(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Manuel du libraire et de l'amateur de livres, Volume 2"

This is a digital copy of a book that was preserved for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 
to make the world's books discoverable online. 

It bas survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 
to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 
are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that 's often difficult to discover. 

Marks, notations and other marginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book' s long journey from the 
publisher to a library and finally to y ou. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prevent abuse by commercial parties, including placing technical restrictions on automated querying. 

We also ask that y ou: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain from automated querying Do not send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a large amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attribution The Google "watermark" you see on each file is essential for informing people about this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are responsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countries. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can't offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
any where in the world. Copyright infringement liability can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps readers 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full text of this book on the web 

at http : //books . google . com/| 



Digitized by 



Google 




ogle 



Digitized by 



Google 



Digitized by 



Google 



MANUEL 



DU LIBRAIRE 

ET 

DE L'AHATEUR DE LIVRES. 



TOME DEUXIÈME. 

D— K 



Digitized by 



Google 



mpftnmuB et utbooraphib db maulm it mroo, rue bailuul, o et ii. 



Digitized by 



Google 



MANUEL 

DU LIBRAIRE 



ET 



DE L'AMATEUR DE LIVRES, 



contenant: 



i« v» MommuLV BionoMVAiax BiBuoo&AVBiQirx« 

I>tM l«qiiel MBt déerils les Livres rares, précieux, singuliers, et aussi les ouvrages les plus eslinés en UmI 
genre, qui ont paru tant dans les langues anciennes que dans les principsies langues BM>demes , depuis 
Porigine de rimprimerie jusqu'à nos Jours ; avec Miistoire des ditTérentes éditions qui en ont été faites ; 
des renseigneniento néeessaires pour reconnaître les contrefaçons, et eollationner les anciens livres. On y 
a )oint une ooneordance des prix auxuuels une partie de ces objets ont été portés dans les ventes publiques 
faites en France, en Angleterre et ailleurs, depuis plus de soixante ans, ainsi que Vappréciation approxi- 
mative des livres anciens qui se rencontrent fréquemment dans le commerce; 

a» ras TAMLM XV roam bs oataxiOovs aaxiomvA» 



Où sont classés méthodiquement tous les Ouvrages portés dans le Dictionnaire, et un grand nombre d'autres 
Ouvrages ntiles, mais d'un prix ordinaire, <pii n*ont pas dû être placés au rang des livres ou rares ou précieux. 



PAR JACQUES-CHARLES BRUNET. 



QSMtiiMBtfHTioiiaaGDULE, BmèumirT utih PU l'adtbob , QUI I â «EfONDO US Mwnujs 
I, irf>&»inLitePABunml834,Rii!i6RAin>iioiiBuo'ADiusuaincais 
qu'il ft PAms wpois. 

TOME DEUXIÈME. 



A PARIS. 

CHEZ SILVESIRE, LIBRAIRE, RUE DES BONS-ENFANTS. N< 80. 

1842 




Google 



Digitized by 



Google 



NOUVEAU 



DICTIONNAIRE 



BIBLIOGRAPHIQUE 



D 



DAC 

DABISTAN (Le). Voy. Fani. 
D*AfiUNDANC£, oo D'Abondance. Voyez 

ÂBUNDANGE, et MORAUTÊ. 

D'AGHERY (Lucas). Spidl^om, sive 

cdlecdo vetemm aliquot scriptomm qui 

in Galliae bibliothecis delitaerant, olim 

edhum opéra et studio L. D* Achery ; nova 

editio exporgata a Lul-Fr.-Jos. De La 

Barre. Pctrisiis, Mtmtalant, 1723, 3 toI. 

in-foL [818] 

€ollectioii de pièces qui se rapportent soit i la 

théologie et à l'Iiistoire ecclésiastique, soit k 

rhlstolre de Fraooe. La première édition a été 

donnée k Paris, de i655 (aussi i065) i 1677^ 

en i3 TOl. In-d.» mais celle de 1733 est rangée 

dans nn meillenr ordre, et a reçu quelques aug- 

menutions. On y réunit un autre recueil qui a 

pour titre: 

VvTBRA analecta, sive coilectio vetemm aliquot 
openun etopusculorum.. .cum itinere germanico, 
innotationibus et aliquot disquisltionibns Joan. 
MaliiUon : nova editio, cui accessere ejusd. J. Ma- 
billon vita et aliquot opuscuUr (curante L.-F.-J. 
De La Barre). Pari$.y MontàUmt, 1739, in-fol. 

Les k volumes se payaient dernièrement de 75 i 
lOofr.Unexempl. des trois premiers en Gr. Pap. 
a même été vendu laa fr. salle SUvestre, en i843. 

Les Analecta de J. Mabillon ont été impr. pour la 
praqlère fols k Parti, de 1675 à 1<I85, en k vol. 
I0-8. 94 fr. Al)rlal. 

Quelques personnes préfèrent les éditions originales 
de ees deux collections à celles qu'a données 
De La Barre, k qui on reproche d*avoir tron- 
qué les préfaces de ces deux savants religieux , 
et d*avotr fait aux textes des corrections qui ne 
sont pas toujours heureuses. Voilà pourquoi 

TOME II. 



DAD 

rédition in«4. du D*Achery a été vendue 80 fr. 
AbrIaL 
— AcU sanctoram ord. S. Benedictl Yoy. 

Mabillon. 
DACIER (ilitdr^. Bibliothèque des anciens 
I^ilofiophes. Pom^ 1771, 9 YoLin-12. 18 
à 24 fr. [3332] 

Ces 9 volumes contiennent : la vie de Pythagore, ses 
symboles et ses vers dorés; la vie d*Hléroc]ès, 
et ses commentaires sur les vecs dorés, 3 yaL— 
Œuvres de Platon (dialogues, trad. par Dacler ; 
le grand HIppias et I*Euthydémus, trad. par de 
Maucroix; le banquet, traduit en partie par 
Racine), 8 vol. — Les lois et les dialogues de 
Platon (trad. par Grou), 4 vol. ' 

On y ajoute : La république de Piaf on (trad. par 
Grou), 3 vol. ln-13, édition de Hoilande; et le 
Manuel d'Epictète, trad. par Dader, 3 vol. Les 
iS vol. Soi M fr. 

DACTYLIOTHECA. Voy. GORI. 

DADOU VILLE oud*Andonville. Les regretz 
t peines des mal aduisez faictz % composez 
par Andonuillej[Ac). Et nouuellement 
imprimez a Paris, ce sera que sera, (à la 
fin) cy finissent les rearetz.,, nouueU 
lemët imprimez (sans date), pet. in-8. 
goth.de 20 ff. [13399] 

En vers de huit syllabes. 

— Les mêmes, faits et composes par Dadô- 
uîlle, et nouuellement imprimes, ce sera 
que sera. On les vend a Lyon près nostre 
Dame de confort chelz Oliuier Amoullet. 
(à la fin) cy finissët les regretz, . . Nauuel- 
lemera imprimes le x, de mars Mil ccccc. 



Digitized by 



Google 



U DAG 

'xlij, par Oliuier Amoullet, pet in-8. 
goth. de 23 ff. non chiflrés. ^ 
Edition non moins rare que la précédente : lo fr. 

m. r, La Valllere. 
— LesMoyêsdwiitermerencdly, aoy condoi- 
re, et enrichir en tout estatz par lordon- 
nâce de raison, côposes nouuellemët par , 
Dadouuille(5ic). Ce sera que sera. On les 
vend a Paris en la me neufue nostre 
Dame a lenseigne Sainct Nicolas, pet. 
in-8. goth. de^off. 
Autre opuscule en vers de 8 syllabes, dont il y a 
une édition de Paris, Jacques Niverd, sans date 
(vers i53o), pet. ln-8. goth. Du Verdier attribue 
cette pièce à Jean d'Abundance, poète lyonnais 
c|ui a pris plusieurs noms suppoisés. SI d'Abun- 
• dance est véritablement Fauteur de cette pièce, 
il doit en exister une première édition de Lyon. 

— Voy. JOYEDSETEZ. 

— Les trompeurs Trompez par Trôpeurs 
côposez par Dadonnille(5tV), pet in-8. 
goth. de k ff. en vers de 8 syllabes. 

— Ladeffaicte des Faulxmonnoyenrs compo- 
sée par Dadonuine. On les veda lapmiere 
porte dupalays, pet in-8. goth. de 4 ff. 

En vers de lo syllanes; à la fin la devise: wtiêuUc 
qui pourra, 

— Les aproches sont du bon temps 
Dot usuriers sot mal côtâs 
Composez les a dadonuille 
nonuellement en ceste ville 

De paris affin de âouyr 

Le pouvre peuple et reriouyr. 

pet in-8. goth. de & ff. en vers de 8 

syllabes. 

On a pu remarquer dans ces cinq articles le nom 
de l'auteur écrit tantôt Andonuille, tantôt Da- 
donuUle ou Dadouuille. Ces différentes ortho- 
graphes d*un même nom sont conformes aux ti- 
tres que nous avons exactement copiés. 

D'AGINCOURT (Seroux). Voyez Sbroux. 

D'AGONNEAU. Voy. Légende. 

D'AGOTY. Voy. Gautier. 

D'AGREDA. Voy. Marie. 

DAGUESSEAU (Henr.-Fr.). Ses œuvres 
(publiées par Tabbé André, son biblio- 
thécaire). Paris y 1759-89, i3 voL in-/i. 
5oà6ofr. [2760] 

Les premiers voL ont été réimpr. en 17S7. 

— Ses œuvres complètes, augmentées de 
pièces échappéesaux précédentséditeurs, 
et d'un (Usoours préliminaire par M. Par- 
dessus (avec une table analytique, par 
M. Roger, avocat). Paris, Fantin et 
Fanjat, 1819-20, 16 vol. in-8. , avec le 
portrait et deux foc-simile. 80 fr. et plus 
cher en pap. vél. 

Les augmentations et la table analytique ajoutées 



DAI 

à cette édition la rendent préférable à la précé- 
dente ; elle est d'ailleurs rangée dans un meilleur 
ordre. 

L'édition d^YverduH, 1772-75, 10 tom. en la vol. 
in-8., ne contient que les huit premiers vol. de 
rin-û. 

UiTTRES Inédites de Daguesseau, publiées par 
D.-B. Rives. Paris, Drouvé (impr. roy.}, 1823, 
In-ft. — Les mêmes, 2 vol. in-8. 

Ce recueil doit être réuni aux deux éditions ln-4. 
et in-8. des œuvres de cet illustre magistrat. On 
a une édition de ses œuvres choisies (de Juris- 
prudence). Paris, Ledoux, i8iq, 6 vol. in-8. 
18 à 20 fr. 

— Discours sur la vie et la mort, le caractère 
et les mœurs de M. d*Aguesseau, conseil- 
ler d*état, par M. d' Aguesseau, chancelier 
de France, son fils. Au château de Fres- 
nés, 1720 {Paris, 1778), in-8. [3o6i/i] 

Edition imprimée à Paris, chez Delatour, avec les 
formes que le président Saron et son épouse 
s*étaient amusés à composer, à Taide de la petite 
Imprimerie qu^ils avaient dans leur hôtel : il n'en 
a été tiré que 60 exemplaires. Vend, en pap. de 
Holl. 36 fr. Delatour; i5 fr. m. r. Ghateaugiron; 
et en pap. ordinaire, 6 fr. Thierry. 

Ce discours ou plutôt cet éloge, qui est très bien 
écrit, a été réimpr. dans le i3« vol. In-ft. et dans 
le i5* vol. In^. des œuvres de l*auteur, et à part, 
avec trois lettres de d^Aguesseau sur Vidée que 
les anciens avaient de la création, Paris, 1813, 
ln-12. 2 fr. — in-8. pap. vél. fr. Pour faire suite 
aux discours du même. Paris, Brutu>t-Labbe, 
1810, 2 vol. Ui-12. 

Citons encore : 

HiSTomE de la vie et des ouvrages du chancelier 
Daguesseau, précédée d'un discours sur le mi- 
nistère public, suivie d'un choix de pensées et 
maximes tirées des ouvrages de Daguesseau, et 
d'une notice historique sur Henri Daguesseau, 
père du chancelier, par M. A. Boullée. Paris, 
Desenne, i835, 2 voL in-8. [3o628] 

Quoiqu'on écrive vulgairement d'Aguesseau, 11 est 
certain que le chancelier signait Daguesseau, 
C'est ce qui nous a déterminé à placer ici son 
article. 

DAHL. Voyez Philo judseus. 

DAIGUE {Etiemé). Singulier traicté, con- 
tenant la propriété des tortues, escargots, 
grenoilles, et artichaultz. — On le vend 
par Galliot du Pré {Paris, i53o), pet 
in-4. de 12 ff. lettres rondes. [58S6] 

Vend. 10 fr. Mérigot; 21 fr. en 1839. 

n y a une autre édit. du même ouvrage, sans lieu ni 
date, in-8. de 16 (T., caract goth. Elle a été vend. 
10 fr. Mac-Carthy, en place de i'in-4. annoncé par 
erreur sous le n** 1826 du Catal. de cet amateur. 

DAILLHIERE (de La). Entretiens curieux 
de Tartuffe et de Rabelais, sur les 
femmes. Middelbourg, 1688, in-12. 
4 à 6 fr. [i8o83] 

Vend. 14 fr. d'Hangard; 6 fr. mar. citr. Méon; 
i5 fr. mar, bl, Bignon. 

Une édition ^ Cologne, P. Marteau {HoU., sans 



Digitized by 



Google 



DAL 

date), peu in-ia de 6 cl 95 pp., a été vend. 6 fr. 
Mac-Carlby; 3o fr. 5o c CroxeL 

DAÎRA, histoire orientale (par Alex.-J,- 
Jos. Le Riche de La Popelinière). Paris, 
tmpr. de Simon, 1760, gr. in-8. [17228] 

Edition impr. pour Fauteur, et dont il n a été tiré 
qu'un petit nombre d'exemplaires. Voy. Année 
littér., 1761, tom. I, page 1. 

Vend. 9 fr. 5o c m, r, d'Hangard, en 181a ; 18 fr. 
Thierry. 

L'édition de Parts, Bouche, 1761, 2 vol. pet. ln-12, 
est plus commune. 

M. de La Popelinière est aussi l'auteur d'un ou- 
vrage intitulé : Tableau des mcmrs du temps 
dans les différens âges de la vie, duquel il n'a 
fait imprimer qu'un seul exemplaire qui a été 
décoré de peintures. Cet exempl. s'étant trouvé 
chez lui , après sa mort, lorsque l'on fit son In- 
ventaire, fut saisi par ordre du roi, à ce que 
rapportent les Mémoires secrets de Bachaumont, 
tom. I*', sous la date du i5 Juillet 1 753. Ce même 
exemplaire .passa depuis en Russie, et nous le 
trouvons porté dans le Catal. des livres précieux 
da prince Michel Galitzin, Moscou, 18^ in-8., 
I>ag. 68, avec la note suivante : « Unique exem- 
« plaire, impr. sous les yeux et par ordre de 
« M. de La Popelinière, fermier-général, qui en 
« fit aussitôt briser les planches; oovrage éro- 
« tique, remarquable par des miniatures de for- 
« mat in-4. de la plus grande fraîcheur et du plus 
«beau faire, représentant des sujets libres : 
<« M. de La Popelinière y est peint sous divers 
« points de vue et d'après nature, dans les diffé- 
« rents âges de la vie. C'est un voL gr. in-A. reL 
« en mar, r. » Cinq ans après la piibUcation de 
ce Catal., les livres précieux du prince Galitzin 
furent envoyés à Paris, pour y être livrés aux 
enchères publiques. Le Tahteau des maurs du 
temps faisait partie de cet envoi ; mais ayantéjté 
vendu à l'amiable, et k très haut prix, à un 
amateur français, il n*a pas dû être compris 

dans le Catalogue des livres du prince russe, 

publié pour la vente qui s'est faite le 3 mars i8a5. 

DALBERG(ErM:.).Voy. SUECU antiqua. 

DALBERG {Ck de). Péridès. on de Yin- 

fluence des beaux-arts sur la félicité pu- 

bliqae. Parme, de Vimprim, de Bodom, 

1811, in-Zi. [9099] 
En publiant ce petit ouvrage, Bodonl l'annonça 
comme un spécimen des belles éditions in-4. et 
In-fol. des classiques français qu'il se proposait 
d'imprimer; voy. Boobau. 

DALBOQUERQUE (M). Voyez Albo- 

QUERQUE. 

DALE (iim. Van). Voyez Van Dale. 

DALECHAMPS (Jocg.). Histoire générale 
des plantes , trad. du lat par J. des Mou- 
lins. Lyon, 1653, 2 vol. in-fol. fig. [4898] 

Cet ouvrage a été long-temps ulile, mais il ne con- 
serve plus d'intérêt que pour l'histoire de la 
science. L'édition de i653, corrigée par son 
éditeur, se pale quelque chose de plus que 
celle de Lyon, 161 5, a vol. in-fol. fig. en bob; 
mais ni Tune ni Tautre ne sont chères. 10 à i5 fr. 



DAL S 

Le texte original lat, rédigé par J. Des Moulina, 
d'après les matériaux recueillis par Dalechamps, 
a paru à Lyon, en i586 (aussi i587>, en 3 vol. 
in-fol., avec fig. en bols. 

CHmoRGU françoise recueilMe par J. Dale- 
champs, avec quelques traités des opérations 
de chirurgie, par J. Girault. Paris, 1610, In-â. 
fig. 8 fr. Peut [7470] 

D'ALEMBERT {Jean le Rond). Œuvres 
philosophiques, historiques et littéraires. 
Paris, Bastien, an xiii (i8o5), 18 voL 
in-8. 5o à 60 fr. , et plus en pap. véL 
[19125] 

L'édlt. de Paris, Belin, 1800-21, 5 vol. ln-8., est 
augmentée de quelques morceaux Inédits : so fr. 
et plus en pap. vél. 

-7 Réflexions sur la cause générale des 
vents. Paris, 1744, peL isk-lu [4Ï^5] 

Recherché et peu commun : 10 à 12 fir. 

— Traité de Téquilibre et du mouvement 
des fluides, pour servir de suite au traité 
de dynamique. Paris, 1770, pet in-iL 
fig. 6à9fr. [8io3] 

La première é(|IUon de 17^ est ordinairement 
donnée pour-ft ou 5 fr. 

— Essai d'une nouvelle théorie de la résis- 
tance des fluides. Paris, 1752, in-/L 
6à8fr. [8io3*] 

— Recherches sur diflérens points impor- 
tans du système du monde. Paris, 1 754, 
8 vol pet in-4. fig. 21 à 2k t. [8268] 

—Traité de dynamique. Paris, 1758, pet 

in-4. fig. 6 à 8 fr. [8102! 
L'édition de 1797 est moins belle. 

— Recherches sur la précesaion des équi- 
noxes et sur la nutation de Taxe de la 
terre dans le système newtonien. Paris, 
1759, pet in-/i. fig. 6 à 8 fr. [4247] 

— Opuscules mathématiques, etc. Paris, 
1762-80, 8 voL pet in-4. fi^ [7882] 

Vend. 65 fr. Gaillard; fig fr. Delambre, et moins 
cher depuis. Avec les 6 art. précéd. (les 16 voL 
». f. d. s. tr,) 200 fr. F. Dldot, et i3o fr. Labey; 
114 fr. V. m. en i825. ' 

— Elémens de musique théorique et pra- 
tique. Lyon, 1779. m-8. fig. 3 à 5 fr. 
[10167] 

DALGARNO [Geor,). Ars signorum, vulgo 
character universalis et lingua philoso- 
phica. Qa(5iVr) poterunt, homines diver- 
sissimorum idiomatum, spatio duonun 
septimanarum , omnia animi sua sensa 
(in rébus familiaribus) non minus intelli- 
gibiliter, sive scribeudo, sive loquendo, 
mutiio communicare, quam linguis pro- 
priis vemaculis. Londrni, excudehat J. 
Hayes, sttmptibtis authoris, 1661, pet 



Digitized by 



Google 



h DÂL 

in-8. de Ti et 127 pp. , avec une grande 
carte pliée. [io538j 

Ouvrage que le rev. H.-J. Todd et BL Gh. Nodier 
ont trouvé extrémemeot ingénieux. C'est aussi 
un livre rare, car une partie de l'édition a péri 
daus llncendie de Londres, en 166O. (Voyez 
Bioffr. univers,, X, 447. «t les Mélanges tirés 
d'une petite hihlioth, de Bl. Nodier, pages 3O8 et 
suiv.). Vend. 1 Ilv. 16 sh. vente Constable ; a5 fr. 
5o c. ffior. r. Heber. 

n est certain que ce petit livre était d^à fort rare 
du temps de Locke, car voici ce qu'en dit ce 
philosophe dans une lettre adressée par lui, 
sous la date du 17 Juillet idSi, à Nie. Tboynard 
(lettre inédite qui fait partie de ma collection 
d'autographes) : « A la fin J'ai rencontré Ars 
signorum de Dalgamo, l'unique que l'on pou- 
voit trouver en toutes les boutiques de libraires 
de Londres ou à Oxford. » H est vrai que dans 
une autre lettre , écrite au mois d'octobre sui- 
vant, il ajoute ! « Sur ce chapitre vous me par- 
lez de VArs signorum comme de quelque chose 
dimportance : si J'avols quelque peine à le trou- 
ver cestolt parce qu'il étoit iiji hagatel négligé 
et non pas pour avoir du prix , Scombris enim et 
piperiresenàbûtur potiusquam docti ayuspiam 
êtriniiSt et J'aprehende qile vostre ami aura plus 
de peine à 7 trouver quelque chose que J'ai avois 
à trouver le livre. » Locke qui, comme le prouve 
ce dernier passage , faisait fort peu de ca» du 
livre de Dalgamo, recommandait au contraire 
i Thoynard l'in-fol. que Jean Wilklos, évêque 
de Ghester, a écrit sur le même sujet Ge prélat 
«vait préludé à ce grand travail par la publica- 
tion d'un ouvrage dont Gbaufepié rend ainsi le 
titre : Mercure^ ou le Messager secret et prompt^ 
»ûù Von montre comment on peut communiquer 
vite et sûrement ses pensées à un ami éloigné, 
Lond., i64i, ln-8. Plus tard, après avoir com- 
muniqué à Dalgamo le système qui fait la base 
de VArs signorum, il le reproduisit lui-même, 
avec de nouveaux développements, sous le titre 
û^Bssag towards a real cnaracter, and a vhiUh' 
sophicOl language, with an alphabetical dictio' 
nary, Lond., 1M8, In-fol. 

Void flndlcatlon d'un autre ouvrage de Dalgamo, 
aussi peu commun que VArs signorum : 

DiDASCALOCoPHDS, or the deaf and dumb man's 
tutor. Oxford, 1680, in-8. 

DALLA WAY*s (James) anecdotes of the 
arts in England , or comparative remarks 
on architecture , sculpture and paiming, 
chiefly iiiustrated by spécimens at Ox- 
ford. Londm, 1800, in-Z^. 18 à 20 fr. — 
in-8. 10 fr. [9012] 

Cet ouvrage a été traduit en français par Millin , 
Paris, 1807, 3 vol. ln-8. 

— Constantinople ancient and modem, 
with excursionstotheislandsof the Archi- 
pdagoandtheTroad. Lom/.^i797,in-/î. 
fig. i5 à 20 fr. , et plus cher en Gr. Pap. 
fig. color. [27906] 

André Morellet a donné une traduction de cet 
ouvrage , Paris, an vn , s vol. io-8. ou ln-4. fig. 

— Inquiriesintotheoriginandprogressof 



DAL 

the science of heraldry in Ei^and , with 
observations on armoriai ensigns. Glou- 
cester, 1793, in-4. fig. color. 25 à 35 fr. 

[28817] 

— Observations on english architecture, 
military, ecclesiastical , and civil , com- 
pared with similar buildings on the con- 
tinent London, 1806, gr. in-8. i5 à 
18 fr. [9979] 

— Statuary and sculpture among the an- 
cients; with some accotmt of q)ecimens 
preserved in England. Landon, i8i6,gr. 
in-8. avec 3o pi. 36 à kS fr. [295 1 3] 

Sur S5o exemplaires qui ont été tirés de cet ou- 
vrage, 300 environ sont devenus la proie des 
flammes lors de l'incendie de l'établissement de 
l'imprimeur Bensley. Ce sinistre a été plus fatal 
encore à un autre ouvrage de Dallaway, intitulé : 
HiSTORY of the western division of the county 
of Sussex , including the Râpes of Chichester, 
Ârundel and Bramber, with the city and diocèse 
of Chichester. London, Bvans, i8i5 et 1819. 
gr. ln-4., voL f et vol. a , parL i'« [27314] ; 
car sur 5oo exemplaires qu'on avait imprimés, 
11 a péri 300 exemplaires du premier volume, et 
470 exemplaires de la première partie du second 
volume. Cette dernière partie a été réimpr. par 
les soins de M. Cartwrlght, sous le titre de Pa^ 
rochial topographe of the Râpe of Arundel, i833, 
in-4.; et le même éditeur avait déji donné Poro- 
chial history ofthe Râpe of Bramber, i83o, in-4. , 
pour compléter l'ouvrage de Dallaway. 

DALLINGTON { Robert). A method for 
trauell, shewed by taking the view of 
France, as it stoode in 1598. London , 
by Tho, Creede, pet in-8. sign. A — Y2. 
[23631] 

Livre curieux et certainement fort rare en France : 
6 sh. Bindley; 18 sh. Boswell. 

DALLOZ (Vict.-Alexis-Désiré), Jurispru- 
dence générale du royaume, en matière 
civile, conunerciale,' criminelle, admi- 
nistrative et de droit public. Paris, Vau- 
, teur, 1825-31, 12 vol. in-/i. 
Publié en ah livraisons à 10 fr. chacune. Cet ex- 
cellent ouvrage est une nouvelle édition entière- 
ment refondue, par ordre alphabéUque des 
matières, et considérablement augmentée du 
Journal des audiences de la cour de cassation, 
Jusques et y compris l'année 1834. Ce dernier re- 
cueil, commencé par M. Denevers, et auquel 
M. Dalloz a eu part, forme 3o vol. ln-4., jus- 
ques et y compris Tannée i83a. On y réunit un 
volume de tables , depuis 1791 iusqu^en 1813. A 
partir de l'année 1835, les vol. qui paraissent 
aimucllement servent également de suite à la 
Jurisprudence générale et au Journal des au- 
diences; 11 y en avait déJA 17 en i84i. 
M. Armand Dalloz Jeune publie un Dictionnaire 
général et raisonné de législation, de doctrine 
et de jurisprudence en matière civile, etc., partie 



Digitized by 



Google 



DU. 

rapplémenUlre ; Paris, i884 et mo. lulv., lo-A., 
doot la XI* liTraison a para en mare i84a. 

DALRÉ (MarC'Ant, ). Maisons de plaisance, 
ou palais de campagne de Tétat de Milan, 
gravés par Dalré , avec nne explication 
italienne et françoise. Milan, 1727, in- 
foLs/iàSofr. [9899] 

Le titre de cette ^Uon porte tom. I*', et aimonce 
TOI. — L*édlUoo de Milan » 1743 , In-fol., reU 
en 3 vol. m. hl. 30 fr. salle Sllvestre, en 179$. 

DALRYMPL£*s {Alex.) historical coUec- 
tion of voyages and discoveries in tfae 
south pacifie océan. Lond., 1770, 2 vol. 
in-/i. fig. i8à24£r. [21 iW] 

CoilecUon estimée à laquelle on réunit le volume 
intitulé : Collection of vo^agti chiefiif in the 
southem atlantic océan. Lond., 1775, In-A. fig. 
10 à la fr. 

— Voyages dans la mer du Sud, trad. de 
Tangl. par de Fréville. Paris, 1774, 
in-8. 

Il faut Joindre à ce volume : Hydrographie, ou 
Histoire des nouv, découvertes faites dans la mer 
du Sud^ en 1767-70, rédigée par de Frétille. 
Paris, 1774, 3 vol. in-8. 

— Ddrymple's oriental repertory, from 
april 1791 to january 1793. London, 
1791 (and 1808), 2 voL gr. in-4. fig. 
[28127] 

Oavrage tiré k 35o exemplaires, et dont chaque 
vol. a para en 4 câblera : 5 liv. 5 sh. Un exem- 

Elalredaté de 1793 et 1794 (le tom. second , pu- 
lié en 1808, 8*arréunt à la p. 576), 71 fr. Lan- 
glès; 40 fr. 5o c. (sans les flg. du tom. II) Kla- 
proth. 

— Atlas des côtes de Malabar, Goroman- 
del et de Geylan; dressé à Tamirauté 
pour l'iisage de la marine royale anglaise, 
et publié par le capitaine A. Dalrymple. 
Londres, 1806, gr. in-foL 39 ff. (en 
anglais). 

On a du même ingénieur : 

Atlas des côtes du Japon , de la Chine, de la 
Cochinchine et dés côtes orientales de Malaca, 
180O , 37 ff. — Atlas des mère i l'est de la Chine, 
i8o5, 63 ff. — Atlas des côtes de la Nouvelle- 
Hollande et des lies de rOcéan-Padflque, i8o3, 
31 feuilles. [19758] 

Les cartes et plans hydrographiques des mère de 
rinde qa*a publiées sucèéssiTement A. Dalrympe, 
forment divere recueils in-foL qui sont plus ou 
moins complets, selon Tépoque i laquelle ils ont 
paru. Le Catalogue des livres de la bibliothèque 
du département de la Marine (n« 3338) en Indi- 
que un sous ce titre : A third collection of plans, 
Lond., Dalrymple, 1731-91, a vol. in-fol. obi., 
sans titre et sans texte, lequel renferme aàà et 
aâ7 pL Cn quatrième recueil, sous la même 
date, n'a que 377 ff. numérotés, dont plutleurs 
présentent deux plans. Le même catalogue In- 
dique un 5* recueil soos les dates de 1783-1806, 



DAL 5 

gr. in-fol; mais Q ne donne pas le nombre des 
cartes, 
n existe un recueil de Nautical wwmoirs and jom^ 
naU (Und., 1781-91, 5 vol. gr. in-d.), formé de 
la réunion de plusieure morceaux, publiés, com- 
posés ou tradulu par DahTmple ; mais les exem- 
plaires n*en sont pas tous semblables, pour le 
contenu des plèccÀ. 

DALRYMPLE (David), lord Halles. An- 
nals of Scotland, from the accession of 
Malcolm III to the accession of th« 
house of Stewart Edinbttrgh, 1776-79, 

2 vol. in-4. i2ài8fr. [27^201 
Ouvrage estimé pour son exactitude. Les éditions 

qui ont été faites k Edimbourg, en 1797 et en 
1819, en 3 vol. ln-8., sont augmentées de phi- 
sieure bonnes dissertations relatives à l'histoirt 
et aux antiquités de l'Ecosse, qui les rendent 
préférables à lln-A. La dernière coûtait 1 llv. 
1 1 sh. 6 d. 
— Bioçraphia scotica, or an attempt towards 
an hislory of thé lives and writings of 
eminent men of Scotland. 1790, in-4. 
portr. [S0965I 
Ce volume est porté à 2 llv. 3 sh. dans la Biblioth. 
heber.y H, i65i, où il est annoncé comme priva- 
tely printed; cependant BL Blartin n*en a pas 
parié, et nous ne le trouvons pas dans la liste 
des ouvrages de lord Halles, que Lowndes a 
donnée à la page 85i de son Manuel. 

DALRYMPLE'S {WM.) travels through 
Spain and Portugal, in 177/î, with a 
short account of the spanish expédition 
against Algiers in 1775. Lmdon, 1777, 
gr. in-/i. fig. 10 à 12 fr. [201/ii] 

On a une traduction française de ce voyage (par 
Romance de Mesmont), Bruxelles et Paris, 
1783, ln-8. 

DALRYMFLE's (John) memoirs of Great 
Britain and Ireland, from the dissolution 
of the last Pariiament (A Charles II,, to 
the sea-battleof laHogue. Land.,i'jTi'- 
7S, 2 voL gr. in-4. [26978] 

Dans un 3* volume, publié en 1788, Touvrage est 
contiaué jusqu'au règne de la reine Anne. Les 

3 vol. 30 à 38 fr. 

— ^The same , a new édition, with the ap- 
pendixes. London, 1790, S vol iii-8. 
2k ^ So fr. 

n existe une traduction franc, des deux prem. vol. 
(par Blavet), Lond. {Genève), 1776, a vol. In-S. 

DALTON*s {Richard) antiquities and 
Tiews in Greece and Egypt, with the 
manners and customs of the inhabitants, 
from drawings made in the spot Lond. , 
1791» gr. in-fol.. [27930] 

Cet ouvrage est composé de 31 pi. chlflirées et de 
54 non chUDrées, asses mal exécutées. 3& à 38 fir» 

J. Boydell avait déjà donné à Londres, en 1770, 
un recueil de 90 statues antiques, dessinées par 
Dalton, et grav. par Ravenet, Grignon et autres.. 



Digitized by 



Google 



6 DAM 

D*ALTONS(E.). NaturgeachichtedesPfer- 
des; c.-à-d, histoire naturelle du cheval. 
Weimar, 2 vol. in-fol. [5701] 

Ouvrage de luxe, commencé en 1812 et terminé 
en 181Q. Le premier vol., qui traite du cbeval 
même et de ses diverses races, est orné de 35 
gravures d'après nature, et d'une exécuUon 
parfoite. L'anatomie du clieval est l'objet du 
second volume, dont les planches sont pour la 
plupart faites d'après l'ouvrage anglais deStubb 
(voy. Stubb). 

Voici le titre d'un autre ouvrage du professeur 
D'Alton , qui a paru depuis le précédent : 

AfiBiLDDNGEN sâmmUlcÊherPferde-Racen, nach 
dem Leben gezdchnet, lithograpblrt und her- 
ausgegeben von R. Kuntz , mit naturhlst. Be- 
schrelbung von E. D'Alton. CarUruhe, 1827, 
gr. in-fol. en à cahiers de 5 planches. 30 thl. 

DALYELL's account o£ an ancient manus- 
cript of Martial with occasional anec- 
dotes of the manners of the Romans. 
Edinhurgh, 1811, in-8. [i355il 

L'exemplafare impr. sur véuif, porté à 8 ilv. 8 sh. 
dans le Catal. du libraire Whlte et C'>, pour 
i8i5, a été vend. 3 liv. 5 sh. Sykes. 

DALZEL {Andr, ). Collectanea grœca mi- 
nora, complectens excerpta ex variis 
orationis solutae scriptoribus, cum notis 
philologicis quas partim collegit, partim 
scripsit Andr. Dalzel; editio septima. 
Lond., i8i3,2Vol. in-8. 20 fr. [i9386*] 

— Analecta graeca minora, cura G. Dunbar. 
Edinburgi, 1821, in-8. ysh. [19^86] 

—Collectanea graeca majora, cura G. Dun- 
bar. Edinburm, i820-22, 3 voL in-8. 
1 liv. 18 sh. [19787] 

— Substance of lectures on the ancient 
Greeks, and on the revival of greek lear- 
ning in Europe. Edinburgh, 1821^ 2 vol. 
in-8. 

Vend. 16 sh. Hlbbert. 

DAMALIS {Gilb,). Voyez Beroaldus 
(Philip.). . 

DAMAME-DÉMARTRAIT (M. -F.). Col- 
lection complète des divers jardins et 
points de vues des maisons de plaisance 
impérides de Russie , et de celles des 
plus grands seigneurs de cet empire, 
dessinés d*après nature et gravés pr 
Damame-Démartrait. Paris, imprim. 
de Gille, 1811, gr. in-fol. [10029J 

Recueil de 3ô belles gravures impr. en couleur, 
avec un titre, une dédicace à Alexandre I*', et 
un avis de Fauteur : U est peu répandu dans le 
commerce. 

DAMASCENUS Studita. Excerpta ex an- 
tiquis philosophis de natnra et proprie- 
tatibus quorundam animalium, gr. Ve- 



DAM 

netiis, Ant. Julianus, 1643 (seu 1666), 
m-8. [5586] 

Volume peu commun : 5 à 6 fr. 

— Voy. JoANNES et NiGOLAUS Damasceni. 

DAM ASCII philosophiplatonici quaestiones 
de primis principiis, grasce, ad fidem 
codd. mss. nunc primum edidit Jos. 
Kopp. Franco furti, Broenner, 1826, 
in-8. 8 fr.— Pap. vél. 12 fr. [3362] 

DAMASI Papae (S.) opuscula et gesta dia- 
tribis iUustrata ab Ant Merenda. Rcmœ, 
1754, in-fol. i5 à 20 fr. [996] 

Imprimé d'abord, cum notis Martii MiUsii Sara- 
zanii, Roms, typis Valicanis, i638, in-4., et 
réimpr. à Paris, chez Billaine, en 167a , ln-8. 
L'édition de 1754 est la meilleure. 

D'AMBRUN (J(u:.). Le fouet des menteurs. 
Lyon, 1638, pet in-12. 3 à 4 fn [i347] 

DAMERVAL {Elojf), Le liure de la dea- 
blerie. Paris, Michel le Noir, i5o8,pet 
in-foL goth. [i33oo] 

Cet ouvrage singulier n'appartient pas à la classe 
de Démonomanie dans laquelle l'a rangé De 
Bure, n« i/|i4de sa Bibliographie ; ce n'est point 
rion plus un mystère dramatique, mais un ou- 
vrage de théologie morale en vers, écrit en forme 
de dialogue entre Satan et Lucirer. L'édition de 
i5o8 n'a d'autre Utre que ces mots : Le liure de 
la deablerie. Elle renferme 12/k ff. à 2 col. , signât 
a-~a:iiij\ y compris le titre, la table et 1 f. blanc 
qui fait partie de la signature a. Le lieu de 
l'impression , le nom de l'imprimeur et la date 
sont exprimés dans les derniers vers de l'ou- 
vrage, lequel est terminé par ces mots : Iqf finst 
la deablerie. On Ut Damemal dans les vers impr. 
sur le fronUspice de cette édition et même dans 
le privil^e ; mais 11 est certain que l'auteur se 
nommait Dameival, 

Vend. 3o fr. mar, bl, Galgnat ; 20 fr. v. mar. La 
Valliere; 18 fr. Iféon; 3oi fr. très bel exempt 
m. r. doublé de m. M., Mac-Carthy; 7 liv. m. 0. 
titre gâté, Ueber (80 fr. en i84i) ; 10 liv. 10 sh. 
bel exempt Heber; 179 fr. mar, r. Grozet. 

— Sensuy lagrât diablerie : qui traicte com- 
ment Sathâ faict demonstrance a son 
maistre lucifer de tous les maulx que les 
poures mondains font selon leurs estatz : 
vacations: mestiers et marchandises. Et 
coDunent il les livre a dampnatiô par in- 
finies cautelles. Contenant plusieurs cha- 
pitres... Imprime a paris nouuellement 
XXXI c. (cahiers). On les vend a Paris en 
la rue Neufue nostre dame a lenseigne de 
lescu de France. — Cy fine la grant dya- 
hlerie nouuellement iprimee a paris par 
Alain loctrian,.. in-4* de 1&6 ff. à 2 col. 
caract goth. litre en rouge et noir. 

Vend. 2k fr. La Valliere. 

On conserve à la bibUothèque Maxarine, n^ 10819*, 
une autre édition de la Grande diablerie, in*^ 



Digitized by 



Google 



DAM 

goUh sans date (vers i5iio ou i5a5), avec cette 
souscription : imprime a Pais pour la veufoe feu 
Jehan Trepperelet Jehan Jehannot,,. a Unseigne 
é$ lecu de France, EUe est Impr. à 3 col. et a des 
signatures depuis A Jusqu*à B seconde signature ; 
le frontbplœ est en rouge et noir. 
D existe un petit vol. in-8. intitulé la Petite dia- 
blerie dont Lucifer est le chef, et les membres sont 
tous les joueurs iniques et pécheurs réprouvés, 
intitulé Véglise des mauvais. Du Verdieren cite 
une édlt de Lyon^ Olivier Amoullet, i5&i, in-iO, 
et il y en a une in-8., sans lieu ni date, à la Bil>Ilo- 
tliëque du roi, D, 5975 e. 

DAM£S (les) dans leur naturel, ou la galan- 
terie sans façon, sous le règne du grand 
Alcandre (par Catien de Courtilz). Colo- 
gne, Marteau {Hollande, à la sphère), 
1686, pet m-12. 8 à 10 fr. [17284] 

Vend. 17 fr. 5o c. m. r. BIgnon. 

H y a aussi une édition datée de 1696. 

Les dames dont ii est question dans ce livre peu 
commun sont celles qui sont nommées les vieilles 
amoureuses dans les recueils intitulés Histoire 
amoureuse des Gaules (voy. Bcssy), et aussi dans 
La France galante, 

DAMES (les) illustres, où, par de bonnes et 
fortes raisons, on prouve que le sexe 
féniinin surpasse le sexe mascijdin. Paris, 
i665, in-12. 3 à 5 fr. [i8o54] 

Vend. i5 fr. Picart 

DAMETO {Juan). La historia gênerai del 
reyno Baleario o de Mallorca. Mallorca, 
Gasp. Guasp, i632-5o, 2 vol. in-foL 
[263281 

On trouve difficilement cet ouvrage complet Le 
second volume est de Vincent Mut. 14 flor. 5o c 
Heerman ; S liv. 5 sb . Hebcr.L'édit de Mayorque, 
i084| pet in-fol., 90 fr. Rstzel. 

DAMHOUDERE. La practique et encbiri- 
dion des causes criminelles, illustrées par 
plusieurs élégantes figures, rédigée en 
escript par lossede Damhoudere, docteur 
es droictz. . . fort utile et nécessaire à tous 
8ouuerainsBaillifz,Escoutestes, Mayeurs, 
6u Louvain, impr. par Estienne Wau- 
ters et lehan Bastien, j 555, in-4. de 8 ff. 
préL , 355 pp. de texte, et 1 1 contenant 
an avis au lecteur. [2808] 

Ouvrage curieux à cause des 56 flg. en bols qui 
y sont impr. avec le texte, et qui représentent 
les crimes et les supplices (les pt. des pages içfi 
et 199 sont licencieuses). Le privilège, en date 
du i5janv. i55i, est accordé à Vaubelle, impri- 
oieur de Bruges, tant pour le latin, françois et 
thicis. Vend, g fr. La VaUiere; 1 liv. 3 sh. 
Heber; et 28 fr. en i84i. 

Ce Hvre a été réimpr. à Anvers, chez J. Bellere, 
en 1564, in-A., et depuis; ce libraire avait 
déjà donné à Anvers, en i556 et en ]56a, deux 
édiUons du même ouvrage en latin {Praxis rerum 
criminalium), in-A., avec 69 pi. en bois. 

1^ Praxis rerum civilium de Damhoudere, soit en 



DAM 7 

flamand, soit en iaUo, dont il y a plusieurs édit 
ln-4. (notamment une de Botterd., 1649), renfer- 
me aussi des pi. assez curieuses. 

— Refuge et garand des pupilles, orpheTins 
et prodigues, par Damhoudere. Anvers, 
J. Bellere, 1567, in-4. fig. [2700! 

Vend. 15 sh. Heber. 

Ouvrage plus rare que le précédent H existe aussi 
en latin sous le titre de Pupillorum patronicium. 
Ântuerp., Joaii. Bélier, iSÔft, pet Inni., fig. en 
bois ; et ce n'est que dans cette édition laUno que 
se trouve le traité de Damhoudere, De magnifi- 
centia politiœ amplissimœ civitatis Brugorum, 
avec un plan de la ville de Bruges, gravé en bois, 
fT. 116 à i53. 

— Subhastationum conipendiosa exegis D. 
Jodici Damhouderii Brugensis, ex com- 
mimis catervae scribentium opinionibus 
desumpta : in laudem Hispanicae nationis , 
quae in Flandria nostra jam (dim fixa sede 
celeberrimam negotiationem exercet, au- 
thoris declamatio panegyrica. Gomdaoi, 
anHO i5/(6 {Erasnms Quercetus excude- 
bat), in-4. de 4 ff^ prél. , 42 fil de texte, 
6 ft non chiffrés, [dus 9 pour Tindex. 
[vers 25093] 

Livre rare dans lequel se trouvent de curieux do- 
cuments pour l'histoire du commerce qui se fai- 
sait en Flandre à Tépoque où écrivait Tauteur. 

Il existe une édition des œuvres {opéra omnia) de 
Damhoudere, impr. à Anvers, en i685, in-fol. 

DAMIANO portoghese. Libro cU imparare 
giocare a scacchi, e délie partite. Impress. 
RonuB, per Steph. Guilliretti et Hei*- 
culemNani, i5i2, in-4. [io485] 

Volume rare : vend. 1 liv. a sh. Pineill ; 4 liv. 
Williams; a liv. 3 sh. Hanrott— UédiUon de 
Rome, per Joh.'Phil. de Nani, i5i8, in-8. flg. 
11 fr. 5o c. Boutourlin. 

— Voy. Libro da imparare. 
DAMIANUS philosophus Heliodoms. Voy. 

Heliodorus. 

DAMIANUS {Petrus). Opéra omnia, nunc 
primum in unum collecta ac argumentis 
et annotationibus illustrata studio ac la- 
bore Const Gajetani. Venetiis, Jos. Co- 
rona, 1743 {^i^n Bassani, 178^), 4toni. 
in-fol. 3oà4ofr. [1098] 

Les éditions de Lyon^ 1623, et de Paris, i648 ou 
1663, in-fol., sont moins complètes que celle-ci. 

DAMM {Christ.'Tobias). Novùm lexlcon 
graecum etymologicum et reale; cui pro 
basi substraUe sunt concordantiae et elu- 
cidationes homericœ et pindaricx, cum 
indice universali alphabetico. Berolini, 
1765-78, 2 tom. en 1 voL in-4. [10709] 

Ouvrage estimé : 5o fr. Bosquillon ; 70 fr. Clavier, 
et l)eaucottp moins depuis la publication des 
nouvelles édiUons* 



Digitized by 



Google 



8 



DAN 



— NoYum lexicon graecum etymologicum 
et reale; editio de ooyo instructa; voces 
nempe omnes praestans, primo ordine 
literariiinexplicaUs,deinde, familiisety- 
mologicis dispositas, cura Jo. Morison 
Duncan. GlasgtuB, typis et impensis 
Andr. etJ.-M. Dunean, i824, iii-4. 

Cette belle édition coûtait origlnairemem 4 Uv. 4 sh. , 
mais elle a été annoncée depuis (sous la date 
de Lond,, Cowie, 1827), k moins de 2 liv. 

Une édition du même ouvrage, comprenant la por- 
tion considérable du travail de Damm, qui est 
consacrée à Texplicatlon d'Homère, séparée de 
la partie qui se rapporte à Pindare, a été donnée 
par le même éditeur en 3 vol. in-8. 1 Uv. 5 sb. 
et plus cher en Gr. Pap. Elle est destinée à 
accompagner les différentes éditions d'Homère, 
de format in-8., et particulièrement celle de 
Glasgow, i8ift,*en 5 vol. in-8. 

*— Jo. Morissonii Duncan novnm lexicon 
grœcom ex Gbr.-Tob. Dammii Lexico 
homerico-pindarico,YOcibus secnndum 
ordinem literarum dispositis retracta- 
tum; emendavit et auxit yal.-Ghr.-Fr. 
Rost Lipsia, Baumgàrtner, i83o-37, 
in-4. 12 thL 

— Lexicon pindaricum, ex integro Dammii 
opère etymologico excerptum etjusta 
série dispositum ab H. Huntingford. 
Londini, 181/t, in-8. 10 sh. 

Ce leiique se réunit à une édit.*de Pindare publiée 

. en même temps. Voy. Phidabus. 

DÂMME (Van). Voy. Van-Damme. 

DAMPIER ((rin7/.). Voyage autour du 
monde, trad. del'angL AmstercL, 1711- 
12, 5 voL in-12. fig. i5 à 20 fr. [19840] 

Edition préférée À celle de Rouen, 1715. Toutefois 
cette traduction est mal faite, et ne comprend 
pas la partie de ces relations qui concerne la 
Nouvelle-Guinée. 

L'édition originale, en anglais, a paru à Londres, 
1607* en un seul volume; ensuite de 1Ô9Q-170&, 
en S vol. in-8. fig., y compris le voyage à la 
Nouvelle-Hollande, impr. trois fols. (en 1701, 
1707 et 1700). On a une édition des 8 mêmes vol. 
Impr. en 1717, et à laquelle se Joint, ainsi qu'aux 
précédentes, l'ouvrage suivant: 

FmiBLL's voyage round the world, oontalning 
an account of captain Dampier's expédition. In. 
tbe years 170S and 170A. Lottd,, 1707, ln-8. fig. 

Le tout a été réimprimé ^ Londres en 1739, A vol. 
in-S., et cette édition est la meilleure : 3o à 40 fr. 

DAM VILLIERS (le sieur de). Voy. IVicoLE. 
DAN (le F, Franc.). Histoire delà Barbarie 

et de ses corsaires... Paris, P. Rocolet, 

1687, in-4. fig. [28389] 
Cet ouvrage, qui ne valait pas S fr. Il y a vingt ans, 

a été vendu 18 fr. salle Silvestre, en 18^2. — Il y 

en a une seconde édlt. augmentée, i>arir/i049> 

in-foL 
PANCE (George). A collection of seventy- 



DAN 

two portraits of eminent characters, sket- 
ched from the life since tfae year lygS, 
by G. Dance, and engraved by Will. Da- 
nielL Landon, 1808-14, 2 part. in-foL 
[27033*] 

Publiée en 12 cah. 3 à 4 llv.^5 liv. 5 sh. Gr. Pap., 
Bohn. 

DANCE. Voyez Danse.— Dance of death. 
Voy. Syntax. 

DANCHE (Pierre). Les trois blasons de 
France composes par monseigneur Pierre 
Danche escuyer. Gest assavoir. Le blason 
des bons vins de France. Le blason de la 
belle fille. Et le blason du beau chenal. 
(sans lieu ni date), pet in-8. goth. 
de 4 ff- f avec des armes sur le titre et une 
tête de more au verso du dem. t [i3369] 

Ces blasons sont fort libres : le premier consiste en 
5 strophes de la vers, suivies d'un envoi de 6 
vers; le second a 85 vers, et le troisième 84, 
de 10 syllabes, comme tous les autres. 

D'ANDRADA. Voy. Payva. 

D'ANDRÉ Bardon. Voy. Bardon. 

DANE AU (Lambert). Traité contre les bac- 
chanales, ou mardy gras. (Paris), i582, 
in-8. 6 agir. [1 360] 

— Voyez Traité des danses. 

— Deux traités très utiles , le premier tou- 
chant les sorciers, et le second remon- 
trances sur les jeux de cartes et de dez. 
(Pans), i579, in-8. 5 à 6 fr. [8889] 

Vend. 11 fr. m. bl. Lalr. 

—Voy. Cyprianus (S.). 

DANET (Petr.). Radices, seu dictionarium 
lingnae latinœ in quo singiike voces suis 
radicibus subjiciuntur. Parisiis, 1677, 
in-8. [10879] 

Peu commun et recherché. 5 à fr. 

— Dictionarium antiquitatum romanarum 
et graecar. in usum DelphinL Lut. -Pari- 
siorum, 1698 seu 1701, in-4« 6 à 9 fr. 
[29127] 

Ce volume , assez commun , entre dans la ooUec- 
tion ad usum Delphini. Vend. 80 fr. m. r. dent. 
L r. U Valliere. 

Les Dictionnaires lat,-franç. et franç.*lat du même, 
Lyofi, 1721 et 1785, ln-A.> sont à très bas prix. 
Le dernier a été réimprimé à Varsovie, de 17A8 
à 1745, en a vol. in-fol., avec la traduction des 
mots en polonais. 

DANGER (le) de se marier, par lequel on 
peut connoître les périls qui en peuvent 
advenir, témoins ceux qui en ont été les 
premiers trompez. Lyon, par Ben. Ri- 
gaud (sans date), in-8. en vers. [i3946] 

Pièce rare ainsi que les deux suivantes : elle a été 
réimprimée dans le 3* voL des Jo^eusetez. 
Les Miséus de la femme mariée , on se peu- 



Digitized by 



Google 



DAN 

TCDt Toir les peines et touimens qu'elle reçoit 
durant sa vie ; mis en forme de stances par Ma- 
dame liebaut. Paris, Pierre Menier, in-8. 
DiscoDBS pitoyable des lamentations de la 
^ femme mariée, ensemble les misères et tour- 
mens qu'elle endure sous un mauvais mari. Par 
Thomas Arnaud d'Ârmosin, idig, in-i9, en 
vers. 

DANIEL secandum septuagiota, ex tetra- 
plis Origenis, gr. et lat editus e singu- 
iari chisiano codice annorum supra idcgg 
(a Simone de Magistris). Roma, tyjns 
congr, de.p'opag. fide, 1772, in-foL 
[143] 

Vend. 10 fir. Vllloison ; le Gr. Pap. est plus cher. 
Réimprimé à GOtUngue , 1774, in-A., et avec des 
notes et une préface de Gh. Segaar, TYqj, ad 
Ehen., 1775, ln-8. 

DANIEL secnndum edit LXX interpr.; ex 
tetraplis^desumptos, ex cod. syro-estran- 
gbelo bîbL ambros. syriace edidit, lat 
Tertit, etc. Caj. Bugati. Mediolmi, typis 
ambros., 1788, in-ft. 6 à g £r. 

DANIEL {Jean), organiste. Sensuyuent 
plusieurs (six) Noelz nouneanlx. {sans 
lieu ni date, vers i52o), pet in-8. goth. 
de 8 ff. à 2li lig. par page. [i4335] 

— Noels ioyeulx plain de plaisir 
a chanter sans nul déplaisir, 

pet in-:8. goth. de 12 CL, contenant onze 
Doëls. 
Le nom de Tauteur est ici en latin : Johaimet 
danielU, 

— Yoy. Gantzons sainctes, au mot Chan- 
sons. 

DANIEL {Gabr.), Histoire de France, nou- 
velle édit augmentée de notes, de dissert 
histor. et crit , de l'histoire du règne de 
Louis XIII, et du journal de celui de 
Louis XIV (par le P. H. Griffet). Paris, 
1755, 17 voL in-4. 60 à 80 fr. [2325i] 

n 7 a du Gr. Pap., goà lao fr. Vend, bel exempl. 
Gr. Pap. M. r. avec les portr. d'Odieuvre, ai 7 fr. 
David ; S70 fr. mar, bL dent, en i8a5. 

— La même (avec la comparaison des hist 
de Mézeray et du P. Daniel). Amsterd,, 
1755, 2/i vol. in-12. fig. 

Cette édIUon, moins commune que Tin^J , est asses 
recherchée : iko à 48 fr. 

Llilstoire de France du P. Daniel est généralement 
Uxée d'inexactitude; cependant comme die se 
ùdt lire avec intérêt, elle conserve encore des 
partisans. L'auteur en fit paraître d'abord (en 
i0g6), im premier vol. in-4., auquel il ne donna 
pas alors de snite; plus tard, l'ouvrage entier, 
continué jusqu'à la mort d'Henri IV, fut pubUé 
à Paris, 1713, en 3 vol. in-foL, et réimprimé en 
n^^t en 10 vol. in-ft.; mais ces deux édit ont 



DAN 



9 



été entièrement eCEMées par celle qu'a donnée le 
P. Griffet en 1755. 
L'abrégé de cet ouvrage, Paris, 173&, g vol. in-13, 
ou 1737, 6 vol. in-4., a été long-temps préféré à 
la grande histoire : il y en a une édition de Paris, 
1751, en 1 a vol. in-ia, augmentée de l'hisfoire 
de Louis XIU et Louis XIV, par le P. Dorivai, 
Jésuite. 

— Histoire de la milice françoise. P(xris, 
1721,2 'voL in-4. fig. [24086] 

Ouvrage rempli de recherches curieuses : a4 à 
30 fr., et plus en Gr. Pap. Vend, tel et rd. en 
wuar, 5o fr. Chateaugiron ; ii5 fr. en i84i. 

On préfère cette édition à celle &Amsterd.^ 173^, 
aussi en 2 vol. in- &. fig. I) y a un abrégé de cette 
histoire (par AUetz), Paris, 1773 ou 1780, 3 voL 
in-13. 

DANIELE {Fr,). Alcuni monumenti del 
museo CarraÊL Napoli, 1778, in-4- fig* 
[29295*] 

Tiré À 12 exemplaires seulement Voyes BMiotK 
fbrmiana, tom. IV, p. 168. 

— I regali sepolcri del Duomodi Palermo 
riconosciuti ed illustrati. Napoli, 1784» 
in-fol fig. [25845] 

Ouvrage d'un grand Intérêt et qui Jette du jour 
sur les époques les plus obscures de l'hlsloire 
de la Sicile : l'édition est magnifiquement exé- 
cutée et ornée de ig belles pi., non compris les 
vignettes. (Catal. Cicognara, n*39Qd.) 

— Le forche caudine jllustrate, oon due 
appendicL Neapoli, 1811, in-foL fig. 

Seconde édition , augmentée : a4 fr. Il en a été 
tiré des exemplaires en pap. de Hollande. La 
première, Caserta, 1778, in-fol. maz. fig., est 
moins chère. 

— Monete antiche di Gapua, con alcune 
brevi osservazioni. Napoli, i8o3, in-4. 
fig.6à9fr. [29831] 

Vend. 16 fr. 5o c. Vllloison. 

DANIËLLou Daniel (W.-B.). Ruralsports, 
new edit London, i8o5, 3 voL in-8. with 
70 pL 48 à 72 fr. --in-4., 75 à 100 fr. 
[10395*] 

Cet ouvrage , orné d'excellentes gravures, en par- 
tie de I. Scott, a eu beaucoup de succès. La pre- 
mière édition, ijondon, i8oi-3, 9 vol. ln-4. (ou 
3 vol. ln-8. 5 llv. 5 sh. ) a l'avantage de renfer- 
mer les premières épreuves , mais elle est moins 
complète quç celle de i8o5 en 3 vol. gr. in-4., 
à laquelle se Joint encore un supplément im- 
primé en i8i3, et qui coûtait séparément , in-8. , 
3 Jlv. a sh. — ln-4. 4 llv. ik sh. Les 4 vol. in-4. 
Gr. Pap. id llv. Sykes. Il y a des exemplaires en 
pap. Impérial, et quelques uns avec pi. soigneuse- 
ment coloriées ; ces derniers sont portés k 5o liv. 
X sterl. dans phisieurs catalogues anglais. 

L'édition de 1819, en 3 vol. gr. in-8., 5 llv. 5 sh. — 
ou pet in-4. 7 Hv. 17 sb. d., prix qui ne se 
soutiennent point 

DANIELL {Will). Interesting sélections 
from anlmated nature, with iUustratÎTe 



Digitized by 



Google 



10 DAN 

scenery. Landon, 1809, 2 voL in-foL 
obL [56oft] 

Recudl composé de i30 pi. avec texte. H coûtait 
i5 liv., mais il ne conserve point ce prix élevé. 
On a tiré 12 exempl. sur pap. de Chine. 

— A picturesque voyage round Great Bri- 
tain, undertaken in the year 181 3 by 
Rich. Ayton, with a séries of views drawn 
and engraved by TVill. and Th. DanielL 
London, Longman, i8i3-25, 8 voL pet 
in-foL (ou très gr. in-4.), avec 3o8 pL 
color. 60 liv. et 24 liv. Bohn. [20827] 

— A, séries of ten vîews of Paulo Penang 

(prince of Wales's Island) from pictures 

by Gapt. Robert Smith of engineers, 

engraved and coloured by^ilL DanielL 

in-foL max. 

Ces 10 pi., chacune de 28 pouces sanglais sur 18, 
ont coûté 12 liv. 12 sh. 

DANIELL (Th.). Oriental scenery, or views 

in Hindoo6tan (taken in the years 1789 

and 90) , drawn and engraved by Th. 

DanielL London, 1795-1807, U parties 

in-fol. atlant. , 96 planches. [â8io4] 

— Antiquities of India, twelve (twenty 
four) views from the drawings of Th. 
Daniell, engraved by himself and WilL 
Danieil (taken in the years 1790 and 93). 
LoîuL, Th. Bensley, 1799-1808, in-foL 
atlant [28108] 

— Hindoo excavations in the mountains of 
Ëllora near Aurungabad in the Decan, in 
XXIV views, engraved from the drawings 
of James Waies, by and nnder the direc- 
tibn of Th. DanielL London, i8o3, in-fd. 
atlant , 24 planches. 

Ces trois ouvrages, qui ne doivent pas être sépa- 
rés, renferment ensemble lAA pi. en couleur, 
de la plus grande beauté. Chaque partie de 
24 pi. coûtait 35 liv. à Londres ; mais on aurait 
la collection entière pour 5o ou 60 liv. Le texte 
explicatif est réuni en uh seul vol. in*8. 

MM. Daniell ont publié, en 1818, une édit in-4. 
obi. de la même collection, qui forme 3 vol. en 
6 part, avec i5o pi. réduites. 6 à g Uv., et colo- 
riées, 2â liv. 

— Picturesque voyage to India, by the way 
of China; by Th. and l»Vill. DanielL 
London, 1810, gr. in-4. obi. [20686] 

Ce bel ouvrage renferme 5o pi. coloriées, avec 
texte : il coûtait 12 liv. 12 sb., mate il s'est 
Monné depuis pour 5 liv. 5 sb. 

DANIELL's african scenery and animais at 
the cape of Good Hope. London, 1806, 
in-foL fig. color. [28433] 

30 plaqcb., avec un texte : 10 liv. i5 sli. Hibbert, 
et avec l'ouvrage suivant, d liv. § sb. Bohn. 



DAN 

OANIBLL (Samuel). A picturesque illus- 
tration of the scenery, animais and native 
inhabitants of the island of Ceylon. 
London, 1808, in-foL atlant [28213] . 

12 planches color. à rimitation des dessins origi- 
naux. 4 liv. 2 sh. 6 d. Hibbert; 2 liv. 2 sh. Bohn. 

— Sketches representing the native tribes, 
animais, and scenery of southem Africa, 
from drawings made by the late Sam. Da- 
niell ; engraved by Will. DanielL London, 
Longman, 1820, gr. in-4. 

48 planches et autant de pages de texte : 3 liv. 
3 sh. — pap. de Chhie, à liv. h sb. 

DANJOU (F.). Voy. Cimbeb. 

DANKOUSKI {Greg,). Voyez à la fin de 
l'article Homebus. 

DANNHAWERUS(Ja/u-Cowr.). Christeis, 
sive drama sacrum, in quo ecclesiae mi- 
litia, a Jesu-Christo ad thronum cœlestem 
exaitata, ad novissimum usque ac prae- 
sens seculum, deducitur aenigmatice 
primum , post aperto commentario. 
WittemhergcB, 1696, in-4. [i6i85] 

Vend, là fr. Méon; 8 fr. Courtois. 

DANSE aux aveugles, Voy. Michault. 

DANSE des morts. Voyez Figubes de la 
mort, HoLBEiN, Mebian, Todtentanz. 

DANSE Macabre (la). — Cy finit la dàse 
macabre imprimée ]par ung nomme Guy 
Marchant aemorant en Champ Gaillart 
a Paris le vint hdtiesme iour de sejH 
tembre mil quatre cet quatre vingz et 
cinq, pet in-foL goth. [i3446] 

Première édit. connue de cet ouvrage singulier; 
elle est fort rare, et ne consiste qu'en 10 AT. 
d'impression, ornés de 17 grav., non compris 
le f. d'intitulé qui manquait à Texempl. décrit 
dans le Magasin enqfcl., décembre 1811. 

— Ce présent liure est appelle miroer salu- 
, taire pour toutes gens et de tous estats, et 

est de grant utilité : et recreacion. pour 
pleuseurs ensengnemens tant en latin 
comme en francoys lesquels il contient 
ainsi compose pour cei|lx qui désirent ac- 
quérir leur salut, et qui le voudront 
auoir. la danse Macabre nouvelle, (au 
verso du dernier f. ) Cy finist la dose 
macabre hystoriee et augmetee de plu- 
sieurs nouueaux personnages et beaux 
dis, et les trois mors et trois vifemsëbles 
nouuellemët ainsi côposee et imprimée 
par Guyot Marchant demorant a Paris 
ou grant hostel du collège de natmrre en 
champ gaillart lan de grâce mil quatre 
cent quatre vingz et six le septième iour 
de imng, pet in-foL goth. 



Digitized by 



Google 



DAN 

Cette édiL, composée de lO ff. à 3 col. noo chiflr., 
contient beaucoup d'augmenlatioDS et 6 grav. 
de plus que la précédente. 

n se trouve quelquefois à la suite de cet opuscule 
16 autres ff. sign. c. d. dont \oici Tlntltulé, et 
une partie de la souscription : 

tM danse macabre des femmes. Et le débat du 
corps et de lame. — Ce petit Hure contient trois 
choses : Cest assoMOir la danse macabre des 
fimes. Le débat du corps et de lame, et la com- 
plainte de lame dampnee. Lequel a este imprime 
a Paris par Guyot Marchant.,, lan de grâce mil 
quatre cent quatre vingz et six, le septiesme iour 
de iuiliet. 

Les deux parties réunies, et en mar. r. 34 fr. 
Galgnat; 45 fr. La Valiiere. 

— Gy est la nouuelle danse macabre des 
hommes dicte iVliroer salutaire de toutes 
gens pour plusieurs beaux dictz en latin 
et francoys lesquelx y sont contenus et 
si est de grant recreacion pour plusieurs 
ystoires et enseignemens monitoires a 
bien ?iure et mourir Ainsi imprimée 
pour tous ceulx et celles qui la vouldront 
auoir et désirent faire leur salut : (suit la 
marque de Fimprimeiu: autour de la- 

3ueUe on lit) Guiot marchât imprimeur 
emonrant au grant hostel de nauarre en 
chant gaillart a paris (et au bas de la 
page) Miroer tres-salutaire La nouuelle 
danse macahre des hommes, (à la fin« en 
8 lignes) Cy finà la danse macabre his- 
toriée et augmëtee de plusieurs nou- 
ueatdx fersarmaiges et oeattx dis. tant 
en latin que en francoys nouuellement 
ainsi composée et ipnmee par guyot 
marchant demourant a pans ou grant 
hostel du collège de nauarre en châp 
gaillart. Lan de grâce mil quatre cens 
quatre vingz et dix, le xx iour de iamtier, 
pet in-fol. goth. de ik ff. non chiflrés à 
2 col. fig. en bois. 

Vend. 46 fr. mar, r. fig. color. La Valiiere. 

Gette édition est une copie de celle de 1A8O. Les 
mêmes caractères ont servi depuis pour Tédl- 
tion avec un titre latin, sous la même date d'an- 
née (i4oo),mals qui est du mois d'octobre (voy. 
ci-dessous). 

— Icy est la danse macabre des femes tonte 
hystoriee z augmëtee de nouueaulx per- 
sonaiges auec plusieurs dis moraulx en 
latin et fraucoys ^ sont enseignemens de 
bien fiure pour bien mourir, (au verso 
du lA* f. en 9 lignes) Cy finist la danse 
macabre des fëmes toute hystoriee et 
augmëtee de plusieurs personnages . et 
beaux dictz en latin et francoys. Jmpri- 
mee A Paris, par Guyot Marchant de- 



DAN 11 

morant ou grant hostel du champ gail- 
lard derrier le collège de nauarre Lan 
de grâce mil quatre cens quatre vingz 
et urne le second iour de may. (et au 
verso du dernier f. ) Icy sont les trois 
mors et trois vifz en francoys. et aussi 
trois mors et trois vifz en lati. Le débat 
du corps et de lame et la complainte de 
lame danee. Imprime a paris par guiot 
marchant... Lan mil quatre cens quatre 
vingz et unze le derrenier iour de Atiril 
pet in-fol. goth. de 27 ff. en tout, sur 
2 coL, avec fig. en bois. [18447] 

Edition plus complète que celle de i4Sd et pré- 
sentant des figures différentes : 60 fr. mar. bl. 
fig. color. La Valiiere. 

A la suite de la souscription se trouve la marque 
primiUve de Guy Bfarchant 



— Chorea ab eximio Macabro versibus ale- 
manicis édita, et a Petro Desrey trecacio 
quodam oratore nuper emendata. Pari- 
sitis, per magistrum guidonem mercato- 
rem pro Gode/fredîo de Marne f anno 
dni quadringentesimo nonagesimo supra 
millesimum, idibus octohris impressa, 
în-fol. fig. 

Edition rare, et qui consiste seulement en seize ff. 
Impr. à 3 col. en caract goth., avec de belles 
gravures en bols, les mêmes que celles des édit. 
de 1485 et lASÔ, avec texte français : son titre 
atteste que la danse macabre a été composée 
originairement en allemand. 

Cette édition latine, impr. au mois d'octobre lAgo, 
est certainement tout autre chose que l'édiUon 
française donnée par le même imprimeur au 
mois de janvier de la même année (en commen- 
çant l'année à Pâques). M. Wclss a donc eu tort 
de dire le contraire dans la Biograph. univers., 
XXVI, article Macabar, article qui renferme 
d'ailleurs d'autres erreurs beaucoup plus graves, 
ainsi que l'a fait remarquer M. Douce dans sa 
dissertation (anglaise) sur les danses des morts, 
page 248 (voy. Holbboi). 

Je soupçonne que l'édiL indiquée par M. Douce , 
sous la date du i5 octobre 1499, est la même 
que celle de lÂgo ci-dessus. 

— La danse macabre, avec les trois vils et 



Digitized by 



Google 



12 



DAN 



les trois morts, {satu lieu ni daté), pet 
in-foL goth. de 12 fil à 2 coL, avec 20 
fig. en bois. 

Edition qui parait avoir été Impr. pour Verard, vers 
i5oa BL Van Praet (Catal. IV, n* aSS) en cite 
trois exempL impr. sur véldi, avec les figures 
peintes. Celui de la Bibliothèque du roi (aclicté 
AS5 fr.) provient de M. Bf ac-Carthy, qui l'avait 
payé 930 fr. chez La Valliere. Les dem. lignes 
de la souscription, qui devaient contenir le nom 
du libraire et la date, en sont elTacées. La Bibiioth. 
du roi possède également un exempt, sur vélin 
d'une autre édition in-fol. de la Danse macabre, 
exécutée avec les mêmes caract. et les mêmes 
fig. que la précédente, mais qui ne renferme 
que 5 AT. impr. d'un seul côté, avec ig figures 
parfaitement enluminées. 

— La grant danse Macabre des hommes et 

des femmes , avec le débat du corps 

et de lame, la complainte de lame 
damnée , etc. Lyon, le xviij iaur de Fe^ 
urier i499, in-fol. goth. fig. 

Cette édition n'est guère plus commune que les 

> précédentes ; elie se compose de &a AT. signât 
a— gilj. Dans le Catal. de Mac-Cartby on l'an- 
nonce sous la date mille ccccxcx, mais elle'porte 
occcxcix : vend. 30 fr. m. bl, Gaignat ; 300 fr. 
Mac-Carthy, et 31g fr. Leduc. 

— Dance macabre. 

Yiuans qui voyez ceste dance 
Se souuent la regardez 
Vous scairez se bien la gardez 
Qhoneur mondain nest pas cheuance. 
Cy fine la Dance maccàyre auecques 
les Dictz des trois mortz et des trois vifz, 
Immimee a Paris, par maistre Nicole 
de la Barre, toi 1 5oo le xxiij de Juillet, 
in-ti. goth. de 28 fil , avec signât  — £, 
fig. en bois. {British Muséum.) 
Edition peu connue, d'après laquelle les libraires 
Sam. et Rich. Bentley, à Londres, ont fait faire 
11 y a quelques années un spécimen en 7 AT. seu- 
lement, donnant le fac-similé de 8 pi. choisies 
et d'une partie du texte, n n'a été Uré de cette 
réimpression que 35 exempi. sur papier et 6 sur 
VÉLIN. M. Douce cite cette même édition sous la 
date de i53S. 

— La même grant danse Macabre, etc. 
Lyon, Nourry, i5oi, in-4. goth. fig. 
(Catal deLaVaUiere, en 6 voL , n^i 4i 10. ) 

— La grand danse macabre des homes et 
des femes hystoriee et augmëtee de 
beaulx dictz en latin. — Imprime a 
Troyespar Nicolas le rouge demeurant 
en la gràt rue a lenseigne de Venise, 
auprès la belle croix (sans date), in-foL 
goth. de 40 fi. à 2 coL, sig. a — k, avec 
65 fig. en bois. 

Edition qui parait être du commencement du i6« 
siècle, fille renferme, outre les deux danses, le 



DÂN 

débat du c&rp$ et de lame, la complainte de 
lame damnée. Exhortation de bien viure et de 
bien mouriff la vie du mauluais antechrist, les 
quinze signest le jugement; le tout envers. Au 
verso du dernier f. se volt une gravure repré- 
sentant un homme prosterné, et en oraison, au 
dessous d'une vierge, avec cette légende : Mater 
dei mewùto met, et à côté un monogramme qui 
parait être celui de Nicolas le Rouge. BL Diboin 
a donné dans son Bibliographical Decameron, 
n, p. 3g5, un bon iac-simile de cette planche, 
laquelle , selon lui , représente l'imprimeur Nie 
le Rouge. L'édlUon de Troyes, par le même 
Nie le Rouge, mil cinq cens xxxi, pet in-fol. 
goth., est une copie de la précédente, et contient 
également 4o AT. à 3 col. , avec les mêmes planches, 
qui sont assex belles. — Une autre édiUon de 
Troyes, Nie. le Rouge^ i538, In-A. goth. à 3 col.,, 
fig. en bois, est portée dans le 3* Catalogue de 
Croxet, n« 317, mais elle n'a pas été vendue. 

— La même , auecques les ditz des troys 
mors et des troys vifz. Jmprime a Ge- 
nesue Ion M . ccccc .iij (sans nom d*lm- 
primeur), in-&. de 2k fi.» avec fig. ea 
bois. 

Autre édition fort rare. 

Du Verdier, I, 87, cite une édiUon de la Grande 
Danse macabre, de iJ^on, Olivier AmouUet, 
sans date, in-4., et La Monnoye, dans une note 
sur le même Du Verdier, III, â7ii en cite une au- 
tre de Paris, Denis Janot, i5S3, in-8.— Celle de 
Rouen, GuiL de la Mare, sans date, in-4., fig., 
lettres rondes: vend. 13 fr. mar. bl. GaignaL 

— La grand danse macabre des hommes et 
des fenmies, nouuellement reueue et 
augmentée d'histoires et beaux dits, tant 
en latin qu'en françois, et autres œuvres. 
Paris, par Estienne Groulleau, i55o» 
in-16 de 10/i ÎL , en lettres rondes, avec 
fig. en bois. 

Cette édit n'a été vend, que 4 fr. chez La Vatliere,. 
mais elle vaut davantage. Nous en avons vu une 

, autre, donnée par le même libraire, sans date, 
et également in-iO , avec fig. en bois. 

—Les LXVIII huictains, ci-devant appelés 
la danse Machabrey, par lesquels les 
chrétiens de tous états sont stimulés et 
invités de penser à la mort Paris, L 
Varangue, iSSg, in-8. 

Vend. 7 fr. mar. viol. Méon; 30 fr. Leduc. 

Les presses delà ville de Troyes, depuis long-temps 
en possession d'approvisionner les foires de la 
France des livres populaires oui s'y débitent le 
mieux, n'ont pas manqué de reproduire de 
temps en temps la Danse macabre, avec des 
grav. sur bols, faites d'après les anciens dessins 
(de l'édition de i5Si), mais fort mal exécutées: 
telle était déjà l'édition de Troges, Nie. Oudot, 
lOAi, in-A., et telles sont encore celles ^ul se 
vendent à Troyes, chez Baudot, acquéreur des 
fonds réunis des Oudot et des Ganiier. Celle de 
1739 (chez la V Oudot et fUs)^ porte le titre 
suivant : La grande danse Macabie des hommm . 
et des femmes historiée et renouvellie du vieux 



Digitized by 



Google 



DAN 

^mUêii, in Umgage le phupoii de notre tempt^ 
meec le débat du eorpe et de l'ame, la complainte 
de rame damnée; Vexhortation de bien vimre et 
de bien mourir; la vie du nutuvaie Ante-Chriet, 
tes quinze signes et le jugement dernier, 

— Yoy.CoLLBcnoii de poésies, romans, chroniques, 
ctc.^àUfinderartide. 

Les détails curieux sur les différentes éditions de 
ta Danse macabre, que M. Pelgnot a donnés 
dans ses Recherches sur les Sktnses des wunrts 
(▼oy. Peignot), ne s'accordent pas toujours avec 
ceux que contient le Manuel ; et cela a été pour 
nous un motif de vérifier de nouveau ces der- 
niers, dont nous avons reconnu Texactitude. 

Nous citerons encore : 

La Danss macabre, histoire fantastique du 
i5« siècle, par P.-I^ Jacob, bibliophile. Paris, 
Eugène Renduel, 18S9, in-8. 

On sait que l'écrivain fécond , caché sous le nom 
de Bibliophile Jacob, est M. Paul Lacroix. 

DANSKE Magasin. Copenhagtte, 1776-84» 
6 Tol in-Zi. [27565J 

Ce recueil, publié par le savant Langebek, ren- 
ferme d'excellents travaux sur rhistoire et la 
philologie. 

— Nye danske Magasin. Copenhague, iSo5- 

9-10-25-27, 5 vol. in-4. 
Suite du recueil précédent Elle est due aux soins 

de la Société royale de Danemarck pour Thistolre 

et la langue nationale. {Revue encyclop,, iSag , 

XLI,/Kk>.) 
DÂNT {Jean). Le chauve , ou le mépris 

des cheveux , tiré de Foraison grecque 

de Synesius. Paris, 1621 , in-8. & à 6 fr. 

[17946] 
Volume peu commun : vend. Jusqu'à 31 fr. PIcart; 

19 fr. wuBT. bt, A. Martin. 

DANTE Alighieri. Gomincia la comedia di 
dante all^ieridifirenze nella ^le tracta 
defle pêne et punicioni de nicii et déme- 
nti et premii délie uirtu. (Fulamei), loh. 
Numeùter, 1472, pet in-foL [14621] 
Edition fort rare et regardée comme la plus an- 
cienne que Ton ait de ce poète célèbre. Elle ne 
porte point de nom de ville, mais 11 passe pour 
certain qu'elle a été Impr. à Foligno. Le texte a 
Vavaatage d'offrir de lM>nnes leçons , et chaque 
chant y est précédé d'un sommaire qu'on ne 
retrouve ni dans l'édition de Mantoue, 1&79, ni 
dans plusieurs des éditions suivantes. Celle- 
ci contient 34q ff. non chiffrés, à 80 lig. par 
p>ge« en caract rom. (dont la Biblioth, spencer., 
IV, donne un fac-similé), savoir : l'tnfemo, 83 ff., 
plus un f. blanc; il Purgatorio, 8S ff. suivis 
d'un f. blanc ; il Paradiso, 83 ff. Elle commence 
pr llntltulé ci-dessus, ayant la première ligne 
Impr. en capitales, et elle finit au recto du der- 
nier f., par une souscription ainsi conçue : 
Net miUequatro cento septe et due 
nel quarto mese (ou mesa) adi cinque et sei 
questa opéra gentile impressa fue 
io maestro làhanni Numeister opéra dei 
aUa decta impressions et meco fue 
Blfuiginato Euangelista mei : • 



DAN 13 

Vend. 5M fr. Galgnat ; 800 fr. La Valllere ; i5 H v. 
15 sh. Pinelll; ftoo fr. Mac-Carthy; 28 liv. et 
3o liv. 10 sh. (avec quelques défauts) Heber. 

— La stessa. (in fine) explicit. liber. Dantù. 
impressvs. a magistro, Federico. Yero- 
nensi. M .GGGC. LXXII. mmao decimo 
alendas{sic) Augusti, in-Zt de !2i6 ff. , à 
53 lig. par page. 

Edition fort incorrecte, mais d'une rareté extrême: 
elle est Impr. en caract. rom., sans chiffr., réel, 
ni signât. On doit trouver au commencement 
9 ff. limln., contenant un avis de l'Imprimeur, 
et que n'a pas l'exempL décrit dans la Biblioth. 
spencer., IV, n« 818. La souscription citée ci- 
dessus est au verso du 3i8* et dem. f. Le lieu 
de l'Impression n'y est pas marqué, mais on sait 
que ce Frédéric de Vérone a imprimé à Jesl, en 
1^75, /Effidii Alvarez Carillo de Albomoz, épis- 
copi sabinensis liber constitutionum , to-^ 

— Lastessa. (in fine) M.ccca Lxxu. Ma- 
gister georgius ^ magister paultts teu- 
tomci hoc anus Mantuae impresserunt 
adiuuante dolumbino tteronensi, in-fol. 
degi ff à 2 coL de 4i lig.« sans chiffi*. , 
récL ni signât 
EdlUon presque aussi rare que la précédente, et 
qui a été faite sur de bons manuscrits. Au com- 
mencement se Ht une épttre eji vers portant 
l'intitulé suivant: Capitule' di columbino vero- 
nese al nobile e prestâtissimo huomo philippo 
nuuoloni. 
Vend. 33o fr. Galgnat; un exempl. en 88 ff. 68 fr. 
Lauraguais, et go fr. La Valllere; u liv. Heber. 

— Incominciano te cantiche de la comedia 

di Dante. Itnpresso nela magnifica 

cipta di Napoli... Sotto lo inuictissimo 
Re Ferdinando inclito Re di Sicilia, 
ec. , adi XIL dil mese di Aprile, m . GGGC. 
Lxxvii, in-fol. de 237 ff., à 32 lig. par 
page, avec des signât de a — ^gg. 
Cette édition, qui est belle et rare, parait appar- 
tenir aux presses de Math^ Moravus. Chaque 
cahier est de 8 ff., excepté le premier et Tavant- 
dernier qui n'en ont que 8, et le dernier qui en . 
a 7 0e prem. cah. a 7 ff. dans Texempl. de lord 
Spencer). H y a des exempl. dans lesquels se 
trouvent pour lettres initiales des lettres grises 
gravées en bois, qui ne sont pas dans tous. 
Vend. 130 fr. Brienne-Lalre , et 94 fr. seulement 
(parce que les 2 premiers ff. étaient mss.) La Val- 
llere ; un autre (où manquaient 3 ff. du cahier 0) 
11 liv. t5 sh. Heber. 

— La commedia di Dante. {Ncqpoli,Fr. del 
Tuppo), pet in-foL 

Cette édition, dont un exemplaire se conserve à la 
Biblioth. roy. de Stutts^au^ est, selon BL Dibdin 
{Bibliographical tour, HI, p. 1^3), la plus rare 
de toutes les anciennes éditions de ce poète. 
Voici la description abrégée qu'en donne le bi- 
bliographe anglais : Le volume est impr. à 2 col. 
de li2 lig., en caractères rom. On lit à la fin de 



Digitized by 



Google 



i/i DAN 

t'Enfer : Gloria in exceUis Deo, en lettres goth.; 
ik la fin du Purgatoire sont ces mots: 
SOU DEO GLORIA 

Erubescat Judeus infelix 

et à la fin du Paradis, ceux-ci: Deo grattas; 
après (|uol se lit une dédicace de Timprlmeur Fr. 
del Tuppo à Honofrius Carazolus de Naples. Le 
registre occupe le recto du f. sulvaut, et termine 
le volume. La date de cette édition n'est pas 
marquée ; mais on sait que Tuppo a commencé 
à imprimer avec Sext Rlessiqger, vers i475, et 
seul en lâSo. 

— La stes$a (col commento di Benvenuto da 
Imola e colla vita di questo poeta scritta 
da Giov. Boccacio). — DeSpiera uendelin 
fu il stampatore, ikll , gr. in-fol. goth. 

Vend. 121 fr. Gaignat; 72 fr. La Valliere; iga fr. 
bel exempl. m. r. tab,y Camus de Limare ; 5 llv. 
5 sh. Plnelli ; 64 fr. salle Silvestre, en 180g; 7 llv. 
Sykes; 5 11 v. 5 sh. et a llv. S sh. Heber ; i3o fr. 
Boutourlin. 

Gette édition commence par i5 ff. qui contiennent 
la vie de Dante, sous les signatures A et E ; vient 
ensuite (après un f. blanc) la table des rubriques 
sur un f. marqué A a ; le texte commence au 
f. A d, et continue Jusqu'à PP. par cah. de 10 ff. 
chacun» à Texception de L, M, T et V, qui 
n'en ont que 8, et de PP, qui en a 11. B n'y a 
' point de signature Z (en tout 377 ff. ^3 col. de 
Aq Ugnes). Au recto du dernier f. a* col. se lisent 
deux sonnets dont le second commence par ces 
vers: 

F inita e lopra delincUto r diuo 
dante alùghieri Florentin poeta 



Le commentaire ne porte pas de nom d'auteur, 
mais il est presque généralement attribué à Ben- 
venuto da Imola, bien que quelques personnes le 
donnent à Jacopo délia Lana. 

— La commedia di Dante. — opus impres- 
smn{sïc) arte diligêtia magistri phtlippi 
ueneti. Anno domini M cccclxxviij, in- 
fol, à 2 col. de 36 lig. signât a i — n viij. 

Vend. 75 fr. Boutourlin. 

Edition sans commentaire, et en caractères ronds. 
Elle ^ 10a ff. (dont le dernier est blanc) selon le 
Catal. de Boutourlin , n** ao3 , où Ton fait re- 
marquer que l'éditeur a omis les Sa derniers vers 
du chap. aa de l'Enfer. 

Ce livre commence ainsi : Comincia la prima parte 
chiamata infemo délia commedia del venerabile 
Poeta Dante Alighieri.,. C'est là qu'est donnée 
pour la première fols à Dante l'épithète de 
venerabile. Dans l'édition de Venise, lAgi, faite 
par Pietro da Figino, le poète est qualifié d'i'ii- 
clito e divo, et dans celle de Venise, Bem. Sta^ 
gnino, 1 5 1 a , In-A. , on l'appelle divino. Enfin c'est 
dans rédition de Venise par le même Stagnino, 
i5i6, \n-h't que pour la première fois est qua- 
lifiée de divine la commedia di Dante. 

— La stessa, col commentodi Martino Paulo 
Nidobeato*, etdi GuidoTerzago. MedioL, 
Liid, et Albert, Pedemontanx, 1/I78, gr. 
in-fol. 

Cette édition est rare, et de plus une des premières 



DAN 

qui aient été données d'après debons manuscrits. 
Le P. Lombard! en a fait beaucoup d'usage pour 
son édition de Dante, impr. à Rome, en 1791. 
Le volume se compose de aûg ff. à a col. de 48 lig. 
en lettres rondes pour le texte, et de 66 lig. en 
caract. goth. pour les commentaires : au com- 
mencement sont 5 ff. de pièces préllm. dont la 
première est une épitre dédicatolre de Jf. P. 
Nidobeato, à Guil. marquis de Monferrat (le 6* f. 
est tout blanc) ; il y a à la fin de l'enfer une sous- 
cription datée du xxyti sept. 1477, et à la fin 
du Purgatoire, une autre souscription datée du 
xxu novembre lUTI» Après la souscription finale, 
datée de 1478, est un dernier f. qui contient un 
registre d'assemblage à à colonnes. 

n faut remarquer de plus qu'il y a en tête dti Pur- 
gatoire 4 ff. contenant Yapparato et la table des 
chapitres, et à la tête du Paradis, a ff., Vapparato, 
et intentione del canto primo paradisi. Le re- 
gistre d'assemblage porte ce sommaire, en ca- 
pitales : Se qvesto volvme di Danti fosse tvtto 
dispersa et dissipato potrassi per la présente 
tavola raccogliere et ordinare, perche qvi e posta 
la prima parola dogni cartha lasciando sempre 
store la rvbrica per non eqvivocare. 

Vend. 95 fr. m. r. La Valliere ; 60 flor. Crevenna ; 
a liv. 3 sh. Plnelli ; i5i fr. m, v, Boutourlin. 

M. Van Praet décrit cette édition avec son exac- 
titude ordinaire, et en cite quatre exemplaires 
impr. sur vium. Celui que nous avons vu à la 
Biblioth. du roi a été rendu à celle de Brera, à 
Milan {Catal.deslivresimpr, star vélin, IV,n«i5a). 
Ajoutons qu'à la fin de l'ouvrage, et après la date, 
se lisent les initiales: mp. n.n. cvm. gv. t. fa. cv. 
ce qui s'explique ainsi : Êfartinus Pauîus Nido^ 
heatus Noùsriensis cum Guidone Terzago facien" 
dum cwravit. 

— La Stessa, col commento di Christophoro 
Landino. — Impresso in Firenze ver Ni- 
cholo di Lorenzo délia Magna aai, xxx. 
dagosto, M. CCCC. lxxxi, gr. in-fol. 

Edition recherchée, moins encore parce qu'elle est 
la première de ce commentaire, que parce qu'on 
y trouve ordinairement plusieurs fig. gravées en 
taille-douce. Dans les exemplaires ordinaires, qui 
ne sont pas fort rares, il n'y a que deux gravures, 
savoir : une pour chacun des deux premiers 
chants de l'Enfer ; et ces gravures sont tirées sur 
deux ff. du texte même. On croit qu'elles ont été 
exécutées par Baccio Baldlnl, d'après les dessins 
de Sandro Boticello. Vend, avec a gravures 1 10 fr. 
Floncel ; i8ofr. m. r. La Valliere ; 60 fr. Boutour- 
lin ; 80 fior. avec 3 gravures , Crevenna; 18 llv. 

18 sh. très bel exemplaire, avec les fac-similé 
de 17 autres gravures, Plnelli ; avec i4 pi. 4o llv. 

19 sh. Hibbert ; avec 11 pi. i5 liv. i5 sh. Sykes ; 
avec 3 pi. a liv. 19 sh. Heber. 

La Bibliothèque du roi a payé io3o fr. à la vente 
de Brienne, en 1793, un exemplaire précieux 
de cette édition, dans lequel, aux deux planches 
imprimées avec le texte, on a ajouté, pour les 
chants 3 à 19 de l'Enfer, 17 fig. grav. en taille- 
douce, postérieurement à l'impression du livre, 
et de plus 16 fig. dessinées à la plume, pour les 
chants i5 à 33 du Paradis. La bibliothèque Ma- 
gllabechi, à Florence, possède aussi les 17 grav. 
Routées dans un de ses exemplaires du Dante 
de i48i. En Angleterre, le Musée briunnique 



Digitized by 



Google 



DAN 

BL GreovlUe et lord Spencer ont chacun un 
exemplaire avec 19 gravures; et ménK celui de 
ce dernier (lequel, selon M. Beloe, Anecdotes, 
tome I*', page 6, a coûté 100 guinées), renfemie 
une vignette originale, double, pour le 6* chant 
de l'Enfer, vignette dont on trouve le fac-similé 
dans le IV* vd. de la Bihliotheca spenceriana. 
Le volume iddécrit a dcssign., mais qui ne sont pas 
sans quelque désordre, ainsi qu'on en va juger. 
Les pièces liminaires occupent la ff. séparés; 
V Enfer vient ensuite, et comprend les cahiers de 
signatures a de 9 ff.*, b.de%\c, d,eù^ 10 cha- 
cun ; /de 8, ^ de 10, A, t de 8 chacun (h est omis 
sans qu'il manque rien) ; / de lo ; m, it de 8 ; o, 
p^ q, r de 10 ; « de 6 ff. — Le Purgatoire, y compris 
le prologue, occupe les cahiers oa de g ff. ; bb^ ce, 
dd, ee, f, gg de 10 ; /lA de 12 {ii et kk sont oinis); 
U de 10 (^1 et Uij ne sont pas marqués, et llv est 
coté vil) ; mm de lo (point d'un), 00 de 6 ff. — 
Le Paradis, y compris son prologue, occupe les 
cahiers A de 8 ff. (dont les deux premiers sont 
marqués maai et aàa^ ; B, C, O, E, F et G de 10 
(Ciij est répété et Gj n'est pas marqué) ; H de 10, 
I de 6, et L de la La souscription est au verso 
du /*. L la Le tout, en y comprenant les la ff. 
préliminaires, et sans doute a ff. blancs pouç 
compléter les cahiers de 9 ff. , forme 368 fL selon 
le P. Audlffredi. 
Un exemplaire imprimé sur véLni, mais sans gra- 
vures, se conserve dans la bibliothèque de Ma- 
gllabechi à Florence; il y en a un autre à la 
Bibliothèque du roi, mais il est complété, au 
commencement et à la fin, par 35 ff. Impr. sur 
papier, et 7 pages sont refaites à la plume. Cet 
exemplaire a cependant été payé 8a 1 fr. en 1818. 
Eo le décrivant dans le Catal. des livres impr. 
sur yéLm, IV, n* i58, M. Van Praeta donné un 
article fort curieux sur cette édition. 

— Gommento di Christ Landino sopra la 
comedja di Dante. Venet,, per Octaviano 
Scotoda Moma, i484, io-foL à 64 lig. 
pwpage. 

Ce volume a des signatures de a—z et de A— K» 
La souscription est au verso du f. Kv, lequel est 
suivi d'un dernier f. dont le recto contient le 
registre, avec le monogramme de l'Imprimeur tiré 
en rouge. Vend. i5 flor. Crevenna. 

— La comedia di Dante, col commente di 
Crist Landino. Bressa per Boninum de 
Boninù di ragtuci adi vUimo di marzo 
1487, in-foL fig. en bois. 

Edition en lettres rondes de deux grosseurs, avec 
de grandes fig. en l>ois. Le premier f. ne renferme 
qu'une pL; le texte commence au second. Vend. 
a4 fr. La Valliere; 8 flor. Crevenna; 5i fr. en 
1839; 100 fr. «. r. Boutourlhi. 

— La medesîma, col commento di Landino. 
Venetia, Bemardino Benali et Matheo 
daParma, 1 ligi, adi tijdi Marzo, in-fol. 

Autre édition en caractères romains. Vend. 11 sh. 
Pineili. Elle a 10 ff. prélim., a9i ff. de texte, et 1 f. 
àlafio. 

— La medesima, col commento di Landino. 
Vinegia, per Petro Cremonesedito Vero- 



DAN 



15 



nese, adi xiij di mmëbre, 1491, în-foL 

lettres rondes. 
Edition remarquable par les jolies gravures en bols 
qui la décorent, et dont plusieurs fac-similé se 
volent dans les Mdesalthorp., II, n* 110a En 
tête du volume sont 14 ff. prél. renfermant les 
mêmes pièces que l'édition de Florence, 1^81. 
Le texte occupe les ff. n à 3i6. Au verso de 
l'avant-demier commence la souscription, suivie 
de quinze cancione du Dante. 
liCs sujets des gravures dont nous venons de parler 
ont été copiés dans les réimpressions du même 
livre données à Venise, per Matheo de Chodecha 
da Parma, i493, et per Piero de Zuane di Qua- 
rengii, 1497, in-fol. Ces édlUons ne sont pas 
d'une grande valeur. 

— Le terze rime di Dante.-— VenetUs in 
œdibtis Aldi. accttratissime, Men. aug, 
M.DU{i502),petin-8. 

Edition recherchée, mais dont on trouve difficile- 
ment des exemplaires complets et bien conservés. 
Elle a en tout a^ ff. non chiffrés, y compris le 
Ulre, et un f. blanc (lij) placé entre l'Enfer et le 
Purgatoire. On y trouve ordinairement, au verso 
du dernier f., Vancre des Aide employée dans 
ce livre pour la première fois; cependant cette 
marque ne se voyant pas dans tous les exem- 
plaires, il est à croire qu'elle aura été ajoutée dans 
le cours du tirage. Vendu a8 fr. (exempl. m. r. 
avec le portrait de Dante peint en médaillon, 
mais ayant le Utre refait à la plume) U Valliere; 
5o fr. même exempl. Detune; a liv. 3 sh. bel 
exempL Pineili ; 17 flor. Crevenna ; 5 liv. 10 sh. 
Sykes; ao6 fr. (première rel. en mar. à cowmart, ) 
Heber. ^ ' 

On connaît cinq à six exemplaires de cette édition 
impr. sur véun, dont un (avec les six prem. ff. 
habilement refaits à la plume) s'est vendu 34 liv. 
Hanrott, et a? liv. 6 sh. Butler. D existe aussi 
quelques exemplaires en pap. fort 

— Le terze rime, in-8. de 242 H non chiffi*. 
Edition sans date et sans indication de lieu, mais 

contrefaite à Lyon sur celle d^Aldt, i5oa. 
Un exemplaire sur v&jn, partagé en 3 vol. et rel. 
en nuxr, 16 llv. 16 sh. Paris. 

— Comedia di Dante insieme con imo dîa- 
logo (d'Ant Manetti) circa d sito, forma 
et misvre dello Inferno. Fireme, per 
opéra e svesa di Phil. di Gitma, if. D. VL 
a dixxdrAgosto, pet in-8. de 3i2 S. 

Belle édition qui conserve de la réputation , et qui 
est rare. Sur le 6« f. est une gravure en bois 
représentant Dante dans une forêt, et trois bêtes 
féroces venant à sa rencontre. Le dialogue de 
Manetti , précédé d'une préface de Jérôme Be- 
nivieni, occupe les 64 derniers ff. du volume t 
vend. i5 fr. Floncel; 8 sh. Pineili ; 8 flor. 3o c. 
Meerman; 1 liv. 11 sh. He^r; 8 fr. BoutourHn. 

— Opère del divino poeta Dante (cioè b 
commedia), con suoi comenti (di Christ. 
Landino) recorrecti (per Pietro da Fîgi- 
no). Venetia, B. Stagnino da Trino, 
i5i2, in*4. 

Autre édition rare et recherchée : elle a xn et 



Digitized by 



Google 



16 



DAN 



441 IL, plus, après la souscription, 2fL_ 
qui condennent le Credo, le Pater et 
Maria, mis en vers italiens par Dante 
11 sh. Roficoe, sans avoir cette valeur. 

— Dante , col sito e forma dell* infenift, 
tratta dalla istessa descritdone del poeta. 
Impresso in Vinegia nelle case d'Aldo e 
d'Andréa diAsoiaj i5i5,iii-8. 

Edition encore assez recberdiée ; elle commence 

gar 3 Cr. non chilA*., qui contiennent le titre et 
1 dédicace ; après quoi se trouve un autre titre 
avec le seul mot Dante et Tancre. Le texte com- 
prend les IT. a à 344, et est suivi de S pi. relatives 
a Tenfer et au purgatoire: le tout est terminé 
par 2 AT. blancs , dont le dernier porte l'ancre. 
Vend. 13 fr. La Valliere; 33 fr. en i835; 8 liv. 
7sh. Sykes; 4 liv. «ne. reL Heber; 35 fr. mar, 
Gottlon; i5 sh. Butler. 
— Le terze rime di Dante, con sito et forma 
de lo inferno. Navamente in restampita 
(sic), pet in-8. ff. non chififrés. 
Edition faite à Timitatlon de la précédente de 
i5i5, mais sans date ni lieu dMmpresslon. Les 
flg. en bois y sont en plus pedte dimension. 
— Dante, col sito e forma dell' inferno. (nel 
fine) : P.Alex, Pag. Benacenses,F, Be- 
na V. V. {per Alessandro Pagamno in 
Tusadano terra pressa il Logo di Bena- 
co), pet in-8. 
Edition rare, qui reproduit aussi les fig. de Tal- 
dine de i5i5, et qui par conséquent doit être 
postérieure à cette date. Les ff. n'en sont pas 
chlffr. : 13 sh. 6 d. Pinelli ; i^ sh. Heber. 
Ou cite Clément une édit. de Dante, in^&, sans 
date, par le même imprimeur, et conforme au 
Pétrarque de i53i. 

— La divina comedia di Dante, col com- 
mento di Christ Landino, revisto da Pie- 
tro da Figino. Venetia, per J^em. S ta- 
çnino da Trino de Monferra, i5i6, 

ra-4- fig* en bois. 

Edition rare et asses recherchée ; vend. 5i fr. bel 
exempt st. r. Detune; mais moins cher ordinai- 
rement 

— Opère di Dante, con suoi comenti noua- 
mente in lettera cursiva impresse. Ve- 
netia, per Bem. Stagnino aa Trmo de 
Monferra, i520, in-4. fig. en bois. 

Rare et recherché : i3 flor. 5o c. Meerman , et 
Jusqu'à 11 liv. steri, bel exempt m. r. Hibbert. 

L'édition de Venîte, pour Luc.-Ant. Jtmte, i53g, 
pet in-fol., a encore quelque valeur. 

— Comedia di Dante , con 1* esposizione di 
Chr. Landino. Venetia, ad istanza di 
Giov. Giolito da Trino, i536, in-4. de 
2% et kko ff. , avec fig. en bois. 

Le Catalogue Renouard annonce un exemplaire 
de cette édition en pap. bleu. 

— La comedia di Dante Aligieri, con la nuova 
espositione di Aless. Yellutello. Vinegia, 
per Fran. Marcolini, ad instantia di 



DAN 

Alessandro Velbaelli del tnese diGiugno 
Vamio iiDXUUi , in-4. fig. en bois. 

Une des meilleures éditions anciennes de Dante , 
mais entièrement imprimée en italique et sans 
chiffres aux ff. On trouve au commencement 
3d ff préUm., sous les signât AA--CC., dont le 
36*, blanc au recto, présente au verso une belle 
gravure en bois. Le restant du vol peut être 
collationné au moyen du registre qui est Impr. 
au recto du dem. t Vend, en mar. r. iS fr. La 
Valliere; 4o fr. en i8o8; d liv. i6 sh. rel. anti- 
quée, Heber; 44 fr. cuir de Russie, Boutourlin. 

— Comedia di Dante, con ai^mentLXiVme, 
Giov. di Tournes, i547, pet in-i2. 6 à 
9fr. 

Jolie édition : i3 fr. m. r. d'Hangard. 

— La stessa, con iq)06itioni, aggiuntovi ona 
tavola di tntti i vocaboli, ec. Lione, GttgL 
Rovillio, i55i,in-i6. 12 à i5 fr. 

Jolie édition dont les exemplaires bien condition- 
nés sont rares et recherchés, n y a des exem- 
plaires avec un titre daté de i553 : 36 fr. 5o c 
8t. citr. tab. Chardhi; i4 fr. mar. r.CalUard. 

Les éditions de Lyofi, RoviUe, 1571 ou 1575, pet. 
in-13, sont encore recherchées : 6 ft g fr. Vend. 
i5 fr. 8t. citr. Trudaine ; 18 fr. 8t. v. Clavier. 

— La Stessa , di nuovo aUa sua vera lettione 
ridotta (da Lod. Dolce), ec Vinegia, 
Gabr. Giolito, i555 (nel fine 1554),' 
pet in-12. fiàgfr. 

Edition bien imprimée et faite avec soin : elle a 
18 ff. prélim., 598 pp., et 1 f. pour la souscript 
Un exemplaire tiré sur pap. bleu , 30 fr. salle 
Silvestre en i843. H y a une réimpression de 
ce texte , Venezia, Parri, 1569 , in-13. 

— La Stessa, con Tesposizione di Crist Lan- 
dino, e di Aless. Yellutello, etc. Venezia, 
Giov. Bat. Marchio Sessa e fratelli, 
i56/i, in-foL de 28 et 392 ff. fig. en bois. 

(!btte édition assex estimée a reparu en 1578 : 13 fr. 
Floncel ; 31 fr. Thierry ; 34 fr. 5o c. Boutourlin. 
Elle a été Imprimée de nouveau à Venise, eu 
1596, in-fol. 

— La stessa , colla sposizione di Bem. Da- 
niello da Luca. Venet., Pietro da Fine, 
] 568, in-/t. de 6 AL et 728 pp. (la dernière 
non chiffrée). 

On recherche cette édition à cause du commen- 
taire , qui est fort estimé. II y manque pourtant 
les vers io5 à 118 du sixième chant du Purga- 
toire, omis par la faute de Timprimeur : 1 liv. 
3 sh. HIbberL 

— La Stessa, ridotta a miglior lezione da 
^ accademici délia Crusca. Fireme, 
Dont. Manzani, i595, in-8. 6 à 9 fr., 
et plus en pap. fort 

Cette édition, faite sur les meilleurs textes et due 
principalement aux soins de Bast. de* Rossi, est 
malheureusement remplie de fautes typographi- 
ques : au commencement du volume sont 8 ff. 
prélim., dont le dem. tout blanc est suivi d*une 



V 



Digitized by 



Google 



gravuK en bois. Le texte a des sigiiatures de 
a — DO ; l^errata a ét6 Imprimé deux fols. Dans 
les exemplaires oii cet errata est le plus courte 
le cah. nu n'a que h IL; dans les autres II en a 8. 
Une réimpression plus correcte a été donnée par 
les soins de QUenio Zadorl (Lorenxo Clcareili), 
Naples, Fr, Laino, 171Ô, gr. in-12 ; mais on y a 
omis plusieurs choses essentielles. 

— La stessa , accresciuta di on doppio ri- 
mario (di Carlo Noci) e di tre indid per 
Gio.-Aut Vùlpi. Padova, Gius, Comino, 
1 726-27, % voL in-8. pwtr. 

Edition très correcte : vend. 3o fr. Gaillard et 

Clavier, et moins depuis. 
Il s'en trouve des exempt en pap. fin, et d'autres 

en Gr. Pap. 
On a tiré séparément quelques exempl. des vies 

de Dante et de Pétrarque, par Léonard ArétIn, 
. qui font partie du premier vol. de cette édlL; 

il existe même un exemplaire sur vAun de cet 

opuscule de Sa pp. 

— La Stessa, con una dichiarazioiie dd 
senso Jettmle diversa in piû looghi da 
quella dcgli antidii commentatori Fe- 
rona, Gius. Bemo, 1749» S ▼oL in-8. 

Bonne édition : t2 à i5 fr. Vend. a5 fr. Gr. Pap. 
M. r. de Doisset. Le commentaire très estimé, 
dont elle est enrichie, est du P. Pompeo Yen- 
tnri; Il aralt déjà été impr. plusieurs fols (et 
d'abord à Lucques, 1799, en 3 yoI. In^), et II 
se trouve dans une édit. des ceuvres de Dante. 
Venezia, Pasqualt, i7S9-^f ^ ^ol- 1^-8. 

L'édition de 1749 renferme de plus aue les pre- 
mières, une savante dissertadon de Jos. Ga- 
rampi ; cette même édition a été copiée à Flo- 
rence, 1771-74» • ▼<>>• *n-S» 

— Opère di Dante, con varie annotazioni 
(di Pomp. Yenturi e di Giov. Ant Volpi), 
e di copiosi rami adornate, dd conte 
Crist Zapata de Cisneros. Venezia, Ant. 
Zatta, 1757-58, U touL en 5 vol in-4. 
fig. !io à 60 fr. 

Quoique faite avec un certain laxe, cette édition 
n'est pas un beau livre, parce que l'éditeur a 
manqué de goût et dans le choix et dans rem- 
ploi des ornements ou des figures; toutefois on 
y trouve. Indépendamment de la DivtHa corne- 
dia, les opère minori de Dante, et de plus diffé- 
rentes diaserutions savantes du P. Lorenzo 
BertI et autres; la vie du poète, par Jos. Pelll 
(dont on a tiré des exempl. séparément, et qui 
a été rélmpr. à Florence , en i833 , In-S. , avec 
des augmentations considérables) , et des argu- 
ments à chaque chant de la divine comédie, 
par Gasp. Gozzl , lequel est également auteur 
d'une défense de Dante, aussi Judidense que 
bien écrite, qu'on peut joindre à ces 5 volumes; 
elle a pour titre : Giudizio degli antichi poeti 
eopra U wwdema censura di Dante aitrihuita 
inçiMStamente a Virgilio. Venezia, i798, inWI. 

Vend, en Gr. Pap. 100 fr. Floncel ; 75 fr. «. d, s. tr, 
Tmdalne, et plus cher en lulie. 

Od a tiré quelques exempl. en très Gr. Pap. Im- 
périal; les flores s'y trouvent agrandies par 
des cadres, et quelquefois Impr. en camayeux : 

TOME II 



DAN 



17 



vend, tel, et rel. en nmt. r. Iifi fr. d'Hangard; 
37 Uv. lO sh. Sykes. 
L'édition de Venise, Zaita, 1700, 5 vol. gr. ln-8., 
quoique mal impr., est encore assez estimée : 
i5 âi se fr. 

— La divina commedia. Parigi, Prault, 
1768, 2 vol. pet in-iâ. 5 à 6 fr. 

— La Stessa, novamente corretta, q[)iegata, 
e difesa da F. B. L. M. C. (B. Lombardi, 
minor conventuale). Roma, 1791» 3 toL 
in-4.24à3ofr. 

Texte correct, et commentaire très esthné. Le 
premier vol. ayant été réimprimé en 1795, on y 
a i^outé un morceau de ifi pp. contre Dionisl, 
éditeur du Dante impr. par Biodoni. 

— La Stessa. Forma, nel régal palazzo 
(Bodani), 1795, 3 voL gr. in-foL 

Belle édition qui coûtait 3S0 fr. Vend. i35 fr. 
Morel-VIndé, et 5i fr. Boutourlln. Le texte a 
été revu par Jean-Jacq. Dlonlsi, d'après un ma- 
nuscrit de Florence , qui présente des leçons 
différentes de celles de Lombardi. Bodoni an- 
nonçait qu'il n'avait tiré de ces trois beaux vol. 
que iSo exempl., tous numérotés; on rencontre 
cependant des exempL sans numéros. 

-^ La Stessa. Parma, nel régal palazzo 
{Bodoni), 1796, 3 vd. in-4. 

Copie exacte de l'édition précédente : ifi fr. 5o c. 
Boutourlin; Il en a été fait en mémo temps une 

, autre en trois voL pet In-foL qui n'est guère 
plus chère. Le même texte a été réimprimé à 
Brescia, 1810, en 9 vol. In-Sa. 

— Lastessa, conillustrazioniPûa, 180/1-9, 
4 vol. in-fol. 

Belle édition tirée à 35o exempl. seulement, dont 
90«n papier vélin ; elle est ornée de a portraits 
par Morghen et de 8 planches par BetteUlnl ; 
chaque vol. coûtait 48 rr., et en pap. vél. q6 fr. 
Le 4* vot renferme une vie de DÎante et des 
Index. 

Ces h vol. font partie d'une collection qui conttent, 
en outre, Peirarca, VOriando furiaso, la Geru- 
salemme liberata, VAminta réunie aux Stanzedi 
Politiano, la Secchia rapita, et il Decamenme 
diBoccaccio, kyol; ensemble, ig vol. Cette col- 
lecdon neconserve point de valeur: 70 fr. Bou- 
tourlln. n en a été tiré un exempL sur viuii : 
vendu i46o fr. en iSfti. 

— La Stessa, iUustrata con note di Lnigi 
PortirellL Milano, tipogr. de' classici 
ital,, i8o4, 3 voL in-8. portrait 

Edition médiocre. 13 fr. 

— La stessa, accuratamente emendata ed 
accresciuta di varie lezioni. Uvomo, 
7%. Masi, 1807-13, 4 vol. in-8. 

Cette édition, donnée par Gaetano Poggiall, pré- 
sente un bon texte établi sur oehii des éditions 
de 1595 et 173Û, avec les variantes d'un manus- 
crit daté de l'année i83a Le commentaire qui, 
avec la vie de Dante, occupe a vol., nWt pas 
sans utilité : en tête du premier tome est un 
portr. du poète par Morghen : 95 fr.— Gr. Pap. 
48 fr* U a été tiré un seul exempl. sur fiuii. 



Digitized by 



Google 



l8 



DAN 



— Li dinna emnmedia. MiUmo, co* tipi di 
Lmai Mtissùx^09f Uol gr. in-foL portr. 

Belle éitton, tirée à 7a exempL, dont 8 en pap. 
azuré, 1 en pàp. de Hollande, et 1 en pap. Weu. 
Elle se donne à très bas prix. 

La divina commedia, secondo la lezione 

publicata in Roma, 1791. Rotna, Ma- 
riano de' Rmumis, 18 JO, STvol. in-18. 

Un ezempl. sur véur se conserve à la Blblioth. 
du roi; un second s'est Tendu a Ut. 19 sh. 
Haorott. 

—La diTina commedia di I>ante Alighieri, 
corretta , spiegata e difesa dai P. BaWas- 
sarre Lombardi nel 1791, riscontrata ora 
sopra preziosi codici, nuoTamente emen- 
data, di moite altre vagbe annotazioni e 
di un volume arricchita. Roma, de' Ao- 
maniss i8i5-i6, 3 toL in-4.— Le prin- 
cipali cose appartenenti alla divina com- 
media, cioè il rimario ne' suoi versi 
intîeri, la visione di Alberico, ec. Rama, 

1817, m-4. 
Très bonne édIUoû, dont le commentaire est fort 
tstiaé en HaUe, malgré les critiqnes de M. BUh 
glol?: 50 fr. 

Ladirina commedia , con tavole in rame 

disegnate da Luigi AdamoUi, e Fr. NencL 
Firenze, dVinseana delVancara, 1817- 
19, il vol. gr. in-foL pap. véL 

Ces magnifiques voL sont enrichis de i95 grav. à 
l*eau-forte, et en partie par Laslnio fils, savoir : 
IkH pour l'Enfer, 40 pour le Purgatoire, et 4i 
pour te Paradis. Le IV» vol. renferme les notes 
itmn anonyme qu'on sm être M. Fabbé RenzL 
Le prix qui était éé a5« fr. ne se soutient pas. 

— La stessa (con brève note). Firenze, 
Gabineuo di PàOade, 1818, in-32. 

U y a des exempt en pap. de Hollande, 

La divina commedia, col comento di G. 

BiagiolL Parigi, i8i8-i9f 3 voL in-8. 

18 fr. 

n y a desexempL en pap. véL de médiocre qualité. 

M. Biagiott* admirateur enthousiaste de Dante, 
semble avoir écrit son commentaire plutôt pour 
&lre m continuel éloge de ce poète que pour 
en expliquer les endroits diflldles. 

—La «essa (pubblicata da Yûi^ Macchia- 
velB). Bologna, Gamherini e Parmeg- 
giam, 1819-24, 3 voL in-4. fig. 45 fr. 

MM. Paul Cosu et Jean MarchelU ont contribué à 
cette édition , le premier par une vie du poète 
et des notes placées à la fin de chaque chant ; le 
second par son Mêcarm stMmprimm ê pHnei- 
vtaetdkÊortsdtl Poemm, morceau que le pro- 
feaMurlT-Ant Pareatl à réfuté dans on «pus- 
cnle pabNé par lui & Mttdène, en i8aa. Les grav. 

da cHlvirc avalent été ^^^^^l^J 
Rome, en i8o5«t 1807, P« J^acq. MacchiavèUI, 
artiste habttc, mort en iSii. 
n a éU ttié leexQBpU sur des papfers supérieurs. 



DAN 

— La stessa , col commenlo di Biagioli. 
Mtlano, Silvestri, i820(2«édit i83o), 
3 voL gr. in-16, portr. 12 fr.— Pap. vél. 
18 fr. 

n y a des exempl. sur du pap. de trois couleurs 
différentes, et qui se vendaient 60 fr. 

-^La Stessa , pubblicata da Luigi Fantoni 

sopra un manoscrttto di mano di Boccac- 

cio. Raveta, negli Occhi sancti di Bice, 

1820-23, 3 vol. pet. in-i. , avec une pi. 

i5fr. 
Copie fidèle du célèbre manuscrit du Vatican, 

2u'on croit être un autographe de Boccace. Il a 
té tiré des exempl. sur divers papiers, et avec 
de Tencre de difiérentes couleurs : ces derniers 
ne sont ni agréables à l'œil, ni commodes pour 
la lecture. 24 fr. H y a aussi des exemplaires 
in-4. en pap. vél. 
—La Stessa, corretta dal P. Baldassare Lom- 
bard!, edizione terza romana : si aggiun- 
gono le noce de' migliori commentatori, 
co' riscontri di famosi mss. non ancor' 
ofiservati. Roma, de' Romanis, 1820-22, 
3 vd. gr. in-8. , avec 2 portr. et 3 autres 
pi. 24 à 3o fr. — Gr. Pap. azuré, 39 fr. 

— La stessa ora nuovamente arrichita di 
moite illustrazioni édite ed inédite. Pa- 
dova, tipogr. délia Minerva, 1822-23, 
5 vol. gr. m-8. ûg. 36 fr. 

Bonne édition, qui présente, à quelques change- 
ments près, le texte et le commentaire de Tédit. 
romaine du P. Lombardi. Elle a été dirigée par 
Joseph Campi, Fortuné Federici et Jos. MafiTeL 
Le IV* vol. rônferme le rimario, les index , et le 
V« plusieurs vies de Dante , divers morceaux 
déjà publiés de diflérents littérateurs Italiens , 
et entre autres les Dif$te del P. Lombardi dalle 
censure del ont. Gio,-Jacopo Dionisi; enfin, un 
cataU des éditions de la divina commedia, 0(1 
Ton voit quUl en a paru ig de 147s ^ i5oo. Ho 
au moins pendant le 16* siècle, 5 seulement dans 
le courant du 17* siècle, 57 au i8* siècle, et 
plus de 5o depuis 1801 jusqu'en i895. 

n y a d^ exempL de l'édition de Padoue en Gr. 
Pap. vél. 4o à 60 fr. 

— La Stessa. Parigi, Lefevre, 1820, 3 vol. 
iE-32. pap. véL 7 fr. 5o c. — Gr. Pap. 
i5fr. 

— La stessa. Londra, Pickering, i823, 
2 voL in-/t8. 10 sb. 

n a été tiré tô exempl. sur pap. de Chine , et six 
sur yisun, 

— Opère poetiche di Dante, con liote di 
diversi, per dilig^dzadi A. Buttnra. Pa- 
rigi, stamp. di G. Didot, a spese di 
Lefevre, i823, 2 vol. in-8. 8 fr. Il y a 
du Gr. Pap. 1 

— La divina commedia ridotta a miglior 
lezione dagli accademici délia Grusca , 



Digitized by 



Google 



0*N 

ed ora accaraUmente eraendita, col 
Gommento del P. Pompieo Venturi. Fi- 
roue, Ciardetti, i823, 3 vol. gr. m-8. 
pap. Tel arec portr. et 3 pi. 2& fr. 

Les éditions de Florence, i8ig et 1826, 8 vol. In-iS, 
aiec le même commentaire, 10 fr. 

— La stessa, giusta la lezione de! codice 
Bartoliniano. Udw, fratelli Mattiuzzi, 
1823-27, 4 voL m-8. 

Publié sons la direction du professeur Quirico 
VlTlani, d'après tm manuscrit du i/k* sièdê, pré- 
sentant une foule de leçons non encore recueil- 
lies. SI toutes ces nour. leçons ne sont pas éga- 
lement l>onnes> un grand nombre, au moins, ont 
été Jugées préférables au texte commun adopté 
Jusquid, et c*est assez pour placer l'édit au rang 
des plus Importantes de ce poète. 34 fr. — Pap. 
fin, 80 fr. — Pap. vél. impér., 60 fr. (Voy. Betue 
enqfcl, i^*kti^ xxm, pag. 81 9 et sulv.}. M. Gamba 
en dte un exempl. impr. sur vâJN. 

Us deux premiers rotumes renferment le texte 
complet ; les deux autres le commentaire. 

—La Stessa, con breri note di Paolo Ck>sta. 
Bologna, 1826, 3 vol. iii-12. 10 fr. — 
ou 3 ToL m-ti. , avec fig. grav. par J.-J. 
Macchiayelli, &o fr. 

Réimprimé à Milan, en 1827, en 8 toL. gr. ln-16, 
avec frontispices gravés. 10 fr. — et terza edi- 
zicne, rtveàuta dai comwtintatùre, Flraize, 1 83o, 
un seul vol. in-sâ, flg. 9 fr. Il en a été tiré deux 
exempl. sur véun, dont un orné de deux dessins. 
8 llv. à sh. Hanrott. 

— La Stessa, con note scdte. Mûano, 
Bettmn, i825, 3 toI. m-8. fig. 18 fr. 

n a été tiré 80 exempL en Gr. Pap. va. 5o fr. 

— La Stessa, con brcvi e cfaiare noie. Bo- 
togna, 1826, in-k. fig. 20 fr. 

— La dirina commedia, postillata da Torq. 
Tassa Pùa, i83i, 3 toL in-4«t 8Tec 
portr. de 1* Al^hieri et da Tasse. 25 fr. 

f 1 y a des «xempL sur dlUérents pap. aHpérleuf s, 
et un seul sar viuR. 

— La dirina eommedia, ocd cômmento del 
Lombard! e d* ahri ; agginntori il con- 
vito, la vita nuoTa, le rime, il rimario, 
ec Fireme, Ciardetti, i83o-32, 3 vol 
in-S. pap. Ta. 3o fr. , et {dos avec les 
112 dess. de Flaxmann, grav. par P. 
Laâniofils. 

— La dirina commedia, ridotta a mi^or 
lezione ttSS aiato di varii testi a penna 
daG.-BatNiccollni, Gino Capponi, Gins. 
Bor^ e Frnttnoso Becdii. Firenze, 
Felice Lemonnier, 1887, 2 vol. ili-8. 
portr. 20 fr. (Gamba indique 3 voL) 

— La stessa, col commento di Nie. Tom- 
masa Venezia, co' tipi del Gandoliere, 
18S7, 3 Tol. gr. iD-8. 

BeAe édlthm. 31 fr. 



DAN 19 

— L*ittlénio cd 00mm. di Goiniforfo delli 
Bargigi, tratto da doe msi inediti del 
secolo XV, ora pubbl. con note da G. 
Zacheroni. MarsUia, i838, in-8. 

Belle édition. i5 fr. 

—L'Ottimo commento testo inedito d'an 
contemporaneo di Dante (pabbUcato per 
cura di Àless. Torri). Pisa, Capurro, 
1827-29, 3 voL in-8. fig. 3o fr. 

Commentaire cité par les académiciens délia Crut- 
<;a. ( n y a du Gr. Pap. vél. ) Il faut y Joindre : 
SaggiodicorrezitmiàiGiamh. Picciolial Ottimo 
commento, Firenze, i83o, in-8. 

--Bellezze ddla commedia di Dante Ali- 
ghieri, dîaloghi d'Ant CesarL Verona, 
1824-26, d vd. in-8. 24 fr. 

— U secolo di Dante, commento storico 
necessario ail' intelligenza della divina 
commedia, scritto da Ferdinando Arri- 
vabene; seconda edizione, arrichita di 
tutte le illustraziom scritteda Ugo Fos- 
cok), con indice acouato. Fireme, Ri- 
cordi, i83o, 2 vol. in-8. 10 fr. 

— La divina conmiedia, illustrata da tigo 
Foscdo. Lonàra^ 1825*27, pet kF-8. 

Cette édition devait avoir 5 vol. ; mais 11 n*en a 
paru qu'un seul , contenant : Diséorso sut teuo 
esule opinioni diverse prevalenti intomo alla 
emendazione crilica detta commedia di Dante, 
L'éditeur avait préparé les qnaC^e autres lors- 
que la mort le surprit -- L^§dlL' de la Divina 
commedia, con commento anatitico di Gahr, 
Rossetti, Londra, Murray. 1828-37, liï-8., tom. 1 
et n, restera égademeDt Incomplète. Au lieu de 
la continuer, le commentateur a donné un 
ouvrage' Intitulé : 

Dello spfRiTO antipapale cfae nrodosse la 'rl- 
forma, e sulla segreta influença en' eserdtô nella 
letteratura d*Europa, e spedalmente d'Italfa, 
come risulta da moltl suol classlci, massime da 
Dante, Petrarca, Boccacdo, disquisizlonl di 
Gabr. Kossetfl. londra, stampato per l* autore, 
1883, in-8. 

— La conmiedia (^ Dante tfasportata in 
verso htino ermco, da Carlo d'Aquino. 
Navoli, 1728, S fol, gr. in-8. i5 à 18 fr. 

En Italien e^ en latin : 13 fr. La Sema. 

0ne traduction latine de l*Enfer, en vers hexamè- 
tres, par D. Ant. Castèlaccl, a éfé publiée à PIse, 
en 1819, in-8. 

— La comédie de Dante, de Fenfer, du 
porgatoire et du paradis, mise en rime 
françoise et commentéo par Balthazard 
Grangier. Paris, 1596-97, S voL in-12. 
9 à 10 fr. 

traduction peu estimée, mais dont les exemplaires 
bien conservés ont encore quelque pilx. Vend, 
eniftof. t. 90 Ir. Biéon. 

— Le paradis, Tenfer et le purgatoire , poë- 
mes traduits de Vitalien , suivis de notes 



Digitized by 



Google 



20 



DAN 



eipIicatÎTes (par M. Artaud). Paris, 
iSii-i8i5, 5 ToL in-8. 18 fr,, et phis 
en pap. TéL 
Oo réunit quelquefois à ces trois rolumes une suite 
de centiii^. dessinées et gravées au trait par ma- 
dame Giacomelli pour la Divine Comédie, Paris, 
1818, in-A.*— Pour une autre suite de sujets tirés 
du même poème, Yoy. Flaxhan. 
— La divina commedia , l'enfer, le purga- 
toire et le paradis , avec la traduction 
française en regard par M. Artaud Paris, 
Firm. Didot, i828-3o, 9 vol. gr. in-18. 
pap. vél. 5o fr. 
Seconde édition d'une traducUon qui a eu du suc- 
cès, quoiqu'elle laisse à désirer pour l'exactitude, 
ainsi que l'ont prouvé plusieurs critiques. 
M. le chevalier Artaud de Montor a donné en iSfti 

une Histoire de Dame Àlighieri, in-8. [80700] 

On lait peu de cas de la traduction française de 

la D^ine Comédie (par le comte d'Estouteville, 

revue et publiée pair SalUor), Parie ^ 1796» 8 

part en 1 vol. in-8., dont il y a du pap. vél. 

— L'enfer, poème, traduction nouvelle (par 

Rivarol). Paris, impr. de Didot jeune, 

• 1783 ou 1785, in-8. 5 à 6 fr., et plus 

cher en pap. de HoUande. 
Cette traduction est peu recherchée depuis la pu- 
blication de celle de M. Artaud. Elle a été réim- 
primée dans la collection des oeuvres de Rivarol, 
en 5 voU in-8. 
* Citons encore pour mémoire les traductions sui- 
vantes de VBnftr de Dante : 

En prose, par Moutonnet de Oairfons, Paris, 
1778> lno8.— En vers, par M. Henri Terrasso, 
1817, in-8. — En vers, avec le teite en regard, 
un discours sur Dante, etc., par Brait Delamathe, 
1895, in-8. — En prose, accompagnée de notes 
explicatives ralsonnéeset histor., suivies de re- 
marques générales sur la vie de Dante, et sur les 
factions des Guelfes et des Gibelins; par J.-C 
Tarver. Londres, Dedau, 182O, a voL pet. in-8., 
avec le texte en regard 

— Dante , traduit en vers par stances correspon- 
dantes aux tercets textuels sur un texte nouveau 
quant au choix des variantes et au mode de 
ponctuation, par Jos.-Ant de Gourblllon : 
L'Enfer, Paris, i^tfjfV-ay, 1881, ln-8. 

M. AntonI Deschamps a donné une traduction en 
vers fvançals de 20 chanu choisis dans la Divine 
Comédie, Paris, 18S0, in-8. 

La myoib comédie de Dante Alighlerl, traduc- 
tion nouvelle, accompagnée de notes, par Pierre 
Angelo Florentino. Paris, Gosselin, i84o, gr. 
In-i8. 

— Autre traduction par A. Brlxeux. Paris, Char' 
pentier, iSai, in-18, avec la Vita nova, trad. 
par M. Delécluse. 

— Autre traduct. en vers français, par M. Aroux. 
Paris, Michaud, i8i|3, a voL ln-i2, avec le texte. 

— Dante, traduddo de lengua toscana en 
verso castellano, por D. Pedro Fernan- 
dez de Yillegas. Burgos, por Fabrique 
aUnumd4e Bastlea, t5i5. pet in-ioL 

^oth. 



Traduction de VBnfer en vers espagnols, avec un 
ample commentaire. D s'y trouve joint divers 
morceaux étrangers au poème , et entre autres 
la traduction de la dixième satire de Juvénal 
par Geronimo de Vlllegas. Un exemplaire de ce 
volume rare, ayant un feuillet refait à la plume, 
s'est vend, ao fr. en mai 1826; trois autres 
exemplaires, 8 ilv. iS sb. d.; 3 liv. 7 sh. et 
8 Ilv. 8 sb. Heber. 

— La divina comedla; con la versione te- 
desca. Pemng {in Sassonia), Dienenuam 
e comp,, 1804, 3 voL in-4. fig. 

Les figures de cette édition sont gravées au trait 
par Hummel, 4 la manière de Flaxman. Le h* 
voL n'a pas paru. 

— Infemo, purgatorio, andparadiso, trans- 
lated into english verse by H. Boyd. Lon- 
don, 1802, 3 vol. in-8. 

— Tbe vision; or hell, purgatory and pa- 
radise, translated by tbe rev. Henry Fran- 
cis Cary. London, i8ift or 1819 , 3 vol. 
pet in-8. 1 liv. 16 sh. 

La meilleure traduction anglaise de Dante. Le tra- 
ducteur avait d'abord donné une version de 
V Enfer, en vers blancs, Lond,, 180O, a vol. pet. 
in-8., et 2* édition , 181S , 3 vol. in-32. 

Opère minori de Dante. 

— Le opère minori di Dante, ridotte a mi- 
glior lezione, con dissertazionedaP.-L 
Fraticelli. Firenz€,Allegrini e Mazzoni, 
1834, 6 part en 3 voL in-16. portr. 

Cette collection a dû être continuée. 

— I sette Salml penitenziali trasportati alla 
volgar poesia , ad altre rime spirituali 
illustr. con annotazioni da Fr. Saverio 
Quadrio. Bologna, 1753, pet in-4. 

I^éimpresslon de l'édition de Milan, Marelli, 1 75a, 
ln-8., portr., mais avec quelques pièces ajoutées 
à la fin du volume. — Ce recueil a encore été 
réimprimé à Bologne, 1821, pet. in-8. 

La première édition des Sette Salmi de Dante ^ 
Impr. vers lâSo, sans lieu ni date, est un pet. 
in-a. de 10 Cr. non chiffe., à 24 Ug. par page , en 
caract ronds et sans signât. Vend, g fr. Brienne- 
Lalre. M. Gamba cite une autre édition du même 
opuscule, in-4. de 4 ff. à 2 col., caract. ronds, 
sans Ueu ni date, mais probablement Imprlm. à 
Florence vers lAgo. 

— Incomincia el Credo dello eximio tbeo- 
logo Dante Aldighieri poeta fiorentino. 
(Roma, Schurener, circa 1478) , in-4. 
ae 6 ff. à 28 lig. par page, caract rom. 
(CataL Magl. par Fossi , 1 , 600). 

— Amori e rime di Dante. Mantova, Cara- 
nenti, i823, in-16, avec 2 portr. 4 fr., 
et plus en pap. vél 

Edition donnée par M. Ferd. Arrivabene , à qui 
l'on doit une traduction en prose italienne d'une 
partie de la Divina C&mmedia, impr. à Brescla, 
de 1812 à i8i5, en 3 vol. ln-8. Au commence- 



Digitized by 



Google 



DAN 

nieot da voliiiDe se troinre ud aiorceMi rctetif 
aux aflMNin de Dante avec Beatrke Portlnarl y 
dans iequd l'éditeur dlscate plusieurs points de 
rhlstolre de la vie de ce grand poète. 

— Ganzoni e madrigali di Dante, di mess. 
Cino da Pistoja, e di Giraldo Novello. 
MUano, Agostino da Vimercato, i5i8, 
pet io-8. 

Recueil très rare, porté à 45 paoll dans un des 
catalogues de Molinl de Florence. Voy. Soneiti. 

— GooTivio di Dante Alighieri. Impresso 
in Firenze, per ser Ffanc, Bonaccorsi, 
nel armo i490, in-/i. de 90 ff. à 39 lig. 
par page. [1 8635] 

Première édition : vend, ài fr. Brienne-Laire, et 
quelquefois moins. Elle a des signât, de a— k 
par 8 ir., et 1 en 10 ff. 

— Lo amoroso convivio. Stampata in vene- 
tia per Zuane Antonio e fradelli da 
Sabto : al instantia di Nicolo e Dominico 
de lesu fradelli, Nel anno.., M. D. ixi. 
Del mese di Ottubrio, pet in-8. de 8 et 
i5i ff. , avec nn portrait 

EdliioD rare, et qui, selon PoggiaH, est moins 
défectueuse que celle de i53i, citée par La 
Crusca. 

-^ Lo stesso, con la additione, ed moid sooi 
notandL Vinegia, Marchio Sessa, i53i, 
in- 8. de Tiii et 112 ff. 5 à 6 fr. 

L*éditloo de FenUe, Nie, diArisioliU, iSag, ln-8., 
a peu de valeur. 

— Amoroso conTivio, ridotto a lezione 
migtiore. Milano, delta stamperia P<h 
glumi, 1826, gr. in-8. 

Livre tiré â 60 exemplaires seulement , dont quatre 
en Gr. Pap. azuré. D n*a point été mis dans le 
commerce. C*est d'après cette édition qu*a été 
Crite celle de Padoue, dalla tipoçr, délia Mi- 
nerva, 1827, in-8. 6 fr., formant le premier 
volume des Opérette minori, qui font suite à la 
DMna Commedia sortie des mêmes presses, en 
1833 et ann. suiv. Il faut y Joindre un appendice 
Unpr. en i8a8. 

Bélmprimé à Modène, tipogr. cameràle, 18S1, 
In^ , par les soins de l'abbé Cavazzoni Pederzlni , 
qui a amélioré le texte de cet ouvrage. 

— De Tulgari eloquentia libri duo, nnnc 
primnm ad iretusti et unici scripti cod. 
exemplar editi : ex libris Ck)rbineili ejus- 
demqoe annotationibus illnstratL Paris. , 
Carbon, 1677 , in-8. de 82 et 56 pp. 
[12072] 

Pour la traduct Ital. de ce traité, voy. Tansmo. 

— Dantis Alighieri epistolae qn» extant, 
cmn notis Garoli ^itte. Patavii, 1827, 
in-8. [18717] 

Ce sont neuf lettres de Dante, en Italfen et en latin, 
avec des remarques historiques et critiques. Le 
vol. est annoncé dans le Journal di lalittérat. 
émmaère, i838, 1 17» comme Impr. à Breslau. 



DAN 



21 



— Viu nuo?a, ridoCU a Jeiiooe migUore. 

Milano, PogUani, 1827, '^'^' 
Cette édition, due aux soins du marquis J.-Jacq. 
Trivuklo, n'a été tirée qu'à Oc exemplaires, dont 
quelques uns en Gr. Pap. azuré. Elle n'a pas 
été livrée au commercé , mais elle a dû être re- 
produite dans les Opère wUnori di Datue, Impr. 
à Padoue. 
Deux édlu de ce même opuscule, d'après la leçon 
d'un manuscrit du commencement du i5* siècle, 
ont été faites à Pesaro, iipoffr, NobiU, en iSa^^, 
ln-8., par les soins du comte Edouard Machl- 
relll. Dans la première les notes sont Imprimées 
en rouge ; la seconde est Impr. entièrement tn 
noir, et on y a i^outé les variantes en margt. 
Nous avons parié de Tédltion de 1576 à l'artide 

Boccaocio (voir tome W, page 883). 
DANTISGO (Lucas Gracia). Galateo espa- 
fiol; destierro de ignorandas, onatemario 
de avisos. Madrid, L. Sancnez, 1599, 
in-16. [3875] 
Ouvrage fait 4 l'Imitation du Galateo de J. délia 
Casa (voyez Casa). L'édition de 1 5m est la plus 
ancienne que die Antonio, mais peut-être n'est» 
elle pas la première. Il y en a d'autres de Fa- 
lenee^ Mey, lOoi, pet In-ia; de Falladolid, likO; 
in-iO; de Tortose, 1887, pet in*i9; de Madrid, 
1864 ,etc., et avec La vida de Lazarillo de Tonnée, 
castigado, Madrid, 17», et Barcelone, 1798, 
pet. tn-8. 
DANTON. Voy. Dauton. 
D'ANVILLE.Voy. Antille. 
DANY ou Dauy. L*art & manière de semer, 
z faire Pépinières des Sauuageaux(itc)» 
Enter de toutes sortes Darbres z ftire 
Tergiers. Auec plusieurs aultres nou- 
ueaultez. Rédige et my8 en escript par 
frère Dany, religieux de Labbaye Samct 
Vincent, lez le Mans. Selon ce qui! en a 
longuement esprouue z expérimente en 
son temps a faire dresser les vergers de 
la dicte Abbaye. Et contient le dict liure 
sept chapitres comme Ion verra cy après, 
fau recto de ravant-dernier l) Cy finist 
la manière de Enter t Planter. Imprime 
nouuellement a Lyon par Jacques Mo- 
deme ( sans date ) , pet. iu-8. de &8 ft 
sign. A — F. y compris le dernier! tout 
blanc, caract goth. [6346] 
L*ouvrage, qui dans le titre ci-dessus porte le nom 
de Dany, est , selon La Croix du Maine, de frère 
Dauy, ou David Brossart, religieux de l'abbaye 
de St-Vincent, près le Bfans. Ce bibliographe 
dit que ce livre a été Impr. à Paris, par la veuve 
de Nicolas Buffet, l'an i552, et depuis en autres 
endroits; mais il ne cite pas notre édit, laquée 
nous parait être antérieure au milieu du i8* 
siècle. Au verso du titre se Ht un rondeau do 
>5 vers, commençant : Pour ton plaisir. Le traité 
de Dany a été réimprimé à Orléans, chez Bhff 
Gibier, en 1 573, pet in-8. , et encore avec d'autroi^ 
du même genre (Voy. Goaoou da Coni.}« 



Digitized by 



Google 



22 DAR 

OAPPEE {01».). Deticription de l'Afrique, 
traduite du flamiDd. Amst^rcLs i6S6, 
ki46L fig. 6 à 9 fr. [288/ii] 

— Description exacte des isles de TArchipel, 
et de quelques autres adjacentes, trad. 
du flamand. Amst. , ou La Haye, 1708, 
in-foL fig. [27926] 

Ouvrage un peu moins commun que le précédent : 
10 à iS fr. ; Tend. 90 Cr. MérigoL 

OliTler Dapper a écrit en bolland. les Descriptions 
de la Syrie et de la Palestine , de la Morée, de 
l'Archipel, de l'Asie, de la Gbine ei de l'Afrique, 
qui forment en tout 7 vol. hhfol. , Impr. plusieurs 
fols à Amsterdam, de 1O70 à lOSS; mais ces ou- 
vrages, ornés de nombreuses gravures, sont si 
peu recbercbés maintenant, en Hollande même, 
que la collection en 13 vol. Gr. Pap. y compris 
cinq ouvrages analogues de Nieuhof , d'A. Mon- 
tamis et de l^h. Baldeus, n'a été vend, que 
su flor. cbex Meerman. Pour plus de détails, 
consultez Ebert, n«« 575Ô-63, el \aiBioffr, univ., 
au mot Dapper. 

D'APRÈS de ManneTÎllette. Yoy. Après. 

DARD {M, -J. V Dictionnaire français-wok>f 
et français-nambara, suivi du diction- 
naire wolof- français. Paris, Lotward 
{impr. roy.), i825, in-8. 12 fr. [11966] 
Grammairb wolofe ou méthode pour étudier la 
langue des noirs qui habitent les royaumes de 
Bourba-Yolof, de Walo, de Damel, de Bour Sine, 
de Saloue, de Baloe, en Sénégambie ; suivie d'un 
appendice où sont établies les partlcubrités les 
plus essenUelles des principales langues de 
rAfrique septentrionale. ( Paris, impr, royale)^ 
BUgnysous-Bauffie , chez l'auteur ^ et à Paris ^ 
Otez IXmdey-ihtpré, iSsO, hi-S. la fr. [iigS?] 

DARDANO {Luigi). La bella e dotta difesa 
deOe Donne, in verso e in prosa. Vinegia, 
Bartholomeo VImperatare, i554, in-8. 

[18057] 
Comme cet ouvrage est rempH d*anecdotes çt de 
petites narrations, M. Gamba l'a admb dans la 
seconde édiUon de sa Biblioçrafia délie navelle 
italiane (pag. 96). Le voL cité a i5i ff. suivis 
d'un il bL, de deux ff. pour la table et d'un der- 
nier f. contenant l'errata, le registre et la date. 
Le portrait de l'auteur qui se voit sur le frontis- 
pice est répété au verso du dernier feuillet. 

DARES phryg^us de bello trojana {absque 
nata)^ pet in-4. de 27 ff. non chiffr. à 
25 lign. par page. [22773] 

Edition très ancienne impr. en caract. romatais, les 
mêmes que ceux dont Florentins de Argentina a 
fait usage dans plusieurs productions de ses 
Dresses, en 1473, et notamment dans son édiUon 
è»TU)uUe. 

Le Dares commence au recto du premier f. de ceUe 
maBlère: 

HiSToau . M . oaianu 

nOUNÛBVIl : lOBUCl 



DAR 

et 11 se termine au verso du dernier, qui n'a 
que a4 llgu. ainsi qu'il suit : 
Ascanlum : ?.? 

De bello troiano liber explidt. 

TELOS : 

Vend. 5 liv, Sykes. 

— Dares Pbrigius de excidio Troje. {absque 
nota), in-4. 

Edition à longues lignes au nombre de lA par 
page, sans chiffres, récL ni signât. Les caractères 
paraissent être les mêmes que ceux des Bpistolœ 
Phakaridis impr. k Tréviae par Gérard de Usa, 
en 1471 ; et les deux ouvrages se trouvent quel- 
quefois réunis en un vol. Federicl (Memorîe 2V«rf- 
giane, page 45) rapporte qu'à la fin de quelques 
exemplaires se lit le mot Tarvisii, qui manque 
dans d'autres. Ce livre commence par Bpistola 
Comelii Nepatisad Salustium Crispum; et finit 
par cette phrase : De bello Troiano liber explicit. 

En parlant des plus aneiennes éditions de cet ou- 
vrage, il ne faut pas oublier celle qu'on attribue 
à Ulric Zel, impr. & Cologne (voy. Dictys CreL). 
En voici trois autres de la fin du 1 5* siècle, mais 
sans lieu ni date. 

1» In-A. de lA ff. à 33 lig. par page, signât 

a et b, caract. goth. d'Est. Planck, imprimeur à 

Rome, vers lAga. {Biblioth. spencer., II, n* 22/I.) 

a« In-A. de 11 ff. à as lignes par page, caract. 

rom. {Ibid,, n« 335.) 

S* In-4. de 38 ff. à 33 lignes par page, signât. 
A--^. cvact goth., avec une épitre dédicatolre 
de /. Mi^us Bomhiltensis, datée de Leipzig, 1 /igS. 
Le volume comprend trois hymnes de Prudence. 
(Ebert, 57S8.) 

Cet ouvrage en prose, faussement attribué à Darès, 
est, à ce que l'on croit généralement, de Joseph 
Iscanlus, poète anglais de la fin du la* siècle, 
qui nous a laissé un poème latin en chants sur 
le même sujet. Vhistoria trcjana^ en prose, a été 
donnée sous le nom de Cornélius Nepos dans 
l'édition de Wittemberg, i5i6, ln-4. de 33 ff.> 
caract. rom., citée par Ebert, 5789. C'est sous 
le même nom que parut d'abord le poëme d'Is- 
canius (Daretis Phrygii de bello tn^ano lib. VI, 
a Corn, Nepote heroico carminé donati) à Bâie, 
i54i, in-8., édition Uicorrecte donnée par Abr. 
Torinus. Ce même poème a ensuite été publié 
sons le nom de son véritable auteur k Francfort^ 
1630, ln-4., avec des notes de Sam. Dresemius 
(Ebert, 57q3). La meilleure édition qui en ait 
paru séparément porte le Utre suivant : 

Daretis Phrygil de bello trojano llb. VI, lat. 
carminé a Josepho Exonlcnsl redditi, recogniti 
ic emendati cura et studio J. Blori. Londint, 
1675, ln-8. 

Ajoutons que l'ouvrage en prose et le poème de 
Joseph Iscanlus, autrement Bxontenks ou Oa- 
wnius, ont été impr. plusieurs fols avec Dictys 
de Crète. — Voy. Dictts. 

DARET (P.). Voy. MONGORNBT. 

D'ARGENYILLE (Desallier). Abrégé delà 
vie des plus Haimeux pmtres. Paris, 
1762, 4 ToL in-8. fig. [31029] 

Dernière édition de cet ouvrage estimé et deveon 
rare: 60 i 80 fr. Vend. en«i.r. loofr. eniSsi. 
Celle de i^:i-53, 3 vol. In^, y compris le sup- 
pléMent, est moins complète et un peu mohis 



DigitTzed by VjOOQIC 



DAR 

cbère: eepoMlMit elle est prélériMt à Téfard 
desfig.4aà4Sfr. 

— Histoire natureOe éclairde dans ane de 
ses parties principales, Foryctologie, qui 
traite des terres^ des pierres, des métaux, 
minéraux, etc. (par Desallier d'Argen- 
▼ille). Paris, lySS, gr. in-ft., avec 
26fig. loàiâfr. [&691] 

Cet ouvrage avait d'abord paru en 1743, sons le 
titre de UtheAogie, Dans cette première édit. 8e 
trouvait la Conchyliologie. 

— L*histoire naturelle édaircie dans une de 
^ses parties principales, la conchyliologie, 
augmentée de la zoomorpbose (par le 
même). Paris, 1757, gr. in-4. fig. laà 
i5fr. [6116] 

Les exemplaires dont ies planches sont enluminées 
Talent de SO à AS fr. Vend, même 80 fr. (m. r. 
dent.y Pixeréconrt; 83 fr. en iSSg. 

La zoomorpbose se vendait séparément 

—La conchyliologie, avec un traité de la 
zoomorphose, 3' é<fition, augmentée par 
de Favane de MontcerreDe. Paris, De 
Bure, 1780, â tom. en 3 vol. gr. in-/i. 

Cette édition devait avoir 5 vol.; mais il n'en a 
paru que 3, lesquels sont accompagnés de 80 pi. 
dont i^seolement se placent dans le texte, «t le 
surplus forme un petit volume à part ; il y a en 
outre 3 frontispices gravés et iln portrait : vend. 
81 fr. Trudaine; 5ofr. Debure. 

Les exefii]>Uifes avec les planches coloriées sont 
beaucoup plos cbers. 

On a imprimé le commencement du tome III Jusqu'à 
la ]>age t^; mais cette partie, qui contient une 
table alphabétique des mots dilBcUes dont se 
sont senrte les naturalistes, n'a jias été mise au 
Jour. 

DàRI!^L. La q)hère des deux mondes, 
composée en françois par Darinel, pas- 
teur des Amadis, avec un épitfialame que 
le mesme authenr ha faict, sur les nopces 
et mariage de D. Philippe, roy d'Angle- 
terre... cQounenté, plosé et enrichy de 
phisieurs fables poétiques,. par G. R. D. 
B. G. C. de G. N. L. Oubli (Gilles Boileau 
de Buillon). Anoa^s, Jehan Richart, 
1555, in-/i. de 57 pp. [i3683] 

Tendu 11 fr. Leduc, et quelquefois plus cher. 

DARNALT.. Remonstrance ou harangue 
laicte en la cour de sénéchaussée... à 
Agen, aux ouvertures des plaidoyeries, 
par JAan Damah. .. où se VQîd la confé- 
rence et comparaison de la mer avec la 
pnrfessÎQn et exercice de la insdce; en- 
semble les antiquités de la ville d'Agen et 
pays d*Agenois, depuis 17Ô0 ans en ça, 
jusques à Testât prient de ladite ville et 
pays, avec le panégyrique dt la reyne 



DAS 2% 

MargMrite, ducbesie de ViMs. Pmris, 
Fr. Buby, 1606, ptt in-S. [2&708] 

Rare et asses recherché. 

D'ARNAULD. Yoy. Armauld. 

DART (M.-John). History and antiquities 
of the cathedral church of Canteroury, 
and the one adjoining monastery . Loni, , 
1726, gr. in-foL , avec 4i pL [371205] 

Vendu As fr. La,VaUiere; a5 fr. HurUult; en 
Gr. Pap. Impérial, m. citr, 30S fr. Mac-Carthy, 
et plus cher en Angleterre. 
— Westmonasterium, or the history and 
antiquities of the abbey cbnrcb ef S. 
Peter*s Westminster. London, J. CMe 
(1723), 2 voL gr.in-foL, avec57 et 62pL 
75 àôofr. [27108] 
Les eiemplalres en Gr. Pap. Impérial sont très 
rares : 545 fr. Mac-CarUiy ; 17 llv. lO sb. d. 
Dent. 

D'ARTIS.. Voy. Maitressb Clé. 

DARU (lecomtePtm-e-Aur.-iVoêM^rurto). 
Histoire de la république de Venise, se- 
conde édition revue et corrigée. Paris, 
Firm. Didat, 1821, 8 vol. in-8. cartes. 
68 fr. — Gr. Pap. véL 100 fr. [25454] 

La première édlt de œt important ouvrage a été 
impr. en 1810, et forme 7 voL In-S. U y en a une 
3* de Pwris, Firm. Didot, iSaS, 8 voL gr. in-18, 
avec cartes, 24 fr. , mais où ne se trouvent pas 
les pièces Justificatives. 

Nous ne devons pas oublier d'indiquer Ici les 
Discorsi suUa storia veneta du comte Domi- 
nique Tiepolo, Udine, Mattitazi, 1828, a toi. 
in-19 , ouvrage dans lequel sont reeUfiées quel- 
ques erreurs de IL Dam. 

VHistoire de Bretagne |>ar ce dernier, Paris, Pir^ 
min Didot, 1837, 3 voL in-8. 18 fr. , a eu peu 
de succès (34448). H fout y Joindre les Obeerva- 
tians de M. Daunou, opuscule in-S. qui se ves- 
dalt a fr. 

^DARWIN (Erasme). The botanic garden^ 
a poem in two p»ts with philosopbical 
notes : 1*. tfae economy of végétation, 
2f*. the loves of the plants. London, 
1791 or 1795 , Ji tom eD 1 voL in^. fig. 
i5 à 18 fr. 

^ The same. London, i8oo, 2 voL fai-8. 
iâài5fr. . 

M. Deleuse a trad. en français la t« partie de ce 
poème, sous le Utre d'Jsuwrf «es pUmiei; 
Parts, an vm, in-is. 

~ Poetical works , contahiiDg the botamcal 
garden» in two parts, and tfae temple of 
nature, with phuosophical notes, t^md. ^ 
1806, 3 vol. in-8. fig. sft fr. — Gr. Pap. 
36 fr. [15845] 

DASSY {Fr.). Vovea Gavigeo. 

DkSTPODlVS(Conradus). Sphaerics doc- 
trinal proposuâones gnecu et latinse. 



Digitized by 



Google 



fàh 



DAT 



nuno primam per M. Gimradum Dasy- 
podium in lucem editae. quorum authores 
seqnens indicat pagina (Theodosii de 
q[m8Nii lib. III, de habitationibus lib. I, 
de diebus et noctibus lib. II; Autolyd 
de gpbaera mobili lib. I; Autolyd de 
ortu et occasu steliarum lib. II ; Barlaami 
monachi logisticae astronomicae lib. YI : 
omnia, gr. et lat). Argentoratx, excu- 
debat Cknstiamu Mylius, 1572, in-8. 
[vers 8212] 

Ce volume peu commun reaferme 8 ff. prâimln., 
le texte grec de Theodoslus et d'Autolycus, 
04 pp.; le texte grec de Baiiaam, 4 ff. prélimln. 
et ig pp.; la veraion lat des deux premiers au- 
teurs; i ff. prélim. et 64 pp.; celle de Barliam, 
à ff. et '47 pp. 

Parmi les nombreux ouvrages de Dasypodlus, vul- 
gairement Rochefass, nous citerons seulement 
celui qui a pour titre : 

Voluheu panmii mathematicum, prima com- 
plectens prlnclpia geometriae, loglstlc«, astro- 
nomie, geograplite : secundum complectens 
mathematica, logistica, astronomica. Argento- 
rati, Bihel, 156?, 2 part in-8., en grec et en 
latin. [7800] 

DATAKA-MEIMANSA, traité sur les suc- 
cessions, en sanscrit Serampoor, in-8. 
[3i4o] 

Vend. 18 fr. Langlès. 

DATHUS OU Datus rAu^fcuhm»), senensis, 
libellus de variis loquendi figuris, et de 
modo dictandi, sive eleganti» parvs. 
Impt^esse Ferrarie die décima nona Oc- 
tohis. M. CCGC. LXXI. Andréas {Gallus), 
in-/i. de 38 E à 25 lig. par page. [120/^8] 

Première édition, avec date : 4o fr. m. r. Gaignat 
Il y en a une autre de la même ville, sous la 
date du se septembre i475 , et sans nom dlm- 
primeur, pet in-4. de ^ fll à 35 lig. par page. 

— Eloquentissimi viri... Augustini senës. 
de variis loquêdi regulis sive poetarum 
ôcqptis, tractatulus incipit felidter. (Co- 
Umia, Ulrie Zel, circa i47o),in-/|. de 
&8 ft 27 lig. par page. 

Nous avons eu certainement sous les yeux cette 
édition de 48 fll II y en avait une autre de 94 ff« 
seulement à la vente Mac-Garthy (si toutefois 
c*est le même ouvrage], laquelle commence par 
ce sommaire : CU^iuimi Hri,,,;, Auguêtitd 
Oachi senentis de variU loquendi figwrie sive de 
modo dictandi,,,,, yeagogicue libelhu incipit 
féliciter. Elle a été vend. aS fr. 5o c 

-—Elegantiarum liber, {absque nota)^ pet. 
in-4. ougr. in-8.de 32 ff. à 26 on 27hgn. 
par page , lettres rondes. 

Cette édition est probablement la première de cet 
ouvrage qu*ait donnée Timprimeur Adam, ainsi 



DAT 

que le prouvent les deux vers suivants qui se 

lisent au verso du dernier feuillet : 
Nâ tercita bonus prœclara uolumîa preesit 
Aère priue nullo presm-: magister adam. 

Vendu 16 fr. Brienne; i4 sb. Heber. 

— Elegantiolas. (absque atmo et heo, per 
Adam), pet in-Z^. de 33 ff. à 27 lignes. 

Autre édition rare , et qui paraît ne pas être pos- < 
térieure à Tannée i473 ; elle n'a ni chiAVes, ni 
réel., ni signât Les caract sont les mêmes que 
ceux d'une édition très précieuse de Virgile qui, 
comme celle-ci, porte le nom û'Adam, La sous- 
cription suivante se Ht au recto du dernier f. , 
lequel n*a que 34 lignes : 
Pretserat hoà primo placuit f&rmare eecundo 

Ne desit : quis sit breue : doctus Adam, 
{Bihlioth, spencer,, VII, n» mS.) 

— El^ntiolae. {absque nota : Bononiœ 
aut Mantuœ, circa 1472), in-4. de 3o ff. 
à 25 lig. par page, caract. romains. 

— Isagogicus libellus in eloquentiae prae- 
cepta (ex recens. Boni Accursii). Medio- 
lani^perPhiUppumdeLavagnia, 1^75, 
die 18 martii, in-4. de 4o ff. à 28 lign. 
par page. 

Cette édition, quoique rare, n'est pas chère. 

— Libellus de elo(|uentia. Mediolani, opéra 
et impensa Philippide Lavagnia, 1476, 
die V martii, in-4. de 4o ff. 

Vend. 81 fr. Brienne^^re, et moins depuis. 

— Augustjnj Dattj Senensis Elegantiol efe- 
liciter incipiunt (au verso du 23* f. , après 
la 17* lign.) Elegantiole Augustini Dati 
expliciimt Perusie (absque anno), in-4. 
de 24 ffl t dont le dern. est blanc, caract. 
goth. sign. a — d. 

Edition décrite dans le Catalogue Boutourlln, 
n* 697. Plusieurs autres éditions, soit sans date, 
soit avec date, et postérieures à l'année 147O, 
sont décrites dans le Bepertorium de Hain, 
n« 5q68 et suiv. 

— Documenta diligentissime composita. 
NeapoU, 20 sept, 1476 , in-4. de 3i ff. 
à 29 lign. par page, caract rom. [10788*] 

Ouvrage de grammaire sommairement décrit dans 
la Bibliotheca spencer,, VII, n» 7a Haln cite 
deux éditions plus anciennes de ce même opus- 
cule, l'une de Naples, du 4 Juin 1473, per Ar- 
noldum de Bruxella, ln-4. , et une autre du 9 mars 
1474, par le même imprimeur, in-4. de 3a ff. i 
a? lign. par page. 

— EjMStolâe. NeapoU, Arnold, de Bruxella, 
i474« in-4- de 33 ffl 

Biblioth, spencer,, VII, n* ôg. 

— Opéra varia. Senis, per Sim, Nicolai 
Nardi, i5o3, in-foL [18954] 

Edition peu conftnune; 13 tt, La ValUere. La ré- 
impression de Venise, i5iO, in-fol. est encore 
moins chèie. 



Digitized by 



Google 



DAT 

DATI (JuUanoV LaStoria di tntti e Re di 
Franda. ( in fine) Fùnta la storia di tutti 
€ Re di Fronda e massime de Re Carlo 
modemo e del passare in Italia e délia 
gtterra da lui facta nel reome di Napoli 
colletta ji piu storiografi antichi e ma- 
demi e messa in versip M. Itdiano Dati 
iRoma, FINIS, pet m-4. de 6E non 
chifib*., avec signât [i46551 
Petit poème en octaves, imprimé vers la An du 
i5* siècle avec des caractères qui paraissent 
être ceux dont Jean Besicken a fait usage à 
Rome, de 1489 à i5oo. Sur le premier t. de cet 
opuscule se TOit une gravure en bois qui repré- 
sente le pape , et à côté le roi* de France à che- 
val , avec d'autres guerriers. 
Voici la !'• strophe de cet opuscule peu connu : 
Omnipoîète idio chel tuo potere 
govema il modo e cieli tutti quâti 
dammi tâta virtu tâto sapere 
che in verii vulgari io rimi e eâti 
secundo la tua legie el tuo volere 
tempre onorâdo te tua maire e santi 
del prîcipio di frâcia e sua sequètia 
e di ciascuno suoreesua potentia. 
L'auteur est peut-être, ^it M. Melzl, p. 3o8, ce 
Giutiano Dati Fiorentino, évéque de S. Léon 
en Galabre , qui a écrit également in ottaoa 
rima la Vita délia B. Giovanna da Signa, Selon 
nous, c'est certainement le même poète qui a 
écrit les opuscules ci-dessous : 

El secondo (finito) câtare delltpdia doe : 
delll buomini e dOne t animali irrationali mons- 
truosi coUecto e composto î uersl i per misser 
GluUano Dati FlorenUno... in Borna e lanno 
tertio dalexandro sexto (1A94) , in-A. de 4 ff., 
avec fig. (caract de Jean Besicken). 

La storia (finiu) del magnio scipione afri- 
cbano clptadhio romano cbOposta In uersl uul- 
gari per messere Giuliauo Dati fiorentino in 
roma a laude delaltissimo anno i4q4 , pet. hi-4. 
de 4 n: goth. (caract d'Eucb. Silber). 
Voy^Haln,n«»596aà66. 

DATI tCor/ci-ilo&trro). Vite de' pittori an- 
tichi da lui scritte jBd illustrate. Firenze, 
1667, în-&. 8 à 10 fr. [31025] 

Cet ouvrage , cité par La Crusca , est plus recom- 
mandable par le style que par le fond. D a été 
réimprimé avec quelques notes marginales «pon- 
tées, fiapoli, 17S0, in-4., 4 à 5 fr.; et depuis, 
MiUmo, i8o6,et Padova, i8ai,in-8.Lemémc 
ouvrage est en partie reproduit dans le livre 
intitulé : 

Vira dei piuori antichi greci e lat, compilate 
dal P. M. Gugl. délia VaUe. Siena, 1795, in.4., 
flg. 12 fr. 

— Lepidezze di spiriti bizzarri, e curiosi ^ 
ayrenimentL Ftreme, Magheri, 1829, 
in-8. [17486] 

Cet ouvrage, du genre de nos ana, a été extrait de 
manuscrits , et publié pour la première fois par 
le chanoine Moreni : il n*en a été tiré quSin 
petit nombre d'exemplabres, dont quelques uns 
sur pap. fort et collé. 



DAU 



25 



— ScdU di prose, pubUicata da B. Gamba. 
Venezia, tipogr. {tAhisopoli, 1826, 
in-i6,portr.2fr. 5oc 

Il y a des exemplaires de ce volume th^ in-a. en 
Pap. vél., et un seul sur vtfuN. — Pour les diifé- 
renU ouvrages de Dali, consultez Gamba, n«* 
1S9O à 1907. 

DATUS ou Dathns. Voy, Dathus.' 

*PAUBENTON. Voy. fiUFPON. 

DAUDIGUIER {Henry). Histoire des 
amours de Lysandre et de Caliste. Leyde, 
P. Leffen, i65o, pet in-12. [17168] 

Jolie édition que l*on place dans la collection des 
Elsevier : 6 à 9 fr. Vend. Jusqu'à Ho fr. 5o c 
mar, en 1S28. 

Ce roman a d'abord paru sans nom d'auteur, sous 
le titre û*Histoire tragi^comique de notre temps, 
Paris, iOi5, in-8., et II a été souvent réimprimé 
dans le courant du 17* siècle. Nous citerons les 
éditions d'Amsterd.^j. Bavestein, 1O57 et 1O6S, 
pet. in-ia, fig.; et d'Amsterd., Henr. Boom, 
16791 pet in- 13, fig. 5 à fr. Cette dernière 
vend. 10 fr. m. citr, Gaignat; 3o fr. A« Martin. 

n y a aussi une édition avec la traduction hollan- 
daise par J. Heermans, Amst,, Baoestyn, 1O6S, 
3 voL peu in-ia , fig. Une autre , avec la traduc* 
tion allemande, Amst., Bavestyn, 1O70, pet 
in-12, vend. Jusqu'à 55 fr. en iSai. La version 
allemande à été Imprimée séparément sous le 
titre suivant : Liebesbeschreibung Lgsander und 
Kalisten, Amsterd., Ludwig Elxevir, i05o, pet. 
in-ia , fig., fort rare : 10 à i5 fr. Vend, par ex- 
traordinaire io5 fr. Cbardin.' 

DAUDIN (F.-M.). Histoire natureHe des 
rainettes, des grenouillesetdest^rapauds. 
Paris, an xi (1802) , in-4. avec 38 pL 
ioài5fr.[5833] 

Les exemplaires en pap. vél. in-ft. fig. color., ao à 
a5 fr. Il y en a aussi en In-fol. fig. noires, et 
pap. vél. fig. color. 

I^ même auteur a donné le commencement d*un 
traité élémentaire d'ornithologie, Paris, an vm 
(1800), dont il n'a paru que les deux premiers 
vol. ln-4., avec 39 pi. — Pour son Histoire des 
repUies, voy. Buffon, édition de Sonnlnl. 

DAULBY (Daniel), A descriptive catalogue 
of the Works 01 Rembrandt, and of his 
scbolars. Bol , Livens, and van Vliet, com- 
piled from the original etchings, etc. 
Liverpool, 1796, in-8. , avec le portrait 
de Rembrandt i5 fr. [9529] 
Ouvrage estimé, dont la préface est de W. Ros- 
coe : il en a été tiré 5o exemplaires de format 
in-4., qui se sont quelquefois vend. 36 fr. et 

plus. 

DAUTON OU d'Anton (Jehan). Les Epistres 
envoyées au roy très cbrestië de la les 
môtz par les estatz de France, côposees 
par frère Jehan Danton (sic) bistoriogra- 
phè du dict seigneur auec certaines bal- 
lades z rondeaux , par le dict Danton sur 
le faict delà guerre de Venise composées : 



Digitized by 



Google 



126 DAY 

(à la fin) Cy finissent les evistres enuoyees 
au ray. . . imprimées a Lyon par Claude 
de Troyspour Noël Abraham^ auec pri- 
vilège a luy dône Ion cinq cens t neuf 
(i509) , pet in-4. goth. de 22 ff., avec 
les armes de-France sur le titre et quel- 
ques fig. en bois. [i3302] 
Cet ouvrage rare est composé d*uii prologue , de 
trois épttrcs, dont la première est Intitulée 
Végli9e,\di deuxième noblesse, la troisième U^ 
beur; de trois ballades et trois rondeaux ; le tout 
en vers de 10 syllabes. Il n*a été vend, que 9 fr. 
chez La Valllere , mais il vaut bien davantage 
aujourd'hui. L'auteur est nommé Jehan Danton 
dans ce livre et dans le suivant , quoiqu'on ait 
imprimé Dauton dans le Catalogue de La Val- 
Mere, sans doute pour se rapprocher du nom 
de Jean d'Amon, sous lequel il est généralement 
connu. 
— Lexil de Gennes la superbe faict par fi*ere 
Jehan Danton historiographe du Roy. 
(sans lieu ni date), pet in-4. gotn. de 
èff:[i33o3] 
Cette pièce en vers de 10 syllabes porte sur le titre 
une fig. en bois qui se trouve aussi sur celui des 
THumphes de la France de Jean Divry ( Voyei 
DivRT), qui se vendaient à Paris, chez Guill. 
Bustache, Elle commence à la signature aaa, ce 
qui me fait croire qu'elle était desUnée à former 
la 3« partie de l'ouvrage de Jean Divry, dont 
les Faits et Gestes de M. le Légat sont la seconde. 
Les trois parties réunies en un seul vol. forment 
le n« 2^8 du Caulogùe de La Valllere. 
— Chroniques de Jean D'Anton, publiées 
pour la première fois en entier, d*après 
les mss. de la Biblioth. du roi, avec noti- 
ces et notes par P.-L. Jacob bibliophile 
(Lacroix). Paris, Sihestre, i834-35, 
4voLin-8. 2/ifr.[23423] 
Il a été Uré's5 exemplaires en Gr. Pap. fort 
D'AUVIGNY {Castres). Les vies des hona- 
mes illustres de la France , avec la conti- 
nuation par Tabbé Pérau, et Turpin. 
Paris, 1739-57, 27 vol. in-i2. 27 à 
36 fr. [30471 ou 77] 
Peu recherché. 

DAYANZATLNÔvdladi Matteo edel Grasso 
legnaiuolo per Bartholomeo Dauanzati 
cittadino Florentino al sapientissimo 
Giouine Goximo di Bernardo Rucellai. 
{sema data, ma edizione fatta verso il 
i48o), in-4' de 16 ff. non chiffrés, sign. 
A—D. [14922] 
Nouvelle en vers, imprimée en lettres rondes. La 
première page contient le titre, en lettres capi- 
tales, et au dessous les deux premières ocuves. 
Les autres pages présentent 3 octaves chacune. 
Un exemplaire ae cet opuscule fort rare se 
conserve à Florence dans la blbltoth. du palais 
dDcal {Gamba, Bibliofpr., édit de^Mdini, p. «7). 



DAV 

— Voy. NOTELLA del Grasso. 

DAYANZATI {Bernai do). Sdsma d'In- 
ghUterra, con altre opérette. Firente, 
Massi, i638, in-4. 5 à 6 fr. [22473] 

Auteur cité par La Crusca. L'édition de iddS est 
décrite par Gamba, n*" à^g, D en a été fait une 
réimpression exacte et très correcte, PadowL, 
Comino, 1727, lu-8., avec portr., et une autre 
réimpression chez le même Comino, 1754, in-B. 
Il y a des exempl. de Tune et de l'autre en Gr. 
Pap. On peut encore citer TédlUon de Milan, 
1807^ in-8., et surtout celle de Feniset Ahisopoli, 
i83i, in-8., donnée par Gamba. U en existe des 
exempl. en pap. véL 

Le Scistna d'inghilterra a été Impr. pour la pre- 
mière fols à Rome, chez Guil. Faccloto,i6o2, in-8. 
de 100 ff. dont le dernier tout blanc, avec Tancre 
aldine sur le titre. Les Opérette ajoutées aux 
autres éditions sont : Notiziade* cambi; Lezione 
délie monete ; Orazione in morte di Cosimo !; Due 
orazioni accademiche ; La coltivazione toscana. 
Ce dernier opuscule a paru d'abord avec le traité 
de SoderïniDellacoltivazione délie viti, Firenze, 
1600, in-4. (voy. Sodewni). Il a été réimpr. dans 
les Opérette diverse sulla cultura délie viti, ec, 
Llvorno, 1779, a vol. ln-8. — L'édlt des diffé- 
rents écrits de Davanzatl , Impr. à Siene, chez 
Pandolfo Rossi, 1828, in-8., est plus coipplèie 
que les précédentes. 

Voici le titre d'un autre bon opuscule de Davanzatl 
qui n'est pas compris dans les recueils plus 
anciens: 

Del modo di piantare e custodire una ragnaja 
e di uccellare a ragna. Firenze, 1790, to-8. 

DAVESNE {Fr.). Histoire du temps, et 
harmonie de Tamour et de la justice de 
Dieu; au roy, et a la reyne régente, et 
a messieurs du parlement La Haye, 
i65o, pet in-12, en lettres rondes et 
enitaL [2180] 

Voici la description de ce livre singulier et peu 
commun, lequel parait avoir été imprimé à 
Paris: à ff. préU contenant le Utre, un morceau 
prélim. qui occupe 4 pages et le commencement 
d'une 5« page dont le verso est bl.; ce morceau 
porte pour sommaire : La partie supérieure à 
l'inférieure; etiliomm a sop. L'avis au lecteur 
commence à la page 9, et le corps de l'ouvrago 
finit à la page aaS, par une épigramme suivie 
du mot fin, et d'un errata, en 3 lignes. Cette fin 
de volume, à partir de la page 198, contient une 
petite pièce en 8 actes et en vers, ayant pour 
Utre : Combat d'une ame avec laquelU l'espouse 
est en divorce. L'auteur n'est pas nommé sur le 
titre de cette édiUon, mais son nom figure sur 
le frontispice d'une partie des exempl. de ce livre 
qui ont paru sous le titre d'Harmonie de l'amour 

tt de la justice de Dieu, Jouxte la copie imprimée 
i La Haye, i65o; exempl. qui ont aussi 335 pp. 
y compris les 8 premières non chifiVées. Vend, 
en m. r. 17 fr. 5oc DeUenne; 29 fr. Soc Bignon, 
et plus cher autrefois. 
— Tragédie sainte, divisée en trois théâtres; 
ou autrement les évangiles de Jésus- 
Christ, mis en poëme, par F. 0. P. 



Digitized by 



Google 



DAT 

(Pom), diez Nk. Boisset, i652, ni-12. 
[16455] 
Ce TohiiDe, de 7 ff. prélim. et de 3ia pages, est 
rare et recherché : rend. 73 fr. m. r. Gaignat ; 
4g fr. La Valllere; 80 fr. Mac-Carthy; ho fr. 
Lair; 5i fr. Cbateaugiron ; 86 fr. Labédoy... 
Les exemplaires datés de 1660 sont de cette même 
édition aTec un nbuveau frontispice : sous cette 
dernière date, 48 fir. La Valliere. 

— \oy. Politique da temps. 

n eidste divers opuscules de Fr. Dayesne, tant en 
▼tfrs qu*en-prose, qui ont été impr. séparément 
à Paris, en 1649^ ^^^ ^^ i^^i^ de format in-A., 
et dont il a donné lui-même le catalogue (de dix- 
Kpt pièces) sous le titre ^UwcentiUre de$ frièces, 
mie wtet et baille par vous no$ seigneurs de Por- 
tement la Sagesse étemelle^ estimée la folie des 
sages du monde... Ces pièces, presque toutes du 
genre des Maxarinades, sont décrites, au nombre 
de as, ^ms la Bibliogr, instructive de Debure, 
n« 848 ; mais le recueil formé par M. de Mac- 
Carthy, et qui n*a été vendu que 20 fr. , en ren- 
fermait deux de plus, savoir : Le véritable amy 
du public^ 1 7 PP« inventaire sommaire d'aucuns 
passages de Vescrtture saincte qui font voir que 
le monde finira en 1656. 

Fr. Davesne fut un rêveur fanatique dont la raison 
était un peu égarée; ce qui n^empéche pas que 
les bizarres productions de son cerveau malade 
ne soient fort recbercliées ûfis curieux de singu- 
larités. 

DAVEYRO (Frey Panfa/taô).Itinerario de 

• Terra sancta e todas suas particulari- 

dides.Lisboa, em casa de Simaô Lovez, 

1593, in-4. de /t <t prél. et â6/t if. de 

texte. [20548] 

Vend. 1 liv. sb. et en mar, h liv. 10 sh. Heber. 

Cet Itinéraire a été réimpr. à Lisbonne, en 1596 et 
en 1600, ln-4.; etavec les augmentations de Diego 
Tavares, en i683 et en 173a. Les premières édi- 
tions sont fort rares. 

DAVID. Voy. Psalterium. 

DAVID (Joan.).yeridicus christianus. An- 

tuerpuB, ex ofjic. flantinxana, 1601 et 

1606» ki-/|. fig. [1736] 
Contenant loS pi. dont 100 sont numérotées : 1 1 fr. 

LaValUere. 

— Occasio aiTq>ta, neglecta; hnjus com- 
moda, illiiis incommoda. Ânttterjm, 
i6o5,in-ft. fig. [1737] 

Vend. 9 fr. La Valllere. 

Les planches qui décorent cet ouvrage ont d*abord 
paru sous le titre suivant : Typus occasionis in 
f if# reeepta cemmoda, neglectœ vero incommoda 
verâûnato sehewuae proponuntur. Antuerp. , de- 
lineabat et incidebat Theod. Gallus, i6o3, pet. 
iif-4. 13 pL, le frontispice, et un avis gravé. 

— Daodecim speciih , Deum aliqaando 
videre desideranti concimiata. Antuerp., 
Plantm., 1610, in-8. fig. de Th. Galle. 
[iSfto] 

U moins ooanBoa des onvrages dé l'auteur : 10 à 
iSfr. 



DAV 17 

— Paradisi» spo&si et ^nse. Antuerpût, 
1607 seu 1618, io*8. fig. de Tbéod. 
6aUe.6à8fr. [i5/ti] 

Vend, édition de 1607, 10 fr. m, r. Detletme ; 17 fr. 
Briemie. 

— Pancarpium marianum. ÂnttterpÙB, 
1618, in-8. fig. [1542] 

Vend. 8 fr. 5 c. Détienne. 

Ces différents ouvrages de J. David sont reclierchés 
à cause des gravures de Th. Galle dont Us sont 
ornés. 

DAVID (Fr.-Aime), graveur. Les antiqui- 
tés d*Herculanum, avec les explications 
par Sylvain Maréchal Pam, 1780-1803, 
12 foL in-4. fig. 120 à i5o fr. [29329] 

Cet ouvrage existe aussi de format in-8. 

— Antiquités étrusques, grecques et ro- 
maines, avecleurs explications par d*Han- 
carville. Paris, 1785-88, 5 vdl. in-4. fig. 
en couleurs. [29623] 

Quoique cette édlUon ne soit pas comparable à 
celle de Naples, elle est pourtant assez bien 
exécutée, et les exemplaires des premières 
épreuves ont quelque valeur : 60 à 75 fr. Le 
format in-8. est moins cher. 

— Muséum de Florence, avec une explica- 
tion par Mulot Paris, 1787-1803, 8 vol. 
in-4. fig. 80 à 100 fr. et plus avec les fig. 
au bistre.. [29289] 

— Histoire de France, avec un précis his- 
torique, parTabbé Guyot Paris, 1787- 
96, 5 voL in-û. fig. 5o à 60 fr. et plus en 
pap. véL , avec fig. au bistre. [23259] 

On ajoute à ces 5 volumes V Histoire de France sous 
l'empire de Napoléon, représentée en figures, etc. , 
par David. Pari», 1818, in-4., formant h vol. 

— Histoire d'Angleterre, représentée par 
figures, accompagnées d'un précis his- 
toriq. (par LeTourneur,et autres). Parw, 
1784-1800, 3 voL in-4. fig. [268^4] 

Les 8 vol. 3o à Ao fir. et plus en pap. vél. fig. au 
bistre. 

— Histoire de Russie, représentée par fig. , 
accompgnées d'un précis historique pat* 

• Blin de Sainmore. Paiis, 1799-1805, 
3 voL in-4. fig. 3o à 4o fr. et plus avant 
la lettre. [27761] 
Cette coUecUon des ouvrages grav. par F. -A. David, 
formant ho vol. ln-4., est peu recherchée, et n'a 
pas conservé, à beaucoup près, dans le commerce 
les prix originairement fixés par l'éditeur, et 
qui étaient de ko et même de Ck) à 1 00 fr. par vol. ; 
cependant lorsqu'on a besoin des volumes dc^ 
suite, on est obligé de les payer encore assoz 
cher. 

—Voy. "WlNKELMAMN. 

DAVID (T. -A Kmeric). Suite d'études. 

Voy. Raphaël* 
DAVID filius Josepbi Avudraham (Rabbi)^ 



Digitized by 



Google 



28 



DAV 



Seder tefilod, seu ordo precum totiiis 
anni, dictos Avadraham, hebndce. Ulys- 
sypone,mdamoEliezeris,menseTevetb, 
antw 5255 {ikgS), pet in-fol. [221S] 

Première édition ; 70 flor. Creveima. 

DAVIDIS JSthlopiae régis legationes, ad 
Clem. Papam VU , et ad EmmaDuelein 
et Joannem Portugalli» reges. Item, de 
regno iEthiopi» ac populo. Bononiœ, 
apudJac. Remolen, i533, in-i. [28420] 

Vol. rare, porté dans la Bihlioth, crofts, n* 8048; 
le titre très développé d*une traduct italienne 
de ce reeueil, impr. vers i533, in-4., se lit dans 
le Catal. de La Valliere par Nyon , V, n« 21337. 

DAYIDS. A grjiinmar of the turkish lan- 
guage, with a preliminary discourse on 
the language and literature of the turkish 
nations, a copions vocabulary, dialogues, 
etc. by the late Arthur Lumley Davids. 
Lond,,Parhury, i832, in-/i. 1 li?. 8 sh. 
[11695] 

DAYIES {John), Nosce te ipsum. thisorade 
expoundedin two élégies, 1 of humane 
knowledge; 2 of the soûle of man, ^d 
the immortalitie thereof. London, R. 
Field, 1599, in-4. [15775] 

Première édit de ce poème remarquable, et qui a 
été réimpr. assez souvent, même de nos Jours : 
3 liv. ig sb. Bindley ; 1 llv. 1 sb. Heber. Voici le 
titre d'une des dernières éditions : 

Thb pobtigal WORKS of sir John Davies : con- 
sisting of bis 'poem on the immortality of the 
soûl; the hymns of Astrea; and Orchestra, a 
poem on dancing. Lond,, 177S, in-i2. 

Un autre poète anglais du même nom, John Davies 
d'Hereford, a écrit au commencement du 17* 
siècle divers ouvrages en vers qui sont devenus 
rares et qui ont un certain prix en Angleterre, 
ainsi qu*on peut le voir dans le Manuel de 
Lowndes, page 548. 

DAVIES (sir John), Le primer report des 
cases et matters en ley résolues et ad- 
judges en les courts del Roy en Ireland. 
CpUect et digest per Sr. John Davys Chi- 
valer Attumey generall del Roy en c*est 
Reaime. Dublin, J, Franckton, ]6i5, 
in-fol. à 2 col. français et anglais. [3ioo] 

Cet ouvrage est rare, mais ce qui le rend surtout 
curieux pour nous, c'est le. Jargon barbare 
(prétendu français) dans lequel i*auteur Ta écrit. 
Vend. 1 liv. i3 sh. Uebor. Ce livre a été réimpr. 
à Londres, en 1628 et 1674, In-foL, aussi à 
Dublin, 1763, in-8. 

DAVIES (johamies), Antiqu» linguae bri- 
tannicae , nunc vulgo dicts Cambro-Bri- 
tannicae , a suis Cymraecae vel Gambricae , 
ab aliis Waliic» : et linguae latinae dictio- 
narinm duplex : accedunt adagia britan- 
nica. Lanamis 16S2, in-fol. [11299] 



DAV 

Ourrage anonyme, recherché par les savants qui 

s'occupent de la langue celtique. Vend. 9 Uv. 

10 sh. Hibbert 
On a du même auteur : Antiquœ linguet hrtttm- 

n(cœ rudimenta, Lond., lOai, pet in-8. Réhn- 

primé à Oxford, 1809, in- 12. 

DAVIES* S (Edward) celtic researches on 
the origin, traditions and language of the 
ancient Britons; 2*^ edit London, 1^, 
in-8. i5 sh. [11196 ou 26776*] 

La première édition est de 180A. 

— The mythology and rites of die british 
Druids ascertained by national docu- 
ments with remarks on ancient british i 
coins. Lond. , 1 809 , in-8. 1 5 sh. [22654] 1 

DAVIGNON {Hugues), seigneur de Mon- 1 
tellz. La Velleyade, ou délicieuses mer- 
veilles de TégUse Nostre-Damedu Puy. 
Lyon, L. Muguet, 16S0, pet in-8. 
[i4io3] 
Le seul mérite de ces poésies est de se rattacher 

à l'histoire d'une égUse célèbre. 
DAVILA (Enr.-Corer.). Storia délie guerre 
civili di Francia (dopo 1* anno 1 559 al 
1598). Partgi,neUa siamp. reale, 1644* 
2 vol. gr. in-foL [23498] 
Quoique fort belle et difficile à trouver, cette édit 
se donne ordinairement poui'i 5 ou 20 fr. : vend. 
21 fr. de Couronne; 6a fr. m, r. Gaillard. 
L'édition de Venise^ i7S5, a vol. in-fol. , avec la vie 
de L'auteur et les notes de Giw, Bûldw'no, est 
moins belle que la précédente ; mais elle con- 
tient des augmentations. Il en a été tiré des 
exemplaires en Gr. Pap. 

— La medesima. Londra, i8oi, 8 voL gr. 
in-8. pap. vél. 4o à 48 fr. 

L'édit de Londres, 1755, 2vol.gr.in-4., quoique 

belle et peu commune, n'est pas chère : 1 5 à 20 fr. 

—La medesima. Milano, 1807, 6 voL in-8. 

50 fr. 
De la collection des classiques. 

— La medesima. Lwomo, Bertani, i836- 
38, gr. iii-8. à 2 col. 

La traduction française de cette histoire, avec des 
. notes par l'abbé M. (Mallet, et Grosley). Amst. 
(Paris) j 1757, 9 vol. In-A., étant peu recherchée, 
se donne à bas prix, ainsi que la traduction lat. 
par P.-Fr. Gomazano, Bomm, 1735-65, 3 vol 
in-fol. 

DAVILA {G,'G.), Teatro edesiastico de las 
Iglesias metropolitanas, y catedrales de 
los reynos de las dos Gastillas por Gil 
Gonçalez Davila. Madrid, Fr, Martinet, 
1 645-50, 3 vol. pet in-foL [21489] 

Vend. 7 fr. Santander, et 60 fr. Rstzel. 

n faut Joindre à cet ouvrage un quatrième et der- 
nier volume, lequel n'ayant paru qu'en 1700, se 
trouve rarement réuni aux trois autres. On a du 
même auteur : TeaXrp êccUsiaâtieo de lavHmi- 
tiva Içlesia de Im Indias occidentaies. Madrid, 



Digitized by 



Google 



DAV 

lOa^S, t f ol. In-fol. Vend. 19 fr. 5o c. Boulard. 
[aiMS] 

*D*AVILER (C. -A.). Cours d'architecture, 
etc., édition aupaentée par J.-P. Ma- 
riette. Paris, Jambert, 1756 ou 1760, 
gr. in-/i. fig. 10 à i5 fr. [9708] 

Ce cours, dont la première édition date de 1691, 
a été pendant près d'un siècle le meiUeur ou- 
vrage de ce genre que Ton eût en France ; mais 
U est de peu d*usage maintenant — Le Diction' 
nmire i'archiiictwe du même auteur, PëHs, 
1795, gr. in-4., n'a qu'un prix fort médiocre. 
r90o5J 

DAYIS (John-Francis). Poeseos ânensis 
commeotarii. On the poetry of the Ghi- 
nese. Landon,Cox, 1829, in-/i. de 71 pp. 
[16019] 

Extrait du 2* volume des Mem, of the atiatic Soc. 
Vend. 1 9 f r. 5o c Rémusat ; 1 4 rr. 5o c. Klaproth. 

Réfmprlmé avec des augmentations, sous le titre 
suivant : 

PoBSBOS sinenris comaienCarii. On the poetry 
of the Cbinese, to wbich are added translations 
and dctacbed pièces, by J.-F. Davis. Jfoaio, 
ChinOy Bail (ndia compimy press^ i854., ln-8. 
1$ fr. 5o c Klaproth. 

M. John Fr. Davis a traduit du chinois les ouvrages 
suivants : 

San-tu-low : or tbe three dedicated rooms : 
a taie translated from the chinese. CcmtOHf 
Ckimaj i8i5, in-8. [17788] 

LAOO-soio-ijaH, or an beir in bis oJd âge, 
a chioese drama. Lond.., 1817, ln-13. — traduit 
en franc, par A. Brugulères de Sorsum. Pûris^ 
1819, in-8. 

A CHnisB ROVBL trauslated from tbe origi- 
nais : to whlch are added proverbs and moral 
naxims, eollected from thelr dassical books 
and otber sources ; tbe whole prefaced by ob- 
servadoos on tbe language, and literature of 
China. Lomdon, Murro^, i8a9, in-8. 8 sb. d. 
Ï17790] 

HiBf-vnni-SBOO. Chinese moral maxims, 
wUb a free and verbal translation; affording 
examples of the grammatical structure of tbe 
bnguage. Mûcqo, China and London^ Murra^^ 
i8s3, ln-8. 16 fr. Soc Rémusat. 

Tint FomniAn dnion, a romance, translated 
(pm the cbinese original with notes and illus- 
trations, by J.-Fr. Davis. London^ 1829, 2 vol. 
tai-8. fig. 29 fir. [17791] 

A la suite de ce roman moral se trouve une tra- 
gédie chinoise Intitulée : the Sorrows of Uan. 
C'est une des cent pièces du théâtre de Yuen, 
d*où Voltaire a tiré son Orphelin de la Chine. Il 
y a une édition de la traduction angl. London^ 
1^9, in-4. de vm et 18 pp., avec 2 planches de 
caractères chinois. 

DA VISON (Francis). The poetical rhap- 
aody : to which are added, several other 
pièces by Fr. and Waher Davison; with 
manoirs and notes by N.-H. Nicolas. 
Londan, i8â6, 2 vol. pet. in-8. 1 lit. 
isb. [15769] 



DEB 



29 



Bonne édition d'un recueil qu'on regarde conune 
le meilleur des anciens Metrical misceUanies 
anglais. Les premières de Lond.^ 1O08, lOii, 
1821, in-12, ou pet ln-8., sont des livres rares 
et assex chers. Il y en a une qui est sortie de la 
presse de Lee Priory, k Kent , 1814-17 , 7 part 
en 2 vol. gr. in-8., avec une préface, par sir 
Egerton Brydges. U n'en a été tiré que 100 
exeiqpl. Vend. A4 fr. mar. en mars i838. 

DAWES (Ricardus). Miscellanea critica, 
typis quartom excusa, ex recenûone et 
corn notis Th. Kidd. CantabrigiiB, 1817, 
gr. in-8. i5 fr. et plus en très Gr. Pap. 
[18241] 

— Editio altéra, typis qninquies excusa. 
Landini, Whittaker, 1827, in-8. 18 sh. 

Cet ouvrage estimé a paru pour la première fols à 
Cambridge, 1 745, in-8. La Seconde édlt , Oxford^ 
1781, in-8., est augmentée d'un appendice et de 
notes par Th. Burgess ; elle a été reproduite 
avec une préface de Harles, Lêipz,, 1800, ln-8. 
La 5« édlt est la plus complète. 

DAWKINS. Voy. Ruines de Pahnyre et de 
Balbec 

DAWSON Tumer. Voy. Turner. 

DAYY (John). An account of the interior 
of Ceylon , and of its inhabitants, Vith 
travels in that island. Landon, Langman, 
1821 «in-4. fig. iliY. 4sh. Bobn. [20708] 

Les gravures, en partie color. , sont fort médiocres. 
O9 fr. Langlès. 

DAV Y (H,). Séries of etching illustrative 
of the architectural antiquities of Suf- 
folk, with an historicai index. Sotuh- 
wolds i827,gr.in-fol. 7opL 3liv. losh. 
India proois, 5 liv. 5 sh. Bohn. [10016] 

DAVY (Humphrey). Gollected works, new 
and complète édition , with life of the 
author, by his brother. London, 1839- 
4i, 10 voL in-8. 5 liv. [4372] 

DEARN's (T.'D.-W.) sketches in archi- 
tective, consisting of original designs 
for cottages and rural dwellings. Lond., 
Taylar, 1807 ou i8i4, gr. in-4.; with 
20 pL 2k fr. [9811] 

DEBAT (le) de deux damoyselles, bine 
nomme la noyre et lautre la tanne, (sans 
lieu ni date)^ pet in-8. goth. de 20 ff. 
[13449] 

Pièce en vers : 53 fr. catal. de M. B. D. G. , en 1834. 

— Le même, suivi de la Vie de Saint- 
Harenc, et d'autres poésies du 1 5* siècle^ 
avec des notes et un glossaire (publ. par 
M. de Bock). Paris, impr. de F. Diaot, 
1826, in-8. 6fr.— Gr. Pap. véL 12 fr. 

Recueil impr. à un petit nombre d*exempL Outre 
les deux pièces annoncées sur le titre , U rcn- 



Digitized by 



Google 



5o 



DEB 



ferme èneore les opuscules suivants : Débat et 
procès de nature et de jeunesse ; Débat du corps 
et de l'âme et la vision de l'ermite; Complainte 
de trop tard marié; Débat du tin et de l'eau. 

DEBAT de deux sœurs disputant damours. 
{sans date), in-i6, goth. [i3456] 

Pièce en vers, dont une édition de Paris, Denis 
lanot (sans date), pet. in-8. goth. de ao ff., 
avec une vignette en bois au frontispice, et nne 
autre au verso du dernier f., a été vend. 8 llv. 
Heber, X* part., n<> 3388. — La même pièce, mais 
sans le prem. f., est portée dda\s,\9i Bibliotheca 
fa^ana, n« 43 lo, sous ce Utre : Le débat de deux 
sceurs disputant damours, très utile pour ins- 
truire jeune fille a marier^ 

DEBAT de la dame et de lescuyer. (Paris, 
Jehan Lambert, fin du i5* «ède), 
in-/l. goth. de 10 ff. [i34i8] 

Pièce en vers, avec la marque suivante : 



— Voy. Traicte nouuellement faict. 

DEBAT (le) de la damoiselle et de la bour- 
geoise nouuellement imprime a .Paris 
très bon et ioieulx. — Cypnist ledehat.., 
iprime a Paris pour Gtiûlattme Bi- 
gneaux demottràt au bota du pot au 
meunier (sans date, vers 1/190), in-4. 
goth. de 10 ff. [iS&So] 

Pièce en vers, fort rare. 

DEBAT de la viffue et dq laboinreur, en 
vers, in-16 goth. {Bibliothèque du roi, 
Y, 6u6.1 [i345i] 

DEBAT de momme t de h femme, {sans 
lieu ni daie)\ pet in-8. goth. de 8 ff. 
[iS45i*] 

Cet opuscule singulier, en vers de 8 syllabes, con- 
tient à la fin deux antres pièces; l'une en 85 
vers, sot» ce titre : Sensuyt une médecine pour 



DEB 

les dentz; et l'antre imitulée : SHuyt tmf esue 

maria ioyeulx sur le temps de maintenant, en 4 

strophes de 8 vers chacune. 
Voici un échanUllon du genre de plaisanterie de 

la première de ces deux pièces : 
or jescoutez mes bonnes gens 
Et ie vous dirait pour les dens 
vne grand médecine 
vous ne pourrez scienemens 
trouuer de bons enseignemens 
pour congnoistre vne orine 
prenez dung fourmy le couillon 
le cinquiesme pied dung mouton 
auec de Ihuylle de coton 
le cry d'une corneille 
puis me prenez dung caillou bis 
te sang r le seing dung vieulx kwys 
et le mettez ensemble 
détremper en ung seul pertuys 
ou le soleil raye de nuict 
et gardez quon ne lemble 

— Voy. Alexis {Guill). 

DEBAT (le) de l'homme et.de largcnt. — 
Cy fine le débat. .* Imprime a Pajns pour 
Jehan samct Denys libraire demauràt 
en la rue neufue nfe dame a lëseigne 
S. Nicolas (vers i525), pet in-8. goth. 
[13452] 

Pièce très singulière, en strophes de 8 vers de 8 
syUabes t elle est composée de aft ff. en tout ; 
chaque page est surmontée d'une peUte vignette 
en bois, qui représente un personnage en contem- 
plation devant une pièce de monnaie. Vend. Ao fr. 
en mars 1816; 35fr.(édit. sans lieu d'impression 
ni nom de libraire) Mac-Carthy, et 99 fr. Leduc. 

— Le débat de Ihonmie et de largeet — Im- 
prime notmellement a Paris par Alain 
Lotrian (sans date) , in-8. de 2k ff- non 
chiffrés, avec fig. en bois. 

Sor le titre on Ht un bultain, commençant : 
Pour ce que pourete me pince 
et au bas : 

De Bien En Mieutx 

Quoique cette devise soit celle d'un poète français 
nommé Maximien , le débat de l'homme et de 
l'argent est de frère Claude Platln , qui , apurés 
un prologue en prose, s'est nommé, au verso 
du 8* f., de cette manière : Laauelle disputeuion 
moy frère Claude Plaiin, Religieux de larfire 
de Mgr s. Antkoine, ay translatte de langaige 
ytalien en rime francoyse. Maxlmien aura peot- 
étre été l'éditeur de cette pièce, et y aura i^outé 

' ce huitaln. 

^Le débat de Ihomme z de largent Nou- 
uellement translate ditalfen en Rime 
francoyse. On les vend a Lyonpamla 
veufue feu Barnabe Chaussard oemeu- 
ram en rue Mercyere, «(sans date), 
iii-8. goth. de 13 SI à longues lignes, 
signât A— G. , avec de pet fig. en bois. 

Dans le second Catal. De Bure, n* 1901, cette 
édition, peu connue, est annoncée in-^; mais 
comme les pontuseaux du papier sont perpen- 
diculaires, nous la croyons in-8. fille a été fend. 



Digitized by 



Google 



DEB 

^ 109 Ir. So c La souscripCloA uiivante se Ut au 
verso du dernier f., à la suite d*un rondeau. 
Cy finist le débiU dr Vumwie et de 
Uargent. Nouuellement Imprime 
a l^OH, par la veufue feu Bar- 
nabe Chaussard, Demeura- 
te en rue Mereyere prêt 
nastre dawte de c^n» 
fort. 
Peut-être ceUe édition lyonnaise est-elle plus an- 
cienne que la précédente. 

DEBAT (le) de Ihomme marie et de Ibomme 
non marie, avec le plaintif amonrenx. 
(sans lieu ni date)^ pet in-8. goth. 
[13458] 

Opuscule en vers du commencement du lO* isiède. 

DEBAT de Ihomme mondam. Yoy. Débat 
du religieux. 

DBBAT (le) de Huer et de leste. Auecqnes 
lestit fisët de IbÔme Et pluneurs airtres 
ioyeii8estes.Jtempoar€agnoi^treuagbon 
blîeaal Aaec les condiciô^ et deches qnil 
doit auoîr deoât <j|l soit bô : t soi en 
Bobre Vf. {sans lieu ni date), pet te-8. 
galk de 8 ff. » arec 3 fig. en bms, au 
eoDunenconait et à la fin. [i845&] 

La première pièce de cet opuscule est en strophes 
de 8 vers dt e syllabes. C'est d'après cette même 
édition qu'a été donnée la réimpression qui fait 
partie du recucli publié diez Silvestre, eniSSs. 
(¥oy. PoAiES.) 

n f » mne autre éditioB sous ce titre : 

Li MEAT de lyuer et de leste : auec lestât 
{sent de Uronne Et plusieurs autres ioyeosatez. 
Jtem pour cognolstre ung bon dieual : t les 
ooadtioos t taches qnU doit auoir deuaot qull 
soit bon, pet. in-8. goth. de 4 ff.,avec «ne grav. 
en bois an premier. 

—Débat de lyuer t de leste auec lestât pré- 
sent de Ihôme, et plusieurs aultres ioyeu- 
tetei. kem pour côgnoistre ung bon che- 
nal : et les c5ditions z taches ^ doit 
anoir deuât quil soit bôi ensemble ung 
sermon ioyeulx dung depuceleur de 
nourrices, pet m-8. goth. de8 ft 
Bdltton Imprimée sans Heu ni date, mais que nous 
croyons sortie des presses de Lyon, vers i5So; 
le Sennon joyeux qui y est s^outé hil donne du 
prix : vend. 2 Uv. i4 sh. Lang, et hl fr. en iSAi. 
P^or les avtres édHioas de cette denrtère pièce, 
▼oy. GaANDi et véritable prognostlcation, et au 
mot SEaHoii. 

DEBAT (l^ des deux bons serviteurs, {sans 

lieu m date, mais impi-ùné à Paris.vers 

i5oo}, in-4* goth. de 12 ff. non chifirés , 

Ugn.aetb. [i3&55] 

Opuscule en vers, eP forme de dialogue, entre 

l'aisné, le Jeune, et l'acteur. Le dtre di-deasus 

est ImpriBé en troto lignes, au recto du prenikr 

t, doot le vefto contient un sommaire en deux 



DEB 3i 

lignes , et le commenceoient du texte. Yold le 
premier ners : 

(U) N§ iourpam na mteicorungmoU. 
Les pp. enUères ont 3o lignes. Vend. 5o fr. «t. 
. eitr^y 3« Catal. Debure; 111 fr. w. ». Crozet. 
DEBAT (le) des deux gentilzhommes espa- 
gnol! , sur le faict damour : lung nomme 
Yasquiran regrette s* amye que mort luy 
a toUue après l'auoir espousee ; et Taultre 
Flamyan, Youldroit mourir pour la siêne, 
a la charge d'en joujt par espousee ou 
autrement — On les vëd au palays... es 
boutiques de lehan Longis & Vincent 
Gertenas. ( à la fin ) Imprime a paris 
par Denys lanot pour lehan Longts..., 
(i54i) , pet in-8. de 8 et 80 ff. en lettres 
rondes, avec fig. en bois. [i8oo4*] 
Dvre rare, dont le privilège est daté du 8 Janvier 
i54i. Vend. 5 fr. m. r. La Valllere; 14 fr. mar. 
bl, d^Hai^ard; 1 liv. 11 sh. 6 d. Heber. 
Le débat de deux gentilshommes est une traduction 
de l'ouvrage espagnol intitulé : Question de 
amor. Voy. Qdbstioii. 

DEBAT des heraulx darmes de fi*âce et 
dengleterre. — cy finist le dehat des he- 
raulx darmes de fronce et dengleterre 
autrement dit passe temps, notmelle- 
ment imprime a Rouen par Richard au- 
zoult pour Thomas laine libraire, in-4. 
goth. 113457] 

Pièce rare, qui ne contient que 21 (T., signât a 
et b. Elle doit avoir paru vers i5oo. Les hérauts 
y discutent les avanUges réciproques des pays 
qu'ils représentent. 

DEBAT (le) des lavandières avec leur ca- 
quet Rouen y Abraham Cousturier (vers 
1600), pet in-8. dei^ ff. [18947] 

C'est le recueil des propos ue toute espèce tenus 



par lc« lavandières, en vers de 10 syllabes. 
L'exemplaire de la Bibliothèque du roi est relié 
avec les deux pièces suivantes : 

DiSGoims Joyeux d'un depuceleur de nourri- 
ces, [sans lieu ni date], {nouai, vers iSoo), pet 
in-8. de â ff., en vers de 8 syllabes. 

Les compmjntes des monniers (meuniers) aux 
apprentifs des taverniers. Rouen, Abr, Cousturier 
(vers 1600), pet ln-8. de 8 ff., dont le dernier 
tout blanc. En vers de 8 syllabes. 

DEBAT (le) du corps et de lame et la vision 
de lermite. {sans lieu ni date), in-8. soth. 
de 8 ff. [13458] 

Plècf en vers fort singulière, vend, ioa fr. en 1834, 
•t placée parmi les in-4., 5 llv. Heber, I, 
n* 9087, anssi 6 Uv. ia sh. le mène, VI, 1083, 
Le Débat du eorps et de l'ame se trouve dans 
ploBlears édit. de la DmM «MKn^ ( Toy. Dansi ). 
et aussi avec là Miroir de rame (voy. Mnon)* 

DEBAT (le) du ieune et du vieuh amou- 
reux. lA-4. de 7 ff. à longues Ug. [1 3459] 
Pièce en vers. Imprimée sans lieu ni date, mais 



Digitized by 



Google 



32 



DEB 



lyant sur le titre le fleuron et les noms de Pierre 
Mareschal et Bemabe Chaussart, ivpr. à Lyon 
vers i5oo (voy. tom. !•', p. 762)* Je n'ai pa« 
vérifié si c'est la même que le Débat du vieulx 
et du Jeune ci-dessous. 
DEBAT (le) du religieux et de lomme moo- 
dain. (à la fin ) cy finùt le débat du reli- 
gieux et de lomme môdain imprime a 
paris, le vingtiesme iour de mars. Ion 
mil Quatre cens quatre vingtz et urne, 
parte petit Laurens, pet. in-4. goth. de 
12 ff. non chiffr. , à longues lig. [i346o] 
Vend. iS fr. mar, bl. La Valiiere. 
Ce dialogue en stances de 8 vers a été réimprimé 
à la suite de la Danse aux aveugles, édition de. 
174g: mais il manque dans cette dernière édlt 
trois stances (commençant : qui prêt plaisir de 
passer tèps a lire) qui sont au conunencement 
de la première. 

— Le débat de lôme mondain et du reli- 
gieux, {sans lieu ni date) , in-/i. de 1 1 ff. 
à longues lignes et en caract goth. 

Même ouvrage que le précédent Le titre porte le 
fleuron et les noms de Pierre Mareschal et Ber- 
nabe Chaussart, imprimeurs à Lyon vers i5oo. 
(Voy. tom. !•% p. 76a.) 

Nous avons vu trois autres éditions sous ce dernier 
titre. La première porte (au frontispice) la mar- 
que de Jean Trepperel, à Paris, vers i5oo. C'est 
un in-4. goth. de 12 ff. Vend. 1 liv. 11 sli. (avec 
un f. déchiré) Heber; 38 fr. m. r. en i84i. La 
seconde a été imprimée à Paris, pour Rauiin 
Gaultier {sans date), pet. in-8. goth. de la ff. 
Vend. 35 fr. en 1824.— La troisième, ln-/k. goth. 
de 10 ff., a été payée ai fr. à la même vente. 

DEBAT du vieux et du ieune. {Paris, vers 
i5oo), in-i. goth. de 8 ff. [i3459] 

Pièce en vers de huit syllabes. L'édition ici décrite 
porte la marque de Jean Trepperel.: 36 fr. m. 
tt'ot Crozet • 

— Le Débat du vieulx et du ieune , nouuel- 
lement faict. {sans lieu ni date, mais du 
commencement du 1 6* siècle) , in-4. goth. 
de6ff.,à341ig. parpage. 

Cette édition est aussi complète que celle de Trep- 
perel , en 8 ff. Sur ie frontispice se voit une fig. 
gravée en bois, qui est répétée au verso du 
même f.— Le texte commence au a* t, de cette 
manière : 

Cy ^mêce le débat du tieulx r du iûe. 
La première majuscule C est fleuronnée. Vend. 
53 fr. mar. bl. Debure; 4o fr. en i84i. 

H existe deux éditions de ce même opuscule, ln-8. 
goth. de 8 ff.; i*une sous ce titre : Le débat du 
vieil et du ieune, avec a fig.; Tautre intitulée : 
Le débat du vieulx et du ieune» nouuellement 
imprime, avec 8 fig., et portant à la fin ces mots : 
cy ftnist le débat du vieulx r du ieune nouuel- 
lement Jmprime a Paris. 

DEBAT (le) du vin et de leau. ( à la fin ) Cy 
fine le débat du vin r de leau. {Paris), 



DEB 

pet. ixk'li* goth. de 6 ff. à longues lignes, 

avec la marque de Michel le Noir au recto 

du premier f. [i346i1 
Pièce en vers de 8 syllabes, laquelle se termine par 

un acrostiche de 1 1 vers, dont voici les derniers : 
Je ne mangay ne chair ne pain 
Au soupper qi vauldra sauoir mon nô 
Pour scauoir qui est lescripuain 
En ce couplet est tout en plain 
Son luy peut aperceuoir. 

Cet acrostiche donne le nom de Fauteur, Pieire 

James; mais il est un peu différent dans Tédit. 

d'Avignon (ci-dessous), où on lit Jamec au lieu 

de James. — Vend. A5 fr. m. v. Crozet 
Voici indication de cinq autres éditions que nous 

connaissons de cet opuscule : 
!• ln-4. de 6 ff., caract goth., avec cette marque 

sur le frontispice : 



a* Pet in-8. goth., renfermant 3i8 vers. Le pre- 
mier et l*avant-demier f. sont ornés d'une gra- 
vure en bols : il y en a deux sur le 8* f., qui ne 
contient point autre chose : a8 fr. en i8a4; aofr. 
en i83a. 

Z" Pet in-8. ou in-i6 de 8 ff. en menus caract 
goth. Au dessous du titre se voit un homme en- 
capuchonné , conversant avec une femme. 

^* Pet ln-8. ou in- 16 de 8 ff., caract goth. La 
gravure du frontispice représente des personnes 
à Uble; à la fin sont les lettres G. N., marque 
de Guill. Nyverd. 

5° Pet in-8. de 8 ff., caract goth., imprimé en 
Avignon (par Jean Channey, vers i53o) : 53 fr. 
(avec La grande pronostication des laboureurs , 
en vers) en i84i. 

DEBAT entre trois princes. Voy. Surse 
de Pistoye. 

DEBAT (Sensuit le) et procès de nature et 
de jeunesse^ a deux personnaiges, cest 
assauoir jeunesse, nature, auec lesioyeulx 
commandemens de la Xable et plusieurs 
nouueaulx dities. {sar^lieu ni date) , pet 
in-8. -goth. de 8 ff. [i3462] 

Pièce en vers, vend. 54 fr. en i8a4; ai fr. 60 c. 
Nugent ; 60 fr. rel. de Bauzannet, en i84i. Elle 



Digitized by 



Google 



DEB 

a été réimprimée avec le Debai de deux damou- 
telles.,, (voy. €i-dessus). 

DE BEZE. Voyez Bez (Femmd de). 

DEBRET. Voyage pittoresque et historique 
auBrésU, ou séjour d*un artiste français 
au Brésil, depuis i8i6 jusqu'en i83i in- 
clusivement, par J.-B. Debret. Paris, 
Arth, Bertrand, i839, in-fol. fig. [21 107] 

Ouvrage composé de 36 livraisons. ao8 fr.— ni. 
color. 4 16 fr. 

DE BROSSES. Voy. BROSSES. 
DEBRY. Voy. Bry. 

DE BURE (Gmll-Fr.). Bibliographie ins- 
to-uctive, ou traité de la connaissance des 
livres rares et singuliers. Paru, 1763- 
68, 7 vol. in-8. Très bas prix. [3i329l 
Cet ouvrage est aujourd*liui fort arriéré, mais c^est 
moins la faute de l'auteur que le résultat du 
temps écoulé depuis la publication de son livre. 
La Bibliographie instructive éiaàl une production 
tout-à-fait neuve et assez remarquable à l'époque 
où elle parut: aujourd'liui même elle peut en- 
core être coiîsultée utilement pour plusieurs 
articles qui n'ont pas été décrits autre part avec 
autant de détails que là. Ce catalogue donne 
d'ailleurs une idée exacte du goût qui dominait 
alors parmi les amateurs de livres rares et pré* 
deux. Ce goût a sans doute subi de grandes 
modifications depuis lors; cependant il est cer- 
tain que si beaucoup d'articles, même parmi les 
livres anciens, sont à ajouter à ceux qu'a décrits 
De Bure, il n'y a peut être pas un sixième de ces 
derniers à retranctier maintenant ; ce qui prouve 
au moins que le choix en avait é(é fait avec assez 
de dlscememenL Quant aux erreurs qui se sont 
glissées dans ce livre, elles ne sont pas plus nom- 
breuses que dans beaucoup d'autres ouvrages 
du même genre publiés depuis. Mais ce qu'on 
peut reprocher à celui^, c'est une prolixité 
tout-à-fait choquante dans la rédaction des 
notes ; prolixité qui a augmenté d'un tiers la 
grosseur des volumes saus rien ajouter à leur 
urtliié. Il faut réunir à ces sept volumes : i« Ca- 
talogme des livres de Gaignat, par G,-P, De Bure, 
Paris, i769,2voLln-8. loà 12 fr. quand les prix y 
sont Ce fcabinet revenait à 279381 fr. au pro- 
priétaire; U a produit à la vente 227597 fr., 
quoique les livres y aient presque tous été ad- 
jugéi à très bas prix. 2» Une table destinée à 
faciliter la recherche des livres anonymes (par 
Née de U Rochelle). Paris, 1 782, hi-8. 
y* ^ exemplaires de ces 10 volumes en pap. de 
Hollande, de format in-4., qui ont été payés plu- 
sieurs fols de 120 à i5o fr., et jusqu'à 200 fr. 
peau de truie, avec une table ms., Caiilard. Us 
sont beaucoup moins chers aujourd'hui. 
De Bure Sahit-Fauxbhi , frère du bibliographe, 
conservait un exempl. du Catal. de Gaignat, avec 
les prix d'estimation de chaque article, mis de 
la main de De Bure le jeune, pour la vente à l'a- 
miable qu'on voulait faire de celte bibliothèque, 
et qui ne put pas avoir lieu, parce quunc des 
clauses du testament de Gaignat s'y opposalu 
Cette esUmaUon, portée à 214768 fr., se rap- 
proche beaucoup dans son ensemble du résultat 



OEB 



33 



TORfEII. 



de la vente aux enchères; mais en comparant 
dans le détail ces prix entre eux, on en trouverait 
fort peu qui se rapportassent à ceux de la vente. 
Les uns ont été doublés, et d'autres diminués 
fniuiiulî '''"*• '^*'" "««"Pï^ ïa Guirlande de 
ftSo fr. à Gaignat ; De Bure la réduisit à 36o fr. 

fl**/"^P^'■i^ ? l^ ^'' ^ >^ ^<^°^. «t d^ute 
à 14510 fr. chez le duc de La Valliere. Ce falL et 
b^ucoup d'autres du même genre que l'on pour- 
rait citer, prouvent combien il est dlfflcUe cFéva- 
luer d une manière positive des objets de Dure 
curiosité comme celui-ci. ^ 

Mercier, abbé de Saint-Léger, a fait Insérer dans 
le journal de Trévoux, année 1763, trois lettres 
critiques sur le premier volume de la Biblio- 
graphie, auxquelles De Bure répondit par deux 
autres lettres imprimées séparément. Comme il 
a aussi été Uré à part quelques exempl. des trois 
lettres de Mercier, il est possible de former de 
ces 5 pièces un vol. In 8. tel que celui qui a été 
vendu 10 fr. Délateur. On pourrait y ajouter : 
Lettre du P, Mercier à M. Capperonnier sur l'ap- 
probation donnée au 2« volume de la Biblio- 
graphie, sept 176a, 2 nr. in-8. 

— Catalogue des livres de M. G. de P. (Gi- 
rardolde Préfond). Paris, 1757, in^ 
[3,1649] 

n y a eu six exemplaires de ce catalogue tirés en 
Gr. Pap. de Hollande, avec le nom du proprié- 
taire : vendu tel et rel. en m, r, 24 fr. La Val- 

IT.' *^^'- '*'^'-' ^ ^^' Mac-Carthy; 48 fr. 
Chateaugiron, et i4 fr. 5o c. Labédoy... 
Après avoir vendu en 1757 les livres de son cabinet, 
Girardot de Préfond forma une nouvelle collec- 
Uon beaucoup mieux choisie que la première et 
qu ensuite, pressé par ses créanciers, il céd'a à 
?V!,**n "P!^*'y* I-^îs livres du second cabinet 
de G. de P. étaient en général parfaitement reliés, 
et on les reconnaît encore à un écusson de ma- 
roquin vert collé à l'intérieur de chaque volume 
sur le papier servant de garde, écusson où se lit 
1 inscription suivante, en lettres d'or: Ex musœo 
Pauli Girardot de Prefond, Quant aux livres de 
la première collection de ce célèbre amateur ils 
portent seulement son nom imprimé en or' et 
plus souvent la gravure de ses armes collée sur 
1 une des gardes de la reliure. 

— Rebude((?i/i7.-Fr.) [DEBuREl.Musœum 
typographicum, seu coUecdo in qua 
omnes fere libri rarissimi, notatuque di- 
gnissimi accurate recensentur. Parisiis 
1755, in-i2de/43pp. ' 

Ce peUt volume, essai très imparfait de l'auteur de 
la Bibliogr, instr,, n'a été tiré qu'à 12 exemol 
20 fr. de Boissy; 3o fr. d'O...; 5ofr. Mac-Carthy 

DE BURE (Guai), Catalogne des Uvres de 
la bibliothèque du duc de La Valliere; 
!'• partie, contenant les manuscrits 
(décrits par M. Van Praet), les premières 
éditions, etc. (avec les prix impr.).Pam, 
De Bure, 1783, 3 vol. in-8. fig. 6 à 
12 fr. [31472] 

Catalogue très curieux et rédigé avec beaucoup de 

3 



Digitized by 



Google 



34 



DEC 



soin ; 11 y a des exemplaires en Gr. Pap« qui ont 
coûté 36 fr. : vend. 53 fr. m. r. Gaillard ; et d'au- 
tres en Gr. Pap. d*Annonay, dont 11 n*a été tiré 
que 13 exempl., vend, en mar, 91 fr. Méon; 
70 fr. Pixerécourt. 

La vente de cette riche portion de la bibliothèque 
du duc de La Valiiere a produit A64677 fr. Ao c, 
et cependant beaucoup de livres, surtout parmi 
les manuscrits et les vieux imprimés français, y 
ont été donnés à très bas prix. 

La seconde partie du Catalogue de la même biblio- 
thèque, contenant les livres ordinaires, a été 
rédigée par J.-L. Nyon; Paris, 1784, 6 vol. 
in-8. [31A73]; il y manque une table, qui serait 
d'autant plus nécessaire, que, dans la classifica- 
tion, Nyon s*est t>eaucoup éloigné du système 
bibliographique suivi en France. Les livres qui 
composent cette seconde partie ayant été acquis 
en totalité par le marquis de Paulmy, forment, 
avec ceux que possédait déjà ce gentilhomme, le 
principal fond de la bibliothèque de TArsenal. 
Us consistent principalement en ouvrages fran- 
çais et Italiens de littérature et d'histoire, Impr. 
pendant la dernière moitié du i6* siècle et les 
deux siècles suivants Jusqu'en 178a On y trouve 
beaucoup de livres rares et curieux qui manquent 
dans les autres grandes bibliothèques de Paris. 

DE BURE frères (MM.]. Catalogue des 
livres rares et précieux ae la bibliothèque 
de M. le comte Mac-Carthy Reagh. Pa- 
riss i8i5, 2 vol. in-8., avec les prix im- 
primés. 10 fr. — Grand Jésus d'Annonay, 
en 5 voL, 24à 3o fr. [3i4âo] 

Ce catalogue est rédigé avec soin, et laisse peu 
apercevoir que ses auteurs, n'ayant eu sous les 
yeux qu'une partie des Uvres annoncés, ont 
souvent été obligés de s'en rapporter à un catal. 
peu exact, dressé par M. Mac-Carthy lui-même. 
Si cette bibliothèque ne donne pas une idée fort 
avantageuse du goût de celui qui l'a formée, 
eUe atteste au moins sa passion pour les Uvres 
rares et extraordinaires, et surtout pour les 
livres imprimés sur viuN, dont il avait réuni 
601 articles. U est vrai que cet amateur n'était 
pas toujours fort difficile sur la beauté des 
excmplsûres, mais cela n'a pas empêché que sa 
collection n'ait produit Ao)l7/k0 fr. 55 c, non 
compris quelques articles retirés sans enchères. 

MM. De Bure ont rédigé plusieurs autres catal. 
Justement estimés, et que l'on peut se procurer 
facilement; nous les indiquerons au commence- 
ment de notre dern. vol., dans la liste des catal. 
cités. 

DÉBUREAU. Histoire du théâtre à quatre 
sois, pour faire suite à l'histoire du théâ- 
tre français (par M. Jules Janin). Paris, 
Gosselin, i832, in-12. [i6564] 

Ce peut livre est décoré de vignettes gravées sur 
bols, par Porret et Cherrier, d'après les dessins 
de Chenavard , Tony Johannot et Bouquet ; il 
en a été tiré a5 exemplaires in-8., et un seul sur 
pap. Jonquille : ce dernier 60 fr. Pixerécourt. 

i)ÉCADE de la description des animaux. 
Voy. Aneau. 



DEC 

DÉCADE égyptienne, journal littéraire et 
d'économie politique. Kaire, hnprvn. 
nationale, an vu et an vui, 3 vol peL 
in-4. [28380] 

Vend. 58 fr. Langlès. 

DÉCADE philosophique. Voy. article Jour- 
naux, à la fin du dernier volume de ce 
Manuel. 
DECANDOLLE. Voy.Candolle (de). 
DECEM dialogi. Voy. DiALOGl. 
DE CHALES [Claude-François Milliet). 
Cursus matbematicus, seu mundusma- 
thematicus, editio secunda. Lugduni, 
Anisson, 1694» U vol. in-fol. [7762] 
Cette édition, donnée par le P. Aimé Varein, ren- 
ferme plusieurs traités posthumes de l'auteur, 
qui ne se trouvent pas dans celle de Ly^n, 1674^ 
en 3 vol. In-fol. Quoiqu'elle ait été vend. 75 fr. 
5o c. chez Labey, elle se donne ordinalremeot 
pour moins de ko fr. 

DECISIONES Rotae.— Voy. HoRBORGH. 

DÉCLAMATIONS (trois). Voy. Beroal- 
Dus. — Procédures et arrétz d'amour. 
Voy. Martul d'Auvergne. 

DÉCLARATION de notre sainct Père le 
Pape Sixtus cinquiesme a rencontre de 
Henry de Bourbon. Paris, 1689. — Bnlla 
Sirti V contra Henricum III. Parisiis, 
1589. — Avertissement aux catholiques 
sur la bulle de Sixte V. Paris, 1689. — 
Effets épouvantables de l'excommimica- 
tion de Henry de Valois et de Henry de 
Navarre, etc. , in-8. [236o3l 

Ces 4 pièces réunies en un seul volume : 34 fr. 
Le Marié; 27 fr. le B, d'Heiss. 

DÉCLARATION des abus. Voy. NOSTRA- 

DAMUS. 

DECLARATION des Trinmphantz hon- 
neur et recoeul fdtcz a la maieste Impe- 
rialle a sa ioyeuse et première entrée 
ensemble aux Illustres princes de France 
messieurs le Daulphin et duc Dorleans 
en la cite et duché de Cambray en hn 
de grâce mil cinq cètz t .xxxix. ou moys 
de Januier le xx* jour dudict moys. Jm-- 
mimez a Cambray far Bonauenture 
orassart libraire demottrant en la »tie 
Taveau, in-/(. gotb., signât A — D. 
Cette pièce, en prose, où se trouvent quelques 
vers laUns et français, se compose de lô AT. non 
cblCTrés, qui renferment le Utre et le texte. II y a 
de plus un motet de Courtois, avec la musique 
notée, occupant A ïï, plus larges que le texte, et 
qui sont repliés. Les paroles de ce motet sont en 
latin et commencent par les mots FenitepapmU 
terre. Ce volume est porté à iftS fr. dans un des 
Bulletins de Tecliener. 



Digitized by 



Google 



DEC 

L'ewnjpJaire ici décrit a fait partie d'im recueU de 
38 pièces, impr. en Flandre, de iSaoà i54e,qui 
est inscrit sous le n» igiodu CataL de M. Lang, 
et qui a été Tend, 5ù Ht. en i8a8 ; ensuite 3? liv. 
cliex Heber (IX, 2044). 
Pour d*autres cérémonies qui ont eu lieu à Cam- 

bray, en iSag, voy. Thibault. 
DECOR puellanim. Qnesta sie una opéra 
la quale se chiama décor puellanim: 

zoe honore deUe donzelle (in fine) 

armo a Chrùti incamatione m CCCC lxl 
per magistrum Nicolaum Jenson hoc 
opus.,.. impression est, m-4. de ii8 ff. 
non chiffrés, à 22 lig. par page. [1738] 
Quoiqu'il soit bien reconnu aujourd'liui quil y a 
un^ X de moins dans la date de ce Tolume, et 
qu il faut Ure 1471 au Ueu de i/iôi, les amateurs 
ne i en recherdient pas moins : vend. 740 fr. 
Gaignat ; 3oo fr. (ayant les 8 prem. ff. réimpr. 
et le 9« manquant) La Valllere; asoflor. (com- 
plet) Crevenna, et 780 fr. (mar. tioi. à comp.) 
Mac-Garthy; autre exempl. mar. r. (double de 
lord Spencer) Ut. en i8ai, et5oofr. Boutourlin. 
Cet ouvrage, dont le titre et la souscripUon sont 
impr. en lettres capitales, est attribué à D. Gio- 
vanni di Dio Certosino. Dans le petit nombre 
des exemplaires qui nous en sont restés, plu- 
sieurs n'ont que 117 ff. éUnt Imparfaits du 9», 
lequel commence par ces mots : Auanii la sua. 
Les auteurs qui ont écrit pour ou contre Tau- 
tlienticité de la date du Decar pueUarum, sont 
indiqués dans la BfW. spencer., IV, 116. 

DÉCOUVERTE (la) du style impudique 
des Courtizanes de Normandie : envoyé 
pour étrennes à celles de Paris. De Tu- 
niversité d'une Courtizane angloise. Pa^ 
ris. Nie. Alexandre, i6iSymS.h8ox5] 
Wècc singulière et rare, portée dans le Catal. de 

La Vallière, en 3 toI., nojgiS, art. 78. 
DECRETA concilii tridentini Voy. Ca- 

NONES et Décréta. 
DECRETA Sabaudiae ducalia tam vetera 
quam nova. Suasu atque ope. ... • dominî 
Pétri : Gare : Ducalis consiliarii... Tau- 
rim impressa ver Johannem Fahri lin- 
fmensem, 1477, 15 kal. decembr., 
m-foL [2969] 
Première édition très rare: 115 flor. Crevenna, 
sans avoir conservé cette valeur. Les 7 prem. ff. 
a)nticnnent une Uble que précède le titre ci- 
dessus. Les pages entières ont 3a lig,— Réimpr. 
en 1487, in-4. gotii., de 96 ff. clilffrés. 
DECRETALES, et Decretum. Voy. BoNi- 
FAcn decretales; Clemens V; Gratia- 
Nus; Gregorius IX. 
DÉCRETS de l'Assemblée nationale consti- 
tuante , sanctionnés par le roi , jusqu'à la 
fin de la session ; avec les actes du pouvoir 
exécuUf (décembre 17S9 au 3o décembre 
1791). Paris, 1789-91, in-4. [28i3] 



DED 



35 



II y a 4 exemplaires de ce recueil Imprimés sur 
PARCHBiim:vend. en 20 vol 5oofr. Lamy. Cette 
même col ect est annoncée sous le titre de Jle- 
^if^ i^'ii^ ^j<«««.Wée amstituame. dai 

Hn^n^n ^ ^^''^.^ *"P^- *»"' ^^"" <1« ^ BibloUi. 
du roi, n, 89, où sont aussi décrits trois vol de 
Procès-verbaux de l'Assemblée nationaU fParis 
impr. nationale, 1791), in^., sur t^; ^2 
mencement d'une collection qui n'a pas été con- 
tinuée de cette manière. f~ «w coo- 

DEDEKINDUS. Grobianus et Grobiana 
de morum simphciute libri très, in 
gratiam omnium rusticitads amantium 
conscripti per Frid. Dedekindum. Fran- 
cofurti, Egenolphus, i554, pet in-8 



Edition la plus rare que l'on ait de ce poème sati- 
rique. Il y en a une autre de CologneTS^, net. 
ln-8. vend. 5 fr. Méon, et i5 ftf ciurtoli'u 
plus aïKleune de toutes est de Francf., isaÎl 
pet in-8.; mais eUe ne contient que deux UtiS 
L'ouvrage a été réimpr. sous le titre suivantf' 
Ujdds satyricus de morum simpUdUte sen 
rusucitate, vulgo dictus GrobianSi, uSj m 
Lugd.'Batav., i63i, pet in-ia. a à 4 fr. 

Nous citerons encore l'édlt de Leyde, lôAa net. 
in-ia; celle Û^Barderwick, lôsS^ pe't lifii'^t 
ceUe de Lond., lôOi, in-ia, à Ia<piSeesTatomé 

decitilitatemorumpuemiumpefDes.Er^um 
n existe deux traductions de cTsIngulier^oto^ 

frKZ?J^' y^ première, intitulée^^rSC 
School ofslovenrie, or Cato tumed wrong siZ 
outeward translated. by E. F. Londoi^i^t 
ln.4., est un livre si rare qu'il n'a point été 
connu du second traducteur, et qu'il s'wt vend 
11 Uv. cliez Perry. U seconde iGrobi^Zfm' 
the compleal booby, an ironical poem, done into 
engbsh, by Roger BulL Lond.. l^^JpS^XnT 
Tend, la sh. HIbbert Ebert, n- 5M7, InSauè 
m)is traductiomi allemandes du Grobianw^^ 
DÉDUCTION (la; de l'innocence de Mes- 
sire Philippe, baron de Montmorency 
conte de Homes,.... contre la malicie 
apprenhsion, indeue détention, injuste 
procédure, inique sentence et tyran- 
mcque exécution en sa personne à grand 
tort, par voie défait perpétrées. /m»r. au 
mois de septembre i568. [25017! 
Ce volume très rare a été Tendu 18 fr. 5o c U 

Val lere, et quelquefois plus cher. Il a 8 ff. 

prélim., 573 pp. plus un f. contenant la fin de 

I errata. 

DÉDUCTION. C'est la déduction du sump- 
tueux ordre, plaisantz spectacles et ma- 
gnifiques théâtres dressés et exhibés par 
te citoiens de Rouen à la S. M. du u^ 
Christian roy de France, Henry second, 
et à madame Katharine de Medicis. ... en 
octobre i55o... les figures et pourtniits 
des principeaux aornementz d'icduy y 
sont apposez chacun a son lieu. Rouen, 
Robert Hoy, i55i — Au verso du der- 



Digitized by 



Google 



36 I>EF 

nier f. Nouuellement impr, par lean Le 
Prest au dict lieu (de Rouen) le ix tour 
de ce moys de décembre i55i , pet. iii-4. 
de 66 ff. non chiffrés, sig. A— R. [24339] 

Ce Uvre est curieux à cause des gravures en bols 
dont 11 est orné, et par les deux pages de mu- 
sique qui le terminent Vend. 5i fr. Revoll. J en 
al vu un exemplaire Impr. sur parchbiun, mais 
fort mal conservé, à la vente faite sous le nom 
de sir Thomas W... Baronet, salle Sllveslre, en 
mal 16S7.— DansieCatal. de Méon, n« 5769,86 
trouve porté le titre suivant : 

Les poDRTRés et figures du somptueux ordre, 
Dlalsantz spectacles, et magnifiques théâtres 
dressés par les citoyens de Rouen pour l'entrée 
de S. M. Henry II. Rouen, i557, ln-4. 

Pour l'entrée de Henri II dans Lyon et dans Paris, 
voyex Entbêb. 

DEE {John). True and faithful relaUon of 
what passed for many yeers between 
D' John Dee and some spirits : wilh a 
préface by Meric Casaubon. London, 
printed by D. Maxwell, for T. Garth- 
k^otï, 1659, in-fol. [8883] 

Cet ouvrage, très rare en France, est recherché 
des curieux : vend. 96 fr. mar. bl. Gaignat; 
100 fr. Camus de Limare; iH fr. en i8o5 ; 3o fr. 
m. bl d'O...; 120 fr. Mac-Carthy; 1 liv. 17 sh. 
Bindley. , . ^ • x 

Le volume contient un frontispice gravé qui repré- 
sente 6 portraits; un Utre imprimé en rouge et 
noir ; la table de la 1" parUe sur 4 ff.; la table 
de la 2« parUe et l'erraU sur a ff.; la préface de 
Casaubon, 27 ff.; mpost'Scriptum, l'apologie de 
J. Dee, etc., 5 ff.; 3 pi. gravées en taille-douce 
f 1» une figure ronde ; 2° a spécimen ofthe tables 
of Enoch; 3« the holy table); la 1" parUe de 
l'ouvrage , dont les pages sont chiffrées jusqu à 
448, quoiqu'il y ait une lacune des pages 256 à 
353; la 2« partie de 46 pp., dont la denilère, 
qui n'est pas chiffrée, offre un cerUin nombre 
de mots qu'on suppose appartenir à la langue 
que pariait Adam dans le Paradis terrestre. 
Pour plus de détails, consultez le Catalogue de 
M. (St. Céran). Paris, Debure, 1780, n» 33o. 

DEFENSE (la) du Prince des Sots. Voyez 
PRINCE des Sots. 

DEFENSE of Marie queene of Scotland. 
Voyez Lesley. 

DEFENSIO regia. Voy. Salmasius. 

DEFENSORE de la conception. Voyez 

FABRI (P.). . . , . . * ^ 

DEFENSORIUM invioIataB virginitatis 

Voy. HîSTORiA beatœ Mariae. 
DEFFENSE (la) contre les Emulateurs 
ennemys et medisans de France consola- 
tions et bon zèle des troys estatz. cum 
privilegio. (sans Ueumdatéjyïn-li, goth 
de 6 Cf. 29 lign. par page. [i3463] 
Pièce en vers composée vers l'année i535, à 1 oc- 
casion de la guerre qui exbtait alors entre 
la France, l'Angleterre et l'Empire. L'auteur 



DEF 

y fait parier tour à tour la France, Noblesse, 
leglise, labour. Il y a sur le Utre une vignette 
gravée en bols, et une autre au verso. Le der- 
nier f. verso ne contient que 16 vers, et au bas 
ces mots : Trop ne peu, 
DEFFENSE et illustration de la langue 
françoise. Voyez Bellay ( Joack du). 
DEFFIÂCHE (La) faicte au très puissant et 
noble Empereur Charles, de par le roy 
de Frâche et Roy Dêgleterre(5ic) Et aussy 
la respôse du très noble empereur sur la 
ditte deffianche. Imprime en anuers,,,. 
par moy Jaques de Liesuelt (i528), 
in-4. goth. de 10 ff. fig. en bois. [23454] 

Pièce rare. 

DÉFFINITION. Voyez DIFFINITION. 
DEFOE ou De Foe {Daniel). Novels. Edin- 
burgh, iBio, 12 vol. pet. in-8. 3liv. 3 sh. 

Cette collection contient : Robinson Crusoë. — 
Memoirs of a Cavalier (publ. sous le nom d'An- 
dré Newport). — Life of coL Jack (1721). — 
Adventures ofcapt. Singleton {in^o).— Voyage 
round the world {iTi'^)»—History of thcplague 
inLondon, i665. [17722]— Une nouvelle édi- 
tion plus complète que celle-ci, et en 18 vol. 
in-ia, a paru à Londres, en iSSget i84o. 

Nous citerons encore du même auteur : 

PoLiTicAL liislory of tlie devll, as well ancient 
as modem , hondon, 1726 . in-8. — traduit en 
français sous le titre d'Histoire du Diable, 
Amsterd., 1729 et 1730, 2 vol. in-12. [8855*] 

System of magie, or a history of the black 
art. Lond., 1727, in-8. rare. 

Le family institutor de Defoe, publ. en 1715, a 
été réimpr. plus de vingt fols. 

Il ne faut pas oublier l'ouvrage suivant : 

Memoirs of tlie llfe and timcs of Daniel De 
Foe by Walter Wilson. London, Hurst, i83o, 
3 vol. in-8. 1 llv. 10 sh. 

— The life and adventures of Robinson 
Crusoe, with serions reflections of the 
same. London, Stockdale, 1790, 2 vol. 
gr. in-8. pap. vél. fig. [17722] 

Belle édiUon publiée par G. Chalmers. 20 à 3o fr. 
Vend. 56 fr. m, r. Bertrand. 

Cet ouvrage célèbre et si souvent réimpr., a paru 
d*abord par fragments, dans un papier pério- 
dique intitulé : the London post, or Heatcote's 
intelligence, depuis le n» i25 jusqu'au 289* in- 
clusivement, ce dernier en date du 7 octobre 
1719; et dans la môme année 11 a été fait trois 
édit de cet ingénieux roman, en 2 vol. ln-8. 

— The life and adventures of Robinson 

Crusoe London, Longnum, 1820, 

2 vol. in-8. fig. 

Orné de 22 vignettes grav. par Ch. Heath, d'après 
Stothard, 2 liv. 2 sh.— Gr. Pap. roy. S llv. i3 sh. 
6 d.; et avec les premières épreuves sur pap. de 
Chine, 5 liv. 5 sh. — L'édit. de Lond., Walker, 
1808 ou 1818, in-24, flg., est jolie. 5 sh. Nous 
citerons encore celle de Lond., Baldwin, i83i, 
in-ia , Imprimée par Whittingham et ornée de 



Digitized by 



Google 



DEH 

Ag fignettes grav. en bols d'après les dessins de 
W. Harvey. 8 sh. (réiropr. en 1839). 

— La vie et les aveatures surprenantes de 
Robinson Grusoë, trad. de Tangl. (par 
Saint-Hyadntfae et Yan-Ëffen). Amst., 
1720-1, 3 vd. in-ia, fig. de B. Picart 
6 à 10 fr. 

Cette édit. a été iong-temps celle que les curieux 
préféraient ; elle n*a cependant rien de remar- 
quable, non plus que celle d'Anut.^ 1727^ en 
3 Toi. ln-12, fig., qui n'est pas supérieure à 
redit, de Paris, 1768, 3 vol. in-ia (titres inipr. 
eo rouge). 

— La vie et les aventures du même, an- 
cienne traduction, corrigée sur Tédition 
de Stockdale, augmentée de la vie de 
Tauteur (par Griffet Labaume, avec une 
préface par Tabbé de Montlinot). Paris, 
M^ Panckoucke, an viu (1800), 3 vol. 
in-8. fig. 

EdiL la plus belle que nous ayons de cette traduc- 
tion du Robinson. 18 fr. — Pap. Tél. 3o fr.; 
et avec fig. avant la lettre, qui sont rares : 5o fr. 
Labédoy...; 8ô fr. m. r. Gaillard. 

Âox lO graT. qui se trouvaient dans cette édition, 
2 nouv. pL et une mappemonde ont été ajoutées 
en 1816. Ces 19 pL sont aussi dans Tédition de 
Paris^ Yerdiere, i8ai, a toI. iu-8. 

— La vie et les très surprenantes aventures 
de Robinson Grusoê , en anglais, avec la 
traduct française interlinéaire. A Dam- 
pierre, par G.^E.-J. M;-L. (M"* de 
Mcmtmorency-Laval), 1797, a vol. gr. 
in-8. 

Edidoo tirée à petit nombre, et qui n*a pas été 
mise dans le commerce : 35 fr. DIdot aîné ; 3o fr. 
le duc de Plaisance ; i5 fr. Duriez. 

—Robinson Grusoë, traduct deTanglais, 
entièrement revue et corrigée par F. -A. 
(le docteur Boisseau). Paris, Crévot, 
1825, 2vol. gr. in-8. fig. d'après Devéria. 
12 fr. 

Les exemplaires en Gr. Pap. véi. fig. avant la lettre, 
et eaux-fortes sur pap. de Chine, coûtaient 60 fr. 
Une édIUon en a toI. In-ia, fig., a été donnée en 
méoie temps que l'in-S. 

N*oubHoRS pas le Robinson Crusoë illustré par 
Grandvllle. Paris, Foumierainé, gr. ln-8., avec 
ào grands sujets. i5 fr. 

Voici Undlcation d*un ouTrage qui trouve naturel- 
lement sa place ici : 

The ufe and aventures of Alexander Selkirk ; 
contaioing the real incidents opon wblch the 
romance of Robinson Crusoe is founded, by John 
HowelL Edinbwgh, i8ag, in-ia. 

DEGÉRANDO. Voy. Gérando. 

DEHERIS de Bourges en Berri {Gtdl- 
laume). Elégie délectable et fructueuse 
de la guerre et victoire de vertu contre 
fortune, contenant la mort et epitaphe 



DEL 37 

de la dicte fortune. Amers, Jehan Loe, 
i5lik « pet in-&. goth. de 20 ff. ncm 
chiffrés, sig. A— E. [i8654] 

Opuscule rare, en vers et eu prose : vend. 81 fr. m,r. 
Groxet. 

DEJA Deva. Voy. Jayadeva. 

DEJEAN (le comte P.-Fr.-Mar.-Aug.). 
Species général des Coléoptères de la 
collection de M. le comte Dejean. Paris, 
Crévot et Méquignan-Marvis, 1 825-39 » 
6 tom. en 7 voL in-8. [6o3o] 

Get ouvrage devait avoir une vingtaine de vol.,. 
mais il est à craindre qu'il ne soit jamais ter- 
miné. Le dernier vol. coûte i5 fr.; les premiers, 
qui ne se payaient que g fr. chacun, sont deve- 
nus rares. 

— Iconographie et histoire naturelle des 
Coléoptères d'Europe, par .M. le comte 
Dejean, M. J. Boisduval et M. Aube, les 
dessins par M. DuméniL Paris, Méqui- 
fnan-Marvis, 1829 et années suiv. gr. 
m-8. fig. color. [6o32] 

Il doit y avoir environ iSo livrais, de 5 pi. chacune 
avec texte. Prix de la livraison, 6 fr. — Gr. raisin 
vél., la fr. — in-4. pap. vél., aSfr. — et avec les 
doubles fig. en noir, a? fr. 5o c. Il paraissait 50 
livraisons (en Juillet i84o.) 

— Catalogue de la collection des Coléoptères 
de M. Dejean, 2* édition augmentée. 
Paris, le même, i833, 4 part, en 1 vol. 
in-8. i5 fr. [6o33] 

DEKENUS(Joaw. ). Observationespoetic»,. 
exemplis illustrats; editio altéra auctior 
et emendatior, cum praefatione Dan.- 
Geor. Morhofii. Kilani, sumptibus Seb. 
Richelii, 1691, in-8. de 358 pp. & à 5 fr. 

[12457] 
Bon ouvrage , divisé en quatre parties, et où l'au- 
teur s'appuie d'exemples des poètes latins du 
bon siècle, Virgile, Horace, Ovide, Catulle, 
Tibulle et Properce.— L'édition d'Anvers, Jac. 
Haseus, i685, de 334 pp., n'a que trois parties. 
Ce livre a été réimprimé: Hidesii, 1707,10-8. 

DELABECHE. Voy. Labeche. 

DELAfiERE BlaincVoy. Blaine. 

DELAGARDETTE.Voy. LaGardette. 

DELAISTRE (J.-R.). La science de l'in- 
génieur, divisée en trois parties, où Ton 
traite des chemins, «les ponts, des ca- 
naux et des aqueducs; ^evue et augmen- 
tée par M. Laguerenne ; 2* édition. Paris, 
V éditeur, et Lyon, Faverio, i832, 2 vol. 
in-&. et atlas dfe 57 pi. 4o fr. [8800] 

La première édition de cet ouvrage est de Lyon , 
1835, a vol. in-8., avec un atlas ln-4. de 56 pi. 
L'auteur avait déjà donné : Enqfclopédie de 
l'ingénieur, ou Dictionnaire des ponts et chaus- 
sées, Paris, Dentu, 1819, 9 vol. in-S. et atl.tn A. 



Digitized by 



Google 



u 



DEL 



DELAMBR£ {Jean- Bapt.- Joseph), His- 
toire de Tastronomie ancienne. Paris, 
1817, 2 voL in-ft. fig. Uo fr. [8190] 

'-'Histoire de Tastronomie da moyen-âge. 
Paris, 1819, in-4. fig. 25 fr. [8194] 

«*Histoirederastronomiemoderne.Pam^ 
V* Courcier, 1821, 2 vol. in-ft. fig. 5o fr. 
[8195] 

—Histoire de l'astronomie dn 18* siècle, 
DobUée par M. Mathieu. Paris, Bache- 
lier, 1827, in-4. fig. 56 fr. [8196] 

Ce dernier ouvrage devait être continué. 

— Traité complet d'astronomie théorique 
et pratique. Paris, i8i&, 3 vol. in-ft. 
fig. 60 fr. [82fto] 

L'abrégé du même ouvrage, Paris, i8i9, in-8., 
coûte 10 fr. 

— ^Base du système métrique, par Méchain 
et Delambre. Paris, 1806-10, 3 toL 
in-4. 100 fr. [8375] 

Pour tenir lieu de la suite de cet ouvrage, si long- 
temps promise, et qui ne paraîtra probable- 
ment Jamais, on a publié Tarticle suivant, qu*il 
faut joindre aux 3 volumes cités: 

Recueil d'observations géodésiques, astrono- 
miques et physiques , exécutées par ordre du 
bureau des longitudes, en Espagne, en France, 
en Angleterre et en Ecosse, etc., par Mfil Arago 
et Biot; ouvrage faisant suite au tome S* de la 
Base du système métrique. PtarU, V* Courcier, 
18111, in-4. fig. 21 fr. 18*76] 

— Voy. Tables astronomiques. 

DELAROGHE {H.). Catalogue des ta- 
bleaux, dessins et estampes, composant 
Tune des collections de feu M. Léon 
Dufoumy. Paris, 1819, in-4., avec 16& 
pi. au trait, pap. véL [9386] 

DE LA RUE. Voy. Labue. 

DELATOUR (L.-fV.). Voy. tom. I, p. 676. 
à l'article Gicêron; et Essais sur Tar- 
chitecture, etc. 

DELA€NAY (Mordant). Voy. Mordant 

DELECTUS epigrammatum. Voyez Epi- 
GRAMMATUM delectus. 

DELESSERT {Benjamin), Icônes selectae 
plantarum quas m systemate universali 
ex herbariis parisiensibus, praesertim ex 
Lessertiano, descripsit A. -P. de Gan- 
doUe. ParisOs, T¥eutteletWùrtz, 1821- 
1836, k vol. gr. in-Zi., &00 pL dess. par 
Turpin. i4o fr. — Pap. véL 220 fr. — 
in-fol. Pap. vél. 280 fr. [4947] 

On a figuré dans cet ouvrage un grand nombre de 
plantes nouvelles, décrites par M. de CandoUe 
\R$gni vegetMlis sffstema naturale). Voyez 
Gaiidollb. 

— Recueil de coquilles décrites par La- 
marck dans son histoire naturelle des 



DEL 

animaux sans vertèbres, et non encore 
figurées; publié par M. Benj. Delessert 
Parti, Fortin et Masson, i842, in-fol. 
fig. [6127] 

Se publie en h livraisons. Prix de chacune, So fr. 
— fig. color.,û5 fr. 

DELFINO {Giov.), Tragédie, alla vera le- 
zione ridotte ed illustrate , col dialogo 
apologetico dell* autore. Padova, Co- 
mino, 1733, in-4. fig. 6 à 9 fr. [16718] 

DELFINO (Dom. ). Summario. Voy. Tobre 
{Alfonso de). 

DELGADO [vulgo Pepe Hillo]. Tauroma- 
quia o arte de torear a caballo y a pie. 
Madrid, i8o4, in-8. , avec 3o pi. color. 
i5fr. [io3o3] 

Malgré son extrême habileté dans ce genre de 
combat, l*auteur de la Tauromaquia est mort 
victime de son féroce antagoniste, dans une de 
ces terribles luttes auxquelles il aimait à se 
livrer. 

DELIGADO ou Delgado. El modo de adope- 
rare el legno de India occidentale, saluti- 
fero, remédie a ogni piaga et mal incura- 
bile (et si guarisca il md Françoso ; ope- 
rina de misser pre. Francisco Delicado). 
— impressum VenetOs sumptibus vene. 
Presbiteri Francicci DelicatiHispani de 
opido Martos..,. die 10 Fe&ruant 1629, 
in-4. de 8 ff. en caract goth. [7266] 

Opuscule fort rare. Sur le Utre se voit une grande 
gravure en bois; au verso , une dédicace latine 
de l'auteur à trois médecins; sur le dernier f.» 
un privilège de Clément VII, en date du k décem- 
bre 1 530 , et où l'auteur est nommé Delgado. 

DELIGADO (Lo lecenciado Ant.). Adagios 
portuguezes, redtizidos a lugares com- 
muns. Lishoa, Lopes Rosa, i65i, pet. 

in-4. [1849B] 

Réiropr. à Lisbonne, 17S5, in-8. 

DÉLIGES de Paris et de ses environs, ou 
recueil des vues, perspectives des anciens 
monumens de Paris, etc. , en 210 pL des- 
sinées et gravées par les Perelle. Paris, 
1753, gr. in-fol. [9923] 

DÉLIGES de Versailles et des maisons roya- 
les, etc., en 218 pi. gravées par les Pe-. 
relie (avec de courtes descriptions par 
Gh.-A. Jombert). Paris, 1766, in-foi. 
[9920] 

Ces deux recueils ont coûté 5o fr. chacun. 

DÉLIGES satyriques, ou suite du cabinet 
satyrique de ce temps. Paris, Somma- 
ville, 1620, in-12. [14225] 

Ouvrage beaucoup plus rare que celui auquel il 
fait suite. Il n'y en a qu'une seule édition. Vend. 
•iA fr. en 1816 ; 25 fr. Leduc. 



Digitized by 



Google 



DEL 

DELICLE poetice, fjâcicoli* vui. ( edeote 
Laor. Van Santen). LugiL-Batav., 1783- 

96, 2 voL pet in-8. [i5o2i] 
Heoieii curleax de poésies latines modernes et 

eu partie Inédites d*auteiirs pour la plupart liol- 

landais. — Yoy. Dbutlb. 

DELIE. Voy. SCEVE (Maurice). 
DELILLE, médecin. Le docteor Fàgotin, 
comédie en 3 actes, en pro^ Liège, 
1732, in-iâ. [i658&] 
Satire contre Procope, docteur en médecine de 
Paris; U faut y joindre : Uttre de M, P, { Pro- 
cope) à M. DeliUe, Namur, 1733 ; et Réponse à 
la lettre de M. P. Vend. 9 fr. m, r, Méon; 
8 fr. By. 

DELILLE {Jacques). Ses œuvres; nonvelle 
édition , revue , corrigée et augmentée. 
Paris j Michaud {impr. de Jules Didot), 
1824, 16 voL gr. in-8. pap. véL fig. 60 fr. 
— et pins en Gr. Pap. Jésus véL [14080] 

Cette belle édition, la première qu'on ait donnée 
des Œuvres complètes de ce poète célèbre , est 
ornée de graTures d'après Desenne, Devéria, 
Gérard, Girodet, Moreau, WesUU, etc. Voici 
ce qu'elle contient : Tom. L Poésies fugitives. 
— n. Les Géorgiques, avec le texte. — III à VI. 
L'Enéide , avec le texte. — VIL Les Jardins et 
l'Homme des champs. — vm et IX. L'Imagina- 
tion. — X et XI. Les trois règnes de la nature. 
~ XII. Malheur et Pitié , et la ConversaUon.— 
Xin h XV. Le Paradis perdu, avec le texte an- 
glais. — XVI. Le Départ d'Eden; l'Essai sur 
l'homme; la Prière universelle, etc., avec une 
lable générale et analyUque. Ce dernier volume 
ne fait point parUe des deux éditions suivantes. 

— Les mêmes œuvres (avec les textes latin 
et anglais). Paris, Fume, i82(2, 10 voL 
in-8. fig. 3o fr. 

— Les mêmes œuvres, avec les notes de 
MM. Farseval-Grandmaison, de Féletz, 
de Ghoiseul-Gouffier, Aimé-Martin, Des- 
cnret, etc. Paris, Lefèvre (impr. de F. 
Didot), i833, très gr. in-8. de vm et 
91 !t pp. pap. véL portr. i& fr. 

EdlUon à a colonnes, avec les textes lat. et anglais 
au bas des pp. Il en a été iait un second tirage. 

Vold rindication des principales édiUons des ou- 
vrages de ce poète aimable : 

Les Jardois, poème en iv chants (édit. aug- 
mentée de 1100 vers). Paris, impr. de Didot 
talné,an ix (1801), in-8. fig. pap. ordinaire, et 
pap. VéL fig. avant la lettre. [i4i35] 

— Les mêmes. Strasbourg, Levrault, 1808, 
gr. in-A. fig. — Il a été tiré deux exemplaires 
sur viLOf de chacune de ces deux éditions. 

L*édiUoD de ParU, Didot Vaini, 1782, gr. ln-4., 
n'étant pas complète, n'a que très peu de valeur. 

Nous citerons une traduction anglaise de ce poème, 
Umdûm,printed by T. Bensley, ^798, in-4., dont 
il a été Uré un exemplaire sur vélin. 

L'Homme des champs, ou les Géorgiques 
françaises (poèrifc en iv chants). StroAourg, 



DEL 



59 



Leorault, an x. — 1809, gr. in-à. ptp. vél. h fig. 
[liiiZt] 
Vend. rel. en mar. dent. 18 fr. Chardin. 
Cette édition a reparu avec un nouveau titre daté 
de Tan xiu-i8o5, et un supplément contenant : 
Variantes de V Homme des champs, et morceaux 
écoutés par Vauteur, Paris, LevrauU, i8o5. 
in-4. Ce supplément a été imprimé en même 
temps in-8., in-ia et ln-18, pour compléter la 
première édition. 

— Le même poème, nouvelle édition. Paris, 
impr. de Didot Vaini, i8o5, in-8., pap. ordin, 
et pap. vél., avec 5 et même i3 fig.— Il en a été 
tiré deux exemplaires sur \tuH. 

La PmÉ, poème en IV chants (précédé du 
dithyrambe sur l'immortalité de l'Ame). Paris, 
Giguet, anx — 180a , gr. in-4. pap. vél. avec 6 
fig. [14137] 
Le même poème a été impr. en gr. in-8. et en gr. 
in- 18. avec fig. Un exemplaire de Tln-A., Impr. 
sur Tksn (daté de i8o5), 200 fr. en 1891. 
n s'est fait à Londres, chez Dulau, en i8o9 , plu- 
sieurs éditions de la Pitié, in-4. et in-8., qui 
renferment quelques passages relatifs à la révo- 
lution française et au roi , lesquels n'ont pu être 
Insérés que dans un très petit nombre d'exem- 
plaires des éditions imprimées en France avant 
la restauration. 

LImaginatioii, poème en Vm chants, accom- 
pagné de notes historiques par M. Ennénard. 
Paris, Giguet^ 1806, !i voL gr. in-4. pap. vél. 
2 fig. [1^138] 
Un exemplaire Imprimé sur vélin : 10 ttv. i5 sh. 
à Londres eu 1817, et 100 fr. à Paris en i84i. 

— Le même poème, augmenté de 5oo vers nou- 
veaux, Paris, Didot, 181 5, 9 voL gr. in-8. 

Les trois aèciiBs de la nature, poème en vm 
chants, avec des notes par If. Cuvier et autres. 
Paris, Gignet, 1808, 9 voL gr. In-A. pap. véL fig. 
[14139] 
Un exemplaire Impr. sur viia, 5oa fr. en 1894 » 
et moins depuis. 

—Les mêmes, 9 vol. hi-8., 9 fig. Il en a ét^ 
tiré deux exempl. sur viLm. 

Potess fugitives, suivies de la traduction du 
passage du Sahit-Gothard, nouv. édition. Paris, 
1807, gr. in-4. avec 9 fig. 
Un exemplaire impr. sur véun , 260 fr. en 1894. 
— Les mêmes , suivies d'un dithyrambe et 
du passage du Sainl-Gothard , in-8., 3 fig., et 
nouv. édit, 1818, in-8. etiu-18. 

La Conversation, poème en 3 chants. Paris, 
michaud, 1819, gr. in-4. fig. [i4i4o] 
Un exemplaire Imprimé sur vîIlin , 980 fr. en 1894 ; 
impr. aussi en gr. in-8. et en gr. in-18. 

OEd VRBS posthumes en prose et en vers, suiries 
d'une Uble générale. Paris, Michaud, i890, 
gr. in-8. 
Les deux collections des ouvrages de Delille, Impr. 
séparément dans les formats in-8. etgr. In-i8.« 
se composent chacune de 18 vol., y compris les 
Géorgiques^ V Enéide, le Paradis perdUy et V Essai 
sur Vhomme. (Voy. Milton, Pope, Virgiuus.) 
La collection in-4., en 16 vol., est mohis complète 
que les deux antres, et elle est tombée à très 
bas prix, bien qu'elle se vendit primitivement de 
48 à 79 fr. par vol. n en a été Uré deux exempl. 
sur viuN. 



Digitized by 



Google 



ko DEL 

*DELISLE de Sales. Voy. Histoire univ. 
de tous les peuples. 

DELITIiË ce italorum poetarum hujus 
superiorisque œvi iliustrium, coilectore 
RanutioGhero (JanoGrutero). Franco f. , 
1608, 2 vol. pet. in-12, souvent partagés 
en U tom, 12 à i5 fr. [12618] 

D£LITIi£ G poetarum gallorum, coilectore 
eodem. Franco f., 1609, 3 voL pet in-12, 
souventparUgésen6toin. [12820] 

Vend. 22 fr. 5o c. Bonnier. 

PELITI^ poetarum germanorum, coUect 
A. F. G. G. ( Antuerpiano filio Guil. Gru- 
teri). Francof., 1612 , 6 voL pet in-12, 
souvent relié» en 12 tom. 36 à 45 fr. 
[12958] 

DELITIiË poetarum belglcorum, coilectore 
eodem. /Vomro/*., i6i4,4vol. pet in-i2, 
souvent partagés en 6 ou en 8 tom. 20 à 

24 fr. [l3020] 

DELITIiE poetarum hungaricorum , nunc 
primum in bac Germania exhibitae a. 
Joh.-Phil. Parœo. Francof, , 1619 , pet 
in-12. [i3ii8] 

DELITIiË quorumdam poetar. danorum, 
coilectore Frid. Rostgaard. Lugd.-Bat., 
1693, 2 vol. pet in-12. 8 à 12 fr. 

Vend. 00 fr. Bonnier. 

DELITIiE poetarum scotorum hujus aevi 
iliustrium ( loanne Scoto Scototarvatio 
coilectore). Amstelod., 1637, 2 voL pet 
in-i2.6àiofr. [i3o83] 

On a mal à propos attribué cette collecUon à Arthur 
Jonston (Barbier, Anonymes, aoiSo). 

Ces sept arUdes forment une collecUon difficile à 
rassembler, et assez recherchée des curieux 
lorsqu*eUe est bien conservée et de reliure uni- 
forme : afto fr. Brienne, en 1797 * i^i fr* fn^' 
bL sans les poètes hongrois. Courtois, et quel- 
quefois moins cher. — ^11 y a des exemplaires en 
pap. fin bien préférables aux exemplaires ordi- 
naires dont le papier est généralement fort 
mauTais et d'une tehite rousse. 

De la Monnoye a donné , dans le 5* vol. in-ik. des 
Jugement des Savans de BaUlet,pp. 100-11 3 Ja 
liste des auteurs qui se trouvent dans ces diffé- 
rents recueUs. — On peut réunir à ces Delitiœ 
l'article suivant , qui est rare en France : 

pROMumus deliciarum suecor. poetarum, col- 
lect et éd. P. Schyllberg. UpsaHœ, 17211, in-8. 

DELIUS {Matth. ) fllius. De arte jocandi 
libriIV,cumpraefationePh. Melanchtbo- 
nis. Wùeberg(e,i55Sy pet in-8. [12977] 

Cette édiUon est rare , mais Touvrage a élé réim- 
primé dans plusieurs recueils. (Voy. Obsopotos.) 

PEUUS (Christ.'Franç.), Traité sur la 
science de Texploitation des mines, tfad. 



DEL 

de l'allemand par Schreiber. Paru, 1 778, 
2 vol. in-4. flg. 12 à 18 fr. [4754] 

La première édit du texte allemand de cet ouvrage 
parut à Vienne^ en 1773, in-4. H y en a une autre 
augmentée : Vienne^ 1806, 2 vol. in-4. fig. 

DELLA BELLA. Voyez Bella et Desma- 

RETZ. 

DE LORENS. Voy. Du Lorens. 

DE LOUME {Philibert). Œuvres d'archi- 
tecture. Paris, 1626, ou Rouen, Dav, 
Ferrand, i648, 2 tom. en 1 vol. in-foL 
fig. [9765] 

Philibert De Lorme est regardé avec raison comme 
le père de l'architecture française, et son ou- 
vrage , qui était excellent dans le temps où il 
parut, est encore fort recherché aujourd'hui. 
Toutes les éditions dans lesquelles se trouve le 
io« livre, ou Traité de charpente. Intitulé : Non- 
velle invention pour bien bâtir et à petits frais ^ 
sont bonnes : 3o à 36 fr., et beaucoup moins 
quand le dernier ouvrage manque. L'édition de 
i64S a été vend. 63 fr. Hurtault 

La Nouvelle invention^ etc.^ Paris, i56i, ou i568, 
ou 1576, in-foL, se trouve aussi séparément : 12 
à 15 fr. 

Quoique l*édlt. de Tarchltecture de Ph. de Lorme , 
Paris^ Moret^ i568, In-fol., soit l)elle et renferme 
de nombreuses gravures en bois fort bien exé- 
cutées, elle n'est pas chère, à moins que la Nou- 
velle invention n'y ait été réunie. 

DELPHINUS venetus {Petrus), Epistola- 
rum libri XII, in lucem editi cura et 
studio Jac. Brixiani. Venetus, arte et 
stud,B€m,Benalii, i524, in-fol. [18734] 

Ouvrage dont la grande rareté est généralement 
reconnue. Vend. 567 fr. Gaignat; 374 fr. La 
Vailiere; 70 fr. seulement La Sema; «j5o fr. bel 
exempl. m. r. dent, avec les lettres initiales re- 
haussées en or, salie Silvestre, en 1809; 302 fr. 
Mac-Carlhy; 4 liv. 8 sh. Hanrott; 3 iiv. 18 sli. 
Heber ; et sans Verrata (en 2 AT. , qui doit se trou- 
ver à la fin du vol.), 1 liv. i5 sh. le même. 

Le P. Martenne a fait imprimer dans le 3« vol. de 
son Amplissima colleetio 2 As lettres inédites de 
P. Dauphin , qu'il est bon de joindre aux pre- 
mières. 

DELPHINUS {Federicus), De fluxu et re- 
fluxu aquae maris, stibtilis et erudita dis- 
putatio; ejusdem de motu octavx sphae- 
rœ. In academia veneta, i559, in-fol, 
fig. en bois. [4^48] 

Volume rare , et qui contient seulement 34 ff. en 
tout : 3 sh. Butler. 

DELPHINUS (^teronymtw). Eunuchicon- 
jugium ; hoc est , scripta varia de conju- 
gio inter eunuchimi et virginem juvencu- 
lam anno 1666 contracto. lena, lySo, 
in-4. [6949] 

Singulier et peu commun. 

*DE LUC {J.-A,), Lettres physiquesetmo- 
rales sur Thistoire d^ la terre et de 



Digitized by 



Google 



DEM 

rhomme. La Haye, 1779-80, 5 tom. en 
6ToLm-8. [/Ii565] 

OuTrage recherché, dont les exemplaires sont peu 
oouuDuns : &o à AS fr. Vend. 54 fr. Gaillard ; et 
en pap. de Hollande, 7a fr. eu 181a, et 100 fr. 
Labédoy... 

On y réunit les Leurre* mr l'histoire physique de la 
terre par le même auteur. PariSy 1798, iu^. 

— Geological travels. London, 1810-1 i-i3, 
5voLiii-8. 31iv. [46oo] 

Dernière production de ce célèbre physicien : il 
8*en trouTe peu d*exemplaires en France. Le 
premier Tolnme contient les voyages au nord de 
l'Enrope ; le 3« et le 3* renferment le voyage en 
Angleterre ; et les deux autres les voyages en 
France, en Suisse et en Allemagne. 

DEMANDA. Lademâdadel$anctoGrial:con 
los maraoillosos fechos de Làçarotc y de 
Galazsuhîjo. i535(5tc]. — Aquiseacaba 
el segundo y postrero Ubro de la demanda 
del sancto Grial con el baladro del famo- 
dssimo profeta y negromante Merlin con 
sus profecias. Ay por consiguiente todo 
el libro de la demanda del sancto Grial en 
d quai se contiene el principio y fin de la 
taMa redonda y acabamiento y vidas de 
ciento y cinquenta caualleroscompanerod 
délia. El quai fue empressa en la im- 
périal cibdad de Toledo por Juan de 
Villagrà, Ano,,. mill y quinientos t 
amnze anos (i5i5), in-fol. gotfa. à 2 col. 
[17511] 

Ouvrage divisé en deux livres, et qui contient, 
outre neuf ff. préliminaires pour le .titre et la 
table, cxciili (194) AT. chiffrés, au verso du der- 
nier desquels se lit la souscrlpt. ci-dessus. C'est 
probablement le même dont Antonio, I Y, p. Aoo, 
eite une édition de Séville, i5oo, in-foi., sous 
le titre de Merlin y demanda del sancto GriaL 

Dans Texemplaire que nous avons vu (relui de la 
Bihlioth. heber,, IX, 136, veiMu 6 liv.), H man- 
quait plusieurs Cf., tant au commencement du 
texte que vers la fin de la première partie, la- 
quelle est terminée au f. xcvii. Le même chiffre 
est répété au premier f. de la seconde partie, ce 
qui nous porte à supposer que cet exemplaire 
peut €tre formé de parties tirées de deux éditions 
dilTérentes. 

DEMANDES (les) damours auecques les 
réponses. — cy finit les demandes da- 
moursauecauesleursreponses, pet. in-4. 
goth. de 1 1 ff. à longues lignes, au nombre 
de 23 sur les pages entières. [ j 3287] 

Le premier f. decette édition porte le titre ci-dessus 
en deux lignes, dont la première ne contient que 
l'article Les avec la lettre initiale iiistoriée. 

Cet opuscule est compris dans les œuvres d'Alain 
Chartier (voyez Chabtier). Il paraît éu-e une 
réimpression des huit prem. if. d'un livre Impr. 
par Colard Uanslon , et qui est connu sous le 
titre é^Advineaujc mmoureux (voy. Advineadx ). 
Il en existe une édition in-4. de 6 ff., caract. 



DEM 



41 



goth., avec la marque de Mich, le Noir, libraire 
de Paris, mort en i5ao, et aussi une autre édit. 
pet. in-S. goth., Impr. à ce qu'il nous semble 
à Lyon, vers i53o, et qui de même que l'édition 
de Paris, sans date, pet. in-S. goth. (vend. 3a fr. 
B. D. G. en 1824, et 1 llv. 9 sh. Heber), a seu- 
lement 8 if. Une de ces deux éditions, à laquelle 
étaient Joints : Les Droitz nouueaulx establiz sur 
les femwtes, imprime a Rouen pour Jehan Burges 
le Jeune (sans date), pet. in-8. goth. de 4 ff., s'est 
vendu 1 liv. 11 sh. 6 d. Lang; a llv. 13 sh. 6 d. 
Hel)er ; et une autre édition des Demandes d'a- 
mour, ln-8. de 1 1 it , avec une vignette sur le titre 
et le mot finis à la fin : 3 liv. 6 sh. Heber. Enfin 
Panzer indique une édition de Lyon, par Pierre 
Bouttelier, ln-4. goth., sans date. 
On trouve aussi des Demandes damours avec les 
responses dans l'ouvrage de Des Autels intitulé 
le Mois de may (voy. Dss Autels). 

DEMANDES ^es) joyeuses. — Cy finent les 
demandes joyeuses par manière de re- 
a'eation, ïmpiimees a Rouen par Robi- 
net Mace (vers i5oo), pet in-4. goth. 
fig. en bois. 

Edition fort rare qui a été vend. 1 liv. 5 sh. cliez 
Hlbbert; 1 liv. i3 sh. 6 d. Heber. 

DEMANDES joyeuses en forme de quoli- 
bets, {sans lieu ni date, vers i53o), 
pet in-8. goth. [17995] 

Vend. 1 llv. 19 sh. JLang. 

DEMANDES joyeuses el les réponses en 
manière de quolibets, avec les demandes 
d'amour et les réponses: ensemble les 
dicts et ventes d'amour. Paris. Flemy 
Bourriquant (vers 1620), in-i6de96 pp. 
Recueil singulier et rare. Le commencement est en 
prose et le surplus en vers. Les différentes pièces 
réunies dans le volume avaient déjà été impr. 
séparément cent an» plus tôt, comme on peut le 
voir ci-dessus, et à l'article Drrz d'amours. 

DEMARNE. Histoire sacrée de la pro- 
vidence, etc., tirée de TAncien et du 
Nouveau-Teslament, représentée en 5oo 
tableaux. Paris, 1728, 3 vol. gr. in-4. 
3oà45fr. [356] 

Ouvrage d'une exécution fort médiocre : ver.du 
53 fr. Lamy. 

Il y a une seconde édition on 2 vol. In-fol. dont 
chaque f. contient a pi. ; mais les épreuves en sont 
mauvaises. Les mêmes gravures ont été publiées 
de nouveau sous ce litre : V Ancien et le Souveau- 
Testament représentés en 5oo tableaux, gravés 
d'après Raphaël, etc. Paris, 17^7» In-fol.; puis 
elles ont été reproduites sous l'intitulé suivant: 
Figures de la Bible en 5oo tableaux . avec une 
courte explication {par nondet). Paris, 1767 
ou 1810, gr. in-â. Enfin on trouve encore une 
partie des mêmes gravures dans une nouvelle 
édition de Royaumont, publiée en 1811, à Paris, 
chez Biaise. 

DEMETRIUS Cydonius. Opusculum de 
contenmenda morte, gr. etlat. , explicavit 



Digitized by 



Google 



42 



DEM 



Ch.-Tb. KninoeL Upsia, 1786, iD-8. 

2fr.— Pap. fiii,3fr. [3834] 
Imprimé d'abord en grec et en latin , avec fT^nnto 

irrisio philosophorum, à Bâle, chei Oporiu, 

en 1553, in-8. 
DEMETRIUS Aletheius (h Mettrie). Voy. 

Aletheius. X 
DEMETRIUS Ghalcondylas. Voyez Chal- 

CONDYLAS. — MOSchuS. Voy. MOSCHUS. 

DEMETRIUS Pepagomenus. Liber de po- 
dagra, gr. et ht (edente Adr. Turnebo). 
Pansiù, Morellus, i558, in-8. 3 à 4fr. 

— Idem liber, gr. et ht , quem ope ms. 
bibliotbecae Lugd.-BataY. recensait, et 
notis illustr. Joh. -Steph. Bernard. iMçd. - 
Batavor,, 1743 (nouv. titre, Amhèmi, 
1753), in-8, 4 fr. [6583] 

— Gynosophion. Voyez Phoemon. — Pepa- 

nus. Voy. Pepanus. 
DEMETRIUS Phalerens de elocutione, gr. 

i studio Pétri Victorii). Florentia, apud 
untas, i552, in-8. de 6 fil prél. 96 pp. 
et 2 ff. dont un bL [12017] 

Ce traité a paru pour la prem. fols dans le tome i*' 
des Rhetores grœciy d*Alde (voy. Rhetorbs); 
mais l'édition de Junte est la première qui ait été 
publiée séparément Ceslun livre rare et qui vaut 
de 9 à 12 fr. : vend. 43 fr. l>el exempt en Gr. Pap. 
m. V, de Cotte. 

— Liber de elocutione, graece ; ex editione 
Pétri Victorii Parisiis, G. Morellus, 
1555, in-8. 4à6fr. 

EdiUon t>elle et correcte. Elle a été faite sur la 
précédente et avec le secours d'un manuscrit 

— Idem liber. In bac editione context gr. , 
exoptt exemplarr.emendatur, versio lat 
(P. Victorii) pasâm repurgatur et loca a 
Demetrio laudata nunc primum lati- 
nitate donantur. Glasguœ, Rob. Faulis, 
1743, in-8. 3à5fr. 

n 7 a âes exemplaires de cette édition, tirés de 
format pet in-4. 5 à 7 fr* 

— Idem liber, graece ; curavit Joan. -Gottl. 
Schneider. Altenburgi, 1779» pet ia-8. 

3à4fr. 
Edition critique impr. peu correctement, mais qui 
renferme de bonnes remarques de l'éditeur. 

— Demètrius rhetor de elocutione liber ; 
edidit Fr. Goeller. Lipsia, Cnobloch, 
1837, in-8. de 34et2i5 pp. 1 thl. 8 gr. 

Drmetbio Falereodella locuzionc, volgartxzalo 
da Pier. Segni. Firenze, i6o3, Îu-H. 

Cité par La Crusca. 

Il y a une autre traduction italienne de ce rhéteur, 
par Marc Adriani , Firenze, 1738, in-8., éga- 
lement estimée. Elle a été publiée par Ant.-Fr. 
Gori. 

— Voy. P. ViCTORIUS. 



DEM 

DEMETRIUS Triclinius. V. EiiPEDOCLES. 
— Zenus. Voy. Homeri Batracbomyo- 
machia. 
DEMOGRITUS Âbderita de arte magna sive 
de rébus natiu^ibus : necnon Synesii et 
Stephani Alexandrini et Mich. Pselli in 
enndem conmientaria. Dom. Pizimentio 
vibonensi interprète. Patavii, i573, 
pet in-8. [8944] 
Version très infidèle d*un traité d*alchimie qui a éli^ 
faïussement attribué à Démocrite, quoiqu'il soi t 
bien postérieur à Tépoque où vivait ce phi- 
losophe. Nous la citons pirce qu'elle est rare, et 
que d'ailleurs le texte grec n'en a pas encore été 
publié ; toutefois elle a été réimpr. à Nuremberg, 
en 1717, pet in-8., avec un opuscule intitulé : 
Tumba Semiramidis hermeticœ sigillatœ. Dans 
le VI* volume des notices des manuscrits de la 
Biblioth. du roi s'en trouve une d'Ameilhon sur 
les physiques et mystiques de Démocrite, d'après 
quatre mss. grecs. 

DEMOCRITUS ridens, sive corpus recrea- 
tionum honestarum, cumexorcismo me- 
lancholiae. Amstelod., 16/^9 seu i655, 
pet in-12. 3à6fr. [17807] 

Attribué à J.-P. Langlus. 

DÉMON (le) et la démone mariés, ou le 
malheur des hommes qui épousent de 
mauvaises fenmies : tira des annales de 
Florence. Roterdam, 1705, in-12, fig. 
3à4fr. [17208] 

Le même ouvrage avait d'abord paru sous le titre 
suivant : Roderic ou le Démon marié, nouvelle 
historique, trad. de l'iulien en français. Cologne, 
1694, in-13. 

DE MONS (Jean), La démonstration de la 

Siatrième partie de rien, et quelque 
ose et tout ; et la quintessence tirée du 
quart de rieaet de ses dépendances, con- 
tenant les préceptes de la saincte magie et 
dévote invocation de Démons, pour trou- 
ver Torigine des maux de la France et les 
remèdes d'iceux. {Paris), i594, pet 
in-8. de 78 pp. et un errata. [13871] 
Pièce rare , mais d'un très médiocre intérêt ; elle 
renferme deux opuscules en vers, dont le second 
est entremêlé d'une glose latine presque inintel- 
ligible. Vend. 97 fr. Baron. 

— La sextessence diailactique et potëtieUe, 
tirée par une nouvelle façon d*alambi- 
qu^, suivant les préceptes de la saincte 
magie, et invocation de Démons, con- 
seiller au présidial d* Amiens; tant pour 
guarir Thémorragie, playes, tumeurs et 
ulcères vénériennes de la France, que 
pour changer et convertir les choses es-, 
timées nuisibles et abdminables, en bones 



Digitized by 



Google 



et utiles. Paris, Esttetme Prevosteau, 
1695, in-8. [13872] 

Volume non moins rare que le précédent , et qui 
a SgO pp. y compris 10 ff. prélimln. (le texte 
commençant à la page 17). Ce n*est qu'une ré- 
impression du poème de la quintessence, avec 
une glose française très étendue : vend. 38 fr. 
La Valliere; a5 fr. 5o c Méon; 4A fr. mar, r. 
d*0...; 40 fr. Nodier. 

Quoique les bibliographes placent ordinairement 
ces deux ouvrages dans la classe de Thistoire de 
France, Tabbé de Saint-Léger dit, dans une de 
ses notes, quMls appartiennent à la théologie 
mystique : pour nous, nous les avons mis dans 
la poésie (consultez les Mélanges tirés d'une 
petite bibliothèque, par M. Nodier, page 243 et 
suiv.). Les deux pièces de vers : contemplative 
retision, et à la France, qui occupent a ff. non 
chiffrés, entre les pages 16 et 17, ne sont pas 
dans tous les exemplaires. 

DE MONS {Claude), magistrat à Amiens. 
Les Chants oraculeux, bucoliques et sa- 
tiriques, et sur les abus, vanités et cor- 
ruptions du monde (en vers). Amiens, 
HvhauLt, 1627, in-8. [i4o3iJ 

L'auteur de ces poésies était fils de Jean De Hons, 
dont nous venons de parler; sans doute son ou- 
vrage n'est pas moins rare que ceux de son père, 
mais il n'a pas le même intérêt de curiosité. 
Goi^et en a donné l'analyse, vol XIV, 387. 

Les blasons araoiiaiiiiatiqubs du Hlerapoli- 
tain d'Amiens C D. H. (Claude De Mous), sur 
diverses fleurs personnelles de piété, de noblesse, 
de justice et de littérature, signalans en Dieu la 
contrée, en vers latins et françois. Amiens, Mus^ 
nier, i6ôa, in-8. (Catalogue de La Valliere-Nyon, 
n« 14387.) 

DÉMONSTRATIONS élémentaires de bo- 
tanique... (j^ Glaret de b Tourrette, et 
rabl>§ Rozier), W édit revue avec soin 
et augmentée (par Gilibert). Ltfon, 
Bruuset, 1796, k vol. in-8. et 2 voL m-4. 
de planches. [5534] 

La 3* édit., Lyon, 17871 3 vol. in-8. flg., est plus 
estimée que celle-ci, dans laquelle l'ouvrage est 
dénaturé ; néanmoins elle ne conserve que fort 
peu de valeur. La première et la seconde, Lyon, 
17M et 1773, n'ont que 2 vol. ln-8., avec 8 pU 
n y a des exemplaires de la première, tirés sur 
pap. de Holbnde, ln-4. 

DEMONTIOSUS (Ludov,). GaUus Romœ 
hospes, ubi multa antiquorum moni- 
menta expHcantur. Romœ, i585, in-ft. 
fig.6à8fr.'[2925o] 
Cet ouvrage, dont les excmpl. sont rares, même 
en Italie, est encore estimé des antiquaires. La 
|>artie qui traite des arts du dessin a été rélm- 
primée à la suite de la Dactyliotheca de Gorlée 
(voyez GoRLJEUs}, et dans le tom. ix des anti- 
quités grecques de Grsvius (voyez Grjevios). 
Demontiosu* est le nom latinisé de Louis de 
Mon(;osieu, k qui La Croix du Maine a consacré 
un article dans sa Biblioth. francoise. 



DEM UZ 

DEAfOPHILI, Democratis et Secundi, ve- 
terum philosophorum sententiae morales 
(gr. et lat ), nunc primum editae a Luca 
Holstenio. Roma, Mascardus, i638, 
in-12. 3 à 5 fr. [3667] 

Edition peu commune, mais réimpr. à Leyde , en 
1639. Voyez Sallustids pbilosophus. 

— Demophili similitudines, sive vit» cura- 
tio ex Pythagoreis; ejusdem sententiae 
pythagoric», gr. , cum versione et scho- 
liis Holstenii , illustr. a Jesp. Svedberg. 
HolmÙB, 1682, pet in-8. 

Rare en France. 

— Demophili et Democratis sententis, gr. , 
cum versione lat et scholiis Holstenii : 
accedimt Secundi sententiae, curante 
J.-Âd. Schier, qui et recensuit hos li- 
bellos denuo et Holstenii edit roman, 
cum cod. ms. Guelpherbytensi contulit 
LipsicB, 1754, in-8. 2 fr. 

DEMORENNE (Cl). Les regretz et tristes 
lamentations du comte de Mongommery , 
sur les troubles qu'il a esmeuz au 
royaume de France, depuis la mort du 
roy Henry deuxiesme de ce nom jusques 
au vingtsisième de juin, qu'il a été exécu- 
té ; Âuec la consultation des Dieux, sur la 
prinse dudict Mongommery par C. Dem. 
P. Rouen, Martin Le Mesgissier, 157/i , 
pet in-8. de 16 E y compris le titre. 

[13791] 
Vend. 11 fr. mar, r. La Valliere. 

DEMOSTHENES. Demosthenis orationes 
dus et sexaginta : Libanii sophîstae in eas 
ipsas orationes ai]gumenta. Yita Demos- 
thenis per Libanium. Ejusdem vita per 
Plntarchum (onmia graece, edentibus 
Aldo Manutio et Scip. Garteromacho). — 
Venetiis, in cedib. Aldi, mense Nouemb, 
M. D. im, 2 tom. en 1 vol. pet in-fol. 
[12100] 
Première édit. dece grand orateur. La !*• partie 
contient Sao pp. chiflrées, avec 38 pp. préllm. 
non cbiffrées; la a« parUe a 388 pp. chiffrées 
seulement jusqu'à a80, parce que les chiffres 
354 et 355 sont répétés. Il y a de plus trois ff. 
non chiffrés qui contiennent des Tarlantes et la 
date, et à la fin un f. blanc. 
Aide a donné deux éditions de Démosthène soua 
la même date. La première est impr. en caract. 
neufs et sur beau papier ; on la distingue sur-- 
tout à l'ancre aldlne qui s*y trouve gravée au 
shnpie trait, ayant le nom de Vimprimeur dis- 
posé de chaque côté, de la manière suivante : 
Aldvs Ma. Ro. Les pages 33 1 , 378 et 3 11 
de la !'« partie y sont cotées iSi, 388 et 311. 
La seconde édit. au contraire, ditM.Renouard, 
est d'un caractère moins neuf, d'un pap. moins 



Digitized by 



Google 



ft& 



DEM 



beau; Tancre est d'une gravure différente, et le 
nom d*Alde y est ainsi disposé : Al dvs. Les 
pages indiquées ci-dessus y sont exactement 
chiffrées, mais dans la même première partie 
les pages 203 , 353 et 267 sont cotées Zàa , 253 
et 266. 
Lift première de ces deux édit est plus rare que la 
seconde; mais celle-ci est préférable, parce qu'elle 
ofl^ un texte meilleur et imprimé plus correc- 
tement. Vend, première édit. : i32 fr. F. Didot; 
lAo fr. mar, r. Gaillard ; g3 fr. mur. r. de Cotte; 
203 fr. Mac-Gartby ; 9 liv. 2 sh. Drury ; 6 liv. 
6 sh. Heber ; liv. 5 sh. Butler; seconde édit : 
85 fr. Trudaine; 48 fr. (tachée) de Cotte ; 72 fr. 
d'O...; 120 fr. en i825j^5 liv. 18 sh. Heber. — 
Ajoutons que, selon Hoffmann {Lexican, H, 
page 12), il existerait deux sortes d'exemplaires 
de la première édition qui se reconnaîtraient à 
quelques variantes, comme par exemple à la 
page 57 du 2* vol ligne 35, ireooTcXoto) au lieu 
d'éTcpouXoci) ; dans la souscript. ae l'imprimeur, 
Nouem., au lieu de Nouemb.; mais il est probable 
que ces différences proviennent de la réimpres- 
sion de quelques feuilles, et que le livre n'a pas 
été entièrement réimprimé. 

— Demosthenls orationes duae et sexaginta, 
et in easdem Ulpiani commentarii; Li- 
banii argumenta (graece) : tum coUectae 
a studioso quodam (Jac Rubero) ex Des. 
Ërasmi, Guil. Budaei atq5 aliorum lucu- 
brationibus annotationes , etc. Basilea, 
per Joh, Hervagium, i532, 2 tom. en 

1 vol. in-fol. 

Cette belle édition reproduit le texte de la précé- 
dente, avec quelques corrections et aussi plu- 
sieurs fautes nouvelles; elle est rare, et le com- 
mentaire d'Ulpien, les notes, les variantes ainsi 
que la préface d'Erasme qui y sont ajoutées, lui 
donnent quelque importance; néanmoins le 
prix n'en est pas élevé : 8 à 12 fr. 

— Orationes (graece), nunc diligenti reco- 
gnitioneemendatae (a J. Bern. Feliciano). 
Venetiù, in œdidus Fr. Bruccioliet ejus 
fratrum, i543, 3 Yol. pet in-8. 

Edition bien imprimée, très rare, et qui présente 
un texte solspneusemcnt corrigé sur plusieurs 
manuscrits : vend. 3 liv. 10 sh. Askew; ifto fr. 
Villoison; 120 fr. mar, r. d'O...; 201 fr. mar, r. 
Larcher; 3 liv. 3 sh. Heber; 24 fr. Curée. 

Le premier vol. contient i83 ff. chiffrés, précédés 
de 4o ff. préilmin. non chiffr., sous les signât. 
A — E. On comprend dans ce nombre le fron- 
ttopice et 2 ff. blancs. 11 y a dans le tome II, 
304 ff. chiffrés, précédés de 8 ff. prélim., dont 

2 blancs, et suivis de 3 ff. non chiffrés. Dans le 
tome m il y a 36o ff. chiffrés, dont le dernier 
est coté, par erreur, 358 ; on trouve en tête du 
vol. 3 ff. prélim. et un 1 f. blanc. 

Le texte de l'édition de Feliclanl a été réimprimé 
& Bâle, chez Hervaglus, i547 « en 3 vol. in-8., 
avec des variantes fournies par P. Danès et 
Vinc. Obsopoeus. 

— Orationes, grœce (ad editionem J.-B. 
- Feliciani) , corrigente Paulo iManutio. 



DEM 

Venetiù,inadib. PautiMamaii, i55&, 
8 vol. in-8. 

Cette édidon est rare, mais bien moins estimée ' 
que la précédente, parce qu'elle est très inexacte: 
vend. 1 liv. 7sh. Pinelll; 45 fr. Larcher; 4q fr. 
Mac-Carthy; 20 flor. Meerman; 1 liv. g sh. 
Heber ; 6 liv. mar. r. Butler. 

Un exemplaire en Gr. Pap. 44 flor. Crevenna ; Il 
serait certainement porté beaucoup plus haut 
maintenant. 

Collation. Pars prima : via ff. prélim., 122 ff. de 
texte, plus 2 ff. contenant les variantes et la date. 
Pars secunda: 248 ff., 3 de variantes et 1 blanc 
Pars tertia : 242 ff. (le dernier coté 243), 2 au 
commencement et 2 à la fin. 

— ^Ëaedem (graece ; cum variis lectionibus, 
commentariis Ulpiani, etc. , cura et stud. 
Guil. Morelii et D\on.lAmhim).lMtetÙB' 
Parisiar., Jo. Benenatus, iSyo, in-fol. 
10 à i5 fr. 

Edition belle et correcte, laquelle a 26 ff. prélim., 
7q8 pp. et 1 f. pour la souscripUon : Lutetiœ^ 
Parisiorumt Kalendis Febr. m.d.lxx. Joannes 
Benenatus absolvit. Vend. i3 flor. Meerman. 

n y a des exempl. en Gr. Pap. très rares : vend. 
62 fr. m. r. Gaignat; 4 liv. ig sh. Drury. Il s'en 
trouve d'autres, sous la même date, dont les 
titres sont, soit avec l'adresse du libraire Mich, 
Sonnius, soit avec celle de Jac. Dupuys. 

— Dcmosthenis et ^Ëschinis opéra, cum 
utriusque auctoris vita et Ulpiani com- 
mentariis novisque scholiis ex quarta re- 
cognitione, gr. et lat. , codicum impress. 
et duoriun mss. collatione a meqdis re- 
purgata , yariis lectionibus adaucta , 
annotatt iliustrata per Hier. l^'oUium. 
Basileœ, ex o/pc. Heivagianat per Eus» 
Epùcopium, 1572 , in-K)l. 

C'est au Jugement de Reiske, la plus belle et la 
plus correcte des éditions du DémosUiène de 
Wolf. Les variantes y sont nombreuses, mais 
entassées sans ordre et sans critique : 12 à 18 fr. 

— Demosthenis et iBschinis opéra , cum 
utriusque auctoris vita et Ulpiani com- 
mentariis, novisque scholiis : annotatio- 
nibus illustravit et var. lect addidit Hier. 
Wolfius (gr. et lat). Franco f., i6o4, 
in-fol. de 34 ff. , Lxxiv pages et 3 ff. , 
ili^U pages et 21 ff. 

Cette édiu est rangée dans un ordre un peu différent 
de celui de la précédente, et elle conUent quel- 
ques variantes de plus. Ebert la dit moins belle 
et moins correcte ; mais on la Juge plus favora- 
blement en France et en Angleterre, où ce livre 
a été long-temps fort recherché. Les exempl. 
se trouvent rarement bien conservés. 3o h 45 fr. 
vend, même 78 fr. m. r. Barthélémy, et 169 fr. 
de Cotte. L'édition de 1607, Aureliœ Allobrogum 
(ou avec de nouveaux Utres, Genevœ, 1607, ou 
Franc f., 1642), in-fol., est mal exécutée, et l'on 
en a retranché les notes et les variantes de Wolf. 

—Opéra, gr. et lat; edente Joan. Taylor, 



Digitized by 



Google 



DEM 

CantabrigÙB, typù academ,, 17/18-57, 
2 voL gr. m-4* 2& à 36 fr. 

D n*a paru que les tomes 2 et 3 de cette belle 
édition qui, selon les annonces du temps, devait 
avoir 5 vol. : vend. 56 fr. Larcher, et en Gr. Pap. 
reL en H vol. m. r. i5i fr. Saint-Céran,eni79i; 
3O0 fr. en 2 vol. mar. r. dent. Gaillard ; 33o fr. 
F. Didot ; 3oo fr. Mac-Garthy , et 6 liv. 6 sh. Dent 

Quelques exemplaires des deux mêmes vol. ont de 
nouveaux titres datés de 1 774, et cotés tom. let 3. 

— Eadem, gr. , cum versione nova et notis 
Ath. Âuger. Parùiis, Petr.Dicbt, 1790, 
gr. in-4., le tome i** seulement 10 à 
12 fr. 

— Demosthenis et Jlschinis opéra, gnece 
(edldit God. -H. Schaefer). Lipsia, 
Tauchnitz, 1812-1 3, 6 yoL in-16. 12 fr. 
— Pap. fin, 21 fr. 

Réimpression correcte du texte de Reiske (dans 
les Oratares grœci) : elle fait partie d'une col- 
lection d'auteurs grecs publiés parle même édi- 
teur, et dont nous citerons les diflférents ou- 
vrages dans le courant de ce Manuel. 

— Demosthenes, grxce (edenle Neophylo 

Duca). Viermœ-Austria:, 181 3, 6 vol. 

m-8. 
L*éditeur a pris pour base de cette édition le texte 

de Reiske, qu'il a quelquefois corrigé. Le 5< vol. 

renferme le commentaire d'Ulpien , et le 6« un 

Lexicon Demosthenicum, 

— Demofithenis qux supersunt (graece) e 
bonis libris a se emendata edidit Joan.- 
Jacob. Reiske: editio correctior, curante 
Godofr.-Henr. Schaefero. Lond,, Black, 
Yaung, 1822, 2 vol. in-8. 

— Eaedem : latine vertît Hieron. Wolfius. 
Ilnd,,ûL, 1826, in-8. 

— Indices operum Demosthenis, confecit 
Joan. -Jac. Reiske. Ibid. , id. , 1 823 , in-8. 

— Àpparatus cridcus et exegeticus ad De- 
nK)sthenem Yinc. Obsopœi, Hier.WoUii, 
Jo. Taylori et Jo.-Jac. Reiskil annota- 
tiones tenens : commodum in ordinem 
dîgestum, aliorumqueet suis annotatio- 
nibus aoctum edidit G. -H. Schœfer. 
Ibid,, id., 1824-27, 5 vol. in-8. 

Ces quatre articles, qui doivent être réunis, ont 
été impr. à Brunswick, par Pred, Vieweg et fils, 
pour le compte des libraires de Londres, nom- 
més sur le titre. 100 fr. — Pap. fin, lao fr. — 
Gr. Pap. 000 fr. 

— Demosthenis opéra, grœce; ex recen- 
sîone Imm. Bekkeri. Oxonii, typogr. 
cîarend,, i823, k part in-8. 

Ceue édition présente le meilleur texte de Dé- 
mosthène que Ton ait donné Jusqu'ici; elle 
forme le k* vol. ou les H dern. part, des Oratores 
attiei (voy. Oratores) ; mais elle se vend sépa- 
rément 1 liv. 16 sh. 



D£M 45 

— Demosthenis et iEschinis opara, gr., 
textui, qoi variorum est, apposita est 
lectio Reiskiana. — Eadem, latine; ex 
interpretatione partim Stockii, partim 
Hier. Wolfii, ad nostram editionem pas- 
sîm accommodata. Londini, typisJ.-F, 
Dove, sumptibus Rie. Priestley, 1824, 
4 vol. in-8. 5o fr. 

— Demosthenis et iËschinis quae extant 
omnia (graece) , indicibus locupletissimis, 
continua interpretatione latina, varietate 
lectionis, schoUis tum Ulpianeis tum 
anonymis, annotationibus variorum, H. 
Wolfii, Obsopœi, Taylori, Marklandi, 
Jurini, Mountenii, Stockii, Ilarlesii, F.- 
A. Wolfii, Spaldingii, Augeri, Rûdigeri, 
Wunderlichii, firemii aliorumque et suis 
illustravit Guilelmus StephanusDobson : 
accedunt animadversiones Reiskii, Dou- 
naei,Weiskii, Amersfoordtii, et nunc pri- 
mum publici juris factae Thomae Stanleii, 
vel potius Jacobi Duporti. Londini, tyvis 
excudit J,'F. Dove, venetmt apud Ri- 
cardum Priestley, 1827, 10 voL in-8. 
100 fr. 

Quoique peu remarquable sous le rapport typo- 
graphique, cette édiUon mérite d'être recher- 
chée, parce qu'elle réunit tout ce qui peut faci- 
liter la lecture d'un auteur ancien , ainsi qu'on 
en peut juger par le titre ci dessus. Les prolé- 
gomènes et le texte de Démosthéne, avec les notes 
au bas des pages, occupent les h prem. vol., les 
Animadversiones le 5«, les scholies le 6% et les 
Indices suivis de la concordance des pages des 
principales éditions de Démosthéne, le 7*. Le 
texte d*i£schine et ce qui s*y rapporte est com- 
pris dans le 8*; et les tomes g et 10 renferment 
la version laUne des deux orateurs. Il y a des 
exempl. en Gr. Pap. royal, et selon H. Dibdln, 
20 exempl. pap. impér., format in-4. 

— Les œuvres complètes de Démosthéne et 
d'yEschine, en grec et en français ; tra- 
duction de Tabbé Auger. Nouv. édition, 
revue et corrigée par J. Planche. PaiHs, 
Verdilre, 1819-21, 10 vol. in-8. 60 fr. 
et plus cher en pap. véL 

Cette traduction , la seule complète que Ton eût 
alors de ces deux orateurs, est assez exacte, 
mais froide et sans couleur. Il en existe plusieurs 
éditions auxquelles le texte grec n*est pas joint; 
et d'abord celle de Paris, 1777, en 5 vol. in-8.; 
ensuite celle de />arii, 1788 (ou an n-1794), en 
6 vol. in-8., corrigée et augmentée par le tra- 
ducteur. Réimpr. Angers et Paris, i8o4, en 
vol. ln-8. 

La traduction d'une partie des discours de Dé- 
mosthéne, par Jacques de ToureU, Paris, 1731, 
2 vol. in-a. ou h vol. in-j2, est presque enUère- 
ment oubliée, quoiqu'elle ne soit passans mérite. 

— Œuvres complètes de Démosthéne et 



Digitized by 



Google 



46 DEM 

d*£schine, traduction nouvelle, iaite sur 
le texte des meilleures éditions critiijues, 
par J.-F. Stiévenart Paris, F. Didot, 
i842, gr/in-8. 12 fr. 

— The orations of Demosthenes, translated 
by T. Leland. London, 1757-63 , 2 vol. 
in-8. 

Traduction souvent réimprimée. Les dernières 
éditions sont de Lond., 181 4 et 1819, 9 voU ln-8. 
18 sli. 

Les Discours de Dëmosthène et d*Eschyne, 
trad. en allemand, arec des notes par J.-J.Reiske. 
Lemgo, i764-6g(ounouv. titre, 1773), 5 vol. ln-8. 

— Voy. iEscHiNES, et Ulpiani commen- 
tarîus. 

Discours séparés de Démosthène. 

— Demosthenis orationes olynthiacae, de 
corona, etphilippics, gr. Romœ, i5&â, 
pet in-8. 

Edition rare : vend, (exempl. non rogné) 1 liv. sb. 
Heber. 

— Demosthenis selectae orationes (Phi- 
Hppica I et olynthiacae très) ad codd. mss. 
textum, scholia^en et version, castigavit, 
notis illustr. Rich. Mounteney. Praefi- 
guntur (J. Chapmani) observationes in 
commentar. vulgo Ulpianeos. Caniahr., 
tyfis acad,s 1731, in-8. 

Edition la plus recherchée de cet excellent recueil : 
10 à 12 fr.; vend, bel exempL en Gr. Pap. 73 fr. 
m, r. F. Didot; 65 fr. Mac-Carthy. 

Ce choix a été réimprimé dans le même format, 
à Londre8,^n 1748, 1764, 1771» et depuis. Toutes 
ces éditions ont de la valeur: 8 à 10 fr. 

— Demosthenis et iËschinis de falsa lega- 
tione orationes adversariœ, gr. et lat, 
cum Budaei aliorumque notis: his acce- 
dunt in Demosthenis orationem Ulpiani 
scholia, aliaque anonymi cujusdam in 
iCschinis orationem nunc primum édita 
(cura Henr.Brooke).Oa?{mii, 1731, in-8. 

6à9fr. 
Il y a des exempl. en pap. fort, 33 fr. m. r. Gaillard; 
67 fr. m. r. F. Didot; 1 liv. 9 sb. Wllflams. 

— Demosthenis et iEschmis orationes de 
falsa legatione; itidem contra Gtesiphon- 
tem et de corona orationes, gr. et lat, 
cum notis var. a Jo. Taylw. Cantabr., 
typis acad,, 1769, 2 vol. in-8. 

Edition bien exécutée et qui contient un bon choix 
de notes extraites du Démosthène, in-4., de 
Taylor. ao à ii5 fr. : vend, en Gr. Pap. noS fr. m. 
c. dent. F. Didot; 303 fr. Jourdan; 76 fr. Mac- 
Garthy, et 39 fr. en i838. 

— Oratio de corona, gr. et lat. , quam denuo 
recognovit et cum variorum suisque ani- 
madversionibus auctiorib. iterum edidit 



DEM 

Theoph.-Ch. Harles. Lips., Weidmann^ 
1814, in-8. 8 fr.— Pap. fin, 10 fr.-^ 
Pap. vél. i4fr. 
GompilaUoh indigeste, selon Ebert L^édlUon à*Al- 
tenburg, 1769, pet. in-8., renferme moins de 
notes. 

— Demosthenis oratio de corona', gr. , ex 
recensione Inmi. Bekkeri passim mntata 
explicuit Ludolph. Dissenius. Gottingœ, 
Dieterich, 1887, in-8. de LXXVI et 
459 pp. 2thl. 2gr. 

— et iÈschinis in Gtesiphontem orationes, 
gr. et lat Oxonii, 1726, in-8. 5 à 7 fr. 

— Demosthenis orationes de republica ad 
populum habits, gr. , latinodonatae a Jo. - 
Yinc. Lucchesinio, cum notis. RonuB, 
1712, in-4. 5à6fr. 

Edition moins estimée que la suivante. 

— Orationes de republica XII, gr., cum 
wolfiana interprétât denuo castigata, et 
notis J.-Y. Lucchesinii; access. Philippi 
epistola : edidit Guill. Allen. Londitd, 
1755, 2 vol. in-8. i5 à 20 fr. 

Vend, en Gr. Pap. m. r. 1 liv. 19 sh. Williams. 
Le texte de cette édition a été réimpr. à Oxford, 
1810, in-8. 6 fr. et plus en Gr. Pap. 

— Oratio pro pace, graece ; accedunt nota, 
scholia et À. Dounaeipraelectiones ; curavit 
Ch.-D. Beckius.jLtp5t^^ 1799» in-8.8fr. 

Bonne édition. 

Les Prœlectione» de Downes qui font partie de ce 

livre avaient déjà été impr. séparément à Lond., 

1621, pet in-13. 

— Orationes très olynthiacœ, grsce. Ijo- 
vanii, apud Tkeodoricum Martinum 
Alostensem anno MDXXI, mense februa- 
rio, in-4. 

Edition rare à laquelle, selon Malttaire, sont joints 
les deux premiers livres de THiade. Le même 
imprimeur a donné à Louvain, en i520, au mois 
de Juin : Demosthenis advenus Leptinem oratio, 
grœce, inrft.; et en i5a5, Oratio in Midiam, 
gréce,\n'à* 

— Orationes très olynthiacs, gr. , a Joan. 
Chœradamo. Pomm, Pefni5 Vidatis, 
i528, in-&. 

Edition rare, indiquée dans le Catalogue de Pinelli, 
tome II, n» 3533, et dans la Biblioth, heber, t 
IX, 881, où elle est Jointe à différents morceaux 
de Démosthène, Lucien, etc.. Imprimés chez 
Gourmont. 

— Orationes duœ : una Demosthenis contra 
Midiam, altéra Lycurgi contra Leocratem 
(gr. et lat^ : recensuit, emendavit, no- 
tasque adoidit Joan. Taylor. Cantabr., 
1743, m-8. 

Bonne édition : 8 à 10 fr. Vend, en Gr. Pap. 79 fr. 
m. r. F. Didot; 1 liv. i3 sh. Williams. 

— Oratio in Midiam, gr. edidit, notis crit 



Digitized by 



Google 



DEM 
et &iegttim instroiit G.-L. Spalding. 
Berolini^ I79ft» ûi-8. deix et i5i pp. 
Réimpr. avec de nouvdies notes et un excunus, 
par les soins de Ph. Buttmann, 183S, ln-8. li fr. 

— Oratk) in Midiam ; graeca recensait scho- 
lia vetera, annoutionem crit et commen- 
tarios adjecit Maur.-Henn.-£d. Meier. 
Halis, sttmpt Schwetschkiorum, i832, 
in-8. 6 fr. 

Première partie. Le commentaire annoncé sur le 
titre n'avait pas encore paru en i84a 

— Demosthenis oratio adyersus Leptinem, 
corn scholiis veteribus et commentario 
perpetuo, accedit Aristidis declamatio 
ejusdem causae, cura Frid-Aug. WolfiL 
Halis-Saxonum,!']^, 2 part, en 1 voL 
iii'S. 6 fr. et plus en pap. fin. 

La première partie avait d'abord paru séparément. 
Les deux discours ont été réimprimés d'après 
cette bonne édition de Wolf, et avec quel- 
ques additions peu Importantes de Jean-Henr. 
Bremius. Turici, sumpt. Ziegleri, i83i, in-8. 
de XVI et 536 pp. 8 fr. 

— DemosthenisoratîocontraPhilippiepisto- 
lam (gr.), ejusdem Philippiepistola versa 
a Roberto Britanno, adjectis aliquot locis, 
qiios Gicero expressit ex Demostnene, aut 
certe adumbravit/^ortsm^ ofud Ludov, 
Grandmum, i543, in-d. de 24 ff. 

Pièce rare dont la bibliothèque Sainte-Geneviève, 
à Paris, conserve un exémpl. impr. sur v^lin. 

— Orationes philippicae, gr. et lat, cum 
notis. Dublini, in adibusacadem. , l'jSk, 
2tom. en i toL pet in-8. 5 à 7 fr. 

Un exemplaire en Gi*. Pap. a été vendu au prix 
exorbitant de liio fr. Mac-Cartby. 

— Orationes philippicae omnes, gr., in- 
terpretationem denuo casti^tam et notas 
aliquot adjecit Jos. Stock. Dublini, 1773, 
2 voL pet in-8. 

Jolie édition : la à i5 fr. — Vend. 26 fr. Larcber. 

— Voy. iEscHiifES in Gtesipbontem. 

— Orationes philippicae XII, grœce. Glas- 
gwB, Fmdis, 1762, pet in-8. 3 à 5 fr. 

FouHs avait déjà donné les Orationes philippicœ 
et olynthiacœ, gr. et lat, en 1750, in-i*i. 

— Philippics orationes Y, et Libanii vita 
Demosthenis, ejusdemque argumenta, 
gr. , ex recensione J. Bekkeri, cum tribus 
codd. mss. coUata edidit, prolegomenis 
et annotatione perpétua iUustr. J.-Th. 
VoemeL Franco f. ad Mœn., Broenner, 
1828, in-8.2thl. 12 gr.— Pap. vél. 3 thl. 
8gr. 

— Orationes quatuor contra Philippum a 
Paulo Manutio latinitate donatae (cum 



DEM [ij 

prsiatlone Jo. de Morvilliers). Venetiis, 
omdAldifiUos, i5&9, in-&.de52ffl 
Traduction estimée et qui a été réimpr. apud âldi 

filios, i55i, in-ik. de 52 ff. Les deux édlL sont 

rares, sans avoir un très haut prix. 

— Cinque orationi di Demosthene, et una 
di Ëschine, tradotte di lingua greca in 
italiana. Venetia, ^ casa de' figfiuoli di 
Aldo, 1557, in-8. de 255 if., dont un 
pour l'ancre. ) 

Ce volume, qui est devenu ^are, a reparu avec un 
nouveau titre portant la date de i5q7, et le nom 
du libraire Giorgio Angellieri. Apostolo Zena 
attribue cette traduction à Jérôme Ferro. 

Un exempl. avec la i^* date, 23 fr. m. hl, en iSii r 

2 sh. 6 d. Butler; et avec la 2* date, ii| sb. 
Pinelli ; 7 sli. non rogné, Butler. 

Pour la traduction iulienne de Démostbène, voy. 
Cesabotti. 

DEMOUSTIER(CA. -Alb.), Lettres à Emilie 
sur la mythologie. Paris, Renouard, de 
l'impr. de Didot l'aîné, 1806, 6 part en 

3 voL in-8. fig. de Moreau : 18 fr. — 
Papier vél 3o fr. — épreuves avant la 
lettre, 36 à /t2 fr. [22553] 

n y a un exemplaire Impr. sur véuN. 

— Les mêmes. Paris, 1809,, 6 part in-18, 
fig. 9 fr.— in-i2, 12 fr.— Pap. véL i5 fr. 

n a été Uré sur vélin un exemplaire de rin-12 et un 
exempl. de lin- 18 de i8o4. Ces lettre^ qui dans 
la nouveauté ont eu un succès prodigieux , sont 
peu lues maintenant. 

On a du même auteur, des CEuvres divenes, con- 
tenant : Cours de morale, consolations , poiwtes 
et théâtre, Paris, Renouard, iSoft, 2 vol. In-S. 
pap. fin et pap. vél., ou 5 vol. in-18 et in-12, pap. 
fin et pap. vél. [igiAû*]. Il y a un exemplaire sur 
VÉLIN , en chacun de ces deux derniers formats. 
L'ln-18 de 180Q contient, dans le voL des Conso^ 
lations, quelques pièces de plus que l'édlUon 
de i8od. 

DEMPSTER (Thomas). Historia ecclesias- 
tica gentis Scotorum. Bononiœ, 1627» 
in-4. [21619] 

Quoiqu'il soit rempli d'erreurs, cet ouvrage est 
fort recherclié en Angleterre ; et comme il ne se 
trouve que difficilement, le prix en est considé* 
rable : 2 llv. 2 sh. Heber ; 5i fr. 2* vente Reina.. 
Il en a été fait une nouvelle édition, Edinhurgh, 
1828 et 1829, 2 voL In-A., aux frais du Banna-^ 
tyne Club^ et sous la direction du D' Irving. 

— Nomenclatura scriptorum scottMiun. 
Bcnoniœ, 1619, in-4. [30962] 

Autre ouvrage rare et qui manque également 
d^exactltude : 2 llv. 2 sb. Roxburghe. A la fin du 
livre intitulé Brigida thaumaturga, Paris, 162a, 
se trouve une critique violente de Dempster par 
un écossais désigné par les lettres D. R. et que 
l'on croit être Donat, Roorke, Cette dernière 
pièce a pour titre : Prœddtmeum nomenelaiurœ- 
Dempsteri. 



Digitized by 



Google 



68 DEN 

— Scotia illustrior, seu mendicabala re- 
pressa modesta pared)asis Th. Dempsteri 
qua libelli famosi impudentia detegitur : 
mendacia ridicula confutantur : scotiae 
sancti sui yindicantor. Lugdtmi, apud 
Romier {1620) /mS. 

Livre rare : 5 IW. i5 sh. d. Gouch; 9 llv. sb. 
Heber, et seulement 6 flor. 35 c. Meerman : il 
faut y- réunir les deux articles suivants : 

G. F. HiBERNiiE, sive antiquioris Scotiae vin- 
dicl» adversus Imraodcslam parecbasim Tb. 
Dempsteri moderni Scoti nuper editam, In qul- 
bus, currenle calamo, innumerx ipsius Demp- 
steri imposturae et mendacia deteguntur, atque 
ipse levi penicillo depingitur : bis accessit no- 
menclatura Scotorum et Scotix, etc. autbore 
G. -F. verldlco bibemo. Antuerpiœ, i6ai, in-8. 

Très rare : 6 liv. 16 sh. 6 d. Heber. 

HiBERNU resurgens, sive refrlgerlum antido- 
tale : adversus morsum serpentis antiqui; in 
quo modeste discutitur, Immodesta parecbasis 
Thomx Dempsteri a Muresclc Scoti de repressis 
mendicabulis ; et Hil)erni» Sancti sui viudican- 
tur, ac bona fidc asseruntur, auctore Donato 
Roork, blberno. Rothomagi, Me, Le Brun^ 
16a 1, pet. in-8. 

Écrit fort rare qu'llster attribue à l*arcbevéque 
Lyncb ; il est porté à i3 liv. i3 sh. dans le Catal. 
de Payne et Foss pour 1837; mais il n*a été vend, 
que 40 fr. chez Mac-Carthy; dans le catal. de 
ce dernier, l'auteur est nommé Roirk. 

— Th. Dempsteri asserti Scotiae cives sui, 
S. Bouifacius rationibus ix. Joannes 
Duns rationibus xu. Bononiœ, 1621, 
in-ii. 

Vend. 1 llv. k sh. Heber. 

— Âpparatus ad historiam scoticam libri II. 
accesserunt martyrologium scoticum 
sanctonun dclxxix et scriptorum sco- 
torum M D cm nomenclatura. BononicB, 
1622, in-4. 

Vend. 5 liv 2 sh. 6 d. Constable; 1 liv. 17 sh. et 
1 liv. Heber ; aa fr. Reina , et avec Scriptorum 
scotor. nomenclatura , et Menologium Scotorum 
du même auteur {Bonon., lOaa), 11 flor. Meer- 
man. Les trois parties en 1 vol. Gr. Pap. fort, 
exemplaire de dédicace, aS liv. 10 sb. Hanrott. 
Pour d'autres ouvrages de Dempster relatifs à 
rÉcosse, consultez Lowndes, 570. 

— De Etruria regali libri VII, curante Tho. 

Coke. Florent., 1723-24, 2 voL in-foL 

fig. 3o à 36 fr. [25490] 
Vend. 99 fr. en i84a. Cet ouvrage posthume est 

fort curieux. On y ajoute : 
J.-B. Passerh in Dempsteri libros de Etruria 

paralipomena. Lucœ, 17671 in-fol fig. [aS^gi] 
Les trois volumes, 5a fr. Relna. 

DENAIX. Atlas physique, politique et his- 
torique de l'Europe, par A. Denaix, 
lieutenant-colonel d'état-major. 32 cart , 
avec texte marginal, gravées par Richard- 
Walh , et coloriées. Pains, chez V auteur 



DEN 

(terminé en i832), in-fol. grand raisin 
véL 90 fr. sur Jésus vél. loo fr. [19657] 
M. Denaix a publié en i830 un Atlas physique ^ 
polit, et histor, de la France, gr. in-foU 

DENHAM (Dixon) and Hugh ClappertOQ. 
Narrative of travels and discoTeries in 
northem and central Africa, in the years 
1822, 23 and 24, by major Denham, 
capt Glapperton , and the late D' Oud- 
uey, extending across the great désert to 
the tenth degree of northern latitude, 
and from Korika in Bomou to Sackatoo, 
the capital of the Fellatah empire, with 
an appendix. London, Munay, 1826, 
gr. in-4., avec44pl. 2 liv. 2sh. [20862] 

Un exemplaire avec fig. sur pap. de Chine, et reL 
en mar, 6 liv. 10 sh. le duc d'Yorck. 

Relation intéressante dont il a été fait en i8a6 une 
2« édit., et en 1828 une %• édit.. Tune et Tautre 
en a vol. in-8. 1 liv. 1 sh. 

La traduction française a paru sous le titre de ; 
Voyages et découvertes dans le nord et les 
parties centrales de T Afrique.... trad. par UM. 
Eyrlès et de Larenaudière. Paris ^ Arth, Ber^ 
trandy 1826, 3 vol. in 8. et atlas in*4. S3 fr. 

— Voyez Glapperton. 

DEMALDl (Roberti) RoUo-Northmanno- 
Britannicus. Rothomagi^LeBoullanger^ 
1660, in-fol. [24310] 

Ce n'est qu'un premier volume, lequel conUent 
l'histoire de sept ducs de Normandie, jusqu'^ 
Guillaume-le-Conquérant, vend. 19 fr. en iSaA- 
— Le second volume n'a pas été imprimé. 

*DÊIVINA {Carlo). Délie rivoluzioni d*Ita- 
lia lib. XXIV. Torino, 1769-70, 3 vol. 
in-4. 12 à i5 fr. et plus en Gr. Pap. 
[25253] 

Un exemplaire sur vélin, partagé en 5 vol. 3oo fr. 
La Valllere ; Sac fr. Mac-Carthy. 

Cet ouvrage estimé a été souvent rélmpr. Les édlL 
de Turin, 1791, 6 voL ln-8., de Venise, 170a et 
1800, 5 vol. ln-8. et autres, sont augmentées 
d'un 25* livre. 

— Délie rivoluzioni d'Italia libri XXV, con 
aggiunte e correzioni inédite dell* autore. 
Milano, tip. de' classki, 1820, 3 vol. 
in-8. portr. 21 fr. 

Bonne édiUon enrichie d'une vie de l'auteur par 
Fr. Heina. Nous citerons encore celles de Milan, 
Silioestri, 1819, 6 vol. gr. in-16, portr. i5 fr.; de 
Florence, Piatti, 1830, 5 vol. in-8.; de Milan, 
1824, à vol. in-8. 27 fr. 

Nous avons une traduction franc, de cette histoire 
par l'abbé Jardin. Paris. 1771-75, 8 vol. ln-12. 

Les autres ouvrages de Denlna sont indiqués dans 
notre 5« volume. 

DENIS d'Halicamasse. Voy. DiONYSius. 

DENIS de Thrace, sa grammaire tirée de 
deux manuscrits arméniens de la Biblio- 
thèque du roi; publiée en grec, en ar- 



Digitized by 



Google 



DEN 

mémenetenfraiçiis; précédée de coo- 
sidérations générales sur la formation 
progressive de la science glossologique 
chez les anciens, et de quelques détails 
historiques sur Denis , sur son ouvrage 
et sur ses commentateurs, par Girbied. 
Parus Delamay, i83o, in-8. de xxxil 
et 93 pp. kft. [10611] 
EuniU du VI* Tol. des Mémoires de la Société des 

antiquaires de France, publié en iSa4. 
DENIS {J.'B,). Mémoires, anecdotes de 
la cour et du clergé de France, par J.- 
B. Denis, ci-4evant secrétaire de l'évêque 
de Meaux (M. de Bissy). Londres (EoU 
lande), 1712, pet in-8. fig. 5 à 6 Ir. 
[23881] 
Vend. Jusqu*^ ag fr. 5o c PIxeréoourL 
G*est dans cet ouvrage, devenu aaeez rare, qu*U est 
parlé pour la première fois d*un prétendu ma- 
riage de Bossuet arec M«* *^ (Desrieux deMau- 
léon). Cette anecdote ioandaleuse, qui de no« 
jours n'a plus besoin d'être réfutée, a été adop- 
tée avec empressement par les pliiloeopbes toI- 
tairiens. 

^DENIS (iftcAeQ.Einleitungm dieBûcher- 

kunde; c'est-à-dire: Introduction à la 

• connaissance des livres (en allemand) , 

2* édition, augmentée. Vienne, Trattner, 

1795^6, 2 voL in-4. 20 à 24 fr. [21122] 

Ouvrage très remarquable pour Tépoque où 11 
parut, mais que Ton pourrait rendre meilleur 
aujourdliuL U est divisé en deux parties, dont 
la prero. contient la bU)liograpbie, et la deuxième 
inilstolre Httéraire. 

Les personnes qui n'entendent pas l'allemand 
pourront prendre une idée de ce livre par des 
extraits tres étendus, insérés dans PAprff des 
Jotamamx, mars, avril et mai 1779; mars, sep- 
tembre, octobre, novembre et décembre 1780, 
d'après la i** édition de 1778. 

— Wien'sBuchdmckergeschichte, etc. His- 
toire de l'imprimerie devienne, années 
i/i82-i56o (en aUemand). Vienne, 
1782, in-4- fig. 

— Nachtrag seiner zn Wien*s Buchdmcker- 
geschichte: supplément à l'histoire typo- 
graphique de Vienne, contenant plus de 
80 imprimés, etc. Vienne, 1793, in-4. 
[21293] 

Oo trouve un nouveau supplément à cet ouvrage 
dans le i** vol. du Cataloçus bibUoçr, hihUo- 
Aeeœ theresianœ, par IL de Sartory.— Voyei 

CATâLDQOS. 

— Die Merkwûrdigkeiten, etc. Les curio- 
^tés de la biUi^èque publique de Ga- 
relli, au collège thérésîen (en allemand). 
Vienne, 1780, in-4. [3i542] 

— Codices manuscripti theologici biblio- 
thecap palatins vindobonensis; recen- 

TOME II. 



DEN 49 

suit, digessit, indicibus instruzit Mich. 
Denis. Vienne, Tisonner, 1796-1802, 
2 vol. en 6 part in-foL 100 fr. [3i423J 
Ces dlflérents ouvrages de Denis, très estimés des 
bibliographes, sont peu communs en France. 
Le dernier n*esl point achevé. 

— Voy. Maittaire ; Ossian, et dans notre 

5* voL n*» 12978. 
DENISART (/.-R). Ck>llecUon de déci- 
sions nouvelles, etc. , relatives à la juris- 
prudence; nouvelle édition, corrigée et 
augmentée par Camus, Bayard, etc. 
Paris, 1783-1807, i3 voL in-4. [2693] 
I^es tom. X à xm, contenant le supplément et la 
suite de ce Dictionnaire par M. Calenge, Jusqu'au 
mot Hypothèque , ont été publiés chei Lamy, 
Hbraire, au prix de iS fr. le volume. L'impres- 
sion du tome XIV est restée interrompue à la 
page lai, et n'a pas été reprise. 
L'ancienne édition, Parts, 1771, 4 voL in-4., a peu 
de valeur ai^ourd'hul, parce qu'elle est sans 
utilité pratique; mais au moins a-t^le l'avan- 
tage d'être complète. 

DENISOT (Nicolas), dit comte d*Alsi- 
nois. Cantiques du premier avènement 
de Jesus-Chnst, par le comte d'Akinois. 
Paris,V* de Maurice de LaPorte, l553, 
pet in-8. , avec les airs notés. [i4335] 
Ces cantiques sont au nombre de treize. 
On sait que Denisot a composé des Noéls, et ce 
sont probablement ceux qui ont été impr. au 
Mans, en i55i| (voy. Noelz nouveaulx). est 
aussi auteur de Contes (voy. Des Periebs), et il 
a publié le Tombeau de Marguerite de Valois 
(voy. ToMBiAo). La Croix du Maine nous apprend 
que Denisot possédait une beUe écriture, et 
qu'il desshialt habilement au crayon. 

DENNETIERES. Voy. Chevalier sans 
reproche. 

DENON [Vioant). Monumens des arts du 
dessin chez les peuples, tant anciens que 
modernes, recueillis par le baron Denon , 
pour servir \ Thistoiredes arts; lidio- 
graphiés par ses soins et sous ses yeux ; 
déoîts et expliqués par M. Amaury- 
DuvaL Parti, ÙMpr. de Firm. Didot, se 
trouve chez M. Érunet-Denon, 1829, 4 
voL in-foL pap. vél. , avec 3i5 pi. [9185] 

Recueil intéressant, tiré à a5o exempl. seulement 
5oo fr. Le prem. vol. est spécialement consacré 
à l'histoire des arts du dessin cbex les différents 

r unies du monde ; les trois autres se rapportent 
l'histoire de la peinture en Europe, depuis 
l'époque de la renaissance des arts. 

— Point de lendemain (conte, par Vivant 
Denon). Paris, P, Didot l'aîné, 1812, 
in-18 de 52 pp., pap. vél. [14187] 

Opuscule tiré à petit nombre, et qui n'était pas 
destiné au commerce. Vend. i5 tr. Oo c. m. hL 



Digitized by 



Google 



5o 



DBN 



Chalè^gtron; 30 fr. >r. eo fltttf 1834. U en 

existe en exe!tfj[)l. \mpt, sûr vAjbi . . . - 

—Discours «ur led moamnens d antiquité 

arrivés d'Italie, prononcé m Fan xn. 

{Paris, impr. de Didot Vaine), an xn, 

in-iS, pap. véL 
Egalement tîré à petit nombre: vcnd.ïofr. m. W. 

Chateauglron. 
—Portraits de peintres célèbres italiens, 

dessinés et gravés à Teau-forte» par V. 

Denon> in-4. 
Ce recueil a été vend. io5 fr. Langlès. 
—Voyage en SicUe. Parts, de l mpr. de 

tHdot Vaine, 1788, gr.in-8. 5 fr. [20229] 
Pour le papier fin, voy. Swihburiib. 
^Voyage dans la basse et la haute Egypte, 

pendant tes campagnes dû général Bona- 
parte. Paris, impr. de P. Didm Vaine, 

an X (1802), 2 VOL très gr. in-fol, avec 

ifti pi. [20796] 
Ouvrage intéressant et d'une exécution soignée; 

redit, a été épuisée promptement: sbô à aSo fr. 

—et en pap. véL, 3oo à 4oo fr. 
L*auteur a placé son portrait dans quelques 

èXempl. de cet ouvïragè. ^ „ ;r.-j 

— Le même voyage^ Pùtts, P. Dtrfof 
i'ainé, an x (1802), in-Zj., et les pi. en 
1 v<i. in-*)l. atiant 80 à ioo fr. 

Le même voyage. Nouvelle édition, aug- 
mentée d'une notice sur Tauteur, par 
M. P. -F. Tissot Paris, Henry Gaygain, 

A feetie édition se Joint un atlas gr. In-foL, conte- 
nant les planches, et qui a coûté iftft fr. n eidste 
plusieurs édlUons de la même relation, en S vol. 

ln-12. ,^. j ^ ' 

OBâttH % JUWMÏrw, en iSoa, une édit duTOyi^ 
de M. Denon, en a toL ln-4., avec un voL de pi., 
• et qui coûtolt i5o fr. et plus en Gr. Pap. 

Cette déttilère, donnée par Peltier, dliKre de 
oeUe 4t Parte, d'abord dans le trtite, qui ren- 
ferme des corrections assez nombreuses , et qui 
est inrs dans un n<JuVel érdre ; ensuite dans le 
second volume, ïiugmcnté d'un appendice très 
«tendis où sont contenus des rdatlons particu- 
lières et des mémoires publiés par différents 
officiers, et par des savants qui ont fait partie 
de Tcxpédltion. Mais si ces augmenutions don- 
nent quelque prix « l'édition de Londres , eUe 
«st ton inféHeure à oéUe de Paris pour l'exé- 
cution typographique, et surtout pour les plan- 
ches, qui de ifti ont été réduites à 6a H a «é 
fait en même temps une édition avec un texte 
anglais, par Artiiur Alkln. 

La traduction lullenne de ce voyage, Firenze, 
pressa dus. Tofani, j8o8, a vol. hi-fol. max., 
avec lAil pi., contient quelques notes et ùfs 
liu^etitations qui sOnt dues à l'abbé Fontana, 
alors bibliothécaire de la Bietûrdiana. 

D'ENTRECASTEAUX (Bnniy). Voyage à 
lareicherche cte La Pérouse, rédiffé par 
M. de RosseL Paris, impr. impériale. 



DE? 

1808 , 2 voL gr. in-ft. et aâas m-W. de 
fto 1^ 30 à 5o fr. {l'&Sôe] 

'*DEPARCIEUX {Âm.). Essai snr les pro- 
babilités de la durée de la vie humaine. 
Pans, 1746, in-4. 10 à i5 fr. [8061] 

n faut voir si à la fin de ce vol. se trouve V Addition 
qui n'a paru qu'en 1760. Cette petite partie éuit 
rare avant la réimpression qui en a été faite U y 
a quelque temps. 

Le traité de trigonométrie du même auteur, Paris^ 
1741 , ln-4. fig., est peu recherché aujourd'hui. 

DEPART (Sensuyt le) et renocement da- 
mours ; lequd est mouH utille et prouffi- 
table pooT ieunes gens qui se veulent 
garder de folle amour, noutiellement im- 
prime a Paris .iiij. On les vêd a Paris en la 
rue neufoe nostre Dame alenseignede les- 
cudeFrance. (^hQn):Cyfinistcenresent 
traictie du renoncemët aamours. ffounel- 
lemët imprime a Paris par la vefue 
feu Jehà trepperel demouram en la rue 
neufue nostre Dame a lenseiane de lescu 
de France, pet in-4. goth. de 18 ff. non 
chilfr., à 2 coL , avec fig. en bois, titre en 
rouge et noir. [i3465] 

Petit ouvrage en vers de 8 syllabes ; les exemplaires 
en sont fort tares. Celui de La Valllcrc se trou- 
vant être rogné jusqu'à la lettre, n'a été vendu 
que 1 fr. 80 c 

DEFLORATION de la mort de feu hault, 
puissant et noble roy Françoys de Valois , 
premier de ce nom , avec plusieurs epita- 
phes a la buenge dudict seigneur. Impr, 
aParis, par Nicolas Buffet, i547, P^^ 
in-8. goth. de 16 pp. [i3948] 

Vend. 30 fr. nutr, xl en iSAi. 

DEFLORATION de l'église militante. Voy. 
BOUGRET. 

DlEPLORATlON de Robin. 

Elles regretk fhitc dens {sic) son cuear 
Dauoir eu pour son larrechi 
Le fouet tout nud en deshonneur. 
Ëspistre falcte en deploration 
Qua falct Robin a samye Deuemon. 
Esplstre de la munlere Deuernon 
Kespondit a celle de robln bô côpagnlô. 
La grâce de Robin, t rémission. 
Présentée par la munlere Deuernon. 
Plus les prierez, r d5s faieU.par Robin 
A celuy qui la marie, t burent bon Uln. 

Auec priuilege. A Paris chez Guillaume 

Nyuerd, imprimeur, (à la fin) : 
Qui en vouldra si se transporte 
Deuant le Paloffs la grand porte. 

pet in -8. goth. de8ff. [i3466] 
Pièce en vers de 10 syllabes. En voici une autre 

sur te même sujet : 



Digitized by 



Google 



DCR 

La RPCfTAifCB du mairtay de Roblir, Bt c6- 
plaincte sus {sic) n FostigadO. Auec la chanson 
^tHNiMlle. (à la fin) a Pœrù ParQttiUautm Nymrd 
imprimeur, pet te-ft. goUk de 8 ff. 

Elle est également eo wen de lo syllabes, k l'eicep- 
Uon de la chanson qui se compose de 9 couplets, 
chacun en à vers de syllabes. Sur le recto du 
premier f. se volt une grande tête astes bien gra- 
vée, et au verso est une épitre de l'auttur, le 
Seigneur B, de Gowrwumt, aux lecteurs, en dix 
vers de dix syUabes. 

La Déploratlon de Robin a été réimprimée en i83 1. 
Voy. Poésies , article g. 

DÉFLORATION et complainte de la mère 
Gardine. Yoy. Enfer. 

DEPPING (Geo.'Bemard), Voyage pitto- 
resque de la Russie, ou tues des prind- 
Kux sites, monumeos, ?illes, etc., de 
mpire de Russie, recueillies par le 
comte Chartes de Rechberg, et gradées 
par les meilleurs artistes, atec un texte 
descriptif, par M. Deppiog. Paris, Bance 
atné, 18)2, in-foL, avec 5o pi. 5o fir. 

ËK>Sg8 ou Ters 277&0] 
epping a aussi rédigé le texte de Touvrage du 
comte de Rechberg, intitulé les PeupUe de la 
thusie (T07. Pbcpus) : ses autres principaux 
ouvrages, dont deux couronnés par rAeadémle 
des Inscriptions et belles-lettres, sont indiqués 
sous les n«* aSioS eta&ScS à aâSoS de notre ta- 
ble. — Voy. aussi Tartide Romancero. 

DEPUCELAGE (le) de la ville de Toumay, 
avec les pleurs et lamentations obstant sa 
défloration (par L. D.^sans lieunidate), 
pet in-8. goth. de 8 ff. [13467] 

Petite pièce en vers, composée à Toccaslon de la 
prise de Toumay par les Anglais, en i5i3, et qui 
doit être de la même époque; elle était devenue 
fort rare (vend. 2 llv. Lang; 5 Ilv. i5 sb. 6 d. 
Heber) ; mais il en a été fait, en i83o, une réim- 
pression fae-simile (Paris, Techener), in-id, 
pap. de Hollande, 3 fr., dont on a tiré dix exem- 
plaires sur véLm; et une autre, FalencienneSy 
Prignet, i838, ln-8., tirée à a5 exemplaires. 

DERikND (Fr.). L'architecture des voûtes, 
ou Tart des traits et coupes des voûtes. 
Paris, 16&3 et ly/iâ , gr. in-fol. fig. 12 à 
18 fr. [98^7] 

DÉRODON (D). Dispute de l'eucharistie. 
Genève, i655, in-8. 3 à 5 fr. [2075] 

Vend. i5 fr. Detune. 

— Dispute de la messe , ou discours sur ces 
paroles : ceci est mon corps. Genève, 
1662, pet in-8. S à 4 fr. [2076] 

Vend. 10 fir. Detune. 

— Le tombeau de la messe. Genève, P. Au- 
hert, 1662 , pet in-8. de i39 pp. [2074] 

— Le même, par D. D. Âmsterd, , Dufresne, 

1 682, pet in-12 de 3 ff. et 232 pp. 
Cette édition contient de plus que la précédente 
on sonnet et une petite préface placée après le 



DES 



Si 



titre, et, depuis la p. aaS, un macceta iatltiilé : 
Oljectim tirée de ces paroles : cecg est mon 
corps, cecy est mon sang. EHe est reoëercbée . 
parce qu*on la Joint à VAnatomie de la messe . 
édidon d*Blsevier. Vend, en mar. 10 fr. Detune ; 
16 fr. Ifac-Carthy ; i3 fr. Duries. 
On attribue au même auteur la Messe trouvée dans 
rsscriture, 1647» *»-^ de M |m.{ mais l'ou- 
vrage est plutôt de Lucas Janiae. Voy. VnoR. 

— Disputatiodelîbertateetdeatemift. iVe- 
mausii, 1662^ 2 Um. 1 voL in-S. de 167 
et 72 pp. [2176] 

Volume rare : vend. aO fr. Gaignat, sans avoir 

conservé cette valeur. 
— ^L'athéisme convaincu. Oranges et Paris, 

i659,in-8. 3à4fr. [2177] 

— La lumière de la raison, opposée aux 
ténèbres de l'impiété. Genève, i665, 
in-8. 3 à /tfr. [2178} 

Ces diff^nts ouvrages de Dérodon étalent beau- 
coup plus cbers et beaucoup plus recherchés , 
il y a cinquante ans, qulls ne le sont ai\|ourd*huL 

^ Voy. DiSPUTATio de supposito. 

DERT. Le Soûlas du cours nativel de 
l'homme , en forme de dialogue , trad. de 
toscan en francoys, par Gilbert Dert, de 
Bourges en Berry. Paris, de Vimpr. de 
Richard Breton, i559, in-8. de 73 ff. , y 
compris le titre. [1818] 

Ttalté touchant la fol chrétienne contre les Juife. 
L'exempUdre veod.5 fr.La Valilere, contenait un 
second ouvrage intitulé : Brieftraicte de l'huma- 
nité, trad. par le même Dert , et également im- 
primé en cursive française par R. Breton , en 
i55q, hi-8. de 80 ff. dont à prélim. Du Verdler 
n*a pas connu cette édition , mais il en cite une 
des deux mêmes ouvrages imprimée à Ljfon, par 
Jean DogerolUs, en i553. 

La somme et fin de toute la salncte écriture du 
Nouv. Testament, par Fr. Gilbert Dert. Paris, 
Ph. Danfrie et Mich, Breton, i559, in-^* [Si^] 

Opuscule de xvi ff. impr. en caractères de civilité , 
autrement cursif frauçals. Vend. A fr. ir. r. La 
, Valilere, et 20 fr. Lalre. 

DERTHÛNESE {Luca), Rime diverse, (in 
fine) Papia per magistrum Bemardi- 
num de Geraldis, i5i3, die 28 Ja-- 
nuarii, in-4. goth. ugn. A — G. [i45oo] 

Ce recueil, dont n*a pas parlé Panier, est à la 
bibliothèque Maaarine, n» 10984 ; mais Texem- 
plaire est défectueux et 11 y manque le titre. 
Au r. AiJ, on trouve TransfttnnaUone de Glauco 
di Luca Derthonese, pièce en octaves, qui finit 
au L 69 recto. Suivent Bucdica de Luea Dertho- 
nese, contenant six églogues, dont la dernière 
finit au 3* f. verso de la signât. D. Les ff. suivants 
renferment Bocumento di Campano, In terza 
rima, Camilcleo, en trois capItoH, enfin quatre 
sonnets par lesquels finit le recoelL 

DES ACCORDS. Voy. Tabourot. 

DESALLIER d'Argenville. Voy. D'Argen- 

VILLE. 



Digitized by 



Google 



92 



DES 



DESATIR (the), or sacredwritingsoftbe 
ancient persian prophets, in the original 
tongue ; togedier with the ancient persian 
version and commentary of the filth 
Sasan; published by MuUa Firuz Bin 
Kaus, wbohassubjoineda copions glos- 
sary of the obsolète and technical persian 
terms, to which is added an english trans- 
lation of the Desâthr and commentary (by 
M. Erskine). Bombay, Courier press, 
1818, 2 part très gr. in-8. 1 Ut. 11 sh. 
64 [2239] 

Vend. 66 fr. euirdeRuuie, Langlès; aS fr. Saint- 
Martin ; 36 fr. Klaproth. 

M. Silvestre deSacy a rendu oomptede cet ouvrage 
dans le Journal des Savant, année iSsa 

DES AUTELZ {Guillaume). Traité tou- 
chant l'ancien ortographefrançoiscontre 
Tortographe des mey^etistes, par Glan- 
malis de Yezlet (GuilL des Autelz). Lyon, 
i548,in-8. ,eti549»in-i6.Rare. [10979] 

— Réplique aux furieuses défenses de Louis 
Meigret, en prose, avec la suite du repos 
de Tauteur , en vers. Lyon, J, de Tournes, 
i55i, in-8.de 117 pp. [10981] 

Pour les ouvrages qui ont donné lieu à ces deux 
écrits de Des Autels, voy. IfnGBBT. 

— Repos de plus grand travail (par GuilL 
des Autelz). Lyon, Jean de Tournes, 
i55o, in-8. de ilii pp., y compris 3 ff. 
prfl. [13772] 

Tend, oc fr. bel exempL m. r. déni. Lair, et 53 fr. 
Pixeréeourt ; autre, 25 fr. Bignon. 

— Le moys de May de Guilehne Deshaultdz 
de Montcenis en Bourgoigne. DeusMU 
(sans lieu ni date), pet in-8. goth. de 
16 ff. signât A et B. [1S771] 

4>eUt llTre fort rare, sur le titre duquel se voit une 
gramre en bols qui est répétée au Terso du der- 
nier f. La principale pièce est intitulée l$$ de* 
mandetdamourtineeUt retponees, dialogue en 
Yers entreCullelmeet Jeanne sa sœur; on trouve 
ensuite aulcûs epigrammes; Cdplainte sur la 
mort de Clemit Marot, arrivée en iS/kA, etc. 
Il est possible que cet opuscule ait été impr. à 
Lyofi, €kez OlMor Amouttet, comme le dit Du 
Verdier, mais ce ne doit pas être avant i54a. Le 
nom de 1-auteur y est écrit autrement que dans 
ses autres ouvrages. 

Vendu, quoique très rogné, s liv. 8 sh. m. N. Lang; 
50 fr. salle Sllvestre, en 1887 ; Oofr. m. «. Croset. 

— Amoureux repos^ avec les façons lyri- 
ques, etc. Lyon, Jean Temporal, i553, 
in-8. [1S77S] 

Autre volume rare, lequel a 71 ff. et de plus 1 1 ff. 
préliminaires, où l'on remarque le portrait de 
Tauteur et celui de sa femme. Dans les poésies 
se trouve une épigramme grecque: S8 fr. Boutour- 
lin; 4o fr. m. r. en 18A1. 



DES 

— Mitistoire barragouyne de Fanfreluche 
et Gaudichon, trouuée depuis n'aguere 
d*une exemplaire escrite a la main a la 
valeur de dix atomes pour la récréation 
de tousbonfanfreluchistes.autheur abcd 
Qusqu'à z). On les vend a Lyon, par 
leanDiéppi, 157/1, î^-^^ ^'^ ftB IL non 
chiffi*és, fig. en bois. [1S775] 

Petit volume fort rare, dont une copie figurée sur 
ytun a été vend, ai fr. Méon. 

L'édition de Bouen, Nicolas Lescuyer, 1578, In-iO 
de ^ ffl et 100 pp., n'est pas moins rare que la 
précédente : vend, (avec plusieurs ff. raccom- 
modés) M. r. 52 fr. Crozet Le Ducbat (sur Ra- 
belais, édit in-ft,, tome n, page 174) en cite une 
de Lyon, Jean Diepi, sans^ate, in-8. ; et Lenglet 
du Fresnoy, Bibliothèque des romans, tome H, 
page 357 , Indique deux éditions antérieures , 
de Lyon, i55g, ln-8., et de Lyon, i56o, ln-18. 
Pour nous nous n'avons vu que cdles de 1574 et 
1578, ci-dessus. Au surplus, Bem. de La Mon- 
noye prétend que rien n'est plus ftide que cette 
. mauvaise imltaUon de Rabelais. 

— La paix venue du ciel avec le tranbeaude 
Tempereur Charles quint, par GniU. des 
Autds. Amers, Christ. Plantin, i559, 
in-ft. [13774] 

Cet opuscule en vers avait déjà été Impr. à Parts, 
sans date, mais en i558 ou 1559, iu-4«, comme 
l'ouvrage suivant du même poète : 

Remontbaiicb ail peuple françois de son de- 
voir en ce temps envers la mi^^sté du roy, à la- 
quelle sont a<youtez trois éloges, de la pîdx, de 
la trêve et de la guette. Paris, André fFechel, 
1559, In-a. 

Nous trouvons sous len* loàl du CataLde Lancelot: 
Harengue au peuple françois contre la rébellion, 
par le même. Paris, Sertenas, i5<k>, in-a. 

Goqjet, Biblioth. françoise, Xn, 353, attribue à 
notre auteur: La Récréation des tristes, Lyon, 
sans date, In-iO ; recueil de pièces en vers dans 
lequel ce bibliographe trouve qudque génie (voy. 
RéCRtfATion). 

DESBARR£S {J.-F.-W.). Plans de la côte 
et des ports del' Amérique septentrionale, 
intitulés: the Atlantic Neptune. Londtm 
(1780), 2 tom. en 1 toL in-foL composé 
de 19& feuilles. [19779] 

n a paru aussi en 1780 une édition de cet atlas, 
en 3 volumes, sur papier Impérial, augmentée 
de plusieurs tableaux impr. en couleurs, ce qui 
porte le nombre des feuilles à a58. Cette der- 
nière édiUon était annoncée k 55o fr., et la 
première à 3èo fr. Vend. 05 flor. Meennan. . 

DESBILLONS {Fr.-Jos.). Fabute «sopi- 
cœ. Manhemii, 1768, 2VoL in-8. fig. 8 
àiofr. [i285/i] 

Vend, en pap. de Holl. lO fr. Oo c Delatour. 

On peut Joindre à ces 3 volumes : 

Desbolors miscellanea postliuma. Mmnhemii, 
17^3, in-8. 



Digitized by 



Google 



DES 

— Esdem fobute. Parisiù, Barbau, 1769 
oa 1778, in-ix S à & fir. 

Le P. DesbUloos a dooné lui-même une traduction 
française de ses labiés, a?ec le latin à côté : 
MatAeim et Stratbowrg, 1779, 3 vol. pet ln-8. 

Coe autre traduction par M. P*** (Pannetier), et 
également accompagnée du texte, a été impr. 
à Paris, 1809, 3 toL in-13. Elle est augmentée 
d*ane trentaine de fables qui n'avalent pas encore 
été traduites. 

^DESBOIS {Fp.'Alex. La Ghenaye). Dic- 
tîoniuiire de h noblesse, contenant les 
généalogies, etc. , des famiDes nobles de 
France. Paris, 1770-1786, i5 voL in-ft. 

[38857] 

Ouvrage peu estimé, mais que faute de mieui on 
est forcé d*avolr dans une collection héraldique ; 
d'ailleurs il est difficile d'en trouver des exempt 
complets. Vend. oAo fr. de Couronne, et 3<R> fr. 
salle Silvestre, en i84i« 

On rencontreassex fréquemment les 13 prem. voL, 
mais ils ne se vendent pas plus de 130 à i5o fr., 
parce quil est presque impossible de se procurer 
les 3 vot de supplément donnés par Bardier , et 
dont une grande partie des exemplaires ont été 
détruits pendant notre première révoluUon. 

Le MHiûnMoire généalogique, publié |>ar La Ghe- 
naye Desbois de 1757 à 17O5, en 7 vot in-8., y 
conipris le supplément, peut être regardé comme 
une première édit du Dictionnaire de la noblesse. 

M. Viton de Saint-Alals a publié, sous le titre de 
NoMtiatrt de France, une suite du Dictionnaire 
de la noblesse, Paris, i8ift-4i, 30 vot in-8. Les 
tomes XVII et suiv. sont de M. Jullien de Cour- 
celles ; le XX* contient une table générale. [38S89] 

DESGÂMPS (J.-jB.). La vie des peintres 
flamands, allemands et hollandois, avec 
des portraits. Paris, 1753-63, 4 voL 
in-8. [31083] 

On ajoute à cet ouvrage un 5* volume du même 
auteur, intitulé : Voyage pittor, de la Ptattdre 
eidmBrabant. Paris, ij^g ih^^do fr. les 5 vol. 
— loS fr. m. V, en i8&a 

Les exempt dans lesquels il y a des vol. réimpr. 
se paient moins cher, parce que les portraits, 
en partie gravés par Ficqnet , qui font le prin- 
cipal mérite de l'ouvrage , y sont d'ép>euves 
fatiguées. 

DESCARTES {René), Opéra omnia. Amst.', 
1670-83, 8 vol. pet in-4., seu 1692- 
4701 et j 71 3, 9 vol. pet in-ft. [3/t59] 

Cette collection, formée de la réunion des ou- 
vrages de Descartes impr. séparément, se donne 
à bas prix ; eHe contient «JTome !•'. Principia 
pMosopMœt speeimina' pkmsophiœ^ seu disser- 
iatio de methodo, Passiones animœ, — n. Me- 
diiationes déprima philosophia, — ^III. Tractatus 
de hotmine. — rv. Geometria, — V. Compendtum 
musicœ^ expUcatio machinar,^ Diaptrica, de 
ÊfeOumica. — VI à VIIL EpistoUe. — IX. Opéra 
pasthunuL 

— Ses enivres publiées par Victor fooân. 
Paris et Strasbaurg,Levraidt,i9!àU'2^, 



DES 



.53 



11 vol. in-8. , avec on portrait et liU pi. 
60 f r. , et pins en pap. véL 

Cette édition a entièrement elTacé celle de Paris, 
173^9, en i3 vol. ln-13, dont nous croyons 
inutile de donner ici le détail. Le onzième vol. 
de la collection in-8. contient les ouvrages de 
Descartes qui n'avaient pas encore été trad. en 
français, et un extrait de ses manuscrits. Le 
Discours de Téditeur sur la thilosophie cartel 
sienne, morceau qui devait former le i3* vot 
de cette édition, n'a point paru. 
' OEoviiBS philosophiques de Descartes, avec 
notices, sommaires et édalrcissemens par Ad. 
Gamier. Paris ^ Hachette, i885, 4 vot ln-8. 
83 fr. — Autre édit., pubt par L. Aimé Martin. 
Paris, Desrez, 18S9, très gr. in-8. fig. 10 fr. 

DiscouBS de la méthode pour bien conduire sa 
raUOn, et rechercher la vérité dans les sciences. 
Paris, Renouard, 1835, ln-18. 

MÉDITATIONS métaphy8lques.Pm^#, Benouard, 
1835, ln-18, portr. 

Bonne réimpression des deux principaux ouvrages 
de Descartes. Le premier contient une notice 
sur l*auteur, par M. MicheloU II a été tiré des 
exemplaires cle ces deux vol. de format ln-13. 
Pap. fin, 10 fr. — Pap. vél. 16 fr.— Un exempt. 
Imprimé sur véuii est porté à 3to fr. dans le 
Catat de Tédlteur, impr. en 1836. 

La plupart des ouvrajges français de ce philosophe 
ont été impr. à Paris, de format In-A. dans le 
17* siècle. On en peut réunir la collection en 
8 vot, laquelle se donne ordinairement k très 
bon marché , bien qu'un exemplaire (édition de 
1667-81) ret en «mt. bL ait été payé 360 fr. k 
la vente Labey. 

— Les passions de Tame. Amsterd., Laids 
Eh^ner, i65o, pet. in-ia. 6 à 12 fr. 

[3794] 
Il y a, sous celte même date, une édition des 
Passions de l*tme ^Awuterd,, Louis Blzevier, 
pet in-8., bien impr., mais qui, eu égard k son 
format, est moins propre que la précédente à 
entrer dans la collection des petits Elseviers : 
c'est sans doute parce qu'elle était annoncée 
in-13 , qu'elle a été payée 35 fr. 60 c Blac- 
Carthy. 

— Passkmes anim», latina civitate donatae 
ab H. de M. Amstelod,, apttd Ijidav. 
Elzevir., i65o, pet in-12. 5 à 6 fr. 

— Medhationes de prima philosophia, in 
qnibus Deiexistentia et animae hnmanae 
a corpore dlstinctio deraonstrantnr. 
Amstelod., apudLudov. Elzevir,, i6/t2, 
pet in-12. [3573] 

Vend. Jusqu'à 60 fr. m. r. Mac-Carthy, mais or- 
dinairement de 5 à 6 fr. 

DES CAURRES (Jean). Voy. Breslat. 

DESGERPZ {Franc.). Voy. Recueil de la 
diuo*sitê des habits. 

DESCH AMPS {Eustache). Poésies morale» 
et historiques d*Eiistache Deschamps, 
ècnyer, hoissier d'armes des rois Charles 
V et Charles YI, châtdain de Fismes et 



Digitized by 



Google 



56 



DES 



baflfi de Senys^pabUées pour la première 
fois d*aprè8 tes iftanVBonts de h biMio- 
Aèc[ae dn roi , avec un précis historique 
et littéraire sur Vautear, par G. -A. Gra- 
pelet Paris, impr. de Crapelet, i832, 
gr. in^S. Jésus vélin, avec fec-simile. 
25 fr. [13234] 
M.Gnipelet a fjait aoe chose agréable aux amis de no- 
tre aDclenne littérature en publiant les poésies, à 
peine coonues , de cet auteur contemporain de 
Charles d'Orléans, et qui, comme l'a dit H. 
Raynouard {Jounu des Sawuu, 18S2, page lOi), 
émule de ce prince, dans le même genre, Tégale 
pour le style, et est même plus varié dans les 
formes de la versification, plus al)ondant en 
pensées. La principale pièce de Deschamps, le 
Miroir du mariage, est un morceau satirique où 
le nœud conjugal n'est pas présenté sous son 
beau côté. L'éditeur en a donné un extrait 
étendu. U a été tiré seulement sept exemplaires 
en pap. de Hollande. 
DëSCOURTILZ. Flore médicale des An- 
tifles, ou traité des plantes usuelles des 
cdonies françaises, anglaises, espagnoles 
et portugaises, par J.-M.-E. DescourtSz, 
pesâtes par J.-Th. Descourtâz. Paris, 
iV. Pichard, Chappron, etc., 1821-29, 
8voLin-8. fig. [5560] 
Cet ouvrage a été pumé en i59 livrais., dont i5o 
de à pi. chacune , avec texte , et a livr. supplé- 
mentaires, contenant les tables latine et franc. 
Chaque livraison a coûté 4 fr. ; — pet. in-foU pap. 
vél. flg. avec la lettre grise, 30 fr. Les 55 prem. 
livrais, ont été publiées sous le Utre ci-dessus; 
les autres portent : Fhre pittoresque et médicale 
des Antilles, ou histoire natureUs des plantes,,,. 
Lfts prix de souscription ne se soutiennent pas. 
— Des diampignoDS comestibles, suspects 
et vénéneux , avec Pindication des moyens 
à employer pour neutraliser les effets 
des eq[>ècesiinisîUes... accompagné de 
dix pL colon représentant, deux cents 
-espèces groupées sur le terrain qui les 
nourrit Paris, Chappron, 1827» ^-S- 
40 fr. [5369] 
thibHéen loltvrelsons. 

M. Quérurd dte l'ouvrage tulvaDt du -même au- 
teur : Anat omi e eompirée du gremd crocodille 
des Antilles, Paris, iSa5, gr. in-fol., avec aa pi. 
DESGRIPaONES de las islas Pithiusas y 
Baléares. Madrid, tbarra, 1787, iii-4. 
8 fr. [26329] 
DESGRIPTIO itioerâ in Sndiam. Voyes 

pRilfApars. 
DESGRIPTIO numorum yeter.T. Sestinl 
DESCRIPTION <de h bibliothèque de 

Hi^y. Voyez Willett. 
lASGinPTION éek carte Génomankiue. 
¥o}«z omBR {9heé). 



DBS 

DESCRIPTION de la carte GaHcane. En ce 
pnt liure est h description de la quarte 
Galicane. Tant de ca que de la les mons. 
Et autres parties de Leurope, traictant de 
plusieurs belles matières, (à la fin) Cy 
fmist ce pHt litere nouuellement imprime 
a Lyon par Jehan Mentele de Sonlu de^ 
mourant au dit lieu et fut acheue le xi 
iour daotist. Lan mil cmq cens trente t 
ciif (sic), pet in-4- goth. de 16 E [23oi&] 
DESCRIPTION de la cathédrale de Milan. 

Voyez DCOMO. 
DESCRIPTION de la ville de Paris. Voyez 

Berthaud. 
DESCRIPTION de l'Egypte, ou recuefl des 
observations et des rediercbes qui ont été 
iiaites en Egypte pendant Texpédition de 
l'armée françiaiise (ouvrage publié sous la 
direction de M. Jomard). Paris, impr, 
imper, ^ 1809-lS, et impr, roy,, 1818- 
28, 10 vol. in-foL de texte, et 12 vol 
in-foL atL de pi. [2835/i] 
Edition originale de ce magnifique ouvrage , exé- 
cuté aux frais de Tétat. Chaque exemplaire se 
vendait Aooo fr., et en pap. véL 6000 fr.: mais 
comme U en a été distribué un certain nombre 
à des hommes en place ou à des gens de lettres 
qui les ont mis dans le commerce , et que d'ail- 
leurs la publication de la seconde édition a dû 
naturellement nuire à la première , ce livre se 
donne maintenant dans les ventes pour moins 
de Soo fr. Cette première édition a Tavantagede 
contenir les premières épreuves des plandies, 
et entre autres 7a pi. tant d'antiquités que d'his- 
toire naturelle, coloriées avec le plus grand 
soin , et qui sont restées en noir dans la se- 
conde édition. 
La description de l'Egypte a été publiée en trois 
séries ou livraisons, dont la troisième est en S 
sections : elle se compose de 9 vol. de texte d'un 
format ordinaire, savoir : 

1* Antiquités-Deseriptions , 3 vol. formés de 
chapitres impr. séparément (Il y a ix chapitres 
dans le i** voL, et les chapitres x k xxvi sont 
dans le second. Le g* chapitre a un appendice 
n«« 1 et a ; le 18* une suite, et le a6< un appen- 
dice et deux suites. Il doit se trouver de plus une 
Ubie à la fin de chaque vol.) 

2» AntiquStés-Mémoires, a vol., le premior de 
Saft pp., le second de aSS pp., avec une table 
pour diaque vol. 

y Etat moderne, a vol. en 3 part, de 1018, 730 
et 850 pp., avec des tables; plus l'explication 
des arts et mëUers, en 80 pp. 

A*" Histoire naturelle, a voL, le i«' en A part, 
de 850, 58 , laS et 889 pp., avec une table; le 
a* de 75a pp. et une table. 
Indépeiidamment de ces 9 vol., qui ont été livrés 
en ti cah., l'ouvrage comprend des parties de 
texte en pap. Jésus de la même grandeur que 
les planches ordinaires. Ces parties sont : une 
pi^feceet deuxavertiœements, 5i feuilles; vol. I 



Digitized by 



Google 



DIS 

d*mmquité$^ 15 feuUles; toL U, id,^ 3i feuilles; 
Tol. III, /d., 11 feuilles; Tdl. IV, M., 17 feuUles; 
loi. V, fd., ai feuilles, plus 10 faux-titres et 9 
titres ii placer en tête des 10 voL de pi.; enfin , 
9 listes des auteurs. On peut relier en un seul 
ToL la totalité de ce texte , pop, Jésus, sauf les 
titres des vol. et les listes des auteurs, ou bien 
(aire un vol. de la préface et des avertissements, 
et introduire dans les divers voL de pL des an- 
tiquités les explications et les autres ff. qui 8*y 
rapportent 
L«s planclies sont au nomlure de 80A, non compris 
di que contiennent les vol. de texte. Il y en a 
i5a en plus grand format que le pap. Jésus, 5 
sur grand-monde, et 19 de format extraordi- 
naire dit grand'Egypts^ Toutes ces pL sont or- 
dinairement reliées en 9 ou 10 vol. format Jésus 
et en 3 vol format grand-aigle ou grand-monde. 
En voici la répartition : 

ANTiQorrés, 1 , 10a pi. {vj n««), y compris le 
frontispice, la carte de l'Egypte ancienne de 
d'AnviUs . et les pi. a,h,c.d. (Sur ce nomlnre il 
y a 11 pL moyennes, 3 grand-Egypte, et 1 grand- 
monde.}— II, 92 pi. (a3 IL 8 G. E.)— m, 69 pL 
(ao M. 5 G. E. et 1 G. M.)— IV, ik pi., y com- 
pris e. et f, (dont 7 M, S G. E. et 3 G. M.) — 
V,89pl.(UM,etiG.E.) 

Atlas géographique, 53 pi. (en 47 n»* ), y 
compris le titre, la carte d'assemblage, le tableau 
des signes, et le n"" 1 ^is et ter. (Il y a 45 pi. 
moyennes.) 

Etat modemie, 1, 84 pi. (en 83 n<>*), y compris 
la carte de l'Egypte moderne par d'Anviile. (Il y 
a 8 pi. moy.)— u, 87 pi, (dont 4 moy.), savoir : 
les n«« 84 à 105; Arts et métiers, i à xxxi; Cos- 
tumes et portraits, a Jusqu'à k.; Vases, meubles 
et instrumens, aa Jusqu'à un.; Inscriptions, 
monnaies, etc., a Jusqu'à k, 

HiSTOiRB naturelle, I, 6a pi., savoir : Mam- 
mifères, 7 et 1 de suppl.; Oiseaux, 14 ; Reptiles, 
8 et suppL 5 ; Poissons, 27. — II, io5 pi., savoir : 
Cépbalo|>odc8, 1 ; Gastéropodes, 8 ; Coquilles, 
14 ; lonélides, 5 ; CrustacÂ, i3 ; Arachnides, 9 ; 
Myriapodes, 1 ; Orthoptères, 7 ; Névroptères,3; 
Hyménoptères, ao; Echlnodérmes, 9; Zoophy- 
t^ 3; Ascidies, 1 ; Polypes, i4; Algues, a. — Il diJ, 
77 pl, savoir : BotanîqHe, aa ; Minéralogfe, i5. 
Qaant aux exemplaires qui sont epcore en livrai- 
san^, U faut les vérifier, soit à l'aide des éUts qui 
accompagnent les livraisons , soit d'après le Ta- 
bUem généreU des pianches, classé par lieux, 
^e^ nmaérps, fptmê\^ P^ livraisons ou pMbll- 
cations. 

— La même description de l'Egypte..... 
deuxième édition. ParU, Panckoucke, 
iSsto à i83o, 2/t tom. en 2Q vol. ia-8. , 
eCi2 vol. in-M. de plâRches. 

Cette seconde édition est très répandue, parce 
qu'elle a été acquise par un assez grand non^bre 
de souscripteurs qu'ont séduits les anuonces 
pompeuses de l'éditeur, homme d'une habileté 
toute particuli^e dans ce genre d'industrie , si 
perfectionné de no^ Jours. L'ouvrage a été publié 
en a; 1 livraisons, au prix de 10 fr. chacune, non 
ooiiKwklesa6tom.4etesU(leTol. i8»teu3 
99^^ 4ll 6* ioot payés 7 fr. chiicyn (et Ip cV^u- 



PfS 



55 



ble en pap. véi.), ce qui fait un total deaagi (r.; 
il s*est donné plusieurs fols pour moins de 4oo fr. 
dans les veutci. Les pi. ia relient comfM diAs 
r^tifl|i^ originale^ «eulemeAt |es p^ grandes 
se réunissent en un seul vol., avec un Vont!»- 
pice allégorique, où se volt le buste de Louis 
XVIII , avec le millésime de i8a^, et on y ajoute 
le Takieau des mûnuwmu d'Egypu, grande pi. 
en eottleur qui doit se placer au coaunencement 
du preni. vol. des Antiquités, avec i'expMcation 
du tableau et la médaille. Le vol. en pap. grande 
monde estd\me si grande dimension, que l'usage 
en devient impossible aux personnes qui n'ont 
pas eu la précaution de se procurer un m^uk^e 
fabriqué tout exprès pour le recevoir. 

— CoUçTÎone di moni^nenti firchitettoQici 
^iziaoi , ossia la graïui* opem ^V ¥gitto 
ridotta a semplici contorni con brevi il- 
lustranoaL Roma, in-fd. obi. aveo i%2 
pLQofr. 

DESCRIPTION Oa) de Testât, succès et 
occm'eaces, aavenues au Pais-Bas (de 
i5oo k i566) au fiaict de la religion. lut- 
primé {à Dulenhourg) enaougst i56^, 
pet in-8. [26012] 

Edition originale de cet ouvrage anonyme de Jacq. 
de WeseniMice. C'est le livre le plus raredetooi 
ceux qu'ont fait naître les troubles des Pays- 
Bas, sous Charles V et Philippe U. M. Vaq 
Hulthem , de Gand , en possédait pourtant deux 
exempL, dont l'un avait été payé 69 flor. 6 s. à 
la vente Mlchlels, à Anvers, en 1781, et l'autre 
(ayant quelques taches) 4i flor. chez Verdussen. 
Le même livre s'est vend. Jusqu'à i3o flor. che< 
le comte de Proli, à Anvers, en 17S5. Le texte 
flamand de ce même ouvrage, pet. ln-8. , dont 
le titre porte : Gedruckt in augusto i55o, n'a été 
impr. c|u'en i5d9, comme le français. Vend. 
46 flor. Mlchlels; 70 et 4o flor. Proli; aa flor. 
5o c Meerman (voir la Biblioth. hulthemiana , 
n«« a4979 et a648o). 

Une édition, contenant les deux textes flamand et 
français, a été impr. à Breda, en i0iO, pet. in-4. 
Une autre, du texte flamand, Middelburgh, 16 id, 
in-4., est portée dans le Catai. de Major, n. 044i« 

A l'article WpsmiBO nous partons de la Defimse- 
de ce pensionnaire de la ville d'Anvers. 

DESCRIPTIOa^ i» toutes les nations de 
Tempire de Bussie, oà Ton expose leurs 
mœurs, religions, etc. (par J.-Gotti. 
Georgi), trad. derallemand. St-Pétçrsr 
bourg, 1776-77, 3 part en 1 voL in-^i , 
avec 95 pi., pet in-foL [27739] 

Ouvrage assex rare eu France , mais qui conse^e 
peu d'intérêt, aulourd'hul que nous avons sur 
le même si^et dA écrits menleurs et plus éten- 
dus. Vend. 59 fr. br, Méon; 4o fr. CalHard. 

Il y a aussi une édition en langue allemande {St- 
Pétersbûurg, 1776-81, 4 part in-4. Ilg.; réimpr. 
à Leipz., 1788, en a Vol. 'in-i. flg.), et une en 
iangueruase. Pour une descripUon géographique 
de la Russie par Georgi, voyex te n* 37784 de 
notre table mitChodique: 



Digitized by 



Google 



56 DES 

DESCRIPTION des arts et métiers, faite 
oa i^prouTée par MM. de FAcadémie 
des sdeDces. Paris, 1761-89, iiS cdi. 
gr. in-foL fig., qui se relient en 27 ou 
en 3o voL [10217] 

Il y a à peine trente ans que cette collection 
foisalt partie nécessaire de toutes les grandes 
bibliothèques, et se vendait de 5oo à 600 fr. lors- 
ou*eUe était bien complète, ce qui se renconônit 
dlffidlement Mais aujourd'hui que les progrès 
des arts mécaniques et industriels ont rendu la 
plupart de ces descriptions presque inutiles, ce 
recueil n*est plus recherché, et il se donne à 
très bas prix. Nous croyons cependant néces- 
saire d'en conserver Ici le détail; ce qui pourra 
encore Intéresser quelques personnes. 

Etat des arts qui composent la collection. 

eabier*. 

Amidonier, par Duhamel du Monceau 1 

Ancres (fabrique des), par le même. 1 

Ardoisier, par Fougeroux. 1 

Bourrelier et sellier, parGarsault. 1 

Brodeur, par Saint-Aubin. 1 

Cartier, par Duhamel du Monceau 1 

Cartonnier, par De Lalande. 1 

Ghamoiseur, parie même. 1 

Clianddler, par Duhamel du Monceau 1 

Chapelier, par Nollet 1 

■Cliarbonnier, par Duhamel 1 

Charbon (supplément du), par le même. ... 1 
Charbon de terre, y compris la table des ma- 
tières, par Morand 6 

Chaufournier, par Fourcroy 1 

Cirier, par Duhamel. 1 

Colles (art de faire les), par le même. .... 1 

Cordonnier, par Garsault 1 

Corroyeur, par De Lalande« 1 

Coutelier, par Perret S 

Coutelier en ouvrages communs, par Fouge- 
roux 1 

Couvreur, par Duhamel 1 

Criblier, par Fougeroux. 1 

Cuirs dorés (art de faire les), par le même . . 1 
Cuivre (art de convertir le) rouge en Jaune, par 

Galon. 1 

Distillateur d'eau^forte, par Demachy 1 

Distlllateur-liquoriste, par le même. ..... 1 

Drapier, par DuhameL 1 

Enclumes (forges des), par le même. 1 

Eplnglier, par Réaumur et Duhamel 1 

Etoffes de soie, 7 sections, par Paulet. .... 8 
Etoffes en laines (fabricant d'), par Roland de 

la PlaUère. 1 

Etoffes en laines (art de préparer les), par le 

même. 1 

Etoffes en laines (l'art de friser ou ratiner les), 

par Duhamel 1 

Fer (forges et fourneaux) , par Courtivron et 

Bouchu »... H 

Fer fondu (l'art d'adoucir le), par Réaumur. . 1 

FU-de-fer, par DuhameL 1 

HoDgroyeur, par De Lalande 1 

Indigotier, par Beauvais de Raseau 1 

Instruments d'astronomie, par Le Monnier. . 1 
Instruments de mathématiques, par le duc de 

Chaubies 1 



DES 

LayeUer, par Roubo. « 

Lingère, par Garsault. 

Maçonnerie, p^ De Lalande 

Maroquinier, parle même. 

Mégissier, par le même 

Menuisier, 4 parties, par Roubo . 

Meunier, vermicelller, boulanger, par Malouin. 

Microscope (description d'un), par le duc de 
Chaulnes 

Orgues (facteur d'), à parties, par D. Bedos. . 

Papetier, par De Lalande 

Parchemlnler, par le même 

Paumier et raqueUer, par Garsault 

Pehiture sur verre et vitrier, par Vieil .... 

Perruquier, baigneur, par Garsault 

Pipes à tabac, par DuhameL 

Plombier, anonyme 

Porcelaine, par de Mllly 

Potier de terre, par DuhameL 

Potier d'étain, par Sahnon. 

Raffinage de sucre, par Duliamel 

Relieur, par Dudhi 

Savonnier, par Duhamd 

Serrurier, par le même 

Tailleur, par Gaisault 

Tanneur, par De Lalande 

Tapis de la Savonnerie, par DuhameL .... 

Teinture en soie, par Blacquer 

Tonnelier, par Fougeroux» 

Tourneur, i** partie, par Huiot. 

Tuilier, briquetier, par Duhamel, Fourcroy et 
Gallon 

Supplément au tuilier, par Jars... ' 

Vaisseaux (construction, mâture et voilure des), 
par Cbapman et Romme 

Velours de coton, par Roland 

Traité général des pêches, x sections, par 

Duhamel du Monceau « ift 

lia 

On annexe encore à cette collection les cahiers 
suivants, qui n'en font pas partie nécessaire: 
Art de faire Us ressorts de montres. 
Construction des théâtres et machines théà-^ 
traies^ par Roubo le fils, 1777- 
Supplément à l'art du serrurier. 

DESCRIPTION des arts et métiers, nouv. 
édition, publiée avec des observations,, 
et augmentée par J.-E. Bertrand. iVeti- 
cWteîri77i-63, 19 vd. in-ft. fig. — 
Tome XX, contenant Tart de l'impri- 
meur, par Bertrand-Quinquet Paris, 

an vu (1799)1 in-4. 
Cette édition in-4. est bien moins complète que la 
précédente, puisqull y manque environ So cali. , 
dont ceux du menuisier et du facteur d^orgues 
font partie ; mais d*un autre c6té elle renferme 
de plus que Tln-foI. : Vafflnage de Vargent, une 
addition au charbon de terre, le wtouleur en 
plâtre, les peignes d'acier pour fabriquer les 
étofes de soie, le supplément au semaier, le 
tourbier, le vinaigrier, et enfin des additions 
considérables k Vart du boulanger : 60 îi 70 &• 

DESCRIPTION des chasses et Descri|Mion 
du cheval. V. Rmui geb. — des médailles 



Digitized by 



Google 



DES 
docabiiiel du roi da Dmemarck. Voyez 
BESKRiYEts. — des pierres gravées, 
d'Oriéans. Yoy. La Ghau. 
DESCRIPTION (la) du très humain ver- 
' toeolx z iniiectissime roy de Portugal 
Enuoye a nostre sainct père le pape, des 
gestes faictz en la mer ronge. Et de la 
paix, paction, connenance et alliance, 
commencée par lay auec Prebstre Jehan 
Roy de Ethiopie, pet in - 8. goth. de & ffi. 
Pièce en prose où l'on a coosenré la date de Us- 
bonne, 1591. 

DESCRIPTION et récit historiai du riche 
royaume d*or de Gunea, autrement 
nommé la Coste d*Or de Mina. Amsterd,, 
1602 ou i6o5, in-foL fig. [20876] 

Volume peu commun : 13 à i5 fr. 

DESCRIPTION générale et particulière de 
la France (publiée par DeLaborde, Guet- 
tard, Beguillet, etc.). Paris, Lamy, 
1781-96, 12 voL gr. in-fol. [25i39l 

Cet ouvrage, dont les premiers volumes sont neau- 
eoup mieux exécutés que les derniers, n*est pas 
terminé : aSo à 3oo fr. 

Un exemplaire, avec fig. avant la lettre : 1100 fr. 
Lamy; 1011 fr. en iSi5. Un autre, 555 fr. en 
18S0; avec fig. color. /k&o fr. en 1S89. 

Les douxe vol. renferment livrais, de discours, 
78 livrais, de pL, plus les livrais. 52 et 60 l>is. 

DESCRIPTION historique de la France. 

Voyez LONGUERUE. 

DESCRIPTION historique et chronolo- 
gique de l'église métropolitaine de Paris 
(par Charpentier, avocat). Paris, Delof • 
''nels 1767, in-foL fig. tome i**. [21417] 
Ce volume, qui n*a pas été mis dans le commerce, 
devait être suivi d*un second tome dont il n*a 
paru que les planches. Vend. 13 fr. en 180A, 
mais susoeptlbie d*un plus haut prix. 
DESCRIPTION of the collection of the an- 
dent marbles. Yoy. ConBE (Taylor). 
DESCRIPTION philosophale, forme et na- 
ture des bestes tant pnuées que saunages 
auec le sens moral comprins sur le na- 
turel et condition d'iceux. Paris, J. 
ilti^Ue^ 1571, in-16 de 48 fil fig. en bois. 
= Description philos, des oyseaux , et de 
rindinatioii et propriété d'iceulx. Paris, 
J. Ruelle, 1571 , in-16 de 48 fil fig. 
Ces deux peUts vol. sont la même cliose à peu près 
que les Décades de la description des animaux de 
Barth. Aneau (voyez âubau); ib avaient déjà 
paru sous ce titre : PrtwUer (et second) livre 
de la description phihsophale de la nature et 
condition des animaux » Paris, Magd, Boursette, 
i55à« pet. in-S. fig. porté à 9 fr. dans le dernier 
Catai. Chardin; les moralités sont dé Artus 
Désiré. U y a une édition de Paris, /. Buel, 
1SÔ8, 2 tom. en 1 vol. in-16, fig. en bols. Vend. 



DES 



57 



8 fr. Sepber. — Le premier Hvre a été réimpr. 
à Lifon, Jean d'OgeroUes, 1 508, in-16» fig. 
Les a part, de l*édit. de 1571 (réunies au Blason des 
fleurs^ Paris, Me Bonfons, i58i, in-18 de 2a ff., 
avec fig. en ix)is) , ont été vend. 12 fr. Bignon. 
— L'édition de la première parae> Paris, iOo5, 
in-18 de 48 AT., avec fig. en t>ofcs : 6 fr. mar. r. 
U Valliere. 
DESCRIPTION poétique de Thistoire du 
beau Narcissus. Lyon, chez Bahhazar 
Artundlet, i55o, pet in-8. de S9 pp. y 
compris le titre, [vers i366&] 
Opuscule rare, vend. 83 fr. tnar, r. en i8i4, et 
72 fr., avec la Décade de la description des ani- 
wuiux (voyes Amead), A. Martin. 
Le frontispice de l'exemplaire qui appartient à la 
bibliotlièque de l'Arsenal porte ces mots (d'une 
écriture contemporaine) : De Jehan Buz Dourdel 
(ou Bourdel) , noms que Nyon a pris pour celui 
de l'auteur de ce peUtDoéoie , lequel est certai- 
nement de François Hal>ert, ainsi que l'a dit 
Du Verdier, qui en dte une édit. de Lyon , i54g. 
A la suite de cette pièce, dans l'exempl. décrit, 
se trouve une élégie sur la mort de llarot, inti- 
tulée : France sur la mort de son poète, 7 ff. 
terminée par cette devise : non qu'a pnsef>l. Les 
caract sont italiques et les mêmes que dans le 
Narcissus. 
Le Dictionnaire des anonffwtes, n« 77A1 , indique 
l'ouvrage suivant : 

L'HiSTona de Narcisse avec l'argument en 
prose par C.-B. ( Claude-Bartliei. Bernard), 
Lyon, i55i, in-12. 
DESCRIZIONE délie feste cdebrate in 
Parma, per le nozze del infante Ferdi- 
nando di fiorbone con Farciduchessa 
d* Austria Maria Âmelia, V anno 1769, 
itaL e franc. Pctrma, Stamp. reale, 
in-foL [25352] 
Un des plus beaux ouvrages qui eussent encore paru 
en ce genre ; il est décoré de Ao pi. dessinées 
par PeUtot, et gravées par Volpato, Ravenet, 
Bossi et autres. Vendu ig fr. Mérigot; aà fr. 
Trudaine; 8 fr. Boutourlln, et plus cher autrefois. 
DESFONTAINES (iV.). Son théâtre, con- 
tenant i3 pièces. Paris, 1637-47, 12 
piècesin-/i.etunein-i2. [16426] 
Vendu (sans les Galantes vertueuses, pièce in-12), 

17 fr. 5o c. Méon. 
*DESFONTAINES (Renatus). Flora aUan- 
tica, sive historia plantarum quœ in 
Atlante, agro tunetano et algeriensi, 
crescunt Parisiis^ Desgranges, an. vi — 
1798, 2 vol. gr. in-4. fig. [5249] 
Ouvrage orné de 261 pi. (plus la 76< bis)' gravées 
d'après les dessins de Redouté et autres artistes. 
U a été Uré à 5oo exempl. dont 100 sur pap. 
véL Prix de souscript., 268 fr. et 520 fr. Réduit 
au tiers maintenant. 
DESGENETTES (ilefic-iViitr.. Dufriche, 
baron). Essai de Biographie et de biblio- 
graphie médicale. Paris, 1825, in-8. 
[30548] 



Digitized by 



Google 



58 



DES 



Volume Uré à einjuëmê extmpL, «t qui contisnt 
cent dix notices donnéei par l'âuleur à ia Bto- 
graphie médicale y à la BioûruptUê univen,, ou 
lu«8 dans diverses solennUes. 
DESGODETZ (Ant,). Les édifices antiques 
de Rome, dessinés et mesurés très exac- 
tement Paris, 1682, gr. in -foi. fig. 
[29402] 
Premier ouvrage exact qui ait paru aar Ie9 anciens 
monuments de Rome, On recherche surtout 
redit, de 166a, qui offre les premières épreuves 
des planches ; 5o à Oo f r. 
La nouvelle édiUon de Paris, 1779, gr. in-fol., 
avec les mêmes planches , est plus commune et 
moins belle : /ko à 5o fr. 
n a paru à Londres, 1771 c* *795» «ne édition de 
cet ouvrage, en 2 vol. in-fol., texte anglais et 
français, avec 1S7 pi., annpncée à ii5 fr. On en 
fait peu de cas. 
DESGUERROIS {Nie. ). La saincteté chres- 
tienne, contenant les vie, mort et mi- 
racles de plusieurs saints de France et 
autres pays, dont les reliques sont au 
diocèse de Troyes, avec l'histoire ecclé- 
siastique; recueillie par M. N. Desguer- 
rois de Jésus. Troyes, Jacquard, 1687, 
in-A., avec un fronti^ice gravé, devant 
le titre. [22064] 
Cet ouvrage ne se recommande pas moins par les 
sentiments édifiants dont 11 est empreint, que par 
les actes et feits, alors Inédits, quMl renferme, 
ir est devenu rare, et on Testlme de t5 à 90 fr. 
i Troyes. 
On a du même auteur : 

Ephbmeris sanctornm ecclesiœ Treoeads. Àu- 
çustœ-Treeor., lôAS, lo-n. [aaoes] 

Les v^^rtf^ de S. Avertin, fidèle Âchates de 
S. Thomas de Cantorbéry, où sont sa vie et ses 
miracles. Troyes, i6ft4, In-ia. faaiiS] 

SS. I.CPCS elMEMORivs cum Attila rege. Trecis, 
nicot, 1648, In-ia. 
DESH AYES {Louis) , baron deCourmesnin. 
Voyage diu Levant « fait par le comman- 
dement du roi en Tannée 1621 , par le 
S. D. C. Paris, Taupinart^ 1624, ia^i. 

fig. [19944] 

Vend, jusqu'à 43 fr. Langies, et seulement 8 fr. 
en 1839. 

Relation intéressante, oii l'on remarque surtout 
une bonne description de Jérusalem. Elle a été 

* réimpr. avec des augmenUtlons. Paris, i6ag, 
In-d. (vend, en Gr. Pap. mar. r. 35 fr. 5o c en 
1839), et pour la 3« fols, en i645, in-4. C'est au 
secrétaire de Dcshayesqu'ea est4ue la rédaction. 
' _ Voyage de M. Deshaycs , baron de Conr- 
mesvin(«Vr) en Dannemarc (en 1629), 
avec des annotations par P. M. L. Paris, 
Clender, iW4, w-i2. [20^71] 

A oe m^mè eat ordinairemem joint cebU de 
Quideta 4^nstantiwfpl6 , avec des annotations 
par M. D. L. Ihid,, i664, In-ia. Tel étaH Texem- 
plaire vendu a7 fr. Langlès. 



DES 

OESflAYES (6f.-P.)* Oescriptîoa de» co- 
quilles fossiles dei envinms de Paris. 
Paris, Bechet jeune, et (ensuite) Le- 
vrault, 1824-37, 3 vol gr. in-ft. [6i49] 

Publié en hl livrais. Prix de chacune, 5 fr. — aur. 
Jésus vél., avec les fig. sur pap. de Chine, 10 fr. 

DESHOULIÈRES {Antoinette du Ligier de 
Lagarde). Ses œuvres et celles d*Antoin.- 
Thérèse, sa fille. Paris, impr, de Cra- 
veUi, an vu (1799), 2 vol in-8. [i4o43] 

Joue édiUon: 8 fr.— Pap. vél. la fr., et plus en 
Gr. Pap. vél. 

— Vers allégoriques \ ses enfans. Farts, 
impr. roy. , in^/t» 

Ce volume, destiné i l'éducation des enfants 
de Mgr le comte d'Artois, a été tiré à petit 
nombre; cependant il n'est pas cher, n y en a 
une autre édition, pet in-A. de 5a ff. faite en , 
1 785, et augmentée de vers extraits de J. Racine, 
J.-B. Rousseau et Gresset. Cette dernière est 
encore plus rare que la précédente. La Biblioth. 
du roi en a acquis un exempl. impr. sur v^lin. 

DÉSIRÉ {Artus). Le Miroir des francz 
Taulpins, autrement dits Ântichristiens, 
et de la nouueUe alliance du très miséra- 
ble et reprouue Luther, précurseur du 
filz de potion, faict Sç. compose sur les 
contradictions dHcduy, &. de tous ses 
faulx suppotz, en la foy deffectueux (ano- 
nyme). Paris, Jehan André, i546, pet 
in-8. de 48 ff. , lettres rondes. [18746] 

Réimpr. Paris, Jean Bueile, i554, ln-8. 

— Le Deffensoire de la foychrestienne, con- 
tenant en soi le Miroer des errantz autre- 
ment dit Luthériens; nouuellement aug- 
mente & corrige, oultre les précédentes 
impressions. Lyon, Thibauld Payen, 
i552. (à la fin) Imprime a Lyon par 
lean Pullan dit de Trin, in-16 de 84 ff. , 
dont 5 préUm. [1 374?] 

La première édition est de Paris, Jehan André, 
15A7, ln-j«; et il yen a une jauitre de Bouen, 
Dugort, i54g, |n-i6, contenant le Miroer des 
Francs Taulpins, tes deux ouvrages, en vers, 
ont été réimpr. sous le titre suivant : 

Lb PcrFENSotB de la foy chrestlenne, avec le 
I^liroir des francs Taulpins... nouuellement com- 
posé par A. D. Paris, Jean Buelle, 1567., in-a4. 

— Le grand chemin céleste de la maison 
de Dieu pour tous vrais pèlerins céles- 
tes traversans les déserts de ce monde , 
et des choses requises pour parvenir au 
port de salut Paris, Thibaut Bessaut 
{sans date), in-8. 

Cet ouvrage a paru à peu prtès à la môme époque 
que le livre intitulé : 

Umtnàws /^e AQSire «ère saV^cle ^gUae, 
sur les contniiioaoïtf des liéréUques, suivant 



Digitized by 



Google 



Vurtm des Caulx défeeUieiu. fmriÊ, mtm de 
Pierre Fidow, i5&5, iD-8. 

— Loyauté conscientieuse des tavernieres. 
(joiu tioim <2tue), in-i 6 de 37 IL [i 3748] 

Cette pièce, eu vers de 8 syllabes, est rare. La 
Croix du Maine, article Arthus Désiré, cite la 
lofmvêé eonêcientieute des tetmn^en, Paris, 
Bufet, i55o. 

— Les grans ionrs dn parlement de Diea , 
publiez par Monsieur sainct Mathieu , ou 
tous chretiës sont adioumez a côparoistre 
«n personne pour respoodre sur les grans 
bla^ihemes, tromperies & deoeptions du 
règne qui court, qui sont les terribles 
et merueiUeux signes de FÂntechrist 
Rouen, par Rob, et Jehan du Gort frè- 
res, i55i , in-i6 de ^0 fL , avec une fig. 
«nbois. 

Réimprimé à Paris, en i574, lii-i«. 

— Les combatz du céleste chrestien dit 
Papiste pèlerin romain , contre l'Apostat 
terrestre Anti papiste tirant a la syna- 
gogue de Genève, maison babylonique 
des Luthériens : Ensemble la description 
de la dte de Dieu , assiégée des heretic- 

Îiies , le tout composé par Artus Désiré. 
aris, Magdaleme Boursette, i554, 
n-16 de 175 fi!., plus un f. sur lequel est 
un fleuron ; a?ec fig. en bois. [137/19] 

Impr. d'd>ord sous un titre un peu plus étendu 
(Les combats du fidelle papiste, etc,)^ Rouen, 
Rob. et Jehan Dugort, i55a, in-16 : 6 à 9 fr.; 
96 fr. 5o c. mar. viol Crozet ; ensuite Jteueu et 
corrigé par Vautheur; Lyon, par lean Tempo- 
ral, 1555. (à la fin) Impr. à Lyon chez laques 
Taure, in-16 de i65 ff., avec fig. en bois. 

Reproduit phis tard sous le titre suivant : 

Les batailles et victoires du chenalier céleste 
contre le cheualier terrestre, Tun tirant \ la 
raadson du prince du monde chef de Teglise ma- ' 
ligne. Àuec le terrible & mervueilleux assault 
donne contre la sainctecite de lerusalem, figurée 
a nostre mère salncte église enuironnee des en- 
nemys de la foy. nouuellement reueu. Paris, 
lean Ruelle y i56o, Jn-16 de 175 ff., avec fig. en 
bols, plus un fleuron sur xm f. séparé. 

¥eDd. M exemplaire, ao fir. j». r. Laire; et une 
édition de 1570, mar, bl. i5 fr. Morel-Vlndé. — 
Goii^C dte une édiUon de Paris, i557, sous le 
mémo titre que ci-dessus. 

La Description de la citée de Dieu , qui fait partie 
des éditions de i553« i55A et 1 555 ( des Combatz 
au céleste chrestien)^ a d'abord été impr. séparé- 
ment en i55a On a aussi publié séparément Les 
terribles et merveilleux assaula: donnez contre 
la saincte cite de Dieu,,. Paris, Pierre Gaukier, 
i563, io-S. de Si ff., plus un autre qui conUent 
3 fleurons. 

— Les disputes de Guillot le porcher , et la 
bei^^ere de S. Denis en France, cona« 
Jehan <]abin furedicaiit^e^eneve , sur la 



DES 59 

vente de nostre salncte foy catholique : 
ensemble la généalogie des hérétiques et 
les fruicts qui prouieonent dicculx (ano- 
nyme.) Paris, Pierre Gaultier, iSSg, 
pet. in-8. 4 if. prélim. et texte, IL 2 à 
77. [15750J 

Vend. 12 fr. 5o c. Labey. 

Réimpr. sous le même titre que cl-deMus, mais 
avec ces mots : Plus adjouste de nouveau le 
débat d'entre le dict Cahttn ^ Théodore de Beze 
touchant ta conuersian d'une datnoioeUe, et les 
dictes disputes, Paris, pour la veuve de Jean 
Ruelle, i58o, ln-16 de ôo ff., plus le Dfebal, 8 
ff., ajoutés dans cette édition. 

La conversion dont il est question dans ce demie» 
opuscule avait dé)à donné lieu à un ouvrage etT 
vers inUtuié; : Les Regretz, complainetes et la- 
mentations d'une damoiselle, laquelle ^estoit 
retirée a Geneœ pour vivre en liberté, avec là 
conversion d'icelle estant à l'article de la mort. 
Paris, Pierre Gaultier, i558, peu ln-8. 

— Les regrets et complaincte de Passe- 
Partout, et Bruit qui court sur la mé- 
moire renouveBee du trespas et bout de 
Fan de feu... M. Franc Picarû Paris, 
Pierre Gaultier, i557^ in-8. 

Pièce anonyme dont le titre porte ranagramme 
d'Artus Désiré : Sutra Erised. Ce rimeur fécond 
doit avoir aussi composé un ouvrage inUtulé : 
Les Grades chroniques et Annales de Passe-Par- 
tout, puisqu'il en existe un autre sous ce titre : 

. Réponse au Uvue d'Anus Désiré, intitulé : Les 
grandes chroniques , eu., par Jacq. Bienvenu. 
Genève, 1558, ln-16, en vers. (Voy. Bienvenu.) 

— Le Contre-poison des cinquante-<leux 
chansons de Clément Marot, faulsement 
intituIéesparluiPsahnesdeDa?id.Pari:s, 
Pierre Gaultier, i56o, pet in-«. 

Ces Chansons spirituelles dont Goujet indique une 
seconde partie sous la date de i56i , ont été 
Mssi impr. â Rouen, chez Jean Orevai, i5eo, 
in-i«, et à Avignon, «a i56a, in-16. Cette 4ler- 
nière éèUtioB , 9«b. 6 d. Heber. 

— Les artides dn traicté de la paix entre 
Dieu et les hommes, atticulés(*w:) par 
Artus Désiré. Selon la copie imprimée à 
Paris, 1668, pet in-8. de 8 ff. [iSt^i] 

Ce sont 5a stances de A vers de 8 syllabes, impr. 
en lettres gotb., et précédées d'une épltrelmpr. 
en lettres rondes. La Croix du Maine cite l'édlt. 
de Paris, Pierre Gaultier, i558, ln-8. 

— Le Moyen de Toyager seurement par les 
diamps, sans estre destroussez des lar- 
rons & voOesrs, & le chemin que doibent 
«tenir les Toyagiers, pderins & marchans 
(anonyme) . Paris, pour Anthoine Hoûic 
1575, pet in-8. de^offl en lettr. rondes. 
[13752] 

CepetttpoCme(venduSfr.95c. La VaMierft) est 
non «enlement le mtee «ovrage, naisaMsi la 
même édldon que celui f«i porte pour titre t 



Digitized by 



Google 



6a 



DES 



L$ grand chemin céleste de la wMiton de dieu , 
pour tous vrais Pèlerins célestes, trauersans les 
desertz de Ce monde^ Et des choses nécessaires 4r 
requises pour parvenir au port de salui, par 
M,ArtusDesiré...SiVaiis^ pour Thibault Bessault, 
i505 : OD en a simplement changé le titre, en 
substituant une dédicace (k la maréchale de 
Montmorency) k celle qui était adressée à la du- 
chesse de Parme. 

— La singerie des huguenots, marmots et 
guenons de la nouvelle dérision Theo- 
dobeszienne, contenant leur arrest et sen- 
tences par iugement de raison naturelle. 
Parts, GîHllJtdlien, 1674, pet in-8. 
de 8 ff. préL et 40 ff. de texte. 

La singerie est en prose, Biab elle est suivie (de- 
puis le f. 3Ô verso jusqu'au S8*) d'une Amoni' 
tien, etc.^ en vers: 5 fr. La Valliere. 

— Le desordre et scandale de France, par 
les états masquez et corrompus, conte- 
nant Téternité des peines deuës pour les 
péchez et de la rétribution des eleuz & 
prédestinez de Dieu. Paris, Gttill Jtd" 
lien, 1574, pet in-8. de ko ff. 

— ^Le ravage etdâugedeschevauxdelouage, 
contenant la fin et consumniation(^) 
de leur misérable vie (en prose) ; avec le 
retour de Guillot le Porcher, sur les mi- 
sères et calamités de ce règne présent (en 
vers). Paris, Gttill Jullien, 1678, pet 
in-8. de 55 ff. chi&és. [i3753] 

Vend. 8 fr. U Valliere. 

Ce sont les soldats que l'auteur nomme chevaux 
de louage. 

A cette liste d^k si longue des écrits en vers d'Artus 
Désiré, nous pourrions ajouter encore plusieurs 
autres ouvrages cités soit par Niceron, soit par 
GouiJet, et aue nous n'avons pas eu occasion de 
voir. Ceux dont on vient de lire les titres sont tous 
plus ou moins rares» mais aucun n'a une grande 
valeur, parce que, comme le dit Got^et, les pro- 

. ductions de ce catholique exalté présentent plus 
de turlupinades que de raisonnements, plus d'in- 
jures que de preuves, plus de bouffonnerie que 
de sérieux et de gravité, plus de verbiage que de 
solidité. — Voy. Description philosophale. 

DESLANDES (Daulier). Voy. Beautez de 
la Perse. 

DESLA13AIERS. Voy. Bruscambille et 
Prologues. 

DESLYONS. Voy. Lyons (des). 

DESMAREST {Anselme-Gaétan). Histoire 
naturelle des tangaras, des manakins et 
des todiers, avec fig. d*après les dessins 
de M"* Pauline de Courcelles. Paris, 
Gamery, i8o5, gr. in-fol. ûg. en cou- 
leurs. [58i3] 

Ce bel ouvrage, complet en la livraisons, a coûté 
360 fr. Un exemplaire avec doubles flg. noires et 
color. s5i fr. Bosny ; autrement 100 à i5o fr. 



DES 
— ' Considérations générales sur la dassedes 
crustacées, et description de ces animaux 
qui vivent dans les mers, sur les côtes oa 
dans les eaux douces de la France. Paris 
et Strasbourg, Lenrault, i825, gr. in-8. , 
avec 5 tableaux et 56 pi. 25 fr. — avec les 
fig. noires et color. 60 fr. [5908] 
La Mammologie, ou description des espèces de 
mammifères, du même auteur, Paris, i8ao-^a, 
in-4., fig., fait parUe de V Encyclopédie métho- 
dique. 

DESMARETS de Saint-Sorlin (Jean). Ou- 
vrages de piété , de prose et de vers, {sans 
lieu ni date), 1678. — Le chemin de la 
paix (par le même], 1680, 2 part en 
1 vol. in-12. [1570] 

Ces deux ouvrages, dont les Utres ont pour fleuron 
une sphère, sont Imprimés avec des petits carac- 
tères qui paraissent être les mêmes que ceux de 
la Bible dite de Bichelieu, publiée en i656, ca- 
ractères qui, pour le dire en passant, n'étaient 
pas d'argent, ct>mme VoxlX prétendu plusieurs 
personnes mal Informées. La première partie 
contient, outre le Utre, 7 pp. , ft autres pp. et un f. 
en forme de carton. La seconde (en prose) a 8 ff. 
et 55 pp. Vend. 30 fr. Chardin; iS fr. 5oc. No- 
dier; 7 fr. i5 c Chalabre. 

Nous avons vu un autre recueil d'ouvrages en vers 
de Eiesmarets impr. avec les mêmes caractères 
que le précédent, et contenant : Priipres chré- 
tiennes; Maximes chrétiennes tirées de l'imi- 
tation; Jesus-Christ , poème, 1670, à part, en 
1 vol. in-13 (avec la sphère). Vend. 49 fr- 05 c. 
M. r., avec fermoirs en vermeil, Hotteley. Les 
deux premières de ces quatre pièces, réunies aa 
Combat spirituel du même auteur, In-is, sous la 
date de 1680, se trouvent dans le CaUlogue de 
La Valliere, par Nyoo, n* 1 A379 ; et l'exempL sous 
cette même date, qui est décrit dans VAnalecta 
hihlion, II, page 254, contient le Combat spiri- 
tuel, 48 pp. y compris le titre et la table ; Jfoxf- 
mes chrestiennes, 60 pp.; les sept psaumes péni- 
tentiauxj les vêpres du dimanche, et les sept 
vertus chrétiennes, en 72 pp. Il est vraisemblable 
que ces différents recueils sont sortis de quelque 
Imprimerie particulière, et qu'ils n'ontpas été mis 
dans le commerce. Voir à ce sujet les Mélange» 
de M. Nodier, page 17S. 

— Les délices de Tesprit, dialogue. Parts, 
1659 ou 1661, in-foL fig. de Chauveau. 

[1571] 

Eecherché seulement à cause des flgures: 6 à 9 fr. 
Cependant TédiUon de 1678, iu-13, sans lieu 
d'impression, mérite d'être remarquée pour sa 
belle exécution typographioue. 

— Glovis, OU la France chrétienne, poëme 
héroïque. Paris, Courbé, i657, in-/i. 
fig. ftàSfr. [i/tiii] 

En Gr. Pap. v. f. L r., vend. 86 fr. F. DIdot 

— Le même poème. Leyde, les Elzeviers^ 
1657, pet. in-12. 6 a 9 (r. 

Edition trop mal iiiprimée pour être véritable- 
ment sorUe des presses eUevirlenoes. 



Digitized by 



Google 



DBS 

Oa â d'autres poésies du même auteur, ootam- 
meut : Bsther, poème kéntfque, Paris, 1678, 
In-ia; mais tous ces ouvrages, au dessous du 
médiocre, sont peu rechercbës. 

— Son théâtre. Paris, 1636-47, 6 pièces 
JD-4. et une in- 12. [16456] 

Veud. (en piècel^ 10 fr. Méon. 

— ^OuYerture du théâtre du Palais Cardinal 

Mirame, tragi-comédie (par J. Desma- 

rets). Jouxte la copie inwrimée à Paris, 

16/i^, pet. in-iâ de 3 fl. et 8a pp. 18 à 

M fr. 

Co joli volume, sorti des presses des Elsevier de 

Leyde, est la réimpression de l'édition, plus 

somptueuse que véritablement belle , imprimée 

à Paris, chez Legras, en i64i, in-fol., avec 

figures, aux frais du cardinal de Richelieu; 

livre dont on n'obtiendrait peut-être pas 3 fr. 

mahitenant, tandis que la contrefaçon elsevl- 

rienne s'est vend. Jusqu'à laofr. chez M. Nodier, 

en 18S0, sansdoute en considération d'une note 

qui se Ut à la p. 127 des MéUmges tirés d'une 

petits bibliothèque, 

— Ariane.Pâm^ 1682, 2 voL in-8. [17165] 

Les nombreuses réimpressions qui ont été faites 
de ce roman prouvent que le succès en a été 
grand et s'est même soutenu pendant un siècle 
et plus. Nous citerons l'édition de Paris, i65g, 
1Q-^ fig.; celle de heyde, Fr, de Hegher, i644, 
pet in-ia, fig., que quelques curieux placent 
dans la collection des Elsevier ; et enfin l'édition 
de Paris, 175^, 8 voL hi-12. 

La traduction hollandaise, Amsterdam, L. et D, 
Blzevisr, 1058, 9 tom. en 1 vol. In-is, fig.: vend. 
i5 fr. Mao-€arthy; et la traduction allemande, 
tinpr. chez les mêmes Elsevier, ifiSg, a part en 
1 voL pet in-ia , fig. : vend. Jusqu'à loo fr. 
Chardin (sans valoir plus de 10 ou 1 a fr.), sont 
des livres rares, mais qui n'ont d'importance 
^ue pour la collection des Elsevier. H est à re- 
marquer que les fig. de ces deux éditions sont 
des âprenves fatiguées des planches qui ont servi 
h rédition de ifiaa ci-dessus. 

— Morale d'Epictète, etc. Voy. la fin de 
Tartide Epictetds. 

— ^Les Jeux des roys de France, des reines 
renommées, de la gé(^aphie et desb- 
Ues, par J. D. M. (J. De8Marets).Pam, 
FL Lambert, i664, pet in-i2. [9662*] 

Ce petit volume contient quatre Jeux inventés en 
lôààt par J. Des Harets, pour la première tai»- 
tniction de Louis XIV, et qui parurent séparé- 
ment en 1O45, à l'adresse de H. Legras libraire. 
Chaque Jeu se compose de 5a pi. ou cartes et 
d'un frontispice, à l'exception des cartes des rois 
de France, qui ne sont qu'au nombre de 39, non 
compris le frontispice. Toutes ces planches ont 
été gravées pas Stefano de la Bella, et c'est ce 
qui leur donne du prix aux yeux des amateurs. 
Le libraire H. Legras les ayant cédées à son 
confrère Florentin Lambert, celui-ci les réunit 
et les fit paraître (en 16Ô4) en 1 vol. pet in-ia, 
avec 5 fl: prélim. et 60 pp. de texte, portant la 
date de iOA5. Plus tard ces mêmes planches 
passèrent à Florent le Comte et Nicolas le Clerc, 



DES 



61 



2ui, en 169S, en donnèrent un nouveau tirage, 
e format gr. in-ia, avec 1 a pp. de texte seule- 
ment, et conservant encore au frontispice de la 
Géographie et à celui du Jeu des reines le nom 
et l'adresse d'H. Legras. Comme 11 s'agit id de 
planches gravées, on conçoit qu'il n'y a de pré- 
cieux que le premier tirage, lequel se trouve 
difficilement complet L'édition de iMh (exempt 
incomplet) a été vend. 19 fr. 55 c Nodier ; celle 
de 1698, gr. in-ia, i4 fr. m. r. Tolosan, et quel- 
quefois plus cher. 

DESMARINS d^ Marsan (Bertrand). Le 
Bousier des dames, sive le Pèlerin da- 
mours. (sans lieunidate), in'i%, caract 
goth., 2/i ff., avec signât [iSSgS] 
Pièce fort rare, en vers : l'auteur y est mal nomn^ 
. Desmarius. Du Verdier cite du même poète un 
ouvrage Intitulé : Les cinq parcelles d'amours, 
Paris, Denis Janot, 1^539, in-16. 

DESMASURES (Louis). Ses œuvres poé- 
tiques. Lyon, J. de Tournes, i557, V^ 
in-ft. [13692] 

Autrefois de 6 à 9 fr., aujourd'hui prix arbitraire. 

— Chant pastoral sur le partement de 
France et la bien^venue en Lorraine, de 
monseigneur Charles, duc de Lorraine, 
et de madame Claude de France, son 
esponse. Lùm, lean de Tournes, i559, 
pet in-8. [18692*] 

Vend, aa fr. 5o c mot. v. en iSâi. 

Les poésies latines du même auteur ont aussi été 
Impr. kLyon, en 1577, in-4., sous le titre de 
LudofficiMasuriinervii carmina; mais l'édition 
de Bâie, i57d, in-16, est plus complète : on n'y 
trouve cependant pas Borboniados libri XiV, 
poème sur la guerre civile de France (sous 
Charles IX), dédié ^ l'amiral Coligny, et dont 
Foppens, Biblioih. belgica, tom. II, p. 8S&, cite 
une édition de Bâle, 1579, in-8. Cette dernière 
doit être fort rare, puisque nous ne la trouvons 
portée dans aucun^ bon catalogue. 

— Tragédies saintes : David combattant: 
David triomphant et David fugitif; ber- 
gerie ^iritnelle ; églogne spirituelle. Par 
Gabriel Cartier, pour Claude d'Augny, 
1583, in-8. [i63oo] 

Vend, en mar. bl ao fr. de La Leu, et quelquefois 

plus ou moins cher, 
n y a une édition de Genève, Fr. Perrin, i5d0, 

in-S., et une autre de Genève, Cartier, i58S, 

in-8.— Celle d'Anvers, i58a, in^., a été payée 

33 fr. à la 3* vente Debure. 

— Les mêmes (sans la bergerie ni l'églogue). 

^ — Jephté ou le vœu, tragédie, traduite 
du latin de George Buchanan, par Flor. 
Chrestien. Paris, Mamert Pâtisson, 
1687 ou 1595, 2 tom. en 1 vol. in-12. 

L'édition sanà date, et 1587, mar. r. 9 fr. Méon ; 
ao fr. d'Ourches ; 60 fr. Pixerécourt ; mais seu- 
lement 16 fr. Labédoy... 

—Voy. Phtlone. 



Digitized by 



Google 



6!2 



DES 



DESMONTIERS dhleFresne (Jean). Som- 
maire de rorigine, description et mer- 
veilles d*£scosse, avec une petite cro- 
nique des roys du dict pays iusques à ce 
temps. Paris, J. André et V. Sertenas 
ouBarmemere, i558, pet in-8. de 4i ff* 
[27381] 
Vend, a Ilv. 7 sh. mar. Heber. 
Livret rare, dont un exempl. impr. sur viéLUf est 
porté dans la Biblioth. harleiana, I, n<> SadS. 
Le nom de Tauteur ne se Mit pas sut le titre, 
mais 11 est dans le prifilëge. 
DESMOULINS. Le catholicon des mahd- 
uisez autrement dit le cymetiere des 
• malheureux, (à la fin) Cy fine le catho- 
lieu des maladtàsez,... cdpose par vé- 
nérable t discrette persane maistre Lau- 
rens desmaidins prestre, Jmprime a 
paris le deuxiesme iour daoust nul .v. 
ces et treize, pour Jehan petit et Michel 
le noir lihravres itérez en luniuersite de 
Paris demourans au dit lieu en la grant 
rue Sainct Jacques, in-8. gptb. de 108 ff. 
non chiffi*. , sig. a — oiij , avec ûg. en bois. 
[i33o6] 
Ouvrage en vers de 10 syllabes. A la fin se trouve 
par acrostiche le nom de Tauteur. Cei>oëte, dans 
une épttre en vers placée an commencement de 
son livre, s*exprime ainsi : 

Lequel Uure ainsi quil est&it fait 
Na pas êste imprime ne parfait 
Selon le sens de la vraye vérité 
Ainsi que estoit compose r dicte 
Mais ne scoff quelz ignares imprimeurs 
Que en tffjpays on doust nômer brouUeurs 
Lent imprime a leur entendement 
Et de icelluy ontprint tant seulement 
La simple paille, et ont laisse le grain 
Sans en sûyure ne mesure ne train 
De rethorique, Hz ont brise les vers 
Mou, sillabes ont mises a lenuers 
Cotations y ont este obmises 
Et lune deuant lautre on y a mises 
Dont moy voyant celle grant forfaicture 
Qui me toumoit a honte t a laidure 
Jay corrige le Uure en diligence. 
Vend, en m. r. se fr. La Valliere; un bel exempl. 
m. W. 5ofr. en jSi9i et jusqu'à 275 fr. Pixeré- 
court; autre, aA fr. Bignon, et 48 fr. en 18S9. 
Lfis édlUons qui ont précédé celle-ci, et que l*auteur 
a désavouées, sont celles de Paris, pour Jehan 
Petit et Mich, le Noir, i5ii, et de Lyon, Cl 
Tiourry, i5i3, pet ln-8. goth., lesquelles sont 
phis rares encore que celle de i5i3. Il y a une 
fféiaqiression de Lyon^ par Olivier AmouUet, 
1534, in^. 
— La deploratiô de la feue royne de france 
composée par maistre laurens des mou- 
lins, (sans lieu ni date, maisversi5i/i), 
pet in-8. goth. de 16 ff. non chiffrés, 
28 Hg. par page. [1^307] 

Pièce en vers, fort rare : sur le titre se trouve une 



DES 

vignette en bob représentant la reliie, et au 
verso du dernier t les armes de Bretagne. 

DESMOULINS ((xttyard).Voy.GOMESTOR. 

DESNOYERS (Boucher). Voy. Boucher- 
Desnoyers. 

DESOLATION (la) des freçes de Robe grise 
pourlapertedelamanmte. Lyon, i563, 
in-8. [2090] 

Pièce rare qui se réunit à la Polymachie des mar^ 
mitons (voy. Poltmachib), et à d'autres satires 
contre le Pape , Impr. à la même époque. Un 
recueil de douze de ces pièces est décrit dans la 
Biblioth, heber,, I, 53gi, et porté à a liv. 10 sb. 

•DESORMEAUX(Jo5. Ripault). Histoire de 
la maison de Bourbon (jusqu'en 1689). 
Paris, impr, roy,, 1772-88, 5 voL in-4. 
fig. 20à3ofr. [24017] 

On lit dans la Biographie universelle (suppL ou 
tome LXII), arUcle Dingi, que cet homme de 
lettres est le véritable auteur de T histoire de la 
maison de Bourbon , publiée sous le nom de 
Desormeaux, et qu*il a eu aussi une grande part 
à IMiisloire de Condé, Impr. en 1766. Or Dingé, 
né en 1759, n*avait que sept ans lorsque parut ce 
dernier ouvrage, et à peine douze ans à la date 
du 1" vol. de l'histoire de la maison de Bourbon. 

D'ESPAGNET.V. PHILOSOPHIE naturelle. 

DESPAUTERE {Jean). Méthode nouvelle 
et très exacte, pour expliquer et appren- 
dre les premières parties du Despautere, 
par L. G. D. E. M. (Louis Gouvray). 
Paris, J, Gaillard, 16^9, in-ft. [10807] 

Voinme orné de Jolies vignettes en taille-douce, 
dont l'objet est de faciliter aux enfants l'intelli- 
gence des exceptions aux règles générales. On 
sait que le Despautere est une grammaire latine 
écrite par un auteur portant ce nom, laquelle a 
été en grand usage pendant le i6* siècie et une 
partie du 17*. Rob. Ëstlenne a impr. à Paris, en 
1537, une belle édition iu-fol. des Commentarii 
gramnîatici de J. Despautere; et dès iSiaS, un 
recueil des difTérents traités du même grammai- 
rien avait paru à Lyon, chez Laurens Hyllalre, - 
dont nous donnons ici la marque. 



mien- 



DESP 

téesparduRousseaudeLaGombe. Lyon, 
1750, 3 vol. in-fol. [2763] 



Digitized by 



Google 



DBS 
BOMie édHlon d'«n oa^rage toufturt recherdié : 

90 à 48 fr.— Celle de Taukmae, 1778, 8 voL 

I11-4. , est moins chère de moitié. 
D'ESPENGE. Voy. ESPENCB. 
DESPERIERS (Banavenmré). Recneilde 

Besœuvrei (donné par Ant da Moolm). 

Lyon^ de Tournes, iSkhi P^ ûi~B. 

Quoiqu'il ne soit pas commun, ce petit volume n*a 
guère dépassé 6 fr. dans les anciennes Tentes, 
et c'est à ce prii qu*avalt été tendu chez le comte 
d*Hoym Texemplaire en m. bL qui, cent ans plus 
tard, a été payé 259 fr. 5o c. chet M. de Plxeré- 
court ; un antre , i5 fr. Curée. — Une édition de 
Rouen, sans date, in-8., est indiquée par Goujet. 

— Les nouvelles récréations et joyeux de- 
vis. lAfon, Rob. Granjon^ i558, pet 
iïi-4. [11 wy 

fidiUon fort rare, la première de ces contes : elle 
est imprimée en caractères dits de civilité. 

Malgré le témoignage contraire d'Est. Pasquler 
(recueil de lettres, Hrre VIÏI, lettre xn), on 
conrtnoe à attriboer à Jacq. Pelletier une partie 
des contes de ce recueil, lesquels sont bien plutôt 
rouvrage de Des Periers, dont ils portent le nom. 
Seulement Denlsot (voy. ce nom), en les publiant 
après la mort de Tatteur, y a ajouté plusieurs 
norccMx de sa propre oonposMon. 

— Les mêmes i^réations. Lyoriy RauUle, 
i56i, pet in*4. de â/io pp. et k ff. de 
table. 

Edition presque aussi rare que la précédente, et 
également recherchée : iS fr. ¥éori ; ao fr. m. r. 
en 1819, et 139 fr. Plxerécourt Cependant elles 
sont Tune et Tautre moins complètes que celles 
de 1588, 157a, etc. 

Les éditions de Paris, Galiotdu Pré, i584 et i585, 
ln-18 (la fr. Plxerécourt), sont conformes à celle 
de i50i. 

Parmi les anciennes éditions, nous ne devons pas 
omettre celles de Lyon, Ben, Rigaud, 1571 ; de 
Paris, Nie, Bon fans, 157a ; Cl, Bruneval, i58a 
OUI 588; Didier Billot, i588; ainsi que celles 
de Bouen, 1808 et i8i5, toutes de format In*i8 
ou pet in-ia. Les exemplaires qui nous en sont 
parvenus bien conservés se paient de 8 à 9 fr., 
et même plus. 

— Les contes, on les nouvelles récréations, 
«te , nouvelle édition, avec des notes his- 
toriques et critiques par de La Monnoye. 
Amsterdam, Châtelain (Paris), 1785, 
3 voL pet in-12. 9 à 10 fr. 

VdML 19 fr. M. citr, Bonnior ; ho fr. «t. r. d'O..., 
et 59 fr. PiicerécourL 

L'exemplaire de Sédition de 1573, pet in-18, dont 
les marges portent les notes de La Monnoye, 
appartient k la Bibliothèque du roi. L'abbé de 
Saint-Léger, après l'avoir confronté avec Tédlt 
de 1785, a dit dans ses Centuries (manuscrit de 
mon caibinet} que l'éditeur anonyme de cette 
dernière y a laissé passer des ftiutes assez gros- 
sières ; qu'il a supprimé plusieurs notes curieuses 
de La Moniioye, et quil en a ajouté d'autres de 
iQl-mèroe, lesquelles sont ordinairement dlstin- 



DtS 



6a 



gttéet par un astérisque. Ajoutons oue l'édition 
de 1785 renferme cxxU nouvelles, dont les der- 
nières, k partir de la 9a* (tome III, page 109), 
sont tirées de divers auteurs français ou Italiens. 

L'édiUon d'Amsterdam {Paris), 1711, a voL pet 
in-ia, a peu de valeur. 

II nous reste à indiquer une nouvelle édition de 
ces contes, précédés d'une notice biographique 
et littéraire par M. Ch. Nodier, avec un choix des 
notes de B. de La Monnoye et de St-Hyacinthe, 
revues et augmentées par P. L. Jacob le biblio- 
phile, Paris, 18A1, in-ia, dont il a été tiré des 
exemplaires en pap. fort, façon de Hollande. 

— Cymbaln mundi, en francoys, contenant 
qniatre dialogues poétiques, fort antiques, 
WfjeatetùiOeûenx.Ptvbit€ukmdatm'^ 
alget. M D. xxxvu. (au recto du dem. f. ) 
fin du présent Hure... imprime nomtel- 
lement a Paris pour Jetum Morm li- 
braire, . . M. D. xxxvn, pet in-8. de Sa ff. 
à 27 lig. par page. [1 8^00 ou 1 S622] 

Ces dialogues, composés à la manière de Lucien, 
sont de Bonaventure Des Periers, qui, dai^ une 
lettre à un prétendu Pierre Tryocan (croyant), 
placée au commencement du livre, a pris le nom 
de Thomas du Clevier (pour du Cleoier, ou l'in- 
crédule). C'est un ouvrage allégorique assex pi- 
quant, et, surtout, beaucoup mieux écrit qu'on 
ne le faisait alors. Malheureusement l'autorité 
crut apercevoir dans les allégories du faux Tho- 
mas du Clevier des impiétés et des hérésies 
condamnables, et le livre fut déféréau Parlement 
de Paris, qui en ordonna la suppression, et fit 
mettre en prison le libraire Morin. — On a donné 
dans le Bulletin du bibliophile, publié chez Te- 
chener, a* série, page a3, une clef du Cymbalum 
mundi, tirée en grande partie des notes de l'édit 
de 173a. 

L'édition originale de i537 que nous venons de 
décrire a été supprimée avec tant de solo, qu'on 
n'en connaît qu un seul exemplaire vend. 85o fr. 
Gaignat, et lao fr. La Valliere, et qui doit se 
conserver 4 la BibUothèque du roi. 

— Le même. Lyon, Benoisi Bontfn, i5S8, 
pet in-8. goth. de 28 fil 

ËdiUon -cRcore très rare: 7S fr. Gaignat; 08 fr. 
Blac-Carfthy. 

— Le même, ou dialogues satyriques sur 
différens siijets, avec une lettre critique 
par Proaper Marchand, nou¥eUe édition» 
«lamentée de notes et remarques com- 
muniquées par plusieurs savans (Falco- 
net, LancekH, etc. ), Amsterdam (Paris) , 
1722, peu in-12, a?ec 5 fig. S à 4 fr. 

EatHon asset JoUe, faite d'après ceHe de 1537. H 
en 1 élé tiré phisleurs^exempl. sur yétm : vend. 
7a fr. Gaignat ; 120 fr. La Valliere ; 81 flor. Crc- 
vennt; 80 fr. MaoCarthy^ 7afr. Chardin. Réimpr. 
à Amsterdam, I755, pet in-io. — L'édition de 
171 1^ faite mar une copie manuscrite de ceHe de 
1588, est pou estimée. 

Lb OYinuLCM mundi et autres oBwres de 
Bonav. Bes Periers, réunis pour la première 
fois, et accompagnés de notices et de notes par 



Digitized by 



Google 



^4 



DES 



Paui-L. Jacob , a?ec une lettre à M. Schonen , 
contenant une dé du Cymbalum, par M. Eloi 
Johanneau. Paris, Ch, Gosselin, iéA3,gr. In-i8. 
8 fr. 5o c. 

— Voy. Prognostication des prognosti- 
cations, et à rartide Terentius. 

M. Nodier, dans une charmante notice sur Des Pe- 
riers, quH a fait insérer dans le XX* vol. de la 
Betme des deux mandes (octobre i85g), attribue 
à cet iugénieux écriTain un ouvrage Intitulé : 
Discours non plus mélancoliques que divers, Voy. 
Discours. 

D*£SPINELLE (le sieur). Les muses fran- 
çoises raliées de diverses parts, ou Recueil 
de diverses poésies de difiérens auteurs 
de ce temps, par le sieur d'EsjMneUe. 
Parus Math, Guillemot ^ iSgg (ou sans 
date) , pet in-12. [i36/i5] 

Vend. 16 sh. cuir de Russie, Heber. 

L*année 159g vit paraître plusieurs recueils du 
même genre que celui-ci, et également en 1 
vol. pet ln-13 : 1" L'Académie des modernes 
poètes françois, Paris, Antoine Du Breuil; v 
Les fleurs des plus excellens poètes de ce temps, 
Paris, Nie et P. Bonfons; 3** Recueil de diverses 
poésies f de Spond, Bertaut, Du Perron, etc., 
Rouen, Raph. du Petit-Val : mais le vol. publié 
parD*Espineliefut le mieux accueilli, et Ôuiile- 
mot le fit réimprimer, avec des augmentations, 
en 1600, en i6o3, et depuis. Il y en a aussi des 
éditions de Lyon, ^or/A. Ancelin, 1606 et i(k)9, 
In-id. Le succès des Muses ralliées donna bien- 
tôt naissance au Parnasse des plus excellens 
poètes de ce temps, Paris, Guillemot, 1607, pet. 
in-ia (vend. 11 fr. mar. r. F. Didot ; et avec le 
second vol., 1 liv. i4 sh. Heber); et au Nouveau 
Parnasse, Paris, le même , 1609, P^t. In-ia. En- 
fin , la collection des deux recueils fut portée à 
4 vol., sous les dates de 1607, 1611 et 1618, 
ainsi que nous le voyons dans le Catalogue de 
La Vaillere, par Nyon, n<> i545S. 

DES PLANCHES {Jean). Premier livre de 
synathrisle, alias recueil confuz; avec le 
dialogue d'un philosophe et d*nn pou , 
trad. de l'italien (de Louis Pulci) , par 
L. D. L Dijon, iSôy, in-8. [13788 ou 
17823] 
Petit volume rare, auquel EUemie Tabonrot, 
sumonuné le seigneur Des Acconto, a eu beau- 
coup de part C'est le premier Uvre d'un recueil 
de quolibets, d'épitaphes burlesques, et même 
d'obscénités, tirés de divers écrits et mis en 
vers. La suite n'a pas été publiée, 
n y a deux éditions de Rouen, Mich, Tertulier, 
1571 et 157g, ln-S.,et selon le Catalogue de La 
Vaillere en6 voL, n* 12077, cette dernière ne 
renfermerait pas le dialogue, 
n ne faut pas confondre l'imprimeur Jean Des- 
planches avec Jean Deplanche (non Des Plan- 
ches), sieur du Chasteller, auteur d'ûBuvres 
poétiques qui ont été publiées après sa mort par 
Joachim Bemler de La Brousse, son neveu, à 
Poitiers, par Julien T%oreau, 1611, In-ia 
[idooQ]. Le sieur de La Brousse était iul-n ' 



DES 

un nourrisson des Muses, et il nous a laissé 
des Œuvres poétiques, (Voyex BBaïuBR de La 

Brousse.) 

DESPONT (PA.}.Bibliothecamax.vetenun 
patrum et antiquorum scriptorum ecde- 
siasticoriun. Lugduni, 1677, 2^ vol. 
in-fol. [807J 

On Joint à ce grand corps d'ouvrage les deux ar- 
ticles suivants : 

Appabatos ad biblioth. max. veterum patrum, 
opéra et stud. Nie Le Nourry. Paris, 170S-15, 
a vol. in-fol. 

Index blbllothec» max. veterum patrum, a 
Sim. a Sancta Cruce digestus. Genuœ, 1707, 
in-fol. 

Cette collection ainsi complète, en So volumes, 
était fort recherchée autrefois, et valait de 800 
à iQOO fr.; mais, quoiqu'elle ne soit pas com- 
mune. Je doute qu'elle ait autant de valeur en 
ce moment U y a des exemplaires en Gr. Pap. 

Les a voL de VApparatus sont les moins com- 
muns. 

Un auîre volume qu'il est bon de Joindre à cette 
collection , est celui qui a pour dtre : Bibliotheca 
sanctorum patrum primitivœ eccksice, «/c.Lugd. , 
1680, In-fol. II est peu commun, et renferme 
des pièces importantes. 

DESPORTES (Philijfpe), Les premières 
oewres. Dernière aution, reueûe & aug- 
mentée. Paris, par Mamert Pâtisson, 
1600, pet in-8. de viu et 338 IL, plus 
6 ff. non chifirés, formant la fin de la 
table; lettr. ital. [13899] 

Une des plus belles éditions de ces poésies, mais 
non pas la plus complète i S à 13 fr. Vend, bas, 
V, aux armes de De Ihou, 16 fr. F. Didot; 160 fr. 
même exemplaire , Coulon ; 7 liv, 5 sh. anc, rel, 
mar, à compart. Heber ; et annoncé Gr. Pap. 
35 fr. (vél. doré) Pixerécourt 

L'édiUon ûe Rouen, du Petit-Val, lOii, pet.lni3, 
avec un Joli frontisp. gravé, est plus complète 
que la précédente; elle a été donnée par Thi- 
bault Desportes, sieur de Beulllers, au nom du- 
quel le prlvil^ est expédié : 6 ft 10 fr. Vend. 
16 fr. mar, citr, Chateaugiron. Elle est bien im- 
primée , quoique en lettres italiques. Après la 
table doivent se trouver le Tombeau de Despor- 
tes, et d'autres pièces qui occupent 8 ff. Ce 
morceau appartient également à l'édlL de Rouen, 
1607, pet in-i3,donnée après la mort de Hauteur. 

NI dans ces trois édIUons, ni dans aucune taitit 
du même recueil (si ce n'est dans celle de RouéH, 
1594 } ne se trouvent les Psaumes de David ms 
en vers, dont nous parlerons ci-après. 

Desportes est du très petit nombre des poètes 
français antérieurs à Malherbe qu'on: Ut encore 
avec plaisir, et c'est pour nous un motif d'indi- 
quer Ici les différentes édIUons qui ont été faites 
de ses producUons. 

Editions des premières Œuvres, 

Paris, Rob, Le Mangnier, 1678, in-4.— /'«rfi, de 
Vimpr, de Rob, Retienne y 1576, ïorh,—Anneqf» 
par Jacques Bertrand^ 1576, In-S.i avec une 
épltre de l'Imprimeur à ia comtesse de Savoie. 



Digitized by 



Google 



DES 

— Pmii, de Vimpr, de Mamert-Patissan, 1578, 
)n-i9. — Paris^ de Vimpr, du wiême, 1879, in-A. 
—Paru, Le Mangnier^ i5Si, pel, In-ia.— Pari», 
Mamert'Patisson^i^S^y pet In-ia.— Pan*, le 
même , 1587, peL In-ia , 5 à 6 fr. Vend. m. v. 
à comparu 7 llv. 10 sh. Heber. — Paris, FeU Le 
Mangniery 1587 , pet In-ja. — Ancers^ Amould 
Comix , 1591, pet In-ia, Icitr. rondes. —Lyon , 
Ben, Bigaud^ 1593, pet in- 13. —Bouen^ Baph, 
du Petit-Val y iSoA, pet ln-12. — Il y a ^ussl 
une édition d* Anvers y i6o7i in-aA. 

Œuvres choisies de Desportes, BerUut et 
Régnier, précédées de notices lilstoriques et 
critiques sur ces poètes, et suivies d*un voca- 
bulaire. Paris, p. Didoty i8a3, in-18. 

La RsicoimB des muses de France et d'Italie. 
Lgon, Jacq. Boussin^ 160&, in-ft. 
Ce sont as sonnets Italiens , traduits ou imités en 
sonnets français par Desportes, dont le nom 
n'est indiqué que par les lettres D. P. 

Éditions des Psaumes, ' 

Les psaumes de l!>avid mis en vers françois par 
Ph, Des Portes, avec quelques œuvres chrcs- 
Uennes et prières du même autbeur. Bouen^ 
/U^. du Petit-Val^ 1594, pet in-ia. 

Ce volume est en trob parties, savoir : Psaumes^ 
167 pp. et k ff. de table ; Prières et autres œu- 
vres, 36 pp.; Quelques prières et méditations^ 
en prose, 57 pp. Il est quelquefois rel. avec les 
Premières œuvres ^ sous la même date, autre 
volume qui contient (T. préilm., 6Ô1 pp., plus 
10 ff. pour la table. 

Des Portes avait d'abord publié : Soixante psaumes 
de David mis en vers françois, Rouen , Raph. du 
Petit- Val , 1591 , in-it ;— Réimpr. Paris, âfamert- 
Pâtisson, 159a, pet In-ia. 

CsirrciNQUAiiTB psaumes de David mis en vers 
françois. Paris, Mamert-Patisson , 1697 (aussi 
1598), ln-8. 

Dans l'édition de 1598 se trouve un sonnet qui a 
été retranché de celle de 160S. 

Autres éditions : Paris, Abel L'Angelier, lOoS, 
ln-%.— Paris, veuve Hamert-Patisson, i(k>3, pet 
In-ia : S à A fr. Vend, (mar. r. compart, dorés) 
69 fr. Duriei. (Dans cette édition se trouvent des 
poértes chrétiennes et quelques prières et médi- 
tations chrétiennes du même poète , impr. d'a- 
bord séparément, Paris, Mamert- Pâtisson ^ 
lOoi, pet In-ia de lO et a8 ff.) — Paris, veuve 
Mamert'Patisson, 160^, pet in-ia. — Bouen, 
Baph. du Petit'Fal, i<k)8, pet in-ia. — Enfin , 
avec les chants et la musique, Paris, BaUard, 
1694, in-8. 

DES PREZ {Josqum). Livre contenant 
3o chansons, très musicales, à /i, 5 et 
6 part en 5 livres , dont le S"* contient 1<$ 
5«et6«parties. (Paris), Impr, par Pierre 
Attaignant, i549, in-8. obi. [i/i264] 

Recueil rare de compositions d'un musicien célèbre 
de la fin du i5* siècle et du commencement du 
16*. L'exempl. indiqué dans le Catal. biblioth, 
Vniversitatis upsaliensis, porte le chiffre xxxvi, 
ce qui se rapporte probablement à une collec- 
tion publiée par Attaignant 
Le 7« livre des Chancons (sic), publié à Amers, par 
Thiel. Susato, est aussi de Josquin. V. Chansons. 

TOME II. 



DES (5 

DESPREZ (P.)- V. TbÊATRE des animanx. 
DESREUMAUX (Fr,). Jardin médicinal 

parsemé de moralité. Sedan, 1669, pet 

in-8. [14022] 
Poésies dilHciies k trouver : 35 fr. m. v. dent. By, 

sans avoir cette valeur. 

DESREY (P.). Voyez Danse macabre, et 
GODEFROT de Bouillon. 

DES ROCHES. Voyez Roches. 

DESRUES (Fi-ançois), Fleurs de bien dire, 
recueillies es cabinets des plus rares es- 
prits de ce temps, pour exprimer les pas- 
sions amoureuses de Tun côme de l'autre 
sexe , avec un amas des plus beaux traits 
dont on use en amour, par forme de dic- 
tionnaire (par Fr. Desrues). Paris, Gml- 
lemot, 1698, pet in-12. [10971 ou 
18462] 

Recueil singulier dont il y a une édition de lOoS , 
donnée par le même libraire. Cette dernière, 
30 fr. mar^ r. Courtois. 

— Les Marguerites françoises, ou fleurs de 
bien dire, contenant plusieurs belles et 
rares sentences morales recueillies des 
meilleurs auteurs, et mises en ordre al- 
phabétique. Rouen, Behourt, 1625, 
in-12. [10971] 

L*édldon de Bouen, Cousiurier (sans date), pet. 
in-13. 13 fr. 95 c. m, r. Courtois. 

— Les antiquités, fondations et singularités 
des plus célèbres villes, châteaux et pla- 
ces remarquables du royaume de France, 
avec les choses les plus mémorables ar- 
rivées en icelles, par François Desrues. 
Cotaance, 1608, in-12. [23i5o] 

Réimpr. ^ Bouen en 160S, à Saumur en 1600, à 
7>*oy«5en idi 1 , à itotim, en 1634, in-ia, etsous le 
titre de Délices de la France, à Lyon, lOio, in-8. 

D]SSSERT (le) des mal souppez, contenant 
un plat d'histoires, de douze services au 
plat ; le tout de bon appétit et bien assai- 
sonné de sauce pour purger l'humeur 
bilieuse et mélancholique. Rouen, Abr, 
Cousturier, i6o/t, pet in-8. de 3> ff. 

[17834] 
Vendu en mar, bL i5 fr. La Valliere; 31 fr. Méon; 

3o fr. puar, r. Leduc 
DESSERT (le) des muses, ou les délices 

de la satyre galante. Paris, Pierre Lamy 

(après 1625), in-12. [14227] 
Recueil dmenu fort rare. 
DESTERNOD (Claude), L'espadon saty- 

rique. Lyon, Jean Lautret, 1621, in-12. 

8 à 12 fr. [14196*] 
Cette édition renferme 16 satires : on en trouve 
des exempi. datés de 1O33 et 1636. Vend, ih fr. 
de Nugent. Une édit. de ttouen, 163A {mar, r,), 

5 



Digitized by 



Google 



«^ 



DES 



est portée à i Ht. lo sh. dans la Biblhth, heber,, 
IX, loaS. 
Selon M. Welss, Biograph. universelle, tom. Xm, 
page 383, Claude d'Esteniod n'est point un per- 
sonnage Imaginaire, sous le nom auquel se soit 
caché Pran^ Paoie de Paurquevaux, comme 
on parait généralement le croire ; le nom de 
Pranchère , sous lequel il a donné l'édlt de Lyon, 
Jean Lautret, 1619, in-ia, est Tanagramme de 
Revanche, Tun des villages dont il éuit seigneur. 
A ce témoignage qui, sans doute, a beaucoup 
de poids, surtout lorsqu'il s*agit*d'un poète né 
à Salins, nous pourrions en opposer un autre, 

Îui n'en aurait pas moins, c'est une lettre de 
.-B. Pavle , descendant des Pavle de Fourque- 
▼aut. Dans cette lettre adressée à l'abbé de 
S. Léger, en date du a4 frimaire an iv (décembre 
1795), et que nous avons eue sous les yeux, 
M. de Pavie alBrme que le nom de D'Esternod 
est un sobriquet qu'avait pris François de Pavie, 
fils de Remond, et 11 annonce en même temps 
qu'il se propose de publier les mémoires laissés 
en manuscrits par le père du Pseudo-d'Esternod, 
mémoires relatifs à l'histoire de Charles IX et 
de Philippe II , roi d'Espagne. Toutefois Je ne 
sache pas que cette publication ait eu lieu. 
Remond de Pavie, auteur de ces mémoires, 
l'est aussi de Vlnttructiûn sur la guerre, que 
Vascosan a publiée comme un ouvrage de Guil. 
Du Bellay (voy. Instbdction}. Ainsi cette famille 
a Joué de malheur , puisqu'on a attribué à Du 
Bellay l'ouvrage de Remond, et à Destemod 
celui de François. Néanmoins 11 a bien existé 
un CL d'Eslemod , auteur d'un écrit médiocre 
intitulé : Lepranc Bourguignon^ Paris, 161 5, 
ia-8.; et d'un autre côté, François de Pavie est 
mort en 1611, c'est-à-dire huit ans avant la pu- 
blication de l'Espadon, ce qui semble militer en 
faveur de l'opinion de M. Weiss. 
— L'Espadon satyrique par le sieur D'Es- 
ternod, reven et augmenté de nouveau. 
A Coloane (HoUandé) chez Jean Ifes- 
crimene, 1680, pet in-12 , 6 ff. prélim. 
(non compris la gravure placée ayant le 
titre) , et texte page 3 à l^h. 
Edit fort recherchée parce qu^elle est assez Jolie 
pour entrer dans la collection des Elsevier : 
i5 à 2ft fr. Vend. 32 fr. mar, r. Thierry; So fr. 
Leduc; 53 fr. 5o c Labédoy... On en a retran- 
ché la i6* satire dont le suiet est l'apostasie 
d'un capucin nommé Guénard, qui s'était retiré 
à Genève; mais ce morceau est remplacé par 
Vode satyrique d'un amoureux à sa maîtresse» 
Il se trouve des exempl. qui n'ont que vu sat. 
et qui finissent à la page 8a Le même recueil a 
été rélmpr. sous le titre de Satyres amoureuses 
et galantes par le sieur B. Amsterd. , 1721 , hi-ia. 
DESTOUCHES {Phil. Néricault). Œuvres 
dramatiques, précédées d'une nf)ûce sur 
sa vie et ses ouvrages, par M. (de Senone). 
Paris, Lefèvre, 1811, 6 voL in-8. fig. 

24 à 30 fr. [16498] 
EdiL assez belle, dont il a été Uré une vlngUine 
d'exemplaires en papier vélin. Elle a tout-à-falt 
tttsLcé rédlU de ParU, impr. roy„ 1757. A fol. 
I0-4., qui cependant est bonne aussi. 



DES 

On recherche encore assez celle ^Am$t,, 1755-59, 
5 voL pet in-13, à cause des gravures dont elle 
est ornée : 10 à i5 fr. — Celles de Paris, 1758, 
et i77d, 10 voL peL Ui-12, n'ont qu'un prtx 
ordinaire. La première est la meilleure des deux. 

— Les mêmes, nouvelle édition [Nrécédée 
d'une notice sur la vie et les ouvrages 
de Tauteur. Paris, impr. de CrapeUt, 
1822, 6 voL gr. in-8. &8 à 60 fr. 

Tiré k So exempl. en gr. raisin vél., dont le prix 
éuit de 26 fr. par vol., et à 30 exempl. en gr. 
raisin ordinaire. — Dans l'édition du même ou- 
vrage, Paris, Haut-Cœur, iSai, 6 vol. in-8., se 
retrouvent les planches de celle de iSii. 

DESTRUCTION (la) auec la désolation des 
poures filles de Huleu : z de Dametail. 
{sans lieu ni date), pet. in-8. goth. de 
h iL, avec une grav. en bois sur le i*' f. 
[i3W7*] 

Pièce de qs vers de syllabes, composée vers 
l'an i520. 

DESTRUCTION (la) de Jérusalem et la 
mort de Pilate. Imprime a Paris par 
Jehan Trepperel demourant sur le Pont 
nostre-dame a limace saint Laurent, le 
xxij* iottr de Feuner lan mile quatre 
cens quatre vinat et urne, pet in-&. goth. 
de 38 ff. , avec ug. en bois. [227&0] 

Vend. 10 fr. 75 c Filheul, en 177g. 

Ce petit ouvrage est assez rare quoiqu'on en 
compte au moins huit éditions, mais il est bien 
moins précieux que le mystère dramatique qui 
porte à peu près le même titre , et avec lequel 
il a quelquefois été confondu (Voyex Vengbancb 
de N. S. J.-C.). Le présent ouvrage n'est autre 
chose qu'un récit romanesque de la destrucUon 
de Jérusalem, que l'on a rélmpr. plusieurs fols 
à la suite d'une vie de Jésus- Christ sortie 
d'abord des presses lyonnaises. (Voy. Vn.) 

— La même. Paris, par Denys MesUer, 

ruedelaHarpe, le xV^ jour de novembre, 

1491, in-4.de 29 fil 

Vend. a& fr. FllheuL 

L'abbé de Saint-Léger cite dans ses notes sur Du 

Verdier, une édition du même ouvrage, In-fol. 

de 17 ir. , sa$u lieu ni date, impr. avec les caract 

de la traduction française du Vita Christi de 

Lyon, i4SS. 

— La destruction de Iherusalem et la mort 
• de Pilate. {sans lieu m date)^ pet in-fol 

goth. de 19 IL à 2 coL de 37 lign. 

Edition imprimée à Lyon vers iftgo : on y voit au 
commencement une figure de la mort de Pilate, 
laquelle figure est répétée à la fin du Uvre : 
a Uv. 5sh. Lang; 5 iiv. Heber; 45 fr. en 1837- 

Une auu% édition in-fol. de 5S ff. îi longues lignes, 
en lettres goth., sans lieu ni date, est annoncée 
dans le Caul. du présld. de la Briffe, n" ififid. 

— La même. — Imprime par Jacques 
Maillet lan mil cccc quatre vingt et qua- 



Digitized by 



Google 



DES 

lorze, le v^ tour de juillet, pet in-fol. 

goth. , avec fig. en bois. 
Ce vQlume n'a que i3 ff. dont le premier, blanc au 
reclo, porte une gravure en bols sur le verso : 
vend. 77 fr. m. r. en i8i5, et seulement 5 fr. 
La Valllere. 

— La même. Pour Michel Aagier, libraire 
de loDiversite de Caen demourant au dit 
lieu, (à la fin) Imprime a Rouen, par 
Raulm Gaultier..... pet in -4. goth. de 
i8 ff. à2col,aTecfig. 

Vend. 4 fr. 50 c w. r. U Valllere ; 3o fr. en iSift. 

— La des^uction de Hierusalem faicte par 
Vespasien empereur de Rome et Titus 
son fils , et conune Pilât mourut a Vienne 
par le jugement et décret de lempereur 
et des sénateurs de Rome. A Paris, par 
Nicolas Bonfons, pet in-4. de i6 ff. k 
2 coL caract goth. 

Cette édition est moins belle que la précédente 
(de làQàh et le texte en a été retouché: vend. 
67 fr. ««T. W. en i8i5 ; à liv. à sh. Heber. 

La eonquesta de Ihenualm, ln-4. de 35 ff. à s8 lis 
par page, sans chiffr., réd. ni sIgnaC, est décrite 
dans la BibUoth. spencer., VU, n•g^. C'est peut- 
être une traduction de l'ouvrage ci-dessus. 

DESTRUCTION de Troye la grant, mise 
par personnaiges (et divisée en 4 jour- 
nées par Jac. Millet). Par Jehan Bon- 
homme libraire de lumoersite de Paris 
leYU de may mil quatre cens quatre 
vûtgtz e quatre, in-foL goth., fig. en 
bois. [16215] 

Première édlUon très rare et très précieuse de 
^mystère composé en i45a La BibUotb. roy. de 
Dresdeconservel'exempl.acquisàla vente Barré, 
en i745,au prix modique de 45 fr., et dontEbert 
donne la description suivante : 217 ff. à 2 col. 
de to Ug. , avec des signaL de «—y; chaque cah. 
est de 10 ff. , excepté a qui en a xl, et a: qui n'en 
aque8« ^ 

— La même destruction de Troye. — Cy 
Ijnist la destruction de Trotfe la grant... 
imprimée a Lyon par maistre Mathieu 
Husz et a este fime km mil cccc quatre 
vinaz etcmalev* tour dejamn^r, in-fol. 
goth. à 2 coL de /|â lig. 

Le volume a 208 ff. non cUffirés, signât, a— c du 
second alphabet, par cahiers de 8 ff. ; le dernier f. 
ne contient autre chose qu'une gravure en bois 
qui en occupe le recto. Vend, en m. citr. i45 fr. 
La Valllere, en 1767; 125 fr. Gaignat; 65 fr. La 
Valllere, en 1784. 

D'après le Mercure de décembre 17S4, p. 260S, et 
XeCMùl de Hossi (Rome, 1786), p. 78, il existe- 
rait une édition du même mystère imprimée a 
L9ûn par maistre Guillome le roy, finee Ion mil 
ccce quatre tings et v, pet. in-fol. ou ln-4., la- 
quelle, selon Parfait, aurait 46o pp. ou25off., 
et serait par conséc|uent lout-*-falt différente de 
celle de Husx. 



DES 67 

— La même. — Cy finist Ikistoire de la 
destruction de Troye la grant mue par 
versormaiges par maistre Jacques Milet 
licencie en loix et iprimee a Paris le 
vingt huytiesme iour dauril Ion mil 
quatre cens quatre vigtz et dix, in-fol 
goth. à 2 coL, fig. en bois. 
EdiUon fort rare, dont il y a un exempUlre à Paris 
dans la belle collecUon d'ouvrages dramaUques 
oue possède M. de Solerune. Elle ne porte point 
de nom d Imprimeur, mais on y reconnaît le 
caractère de la Farce de Pathelin, Impr. dans 
la même année 1490, par Germain Beneaut. 
C est un volume de 210 ff , sous les signât. « jus- 
qu à D du second alphabet Chaque cahier est 
de 8 ff , à l'exception du second c qui n'en a 
que 6, et du second D qui n'en a que 5. U pre- 
mier cahier commence par a», ce qui suppose 
un premier f. blanc. ^*^ 

—La destruction de | troye la grant. (au 
recto du dernier f. ) Cy finùt la destruc- 
twn de troye la | gràt mise par nsô" 
rwxges Jmprimee a | Lyon par maistre 
Mathuhmz. Et j a este finee Ion mil. 
CCCC. mtattre | vingtz et vnze. Le 
m>. iour dauril. | pet in-foL à 2 coL, 
ff. non chiffrés, sig. a— z par a, excepté 
2 qui n'en a que 7, fig. en bois. 

Autre édIUon aussi précieuse que rare : M fr 
^ÏS^'?'^'JL*^™"^'»^«»î3liv.nsb: 
Roxburghe. Le même exemplaire a été acheté 
60 Uv. chei Heber, pour M. de Soleinne. 

—La même. — imprime a paris le huu- 
txesme iour de may par Jehan driart 
imprimeur demourant en la rue saint 
Jacques a lenseigne de trois pucelles. 
Lan mil quatre cens auatre vingtz e dix 
nuyt, pet in-foL goth. à 2 col, de 4o 
hg., avec fig. en bois. 

Cette édlUon norte le nom de l'auteur; elle a des 
signât de À 2— Ê, seconde signature. Ce qui 
n^t III/'a^''^^ ledemler, qui ne contient 
que le chiffre de Verard, n'est pas dans tous les 
exemplaires. Le prem. f. commence immédia- 
tement par le prologue : 

(A)n passant parmy 

me lande 

Plaine de roses et 

de /leurs 
On connaît deux exemplaires de ce livre précieux 
impr. sur véLW, et dont les 32 fig. sont peintes. 
Le premier appartient à la BiblloUièque du roi, 
et le second k M. de Soleinne. Ce dern. exempt 
^J^t r°i *^ fr. Gaignat; «90 fr. La ValMere; 
i6o5 fr. Mae-Carthy. 

—La même.— Cy finist la destruction.... 
imprimée a Lyon par maistre Mathieu 
Husz et a este fime lan mil ccccc le xx 
tour de feurier, in-fol. goth. à 2 col, 
ng. en bois. 



Digitized by 



Google 



68 



DES 



180 ff., signât a— Ddu second alphabet, parcah. 
de 6 et de 8 ff., le dernier en a 7. Vend. So fr. 
LaVallIère. 

— La même. Imprimée a Paru, par la 
veufue feu Jehan Trepperel et Jehan 
Jehannot, in-&. gotb. à 2 col. , contenant 
40 cahiers. 

Vend, en mar. bl. 73 fr. Galgnat 

LY'dltion de Paris, Micfœl le Noir, te 3* iourdoc- 
tobre, i5o8, in-4. gotb. de 217 (T., signât, a—qg, 
second alphabet, et Tédltion imprimée nouvel- 
lement a Paris lan mil cinq ces x\vi, le 22 iour 
de mars, ïn-H. gotb. de /kocah., ne sont guère 
moins rares, ni moins précieuses que les précé- 
dentes. La dernière a été vend. So fr. La Val- 
liere, en 1767; 4/k fr. Mac-Carthy, en 1779. 

— La même destruction et le rauissement 
d*Heleine par Paris Alexandre, compo- 
sée en rithme franc, par leh. de Mehun. . . 
A la vérité nouueUement reueue & cor- 
rigée , & tresdiligemment redoicte en 
la vraye langue Françoyse. — Imprime 
a Lyon, par Denys de Harsy, i5&4» 
in-fol. à 2 col. , fig. en bois. 

Kdltlon recbercbée, quoiqu'elle soit imprimée en 
lettres rondes. C*est la seule où ce mystère soit 
attribué à Jean de Mehun. Celui-ci n*en est pas 
l*auteur, mais il parait certain qa*li a composé, 
sur le même sujet , un poème français, qui n*a 
pas été Imprimé. Peut-être Jacq. Millet n*a-t-il 
en qu*à donner à ce poème la forme dramatique, 
pour en faire un mystère ; et c'est ce qui aura 
engagé l'éditeur de 1 544 à rappeler le nom du 
premier auteur. Le volume a i85 ff. chiffrés, 
non compris le dernier, où se voit une fig. en 
bois. Sur le titre est la marque suivante : 



DEV 

V^id. 4o fr. m. hL dent. tab. La ValUere ; /kg fr. 
avec le ttecueil des histoires de Troye ( voyez 
Le Fevre (ffaou/), Méon ; et le même exemplaire, 
300 fr. Morel-Vindé. 

DESTRUCÏORIUM viciorum , et aassi 
Destruction des vices. Voyez Tarticle 
DiALOGUS creaturarum. 

DETOURNELLE. Recueil d'architecture 
nouvelle. Paris, an xrii-i8o5, gr. in-4- 
fig. [9932] 

Il n*a paru de cet ouvrage qu*un premier vol. en 10 
livrais, et 7 livrais, du second tome. Il y en a des 
excmpl. en pap. vél. et en pap. d^Holl., tant en 
in-4. qu*en in-fol., quelques uns avec les pi. 
lavées : prix médiocre. 

DETOURNELLE, Allais et Vaudoyer. Pro- 
jets d'architecture, et autres productions 
de cet art qui ont mérité les grands prix 
accordés par TAcadémie, par rinstitut et 
par des jurys. Paris, Vatttettr, 1806, gr. 
in-fol. [10039] 

Second recueil (ïes grands prix d'architecture, fai- 
sant suite à celui qu*a publié Prieur (voy. Collec- 
tion de prix) ; Il a paru en 30 cahiers de 6 pL 
chacun, et a coûté en pap. ordinaire 100 fr. — en 
pap. d*Holl. 120 fr. — Pour un S* et un H* re- 
cueil du même genre, voyez Vaddoyer. 

DEUGHAR (i).). Collection of etchings 
after the most eminent masters of the 
deutch and flamish schools, particularly 
Rembrandt', Van Ostade, Cornélius Bega 
and Van Vliet i8o3, 3 vol. gr. în-/i. 

Recueil contenant près de Soopl. Un exempt, rel. 
en m. bl, est porté à 10 liv. 10 sh.. Catalogue de 
Priestley, Londres, iSaS, n^aaS. 

DEUX dialogues. Voy. Estienne (Henri), 

DEUX epistres des brebis au mauvais pas- 
teur nouuellemët composées, par le pa- 
tient d*aduersitez, Auec plusieurs aultres 
rondeaulx et dizains , envoyez a ses amis. 
Imprimées a Lyon, lan mil cinq cens : 
quarante cinq, pet in-8. de 12 IT. en 
lettres italiques. [iSgSi] 

Pièce en vers; la devise de Fauteur est de mieulx 
en mieulx. 

DEVARIUS {Mat.). De graecae linguœ par- 
ticulis; notas addidit Joh.-Gottfr. Reus- 
mann. Lipsia, 1775 et 1793, in-8. 6fr. 
[10658] 

La première édIUon de cet ouvrage estimé, celle de 
Rome, 1588, ln-4, est rare.— Rebhold Klotz en a 
donné une nouvelle, Leipzig, i835, in-8., avec 
un second volume contenant les notes de Tédi teur, 
mais dont il n*a encore paru que la i'* partie, 
laquelle se vend avec le vol. de texte S thî 8 gr. 

DEVERELL(ilofc€rr). Discoveriesinhiero- 
glyphicsandother antiquities; in progress 
to which many favourite compositions arc 
exhibited in a ligbt entirely new. Ijond. , 



Digitized by 



Google 



DEV 

i8i3, 6 vol. ia-8. fig. 3 liv. 12 ah. 6 d. 
[29100] 

L'auteur a supprimé cet ouvrage après la vente d'un 
petit nombre d'exemplaires. 

DEV£RGIË (M. A^.)<^njque delà maladie 
syphilitique.enrichied'oDserYatioiis com- 
muniquées par MM. Gullerier, Bard , 
Gama, Desruelles et autres médecins; 
avec un atlas colorié, représentant tous 
les symptômes de cette maladie, dessinés 
et gravés d'après nature, et la collection 
de M. Dupont aîné. Paris, Maurice, 
1826-33, 2 vol. in-4. [7276] 

Très beJ ouvrage, publié en 35 nvrâisons de 9 pi. 
chacune, avec texte : aoo Tr. 

DEVIS poictevîn dicté à Tholose, aux jeux 
Floraux, i553. L'affutiman de Pelbot, 
invention Barotine, avec le Blason du 
glaive de Saint PeUiot, qui coupa Toreille 
à Malchus : avec le Blason de la Vérole. 
Imprimé à Tholose, par Guy on Botide- 

in7fe(in-8.).[i4359j 
Livre fort rare cité par Du Verdier, I, 474 , le- 
quel n'en marque ui la date, ni le formaL Les 
deux blasons qui en fout partie ne se trouvent 
pas dans le recueil publié par Méon, 90US le ti- 
tre de Blawns. 

DEVISE (la) des armes des cheualiers de la 

TaUe ronde, qui estoient du temps du 

très renome et vertueux Àrtus roy de la 

Orant Bretaigne. Avec la descriptiô de 

leurs armoiries. On les vend a Paris en 

la rue smct Jaques a (enseigne de Lele- 

fhant deuàt les matkurins. (sans date), 

itt-16 goth. de 98 iï. , avec les blasons 

gravés en bois. [17009] 

Le premier blason est celui d^Artus, et le dernier 

est d'un inconnu qui , dans ses armes, portait 

un cochon. Vend. 8 fr. m. r. La ValUere ; a5 fr. 

avec les blasons enluminés, Duquesnoy ; 45 fr. 

Heber. 

L*édit. de Lyon, psff Benoist Rigaud, 1590, in-16, 

lettres rondes, contenant ign pp. 'chiffrées, 

commence et flnit comme la précédente t ig fr. 

mar. Mac-Carthy ; 08 fr. eu i836 ; Se fr. Revoli ; 

a? fr. m, V. Pixerécourt. 

— Voy. GraoN le Courtois. 

DEVOIR des filles. Voy. Glen (J.-B. de). 

DEVONSHIRE's cabinet ofgems, engraved 

by Gosmond, pet in-foL [29601] 
La collection des pierres gravées du duc de Devon- 
shire rivalise avec celle du duc de Marlborough, 
dont nous parlons cl après (voy. Gemmaroii 
delecius) : elle a été commencée par Guillaume, 
troisième duc de Devonsliire, et augmentée par 
Guillaume, quatrième duc du même nom. Ce 
dernier, désirant avoir sa collection flgurée avec 
la plus grande exactitude, en une suite de pi. 
dont il voulait former un corps d'ouvrage, prit 
elles lui un graveur français, nommé Gosmond, 



DEX 



69 



et le chargea de ce travail, vers l'année 1714. 
D^à le duc avait eu la satisfaction de voir s'a- 
chever, sous ses yeux, une cenuine de planches, 
lorsqu'un beau Jour le graveur abandonnant l'en- 
treprise, quitta son patron, et bientôt après l'An- 
gleterre ; par malheur il emporta avec lui une 
grande partie de ses planches, en sorte que le duc 
ne put ni avoir son recueil complet, ui même se 
procurer des épreuves de toutes les planches qui 
étaient faites. Voili d'où vient la grande rareté 
de cette collection, dont on ne connaît que quatre 
ou cinq etemplalres en Angleterre. Celui qui a 
appartenu à Cracherode contient ici pi.; mais 
l'exempl. de lord Spencer n'en renferme que 99; 
il a cependant coûté ào liv. à ce célèbre amateur; 
un autre en 100 pi. s'est vend. 35 liv. à sh. Dent. 
Au surplus, le Jugement désavantageux que Ma- 
riette a porté sur ces gravures, dans sa BibtioOi. 
dactyliographique, pageSS?, fera .«ans doute peu- 
regretter aux curieux que le recueil n'en ait pas 
été rendu public Voyez, pour plus de détail sur 
cetarticle, BtAùe, Anecdotes ofliterature, tom.I*', 
pag. iSsetsuiv.; JBdesalthorp,, I, pag. 166-73. 

DEVOT (le) et sainct sermon de monsei- 
gneur sainct iâbon et de madame saincte 
andouUe ; imprime nauuellement a Paris, 
(vers i520) pet in-8. goth. [i3468] 

Facétie en vers, composée de 8 ff., dont le dernier, 
blanc au recto, porte sur le verso la marque 
de Jehan Jeanot, 

DEVOTE (la) exposition de lave maria, 
faicte nouuellemcnt a lonneur de la très 
sacrée vierge mère de nostre saulueur 
Jhesuscrist avecques plusieurs aultres 
choses deubtes et dignes de graut recom- 
mandation, (sans lieu ni date), in-4. 
goth. dei2n. [Soi] 

-^ Voir MONTFIQUET. 

DÉVOTES louanges de la Vierge. Voyez 
Martial de Paris. 

DEWINT (P.). Sicilian scenery, drawn by 
P. Dewint ûrom sketches made on tbe 
spot, by capt Light- Landon, Rodwell 
and Martin, 1821, gr. in-8. [26811] 

Ouvrage qui fait partie de la collection conutie sous 
le nom (VBuropean scenery (voy. Batty, Cock- 
BD1UV, etc.). Il s'est publié en la cah.7 liv. H sh.— 
de format ln-4. 10 liv. 16 sh.—ln-â. épreuves sur 
pap. de Chine, 18 liv.; mais ces prix sont réduiu 
à moins du tiers. 

— Voy. C00KE(1^.-B.). 

DEXIPPUS, Eunapius, etc. V. Byzantina 
(édit de Bonn). 

DEXTER ( Flavius- Lucius). Chronicon 
omnimodae historiae , opéra et studio Fr. 
Bivarii commentariis illuslratum. Lug- 
duni, Landry, 1627, seu Matriti, i64o, 
in-fol. [21263] 

n faut réunir à ce volume l'arUclc suivant : 

M. SfAxnii conllnuatio chronlci omnimoda* 
h|slorl« ab an. Chrlsti 63o (ubi Ocxter dcsiit K 



Digitized by 



Google 



70 



DIA 



usque ad ao. et a, opéra et studio Fr. Blvarii 
commentarlis lllustrata. Matriti, Carrera^ i65i, 
iQ-fol 
Plusieurs savants critiques, persuadés que la 
véritable chronique de Dexter est perdue, pen- 
sent que celle-ci a été composée, ainsi que la 
suite de Maxinins, par un Jésuite natif de To- 
lède , nommé Jérôme Romano de la Higuera. 
Les deux ouvrages avaient d^abord paru sous 
le titre suivant : 

FRAGMENTiJif clironici , sive omnimods bisto- 
ri« Fi. Lucil Dexlri , eu m cbronico Marci Maxl- 
ml, et addilionibus S. Brauiionls et Heiecae, 
edidit Jo. Calderon : Canar-Auguttœ * lOiQ, 
tn-A. Vend. 4 flor. lo sb. Meerman. — Réimpr. 
avec les notes de Roderigue Garo, Uispali^ 
1O27, Jn-4. 
Toutefois , l'authenticité de la chronique de Dex- 
ter a été défendue dans un écrit intitulé : Fl. 
l, Dextro novedades antiguas de EspaAa 
defendidas par Ih, Tamayo de Vargas^ Madrid, 
1634, ln-4. I 

D*H£RBELOT (Barth.). Bibliothèque 
orientale, ou djctiounaire univers, con- 
tenant tout ce qui regardelaconnoissance 
des peuplesderorient Maestricht,iT]6. 
— SuppL (par Visdelou). IbicL, 1780, 
2 tom. 1 vol. in-fol. 5o à 36 fr. , et moins 
sans le supplément [27970] 
Ce savant ouvrage se trouve aujourd'hui fort ar- 
riéré; mais comme aucun autre ne le remplace, 
il est toujours très recherché. La première édi- 
tion de cette bibliothèque a été impr. par les 
soins d'Ant. Galand, in Paris, 1697, in-fol. 
—La même (avec des corrections et addit 
par H. -A. Schultens, un supplément par 
Yisdelou, et les Paroles remarquables 
des orientaux par Â. Galand). La Haye, 
1777-79, 4 voLgr.in-4. 
EdlUon la phis complète de cet ouvrage estimé.^ 
Il faut voir si l'on trouve dans le tom. IV les' 
addiUons de Schultens, mil n'ont paru qu'en 
1782 . et qui vont Jusqu'à la page 7Ô5 , y com- 
pris les errata : 80 à 100 fr. Vend. 110 fr. Héris- 
son ; 120 fr. Courbonne; — en Gr. Pap. i4o fr. 
m. r. Larcher. 
On fait peu de cas de l'abrégé de cette Biblioth. 
qu'a donné Desessarts, PoHi, 1789, 6 vol hi-8. 
3Afr. 
D'HOZl£R.yoy.HoziER. 
DIABLE (le) bossu; le diable fenune; le 
diable circoncis; le diable pendu et dé- 
pendu; le diable tondu, etc. Nancy, 
1708, in-12 , avec une fîg. [17874] 

Vend. 12 fr. Le Sage ; A fr. Sandras. 

Le diable d'argent^ 1707 , In-S. — Le diable ba- 
billard^ Cologne, 1711, in-ia. — Le diable con- 
fondu , etc, La Haye, 1740, i»-ia, sont de mau- 
vais romans peu recherchés et à bas prix. 

DIABLERIE (la grande) de Jean Valette, 
dit de Nogaret, par la grâce du roy duc 
d'Espernon, grand animal de France et 
bouiîgeois d'Angoulesme , sur son dépai^ 



DU 

tement de la court : de nouveau mis en 
lumière , par un des valets du garçoa du 
premier Toumebroche de la cuysine du 
commun du dit sr.d*£spemon. (50915 lieu 
d'impression), 1689 , pet in-8. [i^5i 
ou 28566] 

Satire en vers, vend. 18 fr. avec la sanglante 
Oiemiee^ et seule 32 fr. m, r. Mac-Carlhy. Il 
existe une édiUon de la même pièce sous le titre 
de Regrets f complainte et confusion de Jean 
Valette, etc,^ i58o, in-8.; mais il parait qu'il ne 
s*y trouve ni la figure du Diable Nogaret, ni le 
portrait, deux pi. qui sont quelquefois daas la 
première , où, à la rigueur, Il ne doit s*en trou- 
ver qu'une seule. 

Le P. Le Long cite un dialogue en vers sur le 
même scy^t, avec ce Utre : 

Les propos tenus à Loches, entre Jean d*Es- 
pemon et son diable familier, lorsqull lui pré- 
dit sa descente aux enfers, fidèlement récité 
mot pour mot. Paris ^ Dubreuil, In-S., flg. 

DIDACUS. Voy. Proclus. 

DIAGO ou Diego (Fr. Francisco). Historia 
de los antiguos coudes de Barcelona. 
BarceUma, Cormellas, i6o3, in-fol. 
[26187] 

Livre rare et assez recherché ; U n*a cependant été 
vend, que q fr. La Sema , et flor. 5o c Meer- 
man ; 1 liv. a sh. Heber. 

On a du même auteur le premier vol. des Annales 
del reyno de Vàiencia^ impr. à Valence, en i6i3, 
In-fol., qui a été vend. 23 fr. 5o c. Gobier, et 
que Saivi porte à 9 liv. a sb. 

DIALOGI decem yariorum autorum (sci- 
licet Isidorus de consolatione, Barth. Fa- 
cius de summo bono vitaeque fœlicitate, 
etc.). {Coloniœ, per Joan, Veldener), 
i/iyS, in-foL gotb. de 119-ff. non chi^. , 
à2col. de351ig. [18616] 

Vend. 200 fr. La Valliere ; ^l fr. m. r. Mac-Cartby; 
S liv. 10 sh. Hanrott ; a liv. lO sh. Heber. 

Ce volume commence par cette ligne : 
Oracio decë dialogo^ hoc cô 
et il finit par une table. La date Anno dût 
M. GGCC. Ixxii} est placée à la fin du prologue. 

DIALOGISME auquel sont entreparliers 
TEmpire, la France, l'Espagne , l'union 
des estats des Pays-Bas, Rome, Bonne- 
raison, le hérault et le philosophe juge; 
contenant succinctement l'Estat d'AUe- 
magne , de France , etc. , depuis le com- 
mencement des guerres pour la rdigion 
iusques à présent Et quelques sonnets 
à rinfante d'Espagne, et autres : auec un 
cantique d'action de grâce, pour la vic- 
toire obtenue des Esps^ols, par le prince 
Maurice de Nassau... L'an 1600. (sans 
lieu ^impression ) , pet in-ft. de 2 ff. et 
85 pp. [15953] 



Digitized by 



Google 



MA 

L*épttredédlciU>lre àllftrie de NasBin est tlgnée 
L. P. — Vend, lo Cr. «Mr. M. La ValUere. 

DIALOGO de' giuochi che neUe T^hie 
sanesi si usano di fare del Materiale intro- 
nato (Girolaino Bargagli). Siena, Luca 
Bonetti, 1672, pet in-4'9 8 à 12 fr. 
[io5o5] 

Omrrage singulier, réimpr. ft Venise en i574; à 
Venise, p^r Gardane, i58i , pet in-S.» et aussi 
en ]5ga et en i5g8, pet ln«8. Cette dernière 
édition, iS fr. non rogné, en Janvier 1839. 

DIALOGO de Mercario y Caron : en que 
aOende de mâchas cosas gradosas y de 
baena doctrina : se cuenta lo que ha 
acaescido en la goerra desdd aiio mflly 

r' lientosy veyntey unohastalosdesa- 
de I06 reyes de Franda et Yn^terra 
hedios al emperador en d afiode M. D. 
xxiij. — Dialogo : en que particularmente 
setratan : las cosas acaeddas en Roma : 
el aBo de M. D. xxviL A gioria de Dios y 
bien oniversal de la Rqiubllca chrisdana. 
{sans lieu ni date), pet in-8. goth. 
[25455] 
Dettx pièces rares et curieuses, mises à l*lndex 

Sir llnquisitlon : vend, ensemble 8 Ht. S sb. 
eber : elles sont de Jean Valdes , espagnol qui 
porta on des premiers, dans le royaume de 
Naples, les doctrines de Luther. La première 
pièce seule, 19 sli. Heber. 
— Due dialoghi V uno di Mercurio et Ca- 
rone. . . Faltro di Lattantio e di uno Ardii- 
diacono... di spagnuolo in italiano con 
mdta acctnratezza et tradotti et renisti. 
In Vinegia (senz* anno), pet in-8. 
Cette traduct n*est guère moins rare que Toriginat 
DIALOGO de mugeres, interlocutores Ak- 
thio. Fileno. Venitia, i54&, in-4. goth., 
8^. a — fparhnitetAencinq£L[i5ii9 
OU1806&] 
Ouvrage en vers, rare, mais qui cependant n*a 

été vend, que 13 sb. Heber. 
DIALOGO dove si ragiona délia bella are- 
anza ddle donne , deUo Stordito accade- 
mico Intronato (Aless. Piccolomini). 
Venetia, i574, pet in-12 de 55 iï. y 
compris le titre. [i8o56] 
Ce dialogue, qu'Haym qualifie de helUstimo^ est 
une production beaucoup trop libre pour qu'un 
personnage tel qu*A]ex. Piccolomini ait pu y 
mettre son nom ; mais c'est ce défiiut même qui 
a donné le plus de vogue à l'ouvrage, lequel a 
d'abord été imprimé per Curtio Naw> e ftattlU 
(FeMOzia)y t5So« in-8.; ensuite réimprimé i« fn 
Bromazxo per dUpetto d' un Asnazzo, i54o; 
s* en i54i, sans lieu ni nom d'imprimeur; 
S* Milano, Antonio degli Antonj, i558, overo 
i56o, pet in-8. de hh fS.\lrVenezia, Pam\ i5«a; 
et &* Penetia, i574 : toutes ces édit sont in-8. , à 
Teiceptlon de la dernière; celle-ci a été vend. 



19 fr. 



Dlk 71 

, Gaignat: 5 fr. La Valllere; 10 fr. 



50 c Lal>édoy..., et les autres ont à peu près la 
même valeur, lorsqu'elles se trouvent très bien 
conditionnées. 

Comme si sept édit de ces dialogues ne les eussent 
pas rendus asseï communs, il s'en est falNine 
8* sous la date de Londra {Lugano)^ 1750, 
ln-8., et l'ouvragç a encore reparu , à la vérité 
avec de grandes (HITérences, sous ce titre : 

CosTUMi lodevoli, cbe a noblli gentildonne 
si convengono , con una orazione in Iode délie 
donne. Fenezia, lOaa, in-8. 

Du Verdier , au mot Dialogue , et Nlcéron (tome 
XXXin , article Fr. d'Amboise) citent un Uvre 
IntHulé : 

DiALOocBS et devis des demoiselles, pour les 
rendre vertueuses et bien heureuses en la vraye 
et parfaite amitié. Paris, Vincent Normans, 
i58i, ou Jlo^. le Maignier, i58S, ln-18 de 987 if. 
(Vend. 17 fr. m. r. Morel-VIndé, et So fr. en tSSQ.) 
C'est, selon eux, une traduct libre de l'ouvrage 
précédent, dont on a supprimé ou paraphrasé 
ce quil y a de trop licencieux. Fr. d'Amboise, 
déguisé sous le nom de thierri de TimophifU, en 
est l'auteur, et se nomme à la fin d'un des deux 
sonnets qui suivent l'épltre dédicatolre. Ce titre 
nous en rappette un antre tout-à-Cilt analogue, 
rapporté dans le CataL de La Valllere, eaC voL, 
n« S8g7, de la manière suivante : 

N0TAB12 discours en forme de dialogue, tou- 
chant la vraye et parfaite amitié, ouvrage dans 
lequel les dames sont deuément Informées du 
moyen qu'il faut tenir pour bien et honoeste- 
ment se gouverner en amour (par T. D. C). 
Lyon, Ben, Rigaud, 1577, ln-16. — Vend. 6 fr. 
wuar. bl Méon, et 11 fr. Morel-Vindé. 

Ce dernier ouvrage, qui certainement dlflère du 
précédent, nous paraît être le mémo que celui 
que cite Du Verdfcer, tome II, page 50i, sous ce 
titre: 

iNSTBDcnoif aux Jeunes Dames, en forme de 
cDalogue, écrite premièrement en italien, par la- 
quelle elles sont apprises, comme il se faut bien 
gouverner en amour. Lyon (sans date), In-iO. 

Ce serait alors une traduction du Dialogo délia 
bella creanza^ beaucoup plus littérale à ce quil 
paraît que la première. 

Citons encore : 

iNSTaucnoN pour les Jeunes dames « par la 
mère et la fille d alliance, par M. D. R. (Marie de 
Romieu). Lyon, par Jean Dieppi^ 157S, ou Paris, 
sur la copie impr. à Lyon, 1597, in-is. — (Voyex 
Messagère d'amour.) 
Les Devis amoureux de Mariende et de Florimonde, 
mère et fille d'aUUmce, par D, R. Paris, Gorrozet, 
S607, in-it, n« 3980 du Catal. de La Valliere, en 
6 vol., sont, selon toute apparence, le même 
ouvrage que le précédent. 

DIALOGO nel quale si conteagpono varii 
disom^t dimdte belle eose, et massi- 
mamente de Proverbi, de Risposte 
pronte et ahrecose simili : a |^i stodiosi 
délie bnone lettere fbrse non ingrati. 
D'incerto aiilore. — In Padova, appresso 
Gratioso Perchacino, M. D. txi, in-^. 
[18484] 



Digitized by 



Google 



72 



DIA 



Quoique écrit en forme de dialogue, cet ouvrage 
contient nombre de facéties, et de petites nou- 
Telles racontées par l'un et l'autre des deux in- 
terlocuteurs, lesquels sont Man. et Lulgi Peru- 
glno. Gamba cite un exemplaire de ce livre 
fl«r le frontispice duquel était écrit à la main, 
au dessous des mots D'incerto autore : Marco 
Mantova Benavide$, 
DIALOGUE apologétique excusant le dévot 
sexe féminin introdnict par deux person- 
naiges : lun a nom bouche maldisant; 
lautre femme deOendaut, etc. Nonuelle- 
ment imprime a Paris (sans nom d'im- 
primeur) le xvxij tour daoust lan M. D. 
et xvj, pet in-4. goth. [i8o43] 
Ce livre, qui est en prose, se compose de 71 ff. 
chiOrés (non compris ^ ff. prélimin. pour le titre 
et la table). L*auteur ne se nomme pas ; mais dif- 
férents passages de Touvrage semblent indiquer 
une femme. L*exempl. que nous avons vu porte 
bien la date de i5iO, et non i5o6, comme nous 
Pavions lu dans une note de Tabbé de St -Léger. 
Vend. 6 fr. Méon, et beaucoup plus cher depuis. 
PIALOGUE de consolation entre lame et 
la raison, fait et compose par un religieux 
de la reformation de Fontevrauld ( Fran- 
çois Le Roy). Paris, Sim. Vostre, i499. 
in-8. goth. — Autre édit. Paris, Pierre 
Sergent, 1627 (ou iSSy), in-8. de 
320 pp. [162S] 
On a du même auteur : Dialogue de confidence en 
dieu, moult dévot et consolatif pour relever 
lame pécheresse. Parts, Slm. Voslre, ln-8. goUi. 
PIALOGUE de Gabrielle d'Estrée, revenue 
de l'enfer, {sans lieu ni date, mais vers 
1599), in-8. [13953] 
Sadre des plus acerbes contre la mémoire de cette 
célèbre maîtresse de Henri IV (Catalogue Lcber, 
4i86). Elle est indiquée dans le Catal. de La 
Valliere, en 3 vol., n» 4375, sous ce simple titre : 
Dialogue {4eGabrieUe d'^strée); et dans le nouv. 
Le Long, n» 197O0, de cette manière : 

Le retour d*enfer de la ducbcsse de Beaufort, 
avec des annotations historiques, par le baron 
deMontepIneuse, ln-8. (en vers). 

« On croit que l'auteur de cette pièce est Hum- 

bcrt d*Âublgné Les notes qu*on y a ajoutées 

sont pleines de fiel. » 

DIALOGUE de Gènes et d'Algers, villes 
foudroyées par les années de Louis le 
Grand, trad. de l'italien (de Marans). 
Amsterd., i685, pet in-12. [2384o] 

Vend. 90 fr. m. r. Lalr , et beaucoup moins cher 
ordinairement 

DIALOGUE d*entre le Maheustre et le Ma- 
nant : contenant les raisons de leurs dé- 
bats, et questions en ces presens troubles 
au royaume de France. (Pom), 1694, 
pet in-8. de 123 K chiffrés. 4 à 6 fr. 
[23624] 

Ç% dialogue est certainement Touvrage d*un II- 



DIA 

gueur, et d'un ligueur mécontent du duc de 
Mayenne ; mais on n'est pas d'accord sur son vé- 
ritable auteur, qui serait, selon Gayet, L. Morin 
dit Cromé; selon Dartigny (VI, page 179), Crucé, 
procureur, et Tun des seize; et enfin, selon 
d'autres, un certain Roland, aussi Tun des seize 
de l'union parisienne. Ce dernier est plus vrai- 
semblablement l'auteur de l'écrit assez rare, 
intitulé : 

Censorb d'un livre naguères imprimé à Paris 
en forme de dialogue, soubs le nom du Manant 
et du Maheustre, entreparleurs. Paris, Frédéric 
Morel, i5o4, in-8. de 25 ff. 

Le Dialogue ci-dessus n'est pas rare, car indépen- 
damment des deux éditions in-8. qui en ont été 
faites sous la date de i5o4, il y en a une S*, de 
i5o5, sans lieu d'impression, pet. in-ia, bien 
exécutée; et l'ouvrage a été réimprimé dans le 
8* vol. des différentes éditions de la Satyre me- 
nippée , en 8 voL ln-8. ; mais ce qui est vérita- 
blement rare, c'est la continuation du même 
dialogue qui a paru un peu plus tard , et dont 
les bibliographes n'ont pas parié. Elle se trouve 
annoncée dans le Catal. de M. Boulard, III, 
n« 2751 (vend. 16 fr. qS c), sous le Utre suivant : 
CoNTOiDATioif du dialoguc d'entre le Manant 
et le Maheustre, de ce qui s'est passé en France 
entre les deux partlz , tant de cduy de l'union 
des catholiques que de celuy du roy de Navarre, 
et la réponse à la censure faicte contre le pre- 
mier dialogue. Imprimé en l'an i5vy6 (sans nom 
de ville), ln-8. de 452 pp. en tout. 

La réunion de ces trois pièces forme un ensemble 
curieux. 

DIALOGUE du fol et du sage, 
Liure loyeux et delecUble 
Auquel par un parler notable 
Un sage et un fol plaisant 
Concluent en bref langage 
(Ce que Ion voit le plus souvent) 
Tel est fol qui pense estre sage 

Paris, Simon Caluarin, a la rose blan-^ 
che couronnée (sans date) , pet in-8. 
goth. de 16 fif. , signât a— rf. [i3469] 
Ce dialogue est en vers. Du Verdier en cite une 
édition de Lyon, par Bernabe Chaussart, lequel 
imprimait dès làyô. Dans la collection de Pont 
de Vesie, qui fait partie de celle de M. de So- 
lelnne, se trouve l'opuscule suivant, qui parait 
être le même que celui-ci : 

Beau et affable 

Et a toutes gens moult délectable 
Dung saige et dung foliguet 
Qui concluent en bref langaige 
Quod ut sepius eminet 
Tel est fol qui cuyde estre saige. 
'—Finis. On les vent a Paris en la rue neufue 
nostre Dame a lèseigne S, nicolas, in-iO. gotb. 
" de 16 ff. non chiffrés, sign. a — d. 
Nous citerons encore l'édiL suivante que possède 
la Biblioth. du roi. 



<[5Bpûfogue 



beau et effable 

Et a toutes gens moult délectable 



Digitized by 



Google 



DIA 

Dan sage et duo follnet 
oui concluent en bref langage 
Quod ut sepius emlnet 
Tel est fol qui ci^de estre sage. 
— <;y fine le Dialogue au fol r du êoge Naumlle- 
wtemt imprime a Paris pour Jehan honfom li- 
braire demeurât en la rue neufue nostre Dame 
a Unteigne sainct Nicolas, in-i6 goth. de 16 If. 
non chiffrés, sign. A— D. 
Une réimpression , copie figurée de l'édition de 
Sim. Galuarin, a été faite chei Pinard, en i83S» 
avec les caract. goth. gravés, aux frais de M. 
le prince d'EssIing. Il en a été tiré seulement 4o 
exempl. numérotés ^ la presse, dont a sur viLoi, 
à sur pap. de Chine, 10 sur pap. de Hollande, 
et 94 sur pap. de France (chex Silvestre). 
DIALOGUE des vaiUans fahs de Bolorospe 
cayalier gascon hipocondre, deyant Nan- 
cy, et le redt de ses autres auantnres a 
Adaminte cauaiier François, {sans lieu ni 
dcue)^ pet. in-8. de 16 pp. 
DIALOGUE fort plaisant et récréatif de 
deox marchands, Tun est de Paris et l'au- 
tre de Pontoise; sur ce que le Parisien 
l'avait appelé Normand , ensemble défini- 
tion de l'assiette d'icelle ville de Pontoise 
sdon les croniques de France. Paris, par 
Prigent Godec (fin du i6* siècle), pet 
in-8. de 12 ff. [13954] 
Pièce rare. 

DIALOGUE nouveau a trois personnaiges 
C'est à savoir Lembassadeur de Lempe- 
rear Dame Paix & Beilone la déesse de 
guerre, Bello pax cornes est. Apres la 
Guerre nient la Paix. en. binch. Impri- 
mes par Guillaume Cordier, Lan M. D. 
XLViii, pet in-4. de 8 ff. en itaL [i3955] 
En Ters de 10 syllabes. Vend. 6 fr. 10 c. La Vat- 

liere. 
DIALOGUE plaisant et recreatil Voyez 

JOTEUSETEZ. 

DIALOGUE spirituel de la passion, en 
forme d'oraison et contemplation (en 
vers). Paris, a Ihamme Sauvage {chez 
Reanaud Chaudière, vers i520 ) , in-8. 
goA. 

— Yoy. DrALOGUE. 

DIALOGUES and detached sentences. Voy . 

MORRISON. 

DIALOGUE du Mondain et du Celestin , 
avec le dict des pays, {sans lieu ni date, 
vers i52o), pet in-8. goth. de 4 (T. 

fi3470] 

Pièce en vers : vend, ao fr. en 1824. 

DIALOGUE dung tavernier et dung pyon 
en frâcoys et en latin. Imprime nouuelle- 
nient, pet in-8. goth. de k ff. [i^^yi] 

Pour donner une Idée de cette singulière pièce , 



DIA 7S 

dont les exemplaires sont très rares, nous allons 
en rapporter Ici la première octave : 
Le Fyon cowmence : 
Aperi tu michi (sic) portas 
Hoste estil iour présentement 
Hec est vera fratemitas 
Qui a son goust tout prestement 
Se tu as en ton tenement 
Diuersa dolia vini 
On te dira ioyeusement 
Vbi possunt hec discemi. 

Une copie figurée sur viuii a été vend. 82 fr. en 
i8i5. 

Réimpr. à Chartres par Gamier fils le xii« iour 
dauril 18S1, gr. in-8. de 8 pp., pap. façon de 
HolL (édition tirée ik Ao exemplaires). 

DIALOGUE entre Empiriastre et Philalète 
( par l'abbé Foucher de Dijon), sans lieu 
ni date, in-12. [3462] • 

Ouvrage sur la philosophie de Descartes. Comme 
U n'y en a eu que Sôo pp. d'imprimées, et qu'il 
est resté Incomplet , il faut croire que l'édition 
a été détruite , à la réserve de quelques exem- 
plaires. {Dict, des ammywses, n«3667.) 

DIALOGUE entre Scarron et Furetiere. 
Voy. Cochon mîtré. 

DIALOGUE facétieux dung gentilhomme 
françois se complaiguant à Tamour, et 
dung berger qui, le trouvant dans un 
bocage , le reconfprta , parlant à lui en 
son patois. Metz, Nie, Antoine. 1671, 
in-i6. [ift4i8] 

Ouvrage en vers messins, vend. 3i fr. Chardin. Il 
y a une autre édition de Metz, P. Colignon^ 1675 , 
in-16 oblong. de Sa pp. 

DIALOGUS creaturarum. (in fine) Pre- 
sens liber Dyalogus creaturarum appel- 
latus iocundis fdbulis plenus per ^erar^ 
dam leeu in opido gotidensi tncept^ 
numere dei finitus est Anno domini mil- 
lésime quadringentesimo octttagesimo 
mensis iunij tertio, G.LEEV, pet. in- 
foL goth. , avec fig. en bois. [169^3] 

Ces dialogues, qui ont été fort goûtés au moyen- 
âge, sont des espèces d'apologues en prose, 
offrant chacun un sens moral. Les fabulistes 
modernes en ont Imité plusieurs. Dans un ma- 
nuscrit du lA* siècle l'auteur de cet ouvrage lat. 
est nommé Nicole cognomento Pergaminus, 
L'édition de 1A80, la plus ancienne qui ait été 
faite du Dialogus creaturarum^ est un livre aussi 
curieux que rare, lequel a io3 If. non chiffrés, à 
34 llg. par page : le prem. f. est tout blanc ; sur 
le second commence le )}roIogue : (p) refacio l 
librû qui dicit dialotf creaturaf moralisatw , 
lequel est suivi de deux tables. La première page 
(recto du ii« f.) est entourée d'une bordure 
gravée en bols , de même que le sont les figures 
au simple trait qui se volent à chacun des lati 
dialogues de l'ouvrage. Au recto du dernier f. 
sont placées les armes de la ville de Tergowe , 
accompagnées des deux écussons de l'impri- 



Digitized by 



Google 



74 



DIA 



meur, et de la souBcrlption que nous venons 
de transcrire. 
VencL 06 ir. mar, bL Gaignat ; 88 fr. BIac-€arthy ; 
50 flor. Meerman; 8 Ut. 18 sb. 6 d. Sykes; 
8 liv. 7 sb. et 8 Ut. iA sh. Heber. 
Gérard Leeu a réimprimé ces dialogoes arec les 
mêmes figures, et dans le même format, d'a- 
bord à la date du 8 Juin i48i (87 fr. mar. r, La 
Vaillcre, et 18A fr. salle SUvestre» en 1880, 
sans avoir toujours cette valeur) ; ensuite le 
dernier Jour d'août 1683. Ces deux éditions ont 
également 10a (T. chacune ^ sans y comprendre 
de t blanc 
— Dialogus creatnrarum appellatus, jucun- 
dis fabalis plenus. ColonuB, industria et 
exipens (expensis) Conradi de Ham- 
hardi, 2k oct i/i8i , in-foL goth. de 6a ' 
E à 2 col. de /ti Ug. 
Cette édition , san& fig., a été rend. i4 fr. wuar. r. 

Brienne-Laire; 1 liv. lO sh. Heber. 
— Idem dialogus. (in fine) prœsens liber... 
impressus per Joharmem Snell cartis 
impre;ssoriefnagistntm in Stockolm in- 
ceptus et munere dei finitus est amto 
domm M. GGGG Lxxxm , mensù Decem- 
bris in vigilia Thame, in-U. 
Edition très rare : c'est la plus ancienne produc- 
tion connue des presses de Stockholm. 
L'édition d'i4noer«, Gér. Leeu, 1A86, In-fol. avec 
fig., conserve- encore quelque prix, ainsi que 
celle que le même Imprimeur a donnée ft Anvers, 
le 11 avril 1491, in-4. avec fig., laquelle a été 
vend. 18 fr. Rcgnauld-Bretel. Il en existe une 
-sous le titre de Destructorium vith^ ex simUi- 
tudinum creatura^ exèplo^ appropriadone per 
modû dialogi, etc, io-fol. gotb. avec fig. en 
bois, datée de i5oo (vend. 31 fr. salle Sllvestre, 
en 18&3}, mais sans nom de lieu ni d'imprimeur. 
Cette dernière édition a été imprimée à Genève, 
ainsi que le prouve la marque placée au dem. f., 
et qui est la même que celle que nous avons 
donnée à la p. 7A7 du i*' volume de ce Manuel, 
n ne faut pas confondre ce livre avec celui qui 
a pour titre : Summa quœ destructorium vitio- 
rum appeUatWf et qui est attribué à un certain 
Alexonder FahriUnarii fiUus; ce dem. ouvrage 
a été imprimé à Cologne, en i48o, par Henri 
Quintel, in-foL, et plusieurs fois depuis. 
On cite une édit du Destructorium de Lyon , per 

Claudium Nourry, i5oq, avec des fig. sur i>ols. 
— Apologi creaturarum (siTe fabulae ver- 
sibus express» a Joh. Mohermaniio, 
fignris œri incisis a Ger. Juda ornatx). 
— Excudebat Gerardo Indœ, Christth- 
pharus PUmtinus {Anttterpia, circa 
i58o), pet. in-4. de iv, 65 et i f: 
Ces apologues sont imités des dialogues précédents, 
et omà de 65 fig. en lallic-douce, assez Jolies, 
gravées par Ger. de Jode : i5 fr. Reina. 
— Dyalogue des créatures moraiigle. . . (trad. 
en françois par Colard Idansion). Gùttwe 
(Gûuda) par Gerart Lyon {Leeu), i482, 
pet in-foL goth. fig. 



DU 

La Bibliothèque du roi possède le seul exemplair* 

connu de cette édition précieuse, ornée de lai 

figures en bois gravées au simple trait C'est un 

volume de 101 ff. en tout, impr. à longues lig., 

au nombre de 85 sur les pages entières. Les six 

prem. ff. renferment le prologue, commençant 

au verso du prem. de cette manière : (P) Bologne 

ou Hure qui est nomme le dyalogue des créatures 

mondigie, et la table des chapitres. Au verso 

du dernier se lit la souscription suivante: 

Chy fine ce présent Hure appelle Dyalogue des 

créatures plain ioyeuses fables et pourfltables 

pour la doctrine del kdme. Cowunende et ftny 

par lagrace de dieu par gerart lyon demourant 

en la vile de gomee en hollande le xx^iour da- 

wilLanmilCCCClxxxii':' -',. 




— Dialogue des créatures, plein de ioyeoses 
fables et profitables enseignemens pour la 
doctrine de Ibomme. Lyon, Matthieu 
Husz et Jean Schabeller, i483, in-foL 
goth. fig. en bois. 

Edition tout aussi rare que la précédente : elle 
est portée dans le Catal. de Dufay, n« 5 19. 

— Le même dialogue, sous ce titre : La Des- 
truction des vices et enseignement des 
vertus moralize. — Cy fine ce présent 
livre appelle la Destruction des vices : 
plain awyeuses fables t prouffitables 
pour ladoctrinetenseignemitdelhâme: 
imprime a paris par Michel le noir H- 
britire... Lan mu cmq cens t cinq. Le 
. .xij. tour de décembre, pet in-4* goth. 
de lYet 76 CL à 2col., avec fig. en bois. 
{Biblioth. durai.) 

Les éditions de la traduction hollandaise du même 
ouvrage. Gouda, Ger. Leeu, i/k8i etiA86, in-fol. 
fig. en bois , et Delft, i488, in-fol. fig. , sont aussi 
des livres fort rares et assez précieux. La pre- 
mière a 135 ff. et contient laS fig., connue les 
éditions latines de i48o, 81 et 82. 

— The dialogue of créatures moralysed... 
of late transitted out of latynin to oar 
Ënglish tonge... and they be ta sell vpâ 
Powlys Cfmrche yeard {byJ. Rastall, 
no date), iii-ii. » avec fig. en bois. 

Edition très rare : i5 liv. i5 sh. Roxburgbe; Ut. 
sh. Heber. Jos. Haalewood en a fait fidre une 
réimpression, Lond., by Bensky, 1816* lo-^ f" 
caractères goth., avec des fig. en bois, laquelle 



Digitized by 



Google 



DIA 

n'a été tirée qa*à go exemplaires, dont 49 ont 
péri dans un incendie : cette dernière, a li v. 6 sb. 
Hibbert;S8fr.en 1837. 

DIÂLOGUS de sene et juvene de amore 
disputantibus. Per me Geràrdum Leeu, 
^o die JuUiil^i {Antuerpia)^ ïnS. 

L17989] 
Oposcule rare, quoiqu'il ait été rélmpr. à Louraln 

per Hiêodorum (Martinum) Alostensemy i&ga, 

in-4. 
Nous n'avons pas eu occasion de vérifier si le Débat 

du vieux et du jeune, en vers français, impr. au 

commencement du ]6* siècle, est traduit ou 

Imité du dialogue ci-dessus. 

DIALOGUS facetus et siogulansnon minas 
eniditionis qoam macaroitkes complec- 
teos, exobscuronim virorom salibus cri- 
bratus,in-8. lettres rondes. [i3i34] 

Vend, ^l fr. (rel. en m. M., avec le volume intitulé: 
Tractatulus jucundus Momorum, in-8. goth.), 
premier Calai, de La Valliere; et ig fr. Gafgnat. 

DIALOGUS. Dyalogns lingue et ventris. — 
Pro Claudio laumar lihrario aime uni- 
versùatisParisiensù (circa i5oo), ia-4* 
deôff. [i86!20] 

Opuscule dont chaque ligne est surmontée de sa 
gloee impr. en plus petits caractères que le texte. 

DIALOGUS qno multa exponuntur quae 
Lutheranis et buguenotis gallis accide- 
nint Orofma^ Aaamus de Mante, iS'jl^ 
pet in-8. [22442*] 

Vend. 10 fr. 5 c m. r. Mac-Garthy. 

DIALOGUS. Incipit Dyalog^ sud liberUte 
eccksiastîca inter hugonem decanû et 
oliueriam burgimagistrum et catonem 
secretaricQ interlocutores thenen. (in 
fine) Explicit dyalogns st^[>er libertate 
ecclesiastica notdter ppositus et supra 

Rychensteyn impressus Arma 

Millesimo quadnngentesimo septuagesi- 
mo septimo mensù Itmij die ttero déci- 
ma tpiarta,.., in-fol. goth. de i4ff. non 
chiffrés, à 38 lig. par page. [8219] 

Edition fort rare, et d'autant plus remarquable, 
que la vlUe de Rychensteyn en Sllésie, où elle a été 
imprimée, n'est placée ni par Panzer ni par San- 
tander ni même par M. Falkenstein dans la liste 
de celles qui ont possédé la typographie pendant 
le i5« siècle. Haln, qui a décrit cette édition 
8OU8 le tt« di43, en a fait connaître plusieurs au- 
tres du même dialogue, impr. sans lieu ni date. 

DIAMANTE (F. DmJtum-Bautista). Co- 
medias. Madrid,, 1670-7 Uj 2 vol. in-4. 
[16788] 

Recueil de vingt-quatre pièces, dont une, intitulée 
Blkonreidar aêu padre, aurait, disait-on, offert 
au grand GomeUle quelques morceaux dignes 
de passer dans sa tragédie du Gd, morceaux que 
Voltaire lui-même, partageant cette croyance, a 



DIA 



75 



rapportés dans son commentaire sur ce premier 
cliei-d*œuvre de la scène française. Cependant 
Il est reconnu aujourd'hui que Diamante est 
moins ancien que Corneille, et que, bien loin 
d'avoir rien fourni à ce grand poète, 11 s*est au 
contraire approprié les plus beaux passages du 
Cid français. (Voir le feuilleton du National du 
11 avril 18A1, article signé F. G.) 
DIAMI. Voy. Djami. 
DIARIAde bello carolinaV. Benedigtus. 
DIATESSARON. Voy. White. 
DIAZ (Duarfe). Varias obras em verso cas- 
tellano, e portuguez. Madrid, L. San- 
chez, 1592, in-4. [i5i94] 
Rélmpr. à Saragosse, iSgd, in-4. 
— La conquista que hizieron loapoderosos 
y catholicos reyes D. Fernando y dona 
Ysabel en el reyno de ^railada. Madrid, 
1590, in-8. [15195] 
Deux ouvrages rares dont parle Antonio. Le second 
a été vendu 5 llv. Heber. 

DIAZ del Castillo {Bem.). Historiayerda- 
dera de la conquista de la nueva Espaiia, 
sacada a luz por el P. Alonso Remon. 
iWadnd(i 632), in-fol. [28595] 
Il existe deux éditions de cette histoire sous la 
même date ; on a ajouté à la seconde le ai2* 
chapitre (mai coté ccxxij }, gui ne se trouve pas 
dans la première. Vend. S5 rr. et lU fr. Raetzel ; 
15 sb. Heber; i'* édit. m. r. 1 llv. 16 sh. Han- 
rott; a* édit m, r. 1 llv. g sh. le mémo. L'ou- 
vrage a été rélmpr. Madrid^ Cano, 1 7(^q5, à vol. 
pet ln-8. 

Thb tbdb histort of the conquest of Mexico, 
written In the year i568, translated from the 
original spanish , by Maurice Keatlnge. Lond,^ 
1800, in-4. i5 àaofr. 
Rélmpr. k Salem (état de Massachussett), i8*iS, 
• ' a vol. ln-12. 
Lowndes cite une traduction du même ouvrage par 
Th. Nicholas, impr. en 1578; mais il confond 
Dlaz del Castillo avec Gomara (voy. ce nom). 
DIAZ {Man,). Voy. LiBRO de albeyteria. 
DIAZ Romano (Francisco), Librode musi- 
ca de Uihuetade mano intitulado elmae»- 
tro. Valencia, lUl de Deziëbre, i537, 
in-foL, ayec les airs notés. [io2o5} 
Ouvrage très rare en France, ainsi qu'un autre du 
même genre dont voici le titre: 

Lraao de musica de vihvela, agora nuevamente 
compuesto por Diego Pisadôr, vezino de la 
ciudad de Salamanca. Impresso en su casa, i55a, 
in-foi. de IV et 98 IT., le dernier coté Ixxxvin. 
[10Q06] 
DIAZ Xanco. Libro intitulado Palinodia, de 
la nepbanda y fiera nacion de los Turcos, 
y de su engafioso arte y cruel modo de 
guerrear, y de los îperios, reynos, y pro- 
uincias ^ han subjectado, y posseen cô 
inquiéta ferocidad, recopiladopor Yasco 
Diaz Tanco. — este lihro.^^ fue ympreso 



Digitized by 



Google 



76 DIB 

en la ciudad de Orense que es en Ùa- 
lizia, . . acabesa de impmir a quinze dùu 
de setiembrem, q, xxxxvij (i547), P^^ 
in-fol. goth. [27867] 
Volume peu connu, contenant un premier fron- 
tispice gravé en t>ols, g ff. pré!., IxiJ ff. de texte, 
y compris un second frontispice et un troisième 
au f. XLi. Un exempl. en m. v. a été vendu 45 fr. 
Gobler. 

DIBARROLA (Jo.). Opus quod Baptista 
Salvatoris nuncupatur. impr, Vasatiper 
Claudium Gamier, i53o, pet. in-4. 
goth. de IV et^iij ÎL plus un f. non chiffré. 

m] 

Ce livre Impr. à Bazasest fort rare. La Bibliothèque 
Sainte- Geneviève en conserve un exemplaire 
lapr. sur véun. 

DIBOIN {Thamas-Frognall). Bibliomania, 
or book madness : a bibliographical ro- 
mance in six parts; illustrated with cuts. 
Londan, 1811, in-8. [3ii3o] 

Seconde édition de cet ouvrage singulier, dans 
lequel Tauteur Introduit, sous des noms suppo- 
sés, plusieurs célèbres bibliomanes anglais de 
répoique, qui s'entreUennent d*obJets analo- 
gues à leur passion pour les livres. La prem. 
édition fut mise au Jour en 1809, sous ce titre : 
ihe Bibliomania, or book madness, containing 
some account of the history, symptoms, and cure 
ofthis fatel disease, in an epfstle to Richard 
Heber (c*est une brochure In-S. de 87 pages 
seulement). Celle-ci, dans laquelle l'ouvrage est 
tout-à-falt refondu et considérablement aug- 
menté, contient un bon nombre de particulari- 
tés Intéressantes et singulières, relatives à tout 
ce qui a trait à la bibliographie en Angleterre; 
die forme un vol. de 800 pag., orné de beaucoup 
de grav.Leprix n'en était d'abord que de 37 sh,; 
mais l'édlUon ayant été épuisée en moins d'un 
an, on a payé ce vol. , depuis. Jusqu'à 6 gulnées, ' 
parce qu'on savait que l'auteur était bien décidé 
à ne le Jamab faire réimprimer : vend. 66 fr. 
Chatcaugiron. Il a été tiré ig exempl. seulement 
de ce livre sur pap. impér., en 3 vol., avec un 
portrait de l'auteur, très bien exécuté, et dont 
le cuivre a été détruit aussitôt. Un de ces exem- 
plaires magnifique^ a été vend. A3 liv. Sykes, à 
Londres; et, en 1816, M. Longman, libraire de 
la même ville, demandait Jusqu'à 100 guinées 
d'un exempl. enrichi d'une grande quantité de 
gravures et portraits, et relié en 5 volumes. 

BiBUOPHOBU, remarks on the présent languld 
and depressed state of llterature and the book 
tradc, in a lelter addressed to the author of 
the Bibliomania, by Mercurius Rusticus (T. -F. 
Dibdin). Lond., H. Bohn, i833, in-8. de 10a pp. 
4 sh. 6 d. et plus en Gr. Pap. [3ii3i] 

^-Bibliotheca spenceriana. . . Londan, 181/1 
and i8i5, U vol. imper, in-8. fig. 8 liv. 
8 sh.— et plus en très Gr. Pap. [3i574] 

— iEdes althorpianae; or an account of the 
mansion, books, andpictures, at Altborp; 
the résidence of G.-J. earl Spencer : to 



DIB 

which is added a supplément to the Bi- 
bliotheca spenceriana. London, prùued 
by W, Nicol, and sold by Payne, etc. , 
1822, 2 vol. imper, iu-8. fig. 6 liv. 16 sb. 
6 d— très Gr. Pap. 12 liv. I2 sh. 
— A descriptive catalogue of the books 
printed in the fifteenth century, lately 
forming part of the library of the duke 
di Cassano Serra, and now the property 
of G.-J. earl Spencer. Londan, printed 
for the author by Will Nicol, 182 3, 
imper, in-8. 1 liv. 1 sh. et plus en très 
Gr. Pap. 
Les 7 vol. br, a6o fr. Ratzel ; 3o5 fr. do9 de wutr. en 
i84o; eo Gr. Pap. mot. par Lewis ; aS liv. 17 sh. 
6 d. Drury; 48o fr., cuirde Ruuie^^eïm. 
Ces trob articles, si magnifiquement imprimés, ne 
forment qu'un seul corps d'ouvrage, et 11 se 
trouve à ia fin du dernier un Index général des 
sept vol. Les quatre prem. vol. ont été tirés à 
55o exempl. , y compris 55 en gr. ln-4. ; les autres 
à un moindre nombre. La Bibliotheca spence- 
riana, quoique beaucoup moins méthodique- 
ment rédigée que l'excellent catalogue des livres 
impr. sur véuN de la Biblioth. du roi de France, 
dont M. Van Praet a enrichi la bU>llograpble, 
. est cependant, dans son genre, un des livres les 
plus curieux qu'on ait Jamais publiés. Le savant 
bibliographe à qui nous en sommes redevables 
ne s'est pas contenté d'y décrire avec détail (que 
ne pouvons-nous dire aussi avec exactitude), les 
livres précieux qu'il avait sous les yeux; il a 
souvent illustré ses descriptions de fac-similé, 
fidèlement dessinés par lui-même, et très bien 
gravés, qui représentent, soit les caractères, 
soit les gravures en bols de ces mêmes livres : 
ce qui est de la plus grande Importaoce quand 
il s'agit, comme là, d'éditions du i5* siècle, en 
partie peu ou point connues. 
On trouve dans les deux prem. voL de ce catalogue : 
i*> les livres Imprimés avec des planches de bols; 
3* les anciennes Bibles, en différentes langues, et 
leurs parties séparées; S» les livres de liturgie ; 
A** les SS. Pères ; 5« les classiques grecs et latins, 
par ordre aipbabéUque. Le S* et le 4* vol. sont 
consacrés aux anciennes édiUons des ouvrages 
latins, italiens, français et anglais, qui ne font 
pas partie des classes précédentes : le tout est 
accompagné d'une t>onne table. Le 5« vol., ou 
Mdes althorpianœ, contient la descripUon du 
château d'Althorp et de ses dépendances, par- 
ticulièrement de la bibliothèque et de la galerie 
de tableaux. On y donne des détails Intéressants 
sur la coUcclion de Bibles, en différentes lan- 
gues, sur les exempl. en Gr. Pap. des classiques 
grecs et latins et de différents ouvrages anglais 
remarquables; sur une suite d'éditions pré- 
cieuses de l'Arloste, et sur des exempl. (illus- 
trated copies) enrichis de nombreuses gravures. 
Ce volume, sans contredit le plus riche de l'Ou- 
vrage, est orné de 3i grandes planches très Wen 
gravées, et qui pour la plupart sont des portraits 
de famille. Celui de lord Spencer, gravé par W. 
Flnden , est surtout fort remarquable par sa 
parfaite exécution. 11 y a en outre plusieurs char- 



Digitized by 



Google 



DIB 

manies vignettes sur les pages du texte. Le 6* 
vol. est du même genre que les quatre premiers, 
auxquels il sert de supplément. Les articles y 
sont rangés par ordre alphabétique des noms 
d*anteurs, sous les n«* ioo5 à i3i8. 

I«e 7* vol., dont le titre ci-dessus fait asseï con- 
naître le contenu, est rédigé avec beaucoup 
moins de soin et d'exactitude que les six autres. 
Les détails, qui dans ceux-ci sont souvent sur- 
abondants, manquent presque entièrement dans 
le dernier ; ce qui est ii regretter, car il se trouve 
dans cette collection plusieurs éditions du i5* 
siècle absolument inconnues Jusqu'alors. Ce fut 
en i890 que lord Spencer acheta la collection 
du duc de Cassano, d*après le catal. imprimé à 
Naples, en 1807, ^n-^* de 53 pp. Le noble lord 
n*en garda que les éditions qu il n*avait pas et 
les exemplaires plus beaux que ceux qu*ll pos- 
sédait déjà. 11 fit vendre le surplus à Lonores, 
en 1831, et pour cette vente M. Dibdln publia : 
Catalogue of the duplicates in the library of 
G,'J, earl Spencer, ln-8. de iv et Si pp. 

Ainsi que l'atteste ce catalogue, la bibliothèque de 
lord Spencer est la plus riche, peut-être, qu*alt 
Jamais formée aucun particulier ; et pour donner 

. une Idée de ce qu'elle doit avoir coûté , nous 
dirons que les soixante éditions de Caxton, qu'on 
est parvenu à y réunir, sont estimées isooo Ilv. 
sterl.l!! Elle est aussi très nombreuse, car U y 
a vingtdnq ans on y comptait d^à plus de . 
45000 volumes. 

— The bibliographical Decameron ; or tea 
days pleasaat discourse upoa iUiumnated 
manuscripts , and subjects connected 
with early engravings, typography and 
bibtiography. London, printed for the 
caahar, by W. Bûlmer, 1817, 3 ^^^ P*» 
in-8. 8 IW. 8 sh. [31127] 
n y a des exemplaires en très Gr. Pap. dont le 

prix est arbitraire : vend. Agi fr. mar, Relna. 
Cet ouvrage est dans le même genre à peu près 
que la Bibliomania du même auteur, à la- 
quelle il fait suite ; mais il est Imprimé d'une 
manière beaucoup plus somptueuse, et les grav. 
sans nombre dont 11 est enrichi en font un livre 
vraiment extraordinaire ; nous pouvons même 
ajouter. Jusqu'ici, unique en son genre. Quoique 
les lecteurs français doivent naturellement y 
prendre beaucoup moins d'intérêt que les An- 
glais pour lesquels il semble avoir été spéciale- 
ment composé, nous ne voyons pas sans quelque 
satisfaction les productions des presses fran- 
çaises dn i5* et du lO* siècle, nos anciennes 
gravures en bols et Jusqu'à nos reliures, fournir 
le sujet du plus grand nombre des planches, 
tant en bois que sur cuivre , qui décorent ces 
Crois volumes si dignes de toute l'attention des 
bibliophiles. Le prem. dialogue est consacré à 
rhistoire de la caliifi^phie et de la peinture , 
en ce qui concerne les livres manuscrits. Jusque 
vers le i6« siècle : des gravures très exactes 
et fort nombreuses en font, à notre avis, la 
partie la plus riche de l'ouvrage. Dans le second 
et le trolrième dialogue l'auteur s'occupe des 
anciens missels et bréviaires, et en général des 
livres du prem. siècle de rimprimerlc qui sont 



DIB 



77 



ornés de gravures ; il s'étend avec complaisance 
sur ce sujet qu'il parait affectionner particuliè- 
rement. Les cinq dialogues suivants ont pour 
objet l'histoire des imprimeurs de notre conti- 
nent, et offrent la représenUdon fidèle des dif- 
férentes marques et devises des plus célèbres 
typographes du i6* siècle, et en même temps 
beaucoup de détails curieux sur les Imprimeurs 
anglais modernes les plus distingués. Les reliures 
et les ornements des livres ont fourni le sujet du 
8« dialogue ; le o* traite des ventes publiques, 
et le 10* de l'histoire de la littérature biblio- 
graphique en Allemagne, en Italie et en France, 
à quoi sont ajoutés des détails sur les princi- 
paux amateurs de livres qui ont existé ou qui 
existent encore en Angleterre. 
Les dialogues qui forment ie fond du Bibliograj^i' 
cal Decameron sont faits tout exprès pour amener 
des notes très longues et fort nombreuses qui ne 
tiennent pas toujours au sujet, et dont quelque- 
fols même llnuUlité n'est pas le plus grand dé- 
faut. Cela n'a pas empêché que l'ouvrage n'ait 
obtenu un succès mérité, et qu'aussitôt sa pu- 
blication, l'édlUon entière, tirée à 750 exempL, 
nombre fort grand pour un livre de ce genre, 
n'ait été épuisée. 

— A bibliographical, antiquarian and pic- 
turesque tour in France and Germany. 
London, printed for the author by W, 
Bulmer and W. Nicol, 1821, 3 vol. 
imper, in-8. fig. . [2009 3] » 

De toutes les productions de M. Dibdln, ceOe-cl 
nous parait être la plus originale, comme elle 
est aussi une des plus précieuses par les nom- 
breuses gravures qui l^enrichissent et en aug- 
mentent llntérêt L'auteur s'y est livré à toute 
la verve de son Imagination, et trop souvent, 
peut-être, à la causticité de son esprit, ainsi 
qu'à llndlscrétlon de son caractère. Cherchant 
presque toujours à présenter les hommes et les 
choses du côté plaisant, il a en général mis plus 
de charge que de vérité dans les nombreux 
portraits qu'il a esquissés, avec cette légèreté 
et cette précipitation qu'on lui a souvent et 
assez Justement reprochées. Aussi, tout en ayant 
les meilleures intentions du monde, notre bi- 
bliographe voyageur est-Il parvenu à mécon- 
tenter tous ceux dont il parle, même avec le 
plus de bienveillance, et s'est41 attiré plus d'une 
critique dont nous nous occuperons ci-après. 
Sous le rapport de la typographie et de la gnh . 
▼ure , H y a peu de livres, dans le même format; 
qui puissent le disputer à celui-ci en éléc^noe et 
en richesse. On n'en sera pas surpris quand on 
saura que les frais de ces trois volumes se sont 
montés à près de 8000 gulnées. H a été tiré 
900 exempl. en gr. ln-8., au prix de g liv. 
sh. chacun , et 100 exempl. en très Gr. Pap. 
format In-A. au prix de 16 liv. 16 sh. Malgré 
ces prix élevés, le résultat de l'opération a été 
qu'après la vente des 1000 exempl., l'auteur s'est 
trouvé de iso liv. au dessous de ses dépenses, 
sans compter ses frais de voyage. Les exempl. 
qui contiennent les premières épreuves, et sur- 
tout en Gr. Pap., se soutiennent encore au prix 
rie souscription : autrement on peut avoir ces 
3 vol. pour environ i5o fr. 



Digitized by 



Google 



7B 



BIB 



On rénoll à oe voyige une suite de gravures pu- 
bliées sous le titre suivant : 

A êeriêi of etckings pourtratfing the physio- 
9iomy, mmmen, amd eharaeter^ ofthepeople of 
France and Geimany, bf Gewrge Lewis, I^ndon, 
Arch, 1821, gr. ln-8. trois part de 90 planches 
chacune (les grandes pi. comptant pour deux). 

— Voyage bibliographique, archéologique 
et pittoresque en France, trad. de Tan^l. 
par MM. Licquet et Crapelet Parus 
Crapelet, iSiiS, ft vol. in-8. fig. 20 à 
3o fr. et en très Gr. Pap. vél. 5o à 60 fr. 

Cette traduction ne contient pas le voyage en 
Allemagne qui forme la plus grande partie du 
3« volume de Torlglnai ; mais elle présente une 
foule de notes curieuses qui relèvent les erreurs 
du voyageur anglais, et suppléent à quelques 
unes de ses omissions. BIM. Licquet et Grapdet 
avaient déjà publié séparément en 1821 et dans 
le mCme format que le texte anglais, la traduc- 
tion de deux parties de Touvrage de M. Dibdin, 
avec des notes critiques , savoir : le premier, la 
traduction de la Lettre neuvième, relative à la 
bibliothèque publique de Rouen, et le second, 
la Lettre trentième, concernant IMmprlmerie et 
la librairie de Paris. Cette dernière contient 
beaucoup de notes, dont une partie seulement 
a été conservée dans la traduction en 6 vol. 
Ce sont ces notes critiques et la préface qui les . 
précède auxquelles m. Oibdin a répondu dans 
récrit suivant, où notre moderne Roland se 
montre plutôt fitrieux que courtois chevalier : 
Brief rewuark» upon the préface and notes of 
C'A." Crapelet attached to his translation ofthe 
thirtieth îetter of the bibliographical^ antiqua- 
rian, and picturesque tour, by the author of 
that tour, London , printed by W. Bulmer and 
W. Nicol. 1821, gr. in-8. de v et Si pp. non 
compris le titre et le faux titre , lequel porte : 
a Roland for an Olivier, or briefs remarks. Tiré 
seulement à S6 exempL, et non destiné au com- 
merce : vendu 2 liv. 2 sh. 6 d. Lang. La tra- 
duction française de la préface de cet opuscule 
a été insérée dans la seconde édition anglaise 
du Voyage, vol. Il, page 21a 
N'oublions pas de citer aussi la Lettre d'un rtUeur 
français à un bibliographe anglais par Lesné, 
Paris, impr. de Crapelet, 1822, in-8., dont il y 
a S2 exempL en très Gr. Pap. vél.; et enfin une 
traduction de la Notice sur les heures de Char^ 
Umagne^ tirée de la 2q« lettre du même Voyage, 
précédée d*un Jugement sur l'ouvrage anglais, 
par M. Barbier neveu. Paris, 182S, in-8. de 
12 pp. , pièce extraite de la Revue eneyclopéd,, 
avril 1823. 
— A bibliographical antiquarian and pictu- 
resque tour in France and Germany ; by 
the rev. Th. FrognaU Dibdin. second 
^tion. Lond., Robert Jenmngs, 1829 , 
3 YoL in-8. fig. 2^ à 3o fr. 
Quoique faite avec moins de luxe que la première, 
cette édition est encore un livre remarquable 
par sa belle exécution typographique et par les 
jolies gravures dont 11 est orné. Il y a d'ailleurs 
une grande différence entre l'une et l'autre. La 
seconde a reçu quelques augmentations et plu- 



DIB 

sieurs rectifications tirées de la traduction fran- 
çaise; on y a ajouté différentes notes relatives à 
des personnages morts depuis l'époque du 
Voyage; mais d'un autre côté l'auteur y a fait 
de nombreux retranchements, tant dans le texte 
que dans les notes, les citations et les descrip- 
tions de livres. La g* lettre tout entière , rela- 
tive à la biblloth. de Rouen , en a été suppri- 
mée. Les pi. si nombreuses et si remarquables 
de la première édition, ne se trouvent pas dans 
la seconde. On les a remplacées par d'autres, 
au nombre de 12 seulement, dont quatre sont 
des copies réduites des quatre mêmes planches 
de la première édition , et les autres sont nou- 
velles. Parmi ces dernières, on distingue le 
portrait de l'auteur, grav. par James Thomson, 
cehii de M. l'abbé de Larue, savant antiquaire, 
de Caen ; celui du comte de Brtenne, une vue 
du Prater à Vienne, etc. Outre ces douze planch. . 
en taille douce, il y a dans ce livre un certain 
nombre de vignettes en bois qui reproduisent 
plusieurs dessins de la première édition, .et enfin 
on y a i^outé le fac-similé de l'écriture d'une 
partie des personnes dont 11 est question dans 
l'ouvrage. L'auteur n'a pas toujours été fort 
heureux dans ses corrections : eu voici un 
exemple. Une note inexacte placée à la page 
364 du 2* vol. de la première édition ayant été 
relevée dans la traduction française, M. D. a 
voulu la rectifier (tome II, page 189); mais il a 
mis si peu d'attention à cette correction , qu'il 
fait mourir à St-Cloud, en 1796, l'abbé Leblond 
qui ne mourut qu'en 1809, et dans la ville de 
Lalgle. C'est l'abbé Hooke, comme l'avait bien 
dit M. D. dans sa première édlt, qui est mort 
à St-Cioud en 1796. J'observe qu'on a imprimé 
là Ublond pour Leblond , et qull y a dans cet 
ouvrage beaucoup de fautes semblables qu'on 
aurait pu éviter, en suivant pour les noms fran- 
çais la traduction Imprimée chex IL Crapelet. 
En résumé cette seconde édition ne peut tenir 
lieu de la première, mab elle doit y être réunie 
à cause des augmentations et des nouvelles gra- 
vures qu'elle contient 
— An introduction to the knowledge of rare 
and Taluable éditions of the greek and 
latin classics, together with an account of 
polyglot Bibles, hebrew Bibles, greek 
Bibles and greek Testaments : the greek 
fathers and the latin fathers; fourth 
édition greatly enlarged and corrected. 
London, Hardùtg <md Lepard, 1827, 
2 vol. in-8. 2 liv. 2 sh. — Pap. imper. 
6 liv. 6 sh. [31627] 
Edition la plus complète et la meilleure ; elle laisse 
cependant encore beaucoup îk désirer sous le 
rapport du choix des matériaux et de l'exacti- 
tude. L'auteur devait donner un S* voL qui au- 
rait contenu les lexiques, la grammaire, les 
collections et les listes de classiques, mais il ne 
l'a pas fait. Le prix des 2 vol. est réduit main- 
tenant à 18 sh. 
La prem. édition, qui parut en 1802, est un pet 
vol. in-8., très bien imprimé, mats qui n'a plus 
de valeur depuis les nouv. éditions. La seconde, 
en 1 vol in-8., est de i8oft ; il y eo a So exempL. 



Digitized by 



Google 



DIB 

en Gr. Pap., dans lesquels se trou?ent à gniT. 

2ul ne sont point dans les autres; au nombre 
e ces gravures, est le portrait de Tëvéque FeU, 
lequel n'avait pas encore été gravé ailleurs. La 
troisième, de 1808, en a vol. peL iu-8., n*offre 
rien de particulier. 

— The Ëbrary companion : or the yonng 
man's guide, and the old man's comfort, 
intbedioiceof alii»-ary. London^Hear- 
dma, 1824, in-8. de li et 912 pp. 1 Kv. 
1 sh. [31540] 

Le nom de l'auteur a fait accueillir avec empres- 
sement cet ouvrage dont le titre. promet beau- 
coup ; mais on a reconnu tout de suite que c'é- 
tait un livre fort incomplet , inexact et rempli 
de choses inutiles ou déplacées. Il s'y trouve 
cependant quelques notes curieuses, et surtout 
très propres & provoquer l'hilarité d^ biblio- 
manes anglais. Cela a suffi pour procurer à cette 
singulière production un succès momentané, 
qui a même nécessité une noilvelle édiL publia 
en juin 1825, in-8. de 1 et Sggpp. Cette seconde 
édition présente fort peu d'augmentations, mais 
les articles supplémentaires y ont été refondus. 
On en a retranché plusieurs notes, et particuliè- 
rement une anecdote concerniini the Dimry and 
Utters ofJoJm Evelyn, U a été tiré 100 exempl. 
de la prem. édit. en Gr. Pap. publié à 5 liv. 5 sh. 

L'auteur a fait Imprimer quelques exempl. d'un 
Postscript ^inh8. de S6 pp., contenant une ré- 
plique aux critiques que le British Crttic et les 
fVestwdmter et Quarterly Beviews ont ûîtes de 
son library companion, 

— ^RemiDiscences of a literary life ; by the 
rererend Th. FrognaU Dibdin. D. D. 
Landon, John Major, i836, 2 voL gr. 
in-8., portr. etfig. iliv. 10 sh. [30961] 

Cette autobiographie est moins curieuse pour ce 
qui s'y rapporte à l'auteur lui-même, que par les 
déUils d'histoire littéraire et de bibliographie 
qui y sont mêlés. Lindex qui doit en faire partie 
n'a para que plusieurs mois après l'ouvrage. 
a été tiré une centaine d'exemplaires des deux 
vol. en Gr. Pap., dont le prix était de 10 liv. 
10 sh. Ils renferment de plus que les exemplaires 
ordinaires : i* une double épreuve richement 
coloriée de la planche placée à la p. 3^5, et qui 
représente un B majuscule fort historié ; a"" une 
vue intérieure de Bshion Hall, près de Skipton , 
dans le Yorkshire, château appartenant à miss 
Currer, peUte-filledu D' Richard Richardson, 
et connue par son goût éclairé pour les livres ; 
3« une autre vue prise des croisées de la biblio- 
thèque du même château. Ces deux planches, 
ainsi que les deux vues Intérieures de ladite bi- 
bliothèque qui se trouvent dans tous les exempl. 
des Réminiscences, sont tirées du Catalogue de 
miss Currer. Cette savante demoiselle en a prêté 
les cuivres â H. Dibdin (voy. Stbwabt). 

Dans ses Réminiscences M. Dibdin avoue que Jo- 
seph Haslewood , littérateur instruit et membre 
duRoxburgheCIub, l'a puissamment aidé pour 
les recherches qu'a nécessitées la composition 
de ses différents ouvrages. 

Un homonyme de notre bibliographe, le poète Th. 



DIB 79 

Dibdin, aaussl fait imprimer aetRémlnlseeDces, 
Lond,, 1828, 2 voL in-8. portr. 

—A bMographical, antiquarian, aDdpîcta- 
resque tour in the northan counties of 
Eagland and in Scotland. London, J. 
Bohn, 1838, 2 vol. gr. in-8. fig. 4 liv. 
i4sh. 6d. — et en pap. imper. 8 liv. 18 sh. 
6 d. [20322] 
La bibliographie tient fort peu de place dans cet 
ouvrage qui se recommande d'ailleurs sous d'au- 
tres rapports, et particulièrement par les grav. 
qui le décorent. 
IL Th.. Frognal Dibdin est encore auteur des 
ouvrages suivants : 

1» An analysis of the first volume of Black- 
stone's commentariet; or, ofthe rights ofpenons, 
i707i en une grande planche, format d'atlas, 
tirée seulement à 25o exempl, et dont le cuivre 
a été détruit 

2« PoewUy 1797, ln-8. 
Sur 500 exempt de ce livre qui furent Urés, on 
en détruisit s5o ; ensuite l'auteur chercha à sup- 
primer tous les exemplaires restants, et dans sa 
Bibliomania, U tourna en ridicule son propre 
ouvrage, avec autant de sévérité que d'enjoue- 
ment. Ce peut vol. se vendait d'abord S sh. 6 d.; 
mais il a été payé depuis une guinée. 

S» Judgment and mercy for afflicted soûls, or 

méditations, soliloquies, and prayers,hy Francis 

Quarles, London. 1808, in-8. 10 fr. 

Réimpression de cet ancien ouvrage, précédée de 

la vie de Quarles, et d'échantUlons de sa poésie. 

4» Thedirector. London, 1807-8, 2 vol. ln-8. 
Cet ouvrage est composé de divers essais par dif- 
férents auteurs ; ce qui est désigné sous le titre 
de Bibliographiana, est de M. Dibdin. 

5° Spécimen bihliothecœ hritannicœ, 1808, 
in-8. de 8 et 77 pp., Uré à 4o exempl., plus 8 
en Gr. Pap., avec une grav. en bols. Un de ces 
derniers vend. S liv. 10 sh. Brockett: pap. ord* 
2 liv. 10 sh. Hibbert. 

^"Speeimenofanenglish De Bure, 1810, in-9. 
de 16 IL, tiré à 5o exempl. : vend. 2 liv. Sykes; 
1 liv. 17 sh. Brockett; 1 liv. 8 sh. Heber. 

T Boo* rarities, 1811, ln-8., tiré à S6 exem- 
plaires : vend. 2 liv. à sh. Sykes. 

8» The Lincoln nosegay : beynge a brefe table 
of certaine bokes in the possession of M, I*. 
FrognaU Dibdin, London, Bulmer, without 
year (1811), pet. in-8. de 8ff., tiré àSO exempl. t 
vend, (bel exempl. rel. en mar., avec des orne- 
ments, par Lewis) 60 fr. en mars 1829; 26 fr, 
en 18S9; 2 liv. 2 sh. Hibbert 

tfBibliography, a poem,canto /. London , 
1812, in-8. de 24 pp., contenant 554 vers; th*é 
à 5o exemplaires. 

10 La belle Marianne; a taie of truth and 
Ufoe. London, printed by NIchols, 1824, gr. in-8. 
de 54 pp. 
Cette nouvelle anonyme n'a été tirée qu'à un pe- 
tit nombre d'exemplaires. 
Nous n'avons pas à nous occuper ici des Sermons 
du D' Dibdin ; et quant à ses Typographical 
antiquities^ nous en avons parié k l'article Amis; 
voy. aiMl l'art ImTATto J.-C., et le mot Moaos. 



Digitized by 



Google 



ao Dic 

DIBDIN (Charles). The sea songs of Gh. 
Dibdin, with a memoir of his life and 
writings. London, 1824, gr. in-8. 1 Ut. 
is 8h. [15866] 

The piotessional life of m. Dibdin, written 
by bimself, with the words of sU butulred songs 
selected from bis worlu. London, i8o3, 4 vol 
pet In-S., portrait et vignettes. 1 11 v. i5 sta. 
[30944] 

—Observations on a tour througb almost 
tbe whole of England , and a considé- 
rable part of Scotland ; in a séries of 
letters. London, 1801-2, 2 vol in-4. fig. 
20 à 30 fr. et plus en Gr. Pap. [20816] 

L*ouvrage suivant du même auteur a eu peu de 
succès. 

A COMPLETE bistory of the englisb stage. L<md, , 
(1795), 5 vol. in-8. [16845] 

DIGi£ ARCHI geographica quaedam, sive de 
vita Graeciae ; ejusdem descriptio Graeciae, 
gr. , cum latina interpretatione atque an- 
not H. Stephani et ejus dialogo qui in- 
scriptusestDicaearchi Sympractor. Ex-- 
cudebat H. Stepkanus (GetievcB), seu 
apud PetrvM Chouet, 1689, in-8. 
[19555] 

Première édition de ces fragments : 8 flor. 5o c 
Meerman. Ils ont été réimprimés dans le Thésau- 
rus antiq. grac, de Graevius , XI ; dans les petits 
géogr. d*Hudson, H , et dans ceux de J.-F. Gail. 

— Dicaearchi fragmenta; Hannonis péri- 
plus ; Nicephori geographia, etc. , graece , 
cum Lucae Holstenii lucubrationibus ad 
priora duo opuscula : accésserunt ad 
œteros geographiae anctores Holstenii 
item notulae non antea ediue , haec omnia 
cura acstudlo Guil. Manzi. Ramœ, 1819, 

in-ft. i5 fr. 
l\ a été tiré i5o exemplaires en pap. vél, et un 
plus grand nombre en pap. ordinaire. 

— IframmentidiDicearcodi Messina, rac- 
colti ed illustrati da D. Gelidonio Errante, 
de* Baroni di Yanella e Galasia , col testo 
greco. Palermo, 1822, 2 part gr. in-8. 

9fr- 
—Dicaearchi IViesseniiquœsupersunt, com- 

posita, édita et illustrata a Maximiliano 

Fuhr. Darmstadtii, Leske, i84i, in-8. 

de VIII et 528 pp. 2 thl. 16 gr. 

EdiUon plus recommandable par son commentaire 
que par le texte, lequel a été imprimé avant 
que l'éditeur ait pu connaître les variantes du 
fauxDicéarque, pubi. par M. MiUeret restituées 
parM. Letronne, ( Voy. notre arUde Geoghaphia 
veterisscriptores.) 

DÏC^ARCHÎiE nenrici (secundi) régis 
christianissimi Progymnasmata. (absqtte 
«ora), pet. in-8. [2625] 



DIG 

Vol. de 800pp., avec des signât, de A— Z , Aa— Zz 
et AA — DD par 8. Les fT. ne sont cbUn*. que d*un 
cOté , et seulement à parUr du 49*; Tavant-der- 
nler porte S91, mais il y a de fréquentes erreurs 
dans la pagination des autres. On lit au verso du 
dernier : Fini* primi thomi Dicœarchiœ Régis 
velut e medio cursu reuocatœ, ne iusti volumi- 
nis mensuram excederet. Toutefois l'ouvrage 
n*a pas eu de suite. Le Utre ne porte ni nom 
d'auteur, ni lieu dimpression, ni date; mais on 
sait que ce recueil est de Raoul Splfame, avocat 
au Parlement de Paris , lequel s'est nommé au 
recto du a* f. {Radelpho Spifama poeta gaUo 
authore), et qull a été imprimé à Paris vers l'an 
i55fi. 

Ce livre singulier et qui est devenu rare renferme 
cccix arrêts de la composition de Splfame, 
lequel suppose quils ont été donnez Van mil cinq 
cens cinquante six, par le Ray treschrestien 
Henry deuxiesme, en sa justice royale,,. Tous 
ces arrêts supposés sont en français, quoique 
le titre du livre et quelques citations soient en 
laUn. « Au milieu de ces producUons bizarres , 
dit M. Dupin dans ses Notices, p. 73, il ée trouve 
des décisions très sensées, et qui depuis ont été 
converties en lois et ont reçu leur exécuUon. » 
Un de ces édits est relatif à la Bibliothèque du 
roi, à laquelle les libraires seraient tenus de 
donner un exemplaire impr. sur véun de tous les 
livres qu'ils imprimeraient, ce qui est resté en 
projet 

Vend. 18 fr. Daguesseau; ai fr. Morel-Vindé; 
82 f r. m. r. Debure , et Jusqu'à 89 fr. Hérisson. 

J. Aufray, l'économiste, a extrait les arrêts de 
Splfame qui se distinguent par leur sagesse , et 
il les a publiés sous le titre suivant : 

Vues d'un politique du xvi« siècle sur la légis- 
lation de son temps, avec des observations 
propres à réformer celle de nos Jours. Amsterd., 
et Paris, 1775, in-8. 

DIGGIONARIO delà lengua castellana, en 
que se explica el verdadero sentido de las 
voces, su naturaleza y calidad, con las 
phrases, ômodosdehablar, los proverbios 
ô refranes, y otras cosas convenientes al 
uso de la lengua : por la real Academia 
espafiola. Madrid, 1726-39, 6 vd. in- 
fol. [11158] 

Ce dictionnaire est très recherché et les exem- 
plaires en sont devenus rares. On trouve au 
commencement du premier vol. une préface 
relative à la composiUon de ce grand ouvrage , 
trois discours sur l'origine de la langue castil- 
lane, sur les étymologies et sur l'orthographe , 
avec une liste des auteurs choisis par l'Académie 
pour servir d'autorité à ses décisions. Vend. 
120 fr. La Sema; 196 fr. le duc de Plaisance; 
7 liv. 16 sh. mar, r,, et un autre exemplaire, 
41iv. Heber. 

L'édition de Madrid, 1770, 6 vol. in-fol., conUent 
des augmentations et des corrections qui doi- 
vent la faire préférer à la première. Je n'en ai 
vu que le premier volume. 

L'Académie espagnole a donné un traité d'ortho- 
graphe de la langue espagnole, publié pour la 
première fols, à Madrid, 1742, pet. in-8., et 



Digitized by 



Google 



DIC 

pour la 8* fols en i8i5 , a?ec des chaosemeiKs 
considérables. On doit aussi à cette compagnie 
une grammaire espagnole Imprimée pour la 
prem. fols en 1771 , pet in-8. Voy. Gaamatica. 
DIGGION ARIO de la lengua casteilana, por 
la Academia espafiola , Tii* edicion , aug- 
mentada. Madrid, imprenta real, i832, 
in-fol. de 786 pp. 5o <r. [1 1 1 59] 
Cet abrégé est très répandu et réduit de beaucoup 
Tusage du grand dictionnaire dont il est extrait 
La première édition est de Madrid, 1780 , et les 
trois suivantes ont paru en 1783, 1701 et 180S, 
toutes In-fol. i5 à ao fr. Dans la 5« édition, 
Madrid, 1817, in-foL, l'Académie espagnole a 
admis des changements si considérables pour 
l'orthographe des mots, que son dictionnaire 
ne s'accorde plus avec les livres espagnols im- 
primés antérieurement à cette réforme. C'est sur 
cette 5* édition qu'ont été faites celles de Madrid, 
impr. nacional, i8a3, gr. ln-4. avec un titre 
gravé ; de Versailles ^ Basa, et Paris ^ Bossange, 
i8a4, in-4., ou a vol. ln-8. (à laquelle on a 
adapté un titre gravé portant : Madrid^ 1824); 
de Paris, Masson, 1826, in-4.; et l'abrégé par 
V.-G. Amao, Paris, Parmeniier, 1836, a vol. 
ln-8. Enfin , nous citerons encore la 8« édition , 
imprimée à Madrid, en 1837; la réimpression 
qui en a été faite à Paris, en i838, gr. in-8. 18 fr. 
chez Salvà, et une autre réimpression, Paris, 
H, Bossange, i843, in-4. 18 fr. 
DICCIONARIO geograûco-historico de Es- 
pafia por la real Academia de la historia. 
Madrid, V' Ibatra, 1802, 2 vol. gr. 
in-4.3ofr.[26i42] 
Première section, contenant la Navarre, la Bis- 
caye, et les provinces d'Alava et Guipuzcoa : la 
suite n*a pas paru. 
DIGHIARAZIONE dei disegni dd reale 
palazzo di Gaserta (da Lnigi VanYitelli). 
Napoli, nella reg, stamp,, 1 756, in-fol. 
max.,i4fig.[9907] 
Vend. 30 fr. Tnidaine. 

DIGRINSON {Edm.). Delphi phœoicizan- 
tes; siTe tractatus io qao graecos, quid- 
quid apnd Delphos célèbre erat , e Josu» 
historia scriptisque sacris e£Bnxisseosten- 
ditur, cum diatriba de Noé in Italiam 
adyentn, nec non de origine Druidum. 
Oxanii, i655, pet in-8. [22847] 
Traité savant, recherché et peu commun de cette 
édlUon : 5 à 6 fr. Vend. 19 fr. m. bl. S.-Céran. 
Il a été réimprimé à Francrort, 1670, in-8., et 
dans le i*' vol. des Opuscula de Crenius, Rot- 
terdam, 1691. 
Sekm Wood , Athen, oxan,, le véritable auteur de 
cet ouvrage , donné sous le nom de Dickinson 
00 Dicicenson , serait un savant puritain nommé 
Henri Jacob ; cependant Edm. Dickinson a bien 
existé , ainsi que le prouve un livre portant le 
titre suivant : 

Ail AccoDirr of the llfe and writings of Ed- 
mnnd Dickenson , M. D. pliysician to K. Char- 
les Il , and K. James II : to which is added, a 

TOME II. 



DIG 



Si 



treatise on the gredan games , printed from the 
doctor's own manuscripts, London, 1780, ln-8. 
[30912] 

DIGKSON's (iyt«.)practical agriculture, 
or complète System of practical agricul- 
ture. London, Phillips, i8i4, 2 voL gr. 
in-ft. 2 liv. 2 sh. [633o] 

The farmbr's companion,or, complète System 
ofmodernhusbandry, by W. Dickson. London, 
i83d, gr. in-8. fig. 1 liv. lO sb. 

DIGT et Dictz. Voy. Dit. 

DICTA septem phîilosophor. Voy. Septem. 

DICTION ARIE french and english. Lcnd., 
1671 (to the end 1570), in-4. [iio4i] 

Dictionnaire devenu fort rare, et qui , à cause de 
son ancienneté, est curieux pour les deux na- 
tions : 1 liv. 9 sh. Gordonstoun. 

DIGTIONARIUM arabico-turcicum. Im- 
pr essum Consîantinopoli , anno ii4i 
(1728), 2 vol. pet in-fol. [ii63i] 

Cet ouvrage est le dictionnaire arabe de GJeuhar, 
lntltulé5eAiiA, auquel Muhamed, fils de Mustapha 
de Wân, en Arménie, a ajouté Tinterprétation 
turque ; c*est la première production des presses 
établies k Constantinople sous le sultan Ahmed 
m. On en tira loooexemplalresqui se vendaient 
35 piastres chacun: 110 fr. Langlès. 

Plusieurs bibliographes ont annoncé un diction- 
naire arabe-turc, sous le titre de Lougat al Won 
Kouliy etCy Constantinople, 1799, 3 vol. In-fol., 
lequel n*estautre chose que celui que nous venons 
dMndiquer, et dont nous citons une seconde édit. 
au mot Vancocli. 

DICTIONARIUM graecum copiosissimum, 
cum interpretatione lat; Gyrilli opus- 
culum de dictionibus ; Ammouiusde dif- 
ferentia dlctionum, etc. Venetiis, in œdi- 
bus Aldi Manutii romani, m.iiid (1&97), 
in-foL [10698] 

Ce dictionnah'e est une réimpression de celui de 
Jean Craston (voy. Cbastor) ; on i*a mal à propos 
attribué k Aide Manuce, qui est seulement Tau- 
teur de la préface et du vocabulaire latin-grec 
placé à la suite du lexique grec-latin. L'édition 
de 1497 est belle et assez rare, mais c*est un livre 
sans utilité actuelle: on y compte 343 IT. non 
chiffrés, dont le dernier, qui contient le registre, 
est suivi d*un f. bl., le tout sous les signât, a — l 
A— O. et p. t Vendu A6 fr. La Valllere ; 80 fr. 
m. bL Chardin ; 5o flor. Meerman ; 1 liv. Butler. 

— Idem (cum variis opusculis). Venetiis, 
in atdibusAldi et Andréa Asulani, 1 52/t, 
2 part en 1 voL in-fol. de i48 et i64 ff. , 
non compris celui sur lequd est Tancre. 

Cette édition, peu commune, contient des augmen- 
tations : vend. Jusqu*à S liv. 5 sh. ( bel excmpl. 
indiqué par erreur sous la date de i534) Pineill, 
mais 18 sh. seulement, Heber. 

— Dictionum graecarum thésaurus copio- 
sus, gr. et lat ; accedunt Gyrilli et Am- 
monii tradatus grammatici, gr. et lat. 
Ferrariœ, Machiochius, i5io, in-fol 

6 



Digitized by 



Google 



83 DIC 

iBprimé sur TédlUoD d'Aide, i(g7« nuit avec des 
correcttons et des augmentations : lo à 90 Ir. 

L'édition de Paris, GourwtOHt, i5i3,in-fol., donnée 
par Jérosnie Aleander, est plus rare que recher- 
chée, n y en a aussi une de Fenise, Sessa, i525, 
in-fol., tend. 1 liv. a sb. 6 d. Plnelll. Le même 
dictionnaire a été souvent reproduit durant le 
i6* siècle, avec des augmenutions plus on moins 
considérables, et notamment à Bile, en 1568 et 
1584, in-fol (édit. connues sous le nom de Uxican 
septem virale). Voy. Constahtiii. 

DIGTIONàRIUM latino-armenam; Voy. 

NISRS-ZESOVIEZ. 

DICTIONARIUM latiiio4iisitaniciim ac ja- 
ponicam, ex Ambr. Calepini Yolmnine 
depromptom : inquo, omissisnominibns 
propriis tam locorom qaam bominum, 
«cquibusdam aliis minus uaitatisoiimes 
Tocabulorum significationes elegantiores- 
que dicendi modi apponontur. tin Âma" 
cusa^ in collegio japanico Societ. Jes., 
1595, pet m-4. [11854] 

Livre fort rare, imprimé sur pap. du Japon. Il 
contient a ff. prél. et 906 pp. chiffrées. L^errata 
commence à la dernière page, et occupe de plus 
un dernier f. tout entier : dSo fr. Langlès, et 
ao liv. Heber. 

DICTIONARÏUM medicuiiL V. Estienne 
{Henr,). 

DICTIONARIUM scoto-cehicum, adictio- 
nary of tbe gaëlic langaage, comi»ismg 
an ample vocabulary of gaêlic words, as 
preserved in yernacnlar speech, Duuias- 
cripts, or printed w<Mrks, w^ their signi- 
fication and yarious meanings in en^ish 
and latin*. .and vocabulariesof latin and 
english words, with their translation into 



direction of the highland Society of Scot- 
land. Edinb., Blackvoood, 1828, 2 voL 
in-/|. 5 liv. 3 sh. et pins oi Gr. Pap. 
[11559] 
DICTIONARIUM trilingue, hocestdictio- 
num slayonicarom, graecarom et latina- 
mm thésaurus, ex variis antiq. et récent, 
libris collectus, et juxto slavonicum al- 
phabetum in ordinemdispositus (authore 
Theod.Polycarpo).itfi>5ît(«», 1704. in-4. 

[11402] ^ ^ 

Volume plus rare que recherché: 5a fr. 5o c 

Klaproth. 
DICTIONARY (a new and gênerai biogra- 

phical), containingtheliTesandwritings 

6t the most eminent persons, in eyery 

nation, revised and enlarged by Alex. 

Chalmers.Lomioft^ 1812-17, 32 vol. in-8. 

16 liv. 16 sh. [50S82] 



DIC 

DemièreédHioo de ce dkdonnalre , qui ne vautpas, 
à beaucoup près, notre Biographie uniterêeUe; 
néanmoins elle est bien plus complète que favant- 
demlèpe édit., lond., 1798, en i5 vol. ln-8. 

DICTIONARY âigUshandhindeatany. Voy. 
Barris (H.). 

DICTIONARY oiglish and iriflii. Voyez 
Brien (O'). 

DICTIONARY malabar and english wherein 
the words and phrases of die tamulian 
language, commonly called by the euro- 
peans die malabar language, are expiai- 
ned in eni^h; by the english missiona- 
ries of Madras (John PiuLFrabricius and 
J<rfm.-Chr. Brdthaupt). Wepery, near 
Madras, 1779, in-4. [ii8o4]^ 

— A dictionary of the english and the ma- 
labar languages. Jhid. 1786, in-4. 

Ces deux volumes très rares sont indiqués dans 
la Biblioth, manden. Les mêmes missionnaires 
ont donné : 

Grammar for leaming the prindples of the 
malabar language, properly calIed Tamul, by 
the english missionaries of Madras (edit n.). 
ITepenf, 178g, ln-8. 

DICTIONARY of the religious cérémonies 
of the eastem nations, with historical and 
critical observadons, some acconnt of 
their leamed men ; and situations of the 

most remarkable places in Asia to 

wbich is add^ a médical vocabuhiry (by 
Fr. Gladwin). Calcutta, Mackay, 1787, 
in-4. [22661] 

Rare en France : Tend. S Ut. Steevens; 90 fr. 
60 c KlaproUi. 

DICTIONNAIRE arabe et turc Voyez 

ACHTERL 

DICTIONNAIRE biographique et histo- 
rique des hommes marquansde la fin du 
18* siècle, et j^us pardcuUèrement de 
ceux qui ont figuré dans la révoludon 
firançaise, suivi d'im suj^lément et de 
quatre tsddeaux des massacres et pros- 
cripdons ; rédigé par une Société de gens 
de lettres. Londres (Hambourg) ^ 1800, 
8voLm-8. [5o466] 

Cet ouTrage, à la rédaction duquel M. Lamaison- 
fort a eu, dit-on, la plus grande part, conserre 
aujourd'hui peu d*lntérét ; mais, à l'époque où il 
parut, les vérités hardies et même les faits ha- 
sardés qu'il contenait lui donnèrent une grande 
importance et le firent rechercher avec empres- 
sement; toutefois la police de Bonaparte, dont 
le chef, Foucher, y est surtout fort mal traité, a 
eu grand soin d'en empêcher l'introducUon eo 
France ; en sorte qu'il est encore assez diffidle 
de se le procurer maintenant : Tend. 60 fr. i«- 
couteulx ; même prix, Grapelet, mais quelquefois 
beaucoup moins cher. 



Digitized by^ 



Google 



DIC 

G*6st<»fliénM dktlODDtlreqiie l'on a rétamrimé à 
Parti, chez Gigmt, 1906 et i9(n^Uïàv<Àla-9., 
mais avec de grands changements, sous le titre 
àBBiogrt^Memoderm.ûudietiotmainHôgra' 
phiquedetOHsleêhammegwwrtsauvifMmêaMi 
imt mwrqué à la fin du i8« tiècle, !• éditUm. 
Leipzig, etc. Malgré les adoadssements fidts 
aiUL articles des tiommes alors toot paissants, 
cette seconde édition froissait encore trop 
d*amoars-propres pour qu'elle pOt circuler 
librement sons un gouTcmement aussi ombra- 
geux que l'était celui qui , à cette époque, pesait 
sur la France. La police, digne auxiliaire de la 
tyrannie , en saisit donc une partie des exempL , 
et au moyen de quelques cartons les autres se 
vendirent sous le manteau, au prix de quatre à 
dttq louis, aux amateurs de scandale, qui, à leur 
grand regret, se trourèrent n'ayolr acquis qu'un 
ouvrage assez Innocent 

On a donné depuis bien des ouvrages du même 
genre, et où, comme dans celui-ci, l'influence de 
l'opinion se lait trop souvent sentir. De ce 
nombre sont la Biographe des komutes vivmu 
publiée chez Michaud, en 1817 et 1818, en 5 vol. 
I11-8.; la Biographie moderne, a* édition, Paris, 
Eifmerjf, 1816, 8 voL in-8.; la Biographie des 
eontemporaim, en se vol. in-8., etc. Voir les 
a^ 80465 et suiv. de notre table. 

DICTIONNAIRE classique d'histoire iiatn- 
rdle, par une Société de naturalistes, 
ouvrage dirigé par M. Bory de Saint- 
Vincent , et dans lequel on a ajouté , pour 
le porter au niveau des sciences, un 
grand nombre de mots oui n'avaient pu 
fûre partie de la plupart ae^ dictionnaires 
antérieurs. Pans, Rey et Gravier, et 
Baudouin frères, i8ââ-3i, 17 vd. in-8. 
[4460] 

I^ tr et dernier vol. renferme l'expUcatlon des 
plancb., lesquelles ont été publiées en 16 livrais, 
de chacune 10 plancb. Prix de l'ouvrage entier : 
190 fr. et plus avec pL coloriées. 

DICTIONNAIRE (Nouveau) complet fran- 
çois et russe, et russe-françois, composé 
d'après celui de l'Académie française; 
^ édit Samt-Phersbamy, i8a4, 4 voi 
Mi-8. [11421] 

Pour d'antres dictionnaires de ces deux langues, 
voyez Hetm, et Tatischew. 

DICTIONNAIRE de F Académie française, 
6' édit (avec un discours préliminaire 
par M. Yillemain). Paris, Didot frères, 
1835, 2 vd. in-4. 36 fr. 

La première édit. du Dictionnaire de l'Académie 
française, a vol. In-fol. , qui parut en 1O9A (et 
dont l'épttre dédlcatolre au rol« ainsi que la 
préÊMe sont de Fr. Charpentier), est toot-Wait 
diiérente des autres, puisque les mots y sont 
rangés selon leur racine : voilà pourquoi on la 
recherche encore. Les exempt, en sont d'ailleurs 
assex dificlles à trouver. La seconde édit. , à la 
rédaction de laqueUe l'abbé Régnier Desmarais 
ettt beaucoup de part, a paru, en 171S, aussi en 



DIC 



83 



î.r^j£S^i;*!? »««,<PWre dédicat composée 
par I abbé Massieu. C'est à Dudos qu'estduc 
en grande parUe la â« édition impr? en jtOs. 

SLTa.*hÏ l' f^"- ^P'- *P^ la suppriSS; 
.2^?^*™**^ française, et publiée pour la pre- 
mière fois k Paris, chez Smits, en l'an vn-iToS. 
en 3 vol. m-è. et in-foL , die avait été prenante 
successivement par les divers secréuiresde cette 
compagnie, et elle a été revue sous le double 
rapport de la grammaire et de la typographie 
d abord par Sélis, ensuite par l'abbé Bourlct de 
Vauicelles, et par M. Gence, correcteur babUe. 
I^ discours préUmin. est de Dom.- Jos. Garat 
GoimiiiBiT du Dictionnaire de l'Académie 
française, publié sous la dlrecUon d'un membre 
de cette Académie, avec la coopéraUon de MIL 
Bardin, Barre, Barré (et dix-sept autres hommes 
de lettres),et précédé d'une préface par M. r/>uis 
Barré. Paris F. Didot. i8to, In^.'aî fr. 

Dans ce supplément sont réunis tons les termes 
spéciaux, au nombre de plus de cent mine, que 
n^a pas admis l'Académie française. ^"^ '*"'' 

— Voyes Lavbaux. 

DICTIONNAIRE de l'Académie russe (titre 
en cette langue); seconde édition. Samt- 
Petershourg, i8o6-a3, 6 voL i^L 
[iiksio] 

Dansia première édIUon de ce dictionnaire , 5tffiir- 
Pétersbourg, 1780-94, également en vd. ln-4., 
les mots sont rangés par ordre étymologique 
mais Perdre alphabétique a été suivi dans wllel 
cl. L ouvrage entier contient 8088 pp. (Journal 
de lalittér. étrang., i8a5, page «oV ^^^^ 

Ccst d après ce actionnaire que J. Hevm a 
composé le sien (voyca Hbyii). ^ 

DICTIONNAIRE de l'industrie manuftt- 
turière, cmnmerciale H ^;ricole; ou- 
vrage acconyagné d'un grand nombre 
de figures intercalées dans le texte. Par 
iM. A. Baudrimont, Blanqui aîné, A. Che- 
vallier, Perdonnet, Soulage-Bodin, J.-B. 
VioMet, etc. Paris, Baillière, i834-4i, 
10 vd. in-8. 80 fr. [i02i4] 

DICTIONNAIRE de médecine et de chi- 
rurgie pratiques, par MM. Andral,Bégin, 
Blandm, Bouillaud, Cruveilher, ÀSh 
DuYOTie, Dupuytren, Guibourt, LaBe^ 
mand, Mi^ndie, Roche, Sanson. Paris, 
1829-36, i5 voL in-8. à 7 fr. le ?ol. 
[6521] 

DICTIONNAIRE des artistes. Yoyeï Hei- 

NECKEN. 

DICTIONNAIRE (le) des huict langaiges : 
grec, latin, flamang, frauncois, eqragnol, 
italien, anglais et aleman, fort utile et 
nécessaire pour tous studieux. Paris, 
Gum. Thiboust, i55o, in-16. [loSgS] 

Ce petit vocabulaire polyglotte est rare et assez 
curieux : 31 fr. Pixerécourt. 

DICTIONNAIRE des proverbes danoîâ. 



Digitized by 



Google 



8/i 



DIC 



trad. en franc, avec le texte. Copenhague, 
I757,in-/!i.[i8507] 

Vol. peu commun et assez recherché : i5 à 18 fr. 

DICTIONNAIRE des proverbes françois, 
avec Texplication de leurs significations 
par G. D. B. (Georges de Baçker). Brus- 
selles, 1710, pet in-8. 3 à 5 fr. [18471] 

— Autre , avec l'explication et les étymolo- 
gies les plus avérées, par J. P. etc. (par 
Jos. Panckoucke). Paris, 1740 ou 1768, 
in-12. 5 fr. [18472] 

Ces deux dicUouoaLlres ont été effacés par celui de 
H. de Lamesangère (voy. ce nom); cependant ce 
dernier ouvrage laisse encore beaucoup à désirer. 

DICTIONNAIRE des sciences médicales, 
par une Société de médecins et de chi- 
rurgiens (et rédigé par MM. Chaumeton 
et Mérat). Paris, Panckoucke, 1812-22, 
60 vol. m-8. fig. Prix de souscription, 
aoo fr. (aujourd'hui fort réduit). [6619] 

Les premiers volumes de cette compilation se com- 
posent d'articles Tort courts; mais les autres 
ont été rédigés sur un plan beaucoup plus raste. 
On a reproché à ce dictionnaire de contenir des 
arUcles diffus et tout-à-falt étrangers à la méde- 
cine ; mais 11 est juste d'ajouter qu^ll offre nom- 
bre de bonnes dissertations qui assurent à l*ou- 
^rrage une place dans toutes les bibliothèques 
de médecine. Pour le tenir au courant des pro- 
grès de la science , Téditeur a publié un Journal 
complémentaire du Dictionnaire des sciences 
médianes, dont la rédacUon était confiée à 
M. Jourdan. Ce Journal a commencé en Juillet 
1818, et s'est continué à raison d*un cahier par 
mois, ou de S voU par année (ik vol. Jusqu'à 
la fin de iSSs), avec des portraits. M. Panc- 
koucke a éi^ement publié une Biographie mé- 
dicale, Paris, 1820-25, en 7 voL in-8., 4a fr. : 
M. Jourdan en a aussi été le rédacteur. C'est un 
ouvrage qui , bien que généralement supérieur 
à celui qu'Eloy nous a donné sur la même ma- 
tière, est cependant incomplet et peu exacL 
Toutefois plusieurs bons articles de MM. Des- 
genettes et Marquis s'y font remarquer. —Pour 
la Flore des sciences médicales, Toy« GHADiiETOif. 

Le Dictionnaire abrégé des sciences médicales, par 
' une partie des collaborateurs du grand Dic- 
tionnaire (MM. Boisseau, Begin, Jourdan, etc.), 
Paris^ Panckoucke, i8ai-a6, i5 vol. ln-8. , go fr. , 
est un ouTrage remarquable sous le rapport de 
Punlté des doctrines, mais inférieur, à d'autres 
égards, au Dictionn, de médecine, par MM. Ade- 
lon, Béclard, Bernard, etc., Paris, Déchet 
Jeune, tSai-aS. ai vol. ln-8, ou nouvelle édition 
en cours de publication, et dont le a5« volume 
(Pie— Poul] a paru en Juillet i84a. Chaque vol. 
fr. Dans ce dernier dicUennalre, la parUe ttii- 
rurgieale surtout est très bien faite. 

DICTIONNAIRE des sciences naturelles, 
par une société de professeurs (et rédigé 
par M. Fréd. Cuvier). Paris et Stras- 
bourg, Levrault, i8i6-5o, 60 vol. in-8. 
et I Tol. de tables. [kkSg] 



DIC 

Cet ouvrage esthné est accompagné de 81 cah. de 
ao pL chacun. Prix de l'exemplaire, avec fig. en 
noir, 680 fr. — avec fig. color., laôo fr. (prix 
réduits ensuite d'un tiers). — Il y a des exenapl. 
avec les pi. tirées in-A. (en noir, i5afr. de plus 
que rin-8.; avec les pi. ln-4. color., 860 fr. de 
plus que riu-8.), et aussi quelques exemplaires 
avec les fig. doubles. — Un supplémeut est ac- 
tuellement sous presse. 

On peut ajouter à ce dictionnaire la Biographie 
des naturalistes, avec des portr. dessin, et grav. 
parÂmbr. Tardlcu, i8a3 à 1837, aocah. in-8. 

DICTIONNAIRE d'histoire naturelle. Voy. 
Nouveau dictionnaire. 

DICTIONNAIRE franc. -allem et allem.- 
franç. à l'usage des deux nations. Stras- 
bourg, Koenig, 1810-12, 2 vol. in-4. et 
aussi gr. in-8. [11246] 

Dernière Siltion de ce dictionnaire devenu InsufiB- 
sant depuis quil y en a de plus complets. 

DICTIONNAIRE français-portugais. Voy. 

COSTALDO. 

DICTIONNAIRE galibi-françois et franc. - 
galibi, précédé d'un essai de grammaire 
par M. D. L. S. (de La Salle de Leslang) . 
Paris, 1763, in-8. 

Ce peut dicUonnaire fait parUe du livre Intitulé 
Maison rustique de Cayenne, par de Pré fontaine 
(volume qui n'a qu'un prix très ordinaire); mais 
lorsqu'il se trouve séparément, on le paie quel- 
quefois Jusqu'à 13 fr., faute de savoir que ce 
n'est qu'un fragment d'un autre ouvrage. 

DICTIONNAIRE géographique universel, 
contenant la description de tous les lieux 
du globe, intéressants sous le rapport de 
là géographie physiqiie et politique, de 
l'histoire, de la statistique, dû com- 
merce, etc. , par une Société de géogra- 
phes. Paris, Kilian et Ch. Picquet, 1 823- 
33, 10 vol. in-8. en 20 parties, à 8 fr. 
chacune. [iqSiS] 

Le meilleur dictionnaire géographique que nous 
ayons. 

DICTIONNAIRE historique. V. Chaudon. 

DICTIONNAIRE persan interprété en ar- 
ménien. Constantinople, 1826, in-foL 

[11672] 

Vend, m fr. Saint-Martin. 

DICTIONNAIRE (Le nouveau) provençal- 
français, contenant généralement tous 
les termes des différentes régions de la 
Provence, les plus diflBciles à rendre en 
français. , . précédé d'un abrégé de gram- 
maire provençale-française, et suivi de la 
collection la plus complète des proverbes 
provençaux, par M. G. Marseille, Mas^ 
vert etCamom, i823, m-8. 9 fr. [iio5o] 

Un autre dictionnaire provençal-franç. suivi d'un 
vocabulaire franc. -provençal par J.-T. Avril, a 



Digitized by 



Google 



DIC 

été impr. à Apt, cbei Cwrtinr, en iSilOi in-S. 

[11051] 

DICTIONNAIRE roman, wak>n, celtique 
et tudesque, par un reli^eux bénédictin 
(D.-J. François). Bouillon, i777,in-ii, 
i5 à 20 fr. [10907] 

Cet ouvrage est fort recherché. 

DICTIONNAIRE technologiqae, ou non- 
yeau dictionnaire des arts et métiers, et 
de l'économie industrielle et conmiér- 
ciale, par une Société de savants et d'ar- 
tistes. Paris, Thomine et Fortic, 1822- 
55, 22 vol. in-8. et atlas in-4. [10211] 

Chaque voL de texte a coûté 7 fr. 5o c, et chacun 
des 43 cahiers de planches, a fr. 5o c 

DICTIONNAIRE turc. V.KiTAB Behedjat. 

DICTIONNAIRE universel des sciences 
morale, économique, etc., ou biblio- 
thèque de l'homme d'état et du citoyen 
(par L.'L. Casu'lhon, Sacy, de Pomme- 
reol et autres, mis en ordre et publié par 
J.-B. Robinet). Londres (Neuchâtel), 
1777-83, 3o vol in-4. 80 à 120 fr. 
[3914] 

DICTIONNAIRE universel franc, et latin, 
vulgairement appelé dictionnaire de Tré- 
voux. Paris, 1771, 8 vol. in -fol. 4o à 
5ofr. [11012] 

Septième et dernière édition de ce dicUonnaire, 
lequel, lorsqu'il parut pour la première fols (à 
Parié) ^ en 1704, 3 vol. in-foL, n*était guère 
qu'une réimpression de celui de FureUère. Le 
dictionnaire de Trévoux est un Uvre utile et 
qu'aucun autre n'a encore entièrement remplacé. 

DICTIONNAIRE universel, géographique, 
statistique, historioue et politique de la 
France (par L. Prudnomme). Pom^ Bau- 
douin, an xu (i8o4-5), 5 vol. m-4., 
avec une carte. 25 à So fr. [28126] 

Compilation très inexacte. Il y a des exempt, en 
Gr. Pap., et quelques uns en Gr. Pap. YéUn. 

DICTIONUM graecartma thésaurus Voyez 

DiCnONARIUM. 

DICTYScretensisephemeridos belli troiani 
lib. VI (e graeco in lat conversi, interprète 
quodam L. Septimio, romano; absque 
nota) , in-4. goth. de 68 ff. à 27 lig. par 
page. [22773] 

Edition ancienne, impr. à Cologne vers 1/^70-75; 
selon les uns , par Ulric Zeh et selon les autres, 
par Arnold Therhoemen, Elle commence ainsi : 
incipU prologus in troianam hystoriam Dyctui 
cretensii, et se termine aiTrecto du dernier 1., 
par cette ligne : Explicit historia troiani dycty$ 
cretensii. Vend. 63 fr. Gaigoat : Sofr. m. r. d'O... 

n existe une édition de Darès phrygien, imprimée 
avec les mêmes caractères, et probablement 
pour être jointe au Dictys; elle consiste en aa 
AT. et commence ainsi : Incipit hyêtoria troiana 



DIC 



85 



dmrttU frigit Vend, avec It Ubtr Aluumdrt^ 
q6 fr. d*0.... 

— Dictys cretensis. (absque nota), in-ft. de 
58 E, à 28 lig. par page. 

Edition peu connue et qui n'est peut-être pas 
moins ancienne que ceue que nous venons de 
décrire : elle est en caractères romains et paraît 
appartenir à une presse italienne. Le premier t 
recto commence par cette ligne : (S) spnmBnrs. 
QviNTa Akadio, et le 5S* f. rerso se termine k la 
i8* ligne ainsi conçue : aetatii nequo tawtin 
inualidus uirium (Ebert, 5780, d*après l'exem- 
plaire de la Bibliothèque royale de Dresde). 
— Ephemeridos belli trojani.lib. YI et Dare- 
tis phr)'gii liber de excidio Trojae Tcum 
epist. Maselli Beneventani]. Medioumi, 
anno....M.CCCCL}ixyu^dtedecimonono 
mensis maii, 2 part en 1 voL in-/». 
Edition rare et la première arec date : on l'attri- 
bue k Christ Vaidarfer. La souscription est pla- 
cée à la fin du Dictys, L'exemplaire décrit dans 
la Biblioth, spencer, f VII, 147, parait ne conte- 
nir que ce dernier auteur, n a en tout 54 ff., au 
Terso du dernier desquels se lisent des vers lat 
suivis de la souscription ci-dessus. 

— Dictys cretensis et Dares phrygius (cum 
epistola Fr. Faragonii^. — finit historia 
antiquissima... in notnli urbe Messa- 
nœ, . . impressa per GuUlielmum Schon- 
berger.,, terciodecimo calendas junii, 
M. cccc, xcviij, in-/», de 80 ff. dont le 
dernier bl. 28 lig. par page. 

Edition peu commune , imprimée en caracL rom., 
signât, a — k, avec un registre à la fin : 11 fr. 
Galgnat; Sa flor. Meerman. Celle de Venise, 
per Criitoferum numdeUum de pensis kakndit 
Martii, M. cccc lxxxxix , in-&. de itKtt,^k So lig. 
par page, a peu de valeur. 

On sait que ces deux auteurs avaient écrit leur 
ouvrage en grec, et qu'il ne nous reste que la 
version latine, attribuée à Septimius Romanus, 
pour le Dictys^ et à Cornélius Nepos, pour It 
Darès, 

— Dictys cretensis et Dares , interprétât et 
notis illustravit Anna Tanaquilli Fabri 
fiha, in usum Del[rfiini. Lut.-Parisior., 
1680, in-iï. 

Un des volumes les plus rares de la collection ad 
usum Delphini, Vend, en m. r. 80 fr. La Valliere; 
28 fr. 5o c Courbonne. Il y a au commencement 
iS ff. séparés pour le frontispice gravé , le titre 
imprimé, Tépltre dédicatoiré, la préface, de llii 
excidio ex Jos, Scaligero, etc. Le texte a 1 77 pp. ,, 
et est suivi de Vindex qui se termine au f. R r.; 
ensuite se trouve V errata, 

A défaut de cette édition, on prend celle d*il«ur., 
1709, in-4., donnée par Jac Perizonius; elle 
contient les mêmes augmentations que TédUion 
ln-8. ci-après. 10 à i5 fr. 

— lidem^ in usum Delphini, accedunt in 
bac nova editione notas variorum inté- 
gra* ; necnon Josephus Iscanus. Numis- 



Digitized by 



Google 



86 



DID 



madbus et gemmis exornavit Lod. Smids; 
dissertationem de Dictye cretend prae- 
ftdt Jac Perizonios. Amt, lyoa , m-8. 
fig. 9 à lâ fr. 
Edition de la oollecUoo Variantm, 

— Dictys cretensis et Dares phrygins de 
bello trojano, ex edMone Sam. Artopoei, 
corn notis et interpretatione in usom 
Delphini, variislectt notis varim*. acce- 
dunt Jos. Iscani de bello trojano libri TI. 
Londmi, Valpy, i8â5, 2 vol. in-8. 

Formant la fin du n* 8i et le n* te de la collection 
de Valpy. 

— Dictys cretensis me Lncii Sq>timii 
ephemerîdos belU troiani libri sex : re- 
censait, glossariam Septimianum, obser- 
yationes bistoricas et indices locupletes 
adiecit Andr. Dedericb. BonmB, Weber, 
i833, in-8. de cxTin et 544 pp. 9 û*. 

HuTonu de la guerre de Troie, attribuée à 
Dictys de Crète, traduite du latin, par N.4i. 
Achalotre , ayec notes; suivie de l'histoire de la 
ruine de Troie, attribuée k Darès de Plirygie, 
trad. par Ant Caillot; avec les textes. Pais, 
Brunoî, iSiS , a toL in-iâ. 5 fr. 

DiTTB candiotto e Darete frlglo deOa guerra 
trojana , trad. da Tom. PorcaccliL Virma , Bù- 
manziniy i75A, in-4. 

Edition dont il y a du Gr. Pap. La première. Veniêt, 
Giolito, 1570, in-A., est très rare : elle forme le 
commencement de la Collanagrectu 

Une autre traduction Italienne de ces deux auteurs, 
par Compagnonl, a été Impr. à Blilan, 1S19, 
ln-8., portr. Voy. Darès. 

DIGUIU liber de mensura orbis terrae, ex 
dnob. codd. mss. biblioth. imper, (pari- 
siensis) nonc primum in locem ^tus 
a C.-Ant Walckenaer. Paris., Didot, 
1807, in-8. [19526] 

Ouvrage écrit au g* siècle. Cette première édition a 
étéefliicée par la publication sulfante : 

Rbchercbbs géographiques et critiques sur le 
livre De mtnswra arMs terr» , par DIcuil , suivies 
d*un texte restitué par A. Letronne. Paris, iSià, 
in^ S fr. [19537] 

DIDACTUS ab Alva. Yoy. GUBIEL. 

DIDEROT (Denù). Ses cenvres. Paris, 
Brière, 1821, 22 toL in-8. 66 fr.— Gr. 
P^. YéL, i5o à 200 fr. [19128] 

Edition la plus complète de ce philosophe. On y 
trouve, tom. IV, La pièce it U pnHogus, qui a 
paru pour la première fofo en iSso , dans le pre- 
mier voL des Mélanges de la Société des biblio- 
philes prançais (voy. MtfunoES). Les tom. XIII 
à XX, sous le tUre de Dictiotmairê enqfdopé- 
diquêy contiennent les articles que Diderot a 
composés pour TEncydopédle. Cette partie est 
réduite aux articles sur la philosophie ancienne, 
dans Tédition de Nalgeon, et vrj occupe que 
a vol. Le 31* de celle-d se compose vemvres 
inédites : 1* Le neteu de Rameau; 3* Le toffoge 
de BoUande ; S* Correspondance de 17<K( à 



DID 

177a Le 23* et dernier volume renferme Les 
Mémoires histor. et plkilos. sur la vie ot les ou- 
vrages de Diderot, par J.-A. Bfaigeon. U a été 
supprimé par arrêt de la Cour royale de Parla. 

luicoiRES, correspondance et ouvrages inédits 
de Diderot, publiés d'après les manuscrits con- 
fiés, en mourant, par Tauteur k Grimm (avec des 
Mémoires sur Diderot, par mad. de VandeuU, sa 
flUe). Paris, Paulin , i8$o-5i, h vol. inS. 16 fr. 

Il faut réunir k la collection précédente ces h vol., 
dont la Promenade du sceptique Cait partie : le 
manuscrit original de ce dernier ouvrage a été 
vendu sSa fr. salle Sllvestre, en iS3o. 

L'édition des OSuares de Diderot, publiées sur Us 
mss, de l'auteur, par Jaeq.-Jttd, Naiçeon, Paris, 
Deterville, 179S, i5 voL ln-8., est à bas prix, et 
même en Gr. Pap. véL EUe a été rélmpr. Paris , 
an vm ( 1800) , i5 vol. In-ia, fig. — CeUe de 
Paris, Belin, 181S-19 , 7 vol. ln-8., y compris 
un volume contenant la Belation du voffage de 
Diderot en Hollande, et autres pièces posthu- 
mes, est bien exécutée pour une impression de 
ce genre; elle est d'ailleurs presoue aussi com- 
plète que l'édition en 33 voL, et beaucoup plus 
oue celle en i5 vol. La notice sur Diderot est 
de M. Depping : 34 à So fr. et plus en pap. véL 

— Encyctopédie, on dictionnaire raisonné 
des sciences, des arts et des métiers, par 
une Société de gens de lettres, mis en 
ordre par Diderot; et quant à la partie 
mathématique, par D'Akmbert Paris 
(et sous 1 indication de Neufchâtel)^ 
i75i~7!i, â8 vd. in-foL , dont 1 1 de pL 
[8i85i] 

On i\)oute à ces s8 vol. un Supp lé ment, Amsterd. 
(Paris), 1770-77, en 5 vol. In-foL, dont un de 
planches, et la Table analf tique et raisonnée des 
matières {par Mouchon), Paris, 1780, 3 voL 
in-foL 

Cette Encyclopédie, l'entreprise littéraire la plus 
vaste qu'ait produite le i8* siècle, est ai^our- 
d'hui tellement arriérée à l'égard des sciences 
physiques et mathématiques, qu'elle ne peut 
tenir lieu, dans les bibliothèques, d'aucun des 
bons ouvrages de ce genre qui ont paru depuis 
sa publication. D'un autre c6té, les principaux 
articles philosophiques et littéraires qui s'y 
trouvent ont été réimprimés dans les oeuvres de 
leurs auteurs, et forment ainsi un double em- 
ploL n n*est donc pu surprenant que ce livre 
ait prouvé une réduction très sensible dans son • 
prix, et qull se donne maintenant dans les 
ventes pour 100 fr. environ , bien qu'U ait coûté 
originahrement plus de 1000 fr. Les exempbOres 
en Gr. Pap., qui sont asses rares, se payaient 
anciennement 3000 fr. et plus. Vend., reL en 
m. r. par Derome, 71a fr* en décembre i837J 
800 fr. Labédoy... La réfanpression des 38 pre- ^ 
miers volumes, qui a été faite à Genève et 
sous la même date, est inférieure à Torlghial.* 

— La même. Genève, 1777, B9 voL in-4: $ - 
dont S de pi. — aussi lausaxme, iTfit 

36 vol. gr. in-8., et 5 vol. in-ft. de pi 

très bas prix. 
Dans cet deux éditions , le supplément est refondu 



Digitized by 



Google 



DIO 

avee le corpe ^ TouTrage. On Joint à lln-4. 

v«L Jetables iflipr. à J^om, en 1780. 

— La rafime (refoodne et augmentée par 

k professeur de Fdice et autres). Tver- 

- dMM, 177S-80, 58 YoL in-6., oont 10 

depL 

Qoolqa'ene soft tr«s inooiTecte, cette édition a 
coBserré pendant long-temps noe certaine va- 
leur. 
L'Encyclopédie de Diderot et d'Alenbert a été 
CMOK rétmprlniée à iMcquei, nM-?!, a8 ▼ol. 
i»4bL, avec des notes d*C)ctaTien Diodati: et à 
Umunte • en 1770, In-fol., U toL Hais si ces 
éeoL édillons se trouvent diiBcllesient en France, 
Il est certain qn*on ne les y redierche guère. 
— Yoy. Emctglopêoib méthodique. 
MDON , poème en vers métriques hexa- 
mètre», divisé en III chants , trad. da &* 
tirrc de TEnéide de Virgile , avec le com- 
inencement de l'Enéide , et les 2% 8* et 
lo'é^ognesdu même (par Â.-Rob.-Jac. 
Tai^)t 177B, in-4. de 108 pp. [vers 

12498]' 

Eisai nalheureux de vers métrigues. L*auteur 
n'en fit tirer que quelques exemplaires pour ses 
aaiK Pen al tu un en pap. de Hollande. — 
François (de Neufchâteau) a faH réimprimer 
cette tradoctlon dans le Cotuenateur, Paris, 
1800, 9 voL I0-8. 

DIDOT (P.), fils aîné. EssaidefaUes nou- 
velles, suivies de poésies diverses, etc. 

Paris, DidotVainé,i7S6M'l^ [^Uiji] 

n T a phisieors exemplaires Impr. sur v6jn. Vend, 
td 87 fr. d'Hangard; 50 fr. F. Dldot; ftS fr. 
Cbateatigtron. 

DIDOT (Amkr.-Ftrm.). Voy. Notes. 

DIDYMUS alexandrinus , de trinitate libri 
m, nunc primum exPassiond codice gr. 
editî, latine conversi ac notis illustrât! a 
Joh.-Aloys. Mingarellk). Banmia, 1769, 
ni-foLi5ài2ofr. [908] 

— Marmorum et lignorum quorumvis men- 
sorae, gr. , ex ambronano codicë cum lat 
Aug. Maii iutcrpretatione et notis. Medio- 
lam, typis reg,, 1817, in-8. 

DIDYMUS. Did^mi interpretationés et 
antiqme et perqnam utiles in Homeri 
Hiada necnonin Odyssea (gi«ce).— Por- 
phyrii homericarum quèstionum Hber; 
cjusdem de nympharum antro in Odys- 
sea oposcuhnn (gr.). Venet,, m adib. 
Aldi et And. soc., i52i , 2 part m 1 
voLni-8. [i23i3] 

Ces deux parties (la première de 3 10 ff. plus un bl. , 
la seconde de hà ff.), doivent être réunies dans 
le néoie Tolune. Vend, bel exempL m. r. 80 llor. 
Rover; hS fr. Bosqnlllon , mais ordinairement 
de 12 à 90 fr. ^ ... 

On exemplaire Inpr. sor yém , auquel 11 manque 



DIE 



87 



le cahier A, w oenserre dans la bibliothèque 
de Hagliabecclii, à Florence. 
La première édition du CommenUire sur miade 
a paru à Rome en i5i7> Voyez notre article 

HOMEBOS. 

— Didymi antiquissimi audoris inteipreta- 
tio in Odysseam (graece). Venetits, m 
adib. Aldij etc. ^ 1 528, in-8. de 128 ff. , y 
compris celui sur lequel est Tancre. 

[I25iil] 
Ce volume fait suite au précédent, lequel ne ren- 
ferme pas les scbolies sur rOdyssée, bien que 
le titre les annonce. 
Vend, (les a vol. réunis) 8/1 fr. VWoiflon , et 00 fr. 
très M exemplaire, d*0...; 5 llv. la sh. d. 
dykes; le dernier seul, 7 Aor. Rover; lèflor. 
Ifeerman; 7 sh. BuUer. 
— Homeri interpres (sive schoUa in Iliadem 
et Odysseam), cum indice locupletiss. 
Porphyrii homericar. quaestionum liber 
et de nympharum antro opusculum , gr. 

icura Jac. Bredoti). Argentarati, W. 
iihelius, i539, 2 tom. en 1 voL in-8. 6 
à8fr. 

— Didymi antiquissimi anthoris inter|Nre- 
tatio in Odysseam (grâce). ParisUs, im- 
frimi curavit Gerardus Mofrhms, ger- 
numus, i53o, «cptwwp cal Maii, afud 
Collegium SarbomB, in-8. 

EdiUon rare, où se trouve une lettre en grec («4 
litteranm grœcanm ttudiom), dont MaltUire 
a inséré, le conmiencement dans ses Anmm 
typograph.^ II, 74i. Vend. 5 sh. Heber. 

♦DIDYMUS taurinensis (Th. Valperga de 
Galuzio). Litteraturae copdcs rudimen- 
tum. PamuB, ex regio typogr. {Bodom}, 
ï^S^, pet in-4. 6 à lofr. [ii935] 

Les exemplaires ordbiaires sont in-8. et sur pap. 
commun. 

DIDYMUS clericus. Voy. FOSCOLO. 

DIECI (le) mascherate délie Imfole man- 
date in Flrenze il giorno di camoyale, 
r anno i565. Fiorema, i566, pet in-8. 

Vend. 10 fr. Reina , è* vente. 

DIEDO {Giacamo). Storia délia repubblica. 
di Venetia dalla sua jkmdadonesino l'anno 
1 747. Venetia, 1 761 , 4 voL in-4. [2645o] 

Vend. 18 fr. FlonceL 

DIES (A-C), Ch. Reinhart eiJacq. Me- 
chau. Collection ou suite des vues pitto- 
resques de ritalie, dessinées d'après na- 
tive , et gravées à Teau-forte à Rome par 
trois peintresallemands ; contenant 72 pi. 
(etenoutreôpl. deGmelin).iVKrem^y, 
1799, in-foL [2522 J] 

Ce volume coûtait ifto fr. 

DIETERIGH {Jo.'Gear.-Nic.). Phytaii- 
thoia icoDOi^aphia, sive cooap^tusali- 



Digitized by 



Google 



sa DIE 

quot miUium ^antarum, arborum, etc. , 
a Jo.-Guil.Wemmannocollectaram; cum 
explicationibus german. etlat DietericL 
RansboncB, lySy-ilS, 4 voL in-foL , avec 
1025 pL color. [4912] 

Cet ouvrage, qui Jadis a été très renommé, ne peut 
en aucune manière être comparé à ce qu*on a fait 
depuis dans le même g^nre ; aussi a-t-il perdu 
à peu près toute son ancienne valeur : 80 à 100 fr. ; 
et en Gr. Pap. dont les pi. ont été color. avec 
plus de soin, vend. 35i fr. Mérigot, et moins 
depuis. Précédemment de '73o à 770 fr. Galgnat, 
La Valllere, Camus de Limare, etc. 

11 y a des exempl. dont les planches ont été tirées 
séparément sur très Gr. Pap. de format d'atlas ; 
mais le texte n'a pas été impr. sur aussi grand 
papier ; et pour le mettre de niveau avec les 
planches, 11 est nécessaire de l'encadrer. 

L*édlUon û*Amt€rd., 1730-A8, 8 vol. in-fol., 
dont A pour le texte en hollandais, par Jean Bur- 
mann, contient les planches de celle de Ratis- 
bonne. Ces mêmes planches ont été publiées de 
nouveau à Augsbourg,' 1787, eu ti vol In-fol., 
avec un vol. in-8. de texte allemand, rédigé d'a- 
près le système de Unnée. 

DIETERIGH (David). Flora universalis in 
colorirten ÂbbilduDgen, ein Kupferwerk 
zu den Schriften Linne's, liVildenows, 
De Candolle, Sprengels, Rômer und 
Schu\tes.Jenaj Schmid, i83i-4o, in-fol. 
fig. color. [496ill 
Ouvrage divisé en S classes : la i'« de A20 pi. en 

A3 cah. — La seconde, dont il paraissait 700 pi. 

ou 70 cah. en 18/io. — La troisième, parvenue 

au Aa* cah. k\di même époque. Chaque cah. coûte 

a thi. 8 gr. 

DIETRICH (le baron de). Description des 
gites de minerai et des bouches à feu de 
France. Pctris, Didoî le jeune , 1786-99, 
6 part en 3 vol. in-iSu fig. color. 2k à 
36 fr. [il7i9] 
DIETTERLIN {Wendelin). Architectura 
¥on den 5 Sâulen und aller daraus folgen- 
der Kunstarbeit Nûmberg, 1698, pet 
in-fol [9777*] 
Cet ouvrage est très recherché depuis ijuclque 
temps, comme le sont presque tous ceux qui se 
rapportent à l'architecture du t6« siècle ; de plus 
il est fort rare en France, ce qui lui donne du prix. 
Un exempl. complet, mais mal conservé, a été 
payé 33] fr. à la troisième vente Boutourlin; et 
cependant un bel exempl. en mar, s'était donné 
pour 19 fr. chez Gaignat, en 1769. L'auteur 
était peintre, et, à ce qu'il parait, doué d'un 
esprit Inventif. Son recueil nous présente nombre 
de modèles surchargés d'ornements compliqués 
et bizarres, lesquels n'ont probablement eu d'au- 
tre exécution que celle de la gravure. Ce livre se 
compose de 209 ff. chiffrés, y compris et le fron^ 
tispice, qui est gravé, et le portrait de l'auteur, 
et sept ff. pour le texte allemand, cotés 3, 5, 7, 
A5, i35 et 175 (ce dernier porte par erreur le 
chiffre 1 76). Le f. de texte qui devait être coté qA 



DIF 

ne l'est pas, non plus que quatre frontispices 
gravés, et sous la date de 1 598, qui sont répandus 
dans le volume, où Ils tiennent lieu des n«^ AA 
(Oorica)^ 93 (lonica)^ i3A {fiorinthia)^ J7A {Com- 
posita). Parmi les 309 ff. il y en a dix qui doivent 
être réunis deux à deux, de manière à ne form^ 
que 5 pi. : ce sont les n«« 187 et 188, 19Ô et 197, 
302 et ao3 , 20A et 3o5, 306 et 307. 
On trouve dans le Catalogue de Cicognara, n* A91 « 
l'annonce d'un ouvrage de Windelin Dietterlin, 
sous le titre suivant: 

De qcinqdb columnarum symmetrlca dlstri- 
butlone et varils eorumdem ornamentis. Argen- 
tinœ, 1593, in-foi. Ce sont Ao pi. y compris le 
frontispice. Le texte est en latin et en français. 

DIEU {Lud. De). Grammatica linguarum 
orientalium, Hebra&orum, €haldaeoniin 
et Syrorum, inter se coUatomuL Lugd,- 
Batav., Elzevir., 1628, in-i. 6 à 9 fr. 
[iiil9o] 

— Rudimenta linguae persicae: accedtint 
duo priora capita Geneseos, ex persica 
translat Jac Tawusi. LugcUim-Batav,, 
Elzevir,, i639, in-i. [ii643] 

Ce petit volume est ordinairement relié à la suite 
de YHistcria Christi et hUtoria S, Pétri, — Voy. 
Xavier. 

blEZ (Ant.). Voy. Romances varios. 

DIEZ {Ferd,). Die Poésie der Troubadour. 
Voy. Raynouard. 

DESZ de la Galle. Mémorial, y noticias sa- 
cras, y reaies del imperio de las Indias 
occidentales, al rey D. Felipe IV. Compre- 
hende lo eclesiastico, secular, politico, y 
militar : presidios, gentes, y cortas, yalor 
de las encomiendas delos Indios, y otras 
cosas curiosas, necesarias, y dignas de 
sabersc. {Madrid, i6/t6), pet in-4. 

[28471] 
Ouvrage composé d'après d'Importants documents 
conservés dans les archives du gouvernement 
espagnol L'auteur nous apprend à la page 108 

Sue ce livre étant seulement publié pour l'usage 
u roi, du conseil et des ministres, il n'en a 
été tiré qu'un petit nombre d'exemplaires. De 
là la grande rareté de ce volume. Vend. 97 fr. 
Rsuel. 

DIFFINITION et perfection d*amour, le 
Sophologe d*amour, traictez plaisantz et 
délectables, oultre Tutilite en iceulx 
contenue. Paris, Gilles Corrozet, i543, 
peL in-8. de 60 ff. , avec fig. en bois. 
[i3i6i] 

Peut livre rare: 8 fr. Lambert; 5u fr. 5o c. mar, 
hl. Crozet. — Voy. Sophologe d'amour. 

DIFFICILE (le) des chansons, liure conte- 
nant des chansons nouuelles a quatre 
parties, en quatre livres de la composition 
de plusieurs maistres. Lyon, Jacq. Mo- 



Digitized by 



Google 



DIL 

deme, i555-56, U part pet in-4. obi. 

[14266] 
Porté sous le n" S07 d*un catalogue publié chez 
Techcner, en 1839, In-ia. 

DIGESTUM vêtus et novum. Voy. JusTi- 

NIANUS. 

DILLENIUS {Jo.-Jac.). Historia musco- 
rum, iQ qaa circitersexcents species des- 
cribuntur et icooibus illustrantur. Oxo- 
mi, € Th, sheld,, 17/n, in-4. fig. [5394] 

Cet ouvrage , très estimé , n*a été tiré qu'à sSo 
exenipj., doot 5oen pap. fin; c'est un volume 
de XVI et 576 pp., avec 85 pi., ordinairement 
partagé en 3 lom. Vend, a llv. i5 sh. Dent; 
114 fr. m. bL en 1827; et en pap. fin, 439 fr. 
m. r. Renouard; 3oo fr. m. r. d'O...; même prix, 
Duriez; 111 flor. Meerman; i5i fr. en i836. 

La nouvelle édition imprimée à Edimbourg, 1811, 
in-4., avec un appendixei un tndex synony^ 
morum, a réduit de beaucoup le prix de la précé- 
dente ; toutefois cette réimpression n'a pas été 
uue entreprise heureuse, parce que l'ouvrage, 
quoique bon pour l'époque où il parut, est au- 
jourd'hui fort arriéré: a liv. 3 sh., et plus cher 
avec les fig. color. 

— Historia musconim : a gênerai history of 
land and water mosses, etc. Lond., 1768 

or 1779, in-4. fig. 
Cette édition n'ayaqt d'autre texte que 10 ff. de 
table, ne peut point tenir lieu des deux autres, 
et son prix, qui éuit de 48 à 73 fr., s'est beau- 
coup réduit depuis quelques années. J'ai remar- 
qué que la fin de la Uble anglaise , qui devait 
Datureliement suivre la p. 12, se trouvait placée 
au verso du frontispice ; mais Je ne sais si celle 
transposition existe dans tous les exemplaires. 

— Hortus elthamensis, seu plantarum ra- 
rior. quas in hortosuo Ëlthami colait Jac 
SSierard, delineationes et descriptiones. 
Lond., 1732, 2 vol. in-fol. fig. [5334] 

Ouvrage orné de 3a5 pi., dont une n'est pas cotée 
et se place page 206. Vend, en mar. r. i45 fr. 
Camus de Liinare; 100 fr. Patu de Mello, mais 
ordinairement de 24 à 36 fr. L'édIUon de Le\fde, 
niky 2 vol. in-fol., quoiqu'on y ait ajouté les 
noms linnéens, est moins chère. * 

DlLLON's {John-Talbot) travels throngh 
Spain, the second édition. Lond., 1782, 
gr. in-4. fig. 10 à 12 fr. [20i43] 

Relation Intéressante sous le rapport de l'histoire 
naturelle. La première édit., lond., 1780, in-4., 
a été réimpr. à Dublin, 1781, in-8. 

DILLW YN {Lewis Westob). A descriptive 
Catalogue of récent shells, arranged ac- 
cording to tbe linnean method; with 
particular attention to the synonymy ; by 
Lewis Weston Diliwyn. London, Arch, 
1817, un to™* en 2 vol. in-8. 1 liv. 18 sh. 
[6124] 

— British confervae : or coloured figures 
. and descriptions of the british plants re- 



DIO 89 

ferred by botanists to tbe genus Con- 
fervae. Landan, Rohinson, 1802-9, gr. 
in-4. , avec 109 pi. color. [5384] 

Ce bel ouvrage a été publié en lO livrais, et coû- 
tait plus de 300 fr. vend. sliv. lasb. Od. Hlbbert. 

DINARCHI orationes très, cum priorum 
editornm annotationibns et indicibus; 
edidit suasque notas adjecit C. -£. -A. 
Scbmidt Lipsia, Hartman, 1826, in-8. 
de XII et i46 pp. 4 fr. [12106] 

Ces discours se trouvent dans les diverses collect. 
des orateurs grecs. Voyez Obatokes, et aussi 
OiiATKmKS politic». 

DINAUX {Arthur). Trouvères, jongleurs et 
ménestrels du nord de la France et du 
midi de la Belgique. {Valenciennes) 
Paris, Techener, 1837 et i839, 2 vol. 
gr. in-8. i6ir.[i3i48] 

Un mémoire couronné par la Société d*émulatlon 
de Cambray et qui a d'abord paru dans les Ar» 
chives du nord de la France, forme le fond du 
premier vol. de cet ouvrage ( Trouvera cambré- 
siens), dont la seconde édition, tirée à très petit 
nombre, mais beaucoup moins complète que 
celle-ci, a été impr. à Valenciennes, chez Pri- 
gnet, en 1834 , in-8. Le second volume contient 
Trouvers de la Flandre et du Toumaisan. 

On a du même auteur plusieurs noUces extraites 
des Archives du nord de la France, et aussi une 
Bibliograjihie cambrésienne , impr. dans le voL 
des Mémoires de la Société d'émulation de 
Cambray, sous la date de 1821, page 21 4 et sui- 
vantes, de laquelle il a été Uré à part 60 exem- 
plaires sous le millésime de 1822. 

DINDORFF {Th.-J,). Novum lexicon 
linguae hebraico - cnaldaics. LipsÙB , 
1802-4, 2 voL gr. in-8. 4o Ir. [ii544] 

L'ouvrage devait avoir un 3« vol. 

DINDORFIUS {Guill.).y. PoETJE scenici. 

DINO {Francesco di). Voyez LiBRO. 

DINO {Miser). Tutte le opère de Tinnamo- 
ramento de Rinaldo da Monte Albano, 
poema elegantissimo novamente isto- 
riato , e composto per Misser Dino , poeta 
fiorentino , nel quale si tratta délie batta- 
glie del potente e gagliardo paladino Ri- 
naldo, et altri baroni di Franza. In Mi- 
lano, per Rocho et fratello da Valle, ad 
instantia di Miser Nicolo da Gorgonzola, 
Vanno i52i, in-4. fig. en bois. [i4763] 

Edition très rare : 3q fr. mar. r. Gaignat; 3 liv. 
16 sh. Crolts; 4 liv. 18 sh. Heber. 

Nous n'avons pas eu l'occasion de vérifier si ce 
poème ne serait pas la même chose que celui 
dont nous décrivons plusieurs éditions à l'article 

RmALDO. 

DINUS. Voy. Dynus. 

DIO Cassius. Dionis historiarum romana- 
rum libri XXIII, a XXXVI ad LVIII 
usque (graece). iMtetia, ex ofpcina Roh. 



Digitized by 



Google 



90 



DH) 



Stefkmn, i5&8 , in-foL de & ff. 698 pp. 

et 1 £ [22899] 

Belle édition, la première tle cet historien. Elle a 
été faite sur un manoacrit de la BibUotbèque 
4n rot, flianiiicrit dont elle reproduit et les 
iMwbreuses lacunes et les fautes. Rob. BsUenne 
y a clouté des notes. 10 à i5 fr. — Vend. 56 fr. 
m. n F. Didot, et en Gr. Pap. ai flor. Crevenna; 
11 Ht. 5 sh. Sykes. 

— Eariundem histor. lib. XXY , gr. et ht , 
ex Gull. Xylandri interpreutione. Excur 
débat H. Stephamts, 1591 (et 159^), 
pet in-foL 8ài2fr. 

Vend. 50 fr. 0. f. F. DIdot 

Biéme texte que dans l'édition précédente, mate 
avec des corrections. Le Xypullin de iSga s'y 
trouve quelquefois réunL Quant à la version 
latine, elle avait d'abord été Impr. séparément, 
k Bflle, 1558, In-foL 

— Historiae romaïue libri XXTI, partim in- 
tegri, partim matili, partim excerpti, 
J. Leundavii studio tam aucti quam ex- 
politi (gr. et lat j. Fra^enu et nots 
variorum. HanavÙB, typis voechelianis, 
1606, in-foL 
Quoique faite sur oelle d'H. Estieone, cette édition 
est très ûratlve; mais elle contient la version, 
corrigée par Leunclavlus, en iSqS , et les addi- 
tions et les notes faites par ce savant 10 à i5 fr. 

— Historiae romans qux sopersont, cnm 
annotatioiiibusJo.-i[]b. Fabriciiacpauds 
aliorum : graeca ex codd. mss. et frag- 
mentis supplevit, emendavit, lat ver- 
donem Xyiandro-Leandavianam lima- 
vit, varias lectiones, notas doctomm et 
snas cum apparata et indicibus adjedt 
HeroL-Sam. Reimarus. Eamburçi, He- 
rald, 1750-52, 2 voL in-foL 

Edlt. la plus belle, La plus complète et la meilleure 
que l'on ait dans ce format 60 à 80 fr. vend, 
en m. r. et annoncée pap. fin, i5a fr. de Cotte ; 
lAi fr. Bertrand. — Les exempl. en Gr. Pap. 
sont si rares qu'on a long-temps douté quil en 
existât Lord Spencer en possède un remarquable 
par sa grande dimension, et que M. Dlbdin 
(iEdes althorp., I, page 137), dit être une espèce 
dln-foL monstre, M. GrenvUle a aussi ce grand 
papier. 

HisToiuAam romanarum fragmenta, gr., cum 
novis lectionlbus, a Jac. M orelllo édita. Batêoni, 
1708, in-8. S fr. 5o c 

61 Ton veut Joindre ce fragment à l'édition précé- 
dente, il faut se procurer la réimpression In-fol. 
faite chez Debnce en 180a On a tiré sur véldi 
plusieurs exemplaires de 11n-8. 

— DionisCassii historis romanae qox super- 
sunt, ad optimor. libroram fidem edkae 
(a Schaefer), gr. Lipsia, Tauchnitz, 
1818, 4 v(d. in-16. 6 fr.— Pap. in, 18 fr. 

— Dionis Cassii historivom romanamm 
qtiae supersont: gneca excodiobos mss. 



DIO 

aliisqoe snbsidiis snpplevit et emendavit, 
Xiphilini epitomen Ubroram Dionis Cas- 
sii aeqne emendatam addidit, latina versio 
nt grâcis verbis magis responderet ope- 
ram dédit, fragmenta et indicem graecum 
valde auxit, annotationes ex editione 
Reimariana onmes repedit, mnltasque 
tam Job. -Jac. Reiskii et aliorum quam 
suas notas adjecit Frid.-GuiIL Sturdus. 
lÀpsÙB, Kuehn, 1824-25, 8 voL in-8. 
5o thL — Pap. fin, 45 thL — Pap. vél. 
60 tU. 

Bonne édition qui a pour base celle de Relmar ; 
eHe contient de plus que cette dernière les frag- 
ments publiés par l'abbé Morelli , les variantes 
de trois manuscriis de Florence, différentes notes 
et plusieurs nouveaux morceaux de critique in- 
sérés dans VApparatut; enfin, pour faciliter la 
recherche des dutions, l'éditeur a pris soin de 
noter en marge la pagination des éditions de 
Leunclavlus et de Rdmar. Les index occupent 
le 8* volume en entier. 

Casso Dionis llbrorum perdttorum fragmenU 
parisiensia: primus edldit F. Haase. Bonnœ ad 
Bken*, 18A0, fn-ê. de 8a pp. 

Ces fragments inédits de DionCassius ont été trou- 
vés sur la marge de 5 ff. du manuscrit w i3g7, 
de la Bibliotiièque royale contenant les œuvres 
de Strabon. 

-— Dion des faits et gestes des Romains, 
trad. du grec en italien par Nie Leoni- 
cène, et d'italien en françms par Claude 
d'Eroriers. Parti, les Angelters, i542» 
in-foL 

GeUe mauvaise traduction est Jusquld la seule 
dans laquelle les personnes qui n'entendent que 
le fran^^ puissent lire Dion Cassius. 

— Istorie romane dl Dione Cassio toW 
aggiunta dell' epitome di Sifilino, trad. 
dal greco, con note critiche, da Luigi 
Bossi. MtUmo, 182S, 5 voL in-8. fig. 
35 fr. — in-4. pap. véL 70 fr. 

Partie de la CoUmui greca nouvellement Imprimée 
à BUlan. Cette traduction est celle de Glov. Vi- 
vian!, impr. d'abord à Rome, 1700-02, en s vol. 
in-4. On y a Joint la traduction de Xiphilln en- 
richie de notes par M. Bossl. 

L'ancienne traduction ital. de cet historien, par 
Fr. BaIddII, Venise, i585, i587 ou i586, ln.a.,à 
laquelle on Joint la version Ital. que le même 
Balddll a donnée de l'abrégé de Dion Casdns, 
par Xlphittn, Venise, i50a ou i58fi, in-ft., avait 
de la valeur autrefois. (Voyex Xiphilin.) 

n existe plusieurs traductions allemandes de Dion 
Cassius, savoir : par J.-Aug. Wagner, Franef,, 
1788-08, 5 vol. ln-8. — Par Abr.-Jac Pensel, 
Uipz., 1788-18, a voL ln-8. — Par F. LorenU, 
lena, i8a8, in-8. tomel". — Par L. TafeU 
Stuîtg,A^i et ann. sulv., plusieurs voL in-id. 

DIO Chrysostomus. Dionis chrysostomi 
orationesLXXX : apposita est in extremo 
libro varietas kctionun, com oratioiivm 



Digitized by 



Google 



DIO 

iiidioe, graece. Venetms,mmd Feder. Tur- 
mommt (cîrcaaii. i55iJ,m-8. de/|5iffi. 
et 5 à la m [12108] 

Cette édition rare est la première de cet auteur : 
Tend, a llv. PinelU; 10 flor. Ro^er ; 5i fr. wuar, 
citr. Larcher; 27 fr. Qiardio ; 1 liv. 6 sb. Batler. 

Plusieurs bibliographes indiquent une édit. grec- 
que de MiUm, 1A76, ln-4., qui n'eidste pas. 

— Orationes LXXX : cum vetostis codd. 
mss. r^i» bMothecae sedulo coUats, 
eorumque ope ab innnmeris mendis li- 
bérât», restitutae, anctas ; Photii exceijh 
tû, Synesiiq. censura illasftratffi (gr. 
et ht), ex interpretatkmeTh. Naogeor- 
gii, recognita et emendata Fed. Morelli 
opéra : cum Is. Casauboai diatriba, et 
«jQsd. MoreDi sdioliis, animadvers. et 
conjectaneis. {Parisiù)^ ex offic. typ. 
Cl. Morelli, 160& (seo titulo motato, 
1623), in-M. 20 à 3o fr. 

Edliion la plus ustaelle, et la seule qui renferme 
une yersion latine. Reisice a sévèrement critiqué 
le trarail de MoreL Les ezempL en Gr. Pap. 
sont rares. Vend. 80 fr. m. r. Soubise; 100 fr. 
F. DIdot) 80 fr. Mac-Cartby. 

— Oratkmes, gr., ex recens. Jotn-Jac 
Reidce, cum qasdem aHommque ani- 
madversionibiis. limiœ, impensis vidua 
•Reiskii, 1784, 2 voL in-8. 20 fr. — Psp. 
fin, 3o fr. 

Il y a des exemplaires datés de 1708. 

Edition assez bonne sous le rapport de la critiane, 
mais inférieure sous celui de l'interprétation. 
Le second vol. contient la dissertation de Ca- 
saubon, les schoUes et lescoojectures de Morel, 
avec rindez. 

— Dkmis profidaeensis (Gbrysostomi) so- 
riiistae non temere credendom f gr. et 
lat); per JoachimnCam. (erariomjlatine 
Yersom. Narimberga, cqmd Joan. Pe- 
trehtm, i58i, in-8. de 32 ff. Rare. 

— De regno opnsculam, latine, (absque 
nota), pet in-&. ou in-8. de 70 n. , dont 
le 58« est blanc 

Ancienne édition , sans chiffres, réel, ni signât, 
tmpr. en caracL rom. et ayant 38 Kg. à la page: 
99 flor. Crevenna; Se flor. Meerman. 

En tête du volume est une épttre de François de 
PicoOumini à MaximiUen, fils de Frédéric III, 
laquelle est datée afissi : Ex urbe, KaL Jah. 
B. oocc. sexagestmo mono, Ge qui n'est pas la 
date de llmpression. Un ezempl. Imprimé sur 
riLm doit se trouver à Vienne, dans la bibUotb. 
particulière de l'empereur. 

— 'OXU{I,1CIXO<, t) ICSpi TTJÇ 7Cpte)TYJÇ TOU BcOU 

cwotac. Recensuit et ei^cuit, commen- 
tarinm de reliquts Dionis orationibns 
adjeeit Jac. Gedius. Lugd.-Batavor., 
Luchnums, 18&0, in-8. 12 frr 



DIO 91 

M. Jac. Ged, éditeur de ce discours, a putHlé 

tme lettre à M. Hase sur le discours de Dion 

Ctarysostome, intitulé Eloge de là chevelure, 

I^yie, i830n iB-8. de H% pp. 

DIOGLETI ANI Themwe. V. Ota {Seb. ab). 

DIODORUS. Diodori siculi historiarum 

. libri aliqnot cjui extant opéra et stud. 

Yinc Obsopoei in lucem editi (gr.). Bch 

silea, Jo. Ôporinus, i539, ia-&. ^ 6 ff. 

et /t8i pp. [22810] 

Première édition, rare, mais peu estimée; die ne 
conUent que les livres XVI— XX. Vend. sA fr. 
wuir, V. F. DIdot, et ordinairement 8 à la fr. 

— 'Bibliothecs historicae libri quindecim 
de (juadraginta (gr. ) : decem ex bis quin- 
decun nunquam prius fuerunt editi. 
Anno 1559. Excud. K Stephanus, m- 
*)L de 6 ft et 847 PP- ^3 a 18 fr. 

Belle édition, correcte, et la prem. où se trouvent 
les livres i à y et xi à xy, ainsi que les extraits 
des livres xxxi à xxxm, xxxyi k xxxvm et xl. 
Vend. 97 fr. de Cotte; as fr. «mt. eiir. 
Larcber. 

— fiiUiothecae historic» libri XY, acces- 
serunt edogae seu fragmenta ex libris 
quibusdam aoctcnis, qui desiderantur, 
gr., omnia cum interpret. lat cui ad- 
jecta chrondogia dupiex, index terge- 
minus, phraseok^a ac note in contex- 
tum gr. , studio et hboreL.Rbodomanni 
Hanovia, tyjris wecheliams, 160&, 2 
tom. en 1 voL in-foL 16 à 20 fr. 
Première édition grecque et latine. Le texte n'y est 
pas très correct, mais la version et les notes 
en sont estimées. Les pages 999 è 1016 de la 
seconde partie (corollaria et correctiones) ne 
sont pas dans tous les exemplaires. 

— Bibliothecœ histor. libri qui supersunt 
(gr. et lat) interprète L. Rhodomano^ ad 
fidem mss. recensuit P. Wesselingius, 
atque doctorum virorum et suas adno- 
tationes cum indicibus adjeeit Âmstel, 
Weutemus, 1746, 2 voL in-foL 
Getle édition est fort belle et le travail en est Jus- 
tement estimé, mais le texte y a été Impr. avec 
Ku de soin : 75 à go fr.; vend, en m. o. 188 fr. 
dot aîné ; et en Gr. Pap. dont les exempL ne 
sont pas très rares, ai^S fr. tnar. r. La Valilere ; 
3a5 fr. mar, r. Jourdan ; aSo fr. 0. f, en 1897; 
290 fr. mar. r, Labédoy...; laO flor. 5o c va. 
Meerman et quelquefois moins. 

— Eadem bibliotheca, gr. et lat , ex editione 
P. Wesselingii. Biponti et Argentor,„ 
apud Societ. typoâr., 1793-1806, il 
voL in-8. 70 à 90 fr. 

Reproduction de l'édition de Wesseling, avec des 
corrections faites dans le texte d'après diver» 
manuscrits, et avec plusieurs dissertations des. 



Digitized by 



Google 



92 



DIO 



nouveaux éditeurs (Heyne et Eyring). Le ii* 
• vol. renferme d'excellentes tables. — Il y a des 
exemplaires en pap. de Hollande. 

— Bibliothecae nistoricae libri , gr. , edente 
H.-C-Abr. Eichstâdt Hala, 1800-2, 
2 vol. in-8. 

Edition non terminée. La partie publiée ne ren- 
ferme que la préface et le texte Jusqu'au ih* 
livre Inclusivement 

— Bibliothecae quae supersunt , gr. , ad 
' optim. librorum fidem accarate édita. 

Lipsùe, Tauchnitz, 1822 et 1826, 6 
vol in-j6. 10 fr. — Pap. fin, 24 fr. 

— Bibliotheca historica, gr. , ex recensione 
L. Dindorûi. LipsÙB, Hartman, 1828- 
32, 5 vol. en 6 tom. in-8. 

On trouve dans cette édition les nouveaux frag- 
ments publiés par M. Mai. Les deux dem. tom. 
contiennent : Annotationes interpretum. L'ou- 
vrage entier coûtait par souscription 30 Ihl.» et 
en pap. fln, 3o th. 

— Diodori siculi historiarum priscarom a 
Poggio in latinum traducti (lib. 1 — V) 
liber primas incipit, etc. Bononia {ver 
Balthaz, Azzogtadem, Ugonem seu nu- 
^eriian et Doninum Bertochum) , i472, 
in-lbL de 99 ff. à UU lig. par page. 

Première édition de cette version : vend, o^ f^* 
Gaignat; sso fr. La Valliere ; 3o fr. F. DIdot. 

Le texte finit au gS* f. par la souscription Bononia 
nfPBBSSCii M. cccc7z.(5fc) FINIS. On doit trouver 
ensuite une partie de 6 ff. ayant pour titre : 
Cornelii taciti illustrissimi de situ moribus et 
populis Germaniœ libellus aureus. 

L'édition de Venise, Andr,-Jac. KatharensiSy 1A76, 
in-fol., est peu recherchée : vend. 1 liv. 1 sh. 
Pinelii; 10 u*. Chardin; 1 liv. i5c. m.r. Heber. 

— Libri duo (liber XVI et lib. XVII).... 
ntninque latinitate donavit Angélus Cos- 
pus : Alexandrl régis vita, quam graece 
scriptam a Joanne Monacho Ang. Gospus 
vertit in nostram linguam. VienmB-Pan- 
noniœ, per Hieron, Victarem, i5i6, 
in-/i. de 98 ff. 

La Blblioth. du roi possède ce livre Impr. sur v^un. 

— L'histoire des successeurs d'Alexandre 
le Grand, extraicte de Diodore sicilien; 
et quelques peu des vies escriptes par 
Plutarque, translatée par messire Glande 
de SeysseL — Imprimée par M, Josse 
Badius,.,. et ackeuee le deuxiesme tour 
du moys de may, lan de grâce i53o, 
in-fol. de i5o IL 

Peu commun. 

— Les trois premiers livres de l'histoire de 
Diodore sicilien , translatez de latin en 
franc, par Ant Macault. Paris ^ à V en- 
seigne du pot cassé {chez Geoffroy Tory) , 
4535, in-4. de viii, i5il et 8 ff. 



DIO 

Un exempl. sur véloi, vend. 5o fr. La Valliere ; 
100 fr. Mac-GarUiy; 7a fr. Chardin, en iSaft. 

Le célèbre traducteur de Plutarque, Jacq. Amyoc, 
a donné une traduction française de sept livres 
(xià xvn) des histoires de Diodore, I^aris, 
Vascosan, i55A et i559, in4bl. Mais ce volume, 
plus rare que recherché, ne conserve aucune 
valeur dans le commerce. 

—Histoire universelle de Diodore de Sicile, 
trad. du grec par J. Terrasson. Paris, 
1737-/14, oui758,oui777,7voL iii-12. 
i5 à 20 fr. 
Cette traduction aurait eu grand besoin d*étre 
retouchée par une main hal>ile. Elle a étéréimpr. 
à Amsterd., 1738 et ann. sulv., aussi en 7 voL 
ln-12. 

— Bibliothèque historique de Diodore de 
Sicile, traduite du grec par A.-F. IVliot. 
Pariss F. Didot, 1 835-38, 7 voL in-8. 
49 fr. 

— Diodoro siculo délie antique historié 
fabulose (lib. I — V) nuovamente fatto 
vulgare. Firenze, heredidiPh. di Gitmta, 
1526, in-8. de 120 ff. Rare. 

— Biblioteca stprica di Diodoro siculo, vol- 

garizzata da Compagnoui. Milano, 18120, 
7 voL in-8. fig. fta fr. 
EdiUon de la CoUanagreca publiée à Milan. Il y en 

a des exemplaires in-4. en pap. vél. 
La traduction Italienne de Fr. Baldelll , faite sur 

la version laUne, Venise^ 1575, a vol. ln-4, a peu 

de valeur. 

— The historical library, to virhich are 
added the fragment of Diodorus made 
english by G. Booth. London, 1720 or 
1721, in-foL 

Cette traducUon vaut de 3 à 3 liv. en Angleterre. 

Nous citerons aussi la traduction allemande de cet 
historien par F. -And. Strotb, continuée par 
J.-F.-Sal. Kaltwasser, Francf,-sur-le-Mein, 178a- 
87, Ô vol ln-8.,et une autre traduct. allemande 
par Jul.-F. Wurm. Stuttg., 1827 et ann. sulv., 
ln-13, tom. I à VII. 

DIOGÈNE (le) françois ou les facétieux 
discours du vray anti-dotour comique 
blaisois. Jouxte la coppie imprimée a 
Limoge, par Guill Bureau, 1617, in-8. 

de 16 pp. [17847] 

Opuscule rare. 

DIOGENES Apolloniates : cujus de «tote 
et scriptis disseruit, fragmenta illustra- 
vit, doctrinam exposuit Fr. Panzerbie- 
ter. Lipsia, Hartman, i83o, in-8., XU 
et i3o pp. 3 fr.— Pap. fin, ft fr. 5o c. 
[3363] 

Nouvelle édition, corrigée et augmentée, de la dte- 
sertaUon sur le même si^et que Fauteur avait 
publiée en 1823. 

DIOGENES Laertius. Diogenis Ucrtii de 



Digitized by 



Google 



mo 

Titjs, decretis, et responsis cdebrium 
philosophonim libri decem, ounc pri- 
mum excusi (graece). BasHeœ, Hier. 
Frobemus, i533, in-4. de 4 ff. , SyS pp. 
et 1 IL pour le caducée. 8 à 12 fr. [3o4i6] 

Première édiUon, rare, mais peu reclierchée. 

— lidem libri (gr.), io quibus plurimi loci 
integritati sus ex multis vetustis codd. 
restituuntur, et il quibus aliqua deerant 
explentur; cnm annotationibus H. Ste- 
phani : Pythag. philosophorum frag- 
menta : cum versione latiua (Ambr.Tra- 
versarii). Amto 1670, excudehat Henr. 
Stephanus, pet in-8. 6 à 10 fr. 

Edition estimée et peu commune. Elle a 494 pp., 
1 f. blanc, 40 et 432 pp. 

— lidem lib. X. Hesychii de iisdem philo- 

sophis aliisquc scriptoribus liber; Py- 

thagoreorum philosophorum fragmenta. 

Omnia gr. et lat. , ex editione postrema 

(cum castigationibus H. Stephani). Is. 

Casauboni notae multo auctiores et emen* 

datiores. Excudeb. H. Stephanus, i593, 

in-8. 6 à 9 fr. 

Réimpression de l'édition précédente, avec de 

nouvelles corrections et des augmentations. (Il 

s>n trouve des exempi. datés de i5o4.) EUe 

contient 16, 88&, lao pp. et A fT. pour l'index, 

plus à^ pp., la (T. et 88 pp. 

Cest d'après cette dernière édition qu'a été faite 

celle de Genève , in-8., dont les titres portent 

Indifféremment ou apud lacobum Stoer, i6i5, 

on Coloniœ Allobrogum, Chouet, 161 0, ou bien 

Genevœ, Vignon, ou enfin Oliva Pauli Stephani, 

1O16. Une partie des exempi. renferme VBuna- 

piuê, gr. et lat, avec un titre particulier daté 

de 1616. 

— De vitis, dogmatibus et apophthegmatis 
eorum qui in philosophia daruerunt libri 
X (gr. et lat). Th. Aldobrandino inter- 
prète; cum annotation, ejusdem. Ronue, 
opudAloys, Zanettum, 1694, in-fol. 
Edition corrigée d'après des manuscrits , et con*- 
tenant une nouvelle version, et des notes qui ne 
vont que Jusqu'au 9* livre : elle est rare en 
France, mais on la recherche peu. 
— Devilis, etc.. libri X (gr. et lat), Th. 
Aldobrandino interprète , cum annota- 
tionibus ejusdem , quibus accesserunt 
annoutiones H. Stephani et utriusque 
Casauboni : cum uberrimis /Egidii Me- 
nagii obserrationibus (cura Jo. Pearson). 
Landmi, i664, in-foL 8 à 12 fr. 
Vend. 3o fr. Gr. Pap. mar. r. Mac-Carthy. 
Les observations de Ménage occupent 38S pp. dans 
cette édition, non compris la lettre du même à 
Emerlc Bigot L'auteur les avait d'abord fait 
imprimer k Paris, en 166S, à ses frais, à dessein 
feulement de les mettre au net, pour les envoyer • 



DIO 



93 



en Angleterre, et il n'en avait fait tirer que quel- 
ques exempi, qu'il distribua k plusieurs savants. 
J'ai vu à la Bibliothèque du roi l'exempl. qui 
avait été donné au docte Huet ; c'est un très gros 
vol. in-8. intitulé jEgidii Menagii in Diogenem 
Laertium observationes et emendationes (vend. 
6 fr. en i84i). Ceci doit déu-ulre le doute que 
le savant M. Peignot a élevé sur la vérité de cette 
anecdote, dans son Bépertoire de bibliographie 
ipéciale, Paris, 1810, p. 89.— Dans un exempi. 
du Diogène Laerce de j 664, que possède M. Pa- 
rison , il se trouve, indépendamment des notœ 
et emendationes qui sont à la fin du volume, un 
cahier de 8 ff. contenant Auctarium addendorum 
et mutandorum in observationibus Mgidii Me- 
nagii in Diogenem Laertium, avec des errata, 
impr. en 4 et en 6 col., morceau que Je n'ai pas 
rencontré dans d'autres .exemplaires. 

—lidem libri, gr. et lat, cum subjunctis 
integris annotationibus Is. Casauboni, 
Th. Aldobrandini et Mer. Casauboni: 
latinam Ambrosii versionem complevit 
et emendavit M. Melbomius : accedunt 
observationes iEgidii Menagii, et Kuhnii 
notœ. Amstelad,, 1692, 2 vol. in-A. îi'gi 
4oà5ofr. ^' 

Edition la plus complète et la plus belle que l'on 
ait de cet écrivain. Quoique généralement esti- 
mée , elle a été vivement critiquée par Ignaco 
RossI, ûdinssesCommentationeslaertianœ, impr. 
à Rome, en 1788, in-4.— Les exempi. en Gr. Pap. 
sont rares: vend. 182 fr. m. r. Gaillard; 6 liv 
5sh. Sykes; 5o flor. vél, Meerman; l'exempl. 
en mar, bl. dent. vend. 399 fr. MacGartiiy, a été 
revend. 1 81 fr. Labédoy. .. 

—lidem, gr. et lat , cum indicibus, a Paul.- 
Dan. Longolio. Cttriœ-Regnitianœ. 1 tSq . 
2vol. m-8. i5ài8fr. 

Réimpression du texte et de la version de l'édition 
de 1692, ci-dessus. Elle est ornée de portraits: 
vend. Ao fr. mar. citr. F. D. 

Il y en a une autre de Leipzig. 1759, en 1 vol. 
in-8., d'une exécution tr|| médiocre ; 10 à 12 fr. 
n s'en trouve des exempi. avec de nouv. titres 
datés de 1791. ' 

— lidem libri X; graeca cmendatiora edi- 
dit, notatione cmendationum , lat Am- 
brosii interpretatione castigata, appen- 
dice critica alque indicibus instruxit 
H.-Gust Hûbnerus. Lipsia, Kôhler, 
1828-31, 2 vol. in-8. 28 fr. 
A ces deux volumes il faut en ajouter deux autres 
sous le titre suivant: 

Is. Gasauboni nolae atque iïlgidii Menagii^b- 
servationes et emendationes iu Diogenem Laer- 
tium, quibus addita est bistoria muiierum pl)i- 
losopharum ab eodem Menagio scripta ; editio- 
nem ad exemplar wetstenlanum expressam atque 
indicibus instructam cura vit Hûbnerus. Liptiœ 
Kôhler, i83o-3S, 2 vol. in 8. 24 fr. 
Les notes d'Is. Gasaubon (sous le nom d'Hortibo- 
nus) avaient d'abord paru séparément : Jlfor- 
giiSi in offkina loan. Lépreux, i583, in 8. 
— Vit* philasophorum (ex versione fratris 



Digitized by 



Google 



94 MO 

ikmbrosii TraTersarii) , pet in-fbl. de 
1 38 fil (selon Fossi) , ou de i/io (BibUoih. 
spencer.) à &2 lig. par page. 

«Cette éditton, sans lieu ni date, mais qui parait 
aïoir été exécutée à Rome, un peu avant tA75, 
est la pius ancienne que l*on ait de cette tra- 
duction : eile est imprimée en lettres rondes, 
sans ciiifflr., récL ni signaL L'épltre qui se Ut 
au commencement porte l'intitulé suivant : Prei" 
tâtiuimo in Christo ptUH : it éUmino OUutrio 
Carrafè.,. Elius Franciscut, etc. Le texte com- 
mence au recto du5* f. et finit au recto du dera. 
de cette manière: 

Finis philaêophorum uittu : . 
Vend. 70 flor. Crevenna, et moins cher depuis. 

Si pour connaître le format de ce livre on consulte 
to position des pontuseaux du papier, il n'en 
résultera rien de positif, car dans une partie des 
feniUes ces pontuseaux sont horizontaux et dans 
FautM perpendiculaires. Cela prouve que cette 
façon de reconnaître le fbrmat d'un livre est 
quelquefois assez écpilvoque. 

— Diogenis Laertii vitae et sententûe eorom 
qui ia philosophia probati faerunt, e 
graeco in latinum translatae a fratre Am- 
iH^osio, ex recensw Bened. BrognolL — 
Impresswn Venetus per Nicolaum len- 
san,.. M. CCGC. LXXV. die xiij augusti^ 
pet in-foL de 186 E à 3& lig. par page. 
En tête du volume se trouve une épltre de Benêdic- 
tm Broffnoluê, etc, laquelle occupe a It Le 3* 
f. renferme le prologue du traducteur , et le V 
la table, tecundum ordinem lihrorum. Le texte 
commence au recto da 5* f. (Haln compte 187 ff. 
en tout). — Vend. i50 (r. m. r. La Valliere ; 300 fr. 
De Limare; A Hv. 5 sh. Pinelli; ^ fr. Mac- 
Carthy; 1 liv. Heber. 
Les réimpressions qui ont été faites de cette tra- 
duction , soit k Venise , soit à Paris, ou ailleurs , 
à la fin du 1 5* siècle, n'ont point de valeur. 

— Les vies des pIuA illustres philosophes 
de l'antiquité , trad. du grec , auxquelles 
on a ajouté la vie de l'auteur, cdle d'Epic- 
tète, de Confodus , et leur morale ; et un 
alH*^é histor. de la Tie des femmes phi- 
losopnes de l'antiquité (attribué à Ghau- 
kp\é),Âmster(L, 1768, 3voL in-ia, fig. 
10 à 12 fr. 

Un exemplaire en pap. fort de Hollande : ài fr. 
Labédoy... 

n y a une contrefaçon en 8 voL in-is, en petits ca- 
raetères et datée de 1781 ; une assez mauvaise 
réimpression , Paris, iiç6^^ voL in-8., et nne 
autre meilleure, Paris, Utèvre,i%^ygr, in-iS. 

— Incomincia el libro de la vita de philoso- 
phi e délie loro elegantissime sent^Hie 
extracto da D. Laherâo, e da altri anti- 
quissimi auctori. — Impresswn... Vene- 
tus, per Berruxrdmum Celerwm de Luc- 
re... MGCGGLXXX. J>%e iw Decembris , 



EHO 

in-4. de 71 ff. oonchiflMs, à â6 lie. par 
page (y compris 2 ff. pour la taUel 

Première édition de ce livre, lequel n'est poml une 
traduction de DIogène I^aerce, mais un ouvrage 
extrait de différents auteurs et principalement 
de Gualter Burley (voy. BimusT). Vend. 13 fr. 
Galgnat; 101 fr. La Valliere; 81 fr. Mac-Carthy. 

Les autres éditions de ces extraiu sont à bas prix. 

Il y a une traducUon iulienne de Diogène Laeroe 
par Rossettini da Prat' Alboino , Venise, i5^, 
i58i, 1588 et 1887, in-8., et augmentée et corri- 
gée par G.-F. Âstolfl , Venise, 1808 et 1811 , tii-4. 
Los MBZ LDEOsde Diogenes Laercio sobre las 
vidas, opiniones y sentencias de los fllosofoa 
mas ilustres; trad. y ilustr. con notas por José 
Ortis y Sans. Mair., impr. real, 1799, 3 y6L 
pet. In-H. 10 fr. 

DiOGBNBS Lairtios^.... SUS d. Griechisch. 
Obers. von Borheck. fVien und Prag, 1807 « a 
voL in-8. 10 fr. 

Le livre allemand intitulé : Dès buch wm dem le- 
ben undsittenderhetfdnischen maister, Angsb., 
Ant. Sorg, i4go, in-6. de A et 180 ff., n'est pas, 
comme on l'avait cru pendant long-temps, la 
traduction du Diogène, mais bien celle du Uber 
de vita philosophomm , de Burley. 

DIOMEDES. In hoc volumine haec conti- 
nentur : Diomedes de structura et diffe- 
rentia sermonis, etc. ; Phocas de nomine 
et verbo, etc.; Capa* de latinitate; 
Âgraetius de orthographia... Donatus de 
barbarismo et octo partibus oratioDis. 
SerTius et Sergius in Donatum. — Finis, 
NicoLAus Jenson Galligus. {absque 
aitito),in-foL [10777] 

Volume de 170 ff. ft 85 llg. par page, en caraet 
romains , avec des signatures de «—de. An verso 
du premier f. se lit le titre ci-dessus. Le texte 
commence au recto du f. suivant par cette Uyie: 

Diomedis doctissimi ac diligentissi' 
C'est la première éditlen de cette eollecttoo. 
Elle parait devoir former la suite du Nanius 
Marcellus, Impr. par Jenson , en tkl^, et n'être 
pas antérieure à cette date. Vend. 5 liv. 5 sb. 
Pinelli ; Itf même prix Sykes; 8s fr. salle SUvesire, 
en 1818 ; Sa flor. Meerman. 

L^édiUon du inême recueil, Vicentia, per Bemr. 
de S. Urso, 18 kal.Jul., i48o, in-6. de 178 fll, 
est une réimpression de la précédente ; elle a 
fort peu de valeur, et les autres édlUons du i8« 
et du 18* siècle, citées par Ebert, n<>* 8774-791 ^ 
ont encore moins. DIomèdes a été impr. sépa- 
rément, Ceioniœ, Cerviccmus, i5i8, in-h** et 
dans plusieurs recueils de grammairiens latÉM. 
Voy. Covpos grammaticorum, et Putschivs. 

DION. Voy. Dio. 

DIONIGI (M"*^arûzmta).yiaggimalcane 
cittàddLazioche diconsi fondate dal re 
Satumo. Roma, iSp9-i!i« in-fid. obL 
ûg. [â9&/i5l 

Cet ouvrage renferme 80 belles pL publiées en 1 1 
Uvrais. Il coûtait 80 fr. Vend. s8 fr. Hurtaolt H 
y a des exempl. en pap. véL . . 

DIONYSIUS episc. Dionysii aleitfidrmi 



Digitized by 



Google 



DIO 

qnscopi, cognomento ma^, cpuesaper- 
sunt (gr. et lal. nunc primum partim, 
partim itenim cura Sim. Dpm. de Ma- 
gistris édita). Romœ, typùprop. fid., 
1796, gr. in-foL 24 à 3o ir. [876*] 

DIONYSIUS afer. Voy. DiONYSlus Perie- 
getes. 

DIONYSIUS areopagita. HœciDsiuit in hoc 
libro sancti Dîoiiysii : De ccdtesti hierar- 
chîa cap. xy; de divinis nomiaibos cap. 
xm ; de pontfficali dignitate cap. yii ; de 
mysdca theoiogia cap. y; epistolœ x; 
martyriom sancti Dionysii ; grâce. (Flo- 
rentÙB), m (BcUbus Pkil. Jtmta, BL D. 
XYI , aie xxixjulii, in-8. de 192 tL 

Edition rar« : vend. fr. d*0...; 8 fir. Debure. 

— Dionysii areopagitae q)era qoae extant, 
in eadem schoL Maximi ; Georgii Pachy- 
merae paraphrasis et M ich. Syngeli enco- 
miuin (gr. , ex reccjgnit Guill. Morellii). 
Parus G. MareUim, i56i-6â, 2 tom. 
c» 3 YoL in-8. 

Collection rare, qui se compose de 8 parties. La 
première a lA ff. prétim., A8â pp. (texte de 
Denis}, ag ff. {variœ îeetionet)^ et 1 1. poar la 
souscription; la seconde, lA It préltm., et Aoo 
pp. (Blaiimus, p. 1 à S&A , et Michael Syngelos, 
p. 8/i5 à Aoo) ; la troisième (Pachymerus), 6 ff. et 
q44 pp. Vend, en mar. r. lâ flor. Meerman, sans 
avoir cette valeur ordinairement ; le Denis seul , 
exempl. en Gr. Pap. bleu, 16 flor. le même. 
L'exemplaire imprimé sur v^tm, vend. 18 fr. 
seulement chez Galgnat, n'était peut-être pas 
complet. 

— S. Dionysii areopagitae opéra, et S. Maxi- 
mi scholia, et Gewgii Pachymeri para- 
phrasis, et Yita S. Dionysii, gr. et lat, 
studio Bahas. Gorderii, et Pet Lànsse- 
liL Lutetia, apud Ant, StepJumum (seu 
amtd Lud. Boulanger, seu Dyonis, Be- 
chet), 1644, 2 YoL in-f(d. [849] 

Edition foite sur celle de Paris, Seh. Cramoisy, 
i6i5 , donnée par P. Lanssel , et celle d* Amers, 
Balth. Maret^ 16S& , 3 vol. in-fol., due au P. 
Balth. Corder {Corderius); elle est augmentée 
de la Défense de TAréopagile, par J. Chau- 
mont : M il 45 fr. 

— Editîoalia, a mendis repurgata ac dis- 
sertatione prsYia (J.-Fr.-Bem. de Rn- 
beis), Yariantt lectt ex Biblioth. S. Marci 
cod. depromptis (stadio G. Constantini) 
aliisqâe accessionib. ancta et locupletata. 
Venetm, Zatta, 1755-56, 2 yoI. in-foL 

EdtttoD la meOlenre de ce père : die coûte de 80 
à 86 ir. en Italie, et plus cher en Gr. Pap. 

— Dionisii areopagite... de celesti hyerar- 
chia ad Timotenm efttscopum (liber), de 
diYÎnis nominibus, etc. — Impressttm 



DIO 95 

Brugis per Colardum Mamùmis (abs- 
que anno), pet in-foL gotb* de 99 fil à 
â coL de 54 Mg. 

Cette édition très rare oommence par deux IL de 
taUe ; ensuite vient le ttxte, deot voici la pre- 
mière ligne ; 

Mme daium optiwm 

Le monogramme de l'imprimeur est au bas de la 
souscription qui termine Touvrage. Yend. ift fr. 
Brienne-Laire , et lAo fr. chex M. Deys , à Bru» 
ges , en 183g; 

— Dionysii areopagit» opéra, latine, com 
eiqpositione, per Marsilium Ficinom. — 
hnpressum Flaremiœ, per Lauretm 
Fràciei {de Alapa) venetu, in-4. de 
i48fil 

La souscription de ce Uvre ne porte point de date; 
mais r^Itre dédicatoire de Marsile Fidn au 
cardinal Jean de Médicis, placée sur le prem. f.,. 
est datée de i&ga , et l'on sait que l'ouvrage a 
été Impr. en là^fk La Bibliothèque de Sainte- 
Geneviève, à Paris, possède un bel exempl. de 
ce vdume, impr. sur vaut. 

— Opéra, ktine, ex interpret Ambrosii; 
Ignatii epistolae XI; Polycarpi epistola 
nna, kt : omnia ex edit Jac-Fal^ sta- 
pnlensis. Parhisiis, Joan, Higmaimus et 
Wolfg. Hapylius, 149^* pet uhfcL gotb. 
de4etii7fil 

Cette édit n'a point de valeur, non plus que celle 
du même recueil qui a été imprlm. à Paris, per 
Henr. Stephanum, iSiS, In-fol. de 334 ff. Un 
exempl de chacune des deux, impr. sur rtuHy 
se conserve k la Bibliothèque du roi. 

DIONYSIUS Carth. Voy. Rikbl. 

DIONYSIUS halicamasseus. Dionysii hali- 
carnassei antiqnltatum romananun lib. 
X (grœce), ex bibliotheca regia. Lutetia , 
ex offic. Roh, Stephani, regOs typis, 
1546, in-foL [32878] 
Première édition, magnifiquement cxcutée : les 
beaux exempl. sont recherchés des curieux : 
i5 à 90 fr. Vend. 38 flor. Crevenna ; 60 fr. m. r. 
Brienne, en 1793; S8 fr. m. r. F. JUdot 
Outre les antiquités romaines (538 pp. et 1 f. d'er- 
rata), ce volume doit renfermer une s* partie 
datée de ]5A7f et qui a pour titre : Dionysii ha- 
Ucamassei de compositione, seu orationis par- 
tium apta inter se coUocatidne artis rheteriut 
capita quœdmn, etc., contenant 138 pp. et 
des variœ lectiones, en 3 (T. 

— Scripta qnae extant omnia, et historica et 
rbetorica. e vett librorum auctoritate 
doctonunque hominum animadferno- 
nibus emendata et interpolata (gr.). cum 
lat versione ad grsBci exempkuis fidem 
coData et conformata. Âddita fragmenta, 
not» et dno indices : opéra et stnd. Frid. 
Sylburgii. Franco furài, heredes Ândr. 



Digitized by 



Google 



96 DIO 

Wechellih i586, 2 tom. ea i vol. in-fûl. 
i5 à 20 fr. 

Edition esUmée, laquelle a 8 ff. prélimin., 79a, 
16g pp. et 1 f. pour la marque de rimprimeur, 
ensuite 6 ff. préllmln., 380 et gh pp. plus 1 f. 
pour la marque typographique. 
On a fait usage dans cette édlt. de la Tersion lat. 
des antiquités romaines par Sig. Gelanius, ver- 
sion qui avait déjà été imprimée séparément à 
Bâie, i5/io, in-fol. et depuis. La seconde partie, 
contenant les ouvrages de rhétorique» manque 
quelquefois. — La réimpression de l'édition de 
Sylburge faite k Leipzig, en 1691, in-fol., est 
peu correcte : i5 à 18 fr. 
— Dionysii halicarn. antiquitatum rom. 
libri XL ab iËmillo Porto recens et post 
aliorum interpretationes latioe redditi et 
notis illustrati. cum indice locupletissi- 
mo, et Henrici Glareaai chrpnologia. 
EJQsd. Dionysii quaedamde legationibus, 
gr. et lat. , ex interpretatione Henr. Ste- 
phani et aliorum. Henr. Stepb. operae 
variae in Dionysii antiquitatum libros, et 
Is. Casauboni anim^dversiones in eos- 
dem. {GenevcB, i588) Excudebat Eus- 
tathxus Vignon sibi et Henrico Stéphane, 
in-fol. 
Les exemplaires de ce livre se trouvent avec ou 
sans la date sur le titre , mais toujours avec la 
date de i588 après Tépltre dédicatolre. Les plus 
complets sont ceux qui renferment toutes les 
parties indiquées ci-après, savoir : Arttiquitates, 
383 pp. Mmilii Parti annotationes , 107 pp. 
Chronologia, et dissertatio de origine gentis 
romanœ, Ao PP< Indices^ 31 ff. De legatione, 
kl pp. H, Stephani operœ variœ^ 56 et ah pp. 
is. Casauboni animadversiones, 3o pp. 
— Antiquitatum romanarum libri quotquot 
supersunt (et quae extant Rhetorica et cri- 
tica : omnia gr.et lat , ex recens, et cum 
notis Jo. Hudson). Oxaniœ, eTheatro 
sheldmianos 1704, 2 voL in-fol. 5o à 
80 fr. 
JMilion bien impr. et plus correcte qu'on ne le 
croit généralement d'après la cri tique de Reiske. 
En la donnant, Hudson a fait usage de la colla- 
tion d'un manuscrit du Vatican et de l'ancienne 
trad. lat. par Biragi, qui lui ont fourni des cor- 
rections, des variantes et le sujet de quelques 
noies; du reste il a suivi le texte de Sylburge, et 
dans ses notes il n'a guère fait qu'abréger les com- 
mentaires des anciens éditeurs. La version laUne 
qu'il a adoptée est celle d'^mllius Portus. Ayant 
eu le soin de faire impr. aux marges intérieures 
du tette les chiffres des pages correspondantes 
de rédlUon de i586 ci-dessus , l'éditeur anglais 
a pu adapter à la sienne les tables de Sylburge, 
sans prendre même la peine d'en changer les 
chiffres de renvoi. Ces tables sont suivies d'une 
parUe séparée de m pp., qui a pour Utre : 
Henr, DodweUi chronologia grœco-romana pro 
hypothesibus Dionysii halicamassei. — Les 
exemplaires en Gr. Pap. sont rares et valent de 



DIO 

13 à i5 llv. en Angleterre. Vend. 4i3 fr. Goul- 
tard; 480 fr. mar. r. F. Didot; 760 fr. Mac- 
Garthy, et 3 10 fr. même exempl., en i838. 

— Ëadem opéra omnia, gr. et lat cum 
aonotationibus diversor. et Joan-Jac. 
Heiske. Lipsice, 1774-77. 6 vol. in-8. 
45 à 60 fr. 

Cette édition n'est guère qu'une réimpression de 
celle d'Hudson ; seulement Reiske en a revu les 
épreuves à partir de la page à6à du prem. vol., 
et a corrigé les fautes de Toriginal, ainsi quo 
les leçons qu'il a jugées vicieuses. Ce savant 
critique a aussi s^outé quelques notes à chaque 
vol. Le 6* tome a été soigné par S.-F.-N. Morus, 
et contient des augmentations. Ainsi que l'a fort 
bien dit le comte de Revickzky, dans son Cata- 
logue, la longue liste des fautes typographi- 
ques, que (dans sa préface, page xn) Reiske 
prétend s'être glissées de l'édlt. d'Oxford dans 
celle de Leipzig , est Inexacte ; car vérification 
faite, la plupart de ces fautes ne se sont pas trou- 
vées dans l'édition anglaise tant décriée par le 
critique allemand. 

— Eadem opéra omnia, quibus etiam acce- 
dunt fragmenta ab Angelo Maio nupei* 
reperta, graBce. Lipsict^ Tauchnitz, 1 823, 
6 voL in-16. 9 fr. •— Pap. fln, 18 fr. 

Edition stéréotype. 

DiONYSu HAucABifASSEï romanarum antiqui- 
tatum pars iiactenus desiderata ; nunc denique 
ope coûicum ambrosianorum ab Ângelo Maio 
quantum licuit restltuta ; nempc libri postremi 
novem qua fieri potuit ralione reparati : gr. 
cum latina editoris interpretatione et notis rt 
prxvia disscrtatione, necnon aliquot appcndi- 
clbus. Mediolaniy e typogr, teg,, 1816, In-û. de 
XXX ij et 187 pp. 

Ce volume coûtait 3o fr., en Gr. Pap. vél. 5o fr.; 
mais ces prix se soutiennent d'autant moins que 
la réimpression faite à Francfort, en 1817, in-8. 
(très médiocre à la vérité), se vend seulement 
3 fr. Le savant éditeur n'a pas donné les neuf 
derniers livres des antiquités romaines en entier, 
comme pourrait le faire croire le titre du livre 
dout nous parlons, mais seulement un extrait 
des livres XI à XX, rédigé arbitrairement en 
neuf livres par lui-même. On peut voir à ce sujet 
l'opuscule intitulé : Lettere di />. Giordani sopra 
il Dionisio trovato daW abate Hai, Milano , Sil- 
vestri, 1817, in-8. de \ht\ pp.- s fr. Depuis, M. 
Mai a inséré ces mêmes fragments dans le 3* vol. 
de sa Nova coHecfio scriptorum veterum. 

— Archaeologiae romans, quae ritus roma- 
nos explicat, synopsis (graece). Adomavit, 
animadversiones interpretum, suasque 
adjecit Dav.- Christ Grimm. Lipsiœ, 
1786, in-8. 8 fr. — Pap. un, ii fr. 
[22879] 

— Originimi sive antiquitatum romanarum 
liber primus (libri X, latine, interprète 
Lappo Birago). — Impressum Tarvùii, 
per Bemardinum Ceierium de Luere, 
atmo M. cccc. lxxx. btssexto kl 



Digitized by 



Google 



DIO 

manias, in-foL de 299 iï. non chiffrés, 
à 57 liga par page. 
Première édition de cette version, laquelle com- 
mence par une épttre au pape Paul second t 
vend. 18 ff. et i5 fr. (3 exempL différents par 
le f. de souscript.) Galgnat; Ao fr. Mac-Carthy; 
1 Uv. 19 sh. Hanrott; 2 liv. â sh. m, r. Heber. 

— Les antiquités romaines (trad. du gr. ) en 
français, a^ec des notes histor. et crit 
(par Fr. Bellanger). Paris, 1723, 2 vol. 

. in-4- 1 avec des cartes. 

Traduction la plus estimée, mais qui en fait désirer 

une meilleure: aA à Se fr.; et en Gr. Pap. vend. 

38 fr. de Cotte ; loS fr. m. r. Mac-Cartliy ; 6a fr. 

M. cftr, Chateaugiron. 
L'édition de Chaumont, on vm (ou iSoo), avec un 

nouveau titre daté de Paris, 1807, in-8., est fort 

mauvaise et n*a pas de cartes. 
La traducUon db P. Le Jay, Paris, iTaa, a vol. 

in-4., moins exacte que celle de Bellanger, est 

peu recherchée : 6 à fr. 

— Dionisio alicamasseo delle cose antiche 
deUa città di Roma, trad. per Franc Ven- 
turi. Verona, 1738, a voL in-4. 12 à 
i5fr. 

EdiUon augmentée d'une vie de l'auteur par Th. 
Porcacchi, de deux tables, de quelques notes et 
de deux cartes d'après Cellarlus. L'ancienne 
édiL, Fenetia^ Nicolo Bascarini, i5&5, In-A., est 
rare, et conserve quelque prix en Italie. Vend, 
ai fr. m. r. de Boisset 

— Le antichit) romane di Dionigi d* Alicar- 
nasso, volgarizzate dall* abate Marco Mas- 
trofiui, ed opuscoli trad. da varj. Milano, 
1823, k vol in-8. fig. 25 fr.— in-&. pap. 
vél. 6ofr. 

Cette traduction avait déjà été impr. à Rome, 
i8ia*i8, en H vol. Xn-k» 

— The roman antiquities, transhted into 
oiglisb, wîth note|} and dissertations by 
Edw. Spehnan. Lcmd., 1768, 4 vol. in-&. 
36à4ofr. 

R6HISCIIB AlterthQmer ausdem Griech. flbers. 
von J.-Lor. Benzier. Lemgo, Meffer, i77t-7a, 
a vol. in-8. a thl. 16 gr. 
— Dlonysii halicamassei de structura ora- 
tionis liber (gr. et lat), ex recens. Jac. 
Upton, quiet veterem interpretationem 
emendavit, suasque adjecit animadver- 
siones, cum notis integris Fr. Sylburgii 
sekctisquealiorum. LanéL, i^02, in-8. 
5à7fr. [12019] 
Vend, en Gr. Pap. ai fr. psau de truie, Gouttard ; 
69 fr. F. Didot; a5 fr. Barthélémy; 1 liv. à sh. 
Williams.— Les éditions de 1738 et 17A7, même 
lieu et même format, 5 à Ô fr. 

— De compositione verborum liber, gr. et 
lat , cum priorum editionum suisaue ad- 
notationibus edidit God.-H. Scnsfer; 
acced. ejusdem meletematacriticain Dio- 

TOMB II. 



DIO 



97 



nysiihaiieam. artemrhetoricam. Lipsia, 

1808, in-8. i4 fr. 
Il y a des exempl. en pap. fin, 18 fr. ; et en pap. véL , 

80 fr. 
Db covposinoNB verborum liber, e copiis 

bibiiothecc regiae monacensis emendatius edidU 

Fr. Goeller : accesserunt varie lectiones in The- 

mlstii orafionibus quibusdam, e codice mona- 

censl excerpta a F. Jacobs. Jenœ, 181 5, in-8. 

5fr. 
TuArré de l'arrangement des mots, trad. du 

grec, avec des remarques, etc., par4'abbé Bat- 

teux. Paris, 1788, in-ia. 
Ce volume, dont 117 a des exemplaires tirés in-8., 

fait suite aux Principes de linéraiure de Batteux. 

— Rbctorica, que vulgo int^a Dionysio 
balicar. tribuitur, emendata, nova ver- 
sione ladna et comment iUustrata, auct 
H.-A. Schott LdpsicB, i8o4, in-8. 7fr. 

DioNYsn HAucARif . rcspousio ad On. Pompdi 
epistolam, in qua ille de reprehenso ab eo Pla- 
tonis stylo conquerebatur (ejusdem comparatlo 
HerodoU cum Thucydide et Xenophontls, Phl- 
listi, Theopompi inter se ; ejusdem ad Ammcum 
epistola : ejusd. de prxdpuis llngu» gr. autori- 
buselogia; Maxlml... llbellus de oppositionibus 
insolubillbus : omnia gr. edente Henr. Stephano). 
Jpud Carolum Stephamum (Parisiis)^ i554, in-8. 
devniff. et78pp. 
Ce recueil contient plusieurs traités impr. pour la 
première fois, et entre autres le Proœmium de 
antiquis rhetoribus, lequel n'est pas porté sur le 
Utre, mais occupe cependant les deux derniers ff. 
des pièces liminaires. Ces pièces renferment aussi 
une épitre d'H. Estienne, en grec, et une autre 
du même, en latin, liaittaire avait vu un exempl. 
de ce livre qui avait, de plus que celui que J'ai eu 
sous les yeux, un f. portant la souscripUon sui- 
vante: Excudehat Henr. Stephanus Lutetiœ- 
Parisiarum, ànno M, DUIi, non. Dec. On trouve 
quelquefois dans le même volume : Dlonysii ha- 
licamassei nonnulla opuscula, latine^ Stanislao 
Ilovto interprete.Ex oflBcR.Stephani, i55d, in-8. 

— Historiographica, hoc est epistola ad Gn. 
Pompeiiun, ad Q. iElium Tuberonem et 
ad Âmmaeum altéra, gr. , cum priorum 
editorum suisque annotationibus edidit 
Gh.-Guil. Kri^er: subjectae sunt ejus 
commentationes criticae et histor. de 
Thucydidis historiarum parte postrema. 
Halœ, Gebauer, 1828, in-8. 12 fr. 

— Qua ratione, via, ac methodo historias 
cum latinas, tdm praesertim graecas, intel- 
ligenda, indicanda ac l^enda sint Opus 
eruditissim. ac omnibus historiographis 
multo pernecessarium. Dionisio Licama 
authore. Venetiis, 1571, in-4. de 9/» ff. 

L'auteur nommé Ici Dionisio Licama n'est autre 
que Denys d'HalIcamasse, et l'ouvrage dont nous 
venons de donner le Utré est la version lat. (par 
André DudiUi) du traité de cet historien De 
Jhucydidishistoriajudiclum, édition de Venise, 
Aldus, i50o; on a seulement rélmpr. les quatre 

7 



Digitized by 



Google 



98 



DIO 



premiers ff. y compris le frontispice, sur lequel 
est lOontée la gravure en bois de VAcademia 
veneta. Ce nouveau titre, si différent du premier, 
est une singularité qui donne quelque prix aux 
exemplaires où il se trouve. Vend, i llv. 19 sli. 
Butler ; et Tédition de i56o, seulement s sb. 

— Selecti de priscis scriptoribus tractatus, 
gr. et lat, graeca recensuit notasque 
adjecitG. HolwelLLonrf., 1766, gr. in-S. 
Sàiofr. [So4i3] 

En très Gr. Pap. m. r. 60 fr. Renouard ; 20 fr. v. /. 

Gaillard ; 1 Uv. 5 sb. mar. Williams. 
La réimpression de Londres, 1778, in-8., 63 fr. 

en Gr. Pap. mar. r. F. Dldot, et quelquefois 

beaucoup moins. 

— De antiquis oratoribus commentarii, gr. 
et lat , recens. Ed. Rowe Mores, Oxonit, 
€ typ. clarend., 1781, m-8. 7 à 9 fr. 

Vend, en Gr. Pap. m. r. So fr. Mac-Cartby. 

Examen critique des plus célèbres écrivains 
de la Grèce, par Denis d*Halicarnasse ; trad. en 
français, avec des notes et le texte en regard , 
par E. Gros. PariSt Brunot-Labbe, 1826-27, S vol. 
in-8. 15 fr. 
DIONYSIUS alexandrinus, Perlegetes. 
Dionysii afri de situ orbis opus studio- 
sis necessarium, quo gentes, populi, 
urbes, maria, flumioa explicantur ^aece 
scriptum. Idem a Rhemnio grammatico 
translatom, falso faactenus Prisciano ad- 
scriptum, in quo prope ducenta loca cas- 
tigavimus , quae et Plynio et reliquis geo- 
graphis plurimum accommodabont : in 
idem annotamenta Graecorum more la- 
tine scripta , in quibus aliqubt autorum 
casdgationes continentor. Gœlii Galca- 
gnini annotatio super Anchiale, et Rhem- 
nianicarminispensitatio. (in fine) Joan- 
nes Machiochus Bondenus tmpnmebat 
Ferrarûe, die xvil Decembris anno M. 
D. XII , in-4. de 54 ff. en tout, sig. A. -G. 

[12402 ou 19544] 
Première édition rare : 8 liv. 8 sb. Sykes ; 5d flor. 

5o c. Meerman ; 5o fr. Reina. Ricb. Heber en 

avait quatre exemplaires , qui ont été vend, de 

1 liv. à 2 liv. 10 sh. chacun. 
Réimpr. sous le même titre, à peu près : Basileœ, 

apud Valent, Curionem , i522 , mense septembri, 

in-^. 

— Orbis descriptio, Arati astronomicon, 
Procli sphaera ; cum scholiis Ceporini , 
gr. et lat Basxleœ, Jo. Bebelius, i52S 
et i534, in-8. 

Trois édlUons assez rares, mais sans valeur. 

— De situ orbis libellus, Ëustathii tbessa- 

lonicensis archîepisc commentariis iUus- 

tratus, graece. Lutetiœ, Rob. Stephanus, 

]547«in-4. 
Ile édition, la première avec le conmenUire 



DIO 

d'Eustathe. Ellea i58 pp., plus i5 ff. pour Tin- 
dex et les variantes :^ à 9 fr. Vend. 18 fr. m. v. 
en 1812 ; 8 flor. 25 c. Meerman. 

— Idem , gr. et lat. , cum ^ariar. lectionum 
annotatione, Rhemnio Fannio gramma- 
tico interprète. Parùiis, GtdlL Marel- 
lus, 1557, in-4. de 60 et 38 pp. 

Belle édiUon : 9 à 6 fr. 

— Dionysii alex. et Pomponii Melae situs 
orbis descriptio ; C. -J. Solini pol yhistor ; 
in Dionysii poematium commentârii Eus- 
tathii : interpretatioejusdem poematii ad 
verbum ab H. Stepfaano scripta : necnon 
annotationes ejus in idem et quorumdam 
aliorum , etc. Excudebat Henr. Stepha- 
nus, 1577, in-4. 6 à 9 fr. 

Cette édition présente un texte revu , une nou- 
velle version latine , et un choix des notes de 
Ceporinus, More! et Papia. 

— Dionysii orbis descriptio, gr. et lat, 
cum annotationibus Eustathii et Henr. 
Stepfaani , nec non Guill. HiU commenta- 
rio critico et geograph^co ac tabulis illus- 
VcdiVà^Londini, 1688, in-8. , avec 8 cartes. 

EdiUon remarquable par un long commentaire de 
G. Hlil, qui occupe plus de 600 pp., mais qui 
avait déjà été impr. dans les éditions de Lond,, 
1658, 1663 et 1679. 

— Ejusdem orbis descriptio, cum Eusta- 
diii commentario et anonymi paraphrasi 
gr. : accessenmt antiquae yersiones Pris- 
ciani et R. Festi A'vieni (edente Jo. Hud- 
son). OxonÙB, 1710, in-8. fig. 8 à 10 fr. 

Cette édition sert de 4* vol. à la collection des 
Petits géographes; elle est préférable à celle 
d^ Oxford y i6g7, in-8., donnée par Edw. Thwai- 
tes, parce qu'elle conUent de plus que cette 
dernière la dissertation de Dodwell : De œtate 
et patria Dionysii Periegetœ, la paraphrase grec- 
que d'un anonyme, tirée d*un ms. de Paris, et 
Tancienne traducUon latine de Festus Avienus. 
Les exemplaires datés de \^ln ou de 1717, sont 
de la même édition, dont on a cliangé le titre ; 
cependant il n'y a ni Tépitre dédicaioire d'Hud- 
son, ni la préface, dans lesexempl.de 1717. 

— Orbis descriptio , editio emendata et 
locupletata, addidone scilicet geogra- 
phiae hodiemae graeco carminé pariter 
donatae, cum notis et versione lat ab 
Edw. Wels. Oxonit, eTLsheld<m,,i'jok^ 
in-8. ôàgfr. 

Cette édition, qui est ornée de 16 cartes, n'a rien 
de commun avec les précédentes, et c'est pour 
cela que quelques curieux la réunissent à la 
collection des Petits géographes. Le Gr. Pap. 
est rare. Vend. 25 fr. Mac-Cartby. D est à re- 
marquer que Wets s'est permis de faire an texte 
de Denis, des coupures, des retranchements et 
des additions, et que par ce moyen il a porté le 
nombre des vers de oe poème à i362, au lieu de 
1186 dont se compose l'original. Néanmoins ce 



Digitized by 



Google 



DIO 

livre a eu du succès, car il a été réimprimé à 
Oxford, en 1709, à Londres, en 1718, en 1736 ^ 
en 1738 et en 1761 , ln-8. HolTroan dit que les 
dernières éditions ont 1429 vers. 

— De situ orbis liber, gr. et lat , interprète 
Andr. Papio , ut et Aristophaois Plutus, 
cura Sig. HaTercampi. Lugd. -Bat. > 1 7 36, 
in-8.4à6fr. 

— Orbis terrarum descriptio, gr. , recen- 
suit et adootatione critica instruxit Fr. 
Passow. Lipsia, Teubner, i825, pet 
in-12. 2 t. — Pap. un, 3 fr. 5o c. 

— Geographi gneci minores , ex recensione 
et cum annotatione Çodofredi Bernhardi, 
vol I. Dionysius Periegetes, gr. et lat, 
cum vetustis commentariis et interpreta- 
tionibus, ex recensione Godofr. Bern- 
hardi. Lvpsiœ, Weidmarm, 1828, in-8. 
de xxxviii et 1074 pp. 24 fr. 

Ce volume se divise en 2 parties , dont la secoqde 
commence à la page A87. C'est tout ce qui a 
paru de cette édition des Petits géographes, — 
Voy. Aratus. 

Le commentaire grec d^Eustathe , qui fait partie 
de ces différentes éditions de Denis le Perlégète, 
a été Imprimé séparén^ent, avec la version lat 
d'Alex. Politi, ColoniœAllohr. (Genève) ,1741, 
ln-8. 5 à 6 fr. Il s*en est vendu un exemplaire 
en Gr. Pap., au prix exorbitant de 60 fr., chez 
M. Dutheil. 

— Dionysius alex. de situ orbis habitabilis , 
ex versione Ant Bechariae. Venetiis, per 
Bemardu Pictarë et Erhardu Ratcblt, 
etc. M. cccc. Lxxvn, in-4. de 4i ff.. 



DIO 



99 



Première édition de cette version en prose : i5 fr. 
non rel. d'O...; a liv. la sb. 6 d. Sykes. 

L^édiUon de \en\ae ^ per Fr. Renner de Hailbmn, 
1478, in-/t. de 36 u., a la même valeur à peu 
près; vend. i4 fr. m. r. Gaignat; i5 fr. La Val- 
liere: a5 fr. Mac-Cartby. 

La traduction du même poème, en vers latins, 
attribuée soit à Priscianys, soit ft Rbemnius- 
Fannius, a été imprimée pour la première fois 
à la suite de Pomponlus Mêla, Venetiis, Er. 
Ratdolt, i48a, In-A., et séparément, Coloniœ, 
1499. in-4. de a5 ff. L'édition de Vienne en Au- 
triche , 1 5ia , ln-4. de 6a ff., avec un frontispice 
gravé, porte en marge le commentaire de Jean 
Camertes ou Camers. 

— Dionysius Lybicus poeta de situ habi- 
tabilis orbis a Simone Lemnio poeta lau- 
reato latinus factus. Venetiis, per Bar- 
tholamewn coanomento Imperatarem et 
Franciscum ejtis genemm, 1 543, in-8. 

Opuscule rare, qui appartient à la collect. aldine, 
parce qu'il a été impr. par Fr. Turrisan : a llv. 
nua: B^iUer. 

Pour une autre traduction en vers lat., voy. Avib- 
M». — Nous citerons encore la traduction en 



vers laUns, par Abel Mathieu, Paris, PoncH le 

Preux (i556), In-A. 

— Denys alexandrin, de la situation du 

monde, traduict de grec en (vers) franc. 

et illustré de commentaires , par Bénigne 

Saumaise. Paris, 1697, in-12. 3 à 5 fr. 

DIONYSIUS Thrax. V. Bekker, et Denis. 

DIOPHANTUS. Diophanti alexandrin! 

aritbmeticorum libri VI, et de numeris 

multangulis liber, nunc primum gr. et 

lat editi, conmientariis illustrati; auc- 

tore Cl.-Casp. Bacheto. Lta.-Pansiar,, 

Seb. Cranioisy (seu Hier. Drouart), 

1621, in-fol. [7786] 

Première édiUon : 6 à 9 f r. : vend, en Gr. Pap. 

aôfr. Belin;36lr. Gaillard. 
— lidem libri, gr. et lat, cum comment 
Cù-C. Bacheti et observât D.-P. de Fer- 
mat : accessit doctrinae analyticae inven- 
tum novum , coUectum ex variis ejnsdem 
D. de Fermât epistolis. Tolosa, 1670, 
in-fol. i5 à 18 fr. 
Cette édition , vend, aa fr. Labey, et en Gr. Pap. 
18 fr. La Valliere ; Ao fr. Trudaine, ne dispense 
pas de la précédente, laquelle renferme une 
épitre dédlcatoire à Ant Fa\Te, et une préface 
savante de Sachet , qu*on n'a pas Insérées dans 
celle-ci. Le Diophante de Fermât se trouve qud- 
quefois relié à la suite des œuvres de ce savant 
géomètre. (Voyei Febmat.) 

Des Diophantus arithmeUscbe Aufgaben, 
nebst dessen Scbrifl ûber die Polygonzablen ; 
aus dem Grlechiscb. ûbers. und mit Anmerkk. 
von G. Scbulz. Berlin^ Schlesinger, i8ai , in-8. 
A thl. 16 gr. 

DIOPHILAX. Christomachia autore F. 
Joannc Diophilace gadensi, ordinis B. 
Maris de monte Garmeleo, adjectis ejus- 
dem annotatiooibus. (m une) Explict- 
tttm... in solertis Calcagrapni Joannis 
de platea mercurxali in vico pillosi putei 
tAigduni commorantis. . . Ânno vigesimo 
septimo supra sesquimHlesimym{ 1 527) , 
oaaoo idus Maie, in-/i. de 65 ff. non 
chiffrés, caract ronds. [i2855] 
Ce poème sur la mort de Jésus-iChrist est très rare, 
et il présente deux singularités remarquables. 
1* Il est tout en acrostiche, c'est-à-dire que la 
réunion des premières lettres de chaque vers 
forme un sens complet; en s\Joutant ces pre- 
mières lettres les unes aux autres on y trouve 
tout Tévanglle de St Jean : in principio erat 
verbum^ etc.; a« le poète s*est assujetu à falrç 
entrer successivement dans chacun de ses vers 
les mots qui forment le récit de la passion de 
J.-C. : Egressus est Jésus cum discipulis suis, 
etc. Un pareil tour de force continué pendant 
une quarantaine de pages atteste la paUence de 
Tauteur, qui était fort Jeune lorsqu'il composa 
ce poème singulier, et qui mourût à l*âge de 
aô ans, une année seulement après ravoir pu- 



Digitized by 



Google 



100 



DIO 



blié. Une autre cbose à remarquer, c*est que le 
nom d'Antoine Penistod, celui qui corrigea les 
fautes d'impression de ce volume, est mentionné 
'dans la sousciription rapportée ci-dessus par 
extrait, laquelle souscription est suivie de la 
marque gravée en bois et du nom de Tlmpri- 
meur Jean de La Place; avec deux distiques qui 
^ font allusion à son nom et à l'écussson pendu à 
un arbre. Sur le frontispice de ce volume se 
trouve le portrait en médaillon de Dlophilax, 
gravé en bois. Panzer a rapporté le titre de 
cette ÀllUon dans ses Annal, typogr.^ XI, 
page Agi , mais c'est par erreur qu'il Ta placé 
h Tarticle Pard, ( Note extraite en partie de 
^lles de l'abbé de SL -Léger, sur les poètes 
latins du moyen-ftge.) 

DIOSGORIDES. Pedacii Dioscoridis Ana- 
zarbaei opéra, graece; Nicandri theriaca 
et alexipharmaca, graecc, cum scholiis 
cura Aldi ManotiL Venetiù, apud Aldian 
Mamaitnn, même lulio M. ID. in-foL 
{5528] 

Première édition, rare et très recherchée. Elle 
commence par un titre tout grec, suivi de 5 ff. 
d'index : le texte de Dloscoride occupe 199 AT. 
subis d'un f. blanc, et celui de Nicandre 38 ff. 
y compris le dernier sur lequel sont le registre 
et la date. On trouve de plus, dans quelques 
exempL seulement, 10 ff. sous la sign. A, con- 
tenant des scholies sur les Alexipharmaca de Ni- 
candre, impr. à 2 col. Vend, sans ces 10 IT. di fr. 
Le Marié; lao fr. L'Héritier, et quelquefois 
moins; avec les 10 IL 120 fr. Camus de Limare; 
60 flor. quoiqu'un peu gâté, Rover; aoi fr. 
Larcher; Jusqu'à Se llv. Drury, et 17 liv. Butler. 

— Dioscorides, graece Tcur. Fr. Asulani). 
Venetiis, in abib. Alai, et Andréa {Asu- 
lani) soceri, mense Itmio M. D. XYiil , 
pet in-4. 

Edition plus correcte que la précédente, mais 
beaucoup moins rare. On y trouve de plus un 
petit poème grec, en 190 hexamèUres, contenant 
la description de douze plantes par un anonyme, 
poème que J. Rentorf a fait réimpr. avec une 
vers. lat. dans le 3* vol. de la Bibliotfu grœca 
de Fabricius. Le vol. ici décrit a is ff. prélim., 
dont le dernier est blanc, 3/i9 ff. chiffrés et 1 1 
pour la souscription; il est à remarquer qu'à 
commencer au f. S03, les pages sont chiffrées 
dans le plus grand désordre, et que, comme 11 
y a plusieurs n»* répétés, le dernier f. est coté 
a55 : vend. S6. fr. m. r. Brienne, en 1792 ; i5 fr. 
L'Héritier; 5i flor. bel exempl. ayant appar- 
tenu à H. Estlenne, Rover ; autres, ao flor. a5 c 
Meerman ; 1S9 fr. non rogné, F. Didot, et 2 liv. 
10 sb. Heber, et quelquefois de 12 à 18 fr. 

<— De medica materia libri V, de letalibus 
▼enenis, eorumque praecautione et cura- 
tione, de cane rabido, etc. lib. unas (gr. 
et lat), interprète Marcello Vergilio. 
Ejusdem Marcelli Vergilii in hosce Dios- 
coridis libros commentariL... Coloniœ, 
opéra et impensa Joannù Soteris, anno 
U. h. XXIX mense augusto, in-foL 



DIO 

Ce volume très rare, mais dont le prix n'est pas 

' considérable, se compose de là S, préllmin. et 
de 753 pp. de texte. Il faut y johidre : Hermolai 
Barbart,,,,, in Dioscoridem coroUariorû libri 
quinque, etc. Colonise, apud Joan. Soterem, 
anno m. d. xxx , mense féb. , in-foL de 78 ff. et 
un frontispice. 

La version latine de Marcello Vergilio a d'abord 
été imprim. séparément, Florentiœ, haredes 
Ph. Juntœ, i5i8, in-fol. , et le conmientaire 
d'HermoIaus Bart>anis, à Venise, i5i6, in-foL 

Une autre édition de Dloscoride , en grec , a été 
impr. par les soins de Jan. Comario, à Bâle, 
ex adibus Eoan. Bobelii, anno m. d. xxix aug., 
pet. in-4. de 12 ff. prélim. dont 1 bl., et M pp* 
Celle de Paris, 15&9, in-8., en grec et lat. (de 
la version de J. Ruelle, et avec les corrections 
de Jac. Goupyle), Imprim. par Ben. Prévost, a 
peu de valeur. Il s'en trouve des exempl. dont 
le titre porte impensis viduœ Amoldi Birk- 
wumni, et d'autres apud Petrum HauUinum, 

— Dioscoridis opéra, gr, et lat , ex nova in- 
terpretatione Jani-Ant Saraceni : addita 
sunt ad calcem ejusdem interpretis scho- 
lia. Sumpttbus h(Bredwn Andr. Wecheli, 
etc. (Franco forti), 1598, in-fol. 17 ff. 
[i79 et i35 pp. plus itetilih pp. 

Editibn la meilleure que l'on eût encore donnée 
de Dloscoride : 18 à 21 fr. Vend. S5 fr. Sou- 
bise ; a5 fr. Bosquillon. 

— Pedanii Dioscoridis de materia medica 
libri y. ad fidem codd. mss. editionis al- 
dinae principis et interpretum priscorum 
textum recensuit, varias addidit lecdo- 
nes, interpretationem emendavit, corn- 
mentarioillustravitC. Sprengel. Lipsiœ, 
Cnobloch, 1828-29, 2 vol. in-8. 7 thl. 

Formant les tomes XXV et XXVI des Medicorum 
grœcorum opéra. (Voyes Galencs.) Le second 
vol. contient Libri icepi ^rtvr^^itav, to^oXcuv xat 
cuicp(9TCi>v spuril. 

— Ad Andromachum, hoc est de curationi- 
bus morborum per medicamenta paratn 
iadlia, libri II. nunc primiun et graece 
editi, et partim a lo. Moibano, partim 
vero post ejus mortem a Gonr. Gesnero 
inlinguam lat conversi, adjectisab utro- 
que interprète ^mphoniis Galcni alio- 
nunque g^conun medicorum. Argen- 
torati excudebat Josias Riheltus, i565, 
in-8. de 32 ff., 908 pp. et ii ff 

— Dioscoridis de materia medica libri V, 
etc. latine, curante Petro padnensL — 
Impressus Colle p maaistrtis totem 
allemanum de medSnblick anno xpimU- 
lesimo ccc(f Ixxviij^ mense iuhj, pet 
in-fol. de 102 ff. à 2 col de 47 H^ ^V^ 
a-— b. et A—F. 

Première édition de cette version ; elle commence 
ainsi : Sotâdum (p libri diascorides{9ic) dicti 



Digitized by 



Googk 



DIS 

dupks fpera ordinatio... Les deui denUera ff. 
conUeDDent la table et le registre. C'est le i** 
Urre oonoo Impr. k Colle : vend. 5o fr. en 1800; 
et un superbe ezempl., a?ec toutes les lettres 
majuscules rehaussées d'or : 132 fr. m. r. Mac- 
Carthy; un autre, g sh. Heber. 

Les six livres de Pedacion Dioscoride d'Ana- 
sarbe de la matière médicale, translatés de 
ladn en françols (par Martin llathée), avec des 
annotations. Ljf&n, Thibault Payan, i55q, In-A. 
figures. 

— Voyez HlATTHIOUB. 

— Pedaicio Dioscorides Anazarbeo de la 
matma medica, y de los venenos moiti- 
feros, tradDzido de lengua griega en la 
▼olgar casteUana, e ilhi^do con daras 
y sobstaotiales annotationes..... por il 
doctor Andreo Lngnna. Anvers, en casa 
de Juan Latio, i555, in-fol. 

Belle édition ornée d'un grand nombre de planch. 
gravées sur bols. Celte traduction a été souvent 
réimprimée tant à Madrid qu'à Salamanque, et ' 
dans d'autres villes d*Espagne. L'édition de Sa- 
lamanque, 1566, in-fol. ih sh. Heber. Celle de 
Madrid, 17SS ou 1752, in-fol., est accompagnée 
d*nn commentaire de Suarex de Ribera. 

DIRECTOIRE de Conscience. Voyez 

Cauâillor. 
DIR£CTORIUMhaman»iritae.V. BmPAl. 

DISCEPTATIO oratorû daorû regû Ro- 
mani scilicet et Franci super raptu illos- 
tiissîme ducisse britanniçe. {absque 
nota), pet in-ft. goth. de 10 ff. non 
diifi&rés, avec une fig. «n bois sur le titre. 
[23421] 
Pièce htetorlque contenant des lettres et dés vers 
que s*adre8sent réciproquement Robert Gaguin, 
au nom du roi de France, et Jacob, Phiniphe- 
lingm Stestatensit^ au nom du roi des Romains. 
Une de ces lettres est du mois de mars lAga. 
Vend. 18 (r. m. r. La Valliere. 

DISCERNEMENT des ténèbres. Voyez 

J. Allut. 
DISCIPLES (les) et amysde Marot contre 
Sagon, La Hueterie, et leurs adhérents. 
, Lyon, P. de Samte-Lude, dit Le Prince 
(sans date), in-8. [iS&oS] 
Recueil rare et curieux. Lenglet du Fresnoy l'a 
bit réimprimer dans ses éditions de Marot, În-A. 
etln-13. — Voy. Plqsibobs traités. 

DISCIPLINE d'amour divine. Voy. Uybe 
de la discipline. 

DISCORSO brève sopra le sette pistole 
scrittealesettechieseder Asia, permano 
del suo amato e fidelissimo cancelliero 
Giovanni, ne lequali si vede esser adnm- 
brato â varie stato de la chiesa dal prin- 
cipio délia prédication degli Apostoli 



DIS 



lOt 



insino al fine del mondo. i56o, pet in-^8. 

[1884*] 
Peut volume rare : vendu 7 fr. 60 c Floncel. 
DISCORSO intorno aile cose délia guer- 

ra, con una oratione délia pace. NelV 

Academia veneta, i558, in-4. [12208*] 
à ff. préiim. dont un bl., et as ff. cbiflirés.— La 

première de ces deux pièces est anonyme; la 
seconde est du cardinal Pôle. Vend, a liv. 8 sh. 

Sykes, et quelquefois moins. 

DISCOURS à mon neveu (M. de Thesar), 
pour ses mœurs et pour sa conduite, à 
Grenoble, le 9 mat i665, in-&. de 55 pp. 
sans titre. [3874] 

BL Le Gouz de La Bercbère assure, dans cet ou- 

• vrage dont il est auteur, qu'il n*en a fait Urer 
queSoexempl. Vend. 6 fr. La Valliere. 

DISCOURS admirable et véritable des 
choses advenues en la ville de Mons en 
Hainault, à Tendroit d'une relieuse pos- 
sédée et depuis délivrée ; mis en lumière 
Ear ordonnance de Tarchevèque de Cam- 
ray; cinquième édit Douay, J. Bogart, 
i586, pet in-8. [8906] 

Quoique cet opuscule ait eu au moinsdnq éditions,, 
U est assez rare pour que nous ayons dû en (aire 
mention ici. 

DISCOURS amoureux. Voy. Taillemont. 

DISCOURS ample et très véritable, conte- 
nant les plus mémorables foits advenus en 
1587, tant à Farmée du duc de Guise, 
qu'en celle des huguenots, envoyé par un 
gentilhomme françois à la reine d'Angle- 
terre. Paris, GuilL Bichon, i588, in-8. 
[23562] 

n y a plusieurs éditions sous la même date et avec 
différents Utres (comme par exemple sous celui 
d* Histoire contenant les plus mémorables faitz, . ). 
Vend. 13 fr. m. v, Chardin. 

DISCOURS apologétique touchantla vérité 
desgéans. Voy. Habigot. 

DISCOURS au vray du ballet dansé par le 
roy, le dimanche 29' jour de janvier 
1617 ; avec les dessins tant des machines 
et apparences différentes que de tous les 
habits des masques. Paris, Pierre Bal- 
lard, 1617, in-/(. fig. et musique. 
[10386] 

Ces sortes de pièces sont aujourd'hui fort recher- 
chées, et cela leur donne un certain prix. 

DISCOURS au vray et en abrégé de ce qui 
est dernièrement advenu à Vassi y passant 
le duc de Guise. Paris, GuilL Morel, 
i562, pet in-8. [235o5] 

Un exemplare rd. en m. bl, par Derome, s'^t 
vendu i5 sh. de Noailles; 57 fr. Labédoy... 

Cette narration, extraite d'une lettre du duc de 



Digitized by 



Google 



102 



DIS 



Guise, est dans le sens des catholiques. En Toici 
d'autres données par lès protestants : 

!• Discours entier de la persécution et cruauté 
exercée en la ville de Valssy.- 1563, pet in-8. de 
a8 ff. non cblflrés. [aSSod] 

a* Cbddeutas guisiaca in oppido Vasseio 
oommlssa calendis martlis, i56a. (absque loco), 
pet In-A. 10 fr. Bibliophile Jacob. 

8« Histoire de la cruauté exercée par Francoys 
de Lorraine, duc de Guyse, et les siens, en la 
Tille de Vassy, le premier Jour de mars i562. 
{sans lieu d'impression)^ in-8. 
Le massacre de Vassy a donné lieu à une autre 
pièce satirique intitulée: 

Deux chansons spirituelles, Tune du siècle d*or 
avenu, Tautre de TassistancequeDieu afaitason 
église, par les protestants de Tévanglle, à la 
louange du prince de Condé. Ijyony i563, in-8. 
On y trouve la ballade du Pape malade. 
DISCOURS aux François sur Tadmirable 
accidentée la mort de Henry de Valois, 
nagueres roy de France, lequel avoit esté 
eicommunié par N. S. P. le Pape Sixte 
cinquiesme a présent séant, pour ses per- 
fidies et ddoyautez envers cUeu , son église 
et ses ministres : Auec Thistoire véritable 
advenue au bourg de S. Cloud lez Paris , 
le premier iour d'aoust i589, où il a été 
tué par frère Jacques Clément, religieux 
de Tordre de S. Dominique. Paris, 
Bichon, i589, in-8. de 87 pp. [23595] 
Vendu en m. R 8 fr. La Vallicre ; i4 fr. m. r. 
Méon ; et avec la pièce intitulée : Le réveil-matin 
des CathoUques-uniStetc, 1589» ln-8., SA fr. m. r. 
d'Heiss. 

DISCOURS contenant le seul et vray moyen 
par lequel ung serviteur favorisé et cons- 
titué au service d*ung prince, peult 
conserver sa félicité étemelle et tempo- 
relle : et éviter les choses qui luy pour- 
royent Tune ou l'autre faire perdre. 
Lyon, Est. Dolet, i542, pet in-8, de 
Si pp. y compris 3 ff. prél. [4021] 
Petit ouvrage anonyme, avec une dédicace à M. de 
PEstrange, par Dolet, où celui-ci dit quMl n*est 
point l'auteur du discours. Vend. i3 fr. m. bL 
La Valliere, et quelquefois moins. 
DISCOURS contenant le vray entendement 
de la pacification de Gand, de Tunion des 
Estats, et autres traictez y ensuyviz, 
touchant le faict de la religion... {sans 
nom de vtïle), 1579, pet. in-8. de 117 pp. 
[25026] 
Opuscule rare, ainsi que les pièces suivantes : 
Reugion-vredb, ou accord de religion, consenti 
et publié à Anvers le xy Jour de Juin 1579, en 
françois et en flamand. Anvers, Plantin, 1579, 
gr. in-8. 

Ddcoubs sur la permission de liberté de re- 
ligion, dicte religion-vrede, au Pays-Bas. (sans 
MM de HUe]^ 1579, pet, in-8. de 5ft pp. 



DIS 

TiuiCTE de perpétuelle union, faite à Utrecht 
(où Ton ne trouve* que Punique accession de la 
ville de Gand), 1579, in-4. 

Copies des lettres cscrltes a monseigneur le 
viscomte de Gand, gouverneur du pays et comté 
d*Artliolsetde Hesdin,etc, par un bon patriote 
artbésien, 1579, pet* in-4. La pièce intitulée le 
Vray patriote aux Bons patriotes y in-4.» e§t peut- 
être une réponse à. la précédente. 

Copie d*une lettre du prince de Parme envoyée 
aux Estats-Généraux du Pays-Bas assemblez en 
Anvers, du la mars 1579, et response desdictz 
estats. Anvers, Chr. Plantin, 1679, in-4. 

Lettre des Etals d'Artois, et des députés de 
Haynaut et Douay aux Estats-Gcneraux assem- 
blés en la ville d* Anvers : avec la reponce, par 
où les Estats sont purgez touchant Tinfraction de 
la pacificadoa de Gand. Anvers, Plantin, i579> 
in-A. 

Lettres et resolutions des Estats de la ville et 
chastellenles de Lille, Douay et Orcbles aux 
Esuts assemblés à Anvers, avec leur réponse. 
Ibid,, 1579, in-4. 

Advis d*un affectionné aux Pays-Bas a mes- 
sieurs les trois estats du dict pays, les admo- 
nestant de promptement pourvoir à leurs affai- 
res, pour éviter le torrent impétueux qui va faire 
son cours sur eulx. Imprimé à Lyon, 1579, In-A. 

Les articles donnez de la part du roy catholi- 
que pardevant les électeurs et aultres princes e( 
seigneurs commissaires de Pempereur assemblés 
à Couloegue, contenant offres pour une bonne 
reconclliaUon des subjects des Pals-Bas avec 
S. M. Catholique. Cologne, 1579, in-4. 

Petit traicté seryant d'instruction à mes- 
sieurs les Estats et touz bons patriotes, afin quils 
s'efforcent pour remectrc le pals en repos par 
moyen d'une paix asseurée sans se laisser abuser 
des offres amiellies qui ne tendent que pour nous 
réduire soubz le Joug de la pristioe servitude. 
Gand, 1579, In-^ 
II existe un ouvrage hollandais, sous ce Utre: De 
Unie van Utrecht, 1579... Harlem, by Bnschedé, 
1778, in-fol., lequel n'a Jamais été mis dans le 
commerce. C'est un recueil de pièces historiques 
d'une authenticité Incontestable, et qui renferme 
les fac-sImlIe grav.des signatures de tous ceux qui 
ont pris part aux trois actes dont il s'agit là, ainsi 
que les adhésions données au traité d'Utrecbt par 
les villes de Gand, Nimègue,Leauwarden, Vanloo, 
Anvers, Bruges, etc., avec la signature de leurs 
plénipotentiaires. Ce livre curieux est imprimé 
avec les beaux caractères gothiques dont faisait 
usage en 1578 Albert Heindricxz, imprimeur des 
Etats de Hollande, à Ti€iîi{Biblioth,hulthem,, 
n« 36554). 
DISCOURS contenant les choses mémo- 
rables advenues au siège des ville et 
citadelle de Gambray, rendues au mois 
d'octobre, au comte de Fuentes... chef 
de l'armée de S. M. Catholique, l'an 
i595; avec une comparaison et simili- 
tude de Regnacarius, tyran ancien de 
Cambray, avec Jean de Montluc, dit Ba- 
lagny, tyran moderne de la dicte ville. 
Arras, La Rwiere, 1696, peL in-8. 



Digitized by 



Google 



DIS 

Pièce rare, Indiquée dans le Noaveaa Lelong, ainsi 
qu*une autre dont voici le titre : 

DiSGOORS au vrai de la défaite de la garnison 
, de Gambray, par le chevalier du Pescbicr, es- 
tant en garnison à Guise. Parii, Monstrœilf 
i507« pet ln-8. 

DISCOURS (ample) de ce qui s'est fait 
et passé au siège de Poictiei*s , escrit 
durant iceluy par un homme qui estoit 
dedans, et depuis envoyé à un sien ami 
de la Tille d*Angers (avec quelques vers 
françois sur la défense de ladite ville , 
imités du latin de J. V.)* Paris, Nicolas 
Chesneau, 1669, pet in-8. [2443i*] 

Pièce peu commune. Il s*en trouve deux sortes 
d'exemplaires sous la même date, et ayant entre 
eux quelques différences. Vend. aS fr. 5o c m. r. 
St-fiL, en 18&0. 

Le même siège a donné lieu à un autre opuscule 

3ui est peut-être encore plus rare que le précé- 
ent ; en voici le titre : 

Le SIEGE de Polctiers, et ample discours de ce 
qui s'y est fait et passe en Juillet, Aoust et Sep- 
tembre 1569, avec les noms et nombre ded sei- 
gneurs. et compagnies tant estraogeres que 

françoises qui estoient dedans la ville durant le 
siège et de ceulx qui y ont este blecez ou tuez ; 
ensemble les epitaphes latines et françoises de 
quelques uns des occis, par Ma. Llberge. Poic- 
tiers, Pierre Boisateau, 1570, pet. in-A. 
DISCOURS de deux Savoyards, Tun char- 
pentier et l'autre tailleur, lesquels chan- 
gèrent de femme l'un l'autre, le premier 
jour de mai de l'année présente 160^ 
avec leurs disputes et cartels de deffi, en 
rithme savoyarde. Lyon, 160/1, pet in-8. 
de 12 pp. [ikki5i] 
Opuscule rare, réimpr. dans le 4* vol. des Joyeu- 

setez (voy. ce mot). 
DISœURS de la joyeuse et triomphante 
entrée du très magnifique prince Henri 
IV en la ville de Rouen, le 16 octobre 
1596. Rouen, du Petit-Val, 1699, in-4. 
fig. en bois. [2434i] 
Vend, en 9. f. d. «. tr. 23 fr. Méon , sans avoir 

toujours cette valeur. 
DISCOURS de la mort de très haute et 
très illustre princesse madame Marie 
Stouard(5Ûr) royne d'Ëscosse, faict le 18 
jourdeFeburier 1587, pet. in-8. [27450] 
A cette pièce s'en trouve quelquefois Jointe une 
autre dont voici le titre : 

VEBSiori françoised*une oraison funèbre faicte 
sur la mort de la royne d'Escosse, par le R. P. 
en Dieu M. J. S., 1587. 
fje discours a été réimpr. à Anvers, en i58o. 

DISCOURS de la vermine et prestraille de 
Lyon d^assée par le bras fort du sei- 
gneur, avec la retraite des moines après 
la sommation à eux faite : regrets, dé- 



DIS loS 

ploration, mort et ^ntapbe du pape» 
avec l'épigramme du Dieu des papistes. 
(sans lieu étvmpressim) ^ 1572, in-8. 
[2117] 

Pièce rare : vend. 18 fr. Leduc 

DISCOURS de la vie abominable^ ruses, 
trahisons, meurtres, impostures, empoi- 
sonnements, paiUardises, etc., desquels 
a usé et use journellement le myiord de 
Lecestre, machiavéliste, contre l'hon- 
neur de Dieu, la majesté de la reine d'An- 
^eterre, etc. , trad. d'angL en françois. 
{sans lieu compression), i585, in-8. 
[26936] 

Vend. ii5 fr. m. r. La Valliere ; ai fr. Mac-Cartby; 
58 fr. Morel-Vindé; (portr. ajouté) 1 liv. 11 sb. 
Heber. 

DISCOURS de l'histoire de la Floride. Voy. 

Leghâlleux. 
DISCOURS demonstrant sans feinte 

compie maints Pions font leur plainte, 

et les tavernes débauchez 

pourquoy tavemiers sont fochez. 

Rouen, ^ar Jehan du Gort et Jaspar de 

Remonter (sans date), pet. in-8. de 

8 ff. [13955*] 
Vend. Si fr. en mars i8i5 ; 5 liv. 7 sh. 6d. Heber. 
Si i*on Jugeait de cette pièce de vers par le prix 

que nous citons, on pourrait lui croire quelque 
. mérite ; il est cependant difficile de lire rien de 

plus plat et de plus insignifiant que cette rap- 

sodie devenue si rare. 

DISCOURS déplorable du meurtre et as- 
sassinat , traditoirement commis en la 
viUe de Blois,.... de Henry de Lorraine, 
duc de Guise. Jouxte la copie impr. à 
Orléans, i589, in-8. de 16 pp. [23573] 

J'ai vu dans un exeippl. de cette plè^ deux pla- 
cards in-fol., avec une grav. en bois à chacun , 
dont Tune représente le meurtre du duc de 
Guise, et Tautre celui du cardinal du même nom. 

DISCOURS des choses advenues en Lor- 
raine depuis le décès du duc Nicolas, en 
1473, jusqu'à celui du duc René (par 
Nie. Rémi). Pont-à-Mousson, Bernard, 
i6o5, pet in-4. [24897] 

Edition plus rare et plus recherchée que celle 
d*Espinàl, P, Houion, 1617, pet. in-4., qui a été 
vend. 22 fr. Méon, et 63 fr. {mar, noir aux 
armes de Louis XIII) Pixerécourt— Il y en a 
une troisième d'Espinal, Houion, i6a8, in-8. 

DICOURS des confusions de la papauté. 
Genève, i584, in-12. [2101] 

Vend. 7 fr* Picarl. 

Réimprimé J50US ce titre : 

Discours des dissensions et confusions de la 
papauté, nouvellement mis en lumière. Ambrvn, 
par lean Gazaud, i587, in-16 de A06 pp. 



Digitized by VjOOQIC 



10& 



DIS 



DISCOURS des pais sekHi leur situation, 
avec les mœurs, loix et cérémonies d*î- 
ceux. Lyon, J. de Tournes, i55a, in-i6. 

[21328] 

Traductton d'un ouvrage latin de Jean Boem (Omi- 
nium gtntium wwret, leges, ritui^ ex multis 
scriptcribus) , lequel a été Impr. apud Frihur- 
gum Brisgoiœ, i530 ; Àntuerp,, i5S8 ; Lugdtmi, 
i5fti, in-8. C'est un llTre sans utilité, et que sa 
raretéseule peut recommander aux bU>Uomane8: 
vend, lo fr. mat. bl. en iSSg. En voici un autre 
qui parait provenir de la même source. 

Recueil de diverses liistoires, touchant les 
situations de toutes reffions et pays, contenus 
es trois parties du mondé, avec les particulières 
mœurs, loix et cérémonies de toutes nations et 
peuples y babltans , trad. du lat. en francois. 
Paris, Galiot du Pré, i53o, in-S. 

DISCOURS du curé de Bersy fiait à ses 

Sroissiens en langage Picard. =Reponse 
cte de l'autheur du discotu^s. en 

langage Picard, (sans lieu ni date) , in-8. 
[17862] 
Deux opuscules de 8 ff. chacun , qui paraissent 
avoir été impr. vers i64o. lis ont été réiropr. au 
18* siècle, avec d'autres pièces du même genre ; 
mais l'édition originale est fort rare. 
DISCOURS du massacre de ceux de la 
religion reformée , fait à Lyon, par les 
catholiques romains, le vingt-huitième 
du mois d*aoust, et jours suivans, de Tan 
1672. Ensemble une Epistre des anciens 
fidelles de Lyon et de Vienne, contenant 
le récit de la persécution qui fut dressée 
contre eux sous l'empereur Antonius 

Verus. 1574 {sans nom de ville ni 

d'imprimeur), pet in-12 de i56 pp. 
[23524] 
Cette édlUon parait être différente de celle de 1574, 
pet in-8.,vend. 11 fr. m.d/.Méon. Il s*y trouve 
une épltre dédicatoire (en 18 pp.) datée de Mou- 
tauban, le i*' Jour du 5* mois après le massacre, 
ayant en tête cette souscrIpUon : A, M. Ant, 
Pane, Clau, Dominique A. ses bien aymez frères, 

l, R, D, L, désire paix : or ces lettres 

L R. D. L. désigneraient Jean Ricaud de Lyon, 
selon BL Pericaud, Lettres lyonnaises, p. iSà 
et sulv. 

DISCOURS du trépas de Vert lanet Voy. 

JOTEUSETEZ. 

DISCOURS du siège de Beauvais par Char- 
les, duc de Bourgogne , en Tan 1 ^72 , tiré 
d'un vieil manuscript naguère recouvert 
Beauvais, G, Valet, 1622, pet in-8. 
[24208] 
RelaUoo curieuse, où Thérolne vulgairement con- 
nue sous le nom de Jeanne Hachette est nom- 
mée Jeanne Fourquette. Cet opuscule a été 
réimprimé sous le Utre d*Histoire du siège de 
Beawoais, Beau vais, De^ardins, 1763, ln-8., 
éditioa augmentée de la description de Beau- 



DIS 

vais, en vers, par Jac Grevln (voy. ce nom), et 
de plusieurs autres pièces en prose. 
DISCOURS en forme d'oraison funèbre, 
sur le massacre et parricide de Messei- 
gneurs le duc et le card. de Guyse , plus 
les regrets sur le massacre et assassinat 
de... Henri de Lorraine duc de Guyse. 
Paris, Jacq. Varangue, in-8. de -23 pp. , 
plus 7 fil [23576] 
Pièce fort rare, remplie d'invectives contre Hen- 
ri m. Les Begreu sont en 30 sonnets suivis d*une 
ode : i3 fr. 5o c La Valllere. 
DISCOURS entier de la persécution. Voyez 

DisœuRsauvray. 
DISCOURS facétieux des hommes qui font 
saler leurs femmes à cause qu'elles sont 
trop douces, lequel se iouë à cinq per- 
sonnages. Rouen, Abr. Cousturier (vers 
1600), in-8. de 8 iï. [16284] 
Pièce très rare, dont une copie manuscrite, figurée 
sur véuN , Bl. V, tab,, a été vendue 55 fr. Méon. 
n a été fait depuis pisu deux réimpressions de 
celte farce , la première à Paris, chez Guiraudet, 
(en 1839), in-16 de trois quarts de feuille. Urée k 
très peUt nombre; la seconde ^ copie figurée, 
chez Pinard , peu ln-8. de 10 ff. fig. en bois , 
tirée à àa exemplaires, savoir : 3a sur pap. de 
Hollande, 11 fr.; 8 sur pap. de Chine de cou- 
leur, et a sur véun. 
DISCOURS facétieux et très recréatif pour 
oterdes esprits d*un chacim tout ennuy 
et inquiétudes, augmenté de plusieurs 
prologues drolatiques non encore veux 
(sic). Rouen , 1610 , 2 part, en i voL pet 
m-12. [17840] 
Ces deux parties sont annoncées sur le Utre de la 
première , et doivent être réunies ; cependant 
elles ont été vend, séparément chei M. Morel- 
Vindé et chez M. Nodier, la première iS et 4o fr., 
la seconde mar. r. 19 et a8 fr. 5o c II y a une 
édition des deux mêmes parties, Paris, Millot, 
1O09 , d'après laquelle aura probablement été 
faite celle de Rouen. Les prologues ne sont dans 
cette dernière qu*au nombre de seize; mais 
nous citerons ci-après un autre recueil qui en 
contient trente-trois (voy. Prologues). AJontons 
qu*une édition du Discours facétieux, Rouen , 
1618, m-is, est portée dans le CaUlogue de La 
Valliere par Nyon , n« 173S7. 
DISCOURS ioyeux des Friponniers et Fri- 
ponnieres , ensemble la confrairie desdits 
Friponniers, et les pardons de ladite con- 
frairie. Rouen, Rich, Auhert (sans date), 
pet in-8. de^fif. [17838] 
Facétie devenue fort rare : Il en a été fait une 
réimpression, copie figurée (à Paris, chez Pi- 
nard, en 183 1), Urée à 4a exemplaires, savoir : 
39 sur pap. de Hollande, 6 fr.; 8 sur pap. de 
Chine et de couleur, et a sur véuii. 
DISCOURS ioyevx pour aduertir la nou- 
uelle mariée de ce qu'elle doit faire la 



Digitized by 



Google 



DIS 
première nuict a Rouen, chez Loys 
Caste, iii-i6. [iBoââ] 

Âatre facétie Imprimée au commeocement du 17* 
siècle, n eo a paru une réimpression sous le 
même litre, à Paris, cliez Guiraudet (iMo), 
In-iO de 12 IL, et aussi une autre édition sous le 
titre suivant ; 

Lb plaisant mscoDBs et avertissement aux 
DOttvelics mariées pour se bien et proprement 
comporter la première nuict de leurs nopces, 
récité a un valet par un Jeune homme lyonnois 
le ionr du leudy gras dernier. (Paris, impr, de 
Pinard, i83o), In-ia de 16 pp. A fr.; tiré à 60 
exemplaires dont dix seulement de format ln-9. 

DISCOURS merveillable. Voy. Gontier. 

DISCOURS merreUleux de la vie, actions 
et d^iMHtemens de Catherine de Médicis, 
reyne mère, déclarant les moyens qu'elle 
a tenus pourtisuper le gou?emement da 
royaume, et ruine de Testât d'icduy. 
1575, in-8. de 95 pp. [23549] 

Vend, g fr. m. r. Duquesnoy. 

Satire attribuée à H. Estienne, mais qui probable- 
ment n'est pas de ce célèbre Imprimeur, lequel, 
personnellement, n'avait pas eu à se plaindre de 
la reine mère. Cet ouvrage, on le sait, parut dès 
l^année i574 , quoique la plus ancienne édition 
connue soit datée de 1575. Il s'en est fait plu- 
sieurs éditions, savoir : Seconde édition, 157O, 
pet In-S., plus correcte, mieux disposée que la 
première, et augmentée de quelques particula- 
rités.— Autre, en 1578, ln-8., augmentée dç deux 
lettres écrites à Catherine de Médicis.— Autre : 
M. DC xux , Hlon la copie impr, à Paris, pet 
in-8. de 188 pp.— La Haye, Adr, Vlacq, 1680, 
pet In-ia. — Jouxte la copie à Paris ^ i65o, 
pet in-8. sous le titre de : Vie^ actions et de- 
portewiens de Catherine de Médicis. 

Le Discours merveilleux se trouve aussi dans plu- 
sieurs recueils, entre autres dans le S* voL des 
Mémoires de Vestat de France sous Charles neu- 
vièwte, in-8., édition de 1576 ou de 1578 ; dans 
le Recueil de pièces servant à Vhistoire de 
Henri III, imprimé en idôd et 1666; dans le 
3* volume du Journal de Henri III , édition de 
i7ftA, etc. 

Il existe au moins deux éditions de la traduction 
latine de cette satire sous la date de 1575. Celle 
que nous regardons comme Torlginale porte 
pour titre : Catharinœ Mediceœ régime matris^ 
vitœ^ aetorum et consiliorum quihus universum 
regni gaUici statum turbare conata est^ stU" 
penda eaque vera enarratio. C'est un pet in-8. 
de iiO pp., dont un beA exemplaire ret en mar. 
bien a été vend, a Uv. 1 sb. chez Hibbert L'au- 
tre, dans le même format, et qui parait être 
Imprimée en Allemagne, n'a que 108 pp. On y a 
changé le commencement du titre de cette 
manière : Legenda sanctœ Catharinœ Mediceœ. 
DISCOURS merveilleux d'un acte remar- 
quable advenu par l'effort luxurieux d'un 
capitaine françois.Pam^i578, pet in-8.> 
(Cotai. Méon, n<» 4o5i.) 
DISCOURS merveilleux et véritable d'un 



DIS 



io5 



capitaine de la ville de Lyon, que Satfaan 
a enlevé dans sa chambre, depuis peu de 
temps. Dedans lequel est contenu comme 
le tout s'est passé. Avec allégation d'his- 
toire sur ce siibjectPam^ FlettryBottrri' 
quant, i6i3, pet in-8. de 16 pp. [8902] 
DISCOURS miraculeux et espouvantaUe, 
advenu en la Ville d'Anvers, d'une jeime 
fille flamande, qui par la vanité, et trop 
grande curiosité de ses habits et colets à 
fraize goderonnez, à la nouvelle mode, fut 
estranglée par lediable, et son corps (après 
telle pimition divine) estant au cerceuil 
transformé en un chat noir, en présence 
de tout le peuple ; traduict de langue fla- 
mande en langue françoise, avec une 
remonstrance aux dames et filles en forme 
de dialogue, en vers françois. Paris, 
160S, pet in-8. 
Opuscule de cinq If. seulement, dont le Utre singu- 
lier et l'extrême rareté font tout le mérite. Vend. 
70 fr. salle Silvestre, en février 1880 ; mais il est 
à remarquer qu'un recueil de a4 pièces du même 
genre, et dont celle-ci faisait partie, a été payé 
60 fr. seulement chez Mac-Carthy (n« 5/igg). 

DISCOURS modernes et facétieux des faicts 
advenus en divers pays , pendant les 
guerres civiles en France, par J. B. S. 
D. S. C. (Jean Berger, sieur de.Saint- 
<Ilément). Lyon, Pierre Michel, 1672, 
in-16. I0ài5<r. [23519] 
Treize discours, avec le sens moral de diacun. 
DISCOURS non plus mélancoliques que di- 
vers, des choses mesmement qui ap- 
partiennent à notre France ; et à la fin, la 
manière de bien et justement entoucher 
les Lues et Guiternes. Poitiers, de Vimpr. 
d'Engmlbert de Marne f, i557, in-4. de 
112 pp. [233o5] 
Livre curieux, bien écrit, et dont les exempl. sont 
rares : i5 fr. Camus de Limare; la fr. 5o c en 
1889, et quelquefois plus. Selon une noie ajoutée 
au Du Verdier, in-ft. , I, pag. 48o, la plupart de ces 
discours seraient de Jacq. PeleUer et Elle Vinet; 
cependant M. Nodier les attribue, en grande 
partie, à Bonav. Des Pcriers, el il pense que Pe- 
letier en a été seulement Téditeur. 
DISCOURS pour le couronnement de la 
Rosière de Saint-Symphorien d'Ozon, le 
11 mai 1783, par Tévêque de Sarept 
(J.-Den. de Vienne), suffragantde Lyon. 
(sans lieu ni date), in-18, pap. d'Anno- 
nay. [12197] 
Opuscule lmpr«par Fr.^Ambr.Didotrainé, en 1788, 
comme essai d'un nouveau caractère, et tiré à 
très peut nombre. Un exemplaire rel. en mar. 
blanc, et orné de six vignettes de Glrardel, 5o fr. 



Digitized by 



Google 



io6 



DIS 



Cbateaugiron ; 6S fr. 5o c. Plxerécoiirt ; un au- 
tre, 8 fr. 5 c inr, Hérissou. 

DISGOUtlS prodigieux et véritable d*ime 
fille-<le-chainbre, laquelle a produit un 
monstre, après avoir eu la compagnie 
d*un singe, en la ville de Messine. Sur la 
copie impr. à Sienne, Paris, Fleury 
Bourriquant, in-8. de i3 pp. [6964] 

Pièce rare. 

DISCOURS prodigieux et espouvantable de 
trois Ë^>aignols et d'une EspaignoUe, ma- 
giciens et sorciers, qui se faisoient porter 
par les diables de ville en ville, avec la 
déclaration d'avoir fait mourir plusieurs 
personneset bestail parleurs sorciUeges. .. 
Ensemble Tarrest prononcé contre eux 
par la cour du parlement de Bourdeaux, 
le samedy 10 iour de mars 1608. lauxte 
la copie imprimée a Bourdeaux {Paris , 
sans date) y pet in-8. de 16 pp. [8900] 

Pièce rare, quoiqu'il en existe plusieurs édiUons. 

DISCOURS prononcé par Mademoiselle 
Perette de la Babille, présidente de l'aca- 
démie des femmes savantes, en présence 
de Mad. Henroux, princesse du Marché, 
douairière du Moulin... (suivi dé l'al- 
phabet des vertus des femmes, du secret 
des femmes, des rossignols du ménage. . . 
en vers). Lyon^ Dejussieu, lySô, in-8. 
de 3i pp. II7879] 

Vend, à fr. 35 c. Duquesnoy, et se fr. 5 c. Nodier. 

DISCOURS shnples et véritables des rages 
exercées par la France; des horribles 
meurtres commis es personne de Gaspar 
de Colligny, etc. Basle, 1575, pet in-8. 
[235S3] 

Vend. 10 fr. 60 c. en i8i3. 

DISCOURS sur la liberté de penser, écrit à 
l'occasion d'une nouvelle secte d'esprits 
forts, trad. de l'anglais (de A. Collins, par 
H. Scheuléeret J. Rousset), et augmenté 
de la lettre d'un médecin arabe (datée 
de 1713). Londres, 171/i, pet in-8. 4 à 
5fr. [2296] 

Vend, en m. v. 9 fr. Detune; 18 fr. Gr. I^ap. bi. r. 
Lal>édoy..., et plus clier autrefois. Les autres 
édit. de 1717, 1 voi., ou de 1766, avec l'examen 
par de Crouzas, a vol. pet in-8., sont moins 
chères encore ; cette dernière n*est pas anonyme. 

L*ouvrage anglais {Discourse on freethinking) a été 
impr. à Lond,, 1713, in-8.; il faut y réunir les 
remarques, très esUmées, que le D' Ricli. Bent- 
ley, caché sous le nom de Phileleuthère, a don- 
nées la même année, en anglais, et que l*on a 
réimpr. à Cambridge en 1749, in-8. Ces remar- 
ques ont été traduites en français sous le titre 
de Friponnerie Mque des préiendusesprits-forts 



DIS 

d'Angleterre (pdit Armand de La Chapelle), 
Amsterd,, 1788, in-ia. 

DISCOURS sommaire surlaPucelle d'Or- 
léans. Voyez R£GUEIL de plusieurs ins- 
criptions. 

DISCOURS sur le congé. V. Faits et dicts. 

DISCOURS sur la vie et passion de S^ Ca- 
therine : plus un traicté encomiastique de 
Testât et excellence de virginité et chas- 
teté, par F. P. C. (frère Pierre Crespet). 
Sens, Savime, 1677, in-i6. [i58oiJ 

Ce peut volume , qui est fort rare , contient deux 
ouvrages; le premier en vers, le second en 
prose. Ce dernier a été réimprimé à la suite du 
Jardin de plaisir et récréation spirituelle, du 
même auteur, livre dont on cite des éditions de 
Paris, 1587 et 1603, in-8., et de Lyon, 1598, 
in-iO. 

Le P. Crespei est auteur de la Pomme de Grenade 
mystique, ou instrucUon pour une vierge chré- 
Uenne, impr. à Paris, en i585 et en 1595, in-8.» 
et aussi à Rouen, en i6o5, In-ia [17A0]. Il a 
également écrit plusieurs autres traités de 
théologie ascéUque et morale dont le P. Nice- 
ron donne la liste dans son 29* volume. 

DISCOURS sur les arcs triomphaux dressés 
dans la ville d'Aix, à l'arrivée des ducs de 
Bourgc^e et de Berry. Aix, J, Âdibert, 
1701, in-foL fig. [24805] 

Cet ouvrage anonyme de Pierre de Gallaup de 
Chasteuil, contient de curieuses recherches sur 
les Troubadours et les Cours d*amour proven- 
çales. Il a donné naissance aux écrits suivants : 
!• Lettre cbitique de SexUus le Salyen (P.- 
Jos. de Haltze) à Euxenus le Marseillois (M. de 
Rulfl fils) touchant le Discours sur les arcs 

triomphaux du 1" janvier 170a, in-i3. — 

3* RéPLExioifS sur le lU>elle inUtulé : Lettre cri- 
tique,,,. Col., 170Q. — 8» Dissertations de P.- 
Jos. de HaiUe sur divers points de l'histoire de 
Provence. Anvers^ i704, ln-12. — 4» Apologie 
des anciens historiens et des troubadours pro- 
vençaux (contre récrit ci-dessus de Haltze, par 
P. de Gallaup de Chasteuil). Avignon^ J. du 
Perier, 1704» In-ia. 

DISCOURS sur les causes de l'extrême 
cherté qui est aujourd'huy en France , et 
sur les moyens d'y remédier. Paris, à 
l'olivier de P, l'Hmllier, 1 574, pet in-8. 
[4i/n] 

Opuscule rare et d*un certain Intérêt. 

DISCOURS sur les causes et raisons qui ont 
meu justement les françois de prendre les 
armes contre Henry de Valois, jadis leur 
roy, traduit de latin en françois. Paris, 
Guill, Bichon, 1689, pet in-8. [aSSôg] 

Vend. (m. 9, rel. de Derome) 5o fr. Nodier. 

DISCOURS sur les jumelles joinctes, qui 
sont nées à Paris, le 18 janvier i6o5, en 
la rue de la Bucherie, avec les causes et 
présages de tels enfantemens prodigieux. 



Digitized by 



Google 



DI5 

Paris, Vùray, i6o5, pet. in-S. de 20 pp. 
et 1 f. sur lequel se lit un quatrain. 

[6961] 

Pièce peu commune. 

DISCOURS sur les occurrences des guerres 
intestines de ce royaume et de la justice 
de Dieu contre les rebelles du roy, et 
comme de droict divin est licite à S. M. 
punir ses sujets pour la religion violée; 
ensemble le tombeau de Gaspar de Colli- 
gny. Paris, 1572, pet. in-8. [iSqSô] 

Pièce en vers faite en Vhonneur et gloire des mas- 
sacres de la St. Barthélémy (Catalogue Leber, 
n* 3971 )• En voici une autre, en prose, sur le 
même sujet : 

Discours sur les causes de l'exécution faicte es 
personnes de ceux qui avaient conjuré contre 
le roy et sou estât. Paris, VHuillier, 157a, in-8. 

Cette dernière a été reproduite à Anvers, de l'im- 
primerie de Christ. Plantin, 157a, pet. in-8. 

DISCOURS traitant de la PeUeterie. Voyez 

Charrier. 
DISCOURS très focétieux et véritable d'un 
ministre de Cleyrat en Agenois, lequel 
estant amoureux de la femme d'un no- 
taire, fut enfermé dans un coffre et vendu 
à rinquant à la place dudit Cleyrat 
Jouxte la copie imprimée à Tolose, par- 
la vewe Coiomies, 1619 , pet in-8. de 
15 pp. [178481 
Vend. 3o fr. m. r. Nodier; 16 fr. Bignon; 8 sh. 

HlbberL 
n existe plusieurs éditions de cette facétie ; en voici 
une sous un titre différent : 

Larti-Joseph, ou bien plaisant et fidèle narré 
d*un ministre de la religion prétendue, vendu 
pid>Uquenient à Clerac ville d*Agenois, ayant été 
enfermé dans un coffre par une iioneste dame de 
ladite Tille, à laquelle 11 falsoit l*amour. Suivant 
imetpie imprimée à Agen^ i6i5, pet. in-8. 
DISCOURS véritable de ce qui est advenu 
aux états-généraux de France, tenus à 
Blois, en Tannée i588. Paris, Bichon, 
1589, pet in-8. de 61 pp. 8 à 12 fr. 
[23575] 
Vend. 24 fr. mat. 0. salle Silvestre, en 1803; et 
avec V Adieu fait à la ville de Blois, par un Sei- 
gneur catholique, Paris, Rozière, i58g : 48 fr. 
mar. r. Le Marié; 39 fr. leB. d*Helss.~^ Voyez 
IfABTTBE des deux frères. 
DISCOURS véritable d'un Juif errant, 
lequel maintient avec paroUes probables 
avoir esté présent a voir crucifier Jésus- 
Christ, et est demeuré en vie jusques à 
présent, avec plusieurs beaux discours 
de diverses personnes sur ce mesme sub- 
ject. il Bordeaux : jouxte la copie im- 
primée en Allemagne, 1609, pet in-8. 
dci6pp. [171Û9] 



DIS 



107 



Les trois dernières pages de cet opuscule contien- 
nent : Complainte en forme et manière de chan- 
son d'un juif encore viuant, errant par le 
monde, qui dit avoir assisté et estre l'un de ceux 
qui mirent à mort et crucifièrent nostre Sei- 
gneur Jésus Christ, sur le chant : Dames d'hon- 
neur. 

Une édition de Bordeaux, 1608, est portée dans le 
Catal. de Picard et dans celui de Méon. 

DISCOURS véritable sur le faict de Marthe 
Brossier de Romorantin, prétendue dé- 
moniaque. Paris, Mamert Pâtisson, 
1599, pet in-8. de U ff. et 48 pp. 6 à 9 Ir. 

[8907] 

Vend. 31 fr. 5o c non rogné, Crozet 

U existe une réimpression de cet opuscule rare 
(et non cité par M. Renouard ) , jouxte l'exem- 
plaire imprimé à Paris, 1599, pet in-8. ycom- 
£ris Tarrêt du Parlement de Paris, qui a renvoyé 
[arthe Brossier. 

Guy Patin attribuait ce discours soit à Mich. 
Marescot, médecin de Paris, soit à Sim. Piètre, 
autre médecin, son gendre; mais, selon Talle- 
mant des Reaux, il serait de Le Bouteiller, père 
de i'arcbevéque de Tours. L^ouvrage a été ré- 
futé dans un écrit ayant pour titre : 

Traicté des énergumenes, suivy d'un dis- 
cours sur la possession de Marthe Brossier : 
contre les calomnies d*un médecin de Paris, par 
Léon d* Alexis. Troyes, 1599, pet in-8. [8908] 

Le Traité des énergumenes est du cardinal de Be- 
rulle , et il a été réimpr. dans les œuvres de ce 
prélat ; Je ne sais si Ton doit regarder le nom 
de Léon d'Alexis comme supposé , car U peut 
bien être celui de l'auteur du discours contre 
un médecin, lequel discours ne fait |>as partie 
des œuvres de M. de Berulle. 

Citons encore : 

Histoire de Marthe Brossier, prétendue pos- 
sédée, tirée du latin de J.-A. De Thou, avec 
quelques remarques et considérations générales 
sur cette matière, tirées pour la plupart du 
latin de Barthol. Perdulds, médecin, par le sieur 
Congnard, médecin. Bouen, Jacq, Hérault, 
165a, in-4. de 89 pp. 

Ce dernier ouvrage sert d'appendice au livre 
inUtulé : 

La vitré affligée, ou discours histor. et théo- 
log. de la possession des religieuses dittes de 
salncle Elizabeth de Louviers , par le P. Esprit 
du Bosrosger, capucin. Bouen, J, I^ Boulanger, 
165a, in-4. — Réimpr. à Amst., en 1700, in-12. 

DISCRET (L.-(7.). Alison, comédie en 
cinq actes, dédiée aux jeunes veuves et 
aux vieilles filles. Paris, Jean Guignard, 
1637, in-8. [i6423] 

Il y a de cette pièce une deuxième édition, dédiée 
aux beurrières de Parts, Paris, Guignard, 1664, 
in-12 : vend. A fr. Lalre.— Le duc de La Valllere 
fait mention d'un exempt dans lequel se trou- 
vaient deux estampes qui sont rares. — On a du 
même Discret : 

Les nopcbsdbVauoirabd, 00 les naifvetés cham- 
pêtres, pastorale (en 5 actes et en vers), dédiée à 
ceux qui veulent rire, par L. C. D***. Paris^ 
Guignard^ 1688, in-8. 



Digitized by 



Google 



108 



DIS 



DISCURSUS consolatorius, saper concilio 

tridentiiio factus inter S. matrem Sw- 

bonam et Nie. Maillardam, etc. Vemm- 

datur Parims m vico SarbancB ad inter- 

signum pleruB bmœ 'apud Johatmem 

Limternum, i56&, pet in-8. de 3i pp. 

[21702"] 

Pamphlet en latin macaronique, lequel doit être 

accompagné d'une seconde parUe sous le titre 

suivant : 

Pabs sbccnda In qua Nicolaus Malllardus ré- 
citât suis sodls de Sorbona, Hûguenotos non 
velle recipere condlium. yenundatw (n vico 
soliSt ad imersignum eecUptis apud Joanmm 
Arcancélleiumy i5dA, pet in-8. de 16 pp. 
Ces deux opuscules rares n*ont été vend, que 6 fr. 

30 c. Hérisson. 
DISPUTATIO de supposito, in qna plu- 
rima hactenus inaudita de Nestorio tan- 
ouam orthodoxe, et de Cyrille alexan- 
drino, aliisqueEphesi in synodum coac- 
tis, tanquam bsereticis demonstrantur. 
Francofurti, i645, in-8. de 358 pp. 
[21751] 
Cet ouvrage, plus rare que recherché, a été attri- 
bué UntAt à David Derodon, et tantôt à GUles 
Gaillard, son ami. M. Nodier pense au contraire 
qu*il est de Jean Bruguier de Nîmes, et c'est là 
une opinion très probable. Voyez les Mélanges 
tirés d'une petite bibliothèquCfp, 169. Quoique 
ce livre ait peu de valeur aujourd'hui, l'exempL 
en mar, citr, vend. 18 fr. chez le comte d'Hoym, 
a été revend. S8 fr. 95 c chez M. Nodier, en 
18S0; autrement, 6 à g fr. 
DISPUTATIO perjucunda, qua anonymus 
probare nititur mulieres homines non 
esse (per Valentem Acidalium) ; cui op- 
posita est Sim. Gedicd defensio sexus 
muliebris, editiosecunda. Haga-Comit. , 
L Bvrchomius, i638, pet in-8. de 
132 pp. [18069] 
Cet ouvrage singulier a été réimpr. à La Haye^ en 
16/ii, en 1644, pet inia, et sous la date de Paris 
(HolL)^ i6g3, pet.ln-i!i de 193 pp., et les quatre 
édlt ont à peu près la même valeur : S à 6 fr. 
Les deux dissertations avaient paru d'abord à 
Francfort, en 1595. La première est générale- 
ment attribuée à Acidalius Valens ; mais il n'est 
pas certain qu'elle soit de lui. Meunier de Quer- 
fon en a donné une traducUon française sous le 
titre suivant : Problème sur les femmes (suivi 
d'un essai sur l'âme des femmes), Amsterdam 
{Paris)y 1744, hi-ia; et il en exbte une autre 
traduction sous ce titre : Paradoxe sur les fem- 
mes, où l'on tâche de prouver qu'elles ne sont 
pas de Vespèce humaine, Gracovie, 1766. Quel- 

Sues personnes ont attribué cette dernière à 
harles Qapiès. 
DISPUTATION de l'asne contre frère An- 
selme Turmeda sur la nature et la no- 
blesse des animaux, Tbomme par devant 
Lyim, laume laqui (sans date), pet 



DIS 

in-8. ou in-16. fil non chiflfrés, sign. A 
et de a— T. [17959] 

Cette édition est annoncée dans plusieurs catal. 
sous la date de i544 , mais le Utre n'en porte 
pas. Toutefois la date du i** mai i544 se Ut à 
la fin de la prélace. Vend. 97 fr. en 180a ; 25 fr. 
Blgnon. 

Une édition sous le Ûtre de Disputation de prere 
Anselmie avec les animaux.,.. Lyon, chez D. Âr- 
nouUet, 1540, in-id, est annoncée dans le Catal. 
La Valllere, en 8 vol, n« 43^5; mais l'exempl. 
de cet amateur avait le Utre refait à la plume, 
en sorte que la date est apocryphe. Le livre dont 
U s'agit se compose de i4S ff. en lettres rondes; 
on y lit une dédicace de G. L. a tous ses fidèles 
amis, datée de Lyon, 7 octobre i547; ce qui 
prouve que l'édiUon ne saurait être de i54o. D 
est dit ^ la fin qu'Anselme composa ce traité k 
Tunis, le i5 septembre i4iS ; et cela est répété 
dans les différentes éditions de cette facétie. 

— Disputation de Fasne contre frère An- 
selme Turmeda traduit de vulgaire 

hespagnol en francoys. Lyon, par Lau- 
rens Bttyson papetier et libraire, i548, 
in-16, Il non cniflrés, sign. a — ^s, lettres 
rondes. 

EdiUon peu commune, dont un exemplaire reL en 
mar. bl. dent, s'est vend, aa fr. Chardin; 18 fr. 
Labédoy... 

— La dispute d'un asne contre frère An- 
selme Tiurmeda, touchant la dignité, 
noblesse & prééminence de l'homme 
pardeuant les autres animaux; utUe, 
plaisante & récréative a lire & ouyr. il y 
a ausjBi une prophétie du dit Asne, de 
plusieiu^ -choses qui sont aduenues & 
aduiennent encor ioumellement en plu- 
sieurs contrées de TEurope, dez Fan 
1&17, auquel temps ces choses ont été 
escrites en vulgaire e^gnol, & dq)uis 
traduites en langue françoise, tout est 
reueu & corrigé de nouueau. A Pam- 
pltme, par Gtdllaume Buisson, 1606, 
pet in-iâ de 12 fil préL et 190 pp. de 
texte. 

Vend. 17 fr. m. bl. Chardin ; ao fr. A. Martin; 1 llv. 
11 sh. m. r. Heber; 11 fr. Bignon. 

Même ouvrage que le précédent. Il est convenable 
de réunir ii ce livre singulier I arUcie suivant : 

La revanche et contrcKlispute de frère An- 
selme Turmeda, contre lesbestes, par Matburin 
Maurice. Paris, Chrestien, i554, in-id. 

DISQUISITION upon etruscan vases. Voy. 

Ghristie. 
D'ISRAëLI {Isaac). Guriosities of litera- 

ture, the sixth édition. London, 1817, 

3 voL in-8. [18882] 
Les premières éditions de cet ouvrage sont en s 

vol. in-S. Le 3* vol. s\Jouté à la 6* s'est vend. 

séparément pour compléter les précédentes. 



Digitized by 



Google 



DIS 

Vend. 1 Ut. 11 sh. Hibbert H y a une 7* édition 
de 1823, en 5 vot. pet ln-8., 1 llv. i5 sh. Cest 
anr l'une des preoi. qu'a été faite la traduction 
française, par T. Bertin, Paris, 1810, 3 toL in-8. 

— Cariosides of literature : the second sé- 
ries. Landan, Cotbum, i823, 3 iroL 
in-8. 1 liv. 16 sh. 

Ces deux séries ont été réimpr. ensemble , Paris, 
Emuiri/, i835, en 3 vol. in-8. i5 fr. 

On peut réunir à cet ouvrage : 

New GDiiiosrrT of literature (or D*Israell il- 
lostrated), being an examiiialion of tfaat autbor's 
curiosity by Bolton Corney, second édition. 
LomdoH, i83o, pet. ln-8. 

— Galamities of authors, indading some 
inquiries req[)ecting their moral and li- 
teniry characters, by the author of the 
Cnnodties of Kterature. London, 1812, 
2 Tol pet in-8. 1 llv. U sh. [3oo28] 

— Qaaireb of authors, or some memoirs 
for our literary history, induding spe- 
dmens of controversy firom the reign of 
Elizabetb. Lond., 181&, 3 vol. pet in-8. 

1 hV. Il sh. [3ooSo] 

— IDostrations of the literary character, or 
the history of men of genius, drawn from 
their own feelings and confessions ; the 
fonrth édition, with a letter and notes by 
lord Byron. London, Colbum, 1828, 

2 Ycl pet. in-8. i5 sh. [3oo3i] 

La première et la seconde édition de cet ouvrage, 
1816 et 1818, sont en un seul volume. 

— Inqniry into the literary and political 
diaracterof James I. London, 1816, 
pet in-8. 8 sh. 

— Gommentaries on the life and reign of 
Charles I, king of Ëngland. London, 
Colbum, 1828-Sl, 5 vol. in-8. 3 liv. 

3 sh. [26953] 

— Miscenanies of literatnre, a new édition, 
revised and corrected. Paris, Baudry, 
i8fto, 2 voL in-8. [i8382*] 

Réunion de quatre des ouyrages ci-dessus. — Û- 
tons oicore. 

ÂiBimES of literature, conslstlng of sicetcbes 
and cbaractcrs of cngllsh literature, by I. D'Is- 
raeli. Paris, Baudry, iSfli, a \oi. in-8. 10 fr. 

Ces dUTérentes compilations de M. Disraeli sont 
des ouvrages amusants, mais assex superficiels. 

DISSERT ATIO et animadversiones in Se- 
vers martyris epitaphinm (authore Ant- 
M. Lara). Panormi, 1734, in-foL 8 à 
10 fr. [29788] 

DISSERTATION étymologique, historique 
et critique sur les diverses origines du 
mot cocu; avec notes et pièces justifica- 
tives, par un aiembre de FAcadémie de 



DIT 



109 



Blois. Blois, itnvr. de Jahyer, i835, 
in-16 de 52 pp. [18106] 

Tiré à 71 exempl. 5o pap. blanc, ai pap. Jaune. 

DISSERTATION sur le dieu Serapis, où 
l'on examine Torigine, les attributs et le 
culte de cette divinité (par Char. Galliot). 
Paris, Barbou, 1760, in-8. 3 à 4 fr. 
[22625] 

Il y a des exemplaires tirés In-à* 

DISSERTATION sur les maléfices et les 
sorciers, où Ton examine en particulier 
Tétat de la fille de Tourcoing (par de Val- 
mont). Tourcoing, 1752, pet in- 12. 
[8893] 

Livre singulier et rare : là fr. m. r. en i84a 

DISSERTATION sur Toriginedcsétrennes 
et sur la coutume de saluer ceux qui éter- 
nuent, par D*** (Dussert). Vienne, J, 
Tk..Trattner, 1761, pet in-8, de 44pp. 
[29000] 

Opuscule peu commun, vend. Jusqu'à 35 fr. m. r. 
Nodier. 

DISSERTATION sur Tusage de se faire 
porter la queue. Voy. Menestrier. 

DISSERTATION sur un traité de Ch. Le 
Brun. Voyez Le Brun. 

DISSERTATIONUM ludicrarum et amoe- 
nitatum scriptores varii : edltio nova et 
aucta. Lugd,'Bau, apud Fr. Hegerum, 
1644, pet in-12, 5 à 6 fr. [17803] 

Cette édition , qui a 660 pp. non compris le fron- 
tispice gravé et 3 autres ff. prélim., paraît avoir 
été impr. par les Elsevier , car on y remarque 
plusieurs des fleurons de ces imprimeurs. Elle 
renferme quatre pièces de plus que rédltion de 
i6a3 (sous le titre d*Arifumentorum ludicrontm 
scriptores)^ et que celle de Leyde, apud Mac- 
kium^ 1638, pet in-12. — Venduenmar.r.iafr. 
5o c Courtois ; aA fr. mar, hl, Motteley. 

DISSERTAZIONE sopra tre bassirilievi di 
marmo bianco rappresentanti le teste di 
Pentesilea, di Claudia, ec. Palermo, 
1778, in-4. fig. [29558] 

Vend. 16 fr. Villoison. 

DISSERTAZIONI délia Accademia romana 
di archeologia (le g"" voL aparu en 1 84i). 
Voyez Atti. 

DITMARUS, episc Mersebui^. Chronicon 
ad fidem codicis dresd. denuo rec. , J. -F. 
Ursini, J.-F.-A. Kinderlingii et Ant-Gh. 
Wedekindi, passim et suas adjecit notas 
Jo.-Aug. Wagner. Norimbergœ, Lech- 
ner, 1807, in-4. 16 fr. [26401] 

Cette clironlque, écrite au commencement du ii« 
siècle, conUent Tiiistoire des empereurs d'Alle- 
magne depuis Henri I*' Jusqu'à l'année 1018. 
Elle a été publiée pour la première fois par 
Reineccius dans une collect. impr. à Francfort, 



Digitized by 



Google 



110 



DIT 



en 1577 et en i58o (voyez le n« a635il de notre 
table); ensuite, d*après un manuscrit plus com- 
plet, par Leibniz, dans les Scriptore* rcrum 
Brunsv, (voy. Leibniz}. L'édition donnée par 
J. Maderus à Helmstadt , en 1667 , in-4. , n'est 
pas complète. 

DIT. Le dict des Pays ioyeut, avec les ^di- 
tiôs des femmes. £t plusieurs aultres 
Ballades. Auec les dix commâdemens 
ioyeulx. {sans lieu ni date)^ pet in-8. 
goth. de & ff. , avec une fig. en bois sur 
le titre et une autre au verso du dernier f. 



Le Dit des Pays est une pièce singulière consis- 
tant en 92 vers de 8 syllabes, où Tauteur fait 
une revue gastronomique des productions de 
chaque ville célèbre. Il y a dans cet opdscule 
plus d'un passage où la pudeur n'est pas fort 
respectée. 

Une autre édldon sous ce titre : Le Dict des pays 
ioyeulx (sans les dix commandements), pet. 
in-8. goth. aussi de 4 ff., ^ ^^^ ^^nd. 33 fr. en 
1824 ; 40 fr. en mars 1829, et 3 11 v. i3 sh. Heber. 

DITZ ries) damours et ventes (en vers de 
8 syllabes), pet in-8. goth. de 8 ff. , avec 
la marque de Guill. Nyver. [i3475*] 

Rélmpr. dans le recueil intitulé Demandes joyeuses 
(voyez Demande), et aussi sous ce titre ; Les 
Ditz et ventes damours, pet. in-8. goth. de 8 ff. 

— ou {Paris, impr. de Pinard, i83i), pet. in-8. 
goth. fig. en bois,- réimpression fac-slmile tirée 
à /i3 exemplaires. 

DITZ de Salomon. Voy. Salomonis dicta. 
DITS. Les Dictz des bestes, pet in-&. goth. 

[13476] 

Edition sans lieu ni date, mais impr. vers i5oa 
Elle contient seulement quatre fl. dont le der- 
nier est tout blanc. Sur le premier f. se lit le 
titre cl-tlessus, accompagné du monogramme de 
llmprimeur (M et H) que nous avons donné à 
la page 32 de ce volume. Cet opuscule en vers 
est terminé au verso du 3* f. par ces mots : Cy 
finissent les ditz des bestes. Les Dictz des oy- 
seaux qui se trouvent dans d'autres éditions de 
ce petit ouvrage ne font pas parUe de celle-ci. 
Vend. 6 liv. 16 sh. 6 d. Heber ; 52 fr. en i84i. 

n existe une édition de ces deux pièces, ln-4.i en 
caractères goth., avec la marque de J. Treppe- 
rel, savoir : les Dictz des bestes, en d ff. et ceux 
des oiseaux, en 5 ff. Voy. fiBSTums. 

— Les Dictz des bestes i: aussi des opeauk. 

— Cy finissent les dictz des oiseaulx. 
NouueUement Jmprùne a paris en la 
f^ue neufue nostre Dame a lescu de 
France, pet. in-8. goth. fig. en bois. 

€e petit livre, aussi curieux que rare, renferme 
seulement 12 ff.; mais il est orné de /i8 grav. en 
bois, dont 39 sont suivies d'un quatrain ana- 
logue k ranimai que la figure représente. 

Il a été fait à Paris, en i83o, une réimpression fac- 
slmile de cette édit, pet in-8., tirée à /ioexempl. 

DITS des philosophes. Cy commence un 
petit traittie moult prouflitable, intitule 



DIT 

les Dicts moraulz des philosophes et pri- 
mierement de Sedechias (par Guillaume 
de Tignoville ou Thignoville).— /mpre^- 
swn Brugis pei' Colardum mansioms, 
pet in-foL goth. de 1 15 ff. non chiffrés. 



Edidon très rare, imprimée à longues lignes, au 
nombre de 23 à la page. Mercier, abbé de Saint- 
Léger, s'est trompé, lorsqu'il l'a annoncée sous 
la date de i473, dans son Supplément à l'his- 
toire de l'imprimerie; nous pouvons assurer 
qu'elle est sans date. 

— Les ditz moraulx des philosophes (trad. 
du lat par Guill. de Tignoviliej ; et les 
proesses du vaillant Alexandre, (au recto 
du dernier fl) Cy finissent les ditz mo- 
raulx, . . imprimez a Paris, par Michel 
le noir libraire iure, demourant en la 
rue sainct iacques a la rose blanche, 
in-4. goth. de 58 ff. 

Quoique fort rare, ce vol. n'a été vendu que 5 fr. 
La Valliere : 11 y en a une édition de Paris par 
le Petit Laurens, pour François Regnault, pet. 
in -4. sign. a — iij; et une autre de Paris y P, 
Vidoue et Galiot du Pré, i53i, in-8., rapportée 
par La Croix du Maine , qui dit que ce livre a été 
réimprimé (à Paris, par Pierre Le Ber), ln-8., 
en i532, sous le titre de Forest et description des 
grands et sages philosophes du temps passé, 

— Les Ditz moraulx et belles sentences de 
plusieurs grands philosophes. Lyon, G, 
Poncet, i552, in-16. 

Nous n'avons pas vérifié si ce petit livre est l'ou- 
vrage de Guill. de Tignoville, ci-dessus. 

— The dictes and sayinges of the philoso- 
phres. Whicheboke is translated outof 
frenshe into englyssh by the noble and 
puissant lord Antoine £rle of Ryuyers 
lord of Scales, etc. — Enprynted by me 
William Caxton atWestmestre,u. CCCC. 
Lxxvii, in-fol. 

Ce livre fort rare est regardé comme le premier 
qui ait été impr. avec date, en Angleterre (voy. 
ci-après l 'article Jagobus de Cessolis). Nous ferons 
remarquer que dans sa préface, le traducteur 
nomme l'auteur français Jehan de Teonville, 

Le volume ici décrit se compose de 75 ff., dont 
les pages entières ont 29 lignes, sans chiffres, 
réel, ni signât. Il en a été vendu un bel exem- 
plaire, 3o guinées à Londres, en 1807 ; un autre, 
262 liv. 10 sh. Willett ; un 3«, 189 liv. Townley, 
et enfin 46 liv. A sh. HIbbert. Celui de M. Mac- 
Carthy, n'ayant pas le dernier f., n'a été vendu 
que 600 fr., et un 9utre en 72 ff. seulement, 
10 liv. 3 sh. Heber. 

n y a une seconde édit. faite avec le même caract. 
que la première, mais elle a des signatures ; elle 
ne contient que 66 ff., et les pages entières sont 
de 3i lignes. Une troisième édition, avec des 
signatures, et dont les pages portent également 
3i ligues, est décrite dans les Hdes Althorp.. 
II, n* 1106. 



Digitized by 



Google 



DIV 
DICTZ des sages, {sans lieu ni date), pet 

in-8. goth. de 8 ff., avec une gravure 

en bois sur le titre et une autre à la fin 

(en vers). [13477] 
Vend. 30 fr. en mal i82d ; 25 fr. en mars 1829 , 

et le même prix Chalabre. 
BICTZ des sept sages. Voy. Habert. 
DITZ et autorité des sages. V. Gringork. 
DITZ (les) et sentences notables de divers 

auteurs, traduicts en françois et mis par 

ordre alphabétique. Paris, i56o, in-i6. 
Vend. 16 sb. Heber. 
— Voyez Meurier. 
DITZ (les) et ventes d'amours. Voy. Ditz 

damours. 
DITTIONARIO Cimbrico-Italiano. Pado- 

ra, 1763, in-8. [iii4o] 
Rare : 1 llv. 1 sh. Heber, I, 2111. 
DIVERS (les) amours de Tamant parfait, 
' avec plusieurs lettres amoureuses (par un 

anonyme). Paris, V* de Gahr. Buon, 

1698, pet in-12. [15957*] 
Cet amant parfait était un militaire, et dans ses 

vers il traite fort cavalièrement les femmes. 
L'auteur adresse son recueil à un sieur de La 

Clavclle, quil appelle son frère. 
DIVERS poèmes imités de Tanslais (par 

mad. De La Borde). Paris, Didot Vaine. 

I785,in-i8,pap. vél. [i5735] 
Tiré à petit nombre et pour cadeaux. Vend, en 
mar, ao fr. A. Martin ; 5 fr. 75 c. Ghateaugiron. 

DIVERS portraits (de personnes de la cour 
de Louis XIV, composés par M"« de 
Montpensier et autres). Imprimé en l'an- 
née 1659, in-4. [23785] 

Edition originale, impr. à Caen par ordre êfaux 
dépens de mademoiselle de Montpensier, sous 
les yeux et par les soins du célèbre fluet, de- 
pub é?éque d'Avranches : il n*en a été tiré que 
60 exemplaires. C*est un vol. de 842 pp., non 
compris le frontispice gravé, le titre, Tépltre 
dédicatoire ni les préfaces. Ces portraits sont au 
nombre de 59, dont id seulement composés par 
Mademoiselle ; ils ont été réimprimés dans le 8* 
▼ oU de s Hémoires de cette dernière. (Voyez 
Montpensier. — Voy. aussi au mot Pourti^âits.) 

DIVERS propoQ et joyeuses rencontres 
dung Prieur. Voy. Joyeusetez. 

DIVERSproposmémorables. V. CORROZET. 

DIVERS rapports. Voy. Beaulieu (Eus- 
torgde)L 

DIVERSES fantaisies. Voy. Gringore. 

DI VERSORUM veterum poetarum in Pria- 
pum lusus; P. V. M. Catalecta, Copa, 
Ros», Culex, Dirœ, Moretum, Ciris, 
^tna, Elegia in Mecœnatis obitum; et 
alia nonnuUa quœ falso Virgilii credun- 
tur; argumenta in Virgilii libros, et alia 



DIV ni 

diversomm complura. Venetiis, in adi- 
bus Aldi, 1517, pet in-8. de 80 ff. , dont 
le dernier est coté 90. [1 2476] 
Edition rare, à la fois belle et correcte: les ff. 33 h 
â 4o sont omis, et les ff. ài à àg répétés : 36 fr. 
•I. r. U Vailiere; 1 llv. i5 sh. PinelU; 18 fr. 
DUangard; 48 fr. Chardin. 
Un exemplaire en Gr. Pap. se conserve dans la 
bibliotb. du BritishMuseum. 

— Editio altéra. Venetiis, in adibus hare- 
dum Aldi, etc., i534, in-8. 

Edition copiée sur la précédente, mais moins rare : 

8 à la fr. Vend. 20 fr. Detune. 
M. Renouard en Indique un exemplaire Impr. sur 

vÉuN , et un autre en Gr. Pap, 

— Voy. Priapeu. 
DFVERTISSEMENS curieux, ou le Thré- 

sor des meilleurs rencontres et mots 
subtils de ce temps. Lyon, J, Hugue- 
tan, i65o (aussi i654), pet in-8., 
avec un frontisp. grav. 6 à 9 fr. [17868] 
Vend. 1 llv. iS sh. mar, r. Heber; Ai fr. 5o c 
(édition de i65o) m. n. Crozet — Réimprimé à 
Lyon, chez Huguetan, en 166a , pet. ln-8. 

— Voy. CouBiEB facétieux. 

DIVES and pauper. —Hère enditk a corn- 
pendiouse treetise dyalogue. of Diues 
t paup. that is to say, the riche t the 
pore fructuously tretyng vpon the x. 
cômaûdmentes, fynissheà the v, day of 
Jttyl. the yere of oure lord god. M. 
CCCC, Ixxxxiii. Emprentyd hy me 
Richarde Pynson at the temple barre, 
of london , m-fol. de 2I0 ff. , plus 1 1 ff. 
de table et 1 bl. [1287] 
Ce livre est le premier avec date qu'ait donné Ri- 
chard Pynsotï.aillv.Alchorne.Wynkyn de Worde 
l*a réimpr. en ]4o6 , in-fol. : 37 liv.d sh. Sykes ; 
16 llv. 16 sh. Home Tooke. 31 llv. Heber. — Ré- 
impr. Lond., hy Th. Berthelet, i5S6, in-16. Ant a 
Wood attribue ce traité à un carme nommé 
Henr. Parker. 

DIVISION du monde. Voyez Totale et 
vraye description. 

DIVIZIO da Bibiena (Bemardo). La Ca- 
landra. Venetia, Giolito, i553, ovvero 
i562, in-12. 4 à jS fr. [16626] 

— Lamedesima. Fiorenza, Giunti, 1558^ 
in-8. 

Pendant fort long-temps on a regardé cette pièce 
comme la première comédie italienne écrite en 
prose; cependant celles de l'Arioste ont été 
composées dans le même temps, et peut-être 
antérieurement à celie-ci. La Caiandra parut 
d'abord sous ce titre : Comedia elegantissima 
in prosa nuavamente composta per metser Ber- 
nardo da Bibiena, intitulata Calandria. — 
Çtampata in... Siena, p Micheiâgelo di Bart 
Fiorcntino ad îstStia di maestro Giouafii dl 



Digitized by 



Google 



112 



DIV 



Alexidro Itbnuro, Adi xxix d'Aprile. Nelli annl 
del signare, i52i , pet. ln-8. de do ff. non chif- 
frés, y compris le fronUspIce (très rare). En- 
suite elle fut réimprimée en 1 523 ; à Fenise^ en 
iSaS; à Rome, en iSaft, et souvent depuis; 
mais les plus belles édit, sont celles de Giolito. 

DIVO et invictissimo Leopoldo I. P. F. A, 
fidei in HungaAa assertori, etc. , ob Bu- 
dam scptimo iaexpugnabilem armis tIc- 
tricibus occupatam, igoes triumphales 
Bnixellis extructos dedicant consecrant- 
que Fama et Gloria. In-fol. [25o63] 

Recueil de neuf estampes grav. par Romain de 
Hooghe vers 1686 , et dont la première porte 
rinscriptiou ci-déssus. La Bibliothèque du roi 
possède rexemplaire Impr. sur véun qui a été 
▼endu successivement 66 flor. Verdussen , et 
25o fr. La Valliere. 

DIVORCE céleste causé par la dissolution 
de réponse romaine; avec un dialogue 
entre deux gentils hompies..... sur la 
guerre présente d'Italie contre le Pape; 
fidellement traduit d'italien en françois 
(de Ferrante Pallavicino). Ville franche 
lHollande),J, Gibault, i649» pet in-12 
de 6 (L prélim. , ii5 pp. , et 34 pour le 
dialogue. [2218* ou 18426] 

Vend. 10 fr. mar, r. Nodier. 

Le premier ouvrage contenu dans ce volume avait 
d'abord paru sous le Utre suivant : 

Le céiisTE divorcb , ou la séparation de J.-C. 
d^avec l'église romaine, son épouse, à cause de 
sw dissolutions... i644, peL in-13, attribué aux 
Elsevier. 8 fr. 60 c. mar, r. Sensier ; 6 fr. ^5 c. 
Duriez. Il existe une autre traduction de cette 
satire sous le titre de : Divorce céleste, causé 
par lès désordres et la dissolution de l'épouse 
romaine, avec le nom de Ferrante Pallaviclno , 
Cologne et Amsterd,, De Larme et Roger, 1696, 
pet ln-i« de 175 pp., avec une figure. Elle est 
attribuée à Brodeau d*OisevUle. 

DIVORCE royal (le) , ou guerre civile dans 
la famille du grand Alcandre; seconde 
édition. Cologne, P, Marteau {Holl)^ 
1692, pet in-12 de 79 H?. [17288] 

Vend. 5 îr. m. r. La Valliere. 

DIVRY {Jean). Les triùphes de fràce tras- 
late de latin en frâcois par maistre Jehâ 
diury bachelier en médecine selô le texte 
de Charles curre mamertin. 
au tiers pillier de la Salle au palais 
me trouuerei Unt par vers que par lalz 

in-4. de 60 ff. à longues lignes, caract. 
goth,, avec fig. en bois. [13296] 
On trouve sur le Utre de ce livre la marque de Gulll. 
EusUche , et à la fin un privilège en date du i5 
janvier i5o8,accordé à ce libraire pour Imprimer 
cet ouvrage et Us faits et gestes de M. le Légat 
(le card. George d'Ambotoc). Le volume con- 
tient : !• les Triumphes de France, avec le texte 
latin à la marge; a» Ballade et rondeaulx à la 
louange de Louis XII , comme la pièce précé- 



DIZ 

dente; S" VOrigine des françoys, avec le texte 
latin de Gaguln en marge ; h" après le privilège , 
Bpistre aux rowiains : le tout en vers de 10 syl- 
labes. Il parait que cette dernière pièce n*est 
pas dans tous les exemplaires. 

— Les triumphes de France translates de 
latin en françois, selon le texte de Char- 
les Curre Mamertin. — Les faictz et ges- 
tes de... monsieur le légat, translatez 
de latin en francoys par iehan Divry... 
selon le texte de Faust Ândrelin. Paris, 
Jehan Barbier {pour Guillaume Eus- 
face) , i5o8, le xaf iour de may, in-4. 
goth. avec fig. en bois. 

Ces deux ouvrages en vers sont ordinairement 
réunis dans le même volume. Le premier a 54 
ff., et le second 38. Dans Tun et dans Tautre le 
texte latin est en marge. Vend., avec d'autres 
opuscules, 18 fr. Duriez. 

La Bibliothèque du roi possède ces deux pièces 
impr. sur VÉLIN. 

— Les faicts et gestes de très révérend 
père en Dieu , M. le légat, translatez de 
latin en francoys, par maistre Jehan 
Divri, bachelier en médecine, selon le 
texte de Fauste Andrelin. (50115 lieu ni 
date), pet in-8. goth. de 12 ff. 

Edition plus rare encore que rin-4., mais le texte 
latin ne s'y trouve pas : ào fr. Andry. 

— Les secretz z loix d mariage composez 
par le Secrétaire des Dames. — Cy 
finissent les secretz et loix de mariage, . . 
pet in-8. goth. de 20 ff^, avec une fig. 
en bois au commencement et répétée à 
la fin. [13295] 

Pièce en vers de 8 syllabes. Un acrostiche placé à 
la ^ (et commençant ij'ay compose ces secretz 
cy), donne le nom de l'auteur, Jehan Djvrj, Il 
existe une autre édition de cette pièce , égale- 
ment de 20 ff., à 28 lignes par page, en caract 
goth., mais dont le Utre commence ainsi : Les 
secretz et loix de mariage, sans abréviations. 
Elle contient de plus que la précédente huit 
huitains, c'est-à-dire, 6Â vers. Citons encore: 
Les ESTBBVNBs des filles de Paris, par Riand 
Jbevy (anagramme de Jehan Divry), in-8. goth. 
{Biblioth.duroi, Y, 4463a.) 

— Voy. Salomon. 

DIXON's {Geor. ) voyage round the world, 
but more particnlarly to the nort-west 
coast of America, performed in 1786-88. 
Londan, 1789, gr. in-4. fig. 12 à i5 fr. 
et plus cher avec les fig. color. [19860] 

Ce voyage a été trad. en français par Lebas. Paris, 
1789, in-A., ou 3 vol. in-8. fig. 

— Voy. PORTLOCK. 

DIZIONARIO délia lingua itallana. Bolo- 
gna, fratelli Masi e camp,, 1819-So, 
7 vol in-ft. i5ofr. [iiio^J 

MM. Fr. CardlnaU, Fr. OrioU, et particulièrement 



Digitized by 



Google 



0JÀ 

le profeaieiir Paul Costa, ont enrichi ce diction- 
naire d'un grand nombre de mots et de locu- 
tions tirés des auteurs italiens anciens et mo- 
dernes: néanmoins l'ouvrage laisse encore à 
désirer, ainsi que le prouvent les Annotazioni 
ai Dizionario deUa lingua italiana chesi itampa 
in Bologna, Modena, i830-5o, en la cab. in-8. 
(18 fr.), qui sont dues au professeur Marc' AnL 
Parenti et à d'autres littérateurs distingués. Une 
autre édlL du Dizionario delta lingua italiana, 
en 7 vol. gr. ln-8., parles soins de L. Currer et 
Fort, Federici , (dont le 7» voL contient une 
réimpression du Vocàbolario del disegno de 
Baldlnuccl, d'après l'édition de Florence, 1681, 
ln-4.) a été impr. à Padoue, dalla tipografia 
ddla Minerva, en 1827 et ann. suiv. 

DIZIONARIO italiano e arabo, che contiene 
in sucdnto tatti i vocaboli che sono più 
in D90 e più necessaij perimparara par- 
lareleduelinguccorrettamente. Eglièdi- 
visoùndneparti :partel. del dizionario dis- 
posto nell* ordine alfabetico, parte II. che 
contiene nna brève raccolta di nomi e di 
verbi li più necessaij e più atili allô studio 
delledae lingue. Bolacco, dalla stampe- 
fia reale, 1822, in-/|.de 266 pp. [1 1636] 
Un des ouvrages les plus remarquables qui soient 
sortis des presses de Tlmprlmerie royale établie 
à Boulac, à une petite lieue du Caire, par le 
viccHTOl d'Egypte Mohammed Ail Pacha. En 
1834 on préparait une nouvelle édition du même 
dictionnaire, plus étendue que la première (Ji^. 
encycl, iSaS, XXV, 5â5-â6). 
M. Jomard a déposé à la Bibliothèque du roi, en 
mars iSSi, de la part du vice-roi d'Egypte, une 
suite de quarante-six volumes dans les langues 
arabe et turque, impr. à Bouiac, et parmi les- 
quels se trouvent celui-ci et plusieurs autres dont 
nous parlons aux articles Hayret, Sadi, Veheu. 
DJAMI on Jami. ResemUance linear and 
▼erbal, a pbilological poem, in tbe persian 
language, by Jami; theenglish translation 
by Francis Gladwin. London, Ridgway, 
1811, in-12. 10 sh. [15971] 
Seconde édition. La première a été publiée dans le 

Persian Moonshee. Voy. Gladwin. 
— Joseph und Suleïcha, etc., c'est-à-dire 
Jose^ et Zonleikha, roman historique 
en vers, traduit du persan de Mewiana 
Abdurrahman DchamiouDjami, en alle- 
mand, avec des notes explicatives par 
M. Vincent de Rosensweig. Vienne, 1824, 
in-foL de x et 227 pp. 36 fr. [15969] 
Un des ouvrages les plus agréables de la langue 
persane. M. Sllvestre de Sacy en a rendu compte 
dans le Journal des Savons, juin i8a6. 
Le texte persan fait partie de l'édition in-fol. que 
nous venons de citer : mais II a été donné en 
même temps une édition in-8. de la trad. sans le 
texte : eÛe a xxvj et 498 pp. 

— Le Soubhart-el-Abrar, poème ascéti- 
que. —Le Rikaats, recueil de petites 

TOMB IL 



DOC 



113 



piècesenver8,mêlée8depro6e, en persan. 
Calcutta, 1811» in-fol. [15972] 
Vendu, avec deux autres ouvrages du même genre, 
rel. dans le volume, 5o fr. Langlès. 

Memnocn et Leila, poème trad. du persan, par 
M, A.-L. Ghésy. Paris, i8o5, a vol. ln-18. 5 fr. 
et plus en pap. vél. [15970] 

DOBELL (P.). Travelsin Kamtchatka and • 
Siberia, with a narrative of a résidence in 
China. London, Colbum, i83o, 2 vol. 
in-12, fig. color. 1 liv. 1 sh. [20776! 
DOBRIZHOFFER (Martin). Historia de 
Abiponibus, equestri J^llicosaque Para- 
quaris natione. Vienna, de Kurzhek, 
1784, 3 vol. pet in-8. fig. [28706] 
Ouvrage contenant les déUils les plus curieux et 
les plus extraordinaires que Ton ait sur la vie 
des sauvages du Paraguay, pays où Tauteur a 
séjourné pendant dix-huit ans, en qualité de 
jésuite missionnaire. 30 fr. Langlès. Cette rela- 
tion des Abipones a été trad. en angl. (par Sou- 
they), Lond^Murray, i8âs,3 vol. ln-8. 1 liv.i sb. 
DOBROWSKY(/o*.). Institutiones lingu» 
slavics dialecti veteris, quaequumapud 
Russos, Serbos aliosque ritus graeci, tum 
apudDalmatas Glagolitas ritus latiniSla- 
vos in Dbris sacris obtinet Vindobana, 
Schmid, i82ii, in-8., avec 4 pi. i5 fr. 
[11398] 
On a du même auteur: Entvmrfzu einem atlge^ 
meinen Btymologikon der slawiscken Spraehen, 
Prague, 1815, ln-8. [nSoft], et divers ouvrages re- 
latifs k l'bistoire de la Bobéme et de la Hongrie. 
DOCAMPO. Voy. Ocampo (d*). 
DOCTEUR en malice. V. Fart Renard (le). 
DOCTÏSSIMORUM nostra œtate Italorum 
epigrammata: M. Ant Flaminii, Mar. 
Molsae, And. Naugerii, Jo. Gottœ, Lam- 
pridii, Sadoleti, et aliorum (cura Jo. 
GaKuaei). Lutetia, Nicolaus Dives (circa 
1547), iû-8. 5 à 7 fr. [12622] 
Vendu 12 fr. m. r. Courtois. 
— Voy. Carmina quinque poetarum. 
DOCTRINA, vita et passio Jesu Christi, 
juxta novi testamenti fidem et ordinem 
artificiosissimeefifigiau. Franco f., apud 
Christ. Egenolpkmn, i537, in-4. [3o3] 
De 73 estampes en bois, qui composent ce volume, 
47 sont marquées des lettres I S, enlacées et 
gravées sur une pelle, monogramme de Hans 
Schaufelein (Bartscb, VII, a44 et suiv.). 
n y a une réimpression dt Franc fort y i54a, in-â,; 

vend. i4 fr. Itféon. 
DOCTRINA christiana (en Quichua y Ay- 
mara). Impresso en la ciudad de los 
reyes, por Antonio Ricardo, primera 
impressor en estas reynos del Ptru. Ano 
de M. D. LXXXlflI, in-4. de 8 ff. 
prélim. et 84 ff. chiffrés. 

8 



Digitized by 



Google 



Première partie d'un recueil dontU seconde par- 
tie a été déjà décrite à rartide Confessionario, 
L*exemplaire que nous avons sous les yeux (ce- 
lui de la bibliothèque de M. Ghaumette-Des- 
fossés) est Incomplet ; H y manque le titre , mais 
lé 3* f. donne la table du contenu des deux 
parties. Voici celui de la première: Doctrina 
christiana o Castilla, Catecismo brève; Platica 
trêve de la fe; Catecismo mayor; Annotaciones 
9 ecoUoê, sobre la traduccion en las lenguas Qui- 
chua, y Aymara; Exposicion de la doctrina 
christianay pcr Sermones. Ce dernier morceau 
ne se trouve pas dans Texemplaire Ici décrit, 
qui s*arréte au f. 84, au recto duquel se Ht la 
souscription ci-dessus. Le Tercero Catecismo (de 
1585) dont nous avons parlé au mot Catecismo 
forme probablement la suite de ce recueil. Le 
voLImpr.eo i58â est, comme on voit, un peu plus 
ancien que les deux autres. — Pour les Doctrina 
christiana, en mexicain. V. les moU Fern andez; 
Marroqoin; Pedro de Cordova, et Pedro de Ferla. 

DOCTRINAEL (Den duytchen). (k la fin) 
GheprencU te Delft in Hollant in iaer 
M. cccc. Ixxxix, pet in-8. goth. [i5624] 

PoCme hollandais composé en i345. Les quatre 
premiers ff. renferment le titre orné d'une gra- 
vure en bois et la table des chapitres. Le même 
titre et la même gravure sont répétés au recto 
du 5* f. Ce volume fort rare a été acquis à Bruges 
en 1 850 pour la Bibliothèque royale de Paris, 
au prix d'environ aao fr. 

DOCTRINAL de sapience. Voyez Roye 
{Guy de). 

DOCTRINAL (le) des bons seruiteurs. 
(sans lieu ni date), pet. in-8. goth. de 

Ix fif. [13478] 

Pièce en a8 stances de 4 vers de 8 syllabes. Il en 
existe une autre édidon sous ce titre : Le doetrîal 
des bons seruiteurs pour les enseigner a congnois- 
tre a bien seruir; pet. in-8. goth. de â ff., avec 
une flg. en bois sur le titre. Et enfin une 3«, 
sans abréviation dans le mot doctrinal, pet ln-8. 
goth. de A ff. Vend. a4 fr. en i8aâ ; 4o fr. en 
mars 1899, et le même prix Bruyères-Chalabre; 
50 fr. m. citr, en i84i. 

DOCTRINAL des femmes. Voy. DOCTRI- 
^kL des nouvelles mariées. 

DOCTRINAL des filles (en vers). Imprime 
a Lyon par Pierre Mareschal ( sans 
date), in-ft. goth. de k ff. [13479] 

Cette édition ne portant que le seul nom de Pierre 
Mareschal, doit être antérieure à Tannée lAgO, 
époque de Fassociatloo des deux libraires nom- 
més dans la souscription de Tédition de i5o4 
{Lettres lyonnoises^ p. 54). 

— Le même. Imprime a Lyon par Pierre 
Mareschal et Barnabe Chaussard, lan 
M.CGGGG et quatre, in-4. goth. de U ff. 

— Le doctrinal des filles. Les dix comman- 
demens de la loy de Dieu, {sans lieu ni 
daté), pet. in-ft. goth. de 6 ff. , avec une 
fig. en bois. 

Vttnd. 17 fr. de Nugent; 4 Ilv. 1 sh. Heber. 



DOC 

— Autre édition in-4. de4ff. caratt goth. 

Vend, so fr. Nugent. 

— Le Doctrinal des filles à marier, {sans 
lieu ni daté), pet in-8. goth. de 4 ff., 
avec une fig. en bois au commencement 

Vend. 1 liv. sh. Heber; Sofr. en i84i. 

136 vers de 10 syllabes. A la suite les x comman- 
démens de la loy en 20 vers, et les commande- 
mens de saincte église , en 10 vers. Une autre 
édition, sans lieu ni date, pet. ln-8. goth. de 
ff., s*cst vend. a4 fr. en 1824. Il est à remai^ 
quer que dans ces édit. iu-8. plusieurs passages 
ont été rajeunis. 

DOCTRINAL des nouueaulx mariez, {sans 
lieu ni date) , in-/i. goth. de 6 ff. , à 22 
et 23 lig. par page. [i3/i8o] 

Pièce composée de 35 strophes de 8 vers de 8 syl- 
labes et d*une dernière strophe de 4 vers. Dans 
rédltlon Ici décrite, et qui peut être de la fin du 
i5* siècle, le titre porte la marque de Jean Trep- 
perel, et au verso une grav. en bols singulière, 
où se volent un homme et une iemme entourés 
d*enfanls. Un exempl. réuni au Doctrinal de» 
femmes mariées, en ff. in-4. , et â la Complainte 

• du nouveau marie, en 9 ff. <rune et Tau tre avec 
la marque de J. Trepperel sur le titre) , s*est 
vend. 70 fr. Leduc, et i3i fr. Blgnon. 

Il existe aussi une édit. du Doctrinal des nottveaux 
maries, ln-4. de 4 ff., en caract. goth., avec la 
marque de Pierre Mareschal et Barnabe Chaus- 
sard, Impr. ft Lyon {BibliotK durai. Y, 448ia). 

— Doctrinal des nouueaulx mariez, {sans 
lieu ni date) , pet in-4. goth. de 6 ffl à 
longues lignes. [i3&8o] 

Au recto du premier f. se voit cette marque qui 
est celle de Robinet Mace, libraire à Rouen. 



Digitized by 



Google 



DOC 

Ce Doctrinal et celui des nouvelles wuuiees, 
morceau de 45 stances de à vers, ont ^té réimpr. 
à Chartres, chez Gamier fils, en i Wo, In-i6, par 
les soins de M. G. Duplessls; mais onn*a tiré ces 
deux opuscules qu'à 5o exemplaires, dont lo en 
pap. de Hollande. 
— Doctrinal des noauelles mariées.— C'y 
ftnist le Doctrinal des nouuélles ma- 
riées. Imprime a lantenac. Le cinc- 
quiesme iour doctobre Ion mil quati-e 
cens quatre vings xi, Jean Cres. in-/i. 
goth.Xi348i] 
Pièce très rare, qui n'a que ff. y compris le titre, 
au verso duquel se voit une gravure en l)ois. La 
marque de Timprinieur, placée & la fin de cet 
. opuscule, est une étoile avec un poisson et une 
coijuilie. Il est à remarquer que M. Santander 
n'a pas placé Lantenac dans son tableau des 
villes qui ont eu des imprimeurs avant l'amSao. 
Ce doctrinal se trouvait chez le duc de La Val- 
liere , dans un recueil de iS pièces (n» 2904} le 
quel (ut vendu seulement i5 fr. en 1784 ; mais le 
même recueil ayant ensuite été divisé en 3 voL 
produisit 559 fr. à la vente Lalr, en 1819, non 
compris l'arUcIe 8 du vol. de La Valllere , qui 
n'en faisait plus partie. Jean Cres avait déjà 
exercé sa presse, en société avec Robin Fouc- 
quet, à Lodeac, dès l'année i484. Voy. S<»i6E 
delà Pvcelle. 

— Le Doctrinal des femmes mariées (sans 
lieum date), pet in-4. godL de 6 E, à 
20 lig. par page , avec une graTore au 
jerso du titre. 

Vend. 46 fr. en 1814, et 84 fr. en mars 1839 ; 70 fr. 
Bruyèros-Chalabre. 

Même ouvrage que le Doctrinal des nouvelles ma- 
riées ddessus, mais avec 3 stances de plus oue 
dans l'édition de 1491. 

DOCTRINAL du temps. Voyez Michauit. 

DOCTRINAL saulvaige. Voy. Aventurier. 

DOCTRINE (la) decaresme-prenant; dédié 
à tous ceux qui Voudront rire depuis le 
bout des pieds jusqu'à la teste. Paris, P. 
Ramier, 1612, in-8. de 16 pp. [178821 

Vend. 10 fr. La Valllere. rr i é j 

DOCTRINE (la) des princes et des servans 
en court {sans lieu ni date , vers i5oo), 
pet. in-4. goth, de 4 ft eu vçrs. [134821 

VŒd. 39 fr, en i8a4 ; 27 fr. Nugent ; 3 liv. 10 sh. 
Hel>er. 

DOCTRINE (la) des saiges pour inciter 
chascun a vertu c laisser tout vice. — 
Imprime nouuellement a Lyon (vers 
1520), pet in-8. goth. de 6 tt [134841 

Mèce en vers : 31 fr. Bruyèrcs-Chtiabre : 3o fr. 
en i84i. 

DOCTRINE (la) du père au filz. — Cy 

finist la doctrine du père au filz nou- 

uellement impriinee a Paris, pet in-8. 

goth. de 4 ff. , avec une gravure eu bois 

sur le titre. [i3485] 



DOD 



U5 



38 stances de 4 vers de 8 syllabes, et unebafladc 

f?ju\^' « ^"^^î: ? y • "«« autre édittoù où 
sem*lafln:5f^itf#/aulieudeaf/|fif,r. 
DOCUMENTS inédits sur rhistSre de 

France, in-4. 
Cette côllecUon, puliliée aux frais de TÉtal n'Mt 
pas encore terminée. Nous nous réservoii dS 
faire connaître le contenu, collecUvement et ^- 
Ucle par article, dans notre table méUiodiau^ 
DODART (Z>^5). Mémoinis pourlS^dr 
à 1 histoB-e des plantes. Pans, impr 
rov., 1676, in-W. max. [4911! ^ ' 
Ce v^ume conUenl les premières pi. du recueil 
de Robert (voyez Robert), avec une expllcauon : 
iltifc^""' "" ^i^^emplalre avec les planches 
encaA^es, en trèri grand format, vend, ^.fr 
cmr de Russie, L'Héritier. * 

L édit, û'Amsterd,, 1758, in^ fig., est à bas nrix. 
DODD (Charles). Church history o£ En- 
gland, from the year i5oo to thie vear 



1688, chiefly with regard to catholîcks. 

Brttssells, 1737-42, 3 voL in-foL biSoôl 
Ouvrage rare et qui est en grande réputation 
auprès des calfaottques d'Angleterre î c'est nne 
réAiUtion de celui de Bui^Le^'îdtVaS! 
tcurest supposé ainsi que leUeu de Ilmpresslon. 
Vend. 13 Mv. Sykes; 17 liv. 10 sh. Williams: 
15 Uv. 10 sh. et 5 liv. ift sh. Heber. 
Il faut rénnlr à ces trois volumes les deui nièees 
suivantes : y*^"^^ 

CmwTABU's spedmens of amendements for 
Dodd's Church history. Lond., 1741, m-ia 
1 Mv. 12 sh. WiUlams. » 7ai , ui la. 

Apolocy for the Oiurch history, WA. i7Aa 
in-12. 1 Uv, 10 sh. le même. ' ^*^' 

Certamew utriusque ecclesi» : or a list of tU 
tue eminent wnters of controversy, cathoHcs 
and protesunts, since Uie reformation , inà 
n-ia. a liv a sh. le même. -^ Réimprimé àam 
le i3« vol. de la cortection de Somere. 
Une nouvelle édit. de cette histoire ecclésiastique 
de l'Angleterre, avec des notes, des additions et 
une continuation par le rév. M.-A. Thiemey, se 
pubHe à Londres depuis 1M9. Elle devra former 
là ▼ol. In-ft. 

DODICei (le) Êitlcbe d'HercoIe tratte da 
diversi autori, cou il suolamento e morte. 
Nuovamente compoM in ottiiva rinw. 
Firenze, aile scalee di Badia fseui' 
anno)v pet in-4. [i46§o] . 

Ouvrage orné de figures appropriées au sulet de 
cliacun des travaux d'HerciUe. Un bel exwDl 
rel. en mar, par Lewis, 4 liv. h sh. Heber. 

DODONiEUS (Remberttis). Stirpinm bis- 
toriœ libri XXX. Antuerpia, ex ôffic 
plantmiana, 1616, in-fot fig. 6 à 9 fr. 

Quoique cet ouvrage ne soit guère plus recherché 
d une édition que de l'autre, il laut choisir celle 
que nous indiquons, comme la plus complète. 

— Histou^e des plantes, par Dodoens, tra- 
duite de bas aleman en françois par Cb. 



Digitized by 



Google 



Jl6 



DOD 



de TEsduse. Amers, J. Loe, x55j, 
in-foL fig. 8 à 12 fr. 
Ce Yolaine était plus cher autrefois; vend. 4o fr. 
Gatgoat. — L*originaI , en flamand , a paru k 
Anvers, en i55ft, in-foll 

FROMENTORiiMt legumlnum, etc. historla. An- 
tuerpiœ, i5(H( ou i5()g, in-8. flg. 

Flordm et coronarlarum odoratarumque non- 
nullarum herbarum historia. Antuerp,, i568 ou 
>66o, in-8. flg. 

PoROAimiTM radicum , allanimque herbarum 
historla. Antuerpiœ, i574, ln-8. flg. 
Ces trois ouvrages de Dodoens ne sont pas com- 
muns, et ils ont Quelque valeur, lorsqu'ils sont 
réunis ; vend, ai ir. L'Héritier, mais moins or- 
dinairement 
DODSLEY {Roh.). The oeconomy of hu- 
man life, translated from an indian ms. 
written by an ancient Bramin (by Dodb»- 
ley). London, Rickaby, 1795, in-iâ. 

5à6fr. [^749] 
Ouvrage très estimé, et oui a été attribué au 
comte de Chesterfield. On en a fait au moins 
oeuf traductions françaises qui sont détaillées 
dans la Biographie univerêelle^ tome XI, à Tar- 
ticle Dodêiey (voy. aussi le Dict des anonymes, 
n* 4087). L'édition anglaise que nous citons est 
ornée de quarante-neuf gravures Tort agréables, 
* et c'est vraisemblablement la plus belle qui ait 
été faite de cet opuscule. D en a été tiré a5 
exemplaires en Gr. Pap. : 8 à la fr., et 1 ou 9 
sur ykiN : vend., avec flg. peintes, i5 11?. i5 sh. 
à Londres, en 1804. 

— Voyez Collection of poems; — Old 
plays; — Select collection. 

DODSON {James). Anti-logarithmic ca- 
non , being a table of numbers , consis- 
ting of eleven places of figures, corres- 
ponding to aU logarithms under 100000, 
etc. London, 17&2, in-foL [8o55] 

Vend, la fr. De Lalande; ag fr. Ddambre. 

— The calculator : being correct and ne- 
cessary tables for computation. London, 
I7ft7» gr. in-4. [8086] 

Vend. lA fr. De Lalande. 

DODSWORTH {Rog.yYoy. DUGDALE. 

DODWELL {Henr,). Exerdtationes du£, 
prima de aetate Pbalaridis, seconda de 
œtate Pythagorae. Londmi, 1704, in-8. 
4 à 5 fr. [18664] 

— De veterlbus Graecorum Romanonimque 
cydis, obiterque de cydo Judsorum ac 
«tate Christi dissertationes. Oxonii, e 
Th. shehL, 1701, in-4. [2i23i] 

Ce volume est quelquefois rel. avec le suivant : 

— Annales thocydidei et xenophontei ; prs- 
mittitur appairatos corn vit» Tbucydidis 
synopsi thronologica. Oxonii, e Theat, 
sheld., 1702, in-4. [22808] 



DOD 

Les deux ouvrages, la à i5 fr. et Jusqu'à a? fr. 

Larcber. 
Les Annaies tkueydidei ont été réimprimées dans 
rédition de Thucydide donnée par Duker, en 
' 1731. Voy. THocTnmES. 

— Annales veileiani, quintilianei, statiani; 
seu vitae Vell. Paterculi, Quintiliani, 
Statii (obiterque Juvenalis), pro tem- 
poris ordlne digestae. Oxonii, e Th. 
sheld., 1698, in-8. 4 à 5 f r. [22884] 

Vend, g fr. Larcber. 

— De parpia equestri woodwardiana dis- 
sertatio; edidit Th. Hearne : accedit Tb. 
Neli coUegiorum Academiae oxoniensis 
topograpbica deUneatio, edente eodem 
Hearne. Oxonii, eTheatro sheld., 171 3, 
in-8. 6 à 9 fr. [29048] 

Volume peu commun : vend. i3 fr. 5o c m. r. de 
Cotte, et en Gr. Pap. 5a fr. Mac^rtby, Un 
exemplaire en Gr. Pap., avec Downe stricturœ, 
Impr. sur YÉwt^ et une lettre autogr. d'Heame, 
10 Ilv. 10 sh. à Wodhull, en i8o3. 

— Dissertationes Gyprianicae. Voyez Cy- 

PRIi^NUS. 

The lifb of H. Dodwell; with aa account 
of bis worlcs, etc., by Fr. Brolcesby. London, 
1715, a vol. in-8. [30Ô09] 
— Voy. GEOGRAPHiiE veteris scriptores. 
DODWELL (Edward). A classical and to- 
pograpbical tour througb Greece,during 
the years 1801, i8o5 and 1806. Lond., 
i8i8, 2 vol. gr. in-4. fig. [2o444] 
flfalgré les 70 pi. dont il est orné, cet ouvrage, qui 
a coûté la Ilv. la sh. , se donne ai^ourd*tiui 
pour a Ilv. a sh. 

— Views in Greece, engravcd from the 
collection of drawings made in that 
country by Edw. Dodwell, and Sig. Po- 
mardl. Lond., i82i,in-fol. max. [2o445] 

Trente planches color., avec leur description en 
anglais et en français, publiées d*abord à 18 liv. 
18 sh., mais portées ensuite à 10 liv. 10 sh. 
Vend, aoi fr. en mars iSag, et moins depuis. 

— Alcuni bassi rilievi délia Grecia, descritli 
e publicati in otto tavole, da Ed. Dod- 
well. Roma, i8i2, in-fol. fig. pap. vél. 
[vers 29561] 

Vend. 14 fr. Hurtault. 

— Vues et descriptions de constructions 
qdopéennes ou pélagiques, trouva en 

. Grèce et en Italie, et de constructions 
antiques d'une époque moins reculée, 
d'après les dessins de feu M. Edward 
Dodwell ; ouvrage destiné à servir de 
supplément à son voyage classique et 
topograjrfiique en Grèce, pendant les 
années 1801, i8o5 et 1806. London et 



Digitized by 



Google 



DOL 

Paris, Treutid et Wùru, i854, in-foL , 
avec iSi pi. lithogr. ySfr. [29360] 

L'ooTrage a aussi para sous le titre de Cyclopean or 
Pélagie remains in Gretce and Italy. 

DOIN {G.'TX Galerie médicale, dessinée 
et lithograpliiée par Vigneron, avec des 
notices biograpiiiquesetlittéraires.Parû^ 
Engelmam, 1825-28, in-foL 

Cet onvrage devait être composé de dix livrais., 
mais 11 o*eo a été publié que 8 de ik pL chacune, 
avec texte : prix de la livrais. fr. — Pap. de 
OUne, fr. Il a para depuis chez Mad. Detpecli 
une Iconographie de$ médecins français, beau- 
coup mieux exécutée que celles. 

DOLCË (Lodavico), Dialogo nel quale si 
ragiona del modo di accrescere e conser- 
Yar la memcnria. Venetias Giovbatt. et 
Marchio Sessa, i562, pel. in-8. fig. 5 à 
6fr. [QoSft*] 

Vend. Jusqu'à 20 fr. salle SUvestre en 1842. 

— Dialogo de ia pittura , intitolato 1' Are- 
tino, nel quale si raggiona délia dignità 
di essa. Vinegia, Giolùo, 1 55?, pet in-8. 
de 60 ff. [9224] 

Edition originale, rare : 4 à fr.; elle a été plus 
chère autrefois. 

D1ALO6DB sur la peinture, intitulé TArétin, 
traduit en françois avec le texte Italien à côté. 
Florence, 1735, pet. in-8. 3 à 5 f r. 

— Le trasformationi (di Ovidio) di Lod. 
Dolce. Venetia, Gahr, Giolùo, i553, 
in-4. , fig. en bois. [versi25i3 ou i/t648] 

Cette édition est celle qu'on préfère : 8 à 10 ff. 
Vend. 16 sb. mar, Hebcr. Un exemplaire sur 
pap. bleu, 36 fr. La Valliere ; un autre Impr. sur 
yÉun , 980 flor. Meerman ; et avec une ricbe 
reliure de Clarke, 45 iiv. S sh. WiUiams, et/lo llv. 
19 sb. Hanroit. 

Les éditions de Venise, i555 et i557, in-4., ont 
encore quelque valeur. 

— L' Achille e V Enea , dove egli tessendo 
r historia délia Iliade d' Homero a quella 
deir Enéide de Vergilio, ambedue l' ha 
ridotte in ottava rima. Vinegia, Gah\ 
GioUto, 1571, in-/i. 6 à9 fr. [i4649] 

Vend. 15 sh. Hibbert. 

n y a des exempl. avec un nouveau fronUspice daté 
de 1573, auxquels on trouve ordinairement Joint 
l'ouvrage intitulé : Délie lodi délia poesia d* Ho- 
wero e di Vergilio di Andr, Menechini, Vend. 
8 fr. Floncd ; 18 fr. d'Âvpust; 5 sh. Heber. 

— L' Ulisse, tratto dall* Odissea d*Omero, 
eridottoinottavarima. Vinegia^Giolito, 
157S, in-4. 8 à 12 fr. [i465o] 

Vend. 1 Iiv. 5 sh. Hibbert. 

— Il Palmerino, poema. Venetiùs Sessa, 
i56i, in-ft. de iSy ff. et i l d'errata. 
[14838] 

Vend. 10 sh. Pinelli; 1 Iiv. 8 sh. Hibbert; 1 Uv. 

10 sh. M. r. Heber. 
n y a des exemplaires sous la date de Venise, 1597* 



DOL tl7 

— Primaleone figliiiolo di Palmerino. Ve- 
netia, Sessa fratelU, i562, in-4. de 
171 ff. 8ài2fr. [14839] 

Vend. fr. 5o c Floncel; 1 Iiv. 8 sh. HibberL 
La prétendue édition de Venise, i5o7, Gi09.-Batt, 
e Giov,-Bem, Sessa ^ in-4., sous le titre de 
Vimprese e Tomiamenti con gli illustri fatti 

d* armi di Primaleone. , est absolument la 

même que celle de i5(ii : on en a seulement 
changé le frontispice , ainsi que s'en est assuré 
M. Melzl. Vend, cependant 1 llv. 12 sb. Pinelli. 

— Le prime imprese del conte Orlando, 
con argomenti ed allégorie. Vineaia, G. 
Giolito, 1572, in-4* fig- en bois. [i4732] 

Poème en 25 chants , rare de cette édition. 
Vend. 18 fr. Floncel ; 1 Iiv. 12 sh. Pinelli; 1 llv. 

1 sh. Hibbert ; 1 llv. sh. Heber. 
Réimpr. à Rome en 171(1 et en 1784, et aussi k 

Venise, 1798» in-12. 

— £1 nascimento y primeras empresas dd 
Conde Orlando, traduzidas por Pedro Lo- 
pez Henriquez de Galatayud. Valladolid, 
Cordova y Oviedo {hacia i595), pet 
in-4. fig. en bois. 

Traduction en vers casUllans du poème ci-dessus, 
de Louis Dolce. C*est faute d'avoir remarqué 
cela que Maittalre , et d*aprës lui Pr. Marchand, 
ont annoncé ce livre sous ia date de 1495 , et que 
ce dernier le donne comme la première produc- 
tion des presses de Valladolid. Un exemplaire dé- 
fectueux, i5 fr. Gohier ; 1 Uv. 6 sh. Heber; un an- 
tre sous la date dé 1594 , 3 Iiv. i3 sh. d. Heber. 
— Cinque primi canti di Sacripante di mes- 
serLudovico Dolce. m.d.xxxv. iipprwio 
Mapheo Pasini (à la fin ) Impresso in 
Vinegia appresso diFrancesco Bindoni, 
e Mapheo Pasini compagni. Vanna M. 
D. XXXV. ilmesed'Apnle, pet in-8. dç 
82 ff. en italique. [i4755] 
Poème in ottava rima, 

— Il Sacripante. Venetia, Fr. Bindoni ^ ec. , 
i536, in-4. (en dix chants). 

— Dieci canti di Sacripante... quai segui- 
tano Orlando furioso, nouamente ristam- 
pati, historiati, & con ogni diligentia 
corretti. — Imvreso in Vinegia per Ni- 
colo (FAristotite diFerrara detto Zop- 
pino, del mese di ottobre i537, in-o. 
de 48 fil à 2 coL non chiffrés. 

Ce poème, qui devait être composé de trois livres, 
n'est pas terminé. D a>été réimprimé à Venise, 
per il Valvassore^ en i55q, en i545, et en i54S, 
ln-8. flg.; aussi en i54i, sans lieu ni date, in-S. 
goth. à 2 col. — A Venise, chez Bampazetto, 
1587, in-13, et enfin à Venise, en iOo4, 1O06, 
1611 et 1O95, in-8. 

— L'amorediFlorioediBiancafiore. Yene- 
zia, Bern, de' Vitali, 1 532, in-4. [i4705] 

Vend. 8 sh. Pinelli. 

Pour un autre poème sur le même witit voy. Fioms. 



Digitized by 



Google 



uS 



DOL 



— Vita di Ginseppe , descritta in ottava ri- 
ma. Venezia, Gahr. GioUto, i56l, in-^ 
fig. en bois. [iftôSa*] 

Un exempt, en pap. bleu , Catal, Cappattt, i45. 

— Tragédie, cioè, Giocasu, Medea, Di- 
done, Ifigenia, Tieste, ed Ecuba. Vine- 
gia, GiolitOj i56o, in-12. [16674] 

Vend. Q sh. Plnelll; 19 fr. 5o c. nuar, r. en 189^. 

On a un recueil des comédies du même auteur; 
Finegia, GioUto, i56o, pet. in-12, contenant : 
IlBagazzo, il Marito, ii Capitano, il RufjUmo 
et la Fàbrizia, Ce vol. n*est pas plus commun 
que le précédent, et peut avoir le même prix. 
[i667â*] 

Chaque pièce de Dolce a d'al>ord été publiée sé- 
parément 

laDi'don^, Venet., Aldo, i547, ia-8. de As IL: vend. 
7 sh. Sykes; a sh. Heber. 

— La Giocasta, Vinegia Aldo, i54q, in-8. de 57 ff. 

— La Pabrititty comédie du même poète, a aussi 
été impr. chez les Aide, i549, in-8* d® ^ ^• 

Les trois pièces, sh. Butler. 

— IMalogo piaceYolenel quale mess. Pietro 
Aretino parla in difese d'i mali aVenturati 
marîtl {Venetia), Curtio Troiano d*i 
Navà, i532, in-8. de 19 ft [18095] 

Vend. 16 sh. (sous la 'daté de i5/iâ), m. r. Heber. 

Dans ce volume fort rare se trouve une petite nou- 
velle qui a été réimpr. (à fifilan, en iSaA) sous 
la date de ]6a6 (voy. Novelle due). 

— Paraphrasi délia sesta satira di Giuve- 
nale, nella quale » raggiona délie miserie 
deglihaominimaritati,ec. Venetia, Cur- 
tio Navd e fratelli, i538, in-8. 

J1 y a à la suite de la paraphrase : Dialegc del modo 
di tor moglie. Les deux ouvrages sont passable- 
ment libres. — Voy. Stanzb. 
DOLGE {Federico). Descrizionididugento 
gemme anticbe. Roma^ 1792, pet 
în-foL [29583] 
DOLESGHALII (P.) grammadca slavico- 
bohemica, campraeiat Matt ficllii. Po- 
sonii, 1746, in-8. 6 à 9 f r. [iii44] 
DOLET {Etienne). Exhortation à la lecture 
des sainctes lettres : avec suffisante pro- 
bation des docteurs de TEglise, qu*il est 
Gcite et nécessaire ycelles estre transla- 
tées en langue vulgaire, et mesmement 
en la francoyse. Lyon, Est. Dolet, i542, 
in-16 de 126 pp. , plus 1 f. pour la sous- 
cription et l'emblème de Dolet [522] 
Ouvrage rare, dont Dolet n*a peut-être été que 
IMditeur. (i à 9 fr. : vend. 1 liv. 4 sh. m. r. Heber. 
Selon Du Verdter, ce livre a été réimprimé avec 
des augmentations : Lyon, BaltK Amoullet, 
i55&,pet in-S. 
VExhortatioH à la lecture dessainetes lettres a été 
aussi réimprimée par Dolet à la suite d'un petit 
' ouvrage ^ vers qui ^ui est attribué, et qui porte 
ce titre; 
"^ Bavr difiooun delà république frauçolsede- 



DOL 

sirant la lecture des livres de la salncteescripture 
luy estre loisible en sa langue vulgaire... Lyon, 
Dolet^ iSAA, in-16. Ce brief discours devait avoir 
déjà paru en i54a, puisqu'il est porté dans le 
Catalogue des livres qui ont été censurés en 
cette année-là. C'est aussi en i5/^ que Dolet 
a publié : 

Les EnsTBBS & EvangUes des cinquante et 
deux dimanches de Tan i avec briefves et très 
utiles exposiUons d'ycelles. Lyon, chez Est. 
Dolety 1543, iu-iO de 055 pp. — Volume qui ren- 
ferme les cinquante-deux dimanches d'après la 
traducL qu'en avait donnée Le Fèvre d'Estaples. 
VEpistre au lecteur chrestien qu'on lit au a* f. 
est de Dolet 

— Gato diristianus, id est , decalogi expo- 
sitio, etc. Lugdmi, ajmd Steph. Dole- 
tum, i538, in-8. de 38 pp. [1288] 

Vend, i-^fr. mar. Gaignat 

PeUl livre fort rare, à la fin duquel on WUOdœde 
laudibus yirginis Maria. 

— Formuls latinarum locntionum iUns- 
trium, in très partes dirisae. Lugdmi, 
Steph. Doletus, i5S9, pet in-fol. [10834] 

Des trois parties annoncées au titre de cet ouvrage, 
celle^i seulement a été mise au jour ; elle est 
devenue fort rare. 

Il y a plusieurs réimpressions sous le titre de : 
Phuasbs et formuls ilngua latinae elegan- 
tiores, cum prxfat. Joan. Sturmii, quibus adje- 
clmus connublum adverblorum ciceronianorum 
Hub. Sussanei. Argentorati, 1576, 1596 et lOio, 
in-8. 

Vend, en ut. r. 8 à 9 fr. La Valllere et Saint-Céran. 

— Commentariorum linguae latinae tomi 
duo. Lugd., apud Gryphittm, 1 536-38, 
2 vol gr. in-foL [io856] 

Get ouvrage, dont on ne trouve que très difficile- 
ment des exempL bien conservés, est beaucoup 
moins recherché maintenant qu'il ne l'était au- 
trefois, et son prix a considérablement diminué 
depuis quelques années. 

Le 1*' vol. contient 98 ff. prélim., et 854 pp. ou 
1708 col., suivies d'un f. au verso duquel est le 
gryphon ailé. 

Le a« vol. renferme 858 pp. ou 1716 col. précé- 
dées de 39 ff. prélim., et suivies d*nn f. séparé, 
au recto duquel est un avis au sujet du 3* vol. 
projeté. 

J*ai vérifié de nouveau cette description , et l'on 
peut compter sur son exactitude ; ainsi je n'ai 
pas pris le tome i«' pour le tome a*, comme on 
le dit mal à propos dans le Catal. de la biblioth. 
de Lyon, Belles-Lettres, n<>20d. 

Vend. Sac fr. bel exempl. m. r. La Valllere ; Sia fr. 
Soubise ; 96 fr. (piqué de vers) de CoUe, et plus 
récemment de 3o à 5o fr. 

— Commentariorum linguae latinae epitome 
duplex, per quendam Doleti nominis 
studiosum (Jonam PhUomusum). Sa- 
sHem, 1 537-59, vd i54o, 2 vol. in-8. 
[10857I 

Abrégé de fouvrage précédent , assez recherché ; 
on en trouve difficilement les a volumes réuAis : 
10 à 12 fr. 



\ 

Digitized by 



Google 



DOL 

On croit que Tautear, caché tous le non tnp- 
poaédeJomu PhiUmutus, cfl J. Gontlcr d*Ao- 
dernac (Barbier, Anonywtes, aooôo et aoSIM.} 

— La manière de bien traduire d*une langue 
en aultre ; de la ponctuation ibrançoyse, 
des accents d'ycdle. (sans lieu ni daté)^ 
iSfto, in-8. de 20 ff. [10999] 

Vend. 5 fr. La VaUlere. 

Cette édition, où Ton aconservé les deux dédicaces 
de Dolet, datées de Lyon , dernier may, i54o, 
doit être une réimpression de celle de Lyon , 
i54o, in-4. On cite des édit du même opuscule 
tmpr. à Lyon, chex Dolet, en i5Ai, i54d, etc.; 
Il se trouve aussi ii la suite du Tfaité touchant 
ie commun usage de Vescriture françoise , par 
L. Melgret, Paris, i545, in-8. (voy. IIeigret, et 
anasi SmLLBT). 

Okationis dn» in Tbolosam; epistolamm 
llbrt dno; carminum libri duo; epistolamm 
amlcomm liber (cum praefatione et argumento 
Inprimamoraiionem Symonis Finetl); Lugduni, 
mpmd Grypkimn, (drca i533), In-S. de 4 ff. prél., 
sA(i pp. et 1 L pour la fin de Terrata [13161] ; 
rare, mais à bas prix : vend. 9 fr. m. r. St.-Céran, 
et Brienne; 2 fr. Mac-Cartby. 

— Stephani Doleti Galii Aurelii carminum 
libri quatuor. iMgcL , anno M. D. xxx viii, 
in-4. de 175 pp., y compris 6 ff. prél., 
lettres îtal. Sur le titre Temblème de 
Tanteur. [12866] 

An verso de la 175* pa^ et sur les 2 ff. suivants 
se lisent les vers adressés à Dolet |)ar ses amis. 
Vend. 90 fr. mar. citr. Chalabre ; 8 fr. cuir de 
Russie, Courtois. 

— Francisci Yalesii GalJorum régis Fata. 
¥bi rem omnem celebriorem a Gallis 
g^stam nosces, ab anno Ghristi 11. D. xiii, 
asque ad annum ineuntem m.d.xxxix, 
Stephano Doieto gallo Âurelio autore. 
Lugduni, anno M. D. xxxix , in-4* de 
79 pp. , y compris k (L prélim. , lettres 
ital. La Terso du dem. t Temblème de 
Dolet [12859*] 

— Genethiiacum Glandii Doleti, Stephani 
Doleti filii. Liber vit» communi in pri- 
mis Qtîlis, & necessarius, authore pâtre. 
Lugduni, apud eundem Doletum, i539, 
in-4.^e 12 ff. Il y a 3 ff. prél. [12859] 

Ces trots -articles réunis n*ont été vend, que fr. 
Ilac-Cartby, et avec V Avant- Naissance ^ 83 fr. 
Courtois. Ds avaient été portés de la à 24 fr. 
chacun aux ventes La Valilere , St-Céran , etc. 

— L'aTant-naissance de Glaude Ddet , filz 
de Estienne Dolet, premièrement com- 
posée en latin par le père, & maintenant 
par ong sien amy traduicte en langue 
francoyse. ceuvre très utile et nécessaire 
a la fie commune : contenant comme 
Bioomie se doibt gouverner en ce monde 
(avtc les dixains et hoictains de Cl. de 



DÙL 119 

Touraine). Lyim,chésEst. Dolet, i539, 
tn-4. de 32 pp. , y compris 3 ff. prél. 
Vend. i4 fr. mar, «. Gaignat; la fr. La Valliere; 
9 llv. 3 sh. mar, bl. Heber. 

— Les gestes de Françoys de Valois Roy 
de France. Dedans lequel œuure on 
peult congnoistre tout ce qui a este faict 
parlesFrançoysdepuisrAn mil cinq cents 
treize, iusques en l'An mil cinq cents 
trente neuf. Premièrement compose en 
Latin par Estienne Dolet : et après par 
luy mesmes translate en langue Fran- 
coyse. a Lyon, chés Estienne Dolet. 
M. V XL. , in-4. de 78 pp. , y compris 6 
tt. prélim. , plus à la fin un f. contenant 
sur le recto un avis au lecteur, et au 
verso Femblème de Dolet : lettr. rondes. 

Vend. 18 fr. nutr, bl. La Valliere, et bel exempt, 
m. r. 80 fr. CroieL 

— Les mêmes Tcomme ci-dessus , mais con- 
tinués jusqu en l'an 1543). a Lyon, chés 
Estienne Dolet, i543 , in-8. de 9(1 pp. » 
y compris 5 ff. prélim. A la fin l'avis au 
lecteur, avec l'emblème ; lettres rondes. 

Edition la plus estimée : vend. t>eaux exempL en 
mar. 34 fr. GoutUrd ; 36 fr. La Valliere. 

— Les Faitz t gestes du Roy Frâcoys pre- 
mier de ce nô tant contre Lëpereur que 
ses sublectz t aultres nations estrâges : 
Depuis lan mU cinq cens treize jusquei 
a présent Composez par Estienne Dolet 
La prinse de Luxëbourg, Lâdrezy t aul- 
tres villes circunuoysines. Les flamës 
prins a Cherebourg par les habitans de 
la ville. Le triumpnant Baptesme de 
monsieur le duc, premier filz de mon- 
sieur le Danlphin. La description dung 
enfant ne en forme de monstre aux basses 
AUemaignes. (50113 lieu ni date), pet 
in-8. g(^« de 6 ff. prélim. Ixxv ff. cnif- 
irés; end ff. contenant le triumphafit 
bipiesioe. ^ - ' 

Il ett ^rtl^able qiftvette édition 'a été lUte sut 
c^le de ^Ho, La de^cri^Hon de l'enfant fait 
partie des pièces préliminaires , où ne se. troiiye 
point le candqtie au rbi , qui est dans îes deux 
éditions de Dolet. ^ . . - 

L'édition de Paris, Alain Lotrian, i5A8, ln-8., 
sousje Mtre de Sommaire et Recueil des faictz et 
0g5tss du roy Francpys premier, doit être la oopie 
de colle de Lyon , 1 ^A3 , ^^essu v 

— Le second enfer d'Est. Dolet , natMd'Okv 
léans, qui sont certaines compQsitio|[s 
faictës par tuy-mêmé , $ur la jiiitiSçafiitt 
de son second emprisonnetnent I^uit/ 
Dolet, i5&&, in-16 ou pet in-8. ri36/ip] 

Opusoila rar»^ qtd doit être jolÉt anx dtnx m- 



Digitized by 



Google 



120 



1>0L 



togues de Platon, trad. par Dolet (Toy. Platon). 
U y en a une édition de Troyes, par maistre 
Nicole Paria, 1 5 A4, pet. io-8. de o5 pp. , en lettres 
rondes, dont le frontispice porte Ta marque de 
Paris (un enfant nu suspendu à un palmier); 
mais peut-être est-ce la même é(tit que celle de 
Lyon , sous un nouveau titre. 

— Le second enfer, et autres œuvres d*£st. 
Dolet, précédé de sa rehabilitation (par 
M. Aimé Martin). Pam,T(ecÀ«ie?*,i83o, 
2 vol. in-12 , pap. façon de HolL 20 fr. 

Collection qui n'a été tirée qu*à lao exemplaires : 
elle contient les six ouvrages suivants de Dolet, 
réimpr. séparément d*aprës les éditions origi- 
nales et sous les mêmes dates : i« L« second 
enfer. — a® Deux dialogues de Platon, — ^"^ La 
manière de bien traduire d'une langue en autre, 
— 4" Genethliacum CL Doleti, — 5« L'âvant-nais- 
sance de Cl, Dolet, — 6» Cantique d'Estienne 
Dolet, prisonnier a la Conciergerie de Paris, sur 
sa désolation et sur sa consolation, Dolet, impr. 
l'an M. D. xLvi. L'édlt. originale de ce canUque en 
vers est fort rare : il en a été fait une réimpres- 
sion à Paris , chez Guiraudet, en 1829, lu-iO de 
AT. en caract gotti. 

Procès d'fistienne Dolet... i5&3-â6, précédé 
d*un avaiit'propos sur la vie et les ouvrages 
d'Estienne Dolet, par Â. T. (l'aillandier). Paris, 
Techener, i836, ln-12. 3 fr. 5o c. 

Opuscule qu'il faut réunir au recueil ci-dessus. 

— Observationes in Terentii Andriam et 
Eunuchum. Lugduni, àjmd Dolettmi, 
i54o et 1543, in-8. 8 à ft fr. [i6io5] 

Ces deux éditions ne sont pas communes, et la se- 
conde a été vend. 5 flor. m. r. Crevenna. DeBure, 
da^ns sa Bibllogr. , a annoncé mal i propos cet ou- 
vrage comme une édit. des comédies de Tërence. 

— Voyez Discours contenant le seul , etc. 

Emblème d'Etienne Dolet : 



DOM 

DOLOPATOS.Voy. Sept SAGES de Rome. 

DOLOREUSE (la) qrimonie de Mes soy 
disât iadis reale ville pour la transporta- 
tion délie a saîct denys en France , du 
corps de feuee très illustre Reyne de 
france duchesse de Bretaigne maîstresse 
des vertus, Madame Claude, {sans lieu 
ni date) s pet. in-8. goth. de U ff. [i3485*] 

Cette pièce , qui doit être de l'an i5a4, se compose 
de 40 vers et de 2 complaintes. Il y a une fig. en 
bois au verso du Utre, et deux autres au dern. f., 
lequel ne contient pas autre chose. 

DOMAT (Jean). Les loix civiles dans leur 
ordre naturel , le droit public et le legum 
delectus, édition augmentée des 3* et 4* 
livres du droit public , par d*Hericourt, 
avec des notes par Bouchevret, Berroyer 
et Chevalier , et un supplément par De 
4ouy. Païis, 1777, in-foL 20 à 3o fr. 
[25 10] 

Bonne édition de cet excellent ouvrage ; elle a été 
contrefaite â Rouen , sous la même date. — Celle 
de 17671 in-fol., renferme aussi le supplément. 

Œuvres complètes de Domat : nouvelle édit., 
revue , corrigée et précédée d'une notice histo- 
rique sur Domat; augmentée de llndicatlon des 
articles de nos codes qui se rapportent aux dif- 
férentes questions traitées par cet anteur, et 
d'une table alphabétique par J. Remy. Paris., 
F, Didot, 1838-30, ^ vol. ln-8. 20 fr. 

L'édition des mêmes œuvres , revue par M. Carré, 
Paris, 1 831-23 , 9 vol. in-8., est très mal impri- 
mée. C'est une réimpression incomplète du livre 
Intitulé Lois civiles. On n'y trouve point la 3* 
partie : Droit public, 

DOMBAY {Franc. de).Granmiatica lingual 
mauro-arabicae; accessit vocabularium 
latino - mauro - arabicum. Vindohonœ , 
iSoo, in-4. 6 à 8 fr. [ii6o5] 

— Grammatica lingual persicae; accedunt 
dialogi, hi^orix, sententiae et narratio- 
nespersicae. Viennœ, 180(1, in-^. 8 à 
9 fr. [11649] 

DOMENICHI {Lod,). Facétie, motti e 
burle di diversi signori, raccolte da L. 
Domenichi ; di nuovo del settimo libro 
àmpliate. Firenze, afpresso i Gitmti, 
l564, (in fine) In Firenze, appresso i 
figliuoli di Ijoremo Torrentino, i564, 

in-8. [17899] 

C'est dans cette édiUon que parut pour la première 
fols le septième livre. Vend. i3 fr. De Cotte. — 
Il y en a une réimpression : Firenze, per i figliuoli 
delTorrentinoç Pettinari, i56fl, in-8. 

La'premlère édition de ce recueil , sous le titre de 
Facétie, et Motti arguti di alcuni eccel, inge- 
gni , ec, Fiorenza, a g d' ottobre {per Lor. 

, Torrentino), ]548« in-8. de i54 pp. non chlffr., 
est rare. Vend. 7 flor. Crevenna. Celle qu'a don- 
née le même imprimeur en i563, in-8. de i4 et 



Digitized by 



Google 



Sso pPm ne Test pis moins. Le Utre porte 
Detti^ fatti^ ec. Elle a été copiée à Venise, 
chez Fr, Lorenzini di Torino, i562, ln-8. Il 
y a aussi une édition de Venise, Consttmtiniy 
i55o, in-8. de 68 ff., et une autre de Venise, 
Giorgio de'CavaUi, i565, ln-8.; cette dernière: 
con una nuova aggionta di motti raccoUi da 
Tom, Porcacci, e con un diêcorso intomo adessi. 
On a encore d'autres éditions du même recueil , 
savoir : de Florence, 1579, ln-8.; de Venise, 
1566, 1568, i58i, i588, i59Q, 1606, etc., toutes 
ln-8., plusieurs desquelles contiennent des aug- 
mentations : 6 à 9 fr. 

— Voy. Rime diverse. 

— Facéties et motz subtiiz d*aucans excel- 
lens espritz et très nobles seigneurs, en 
firançois et en italien ( par Loys Domi- 
nichi). Lyon, Benaist Rigaud, iSyft, 
in-16 de 2o5 pp. en tout 

Cette traduction anonyme a d*abord paru kLyon , 
chez Bob, Grandjon , 1 559 1 ^Q-^* <lc 64 ff. à 3 
col. ( le français en lettres cursives, lltalien en 
caracL Italiq.), sous le titre de Facéties et mots 
subtils, etCy avec Y^Mre dédicatoire de Dôme- 
nichi ik Seb. Curz, d'après rédltion Italienne de 
Florence, i548. Le traducteur en a retranché 
la moitié du recueil italien : nous n*avons pas eu 
Toccaslon de vérifier si ces lacunes existent 
également dans l'édition de 1574 ci-dessus, dans 
celle de Lyon, Rigaud, i583, in-16, soit enfin 
dans la suivante, que nous regardons comme 
une nouvelle édition du recueil de Domenichi : 

Facéties et mots subtils d'aucuns excellens 
esprits et très nobles seigneurs , en françois et 
en italien , pour ceux qui se délectent à Tune et à 
Tautre langue. Paris, Nie. Bonfons, i58a, in-16. 
' Vend. 6 fr. m. bl, Méon ; i3 fr. Suard. 
Le recueil intitulé : Bonne response à tous propos 
(voy. Bonne réponse), se trouve quelquefois rel. 
avec celui-ci. 
Les deux ouvrages suivants de L. Domenichi ren- 
ferment aussi quelques petites historiettes et 
antres récits curieux : 

1"* La NOBnjTA délie donne, ec. Venezia, 
Giolito, i5à9,a\ nuovo i55i e i554, ln-8. [1 8056] 

2* HisTOHU varia, In llbrt XII. Fenezia, Gio^ 
Uto, 1556, in-8., et augmenté de 3 livres, i564i 
ln-8. 

DOMESDAY Book; seu liber censualis 
Willelmi primi , régis Angliae, inter ar- 
chÎTos regni in domo capitulari West^ 
monasteriî asserratus. /Amdim,Nicholls, 
1783, 2 voL in-foJ. [26829* ou 26892} 
Ce registre, le plus ancien monument de ce genre 
que possède l'Angleterre, est le résultat d'un 
recensement fait par ordre de Guillaume le Con- 
quérant, et terminé en 108O, pour établir le 
cadastre des terres de son royaume. On ajoute 
à ces 3 vol. : 

LiBRi cepsnalls vocati Domesday Book Indices, 
i8ii,in-fol. 

ADDiTAifENTA cx codlcc anllquissimo.— Exon 
Domesday. — Inquisitio Eliensis. — Liber Win- 
ton-Boldon Book, 2816, in-fol. 
Les 4 vol. complets, et uniformes dans leur format, 



DOM 



121 



coûtaient 16 llv. 16 sh. Pour les ouvrages qui se 
rapportent à ce registre précieux, voy. Lowndes, 
article Domesday-Book. 
La commission royale des archives d'Angleterre a 
publié dans ces derniers temps environ 80 vol. 
in-fol. savoir : Le Domesday-Book, 4 vol.~Valor 
eoclesiastlcus, 6 vol. — Statutes of the Reaime, 
la vol. — ;The parllamentary writs, 4 vol. — The 
acts of the Parliaments of Scotland, 11 vol. — ^In- 
quisitionum... abbreviatlo, 3 vol. — > Registrum 
magni sigiili , 1 vol. — Placltorum temporitHis 
Richard!, Joannis, etc. , abbreviatlo, 1 voL — 
Placita temporibus Edwardi, I, II, III, 1 vol. — 
Calendars of the proceeding in Chancer)^, 3 yoI. 
— Calendaria Inquisltionum ; — Rotulorum, 
9 vol. -^Rotull litterarum clausarum ; — Hun- 
dredorum : — Scotlx, 4 vol. — Rotulorum orl- 
glnallum abbreviatlo, a vol, etc., etc. ; en ou- 
tre, 6 vol. d'une nouvelle édit. des Acts de 
Rymer (voyex Ryhki). Extrait du Journal des 
Savons, i8S5, page 638. 
DOMINGO (Fr.). Doctrina christiana en 
castellano y mexicano, su autor el P. 
Fr. Domingo de la Annunciacion domi- 
nico. Mexico, i565, in-4. [i4o4] 
Très rare. 

— Voyez Pedro de Cordo^a. 
DOMINICI de Neapoli opusculnm de finaU 

judicio, de inferno et gloria paradisi quod 
Rosarium de Spinis appellatur. — Per 
magistrum Bertholdum Hihing Neapoli 
tnvpressuniAkn M-k' [1 244 ou 1^627*] 
Edition rare qui a échappé aux recherches des 
bibliographes. Quoique sous un Utre laUn, l'ou- 
vrage est en vers italiens : 6 llv. 6 sh. mar. bl. 
Payne et Foss, 1837. 

DOMINICI {BertL de'). Vite de* pittori, 
scultori, ed architetti napolitani. Napoli, 
1742, 3 vol. in-4. [31018] 

Ouvrage rempli de notices curieuses : ao à 3o fr. 

DOMINICIS (le chevalier de). Relations 
historiques , politiques et familières en 
forme de lettres sur divers usages, arts, 
sciences, institutions et monumens pu- 
blics des Russes , recueillies dans ses dif- 
férens voyages. St.-Pétersbotirg, impr. 
de l'instiiiction publique, 1824 et 1826, 
2 part. in-8. ae i5o et i48 pp. non 
compris les tables. [27760] 

DOMINIS {MarcuS'Ant. de). De republica 
ecclesiastica libri X. Londini^ 1617-20, 
et Francof., i658, 3 vol. in-fol. [3223] 

Cet ouvrage, dirigé contre la cour de Rome, fit 
beaucoup de bruit lorsqu'il parut ; mais il est 
entièrement oublié maintenanL 

— Tractatus de radiis visus et lucis in vi- 
tris perspectivis et iride. Venetiis, Bal- 
leomus, 1611, in-4. 8 à 10 fr. [4269] 

Traité curieux et rare. 

— Euripus, seu sententia de fluxu et refluxn 



Digitized by 



Google 



122 



DON 



maris. Rama, apud Andr, Pheum, 1 62&, 
in-4. [4249] 

Selon le rédacteur du Catal. de Plnelli , n« i5ai , 
cet opuscule est encore phu rare que le pré- 
cédent 

DOMPTroS {Fr.). Histoire admirable de 
la possession et conversion d'une péni- 
tente , séduite par im magicien, la faisant 
sorcière, au pays de Provence, conduite 
à la S. Baume pour y estre exorcizée, 
Tan 1610, sous Fauthorité du P. Seb. 
Michaelis.... commis par luy aux exor- 
cismes et recueil des actes le R. P. 
François Domptius, ensemble discours 
des esprits, par Sebast Michaelis. Paru, 
Chastelain, 1612, in-8. [8911] 

Réimprimé à Douay, Marc Wyon, i6i3 , in-S., et 
Wï9t\ jouxte la copie immr. à Paris, iOi4, in-8. 

On a Joint k cet ouvrage V Apologie aux dif[ladtiê 
proposée» par cette histoire ; 4 à fr. 

DON {Geor,), System of gardening. Voyez 
Miller {Phil). 

DONALDSON (T.-J.). Voy. Gogkburn. 

DONATI JVtVaiûino). Essai sur Thistoire 
naturelle de la mer Adriatique; traduit 
deVitalien. La Haye, 1758, in-4. [4649] 

Ce livre est maintenant a bas prix, même avec les 
fig. color. L'original Italien est de Venise, 1750, 
gr. in-4. 

DONATUS (Mlius) de octo partibus ora- 
tionis, in-4. [10779] 

Cette petite syntaxe laUne, à l'usage des enfants, 
a été très souvent imprimée dans le i5* siècle; 
11 est même certain qu'avant Tinvention des ca- 
ractères mobiles, on était déjà parvenu à en faire 
plusieurs édlL avec des planches de bois; mais 
comme de ces précieux incunables Une nous est 
guère resté que des fragments, nous ne pouvons 
rien dire de bien positif à leur sujet Nous nous 
bornerons donc à Indiquer icilesédit suivantes, 
qui, sans être aussi anciennes et aussi précieuses 
que les premières, peuvent encore avoir quelque 
Intérêt : 

1* Une édit. in-4. de 12 ff., dont les caract goth. 
ont du rapport avec la Bible de 1463 ei les oflBces 
de Cicéroo, de Mayeoce, i465; elle commence 
ainsi: 

Partes orationis quot sunt; 

et on lit à la fin : 

Explicit donatus ethimologisatus. 

d» Autre édition, pet. in-fol.« sans chiffres, réel, 
ni signât. , et dont les pages entières portent 
i5 lignes; elle a 22 ff. en tout, le dernier des- 
quels, impr. seulement au recto, n'a que i5 lign., 
et finit ainsi : est volens. (Bibllotlu spencer., 
n* 555). 

S" Autre édition peL in-fol., ayant 9ft lign. sur les 
pages, impr. sans chiflres, réel, ni si^u, avec 
des caractères dits de missel; voici comme elle 
commence : 

(P) artes oronis{9\t) quot sût 



DON 

et elle finit an verso du sa* f. de celte manière : 

Iwqfressunf p Friderieum Kreusner, 
(à Nuremberg, vers ift79). Un exemplaire impr. 
sur yÉLm se conserve dans la biblioth. publique 
de Nuremberg. 

a« Autre édit. in-4* de Sfi ff. de 20 lign. par page, 
signât A— E, commençant au i«' f. recto, ainsi : 

(P) artes orationis quot sunt, etc. 
et finissant par les mots : 

Finit féliciter. 
Imprimés en rouge. Une peUte gravure en bols, 
représentant la Vierge , saint Joseph, avec l'en- 
fant Jésus, tient lieu de la première lettre Ini- 
tiale P. 

5« Autre édition in-4. de 36 ff. à 90 lign. par page, 
signât a — e. Les grandes iniUales et des mots 
entiers sont Impr. en rouge, ainsi que la ii* et 
dernière ligne du dernier f. verso {Finit féli- 
citer). La première page commence ainsi : 
Artes oratio- 
nis quot sût? 
et la première lettre initiale qui est un P. re- 
présente une vierge debout couronnée par deux 
anges. {CaioL des livres sur vélin de la Biblioth. 
du roU V, S73.) 

C'est à cette édit qu'appartiennent deux planches 
en bois qui se conservent maintenant à la Blbl. 
du roi, et qui ont été acquises & la vente du duc 
de La Valllere, en 1784. Voyes le Gâtai, de cet 
amateur. II, page 6. 

fi* AuUe édit in-4. sous cet intitulé : 

Donatus minor optime correctus, 

et finissant au recto du i4* f. de cette manière : 

Explicit Donatus. 

T Autre édition in-4. de 24 ff., ayant a5 lign. à la 
page , signât A— <I. On trouve sur la première 
page une fig. en bois, représentant le maître, 
avec cette Inscription : 

Donati editio prima. 
Le texte commence k la seconde page, et finit 4 
la troisième ligne du dem. f. par le mot Finis. 

8** Autre édit pet in-4. composée de 89 ff. signât 
A— D , ayant ao lignes sur les pages ; elle com- 



(?) artes ora- 
tionis quot 
sunt. 
La lettre initiale P est une Vignette en bols qui 
représente le maître et son élève. Le vol. finit 
après la la* ligne du dem. f. recto, par ces mou : 

Finit Féliciter. 
Vend. 75 fr. dU.. 
0* Donatus minor, in-fol. de 18 ff. dont le premier 
est blanc. Les pages sont impr. en gros caract 
demi-gothiques, et portent 81 lignes ctiacune. 
Catal. Renouard. 
10» Autre édition in-4. goth. de 9 ff-i à 80 lignes 
par page, sans chiffres, réel, ni signât.; elle finit 
au verso du dem. f. par quatre lignes et demie, 
dont le dernier mot est Amen. Au-dessous se lit 
la ligne suivante : 

explicit Donatus etMmolojftatus. 
Vendu lao fr. Mac-Carthy. M. le baron de Ves- 
ternen de Tiellandt, à La Haye, qui est devenu 
propriétaire de ce prédeux vol. , le croit taipr. 



Digitized by 



Google 



DON 

à Spire, par Pierre Drach, vers 1471. D en juge 
par la forme du V coosooDe. 

Il*" Autre édlUon, in-/k. goth. de 3a ff., à 20 llg. 
par page. sign. a—-/ {Bbert, col. âgO). 

!«• Bditio prima Donaii grammalici {Aug.-Vtn- 
dêl.) per y. Schàffler, to-4. de 16 ff. (le dernier 
b!.), signât A et B , 93 lig. par page. [Ibid.) 

La Blblioth. du roi, a acquis, en mai i8o3,Aff. 
en YÈLm et deux fragments d'une édition de Do- 
naty in-fol. de 35 lignes à la page, qui parait avoir 
été imprimée avec les mêmes caractères que la 
Bible dite de Gutenberg^ vers iâ55 , indiquée ci- 
devant , article Bablia latina , note 1 . Le dernier 
de ces feuillets est d'autant plus précieux, qu'au 
verso se lit la souscription suivante, tirée en 
rouge et disposée en trois lignes : BxpHcU 
donatus Arte noua imprimendi seu caracteri-l 
zandi, per Petrum de gemmheym. in urbe Mo- 
ÇWitina I cû suis capitaUbus abstp calamiexa- 
ratione efflgiatus. On peut conclure de cette 
souscription que puisque le seul nom de P. de 
Gemzhetfm {Schoe/fer) y est énoncé, l'édition n'a 
^û être imprimée que depuis U6a, année de la 
mort de Fust, associé deSchoelRu*. Voy. leCatal. 
des livres impr, sur vélin, de la Blblioth. du roi, 
ptf M. Van Praet, IV, n* 6. Ce savant biblio- 
graphe donne dans le volume cité (n*« 4, 5, et 7 
à 15), ainsi que dans son second Catalogue (II, 
n<>« 7, 8 et }, des notices curieuses sur plusieurs 
anciennes éditions du Donat dont la Bibliothèque 
du roi possède des fragments impr. sur vélin. 
Parmi ces fragments il ne s'en trouve aucun de 
l'édition que IN)n sait êtçe le premier livre impr. 
à Subbiaco, par Sweynbeim et Pannartz ; mais 
M. Dibdin (Bibliogr. Decamer. , 1, 853, à la note), 
a dit qu'il s'en conservait un dans une blblioth. 
particulière , en Italie. — Consultez aussi Haln , 
n«*6322etsuiv.). 

— Barbarismus Donati de figuris gramati- 
calibiis Libellas peratilis incipit féliciter. 
{absque nota), in-4. de 8 ff. à 27 lig. par 
page» sans chiffres, réclames ni signât 

Edition qui parait avoir été imprimée en Hollande, 
vers ift7o. On y Ht la souscription suivante, 
imprimée au recto du 8« f. : Bxplicit Barbaris- 
mus Donati Ubellus perutilis Laudetur, vigeat , 
pUueat,relegaiur, ametun Vend, a liv. Heber, 
1,3265. 

— Liber Donati grammatid de octo parti- 
bns orationis (accedunt alia grammatico- 
mm scripta, scilicel : Bedae, Sergii, 
Maximi Victorini, Metrorii Maximi, Ser- 
vii HoQorati et Phocae). — ojms impressû 
MVi g Antonium Zarotum Parmensem 
die xxij septëbris , M cccc hanij , pet 
in-4.dei5iff. 

Edition rare, décrite par Fossi, Catalogus Biblioth. 
wiogliab., tom. t col. 627. 

— Donati grammatices rudimenta ( cum 
Marci Catonis carminibus). Floremia, 
per PhiL Gimta, i5i4, in-4. 

Edition portée à 1 fr. 5o c. seulement d^ns le 
Catalogue Boutoiirlin. 



DON 



123 



— Grammatices rudimenta, etc. Venetiis, 
in adibus Luc-Ant. JtmtCB florentini, 
i525, pet in-4. goth. de 20 ff. 

Edition Imprimée en rouge et noir. La Blblioth. 
du roi en a acquis, en 181 5, un exemplaire 
impr. sur.viiuN. 

Plusieurs éditions' du Dobjrt accompagné des vers 

. de Gaton^ avaient d^ été lawrimées à Venise, 
en i&8i,.i{kgt« lAod et i4^, ln-4tt et plus an- 
ciennement^ sans lieu ni date, in-4. goth. de 24 
ff. & 31 llg. pé page. 

— Donatusnovus'propueris. (absqueanno), 
in-4. 

Edition très rare, imprimée en gros caracL goth. 
Elle est du très petit nombre de celles qui ont 
été imprimées à Meu dans le i5« siècle. Vend. 
1 Uv. 2 sh. Biblioth. heber., VII, n« iSd», où 
Ton ne dit pas si ce livre a une souscription datée 
de Metz. 

— MUi Donati commentarias in Terentii 
comcedias. [absque nota)^ pet in-rfol. 

Ancienne édition, imprimée vers 1470 ou 1472, 
sans chiffres, réclames, ni signât, en caractères 
ïoraains grossiers, qui se distinguent par la 
lettre capitale R d'une fcume singulière (que l'on 
a souvent aUribuée k J. Mentelln ) et avec beau- 
coup d'abréviations : les pp. entières ont 35 lig. 

Ce volume commence ainsi : 

(?) vBLivs Terentivs afer 
Carthagine natus seruiuit B 

n Unit au recto du 25o* f. par ces deux vers : 
Qui cupit obstrusam frugem gustasse Terenti 
Donatum querat noscere grammaticum. 

Vend. 53 flor. Rover. 

— Donati commentarius in Terentii comœ- 
dias. {Venetiis) s Vindelinus spirensts 
impressit (circaann. xk'jo vel 1472), 
in-fol. [i6io4] 
Très belle édition, sans chiin'es, réel, ni signât; 
elle commence par la vie de Térence , sans in> 
titulét et elle finit au verso du 160* f. par la 
souscription suivante : 
Baphael Zouenzonius Tergestinus poeta 
Findelino Spirensi suo soi* 
Qui cupft obstrusam fhtgem gustasse Terenti 

Donatum querat noscere gramaticû 
Quem Vindelinus signis impressit ahenit . 
Fir bonus: 4- clàro preditus ingenio. 

Ctuiqiie page entière porte 4i llg. Vend. 106 fr. 
m. r. Gaignat. 

— Idem commentarius. Rama, Conradus 
Sweynheym, Amoldus Pànartzqf, M. 
CCCC. LXXii. cà'e X decembris, in-fol. 

Vend. 46 fr. «t. v. Mac-Carthy. 

Ce volume très rare commence sans intitulé , au 
recto du premier f., par la \ie de Térence, et 
il finit au verso du i88« et dern. f., par la sous- 
cription de six vers Aspicis illustris, etc., suivie 
de la date : les pages entières ont 38 lig. comme 
dans l'édition du texte de Térence , donnée U 
même année par les mêmes imprimeurs. 



Digitized by 



Google 



134 



DON 



— Dooatl grammatid. in. P. Terentii. 
Afiri. co | moedias. examinata. inlerpre- 
tatio. (in fine, recto) Donûti Gramma- 
tici Viri Doctùsimi Commentarios in P, 
Teremii \ Comoedias Diligenter Emen- 
datos Non Negligêter Impressit An \ 
tonius Zarotus Parmensis Mediolam. 
1476. Pridie Nouas Iulias, in-fol. de 
176 ff. non chiffir., afec des signât de 
a^x, lettres rondes, 4i lig- par page. 

Belle édition , dans laquelle les deux lignes du titre 
ci-dessus sont ioipr. en cmïiaïes {B(blioth, du 
roi). Ainsi que les trois éditions précédentes, 
celle-ci ne contient qu^un comnnentaire sur cinq 
comédies de Térence, sans le texte; mais Zarot 
a imprimé ce texte en 1 474 , en 1^76 et en 1479. 
Vdyez Terentios. 

— Donati grâmatid peritissimi î OTÎdiû 
fabulae. (a6j^enota),in-4* goth. de33ff. 
non cbiffi*. , à 28 lig. par page. [i25i41 

Attribué aux presses de Jean de Westphâlie. 

Bihlioth, spencer, , II, a 1 7. 
— Donati grammatici peritissimi fabularum 

breniatio Ouidii nasonis elegans t sac- 

cincta. {absqu€nota),ïù'[i. goth. de3off. 

non chiffi*. , à 3o lig. par page. 
Edition romaine; elle finit à la 28* ligne du dern. 

f. verso, par le mot mittity après quoi se lit pour 

toute souscription : FinU, 

— Fabularum breviatio Ovidii Nasonis ele- 
gans et succincta. Petrus Maufer {Pata- 
vit, circa i479)» pet in-4. de 4o ff. sign. 
a — e, 2k lig. par page. 

Vend. 34 fr.' Mac-Carthy (exemplaire annoncé sans 
signature, mais du reste conforme à la descrip- 
tion donnée par Fossi , I , p. 628). 

DONATUS. Hieronymi Donati Yenetorum 
oratoris, ad christianiss. ac inuictiss. Gal- 
lorum regem (Ltidovicimi XII) Oratio. 
(in fine) acta Blesis postridie cal. De- 
cemb. M.DI. Venetiis, apud Aldum, 
même Decemb, m.dl in-8. [i2i56] 

Cet opuscule n'a que 4 ff.; mais comme il est très 
rare , on Ta payé i3 Uv. i3 sh. k la vente BuUer. 

DONATUS [Sebast.). Ad novum thesau- 
rnm veterum inscriptionum L.-A. Mu- 
ratorii supplementum. Lucœ, 1765, 2 
vol. in-fol. 4o à 5o fr. [29925] 

Vend. 58 fr. Villoison. 

Le même recueil se trouve aussi sous ce titre : 
Veterum inscriptionum grœcar, et latin, novissi- 
mus thésaurus. Lues, 1775, a vol. ipfol. fig. 

DONDINI {GuilL) historia de rébus in Gal- 
lia gestis ab Alex. Farnesio Parmae duce 
III. RomiBi 1673, in-fol. fig. [24995] 

Volume peu commun : 5o fr. m. r. La Sema; mais 
ordinairement i5 à 94 fr.^Ii a été réimprimé à 
Vienne, en 1750, )n-A. fig. 



DON 

DONDISiNidiianiis(Ja£o2rt»de). Aggrq(a- 
tio medicamentonmi, seu de medidnis 
simplicibus. (absque nota], in-foL de 
284 ff. à 2 col. de 55 lig. [7363] 

Edition sans chiffres, réel., ni signet., impr. avec 
les caractères demi-gotli. de Jean Mentclin, à 
Strasbourg, vers 1^70. Le volume commence 
sans aucun titre par ces mots de la préface de 
Tauteur: (F) Ructiferummedicisacturusopus,,, 
et il se termine à la 47* ligne du verso du 38A* 
f. par ceux-ci : Tenasmoni Ucinium. hali. ibi" 
dem. On Ht à la fin de la préface : Opus.., corn- 
pletum est per me artium et medicine doctorem 
magistrum Jacobum Paduanum Anno dni m. 
ccc. octuagesimo quinto. 

— Aggregator. côpilatione Clarissimi phi- 
sici lacobi de Dondis ciuis paduâi. — 

Explicit Venetiis (pressa, Anno 

domini. M. GGGC. Lxxxix. Kalendas lu- 
nias, in-fol. à 2 col. goth. 

— Voy. Herbarius. 

DONELLUS (Hugo), Opéra omnia, cum 
notis Osualdi Hilligieri : accedunt sum- 
maria et castigationes théologies. lAtcœ, 
Kiccominii 1 762-68 , 1 2 vol. in-foL [2527] 

Hugues Doneau a été un savant Jurisconsulte, 
contemporain et antagoniste de Cujas : la col- 
lection de ses œuvres est rare en France. Les 
catalogues italiens en indiquent une réimpres- 
sion de Naples, 1764^ en g vol. In-fol., et lien 
existe une édit de Rome, 1837 à i833 , 12 voL 
in-fol. qui coûte près de 400 fr. 

— Commentarii de jure civili : denuo re- 
censuitatque edidlt J.-Casp. Kônig : edi- 

' tio sexta quam post obitum J. -C. Kônig 
continuavit D' C. Bûcher. Norimbergœ, 
Bauer, i8oi-33, in-8. vol. I— XV. 

Chaque vol. coûte de 8 à g fr. L'ouvrage a dû être 
terminé depuis peu. 

DONGELBERGË {H.-Ch. de). Voy, Heelu 
(Van). 

DONGOIS. Voy. Ongoys (d'}. 

DONI {Ant.-Franc.), I Mondi, libro pri- 
mo : Infemi, libro seconde de' Mondi. 
Venezia, Francesco Marcolini, i552- 
53, 2 paît, en 1 voL in-4. fig. en bois. 

Édition la plus complète et la plus rare de cet ou- 
vrage singulier ; il est facile delà collationner au 
moyen du registre qui est placé & la fin de chaque 
partie. La première partie est surtout remar- 
quable à cause des figures en bols et des por* 
traits d'Italiens célèbres dont elle est ornée. Ces 
portraits sont ceux de Dont, f. ig; d'AréUn^ 
p. 3a, répété plus en grand à la p. 74 ; de Mar- 
colini, f. S3; de Gabr. Simeoni, f.48; de Fr. 
Sansovino, f. Ag; de Burchiello, f. ga; de Ma- 
chiavelU, f. g3; de Fr. Alunno, f. 108; de Nie 
Taruglia , p. 10g. Le portrait inconnu placé au 
f. 18 est peut être celui de J.-B. Gellt 

— Mondi celesti, terrestri ed infemali. 



Digitized by 



Google 



DON 

degli ÂGcademki peBegrini. Vineoia, 
Gabr. GxoHto, i562, in-8. 4 à 6 fr. 
Simple réimpression de fédiu précédente, mais 
sans I*épttre dédicatoire et sans les deux lettres 
qui sont à la fin de la seconde partie impr. en 
1553. Du vivant de Tauteur ses Mondi ont été 
réimpr. tu Venezia, per il Cavalli, i568, in-8, 
et après sa mort, in Venezia^ Dom. Farri, i575, 
ln-8., édlL à la fin de laquelle se trouve la dé- 
dicace de celle de i568. — Vicenza, 1597, in-8. 

— Leç mondes célestes, terrestres et infer- 
naux; le monde petit, grand, imaginé, 
etc., tirez des œuvres de Doni, par 
Gabr. Ghappuys; augmentez du monde 
des comuz, par F. -G. -T. Lyon, i583, 
in-8. 6 à 9 fr. 

La première édit. de cette traduction est de Lyon, 
1578, in-8. La seconde de i58o est augmentée 
de V Enfer dei comuz, partie de 26a pp. qui se 
trouve aussi dans la troisième, Lyon, Barth, 
Bonorati, ou Est. Michel, i583, in-8. de 735 pp.; 
le titre de cette dernière annonce de plus VBn" 
fer des ingrats. Vend. rel. en a vol. m. r. i5 fr. 
eo c Cbateaugiron. 
— Les visions italiennes tirées du sieur Do- 
ni, contenant l'enfer des écoliers et des 
pédans, des mal-mariés et des amou- 
reux, des putains et des rufBens, 

etc. (par Gabr. Ghappuys). Paris, VU- 
lery, i6S4, pet in-8. 
Vend. 10 fr. Chénier. 

— Il terremoto , con la rovina d*un gran 
colosso bestiale anticbristo délia nostra 
età; opéra scritta ad onor di Dio, ec 
divisa in Ylllibri, i556, a di primo di 
Marzos in-4. [18425] 

SaUre sanglante contre rArétlu, fort rare. L*au- 
tenr annonce sept livres sur le frontispice , et 
il les détaille ainsi dans un intitulé qui le pré- 
cède : Sette libri del Doni in faoore deWAretino : 
U Terremoto ; la Rovina ; il Baleno ; il Titono ; 
la Saetta; la vita e la morte; Vesequie et la 
sepoliura. Il les annonce de même dans sa bl- 
bUoUièque (la Libreria del Doni, Venet., i557, 
ln-8.); cependant ce livre {il Terremoto) est le 
seul qu'U ait publié. {M.) 

— La Zucca del Doni divisa in sette parti , 
cioè i Cicalamenti, le Baie, le Ghiac- 
cbiere, le Foglie, i Fiori , i Frutd , e Let- 
tere di diversL Vinegia, Marcolini, i55i 
c52,in.8.fig. 4à6fr. [17896] 

Vend. i5sb. mar, v, Heber. 
Edition divisée en parties séparéess qui ont cha- 
cune leur pagination. 

— La Zucca , divisa in cinque libri di gran 
vaiore , ec Venezia, Francesco Rampa- 
zettOs i5^5, in-8. 

Dans cette édlUon , qui est augmentée d'un 5* li- 
vre {il Semé), malt où ne se trouvent plus les let- 
tere di diversi, l'auteur a donné à son ouvrage 
et une nouvdle forme et une nouvelle division. 



DON 



125 



C'est sur cette édlt , assez rare, de i5ô5 , qu'ont 
été faites les diverses réimpressions qirdn a 
données de la Zucca, mais dont on a retranché 
plusieurs passages, et notanraient dans le cin- 
quième livre le morceau intitulé : La Pittura 
délia Ri forma, ainsi qu'on peut le remarquer 
dans l'édition espurgata, correttae ri formata da 
ieronimoGiannini Capugnano , In Vcnezla, per 
GlroK Polo , 1 589 , ln-8. 

— I Marmi. Venezia, Fr. Marcolini, i552- 
53, k parties en 1 vol. in-4. , fig. en bois. 
10 à 12 fr. [i83/i8] 

Dialogues familiers où sont répandus une foule de 
traits spirituels, de notices curieuses et d'histo- 
riettes plaisantes. Ils sont divisés en quatre par- 
ties séparées, qu'un registre placé à l'avant-der- 
nier f. delà quatrième peut servir à collationner. 
Cette édlL de i559 est ornée de vignettes grav. 
sur bois, d'après les dessins de l'imprimeur 
Marcollnl, dont le portrait se volt au f. i5 de 
la 4* part. Ces mêmes planches, mais mal tirées, 
sont aussi dans l'édition des Marmi faite à Ve- 
nise , chez J.-B. Bertonl, en 1O09, ln-4 , avec des 
explications et des sommaires ajoutés par l'édi- 
teur au commencement de chaque dialogue. 

— La Moral filosofla tratta dagli antichi 
scrittorL Venezia, Franc. Marcolim, 
1552, 2 vol in-4., fig. en bois. [16958] 

Ce recueil se compose de fables, d'allégories, de 
nouvelles et de récits d'événements curieux , en 
partie tirés des anciens fabulistes et conteurs 
Indiens, comme Bidpal, Lokman, Sendabar, etc. 
La première partie est divisée en trois livres 
dont la pagination continue, mais qui ont cha- 
cun un frontispice particulier. La seconde partie 
contient sei trattati diversi di Sendabar India- 
no, ec. Parmi les diverses réimpressions qui 
on tété faites de la Moral filosofta, celle de Ve- 
nise, Eredidi Marchid Sessa, ï5Ù^, in-8, impr. 
du vivantde l'auteur, mérite la préférence. Elle 
est plus correctement Impr. quel'édit. origi- 
nale, et elle contient une dédicace singulière de 
l'auteur : a' suoi Benefattori et Amiciy laquelle 
remplace les dédicaces de l'édition précédente 
adressées à D. Ferrante Caracclolo , et au duc 
Cosme de Médlcls. à g fr. 

— L*Asinesca gloria deil' Inasinito Âcade- 
mico Peregrino. — In Vinegia, nelV 
Academia PeUe^rina, per Fr. Marco- 
lim, i553, pet m-8., avec fig. [i8349] 

Cette facétie de Doni est un peUt volume rare qui 
contient 44 IT. chiffrés , et s ff. pour la marque 
de i'impr., etc. Elle a été réimpr. sous le titre 
d'f/ vaiore degli asini delV Inasinito Acade- 
mico Pellegrino, In Vinegia, Marcolini, i558, 
ln-8. de s3 iï. chiffrés, et 1 f. à la fin , sans fig., 
avec de grands changements dans la texte. 

— La Libreria divisa in tre trattati, nel 
primo sono scritti tutti gli autori volgari; 
nel secondo gli autori a penna ; nel terzo 
r invenzioni dell' Accademie, ec. Ve- 
nezia, Giolito, 1557, in-8. de 296 pp., 
avec quelques portraits gravés sur bois. 
8ài2fr. [18347] 



Digitized by 



Google 



\2Ù 



DON 



Edidon la meilleure de cet ouvrage, qnoHiu'elle 
ne dispense pas des éditions originales de chaque 
partie , où se trouvent plusieurs morceaui qui 
ne sont pas dans celle-ci.-^ La prem. partie de 
cette'BiblioUièque a été impr. deux fois avec des 
différences, Vinegia, Giolito, i55o, in-ia. La 
seconde l*a été à Venise, chez Marcolini, i55i, 
in-12, et 1555, in-8. ; elle forme la a* et la 3« 
partie dans l'édition de i557 qui a reçu des 
augmentalions. Les exerapl. de cette dernière, 
sous la date de 1 558, ne diffèrent des autres que 
par le frontispice. Quant & TédiUon de Venise, 
Altobello Salicato, i58o, in-13, rien ne la re- 
commande particulièrement 

— Novelle. {Venezia), i8i5, m-8. [17447] 

Ces nouvelles enjouées sont extraites des éditions 
originales de différents ouvrages du Doni. Barth. 
Gamba , qui en fut l'éditeur, n'en a fait tirer 
que 80 exemplaires ordinaires, un sur Gr. Pap. 
royal et un sur véuN. Ce savant éditeur a donné, 
dans sa Bibliographie des îiovelle italiane, un 
catalogue raisonné des ouvrages de Doni, qui 
suppléera à ce qui manque dans le nôtre. 

DOINI (Jo.'Bapt,). Lyra barberina AM- 
^IX0PA02. accedunt ejusdem opéra, 
pleraque noodum édita, ad Tcterem ma- 
iiîoain illusti-andam pertinentia, coUegit 
et in lucem proferri cùravit Ant-Fr. 
Gorins (et J.-B. Passerius). Florentia, 
typù casareis, 1763, 2 vol. in-foL 
[10079] 

Vend. 5à fr. Brlenne, en 170a , et ta fr.Reina. Depuis 
la publication de ces deux volumes, le traité du 
même auteur : De prastantia musica veteris, 
Florent., 1647, in-4. (10078). est à très bas prix, 
ainsi que son Compendio del trattato dé' generi 
e de* modi d£Ha musica, con un discorso sopra 
la perfetlione de* concenti, Roma , Fei , i635, 
in-^M auquel se Joignent : Annotazioni sopra il 
compendio de* generi, ec, Roma, idAo, ln-4. 

— Inscriptiones antiqux, nanc primam 
éditas, notis illustr. ab Ant-Fr. Gorio. 
Flareiuia^ 1731, in-fol. fig. 12 à i5fr. 
[29922] 

Vend. 30 fr. Debure. 

DONNEAU de Visé. Voy. Visé. 

DONNET (i4/^. ). Description des environs 
de Paris..... avec nne carte gravée par 
Michel, et 62 gravures en taUle-douce. 
Paris, Treuttel et Wûrtz, 1824, gr. 
in-8. 20 fr.— Pap. véL 4o fr. [24182] 
Se Joint à la description de Paris, par Landon et 

Legrand. 
1— Architectonographie des théâtres de 
Paris. . . Paris, Orgiazziy 1821-24, in-8. , 
avec 20 pL et un plan de Paris. 20 fr. 
[24i58] 
DONOVAN {Edward). Natural hîstory 
of british biitls. Landon, 1799-1819, 
10 Yol. gr. in-8. fig. color. [5763] 
Chaque voL de cet ouvrage est orné de a4ou a5 pi. 



DOO 

colon 15 Uvr. 15 «h.— Il a pwm a Londres, 
en i8a0, le commencement d'un traité du même 
auteur, intitulé : Ihe natural historu ofthe nesu 
and eggs of british birds. 

— Natural history of british quadrupeds. 
Londan, 1810-20, gr. ni-8. , tom. I à IH, 
avec 72 pi. color. 5 liv. 17 sh. [5678] 

—Natural history of british fishes. Landon, 

1801 , 5 voL gr. in-8. fig. color. 10 Kv. 

10 sh. [5879] 
—Natural history of british insects. Lond., 

1794-1813, 16 vol. gr. in-8. pap. vél. 

i5 liv. i5 sh. [5994] 
Cliaque volume de cet ouvrage est orné de 89 pi. 

coloriées. 
— Natural history of the insects of China. 

^^^ondon, 1 798, gr. in-4. , avec 5o planch. 

color. 4 liv. 4 sh. [6009] 
Reproduit avec des observations, par J.-O. Wcst- 

wood, Londres, i838, ln-4. a liv. la sh. d. 
—Natural history of british shells. Lond., 

1799-1813, 5 vol. in-8., avec 180 pL 

color. 7 liv. i5 sh. [6137] 

— Epitome of the natural history of die 
insects of new Holland, new Zedand, 
new Guinea, Otaheîte, etc. Lond., i8o5, 
gr. in-4. fig. color. , tome I. 4 liv. 6 6h. 
[6010] 

—Natural history of the insects of India. 

Landon, i8oo-3. gr. in-4. fig. color. 

4 liv. 4 sh. [6007] 
n y a une nouvelle édition avec des observations, 

par J.-O.Weslwood, i838, in-4. 2 liv. ifi sh. «d. 

— The natiu'alist's repertory, or monthly 
miscellany of exotic natural history. 
Landon, 1823-27, 5 vol. in-8. [62o5] 

Recueil périodique de (180) grav. color. (avec le 
texte explicatif) représentant les producUons 
curieuses et rares qui ont été récemment dé- 
couvertes dans différentes parties du monde, et 
qui n'avaient pas encore été décrites. Chaque 
vol. a coûté 3 liv. 3 sh., mais Bohn annonce les 
5 pour 3 liv. i3 sh. d. 

— Excursions through south Wales and 
Monmouthshire. Londan, i8o5, 2 vol. 
in-8. fig. 1 liv. 1 sh. — fig. color. 1 liv. 
10 sh. [20337] 

Ces différentes productions de Donovan , étant 
peu estimées, ne conservent pas leur prix 
d*origine. 

DOOLIN de Maience (la fleur des batailles), 
chevalier preux et hardi, fils du noble et 
chevaleureux Guy, comte de Maience. 
Imprime a paris ce xxvij jour de may 
Ion de grâce mil cinq cens et ungpour 
Arithaine Verard, in-foL goth. [17033] 

Edition la plus recherchée, et dont les exemplaires 
sont fort rares : vend. 4o fr. La VaUiere. Elle se 



Digitized by 



Google 



DOR 

vendrait beaucoup plus cher malotenaiiL C'est 
un Tol. de Ivl ff. de texte, impr. à longues llg., 
avec fig. en 1k>Is, précédés de A iT. pour le titre, 
la table et le prologue. 
Un exempl. impr. sur véun, avec 35 miniatures, 
mais ayant la souscription en partie gratée: 
3a5 fr. m. viol, doubl. dem,r,y le baron d*Heiss; 
iS5o fr. Horel-Vindé (aujourd'hui k laBibliolh. 
du roi). 

— Sensuyt la fleur des bataîQes, Doolin de 
Mayence contenant les prouesses faictes 
sur le roy de Dannemarc par Cbarle- 
magne et Gnerin de Montglave. Parts, 
Alain Loirian et Denù Janot, sans date 
(vers i5So) , in-4. goth. de 78 ffl à 2 
coJ., sîgn. A— Q, fig. en bois. 
Autre édition rare, vend. 187 fr. RevoiL Celle de 
Paris, Bonfàns, sans date, in-4., a encore de la 
valeur. 
— L*histoire du preux et vaillant Doolin de 
Mayence en son teoips la fleur des che- 
valiers irdinço\s, Rotterdam, Jean Waes- 
hergue, i6o4, in-4. fig. en bois. 
Vend. 56 fr. salle Silvestre, en juillet i83o.— L'édit 
de Troyes, Nie. Oudot, ln-8. fig. en bols, qui ne 
vaut pas 10 fr., a été vend, âi fr. en i84i. 
DORAT {Cl-Jos.). Le recueil de ses œu- 
vres. Paru, 1764-80, 20 vol. in-8. fig. 
[19118] 
Cette fastidieuse collection est peu recherchée et 
se donne à bas prix; mais il en existe des exempl. 
en Gr. Pap. gui sont rares et qui ont l'avantage de 
renfermer les premières épreuves des vignettes 
nombreuses et assez Jolies dont sont ornés la plu- 
part de ces voL , et particulièrement les Ftiles 
nouvelles, 177S, en a voL, et i^ baisers, précé- 
dés du mois de mai, poime, 1770, 1 vol., avec 
un supplément : vend, en 39 volumes, Gr. Pap. 
i5o fr. Mérigot; en 3o vol. 160 fr. Delcro, et 
OM^ns depuis. 

GEuvRES choisies de Dorât, précédées d'une 
nodoe biographique et littéraire, par M. Des- 
près. Paris, Janet et Cotelle, 1827, ln-8., avec 
une grav. d'après Desenne. 6 fr.— Gr. Pap. vél. 
fig. avant la lettre, 11 fr. 
Choix fatt avec goût. 

D'ORWGNY. Voyez Orbigny. 

DORÉ {Pierre). Les alumettes du feu divin, 
pour faire ardre les cœurs humains en 
l'amour de Dieu. Paris, les Angeliers, 
i538, in-8. 6 à 9 fr. [i634] 

Livre qui, comme plusieurs autres du même genre, 
n*a guère de remarquable qu'un titre singulier. 
Il en existe une autre édition sous la date de 
1558, mais sans nom de lieu ni de libraire, in-8. 
goth. Le frontispice y annonce les Voies do Pa- 
radis du même auteur , lesquelles forment une 
partie distincte de 48 ff., avec un frontispice 
particulier. Vend. 8 fr. Morel-Vindé. Dans une 
autre édition des Voies de Paradis, impr. sépa- 
rément, et aussi sans indication de Heu ni d'Im- 
primeur, la date est en chiffres romains, tandis 
qu'eDe est en chiffres aral>es dans la précédente. 



DOR 



127 



Cette pièce se johit aussi à l'édlt. des Alumottes, 
Paris, Est. Caveiller, iSSg, in-8. goUu de cxlvi 
et a ff. L'édiL de Paris, Bonnemère, i548, ln-8., 
celle de Paris, Ruelle, 1575, et de Bouen, 1610, 
renferment également les Voies de Paradis, 

— La tourterelle de viduité , enseignant les 

veuves comment doivent vivre en leur 

état Paris, V^ J. Ruelle, 1674, in-16 

de 83 iï. dont 4 prélimin. plus i £. à la 

fin contenant un fleuron. 3 à 4 fr. [1750] 

On a du même auteur plusieurs autres ouvrages 
ascétiques peu recherchés. 

— Oraison panégyrique pleine de consola- 
tion, pour Claude de Lorraine, duc de 
Guyse, par F. Pierre Doré, avec la doulce 
musique davidique ouye au cantiq. i25. 
in convertendJo Dominas ; item un re- 
mède salutaire contre les scrupules de 
conscience par le même. Paris, Jean 
de Broully, i55o, pet in-8. [23480] 

Vold le titre d'une autre oraison funèbre du mâse 
prince, prononcée également en i55o : 

L'oRAisôn ftlnebre déclarative des gestes 
mceurs vie et trespas de Claude de Lorraine 

Î>rononcée à Jaynville, par malstre Claude GuU- 
laud, docteur en théologie. Paris, /efian Dot- 
lier, i55o, pet ln-8. 
Ces deux pièces sont rares. La première a été 
vend. i8 fr. 50 c. Sepher. On trouve quelque- 
fols avec la seconde un opuscule intitulé : 

Le TRES-EXCELLENT enterrement de Claude de 
Lorraine, duc de Guyse et d'Aumalle, etc., où 
sont déclarées toutes les cérémonies, avec les 
blasons de ses alliances, etc. par Edmond Du 
Boullay. PaHs, Corrozet, i55o, pet ln-8. 
Rélmpr. k Paris, chez Taupinart, 1820, In^., sous 
le titre a* Enterrement très excellent.:. H ne faut 
pas confondre cette dernière pièce avec une 
autre dont xolci le titre : 

Le cathouque enterrement du rév. cardinal 
(Jean) de Lorraine, par Edm. Du Boullay. Paris, 
J. Dallier, i55o, ln-8. 

DOREID (Ibnj. Poemation cum schoiiis 
arab. excerpus Chaluwi» et Lachnmsi, 
latine conversum et observationibus mi»- 
cell. illustratum ; accedunt ob^rvationes 
de vocibus hebraeo arabicis, etc. . . . edidit 
et curavit Aaggaeus Haitsma. Franeque- 
ra, 1773, in-4. [15954] 
Les observations qui accompagnent cette édit. la 
font préférer à celle qui a paru sous le titre sulv. : 
Abu Bmai Molftammedis Ebn â)seinl Ebn 
Doreidl Âzdiensis Katsijda '] Mektsoura, sive 
idylliiim arabicum, latine redditum et brevlssi- 
mis scholMs illustr. edidit Ever. Scheldius. Har- 
derooici-Gelrorum, 1786, in-a. 
D'ORIGNY. Voyez Origny. 
DORIMOND. Son théâtre, composé de 9 
comédies impr. séparément Lyon, Paris 
et Rouen, 1659-93, 2 vol. pet in-i2. 
[16468] 
Vend, la fr. Pompadour; 17 fr. Delaleu. 



Digitized by 



Google 



128 



DOR 



V Avare dupi, qui fait partie de ces 9 ptèoes, passe 
pour être de Chapuzeau. 

— L'Ëscolc des cocus, ou la précaution 
inutile, comédie. Paris, Quinet, 1661, 
in-12. 

Reclierché à cause du titre. Vend. A fr. Méon; 

5 fr. Morel-Vindé. 
Voici une autre pièce moins connue qu'on attribue 

à un S* Dumas : 
Le Coco en berl)e et en gerbe, comédie en 

5 actes et en vers. Bourdeaux, Jean S^'oumé^ 

sans date (vers 1686), fn-8. 
Pour Le Festin de Pierre, comédie, voy. à l*arUcle 

Molière, Téditlon de 1675. 
D*ORLÉÀNS (Louis). La plante humaine 

sur le trépas du roi Henry- le -Grand, où 

il se traite du rapport des hommes avec 

les plantes..., etc. Lyon, 1612, in-12. 

3 à 6 fr., et quelquefois plus. [236/iâ] 

— Voyez Banquet. 

D'ORLÉANS (Jos.'Pierre). Histoire des 
révolutions d'Espagne (revue, continuée 
et publiée par les PP. Rouillé et Bru- 
moy). Paris, 1734, 3 vol. in-4. [25994] 

Réimpr. à Paris, 1737, 5 voK in-12. 

— Histoire des révolutions d'Angleterre. 
Paris, 1693, 3 vol. in-4. [26871] 

Les éditions en à vol. in-ià, dans lesquelles se 
trouvent des portraits, sont préférées à celles 
qui n*en'«nt pas. On peut Joindre aux unes et 
aux autres une continuaUon, de 1688 à 1747, 
par Turpln, Paris, 1783, 2 vol. ln-12. 
Les ouvrages du P. D*Orléaus, quoique bien écrits, 

sont peu recbercliés maintenant. 
DORNAVIUS (Casp.). Amphitheatrum sa- 
pientiae socraticae joco-seriae , hoc est 
encomia et commentaria autorum, qua 
veterum, qua recentiorum prope om- 
nium : quibus res aut pro vilibus vulgo 
aut damnoâs habits, styli patrocinio 
vindicantur,exornantur. Haïuwûa, 1670, 
2 tom. en 1 vol. in-fol. 20 à 25 fr. [179^4] 
Cette édlUon avait été précédée de celle de 1619 , 
même Heu , même format : 2ti fr. 5o c Crozet. 
DOROW. Collection d'antiquités égyp- 
tiennes, recueillies par M. le chevalier 
de Palin, publiées par MM. Dorow et 
Rlaproth, en 33 planches, auxquelles on 
en a joint une 34' représentant les plus 
beaux scarabées de la coUection de M. J. 
Passalacqua, précédée d'observations cri- 
tiques sur l'alphabet hiéroglyphique dé- 
couvert par M. ChampoUion le jeune, et 
sur le progrès fait jusqu'à ce jour dans 
l'art de déchiffer les anciennes écritures 
égyptiennes, avec deux planches, par M. 
J. Klaproth. Pains, Gide fils, 1829/ 
in-fol. 60 fr. [29312] 



DOS 

Voyage archéologique dans l'ancienne Étru- 
rie, par M. Dorow, traduK de l'allemand sur le 
manuscrit inédit, par M. Eyrlès. Paris, Merlin, 
1829, in-4., avec 16 pi. Uthogr. 10 fr. [3gi55] 
W. Dorow est auteur de plusieurs autres ouvrages 
sur l'archéologie, dont le principal a pour titre : 
Die Denemalb germanischer und rdmischer 
Zdt in den rheln-westphaiischen Provlnzen. 
Stuttgart et Berlin, i8a4-36, 3 vol. In-Zk. fig. 
80 fr. [gioç] 
Nous citerons encore : 

MoaGENLANDiscHB AlterthOmer. Wiesbaden, 
1820, 2 part en 1 vol. in-ft. 5 thi. La deuxième 
partie porte le titre suivant : 

Die Indischb mtthologds, erlftutert durcb 3 
noch nicht bekannt gewordne originalgemftlde 
ans Indien... Wiesbaden, 1821. [29077] 
Voir aussi le n» 29270 de notre table. 
DORSTENIUS (Theod,). Botanicon, con- 
tinens herbarum aliorumque simplicium 
quorum usus in medicinis est descrip- 
tiones. Franco furti ^ i54o, in-foL fig. 
8 à 12 fr. [5529*] 
Vend. 5o fr. (avec Ag. color.) L'HériUer. 
D'ORVILLE. Yoyez Orville. 
DOStratados : el primero es del papa y de 
su autoridad colegido de su vida y doc- 
trina.... :elseg;undo esdelamissa:item, 
un enxambrede losfalsosmilagros, etc. 
(por Gypriano de Yalera). En casa deRi- 
cardo del Campa, i599, in-8. & à6fr. 
[2107] 
Cette édlL , vend. 20 fr. mar. Camus de Umare, 
et 9 fr. 5o c. Mac-<larthy , contient 122 pp. de 
plus que celle de i588 (in-8. de 8 iï, 488 pp. et 
4 fr.) Vend. i3 fr. La Valliere, et 6 fr. Mac- 
Carthy. 

DOSITHÉE. TltTTopia Tugpi tiov ev lepoooXu- 
(xoiç 7raTpiapj^eu<TavTo)v. Histoire des pa- 
triarches de Jérusalem. Btw^^rc^r, 1 7 1 5, 
gr. in-fol: de I2ft7 pp. [2i55i] 

Cet ouvrage , écrit en grec ancien par le patriar- 
che Dosithée , renferme quelques particularités 
curieuses, et entre autres^ dans le douzlënae et 
dernier livre, des détails instrucUfs sur l'his- 
toire civile et ecclésiastique de la Géorgie et de 
l'Arménie. L'auteur étant mort en 1707, avant 
de le publier, ce fut son neveu et successeur 
Motaras qui le fit imprimer, en partie à ses frais 
et en parUe aux dépens du Saint-Sépulcre de Jé- 
rusalem, pour en distribuer ^ra/îi les exempt, 
à toutes les personnes pieuses. Malgré cette dis- 
tribution ce gros volume n'est pas commun en 
France , et l'exempl. de M. Saint-Martin a été 
vendu 55 fr. en iSSS. Dosithée, indépendam- 
ment d'un autre ouvrage, en grec, publié par 
lui, à Bucharest, en 1706, in-fol., et dont le 
titre est rendu en latin {Liber Gaudii) dans le 
Catal. de la Bibliothèque du roi (Théologie, C. 
S98), avait déjà donné à Jassi en Moldavie, en 
1682, un assez ample traité (In-fol.) de son oncle 
et prédécesseur Nectaire , contre les latins sur 
la primauté du Pape ; traité écrit en grec anden, 



Digitized by 



Google 



DOU 

mais que le savant ministre ÂlUx a traduit en 
latin, sous ce titre: 

TH icavu xup NectwriL PaOiarchœ Hieratoly- 
mitani, confutatio imperii Papœ in eccUsiam , 
Londinl, 1703, in-8. 

Ces détaib sont empruntés d'une notice ded'Ansse 
Villoison, insérée dans le VIII* tome des Notices 
des ffuf. de la Bibliothèque du roi^ et surtout 
des notes qui se trouvent aux pp. 5 et a4 de la 
a« partie dudit volume. 

DOSITHEI magistri interpretamentorum 
liber tertius, gr. et lat , ad tidem codicum 
mss. editornmque librorum, ntmc pri- 
mum iat^grum edidit , commentariis in- 
dicibusqoe instruxit Edoardus Bôcking. 
BatuB, Marcus, i832, in-ia. [10611] 

DOSIUS {J,'Â.). Voy. Cavillewis (de). 

DOUBDAN {Jean). Le voyage de la Terre- 
Sainte, fait en i65i, troisième édition 
augmentée. Parti, Bienfait ou CUmsier, 
1666 , in-4. fig. 6 à 9 fr. [2065i] 

Vend. i4 fr. 5o c en i83g. 

DOUBLE (le) cocu , histoire du temps (at- 
tribuée à Bremond). Itnpr. à Paris, au 
Couvent-Jardin, 1678, in-12. 3 à 6fr. 
[17189] 

Ce peut roman a été réimpr. à Amsterd. (Paris), 
iOtq, in-ia, et il a reparu sous les différents 
titres suivants : 
Lb vigb-roi de Catalogne. Rouen ^ 1670, in-i3« 
Lb cocu content ou le véritable miroir des 
amoureux. Amst. (Rouen) ^ 1703, in-i3. ift fr. 
mar, U, Bignon. 

HisToms galante d*un double cocu , Amsterd, 
{Rouen)y 1703, in-ia. 

DOUBLE (le) des lettres des verdz gallandz. 
Auecles dictz de cbascqn. petin-8. goth. 
de 4 fil avec une fig. en bois au recto du 
prem. f. et au verso du dernier. [i3486] 

La première de ces deux pièces consiste en 58 vers 
de 10 syilables, la seconde en 60 vers de 8 syl- 
labes. (Commencement du i6* siècle.) 

DOUBLE (le) des lettres envoyées \ Passe- 
vent parisien, par le noble & excellent 
Pasquin Romain , contenant en vérité la 
vie de lehan Caluin. Paris, far Pierre 
Gaultier, i556, pet in-8. de i2ff;, en 
lettres rondes. [15957*] 

Opuscule en vers de 10 syllabes, précédé d'une 
epistre de Pasquin , en prose. 

DOUBLE d'une lettre escripte par ung ser- 
viteur du roy très chrestien a ung secré- 
taire alemant son amy, auquel il respond 
a sa demande sur les querelles et difife- 
rens entre l'Empereur &ledict roy ; par 
laquelle il appert euidemment lequel des 
deux a esté s^esseur, autat en la pre- 
mière qu'en la présente guerre : au bout 
dicelle est adioustee vue arbre de côsen- 

TOME II. 



DOU 129 

guinite dentre les maisons de France , 
Austriche, Bourgongne, Milan, Sanoye, 
Par laquelle il appert euidenunent qui 
vientauiourdbuyalasuccessiondesdictes 
maisons. Imprime a Paris au mont 
Saint Hyïaire, a lenseigne du Phcënix, 
M. D. XXXVI, pet in-8. de 24 ff. lettres 
rondes. [23457] 

Vend. 7 fr. 75 c La Valllere. 

DOUBLE tragédie (la) du duc et du canii- 
nal de Guise, jouée à Blois, et envoyée 
au duc du Maine et autres princes qui 
tiennent le parti de la Sainte-Union. 
Paris, Monceaux, 1589, in-8. [23579] 

Pièce très rare, dont Je ne trouve pas d'adiudf- 
caUon. ^ 

DOUBLET {Jean). Elégies. Parti, Ch. 
VAngelier, i559, in-4. de 56 ff. [13702] 

Ces poésies ne sont pas sans quelque mérite, et 
se trouvent très difficilement. 

DOUCAS. Voy. DUCAS. 

DOUCE (Fr.). Vagabondiana. Voy. Smith 
(J.-Th.), et aussi Holbein; Shars- 
PEARE , à la fin de l'article. 

DOUCTRINO (la) crestiano mesoen rimos, 
per poude éstre cantado stu* diberses 
ayres. Toulouso, Couloumies, 1642, 
in-12. [i438o] 

Ces canUques languedociens sont d*un mission- 
naire nommé Dupont Us ont été réimpr. à Ja- 
louse, en leas (Tend, 6 sh. Hel)er); en i648, 
ln-ia (vend. 7 fr. Mac-Carthy), et dans la même 
fille , en i655, in-ia. 

DOUGLAS (James). Nenia britannica : or 
sepulcfanu history of Great-Britain firom 
the earliest period to its gênerai conver- 
sion to christianity to wnich are added 
observations on the celtic, british, roman 
and danish barrows discovered in Great- 
Britain. London, 1793, in-foL fig. 2 liv. 
2 sfa. , et plus cher en Gr. Pap. fig. color. 
[26806] 
DOVGL\S{Rob.). Thepeerageof Scotland , 
2^ edit revised and corrected with a con- 
tinuation to the présent period, by Ph. 
Wood. Edinburgh, i8i3, 2 vol in-fol. 
fig. 10 liv. 10 sb. — Gr. Pap. i5 liv, 
i5 sh. [28944] 
La première édition, Bdinb.^ 176A, est en un seul 

vol. in-fol. L*ouyrage suivant fait suite i celui 

de Douglas. 
Thb BA&oiiAQB op ScoTLAiiD : containliig an 

bistorical and genalogical account of the gentry 

of that kingdom... Edinburgh, 17^6, in-fol. 

a liv. a sh. — Gr. Pap. 5 liv. s sh. 

Les 5 vol. 7 liv. 10 sb. Hibbert. 

DOULIOT (J.-P.). Coprs élémentaire, 



Digitized by 



Google 



j5o I>0W 

thécHique et pratique de construcdon. 
Première partie : Mathématiques. Paris, 
Vauteur; et chez Carillan, 1826, in-4. 
fig. 12 fr.— Seconde partie : Charpentes 
en bois et enfer. Ihid. , 1828, 2 voL in-4. 
dont un de pi. au nombre de 125. 22 fr. 
[9724] 

Le Traité spécial de la coupe dei pierres du mfime 
auteur {Paris, iSaS, a vol. Id-4. dont un de 
100 pi. 36 fr. ) forme la troisième partie du cour» 
de construction ; U 4« parUe , StabiUté des édi- 
fices, 1835, In-ft. flg., coûte 20 fr. 

DOURRY Effendl Voyez DURRT. 

D'OUTREMAN {Pet.). Voy. OOTREMAN. 

D'OUVILLE. Voyez Ouville. 

DOUVILLE (M.). Voyage au Congo et 
dans rmtéricur derAfrique équinoxiale, 
fait dans les années 1828-50. Paris, 
Vavteur et J. Renauard, i832, 3 voL 
in-8. et atlas in-4. 3o fr. [20897] 

DOUZA {Jan.). Epigrammatum librill; 
satyr» II ; elegiarum liber I; sylvarum 
lib. II. Antuerpia, 1670, in-8. 3à4fr. 
[i3o34] 

—Nova poemaU, item Hadr. Junii canm- 
num lugdunensiiim sylva. In novaAcad. 
nostra lugdunensi excusvm, 1675, in-8. 
5à8fr. [i3o35] 

Volume rare : vend, afcclc recueil Impr. en 160g, 
S flor. 50 c Meerman. — U y en a une seconde 
édition , fmèm libranm accessUme locupietata, 
Lugd-BaUT., 1576, pet ««-^ Vend. 8fr.«i.W. 
Courtois; 10 sh. Heber. 

— Ejusdem poemata pleraque sdecta : Petr. 
Scriverius descripsit, coUec^t, ac jonctim 
edidit Lugd.'Bat. , 1609 » in-8. 5 à 6 fr. 
[i3o36] 

Réimpr. à Botterd., 1706, in-». 

D'OVERBEKE. Voy. OVEBBBKE. 

DOYLEY (Ch.). Voy. WILLIAMSON. 

DOUZE (les) dames de rhétc»ique, publiées 
pour la première fois d'après les manus- 
crits de la Bibliothèque royale , avec une 
introduction par M. L. Batissier. Mour 
lins, P.-A. Desrosiers, 1837, pet in- 
foLà2col. 25fr.ti3487] 

EdlUon ornée de seUe vignettes copiées sur les 
mss. ; elle a été tirée à petit nombre. 

DOW's (Alex.) history of Hindostan, to the 
death of AJtbar ; translat from the per- 
sian. Lmdon, 1770-72, 3 vol. gr. in-4. 
Bg. [28i32] 

Cet ouvrage , qui a eu naguère beaucoup de suc- 
cès, contient une traduction, mais une traduc- 
tion fort inexacte, des deux premiers livres de 
FerlÀta (voy. ce nom). La première édition 



DRA 

parut en 176S, en 3 voL ln-4.; la seconde, dont 
nous venons de donner le titre, est corrigée et 
augmentée : le S* volume que l'auteur y a Joint 
continue Thistoire des empereurs de Delhi, de- 
puis la mort d*Âkbar jusqu'à la réducdon de 
remplre sous Aureng-Zeyb : i5 fr. Langlès; 
1 llv. 5 sb. Hibbert— Les éditions de Londres, 
1702 et i8i3 , en 3 vol. gr. in-8., sont moins 
belles que celle de 1770. 

— Pour une continuation de l'ouvrage de Dow, 
voy. Febisbta. 

DRAGHIER d'Amomy {Richard de Ro- 
many). Le carabinage et matoiserie sol- 
datesque , auquel soubs discours amphi- 
bologiques, Ton raille plaisament les cer- 
veaux etherodites de ce temps. Paris, 
la vetwe Cl. le Montre'ceil, 1616, in-8. , 

[17829] 

Vend.i5fr. UVaUiere. 

Ce petit volume , aujourd'hui bien rare , a 78 pp., 
non compris 7 ff. prélim. où l'on remarque deux 
fig. en bois fort grotesques , l'une avec ces mots 
au-dessus : Barbara , rue aux ours; l'autre avec 
ceux-ci : Le carabin sans carabine. 

DRACKE OU Drake (Fr.). The famoos 
voyage of sir Fr. Dracke. . . being the first 
commander that saird round the globe; 
to which is added the prosperous voyage 
(rfTh.Gandish round the world. Londm, 

i74i,in-8. gfr. [19839] 
La première édit. anglaise de la relation du vovage 
de Dradte autour du monde parut à l/màres, 
en 160D et 1618, sous ce titre : The famaus 
voyage ofstr Fr. Dracke into the south eea, and 
there hence about whole globe of the earth, in 
theyears 1677 to i58o, by Ft. Pretty, pet in-4. 
C'est d'après cette édition originale que Louven- 
court, sieur de Vauchelles, pnWia en français : 
Le voyage de Francis Dracke a Ventour du monde. 
Vwn&y J. Gesselln, 161S, pet in-8. de 90 pp. ^ 
et augmenté d'une 2* partie (extraite de divers 
voyageurs). Paris ^ 1627 ou i63i, ou lO/^i, 
pet in-8. 

— Expeditio Francisd Draki eqaitis angji 
in Indias ocddentales a. m. d. lxxxv. 
qua urbes , Fanum D. Jacobi , D. Domi- 
nici, D. Augustin! et Garthagena captas 
fuere : additis passim regiooum kco- 
rumque omnium tabulis gec^raphicis 
quam accuratissimis. Leyda, apud Fr. 
Raphelengitmi , i588, in-&. de 21 pp. 

[20949] 
Opuscule fort rare : vrad. avec les quatre grandes 
cartes pliées qui manquent dans une partie des 
exemplaires, ih Uv. m. r. Hibbert ; 5 llv. Heber; 
avec 3 cartes, 1 liv. 17 sh. le même. 

— Voyage du chev. Fr. Drake , aux Indes 
occidentales, L'an i585. beyde, chez 
Fr. de Rapheleng, i588, in-a. fig. 

Cette traduction est plus rare encore que l'original 
{Biblioth. crofts.y 8i03). 



Digitized by 



Google 



DRA 

— Ephemeris expeditionis... Norreysii et 
Draki m Lusitaiiiam. Lonâini, impensù 
Thomœ Woodcocke, 1689, pet in-4. 
sigiL A— E. 
— Nairatio et continaatio remm omnium a 
Drako et Norreysk) (post felicem ex occi- 
dentalibus insolis rieditom) in sua expe- 
ditione portugallensi singulis diebus ges- 
tarum. Francof., 1690, in-4. 
Deux pièces fort difllclles à trouver : la première 

a ilv. Hel)er; Ja dernière 5 liv. Jadis. 
— Sir Francis Drake revived : being a sum- 
mary and true relation of foure seyeraU 
voyages made by the said Fr. Drake to 
tbe West-Indies; coQected ont of the notes 
of Fr. Drake , Philip Nichols, Fr. Flet- 
cher; and tbe notes of divers other 
gentlemen, carefiilly compared together. 
Londan, i655, in-4. portr. 
Le Drake revived, qui se rapporte aux expéditions 
de 1579 et 157S, a été publié d'abord par Fr. 
Dralce, baronet, neveu de l'amiral, à Londres, 
en 1626, in-4. de 5 CT. et «6 pp., avec le portr. 
de Drake sur le fronUsplée : iS sh. Sykes ; 1 Ilv. 
la sh. Jadis. 
A l'édition de i65S , qui a S ff. prélim. et 83 pp., 
sont ordinairement réunis deux autres ouvrages 
analogues jsiu premier, savoir : The world encom- 
passed 1r\f sir Fr. Drake, Lond., i65i, de 108 
pp. et le titre ; et A summarie and true discourse 
of sir Francis Drakes West-lndian voyage, i652, 
de 60 pp. , y compris : A fuU relation ofan other 
voyage mode in the West-lndies, erc.Vend. ainsi 
complet, 1 liv. 18 sh. Roxburghe ; a liv. 16 sh. 
Heber; 30 fr, Fleurieu. 
Le iVorld encompassedt extrait des notes de Fr. 
Fletcher, avait d'abord paru à Londres, en i6a0, 
in-4., avec une carte par Vaughan (a liv. 11 sh. 
White Knigbts) , et le Summarie and true dis- 
course,,, withgeographicatt mamm exactly des- 
cribing eack of the tournes. .. diligently made by 
BaptistaBoazio, avait été impr. Lend,, by Roger 
Word, 1589, iû-A., »lgn. A— F. ( H y a des exem- 
plaires dont le titre ne porte pas les moU : with 
geograpkUaU wutppes,etc.)^ etréimpr. en i5od, 
dans le même format. 
Pour d'autres opuscules rares relatifs i Drake, 
eoosultes Lowndes , pp. 8o5 et suiv. Le même 
Mbllograpfae décrit à la p. Sa? l'ouvrage suiv. : 
Tbb trdb and perfect newes of the woorthy 
and valiAint exploytes performed and doone by 
that valiantknigbt syr Frannds Drake : not onely 
at Saocto Domingo and Carthagena, but also 
DOW at Cales and upon the coast of Spayne, by 
Th. Greepe. Londou, 1587, ln-4., slgn. A-— C. 
par â. Vend. Jusqu'à 10 Uv. White Knigbts. 
DRACONIS stratonicensis liber de metris 
poeticis ; Joan. Tzetzae exegesis in Homeri 
niadem : gr. ex codd. mss. primum edi- 
dit et indices adjecit G. Hermannus. Ltp- 
sÙB, Weigel, 1812, în-8. 10 fr. — Pap. 
fin, ]2fr. [12245] 



DRA 



i3i 



n faut Joindre à ce volume : 

Appszumx ad Draconem stratonicensem cou- 
plectens Trichae, Eliae monachi et Herodiani 
u^ctetus de metris ; ex codd. mss. edidlt Fr. 
de Furla. Upsiœ, iSift, In-S. de 88 pp. 

Il y a des exempL des a voL en pap. vél. 

DRAGONTII poets christiani sœc lY car- 
mina , recensuit Faust Arevalo , qui pro- 
legomena, varias lectiones perpetuasque 
notas adjecit Romœ, 1791 , in-4. 10 1 
i5fr. [12682] 

Cette édition , dont le texte est de moitié plus 
ample que dans celles qui l'ont précédée, fait 
partie de la coUecUon des poètes chrétiens, im- 
primée à Rome. (Voy. Juvengus, pRUDEnnns, et 
Sbdcui carmina.) 

Les éditions de Francfort, 1810, et Leipzig, i65i, 
in-8., sont à bas prix. D y en a une û*Helmst.^ 
1794 , in-8., donnée par J.-B. Carpxou , d'après 
le texte de Rome. 

DRAGH A (la) di Oriando. Voyez Tromba. 

DRAGONGINO da Fano (Gwv.-Battista). 
Innamoramento di Guidon Selvaggio che 
fn figliuolo di Rinaldo da Montalbano, 
quai tratta le gran battaglie , che lui fece. 
Milano, ver loanne de Costume ad 
instantia ae messer Nicole de Gorgon- 
zola, i5i6, in-4. fig. en bois. [14778] 

EdiUon dtée par Panser, d*après Haym, et qui est 
d'une grande rareté : ce poème n*a que 7 chants, 
en octaves. —L'édition de Venise, 1618, pet 
in-8. flg., a été vend, ig sh. mmr. Hibbert. Il y 
en a une autre de Trévise, i8$7, in-8., et une 
enfin de Bologne, Ant. J>isariy 1678 , in- 16. 

— Marphisa Bizarra di Giouanbattista Dra- 

goncino da Fana — Fine del primo U- 

hro... Stampato in Vinegia a di. xv. di 

Settembre M. D. XXXL per Bemardmo 

de Viano Vercellese, in-4. à 2 coL sûnL 

A-P. [14799] 

Edition très rare , et la première, avec date, de ce 

poème en xiv chants; une autre édition in-8., 

sans Heu ni date et contenant seulement U 

chants, est portée dans le Catal. Cmanmi, p.^5o. 

(Voir Melzl , p. 384.) ^ ' 

—Marphisa bizarra; — Stampato in Vine- 
gia a di VII. di Marzo . M.D. JEUlL per 
Bemardmo di Viano, in-4. 

Gomme plusieurs octaves du dero. chant manquent 
à cette édition, le texte qui dans la précédente 
finit au verso du dernier f., se termine au recto 
dans celle-ci. 

— La stessa. Vinegia a di rvi. di Novem- 
brio .M.IXXXXXV {sema nome distam- 
jMiore)y in-8. de 66 tL non chi&és, 
lettres italiques. 

Cette édition, vend. 1 Hv. i5 sh. Hibbert, et 17 sb. 
Heber, diffère peut-être de ceHe de Venise, 1 5^, 
In-a., qui est portée à 18 sh. dans le Catalogue 
Pinelli. L'ouvrage a été réimpr. Verona, Bar- 
tolommeoMerlo, 1O23, ïn-^^-^PadovaeRassamo, 



Digitized by 



Google 



i^'J 



1>RA 



(i.-ÀHt, RemondiHi, hi-8., sàM dàlt,—Pad4>va, 
SeboitioMo Sardi, 111-8., également sans date. 
— Amoroso ardore del Dragoncino da Fano. 
Etiam la prodica uita di Lippotopo. — 
In Vinegoia per Bemardino di Viano 
da Varceïli a di xix del mese di Luglio 
MDXXXYi, pet in-8. de 3â iï. non chiffl*. , 
sign. A— D, caract rooL [14779] 
Vead. sb. Heber. 

Ces poésies sont peu connues, et Uaym ne les a 
pais citées» non plus que l'ouvrage suivant du 
même |>oéte : 

ViTA del solazzevole Buraochio figliuolo di 
Margutte e di Tanunago suo compagno .m. d. 
XLVti, pet. in-8., sans lieu d'impression. Petit 
poème en octaves, dont M. Melzi n*a vu que le 
premier diant, lequel même est fort rare. 
DRARE's (Fran.) Eboracum : or the his- 
tory and antiquities of the city of York, 
togetber whh the history of the cathe- 
dral church. Landan, 1736, in-foL fig. 
[27340] 
Cet ouvrage vaut de 5 ii guinées en Angleterre, 

et le double quand 11 est en Gr. Pap. 
ORAKE's (Eaw. Cavendish) new nniversal 
collection of authentic voyages and tra- 
. Tels selected from the best writers. Lon- 

don, 1770, in-fol. [19825] 
Collection peu estimée, et que Lowndes porte k 

10 sh. d. seulement. 
•— Voy. Dragke. 

DRAKE (Nathan). The Gleaner, a séries 
of periodical essays, selected and arran- 
ged from scarce and neglected volumes, 
with an introduction and notes. Landon, 
1811,4 vol. peL in-8. 1 Uv. 4. sh. [3759] 
Vend. eiiGr. Pap. mar, r, a Uv. 17 sh. Hiobert. 
Autres ouvrages dç N. Drake : 

LiTBRARY Hoims : or sicetches critlcal, narra- 
tive, and poetical; fourth édition, corrected. 
Lond,, i8ao,3 vol. pet in-8. 1 Uv. 1 sIl fiSSSi*] 
WiNTBR mcHTS; or, fire-slde lucubratlon. 
jAmdon, i8ao, 2 vol. pet. ln-8. 18 sh. 
• E VENiNGS in autumn ; a séries of essays. Lond, , 
.1833, 3 vol. pet. in-8. 1 Uv. 1 sh. 

MoRicnios in spring, or recollections, biogra- 
phical, critlcal and hislorical. London, 1838, 
3 vol. ln-13. 1 Uv. 1 sb. 
^Ces différenu recueils sont assez curieux et ont 
eu du succès. L'auteur qui avait déjà donné une 
compUation intitulée : Shakspeare, and his 
titnes (voy. Shakspbabk), a publié en 1838 : Me- 
morialofShàkspeare, or sketches ofhis character 
and genius, by various writers^ in-8. 14 sh. 
— Essays. Voy. British essayists. 
DRAMATA sacra ex Yeteri Testamento 
desumpta. Basilea, Oporinus, i5&7, 
2 voi in-8. [16115] 
Cette coUection, assez rare, contient 16 pièces de 
dUTérents auteurs, savoir : 

Tome I : ProtoplastuSt trag.'Com. ab Hier, 
Zi^glero; Eva (coméd. abr^. de Pb. Melancbton, 



DAE 

par Xystus Betuleius}; Isaaci immotaiio, corn. 
ab Hier. Zeiglero; Josephus, comed. a Cor. 
Croco; Josephus^ corn, ah Andr. Diethero; Mo- 
mothesia, trag.-com. ab Hier. Zieglero; Samton, 
trag. ah eodem : Ruth^ corn. aJac. Zovitio Mes- 
charo; Heli, trag. ab Hier. Zieglero. 

Tome II : Sapientia Salomonis, trag. comed. 
a Xysto Betuleio ; Jobus, eom.aJoan. Lorichio; 
Hamanus, trag. a 1%. Naogeorgo; Judith, trag, 
com. a Xysto Betuleio; Susanna, trag.-com. ab 
eodem; Belus et Drago, trag. e germano Xysti 
Betuleii in lot. versa a Marteno Osterminchero; 
Zorobabel, com. ex eodem traducta a Joan. 
Ertemio. 

Vend. 39 fr. Soublse; 13 fr. Méon; 34 fr. Mac- 
Cartliy; 1 Uv. 18 sh. mar. citr. Heber. 

Le recueil annoncé dans le Dtctlonn. de Cailleau , 
sous le titne de Dramatum sacrorum collectio 
altéra, 3 vol. tn-8., était composé de 7 pièces 
de différents auteurs, impr. séparément en diffé- 
rentes villes, de a 538-1 550 ; et c'est à tort qu*on 
Ta indiqué comme un seul corps d*ouvrage. On 
en trouvera le détaU dans leCatal. Mac-Cartby, 
n* 3796, où les 3 vol. sont portés à 60 fr. 

DRAP ARNAUD (Jaca.'Phii'Rcttmand). 
Histoire naturelle des moHusques ter- 
restres et flnviatiles de la France, Paris, 
an XIII (i8o5), in-/t. fig. i5 à 18 fr.— 
Pap. véL 20 à 25 fr. [61 3 1] 

n faut Joindre à cet ouvrage un Complément, par 
André-Louis-Gasp. Michaud, Verdun, Lippmann, 
18S1, in-4. de ig ff., avec 8 pi. 11 fr. 

DRAYTON (MicheT). Works, with an his- 
torical essay on nis life and writings. 
London, 1762, ft vol. in-8. [15781] 

Edit. la meilleure que Ton ait de ce poète féconil 
dont les ouvrages conservent encore une cer- 
taine réputation : à liv. ]4 sh. d. Sykes; 3 liv. 
17 sh. Heber. L'édition de Lond.^ 17491 In-fol..» 
doit renfermer un appendice publié seulement 
en 175s. 

Les premières éditions des poésies de Drayton^ 
publiées séparément, de 1591 à i03o, ont de la 
valeur en Angleterre, mais nous n*avons pas à 
nous en occuper ici , si ce n'est pour citer Par- 
Ucle suivant : 

The tragical legend of Robert duke of Nor* 
mandy, sumamed Short-Thigh, eldest sonne to 
William eonqueror , with the legend of MatUda 
the chast, and the legend of Piers of Gaueston. 
Printed by Jo. Roberts, fort N. L. (London)^ 
1596, in-16. EdiL très rare : 5 liv. 5 sh. Heber. 

n existe une première édition de la Légende de 
Gaveston, Impr. sans date, par J. Roberts, vers 
1593, in-4. 1 sous ce titre : Piers Gaoeston earl 
ofComwaU, his life, death and fortune : elle a 
été vend, à liv. 10 sh. Heber. (Pour une histoire 
du même Gaveston, en français, voyez Histodib 
tragique.) 

Draytoo a composé un poème sur la bataille 
d'Agincourt, lequel a paru avec d'autres poésies 
du même auteur, imprlm. à Londres en 1O37 % 
in-fol. 

DREUX du Radier. L'Europe illustre, con- 
tenant l'histoire abrégée des souTerains, 



Digitized by 



Google 



DRO 

des priiiGes, eux, depuis le i5' siècle 
compris, josqa'à présent Paris, Odieu- 
vre, 1755, 6 ToL très-gr. in-8. rSo459] 

Cet ouvrage a été tiré sur quatre papiers (ufférents: 
1* lih<S., pap. Dom de Jésus, 5o à Tofr.; a<» in-Zk., 
pap. carré, 7a à 80 fr.; S** iu-A., grand-ralsiii , 
tiré à 5o exempU, 90 À lao fr.; 4*" In-fol., nom 
de Jésus, tiré à Se exempl. : Tend, en mar. r. 
s35 fr. Mao-Carthy, en 1779» laofr. St.-Céran. 

L'Europe Illustre a reparu avec un nouveau fron- 
tispice, Paris, Nyon^ 1777; mais les anciens 
exemplaires sont préférables pour les épreuves 
des portraits. Ces planclies avaient d'al)ord été 
publiées sans texte, et s'étaient adaptées à diffé- 
rents ouvrages, comme, par exemple, à l'Histoire 
universelle de De Tbou, aux Mémoires de Com- 
mines, de Condé, de Sully, de La Ligue, etc. 

DREYES et Hayne. Choix des plantes d'Eu- 
rope, décrites et dessinées d'après nature. 
Leipzig, Voss, 1802, 5 part. gr. in-4. 
[5o45] 

Ouvrage orné de i25 pi. : color. 3o à Ao fr. Il est 
peu recberclié. 

DREY bundert auserlesne amerikanische 
Gewacbse nach linneichen Ordnung; 
c'est-à-dire : chop^ de trois cents plantes 
d'Amérique, rangées d'après le système 
de Lionée. Nuremberg, 1787-89, 6 tom. 
en 5 ToL in-8. , avec 3oo pi. color. — 
Answahl schœner, etc.; cest-à-dire : 
beaux dioix de plantes, pour servir de 
suite aux plantes d'Amérique. Nurem- 
herg, 1795-96, h tom. en 2 voL in-8., 
avec 200 planches color. [5270] 

Vend. 80 fr. Ventenat. 

DRINKW ATER's (John) history of ihe late 
â^e of Gibraltar. Lond., 1785 ou 1790, 
gr. în-4. fig. i5 à 20 fr. [26241] 

R^mpr. i Dublin, en 1786, in-S. 

DROICT chemin de LospitaL V. Chemin. 

DROIT de la reyne d'Escosse. Voy. Lesley. 

DROICT de M. le cardinal de Bourbon à la 
couronne de France , défendu et main- 
tenu par les Princes et catholiques fran- 
çois. Paris, Rolin Thieriy, i589 , in-8. 

[236o6] 
Cette pièce, qui est devenue rare, comme presque 
toutes celles qui ont paru à la même époque, 
est ordinairement réunie à d'autres sur le même 
wtet, eomme par exemple : 

SoMMAïAB des raisons qui ont meu les Fran- 
çois catholiques de recognoisù^ nostre roy 
Charks X, entre tous les Princes qui sont en 
France. Paris, Rolin Thierry, i5S9, in-S. 

De la succbssion du droict et prérogatife de 
pranier prince du sang, déférée à M. le cardinal 
de Bourbon... traduit du laUn de Mathieu Zam- 
piol Paris, P. Menier, i5S9, ln-8. 

AaiBST de la cour de Parlement, par lequel 
est enjoint de recognolstre le roy Charles X pour 
Yray et légitime roy de France, et deffendu au- 



DRO 



133 



cun traicté de paix avec Henry de Bourbon. 
Paris, Nie. Nivelle, i5go, In-S. 

AnvEETissEifEifT au roy très cbrestien, Charles 
de Bourt>on dixième de ce nom, avec une re- 
monstrance aux prélats de France démonstra- 
tive de l'extresme misère de ce temps; par 
Jacques Baron. Paris, V de P. Plumiatty i5S9, 
in-S. 

DROIT (du) des magistrats sur leurs sub- 
jects, traicté très^nécessaire, en ce temps, 
pour aduertir de leur devoir, tant les ma- 
gistrats que les subjects , publié par ceux 
de Magdebourg , en i55o , et maintenant 
reveu et augmenté de plusieurs raisons 
et exemples. Van 157/i, pet in-8. de 
85 pp. [kooli] 

Vend. 7 fr. La VaUlere. 

Ce traité a été attribué mal à propos à Théod. de 
Beze, parce qu'on Ta confondu avec le Traité 
de l'autorité du magistrat de ce dernier. H a été 
réimpr. en 1575 et 157g, in-S. de 69 pp. (6 fr. 
Chardin), puis traduit en latin sous ce Ùtre : 
De jure magistratuum in subditos» FrancofùrU, 
1608, in-S. 

DROITS (les) et établissemens de Norman- 
die (avec les chartes des Normands), pet. 
in-8. goth. [2670 ou 243i8] 

Edition imprimée vers le commencement du i6* 
siècle : vend. 63 fr. Mac-Cartliy. Il est vraisem- 
blable que le même livre aura été quelquefois 
donné pour moins de 6 fr. 

Nous devons citer Ici l*ouvrage intitulé : 

Etablissemens et coutumes, assises et arrêts 
de l'échiquier de Normandie au xni* siècle, pu- 
bliés par M. Marnier. Paris, iMg, iti-8. [2670] 

DROITS (les) nouueaulx establis siir les 
femmes, {sans lieu ni date), pet. in-û. 
goth. de 8 ff. à longues lignes, avec une 
fig. en bois au commencement [13487] 

En vers de 8 syllabes. (Voy. Jotbosetez.) 

Autre édition : Bouen, pour Jehan Burges le jeune, 
fans date, pet in-8. golh. Vendu 1 liv. 11 sli, 
6 d. (avec les demandes d'amour), Lang. 

DROITZ nouveaulx et arretz d*amour. 
Voyez Martial d'Auvergne. 

DROSiEUS. Grammaticœ quadriUnguia 
(gaD. lat graec. hebr.) partitiones, au- 
thore Jeanne Drosaeo. Lutetia-Parisior, , 
ex officma Chr. Wecheli, i5t44, iu-ûr 
[io58o] 

Cette grammaire, devenue aujourd'hui (brt rare,, 
est portée quatre fois dans le Catal. de Chr. 
Wechel, pour Tannée i5ûû, savoir : parmi Jes 
livres hébreux, les grecs, les latins, et parmi le» 
français, où elle est annoncée ainsi : une gram- 
maire en quatre langues, faicte par Jehan Dro- 
sœus : en laquelle est diligemment traicté de la 
langue française. 

DROULN Lodunoys {Daniel). Le recueil de 
chansons d'amours, composées par lui ; 
joinct à icelies plusieurs autres ch^nspn'^ 



Digitized by 



Google 



ts& 



DRO 



de divers poètes françds. Ports ^ Nie. 
Banfons, l5^5, in-iô. [14272] 
VoL de 80 ff. y compris la tablé : on ne le trouve 
que dUBcllement. Vend, ao fr. «ur» r. en 1816 ; 

10 fr. Leduc ; lO fr.. A. Martin. 
DROUVILLE {Gasp. de). Voyage en Pwse, 

pendant les années i8iâ-i3, contenant 
des détaib peu connus sur les mœurs et 
usages des Persans, ainsi que sur leur 
état militaire, tant ancien qu'actuel, et 

!;énéralement sur tout ce qm concerne 
es forces régulières et irrégulières de cet 
empire. Saint- Pétersbaurg, 1819-21, 
iù'li. , et atlas de 20 grav. et 42 liÂogr. , 
par Oslowsky. [20617*] 
Ouvrage d*une assez hel\e exécution, et qui n'a, 
dit-on, été tiré qu'à i5o exempl. de ce format. 

11 y en a d'autres exempl. en 9 vol. in-S. , avec 
un atlas. 

—Le même, seconde édition. Paris, MaC" 
Carthy, 1826, 2 vol. in-8. fig. et carte, 
10 fr, — fig. color. 12 fr. 

Cette édit. ne renferme qu'une partie des figures de 
la précédente ; il y en a une 8* dt Paris, Maison, 
1828, 3 vol. in-i3«, avec 8 pi. color. 6 fr. 

OROUYN {Jean). Le Régime d'honneur, 
translaté de latin en françois. Lyon, far 
Jean Picot et Martin Havard, i5o7, 
in-8. [3853] 

Drouyn est le traducteur de cet ouvrage, au com- 
mencement duquel il a placé des vers français , 
dignes de figurer dans la CMUté puérile et hon- 
nête. (Voy. Du Verdier, à l'article Jean Drouyn.) 

— Voyez Radius, et Venette. 

DROYN {Gabr.). Le royal sirop de pom- 
mes, antidote des passions mélancho- 
liques. Paris, i6i5, pet in-8. [7686] 

Petit traité assez recherctié : c'est cependant un 
ouvrage peu intelligible , et qui appartient plu- 
tôt à la morale qu'à la médecine, où on le classe 
ordinairement ; car le remède dont il est ques- 
tion paraît être une pure fiction. Vend, de 6 à 
la fr. Saint- Céran, d'Hangand, By, de Cou^ 
ronne, etc. 

*DROZ (Franç.'Xav.-Joseph). Ses œu- 
vres. Paris, Renouard, 1826, 2 vol. 
in-8. portr. 10 fr. et plus en Gr. Pap. 
vél. [19187] 

Ces deux vol. renferment seulement les princi- 
paux ouvrages de l'auteur; on y réunit : L'éco- 
nomie politique, ou principes de la science des 
richesses, par le même, Paris, Renouard, 1839, 
in-8. Volume dont il existe aussi des exempl. 
en Gr. Pap. vél. 

— Extraits de divers moralistes anciens et 
modernes (par M. Droz), an iy-1796. 
{Besançon, Briot), pet in-8. de 93 pp. 

Ce petit volume a été imprimé i^ar l'auteur, et 
tiré à 36 exempL selon M. Peignot, à a4, selon 
H. Quérard, ou même à la seulement, sll faut 



DRU 

s'en rapporter au Gâtai, de M. de Ghateaoglron, 
n* i07f où un exempl. reL en tnar. U. est porté 
à lo fr.; un autre en m. r. 10 fr. Pixerécourt 

— Essai sur l'art d'être heureux , troisième 
édition, avec l'Eloge de Montaigne. Pa- 
ris, Renouard, i8i5, in-8. [3843] 

Il a été tiré six exemplaires de cette S« édition en 
Gr. Pap. vél., et un seul sur véuh. La !*• édlL 
est de 180O, in-ia ; ii en existe deux exempl. 
sur vôJK. Ii y a une V édit., Paris, i835, ln-18. 
DRUDO {Hilarius). Practica artis amandi, 
inagni et jucundissima historia ostensa , 
cui praeterea quae ex variis autoribus 
antenac annexa sunt, alla quaedam huic 
materis non inconvenientia jam primum 
accesserunt, eaque singularia. Amste- 
lod., Gear. Frwg,, i65i, pet in-12. 
4 à 6 fr. [17892! 
La première édition de ce recueil a paru sous le 
titre suivant : 

Eqditis praiici et adolescentul» mulierisital» 
pracUca artls amandi..., cui alla quaedam huic 
materi» non Inconvenientia accessenioL.. auc- 
tore Hll. Orudone. UrseUis, Corn. Sutorius, 
1606 , pet. in-ia de 546 pp. Vend. 6 fr. Nodier, 
n y en a aussi une de Francf., typis Wolfg. Hof- 

minifif , i6a5, pet in-13. 
Les principales pièces comprises dans l'édition de 
i05i sont Historia Buriali et Lucretiœ (voyez 
iENEAs SiLVius) ; Beroaldi declamationes (voyez 
Beroaldcs), eideduobusamantibus{Guiscardus 
etSiffismunda (voy. Anmifus, Lbonardus). Voir 
sur Drudo , et sur Voratio de tnatrimonio litte- 
rati qui est dans ce recueil une note curieuse 
de l'abbé de S. Léger, impr. dans le Catalogue 
de Van Hulthem, II, n» 13795. 
DRUMMOND. Polemo Middinia; carm^ 
macaronicum, auctore Gulielmo Drum- 
mundo sooto-britanno; accedit Jacobi, 
id nominis quinti , régis Scotorum , can- 
tilena rustica, vulgo insGrq>ta : Christs 
Kirk on the Green. Recensuit notisque 
illustravit E. G. (Edm. Gibson)« Oxonii, 
eTheatrosheldon., i69i,iQ-4.6^iafr. 
[i3i42] 
Rélmpr. à Glascow , chez Foulis, en 17O8. 

— The poems of William Drummond of 
Hawthomden. Edinhurgh, 18S2, in-^u 
de xxrv et k^% pp. portr. et fiac-simile. 
[i59o5] 

Edition tirée à 68 exempl. seulement, et présen* 
tée au MalUand club , par WUl. liaedowaU. 

Ce poète écossais a écrit au oommeaoement du 
1 T siècle. Les éditions originales de ses poésies 
sont des livres rares et d'un grand prix. Nous 
citerons spécialement celle qui a paru sous le 
titre suivant : 

PoEK : Amorous , Funerall , Divine , Pasto- 
rall , in sonnets , songs, sextains , madrigal8,by 
W. D. tbe author of the Teares on the death of 
Moellades. Bdinburçh, printed by Andro Bart, 
1616 , in-/t> 



Digitized by 



Google 



DRU 

L6 Miil eiemplaire qu*oii eu eoaMimt a élé mc- 
coBtreoieiu Tendu de ao à lO 11?. sterL aux 
fentes Uoyd, Gordonston^ Inglis, R. Heber. 

s'en troure des exemplaires avec un nouveau 
titre, sous la même <uite, mais portant The 
êteond impression, et auxquels sont réunis 
rUnoers ofsion, and expresse Grave, du même 
auteur, impr. en i633. Vend. 3 liv.ft sh. Steevens ; 

1 Ihr. 11 sh. (incomplet à la fin) Heber, et en 
Gr. Pap. lo ttv. i5 sh. le même. Sur ces deux 
sortes d'exemplaires consultez Martin's Cota' 
logue ofbooks privateiy printéd, p. AiA, et sur 
lesdtfférentes éditions des poésies de W. Drum- 
mood, le Manuel de Lowndes, p. Ou, où nous 
remarquons particulièrement : 

W. DmnmoiiD's works; conslsting of those 
whicli were formerly printed, and those which 
weredesigned for the press. Edinburgh, 1711, 
In-fol. édition donnée par Bp. Sage et Th. 
Roddiman. 

DRUMMOND {Alex,). Travels through 
differentcitîesof Germany, Italy, Greece, 
and several paits of Asia, as far as tbe 
baoks of tbe Euphrates. Landon, xjSks 
ÎD-fol. fig. [19986] 

VemL 90 fir. Gourtanvaux ; la fr. Suard ; 16 (r, 
Laoglés. 

DRUMMOND (IK Rob.). lUustratioiis of 
the grammatical parts of tbe giizerattee , 
mahratta and english languages. Bombay, 
Camier jn-ess, 1808, pet in-foL 2 liv. 
a sb. [11786] 

Vend. 40 fr. Langlès. 

— Grammarof the malabar language. Bom- 
bay, at the Cùurierprinting office, ijgg^ 
pet in-foL [ii8o3J 

Vend. 35 fr. Langlès. 

DRUMMOND {Will), Academical ques- 
tiODs. Londan, i8o5,in-/i. [18376J 

Tome I, et le seul qui ait paru. Il a été publié à 
15 sb.; mais devenu rare , il est porté i 3 Hv^ 
19 sh. dans le CataL de Bohn pour iSAi. 

— ^Essay on a punie inscription foimd in the 
idand of Malta. London, 1810, gr. in-/i. 
ilir. &sh. [29960] 

— (Cdipus judaicus. London, 1811, in-8. 
de IxTxii et S81 pp. non compris le titre, 
la table et les addit , phis 16 pL [627] 

Cet ouvrage, devenu rare (vend. 8 liv. Hlbbert; 
1 liv. 14 sh. et 2 Ilv. Heber), doit être accom- 
pagné des pièces suivantes: Rev, d'Oylef's letters 
19 W.Drumwumd, iSia.— £«r/<r» îo Rev. G. d'Oy- 
U\t in ûnswer to kis attmck on the OEdipus JU" 
daieus, hy Vindex, 1%1^,—Rewuarks on the OBdi- 
pusjudaicus, being a sequelto the letters to W, 
D, 1813. ^Additionai letters,,., hy Findex, Bi- 
biiau and Candidns. 1818. — Remarks on ad- 
ditional letters, 181 A. Le tout d liv. lô sb. 6 d. 
CatùL J%orpe, i89â. 

On a du même auteur : 

Rbvhw of tlie govemment of Sparta and 
Atbens. Undon, ii9à,\f»r%. 



DRU 



135 



HaicuLâimsu, or arch«ological and phllolo- 
gical dissertations, containiog a manuscript 
round among the ruins of Herculanum. London, 
181a gr. in-A. [99887] 

MibioauB sur l'antiquité des zodiaques d'Es- 
oeh et de Denderah , traduits de l'anglais (de 
M. W. Drummond, par M. Fresnel). Paris, 
Bberhart, 182a, gr. in-8., pap. vél. Tiré à 80 
eiemplaires qui n'ont pas été mis dans le oom* 
merce. Vend. fr. Rémusat 

Origines, or, remarks on the origin of several 
empires, states and cities. London, i8a8, A vol. 
in-8^ec cartes, a liv. 8 sh. [aa686J 

ORUR&ND de Melfort (le comte). Traité 
sur la cavalerie. Paris, 1776, gr. in-fol. 
et 1 voL de pL format d'atlas. [io35i] 

Ouvrage bien exéaité. Il a coûté aÀo fr. et plus 
cher avec les pi. color. Il y a 11 pi. dans le pre- 
mier tome et 8a pL doubles dans le second. Vend, 
rel. en 0. /l 46 fr. Delcro; reL en tnar, 54 fr* 
Tolosan et 5o fr. Debure. 

Le même traité a été imprimé à Dresde, 1788, en 
a vol. ln-4., avec 84 et a5 pL réduites et assez 
mal gravées. 

ORURY {Gidll). AhrredussiveAlfredns, 
tragi-comœdia ter exhibita in seminario 
Ânglomm duaceno ab ejnsdem coUegii 
JQTentute; anno 1 619. Anthore Guilielmo 
Drurero nobilianglo. Duaci, Jo. Bogard, 
1620, in-16 de i58 pp. , avec une page 
d'errata. [16175] 

Ce petit volume, qui renferme deux pièces, esi 
rare sans être cher. Les Dramatica poemata de 
Drury(Drurerus) ont été réimpr. k Douayen 
i6a8, et à Anvers en i64i, in-ia. 

DRURY (Robert). Madagascar, or journal 
during ûfteen years captivity on that is- 
land. London, 1722. in-8. fig. [209S5] 

Relation intéressante et qui passe pour être fidèle, 
réimpr. en i7ag et en 1807, in-8. 10 à la fr., 

DRURY (D.), lUnstrations df natural his- 
tory, wherein are exhibited upwards of 
two hundrcdandforty figures 01 exotic in- 
sects.... with a particular description of 
each.... to whidi is added a translation 
into french. London, 1770-82, 3 voL gr. 
in-4. 8oà 100 fr. [5965] 

Cet ouvrage, orné de i5o pi. coior. avec soin, a 
coûté 180 fr. : vend, en pap. de HolL aoo fr. 
mar. r., Mérard de St-Just; et mar. bL lao fr. 
en 1880. 

Une nouvelle édlUon des illustrations entomolo- 
{^ques de Drury, augmentée par J.-O. Westwood^ 
a été publiée à Londres, chex Bohn, en 1887, 
s vol. in-4. fig. color., au prix de 6 liv. 16 sb. d. 
— Le nouveau texte en 1 voL in-4. se vend à part 
a liv. a sh., pour compléter la première édition. 
Il contient : T%e modem nomes: generie and spé- 
cifie eharaetersi synon^nus oflater naturaUtsi 
account of the economg, habitations and food 
ofmang of the insecte; and scientific and aU 
pkabetic index. 



Digitized by 



Google 



136 DRU 

La traduction allem. par Panier: Norimb. , 1 785-88, 
a vol. In-ft. flg. color. coûtait 72 fr. 

ORUSAG {Gm. Dupont de). Voyez CON- 
TROTERSES des sexes, et Dupont. 

DRUSIANO dal Leone Elquale tracta de 
le Bataglie dapoi la morte |di PaladinL Et 
de mdte z infinité bataglie acriuendo | da- 
more : % di moite cose bellissime. (au 
recto du dern. f.) Fimto el Uhro de dru- 
sianodalleonedisce\sodàlanobelschiata 
debouo nelqual lilbrosicomieneMerse 
e mrabiU bataglie \ sotto breuita : ^ 
came esso Drusxano c<m\ quisto tutto el 
mondo Imfresso in Ve \netia nel Ânno. 
Mccccc. afiït. Octubrio, in-4. de fto CF. à 
2 coL de 48 lig. » avec fig. en bois. [14819] 

Edition en caractères romains , fort rare et la plus 
ancienne que nous connaissions de ce poème. 
Sur le titre se voit une gravure en l>ols repré- 
sentant un chevalier armé. Hain (n«»64io) a dé- 
crit exactement ce livre précieux, qui parait 
avoir échappé aux recherches de M. Melzi; U Ta 
placé parmi les éditions du i5* siècle , en faisant 
observer que les chiffres de la date indiquent 
peut-être i5iS. Ce qui n'est pas douteux. 

r- Drusiano dal Leone.— Fimto è il libre 
de Drusiano dal Leone desceso dalla 
nobH schiatta de Bovo, nel quai libro 
$e contiene dioerse mirahili battaglie... 
Jmpresso in Milano per Gotardo da 
Ponto, ad mstantia de Domino lo. la- 
cobo ^ fratello da Legnano, M.CCCCC 
xn.aâixx . di Novembre, in-8. fig. 
{Cotai Capponi.) 

Poème en i5 chants, en stances de 8 vers. 

-r- Drusiano dal Lion el quai tratta de le 
battaglie dapoi la morte di PaladinL... 
Stampato in Milano ver Rocko et fra- 
tello da Valle dicti li kuspiniad instan- 
iia de Misser Nicolo da Gorgonzola nel 
M. CGCCC. XXI . adi xàj de Marzo, m^k, à 
a coL caract demi-goth, (Btbliçth. du 
roi,) 

— Lo stesso. — nouamente ristampato in 
Milano ver Valerio 4r Hieronimo fra- 
telli dd Meda (senz' anno), in-4. à 2 col. 
en caract ronds. 

Edition du milieu du i6« siècle. Vend, 1 llv. 1 1 sh. 
Hibbert; i3 sh. Heber. 

— Druaano dal Leone, (in fine) Stampato 
in Venezia ver Bartolomeo dette llm- 
peradore eFrancesco sue génère, m. d. 
LV, in-8. 

— Lo stessa Venezia, Vincenzo Yiano, 
1576, in-8. 

Iléimp. Fettet,, Pietro Dûnato, i58o, in-8. gotii. de 
47 n-i avec flg. en bois. Veqd, 5 fr. La VaUlere.^ 



DSC 

Venet.^ Dam, Imherti, 1804, ln-8. i 3 col. flg. 
— Fenet.^ Luca Spineda^ 1616 et 18^0, in-8.— 
Ferona^ BartoL Merlo, 1827, ln-8. f^^—Fenezia, 
per ilMilocOy 1889, et per Zaecaria Conzatti^ 
1870, et enfin Fenez, efBassano, Remondini, 
sans date , ln-8. (Mdzi , 292.) 

DRUTHMARUS {Chrùt.}. Expositio in 
Matthœum evangeL familiaris , cum epï- 
tomatibus in Lucam et Joannem. Argen- 
torati, i5i4, in-foL [489] 

Ouvrage qu'une exacte suppression a rendu très 
rare (4o fr. m. r. MatCarthy) ; VédïL'd'Uague- 
iitfti, ]58o, ne Test pas moins. 

DRYAiNDER {Jonas). Catalogusbibliothe- 
cœ historico-naturalisJos. Banks. Lond., 
typ. Gui. Bulmer, 1796-1800, 5 vol. 
gr. in-8. pap. véL [3i566] 

Ce catalogue est d^à arriéré de plus de ^ ans » 
mais il présente des détails curieux , et notam- 
ment llndication du nombre des pages et des 
planches de chaque ouvrage , ainsi que celle des 
différents mémoires qui appartiennent à chaque 
si\)et C'est là ce qui le rend indispensable aux 
naturalistes et aux bibliographes. Les exempL 
sont peu communs en France. Vend. g4 fr. CaU- 
lard; 84 fr. d'O...; 81 fr. Boutourtln. 

DRYDEN (John). Works, with notes, his- 
torical, critical and explanatory, and a 
life of the author by sir Walter Scott 
Edinburgh (printed by BallatynU 1 821 , 
18 vol. in-8. [19337] 

Edition la meilleure de cette collection déjà publiée 
en 1808. Elle a coûté g llv. 9 sh., mais elle s'est 
donnée depuis pour A ou 5 llv. — Il y a des 
exemplaires de l'édition de 1808 en Gr. Pap. 

-— The poeUcal works, widi notes by Jos. 
Warton , John Warton and otbers. Lon-^ 
dan, 1811, Il voL in-8. 1 liv. 16 ah. 
[i58o5] 

Il y a plusieurs éditions de ces mêmes poésies en 
4 vol. ln-8. ou in-13. 

— ^The fiables, with (ix) engravings from the 
pencil of lady Diana Beauderc Ijondan, 
T. Bensley, 1797, pet. in-fol. pap. véL 
[15806] 

Belle édition : 80 à 4o fr. Vend, en mar. 100 fr. 
P. Didot; 71 fr. Labédoy... 

Un exemplaire impr. sur vAloi, avec des gravures 
sur satin , a été vend. 34 llv. 18 sh. à Londres, 
en 180A, et 880 fr. Galitxin. 

Ces fables ont été souvent réimprimées. La pre- 
mière édition a paru à Londres, en 1700, ln4ol. 

— Dramatick works. Lond., 1762, 6 vol. 
in-12. fig. i5à2ofr. [16893] 

— Critical and miscellaneous prose works, 
vnth notes and illustrations by Edm. Ma- 
lone. London, 1800, k voL in-8. 1 liv. 
16 sh. , et plus en Gr. Pap. fin. [à côté de 
19337] 

DSCHAFER {Abu). Voy, AWJ DSCHAFER. 



Digitized by 



Google 



DUB 

0SGHELALEDDIN Romi. Auswahl aus 
den Diwanen des grôssten mysdschen 
Dichters Persiens Mewlana Dschelaled- 
dln Rumi. Aus dem Persischen mit bei- 
gefûtgem original-texte und erlaûtern- 
den Anmerkungen von Yincenz Ton Ro- 
senzweig. Wien, iSSy, in-/i. de 256 pp. 
6 Ihl. 16 gr. [15985] 

DUAREN {Fr.). Opéra. Lucœ, 1765-72, 
!x vd. in-foL ko à 5o fr. [2528] 

Dernière édition de ce satant Jorisconsulte-cano- 
niste. 

DUBBII amorosL Voy. Aretimo. 

DU BELLAY. Voy. BELLAY. 

DU BERTHRAND. Voy. Berthrand. 

DUBOIS. Voy. Sylvius. 

DUBOIS {GwXl). Voy. Crétin. 

DUBOIS. Les œuvres de GuilL Dubois , 
natif de la paroisse de Putot en Bessin , et 
ouvrier du métier de maçon, maistre 
tailleur de pierres à la ville de Gaen , où 
il lui a été donné le don d'écrire en poésie 
franc. , par un ordre alphabet , pour op- 
poser au fantastique, comme on pourra 
voir en ce petit livre. Paris, 1606-7, 
in-12. [19067] 

Sons ce titre factice d^OEuvres sont réunies six 
pièces sli^Ières et rares qui paraissent afoir 
été écrites à TimiUtion de celles de Bern. Bluet 
d'Arberes (voy. Blur). Vend. 45 fr. La Valllere. 

Ces pièces sont : i« Au nom de Dieu,,,, Paris, i9 
septembre i0oO, 79 pp. en Ters. — v Après que 
DUu,,,,, Paris , le 8 octobre 1606, 3à pp. en vers 
et en prose. — 5*» Au roypar amour loyal, . . Paris, 
le 1 9 sept. lOoO, la pp. en vers. — h^Ala gloire 
de Dieu,,, Paris, le 8 octobre, 2& pp. en prose et 
eo Ters. — 5* Au nom de Dieu par amour loyal. 
Paris, !•* septembre i0oO, prose et vers, 48 pp., 
avec a fig. en bols. — 0*» Traité des arguments 
faits à Caen en Normandie , et à Paris en France 
et autres lieux,,,,. Imprime à Paris au mois de 
luillet i<k>7, prose et vers, i3â pp. Cette dernière 
pièce est aussi Intitulée : Amour loyal, et il y a 
plusieurs autres Utres dans le corps du volume. 

DUBOIS {Jean-Aru,), Description of the 
cbaracter, manners and customs of the 
people of India , and of their institutions 
religions and civil, translated from the 
frencb ms. London, Langmans 1B17, 
in-/i. 1 liv. 5 sh. [28120] 

Vend. 49 fr. cuir de Russie, Langlès. 

— Mœurs, institutions et cérémonies des 
peuples de l'Inde. Paris , imp\ roy, 
(Merlin), 1826, 2 vol. in-8. i4 fr. 
[28121] 

On a encore de fil Tabbé Dubois : Letters on the 
State of ehristianity in india. L^ndon, Long- 
man, i8a5, in-8. 7 sb. 

— Le Pantcba-Tantra. Voy. Bidpal 



DUB 137 

DUBOIS-MAISONNEUVË. Introduction à 
Fétude des vases antiques peints , vulgai- 
rement appelés étrusques, accompagnée 
d'une collection des plus beUes formes 
ornées de leurs peintures, suivie de plan- 
dies la plupart inédites, pour servir de 
suppl. aux différents recueils de monu- 
ments. Paiis, vmvrim, de Didot Vaine, 
1816-1834, in-fol. max.pap.véL [29616] 

Ce bel ouvrage se compose de xvn livrais, avec 
texte. Chaque livrais, en noir, 18 fr. — color., 
45 fr. 

— Peintures des vases antiques, vulgaire- 
ment appelés étrusques, tirées de diffé- 
rentes collections et gravées par A. Gle- 
ner, accompagnées d'eiq>licat par A.-L. 
MilÛn. Paris, imprim, de Didot Vaine, 
1808-10, 2 voL in-fol. mai. , avec i5op]. 
[29627] 
Publié en 35 livraisons. Prix de chacune : i5 fr. — 
flg. color. 45 fr. En 181O on a mis de nouveaux 
titres à l*ouvrage : lai fr. (color.) Boutourlin. 
DUBOIS de Montpéreux {Fréd,), Voyage 
autour du Caucase , chez les Tcherkesses 
et les Abkhases, en Colcbide, en George, 
en Arménie et en Crimée. Paris, Gide,. 
i839-4i» 5 vol. in-8. 4o fr. [20593] 
Cet ouvrage a obtenu en iS98 le prix de la Société 
de géographie de Paris. On Joint i la rdaUoii 
un Atlas in-foL sur colombier qui sera composé 
d'environ aoo pi. exécutées à Neuchâtel sous 
les yeux de l'auteur. Chaque livrais., composée 
de 9 ou 10 pi., coûte 20 fr. Les i5 premières 
livrais, étaient en vente en iuillet i84i. 
*DUBOS {J,-B,), Réflexions critiques sur 
la poésie et sur la peinture. Paris, Pissot, 
1 755, 3 vol. pet in-ft. 12 à 20 fr. [12228] 
Un bel exemplaire mar, r, 80 fr. 5o c. Labédoy... 
Ouvrage estimé et qui a été rélmpr. plusieurs 
fois en 8 vol. in-12. Pour deux autres ouvrages 
du même auteur, voir les n«« aSioft et a^aoi de 
notre table méthodique. 
DU BOUCHET (/.). Voyez l'article de 

Stirpe dom. de Courtenay. 
DU BOULA Y et Du Boullay. Voy. BouiXAY 

et BULJEUS. 

DU BREUIL (Pierre), Histoire ample des 
peuples habitans aux trois bourgs de 
Ricey, et descript de la terre et baronie 
de Ricey, en Boui^;ogne. Paris, i654, 
in-12. [24538] . 

Vol. rare , vend. 48 fr. Delaleu ; 20 A*, de Fontette. 

DUBREUIL (le P.). Voy. Perspective. 
DU BREUL (Jacq,). Le théâtre des anti- 

quitez de Paris. Parti, 1612, in-4. 6 à 

8 fr. [2^125] 
Ouvrage auquel on i^oute : 

Sdpplemehtum auUqultatum urbis Parisiac», 



Digitized by 



Google 



138 



DUC 



quoad SS. Germaoi-a-praUs et Maurl-fotsateiisis 

cœnobia. Pœrisiis, 1614, In-ft. 
Quand ce voL est Joint au précédent, il en double 

la valeur. L'édiu du Théâtre Impr* en i0So est 

augmentée d*un supplément depub 1610 ^ par 

D.-H. J., en io4 pp. 
D y a aussi une édition des Ântlquitez de la ville 

de Parts (augmentée par Cl. Malingre) , Paris, 

P. Boeoîet, 1640, in^ol. fig. 

DUBUISSON {Pierre-Paul). Armoriai 
des principales maisons et familles do 
royaume, particulièrement de celles de 

Paris et de Tisle de France par Du- 

buisson. Paris, Guerin et Delatottr, 
1757, 2 vol. in-12. 20 à 25 fr. [28854] 

Ouvirage recherché et devenu peu commun; il 
présente près de Aooo écussons gravés sur cuivre. 
Selon M. Barbier, Gastelier de Latour, auteur 
d'un dictionnaire héraldique, impr. à Paris, en 
1774, in- 8., aurait eu part à sa rédaction. 

DUBUT {L.'A.). Architecture civile; mai- 
sons de ville et de campagne, de toutes 
formes et de tous genres, projetées. 
Paris, an xi— 180S, in-fol. [9777] 

Il n'a paru que le premier volume de cet ouirrage 
en 1 5 livrais, de 6 pL chacune : 90 fr. — en pap. 
de Hollande, iso fr. (Ag fr. HurUult). 

DUBY. Voyez Tobiesen. 

DUC (Fronton du). Voyez Frontok. 

DUC (Le). Voyez Le Duc. 

DU CANGE {Carol Dufresne,dom.). Glos- 
sarium ad scriptores médis et infimae 
graecitatis, cum appendice. Luaduni, 
Anisson, 1688, 2 vol. in-foL [10742] 

Livre très recherché, et devenu peu commun : 
$0 à 100 fr. 

— Glossarium ad scriptores mediae et infims 
latinitatis, editlo locupletior, opéra et 
studio monachorum ord. S. Benedicti. 
Parisiis, Osmont, 1733, 6 vol. in-foL 
[10872] 

Edit beaucoup plus complète que celle de Paris, 
1678, eu 3 vol. in-fol. Il faut voir si, dans le 
tome IV, article Moneta, se trouve un cahier de 
10 ff. contenant des empreintes de monnaies. 
Osmont Indique dans son Dictionnaire typogr, 
un exempl. de ces 6 vol. impr. sur véuN. 

Les édit de Venise, 17371 et de Bâle, 176a, aussi 
en vol. in-fol., sont moins belles que celle de 
Paris. 

— Glossarium novum, seu supplementnm 
ad auctiorem glossarii Cangiani editio- 
nem, collegit et digessit D.-P. Carpen- 
tier. Parisiis, 1766, k vol in-foL 

Ces deux ouvrages ne doivent pas être séparés; 
ils sont d*un grand usage pour toutes les études 
qui se rapportent au moyen-âge; ce qui les a 
fait singulièrement rechercher depuis quelques 
années, et en a momentanément âevé le prix à 
300 fr. et plus. Vend. ftiO fr. bel exempl. Labey. 

Les voL de Du Gange, séparément, ne se vendent 



DUC 

guère que de Oo A 70 fr., et peu de chose de 
plus en Gr. Pap. , parce que le supplément n*a 
été Uré que sur un seul papier. Ce supplément 
qui renferme un glossaire du vieux langage 
français, ne se trouve phis s^Mirément. 

MM. Didot publient en ce moment une édit. in-A. 
de ces deux glossaires refondus en un seul 
corps et augmentés des additions d'Adelung et 
autres, par les sobis de G.-A.-L. Henscbel. Cette 
nouvelle édit formera 8 voL divisés en 3a Uvral- 

« sons, au prix de 6 fr. chacune. 

—Glossarium manuale ad scriptores mediae 
et infim» latinitatis, ex glossariis Car. 
Dufresne D. Du Cange , et Carpentarii in 
compendiimi redactum, multisque verbb 
et dicendi formnlis auclum (a Jo. -Christ. 
Adelung). HalcB, 1772-84* 6 vol. in-8. 
ftoàSofr. [10873] 

Cet abrégé renferme ce que contiennent de plus 
essenUel les deux ouvrages d-dessus, et de plus 
quelques augmentations tirées des Chartres alle- 
mandes, dont Du Cange et Carpentier se sont 
peu occupés. Malgré ces utUes augmentaUoos, 
il manque encore un ouvrage spécial pour l'In- 
telligence des chroniques et des Chartres des 
allemands. 

— Illyricum vêtus et novum , sive historia 
regnortun Dalmatiae, Croatiae, Slavonis, 
locuplctiss. accessionibus aucta (a Jos. 
Keglerich de Busin). Posonii, 17&6, 
in-fol. i5 à 24 fr. [22995] 

L*auteur de cet ouvrage a pris pour base de son 
travail V Historia byzantina de Du Cange, Pais, 
16S0, in-fol. (Voyez BTZANmiA, n- a6 et 81.) 

DUCAREL {Andrew Coltee). Anglo-nor- 
man antiquities, considered in a tour 
through part of Normandy. London, 
1767, in-foL, avec 27 pL [26787] 

Vend, 47 fr. m. citr, Méon ; 3a fr. de Tersan ; ad fr, 
Mlllln. 

En Angleterre on regarde cet ouvrage comme une 
faible compilation, ornée de mauvaises plancb. , 
et cependant on ne Ten paie pas moins une 
trentaine de sheUings. 

— Antiquités an^o -normandes, trad. de 
l'anglais par A.-L. Lechaudé d'Anisy. 
Caén, Mancel, i823-25, gr. in-8., avec 
36 planches. 

Publié en 6 livraisons, dont la dernière renferme 
une dissertaUon Intitulée: Origine de la tapis^ 
série de Baveux, prouvée par, elU-mêwie, par 
M. H. -F. Delauney, gs pp. Le prix éUit de So fr. 
— Pap. vél.\ avec les principaux dessins sur 
pap. de Chine , 45 fr. — ln-4. fig. sur pap. de 
Chine, tiré à petit nombre, 60 fr. 
— Seriesof above two hundred anglo-gaOic, 
or norman and aquitains coins of tbe 
ancient kings of England London, 1757, 
in-/i., 16 pi., une carte et un portrait 

[27074] 
Vend, ao fr. de Tersan ; 5o fr. MlUin. 



Digitized by 



Google 



DUC 

DUCAS, Ncpo». Voy. Byzantina, d» 17. 

DU CERCEAU. Voy. AîiDROUET. 

DUCERCEAU (le P. J.-A.). Ses poéries. 
Paris, de Vimpr. de Didot, 1786, 2 vol. 
pet in-12. [i4o53l 

Jolie édition dont on recnercbe surtout les exem- 
plaires en pap. tél., lesquels vilent de 10 à i5fr. 
Un exempL, iropr. sur v^loi et partagé en 4 
vol. m. r., a été vend. 26a fr. Baroud, en 1831, 
et m fr. salle Stivestre, en février i89o. 

— Ses œavres, cootenaot son théâtre et ses 
poésies..NoaTelle édition, avec des notes, 
précédée d'un essai sor la vie et les 
écrits de l'aateur (par M. A. Pericaod). 
Lyon, Pezieux, 1828, 2 voL in-8. 8 fr. 

Edition , sinon la plos belle , du moins la plus 
complète qu*on ait encore donnée des ouvrages 
poétiques de ce Jésuite. H en a été tiré cent 
exempt, en pap. vét, et ce sont les seuls dont 
les titres portent les noms des deux éditeurs, 
MM. Pericaud aîné et Bregbot du Lut. 

DU CHASTEL. Le trespas, obseqnes et 
enterrement de François premier. Les 
deux sermons funèbres prononcez es 
dictes dweques, Tnng a Nostre-Dame de 
Paris, Tautre a Sainct-Denys en France, 
par M. revescfae de Maçon (Pierre Du 
Çiï^a^. De ritnvr.de Robert Estierme, 
1547, in-4- [23466] 

Vend. Se fr. en iSdii et quelquefois de g à la fr. 

Indépendamment de l'édldon In-A. de ce livre, 
R. Estlenne en a fait deux de format In-S. et 
soUs la même date, l'une en lettres rondes et 
l'autre en italiques : il a aussi dooné séparément 
l'oraison funèbre de François I«', par Ou Chas- 
te!, en latin , et en même temps la traduction 
française de ce discours par Jean Martin, ln-4. 

DUCHAT {Jacq. Le). V. Famille ridicule. 

DU CHESNE (Fr.). Histoire de Testât du 
Ps^Bas et de h religion d*£spaigne , 
par Francoys Ou Chesne. A Samcte" 
Marie (Genève) par Francoys Perrin, 
1558, pet in-8. de 247 pp. [25oo5] 

L'auteur de cet écrit est un calviniste, espagnol de 
naissnoe, nommé François de Enzlnas, nom 
qu'il a reiidu en français par Du Chetne^ et en 
flamand par Van Eyck ou Van der Bfck, et enfin 
dans ses ouvrages latins par Dryander. L'tiis- 
toire dont nous venons de rapporter le titre 
parut d'abord en latin à Anvers, vers i545. 
Enzlnas y a fait l'Iiistoire des persécutions qu'il 
a subies à Bruxelles , et de celles que ses core- 
ligionnaires ont eu à souffrir dans les Pays-Bas 
de i5Ao à 1545. Prosper Marciiand en a donné 
un long extrait dans son DicUonnalre, arUcle 
Enzinas, où il parle aussi delà traduction espa- 
gnole du Nouveau-Testament, faite par ce cal- 
viniste, et dont il est fait mention dans notre 
Manuel, article TESTAHEifT (nouveau). 

DUCHESNE sieur de La Violette (Joseph). 
La Morocosmie, ou de la folie, vanité et 



DUC 139 

inconstance du monde, ayec deux chants 
doriques, de Tamour céleste et du sou- 
veraia bien. Lyon, Jean de Tournes, 

1583, pet in-4. [13863] 

— Le grand miroir au monde, seconde édi- 
tion, revue, corrigée et augmentée en 
divers endroits, et d'un livre entier : à 
la fin de chaque livre sont de nouveau 

adjoustées amples annotations. par 

S. G. S. (Simon Goulart, senlisien). 
Lyon, les héritiers tTEustache Vignon, 
1593, in-8. [i3865] 

La prem. édition de ce poème devenu rare (Lyon, 
BwriK Honorât, 158?), pet in-A., n'a que cinq 
Uvres. 

Goi^et a parlé de ces deux poCmes (XIV, p. io5- 
110), mais 11 n'a pas connu l'ouvrage suivant 
du sieur de La Violette , qui est porté dans le 
Catalogue de La ValHere-Nyon, n* iftikS5« 

L'ahatomib du petit Monde, avec oueloues 
sonnets des vices d'icelluy. (tans nom an viue), 

1584, iD-4. [138(14] 

— L'ombre de Gamier Stofiacher, suisse, 
tragi-comédie (en trois actes et en vers) 
sur Talliance perpétuelle de la cité de 
Genève avec les deux cantons Zurich et 
Berne, par Jos. du Gh. S. de LaVioUette. 
Genève, Jean Dtsrant, i58/^, in-/i. de 
k et 37 pp. [i632i] 

— Pastonle (à cinq personnages^ sur l'al- 
liance... rqirésentée le i8octoore i58/|. 
Genève,* Durant, i585, in-ft. de 16 iï. 
cotés jusqu'à la page 3o. [16322] 

Cette pièce fait suite à la précédente. Elles sont 

toutes les deux également rares. 
•DUCHESNE (André). Histori» Franco- 
mm scriptores coaetanei, ab gentis ori- 
gine usque ad Philippi lY tempora. Pa- 
risiis, i636-49, 5 vol in-fol. [23279] 
Cette coUecUon est encore recherchée, parce qu'elle 
conUent plusieurs écrits qui ne sont pas dans 
le recueil de D. Bouquet : 80 à 120 rr. Vend. 
4 liv. 3 sh. Hcber, et en Gr. Pap. 12 llv. 1 sh. 
8 d. Hlbbert. 
— Historiffi Normanorum scriptores anti- 
qui , res ab illis gestas êxpllcantes, ab 
ann. 838 ad ann. 1220. Lut.-Parisiar., 
1619, in-foL [24296] 
De trois volumes que devait avoir cette collection, 
il u'a paru que celui^, lequel est fort recherché 
et se trouve difficilement : 80 À 100 fr. Vend. 

4 liv. 6 sh. Hcber; en Gr. Pap. très rare, 180 fr. 
(bei exempl. en peau de truie) de Llmare ; 9 llv. 

5 sh. Hlbbert. 

M. Baron Maseres a donné un extrait de cet 
ouvrage sous ce titre : 

HfSToiUiB ANOUCARB clrca tempus conquestus 
Angli» a Guliefano Notho, Normanorum duce, 
selecta roonumenta. Londini, i8o7i hi-4., vrec 
des notes en anglais. 18 fr. 



Digitized by 



Google 



i4o 



DUC 



Uo exemplaire des deux colIecUous de Ducbesae, 
voL Gr. Pap. mar. r, vend. 25 Uv. à Londres, 
en 1855. 

— Histoire généalogique de la maison de 
Ghastillon sur Marne. Pom, i62i,in-fol. 
[28845] 

— De la maison de Montmorency et de 
Laval. Farts, 1624, in-foL [18846] 

— De la maison de Vergy. Paris, i625, 
in-foL [18847] 

— Des maisons de Guines, d'Andres, de 
Gand et de Coucy. Paris, 16S1, in-foL 
[18848] 

— De la maison de Dreux, et de quelques 
autres familles illustres qui en sont aes- 
cendues. Paris, i63i, in-fol. [i8849] 
— De la maison des Chasteigniers. Pans, 

1634, in-fol. [18850] 
—De la maison de fiéthune. Paris, 1659, 

in-foL [i885i] 
Ces sept volumes sont recherchés, et ils se trouvent 
rarement réunis : on les paie de la à 18 fr. cha- 
cun, et même de beaux exempl. rel. en mar. r. 
ont été vend, de fto à 60 fr. Mac-Carthy. 

Figures mysUques du riche et précieux cabinet 
des Dames ; où sont représentées au Tif , tant 
les beautés, parures et pompes du corps féminin, 
que les perfections et atours spirituels de l*ame, 
par And. Duchesne. Paris, Dubrajf, i6o5, pet. 
in-ia. 3 à 5 fr. [17^8] 

DUCHESNE (J.-B.). Guide de la culture 
des bois , ou herbier forestier. Paris, 
M^Hmard, 1825, in-8., avec 64 pL, 
pet in-fol. 80 fr. [6395] 

DUCHESNE aîné {Jean). Essai sur les 
nielles, gravures des oiièvres florentins 
du i5* siède. Paris, Merlin, 1826, gr. 
in-8. fig. i5 fr.— Pap. véL 3ofr.[95i2] 

Premier ouvrage spécial qui ait paru sur ce sujet 
intéressant pour l'histoire de la gravure sdr mé- 
tal. M. Léop. Ctcognara en a publié un autre à 
Venise, chez Picottl, 1827, in-4., qui a pour 
titre delV Origine, ec. dei nielli. 

— xMusée de peinture et de sculpture, ou 
recueil des principaux tableaux, statues 
et bas-reliefs des collections publiques et 
particulières d'Europe , dessiné et gravé 
à Teau-forte par RéveU, avec des notices 
descriptives, critiques et historiques, par 
Duchesne aîné, en français et en anglais. 
Paris, Audot, 1828-34, 16 vol. pet.in-8. 

[9284 ou 9374] 
Recueil composé de 171 livrais, avec iH livrais, bis. 
On y ajoute : i« Les loges du Vatican^ d'après 
Raphaël, g livrais. — 2* Les amours de Psyché, 
d*après Rapliaêl, livrais. — S** Les amours des 
Dieux, d'après Titien, Carrache et Jules Romain, 
3 livrais. Chaque livraison de 6 planches , avec 
6 ff. de texte, coûte i fr. 



DUC 

— Chefs-d'œuvre de TEcole française, sous 
l'empire de Napoléon. Recueil de ta- 
bleaux , statues et bas-reliefis désignés 
pour le concours décennal, avec un texte 
explicatif, par M. Duchesne aîné. Paru, 
Audot, in-fol. , avec 3o pL en 10 livrais. 
5ofr. [9373] 

— Voy. Isographie.-- RoBiLLARD. 

DU CHOUL {Guill.). Discours sur la cas- 
tramétation et discipline militaire des an- 
ciens Romains. Lyon, i555. — Discours 
sur la religion desanciens Romains. Lyon. 
Rouille, i556, 2 tom.en 1 vol. pet in-fol. 
fig. [22639] 

EdiUon originale, très belle, et ornée de bonnes 
grav. sur bois. Vend, ig fr. de Cotte, etsouveut 
moins cher. 

LesédiUonsdeLyofi, i5d70u i58i,2 tom.eni vol. 
in-A., passent pour plus complètes, mate elles 
sont moins belles et moins chères que la pre- 
mière: 5 à 6 fr. — n y a aussi une édition de 
Wesel, 1072 , in^., qui a reparu à Dusseldorf, 
1781, hi-4., sous ce titre: La religion des an- 
ciens Romains, etc. 

La traduction latine de ces deux ouvrages, Amst., 
i685, ou 17A8, in-4., n'a que peu de valeur. 

DU CHOUL (Jo. ). De variaquercushistoria; 
accessit Pilati montis descriptio. Luad., 
G. Rovillius, 1555, in-8. fig. [5509] 

Petit traité assez rare : 4 à fr.; vend, bel exempL 
en m, r. 19 fr. Gouttant ; a5 fr. Camus de Limare. 
M. Renouarden a eu un exempl. sur pap. Jaune. 

— Dialogus formicas, muscae, aranei et pa- 

fiilionis. Lugduni, i556, in-8. 3 à 4 fr. 
6607] 

Volume quelquefois Joint au précédent 

L'ouvrage suivant du même auteur est rare et fort 
peu connu. 

DuLOGDE de la Ville et des Champs, avec une 
epistre de la vie solitaire, par Jean Du Choul. 
Lyon, Pierre Merant, i565, pet. in-S. 

DUCIS {J.'F.). Ses œuvres. Paris, Nep- 
veu, 1826, 3 vol. in-8. — Œuvres pos- 
thumes du même, précédées d*une notice 
sur sa vie et ses écrits, par M. Campenon. 
Ibid., 1826, in-8., avec un portrait 
[16533] 

Cette édition in-8. des œuvres de Duels est plus 
complète que celles de 181 3 et 1819; et même 
dans les œuvres primitives, i5 fr.— avec 10 grav. 
d*après Glrodet , Desenne et Colin, et a pi. de 
musique, 20 fr. — Pap. vél. cavalier, gravures 
sur pap. de Chine, So à 30 fr. — avec les grav. 
avant la lettre, 4o à 5o fr. Les oeuvres posthumes 
se sont vend, séparément, et elles peuvent être 
Jointes aux deux premières édlt en 3 vol. ln-8. 

n est convenable de réunir à ces différentes édlt. 
les deux ouvrages suivants : 

Essais de mémoires ou lettres sur la vie, le 
caractère et les écriU de J.-F. Duels, adressés à 
M. Odogharthy de Latour, par M. Campenon. 



Digitized by 



Google 



DUC 

Parti, Nepveu {impr. deJ. Didot), iS34, in-8. 
portr. 5 fr.— Pap. vél. lo fr. On y remarque un 
Dithyrambe de Ducis contre Bonaparte. [8o65o] 
Etudes sur la personne et les écrits de J.-F. 
Ducis, par Onésime Leroy, a* édit Paris, iM4, 
in-8. 

— Œuvres du même, précédées d'un aver- 
tissement par M. Auger, eî œuvres pos- 
thumes, précédées de la notice, par 
M. Gampenon. Paru, Nepveu, 1827, 
2 vol. gr. in-8. pap. vél.. impr. à 2 col. , 
avec le portrait 

Les mêmes œuvres ont paru en 7 vol. gr. in-32, 
pap. véL Paris, De Bure, 1824 et 1826 ; et en 
6 vol. in- 18, Paris, Ladvocat, 1827. 

DU CLERC {Jacques). Colloque familier 
du vray pudic et syncere amour, concilié 
entre deux amans, traduict de latin en 
françoys amplié outre la première édit ; 
1564. Cy fine ce présent litrre... faict et 
traduict par Jaques du Clerc, imprimé 
a Paris par Denis Janot, in-t6. [i8o45] 

Ce petit livre, qui est rare, a i5 Cf. non chiffrés, et 
CLff.detextç. A la fin sontaff. séparés, dont ie i«' 
conUent deux dizains aux lecteurs, et le second 
la marque de l'imprimeur. La première édiUon 
est probablement celle de Paris, i5/|o, qu'in- 
dique La Croix du Maine. 

DU CLERCQ. Mémoires inédits de Jacques 
du Qercq, sieur de Beauvoir en Tour- 
nois, commençant en 1 4&8 et fin^sant en 
1/188; avec un essai sur Thistoire des 
Pays-Bas, un glossaire historique, héral- 
dique et grammatical, et des tables, par 
F. baron de Rieffenberg. Bruxelles, 
Am. Lacrosse, 1828, 4 vol. in-8. 24 fr. 
[24988] 

Commencement d'une eoUection de mémoires pour 
servir à l'histoire des Pays-Bas, qui n'a pas été 
continuée. M. Buchon a inséré une partie des 
Hémoires de Du Clercq à la suite de son édiUon 
de Monstrelet (voy. Collection de chroniques). 

*DUCLOS {Char. Pineau). Ses œuvres 
complètes, précédées d'une notice sur sa 
vie et ses écrits, par M. Auger. Paris, 
Janet et CoteUe {impr. de P. Didot 
Vaine), 1820, 9 vol. inr8. Sofr. — Pap. 
vél 5ofr. [19106] 

Bonne réimpression de l'édition de Paris, Colnet, 
1806, 10 vol. in-S., dont il y a aussi du pap. vél. 

L'édiUon des oeuvres de Duclos {Paris, B$lin, iSai, 
3 vol. in-8.), avec une notice sur la vie et les ou- 
vrages de l'auteur, par M. Villenave, est aug- 
mentée de VEssai sur la hoirie et les Ponts et 
Chaussées de France, et des Réflexions sur la 
Corvée des chemins, deux ouvrages anonymes 
attribués à Duclos, et qui ont été impr. sépa- 
rément à Paris sous la date de La Haye, 1759 
et l'TOa, in-ia. On a contesté à cet écrivain plu- 
sieur» de ses ouvrages, voy. k ce sqjet le Diction- 
naire des anonywtes, n«« 2660 et 3S24. 



DUF l4l 

— Considérations sur les mœurs de ce 
siècle. Amsterd. (Portr), 1761, in-12. 

[3721] 
Il existe quelques exemplaires de cette édiUon et 

de celles de 176a et 17O7, en pap. de Hollande. 
Les Confessions du comte de ***, Amsterd. (Paris), 

1742, peu in-8., ont été réimpr. à Paris, en 

1778, gr. in-8., avec des vignettes. [17M7] 

DUCROTA Y de Blainville. V. BLiONViLLE. 

DUDLEO {Roberto), ducà di Nortumbria 
e conte di Warwicb. Dell* arcano del 
mare libri seL Fireme, i646 et ann. 
segg., in-foL max. [i9734] 

Cet ouvrage, qu'il est diflBcilc de trouver complet, 
a été long-temps fort estimé, mais il n'est plus 
guère recherché qu'en Angleterre, oùunexempl. 
a été porté à ai ilv. vente Scbright, en 1807. 

L' Arcano del mare est divisé en 6 livres, et se relie 
en 2, en 3 ou même en 6 vol., selon la manière 
dont les parties en sont distribuées. 56 fr. 5o c 
Reina. L'édiUon de Florence^ 1881, 8 livres en 
a voK gr. in-fol., a été corrigée et augmentée 
d'après le manuscrit original. Vend. 3 Ilv. 3 sb. 
Pinelli, et quelquefois plus ou moins cher. Elle 
porte le Utre suivant : Arcano del mare di D. Ru- 
berto Dudleo... diviso in libri sei : nel primo, 
de* quali traita délia longitudine praticabile in 
diversi modi: nel secondo, délie carte sue gêne- 
rait, e de* portolani rettiflcati in longitudine : 
nel terzo, délia disciplina marittima e militare : 
nel quarto, delVarchitetturanauSica : nelquinto, 
délia navigazione... : nel sesto délie carte geogra- 
fiche e particolwi; impressîone seconda^ cor- 
retta, ea accresciuta... con V indice générale di 
tutta l'opéra, etc.. Voici ce qu'elle conUent : 
Livre I, 3o pp. et 37 pL, non compris le Utre, 
l'éplU^ dédicatoire, et l'averUssement. — H, 
an pp. et 33 pi. — in, a5 pp. et 8 pK — IV, 
la pp. et 14 pi.— V, a8 pp. et 8g pi.— VI (for- 
manf le a* vol.) Utre, table; texte Ai ff. et i3o 
cartes marhies. 

DUDLEY {John). Voy. Northumbru. 

DU FML. Voy. Fail. 

DUFF {James Grant). A bistory of tbe 
Mabrattas. London, Langman, 1826, 
3 yoL in-8. 2 liv. 2 sb. [28181] 

DUFFLiEUS {Kilianus). Voy. KttiANUS. 

DUFLOS le jeune. Recueil d'estampes re- 
présentant les grades, les rangs et les di- 
gnités, suivant le costume de toutes les 
nations existantes, avec des explications 
historiq. Paris, 1779, gr. in-foL [95i5] 

Cet ouvrage, composé dea64pl., a été publié en àH 
livrais, de 8 pi., au prix de à fr. 5o c. par livrais, 
en noir, et g fr. par livrais, coior.; il ne consene 
pas ces prix: vend. i5o fr. Morel-Vindé, et en 
Âo livrais. 7a fr. en i8o5. 

— Abrégé de Thistoire universelle en fig. , 
ou recueil d'estampes représentant les 
sujets les plus frappans de l'histoire, des- 
sinés par Monnet, et gravés par Duflos, 



Digitized by 



Google 



1/ii 



DUF 



ayec le texte par Yaorilliers. Paris, 
Duflas, 1785, Spart gr. m-8. Soàftofir. 
[2i3o3] 

Cet ouvrage, qui cootSent 900 pU avec on discours, 
a paru en 38 livrais.; Il coûtait i5o fr.; et de 
format IMm fXiofr. (Vend. iSi fr. MoreV-ViDdé). 

DU FOUILLOUX. Voy. FOUILLOUX. 

DUFOUR de la Crespelière ( C. ), docteur 
en médecine. Les récréations poétiques, 
amoureuses et galantes, ou les joyeux di- 
vertissemens de la poésie françoise, en 
faveur des mélancoliques , par le sieur 
Dufour. Parts, Est. Loyson, 1 669 , in-iâ. 
[i4o35] 

Le sieur Dufour avait déjà donné , entre autres 
ouvrages : 

Les DiVERTissEifEiis d'Amour, et autres poésies 
burlesques et sérieuses. Paris, Olivier de Forets 
nés, i667i pct. in-12. 

Il a publié depuis un troisième recueil du même 
genre , sous ce Utre : 

Le Poète goguenard , contenant petites ode- 
lettes, madrigalets, chansonnettes, fleurettes, 
sornettes, passe-temps et billets doux, et autres 
galanteries en prose et en vers. Paris, Layson, 
1673 , In-ia. 

Si Ton veut connaître d'autres ouvrages de ce 
médeein-poète , on en trouvera les titres dans 
le CaUd. de La Valllere pv Nyon, n»« i48o8, 
14870, 14871 , i4go5 et 15402. Ceux que nous 
avons indiqués se recommandent par la singu- 
larité de leur titre, et cela suffit pour leur don- 
ner une certaine valeur. — A rarlicle Villanova 
{Am. de), nous parierons d'un commentaire en 
vers français sur l'École de Saleme, par le sieur 
de La Crespelière. 

DU FOUSTJSàU. Les curieuses singularitez 
de France. Vendostne, Fr, de laSaugere, 
i63i, pct in-8. 10 à i5 fr. [233i3j 

Livre rare , où sont réunies huit dissertations cu- 
rieuses, qui se rattachent à l'histoire de France, 
n s'en trouve des exemplaires sous la date de 
Paris, Henault, i63i. 

DUFRESNE Du Gange. Voy. Du Gange. 

DUFRESNE Saint-Léon (i.-(7.-A.).Etude 
sur le crédit public , par Dufresne, liqui- 
dateur au tr^r royal; exemplaire unique 
à l'usage de Fauteur. 1784, gr. in-8. 
[4124] 

Cette rareté typographique a été vend. M fr. 

Chardin, en i8o5. 
Aéimpr. sous le titre d*Etudes du crédit public et 
des dettes publiques, Paris, Bossange, i8a4, 
et avec un nouveau titre portant : seconde édit, 
DUFRESNOY {Charles- Alphonse). L'art 
de peinture, trad. en franc. , avec des re- 
marques (par Roger de Piles) , 2« édition, 
augmentée d'un dial(^e sur le coloris. 
Paris, 1673 , in-12, fig. de Sébast Le 
Clerc. [12861] 
Edition la plus recherchée, à cause des fig. : 4 à6 fr. 



DUG 

Les réiiiipressions de i084 et 1751 , dont les ftg. 

sont moh» belles, ont peu de valeur. 
Meunier de Querlon a revu la traduction de R. de 
Piles, et l'a publiée de nouveau sous le titre 
^'Eeole d'Uranie, Paris, 175s, pet ln-8., avec 
sa propre traduction du poème de La Peinture, 
par l'abbé de Marsy, et le texte lat. de ces deux . 
poèmes.— On a une traduct libre du i>oème de 
Dufresnoy, en vers français, par Renou, peintre, 
Paris, 1789, ln-8., et une autre traduction en 
prose , qui porte le titre suivant : 

Le GornB de l'artiste et de l'amateur, conte- 
nant le poème de la peinture de Dufresnoy, avec 
une traduction nouvelle revue par M. Keratry , 
suivi de réflexions de ce dernier, de notes de 
Reynolds, de TEssai sur la peinture de Diderot, 
d'une lettre sur le paysage de Gessner, etc. Pa- 
ris, Qrimbert^ iSaS, in-19. S fr. 75 c 
DU FRESNOY. Voy. Lenglet. 
DUGDALE (William). Monasticon angli- 
canum, sive pandectx cœnobiorumbene- 
dictinor. , cluniacensium, etc. , a primor- 
diis ad eorum usque dissolutionem; auc- 
toribusRog. DodsworthetGuiLDugdale. 
Londini, i655-6i-73, 3 voL in-foL fig. 
[2i5i4] 

Ouvrage très important pour l'histoire ecclésias- 
tique de l'Angleterre , et auquel les fig. de Hol- 
lar et King , dont 11 est orné, ajoutent du prix. 
Gomme les exemplaires en sont rarement com- 
plets, nous allons donner une courte description 
des S vol. 

Le tomc^remler a 95 ff. préllm., y compris le 
frontispice gravé, le titre impr., un faux titre, 
un arbre généalogique, et une pi. qui représente 
un bénédictin. Le texte finit à la page iiSi, par 
VLnerrata ; il est orné de 61 feuilles ou deml-lT. de 
gravures placées aux pages 2 (9 pi.); 18 (4 pi.)» 
90, 92, 94, 26, 98, 89, 38 (4 pi.); 5o, 54, 5«, 58, 
60,69 (9 pi.); 64 (9 pi.); 84, 88, 90, 108, 190, 
i54, 164, 166, 170(9 pi.); 179(9 pL); 174. 176(9 
pi.); 184 (9 pi.); 186(9 pl.);iOii 1981 3^(9 pi*); 
999, 989, S06, 371, 379, 4o6 (9 pi.); 519, 611, 
695,733, 889, 949. Ce vol. aétéréimpr. en 1689 
(16 ff. prélim. et 1159 pp.), et comme cette réhn- 
presslon est augmentée de 4 ff. û*index, on la 
joint à l'édition originale. 

Le tome deuxième a 19 ff. prélim., y compris le 
titre, un faux titre et une gravure de HoUar, qui 
représente un chanoine de saint Augustin; le 
texte finit à la page 1057, et est suivi de 4 index, 
qui occupent 98 ff. non chiffï^; II y a 17 gra- 
vures dans le volume, non compris celle du 
chanoine de saint Augustin ; elles doivent être 
aux pp. 186, i48 (9 pi.); 366, 46o, 489, 5o4, 5i7, 
57S, 589, 659, 755, 783, 83i, 870, 890, 94a Ger* 
tains exemplaires sont datés de 1679. 

Le tome troisième, beaucoup plus rare que les 
deux pi^emlers, est divisé en deux parties : U 
commence par 3 ff. prélim.; la première partie 
contient 899 pp. de texte, suivies d'un errata; 
la seconde partie renferme 918 pp., y compris 
trois index et un errata ; il y a dans la première 
partie 94 gravures, dont une tient au texte et 
doit se trouver p. 368. Les autres sont aux pp. 
ii4, 115, 198 (9 pi.); 180 (9 pi.); 916 (9 pi.); 



Digitized by 



Google 



DUG 

sS7 {1 pL>; 1«7 (4 pi.) ; m, «75 (5 pL)ç la !• 
part ne reoiéniie que gravoreB, aux pp. lo 
(a pL); aa, 87, 17S, 195. Qnelqiies exemplaires 
sont datés de i683. 

Les planches n'étant numérotées que dans une 
partie des exemplaires, U faut arolr soin de rc* 
garder st elles correspondent au texte à côté du- 
quel elles sont placées; il n*est pas rare de les 
trouver transposées , mais peu importe, pourvu 
qu'elles ne manquent pas. U y a des exemplaires 
des deux premiers voL en Gr. Pap.; on n*en 
connaît paa du troisième. 

Les trois volumes se sont payés, il y a qudques 
années, jusqu'à 5o guinées en Angleterre; mais 
Us sont beaucoup moins chers aujourd'hui. 
Vend. 55i fr. m. bL Gaillard , et le même exem- 
plaire Sac fr. Labédoy...; ei5 fir. en 5 voL m. r. 
Hac-Carthy ; 35o fr. m. r. Debure. 

L'exemplaire du Monasticon anglictmum, édition 
de 1655-7S , de la BibliotK Meerwum., tom. II, 
p. 7O, vend. 160 flor., avait appartenu au célèbre 
comte de Glarendon ; les deux premiers volumes 
étaient en Gr. Pap., et le 3* en pap. ordinaire. 
Le même exemplaire, après avoir été rel. en 5 
voL flMT. bL pmr Lewis (avec le 3« vol. encadré, 
pour le mettre au niveau des deux autres), a été 
porté à 310 11 V. sterL à la vente de Jolin Dent , 
en 1837. U manquait cependant dans le premier 
volume 9 pi. qui appartiennent à l'ouvrage , 
mais dont 8 ne sont fias ordinairement dans la 
première édition. Il y manquait énilement, dans 
le 3* voL, la pi. du chevalier de Jérusalem , la- 
qaeDe n'a pas été placée dans le^ premiers exem- 
plahres distribués. Les 3 vol. en Gr. Pap. sont 
excessivement rares. 

— Monasticon angUcannm , etc. , first pu- 
hBsb'à in btin by W. Dugdale. To which 
are new added exact catalogues of the bi- 
flhops of the several diocèses to the year 
1717 : the whde corrected and supplied 
with many nsefdl additions by an eminent 
hand (James Wright). Londan, 1718, 
in-foL fig. 3 à 5 liv. 

Seconde édition de l'abrégé du Monësticon êngli- 
eamm. La première , moins complète, a tNun à 
Londres, en 1698, lo-fol. 

— Tbe history of the andent abbeys, mo- 
nasteries, etc. being two additional yoL 
to WilL Dugdale*8 Monasticon anglica- 
nam... by J. Stevens. Landan, 1722-25, 
3 tom. en 2 yoI. in-foL fig. 9 ft 12 liv. 
[2i5i5] 

Ces deux articles, qui doivent être réunis, se paient 
presque aussi cher que l'édition latine : 37 liv. 
t sh. Edwards. — Gr. Pap. très rare, 700 fr. 
M. r. Ma&Carthy ; 39 Hv. 9 >>)• Sykes. 

— Monasticon anglicanum : a new édition , 
erncbed with a large accession of mate- 
riais by John Galey , Henry Elhs, and the 
rer. Henry BandineL Jjmdon, 1817-30, 
8 vol. pet. in-foL 

Cette édlt renferme toute la sut)stance de la con- 
tinuation de Stevens, d'autres augmenUtions et 



DUG 



1&3 



les DOitt des éditeurs; en outre, beaucoup de 
nouvelles figures sont i^tées aux anciennes 
que l'on a copiées avec exactitude. Tels sont les 
avanuges qui la font préférer aux premières 
édlt. La dernière a été distribuée en 5o livrais.; 
et le prix de chaque livraison éuit de 3 liv. 
13 sh. 6 d. , et en Gr. Pap. fig. proofs, tirés à 
5o exempl., 5 liv. 5 sh. L'ouvrage complet a 
été mis récemment au rabais à 45 liv. Un exem- 
plaire en Gr. Pap., en 13 vol. rel. en mar. doré^ 
et contenant outre les premières épreuves des 
nouvelles planches, les planches de l'ancienne 
édlt : 101 liv. Hanrott; autrement, 75 liv. Bohn. 
Dans sa Bibliotheca topogr,, M. Upcott annonce 
le recueil suivant : Collection offorty nine plates 
engraeed by HoUar for DugdHale's Monasticon, 
and History ofSt, PauVs cathedral, republished 
from the original copper-plates by Bob. mikin- 
son, i8i5, In-fol. 

— Ântiqnities of Warwickshire. Landon, 
1656, in-fol [27320] 

Cet ouvrage, qui renferme des gravures du célèbre 
Hoilar, est fort recherché en Angleterre. En 
France on le trouve très rarement, et quoiqu'il 
n'ait été vendu que 53 fr. Mariette, et 60 fr. de 
Limare, il est plus cher maintenant : S31 fr. 
m. r. Mac-Carthy; 11 liv. 11 sh. Sykes; 14 Uv. 
S sh. 6 d. Heber. 

L'édition de 17S0, en 3 vol. in-fol. , contient une 
continuation par Thomas; et c'est ce qui fait 
qu'on la prend de préférence à la précédente ; 
mais conmie elle est devenue rare, elle se paie 
de 30 à 35 Hv. en Angleterre : vend, en Gr. Pap. 
m. r. 535 fr. Mac^rthy ; 53 liv. 10 sh. WUett; 
S9 liv. 18 sh. Sykes. 

n y a aussi une édition de Coventry, 1765, in-fol. 
fig., vendue 18 fr. Camus de Limare; 67 fr. le 
duc de Feltre. 

— History of St-Panl's cathedral in Lon- 
don. London, i658, in-fol. fig. [27106] 

Il est certain que cet ouvrage trouve bien peu 
d'amateurs en France; mais en Angleterre il 
n'est guère moins recherché que le précédent^ 
et les catal. de Londres le portent à â et à 6 liv. : 
vend. 146 fr. m. r. Mac-Carthy; 6 Uv. sh. 8 d. 
Sykes; 8 liv. 10 sh. Heber. L'édition de 1716, 
in-fol., à cause des augmentations qu'elle pré- 
sente, est presque aussi chère que la première; 
vend, en Gr. Pap. m. r., avec diflérentes pièces 
ajoutées, Soo fr. Mac-Carthy; 9 liv. 9 sh. Sykes; 
liv. Dent. 

Une nouvelle édlt. in-fol. à 3 col., avec une conti- 
nuation , d'autres additions par H. EUis (et de 
nouvelles planches ajoutées aux andômes fig» 
qui ont été exactement copiées, la plupart par 
W. Finden), a été publiée à Londres, de i8i4 à 
1818, en 6 part. Le prix, qui était de i5 Uv» 
i5 sh., et en Gr. Pap. Si Uv. 10 sh. , est main- 
tenant fort rédoit. 

— Baronage of England. Londotis 1675-76, 

S tom. en 2 vol. in-fol. fig. [28924] 
Ces deux volumes, qui sont d'un hitérét local , se 

paient de 6 à 8 Uv. en Angleterre : vend. 3<k> fr. 

m, r. Mac-Carthy; 130 fr. le duc de Feltre; -^ 

en Gr. Pap. i4 Uv. \h sii. Sykes. 



Digitized by 



Google 



144 



DUG 



— History of imbanking and drayning of 
divers fenns and marshes, both in foreign 
parts, and in this kingdom, and of tfae 
iniprovements thereby; extracted irom 
records, manuscripts, and other authen- 
tick testimonies. Landon, 1662, in-foL 
fig. [27057] 

Cette édlt. est fort rare, et elle a été payée Soo fr. 
Mac-Cartliy; iS 11?. Dent; 31 Uv. 10 sh. d. 
Sykes ; 5 Uv. la sh. 6 d. Heber. Il y en a une 
seconde, publiée par Gh. Naison Cole, 177a, 
in-fol., beaucoup moins chère que la première : 
a liv. Vend. 118 fr. Gr. Pap. Mac-Carthy. 

— Origines juridiciales , or bistorical me- 
morials of the english laws, courts of 
justice : also a chronologie of the lord 
cbaucelors and keepers of the great seal, 
etc. Landoris 1666, 1671, in-foL [3oS8] 

La première de ces deux éditions a Tavantage de 
contenir les premières épreuves des gravures; 
mais la seconde renferme des augmentaUons : 
a liv. 6 sh. Heber. Les exempt, de la seconde 
édlt., sous la date de i08o, conUennent de plus 
que les autres à pp. de continuation et a portr. 
supplémentaires; et c*est ce qui les fait pré- 
férer. Vend. i5i fr. m. r., et avec tous les por- 
traits qui manquent assez souvent, Mac-Carthy; 
 liv. 6 sh. Sykes. 

— The life, diary and correspondence of 
sir WilL Dugdale, with an appendix; 
edited by Will. Hamper. London, 1827, 
in-4. 1 liv. 1 sh. [SogoS] 

Edition tirée à a5o exempl. seulement, et enrichie 
de a portr. de Dugdale grav. par H. Roblnson 
et W. Holl, d'un fac-slmile et de deux tableaux 
généalogiques. 

Nous citerons encore de Dugdale : 

A SHORT View of the late troubles in England 
(from 16S8 to 1659). Oxford, 1681, In-fol. 10 à 
la sh. : vend. i57 fr. Gr. Pap. m. r, Hac-Car- 
thy;3 1iv. Ssh. Sykes. 

A PEitPECT coPY of ail summons of the noblllty 
to Parliament Lond,, i685, infol., rare : 91 fr. 
mar. r. Mac-Carthy; S Uv. à sh. Roxburghe; 
1 liv. 7 sh. Heber. 

Rélmpr. sous la même date, à Birmingham, vers 
17Q/1 , édition facile à reconnaître par la forme 
moderne des caractères : 1 Uv. 8 sh. Sykes. 

The discocrsb toucbing the office of lord 
ChanceUor. 107a, in-fol. 

Tbb angieiit usage of bearing arms, with a 
caulogue of the noblllty of England, etc. Ox- 
ford, iô8a , in-ia (deux édlUons dans la même 
année). 

Ce dernier ouvrage a été réimprimé à Londrei, 
en 1811, in-fol., avec des augmentaUons et des 
corrections par Banks. 

La coUecUon des ouvrages de Dugdale forme a3 
vol y compris les doubles édit. ; elle se trouve 
difficilement complète, et on la recherche beau- 
coup en Angleterre : il en a été vendu un fort 
bel exempl. 188 Uv., à Londres, en i8o4, un 
autre, aoo Uv. en 1810, et un troisième, 102 liv. 
18 sh. Hlbbert 



DUG 

Lowndes ( Manael , pages O18 et sulv.) donne des 
détaUs curieux sur là ouvrages de Dugdale , et 
des renseignements pour en coUationner les 
dUTérentes éditions. 

DUGUAY-TROUm. Voyez GUAY. 

DU GUESCLIN (Bertrand). In-foL goth. 

(ig. en bois. [2338o] 
Ouvrage dont les exempl. sont fort rares. Cest 
plutôt un roman de chevalerie qu'une histoire, 
aussi est-il moins utUe que curieux. L'édlt. que 
nous citons a 88 ff. Imprim. à a col. dont celles 
qui sont enUères portent 85 lignes, avec des 
slgnaL de a—o (le premier et le dernier cahier 
pars, lesautres par 6). Les caractères paraissent 
appartenir à l'imprimerie de Lyon, du i5* siècle^ 
après lâSa Le premier f. est blanc au recto, et, 
au verso, porte la fig. d'un chevaUer armé de 
toutes pièces, avec ces deux mots, en guise 
d'intitulé : Bertrand Du Guetclin. La même gra- 
vure, mais sans ces deux noms, se volt encore 
sur le recto du dernier f. Le texte commence 
ainsi : 

(D) ans ma pensée sou- 
vent wîe delictoye. 
On Ut au verso de l'avant-demler f. la souscrip- 
tion suivante : 

Cy finist le Hure des faiz 
de messire Bertrand du gués 
clin cheualier Jadis connesta 
ble de firatue et seigneur de Ion 
gueuiùe. 

Vendu 78 fr. en 1819; lao fr. en i8a7, et un bel 
exempl. rel. en tkar, 2^ liv. White-Knlghts; 
4o Uv. Hel^r ; 45o fr. mar, d, de mar, en 18A1. 

— Prouesses et vaillances du preux cheua- 
lier Bertrand Duguesclin, jadis conné- 
table de France et seigneur de Longue- 
uille. Paris, Michel Lenoir, i52i» in-&. 
goth. fig. en bois. 

Edition rare rapportée dans le Caul. La Valliere- 
Nyon, n" aS&7g, mais que Je n'ai pas pu voir. 

— Les prouesses et vaillances du preux % 
vaillât cheualier Bertrand Du Guesclin. 
(à la fin) Jmprime nouuellemet a Lyon 
par Oliuier Amoullet, Et fut acheue le 
xviij, iour de may, Mil,CCCCC,r,xxùc, 
pet in-/|. goth. de 78 ff. à 2 coL sîgo. 
a. — ^k. , avec fig. en bois. 

Vend. 410 fr. RevoU, sans avoir, à iieaucoup près, 
cette valeur. 

— Les faitz z gestes de noble et vaillât che- 
ualier Bertrand du Guesclin... Imprime 
nouuellement a Paris ,xixc, Paris, 
Jehan Bonfons, in-4. goth. à 2 coL fig. 
en bois, sign. a — n. 

Ces trois édit ln-4. contiennent le même ouvrage 
que l'édition in-fol ci-dessus. 

Chronique de Du Guesclb, coUationnée sur 
rédltion originale du i5* siècle et les mss., avec 
une notice biogr. et des notes par F^. Michel. 
Paris, Bétkune, iSSo, ln-18. fig. 01 y a quelques 
exemplaires en pap. vél.). 



Digitized by 



Google 



DUR 

Pour une chronique de Du Gueadin, en ver», 
\oyezCuvELiEiL 

Voici encore les titres de trois ouvrages anciens 
relatifs à Du GuescJin: 

ÂivciEiis iféHoiRBS du XIV* siècle, ou l*on ap- 
prendra les aventures de la vie du fameux Ber- 
trand Du Guesclin... qui par sa valeur a retably 
dans ses états le prince catholique. Nouvelle- 
ment, traduits par (Jacq.) Le Febvre. Douay^ 
BartK Bellere, 1692 , ln-4. Vend. i5 fr. Morel- 
Vindé. 

Réimpr. dans les tomes 4 et 5 de la collection de 
BfM. PetltoL 

HisTontB de Bertrand Du Guesclin, sous les 
règnes des rois Jean et Charles V, écrite en 
i387, nouvellement mise en lumière par Claude 
Ménard. Paris, Cramoisy, 1618, ln-4. loàisfr. 

Ancienne traduction en prose d*une vieille chro- 
nique en vers. Vend. 20 fr. A. Martin. 

HiSTOiRB de B. Du Guesclin... composée nou- 
vellement et enrichie de pièces originales par 
P. H, Sgr de C. (Paul Hay, seigneur de Chas- 
telet). Paru, 1M6, In-fol. — Vend. i5 fr. Morel- 
Vindé. 

— Voy. Neuf preux. 

DU GUILLET. Voyez Guillet. 

DU HALDE (Je P. J.-5.). Description 
géographique, historique, etc. , de l'em- 
pire de la Chine et de la Tarurie chi- 
noise. Paris, 1735, 4 vol. gr. in-foL 
fig. 40 à 5o fr. [28274] 

On bel exempl. en m. r. a été vend. 116 fr. Delcro. 

L'édition de La Haye, 17S6, à vol. ln-4. fig., ne 
conUent pas les cartes; il faut y ajouter nouvel 
Atlas de la Chine, etc., par d'AnvllIe, La Haye, 
1737, gr. Infol., 43 cartes; ou mieux encore 
les 5o cartes et les 14 gravures de l'édition de 
Paris, Tel séparément : 3o à 4o fr. les 5 vol., 
et 18 à 20 f^. sans Tatlas. 

•DUHAMEL du Monceau (Henri' Louis). 
Des semis et plantations des arbres, et 
de leur culture. Paris, 1760, in-4. fig. 
8 à 12 fr. [6348] 

—De Texploitation des bois, par Duhamel 
du Monceau. Paris, 1764, 1 tome en 2 
voL in-4. fig. 12 à 18 fr. [6890] 

— Du transport , de la conservation et de 
la force des bois. Paris, 1767, in-4. fig. 
10 à 12 fr. [6391] 

—La physique des arbres. Paris, 1768 et 
1788, 2 vol. in-4. fig. 18 fr. [4845] 

— Traité 4es arbres et arbustes qui se cul- 
tivent en France, en pleine terre. Paris, 
1755, 2 vol. in-4. fig. [4975] 

Ouvrage arriéré : 90 à 35 fr. 

— Le même traité des arbres et arbustes, 
nouvelle édition, augmentée de plus de 
moitié, etc., publiée par Est. Michel 
Paris, 1800-19, 7 vol. pet. in-fol. [4976] 

Cet ouvrage qui , de plus que le précédent, com- 
prend les arbres (ruiUers, a été commencé par 

TOIIEU. 



DLJ 



145 



M. Veillard et conUnué par MM. Jaumc Salni- 
Illlaire. Mirbel, Poiret et Loiseleur-Deslong- 
champs. Quoiqu'il porte le nom de Duhamel, II 
n'a guère de commun avec celui de ce savant 
que le Utrc. L'édition a été publiée (chez Arth 
Bertrand) eu 83 livrais, de 6 pi., d'après Re- 
douté et Bessa, avec un texte Imprimé. Chaque 
livraison a coûté par souscription, en pap ordi- 
naire g fr.;— en pap. vél. fig. color. i8fr.;— gr 
In-fol. pap. vél. fig. color. 80 fr.; mais, dans les 
ventes, ces prix se réduisent à moins d'un tiers 
Un exemplaire impr. sur vélot, avec les dessins 
originaux , se conserve dans la BiblloUi. royale 
du Louvre. 

— Traité des arbres fruitiers (oMnposé sur 
les mémoires de Duhamel du Monceau 
et de son frère, par Leberriays). Paris, 
1768, 2 voL très gr. in-4. fig. 25 à 3o fr. 
[4985] 

Ouvrage bien exécuté, mais qui est très commun. 

Un exempl. extraordinaire, avec toutes les plancb. 
peintes d'après nature par Parocel aîné, vend. 
147 llv. Paris, à Londres. 

L'édiUon de 1783,3 vol. ln-8. flg., est peu estimée. 

— Traité des arbres fruitiers, nouv. édition, 
augmentée d'un grand nombre de fruits] 
par A. Poileau et P. Turpin. Paris, Delà- 
chaussée, et chez Levrault, 1807-1836, 
6 vol. gr. in-fol. pap. vél. fig. en couleur. 

Ouvrage le plus beau et le plus complet que l'on 
ait sur cette parUe de l'histoire naturelle. U s'est 
publié en 72 livraisons à Se fr. 

— Elémens d'architecture navale, ou traité 
pratique de la construction des vais- 
seaux. Paris, 1757, in-4. fig. loà i2fr. 
[8467] 

— Traité de la fabrique des manœuvres, ou 
l'art de la corderie perfectionnée, 2* 
édition. Paris, 1769, 2 part, en 1 vol. 
in-4. fig. 12 à 16 fr. [848i] 

U faut ajouter à la première édition de 17^7 un 
supplément qui se vend 9 fr. 

— Traité général des pêches maritimes, 
des rivières, etc. , des poissons. Paris, 
1769-82, 3 vol. gr. in-fol. et 74 pp. du 
tome IV. [10462] 

Quoique cet ouvrage fasse ordinairement parUe de 
la coliect des Arts et Métiers (voy. Description) 
11 se vend aussi séparément : 5o à do fr. 

DUJARDIN {Pierre). La mort de Henry- 
le-Grand, découverte à Naples, en Tan 
i6o8.Pam,i6i9.in-8.5à6fr.[2S64i] 

DUJARDIN et Pcyrilhe. Histoire de la chi- 
rurgie, depuis son origine jusqu'à nos 
jours. Paris, impr. royale, 1774-80, 
2 voL in-4. fig. 21 à 24 fr. [7447] 

DUJARDIN et Sdlius. Voy. Histoire des 
Provinces-Unies. 

DU JARRIC. Histofre des choses plus mé^ 

10 



Digitized by 



Google 



ift6 1>UL 

niOTables advenues tant ez Indes-Orien- 
tales, que autres pa!s de la descouverte 
des Portugais, en rétablissement et pro- 
grès de la foy cbresdenne et catholique, 
le tout recueilli et mis en ordre par le P. 
Pierre Du Jarric. Bourdeaus, Sim. Mil- 
langes, i6o8-io-i4, 3 voL in-4. [2i574] 
Ces trois volumes oe se trouvent pas facllemeut 
réunis : 11 en a été payé un exempl. rel. en mar. 
et aux armes de Colbert, Jusqu'à 6 liv. 6 sh. à 
la vente Haorott^ toutefois ce prix ne prouve 
rien pour la valeur du livre, car le même ou- 
vrage a été vend. i6 fr. 5 c Langlès; o sh. chez 
Hébert ; 20 fr. en iSdi, et 36 fr. 50 c Hérisson. 
Avant de publier cet ouvrage assez mal rédigé, 
le P. Du Jarric en avait déjà donné un autre sur 
le même sujet, et qui a pour titre : 

Histoire des Indes-Orientales, depuis que les 
jésuites y sont entrés Jusqu'en lôoo. ArraSf 
Gilles Bauduyn, i6ii, in-8. Vend, en m. v, ft Uv. 

I sh. Hanrott, mais quelquefois moins de 5 fr. 
DULA13RE (J.-A.). Histoire physique, 

civile et morale de Paris, depuis les pre- 
miers temps historiques jusqu'à nos 
jours : deuxième édition considérable- 
ment augmentée. Parts, Guillaume, 
1823-24, 10 vol. in-8. fig., avec un 
atlas in-ft. 36 à 45 fr. et plus en pàp. vél. 

Cet ouvrage, véritablement curieux, est le fruit de 
longues recherches ; mais malheureusement en 
le composant Tauteur a été trop préoccupé de 
sa haine contre les prêtres, les rois et les nobles, 
pour conserver toute l'impartialité qu'on est en 
droit d'attendre d'un historien. Ce défaut, qui 
nuira sans doute beaucoup au succès futur de 
l'histoire de Paris , a été cependant la cause 
principale de la vogue qu'elle a obtenue. 

La prem. édition, publiée à Paris, i8ao à 1822 , 
en 7 vol. in-8. fig., a été promptement épuisée. 
Pour la rendre aussi complète que la seconde, 

II faut y réunir un 8« vol. publié en i825, et qui 
forme un supplément accompagné de 38 nou- 
velles gravures: à ce supplément sont Jointes 6 
feuilles paginées 337 à A32, qui sMntercallent 
dans le tome V. Il y a une 6« édition , Paris, 
Fume, 1838, 8 vol. in-8., et atlas ln-4. 45 fr. 

HiSTomB physique, civile et morale des envi- 
rons de Paris, depuis les premiers temps histo- 
riques Jusqu'à nos Jours, contenant l'histoire et 
la description du pays et de tous les lieux re- 
marquables compris dans un rayon de 25 à 3o 
lieues autour de la capitale. Paris, Guillaume 
et Ponthieu, 1825-28, 7 vol. in-8. fig. 35 fr. 
Cette histoire a eu beaucoup moins de succès que 
la précédente; cependant elle a été réimprimée 

depuis peu. ^ . , ^ ^ 

Esquisses historiques des principaux événe- 
mens de la révolution française, depuis la convo- 
cation des états généraux Jusqu'au rétablisse- 
ment de la maison de Bourbon. Seconde édition. 
Paris, Baudouin frères, 1825-26, 6 vol. ln-8., 
avec 108 pi. 80 fr. et plus en pap. vél. 
Ouvrage écrit avec toute la partialité qu'on peut 
attendre d'un conventionnel régicide, et de plus 
philosophe anti-religieux. 



DUM 

Nous citons dans notre table méthodique une partie 
des autres ouvrages de Dulaure. 

DULGINUS. StephaniDulcinisecundiSir- 
mio (seu Ëndecasyllabi de Sinnione in- 
sula hcûs Bendici).MecUoUmipr%die Kal. 
Decembris, M, ccccc, tt. (t5o2, apud 
Alexandr. Minutianum), in-4. sig. a — c, 
ff. non chiffr. , caract. ronds. [12682] 

Panzer paraît n'avoir point connu cette pièce rare, 
à la fin de laquelle l'imprimeur s'est nommé 
dans un errata Indiquant les fautes qui n'ont 
pas été corrigées dans tous les exemplaires. 

DU LORENS {Jacq^j, Satyres. Paris, Ant. 

de Somnuwille , i646, in-4. [i4i97] 
Les satires de Du Lorens ne sont pas sans mérite, 
et même elles ont fourni à Boileau le sujet et 
quelques traits de plusieurs des siennes, ainsi 
que Goulet I*a fort bien remarqué. L'édition de 
1646 ci-dessus renferme 26 satires, mais ne re- 
produit qu'en partie l'édition de Paris, Jacq. 
Fillery, 1624, peL ln-8. que pour cette raison il 
faut réunir à la dernière. Dans celle de Paris, 
che2 le même Villei^, 1625, ln-12 de 202 pages, 
non compris 2 ff. préilm., l'auteur est nommé 
De Lorens. U en existe une autre de Paris» 
Gervais Alliot, i633, in-4. 
DUMAS (le comte Mathieu). Précis des 
événemens militaires, ou essais histori- 
ques sur les campagnes de 1799 à i8i4. 
Paiis, Treuttel et Wûrtz, 1817 et ann. 
suiv. 19 voL in-8. et atlas in-foL obi. 

[B759] 
Un des ouvrages les plus Importants que l'on ait 
encore donnés sur les glorieuses guerres de la 
révolution et celles de l'empire. Il s'arrête à 
l'année 1807 , et il se divise en sept époques qui 
ont été publiées dans l'ordre suivant : 

Cmipagne de 179g, Impr. en 1800, réimpr. 
en 1817, 2 vol. et atias, 21 fr.— de 1800, Impr. 
en 1816, 2 vol. et atlas, 3o fr.— de 1801, Impr. 
en 1817, 2 vol. et atlas, 24 fr.— de 1802, en 1818, 
2 vol. et atlas, 24 fr.— de i8o3 et i8o4, en 1820, 
2 vol. et atlas, 24 fr. —de i8o5, en 1822, 4 vol. 
et atias, 48 fr. — de 1806 et 1807, en 1826, 5 
vol. et atlas (2 part), 26 et 39 fr.— Les exempl. 
en pap. vél. coûtent le double. 
DUMAS (M.). Traité de Chimie appliquée 
aux arts. Paris, Bechet jeune, i828-35, 
in-8., tome I à V, avec un atlas in-4. 
[4430] 
DUMÉRIL {André'Mar.-Const.). Consi- 
dérations générales sur la classe des in- 
sectes , ouvrage orné de 60 pi. représen- 
tant plus de 35o genresd'insectes. Stras- 
bourg et Paris, Levrault, i823, in-8. 
25 fr.— PI. color. 60 fr. [5944] 
Le chapitre 8 et dernier est intitulé : De la BiUio- 
graphie entomologique , ou des auteurs princi- 
paux qui ont écrit sur les insectes , et indication 
des systèmes et de* méthodes qu'ils ont proposés. 
ÉLévENs des sciences naturelles, ouvrage 
prescrit pour l'enseignement dans les collèges 



Digitized by 



Google 



DUM 

roymx. 3* édft Paris, Deurvilïê^ i8ft5 (oo k* 
édiUon, i83o), a vol. in-8., avec 8 pi. 16 fr. 

[4465] 

DU MESNIL {Nicole). La manière de enter 
arbres, {sans lieu ni date), pet m-4. 
goth. de 11 ff. non chiffi*. , à longues lig. 
'[6345] 

Le premier feuillet recto porte le titre ci-dessus , et 
au verso une flg. en bois représentant des liom- 
mes occupés à enter des arbres, avec ce second 
titre : Cy ammence ung petit Hure extrait par 
mof Nicole du metnil prins iurpalladiu* ga- 
lien arietote et aultres maistres expert en la 
science de enter planter nourrir et garder fhtitz 
vignes poires pâmes et aults en plusièitrs et diuer- 
ses manières. L'ouvrage finit au recto du dem. f. 
L'édition est du commencement du i6« siècle. 

— Yoy. GORGOLE de Corn. 

DU MOINE {Nicolas), champenois. L'his- 
toire sacrée du tres-saint Suaire de N. S. 
Jésus Christ, inestimable trésor de la 
maison de Savoye , auquel est contenu en 
bref, comme il a été conservé depuis qu'il 
fut acbepté par Joseph d'Arimathie, jus- 
ques à présent ; recherché de diuers hau- 
teurs (tant italiens que françois] par Nie. 
Du Moine, et mis en rime par Im-mesme. 
Tttrin, J. -Ant. Seghum, 1622, pet in-8. 
de 85 pp. [22341] 

Singulier et rare. 

DUMOLIN {Guillalme). Notable et utile 
traicte du zèle et grant désir que doibt 
a?oîr ung yrai chrestien pour garder a 
JesQchrist son honneur entier.ilr^mtm^^ 
Jehan Preys, 1627, pet in-8. goth. 

— Très utile traicte du vray règne de Anté- 
christ maintenant révèle et cogoeu. Ar- 
géminé, Jehan Preys, l527, pet in-8. 
goth. [1260*] 

Ces deux petits traités tliéologiques , imprimés à 
Strasbourg, sont rares, et l'auteur est peu connu. 
L^imprimeur nommé ici Preys se nomme Prûss 
dans ses éditions latines et dans l'opuscule sui- 
vant , impr. également par lui en j 537, sans nom 
d'auteur : Traicte de futilité et Jionnesieté de 
mariage, et s'il est licite aux prestres de soy 
marier. Ces trois traités, réunis à un 4* intitulé : 
Prophéties de Jesaie de l'enfant nouveau né 
Jesuchrist du docteur de Clermon , 1 527, ont été 
vend. 21 fr. Gouion en 1S99. 

nu MONIN {Jean-Edouard). Nouvelles 
(Eovres (en vers lat et en vers français). 
Paris, Jean Parant {sans date, ou 1 582) , 
iD-12. [13826] 

Du Monin a eu une certaine célébrité dans son 
temps, mais ses poésies sont aujourd'liui pres- 
que inintelligibles. Il nous reste encore de lui : 

UiscBLLAiieoBDif poeticoHim adversaria. Pa- 
risiis , Joan. Richer, 1578, in-8. 

Le Manipulus poeticus, composé de poésies lat. et 



DUM 



147 



franc, du même auteur, est imprimé à la suite de 
sa traduction, en vers lat., de la Première se- 
moine de Du Bartas. Paris, 1579, in-8. 

Le QDARÉifB diuisé en trois parties, première^ 
le triple amour, ou l'amour de Dieu, du monde 
angélique et du monde iiumain; seconde, la 
peste de la peste , ou le Jugement divin , tragé- 
die (en 5 actes et en vers); troisième, la consui- 
vance du quaréme , en vers françois, Paris, J. 
Parent, i584, in-û. de à «T. préUm., S57 pp. et 
1 t de table. — Le titre de ce vol. porte topée 
cinquième. [18837] 

LePhoefox. Paris, Guill. Bichon, i585, in-12. 
[13828] 

Dans ce volume se trouve Orbec-Oronte , tragédie 
en 4 actes et en vers. 

Ces différents ouvrages sont rares. 

DUMONSTTER {Artur.). Neustria pia , seu 
de omnibus et angulis aU>atiis et prio- 
ribus totius Normani». Rothamagi, 
i663,in-fol. [21430] 

Recherché et peu commun : 24 à 3o fr. Vend. 
45 fr. La Valllere; Ao fr. Pluquet. 

DUMONT {Paul). Lunettes spirituelles, 
pour conduire les femmes relieuses 
dans le chemin de la perfection* Lyon, 
J. Pillehotte, 1598, in-24. 3 à 6 fr. 
[1754] 

Cet ouvrage est traduit du latin de Denid le Char- 
treux; il y en a une édlt. de Douay, J. Bogard, 
1587, in-8., et une autre de Paris, V Caoellat, 
1597, in-2&. 

— LVeiller ^irituel, nécessaire à toutes 
personnes, pour extirper les vices et plan- 
ter la vertu , livret trouvé escrit à la main 
sur parchemin fort ancien (en lat), en 
Fabbaye de Flines; mis en lumière par 
Paul du Mont dovisien. Douay, Balth, 
Bellère, 1699, in-16. [i64i] 

Vend. 6 fr. m. bl. Détienne. 

— Ledécrotoire de vanité. Voy. Langeis- 

TEIN. 

DUMONT {Jean) et J. Rousset Corps uni- 
versel dipbmatique du droit des gens, 
ou recueil des traités de paix , d'alliance , 
etc. , faits en Eurqpe depuis Gharlemagne 
jusqu'à présent Amsterdam, 1726, 8 
vol in-fol. [2372] 

HiSTomi des anciens traités Jusqu'à Cbarle- 
magne, par Barl)eyrac Amsterd., 1789, 2 vol. 
infol. [2878] 

SoppLÔlEirr au Corps diplomatique, avec le 
cérémonial diplomatique des cours de TEurope. 
Amslerd., 1789, 3 vol. in-fol. [287/i] 

HisToiiiE des traités de paix du 1 7* siècle (par 
J.-Y. de Saint-Prest). Amsterd., 1725, 2 vol. 
in-fol. [2875] 

NéGocuTioifs secrètes touchant la paix de 
Munster et d'Osnabrug, par J. Lecierc La Haye, 
1724-25, 4 vol. in-fol. [2876] 
Ces 19 volumes forment ce qu*on appelle la collec- 
tion du Corps diplomatique; ils sont le plus sou- 



Digitized by 



Google 



i4B 



DUM 



vent partagés en 28 ou So tomes : aào à doo fr. ; 
et en Gr. Pap., vend. 48o fr. (28 tom. o. m.)» en 
1831 ; 8S1 fr. (27 tom. m. r.) Pelletier de Saint- 
Pargeau. 

— Histoire militaire du prince Eugène de 
Savove , du prince et duc de Maribo- 
rough, et du prince de Nassau-Frise, etc. 
La Haye, 1 72g-47, 3 vol. gr. in-fol. fig. 
[8728J 

Ouvrage bien exécuté : 75 à 90 fr. Vend. 168 fr. 
( bel exemplaire rel. en à voL v, d, s. tr, cartes 
color.) De Boissy. 

On trouve séparément les 2 premiers vol. quel- 
quefois reliés en S , mais ils ne valent que de 
24 à 36 fr. 

Cet ouvrage avait d'abord paru dès Tannée 1725 , 
en 2 voL, sous le titre de Batailles gagnées par 
le prince Eugène; mais cette première édition 
n'est pas aussi ample que la seconde, et pour 
la compléter, il faut y Joindre, outre le volume 
de 1747, un supplément qui contient les aug- 
mentations faites à Tédition de 172Q. 

DU MONT et Pater (le roman comique de 
Scarron, peint par), et gravé par Su- 
rugue, etc. Parts, in-foL 16 pièces. i5 
à 20 fr. [9347] 

Vend. 48 fr. La Valliere. 

DUMONT (Gabr.-Mart.). Détails des plus 
intéressantes parties d*architecture de la 
basilique de S. -Pierre de Rome. Paris, 
1763, gr. in-fol. de 77 pi. [9878] 

Ouvrage estimé: 20 fr. de Cotte; 5o fr. Hurtault, 
et moins cher depuis. 

— Suite des projets détaillés de salles de 
spectacles particulières. Paris, in-fol. 
max,5& feuilles. 

— Parallèles des plans des plus belles salles 
de ^ctacles d'Italie et de France. Pctris, 
gr. in-fol. fig. 54 feuilles. [9782] 

Vend. 24 fr. de Cotte, et quelquefois 6 à fr. 
Ces trois ouvrages font aussi partie de Tœuvre 
entier de Dumont, sous le titre de Recueil de 
plusieurs parties de l'architecture sacrée et prO' 
fane (1767), 23o feuilles gr. in-fol. en 2 ou 3 vol. 
Vend. 73 fr. Hurtault. 
DUMONT D'URVILLE (M. J.). Voyagede 
la corvette T Astrolabe, exécuté par ordre 
du roi pendant les années 1826 à 1829, 
sous le commandement de M. Dumont 
d'UnriDe. Paris, Tastu, i83o et années 
suiv., gr. in-8., et atlas in-fol. [19885] 
Ce grand ouvrage est composé de 12 vol. gr. in-8. 
de texte, d'un vol. in-4M ^^ de 6 vol. gr. In-fol. 
de planches, savoir : Tex4e. Précis historique du 
voyage, 10 paru en 5 vol. — Botanique , par 
MM. Lesson Jeune et A. Richard, 1 vol. — Zoo- 
logie, par BAM. Quoy et Gaimard, A vol. avec pi. 
color. — Entomologie, par M. Bois-Duval, 1 vol. 
— Philologie, par M. d'Urville, 1 vol. en 2 part. 
— Observations nautiques, mlnéraloglques et de 
physique, par le même, i834, 'in^H.— Planches, 



DUM 

Hydrographie, 45 cartes gr. in-fol.— Historique, 
2 vol. gr. in-fol. — Botanique, gr. in-fol. — Zoo- 
logie : mammifères et mollusques, 2 vol.gr. in-fol. 
L'ouvrage a coûté 2000 fr. environ ; mais un 
excmpl. complet, rel. avec dos et coins en mar,, 
est annoncé pour 1000 fr. dans un des cahiers du 
Bulletin de Techener. Une édit. de la partie histo- 
rique de ce voyage, en 5 vol. in-8., pap. ordin., 
avec un atlas de 20 pi., a été publiée h Paris, 
chez Roret, en 1 832-33, en 12 livrais, au prix 
de 60 fr. 

Voyage autour du monde, résumé des voyages 
et découvertes de Magellan, Bougainville, Cook, 
Lapérouse, Basil Hall, Duperrey, Dumont d'Dr- 
ville, Laplace, etc., publ. par Dumont d'UrvIlle. 
Paris, 1834-35 (aussi i838), 2 vol. gr. in-8. ùg. 
Sofr. 

Relation d'un voyage supposé, rédigé en partie par 
M. L. Revbaud et en partie par M. Dumont 
d'UrvlUe.* 

On publie en ce moment la relation du dernier 
• voyage de M. Dumont d'Urville , sous le Utre 
suivant : Voyage au pôle sud et dans VOcéanie, 
sur les corvettes V Astrolabe et la Zélée, exécuté 
par ordre du roi, pendant les années 1 83 7 d 1 84o. 
Il y aura 17 vol. gr. in-8. de texte et environ 
520 planches in-fol. sur demi-Jésus vélin, et 64 
cartes hydrographiques sur grand-algie, le tout 
divisé en huit sections, savoir: i» Histoire du 
voyage. 2" Zoologie. 3* Botanique. 4« Anthropo- 
logie et physiologie humaine. 5» Minéralogie et 
géologie. 6» Philologie. 7* Physique. 8" Hydro- 
graphie. Chaque demi-voL de texte coûtera fr.; 
chaque livrais, de 5 à 6 pi. 12 fr. 5o c, et plus 
cher en pap. colombier. 

Une édition de la relation du voyage, en 10 vol. 
. ln-8. ordinaire, avec une carte, se publie sépa- 
rément à 3 fr. par volume. 

DU MOULIN {Ant.). Panegyricdesdamoy- 
selles de Paris, sur les neuf Muses. Lyon, 
Jean de Tournes, i545, pet. in-8. de 
47 pp. en lettres ital. [i3663] 

Outre la pièce annoncée sur le titre, ce livret 
contient: Triumphe des muses contre amour; 
les Obsèques d* amour; complainte d'une damoi- 
selle fugitive; l'amante loyale, épttre. Le nom 
de Du Moulin se lit au verso du fronUspice : vend. 
27 fr. Debure. 

— Continuation des erreurs amoureuses, 
avec un chant en faveur de quelques 
excelleiis poètes de ce tems. Lyon, Jean 
de Tournes, i55i, in-8. de 70 pp. 
[13665] 

— Voy. Erreurs amoureuses. 

— Déploration de Vénus sur la mort du bel 
Adonis, avec plusieurs autres composi- 
tions (par Ant du Moulin et autres). 
Lyon, Jean de Tournes, 1548, in-8. 
[13664] 

La Croix du Maine cite une édition de ce recueil 
donnée par J. de Tournes, en i55i, in-8. 

— Déploration de Vénus sur la mort du bel 
Adonis, auec plusieurs chansons nou- 



Digitized by 



Google 



DUN 

uelles. On les vend a Gond chez Girard 
deSalens, i554, pet ia-8. de4off. 
Réiippression de l'édltioD de i548, cl-desMis, et 
qui u*est pas moins rare que eejjeci. Ant. du 
Moulin, dont le nom se lit au verso du titre, n'a 
écrit qu*une partie des pièces de ce recueil. La 
Déploration de Vénus avec la suite, par Pemette 
du GuUlet, occupe 6 ff. Le reste du volume se 
compose de chansons. 

•^ Dqploration de Venus, sur la mort du bel 
Adonis. Augmentée de plusieurs chansons 
non iamais encore imprimées (en partie 
composées, en partie recueillies par An- 
toine du Moulin). Lion, par lande Tour- 
nes, i556 , in-i6 de 187 pp. chiflrées. 

Edition en lettres rondes, comparable aux plus 
belles producUons des presses dsevlrlennes. 
Elle est fort rare et plus complète que celles de 
1548, de i55i et i554. Le chant des trois serins 
de Forcadei fait partie de ce recueil, lequel 
renferme aussi des poésies de Jacques Peletlerdu 
Mans, eCautres. Vend. 3 llv. ig sh. m. 0. Heber. 

— Voy. Livre de plusieurs pièces. 
DUMOULIN (Ch.). Voy. MounjEUS. 
DV MOUUN (Pierre). Anatomie de la 

messe, où est montré par Kescriture 
saincte, etc. , que la messe est contraire 
à la parole de Dieu... troisième édition 
revue et augmentée. J^yde, Bonav, et 
Âbrah, Elzevier, i638, pet in- ta. 

[2071] 

Vendu 38 fr. m, r. Cbénier; 68 fr. vél. Bérard; 

» 85 fr. Duriez ; ah fr. 5o c. Bignon ; 80 fr. 5o c. 
Plxerécourt, et Jusqu'à gg fr. Mac-Car thy. 

Cette édition est rare, et on la recherche beaucoup ; 
elle ne conUent cependant que la première partie 
de l'ouvrage ; les deux parties se trouvent dans 
les édlUonsde5^<fiiii et ûtGenève, i688-3o, in-8. , 
lesqudles, malgré cet avantage, sont à bas prix. 

— P. Molinaei anatome missae latino ser- 
mone donata a Lud. Molinaeo, auctoris 
filio. Lugd, -Batavor, , ex o/pc. Elzevir, , 
16X7, pet in-8. 

Vend. 13 fr. Bérard; 6 fr. Chardin ; 31 fr. Sensier. 

On a du même auteur plusieurs autres ouvrages 
de théologie ; mais comme Ils n'ont plus de va- 
leur, nous nous dispensons de les Indiquer. 

DU MOUUN {Gahr.), Histoire générale de 
Normandie (depuis Tan 800 de J.-C. 
jusqu'en i36i). Rouen, Osmont, i63i, 
in-foL [24296] 

Ouvrage recherché. Vend. 18 fr. Duthell; 36 fr. 
Plnquet On a du même auteur : 

Les coHQUESTcs et les trophées des Norman- 
François, aux royaumes de Naples et de Sicile. 
Rouen, du Petiival, i658, In fol. là fr. Pluquet; 
i5 fr. Labey. [35735] 

DUNCAN {Jo. Morison). Voyez Damm. 

DUNCAN-FORBES. The adventures of 
Fatim-Taî, translated from the persian 



DUP 



149 



by Duncan-Forbes. London, Murray, 
i83o in-4. 22 fr. [17776] 

DUNDIS seu Dondis [jac, de). Voyez 
Herbarius. 

DUNLOP {John), The history of Bction; 
being a critical account of the most cele- 
bratai prose works of fiction, from Âe 
earli^ greek romances to the novels of 
présent day, the 2** edit Edinburgh, 
1816, 3 vol. pet. in-8. 1 liv. ii sh. 6 d. 

[16964] 
Ouvrage curieux, quoiqu'il ne soit plus au courant 
des connaissances actuelles dans ce genre de 
littérature. La première édit est de 181/k. 
*DUNOD de Chamage {Franc,- Ignace), 
Histoire des Séquanois, des Bourgui- 
gnons, etc. (ou sous le titre d'Histoire 
du comté de Bourgogne). Dijon, 1735- 
57 ; — et Mémoires pour servir à l'his- 
toire des comtes de Bourgogne. Besançon 
et Dijon, 17/io, en tout 3 voL in-4. 3o à 
36 fr. [24525] 
A cette histoire du comté de Bourgogne se réunit 
Touvrage suivant du même auteur, lequel n*est 
pas aussi esUmé que le premier : 

Histoire de l'élise, ville et diocèse de Be- 
sançon. Besançon, 1750, a voL In-A. 16 à 30 ^, 
[34574] 
C'est en grande partie d*après les mémoires laissés 
par Dunod qu*a été rédigé le livre intitulé : 

Histoire de PUniversité du comté de Bour- 
gogne et des différents sujets qui Tout honorée , 
par Nic-Ant Labbey de Bllly. Besançon, 1819, 
3 vol. In 4. [30353] 
DUNS. Voyez SCOT. 

DUOMOdi Milano, osiadescrizione storico- 
critica di questo insigne tempio e degli 
oggetti d' arte che 1' adornano, ec. 
Milano, Artaria, i823, in-&. Pap. vél 
18 à2&(r. [9902] 
Volume renfermant 05 pi. au trait, par Ladislis 
Rupp et Jos. Bramantl. 1\ a paru en même 
temps avec un texte français, sous le titre de 
Description de la Cathédrale de Milan, Pour 
deux autres ouvrages sur le même si^et, voyez 
Franchbttl Mbtropoutaii a dl Milano. 
DUPAIX. Ittonumentsof New Spain. Voyez 
Antiquités mexicaines, et aussi Kings- 

BOROUGH. 

DUPATY de Clam. La science et Tart de 
l'équitation, démontrés d'après nature. 
Paris, Fr,-Ambr. Didot, 1776, in-ft. 
ûg. Rare. i5 à 20 fr. [10352] 

Vend, en Gr. Pap. m, r. 3o fr. de Umire. 

Cet ouvrage a été contrefait à Yverdon, 1777, ln-8. 
flg. On a du même auteur : Pratiqué de l'équi- 
tation, Paris, 1760, pet in-8., et TYaité de 
Véquitation, avec une traduction du traité de 
la cavalerie de Xénophon, Deux-PooU et Pads, 
1771 ou 1773, pet in-ë. 



Digitized by 



Google 



i5o 



DUP 



DUP£RRe¥ (L.-J.)' Voyage autour du 
inonde, exécuté sur la corvette la Co- 
quille, pendant les années 1822-25. 
Paris, Artkus Bertrand {rmpr, de F. 
Didot), 1828 et ann. suiv. gr. in-/î. et 
atlas in-foL [19880] 

Ce bel ourrage est divlsô en quatre secUons, et 11 
a été publié dans Tordre suivant : ^ 

i« Zoologie f rédigée par MBf. Gamot et Les- 
son, à part en a vol. in-Zî^, avec un atlas de 
i57 pL color. y compris quatre n«* bis. Partie 
complète en a8 livrais, dont la dernière ne ren- 
ferme que le texte des livrais. 18 à aA et 27. 
a« Botanique^ en a parUes, la première par 

. M. Bory Saint-Vincent, texte gr. in-4. de S8 AT. 
et atlas de 88 pi. dont 35 color., la pi. i3 est bis 
(cette partie en 6 livrais. ;. La seconde par M. 
A. Brongniart, contient 1 vol. de texte et un 
aU. de 80 pi. , le tout en i5 livrais. ; non terminé. 
8* Histoire du Voffoge, U a paru 81 feuilles de 
texte formant le commencement du i** voL (il 
devait y avoir a vol.), plus un atlas de 60 pi. 
publié en i5 livrais, et complet. 

4« Hydrographie et physique» h part de texte 
(non terminé) dont les deux prem. ont chacune 
une carte; plus un atlas in -fol. sur colombier, 
composé de 5s cartes, avec une introduction 
formant la ff. i/a du même format que les cartes 
(en dix livraisons). 

Et souscrivant pour les h parties on payait chaque 
livrais, la fr. — Pap. vél. , avec une partie des 
pi. sur pap. de Chine, a& fr. — Pap. vél double, 
fig. noires et color., avant et avec la lettre (les 
flg. noires sur pap. de Chine), 80 fr. 

U a été tiré un exempt du texte de la Zoologie et 
de la Botanique^ In-fot gr. raisin vélin, auquel 
sont Joints les dessins originaux et les épreuves 
doubles des planches. 

DU FETIT-THOUARS (L.-M.-A. Au- 
hert). Flore des tles australes de l'A-fri- 
qne, histoire particulière des plantes 
orchidées, recueillies sur les trois terres 
australes d'Afrique, de l'Ile-de-France, 
de Bourbon et de Madagascar. Paris, 
A. Bertrand, 1822, in-8., avec 110 pi. 
au trait [526o] 

Bonne monographie : 80 fr. — Pour les autres 
écrits de ce savant botaniste, consultez la France 
littéraire, par M, Quérard, I, m. 

DU PETIT-THOUARS {Abel). Voyage 
autour du monde , exécuté pendant les 
années 1 838-39, sous le commandement 
de ce capitaine de vaisseau. Paris, Gide, 
i84i,gr. in-8. [19896] 

Cet ouvrage sera composé de 10 vol. de texte et 
d'un atlas contenant environ i5o pi. in-fot Cha- 
que vol. de texte coûte 9 fr. , et chaque livrais, 
de 5 ou 6 pt la fr. 5o c La relation, en H vol., 
avec la livraisons de pt, est déjà publiée. Les 
autres parties seront : Histoire naturelle^ 1 vol., 
avec 80 pt Physique et Hydrographie, par 
If. de Tessan, 5 vol. avec un atlas. 



DUP 

DUPIN (Jean). Le livre de bonne vie qui 
est appelle Mandevie. Chambery, Ant, 
Neyret, 1 485, pet, in-fol goth. de ia5 ff. 
non chifiMs, avec des sign. de a — qiij, 

[13223] 

Ouvrage partagé en huit livres dont les sept pre- 
miers sont en prose et Impr. à longues lignes au 
nombre de 8a sur les pages, et le 8*, en vers, 
est Impr. à a cot de 80 et 81 lignes. En tête du 
vol. se trouvent 4 ff. prêt; le verso du premier 
porte une grande flg. en bois représentant l'au- 
teur, et le deuxième commence par le sommaire 
suivant, en deux lignes : Cy commence le pro- 
logue du liure de bône uie qui est appelle mode- 
uie Aue maria. En nom de dieu AMEN, cy com- 
mencent les mélancolies iehan dupin sur les 
condici^s de ce mode,,, suit la table des 8 livres. 
Au 5* f. commence le texte par ces mots : e N 
lan de lincamaciô de iehsuscrit m JiJ ,c, et xl 
ans,., si entrepris a compiler ung liure... paa- 
manière de visiô par exemples de cognoistre le 
monde et les condicions des hommes. Le 8* livre 
est précédé d'un f. portant : cy commence le viy* 
liure qui est appelle la somme de la vision Jehan 
Dupin En laquelle est registre en brief forme 
Bimee toute lauctorite des vij Hures deuant hom- 
mes lequel liure se diuise en xl chapitres par la 
manière qui sensuit. 

Sur ravant-dcmier f. se lisent 3a vers, dont voici 
les premiers et les derniers : 
Cy fine en forme iolie 
le beau liure de mandevie 

Jmprime tout par bonne voye 
Dedans chambery en Sauoye 
Par ung dit anthoine neyret 
Ce moys de may tant verderet 
Lan courant mil et quatre cens 
Quatre vingts et .v. se bien sens 
Dont loue soit le tout puissant 
Et la doulce mère. AMEN. 
Le reclo du dernier f. offre une grande fig. en 

bols. Vend. 14 fr. Gaignat; 60 fr. La Valliere. 

— Le Champ vertueux de bonne vie appelle 

mandeuie. (au verso du dernier t)Cy 

finist le chàp venueux de mandetde. 

Jmprime a Paris v Michel le noir (sans 

dato), pet in-4. gom. de i/(2 ff. à longues 

lignes, avec une fig. sur le titre. 

Les 32 vers qui forment la souscription de l'édlt 

de Chambery sont reproduits dans cclle-d. 

la fr. 50 c. mar. r. La Valliere. 

DUPIN (Louis-Ellies). Bibliothèque des 

auteurs ecclésiastiques. Paris, 1698 et 

ann. suiv., 61 vol. in-8. 80 à 120 fr. 

[31701] 

Cette collection est ainsi divisée : Prolégomènes, 

3 vol. — Les 8 prem. siècles, a ^ol. — h* siècle, 

8 vol. — 5* siècle, 4 vol. — 6* siècle, i vol. — 

T et 8« siècles, 1 vol. — Supplément du 4« 

au 8« siède, 1 vol.— g» siècle 1 vol. — lo*, ii« 

et ia« siècles, à vol. — 18*, i4* et i5« siècles, à 

vol. — i6« siècle, 5 vol. — Auteurs séparés de 

TEglise, 4 vol. (rares). — 17» siècle, 7 vol. — 



Digitized by 



Google 



DUP 

Histoire ecclésiastique du ir siècle, U vol.— 18* 
siècle, 2 voL — ConiinualfoD par Goujet, S vol. 
— Tables, 5 voL — Remarques, par Petil-Dldler, 
8 ?ol. — Critiques, par R. Simon (avec des re- 
marques par Est. Sonciel), à vol. 

DUPIN (CUwde). Les œconomiques. 
Carîsruhe (Paris), 1745, 3 voL iD-4. 
[4o38] 

Ouvrage anonyme comme le sont les deux articles 
suivants que nous réunissons Ici pour ne pas s6- 
parer les écrits de ce fermier général. Les Œco- 
nomiques n'ont été tirées qu'à un très petit 
nombre d*exempl., douxe ou quinze, dit-on, que 
l'auteur a distrilmés à ses amis: M. Barbier 
{Dictionnaire des anonymes, n« i3oga) cite un 
exempi. vend, /ioofr.; mais nous ne pensons pas 
que ce livre ait, à beaucoup près, une aussi 
haute valeur. 

— Réflexions sur quelques parties d'un tivre 
intitulé : De reprit des lois. Paris, Ben- 
jamin Serpentin {imprim, de Guérin), 
i7/i9, 2 vol. in-8. [3336] 

Ces Réflexions sont un livre de la plus grande 
rareté , et cela n'est pas surprenant, car, selon 
une note consignée dans la 3* édit. du Dictionn. 
des anonymes, III, n** i595i, M. Dupin n'en fit 
Urer que six exemplaires pour les communiquer 
à des amis et recevoir leurs observations; cinq 
de ces amis rendirent les exemplaires qui furent 
ensuite détruits par l'auteur; mais le marquis 
d'ArgensoB garda celui qui lui avait été confié. 
Cependant cet exempi., qui se conserve main- 
tenant dans la Biblioth. de l'Arsenal , n'est pas 
unique, comme le croyait M. Barbier, car 11 s'en 
est trouvé un second parmi les 3 ou SOoooo 
volumes amassés par M. Boulard, ancien notaire, 
et dont on a un Catal. en 5 vol. in-8., publiés 
successivement de iBaS à 1 833. Ce second exem- 
plaire, porté sous le n« 1826 du i*' voL du CataL 
dté, a été acquis au prix de 180 fr. par M. Bou- 
lard fils. 

— Observations sur un livre intitulé : De 
Tespritdesloix. Paris CGuérin et Delà- 
tour, 1757-58), 3 vol. m-8. [3337] 

Nouvelle édition de l'ouvrage précédent entière- 
ment remanié par l'auteur, et de plus corrigé 
et sensiblement amélioré par les PP. Plesse et 
Bertbier. Il en fut d^abord tiré 5oo exemplaires; 
mais M. Dupin, après avoir distribué une tren- 
taine d'exempl. à aea amis, donna ordre k Mm- 
primeur de détruire le surplus de l'édition ; ce 
qui fut rigoureusement exécuté {Extrait d'une 
note de l'imprimeur Delatour).\tnd, 120 fr. m, r. 
d'Hangard ; 75 fr. Delatour; i3ofr. m. r. d'O..., 
et 110 fr. Labédoy...; 48 fr. v. m. RegnauU- 
Bretel; go fr. cuir de Russie, Cbateaugiron , et 
75 fr. Crozet. 

*DUPm (Charles). Voyage dans la Grande- 
Bretagne, entrepris relativement aux 
services publics de la guerre, de la ma- 
rine et des ponts et chaussées, dans les 
années 1816 à 1824. Paris, Bachelier, 
1820 et années suiv. , in-&< et atlas in-fol. 
[20319] 



DUP 



i5i 



Ouvrage divisé de la manière suivante : i'« part. 
Force militaire, 1820, et 2« édition, U35, 2 vol. 
in-d. et atias. 25 fr.— 2« part. Force navale, 
1821, et 2* édition, 1825, 2 vol. in-4. et atias. 
25 fr. — 3« part. Travaux civils des ponts et 
chaussées, 1824, et 2« édition, 1826, 2 voL ln-4. 
et atlas. 27 fr.— U a été tiré 25 exemplaires de 
chaque partie en pap. vél. On a du même savant : 
Appucation de géométrie et de mécanique à 
la marine, aux ponts et chaussées, etc. Paris, 
Bachelier, 1822, ln-4. i5 fr. [7i)4i*] 

Cet ouvrage sert de suite aux Développemens de 
géométrie, de l'auteur, Paris, i8i5, ln-4. i5fr. 
[7qAi]| lesquels font eux-mêmes suite à la Géo- 
métrie, analytique de G. Monge. 

FoRCB productive et commercialede la France. 
Paris, Bachelier, 1827, 2 vol. in-4. 25 fr. [24i i3*l 

DUPINET (Ant.). PlanU, pourtraictz et 
descriptions de plusieurs villes et forte- 
resses, tant de TEurope, Asie et Afrique, 
2 ne des Indes et Terres-neuves; leurs 
sudations, leurs antiquitez , et manière 
de vivre des différents peuples... mis en 
ordre par Ant Du Pinet Lyon, Jean 
(fOgerolles, i564, in-fol. fig. [1965^] 

Quoique rare, cet ouvrage était naguère à trèt 
bas prix ; il a été vendu 38 fr. 5o c. chez le 
Bibliophile Jacob, en i834. 

— La conformité des églises réformées de 
France et de l'église primitive, en police, 
cérémonies, etc. Lyon, Jean Martin, 
i565,in-8. 3à5fr. [1935] 

Vend, avec d'autres pièces du même genre, 11 fr. 
Afac-Carthy. 

— Voy. Taxe de3 parties casuelles. 

DUPIiAN (frère Jean). Relation des Mon- 
gols ou Tartares, par le frôre Jean Du 
Plan de Carpin, de l'ordre des frères mi- 
neurs, légat du Saint-Siège apostolique, 
nonce en Tartane pendant les années 
12/16-47, et archevêque d'Antivari; pre- 
mière édition complète, publiée d'après 
les manuscrits de Leyde, de Paris et de 
Londres, et précédée d'une notice sur les 
anciens voyages en Tartarie en général, 
et sur celm de Jean Du Plan de Carpin 
en particulier, par M. Davezac Paris, 
Arth. Bertrand, i839, in-4. 

Partie de la collecUon des Mémoires de la Société 
géographique de Paris. Avant cette Importante 
publication, nous n% possédions en notre langue 

2u'un extrait de la relation de frère Jean Du Plan 
e Carpin, donné par P. Bergeron en i63A (voy. 
BncERON), et réimpr. en Hollande en 172Q et 
1735 dans une collection de voyages en Asie. 

— Opéra dilettevole da intendere, nel quai 
si contienne doi itinerarij in Tartaria, per 
dcuni fratidelordine minore, edi S. Do- 
menîco (cioe frate Giovanni e frate Si- 
mone) , mandat! da Papa Innocentio IIII 



Digitized by 



Google 



l52 



DUP 



nella detta Provinda de Scithia per Am- 
bascJatori, non piu vulgarizata. — Stani- 
pata in Vinegia, per C-Ant, de Nicolini 
daSahio, neV Aimo,., M. D. xxxvn. Adi 
17 OttobriOj pet in-8. de 56 ff., avec 
une fig. en bois sur le titre, lettres ital. 
[20728] 

Première édition italienne de cette relation de Jean 
Du Plan Carpin ou Carpinl. L'édition de 1537. 
que nous citons, est un livre fort rare; elle n*a 
été vendue que g ft*. chez La Valliere, et i llv. 
11 sli. 6 d. Crofts; mais l^exemplaire de Stanley 
a été payé 19 llv. et i5 llv. 10 sh. Wliite Knights; 
un autre, A7 fr. salle Siivestrc, en i84a. 

DU PLAT {Louis). Voy. Patu de Saint- 
Vincent. 

DUPLESSIS (A.-Z).). ou Acasse d'Albiac. 
Voy. GiNDRON. 

DU PLESSIS (D. Michel'Toussaints Chré- 
tien), Histoire de la ville et des seigneurs 
de Coucy, avec des notes ou dissertations 
et pièces justificatives. Paris, Bahmy, 
1728, in-4. [24261] 

Ouvrage recherché comme le sont tous ceux de ce 
savant bénédictin: 10 fr. Boulard; .13 fr. 5o c. 
Bibliophile Jacob. 

— Histoire de T^se de Meaux, avec des 
notes et les pièces justificatives. Paris, 
Gandouin, 1731, 2 vol. in-4. 12 à i5 fr. 
[21427] 

Lettre de D. Touss. Du Plessis au sujet de la 
dissertation de M. Lebeuf sur le Soissonnois, qui 
a remporté le prix à pissons en 1735, avec la 
réponse de M. Lebeuf. Paris, 1736, lu- 12. 

— Description de la ville et des environs 
d'Orléans (anonyme), avec des remar- 
ques histor. (par D. PoUuche). (Orléans) , 
1736. = Dissertation où Ton montre 
qu'Orléans est l'ancienne ville de Ge- 
nabum (par D. Touss. Du Plessis). Or- 
léans, 1736, in-8. [24280] 

La première de cei^ deux pièces est rare. On y 
trouve quelquefois réunis deux Mémoires de 
Dan. PoUuche relatifs à Orléans. 

— Description géogr. et histor. de la Haute- 
Normandie (anonyme). Paris, Nyon, 
1740, 2 vol. in-4. carte. [24292] 

Vend. 20 fr. Boulard ; i5 fr. PluqueU 

— Nouvelles annales de Paris, jusqu'au 
règne de Hugues-Capet : on y a joint le 
poème d'Abbon sur le siège de Paris par 
les Normands, en 885 et 86, avec des 
notes pour l'intelligence du texte. Paris, 
V^ Lottin, 1753, in-4. 8à 12 fr. et plus 
en Gr. Pap. [24126] 

Dl] PONGE AU (P.). A disserution on thc 
nature and character of the chinese svs- 



DUP 

tem of writing, by Peter Du Ponceau, to 
which are subjoined a vocabulary of the 
cochinchinese language, by Joseph Mot- 
rone, apd a cochinchinese and latin die- 
tionary. Philadelphia, i838, -gr. in-8. 
dexxxiiet373pp. [11878] 

Grammatical sketch and spécimens of thc 
Berber language, by Peter S. Du Ponceau, prece- 
ded by four letters on Berber etymologies, 
addressed by WilL B. Hodgson. {PhiladelpMa, 
i83o}, in-4. de AS pp. pap. véL [à côté de i]o58] 

Extrait du h* vol. de la seconde série des Dransac- 
tions of the american pfulosoph, Society, (Voy. 
Transactions, et aussi Euot.) 

Citons encore l'ouvrage suivant de M. Du Ponceau: 

Report made to the histor. and liter. com- 

mittee of the americau philos. Society, by tbcir 

corresponding secreury, ou languages of the 

aroerican Indians. Philadelphia, 181Q, in-8. 

DUPONCHEL (M. P.-A.-J.). V. GODARD. 

DUPONT (Gratien). Art et science de rhe- 
toricque metrifiiee. avec la diffinitiô de 
synalephe, pour les termes qui doibnèt 
synalepher, et de leurs exceptions. Les 
raysons pourquoy synalephent, et pour- 
quoy nô. Choses encoresnô spécifiées, ny 
illucidees p les Âutheurs qui ont côpose. 
P Gracien du Pôt, escuyer, seigneur de 
Drusac... Notmellemët imprimée oui 
Tkolose, par Ny colas Vieillard, i539, 
pet. in-4. [i3i57] 

Volume fort rare, lequel contient àff» prél., savoir : 
le titre (avec une gravure en bois au verso), la 
table, Terrata, etc.; texte hxvij ff. chiffrés et un 
non chiffré. Vendu 3o fr. Bignon, et ensuite re- 
vendu, parce quMl manquait 2 ff. 

— Voy. Controverses. 

DU PONT {Alex,). Roman de Mahomet, 
en vers du xiir siècle, par Alexandre 
Du Pont; et livre de la loi au Sarrazin, 
en prose du xiv« siècle, par Raymond 
Lulle. publiés pour la première fois, et 
accompagnés de notes , par MM. Reinaud 
et Francisque Michel. Paris, Silvestre, 
i83i, gr. in-8. , avec 2 fac-similé color. 
[i3205] 

Tiré à aoo exemplaires, savoir : 175 sur Gr. Pap. 
vél. 12 fr. — Q sur pap. de Chine, So fr. — 15 sur 
pap. de Holl., avec doubles épreuves des fac' 
simile, les unes en noir sur pap., les autres 
coloriées sur véun , 5o fr. ; enfin un seul exem- 
plaire sur v^lin. 

DU PORT (J^an).Vie du très illustre prince 
Jean, comte d*Angolesme, ayeuldu grand 
roy François P% par Jean Du Port, sieur 
des Rosiers. Angolesme, Olivier de Mi- 
nières, i589, pet. in-/i. [2/1021] 

Cet ouvrage a été reproduit par le même libraire , 
sous la date de 1O02. Vend. 16 fr. 5o c. Biblio- 



Digitized by 



9 

Google 



DUP 

phlle Jacob. C'esl à tort que Le Long et le P. 
NlceroD Pont donné comme une traduction de 
celui de Paplre Masson sur le même sujet, et qui 
porte le titre suivant : Vita inclyti Principis 
Joûnnis BngoUsmœ et Fetraeoriorum comitis e 
regia stirpe Francorum, Paris, i588, iii-8.; mais 
11 existe bien une Vie de Jean comte d'Angou- 
letme et de Perigueux, trad. du lat. de Papire 
Mûsson, par Jean atasson, Paris, Mariette, 
iôi3, peL in-8. 
D13P0RT (Jacq.), Voy. HoMERi gnomo- 

DUPPA (Rich.). ïhe life of Michel-Angelo 
BoonaiTOti, with his poetry andletters. 
London, 1806, gr. iû-4. [3io58] 

Cet ouvrage est orné d*un portrait et de 5o grav. 
au trait : se à 3o fr. II en a été tiré 5o exempt, 
en Gr. Pap. La seconde édition, 1807^ gr. In-A., 
se pale le même prix. Celle de 18I6 , ln-8., avec 
fig. et portr., i5 sti. 

Duppa avait déjà donné : 

.A SELBCTioK of twelvc heads from the last 
jodgmeot of Michêl-Angelo , Imd,, 1801 , très 
gr. in-fol. 2 liv. 3 sh. Ouvrage dont les pi. ont 
dû être détruites après le tirage d'un peUt nom- 
bre d'exemplaires. 

—The lifeof RaffaelloSanzio da Urbino, and 
the characters of the most celebrated 
l>ainters of Italy, by Jos. Reynolds, l^n- 
don, 1816, pet. in-8. 7 sh. 6 d. [3io5o] 

On réunit à ce volume : Beads (xn) from the pic- 
twre$ of Raffaello in the Vatican, Lond., i8o3, 
gr. in-fol., recueil qui coûuit A liv. 4 sb., mais 
qui se veiKl bien moins cher maintenant. 

DUPRÉ [Jean). Le Palais des nobles Da- 
mes, auql a treze parcelles ou chambres 
principales : en chascune desquelles sont 
déclarées plusieurs histoires, tant grec- 
ques,hebraicques,latinesquefrancoyses. 
Ensemble fictions « couleurs poeticques , 
côcemans les vertus z louages des Dames. 
Nouuellemêt côpose en rithme francoyse, 
par ncAle Jehan Du pre, seigneur des 
Bartes t des Janyhes en Quercy. Adresse 
a. . . madame Marguerite de Frâce, Royne 
de Nauarre... auec priuilege pour six 
ans. {sans lieu ni date), pet in-8. goth. 
de 128 ff. non chiffr. , titre en rouge et 
noir. [15387] 

On trouve vers la fin de ce volume, et faisant 
corps avec ce qui précède : Dialogue nô moîs 
utile que délectable : Auquel sont introduitz les 
dieux Jupiter et Cupido disputons de leurs puis- 
sances et parftn ung Antidote et remède pour 
obuier aux dakgiers amoureux. Cette peUte pièce 
de vers est adressée par Hughues Salel , de Ca- 
salz en Quercy, à messire BrandcHs de giroode, 
homme d*armes. L'épltrc est datée de Lyon , le 
34 avril 1534. ^ ' „ „. 

Ce volume rare a été vend. 24 tt, m. r. La VaUlerc ; 
9 fr. 50 c. Méon ; n Uv. i5 sh. Heber. —Annoncé 



DUQ i55 

sous la date de i5d9, pet. iii-8., 6 fr. Chardin, en 
1806. 

DUPRÉ {Louis), Voyage à Athènes et à 
Constantinople , ou collection de por- 
traits , Tues et costumes grecs et otto- 
mans, peints d*après nature, en 1819; 
lithographies à Paris et coloriés. Paris, 
Vatueur {impinm, de Dondey'Dupre)^ 
1825-37, in-fol. 200 fr. [20456] 

Ouvrage publié en 10 livrais, de à pi., avec texte. 

DUPRÉ d'AuJnay. Traité général des sub- 
sistances militaires. Paris, ijlitit ^ P^u^ 
en 1 vol. ïn-k. fig. [86o3] 

Ouvrage difficile à trouver : 38 fr. en 181O. 

DUPUIS {Pierre). Voy. Histoire des plus 
illustres favoris. 

DUPUIS. Origine de tous les ctiltes , ou re- 
ligion universelle. Paris, an m (i795) , 
k vol. in-4. , y compris Fatlas. [21 333] 

Edition originale, laquelle n'a quelque prix qu'en 
pap. vélin. 

L'édition en 13 vol. in-8. et atlas in-4. a paru en 
même temps que rin-4. Il en existe une autre, 
avec une notice par M. Auguis, Paris ^ Babeuf, 
1822, 7 vol. in-8. et aUas In-a., plus belle que 
celle de 1795' , .^ 

L'auteur a fait un abrégé de ce long et Insipide 
ouvrage, Paris, an vi (1798), ln-8., souvent 
rélmpr. depuis dans les formats in-8. et in-i8,et 
qui a encouru la censure des tribunaux. 

DUPUIS {Jos.). Journal of a résidence in 
Ashantee : to which is prefixed an ac- 
count of the origin and causes of the pré- 
sent war. London, Colhurne, 1824, in-4. 
avec une carte. 1 liv. 1 sh. [20889] 

DUPUYS {Remy). La triumphante et so- 
lemnelle entrée faicte sur l'aduenement 
de. . . Mr. Charles prince des Heq[)aignes, 
Archiduc daustrice {sic), etc. , en sa ville 
de Bruges, etc. , le i8dapurili5i5, après 
Pasques, rédige en escript par maistre 
Remy du Puys... {Paris), Gilles de 
Gourmont (vers i5i5), m-fol. goth. de 
4o ff., avec 33 fig. en bois grossière- 
ment gravées; le dernier f. bL [26092] 

Livre rare, et Tune des plus anciennes descripUons 
de cérémonies publiques, imprimées, où Ton ait 
mis des figures. 

— Les exeques et pompe fnnerale de feu. . . . 
Don Fernand roy catholique, faicte et 
accomplie en legUse saincte Gonle f Gu- 
dule) à Bruxelles le i4 mars i5i5. (sans 
lieu ni date), in-fol. de 22 ff.» caract. 
rom. [25062] 

M. Van Praet cite un exemplaire de ce dernier 
ouvrage impr. sur yÈLm. 

DUQUESNE. Voy. Evangile médité. 



Digitized by 



Google 



iSli 



DUR 



DURAND ou Durant (Nicolas). Voy. ViUE- 

GAGNON. 
DURAND (David). Voy. CicÉRON,et Puhe. 
DURAND (M"*). Voy. Histoire des amours 

de Grégoire VIL 
DURAND (D. Aug.).yoY. ROMANCERO. 
DURAND (J.'N.'L.). Précis de ses leçons 
d'architecture données à i^écolepolytech- 
nique. Paris, an x-xm (i8oi-5), 2 vol. 
gr. in-4. fig. ko fr. [97^4] 
Réimprimé en i8id-i7, et en iSao-sS, en a vol. 
lo-A. fig. 40 fr. 

Partie graphique des cours d'architecture 
faits à récole polytechnique depuis sa réorgani- 
sation; précédée d*un sommaire des leçons rela- 
tives à ce nouveau travail. Paris, l'auteur et F. 
Didot, 1831, ln-4.t avec SA pL 20 fr. 
Cet ouvrage forme le 8« voL du PNcis des leçons 

d'architecture. 
— Recueil et parallèle des édifices de tout 
genre, anciens et modernes, remarqua- 
bles par leur beauté , etc. , avec un texte 
extrait de Thistoire de l'architecture, par 
J.-G. L^and. Paris, an ix (1800), très 
gr. in-fol. , avec 91 fd. , dont 5 numéro- 
tées 6w. [9739] 
Cet ouvrage très estimé a coûté 180 fr. 
Le texte n*est pas dans tous les exemplaires ; il 
a été imprimé à part sous le titre é*Essai sur 
l'histoire générale de l'architecture. Paris, i8og, 
in-8. 
Yoid le Utre d'une édition italienne de ce recueil , 
qui conUent des augmentations : 

Ragcolta e paraleilo dldle fiabbriche classi- 
che di tutu i tempi d*ogni popolo e di ciascun stile 
di J.-N.-L. Durand, con Vaggiunta di aitre 3oo 
e più fabbriche e monumenU d'ogni génère an- 
ticbi e modem! , e délia storia générale deir 
architettura di J.-G. Legrand. Venezia, dus. 
Antonelli, i8d8, in-fol. — J'en ai vu 65 livraisons. 
DURANDUS (Guill.). Incipit racônale di- 
uino]^. officioç.... — Pe7' lohannë fust 
civë magûtinu^ Et petrù de Gems- 
zheym anno dkiMillesimo auadi'ingen- 
tesxtnoqmqtiaqesmonono (ia59) sex die 
Octobns (Moguntiœ), in-fd. goth. à 
2 col. de 63 lignes. [6531 
Première édition, très recherchée des curieux. 
Elle est fort belle, et si, comme plusieurs biblio- 
graphes le prétendent, les Psautiers de 1457 et 
i45q sont Impr. avec des caract. de bois, il est 
certain qu'elle est le premier livre imprimé en 
caractères mobiles de fonte, où Ton trouve une 
date et le nom de l'imprimeur. Le volume com- 
mence par ces mots : Incipit racônale , etc. ; et 
finit sur la seconde colonne da i6o* f. recto, 
après la g* ligne du texte , par la souscription : 
Presens racônalis divinof codex offlcô^, etc.. 
Imprimée eu rouge. 
On en trouve deux sortes d'exempl. 1 les uns se 
disUnguent par des iniUales grav. sur bois, qui 
ornent le commencement de chaque livre, et 



DUR 

qui avaient dé)à été employées par Fust et 
Schoelfer pour les Psautiers de lâS? et lîsg. 
Dans d'autres exémpL, ces initiales sont rem- 

K lacées par des lettres peintes en diverses cou- 
iurs. Pour donner à ces lettres des formes plus 
grandes , on a élargi l'espace que les premières 
occupent au commencement des 8*, 4«, 7* et 8* 
livres, en remaniant une partie du texte de ces 
pages et en multipliant les abréviations. U se 
conserve à la Bibllotli. du roi deux exemplaires 
avec les dUTérences notées ci-dessus, et de plus 
un troisième qui ne porte point la souscripUon, 
et qui n'a qu'une seule initiale en bob (CatoL 
des livres imprim. sur véuN, I, 63-63). Ce livre 
précieux n'est pas à beaucoup près aussi rare que 
le Psautier de 1457; il s'en conserve encore dans 
différentes bibUoth. une quarantaine d'exempl.^ 
tous impr. sur vélw, et que cite M. Van Praet. 
Vendu 2700 fr. La VaUiere; 101 11 v. PineDi; 
920 flor. Crevenna; dAoo fr. Brieone-Laire; 
2100 fr. d'O...; 2000 fr. Mac-Carthy; Si^ Itv. 
double du duc de Devonshlre. 
Hain a décrit dans son Manuel ( n«« 6A61 à 65o5 ) 
quarante-trois édit du nationale de Durand, 
appartenant au i5« siècle, et dont dix ne porteot 
ni nom de ville , ni nom d'imprimeur , ni date. 
Parmi ces dernières, celle qui parait être la plus 
ancienne est un in-fol. goth. de 226 fT. à 2 coL 
de 56 lign. commençant ainsi : 

Incipit ratio 

noie diuinorû 

offlciorum, 
et finissant par cette ligne : tas oracônes effUn- 
dant. Amen. On y remarque la lettre R d'une 
forme singulière, qui est attribuée à Mentelin 
de Strasl>ourg, mais qui probablement appar- 
tient à un imprimeur de Cologne. Ces différentes 
éditions sans date n'ont que fort peu de vaki^r, 
et parmi les éditions datées il n'y a guère que 
celles que nous allons indiquer qui conservent 
un certain prix. 

— Idem rationale. Augustœ, Gentherus 
Zainer, lft70, Kal. Fehr. undedmo, 
in-foL de 217 ff. à 2 coL de 5o lign. 

Le volume commence par une table de 2 ff. et 
finit par la souscription : 

Anno a nativitate dominica, etc. 
Vend. 5o fr. Brienne-Laire. 
Après cette édlUon , on lait encore quelque cas 
des suivantes : 

— RonuB, per Udalricum Galhan, 1473, 
die 23 mensis junii, in-fol. de 284 Â> 

— UlnuB, per Joh. Zeinei* ex Rtulingen, 
1473, 3 Decembr., in-fol. goth. à 2 ccL 
de 5o lignes. 

Les ff. de cette dernière sout chiffrés Jusqu'à 
GCLxnn, non compris 2 ff. de table, placés au 
commencement du volume. 

Vend, bel exempt. 12 liv. 12 sh. Pinelli; 80 fr. 
Brienne-Laire. 

— UlnuB, per Joh. Zeiner ex RutUnaen, 
1475, in-foL goth. de 256 fil à 2 ccH. de 
49 et 5o lignes. 

Vend. So flor. Crevenna ; 25 fr. Brienne-Laire. 



Digitized by 



Google 



r^ 



DUR 

— Ratîoiiale dhinonim ofiBciomin : — tm- 
pressa parisius p tnartim {Crantz) 
^Iricû {Ôeiing) et inichaelë{Friburger). 
anno dni M. CCCC. LXXY, die xiij mensis 
aprtlis, in-fol. goth. 

Une des andeoiies édlt. de ce livre qui consenrent 
encore quelque prix. De ce nombre est aussi 
celle de Naples, Uoravus, 14781 in-fol. goth. de 
Zhh ff. non compris la table. Un exemplaire de 
l'édlt. de Borne, George Laver, 1477, in-fol., a 
été payé 100 fr. La VaUlere, mais il n*aurait pas 
la moitié de cette valeur ^uJourd*bui. 

— Le racional des diuins offices... a este 
translate de latin en francoys ce presêt 
liure Lan Mil ccc. Ixxii a la reqneste(5tc) 
de très saige prince Charles le quint roy 
de france, et veu et corrige par anlcnns 
docteurs de paris, (an verso du 3i5* f.) 
Cy fine le rational des diums offices 
translate de latin en francoys lan Mil 
CCCÎxxH... par frère Jeà Goulain... 
notmellement imprime a Paris le xviii 
iour de juillet Lan mil cinq cens e iii 
pour Anthoine Verard... demourant... 
deuant la f*ue neuhte nostre dame, in-fol. 
godi. de cccxT ff. chiffrés, plus le titre 
et 5 ffl pour la table, à 2 coL de 4^ lig. 
agnat A— CGin. 

Volrnne de peu de valeur et qui ne contient que 
sept firres au lieu de bnlt. 

—Spéculum judiciale. Argentorati,Georg, 
HussneretJoh. Bekenkub, i/i73, ipârt. 
ea 1 Tol. in-foL goth. à 2 col. de 58 lig. 
[5i88] 

Première édit de cet ouvrage, avec date. La pre- 
mière partie a iSa ff.; la seconde, 18S; la troi- 
sième, 19; la quatrième, i48; le tout chiffré 
en chÛBTres romains. 

Les autres éditions de cette compilation, et les 
antres ourrages du même auteur sont peu re- 
cherchés. L'édlt. de Borne, per Leonem Pfiugel 
et Georj, Louer, i474, S vol. in-fol., a été retirée 
à «S fr. Mac-Carthy. H y en a aussi une de 
Rome, per Vlricum Gallum et Simonem nicolay 
éeUtca, sans date, 4 part« en un voL gr. In-fol. 
en caract. romains. 

DURANTE da Gualdo. Libro chiamato 
Leandra. Quai tracta délie battaglie z 
granfiacti de li baroni difrancia, composto 
in sexta rima. . . Impresso in Venetia per 
lacobo da Lecho stampatore nel . i5o8. 
a M. 23 del mese di marzo,.. in-/i. de 
146 fil à 2 col. sign. A— T, caract ronds, 
fig. en bois. [i4777] 

EdiUon très rare de ce poème en 35 chants. Elle 
est chez M. Tritnlzio. Outre le titre dont nous 
avons rapporté le commencement ci-dessus, et 
qui occupe le premier f. , il y en a un autre au 
t AiJ , ainsi conçu : Ineonienza el tihro dicto 



DUR 



155 



Leemdra, Quai tracta deU battaglie,.,, Etprin" 

eipalmente de Binaldo 4- de Orlaudo, Betracto 

de la uerace Cronica di Turpino Arciuescow 

parisiense, 4r V maestro pier aurâte da gueddo 

compoêto in sexta rima. 

— Lo stesso (come sopra). — Impresso in 

Venetia per Alesscmdro di Bendoni nel 

1517, adi 5 del mese Luio, in-4* à 2 coL 

caract. ronds, fig. en bois. (^t6/. durai,) 

— ^Libro chiamato Leandra. (in fine) Finisse 

el libro chiamato Leandra, Impresso in 

Vinegia nelle case di Guillielmo da Fon- 

taneto M. D. XXL adiXM. decem- 

brio,... in-4- à 2 col. caract ronds. 
-r- Libro Darme : z damore. Chiamato 
Leandra. Nelquale se tratta délie batta- 
glie, & gran fatti delll Baroni di Franza, 
& (M'incipahnente di Orlando, & di Bi- 
naldo. Ëstratto dalla vera cronica di 
Turpino Arciuescouo Parisiëse. Opéra 
bellissima, & deletteude quanto alcuna 
altra di Battaglia, con molti dignissimi 
detti & elucidissime sententie. Composto 
per Maestro Piero Durâte da Gtialdo in 
sesta rima. Nouamente reuisto. £t alla 
sua integrita ridotto, con li capitoli alli 
suoi canti nouamente aggionti che non 
erâ in li altri. (au recto du dernier f.) 
Finisse el libro chiamato Leàdro. Stà- 
pato t Vinegia nelle case di Guilielmo 
da Fôtaneto de Mâteferrato. NelU anni 
del signore, M. D. XXXIUI. Adi vinti- 

qtiatro aprile pet in -8. goth. de 

CXLUU fi. à 2 col. y compris le titre» avec 
fig. en bois. 
Vend. i5 fr. Floncel; 7 fr. La VaUlere. 

— Lo Stesso. Venetia, Bartolomeo detto 
rimperatore, i55o (et sous la date de 
i556),in-8. 

— Lo stesso. Venet., Alessandro di Viano, 
i562, in-8. fig. en bois. 

M. Melzl (page a5o) cite plusieurs autres éditions 

de ce poème d'une date postérieure à celle-ci. 
Les aventures gtferrieres et amoureuses de Leandre^ 
par de Nervexe, Paris^ 1O08, ou Lyon, Ancelin, 
1613, a vol. pet. ln-13, sont, à ce quii parait, 
une imitation en prose française du poème iu- 
llen de Durante. 
DURANTK Gualdo {Castore). Dd parto 
délia vergine libri tre ad imitatione dei 
Sannazaro, con gli argomenti di lero- 
nimo Pallaiitieri. Roma, Gio.-Batt, de 
Cavalleri, i573. (à la fin) in Viterbeper 
Agostino Coladi, M. D. LXXlii, in-&. do 
4 S. préL et 88 pp. de texte, avec fig. sur 
cuivre. [i46S6J 
Vendu 19 fr. Gaignat ; iS fr. La VaUiere. 



Digitized by 



Google 



i56 



DUR 



DURANTINI {Constantti Felicit) adLeo- 
nem X Pont Max. de conjuratiooe L. Ca- 
tilinae liber ; de exilio M. -Tullii Ciceronis 
liber; de redilu M. -T. Ciceronis liber; 
Epwtola M. -T. Ciceronis ad La. Luceiom. 
— hnpressum Romœ ver Jacobum Ma- 
zochium, M. D. xvui. idibus Juln^in-ii. 
[22948] 
Vend. 1 llv, 8 sh. Heber. — Dans Tédition de ces 
mêmes ouvrages, Lfpsiœ, Mich. Blum, ln-4., on 
a subsUtué à Tépltre dédicatolre de Durantinus 
k Léon X, une autre épitre de J. Cochlaeus à 
Slgismond Auguste, roi de Pologne. 
DURANTON (A.), Cours de droit français 
soivant le Code civil, avec des sommaires 
ou exposés analytiques en tête de chaque 
chapitre et section de la matière. . . et des 
notes indicatives des lois romaines et an- 
ciennes ordonnances où ont été puisées 
les lois nouvelles... 2* édit , entièrement 
conforme à la première (des six prem. voL 

Subliés en 1825-26). Paris, Alex. Go- 
det, 1828-42, 22 voL in-8. à 8 fr. 5oc. 
chacun. [2839] 
Ce grand ouvrage n'est pas moins recommandable 
que celui de Toullier sur la même matière. M. Du- 
pln {Biblioth, des livres de Droite p. 396), après 
en avoir fait ressortir tout le mérite, ajoute : « Il 
ne laisse rien à désirer que de le voir achevé, n 
Or non seulement ce vœu s'est accompli, mais 
encore les premiers vol. de ce cours sont à leur 
S* édition. 

DURAS (Mac), de Kersaint, duchesse de). 
Ourika (anonyme). Pam, impr, royale, 
1824, 2 part, in-12. pap. vél. [17264] 

Edition tirée à petit nombre et qui n'a point été 
mise dans le commerce : 96 fr. rel. en mar, à la 
vente Rémusat; où Edouard, autre romande la 
même dame, Paris, Jules Didot, 1825, 3 vol. 
ln-12 (édition tirée k petit nombre), a été payé 
5i fr. Ces deux ouvrages de Madame de Duras 
ont eu une seconde édition destinée au public, 
et qui a diminué la valeur de la première. 

DURAZZO. Descrizione délia raccolta di 
stampe del conte Jacopo Durazzo, es- 
posta in una dissertazione suir arte deir 
intaglio a stampa (da Bart. Benincaza). 
Partna, délia reale stamperia, 1784, 
gr. in-4. [9557] 

Cet ouvrage, quoique Uré à 1 40 exempl. seulement, 
n*est pas cher : 6 à 9 fr. 

DU REFUGE (Eustache). Traité de la cour, 
ou instruction des courtisans. Leyde, les 
Elzevier, i649; aussi Amsterdam, les 
Elzevier, i656, pet. in-12. 4 à 8 f r 

[4o32] 

Avant l'édition de 1669, cet ouvrage avait déjà été 
Impr. trois fois à Paris (en 1617, 1618 et 162a), 
sans nom d*auteur, et dans le format in-8. Il Ta 



DUR 

encore été depuis, sous le titre de Nouveau traité 
de la cour, Paris, Barbiii, 1664, in-13. 
Les tnstitutiones aulicœ, de Meisner (Amstelod,, 
Blzevir., lôda), tiVAuUcusinculpatus, dePas- 
lor [ibid., 16/ià), contiennent la traduction la- 
tine de la seconde partie du Traité de la cour, 
traduction qui, jointe à celle de la première 
partie par Abr. Marconet, a été réimpr. à Halle 
en 1644, pet. in-12. 
DURELLI. La certosa di Pavia descritta ed 
illustrata con tavole incise dai fratdll 
Gaetano e Francesco Durelli. Milano, 
Bettoni, i823-35, in-fol. [9898*] 
En 1835 il paraissait 23 livrais, de 3 pi. chacune. 
DURER {Albert). Arc triomphal de l'em- 
pereur Maximilien P', gr. in-fol. [9583] 
Cet ouvrage , entièrement gravé en bois, d*après 
les dessins d'Albert Durer, et sous sa direction, 
est composé de 92 pi. de différentes dimensions, 
lesquelles, jointes ensemble, formeraient un 
tableau de 10 pieds et demi de hauteur sur 9 de 
largeur. On fixe l'époque de l'exécution des pre- 
mières planches à l'année i5i5 , date qui se 
trouve marquée sur deux pièces ; mais 11 parait 
que le recueil entier n'a été publié que fort 
long-temps après. C'est ce que prouvent et la 
date de 1559, marquée à la bordure de la niche, 
dans laquelle la statuede Bodolphe-U-BeUiqueux 
est placée, et llnscrlption : Gedruckt zu Wien^ 
etc., M. D. LIX, mise au bas d'un exemplaire 
conservé dans la biblioth. impériale de Vienne. 
Cependant il existe de cette magnifique production 
deux sortes d'anciens exemplaires: dans les pre- 
miers, la planche qui doit représenter la guerre 
de Milan, se trouve en blanc; en outré, la pi. 
où la statue de Bodolphe-le-BeUiqueux est re- 
présentée , n'a pas la date i559, et elle est d'ail- 
leurs fort différente de celle où cette date se 
trouve; celle-ci n'est probablement qu'une copie 
faite après coup, pour remplacer la planche ori- 
ginale, qui aura été perdue. Au surplus, les uns 
et les autres exempl. ne se trouvent que rare- 
ment complets, parce qu'ils ont été tirés à petit 
nombre. Ce ne sont point ces planches qui , 
comme on l'a dit mai à projsos, ont été vendues 
1000 fr. chez le duc de La Valliere, mais celles 
du Triomphe de Maximilien^ grav. d'après les 
dessins de Hans Burgmair, annoncées sous le 
titre de char de triomphe, 
— Ehrenpforte. Arc triomphal, etc. Vierme, 

1799» in-fol. 
Cette 3« édition de l'ouvrage précédent a été pu- 
bliée par M. Bartsch. Il est impossible de la 
confondre avec les deux premières, car toutes 
les planches s'y trouvent tirées sur 4S feuilles 
d'égale grandeur, et même 21 planches originales 
que le laps de temps avait fait égarer, ont été 
remplacées par 21 autres planches gravées à 
i'eau-forte. On peut facilement se procurer cette 
réimpression : vend. io4 fr. exemplaire en Gr. 
Pap. vél., Renouard; do fr. d'O..., et quelque- 
fois moins. 
Le Triumphwagen, ou Char triomphal de Maximi- 
lien I*r, que l'on a souvent confondu avec l'Arc 
triomphal, ne consiste qu'en huit morceaux 
grav. en 1522, Joints en larg. ; mais il est regardé 



Digitized by 



Google 



DUR 

comme un chef-d'œuvre de Tart de li gravure en 
bois, et comme le plus bel ouvrage de ce genre 
que Ton ait d'Albert Durer. Il n'entre pas dans 
notre plan de faire connaître plus particulière- 
ment ce morceau précieux qui, ainsi que toutes 
les autres esumpes séparées, ne peut pas être 
regardé comme objet de librairie. Nous ajoute- 
rons ici, seulement pour mémoire, qu'un recueil 
de l'ceuvre d'Albert Durer (en a vol. in-fol., 
composé de hào pièces, savoir: q3 grav. sur 
cuivre» 6 en pL de fer, S en pi. d'étaln, 186 
pièces en bois, et le surplus, composé de mor- 
ceaux gravés d'après ce maître, et de copies) a 
été vendu Sua fr. en 1807. Voy. pag. 79-12S du 
Catalogue de Saint- Yves, et le 7* volume des 
Peinires-çrmeurs de Bartsch. 

—Voy. Treitzaurwein. 

— Passîo domini nostri Jeso, ex Hieronymo 
padoano, Dominico Maocmo,$edi]lio, et 
Baptista Mantuano, per fratrem Cheli- 
doniom collecta» cum figiiris Alberti 
Doreri, norici pictoris. i5io, gr. in-foL 
[373] 

Douxe estampes gravées en bois d'après Albert 
Durer, avec un texte latin impr. au verso ; les 
premières épreuves sont sans texte. 

— Passio Christi ab Alberto Durer norim- 

bergen8ieffigiata.i5o9eti5io,petiii-4* 

Cette suite, que l'on nomme Petite Passion, est 
composée de 37 pièces gravées en bols. Elle a 
été réimpr. à Nuremberg, per A, Durer Pictih- 
ffm, i5ii, eum varii generis earminihus^fror 
trum A, Benedicti Chelidonii, Musophili, ainsi 
que le porte le titre. Le texte y est imprimé au 
verso des estampes. Vend, a Uv, A sh. Heber. 

Les mêmes plancbes ont encore servi , selon Hei- 
necken, i une édition Impr. à Venise, en 161a, 
^pprtsso Daniel Bisuccio, sous ce titre : La pa^ 
sione di .V. 5. Giesu Christo d'Alberto Durero, 
sposia in ottava rima dal A. P. D, Mauritio 
M&ro, et€. On y a i^ou^^^ "° portrait d'Albert 
Dorer, en médaillon, fait en i553. 

n existe une copie de cette suite par Virgll de Solls 
(Bartsch, IX, 3ao), et une autre par le maître 
au monogramme n« io4 de Bartsch. Cette dem. 
vend, ao fr. Lamy. — On a aussi une passion 
gravée sur cuivre, en lô planch., par Durer lui- 
même, de i5o8-i3; c'est une suite beaucoup 
plus précieuse que les précédentes, et dont on 
a fait plusieurs copies (Bartsch, VII, 33 et suiv.). 

— Apocalypsis cum figuris. Die beimliche 
OfiEenbaningJohannes. — Gedrucket zu 
Nwmbergk, dwch Albrecht Durer Ma- 
ter.., M.CCCC.XCVUJ, gr. in-fol. [387] 

Suite de 16 pièces, grav. sur bois d'après Albert 
Durer; il y a trois sortes d'exempl. : i* sans le 
texte Imprimé au verso des estampes; a«avec le 
texte allemand au verso ; 3« avec titre et texte 
latin, et cette souscription à la dernière pièce : 
impretsum denuo NumhergeperAlbertum Durer, 
âtmo Ckrisiianû millesimo quingentesimo un- 
iecimo. Les premiers sont les plus précieux, n 
existe une copie très exacte de cet ouvrage; mais 
la première planche n'y est pas, et on Ut sur 
l'avant-dem. une souscription allemande ainsi 



DUR 



i57 



conçue : E\fn ende hat das buch der heffmlidien 

offènbarung sont Johanssen Gednsckt zu 

Strassburgh durch Iheronimum Greffden maler, 
gênant von J^anckfurt nach christi geburt, 
M.ccecc, vnd w.jor, 

— Epitome in divae parthenices Mariae his- 
toriam ab Alberto Durero norico per 
figuras digestam, cum versibus annexis 
CnelldoniL — Inxfresstan Numbergeper 
Albertum Durer pictarem. Armo chris- 
tiano millesimo quingentesimo undeci- 
mo, in-fol. [37iJ 

Suite de ao estampes en bols, dont 17 gravées en 
i5o4, et les autres en i5io. La première édition 
est sans titre ; la seconde est accompagnée d'un 
texte la t. Impr. au verso de chaque pièce. Vend. 
37 fr. 5o c. A. Martin. 

— Underweysung, etc. ; c'est-à-dire, traité 
(géométrique^ des mesures avec le com- 
pas et la règle , par Albert Durer (en 
allemand). iVt^em6^^^ i525, pet in-fol. 
fig. en bois, [vers 7998] 

Il y a deux sortes d'exempl. de cette édition sous 
la même date , voy. à ce sujet Ebert, n* 0438. 

La traduction latine de cet ouvrage a été impr. à 
Paris, chez Christ. IVechel, i53a et i535, in-fol. 
fig. en bols. 

— Etlicbe Underricht , etc. ; c'est-à-dire, 
quelques instructions sur la fortification 
(en allemand). Nuremberg, 1527, pet 
in-fol. fig. en bois. 

Wechel a aussi Impr. à Paris, en i535, In-fol., la 
traduction latine de ce traité. 

— VierBûcber von menschlicher Propor- 
tion, etc.; c'est-à-dire, quatre livres des 
proportions du corps bumain (en alle- 
mand). Nuremberg, F« Albert Durer, 
1528, pet in-fol. fig. en bois. [9188! 

EdiUons originales de ces trois ouvrages d'Albert 
Durer ; le 3* est le plus recherché, parce qu'il 
contient des grav. en bois assez bien exécutées. 
Vend, les 3 volumes ensemble, 60 tr. d'O..., et 
quelquefois beaucoup moins. 

— De symmetria partium in rectis formis 
humanorum corporum libri II, in lati- 
nnm conve^si (a Joacb. Camerario); de 
varietate figiirarum , etc. , libri IL No- 
rimber^cB, i532-3/i, tVt œdibus viduœ 
Durenanœ, 2 tom. en 1 vol in-fol. fig. 
en bois. 

Traduction de l'ouvrage précédent : i5 à 18 fr. 
Ce traité a aussi été traduit en français sous ce 
titre : 

Quatre liyres d'Albert Durer, de la propor- 
tion des parties et pourtraits des corps humains, 
par LoysMeygret Paris, i557, in-fol. , et réimpr. 
à^niA^^fit, i6i3, in-fol. 

— Der Alten Fecbter grOndliche Kunst. 
Mit sampt verborgenen Heymlicheyten, 
Kampffens, Ringens, Werfens, etc. 



Digitized by 



Google 



i58 



DUR 



Figûrlkh fûrgemalet. Franc f. am Mein, 
Egenolph (i 529-36), in-fol. 

Ce volume cod tient une partie sinon la presque 
totalité de l'ÔTcXodiSouTxoiXia d'Albert Durer, que 
renferme le manuscrit conservé dans la biblioth. 
de la Madeleine, à Breslau {Jetu Ut. Zeit, 1817, 
n, go, cité par Ebert, n* 11557). 

— Christl. mytholog. Handzeicbnungen , 
nebstTitel, Yorrede ondDurersBildniss, 
zasamm. 23 bll. in litfaograph. Manier 
gearbeitet von N. Strixner. Munich, 
1808, gr. in-fol 80 fr. 

Ebert, n« 6ft5a. 

— Frayer book of Albert Durer, consisting 
of forty-fiye designs , and a portrait of 
diat artist , copied on stone. Landon , 
1817, 5 cab. in-fol 1 liv. 1 sh. [9/178*] 

Copie des bordures en miniature du t;élëbre livre 
de prières d'Albert Durer, conservé dans la 
bibliothèque de Munich. 

D13RËT ( Cl ). Histoire admirable des 
plantes et herbes esmerveiUables et mi- 
racoleuses en nature, mesmes d'aucunes 
qui sont vrays zoophy tes, ou plant* ani- 
males, etc. Paris j Buon, i6o5, in-8. 
fig. [5o24 ou 6179] 

Vohime peu commun : 3 à 5 fr. 

— Thr^r de l'histoire des langues de cet 
univers (publié par PyramedeCandoUe). 
Col%gny,Maih. Berjon, i6i3, ou Yver- 
don, imprim, de la Société Helvétiale 
Caldoresove, 1619, in-4. 5 à6fr. [1 0612] 

€es deux dates se rapportent à une seule édition 
dont on a changé le titre. 

Dl}REJ (Lud.). Interpretationes etenar- 
rationes in Hippocratis coacas, gr. et 
lat, cum indice et praefatione Adr. Pe- 
leryn Cbrouët. Luad^-Batavor., 1737, 
in-fol 12 à i5 fr. [655o] 

La prem. édition est de Paris, i588,ln->foL: vend. 
lU fr. Soublse. — U y en a une de Lyon, 178A, 
in-fol., assez belle : 10 à 12 fr. 

DUROG Sort-Manne. Nouveaux récits ou 

comptes moralisez, joinct à chacun le 

sens moral Anvers, Théodore KaufF- 

. mon, 1576, in-16 de 874 pp, et 3 ff. de 

table. [17341] 

¥end. en m. r. 6 fr. Méon ; 8 fr. A. Martin, et plus 
cher depuis. — H y a ui^e édiUon de Paris, Nie, 
Sonfons, 1573, ln-16, sans nom d*auteur. 

DU RIT (Michel). La vie d'Antragues, le 
bon françois, ou la foy des Gaulois, tra- 
duit du latin. Paris, Thierry, 1589, 
pet in-8. [23582*] 

t)uvrage écrit par un ligueur à Toccasion du 
meurtre des Guise, et dans le but de prouver 
que le parjure des rois a été de tous temps, en 



DUS 

franco, la cause principale des révolutions : 5 à 
6 fr. Vend, là fr. 5o c mar^ citr. Hérisson. 
L'auteur est nomméRitius sur le titre du texte 
laUn également Impr. de format ln-8., en i58q. 
Les deux éditions sont rares. 

DURIVAL l'aîné (Nicolas). Description 
de la Lorraine et du Barrois. Nancy, 
1778-83, 4 vol in-4., avec cartes. 3o à 
40 fr. [24881] 

DU ROURE (M. le marquis «^ajpton). Ré- 
flexions sur le style original Paris, impr. 
de J. Didot, 1828, gr. in-8. de 4 ff. et 
69 pp. pap. de HoU. [12071] 

Dédié à MM. les bibliophiles français, et Uré à 60 
exemplaires qui ont été distiibués en présent. 
Vend. îi2 fr. Nodier ; 8 fr. Pixerécourt. 

Un exemplaire impr. sur vtun est porté à i30 fr. 
dans le Bulletin de Techener, 2* série, n» 3ig. 
— M. le marquis Du Roure est auteur des Ana- 
lecta biblion, ou extraits critiques de divers 
livres rares, oubliés ou peu connus, Paris , Te- 
chener, 1836-37, a vol. in-8., dont il y a quel- 
ques exemplaires en pap. vél. [3i36o] 

DURRY Eflendi. Prodromus ad tragicam 
vertentis beUi Persici historiam , sive le- 
gatîonis a fulgida porta ad Sophorom 
regem $zah Sultan Hussein anno 1720 
eiqpeditae authentica relatio , quam Durri 
Ëftendiinscriptoconsignavit; exTurcico, 
additis sdioliis, latine facta opéra Judae 
Krusinski. Leopoli, 1734, in-4. [20614] 

L*orlginal turc de ce livre a été impr. à Constan- 
tlnople, 1728, in-4* Langlës en a publié une 
traduction française sous le Uire de Relation de 
Dourry Efendy, ambassadeur de la Porte oth/h- 
mane auprès du roi de Perse, suivie de l'extrait 
des voyages de Pétis de la Croix y rédigé par 
lui-même, Paris, Ferra, 1810, ln-8. de 188 pp., 
imprimé d'abord dans le Magasin encycU^ , 
1808, V. 

DU RYER (Isaac). Le temps perdu et les 
gayetées. Paris, 1624, in-8. 4 à 5 fr. 

[i64o4] 

On trouve dans ce vol. trois pastorales. 

DU RYER (Pierre). Son théâtre, conte- 
nant 18 pièces. Paris, i63o-35, 3 pièces 
in-8. et i5 pièces in-4. [i6433] 

Vendn complet, moins VAmarillis, 19 fr. Pmn- 
padour. 

DU SàIX (Antoine). Le blason de Brou, 

temple nouuellement ediûe au pays de 

Bresse par très illustre... Princesse dame 

Marguerite Dau^ce c de fiotn*gôgne, en 

son viuât Duchesse de Sauoye, côtesse de 

Bourgongne, te. Côpose par noble home 

fraire Antoine Du Sais cômendeor de 

sainct Antoine de Bourg, (au recto du 

dernier f.) Jmprime a Lyon par Claude 

Nourry dict le Prince, près nostre Dame 



Digitized by 



Google 



DUS 

â confort (vers i53i), pet iû-t goth. 
de 16 ff. non chiffr. sign. A— D. [iSyiy] 

Pièce fort rare , vend. 1 1 1 fr. 5o c Cato). De Bure, 
i^* partie. Le titre cl -dessus est imprimé dans 
une bordure gravée en bols; 11 est suivi d*unc 
épitre (en vers) de Tauleur à Buatier, premier 
maistre de la chambre aux comptes de Bourg 
en Bresee; da BUuon de Brou, aussi en vers, 
occupant 19 pp.; viennent ensuite : une pièce 
de 16 vers latins pour 'graver en une lame de 
cuivre en la chapelle de maistre Loys (avec la 
date i53o}, un Chant royal du Temple de Brou, 
et deux pièces. Tune en latin et Tautre en fran- 
çais, pour le portail de Brou. 

Nous trouvons dans le Calai, de la BIblioth. du 

roi, X, 3490, rannonce d*un opuscule intitulé : 

Obaison funèbre de Blarguerite d'Autriche 

inhumée à Brou, par Ant Du Saix, i5Sa, lfr-4. 

— Lesperon de discipline pour inciter les 
humains aux bônes lettres, stimuler a 
doctrine, animer a sciêce, inuiter a 
touttes bônes oeuures vertueuses et mo- 
ralles, par consequët pour les faire cohé- 
ritiers de Jesuchrist, expressemêt les 
nobles et généreux, Lourdement forge, 
t rudemët lime, par Noble homme 
Fraire Antoine du Saix , Conmiandeur 
de sainct Antoine de Bourg en Bresse. 
{sans lieu d'impression)^ i532, 2 tom. 
en 1 vol. pet in-k. goth. 226 ff. non chif- 
frés. Il y a 14 ff. prélim. [iSyiS] 

Chaque page de cette édition est entourée d'une 
bordure gravée en bois. Sur chaque titre se 
voit ce fleuron. 



DUT 



159 



Un registre des cah. des deux vol. est placé à la 
fin du second, lequel se termine par la devise 
de l'auteur : Quoy quil aduienne. Vend, la fr. 
mar. citr. La Valliere; 83 fr. Morel-VIndé; 
3 llv. 4 sh. Heber ; 25 fr. exemplaire médiocre, 
Crozet. Un exempl. impr. sur v^lin se conserve 
dans le cabinet de M. Gallbava , à Lyon , et un 
autre amateur possède les Petiu fatras, Impr. 
également sur viuN. 



— Le même Esperon de disdpline. Paris, 
Denys Janot, i538, 2 part en 1 vol. 
in-16. figures. 

Vend. 7 fr. mar, r, Méon. 
L'édition de Paris, Denis Janot, iSSg, in-16. fig. 
i3 fr. 5o c mar, r. Leduc, 

— Petits fatras d^img apprentis, surnomme 
Lesperonnier de discipline. On les vend 
chez Simon de Colines, iSSy, pet in-4. 
de ko ff. en lettres rondes. [iSyig] 

Recueil de petites pièces, dont quelques unes en 
latin. A la fin la devise : Quoy quil aduienne. 
Vend. 13 fr. m. r. La Valliere; a llv. Heber. 

— Les mêmes petits fatras. . . {Paris, Denis 
/aiiof),i537,in-8. 

Vend. 3 llv. i5 sh. mar. hl. Heber ; sous la date 
de 1536, AA fr. mar, v, Blgnon ; et sans date, 
pet in-S. lettres rondes, Jusqii'<k 79 fr. 5o c. 
mar. bl. Crozet. 

— Les mêmes, ^^/(fn, par Olivier Amoul- 
let, le vm de Février mil ccccc xxxvm, 
pet in-4* goth. 

Vend, à llv. Heber ; 5o fr. en 18A1. 

— Les mêmes. Paris, Jeanne de Marne f, 
V' de Denys Janot, iSk^, in-16, lettres 
rondes. 

Les Petits fatras impr. à Paris, se trouvent quel- 
quefois rel. k la suite de la traduction de deux 
traités de Plularque, par Du Saix, également 
impr. dans les trois formats In-A., in-8. et in-16, 
et sous les mêmes dates. Voyez Pldtarqdb. 

— Marquetis de pièces diverses. Lyon, 
1559, pet in-8. ûg. en bois. [18720] 

Vend. 21 fr. quoique mouillé. Catalogue De Bure, 
3* partie. 

DU SOMMëRâRD. Les arts au moyen-âge, 
par M. du Sommerard. Paris, Techener, 
1837 et ann. suiv., k vol. gr. itt-8. et 
atlas m-fol. de 108 pi. [9186] 

Cet ouvrage fort curieux coûte 195 fr. — color. 
Sgo fr. (le 3« vol. de texte a paru en i84i }. II 
se complète par un Album du même format que 
Tatias, et contenant Aoo pi., qui se distribuent eiv 
100 livrais. Prix de chaque livraison : 6 fr., et 
color., 12 fr. (76 paraissaient fin de 18 Ai). 

DUTENS {Louis). La logique, ou l'art de 
raisonner. Paris, MoUni, 1778, in-i2 de 
ij et 54 pp. [3525] 

Un exempl. sur véuN : 16 fr. La Valliere; lA fr. 
Laire. 

— Des pierres précieuses et des pierres 
fines, avec les moyens de les connoître et 
de les évaluer. Paris, Fr, -Ambr. Didot, 

1776, in-i8. [4784] 

Ouvrage très recherché de cette édition, qui est 
jolie : 9 à 12 fr. ; 17 fr. 5o c. mar. r. Château- 
giron. Le même traité a été réimpr. à Londres^ 

1777, et à Florence, pet in-8. 

— Le tocsin, 3« édition. Paris, Molini, 
1773, in-12. de 60 pp. [18422] 



Digitized byCjOOQlC 



i6o 



DUT 



Un exemplaire sur t^un, 4o fr. La Valliere ; 4i fr. 
Mac-Cartby ; A3 fr. Nodier. Réimprimé sous le 
titre é* Appel au bon sent, Lond., 1777, in-8. 

— OEuyres mêlées. Londres, Spilsbwy, 
1797, 2 part en 1 voL gr. in-4. pap. 
véL 10 à 12 fr. [19157] 

Ce vol. , entre autres ouvrages, contient le Traité des 
pierres précieuses et des pierres finest lequel se 
trouve aussi dans une édit. des ÛEuvres mêlées 
de Dutens, Genève, 1784, in-8. 

— Explication de quelques médailles grec- 
ques et phéniciennes, avec une paléogra* 
{mie numismatique. Londres, Elmsley, 
1776, in-4. fig. 18 à 24 fr. [29866] 

Ouvrage estimé, quoiqu'il ne soit pas exempt 
d'erreurs. De trois dissertations que renferme 
ce volume , les deux premières avalent déjà été 

{)ubliées séparément, en 1773 e^l^^k; mais on 
es a réimpr. avec des augmentations. Vendu 
3i fr. Barthélémy; ho fr. 5o c. Langlës. 

— Recherches sur Torigine des découvertes 
attribuées aux modernes; 3* édition. 
Londres, Spilshw^y, 1796, gr. in-4. 
pap. vél. 12 fr. [30229] 

Cette édition, peu commune en France, est plus 
complète que celle de Paris, 1776, a vol. in-8.; 
mais elle a perdu une partie de son avantage de- 
puis la 4* édit impr. k Paris, chez Didot l'aîné, 
181a, 2 vol. ln-8. 12 fr. — Pap. vél., 25 fr. Cette 
dernière est augmentée d'un article sur les 

TOOlCS. 

— Tables généalogiques des héros de ro- 
mans, avec un catalogue des principaux 
ouvrages en ce genre ; seconde édition 
augmentée. Lond,, 1796, in-4. [17005] 

Ces tables, assez superficielles, passent ici pour un 
livre rare , mais elles ne se vendent que 5 sh. à 
Londres, chez Payne et Foss. 

Pour compléter la collect. des œuvres de Dutens, 
il faut réunir aux 4 voi. in-4. que nous venons 
d'indiquer, les Mémoires d'un voyageur qui se 
repose, Paris, 1807 , 3 vol. ln-8. ; ouvrage dont 
le 3* vol. porte le titre de Dutensiana, 

— Voyez Gemmarum delectus. 
DUTENS {Jos.- Michel), Histoire de. la 

navigation intérieure de la France, avec 
une exposition des canaux à entre- 
prendre pour en compléter le système; 
précédée de considérations générales sur 
la position géographique de ce royaume, 
sur la direction de ses fleuves et rivières, 
et sur son commerce, etc. Paris, Sou- 
telet, 1829 1 2 vol in-4. , avec une carte, 
annoncée d*abord à 5o fr. et ensuite à 

Uo fr. [23147] 
L*auteur avait déjà publié des Mémoires sur les 
travaux publics de l'Angleterre, Paris, impr. 
roy., 181Q, In-A., ouvrage intéressant, a5 fr. 

DU TERTRE (le P. Jean-BajH.). Histoire 
générale des Antilles, habitées par les 



DUT 

François. Paris, 1667-71, 4 voi. in-4. 
fig. 4oà5ofr. [28624] 

Ouvrage fort reclierché et qui est devenu rare. Les 
tom. III et IV sont quelquefois reliés en 1 vol. 

DU TILLET (les frères). Recueil des roys 
de France, leur couronne et maison ; en- 
semble le rang des grands de France, par 
Jean Du Tillet, sieur de la Bussière; plus 
une chronique abrégée (des rois de 
France). , . par Jean Du Tillet, évêque de 
Meaux; en outre les Mémoires dudit 
sieur sur les privilèges de l'église gal- 
licane, etc. ; en cette dernière édition a 
été ajouté les inventaires sur chaque 
maison des rois et grands de France 
(communiqués par Fr. Pithou), et la 
chronologie augmentée jusqu'à ce temps. 
Paris, Pierre Mettayer, 1618, 2 tom. 
in-4. I2ài5fr. [233o6] 

Dernière édition de cet important recueil, composé 
de plusieurs ouvrages qui avaient d*abord été 
imprimés séparément Le premier de ces ou- 
vrages fut publié pour la premTN-e fois, sous le 
titre de Mémoires et recherches louchant plusieurs 
choses mémorables pour l'intelligence de Vestat 
et des affaires de France, Rouan {sic)^ 1577, 
in-fol. (aussi Troyes, 1578, in-8.) Il parut ensuite 
sous celui de Recueil des roys de France , etc., 
Paris, Dupuys, i58o (et aussi i586), in-fol., où 
se trouve une chronique abrégée des rois de 
France, Jusqu'en i55o, ouvrage de J. Du Tillet, 
révéque, et dont la première édition en français 
est de Paris, i549, in-8. (réimpr. k Rouen en 
i55o et i552, et depuis). L'édit. du Recueil des 
rois de France, Paris, Jamet et P. Mettayer, 
1602, in-4., contient de plus que la précédente 
les Mémoires et advis de J, du Tillet sur les li- 
bertés de l'église gallicane (déjà impr. en iSgA) ; 
en outre la chronologie y est continuée depuis 
1554 (par L. D. S. D. F. G.). L'édlt. de Paris, 
Orry, ou Abel l'Angelier, 1607. in-ft., renferme 
comme celle de 1618 les inventaires donnés par 
Fr. Pithou ; et cette dernière n'est plus complète 
que dans la chronologie qui y est continuée jus- 
qu'en 1617, addition peu importante. 

J. Du Tillet, sieur de la Bussière, est encore auteur 
de l'ouvrage suivant, publié après sa mort : 

SoioiAiRB de la guerre faicte contre les héré- 
tiques Albigeois, extrait du Trésor des chartes 
du roy. Paris, Rob. Nivelle, 1590, pet ln-8. 
[33393] 

DU TRIEZ (Robert), Les ruses, finesses 
et impostures des esprits malins. Cam- 
hray,Nic. Lombard, i563,in-4. [8894] 

Vend. 19 fr. 5o c m. r. St-M. en 18 Aa 

Livre rare, dont (selon La Croix du Maine) Tautear 
a composé des poésies françaises de différents 
genres. Voici une pièce qui appartient & cette 
classe : 

Chantz funèbres sur la mort et trépas de feu 
excellent prince et illustre seigneur messire 
Biaximllien d*Egmont, chevalier de Tordre en 
son vivant, et comte de Buren , par Robert du 



Digitized by 



Google 



DUV 

Triez, de Lille en Flandre, arche de corps pen- 
sionné à la M. Gand, deumt la maison de ville, 
a l'enseigne du cadran muet, par Henry wtn 
den Keere (sans date), pet in-8. [i3655J 
Cette pièce rare doit être du commencement de 
Tannée i549, le prince Blax. d*Egmont étant 
mort en décembre 1 5A8. 

DU TRONCHET {Estierme). Lettres mis- 
sives et familières. Paris, Lucas Breyer, 
i568 (et aussi iVû:. du Chemin, 1669), 
in-4. [18814] 
Ce reeneil de lettres est accompagné de diverses 
poésies de l'auteur. H a été plusieurs fois rélmpr. 
avec des augmentations ; mais toutes ces édi- 
tions sont devenues assez rares. Celle de Paris, 
1577, in-iO, contient un monologue de la pro- 
vidence divine au peuple françois^ qui est aussi 
dans rédition de Ro%ten, Cl, Fillain, 1608, per. 
tn-13, laquelle est augmentée des Lettres amoti- 
rrmet de l'auteur. Ces dernières lettres, au nom- 
bre de 54, avalent d'abord paru chez Lucas 
Brejer, à Paris, en i575, in-i6, avec 70 sonnets 
trad. de Pétrarque. Du Verdier fait remarquer 
qu'au bas de « chacun sonnet se trouve un ana- 
gramme du nom des amis de Du Tronchet » Ce 
recndl de lettres a aussi été Impr. & Lyon, en 
160a, in-16. 

— Discoars académiques florentios, appro- 
priés à la langue françoise. Paris, lAtcas 
Brey'er, iSyô, pet io-8. [i2205] 

Ces discours sont au nombre de seize. Le troisième 
a été réimpr. dans la Biblioth. de Du Verdier. 

— Apologie françoise pour la ville de Lyon. 
Lyon, 1578, in-4. [246o3] 

Nous trouvons dans le Catal. de Secousse, n» 5AâQ 
(et vendu 10 sols), cet opuscule fort rare, que 
n'ont connu ni La Croix du Maine ni Du Verdier. 

Estienne Du Tronchet excellait dans l'écriture, et 
il a composé sur cet art un traité qui , selon La 
CrohL du Maine, aurait pour titre Le vol de la 
plume en France. Du Verdier ne cite pas cet ou- 
vrage, mais U en indique un autre sous ce titre : 
FmARCES et trésor de la plume françoise, 
contenant diverses lettres missives... Paris, 
Nie, du Chemin, 1571, in-8. [goSA] 

Divers morceaux poétiques de Du Tronchet font 
partie du Parnasse françois, recueilii par Gilles 
Corrozet, et impr. en 1572 (voy. CoRROtET). 

DU VAIR {Léon). Trois livres des charmes, 
sorcelages ou enchantemens, trad. du 
lat en franc, par Julian Baudon. Paris^ 
i583,in-8. 3à6fr. [8912] 

Vend, en mar, 10 fr. Lamy; 8 fr. v. f. Coulon. 

DUT AL (Jora. ). Des hermaphrodites accou- 
chemens des femmes, et le traitement 
qui est requis pour les relever en santé, 
oô sont expliqués la figure des laboureurs 
et vergers du genre humain; signes de pu- 
celages, défloration, etc. Rouen, 1612, 
in-8. , avec une figure. 5 à 7 fr. [6943] 

Volume peu commun : vend. 18 fr. m. r. dent^ 
Méoo; 9 fir. v. porph. By ; lofr. Chardin. 

TOME II. 



DUV 



161 



On a du même auteur : Méthode nouvelle de guérir 
les catarrhes et toutes les maladies qui en dépen' 
dent, Rouen, 1611, in-8. [7383] — Pour sa ré- 
ponse k Rlolan, voy. Riolan. 
DU VAL (P.). Voy. PuY (le), et Vegics 

(Maph.), 
DUVAL {Amatiry). Les fontaines de Paris, 
anciennes et nouvelles, ouvrage contenant 
60 pi. dessinées et gravées au trait par 
Moisy, accompagnées de descriptions ms- 
toriques, etc. Paris, impr. de F. Didot, 
i8i3, in-foL [9938] 
Vend. 3C fr. Morel-Vindé; en pap. vél. 5& fr. Hur- 
tault L*ouvrage se vendait iso fr. — Pap. véL 
lOo fr. — Pap. de Holl. fig. color. 3oo fr. 
DU VERDIER (Antoine), seigneur de Vau- 
privas. Les Omonimes, satyre des mœurs 
corrompues de ce siècle , par Antoine Du 
Verdier. Lyon, Ant. Gryphxus, 1572, 
in-4. dei2fr.[i3890*] 
Cette pièce eu vers est fort remarquable par ses 
rimes , qui présentent toujours un Jeu de mots 
ou calembourg opposé au mot pris dans son 
sens naturel : elle est d'ailleurs très rare, quoi- 
que moins, peut-être, qu'un livret inUtulé : Le 
Compseutique, Lyon, J. d'OgeroUes, i584. in-16, 
traité facétieux que l'auteur cite lui-même dans 
sa Bibliothèque française, mais que Je n'ai Jamais 
vu. Il s'en trouve des extraits dans une édiUon 
des Bscraignes dijonnaises, impr. à Lyon en 
i5o2, et dont nous parlerons à Tarticle Taboo- 
ROT (Estienne). 
— Philoxène, tragédie. Lyon, Jean Mot-- 

corelle, 1567, in-8. [16292] 
Cette pièce est fort rare. 

L*ouvrage de Du Verdier, qui a eu le plus de suc- 
cès, a pour titre : Les diverses leçons, suivattt 
celles de Pierre Messie (voy. BIbxu) : il a été im- 
primé pour la première fois à Lyon, chez Barth, 
Honorât, en 157e, pet in-8.; ensuite réimpr. 
avec des augmentations (un 6* livre), à Lyon et 
ik Paris, en i58A, ln-16; à Lyon, en i5ga, in-8.; 
enfin, augmenté de trois discours, & TOumon, 
Cl. Michel, 1616 , in-8. On y réunit les diverses 
leçons de Loys Guyon, sieur de La Nauche , a* 
édition. Lyon, Cl. Morillon, 1610, ou S* édition, 
Lyon, Ant. Chardy i6a5, 3 vol. ln-8. [19068} 
Citons encore l'ouvrage suivant , d'A. Du Verdier: 
La Paosogeaphib [prosopographieV, ou des- 
cription des personnes insignes qui ont été, 
depuis le commencement du monde Jusqu'à 
présent, avec leurs effigies. Lyon, Ant, GtjfphiuSy 
157S, in-d. 
Compilation des plus médiocres, dont néanmoins 
Il a été fait une s* édition considérablement aug- 
mentée, Lyon^ Paul Frelon^ i6o5, 8 vol. Infol., 
laquelle a été donnée après la mort de l'auteur, 
par Cl. Du Verdier, son fils. On y trouve quel- 
ques renseignements utiles sur des contempo- 
rains de Du Verdier. — Pour sa Bibliothèque 
française , voy. La Croix du Bfaine. 
DU VÎERDIER (Gilbert Sanlnier). Le ro- 
man des romans « où on i^erra la suite et 
la ccmclusion de D. Belianis deGrèce^ du 



Digitized by 



Google 



l62 



DUV 



cheTalier du Soleil et des Amadis. Paris, 
Du Bray, 1626-29 » 7 ^o^ in-^- » % de 
Crisp. de Pas. 4o à 48 fr. [17063] 

Ce roman est Touvrage le plus volumineux de cet 
écrivain trop fécond. Les exemplaires s'en trou- 
vent difficilement complets, mais on les recher- 
che peu. 

Vend. 72 fr. La Valllcre , et plus cher autrefois. — 
Un exemplaire extraordinaire, ayant les à pre- 
miers vol. tirés de format in-A. et les 3 derniers 
sur Gr. Pap. iu-8. , vend, en mar, r. aSo fr. 
Gaignat 

DU VERNE {Pierre). Les veilles curieuses 
de Duverne , contenant cinq cens et huit 
auteurs, et des choses les plus particu- 
lières dont ils ont traité. Dijon ^ Guyot, 
i6/t7, iû-4« de 45 pp. [i4oo4] 

Upuscule en vers, lequel, selon Papillon, ne con- 
tient que des noms peu exacts d*auteurs. Sa singu- 
larité , ainsi que sa rareté , nous ont déterminée 
en faire mention. Au reste, ce u*est pas la pre- 
mière nomenclature de ce genre qui ait été rimée, 
car nous en avons déjà cité une qui date de i5Ai 
(voir notre tome I, p. 676, 2« col.). En voici 
une autre qui n*estpas moins curieuse : RymaiUe 
sur les plus célèbres bibliothèques de Paris^ par 
le Gyrouague Simpliste, 16^9, in-ft. de 2 ff. seu- 
lement M. Colomb de Batines Ta fait réim- 
primer k Gap, en i84i, & (k> exemplaires. 

DU VERGER de Hauranne. Voy. Question 
royale. 

DUVERNEY. Voy. GAUTIER d'Agoty. 

DUVET. Lapocalypse figurée par maistre 
lehan Duuet, iadis Orfèvre des Rois 
François premier de ce nom, & Henry 
deuxième. Lyon, i56i, in-fol. [^89] 

Volume aussi précieux que rare, lequel contient 
3S (T. de texte, y compris le titre, et ad estampes 
gravées en UiUe-douce. Dans le privilège ac- 
cordé pour l'impreasioo de ce livre, il est dit 
que Vauteur a mis dix années & Texécution de 
ses planches; et comme celle qui sert de fron- 
tispice à cette suite , et qui doit avoir été ache- 
vée la dernière, porte la date de 1 555, on voit 
que le commencement de Tentrqirise peut re- 
monter à l*année 1545. D*un autre c6té, le pri- 
vil^ éUut de 1556, Il est à présumer quMI y 
aura eu une édition publiée antérieurement à 
i56i , sinon avec texte, du moins comme suite 
de gravures. Ce qui nous le fait croire , c*est 
que TexempUire avec texte, conservé au cabinet 
des esumpes de la Bibliothèque royale, présente 
des épreuves fort Inférieures à celles de deux 
coUecUons des mêmes planches, mab sans texte, 
que possède le même cabinet Outre les 35 pi. 
dont nous venons de parler, 11 en existe deux 
autres avec le nom du mime maître , et qui pa- 
raissent avoir foit partie de cette suite dans une 
publication antérieure à Tlmpressiou du texte. 
Ces deux pi. {n- 5o et 5i de la notice de Duvet , 
qui fait partie du 5* voL du Peintre^raveur de 
M. Robert Duroesnil), représentent Viine saint 
Jean dans Vile de Pathmos^ Tautre le Martyre de 
saint Jean Vévangéliste, Elles sont cintrées du 



DWI 

haut comme les autres. Le premier a^rceau du 
recueil,. morceau qui, dans l'exemplaire avec 
texte de la Bibliothèque royale, se trouve placé le 
dernier, mérite d'être particulièrement décrit. 
On y voit à la gauche et k mi-hauteur, Jean 
Duvet assis k une tabie , occupé de l'étude du 
sens de TApocalypse. Cet artiste a devant lui un 
livre ouvert portant ces mots : ub. apoc. beat. 
JOH. APO.; et près de ce livre est une tablette 
contenant cette Inscription : joh. dwbt avripab. 

LINGON. SlVO'. 70* bas AS*. PERFECIT. l555. Sur 

une grande pierre carrée placée au bas de fai 
gauche on lit : 

.SACBA 01 HAC ET AUlS SEQUÊTIBII8. 

TABELUS COITTENTA MISTERU EX. 

DIVINA lOHANNIS APOCAUPSI DESVPTA 

.SONT AC VEBJB UTTEILE TBXTVS. 

PBOXmB ACCOmiODATA ADHmiTO. 
ETUM VlBOBVll PEUmOBVM IVDiaO. 

Nous n'avons Jamais vu vendre d'exemplaire com- 
plet de cette suite : seulement nous savons qu'il 
en a été payé un 1 000 fr. , et que huit de ces pièces^ 
y compris celle qui sert de frontispice , se sont 
vend. 1 5o fr. en 1810 (voy. le Catalogue de M. de 
Sllvestre, par Regnault Delalande , p. afto). Pour 
plus de détails on peut consulter Bartsh, VU, 
p. 5oS et suiv., et le 5* vol. déjà cité du Peintre- 
Graveur français, 

Jean Duvet, comme on vient de le voir, avait déjà 
70 ans en i555 : Il était donc né en i485. C'est 
un des premiers français qui aient gravé sur 
cuivre. On a de lui une Annonciation datée de 
i5qo. La ville de Lyon , qui a vu paraître VApo^ 
calypse de cet artiste, est très probablement la 
première cité de France où l'on ait adapté à des 
livres l'usage de la gravure sur métal : d'abord 
en 1A88, dans les Pérégrinations de Le Huen 
(voy. Bbetdbubach); ensuite en i5A6, dans VSpi' 
tome des rois de France (voy. Epîtome) ; dans 
V Apocalypse^ en i555, et dans le Pinax de 
Vvocriot, en i556 (voy. Pinax). 

DU YIGNAU. Secrétaire turc, contenant 
l*art d'exprimer sa pensée sans se voir, 
sans se parler et sans s'écrire, avec les 
circonstances d'une ayanture turcque, et 
une relation de plusieurs particidarités 
du Serrail qui n'avaient pas encore été 
sçuës, par Du Yignau. Paris, Mich. 
Gtteraut, 1688, in-12 , en gros caract. 

[9077] 
Livre singulier: vend. 3 fr. Blgnon; 11 fr. Soc. 
Pixerécourt — II existe aussi sous l'indication 
de Lyon, Amaulry, 1688, in-i9 : vend. 4 fr. 
Langlès. — L'ouvrage intitulé : Le Language 
muet, ou Vart de faire ramour, sans parler, 
sans écrire ou sans se voir, par D, L.C., fllidel- 
bourg, Gilles Horthemels, 1688, pet in-ia, n'est 
qu'un simple extrait du Secrétaire turc, où l'on 
a reproduit Y Aventure turcque; il n'en a ins 
moins été vend. i5 fr. 5oc m. r. Blgnon, et le 
même prix, non relié , Pixerécourt — Une édlt 
é* Amsterdam (sans date), sous le titre de VArt 
de faire l'amour, est portée dans le Catalogue 
dePicart, n* 761. 

DWIGHT (Timothy). Tra?ds in N«w- 



Digitized by 



Google 



DYA 

EoghDid and New- York. New-Haven, 
1821, 4 voL iii-8. [21011] 
Onvrage Intéressant, réimpr. à Londres, en i8a3, 
h voL In-S. 24 à 3o fr. — La The^dogy explained 
and defended, du même auteur, impr. d'abord 
aux Etats-Unis {Middleton, 1818), et réimpr. en 
Angleterre, en 1819, et depuis en 5 vol. in-8., a 
obtenu k plus grand succès dans les deux pays. 
[1779*] 

DYâLOGUE et ung merudlleux parlement 
faict pas loing de Trient, sur le cheming 
de Rome dung abbe curtisan et du Dyable 
allencontre le bon pape Âdrian. Lan 
M. D. XXII , pet m-4. ae 4 ff. » caract. 

f:otb., avec une vignette sur le titre. 
18622*] 
Ce dialogue, dont le but était de faire sentir la né- 
cessité d*ane réforme modérée dans radmlnistra- 
Uon des afbires de TEgllse romaine, est fort rare. 



DYN 



165 



Une Judicieuse note de M. G. Duplessls Ta si- 
gnalé à PattenUon des bibliophiles dans le Bul- 
letin de Techener, à* série, n» i48S, où un 
exemplaire de ces quatre précieux (T. est porté 
àSofr. 

•— Voy. Dialogue. 

DYCK {Van). Voy. Van Dyck. 

DYNUS deMugello de roulis juris. RanuB, 

per Adam Rot, auno 1472, in-fol. de 

54 ff. à 2 coL de 5o lig. [2529] 
Un exemplaire de cette prem. édiUon a été vend. 

3O0 fr. La Valtiere, mais U était relié avec les 

ouvrages suivants: 
MniCDRiALES questiones super regulls Jurls 

Joannis Andres, cum emendatlonlbus Hieron. 

deCastellanis, 1A72, de i44ff. à 3 col. de 5A llg. 
Tractatds Bartholomcl Cepollae de Verona 

de servitutibus urbanorum et rustlcorum pne- 

diorum. Bowiœ, 1^73, de 73 ff. à 3 col. 



E 



£BÀ 

EANNES {Gemes). Ghronica do descobri- 
mento e conquista de Guiné, escrita por 
mandado de el rei D. Alfonso V, pda 
chrooista Gomes Eannes de Âzurara; 
fielmente trasladada do manuscrito ori- 
ginal contemporaneo , que se conserva 
na bihilotheca reai de Pariz, e dada pelo 
primeira vez a luz per lo visconde da 
Carreira, precedida de uma introducçaô, 
e fllustrada corn algumas notas pelo vis- 
conde de Santarem. Paris, Aillaud, 
i84i, in-8. , avec un portrait et un fac- 
âmile. [28^25] 

Cet ouvrage a été publié en même temps dans le 
format In-ft. , 4o fr. , et dans le format ln-8. , 3o fr. 
On annonce qull en a été tiré dnq exemplaires 
sur viLm. 

BiQfOMA sobre a prlorldade dos descobrl- 
mentos portuguezes na costa d*Africa occiden- 
tal, pelo visconte de Santarem. Parf«« i8fti,in-8. 

Ce morceau curieux fait partie du livre ci-dessus. 

EâRLOM and Ch. Turner's portraits of 
characters illustrions in briti^ history, 
Cram the b^nning of the reign of Henry 
the eighth to the end of the reign of 
James the second. Landon, 181 3, in-&. 
5o à 36 fr. et plus cher avant la lettre. 
[26905*] 

—Liber veritatis. Voy. Lobrain (Cl Le). 

EBATTEMENT moral des animaux. An- 
vers, PJl Galle, 1578, in-4. [16947] 

Reeseil de laJUes, orné de gravures fort jolies et 



EBE 

qui ont servi de modèle & Sadier pour ses flg. 
d'Esope. Vend, ih fr. Thierry. 

EBEL {Jean- Gode froy). Voyage pitto- 
resque dans le canton des Grisons en 
Suisse, vers le lac Majeur et le lac de 
Côme, à travers les cols de Splugen et de 
Saint-Bernard; avec 32 vues par J.-J. 
Meyer, et une carte routièrede H. Keller. 
Zurich, 1827, pet m-fol. obi. 42 fr.— 
avec les pL color, 84 fr. [20267] 
Un ouvrage d'Ebel , beaucoup plus connu que 
celui-ci, est son Manuel du Voyageur en Suisse, 
dont la S« édition originale, Zurich, 1818, 3 voL 
pet. ln-8., avec flg., coûte 80 fr. U a été réimpr. 
à Paris. [35806] ^ 

EBERHARO. DenkmSler der Baukunst in 
Verbindung mit den Werkeh der Bild- 
hauerkunst und Malerei des Orients, der 
^gyptier, Griechen , Rômer und des 
Mittelalters : herausgeg. von H. -W, 
Eberhard. Darmstadt, Leske, 1826-32, 
gr. in-fol. [29268] 
n a paru différentes séries de cet ouvrage : i'' Die 
Alterthûmer von Athen, 1836, 3 vol. gr. ln-8. 
et s8 cahiers de pi. 173 fr.— Pap. vél. 333 fr.— 
3« AltertbCUner von AtUka, gr. in-6., avec 7oab. 
de pL 88 fr.— Pap. vél. 5o fr. — 3« AltertbQmer 
von Ionien, gr. in-8., avec cah. de pL 54 fr. — 
Pap. vél. 68 fr.— ft« AlterUiûmer von Athen und 
mehreren andem Uiellen griechelands. Supplé- 
ment au i** article, i8Ss, in-8., et 5 cah. de pi. 
86 fr.— Pap. véL Hà fr. 

EBERMAYER {J.-Mart. ab). Voy. J.-J. 
Baierus, et Reusch. 



Digitized by 



Google 



164 E<^C 

EBERT {Frted.'Adolf). AUgemeUies bi- 
bliographischeslexicon. Leipzig, Brock- 
hatu, 1821-30, 2 voL in-4. 4o fr. — 
Pap. d'écriture, 55 fr. [3i34i] 
Ce dlcUonnalre, composé & peu près sur le même 
plan que le nôtre, dont il reproduit tous les dé- 
tails, n'était guère dans le» deux premiers cah. 
qu'une traduction de la seconde éait du Manuel 
du libraire, adaptée au goût et aux besoins de 
PAllemagne, et augmentée dans la partie des 
classiques grecs et latins et dans celle de Tan- 
clenne littérature allemande. Plus tard l'au- 
teur profiunt des longs intenralles qu*il mettait 
entre la publication de chacune de ses livraisons 
pour se livrer à de nouvelles recherches, et fai- 
sant usage des bonnes productions bibliogr. qui 
<nU paru depuis le Manuel , a su faire à notre an- 
cien travail d'importantes et nombreuses addi- 
tions, ainsi que plusieurs corrections heureuses 
que nous n'avons pas négligées. Mais il n'a pas 
apporté assez de soin à la rédacUon de son dern. 
cah.; c'est ce qui fait que son ouvrage n'est pas 
moins incomplet dans les dernières lettres que 
dans les premières. 
On doit à F. -A. Ebert plusieurs autres bons ou- 
vrages de bibliographie, écrits en allemand, 
savoir : Histoire et description de la biblioth. 
royale de Dresde, Lelpx., i8aa, ln-8. Le portrait 
du bibliothécaire, i890, in-8. De la connaissance 
des manusaits, iê«5, in-«.; et différentes pro- 
ductions qui prouvent que ce bibliothécaire était 
aussi laborieux que savant 
EBN-ARABSCHAH. Fructus imperato- 
rum, Dber arabicus, et jocatio ingenioso- 
rum, auctore Ahmede filio Mohammedis 
cognominato Eba-Arabscbah; quem pri- 
mum e codicibus edidit et adootationibus 
tariticis instruiit G. -G. Freytag. Upsùe, 
Cnobloch, i832, in-4. 
Partie première contenant la préface, les notes et 

le texte arabe, 5 thl. Voy. Ahmed. 
EBN-HAUKAl*s (an arabian travelier of 
the tenth centory) the oriental geogra- 
phy, translated by WiU. Onsdey. LotuL, 
j8oo, in.4. fig. 20^ 3o fr. [27966] 
La notice que ILSllvestrede Sacy a donnée sur cet 
ouvrage dans le Magas. encyelop., en 180a, a été 
tirée à parL 
— Spécimen. Voy. Homaker. 
EBN-KHALDOUN. Histoire de l'Afrique 
sous la dynastie des Aghlabites, et de la 
Sicile sous la domination musulmane : 
texte arabe d'Ebn-Khaldoun, accompa- 
gné d'une traMluction française et de 
notes, par A. Noël Desvergers. Parts, 
F. Didot, i8fti, in-S. 12 fr. [28345] 
EBN ZOHAIR. Voy. Caab. 
•ECCARD seu Eckhard {J.-Gear. ab). 
Leges Francorum salies et Ripuariorum, 
cum additionibus regum et imperatorum 
variis. Francofurti, 1790, in-iol [2599] 



ECK 

Ouvrage estimé : 18 à 30 fr. ; vendu 2O fr. 5o c. 
Anquetil-DupeÎTon. 

— Corpus historicum medii œvi, sive scrip- 
tores res in orbe universo, prscipue in 
Germania enarrantes aut illustrantes a 
temp. CaroÛ magni usque ad finem saeculi 
XY. Lwsiœ, 1723, 2 voL in-toL 20 à 
25 fr. [26362] 

— Jo. Georgii ab Eckhart commentarii de 
rébus Franciae orientalis et episcop. ndr- 
ceburgensis. Wircehttrgi, 1729, 2 vd. 
in-foL fig. [26634] 

Vend. 21 fr. Dulheil; 28 fr. Croiet 
ECHARD's [Lawr,) roman history. Lan" 

don, 1734, 5 voL in-8. 20 fr. [22918] 
Cette histoire, assez estimée, a été traduite en 
français (par Tabbé Desfontaines), et continuée 
Jusqu'en ift53 (par Tabbé Guyon). Paris, 
1728-Û2, 16 vol in-12. 
ECHAUE {Balthazar de). Discursos de la 
antiguedad de la lengua cantabra-bas- 
congada, compuestos por B. de Echaue, 
Mexico, en la etnprenta de Henrrico 
Martinet, 1607, in-4. de 12 ff. préli- 
minaires et 85 pp. chiffrés. [11188] 
L*auteur, quand il publia cet ouvrage, habitait 
Mexico, mais il éuit natif de la vUle de Cumaya, 
dans la province de Guipuzcoa, ainsi qu'il a eu 
soin de nous l'apprendre sur le titre de son 
Uvre. Vend. 1 Uv. 18 sh. mar. Heber; M fr. 
cuir de Russie, Rslzel. 
ECKHEL {Jos.-Hilar.). Doctrina nnmo- 
rum veterum. Vindohoms, 1792-98, 
8 vol. in-4. fig. 200 fr. [29675] 
Ouvrage très estimé. Un cahier supplémentaire 
intitulé Addenda^ et orné du porU-ait de Paii- 
zl teur, a été publié à Vienne, en i8ji6. Vendu 
' 158 fr. Dutheil; iA4 fr. Clavier; pip. fin, et 

avec VAddenda, 248 fr. Boutouriln. 
— Numi veteres anecdoti ex museis caesareo 
Tindobonensi, florentino, etc. VienruB- 
Austriœ, 1775, in-4. fig. [2970^] 
Vend. 11 fr. Villolson. 

— Choix des pierres gravées du cabinet 
impérial des antiques (à Vienne) , repré- 
sentées en 4o planches, décrites et exjJi- 
quées par Tabbé Eckhel. Vienne, 1788, 
pet in-foL 3o à 4o fr. [29597] 

Vendu en Gr. Pap. nuxr. v. teb. jSo fr. I^ Blond. 

Catalogus musei caesarei vindobonensis 

numorum veterum , distributus in partes 
IL Vindobona, 1779 , 2 voL in-fol. So S 
56 fr. [29738] 

— Sylloge I numorum veterum anecdo- 
torum thesauri caesarei Vienna, 1786, 

in-4. fig. [29738*1 
Il n»a paru que la première partie de ce recueil. 



Digitized by 



Google 



£DD 

— Descriptio numonim Antiochiae , Syriae. 
Viennœ, 1786, in-4. [29789] 

Vend, avec Vouvrage précédent, dans le méDie 
voL, 3 A fr. Le Blond. 

EGLOGiË Vergilii, GaJpharnii, Nemesiani, 
Frandsci Pe., Joannis Boc. Joan.-Bap.' 
Man. , Pomponii Gaurid. Impres. FUh- 
renticB, opéra et impensa PL de Gitmta, 
i5o/!i, decimo ipmuo cal, octobris, in-8. 
deiogS. non chiffrés. [12470] 

Vend. 8 sb. PineUl ; un très bel exempl. , arec les 
lettres iniUales peintes, 3 liv. 5 sh. Askew. 

EGLOGUES (deux), ou bergeries, l'une à 
à personnages, contenant l'institution, 
puissance et office du bon pasteur; l'autre 
à 5 personnages , les abus du mauTais , et 
montrant que bien heureux est qui a 
creu sans avoir veu; par F. D. B. P.(Fer- 
rand de Bez,. parisien). Lymi, J. Sou- 
grain, 1563, in-8. [16287J 
Pièce rare : vend. 13 fr. m. r. Lair. 
EGLUSE (!'). Voyez Vadé. 
EGOLE de Saleme. Voy. VttLANOVA. 
EGOLE des filles, ou la philoso[^e des 
Dames. Suivant la copie imprimée à 
Paris {en Allemagne), 1671, pet. in-ia 
de 162 pp. [18021] 
OoTrage très licencieux attribué à un nommé Hélot 
La première édition, imprim. à P4iris, en i655, 
ayant été déférée à la justice, l'auteur, qui 
avait prudemment pris la fuite, fut condamné à 
être pendu en effigie, et les exemplaires de son 
Hvre furent brûlés au pied de la potence. Cette 
première édition, qui est devenue introuvable, 
avait un frontispice gravé par Fr. Chauveau. 
Consultez : Lettres de Guy Patin à Ch, Spon» 
II, 133, édition de 1718, eiCarpenterUma, 80) 
aussi Blfert, n*> 0508. 
Nous citerons encore une édition de Frihihtrg 
(HoU,)^ 1668, pet. in-12, et une autre de Ville- 
firamehe, 1686, peL in-ia de 173 pp. Voyex 
AiÉTOf (Bibliothèque de 1*). 
Quant au livre inUtulé : L'Escole des filles en dia- 
logmes, par A. D. P. Paris, Cbamiioudry, 1679, 
ln-13, nous doutons fort que ce soi| le même 
que le précédent C'est cependant à ce dernier 
que M. Peignot (Dictionn* des litres condamnés 
«11 /hf, 1, 175) applique l*anecdote qui se rap- 
porte au premier. 
EGOLE (!') des maris jatouz , ou les fureurs 
de Tamour jaloux. Neufchâtel, 1698, 
in-12.4 à 6 fr. [17209] 
Volume orné d'une figure, qui représente la cein- 
ture de chasteté; vendu la fr. le B. d'Heiss. 
EDDA Islandorum, anno Christi m. ce. 
XV, islandice conscripta per Snorronem 
Stnrbe, nunc primum iâandice, danice 
et latine in lucem édita, opéra Joan. 
Besenii. Haunia, typis Henr. Godiani, 



EDD 



165 



1665-1673, k part, en 1 voL pet. in-&. 
[1565/^ 

Livre très rare et Important pour Thlstolre du 
Nord; en void la description extraite de celle 
que M. Gaillard a fait insérer dans le Catalogue 
de ses livres : 

Les pièces prélim. , savoir : le frontispice, la dé- 
dicace, la préfiKe, etc., occupent 5A (T. signât. 
A— N 3. — Le texte commence avec la signât. 
A, et se prolonge Jusqu'à LL; chaque signature 
a 4 IL On trouve ensuite une pièce intitulée : 
Phdosophia antiquissima noroego-danica, dicta 
Voluspa, etc.; cette pièce comprend 18 ff.; elle 
est suivie d'une autre, qui a pour Utre : EtMca 
Odini^ etc., laqueUe comprend 17 if., dont 3 pp. 
d'errata font parde. Le volume se termine par 
une interpréution du Voluspa, impr. en 1673. 
Cette dernière partie est composée de 6 ff. pré< 
limln. , de loA pp. de texte, d'un index voca- 
buhrum, et d'un errata en 17 pp. 

Vendu, sans les deux dernières pièces qui man- 
quent presque toujours, 71 fr. Gouttard ; 85 fr. 
Salnt-Céran ; 81 fr. Anquetil-Duperron ; et avec 
ces 3 pièces, 395 fr. Caillard; 4 liv. HU>l>ert 

— Voyez Snobro. 

EDDA semundarhins Froda, Edda rhyth- 
mica, seu antiquior, vulgo Saemundina 
dicta , Pars I. odas mythologicas a Rese- 
nio non éditas continens, cum interpre- 
tatione latina, lecdonibus variis, nods, 
glossario Yocum et indice reruixuÈafmcB, 
1787, in-^. 
Premier volume d'un recueil qui a. été continué. 
Il se compose de xLvn, xxvni et 733 pp. , avQc 
3 ff. d'errata et 3 pi. de fac-slmlle du manus- 
crit Le Spécimen glassarii qui commence à la 
page fto5 est quelquefois rel. & part. 
Vendu 81 fr. Langlès. D y a des exemplaires en 
6r. Pap. 

— Pars II*, odas mythologioa-historicas 
continens, cum interpretatione ladna, 
etc. Hafniœ, 1818, in-4. 

Ce volume coûte à peu près le même prix que le 
premier. U porte pour second titre : Eddœ Sœ- 
mundinœ seu antiquicris carmina mythologico^ 
Mstar, de Volsungis, Budlungis et Niflungis 
vel Ginkungis, et rébus gestis Danorum^ Sueco- 
rum, Norvegor,, Finnor., Suevor,, Froncer,, 
Burgundor., Hunnorum, etc. 

— Edda Saemundarhins Froda. Edda rhyth- 
mica, seu antiquior, vulgo saemuncHna 
dicta : pars tertia, continens carmina 
Yèluspà , Hàmavàl et Rigsmàl ; ex codice 
bibliotbecae régi» hafniensis pergameno , 
necnon diversis... membranels charta- 
ceisque melioris notae manuscriptîs; cum 
interpretatione latina , lectionibus variis , 
notis, glossario , etc. accedit locupletissi- 
mum priscorum borealium theosophiae, 
et mythologiae lexicon, addito denic[ue 
eorumdem gentili calendario, jampri- 



Digitized by 



Google 



166 



EDD 



mum iodagato ac expoâto. Hcamia, 
Gyldendal, 1828, iii-4. 54 fr. [i5655] 

Dernier vol. de cette importante collectloo. Le 
Lexicon qui en (ait parUe a été vendu séparé- 
ment sous ce titre : 

Prisc£ veterum I)orea]ium mythologiae lexi- 
con : accedit septentrionaiium Gotliorum, 

Scandinavorum aot Danorum gentile calenda- 
rium ex Âala oriendum Jam primum expMitum» 
auctore Flnno Magnusen. Hmmia, 1828, de 8 
et 873 pp. 

Cette grande édition du plus ancien monument 
poétique et mythologique du Nord, est très re- 
commandable; leçons correctes, traductions 
fidèles, Tariantes, notes et glossaires pleins 
d'érudition, table des matières, rien ne manque 
dans les trois volumes in-4. que la commission 
d'Arnasmagneus a donnés au monde savant 

L'ancien Edda ou l'Edda poétique est une série 
de poésies des Scaldes islandais, que Saemund, 
auteur chrétien du xn* siècle, a recueillies, mais 
dont une partie considérable est perdue. C*est 
de la même source qii*est tiré ce qu'on appelle 
le Nouvel Edda, c'est-à-dire la paraphrase en 
prose des poésies héroïques et mythologiques 
des vieux Scaldes. Cette espèce de commentaire 
ou d'explication systématique, due & Snorro, 
autre auteur blandais du xii« siècle, expose 
un système presque complet de mythologie 
Scandinave {Journal des Savant, nov. i8a8). 

Le professeur E.-K. Rask a publié une petite 
édition des anciens Edda sous ce titre : 

Edda Samundar hlnns Fr6da, collectio car- 
minum veterum Scaldorum saemundina dicta, 
ex recenslone Eras. Christ. Rask, curavit ACze- 
lius. Holmiœ, 1818, net ln-8. Vend. 9 fr. Raetxcl. 

Le même savant a également donné une édition 
de l'Edda de Snorro, de format ln-8. Enfin, une 
traduction danoise des anciens Edda, par Finn 
Magnusen, a paru à Copenhague, de 1821 k 
1833, en H vol. in-8. 

N'oublions pas de citer la traduction française des 
Edda, par P.-H. Mallet. Copenhague, 1756, 
In-d., ou Genève 1 1787, in -12 (voyex Mallet); 
et aussi un autre recueil sous ce titre : 

Poèmes islandais tirés de l'Edda de Saemund, 
pDbiiés avec une traduction , des notes et un 
glossaire, par F.-G. Bergmann, Paris, impn'm, 
roff,, 1838, in-8. 

Parmi environ trente-six poèmes dont se compose 
l'Edda de S»mund, M. Bergmann en a choisi 
trois qui appartiennent à la mythologie Scandi- 
nave, savoir : rôluspà, Vafthrûdniswîàl , et 
LokoêemuL 

Pour différents fragments des Edda, et pour plu- 
sieurs ouvrages allemands qui se rapportent à 
ces anciennes poésies scaldes, consultez Ebert, 
n« 6570-83. L^article suivant est à jouter aux 
indications données par ce bibliographe. 

EBMàLMEXH og dens Oprindelse, etc., c'est-à- 
dire. Système de l'Edda et son origine, ou 
exposition exacte des fictions et opinions des 
anciens habitants du nord sur l'état, la nature 
et les destinées de la terre, des dieux , des es- 
prits et des honraies; comparé tant avec le grand 
livre de la nature qu'avec les systèmes mytho- 
logiques et les croyances des Grecs, des Persans, 
des IndieBs tt antres peuples anciens, etc., par 



EDD 

Finn Magnusen (eu danois). Copenhague, Gyl- 
dendal, 1824-26, h vol. in-8. [i565g] 
Un simple mémoire de M. Finn Ifagnusen, auquel 
le prix fut décerné, en 1818, par l'Académie de 
Copenhague, forme la base de cet ouvrage, qui, 
grâce à de nombreuses augmenuUons , est de- 
venu une sorte de mythologie générale à laquelle 
celle du nord sert seulement de fond. M. Dep- 
ping en a rendu compte dans le Journal des 
Savans, 1828 et 1829. 
Les ouvrages suivants trouvent naturellement leur 
place ici : 

Die Edda. Ncbst einer Einleitung ûber die 
nord Poésie und Mythologie und einem Anhang 
ûber die hisL Llter. der Islinder von F. RQhs. 
Berlin, 1812, in-8. 1 thl. 8 gr. 

F. -H. VON DER Hagen Licdcr der ftltem oder 
SftmQndscben Edda, zum erstenmal herausge- 
geben. Berlin, 1812. — Altnord. Lieder und 
Sageo, welcbe zum Fabelkreis des Heldenbuchs 
und der Nlbelungen gehôren. Bresl,^i%ià, 2 vol. 
in-8. 2tiil. 12 gr. [15665] 

LiBDEa del alten Edda : aus den handschrr. 
herausgegeben und erldSrt durch die BrQder 
Grimm. Berlin, 18 15, in-8., avec le texte ori- 
ginal, tome I«. [15657] 

Mtthologiscbb Dicbtuivgen und Lieder der 
Skandinavler. Aus dem Islànd. der JQngem und 
&ltem Edda ûbers., mit einig. Anmm. begleiL 
von F. Majcr. Leipzig, 1818, in-8. 1 thl. 12 gr. 
[15652] 

J.-L. Hedeeo's nord. Mythologie \ aosd. Edda 
und Oehienschl&ger's mythol. Dichtungen dar- 
gestellt. Schlesw., 1826, in-8. 2 thl. [i566o] 

ËDDIN (Djernat). Âlfiyya, ou la quintes- 
sence de la grammaire arabe. Ouvrage de 
Djémal Ëddin Mohammed, connu sous le 
nom d'£bn-Malec; publié en original, 
avec un commentaire, par le baron SU- 
vestre de Sacy. {Paris*, ùnpr, roi/,), se 
trouve à Londres, chez Parbmry,' i833, 
in-8. de plus de &00 pp. [1 iSSij 

Imprimé aux frais du comité ang^ des traduct 
orientales. 

EDDINUS {Nassir). Binae tabulas géogra- 
phie», una Nassir Eddini Persx, altéra 
Vlug Beigi Tartari, arabice, cum interpr. 
lat Joan. Gravii. Londini, i65â, in-/i. 
[19599] 

Vend. 22 fr. Anquetil-Duperron, et 6 fr. Langlès. 

Une édition de Londres, 1668, in-4., est indiquée 
dans le premier catalogue de Crevenna, tome V, 
page lA. 

Cet ouvrage est réimpr. dans la collection des petks 
géographes, d'Hudson, III, pag. 77-151. — On 
doit k cet écrivain une traduction arabe d'EucUde 

(voy. ËDCUDES). 

ËD-OURER al-montachabat al-mansura 
fiislahit ghalathat al-nuschhura, r.-à-cL 
Perles choisies et bien ordonnées pour 
servir à rectifier les fautes de langue. 
Cçnstantinaple, imprimerie du grand 



Digitized by 



Google 



EDI 
Seignew-, Van de Vhéçire 1221 (1807), 
pet in-foL de 534 pp. [11696] 

Cet ouvrage, sorti des presses de rimprimerle de 
ConstaDtiDople, a pour auteur Elhadsch-Mus- 
tapha Âschir EfeudL La préface est écrite en 
aial>e, et l*ouTrage en turc El>ert (9168) lln- 
dique sous le nom é^Hafid Aeschinade^ et sous 
la date de 1806. 

EDEIINCK. Recopilacion de los retratos 
originales aviertos en lamina por Gerar. 
Edelinck, in-foL [9574] 

91 pièces, avec le portrait d'Edelincli, par Devaux, 
d'après Tortebat: vend. 73 (t. m. r. La Valliere. 

EDEN (Rich.), The hislory of tranayle in 
tbe west and east Indies, and other coon- 
treys lying eyther way towardes the frnit- 
fnll and ryche Moiluccaes : with a dis- 
course of the northwest passage ; gathered 
in parte, and done into englysdie by Ri- 
duurdeEden; newly set in order, aug- 
mented and finished by Richarde Willes. 
Landon, R. Jugge, 1577, in-4. [200X1] 

Ouvrage rempli de renseignements curieux ; les 
exemplaires en sont fort rares : fi liv. 10 sb. 
Roxburgtie; 1 llv. 19 sh. Inglis; 3 liv. H sti. 
Heber. 

— Voy. Tarticle Anglerius. 

EDEN (F. Marton), The state of the poor : 
or, an history of the labouring classes in 
England, from the conquestto the pré- 
sent period. Landon, 1797, 3 vol. gr. 
in-4. [4080] 

Vendu 37 ir. A. Duquesnoy, en 1808. 

M. de La Rochefoucauld-Liancourt a donné en 
françato un extrait de cet ouvrage. Paris» iSos, 

ID-S. 

EDINBURGH Gazetteer, or geographical 
dictionary ; comprising a complète body 
of geography, pnysical, political, sutis- 
tical^ and commercial. Edmburgh, 1827, 
ôTd. in-8. 3 liT. 3 sh. [i95iS] 

Deniière édition dece dictionnaire. On y ijoute un 
atlas in-A. contenant 53 pi. d'après A. Arrow- 
OBitb, gravées par Sydney Hall. 1 liv. 10 sh. — 
color. s liv. la sh. — Il y a un abrégé de VE- 
dinburgk Gazetteer, 18S1, en 1 vol. in-8. 18 sh. 

EDDf BURGH Society, and Edinburgh mé- 
dical journal Essay and observations, 
phyncal and literary, read before a So- 
ciety in Edinburgh. EdmburgK 17^4- 
7i,3voLin.8. fig. [7426] 

Cet ouvrage fait suite à celui dont voici le titre: 
Médical estays and observatiatu published hy ^ 
Society in Edinburgh, ibid., i733-Aft, 5 tomes 
en 6 vol. in^S. Cette dernière collection a eu 
beaucoup de succès, et a été réimpr. pour la 5« 
fois, Edinb,, mu « voL in-8. 11 y en a une tra- 
duction française par P. DemOurs, Paris, 17/io- 
47, 7 vol. in-i«, flg. Les deux recueils d-dessus 
servent d'introduction au Journal de médecine 



EDR 



167 



d*£dimbourg, publié: i«de 1773 à 1796 sous le 
titre de Stedicaland philosophicalcommentaries, 
20 vol. in-8.; 3*> de 1796 à i8o3 sous celui é'An- 
nals ofmedicine, 8 vol. io-8. ; S» depuis i8o5 
sous celui ûi^Edinburgh médical and surgical 
Journal. En i8ao il paraissait 3i vol. de cette 
dernière série , à laquelle se réunit un vol. de 
tables publié en i8a5. 
ËDIPUS. Le roman d'Edipus, fils du roy 
Layus, lequel Edlpus tua son père et 
depuis épousa sa mère, et en eut quatre 
enfans; et parle de plusieurs choses ex- 
cellentes. Imprime a Paris pour Pierre 
Sergent, pet. in-4. goth, [17072] 
Ce volume de 24 ff., sous les signatures A— F, est 
fort rare ; De Bure, Bibl, instr,, W* SSAo, en cite 
une édiUon de Paris, Bonfons, sans date, in-A. 
goth. 
ËDMONDSON {Jos,). A complète body of 
heraldry : containing an historical en- 
quiry into the origiu of armories, and the 
rise aud progress of heraldry considered 
as a science, etc. , compiled from the best < 
and most undoubted authorities. JLon- 
don, fortheamhor, 1780, 2 toI. m-fol. 
fig. 8 à9 liv. [28779] 
Le Utre qu'on vient de lire nindique que le contenu 
du premier volume, auquel a eu part Jos. Ay- 
loffe. Le second voL renferme les armoiries par 
ordre alphabétique et au nombre de plus de 
50000 cotes. Vend, en Gr. Pap., armes colo 
riées,aoUv. Sylces; 16 liv. le sb. Dent. 
— Voy. Sboab {WiU,). 

EDRISL De geo^aphia universali hortus 
cultissimus, mire orbis regiones, pro- 
vincias, etc., earumque dimensiones et 
orisonta describens, arabice. Romœ, ex 
typogr. medicaa, i592, in-4. de i63 ff. 

[19596] 
Cet ouvrage est i'abrés;é de celui qui fut composé 
l'an 5A8 de Thégire (11 58 de J.-C) par Edrisi de 
Sicile, plus connu sous le nom de Géographe 
de Nubie. Les exemplaires en étalent devenus 
rares, mais il s*en est retrouvé un certain nom- 
bre à Florence, et Ton a pu dernièrement s*en 
procurer au prix de i5 & 18 fr. Dans ces derniers 
exemplaires, le titre est en arabe seulement, et 
ne porte ni Indication de lieu, ni date; mais 
dans d*autres ce même frontispice a aussi un 
titre lat impr. en rouge. Vend. 33 fr. Soubise ; 
4o fr. Langlès, et aussi fto fr. avec la version sui- 
vante, ÂnquetiL 
Un exemplaire du texte arabe, impr. sur.pap. bleu, 
se trouvait dans la Biblioth, croftsiana, n» 8o3^. 
— Geographia nnbiensis, id est totins orbis 
in vu climata divisi descriptio, ex ara- 
bico in lat versa a Gabr. Sioniu et Joan. 
Hesronita. ParisUs, 1619» in-4. 6 à 
10 fr. 
Cette traduction est plus généralement recherchée 
que rorlginal ; cependant, comme elle a été faite 
d'après un mauucrit ti^ incorrect du texte 



Digitized by 



Google 



168 



£DW 



inbe, on ne paît pas compter sur ton exacti- 
tude. A la fin doit te trouver un appendice 
de 5i| pp. contenant : De nannuUiâ arientaliùm 
wrhihui necnon (ndigemtrum rtliaione ac mo- 
rihus tractatu* hrevis a Gabr. Sionita et Jo. Heê- 
ronita nubieneigeoffraphiœadfectus. Vend, avec 
ce supplément d5 Cr. Langl&, et qudqudbis 
moins. 

— La géographie d'Edrisi, traduite de Ta- 
rabe en français d'après deux manuscrits 
de la Bibliothèque du roi, et accompagnée 
de notes par M. Amédée Jaubert Paris, 
impr. ray, {chezArth. Bertrand), 18S7- 
41, 2 ?oL in-t (V* et Vl« toL des àfe- 
moires de la Société de géographie). 
48 fr. 

Dbscbikion de Spafia de Xcrif al Edrls, co- 
nocido por d Nubiese^con traducdon y notas de 
don Josef-Ant Gonde. Madrid^ en la imprenta 
real, 1799, P«t* in-4. [35943] Vend. 9 Tr. Langlès. 

Nous citerons encore ici : J,^Melch. Hartmanni 
progr. Il de Bdrisii Hispania, Marburgi, 1803, 
ln-4.; et ^uedem eommentatio de geographia 
Àfricœ Bdriâiûna, GOtt., 1793, in-4. 

— Edrisii Âfrica ; curavit J. -M. Hartmann , 
edit 2*. Gottinga, 1796, in-8. 10 fr. 
[28359] 

EDWARDS {George). Histoire naturelle 
d*oiseaux peu communs, et d'autres ani- 
maux rares qui n'ont pas été décrits. .. . . 
représentés sur (deux) cent dix planches, 
avec une ample et exacte description de 
chaque fig. (en anglais) , par G. Edwards 
(avec la traduct franc.), par M. D. de la 
S. R. Londres, l'auteur, 1761, 4 vol. gr. 
in-4. [6196] 

Cet ouvrage doit contenir, outre les 310 pl. indi- 
quées, un fronUspice gravé, et dans Tappendlx 
du tome I, la figure d'un Samolède. La première 
partie parut d'iabord en i7ftS , avec le texte an- 
glais seulement; en 17A5 on y Joignit la traduc- 
tion française, avec un frontispice en cette lan- 
gue : le 3« vol. anglais fut publié en 1747 , et la 
▼ersion française en 1748 ; le tome S parut en 
anglais dans Tannée 1750, et en français en 
1751. Le 4* voL fut mis au jour en même temps 
dans les deux langues, en 1751, et à cette épo- 
que on i^jouta aux exemplaires du tome premier 
deux nouveaux titres généraux en anglais et en 
français, avec un avis sur la dlstributlou de 
Touvrage, et on supprima les anciens titres. 
Cela doit expliquer pourquoi les catalogues indi- 
quent des exemplaires sous différents titres, et 
avec les dates de 174s , 17^5 et 1751, et pour- 
quoi certains exemplaires n*ont que le texte 
anglais ou le texte français, tandis que dans 
d'autres on a réuni la version française au texte 
original, en laissant même subsister les deux 
anciens titres du tome premier, avec les épitres 
dédicatoires et la liste des souscripteurs. 

— Glanives d'histoire naturelle , consistant 
en figures de quadrupèdes , d*oiseaux , 



EDW 

d'insectes, etc., avec les descriptions, 
par G. Edwards, et trad. de l'anglais, 
avec le texte , par J. Du Plessis et £dm. 
Barker. Londres, 1758-64, l vol. in-4. 
[6197] 

Ces) volumes doivent être joints aux 4 précédents; 
ils contiennent les planches su à 363, avec le 
portrait d*Edwards. 

Les deux ouvrages ainsi réunis sont recherchés 
des naturalistes autant aue des curieux ; ils ont 
même été long-temps mis au nombre des plus 
beaux livres connus en ce genre, et comme tels 
Ils se payaient de 4oo à 5oo fr. dans les ventes r 
mais maintenant que TexécnUon des livres d'his- 
toire naturelle semble acquérir chaque Jour un 
nouveau degré de perfection , on prise beaucoup 
moins les anciennes producUons , qui , quoique 
estimables en elles-mêmes, sont cependant bien 
loin d^atteindre en beauté les ouvrages moder- 
nes les plus soignés : voili sans doute pourquoi 
on a vu subitement tomber ces sept volumes à 
moins de 35o fr. (i5i fr. Labédoy...). 

Il a paru à Londres, de 1803 k i8o5, une nou- 
velle édiUon des mêmes sept volumes, dont 11 y a 
des exemplaires tirés sur pap. vél., in-XoL, avec 
les gravures soigneusement coloriées. 

— A natural history of birds , most of whlch 
haire not been figured or described by G. 
Edwards. Lond., Gardiner, 1802, gr. 
in-foL [577^ 

Volume orné de 53 pl. d*une exécution médiocre, 
dont 3 représentent des quadrupèdes : vend. 
60 fr. en 1811. Ce doit être le premier tome de 
Touvrage précédent 

EDWARDS's(Jo/iii) british herbal, contai-^ 
ning 100 plates of the most beautiful and 
scarce flowers, etc., which blow in the 
open air of Great Britain. London, 1770, 
in-fol. fig. color. [5172] 

Ouvrage rare en France : 5o ^ 75 fr. Il y en a une 
édition de 1755. 

EDWARDS {Bryan). The history, civil and 
commercial, of the british colonies in the 
West Indies. London, 1 819, 5 vol. in-8. , 
avec des pl. in-4. 2 liv. 10 sh. [285 1 3] 

Cinquième édition de cet ouvrage très estimable, 
lequel a paru pour la première fois à Londres^ 
1793, en 3 vol. in-4. La seconde édition augmen- 
tée est de 179/1 ; on y joint, ainsi qu'à la précé- 
dente, un 3* vol. in-6., impr. en 1801, et qui fait 
partie de la S* et de la A* édition, en 3 vol. ln-8. 
Les tomes 4 et 5 de la cinquième contiennent 
une continuation et une table générale qui se 
sont vendus séparément 1 liv. 10 sh., p<yur com- 
pléter les éditions en S vol. Il y a aussi une édit. 
de Philadelphie, i8o5, en 4 vol. in-S., avec un 
atlas. Le savant M. Th. Taylor a donné un 
abrégé de cette histoire, Lond., 179A, 3 vol. in-8. 

— Historical survey of the french colony in 
the islands of Saint-Domingo ; with a nar- 
rative of calamities which hâve desolated 



Digitized by 



Google 



EGA 

the country since tfaeyear 1789... Loit- 
don, 1797, in-/|« fig. 10 sb. [28629] 
Refondu dans les dernières éditions de l'ouvrage 
précédent 

EDWARDS (Jonathan). Observations on 
the language of the Muhhekaneew in- 
dians, by Jonathan Edwards. New-Ha- 
ven, Connecticut, 1788, in-8. [1 1968] 

Réimprimé à Philadelphie et & Londres, 1789, 
ln-8.; ensuite, avec des notes, par J. Picfcering, 
BoaoH, i8aS,in-8. 

Les oeoTres de Jonathan Edwards , théologien très 
distingué, ont été imprimées à fFarceiter, Mm- 
smckiuetu (EUts-Unls), en 1808 et 1809 ; ensuite 
réimpr. k Londres, i8i7i en 8 vol. gr. in-8. , avec 
la Tie de Fauteur, par Williams et Pearson ; et 
de nouveau en i83o, 3 voL gr. in-8. à 3 coL 
3 Uv. 3 sh.; le tout en anglais. [3007] 

£DWâRDS*s (Sydenham) Gynographia bri- 
tannka, consisting of coloured engra- 
Tings of the varions breeds of dogs exis- 
tîng in Great Britain, with observations 
CD their properties and uses. Lond,, 
White, 1800, in-4. [5709] 

Cet ouvrage a été publié par cahiers. 

— The botanical register, or omamental 
flower garden and shrubbery. Ijmdon, 
Rigdway, i8i4-28. gr. in-8. [4968] 

Ouvrage périodique qui s*cst publié par cahier 
mensuel de 8 pi. color., au prU de h sh. cha- 
cun. Chaque vol. se compose de 13 cahiers. Il 
paraissait lA voL ou i08 cah. au commencement 
de l*anDée 1839, «t le recueil a été continué de- 
puis par John Lindley. 
r— Sixty-one plates, representing ahout i5o 
rares and curious omamental plants. 
Landan, 1809, in-4. 2 liv. 2 sh. — color. 
SliT. i3sh.6d. 
EDY (J.-W.). Viewsof Norway.Voy. BoY- 

DELL. 

EFFIGIES pictorum illustr. quos Belgium 
habnit , ad vivum delineatae. Antuerpiœ, 
GaUiBus, in-4. 12 à 18 fr. [31082] 

— Voy. Laiipsonius. 

EFFIGIES Tiromm ac feminarum illustr. 
qoibus, in graecis aut latinis monumen- 
fis, aliqua memoriae pars datur. Lugd.- 
Bat., Vander Aa, in-foL 10 à i5 fr. 
[5o4ii] 

Ces portraits font partie du Thésaurus aMfquita- 
ium de Graevius et Gronovlus (*oy. Ghkvids). 
Bbertf 65 17, cite sous le même titre un recueil de 
3oo portr., en ix part ou à vol., publ. par Van- 
der Aa , sans date, In-fol. 

EGAN [Piercé). Boxiana or sketches of an- 

. dent and modem pagilism,from the day 

of the renowned Broughton and Slack, to 

tbe championsbip of Cribb. Landan, 



EGI 169 

Sherwood, 1823-24, 4 vol. in-8. fig. 
en bois. 3 liv. 6 sh. [io3oi] 
Ouvrage singulier. Le même auteur a doimé : 
Spcrting anecdotes, 1835, in-8. flg. 13 sh. — 
— Anecdotes of the turf, the chose, the ring 
and the stage, 1837, in-8., fig. en part color. 
1 liv. 1 sh. ^Life in London , gr. in-8. fig. 1 Uv. 
16 sh., etc. 

EGEDE (Paulî) grammatica groenlandico- 
danico-Iatina. HavnÙB, 1760, in-8. 6 à 
9 fr. [11296] 

— Dictionarium groenlandico-danico-lati- 

nuuL Havniœ, 1760, pet in-8. 12 à 18 fr. 

[11297] 
Vend. 33 fr. Rstxel. 

— Description et histoire natnr. du Groen- 
land, par Ëggede, trad. en franc, par 
D. R. D. P. (Des Roches de Parthenay). 
Capefihague, 1763, pet in-8. fig. 4 à 
6 fr. [27724] 

Ouvrage estimé. Vend, en Gr. Pap. 10 fr. Gail- 
lard ; 13 fr. Pixepécourt— Le texte original da- 
nois a été impr. & Copenhague, en 1761 , ln-8. 

EGEjSOLPHUS. Anthologia gnomica. Voy. 
ESTIENNE {H,) ; COMIGORUM sententi». 

EGERTON Brydges. Voy. Bryi)GES. 

EGGELINGII (i7enr.)de miscellaneis Ger- 
maniae antiquitatibusdissertatio. Bretna, 
1694 , 3 vol. in-4. 

Les trois volumes annoncés sous ce titre et portés 
à 3o fr. dans le Gâtai, de Paris de Meyzieu , 
étalent un recueil de différents ouvrages dont 
la dissertation d'Eggeling se trouvait être le 
premier. 

EGIDIUS seu ^gidius corbejensis. Car- 
mina de urinaç iudiciis édita ab excd- 
lêtissimo dno magfo Egidio cu5 c5- 
mento eiusdem feUciter incipiunt (in 
fine capitis pennltimi) Hic modus tm- 
panil Tractatulo de cognoscendis uri- 
nis.,., magistri Eaidii cû expositôe t 
pmeto mgri Gentiiis d fulgineo sûma . 
eu diligë plurib^ t locis castigat^ a m<*. 
Auenàtio à camerio.,, paduecp tpressus 
j? mgrm matheù Cerdoms i ttumdisch- 
grecs die iz iulii, Anna i483, in-4- goth. 
[12826]* 

Première édition de ce poème : la souscription 
est à la fin de Tavant-demler chapitre, et il y a 
ensuite quatre autres ff. pour le dem. chapitre ; 
ainsi l'édition parait être sans date, quand on 
se borne à regarder à la fin du volume (Panzer). 

— Liber magistri Egidii de pulsibus me- 
trice compositus (cum commentario Gcn- 

, tilis fulginatis). — impressus fuit Pa- 
duepermagistrum Matthetan cerdonis. . . 
i484, in-4. goth. 

Ge nvre a 48 ff., dont les 3 prem. renferment une 



Digitized by 



Google 



170 



E€I 



épitre de Venantius Mutius, et le prologue du 
commentateur. Le premier f. de chaque cahier 
y est chiffré, de même que dans Fart précédent. 
Vend, ^o fr. en Janvier iSag. 

Les deux poèmes d'EgIdius (Gilles), avec leurs 
commentaires, ont été réimprima ensemble & 
Weniae^perBemardimtm Venetum expensis Je- 
ronymi DuranU, ikght lo-4. goth.; — aussi à 
Venise, per Georgium Arriuabenum , i Ai A (sic, 
pro i5iA},dfe 23 nov., in-fol. ; — et enfin à Lyon, 
en i5o5, en i5a6, et à Bâle, en iSag, in-8. 

Gilles de Corbeil , médecin et poète de la fin dn 
13* siècle, a laissé aussi un troisième poCme en 
quatre livres, intitulé : De virtutibus et laudibuê 
eompoiitarum medicaminum, que Lyser a Inséré 
en entier dans son Historia poetarum. Le tout a 

• été réimprimé sous le titre suivant: 

/Ecmn corboliensis carmlna medica ad fidem 
mas. codicum et veterum editionum recensuit , 
notis et indiclbus lllustravit Lud. Cboulant. 
lAp$iœ, Fou, 1836, ln-8. (édition enrichie de 
prolégomènes , et de 90 vers restitués dans le 
texte, 8 fr.). 

EGILS SAGA, S. Egilii Skallagrimii vita, 
islandice, exmss. legati ArDa-Magnaeani, 
cum interprétât lat , notis chronoL et 
tabuUssn. HavrUa, 1809, in-4^ [27718] 

Vend. aH fr. Bast. 

EGINHâRTUS de viu et gestis Caroli ma- 
gni, cam comment Frid. Bisselii et not. 
Bollandi : accédant Melch. Goldasti ani- 
madversiones ineditœ, ciun variis disser- 
tationibns; curante J.-H. Schminckio. 
Traj, odRhen., 1711, in-4. [2335o] 

Bonne édition : 8 à i3 fr. 

La première édition sous le titre de Vita et gesta 
KaroU magni, Coloniae, J. Soter, i53i, in-4. de 
i4 ff' pré!., idg pp. et 1 C pour la souscription, 
ne porte pas de nom d'auteur ; elle a été donnée 
par Herm. de Nucnare; et elle renferme : Annales 
regum Franconim Pipini, KaroU, Ludovici, 
eollecti per quemdam Benedictinœ religioniê 
Monachum, Vend. 5o fr. 5o c v. t, d, Rcvoil, 
mais ordinairement de 10 à 13 fr. Une édition 
asseï récente est celle d'Helmstadt, 1806, pet. 
in^., avec de courtes notes par Bredow : 6 fr. 

Le texte latin d'Eginhart se trouve dans la Collec- 
tion de Duchcsne, dans celle de D. Bouquet et 
dans plusieurs autres. 

— La vie du roy et empereur Charlemaigne, 
par Eginard, trad. par Helic Vinet 
Poitiers, Marne f, i546, pet in-8. 

Vend. 10 fr. A. Atarlin. 

Cette traducUon a été réimpr. en i558. Indépen- 
damment de cette version, et de celle que le 
Pr. Cousin a donnée dans son Histoire de Vem- 
pire d'Occident (voy. Coosci) , nous en avons 
une par Léonard Poumas, Paris, lOiA, in-i3 ; 
uUe autre sous le titre d'Histoire de charte- 
wtagtîê, par BI. D. (Denis), Paris, 181s, iji-i3; 
«ofin U s*en trouve une dans le 3* vol. de la 
Collection des anciens historiens de France, 
publiée sous le nom de M. Gulsot. 

Œuvres complètes d'Eghiard, réunies pour 
U première fob et traduites en françab, avec 



EHR 

tes notes nécessaires à Tintelligence du texte, 
les variantes des différens manuscrits, et une 
table générale des matières, par A. Teulei. 
Paris, J. Renouard, 18A0, 3 voL gr. in-8. 

EGLISE (1*) des mauvais, ou autrement la 
petite Dyablcrie, dont Lucifer est le chef, 
et les membres sont tous les joueurs 
inimies et pécheurs réprouves, translatée 
du latin en francois. {sans lieu ni date)^ 
in-16, goth. [13489] 
Pièce rare. 

EGLISES principales. Voyez Chiese. 
EGNATIUS (Jo.-Bapt.), Ad Friciscum 
huius nominis primum De eius in Ita- 
liam... aduentu : Deqs clarissima ex Hel- 
vetiis panegyricvs. Mediolani, il. D. xv. . . 
Ex gdibusMimaianis, pet in-4. [i2683] 
Pièce de 13 ff. contenant 54i vers. LaBlbliolh. du 
roi en conserve un exempl. imprimé sur yiun , 
ainsi que d'un autre écrit du même auteur inti- 
tulé : Oratio habita in funere Nicolai Ursini, 
VeneL , i5og, pet in -4. de 35 ff. Vend. 10 fr. 
Mac-Carthy. 
Le Panégyrique de François I*' a été réimprimé 
Venetiis, in œdihus loan, Ant. de Nicolinis de 
Sahio impensis vero Francisci Asulani, m. d. ul, 
in-4. de iv et 13 ff. , et cette dernière édit fait 
partie de la collection aldine, ce qui lui donne du 
prix. Vend. 13 fr. (réuni à d'autres outrages). 
Courtois; et annoncé comme très rare, i3 Uv. 
Heber, et S liv. 5 sh. Butler. 

— Voy. HiSTORiiE Augustae scriptores. 
EGUIARA y Eguren (D. Jc-Jos. de). 

Bibliotheca mexicana, sive eruditorum 
historia virorum cpii in America boreali 
nati, vel alibi genid, in ipsam domidlio 
aut studiis asciti , quavis lingua scripto 
aliquid tradiderunt Mexici, 1755, in-fol. 
[30998] 

Ouvrage curieux, mais dont il n*a paru que le 
premier volume (A— C). Fort peu d*exempl. 
sont parvenus en Europe : 5o fr. R«tael 

EGUILLEVILLE {GuilL d'). Voyez Gui- 

LEVILLE. 

EGUILLON de crainte divine. Voyez Art 
de mourir. 

EGYPT, poem. Voy. Salt. 

EHRENBERG {Christian-Gottfried). Na- 
turhistorische reisen in iEgypten, Don- 
gola, Syrien, Arabien und Habessinien 
von Hemprich und Ehrenberg, von 
1820-25. Berlin, Mittler, 1828 et ann. 
suiv. , gr.in-4. , aveccartesetvues. [4537] 

Partie historique de la relation de ce Voyage. Le 
premier volume contient le Voyage en Lyble et 
dans la Basse-Egypte. 

— Symbolae physicœ, seu icônes et descrip; 
tiones corporam naturalium nov<M*. aut 
minus cognitonmi (jpiae ex itiaeribus per 



Digitized by 



Google 



EIC 

Libyam, ^gyptmn, Nubiam et Habeisi- 
niam poUico instkiitis rampta , F.-G. 
Hemprichii et C.-G. Ehrenbergii studio 
annis 1820-25 redienint Pars Zoolo- 
gka I. Berolini, Minier, 1829 et ann. 
seqq. in-foL 
Ce bel ouvrage se publie par parties séparées , au 
prix de 11 thi. 13 gr. chacune. Il en paraissait 
sept parties en mars i833 , savoir : Mammalia, 
H; Aws, I; fnsecta, III i et Animalium everte- 
bratorum, sepotitis insectts, decas prima. Il y a 
des exempt, avec le texte en allemand. 

— Die InftiâoDsthierchen ak vollkommene 
Organismen. ein Blick in das tiefere or- 
ganische Leben der Natnr, yod D. Gh.- 
Gott Ehrenberg. Leipzig, Leop. Voss, 
i838, in-foL pap. vél. [6177] 

Ouvrage capital. Le volume de texte a 11 feuilles 
prélimln. cotées a — f, et 137 feuilles; Tatlas se 
compose de 6A plancb. color. : 3do fr. — Vend. 
a5o fr. en i84o. 

Organisatioiv, systematik und geographlsches 
Verhaitnlss der Infuslons-Thierchen. Leipzig, 
18S0, in-8. flg. 

TRArré pratique du microscope et de son 
emploi dans Tétude des corps organisés, par le 
docteur L. Mandl, suivi de recherches sur Tor- 
ganisatiOD des animaux Infusoires, par C.-G. 
Ehrenberg. Paris, Bàillière, 1839, io-8., avec 
là planches : 8 fr. 

EHRET {Geor.'Dùm.). History and ana- 
lysis of tbe parts of Jessamine wbich flo- 
wered in tbe curious garden of R. Warner 
at Woodfort 1759 , gr. in-foL fig. color. 
[5459] 

YoL peu commun : 60 fr. Blonde!, en 1798. 

— Plantas et papiliones rariores depictae et 
xri indsae a Geor.-Dion. Ehret, 1748, 
in-fol. , avec i5 fig. color. 

Vend. 18 fr. L'Héritier. 

EIGHHOFF. Parallèle des langues de l'Eu- 
rope et de rinde, ou étude des princi- 
pales langues romanes, germaniques, 
sbvonnes et cdtiques comparées entre 
elles et à la langue sanscrite , avec un 
essai de traduction générale, par F. -G. 
Eîchhoff. Paris, imprim, roy,, se vend 
chez l'auteur, 1 836, in-ft. de 65 feuilles. 
[11590] 

L'introduction et Talphabet ont paru en i83A. 
HiSTomB de la langue et de la littérature des 
Slaves, Russes, Serbes, Polonais, etc., par le 
même. Paris, CherbuUez, i83q, gr. ln-8. g fr. 
[30136] 

EICHHORN. Monumenta antiquissimae 
historiae Ârabum, post Alb. Schultens, 
arabice edidit, latine vertit et animad- 
vers, a^jecit J.-Goth. Eicbborn. Gotha, 
1775, in-8. 8 fr. [27989] 



EIS 



171 



Le même auteur a donné : 

Antiqda historia, ex ipsis \eterum scripto- 
rum grccorum narralionibus contexta. Lipsiœ, 
1811, à vol. in.-8. [snOga], dont le i*» pour 
TAsie, le a* pour l'Afrique et la Grèce, et les 
3* et A« pour l'Italie, ào fr. 
Antiqoa historia , ex ipsis veterum scripto- 
. rum latinorum narraUonibus contexta. Gœtting,, 
1811, 2 vol. in-8. 20 fr. [32693] 

— Voyez Jones. 

EIGHWALD {Ed). Zoologia specialls 
quam expoçitis animalibus tum vivis, 
tum fossiÙbus potissimum Russiae in uni- 
yersum, et Poloniae in specie. Wilna, 
i83o-32, 3 vol. in-8. pi. lithogr. [5628] 

— Naturhistoriche Skizze von Lithauen, 
Voibynien und Podolien, in geognostiscb- 
mineralogischer, botanischer und zoolo- 
gischer Hinsicht entworfen. Wilna, 
i83o, in-4. , avec 3 pi. lithogr. i5 fr. 

— Plantarum novarum vel minus cognita- 
rum quas in itinere Gaspio-Gaucasico 
observavitfasciculus. Ft7iua^i83i, in-foL 

[5219] 

Le premier fascicule avec 30 planches lithogr. 

Le même auteur avait déjà publié Touvrage suivant: 

Geognostico-zoologicj: per Ingriam marlsque 

baltici provlncias , nec non de trllobitis obser- 

vationes. Casant, 1836, gr. in-4., avec 5 pi. i4 fr. 

EIGONES plantarum. Voyez Icônes. 

EINâRI seu Einarsen {Halfdani) bistoria 
litteraria Islandi», autorum et scripto- 
rum tum edîtor. tum ineditor. incjUcem 
exhibens. Haunia, 1786, in-8. 6 à 9 fr. 
[30137] 

EISENBERG (le baron d'). Description du 
manège moderne dans sa perfection. 
1727, in-4. obi., avec 60 pi. grav. par 
B. Picart [ioS45] 

Edition originale, qui a l'avantage de contenir les 
premières épreuves des planches : 13 à 18 fr. 
Les réimpr. faites k La Baye, en 1733, 1737 et 
en 17/io^ in-A. obL, sous le titre de l'Art de 
monter a cheval, ou description du manège mo- 
derne, ont un peu moins de valeur. 

— Le même ouvrage, nouvelle édit aug- 
mentée d'un dictionnaire des termes du 
manège moderne (qui avait paru s^)aré- 
ment en 17/17). Amsterdam et Leipzig, 
1759, in-4. obi. 

On trouve quelquefois dans ce volume : Anti-ma- 
quignonage pour éviter la surprise dans Vem- 
plète des chevaux, par le B, d'Bisenberg. Amst. , 
1764, in-ft. obi., avec q planches. 

— La perfezione e i diîfeti del cavallo, opéra 
del barone d'Eisenberg (en italien et eu 
françois). Firenze, 1753, in-foL fig. 

Belle édIUon. Le frontispice gravé porte : Anti^ 
maquignonage, etc. 



Digitized by 



Google 



172 ELE 

EISENBERGER {Nic.-Ftid.). Pisdam, 
serpentum, insectorum, etc. imagioes, 
quas Marc Catesby in posteriore parte 
opris qao Garolinae, etc. reddidit histo- 
riam naturalem, additis vero imaginibus 
pisdum, etc.; ediderunt :Nic.-Frid. 
Eisenberger et Georg. Liditensteger. 
NorimhergcB, lySo, gr. in-fol, fig. color. 
[4555] 

Vend, ào Or. Gomel; 80 fr. de Tersan; 95 fr. 
Debure. 

€e livre, qui contient 109 pi. y compris le sup- 
plément, a reparu avec un nouveau titre daté 
de 1777 ; les explications sont en français et en 
allemand; vend. 44 fr« Gaillard. 

ELCI (Ângelo d*). Satire. Fireme, Ptom, 
1817 , in- 4. , avec un portr. de l*auteur 
par Morghen. 10 fr. et plus en Gr. Pap. 
véL [14960*] 

On a donné en même temps une édit pet. in-8., 
a fr., et depuis les Poésie Ualiane e latine, 
édite ed inédite, Flrenze, 1827, 2 vol. ln-8., avec 
la vie de l*auteur, par J.-B. Niccolini. [iA6i5]— 
Les satires ont été réimpr. à Pise, i8ai , in-16. 

ELECTION divine de St -Nicolas. V. Soret. 

ELEGANT extracts in prose. Lond. > 1 8o3 , 
or 1808 or i8i3, 2 part en 1 vol gr. 
in-8. [19461] 

Elégant extracts in verse. London^ i8o5 or 
180Q, a part en 1 vol. gr. in 8. [15783] 

Elégant extracts ; epistles. London, 180S or 
1807, 2 part en 1 voL gr. in-8. [18910] 

On réunit ces 3 volumes qui renferment en un 
espace très resserré une grande partie de ce 
que la littérature anglaise offrait Jusqu'alors de 
meilleur, tant en vers qu*en prose ; le volume 
de poésie contient plus de 120000 vers : 80 à 
Ito fr. les 8 voU 

Gomme ce recueil est très commode, il a été sou- 
vent réimpr. Il y a une Jolie édition de Londres, 
John Sharpe, 1810, 18 vol. in-18, avec frontis- 
pices gravés, qui coûtait a liv. 10 sh. 

On a aussi : Elégant ex&acts; Divinity, vol. in-8. 
dans le même genre que les trois autres aux- 
quels il fait suite. 

New élégant extracts , an unique sélection, 
moral. Instructive and entertalnlng from the 
most eminent prose writers, from the british 
poets, and poetical translatera. Chiswick, for 
Ch» Whittingham, 1827-28, 12 vol. in-24. 2 liv. 

Cette collection, rédigée par Devenport, se divise 
en 2 parties, savoir : 6 vol. pour la prose, dont 
deux de lettres, et 6 vol. pour la poésie, dont 
deux de traductions. Elle ne contient rien de ce 
que renferment les Elégant extracts de Sharpe, 
Chaque vol. est orné de 2 vignettes. 

ELEGANTIORES praestantium virorum 
satyrœ. Lugd.'Bat,, i655, 2 tom. en 1 
voL pet. in-12. 3 à 5 fr. [18396] 

ELEGIA ad M.Yaler. Gorvinum Messalam ; 
edidit, commentatione de auctore et ob- 



ELE 

servationibôs instruxit G. -PhiL -Eb. Wa- 
gner. Lipsia, i8i6, in-8. 3 fr. [i25o3] 
Cette pièce, que l'on croit être du siècle d^Auguste, 
a été attribuée à Virgile par plusieurs savants : 
c*est assez dire qu'elle est d'une excellente 
latinité. Il y a des exemplaires en pap. vélin. 

ELEGIDIA et poemata epidictica unacum 
ad vivum ex{ù*essis personarum iconibus. 
Upsalia, i63i, in-12. [i3i24] 

Volume rare et remarquable, surtout parce qu'il 
renferme 81 portraits bien gravés de différents 
personnages célèbres du commencement du xt* 
siècle. 10 à 12 fr. 

ELEMENTA philosophiae christianap, qui- 
bus continentur alphabeta sclavonicum, 
graecum et latinum , preces , régulas mo- 
rum, nomenclatura universalis, etc. : 
omnia sclavouice, graece et latine édita, 
jussu Pétri Aiexiowitz. Moscha, 1701, 
in-4. Rare. [ii4oo] 

ELEMENTALE Introductorium. EKToyiiyp) 
Tcpoç Twv YpafjLfjLaTcov eXXrjvwv. Elementaîe 
introductorium in Jdeoma Graecanicum. 
Alphabetum grœcum et ejus lectura. De 
diuisionelitterarumgraecarum. Dedijrii- 
thongis graecis propriis et impropriis. De 
potestatelitterarumgraecarum. De potes- 
tate diphthongorum propriarum et im- 
propriarum. Quemadmodum diphthongi 
graecae et litters graecas in latinis litteris 
transferuntur. Quonammodo diphthongi 
graece ad iatinos venere. Abbreuiature 
frequeotarie graecanicarum litteramm. 
— Expressttm ErphordicB per Luvam- 
bulitm{WolfQang) oivoyoov alias Scnenc- 
ken. Anno Christiw. CCCCC I (i5oi)ad 
XXV Calendas Octobres, pet. in-4. folior. 
8. [io52i] 

Ces éléments de la langue grecque sont fort rares; 
et on les regarde comme le second livre Imprimé 
en Allemagne avec des caractères grecs ( voyez 
PiusciANi de construcUone 11b.). Freytag {Adpa- 
ratus II , 7^8 ) , qui nous en donne la descrip- 
tion , n'en connaissait point l'auteur, mais nous 
pensons que ce doit être Nicolas Marscai ou Ma- 
rescal dit Thurius , lequel a publié dans la même 
année et chez le même imprimeur un ouvrage 
intitulé Orthographia IV, M, T., et qui est ana- 
logue au précédent (Voy. Mabscalds.) M. Ch. 
Nodier a parlé de ce livre à la page 386 de ses 
Mélanges, impr. en 1829. 

Panzer, IX, 68, n" 17, cite un autre Elementale in- 
troductorium in idioma grœcanicum (edente 
H. Trebel), in-A. gr. et lat dont la souscription 
porte : formatum typis Wittenburgii in oficina 
Joannis Gronenbergii anno mdxl Ce dernier 
recueil contient : Alphabetum grœcum et ^us 
lectura; abbreviationes et colligaturœ; VOratio 
dominica et autres prières; dicteria septem sa- 
pientum, et quelques psaumes pénitentiaux. 



Digitized by 



Google 



£LI 
ELEMENTS (the) and practice of rigging 
and seamanship. London, i79&t 2 vol. 
in-4. fig. [28485] 

Vend. 100 fr. salle Silveslre, en 1810, et molus 
depuis. 

ELEMENTS and practice of naval architec- 
ture. London, P, Steel, l8o5 , gr. in-4. 
avec un grand nonibre de pL 10 liv. 10 sh. 
[8474] 

ELEUTHERIUS [Aug,) [Seb. Franck]. De 
arbore scientiae boni et mali ex quo Âda- 
mus mortem comedit, et adhuc hodie 
cuncti homines mortem comedunt.... 
Mulhmii supei-ioiis EUatiar, per Petr, 
Fabrum, i56i, pet in-8. de i5o ft , et 
X f. pour la souscription. 

Volume assez rare : fend. 10 fr. Gaignat; i5 fr. La 
Valliere; û fr. Mac Carthy. 

ELGIN marbles, from the temple of Mi- 
nerva at Athens, selected from Stuart and 
Rcvett's antiauities of Athens, to which 
are added , the report from the sélect 
committee to the house of commons res- 
pecting the earl of Elgin's coUection of 
scidtured marbles, and an historicd ac- 
connt of the temple. London, Taylor, 
1816, gr. in-4. avec 61 pi. 2 Uv. 12 sh. 
6 d. [29539] 

— Voy. Lawrence (Rick); Stdart. 

LowDdes, p. 655, donne la liste xles ouvrages qui 
se rapportent à Topératlon faite en Grèce par 
Thomas Bruce comte d*Elgln.7-Voir aussi lesn"* 
29536 et suiv. de notre table. 

ELGUETA y VigiL Voy. Vigil. 

EUE (Martin). Voy. Ridengeb. 

ELIOT (John), The indian grammar 
begun, or an essay to bring the indian 
language mtorvles.Cantah, {Cambridge 
ùiNew-England), 1666, in-4. [ii958] 

Première édition de cette grammaire ; elle est fort 
rare, mais il y en a une nouvelle sous le litre 
de Grmiunar of the Massachussetts iHdian lan- 
guage, arec des observations, par P. -S. Dupon- 
ceau , auxquelles sont Jointes une introduction 
et des réflexions supplémentaires , par J. Pldce- 
ring, Boston, 1833, in-8. — Voy. Zosbcrgeb. 

ELISiEUS. The history of Vartan and of 
the battle of the Armenian, by Elisaeus 
bishop of the Amadunian, translated 
from the armenian, by G.-F. Neumann. 
Ijmdon, Murray, i83o, pet in-4. 10 sh. 
[28045] 

Récit des guerres religieuses entre les Persans et 
les Arméniens au vi* siècle. Un second volume 
contiendra l'histoire de Lazarus Bart>eil, de 
43$ à A85. — L'original arménien a été impr. à 
Venise , en 1 83$, pet. in-i 3. 



ELL 179 

EL-ISSTHAGHRL Liber climatum anc- 
torescheicho Abu-Ishako El-Faresivulgo 
El-Issth*achrL ad shniUtudinem codicis 
Gothani accuratissime ddineandnm et 
lapidibus exprimendum curavit J.-H- 
MôUer. Praemissa est dissertatio de libri 
climatum indole , auctore et aetate. Go- 
thœ, 1839, in-4. 4o fr. 

ÉLITE (!') des nouvelles poésies héroïques 
et gaillardes de ce temps, enrichies de 
plusieurs pièces très jolies non encore 
yfues, (sans lieu <f impression) y 1696, 
pet in-8. [18990] 

Vend. 3 fr. 5o c, avec un autre volume, Méon; 
seul, 36 fr. Nodier, et 34 fr. en 1839. 

lï existe un recueil Intitulé : L'élite des poésies 
héroïques et gaillardes de ce temps, augmentées 
de plusieurs manuscrits non encore vus, i683, 
in-13; et sous le titre û* Elite des poésies héroïques 
et galantes, Cologne, P. Marteau, 1687 1 in-13. 

ELIZALDE (Mich. de). Forma vers reli- 
gionis quaerendae et inveniends, liber 
unus. Neapoli, Hyacinth, Passerus, 

1662, in-4. 5 à 6 fr. [1764] 

Vend. 36 fr. m. bl. Gaignat; 16 fr. v. f. La Valliere. 

ELLENDT (Frid,). Lexicon sophocleum, 
adhibitis veterum interpretum explica- 
tionibus, grammaticorum notationibus, 
recentiorum doctorum commentariis 
composuit Frid. EUendt Regiomontii-- 
Prussorum, i834-35, 2 vol. in-8. 10 thl 
20 gr. [16060] 

ELLIOTT (Stephen) . A sketch of the botany 
of South-Garolina and Georgia. Charles- 
town, 1816-24, 2 voL in-8. flg. [5286] 

Le premier volume de cet ouvrage a été publié en 
six cahiers, et le second en sepL 

ELLIOT (Rob.). Views in ihe East; com- 
prising India, Canton and the shores of 
the red sea; drawn by Prout, Stanfield, 
etc. ; from sketches on the spot , by capt. 
Robert Elliot; with historical and des- 
criptive accounts of each subject Lon- 
don, Fisher son and Jackson, 1835,. 
2 voL gr. in-8. [27970*] 

Cet ouvrage a paru eu 16 cahiers (de 3 pi. ). Prix 
de chaque cah. 5 sh. — Gr. ln-4. proofs on India 
paper, 10 sh. (63 fr. mar, bl. en i84i). — Impér. 
ln-4. tiré à Ao exempl. i5 sh. 

ELLIS (Henry). Voyage for the discoven- 
of a north-west passage, by Hudson & 
streights, to the western and southem 
océan of America , in the years 1 746 and 
47. London, 1748, or Dublin, 1749» 
in-8. cartes. 6 à 9 fr. 1*209581 

Ce voyage à la baye d*Hudson a été traduit en 
franc, (par Sellius). Paris, 1740* 3 vol. in-13. flg. 



Digitized by 



Google 



174 ELL 

ELUS (Jean). Easai sur l'histoire naturelle 
des corallines et autres productions ma- 
rines du même genre, qu'on trouve sur 
les côtes de la Grande-Bretagne, trad. 
de l'anglais (par Âliamand). La Haye, 
1756, in-4. fig. 4 à 6 fr.— en Gr. Pap. 
fig. color. 10 à i5 fr. [6i8o] 

L*éditioD originale en anglais, Londres, 1755, in-/k., 
avec 40 pL comme celles!, n'a pas beaucoup plus 
de valeur. L'auteur a aussi écrit : Leiier to D' 
Linnœus on the animal nature of the genus of 
zoophytes caUed coraUina, Lond., 1768, in-/i. 
de 3a pp., avec 8 pi. 

— The natural bistory of many curions and 
uncommon zoophytes, collected from 
varions parts of the globe, by J. £Uis, 
systematically arrangeid and described, 
by Th. -Daniel Solander. London, 1 786, 
gr. in-4. , with 63 pi. [6181] 

Ouvrage bien exécuté et dont on fait beaucoup de 
cas: vendu 4o fr. L*Héritier; 45 fr. m, r. d'O...; 
et avec pi. color. 7a fr. m. r. Salnt-Céran, et 
moins depuis. 

— Exposition méthodique des genres de 
Tordre des polypiers, avec leur descrip- 
tion et celle des principales espèces figu> 
rées dans 84 planches; les 63 premières 
appartiennent à l'histoire naturelle des 
Eoophytes d'EUis et Solander; par J. La- 
mouroux. Paris, V* Agasse, 1820, in-4. 
de ii5 pp. , avec 84 pL 45 fr. 
Edition française entièrement refondue et très aug- 
mentée de I*ouvrage anglais ci-dessus Imprimé 
en 1786. 
ELLIS's (Geor,) spécimens of the early 
english poets, to which is prefixed an 
historical sketch of the rise and progress 
of the enghsh poetry and language. 
London, Bulmer, 1801 or i8o3, 3 voL 
pet in-8. pap. vél. 27 à 36 fr. [15716] 
La première édition de ce recueil est de 1790, et 
en un seul vol. ln-8. (voy. SpEcnfEN). 11 y en a 
une quatrième, Lond,, 1811, 8 vol. pet. ln-8. 
1 liT. 16 sb. 
Le même G. Ellls a publié : 

SPBcniENS of eariy english metrical romances, 
chiefly wrltten during tbe early part of tbc 
fourteenth century, to wbicb Is prefixed an 
historical introduction intended to Ulustrate the 
rise and progress of romantic composition in 
France and England. Lond,, i8o5 or 181 1, 3 vol. 
pet. ln-8. 1 liv. li sh. [15718J 
A ces six volumes se réunit Tarticle suivant publié 
par Rob. Southey : 

Spccmcifs of the later engUsh poets, to the 
end of the last century. London, 1807, 3 vol. 
pet. ln-8. 1 liv. 11 sh. [i5733] 

ELUS {Henry). Journal of the proceeding 
of the late embassy to China. London, 



ELM 

Murray, 1817, gr. in-4. fig. color. 20 
à3ofr. [20755] 

Le même, 1818, a vol. ln-8. i5 à i8 fr. 

Ce journal de Tambassade de lord Amherst a été 
traduit en français par M. J. Mac-Carthy, qui 
a publié sa traducUon sous le titre de Voyaaeen 
Chine, ou Journal de la dernière ambassade an- 
glaise à lacourdePeking. Paris, 1818, a vol. 
iJi-8. fig.— Voy. Abel. 

— Origmal letters iUustrative of english 
bistory, including numerous royal let- 
ters, publishedfromautographsinfiritish 
Muséum, and one or two other collec- 
tions; with notes and illustrations by H. 
Ellis. London, Hardmg, 1824, 3 voL 
pet. in-8. 1 liv. 10 sh. — Second séries. 
Ibid., 1827, 4 voL pet in-8. 2 liv. 
[26831] 

CoIlecUon Intéressante, ornée* de portraits et de 
fac-similé. 

— Voy. Brand. 
£LLIS [W. ). Polynesian researches, during 

a résidence of neariy six years in the 
South Sea islands. Lond., Fisher, 1829, 
2 voL in-8. fig. i liv. 1 sh. [21172] 
Il a paru chez le même libraire, en i83i, une 
nouvelle édition augmentée, en 4 vol. In-ia. 

— Missionary narrative of a tour through 
Hawai, or Owhyee; with remarks on the 
bistory, traditions, manners, customs 
and language of the Sandwich islands. 
Londx>n, Fisher, 1827, in-8. 10 sh. 
[21173] 

Quatrième édiUon de cette intéressante relation. 
ELMACINI (Geor.) bistoria saracenica, in , 
qua res gestae Muslimorum, inde a Mu- 
hammcde usque ad initium imperii Ata- 
bacaei per xlix imperator. successionem 
fidelîssime explicantur : arabice, et latine 
reddita a Th. Erpenio : accedit et Rode- 
rici Ximenez historia Arabum (cum praef. 
Jac. Golii). Luaduni-Batavorum, 1625, 
in-foL [28008] 
Volume peu conmiun : vend. a4 Xr. ViUoison ; 3O fr. 

50 c. Outheil; lofr. 75 c. Langlés. 
On a donné à Lepde, en 1625, une édition du texte 
arabe de George Blmacin, in-8. de 38 ff., et une 
édition séparée de la même histoire en latin 
seulement, sous le titre de Historia saracenica, 
etc., in-&. Enfin P. Vatier a publié une traduc- 
tion française de cette Histoire makométane, 
avec un sommaire de Vhistoire des Musulmans 
ou Sarrazins en Espagne, extrait de Rodrigue 
de Ximenez. Paris, 1657, in-4. 
Nous citerons la dissertaUon suivante, qui se rap- 
porte à cette histoire : 

Db aaaugordm eUam auctorum libris vulgads 
crisi poscentibus emacularl, exemplo posito 
historiae saracenics Elmaclnf; disseruit Chr.- 
Mart. Fraehn. Casani, Bockelmann, i8i5, ln-4. 



Digitized by 



Google 



EM£ 

£L-xMAS' UDl's historical encydqMecUa, 
entitled meadows of gold and mines oîf 
gems : transiated from the arabic by Aloys 
Sprenger. Lond, , primed for the oriental 
translation fund, i84i, in-8. tom. !•'. 
12 sh. 6d. 

ELME (J.)- Voy. Wren. 

ELOGE de Sylvain Bailly. Yoy. Mérabd 
de Saint-Just 

ELOGE de Tenfer, ouvrage critique, histo- 
rique et moral La Haye, P, Gosse, 
1759, 2 vol. in-12. fîg. 5 à 6 fr. [17957] 

Un eiemplaire en pap. de Hollande, 13 fr. d*Han- 
gard; 20 fr. 5o c PUerécourt. 

ELOY(iV.-F.-J.). Dictionnaire historique 
de la médecine ancienne et moderne. 
Mons, 1778, U voL in-/i. 24 à 3o fr. et 
plus en Gr. V^. [3o545] 

ELPHINSTONE's (Mountstuart) accountof 
the kingdom of Gaubul, and its depen- 
dencies in Persia, Tartary and India; 
comprising a view of the Afghaun nation, 
and a history of the Dooraunee mo- 
narchy. Lond., Longman, i8i5, gr. 
m-k- fig. 3 liv. i5 d). 6 d. — Second 
édition, Lond., 1818 (aussi 18^), 2vol. 
in-8. fig. 2 liv. 2 sh. 

Il a para, en 1816, une traduction française de cet 
eurrage, en 8 toL ln-8., qui fait partie de la 
petite collection géographique publiée par le 
libraire Nepveu. Voy. Breton. 

ELYSIUS [Joan.). Voyez Franciscus 
Aretinus. 

EMBLEMATA amatoria. Emblèmes d'a- 
mour, en quatre langues (lat, itaL, 
franc, et holL). Londres, chez L* Amou- 
reux (HolL , sansdate) , pet in-8. [1 8588] 

Ce Tolume contient 4 ff. prélim. , àà pi. grarées par 
J. Van Vianen, et àà ff. de texte grafé. 7 fr. 
Thierry, et Duriez. 

EMERIC de Vespuce. Voy. Vespucci. 

EMERIGON {BaltL'Mar.). Traité des 
assurances et des contrats à la grosse, 
conféré et mis en rapport avec le nou- 
veau code de commerce et la jurispru- 
dence ; suivi d*un vocabulaire des termes 
de marine, etc., par P. -S. Boulay-Paty, 
nouv. édit Rennes, et Paris, CL Béchet, 
1826-27, ^ v<^ in-4. 36 fr. [2961] 

La première édition de cet ouvrage estimé est de 
Marseille, 1784, a vol. in-4. 

EMERSON (Wtll). The method of incré- 
ments, wherein the principles are de- 
monstrated, etc. (by Emerson). Jjmdon, 
1763, in-4. fig. [7986] 

Ouvrage fort esUmé: la à i5 fr. 



EMM 175 

On a du même auteur plusieurs autres écrilt sur 
différentes parUes des matbémaUques, entre 
autres un Traité d'algèbre en anglais, Londres, 
17CA, in-S. flg. (consultez Lowndes, page 664). 

EMILIANE {Gabr. d*). Histoh*e des trom- 
peries des prêtres et des moines, où l'on 
découvre les artifices dont ils se servent 
pour tenir les peuples dans Terreur. 
Rotterdam, 1693, 2 tout en 1 vol. pet. 
in-8. 4à5fr. [21723] 

Cette édition est anonyme, mais celle de 1708, qui 
est annoncée comme la 4*, porte le nom de 
l'auteur, ainsi que celle de 1719. L'ouvrage ne 
doit pas être confondu avec le Passe-partout de 
l'église romaine de Gavin, comme on l'a fait 
plusieurs fols, car c'est, à ce qu'il parait, 1» 
traduction du livre Intitulé : 

The frauds of romish monksand prlest, wlth 
observations on a Joumey to Napies. Lond., 
1691, a voL in-8.; réimpr. en 1725 et depuis. 

EMILIE, ou les joueurs, comédie (par 
Anne-Pierre de Montesc[uiou-Fezensac). 
Paris, de Vimvr. de Dtdot Vaine, 1787, 
in-18, pap. vét. [i652/i] 

Cette comédie n'a été tirée qu'à 5o exempt Vend. 
90 fr. Didot l'alné; 8 lir. m. r. Bignon; 6 fr. 
Pixerécourt 

EMMANUEL fil Salomonis. Y. Iumanuel. 

EMMANUEL. Serenissimi Emanuelis Por- 
tugallie régis ad Julium IL Pont Max. 
Epistola de prouinciis, civitatibus : ter- 
ris : et locis orientalis partis : sue dltioni 
fideique christiane nouissime per eum 
subactis. — (in fine) Ex Alchochete ,xii. 
iuniiM. d. vili (i5o8), in-4. [27966] 

Pièce rare , dont Panzer attribue l'impression à 
Etienne Plannck, à Rome; elle porte les armes 
de Jules II, au dessus du titre. 

— Ejusdem epistolas de Victoria contra in- 
fidèles habita, ad Julium papam secun- 
dum et ad sacrum coU^um. (cdfsque 
nota) y in-û* 

Edition imprimée vers l'année i5o8 : vend, en mar. 
1 Uv. 6 sh. Heber. 

— Epitome potentissimi ac invictissimi 
Emanuelis régis Portugaliae et Algarbio- 
rum, etc. , de victoriis habitis in India 
et Malacha. Ad S.... Do. Leonem X. 
Pont Maximum, in urbe nostra Olisi- 
pone 8 Idus Junias, Anno Donum m. 
D. XIII, in-4. [27957] 
Cette lettre a probablement été impr. k Rome^ 
l'année même de sa date, comme la précédente. 
Un exempl. que nous présumons être de l'édition- 
originale a été vend. 1 liv. Heber. — II existe une^ 
édiUon de la même pièce in-4., à la fin de la- 
quelle se lit : Viennœ impressa per Hieronymum 
Victorem et Joannem Singrenium xvi kalenda» 
octobris, Panzer en cite une autre , du même 
format, et ayant k la fin cette souscription : im- 



Digitized by 



Google 



176 



ENC 



pressum Erphordiœ per Matheum Maler; une 
quatrième de i5iS [Argenioratf)^ iiv4., a été 
vend. iH sb. Ueber; et une cinquième, sans Heu 
ni date, in-4. de 8 ff., i5 sh. ie même. U en a 
sans doute été fait plusieurs autres. Ces deux 
lettres sont de précieux documents historiques. 
Damien de Goes en a inséré la traduction por- 
tuguaise dans sa chronique de D. Manoel (voy. 
GoES).Ellessoutaussi dans VHispania illustrata. 
£i\lPËDOCL£S. Empedoclls sphaera, vel 
Demetrii Triclinii , senariis versibus ab 
cruditissimis viris castigatis descripta 
(gr. ) vêtus est, et nunc primum in lucem 
édita ex bibliotheca Jobannis a S. An- 
dréa. Lutetùe, apud FecL Morellum, 
1586, in-4. 
Edition rare, dont il se trouve des exempl. sous la 
date de 1587, et auxquels est Joint Topuscule 
intitulé : Empedoclis sphœra velus^ grœca, quam 
latinis senariis recantavit et recensuit Q, Sept, 
Phrens Christianus, 1587, in-/k. 
— Empedoclis agrigentini de vita et philo- 
sopbia ejus exposnit, carminum reliqulas 
exantiq. scriptoribuscoUegit, recensuit, 
iUustravit , praefationem et indices adjecit 
F. -G. Sturz. Lipsiœ, i8o5-6, 2 vol. 
in-8. 17 fr. — Pap. fin, 20 fr. [12371] 
— Empedoclis et Parmenidis fragmenta ex 
cod. Taurin, bibl. restituta et illnstr. ab 
Amedeo Peyron. Li'psiœ, Weigel, 1810, 
in-8. 4fr. — Pap. fin, 5fr.— Pap.yél.9 fr. 
M. Dominique Scina , historiographe dii roi des 
Deux-Siciles, a publié à Palerme, en i8i3, un 
ouvrage Intitulé : 

Memorie sulla vlta e la filosofia dl Ëmpedocle 
di Aggrigente, a vol. in-8. 

EMY {Au'R,). Traité de Tart de la €har- 
pcnterie. Paris, Carilian'Gœury, i836- 
di , 2 voL in-k' et atlas in-fol 36 et 56 fr. 
[ioo64] 

EN AUDERIE (P. del'). Voy. Lesn audière. 

EN AUX et Ghaussier. Méthode de traiter 
les morsures des animaux enragés et de 
la vipère. Dijon, 1785, in-12. [7326] 

€et ouvrage est recherché, et ne se trouve plus 
que difficilement : 5 âi 6 fr. 

ÈNCHIRIDION physicaB restitutœ... trac- 
tatos alter inscriptus arcanum herme- 
ticae pbilosopbiae opus; secunda editio 
emendata et aucta. ParisUs, i638, in-24 
de 142 et 72 pp. [8974] 

La devise Spes mea est in agno qui se lit sur le 
frontispice de cet in-24 , est celle du président 
d*Espagnet, auteur anonyme de ce petit livre, 
dont lin exemplaire Impr. sur wiLm a été vend. 
1 liv. 1 sb. i Londres, en 1817, et un autre 10 fr. 
Chardin. La première édiUon de ce traité est de 
Paris, i6a5, ln-8. La troisième, Paris, Nie, de 
Sercy, sans date (le «* traité, 1O88), a part en 
1 vol. iD-9ik| a 199 et 105 pp., plus 1 T. séparé. 



ENC 

11 en existe plusieurs autres, parmi lesqueUes 
nous citerons celle deKiel, 1718, et de Tubingen, 
1738, in-A., avec un comment de Hannemann. 

— La Philosophie naturelle rétablie en sa 
pureté , où Ton voit à découvert toute 
l'économie de la nature et où se mani- 
festent quantité d'erreurs de la philoso- 
phie ancienne, estant rédigé par canons 
et démonstrations certaines : avec le 
traicté de Touvrage secret de la philoso- 
phie d'Hermez, qui enseigne la matière 
et la façon de faire la pierre philosophale 
(trad. du lat. du président d'Espagnet, 
par Jean Bachon). Paris, Ed.Pepingué, 
i65i, pet in-8. de xvi ff., 378 pp. et 
3 a de table. 

Cet ouvrage Jouit d'une grande réputation parmi 
le petit .nombre d'adeptes^que conserve encore 
la philosophie hermétique ; mais la traduction 
française est plus rare et plus recherchée que 
le texte laUn. Vend. i5 fr. La Valliere, et depuis 
de 5 à 6 fr. 

ENCHYRlDION, ou manuel contenant 
i^usieurs matières traictées es livres de 
r Ancien-Testament, exprimées par fi- 
gures. Âîwersy Martin l'Empereur, 
i535, pet in-8. fig. en bois. [366] 

Livre rare qui se trouve dans le CataU de Bl"* 
d*Ive, n*" 23. Au mot Erasme nous citerons uu 
autre ouvrage à peu près sous le même Utre. 

— Voy. Leonis Enciuridion. 

ENCINA ou Enzina {Juan de la). Cando- 
nero de todas las obras de Juan de la 
Encina. En Salamanca^ 20 jtmio 1 496» 
in-foL goth. ti3io3] 

Première édiUon de ces poésies, et dans laquelle 
le nom de Tauteur est écrit par un c. C'est un 
livre d'une extrême rareté. Les édlt. du même 
recueil : Sevilla, Juanes de Pegnicer, y Magno 
Uerhst, 16 Enero, i5oi. — Salamanca, Hans 
Gysser, 7 Agosto i5oq; toutes les deux In-foL 
et en caract. goth., sont aussi fort rares. 

— Cancionero de todas obras de Juan del 
Enzina, con otras cosas nuevamente afia- 
didas. (au verso du xcr f.) Par Jorge 
Cod: en Çaragoça, Acahose a XY. duu 
des mes de deziembre, Âno de mill t 
juinientos t deziseys anos (i5i6), pet 
m-foL gotL 

Belle édition composée de xcvm ff. en tout , à s 
et 8 col. C'est probablement la même que cdie 
que nous avons annoncée sans date dans les 
Nouvelles recherches, I, 477, 2* col., parce que 
nous n'avions pas aperçu la souscription placée 
au verso du 91* f. Vend. 5 Uv. Hanrott; 8 liv. 

12 sh. et Uv. i5 sh. Heber. 

Les Egiogues de J. del EnçIna qui furent, dit-on, 
les premières représentations dramatiques en 
Espagne, se trouvent à la suite du CanciMer», 



Digitized by 



Google 



ENC 

— Tribagia, o via sacra de Hierusalem. 
Rama, i5ai, iii-8. [i5ioft] 

Oorrage en Yers, dont Antonio cite cette édition, 

qnl serait de i5a8 selon Velasquex. Il a été 

réimpr. à MadHd, i580, in-8., et il l'avait déjà 

été avec ia relation do même voyage par Fréd. 

Henriquez de Ribera, marquis de Tailla, à Lis- 

bomnây i58o, in-ft. Voy. Rdbra. 

ENCISO (Martin Femandez de). Sûma 

de Geographia ipe trata de todas las 

partîdas et proTincias del mando; en 

especial de las Indlas; Et trata larga- 

mente del marear. Sevilla, Jacobo Crom- 

berger, iSig, in-fd. [19605J 

Livre curieux, parce qull est le premier traité de 

géographie impr. en Espagne, où l'on trouve des 

détails sur l'Amérique. Antonio le cite sous un 

titre un peu dllTérent de celui que nous venons 

de donner d'après la J?iM/orA. heber.,\ly n«i535, 

(2 llv. ig sh. mar.) ; et il en Indique une seconde 

édition de i53o, par le même imprimeur, ainsi 

qu'une troisiènie, par Andres de Burgo, i5&6, 

In-foL 

ENCYCLOPÉDIES. 

Encyclopédies françaises. 

ENCYCLOPÉDIE, on Dictionnaire, etc. 
Voy. Diderot. 

— Encyclopédie méthodique, on par 
ordre de matières, par une Société de 
gens de lettres, etc. Paris, Panckaucke, 
1783-92, et Paris, Agasse, 1792 à 
i832 , 102 lifrais. ou 537 part formant 
166 yoL et demi de texte, et 5i part 
renfermant ensemble 6439 pi. [31853] 

Il y a dix ans à peine que l'on a terminé cet ou- 
Trage, dont la confection a demandé tout Juste 
un demi-êiècle. C'est à coup sûr la collection la 
plus Taste qu'ait Jamais produite la librairie 
française, et nous pouvons même ajouter celle 
d'aocun pays; mais pendant le long espace de 
temps qui s'est écoulé de 178a ^ i832, toutes 
les sciences ont fait dimmenses progrès, et il 
résulte de là que plusieurs des parties impor- 
tantes de cette encyclopédie, commencées de- 
puis long-temps, sont aijourd'bul fort arriérées, 
malgré cni'on y ait ajouté des suppléments, tan- 
db que d'autres parties, plus nouyellement oom« 
posées, sont Jusqu'ici les meilleurs dictionnaires 
qui aient paru dans les sciences dont ils traitent 
L'ouTrage entier est rerenu à plus de Sooo fr., 
mais il se donne pour moins de 1000 fr. dans 
les ventes. — En voici la distribution : 

Agriculture, 6 tom. 11 part 

Amusements des sdences, 1 voL; on y Joint 8Ô pt 

Antiquités et mythologie, 5 tom. en 10 part et 
a voL de pi. (880). 

Arbres et arbustes, 1 vot 

Architecture, 8 vol. 

Art aratoire et du Jardinage, 1 vol. et 54 pi. 

Art militaire, 4 tom. en 8 part, et 61 pi. 

ArtUlerie, 1 voL 

TOME II. 



ENC 



177 



Arts et métiers. 8 tom. en 18 part, et i5oopL 
Assemblée nationale , tom. a et unique. 
Beaux-arts, a tom. en 4 vol., et ii5 pL 
Botanique , avec supplément, i3 vol., et 10 centu- 
ries de pL en 10 vol. 
Chasse, i vol., et 8a pL 
Chimie et métaihirgie, 8 tom., o part, et 8a ni 
Chirurgie, a tom. en 4 part, et in pi ^' 

Commerce, 8 tom. en 5 part 
Economie politique, 4 tom. en 8 part 
Encydopédiana , 1 vol. 
Equltation, escrime, etc., 1 voL 
Finances, 8 tom., 4 part 
Forêts et bols, tome i*' en a part 
Géographie ancienne, 8 tom,, 8 part 
Géographie moderne, 8 tom., 8 part 
Géographie physique, 5 tom., 10 part, et 48 pt 
Atlas ancien et moderne, a voL (i4o cartes) 
Grammaire et Uttérature, 3 tom. , 8 part 
Histoire, 8 tom. en la part, et l^ pL 
Histoire naturelle, 10 tom. en ao part, et 17 voL 
de pi. marqués tom. 1, !»• et a* part: tom. a, 
i»» et a* part ; tom. 8, f part ; tom. 4, i** part: 
et 8s 10», 13% 14% 18% 19% ai», 38% a4% a? et 
ao« part; plus expllcaUon des pL des quadru- 
pèdes, des oiseaux, etc., a vol. 

^îîîï'*."?^*^- ^®"» coquines, etc.), 4 voL, et 
488 pi. La V partie est marquée tom. 8. 

Les parUes de l'histoire natureUe dont les vol. ont 
éié publiés sans ordre arrêté, se divisent défl- 
niUvementdela manière suivante: Quadrupèdes 
et cétacés, 1 vol. de texte, auquel on joint 
150 pi., avec des explications, intitulées Mam- 
malogie. —Oiseaux, ovipares et serpents, 1 voL 
et demi de texte, avec a47 pi. d'oiseau» et rei- 
pllcatJon des pt. en 8 part existe aussi 80 nt 
pour les serpents et reptiles.— Poissons, 1 vot 
de texte avec 10a pi. —Insectes, papUlons et 
crustacés, 7 vol. et demi, avec 898 pi. et l'expU- 
caUon des a88 prem. pi.— Vers, coqulUes, mSk 
lusques et xoophytes, 4 voL avec 488 pL— Bota- 
nique , comme ci-dessus. 

Jeux mathématiques et Jeux de société, a vol., et 

18 pL 
Jurisprudence, 7 tom. eu 18 part, et tom. 8, v 

part; plus, tom. g et 10, PoDce et Municipalités, 

Logique, 4 tom. en 8 part 

Manufactures, 8 tom, en 8 part ; on y i^oute 58o pi. 

Marine , 8 tom. en 8 part ; on y scoute 178 pi. 

Mathématiques, 8 tom. en 5 part, et 108 ni. 

Médecine, 18 tom. en 38 part 

Musique, a tom. en 8 part, avec 188 pL 

Pèches, 1 vol (On y joint le i4* vol. des pt de 
l'Hlst natur. composée de 114 pi.). 

Philosophie , 8 tom. en 8 part. 

Physique, 4 vol. en 7 part, et 188 pt 

Système anatomlque, 4 vol. et g8 pi. 

Théologie , 8 tom. en 8 part 

Gomme 11 est p^ naturel de coilatlonoer cet ou- 
vrage par matière que par livraison, nous nous 
dispenserons de donner ici le contenu de chaque 
livraison. 

— Encyclopédie nonvefle , publiée sons la 
directian de P. Leroux et J. Reynaad. 
Paris, Gosselin, io-i. 

n y aura 8 vol. au prix de 18 fr. Chaque vol. est 

12 



Digitized by 



Google 



178 



ENC 



composé de 8 liTraisoDS. La Sg* tt^rtison a paru 
€0 mai 1843. [81557] , , 

— Voy. CouRxm; DicnoimAiRE de h 
conversation; Diderot; Savigny. 

Encyclopédies allemandes. 

La plus anciemie Encyclopédie en allemand est 
VAUgemeines Lexicon der Kunste und IVissenS' 
chafien de J.-Tb. Jablonski. Leipz,, 1721 1 ou 
Kœnigsb. et Leipz., 1748 et 1787» ln-4. Viennent 
ensuite : 

!• Croises vollstandiges utUversal Lexicon de 
J.-A. von Frankenstein et P.-D. LongoUus, avec 
un discours prélim. de J.-P. ton Ludwig. Hall 
et Leipz., Zedler, 1782-50, 64 vol. In-fol.— Sup- 
plément nécessaire, par C.-G. Ludovic!, ibid,, 
1751-54, 4 vol In-fol. 

3« L'Encyclopédie de Krflniu ; voy. ce nom. 

8» Deutsche Encyklopadie, pubL par H.-M.-G. 
KOster, et depuis le xvm* vol. par J.-F. Roos, 
Franc f.-sur-le-Mein, 1778-1804, aS voL gr. ln-4. 
188 thl.; plus une i** part de pi. pet in-fol., 
1808, la thl. : elle n*a pas été terminée. 

4* AUgemeine deutsche Real'Encyklop œdie, 
autrement Conoersations lexicon. Voy. Conveb- 

lATlOR. , ^ 

5» AUgemeine Encyklopœdie der Wissenschaf- 
ten und Kûnste, par ordre aipbabédque,'publiée 
par J.-S. Ersch et J.-G. Gruber , Uipzig , Gle- 
ditsch, 1818 et ann. suiv., ln-4., et quelques 
exemplaires In-fol. pap. vél. [8i865] 
Cette Encyclopédie, qui se recommande par 
l'exactitude et la profondeur des recherches, 
sera fort étendue. Pour accélérer l'entreprise, 
on l'a partagée en trois sections : la première, 
A— G , rédigée par Ersch et Gruber ; la seconde, 
H— N, par G. Hassel, W. MûUer et A.-G. 
Hoffknann; la troisième, O— Z, par M.-H.-E. 
Meier et L.-F. Kftntz. Il paraissait, fin de i84i, 
85 part de la première section , 10 de la a«, et 
15 de la 8*. 

Encyclopédies anglaises. 

ENCYCLOP^DIA (the eng^sh), bdng a 
collection of treatises, and a dictionary 
of terms illustrative of the arts and scien- 
ces. London, 1801, 20 part en 10 vol. 

in-4. [31862] 
Cet ouvrage, qui contient 4oo planches, a été 
annoncé à i5 liv. i5 sb. Le lo* voL est un 
supplément. 
— Encyclopjedia britannica, or a dictio- 
nary of arts, sciences and miscellaneous 
literature, sijth édition, revised, cor- 
rected and improved. Edinburgh, Cons- 
table, 1819-25, 20 voL gr. in-4., avec 
600 pL [31860] 
La plus répandue de toutes les Encyclopédies an- 
glaises. Le prix de cette édition, qui était d'a- 
bord de 8a liv., a été réduit à 17 liv. 17 sh. en 
1827. La seconde édition de ce grand ouvrage 
commencé par James Tytler, Edimbourg, 1778, 
10 voL in-4., est 4 très bas prix, ainsi que la 
troisième de Lond., 1780-071 86 part en 18 vol. 



ENC 

in-4.t à laqueDe, en 1801, on a Joint on sup- 

Êément (par George Cleig), 4 part en a voL 
-4. La cinquième, de 1814-17, est une simple 
réimpression de la quatrième {Edimb., i865 et 
années sulv.). Le supplément en 6 vol. in-4., 
publié par Macvey Napler, Edinb,, Constable, 
i8i6-â4, sert également pour la sixième et pour 
les quatrième et cinquième éditions. Il a coûté 
originairement i5 liv. i5 sb., mais le prix en a 
été réduit à 8 liv. 18 sh. 8 d. Une septième 
édition de VEncyclopœdia Britannica, renfer- 
mant le supplément ci-dessus avec des disserta- 
tions sur l'histoire des sciences, par les profes- 
seurs Stewart et Playfalr, sir James Mackintosh 
et le professeur Leslle, vient d'être publiée à 
Edimbourg, chex Adam Black, par les soins de M. 
le professeur Napler; elle a environ aa vol. ia-4. 
de 800 pp. chacun, avec des pUnch. nouvelles 
grav. sur acier. Depuis le i*' mars 1880, Il 
en a paru chaque mois un cahier d'environ 
183 pp. Six cah. forment un volume au prix de 
88 sh. 

— Enctclopjedia londinensis. London, 
Jones andson, 1797-1829, 24 voL in-Zu , 
avec 1526 pi [31861] 

Cette Encyclopédie, publiée par John Wllkes, a 
été si long-temps sous presse, que les premiers 
volumes se sont trouvés déjà fort aniérésJorsque 
le dernier a paru : aussi le prix, oui était origi- 
nairement pour chaque vol. de a liv. la sh. 6 d. 
et de s Uv. 18 sh. avec fig. color., s'est-il beau- 
coup réduit D'ailleurs ce livre a été eifacé par 
une autre édition commencée en i8a7, et qui 
porte le titre suivant: 

The LoifDON Efigyclopjsdu , or universal dic- 
tionary of sciences and arts, literature, and prac- 
tical mechanics, a new édition. London, iSag, 
aa vol. gr. in-8. 17 liv. la sh. — et avec les fig. 
as liv. a sh. 

— Encyclop^dia metropolitana, or uni- 
versal dictionary of knowledge, on an 
original plan : comprising the two-fold 
advantage of a philosophical and an alpha- 
betical arrangement, witb appropriate 
and entirely new engravings (edited by 
the rev. H.-J. Rose). London, Fenner 
and Mawman, l8i5 and foUow. years, 
in-4. fîg. 

De vingt-cinq volumes environ qui doivent omipo- 
ser cette Encyclopédie, quatorze seulement 
paraissaient en décembre 188a, savoir: i« Pure 
science, vol. I, a liv. a sh. — a<* Mixed science, 
vol. I, 5 Uv. 3 sb.; vol. II, a liv. la sh. 6 d. — 
8" History, vol I et II, à a liv. a sh. chacun. — 
4** Miscellaneous knowledge, voL I i IX. Les 
tomes I, II, III, V et VII, à a llv.ia sb. chacua, 
les autres à 1 Uv. 18 sh.— En i84o U paraissait 
5o part ou demi-volumes. 

n y a des exemplaires en Gr. Pap. 

— ENCYCLOPiEDiA (Ëdinburgh). Edùtb., 
Bladwood, i8o9-,3i, 18 vcl en 36 part. 
in-4. fig. [31864] 

Publiée sous la direction du D* David Brewslcr, 



Digitized by 



Google 



ENF 

et au prix de i Ut. 5 sh. (ou Gr. Pap. 9 II?. la sh. 
6 d.) pour chaque partie. 
Indépendamment de deux autres grandes Encyclo- 
pédies anglaises dont nous parlons au mot Cham- 
«EM et au mot Rees, nous pouvons encore citer : 

Erctclopjedu Edinensis: or a dicUonary of 
the arts, sciences, and llterature. Edinburgh, 
Hill, 1816 et 1850 , C ToL In-^., arec 180 pi. 
la Uv. *^ 

EncTCLOPAkiA Pertbensis. Lond, , 1 816, 28 vol. 
in-8., portée à 20 II?, dans le London catalogue 
de 1818, et qu'Ebert attribue à MlUer. 

IiiPnuALEiiCTCLOPiEoiA, by WllL Moore John< 
son and Th. Exiey. London, 1809-14, 4 vol. 
m-4. flg. 7 Hv. 7 sh. 
— Voy. aussi Nicholson. 

ENDELECHIUS. V.SEVEWsancticarmen. 
ENDERBIE (P^rry). Cambriatriumphans, 
or Britmn in its perfect lustre, shewing 
the origm and antiquity of tiiat illas- 
trious nation; the succession of their 
kings and princes; the description of the 
country, etc. Land^printed far Andrew 
Crooke, 1661, in-foL [27374] 
Cet ouvrage était Jadis un des plus rares qui exis- 
tassent sur l'histoire d'Angleterre, et selon 
M. Savage, qui en donne une analyse étendue 
dans son Lthrarian^ tome II, page 4q et suiv., 
on s'en procurait difficilement un bel exempl. 
en 180g, pour moins de 4o guinées ; mais depuis 
quila été réimprimé son prix est tombé à 4 ou 
6 il?. 
La nouvelle édition de Londres, i8io, in-foU, 
coûtait 4 II?. 4 sh. et plus cher en Gr. Pap. ; on 
y a ajouté un index qui se vend séparément pour 
compléter la première. 

ENEÂS Silvius. Voy. iSNEAS. 

ENENCHEL {Jansen der). Fûrstenbuch 
Yon Oestreicb und Steyrland. Beschrie- 
ben Ton Jansen dem Enencheln, nun 
aber publicirt durch HL Megisern. Linz, 
1618 et aussi 1740, in-8. [i546i] 

Cet ouvrage, écrit en rimes markomannlscho-Fran- 
Usches, est de l'an i2ôft. Les deux éditions indi- 
quées sont rares (Ebert, 6716). 

ENFANT de perdition. Voy. Moralité 
nooTelle. 

ENFANT ingrat. Voy. Miroir et exemple 
moraL 

ENFANT prodigne. L'enfant prodigue par 
penonnaiges. NouueUemët translate de 
laiin en frâcoys, selon le texte de leuan- 
gile. Et luy bailla sô père sa part laqlle 
a deq)endit meschâmèt auec folles fem- 
mes, (au recto du dernier f.) Cy finist 
le Uure intitule \ lenfant prodigue 
Nouuel I lement Jmprime a Paris (sans 
date), pet. in-4. goth. de 20 ff. non 
chiffrés, sign. a— d. [i6253] 



ENF 17g 

EdlUon très rare : vend. rtL avec deux autres 

ouvrages, 4a fr. La Valllçre. 
Du Verdier cite une édition de Lyon, par BenoUt 

Chaussard, mais il n'en marque ni la date ni le 

format. 

— Histoire de Tenfant prodigue par per- 
sonnages, par laquelle est démonstrée 
la yie misérable où paruiendront ceux 
qui dépendent leurs biens prodigale- 
ment. Lyon, Pierre Rigaud (sans date, 
mais vers i58o) , in-iô de 128 pp. y 
compris 2 ff. prél. 

Volume rare, Impr. en lettres rondes: vend. 7a fr 
mar, r. Gaignat ; 5i fr. La Valliere. 

Pour une autre pièce sur le même sujet, voycf 
Macropedius. 

ENFANT. Lenfant saige a troys ans jnter- 
rogue par adriâ empereur, lequel luy rend 
repôcedechascûe chose ^1 luy demâde. 
(sans lieu ni date, vers i5oo) , pet in-4. 
goth. de 6 ffi , avec une fig. en bois sur le 
titre, 
n existe plusieurs éditions de cet opuscule, et entre 
autres une sous ce titre : 

LsNFÂTsaige a troys ans.Interrogue par Adrian 
empereur lequel luy réd respôse de chascune 
chose quil luy demande. LES douze vendredys 
blancs (sans lieu ni date, vers i5ao), pet. in-8. 
goth. de la ff. 

ENFANT-SANS-SOUCI, divertissant son 
père Roger-Bontems et sa mère Boute- 
tout-cuire. Ville-Franche, Nie. L'En- 
joué (Hollande) , 1682, pet in-12. 8 à 
12 fr. [17873] 

Vend, en m. r. 39 fr. Nodier ; 30 fr. Bignon ; 10 fr. 
50 c. Pixerécourt; 89 fr. m. v. St.-M. en i84a 

Réimprimé sous la date de Cologne, P. Marteau. 
1713, pet. in-13. 8 à 13 fr., et Jusqu'à 60 fr. 
5o c m. bl, Crozet 

ENFER (Y) de la mère Cardine , traiunt de 

la cruelle et horrible bataille qui fut aux 

enfers, entre les diables et les macque- 

relles de Paris, aux noces du portier Cer- 

benis et de Cardine, etc. (attribué à Fla- 

minio de Birague). i58S, in-8. [130581 

EdlUon originale et très rare de cette pièce; elle 

est en lettres rondes, et contient seulement 

«G pp. : vend. 800 fr. Paris de Meyzleu. 

— Le même enfer de la mère Cardine , etc. 

1597, in-8. 
Edit encore fort rare, contenant 38 pp. L'exem- 
plaire vendu iA3 fr. Mac-Carthy, est annoncé 
sans date ni indication d'année, dans le Catal. 
de cet amateur; il était cependant daté de 1507. 
^^^^r^^fif>iiogr. instruct., n» 3969, cite une 
édiUon de 1598, sans doute d'après la Biblioth. 
ho^idorfiana, n« i8g3 ; mais elle n'est pas ^ien 
avérée. 
Cette facéUe a été rélmpr. sous la date de 1507. 
{Paris, de Vimpr, de Didot rainé, 1793}, gr. 
In-e. pap. vél. , et tirée seulement à 108 exempl. 



Digitized by 



Google 



i8o 



£NG 



dont quelques uns sur pap. bleu , plus ô ou 8 
sur Ntun. 

Vend. m. r. 24 fr. Clos; 17 fr. Blgnon; sur pap. 
bleu et bien relié, 16 fr. Renouard; Impr. sur 
vÉUN, 61 fr. Morel-Vindé; 80 fr. en i8a5; 
40 fr. en 18ÛO. „ „ 

Une partie des exemplaires de la nouvelle édiUon 
renferment une seconde pièce intitulée : Déplora- 
don et complainte de la mère Cardine de Paris, 
pages Al à 55, morceau dont Tédltlon originale 
porte le titre suivant : 

Deploratioïi et complalncte de la mère Car- 
dine de Paris, cy-deuanl gouuernâte du Huleu, 
sur la-bolitlô d'iceluy. Trouvée après le deceds 
d*icelle cardine en un escraln auquel estoient 
ses plus priuez et précieux secretz, tiitres de 
ses qualilez authentiques, receptes souueraines, 
compostes, anthidotes, baulmes, fardz, boestes, 
ferrements et vslenciles ser\ans audict estât 
dudict mestier. 1570, in-4. de 8 ff. dont un bl., 
lettres iUliques. [idgàg] 

On ajoute encore à la réimpr. ci-dessus une pièce 
de vers formant à ff. gr. ln-8. qui ont pour 
titre : Ban de quelques marchands de graine a 
poile, tt d'aucunes filles de Paris, 1570. Cette 
dernière, dont Fauteur se nommait Rasse Des- 
neux, a été imprlm. à Paris, vers i8iû» par les 
soins de Méon, éditeur des Fabliaux et du Ro- 
man de la Rose. Vend, ainsi complet, et en mar. 
31 fr. Chateaugiron ; 29 fr. Labédoy... 

Voîd le titre de trois pièces en vers, analogues à 
la mère Cardine, et probablement plus rares 
encore que son Enfer : 

HisToniB plaisante des falcts et gestes d'Har- 
lequln comédien italien, contenant ses songes 
et visions, sa descente aux enfers pour en tirer 
la mcre Cardine.... comment et avec quels ha- 
sards Il en eschul après y avoir trompé le roy 
d'iceluy, Cerbère et tous les autres diables. 
Paris, 1585, ln-8. 

RsponsES di gestes de Arlequin au poète, fils 
de Madame Cardine; en langue arlequine, en 
façon de prologue, par lul-mesme : de sa des- 
cente aux enfers, et du retour d'iceluy. Paris, 
1585, ln-8. . ^ A . , 

La dupuqdb faite pour le seigneur Arlequin , 
en forme de contrepèterie au nex de Robert 
Trlplupart l'Andouiller, urinai des poètes, et 
Colonnel des gadoues de la bastille des Proser- 
pine, avec un reclpc de haulte fusuyc pour 
desembrener ceste grand'plèce poltronesque. 
Paris, 1585, ln-8. (CaUlogue de La Valllere en 
S vol.,n««9i5i«»'t 44à46.) 

ENFIELD. Voyez AlKlN. 

ENFIELD {Will). Essay towards the his- 
tory of Liverpool , drawn up from papers 
left by M. -G. Perry. Warrington, 1778, 
in-fol. fig. 12 sh. 

Il y a une seconde édlt. avec des augmenUUons, 
Lond,, 1774, m-fo^M a^ec la pi.— V. Bruckee. 

ENGEL {J.-Jac.). Schriften. Berlin, Mi- 
Uus, 1801-6, 12 vol. in-8. fig. 100 fr. — 
Pap. véL i5o fr. [19281] 

Celte coUecUon contient : vol. ïtiVL^Der Philos, 
fur die Welt ; m, Der Fûrstenspiegel ; IV, Reden 
und àslhet. Versuche; V et VI, Schauspiele; 



ENG 

VII et VIII, Mimik; IX et X, Phihs. Schrr,; 
XI, Poetik; XII, Lorenz Stark. 

L*ouvrage intitulé Mimik a été trad. en français 
par Jansen , sous le titre û*ldée sur le geste et 
Vaction théâtrale, Paris, 1788, 3 voL in-8., et 
cette traduction fait partie du Becueil de Pièces 
intéressantes.,,,. Paris, Barrois, 1787, 6 vol. 
in-8., recueil qui a aussi paru sous le titre de 
Conservatoire des sciences et des arts. 

ENGELBRETH. Fragmenta basmurico- 
coptica Veteris et Novi Testament!, quaB 
in museo Borgiano Yelitris asseirantur, 
corn reliquis ve*sionibus a^gyptiis con- 
tulit, latine vertit, necnon criticis et phi- 
lologicis adnotationibus illustravit W. -F. 
Ëngeibreth. Hafrda, 1811, in-4. 20 fr. 
[105] 

Vend. 39 fr. cuir de Russie, Langlès. 

ENGLAND's Helicon : a collection of pas- 
toral and l)Tic poems, first published at 
the close of the reign of Q. Elisabeth ; the 
third édition, to which is added a biogra- 
phical and critical introduction. Landon, 
Triphook, 1812, pet in-4. [i5765l 

La première édition du présent recueil, pubUé par 
Rie More, panit en 1600; il y a une seconde 
édit. augmentée de 9 pièces, Lomton, lOi/k, in-8., 
laquelle, ainsi que la première, est devenue très 
rare, et a été payée jusqu'à aà liv. iS sb. à la 
vente de Roxburghe. La réimpression que nous 
annonçons, quoique tirée à petit nombre, a fait 
tomber ce prix excessif : 8 liv. s sb. 6 d. Heber. 

Le même libraire a également publié en 1813 un 
autre recueil intitulé : 

Thb Paradise of Dainly devices, reprinted 
from the first édition iStO, with an appendix, 
containing additional pièces from the éditions of 
i58o and 1600, and introductory remarks bio- 
graphlcal, and critical, by Bgerton Brydges. 
London, Triphook, 1813, pet. in-4. 115763] 

La 1^ édit. de ce dernier recueil est celle de 1576, 
printed (y Henry JHsle, pet in-4. ; vend. 
16 iiv. Heber. On en cite des réimpr. sous les dates 
de 1577 et 1578. L'édit. de i58o, in-4., dont un 
exempl. a été vendu 53 Uv. Roxburghe, est plus 
complète que la première. Il en est probable- 
ment de même de Tédit. de 1600, vend. 11 11 v. 
10 sh., avec d'autres pièces de 1577 et i58i, 
Heber, de celle de 160Ô, vend. 3 liv. 11 sh. chez 
le même, et d'une édition printed by Edward 
Allde, sans date, pet. in-4., payée 3 Uv. 7 sb. 
même vente. 

ENGLAND iliustrated, or a compendium of 
the natural history, geography, topogra- 
phy, and antiquities ecclesiastical and 
civil of England and Wales. Londan, 
Dodsley, 1764, 2 vol gr. in-4. [26734] 

Ouvrage orné d'un grand nombre de cartes et 
vignettes fort médiocres : Se à 4o fr. Les mêmes 
vignettes ont resservi pour un autre ouvrage 
intitulé : England delineated, London, i8o4, 
3 vol. In-8. • 

ENGLAND Parnassus. Voy. Parnassus. 



Digitized by 



Google 



ENI 

ENGLEBERMEUS. Voy. AngelberM£. 
ENGL£FIELD*s {H.'C). Description of 
the principal picturesque beauties , anti- 
quities and geological pbaenomena of the 
ùHe of Wight; with additional obserya- 
tions on tbe strata of the Isiand by Th. 
Webster. London, 1816 , gr. in-4. , avec 
5o pL 5 liv. 5 sh. [27185] 
Vend, en Gr. Pap. in-foL, premières épreuves, 

9 11 V. sli- Dent et Drury ; lai fr. Labédoy... 
ENGLISH dance of death. Voy. Syntax. 
ENGLISH (the) peerage, or a view of the 
ancient and présent state of the english 
nobility. LoncL, 1790, 3 voL gr. in-4. 
fig. [28931] 
Le texte de cet ouvrage manque d'exactitude, 
mais le 3* toL contient des grav. exécutées par 
F. Cbesbam d'après les dessins de Ch. Gatton, 
et qui ont du mérite {MohUs, Biblioth, herald,, 
p. A65). Vend, bel exempl. cuir de Russie^ 147 fr. 
en avril 1811 ; 2 Ut. a sb. Bobn. 

ENGLISH poiets. Voy. Johnson {Sam.). 
ENGUSH-IRISH dlcdonary, with an irish 
grammar. Paris, Guérin, 1732, in-4« 

[11369] 
Cet ouvrage de Hugb Mac Cuirtln et Conor G' Be- 
g^y est rare , et on le rechercbe beaucoup en 
Angleterre. Vend. Jusqu'à 110 fr. Mac-Gartby, 
mate quelquefois beaucoup moins. 

ENGRAMELLË (le P.). Voy. Ernst. 

ENIEDINUS [Geor.). Explicationes loco- 
nim Vet et Novi Testamenti, ex qui- 
bns trinitatis dogma stabiliri solet ; auc- 
tore Géorgie Eniedino, superintendente 
ecdesiamm in Transsilvania. (absque 
ftora), in-4- [2044] 

Ouvrage d'un tbéologien soclnien , auquel on a 
reprocbé d'avoir donné une tnterprétaUon forcée 
à plusieurs passages de l'Écriture-Sainte. L'édi- 
tion indiquée ici a para en Hongrie, vers i58o, 
mate elle a été sévèrement probibée , et même 
une partie des exemplaires ont été brûlés pu- 
bliquement. Vend, ao flor. Meerman; 1 liv. 
Heber. Une réimpression de ce livre rare a été 
faite à Groningue , vers 1670, et également sans 
Indication de lieu ni de date. On la reconnaît 
ûicilement, parce qu'elle est imprimée en carac- 
tères romains , tandis que l'original est presque 
entièrement en lettres Italiques. Consultez Vogt, 
au mot Et^edinij et Bibliotheca meerman,, I, 
n* 169 des ln-4. 

ENIOLLEMEN T (F) de Covla et de Mi- 
qvelle , sar le sujet des Dialotins qu*il di- 
soit qu'elle auoit dans le ventre. Les chan- 
sons de Miquelle. Les plaintes de Manon 
Floncan , mère de la dite IVliquelle, sur le 
deflorement de se {sic) fille. Le procès 
intemenu entrcux. Et le Mariage de 
Coula & Miquelle. par dialogue. En lan- 



ENN 



i8î 



gage Picard. Paris, i634, in-8. de 20 

pp. [14354] 
Pièce en vers, un peu graveleuse, mais assez pi- 
quante. Elle est d'une grande rareté ( cabinet de 
M. Ch. Nodier). 

ENNDTKRIST. Voyez Anti-Christ, et 
Anti-Christo (de). 

ENNETIERES {Jean d'\ Les amours de 
Théagines et de Philoxène, et autres 
poésies. Toumay, 1616, pet in -12. 
[i4ioo] 

Ce recueil , dont Goujet ne donne pas une idée 
avantageuse, est rare ; il a cependant été réim- 
primé k Lille, chez De Roche, 1620, in-ia. 

— Les quatre baisers que Fâme dévote peut 
donner à son dieu dans ce monde. Tour- 
nay, i64i,pet in-12. [i4ioi] 

Ouvrage en vers : 6 fr. 5o c mar. r. Morel-VIndé ; 
7 fr. i5 c. en 1834. 

— Le chevalier sans reproche, Jacques 
de la Lain (par Jean d*Ennetières). Tour-, 
nay, Quinqué, i633 , in-8. fig. 8 à 9 fr. 
[14106] 

Vend, en m. 0. 10 fr. Méon ; 22 fr. Bignon. — Ou- 
vrage en prose et en vers. 

— Sainte Aldegonde, comédie (en 5 actes 
et en vers, avec des chœurs et un pro- 
logue). Taumay,Adr. Quinqué , i645, 
pet in-8. [16440] 

Cette pièce et l'ouvrage précédent doivent être 
rares, car Paquot n'en a point parlé dans son 
article sur l'auteur. 

ENNIUS. Q. EnniifragmenUabHier. Co- 
lumna conquisita, disposita et explicata. 
Neapolis 1690, in-4. [12487] 

Première édition, assez rare, mais pou recher- 
chée : 5 à 6 fr. 

n avait déjà paru des fragments d'Ennius dans les 
Fragmenta poetar, vett, latinor., i504. (Voyez 
EsTiBfiiE Rob,) 

— Fragmenta ad editionem Neapoli, 

1590, récusa, accurante Fr. Hesselio : 
accedun t prster eruditor. virorum emen- 
datlones, M. -And. Delrii opinationes, 
nec non J. Vossii castigationes et notas, ut 
et index omnium verbor. Ennianor. 
Amstel, 1707, très pet in-4. 6 à 8 fr. 

Vend, en Gr. Pap. 28 fr. La Valliere ; 42 fr. vél. 
CaiUard. 

Cette édition a été peu soignée, et l'on regrette 
de n'y pas trouver les notes de P. Merulla, qui 
font partie de celle de Leyde, i5g5, In-ft. 

— Ennii Medea , commentario perpetuo 
illustr. cum fragmentis qux in aliis poe- 
tae editionibusdesiderantur, edente D.- 
H. Planck. Hannoverœ, 1807, in-4. 5 fr. 

— Q. Ennii annaliimi iibrorum xvui frag- 
menta, post Pauli MeruUae curas iterum 



Digitized by 



Googk 



lS2 



£NR 



recensita, auctiora, reconcinnata et illus- 
trata : accédant Cou Ncevii libronim de 
bdlo pnnico fragmenta, odlecta, compo- 
sita et illustr. opéra et studio £. S. lifsia, 
Jîafcn^ 1826, in-8. 5fr, 

ENNODIUS Magnus. Panegyricus régi 
Ostrogothorum Tbeodorico dictas , cam 
animadversionibas J.-<:.-F. Manso. Be- 
rolini, 1812, in-8. [i2i/j4] 

Bonne édition. 

ENOCH. Libri Enoch propbetae versio 
s^opica , qaae seculi sab fine novissimi 
ex Abyssinia in Britanniam advecta vii 
tandem litterato orlii innotuit , édita a R. 
Laurence. Oxonn, i838, in-8. 9 sh. 
[248] 

L'éditeur de ce livre apocryphe en avait déjà publié 
une version anglaise sous ce titre : 

The book of Enoch tbe propbet : an apocry- 
pbal production , supposed to bave been lost for 
âges : but dlscovered at the close of tbe last cen- 
tury in Abyssinia ; now first transiated from an 
xtbiopian ms. in the Bodieian library. Oxford, 
universfty press , 1831 , in-8., ou seconde édit., 
corrected and enlarged, Oxford, i833, in-8. 
10 sb. 6 d. 
La publication du D' Laurence a donné lieu aux 
écrits suivants : 

Enoch restitutus, or an attempt to separate 
from tbe books of Enoch, tbe book coted by 
St. Jude; also a comparison of the cbronology 

of Enoch with the hebrew computation by 

tbe rev. Edw. Murray, in-8. 

The genuineness of tbe book of Enoch inves- 
tigated by tbe rev. J.-M. Butt, in-8. 

AN iNQuniT into the truth and use of Enoch, 
Investigated as to its prophedes, visions and ac* 
countoffallenangels, byJohn Overton. Lond,, 
182s, in-8. 

ENRIQUE. Historia de Henriqae û de 
Oliva. fue empretnido en Seuillapor très 
alemanos campaneros, en el ano de 
Mxll y quatro cientos et nouenta y ocho 
anos (i/i98) a veynte dieu del mes oc- 
tubre, pet in-4. goth. à 3i lignes par 
page. [17535] 

Livre fort rare que possède la Bibliothèque impé- 
riale de Vienne. Il se compose de A3 ïï, non 
chiffrés, sign. a— « par 8, et f, par S; une 
vignette sur bols orne le frontispice. Antonio en 
indique une édition de SeviUê, Juan Cromber- 
ger, i583, in-4.f sous le même titre que celle qui 
suit 

^Historia de Enrrique bijo à do&a Oliua 
rey de bierusalem y emperador de Gons- 
tantinopla. — imprùnose el présente tra- 
tado en... Seuitla par Dammico â Ro- 
bertis a .xiij. dias del mes â Enero. ano 
â mil y qmnientos y (puarenta y cinco 



ENT 

anos ( 1545 ) , in-4. gotb. de 32 ff. sign. 
a — d. (Biblioth. du roi) 

Pour Tanalyse de ce roman , consultez le Bulletin 
de Techener, 4« série, p. 767. 

ENRIQUEZ, almirante de Castilla. Las 
quatrocientas. Voy. Escobar {Ltds de). 

ENRIQUEZ {Franc.). Septima parte de 
Hor de varios romances. Toledo, i595, 
in-12. [i5o79] 

13 sh. Heber, III , 3o37. 

ENSEIGNEMENS moraux et les concilies 
des deuotz. (sans lieu ni date), pet in-4* 
goth. [1287I 

Opuscule de ao ff. à longues lignes , au nombre de 
37 sur les pages enUères, avec fig. en bois. Les 
caractères sont ceux des éditions impr. à Paris 
pour Antoine Verard, vers i5oo. Il se conserve à 
la Biblioth. du roi un exemplaire de ce petit 
voL Unpr. sur vÉuzi , avec fig. peintes en or et 
en couleur ( Cotai, des livres impr. sur vélin , I , 
n« 419). Dans un exemplaire sur pap., qui fait 
partie d*un recudl décrit sous le n* 760 du 
Gâtai, de La Valliere, et qui porte la marque 
de Verard au verso du dernier f., il y a à la fin 
à ff. impr. en plus petits caractères que les au- 
tres, et qui contiennent ix petites reigles pour 
cognoistre pèche mortel... extraictes par frère 
lucas de Zagis... 

ENSIS {£."€.). Puellarum Avenionësium 
aduersus Parrbisianas de formç prçstâtia 
concertatio ex Ludi Glaudii Ensis Pbi- 
lomusi vigilationibus édita. Ejusdem non- 
nnllç Elegiç. Ejusdem oratio pro repu- 
blica Garpentoractësi corâ... fratre egi- 
dlo bispaniensi a latere legato babita. 
^in fine) Jmpressum hoc opus Tholosç, 
xmpensis fidelissimi bibliopolç Eusta- 
chxi Mareschalli. Anno Domini Mccccc. 
j:j:it die vero xxtij Decembris, pet in-4. 
gotb. de i5 fif. [12862] 
Opuscule en vers, singulier et fort rare. Le deru. 

morceau est en prose. 
ENTIER discours de la vertu et propriété 
des bains de Plombières, par A. T. M. G. 
Paris, Hulpeau, i58i, in-16. [4667] 
Ce petit traité est rare, mais ce n'est pas le plus 
ancien qui ait été écrit en français sur ces bains, 
car à l'article Lebon (Jean) nous en citons un 
sous la date de 1576. En voici un troisième qui 
ne doit pas être beaucoup plus commun que les 
deux autres : 

Discours des eaux chaudes et bains de Plom- 
bières, par Dominique Berthemin. Nancy, Gar» 
nier, i6ii, pet ln-«. 

ENTREGASTEAUX (d'). Voy. D'entre- 

CASTEAUX. 

ENTRÉE. Lentree de très chrestien Roy 
de France Loys douziesme de ce nom 
faicte en sa ville de Rouen, le . xxviiî . 
iour de Septembre. Mil cinq cens et buyt. 



Digitized by 



Google 



ENT 

{sans lieu timpresswn)y pet in-Zi. ^oth. 
ae k ff., avec unefig. en bois sur le titre. 
[24338] 

A cette pièce peut 6tre Jointe Lentree de (a rûyne 
« rouen (le S octobre i5o8), pet ie-A. gotli. de 
2 ff., avec une fig. en bois sur le titre. 

ENTREE (F) da très chresden roy de 
France, Francoys de Yalloys, premier 
de ce nom , en sa noble ville , dte et 
imiaersite de Paris, £ûct hn mil dnq 
cent et quatorze, (sans Ueu m date)^ 
pet in-A. [2&170] 

Vend. sS fr. wuxr, r. en i84i. 

ENTREE. Lentree de tresexcellente prm- 
cesse dame Marie dangleterre Royne de 
france en la noUe ville cite t unioersite 
de paris faicte le lundy . yi . ionr de 
nouembre lan de grâce mil .occcc .xiiij, 
pet in-8. goth. de 8 fil, avec une fig. 
en bois sur le titre. [24170*] 

A la fin de cette pièce se lit un privilège accordé 
à GuilL Varin, en date du 10 novembre i5i^ 

ENTREE (1*) de la très sacrée maieste im- 
perialle fiadcte en la ville de Augsbourg, 
le XV de Juing, hn M. cincq cens et 
XXX, anecq la belle et dénote procession 

faicte le lendemain. en laquelle la 

maieste imperialle a teste nue portoit 
une torche de chyre blanche. Imprime 
a Anvers par Michiel de Hoochstrate, 
lan M. D. XXX, pet in-4* goth. [vers 
26057] 

Opuscule rare : vend. So fr. 5o c en i84i. 

ENTREE fr) du roy a Millau.— Cy fine 
lemree au roy nostre sire, Louis XW 
du nom, faicte a Millan, après la vic- 
toire ^uU eut sur les Veniciens (en 1 509). 
Impnme a Lyon de par Nouel Abrahà 
sous le Congie de monseigneur le grant 
chancelier, in-4. goth. [23434] 

Pièce de a ff. seulement : vena ih fr. en i84i* 
EimsE et couronnement du roy dans la ville 
de Naples, voy. l'article Charles VIII. 

ENTRÉE et réception. Voyez au mot 
Epistolle. 

ENTRÉE. Létree faicte a Paris par tres- 
puissant prince t seigneur, Larcheduc 
deaustricne, conte de flandres. Et entre 
ses antres titres Prince de Gastille t 
de^Nigne. {sans lieu ni date) , in-4« fgoûï^ 
de 6 1[ à longues lignes. [24169] 

Pièce en prose contenant la relation de l'entrée 
laite le a5 nov. i5oi, et des fêtes qui eurent 
Ueu à cette occasion. 

—Voy. Magnificence; Obdbe; Trium- 
PHANTES entrées. 



EPI 



iSS 



ENTRETIEN de Philarète. Voy. Leibnitz. 
ENTRETIEN entre Louis XIV. roy de 
France, et Madame la marquise de Main- 
tenon , abesse de St Denis et St Gir, sur 
les a£Eàires présentes et pour la conclu- 
sion de leur mariace. Marseille, Pierre 
Matthku (Hollande)^ 1710, pet in-ia 
de 94 pp. [23880] 
Pièce asseï curieuse, mais non pas aussi rare que 
le l'avais dit un peu légèrement sur la foi d^un 
l>U>Uophiie (ou plutôt blbUopole) trop habi- 
tué à transformer en objeu de haute curiosité 
tous les livres qui lui toml>eot sous la main, 
pour qu'on puisse s'en rapporter à ses décpons 
eo fait de rareté. H est à remarquer que trois 
exemplaires de ce petit livre ont été exposés en 
▼ente, à Parl8> dans le courant d'une sçule se- 
maine. Vend, ta fr. 5o c. Chateaugiron ; 13 fr. 
et 18 fr. 5o c Bignon ; 35 fr. 5o c Labédoy... 
ENTRETIENS (les) galans d'Aristippe et 
d'Axiane, contenant le langage desT... 
le dialogue du fard et des mouches, d'un 
grand miroir et d*un miroir de poche, 
du masque et des gands. Paris, Barbin, 
1664, pet în-iâ de 3 ff. et 252 pp. 
[18023] 
Livre singulier, mais qui n'a rien d'obscène : vend. 
30 fr. Nodier ; se fr. 5o c Bignon ; 1 5 fr. en 18S9. 
ENZINA (Juan del). Voy. Encina. 
ENZINAS (FrX Voy. Duchesne. 
EOBANUS (Helins). Operum Helii Eobani 
Hessi farragines du» ab eodem contrac- 
tas , quibus etiam non pauca midta ac- 
cesserunt nunc primum et nota et édita. 
HalceSaxomtm (absaue nota typogr. ) 
1539, 2 part en 1 toi. in-8. de 34o et 
128 ff. chiffi^ [12979] 
Edition rare, mais dime médiocre valeur, ainsi 

que celle de Franc f., i50A, in-8. 
Les éditions originales des divers opuscules de ce 
poète sont indiquées dans les tables des Annales 
typogr. de Panser. 
EPARGHUS. Antonii Eparchi in eversio- 
nem Grsciae deploratio; ejusd. q[)istol» 
quaedam qpectantes ad concordiam rei- 
public» cbristianae ; ejusdem epitaphium 
in Gardinalem Gontarenum (gr.). Vene- 
tiis, i544, in-4. [12428] 

Opuscule rare, lequel se compose de 17 ff. et d'un 
errata. H parait être dimpression manutieone: 
vend. 1 liv. i4 sh. non rogné, Butler. 

EPEJa New-Mexice, otherwise tbe iK>iage 
of Anthoay of Espeio, who in tbe yeare 
i583, with bis company, discouered a 
lande of i5 profinces, repknfehed with 
townes and villages, with houses of four 
or fi?e stories h^;iit It heth Borthward , 
and some suppoie tiMt tfae same way men 



Digitized by 



Google 



18& EPH 

may by phces inbabited go to the lande 
tearmed De Labrador; translated out of 
the spanish. London, for Thomas Cad- 
mon (no date, 1587), pet in-8, [31072] 

Relation fort rare : 6 Ut. a sh. 6 d. Heber. Elle 
est en espagnol dans la collection d*HackIiiyt 

EPHJESTION. Voyez Hephjestion. 

EPHORI GunuBÎ fragmenta, collegit atqne 
iUnstravit Meier Marx; praefiBitas est 
Fried. Greozer. Caroliruhœ, 181 5, in-8, 
9 fr. [âa8ia] 

EPmiAEM syrus (S,). Opéra omnia quîç 
ellant, gn^» syriace, latine, in sex 
tomos distribnta ad mss. codices yati- 
canos aliosque castigata, multis ancta, 
nova ipterpretatione, praeOaitionibns, no- 
tis, Tanantibus lectionibns illustrata, 
nnnc primum e bihliotbeca vaticana pro- 
dennt RamcB, ex tyvogr, vaticana, 
1732-46, 6 vol. in-fol. [887] 

Cette belle édition coûte de 160 à 200 fr. Les trois 

1 premiers voL contiennent les ouvrages grecs et 
at, et les trois autres renferment les ouvrages 
syriaques, avec la version laUnc. Jos.-Sini. Asse- 
mani a publié les tom. I à III; P. BenedetU, les 
tomes IV et V, et Est-Ever. Assemani, le VK 
— S. Ephraim Syrus, graece, e codd. mss. 
Bodleianis ^com notis; cura Ed. Thwai- 
tes]. Oxùnii, 1709, in-fol. 
Belle édlUon de clyi discours grecs. La collection 

Impr. à Rome Ta rendue inutile. 
U traduction latine des ouvrages de S. Ephrem , 
par Ger. Vossius, a été Impr. à Rome, 1589-98 
5 part in-foU ; ensuite réimpr. à Cologne, en 
i(Jo5, en 1616, et aussi à Anvers, en iOoq et 
1619, in-fol. On peut citer également : 5. Ephre- 
mi opéra omnia lai, multis aucta et illustrata 
Studio Àng.'Mar. eard. Quirini. Venet, 1755, 
3 vol. in-fol. 

•=- Cbrc»tomathia syrjaca, sive S. Ephraemi 
carmina sdecta; edlderunt, notis criticis, 
philologicis, historids , et glossario locu- 
pletissimo illustraverunt Aug. Hane et 
Fr.-L. Sieffert : praemissae sunt observa- 
tiones prosodie». Lipsùs, Vogel, 1826, 
in-8, 

—La fleur de prédication selon S. Ephrem. 
--Cy fine le sermon de Joseph et sem- 
biablement tom le liure contenant vingt 
sermons du bon père Sainct Effrem : le- 
Quel liure a este translate du latin en 
prancoys {par Pierre Cueuret), par le 
commandement du très revend Père en 
Dieu, Monsieur PhiUppes cardinal de 
iMxemboure, evesfue du Mans et de 
Therouemte. Imprime a Patispow An- 
riwjfie verard : libraire demourant 



EPI 

auprès le carfourt Saint Severin (sans 
date, mais en i5oo), pet in-foL goth. 
Edition fort rare. 

Caesar a Leugerkb. De Ephrsml Syrl arte 
bermeneuUca liber. Regiomonti-Prussor., L-B, 
Bom, i83i, ln-8. de xvi et 382 pp. 
EPICHAEMI fragmenta (gr.), coUegit H. 
Palman Kruseman. Harlemi, i834, 
in-8. 7 fr. 
EPICTETUS. Simplicii commentarius in 
Epicteti enchiridion , graece (cum ipsius 
Epicteti textu). Venetiis,Jo. Ant. etfra- 
tres de Sabio, i528, mense lulii^ pet 
în-4. de 102 ft non compris le f. qui 
porte la souscription. [3685] 
Première édition, rare; le texte d^Epictète, non 
complet, s'y trouve amalgamé avec le commen- 
taire. Vend. 16 fr. mar. r. CaiUard; 5 flor. 
Rover; i5 fr. Curée. 
— Epicteti enchiridion, graece. Idem, la- 
tine, per Ang. Politianum. Norenberga, 
apud Joan. Petreiwhs i529, in-8. de 
38ff: 
Première édit complète du texte d'Eplctète. Elle 
a été donnée d*après un manuscrit par Greg. 
Hoffmann dit Haloaoder. La version latine de 
Politien, qui en fait partie, a paru pour la pre- 
mière fols à Bologne, en 1497, à la suite de 
Ccnsorinus (voyez Censorinds). L'édit de Bâle» 
Cratander, i5Si, in-8., est une copie de la pré- 
cédente. 

-^Arriani Epictetus, graece (et Epicteti en- 
chiridion, gr.}. Venetiis, in tsdibus Bar- 
thol Zanetti, arte vero et diligentia 
Frandsi TrincavelU, i535 , mense sep- 
tembri, pet. in-8. [3686] 
Cette édit a été donnée d'après un manuscrit par 
Victor Trincavelil. C'est la première où se trou- 
vent les dissertations d'Arrien. Elle a 8ff. prél., 
et pour le corps du vol. des signât de A— BBiilj, 
plus 2 fC bl. et 1 f. pour la marque de l'Impri- 
meur. Vend. 8 sb. PinelU ; ao fr. m. r. Le Blond. 
L'édition de l*Encbiridlon , gr. mille in locis cas- 
tigatum, Paris., Neobarius, i54o, in-4.,et celle 
du même livre, multis in locis a Jac, Tusano 
castigatum, Paris., MarL Juvenis, i55q, in-4., 
sont rares, mais de peu de valeur, ainsi que 
celle de Paris, 1567, in-4. , avec la version lau 
de PollUen. 
— Moralis philosophix medula, sive Epic- 
teti enchiridion, gr.etlat , cum explana- 
tione Th. Naogeorgii. Argentor.,Winde- 
lin AiA^/, 1554, in-8. de 16 ff. et 479 pp. 
Texte de l'édition d'Haloander, corrigé d'après la 
version de Politien et les coi^ectures de Tédi- 
teur. Les notes sont de peu de valeur. 
L'édit de Bâle, Jo. Oporin, i55/i, in-4., contient 
les dissertations d'Anien, trad. en lat. pour la 
première fols par Jac. Schegk, la version latine 
de l'Enchirldion par Politien, et le texte grec 
des deux ouvrages, avec des variantes Urées 
des éditions de i536 et i53i. Elle a été réimpr. 



Digitized by 



Google 



£PI 

par les soins de Jac Feramius, SidwûmHeœ, 
Jûc, Canota, i555, in-8. (Heber, I, aSA4.) 

— Simplidi commentarius ia eochiridion 
Epicteti ex lihris veU. emendatus (gr.) 
cum vers. Hier. WolGi, et CL Salmasii 
animadversionibas et notis. = Cebeds 
tabula, gr. lat arab. , et aorea carmina 
Pithagorae, cum paraphr. arab. recensuit 
et in latiDom convertit J. Ëlicbmannas. 
Lugd.'Bat(w., Maire, 16&0, S part en 
1 ToL in-/|., avec la fig. dn tableau de 
Cébè8.5à6fr.[3687l 

Cette édit a été donnée par Dan. Helnsius d*après 
celle de iSsS, dont 11 compléta le texte k Talde 
d'an manuscrit, mais en se lirrant par fols à 
des conjectures mallieureases. Le commentaire 
prolixe de Saumaise ne porte que sur les 8 pre- 
miers ff. de Slmpllcius et sur le premier cha- 
pitre du Manuel. 
La plupart des éditions suivantes du texte du 
Manuel, antérieures à celle d'Upton, dérivent 
plus ou moins de celle d'Heinsius.^ 
— ^Encbiridion, cum Cebetis tabula, gr. et 
lat , cum notis Merici Casauboni ; eju^. 
enchiridii paraphrasis graeca , item para* 
phraseos versio cum notis Casauboni. 
Londùn, i659, in-B. 5 à 4 fr. 
L'ancienne paraphrase grecque a paru pour la 
première fois dans cette édition, dont le texte 
est celui de Tédition d'Amsterd., i65i, in^2. 

— Enchiridion, et Cebetis tabula, gr. et 
lat LugcL'Batav., Gaesheek, 1670, 
in-24. S à 4 fr. 

Une des plus Jolies petites édit de ce livre faites 
en Hollande k la même époque. 

— Enchiridion unacum Cebetis tabula, 
gr. et lat, ex recensione Abr. Berkelii, 
cum ejusdem animadvers. et notis, qui- 
bus accedunt notae variorum cum graeca 
paraphrasL LugcL-Batav., 1670, in-8. 

Ce Tol. fait partie de Tancienoe coUect. Variarum; 
on doit y trouver une grande pi. de Rom. de 
Hooge : i à 5 fr.; vend, aa fr. mar, r. d, dewu 
d«iif.LaVaUlere. 
— Idem et Cebetistabula, gr. et lat, cum 
notis var. ex recens. Âbr. Berkelii ; editio 
secunda : acced. graeca enchiridii para- 
plu'asis , lacunis onmibus codicis Medicei 
ope, a Jac. Gronovio repletis. Delphis- 
Batavor., i683, in-8. 5 à 6 f r. 
Cette édition est, quant au texte, une pure réim- 

Eresslon de la précédente, mais on a ajouté, à 
I fin, des notes de Gronovlus sur la paraphrase. 

— ^Enchiridion, et Theophrasti characteres, 
gr. et lat , edicUt C. Aldrich. Oxonii, e 
Th. sheld., 1707, in-8. 3 à 5 fr. 

Vend, en Gr. Pap. dont les exemplah^ sont très 
rares, (Jo fr. m. r. de CoUe; 5? fr. F. DIdot; 
5ofr. Mac-Carthy. 



EPI 



185 



— Manuale et sententiap, quibus accedunt 
tabula Cebetis et alia affinis argumenti 
in ling. lat conversa a M. Meibomio; 
accedunt ejusdem notae, emendationes 
GL Salmasii in Epictetura, etc., ciu*a 
Hadr. Relandi. Trajecti-Batavorum, 
1711, in-4. 5à8fr. 

Edition estimée, au sujet de laquelle plusieurs 
bibliographes rapportent Tanecdote suivante : 
Marc Meibom avait fait une nouvelle récenslon 
du texte et une traducUon du Manuel, qui furent 
imprimées aux frais du roi de Danemarck, pen- 
dant que le savant éditeur était dans ce pays. 
Lors de son départ il emporta toute Tédition en 
Hollande, et la conserva Jusqu'à sa mort, qui 
arriva une quarantaine d'années après, en 171 1 . 
Les exemplaires ayant alors été vendus à uii 
libraire, celui-ci chargea Adrien Reland de les 
publier avec les matériaux qui s'étaient trouvés 
dans les papiers de Meibom, notamment des 
notes de Saumaise, et les variantes d'un ma- 
nuscrit de Copenhague dont Meibom n'avait eu 
connaissance qu'après l'Impression de son texte. 
Cette édition ainsi enrichie parut à Utrecht en 
1711, in-4. Le texte y est divisé en 5o chapitres. 

n y a des exemplaires Urés de format in-fol. : vend. 
US fr. de Selie, en 1761, et susceptibles d'une 
plus haute valeur, car ils sont extraordinalre- 
ment rares. 

— Enchiridion, gr. , latinis versibus adum- 
bratum per Edv. Ivie. Oxonia, e Theat. 
sheldon., 1715, in-8. S à /ifr. 

n y a des exemplaires en Gr. Pap. : aS fr. v, b. 
'Gaillard; 90 fr. Mac-Cartby ; 1 liv. Williams. 

— Idem, et Cebetis tabula, gr. et lat , cum 
notis var. e recens. Jo.-Ca8p. Schroéderi. 
Delpkis, 1723, in-8. 5 à 6 fr. 

Réimpression de l'édition de Berkelius de i683, 
augmentée de quelques notes. 

— Idem ; Cebetis tabula ; Prodici Hercules, 
et Theophrasti characteres; graeca reco- 
gnovit, vers, lat reformavit, notas varior. 
recensuit et castigavit, suisque observa- 
tionibus auxit et iUustravit Jos. Simpson. 
Oxonii, € Theat. êheldm., 1789, in-8. 
5à7fr. 

Edition belle et correcte: vend, en Gr. Pap. peau 
de truie, 16 fr. Gouttard ; 57 fr. F. Didot ; en 
mar, 1 liv. gsh. Drury ; 1 liv. 11 sh. 6 d. Wil- 
liams.— Réimpr. à Oxford, 17&0, et à Londres, 
1762, iu-S., mais moins correctement 

— Quœ supersunt dissertationes ab Arriano 
coUectae, necnon enchiridion et frag- 
menta, gr. et lat, cum integris Jac. 
Schegkii et Hier.Wolfii selectisque aMo- 
rum doctt. annotationibus; recensuit, 
notis et indice illustravit Upton. Londini, 
1739-41, 2 voL pet in-4. 34 à 3ofr. 

Belle édition, fort estimée ; on en recherche surtou t 
les exemplaires en Gr. Pap. : vend. 80 fr. m. r. 
de CoUe; 72 fr. m, r. Calllard; M fr. Larchcr; 



Digitized by 



Google 



i86 EPI 

80 flor. Meerman ; 4 Ov. 4 sh. Dent;-6o fr. ntm 
rogné, Labédoy... 

— Enciiiridion; Gebetis tabala; Prodici 
Hercules, et Cleanthis hymDus, gr. et lat. 
GlasgucB, R. Foulù, 1744 et 1758, 
in-12. 2 à 3 fr. 

— Enchiridion , graece. Glasgua, Rob. 
Faulù, 1751, \n-2k,2ir. 

Les Foulis ont donné, en 1748, une édition in-i8 du 
même auteur. 

— Idem, gr. et lat , cum scholils gr.et novis 
animadvers. edidit Ghr. -Got Heyne. Var- 
soviœ, 1776 (nov. tit Lipsiœ, 1785), 
gr. m-8. 5 à 6 fr. 

— Enchiridion, graece, curante J.-B. Le 
Febvre de Villehime. Parisiis, Pierres, 
I782,in-i8. 

Les exemplaires de cette édition sont de deux 
sortes : les uns sans notes, a fr.; les autres avec 
notes (pag. A 6-96), 8 fr.; mais on ne recherche 
guère que ceux qui sont sur yiLm, a5 à 4o fr. 
— Idem, et Gebetis tabula, gr. et lat , re- 
censait, latinam versionem recognovit et 
emendavit Job. Schweighaeuser. LipsÙB, 
1798, in-8. 10 fr. — Pap. un, 12 fr. — 
Pap. de Holl. ou pap. vél. 1 5 à 20 fr . 
Bonne édition, que I*on désigne sous le nom de 
grande édition critique. li faut la Joindre à Par- 
ticle suivant, parce qu'elle dlflTëre de celle qui 
fait partie du 8* vol. de cette collection. Schweig- 
haeuser a donné dans le même temps deux autres 
éditions, l'une avec la version latine et les prin- 
cipales variantes, 8 fr., et pap. fln, 8 fr. 5o c; 
l'autre ne contenant que le texte et quelques 
variantes. 

— Epicteti philosophiae monumenta, sci- 
licet : dissertationum ab Arriano diges- 
tarum lib. IV; ejusdem encbiridion et 
fragmenta, post Uptoni aliorumque curas 
denuo ad codd. mstor. fidem recensuit, 
lat versione, adnotationibus, indicibus 
illustravit Jo. Schweighaeuser. LivsicB, 
1799» 3 tom. en 4 vol. in-8. 48 fr. = 
Simplicii commentarius in Epicteti en- 
cbiridion, acced. Enchiridii paraphrasis 
christiana et Nili Enchiridion, gr. et lat , 
recensuit et varietate lectionis notisque 
illustravit Schweighaeuser. Lip5i^^i8oo, 
2 vol. in-8. 3o fr. 

Ces cinq volumes, qui ne doivent pas être séparés, 
forment une excellente collection dont les exem- 
plaires sont fort recherchés, surtout en pap. de 
Hollande. Ce dernier papier commence à devenir 
rare. Vend, avec le Manuel, édiUon de 1798, 
159 fr. m. r. Caillard ; 7 liv. 10 sh. Sykes. 

— Ë[HCteti enchiridion, Gebetis tabula, 
Prodici Hercules, et Theq)hrasti charac- 
teres ethici, gr. et lat , per Jos. Simpson, 



EPI 

editio quinta , cui accedit versîo metrica 
per Ed. Ivie. Oxomi, e typogr. clarend, , 
1804, in-8. 6fr.— Gr. Pap. 12 fr. 
— Le manuel d'Epicttte, le tableau de Gébès 
et la prière à Jupiter, par Gléante, en 
grec, avec la version française des deux 
premiers ouvrage^ par M. Thurot, et du 
troisième par Bougainville. Paris, F. Di- 
€2oM 826, in-8. 6fr. 

— Les quatre livres d*Ârrien, intitulés Dis- 
sertations d'Epictète, revus et corrigés 
(avec des prolégomènes et des notes) par 
Coray Ten grec^. Paris, impr. cTEoe- 
rart, librairie de F, Didot, 1827, 2 voL 
in-8. 16 fr. 

Ces deux volumes, réunis au Manuel d'Eplctète 
(d-dessus) publié par Coray, forment les tom. 
VU, VIII et IX des suppléments de la BibUoth. 
grecque de ce savant helléniste. 

— Le manuel d*Epictète et les commen- 
taires de Simphdus : nouveau manuel 
d*Epiaète (tiré d'Arrien), avec cinq 
traités de Simplicius, trad. en franc, par 
Andr. Dader. Paris, 1715,2 vol. in-12. 
3à5fr. 

Vend, bel exempt m. r. 18 fr. La Valliere; 57 fr. 
mar, bL l. r. F. DIdoU 

— La même traduction. Paris, 1776, 2 voL 

in-12. 5 à 6 fr. 
On joint ordinairement cette édition à la Biblioth, 

des anciens philosophes, 

— Manuel d'Epictète , trad. par Dacier, 
avec une préface de L. Dutens. Paris, 
de Vimpr. de Didot Vaine, 1776, in-i8. 

Un exempl. sur véun, vend. 100 fr. La Valliere; 

5i fr. Mac-Carthy; ^ fr. Chateaugiron. 
Cette traduction de Dacier a été rélmpr. avec le 

tableau de Cébès (trad. par Belin de Ballu), 

Paris, Bastien, 1790, in-8. 
— Le manuel d'Epictète (trad. par Naî- 

geon). Paris, Didot l'aîné, I782,in-i8. 
Prem. vol. de la collection des moralistes anciens 

(voy. Moralistes). Un exempl. sur véuN, vend. 

17 fr. Chardin. 
— Le même, en grec, avec une traduction 

françoise par Le Febvre de Villebrune. 

Paris, Pk'D, Pien^es, 1788, in-18. 
U y a au moins 12 exempl. de cette édition sur 

viuN i.vend. 5o fr. Mac-Carthy; 101 fr. Lair; 

5i fr. Duriez. 
— Le même, et tableau de Gébès, en grec, 

avec une trad. franc, de Le Febvre de 

Villebrune. Paris, Didot le jeune, an m 

(1794)» 2 tom. en 1 voL in-18. 
On ne recherche de cette édiUon que les exempl. 

sur viuif : vend. 38 fr. Méon; 85 fr. en 18/I1. 

— Le manuel d'Epictète et le tableau do 



Digitized by 



Google 



EPI 

Gébès, md. do grec (par A. -G. Camus). 
Paris, an iv (1796), 2 yoL m-18. 
Un exempt eo pap. bleu, m. r. , Tend. 17 fr.Charclin. 

— Nouveau manuel d'Ëinctète, extrait 
d'Arrien , trad. du grec en franc, (par 
de Bure Saint-Fauibin. Paris, de Vimpr. 
de Monsieur, lySft, 2 voL iu-18. 

Un exempL sur viLoi , vend. 96 fr. Dldot Jeune, 
en 1797. 

— Discours philosophiques d*£pictète, re- 
cueillis par Arrien, et trad. du grec en 
franc, par A.-P. Thurot Paris, Ha- 
chette, 1838, in-8. 6 fr. 

Notices sur les traductions franc, du Manuel 
d'Epictète Suivies d'un fragment d'un Epie- 
tetiana) , par J.-F.-J. H. (Hécart). Vaiencietmes, 
impr, de Prignet, 1836, ln-18. 

Tiré à te exemplaires, dont 13 sur pap. Tél. Un 
appendice de 13 pp. y a été ajouté en 1837. 

— Manuale, greco-italiano. Parma, nel 
regalPalazzo{Bodoni), 1793, pet in-4. 

Selon le CataL de Bodonl , cette édition n'aurait 
été tirée qu'à 100 exempt. 5 à 6 fr. Nous savons 
qu'on a tiré de plus 5o exempl. du texte grec 
séparément, sur pap. vélUi d'Âmionay, et un 
seul sur yiLm. Le même Imprimeur a donné 
une petite édition in-8. en 1793 : cette dernière, 
S à 5 fr. Il en a été tiré un exempL sur véun. 
ÂLL THE woRxs of Eplctetus, trauslated from 
the greek by Elisab. Carter, wlth notes, ihc 
second edit London, 1759, In-A. 10 à 13 fr.; or 
1768, 3 vol. in-13. — Réimpr. pour la à* fols, 
Ltmd., 1807, 2 vol. ln-8. 

— ^Les morales d*£pictète, de Socrate, de 
Plutarque et de Sénèque (extraites et 
trad. en franc, par J. Desmarets de Saint- 
Sorlin). Au château de Richelieu, de 
Vimpr. d^Est. Migon, i653, pet in-8. 
[3672] 

Cette Jolie édition est recherchée des curieux , et 
les beaux exemplaires en sont rares. 10 à 18 fr. 
Vend. 38 fr. Soc m. r. Pixerécourt; 33 fr. 5dc. 
MOT. cUr. avec 8 portraits ajoutés, Labédoy... 
L'exempl. en nuar, bl. vend, /ki fr. La Valliere, 
réunissait les opuscules suivants Impr. avec les 
mêmes caractères que les Morales, savoir: La 
vie spirituelle enseignée par Jésus-Christ, en 
vers, 6 pp. avec un titre. — Des perfections de 
Dieu, i5 pp. — Maximes chrestiennes (en vers), 
80 pp. — Les psaumes de la pénitence (en vers), 
8 ppl, d'un caractère plus petit que dans les 
autres pièces, mais appartenant au même im- 
primeur (voy. Desmabets). 

EPIGUm physica et meteorologica, dnabus 
epistolis ejusdem comprehensa, grsca ad 
fidem librorum script et edit emendant 
aUpieinterpretatus est J.-G. Schneider. 
lÀpsicB, Vogel, i8i3 , in-8. 5 fr. , et plus 
cher en pap. vél. [4209] 

— Fragmenta libror. U et XI de natura, 
in Tolnminibus papyrac. ex Hercnlano 



EPI 187 

erutisrq)erta, probabiliterrestituta, la- 
tine versa, scholiis et commentariis a Car. 

Rosinio emendatius edidit, suasque 

annotationes adscripsit J.-O. Orellius. 
Lipsia, Vogel, 1818, in-8. 4 fr.— pap. 
fin, 5 fr. — pap. vél. 6 fr. 

EPIGURO {Antonio). Dialogo di tre Ciechi 
Venezia,Giov.'Mt. efratellidaSabhio, 
i525, pet in-8. [166^7] 

Cette composition dramatique d'Antoine Carac* 
clolo, vulgairement nommé Epicuro, est un 
ouvrage écrit d'un style fort gracieux , et qui 
semble avoir donné au Tansilio le modèle de ses 
Due Pellegrini, L'édition de 1 535, la plus an- 
cienne connue de cette pièce, est rare, et vaut de 
8 à 13 fr. en Italie. Le même imprimeur en a 
donné une autre en i536. U y en a plusieurs 
sous le titre de la Cecaria, tragicommedia , 
augmentée du Lamento di un Geloso, et de la 
LtunffuiKa , Venise , Zoppino, i533, hi-8., etc. 
{Gamba^ 1876). 

EPIGRAMMATA antiquae urbis (collegit 
Jac Mazochius). Ronue, Jac. Mazo- 
chxus, i52i, in-foL fig. [29975] 
Vend. 19 fr. m. r. La Valliere; 13 fr. Lamy, 
Ce volume rare a 10 ff. prélim., clxxx ff. de texte, 
et 8 ff. ^'errata , dont le dernier porte la sous- 
cription. La Bibliothèque publique de la ville de 
Ulm en possède un exemplaire sur vtfuii. 

EPIGRAMMATA doctissimorum. Voyez 
DocnssiMORUM. 

EPIGRAMMATA, Epitaphia, etc., ex ve- 
teribus graecis et gnomicis poeds selecta. 
Londini, R. Foidder, 1797, in-12. 

Un exemplaire Imprimé sur viLiN est porté à 1 llv. 
8 sh. dans la Biblioth, heber,, VI, n*> ûoOi, où 
l'on fait remarquer que l'ouvrage ne paraît pas 
être complet Peut-être n'est-ce qu'une partie du 
recueil qu'hidique Lowndes, p. 673, sous le titre 
ûe Select epigramSy Lond., 1797, 3 vol. In-is. 

EPIGRAMMATA et poematia vetera , quo- 
rum pieraque nunc primum ex autiq. 
codic. etlapidibus, alia sparsim antdiac 
errantia , jam undi^e coUectà emenda- 
tiora edimtur. Parxsiis, apud Nie. Gtl- 
lium, 1590, pet in-12. [12^64] 

Ce recueil, donné par le savant P. Pithou, est 
recherché et assez rare de celte édition. Le vol. 
a été imprimé par Denis Duval , dont le nom se 
lit i la fin, avec la date de i589, que porte 
aussi le titre d'une partie des exemplaires : 4 à 
fr. Vend. 16 fr. m. bl. Gouttard , et Texcmpl. 
de De Thou , 11 fr. Soublse ; 17 fr. Courtois. 

Réimpr. (Lugd,), apud Jac. Chouity i5Qd, pet. 
in-8., seu Genevœ, apud Jac. Chouët^ lOig, pet. 
in-8. 3 à 4 fr. 

EPIGRAMMATA et Poemata vetera, recens 
ad exemplum P. Pitbœi e Reinesio, Spo- 
nio aUisque collecta , studio et opéra Th. 
J. abAlmdoveen. Amstelod.,apudJans- 



Digitized by 



Google 



188 



EPI 



sonicHWaeshergios, lôgft, iii-8. de 64 
pages. 
Ce recueil , qui est le pendant de celui de P. Pi- 
thou, fait partie des Amœnitates Theologico- 
philologicœ de l'éditeur ; mais comme il a une 
pagination particulière, il a pu se vendre aussi 
àpart. 
EPIGRAMMATA graeca. V. Anthologia. 
EPIGRAMMATUM delectus, ex omnibus 
tum veter. , tum recentioribus poetis de- 
cerptus, cum dissertatione (Pétri Nicole) 
de vera pnichritudine, etc. Parisiù, 
Savreux, i659, in-12, 3 à 4 fr. [i2465] 
Ce recueil a été plusieurs fois réimprimé. La. 7* 
édition, cum novo alterius delectus specimine 
ex nuperis maxime poetis, Londres, 1711, 
in-ia , n*est pas la moins recherchée : A à 5 fr. 
EPILOGO en medidna y en cirurgia conue- 
niente a la'salud... — fue acdbada la 
présente ohra por maestro Arnaud 
Gtâllëde brocaren poplona a x doctubre 
ano M. CCCC. Ixxxxv., in-fol. goth. de 
Ixxij ff. chiffi-és, à 2 coL fig. en bois. 
r66i5] 
Ce livre fort rare est la plus ancienne production 
connue des presses de Pampelune : les figures 
singulières qui s*y trouvent le rendent curieux. 
EPINAY {Louise-Florence-Petromlle née 
Tardieu d*Ecla?eUe8, femme de M. de La- 
li?ed'). Mesmomensheureux (anonyme) • 
Genève, de mon imprimerie, 1 768, in-8. 
de 198 pp. [19122] 
Cet ouvrage, qui contient des lettres et des por- 
traits ,.n'a été tiré qu*'à un petit nombre d'exem- 
plaires, n y en a une seconde édition, augmen- 
tée , portant aussi sur son titre les mots : De 
mon imprimerie, mais avec la date de 1759 : 
c'est un petit in-8. de vm et aaA pp., avec 12 pp. 
& la fin qui renferment le portrait de Mad** 
(d*Houdetot), en 1755. Vend. lA fr. 5oc Pixe- 
récourt. 
— Lettres à mon fils (anonyme), à Genève, 
de mon imprimerie, 1759, pet in-8. de 
136 pp. [3880*] 
Ce petit voL n*a, dit-on, été tiré qu*à 25 exempl. Il 
renferme 12 lettres que M""* d*Épinay écrivit à son 
fllspourservir à son éducation , et qui sont en par- 
tie réimpr. dans les Mémoires de cette dame. 
On y a ajouté 18 lettres d'un chanoine nommé ' 
Gaudon à M. De Linan , à M. d'Eplnay, fermier 
générai , et à sa femme. Ces dernières lettres , 
assez singulières de la part de ce chanoine, 
offrent peu dlntérét. {Nouv, Mélanges ée M. Bre- 
ghot, p. 17.) 
Les Mémoires de Mad, d'Epinay que nous avons 
publiés en 1818, sous la direction d*un de nos 
meilleurs amis, ont été impr. trois fols en moins 
de six mois, en 3 vol. in-8. La seconde édition, 
dont on a tiré douze exemplaires sur pap. vél. , 
renferme quelques lettres de plus que la pre- 
mière. On y peut Joindre une brochure intitulée : 
Anecdotes inédites pour faire suite aux mé- 



EPI 

moires de Madame d'Epinay; précédées de 
Texamen de ces mémoires, Paris^ Baudouin, 
1818, in-8. de ii5 pp. C'est à tort que l*auteur 
de cei écrit, V.-D. Musset-Palhay , conteste 
l'authenticité de ces Mémoires et même celle 
des lettres de J.-J. Rousseau dont nous possé- 
dons les originaux. Sans doute Madame d'Epi- 
nay, qui a donné à son ouvrage la forme d*UD 
roman, ne s'est pas toujours renfermée dans la 
stricte exactitude des faits; mais l'éditeur a 
conservé ses récits sans les altérer, et c'est là 
peut-être ce qui assure le succès de cette singu- 
lière biographie, aujourd'hui beaucoup plus 
connue que les Conversations d'Emilie, du même 
auteur, dialogues auxquels, cependant, l'Aca- 
démie française, en 1783, a décerné le prix 
d'uUlité. 

EPIPHANIUS (S.). Opéra omnia, gr. et 
lat , Dionys. Petayius ex veteribus libris 
recensuit , latine vertit , et animadversio- 
nibns iiiustrayit. Parisiis, 1622, 2 vol. 
in-fol. ko à 5o fr. , et quelque chose de 
plus en Gr. Pap. [911] 

EdiUon la meilleure de ce père : elle a été réimpr. 
à Cologne (ou plutôt à Leipzig), 1682 , 2 vol. 
in-fol. (24 à 30 fr.), et cette réimpression , faite 
par les soins de Jac. Thomasius, est augmentée 
de la pièce suivante : /). Petam'i appendix ad 
Epiphanianas animadversiones , sive elenchus 
disputatiuncularum Maturini Simonii de pœni" 
tentiœ ritu veteri in ecclesia. Imprimé d'abord 
séparément, Paris y Cramoisy, 1624, ln-8. 

Une partie des ouvrages de S. Epiphane , en grec, 
avait déjà été impr. à Bâle , en 1 544 , in-fol. 

— S. patris nostri Epiphanii episcopi Gons. 
Cypri ad Physiologum (deuniuscujusque 
generis ferarum ac volucrimi natura), in 
die festo palmarum ejusdem sèrmo (gr. 
et lat.). Consali PoncedeLeoninterpretis 
et scnoliastas bimestre oUum. Roma, 
apud Zannettum, etc., 1687, in-4. de 
8 ff. 1 24 pp. (les pp. 9 7-102 doubles) , 6 fL 

Première édlUon , ornée de gravures en bols assez 
bonnes, et qui ont été copiées dans l'édlUon 
d'Anvers. 

— Editio altéra. Antuerpiœ, ex offlcina 
Christ. Plantin., i588, in-8. à 2 coL 8 
ff. prélimin., 12/» pp. de texte, et 6 ffl 
pourTindex. 6à9fr. 

Volume peu commun , lequel est orné de 25 jolies 
gravures. Vend. 1 liv. 2 sh. mar, bl, HibberL 

— De XII gemmis rationalis summi sacerdo- 
tis Hebraeor. liber. Prodit nunc primo ex 
antiqua versione lat,, opéra et studio 
Petr.-Fr. Fogginii. Roma, ZempeU 
1743, gr. in-4. 

Impr. d'abord en gr. et lat, Jola Hierotarantino 
interprète, dans C. Gesner de omnium fossilium 
génère y Zurich, i5(J5, in-8. 

— Commentarium in cantica canticornm. 
Prodit nunc primum ex antiqua versiooe 



Digitized by 



Google 



EPI 

iat (EfMpbaDii scholasdci), opéra et stu- 
dio Pet.-Fr. Fogginii. Roma,Palearim, 
lyScgr. in-4. 

Quelques criUques attribuent ce commentaire à 
Philon Carpasius. 

EPISCOPIUS {Sun,). Opéra theologica. 
Amstelod., i65o-65, 2 voL in-fol. [i955] 

Cette édition était recherciiée autrefois, et valait 
de Aoà 50 fr. ; mais elle a moins de valeur main- 
tenant. 

EPISCOPIUS (J.)- Paradigmata graphices 
varior. ardficum ex formis N. Visscher. 
HagcB'Camit,, 1671, in-foI. [9597] 

Un frontispice gravé, 3 if. de texte impr. et 57 pi. 
qui ne sont pas sans mérite. (El>ert, 681 4*) 

— Voy. Icônes signorum veterum. 

EPISEMASIE, ou relation d'Aletin le mar- 
tyr, concernant l'origine, antiquité, no- 
blesse et saincteté de la Bretagne armo- 
rique, et en particulier de Nantes et 
Rennes; avec l'explication d'une épi- 
graphe, ou inscription en Thonneur de 
Yolianus... où sont contenues plusieurs 
recherches rares etcurieuses, concernant 
les vieilles fondations des Gaulois et Bre- 
tons (par Pierre Biré , sieur de la Douci- 
nière). Nantes, de Huqueville, 1687, 

in-4. 

On trouve difficilement cette dissertation , qui, 
selon Lelong ( m , n* 35455 ) , est aussi savante 
qu'elle est extravagante. Vend, la flor. Meerman. 

EPISTELEN en ewangelien yanden ghe- 
heelen iaere. {absque loci et typogr. 
indicaiione, sed Gouda, Ger. Leeu), 
xhlly in-fd. gplh. 

Edition à a col. de 35 lign. , sans signât ni récL, 
mais avec des chiffires romains placés au bas des 
pages. £Ue est fort rare^ et c'est une des pre- 
mières qui aient été faites à Gouda. 

Voyez le Dictionn. de La Sema Santander, n« 569. 
Ce bibliographe cite une autre édlt. du même 
livre, impr. sans lieu ni nom d'imprimeur, en 
1478, In-ft. goth., quil attribue à Jean Veldener, 
à Utrecht : i5 sh. Heber. 

EPISTOLA ad virgines xpi vni | uersas 
saper hystoria noua | vndecim nuliuû(5iV;) 
virginum. {absque nota), in-4. goth. de 
29 ft à 36 lig. par page. [22080] 

EdiUon de la fin du 1 5* siècle. 

EPISTOLA de Insulisindie. V. COLUMBUS. 

EPISTOL£ apostolics, arabice. In monas- 
terio S. Johannis in Kesrowân, 1768, 
in-lu de 4o3 pp. 

EPISTOLA clarorum virorum , selectae de 
qnamplnrimis optimae, ad indicandam 
nostrorum temporum eloquentiam. Ve- 
netiis, i556, apud Paulum Manutium 



EPI 189 

Aldi F., in-8. de 129 et 3 (L A à 6 fr. 
[18695] 
Réimpr. la même année, à Paris, par Bem. Tur- 

rlsan, peL ln-12. 
EPISTOLA clarorum virorum, quae inter 
Giceronis epistolas servatae extant, du- 
plici comment iUustratae a B. Wei^o. 
LipsicB, 1792, in-S. 6 fr. [i8685] 
EPISTOLiE cynicae. Voyez Phalaridis 

epistolae. 
EPISTOL J: graBcae. Epistolae Basilil magni, 
Libanii rhetoris, Ghionis platonici, M»- 
chinis et Isocratis oratorum» Phalaridis 
tyranni, Bruti romani, Apollonii tyanen- 
sis, Juliani apostats. Venetiis, apud 
Aldum (1/199) > in-4. de i38 ff. dont le 
dernier est blanc. [i8653] = Epistolae 
diversorum philosophorum , oratorum, 
rhetorum sex et viginti. Venetiis, apud 
Aldum, mense Martio .M. ID. (1499), 
in-A. de 266 ff. dont le 86« est bl [ j 8654] 
Ces deux recueils, qui ne doivent pas être séparés, 

se trouvent ordinairement réunis en un seul voL 

Vend. AS fr. La Valllere; i3o fr. fw, r. Gaillard; 

48 fr. Larcher; 97 fr. mar. bl, Chardin ; 5i fr. 

m, r. en 1825 ; i5o fr. très bel exempl. en 1837; 

A llv. 10 sh. Peber; 1 llv. 13 sh. et 3 Ilv. i3 sh. 

d. Butler. 
Chaque partie séparée a peu de valeur. Il y a de 

Tune et de l'autre des exempl. en papier fort. 

— Epistolae graecœ elegantissimae , ex di- 
versis auctoribus selectae ; Luciani Satur- 
nalia, etc. graece. Looanii, apud Theod. 
Martinum alostensem, i520, pet. in-4. 
[18654] 

Edit. rare et assez recherchée : 54 fr. (avec Esope, 
la Batrachomyomachie d'Hom^ etc. Baie, 
i5i8) Vlllolson. 

— Delectae quaedam graecae espistdae, cen 
flosculi , de diversis editis quondam et ab 
Aldo et aliis (gr.) cmn interpretatione 
latina plurium (edidit Jo. Gamerarius). 
In academia tubingensi elaborcUœ, 
anno i54o, pet in-8. 

Vol. rare, contenant 86 lettres. Il y a A ff. préllm.^ 
74 ff. chiffrés et 2 non chiffrés pour l'errata et 
la marque de rimprlmeur. 

— Graecornm veterum selectae brevesque 
epistolae, gr. et Iat Parisiis, G. More- 
/tttô^i 556, in-8. 

Réimprimé plusieurs fois par les Morel, et autres 
anciens Imprimeurs parisiens. 

— Epistolae Hippocratis, Democriti, Hera- 
cliti, piogenis,Gratetis, ApolloniiTyanei, 
Anacharsidis, Euripidis, Theanus, alio- 
rumque ad eosdem ; nunc primum editae 
graece simul ac latine per Eilhardum 
Lubinum. Ex officina Commeliniana, 



Digitized by 



Google 



190 



EPI 



1601 (tit nov. 1609), 2 voL in^. [18659] 
On réunit à cette collection le Tolume Intitulé : 
Phalaridis et Bruti epUtoiœ^ gr. et Ut. , impr* 
chez le même Gommelin, en i5q7, in-8. 

— Epistolae gràcanic» mntiiae antianorom 
rhetornm, oratomm, [diilosopnomiii, 
medicomm, theologonim, regum, etc. 
(gr. et ht. ) a Jac Gujacio ms^a ex parte 
latmkateaoïiatae. Âureliœ-Allohr., 1^0^, 
in-foL 8 à 12 fr. [18660] 

Vend. 31 fr. La Sema. 

Le texte grec adopté dans ce recueil eat celui de 
redit d*Âlde, 1/199, annoncée ci-dessus, et sans 
aucune augmenUtion; quant à la traduction 
latine on ne sait pourquoi elle est attribuée (en 
grande partie) à Cujas, sur le titre de cette col- 
lection, puisque, d'après Textrait d*une lettre de 
Gasaubon, citée par Huet {De claris interpre^ 
Wms)^ cette version latine est Toufrage ohscwri 
atfusdam et mediocriter docti GernuaU (consul- 
tez à ce sujet une note de M. Boissonade, dans 
les Notices des manuscrits de la Biblioth. du 
rof, X,iaa). 

— Grœcorum Yeterum selectae ac brèves 
epistolae, gr. et lat (accedunt Dicta 
septem sapientum, et eonim, qui iis 
numerantur). Romœ, apud Barth. Zan- 
nettum, 1699 , in-16 de 54 et 68 pp. 
[18657] 

Edlt. peu commune. La date porte bien m. dc zcix, 
mais comme TexempL que J*al eu sous les yeux 
éuit relié avec rffoni«^po//o, Impr. à Rome, en 
1597 , et que le caractère est le même dans les 
deux ouvrages, je suis tenté de croire qpMl faut 
lire 1599 au lieu de 1699. 

— CoUectio epistolar. graecar. V. Sockates. 

EPISTOLiË illustrium et eruditonim (ad 
Sorberiom. Parisiis, 1669), pet in-12. 
[18701] 

Ce livre commence à la page AS8, et il finit à la 
page 60a II parait que Sorbière, en le faisant 
imprimer ainsi , eut intention de le faire précé- 
der par le recueil de ses lettres latines, mais 
qu*il abandonna ce projet Au surplus, si, 
«omme l'assure M. Barbier (Catal. du conseil 
d'État, n" 61 A7 ), ce fragment n'a été tiré qu'à 
60 exempL, il doit être regardé comme assez 
précieux. 

EPISTOL^ Magni Turci. Voy. Laudivius. 

EPISTOLiE obscurorum virorù ad vcnera- 
bilem virum magistrum Ortuinum Gra- 
tiû Daventriensem... variis et locis et 
temporibus missas, ac demam in volumen 
coactae. — In Venetia, impssttm in tm- 
pssoriaAldiMinutij.'Annoâ supra: etc., 
in-4. goth.de 17 IL non chiffrés. [18890] 

Vend. 1 Uv. 16 sh. Butler. 

Edition regardée comme la première de ce célèbre 
pamphlet; malgré les noms de ville et d'impri- 
meur qu'elle porte, c'est évidemment une pro- 
duction des presses allemandes, probablement 



EPI 

de celles de Cologne. L'avant-demlère lettre est 
datée de i5i6. 

Panzer etM. Renouard, qui décrivent cette édition, 
en indiquent une seconde sous le même titre, et 
également in-4., mais de sa (f., en caractères 
romains: 18 sh. Butler; une troisième: cum 
multis al(fs epistolis in fine ânexis ^ in prima 
impressura non habentur^ in-4. de 30 ffi. non 
chiffrés, caract gotb. : 1 liv. 16 sh. Butler. Il 
en existe une quatrième, toujours sous le même 
titre, mais composée de 2k fll, laquelle a été 

. vendue a liv. 5 sh. Heber. 

Il y a une a* collection des Spistolœ obscurorum 
virorum, in-/î. , dont la i^* édition en 24 ff. porte 
à la fin : Quinta lutut obscuros viros edidit. 
Impressum rowianœ curiœ, Panzer, tome IX, 
pagei7/k. 

— Epistolae obscororû uirorum, nil prxlet 
ïusnin côtinëtes et jocû in paleas , fèces, 
t qnisqoilias. (in fine) Hoc ojms est 
impressum Berne, \ Uhi quatuor pr ce- 
dicatorum Lucemce, \ lÛummaverunt 
totam Stdtensium Regionem \ Ânte- 
qttam Hochstai vexamt Joamtem Cap- 
nionem. (absqueanno), pet in-&. goto, 
de 35 ff. non chiffi^, signât a— I , et 
47 lig. par page. 

Seconde édition de la a* partie: à liv. 10 sh. m. r. 
Heber. 

Ces deux pièces, qui ont fait tant de bruit lors de 
leur première publication, et qui ont été si 
souvent réimpr. depuis, sont généralement at- 
tribuées à Hulric de Hutten et à J. Crotus Ru- 
bianus ; on peut y réunir l'article suivant : 

LAMEifTATioifES obscurorum virorum... fm- 
presse anno domini m, ccccc. zvin, in-4- de 
la ff. réimpr. Colonie anno M. ccccc xvm, in 
AugustOy in-A. de 3o ff. 

Les éditions originales de ces trois opuscules sont 
fort rares, et elles conservent encore une certaine 
valeur en Allemagne; mais comme en France 
elles n'ont dimportance que parce qu'elles se 
rattachent à la collection aldine, nous nous 
bornerons à ces courtes indications, et nous 
renverrons, pour plus de détails, aux articles 
cilrieux qu'a donnés Ebert, sous les n*»* 6837- 
6847 de son Dlcdonnaire. 

^Epistolanim obscurorum virorum.... 
voluminaduo; accesserunthuic editioni 
epistola Bened. Passavantii ad Petrum 
Lysetum, et la complainte de Pierre 
Lyset, sur le trespas de son feu nez. 
Londres, H. Clément, 1710, in-12 dc 
362 pp. 

Cette édition, donnée par Micb. Maittaire, est 
bien imprimée, et c'est celle qu'on recherche le 
plus en France ; cependant elle est peu correcte, 
et nous en citerons de plus complètes : 4 à 6 fr.; 
vend. i5 fr. mar, Ddriez. — Celle de Londres, 
H. Clément, 174a, in-ia de 35a pp., sous le 
même titre que la précédente, en est une réim- 
pression qui parait avoir été faite en Suisse. 
Vend. 5 fr. Duriez. 



Digitized by 



Google 



EPI 

Les édlttons suitantes sont plus complètes que ces 
dernières: 

i'' Nùta etMcurata editio. Francor. ad Mœn. , 
1643, pet. In-i-i de 620 pp. 

Elle a été faite en Holiande, et elle peut être jointe & 
la collection des Elsevier. C*est une réimpression 
de l'édition de Francfort, i624) 9 part, en 1 vol. 
in-8., laquelle contient dans la seconde partie : 
De generibus ehrioscruwiy de fide meretrîcum in 
suos amatores et de fide concubinarum in sacer- 
dotes. Les Lamentationes obscur, viror, ont été 
Impr. séparément, CoUmiœ (AmsteL)^ i04o, et 
Lugd,'BiUav.y Lopes de Haro, i664, pet. in-ia 
de i55 pp. 

a^ Francof.y 1757» ln-8., portraits. Edition 
donnée par J.-Gasp. Rasch, et qui contient: 
Epistolœ obscur, viror,^ vol. I-III ; lamentationes, 
conciliabulum theolog.; de generibus ebriosor., 
etc. 

— Epistolaram obscnrorum yironiHL.. 
yolumina duo, ad ûdem editionis Londln. 
(1710) restituta. editio secunda, cum 
nova praefatione, necnon illustratione 
bist circa origtoem earum, atque notitia 
de vita et scriptis virorum in epistolis 
occnrrentium, aucta ab H. -G. Rotemun- 
do. Harmov., Helwing, i83o, in-8. 6 fr. 

Citons encore : 

Ex oBscuRORDM vIrorum sallbus cribatns dia- 

logus, in quo Introducuntur theologi très, Or- 

tulnus, Gingolphus, Lupoldus , très Item odeb. 
, virl Reuchlin, Erasmus, et Faber, de rébus a se 

recenter factis disceptantes. Apud Antipodas 

(absque nota), pet» in-A. 
Volume rare impr. vers i5ao : vendu 16 fr. 5 c. 

Courtois. 
EPISTOLiE principum. Voyez Pringipuu 

epistolae. 
EPISTOLiE SS. Patrum apostolicorum 

démentis Romani, Ignatii et Polycarpi 

atque duorum posteriorum martjTia, gr. 

et lat , cum variorum aonotationibus et 

praefatione Jo.-Lud. Frey. Basilea, 

1742, in-8. 5 à 6 fr. [847] 
EPISTOLE (1*) et iectioni evangeli i quali si 

leggono in tutto Fanno nelle messi, se- 
. cbondo Tuso délia sancta chiesa di Roma. 

In-4. [698] 

Edition sans nom de ville et sans date , Impr. en 
beaux caract. ronds, vers 147a; on y compte 
175 ff. non chiffrés et 3a lignes par page. Les 
4 premiers ff. renferment une table, et sur le 
dernier L du texte se lit une souscription com- 
mençant ainsi : (F) inite sono lepistole e le pro- 
phétie e le Iectioni dellapocalis Vend, en 

«. r. i5J fr. La Valliere. 

— Le medesime epistole et Iectioni evangeli 
etc. — Stampati in Venezia per Chris- 
tophoro Amoldo, . . M. CCCC. Ixxij , in-fol. 

Edition fort rare. Celle de Bologne, 1^73, in-fol. , 
ne l'est pas moins. Cette dernière, qui com- 
nnence par une Ublc de a ff. , est terminée par 



EPI 191 

la souscription suivante en capitales : Bononia, 
impressum anno domini m. cccc wxm die 
quarto^ecimo decenibris. 

— ^In comîciâo le pistole & iectiôe & eua- 
gelii : i quali si leghono î tuto lâno alla 
messa... i474,in-foL 

Edition en caractères rom. imprimée probable- 
ment à Venise ou à Parme ; elle a i50 ff. y com- 
pris 10 ff. de table; le texte est à a colonnes, 
et se termine par la souscription : Explieiût, 
Bvangelii et : epistole..... avec la date disp<^ 
de cette manière : 

M . Gccc . Lxxnn : tm : 

XX : IVLH . 

.ii.b:p: 
.B . D.P. 
jBdes aitharp.y H, n« im. 
n y a encore une édition de FenisCy Jenson, 1476, 
in-fol. , et plusieurs autres de la fin du i5« siècle. 
Celle de Venise, i48a , même format , en 89 ff, 
à a col. , a été vend. 48 fr. m. r. La Valliere ; elle 
ne conserve pas cette valeur. 

EPISTOLIA. Voy. Estienne {H.). 
EPISTOLLE. Lepistolte des prisonniers de 

Paris a madame Alienor royne de France, 

contenant le confort de sa désirable en- 
trée. {Paris, vers i53o), pet in-8. goth. 

[13491] 
Opuscule de 11 ff. , avec une vignette en bois au 
dessous du titre, et une autre à la fin de l'ou- 
vrage, lequel renferme a6 ocuves en français 
et une a7« en latin, cette dernière imprimée en 
italique. 
Voici l'indication de quatre pièces qui se rappor- 
tent à la reine Alienor (autrement Eléonorc 
d'Autriche, deuxième femme de François !«') : 

Lentree et réception des enfans de France et 
de la royne Alienor qui fut le vendredi i«» iour 
de juillet i53o, pet. ln-8. de4 ff. goth. 

La grande triumphe et entrée des enfans de 
France et de madame Alienor en la ville de 
Bayonne. Paris, i5So, pet in-8. goth. deâ ff. 
fa4705] 

La grant triumphe faicte des nobles princes, 
M. le Dauphin et noble duc d'Orléans, et de la 
royne madame Alienor en la noble ville et citée 
de Lyon, {sans date), pet. in-8. goth. de k ff. 

Epistre de la venue de la royne Alienor ou 
royaulme de France et du recouuremèt de mes- 
sieurs les Daulphin et duc dorleans, net. ln-8. 
goth. de la ff. sign. A.— C. 
Celte pièce doit être aussi de l'année i53a 
Le venfte nouueaumêt falct 

A la noble Royne de France 

Des prisonniers de chastelet 

Qui a son entrée ont fiance, 
cum prluilegio : 

Ceux qui me vouliez achepter 

Allez faire soluclon 

Deuers Nicolas Sauetler 

Qui ma mys en impression 

Vous en fera ostension 

Le cent aurez pour cent liards 

Me trouueres en sa maison 

Près le colliege des Lombards, 
pet. ln-8. goth. de 8 ff. sIgn. a, b. [i36U*} 



Digitized by 



Google 



192 



EPI 



Celte pièce, qui Tait suite à la précédente, est pro- 
bableinent la même que celle qui a pour titre 
LepistoUe des prisoniers de Paris. 

EPISTRES. Voyez Epitres. 

EPITAPHë. Le pltaphe de defunct maistre 
Jehan trotier, pet in -A. goth. de 4 ff^ à 
longues lignes. [i3&9^] 

Pièce en vers sur un événement arrivé le 1 1 Janvier 
i5oo. Il y a au verso du premier f. une gravure 
en bols, et au verso du dernier la marque de 
Pierre Le Caron (voyex cette marque au mot 
Livre de la Cliasse). 

EPITAPHES (Les) des feuz roys Loys 
onziesme de ce nom t de Charles son 
filz viii. de ce nom que dieu absoille. Et 
la piteuse complainte de dame crestiente 
sur la mort du feu roy Charles auec la 
complainte des trois estatz. {sans lieu ni 
date, vers 1498), pet in-4. goth. de 6 ff. 
à longues lignes, avec une petite figure et 
les armes de France sur le titre. [1 3496] 

En vers. 

EPITAPHES en Rondeaulx De la Feue 
Royne Duchesse de Bretaigne. Et plu- 
sieurs aultres choses dignes de voir, pet 
in-8. goth. dé 8 ff., avec les armes de 
France et de Bretagne sur le titre. [1 349 7] 

Pièce de Tan i5aA. 

EPITAPHIA. In Lodoicœ régis matris 
mortem, epitaphia latina et gallica. Epi- 
taphes à la louenge de madame mère du 
roy faicts par plusieurs recommandables 
auteurs, {sans lieu ni date, mais Parisy 
i53i), in-4. goth. de 8 ff [12863] 

Vend. 28 fr. Debure. 

EPITAPHIA honorandi magistri nostri 
Pétri a Cornibus. Parisiis, Adam Saul- 
nier, i542, pet in-8. [12864] 

Dans ce recueil d'épitaphes composées à la mort 
du célèbre cordeller Petrus a Comihus, on en 
remarque une de près de cent vers que le sei- 
gneur des Accords a réimpr. au chapitre xvn 
de ses Bigarrures, et qu'il appelle Epitapbe 
entrelardée et entrecousue, parce que les vers 
en sont ml partie de latin et de français. 

EPITHALAMIA exoticis hnguis reddita in 
nuptias Caroli Emmanuelis Ferdinandi 
subalpin® Gallis principis, etc. PamuB, 
e typ, reg, {Bodoni), 1775, gr. in-fol. 

fig. [12234] 

Ouvrage remarquable par la diversité des caract. 
quil contient : 54 fr. La Vailiere; 4o fr. en 
i8o5; 33 fr. F. Dldot; ào fr. Langlès; iS fr. 
Boutourlln. 

EPITHOMA.V. RUDIMENTUM noviciorum. 

EPITOME gestorum LVIII. regum Fran- 
cise, à Pharamondo ad hune vsque chris- 
tianissimum Franciscum Valesium : Epi- 



EPI 

tome des gestes des cinquante huia roys 
de France, depuis Pharamond iosques 
au présent très chrestien Francoys de 
Valoys. Lyon, par Balthazar Amoullet, 
MDXLVi, pet in-4- de i59 pp. en tout, 
texte latin et français. [23234] 

Cet ouvrage, dédié au Dauphin, est orné de 
petits portraits gravés en taiUe-doUce, les plus 
anciens en ce genre et que nous ayons encore 
trouvés dans un livre imprimé en France (por- 
traits que Ton attribue à Woeriot). C'est un vo- 
lume curieux et rare (vend, la fr. 5o c. Retna; 
17 fr. 5o c en 18/11 ). Les mêmes planches ont 
servi pour une édiUon de cet Bpitome impr. i 
Lyon, en i55a , pet in-4., où elles sont coUées 
à cdté du texte. Elles se trouvent aussi dans la 
Chronique abrégée, imprimée en i555 (voyez 
Chronique), et ce sont probablement les mêmes 
qui figurent dans le vol. intitulé : 

Regum Francobuh a Faramundo ad Henricom 
II. Imagines, quam proxlme fieri potuit, ad 
vivum express» et sri incls» ; una cum eorum 
vita, unicuique Imaglni per compendlum sob- 
Jecta.£u^dtifit', Balthazar AmoUetus, i55ft,pet 
in-fol. (Catal. de Bellanger, page SAS.) 

Une édition de TEpltome, Lyon, i5Ao, In-foL, est 
citée dans le Nouveau Leiong, n« 1571A; mab 
là, à ce qu'il parait, on a confondu V Bpitome 
avec la Chronique. 

EPITOMË Juris civilis , opuscolum antiqoi 
ac ignoti scriptoris, repertum CadomL 
Parisiis, Jo. RicheriuSj i582, pet in-8. 

[2469] 

Opuscule devenu rare, et qui a été vendu Jusqu'à 
g flor. a5 c Meerman, bien qu'on ne paisse 
guère Testimer que de 4 à 6 fr. Il a été réimpr. 
à Bourges {Biturgis)^ chez Bonar. Thorln, en 
i5o5, en même temps que les Sententiœ JuUi 
Pauli, lesquelles sont ordinairement réunies 
à cette seconde édition. 

EPITRE. Sensuyt le pistre des enians de 
paris enuoiee anx enfans de Rouen. Auec 
Rondeaulx et Epistele(5Û:) a ce propos, 
(à la fin ) Ce fut faict le sùciesme laur de 
May Et imprime le ,v, tour de Juillet 
là mil ccccc. xxxiij pet in-8. goth. de 
4 if. en vers de 10 syUabes. [i349â] 

EFISTRE de la venue de la royne Alienor. 
Voyez Epistolle. 

EFISTRE. Lepistre du cheualier gris, en- 
uoyee a la tres-noble.... et souueraine 
princesse et tres-sacree vierge Marie, fiOe 
et mère du tres-grant et tres-souuerain 
Monarche uniuersal iesus de Nazareth, 
(au verso du dernier t) Cy fine lepistre 
du cheualier gris imprime a Lyon par 
Jehan Labany demauràt en la rue mer- 
cière près Nostre Dame de Confort (sans 
date) , pet in-8. goth. de 12 ff. à 25 llgn. 
par page. [i3493] 



Digitized by 



Google 



£PI 

Au Verso du titre se lit un rondeau, lequel donne, 
en acrostiche, le nom de Tauteur de cet opus- 
cule en Ters ; frère Bstn. Dame. 

EPITRE (I*) du roy envoyée à Hector de 
Troye, et aucunes autres œuvres assez 
dignes de voir. Paris, Ambr. Girault, 
in-/i. goth. [13337] 

Celte épttre est de Jean Le Maire de Belges, et elle 
se trouve réimprimée sous son nom , à la suite 
de plusieurs édit. des Illustrations des Gaules^ 
et notammait dans celle de iSaS-ag, par Ambr. 
Giraiilt (à Paris), où elle occupe 38 ff. à la fin 
du volume. — Voyez Le Madie. 

EFISTRE envoiee av tigre de la France. 
[sans lieu é^ impression ni date) ^ pet 
in.8. [235o4] 

Opuscule de 7 ff. non chiffrés, y compris le titre, 
et le 7« f. qui ne contient qu'un hultaln. Chaque 
page du texte impr. en gros caractères romains, 
a ai lig., excepté la 10* qui enaaa. Cet éloquent 
pamphlet, dirigé contre le cardinal de Lorraine, 
alors tout-puissant, est une invective Imitée de 
la première catilinalre de Cicéron. On Ta attri- 
buée dans le temps au célèbre Fr. Hotman, mais 
rien ne prouve bien posiUvement qu'il en soH 
l*anteur. En voici le début iJigre enragé, vipère 
veniwieuse. Sépulcre d'abominatiô, speaacle de 
malheur : iusques à quand sera-ce que tu odu- 
seras de la ieunesse de nostre roy ? 

On voit que cette satire est en prose ; mais 11 en 
existe, une autre en vers, qui ne nous est par- 
venue qu'en manuscrit, et qui, dans les copies 
que rai vues, porte pour litre : Le Tygre satyre 
sur les gestes mémorables ,des Guysards , i5ôi. 
Cette dernière pièce se compose de 371 vers, 
dont voici les quatre premiers : 

Méchant diable acharné, sépulcre abominable 
Spectacle de malheur, vipère épouvantable. 
Monstre, tigre enragé, Jusques a quand par toy 
Verrons-nous abuser le jeune âge du Rc^ ? 

Maintenant si Ton me demande laquelle de ces 
deux pièces, évidemment calquées Tune sur 
l'autre, a paru la première, et est devenue une 
des causes du supplice de l'imprimeur Martin 
Lhomme, qui , par arrêt du Parlement de Paris, 
en date du i3 Juillet i56o, fut condamné à être 
pendu pour avoir imprimé les Bpistres, livres et 
cartels diffamatoires plains de sédition, schisme 

et scanddes , Je répondrai que la seconde 

m'a semblé n'être qu'une simple paraphrase de 
la première, et que d'ailleurs la date qu'elle 
porte, en supposant que ce soit celle de la com- 
position de la pièce, ne s'accorderait nullement 
avec l'époque bien précise de la condamnation 
du malheureux libraire. C'est donc la pièce en 
prose qui, selon toute apparence, a excité la * 
rigueur de la JusUce. C'est un morceau devenu 
si rare, que mon exemplaire est Jusqu'ici le seul 
que l'on connaisse. M. Ch. Nodier l'a bien dé- 
crit dans une excellente notice intitulée : De la 
liberté de la presse avant Louis XIV : \k notre 
spirituel académicien a eu grand soin de rappor- 
ter textuellement ce que Hegnier de La Planche, 
Brantôme et J.-A. De Thou ont dit de VEpistre 
au Tigre, qu'ils nomment simplement Le lYyreou 

TOME IL 



EPI 19S 

Au TYj^.Nous ne reproduirons pas Ici cesdétalls 
qui ont tant d'Intérêt et de charme sous la plume 
de M. Nodier: ils perdraient trop sous la nôtre. 
C'est dans le Bulletin du Bibliophile (i»» série, 
n« a) qu'il faut les lire, ainsi qu'une piquante 
réponse du même écrivain à M. D., où il est 
démontré que VEpistre en prose est bien la 
pièce dont ont parlé les historiens cités (décem- 
bre i84i). Cette démonstration déjà si convain- 
cante a encore été confirmée par M. A. Taillan- 
dier, qui a donné dans le même Bulletin (en mal 
1842) un extrait des arrêts du Pariement dans 
l'affaire du malheureux Martin Lhomme. Au 
reste, quoique ce libraire ait été pendu pour 
avoir imprimé cette épttre. Je doute fort qu'elle 
soit réellement sortie de sa presse, car llmpres- 
sion en estévidemment étrangère; peut-être est- 
elle de BAle ou de Strasbourg, comme l'a dit 
M. Nodier; & moins que Martin Lhomme ne se 
fût procuré des caractères étrangers pour donner 
le change à l'autorité : en quoi, comme on le 
volt, il aurait fort mal réussi. 
Voici le huitain placé à la fin de VEpistre: 
Il m*est aduis qu'il te deburoit suffire 
( Tigre euenté ) Voyr le Roy nostre sire 
Vouloir seufrir remplir ta bource ainsi 
De ses trésors , va lui crier mercy 
Va infecte, qu'il te face fuire : 
Car s'il jcongnoit quelque iour en ses sens 
Que tu respanslesang des Jnnocens 
TU pourras dire alors qu'aura du pire. 
Un exemplaire de la Satyre en vers, sous la date 
de i50i, copie pet in-8. de 8 fll, écrite sur vélin 
par Fyot , et par conséquent il n'y a pas plus 
de Ao ou de 5o ans, a été payé 5i fr. 5o c. chez 
Chardin, en 1824 ; et une copie toute récente du 
même manuscrit, in-A. de aopp. sur papier, s'est 
vend. 1 liv. 18 sh. à Londres, en 1885, et ensuite 
37 fr. Crozet, à Parb, en i84i. 
EPISTRE enuoyée des Champs Elisécs. 

Voy. Esprit. 
EPISTRE. Lepistre et ordonnance du camp 
de monseigneur d'Alëcon ayant la charge 
du roy nostre sire Et aussi les nos des 
capitaines estans en la c^gnie du dit 
seigneur, {sans lieu ni date)^ pet in-8. 
goth. de 4 ff. [13493*] 
En vers de 10 syllabes. 

EPISTRE exhortatiue touchant la perfec- 
tion z commodité des ars liberaiàx ma- 
thématiques, composée sonbz le nô et 
tiltre de la très antienne z noble princesse 
Dame philosophie, Et puis nagueres pré- 
sentée au très chrestien Roy de Frâce. 
Imprimée a Paris, par Pierre Leber. 
Auec congé t Priuxlege pour ung an. 
M. D. XXXL Le vm. de Jamder, pet. 
in-8. goth. de 8 ff. [7755] 

Cette pièce sérieuse n'est pas moins rare que les 
nombreuses facéties en vers composées dans le 
même temps, et elle a du moins quelque intérêt. 
On lit au dernier f. : llâc Bpistolam sub ipsa 

13 



Digitized by 



Google 



19& KQU 

pkilêê&phiû dieUibai Or&ntim F. Mpk. libéra- 
lium tMthetnaticanmprofui&r Begitu. Lutetie 
Pariiiorum Anna Christi. v. d. xxxn. Ainsi 
rouvtage est du savant Oronce Fine, 
EPISTRE familière de jMrier Dieu, Aultre 
epistre familière d'aymer chrestienne- 
ment Item briefue doctrine pourdeue- 
ment escripre selon la propriété dalan- 
gaigeFrançoys. {sans heu ni date)^ pet 
in-8. de i5 ff. lettres rondes. [1687 on 

13959*] 

Les deux épitres sont en vers, la seconde est sous- 
signée Florimond. La brtefUe doctrine est en 
prose, et suivie de deux sunoes, avec la date 
i533 au-dessous. Il y a ensuite deux autres It, 
contenant Vlnttruetion et foy Sung chrestien^ 
mise en françoys par Clément Blarot, en vers. 
Cet opuscule est aussi Impr. à la suite du Miroir 
de Marguerite de France (voy. Maiuiueeite). 

EPISTRE satîricque envoyée de par co- 
gnoissance au roy de France. Anvers, 
J. Grapheus, i527, pet in-8. [i3494] 

Opuscule en vers. Vend. 10 sh. Lang. 

EPITRES vénériennes. Voyez Amboise 
(Michèle!). 

EPISTRES belgiqnes, par lesquelles est 
discouru de la cause et du progrès des 
troubles qui de présent régnent en Flan- 
dres. BÂeitns,J. deFaigny, 1578, pet 
in-8. [25029] 

Pièce rare, 

EQUICOLÂ {Mario). Libro de natura de 
amore. Venetiis, Lor. Lorio de Partes, 
1525, in-4. [17991] 

Autre édition, Vinegia, Fr.-Aless. Bindoni^ i53i, 
in-8., plus rare que la première. H y a une édit. 
corrigée par L. Dolce, Venetia, Gabr. Giolito, 
1554, In-ia; une autre réformée par Th. Por- 
cacchi, Fenet,, Gàhr, Giolito, i503, in-8. Réim- 
primé, Venet,, i588 et i5S7, In-is, et depuis; 
trad. en français, sous le titre suivant:' 

Les six uvres de la nature de Tamour, tant 
bumain que divin, et de toutes les différences 
dMceluy, mis en françols par Gabr. Chapuls. 
Paris, i584f in-8.; Paris^ /. Houzé, 1589, pet 
ln-13; et Lffon, i5o8, In-ia. 

— Istitutioni al comporre in oghi sorte de 
rana ddk lingua volgare, con uno erudi- 
tisàmo discorso délia pittura, e con moite 
segrete allégorie circa le muse e la poesia. 
Mihmo, i5&i, in-/|. [ilih^S] 

Dans cette édition, qui est rare, se trouve une 
épltre curieuse de Marco Sabino à Uberto 
StroEzt, laquelle n*est pas dans Tédltion du 
même livre Mie à Venise, i555, in-4. (Cotai. 
Capponi^ page i5B). . 

— Apologie de Marns Equicolus, gentil- 
homme italien, contre les médisants de 
la nation françoisè, trad. de ht en franc. 



ERâ 
(par Mich. Roté). Paris, Vinc. Serte- 
nos, i55o, pet in-8. de vm ^ 62 fil 
[17965] 
Livre rare : un exemplaire impr. sur v^un, et en 
m. R Sa fr. Gaignat; A8 fr. La Valliere; 67 fr. 
MacNCarthy. 

— D. Isabellç Estensis Mantuç Principis 
iter in Naii>onensem Galliam per Marium 
iEquicolam. {absque nota), in-/i. de 
36 îL signât A— I, à 23 lign. par page. 
[20124] 

Relation impr. en Italie vers Tannée i58a, époque 
à laquelle eut lieu le voyage d'Isabelle d'Est Le 
Utre que nous venons de donner se Ut au verso 
du premier f., dont le recto contient la dédicace 
de Marius jEquicola à Ferdinand de Gonxague, 
fils de François IIII, marquis de Mantoue. Le 
texte finit après la 8* ligne de l'avant-demier f. 
verso par le mot finit; le dernier f. est entière- 
ment blanc Cette pièce, quoique rare, n*a été 
vendue que 5 fr. Reina, mais elle vaut davan- 
tage. 

— Gronica di MantOTa di Mario Equicola 
di Alveto. {seftz^ anno), pet in-4. de 
137 fil non chiffrés, à 23 lig. par page. 
[25407] 

A la fin de ce volume sont deux bulles du pape 
Léon X, adressées k Frédéric de Gonzague, mar- 
quis de Mantoue, en date de i52i; ce qui prouve 
que l'édition ici décrite ne saurait être antérieure 
à cette année-là, bien qu'à en juger par la forme 
des caractères on pût la croire plus ancienne de 
60 ans. 

Vendu la fr. m. r. Gaignat; i5 fr. en mauvais état, 
U Valliere. 

n y a une édition revue par Benedetto Osanna, 
Mantoue, i(k>8 (et 1610), in-4. Vend. i5 sh. 
mar. Heber. 

ERASMUS roterodamus {Desiderius). 
Opéra omnia, emendatiora et auctiora, 
ad optim. editiones exacta doctornmque 
virorum notis iilustrata (ex recens. Joan. 
Clerici). Lugduni'Batavor., Van der 
Aa, 1703-6 , 10 tom. en 11 YoL in-fol. 
[18981] 
Belle édition, et la plus complète que l'on ait de 
ce grand polygraphe: vend. i37 fi*. La Sema; 
i/îo fr. en 1818; i3 liv. 5 sh. Heber; iga fr. 
Daunon; et en Gr. Pap. i35 flor. Meerman; 
3i liv. 10 sh. m. r. Williams. 
L'édition désoeuvrés d'Erasme, publiée par Beatus 
Rbenanus, Bâle, Jérôme Froben, iSto, 8 voL 
in-fol., est peu recherchée. 
Les personnes qui veulent se contenter des prin- 
cipaux ouvrages de ce célèbre philologue peuvent 
se procurer les 27 opuscules imprimés séparé- 
ment de format pet in-ia, à Leyde, chez Joan 
Maire, ou à La Haye et à Amsterd., de i64i-^t 
et qui se relient en i5 vol.; en vold les titres: 
i« Lingua, sive de linguœ usu et abutu liber. 
a"" Encomium wtoriœ, auquel est joint De rmti&me 
studii, et de ratfone inetituendi diêCiptOoe. 



Digitized by 



Google 



ERA 

3* De iwmen$a Dei mtetrtcùrditL 4* Dt Hrtute 
amplecîenda oratio ; depreparationê ad mortem; 
de morte declamatio; de puero Jesu coneio, 5** 
De conlemptu mundi liber, ^* Enchiridian militis 
christiani, f Principi* chrietiani institutio, 8» 
Sxplicatio in sywholum apoêtolorum et deçà- 
logum. 9* Bnarratio triplex in psalmum XXI L 
10» Bnarratio in psalmum I Beatus vir. ii» 
Bnarratio in psalmum XXXIV, ia« interpretatio 
in psalmum LXXXFI. iS« Prœcationes quibus 
h&mines assuescant cum Deo loqui. lA» Modus 
crandi Deunu i5« Consultatto de beïlo Turcis 
inferendo. lO» Querela pacis. 17» De sarcienda 
ecclesiœ concordia liber, i8» Dialogus de recta 
latini çrœcique sermonis pronunciatione, 19» 
Dialogue ciceronianus, sive de optimo génère 
dicendi, ao^De matrimonio christiano. 2i« Liber 
de conscribendis epistolis, sa* De utraque verbo- 
rum ac rerum copia libri duo, a3" Apophtheg- 
maxum libri octo. a4« Adagiorum epitome, a5« 
Colloquia, aO« rita Erasmi; accedunt epistolœ 
illustres, ar Brasmi flores ex ejus scriptis 
collectif ^ 

— (Erasmi oposcula). Pacis quereh; de 
regno administranffl) ; institntio principis 
christiani; panegyricus ad Philippum et 
Carmen, etc. Venetiis, in cBdilms AleU, 
i5i8, in-8. de 222 ff. chiffrés, suivis 
d*un f. blanc, et d*an autre où est l'ancre. 
[18981Î] 

Volume rare: a8 fr., quoique en mauvais état, en 
1806 ; 9 fr. Le Blond; a llv. 7 sh. Hibbeit ; la sh. 
ButJer. 

Nous trouvons dans le CataL d'Hanrott, II, n« 888, 
Tannonce d*un exemplaire de cette édition qui 
contenait la dédicace rare en place de kquelle 
se trouTe quelquefois un f. blanc, et aussi les ff. 
197 et 198 doubles, dans l'un desquels le nom 
dTjrasme est supprimé. Cet exempl. reL en mar, 
a été vendu 3 Uv. 9 sh. 

— Erasmi coneio de puero Jesu. Londini, 
typis J. et J. -jB. Nichais, et S. Bentley, 
1818, in-8. 

Jolie édition enrichie des ornements typographi- 
ques les plus recherchés : on en a tiré six exem- 
plaires sur vÉLm. 

— Morix encomium, Erasmi roterodami 
declamatio. Argentorati, in (edibm Math. 
Sckurerii, même augusto antio Bf. D. XI, 
pet. in-4. de 47 iï. , lettr. rondes. [17914 
ou mieux 18890] 

Première édition avec date; 10 fr. Oo c. m, r, La 
YalUere; 11 sh. Heber. 

Il est probable que la première édition de V Enco- 
mium moriœ est celle de GiUes Gourmont (Paris, 
sans date), In-a. de 48 ff. sign. A— H. L^épttre 
dédicatoire est datée du 9 juini5o8, dans les 
dernières éditions; mais on est généralement 
convaincti que cette date est fausse, parce que 
ce ne fut qu*à son retour dltalie, en i509, 
qu'Erasme composa cet ouvrage ; d'ailleurs cette , 
date ne se trouve pas dans les premières éditions 
dont n m'a passé des exemplaires par les mains. 



ERA 



195 



et elle D*est pu non plus aui édlUons fattM m 
Hollande dans le courant du 17* siècle. 

— Opusculum, cui titulus est Woria, id est 
stultitia, quœ pro concione loquitur. Ve- 
netiis, in cedibus Aldi, mense augtisto, 
i5i5, in-8. de 4fl: prél. dont unblanc! 
et 48 AT. 

Edition très rare: vend. 16 sh. mar. Askew 
la sh. Pinelli ; 36 fr. Le Blond. * 

CeUe de Florence, perhœredes Phil. Juntœ, i5i8, 
ln-8., n'est guère moins rare que l'aldlne, mala 
elle n'est pas également recherchée, et nous ne 
la trouvons portée qu'à 1 flor. i5 s. dans le 
Catal. de Crevenna, et i a sh. 6 d. dans cehil de 
Butler: 5 fr. 10c. m. v. Chardin. 

On peut citer encore, comme étant d'une certaine 
rareté, l'édlUon de Venise, per Jo, Tacuinum de 
Tridino, i5i5, pet ln-8. 

—Idem, cum conunentar. Ger. Usterii et 
fig. Jo. HolbeniL Basilea, typis Gêna- 
thianis, 1676, in-8. 

Cette édition s'annexe i la collection Variorum : 
6 à 9 fr.; vend, jusqu'à a5 fr. m. citr, d'Hangard. 

— Eadem declamatio, cum comment G. 
Usterii, ineditis Oswaldi Molitoris et 
figiiris J. Holbenii : denuo typ. mandavit 
Guill.-Gott]. Beckerus. Bastlea, 1780. 
in-8. 4à5fr. 

— Eadem. Parisiis, Barbou, 1777,= Th. 
Mori Utopia. Parisiis, Barbou, 1777, 
2 tom. en 1 vol. in-12. 3 à 4 lir. 

— De la déclamation des louanges de Me , 
stile lacessieux et profitable pour cognois- 
tre les erreurs et abus du monde. Paris, 
Pierre Vidoue. pour Galiot Dupre, 
1 520, pet in-4-goth. 

Volume rare , composé de 68 ff., non compris les 
k (f. préliminaires. Il est orné de 37 gravures, 
dont plusieurs répétées deux fols., et de lettres 
grises, en bols, fort belles. Le privilège pour 
l'impression porte que le livre n'avait pas encore 
été imprimé , et qu'il est permis à Galiot du Pré 
de le vendre pendant trois ans, pourvu que icelui 
du Pre mette ledit livre à Juste prix. 

Vend. 18 fr. m. citr, Duquesnoy, et a llv. la sh. 
Hibbert;66 fr. en i8aà. 

Erasme, dans une lettre à Antoine de Berghues, 
abbé de St.-Bertin , eu date du i3 décemb. i5i7, 
parle d'une traduction française de cet ouvrage, 
par George dUaloin ou Halluin, qu'il dit fort 
mauvaise : c'est peut-être la même que celle-ci. 

— L'éloge de la folie, trad. du lat par P. 
Gueudeville. Amst., PiJowor^, 1728, pet 
in-8. fig. 

La traducUon de Gueudeville est plate et remplie 
de froids quolibets ; ce n'est donc qu'à cause des 
graTures d'après Holbein dont elle est ornée 
qu'on recherche cette édiUon : 4 à 8 fr. Vend, 
en mar, i5 fr. 5oc. Duriez. 



Digitized by 



Google 



196 £RA 

H y a une contrefaçon sous la même date , mais 
tcès facile à reconnaître, parce qu'elle est In-ia, 
qu'elle a 34o pp. au lieu de «34, et que les rlgnet- 
tes tirées avec le texte sont en bols. 

— L'éloge de la folie, traduit du latin par 
Gueudeville. (Paris), 1751, pet iû-8. 

fig. 3 fr. 

Cette édition assez jolie a été donnée par Meunier 
de Querlon , homme de goût, qui a retouché la 
traduction de Gueudeville. On regrette de n*y 
trouver, au lieu des 80 petites figures d*Holbein, 
que 12 vignettes médiocres d'après Eisen. On a 
tiré des exemplaires de format in-4. 6 à 9 fr. Le 
prix des exemplaires en Gr. Pap., dont les fig. 
sont tirées en couleur, est plus considérable : 
la à i5 fr. Vend. 84 fr. «. ». tab, l r, La Vai- 
liere; 34 fr. m. v. dent, tab. F. Didot; Se fr. 
50 c Labédoy..., et avec les dessins originaux 
d'Eisen, aoo fr. m. r. Blondel d'Azincourt, en 
1808. 

Il y a aussi une traduction de cet ouvrage par Bar- 
rett, Paris, 1789, in-ia, fig., meilleure que celle 
de Gueudeville et même que celte de Laveaux , 
impr. i Bâle, en 1780, ln-8., avec des gravures 
en bois d'après Holbein. Les exemplaires de 
cette dernière , en pap. de Hollande , sont assez 
recherchés : 10 à la fr. Vend. 38 fr. m. M. La- 
bédoy.... — N'oublions pas la traduction nou- 
velle par C.-B. de Panalbe (Ch. Brugnot), 
Trayes, et Purii, flore/, i8a(J, ln-8. 

— De duplicî copia verbonim Des. Erasmi 
commentariiduo. Lutetiœ, Roh, Stepha- 
nus, i546, in-8. 3 à 4 fr. [i2o54] 

— Àdagiorum chiliades très, ac centunœ 
fere totidem. Venetiis, in adib. Aldi, 
mensesept., i5o8,in-foL [i8/t5o] 

Belle édition rare et recherchée, contenant a6 (f. 
préllm., a49 ff., et 1 f. bL Vend. 1 liy. a sh. 
Pindli; 3o flor. Crevenna: 1 liv. 4 sh. Butler. 
Elle a le mérite d'avoir été faite sous les yeux 
de l'auteur, qui demeurait alors à Venise. 

— Adagiorum chiliades quatuor, centuriae- 
que totidein,quibu8 etiam quinta additur 
imperfecta. Venet, , Aldus et Andr, socer. , 
i520, in-foL de 26 et 3o3 ff., et un 
blanc. 

Edition un peu moins rare que la précédente, mais 

glus complète. Vend. 4 uv. Sykes; 1 liv. 19 sh. 
utier, et quelquefois moins. Un très bel exem- 
plaire, à la reliure de Grolier, a été vend. 
a5o fr. en juin i8i4 ; un autre, ayant une sem- 
blable reliure, mais en mauvais état, i3a fr. 
Mac-Garthy, et après avoir été réparé, ao liv. 
Hibbert 
La première édition de cet ouvrage célèbre fut pu- 
bliée à Paris, i5oo, in-4., sous ce titre : Desi- 
derii Erasmi roterodami veterum , ma^meqtte 
insignium parœmioruni ^ id est adagiorum col- 
lectanea. — Impressum hoc opus Parisii,,, Au- 
gustino Vincentino Caminado a mendis vendi- 
catoreyM, loanne Philippo Alamano diligentis- 

simo impressore, anno mvc Ce n'était guère 

qu'un essai que l'auteur perfectionna par la 
suite, et qu'il porta i plus de 44oo adages. 



ËRÀ 

— Adagiorum chiliades quatuor, cum ses- 
quicenturia; Henrici Stephani animad- 
versiones in Erasmicas quorumdam ada- 
giorum expositiones. (Hiva Roherti Ste- 
phani, i558,in-foL 

Belle édiUon, beaucoup plus complète que les 
deux précédentes, mais moins ample que ceUe 
déports, MicK Sonnius, 1579, in-fol., laquelle 
est augmentée de plus de aoo pages qui con- 
tiennent un grand nombre d'adages de différents 
auteurs dont on peut voir les noms sur le Utre 
du livre. Il est inutile de parler des éditions plus 
récentes , qui ne sont que des copies de celle-ci ; 
mais nous ne pouvons nous dispenser d'indiquer 
la belle édit de Florence, apud Juntas^ 1575, 
in-fol., qui a paru sous ce titre : Adagia qûœ- 
cumque ad hanc diem exierunt Pauli Manutti 
studio^ atque industria, doctissimontm theolo- 
gorum consiUo atque ope , ab omnibus mendie 
vindicata, quœpium^ et veritatis cathoUcœ stu- 
diosum lectorem poterant offendere : toutefois 
ce même Utre fait assez voir que Fédltlon est 
tronquée, et il est à remarquer qu'on n'y fait 
pas menUon du nom d'Erasme, dont l'ouvrage 
estabisl défiguré. Aide le jeune a publié à Feniee, 
1577, in-ia, un extrait des adages d'Erasme, 
sous ce titre : Apophthegmatum ex optimis 
utriusque Unguœ scriptoribus libri nx PauUi 
Manutii studio^ etc. Mais cet extrait est peu 
recherché , parce qu'il a été fait dans le même 
esprit que rédiUon précédente, dédiée au pape 
Gr^oire Xin , et revêtue de son privUége, que 
Paul Manuce céda aux Junte. 

— Adagiorum D. Erasmi epitome. Amsteh, 
Lud, Elzeviritis, i65o, pet in-12. 9 ^ 
12 fr. 

Vend. 3o fr. bel exemplaire m. r. Gouttard ; a5 fr. 

vél. Chénler; a5 fr. mar. Blgnon. 
L'édition ù^Amsterd. , ex ofjlcina elzeviriana, i6<U, 

pet. in-ia, 4 à 6 fr. 

— Gollo(||[uia. Ltigd.-Batav. , ex ofj^cina 
elzeviriana, i636 ou i643, pet ui-12. 
[18620] 

Ces deux éditions sont également recherchées : S 
à 10 fr. Vend, bel exempl. en m, r. 18 fr. Saint- 
Céran; a4 fr. en vélin. Gaillard. 

Les éditions à^Amsterd,^ Blzevier, lOôa et 1679 1 
pet In-ia, ont peu de valeur; cependant un 
exemplaire de cette dernière, non rogné , aa fr. 
5o c Chalabre ; 36 fr. Blgnon. 

— Eadem, cum notis variorum, accurante 

Corn. Schrevelio. Lugd.'Batav., 166/i, 

in-8. 5à6fr. 
Vend. 17 fr. bel exempl. peau de truie, Gouttard. 
L'édition de Rotterdam, 1693, et celle de Delft, 

i7a9, in-8., sont également bonnes, et le prix 

en est le même. 

— Selecta colloquiorum Erasmi fragmenta. 
Parisiis, typ, regiis, 1783, pet in-8. S 
à5fr. 

Tiré à un petit nombre d'exemplaires. 

— Les colloques d'Erasme, trad. du lat en 



Digitized by 



Google 



£RÂ 

firanç. ^^ GueuAes'ûie. Leifde , 1720, 6 
voL iD-i2. Gg. prix ordinaire. 

— Comédie, ou dialogue matrimonial, 
exemplaire de paix en 'mariage, extrait 
du devis d'Erasme , duquel est le titre : 
Uxor memphigamos. Paris, Jean Langis 
et V, Sertemsy i54i, in-8. 

Cette traduction est en vers ; Barthélémy Aneau 
pourrait bien en être l'auteur, parce que, dans 
son épltre dédlcatolre à Guillaume de Martberay, 
le traducteur anonyme , parlant à son livre, lui 
dit : « si lui diras Vaneau tout rond m'etnoye, » 

— Epistolarum libri XXXI, et Phil. iMe- 
lanchthonis libri IV, quibus adjicitur 
Thomas Mori et Jo.-Lud. Vivis epistolap. 
Land,, 16/12, 2 Tol. in-foi. portr. d*£- 
rasme. 12 à ao fr. [18697] 

— Voyez Testâmentum (novum). 

— Les faits et gestes mémorables de plu- 
sieurs gens remplis d'une admirable doc- 
trine et condition, trad. du lat d'Ërasmc 
en Ters françois par Guillaume Haudent. 
Lyon, Benaist Rigattd, i557, pet in- 12. 

Vend. 5 fr. mar. U. La Valllere. — Le même tra- 
ducteur avait déjà donné: 

Les cent premiers apoplithegmes d'aucuns 
Illustres princes et philosophes , Jouxte la tra- 
ducUon laUne d'Erasme, reduilz en rlthme fran- 
çoyse. Faris, Me. Buffet, i55i, ln-16. flg. en 
bois. 

U n'entrait pas dans notre plan de donner ici un 
catalogue complet des ouvrages d*Erasme, cata- 
logue qui d'ailleurs se trouve en grande partie 
tout fait dans les tables de Panier ; mais nous ne 
pouvons pas nous dispenser de parier de la pre- 
mière édition d'un ouvrage de IMllustre savant 
de Rotterdam , qui a donné lieu à un fait singu- 
lier. H s'agit du traité intitulé : Fidua Chn'stiana^ 
Basileae, Froben., ] 539, pet. ln-8., dédié à Marie, 
sœur de Charles-Quint et reine de Hongrie. 
Cette édlUon est restée célèbre dans les fastes de 
la typographie, ù cause d'une faute plaisante 
qui s'y est glissée , soit par une malice du cor- 
recteur de limprlmerie de Froben , soit par un 
effet du hasard. Erasme s'exprimait ainsi en par- 
lant de la reine de Hongrie : Mente illâ usam eam 
semper fuisse, quœ talein fceminam deceret ; mais 
au lieu de mente illâ on Imprima mentula^ ce 
qui donnait à la phrase un sens tout-à-falt obs- 
obne. n y eut , dit-on , mille exemplaires de dis- 
tribués avant qu'un carton réparateur eût fait 
disparaître cette énormité. Erasme a écrit quel- 
que part qu'il aurait donné 100 pièces d'or pour 
que la chose ne fût pas arrivée. — Suit l'indica- 
tion de quelques ouvrages d'Erasme, ancienne- 
ment traduits en français. 

Enchiridion ou Manuel du cheualler chrestieo. 
aorne de comniandemens très salutaires par 
Dcaidere Erasme.... avec ung prologue merveil- 
leusement utile de nouveau adjouste ( trad. du 
latin par Louis de Bcrquin ). Par Martin Lempe- 
rtwr ( Anver$) iMn mil cinq cens t vingt neuf. 



ERA 



197 



pet. in-8. gotb. sigu. A— R iili. Le dernier f. 
conllent les errata et la marque de l'imprimeur; 

[1287*] 



Voyez, au sujet de ce livre rare, le Dict. des ano- 
nymes de Barbier^ I, 5077. H Y a une autre édi- 
tion sous ce titre : Le Chevalier chresiien» 
Lyon, Dolet, i543, in-16. 

ConiciLLB o'oR, ou petit recueil tiré de l'ins- 
UtuUon du prince chrétien, composé par Erasme, 
mis en françois avec d'autres pièces ( par Cl. 
Joly). {sans lieu d'impression)^ i665, pet. In-iQ 
de 187 pp., non compris a pp. de correcUons et 
additions. [3981] 

Il a été fait deux édlUons de ce peUt livre, sou» la 
même date et avec la sphère sur le titre. Elles 
peuvent être attribuées l'une et l'autre aux Else- 
Wer : 10 fr. mar. Duriez ; 8 fr. Renouard. U y a 
aussi une édiUon de 1666 , vend. 9 fr. 95 c. m. 0. 
Sensier ; et une de 16671 copiée page pour page 
et ligne pour ligne sur l'une de celles de i665 , 
et également avec la sphère. 

La côpiainte de la paix par Erasme , nouuel- 
lemét traduite de latin en frâcoys. {sans lieu ni 
date)^ pet. in-8. gotb. de 56 ff. non chlffr. [33o6â*] 

Ce volume parait être sorti des presses lyonnaises 
vers i5Sa A la fin se Usent deux lettres latines, 
l'une d'Erasme à l'Empereur, et l'autre