- 
couverte; difficulté de sa navigation, 
XXVII, 99. 

Detrov (les), peintres. Quelques 
mots sur leurs travaux, IV, 394. 

Dette de l'Angleterre. Son chiffre 
en 1837, V, 373. 

Dette de la France. 
Voy. Amortissement de la dette publK|ue, — 
Budget de l'État. 

Dette (la) sacrée, nouvelle, XVIII, 

(g.), 113; (g. 2), 154. 

Deicalion et Pyrrha. Traditions de 
l'Amérique méridionale qui ont de l'a- 
nalogie avec cette fable, VU, 37. 

Deuil. Première reine de France qui 
porta en noir le deuil de son mari , V, 
31 . Couleur du deuil chez les Grecs et 
les Romains, VI, 9. Le deuil chez les 
Chinois, X, 139. Deuil des veuves au 
quinzième siècle en France (g.), XV, 
309. 

Deux (les) cercueils, apologue de 
Kerner, XIII, 391. 

Deux (les) chardonnerets, par Wil- 
liam Cooper, XXIV, 74. 

Deux (les) chiens, apologue d'Ésope 
(g.), XXI, 161. 

Deux (les) devises, nouvelle, XIII, 
106, 114. 

Deux (les) écoliers de Salamanque, 
tableau par HiUemacher (g.), XXV, 
393. 

Deux Foscari (les) , tableau de 
M. L.-L. Goupil (g.), XXVllI, 161, 
398. 

Deux (les) frères, nouvelle, XXX, 
146, 154, 166. 

Deux (les) Magiciens, conte samo- 
yède, XXVIII, 140. 

Deux mansardes, étude (g.), XXIII, 
49. 

Deux (les) mendiants, XXI, 175. 

Deux misères, nouvelle (g. 2), VII, 
308. 

Deux pigeons, élude (g.), XXVIII, 
321. 

Deux (les) portraits, nouvelle, XIV, 
210. 

DEirx (les) richesses, nouvelle, 
XXIX, 213, 218, 230. 

Deux-Sèvres (Département des). 
Ancienne province comprise dans son 
territoire, I, 74. 

Devauasi. 
Voy. Bnyadùrcs. 

Devéria (.\chille), peintre. L'.As- 
sompliou do la Vierge (g.), IV, 401. 
La Foi, l'Espérance et la Charité, pro- 
jet d'une peinture en émail sur lave 
(g.), IX, 317. Cartons pour un vitrail 
(le la collégiale d'Eu (g.), XII, 357. Le 
Colosse de Rhodes imaginaire (g.), des- 
sin, XXII, 336. Sa couqiofilion d'après 
J. Luvken : Esope chenliunl un liomme 
(g.), XXV, 265. Coupe d'après i'anli- 
(iiie, (lessin inédit ( a.). 376. Notice sur 
.4chille Devéria. XXVIII. 319. Médail- 
lon de David d'Angers (g.), 320. La 
Convalescence, tableau (g.), 301. 

Devéria (Eugène), peintre. La Mort 
de Jeanne Darc"(g.), X, 3SI. 

Déviations en mer. Leurs causes 
diverses; movensd'v remédier, I. 288. 
iVulres détails (g.l,"VllI, 370. 



DEVIDAGE. - DIGUE. 



DÉviDACE (le la soie en Perse (ç;.). 
Procédés cUi lU-viclage de Tannée 1703 
comparés à ceux de 18i0, XXII, 318. 

DÉVIDER (Moven de) des éclieveaux 
sans dovidoir (g. 2), XIV, 144. 

DÉviDEiSE flaK peinture de Gérard 
Dow (g.), VU, 313. 

Deville (Antoine), ingénieur mili- 
taire. Lieu et date de sa naissance; 
tracé de Deville (g.), IX, 237. 

Devise de Catinat, XIX, 278. 

Devise de Jean Sans-Peur, duc de 
Bourgogne, XXX, 10». 

Devise de Louis XIV. Historique de 
celte devise, IV, 39. 

Devises. Définition des devises; leur 
usage; leur composition ; exemples, IV, 
278, 279. Autres notions sur les de- 
vises ; exemples (g.), X, 234. 

Devises françaises adoptées en An- 
gleterre par les familles nobles, les ci- 
tés, les associations publiques, etc. A-J, 
XXIII, 30; J-0, 71; P-V, 82. 

Devoir (le), nouvelle, VIII, 202. 

Devoir (le\ ouvrage de M. Jules Si- 
mon. Fragment : l'Immortalité de l'àme. 
XXII, 7 i. 

Devoir. Pensée de Pierre Corneille , 
V, 231. 

Devoirs (Petits). Leçons utiles à 
suivre, XXIY, 162. 

DEvo.NsniRE (Promenade dans le), 
XXII, 145, 294. 

DÉvoiEMENT fraternel. Diego Xiiue- 
ncz, XXll, 127. 

DÉVOIEMENT (le) d'un Romain, apo- 
logue, XIV, 227. 

Dezède, musicien. Sa naissance mys- 
térieuse; son caractère; titres des "di- 
vers opéras qu'il a composés; son por- 
trait, attribué à Greuze (g.), XXII, 
333. 3b4. 

Di.vBLE , espèce de toupie. Son usage 
dans certaines cérémonies antiques, 
VllI, 71. 

Diable (Portraits du) au moyen âge. 
Type de sa figure, III, 313. Modifiea- 
liôiis successives, 314. 

Diable à quatre (Faire le). Origine 
de ce proverbe, XV, 102. 

Diable (le) trompé, extrait d'un 
poéine oriental , VIII , 1 28. 

Diable (les Fers du), légende alle- 
mande-, XVIII, 104. 

Diables cartésiens. 
Voij. Ot-dins, ludions. 

DiAGRAPiiE de Gavard. Description et 
usage de cet instrument, I, 231. 

DiAi.ocrE au bord d'une fontaine, 
traduit du persan, XXIV, 23. 

DivLOGiE entre l'àme et le corps. 
Traité de Jean Gerson ; extraits, XXIII, 
393. 

DiALOGiE entre Aristole et Bnuzotir- 
jonmir. traduit du persan de Baba Na- 
rasinha Dalia. XXI, Ib-Ï. 

DiALor.iE entre la goutte et Fran- 
klin, X.W. 117. 

DiAi.diit i; (Milre Poussin et Léonard 
de N'iiici. Fcnrlon 1(,'~ met en présence 
dans les cbanips KIvsees. XIV, 20. 

Dialogue sur les vraies jouissances, 
par Diderot, V, 42. 

DiALOGiEsd'Épictéte. La liberté mo- 



rale, XXII, 18. Sur la sensibilité d'une 
âme faible, 90. Les ambitieux et leurs 
admirateurs, 121. 

Diamant. Ses qualités, ses défauts; 
mesure de poids employée en Europe 
pour le peser; sa composition ebimi- 
que; principales mines, I, 203. Forme 
du diamant naturel non taillé (g.), 
XXII, 327. 

Dlvmaxt de bore. Cliimisles qui ont 
trouvé dans le bore des qualités qui en 
font un analogue du diamant, XXVI, 
222. 

DiAMAXT de la couronne d'Autriche. 
Son poids; son aspect; sa valeur, I, 
2()3. Histoire de ce diamant, VU, 404. 

Diamant de la couronne de Portugal. 
Provient des mines du Brésil ; son poids, 
I, 263. 

Diamant de la couronne de Russie. 
Son poids; sa forme; sa valeur, I, 263. 
Nom qu'il porte ; son histoire, VI, 20. 

Diamant du rajah de llatan, à Bor- 
néo. Son poids approximatif, 1, 263. 

Diamant de la tiare. Vil, 404. 

Diamantoide (le), ou diamant brnt. 
Pays 011 il a été découvert: sa compo- 
sition chimique ; son utilité, XIX, 59. 

Diamants d'Aurengzeb, I, 263 ; III, 
114. Erratum, 136. 

Diamants de Charles le Téméraire. 
Bataille oii le duc les perdit; ce qu'ils 
devinrent, VII, 404. 

Diamants chez les Orientaux. Noms 
hyperboliques qu'ils reçoivent. III, 136. 

Diamants de la couronne de France. 
Voij. Rfigeiit (le) — Sanoy (!(■). 

Diamètre. Son rapport à la circon- 
férence, VI, 150. 

Diane à la biche. Époque oii cette 
slalue antique a été apportée en France ; 
le Musée du Louvre la possède aujour- 
d'hui; sculpteur qui a été chargé de sa 
reslauraliou (g.), III, 399, 400. 

Diane de Poitiers. Château que 
Henri II fait construire pour elle, VI, 
106. Autre château que lui donne 
Henri II , 274. Tombeau que Diane de 
Poitiers fait élever â son mari, XI, 300. 

Diane d'Épiièse. Culte dont elle était 
l'objet ; cette statue sert de modèle pour 
des figures analogues que construisit le 
paganisme (g.), I, 208. 

Dus dk Novaes, navigateur portu- 
gais au seizième siècle. Ses explora- 
tions dans r.Vfrique occidentale; ville 
fondée par lui , XXV, 85. 

Diaz (Baiihéleniy). Découverte géo- 
graphique qui lui est due, IV, 6. 

Diaz (Narcisse), peintre. .\pprécia- 
fion de son t-ilent; Vue dans une foret 
(s.\ XIV, 129. Bohémiens (g.), XIX. 
393. L'Ecureuil (g.), XX, 217. 

DicÉEs (g.). Genre d'oiseaux de celte 
classe ; mœurs et habitudes des dicécs ; 
tontréesdont ils sontoriginaires, XXVI, 
113. 

Dickens (Charles). Récit d'un voyage 
sur nu chemin de fer américain, et Vi- 
site d'une ville manufacturière aux 
Étals-Unis, XII, 122. Description du 
champ de bataille d'IIaslings et sa 
transformation de nos jours, XXIV, 
309. 
Voy. Pensées. 

DicKi.NsoN (Kicliard) (g.). Tilre de 



cet homme à la célébrité, XXYIII, 
104. 

Diction.naire chinois (le). Pei-wen- 
iun-fu : savant empereur qui l'a publié ; 
fragment de la préface, XVIII, 82. 

Dicto.ns. 
Votj. Proverbes et diclons. 

Diderot. Date de sa mort, I, 208. 
Son dialogue sur les vraies jouissances, 
V, 42. Son opinion sur les écoles de 
dessin, VII, 46. Anecdote de la vie de 
Diderot, -XII, 179. 
Voij. Pensées. 

Didier (Charles). Sa description du 
Cotisée, I, 374. Découragement, apo- 
logue, IX, 93. Son ouvrage : Séjour 
chez le grand chéri f île la Mekke ; ex- 
trait : une Ville inconnue, XXV, 199. 
Une oasis au Soudan, XXVII, 219. 
Voy. Pensées. 

DlE. 

Voy. Taurobolcs de Die 

Dieppe. Situation de cette ville; ori- 
gine de son nom ; description : ses édi- 
fices; port de Dieppe; établissement 
des bains; vue de Dieppe (g.), XII 
224. 
Voy. C.hàtMU rte Dieppe, — Maison d'Ango, 

— Maison Bonzard , — Mitouries de la mi- 

aoiit, — Siège de Dieppe. 

DiÉTERLE. Un vase de sa composition 
destiné à être un prix de course (g.); 
observations critiques sur l'art en gé- 
néral, à l'occasion de ce beau travail, 
XXI, .372. 

DiETRicH, peintre. Son tableau des 
Musiciens ambulants (g.), IX, 1. Lien 
et date de sa naissance, 2. 

DiETTERLiN (Wendel). Époque de sa 
naissance; ses talents en architecture 
et en gravure ; une estampe de Diet- 
terlin connue sous ce litre ; les Gran- 
des chaitelles de Diellerlin (g.), XXIV, 
305. 

DiEC. Fragment de Pope, III, 317. 
Fragment altvibué à Orphée, IX, 23. 
Définition de Thaïes , 235. L'iiomme 
nait-il avec l'idée de Dieu? XII, 358. 

DiEi-, poésie de Ilohlfeldt, XYIIl", 
247. 

DiEi; (le Grand) de Thérouanne. 
Lieu 011 se lrou>e cette statue ; sou 
histoire; sa description (g.), IX, 160. 

Dieu et diable, dans les langues de 
l'Ameri(|iie du Nord, VIII, 19. 

Dieu vous bénisse, conte populaire 
irlandais, XI, 7. 

DiEi-x gaulois, statuettes (g. 2), IV, 
332. 

Différence et ressemblance, XI, 
199. 

Difficulté de faire le bien , XXIII, 
187. 

Difficultés des reformes éducatives. 
Preuves â l'appui, par Jean -Paul Fa- 
bcr, XXIV, 47. 

Diffusion (De la) des connaissances, 
XI, 179. 

Dignité et impudence. Composition 
et dessin de Landseer ; fiible (g.), XVII, 
20, 21. 

Digue de Cherbourg. Sa destination; 
carte indiquant sa position; historique 
des travaux ; machines et appareils em- 
ployés (g. 3), IX, 132, 133. Pidlil eu 
voie d'exécution, parallèle de celle di- 
gue avec celle de Plymouth (g.), 135. 



86 



DIGUE. - DOBBZENSKI. 



DrcuE du grand bassin de Lampy, 
près de Sainl-Fenéol (g.)- Hardiesse 
de sa conslruclion, XXX, 55. 

DiGiE de Plyniouth. Carte où sa po- 
sition est indiquée (g.), IX, 33. Com- 
paraison de cette digue avec celle de 
Cherbourg, 135. 

DiGiE (Grande) de Venise à Mala- 
mocco (g.), XXVII, 292. 

DiGt'Es^n Hollande. Leur conserva- 
tion est un culte. XXII, 247. 

DiiPOLiES (Fête des) ou dès Biipho- 
nies, à Athènes, V, 70. 

Dijon. 

Foi/. É!;lise Notre-Dame , à Dijon , — Musée 
de Dijon, — Palais de justice de Dijon. 

Diligence (une) en Espagne (g.). 
Son mode d'attelage, XXI, 201. 

DiLLON (le Capitaine). Comment il 
découvrit le lieu du naufrage do la Pé- 
rouse, VI, 271. 

Dimanche (le) matin, ballade alle- 
mande, IX, 84. 

Dimanche des Rameaux. Autres noms 
donnés à cette fête de l'Église , 1 , 47. 
Le Dimanche des Rameaux, nouvelle, 
VIII, 42. 

Dimanche (la Veuve). Son excrois- 
sance cornée, IX, 395. 

Dîme. Définition et origine des dîmes, 
V, 227. 

Dinanderie. Œuvres de chaudronne- 
rie qui prenaient ce nom. XXV, 95. 

Dînant (Belgique). Situation géo- 
graphique de cette ville (g.); quelques 
mots de son histoire, XXIV, 372. In- 
dustrie particulière à cette ville au 
quinzième siècle, XXV, 95. 

Dindon. Contrée dont cet animal est 
originaire; le dindon sauvage comparé 
au dindon domestique (g.|, III, 6). 
Mœurs du dindon sauvage: introduc- 
tion du dindon en Europe, 62. .\ qui 
est attribuée son importation en France, 
62. La queue du dindon, VI, 198, 199. 

DiNELV (Sir John). Notice sur ce sin- 
gulier personnage, X, 304. 

Dîner (un) exotique. Curieux menu, 
XXIX, 167. 

DiNOTHERini, animal fossile. Con- 
struction hypothétique de cet animal ; 
sa tète (g.), V, 143. Dinotherium re- 
poussant les attaques d'un lion (g.), 
144. 

DiODOKE de Sicile. Sa description du 
char funèlire d'Alexandre le Grand, VI, 
9. Tradiliims ipiil rapporte sur le jar- 
din dos lle^pérides. IX, 171. 

DioDONNE, village iolof sur les bords 
du Sénégal (g.), XIV, 325. 

DiODONS (les). Caractères distinctifs 
de celte classe de poissons, XIX, 387. 
Le diodon porc-épic; mers qu'il habile 
(g. 2), 388. 

DioGiiNE le Cynique. Date de sa 
ninrl, I, 238. Sa vie; son portrait par 
KliiriiMe. VII. 179. Morale de ce plii- 
|i)sii|ilic par Krumacher, XV, 398. Le 
kinnoau de Diogène, XVI, 88. 
Votj. PeiiS(?es. 

Diogène Laerce. Son épisramme à 
la louange de Thaïes. IX, 235. Epi- 
gramme sur la mort de Chiloii, 390. 

DioGicNE et l'esclave, fable de Pfelfel, 
1, 173. 

DiuGo âlvares. Epoque à laquelle 



vivait cet aveugle célèbre; son habileté 
pour découper les lettres, XXII, 311. 

Dion Cassius. 
V(iy Histoire romaine de Dion Cassius. 

DlOM'SIAOUES. 

Voy. Bacchanales. 

Diphthongue oi. 
Voy. Oi, diphthongue. 

Diplomatie française. 
Vo)!. Ambassadeurs français. 

Diplomatie turque (lourde), anec- 
dote contemporaine, IV, 222. 

DiPTiQiE (le) de laBibliolbèque de 
Sens (g.). Description de cette sculp- 
ture antique sur ivoire, XXV, 151. 

Diptyques. Emploi des tablettes que 
les Romains appelaient ainsi ; descrip- 
tion ; quelques diptyques qui nous sont 
parvenus (g.), V, 407, 408. 

DiiicÉ (le), cours d'eau célèbre. Lieu 
où il prend sa source ; son nom aujour- 
d'hui ; la fontaine Dircé (g), XXVII. 
224. 

Dire et faire, nouvelle, XV, 214, 
218, 229. 

Directoire exécutif. 
Voy. Gouvernement directorial. 

Discipline russe. Exemple, X, 170. 

Disciplin-e des troupes sous Henri III, 
IV, 258. 

Discovrs du style léger. Définition 
de ce genre de style, VI, 378. Écueils 
qu'il présente, 379. 

Discours et honneurs funèbres à un 
Indien. Singulier usage chez les sau- 
vages de l'Amérique septentrionale, 
XX, 135. 

DiscVssiqn et conversation. Délini- 
tion de ces deux mots, XXX, 163. 

Disette. 
Voy. Famines. 

Disparité des sexes chez les ani- 
maux. Exemples cités (g. 5), XXVIII, 
67; (g.), 145. 

DiSPOSiTiON des planètes (Sur la). 
Lettre au rédacteur ; vue perspective 
des quatre zones planétaires (g.), 
XXVI, 48. 

Disque -signal sur la voie des che- 
mins de fer. Comment on en opère la 
manœuvre (g. 2), XXIX, 175. 

DISRAELI. Opinion de cet écrivain 
sur la propriété littéraire, V, 127. Mort 
prématurée de quelques-uns des plus 
grands capiUiines des temps modernes, 
XX, 384. 

Dissection du corps humain. Épo- 
que où on la regardait, en France, 
comme un sacrilège, VII, 127. 

Distance (.Moyen facile de mesurer 
la) la [dus courte entre deux villes 
dont ou connaît les latitudes et les 
longitudes (g. 2), VI, 183, 18i. 

Distances moyennes. Principe d'a- 
rithmétiqno qui sert à les déterminer; 
un pari singulier, VI, 290. 

Distilleries. .Vvaulagcs qu'elles of- 
frant à l'agriculture; exemple pris en 
Belgique, XI, 102. 

Distraction (une) do Galilée, XX, 

237. 

Distrait (le) de la Bruyère. Person- 
nage i(uil a viiulu peindre, VI, 43. 

Divan (Grand; à Constantiuople. Sou 



organisation; ses attributions, I, 295. 
Entrée du Divan (g.), XII, 337. 

Divans des pachaliks. Leur compo- 
sition ; tribunal di'vant lequel on peut 
appeler de leurs jugements, I, 295. 

Diversité des aptitudes, XXII, 27. 

Divertissement (un) dans les îles 
Aléoutiennes, VIII, 50. 

Divertissement de la cour de Rus- 
sie sous Pierre !='■, II, 168. 

DrvERTissEMENT préparé à Aix pour 
Louis XHI (g.), X, 13. 

DrviNATioN. Bases de cet art pré- 
tendu, II, 123. 

Divination chez les Grecs. Genre de 
divination connu du temps dHomere et 
d'Hérodote, III, 187. 

Divine comédie du Dante. Traduc- 
tion par F. Lamennais: extrait : les 
Suicidés du Dante, XXIV, 74. La ren- 
contre du Dante et de Virgile (g.), 

XXVII, 209. 

Voy. i:n fer d'), — Paradis du Dante; — Ugo- 

lin (Morld'). 

Division du travail. Son utilité; 
exemples pris dans les travaux méca- 
niques et dans les travaux d'esprit, III, 
391. 

Dr\"ORCE. Date de son abolition eu 
France, I, 103. Le divorce chez les 
Égyptiens modernes, VI, 182. 

Divorce de Henri IV et de Margue- 
rite de Valois, I, 391. 

Drx (les) règles de Jefferson , XXI, 
183. 

Drx-nuiT (les) grains de mais, anec- 
dote de 1540, XXVII, 191. 

Drx-HuiTiÈME (le) siècle. .4pprécia- 
tion do cette époque par M. Guizot, 

XXVIII, 162. 

Dix mille (les). Conduite de ce corps 
à la bataille de Cunaxa: sa retraite, 
Vin, 114. 

Djagatai. Origine du nom de cet 
empire: pays qu'il comprenait, I, 233. 

Djaggernat (g.). Modèle de ce tem- 
ple indien, au Louvre, XXI, 377. 

Djeinas. Secte religieuse de l'Inde ; 
son temple à Mudibryr VI, 97. Un autre 
temple de cette secteà Adjmir (g.), VII, 
9. Principaux articles de foi des djei- 
nas. 10. 

Djelal-lt)-Din. Secte dont il fut le 
fondateur; ses poésies; Mo'ise et le che- 
vritr, apologue, XXV, 242. 

Djemilah. Son ancien nom romain , 
situation topographique de cette ville : 
restes de monuments romains; arc de 
lrioini)he ; occupation de Djemilah par 
l'armée française (g.), XI, 68. 

DiERiD, jeu équestre des Arabes, IX, 
63. 

Djinns. Leur rang dans la mylholo- 
gie orientale. XVI."299. Ehlis. prince 
de's Djinns (g.), 300. Le Djinn-Tlia- 
rèche (g.), 301. 
Voy. L(?gendcs bibliques des niusulnians. 

Djoulah. ou Ponl de cordes, près 
de Sirinagour, dans le Gourwal (g.i, 
XXVI. 372. 

DoAM. poète américain. Leçons d'une 
mère. IX, 347. 

Dorrzenski (lePèreV Ses essais sur 
l'apidunlion de la vapeur; fontaine jail- 
lissante a vapeur (g.), XVU, 255. 



DOCKS. - DOUBLIER. 



87 



Docks. Nature de ces établissements ; 
leur destination, VIII, 291. 

Docteur (le). Ancien type comique 
(g.), II, 269. Actem-9 qui ont rempli 
ce rôle à la Comédie italienne, 270. 

Docteur (le) Arnold. Souvenirs d'un 
écolier, XXVII, 26. 

Docteur en médecine (Réception 
d'un) à Montpellier, IV, 67, 68. 

Docteur (le) Pont-Neuf, récit du 
temps passé, XXVI, 2b0, 2.58, 270, 
273. 

Docteur (le) de verre de Michel 
Cervantes. Poêle pliilosoplie qui en a 
fourni le type à l'auteur espagnol. XIX, 
255. 

Dodo. 
Voy. Dronte. 

Doge (Premier) de Gènes. Ce qui 
porta la république à constituer cette 
dignité, VII, 38. 

Doges de Venise. Époque de la créa- 
tion de cette dignité, II, 322. Mariage 
des doges avec la mer ; navire qui ser- 
vait à cette cérémonie (g.), VIII, 356. 

Doggerbank. Les pécheurs de Dog- 
gerbaiik; étvmoloaie de ce nom (g.), 
XIX, 395. 

DoGRE. Description de ce bâtiment; 
son usage, III, 357 ; IX, 86. 

Dogues (Deux) célèbres. Bezerillo et 
Leoncillo, XXI, 203. 

DoLci (Carlo), peintre. Lieu de sa 
naissance et de sa mort; appréciation 
de sa manière; une tètedliprès lui (g.), 
XVI, 347, 348. 

Dolet (Etienne), imprimeur, poète 
et savant distingué. Est accusé d'hé- 
résie; comment il fut gracié une pre- 
mière fois ; marque des livres imprimés 
par lui; sa condamnation et son sup- 
plice; sa requête en vers au Parle- 
ment, III, 94. 

DoLLY (la Mère) (g.), célèbre taver- 
nière de Londres au siècle dernier. Sa 
maison existe encore, XXIII, 112. 

DouiEN de Crach, près de Locma- 
riaquer. Description de ce monument 
(g.), XIll, 292, 293. 

D0LME.N près de Saint-Nazaire (g.), 
"Vil, 5. 

Dolmens. Description de ces monu- 
ments celtiques ; leur destination sup- 
Ïiosée, I, 72 ; VII, 5. Autres détails sur 
es dolmens, XIII, 292. 

DoM ou Don. Origine de cette parti- 
cule honorifique, II, 167. 

DoMAi.NE royal. Discussion des pre- 
miers états de Blois sur son inviolabi- 
lité, V, 187. 

Domat, jurisconsulte. Portrait de 
Pascal dessiné par lui (g.), XIII, 100. 
Voy. Pensées. 

Doubasle (Matthieu de). Lieu et 
date de sa naissance ; progrès qu'il fit 
faire à l'agriculture ; ouvrages qu'il 
publia ; sa mort , XIX , 335. 

DoMBASLE (Statue de Matthieu de), 
par David d'Angers (g.), XJX, 336. 

DoME de Florence. 
Voy. Église Sainte-.Marie des Fleurs. 

DoME des Invalides, à Paris. Hauteur 
de la flèche , I , H . Prix de la dorure 
du dôme et de la lanterne, V, 287. Par 
qui il fut élevé, XIV, 109. 

DoM£ de Saint-Pierre de Rome, Sa 



hauteur, I, 11. Anecdote relative à la 
forme que lui donna Michel-.\uge, VIII, 
76. 

Domesticité (De la) en Angleterre. 
Traité par Swift sur les domestiques; 
fragments, XVI,- 15, 

Domestique (Éloge funèbre d'un), 
XVI, 39. 

Domestiques. 
Voy. Marché de domestiques à Colding, — 

Marclié de louage des gai'cons et des jeunes 

filles dans la Vendée. 

Domestiques en Egypte. Leurs 
mœurs; anecdote, V, 14i. 

Domestiques (les) d'autrefois. Leurs 
charges; leur service, XX, 226, 234. 

Domestiques (Traités sur les), par 
Swift; fragments, XVI, 15; par Au- 
diger; extraits, XX, 226; par l'abbé 
Fleiiry ; extraits, 234. 

DoMFROvr (Orne). Aspect de cette 
ville; sa population; son commerce 
principal ; proverbe singulier sur Dom- 
fronl, XVII, 315. 

Domicile (droit français). Notions 
pratiques sur cette matière, VIII, 156. 

DoMixiQUiN (le) (Dominique Zam- 
pieri). Lieu et date de sa naissance; 
maîtres dont il suivit l'école ; œuvres 
qui rillustrèrent ; sa vie ; date et cir- 
constance présumée de sa mort ; nom- 
bre de ses tableaux que possède le 
Louvre; Énée enlevant son père An- 
chise (g.), III, 281, 282. Ses habitudes 
de travail, XllI, 120. Son tableau: 
Sainte Cécile (g.), XV, 149. Triomphe 
de l'Amour; deux lettres du Domini- 
quiu (g.), XVI, 143, 144. 

DoMiiNis (Marc-Antoine de), arche- 
vêque de Spalalro (g.). Lien et époque 
de sa naissance; ses travaux scientifi- 
ques, XXVIII, 185. 

Domitien, empereur romain. Un ban- 
quet à sa cour, V, 27. 

DoMREMV. Situation de ce village, II, 
43. Héroïne qu'il a vue naître, 44. 
Voy. Maison de Jeanne Darc. 

Do.N. Inondations périodiques de ce 
fleuve dans le pays hal)ité par les Co- 
saques, VII, 150. 

Don Alonzo de Castille. Lieu de sa 
sépulture, XXII, 31. 

Do.xALD DU Marteau. Rôle qu'il joue 
en Ecosse au dix-septième siècle, XXX, 
210. 

Do.nato, plus connu par son surnom 
de Donalello, sculpteur. Sou désinté- 
ressement envers un jeune artiste, XII, 
75. Quelques mots sur sa vie; ses œu- 
vres principales; son portrait par Paolo 
Uccello (g.), XX, 94. Sa statue de 
saint Georges à Or-San-Michele, à Flo- 
rence (g.); autres œuvres de Donato 
dans cet oratoire, XXVI, 241. 

Don Carlos , drame de Schiller. 
Fragment de la scène entre le roi et 
le marquis de Posa, XXVII, 251, 338. 

DoNJO.N de Saintines (Oise). Époque 
de sa première fondation ; ses proprié- 
taires successifs ; état actuel de cette 
ancienne construction (g.), XXIII, 23. 

Donjons au moyen âge, IX, 66. 

Don .Iuan d'Autriche. Célèbre vic- 
toire qu'il remporte, 1, 375. 

Don Pedro, empereur du Brésil et 

roi de Portugal. Constitution qui! donne 

I aux Portugais; date de son abdication, 



I, 95. Tour de force de ce prince. VIII, 
328. 

Don Quichotte. Quelques mots sur 
ce roman, I, 86. Le portrait de Saii- 
cho (g.), XXI, 165. 

Dons et legs faits aux établissements 
de bienfaisance de 1800 à 1845, XVIU, 
87. 

Doomar-Levna , temple souterrain à 
Ellora. Signification de son nom; bas- 
relief qui le décore (g.), II, 61. 

DooMSDAV-BooK. Livre du jugement, 
ou Grand terrier ; son importance dans 
l'Iiistoire de la conquête de l'Angle- 
terre, III, 390. 

DoRDOGNE, rivière. Phénomène qui 
s'y produit, III, 304. 

DoRDOGNE (Département de la). An- 
cienne province comprise dans son ter- 
ritoire, 1, 74. 

Dûrduecht. Inondation de cette ville, 
1, 79. Aspect de Dordrecht ; vieille porte 
sur le grand môle (g.), XXVII, 353. 
La grande église et le vieux port (g.), 
357. 

DoRiA (André), amiral génois. Date 
de sa mort, I, 366. 

D'Orignv (les), peintres. Note bio- 
gTaphique ; leurs œuvres, IV, 394. 

D'Orléans (Louis). Trait d'un li- 
belle de ce ligueur contre Henri IV, 
m, 43. 

Dormitona (la). Dangereux reptile 
qui porte ce nom, XXlli, 123. 

D'OiwiLLiERS. Victoire navale qu'il 
remporte, VUI, 140. 

Doryphore (un). Bas-relief découvert 
parmi les ruines cle Persépolis (g.), 111, 
71. 

Doryphores. Corps de lanciers per- 
ses; prince qui les forma; leurs cos- 
tumes ; leurs armes, III, 71 . 

Dost-JIouammed-Kiian. Caractère de 
ce prince; ses exploits guerriers; sa 
chute (g.), XI, 84. 

Dot (la) considérée comme progrès 
dans la condition des femmes, XXV, 
67. 

Dot d'iine demoiselle russe au dix- 
septième siècle. 11, 144. 

Dot d'une pavsaune luccrnoise (g.), 
XII, 360. 

Dotzinger (Josse) de Worms. Sa 
coopération à la construction de la ca- 
thédrale de Strasbourg ; association 
qu'il forme, XIV, 265 

Douai. Siège de Douai en 1 479 ; pro- 
cessions histuriipics de Douai, I, 43. 
Son histoire: .■tLililissements et institu- 
tions publiciues, IV, 185. 186. 

Douane de Londres. Incendies suc- 
cessifs des bâtiments qui ont précédé 
le bâtiment actuel; vue de la douane 
actuelle (g.), VI, 372. 

Douane de la mer, à Venise. Époque 
de sa construction, II, 198. Description 
de ce monument (g.), VU, 337. 

Douane (la) et le palais Royal, à 
Barcelone (g.), XXV, 260. 

Douanes (Administration des) en 
France. Son organisation. II, 38. 

Douav (Edmond). Son ouvrage: 
l'Ame des écoliers; extraits, XXVI, 
255. 

DotiiLiER. Nappe de table au moyen 
âge, 1, 315. 



DOUBS. - DUBLLN. 



DouBS, rivière. Parcelles d'or qu'elle 
roule dans ses sables, II, 260. Lieu où 
elle prend sa source ; le saut du Doubs , 
XX, 352. 

DouDS (Département du). Ancienne 
province comprise dans son territoire, 
I, 74. 

DoLCE France. Expression favorite 
de la poésie chevaleresque des douzième 
et treizième siècles; citations, XXII, 
96. 

Douglas (William). Stratagème qu'il 
employa pour s'emparer du château d'E- 
dimbourg, II, 323. 

Douleur. Pensée de Fearon sur son 
influence morale, IX, 277. Utilité de 
la douleur, XVllI, 202. 

Douleur (A la) , poésie de Blicher, 
XV, 210. 

Doi"\'REs. Une vue de Dountcs (g.), 
XXIV, 219. 
Voy. Rocher de Shakspeare. 

Douze demoiselles (les), à Inns- 
bruck. But de cette institution, VII, 
2«8. 

DouzT (Bataille de), XII, 165. 

Dow (Gérard). Son tableau représen- 
tant l'intérieur d'une école, II, 475. 
La Dévideuse; détails biographiques; 
nature ordinaire de ses sujets, VII, 3 13. 
Sa manière de travailler, 314. Son ta- 
bleau de la Femme hydropique (g.), X, 
353. Un Arracheur de dents (g.), XXII, 
57. Portrait de Gérard Dow, par lui- 
même (g.), XXIV, 33. Véritable or- 
thographe du nom de ce célèbre pein- 
tre, 34. 

Doyens de l'ancienne Faculté de mé- 
decine de Paris. Leurs noms; leurs je- 
tons (g.), XXV, 322; (g. 3), 302. 

Dracon. Peine dont il frappait l'i- 
vresse, IX, 3. Comment il punissait 
l'oisiveté, 158. 

Dragonnades. Quelques détails sur 
les dragonnades ; religiounaires qui su- 
birent ces persécutions, XI, 351. 

Draguignan. Situation géographique 
et topograpliique de celte ville, poëme 
dont elle est le sujet; monument cel- 
tique dans ses environs, XIV, 31, 32. 

Drainage (le). Acception et étymo- 
logie de ce mot ; méthode de drainage ; 
son utilité pour l'assainissement des 
terres, XXI, 149. 

Drake (Francis). S'il importa le ta- 
bac en Angleterre, I, 85. Notice sur ce 
navigateur ; dignité que lui confère la 
reine Elisabeth (g.), XX, 201. 

Drak le farfadet, tradition populaire, 
XVII, 210. 

Drasie (Petit) chez les Aléoutcs, VIII, 
50. 

Drap (Fabrication du). Emploi des 
canlèies dans cette fabrication, I, 240. 
Opi'iMiiiiMs diverses, au nombre de 
duuzo, 11, 43. 

Drapeau français. Ancienneté de son 
usage, XVI, 199. Historique de cet in- 
signe, 332. 

Drapeau de Napoléon à l'ile d'Elbe 
(g.), VII, 184. 

Drapeau des cent Suisses. Sa des- 
cription par le père Daniel (g.), XIII, 
272. 

Dresde. Histoire de cette ville; son 
aspect ; sa population ; ses édilices ; 
église calholic|ue de Dresde (g.), XVllI, 



145, 146. La galerie (g.), 188 à 192. 
Le palais de Dresde, Xl.X, 100. Le pa- 
lais japonais; son auteur; sa destina- 
tion is.l : principaux édilices de Dresde, 
XXII,' 121. 
Voij. Monument de Morcau. 

Dressoir. Usage et luxe de ce meu- 
ble au moyen âge; dressoir donné à 
l'empereur Charles IV par la ville 
d'Orléans, I, 315. 

Dressoir en bois, sculpté par Bibail- 
lier et Mazaroz (g.), XXIII, 373. 

Dreux. Histoire de cette ville, IV, 
297. 
Voy. Bataille de Dreux 

Drevet de Nancy, peintre. Ses ta- 
bleaux au Musée d'Orléans; une Ca- 
valcade (g.), XI, 181. 

Drile de Maurilaine. Classé à la- 
quelle appartient cet insecte ; ses ca- 
ractères zoologiques (g. 6), XVIII, ICO. 

Droit chez les différents peuples. 
Voy. Législation. 

Droit d'ainesse en AngleteiTe. Anec- 
dote sur l'état de l'opinion à ce sujet, 
IX, 298. 

Droit d'aubaine. Histoire de ce droit 
dans l'antiquité et au moyen âge ; droit 
d'aubaine en France ; son abolition par 
l'Assemblée constiluanle, I, 90. 

Droit canonique. Époque à laquelle 
fut publiée la première collection des 
décrétâtes et lois canoniques; publica- 
tions successives, XllI, 103. 
Voy. Concile. 

Droit civil en France. 
Voy. Code Livil. 

Droit criminel. 
Voy. Lois pénales, — Prisons, — Système pé- 
nitentiaire. 

Droit d'épitaphe en France, III, 47. 
Droit féodal. 
Voy. Aveu et dénombremont, — Ficfs, — Si- 
gnes Je transiidion et d'investiture. 

Droit de garantie sur les matières 

d'or et d'argent. Dans quel but il a été 

établi, 11,70. 
Droit des gens. S'il repose sur une 

base fixe, VI, 203. 

Voy. Liberté de l,i mer, — Préséance (Dis- 
putes de ) antre les ambassadeurs, — Traité, 
— Traité du d'oit de l:i paix et de la guerre. 

Droit des gens (Projet de) par l'ahbé 
Grégoire. Sa présentation à la Conven- 
tion" nationale ; principaux articles de 
ce projet, VI, 203. Décision prise par 
la Convention, 204. 

Droit de joyeux avènement. Mode 
d'assielte de cet impôt; époque où il 
lut affermé, V,- 5s28. 

Droit de mainmorte, V, 228. 
Droit de marc d'or, V, 228. 
Droit politique. 
Voy. Citoyen (Dé la qualité de), — Consti- 
tution, — Élrangers. 

Droit de trailc. Sa nature, V, 22S. 
Droit romain. 
Voy. Législation romaine. 

Droits d'uctroi. Sur quelle base ils 
ont été établis, 11, 70. 

Droits réunis 
Voy. Conirilmtions indirertes. 

Drolles (les), chanson du seizième 
siècle (g.), XIV, 281. 
Dro.madaire. Exemple de sa vitesse 



et de sa force ; .utilité de cet animal ; 
préparatifs de départ d'une caravane 
(g. 2), H, 55, 56. Autres particulari- 
tés sur les dromadaiics, V, 69. Nom 
que les Arabes donnent au dromadaire; 
études de-dromadaire (g.), XXIX , 243. 
Voy. Régiment des dromadaires. 

Drome (Département de la). An- 
cienne province comprise dans ses li- 
mites, I, 74. 

Dronte ou dodo, oiseau. Existait en- 
core à lile de France en 1626; des- 
cription donnée par Herbert ; résultai 
des recherches faites par Cuvier sur 
cet oiseau (g.), II, 25, 26. 

Dhontheim (Norvège). Situation de 
cette ville ; aspect de ses environs, XV, 
170. 

Dropping-Well (le). Propriété des 
eaux de cette fontaine du Vorkshire, 
XXIV, 176. 

Drouais, peintre. Ses œuvres; sa 
mort; son tombeau, VIII, 308. Drouais 
guide Percier dans ses premiers tra- 
vaux à Rome, XXIV, 282. Son tableau : 
les Petits Sarotjards (g.), XXVI, 161. 

Drouot (Statue du général), à Nancv, 
par David d'Angers (g.), XXIV, 236. 

Droz (Joseph). Courte notice sur 
Joseph Droz, XXX, 208, 301. 
Voy. Pensées. 

Droz (Médaillon de Joseph) (g.), par 
David d'Angers, XXX, 208. 

Druides. Difféjents noms qu'on leur 
donnait; leur costume, lieux qu'ils ha- 
bitaient; les drnidesses, IV, 331. 

Druidisme, ou Religion des Gaulois. 
Son histoire ; sa nature.^ ses rites, IV, 
331. 
Voy. Cromleclis , — Dolmens , — Druides, — 

Gui de chêne , — Sacrifices humains chez 

les Gaulois, — Teiitilcs. 

Druon ou Antigone. Tradition fla- 
mande, VI, 41. 

Dhuses. Leur religion , IX , 307. 
Leurs mœurs et leur caraclère ; cos- 
tume des femmes (g.), 308. Autres 
délails sur le caractère de leur reli- 
gion, XXIX, 226. 

DuARTE Coeliio, navigatcur au ipia- 
torzième siècle. Royainne important 
dont la découverte lui est due, XXVIl, 
157. 

DuBAN, architecte. 
Voy. Palais de lÉcole des beaux-arts. 

Du Bartas. Son poème la Semaiiie. 
qui a pu donner au Tasse l'idée de ses 
Sept Juiirnèe.^, IV, 139. Vers sur l'ori- 
gine fabuleuse du canard, VIII, 83. 
Imitation en vers du chant de l'a- 
louelle, IX, 59, Lieu de naissance de 
du Bartas, XXIX, 292, 

DUBAV, 

Voi/. Pensées. 

Du Bellay (Guillaume). Son mau- 
solée (g.), X, 92. Ses talents militaires 
et littéraires; mot de Charles -Quint 
sur du Bellay, 93. 

Du Bell-VT ( Joachiin ). Fragment 
d'une épilaphe en vers de ce "poêle 
composi'c eu l'honneur de Henri II. 
VI . o!)5. Lieu et époque de sa nais- 
sance; sa famille; ses poésies; cita- 
tions; sou portrait (2:,1, Xlll, 295, 
296, 

Dublin, 

Voy. Cathédrale de Dublin. 



DUBOS. - DUPLESSI-BERTADX. 



89 



DtBos, hislorien. Date de sa mort; 
appréciation de son mérite, X, 74. 

Du BoiRG (Aniiel. Son procès; son 
supplice, 111, 242, 243. 

DirBREiiL (M.) et M. Pehmeja, anec- 
dote, IV, 243. 

DiBBEUiL (Toussaint). Ses peintures 
au Louvre ; ses principaux élèves , IV, 
263. 

Dic, architecte. 
Voy. Colonne de Juillet. 

Dec (Couronne de) (e.), II, 194, 
<9o. 

DicAXGE (Charles Dufresne, sieur). 
Date de sa mort; lieu et date de sa 
naissance, I, 319. Ses glossaires de la 
langue latine et de la langue grecque , 
XVII, 160. Description rapportée par 
lui de la fête de la Cornomannie à Rome, 
au moyen âge, XXI, 183. 

DecAinROV. Rois dont il a été le 
maître de chapelle; airs célèbres dont 
on lui attribue la composition, II, 231. 

DucERCEAu (Jacques .\ndronet), ar- 
chitecte. Lieu et époque de sa nais- 
sance; notice sur sa vie et ses travaux, 
XII. 377. Ducerceau est chargé par 
Henri IV de réunir les Tuileries au Lou- 
we ; appréciation de son œuvre, XXIV, 
66. 

Dn Ch-Alard (Joachim). Fragments 
de son commentaire sur l'ordonnance 
d'Orléans : Condition du peuple des 
campagnes, II. 342; des usuriers, III, 
191 ; sur la défense d'aller au cabaret, 
228. Régime des prisons, IV, 278. 
Clercs des greffiers ; éducation des 
jeunes nobles, V, 71 . Mot du président 
de la Vacquerie à Louis XII, 239. Cu- 
mul des emplois. VI, 267. Les huissiers, 
XI, 159. 

Dicn.«iBGE (M™« Pauline). Musique 
de la romance le Rêve du mousse (g.) , 
1 , 332. Musiiiue de la romance Ma mère 
(g-), II, 252. 

DixiiEMix (Catherine), femme de Gi- 
rardon. Son talent pour la peinture, 
V. 360. 

DixnEsxE aîné (M.). Ses recherches 
sur l'histoire des cartes à jouer, V, 
3.Ï3. 

Dccis. Date de sa mort, 1, 63. 
Voy. Pensées. 

DCCLOS. 

Voy. Pensées. 

Ducs de Bretagne. Titre que portait 
leur Uls aîné, X, 74. 

Ducs de Savoie. Leur histoire , VII , 
234. 

DucTiLrrÉ de l'or. Exemples , II , 
72. 

Du Deffant (M'"^). 
Voy. Pensées. 

DupLEV (Robert), comte de Leicester. 
Château qui lui est donné par la reine 
Elisabeth et que Jacques enlève à son 
héritier; magnifique réception faite à 
la reine Elisabeth par Leicester au 
chùteau de Kenilworlh (g.), XXII, 
113. 

DuDLEV (Jean), comte de Warwick 
et duc de Xorlhumberland. Son rôle 
dans l'histoire de Jeanne Grey, 11, 99, 
100. 

DcEL. Époque où l'usage du duel 
s'est introduit en France; ordoonauces 



' de Henri IV et Louis XIII contre le 

duel, XI, 234. 
[ loi/. Combat singulier. 

Duel de Jarnac et de la Châtaigne- 
raie. Proverbe qui y fait allusion , 
1 VIII, 308, 

Duel de Jeau de Carrouges et de 
Jacques le Gris. Récit de ce combat, 
XVn, 101. 

Duel de Marolles et de Marivaux, 
anecdote du temps de Henri lU , I , 
I 202. 

Duel sous Gontran, VII, 176. 

Duel (un) légal entre deux vilains, 
au quinzième siècle. Récit de ce com- 
bat emprunté à deux chroniqueurs du 
temps. XV, 283. 

Duel (le) au télescope, ou une Ren- 
contre, nouvelle, XXIII, 101. 

DuFAUR. Blâme qu'il adresse à 
Henri II en plein parlement; son ar- 
restation, III, 243. 

DuFAVET , puisatier à Champvert. 
Détails donnés par lui-même sur l'évé- 
nemcnt qui faillit lui coûter la vie: sa 
délivrance (g.), IV, 359. 

DuFouiLLoi^. Conseils et instruc- 
tions pour la chasse du sanglier, II, 
187. Notice biographique sur Jacques 
Dufuuilloux; son portrait par Janet (g.), 
XXI, S7, 88. 

DuFRES.NE (Abel). 
Voy. Pensées. 

DuFRES.vr (Rivière). 
Voy. Pensées. 

DUGALD StEWABT. 

Voy. Pensées. 

DCGÈS. 

Voy. Pensées. 

DuGoMMiER (Statue du général) au 
palais du Luxembourg, II, 98. 

DuGO.NGs, cétacés. Caractère dislinc- 
lif; mers où ils se trouvent, I, 399. 

Duguay-Trouix. Date de sa mort, I, 
280. Son expédition de Rio-Janeiro, II, 
76. 

DuGUERNiER (Louis). LivTB célèbrc 
d'heures qu'il enrichit de ses minia- 
tures, IV. 230. 

DuGUESCLLN (Bertrand). Époque de 
sa naissance : principaux feiits de sa vie; 
date de sa mort, I, 191. Épisode de la 
vie militaire de Duguesdin, XVII, 229. 

Duhamel du Monceau , physicien. 
Époque de sa mort . 1 , 239. Sa réfuta- 
tion de certains préjugés qui attribuent 
à la lumière de la lune des actions dé- 
létères, VII, 95. 

DuHA.N (^Robert-François). Crime dont 
il se rendit coupable au dix-septième 
siècle ; procès qui en fut la conséquence, 
XXI, 142, 162, 170. 

Du HAUT d'uxe montagne. Réflexions 
par .M. Jouffroy, XVI, 286. 

DujARDi.N (Félix), naturaliste. 
Voy. Promenades d'un naluralisle. 

DujARDDj (Karel). Son tableau le 
Charlatan (g.), IV. 249. Notice sur sa 
vie; nature de son (aient; ses tableaux 
au Louvre ; ses pavsages â l'eaii-forte , 
2.50. 

Du Liège (Jean), sculpteur. Ses 
travaux au Louvre, IV, 294. 

Du Lvs (Famille). Héroïne dont la 
famille prit ce nom ; armoiries des du 



Lvs; dernier membre de cette maison, 
II', 44. 

DuMovr. Auteur de la sculpture qui 
décore la colonne de Juillet, VIII, 211. 

DuMONT d'Urville. Sou expédition 
dans les mers antarctiques ; terres qu'il 
découvre; noms qu'il leur donne, X, 
129, 130. Pôle, dont il détermine la 
position, 173. Notice biographique; 
portrait de Dumont d'Urville; sa mort; 
ses funérailles (g.), 177, 243. 

DniouLiN ( Charles ) , jurisconsulte. 
Importance de ses travaux, V, 373. 

Du.XBARTOX. 

Voy. Cluiteau de Dunbarloii. 

DuxcAN Grat, ou le Refus, tableau 
de Wilkie. Idée première de ce tableau; 
chanson de Burns qui a inspiré le pein- 
tre (g.), XXIV, 313. 

Du.NÉ , sculpteur. Auteur d'un bas- 
relief qui décore le palais du Luxera- 
bourg, H, 98. 

Du.vES (les). Comment se forment 
ces amas ae sables ; moven de les fixer, 
XVII, 343. 

DuxES ( les ) de Flandre et de Picar- 
die. Étymologie du mot dune; étude 
sur les dunes de Flandre, etc., XXV, 
53, 06. 

Du.NES de Gascogne. Les blouses de 
la côte, II, 139. Autres détails sur les 
dunes ; chevaux sauvage? , IX , 230. 
Leur étendue; leur mouvement annuel, 
XXVI, 130. 

DuNKERQUE. Privilège dont y jouis- 
saient les étrangers sous l'ancien ré- 
gime, I, 90. Origine de cette ville; son 
histoire ; ses principaux édifices : son 
port ; importance de son commerce (g.), 
XI, 173. Machine infernale dirigée 
contre Dunkerque au dix-septième siècle 
par les Anglais (g.), XII, 324. Autres 
détails sur Dunkerque et sur l'impor- 
tance de la grande et de la petite pèche 
faites par les bâtiments de ce port, 
XXV, 53. Dunkerque et Mardvck, 
XXVIII, 223. Plan des écluses de 
Dunkercpie à Mardyck (g.), 224. 

Du Nièvre (le Chanoine Claude). 
Époque où il vivait ; donation qu'il lit 
à l'hôpital de ^'ienne (Isère) ; quelques 
mots de sa famille, XVII, 263, 26 4. 

Du.NS ScoT (Jean), dit le Docteur sub- 
til. Détails sur sa vie; ses travaux 
nombreux (g.), IV, 304. Sa doctrine 
philosophique appréciée par Tenne- 
man, 404. 

DupÉRAc, architecte. Ses travaux au 
château de Fontainebleau; appréciation 
de sa manière ; époque de la mort de 
Dupérac, XII, 378, 379. 

Dupes (Journé.e des). 
Voy. Journée des dupes. 

DuPHOT ( le Général ) est assassiné à 
Rome. Conséquences de cet événe- 
ment, X, 132. 

DupiN aine (M.). Règles de l'art 
d'improviser; pour qui elles ont été 
écrites, VIII, 154. 

DupiN (M""»). Célèbres personnages 
qui formaient sa société; château qu'elle 
habitait, VI, 274. 

DuPLEix, gouverneur des établisse- 
ments français dans l'Inde. Résultats 
de son administration. Vil, 134. 

DuPLESsi - Bebtvux , graveur. Dates 
de sa naissance et de sa mort ; appré- 
ciation de son talent; spécimens de 
12 



90 



DUPLICATION. - EBERSTEIN. 



quelques -unes de ses gravures (g. 4); 
son portrait par lui-même (g.), XXVI, 
75 à 78. 

Duplication du cube. Recherches 
sur ce proJjlcme célèbre, VII, 227. 

Du PoNT-ALAis(Jean). Sa popularité; 
origine de son nom, II, 163. 

Dupont de Nemours. Pensées ex- 
traites de ses écrits ; date et lieu de sa 
mort, I, 223. Sa proposition à l'Institut 
sur une motion antireligieuse faite par 
Naigeon, V, 246. 

DupBAT, chancelier. Biographie ; dé- 
tails relatifs aux fonctions qu'il a oc- 
cupées, I, 364. Château qu'il fait con- 
struire, X, 226. 

DupRÉ, célèbre danseur. Genre de 
son talent; vers de Dorât en son hon- 
neur, II, 214. 

DupRÉ, graveur en médailles. Por- 
traits précieux qu'on lui doit, I, 358. 

DupRÉ (.leany de Gruyère. Son er- 
mitage de Fribourg; sa niort (g.), II, 
248. 

Dupuis (Charles-François). Ses ou- 
vrages les plus remarquables ; date de 
^a mort, I, 287. 

DupuYTREN, ciiirurgien. Sa vie et ses 
travaux (g.), III, 157. Époque et cause 
de sa mort ; ses dispositions testamen- 
taires, 158. 

DuQUESNE (Abraham). Sa vie, V, 
193. 

DuouESNE délivrant les captifs d'Al- 
ger, tableau de M. Biard (g.), V, 193. 

Durand, de la Société royale de Lon- 
dres. Son histoire du seizième siècle, 
VI, 186. 

Durand (Godefroy), dessinateur. Les 
Trois amis, XXVII, 285. 

Durer (Albert). Son monogramme 
(g.), m, 78. Livre de l'empereur Ma- 
ximilien qu'il orne de gravures, 234. 
Fac-similé de sa signature, IV, 212. 
Ses armoiries ; signilication de son nom 
(g.), VI, 46. Maison o* naquit Albert 



Durer (g.), IX, 49. Quelques détails 
sur sa vie ; ses œuvres , 50 à 52. Pro- 
cédé mécanique de son invention pour 
l'art du dessin (g. 2), XII, 108. Sculp- 
ture sur pierre par Albert Durer : le 
Baptême de saint Jean, XXII,. 1 24 (g.). 
L' Enfant prodiyue, gravure (g.), XXIII, 
245. 

Durer (Statue d'Albert) par Rauch 
(g.), IX, 50, 52. 

DuRET, sculpteur. Pêcheur napolitain 
dansant (g.), I, 29. 

DuRET (Jean), jurisconsulte. Frag- 
ments de son commentaire sur l'ordon- 
nance de Blois : Discipline des troupes 
sous Henri III , IV , 258. Exploitation 
du peuple par les gens du roi et des 
grands , V , 70. Peines contre les bra- 
conniers ; supercherie des nobles à 
l'égard de leurs vassaux, 71 . 

D'Urfé (Honoré). Sa biographie; fac- 
similé de sa signature ; poème de d'Urfé, 
IX, 268. Fragment de l'Astrée, XXIX, 
156. 
Voy. Pensées. 

DuRoc (le Maréchal). Date de sa 
mort, I, 119. 

DURRENSTEIN. 

Voy. Château de Durrenstein. 

Du Scmmerard. Sa collection d'an- 
tiquités, IX, 380. Quelques mots de sa 
vie; acquisition de sa collection par 
l'État, XVIII, 242. 

DusAULX. Son livre De la passion 
du jeu, V, 154. Analyse de cet ou- 
vraee. XIU. 200. 



vrage,'XHI, 200. 



DUSSELDORF. 

Voy. École rie peinture de Dusseldorf. 

DuTENS. Mémoires qu'il a laissés; 
singulier titre qu'il leur a donné , 
XXIII, 190. 
Voy. Pensfes. 

DuvAiR (Guillaume). Courte notice 
sur ce magistrat célèbre ; ses œuvres 
principales ; pensées diverses , XV , 
245, 246. 



DuvAi. , fondeur. Vases du parc de 
Versailles qu'il jeta en bion/e, III, 40. 

DuvAL (Marc) , peintre du roi Char- 
les IX, gTaveur habile. Lieu et date de 
sa mort; sa gravure : Co/iV/n y et ses 
frères (g.), XXVII, i04. 

DuvAL (Amaury). Prix (pi'il obtient 
sur cette question mise au concours : 
« Quelle est l'influence de la peinture 
sur les arts d'industrie commerciale? « 
II, 2. 

Duv.u. LE C.\MUS , peintre. Son ta- 
bleau : Poste avancé de routiers (g.) , 
XXVHI, 329. 

DuvERGER. Son procédé de typogra- 
phie musicale; spécimen, II, 233. 

DuvERGiER DE Haura.nne , alihé de 
Saint-Cyran. Famille qu'il convertit à 
la doctrine de Jansénius, 11, 186. 

Duvet. Sorte de plume que l'on ap- 
pelle ainsi ; son emploi ; oiseau qui 
donne le duvet nommé édredon , VII , 
218. 

Duvet (Jean), graveur. Date et lieu 
de sa naissance ; son monogramme (g.), 
HI, 123. 

DuviviER (le Général). Panégyrique 
d'Abd-el-Kader, XVI, 23. Des combats 
de mer, 103. 

Dynamique. Objet de cette science; 
nom du savant qui l'a créée. II, 79. 
Voy. Force des animaux. 

DvNAMo.MiîTRE. Observatious qu'il 
permet de faire sur le développement 
de la force des mains suivant l'âge. 
XXII, 95. 
Foi/. Force des animaux (Emploi et mesur 

delà). 

Dzigguetai ou hémicne. Description 
de cet animal; lieux qu'il hauite; 
manière de le chasser, 111 , 223, 224. 
Sa robe comparée à celles des animaux 
du même genre (g.), 264. 

DzoN-NO-DzÉ (le), ou Polype à vi- 
naigre de la mer Jaune. Moyen d'utiliser 
cet animal, XXIII, 98. 



Ë 



Eau. Densité moyenne de la terre 
relativement à celle de l'eau, II, 152. 
Singulière expérience d'un savant mu- 
sulman pour reconnaître la bonne qua- 
lité de l'eau, m, 314. Composition de 
l'eau, V, 209. Des différentes eaux; 
procédés pour les épurer, 234, 235. 
Décomposition de l'eau par la pile vol- 
taique (g.), XXV, 296. 
Voy. Couleur de l'eau , — Goutte d'eau , — 

Hydraulique. 

Eau bénite. Comment on se procurait 
dans les églises primitives l'eau des- 
tinée aux ablutions ; analogies de l'eau 
bénite avec l'eau lustrale des anciens, 

III, 101. 

Eau de mer. Sa composition ; essais 
pour la rendre potable, IX, 188. Na- 
ture de l'eau de mer, XV, 14t. 

Eau-forte. Groupe de poisons dont 
elle fait partie ; empoisonnement par 
l'eau -forte; moyen do le combattre, 

IV, 274. 

Voy. Acide nitrique. 

Eau-de-vie. Nature des liqueurs .lux- 



quelles on donne ce nom, IX, 3. Eau- 
de-vie de grains et de pommes de terre, 
XI, 102. 

Eaux. Leur tendance à reprendre 
leur niveau, XIV, 27. Mouvement des 
eaux à la surliice du globe, 78. 

Eaux (De la vie des) autrefois. Pas- 
sage d'une lettre de M™« de Sévigné; 
extraits de quelques ouvrages anciens 
et récenis qui indiquent l'emploi de la 
journée, XXII, :!M à 343. 

Eaux mini'ralcs d'.\ix-la-Cliapelle. 
Leur degré de chaleur, I, 1 14. 

Eaux minérales de Balaruc. Leur 
saveiu' ; leur trmpéralure, IV, 116. 

Eaux minérales de Hi)urluin l'.Vrcham- 
bault. Leur Icmpéralure et leur com- 
position; leur vertu médicale, 1, 182. 

Eaux minérales de la France. Études 
de M'"° Beausoleil à leur sujet, X, 23. 

Eaux minérales de Plombières. 
Voy. liains de Plombières. 

Eaux minérales de Wiesbadon. 
Voy. Bains de Wiesbaden. 



Eaux (les) de Saratoga, aux États- 
Unis. La source du Congrès (g.), XXII, 
172. 

Eaux souterraines. Leur formation, 
I, 303. Cours souterrain dos eaux et 
origine des sources, XIV, 130. Leur 
température, 131. 
Voy. Puits artésiens, — Rivières souterraines. 

Eaux de Spa. Propriété de ces eaux ; 
plusieurs sources recommandées ; la 
Géronslère (g.), XXV, 369. La vie 
des eaux à Spa il y a cent ans, 370. 

Eaux thermales de Carlsbad. Analyse 
de ces eaux ; nom de la source princi- 
pale, XV, 235, 236, 

Eaux thermales de Téplitz. Détails 
historiques sur leur ori-gine ; leur na- 
ture, XV, 75. 

Édémsterie. Si ce nom convient en- 
core à l'industrie à laquelle on l'ap- 
plique, V, 174. 

Edknsée (Autriche). Lac renommé 
qui borde cette ville (g.), XXVII. 149. 

Eberstein. 
Voy. Cliitcau d'EbersIcin. 



EBLIS. r- ÉCOLE. 



9< 



Érlis ou Ibba. Personnage de la mv- 
Ihokigie oncnlale(g.),XVI, 299, 300. 

Eiix-FozLw (AlimecI). Relation de 
son ainliassade en Bulgarie an dixième 
siècle; ses observations sur les mœurs 
et les iiabitudes sociales des Russes à 
celte épotine, XXII, 231. 

Ébillition de l'eau à difiërentes 
liauteius. Tableau d'observalious laites, 
XVII, 22. 

Ér.viLi.E. Nature de cette substance; 
manière de la préparer; ses usages, 
VII, 221; XII, 246. 
Voij. Caret. 

EccE Homo, tableau attribué au Ti- 
tien. Appréciation de cette œuvre, 

XXI, 73. 

ÉcuAPPEMEM à virgules inventé par 
Beanniarcbais. Disposition de ce mé- 
canisme; son jeu, XXI, 147. 

ÉcHARPE de bonbeur (1), ou le kbata. 
Rote que joue ce vêlement dans les 
mœurs tliibétaines, XXI, 271 . 

ÉciiABPES chez les Boutaniens, VIII, 
368. 

ÉciiAssE (V). Description de cet oi- 
seau par Buffon, XXVI, 199. Seule 
espèce connue eu Europe (g.), 200. 

ÉCHASSES. 

Voy. Bergers des landes de Gascogne , — 

Combat des échasses. 

ÉcnAUDÉs. Privilèges que saint Louis 
accorde aux pau\Tes pour les écliaudés ; 
comment on les désigne dans une charte 
du treizième siècle, I, 407. 

Échecs. Origine de ce jeu , 11,1 4. 
Célèbres joueurs d'échecs ; modifica- 
tions dans la règle du jeu et dans le 
nom de diverses pièces, 15. Roi de 
France qui défendit ce jeu, VU, 131. 
Problèmes curieux sur la marclie du 
cavalier aux échecs, 172, 173. 
Voij. Automate joueur d'écliecs, — Écliiquier, 

Jeu d'écliecs de Charleraagne. 

Échecs vivants (une Partie d'), anec- 
dote, XXVII, 67. 

Écuelle de la dignité humaine, se- 
lon Blumenbach, XXII, 107. 

Échelle (!') d'or. Fragment tiré de 
Maimonide, XXV, 319. 

Échelle de la vie. Tableau philoso- 
phique et moral (g.), XIV, 112. 

ECH.VEIS REMOBA. 

Voy. Suret remore. 

ÉcHEvLNs de Paris. Natme de leurs 
Innctions ; auteur de leur institution 
IX, 230. 

EcHixonnY.Ncis. Nature de ce ver; 
sa tète vue au microscope (g.), II, 24. 

EcHLMS, ou hérisson de mer. Genre 
dans lequel cet animal est classé ; des- 
iription ; ses épines vues au microscope 
(g), 11. 24. 

Ér.HioriKR. Échiquiiîr de voyage, II, 
l5o. Échiquier de Louis XIII,' IV, 78. 
Kcliiqnier circulaire; description tirée 
d'un manuscrit du treizième siècle (g.), 
XVI. 311. 
Voy. Multiplication de l'échiquier. 

Écho. Causes du phénomène ; éclios 
célèbres, X, 280. 

Éciio (V) et le conseiller, anecdote, 

XXII, 124. 

EcK.MunL (Bataille d'), I, 86. 
Éclairage. Des matières propres à 
l'éclairage; description de la combus- 



tion d'une chandelle (g.), V, 134. Ta- 
bleau comparatif (les différents modes 
d'éclairage, 135. Hchiirai:e au gaz, 167. 
Époque à laquelle furent faits en An- 
gleterre les premiers essais de l'éclai- 
rage au gaz, 168. Éclairage économi- 
que, XII, 358. De l'éclairage en géné- 
ral, et de la lumière électrique, XXII, 
258. 
Voy. Chandelles, — Gaz hydrogène, — Huile, 

Lumière électrique, — " Résine jaune, — 

Suif. 

Éclai.r.age au gaz. Ses avantages; 
précautions qu'il nécessite, XV, 346. 

Éclairage des phares. 
Voy. Phares. 

Éclairage public à Paris. Obligation 
imposée autrefois aux particuliers ; éclai- 
reurs au seizième siècle; lanternes; ré- 
verbères; becs de gaz; compagnies d'é- 
clairage au gaz. Vil, 368. 

ÉcLAHSELBs du genre humain. Frag- 
ment d'Épictète, \\, 39. 

Éclipse ( 1' ) , célèbre cheval de 
course. VIII, 380. Description de ce 
cheval illuslre dans l'histoire hippique 
de l'Angleterre, XXX, 23. 

Éclipse de soleil du 31 décembre 

1861. Ses diverses phases; carte de 
l'aire sur laquelle le phénomène sera 
visible (g.), XXIX, 380. 

Éclipse de soleil du 21 décembre 

1862. Marche de ce phénomène cé- 
leste; carte de l'éclipsé (g,), XXX, 
376. 

Éclipses. Travaux de quelques as- 
tronomes du dix -huitième siècle sur 
les éclipses; utilité des éclipses pour 
la science chronologiciue, II, 34. 

Éclipses de soleil. De quelques 
éclipses remarquables; éclipse annu- 
laire, III, 103. Emploi de verres ob- 
scurcissants pour regarder les éclipses 
de soleil, XXI, 290. 

ÉcLi'SE (1'), paysage par Turner, 
XVI, 329. 

ÉcLrsEs *Éas. Leur origine ; descrip- 
tion de l'ensemble et de la nianceuvre 
d'une écluse; vue d'une écluse sur le 
canal Saint-Martin (g.), XII, 68, 69. 

Écluses de chasse. Leur utilité; 
principales écluses de chasse en France 
VllI, 290. 

Églises de Dunkerque à Mardyck. 
Plan des écluses et du canal, exécutés 
par ordre de Louis XIV (g.), XXVIII, 
223. 

École d'administration. Idée d'un 
établissement semblable donnée par 
Bacon, XXX, 266. 

École d'artillerie (Ancienne), en 
France, I, 407. j 

École des arts et métiers de Chàlons- ' 
sur-Marne. Époque où elle fut insti- 
tuée; sa circonscription territoriale, ! 
XIX, 163, 164. Conuilions d'admission ; 
à cette école ; enseignement; cour prin- 
cipale de l'école (g.), 164. Atelier des 
forges (g.), 165 

École d'Athènes, fresque de Ra- 
phaël. Description et analyse de cette 
œuvre. Vil, 177. 
Voy. Palais de l'Hcole des beaux-arts. 

École des beaux-arts, à Paris. Con- 
ditions d'admission à celte école; en- 
seignement, VI, 106. 

École de botanique de Paris. Nom- 
bre des végétaux en fleur qu'elle avait 



à la fin des liivers de 1846 et 1847, 
XV, 191. 

École centrale des arts et manufac- 
tures. Hôtel qu'elle occupe à Paris; 
conditions d'admission à cette école; 
durée du cours complet d'instruction ; 
enseignement (g. 2), XVIII, 347 à 
•330. 

École chrétienne de jeunes filles, à 
Calcutta. Nom de la fondatrice, VII, 

277. 

École de droit (Bâtiments de 1'), à 
Paris. Dans quelle rue était l'école ori- 
ginaire; date de la fondation des bâti- 
ments actuels; installalion des cours; 
vue extérieure (g.), I, 412. 
Voy. Faculté de droit de Paris. 

École de gravure pour les jeunes 
filles, à Londres, But moral 'de cette 
institution, XII, 119. 

École industrielle de la Martinière, 
à Lyon. Bientaiteur à qui la ville, de 
Lyon doit cet établissement , XXII , 
149 à loi. Enseignement de cette 
école; vue extérieure (g.), 188, Vue 
intérieure (g.), 189. 

École more, à Alger. Mode d'en- 
seignement (g.), XllI, 101. 

École de médecine (Bâtiments de 1') 
de Paris. Date de sa fondation ; nom de 
l'architecte; description; bas-reliefs de 
la porte d'entrée (g.), I, 400. Vue de 
l'Ecole de médecine (g.), XX, 388. 
Voy. Faculté de médecine de Paris, 

École des mines, en France. Épo- 
que de sa fondation, I, 407, 

École des mines, à Saint-Péters- 
bourg, Époque de sa fondation; ses di- 
verses collections, XVI, 323. 

École navale , en France, Lieu où 
elle est établie ; nombre des élèves, IX, 
188. 

École normale supérieure, à Paris. 
Époque de sa fondation ; vicissitiides 
diverses de cet établissement ; son or- 
ganisation actuelle ; enseignement ; vue 
des bâtiments de l'école (g,), XIX, 
329, 330. 

École de pauvres, à Hofwyl. 

Voy. Instituts d'Hofwyl, 

École des pauvres, à Kreuzlingen. 
Son directeur. Vil, 14. 

École de peinture de Dusseldorf. 
Peintre célèbre qui la dirige, IV, 147. 
Sa galerie ; noms de quelques-uns des 
peintres sortis de cette école, XIII, 2. 

Ecole de petites filles à Albano, 

tableau (g.), XX VII, 288. 

École de Platon. Système de sa géo- 
graphie, XV, 240. 

École polyleclinitiue. Historique de 
sa fondation, I. 407, Vue de la cour 
principale (g,), 408. Collèges dentelle 
occupe l'enqjlacement, XXIV, 169, 
319. Pavillon et cour des élèves (g,), 
pavillon del'administration (g.), XXVII, 
276. 

École des ponts et chaussées. Date 
de sa fondation, I, 407. 

École (Ancienne) Saint-Thomas, à 
Paris. Époque de la construction de ce 
bâtiment ; plan et façade de la salle de 
cette école; sa démolition (g.), XVII, 
356, 357. 

École (1') de Salerne. Poème qui 
porte ce nom ; son sujet ; fragments , 
XI, 246. 



9è 



ÉCOLE. - EDELINCK. 



École de Salerne." Renom de cette 
école de médecine, XXVlll, 213. 

École spéciale de dessin, de mathé- 
maliqiies et de scnlpturc d'ornement, 
à Paris. Époque de sa création ; Jjases 
de son enseignement; conditions pour 
être admis à suivre les cours de 
l'école; vue de la cour (g.), XVIII, 
97, 98. 

École turque, aquarelle de M. De- 
camps (g.), X, 217. 

Écoles d'agriculture en France, X, 
278. 

, Écoles des arts et métiers en France. 
Leur nombre; époques de leur institu- 
tion ; circonscription territoriale affectée 
à chacune des écoles, XIX, 163. 

Écoles buissonnières. Ce qu'on en- 
tendait par celte dénomination au 
moyen âge; origine probable du pro- 
verbe : Faire l'école Iniissonnière, X, 
106. 

Écoles de Charleniagne. Importance 
que Charleniagne cherchait à leur 
donner ; encouragements qu'il accor- 
dait aux élèves les plus studieux . IV ■ 
198. 

Écoles de dessin , considérées par 
Diderot au point de vue de l'industrie, 
VII, 46. 

Écoles du dimanche, en Angleterre. 
Leur organisation, V, 260. Intérêt que 
leur portent les classes riches, XX, 
137. 

Écoles de droit. 
Voy. Facultés de droit. 

Écoles en Egypte. Matières de ren- 
seignement ; méthode ; tableau d'une 
école primaire, V, 7, 8. Moyen em- 
ployé par Méhémet-Ali pour peupler les 
écoles, VI, 37. 

Écoles élénienlaircs en France. 
Voy. Écoles prim.iires en France. 

Écoles éléniciiliiivr-; l'ii Allrninuiie. 
Fnseigncniciit de l.i i:.'ipji,i|]liic , IX , 
122. Nombre des clrws tiiiii|mii' a la 
population des divers États allemands, 
X, 279. 

Écoles d'enseignement mutuel en 
France (g. 2), II, -45. Plan d'une école 
muluelle, 46. Nom du directeur de 
la pri'uiiérc école établie en France ; 
dépenses ; ustensiles ; enseignement 
(g. 9), 46. 
Voij. Écoles primaires élémentaires. 

Écoles gratuites pour les jeunes 
filles, à Paris. Leur nombre eu 1847, 
et nombre des élèves, XV, 5b. 

Ecoles d'hiver dans le département 
de risére. Leur organisation, XVill, 
2S7. 

Écoles de l'Orient musulman. Quel- 
ques détails sur leur organisation, X, 
218. 
Voy. Écoles en Egypte. 

Écoles de peinture. 
Foy, Peinture. 

Écoles préparatoires de médecine et 
de pharmacie, en France, X, 278. 

Écoles priniaiies en France. Leur 
nombre en 1831 ; leur progression en 
1832, II, 47. Détails statistiques pour 
1810; nombre d'écoles primaires su- 
pi'rienres à la même épO(|ue, X, 278, 
279. Écoles d'inslrnriion primaire au 
quatorzième siècle, XVI, 99. 

Écoles chez les Romains. Leur dis- 



position intérieure ; régime administra- 
tif et disciplinaire auquel elles étaient 
soumises, XXI, 227. 

Écolier (1'), par Reynolds (g.), XX, 
365. 

Écoliers (les). Extrait de l'ouvrage 
de M. Edmond Douay : l'Ame des éco- 
liers, XXVI, 255. 

Écoliers (les) et les maîtres, XVIII. 
339. 
Voy. Conseils aux écoliers et aux professeurs. 

Écoliers siamois , d'après une pho- 
tographie (g.), XXIV, 341. 

Écoliers de Westminster (les Deux), 
anecdote tirée de l'histoire d'Angle- 
terre, V, 218. 

Économie. Fragment de M™"^ de Sé- 
vignc, III, 167. Pensée de François 
Bacon, 339. Proverbe hollandais., X, 
39b. Préceptes qu'une mère doit donner 
à sa fille, suivant Rollin, XIX, 88. 

ÉcoxosiiE rurale. La maison du cul- 
tivateur; choix du terrain , fondations, 
planchers , murailles et cheminées , 
XXX, 278. 

Économie sociale. Fragment de Bu- 
ret sur le but de cette science, X, 
106. 

Écobce de la terre. Couches dont elle 
se compose ; coupe du terrain situé 
entre les Vosges et Caen (g.), I, 302, 
304. Explication de cette coupe, 415. 
Nature de la surAice primitive de la 
terre , VI , 278. Noms des diverses 
couches terrestres dans leur ordre de 
succession (g. 4), 280. Leur composi- 
tion, 286, 287. Leur épaisseur (g.), 
288. Formation et structure de l'écorce 
du globe, XIV, 79. 

Écorceuses de chênes, aux États- 
Unis d'Amérique (g.), III, 242 

ÉcoBciiEi'RS. Bandes d'aventuriers 
ainsi nommés sous Charles VII ; leurs 
autres noms, XII, 2b4. 

Ecosse. Sa division topograpliique , 
V, 380. - 
Voij. Bass-Rork, — Éitinibourg, — Gla=aow, 

Staffa. 

ÉCOI.EN. 

Voij. Clifilcau d'Ecûueii. 

ÉcoLLEMENT dcs caux dans les cdi- 
licos. Mode adopté par les anciens ; 
diverses furmes de gargouilles (g. 3), 
IX, 347, 348. 

Écran romain trouvé dans les fouilles 
de Pompéi (g.), III, 40b. 

Écrire co.mme lx ange. Origine de 
cette locution, VIII, 104. 

ÉcRiToiRE eu bois sculpté , par 
Gavonnet, dessiné par Riester (g.), 
XXIII, 37t. 

ÉcRiToiRE en faïence, par Bernard 
de Palissy (g.), I, 384. 

Écriture. Son influence sur la mé- 
moire; fragment de Platon, IX, 267. 
Voy. Lignes d'écriture. 

ÉcRiTiRE (Fniesse remarquable d'). 
Exemples curieux, VI, 402. 

ÉcRiTiiRE chinoise. Espèces diverses 
do caractères liguratifs (g. 12), I, 307. 
Modilicatinns apportées aux caractères 1 
primitifs (g. 22), II, 134. Caractères | 
chinois, 208. Ancienne écriture clii- i 
noise ; écriture en lélards (g.), XXV, 

359. Écriture chinoise de la haute an- 
tiquité (g.); écrilure moderne (g.), 

360. 1 



Écriture (F) et le dessin. Utilité 
qu'il y aurait à faire suivre ces deux 
arts parallèlement dans l'enseignement 
primaire, XXVII, 150. 

Écriture en France. Quelques re- 
marques sur l'emploi des points, des 
virgules, ^es accents, etc., aux qua- 
torzième, quinzième et seizième siècles, 
III, 174. Histoire des variations de 
l'écriture, V, 175. Fac-similé d'écri- 
ture du commencement du seizième 
siècle, 179. Tableau synoptique des 
modifications qu'a subies la forme de 
l'écriture depuis Dagobert I", Xlll , 
211 à 215. Une inscription du septième 
siècle, XX, 240. 

Écriture des aveugles. Tentatives 
pour rendre ce degré d'instruction plus 
facile ; procédés divers (g.), XVII, 299. 
Système de Charles Barbier ; son ap- 
plication (g.), XXVII, 167, 266. 

ÉcniTLBE figurée des sauvages amé- 
ricains (g.), VII, 392. 

ÉcRiTiRE figurée d'un maçon an- 
glais, XL 64. 

Écriture sainte. 
Voy. Bible, — Penlateuqne. 

Écritures cunéiformes. Systèmes de 
signes auxquels on a donné ce nom ; 
spécimens divers (g. 2), XXVI, 127. 

Écritures (De quelques), XXV (g.), 
359; XXVI (g.), 71 ; (g.), 127; 
XXVII (g.), 55; (g.), 159. 

ÉcRiv.\LN (un) au quatorzième siècle 
(g.), XIV, 159. 

Écrivains publics en Italie. Emploi 
de leur journée ; écrivain public à Rome 
(g.), II, 314. 

ÉcROUELLES. Cércmonic observée au 
moyen âge quand le roi touchait les 
malades des écrouelles, III. 218. For- 
mule prononcée en cette occasion, VI, 
135. 

ECU. 
Voy. Armoiries. 

Écu que l'on croit avoir appartenu 
à Charles-Quint (g.), XV, 25. 

Ecureuil. Classement zoologiqiie de 
cet animal; diverses espèces; écureuil 
suisse; sa doscriplion (g.), IV, 9. 
Jeunes écureuils nourris par une chatte, 
XIII, 398. 

Écureuil ( I), tableau par Diaz (g.), 
XX, 217. 

Écureuil volant. 
Voy. Polatouche. 

Écurie de ferme (g.). Soins pour 
l'entretien d'une bonne écurie, XXVI, 
383. 

ECUS de six francs. Quantité d'or 
que leur refonte a donnée, IV, 828. 

ÉCUSSON. 

Voy. Armoiries. 

ÉcuYER. Rang de l'éeuyer dans la 
chevalerie ; cérémonie de la réception, 
II, 34. 

Edda (V). Matières dont traite ce 
poéine; ses divers auteurs, I, 434. 
Fragment, Iléh, IX, 280. 

Eddvstone. Situation de ce rocher, 
II, 191. Phare d'Eddystone (g. 4), 
192. 

Edelinck (Gérard). Notice biogra- 
phique sur ce graveur , par Mariette ; 
son portrait (g.), XX, 4. La Famille 
de Darius aux pieds d'Alexandre, gra- 



ÉDENTliS. - ÉGLISE. 



93 



vnre d'Edelinck d'après le tableau do 
Lebrun (g.), 5. 

ÉnENTiis. Groupe d'aniinauK aux- 
quels ce nom s'applique ; leur division 
en tribus, )I, 276 à 278. Les pangolins 
(g.), IV, 339, 340. 

EoGEWonTii (la Famille) . Sa résidence 
en Irlande ; notice sur cette famille 
(g.), XVllI, 329, 334, 379. 

Edgeworth (Richard Lowell). Notice 
sur sa vie; son portrait (g.), XVllI, 
331, 332. 

Edgeworth (Miss Maria). Ses écrits ; 
sa noble vie : cabinet de travail de miss 
Eduvworlh, XVllI, 333. Paysans irlan- 
dais destines par elle (g. 4|, 356. Mort 
de celte leinme célèbre, 379. 
Foi/. Pensées. 

Édifice consacré aux examens et aux 
solennités littéraires à Canton (g.) , 
XXVII, 152. 

Édifice du treizième siècle, à Meaux. 
Étude sur la construction de cet édi- 
fice ; sa destination présumée (g.), 
XIX, -124. 

Édisibourg. Surnom donné à cette 
ville; sa situation, II, 321. Origine de 
son nom, 322. 

Voy. Cliàlcau d'Edimbourg, —Collège. d'E- 
dimbourg, — Maison des Orphelins à Edim- 
bourg, — Palais d'Holy-Rood. 

Édit. 
Voy. Édils, — Ordonnances. 

Édit de Nantes. Ses principales dis- 
positions, I, 78. Sa révocation, 319. 
Ses résultats, VI, 64. 

Édit de Romorantin. Son objet; si 
le chancelier l'Hospital en est l'auteur, 
III, 396. 

Éditions (Premières) des livres. Com- 
ment Nicole veut qu'on les considère, 
VIII, 323. Opinions de Loysel et du 
cardinal du Perron à ce sujet . XIII , 
224. 

Éditions elzévirienues. Leurs di- 
verses marques, I, 391. 

Éditio.ns (les) incunables. Étymologie 
de leur nom ; premiers livres imprimés 
connus, XXIIl, 63. Ornements lypo- 
pia|)li:(iues employés à profusion ; fac- 
siniilc de gravures (g. 3), 87. Rectifi- 
cations sur les origines de l'imprimerie, 
XXV, 202. 

Édits somptuaires en France. Édit 
de Philippe le Bel, I, 143. Édit de 
1o49, 183. Édit de 1294, III, 16. Édits 
du chancelier l'IIospilal, 395. Édit de 
1634, VIII, 276. 

Edouard (Saint). 
Voij. Edouard le Confesseur. 

Édoiard I"', roi d'Angleterre et 
d'Ecosse. Confirme la grande charte, 
II, 53. Son teslanienl, VI, 342. 
Voij. Croix de la reine Eléonore. 

Edouard II . roi d'Anglclcrre. Son 
favori Gaveslon, VI, 189. Troubles de 
son rèane, 190. Poème latin qui lui est 
allrihuV', XII, 358. 

Énoi ard III, roi d'Angleterre. Ordre 
(le chevalerie qu'il institue, II, 5; XI, 
168. Guerre qu'il déclare à la France, 
VI. 51. 

Édouaud IV, roi d'Angleterre. Son 
toudjeau, II, 6. Comédie qui lui est 
attribuée, XII, 359. 

Edouard le Confesseur, ou saint 
Edouard, roi d'Angleterre. Lieu de sa 
sépulture, III, 324. Son avènement au 



trnuo, IX, 22. Époque de sa mort; 
plusieurs prétendants à sa succession 
■M li'ùue d'Angleterre, XXII, 393. 
Viiy. Piegalia. 

Édredon. Oiseau qui donne ce duvet; 
récolle de l'édredon, VII, 218. 

Éducation. Idées de Rabelais sur 
cette matière, VIII, 138. Pensée de 
M. Lamennais, 287. Fragment de Cel- 
lerier sur l'éilucalion, XII, 326. Plan 
nouveau d'éducation, XVI, 406. Pensée 
de Dugald Stewart, XV, 155. Conseils 
d'un pcro sur l'éducation, XXI, 3. Dif- 
ficultés des réformes éducatives, XXIV, 
47. 

Éducation de famille. Fragment 
d'une lettre au directeur du Magasin 
pittoresque sur un danger de cette édu- 
cation, XXVI, 354. 

Éducation- (1') d'Achille, nouvelle, 
XVIII, G, 13. 

Éducation de Louis XIV, XXX, 
291. 

Éducation (1) d'un père, nouvelle, 
XVI, 183, 194. 

Éducation des aveugles. 
Voy. Instruelion des aveugles. 

Éducation de chacun par soi-même, 
IX, 292. Comment on peut faire son 
éducation personnelle ( morale de 
Channing), XXII, 190, 311, 338. 

Éducation (De I) personnelle, ou 
de la culture de soi-même. Extrait des 
œuvres sociales de Channing , XXII , 
190. 

Éducation des jeunes gentilshommes 
français au seizième siècle. Disposition 
de l'ordonnance d'Orléans qui s'y rap- 
porte, V, 71. 

Éducation d'un prince en Perse. 
Singulière doctrine professée par son 
gouverneur, XXIIl, 82. 

Éducation des sourds-muets. Per- 
fectionnement dû à l'abbé Sicard, IV, 
214. Tentatives faites pour cette édu- 
cation avant l'abbé de l'Épée, X, 222. 
Éducation d'une jeune aveugle sourde- 
muette et privée d'odorat ; moyens em- 
ployés, XI, 58, 154. Autre exemple 
d'éducation d'un jeune sourd-muet et 
aveugle, 156. 
Voy. Alphabet manuel des sourds-muets. 

Éducation (!') prématurée. Fragment 
inédit de Péron, XX, 147. 

Edwards. Ses' recherches sur les 
langues celliqnes; extrait, XXIV, 267. 

Effet des sous. Extrait d'une lettre 
de W. Cowper, XXIV, 339. 

Effets singuliers de la foudre. Le 
tonnerre peintre et le tonnerre impri- 
meur, XXI, 38. 

Effets de la terreur, paysage du 
Poussin. Description de ce tableau par 
Fénelon (g.). XIV, 20, 21. 

Efforts (Petits). Extrait du livre 
les Petites cho^s, XXIV, 198. 

Effraie. Nature et description de 
cet oiseau; son cri (g.), VI, 212. 

Effroi d'un perroquet, XXII, 135. 

Égagropiles, III, 175. 

Égalité devant la loi. en Turquie, I, 
293. 

Egenstuosi. 
Voy. Pens(;es. 

Égine. Situation de celte ilc; son 
histoire; goût prononcé des Éginèles | 



pour les arts, II, 233. Objets précieux 
trouves dans les fouilles opérées dans 
les environs de la ville d'Égine; statue 
en terre cuite d'une belle conservation 
(g.), XXVI, 264. 

Église. Origine de ce mot : sa défi- 
nition , II , 256. Description d'une an- 
cienne église, XX, 18. 
Voy. Basilique, — Cathédrale. 

Église anglicane. Souverain qui en- 
treprit d'établir l'Église anglicane ; prin- 
cipe sur lequel elle repose, XXX, 

102. 

Église de France. État de l'Église 
de France et de son revenu à la fin du 
dix-seplicme siècle, XXIII, 98. 

Église gallicane. 
Voy. Déclaration du clergé de France. 

Église grecque. Nombre de ses 

adhérents, V, 303. 

Voii. Hexaplérige, — Popes, — Schisme d'O- 
rient. 

Église russe. Nom de son plus haut 
dignitaire ; hiérarchie ecclésiastique , 
XI, 393. 
Voy. Popes. 

Église de l'abbaye aux Hommes ou 
de Sainl-Étienne, à Caen. Tombeau qui 
s'y trouve, V, 378. Coupe de l'un des 
bas-côtés; plan de l'église (g. 2), VII, 
260. Travée de la nef (g.), 261 . 

Église de l'abbaye de Longpont. 
Sa description par un chroniqueur; ses 
ruines (g.), V, 277. 

Église de l'abbaye de Port-Royal 
des Champs. Vue du portail (g.), II, 
185. Sa destruction, 186. 

Église de l'abbaye de Sainte-Marie 
de Valmagne. Époque de sa construc- 
tion ; ses dimensions, V, 98. 

ÉGLISE anglaise d'Amakali , à Lahore 
(g.). Destination première de cet édi- 
fice, XXVI, 293. 

Église d'Andernach. Époque de sa 
construction ; style de son architecture ; 
sculptures de la façade ; tombeaux que 
cette église renferme, XI, 89, 90. 

ÉGLISE (la Vieille), à Amsterdam (g.). 
Sa description ; ses vitraux ; pierres 
tombales en grand nombre, XXVIII, 
210. 

Église d'Argis (g.). Époque de sa 
construction ; style architectural ; lé- 
gende de l'église d'Argis, XXVII, 369. 

Église des Armémiens, à Nicosie. 
Tombeaux historiques qu'elle renferme 
(g. 4), XV, 222. 

Église d'Aumale. Décoration de sou 
portail (g.), XII, 261. 

Église d'Avallou. Style de son ar- 
chilocUire; un fragment de son portail 
(g.), XXX, 279. 

Église d'Avon (g.), V, 19. Tombe 
de Monaldeschi (g.), 21 . 

Église de Basile, à Moscou. Épo(|nc 
de sa construction ; nombre d'églises 
ou chapelles distinctes qu'elle ren- 
ferme ; description de l'édifice (g.l, IV, 
237. 

Église di' lieloni. A qui elle est dé- 
diée ; souvenir historique qui se rattache 
à la chapelle sur les ruines de laquelle 
celte église a été bàlie, VI, 225. 

Église de Belem (Intérieur de 1'), 
tableau de M. Dauzats, VI, 225. 

Église de Bollevillc. Savant érudit 



u 



ÉGLISE. 



qui en fut curé au dix-septième siècle ' 
(g.), XIII, 155,256. 

Église de Borgtind , en Norvège. 
Description; campanile (g.), IX, 372, 
373. 

ÉGLISE de Breda. Tombeau célèbre 
qu'elle renferme (g.), VI, 21. 

Église de Brou. Historique de sa 
fondation ; époque de la construction de 
l'église actuelle ; temps et argent em- 
ployés; tombeaux qui décorent cet édi- 
lice ; sculptures ; le chœur de l'église 
(g. 4), XVIII, 20 à 22, 115 à 117. 

Église des Carmes, à Paris. Style de 
son architecture ; par qui la première 
pierre a été posée, XIV, 1 06. 

Église catholique de Dresde. Époque 
de sa construction ; son style ; tableaux 
qui la décorent, XVIII, 145, 146. 

ÉGLISE de la Celle (Eure). Son re- 
table remarquable; description des bas- 
reliefs qui le décorent (g.), XVII, 49, 
50. 

Église de Champmoteux. 
Voy. Tombeau de Michel l'Hospital. 

ÉGLISE du chàleau de Montargis. 
Époque de sa construction ; sculpture 
quelle renfermait, VI, 93. 

Église cosaque (g.), VII, 48. 

Église de la Couture, au Mans. Le 
portail (g.), X, 94. 

Église de Daphné, près d'Athènes 
(g.), XXX, 73. 

Église de Darmouth. Époque de sa 
construction; son stvle; vue intérieure 
(g.), XXII, 146. 

Église de Delft. Vue intérieure au 
seizième siècle, tableau d'Eugène Isa- 
bey (g.), XV, 197. 

Église de Domremy. Intérêt histo- 
rique qui s'y rattache; statues qui la 
décorent, II, »4. 

Église d'Esnandes. Époque de sa 
construction; refuge qu'elle offre aux 
catholiques pendant les guerres de la 
réforme (g.), XI, 244. 

Église du faubourg d'Au, à Munich. 
Détails descriptifs, VI, 208. 

Église de la Gloria, à Rio de Janeiro 
(g.). Son origine ; confrérie qui la 
dessert, XXII, :!.î2. 

Église de Graville. Sous quelle in- 
vocation elle est placée ; vénérée par les 
marins; stvle de son architecture: bas- 
relief (g. 2), III, 349. 

Église de l'hôtel des Invalides , à 
Paris. Date de sa fondation ; sa division 
en deux parties ; l'église des soldats ; 
trophées qui y sont suspendus (g.), 
VI, 34. 

Église des Innocents , à Paris. Ta- 
bleau qui ornait cette église ; la loge 
de la recluse ; destruction de l'église , 
I, 2. 

Église d'Isaac, à Saint-Pétersbourg. 
Marbres de ses colonnes, I, 174. 

Église des .lésuitcs, à Saint-Paul de 
Loanda. Jlagniliceuce de cet éditice; 
ses ruines aujourd'hui (g.), XXV, 83. 

Église de Lévy. Époque présumée de 
sa construction; son portail (g.), XVII, 
89. 

Église de Loupiac. Style de son ar- 
chileclure ; sculptures de sa façade ; 
nef de l'église; uas-relicfs, XII, 413. 

Église de Luzarches. A quelle épo- 



que elle fut construite; description; 
son portail (g.), I, 276. 

ÉGLISE de la Madeleine, à Paris. Vue 
extérieure; historique; architectes qui 
commencèrent la construction de cette 
église ; changement de destination ; 
plans nouveaux adoptés par Napoléon; 
architecte chargé des travaux ; cet édi- 
fice est rendu à sa destination première 
(g.), II, 49, 30. Vue intérieure de la 
Madeleine ; décret de Napoléon relatif 
à cet édifice (g.), XI, 1,2. Ordonnance 
intérieure de l'église ; sujets des pein- 
tures; groupe du maître-autel; des- 
cription de la troisième travée (g.), 
XII, 313, 214. 
Voy. Augustin (Statue de saint), — Fronton 

de la Madeleine, — Vincent de Paul (Statue 

de saint). 

Église de la Madeleine, à Vczelay 
(g.). Époque présiunée de sa fondation ; 
style de son architecture, XXI, 103. 

Église métropolitaine de Buckarest 
(g.), IX, 193. 

■ Église du mont Saint-Michel. 
Voy. Abbaye, église et fort du mont Saint- 

Midiel. 

Église de Mouzon. Époque de sa fon- 
dation ; ses vitraux et ses sculptures , 
XX, 289, 290. Inscription qui peut 
donner une date certaine à sa construc- 
tion, XXI, 344. 

Église Notre-Dame de Chàlons-sur- 
Marne. Époque de sa fondation; son 
style (g.), XIX, 21. 

Église Notre-Dame, à Dijon. Son 
origine; façade principale (g.), VII, 
180. La tour; sculptures et peintures, 
181. 
Voy. Jacquemart de Dijon. 

Église Notre-Dame de Halle (Belgi- 
que). Époque de sa construction; ori- 
gine de son vocable ; élégance de son 
architecture intérieure; le maître-autel 
(g.), XXI, 17. 

Église Notre-Dame, à Mautes (g.), 
II, 202. Particularité relative à la cou- 
verture de l'église, VIII, 62. 

Église Notre-Dame, à Nuremberg. 
Par qui le dessin en fut composé et Ta 
construction dirigée; sa forme, XX, 41. 

Église Notre-Dame, à Paris. Son ori- 
gine ; époque où sa construction fut ter- 
minée, I, 83. Description de l'église; 
époque de la construction de la façade; 
portail du milieu; stntues qui tiguiaient 
jadis au portail ; bas-reliefs de ce por- 
tail (g. 2), 84. Sculptures de la façade, 
355. Vue de la façade; description de 
l'intérieur de l'éghse (g.), 356. Cloches, 
357. Notre-Dame vue du côté du nord; 
chevet ou ahside (g.), IV. 5. Vue in- 
térieure (g.), V, 61. Doublement des 
galeries, 355. Plan; abside (g. 2), 358, 
359. Couverture: flèche aujourd'hui dé- 
truite, 360. Clôture du chœur, 397. 
Chapiteau d'une colonne et pilier des 
bas-côtés (g. 2), 399, 400. Nouvelle 
■sacristie; son style (g.N XVIII, 361. 
Nombre de statues que renferme celte 
église, XXV, 359. Ancienne flèche dn 
transept de Notre-Dame (g.); sa re- 
construction, XXVII, 90. 
Voy. Bas-reliefs peints du chœur de Notre- 
Dame. 

Église Notre-Dame, à Poitiers. Stvle 
de la façade (g.), VII, 260, 261. Clo- 
chers, 262. 

Église Notre-Dame, à Saint-Omor. 
Époque de sa foudaliou ; sou style d'ar- 



chitecture: autrcsdétailsf g.). VIII. 31 3. 
Les orgues de celte église; le hulfet 
(g.), XXIII, 17. 
Voy. Dieu ( Gr.iiid ! de Thérouane, — Ex-voto 

de Sjder.ick de Lallaing. 

Église Notre-Dame, à Semur. Son 
origine; son histoire (g.), IV, 329. 
Description de l'église; ses cloches; 
statues et bas-reliefs du portail , 330. 
Voy. Sculptures de Notre-Dame de Seniur. 

Église Notre.rDame des Dons, à Avi- 
gnon (g. 2), Vil, 197. Date présumée 
de sa construction ; style de son archi- 
tecture, 198. Pendentif remarquable, 
263. 

Église Notre-Dame de l'Épine. Ori- 
gine de sa fondation : style de son ar- 
chileclure; ses sculptures; architectes 
qui ont construit cet édifice (g.), XX, 
233, 234. 

Église Notre-Dame de Kasau , à 
Saint-Pétersbourg. Son style, IV, 71. 

Église Notre-Dame de Lorette , à 
Paris. Stvle de cette église; tableaux 
qui la décorent, V. 233. 

Église de Pont-de-l'Arche. Style de 
son architecture : clef de voûte ; verrière 
(g.), XIV, 36. 

Église de Rampillon (Seine-et- 
Marne). Tryptique du quatorzième siè- 
cle qui décore la chapelle de la Vierge 
(g.). XXVIll. 337. 

Église de Rocaniadour. Son vocable; 
légende sur la construction très- an- 
cienne de cet édifice, XXVI, 134. 

Église de Rovat. Stvle de son archi- 
tecture, XXII, 322. 

Église russe d'un grand village près 
d'Odessa (g.), VII, 48. 

Église San-Andrès, à Valence. Des- 
tination première de cet édifice; ta- 
bleaux et sculptures qui la décorent; 
portail latéral (g.), XXVII, 128. 

Église de Santa-Maria del Pi. à Bar- 
celone (g.), XXV, 261. 

Église Saint-Antoine, à Padoue. His- 
torique de sa construction ; description ; 
principaux mausolées quelle renferme; 
statue équestre qui se trouve devant la 
façade, V, 41, 42. 

Église Saint-Augustin, à Pérouse. 
Peintures du Pérugin qui la décorent, 
XIII, 283. 

Église Saint-Bavon , à Gand. Ri- 
chesse de sa décoration, IV, 173. 

Église Saint-Bertrand de Comminges. 
Son antiquité; ses boiseries sculptées, 
XX, 396. 

Église de Saint-Cyr la Rosière. Style 
de son architecture; le portail (g.), 
XXV, 268. 

Église Saint-Denis. Origine de cette 
église; restaurations fiiiles au dix-hui- 
tiome siècle : bas-reliefs ; vue intérieure ; 
sépultures royales (g.). VI. 394. Une 
peinture des vitraux (g.), VII, 43. Fa- 
çade et i)lan (g. 2). 336. Charpente de 
la couverture , 360. Ornement de la 
porte des Valois (g.l, 399, 400. Statue 
de Dagobert I" (g.), XI, 93. 
Voy. .\bbayc de Saint-Denis. 

Église de Saint-Érasme, à Gaéte 
(g.). Époque de sa construction; ta- 
bleaux et objets précieux conservés dans 
cette église métropolitaine. XXIN., 37. 

Églisb Sainl-Étienne du Mont, à Pa- 
ris. Le jubé (g.), II, 41. Vue cxtc- 



EGUSE. 



95 



rieure de celte église ; son histoire (g.), 
IV, 89. Description; œu\Tes d'art, 90. 
Tableaux; chaire sculptée en bois, 
XVU, 85, 86. 

Église Saint-Élienne, à Vienne (Au- 
triche). Époque de sa fondation; fête 
qu'on y célébrait chaque année (g.), 
II, 153, 454. 

Église Saint - Eustache , à Paris. 
Époque de sa fondation ; sou style , 
VIII, 63. Portail latéral (g. 2), 61, 64. 

Église Saiut-Georges, à Bocherville. 
Sa fondation; nom de son fondateur; 
description ; bas-reliefs (g. 3), II, 317. 

Église Saint-Germain l'Auxerrois, 
à Paris. Son histoire ; signal fameux 
donné par la cloche de cette église, II, 
385. Uu détail du portail, VIII, 60; 
(g-), «• 

Église Saint-Germain des Prés , à 
Paris. Intérêt quelle présente pour 
l'histoire de l'art; chapiteau et travées 
(g. 3), IV, 109. Fondateur de cette 
église, VII. 198. Plan; chapiteaux et 
fût d'une colonne (g. 3\ 260, "262. 
Circoustances de la fondaliou de celle 
église, X, 54. Statues du porche (g. 4), 
XI. 92. .\ucieu grand portail de l'église 
Saint-Germain des Prés (a..), XXVI, 
389. 

Église Saint -Gervais, à Paris. Clef 
pendante, VIII, 61; (g.), 64. Portail 
de celte église; style de l'architecture 
de Saiut-Gervais (g.) , XIII , 75 à 77. 

Église Saint-Gervais, à Rouen. Style 
de la crypte, IV, 108. 

Église Saiut-Gildas (Morbihan). 
Description; un bénitier; tombeau de 
saint (jildas (g.), IX, 311. Décoration 
extérieure, 312. 

Église de Saiul-Guillem du Désert 
(g.). Abbave célèbre dont elle faisait 
parlie, XXiV, 257, 291 à 294. 

Église Saint-Jacques, à Sauliayo. ou 
Saint-Jacques de Composiclle. Descrip- 
tion de l'ancien autel de Saint-Jacques ; 
autel actuel, IX, 238. 
Yoy. Cloches de Saint-Jacques de Conipos- 

Iclli', — Pèlerinage de Saint-Jacques de 

Conipostelle. 

Église Saint-Jacques la Boucherie, à 
Paris. Date incertaine de la fondation 
de celte église; détails liisloriques sur 
cet édifice; la tour Saint -Jacques la 
Boucherie (g.); peinture murale décou- 
verte lors de la restauration de celte 
tour (g.), XXVI, 281. .\utre peiulure 
murale découverte : le Christ ressuscité 
apparaissant à saint Pierre (g.), XXVII, 
184. 

Église Saint-Jean, à Aix (g.), XII, 
369. 

Église Saint-Jean . à Poitiers. Son 
ancienne destination : époque de sa con- 
struction (g.), VII, 197. 

Église Saint-Laurent, ù Florence. 
Voij. Tombeaux de Laurent II et de Julien IJ 
de Médicis. 

Église Saint-Laurent, à Nuremberg. 
Style de sa décoration; sa nef, VI, 85. 

Église Saint-Laurent, sur les bords 
de l'Hérault. Ses ruines (g.). XXIV, 
292. 

Église Sainl-Lconard de l'île Bou- 
chard. Notice sur cet ancien monu- 
ment; vne extérieure de l'abside (g.), 
XIV, 305. Vue intérieure de l'abside 
(g.), XV, 72. 

Église Saint-Louis des Français, à 



Rome. Époque de sa construction ; pein- 
tures et sculptures qui la décorent, XV, 
149. 

Église Saint-Maclou , à Rouen. La 
porte latérale de cette église, dite porte 
Jlartaiuville (g.), XXV, 17. Description 
de ses sculptures, 48. . 

Église Saint-Marc, à Venise. Bronzes 
antiques qui décorent son portail (g.), 
VIII, 37, 38. 

Église de Saint-Martin, à l'Aigle 
(s; ). Styles divers de sa construction, 
XXX, 333. 

Église Saint-Martin, à Cologne (g.), 
I, 281, 282. 

Église Saint-Martin d'Ainay, à Lyon 
(g.). Temple ancien sur remplacement 
duquel elle a été bâtie; histoire de sa 
construction; son étal actuel. XXI, 
289. 

Église Saint-Martin, à Lucques (g.). 
Époque de sa construction; son auteur, 
XXVI IL 273. 

Église Saint-Martin . à Tours. Plan 
de cet édifice d'après la description de 
Grégoire de Tours (g,), VII, 196. 

Église Saint- Martin de Vendôme. 
Époque de sa coustriiclion; Iransfor- 
malions su&essives subies par cet édi- 
fice (g. 2), XXVI, 164, 165. 

Église Saint-Médard, à Paris. Épo- 
que de sa fondation; souvenirs histo- 
riques qui ont donné quelque célébrité 
à cette église, XIII, 307, 408. 

Église Saint-Mér\ , à Paris. Tableau 
curieux qu'elle possède sur une légende 
de saiute Geneviève. XXIV, 392. 

Église San-Michel degli Scalzi, près 
de Pise (g,). Époque de sa construc- 
tion; slyle de son architecture; incli- 
naison de son clocher, XXV, 68. 

Église Saint-Michel, à Dijon. Style 
architectural de son portail (g.), XII, 
2C0. 

Église Saint-Michel, à Hambourg, 
llanleur de sa tour, I, 11. 

Église Saint-Nicolas, à Cordoue. Vue 
de la tour (g.), VII, 57. 

Église Saint-Nicolas des Champs, à 
Paris. Une niche de la façade (g.), VIII, 
63, 64. 

Église Saint-Ouen. à Pont-.\udemer. 
Époque où sa construclion fut com- 
mencée ; style de son architecture ; ses 
vitraux: nef de Saint-Ouen (g.), XVI, 
185. 

Église Saint-Ouen, à Rouen. Époque 
de sa fondation ; forme particulière du 
sommet du clocher, VIII, 59. Travée 
intérieure (g.), 60. Plan de l'église (g.), 
61. Ancien jubé, 62. Nom de l'un des 
architectes; son tombeau, 270. 

Église Saiut-Panfaléon , à Troyes. 
Époque de sa conslruction; son style; 
sculptures de la nef et des chapelles 
(g.), XIX, 297, 298. 

Église Saint-Paul , à Londres. Sa 
hauteur, I, 11. Son slyle; description 
(g. 2), VIII, 193. Monuments funé- 
raires qu'elle renferme, 197. 

ÉGLISE Saint-Paul, à Paris. Son an- 
cien nom; époque de sa construction; 
son slvie architecUnal : portail de cette 
église"(g.), XIV, 105, 107. 

ÉGLISE de Saint-Père. Style de sou 
architecture (g.), XllI, 2b. 

Église Saint-Pierre, à Caen. Nom de 



son fondateur : bas-reliefs curieux d'un 
des pifiers de la nef (g.), V, 377. Clo- 
cher (g.), VII, 338. 

Église Sainl-Pierre, à Cologne. Ta- 
bleau de Rubens dont elle est ornée, 

I, 282. 

Église Sainl-Pierre, à Hambourg. 
Hauteur de sa tour, I, 11. 

Église Saint-Pierre, à Juraiéges. 
Sculpture de l'une des chapelles (g.),' 
VllI, 2S8. 

Église Saint-Pierre, à Louvaiu. Vue 
intérieure; époque de la construction de 
cet édifice; sa forme; le jubé (g.), XX, 
305. Tabernacle; richesse de sa sculp- 
ture (g.), XXll, 349. Artiste célèbre 
qui en est l'auteur, 350. 

ÉGLISE Saint-Pierre, à Ratisbonne. 
Bon goùl de son oruemeniation inté- 
rieure; son portail (g.), XXI, 316. 
Voy. Puits gothique dans la cathédrale de Ra- 
tisbonne. 

Église Saint-Pierre, à Salzbourg. 
Pierre miraculeuse suspendue à l'en- 
trée, X, 88. 

ÉGLISE Saint-Pierre, â Souvigny. 
Époque de sa reconstruction : monu- 
ments funéraires qu'elle renferme (g.), 

II, 335, 336. 

ÉGLISE de Saint-Quentin. Son ori- 
gine, IV, 266. Privilèges dont jouis- 
saient les coutres de celte église, VI, 
128. 

ÉGLISE Saint-Remi, à Reims. Un 
chapiteau (g.), VII, 399, 400. Origines 
de cette église; son style architectural ; 
clôture du chœur (g.), XIX, 175, 176. 

ÉGLISE Saint-Roch. 
Voy. Monument de l'alibé de l'Épée. 

ÉGLISE Sainl-Sebald, à Nuremberg. 
Richesse d'architecture de sa façade, 
VI, 79. Célèbre association qui tenait 
ses assemblées dans cette église , VII , 
136. 

ÉGLISE Saint-Séverin , à Paris. His- 
torique de cette église ; ses sculptures 
(g. 4), V, 292. 

ÉGLISE de Saint-Spire, à Corbeil. 
Date de sa dernière reconstruction, II, 
148. Décoration inlérieure, 149. 
Voy. Châsse de Saint-Spire. 

ÉGLISE Saint-Sulpice, à Paris. His- 
toire de sa construclion ; sa description ; 
statues, peintures (g.), I, 131, 132. 
Chaire, orgue, 133. Le porliiiue: la 
chapelle de la Vierge (g.), XVUI, 301 , 
302. 
Voy. Bénitiers de Saint-Sulpirc. 

ÉGLISE de Saint-Thibault. Époque de 
sa fondation; portail; descriplion des 
sculptures ; tombeau curieux dans l'in- 
térieur de l'église; retables en bois du 
quatorzième siècle (g.), XVII, 145. 

ÉGLISE Saint-Trophime, à Arles. Des- 
criplion du portail (g.), VII, 197. 

ÉGLISE de Saint-Viucenl de Paul, à 
Paris. Fresques qui décorent cette 
église (g.) ; leur auteur, XXVIII, 275. 

ÉGLISE Sainte-Anastasie, à Vérone. 
Voy. Déniliers de SaInte-AnasIasic. 

ÉGLISE Sainte-Cécile, à Rome. Quar- 
tier oii elle est située; ricliesse de la 
décoration; tombeau qu'elle renferme 
(g.), XV, 148. 

ÉGLISE Saiute-Clolilde, aux Andelys. 
Transept (g.), XII, 261. 

ÉGLISE Sainlc-Ciolilde et Saiule-Va- 



9C 



ÉGLISE. - ÉLECTRICITÉ. 



1ère, à Paris (g.). Style de son arclii- 
tecliire, XXV, 49. 

ÉGLISE Saintc-Eiilalie. à Bordeaux. 
Ancienne église sons rinvocatlon de la 
même sainte; reliques qui y furent dé- 
posées; époque probable de la con- 
struction de Téglise actuelle; son stvle 
d'architecture (g.), XII, 292. 

Église Sainte-Geneviève (Ancienne). 
Place qu'y occupait la châsse de la 
sainte. IV", 271. Époque de sa fonda- 
lion, VII, 197. Sa destruction, 198. 

ÉGLISE Sainle-Gudule, à Bruxelles. 
Sa description (g.), VI, 19.5. Tombeaux 
qu'elle renferme; peintures; vitraux, 
196. 
Voij. Chaire de Sainte-Gudule. 

ÉGLISE Sainte-Justine, à Padoue. 
Statues et tableau qui la décorent; pré- 
tendn cercueil de saint Luc, V, 42. 

ÉGLISE Sainte-Madeleine, à Troyes. 
Style de son architecture; le jubé; son 
auteur: description de ce monument 
(g.), XV, 208. 

Église Sainte-Marie, à Bethléem. Sa 
forme; ses caveaux; l'autel de la Nati- 
vité (g.), XIV, 353, 354. 

Église Sainte-Marie des Fleurs, à 
Florence. Époque de sa construction, 
Y, 148. Description (g.), 149. Le cam- 
panile; le baptistère, 150. Autres dé- 
tails, X, 123. 

Église Sainte-Marie de Lôrette, à 
Rome (g.), II, 21 . Nom de rarchilecte; 
tableau qui décore le mailre-autel, 22. 

Église Sainte-Marie Nouvelle, à Flo- 
rence. Tombeaux qu'elle renferme; bé- 
nitiers (g. 2), III, 100. 

Église Sainte-Sophie, à Nicosie. 
Époque de sa fondation ; sa description 
intérieure et extérieure; dalles tumu- 
laires (g.), XV, 220 à 222. 

Église Sainte -Ursule, à Cologne. 
Reliques qu'elle renferme, I, 282. 

Église des Saints-Martyrs, à Sara- 
gosse. Couvent dont elle faisait partie; 
état actuel de cet édifice (g.), XXII, 52. 

Église Santa-Maria in Cosmedin, à 
Rome. Son stvle d'architecture (g.), 
XIV, 245. 

ÉGLISE de Sarlat (g.), XVIII, 181. 

Église de la Sorbonne, à Paris. 
Époque de sa consiruetion; son fonda- 
teur; décoration intérieure; tombeau 
f[ue renferme celte église (g.), XIV, 
107. 

Église souterraine de Saint-Émi- 
lien. Description (e.), Vil, 132. Sculp- 
tures (g. 2), 133." 

Église souterraine de Sutrium. Des- 
cription, VII, 196. 

KtH.isE de SIratford. Poêle illustre 
dont elle renferme le tombeau (g.), I, 
181. 

Église des Templiers, à Liiz. Sa 
construction militaire; ses ruines (g.l, 
XX, 317. 

Église de Teyn, dans l'Altstadt, à 
Prague (g.). Description de cet édifice; 
roi de Bohême (|ui lut couronne dans 
cette église, XXVII, 105. 

Église de Tillières-sur-Avrc. Style 
de son portail; sculpluics du chœur; 
le plafond (g. ■>), XIX, 59 à 61. Car- 
dinal qui a fait exécuter à ses frais ce 

pivcicui\ cnsoinblo il'a-i'.vres d'art, 62. 



Église de Trie-le-Ciiàleau. Intérêt 
qu'elle présente au point de vue de 
l'art, III, 338. 

Église de la Trinité, à Troiska. Re- 
liqnes que cette église renferme; fait 
historique important qu'elle rappelle, 
XXVIII, 83. 

Église du Val-de-Gràce, à Paris. 
Époque de sa fondation ; architectes qui 
en suivirent les travaux successive- 
ment; décoration intérieure de cette 
église; sa destination première (g.), 
XIV, 107, 109. 

Église de Villemaure. Style de son ar- 
chitecture; monuments curieux qu'elle 
renferme; son jubé (g.), XVI, 61. 

Église de Vouvant (Vendée). Époque 
de sa construction; style dominant de 
son architecture; sa façade (g.), XXI, 
227. 

Églises. Pourquoi elles furent d'a- 
bord souterraines ; temples qui ser- 
virent dans les premiers temps aux 
chrétiens pour célébrer leur culte, VII, 
196, 197. 
Voij. Anibons, — Chaires à prêcher, — Église, 

— Jubés. 

Églises abyssiniennes. Description, 
VI, 250. 

Églises et hôtels de ville en Bel- 
gique. Leur signification au point de 
vue historique, III, 58. 

Egmont (Comte d'). Dénonciation 
adressée au grand conseil de Matines 
contre ce personnage, quatre-vingts ans 
après sa mort, XXII, 133. 

Égoisme. Définition par Ballanche, 
I, 59. Pensée de Schiller, II, 348; de 
Pascal, IX, 112; de Nicole, X, 232; 
de Condorcet, XVIII, 79. 

Égra (Bohème). Situation géogra- 
phique et topographique de cette ville; 
moeurs, coutumes et costumes du pavs 
d'Égra (g.), XVI, 99, 100. Histoire 
d'Égra; son ancienne splendeur; son 
état actuel; le pont d'Égra; le château 
de Seeberg (g. 2), 124, 125. Le châ- 
teau d'Égi'a (g.), XVII, 81. 

Égripos, l'ancienne Chalcis. Sa si- 
tuation; avenir réservé à cette ville; 
ses deux ports (g.), II, 87, 88. 

Egypte (Ancienne). Projet de pein- 
tures sur son histoire; indication des 
principaux sujets à traiter, XXI, 263. 

Egypte. Cause de l'abondance du 
gibier dans l'Egypte moderne, V, 166. 
Opinion de Champollion le jeune sur 
l'origine de la civilisation de l'Egypte 
ancienne, VII, 26. Les classes pauvres 
eu Egypte, XV, 42, 83, 142. La pèche 
en Él'vple: revenus qu'elle procure à 
lÉlatïXXIX, 366. 
Voy. Ailnii[iislialipn civile de l'Egypte, — 
Conquête de l'Egypte , — Expéuiiioii de 
rainiéc fiaïK.aise en Egypte, — Pyramides. 

Egypte (De l'expédition d'). Extrait 
du mémoire adressé par Leibniz à 
Louis XIV pour lui conseiller la con- 
quête de l'Egypte, Vil, 303, 304. 

Égyptiens modernes. Leurs qualités 
et leurs défauts, V, 142. Leur peu de 
goiit pour la chasse, 166. Type, carac- 
tère des Fellahs, XV, 12. Leurs habi- 
tations (g.), 85. Procédés agricoles 
chez les Egyptiens modernes, 142. 

EiiRENBERG, naturaliste. Ses obser- 
vations sur l'animalcule nommé »io- 
iiade, l, 146; sur le ver marin Amphi- 
rora ml'rtia (g.), VI, 301: sur bs 



fossiles du tripoli, VIII, 350; sur un 
feutre nainrel, 368. Études sur les in- 
fusoires, XXV, 270; sur les pluies de 
poussière, XXVI, 353. 

ElIRKNnr.ElTSTEIX. 

Koi/. Château d'Ehrenbreilstein, — Tombeau 
de Maiceau. 

EiciioRx. Fragment où il expose l'iu- 
fluence de la langue française au moyen 
âge, VI, 336. 

EiDER. Pays qu'il habite; récolte du 
duvet de cet oiseau, VII, 218. Si l'eider 
pourrait être acclimaté en France, 219. 
Autres détails (g.), VIII, 252, 294. 

EiSExsTADT. Situation de cette ville; 
sa population ; prince allemand qui pos- 
sède Eisensladt et le territoire qui l'en- 
toure, XIX, 73. 

EisEN, peintre. Son maître; son ta- 
bleau : les Jeunes filles et te perroquet 
(g.), IX, 397, 400. 

Élan (Chasse de 1'), Y, 70. 

Elbe. Source et afflueqls de ce 
fleuve, VII, 266. 

Elbe (Ile d'). Quelques détails his- 
toriques et statistiques sur celte île, 
VII, 183. 

Elciie. Situation lopographi(pie de 
celte ville; sa population: ponldElche 
(g.). X.Xiil, 32. Couvent de la Rambla 
(g-), 83. 

Eldad le Da-Mte, voyageur. Époque 
à laquelle il vivait; relation de ses 
voyages, XXII. 306 à 311. 

Électeirs de l'Empire. Princes aux- 
quels ce titre fut d'abord affecté, VIII, 
239. Prérogatives; titres et rang hié- 
rarchique des électeurs; sort de l'in- 
stitution; épée des électeurs au sei- 
zième siècle (g.), 240. 

Élection du curé d'Ensival dans 
l'ancien temps, I, 133. 

Élection des magistrats en France. 
Ancien usage à ce sujet, III, 393. États 
généraux du seizième siècle qui renou- 
vellent le droit d'élection, IV, 62. 

Élection d'un pape. Cérémonies 
usitées en cette circonstance (g. 6), 
XXVIll, 148 à 132. 

Élection d'un roi de Pologne. Extrait 
des Mémoires du chevalier Pasck, VII, 
247. 

Élections en Angleterre. 
Voy. Brigue des votes, — Repas d'électeurs. 

Electre de Sophocle. Fragment de 
la traduction de M. Léon Halevy, XVI, 
28. Dessin de M. Étex; extrait" de son 
œuvre : la Grèce tragique (g.), 29. 
Fragment traduit par M. Patin, XXVII, 
98. 

Électricité. Différentes espèces, I, 
222. Découverte faite par le physicien 
Canton , III , 30. Application de l'élec- 
tricité au tétanos, VII, 73. Rôle pro- 
bable de ce fluide dans les tremble- 
ments de terre, X, 131. Pécouvcrtcs 
et expériences sur l'électricité au dix- 
huiliome siècle (g. 3). XIX, 26 à 28. 
Son application à la télégraphie, XXII, 
131, 135. Expériences sur l'oleclricilé 
par l'abbé Cbappc (g.), XXIII, 81. 
Exjiéiiences do Martin Van-Marum, 
XXIV, 83. Horloges électriques, XXV. 
243. Découvertes à taire encore dans 
le dmnaine de l'électricité, XX\'lll, 
90. Vitesse de l'electricilé, XXIX. 374. 
Voy. Feu sainl-clme, — Tonnerre. 

ÉLKCTniciTK dynamique. Savant ipii 



ÉLECTUAIRE. — ÉillGRANT. 



97 



a nos;'' les principes de cette science. 
IV, Gl. 

Électlaibe (Recette d'un) au quin- 
zième siècle, XXVII, 139. 

Éléonore de Caslille. reine d'An- 
ulclerre. 
loi/. Croix de la reine Éléonore. 

Éléonore. reine de. France, seconde 
fenniie de François 'l^^ Son portrait 
(g.), XX, 29. 

Eléphant. Dans quel cas sa ren- 
contre est à redouter; ruse employée 
pour la chasse de rélépliant (g.), I, 
88. Si les éléphants sont sensibles à la 
nmsiqne, IV. 7. Dent molaire de l'elé- 
pljanl des Indes (g.), 364. Mémoire de 
ri'l''|ihant, VI, io7. L'éléphant com- 
paré à certains animaux dont la race 
est perdue, Vil, 156. Si l'éléphant n'a 
point de jointures, préjugé des anciens, 
X, 211. Intelligence des éléphants, 
XIII, 271. 

ÉLÉPHANT envoyé à Charlemagne par 
le roi de Perse. Circonstances cu- 
rieuses de cette histoire, XIX, 223. 

Éléphant (T) Martin. Anecdote sur 
cet animal rendu célèbre au seizième 
siècle, XXI, 219. 

Élépuanta (Ile d'). Sa situation; 
origine de son nom. V. 204. Abeilles 
à Eléphanta, XX, 99. 

Éléphants blancs. Cause de la déco- 
loration de leur peau ; culte dont ils 
sont l'objet chez les Siamois et les Pé- 
guans; l'éléphant blanc de Siam et le 
chef des bonzes, dessin du père Cou- 
plet (g.), VIII, 153. 

Éléphants (les) du jardin zoolo- 
gique de Londres (g.), XXII, 257. 

Eleusis. Fête de Cérès d'Eleusis à 
Athènes; son origine; à quelle époque 
elle lut supprimée, I, 302. Origine de 
la population de cette ville: usages et 
coutumes de ses habilanls; un mariage 
à Eleusis (u.l. XXyil, 36. Funérailles 
(g.), 37. Fennne d Éle.usis ( g.), XXIX, 
337. Autres détails sur les fêles et la 
doctrine de Cérès observées à Eleusis, 
338. 

Élév.^tio.n de la croix, tableau de 
Rubens, à Anvers, III, 26; IV, 175. 

Élévation vers Dieu par la nature, 
méditations, XXVIl, 69, 75, 107, 286, 
371, 389; XXX, 86. 

Élever à la royauté. V'aleur de cette 
expression à l'époque germanique de 
notre histoire, XIII, 328. 

Elisabeth, reine d'.Angleterre. Ses 
paroles à l'ambassadeur d'Espagne sur 
la liberté des mers, IV, 34. Fac-similé 
de sa signature ; dates de sa naissance, 
de son avènement et de sa mort; son 
érudition, VII, 204. Principaux faits 
de son règne, 205. Ordonnance qu'elle 
rendit à propos des portraits qu'on fai- 
sait d'elle, IX, 94. Réception (pii fut 
faite à Elisabeth au château de Kenil- 
woith (g.). XXII, 113, 114. Portrait 
d Elisabeth sur un camée du Musée des 
médailles, à Vienne (g.), XXX, 120. 

ELISABETH (Portrait d') par Zucchero 
(g.). Vil, 204. 

Elisabeth (la Reine) arme chevalier 
le eelehre navigateur Francis Drake, 
dessin de Gilbert (g.), XX, 201. 

ELISABETH d'Autriche , femme de 
Charles IX. Histoire de cette princesse; 
sa mort, XVIII, 133. 



Élis.vbeth d'Autriche (Portrait d) 
atlrijjué à Clouet (g.), XVIII, 153. 

Elisabeth Petrowna . impératrice 
de Russie. Déclaration qu'elle fait en 
montant sur le troue, IX, 88, Cou- 
ronne qui a servi à son couronnement 
(g,), XXVIII, 16. 

Ellébore. Diverses espèces de cette 
plante ; ses propriétés médicinales ; ellé- 
bore d'Orient (g.), XX, 71, 72. 

Elloba, village de l'Hindouslan. 
Temples (pii font sa célébrilé, II, 60; 
V, 20 4. 

El-Maia (la petite eau), l'une des 
oasis du Sahara (g.), XXV, 73. 

Éloge de la folie, par Érasme. Com- 
ment Érasme composa celle œuvre; 
extrait de la dédicace, III, 230. Plan 
et citations de ce livre; peintre célèbre 
qui composa des dessins pour l'Éloge 
delà folie, 231. 

Éloge funèbre d'un domestique, 
XVI, 39. 

Éloi (Saint). Ses fonctions sous Da- 
goberl : monnaies frappées à son effi- 
gie, 11. 85. Chasse célèbre à laquelle 
il travailla, IV, 271. Chapelle que saint 
Éloi lit construire à l'abhaye d'Ours- 
camps, XII, 327. 

Éloqieisce. La vraie éloquence, 
fragment de Montaigne, III, 150. La 
fausse éloquence, fragment de Balzac, 
IX, 394. 

Élooience populaire. Son caractère 
particulier; peuples chez lesquels elle 
se rencontre le plus souvent: divers 
exemples d'éloquence pris chez les Ir- 
landais, XII, 14. 

Éloquence (un Effet de 1'), anec- 
dote racontée par Franklin, III, 35. 

Éloquence des nombres. Quelques 
exemples, XXI, 119. 

El-Sa.man , ou Zatiiang de Giiere. 
Description de cet arbre géant par 
Humboldt (g.), XXVIII, 399. 

Elseneur, Situation de cette ville, 
son importance commerciale, sa popu- 
lation. XII, 249. 
Voij. Cliàtciu de Cronsliorg. 

Elvas, en Portugal. Ses fortifica- 
tions, VI, 25. 

Elves (les), êtres chimériques. Leur 
rôle dans les croyances populaires de 
l'Ecosse, XIII, 134. 

Elwes (John) l'avare (g.), VIII, 183, 
199. 

ÉLZÉviR (les), imprimeurs. Noms 
des plus célèbres membres de cette fa- 
mille, I, 263. Nature des ouvrages im- 
firimés par les EIzévir, marques de 
eurs éditions, 390, 391. 

É:m.\il. Sa composition ; son appli- 
cation sur l'excipient, IX, 37. 
rt»!/. Émaux. 

Émailleurs de Limoges. Noms et 
monogrammes des plus célèbres, avec 
l'indication de répo(|ue où ils vivaient, 
IX, 38, 39. Confrérie des orfévTcs 
émailleurs à Limoges au treizième siè- 
cle, XV, 87. 

É.MANCIPATIO.N dcs uègrcs. Résultats 
obtenus à la Jamaïque; somme que 
l'émancipation a coûtée à l'Angleterre, 
V, 50. Premiers essais de la France 
pour l'émancipation des nègres dans 
ses colonies, XII, 51. Avantages ob- 
tenus par les planteurs, 143. 
Foi/. Esclaves noirs. 



Émaux. Histoire de la peinture sur 
émail : procédés emplovés chez les 
Grecs et les Romains (g. 2), IX, 37, 
38. Application des émaux à la déco- 
ration des édifices en Orient et chez les 
Espagnols : leur emploi eu France pour 
le même usage, 316, 317. Émaux sur 
lave; projet de peinture en émail sur 
lave, par M. Achille Devéria (g.), IX, 
318. 

V'ûi/. Châsse émaillée, — Pierre (Saint), mé- 
daillon éniailli?. 

Émaux de Limoges. Vase de cuivTe 
éinaillé (g.), IX, 37. Sujet de chasse 
sur une plaque de cuivre émaillé (g.), 
40. Œuvres de l'art byzantin repro- 
duites par les émailleurs de Limoges, 
X, 364. 

Émaux de Bernard Palissy. Les 
Israélites devant le serpent d'airain (g.), 
XXI, 60. 

Émaux (blason). 
Voij. Armoiries. 

Emballage des fruits pour le trans- 
port à de grandes distances. Nom donné 
à ce procédé, XXII, 106. 

Embarcadère de l'ile d'.4ix. Dans 
quelle occasion Napoléon s'y embarqua 
(g.). IX. 189. 

Embarcadère de la rade de Saint- 
Denis, île Bourbon (g.), IX, 189, 190. 

Embarquement (V) à coutre-cœur, 
tableau (g.), XXIV, 105. 

Embarras de Paris, caricatures du 
dix-septième siècle (g. 2), VIII, 292, 
293. 

Embal-mement chez les anciens Égyp- 
tiens, II, 198. 
Voy. Momies. 

EMBLE.MATA BiBLicA. Nouibro Consi- 
dérable de miniatures que renferme ce 
maïuiscrit; XXV, 287. 

Embouchure (T) d'Humber, marine 
de Turner (g.), XXII, 2.37. 

Embouchure de la Somme. Magni- 
ficence de ce spectacle, XXIII, 399. 

Emboutissage. Procédé et objet de 
cet art, I, 231. 

Embryon de poulet à différents âges 
(g. 2), XIX, 376. 

Émeraudes (les Cinq) de Cortez 
perdues en 1541 sur le rivage d'Alger. 
Tradition historique sur ces joyaux 
merveilleux, XIX, 127, 146. 

Émérillon, espèce de petit faucon. 
Son emploi dans la fauconnerie, III, 
175. L'emérillon d'Amérique (g.); ca- 
ractères qui lui sont propres; ses ha- 
bitudes, XXII, 137. 

Émerson (R. W.). Traduction de sa 
poésie : la Promenade du pœte, XV, 
67. L'esprit de l'homme et l'histoire, 
XXVIII, 30. Chant de la terre, XXX, 
230. 
Voy. Confiance en soi, — Pensées. 

ÉMÉTiQUE. Ses propriétés, IV, 274. 
Sa composition, 3^îl. 

Émeute dans un marché, dessin à la 
plume de Bloleling. Anecdote qui en 
fait le sujet (g.), XV, 317. 

Émeute (!') des perruques. Amu- 
sante pétition à laiiuelle elle donne lieu, 

XXV, 322. 

ÉMiGRANT (le Départ de 1'), scène 
de la Forêt-Noire, par B. Auerbach, 

XXVI, 46, 62. 

13 



98 



ÉMIGRANTS. - ENFANTS. 



ÉMiGRANTS (les), popsie Iraduite de 
Puttmann, XXII, 235. 

ÉMIGRANTS (les), tableaii par Théo- 
dore Schiller (g.), XXIX, -'21. 

ÉMiGRAMs (Cliaiit (le départ des), 
XXV, 214. 

ÉMIGKA.NTS en Alfjérie (Conseils aux), 
XXVII, 227; XXVIII, 118. 

ÉMicnANTs français en Amérique. 
Contrées de France qui en fournissent 
le plus grand nombre; sort maliie.n- 
reux des émigrants (g.), XII, 373, 374. 

Emmanxiiement (Sur I') des outils. 
Importance à lui donner; preuves d'un 
meilleur travail obtenu par l'usage 
d'outils bien emmanchés (g.), XXIV, 
143. 

Ejimanuel, dit le Grand, roi de Por- 
tugal. Célèbres navigateurs qui vé- 
curent de son temps et qui découvrirent 
sous ses auspices plusieurs pays; date 
de sa mort, I, 383. Curieux spectacle 
qu'il fit donner à sa cour, XXIII, 202. 

E.mmaxuel-Philibert, duc de Savoie. 
Son mariage avec ^Marguerite de Valois, 
fille de Henri II, III, 242. Fortune di- 
verse de ce prince, VII, 234. 

Empailler (Art d') et de monter les 
oiseaux. Ses diverses opérations ; outils 
nécessaires à l'empailleur (g. 8), XIV, 
149, 186. Oiseaux préparés (g. 2), 187. 

Empédocle. Connaissances que pos- 
sédait ce philosophe; sa doctrine; cir- 
constance de sa mort, VII, 178. 

Empereur du Kanub. Prix proposé 
par ce souverain, XXVIII, 11. 

Empereur (!') et l'abbé, ou les Trois 
questions, par Burger, IX, 174. 

Empereur [V) et le religieux, para- 
bole, X, 200. 

Ejipereurs d'Allemagne. Prétention 
qu'ils ont toujours eue sur la Lora- 
bardie ; guerres qu'elle a causées , VI , 
319. 

Empereurs de la Chine. Singularité 
relative à lenrs noms, I, 23. Pouvoir 
que leurs sujets lenr attribuent sur la 
température, VIII, 80. Interdiction aux 
Chinois de posséder les portraits de 
leurs empereurs, XXI, 11. 

Empereurs du Japon. Nom de l'em- 
pereur ; lieu de sa résidence ; an- 
cienneté de la dynastie japonaise, I, 23. 
Voij. Dairi, — Koubo. 

Empereurs romains. Titres et di- 
gnités dont ils étaient revêtus, V, 170. 
Bûchers usités dans les apothéoses des 
empereurs, XVII, 166. 

Empereurs de Russie. Liste des titres 
officiels des souverains russes au sei- 
zième siècle et de nos jours, VII, 2o5. 

Empire d'Allemagne. Sa fin en l'an- 
née 1806, I, 231. 
Voy. Empereurs d'Allemagne. 

Empire d'Autriche. Sa fondation par 
François II, en 1 806, 1, 231 . Réflexions 
sur sa configuration territoriale et sur 
sa population, V, 10. 

Empire de Charles-Quint. Ses ori- 
gines; son agrandissement; son dé- 
membrement, 1, 331. 

Empire chinois. Son fondateur, I, 
306. 
Voy. Chine. 

Empire d'Occident. Date de sa chute 
et abdication de Romulus Augustule, 



I, 235. Son rétablissement par Charle- 
magne, 399. 

Empire d'Orient. Sa chute, VIII, 
342. 

Empire ottoman. Ses Vassaux, I, 23. 
Ses origines, IX, 234. Sa décadence, 
23b. Population et finances de l'empire 
turc, XX, 347. 
Voy. Turquie. • 

Empire (!') de poésie. Description; 
carte de cet empire par Fontenelle (g.), 
XXVII, 15. 

Empire sur soi. Fragment d'une 
lettre de Walter Scott, XX, 371. 

Emploi (Sur 1') du bois et du fer 
dans les constructions. Extrait d'un 
traité d'architecture de M. Léonce Rey- 
naud, XXI, 30. 

Emploi du temps. Fragment de Le- 
tourneur, II, 271 ; de Montfalcon, IX, 
387; d'Ange Pandolfini , X, 271. 
Pensée sur l'emploi du temps, XXIX, 
262. Procédés d'ordre sur l'emploi du 
temps, XXX, 310. 
. Emplois (Hauts). Philosophie néces- 
saire pour ceux qui les remplissent, 
XXII, 31. Pensée de Bacon sur les 
grands emplois, XXVU, 111. 

Empoisonnement. 
Voy. Poisons. 

Ems. Aspect de cette jolie petite ville 
(g.); ses principaux établissements de 
bains, XXVI, 239. Les Quatre-Tours 
(g.), 261. 

Enceinte de Paris. Paris sous les Ro- 
mains (g.), I, 2.37. Agrandissements de 
Paris jusqu'à Philippe-Auguste, IX, 28. 
Nouveaux agrandissements sous Char- 
les VI, 67; sous Louis XIII, XIII, 323. 
Enceinte de Paris sous Louis XIV, XV, 
326. Agrandissements sous Louis XV, 
XX, 253. 

Enceintes et portes de ville. An- 
cienneté des enceintes flanquées de 
tours, IX, 27. 
Voy. Éludes d'architecture en France. 

Enceintes et portes de villes ro- 
maines. Style de leur construction ; lo- 
calités de France où il existe de ces 
portes et murailles, VII, 32. 

Encensoir (nn) du quinzième siècle, 
d'après Martin Schongauer (g.), XVIII, 
53. 

Encensoir en vermeil de la cathé- 
drale de Barcelone (g.), IX, 277. 

Enclos (I') inculte, XXV, 62. 

Encollage des dessins et estampes. 
Matières à employer; procédé, XVI, 
274. 

Encolpium, amulette, III, 164. 

Encore un mot sur Socrate, XXI, 
7, 130. 

Encre de Chine. Substance de la- 
quelle on la tire, I, 93. 

Encre à mar(iuer le lingo. Sa com- 
position, VII, 112. 

Encrier on bois sculpté (g*.). Des- 
cription de ce joli meuble, XXIII, 371. 

Encrinites (g.), II, 204. Eiicrinites 
moliniformis fossiles; couches ter- 
restres où on les trouve (g.), 380. 

Énée enlevant son père .\nchise, ta- 
bleau du Domiuitpiin (g.), III. 281. 

Énée portant son père Anchise, 
groupe en marbre par Pierre Lepaulre. 



Appréciation de cette œuvre (g.), XVI, 
379, 380. 

Énée et Didon surpris par la pluie 
dans la forêt (.g.), dessin de François 
Chauvcau, XXVI, 217. 

Enéide (1') travestie est accueillie 
diversement par les contemporains cé- 
lèbres de Scaron. Citation de quelques 
vers du livre IV (g.), XXVL 217. 

Énervés de Jumiéges. Princes dé- 
signés sous ce nom; leur histoire sui- 
vant une ancienne tradition, IV, 12t. 
Leur tombeau, VIII. 103. Tète de l'une 
des statues des Énervés (g.), 103. 

Enfance (1'), composition et dessin 
de Tony Johannot, XX, 1. Ce qu'on 
doit peiiser dès l'enfance, 36. 

E.nfant (1'), peinture par M. L. Ru- 
bio (g.), XXVII, 81. 

Enfant (un), statue en marbre par 
David d'Angers (g.), XIII, 116. 

Enfant (!') aveugle, VIII, 379. 

Enfant blessé porté par un dauphin, 
groupe attribué à Raphaël (g.),'X, 72. 

Enf.\nt (1') et les chats, tableau de 
Meyerheim (g.), XXV, 193. 

Enfant (V) dans la forêt, ballade de 
Chuhn, XIII, 127. 

Enfant [Y) de la tristesse, poésie 
de Herder, XVIII, 216. 

Enfant fatigué d'avoir joué, poésie 
de P, Willis, VII, 387. 

E.nfant nourri par une chèvTe, anec- 
dote, XI, 128. 

Enfant -ours. Anecdote tirée des 
Mémoires du chevalier Pasck, V, 371. 

Enfant de Paris (Histoire d'un). 
Lettre adressée au Magasin pitlore$que, 

III, 209, 210, 226. 

Enfant prodigue (1'), parabole. 
Chefs-d'œuvTe que cette fiction a in- 
spirés; citation de Massillon, XXIII, 
246. 

Enfant prodigue (1'), gravure d'Al- 
bert Durer (g.),^XXIlI, 245. 

Enf.vnt prodigue (V), tableau de 
Spada (g.). II, 301. 

Enf.^nt (Y) et les fleurs, poésie de 
mistress Cristabel, IX, 272. 

Enfant (un) sur les bras, nouvelle, 
XXV, 162. 

Enfant (!') volé, tableau par 
M. Schlesinger (g.), XXIX, 293. 

Enfants. Importance de leurs habi- 
tudes suivant Jlontaigne, I, 92. Extrait 
de saint Augustin sur le même sujet, 

IV. 210. Fragment de Gœthe sur les 
focultés inteliectuelles des enfants, V, 
205. Parti que Ion peut tirer de la cu- 
riosité des eufauts, passage de Fénelon, 
VIII, 392. 

Enfants d'Edouard. Tradition rela- 
tive à leur mort; doutes sur ce crime; 
Meurtre des enfants d'Edouard, tableau 
de M. Ilildehrandt (g.), X, 19. 

E.nfants (les) d'Eve, comédie de 
Hans Sachs, VII, 173. 

Enfants (les) gâtés, tableau de 
Landsecr (g.), XVH, 249. 

Enfants d'honneur. ,\utrc nom qu'ils 
porlereni, VIII, 308. 

Enf.^nts nés débiles. Mention de 
quelques noms célèbres, lY, 374. 

Enfants perdus, anecdotes, lll, 381. 



ENFANTS. - ÉOLIPYLE. 



99 



Enf-Usts perdus du maréchal de 
Brissac. Composition de celle troupe, 
II, 403. 

Enfants piémonlais, tableau de 
M'i"^ Élisa Blondel (g.), X, 24o. 

Enfants sans souci. Comédie qu'ils 
représentèrent devant la cour à l'occa- 
sion du mariage de Claude de France, 
XII, 297. 
Voy. Confrérie de la Passion. 

Enfants trouvés en France. Leur 
nombre en 1789 et en 1833, VII, 131. 

Enter (V) du Dante. Analyse de 
cette partie du poërae; plan des Enfers 
(g.), XVIII, 290 à 292. Fin de l'ana- 
lyse, 343. 

Enter des Hébreux. Nom qu'ils lui 
donnaient : sa division en régions ou 
spiières, IV, 206. 

Enfer des mahométans, VI, 75. 

Enfer (1') de Misaya. Célébrité de 
ce volcan de la Nouvelle-Grenade, 
XIX, 143. 

E.NTER (Représentation de 1') en 
Italie au quatorzième siècle. I, 248. 

Enters de Virgile. Description prise 
dans le sixième chant de l'Enéide; plan 
des Enfers (g.), XVIII, 3. 4. 

Engel. m. Tobias Witl, XXII, 166 
à 168. Un dialogue entre Hylas et Phi- 
lonous, XXIII, 200. Le "présent de 
Noël, 407. 

Engelbert, comte de Nassau. Détails 
sur sa vie; son tombeau: artiste au- 
quel on la attribué, VI, 20, 21. 

E.ngelmann. Art qu'il introduit en 
France. XIV, 370. 

Engoilevent , crapaud volant on 
tète-chèvre. Description de cet oiseau, 
Vil. 116. Sa nourriture; son cri, 117. 
Autres détails sur cet oiseau; engoule- 
vent de l'Amérique septentrionale (g.), 
XXIX, 341. Engoulevent à queue en 
ciseaux (g.), XXX, 35. 

Engrais. Que les produits obtenus 
en agriculture sont proportionnels à la 
(juanlité d'engrais. XHI, 171. Étude 
des engrais azotés; de la nécessité des 
phosphates comme engrais, XXVIII, 
239. 
Voy. Marne, — Tangue, — Varech. 

Enghenages. Leur influence dans les 
machines :,ligure explicative de la com- 
nuinicalion du mouvement; système de 
Salomon de Caus. XV. 232. ' 

Englerrand. architecte. Achève la 
cathédrale de Rouen, l, 12. 

Engiehrani), sire de Coucy, comte 
de Boissons. Son expédition en Ar- 
govie, VI, 39, 60. 

Enguerrand, sire de Coucy, ballade 
suisse. VI. 60. 

EN(;ri;iiiiANu de Couci (un) et saint 
Louis, anecdote, XXI, 229. 

E.N1GME satirique contre Colbert, XX, 
319. 

Émgmf. sur le nom de Charles de 
Bovelle, IV, 266. 
ÉNIGMES des Ghiolofs, XXI, 256 

ÉNIG.MES poétiques, par Schiller, 
XXVIII, 318. 

Enleve.mknt de Déjauire, gravure de 
Bervic. Récompense nationale qu'elle 
mérite à son auteur, III, 171. 

E.vNui. Verset du Coran, Au riche 



contre l'ennui, I, 183. Pensée de 
Meister, XVI, 318 

Enseigne. 
Voy. Enseignes. 

Enseigne d'un apothicaire du dix- 
huitième siècle, à Nantes (g.), VII, 
248. 

Enseigne d'un crémier, à Pompéi , 
bas-relief |g^.), IV, 93. 

Enseigne du Gaulois au forum, XIII, 
347. 

Enseigne d'un marchand de vin , à 
Pomppi, peinture (g.), IV, 93. 

Enseigne de la maison du Petit 
Saint-Quentin, à Saint-Ouentin (g.), 
XXI, 388. 

Enseigne vivante, anecdote, IV, 99. 

Enseigne (1'), apologue de Locman, 

XIX, 183. 

Enseigne (!') du chapelier, apo- 
logue, X, 236. 

ENSEIGNE.MENT (Dcs méthodcs d'). 
Leur condition particulière de réussite, 
XXlll, 118. 

Enseignement (1') delà bienfaisance 
(g.). Extrait d'une lettre de Sismondi 
sur cette question : " l'Aumône « , XXVI, 
383. 

Enseignement du dessin à l'École 
polyleclinique. Plan suivi par Charlet 
pendant son professorat à l'école, 
XXVI, 323. 

Enseignement du droit à Paris. 
Époque où il commença; son histoire, 
II, 22, 23. 

Enseignement moral de la vie de 
soldat, fragment de M. Alfred de Vi- 
gny, IV, 63. 

Enseignement mutuel. 
Voy. Ecoles d'enseignement mutuel. 

Enseignes des boutiques du vieux 
Paris. Leur forme primitive; rébus que 
l'on y traçait, I, 366. Exemples, 367. 

Enseignes des boutiques chez les 
Romains. 
Voy. Boutiques chez les Romains. 

E.NSEiGNEs militaires des Romains. 
Figures diverses qu'elles représentaient, 
II, 386. 
Voy. .\igle romaine. 

Enseignes en rébus. Époque où elles 
étaient à la mode, XVII, 18. 

Enseignes (Recherciies historiques 
sur les), XIX , 67. Spécimens d'an- 
ciennes enseignes (g.), 76, 92. An- 
ciennes enseignes, à Strasbourg (g.), 

XX, 203; (g.), 287. Enseignes cu- 
rieuses de Lyon; spécimens (g. 6), 
XXIII, 263; (g. 7), 287; (g. 12), 
347. , 

Ensemencement. Plusieurs manières 
eniplovées; la semence à la volée (g.), 
XXV," 1.37. 

Entr'acte au théâtre de Nicolet. i 
D'après une estampe de la Bibliollièquc 
impériale (g.), XIV, 24. 

Entre ciel et terre. Ascension d'une ; 
sainte, tableau de H. Miickc (g.), I 
XVI, 17. ! 

Entre Douvres i^t Boulogne, dessin ! 
satirique (g.), XVII, 329. [ 

Entre Thusis et Ander, canton des i 
Grisons. Aspect du pays; mode d'ex- 
ploitation des bois clans cette coutrée 
(g.), XVIII, 230. I 



Extbecolles (le Missionnaire). In- 
dustrie chinoise dont il nous donna les 
premières notions, II, 274. 

Entrée de l'ambassadeur français à 
Venise en 1682. Cérémonial que l'on y 
a suivi; fêtes données à cette occasion, 
XII, 111. 

Entrée de Charles IX à Paris. 
Fêtes ; décoration du pont Notre-Dame 
(g.), XIV, 341. 

Entrée de François l" à Paris après 
son avènement au trône. Fêtes (g. 2), 
IX, 387. 

Entrée de Guillaume III à Exeter 
(g.), 1688. Relation de cette journée 
célèbre, XXI, 385, 386. 

Entrée de Henri II à Paris. Fèles 
(g.), XIV. 204. 

E.ntrée de Henri IV à Paris. Récit 
extrait de mémoires contemporains, 
Xn, 98. 

E.ntrée de Jeanne Darc et de Char- 
les VII à Reims |g.), XXVIH, 221 . . 

Entrée de Philippe V à'Madrid. en 
1704 (g.), XXX, 220. 

Entrée du Portugal . près d'Abrau- 
lès, décrite par le général Foy, I, 1 10. 

E.ntrée (une) de ville au quinzième 
siècle (g.), XIV, 321. 

Entrée de l'Exposition des beaux- 
arts, en 1855, avenue Montaigne (g.), 
XXIII, 169. 

E.NTRÉE principale du palais de l'In- 
dustrie (g.). Son style monumental, 
XXHI, 209. 

Entremets. Genre de spectacle ainsi 
nommé dans les anciennes fêtes de la 
cour , 1 , 98. Festin avec entremets 
donné par le roi de France Charles V 
à l'empereur Charles IV (g.), XIV, 
297. 

E.ntrkpot des vins , à Paris. Bâti- 
ments de l'entrepôt ; arrêtés et ordon- 
nances qui le régissent, V, 361. 

Entrevue de Charles V , roi de 
France , et de l'empereur Charles IV , 
I, 410. Miniature du temps où elle est 
représentée ; relation par un ancien écri- 
vain; fêtes que donna le roi (g.), 4M. 
Festin avec entremets à cette occasion 
(g.), XIV, 297. 

Entrevue entre le commandant Des- 
fossés et le sultan d'Anjouan, en 1846 
(g.), XXHI, 101. 

Entrevue de Constantin et de Char- 
lemagne, peinture des vitraux de l'é- 
glise de Saint-Denis (g.), VII, 45. 

Envie. Définition par Vauvenargues, 
VII. 384. Pensée de Pliilémou, X, 
308. Pensée de M. Thiers, XXVI, 79. 

En-virons de Damas , tableau de 
Dauzats (g.), XXIX, 228. 

EN-^'lRoNS de Nice. Beautés naturelles 
et artistiques qui s'y rencontrent , 
XXVI, 183. 

Environs de Paris. Rueil, Bougival, 
Lucicnnes ; une coupe de bois près do 
Luciennes (g.), XX, 113. 

Envoûtement, espèce de sortilège. 
Sa nature; son eflicacitc, suivant lean 
Bodin ; étymologie de ce mot , IV , 
299, 300. 

ÉoLii'VLE. Dcscripliou de cet instru- 
ment à l'état le plus simple (g.), VU , 
391 . Éolipyle d'Héron d'-ilexandrie 
(g), 392. origine du nom éolipyle; ce 



ioo 



ÉON. - ERMITAGE. 



(|iic Vilruvc (lifait de cet iiislninion', 

XV, 379. Emploi de l'éolipyle par Phi- 
libert Delonnc (g.), 383. Son applica- 
tion au touriieljioche (}.'.), 384. Des 
éolipyles ou boules à foulIliT le feu ; 
descTiplion par le pore Leurechon , 

XVI, 2o3. Emploi (le l'éolipyle dans 
les arts et daus les opérations chi- 
miques; pxincipes de sa conslruction 
(g.), XXIX, 330. 

Éo.N DE Beaoiont (Ic Chevalier d'). 
Singularité de sa vie; dates de sa nais- 
sance et de sa mort, I, 119. 

Épaui.ards, cétacés, espèce de mar- 
souins. Comment ils attaquent la ba- 
leine; origine de leur nom, I, i02. 

Épée de Charlemagne (g.), VII, 44. 

Épee des électeurs de l'Empire au 
seizième siècle (g.), VIII,. 240. 

Épée de François h^, I, 376. 

Épée de Godefroy de Bouillon (g.), 
IX, 124. 
■ Épée de Henri IV, I, 371 . 

Épée de Louis XI, I, 371. 

Épée du comte de Paris, donnée à ce 
prince par la ville de Paris ; descrip- 
tion de celte arme (g. 4), IX, 212, 
213. 

Épée et chapeau bénits donnés par 
les papes. Noms de (jnelques-uns des 
donataires; cérémonial de la bénédic- 
tion; formule de l'investiture, X, 88. 

Épée et chapeau bénits de l'archiduc 
Ferdinand d'.\ulriche (g.), X, 88. ' 

ÉPEnxAY. Résistance que cette ville 
oppose à l'ennemi en 1814, IV, 130. 

ÉpEn>o>- (Nogaret, duc d"). Ses ar- 
moiries; présent que lui fait la ville de 
Rouen par allusion au nom de son 
duché (g.), VI, 4b. 

Épervier. Sa manière de chasser, I, 
362. Sa ressemblance avec l'autour; sa 
nourriture, VI, 136. 

Éphémérides. 
Voy. Calemirier liislorique. 

Épué.mérides séculaires de l'an 1 836. 
Années 36 à 736, IV, 22. De 836 à 
1736, 38. 

ÉpuÉ.MÉRiDES des événeniciUs mili- 
taires de 181 i. Du 9 janvier au 14 
février, IV, 86. Du 17 février au 2 
mars, 109. Du 3 mars au 10 avril, 
1.50. 

É^PiiiiSE. Concile général qui s'est 
tenu dans celte ville, X, 308. 
Voy. Diane d'Éplif^se, — Temple d'Éplièse. 

Épiiestion. Ce qu'.Ale\andre disait de 
lui ; princesse qu'il épousa ; mort d'É- 
phestion racontée par Plularque; bû- 
cher élevé en son honneur (g.), XVII, 
164 à 166. 

Épi de blé que l'on suppose produit 
par ini grain trouvé dans un sarcophage 
de l'ancienne Egypte (g.), XXVI, 80. 
'i Épices des juges. Leur origine; rè- 
<glement de saint Louis sur les épices: 
'ce qui se donnait pour épices, I, 367. 

ÉpicTivTE. Pri.K payé pour sa lampe, 
IV, 197. Son opinion sur Diogène le 
Cynique, VII, 179. Ses dialogues : Sur 
la litierlé morale, XXll, 18; sur la 
sensibilité d'une âme faible, 90. Les 
ambilieux et leurs admirateurs, 121. 
Vo-j. Pensées. 

Epicure. Sa vie ; sa philosophie , 
VII, 179. 
Voy. Pensée». 



Épicijre (Double hermès d') et de 
Mélrodore; sculpture au Jlusée du 
Louvre (g.), XV, 80. 

Épigiiasijie. Caractères de l'épi- 
gramme aux temps anciens et de nos 
jours, V, 278. 

Épigr.vhmes d'.\nlipaler de Thessa- 
lonique, V, 279. Épigramme sur les 
moulins, XXII, 111. 

Épigrammes du chevalier d'.Vceilly; 
citations, XIX, 88. 

Épigraphe de la Tour d'Auvergne, 
Ouvrage en tête duquel elle est mise ; 
sa signification, XXIV, 242. 

Épigrapiiie monumentale. Rétlexions 
sur l'usage longtemps conservé de 
mettre des inscriptions latines sur nos 
monuments; exemples de quelques in- 
scriptions hiéroglyphiques (g. 2), XI, 
248. 
Voy. Tnsciiplions. 

Épinal. Combat d'Épinal et de Saint- 
Dié, en 1814, IV, 86. 
Voy. Fêle des Clianips-Golot. 

Épingles. Les diverses opérations de 
leur fabrication ; prix de revient d'un 
demi-kilogramme d'épingles, III, 391. 

Épingles romaines trouvées à Pom- 
péi (g. 2), III, 403. 

Épinoche. Description de ce pois- 
son ; ses variétés (g.), IV, 83. Construc- 
tion de son nid. XV, 70. .\nlres dé- 
tails sur le nid d'épinoches (g.), XVII, 
15, 16. 

Epiphanie. Épisode de la vie de Jé- 
sus-Christ dont ce jour est l'anniver- 
saire; la fête des Rois dans la Beauce, 
I, 414. Description de la fête des Rois, 
par Chateaubriand ; le Gâteau des Rois, 
talileau de Grenze (g.), XVII, 153. 

Episode (Nouvel) de l'histoire des 
abeilles, .XXVI, 66. 

Épisode de la retraite de Russie 
(1812), XXV, 283. 

Épisode (un) du siège de Gènes, en 
1800, XXI, 166. 

Épisode de la Saint -Barthélémy. 
Goyon de Matignon, XXX, 108. 

Épitapue 
Voy. Droit d'épilaphe. 

Épitapue d'une année , par lord 
Byron, IV, 406. 

Épitapue de Franklin composée par 
lui-même, IV, 212. 

Épitapue de Henri II, par Joachiin 
du Bellay, VI, 393. 

Épitapue de la femme de William 
Mason, composée par lui-même. XVIII, 
267. 

Épitapue de Marot, par Jodelle, II, 
303. 

Épitapue de Sardanapale, IV, 273. 

Épitapue (une) sur une pierre sépul- 
crale dans le cloître de la cathédrale 
de Worcesler, XXX, 47. 

Épitapue trouvée dans un ciraelière 
anglais par W. Cowper, XXIV, 327. 

Épitapue (une), XVII, 218 ; XXVll, 
391. 

Épitapiies dans les champs des 
morts, à Constanlinople. Citations, 
XII, 180. 

Épitiiètes. Mot de Voltaire sur l'abus 
des épithètes, V, 142. 
ÉPO.MKS OU Épomée, volcan dans 



l'île d'Ischia. Époque de sa dernière 
éruption, III, 248. 

Éponges. Leur nature; tissus d'é- 
ponges vus au microscope (g. 2), I, 
284. Élude sur ce zoriphyle, XIV, 
262. Plusieurs varictésd'i'ponges; pèche 
des éponges à l'ile de Cuba (g.), XXV, 
333. 

f:puEivE du bâton , à MandeuvTe. A 
quelle occasion on employait ce mode 
de procédure, XI, 90. 

Éphel'ves judiciaires. Mode de pro- 
cédure que l'on observait généralement; 
quelques exemples, V, 304, 403. 
loi;. Cl.iien de Monlarpis, — Combat singu- 
lier (Épreuve dui, — Ciiinliatsiniîniiersous 
Contran, — Épreuves du bfilunà.Mandcuvrc. 

Épreuves d'un raailre coupeur de 
bourses, V, 27. 

Épreuves typographiques. Nombre 
des épreuves qui "précèdent le bun à 
tirer, II, 311. Ce qu'on entend par la 
tierce; protocole pour la correclion 
des épreuves, 312. 

Épyornis. Nouvel oiseau fossile gi- 
gantesque de Madagascar; œufs d'é- 
pyoruis(g.), XIX, 1-37. Leur dimension 
et leur capacité, 159. 

Équei.as. divinité païenne. Lieux oii 
l'on plaçait son image; autre nom 
qu'elle portait ; buste antique découvert 
en 1807 (g.), X, 12. 

Éqverre. -Moyen d'en faire une sans 
insirument, I, 351 . 

Éqiitation. 
Voy. Représentation équestre. 

Érable. Description des érables; 
leur nature; utilité de l'érable; nom- 
bre des espèces; érable à sucre (g.), 
m, 273, 274. 

Érable de Jlalibo. Forme qu'on lui 
a donnée (g.), I.X, 385. 

Ér.able de Trons. en Suisse. Dimen- 
sion et longévité remarquables de cet 
arbre, III, 273. 

Érard frères. Genre de pianos qu'ils 
fabriquèrent les premiers à Paris, I, 
54. 

Érasme (Didier). Son antipathie pour 
le poisson, I, 79. Dates et lieux de sa 
naissance et de sa mort, III, 11. Sa 
ci-lébrilé; ses amis, 12. Statue qui lui 
a été élevée à Rollordain. 231. Fac- 
similé de sa signature, IV, 212. Éta- 
blissement dont François I" voulait lui 
confier la direction , V . 367. Ce que dit 
Érasme sur l'obser'ation du carême , 
X, 80. Lieu de la sépulture d'Érasme, 
XXII, .i\. Les Adaijia, recueil laissé 
par Érasme : succès de ce livre, XXI II 
146. 
Voy. Colloques d'Érasme, — Eloge de la folie. 

Érasme (Portrait d') par Holbein 
(g.), m, 232. 

Ère chrétienne. Époque où elle com- 
mença à être usitée chez nous, X, 55. 

Érectiiéf.. Temple qui porte son 
nom â Athènes, VI, 57. 

ER.MITAGE de Fribourg. Sa silualion 
et sa description (g.), IL 248. 

Ershtage à Roquefavour. Sa descrip- 
tion, XV, 107. 

Ermitage de Warkvvorlh, dans lo 
Norihumberland (g.), V, 185. 

Ermitage (Montagne de l'). Origine 
de son nom ; granil qu'on en lire; ses 
vins renoininés, VI, 232. 



ERMITE. - ESPRIT. 



■lOi 



Ermite de Dinton (John BisS- (lit 1') 
(g.). Vin, 248. 

Erbard, ingénieur mililaire. Lieu de 
fa naissance : son traité de forlificalion : 
(incé d'Errard [a.) , IX , 2.37. Opinion 
de Henii IV sur Errard, XX, 83. 

EnnECR. De l'une de ses causes sui- 
vant Cabanis. I. 112. Pensée de Gœtlie 
sur l'erreur, 111, .307. . 

EnREiR ( D'une ) accréditée sur Pline 
l'Ancien, XXIII, 399. 

Erreirs populaires. La comèle de 
1o27, suivant Lycoslhénes (g.), XXI, 
232. Armée dans le ciel (g.), 271. 
Pluie d'armes au seizième siècle (g.); 
pluie de sang à Lisbonne (g.^; pluie 
de poissons (g.). 328. Pluie de croix 
(g.), XXII, Uo. Le triple soleil de 
U92 (g.), 146. 

Erreirs populaires de droit en An- 
gleterre et en France, XXVIII, 3o. 

Erreurs et préjugés (suite d'articles 
publiés sous ce titre spécial). Cou- 
leuvTes avalées vivanles. VII, 17. De 
l'influence de la lune sur le temps, S7. 
Des actions délétères attribuées à la 
lumière de la lune , 9i. A-t-il jamais 
existé sur la terre des races de géants? 
14G. Le secret du ciment romain est-il 
perdu? 211. La putref;;c!ion eugcn- 
dre-l-elle des êtres vivants? 301. Les 
machines augmentent-elles la force qui 
leur est applinnée? VllI. 262. Du mou- 
vement perpétuel , 263. Des prétendus 
invenleurs de la poudre à canon, IX, 
286. Préjugés des auteurs anciens sur 
quelques animaux, 373, 37.o. Si l'élé- 
phant n'a point de jointures; l'ours et 
ses petits ; le regard du loup : le chant 
du coq et le liun ; le blaireau ; le che- 
val et la colombe ont-ils du flel? si le 
sang dn bouc amollit le diamant; lon- 
gévité du cerf; sur la corne de licorne, 
X, 210 à 212. Sauvages imaginaires; 
i osr. jgrapliie dn moyen âge et de la 
renaissance, XI, 139. Incendie du Pa- 
latinat fiuissement attribué à Tnrenne, 
147. Le feu grégeois, 286, 302. Quel- 
ques faits de l'histoire : les Horaces et 
les Curiaces ; combat des trois cents 
Spartiates aux Thermopvles; le colosse 
■le Rhodes, XII, 190." Les serpents, 
-' 1 0. Est-ce aux Arabes qne nous de- 
vons les chil'l'res ipii portent leur nom? 
XVU, 142. Est-ce à Pythagore qu'il 
l'ant attribuer la table qui conlicnl les 
produits des neuf premiers nombres? 
I i3, 139. Froid et chaud, XXVI, 234. 

Ériditio-x (T). Définition de ce qne 
l'on doit eutenilre par l'érudition, par 
Ernest Renan, XXVIII. 17b. 

Ériptio.^ du Vésuve en 79, récit par 
Pline le Jeune, VIII, 334. 

Ériptio.ns volcaniques. Leurs lois 
:;i''néralcs établies sur des observations 
c omparées, XXIX, 63. 

Erwin HE STE1NB.VCII, archltccle. 
Vùtj. Calliêdralc de Slrasboiirg. 

EnxLEBEN (il*""), médecin. Date et 
lieu de sa naissance: date de sa mort, 
I, I-tI. 

Erzeroim. Construction particulière 
des maisons arméniennes dans les en- 
virons de celle ville (g.), XXIV, 312. 

Erzgebirg (V), Saxe. Situation de 
lelle contrée; aspect de ses principaux 
villages; industrie de ses habitants; 
leur "position malheureuse, XVI, 246. 

EsBE.N l'observateur, conte. XXVII. 

377. 



Escalade du château deDuubarton. 
Extrait de la chronique de Buchanan, 
II, 11. 

Escalade de Genève eu 1602. Par 
qui fut tenté ce fait d'armes; son ré- 
sultat: échelle qui a servi à l'escalade 
(g.), XIII, 368. 

Escalade du rocher de Fécamp par 
les ligueurs, VI, 239. 

Escalier de la cathédrale de Burgos, 
tableau par Roherls (g.), XVIII, 169. 

Escalier du château de Blois. Autre 
nom qui lui est donné (g.|; description 
qu'en donne M. de la Saussaye, XXIV, 
242. 

Escalier (Grand) de l'École centrale 
des arts et manufactures, à Paris (g.), 
XVlll, 3i9. 

Escalier de la Gemmi (g.). Har- 
diesse de sa construction: son aspect 
émouvant, XXV, 213. 

Escalier de marbre du château de 
Versailles. Son aspect autrefois; son 
usage actuel (g.), XII, 173. 

Escalier du Musée de Clunv (g.), 
XVllI, 214. 

Escalier (le Grand) du Musée du 
Louvre. Auteurs de sa construction: 
oeuvres de sculpture et de peinture qui 
le décorent (g.), IX, 106. 

Escalier (Appareil remplaçant 1') 
dans une usine (g.), III, 284. 

Escalier (Cage d') d'un ancien ma- 
noir, à Chartres (g.), XVII, 208. 

EscARBOUCLE (1'), poésio de Hebel 
(g.), XX, 327, 378. 

Escares, espèces de polvpes (g. 2), 
I, 285. 

Escarpolette, ou Canofiena. en Ita- 
lie (g.). X, 368. 

Escarpolette [V] eu Livouie. Sa 
composition le plus ordinairement; 
goût Irès-prononcé de la population 
pour celle sorte de jeu, XXU, 324. 

EscAYRAc de Lalture (Coiule d'). 
Extraie d'un Voyagea la .Mecque; mar- 
che des caravanes dans le désert, XXI, 
330. 

Escii - SLR - LA - SiRE ( Luxcmbourg ) 
(g.). Industrie des habitants de cette 
pelile ville; son ancien château, 
XXVIll, 112. 

EsciiVLE. Progrés que lui dut la tra- 
gédie grecque, Vlll , 86. Fragment de 
sa pièce : Proméihée enchaîné, XVIII, 
286. Les Perses; analyse de cette pièce; 
fragment d'un cliœui', XX, 26. 

Esclavage. 
Voy. Émancipalion des nègres , — Esclaves, 

— Traite des nègres. 

Esclavage (Contre 1'), poésie de 
Cowper, VIII, 319. 

Esclave (T), nouvelle. Vlll. 13:j. 
143, 150, 158, 162, 173. 

Esclave gaulois, statue trouvée à 
Athènes (g.), X, 316. 

Esclaves chez les premiers chré- 
tiens. Plaque d'esi'Iave où se trouve le 
monogramme du Christ (g.), VI, 84. 

Esclaves chez les Romains. Leurs 
diverses origines; princi[)ales disposi- 
tions de la loi romaine en ce qui les 
concernait; différentes catégories d'es- 
claves; écliausous(g. 2), III, 117. Pla- 
ques d'esclaves (g. 4), VI, 84. Ordre 



dans Upiel les mailres écrivaient les 
noms de leurs esclaves, VII, 272. 

Esclaves gaulois combattant des 
cerfs, sculpture d'un diptvque (g.), V, 
408. 

Esclaves marrons, au Brésil (g.), 
XIV, 229. 

Esclaves noirs. Principe de leur 
affranchissement en Angleterre et en 
France, XVUI, 280. 
Voij. Émancipation des nègres, — Traite des 

nègres. 

Esclaves vignerons et tonneliers tra- 
vaillant dans une cave, marbre antique 
(g.), 111,116. 

EsciLAPE. Nourrice que lui attribue 
la Fable, IX, 96. Sa statue antique, 
XVIII, 17t. 

EscuRiAL (T). A quelle circonstance 
est due la construction de ce palais, 
XXL 23. 
Koi/. Couvent de l'Escurial. 

Ésope. Son apoloaue des Deux Chiens 
(g.), XXI, 161. 
Voy. Pensées. 

Ésope et le Christ, composition de 
Jean Luyken (g.), XXV, 263. 

Espadon , ou poisson empereur. Ori- 
gine de ce double nom: description de 
ce poisson (g.), IV, 23. Épée ou broche 
d'espadon trouvée dans la carène d'un 
vaisseau (g.), 23, 43. Pèche de l'es- 
padon, 24. 

Esp.agne. 
Voy. Colonies espagnoles, — Guerre de la 

succession d'Espagoe , — Rois d'Espagne , 

— Vins d'Espagne. 

Espagnolet (V). 
Voy. Ribera dit l'Espagnolet. 

EsPALY, près le Puy. Description par 
Arthur Voung; le château d'Espaly; ses 
ruines (g.); souvenir historique qui se 
rattache à ce château, XXVII, 219. 

Espérance. Pensée de Benjamin Con- 
stant, 1, 30; —de Bentham, 184; — de 
Vauvenargues, III, 223; — de Thaïes, 
IX, 233. Borne à mettre à l'espérance, 
XVI, 53. Personnification de l'espé- 
rance chez les anciens, XX, 337. Le 
sentiment de l'espérance; sa descrip- 
tion par quelques poètes modernes; ci- 
talions, .338. Délinition par Von-Kne- 
hel, XXVI, 285. 

Espérance (!'), tableau de Raphaël 
(g.), XIV, 61 . L'Espérance, d'après une 
sainte d'Annibal Carrache (g.), XX, 
337. 

Espérances (Belles). Extrait du livre 
de l'abbé Gratry : les Sources, XXX, 
330. 

EspERCiEiTi, sculpteur. Statues de 
la Victoire et de la Paix au palais du 
Luxembourg, II, 98. Bas-relief de l'arc 
de triomphe de l'Étoile, III, 34. 

Esprit. Délinition donnée par Vol- 
taire, IV, 273. Pensée de Vauvenar- 
gues, XI, 142. De la culture de l'es- 
prit, fragment de Lamothc Levaver, 
XII, 314. 

Esprit (Différentes sortes d'). Pen- 
sées de Pascal â ce sujet , Vil ,366. Dé- 
finitions de Bossuet, VIII, 108. Frag- 
ment de Joubert, X, 328. Pensée de 
Nicole, XIV, 27. 

Esprit cri tique (Cou Ire 1' ) . Fragment 
d'une lettre de Leibniz, XXVI, 59. 

Esprit (Faux). Reflexions de Vau- 



102 



ESPRIT. - ÉTATS. 



venargues, II, 187; III, 83. Définition 
par Voltaire, IV, 27S. 

Esprit d'association chez les oiseaux. 
Observations diverses, VIII, 163. 

EsPBiT (F) du foyer chez les Chinois, 
légende, XIII, 2o0. 

EspniT (T) de lliomme et l'histoire, 
traduit d'Emerson, XXVIII, 30. 

Esprit humain, fragment de Condor- 
cet, VII, 31. Réflexions de Leibniz sur 
l'abus que l'on fait de ses luniières, X, 
242. Sur la candeur de l'esprit, XV, 42. 

Esprit et lettre de la loi. Exemples 
singuliers de l'attachement à la lettre, 
VIII, 272. 

Esprit d'ordre, II, 115. Fragment 
d'une lettre de M™" de Sévigné, III, 167. 

Esprit (1') sans le cœur, par Vinet, 
XVIll, 267. 

Esprits (les), dessin comique de 
Cruikshank (g.), XVIII, 192. 

Esprits domestiques des Danois, 
fragment des Mémoires du chevalier 
Pasck, V, 126. 

Esquimaux. Portrait physique des 
Esquimaux; costume; habitations, etc., 

V, 231 . Mangent des chairs crues avec 
une gloutonnerie toute bestiale, XXII, 
224. 

Voy. Chiens des Esquimaux , — Pêche chez 
les Esquimaux,— Traîneaux des Esquimaux. 

EsouiM.\ux du Groenland. Leur cos- 
tume; une liabitation à Frédérikshaab 
(g.), Vil, 129. Usage des dents de nar- 
val chez les Esquimaux, VIII, 274. 

EsQui.MAUTC de la péninsule Melville. 
Portrait d'une femme esquimaux , par 
le capitaine Back, IV, 182. Division de 
la tribu en peuplades ; caractères phy- 
siques de ces Esquimaux; leur cos- 
tume; leurs mœurs; un Esquimaux 
conduisant la danse des femmes (g. 2), 
300,301. 

EsQuiRE. Personnes à qui appartient 
ou appartenait le droit de porter ce ti- 
tre en Angleterre, XXVIIl, 271^ 

Esquisse (une) par Raphaël (g.). 
Galerie particulière dont ce dessin fait 
partie, XXII, 153. 

Esquisse (Dernière) de Sigalon (g.), 

VI, 205, 208. 

Esquisse (une) par Watteau. Le 
Rémouleur (g.), XXI, 244. 

Esquisses (Sur les) des maîtres. 
C'est en les étudiant que l'on peut ap- 
précier le talent du peintre, XXI, 243. 

Essai sur l'entendement humain, par 
Locke. Date de sa pul)lication, VII, 
268. Son influence sur la philosophie 
moderne, 269. 

Essai sur les mœurs et l'esprit des 
nations, par Voltaire. Appréciation de 
cet ouvrage, VI, 186. 

Essaims. Comment ils se forment: 
manière de s'en emparer, VII , 291 . 

Essais de Montaigne. Date de la pu- 
blicalion des deux premiers livres de 
cet ouvrage, VI, 186. 

Essence de roses. Son nom chez les 
Orientaux; époque de sa découverte; 
contrée qui fmirnit la meilleure espèce 
de roses pour fabriquer l'essence, ,\VII1, 
142. 

Essence de térébenthine. Sa nature; 
son emploi dans les arts, IX, 367. Dis- 
tillation de la térébenthine; procédé 
nouveau, XXVI, 106. 



Estampes. Leur influence sur l'édu- 
cation publique, II, 2, 3. Sur leur uli- 
lité et leur usage, par de Piles, IX, 
243. De la conservation des estampes, 
XIV, 167. 

Voy. Cahinet des estampes, — Gravures (Li- 
vres à), — Marchands d'images. 

Estampes rares et curieuses. Mariage 
de Henri de Lorraine avec Catherine 
de Bourbon (g.), XVIIl, 81. Le meu- 
nier pris à l'anneau (g.). 131. Départ 
du duc d'Anjou pour la Pologne (g.), 
165. Estampe satirique sur le mariage 
(g.|,233. LaMansarade(g.).XIX,160. 
Dame enseignant à lire à une jeune 
fille (g.), 361. La corde des fous (g.|, 
389. Le Léviathan de Hobbes (g.), XX, 
153. La pierre celtique de Poitiers, 
gravure du seizième siècle (g.), XXII, 
8. Rats trouvés à Strasbourg en 1683 
(g.), XXII, 340. Chats trouvés à Stras- 
bourg en 1683 (g.), 341. Une coupe du 
quinzième siècle, gravure par le maître 
au monogramme WA. (g.), XXIV, 18S. 
Les grandes chapelles de Dietterlin (g.), 
305. La ballade des chapeaux (g.), 379. 

Estampes séditieuses (g.), XXX, 64 ; 
(g- 2), 204. 

Esterhazy ( Famille). Sa résidence en 
Hongrie (g.), XIX, 73. 

Estienne (Henri). Livre dans lequel 
il combat la substitution de la diphtbon- 
gue ai à la diphthongue o/ dans certains 
mots, III, 213. Publication de son Tré- 
sor de la langue grecque, V, 367. Anec- 
dote sur Henri Éstienne, XIII, 256. 

Estienne (Robert). Langue qui se 
parlait chez lui; époque de sa mort, I, 
262. Moyen qu'il employait pour obte- 
nir des épreuves typographiques exemp- 
tes de fautes, II, 312. Publication du 
Trésor de la langue latine, V, 367. 

Estime de soi-même, fragment de 
Descartes, Xlll, 72. 

Estoc (1') volant. Forme et usage 
de ce bâton; d'où lui vient ce nom, 
XXI, 87. 

EsTouRMEL (Famille d'). Son ancien- 
neté; seigneurie qu'elle a longtemps 
possédée; tombeau de Pierre d'Estour- 
mel dans l'église de Vendhuile (g.), 
XXIV, 16. 

EsTOUTEviLLE (Ic Scigueur d'), lé- 
" '., XVn, 50. 



Esturgeon (sterlet) de la mer Cas- 
pienne (g.), XXVI, 3.36. 

Ésus , divinité gauloise. Culte qu'on 
lui rendait, IV, 331. Antres détails sur 
Ésus au sujet d'un monument druidi- 
qiie trouvé à Notre-Dame de Paris, 
XIV, 358. 

Établissement (De 1') d'une commu- 
nication électrique entre la France et 
l'Algérie. Itinéraire d'une pensée-trans- 
mise de Paris en Algérie (g.), XXVI, 
103. 

Établissement français dans la Flo- 
ride. Sa fondation et sa destruction, 
X, 179. 

Établissements de bienfaisance en 
France. Dons et legs qui leur ont été 
faits de 1800 à 1845, XVUl, 87. 

Établissements (Premiers) des An- 
iilais dans l'Amérique septentrionale, 
V, 375. 

Établissements français en Afrique. 
Gorée; ancieunc possession de Dakar 
et do Ben, IX, 403. Détails historiques 



et statistiques sur Gorée; deux vues de 
l'île (g. 2), XI, 291 à 293. 
Voy. Algérie. 

Établissements français en Améri- 
que. Comment le cafier y fut introduit, 
II, 159. Leur importance avant la perte 
de Saint-Domingue et le traite de 181 4. 
VII, 226. 

Établissements (Nouveaux) franç-ais 
sur la côte de Guinée. Époque de leur 
création; leur importance; Grand-Bas- 
sam ; Assinie ; Onéida ou Wlivdah : Ga- 
bon (g. 4), XV, 18 à 22. 

Établissements français dans l'Inde. 
Époque à laquelle remonte notre pre- 
mier établissement; leur histoire, VII, 
133, 134. Situation et étendue de nos 
possessions, 143. Statistique de nos éta- 
blissements, 182. 

Étacisme et itacisme. Système de 
prononciation grecque appelé ainsi; 
origine de ces noms, IX, 387. 

ÉT.4GF.RE(r), nouvelle, XXVI, 78, 82. 

Étain. Résultats de sa combinaison 
avec d'antres mélaux, IV, 327. Époque 
inconnue de sa découverte, VII, 184. 

Étaix en France. Ne s'y trouve pas 
dans des proportions assez considéra- 
bles pour que les niiues y soient ex- 
ploitées; son importation, IV, 327. 

ÉTAMP.iGE. Quel est l'emploi et le 
mode de ce procédé? I, 231 . 

ÉT.\NG deThau (Hérault). Nature de 
ses eaux; phénomènes qu'il présente; 
animaux qui peuplent l'étang, IV, 115, 
116. 

Éta>gs de Comelle , prés Chantilly. 
Origine des eaux qui les forment; tom- 
beau et pavillon sur les bords de l'étang 
(g. 2), X, 52, 53. 

Étangs du département de l'Ain. 
Leur étendue; résume auquel ils sont 
soumis, XVIII, 235. 

État civil. Acceptions diverses de ce 
mot, VII, 211. 
Voy. Actes de l'état civil. 

État de l'empire et grand-duché de 
Moscovie, avec ce qui s'y est passé de 
plus mémorable depuis 1590 jusqu'en 
1606. Auteur de ce livre; fragment de 
la dédicace, VI, 295. 

État (le Tiers). 
Koy. Tiers étal. 

État de la France avant 1789, frag- 
ment de Mackiutosh, IX, 54. 

Ét.\t de la marine militaire de la 
France en 1833. Nombre des ports mi- 
litaires; matériel; personne), I, 107. 

États généraux. Leurs différences 
avec les champs de Mars et de Mai, il, 
218. Résumé de l'histoire des états gé- 
néraux, VIll, 182. 250, 314 à 317. 

États généraux de 1484, à Tours. 
Circonstance qui motiva leur réunion , 
IV, 61 . Esprit qui les anima ; quelques- 
uns de leurs vœux, 62. Autres détails. 
Vin, 251. 

États généraux de 1560, à Orléans. 
Ordonnance rendue sur leurs plaintes 
pour faire cesser des abus, II, 34î. 
Nombre do députés de chacun des trois 
ordres, 111, 362. Dans quelles circon- 
slauces ces assemblées furent convo- 
quées, Vlll, 314. 
loi;. Ordonnance de I5C0. 

États généraux de 1576, à Blois, dits 
les premiers états de Blois. Nombio des 



ÉTATS. - ÉTUDES. 



403 



membres de chacun des trois ordres , 
III, 362. Services rendus à la législa- 
tion française par les étals de 1576, V, 
186. Quelques vœux exprimés danscetle 
assemblée. 187. Circoustancesdans les- 
quelles elle fut réunie, VUI. 314. 
Voy. Oidoniiance de 1579. 

États généraux de 1 588, à Blois, dits 
les seconds états de Blois. Événement 
remarauable qui s'y passa ; conséquence 
de ce lait, II. 2 18. Nombre des députés 
de chaque ordre, III, 362. Décisions des 
étals, VIII, 3lo. 

États généraux de 1614, à Paris. 
Nombre des députés de chaque ordre, 
III. 362. Dans quelles circonstances ils 
furent convoqués; cérémonial observé, 
VIII, 315, 316. 

États généraux de 1614 (Vue de 
l'assemblée des), à Paris, ancienne es- 
tampe (g.), VIII, 317. 

États généraux de 1789. Détails 
historiques sur cette assemblée, III, 362. 

États maritimes. La capitale de ces 
Étals est en général un port. Exemples 
à l'appui de celle assertion, III, 2S7. 

États-U.ms de l'Amérique du Xord. 
Paroles de Joseph de Slaistre sur leur 
avenir ; vœu exprimé par miss V/right 
dans l'intérêt de cette république, III, 
1 '66. Détails statistiques sur les Étals- 
Unis, XII, 246. Chemins de fer aux 
États-Unis. XXIV. 295. 
Voij. Chambre des représentants , — Com- 
merce de la glace, — Indépendance des 
États-Unis. 

Été. Souvenir de quelques étés trés- 
chauds: observations faites en 1793 à 
Monluiorency; observations faites en 
diverses villes pendant les étés de 1 822 
et de 1812. XII, 235, 236. Les plaisirs 
de l'été, XXX, 145. 

Été (1'), composition allégorique de 
Grandville (g.), X, 273. 

ÉTÉ (1') dans l'Inde, par un poêle 
hindouslani, XIX, 210. 

Été d'un trouvère , extrait d'un ou- 
vrage de M. Edgar Quinet, VII, ISO. 

Étendard pris par Jeanne Hachette 
au siège de Beauvais. Explication de 
ses ornements (g.), IX, 376. 

Éte.vdard (1') du Prophète. Son nom 
turc ; historique de celle sainte ban- 
nière, XVII, 386. 

Étendard royal sous les rois de la 
première race, XI, 220. Bannières 
royales; leur forme, leur couleur, XII, 
315. I 

Étéocle et Polynice, cippe antique 
(g.). Description de ce bas-relief, I 
XXII, 200. ! 

ÉTERNUiiEXT. Cousidéré au point de * 
vue médical, VII, 239. Histoire de l'é- 
ternumenl, IX, 310. | 

Étex, sculpteur. Gain et sa famille ' 
après la mort d'Abel (g.), I, 117. 1 
(Jroupes de l'arc de triomphe de l'É- 
toile, III, 34. Les Médicis (g.), 105. 
Statue de sainte Geneviève (g.), IV, 
128. Groupe de la Paix (g.), V, 273, 
274. Statue de saint Augustin, VI, 263. ! 
Tombeau de Géricault (g.), IX, 109, i 
110. Electre de Sophocle, dessin extrait ' 
de son œuvre ; la Grèce tragique (g.), ; 
XVI, 29. Statue de saint Louis sur î 
l'une des colonnes de la barrière du 
Trône, à Paris, XVI, 196. Le Choléra, | 
groupe en marbre (g.), XX, 1 17. | 



Ethiopie. 
Voy. Abyssinie. 

ÉTUIOPIE.NS. Quelle qualification ils 
donnent aux Européens, XXII, 3. 

Ethnologie. Élymologie de ce mot; 
but de celte science; étal actuel des 
notions ethnologiques, VIII, 147. 
Voy. Kaces humaines. 

Etienne (Saint), premier martjT 
chrétien. Ses dernières paroles ; lieu de 
sa lapidation (g.), XVII, 132. 

Etienne (Saint), premier roi de 
Hongrie. Époque où le titre de roi lui 
fui conféré par ses sujets; sa mort, 
VI, 12. 

Et.na. Glacier enseveli sous la lave 
de ce volcan, IV, 386. Si la puissance 
de l'Etna est affaiblie. V, 60. Torrents 
de boue qui accompagnent les érup- 
tions, 86. 
Voy. Châtaignier de l'Etna. 

Étoffes de laine. Se divisent en deux 
espèces, II, 43. 
Voy. Drap ( Fabrication du). 

Étoffes de soie. Procédés de leur 
fabrication (g.), XXIII, 60: (g. 3). 61 ; 
(g.), 73 à 78; (g, 2), 203 à 205. 

Étoffes de verre et de caoutchouc. 
Savant à qui est due l'idée première de 
ces deux industries, XIV. 263. 

Étoffes (Teinture et impression 
sur). Origines de celle industrie, 
XXVI, 132. Ses progrès, 134, 172. 
Nouvelles couleurs employées dans la 
teinture sur étoffes, XXVÏI, 170. 

Étoile d') de Bethléem, poésie de 
Henri Kirke-While, XXV, 394. 

Étoile de mer. Aspect de ce co- 
quillage: classe dont il fait partie, H, 
24; (g.), XVll, 389. 

Étoile polaire. Place qu'elle occupe 
dans le ciel (g.), III, 188. Son utilité 
pour l'astronomie et la navigation, 1 89. 

Étoiles. Temps qu'elles mettent à 
nous envoyer leur lumière: leur rôle 
probable dans l'univers, I, 233. Leur 
classification, III, 188. Notions sur le 
mouvement apparent des étoiles, VI, 
387. Pourquoi elles ne sont pas visibles 
le jour, 388. Nombre des étoiles fixes, 
XIX, 210. Phénomène de la fluctua- 
tion des étoiles, XXI, 147. Les étoiles 
vues au télescope, XXII, 223. Magni- 
ficence du ciel étoile, 406. 
Voy. Bolides , — Constellations, — Nébuleu- 
ses, — Voie lactée. 

Étoiles filantes. Origine supposée, 
I, 233. 

Étoiles (les) et un grain de sable, 
réflexion par W. Herschel , XXV, 39. 

Éto.n. 
Foy. Collège d'Éton. 

Étourneau. Époque de sa migration 
d'Afrique pour nos climats; mœurs et 
habitudes de cet oiseau, XXI, 223. 

Étourneau à ailes rouges (g.). 
Classe à laquelle appartient cet oiseau; 
éludes qu'en ont faites Wilson et Au- 
dubon, XXII, 209 à 211. 

Étrangers. Distinction établie par 
tous les législateurs entre les citoyens 
et les étrangers, I, 90. 

Étrangers en France. Impôts aux- 
quels ils étaient soumis sous l'ancien 
régime. I, 90. Comment la (|ualilé de 
Fiançais peut s'acquérir par les indi- 
vidus qui naissent en France de parents 
étrangers, V, 75. 



Être marqué à l'A. Origine et dé- 
finition de ce proverbe, IV, 23. 

Éthenne (Singulière) offerte au duc 
du Maine, XIII, 47. 

Étrennes. Leur origine présumée, 
I, 414. La Befana, en îlalie (g.), VIH, 
24. 

ÊTRES organisés. Leur nombre ap- 
proximatif, V, 163. 

Etrix DE Meciilix. Particularités 
sur ce nain célèbre, VU, 332. . 

Étrusques ou Toscans. Leur his- 
toire jusqu'à la domination romaine, II, 
233. 
Voy. Architecture étrusque, — Art étrusque. 

Étude. Apologue de Plutarque sur ce 
conseil de Platon : « Ne point exercer 
le corps sans l'àme ni l'ànie sans le 
corps », II. 173. Sur l'application à 
l'étude, VII, 242, 243. Bonheur que 
l'on trouve dans l'élude, XVII, 142. 

Étude (Sur 1') de l'antiquilé. Prin- 
cipes généraux, d'après Klaproth. XXI, 
163. 

Étude du dessin. Conseils, XIX, 
286. 

ÉTUDE de l'histoire. Pensée dAmyot 
à son sujet, I, 3w. Son principal avan- 
tage suivant Gœthe, III, 347. Frag- 
ment du grand Frédéric sur l'intérêt 
qu'elle offre, IX, 78. But que l'on doit 
se proposer dans celle étude, selon 
Bosvuet, X, 248. 

Étude (Sur 1') des sciences. Conseils 
aux jeunes gens, par M. Biot, XXV, 
123. 

Étude sur la sculpture en France. 
Utilité de cette élirde : éléments d'une 
classification, X, 362 à 363; 386 à 389. 

Études d'archilecluie eu France, ou 
notions relatives à l'âge et au style des 
monuments élevés à diverses époques 
de notre histoire. Monuments celtiques, 
■MI, 4 à 6. Monuments de style grec, 
50. Monuments romains, 51 à 34. Mo- 
numents ci\ils romains : aqueducs, 
thermes, 99 à 102: temples, tombeaux, 
1 23 à 1 26 ; théâtres, arcs de triomphe, 
163 à 167. Monuments chrétiens : style 
latin, 196 à 198; style romain, 26Ù à 
264; style ogival où gothique, 334 à 
336, 333 à 360, 397 à 40 1 . Monuments 
chrétiens des quinzième et seizième 
siècles, VIII, 59 à 64. Couvents et ab- 
bayes, 164 à 168. Tombeaux chrétiens 
au moyen âge, 267 à 270. Architecture 
civile du moven âge : habitations par- 
ticulières, 299 à 3U4. Arcbiteclure mi- 
litaire : remparts et portes de ville, IX, 
27 à 30 : châteaux et donjons, 66 à 70. 
Architecture civile du moyen ùge : pa- 
lais publics, hôtels de ville, 226 à 231. 
Monuments d'utilité publi<iue : ponts, 
277 à 280: fontaines, aqueducs, 334. 
Tableau des villes de France au moyen 
âge, 382. Élude rétrospective de l'art 
grec, de l'art romain et de l'art chré- 
tien. X, 1 22. Époque de la renaissance ; 
règne de Louis XII, 123 à 128. Règne 
de François I". 193 à 200. 223 à 227, 
263 à 267; XI, 49 à 34, 121 à 126. 
Règne de Henri II. 193 à 198, 297 à 
40i. Règne de Charles IX, XII, 153 à 
137. Les églises à l'époque de la renais- 
sance, 239 à 262. Rognes de Henri III 
et de Henri IV. 377 à 382. Régence de 
Marie de Médicis, XIII, 73 à 78. Règne 
de Louis XllI, 233 à 237. Habitations 
particulières. 323 à 323. Églises. XIV, 
103 à 1 1 1 . Règne de Louis XIV, XXV, 



104 



ÉTUDES. - EXPÉDITION. 



27 à 30, ISrj à 189, 3?2 à 326. Habita- 
tions et .janlins fi'ani-;ii^ ;in dix septième 
siècle, XVI, 1(39 à ni. M miciits fu- 
néraires au dix-SL'|iihiiir mitIi', XVII, 
68 à 70. Fin du rè^iie de Louis XIV, 
121 à 125, 371 à 372. La régence el le 
règne de Louis XV, XVIII, 297 à 302. 
Suite du règne de Louis XV, XX, 2o0. 
Ucgne de Louis XVI, 386. 

ÉTUDES (Cours complet des) d'un 
jeune homme. Sa division, XX, 2oi. 

Études (Cours d') d'un jeune homme 
noble à la tin du seizième siècle. Ex- 
trait du journal de Bassompierre, XV, 
274. 

Études de la nalurc. Le cincle (g.), 
XVII, 324. 

Études tardives. Quelques exemples, 
VIII, 248. 

Études de tii|Mi^r,i|iliie. Premier tra- 
vail considi'i.ilil' riihv|irisen France; 
nouvelle caii.' .1^ li.Hice, XI. 350. 
(léograpliie de la l'i'iim-iili' rspagnole 
(g. 6), 388. La Kn-M.>. |iiolil de ce 
pays (g.), XII, isl, ISiliiir^iiion des 
rivières; jonctions naturelles de bassins 
différents, XVII, 271. 

Études littéraires. Leur utilité; 
extrait d'un discours de M. Patin, 
en 1833, XXVII, 174. 

Études sur le littoral de la France. 
Les dunes de Flandre et de Picardie, 
XXV, 53. Les falaises du pays de 
Caux, 55. Carte des côtes de Flandre, 
de Picardie et du pays de Caux (g.), 56. 
Les rochers du Calvados, 90. Carte des 
côtes du Calvados et du Cotentin (g.), 
92. Les rochers de Bretagne, 194. Carte 
des côtes de Bretagne (g.), 196. Marais 
salants du golfe de Gascogne, î'M, 2(j6. 
Les côtes du golfe de Gasi-ogue (g.), 
252; XXVI, 150. Les cotes do la baie 
de Biscaye, 151. Carte des marais sa- 
lants du golfi; de Gascogne (g.), 152. 
Côtes de la .M.Viii'iiniM'i' : lui^mus du 
golfe du Lidii. -'s:. Cnlr du l"1Ic du 
Lion (g.), 2SN. I.r^ c„\i-,iW l'i.ixrucr; 

carte des côtes de Provence (g.), 
X.XVII, 135. 

Études au microscope. Eunice, Cir- 
ralule de Lamarck (g.), XXllI, 249. 

Étudiant (!'), ou le Jeune architecte 
du moyen âge, pastel par Maréciial (g.), 
XXV, 37. 

Étudiant (la Vie d'un) au seizième 
siècle. Extraits des Mémoires de Tho- 
mas Platter, XXVIII, 218, 230, 234, 
242, 253, 266. 

Etui à ciseaux du seizième siècle (g.), 
V, 280. 

Étuves ou Bains, à Paris. Leur grand 
nombre au moyen âge; leur mauvais 
renom, I, 386. 

Eu-A-i. Une leçon de prononciation 
populaire, XXI, 107. 

Voij. TeslaiMcnt d'Evulamidas. 

EiDE (Adoli)he), statuaire. Son buste 
de Jean Goujon (g.), XIX, 84. 

Eudes de M(inthkuii. , architecte 
(iudiipié il tort, dans le vrilume de 1 834, 
comme auteur de la sainte Chapelle : 
cet édifice est de Pierre de Muntcreau), 
II, 121. 

EuDioMiîTnE. Forme de cet instru- 
ment (g.); comment on en fait usage, 
XXV, 290. 

EuDOBE ET Cv.MODOcÉE. Épisode des 



Martijrs, de M. de Chateaubriand, IV, i 
95. 

EuDORE ET Cymodocée, groupo de 
M. Mercier (g.), IV, 95. 

Eugène IV, pape. Concile qui le pro- 
clame chef de l'Église universelle ; sa 
déchéance prononcée par un autre con- 
cile, VII, 38. 

EuGÏîNE de Savoie, dit le prince Eu- 
gène. Principaux faits de sa vie, I, 86. 
Sa parenté avec la maison de Bourbon, 
IV, 267. Autres détails sur la vie de ce 

f rince; sa signature en trois langues, 
X, 378. 

EuLER, géomètre. Lieu de sa nais- 
sance; date de sa mort, I, 262. Parti- 
cularité sur ses derniers moments, II, 
10. Sa solution d'un problème du jeu 
d'échecs, VII, 172. 

EuMEMUS, rhéteur romain. École 
qu'il dirige dans les Gaules, II, 373. 

EusiEMUS (Statue d') (g.), II, -373. 

Eunice (g.). Étude sur ce genre des 
annélides, XXIII, 249. 

Euphorbes arborescentes de l'Afrique 
centrale (g.). Influence dangereuse at- 
tribuée à l'ombre de cet arbre, XXVI, 
249. Diverses espèces d'euphorbes, 
250. 

Eure (Département de l'). Province 
ancienne comprise dans son territoire, 
I, 74. 

Eure-et-Loir (Département d'). An- 
cienne province dont son territoire fai- 
sait partie, l, 74. 

EuRic, roi des Visigoths. Lois qu'il 
donne à son peuple, VI, 12. 

EuRiPus. Hydrographie de ce détroit; 
phénomène remarquable qui s'y pro- 
duit, II, 87. 

Europe. 
Voy. Argent en Europe, — Niiméiaire de l'Eu- 
rope, — Température de l'Europe. 

Européens. Poème chinois sur les 
mœurs des Européens, X, 171 . 

EuROT.As [Y] (g.), II, 39. Son nom 
moderne; sa situation, 40. 

Év.\NGÉLisTEs (les Quatro), tableau 
de Jordaens (g.), lU, 321. 

ÉvANGÉLisTES (Ics Ouatro), bas-re- 
liefs en bois altribués à Germain Pilon. 
Musée qui renferme ces sculptures (g.), 
XVI, 2U4, 205. 

ÉVANGILES. Leur influence sur le 
style, dans les arts de la pensée et du 
dessin, XV, 233. 

Évangiles (les) des Quenouilles. 
Recueil de légendes et historiettes du 
quinzième siècle, XIX, 214. 

ÉvAsu)N de Grotius de la forteresse 
de l.duvenslein, ancienne gravure hol- 
landaise (g.), XX, 165. 

ÉVASION du comte Lavallette. Par 
quel dévouement elle put s'opérer, 
XXIX, 154. 

Évasions singulières. QueUpiesoxem- 
ples, XIV, 63. 

ÈVE, la première femnio. Étymologie 
de ce nom donnée par un linguiste, V, 
110. 

ÉvÊcuÉ d'Evreux. Étendue do son 
ancienne juridiction ; cérémonial usité 
autrefois pour la prise de possession de 
l'évéclie par un nouveau.prélat; restes 
du palais épiscopal d'Evreux (g.), 
XVlll, il, 42. 



Éventail (Histoire de 1'). Éventail 
égyptien, treizième siècle avant Jésus- 
Christ (g.); éventail indien, XXIII, 
216. Éventail grec (g.); éventail chi- 
nois (g.), 308. Éventail des anciens 
Mexicains (g.), 309. Éventail en naille 
de riz, quinzième siècle fg.), 310. Éven- 
tail-girouette (g.), 311. Éventail de 
Ferrare (g.); éventail à touffe (g.), 
seizième siècle, 334. Éventail en plu- 
mes (g.), 336. 

ÉviiÉMÈRE, philosophe. 
Voy. Evliémérisme. 

ÉviiÉsiÉHiSME. Système qui donnait 
à la mythologie grecque une source 
purement humaine et historique, VIII, 
67. 

ÉvoRA, en Portugal. Historique de 
cette ville , sa population, III, 313. Ses 
mines, 386. 

ÉVREUX (Prise d') au qualorziëme 
siècle, HI, 349. 

Évroult (Saint-). Historique de la 
fondation de ce monastère ; ses ruines 
(g.), XVH, 273. 

Exactitude obtenue en horlogerie, 
VH, 391. 

Examen (!') du matelot, tableau par 
R. Jordan (g.), XVII, 5. 

Excelsior. Plus haut, toujours plus 
haut! poésie de Longfellow, XXX, 
151. 

Exco)i.munication. Définition de ce 
mot; exemples célèbres (g.), HI, 35, 
36. 

Excommunication prononcée contre 
des animaux, I, 35. 

Excroissance cornée. Quelques 
exemples pris chez l'homme (g. 2), 
IX, 394, 396. Autres faits semblables; 
animaux dépourvus naturellement de 
cornes et chez lesquels cette particu- 
larité s'est produite, X, 67, 68. 

Exécution de Jeanne Grev, tableau 
de M. Paul Delaroche (g.), il, 273. 

Exemple. Pensée de Locke, X, 160. 

Exercice du corps. Apologue de 
Plutarque sur la nécessite d'exercer 
alternativement le corps et l'esprit, H, 
175. 

Existence terrestre. Réflexions sur 
les plaintes qu'elle soulève; fragment 
de saint Augustin sur l'excellence de 
la nature humaine, Vl, 26. 

Existence et spiritualité de l'ànie. 
Preuves, XXVI, 215. 

ExNER, peintre danois. Sun tableau 
à l'Exposiiion universelle : L'ne aubmie 
dans nie d'Amag (g.), XXIV, 141. 

Exocet vol.\.nt, poisson. Régions où 
on le trouve; sou aspect, II, 96. 
■ Exorcisme chez les musulmans de 
l'Inde (g.), VIII, 184. 

Expédition américaine au Japon, de 
1852 à 1854. Journal de ce voyage par 
Ping-sao, interprète (g. 3), XXVl, 
315, 345, 39 i. 

Expédition de l'armée française en 
Egypte, llistori lu.- di' celle expédition ; 
circouM.iiir,- d,iu- losiiiielles elle fut 
entreprit'; %ii,'- pollliqucs (pii la din- 
eèreut. IV, 35>. Issue de cette expe- 
1 dition, VllI, 46. 

Voy. Bataille il'Héliopolis, — Rilaillc dos Py- 
! raniides, — Comlial du mont Tiuihor, — 
; Comli.il de Nazareth , — liislilul d'Egypte, 
' Prise de .lalTai— Ri'gimcnl des dromadaires, 
. — Révolte du Caire. 



EXPEDITIONS. - FABRICATION. 



4 OS 



Expéditions do l'arniée française en 
Afriiiiie. Prise de Bougie, III, 351 . Les 
deux expéditions de Constanlinc, VI, 
•113 à 110. Défense de INlazagran par 
les In'iiiiçais, VIII, 1"29. Expéditions 
eonirc Medéali, 148. 212. Occupation 
de .Miliaiiali, 378. Prise de Clierciiell, 
IX. 9. Expédition do Mascara, 130. 
Traité de la Tafna, 131 . Attaque d'Oran 
par les Arabes, "211. Occupation de 
Tlemeen, X, 385, 386. Prise de Djé- 
milali, XI, 68. La zmalah d'Abd-el- 
Kader (g.), XIII, 285. 

ExPKDiTio.Ns à la recherche de sir 
John Fraid<lin. Itinéraire suivi par la 
prouii.nv cNiiéililioii, XXIII, 227. Of- 
lliier iL.iiir.ii^ l,ii-;uU partie de l'expé- 
dilion ciivnyi'i' par ladv Franklin, 228. 
Expéditions envoyées depuis 1843 à la 
recherche de sir John Franklin, 256. 

Expérience ( une ) malheureuse , 
anecdote, X, 335. 

Expérience el observation, fragment 
de J.-B. Say, I, 168. 

ExpÉiiiE.NCR sur l'électricité faite par 
l'abbé Cliappe à Tobolsk, en Sibérie, 
l'an 1761 (g.), XXUI, 81. 

Expérience de saljols-nageoires sur 
la Seine en. 17S5, gravure du temps, 
XIX, 273. 

Expériences célèbres des hémi- 
sphères de Magdebourg. Savant qui les 
a tentées; principe physique sur lequel 
elles reposent (g. 2), XX, 260. 

Expériences microscopiques. Goutte 
d'eau croupie (g. 2), I, 145. Polypes 
(g. 14), 284, 285. Épines de l'écbinns; 
tète de l'échinorhyncus; œil et patte 
de mouche ; aignilious du cousin (g. S), 
.11, 23, 24. Chrysalide du papillon; 
' larve du cousin ; parties diverses de 
l'araignée; poussière du papillon (g. 7), 
462, 163. Formes diverses de la neige 
(g.), 183. Une larme (g.), VII, 272. 
Fossiles microscopiques (g. 12), VIII, 
348, 349. 
Voij. Animalcules iufusoires. 

Experts (les), tableau de M. De- 
camps (g.), VII, 145. 

Explorateurs (les) récents de l'A- 



frique centrale (g.). Leurs noms; iti- 
néraire suivi par eux, XXIII, 321; 
XXVI, 49, 83. 

Exportés français à Cabrera. A 
quelle occasion eut lieu cette exporta- 
tion ; époque à laquelle les prisonniers 
de Cabrera rentrèrent en France. XVIII, 
341 à 343. 

Exposition analytique d'uue classi- 
fication naturelle des connaissances hu- 
maines, ouvrage d'.4mpère. Système de 
l'auteur, IV, 221 . 

Exposition de la jeunesse. Exposi- 
tion de peinture que l'on désignait au- 
trefois sous ce titre, XXVI, 79. 

Exposition universelle de Londres 
en 1851. Plan et détails de construc- 
tion de réditice (g. 2), XIX, 139 à 
141. Curiosités de l'exposition, 265, 
303. Le Koh-i-Xoor; médaille commé- 
inoralive de l'exposition (g. 2), 304. 
Le meuble Fourdinois(g.), 337. Aperçu 
sur les produits des diverses nations, 
338. Pipe allemande (g.), 339. Phaéton 
par M. Holmes (g.), 340. La fontaine 
de cristal (g.), 341. Armes à feu, pis- 
tolet (g.), 371. Coupe en ivoire sculp- 
tée par Lantz (g.), 373. Grandes 
médailles accordées aux exposants fran- 
çais ; énumération des récompenses ob- 
tenues par la France, XX, 132. Expo- 
sition des bronzes français (g.), 133. 
Exposition des produits de la manu- 
facture de Sèvres (g.), 273. 

Exposition agricole et horticole à 
Moscou en 1852. Indication des pro- 
duits exposés; plan de l'exposition (g.), 
XXI, 359, 360. 

Exposition universelle de 1 855. Pre- 
mier aperçu de l'exposition, XXIII, 
169. Division par groupes, classes et 
sections des diverses industries, 211. 
Curiosités de l'industrie, 241 , 337, 369, 
372, 377, 389, 403; XXIV, 18, 100, 
105, 117. 

Exposition de Manchester en 1 857, 
XXV, 233, 273, 275. 

Exposition universelle de Londres 
en 1862. Vue extérieure du palais de 
l'exposition (g.), XXX, 205. Plan des 



galeries (g.), 207, 237. Un vase en 
uKijolique, fabrique de Minton (g.), 
236. Uue fontaine en bronze par Lié- 
nard, Moreau et Barbezat (g.), 273. 
Vue intérieure du palais de l'exposi- 
tion (g.), 381. Un meuble en ébène 
par Fuurdinois (g.), 393. Vue prise 
dans la grande annexe des machines 
(g.), 397. 

Expositions des ouvrages d'art. An- 
tiquité de (vt u<at;i'. 11, 114. Historique 
des premières i'\pii-.iiions en France; 
l'exposition de 1699, au Louvre (g.), 
XVIII, 305. 

Expositions des produits de l'indus- 
trie française. Époque de la première 
exposition; expositions de 1801, 1802 
et 1806, II, 138. Expositions sous la 
restauration; exposition de ^ 834, 139. 
Exposition de 1839; bâtiments éle- 
vés pour cette solennité aux Champs- 
Elysées (g.), VII, 151, 199, 203. Pro- 
grès industriels constatés par cette der- 
nière exposition, 277. Détails sur la 
première exposition ; bâtiments de l'ex- 
position de 1806 (g.), XII, 121. Expo- 
sition de 1844 ; nombre d'exposants par 
chaque département ; ensemble des bâ- 
timents; somme di>pensée pour leur 
construction (g.), XII, 217. Exposition 
de 1849; statistique des divers pro- 
duits ; bâtiments élevés pour cette ex- 
position; cour réservée à l'horticulture 
(g. 4), XVII, 241 à 245. 

Extase (F). Déliuition de cet état 
de l'âme ; quatre opérations nécessaires 
pour arriver à l'extase, XXII, 266. 

Extase (F), par Petit-Senn, XIX, 
311. 

Extermination d'une partie de la 
nation chinoise, projetée par Gengiskan, 
VII, 284. 

Ex-voto, en Italie, III, 404. 

Ex-voto de la ville de Paris en 1694, 
tableau de Largillière. Église où il se 
trouve (g.), XVII, 83. 

Ex-voto de Syderack de Lallaing, à 
Notre-Dame de Saiut-Omer (g.), XVIII, 
372. 



F 



F dit de François 1" (g.). Détails 
sur ce petit chef-d'œuvre de sculpture 
eu bois; collection qui le possède, 
X.XVII, 316. 

F (les Quatre) du duc de la Vau- 
guyou, V, 7. 

Faber (Jean-Paul). Les Larmes d'un 
vieillard, XXIX, 351 . 
Vo>j. Pensées. 

Fabert (le Maréchal). Ses paroles 
mémorables à Sedan, XIV, 259. 

Fables de la Fontaine. Impression 
produite par leur lecture à différents 
âges de la vie, XXVI, .379. 

Fables de Gellert, I, 383. 

F'ables de Marie de France, poète 
anglo-normand, VII, 246. 

Fables bretonnes de Ricou , VII , 
379. 

Fables de Pestalozzi. Prologue, 
XXIV, 375. 

Fabliau de Coquaigne, fragment, 
VI, 71. 



Fabliau des gueux. Contre l'impré- 
voyance, I, 248. 

Fabre (Esprit). Comment de simple 
jardinier il est devenu botaniste; plante 
classée d'après ses observations, X, 
206. 

Fabre, peintre. Legs qu'il a faits à 
Montpellier, sa ville natale , musée qui 
porte son nom, XIV, 257. Son portrait 
de Canova (g.); musée qui le possède, 
XXIX, 316. 

Fabre (Jean). Lieu et date de sa 
naissance ; son dovoucment lilial ; drame 
dont il est le héros; époque de sa mort, 
Vil, 154. 

Fabre d'Églantine. Lieu de sa nais- 
sance; ses principaux ouvrages; sa 
mort prématurée, Vlll, 306. 

Fabrication de l'acier en Europe. 
Deux classes principales d'acier; pays 
qui fabriquent l'acier avec le plus d'a- 
vantages, XV, 61. Détails techniques 
de la'céuientatiou, 341. Historique de 



la fabrication de l'acier en France, 
XVI, 37, 98. Son origine, XXI, 91. 

Fabrication des chaussures en caout- 
chouc, au Para (Brésil), XXIII, 55; (g.), 
70. 

Fabrication des étoffes de soie. Pré- 
paration des soies; mettage en mains 
(g.), XXIII, 60. Dévidage (g.), our- 
dissage (g.), pliage (g.), 61. Canne- 
tage, 75. Lisage, piquage (g. 3), 76. 
Montage du métier, 77. Le dessin, 78, 
203. Tissage (g.), 204. L'apprêt (g.), 
205. 

Fabrication du fer. Le haut four- 
neau (g. 2), XVI, 348, 349. Le foyer 
d'aflincrie; détails techniques sur la 
fabrication du fer (g. 4), 364. La fon- 
derie (g.), 377. 

Fabrication des plumes métalliques. 
Opérations diverses de celte fabrication 
(g. 8), XXVll, 203 à 206. 

Fabrication de la porcelaine en 
Chine. Divers procédés en usage (g.), 
XXV, 42 à 46. 

U 



406 



FABRIQUE. ~ FARNÈSE. 



Fabbioi'b. 
Voy. Manufacture, — Usine, 

Fabrique de cristaux de Moncenis, 
II, 227; (g.), 228. 

Fabrique (une) de glace à Bénarès, 
XXV, 158. 

Fabrique de glaces de Tour-la-Ville, 
première fabrique établie en France. 
Son fondateur; époque où elle cessa 
d'exister, VII, 199. 

Fabrique (une) de peignes à Aber- 
deen, eu Ecosse. Chiffres des matières 
premières employées et de la produc- 
tion annuelle, XXVIII, 23.5. 

Fabrique (la) de Renage. Personnel 
employé dans cette fabrique ; côté moral 
de son administration, XXV, 26, 93. 

Façade (Nouvelle) de la Bibliothèque 
impériale (g.), XXX, 49. 

Facciiino, statue satirique à Rome. 
Description de cette statue ; classe de 
la société dont elle est la personnilica- 
tion, IV, 43. 

Fâcheux (Préservatif contre les) (g.), 
XVlI, 317. 

Facien (Jehan), roi des ménestrels 
en 1426. Ses fonctions à la cour du duo 
de Bourgogne, XXVIII, 278. 

F.\cTEUR (le) de Canton, nouvelle, 
XI, 39, 54, 59, 69, 8b, 108,114. 

Facteurs aux halles de Paris. Fac- 
teurs de la halle aux blés, V, 266. Fac- 
teurs au marché de la volaille, 332. 
Facteurs à la halle au beurre, 333. 

Faction des Ormistes. Lieu et époque 
où elle prit naissance ; puissance des or- 
mistes; ruine de ce parti, XVII, 271 . 

Factions des blancs et des noirs. 
Origine de celte querelle, I, 239. Ex- 
trait de l'Histoire florentine d'Aramirato 
sur ce sujet, 240. 

Faculté de droit de Paris. Ses pre- 
miers statuts, II, 22. Matière de l'en- 
seignement et nombre des élèves en 
1832, 23. Leur nombre en 1840, X. 
278. 
Voy. Bibliothèque de droit, — École de droit 

(Bâtiments de 1'). 

Faculté de médecine de Montpellier. 
Cérémonial que l'on y suivait il y a 
quelc(ues années pour la réception d'un 
docteur, IV, 67, 68. 

Faculté (Ancienne) de médecine de 
Paris. Histoire; jetons des maîtres chi- 
rurgiens et apothicaires (g. 4), XXV, 
2bb; (g. 8), 256: (g. 6), 287. Jetons 
des doyens de la Faculté (g. 2), 327; 
(g. 3), 362; (g.), XXVI, 56; (g. 4), 
87; (g. 5), 136. 

Faculté de médecine de Paris. Son 
origine, IV, 87, 88. Nombre des ou- 
vrages qu'elle possédait en 1395, 88. 
Chiffre des étudiants en 1840, X, 278. 
Voy. Bibliothèque des sciences médicales, — 

Ecole de médecine de Paris ( Bâtiments 

del'). 

Facultés en France. Tableau indi- 
quant leur nature diverse; lenr nombre 
et les villes où elles siègent, X, 278. 

Facultés de droit en France. État 
où elles se trouvaient avant la révolu- 
tion; leur nombre actuel, li. 23. Nom- 
bre des étudiants en 1840, X, 278. 
Voy. Faculté de droit de Paris. 

Facultés de médecine en France. 
Leur noudire: villes où elles sont éta- 
blies, X. 278. 

Voy. Faillite de médecine de Montpellier, — 
faculté de médecine de Paris. 



Fadeurs. Fantaisie de Grandville; 
citations empruntées à divers écrivains 
(g.), X, 333. 

Façon (Guy-Crescent). Quelques 
mots sur ce médecin célèbre ; jeton 
frappé à son nom (g.), XXVI, 56. 

Fahrenheit, physicien. 
Voy. Thermomètre. 

Faiblesse. Pensée du cardinal de 
Retz, II, 20; — de M"« Riccoboni, IV, 
163 ; — de Chamfort, VI, 358. 

Faïence. Ses inventeurs; historique 
de sa fabrication en divers pays , Vil , 
91, 92. Invention de son raccommo- 
dage ; à qui cette industrie est due, X, 
239. Première faïence fabriquée en 
France, XllI, 3, 28. 
Voy. Peinture sur fiùence. • 

Faïences de Henri II el de Diane de 
Poitiers. Incertitudes sur le lieu et les 
procédés de leur fabrication ; leur nom- 
bre connu; l'une des pièces de celte 
collection ; un chandelier (g.), XXX, 
172. 

Faine. Huile fabriquée avec cette 
graine, VI, 62. Sa qualité, 64. 

Faire l'école buissonnière. Origine 
de ce dicton, X, 106. 

Faire son chemin dans le monde. Ce 
qu'on entend généralement par cette 
locution; sens plus vrai qu'il faudrait 
lui donner, XXII, 38. 

Faire voler le chat. Origine de ce 
proverbe belge, V, 235. 

Faisan. Classement zoologique des 
faisans ; leur pays originaire ; espèces 
acclimatées en Europe; faisan cornu 
du Népaul (g.), V, 211, 212. Faisan 
argus; emploi de ses plumes, VI!, 172. 

Faivre (M. Emile). Deux pigeons, 
dessin (g.), XXVHI, 321. Jeune fille 
cueillant des fruits (g.), panneau peint, 
XXIX, 313. Chien et chouette blessée, 
tableau (g.), XXX, 200. 

Fakirs ou derviches. Vœux extrava- 
gants qu'ils accomplissent (g.), IV, 
324. Fakir (jui se fait enterrer vivant 
(g.),X,405. 

Falaise. Définition ; falaise près d'É- 
iretat (g.), IX, 308. Formation des fa- 
laises, XV, 334. 

Falaise. Situation topographique de 
cette ville ; sièges qu'elle a eu à sou- 
tenir; son ancien château (g.), XVIII, 
89. 

Falaises du pays de Caux. Étymo- 
logie du mot falaise; étude sur les fa- 
laises du pays de Caux (g.), XXV, 55, 
56. 

Falconnet (Etienne), sculpteur. Sta- 
tue de Pierre 1", I, 129. 

Faliero (Marine), doge de A'^enise. 
Inscription clu tableau qui tient la place 
de son portrait dans le palais de Saint- 
Marc, 1, 104. Sa conspiration et son 
supplice, II, 323. 

Falkland (Iles). 
Voy. Malouines (lies). 

Fallope, cbirurgien. Ses ouvrages; 
sa mort prématurée, VIII, 366. 

Falsifications ou Altérations des 
aliments. Extrait des rapports du con- 
seil de salubrité publiés eu 1847, XV, 
390. 

Falun. 
Voy. Mine de cuivre de Falun. 



Famagouste. État actuel de cette 
ville; son opulence ancienne; sa catlié- 
drale, XV, 219. 

Famille (l'Heureuse), gravure d'a- 
près Cochin fils (g.', XIll, 24. 

Fa.mille. Pensée de Varroii sur l'é- 
ducation de la famille, XI, 159. Frag- 
ment de Cellerier sur la famille, XII, 
326. 
Voy. Caresses dans la famille, — Lectures en 

famille, — Lettres de famille, — Soirées de 

famille, — Vie de famille. 

F.\mille royale de France sous l'an- 
cienne monarchie. Titres donnés aux 
fils du roi ; dénomination affectée aux 
princesses; âge auquel on baptisait les 
princes du sang, IX, 100. 

Famille (la) de Darius aux pieds 
d'Alexandre, gravure d'Edelinck d'a- 
près le tableau de Lebrun (g.), XX, 5. 

F.\.mille (la) d'Holbein, par llolbein. 
Tradition sur ce tableau (g.), XIII, 1.33. 

Famille (une) à Bethléem (g.), 
XXIX,' 33. 

Famille (une) pauvre, nouvelle, XII, 
350, 354, 370, 382, 389, 401. 

Famille (une) de pêcheurs, tableau 
de Jeanron (g.), XXV, 2S0. 

Famille (-.ine) de pécheurs aux en- 
virons de Nice, dessin de Félon (g.), 
XXVI, 185. 

Famille (la) de Polichinelle, estampe 
napolitaine (g.), XXIX, 320. 

Famille (une) de qualité vers 1572, 
représentée sur un vitrail de Saint- 
Ètieiine de Beauvais (g.), XXII, 44. 

Famille (une) ridicule, nouvelle, 
VIII, 246, 255, 258. 

Famille lai tienne , tableau de 
M. Alexandre Colin (g.), IX, 145. 

Famille turque en voyage , tableau 
par Chacatou (g.), XVI, "217. 

Famille (une) d'émigrants, XIV, 
104. 

Famine à Paris en 1709. Distribu- 
tion de pain au Louvre , ancienne es- 
tampe (g.), X, 167, 168. 

Famines en France, X, 166. 

F.\N.\TisME. Exemples cités, XXVIl, 
327. 

F.\NAUX. 

Voy. Phares et fanaux. 

Fantaisies patriotiques. Écrits de 
Justus Moeser; extrait, XXIII, 66. 

Fantascope. Description et effets de 
cet appareil; physicien qui a iavculé 
les procédés fantasmagoriques (g. 4), 
XV11,51,52. 

Fantasmagorie. Physicien à qui on 
en doit l'inveutinu : le i,uil,isccipe(g. 41, 
XVll, 51, 52. Une scène de fantasma- 
gorie (g.), 53. 

Fantasus. Frasinent par Louis Tieck, 
XXIX, 62. 

Fantôme (le), poésie grecque mo- 
derne. XXVII, 74. 

Fanum de Tullia, fille de Cicéron, 
IX, 118. 

Farine composée d'infusoires. Ana- 
lyse qui eu a été fiiite ; usage de cette 
farine par les Lapons, VI, 304. 

Farnèse (Alexandre), guerrier cé- 
lèbre. Bataille navale à laquelle il prit 
part; date de sa mort, 1, 375. 



FARNÉSLNE. - FÉXELON. 



407 



Farnésine (la). Palais à Rome qui 
porte ce nom ; peintures qui le déco- 
rent: dessin de Micliel-Ange à la Far- 
nésine(gO,XIV, 309. 

Fabochox (E.), sculpteur. Son groupe 
en marbre : la Mère (g.), XXVIl, .3.52. 

F.4RQUHAR, auteur comique anglais. 
Caractère de ses comédies; sa mort pré- 
maturée, VIII, 361. 

FARTHtNG (le) de la reine Anne. Ra- 
reté prétendue de celte pièce de mon- 
naie, XVII, 35. 

Fascination (Prétendu pouvoir de) 
attribué aux serpents, II, 256. 

Fasli. poète turc. Époque où il vi- 
vait, III, 142. 
Voy. Rose [h] et le Rossignol. 

Fata Morgana. Description du phé- 
nomène connu sous ce nom, II, 308. 
Son aspect dans le golfe de Reggio (g.), 
309. 

Fauchet (Claude). 
Voy. Pensées. 

Faucox. Lutte du faucon pécheur et 
de l'aigle à tète blanche (g.), I, 32. 
Ailes du faucon, VI, 102. Son nid; sa 
vitesse; sa grosseur; sa nourriture, 
135. 
Voy. Fauconnerie, — Ligue du Fancon, — 

Ordre du Faucon, — Récit du Faucon. 

F.ucoN marin. 
Voy. Milan ou faucon marin. 

Fauconnerie. Histoire de la faucon- 
nerie et de la chasse au faucon, III, 
103. Traité sur cet art par Gasse de la 
Vigne; fauconnerie de François 1='' ; un 
fauconnier (g.), 104. L'art de dresser 
les faucous (g. 2), 123, I 24. Des diffé- 
rentes espèces de faucous propres à la 
chasse, 175. Éloge des faucons par un 
vieil auteur ; scènes de fauconnerie 
(g. 2), 176. L'art de la fauconnerie; 
livre du roi Modus (g. 6), XI, 252. 
Suite (g. 6"), 275. Nobles dames à la 
chasse au faucon , miniature du qua- 
torzième siècle (g.), XVII, 368. 

FAtWE (Jeune), statue de M. Louis 
Brian (g.), VIII, 109. 

Facn-e (un), tableau de Ph. Rous- 
seau, XXVin, 105. 

Facriel. Son recueil de chants tra- 
duits du grec moderne; citations, V, 
319. 

Faist (le Docteur). Grimoire qui lui 
est attribué (g.). I.\. 256. Faust ma- 
rionnette, XV. 290. 

Favst (le Docteur), fac-similé d'une 
gravure de Rembrandt (g.), XV, 393. 

FArsTi.NE, femme de l'empereur An- 
tonin. Ses mœurs; son apothéose, IX, 
22. 

Fautes avouées, XIX, 330. 

Fautes typographiques (Singulières), 
VII, 103. 

Fauteuil de Dagobert. Description 
et historique de ce fauteuil ; solennité 
dans laquelle Napoléon s'en servit (g.), 
I, 388. 

Faiteul de don Martin, roi d'Ara- 
gon. Cathédrale oii on le conserve; cé- 
rémonie dans laquelle il figure (g.), IX, 
276. 

Fauteuii, (le) de Milhridale, en Cri- 
mée (g.). Par qui ce monument a été 
érigé; description et plan (g.), XXI, 
3.56. 

Fauteuil de Molière , à Pézenas. 



Histoire et description de ce meuble 
(g.), IV, 248. 

Faiteuils de l'Académie française. 
Leur origine, X, 16. 

Faiteau (M"!^ de), sculpteur. Na- 
ture de son talent ; ses principaux 
ou\Tages ; sa sculpture, le Miroir de la 
Vanité (g.), VII, 138. 

Fauvel, poème français du moyen 
âge. Ses auteurs ; citations et analvse 
(g. 2), Vm, 51. 

Fauvette des roseaux. Comment elle 
fait son nid (g.), I, 156. 

Faux de Saint-Basle. variété de hêtre, 
ni. 196. 

F.A.VOLETTO , sculpteur. Son groupe , 
Chute des anges rebelles, V, 42. 

Favre, poète moraliste. Ses poésies ; 
citation, X, 230. 

Féahon. 

Voy. Pensées. 

FÉc.\.MP. Son église abbatiale. W, 
239. 

FÉciAL, prêtre romain. Ses fonctions, 
VI, 14. 

FÉCULE (la). Savant à qui sont dues 
les premières observations sur la fécule, 
XXI, 318. Sa composition chimique; 
fécule de diverses légumineuses (g. 4), 
320. Fécule de pomme de terre (g.); 
tapioca (g.); arrow-root (g.), XXII, 
76. Sagou (^g.), 128. Fécule de riz (g.), 
128. Procédés de fabrication de la fé- 
cule, 187. 

FÉE , écrivaiu. Fragment de ses' 
études philosophiques sur l'instinct et 
l'intelligence des animaux : De l'homme 
considéré à l'état de nature, XXII, 
391 . 

FÉE ( la Dernière ) , nouvelle, XIX, 
70, 90. 

FÉES en France. Croyance dans leur 
réalité; situation de quelques-unes des 
retraites qu'on leur supposait , 1 , 299. 

FÉES (les) de Loc-il-Du, ballade bre- 
tonne (g.), XII, 103. 

FÉLicrrATioNS à un mourant, XXIX, 
158. 

FÉLIX l'écolier, XXII, 227. 

FÉLIX V, pape. 
Voy. Amédée Mil. 

Fellahs. Type, physionomie, carac- 
tère des Fellahs , XV , 42. Homme et 
femmes fellahs (g. 2), 45. Meubles et 
habitations fellahs (g. 3), 83 à 85. En- 
fant fellah gardant les blés (g.), 248. 
Maisons de Fellahs aux .environs du 
Caire (g.), XVII, 160. 

Fkllane. 
Voy. Peuls ou Fellâne. 

Fellenrerg (de). Établissements d'é- 
ducation qu'il fonda en Suisse ; son 
éloge par M""^ de Slaèl, VII, 13. 

Felouque. Nature de ce genre de 
bâtiment; sa voilure, IX, 308. 

Femme arabe au tombeau de son 
époux, dessin fait au Caire par Karl 
Girardet (g.), XVI, 13. 

Femme (la Bonne), extrait d'un ma- 
nuscrit du quinzième siècle, V, 339. 

FE.MME (une) cafre, XXI, 344. 

Femme (une) du Caire, dessin de Karl 
Girardet (g.), XIX, 56. 
Femme d'Eleusis, peinture par 



M""^ Henriette Browne (g.) , XXIX , 
337. 

Femme (la) hydropique, tableau de 
Gérard Dow (g.), X, 353. 

Femme (la Première) d'Adam, XXH, 
238. 

Femme de Loth, rocher de l'archipel 
des Mariannes, II, 6. 

Femme (la) de ménage, XVII, 4. 

Femme (la) du pêcheur, nouvelle 
suédoise, XIII, 142, 150. 

Fem.me querelleuse, gravure emblé- 
mati([ue tirée du Spectacle de la vie 
humaine (g.l, IX. 136. Traduction de 
la légendede cette gravure, 160. 

Femme (la) de Velasquez. Son nom ; 
sa famille; son portrait par Velasquez 
(g.), XXIV, 164. 

Femmes (les) bethléemites (g.). Leur 
costume ; état de servitude dans lequel 
elles vivent, XXVIII. 407. Une famille 
à Bethléem (g.), XXIX, 33. 

Femmes de la Cervara , tableau de 
M. Hébert (g.), XXVII, 145. 

Femmes. Concile où l'on aurait agité 
la ((uestion de savoir si elles faisaient 
partie de l'espèce humaine (interpré- 
tation erronée), IX, 136. Influence des 
femmes sur le monde moral, XV, 6. 
Influence des femmes (g.), XXIIl, 66. 
Les femmes du treizième au seizième 
siècle (g.), XXIX, 241. 

Femmes artistes, miniatures du moven 
âge (g. 2), XV, 31 . 

Femmes avocats chez les Romains , 
IX, 214. 

Femmes fellahs chez les Eg\-pticns 
modernes. Leur costume; leurs mœurs, 
VI, 182. Autres détails ; femmes fellahs 
(g.), XV, 45. 

Femmes de Mola di Gaele, tableau 
(g.), XXVII, 408. 

Femjies de Mola et de Castellone. 
Leur costume; leur coiffure (g.), X, 
249. 

Femmes de Trébizonde (g.), XXIV, 
125. 

Femmes pairs en France, II. 146. 
Circonstances où elles siégèrent , ^'Il , 
208. 

Femmes peintres françaises aux dix- 
septième et dix-huitième siècles. XIX, 
287; XX, 395. 

Femmes peintres italiennes. Portraits 
peints par elles-mêmes; appréciation 
du talent de chacune de ces artistes, 
XVI, 337, 393 ; XX, 393. 

Femmes professeurs. Examens an- 
nuels, XV, 55. 

Femmes veuves au quinzième siècle. 
Genre de vie auquel elles se vouaient ; 
leur costume (g.), XV, 309. 

Femjies (les) zambèzcs à bec do ca- 
nard, XXVII, 382. 

Fenaison (la). Précaution à prendre 
pour cette récolte ; ancien procédé (g.), 
XXVII, 252. Machine à faner de 
Smith (g.), 253. 

Fexdeurs de naseaux. Pcrsonnagss 
désignés sous ce nom an seizième siècle, 
XV, 327. 

FÉNELON. Sou livre. Explication de.l 
jnaximes des saints, est condamné par 
Innocent XII , 1 , 38. Dans quel but il 
composa Télémaque, 101. Ses qua- 



FENÊTRES. - FÊTE. 



trains morcanx; citations, X, 230. Sa 
drlinition de la poésie, XII, .308. Des- 
cription sons forme de dialogue du ta- 
bleau du Poussin , Effetii de la terreur, 
XIV, 20. La bonté; définition, XX, 
231 . La petite curiosité , XXVIII , 12. 
Le grec et le gothique, XXIX, 48. 
Vuy. Pensées.- 

Fenktres (les) vitrées au seizième 
siècle, XXVIII, 399. 

FÉNiN (Pierre de), historien. Époque 
do sa mort ; fragments de sa chronique, 
XX, 123. 

Fen'ouillot de F.\LBAinE. Sa comé- 
die, l'Honnête criminel, VII, 154. 

FÉODALIT*;. 

V'oi/. Droit féi)d.il, — ricdevaiiccs singulièics. 
Fer. Différents étals auxquels on 
l'emploie, lit, 2(M. Diverses manières 
de le préparer, 262. De la métallurgie 
du fer, par Sweilriiliorg, XV, 14, 20. 
De la falniralidii ilu fer à la houille, 

XVIII, 250. DiMails techniques (g. 2), 
276. Aimantation naturelle du fer (g.), 

XIX, 327. Emploi du fer dans les con- 
structions, XXI, 30. Production en 
Angleterre de 1836 à 18.57, XXVIII, 
28. 

Fer en France. Statistique de là pro- 
duction et de la consommation; usines 
principales, III, 262. 

Fer à cheval (le\ légende de Gœtiie, 
I, 62. 

Fer à cheval (Multiplication du), VI, 
269. 

Ferblanc. Son mode de fabrication, 
III, 262. 

Ferdinand (Saint) de Castille. Vitrail 
de la collégiale d'Eu , d'après les car- 
tons de M. Achille Devéria (g.), XII, 
3b7. 

Ferdinand I<''', grand-duc de Toscane. 
Fondation de Livourne par ce prince ; 
orands travaux qu'il fit exécuter dans 
cette ville, XXII, 173. 

Ferdinand II , empereur d'Alle- 
magne. Sa conduite envers Wallens- 
teiiï, IX, 401. 

Ferdin.vnd VII, roi d'Espagne. Ren- 
verse le gouvernement constitutionnel 
en Espagne, I, 103. Ses pratiques re- 
ligieuses, IV, 79. 

Ferdinand IV, roi de Naples. Ré- 
publique qu'il fonde dans ses États, 
XV, 101. 

Ferdouci, poëte persan. Son poème, 
le Cliah-Numè, II, 222. L'éloge de l'in- 
telligence, XVI, 271 . 

Fère-Champenoise (Combat de), IV, 
loi. 

Ferguson (Jacques), paysan astro- 
nome par vocation. Ses travaux, XX, 
2-33. 

Fer.mat, géomètre. Notice sur sa vie 
et ses travaux ; ses découvertes sur la 
propriété des nombres ; réimpression 
des œuvres de Fermât; crédit alloué 
par les chambres pour cette publication 
(g. 6), XI, 20,'!, 204. 

Ferme bretonne. Son aspect ; son 
ameublement ; vie du cultivateur breton 
(g.), XII, 320. 

Ferme (une) de la Brie française. 
Description sommaivo ; vue intérieure 
(g.), .\X1I, 20, 42. La laiterie (g.), 
68. La fromagerie (g.), 69. Le pou- 
lailler (g. 2), 115. Pave à élèves (g.);' 



mue anglaise (g.); couvoir (g.), 180, 
181. Nourriture-des volailles, 251. Coq 
de ferme (g.); poule française ordinaire 
(g.) ; poule métisse, croisée cochinchi- 
iiois et normand (g.), 2:j2. Des races 
de poules, 290 à 294, 366. Des fumiers, 

XXIII, 279. Brouettes de divers sys- 
tèmes (g. 2), 360. Le jardin potager; 
effets de l'irrigation et du drainage com- 
binés (g. 2), XXIV, 63. Espaliers : taille 
des arbres ( g.), 151 . La herse ( g.) ; l'é- 
curie (g.); les établos à porcs; auge 
circulaire (g.); la fosse à fumier (g.), 
XXV, 83. L'écurie (g.), XXVI, 383. 

Ferme générale sous l'ancien régime. 
Droits dont la perception lui était con- 
fiée, V, 227. 

Ferme (la) de Paradis. Extrait du 
journal de Marguerite FuUer-Ossoli , 

XXIV, 381 . 

Ferme (la) de la vallée (g.), nou- 
velle, XXII, 201, 222, 230, 234. 

Fermentation. Description de ce 
phénomène; ses différentes espèces, 
IX, 199-. Fermentation du raisin, 
XXVII, 366. 

Fermes américaines. Ferme dans 
l'État de Kentucky (g.), XIV, 230. 
Ferme dans l'Étal de Virginie (g.), 
237. Forme dans l'Étal de l'Ohio, 
(g.), XVII, 97. 

Fermes (les Deux). Une ferme en 
Berry (g.), XXVII, 60. Ferme d'É- 
prunes (Seine-et-Marne) (g.), 61. Les 
charrues d'autrefois (g. 2), 100. Les 
charrues nouvelles (g. 2), 124. Les 
semailles, 153. Ancienne méthode (g.), 
154. Semoir mécanique de Hornsby 
(g.), 155. La récolte des foins (g. 2), 
232. La moisson; moissonneurs à la 
faucille (g.), 332. Machine à moisson- 
ner de Burgess et Key, 333. Le battage 
des grains, 363. Battage ancien (g.), 
364. Battage à la vapeur (g.), 365. Les 
pressoirs, XXVIII, 51. Pressoir ancien 
(g.), o2-. Pressoir Dezaunay (g.), 53. 

Fermier normand (g.), V, 140. 

Fermière (la Petite), dessin de Lou- 
thcrbourg (g.), XX, 9. 

Fernel, astronome et médecin. En 
quelle année il mesure un arc du mé- 
ridien, V, 367. 

Féroé (Archipel des). Nombre d'îles 
dont il se compose; ses rochers; situa- 
tion (g.), VIII, 297. Oiseaux de mer 
qui se trouvent en grand nombre dans 
ces îles, XVI, 43. Rocher dans l'île de 
Naalsoe; profil de cette île (g. 2), 45. 
Végétaux des îles Féroé, 183. 

FÉROiENS. iMœurs; costumes; habi- 
tations, VIII, 298, 299. Chasse qu'ils 
font aux oiseaux de mer, XVI, 43. 

Feronce (Éléazar) , paysan astro- 
nome par vocation. Ses observations 
scientifiques, XX, 225. 

Ferrers (Henri). Mission diploma- 
tique dont il fut chargé; ses armoiries 
(g.), VI, 44. 

Fers (les) du diable, légende alle- 
mande, XVIII, 104. 

Fers de Suède. Leur? propriétés pour 
la fabrication des aciers, XVI, 37, 98. 

Ferté ou Fermeté. Nom donné autre- 
fois à certaines places de guerre ; villes 
appelées de ce nom, X, 383. 

Festin de Balthasar. Extrait du livre 
de Daniel, 1,242. 



Festin de Balthasar. tableau de 
Martin (g.), I, 241. 

Festin grec de M""" Lebrun. Des- 
cription de cette fête; noms des prin- 
cipaux personnages qui y assistaient.- 
XV, 282. 

Festin avec entremets donné par 
Charles V à l'empereur d'Allemagne. 
Description d'après une ancienne chro- 
nique (g.), XIV, 297. 

Fête de Baloukli, légende de Con- 
stantinople, VII, 402. 

Fête de la bonne déesse, à Ochsen- 
bach, L 166. 

Fête de la capture des hommes, dans 
l'ancienne Perse, VI, 123. 

Fête de Caritacli. à Béziers, VII, 34. 

FÊTE de Cérès d'Eleusis, à Athènes, 
I, 302. Aperçu des fêtes et de la doc- 
trine de Cérès, XXIX, 338. 

FÊTE champêtre allemande. Un bal 
dans une meule de foin, XXVI, 231. 

FÊTE des Champs-Golot, à Épinal. 
Description de cette fêle dont l'origine 
est inconnue, IX, 191. Son analogie 
avec une fête de l'antiquité, 292. 

FÊTE (la) du dieu Chocolat, au Ni- 
caragua. Description qu'en a laissée 
Oviedo (g.), XXIV, 199. 

FÊTE donnée à Paris par les ambas- 
sadeurs d'Espagne, en 1730. Descrip- 
tion ; extrait du journal historique de 
Barbier; billet d'invitation au bal (g.), 
XIX, 43, 44. 

FÊTE de l'Èlre suprême, I, 151. 

FÊTE du feu dans l'Inde (g.), MI, 
257. 

FÊTE (la) des femmes, dans la vallée 
de Munster, XXIX, 213. 

FÊTE (la) des fleurs, à Kounbouni 
(Tartarie orientale). Époque de sa cé- 
léhration ; caravanes nombreuses qui 
s'y rendent; physionomie de cette fêle, 

XXI, 278. 

FÊTE des fous , il Sens. Époque de 
l'année où on la célébrait; auteur de 
l'office de cette fête, V, 408. Son an- 
cienneté; monument qui en constate 
l'existence au douzième siècle, XXV, 
151. 

FÊTE de la Hakari, à la Nouvelle- 
Zélande. Description; pyramide élevée 
par les habitants à celte occasion (g.), 

XXII, 365. 

FÊTE de Jésus Nazaréen , à San- 
Angel, au Mexique, VI, 340. 

FÊTE des laboureurs, à Montelimart, 
VI, 283. 

FÊTE du Lendit ou Landi, VIII. 271. 

FÊTE des Loçes. dans la forêt de 
Saint-Germain, bon origine; cette fêle 
au siècle dernier (g.), .\1V, 408. 

FÊTE du Loup vert, à Jumiéges (g.), 
VIII, 287. Tradition qui a donné nais- 
sance à cette fête; sculpture qui s'y 
rapporte (g.), 288. Ronde populaire 
qui se chante à celte occasion, XIV, 
319. 

FÊTE de la Madone de l'Arc, à Na- 
ples. Origine de celte fêle; la roule de 
Naples au retour do la fêle de la Ma- 
done de l'Arc (g.), XX, 89. 

FÊTE de Mahomet, au Qiiro. \'. 171. 
Cérémonie du Do'seh (g.), 172. Autre 
felo de Mahomet, VI, 242. 

FÊTE de la marque des taureaux, 



FÊTE. - FILLASTRE. 



«09 



prés de la Teslc. Description, II, 215. 
AiUres fêtes semblables aux environs 
d'Arles ; nom qui leur est donné , XI , 
290. 

FÊTE des Morts, en Lithuanie. Poète 
moderne qui s'en est inspiré, VIII, 231. 

FÊTE des nègres dite Aid-el-Foul, à 
Alger. Tradition qui se rattache à celte 
fêle; cérémonial (g.), XIX, 152. 

FÊTE des Omelettes, aux Andrieux, 
IV, 386. 

FÊTE religieuse de la Cornoraannie 
au moyen âge. Description des prati- 
ques bizarres de cette cérémonie rap- 
portée par du Gange, XXI, 183. 

FÊTE des Rois. 
Voy Epiphanie. 

FÊTE (la) de Roth en 1849, à Puri, 
dans les Indes, XX, 206. 

FÊTE de saint Bris et de saint Cot. 
Époque et lieu oii elle se célèbre : pro- 
cessions; pèlerinages, XVIII, 219. Lé- 
gende de saint Bris et de saint Cot. 
XXI, 191. 

FÊTE de saint Jean. 
Vo>j. Feu de la Saint-Jean. 

FÊTE (la) de saint Xicliolas, tableau 
de Jean Steen (g.), XXIX, 65. Appré- 
ciation de cette œuvre, 68. 

FÊTE du Saint-Sacrement. 
Voy. Fête-Dieu. 

FÊTE de sainte Rosalie, à Palerme, 
II, 199. Char sur lequel on promène la 
châsse de celte sainte (g.). 200. 

FÊTE des Trompettes ou du premier 
jour de l'an chez les Juifs. I, 279. 

FÊTE (la) des vagabonds, à Gersiiu, 
en Suisse, XXVI. 179. 

FÊTE du vaisseau d'Isis, en Égj'pte 
et à Rome. Rapport entre cette fête an- 
tique et une fêle populaire de France, 
IX, 292. 

FÊTE de la Varra ou de la Bara, à 
Messine. Char allégorique qui y figure ; 
origine de cette fête (g.), II, 136. 

FÊTE des vignerons, à Vevey. Son 
origine; cérémonie observée; proces- 
sion (g.), XI, 353. 

FÊTE et procession del Corpus, à Va- 
lence (Espagne). ChardelaVierge(g.), 
VIII, 312. 

Fête-Dieu, ou fcte du Sainl-Sacre- 
nient. Son origine, I, 148. Procession 
de la Fête-Dieu à Aix au quinzième 
siècle, IV, 179. Procession à Angers : 
description de cette cérémonie; une 
torche de la procession (g.), XIV, 152. 

FÊTES de Bacchus dans l'ancienne 
Grèce. Figures de bois mobiles em- 
ployées dans les fêtes, XXII, 1 13. 

FÊTES de la duchesse du Maine, à 
Sceaux. Descriptions tirées des mé- 
moires du temps, XIV, 31 i. 

FÊTES de l'Église. » 
Yoy. Aniionçialion, — Dimanche des Ra- 
meaux, r- Epiphanie, — Fête-Dieu, — Fcles 

mobiles, — Noël, — Pâques, — Rogations, 

Trinité. 

FÊTES des Gaulois en l'honneur de 
l'ancien costume national, X, 359. 

FÊTES mobiles. Comment se déter- 
mine le jour de leur célébration . dis- 
tribution de ces felcs. I, 66 (voir r£r- 
ratum, I, 216). 

FÊTES des musulmans de l'Inde. La 
procession de Khisli ; corêniooie du 



Luchka (g. 2). VIII, 84. Pavillons am- 
bulants dits tukht-e-rowan (g.). 136. 
Fêle commémoralive du martyre d'Hus- 
sum et d'Hossein (g.), 376. 

FÊTES populaires. Ce qu'elles de- 
^Taipnt être; fragment de M. de Gé- 
rando, XII, 270. " 

FÊTES sons Henri III. Extraits du 
journal de l'Esloile sur le luxe effréné 
qu'on y affectait, XVI, 345. 

FÉTrQi'E. Espèce de sraminée (g.), 
V, 302. 

Feu. Dangers qu'il présente. XIV, 
28. Moyen de se procurer du feu à 
l'aide de deux morceaux de bois (g.), 
XV, 320. 
Voy. Combustion, — Fête du Feu dans l'Inde. 

Feu grégeois. Emploi qui en fut fait 
pour défendre Conslanlinople assiégée 
par les Russes, IX, 22. Traditions his- 
toriques sur le feu grégeois; descrip- 
tion, XI, 286. Était-il inextinguible? 
287. Qu'est-ce que le feu gréseois? 
302. 

Feu saint-elme. Phénomène atmo- 
sphérique, IX. 188. 

Feu de la Saint-Jean. Pratiques ob- 
servées dans plusieurs contrées de la 
France : analogie de certains usages 
suivis en Allemagne et qui ont des rap- 
ports avec l'ancien culte du soleil, II, 
71, 72. Feu de la Saint-Jean, à Paris, 
III. 43. 

Feuchère, sculpteur. Son bas-relief 
de l'arc de triomphe de l'Étoile. lU, 
34. Statue de Benvenuto OUiui (g.), 
96.' 

Feuchtebslebes (Baron E. de). Son 
livTe : l'Hygiène de l'âme; extraits, 
XXI. 271 . 

Feuili.ancouht, près Saint-Germain 
en Laye. Souvenirs historiques qui se 
rattachent à cette localité- séjour qu'y 
fit J.-J. Rousseau, XXVll, 329. 

Feuillet, maître de danse. Principes 
de la chorégraphie, III, 27, 28. 

Feuillet (Octave). Fragment de le 
Chant du Calcaire (g.), XXVI, 93. 

Feuquièiies ( la Comtesse de). Grand 
peintre dont elle était la fille: son por- 
trait (g.), XXVII, 1. 

Feurs. 
Voy. Combes (Statue du colonel). 

Feutre naturel observé par le profes- 
seur Ehrenberg, VIII, 368. 

I FÉVRIER. Étymologie de son nom; 

' comment les Romains le personnifiaient, 

i I, 414. Hypothèse sur l'origine du mot 

allemand "/ioniiinj (février), VI, 141. 

I Fez, coiffure orientale (g. 2), IX, 4. 

I Fiançailles de la Pentecôte, à Saint- 
Pétersbourg. Comment elles se font 
dans certaines classes, 111, 292. 

Fibre du bois. Son diamètre, VII, 
328. 

Fibres élémentaires des tissus. Leur 
caractère de forme et de grandeur, 
XXIII, 47. Fibres de chanvre et de lin 
grossies au microscope (g. 2), 48. Coton 
grossi quatre cents fois (g.), 247. Soie, 
poil de laine, fibres de cachemire 
(g. 3), 248. 

Fichte. Son livre : Méthode pour ar- 
river à la lie bienheureuse; extrait, 
XXV. 39. 
Yoy. Pensées. 



Fidélité dans les petites choses, pré- 
cepte de Fénelon, VI, 152. 

Fief de grès, àPéronne, VI, 88. 

Fiefs du soleil. Seigneuries alle- 
mandes qui portaient ce nom , VIII , 
205. Exemple de ce genre de fiefs en 
France, 206. 

FiELDixG. Date de sa mort ; ses ro- 
mans principaux, l, 302. 

FiENAROLE (les) (g.). Industrie qui 
donne ce nom aux femmes des petits 
villages du rovaume de Naples, XXIV, 
329. 

Fier comme Arlaban. Origine de ce 
proverbe, III, 23. 

FiER.ABRAS. Époque à laquelle vivait 
ce célèbre chirurgien ; ouvrage qui l'a 
fait connaître, XXIX, 148. 

Fierté de Saint-Romain. Origine de 
ce privilège. I, 103. Ce qu'eu dit l'his- 
torien Pasquier, 111. 202. Autres détails, 
203. Explication populaire de la fierté 
de Saint-Romain, XXIll, 273. 

Fierté. Pensée de Duclos, III, 205. 
Pensée de Massillon, IX, 84. 

Fierté et Orgueil. Différence entre 
ces deux mots, XXIll, 63. 

FiGUEROA (les). Armoiries de cette 
famille, VI, 43. 

Figuier. Pavs originaire de cet ar- 
bre, XXI. 199'. 
Voij. Caprificalion. 

Figuier (Louis). Sa publication : l'An- 
née scientifique et industrielle; e\lTails, 
XXVI. 171. 194.221. 

Figure en bronze de l'ancien style 
étrusque (g.), H. 330. 

Figures de bois mobiles dans la Grèce 
ancienne. Leur emploi dans les fêtes de 
Bacchus, XXII, 143. 

Figurer grotesques. Peinture trouvée 
à Pompéi, iV, toi. 

Fil à plomb. Moyen que cet instru- 
ment présente pour l'observation; cause 
de la permanence de sa direction, VII, 
135. 

Fil de fer. Son mode de fabrication, 
m, 262. 

Fil de laine. Préparation de la laine 
qui doit être filée: longueurs diverses 
que l'on peut donner à un demi-kilo- 
gramme de fil, II, 43. 

FiL.\GEdu chanvre et du lin. Encou- 
ragements donnés par Napoléon pour 
son perfectionnement. II, 64. 

FiLANGiERi. Quelques mots sur sa vie 
et ses travaux, VIII, 366. 

Filature (une) de soie dans le Liban. 
Dinicultés qu'a rencontrées le fondateur 
de cette filature pour son établissement, 
XXVI, 230. 

Filet (Petit traité du). Instruments 
pour mailler les filets (g.); choix du 
fil, XXI, 143. Des nœuds (g.). 144. 
Manières de mailler; diverses sortes de 
mailles (g.), 173. Mode d'exécution des 
filets carrés longs (g.) et des filets ronds 
(g.), 184. Manière de bridei- un lilel 
(g.): coudre ensemble deux filets, 200. 

Filicaja. La Providence, sonnet, 
XXV, 287. 

Fillastbe (Guillaume), archevêque 
de Cambrai au (lualorzième siècle. Sa 
science en géographie et en cosmo- 
graphie, XXVll, 216. 



410 



FILLE. - FLEUVES. 



Fille (la) de l'avocat, nouvelle, 
XVI, 386, 394, 398. 

Fille (la) d'Erwin, légende, XIII, 
469. 

Fille (la) du géant, tradition popu- 
laire de l'Alsace (g.), XXIV, 189. 

Fille (la) invisible, expérience de 
magie naturelle. Physicien (jui l'inven- 
ta ; explication de cette illusion d'acous- 
tique (g. 3), I, 264. 

Fille (une) de Milton. Son mariage, 
XXVn,3t8. 

Fille (la) de l'orfèvre, ballade 
d'UhIand, IX, 218. 

Fille (la) du roi d'Aragon. Chronique 
extraile du livre du chevalier de la 
Tour ; note paloographique sur le ma- 
nuscrit de celte chronique, III, 174. 

Fille (la) de Rudliger, légende alle- 
mande, XX, 217. 

Fille (la) de Théotocopuli , dit El 
Greco. Son portrait peint par son père 
(g.); appréciation de cette œuvre, 

XXVIII, 292. 

Filles (les) de Pandarus , composi- 
tion de Flaxman (g.), V, 365. 

Filles (les Jeunes) elle grec , XXVII , 
47, 81,98. 

Filles (les Jeunes) à la fontaine, ta- 
bleau de M. Bcndemann (g.), X. 5. 

Filles (les Jeunes) et le perroquet, 
tableau d'Eiscn (g.), IX, 397. 

Fillette (la) espiègle, dessin à la 
gouache de Cornelis Troost (g.). Co- 
médie à laquelle ce sujet est emprunté, 

XXIX, 129. 

Eilleul (le), nouvelle, XII, 322, 
338. 

Filleul (Mon), nouvelle, XXX, 286, 
290. 

Filoselle. Origine de cette sub- 
stance, III, 110. 

Fils (les Trois) de Guillaume le Con- 
quérant, légende, XIV, 294. 

Filtres. Quels sont les meilleurs 
pour purilier l'eau ,. V , 235. Appareil 
pour le filtrage et la clarification de 
l'eau, XV, 39o. 

Fin tragique d'un misgnrne, XXIV, 
7. 

FINA.NCES sous Hcuri IV, X, 269. 

Finesse. Pcusée de M. Dubay, III, 
168. 

Finesse d'écriture. Exemples remar- 
quables, VI, 402. 

FiNiGiiEnnA. (ienre de gravure dont on 
lui doit l'invention, IV, 6. 

FiNisTiîiiE (Département du). An- 
cienne province comprise dans les li- 
mites do ce département, I, 74. Récolte 
du varech sur les cotes du Finistère, 
II, 210. 

. Finlandais. Ancien costume na- 
tional ; costume actuel ; mœurs des 
Finlandais; berceau finlandais; chant 
d'une Finlandaise à son enfont (g.), 
X, 16. 

FiNMAïuv ou Li\|iouie norvégienne. 
Situation de cette contrée; son éten- 
due; sa population, V, 89. 

FiNMAnicois. Leur cosliune ; leuis 
mœurs; leur luaiiierc de chasser l'ours 
(g-), V, S9. 

FiNSONiLS, peintre. Lieu de sa nais- 



67. 



sance; son maître; appréciation de son 
talent; ses tableaux les plus admirés, 
XII, 370. 

FioRiLLo, acteur. Son nom de guerre ; 
type comique <|u'il a introduit dans les 
parades napolitaines, II, 116. 

FiRMANS. Fausse étymologie de ce 
mot ; préambule de ces ordonnances , 
I, 176. 

FiRMiAN (le Comte), premier ministre 
dans le Milanais. Son portrait par Bon- 
stetten, VII, 279. 

Fischer (Chrétien). Genre d'animaux 
fossiles qu'il découvre, VI, 303. 

FiTZRR (Pierre de), graveur. 
Voy. Spectacle de la vie humaine. 

FizEAU , physicien. Ses observations 
sur la vitesse de la lumière; appareils 
construits par lui pour la mesurer 
(g. 2), XXV, 142. 

Flacon moresque en argent (g.), 

XX, 272. 

Flagellants (les), secte religieuse. 
Ville où elle prit naissance ; doctrine 
des flagellants; procession de flagel- 
lantsd'après une ancienne estampe (g.), 
XVII, 360. 

Flagellation. 
Voy. Bastonnade et flagellation. 

Flagellation (la), estampe de 1446 
(g.), XXVII, 382. 

Flamhard. Destination de ce bateau ; 
pays où il est le plus en usage, IX, 
308. 

Flamel (Nicolas). Sa prétendue .dé- 
couverte de la pierre philosophale; se- 
cret de sa fortune, I, 94. 

Flammant, oiseau. Notions générales 
sur les flammants, III, 164. 

Flamme. Description et explication 
de ce phénomène (g.), V, 103. Autres 
détails (g.), 133, 134. 

Flamsteed , astronome. Principaux 
services qu'il a rendus à la science, II, 
151. 

Flan. Ce que le poète Fortunat ra- 
conte à propos de cette pâtisserie, I, 
407. 

Flandin (Eugène), peintre. Son 
voyage en Perse ; description d'un grand 
village, XX, 407. Chariot de cultiva- 
teur à khosrovah (g.), 408. Description 
du tombeau de Cyrus, en Perse (g.), 

XXI , 25. Description de la mosquée 
du schah, à Ispahan (g. 2), XXII, 380. 

Flandre française. Origine de la 
réunion de cette province à la couronne 
de France; département qui la repré- 
.sente dans la division actuelle, l, 74. 

Flandres (les). Provinces du royaume 
de Belgique qui portent ce nom ;"traces 
de la nationalité flamande que l'on y 
retrouve encore, IV, 172. 

Flandrin (Hippolyte); peintre. Son 
maître; ses principaux travaux; les 
fresques de Saint-\ inceut de Paul, A 
Paris ; l'un des épisodes : les Saints 
Ménages (g.), XXVIII, 276. 

Fl.\x!iian, dessinateur et sculpteur. 
Sa biographie, I, 13.'). Son portrait (g.), 
136. Ses dessins : Pandore enlevée par 
Meiciu-e (g.), 135. Mort d'Ugolin et de 
SCS enfants (g.), 136. Ulysse et le cy- 
clope Polvpliènie (g.), 324. Le Paler 
nosler (g."7), IV, 60, L'Age d'or (g.), 
V, 96. Mort du cliieu d'Ulysse (g.), 
364. Les tilles de Pandarus (g.), 365. 



FLÉAvx(lesQuatre) de l'Apocalypse, 
carton par Cornélius (g.), XXIII, 369. 

Flèche de Notre-Dame de Paris. Re- 
construction qui vient d'en être faite ; 
l'ancienne flèche du transept (g.), 
XXVII, 91. 

Flèche (Nouvelle) de la sainte Cha- 
pelle (g.). Sa description; architecte 
qui en a donné les dessins et dirigé 
les travaux, XXIV, 321. 

Flèches. Époque jusqu'à laquelle on 
s'en est servi dans les armées , Vlll , 
257. 

Fléchier. Date de sa mort; sa ré- 
ponse à un gentilhomme qui lui repro- 
chait l'obscurité de sa naissance. 1. 
15. 

Fléole. Fléole des prés ; fléolc 
noueuse (g. 2), V, 302 

Flers, peintre. Paysage hollandais 
(g.), XV, 156. 

Flesselles (de), prévôt des mar- 
chands de Paris. Date de sa mort, I. 
191. 

Fleur bleue (la) de Novalis. Roman 
philosophique; fragment, XXV, 306. 

Fleur (la) des prairies, légende in- 
dienne, X, 55. 

Fleur (la Petite), légende hollan- 
daise, XVI, 498. 

Fleur de lis. Époque de son appari- 
tion dans les sceaux des rois de France 
(g.), XVI, 223. Fleur de lis gauloise 
(g.), 303. 

Fleurieu. Sa coopération au plan du 
voyage de la Pérouse, I, 397. 

Fleurs. Empoisonnement par les 
fleurs odorantes, IV, 291. Influence 
morale des fleurs, X, 351 ; V, 314. 
Voy. Calendrier de Flore. 

Fleurs (Commerce des), à Paris. Ta- 
bleau de la vente des fleurs pendant 
une semaine d'hiver ordinaire, V, 351. 
Le marché aux fleurs (g.), X, 313. 

Fleurs d'hiver. Leur rôle dans les 
fêtes, V, 350. Procédés pour conserver 
des fleurs pour l'hiver, 3ol. 

Fleurs de rhétori(iue. Réflexion de 
Swift, II, 42. 

Fleurus. 
Voy. Bataille de Fleurus. 

Fleury (Robert), peintre. Ramus at- 
tendant ses assassins (g.), Vlll. 201. 
Murillo enfant (g.), LX", 117. Michel- 
Ange soignant son domestique malade 
(g.), IX, 153. Une scène de l'inquisi- 
tion (g.), 201. Charles-Quint ramas- 
sant le pinceau du Titien (g.), XI, 165. 
Charles-Quint au monastère de Yuste 
(g.), XXVI, 65. 

Fleurv (r.\bbé). Son traité sur les 
domestiques; extraits, XX, 234. 

Fleuve (le) du Chien, en Syrie. Ori- 
gine de ce nom, XX, 34. 

Fleuves de l'Amérique. Leur utilité 
au point do vue de la civilisation amé- 
ricaine ; diflicultés que rencontre la na- 
vigation sur ces fleuves ; trains de bois 
sur un fleuve américain (g.), XVII, 
217. * 

Fleuves (Longueurs et pentes de 
quelques) (g.), XVII, 151. 

Fleuves (les Quatre) du paradis ter- 
restre, d'après la mappe noiide du liu- 
dinwnlaiu (g.) et d'après nue luiuialure 
du LiOredes Mencilles (g.), X.W, 176. 



FLIBUSTIERS. - FONTAINE. 



111 



Flibustiers. Quelcpies mots sur l'his- 
toire de ces aventuriers, IX, 309. Au- 
tres détails; un boucanier (g.), XVII, 
308. 
Voy. Boucaniers. 

Flodo.\rd, chroniqueur. Lieu et épo- 
que de sa mort; son épitaphe, VI, 71. 

Florexce. Armoiries de cette ville , 
V, 150. Sa puissance prodigieuse au 
moyen âge, VII, 1 07. Histoire de Flo- 
rence au point de vue de l'art; Florence 
vue de San-Miniato (g.), XIII, 3io, 
3i6. Églises de Florence ; mosaïque ser- 
vant à leur décoration, XXII, 98. 
Voy. Concile général de Florence, — Conspi- 
ration des Pazzi. 

Flobun. Époque et âge où il mou- 
rut ; ses fables, VIII, 366. 

Floride (la). Découverte de ce pays, 
I, 71 . Un épisode de la conquête de 
cette contrée . XXVIII ,31. Age de la 
Floride, XXIX, 234. 
Voy. Établissements français dans la Floride, 

— Naturels de la Floride. 

Florins. Florins d'or de Louis VI 
ou VII (g.), III, 1 08. Règne sous lequel, 
en France, les sols d'or prirent le nom 
de florins, 245. Suppression de la fa- 
brication des florins en France, 247. 
Florin du prince Noir, avec le titre de 
duc d'Aquitaine (g.), VII, 220. 

Flobus. Prix d'un exemplaire de 
l'édition de 1470, VIII, 220. 

Flottage du bois. Description des 
trains disposés pour le flottage; inven- 
tion du flottage, I, 62. Train de bois 
sur un fleuve américain (g.), XVII, 
217. 

Flotte dans le ciel (g.). Vision de 
Fan 114, XXI, 272. 

Flourens. Ses recherches sur les 
transmutations organiques et sur la for- 
mation des os, XXVIII, 126. 
Voy. Pensées. 

Floits'e odorante, espèce de graminée 
(g-), "V', 302. 

Flucti'atio.\ des étoiles. Observa- 
tion de ce phénomène à Trêves, en 
1851, XXI, 147. 

Flue (Nicolas de). Quelques détails 
biographiques ; épisode remarquable de 
l'histoire suisse dont il fut le héros , 
XVllI, 129. 

Fluide électrique. Sa vitesse; con- 
ducteurs, I, 221. Corps isolants, 222. 
Voy. Électricité, — Tonnerre. 

Fllmet (Savoie). Importance de ce 
village au moven âge ; une vue de Flu- 
met (g.), XXIX, 56. 

Fluranxe (de). Son ouvrage : l'Art 
d'embellir; fragment de l'un des dis- 
cours de ce livre. XI. 130. 

FLUTEaneienue. Recherches sur l'his- 
toire de cet instrument chez les an- 
ciens; musicien jouant de la double 
flûte, peinture antique, IV, 124. 

Fllteur (le), tableau de Van-Hoëck. 
Musée qui le possède, XI, 145. 

Flix et reflux. 
Voy. Marée. 

Focs. Détails sur ces voiles de na- 
vires, I, 56; IX, 309; X, 37b. 

FoÉ (Daniel de). Récit où il s'est 
inspiré pour son ouvrage de Robinson 
Crusoé, X, 189. Fragments de son 
Histoire de la grande peste de Londres, 
XIV, 74, 85, 93, 98. 



FoE, nom donné à Bouddha en Chine, 

V, 191. 
Vuy. Bouddha. 

Fo-Hi, fondateur de la monarchie 
chinoise. Tradition chinoise sur Fo-hi 
(g.), I, 306. Les Koua de Fo-hi; in- 
struments de musique qu'il inventa; 
arts qu'il enseigna aux Chinois (g. 11 ), 
307. Sa mort. 308. 

Foire. Origine des foires au moyen 
âge, IV, 14. ' 

Foire de Beaucaire. Époque où elle 
a lieu ; son importance commerciale ; 
tribunal institué pour juger les diffé- 
rends qui s'élèvent pendant sa durée; 
VIII, 306 

Foire de Brientz. Aspect de ce mar- 
ché, dessin par Karl Girardet (g.), 
XVllI, 317. 

Foire de Lincoln. Relation de ce fait 
d'armes au treizième siècle, XIII, 198. 

Foire de Nijni-Novgorod. Importance 
de ce marché ; lieu où se tenait cette 
foire à l'origine, XXII, 352. 

Foire de Novo-Tcherkask, Aspect 
bizarre du champ de foire, VII, 119. 

Foire d'Ovide , à Paris. Ses empla- 
cements successifs; incendie qui en dé- 
truisit les baraques et les boutiques, 

VI, lit. 

Foire de Rieback , eu Suisse. Prix 
distribués aux propriétaires des plus 
beaux animaux du canton, VII, 122. 

Foire de Saint-Denis. Son origine; 
jours où elle a lieu aujourd'hui ; péages 
que l'abbaye de Saint-Denis percevait 
à son occasion, IV, 14. 

Foire de Saint-Germain des Prés, à 
Paris. Son histoire; sa description eu 
vers, X, 70. 
Voy. Théâtres de la foire. 

Foire Saint-Laurent. 
Voy. Tliéàlres de la foire. 

Foix. 
Voy. Château de Foix. 

Foix (la Duchesse de) (1694) (g.), 
XXVI II, 109. 

FiiLiE. Sur quelques cas de folie , 
XXVII, 199. 

Folin (Léopold de), voyageur. Sa 
description de l'ile San-Thomè dans le 
golfe de Biaffra (g.), XXI, 14. 

Follet (le) d'Epnell , légende fan- 
tastique du Berry (g.), XXV, .372. 

FoLZ (Hans), maître chanteur à Nu- 
remberg. Époque où il vivait ; ses œu- 
vres, VII, 136. 

Fonctionnaires publics. Fragment 
de Bossuet sur les devoirs qui leur sont 
imposés, IX, 144. 

Fo.NCTio.NNAinES publics en France. 
Leur nombre approximatif eu 1847; 
chiffre de leur rétribution pour chaque 
service, XV, 402. Moyenne des traite- 
ments des employés des administra- 
tions centrales, 403. Nombre des fonc- 
tionnaires de tous grades et de toutes 
classes en 1849, XVIII, 160. 

Fo.nd.vteur (un), nouvelle, XI, 242, 
25b, 257, 265. 

FonuatiOiN (la) de Livourne par Fer- 
dinand I=% dessin de Callot, XXII, 
173. 

FoND.VTioN ( la ) de Scudar , légende 
servienne, V, 214. 

Fondations sur sable. Notions sur ce 



mode architectural (g. 4), VII, 323, 
324. Réponseàquelquesohjectionsfaites 
par un correspondant, VIII, 407. 

Fonderie de caractères d'impri- 
merie. 
Vuy. Caractères (Fonte des) d'imprimerie. 

Fonderie de fer. Travaux divers 
d'une fonderie ; fourneaux de plusieurs 
sortes en usage, XVI, 377,378. 

Fonderie du Creusot, II, 229. 
FûNDiQUE des i)oissonniers, à Lon- 
dres (g.), VII, 153. 

FoNSECA (Éléonore, marquise do), 
italienne savante et écrivain politique, 
condamnée à éli'e pendue; date de son 
supplice, I, 199. 

Fontaine, architecte. Sa coopération 
à la construction du grand escalier du 
Louvre (g.), IX, 105. 

Fontaine de l'ahbave de Valmagno 
(g.|,V, 97. 

Fontaine d'Accjna Felice, à Rome, 
111,290. 

Fontaine à Altorf (g.), XIII, .337. 

Fontaine d'Amalfi, X, 81 . 

Fontaine (la) de Baghtché- Serai, 
poème de Pouchkine. Fragment, XXIII, 
154. 

Fontaine de Baranton, dans la foret 
de Paimpnnt. Son aspect pittoresque; 
propriété de ses eaux (g.), XIV, 331 . 

Font.aine de la Barcaccia, à Rome. 
Architecte qui en a donné, le dessin, 
III, 290. 

Font.mne (la Belle), à Nuremberg. 
Sa description; ses auteurs, VI, 85. 

FoNT.UNE de Birague, à Paris, VIII, 
i. 

Fontai.ne en bronze par Liénard, 
Moreau et Barbezat (g.). Part de cha- 
cun de ces trois artistes dans cette 
œuvre exposée à Londres en 1862, 
XXX, 273. 

Fontaine Castalie. Sa description ; . 
vertu que les Grecs attribuaient à ses 
eaux, I, 353. 

Fontaine du château de Gaillon (g.), 
X, 128. 

Fo.ntaine de cristal ii l'exposition de 
Londres (g.), XIX, 341. 

Fontaine (une) àCapoue (g.), XXIX, 
17. 

Fontaine de Cybèle, à Madrid (g.). 
Place qu'elle décore, XXIV, 169. 

Fo.NTAi.NE Delille, à Clermont-Fer- 
rand. Son fondateur; son emplacement 
primitif (g.), I, 389, 390. 

Fo.NTAiNE de Dijon. Médaille com- 
mémorative de son établissement (g.), 
XIV, 384. 

Fontaine Dircé , à Thèbes (g.), 
XXVII, 22 4. 

Fo.ntaine du Dragon, à Klagenfurlh 
(g.), X, 36. 

Fontaine Égérie, près de Rome (g.), 
XIV, 169. 

Fontaine (la) de l'Éléphant, à Ca- 
lane (g.). Place sur laquelle s'élève ce 
monument; description, XXIX, 205. 

Fontaine de- Fonsanche (Gard). 4 

Théorie de son intcriniltonce ; coupe 
du réservoir intérieur et du siphon qui 
conduit l'eau au dehors (g.), XV, 392. 

Fontaine des Innocents , à Paris. 



112 



FONTAINE. - FORCES. 



Emplacement primilif; sa première 
consiruclion ; arcliiteclo qui la recon- 
slriiisit; aiiloiir des bas-reliefs; son 
cliangement d'empkicemeiU (g.), I, 1. 
Scniptennuiicoinpléla les bas-reliefs, 2. 
Opinion de .M. Ou.tlrenierc de Quincy 
concernant la conslrnction de cette 
fontaine, V, 374. 

FoNTAiXE jaillissante à vapeur dn 
père Dobrzenski (g.), XVI, 2oo. 

Fontaine dn jardin dn Luxembourg. 
Nom de l'architecte, VIII, 4. Origines 
et bistoirc de cette fontaine (g.), XXX, 
193,208. 

Fontaine (une) du jardin de Sans- 
Souci (g.), XXII, 3G1. 

Fontaine de Jeanne Darc, à Dom- 
romv. A quelle époque elle fut érigée, 
II, 48. 

Fontaine du Joueur de cornemuse, 
à Bàle. Anecdote relative à la sculp- 
ture qui est au sommet, VII, 2-37. 

Fontaine de Jouvence. Dans quelle 
contrée la crédulité l'avait placée, I, 
71. 

Fo.NTAi.NE de Lectùure , construction 
romaine. Description, VII, 159. 

Fontaine de l'hôtel de Lisieux , à 
Rouen. Description dn bas-relief; épo- 
que à laquelle il remonte (g.), XIII, 
273. 

Fontaine du marché aux herbes, à 
Blois(g.), II, 219. 

Fontaine du marché aux oies, à Nu- 
remberg. Statue dont elle est surmontée 
(g.), VI, 85, 86. 

Fontaine de Mayeiice. Sa descrip- 
tion, X,'3i8. 

Fontaine Molière, à Paris. Sa des- 
cription; architecte et sculpteurs de ce 
monument (g.), XII, 29. 

Fo.ntaine de la Borne suante, à 
Rome. Époque de sa construcliou (g.), 
XIV, 76. 

Fontaine Pauline, à Rome. Nom de 
l'architecte ; époque de sa construction ; 
description, III, 289; (g.), V, 189. 

Fontai.ne de la place Barberini, à 
Rome. Architecte qui l'a élevée (g.), 
m, 289, 290. 

Fontaine de la place dn Chàtelet, à 
Paris(g.), V, 209. 

Fontaine de la place Dauphine, éle- 
vée en l'honneur de Desaix. Architecte 
qui l'a construite, VIII, 5. 

Fontaine de la place Navone , à 
Rome. Description, III, 290. 

Fo.ntaine monumentale de la place 
Saint-Sulpice, à Paris. Description de 
cemonnment; son auteur; sculptures 
et statues qui la décorent (g.), XVII, 
25. 

Fontaine de Ponte-Sixto , à Rome , 
III, 290. 

Fontaine (Projet de), par Pierre Pu- 
get (g.), XXViII,241. 

Fo.ntaine Richelieu, à Paris. Artistes 
qni l'ont exécutée ; somme qu'elle a 
coûtée (g.), VIII, 6. 

Fontaine rustique (Projet d'une), 
par Salomon de Cans (g.), XV, 272. 

Fontaine de la rutf de Grenelle , à 
Paris. Artiste célèbre qui l'a construite, 
VIII, 4. Remarques criticpics sur ce 
monument: vue de cette fontaine (g.), 
XX, 252. 



Fo.ntaine de la place Antonio-Martin, 
à Madrid (g.) ; son style, XXV, 153. 

Fontai.ne (une) à Prague (g.). Cir- 
constance de sa construction ; statue 
et ligures qui décorent ce monument, 
XXVIII, 393. 

Fontaine (la) sanglante. Contrée de 
l'Aniérique centrale oii se trouve cette 
curiosité, XXX, 94. 

Fontaine Saint-.\llyre, à Clencont- 
Ferrand (Pny-de-Dùme). Propriété de 
ses eaux , II ", 379. Propriétés diverses 
de ses eaux (g.), XXII, 312. 

Fontaine Saint-Lazare, à Antuii (g.). 
Époque de sa construction ; détails 
charmants de son architecture; son 
auteur inconnu, XXVIII, 300. 

Fontai.ne de Saint-Maclou, à Rouen. 
Auteur de ses sculptures (g.), XIV, 16. 

Fontaine Saint-Michel, à Paris (g.). 
Description de ce monument; archi- 
tecte qni l'a construit ; artiste qui a 
fait le groupe du saint Michel, XXIX, 
324. 

Fontaine Seby-el-Bedawieh, au Caire 
(g.), XIII, 137. 

Fo.ntaine (une) sur le quai du Midi, 
à Nice (g.), XXV, 129. 

Fontaine à thé, par L. Lecointe (g.), 
XXVIII, 173. 

Fontaine des Tortues, à Rome. Des- 
cription, III, 290. 

Fontaine du Trahoir, à Paris. Épo- 
que de son érection; architecte qui en 
donna les plans, VIII, o. 

Fontaine de Trevi, à Rome. Nature 
de ses eaux; ses aqueducs, III, 289. 

Fo.ntaine à Varna (g.), XÀIV, 404. 

Fontai.ne de Vancluse. Description ; 
rivière dont elle est la source ; souve- 
nirs de Pétrarque (g.j, X, 145, 146. 
Vue de la fontaine (g.), XI, 285. Autres 
détails sur la fontaine de Vaucluse, 
XXVIII, 131. 

Fontaine dn Vieil- Homme sur la 
Rambla, à Barcelone (g.), XXV, 257. 

Fontaine des Vierges, à Nuremberg, 
VI, 86. 

Fontainebleau. Son origine, III, 
278. Époque où cette ville a pris de 
l'accroissement, V, 19. 
Voij. Chasselas de Fontainebleau, — Château 

de Fontainebleau, — Forèl de Fontainebleau. 

Fontaines (les) d'Alicanle. Bienfaits 
de leurs eaux ; une fontaine dans la ville 
haute (g.), XXVIII, 141. 

Fontaines (Des) artificielles. Com- 
ment on peut créer nne source, XXII, 
394. Comment on fait les fontaines ar- 
tificielles, XXVII, 33. 

Fontaines de Paris. Historique de 
ces monuments ; caractères des fon- 
taines élevées sous Louis XIV et sous 
Louis XV, VIII, 4; sous Louis XVI et 
les gouvernements qui lui ont succédé 
jusqu'à la rcstauralion , 5. Premières 
fontaines publiques de Pa^is; aqueducs 
qui les alimentaient, IX, 334. 

Fo.ntaines de la place de la Con- 
corde. Anieur de lem- composition; vue 
de l'une d'elles (g.), VI, 143. 

Fontaines en Orient. Scènes dont 
elles sont le théâtre, XVI, 89. 

Fontana (Charles), architecle. Tom- 
beau qu'il crise dans Saiut-Pierre de 
Rome(g.), Vli, 341. 



Fo.ntana (Dominique), architecte. 
Obélisques qu'il dresse dans la ville de 
Rome, V, 6. Statue qu'il place au som- 
met de la colonne Trajane, IX, 1 84. 

Fo.NTA.NA (Jean), architecte. Fon- 
taines qu'il construisit dans Rome, III, 
289,290; (g.), V, 189. 

Fontana (Lavinla), peintre. Lieu et 
date de sa naissance ; ses œuvres prin- 
cipales; sa mort; son portrait peint par 
elle-même (g.), XVI, 393, 394. 

Fontanes (le Marquis de). Ses ar- 
moiries (g.), VI, 45. 

Fonte. Sa composition; son emploi, 
III, 261 . Époque depuis laquelle on fait 
de la fonte, XIX, 263. Production de la 
fonte chez les Cafres des environs de 
Port-Natal. XXII, 359. 
Votj. Moulage et fonte, — Sculpture en fonte. 

Fonte.n.vy, peintre. Paysage à la 
Guadeloupe (g.), XIV, 104". Autre vue 
prise à la Guadeloupe (g.), XV, 376. 
Village et château de Menetou-Couture 
(g.), XIX, 112. Autre vue à la Guade- 
loupe (g.), 193. 

FoNTENAY (Bataille de) ou Fonlanet, 
IX, 22. 

Fontenay-Marecil. Extrait de ses 
Mémoires, XXII. 77. 

Fontenay-Vendée. Détails histori- 
ques sur cette ville : une vue de Fon- 
tenay (g.), XVII, 345. 

FoNTENELLE. Sa compIexioD déUcale 
lorsqu'il vint au monde; âge auquel il 
mourut, IV, 374. Son système de la 
pluralité des mondes (g."), XII, 177. 
L'empire de la Poésie, par Fontenelle; 
carte (g.), XXVII, 16. 
Voy. Pensées. 

Fonts baptis.>uux dans la cathé- 
drale de Bàle (g.). Fini remarquable 
de ce travail, XXII, 32. 

Fonts baptismaux de Saint-Louis, à 
Poissy(g.), XIU, 160. 

Forban. 
Voy. Navire forban. 

Forbicixe. Description de cet in- 
secte, VI, 58. 

Forbin ( Louis-Nicolas-Philippe- Au- 
guste de). Notice biographique; son 
administration du Musée du Louvre, 
XXIII, 257. 

Forbisheb. Détroit qu'il découvTe, 
V, 374. 

Force (la), statue de Beauvalet, II, 
98. 

Force (la), statue du tombeau du 
duc de Bretagne François II (g.), VI, 
242. 

Force (Ode à la), XV 73. 

Force (Tours de). 
Voy. Tours de force. 

Force des animaux (Emploi et me- 
sure de la). Instrument pour évaluer la 
force de l'homme et celte des animaux 
(g. 2), III, 386. Évaluation du travail 
du cheval pendant une journée, 387. 

Force de l'homme (Emploi de la). 
Limites dans lesquelles il faut rester, 
III, 371. 

Forces (Travail des). Sur quel prin- 
cipe il est établi; théorie basée sur les 
expériences, XXIX, 271. 

Forces induslriellcs de la France. 
Détails statistiques extraits de la Géo- 
graphie industrielle et commerciale de 



FOBÊT. - FOUCAULT. 



413 



la France, par M. Armand Husson, VI. 
30-2. 

Forêt de Fontainebleau. Sites les 
plus reuiarquables ; événements histo- 
riques dont elle a été le théâtre; son 
étendue, III, 278. Souvenirs qui se ral- 
lacheut à cette foret, la plaine de Ma- 
cherein (g.), XVII, 76. Les gorges 
d'Apremont (g.), 77. Une vue dans la 
forêt, tableau de M. Pron (g.), XX. 
1.52. 

FoRKr-NEi;\E en Angleterre. Contrée 
à laquelle fut donné ce nom; événement 
historique dont elle fut le théâtre, IV, 
68. 

FoRÈT-XoiBE. Aspect du pays; in- 
dustrie; costume des habitants, X, i2. 
Étendue de la Forèl-Xoire; costumes 
du pays (g.), XXIV, iOI . 402. Les 
liabitanls de la Forél- Noire; leurs 
mœurs ; leurs costumes ; toilette de 
noce dans la Forét-Xoire (g.), XXVII, 
•188. Deuxjeunes mariés (g.), 189. 

Forêt (une) catinga, au Brésil (g.). 
Origine et signification du mot catitiç/a ; 
essences d'arbres parliculiéres à ces 
forêts, XXVIII. 133. 

Forêt de Palenqué. Description tirée 
du journal d'un vo\ aaenr ; une vue dans 
lafbrèt(g.),XIX.' 224. 

Forêt pétrifiée de Portland, XII. 
1.39. 

' Fobèt vierge d'Afrique, au delà des 
grands déserts (g.), XXVI, 313. 

Forêt vierge entre Jlalnra et Jundi- 
ciiara, sur k's bords de l'Amazone (g.), 
XXVIII, 223. 

Forêt (Inflsrieur de) , tableau par 
M. Diaz (g.), XIV. 129. 

FoRÉTixs (les). Origine étrangère 
des habitants de ce canton; leur carac- 
tère distiuclif, XV, 319. 

Forêts. Leur iiifluence sur la lem- 
péraliire. I. loi). Utilité des allées dans 
les forets, XI, 43. Leur habitation est- 
elle salubre en hiver? XV, lo. Aspects 
di\ ers des furets ; une forêt du Xord 
(g.), XXIV, 28i. Une foret italienne 
(g.), 285. 

Forêts (les) des Alpes. Exploitation 
des bois (g.), XIX, 33. 

Forêts d'Amérique. Luxe de leur 
végétalion ; description d'une forêt, par 
M. Ferdinand Denis, V, 2il. 

Forêts en Angleterre. Prévoyance 
du parlement pour leur reboisement, 
VIII, 15. 

Forêts en France. Leur étendue ; 
produit et administralion des forêts; 
détails statistiques sur nos plus beaux 
massifs forestiers; évaluation de leur 
valeur foncière, III, 194, 19.5. Essences 
diverses de nos arbres forestiers, 195. 
Coupe annuelle et produit brut, V, 248. 
Réflexions sur la destruction de nos 
forêts, VIII, 13. Régions diverses pour 
chacune des espèces d'arbres forestiers 
en France, XVII, 393. Exploitation des 
bois dans les forêts des Alpes, XIX, 33. 
Voij. .\dniinislration forestière, — Lois fores- 
tières. 

Forêts (les) à la Martinique. Im- 
pression (|ue l'on éprouve en parcou- 
rant un grand bois ou une profonde 
ravine, XXII, 143. 

Forêts de la Teste et d'Arcachon 
(g.). Aspect particulier à ces forêts. 



XXVI, 103. Servitude extraordinaire 
à laquelle est soumise la forêt d'Arca- 
chon, 106. 

Forêts des Vaguas, dans l'Amérique 
du Sud (g.). Leur splendide végéta- 
tion ; peuplades qui les habitent, XXV, 
299. 

FoRGERox (le), chanson. Paroles de 
M. Charles Poney, musique de M. Eu- 
gène Ortolan (g!), XIV, 118. 

FoROERo.N (le). Histoire de Donald 
du Marteau (g.), XXX, 209. 

Forcerons. Mieurs et habitudes des 
ouvriers des forges; toilette du di- 
manche (g.), XVI, 364. 

Forges du Creusot. Leur impor- 
tance; énumération des ateliers qui les 
composent, II, 228; (g.), 229. Popula- 
tion ouvrière de ces usines, XV, 312. 

Forges de France. Nombre de ces 
usines et ouvriers qu'elles emploient; 
divers procédés de fabrication usités ; 
carte représentant les douze groupes 
d'usines à fer et les voies navigables 
qui les desservent (g.), XIX, 37 à 40. 

FoRGET (Pierre). Édit célèbre dont 
il a été le rédacteur; ses quatrains mo- 
raux; citation, X, 230. 

FoRMic.vLÉo. Mœurs et métamor- 
phose de cet insecte ; description. I, 
198. 
Voy. Fourmilion. 

FoRNoiE (Bataille de) ou Fornovo, 
VI, 201. 

FoRREs. Cil Kciisse. 
Voij. Obélisque de Suéno. 

FORSTER POVVELL (g.). QucIqUCS mOtS 

sur ce coureur célèbre, XXX, 88. 

Fort d'Allahabad (Inde anglaise). 
Son architeclure remarquable ; une 
partie du palais bâti dans ce fort (g.), 
XXVI, 180. 

Fort de Barbaste. Restes de ce fort ; 
souvenir historique qui s'v rattache 
(g.), VII, 221. 

Fort Berthaume (Finistère). Sa si- 
tuation topographique; moyens ancien 
et nouveau de communication de ce fort 
avec la terre (g.), XV, 225, 244. 

Fort de Covelo, dans le Tyrol. Son 
importance comme point de défense 
(g.), XXVII, 380. 

Fort de Ilam. Prisonniers célèbres 
qui y ont été enfermés (la duchesse de 
Berry figure à tort sur la liste) (g.), 
XIX, 318. 

Fort de Jonx (g.), II, 73. Histo- 
rique ; prisonniers célèbres qui y furent 
enfermés; état actuel du fort, 74. 

Fort de Lucque. Souvenirs qui se 
rattachent à cette ancienne forteresse ; 
sa situation en Espagne (g.). XI, 373. 

Fort du Mont-Saint-Michel. 
V'oi/. Abbaye, (îgllse et fort du Monl-Saint- 
Michel. 

Fort de Tilbury, en Angleterre (g.), 

V, 48. 

FoKtB TÈTE (une). Fragment de 
Mercier, IV, 93. 

Forteresse de Mahomet, à Constan- 
tinople. Son autre nom ; description, 
Vlll, 187. ' 

Forteresse du Schlossberg. Sa si- 
tuation ; ses ruines (g.), XV, 133, 134. 

Forteresse du Spielberg. Sa situa- 
tion ; nouvelle destination qui lui est 



donnée ; noms de quelques-uns des pri- 
sonniers d'État qui y ont été enfermés 
(g.), XI, 23, 26. Autres détails, XXII, 
211 à 213. 

Forteresse de Svlivrie (g.\ XIII, 
161. 

Forteresse tartare défendue par une 
femme, X, 166. 

FoRTiFic.vTiox. Définition de cet art ; 
modifications apportées par l'usage des 
armes à feu, IX, 156. Exemples de 
fortifications anciennes (g. 4), 157. Nou- 
velle fortification allemande, XX, 133. 
Foi/. Bastions, — Blockhaus, — Camps,— 

Casemates , — Citadelles , — Enceintes et 

portes de villes , — Murailles , — Places 

fortes. 

Fortifications de Paris. Murs qui 
entouraient la cité, IX, 28. Fortifica- 
tions sous Philippe- Auguste, 30; au 
quatorzième siècle, 67. Projet de Vau- 
ban, 76. Fortifications votées par les 
chambres (g.), 77, 78. 
Voy. Enceinte de Paris. 

Fortifications de Séville. Caractère 
de leur construction (g.), XXVII. 84. 

Fortifications de Vienne en Au- 
triche. Note tirée des Mémoires du che- 
valier Pasck, V, 371. 

Fortificvtions bastionnées. Bastions 
et constructions accessoires ; profil d'un 
rempart moderne ; quel est l'invenleur 
des bastions (g. 3), IX, 203 à 203. 
Anciens tracés ; tracé moderne : plan 
de Thionville (g. 8), 237, 239.' Nou- 
velle fortification allemande, XX, 135; 
(g-), '136. 

Fortoll (Hippolyte). Son Histoire 
du seizième siècle; extrait embrassant 
les événements de 1572 à 1384, VI, 
187. 

Fortune. Pensées de la Fontaine, de 
jimes Necker et Riccoboni , VI, 168. 
Pensée de Voltaire, VII, 98. 

Fortune (État de la) de Molière, do- 
cuments inédits, XXVIII, 278. 

FoRU.M de Trajan , à Rome. Colonne 
qui en occupait le centre ; églises bâties 
sur l'emplacement du forum (g.), II, 
22. Description du forum : ses restes ; 
sa destination au dernier siècle , XVI , 
281, 282. 

FoscARi (Francisco) , doge de Venise. 
Services rendus par lui à la république ; 
sou fils Jacopo, XXVIII, 161, 398. 

Fosse (la) aux biches, à Berne (g.), 
XV, 3i8. 

Fosse (la) aux ours, à la ménagerie 
du Muséum d'histoire naturelle, à Paris 
(g. 2), XI, 308, 309. 

Fossé (le) du Coq, tradition du pays 
de Bade, V, 30. 

Fossile arborescent. 
Vuij. Fulgurites. 

Fossiles. Ce qu'on entend par ce 
mot, II, 379. 
Voy. Animaux fossiles. 

Fossoyeur (le), tableau de M. Eu- 
gène Lepoitevin (g.),. XI, 216. 

Fou de Charles le Téméraire. Sou 
mot au prince à propos de l'issue du 
siège de Beauvais, IV, 136. 

Fou (le) et l'idiot, anecdote, X, 178. 

Fox;cAbLT. Télescope à miroir d'une 
grande perfection , dû à ce savant 
(g. 2), XXVI, 312. 

15 



<1i 



FOUDRE. - FRANKE. 



FOIDRE. 

Voij. Tcmnerre. 

Fouet (Peine du) (g.). XIV, 168. 
Voy. Bastonnade et flagellatiou. 

FoL-GÈBES (Famille). Ses armoiries, 
VI, 44. 

FoiiLLEs récentes de la voie Appienne 
(g. 2). Savant qui a été chargé de la 
direction des travaux ; résultats obtenus, 
XXIII, 171 à 17b. 

FoiLoxxiERS chez les anciens Ro- 
mains. Procédé employé pour le dé- 
graissage des étoffes, VII, 23(i. 

FouLON-NiEBS roHiains, peintures an- 
tiques (g. 3), VII, 2.36. 

ForLQiES, curé de Neuilly-sur-Marne. 
Croisade préchée par lui, IX, 148. 

FouQUÇT, surintendant des finances. 
Causes principales de sa chute, V, 18. 
FouQL'ET (Jehan), peintre du quin- 
zième siècle. Notice sur la vie et les 
œuvres de cet artiste; son portrait 
. d'après une miniature de lui-même 
(g.), XXVII, 372. La Clémence de Cy- 
Tus, miniature de ce maître (g.), 373. 
Fourches cau-dines. Situation de ce 
défilé ; son nom moderne ; fait historique 
qui se rattache à ces mots; combat 
livré en ce lieu par les Français , II , 
134. 

FouRCROY, chimiste. Métal qu'il 
constate, VII, 184 



FoDRiER (Jean-Baptiste- Joseph). Son 
éloge funèbre de Kléber, II, 172. In- 
vention qu'il attribue à François Viète, 
V, 3G7. 

Fourmi. Vengeance d'une fourmi , 
IX, 1b. 

Fourmi blanche. 
Voy. Termites. 

Fourmilier. Ordre zoologique dont 
dépendent les fourmiliers ; diverses es- 
pèces , Il , 278. Autres notions sur ces 
animaux. IV, 339. Le grand fourmilier, 
XII, 87. 

FouRMiui;RE. Description et archi- 
tecture, XXVIII, 35. 

Fourmilion (g.). Description de cet 
insecte; son ingénieuse industrie; les 
diverses transformations du fourmilion, 
XXX, 276. 

Fourmis amazones. Instinct déve- 
loppé chez ces insectes, XXVIII, 334. 
Fourmis (Architecture des). Descrip- 
tion d'une fourmilière, XXVIII, 3b. 

FouRMER. Classement zoologiqne de 
cet oiseau ; origine de son nom, 1, 410. 
FouRRAGEUBS [Ics), tablcau de Knauss 
(g.), XXV, 408. 

Fourrure du chinchilla, I, 292. 
Fourrure de l'ours du Canada, 1,7. 
Focs. Action singulière d'une folle , 
I, 93. Une visite dans un ancien hô- 
pital d'aliénés, par M'"'^ Sw. Belloc, 
XXX, 94. 

Voy. Mit^nation mentale,— Hôpital des fous, 
— Maison de fous. 

Fous de cour. Origine de l'usage des 
grelots qu'ils portaient, IX, 192. 

Fous de Pierre le Grand. Leur nom- 
bre; mariage grotesque de l'un d'eux, 
II, 168. 

Fous (Ordre des), à Clèves (g.), X, 
Î69. 
Fox (Charles). Pari singulier qu'il fit 



avec un membre de la famille royale 
d'Angleterre, XIX, 147. Une pierre de 
touche à son usage, XX, 215. 
Voy. Pensées. 

Fox (George). Secte religieuse fondée 
par lui, I, 207. Lieu et date de sa nais- 
sance ; détails sur sa vie ; ses prédica- 
tions, XI, 369. 

Fox (Richard), évèque de Winches- 
ter. Collése qu'il fonde à l'Université 
d'Oxford, "XXllI, 6. 

Fox JIoRziLio , philosophe et gram- 
mairien. Sa mort prématurée, VIII, 
366. 

FoY (le Général). Description qu'il 
donne de l'entrée du Portugal près 
d'Abranlès, I, MO. Ordre d'une ba- 
taille du temps de la république ; des- 
cription, 197. Date de la mort du 
général Foy ; tombeau qui lui a été 
élevé par ses concitoyens (g.), XXX, 
80. 

FoYATiER, sculpteur. Statue du m- 
lonel Combes (g.), X, 53. Statue d'E- 
tienne Pasquier (g.), XIII, 321. 

Foyer (un) de cuisine au moyen âge 
(g.), XXVI, 124. 

Foyer (le) italien, dessin de Frolich 
(g.), XXX, 131. 

Fragonard. Son tableau : le Petit 
orateur (g.), XII, 81. Les Acteurs im- 
provisés, dessin (g.), XVII, 289. 

Fraisier. Nouvelle manière de cul- 
tiver cette plante (g.), IV, 201. 

Franca-Trippa et Fritellino. Compo- 
sition de Callût (g.), I, 93. 

Fr.a.\çais, peintre. Paysage, Soleil 
couchant (g.), XIV, 164. Coupe de 
bois près de Luciennes (g.), XX, 113. 
Un hêtre aux environs de Honfleur 
(g.), XXVII, 221. Un lavoir à l'Aric- 
cia (États Romains) (g.), XXIX, 73. 
Vue prise au Bas-Meudon (g.), XXX, 
109. 

Fba-ncais. Parallèle de ce peuple avec 
le peuple anglais, IV, 318. Comment 
les individus nés en France de parents 
étrangers peuvent-ils devenir Français? 
V , 73. Type de physionomie du Fran- 
çais, XV," 291. 

Français (le) et le gaulois. Pronon- 
ciation des langues celtiques continuée 
en grande partie surtout dans le fran- 
çais, XXIV, 267. 

France. Comment s'exprime ce mot 
dans la langue des Algonquins (.\mé- 
rique septentrionale), IX, 104. Opinion 
de Strabon sur l'avenir de la Gaule, 
122. La France; ses illustrations, 
XXVII, 46. Superficie du territoire 
français, 174. 

Voy' Agiandissemenls de la France, — Dé- 
parteràejits français. 

Franciie-Comté. Origine de sa réu- 
nion à la France ; départements formés 
dans ses limites , I, 74 ; VII, 74. 

Franchise. Sa définition par Plu- 
tarque, XIV, 244. 

Frangin (Claude), sculpteur. Églises 
de Pays pour lesquelles il travailla, 
IV, 295. 

Francin fils, sculpteur. Buste de 
Peiresc (g.), IV, 196. 

Francisco (Juan) le nègre. Ses 
poésies, IX, 319. 

François (Saint). Son livre, les Pe- 
tites jleurs; fragments cités, XXIII, 
I 195. 



François d'Assise. Jeunesse et con- 
version de François d'Assise, XXVIII, 
194, 310, 326. 

François, histoire d'un enfant trouvé, 
XVIII, 389. 

François de France , duc d'Anjou , 
frère de Henri 111. Opinion qu'il ex- 
prime, dans sa lettre aux maire et éche- 
vinsde Chartres, sur une alliance de la 
France et de l'.Vngleterre, XXIII, 230. 



François, duc de Lorraine, puis em- 
pereur d'Allemagne. Cession qui lui est 
faite du duché de Toscane, VI, 56. 

François P^ roi de France. Son entre- 
vue avec Henri VIII au camp du Drap 
d'or, I, 143. Son armure, 370. Son 
épée, 371. Concordat passé entre 
Léon X et François I", 394. Imprimeur 
qu'il visitait dans ses ateliers, II, 312. 
Si Léonard de Vinci mourut dans ses 
bras, 111, 78. Sa fauconnerie, 104. 
Comment doit s'entendre le titre de 
fondateur de l'Imprimerie royale donné 
à François l", V, 362. Date de la fonda- 
tion du Collège de France par ce prince, 
367. Son entrevue avec Charles-Quint 
à Aigues-Mortes, VI, b1 . Rivalité entre 
ces deux princes ; deli adressé à Fran- 
çois l'^'- par Charles-Quint, 162. Fran- 
çois I" autorise la vente des charges 
de judicature, VII, 96. Accueil qu'il 
fait à Charles-Quint traversant la Fran- 
ce, V, III, 38. Entrée de François I" 
à Paris lors de' son avènement (g. 2), 

IX, 387. Châteaux qu'il fit construire, 

X , 26b. Encouragements qu'il donna 
aux arts, XI, 31. 
Voy. Maison de François l", — Tombeau de 

françois !=■•. 

Fr\nçois I" (Médaille de) par Ben- 
vcnutoCellini(g.), III, 223. 

François II , duc de Bretagne. 
Voy. Tombeau de François 11. 

François de Sales (Saint). Date de 
sa mort, I, 406. L'Horloge, apologue, 
XXIX, 240. 
Voy. Pensées. 

Fr.\ncon. Conçoit la division des 
temps en musique, I, 10. 

Franconi (les). Quelques mots sur 
cette famille d'écuyers; genre de spec- 
tacle qui fit sa célébrité, XII, 185. 

Francs. Lois qui les régissaient sous 
la première race, VI, 12. Époque où le 
nom des Francs apparaît dans 1 his- 
toire, IX. 22. Caractère distinctif des 
Francs ; leurs armes (g.), X, 399, 401. 
Chevelure des rois francs, XIV, 271. 
Francs - .VRciiERS. Organisation de 
celte troupe par Louis XI ; costume et 
équipement des francs-arcliers , XVI, 
211. 

Francs-bourgeois. Quelle était cette 
qualité. H, 304. 

Francs-juges. Histoire de ce tribu- 
nal secret ; réception et serment d'un 
franc-juge ; formes observées dans ces 
tribunaux, etc., XII, 238 à 240. 

Francs-maçons. Confréries qui pre- 
naient ce nom au moyen âge. Vil, 401 . 
Autres détails sur ces "associations, XIV, 
266. 

Francs-taupins. Aventuriers qui pri- 
rent ce nom ; vieille chanson sur les 
francs-taupins, Xlli, 298. 

Franke (Auguste-llerman). Sa vie; 
établissements de bienl;iisance fondes 
1 par lui, VII, 105, 106. 



FRANKE. - FRONTISPICE. 



415 



Fbanke (Statue d'Âugiisie-Herman) , 
par Ranch (g.) , VII, 105. 

Fra.nkenburg (la). 
Voy. Tour de la Frankenburg. 

Fb\nklin (Benjamin). Ses expériences 
sur la foudre, III, 30. Un effet d'élo- 
quence cité par lui, ."Jb. Oiseau qu'il 
aurait préféré à l'aigle pour les armoi- 
ries de son pays, 62. Dates de sa nais- 
sance et de sa mort : fac-similé de sa 
signature, IV, 212. En quels termes il 
légua sa canne à ^Vashington. "2b8. Sa 
vie politique. V. 212. Son portrait ( g.), 
213. Plan de Franklin pour régler sa 
vie et liàtcr son amélioration morale, 
VI, 230. 237, 23S. Sa recette contre 
lirrésoUilion, VII, 96. Cequ'i! proposait 
de graver sur les pièces de monnaie, 23o. 
Club qu'il forma, XII. 1 10. Épisoile de 
la \ie de Franklin, XIX. 2S3. Dialogue 
entre Franklin et la goutte. XXV, 117. 
Voy. Pensées. 

Franklin (Statue de), à Boston. Épo- 
que de son inauguration; son auteur 
(g.), XXIX, 128. 

Franklin (sir Johni. Notice sur ce 
navigateur célèbre, XXIII, 167, 227. 
Expéditions envoyées depuis 1 848 à sa 
recherche, 256. 

Franklin (Médaillon de sir John), par 
David d'Angers (g.), XXIII, 228. 

Fratellini (Giovanna), peintre. No- 
tice sur celte femme célèbre ; ses prin- 
cipales (euvres ; époque de sa mort ; son 
portrait peint par elle-même (g.) , XVI, 
3.37, 338. 

Fbaternitk (la). Détîniliou au point 
de vue de la morale, XVI, 333. 

Fraternité (la) . composition et des- 
sin de Staal (g.),XVIlI. 236. 

Fraunhofeb. opticien. Anecdote sur 
son enfance; ses travaux ; sa mort pré- 
maturée, VIII: 366. 

Frédéric (l'Archiduc) à la poche vide. 
Vie aventureuse de ce prince ; éditiee 
qu'il fit construire à lunsbruck (g.), 
XXVII, 2b. 

Frédéric I'' Barberousse, empereur 
d'Allemagne. Hommage qu'il vient faire 
au pape dans la cathédrale de Saint- 
Marc, VI, 233. 

Frédéric II , empereur d'Allemagne. 
Son excommunication, VII, 38. 

Frédéric II le Grand, roi de Prusse. 
Date de sa mort. 1, 238. Nombre pro- 
digieux de cannes qui ont été vendues 
comme lui ayant appartenu, IV, 2.b8. 
Sou avènement, VIII, 58. Sa première 
victoire. IX, 88. Anecdotes sur Frédé- 
ric le Grand, XII, 207. 
Voy. Bataille de Rosbach, — Palais de Sans- 
Souci,— Pensées. 

Fréuégondb, reine de Soissons. Sa 
pierre tombale (g.), VIII, 268, 269. 

Frédéric III. empereur d'Allemagne. 
Trait de singularité, I, 262. 

Fredericksii.vab. 
Voy. Voyage à Fiedericksbaab. 

Frédéro>ne, femme de Louis le Bè- 
gue. Quelques mots sur sa vie et sur 
sa mort, XV, 16i. Objets curieux lui 
ayant aiipartenu déposes au Musée de 
Reims, 165. 

Fréuonia, village de l'Élat de New- 
York. Son mode d'éclairage, V, 392. 

Freesiann , dessinateur. Chasseurs 
tyroliens (g.), XIII. 57. Vue prise dans 
lès serres du jardin des Plantes de 



Paris (g.), 63. Une salle du Palais Bor- 
ghese (g. 2), XV, 5, 4t. La salle d'au- 
dience du collège du Change, à Pérouse 
(g.|, 353. Église catholique de Dresde 
( g.), XVIII, 1 45. Pic varie de ja Caroline 
(g.), 185. La galerie de Dresde (g.), 
189. Vue de Bude et de Pesth (g.), 
284. Une procession de pèlerins à Pesth 
(g.), 283. Vues prises dans la Suisse 
saxonne (g. 2), 308. 377. Airs rustiques 
(g.), 3.37. Vue de Presbourg (g.|. 340. 
Vue de Peterwarden (g), 341. La 
treille du palais de Hampton-Court (g.), 
388. Vues du palais de cristal, à Lon- 
dres (g. 2), XIX. 140. 141. La fontaine 
de cristal (g.), 341. Jeune rliinocéros 
du xMusPum d'histoire naturelle de Paris 
(g.) , 149. Le casoar de la Nouvelle- 
Hollande (g ), 343. Une scène du Vi- 
caiie de VVakefield : Repentir et Par- 
don (g.), XXI, 309. 

Frégate, oiseau de mer. Anecdote 
racontée par un voyageur, III, 23. Con- 
formation de ses ailes, VI, 101. 

Frégate (g.), IX, 309. Rang de ce 
b.àtiment, 310. , 

Frégates françaises. Division en plu- 
sieurs classes; effectif de l'équipage; 
nombre des bouches à feu, IX, 310. 

Frégier. 
' Voy. Pensées. 

Frégose, ambassadeur de Fran- 
çois I'^'', est assassiné. Conséquence de 
cet attentat, X, 131. 

Freisingen. 
Voy. Concile de Freisingen. 

Fréjcs. La porte Dorée, à Fréjus 
(g.), XXV, 284. 
Voy. Thermes romains de Fréjus. 

Frelons. Les frelons dans l'Inde, 
XIII, 72. 

FnÉ.MiET, sculpteur. Le Cheval du sal- 
timbanque, plâtre, XXVII. 213. 

Frère. Étvmolosie de ce mot , XV , 
48. 

Frère (TIi.). peintre. Son tableau : 
«7! llestaurant arabe à la porte de Chou- 
brah, au Caire (g.). XXIX, 337. 

Fresneau (le Capitaine). Premières 
expériences qui lui sont duessur l'emploi 
industriel du caoutchouc; mémoire cu- 
rieux laissé par ce savant à ce sujet , 
XXIII, 35. 56. 

Fresnel Perfectionnement qu'il 
apporte à l'éclairage des phares , II , 
283. Sou appareil lenticulaire, VII, 
348. Lieu de naissance de Fresnel; 
époque de sa mort, Mil, 366. 

Fresque (une) de Porapéi. Déesse 
qui y est représentée; description de 
cette" peinture (g.), XVIII, 40. 

Fresqve de l'ancien couvent de Saint- 
Oiiofre. Peintre célèbre à qui cette 
peinture est attribuée ; hasard qui la lit 
découvrir (g.), -XV, 107 à 110. 

Fresque du Corrége. au couvent de 
Saint-Paul, à Parme. Un couiparli- 
mcnt des frescpies de la Caméra di San- 
Paolo(g.), XXVIII, 33. 

Fresqifs (les) de Saint- Vincent de 
Paul, à Paris. Leur auteur; l'un des 
épisodes de ces fresques, les Saints 
Ménages (g.), XXVIII, 277. 

Freudebebg , peintre. Son t;d)leau : 
laComplaisancemalerneUe{g.),yiXi\, 
81. 

Frezier , voyageur. Relation de son 



voyage au Chili au commencement du 
siècle dernier, XXVI, 303. 

Friboubc en Brisgau. Son histoire ; 
sa population; sa cathédrale (g.), V, 
261. Autres détails, X, 41. 

Fbiboibg en Suisse, V, 195. Son 
canton, XVIII, 209. 
Voy. Ermitage de Fribourg, — Pont suspendu 

.ie Fnboui g, — Tilleul de Fribourg. 

Fritii (Maria). Époque où elle vivait ; 
sa célébrité : son portrait ; sa mort (g.), 
XI, 336. 

Froid. Si l'on souffre moins du froid 
dans les petits appartements que dans 
les grands, XL 407. Sur le froid pério- 
dique du mois de mai, XVII. 118. 

Fboid et chaud. Identicilé de ces 
deux impressions, XXVI, 234. 

Fboissabt (Jean). Sa \ie; ses chro- 
niques, VI, 119. Son récit de la mort 
de Gaston l'Auge, 121. Autres détails 
bioaraphiques sur Froissart ; lieu de sa 
sépulture, 122, 123. Sou récit de la 
passe d'armes de Saint-Inglevert, XV, 
203. 

Froissart (Buste de), par M. Louis 
.\uvray (g.), VI, 120. 

FitoMAGE de Roquefort. Sa fabrica- 
tion, XVI, 134. 

Fromagerie (g.). Conditions dans 
lesquelles une fromagerie doit être éta- 
blie ; une presse à fromage (g.), XXII, 
70. ■ 

FROME.NT (Introduction du) au Mexi' 
que, et par qui, I, 234. 

Froment (Prix du) en France depuis 
1800 jusqu'à 1831 , II, 178. Tableau du 
prix du froment de 1736 à 1 840. XVII, 
190. 

Froment (Eugène). Ses dessins : les 
Bulles de savon (g.), XXVIII, 5. Cha- 
rvbde et ScvUa (g.), 356. La Pluie (g.), 
.397. La Da'nse des œufs (g.), XXIX, 
273. 

Froment AL, espèce d'avoine (g.), V, 
302. 

Fromentin (Eugène), peintre, écri- 
vain. Fragment de son livre : un Eté 
dans h Sahara : une Audience chez un 
khalifat ( g.) , XXVIII , 81 . Un Berger 
en Kabylic(g.),XXIX. 281. 

Fronde (la). Histoire de cette guerre; 
noms et caractères des principaux per- 
sonnages qui y ont pris part, XII, 329 
à 336. 

Frontières (les) de la France. Fron- 
tière du nord -est (Belgique et Alle- 
magne), XXVII, 233. Carte (g.), 236. 
Autre carte complémentaire des fron- 
tières au nord-est de la France (g.), 
368. Frontières de l'est. XXVIII, 55. 
Frontière du Rhin ; carte des frontières 
du Rhin; carte des frontières de l'est 
(g.), 36. Frontière du Jura et des Al- 
pes; carte (g.), 95. Frontières du sud 
ou des Pyrénées; carte (g.), 166. 

Frontispice d'un recueil de lois et 
ordonnances au dix -huitième siècle 
(g.), XIX, 296. 

Frontispice du Livre des monnaies 
étrangères de Barrcme (g.), XX, 180. 

Frontispice d'un livre des Psaumes 
de la pénitence, découpé au canivet 
(g.). Beauté de ce travail, XXX, 356. 

Frontispice (Gravure) du Moniteur 
ofiiciel imprimé à Téhéran (g.), XXVII, 
120. 



MO 



FRONTISPICE. - GALERA. 



Frontispice à un recueil des œuvres 
du Molière, publié par Barbin en 1673 
(g.), XXVIII, 280. 

Frontispices (un des) du ronwn de 
l'Astrée, IX, 269. 

Frontox. Principe de cette forme 
architecturale-; modilications qu'elle a 
subies, II, 92. Décoration des frontons 
antiques, 93. 

Fronton de la Chambre des députés. 
Ses dimensions, II, 92. Sculptures exé- 
cutées sous Louis-Philippe par M. Cor- 
tot, X, 319, 320. 

Fito.NTON du collège des Bons-Eu- 
ftmts, à Saint-Quentin (g.), XXI, 389. 

Fronton de la colonnade du Louvre. 
Rcconipeuse nationale décernée à l'au- 
teur du bas-relief, III, 171. 

Fronton de la Madeleine , à Paris. 
Sujet de cette œuvre; auteur du bas- 
relief (g.), II, 92. 

F'noNTON du nouveau bâtiment de 
l'institution des Jeunes-Aveugles. Sujet 
traité par l'auteur de la sculpture (g.), 
XI, 14i. 

Fronton du Panthéon dA;-;ri|ipa, à 
Rome. Ses dimensions, II, 92. Sa dé- 
coration, 93. 

F^RONTON du Panthéon , à Paris. Ses 
dimensions, II, 92. Auteur des sculp- 
tures; description, V, 249. Vue du 
fronton (g.), 320. 

Fronton du Parlbénon , à .\tbènes , 
II, 92. Sculptures qui le décoraient; 
musée qui possède actuellement une 
partie de ces sculptures. 93. Gérés et 
Proserpine, fragments du fronton orien- 
tal (g.), XVII, 30o. 

Fruits. Indication des pays dont 
quelques-uns mhiI (ni-in.iiies, I, 318. 
Recolle il.'^lniil- m Siii— ( g.) . XIX , 
281. Moili' dViiilKilliiur .les fniils pour 
le transport à de grandes distances, 

XXII, 106. Grandes vaiiidi's dans les 
diverses espèces de fruits, XX\, 388. 

Fruits, tableau par Lance (g.), XX, 
249. 

Fruits et animaux, peintures du 
Panthéon de Pompéi, IV, 10t. 

Fruits d'or , tradition portugaise , 

XXIII, 219, 

Fuchsine. Jloyen poiu' obtenir cette 
matière colorante; éclat et pureté de 
couleur de la fuchsine, XXX, 159. 

FuGGEii (Antoine), marchand célèbre 
d'Augsbourg, IX, 326. 



Fugitifs attaqués par les soldats 
d'Hérode (g.), XXIV, 9. 

Fuite (la) en Egypte, tableau de 
M. Klein (g.), XV, 233. 

Fuite (la) en Egypte, tableau de 
Pierre Pnget. Appréciation de cette œu- 
vre par Mariette, XVII, 2o9. 

F'uLDA, près de Reusbach eu Bavière. 
Sonnerie de l'église de l'abbave de cette 
ville (g.), XXV, 184. 

FuLGORE porte-lanterne. Description 
de cet insecte (g.) , 1, 52. Son enqiloi 
dans la toilette des dames de la Bolivie, 
XIX, 198. 

FuLGuniTES, ou Tubes fulminaires. 
Origine de ces phénomènes terrestres ; 
pays où ils ont été remarqués ; obser- 
vations diverses, XV, 298. 

FuLLER-OssDi.i iMiULiiierile). Biogra- 
phie de cette lenniie irlidue, XXII, 
177 à 179. E\tr;iil île -es .Mémoires : la 
Mort dans la vie, XXIII, 62. Le Yucm 
filaiiicntosa (g.), XXIV, 36. Simples 
histoires, 230. La Ferme de Paradis, 
381. 

FuLTON (Robert). Date et lieu de sa 
naissance ; ses essais de l'application de 
la vapeur à la marche des bateaux, VI, 
39, 40. 

F'u.MÉç des cheminées. Moyen pro- 
posé par Philibert Delorme pour s'en 
préserver (g.), XV, 383. 

Fumeur (le), tableau d'Adrien Van- 
Oslade (g.), il, 264. 

Fumeurs (les) et les vins de Bor- 
deaux, VIII, 143. 

Fu.MiER. Importance à donner en 
agriculture à sa formation et à sa con- 
servation ; une Ibsse à fumier (g.) , 
XXV, 84. 

Funambule à Venise au seizième 
siècle , d'après une ancienne estampe 
(g.), XV, 405. 

Funérailles d'.\tala, tableau de Gi- 
rodet (g.), XI, 385. 

Funérailles en .Ugérie. Cérémonies 
observées (g.), XII, 89. 

Funérailles à Eleusis (g.), XXVII, 
37. 

Funérailles chez les Grecs. Couleur 
du deuil et ornements chez les Grecs 
anciens, VI, 9. Pleureuses publiques 
chez les Grecs modernes, VII, 315. 

Funérailles chez les Perses. Tours 
sur lesquelles on plaçait les cadavres ; 
deuil; repas funèbres, V, 231, 232. 



Funérailles chez les Romains. Rôle 
de l'archimimc dans les funérailles, II, 
202. Nombre de joueurs de Uûte que la 
loi des Douze-Tables permettait d'y faire 
figurer, IV, 1 25. Couleur du deuil, VI, 
9. 
Voy. Lemuries. 

Funérailles d'un prètie thibctain. 
Cérémonies.à celte occasion (g.), XXX, 
63. 

Funérailles chez les Turcs. Prati- 
ques et cérémonies funéraires (g.), III, 
319, 320. Prières que les Arabes réci- 
tent devant les tombeaux; prière d'une 
jeune femme arabe, XVI. 13. 

Funérailles et tombeaux chez les 
Chinois. Cérémonies funèbres, X, 138. 
Passage d'une 'tragédie chinoise relatif 
au ctdte des tombeaux. 139. Tombeaux 
chinois (g.), 140. 

Furet. Emploi du furet pour la chasse 
des rats, IX, 274. 

Furgole, jurisconsulte. Ses éludes 
préparatoires pour sa profession ; cé- 
lèbre ordonnance à la rédaction de la- 
quelle il prit part, III, 146. 

Furnes. Aspect de cette ville ; sou- 
venirs historiques qui s'y rattachent, 
XI, 57. 

Fuseau, coquillage. Mers où on le 
rencontre (g.), XVIÏI, 12. 

Fuseau (le) de la Nécessité, allégorie 
de Platon (g.|, XXV, 69. Explication 

de Socrate, 70. 

Fuseau et quenouilles conservés au 
Musée de Cluny (g.), XXVI, 269. 

Fusils. Ville où furent inventées les 
batteries de fusil, VI, 78. Portée effi- 
cace des fusils de rempart , IX , 203. 
Fusil de rempart allégé , 283. Portée 
de celte arme, 408. Fusil à vent de 
Jlarin Bourgeois: description (g.), XV!, 
294. Fusil à vent moderne (g.), 295. 

Fusils de luxe , à l'Exposition uni- 
verselle de 1855. Description de deux 
de ces armes remarquables (g.), XXIII. 
243. 

FusT (,!ean). Association qu'il forme 
avec Gutenberg; résultai? désastreux 
de ce contrat pour Gulenherg, XXVI, 
188. Son atelier est conlie à Schœffer, 
262. 

Flttëhpohe , dans le pavs d'Oude 

(g.), XXV, 401. 



G 



Gabare. Nature de ce bâtiment (g.), 
IX, 340. 

Gabelles. Notions sur cet ancien 
droit fiscal, V, 227. 

Gabon. Établissement fiançais sur la 
côte de Gabon ; son importance com- 
merciale, XV, 22. Poste français (g.), 
21. Vue du village Denis, au Gabon 
(g.); détails géographiques sur cette 
contrée; conniierce des esclaves; le 
roi Denis, XXI, 345, 346. 

Gahriel, architecte. Compose l'or- 
donnance de la place Louis XV , 140. 
Notice sur Gabriel ; ses travaux princi- 
paux, XVIII, 300 à 302. 



Gaete. Faits principaux de riiisloire 
de celte ville: l'église de Saint-Érasme 
(g.), XXIX. 36. 

Gaffori, l'un des chefs de la Corse 
insurgée contre Gènes. Sacrifice qu'il 
fiiit àla cause nationale, IX, 135. 

Gaiin. chimiste. Métal qu'il découvre, 
VU, 184. 

G.METÉ. Pensée de M"»' de Slaél, IV, 
334. 

Gaiges (les) de bataille. Peintures 
qui décorent ce manuscrit, IV, 262. 

Gaillon. 
Voy. Château de Gaiilon. 



Gaixsborough. peintre. Son tableau : 
lu Course à lUii' (g.). XXI. S9. Le 
Jeune garçon bleu ou master Butlal 
(g.). XXV. 233. Notice sur Gainsbo- 
rough, 234. 330. 

Galants à la mode de 1 6 17 et 1 648 
(g.). Détails sur la leiuie des hommes 
à cette époque, XXVI. 364. 

Galbe. Origine et acception de ce 
mol, I, 402. 

Galène. Métaux que donne ce mi- 
nerai; son aspect, IV, 182. 

Galeba. Desciiption de ce véhicule 
espagnol. XXIIl, 92. Galera arrivant 



GALÈRES. - GARROT. 



417 



I 



à une auberge de la Sierra-Nevada (g.), 
141. 

Gaièbes françaises. A quelle époque 
remonle leur création; description de 
ces bàtimeuls (g.), VI, 399, 400. 

Galères vénitiennes. 
Voij. Marine do la république de Venise. 

Galerie de Dresde. Le bâtiment : par 
qui a été fondé ce musée ; collections 
précieuses qui y sont conservées ; énu- 
mération des " principaux tableaux . 
XVIU, 1S8 à 192. Portrait de vieillard 
par Rembrandt (g.), XXII, 17. Por- 
trait de Gérard Dow par lui-même (g.), 
XXIV, 3-3. 

Galerie de François I«'', au château 
de Fontainebleau (g.), XI, 49. Sculp- 
tures et peintures qui la décorent; 
artistes à qui elles sont attribuées, 
12-2. 

Galerie (Grande) des glaces, au châ- 
teau de Versailles (g.), XV, 189. Au- 
teur des peintures qui décorent la voûte. 
186. 

G.VLER1E de Hampton-Courf. Sa des- 
cription, I, 101. 

Galerie de l'ancien hôtel de Villars, 
à Paris. Architecte qui a bâti l'hôtel 
(g.), XVIII. 299. 

Galerie d'Apollon, au Louvre. Pein- 
tures de Lebrun : achèvement et res- 
tauration de cette galerie ; le tableau 
de M. Eugène Delacroix (g.), XX, 281 
à 28-3. Vue extérieure de la galerie 
d'Apollon ; architecte chargé de sa res- 
tauration (g.), 405. 

Galerie (Grande) du LomTeun jour 
d'étude (g.), XII, G5. 

Galerie (la Nouvelle) des estampes, 
à la Bibliothèque impériale (g.), XXIII, 
299. 

Galerie (la) du palais au dix-sep- 
tième siècle, par Abraham Bosse (g.), 
XX, 357. 

G.ALERiE du palais Borghèse (g.), 
XV, 41. Tableaux qu'elle^ renferme, 
42. 
Vûij. Palais Borglièse. 

Galerie du palais Sciarra, à Roriie. 
Principaux tableaux qu'elle possède ; 
un portrait par Raphaël (s.l. XVIII, 
313. 

Galkrie navale de l'Iiopital de Grceu- 
wicL. tp(ii|iii' (le ba fuuiliition: lalileanx 
quelle renferme i g. ) , VU, 285, 286. 

Galerie d'Orléans, au Palais-Roval. 
à Paris (g.l, I, 6. 

Galerie des plans-reliefs des places 
fortes de France, à llintel des Invalides. 
Ilislericpic de celle coUeclion ; son uti- 
lité, X, G2. 

Galerie royale de peinture, à Bru.xel- 
les. Tableaux" principaux qu'elle pos- 
sède, IV, 172. 

Galerie royale de Florence. Collec- 
tion de portraits de peintres qui y a été 
formée, XV, 385. Nomenclature des 
principaux portraits. 386. Femmes pein- 
tres, X\ I, 337. La tribune (g.), XVII, 
263. 

Galets. Leur formation par l'action 
journalière des eaux de la mer, XY, 
333. 

Gal-Gals. 
Voy. Barrciws. 

jalia.vi ^Ferdinand), économiste ita- 
lien Date de sa mort, I, 327. 



Galice (Royaume de). Ses armoiries 
(g.), VI, 29. • 

Galien. Phénomène physiologique 
qu'il entrevit, V, 374. 

Galilée. Ses observations sur la li- 
bration de la lune, I, 50. Date et for- 
mule de son abjuration devant le Saint- 
Oftice, 1 67. Sa biographie : ses travaux 
et ses découvertes^ 347. Son portrait ; 
fac-similé de sa signature (g.). 348. 
Sa passion pour le poëme de l'Arioste ; 
critique qu'il écrit contre la Jérusalein 
dclin-éc, IV. 138. Part qui lui revient 
dans l'invention du télescope, VI, 92. 
Age où mourut Galilée, XII. 319. Épi- 
sode de son enfance, XX. 237. Opinion 
de Galilée sur l'habitabilité des planètes, 
XXIV. 354. 
Voij. Pensées. 

Galiote. Nature de ce bâtiment (g.), 
IX, 340. 
Voy. Bombardes. 

Gall (le Docteur). Note sur sa vie et 
ses travaux : fac-similé de sa signature, 
IV, 212. 

Galland. Sa traduction des MiUe et 
une Xuits, V. 201. 

Gallavdet. Institution de sourds- 
muets qu'il fonde aux Élats-Unis, II, 
107. 

Galle. Récompense nationale qui lui 
est accordée comme graveur en mé- 
dailles, III, 171. 

Galles (Pays de). Langue défendue 
dans les écoles de ce pays, V. 290. 

Gallicismes. Opinion de Rivarol sur 
les gallicismes, III, 71. 

Galliex et le lapidaire, anecdote. 
VIII, 87. 

Gallipoli. Détails géologiques sur 
le sol de la ville, XXV, 338. 

Galoches, chaussure gauloise. Éty- 
inologie de ce nom, X, 339. 

Galois (Évarisie). Notice biogra- 
phique ; son aptitude pour les sciences 
mathématiques ; proposition nouvelle 
surles fractions continues . circonstance 
de la mort prématurée de Galois ; son 
portrait (g.), XVI, 227, 228. 

Galvam. Sa discussion scientitîque 
avec Volta. IV. 63. 

Galvanoplastie. Détails techniques 
sur cet art: électrotvpe (g. 3), XIII, 
361, 362. 

G.\siA (Vasco de). Sou arrivée aux 
grandes Indes, IV, 7. Chapelle où il 
avait fait sa prière avant de mellre à 
la voile, VI, 223. 

Gamox. Vers oii il essaye d'imiter 
le chant de l'alouette. IX. .59. 

Gand, ciief-lieu de la Flandre orien- 
tale. Ses monuinenis; ses richesses 
arlisliques, IV, 173. 
Voy. Hôtel de ville de Gand. 

Gandolix, farceur. Analogie des rôles 
qu'il jouait avec celui d'Arlequin ; vers 
composés sur lui (g.), H, 270. 

Ganelox. Type populaire que ce 
nom représente : détails historiques sur 
Ganelon, évèipie de Sens au neuvième 
siècle, XIX, 119. 

Gaxd-Roi.i. , nouvelle. Mu'urs bre- 
tonnes du dixième siècle, XVI. 205, 
210, 218, 223, 242, 262. 

Gaxge. Volume de terre qu'il charrie 
chaque jour dans l'Océan. II, 203 ; 111, 



159. Croyance des Hindous concernant 
les eaux du Gange, VI, 210. 

G.vxiFS (Parti des). Cause que ce parti 
soutenait durant la Fronde, XIV, 231. 

Gaxter (Annibal), maître de chapelle 
de l'église d'Auxerre au dix-septieme 
siècle." Son histoire racontée par lui- 
même, XXI, 39. 

Garcia II. dit le Trembleur, roi de 
Navarre. Ses victoires ; origine de son 
surnom ; son mot à ce sujet, IV, 239. 

Gard (Département du). Ancienne 
province comprise dans ses limites, I, 
74, 

Garde écossaise des rois de France. 
Son histoire, Vlll, 355. Costume d'un 
garde sous Louis XV, 336. 

Gardez-vous des charrettes. Origine 
de ce proverbe, XI, 199. 

Gardheia , capitale des Beni-Mzab 
(g.). Situation topographique de cette 
ville; aspect de ses constructions, 
XXVII, 77. 

Gardxer (George), savant voyageur. 
Son voyage au Brésil : excursion dans 
les solitudes de la Serra dos Orgaos 
(g.), XXII, 9. 

Gare du chemin de Paris à Stras- 
bourg. Ensemble de l'édilice ; somme 
dépensée pour sa construction : nom de 
l'architecte qui a donné les plans et 
dirigé les travaux (g.), XIX, 265, 408. 

Gares des chemins de fer. Construc- 
tions dont elles se composent ; vue à 
vol d'oise^tu d'une gare de premier or- 
dre et de ses accessoires (g.), XXIX, 
249. 

Gargaxtua. Opinion qui l'identifie 
avec une divinité des Gaulois ; tradi- 
tions : monuments qui s'v rapportent , 
IX, 139. 

Gargaxtla (le) de Rabelais. Inten- 
tion de ce livre; analyse et extraits, 
ATII, 138. Guerre de Gargantua contre 
Picrochole, 190. .\llusion historique de 
cet épisode, 192. 

Gargaxtla dans son berceau, dessin 
de Graudville (g.), VIII, 137. 

Gargilesse. Situation géographique 
de ce village: son aspect très -pitto- 
resque (g.t, XXVI, 68. 

Gargolille (la) de Rouen. 
Voy. Fierté de Saint-Romain. 

Gargoiilles ou Gouttières. Leur 
forme au moyen âge. IX, 3 18. 

Gargouilles de la cathédrale de Bar- 
celone (g. 3|. IX, 348. 

Garxerav, peintre. Pèche au balan- 
cier, peinture sur porcelaine (g.), IX, 
360; 

Garxerix. aéronaule. Sa première 
expérience, I, 165. 

Garxier (A.). Règle d'action. XXV, 
183. 

Garoxxe. Vitesse du cours de cette 
rivière à Toulouse, XXII. 54. 

Garraud {J.|. sculpteur. Statue de 
Laplace, destinée à l'Observatoire de 
Paris (g,|, XII, 265. 

Garrick, acteur célèbre. Sa prédi- 
lection pour le rôle de liichard III dans 
la pièce de Sliakspeare; son portrait 
par llugarth dans la scène du rêve (g.), 
XXV. 273. 

Garrot, espèce de canard (g.), VIII, 
253. 



H8 



GASCOGNE. - GÉLON. 



Gascogne. Déparlements formés de 
cette ancienne province, I, 7i. 
Voy. Dunes de Gascogne, — L.indes de Gas- 
cogne. 

Gasse de la Vigne. 
Voy. Fauconnerie. 

Gaston l'Ange, fils de Gaston Phé- 
biis. Circonstances de sa mort racontées 
par Froissart, VI, '12'l. 

Gaston l'Ange (Mort de), tableau 
de M. .lacquand (g.), VI, 121. 

Gaston de Foix. Bataille célèbre où 
ce jeune prince fut tné, XXVI, 341. 

Gaston, duc d'Orléans. Son carac- 
tère; rôle qu'il joua dans la guerre de 
la Fronde, XII, 3.30. 

Gaston Phébus , comte de Foix. 
Traité de chasse qu'on lui attribue, II, 
101. Son portrait par Froissart, VI, 
120. Autres détails sur ce personnage, 
XXV, 35. 

Gâteau (le) des Rois, tableau de 
Greuze (g.), XVII, 153. 

Gatinais. Misères publiques aux- 
•luelles la famine réduit celle province 
en 1709, XXII, 171. 

Gaudy (François de), poète alle- 
mand. Ses vers sur l'Espérance; cita- 
tion, XX, 338. 

Gaule. Détails géographiques sur 
cette contrée par Jules César, V, 397. 
Résumé de la guerre de César dans la 
Gaule, 398. Opinion de Sirabon sur 
l'avenir de ce pays, IX, 122. Aspect 
géographique de la Gaule primitive, 
XII, 149. Son bydrogïjphie, 187. Car- 
tes de la Gaule du lenips d'Auguste 
(g. 2), XVI, 140, 141. Le centre de ce 
gouvernement est établi à Lyon, XXII, 
345. Sur les premiers habitants de la 
Gaule, XXVIII, 375. 

Gaule et France. Origine de ces 
noms, XVI, 22. 

G.vulois. Enceinles forliliées qu'ils se 
construisaient avant l'oi'cnpalion ro- 
maine, IX, 27. Physionomie des Gau- 
lois, X, 315. Leur costume, elc, 316 
à 318. Idée des Gaulois sur l'immof ta- 
illé de l'àme, XV, 310. 
Voy. Assemblées nationales chez les Gaulois, 

— Druidisme, — Langue celtique. 

Gaulois combattant devant la porte 
de sa maison, bas-reiief antique (g.), 
XXiV, 72. 

Gaultier (l'Abbé). Sa biographie ; sa 
méllidili' il iMiH'i'jiiiimenl; ce que disait 
de lui li'i ,11(1 1 lui ilrBeaussct; fac-similé 
de sa s;iLii,iliiii' (-.), I, 200. 

Gautama-Bouddiia , le dernier des 
Bouddhas. Sa réforme religieuse ; épo- 
que où il vivait, X, 241, 2^42. 

Gauthier (Léon), peintre. Son ta- 
bleau : un Radeau sur h Guat/a 
XXIX, 276. 



ruayaquil(g.), 



G.\UTniER de Leyde . ancien bourg- 
mestre de Louvain. Son assassinat à 
Bruxelles; vengeance de ce meurtre, 
III, 131. 

Gactiiiers. Troupes de paysans ijui 
prirent ce nom au seizième siècle; cause 
qu'ils défendaient, XIV, 231. 

Gautier-Garguille , ou Flécliellcs. 
Son nom véritable; nature de ses rôles: 
sa pareille avec Tabarin (g.), Il, 164. 

Gautier (Théophile). Dcscriplion 
d'un bazar à Conslanlinnple, XXIX. 



Gavaciierie. Situation tnpographique 
de celle contrée en France; mœurs et 
langage de sa population, XI, 128. 

Gavard. Son invention du diagraphe, 
I, 2^1. 

Gavarni. Son dessin : Marchand de 
mort aux rats (g.), XIV, 29. Le Grand- 
père et l'enfant (g.), 53. Un Théâtre 
ambulant (g.), 80. Le LivTe d'images 
(g.), 349. Le Vétéran elle conscrit (g.), 

XV, 49. Le Bélisaire de la grande ar- 
mée (g.), 168. Une Mère folle(g.), 292. 
Le Roi des buveurs (g.), XVI, 69. La 
Guerre (g.), 396. Anciennes mœurs mi- 
litaires (g. 2), XVII, 28, 29. Une Chan- 
teuse des rues (g.), XVIII, 128. Misère 
et vice, dessin (g.), XXVIII, 144. Le 
Vagabond (g.), 179. La Misère (g.), 288. 

GavarniÉ. Description de ses mer- 
veilles; sa situation dans les Pyrénées, 

XVI, 117. ■ 

Voy. Cirque naturel de Gavarnie. 

Gaveston ( Pierre ) , favori d'E- 
douard II, roi d'Angleterre. Quelques 
mots de sa vie, VI, 189. 

Gavial ou crocodile d'Asie. Son ca- 
ractère distinclif, I, 298. 

Gav (Claude). Son grand ouvrage 
sur le Chili ; détails empruntés sur la 
chasse du condor (g.), XXV, 281. Ses 
observations barométriques faites dans 
le cratère du volcand'Antujo (g.), XXVI, 
4. Description du cours de la rivière la 
Laja; le saut de la Pierre-Plate (g.), 5. 
Description d'une chasse aux guauacos 
(g.), .57. Procession à Andacollo (g.), 
100. 

Gavant. Procession de Gayant et de 
sa famille, à Douai, I, 43. Origme de 
cette fête communale, 44. 

Gav-Lussac. Son ascension aérosta- 
tique, I, 164. Fragment de la relation 
de ce voyage aérien, XII, 146. Notice 
sur la vie et les travaux scientifiques de 
Gay-Lussac, XVIll, 312. 

Gaï-Lussac (Médaillon de) par Da- 
vid d'Angers (g.), XVllI, 312. 

Gayrard ( Raymond ) , graveur et 
seul pleur. La Pèlerine de Giialemala , 
slatuelte (g.), XXVII. 328. Projets de 
bas-reliefs pour la façade du palais de 
justice de Rodez (g. 6), XXVIII, 75. 
Notice sur Ravmond Gayrard, 195. Son 
buste (g.), 196. 

Gaz. Origine et signification de ce 
mot, VI, 343. 

Gaz acide carbonique. Ses propriétés ; 
proportion selon laquelle il entre dans 
la composition de lair, VI, 343, 344. 
Expériences sur le gaz acide carboni- 
que, XXII, 328. 

Gaz azote. Ses proportions dans la 
composition de l'air; ses ])ropriétés : 
expériences qui les conslalent (g. 4), 
VI, 343, 344 ; (g. 3), XXII, 302. 

Gaz hydrogène. Manière de l'intro- 
duire dans les ballons (g.). I, 164. Au- 
tre procédé, 166. Coinposilion du gaz 
hydrogène; ses propriétés (g. 2). XXII, 
303. 

Gaz hydrogène (Fabrication du). Sa 
])iéparalion pour l'éclairage. I, 261 . In- 
térieur d'un atelier de fabricalion (g.), 
V, 145. Détails de cotte fabricalion, 
146, 147. Matières diverses dont on 
peul extraire le gaz, 168. 
Voy. Source de gaz hydrogène. 

Gaz oxygène. Chimiste qui a décou- 
veit l'oxygène; caractères qui disliu- 



gucnt ce gaz du gaz azote: expériences 

(g. 4), VI, 343. 344. Études sur l'i.xv- 

gène (g. 2), XXII, 268. Autres détails 

sur ce corps; extraction de l'oxygène 

du protoxvde de mercure (g.), XXV, 

294. 

Voy. Combustion. 

Gazelles. Leur abondance dans le 
désert, X, 216. 
Voy. Chasse des gazelles. 

Gazetier (le) de Hollande. Allégo- 
rie, XIII, 104. 

Gazette burlesque de Loret. Histo- 
rique de celle publication; citations, 
VIL 190, 191. Titre que Loret donnait 
à ses livraisons, 192. 

Gazette do France. Fondation de ce 
journal, X, 9. Son origine; principaux 
personnages qui coopérèrent à sa rédac- 
tion ; deux préfaces de la Gazette, 10. 

Gazette de France (Fondation de 
la), ancienne estampe (g.), X, 9. 

Gazette de Péking. 
Voy. Moniteur chinois. 

Gazette (une) indienne (g.), XXV, 7. 

Gazettes (Éloge des) en 1700, VIII, 

248. 

Gazomètre. Description et emploi, I, 

262; V, 147; (g.), 1G8. 

Geai bleu, mâle adulte. Description 
de cet oiseau et élude par Audubon 
(g.), XX, 244, 245. 

GÉANTS. Os de girafe attribué à un 
géant, H, 128. Traditions relatives à 
l'existence des races de géants aux pre- 
miers temps du monde. VII, 146. Quel- 
ques exemples d'un développement ex- 
ceptionnel de la laille de l'homme , 
147. Si la taille de Ihonime est tou- 
jours la même depuis les temps les plus 
anciens, 148. Noms de quelques-uns 
des géants les plus connus, XXVII, 
232. 

GÉANTS (les Deux), conte indien, X, 
58. 

Geciiter. Son bas-relief de l'arc de 
triomphe de l'Étoile, III. 34. 

Geiier , poêle et historien suédois. 
Son ode du Viking, VU, 21. Le Petit 
charbonnier, 83. Époque de la mort de 
Geiier. XVI, 79. 
Voy. Pensées. 

GÉLATINE. Ses propriétés nnlritives; 
curieux exemple personnel à M. le 
docteur Rouliii. 111, 111 . 

Gelée. Effets qu'elle produit dans 
les forêts du haut Canada, II, 351. 

Gelée (Claude), dit k Lorrain. Un 
paysage : Arbre et loinlaiu (g,), XIII, 
41. .Vppréciation du talent de Claude 
le Lorrain; son eufaïuo : ses premières 
études; le Doliar(|ui<inout de Cléopàlre 
(g.), XVI, 5, 6. Vue de Campo-Vacciuo 
[h..), 281. Le Calme champêtre (g.). 
XXI, 121. 

GÉLINOTES. Leur classement zoolo- 
gique, IV, 129. 

Geli.ert. célèbre poëte allemand. 
Date de sa mort, 1, 383. Ses fobles: 
leur succès populaire . XVII , 55. Le 
Vieillard, XXIII, 203. 
Voy. Pensées. 

GÉLON, roi de Synacuse. Coulume 
barbare des Carthaginois dont il stipule 
l'abolition en concluant un (railé avec 
eux, X, 119. 



GEMELLARO. - GÉOLOGIE. 



419 



Gemellauo. Glacier iiii'il découvre 
sous la la\e de n-liia, IV, 386. 

GoiMi (la). inoHlagne du Valais. 
Aspects divers qu'offre son ascension , 
XXV. 211. Le lac de la Gemmi (g.1, 
212. L'escalier de la Gemmi (g.j, 213. 

GÉ.MO.MES. à Rome, VIH, 306. 

Gendro.n, peintre. Une gondole fu- 
néraire, à Venise (g.), XXVII, 169. 
La Musique, peinture allégorique à 
riiôlel Péreyre, à Paris (g.). 305. 

Généalogies. 
Foi/. Homonymes (Tableaux d'), — Rois de 

France. 

GÉ.NÉR.\Tio>- spontanée. Opinions di- 
verses sur cette question, XXVIII, 1 02. 

GÉNÉROSITÉ (De la). Fragment d'un 
discours de Leibniz sur cette question, 
XXIV, 395. 

GÈNES. Fin de la domination étran- 
gère et massacre des Français, I, 255. 
Bombardement de Gènes, V, 194. Pre- 
mier doge de Gènes, VII, 38. Un épi- 
sode du'siége de cette ville en 1 800 , 
XXI, 166. 

Gexettes (g.). Mœurs et habitudes 
des geiietles ; contrées où elles se ren- 
contrent plus particulièrement , rapport 
entre les geuettes et l'espèce civettes, 
XXVIII, 364. 

Genève. 
Voy. Peintuie, école genevoise. 

Ge.neviève (Sainte), patronne de Pa- 
ris. Son histoire; vénération pour la 
mémoire de cette sainte, IV, 127. Une 
légende de sainte Geneviève (g.), 
XXIV, 392. 
Voy. Cli.i-sc da sainte Geneviève , — Eglise 

Sainte-Geneviève. 

Geneviève (Sainte), par M. Étex 
(g.). IV, 128. 

Gengembre et Sauliiier. Leurs ma- 
chines monétaires; récompenses que 
leur accorde Napoléon. IV, 103. 

Gengisk.a.\. Son projet d'exterminer 
une partie de la nation chinoise, VII, 
284. 

GÉNIE. Goût et génie, extrait de 
M. de Chateaubriand. IV, 268. Ré- 
flexions de Vigucul - Marville sur les 
règles et le génie, VIII. 16. 



GÉNIE tenant eu laisse un monstre 
marin, groupe du bassin de Neptune, 
au parc de Versailles (g.), IV, 377. 

GÉNIES (Bons et mauvais) chez les 
musulmans. Leurs noms génériques; 
leur division par classe, VIII, 184. 

Genlis (M""' de). Son portrait de 
Gesner, XII, 169. Sa description de 
l'ancienne route de Nice à Gènes, la 
Corniche, XV, 300 à 302. 
Yoij. Pensées. 

Genovesi, économiste italien. Date 
. de sa mort, I, 280. 

Gens (les) de ville, par la Bruyère, 
XVIII, 319. 

Ge-ns (les) fins, pensée de M>»« Nec- 
ker de Saussure, XXIII, 307. 

Ge-ns (les) qui s'amusent , nouvelle , 
VIII, 74, 82, 90, 97. 

Genséric , roi des Vandales. Fait la 
conquête de l'Afriiiue romaine. VII, 15. 
S'empare de la Sicile, VllI, 10. 

Gentil (François), sculpteur. Sculp- 
tures du tombeau de Louis XII qui lui 
sont attribuées, VI. 395. Ses travaux à 



l'église Saint-Jean de Troyes; salière 
de Guy Mergey (g.), X, 8. 

Gentilshommes de l'an 1 572. Variété 
de leur costume (g.), XXII, 300. 

GENTLE.MAN (uii). ScHs attaché à cette 
expression en Angleterre, XXII , 127. 

Geoffrin (M""). 
Voy. Pensées. 

Geoffroy V, comte d'AujOU. Ori- 
gine de son surnom de Pkmtagenet, 
VI, 46. 

GEOFKRovSArsT-HiLAiREpréditl'ave- 
nir de Cuvier , 1 , 3 : sauve la vie a 
l'abbé Hauy, 142. Ses observations sur 
les chevaux des mines, VI, 403. Notice 
sur la vie et les travaux de Geoftroy 
Saint-Hilaire, XIII, 146, 147. Son por- 
trait (g.), 148. Observations en forme 
de lettre sur la notice ci-dessus , 278. 
Geoffroy Saint-Hilaire en Portugal, 
XVI, 175. Autre notice sur Geoffroy 
Saint-Hilaire ; sa statue en marbre (g.l, 
XXVI, 289. Honneurs rendus à Geof- 
froY Saint-Hilaire à sa mort, 307. 
Voi/. Ménat;eriedu Muséum d'histoire natu- 
[■'eiie, —Tombeau de Geoffroy Saint-Hilaire, 
— Pensées. 

Geoffroy Saest-Hilaibe (Statue en 
marbre de), par Elias Robert. Son inau- 
guration à Étainpes (g.), XXVI. 289. 
Geoffroy Salnt-Hilaire (Jlédaillon 
de), par David d'Angers (g.), XIII, 
148. 

Geoffroy Saint-Hilaire (Isidore). 
Inductions qu'il tire de la science zoo- 
logique sur la taille de l'homme, VII, 
1 48. Réflexions sur l'origine de nos ani- 
maux domestiques, VIII, 40. Formules 
générales sur la loi qui préside aux 
variations de la taille des animaux a 
l'état sauvage, 66. Sa classification pa- 
rallélique des animaux (g.), XVI, 177, 
178. La vérité dans les sciences, ex- 
trait de son Histoire naturelle géné- 
rale, XXH, 355. Plan adopté par 
M. Geoffroy Saint-Hilaire pour son His- 
toire naturelle générale, XXVIII, 259. 
Geoffroy Tète-Noire. Mort de ce 
chef de partisans ; son testament , VI , 
342. 

GÉ0GR.\pniE. Importance de cette 
science ; méthode à suisTe pour eu t;i- 
ciliter l'étude, IV, 105. Origine de cer- 
taines erreurs en géographie, MI, 96. 
Diffusion des connaissances géographi- 
ques en Allemagne, IX, 122. Des ex- 
plorations et des découvertes futures 
en géographie, XIII, 366 à 368. Cau- 
series géographiques ; les meilleurs 
atlas, XXlfl, 21 , 38. Méthodes diverses 
pour l'étude de la géographie, XXI\ , 
183, 263. Les lacunes de la géographie, 
XXVII, 206; XXVIII, 22. 53, 86. 
Voy. Carte, — Découverte, — Voyage. 

GÉOGRAPHIE ancienne. Études sur 
cette science; le monde de Strabon, 
XV. 238. Itinéraire d'Alexandre; con- 
quêtes de Rome : école de Platon ; carte 
de la terre d'après Strabon (g.), 239, 
240. La Gaule de Strabon et des Ro- 
mains du temps d'Auguste (g.), XVI , 
138 il 140: Suite et fin des études sur 
le inonde de Strabon, 138 à 142. Map- 
pemonde de fia Mauro (g.), XVII, 260. 
Sur l'étude de la géographie ancienne, 
par Walckenaer, XXIV, 114. 

GÉOGRAPHIE des Arabes. État des 
connaissances géographiques au dou- 
zième siècle; planisphère arabe (g.), 
XV, 293. 



GÉOGRAPHIE botanique. Éléments 
dont cette science se compose: savant 
voyageur à qui on en doit la création, 
XI, 282. 

GÉOGRAPHIE économique. Études de 
la position de Paris; carte et coupe de 
son bassin (g.), XIII, 118, 119. Com- 
position d'une colline des environs de 
Paris (g.), 120. 

GÉOGR.\pii!E des forges de France. 
Carte représentaut les douze groupes 
d'usines à fer et les voies navigables qui 
les desservent (g.), XIX, 37 à 40. 

GÉOGRAPHIE industrielle et commer- 
ciale de la France, par M. Armand 
Husson. Extraits de cet ouvrage, VI, 
261, 302. 

GÉOGRAPHIE mathématique. Notions 
élémentaires (g. 2), VI. 184. 
Voy. Degré terrestre, — Hauteur des princi- 
pales montagnes. 

GÉOGRAPHIE physique. Quelques don- 
nées sur celte science ; développement 
du littoral maritime en différentes par- 
ties du inonde, XV, 302. Répartition 
des terres entre les hémisphères, les 
zones et les différentes parties du monde 
(g.), 396. Hauteurs moyennes, lon- 
gueurs comparées et directions des 
chaînes de montagnes (g.j, XVI, 127. 
Étendue comparative des régions élevées 
et des régions basses, 128. Hauteur 
moyenne des continents (g.l, XVI!, 88. 
Longueurs et pentes longitudinales de 
quelques fleuves (g.|, 151 . Méthode de 
géographie naturelle usitée en France, 

XXVIII, 390. 
GÉoGR.APiiiE phvsique et agricole de 

la France. Études sur la nature du sol ; 
le climat: les productions; la culture, 

XXIX, 30. Régions de la vigne, dn 
mais, de l'olivier et de l'oranger (g.l, 
32. Région du nord-ouest ; cultures do- 
minantes; races d'animaux domestiques, 

87. Carte asricole de cette région (g.), 

88. Région du nord-est; culture fores- 
tière importante; culture de la vigne; 
carte de la région (g.), 120. Région 
de l'est ; aspect de cette contrée ; cul- 
tures principales ; carte de la région (g.), 
183. Région du sud; anciennes pro- 
vinces et départements que comprend 
celle région ; sa superficie totale et par 
nature de culture, 263. Carie de la ré- 
gion (g.). 264. Région du sud-ouest; 
sa superficie totale ; carte de la région 
Ig.). 335. Région du centre; statistique 
de cette contrée, 367. Carte de la ré- 
gion (g.), 368. Région de l'ouest; an- 
ciennes provinces qu'elle comprend; 
statistique agricole, XXX, 379. Carte 
de cette région (g.), 380. 

GÉOGRAPHIE zoologique. Objet de 
cette science, IX, 195. Mappemonde où 
se trouve figurée chaque espèce de 
mammifères sur la portion de la surface 
terrestre qui peut en être considérée 
comme la patrie (g. 2), 196. Causes 
qui retardent les progrès de la géogra- 
phie zoologique, 199. Changements 
graduels dans la répartition des es- 
pèces, X, 82. 

GÉ0GR.\PuiE (la) de Ptolémée. Le 
monde suivant le système géogra- 
phique de Ptolémée (g.), XXIV, 230. 
Sur l'Afrique principalement ; fragment 
de sa carte d'.Xfrique (g.), 351. 

GÉOLOGIE. Objet et utilité de cette 
science, II, 203. Écrits publiés sur la 
aéologie en 1845 et eu 1846, XVI, 36 



Yoi/. Carte géologique de la France, — Écorce 
(le la terre. 



120 



GÉOLOGIE. - GIL-BLAS. 



GÉOLOGIE de Pytliagore. Principales 
idées de ce philosophe sur les revolulions 
terrestres, V. io9- 

GÉOLOGi'ES. Leurs (onctions en Anié- 
ritine; éludes principales auxquelles ils 
doivent se livrer, XIV 31. Nécessaire 
du géologue voyageur (g.), XXIV, 47, 
103; (g.), 304. 

GEonoES m, roi d'Angleterre. Anec- 
dote sur un abus de pouvoir de ce 
prince, XXll, 1o4. 

Geobges (Statue de saint), à Florence 
(".). Oratoire gothique qui la ren- 
leinie • artiste célèbre qui en est l'au- 
teur, XXVI, 241. 

Gérvndo (de). La véritable charité , 
XII 4U7. Du perfectionnement moral , 
XV '-'Oa Courte notice sur cet homme 
de bien, XVIII, 398. Trois ordres de 
bienfaisance; extrait du Visiteur du 
pauvre, XIX, 135. 
Voij. Pensées. 

GÉBABD le chasseur de lions. Statis- 
tique établie par lui sur les pertes que 
les lions font subir aux Arabes dans la 
province de Constantine, XXII, 250. 

GÉRARD (François), peintre. Fac-si- 
milé de sa signature; sa vie; ses études; 
ses ouvrages (g), VU, 244. Son tableau 
de la Peste de Marseille ; dessin d un 
eroupe projeté pour cette composition 
(n- ) 245 Son tableau des Trois Ages 
e V VIII, 385. Portrait de M"»« Réca- 
mierlg.), XXVIII, 269. 
Yotj. Tombeau de Géraid. 

GÉRABB (le Père) et sa famille , pein- 
ture de Louis David (g.), XXIX, 1. 

GÉRARD de Provence. Ordre qu'il 
fonde à Jérusalem, UI, 127. 

GÉR4RD (Tète de saint) en argent, 
par Pierre Puget (g.), XVII, 260. 

GÉRARD de Veer, voyageur hollandais 
du seizième siècle. Sa description de 
l'animal amphibie le morse, XXIV , 82. 
Gerberov. Situation géographique et 
topographique de cette petite ville. Ap- 
pareil hydraulique qui alimente la fon- 
taine de Gerberoy (g.), XXIV, 277. 

Gerbert. 
Voy. Sylvestre 11, pape. 

Gerbier (Pierre Jean-Baptiste). Lieu 
et date de sa naissance ; notice sur sa 
vie ; principales causes plaidces par ce 
célèbre avocat; son portrait; date de sa 
mort (g.), XV, 263, 264. 

Gerboises (g.). Famille à laquelle 
appartiennent ces animaux ; leur mode 
de locomotion par suite de l'arran- 
gement bizarre de leurs membres , 
XXVIU, 233. 

Gerhard (Paul). Lieu et date de sa 
naissance ; époque de sa mort ; ses can- 
tiques, V, 359. 

Geriiabt (le Bon), poésie traduite 
de Rodolphe de Lens, XVI, 274. 

GÉRicAiLT. Notice sur sa vie; ses 
études; ses premières producHions, IX, 

108. Son tombeau par M. Etex (g.), 

109. Son tableau du Naufrage de la 
Méduse, 110. Aquarelles du Naufrage 
delaMéduse(g.),XXVlI,400, 401. 

Gering (Ulric). imprimeur. Époque 
où il vint à Paris; lieu oii furent éta- 
blies ses premières presses, V, 124. 
Date de la mort de Gering; son portrait 
(g.), XVII, 56. Premier livre imprime 
par Gering, XXVI, 294. 

Germain (M»" Sophie). Cause déter- 



minante de ses études des sciences 
exactes; ses travaux, III, 39. Date de 
sa mort, 40. 



Germain (Pierre), orfèvre du dix- 
huitieme siècle. Genre dans lequel il 
excellait; quelques 'spécimens de ses 
œuvres (g. 2), XXIV, 107. 

GÉROME, peintre. Son dessin : l'Ame 
ne peut vieillir (g.), XVIII, 1 . Une vue 
de Pœstum (g.), XX, 116. Les Pé- 
cheurs deThéocrite, dessin (g.), XXUI, 
9 Soldats russes chantant au camp de 
Gallatz (g.), XXIV, 21 . Les statues de 
Memnon (g.), XXV, 81 . Le Dépiquage 
du blé en Egypte (g.), XXIX, 173. 
Deux augures ne peuvent se regarder 
sans rire (g.), XXV, 345. 

GÉRONSTÈRE (la). L'uue des sources 

recommandées à Spa (g.), XXV, 369. 

Gebs (Département du). Ancienne 

province comprise dans ses limites, I, 

74. 

Gerson (Jean). Son traité : Dialogue 
entre l' dîne et te corps; extraits, XXIII, 
393. I 

Voy. Imitation de Jésus-Clirist. 

Gerson (Portrait de Jean), par M. J. 
Reynier, XXUI, 397. 

Gesner. Profession qu'il exerçait; 
ses premiers essais en poésie; poètes 
français qui traduisirent ses idylles et 
ses poèmes; portrait de Gesner par 
M'>'«de Genlis, XXII, 169. Epoque de 
sa mort, 170. 

Gesta Romanorlm. Auteur de ce re- 
cueil; fragments : la Vache aux cornes 
d'or; Rosemonde; le Dévouement d un 
Romain; les Trois Pâtés, XIV, 225 a 
227. 

Gestas (Comte de). Acclimatation 
qu'il a faite au Brésil de divers fruits 
et légumes d'Europe, XXII, 282. 

Geysers (les). 
Voy. Sources d'eau bouillante en Islande. 

Gheel. Situation géographique de 
cette ville; son origine; système de trai- 
tement des aliénés suivi à Gheel, XXX, 
174. 

Ghebardi (Jean), comédien. Rôle 
qu'il créa; son talent comme guita- 
riste, II, 269. 

GniBEBTi (Laurent). Porte qu'il exé- 
ebai ■' " "" "''" 



cuta pour le baptistère de Florence; ses 
bas-reliefs de la châsse de saint Zenobi, 
Y 150. Temps ([uil mit à exécuter la 
porte du baptistère de Florence (g.), 
XII, 76. 

GiiioLOFS, habitants de la Sénégam- 
bie. Jeu d'esprit auquel ils se livrent, 
XXI, 256. 

Guisi lies) de Mantoue, peintres, gra- 
veurs. Jlonogramnie de George Ghisi 
(g.), III, 78. Monogramme de Jean- 
fi'aptiste Ghisi (g.), 123. 

Ghismondi (Chinzica), héroïne de 
Pise. Fête commémorative eu son hon- 
neur, X, 272. 

Ghbadamès. Situation géographique 
de cette ville ; sa physionomie; popu- 
lation ; adininislration; les femmes de 
Ghradames; la place des Fontaines 
(g.), XVI, 309 à 312. 

Ghbat (Afrique). Importance com- 
merciale de cette cité; mœurs et cou- 
tumes de ses habitants; vue de Ghrat 
(g.), XVII, 72. 
GiABDiNi. Ses bronzes du tombeau de 



Christine de Suède , au Vatican , VII , 
1 341. 

Gibbon, historien. Temps qu'il mit 
à écrive l'Histoire de la décadence et 
de la chute de l'enipirc romain; ses 
impressions après qu'il eut fini cet ou- 
vrage; sa mort, X, 232. Mémoires de 
Gibljiin écrits par lui-même; fragments 
traduits, XVI. 151. 197,201,258,302, 
390 402. l'ortrail silhouette de Gibbon 

(g.)! -I^i- 
Voy. Pensées. 

Gibbon. Genre animal amiuel il ap- 
partient; nombre des espèces; pays ha- 
bités par les gibbons, IX, 220. Gibbon 
agile ou wouvvou (g.), 221. 

Gibbons (Crinling). Sa statue de Jac- 
ques II, I, 138. Ses sculptures à Saint- 
Paul de Londres, VIII, 196. 

Gibelin. Ses fresques de l'École de 
médecine de Paris, 1, 400. 

Gibelins. 
Koy. Guelfes et gibeUns. 

GiBiEB (Abondance du) en Allemagne 
au siècle dernier. Deux chasses prin- 
cières citées, XXIII, 11. 

GiEN sur la Loire. Situation géogi'a- 
phique et topographique de cette ville ; 
quelques faits de son histoire ; vue de 
Gien(g.), XXI, 263. 

GiEssBAcii ile), en Suisse. Une vue 
de la cascade (g.), XIV, 233. Sa des- 
cription, 234. Cascade gelée du Giess- 
bach (g.), XIX, 101. 

GiGorx, peintre. Scène de chiro- 
mancie (g.), II. 125. La mort de Léo- 
nard de Vinci, UI, 76; (g.), 77. An- 
toine et Clèopàtre essavanldes poisons 
sur des esclaves (g.), VI, 81. Portrait 
de Monteil (g.), XIX, 48. 

Gigue de Roland écrite en signes 
chorégraphiques (g.), III, 28. 

Gilbert. Lieu et date de sa nais- 
sance ; circonstance de sa mort, I, 359. 
Sa dernière poésie; ses satires, VIII, 
366. 

Gilbert (Guillaume), médecin. Ses 
travaux sur l'aimant et les corps ma- 
gnétiques; époque de sa mort, XIX, 
327, 328. 

Gilbert, dessinateur. La reine Eli- 
sabeth arme chevalier le navigateur 
Francis Drake (g.), XX, 201. Une de- 
couverte par M. Layard à Xemroud 
(g.), 241. Christophe Colomb reçu par 
Ferdinand et par Isabelle dans la Casa 
de la Deputacion, à Barcelone (g.), 
XXI, 1 . Séance d'ouverture de la nou- 
velle Chambre des lords , à Westmin- 
ster (g.), 9. Le docteur Jolmson lisant 
le manuscrit du Vicaire de Wakefield 
(o), 177. Portrait de Goldsmith (g.), 
308. Entrée de Guillaume UI à Exetcr 
(g.), 385. Les Grecs émigrés à la cour 
des Médicis (g.), XXII, 1 . Le pape Ur- 
bain II et Pierre l'Ermite prêchant la 
croisade à Clermont (g.), 33. Portrait . 
deTurner(g.), 236. Carlo Zenn se dis- 
culpant devant le conseil des Dix (g.), 
XXV, 41. Washington, élu président 
des Etats-Unis, fait ses adieux à sa 
mère (g.), 405. Une scène sur la place 
Saint-Marc, à Venise ( g.i, XX^ 1, 369. 
Desdémone (g.), XXVIU. 113. Les 
femmes du treizième au seizième siècle 
(g.), XXIX, 241. Vettor Pisam et 
Carlo Zeno, scènes hisloriques de 1 379 
à 1380 (g.), 353, 369. 

Gil-Blas. Temps employé parLesage 
à écrire cv roman ; appréciation de ce 



GILLES. - ULACIEKS. 



121 



livre (g. 3), m, 43, 44. La préface de 
Gil-Blas (g.), XXV, 393. 

Gilles M.\let, conseiller et biblio- 
thécaire de Charles V. Courte notice 
sur ce personnage considérable; pierre 
gravée où il se trouve représenté (g.>, 
X.\1X, 171 . Vitrail de l'abbaye de Bon- 
port où Gilles Malet et sa femme sont 
représentés (g.), 236. ^ 

Gillot (Jacques). 
Voij. Satire Ménippée. 

GiNZZOT. Recherches sur les voitures 
et les chariots en usage chez les an- 
ciens ; le char funèbre d'Alexandre le 
Grand (g.), VI, 9, iO. Chars à fjiux 
gaulois (g.), 68, 69. 

GiocoNDo (Fra). La grand'chambre 
du Parlement de Paris décorée par cet 
architecte (g.), 11, 361 . Hôtel qu'il con- 
struit à Paris, IX, 227. Ponts qu'il re- 
construit dans la même ville, 279. No- 
tice sur Giocondo, X, 128. 

Giou (Flavio). La découverte de la 
boussole lui est attribuée, XV, 330. 

GioRGioN'. École de peinture qu'il 
fonda, V, 366. Sou maître, VI, 234. 
Cause présumée de sa mort, VIII, 367. 

GioTTO, peintre et architecte. Son 
tombeau; campanile élevé par Giotto 
à Florence, V, 150; XII, 216. Son 
portrait du Dante récemment découvert 
(g.), IX, 333, 334. Époque de la mort 
de cet artiste, XII, 216. Quelques dé- 
tails sur la vie de Giotto; ses œuvres 
principales ; son portrait par Paolo Uc- 
cello (g.), XX, 93. 

Girafe. Mœurs des girafes; pays 
qu'elles habitent, IV, 375. Nom que 
les anciens leur donnaient, VI, 147. 
Époque où arriva en France la pre- 
mière girafe que l'on ait possédée vi- 
vante; naissance d'une girafe mâle à 
Paris (g.), XXIV, 129. 

Girafes de la ménagerie de la So- 
ciété zoologique de Londres. Leur nom- 
bre : leur capture ; leur transport en 
Angleterre, IV, 37j, 376. 

GiHARD (Grégoire). Lieu de sa nais- 
sance : école qu'il a dirigée en Ecosse ; 
conseils aux instituteurs, XllI, 71. 
Fragment sur le sentiment de la re- 
connaissance, 134. Notice sur Grégoire 
Girard; son portrait (g.), XVIII, 220. 
Fin de la notice, XIX, 210. 

Girard, ingénieur. Ses travaux du 
canal de l'Ourcci, VIII, 4. 

Girardet (Edouard), peintre. La Le- 
çon de lecture (g.), XIV, 97. Le Retour 
du soldat suisse (g.), XVI, 1. Le Mé- 
decin de campagne (g.), 321. 

Girardet (Karl), peintre. Une As- 
semblée de protestants surprise par des 
troupes catholiques (g.), X, 105. Vue 
de nie d'ischia (g.), XI, 97. Plate- 
forme de la j;rande pyramide, le Cliéops 
(g.), 349. Vn Marchand de singes au 
Caire (g.), XII, 20. Tombeau de Ges- 
ner, à Zurich (g.), 169. Jlansourah, en 
basse Egypte (g.), 201. La Véritable 
charité (g.). 408. Cour intériein-e de la 
mosquée Kesraas - el - Baradeyeh , au 
Caire (g.), XIII, 361. Vue de la cas- 
cade du Giessbach (g.), XIV, 233. 
Scène de labourage en Egypte (g.), 
XV, 144. \m dans l'ile de Capri (g.), 
209. La Maison .i trois étages (g.), 401. 
Jeune l'emme arabe au tombeau de son 
époux (g.), XVI, 13. Le Médecin de 
campagne (g.), 321. Une Légende de 
Cologne (g.), XVll, 225. Maisons de 



Fellahs près du Caire (g.), 160. Le ] 
Marchand de cages (g. 2), 268. L'Homme 
de neige (g.), XVIII, 17. La Jambe de 
bois (g.), 33. La Via inala, en Suisse 
(g.), 249. Un Paysage (g.), 273. La 
Foire de Brientz ( g.), 31 7. Le Pont d'un 
bateau à vapeur sur le lac de Thoun (g.), 
353. Le Marchand de figures de plâtre 
(g.), 389. Les Forets des Alpes (g.), 

XIX, 33. Une Femme du Caire (g.), 
56. Les Avalanches (g.), 57. Le Porte- 
balle (g.), 97. Cascade gelée du Giess- 
bach (g.), 101. Paysage à la Guade- 
loupe (g.), 193. Une Tonte de moutons 
(g.), 236. La Récolte des fruits en 
Suisse (g.), 281. Vue de Pierrelitle 
(g.), 301. Le Marchand de gravures 
(g.), 321. L'Oiseau du paradis (g.), 

XX, 177. Rochers du Winkeltliich, 
près du lac de Brientz (g.), 321. te 
Singe au village (g.), 345. La Tôlière 
ou grotte du Doubs (g.), 352. Le Re- 
tour des troupeaux (g.), 353. Vue de 
Saint-Bernard de Comminges (g.), 396. 
Déménagement du pauvre (g.), XXI, 
109. Vue de la mosquée El-Moyed, au 
Caire (g.), 113. Une Rue de Lucerne 
(g.), 196. Marché de Lucerne (g.), 
197. Uu Concert de famille dans un 
État du Sud (États-Unis) (g.), 405. 
Dessins pour le journal d'un vieillard 
(g. 3), XXII, 12, 40, 80. Le Chevrier 
des Alpes (g.), 169. La Fête de Saint- 
Cloud(g.), 176. Prospérité et Adversité 
(g. 2), 228, 229. Auguste établit à Lyon 
le centre du gouvernement des Gaules 
(g.), 345. Le Baptême de Clovis (g.), 

XXIII , 23. Mausolées des khans de 
Baghtché- Serai (g.|, 153. Couronne- 
ment de Hugues Capet à Noyon (g.), 

XXIV, 297. Un Paysage près "de Bara- 
boa (île de Cuba) (g.|, XXV, 5. En- 
trée de Jeanne Darc et de Charles VII 
à Reims (g), XXVIII, 221. La Tour 
des Sorciers, à Sion en Valais (g.), 
XXIX, 272. 

GiRAUDON (François). Ses sculptures 
de la porte Saint-Denis, IV, 295. No- 
tice sur sa vie; vers de Boileau sur Gi- 
rardon ; sa mort ; ses principales œu- 
vres; maison où il naquit, V, 359; (g.), 
360. 

GiRARDOT. Épisode de la vie de cet 
officier; ses succès dans la culture des 
pêchers; son exemple suiviàMontreuil, 
XX, 135. 

GiRAUD (Charles), peintre. Paysages 
à Taïti (g. 2), XXVII, 308, 309. 

GiRAUD (Eugène), peintre. Une Scène 
de racoleurs (g.), III, 89. Souvenir de 
la sierra Nevada (g.), XIX, 153. 

GiRGENTI. 

Yoy. Agiigente. 

GiRODET. Récompense nationale qui 
lui est décernée pour son tableau d'une 
Scène du déluge, III, 170. Funérailles 
d'Atala (g ), XI, 385. 

Giroflée (la) double du numéro 6, 
nouvelle, X, 51. 

Gironde (Département de la). An- 
cienne province comprise dans son ter- 
ritoire. 1, 74. 

Girondins. Chute de leur parti, I, 
127. Dale de leur exécution, leurs 
noms, 327. 

GiRoux, peintre. Vue de la vallée de 
Graisivaudan (g.), 11, 304. Scène d'un 
marché aux chevaux (g.), XX, 205. 

GiSORS. 

Yoy Oniicau de Gisors. 



GisoRS (de), architecte. Construc- 
tion provisoire qu'il élève au palais du 
Luxembourg (g.), III, 181. Ses travaux 
au palais de la Chambre des députés, 
XI, 98. 

GiTANAs de Triana au faubourg de 
Séville (g.), XXII, 396. 

GiT.VNOs (les). 
Voy. Bohémiens. 

GivËT. Hommes célèbres qui sont 
nés dans cette ville, XIV, 259. 

GivRV ( Cardinal de ) , Claude de 
Longvvy. Quelques mots sur ce per- 
sonnage; son portrait d'apiès un an- 
cien dessin (g.), XXV, 317. 

Glaces. 
Koi/. Manufacture de glaces en France, — Mi- 
■ roirs. 

Glaces. Glace provenant de l'eau de 
mer, de l'eau de pluie et de l'eau de 
neige; degré de potabilité de l'eau 
qu'on en tire , VI , 11. Formation des 
glaces flottantes, X, 64. Avalanches de 
glace, XIV, 30. Commerce de la glace 
aux Etats-Unis, XXII, 128. Plasticité 
de la glace, XXVII, 14. Commerce de 
la glace, XXVIII, 222. Densité de li. 
glace ; sou poids comparé à celui d'ua 
même volume d'eau ; fabrication de la 
glace, XXX, 98. 
Voy. Banquise, — Champs de glace, — lies 

de glace , — Montagnes de glace , — Palais 

de glace. 

Glacier. Nature des glaciers, X, 17, 
18. Structure de la glace des glaciers; 
théorie de leur formation, 19. Tables 
des glaciers(g.), 21 . Pays où l'on trouve 
des glaciers; leur influence sur l'Océan, 
64. Roche qu'ils recouvrent, 89. Con- 
jectures sur l'espace qu'ils occupaient 
autrefois en Europe, 91. Les glaciers 
servent à l'entretien des rivières, XV, 
135. 
Voy. Glaciers. 

Glacier de l'Aar. Pavillon que l'on 
y a bâti en 1643 (g.), XV, 3. 

Glacier d'Aletsch (g.), X, 64. 

Glacier des Bossons et vallée de Cha- 
mounix (g.). Description par Gœthe, 
XXVIII , 229. 

GL.\ciEn enseveli sous la lave, IV, 
386. 

Glacier de Sulitelma. Sa situation, 
aspect qu'il présente ; signification de 
sou nom, Xll, 183. 

Glacier de l'Unleraar. 
Voy. Hôtel des Neuchàlelois. 

Glacii^re de l'abbaye de la Grâce- 
Dieu (g.), m, 351, 352. 

Glaciiîre de Saint-Ouen, V, 64. 

Glacières artificielles. Différents sys- 
tèmes de construction (g. 2), V, 62. 
Quelques détails sur la glacière de 
Saint-Ouen, près de Paris, 64. 

Glacières naturelles, III, 351 ; XXV, 
382. 

Glaciers de Cerro da Tolosa (Chili). 
Leur aspect; observations recueillies 
dans ces régions (g.), XV, 321, 322. 

Glaciers du Spitzberg. Limite des 
neiges éternelles dans ces glaciers, X, 
63. Résultats qu'ils produisent sur la 
température de l'Océan et sur le climat 
des pays situés au nord du cercle po- 
laire, 64. 

Glaciers de la Suisse. Leur physio- 
nomie ; végétation qui les entoure (g. 3), 
X, 17 à 20. 

16 



Gladiateur Borghèse (\e). Auteui 
de cette statue, I, 410. 

GLAUiATEi'ii mourant (le). Statuaire 
à qui il est attribué; copie antique de 
ce bronze; stropbes de lord Byron sur 
îeGladiat;ur{g'.),IlI,:329. Doute sur 

le sujet de ce marbre, 334. 

Gladiateirs. Origine de ce mot; 
louv^ noms divers; classe dans laquelle 
ils s,, ircrulaient; serment qu'ds pre- 
laienl ; l(-uvs armes, III, :530. Quel etai 
le dieiî qu'ils iuvoquaieni : inivivs dart 
antiques représentant ili- ul,Mli,ilrurs, 
331, 334. Armes des ^UhIuiIimumi;. t), 
336. 

Gl\di\teurs. Bas-reliefs du tombeau 
de Scaurus, à Poi»péi; combats dam- 
maux et de bestiaires ; gladiateurs com-. 
battant (g. 13), III, 331, 332, 333, 
334. 

Glasgow. Augmentation rapide de 
sa population; prospérité croissante de 
son commerce (g.), IV, 159, 160. 

Glalcus, poêle grec. Épigramme sur 
lePhiloctètft du peintre Parrhasius, IX, 
344. 

Glein. 
Voij. Pensées. 

Glencoe (le). Aspect de cette vallée 
de la haute Ecosse, V, 380. Lac de 
Glencoe, 381- 

Glendower (Owen), descendant des 
anciens souverains du pays de (ia les. 
Chêne qui porte son nom (g.), VI, 1 24. 
Gleyre, peintre. Le Départ des apô- 
tres (g.), XIII, 188. Ruth etBooz(g.), 
XXV î, 129. 

Glisserie d'Alpnach. Nom du con- 
structeur de ce plan incline ; sa des- 
cription, I, 205. 

Globe (le) terrestre est une immense 
machine à vapeur, XVIII, 215. Chaleur 
centrale du globe, XXVII, 54. 
Voy. Terre (la). 

Globe terrestre (le), groupe en cise- 
lure repoussée. Style de cette ceuwe 
allégorique; sa destination (g.), MX, 
81. 

Globes de CoronelU, à la Bibliothè- 
que impériale. Leur importance au 
point de vue de la sc'ienc-e; historique 
de leur construction, XVIII, 91. 

Gloire (la). Pensée de Chateau- 
briand, XXII, 254. Que la gloire est 
plus facile à acquérir que la vertu, 
XXIX, 319. 

Glossaires de du Caiigc. Langues 
qu'ils concernent; dates de leurs publi- 
cations, XVII, ItJO. 

Gloutov. Pays où se rencontre cette 
espèce d'animaux, VI, 214. Description 
et mœurs du glouton ; glouton terras- 
sant un renne (g.), 245, 246. 

Glvck. Son arrivée en France; pre- 
mière représenlation de son opéra, 
Iphigéiiie en Auli(k.\. 10. Alceste, 328. 
Particularité sur sa manière de com- 
poser, 363. Ses i.viiicipnux opéras; 
fac-similé de sa si-imlinr : ,iue ou il 
mourut (lire : à l'aur >\r M,P.,ii,ic-treize 
ans) IV "12. Nolii-i' sur (llurk et sur 
ses œuvres, XVU, 353. Autres détails 
sur Gluck et ses œuvres ; son buste par 
Houdon (g.), XXIX, 40. 

GucK (une Scène de l'enfance de), 
tableau de M. Félix Boischevalier. Dis- 
linclion ([ue cette œuvre a méritée a 
son auteur (g.), XVII, 353. 



GmcYNioM. Chimiste qui a isolé ce 
métal, VU, 184. 

Glyccn. Statue antique qui lui est 
altrihiiée, I, 410. 

Glyptothèque, ou Musée de scul|i- 
ture, à Munich. Description des bâti- 
ments et des salles d'exposition ; indi- 
cation de quelques-unes des statues de 
la collection (g.), IV, 260. Arabesque 
décorant la salle des Dieux (g.), 261. 
Voy. Marbres d'Égine. 

Gnomon (le). Anecdote de l'enfance 
de Newton, XVI, 370, 381. 

Gnomon (le) de l'église Saint-Sul- 
pice. Époque de^ son établissement ; 
ses dimensions, XXVI, 87. 



Gnou. Tribu à laquelle appartient 
cet animal; description de la seule es- 
pèce que l'on ait vue en France (g.), 
VI, 148. Pays d'où il est originaire, 
148. 



GoA. Prise de cette ville par les Por- 
tugais ; importance qu'elle acquiert des 
lors pour leur commerce, V, 366. 

Gobelet (le) de fer-blanc, anecdote, 
XX, 202. 

Gobelet de Shakspeare. Sa descrip- 
tion ; prix auquel il a été vendu , XI\ , 
335. 

Gobelet en vemeil du prince Alexis 
Michailovitsch. Détails sur. cet te œuvre 
curieuse d'orfèvrerie russe (g.), XXVI, 
32. 

Gobe -MOUCHE, ou Moucherolle du 
paradis (g.). Description de ce bel oi- 
seau, XXIX, 261. 

Gobe-mouton. Préjugé des habitants 
de la campagne à ce sujet; laboureur 
accusé d'avoir détruit un troupeau au 
moyen de gobe-moutons, III, 175. 
I Godvrd (Pierre-François), graveur 
sur bois. Notice sur sa vie et ses ou- 
vrages, VI, 352. Les boulevards de 
Paris au dix-huitième siècle (g.), XI, 
233. 

Godde, architecte. Ses travaux à 
l'hôtel de ville de Paris, VIII, 393. 

GoDEAU (Antoine), poète. Surnom 
qui lui était donné à l'hôtel Ram- 
bouillet; ses quatrains moraux, X, 230. 
GoDEFROV DE BOUILLON. Sou ariDure 
présumée : quelques détails biographi- 
ques, I, 260. Circonstance de son élec- 
tion comme roi de Jérusalem, Vil. 162. 
Son énée; sa mort; heu de sa sépul- 
ture (".), IX, 124. Statue de Godcfroy 
de Bouillon à Bruxelles (g.), XXI, 
205. 
Voy. Assises de Jérusalem. 

GoDiN DES Odonais (M»^). Aventures 
émouvantes de cette dame voyageuse; 
son portrait (g.), XXII, 371, 398. 

Godin DES Odonais, savant voya- 
geur. Quelques mots de sa vie ; serves 
rendus par lui a la science, XXII, J/2. 
GoDMAN. Son histoire naturelle de 
l'Amérique, I, 177. 
i GonvviN (François). Analyse de son 
ouvrage, l'Homme dans h Lune (g.), 
X, 311. 

Goélette. Description de ce bâti- 
ment (g.), m, 356. 15rig-goéletle(g.), 
IX 245. Autres détails sur les goé- 
lettes : goélette de commerce ( g.), 341 . 
Goélette pavoisée (%.), X, 261 . 

Goethe. Sa légende, le Feràcheral, 
I, 62. Présent que la ville de Brème 



faisait à Gœlhc le jour de sa fête, III, 
39 Goût de Gœthe pour l'exercice du 
patin IV, 8. Caractère de ses parents, 
183 'Le Roi de Thulé, ballade, VII, 
106. Loi antique, X, 119. L'Apprenti 
sorcier, 219. Hermann et Dorothée, ro- 
man de Gœthe (g.), 407, 408. Chant 
national de l'artiste, XllI, 80 Le Roi 
des aunes (g.), 96. Gœtz de Berli- 
chingen (g. 2), 138; suite (g-^);, 63. 
Une leçon de patience, fragment d Her- 
mann et Dorothée, XV, 63. Les lagunes 
de Venise, XVII. 1 1 9. L'Aigle et la Co- 
lombe, fable, XIX, 296. Le Bouvreuil 
et le Chardonneret, apologue, XXI, 
327. Appréciation de Gœthe sur Justus 
Mœ^er, écrivain allemand. XXIII, 35. 
Statue de Gœthe sur une place de \\ ei- 
mar (2.), XXVII, 241 . Correspondance 
de Golthe avec Schiller, 242, 318. Le 
Renard, poème, XXVIIl,. 41 , 284 339. 
Voyage de Gœthe en Suisse, XXVllI, 
227. 

Voy. Pensées. 
1 G oetz de Berlichingen à la main de 
fer drame de Gœthe. Analyse et scènes 
I (g.'2), XIII, 138. 

Goffin (Hubert). Époque de sa 
mort. I, 183. Son dévouement lors de 
' l'inondation des mines d'Ans. VHI, 241 . 
Récompense qui fut accordée a Gotlin 
par l'empereur; poésie en son honneur, 
243. 

Goguelin. Être fantastique en effroi 
sur les bâtiments, IX, 342. 

Goglelu (M. le), caricature du dix- 
septième siècle. Légende qui accom- 
pagnait l'ancienne gravure (g.), H, 



GoLcoNDE (Royaume de). Empereur 
mongol qui en fait la conquête, III, 
114. 

Goldsmith (Olivier). Quelques par- 
ticularités de sa vie; son aiintie pour 
le docteur Johnson; estime sincère de 
Johnson pour Goldsmith, XXI, 1/7 â 
180. Détails biographiques, 30o. Por- 
trait de Goldsmith (g.), 308. Succès 
poelique de Goldsmith; ses œuvTCS, 
390. Son vovage en France, 398. ha 
mort; épitaphe faite par Johnson et 
mise sur son tombeau, 399. L admi- 
rable Brandellius et l'ingénieur Mogu- 
sius XXII, 91. Extrait cite de 1 ou- 
vrage de Goldsmith : le Citoyen du 
monde, XXIII, 358. Autres détails sur 
l'enfance de Goldsmith, XXX, 201 . 

Goldsmith (Statue d'Olivier). Em- 
placement auquel elle est destinée; son 
auteur (g.), XXX, 201. 
Foi/. Pensées. 
Goleman. peintre. Souvenir d'été 

(g.),xxvin, 313. 

Golfe de Lépante. Bataille navale 
livrée dans ce golfe, 1, 375. 

Golfe de Lion . s'écrit quelquefois 
Golfe de Lyon. Autorité pour la pre- 
I miere orthographe, 1\, 1l>- 

GùLKE de Naples. Ses beautés; ses 
souvenirs, III, 2 17. 

Golfe de l'Y, bras du Zuyderzée, 
111,201. 

GoLTzii's (Henri), graveur. Note sur 
sa vie: son maître; sou chiffre (g.), il»-, 
1->3. OLuvres de Gollzius, XX> i|^ 
155 Portrait de ce célèbre artiste d a- 
pres Suvdorlioorig.), 156. Le porte- 
étendard . gravure de ce "''"',";; <f;»' 
157. Principaux olcvos de bollzins, 
158. 



GOMME. - GRADENIGO. 



123 



Gomme élastique. 
Voy. Caoulchouc. 

Gommier des marais, ou Eucalyptus, 
nimeiisions colossales de quelques-uns 
de ces arbres trouvés dans l'île de Van- 
Diémen. XVIII. 338. 

Go.NDEMAR, roi des Visigoths. Titre 
que le premier il ait pris.^XIlI, 187. 

Gondole de l'ambassadeur français 
à A'enise. eu 1682. Somme qu'elle 
coûta: description (g.), XII, W'î. 

Gondole (une) funéraire à Venise 
(g.), XXVII, 169. 

Gondoles de Venise. Loi somptiiaire 
relative à leur décoration, III, 143. 
Leur description : leur nombre ; prix 
du louage d'une gondole (g.), V, 311. 
312. 

Gondoliers de Venise. Leurs chants, 
II, 230. Leur costume, V, 311. Leurs 
mœurs, 312. 

GoNDoiiN, architecte. Part qu'il a 
prise à Térection de la colonne de la 
place Vendôme, 1, 140. Donne les plans 
de l'École de médecine de Paris. 400 ; 
XX, 388. 

GoNFANON. Forme de cette espèce de 
bannière; à qui le gonfanon était des- 
tiné, XII. 316. 

GoNiN (Maître). Signification de ce 
dicton; une gravure de l'ouvrage, les 
Tours de maître Gonin (g.), XVIII, 
216. 

Goniomètre. Utilité de cet instru- 
ment; sa forme; moven de l'employer 
(g.), XIX, 136.- ■ 

GoNNELLi (Jean), sculpteur aveugle. 
Courte notice. XIX. 63. 

Contran, roi de Bourgogne et d'Or- 
léans. Vengeance qn'il tira de la mort 
de saint Hermengilde. VI. 322. Duel 
sous Gonliau. Vlï. 176. Rêve de Gon- 
tran (g.). IX, 393. 

Corée. Époque de la découverte de 
cette ile ; ses possesseurs successifs : 
traité qui rend cette île à la France; 
rade et port de Corée ; son importance 
comme entrepôt du commerce français; 
vue de Corée (g. 2), XI, 291 à 293. 

GoRFou. Espèce dont ces oiseaux 
dépendent: leurs mœurs et leurs habi- 
tudes : grand aorfou des îles Malouines 
(g.),V, 65, 66. 

CoRGEU, ou Cuillol Gorju. 
Voy. Guillol Gorju. 

Gorille. Espèce nouvelle de singe 
découverte sur la côte occidentale d'A- 
frique ; quelques détails sur les carac- 
tères extérieurs de cet animal (g.). 
XX, 297, 298. 

GoRRES (Gnido), littérateur. Sa dé- 
finition de l'art; caractère de ses poé- 
sies ; son commentaire sur le tableau 
de Kaulbach . la Maison de fous, IV, 
177, 178. 

Gosse, peintre. Lieu et date de sa 
naissance; ses peintures du grand es- 
calier du Louvre, IX, 106. 

GoTiiiovE (le) elle grec. Différence 
entre ces deux stvles d'architecture par 
Féiielon. XX1X,48. 

GoTiis. Si le style gothique archi- 
tectural est leur création, VII, 334. 
Domination des Coths en Espagne, 
XXX, 7o. 

CoiDoixi, poêle languedocien. Sa 
pfjpulaiilè; ses œuvres, VII, 402. Quel- 



ques détails sur sa vie ; son buste à Tou- 
louse, 403. 

GoiDRON. Substance d'où on l'ex- 
trait, IX, 367. 

Gouffre d'Argostoli, dans l'île de 
Céphalonie, VI, 366. 

Goujats de l'armée sous Henri III, 
IV, 2o8. 

Goujon (Jean). Ses bas-reliefs de la 
fontaine des Innocents, I. 1. Ses sculp- 
tures de la maison de François I'"' aux 
Champs-Elysées, II. 26S. Ses travaux 
au Louvre, V, 374. Tombeau de la ca- 
thédrale de Limoges qui lui est at- 
tribué, X, 390. Ses sculptures à la salle 
des cariatides, au Louvre, XI, 399. La 
fontaine de Saint-Maclou, à Rouen, 
sculptée par Jean Goujon (g.), XIV, 
16. Notice sur Jean Goujon et sur ses 
œuvres, XIX. 82. Sur les dessins de 
Jean Goujon : fac-similé d'un dessin qui 
lui est attribué (g.), X?vlV. 149. Frag- 
ment d'un autre dessin (g.), 216. Les 
sculptures de l'une des portes de l'église 
Saint-Maclou. à Rouen, qui lui sont at- 
tribuées (g.), XXV, 18. 

Goujon (Buste de Jean), par M. Adol- 
phe Eude (g.), XIX, 84. 

GocLD, naturaliste. Lieu de sa nais- 
sance ; ses études ; collections prér- 
cieuses qu'il a pu réunir; colibris et 
oiseaux-mouches groupés par lui (g.), 
XXI. 297. 298, 3-37. 

Goupil (L.-L.), peintre. Son ta- 
bleau : les Deux Foscari (g.), XXVIII, 
161. 

Gourde (la) du derviche (g.). Son 
nom en persan; description de l'une 
de ces gourdes, XXII, 54 à 86. 

CouRGUES (Dominique de), naviga- 
teur du seizième siècle. Sa vie aventu- 
reuse: son expédition contre les Espa- 
gnols dans la Floride, X, 181, 182. 

GocRMONT (Gilles), imprimeur. Son 
rôle dans l'histoire de l'imprimerie en 
France, V, 124. 

GouRNAV (Marie de Jare, demoiselle 
de), fille adoplive de .Montaigne. Plai- 
sant tour que lui jouèrent deux amis 
de Racan, IX, 208. 

CouRN.VY en Bray. Ètymologie du 
nom de celte ville : son hisloiie, XVIII, 
68. Le marché de Gournay (g.), II, 69. 

GouRDON. Situation de ce village ; 
origine de son nom; trésor découvert 
à Courdon en 1845, XIV, 319. 

GousT, architecte. Sa coopération à 
l'arc de triomphe de l'Étoile, III, 34. 

CousT (Hameau de). Situation topo- 
gra|)hique de ce petit village ; mœurs 
et coutumes de ses habitants, XVI, 
137. 

GouT. Culture et perfectionnement 
de ce sentiment, par Burke, III, 73. 
Pensée de Rœderer sur le goût, VII, 
27. Définition de J.-J. Rousseau, 162. 
De la corruption du goût, fragment de 
M""' Dacier. XIV, 271 . 

GouT (Du) des lettres, par M. S. de 
Sacy, XXVII, 373. 

GouT et génie. Fragment de M. de 
Chateaubriand, IV, 268". 

GouT (Sens du). 
Voy. Orgue des saveurs. 

CoiTs de quelques grands hommes 
et de quelques peuples, IV, 222. 

GouTS uliles au voyageur pédestre. 



L'observation; l'histoire naturelle; le 
dessin. XXII, 31. 

Goutte d'eau. Son action sur la lu- 
mière, XIV, 362. 

Goutte (la) d'eau, apolosue, XXVI. 
183. 

Goutte d'eau croupie vue au mi- 
croscope (g.), I, 145. 

Goutte (la) d'eau, fable arabe, VII, 
223. 

Goutte de rosée. Définition poétique 
par M. de Lamartine, XX. 298. 

Gouttes de pluie, poésie de Cowper, 
XVII, 394. 

Gouttières. 
Voy. Gargouilles. 

Gouvernement consulaire en France. 
Décret qui nomme Bonaparte consul à 
vie, 1, 2U8. Durée de ce gouvernement : 
comment il fut remplacé par le gou- 
vernement impérial. III, 367. 

Gouvernement conventionnel en 
France. Principaux actes de cette as- 
semblée ; événements politiques pen- 
dant la durée de ce gouvernement ; 
noms sous lesquels les partis se dési- 
gnaient : cartes des membres de la 
Convention (g. 2). HI, .361 à 366. 

Gouvernement directorial en France. 
Noms des cinq membres du Conseil des 
anciens qui le composèrent : événements 
remarquables pendant la durée de ce 
gouvernement, III, 366, 367. 

Couvernfjie-nt impérial. Avènement 
de Bonaparte à l'empire ; durée de ce 
gouvernement: date de la déchéance 
de Napoléon, III, 367. 

Gouverne.me.nt au rabais en Italie, 
au moyen âge, VII, 107. 

Couverneme-NT des trente -six en 
France, VIII, 183. 

GoviND-SiNGii (Gourou), réformateur 
de la religion sike. Epoque où il vivait, 
IV, 1 . 2. AltributsdeCûviud-Singh. 272. 
11 abolit les castes, 390. 

GoviND-SiNGH (Portrait de Gourou), 
peinture orientale (g.), IV, 272. 

Cota (Francisco), peintre espagnol. 
Sa vie: nature de son talent; ses œu- 
\xes (g.), II, 324, 323. Ses nombreuses 
gravures d'après Velasquez. X.XIV, 
166. 

Gozzo. Identité de cette île avec l'île 
habitée parCalypso: ètymologie de son 
nom : vestiges du temple dit la tour 
des Géants; la pierre du Général (g.), 
IV, 32. 

Graal. Rôle qu'il joue dans les lé- 
gendes du moyen âge; histoire ima- 
ginaire de ce vase, 111, 239. 

GR^iccHus (Rutilius), poète italien. 
Ses singularités, V, 153. 

Grâce (la). Définition par Lessing, 
I, 99. 

Grâce. Note historique sur le droit 
de grâce en France, 1, 1 43. Cas de grâce 
pour les criminels au moven âge, VIll, 
376. 

Grâces (les Trtis), groupe de Ger- 
main Pilon (g.), I, 309,^310. 

Gracques (les). Quelques mots sur 
Cornélie et ses deux fils, Tibérius et 
Caïus Gracchus, XXIV, 27. 

Gracques (les) jugés par Napoléon, 
Vin, 387. 

Gradenigo (Pierre) j doge de Venise. 



42i 



GRÂFIGNY. - GRAVURES. 



Révolution opérée sous ses auspices, 
11,322. 

Grafigny (M"" (le). Époques de sa 
naissance et de sa mort ; succès de son 
livre. Le lires 'péruviennes, XXV, 238. 

Grafstboem , pasteur d'Elmen en 
Suéde. La Vieillesse et la Terre, poésie, 
XV, 102. 

GnAUAM (le Docteur). Merveilleuse 
propriété, selon lui, de son lit céleste; 
triste tin de ce meuble, XXV, 62. 

Grain (un) de blé de l'ancienne 
Egypte. Épi qu'il a produit ( g. ) , 
XXVI, 79. 

Grain (le) de blé de Jean Ilouge- 
Gorge, tradition bretonne, XXII, SS. 

GiiAix (un) de sable et les étoiles. 
Réflexions par W. Herschel, XXV, 39 

Graine (la) de paradis. Fruit qui, 
au moyen âge, reçut cette poétique 
dénorafiiation, XXVllI, 123. 

Graminées. Origine de ce nom ; ca- 
ractères distinctifs des plantes de ce 
genre, V, 299. Diverses espèces de 
graminées (g. 10), 300, 301. 

Gramme. Unité de nos mesures de 
poids. Sa progression ascendante et 
descendante, VII, 267. 

Gran-Vasco. 

Voy. Vasco (Fernandez). 

Grand-Bassam. Établissement fran- 
çais sur la côte de Guinée; époque de 
sa cession à la France, XV, 18. Poste 
du Grand-Bassam (g.), 20. 

Grand-Boirbon (le). Historique de 
cet oranger, le plus ancien de France ; 
orangerie qui le renferme (g.), XXV, 
217. 

Grand capitaine (le). Savoir vaste 
et profond qui constitue l'homme de 
guerre, XXIII, 42. 

Grand duc, oiseau de proie. Des- 
cription, VI, 212. 

Grand homme (le). Qualités qui doi- 
vent se trouver dans l'homme éininent; 
pensée de M"»^ de Staol, XXIV, 21b. 

GRANDMÈnE (la), tableau de Meyer- 
heim (g.), XXVI, 1. 

Gband'mère (la). Hommage filial 
par M. Damiron, XXIX, 379. 

Grand'mère (la) et l'Enfant (g.), 
XXVII, 49. 

Grand-Oriental (le), navire à va- 
peur de 22 000 tonneaux. Description 
de ce bâtiment (g.), XXV, 18. 

Grand-père (le), anecdote, XXVII, 
154, 162. 

Grand-père (le) et l'Enfmt. drssin 
de Gavarni (g.), XIV, 33. 

Grand-Pont (le) de Paris au moyen 
âge. Emplacement qu'il occupait, XIV, 
217. 

Grand qvevx do France. Attribu- 
tions de cette charge sons l'ancienne 
monarchie; sa création, VI, 17o. 

Grandsihe, dessinateur. Un Départ 
de chasse en Styric (g.), XXVII, 281. 
Le Retour d'une chasse (g.), XXVllI, 
29. 

Grand Thomas (le), charlatan du 
dix-lmitiémc siècle, IX, 351; (g.), 

GRANDt-BRhTAG.vt. Paysqu elle com- 



prend ; distinction à faire de son nom 
avec celui d'Angleterre, XVII, 370. 
Voy. Angleterre , — Ecosse , — Galles (Pays 
de). 

Grands Mogols. Magnificence de 
leur cour, III, 113. 

Gbandville, dessinateur. Bal d'in- 
sectes ; billet d'envoi de ce dessin (g.), 
III, 136. Barbes à la vapeur (g.), 249. 
Différentes formes du visage, IV, 387; 
(g. S), 388. Physionomie du chat 
(g. 20), VIII, 12. Carnaval d'un céli- 
bataire (g.), 68. Carnaval du pauvre 
(g.), 69. Gargantua au berceau (g.), 
137. Musique à personnages (g.), 244 ; 
(g.), 408. La Métaphore de la clirysa- 
lide (g.), IX, 60, 61; (g.), 64. L'Avo- 
cat Patelin (g.), 357. L'Hiver (g.), X, 
1. Le Printemps (g.), 153. Le Mono- 
logue de Baptiste (g. 10), 208. L'Eté 
(g.), 273. Fadeurs (g.), 333. L'Homme 
descend vers la brute (g.), XI, 108. 
L'Animal sélève vers l'homme (g.), 
109. Têtes d'hommes et d'animaux 
comparées (g.), XII, 272. Le Pauvre 
villageois (g.), 297. L'Automne (g.), 
341. Découpures ou ombres éclairées 
(g.), XV, 61. Deux Rêves; lettres de 
Grandville expliquant le sujet de cette 
composition; époque de la mort de 
Grandville (g.), 210 à 213. Courte no- 
-tjce sur cet artiste célèbre , XXIII , 
356. Dessins inédits; les Papillotes de 
M"»' Grandville (g. 3), 357. Le Chat 
de Grandville (g.), 380. Passants vus 
d'un troisième étage (g.); Bonnes 
femmes et enfant (g.), 381. Une Scène 
de bal (g.), XXIV, 407. Liste des 
œuvres de Grandville, 408. Guitare! 
caprice par Grandville (g.), XXV, 112. 
Grandville (Médaillon de J.-J.), par 
David d'Angers (g.), XXIII, 356. 

Grand vizir. Son rang dans l'em- 
pire; ses fonctions, I, 295. 

Grvnf.t, peintre. La Mort du Pous- 
sin (g.), II, 137. 

Granits. Leur composition; diverses 
espèces de granits, VI, 226. La syénite 
ou granit rose d'Egypte (g.); sa com- 
position, XXI, 312. 

Granja (la), maison de plaisance des 
rois d'Espagne, III, 198. Roi qui l'a 
bâtie; description, 199. 

Granson. 
Voy. Bataille de Granson. 

Granvelle (le Chancelier et le car- 
dinal). Leur haute fortune, VII, 74. 
Lettre de Charles-Qnint au cardinal , 
75. 

Granville. Époque de la fondation 
de cette ville ; son histoire ; population ; 
expéditions maritimes qui partent de 
de son port (g.), XII, 344. 

Granville -SiiARPE (M.). Ses sym- 
pathies pour les esclaves noirs; anec- 
dote qui en fait preuve, XVIII, 280. 

Gras et Maigres, composition de 
Pierre Brôughel, dit le Vieux (g. 2), 
m, 244, 245. 

Gbass, sculpteur. Ses œuvres; sa 
statue de la Paysanne bretonne (g.), 
Vil, 121 . Statue de Klober et bas-reliel 
du piédestal (g. 2), VIII, 193 Statue 
de Sabine (g.), XllI. 169. - 

Gratby (Abbé). Extrait de son livre , 
les .Source.'!, XXX, 330. 

Graunn (Frédéric de^ . Relation de son 
voyage dans le grand Belt; but de sa 
mission, XI, 6, 7. 



Gravedona. Petite ville sur les bords 
du lac de Come ; palais <}u'elle ren- 
ferme, IV, 385. 

Graves (les) au bord de la mer, à 
Villcrville (g.), tableau par Daubigny, 
XXVllI, 172. 

Graveurs d'estampes et dessinateurs. 
Liste des plus célèbres graveurs sur 
bois en France et dans divers pays, II, 
405. Graveurs célèbres au dix-septieme 
siècle, XVII, 160. 

Voy. Dessins et gravures d'artistes amateurs, 
— Monogrammes , chiffres, rébus de pein- 
tres, etc. 

Gbaville. Son nom ancien ; sa po- 
sition au septième siècle; fait qui se 
rattache â son histoire, III, 349. 

Gravure sur bois. Époque de son 
invention ou de son introduction en 
Europe : premiers essais , II , 405 ; 
(g. 2), 404, 407. Liste des anciens 
graveurs dont les œuvres sont recher- 
chées; procédés divers de la gravure 
sur bois, 406, 407. Abandon dans lequel 
la gravure sur bois était tombé en 
France; sa prospérité actuelle, IX, 
121. Une gravure sur bois de l'an 1418 
(g.). XIII, 395. Une estampe de 1446: 
là Flagellation (g.), XXVII, 382. 

Gravure sur coquille. 
Voy. Camées en coquilles. 

Gbavube en creux. Sur acier, sur 
cuivre; nombre de bonnes épreuves 
qu'une planche peut fournir, I, 214. 
r'ar qui cet art fut inventé, IV, 6. 

Gravure â l'eau-forte. Procédé, VII, 
112; XX, 188, 292. Fac-similé de deux 
gravures à l'eau-forte (g.), 293. Calco- 
graphie ou vernis mou; eau-forte non 
terminée; eau -forte terminée (g. %), 
373. 

Gravure française (Médaillon delà), 
au Louvre (g.l, XX, 77. 

Gravure à la manière noire. Époque 
à laquelle fut inventé ce procédé de 
aravure ; nom de son inventeur, XXII, 
340. 

Gbavube en médailles chez les an- 
ciens. 
Voy. Médailles antiques. 

Gravure en médailles et monnaies 
chez les modernes. Renaissance de cet 
art en Italie; noms des plus célèbres 
maîtres italiens en ce genre, I, 358. 
Histoire de la gravure en médailles en 
France, 359. 

Gravure de la musique. Des divers 
procédés, I, 214. Procédé de M. Du- 
verger (g.), H, 252, 253. 

Gravure en taille - douce. Nouveau 
procédé dans cet art, I, 230. Atelier 
de graveurs; burins; manière de tracer 
une ligne au burin (g. 3) , XX, 188. 
Fac-similé d'une gravure au burin (g.), 
189. Autres détails technologiques 
(g. 8), 292. Manière noire, 331. Aqiia- 
linte , gravure au pointillé et au point 
(g. 5), 333, 37-2. 

Gravures à l'eau-forte de Duplessi- 
Berlaux (g. 3), XXVI, 76, 77. 
Voy. Gravure en croux. 

Gravures (Livres à). Importance des 
gravures pour compléter le texte, I, 98. 
Réne\ion de Bavle sur les images dans 
les livres, XIII, "231. 

Gbavubes satiriques contre Mont- 
maur (g. 3), VIll, 20. 

Gravures cl dessins d'artistes ama- 
teurs. Collection au cabinet desestampes 



GREATIIEED. - GROTTE. 



125 



de la Bibliolhèqiic impériale ; quelques- 
unes de ces gravures (g. 7), XVII, 
146 à 149. 

Greatiieed !(Henri). Baleaux sau- 
veurs dont il eit Tinvenleur, III. 220. 

GuEc (le) et le golhique. Différence 
cnlre ces deux slvles d'architecture par 
Fcnelon, XXIX,"48. 

GnkcE moderne. Mœurs des Grecs 
uiodernes; un uiariaae à Eleusis (g.), 

XXVII, 36. Funérailles (g.), 3". 

Grèce (la) tragique. Compositions et 
dessins par M. Élex, Electre (g.), XVI, 
29. 

Greco (El). Nature du talent de ce 
peintre ; ses tableaux à l'ancienne ga- 
lerie espagnole du Louvre ; portrait de 
sa fille (g.), XXVIII, 292. 

Grecs. Rapports entre les Grecs an- 
ciens et les Grecs modernes, VII, 314. 
Figures numérales attribuées aux Grecs; 
notation numérale (g. 2), XVIII, 319, 
320. 

Grecs (les) émigrés à la cour des 
Médicis(g.), XXII, 1. 

Greex. Sou vovage de nuit en ballon, 

VIII, 178. 
Gree.vtvich. 

Von. Hôpital de Greenwicli , — Observatoire 

deGreenwicli, — Vaisscau-liôpital à Green- 

wicli. 

Greffes. Comment elles s'opèrent ; 
analogie nécessaire entre les végétaux 
que Ion veut traiter; greffes ou sou- 
dures véïïétales naturelles, XVII, 1-54, 
Ibo. 

Greffes osseuses. Chirurgien qui a 
tente ces essais hardis; son succès, 

XXVIII, 127. 

Grégoire de Naziance (Saint). Ses 
conseils sur la manière dont on doit 
écrire une lettre, XXII, 319. 
Voy. Pensf^es. 

Grégoire III, pape. Protectorat po- 
liticiue qu'il offrit à Charles Martel , 

IX, 22. 
Grégoire XIII. 

Voij. Calendrier grégorien. 

Grégoire (l'Abbé). Tolérance reli- 
gieuse dont il fit preuve dans une 
séance de l'Institut, V, 246. Son projet 
de droit des gens, VI, 203. Son rap- 
port sur les bibliothèques publiques , 
.•H3; IX, 112. 
Voy. Pensées. 

Grégoire de Tours. Circonstance 
oii il eut recours aux sorts des saints, 

X, 42. 

Grégor. Métal que ce chimiste dé- 
couvre, VII, 184. 

Grenade. Occupation de cette ville 
par les Mores après la bataille du 
Guadalete; importance qu'elle prend 
alors; expulsion des Mores eu 1569, 
IV, 307. Strophe de M. V'iclor Hugo 
sur Grenade, V, 110. Route de Cartha- 
gène à Grenade, XXIIl, 138. 
Voij. Alliamlra. 

Grenade (Royaume de). Ses armoi- 
ries (g), VI, 29. .Vspect de cette con- 
trée, XI, 372. 
Voy. Montagne de sel en Grenade. 

Grenadier (le Premier) de France. 
Refus par la Tour d'.4uvergne de pren- 
dre ce titre, .XXVI, 142. 

Gre.n.vdier français (Type du), décrit 
par Topffer, X, 339. 



Grenier (le) du poète, composition 
d'Hogartb (g.), III, 217. 

Grenoble. Origine de son nom ; son 
histoire; état actuel de cette ville; in- 
dustrie et commerce de ses habitants; 
personnages célèbres qui sont nés à 
Grenoble (g.), XII, 317, 318. Un res- 
taurant populaire à Grenoble, XXllI, 
106, H 8. Origine du nom de Grenoble; 
établissements publics que renferme 
cette ville; une vue de Grenoble (g.) , 
XXIX, 340, 

Grenouille. Ce que deviennent en 
hiver les grenouilles ; fausse opinion 
des anciens à ce sujet, V'II, 301. His- 
toire naturelle de la grenouille ; ses 
métamorphoses (g 29), XIII, 386 à 
388. 

Gre.nouille-taure.\u. Description et 
mœurs de cet animal, V, 159, 160. 

Grés des Vosges. Leur caractère 
tout spécifique, XIII, 19. 

Gresset, Sa comédie, le Méchant, 
VI, 379, 

Gretna - Greex ( Vovage à ) , dessin 
comique (g.r, XVHI, 224, 

Grétrv, Lieu et date de sa nais- 
sance; sa mort, I, 280. Fac-similé de 
sa signature, IV, 212. Notice sur sa 
vie; sesœuvTes,V^ 157, 158, 159. 

Greuze , peintre. Quelques mots de 
sa vie; son tableau : l'Accordée de vil- 
lage (g.). H, 193. Un portrait de 
femme (g.), X, 397. Scène de famille, 
dessin (g.), XV, I . Le Gâteau des Rois 
(g.). XVII. 153, Le Premier ami (g.), 
XXJ, 303. Portrait de Dezède (g.), 
XXII, 353. Autres détails sur la vie et 
l'œuvredeGreuze; têtes d'enfants (g. 2), 
XXIX, 157. 

Grève. Une grève près du HavTe; 
ce qui distingue la grève de la plage 
(g.), IX, 341, 343. Ce que l'on trouve 
sur la grève (g. 12), XVII, 312, 

Grèves (les) de la baie du mont 
Saint-Michel, Leur étendue, XXV, 91. 

Gribeauval (le Général). Innovation 
qu'il introduit dans l'artillerie fran- 
çaise, X, 75. 

Griendeuus. Microscope imaginé par 
ce savant; sa disposition (g.), XXII, 
248. 

Griffon. Rôle de cet oiseau fabuleux 
dans la décoration des monuments fu- 
néraires chez les anciens, II, 311. Ex- 
plication de ses attributs symboliques ; 
type auquel paraît avoir été empruntée 
la figure du griffon, IX, 375. , 

Grille (la) dorée au Kreml de Mos- 
cou (g.), XXVIII, 2-59. 

Grillon. Combats d'animaux où l'on 
fait figurer des grillons; paris qui en 
sont le motif, II, 179. 

Grillons de la nuit. Surnom donné 
par les païens aux premiers chrétiens, 

XX, 39. 

Grijim. Anecdote citée par lui, con- 
cernant M""= de Choiseul et M. de la 
Coudamine, XXIV, 119. 

Grlmm (Jacob), légende norvégienne, 

XXI, 335. 

Grimod <te LA Rev.\ière. Quelques 
mots sur ce célèbre gastronome; son 
calendrier gastronomique ; extraits ; 
carte de visïïe de Griniod de la Rey- 
nière (g,), XIX, 7, 8, 

Grimoire attribué au docteur Faust. 



Frontispice de cet ouvrage (g.), IX, 
256. 

GniNGONNEUR (Jacquemiu). 
Voy. Cartes à jouer de (Charles VL 

Gru'iie. Sorte d'énigme ; élvmologie 
de ce mot, XX, 192. 

Griquois. Notions sur cette tribu 
africaine (g.), VIII, 41, 42. 

Griquois-Town. Fondateurs de cette 
ville: aspect; population; habitations, 
VIII, 41, 42. 

Grisgris , fétiches de quelques peu- 
plades africaines. Hommes à grisgris 
ou prêtres; anecdotes racontées par le 
major Laing (g. 2), IV, 279, 280. 

Griso.ns (Canton des]. Fédération dont 
il a tiré son nom, X.XVI, 169. 

Grive rousse. Description de cet oi- 
seau d'après Audubon (g,), XX, 141. 

Groenland. Observations anciennes 
et récentes sur l'abaissement de la côte 
occidentale de cette ile, l\', 107. Dé- 
couverte et colonisation de cette con- 
trée, IV, 406. 
Voy. Esquimaux du Groenland , — Vojage à 

Fredericksliaab. 

Groi.ieri et Amicorum. Formule 
gravée sur les livres de la bibliotlieiiue 
de Jean Grollier, XVIII, 246, 

Gros (.\ntoine-Jean). Lieu et date de 
sa naissance ; son premier genre de 
peinture; sa vie; ses œuvres princi- 
pales, III, «372. 
Voy. Peste de Jaffa. 

Gros (Médaillon de), par M, David 
d'Angers (g.), III. 372. 

Gros-becs du cap de Bonne -Espé- 
rance. Leurs nids ; observations du 
voyageur Vaillant (g.), I, 351, 352. 

Groseillier. Ses diverses espèces; 
communes près de Paris où la culture 
de cet arbrisseau est très-développée , 
XXI, 199. 

Gros-Goillau.me ou Lafleur, farceur 
ou petit comique (g.), II, 164. Scène 
comique qu'il représenta devant le car- 
dinal de Richelieu, 165. 

Gromesnil (Guillaume de) , le héros 
de la bataille de l'Écluse. Figure tom- 
bale de ce vaillant marin découverte 
dans l'église de Leure . près du Havre 
(g.), XXVni, 324. 

Grossissement géométrique. (Com- 
ment on calcule sa longueur, sa lar- 
geur et son épaisseur (g.), 1, 146. 

Grotesques (Figures), par Brarelli 
(g. 2), m, 28. 

Grotius. Sa biographie, III, 402. 
Son ouvrage le plus célèbre. Traité du 
droit de la guerre, 403. Analyse et ex- 
traits de son Traité de la liùerté de la 
mer, IV, 346, Autres détails sur la vie, 
de Grotius; lettre de lui sur la mort de > 
sa fille, IX, 287. Emprisonnement de 
Grotius dans la forteresse de Louveus- 
tein; son évasion (g.), XX, 165. 
Voy. Pensées. 

Grotte d'Antiparos dans l'Archipel 
arec (g.). Visitée dans les temps mo- 
dernes par plusieurs savants; relation 
par Tournefort, XXII, 185. 

Grotte d'azur . dans l'ile de Capri , 
V, 264. 

Grotte de Camoens, à Macao (g.), 
V, 296. 

Grotte du Chien , dans le royaume 



426 



GROTTE. - GUERRE. 



de Naples, 1, 109. Phénomène dont elle 
tient son nom, 110. 

Grotte des Demoiselles ou des Fées 
(g.). Sa silualioii ; description, VII, 
373. Autres détails, VIII, 266. 

Grotte du Doubs. 
Voy. Tofière (la). 

Grotte d'Égérie, près de Rome (g.), 
XXIX, 57. 

Grotte de Fingal , dans l'île de 
Staffa (g.), I, 37. Savant qui en a 
donné la première description , 64. 

Grotte de la Madeleine, près de 
Montpellier. Sa situation topographi- 
que; lac que l'on v trouve. XXIV, K4. 
Dançers que celte grotte présente aux 
visiteurs (g.), XXX, 168. 

Grotte de la Martinswand , dans le 
Tvrol (g.). Sa destination actuelle, 
XXV, 377. 

Grotte de Napoléon, prèsd'Ajaccio. 
Sa situation: description, II, 47; (g.), 
X, 272. 

Grotte de Neptune , près de Tivoli 
(g.), V, 220. 

Grotte du Pausiiippe (g.). Sou an- 
tiquité: ses dimensions; aspect qu'elle 
présente le jour et la nuit; torahe de 
Virgile (g.), I, 21, 104. 

Grotte de saint Paul, à Malte (g.). 
Tradition qui s'y rapporte, XIII, 113. 
Grotte de sainte Rosali» , au mont 
Pellegrino, près de Païenne. Tradition 
historique qui s'y rattache: chapelle 
élevée- à l'entré(ï de cette grotte en 
l'houneur de sainte Rosalie (g.), V, 
199, 200; XXV, 120. ■ 

Grottes d'Arcy-sur-Cure. Descrip- 
tion que Buffoii eu a donnée; vers 
qu'elles ont inspirés à Dorât, III, oO. 
lïxainen de ces cavernes au point de 
vue géologique (g.). XVI, 10, 11. Plan 
des grottes d'Arcy (g.), 12. 

Grottes de Crozon. Leur situation ; 
leur nombre ; leurs dénominations, II, 
318. 

Grottes et cavernes de Bonifaeio. 
Leur formation; description de plu- 
sieurs de ces excavations, I, 251, 253. 

Groupe d'enfants en bronze , aux jar- 
dins de Versailles, par Relier (g.), 
XXVI , 308. 

GniE (la) blessée, parabole traduite 
de VouKleist, XXIX, 86. 

Gri'es, dites demoiselles de Numi- 
die. 
Foi/. Demoiselles de Niimidic. 

Gri-es. Époijuo de leur migration du 
Nord pour nos clinml'; : In ;;riie cendrée, 
XXI, 223. Fornir rl-u.inii" de ces oi- 
seaux: divers gemv- »,■ -w.--: grue de 
Mautcliourie (g.), XXVlll, i8'J. 

Grix (Alphonse). Destinée d'un ar- 
bre , rétlt.'xions tirées d'u»e Heure- de 
solitude. XV, 191. Hommages rendus 
à la vieillesse, 351 . Ce que dit la créa- 
tion, XVII, 119. L'anneau des lian- 
çailles, 1 42. Un tableau de famille, 231 . 
Vie heureuse, XIX, 16. Le dernier 
poète, 239. Extrait (Viine Heure de. so- 
litude, XXII, 181. Autre fragment. 



Viiy. Pensto. 

(iRiNEWALD (Mathias). peintre du 
quin/.leiue siècle. Son poitrail de Gu- 
tenbeig (g.), XXIV, 90. 



Grutly (le). Souvenir historique que 
son nom rappelle, XIV, 274. 

GiAoALAiARA. Situation géogi'aphi- 
que de cette ville; quelques détails sur 
son histoire; le palais de Guadalajara 
(g. 2), XX, 11 à 15. 

GuADALETE (Bataille du) ou de Xérès, 
en 711, III, 275. 

GUADALQUIVin. 

Voy. Bétis. 

Guadeloupe (la). Époque de sa dé- 
couverte; histoire de cette colonie 
depuis qu'elle est possession française, 
Vil, 298. Situation; topographie; po- 
pulation; commerce; administration, 
299, 300. La Soufrière, volcan, XI, 
337. Paysage à la Guadeloupe (g.), 
XIV, 104. Autre vue à la Guadeloupe 
(g.), XV, 376. 
Voy. Basse - Terre , — Pointe-a-Pitre,— 

Quelehs. 

GuANAcos. Espèce de lama ; services 
que l'on peut tirer de cet animal ; pays 
dont il est originaire; une chasse aux 
guanacos (g.), XXVI, 57. 

GUANAHANI. • 

Voy. San-Salvador. 

GuANAxuATo (Mexique). Époque de 
la fondation de cette ville ; mines d'ar- 
gent exploitées dans ses environs; vue 
I de Guanaxuato (g.), XII, 85. 

Guano. Contrées où se trouvent les 

gisements les plus considérabte des 

diverses espèces de guano, XXX, 299. 

Guaranis, naturels de l'Amérique. 

Leurs mœurs singulières, I, 139. 

Guast (du), gouverneur du Milanais. 
Traitement qu'il fait subir à deux_ani- 
bassadeurs de François I'^"', IX, 87. 

GuAY, graveur du roi Louis XV. Cé- 
lébrité méritée de cet artiste ; une sar- 
doine gravée par lui (g.), XXVIII, 
123. 

GucciROLO (le), sculpteur. L'Homme 
se délivrant des filets du Péché (g.), 
XIV, 125. 

GuDiN (Théodore), peintre. Prise à 
l'abordage de la goélette anglaise le 
Hasard par le hrig français h Courrier 
(g.),X, 201. 

GuDULE (Sainte), patronne de Bruxel- 
les. Époque de sa mort, VI, 195. 

GuiîBRES (les). Origine de ce peuple. 
Contrées où les Guèbres sont répandus 
aujourd'hui, XXVI, 131. Costume de 
femme guèbre (g.), 132. 

Guelfes et gibelins. Partis célèbres 
par leurs luttes sanglantes en Italie; 
principes politiques de chacun de ces 
partis, I, 202. 

Guépard. Contrées oii on le trouve; 
sou agilité (g.), Il, 119. Utihté que 
les Asiatiques tirent de cet animal, 1 20. 
Classeraentzoologique, VII, 388. Chasse 
au guépard (g.), 389; X, 216. 

Guéparos de chasse de Tippo-Saéb. 
Anecdote relative à deux de ces ani- 
maux transportés en Angleterre, VU, 
390. 

GuÈPE. Nombre d'œnfs ipie pond la 
guêpe ordinaire, III, 406. Industrie et 
architecture des guêpes; nàds eu papier 
et en carton (g.), XXVI, 391. 

Gi:h^i'E ichiieiunon ou Spbex. Com- 
bats ipi'elle livre à nue c>|ii-ce de san- 
leicllos: sou in'^linct à utdiser sa proie 
(g.), 1, 206; m, 406. 



GuKPES (les) et les Plaideurs. Paral- 
lèle entre ces deux œuvres, XIX, 306 
Guêpier d'Europe. Classement zoolo- 
gique; époque de l'arrivée annuelle de 
cet oiseau dans le midi de la France ; 
sa nourriture; sa conformation, VIII, 
352. 

GuÉPiN, médecin. Détails qu'il donne 
sur les premières impressions de la vue 
chez un aveugle-né opéré de la cata- 
racte, IX, 293. 

GuERicKE (Otto de). Tire une étin- 
celle d'un globe de soufre: importance 
de cette découverte. III, 30. Lieu et 
date de la naissance d'Otto de Gue- 
ricke ; ses expériences sur le vide (g. 2), 
XX, 220 à 222. 

GuÉRiN (Maurice de) 
Voy. Pensées. 

GuÉRiN (Pierre). Courte notice sur 
sa vie et ses œuvres; son tableau de 
Mardis Sexlus (g.), IX, 33. 

GuERNESEY. Administration de celte 
île; ses libertés et privilèges; vue de 
Saint-Pierre, capitale de l'île (g.), 
XVII, 197 
Voy. Iles anglo-normandes. 

GUERNICA. 

Voy. Chêne de Guernica. 

Guerre (Réflexions philosophiques 
sur la). Leiire écrite du champ de ba- 
taille de Fontenoy, IV, 108. Ensemble 
des maux et des souffrances que cause 
la guerre, 341. Principes d'humanité 
qui doivent présider à la guerre, V, 
161. Fragments sur les chances que 
dlinne une bonne cause, VII, 318. 
Idées de Rabelais sur l'humanilé dans 
la guerre, VIH, 192. La guerre'. XVI, 
395. 
Voy. Déclarations de guerre , — Traité du 

droit de la paix et de la guerre. 

Guerre de 1808 en Espagne. Com- 
position des régiments d'infanterie en- 
voyés dans ce pays, III, 303. 

Guerre de 1814. 
Voy. Éphêmérides des événements militaires 
de 1814. 

Guerre des Amoureux entre les ca- 
tholiques et les huguenots, X, 297. 

Guerre de l'Angleterre conlve la 
Chine en 1840. Ses motifs, VIU, 266. 
Comuieueenienldeshoslililés; prise de 
l'île de Chusan par les Anglais, iX, 32. 
Pillage de la capitale de lile, 53. 

Guerre de cent ans. Série des guerres 
que les Français eurent à soutenir pen- 
dant les quatorzième et quinzième siè- 
cles, XI, 42. 

Guerre (Petile) de Ch.ilon, XIV, 
232. 

Guerre coloniale de l'Angleterre 

contre l'Espagne. Ses motifs. VII, 38. 

Guerre de la Gaule contre César. 

Résumé historique de cette guerre, V, 

398. 

Guerre de Sept ans. Causes de celle 
guerre; événements qui y mirent fin; 
puissances qui y prirent part, I, 283. 
Guerre souterraine. Aperçu histori- 
que des méthodes pratiquées dans la 
guerre des mines, XIX, 335. 

Guerre de la succession d'Autriche. 
Ses causes; pavs qui s'y trouvaient en- 
gages; hataill&s,giignéespar la l-'rauce, 
ilurée de cette guerre, 1. 227. Eveue- 
meiits qui sigualereiil le commence- 



GUERRE. - GUIZOT. 



427 



ment des hostilités, IX, 88. Principaux 
faits de l'année 1742, X, 74. 
Voij. Paiidours. 

Guerre de la succession d'Espagne. 
Quel en fut le prétexte; sa durée: prin- 
cipales batailles; traité qui met tiu à 
cette guerre; ses résultats, III, 82. 

Guerre de la succession de Pologne. 
Origine de cette guerre ; ses principaux 
événements; traité qui la termine, III, 
322. 

Guerre de Trente ans. Commencée 
en 1618, elle se termina par le traité 
de Wéslplialie ; son histoire, I, 211. 
Grandes puissances qui prirent part à 
ce traité ; noms de leurs représeutauls 
au congres, XXIV, 394. 

Guerre de Troie. Quelques idées bi- 
zarres sur cette guerre, XIII, 138. 

Guerre des trois Henri. Origine de 
sou nom ; principaux événements de 
cette guerre, XIV, 322. 

Guerre (la) des Loups, nouvelle in- 
édite d'Emile Souvestre, XXIV, 2, 13, 
26. 

Guerre (la), dessin et composition 
de Gavarni (g), XVI. 396. 

Gi-erre (le Faux Martin). Nom de 
cet imposteur; son procès; sa condam- 
nation et son supplice, III, 290. 

Guerres d'Italie sous Louis XII et 
sous François I«^ Leur origine, IV, 
239. 

Guerres soutenues par la France 
depuis le quatorzième siècle jusqu'à la 
fin du dix-huitième, I, 39. 

Guerres de successions. Quelles sont 
les guerres auxquelles on a donné ce 
nom; époques où elles eurent lieu: 
combinaisons diplomatiques qu'elles 
amenèrent, III, 322. 

Guerrier de ilarathon, bas-relief 
découvert à Vélanidésa (g.), XIII, 392. 
Guerrier et son fils, tableau d'ilil- 
debrandl (g.), XIII, 1. 

GuERSANT, sculpteur. Lieu et date 
de sa naissance ; bas-relief qu'il exécute 
an Louvre, IX, 106. 

GuETTARD, géologue. Ses travaux sur 
la géologie de la Fiance, XI, 27. 

Gueule. Origine et signification de 
ce terme du blason, XIII, 391. 

GuEL-x (un), composition de Callot 
(g-), I, 92- 

GuEUTx (le) de Vernon. Cause célè'- 
bre, VII, 130. 

Gueux grotes(|ue , composition de 
Van-Vliet (g.), IV, 3.52. 

GuEu-x (les) de terre et les gueux de 
mer. Terme de mépris donné par les 
Espagnols aux ennemis de la domina- 
tion (lu duc d'Albe dans les Pavs-Bas , 
XXII, 133. 

GuEVEH, architecte arabe. Époque à 
laquelle vivait cet artiste; spécimen 
charmant de ses œuvres, à Rabat, 
XXIX. IbO. 

GuETTox. Aiguière présentée par lui 
à l'Exposition universelle (g.) , XXUI, 
341. 

Gui de chêne chez les Gaulois. Cueil- 
lette du gui, I, 97. Propriétés que l'on 
attribuait au gui, 98. Persistance des 
vertus médicales du gui de chêne, 
XXVI, 166. 
Gui-l'a\->eu , au dernier siècle. Tra- 



dition qui s'était conservée dans le Ven- 
dùmois et dans le Maine, I, 414. 

GUICHARD. 

Voy. Pensées. 

GuicHE (Comtesse de), sous Henri III 
de France. Anecdote sur cette grande 
dame de la cour, XXI, 359. 

Guide (le). Guido Reni; sa biogra- 
phie : ses maîtres; ses travaux (g.), II, 
340. 342. Son tableau au château de 
Windsor, 6. L'Aurore, autre tableau 
(g.), 341. Xombre de ses œuvres que 
possède le Musée du Louvre, 342 Au- 
tres détails sur cet artiste, III, 282, 
283 ; X, 292. 

GiiDE-LuiE, ou pradel (g.). Utilité de 
cet instrument; sa description, XXIV, 
144. 

GuiDETTO , architecte du treizième 
siècle. Édifice à Lucques élevé sous sa 
direction (g.), XXVIII, 274. 

GuiENNE. Origine de la réunion de 
cette province à la France; départe- 
ments qui la représentent dans la di- 
vision actuelle, I, 74^ 

Guigne. Nature de cette embarcation 
(g.), IX, 343. 

GriLLAix (Simon), sculpteur. École 
qu'il fonde avec Sarrazin , IV, 29.5. 
Voy. Moaumeut du pont au Change. 

Guillaume {le Nom) très-répandu en 
France au moyen âge. Autres noms qui 
en dérivent, VI, 39. 

GuiLLAniE (Charles), duc de Bruns- 
wick. Anecdote caractéristique de sa 
vie (g.). XII, 208. 

Guillaume de Moulines. Lieu et 
date de sa naissance; sa traduction de 
l'Histoire d'Auguste, XI, 339. 

Guillaume III, stathouder de Hol- 
lande et roi d'Angleterre. Exemples de 
sa grandeur d'àme dans les revers, VI, 
2So. Son entrée à Exeter (g.), XXI, 
3So. 

Guillaume IV, comte de Hollande. 
Privilèges qu'il accorde aux habitants 
d'Amsterdam, III, 202. 

Guillawie le Conquérant. Quelques 
détails biographiques ; date de sa mort, 
I, 202. Sou couronnement comme roi 
d'Angleterre, 111, 32 4. Ordre social 
qu'il établit en Angleterre. 390. Cir- 
constances de la mort de trois de ses 
enfants, IV, 68. Abbaye qu'il fonde à 
Caen ; son tombeau, V, 378. Bataille 
qui lui donne le troue d'Angleterre; 
abbave qu'il fonde sur le lieu du com- 
bat (g.), XXII, 393. Détails sur la mé- 
morable baUiille d'Hastings, 'XXIV, 
250. Don fait par Guillaume le Con- 
quérant à l'abbaye de Saiut-Étienue de 
Caen (g.), XXVl", 7. Caractère distinc- 
tif de Guillaume le Conquérant, 178. 

GuiLLALTiE le Conquérant (Statue 
équestre de), par M. Rochet (g.). Son 
inauguration à Falaise, XXVI, 177. 

Guillaume le Roux, roi d'Angleterre. 
Circoustance de sa mort, IV, 68. 

Guilladme de Sens, architecte. Ca- 
thédrale dont il commence la recon- 
struction en Angleterre, III, 280. 

Guillaume Tell. Chapelles consa- 
crées à sa mémoire (g.l, XI, 288; XII, 
396. Doute élevé sur l'existence réelle 
de Guillaume Tell ; ses aventures ra- 
contées, sous d'autres noms, par un 
historien danois, XIV, 343. 



Guillaume Tell, poésie de Lavater 
XHI, 337. 

GuiLL.AniE Tell (le) corse, IX, 133. 
GuiLLEjiiN, peintre. Son tableau : le 
Tailleur béarnais (g.), XXIX, 284. 

GuiLLOis, sculpteur. Lieu et date de 
sa naissance; son bas-relief du grand 
escalier du Loune, IX, 106. 

GuiLLOT-GoRiu. Son portrait par un 
contemporain ; nature de ses rôles (g.). 
n, l6o. 

GuiMET, chimiste. Couleurs tlont il 
trouve le secret, II, 180. 

Guinée (Découverte de la côte de), 
VI, 51. Nouveaux établissements fran- 
çais sur la côte de Guiuée (g. 4 i. XV. 
18 à 23. 
Voy. Saint-André (Rivière). 

GuiRL;VNDE de Julie. Manuscrit orné 
de peintures; à qui il fut destiné; des- 
cription de ce livre ; ses propriétaires 
successifs; prix auquel il s'éleva dans 
une vente, V, 15. 

GuiscARD (Robert), célèbre conqué- 
rant eh Italie au onzième siècle. Edi- 
fices remarquables qu'il fit construire 
àSalerne (g.), XXVIII, 212. 

Guise (Maison de Lorraine), tableau 
généalogique et biographique. IV. 43, 
64. 

Guise (Chartes, cardinal de Lorraine, 
duc de). Note biographique. IV. 45. 
Sa mitre (g.), XVI. 360. 

Guise (Charles, duc de). Note bio- 
graphique, IV, 45. Son évasion d^i châ- 
teau de Tours, XIV, 64. 

Guise (François de Lorraine, duc de). 
Notice biographique, IV, 45. Position 
qu'il prit dans la guerre de religion; sa 
conduite à Vassy; dignité qui lui est 
conférée après la bataille de Dreux, 
162. 163. Epoque et circonstance de sa 
mort. XIV, 100. 

GuisR (François de Lorraine, duc de) 
après la bataille de Dreux , tableau de 
M. Alfred Johannot (g.). IV, 161. 

Guise (Henri I" de Lorraine, duc 
de). Sou assassinat: ses dernières pa- 
roles, H. 218. La Mort du duc de 
Guise, tableau de M. Delaroche (g.). 
III . 160. Portrait du duc de Guise (g.). 
XI. 180. Cénotaphe de Henri de Guise 
(g.), XVU, 176; XXm, 124; (g.), 324. 

Guise (Henri II de Lorraine, duc de). 
Monnaie frappée à sou nom ; rôle qu'il 
joue au carrousel de 1662, IV, 45. 

Guise (Louis III, cardinal de). Son 
portrait au Musée d'Orléans (g.), XI, 
180. 

Guitare cosaque (g.), VII, 118. 

Guitare! Caprice par Grandville ( g.) , 
XXV, 112. 

GuiTARRERO (uu), pelulure de Daret 
(g.|, Xll, 400. 

GuiToN ( Jean ), maire de la Rochelle. 
Sa conduite durant le siège de cette ville 
par le cardinal de Richelieu, H, 18. 

GuizoT. Extrait de son Histoire de la 
révolution d'Angleterre: bataille d'Edge- 
Hill. XXII, 193. Sur le culte observé 
eu Hollande pour la conservation des 
dimies, 217. Le dix-huilieme siècle, 
XXVIII, 162. De l'iustruclion popu- 
laire, 347. 
Voy. Pensées. 

GuizoT (M""), 
Voy. Pensées. 



GULLIVER. - HALIFAX. 



Gi'LLivER (les Voya£;es de). Impres- 
sion que produisil leur apparition ; lettre 
adressée à Swift à ce snjet; Gulliver à 
Brobdingnag (g.), XIII, 33, 34. 

Gustave !<=% ou Gustave Wasa , roi 
de Suède. Prix auquel fut vendu son 
fauteuil, IV, 197. 

Gustave II, ou Gustave-Adolphe 1='', 
roi de Suède. Bataille où il périt; lieu 
de sa sépulture, V, 173. 

Gustave III, roi de Suède. Sa mort, 
I, 33. . 

Gustave IV, ou Gustave-Adolphe II, 
roi de Suède. Son abdication, I, 38. 

Gutenbebg. 0'"^lip'6s mots sur ce 
célèhre imprimeur,- ses premiers essais, 
XXIII, 6S. Difficultés qu'il eut à vain- 
cre pour réaliser ses plans; nn fac- 
similé de sa Bible, XXVI, 188, 262. 
Voij. Invention de rimprinicrie. 

GuTENBERG (Portrait de), attribué à 



Mathias Grunewald (g.). Établissement 
public qui le possède, XXIV, 96. 

GuTENBERG (StatUB de), par Tbor- 
vvaldsen. Son inauguration à Mayence 
(g.l, VI, 89. Description et critique, 
90. 

GUTENBERG (Statue de), par David 
d'Augers. Sou inauguration à Stras- 
bourg; description des bas-reliefs du 
piédestal (g.), VIII, 217, 218. 

GuTTA-PEBciiA. Nom de l'arbre d'où 
l'on retire cette substance ; aspects di- 
vers de la gutta-percha; époque où l'on 
a commencé à étudier les applications 
que l'industrie pourrait en faire, XVIIl, 
271. Savant à qui l'on doit l'introduc- 
tion de la gutta-percha eu Europe, 
XXIII, 71. 

Guy (Thomas), l'avaro bienfaisant 
(g.), XXII, 168. 

Guyane. Époque où elle fut visitée 
pour la première fois par Christophe 
Colomb, VII 338. 



Guyane française. Histoire de celte 
colonie, VH, 338, 339. Topographie, 
population, climat, etc., 382, 383. Éta- 
blissement français sur l'Approuague 
(g.), XXIV, 324. 
Voy. Naturels de la Guyane française. 

GuYOT de Provins. Ses vers sur la 
Marinette ; leur intérêt historique. VIII, 
333. 

GuvTON - MoBVEAu. Scs ascensious 
aérostatiques ; fragments de son rap- 
port sur ces voyages aériens, XII, 138. 

GniNOTES. Rivières de l'Amérique 
méridionale où se trouvent ces pois- 
sons; leur description; pêche, I, 276. 

Gymnastique. Son importance au 
point de vue de l'hygiène ; moyens d'é- 
tablir un gymnase à peu de frais ; ap- 
pareils de "gymnastique (g. 15), XIII, 
377 à 381. Considérations sur cet art, 
XVIII, 266. 



H 



Haarlem ou Harlem. Un usage sin- 
gulier dans cette ville, XII, 326. Pro- 
menade dans cette ville; la porte dite 
d'Amsterdam (g.), XXVIII, 97. La sta- 
tue de Laurent Coster, sur la grande 
place (g.), 100. Le quai du marché aux 
grains ( g.), 101. Le Musée de Harlem, 
173. Le pont du Lait à Harlem (g.), 176. 

Habeas Corpus en Angleterre. His- 
toire de ce droit: esprit et effets de celte 
loi, IX, 173, nï. 

Habit (V) ne fait pas le moine. Mo- 
ralité de ce proverbe ; anecdote à l'ap- 
pui, XXIV, 138. 

Habitabilité des planètes. Opinion 
de Galilée à ce sujet, XXIV, 334. 

Habitant de la Cordillère, peinture 
de Francisco Laso (g.)| XXIV, 101. 

Habitants ( les Premiers) de la Gaule, 
par M. Henri Martin, XXVIII, .373. 

Habitants de la Terre de Feu (g.). 
Type tout particulier de ces insulaires, 
XXVI, 228. 

Habitation (une) anglo-saxonne, 
miniature du neuvième siècle (g.), XIX, 
183, 184. 

Habitation de Laplace à Arcneil, 
près Paris (g.). Note relative à cette 
propriété, XXII, 37, 38. 

Habitation (!') dans les bois eu hi- 
ver est-elle salubre? XV, 15. 

Habitation (Intérieur d'une) norvé- 
, gienne, tableau de Tidemaun (g.), 
XXV, 9. 

I Habitation d'hiver au Kamtschatka. 
(Description (g.), XVII, 344. 

Habitation musulmane. Distribution 
babiturlle de liiilcrirur; décoration des 
iliverscs salles. XIX. :i(i. 

Habitations. De laénii;!' di's habita- 
lions, XVIH, 34, 02. lIyj;'i(MK' des habi- 
latiuiis de ville, 46. Habi talions rurales. 
51. Chauffage des habitations, 62. 

Habitations des artistes de Paris au 
dix -septième siècle. Renseii;ueiui'nls 
extraits d'un livre du temps: slaliilsde 
la corporaliim des maîtres peintres, 
XVIll. 217. 



Habitations des Chinois. Description 
des maisons chinoises; détails techni- 
ques sur leur construction ; ornementa- 
tion ; ameublement, IV, 383; (g.), 384. 
Distribution des maisons chinoises; in- 
térieur de la maison d'un mandarin 
(g.), Xn, 143. 

Habitations gauloises. Uniformité 
de ces habitations sur une étendue 
géographique très-considérable ; leurs 
dispositions, XXIV, 70. 

Habitations gauloises sur les lacs. 
Fouilles du lac de Zurich (g.), XXIII, 
37. Fouilles du lac de Bienne, 182. 

Habitations souterraines à Saint-Go- 
bain (g.), XXIV, 44. 

Habitations sucrières dans les colo- 
nies anglaises. Notions sur leur valeur ; 
leur exploitation, V, 49, 50. 

Habitatio.ns et meubles fellahs. Ar- 
moire en limon du Ml ; moulin à bras 
égyptien (g. 2), XV, 84. Construction 
ordinaire de la demeure du Fellah (g.), 
85. Maisons de Fellahs dans les envi- 
rons du Caire (g.), XVII, 160. 

Habitude (1'). Influence qu'elle 
eyerce sur nos actions, XV, 402. 

Habitude (une) d'un poète contem- 
porain, X, 7. 

Habitudes des enfants. Leur impor- 
tance suivant Montaigne, I, 92. 

Habitudes et transmissions hérédi- 
taires. Fragmenldu livre deM. A. Mau- 
ry : Du Sommeil et des Réres, XXX, 23. 

Habsbourg -Autriche (Maison de). 
Son avènement à l'empire , VI , 51 . 
Prince en qui s'éteignit la descendance 
masculine de cette maison, VIII, 38. 

Haciiaiciiin (les), fumeurs de ha- 
cliich, XIX, 95. 

Hachette d'huissier au tribunal se- 
cret, en Allemagne (g.), XII, 240. 

IIack-Fau-, en .Angleterre; mines 
d'alun que l'on y trouve, III, 401, 402. 

Il.icNDËL. Opinion de Beethoven sur 
ce compositeur, Vil, 31. 

Haffner (F.), peintre. Ses tableaux: 
Sanyliers ravagemil un champ ilc muïs 



(g.), XXIII, 389. Vn Vieux chasseur 
(g.), XXVII, 161. Chasseuret Pécheur 
(g.), 397. 

Hahnema.nn (le Docteur). Quelijues 
mots sur sa vie; son système médical, 
II, 50. Ouvrage dans lequel il a exposé 
sa doctrine, 31 . 

Haider-Ali, premier ministre du ra- 
jah du Maissour ; détails sur ce person- 
nage, II, 387, 

Haie des Morts (Bataille de la), XIV, 
322. 
HAiEs(lesDeux),apologue, XVI, 87. 

Haine des hommes vicieux paur les 
hommes vertueux, XXV, 39. 

Haïti ou Saint-Domingue. Situation 
de cette île, V, 117. Signification de 
son nom; sol; chmat; population; or- 
ganisation administrative, 118. Carie 
d'Haïti; armée; une sentinelle haïtienne; 
un tambour; linances, etc. (g. 3), 119, 
120. Monument de l'émancipation (g.), 
VI, 217. Salaire et alimentation des 
ouvriers, VIII, 143. 
V'oy. Cap Français, — Port-au-Prince, — 

Sainl-Uomingue (lie), — Sanlo-Domingo, 

Haïtiens, Leur caractère distinctif, 

V, 119, Carnaval à Haïti; danse dite 
l'arada (g,), IX, 57. 

Haie (1'). Conformation et attitudes 
singulières de ce reptile ( g.), XXI, 3. 
Reproduction de son image sur plusieurs 
des monuments égyptiens (g.), 6. Au- 
tres détails sur l'haje, 63. 

Hakaris. 

Voij. FtHe de la Hakaii. 

Halage (le), tableau de M. E. Ilil- 
dehrandt (g.), XI, 128. 

Halage au galop. Détails techniques, 

VI, 323, Bateau halé de cette manière 
(".), 32i, Bateaux- postes du canal 
de rOurcq; bateau-onde construit par 
M. Roussel (g, 2), 327. 

IIalévy (Léon). F"raginent de sa tra- 
duction de l'ÉlecIre de Sophocle, XVI, 
28, 

Halifax, 
Voy. Pensées. 



HALL. - HASSELQUIST. 



H9 



Hall (Jacob). Portrait de ce person- 
nage; cause de sa célébrité (g.), XX, 56. 

Halle. 

Voy. Frankc ( Slalue d'Au^usle-Hermann , 
— Église Notre-Daine, — Salines de Halle. 

Halle au beurre , à Paris. Descrip- 
tion; mode de la vente du beurre: fac- 
teurs, V, 3.33. 

Halle aux blés, à Paris. Époque de 
sa construction ; sa description ; jours 
de niarciié; (acteurs à la halle (g.), V, 
265, 266. 

Halle aux fruits et aux légumes, à 
Paris. Son organisation: produit qu'elle 
donne à la ville (g.), X, 396. 

Halle de Bruges. Le carillon: in- 
cendie du bâtiment primitif; la balle 
actuelle (g.), IX, 332. 

Hallebabue (Fer dune) des gardes 
de la manche du roi. sous Louis XIV 
(g.), Vlll, 152. 

H.iLLER (Albert de), savant et poëte. 
Lieu et date de sa naissance; notice sur 
sa vie et ses travaux ; époque de sa mort 
. (g.), XIV, 164. 

Halles centrales de Paris. Époque 
oii leur construction fut résolue et dé- 
crétée d'utilité publique; architecte 
chargé de leur édilicaliun ; état des tra- 
vaux, XXX, 26. Vue générale des halles 
(g.), 27. Coupe d'un pavillon (g.), 28. 

Hallev. Observatoire dont il fut di- 
recteur; ses travaux aslrouomiques; 
comète dont il annonce le retour, II, 
io\. Mort de Hallev. X, 7i. 
Voy. Coméle île Hallev. 

Hallores. Nom sous lequel on dé- 
signe les sauniers de Halle ; leur ori- 
gine ; leurs coutumes, VI, 392. 

Halos. Phénomènes optiques que 
l'on désigne sous ce nom, XVII, 343. 
Halo présentant une particularité re- 
marquable, XXX, 128. Halo lunaire 
(g.), 130. 

Hals (François), peintre. Portrait 
de Dcsearles (g.), V, 245. 

Halte (une) sur un pont. Fragment 
de Topffer, XU. 66. 

Halte flamande, tableau d'isaac Van- 
Ostade (g.), XX, 385. 

Ham. Siège que cette ville eut à sou- 
tenir; le fort de Ham (g.), XIX, 317. 

Hamatreva. Chant de la terre, poé- 
sie d'Émerson, XXX, 230. 

Hamboibg. Sa situation ; son his- 
toire: population: insliiiilions politiques 
et judiciaires ( g. I. \ll, 265. Commerce 
et navigation, 266. Part que prit Ham- 
rx bourg à la formation de la ligue lian- 
, séatiquc, IX, 87. Incendie de Hambourg 
V en 1842 (g.), X, 281. 

Yoij. Église Sainl-Micliel , à Hambourg, — 
tfWse Sainl-Pieire, à Hambourg. 

Hame.Vu (le) du Chêne, nouvelle, 
XVL 93. 

Hameçon ù poulpe (s.). Disposition 
de cet engin, XXVI, 208. 

Hajieçoxs. Pays où on les fabrique 
le mieux, X.X, 160: 

Hajiilton, littérateur français. Ap- 
préciation de sa manière d'écrire, VI, 
379. 

HaJiilton", savant voyageur. Son as- 
cension du mont Argée , XXIII , 69 ; 
XXX, 69. 

Hamlet, drame de Siiakspcarc. Pre- 



mière représentation , V, 375. Scène 
entre Hamlet et lloratio, 385. 

H.\MLET et Horalio au cimetière, ta- 
bleau de M. Eugène Delacroix (g.), V, 
385. 

HAJ1M.U., portefaix turc (g.), XXIX, 
168. 

Hamox, peintre. Ma Sœur n'y est pas ! 
tableau (g.), XXI, 393. Les Orphelins, 
tableau (g.), XXIH, 337. 

Haîipde.n. La Cliambre des com- 
munes en Angleterre s'oppose à son 
arrestation; conséquences de ce fait, 
X, 74. 

Hasiptox. 
Voy. Hamploii-Coui't. 

H.vjipTON-CoiBT. Œuvres d'art que 
possède la galerie de ce palais, 1, 101. 
Son état d'abandon il y a quelques an- 
nées; afiluence actuelle des visiteurs, 
X, 164. Circonstance de la construction 
de ce palais; la treille de Hamplon- 
Court (g.), XVIII, 388. 

Hampstead (Vue près de). Pavsage 
par Coustable (g.) XVII, 137. 

Hang , poète allemand. David , la 
mouche et l'araignée, légende, II, 71. 

Hanovbe. 
Voy. Prières publiques en Hauovre. 

H.UNS Sacijs. 
Voy. Sachs (Haus). 

Hanse. 
Voy. Ligue liansëatique. 

Hanse parisienne, ou Confrérie des 
marchands par eau. Dénominations di- 
verses données à ses membres; lieux 
successifs des séances, I, 249. 

Harald à la dent bleue, roi de Da- 
nemark. Ses conquêtes en Poméranie; 
moyen qu'il emploie pour s'en assurer 
la conservation, III. 262. 263. Sa mort 
à la bataille dllasliugs, XXIV, 251. 

Hab.angie d'un curé au pelit-Ols de 
Louis XIV se rendant en Espagne pour 
V prendre possession de la couronne 
d'Espagne, IV, 91. 

Haras (Des) en France. Premiers 
haras de l'État sous Louis XIII; orga- 
nisation plus complète de ces établis- 
sements par Colbert: le haras du Pin, 
près Argentan (g.), XXIX, 180. Le 
haras de Pompadour (g.), 237. 

Har.\s en Algérie, XXX, 328, 359. 
Hardiesse. 
Voy. .\udace et sang-froid. 

Hardm.vn (g.). Profession qui le mit 
en réputation, XXVIl, 208. 

Hardoiyn (Gilles), imprimeur cé- 
lèbre au quinzième siècle. Sa marque 
(g.).XXni, 64. 

Harelle (la) de Bouen. Historique 
de cet événement, XIV, 322. 

Hareng. Genre auquel il appartient; 
description de ce poisson (g.), V, 355. 
Espèce que l'on rencontre autour des 
Moluques, 358. 

Hareng salé. A quelle époque on en 
vendit pour la première fois aux halles 
de Paris, I, 386. Soins apportés par les 
Anglais et les Hollandais à la salaison 
du hareng, V, 357. 

Hareng saur. Sa préparation, V, 
3-58. 

Habe-ngèbes à Pans. Origine de ce 
mélier, I, 386. 



Harfang. 

Voy. Chouette neigeuse. 

Harfleir. Ancienne splendeur de . 
cette ville; quelques mots de son his- 
toire (g.), Xni, 201. 

Hariri. Quelques mots sur ce mora- 
liste arabe; sentence extraite de la 
di.xième séance de Hariri, XXV, 50. 
Voy. Pensées. 

Harleï , grand trésorier d'Angle- 
terre. Mot d'un danseur à son sujet, 
Xlll, 267. 

Harlus, bandes de brigands au sei- 
zième siècle, XIV, 322. 

Harmonie. Définition de cette partie 
de la musique, H, 115. 

llARiiqNiE (Sur 1') de l'univers, 
XXII, 195. 

Harmonie De 1) des sphères célestes, 
XXVII, 323; XXVIII, 6. 

Harmonies de la végétation sur la 
terre. Citations de Bernardin de Saint- 
Pierre, 111, 87. 

Habnescab (le), ancien châtiment 
en Allemagne, IX, 56. 

Haboin-al-Raschid, calife d'Orient. 
Ses conquêtes ; présents qu'il envoie à 
Charlemagne, I, 55. Trois jugements 
d'Haroun-al-Rascbid, conte arabe, VIII, 
50. 

IIabpe. Caractères particuliers de ce 
genre de coquilles; harpe bombée (g.), 
V, 252. 

Harpe. Nom de la harpe chez les 
anciens, IV, 125. Histoire de cet in- 
strument ; fable sur l'invention de la 
harpe (g. 15), XVIII, 359; (g. 7), 375. 

Habpe éolienne. Description et effet 
de cet instrument, VII, 363. Sa forme 
la plus élémentaire (g.), XIII, 115. 

Habpe dOBrien. Son rôle politique 
dans l'histoire d'Irlande, VII, 391. 

H.ABPiE (Grande). Description de cet 
oiseau, VIII, 25. 

Harrington (James). Notice sur sa 
vie, VI, 298. Résumé de son livre, 
Océana, 299. 

Harrison, célèbre horloger anglais. 
Date de sa naissance et de sa mort; 
découverte qu'il lit dans son art ; prix 
qu'il obtint à ce sujet, XV, 103. 

Harrovv-sir-la;Colline (comté de 
Middlesex) (g.). Étymologie du nom 
de ce village; école qui rend le nom 
de Harrow si célèbre, XXIX, 361. 

Habbv ( le Vieil ) et l'homme à l'habit 
noir (g.), XXI, 151. 

Hartmann Sch.vppeb. 
Voy. .\rls et métiers au seizième siècle. 

Hartmann von dez .\ne, poêle alle- 
mand du quatorzième siècle. Son voyage 
en terre sainte; ses poésies, IV, 302. 
Son fabliau, le Pauvre Henry, 302, 
3o3. 

H.vRVEY, médecin célèbre. Date de 
sa mort, I, 142. Phénomène physiolo- 
gique qu'il démontre, V, 374. 

Hasard. Origine de ce mot, VII, 24. 
Pensée de Voltaire, XX, 143. 

Hasli (le), vallée de la Suisse. 
L'Ober-HasIi ou Hasli supérieur ; ses 
cascades; ses habitants; aspect général 
de cette contrée (g.), IV, 305, 306. 

Hasîelqiist. Son dévouement pour 
éclairer là science de l'histoire natu- 
relle; sa mort, Vlll, 367. 

n 



430 



HASTINGS. - HHSRI. 



Hastings (Henri). Ardeur de ce 
grand seigneur pour la chasse; fonc- 
tion (lû'il sollicite du roi Charles I" 
pour satisfaire sa passiou-i XXVlll, 
128. 

Hastings (Bataille d'), I, 310 ; XXU, 
393; XXIV, 250, 309. 

Hatcuett. Métal qu'il découvre, VH, 
184. 

Hauff (Guillaume), littérateur alle- 
mand. Sa mort prématurée, VIH, 367. 
Hauser (Gaspard). Histoire de ce 
personnage mystérieux (g.), V, 15, 16. 
Haustcu (Jean), mécanicien alle- 
mand du seizième siècle. Char mis en 
mouvement par un ressort intérieur de 
son invention (g.), XXI, 2i. 

Haut fourneau. Tiiéorie de cet ap- 
pareil; détails techniques sur la fabri- 
cation de la fonte (g. 2), XVI, 348, 
349. 

Haut-Rhin (Département du). An- 
cienne province comprise dans ses li- 
mites, I, 74. 

Haute-Borne (la). Monument gau- 
lois dans le déparlement de la Haute- 
Marne ; inscription qu'il porte (g.), 
VH, 4. 
Voy. Menhirs. 

Haute-Garonne (Département de 
la). Province ancienne comprise dans 
son territoire, I, 74. 

Haute-Loire (Département de la). 
Province ancienne comprise dans son 
territoire, I, 74. 

Haute-Marne (Département de la). 
Province qu'il représentait dans l'an- 
cienne division de la France, I, 74. 

Haute-Saône (Département de la). 
Ancienne province comprise dans les 
limites de son territoire, 1, 74. 

Haute-Vienne (Département delà). 
Ancienne province comprise dans son 
territoire, 1, 74. 

Hautes-Alpes (Département des). 
Province ancienne comprise dans ses 
limites, I, 74. 

Hautes-Pvrénées (Département des). 
Province ancienne qu'il représente dans 
la nouvelle division de la France, I, 74. 
Hauteur des continents. Représen- 
tation grapiiique des hauteurs moyennes 
absolues et relatives des continents 
(g.), XVH, 88. 

Hauteur de quelques monuments re- 
marquables, 1, 10. 

Hauteur des principales montagnes 
et de plusieurs lieux remarquables (g.), 
1,209 à 211; XIV, 336. 

Hauts lieux (les). En quoi consis- 
taient ces autels de l'idolâtrie des juifs ; 
leur forme, XI, 226. 

Hauy (l'Abbé), minéralogiste. Quel- 
ques mots sur sa vie, I, 142. 

Hauy (Valentin). Son système d'é- 
ducation pour les aveugles; établisse- 
ment qu'il fonde à Paris, V, 147; XI, 
429. Secte dont il fut l'un des premiers 
fondateurs, XXIX, 196. 

Havre (le). Époque de sa fondation ; 
histoire de cette ville et de son port 
(g.), 111, 91 , 92. Nature toute militaire 
de cette ville pendant près de trois siè- 
cles, 20C. lni|.orlaiu'(Mhi portdullavre 
par ses n^hilioiis siii\ies avec l'Amé- 
rique; ministres à qui il iloit ses pre- 
miers développemeuts, XXV, 56, 



Havre (le) d'Orange, à la Terre de 
Feu (s.), XXVI, 277. 



Havre (Commerce du). Mouvement 
du port en 1833, H, 326. Histoire du 
commerce du Havre, 111, 206, 207. 

Haydn. Particularité sur sa manière 
de composer, I, 363. Notice biographi- 
que, VI, 372. Portrait d'Haydn (g.), 
373. Révolution qu'il a faite dans la 
musique, 374. 
Hawaïens. 
Koi/. Sandwich (lies). 

Hazlitt. 
Voij. Pensées. 

Héas. 
Foy. Cirque naturel de Héas 

Herfx, poète. Le Cerisier, chanson- 
nette, IX, 187. Le Soir de Noél, chant 
d'une mère (g.), 40S. Préparation, XV, 
82. Notice sur Hebel; ses œuvres poé- 
tiques et populaires , 91 . Sa maison a 
Hausen (g.), 92. 176. Monument élevé 
en son honneur dans le jardin du châ- 
teau de Carlsruhe (g.), 93. Chanson du 
mauvais ouvrier ; le Tombeau, poésies 
allémaniques, 93. Le Hussard de Neis- 
se, 178. Remède contre la colère, 
295. Pensées nocturnes, XX, 34. La 
Fille de Rudliger, 247. La Bouillie 
d'avoine, 295. L'Escarboucle, 327, 378. 
L'Orage, XXI, 346. L'Homme dans la 
lune, XXII, 184. Le Moineau à la fe- 
nêtre, 326. L'Heureux Paysan, XXIV, 
240. Le Plongeur, XXIX, 53. 

Hébert, naturaliste. Ses observations 
sur le cincle ou merle d'eau, XVH, 
326. 

Hébert (Ernest), peintre. Son ta- 
bleau : la Mal' aria; appréciation de cette 
œuvre (g.), XIX, 89, 90. Les Fienarole 
(n- ) XXIV, 329. Femmes de la Cer- 
vara(g.), XXVH, 145. 

Hébreux. 
Voi/. Juifs. 

HÉBREUX captifs à Babylone, tableau 
par Bendemanu (g.), XIX, 41. 

Hébrides (les). 
Voy. Staffa (Ile de). 

HÉcLA. Situation de ce volcan ; des- 
cription; vue de l'Hécla (g.), H, 211, 
212. 

Hecquaud (Hyacinthe). Son voyage 
dans l'Afrique occidentale; description 
de la cascade de Kambagaga, en Sene- 
gambie(g.), XXIV, 12. 

Heidelberg. Notes de voyage sur 
cette ville; quelques détails sur ses 
environs, III, 92. Fleuve au bord duquel 
elle est assise ; maison où s'arrêta Lu- 
ther eu fuyant de Worms (g.), V, 23. 
Voij. Château de Heidelberg. 

Heii.m\nn .IdviirK constructeur nié- 
canicHMi (vlrl.iv. Sa machine à peigner 
le colou, XWIII, 398. 

Heinzelmann. 
Voij. Pensées. 

HÉLA. Peinture que le poème de 
l'Edda fait de cette divinité Scandinave, 
IX, 280. 

HÉLICES, testaccs (g.). H, 173, 174. 
Le Bulimm ovatus (g.), XVIII, 13. 

HÉLiE. Machine arithméli(iuo qu'il 
perfectionne (g.), VllI, 22i. 

HÉLioGABAi.E. Mots qu'il faisait ser- 
vir à ses courtisans, I, 302. Genre 
d'étoffe dont il se revêtit le premier, 
111, 134. Étranges plaisirs dont il 
égayait ses repas, IX, 59. 



HÉLIOPOLIS de Cœlésyrie. 
Vo'j- Balbcc. 

llÉi.ioi'OLis d'Egypte. 
Vcij. Bataille d'Héliopolis. 



HÉLIOTROPE des Anciens (g.). Carac- 
tères de cette variété d'agate, XXII, 
256. 

Helléan (Lande d'). 
7o!/. Combat des Trente. 

Hellequin, personnage du roman de 
Fauvel. Miniature prise dans le manu- 
scrit, VIH, .53. 

Helmuoltz. Ses expériences phy- 
siques sur les opérations du cerveau 
humain; mesure de la vitesse de la 
pensée, XXV, 208. 

HÉLoisE. Prix offert iiour une de ses 
dents par un Anglais, IV, 198. 
Voy. Tomlieau d'Héloïse et d'Abélard. 

Helvétius. 
Voy. Pensées. 

Helvidius Priscus. Dialogue entre 
ce sénateur et l'empereur Vespasien, 
H, 328. 

Hemans (Mistress Felicia). La Voix du 
printemps, poésie, XXIV, 106. 
Voy. Pensées. 

Hémicycle de l'École des beaux-arls, 
peinture de Paul Delaroche; un frag- 
ment de cette œuvre (g.), XXVII, 117. 

HÉJIIONE. 

Voy. Dzigguetai. 

Hemmelinck. Ses tableaux dans la 
cathédrale de Louvain , IH, 131. Ses 
tableaux dans l'hospice Saint -Jean, à 
Ypres, IV, 174. 

HEMsrERUUYS (Frauçois)', philosophe 
hollandais. Époque de sa mort ; frag- 
ments de ses écrits sur les beaux-arts, 
XX, 114. 

HÉN.vuLT (Président). Fragment de 
ses Mémoires ; portrait de Marie Leczins- 
ka, XXIH, 314. 

Hennebon. Aspect et situation de 
cette ville; faits importants de son his- 
toire, XL 112. 

Hennepin (le Père). Notice sur ce 
missionnaire; ses voyages, XX, 18. 

Hennins. Coiffure flamande du quin- 
zième siècle ; description : prédications 
de Thomas Connecte contre le luxe de 
cette sorte de coiffure, VII, 273. Anec- 
dote racontée par Monslrelet au sujet 
des hennins, XV, 307. Les hennins aux 
quinzième et dix-neuvième siècles (g. 4), 
XX, 376. 

Henri, expert. Appréciateur des mu- 
sées, VH, 145, 146. 

Henri d'Andely, trouvère. 
Voy. Lai d'.\ristote. 

Henri l", roi d'Angleterre. Nau- 
frage de ses enfants prés de Barfleur, 
11, 282. 

llFNRi H, roi d'Auiilelerre. Anecdote 
.ur ce roi cl sou lils, IV, 87. Rivalité 
entre Philippe- Auguste et Henri H ; 
entievne de ces deux princes ; mort au 
roi d'Angleterre, V, 36. Un épisode do 
sa vie (g.), Vil, 345. 
Voy. Piantageuel (Dynastie des). 

Henri HI, roi d'Angleterre. Dis- 

cor.les civiles pendant son règne; il est 

forci' de jurer l'exécution de la grande 

chaile(g.),XlX, 63, 66. 

Henri 111, roi d'.\.ngletcne, et Simon 



HENRI. - HÉRODE. 



131 



de Montfoi't, composition et dessin de 
Gilbert de Londres (g.), XIX, 65 

Hemu VII, roi d'Angleterre. Ciiapelle 
qu'il construit dans lalibaye de West- 
minster (g.), m, 32t. Aiariage qn'il 
fait faire à son fils aîné, Artluir; magni- 
ficence qu'il déploya à celle occasion , 
XXII, 19. 
Yoij. Tombeau de Henri VII. 

Henri VIII, roi d'Angleterre. Lieu 
de sa sépulture, II, G. Thèse publique 
qu'il soutint contre un maître d'école, 
VI, ol. Dates de ses mariages; noms 
et sort de ses femmes, VIII, 58. Ou- 
vrages qui furent publiés sous son nom, 
XII, 339. Henri \l\\ s'empare des tré- 
sors de la cathédrale de Lincoln. XXII, 
89. Cérémonial observé pour faire le lit 
du roi Henri VIII, XXV, 319. 
Voy. Camp du Drap d'or, — Henri Giàce-à- 

Dieu. 

Henri I»'', roi de France. Son ma- 
riace avec une princesse de Russie, VI, 
295; XII, 10. 

Henri II, roi de France. Ordonnance 
sur le costume des artisans, paysans, 
etc., I, 183. Sa conduite avec les pro- 
lestants, III, 2i2. Circonstances rie sa 
mort, 243. Changemenls introduits, 
sons le règne de Henri II , dans la fa- 
brication "des monnaies, 302. Jeu que 
Henri H affectionnait, VII, 131 . Entrée 
de Henri II à Paris ; fêtes à cette occa- 
sion, XIV, 204. Loi somptuaire rendue 
par ce roi ; ses principales dispositions, 
XXI , 171 . Portraits de Henri H (g. 2), 
172, 332. 
Voy. Tombeau de Henri II. 

Henri II (Portrait de), par .lanet 
(g.), XXI, 172. Autre, en capitaine de 
elievau-légers (g.), 332; (g.)t 333. 

Henri III , roi de France. Animal 
qui lui était antipathique. I. 79. Jour- 
née des barricades. III. Race de chiens 
qu'il affectionnait, 171. Date de sa 
mort, 208. Confrérie instituée par Ini; 
vers et gi'avure saliriipie publiés contre 
lui à propos d'une procession de péni- 
tents (g.). H, 376. Principaux faits de 
sa vie et de son régne, III, 344. Sa 
passion pour le jeu, VII, 131. Ses folles 
prodigalités; sou luxe effréné, XVI, 
345. Départ dn duc d'Anjou , depuis 
Henri III, pour la Pologne (g.), XVIII, 
165. Portrait de ce roi par d'Aubigné; 
son goût pour la toilette; édils somp- 
tnaires rendus par lui , XXIII , 83. 
Henri III institue l'ordre de Saint-Mi- 
chel, X.\X. 313. 

Henri III (Portrait de), d'après un 
peintre inconnu (g.), XXIII, 83. 

Henri III (Rnsle de), par Barthélémy 
Prieur (g.), III, 344. 

Henri IV, roi de France. Son sacre, 
I, 22. Jour où il fut assassiné, 111. Son 
épée au Musée d'artillerie ; date de sa 
naissance, 383. Air et chanson attri- 
bués à ce prince, II, 231. Sa passion 
pour le jeu, IV, 32. Sa réponse au.\ 
professeurs dn Collège de France cpii 
se plaignaient de n'être point payés, V, 
375. Sa sollicitude pour les soldats in- 
valides, VI, 33. fitat des finances à 
l'avènement de Henri IV et à la fin de 
son ri'giie. X, 269. Son entrée à Paris, 
XII, 98. .Mariage de Henri IV avec 
Slarie de Médicis, 144. Son enfance; 
sa fainille. XVI, 33. Jugement et opi- 
nion lie MM. de Chateaubriand et de 
Ronald sur ce prince, 399. Observation 
judicieuse attribuée à Henri IV, XXIII, 



81 . Un mot de Henri IV sur Plutarque, 
XXVHI, 334. 

Voy. .\lijuiMtion de Henri IV, — Bataille d'Ar- 
qués, — Nombres sept et quatorze. 

Henri IV enfant (Portrait de), pein- 
ture du temps (g.), XVI, 33. 

Henri IV (Ancienne statue de), sur 
le pont Xenf. Ses auteurs; description 
des bas-reliefs du piédestal, XIII, 236. 

Henri IV (Portrait équestre de) con- 
duit par les échevins de Rouen (g.), 
XXIV, 52. 

Henri IV (Portrait équestre de) 
(1596). XXIV, 173. 

Henri IV et un courtisan. Raillerie, 
IV, 354. 

Henri I", comte de Champagne et 
roi de Sicile, dit le Libéral. Notice his- 
torique sur ce prince, XIX, 228. 

Henri de Lorraine, marquis du Pont. 
Son suriiom ; note biographique ; son 
mariage avec Catherine de Bourbon , 
sœur de Henri IV (g.), XVHI, 81. 

Henri (Don) le Navigateur. Ordre 
de chevalerie dont il fut le grand maî- 
tre; expéditions glorieuses auxquelles 
il prit part; détails sur sa vie et ses 
voyages; sa mort; son portrait (g.), 
XI, 361 , 362. 

Henri Gr\ce-.\-D!EU (le), navire an- 
glais du seizième siècle. Histoire et 
description de ce bâtiment, VI, 303. 

Henrion. Son travail sur la préten- 
due décroissance de la taille de l'homme; 
taille qu'il attribue à Adam, Noé, Moïse, 
VII, 146. 

Henry (le PauvTc), fabliau allemand 
du quatorzième siècle, IV, 302, 309. 

Hentzner (Pauliis), savant allemand 
au seizième siècle. Son voyage en 
France"; itinéraire, XXVI, 3. 73, 98, 
110. 

HÉHACLius (les Quatre), empereurs 
d'Orient, IX, 22. 

HÉRAiLT (Département de 1). An- 
cienne province comprise dans ses li- 
mites, I, 74. 

HÉRAULT de Séchelles. Quclquos 
mots sur sa vie ; ses jugements et re- 
marques sur quelques hommes éini- 
nenls de son temps, V, 108. 

Herdelot (Barthélémy d), orien- 
taliste. Ouvrage estimé dont il est au- 
teur ; date de sa mort, I, 383. 

Hehrerï, naturaliste. Sa description 
du dronte, II, 25. 

IlERnERT (Thomas), valet de cham- 
bre de Charles 1". Son dévouement à 
son maître, V, 83, 

Herbiers (Sur les) et les herborisa- 
tions. Époques les plus favorables pour 
les herborisations; localités à explorer 
plus particulièrement, XXI, 293. Ob- 
jets nécessaires au botaniste pour la 
récolte des plantes, 326. Herbier; des- 
siccation des plantes, XXII, 134. Clas- 
sement des piaules et leur conservation, 
154. 

IIeriiorisations (Sur les) et les her- 
biers. Kpoques où l'on doit entrepren- 
dre 11'- li.'rbiiii<:iliims : lncalilés à ex- 
])\mry plu- p.nlirnlii'ieinciit, XXI, 293. 
Objrl- iMTi'-siiri's iiu liiilaiiiste pour la 
récollr ilo phiiiles, 32f,. Herbier; des- 
siccation des pUiiiles, XXII, 134. Clas- 
seraentdes plantes et leurcoiiservalion, 
154. 



Hercclantm. Nature et épaisseur 
des débris qui engloutirent cette ville, 

VIII. 335. 

Foi/. Cbaise curule trouvée à Herculanum. 

Hercixe, constellation. III, 189, 
190. 

Hercule. Était le dieu des gladia- 
teurs, m, 331. Sa taille suivant un 
académicien du siècle dernier, VII, 1 46. 
Service qu'd rendit aux Hespérides , 

IX, 171. Statues antiques d'Hercule, 
XVIII, 171. 

Hercule couché, slatue de Puget, II, 
98. 

Hercule (1) de Lysippe. Copie de 
ce chef-d'œuvre sur la porte d'une for- 
teresse d'Alvzia en Acarnanie (g.), 
XXVIIl, 25.3. 

Hercule entre le Vice et la Vertu, 
tableau de Lairesse (g.), XII, 49. 

Hercule (le Choix d'), apologue do 
Prodicus, XII, 49. 

Herder, poète. Son apologue, les 
Trois Amis, X, 43. Bethléem, poésie, 
XVI, 182. L'Enfant de la tristesse, 
XVIII, 216. 
Voy. Pensées. 

HÉRÉDITÉ (1). Fragment de l'ou- 
vrage de M. .\lfred Maiirv, la Terre et 
l'Homme, XXVHI, 195. ' 

Hérétiques (Trois) brûlés, en 1543, 
devant le château de Windsor (g.), 
XXX, 101. 

HÉRiOT (Georges), orfèvre de Jac- 
ques I". Notice sur sa vie ; maison 
d'orphelins fondée par lui à Edimbourg 
(g.), VII, 303. 

HÉRISSON de mer. 
ro;/. Ecbinus. 

HÉRITIER ( 1) de Linné et Jean des 
Échelles, ballade anglaise (g.), VII, 
201. 

Herman. Métal à la découverte du- 
quel il concourt, VII, 184. 

Herman.n. 
Voy. Arminius. 

Hermann et Dorothée, pocme de 
Gœlhe. Analyse, X, 407. Une le^on de 
patience, XV, 63. 

Hermann et Dorothée , tableau de 
Henri Scheffer (g.), X, 408. 

Herm.ant (.Achille). De l'influence du 
goût public sur l'art et l'industrie , 
XXVI, 286. 
Voy. Pensées. 

Hermelles. Ravages que font ces 
espèces de vers dans les bancs d'huî- 
tres de Cancale, IV, 163, 

Hermengilde (Saint). Son martyre, 
VI, 322. 

Hermès ou Mercure Trismégiste, phi- 
losophe égy|ilien, I, 93. 

Hermès (Des). Leurs différents usages 
chez les anciens, XV, 79. Hermès d'E- 
picure et de Méirodore (g.), 80. 

Hermodore, poêle. Épigi-amme sur 
la Minerve d'Athènes, IX, 344. 

Hernandez de Tolède. Plante dont il 
enrichit l'Espagne, I, 86. 

Hebrnuuters. Secte des frères mo- 
raves fondée par Zinzendorf (modifier 
ainsi le texte), I, 151. Communau- 
tés des llerrnhutcrs à Zeist. près 
d'Ulrccht (g.'», XXIX, 94. 

HÉRODE le Grand, roi des Juifs, fonde 
Césarée. Jeux qu'il institue dans cette 



132 



HÉRODOTE. - IIISTOIUE. 



ville, VIII, 97. Lutte qu'il a à foiitcnir 
pour tMili'wen possession de ses États, 
XXIV, 9. 

Hkrodotr. Épigramuift grecque sur 
cet liistovion, V, 278. Est-il ou non 
l'auteur de la biogvapliio d'Homère? 
IX, 126. Description qu'il fait du tem- 
ple de Baal, X, 33. Rliampsiiiite et les 
lils de l'architecte. XII, 102. Le monde 
d'Hérodote (g.), XIV, 390. Ce qu'Hé- 
rodote raconte au sujet du cheval de 
Darius, XXIV, 384. 

Héroïsme (Trait d') d'un soldat fran- 
çais, à Sarrelonis, H, 94. 

Héroïsme d'un mandarin, anecdote, 
XI, 191. 

HÉROÏSME d'un marin français. Ré- 
compense que Louis XIV lui accorda 
(g.), XI, 320. 

llÉno.N. Rapport entre ses habitudes 
aquatiques et sa conformation, VI, 94. 
Les hérons blancs, VII, 171. Nombre 
d'espèces, du genre héron (g.), IX, 
172. Frayeur occasionnée par l'appa- 
rition d'une bande de hérons, XXIII, 
323. 

HÉRON d'Alexandrie. Son éolipyle 
(g.), VII, 392. Siplion à llntleur et à 
écoulement constant (g.), XV, 29G. 
Machines à air cliaud et appareils à va- 
peur de Héron (g. 4), 377.