(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Choix des plus belles fleurs ?et des plus beaux fruits /par P.J. Redoute?."












*fl 



, 



fc.O 



A 



N> 



( 






i>% 



gr 



Vi 



. 



si* 



Ttf/iï 



$m 






<* 



'* 



r 



Ï7> 



ïs 



Gi 



o. 



v£ 



®ss 



r. 



i-O 



/■ 



/a 



ft 



rC 



Jr< 



% 



.y 



r» 



<*> 



<§« 



^ 



.0. 






iV 



r 1 ) 



« • 



1 



Vîfi*' 



A! 



rz\ v 



R 



<: 



£ 



rr» 



v 



s 



ë^^E 



< 






V- 



M 






rv s 



7 



%*& 



:fA 



*-c*fi^ 



»v 



e$& 



A 



fit. .A. A .♦ 



/ 



.ç^Ss 






IW"\J 



< 



%ï 



sïfr 



. 



A 



WTW^#W#M# 



^^^^H5^^ ^ss^ 4ft$*<3HH^#$^f" 



4h^-£~:H>^ 



/ 



t*' 4* 



a 



H. 

I 



.« » f - 



■v 






■ ' 



- 



'*' 



•m 



.»- 



">* 



■ 



► • 



/ - ; 









r*.V 



. 



• 



■ 



DES 



■ 






>î 



*?A 









»* 






» 






■ 



m 



'. mW 






A - 






1/ 



■ ' 



> 



/ 



PAR 



r 



_*• 



v 



•" 



CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR , PEINTRE ET PROFESSEUR D'ICONOGRAPHIE AIT MUSEE D^rSTOlRE NATURELLE, 

i 7 



DESSINATEUR 



MEMBRE 



EN TITRE DE LA CLASSE DE PHYSIQUE ET MATHÉMATIQUES DE L'INSTITUT 



DE LA SOCIÉTÉ PHILOTECHNIQUE ET DES ENPANS d'APOLLON , DE CELLE D'AGRICULTURE DU DÉPARTEMENT DE SFÏN E-ET-OIS- 

MEMBRE CORRESPONDANT DE LA SOCIÉTÉ ROYALE D'AGRICULTURE ET DE BOTANIQUE DE LA VILLE DE GAND 



ASSOCIE HONORAIRE DE LA SOCIÉTÉ DE GENEVE y 
MEMBRE CORRESPONDANT DE CELLE DITE HORTICULTURALE DE LONDRES 



ETC. 



r 






■J 






• - 



* . V 



N. 



* r 



' 



/' 



s 






^n 



s 



~\ 



y 



r 






( 



m 



■ 






i — ■ 



* - 



\ , 



/ 



/— 



/ 






/ 



V \ 



X 



X. 






-4*" 



*ïrt& 



* 









: 






/ . 






ERNEST PANCKOUCKE, EDITEUR 



PROPRIÉTAIRE 



CET OUVRAGE, 



\ 



* 



chez 



Rue des Poitevins, w° 14 , 

■ 

r 

principaux Libraires et Marchands d'estampes de la France et de l'Étranger 



• 



x 



• 



±^4*4~M'4''M'4'4<"PM^~%4< 



IMPRIMERIE DE C. L. F. IViNC KOUCKE , RUE DES POITEVINS, N. I /(.- 



>>*4-*4-M-*«*-M**^-^^-M"^ 



- V 



flS« 



i 



U * V 






ï>*£ 



inui* 



§§§fS 



gggp^ 



i>7r 



. - --. 



9v>, 



// 



os 



»> 






.v<- 



* 



! 



^i-> 



o 



st* 



*r« 



fà\ 



:^ 



o 



a 



\ 






r /s 



V 



<^ 



<!> 



CTî> 






^ 



» 



i» 






n 



<2*9 



» 



/i 



V 



^. 



^s 



X5X?X 



«> 



<v 



<?^9^ 



/r< 



<^fte 



G 






* 



\i 



V 



p, 






I 11 



je 



<~ -- - ^1 



v> 



"=:.-»/ '5- 



SkiiiÉ&;iM 



tf5 



\' 



k iS 



^; 



•• 



<Ss 



v> 



>- 



s®3)^^ 



(5 



o 



Cil^) 



fr 



^ .* . 






% h 



•»♦ 



• 



/ 




















v^ 



V 





l 




DES 



/fa 










K 



-7 
















ET 



DES 



PLUS 



BEAUX 



FRUITS 


















PAR 













a 


















MEMBRE 



CHEVALIER DE LA LEGION D HONNEUR , PEINTRE ET PROFESSEUR D'iCONOGRAPHlE AU MUSEE d'hISTOIRE NATURELLE, 

DESSINATEUR EN TITRE DE LA CLASSE DE PHYSIQUE ET MATHEMATIQUES DE L'iNSTITUT, 
DE LA SOCIÉTÉ PHILOTECHNIQUE ET DES ENFANS D'APOLLON , DE CELLE D'AGRICULTURE DU DEPARTEMENT DE SEINE-ET-QISE , 

MEMBRE CORRESPONDANT DE LA SOCIETE ROYALE D'AGRICULTURE ET DE BOTANIQUE DE LA VILLE DE GAND , 

ASSOCIÉ HONORAIRE DE LA SOCIETE DE GENEVE, 
MEMBRE CORRESPONDANT DE CELLE DITE HORTICULTURALE DE LONDRES* ETC. 









Mo 




en. 






1 



















s 






S 






PAR I S 



ERNEST PANCKOUCKE, ÉDITEUR 



* 



RUE DES POITEVINS, N° 14. 













* 






m 



) 







e 



\ 



Ç>. Km 







v\* 



vr^ 



**,■ 







**y& 












I 



•■» 



4 






» *••- 









\ 






"•4 






* 






i 
fi t 



* . 

i 












• 






* 






• 



• 









• 



















































• 









» 

































* 



■ 



■- 



\ 






I 







































PARIS. — IMPRIMERIE DE C. L. F. PAKCKOUCKE, 






Hue dus Poitevins, ?*• i4« 





















■ 












■ 









; 













. 



f 






\ 








• 










































I 








































■ 


















• 





















• 













ersonne ne conteste à M. Redouté 













botanistes. Ses productions délicieuses réunissent 



titre de premier de nos iconographes 







enres de mérite qu'on 



? 



a un 



de 




che 




re supérieur 



•) 



tous les 






qui 



6 v " lvo ^ mwuc iuuii diuuire cuez les. plus célèbres peintres de fleurs, et qu 

firent la réputation , la gloire de Van Huysum , d'Herryns et de Van Spaendonck 






Jamais ces 




rands maîtres n'ont mieux copié 



5 




surpris la venté, jusque dans les 



moindres détails, entendu la composition avec tant desprit et de goût, donné aux 



? 



objets qu'ils imitaient des formes 



aussi heureuses , aussi élégantes , trouvé sur leur 






palette une couleur plus fraîche , plus harmonieuse , plus empreinte 
finesse, de 



d'élégance, de 



transparence. En voyant les 




— i 



uets de M. Redouté, on croirait 



que 

la nature elle-même prit plaisir à les arranger. Parmi ses nombreux ouvrages, on 

ait porté si 



n en sait aucun , après sa belle famille des Liliacées et 



ses 



loin 



Roses . où il 




talent et le charme de l'imitation 



? 



plus de complaisance 






que l'auteur ait soigné 



? 



caresse avec 



? 



que la splendide Collection que nous reproduisons aujour 



d'hui. Il l'avoue comme son œuvre de prédilection, et, comme telle,. le monde 






artiste l'a reconnue et acceptée 






L Iconographie végétale, ou l'art de peindre les fleurs, que, le premier, M. Re 






douté soumit 



au 







urm avec les teintes fraîches et vivaces de 







moins d'utilité que d'attrait; 

nos jours, où les sciences naturelles 



peinture 



? 



na 



pas 



ce n'est plus seulement un art de luxe , surtout de 






? 



auxquelles il se lie essentiellement , devancent 



toutes les autres dans leur marche rapide. En effet, si l'Iconographie des fleurs 



présente de rians tableaux , de douces 



- 



les studieux loisirs de ceux dont 



images 



aux admirateurs de la nature , amuse 




. 



aux dons si fugitifs 



pinceau magique donne une existence durabl 



e 



de Flore, combien de 



- 






précieux modèles n'offre-t-elle pas aux 




































INTRODUCTION. 



manufacturiers, à l'Europe industrielle dont les produits s'embellissent de ses 




races; aux 



chefs d'institution, jaloux 



de hâter, de fertiliser les progrès de leurs 



élèves dans l'étude du dessin, et aux professeurs même voués à cette branche spé 



ciale 



de l'enseignement ! 



























C'est pour encourager les nombreux disciples, les maîtres qui se pressent à son 



Cours 






? 



que 



M. Redouté a composé ces brillans modèles , faits avec tant de soin et 



si fidèlement imités, que celui qui les aura copiés pendant la saison rigoureuse 



du froid 



? 



pourra 



? 



au retour du printemps , sans crainte de s'être égaré , les com 



parer avec les fleurs qu'il verra renaître sous ses yeux. En épiant les secrets de la 



nature, en l'observant sans cesse dans la constance et la variété de ses formes, de 



? 



5 



ses couleurs, M. Redouté est parvenu à réussir ici sous le triple rapport de l'exac 



i 



titude, de la composition 



et du coloris , qualités dont la réunion seule produit la 






perfection de l'Iconographie végétale. Là aussi se trouve une garantie de durée 



pour cet ouvrage 



admirable de vérité, de charmes, consacré aux disciples de la 






botanique , aux émules de l'industrie , aux amis des arts , enfin à tous ceux 



qui 



se 



plaisent aux reproductions fidèles des merveilles de la nature. 












' 




















































- 



























■ 












■ 






























. 





















■ 











































































* vvwvvvvvvvi/ ^^ 



W/VW/VV1 *^^ 



• 
























• 










ALPHABET 




QU 




ET 



EXPLICATIVE 










' 






















ABRICOT-PECHE 






i 






Variété du fruit de l'Abricotier commun 



+ 






meniaca 



y 



L.). Cette variété est la plus grosse et la plus savoureuse 



{Ar meniaca vulgaris, Lmck: Prunus. Ar 



rougeatre, très-succulente. Elle mûrit au commencement d'août 



? 




chair 



en est un 






peu 




































ALSTR OEMER IA PELEGR IN A 










■ 

Cette espèce est originaire de l'Amérique du sud, ainsi que ses congénères, qui sont toutes 



des plantes d'ornement. Elle appartient à la famille des Amaryllidées. C'est vers l'année 



i 



qûell 



a été introduite en Europe 



7 53 









AMARYLLIS BRÉSILIENNE 















sont 



Cette belle plante a pour patrie le Brésil ; mais comme plusieurs autres 
ndigènes de ce pays, on a cru devoir changer, comme trop exclusif, le nom de Brasi 




liensis donné d'abord à cette espèce. C'est X Amaryllis spectabilis de Loddiges et VA 
ryllis Johnso ni de Swett. 



ma 



AMARYLLIS ÉQUESTRE 






Cette 







* 

marylhs est originaire des Antilles, et fut introduite dans 



les 



serres 






d'Europe en 1778. Ce fut Linné fils qui lui donna le nom & Amaryllis equestris. Elle 



fleurit à la fin d'avril 









. 















* 



Nous nous sommes attaché à donne 



exactement 



tions des 






nom botanique latin, les noms vulg 



grav 



Autant 



qu 



possible, nous avons 



? 



ginaire de chaque plante; nous y avons ajouté quel- qui sont d 



et la patrie conservé les noms français des plantes , ceux surtout 





détails très-abrégés sur la date de son introd 



les 



journalier; mais nous avons préfé 

1 



tion. sur sa 



•> 









< 



q 



culture, etc 



avons 



L'ord 



re 



1 



adopté 
devient très-facile de rectifier 




alphabétique étant 
r cette explication, 



noms latins pour les fleurs nouvelles 



? 




n 




ne 



pas 



veaux 



? 




ger la botanique de noms français nou 

ni aussi harmonieux r 



ne sont 




urs 



? 




des ren- aussi facil 



vois, les erreurs qui ont pu se glisser dans les inscrip 



tous 



retenir que les noms latins adoptés par 



botanistes de l'Europ 






1 






















































1 






TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE 



























AMARYLLIS FORMOSISSÏMA 



LIS-SAINT-JACQUES 















Cette plante, connue sous 




nom 



vulg 



de 







l'Amérique Méridionale; 
jardins des amateurs. Selon 



mais 





a long-temp 












qu 



ell 



Saint-Jacques 



? 



est 



g 



de 



e est cultiv 



Linné, elle fut 



pportée d'Amériqu 



en i 



en Europe, dans les 
5o3. 



























ANEMONE ETOILEE 



ANEMONE S TELL AT A, Lmck 



A. HORTENSIS 



I 



V 

L'Anémone étoilée croît sauvage dans les haies et les buissons de l'Italie et de la France 



méridionale. Elle varie par la couleur de ses fleurs 



y 



qui sont 




plus 




r 



équemment purpu 



rines ou roses, quelquefois blanchâtres, mais jamais jaunes. Elle double difficilement. 









ANÉMONE SIMPLE 






Sous le nom & Anémone simple est 



colorées de X Anémone coronaria 




jourd'hui très-répandu 



dans 



ANEMONE CORONARIA 



I 








un 




i 



oupe de variétés simples et diversement 



, ,-j. Cette plante, de la famille des Renonculacées est 



nos jard 



? 



ou 



ell 



double avec 




Elle 



oît spontanément en Provence 



5 



en 



Italie 



•> 



en 



G 



plus grande facilité 



et dans l'Orient 




abondamment sur 1 



n en trouve 



pelouses de la Villa-Pamphili , à Rome; elle y fleurit dès le printemp 



ASTELMA EXIMIUM, Bu. 



GNAPHALIUM EXIMIUM. 




Linné plaçait cette plante 

plantes qui ne devaient pas être associées. M. Rob 
Astelma. 



- 

le genre Gnaphalium, où l'on avait entassé une foule de 




own en a 



fait 




typ 



de 



son genre 



\j Astelma eximium est originaire 





cap 




ans 



très-bi 



jardins d'Europe vers 1' 
ses formes et ses couleu 



de Bonne-Espérance , d'où il a 



ete 



i 



79 3 



Malg 



dessiccat 






> 



troduit 
cette plante conserve 



9 



c 



Il Immortelles 



et elle est du nombre de celles qu'on a décorées du nom 



ASTER DE CHINE 



ASTER SINENSIS 



L 









Cette 

est origi 




plante est connue, dans les jardins, 

de la Chine et du Japon , d'où elle a été envoyée 



sons le nom de Reine- Marguerite. Ell 







moins, a cette 



f 






y 



époque, on 



a 



ultivait au Jardin-des-Plantes de P 



elle était à fleurs blanch 

champs. Ses graines 

a la rouge, qui fixa l'attention des amateur 



en Europe vers l'année 1728 

Dans l'origine 



? 



et simples, assez ressemblantes aux Chrysanthèmes 



y 




e nos 
donnèrent naissance à plusieurs variétés de couleurs, particulièrement 



C'est 



en 1 



734 qu 



obtint des variétés vio 






lettes. Depuis cette époque, le nombre de ces variétés s'est fort augmenté ; mais ce n'est que 



récemment 



qu 



a 



obten 



u 



elles 



hémisphériqu 



qu 



omme à tuyaux, et dont les fleurs paraissent 



> 









\ 












\ 



TABLE ALPHABETIQUE ET EXPLICATIVE 



















BENOITE ÉCARLÀTE 



GEUM COCCINEUM. 










QUEL LYON, Sweet 









Ce n'est que depuis un petit nombre d'années que cette belle plante a été introduite dans 



les jardins , ou on 



lu 



donna d'abord le nom de Geum coccineum 



plante de Grèce. Le Geum Quellyon, étant originaire 
cette dernière. 



y 



qui 



ppartient à une 



du Chili, ne peut être confondu avec 















BIGNONIA CAPENSIS. 



TECOMA CAPENSIS. 



\ 



C'est en 1823 que des graines de cette belle plante furent apportées du cap de Bonne 



et 



Espérance , 

On lui donna d'abord 




oduisirent quelques individus dans le jardin royal de Kew, en Angleterre 




appartenait au genre 
l'orangerie , mais qui 



Tecoma 




dem 



nom de Bignonia capensis; mais on reconnut ensuite qu'elle 

JL 

un arbuste élégant que l'on cultive facilement dans 



C'est 



an 



de 



une bonne terre. On le multiplie de boutons 






CALVILLE BLANC. 












Variété du fruit 
saillantes. 







u Pommier [Malus commuais). Elle est grosse 



y 



jaune 



> 



a 



A 



cotes 



CAMELLIA JAPONICA, L. 



Cet 



brisseau, élégant et toujours vert 



? 



est originaire 



du Japon 




est 




typ 



d'une 






petit 



famille de plantes nommées Camelliées. Ses fleurs, naturellement simples et d'un 
beau rouge incarnat, sont quelquefois blanches et panachées. Les variétés blanches sont 

* 

■ 

très-estimées. Les cultivateurs en distinguent aujourd'hui un nombre considérable, parmi 

Camellia Pinck, à fleurs doubles, d'un rose tendre, à 



lesquelles nous mentionnerons 





u 



illes 



plus arrondies et moins dentelées : le Camellia Po 



mpo 



n 



y 



dont les pétales extérieurs 



sont blancs, planes, ceux du centre roulés en cornets et rouges à la base; le Camellia 



pivoine, qui a ses pétales comme dans la 
Ca 




cédente variété, mais d 



un 



beau 



ose 




e 



m 



ellia àjleurs d'^dnémone , à fleurs rouges, dont les pétales extérieurs sont très-grands 



et planes, ceux du centre très-petits et roulés en cornets 



Les Camellias sont des arbrisseaux d'orangerie , qui demandent les mêmes soins que 



l'oranger, et qui se multiplient de graines ou 



de marcottes. 



■ 



■ 






CAMPANULE CLOCHETTE. 



CAMPANULA ROTUNDIFOLIA 



y 



L. 






■ 

On trouve abondamment cette jolie petite plante dans les lieux incultes de l'Europe. 



* 



CAMPANULE DENTELEE. 






CAMPANULA 



TRACHELIUM, L. 






Cette espèce croît , à l'état sauvage , dans les bois de l'Europe. 















1 



















TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE 



CERISIER ROYAL. 



CERASUS DO ME STIC A. 



PRUNUS CERASUS, L. 



On attribue à Lucullus l'importation en Europe du Cerisier; mais tout porte à croire que 

rapporta des bords du Pont-Euxin 



ce général , si fameux par son luxe gastronomique , ne 

qu'une variété remarquable du Prunus Cerasus. La variété figurée par M. Redouté est une 

des plus belles et des meilleures au goût. 



CHEVRE-FEUILLE. 



LONICERA CAPRIFOLIUM, I 






Le Ch 



feuille des jardins ou d'Italie est un arbrisseau sarmenteux et grimpant dont 



on garnit les b 



? 



les treillages et les murs des jardins d'ornement. La flexibilité de ses 



tiges le rend propre à prendre toutes les formes qu'on veut lui donner; mais il n'est jamais 




élégant que quan 




on 



e plante auprès des arbres 




avenues 



de leurs ti 



1 serpente autour 



y 



entrelace dans leurs branches, et forme des guirlandes de fleurs qui flattent 



à la fois la vue et l'odorat. Cette plante est spontanée 




de l'Europ 




en 



ans les ha: 
ultive particulièrement deux variétés d'Ital 



des 



pays 



ges, l'autre à fleurs blanches 



précoces 



y 



méridionaux 

l'une à fleurs 



y 






CHRYSANTHEME CARÉNÉ. 



„ Cette belle espèce de Chrysanthemum a été nommée par quelques auteurs Chrysan- 

jardins 




thème tricolor. Elle est 



d'Europe, vers l'année 1796. 



originaire de Barbarie, d'oii elle a été introduite dans les 



CLE MAT I S FI TIC ELLA. 




Cette Clématite croît naturellement dans 
double facilement, et offre des variétés de coule 



midi de l'Europ 



Dans les jardins, elle 



ur purpurine 



rose 









COREOPSIS ÉLÉGANT. 



COREOPSIS TINCTORIA. 



Cette plante est une 





bell 



quelques années 



C'est 



quisitions que nos parterres aient faites depuis 



en 




qu'elle fut apportée des bords de l'Arkansa 



y 



rivière 




l'Amérique Septentrionale. Quelques auteurs en ont fait un genre distinct des Coreop 
et l'ont nommée Calliopsis bicolor. 



s 



y 



CROCUS SATIFUS,l>. 



SAFRAN CULTIVÉ 



■ 









■ 

Le Safran cultivé croît spontanément sur les basses montagnes de l'Attique et aux envi 
rons d'Ascoli, dans la Marche d'Ancône. On le cultive en grand dans plusieurs provinces 



de France , et principalement dans le ci-devant Gât 




plante que 
tinctoriale. 



sont les stigmates de cette 




emploie soit comme médicament, soit comme 



diment et substance 









" 



. 



TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE. 




CYCLAMEN. 



CYCLAMEN PERSICUM. 






Le Cyclamen de Perse croît spontanément dans les diverses contrées de l'Orient. C'est 

de Chypre qu'on en a rapporté les premiers pieds, vers l'année 1731. Cette plante exige 
l'orangerie. 









CYRTHANTHE OBLIQUE. 




Linné plaçait cette plante dans le genre Crinum, et L'Héritier parmi les Amaryllis 
ui donnant le nom spécifique RUmbrella, à cause de la position de ses fleurs, 



y 



en 



1 



retombent gracieusement et forment une sorte d'ombrelle. Elle est originaire 




u 



Bo 



nne-Espérance. 



cap 



qu 
de 






DAL HIA . 



GEORGINA VAR1AR1LIS, Willd. 



DALHIA PINNATA 



t 



Cav. 



C'est 






79 



1 que Cavanilles fit connaître, par une description et une figure, cette belle 
plante qui devait un jour former un des plus beaux ornemens de nos jardins. Il lui donua 



le nom de Dalhia pinnata, sous lequel on 




désigne 



encore 



botanistes n'admettent pas ce nom 
Dalhia. Celui de Georgina variabïlis 



fréquemment; mais les 



, parce 



y 



qui 



qu une autre plante avait déjà reçu le nom de 

a été imposé par Willdenow, mérite d'être 



lui 



conservé, afin de ne pas occasioner de confusion. Cette plante est originaire du Mexique 



? 



et 



produit dans nos jardins un nombre immense de variétés, dont plusieurs sont remar 



y 



quables par l'éclat des couleurs et par les formes de leurs fleurs 



DATURA 




FRUITS LISSES. 



Le Datura lœvis est originaire 



importé vers l'année 



1 



780 



des contrées les plus chaudes d'Afrique , d'où il a été 









DENTELAIRE BLEU DE CIEL 



P LUMBAGO CMRULEA 



P. CAPENSIS, Willd 






Cette 
Phlox • 



espèce est très-remarquable par ses belles fleurs, semblables à celles de certains 



mais qui ont une couleur bleue clair. Elle est originaire du cap de Bonne-Espérance 



> 



et fut introduite en Europe dans l'année 18 18 



LA DILLENNE 



DILLENIA SCANDENS 



HIBBERTIA VOLUBILIS, Andr. et Salisb 



Cette plante grimpante fut d'abord associée 



au 




enre Dillenia 




plusieurs botanistes 



mais elle fut retirée de ce genre pour être mieux placée parmi les Hibbertia. C'est 
joli arbrisseau, dont les fleurs sont d'un beau jaune, mais d'une fétidité repoussante 



9 



un assez 






DOMREYA A ME LIAI 






Cette belle plante est originaire de Madagascar, d'où elle fut reçue 



> 



en 18 



2 




3 



da 



ns 



les 



jardins d'Europe, et particulièrement dans celui de M. Soulange Bodin, à Fromont. Eli 



e 



2 




TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE 



fui d'abor 




connue sous 




om à'^Lstrapœa viscosa, à cause de l'enduit visqueu 



qui 



recouvre l'extrémité supérieure de ses tiges. Elle a fleuri pour la première fois dans le jard 
du Roi, à Neuilly, oii la beauté de sa fleur frappa les yeux de S. M. la reine Marie-Amélie 



qui chargea M. Redouté 
velle 



fait 




faire 




u 




enre Dombeya, et j 



a peinture. Je reconnus qu'elle formait 



un 



espèce nou 







découverte. Elle a été décrite da 



dédiai à l'auguste princesse qui en avait, pour ainsi d 



5 



Fromont, cahier de mars i832. Ayant fleuri quelque temp 



les annales de V Institut royal horticot 



de 



près 



en Belgique, les hor 



ticulteu 



de 



ce 



pays 



y 



qu 






ne connaissaient 



Dombeya reflexa 



pas 



sa publication, lui ont donné 




nom 







ELLÉBORE 



L'Ellébore 




guré dans un de nos bouquets, est YElleborus 



nommé Rose de Noël. 



niger, L., 



vulgairement 



ENKIJNTHUS QUINQUEFLORUS. 



Sous 




* 

nom à! E nkianthus quinqueflorus 



9 



Loureiro , dans sa Flore de Cochinchine 



avait décrit une plante qui depuis resta presque inconnue aux botanistes; mais dans l'an 
née 1814 



9 



, on en reçut en Angleterre quelques individus qui fleurirent, et à l'aide desquels 



on put se convaincre que c'était la plante décrite par Loureiro. On reconnut en même 



temps qu 



'elle 





urait fréquemment parmi les peintures des 



Ses fleurs et ses bractées, d' 



Chine que YEnkianthus quinqueflorus a pour patrie. 

rose, sont agréables à l'œil. Cette plante appartient à la famille des Ericinées 



Chinois. C'est, en effet, la 



un 



bea 



u 






ERl CA. 



BRUYERE. 



Cette espèce est Y Erica fulgida de Bonpland, regardée par les botanistes anglais comme 



une 



ariété de YE. vestita. Eli 



cap de Bonne-Espérance 



est on g 



> 



que la plupart des autres Bruy 



* 




u 



FIGUE VIOLETTE. 




C'est une des nombreuses variétés du fruit du Figuier commun [Figus 
Elle porte aussi le nom de Grosse Violette longue _, et de Figue aubique noire. 



arzca 




a 



j> L.). 

chair 



est rouge et médiocrement sucrée ; elle se fend assez souvent à l'époque de la maturité. 



Le Figuier est originaire du midi de l'Europe et de l'Orient. On le cultive maintenant 



sous 




climat de Paris , dans les lieux exposés au midi et abrités. 



FRAISIER A BOUQUETS. 



Le Fraisier à bouquets est une des variétés du Frai 




u 



Chil 



1 



Il est originaire des environs de la ville de la Conception, au Chili 



{Fragaria Chiloensis) 






TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE 




FRAMBOISIER. 



R UB US, 



Framboisier (Rubus idœus, L.) croît spontanément en plusieurs contrées d'Europe 



Le 

particulièrement dans les pays montueux. 
cause de ses fruits, dont la saveur est sucrée 



y 





> 



cultive abondamment dans les jardins 
exhalant un parfum agréable. 



> 



a 



FRITILLAIRE IMPÉRIALE 



i 



Var. 



Cette belle Liliacée est abondamment cultivée dans les jardins sous le nom de Couronne 



de la Perse, et, 



suivant les autres, de la 



impériale. Elle est originaire, suivant les uns, 



Thrace. On dit que le premier pied qui fut cultivé en Europe avait été apporté de Constan 



tinople à Vienne, où L'Ecluse cultiva 



cette plante en 1570. Ses belles fleurs , disposées en 



couronnes et surmontées d'une touffe de feuilles 



? 



exhalent une odeur désagréable qui em 



pêche de la transporter dans les appartemens 



On 



la cultive en pleine terre ; elle y fleurit 



dès les approches du printemps 



FUCHSIA ÉCARLATE. 



Le Fuchsia coccinea est connu vulgairement sous le nom & Arbrisseau du Chil 




qu 

les jardins 



a été apporté de cette contrée vers l'année 



1 



788 




,, parce 

est aujourd'hui très-répandu dans 



se multiplie avec la plus grande facilité au moyen des rejetons enracinés 
qu'il pousse en abondance. Depuis quelques années, nos jardins se sont enrichis de plusieurs 



autres espèces de Fuchsia, toutes d'un aspect très 



gréa 



ble 



cilis, DC. ) nous semble être celle qui est ici figurée par M. Redouté 



L'une d'elles {Fuchsia gra 

i diffère légère 



et 



qu 



ment du vrai Fuchsia coccinea 



GALARD1A. 



— GALARDIA RUSTICA, Cassini. 

■ 

Fongeroux de Bondaroy publia, dans les Mémoires de l'Académie des Sciences 



1786 



? 



une plante de la famille des Synanthérées , formant 




type 




dédia à Gaillard de Charentonneau 



, pour 
un nouveau genre qu'il 



5 



magistrat et amateur de botanique. Le nom de cette 



plante a été légèrement modifié par Lamarck en celui de Galardia, qui a prévalu. Enfin, 
M. Cassini a cru devoir encore changer les noms spécifiques de pulchella et de bicolor qui 

ui donna celui de G. rustica. Cette plante est 



1 




ui avaient ete primitivement imposés, 
originaire de l'Amérique Septentrionale. 



et 




GERANIUM. 



PELARGONIUM DAVEYANUM, Sweet. 



Ce charmant arbuste est une hybride obtenue pour la première 
diverses variétés de couleurs. 



fois 



en 



1819 



? 



et qui offre 



GIROFLÉE JAUNE. 



CHEIRANTHUS FLAFUS. 



CHEIRANTHUS CHEIRI, 




Tout 




monde connaît cette plante, si commune sur les vieux murs, et dont les fleu 



rs 



sont aussi jolies qu'agréables par la suavité de leur odeur : c'est la Giroflée jaune ou Giroflée 



violette. On sait que cette plante varie beaucoup quant à ses pétales , d'un 
qui prennent par la culture un grand développement. 



jaune rouillé, et 

















TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE. 



GLAYEUL EN POINTE. 



Le Gladiolus cuspidatus de Jacquin „. 

Thunberg en avait fait une variété du G. trîstis. Cette 



avait été nommé G 



undulatus 



Bonne 



Espérance , d'où elle fut 



pportée en 



795 



jol 



par 



Linné, et 



espèce est originaire du cap de 






GLAYEUL COULEUR DE LAQUE. 

dans le genre TVatsonia par quelques auteurs, et a été nommée 



Cette plante a été placée 
W. humilis. Elle est originaire du^cap de Bonne-Espérance 



GLOXINIE, Var. 



Voyez STREPTOCARPUS RE XII. 






GRENADE 



PU NIC A GRANATUM. L 



Le Grenadier est un arbrisseau 
Ses fruits deviennent 



qui 



pour patrie les contrées méridionales de l'Europ 



très-gros , et sont remplis d'une pulpe rougeâtre d une acidité agréable 
Uans les climats septentrionaux, il ne donne pas de fruits; mais on le cultive pour l'orne 



ment , a raison de ses 
se dessinent avec avantag 



fleurs, d'un 



sur 




ge-ponceau très-vif, qui doublent constamment, et 



verd 



de ses feuilles 






GROSEILLER ROUGE. 



1 




Groseiller rouge ( Rîbes rubrum 



) 



tnonales de l'Europe. Dans les pays chauds, il 
un mur. 



L. ) est un arbrisseau indigène des contrées 



sept 



a besoin d'être placé au nord et contre 



HELIOTROPIUM CORYMROSUM. 



Cette 



espèce d'Héliotrope a été décrite dans la belle Flore du Pérou de Ruiz et Pavon 



Quelques auteurs lui ont donné inutilement le nom iï Heliotropium grandiflorum 
plus agréable à l'œil que l'espèce commune du Pérou (H nwuoin™,™ T. A _.; 



Eli 



pas 




Me à l'œil que l'espèce commune du Pérou {H. perwîanum, L.), mais elle n 



est 



parfum délicieux qu 



fait 



cherch 



troduit dans les jardins d'Europe dans 1 



celle 
1808 



U Heliotropium corymbosum fut 



HEMEROCALLIS CsERULEA. 






Ij Hemerocallis cœrulea 




e 



* 

Ventenat est une jolie plante de la famille des Asphodélées 



originaire du Japon, et que l'on cultive facilement en pleine terre. 



y 



HIBISCUS SYRIJCUS, L. 

Cet arbuste , originaire de Syrie , forme un des principau 



dant l'automne ; on l'y désig 



sous 




ornemens de nos jardins p 



de variétés de couleurs 



nom à'Althœafrutex. On en voit un grand nombi 



? 



savoir : à fleurs rouges, blanches, panachées, rayées, etc 



\ 















TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE 




HIB IS C US TR 1 N UM. 



XJ Hibiscus 



d'Afriq 



Triouum, L. , 



est une 



plante 



de 




ue et du midi de 



l'Europe, mais cultivée depuis long-temps dans 



famille des Malvacées , originaire 

les iardins. Elle 






est connue en 




rance sous 




nom de Retmie trifoliée. 









HORTENSIA. 



HOR TE NSI A 



OPULOIDES, Lmck. 



HYDRANGEA HO RT EN SIS, Smith 



Cet élégant arbuste méritait 





faveur dont il a joui en Europe lors de son introduction 



9 



et celle que les Chinois et les Japonais lui accordent toujours. Ses fleurs 
fréquemment représentées sur les peintures chinoises. 



, en effet , sont 




fleur 



est utile de remarquer que les parties roses que nous prenons ordinairement pour les 
s, ne sont que les bractées colorées qui ont pris un grand accroissement. 



IPOMsEA QVAMOCLIT. 



La plante ici figurée par M. Redouté n'est pas Ylpomœa Quamoclit, mais le Convolvulus 



.? 




? 



purpureus 

Ce Convolvulus 



espèce mal-à-propos rapportée au genre Ipomœa par quelques botanistes. 
, extrêmement répandu dans les jardins d'Europe, oii on le cultive depuis 



plus de deux siècles, est originaire d'Amérique. Ses couleurs sont très-variables 



? 



car on en 



voit à fleurs blanches , discolores , panachées 



? 



rayées 



5 



etc 



s 



IRIS FRANGÉE. 



\JIris Jimbriata est originaire de la Chine, d'où elle a été apportée vers Tannée 



i 



79 2 - 



Quelques botanistes l'ont décrite sous le nom à' Iris Sinensis. 



■ 



IRIS PALE. — IRIS PALLIDA, Lmck. 

Cette espèce d'Iris, que Linné confondait avec Y Iris sambucina , a été nettement dis 






tinguée par Lamarck, dans Y Encyclopédie méthodique. C'est une des espèces les plus 
anciennement cultivées dans les jardins. Elle est originaire des contrées méridionales et 
orientales de l'Europe. 



IRIS XYPHIUM, Var. 




'Iris Xyphium, L., est originaire d'Espagne et de Barbarie. On la cultive, depuis i633 






5 



dans les jardins, ou elle a produit diverses 



variétés. 



IRIS XYPHIUM. 



Sous ce nom, M. Redouté 



a n 





uré une variété de Y Iris pallida, Lmck. XJlris Xyphium 



est une espèce totalement distincte 






IXIA 




FLEURS DE PHLOX. 



IXIA PHLOGIFLORA, Red., Lil. 






Cette espèce était cultivée dans le jardin de Saint-Cloud. Elle est originaire du cap de 
Bonne-Espérance. 










IO 



TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE. 



IXIA A FLEURS VERTES. 



L'Ixia viridiflora , L., est tort remarquame par 



fort 



able 



ses fleurs, d'une belle 



coule 



ur verte. 



Cette espèce fut introduite en 1780. 



IXIA TRICOLORE. 



SPARAXIS TRICOLOR, Rer. 




type 



Cette plante ne fait plus partie du genre Ixia , car un auteur anglais en a formé 
u genre Sparaxis. Elle est originaire du cap de Bonne-Espérance, d'où elle a été apportée 
en Europe vers Pannée 178g. 




JACINTHE D'ORIENT. 




1 



ois planches ont été consacrées à cette belle fleur par M. Redouté. L'une d'elles repré 






sente la variété à fleurs 
bleues. 



roses; les deux autres donnent les ligures de deux variétés 



les 



a 



fie 



urs 




a Jacinthe d'Orient est 

del 




:1e l'Asie Mineure. Transportée, il 




a 





e 



deu 



x 



siècles, dans les jardins de la Hollande, puis dans toute l'Europe, elle a fourni, à 1 



a 




ue 



y 




ar les soins des cultivateurs, ces innombrables variétés à fleurs simples et à fleurs double 
dont le nombre s'élève aujourd'hui au delà de deux mille. Aux yeux des amateurs, une J 



9 



tout en conservant 



cinthe a d'autant plus de prix que ses fleurs sont grandes et bien pleines, 

la régularité ainsi que la forme agréable et révolutée de leurs divisions. Elle acquiert une val 





ran 



de 



encore, si le cœur 



est d 



couleur différente de celle des divisions extern 



JASMIN D'ESPAGNE. 



JASMINUM GRAJSDIFLORUM. 



Quoique ce beau J 



ait 



ecu 




nom vulgaire de Jasmin d'Espagne, il est néan 



moins originaire de l'Inde , de même que le Jasmin ordinaire. Il a 




beaucoup 




e ressem 



blance avec celui-ci; mais ses fleurs, dont l'arôme est aussi délicieux, sont beaucoup plus 



? 




des. On le multipl 





reffant en fente sur le Jasmin 01 cl 



LJTHYRUS LATIFOLIUS. 



GESSE A LARGES FEUILLES. 



Cette jolie plante est in 





ene c 



le 



nos contrées 



européennes, et elle 



a beaucoup de res 



semblance avec le Lathyrus sylvestris qui croît dans les bois. Depuis long-temps elle est 
cultivée à cause de la beauté de ses fleurs. Elle est connue vulgairement sous les noms de 
Pois vivace et Pois à bouquet. 






LATHYRUS ODORAT US. 



Le Lathyrus odoratas, L. , est une plante herbacée 



que 



cultiv 




immémorial dans les jardins de l'Europ 



epu 



un temp 




cependant on la 



gard 



e comme 



dig 



de 



patrie originaire de cette plante est inconnue 
l'Inde Orientale, et particulièrement de Cey 



? 



lan. Elle est connue vulgairement sous le nom de Pois de senteur 



LAURIER ROSE. 



NERIUM OLEANDER, L. 






Ce charmant arbrisseau , dont la culture est maintenant répandue dans l'Europe entière 



? 



a pour patrie les côtes delà Méditerranée. Il croît en si grande abondance dans 




lit 




es 












• 









TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE 



1 1 




e 




Morée, où l'eau tarit durant les deux tiers de 



torrcns et ravins de l'Andalousie et 

l'année , qu'au temps de la floraison il aide à reconnaître de loin , par l'éclat de ses fleurs 






les contours de 



? 



ces torrens. Le Lauriei 



quoiqu'il n'ait pas de suc laiteux comme 



ose est une plante 




famille des Apocynées 



•) 



et 



y 



qui 




fait participer aux propriétés dangereuses de cette famill 



plupart de celles-ci , il est doué d une âcreté 



LAFATERA PHOENICEA 



HIB IS C US 




e Lavatera phœnicea de Ventenat ( jardin 
d'où Broussonet en envoya des graines à Paris en 
cet arbrisseau . 



de Malmaison) est originaire de Madère 



? 



i 



an xi de la république. Depuis ce temps 
qui se fait remarquer parmi ses congénères par la grandeur et la vive couleu 



* 



ouge de ses pétales , est très-recherché par les amateurs d'horticulture 



LILAS 




Lilas 



commun [Syringa vulgaris, L.) est originaire de la Perse et des autres contrées 






orientales. Il a été introduit 



Ferdinand 



en Allemagne vers i5Ô2 



> 



i 



er 



5 



uprès du sultan Soliman 



par un ambassadeur de l'empereur 



ii. 



\ 






LIS BLANC. 




qu 



Cette plante est 
a donné son nom aux Liliacées. Elle est originaire du Levant 



plus répandue et l'une des plus belles espèces du genre Lis {Lilium) 



? 



a été cultivée dans les jardins, à raison de la beauté 



? 



mais de tout temps elle 



virginale 






en a plusieurs variétés, dont les principales sont 



de ses fleurs , emblème de la pureté 



le Li 



à fleurs doubles 



le Lis ensanglanté, qui a les pétales marqués de lignes ou taches pourpres ; le Lis à feuilles 



panachées 



LISERON. 



CONVOLVULUS TRICOLOR. 






Le Convolvulus tricolor, L., est désigné vulgairement sous les noms de Liset et d 



Belle de jour. Il est originaire d'Espagne et du Portugal. 



e 



LYCNIDE 




GRANDES FLEURS 



LYCHNIS CORONATA. Thtob 



y 




enre Lychnis, est originaire 



de 




Cette plante, la plus belle du 
célèbre voyageur Raempfer en a 
Elle a été décrite par Thunberg sous le nom de Lychnis coronata 




plutôt que celui de Lychnis grandiflora, qui lui a été do 
Cette espèce fut introduite dans les jardins d'Europe en i 



Chine et du Japon. Le 
premier fait mention dans ses Amœnitates exoticœ. 

ui doit être conservé 




774 



postérieurement par Jacq 



MAGNOLIA SOULANGIANA. 

Ce Magnolia est une plante hybride provenant de la fécondation 



Magnolia purpurea, ou vice versa. Cette plante 



gnolia Yulan 




ar 




aux formes et aux couleurs 




dultérine du Ma 



effet 



e ces 



deux 



espèces 



? 



dont elle forme 



participe, en 



y 




chaînon 



obtenue par M. Soulange Bodin, à Fromont 



Elle 



f. t 



a ete 










12 



TABLE ALPHABETIQUE ET EXPLICATIVE 



* 



MAUYE POURPRE 




ce nom est 




une variété à'Althœa rosea , remarquable par la couleur pur 



P 




e 



fleui 



iguree 

XJAlthœa ou Alcea rosea est, comme tout 



le monde sait, orig 



de la Chine , et l'une des plantes aujourd'hui les plus répandues dans nos jard 



MIMUL US. 



Ce charmant Mimulus est certainement le M. guttatus, confondu par quelques auteurs 



avec 



le M* luteus. Il est originaire de l'Amérique, et probablement du Chili. 



MUFLIER A GRANDES FLEURS. 



ANTIRRHINUM MAJUS, L 



Cette belle espèce 



y 



dont 





1 



de l'E 



urope paraît être la vraie patrie, croît maintenant 



y 



sur 



vieux mur 





et 




âges de tonte l'Europe temp 



? 



elle est depuis long 



temps 




1 



ult 



t fait subir diverses modifications 



comme plante d'ornement. La culture, les semis et les fécondations croisées 




ouleur de 



fleurs et d 



feuillag 



Les plus remarquables sont celles-ci : i° corolle blanche, feuilles assez larges ( Antirrhinum 



album 
3° tub 



des 




a 



liniers) 
orolle 



•) 



olle couleur de feu, et palais doré [Antirrhinum fulgens) 



? 




un 



bl 



c 




? 



num bicolor), 4° coroll 



limbe d'un pourpre 




? 



feuilles étroites [Antirrhi 



pan 



ché 



e 



et jaune, feuilles lancéol 



5 



glab 



ou pubescentes 



[Antirrhinum variegatum) ; 5° feuilles panachées, étroites, corolle blanche [Antirrhinum 
foliis varie gatis)\ 6° fleurs doubles, d'un rouge pâle, et un peu odorantes [Antirrhinum 
ma jus , jlore pleno) . 



MYOSOTIS SCORPIOIDES. 



Cette espèce est une des plus jolies plantes qui ornent les localités agrestes de l'Europ 



Ses fleurs offrent une symétrie de formes et un mé 




e si aeréabl 




de couleurs , qu'elles 



charment d'autant plus l'œil de l'observateur 
plante est-c 




les regarde de plus près. Aussi cette 



lie 



un 




ces emblèmes 





ques 




les Allemands surtout ont employ 



pour exp 



doux sentimens de l'amitié et de la reconnaissance. Ils la désignent 





mots [vergissmeinnicht) que nous traduisons par ne m'oubliez pas 



NARCISSE DOURLE 



NARCISSUS GOUJNL 



NAR CI S SUS INC O MPARABILIS , D G 




j& 



fie 



supérieure se 



p pi- 



oche 




u typ 



naturel. Elle est jaune et à peine doublée 




fleurs inl 



ont leurs d 



parties transformées en appendices pétaloïd 




N 



crort 



pontanément dans l'Europ 



Mérid 



NARCISSE A PLUSIEURS FLEURS. 



NARCISSUS TAZETTA, L. 



Ce Narcisse , que 



dés 




ne encore sous le nom 




prairies humides des contr 



On 




It 



avec facilité sous 




à bouquet, croît dans les 
jrit dès le mois de février, 
climat de Paris, où il donne des fleurs un peu plus 



N 



méridionales de l'Europe. Il 




fie 



tard ; mais lo 



q 



pose 



bulbes 




chai 



d'un 



ppartement 



•> 



î 



gète 



y 



■ 

et donne 



des 




rs au 



1 




e 



l'hiver. M. Redouté en a 




une variété à fleurs blanch 



'. 









TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE. 



i3 



NIVÉOLE D'ÉTÉ 



LEUCOIUM JSSTIFUM, L 



Cette 



Ainsi 



jolie plante, de la famille des Narcissées, est indigène des montagnes de l'Europe 




son nom l'indique , elle n'est pas printanière comme l'autre espèce (Leucoium 



vernum), qui fleurit de si bonne heure 



? 



neigi 



qu'on lui donne vulgairement 




nom 




e 



Perce 



NOISETIER FRANC 




GROS FRUITS 



CORYLUS MA XI MA 



C'est une des principales variétés 




lana 



y 



L.) 



u Coudrier ou Noisetier commun (Corylus Avel 



NYMPHEA CA5RULEA. 




* 

Nénuphar bleu {Nymphœa cœrulea 



y 




avigny et Delille) croît dans les canaux de 




Basse-Egypte , aux environs de Damiette, du Caire et de Rosette. 11 a été également trouvé 



dans les eaux du Sénégal et d'autres fleuves d'Afrique 



OEILLET D'INDE 



TAGETES PATULA, L 



Cette 



Orientale 



plante, de la famille des Synanthérées , a pour patrie le Mexique, et non l'Inde 



y 



ment, dans les 



comme son nom vulgaire X Œillet d'Inde pourrait le faire croire. Elle exhab 

plante d'orne 



une odeur forte lorsqu'on la froisse entre les mains. 6 



parterres 



? 



elle 




fleurit à 



cultive , comme 




fin de 



l'été, et se 



monstruosité ou de doublure qui donne naissance à des variétés assez 



présente dans un état de 



gréables à l'œil 



• 



ŒILLET PANACHÉ 



DIAJSTHUS CARYOPHYLLUS, L 



L'OEillet des fleuristes croît spontanément dans les fentes des rochers 



de l'Europe Méridionale et Occidentale 




est 



d'OEillets que la culture a fait éclore dans 



et des vieux murs 
a souche de toutes les belles variétés 



est 




rouge plus ou moins vif; mais dans les 



les jardins. La couleur, dans la plante 



sauvag 



panachées de mille manières 



_ ? 
variétés cultivées, les fleurs sont nuancées et 



ORANGER 




FRUITS DÉPRIMÉS 






Variété remarquable 




u 



fruit 




u 



Citru 



s ^Lurantium 



y 




OREILLES D'OURS. 



P RI MU LA AL RI CUL A. 



Variétés. : couleurs violettes de diverses nuances. Vo 



>yez Primevère auricule. 



PAPA FER CAMRRICUM. 



MECONOPSIS CAMRRICA 



DC 






Le Pavaver cambricum 



y 




? 



les buissons des lieux humides et froids des 
On en a formé un genre distinct des Pavots 



est une plante qui croît spontanément dans les 



Pyrénées, de l'A 



prairies et 



uvergne, du Mont-d'Or 



sous 




nom de Meconopsls 



? 



etc 













«* 



*4 



TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE. 






PASSIFLORA RACEMOSA. 



■ 

Cette belle Passiflore ressemble beaucoup au Passiflora Princeps 



.? 



esp 



on l'a quelquefois confondue. Elle est origir 
d'où elle a été transportée d'abord à Lisbo 



des 



ons de 





e 



Jan 



?c laquell 
au Brésil 



? 



puis 



en 




gleterre et en France. Eli 



5 



est 



q 



able, au milieu de ses congénères, par ses grappes terminales de belles fleurs d'un 



g 




PASSIFLORE AILÉE. 



La Passiflore ailée [Passiflora alata, Hort. Rew.) est une fort belle plante 



introduite dans 1 




fut 



des jardins d'Europe en 



i 



77 



la Passiflora quadravgularis 



5 




> 



comme 




? 



est 



Elle a beaucoup de rapports avec 
ginaire de l'Amérique Méridionale. 






> 



PAVOT. 



Le Pavot somnifère (Papayer somniferum , L.) est originaire d'Orient, et présente d 



îétés : l'une q 



Pavot 



> 



et l'autre P 



blanc. Ces deux 



; . f 



îetes sont 



lti 



vees comme 




tes 




t, à cause de 



a 



fleur 






y 




doubl 



t avec 



' 



plus 





et de la diversité des teintes 




e 




de facilité. C'est des 



quon retire, en Egypte, en Perse et dans l'Inde, le médicament 



psules de cette espèce 



nom d 



P 



sous 







PECHE. 



Le Pêcl 



1er (Amygdalus Persica, L. ) est 



originaire de la 



Pers 



e 



lude de variétés relatives à la 



? 



et présente une 



multi 




rosseur, à la forme et à la saveur de son fruit. 



PECHER A FRUITS LISSES. 



Une des nomb 



reuses variétés de Y Amygdalus Persica, L. 



PENSÉES (BOUQUET DE). 




a Violette tricolc 
l'Europe. Elle abond 



c 




Viola tricolor, L.) est 

îs tous les jardins , où ell 



originaire des contrées montueuses 




e 




lièrement 



ppo 



r 



t de 



la couleur. Les deux pétales supérieurs sont ordinairement d'un beau violet velouté • les trois 
inférieurs sont jaunes, avec des taches violettes qui envahissent plus ou moins le limbe du 




taie 



5 



partir 




e ses bord 



• 



PERVENCHE 



VINCA ROSE A 







Cette jolie Pervenche est originaire de Madagascar 



9 



d'où 



ses 



au 





des-Plantes de Paris vers 1 



i 



7 5 7 




f . t 



raines ont ete 



oyees 




damment dans les jardins, et 



elle 




a produit une 



planche 



epuis ce temps, elle est cultivée abon 
variété blanche représentée dans cette 



. 



■* 



PHALANGIUM. 



• 




plante communément nommée 




LIS SAINT-BRUNO 

Saint-Bruno a été place 









successivement 




ar 



les 



• _ 






TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE. 

botanistes dans les genres Hemerocallis , Anthericum ei Phalangium. Ainsi 
l'avait dabor 



i5 



j 



Li 



mue 



j 




nommée Hemerocallis Liliastrum 



qui 




rançaise 




e 




jamarck et 
ricum Liliastrum. Récemment 



nom qui fut ensuite adopté 




ans 



a 




e De Candolle, la désigna ensuite sous celui de Anthe- 
, M. Duby, dans son Bolanicon gallicum, l'a mentionnée 



sous le nouveau nom de Czackia Liliastrum. Cette bell 



les pâturages des Alpes et des Pyrénées. 



e Liliacée croît spontanément 




ans 



PHLOX RE P TAN S. 



Le 



Phlox reptans, ainsi nommé pa 



Michau 




s sa 



nale , avait d 




à été décrit 




s 



Flore de V Amérique Septentrio 



de 



rnier nom doit donc lui rester 



Botanical Magazine, sous le nom de P. stonolifera 




9 



comme 



yant 1 



tineue facilement de ses nombreuses congénères 




nom spécifique. Elle a été trouvée, 
vers l'année 1786; mais elle ne fut 




priorité de date. Cette jolie espèce se dis 

rampans, qui lui ont valu son 



ses 



jets 



pour 




première 




? 



pportee en Europe qu 




dans l'Amérique Septentrionale 



5 



80 






PIVOINE DE LA CHINE 




Pivoin 







e 



a Chine [Pœonia Moutan) est une des plus belles plantes dont 



chis les jardins d'Europe vers la fin du siècle demie 



se sont 




dans 



s Mémoires sur la Chine 



y 



prem 



fois en Europe, sous 




bliés 



a 



Paris 



en 



778 



Les Chinois et les Japonais, qui la cultivent 



a dénomination de Moutan, Pivoine 



furent les missionnaires qu 

p o ur 
a Chine 



? 



firent 



connaître 





issea 



de 





puis 



au 






deu 



cents variétés dont 




ffolent 



plus de quatorze siècles, en ont obtenu 



Tulipes. Le Pœonia Moutan a 



? 



comme naguère les Hollandais de leu 



s 



les j 



ardins par les soins de sir J. Bancks 



été apporté en Europe vers l'année 1789, et introduit dans 






PIVOINE. 



PMONIA OFFICINALIS. 






Superbe variété à fleurs blanches du Pœonia qfficinalis 






) 




j 



PIVOINE 




FEUILLES LINÉAIRES. 



, 



La Pivoin 




dionale et Oriental 



uilles linéaires [Pœonia tenuifolia 



j 



L.) est 



digène 





Russie Mé 



C'est une espèce facilement reconnaissable à son feuill 



lanières étroites et nombreuses 




? 



divisé en 



PIVOINE ODORANTE. 



Cette plante, aussi admirabl 



par sa beauté q 



par 



od 



suave 




des nombreuses variétés à fleurs doubles du Pœonia Moutan 
décrite et figurée par Andrews [Reposit. , tab. 373) sous 



e ses fleurs, est une 



y 



probablement cell 



qui a été 




om de P. suffruticosa 



• 




PIVOINE OFFICINALE 

a Pivoine officinale [Pœonia officinalis 





j 



espèces 



? 



qu'ils nommaient, on ne sait 



FLEURS SIMPLES. 

- 

.) élait partagée par les 

Pi 






anciens en 




eux 



trop pourquoi, Pivoine femelle et Pivoine mâle. 




















TABLE ALPHABÉTIQUE 



ET 



EXPLICATIVE 




inné ne 



d 



ces deux 



peces 




c o m m e 



de 




séparées de nouveau , et on a 



i 



pies variétés. Plus tard , on les 



a 



e 



om de Pœonia corallina à la Pivoine mal 



des 



anciens, tandis que le nom de Pœonia officinalis fut réservé à la Pivoine femelle. L 



et 



y 



ti 




plantes sont indigènes des 



ti 



cuit 



en 



pie 



ne tei 



avec 



a 



plus 





e facilité 



espèce de terrains et d'expositi 



montueuses et boisées de l'Europe. On 

s'accommodent de toute 



et 



lies 



PLATYLOBIUM. 






Cette jolie Papilionacée {Platybolium formosum , Smith.) , à feuilles simples et cordi 



formes, est originaire de Botany-Bay, dans la Nouvelle-Hollande. Elle était cultivée 



y 



Malmaison dès 



a 




commencement du siècle présent 




PODALYRIA AUSTRALIS. 



BAPTIS1A AUSTRALIS, DC. 



voir ete successivement 



Cette plante fait maintenant partie du genre Baptisia, a r c , « V uu ^ ÔU ^Mvem 
placée parmi les Sophora et les Podalyria. Elle est originaire de la Caroline. On la cuit 



près 



en Europe depuis 



i 



7 58 



POIRE TARQUIN 



Variété du fruit du Pyrus communis, L. 






POMMIER (FLEURS DE). — FLORES MALI. 



Le Pommier commun (Pyrics Malus, L.: Malus 



.? 





1 



êts d'Europ 




est 1 



a 



che des innomb 



i 



jardins et les ver 



DC 



blés variétés que 



? 



FI fr.) 



t sauvag 



Itive 




ans 



les 




le nom de Pommiers à couteau, et dans les 



provinces, notamment de la Normandie, sous celui de Pommiers à cidre 



champs de plusieurs 



PRIMEVERE AURICULE. 



La P 



Alp 



Oreille d'ours ( Primula Auricula , L.) croît 



et des hautes monta 




e 



les rochers des 




de l'Europe. Elle est 



ult 



îvee 



les jardins , où elle a 




duit 



dep 



fort Ion 




temp 




ces i 



nnombrables variétés qui font les délices des amateurs 



9 



non 



lement à cause de la beauté de leurs charmantes fleurs en ombelles mais encore 



par l'odeur délicieuse qu'elles exhalent 



PRIMEVERE DE CHINE 



PRIMULA PR/ENITENS 



Rer 



P. SINE NSI S, Lim)l 




e 



fut 



d'1 



en 1820 quon reçut cette charmante esp 




e Prime ver 



qui déco 



1U1 



serres temp 



Primula Sinensis 

décrite 



des jardins d'Europe. Elle fut d'abord publ 



sous 




aujo 
nom 



y 



qui n a pas été 



■ 



de 
parce qu'il y a une autre espèce de ce nom 




Loureiro. Elle a produit plusieurs variétés 



? 



dont 




à fleurs blanches est 



a 






plus remarquabl 






TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE 



x 7 






PRIMEVÈRE GRANDIFLORE. 



P RI MU LA ACJULIS, L. 






Cette jolie espèce [Primula grandiflora, Lmck.) croît spontanément dans les prés et les 



bois de l'Europe, et, à cet état, elle a constamment des fleurs jaunes. C'est la culture qui a 



fait naître cette foui 



de variétés de couleurs que nous observons dans les jardins 



PRUNE ROYALE. 




je Prunier cultivé (Prunus domestica 



ralisé 



en Europ 



y 



depuis 



L.) 



paraît originaire de Syrie ; mais 



5 



est natu 



un temps immémorial 



•> 



et 



? 



par suite de 



a culture, il a 



pi 



oduit 



dans nos vergers un grand nombre de variétés relatives à la forme, au volume, à la couleur 



et a 




a saveur de ses fruits, Parm 



1 



les 



Tours 



? 




Prune de Monsieur 



premières, nous distinguerons 





une r 



? 



Au nombre des secondes 



le gros Damas, la Reine-Claude violette, la Couetsche 



oyal 



e 




e 



5 



etc 



9 



on trouve 




Reine-Claude, la Mirabelle 



rine 



y 



etc 



? 




Sainte-Cath 



RAISINS BLANCS. 



Variété 




e Raisins, originaire du Levant, appelés Cornichons blancs 



REDLTEA HETEROPHYLLA. 



Ventenat, dans 




son Jardin de Cels, dédia cette plante à M. Redouté 



p 



ppui de son beau talent pour la publication 



qui 



avait 



prêté 




et intéressantes 




semblait 



une immense quantité de plantes nouvelles 





cquitter la dette collective des botanistes 



fut pas heureux dans le choix de la plante digne d'êtr 
des plus Belles fleurs. Le Redutea heterophyll 



? 



mais î 




ne 



offerte en hommage au peintre 



est originau 




de 




A 
1 





i nt-Thomas et des 



hords de l'Orénoque, dans l'Amérique Méridionale. Il appartient à la famille des Malvacées, 
et il a été réuni au genre Fugosia. Espérons qu'un nouveau genre constitué sur une plante 
d'ornement beaucoup plus belle que le R. heterophjlla rappellera le nom de M. Redouté 
au souvenir des botanistes. 









REINE-CLAUDE FRANCHE. 



Une des meilleures variétés de fruits du 
Voyez Prune royale. 




runier 



cultivé {Prunus domestica 



y 



L.). 






ROSA CENTIFOLIA 



y 



L. 



Le Rosier 



d'hu 



cent feuilles est si anciennement cultivé dans les jardins 



certain sur son lieu natal. Néanmoins 




Perse. La cuit 



en a fait naître un nombre 



, qu'on est aujour 

croit originaire de l'Asie Mineure et de 

prodigieux de variétés, toutes d'une extrême 



on 




beauté de formes et de couleurs, exhalant une odeur excessivement suave. C'est de 




a rose 



à cent feuilles qu'on retire 
diffusible. 
M. Redouté 



5 




distillation , l'huile volatile de roses dont 




parfum est si 



a consacré , dans cet 



ouvrage, plusieurs planches à diverses variétés 




e cette 



fleur admirable. 










iS 



TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE. 



ROSA GALLICA AURELIA NEN SIS 



LA DUCHESSE D'ORLÉANS 



La Rose de 




rance {Rosa Gallica 

taines localités de notre belle patrie, 
tempérée. Elle a beaucoup 



,L.j- 

mais 



iste 



letat sauvaee , non-seulement dans 




cer 




encore dans plusieurs autres pays de l'Europ 



pports avec la Rose à cent feuilles 






ROSA IN D ICA. 



GRANDE INDIENNE. 





nom de Rosa Indica 



de Lindley 



y 



M. Redouté fie 





Rosa Sinensis de Jacq 



et 



a 



te , cette espèce se distingue difficilement du R. Indica 



del 



Le Rosier connu sous le nom de Bengale Thé hyménée, nous semble encore une variété 



m e m e 



plante 



ROSA SEMPERFLORENS, Liiydl. 






ADÉLAÏDE D'ORLÉANS. 

Ce Rosier, connu sous le nom de Rosier du Bemrale , est surtout remarquable en ce 



? 



qu'il donne des fleurs sans 
de vai 



b 



terruption pendant toute l'année. Il 



îétés j parmi lesquelles nous 



oyons que 



peinte sous 



om d'Adélaïde d'Orléans 



doit p] 




produit un grand nomb 

ose que M. Redouté 




ROSE JAUNE DE SOUFRE. 



c 



On ignoi 
'époqu 



moins 



a 



patr 



de cette 



de L'Ecl 



espèce (Rosa 



ulphurea, Hort. Kew.) 



y 



qui était 



ultivée 



? 




babl 



e 



qu 



ell 



et qui se présente constamment double dans les jardins 




est 



e est 



) 





de soufre avec 1 
ène des contrées 



Rosier i 



g 



d'Orient. On doit 



garder de confondre le Rosier 



{Rosa lutea, W.), qui est une plante toute différente 



tem | 



et méridionales de l'Europe 



? 



ROSIER A CENT FEUILLES, FOLIACÉ. 



Cette 



\ 



iété d 



Rosa centifolia 



^ 




j 



est remarquabl 




divisions du limbe 




e son 



calice , qui sont transformées en feuilles analogues à celles de la tig 



ROSIER A FEUILLES DE LAITUE 



Variété du Rosa centifolia 



y 



h. 



y 



remarquable par ses feuilles, très 



comme celle de la Laitue pommée 




andes et bulbées 



ROSIER DE BANKS, A FLEURS JAUNES. 



Cette belle variété ici r 
assez rare, et elle craint le 



eprésentée a fleuri pour la première fois en 
froid. 



8^3 



Elle est 



La Rose de Banks est native de la Chine, où Abel l'a trouvée à l'état sauva 
r les murs de Nankin. 




e, et croissant 









ROSIER DE CANDOLLE. 



Ce Rosier nous semble être une variété du Rosier des Alpes {Rosa Atyina, L.j, quoi 
qu'on l'ait réuni au Rosa rubella. 



TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE 



l 9 



ROSIER DES INDES, JAUNE. 



Variété à fleurs jaunes du Rosa Sinensis de Lindley. 



ROSIER MOUSSEUX. 



Un 



des plus belles variétés du Rosa centifolia 



~ uc ^ ca F i U! , «eues variétés du liosa centifolia, L., remarquable j 
ses calices couverts d'excroissances glanduleuses qui ont l'apparence de 



remarquable par ses pédoncules et 



mousse 



Variété du Ros 



ROSIER POMPON. 



a centifolia 



$ 



L. 



SABOT DES ALPES 



CYPRIPEDIUM CALCEOLUS 




Le 




abot des Alpes est une des plus belles plantes de 



trouve non-seulement dans les Alpes 



îeu 



de 
Meurthe 



5 



< 

a famille des Orchidées. On 
mais encore dans les localités montueuses de Tinté 




la France, particulièrement dans les départemens de 




Côte 



d'O 



r 



et de 







SPAENDON CE A 



TA MA R IND IFOLIA 



CADIA 



M 



Desfontaines 



VARIA, L'Hér 



a consacre 



Spaendonck 
Ca dia 




un genre de plantes au célèbre peintre de fleurs Van 



ignorait que ce genre de plantes avait déjà été constitué sous le nom de 




Forskahl. Ainsi, le Spaendoncea 



nyme de celui de Cadia varia. C'est 
croît dans l'Arabie Heureuse 



tamarindifolia n'est plus qu'un simple syno 



u 



arbrisseau de la famille des Légumineuses 




? 




STREPTOCARPUS REXIL 



GLOXINIE 



M, Hooker a décrit 



> 



Var 



♦ 



tard 



? 



M. Lindley 



premier cette plante sous 




nom 




econnut 



lie son 
effet 



qu 



Didymocarpus Rex 




enre Streptocarpus , mot dérivé du 



- Plus 

lie différait eénériquement des Didymocarpus, et fonda sur 




en 




ec qui signifie fruit tordu en hélice; et c'est 



? 



g 



B 



, la conformation de ce fruit. A ce propos, nous ferons remarquer qu'il existe un 



œa 




Commerson qui paraît présenter les mêmes 



Le Streptocarpus Rexii fait 



caractères 



sion. Il fut découvert dans 1 



uiourd'hui l'ornement des serres 







partie méridionale de l'Afrique dans l'année 1821 



ar sa beauté et sa profu 



TIGRIDIE QUEUE DE PAON. 



Linné 



fait 



vait d'abord placé cette plante dans 



un 




enre distinct 



Le Tigridia Pavonia est 



Ferraria, mais 



M. d 



e Jussieu en a 



Mexique, où elle a été observée dès les 



une espec 



ma 




fique 



? 



originaire 




u 



plante n'est deven 



premiers temps de la conquête. Cependant cette 



commune dans les jardins d'Europe que vers la fin 




u siècle dernier 



TROPOEOLUM MA JUS, I, 



CAPUCINE MORDORÉE. 



La 




apucme est originaire du Pérou et 




u 



Chili. 




type naturel. 



a variété ici représentée paraît être 





























f 



'20 



TABLE ALPHABÉTIQUE ET EXPLICATIVE. 















TUBEREUSE 







Fnbé 



des 



ar 




(Polyanth 



tuberosa 



y 



L.) est 



un 



plante 




e 



a famill 



des 




du Mexique. On la cultive depuis plus de deux siècles 



Asphodélées, et qui paraît 

en Europe ; car elle a été décrite par L'Ecluse vers t5q4. L'odeur de la Tubéreuse, quoique 

fort agréable, est nuisible aux personnes dont le système nerveux 



est délicat 









TULIPE DE GESNER ET TULIPE CULTIVÉE. 






L'une des figures exécutées par M. Redouté représente un groupe de variétés jaunes 



? 



roses-violettes et jaunes panachées. 

L'autre figure représente une des belles variétés à sépales épais, obtus et panachés. 
La Tulipe des jardins ou de Gesner (Tulipa Gesneriana , L.) fut décrite pour 



a 



première fois par Conrad Gesner en i53g. Il l'avait vue fleurir dans un jardin à Ausbourg, 



et les bulbes provenaient de Constantinople. Aussi pensa-t-on d'abord que cette plante ne 



croissait qu'en Orient; mais depuis on l'a trouvée sauvage dans presque toutes les contrées 



méridionales de l'Europe. Ce n'est qu'un demi-siècle plus tard, que les Tulipes furent cul 
tivées en France. Les Hollandais nous avaient précédés dans la culture de cette fleur; et, 
encore aujourd'hui, c'est chez les fleuristes de cette nation qu'on trouve les plus riches 






collections de Tulipes, dont le nombre des variétés s'élève au dessus de six cents. Il fut un 

■ 

temps oii quelques variétés rares étaient payées des prix fous: ainsi, on parle d'ognons de 
Tulipes qui auraient été achetés quatre ou cinq mille florins 5 on dit même au'à Lille 




qu 



J 



un 



amateur passionné donna une très-belle brasserie pour une seule espèce de Tulipe. Cet en 
ouement pour un seul genre de plantes est aujourd'hui considérablement affaibli, peut 







être a cause 




u 



gr a n 




nombre d'autres plantes dont nos jardins se sont enrichis, et qui ne 



e cèdent pas aux Tulipes sous le rapport de la beauté 


















TULIPIER. 












LIRIODENDRON TULIPIFERA, L 



Ce bel arbre est originaire de l'Amérique Septentrionale, d'oii il a été apporté en Europe 



vers l'année 1660. Aujourd'hui on le cultive assez abondamment dans les parcs d'Europe 
et il prospère 



? 




ans les lieux humides. 


















VIEUSSEUXIE A TACHES BLEUES. 






VIEUSSEUXIA GLAUCOPIS, DC. 



Cette plante est originaire du cap de Bonne-Espérance. Thunberg l'avait décrite sous 




nom A! Iris tricuspis; 



mais M. De Candolle , dans le texte 



des Liliacées de M. Redouté 



? 



l'a réunie au genre Vieusseuxia , dont il avait précédemment donné les caractères dans 




Bulletin de la Société Phllomatique. 



Guillemain, D. M 















• 



p ar is. — Imprimerie de C L. F. PANCKOUCKE, rue des Poitevins, n° 14 









. 



' 
























■ ' . 





















■ 

























L 




■ 






*» 


1 










■ 










! ■ 


. 






• 












■ 












1 

1 












, 



• ■ 
• ■ 






» 1 


















1 . 









■ 






• ■ . . . 

■ 

■ . . . 


















■■ 



... . . 

■ 



• 






■ 



■ 



. 




















W 

■ ■ ■ 

• 


• 

■ 




■ 




. 






■^^^^^^^^H 



0^4 










. 







- 









. 



Vt'Y<> ' . 



P. < /'. jRedoztée ' ._! 



I . a nç loù . 



/ 






I 

4 

f 









i 

* 



• 



■ 






\ 






\ . 



. 



. ■ 



F 



■ 



■ 






* ■ 
* 
■ 






■■••-. 









$mr 

































'// /// &rttu& 




J\ J. Bjedouû& '. 



v 




Victor 































• "* 



1 






















i 















^^ ï&(a 



/rmtô 



"r\-f ru//rwn/. • 



/./ 






/^ ,/, Jtedoiù'w , 



//, 






• 



jL'arwloà* 



* 



f 







* • ' 



• 









1 k 



ii>: 



. ... 



• — / * » 



, 









. 



m 



' 



• . 



. \ 







■ 

V 



< 







* 



À 



•4- 






■ 






.f-V 



r*Z.\ 



. 



-* 



..• 

























I 















v •* • 
- 









. ■ . 

f 









* 












I 















»» _ 






■ 









• 

&■ 






- 









i 












'-> 









' -MU} 



ma 



• 



* 



■ ' ■ 






if 47 



'• i 



Ni 









• * * * 



r 4 : 






, - 



** 






. 






- 



• 



■ ■ ■ 

i 



; 






■• . 



. 



s.v<« 



l'V 



■5« 



- • 'i»-i 



1 1 



? 



l-i '.' 



!'.> 



MF?--,- jrm. 



■ 

¥•?/' ' ...■.,•■• ' - 






* « 






^ 
t * 



• i 



5»* - •- — .. 






» 






w 



I a 






* - 






■ 






-■ ■ 
- 



- ' 



• ■ 



- 






~* * 






• - 






' 



■ 






- 









• ■' 







■V 



■ 



. ■ 



I 









■ , 



* 

• . . * ■ ... • 



■ 



■ ■ 
■ 

■ 



. • ■ 






■ ■ 

,, ' ■ - . 

.-'■.» - 

i - 



\^ 



- 



- 



■ 















i • - • . 







■ 



. ■ - 



- V 



' 



A 



■ r • 






:..-•- 






. . . - . 

■ 

.% r*. i 



* * > » 



-, 



■ s ■: 



. 






• 



■ 

■ ■ ■ 
- ' 



y; 

i\ • ■..-. 

•.•••.■ 










' 




V 



1 



■ 

- / 












■■■ . 















• .. 



'\ t 






>/ 



. 



'. ■ ../Vf 

'■ 









....... 

:■■<■:■.. 

V f _- " 



. • 









1> 



V 



i i 




.H*i 

























/w- 






- - . - 



* *^ 






y 









■ 






/ 

■ 












œ&rust 







p. j. m <>(/<> <■//<■' . 



4- 



B&sstn 






i 



^ 



• 




- 









r/rr^6 



/ y </ ./{(></<)((/{> . 



C h ap u y 















\ 






> • 



. 



»- * 



M 



■ 



y 








U9CC6 




Var , 



tXUt/n/<) Vœr. 



P. J ■ Redouté S 



LanaZûi 



y 


















- • 












r 











-i*" - * -, 



>■ 

... 



9n^M 



* 



^<c 




^/^. 



A . 7! JiedôiU&. 

















■ • 



. 







-^.v 












ItùJtea^tî /leuttf. 





a^r'/^JJ/zJ 




P. ( T'JLedoiùûs/* 



8. 













st '</rtf(c<{/ 









■ 



// nu 



PJ Redouté'-- 9\ 



aTzecay . 






Z d/u/Io 






.: : 

l - 



. 



• Ri b 










P.J. Redouté'. 




A ar.J 



Langlois 



wmimyyinv** .. Wii 






â 






% 



% 



f 



a* 



1 






: 




\ 



rt ' 



,•■ 



■ 



r* * 












*r; 



H* h 







r 










arv // 



P.\J. /?< louiez 



//. 



Victor , 









\ 










t 




\ 












» 




f ■ 



\ 



Y.//K J . 






/77//y///M 




P. </ : liedoitùy /¥_ 






a. 



k 



■ 

i 



I 







■ ■ 



J:. J < ^tecCûzcùé/\ 



A y . 



z 



r 



conx7U?z<r . 









\ 



s • 















CU/M. 



est/ aey ci 



rr 



c 




/{///(/< U/( 









JP. J .lîcdoide/ . 




I 



>essui . 













J. 










<.- 


























H 







. 



^ « 



f 










— 



■ 






• 


























* -. 












i 










* 
■ 



-. 











I 

. » 

V 


















- 


















t] 










• 



• 



• 



•i »■ 



,\ 






-"*! 












■ 




- •- I 














r 






, * 






' i 












• 
- 









» 









■ 







Vit 






. *■ ■_ 






■ 



r m 







• ■ 



■' ''i. 






. . . 

L . . * * 



' _ I 












■• 
• - . . - 

'•iV.V'.i 



■-.-... ' • ' . . 






■ 



. 



■ 









. 



;v< 






•■ 






i 









'■. . ■• Y'-" 

. , ' 






• • 



' 



. 






s 



•■•■•-..■ 









■■■: 

■ 



■''.'■ 



• _ . 



fcl * ' 



. 

-.. . 

. ■ 

.. ■ ■ -•■- 







■ 









■ 






. 



. . . - . 

■■ 

-. ■ 

■ ■ 



• 



■ 



* - 

, . . ... 



.-». 






•-.. 






•-.. 



. 



■-. 






— 



■ 
- 









~ 




* > 



" 



•■.. 



■ 



■;• *■. -. ■■■ 

■ 

* .* a. 









.-.■ 



, ■ 



'.■,.•..•• ... 







. '■.■;• • •■ ■. -■/■ ■■/ . 

■•.■■•■ . . 



'.■- ' 



. .■ • . 













\" — 





















«r 







• 



.w- 



















I 



























/ 






. . .- ï i 









. 






■ 






, 



. 






.»».' 





























*—*!** 












s: 






m 









■k 

































1 



..' 



1 \ , ■ 1 












■ 


■■ 




',•'■ • 



















' 






J 

■ ■ ■ ■ ■ . . 

■ 






' 






. 



1 







5g 



m ■ 


* 
■ 




» . 




- 


■ 










> 




..-■■ • 












* 




■ 




■ ■ 

■ 




■ ■ 












i 




. 


• 


. 




,■ 




. 












■ . 




. 






■ 




■ 




■ 




■ 






. « 



,»^"' 



.* 1 






^ 






. 



I 








î.< 



* • 















• ' 



S - 



m- . 




■ . 



• 

■ 



















_ 



■■ 



a 









• 



1 









• 













jgRgn 







$ 









■•'•: 



■ 












'' 









' 






+ 












m 





















i . 

m I f 
■ 










1 1 • . ■ 

■ ■ 












■ -'.. 



> ■ 

I ' 

■ 






- 



■ . 


















■ 







I» 






■o 



■ ■ • 






■ 
■ 



■ 
- ■ 


















- ■ 









. 









. 






■ ■ 






.:•. 



::: 






• 












■ 

■ 
■ 










. 






,, 


* 




.;. 


> 




• 










* * * 












■ 










■ - ■ . 






*» 


• 




. 




















• . 









'■■ 



I - 























I ' 



■ 















I 



-. 







I 



».•;. 



* 









■ V ' / '/ %• y • . 






. 



•*■'■" 






, 







. 









.■ ■ 















' 







. 












: 












■ 






- 



■ 












• 



i 



.■ . 






■ 












■ . ■ 



- 

■ ■ 









i'>" 



■ 



■ 






• 






, : **' '«•," *>' 






■ 



■ 



f 

■ '.-..-■■. - ■; 









. • 



















. 






,. • » 



■ 



■ 












- 






' 



'. 












. • . 






* 


























■ . 










■ 



■ 

- ■ - 

. ■ 



■ 







.,• 



' • ;>'•; 









■ 








J } - tT. liedoutê/ . _ 73 . 




I 3A 



4' 












> 

■ 



■- 









I 






















'.-• 




'O 














VlCÙ) 



r 

















r 





'/Y,, 





US/'/, 







*/Y'<4///f //,>/J . 



< 






P. <T. Redouà?'--- 



I u '/<>/ 















.- : - : . '■*■••■'■•' ... 



. - 









-, - 




J J </ Itedoicte . - 





/ 




^// y 



Zan^lozs. 












V 









- Jt 



















































m 






■ 



: V. 
















m 


















. 



. 



. 

















.,-" 



■ 



































'A\- 















w 



T^*— 









vw 










... 






■ • 
















v//,v////y///. 




y, ; 



I 

V 



r 





////s . 



* 



J\ J. Redozcù?j.-18 '. 



£«*b/ 
















■ 

■ 






• '■' 



/> 



' - * 














BL 






\ 









\'fn 




• » 




^*. 








'•■v-.;.-.;; 


















- , 



/--- 




h 













1 

. .. 






' <** / 



■', *»j 

Ç ■ < 

■ 
1 ■ » j# 



■ <• 



- ■ 

1 
'. • ■ 



/• 







:•-'/'-. 






,i:r 



■',:.■ 









• , 









v,.. 



• , 









* ■ 



.' '<\ • ï' XL 

■■* 



. 






■ 






.'■■■■ 

. . -. 




■ 

■ »■." 







I 



'••■ 








. ■ 



,' 



> 










■ 



. 



m 







j"*Y I 



I ■ ■■ 











' * » 















. 



■ 






■ 



• .-. 






a 1 






* 



■ 

1 * ■ 







■ 



' ..■■■•■ 

..■-. 







■ 









■ 

. ... 


















» » 



f 






■ • 



^ 








.;" 






■ 






i ... • ■*'■■.-. 



. 



• 






''" 






■ 

x 












■ 












---•'...*' 













/7 f / 





/ // / /, ■' /// . 
















'/'/<) 



/////y/ . 









P. .'. RedocUe'.-29. 



•T 



^ '*m^i 



. '»?>»- 







/ 



artou } l 



c ' 


















rtSSSIK 



mÈm* 








■■■ 



• ■ *. 



• . 



7, 



,i 



,î. 












. * 

■■ 









'.'.-,■ 









■ 






- 
■ 



I 







""Si 



• . ■ : 

* • 
_■■■■■■ 















■ 







Vf 



- 










i ■ ■ 



■ 










■- ■ '■■■ 'V 



. 












; 

■ . . ■ 

i 

' ■ 



■ 
■ 



• 




\ 

















■ 



> > 















■ 



- 












' 






- 1. 









U* 



1 



- * ■ H 



■ 






















' 


















I 







-- 






■ ■ . i 



- 

... ■ • . . - 

■ 






V:>^^ 










1 






. 
























■ 







m 

» 



■■'■ 



•'. 



















W/s/ ^vz 






UzW. 



;v, 



est "/YJ . 


















( 



9 






ncù 



f or . 























,• 






ç 



. 






c 





//^v// 




"' 






/ 











P. </. Redoute/. 



2/ . 



Victor . 









/% 



N 



••'■ 



• 



. t 












■■ ■ 















. -,-» 



t 



•*?w 









.?■ 






. 






t r 



■^ 






■ ■ 






-; 



• 









i 






• 













■ 



«, 






« 



». i 















¥ 



• 



■ 






■ • 












,v 









.. 









* 

























■•/ 











i 


* 








* 












x 


■ 





/ 






.* 












% 


















.: 











- 







/ 












':■■'.,.., 






■ 






•a. 



•: 









V 






•-' 



I 









m7*V- 















Y 



• • 




















1 


m ^ 






** 1*1 




,'■ 








S 








"••V 4 * 











- 



















-, * 












. 



' 






;■ 


































' 




I 1 



■ 












. 




V 




.7 









■ 



■ -> 



v\ 









. - . 









■ 









■ ■ 















-*■ . ■ 


















.> - 



■ 






■ > . ■* ■ ■ . ■ 

■ • 



■ 



■■ 






»•-• 









■ 



I 






. 













. 






: 



■ 



. 























** 


• 

.1 









"-1- 


















■ 






. 



' 



." 






,-• 



■ 



• 



' 







mÈL V 



<r 









V 












■ 




■ • 

L 












■ ■ 



-.- 
















. 









.r 



« » 





-1 



•i 



• 












ir 






■--«*•& 









■> 



• i 



■ 

















- .-»..' 






* 










># 



>» 







/ i- 









s*- 










r • 



n v r"'" 1 ' 



" 



"t.. 













■ 



. ■ ■ 







,-•* .* 



. 



■ 






t 



.«•r 



>N »! 















-.' 



•- « - 



. 









* 



.& 



- 






'■-. ■ 



'.' 



TTs" ■ ■■• 



*t 






* 

•-:- 



' 






■ 












.4 












■& 






•w 






* ■ 









■ 









■■'••-w-v.' 










,^:' 



- 












* t 






■ 









■ 



^**y.,--- 



\ 









-, 



-. ■ - - 









,*> 










■Çrf<- 






• 









; 



s 

y. 



' 



*t& 



* * 




■ 


- 


■ • 

■ 

• 


'■: 

• 






'/ 



fe 









t 






X 



fevK: 









■ 












■ 









w 






■: 









\ 






« :- 



/- 



/ 









i » * * 



V. 












. 



; 













P 





















i 






:- : 




t 













,,.. 



■ *«.' 



•*. 









* 



,--' ; -<r- 



















■ ./ 









\ 












*■:■'>* 









■ 








• :• 







« 












If. 






»• 






. 



I 










*w 



I 













■ .. 











,_ 






■ . >■ 



; 













■ 






> 



* -> 















• » 







■ ■ 









A f 



- 













k. 



. 



,A^ 






N 









:■ 



•, 



• • 












V 









:s 



.-- 






i • 









\ 

i ' 












■ »■' 



• V 



'•r". 



> 






/' 



*'., 



• 



i 



r: 






,-•'" 



■ 



'- 















'. 


















. 









• 








' 



/ 



,\',l 



. 









* ' « 

* ■ I 

■ 






\ 






'. 









\ 
V 









. \ 






J 






î 



■ 






r 

V 



■ V 



■ 



' 




. 







yy/y-a 




J*. J. Jl<idoT*t& . 



2! 2. 



VS7/Z/ 



VY///< J . 



i 



J^<ui<//ois . 












.t 



"a*. 






~<à 






- 






■** 



m - 




a ■ 













é V Y< ■ 



a/fUj CÙ99TL 



P. J . Pwt/o ,'((<>'. 



0'> 



: 



*/ 



/ angloù. 















% 










» 
















SY//U 



f m /jt/( r 



P.j;Redoaté-24 



















-■.- 










( 









( 




//f/s/f/"' 





r//<U r<) . 



i 



J. Liedouùà. 



9> 



o . 



Tïctor ■ 






.' 



t 








, 







w 









»• 









y 


























I 














■ 















,■* / 



■ 









■ 



\ 




f w. 



• 









■ 

























V 





























i 










I 

■ ; 















- 




• 



. 









1 1 



.... . .- 



^ 



■ 






















■ 



' " 

















. 












- 






■ 


















• 




■ 












> ■ 






. 






' 












■ 












* 










* 




-;. 



. 






■ 






■ 






• 










.■'" 















'»>. 







,•* 






















'V 






■ 






I 












■■■•• '•' 




w&rn &r/s 




P.J. Redouta - 26 '. 




r'K/-y//7/ 




Lcuwïoù. 



i 



\ 

















J/Y1Y YVYY/ 






fY 




y //< y/ . 



~PrJ>. Redoute/ ■ 



2 

































•t. 



* 



,\ 









-y..- .-. 






h 






■ 






•/f* 












1 



. ■>• 



•» 












p 
.--. 






i^V . 



.. 



\ 



. «* - 









. 





< . 








P . .., . IXedowL , 



28 . 




ùtkïe&. 



Victor . 



» 









* 















a& 




6 v/r : 






/ v/< f 




c vr r €6Ct i . 



PJ. /lei/otcài.-'JO. 



JL 




(I /KIIO M , 



V 



N . 









■ . 



' 













I 

I\ J. Hedâût& ■ 



30. 




Vlcto 



r 












I 



















m 



zœa 



tJCUd 



///'////X/tO . 



P '. J .Hedbiu . 



3/ 



BiMwifi 



\ 



.4 •*' 







. I 



c 











Ur/^J^/?yJ 




CZ/??^V)._var . 



-P. t 7. JZ&cZozit& . 



J2 






. 



Victor . 












». 




























■ ■ 










■pWW 










- 




'•:•' V. ' 




<* 









i 












■ 



- 












f 







■ 


* * ' 


t 


- 
* 


.-•' 


■ 


1 

■ 


■ 


' 


".... 


' ... . ■ '; 




» » 




■ 




;■ 


* 


:■■; ' 


• 


» 






1 

■ 



- 

■ ' ■ 

... 



- 



H 



i 



i 



• 












•.3|| 




*$ÊL 


*" 






>"5f 








— ^H 










^ T4 


■ 






i 




' ', 












' 



vv / , v r 





/YY/\J 





. ... • 




^tfy?n. 







/rvuray. 



-/. </ llexwïcâe/ 



33 . 



L 



sr/vc 




< t 



\ 






) 




, _ i. k.- >• .'t / 



/'. J //<><:/<■>/ s /(> ■ - 



34 . 



! ictor. 






I 

















/y//// ////r//r 



7/ru> 



a /v ///y/ . 



T. J. I \> doit té'. 



3, r . 



Victor. 









. 



















tC 



. 



: 



, **v 












... 



'• 



V. 



-• 















"V 






'V 










h. K 






















. 







. 



■■".•> 






■ « 



/-. 



* 






. *■* 






• i 



;v- 







■ m/S 






m* 



^ 




■ 



■ w 









V.VlV" 



•^ 






o^'/iu^j 4?ia<z&ma/. 




J } . xf.ItedoKùi'. 



. >v; . 






z 



Z7// 



zt/loàr 



X 
























,. 



à 



'. / 










/ 



.?:'"•'*'' 



m 



I 



■ 






, v 






■ 







- 













à 



::.--'" 



F' 




_ * 



av 



- a . 










■ . 












■ 




tZ/f/?^ 








■ 



^ ///«'/ 



//ry//r//r 



<■//// f 



//r ;;/ r ;/ r 







v/r/ . 



/>.,/. /\ i> </(>« /c ; . 



3 7 



Lunalous 



A 




,t-. 




m 



F 




P. ,/. Redoute. 



oo 



'Bc&SL 



/ 




• 








*. 




I 



^B 












I 






,* 


























w 



'-• 











- 



. 






r. 


















• < 









• • 






W 







k. 



• 









r « 












■ » • 












X 













' ( 


















. * . 






( 







•Y 













w 



. 



/ /VY//S 




^ '/'UOy . . 






J } <//)(></o/s/r 



3&. 



Victor 



















fc, 






'T. '«" 

















r/yr. 



t? 








m 



/ 



W 



«■ 



7 







/'. ,7: Redoute .40. 



1 



a// 



loloû 






» 




P. , / s / uw/<><'<Yc . 





rr/^y/fV/ 




v 



li o. 










ft> 







V 




.1 * 






" 



X 







r 




c-i* 



* • 




■ 



, 



i • * 









•■ ii 






'"•: 






/*";• 






■ 



">-, 



i'. 
















* i 



■ 4 4 












. 



v: 








**■ 






V 



** % 



' -.* ' ,* 



* * 



■ 




- 

• 
• 












% 




a * 



■ » 



" 






1 « • ■ i 



'.:*.k\. 












^-*> ■;. . ,• . 








«- 



' 



-■ « 



*» • 



• - •. 



r 

■ • 







' 



■ ■ 







<•. 






. ,- -..( - • 



..- * 



.-.**• - 



■w 



. f t » • 



■ 



•»' 







* h 



.'"■.; '""ï'X ' 



* 



■ 



V 



* T* j 



^ 

\ 



4 » 












. M 







" *i • -"■ - *«.*V' V* *- 

'-■-.:... 














'*. 



''* 



;■';;' 



'■ 



. 



'f 1 1 



r- ..■ 



"J 

















• 



_ j 



■ 



u 






K 



>» 



'* ■-■■■. 7*'* /' 

■ . - . ■ ■ . 



• ' i 




i 



> 






v 

' . . 



- 






,- 






■ 



■ 






• 




. /* 




■■■■y- . : 

■■•■■■ 






1 



-. - 







4 f 




J I ■ 






fi 




- 



* / . 






I 






m 



• - 



P 







/'.*« 









wia 



«' 







~ 


















V « 









* 



!f"T 




': 












.* 






>\ 









t 






• < 



« », 






VT 

















■ 



• i 






î&>t*_- 

































■ 



V 




l-»*\. 














1^ 






r 



^ 



■ 






F 



' 





. 



. 



/y ^ ? 










• • 



• 









- 

■ r 




////, //V 7Y7V/7/// 




P . J .JledoiUe/ , 



42 



Bossin 









• 



• 



1 






"i 

















, 



■ 



■ 






• 



■ 






* 












* ■ - ' 

. ■ . 

■ - 

- 

* 












S"- 

-1 



w 



1 



/ 

















\ 



\ 



I 



; 



? 







• .-' 

;. -^ 

1 V , 







•y 



I 



<--■ 



• 








/ . 



J } . </. /{< > dou//>/. ^,3. 




1 



afiafodr 



v/ 



L 



















P . J. Redoute 













\ 



ow//// 



rûjy// 



Bessirv 



K 







f 



• 



* 



: 








r A /Vf/ 







• 









s 



//vrr/f/' . 



;/;v/ //v/Yvr/'( . 








/! c/ JRedoicôe — ./.>. 




< v ■ . 









% *■■•»'■:'•> 



**■'*'::■:■... 




Bte» 



. ** * ■ 



Ti*m 





/%</ 




rr/'/tc 



/ //; (>;vf? /rf 



/ 



P.J. Redouté. 




_Z anoloù . 









# 















• 






*ÈÉ V 4\V* 



\ 















; 






' 






















/* 



* 






. 



/ 










- 



/ 



///. 







svr/ yy / 





c 



) 



■ S/s/// 





&r 







Jl. < / Redo uôa . 



47. 



a 



uipm/ . 



i 












/ 



\ 




( 



<Zlt 



y/m /. 



c 



///yy/s/;w;/j/j . 



» 



P x 7. Redo uée /% . 







I U '/(>/ 



















1\ j.jfafouti .-49. 



(\rsin . 









* 



J 









• 



I 



« 


















/< f^^'/l 





^V/ / / / / VU//^ // 





I 



f ," . 






P < 7. UedûTi^ . 



i > y? . 



<- » 


























Z J * < T.lli >f/<?ts/<> . _ 




( 



s?// 



,f( . 






(I/l(//o(S 



- 













r 















■ 






' 
















/V 7/< 

















te ' ; 




• 



1 } . < T.Ilôdozote/. 



02. 



i 



Ch 






















/ 



. i - r mm m 



I 















.' ' 







t 













e^Y^riycu/r/ 







i 




. 



a y-w ', 






âo. 






J> 



le&szzi . 



























X 



\ 







>" 






y 




> 



ip 







i 









*. 






1 







\ 




' 









/ 



716 



y 







r/ jj/ 




/'///// . 



?.J. R ( >J<?iae:.-54. 



/. 




ÛfUJlÛLf. 

















z^v^ 




jPï J • Jiet/o uées . 



AS. 



Fzcéor . 






/ 










■ 







y 



sf 



y 










■ 






^ 






I 






*U 



• 



r?wi'' 


r* 






















i 










ï 
1 




Y 

i 







r 




■) 



w\ 



o 



/\ J. /{<></<>/.> l< : . 



06 . 



///W/ ///// /A J 




/7///V/7W 





/'//, / 






• Bc&sttv. 














izï/narj^y. 



/// r/À 



////, 





tù4. 



P J.Jie 'do v //<>'.__, 57, 



( h ap u 1/ . 




. ■ ■ ■ . . 



'V 






• . ., 






'■■■■ 

' 1 







■ 

■ 








û&rwce 






/r 1t y a i . 



j'\ J. lifdoiùtê/ . 



ââ: 



A 



ed'suv , 












J\ J . Jiedoctfe/ . 







V 



9*Û / 



r^y>ye 



^rWWP7^*^WIR 






I 



( 




) 










'/Vr //ru^y srv/uJt/y/^ 





/>aa>//-<y. 





v/v//y 





ZCt Y///A 1 . 



") 



P. tJ. Ju y </(){({(> ._ _ é?û< 



( Yi4tpzey < 






t ■ 



. > 



'■4 



i 















. 









•v 








* ki 






.• 



;,*-.:,.,■ 




' 



• -i ■ 



w 
















>. :• 



. .: 



■ 



•■ i 









■ 



, * .» j* 






■ 



< » 






* ^ 









'; 






m/x/^i 



P. (/. lledoïtfc/. „.. (il . 



Victor . 









\ 



) 















"x 





■ 



















4P 



" 





■V : 



tf/U/ruy a 




< lo-u 




? 




K 




t/swa/. 



/ 






62. 









ZjasUjfCozs. 









• 













; - 
■ 









: 



- 






■,.* 











; i l 






yrevaj <4aj£t 





> 




œ/rtiw/ ou/û/ué/. 




T. J. Ixœxloità?/. 



03 . 






Laric/Ioj^r . 



■ 






















m 




&ru?u 




rr y/,<k 





// ;; / 



t 



ce ->cr///iet/ /// . 



P.* h /u> (/(){(/(> 



64. 




tanin 



ipuy 









» 



*~ 



I ' 




■ 




.■ 



"m 



>-: 









w 



Î.-J 






.<, 



'.-V" 



*« 



»?. 






' 






|P 



, 



, • ■ 



" 












'''.'' 



...(,, 




'' 










■set 





../? 






- 



> 






I * \ 

ï 



















%' 






. 




I 



1 




■ 





■::: 






■ 



. -. ■ 



• 








V 













■ 































;i 




■ • 












^ 



V- 






'... 






'A, 



'■-■ 



F 



JPP 







/ 



■v 



r 








_/^ %7 /JledoiUB/ . 



66 . 






ZtOruilour . 






• ■ 



-N 






( 






v- ■:-■ 










t^^^^^^^^ljjjj» 






• 



jP< J> Hedo au?/ . 



» 



66 . 



( 




v/y t/k 



& 




- 



L 



an 



igToi'cp 






a 



. 



/ 











r 





■ ■ 






/ 






&MJeey: 




//vrr 




* 



or 



P. J. Redoutés. 



67 



/ 




(l/U/lOLr. 



t 



' 










\ * } \ 



M 










■" ■ ■* v ■ ■ • 



: - '.: 




Si 















■ 

















■n 






ytéttôTTZ/ . 



P.J. /{(></(>///<?/, 



68 . 



Z, 



(//t (/(OIS . 






4 









m 



V*. 




\ 







J 



K 


■ 




w 


» » 



• 


r « 


• 


♦ „ 


* 


l# 


• • 
* 




* 


f* % 


-* 


te •- 


















\ 



















. • 
















/a / . 



. 






? /<>///(>. 



6\ 9 . 



Vtc/o/ 


























W' 



s 



J.' 



4 







/' 







"P. J. Redoute 



7û. 



< 












* 










wtë 



« 9 










a 



* 






/f 






é-Çt 




i*. 











m 



* 



m 



t ' 






1 



^ 






..*■* 






• 









. 


















■ 









à 






I M 

















.. mÊÊÊ 





W^ 




■ 

± ■ 









-' 



•".. 






P. </. Redouté/. 




71 . 



Victor . 












' 



L 









/ 












* 









' 









■ 







- 



V 




\ " 



- 




■ ■ 









■ 



• ' 



\ \ 







■ 



V 






$ 






- ■ 





















Y 




- 

< 






I 






. 



+ 



■ 



*'•■■' 



k 



v 






r / 

k.. i if * . ■ - 

" 



; ■,- 



























r i 



' 
^ " 










'» 




























/ 



/ 7^ 












\ 



vV 



\ 



'■"^■'--'•''•rr 












■ 






P 
























• 



■ 









■ ■■ 







WmjBfn 






' "ri i 









;»j* , . t - 


















. 



■ 






, 





















i 






















- ■ 






■."■'■ • 

\ '"-11 . 






* j . 






■ 






(Vf? 









'•*-■.■ 



I 






- 






■ ■ 















*( 



1 



. 






■ 









• ' •. " 






/. 






's Y/./JfV/ft* 



' 




























■,,-. 


















■ 



^ Vîzrzeàs 



79 



1 



analozs 



























'*'■'••• 



.^ 



V 








■ V. •; 



« 



* 



, 






\ 



■ 

« ■ •-.,■■• 



:•'•■ 



■.■•■■ 

. - 
. , > . ■ * - 

, •■•■■ ■• • • 



m^ 



■ -■■■ - 

■•■■■■ 

■ i ■ ; 










. >■ 







^ - . * * 



» 



.;<•> 






***• 






»?•■".., 






*:n 



>ft2ff 



»t;V*^«/,VAî: 



".( 



»7»< 



'.'ii •'■ •'- \ * 

■ v.v 









* y.i 




***; 






■■ 



* 
.>'.*« 






■ 



i- -, ■■.■l'-aBK: 

' : ■ 

w 

: 



■ 



n 



;•■'•■ 



**?• 









;*- > 



>. ■ . 



55É 



■*'--, 



.-«^.r 






•■•■: 



*■ 






W F 

. '-W . ; - .■■-. ■'■ SEC* 









"ûîF- 









/ ; <A Redouté/. 



73 




T/^/yoc-, 



f 





c&rtue 










■ 



• . 
















V///Z 



///f>/Y/r/Yry. 






/ ■' ■ /?<></()(/((>/. 



74 . 


















' 

















X 



**<*a 






■ / ' a - ' 7 Radozùée> . 



7â 



o . 



La 



angtoif . 



• 









-c 









V 



/ 









I 






















r 







//rrr>//r'r^/ 




ÏV7/S/S/ 




/ a . 






_/ ; . <7 .J\<></o«/< ; • 



76. ' 



La/i&ïozs - 


















E 






„• - » 











'- . 












-•'*.« 





• 













??■& 




' JfY//n^z&?zJ: 



./ • «/. 2tedouùi> 



-77. 



JLasialoifr . 






\ 









• 



1 



\ 






■ 



/ 




/ 



/ 



/ 



- 



i 



\ 



-^CW?'UibùdL*«. 



€Z//ÏS>. 



r/ ;;/s 






/f j ;;/rvr . 



F. * / Rea#7iâ>). 



78 



B 



>es*rm\ 



■ \ 









• 



* 
















•■. 






■ ■ .a 



. 









w 









. 






f- 









» ■ _ _ 






'/A' 



ma 






•*ii . 






*. , 












y: 




~* * ■_, 







' 






; 










. .wr . r'.r ■ — " 
IT v 






a ; '" : 



v..¥ V 




'■i«*: 




1% ■ 









-. . 















1 ' ' I . . 



I > I V 












r — . 









'». 










■ I I 




- ; 



' 















<; 






- 



', 










',■ 












i '.. 



,\v. 









. 










.1 



---. 



ilMÉtli ' 






i'/ 



•. 









'.- 



i. 
















.^-—V U u 








•*?? 



> •• « 



V- 



S 



tiïm. 




: I 









;• •••• 



V •' 



F 



1 1 > 



" 









' 












1 * 1 w 

4f«^ ... : 



« 1 ■■? «sp 



•*" 




-J 






_ -"i*- 



( ..-, 



^ 



^ 



[■ 









■*!* 



■ 






V* 1 






; ? 






MW.Y.,-i 



Hf :SSP:. v 



■^ 



Ub • 



^"v 



* 




2 £?^£ 



. 











'.•■lit • • ■ » 



. 




..... . *., h 







'f 



^* *» r A 



V 

v.v. 



feï; -••»; ■'■■£ 



.<.» y - 



"-• 









<■-<;.:■■ 




,v.--. 









•■ 






B»i-v,/ 



y 



• .'-- 




■ •;*.'.;, 



i«>*i 



■ 



V 



-•/•. 







Ji^R■ : ■.V.:■v^SP , ■'.■. Jr' 



: 



%^ : .. 



: rv. 







» y 






.■'•• 



,-■■ ' 




ffifr" _ 







/ 



i 



/ 



^ v ; 



J>. . /. Jtedou/r . _ 7.^ 







^/// 




^//. 






/ 



• 













• 



/ 















7 




<a^^rz 











N. 



.-• 



v 






&Ct/?tï f/f^^ 




J?. J. jR.rJ.oufe . 



80 . 



1. a /h/ lois . 









\ 









■\^s& 



Hfe- 









1^4 ■ iftk 

1 » -. .«M - ■ 












P. </. Redazete/ 



< 



31 . 



JSe&Jtrû 



















* 







V 
















. 



fk 



• > . . ■ 




. 



• k*B^.' 






- 

■.-■-, 






, .il- . — ■ ■ * 






t 

É 



$k 













mk^. ■■■■ #,•« «&&& 



• •' '■ 



'•1 









■ . 



:■■ 



A . 



• . 



. * -* * 



"/&w-.V 



sa 












• _>1 






* L * . 



. ■■«' 












CM" ■■■•■■ \?L. 



- • . 



*■.»• 



.'■ 









■ 



. 



" . . — - - 
1 • .- — " — 



*"■ 



'\\ 



■ 



'»>. 



*-.. 



"-■ 






*3 



ssaw 



r*. 



-. V, 



■". .*7>1 






■ 



r .':•• 



'V 



LTfi 









■'■'•W*V 






''■•t- 



^e» 



&■ 



■ 



»■ 



m 



'{^-. ■ 



'■, . 



w 






• • 



TV 






i 









$?$ 



^ 



. v ■■••■• ,-•?•" ■■:■":■..;• 



I* / 



A.-' 1 



m 









m 



i vj ' 



tt" 



^ M 



v * 



■ï • ■'. v"--"'"ï"J' 
"1,;' 



* -y. 
*& : i 

ta* ■ *'■■ 



■ 



tr>. 



•>- 















" ■ ' i 












- % - 



ME 






fe 



-..,- 



# » 



'^ 



icV 



■s; 



' v> '. 









SX' 



,-»i 



■ i* •* 



a 



.-.•a • 



»:>~î 



îî- 









^ -^ 



-, . 






;* 



• ■ ' 



mm 



>■'.*'• 



ÏP 



-V|. 



«.. 






>yj^ 



'. 






* 



Il - 



^ 



■■ 



^ 



■' V- - 






:'.. ? 






-• i 



;:^^ 






.-;■' 






r. .« 



■*5| 



I 



mm 









:<:' 



,'N. 






i4 



>v 






■ 






.v,<- 










w 



■ 



■- (« 



I.-. . « 






wt 



*l 



■'■■ : 






... 



ïf. 



r. «- 



^1 



.": 



•»S 






.*< * 



■ 



7£i 



ifT'ti 









--"•' 




>r-.^ 



.-*»"--»Mi 



V 









•'V.^ 



M». 



"-.v;v 



» 



■ 



■ 









;* 



à : 






-<r»« 



'- : 



»-t.y 



tï> 



.'.»'; 



fâ 



'-?/•• 



m 



WJSR. 



^ 






i / ■* : 



■ * 

. ■ 



&. 



m 



r^x-i 



SSi 



m 



m 



:~t 






• •,,.., 



.4S-. 



■ t. 



-' \ 



'* vXS 



i* ■.*•.». 



» 






sm 



K 



m 



&« 






■■ 






»« 



»■ 



> -< 



w 



K 



:-■' 






'*■' 






£~J* 



W 



m 



>*!.« 



, 






;>« 



%- 






:.... 



7-.Ï 



[•• 






'."*, 






«^ 






■ 









■>r 



&?^ : 



2* 



>^ 



* v 






*". . * 



û 



", 



.su 



■ ' 






:-v; 



«-•: 



' r r 






%ï 



- -. . 



y&& 



z:-r*: 



■•:-•• 



.- 






■ : ;-- 



Ba« 



'«• 



v. * 



■• 



:■;-"- 



:/*« 



>i j 



n 



iî*iî» 



W» 



i'^» . 



W 



i*- • 



'V<r 



4 o?.» 



r* ^-. 



--; 









^ ; 



i 



:--•?.-: 



.. - 



?c£S' 






(•:•• 



.<?: 



^: : 






»c 



S ' . 






-; « 



_v? 



» 



. 



■r»! 



«S 



$K 






7S 









••■.•' 



■« 



^SSaBB*? 






». « . 






'«S 



* - 



ïtr: 






m 



«tf 



.?• 



SBr 



'. 



■ 






a 



< • 






r<„ 



^^ 



^•4, 









» 



*■ j ■ - «i 



• ■: .» 



«:• 



P¥*. ,*J 






m 



•AT 



/r. 






. 



■ ' 






."! 



1 • • :.. 






'M& 



'•: 



.- ■. 









w,v 






A,.-. 






^ 



Wï 






• 



"TT. 






v. 



m 



'•V*' 



« 



?«£ 



i,'i 



n>. 



■I» -•"'! 






fft 






W 



a*»' 



,-• 



-v -i-V* 






l'ï* 



Vf 









"s 



! 



m 



i'.:. 






?* 






•w: 






r. » 



■\& 









v»« 



•-• 









'?i« 



>* 1 



^ï 









- 



" hA V- 



, , «■ l • -■ 



pr--' 



'W 



ënc 



/ . 



• 



■ - 



. 



■ 



iK(- 



rW 






:&t. 



■?£*• 



wm 



**i 



k« 



as» 



r 



rf% 



MT, 



M 



7** 



i 



* ; 



■Ci; 



Ï 



?8S 






^ï<^€; 



LVi/. 



.^■i. 



N> 



■ '. V" »; 






H ■ 



Vf- 



'•Y. 






J 



5f)'W/.'r.rr;: 



... 



./ L. 



■l.il 



•',"••' 












IL. 



■ 









FV 



. v 






, 



• 



>-'.. 



■ V*' 



•' 



- -. 



■r* 



■': ' 



♦* 






$£ 



fn 



.&. 






ô 






"r 



s 



t 






•'•> 



- 






rri 



>* 






■*y 



& 



>'• 



. > 



•»- 






i; 






■ 



R*3 



SWI 



ac 



^ 



v'-'-'-. 



• '■:'.■ 



*w 



m 



t< -: 



■:«-:. 

1 - 



ic-> 



?;. 



«:*■- 



"'-- 






• v!'. 



V7,« 



I» 






*>- I '."-^ > 1 ' 






a 



;v- vi 



'• 






■ *.■ 

- -.* ■ • « . r 



5oV 



< ». 



VI 



- - • *l 



±* 



* 



KïïQ 



..-» 






^r 



-•«S 



r- 



li 



* 



■•'■X*^ 






■*"■; 



^ 



iVy 



■', 



*'' . 



r* - 



r * 



VX 



-::/■ 



^¥ • 



lAf 



1 



gsr 



'N, 



^?g 



rï 



**■• 



v..^c 






-i-. 



^SSI&; 









-<e 



^•Ss 



* s. 



•/■>* 



'*.' 






X 



.•■'.- 



sa 



( r : r- 



-•'. 



?vv 



S5 






ïb?: . 



^ 



>. i 



■ ! ■ 



*. .•*] 



S 



■*ï* 






• 















^,^:^ 



r*»- 



Vfô 



BA-4^ 



.^ 



' 



Wl-"' 



•» 






[».•! 






w 



,IV.<V 



KylW 



t<*- « ».' 



1 1 .* • 



.•' 



*■• 



if 









m 









.»,*. 



'-;,-.'. 



v: 



f * 

^*»^*— ^v.v,;.:.V.ù».-'-»- — 



- ■ ■ i 



■ : 



«■ 



' i. 



^; 



f «S 






• .-i 



*W' 



■','* ' 



'/*■' 






«v* .* - 






»X* 



«SE 






SR 






;</« 



r r 



^^r, 



»>Vi 



". 



■'- 



■ 



■■-XV 



m 



■ 






*& 



i .' 






m 



■ 



*4 



m 



^V-'-V 



ÎA-r 















... 



" 









m 



Mi 



t. 



■V ■ 












V-.' 



^ 



%#3 






■i.v 






!é 



<.v 






r? 






; .'-j - •■ 






ïït' 



»v 






■ •. i * 









•■ 



*." - 



-■'.■ 









■-"■<. 






^ 









St*(- 



[>9^mh 



« • . 



- *-!• , 



Wki-. 



■'■.■.' - \* 






5: 



■.*'•■ 



■■ 



•.• ■• 



-...- 




K* 



" 



• ,/■ 



'._* 



X\: 



vr 






. i 









' 



j > 



■ 



y 






M 



* • 



if 



j*. 



M - 




« ' /u /o/r/e . 



C 



V 2. 






W 



* ** 



m 



•rt^ 



•v ,• 



••Ï54-'- ' 





} ^ n/ry 







I te (or . 












N 



-4lfl 






. **■ 



. 



* î'-fi^ë / • X,^.*******^ 












s • 




• ■ 



.■**,' 













1 - ,/ . ■ . • 

* . ■ ■ . • 

*• * - -, ■ ■. ■ ■»•*-#. >• .. ■ . » 

■■••.;• -.■■■--■■ f . ... .- 

i'ï\*i\ -.■-... 
v -:■-■'.•'.'-- .'--■.-■ 

- ■/•;■■ ■■ v .. . v 

-..-■-.■■■•-. • 







W^, 






ôùn /. 



1. J. ïiedo cotés. 



°3 



() 







4 




S?// /Vf/C 




Larioloù' 















x 







. 



$' 






2 




* 



7 J . ,/. A 



7 <2dozrf& . 



84 



/lr<f\r//ty 















. 



h 









m 



M 

r 





• 










i 



s 



r / vyv 



i/ //(-y. 



sv ///s/ 



/AVV/,//,/, 



/> 7 O ' / ' 



Q £ 

OD . 



n 



1 






► 



y 



".. 



• 







! 



P. 1 7. Redoute . q() 




SY/////S///// 





! u io/ ' . 



• 















M 



». 








,« 



i 



^■•-iiï, 










tf 














^ fi 





. 



•.*■■■■ \: 



«» 



-••; 



- 

■■■: ■/■:■■ 

■ ■ 



i 



.'. 



\ - 






• 






V 4. 



• 4 . 



.'..■a 









B 












—VA 

- v 

■■si ^. 



■ 









■ 

















: 'T 



• ••'■ ; ,l tw 








w 



m 













■■■:. ,;: . 









-. 






*» 



£• 




F 











■&■■■■ 



: 











tf 






: 



....vy-;V; ■■..., 



$ 






xiï^^iài . 



- 

. ■ 






... 



'^Sfe 



: ' . i.tff' ''nfit i>* '"< '■■■■ 
















-IV 










-- 






.- 
■■>. 



**4". 

•>■.'■■■.■ ■ 



■" ,>•'•*"* ' 



-, 

■ ' . ■ . ■• .' ./■.... • -^ 

1 ■-':'■" - ' • • 



^. 









■.'- 






- I 
* '- : k 



-'.V 



ï 

- 









« ■---. 






V 









<IH^ 



P. J. Redouta. _S7. 



■ 



Victor. 












( 











4, 







t 














f xxx< 




I y > %T*Medoutes 



88 . 



Victor . 












■ 







,'YfY // 













i 



/'/C/l/ . 



> 







o\ 



- 






Rx OU et 



d<>. 



( n ap u 1/ 



• 




. 












. 



ictf/e^ 



UJrféZ 



\ 



J ■ vT. J ?;><-/<? a/é/ . 



MO . 



Vcctior . 









t. 
















/ Yr y 



Variéfo. 



J. . c ' .J\ <></<> (<{(> . 



si. 



< / 









*^*v 








/'/////' 



/ //// 




'/r// //y/y/ 



r /// 




m 



/ U> </(>/( /<> . 




L 



a.n (ï 



/<>/,'• 












# 

















I 



/ 




^u^z^f A&u? 







( 



-/. t/ Kedoztfe/ '. 



03. 







'^/^/U^t 













Chcà 



wm/ 



t 







E 4 "-. 






. .- ■ ■ 



•Os, 







* 






\.-\ -: 













>* 



m» 







r c y lr û A/^/x/77y 



T- J.l\edou((> 



v 





jL. cunglocs . 



/ 






i 










ïnzw 



T, J, Jiedoufr 



M. 



B, 



esszn . 



























<fe 










» 







■f-'r 





r// ;//r 




w<&? 




éZû^i 




'WZ<?S. 



-i . *7. Jte</o // /e '■ . 




C^, 




. 96 . 



Fiotor . 




















/ 



'/m/r- <)f? ;/J 





//rry r/ra// 




P, , T. R/>douéé/. 




- 

L a; i 













ruJ 



P. J.Jtedou&l. 



< / o . 



Vicéor . 



• 



• 

















•■ 






&ri a " 




i 



P < > ' ■ fu'di v. . < ' 



#9. 



toi 



jD&rsm . 






i 













r 




/// '////. 




P.Jdledoute /OC 




; 






r/Vr/Z 



oycurieée/ /-ose . 



éuz-n 





j> 



> 



>essuv. 



«. 










***-, 



".. 



- ' 






4 



■ 

: - 

















l 



*I" 




' *» 






^ 














'•V 












r 



m 



"• 






















... 






" * ; 








*/*' 







«^ 






■ * 







■ 



flr 
i a 









A 



■*— %^.I*^V 



■' A 







'•.**■*■ 



\ 



. / 



■ « 



- ( 



:-. 








\ 



tfrn; 




4ft! 



• « 



m - 









.'.. 




^n 



r **r- 






/ 




■ ■ 



W 



A 












.. y*i 





..•■" 


• 
■ 


|i 


^ 4 

>. 


•v 





























K. 




-.-•' 








« * 



n* 







.1 






k: 






•:, , 




■ ' ■ 














II 





r 



v 

« 



• , 



1 1 






- 



:f 



V 










/ 




-p. 



-..'- 




% . 






W " 



J 



I 







n«BI Wi,r 







\ 



■p 









>t>* 



u 



■ 



I 



■\r* 



% 



,:• 



•-. 



y* 






■ 



>- 



**j. 




> 


■ 
• 

V 




1 


I 1 




; : 




-■^■^ 










^ 






,..;. 






■ 



W 



/ 



■ 



W 



■ 



.' • ■ 














.... :: 




I 

» 



r 
























• r ■ 



i% 



■ - 









■ft 






• I 






V 











« I 



,> 



l" •'• 



A 















. 







.<• 






■*.* 














J- 1 ?! 


















■ 

■ 















3 










4 » * Jr h 






:-:- 












• 









.• 








■ 









• 



> - 



- 



- • . 
.'A 






i 










.-,.• 



"» >" 






;j. 



■ 
■ -■' 
-...•"■' 



■ 












;.v 












* ■ * * 






•■ 






" <--■* 






■r 











K- 



t\ 






■ 












' * . - 






> « ■ i 



.-<»,' 



*. 



• •' : > 



.i* 












K 



■■ 


ê 




* h * 

- • 


■ 


■ "* • : 
i - } 




■ • 




1 



• - *" 

- 



; . 












'; -î 



m 



SI 






.. J - 



>• 



* . 






• 










*.• 













**■ 



-* 






fi. • ■ . • . '...;-. 







*•.», 



;'.»' 







S4-. * -fJtiA 






5îi 



■- 
. • ~ - « ■ ^ «•• • . 

■ ■■ 

'- . ■ 
: 






/ 




;y<j 







■ 






CSY 



*/? Vr J 





■ 



/\ , 7 Redoute. 



701. 






Vzcùpr . 



• 






I 












/ 












/ 



- 







uio te 









\ 






• 






\ 












I 




) 








vytsuâù&r* rz 







rJ a eu 








'rsu/Yrr//f/ 





T. J. Redouté _ J03 . 






CÀapiow 






• 



. 















• 






. > • 













































■■ 





















I ■ 






• 






•" 















• 



























w ' 









■ 






M 






V 










' 













*•■ 



'* 



I 











I 







...* 



'~*t 






.." 



•F 



»-.• 






^ 



r 









■ ■•■ 







P 








' 



•/ /!> /. . c ZO/£ , 




TU 







cnu^anaca/na : 




/.tmçlcus. 






/ 









: . . 



NI; .'.-.- '&&;■ : ; 

I * =. T. 










* • 






V 






N- 






•«r 



.;*c>? 



■ 



* 

















i> 



... 












V 9 t/ Redouté' 



wr> . 




//V /V / 












Beé'szn 















■ 






»./■* 



i 



.« 




$* 



•Wu 















'■■*■ 






■ ■ - 



' ï 

1 



à& 















, 



ril 









<>Wl 












;■-. 
















»*. 







r.Ts, 






'■> 









Sî-'v 










,.-.y 












%-,'" : " : - * 

'****** 



•* k 










M&r 










<4 




,kc 






*<•<* 






• ■ 


















'N, 



!WWWHïh« 



.- - ■ 



■ • , 
... ... ; 







. 



■*s;£ 






"•'-' , 






■ - 






aw 



***« 






M • 



















Sfe 



: 



.,J-" 



à 




■ 



m 




• 






\ 




$Pr 




f 






•/ v '"' 








/ 




/A'/ 









V 



■ 



'il 



ï> 






HA 









* "m 



■ i\ 



'j 



« 



*•*■ 






» 



N 




>; 









r/ 7<^/rirr// /6-i w 



/ 





. /. /uu/o :{.'<>' . • > '<'> • 









. . 



* 















. 






S: 







I 



• 




'■■ 






. - • 






l 



■ 















\ 



Iftfc 



* "V- 















s 



//s ///<"// S 




7U ///v 



< >//// 






>.J. Rédob \ -. 107 . 






'. <;/: \ , 






/ 



/ 






- •K 



■ VU. 



\ 







m 













h- ■•■ ■"•" 








* \ 


? . . 




f Y/ 




/ ■ 













/ 




///// 



rv/<y//f/a/// e j. 






'. </. /îetlou/ïi . 



/Oti . 



I,(t/i<;/o/s 


















s . 



,. 



■'■■ 






V 





. r 



I 






\ : 



**rtv-*-' 



!■■ 










• 






■ '• 



' -V- ' 



,,.■ - ,.■ 



... 






fc .... - I- 



I 







- 







H 



m 



i 



.... 











ÇNF. 

fï> ■'...■. 

r ■■■•! 






S 



- 






I 




ra 



•« 



*. 









a-Vr. 






B^ 



--: 



. . 



i 



■ 






■.'.■ ' 



nw 



;i 



ifidS 



.•T. • « 












• 



• 



* .:..);. 






■ ' J ' • 



. I 



I 



#>*p 



L^' 



:t 






'■'■■■-. 



*fi 



♦v 



.' !■ 






8»8. 









1 * *• 






'*■ 



'.■'. 



i 



KV: 



■ 


















;v 



i*h 



ft 



TV 



IV.' 



.'1 ? 












?-* 



•-« 



• 



-. 









v 



.-.? 



,1* 



.- 






r/. 









/.À^,, 



*WÙ 



>• r 



r \*-. 






38 



,»- 



- 



*> v 



r 






i.if 






..■-• 






- 

\ ï 





■ 



* « 



"$:< - 



Sis* 









«'.i 






' 



x> 



L. 



■ ■ 



/- 

■ 



. 



K 



' 



n ■ 

:■;<•:■ 



' 









. i§ 



• '- 



■i 



i •. i •' 



'>v 



B< 



-'■• 



. .-> 



■ . ■ 






ft 



•'. 



• .••'■ 
* 
* , ! 



.- 



•w' ; ' ' 






»/'« 



'i>^ 



v> 





















[■-• .-. ' 



— .•- * • 






"L 



r^W/i, 



•/ 






k: < 



X 

•'., 



r- 



. 



i. i 



VHv 






, ■ 



... ■ 



( ,■ 



Ha. 



Hik.. 






«.V 






..•• 



'S 



$à 



^,;.- 






rtif» 



B 






S, 



e 



.- 






I"*>' 



-'. 



Il 






i >' 



,;.^--' 



£*" 



^ 












* ■" 



.■■ 



«-V 



: 



'.-a 



•«. 



I 



. :- .* 



; ; v;. 



:VAf 



■V- 



' 



■Vf. .V-,a 






,Vr. 



> - >7i<>* 



rf. ■ 



^/, 









•'. ' 



• » 



i"'- 



£■>•'. 



■ 






i i 



A / VI 

i m'. 



■•%:.; 






v 1 # 



Si 



■ 



- 



!% 



X 



î 









:-J. 



i ■ 



« ' 






. 



■ - 



-'■• 






rT • 



■ «\ 






'-> 






. 



W 



LT-t 



■■ 









'IV-, . .- 






I L^ ^ ^J 



i"Td 






N 



■v.. 



»C"-=Î 



. 



- ■ >£ 



^ 



■V.',, 
■ 






■ 






•-. 






- /. 






C*V«WA'i 



\ - ■ * 



■ 



*Wrt 



S" 



v - 



y- r 









■ 






.•- 



3» ^11 



. 



^ ^ 



• ■ 






?*• 



. n ..'-' '"' 



fS«.(*« 



< " 






i' 












M.'' : 






vv ' Aie? 









i\« 



y a 



ï? 



-' 









i?<a 






•- 









.. ( . , V'- 



JvS 



! 












»<J 



.* v 






.^ 



: : ï 



.1 



,;•■ 



lA 



*. 






.fa 



[*■ 



k» '. 



M 



- ■ 















l' > • 



•t ? 












.. 












?, "S-r» 



■•• 



•:■■ 



• • 



■-,. 



V 



. 



■ .-' 1 









* T f* 



lÉtf 



,.|H 



-l , ri 

h* 



:■>. 






i?v 



■su 



»vr 



% 



. 



■ 









,'.- 



m 



Affh \ ' 



■■ 






mt 



* -j- 



» «- . ' 






r , 



y "î . 



.::■:: 









i>A 



&£ 



■:iHP 



i 

t 



'. "Vi 



V V 



■ 



^ 






.-" 



:v 



^ r 






i i 






•' 



■:. 






.;-.■■ 



1 









-»'»'* 



■ 



'■^'/ 



»<>( -• 









... 






; 



. .v 






*(*■ 






.ÇV , 



■'- 



v:'' 



»v, 



■ i- 






« 



. , . . 



•»* ' 









ti 



. 



•* 



,V>' 






-' 



v 






" 



■ • 



■-■A.., 






M 






,'•'■■•■% ■■&'■/..■ 



'... 



. 



. .. 



î»v. 






•i"> 






BP 



; /' 



-•' 



t K* (l 












i 



• - V 



• >. 



; 












! 






y 



l >' 



r^.->1 



a».*: 






^' 









-«i» 



iïi 



. :v 



SA 





















f*tï. 



:- 






' .J - 



n r - t 



.,* 



f. 



vr 



; 






^ 






• 









- - 












Vf- 



:•• 



m 



W: 



^S 






r^ 



•>';■' 



i » 



1 1» i 



. 



.u-. 



' 






«yw 



\ 



». 



•7 . ' .<" 






V . 



K# 



t- ./*■ 



•-Aï'.- * 



i 



ï* 



iN' 



M, 



- 



- 



'■ 



M 



.3. 



■>. 






■ 

;l * > 



■ -.*, • • -V - 









■ 






: : ;f,' 



>>4i 






? 












.** ^ 



S*: 



t'i' 1 









r- . v 



sS 









-- . 



i« • 



«S 



'■*- 



p 



..'. 






/■>' 



■ 



s>:^ 



' V» ^1 



' .' 






:■->'! 



■ 



!*• 






:i ■ 



>.- 









i ■ 






. 






, . 



n??. « 






.:;■•' 









H] 









• » ■« . ■ 



'■' ■' « . 






•.va : 









" 



"^ 






m 



; 



1 *. 



«\Jir, ' ■•■ 



i"* 



.\ Kl 






■''■-, 






But*' 



» i 



"i; 






fer- 






'* 'l 









' 



? 



;.. 



-i^ 



. -' • . 






■17 



V. 



»w 



"A 



^ 



' v. 



r- 






'.CV ■ 



'*< 



itf 






v' 



■ . 



fct 



*^Ètt»-;. 



'--••«if 



: 






- , .. , 1 



•- 'v 



•1 



.t.*: 



RM* 



KM 



v.. -. 






"* ( 









^ggâ 



■■•. 






,> 



,« 



■ 



V&h 



.'■•: 



Z^ 1 ^ 



'^v 



../.I 






BP5I 



. ■ 



■ 



- 



**.*r 









• 



r.--. -.' 



■:- 



'-(« 






iitjfc 



KrfK^«-i- j 



^5^ï 






W 



' r 



■.*1#"Î 



'. 



'-. ^ 



.. 



V 



■ 



I- 1, 



r. i 



T** ■■ 



* '. 



'-", 



. ' 






«* ,i\ 



■.-.î . 






rv. > ' 



. > '*' 



S 



>>;/ 



1 : "._-- 



v " 



»K* 



.* " ^ 



■'.v 






' 






y 












_- *> 






SB 



Av« 



«^ 



,'■ 






•' 



" 



- 



*5* 






«%; 



&*: 






r- r i 



.. . - 






fo\î 



•n.^ 






.•'"..' , 



■ 






.^:^ 



. .■ - 



'-. M 






. ■ ; 



PA" 



.-./• 



• f 



s 






î»**Vi 



*. > 



. 



; : ;.: ' 



*. '7* V.- 



■ -*■ -\ 



r\S 



-*_«i 



>•/] 












.••""■■-■. -tôfite® 



.■ 






H 



• -i 



■ . 



x " 






vtà 






. 



'--i.-^ 






; - « 






#s 



-\'.- 



.%:'.' 



â p 



BtSS 



.«^ 



i^^ 









;• 



5".*i 



■I.; *iï 



gacrsr.--'. 






m 



,«-: 



■>:■ 



> v 



. -■ \i >1 



' •■■■-.' 



.s,V 



■v-vrj 



An 



.-.'■* 






R*3r 



T 
t 



g. ■•. '■: i' 



^~- 



.<-■ 



*." 



•***i*. 



. 



.v* 



■ 



^v 



.-*' 



.»', 






ta 



>■' 















'' 



!i 



." « JS 



i*- 



V;; 



l; 



.;:.- 



* 



••" 






i* 1 " 



..*-' 



■' ■ 



^\ 



- r 



'-J- 



'' 






:\. ^ 



» 



r£ 



: ■■ % 



*'■* 



>.?•■•. 



\f 



■ «, 



■ • 



.•-■.- 



' », 



\v+< 



v 






■ 









■ 



"c- : 



-?; 



ifS 



Si 



.; v^- 



r 



\ 



^ x». 



■>• 



- »■. 



■VfT.1 



■ 



. » 



■■»;V>v- 



' 






- : 



i*. 






a 



s-'; 



»■?- 






v;;- 



. 



. . 



9C« 



■"•' 



'_ \ 



■ 



«« »r 



v.ïf 



.■- 



, . 



. 






- 



S; t 






.i 






- 



*i 



■ 



?s 



y 



\ 









■ ■ 



fi* 



;:-:■• 



V/'-j 



n- -.' 



m 



*■ 



• 



ïv 



vw* 



me* 1 ! 






t*.- 1 ! 



ln.i 



ilSS 



(^ 






^ISi 



^^; 









■■': 



Ër*^ 












m 



4!fw 



•> i 



w 






. 



«* 



i'» ?.^R«**. 



ss 



f> ■■ 



A-i ■ £ 



:^>? 



■ 



*S-, 



;^ 









!»■*.' 












'--: 



'•-. 



9VT* 



.. ' 









■ 







.<* 



••-. 









s 



/.<- 



«m 



.--■■ 



fi 



■ : . 



.*•>! 



. 'i 



yw 



;> .t 









■ *• '. 



.* '■ 






«%«W 



sas 



v.-* 












-v 



,iï.'-«> 



Avi*wî 



•"•• 



KSV 



<»* -i'-?- 



M. 






■ 



»1 






*rf--. 



'li! 



S?ï 



/, 












'■;.*'. 



■ 






■ ■ 



- « 



ra 



. » . 



«L». 



«*- , i 






8» 



i .--, 



• ■ -'.---.v. 



■B@^3$ 



i -r - ' 



i. • M 



■ 






J V* 



ftW 






T 



: / il 






m& 






fi^ 



•• ■ 



.rC. 









««V 












; - ■:•■ 

x wfâS& ! 'ifs 

1 



- 



;■■ 






• 



■ 



& 



< »-"' . 



i*> 



;v 






B 



^ 



f-^f 



, Wù 






■ ~^* 



- ■ , 



S 






:msz 



.;■.. 









^^: 



s^ 



sa 



v-^ 



fe 

^ -,,,;>• 



. . 



« 



o: n 






■' ■■' *■ 



i . 









»-'■ 



^ ^ 



■ ■ . 



'■— >• 



r* 



:^' 






«M 



Sbsa 



''^r 






W" 



:-v- 



:«.-» 



■. 



•r.'.v. 



.V, 



."..-'' 



ft 



I-. 









Fî 



Dm 



SWVj 



I 



'l 



':>" 



■ 



■\ 



».- 



iS 



S,V 



"v. 



mm 



m 



tf-^i 



^,. 



w 



r 



ÎW* 






-akçT 



". 



-".V 



Wi* 



•.w 






'-'■ - 






T4^Vft 



m 






:« 



« 



i^Vb 






■ 



>.^sa 



sSÈS 






, «V 



fiS 



■» 






- -"'i 
; 



y ? 



#£® 



ir*V 



« 



ES 



«*^ 



SB 






L'-V. 



*»• -^ 






'.^'f. 



S .v. • 



-r». 



ss 



';•■'.:.::' 



, ;:V , i 



v' -.« 



'«>?, 






tel 



&^ 



*.* 



» •TV" 



5': 












'•?■: 



l*Vt»*»i< 



as 



i *. <_ 



f*A* 









V 



, 









■c-r 



f.Tt' 



^ 



CJ-N- 



• • 






«jtf yi-»>; ■•'.- 



iîX"3 



■ 



.* 






* ."■■ I . 






'*- 



«*: 



. . ■ 



■ ';>-*-' 



WJf 



. v _ 



•^• : ; 



«k* 



■ 



45/ 



.•. •■' 



agi 






M 



'A>« 



■ 






ir 



.-r 



" 



>j.« 



ïS^ : 



u 



r X 



• <: 



W.fiE 



9Ï£*_ 



r**j 



- 



C^A? 4 * 



«* 



:^V 



*& 



t&. 









' 



Jr. 



, . - H . .... 






. » *, 



&?■ ï** ■ 



» 



ïsl-* 









r J> 



• ■ 



•J" * 






■PR 






i ■■.< 



. 



3& 






r 



es 



.' ** 



3??: 






m 



'»*. 






S4*. f|^ 

$& 

.,'-^' : 



&-i 



m 



.f^' 



fc^ 






"V. 



v.rl 



L» '_". 



■hl 



■.■ * 















•v 



1 



•*"./-' 






r 



:■:'. 



t^tnri 



■ 



.r *' >< 



nQft ' 



,*«'r 






*« 



hmapWi 



' :'■ 



* »* 






■*■ - • 









,» ■ 






v; • 



m 






'A 



- 












ïffiS 



i 



w 



« 















li 



.M 



r .-".\ 



WiV, 



•»*- 






^ 



W» 



M 






;-;^ 



S 






p'>r^ 



% 









îfl 



1 



, 









ft 



^r_% 



'**VV 



.... 



* 



&& 



• •' u 



» 



»K 






SE 












!>.' 



• /,. 






.> 



.TV' 






. 









• »■■ 



I* 



V 



■ 






tmm 



:*■■■■ 



.y 



v» 



>: 






*Pi 












r-vt 



K 






• •"■ 



•• fc 



'•.'.. 



." 









p 



i*» 1 ' 



r* 



^ % • 






:■■>■ 









i"« 






«*■ 



' 



33 






r *£ 






I 









& 






I 



v; 



- 






•'-. 



, •/ 



■'-,*' 



'. s 






1 






. f 



. •- 



- -t 



■4 



,'■ h 



.' • 






« 



»v*. 



-JCg» 






r^ 



A- 



'» 



r _ 



Itf:- 









^€ 



i 



1 









• i 






• 



'. ■ 



' "1 ' 



** 



r /' 



• i »*'j 



.*» 



5 V' 



:^i>< 












f- 






1 f i 






..r. 



r'V 












Se 






Se s 



1 .-s 






.« 



,■ - ■ 



«& 






asfc 






^r 









t VF 



r \ 












\\i- 



> i 






* . 









• 



>1 



. 






■ •- 






f 



A* 









i 

- 



« 









-' 

H 






^ 



^/r-/. 



- 



ÉVA 



* •! 



■ - ■ ' ■ rs 



1 



'■':....' 



v * 



/ 



/in*:- 






.*• 



/ t/. /u> (/(?/{/<>/. 



70* 



-Lanalozs . 



( 















\ 



I 











h 

. '.ft 






J. 







V 







>rs///7 



J J . </. fte</oi//jd' * 




J/O . 



JLançlozs . 



\ 



■j 















\ 



'"<>.. ..... 



• . 



< 



' 











a 

/ 















X. 






;" 



\ 






' '£m* 











X 



■ 











.■■■'" 



\ 



> 




/ 






\ 






r 






^v ', 




£ /A / 



/a? / A . 




7/ 



^ V \ 




7<JS<J 




a y/J . ■ 



L . < / . Jl&doufa 



11/ . 



Z 



an ûlo id • 



'//' 









- 










•> 






/ 



/ 



• 



v.J. R^douéé/. 



r,iû//j <Jrûr///i\ 








L'analoif. 



t - « 





















» 






9 






., 



St— 









- 









, 



!K 















■ 




V 

- 



% 



w 






1 










• 






Sf/V Y, / r 



s/ y // 



/■ < /uu fo t _ jro 



• 






A 



) 



O, \s\\y//. 










■ 









* 



r 




ru 



-/ • t '. /w </<////<> . 










• i 






' 









///'<) 



/ y y / , 




/ 



/ '. ' Vf '. 






J/4 ■ 



y?C'</\ /Y/7 . 



• 



. 



t\ 









/ 







v/VfY/ 




■ 



I 



( 



J/ V/s 




r/ ( r< 



P- t7. Tiedoittâ 



//, 






* 



) 






L 



a '/uiiots . 









•• 






t <■ 



• 



•t 







**'l . 






./•' 



* ' * 




1 t 



W 



: ■•■■■ 



c; 









. 






• 












..* 







P 





















■ 






: 



. • 












. 






- 









■ .■ ■ 

iT t I 

■ -y ■ ' 



. • . 



,»•,'..-■■■' 




I 



■ 


























'^1 



■ .,..; 















..■» • •- 






ff- " :: ' 




.«» 



i* • ' 



■ - 



I 4 









.• 



■ 









■ 



,i 









■ 



• • 



• 











I 



V 



' 



<Z/S,4Zé0.. 



y 












I 










. 






/ 






) 





















m. 






; 






S 




■ 






m? 










■ , 






i 






v,.: 



à 



"V 



• 






• 




J-. 




I 




































• 






1 















J~- Rédàioé/ Il *h 









-Lantï/oûr. 


































' 




m 



* 



» 



■■.*... 




■: 
< 










/r///sf s, 



//a ///ce, 



\ 



i } . J.Redoui . _ ///y. 




































' • 


















I 






r 

■ 



• 









• 



■ 


































». 






V 










■••: 





à 






V 







I 

I 



I 



n. 













■ 







■ 



< 








• 


* w 


4 


»■ 






1 *' ï* 






A 



W 



:--:\ 
'''•••-*' 









■ 





f 
v 







..- 






















P.J'.Jtédùué^. -11$. 



s ;/ 



-L an < r lots. 






# 



• à 










, «tV 



». -, 













v« 






l.'I-, 






r 



• 









P. </. ftedouéâ. —J20 . 



L 



(1/K//OW . 



. * 






.. 




y/w 



y 




zc<? u 



U/7l^/?<i/, 1 






jl * l/. Reafou/e/. 




-/>e< 



rst/b . 
















&?= 





< 



'•:. 



' : 1 
1 • - ■ 

! : 

• : 















i H ■ 
I* 

* V 



: 






«■ 



* 










tJÎ 



MËÈà '.;'■- 






■ ■ • 



■ t 



- * 
■ 

* 


* 


f 1 




' 




.' . V' . . 


* 


f 




' 


• 


4 

- V* 






■ 1 


- 




( 


\ * " * 




■ 


















m «P % 


* 




^ 












■ ■- 






- 






..'.: 










lut -rr 

h 



W* 







. ; 










EL 






. 







/*• 






ï&5**~ 



? 





■ 



-^ - ^ Mjzclozùée/ . 



122 







6ca/ 



Bars in/. 











'«. 










r 



| 













w 






. 












■ •' 



■ 






/ 






I.- 



--' 






*• 




\ 



m 



•J.lpTA). 






■ 










S6CC- 




/* . / 7ledoufe / . JJ^< ? ■ 




^// /sy^j a 6 




Vu v<> 



.'■ 



•» 






' 




c/t/acj / 



œ<rs/us& 



msiMd '/?/Md, 



£. J. liexJvu/e/ . / \ H 



JL cinq fois 































j??f c/. Jù'cloaà?/ 



126 . 






z 



(7/?s//o'/ r ,r 















•AV-V 





)r>//f//YYJ> 




//SYJ 






r//Yry; /. . 



i liedouiv ■ 



I ïctot 






'...-■■—■ 



# 







,,v 



fW ' 



P. J . Ju> ({()!({&. 




L 



an 



la lois 














<^a#l0MJ64 . 



-P* J . /\<° </o uJse/ , 



120 . 




J^ançTozs ; 



i 



I 









\ 















/ 































A 



\ 










'■,\ 



à 




/ 



















- 



*'•«*•«■*«„ 






i 

3ft 












-.. - 



^*dP 















ii < ■ 






■ 





























■ 















m 










• - 



••» i 



- ■ * * ■ - ■ 

























XS 



























mm^ 












«*•**■• 






-... 














;,.,.-■ 



k 






t 



j." 









A\ 




>- 



■ 



.-" 



>.•■ ■ 



«•• 1 1 ■ 




■ 





••■»•*•• 


1 



1 ni*». 



.; - ■ 







■'. .- 






>.** 



"( 
<; 



.*.*-* 



F 



.■•- 



,."" 



;- 



..-•*" 






i ÎV 



,» » 



rf.*' 



.'!' 






mm 



•• 




/ 



'>.*>■ 



.»>>•■• i- 



-*.«■.. 









rf 






^ 



VI 









• •■ 



*\' 





« 



V^9- 
















I 



I 



\ 






'/. 






. «. 




'ua V^n 




•- 









• 







//^/ < // /// 










r, r . 



** 



Z^ < i- J\ <></<>({ (c . . 



/J0 . 



/ 



><\s\s*(/l . 



1 



v i 






















,. 



*. 









f 



■ 












- 

■ 



/ 

t 















t 
■ 









A 






. 






% 









\ 



- 



V 

■ 






V 



! 









w 



« 



m 



. 



■ 













»■ 



. 



- 







M 



M 



> 






















> " 




vm 




la;//. 







<J 



V/J 








* 






y? /y ;; 




°J. Redouté/. 



131: 



/> 



>e<rjin ■ 



y 










A 







M 






% 











M 



rt 



V, 






'- 









/ 



V^^^^^^i 



* k 



. . //^ /' 



/ ' ïivdoiUê'. 



13 



/ anxfloir 



" : 











f 









• 









/ 



œ^y?s< 




w 



T.J. AWouâv 



733 . 



ançloiô 



* - 



V 










cr-ortycct 



/^/M/Aw/ 



f/ruup&s. 



P. * /, Redozcùe/. 



') A 




(Yi 



a 



xpta, 



\ 



... 










/ / V '/'/'. 



* — 






P.J. Redoute. 







OfS . 






-'. 







■ . 



V 



t- 






■ 







" 



1 ^ 









•T 



s» 









•i 









• 



^-" 







.- 



>,#* 









¥X 






m 










m 



■ » 




■<:&* 



<-. 




i 



* < 



•* * 



; : 

■ 




MtilteSK*- &*■■> ' 



I ■■■ 



■ 






•■■■- 

, v«' - \ * •■'-••.-• 

••■ ■ , ■ • * . ■■• 



















1\ J. ]\e<{ou((> ■ 



A 36 . 







/ f fl//7 d 




Victo 



I 



\ 



j 






9\ 




i 






• 







) OtfC 



l < '< J/r /' c 



r/v/ 



P. , /. Redoute 



analozs . 






/ 




J, 2\ } <>(/ou/<> . 23 S 



JBe&szn/. 







' 







/> /' 




7, i Ci 




///;/. 




7V///// 




///Vf y/ 




% 



P.J.Jled £&. I 






Vœto 



/ 















/ 



I 












• 



■tek 



V 



■ 



I 



/ 



*>v 












..-■ 



d 










- > 



\ 



\ 



» -< 



* - 



I 







L* - 



•5* 






» <A - J 






i. ■ * 



>'.. 



S 



/ 






* ■ 



<:< 



i. * 



■f- 



r 



*A 



^ 



< 



.. 



'.'. 



;. '..-<' 



■•\ V*. 






>l.'W 






«' 



*i» 



1 






■;•%«'-•, 



. 



'■i 



'«.'. 






■•.'■■;! 






>XJ. 



*ï, 









■av 



' i ■ 



V"> 



» 






".■• 



:•>/: 



*.♦> 



-;* 









I • X. 






..-'". . 



3tf* 






-;-:: 



■ * ■ 






ar 



», 






«• 






•;•«--- 



,■. 



v- 



■>•;. 



» . m .-^i 



- 

; ' ;• ..-■- .■-... 



■frr 






f i 



<*' 



'- ' (■ 



- ■ ■ 






■"- \ 



VA 



to 



.: 



v : 



■■' • 






la '"**» 

. .-V-, ■ I . 



» '. 



■i 









'..*. 






>■>■ 






■m 






H 



• ■ Vl 



- 



V-. 



.. 



■ 






■-; 






■ 



■'. 






i 









. ■ 






-t. 



■ 



- 









•■T- 



K\ 






■', ■ 



S 









M 



".:'.' "■" !■ 



' 



,.1 • - ■•'. •.*•.■>• I . 






•'_ 



■■ 






■•v.-. 



■•■-.;•*• 



"\ 



t-f, 



3t 



'.V: 



&N 






■• . 









• • 






■ 



.•k -• 



:« 



- 









— ^, — ï1 



gw%. 












I 






*â& 



!• '- 



T ^ 
« 



V" i : j 



V 



■■ 



- V- ; 



ti 






^« 



;■».■_ 












y-v' 






■ 



.< W i 



■ 



v^> 



■ 



wfâ 



'. ' 



1- 

t 

V. 
I 



..-•' 















sa 



•: *i^v 



■ 



■ i» 



^hJB 



*J! 






- . 






L.-^i'-B 



•f 



lV 



1<- ■« 









■ « _* - : *- • ~ Jr 



*■*! 



:. - *.; 






/^ 









- 



:•■:*.« 



■.'- 



■■-- \> • * ^- 



e«fi 



:1 



Ë 



?. - ;■ 






.• .' 



** 



.•*-•■ 






>»^« 






rt« 



-Vis' 






•* - 



'S«J 



.<?; 






- .,**• 



i-ir 



*-."*, , : . "*-~- 



m^L 






V 



ntt 



**•*> ' " 









•-•. 



■ -V 



:;-■ 






-•■ 



. .-- 



Î1>.. 



-« 



• ." 



m&û 



. ■. ■. 



- 



,-';■. 






; 



..i 



-.-■ 






L*- 



• .i! 



.-:■•••■. 



*\i *■ 



uw 






/■ 1 



V. 






»". 



'.. 



TC 



• :-•' 






■-■.. 









(' 



wap 



f-..ï. -. 



>- 



-;■ 



■ ■'■* • ■://« 



■■ . . ■ 



-. 






■■.:..>■ 









w 






- ' 



, ■ 



.w,-:> 



. -« . j - 






V». 



'"■ 



.X 



■"•<:.. 



: 



-•>: ..- 






%V 



























... s, 



■: 






••tfïï^— . 






..-■-■.■.;,. 









ù& 



^ 



?r-> 



-> :i- 



:'r 



,Vi' 



. 



IV. 



f 



■ ■ .. 












OW 






v>. 



• 



.'. 



;•'■ 



■ 



'. 



■- 1*. 



V- 



w, 






■ é 






"N 



^t^g^; 



œ*>** 



# 



. - 

•mm 
^ -«» •»-. 



sô^ 



. 






■ . ■ 



^ 



■+-\^ 



•'^<. 






'^-v'-) 



K 



V 









rtii 



V 









-.. -. 



,'" 



**P 



w y ■ 



wÀïi 









■ 



•-. r 



■ "'i; 



VS 



■: 



* ^ ** > -p 



:c- ■ ••'< 






y 






:•.», 






■A-^' :: 



, , •■ 



t 



\..,i 



•M 



'Y-V 



K>h 









;. ,v» 



'-. 



rf'A 



\ m hi 



i ' 



n-^.'H 






J« 



»-7 






1 « ■ 






■ ■. - 



'i 1 »- 

'i*-i 






V, 



!*l^. 
»* 



,- • •* 



f -i. ■■: 









t«ia 



s -: 



BU 



V ? 






>.', 



AtM*-, 






,« 



nw.VWfc^ 






^•-i-iw 






/. I 



a t * "*^ 






■ 



■^'■.-•r 






\" 



. ■ ■ 



•- 

■ ■ ' 

...... 

■ 

■-; V 






- - . i 









' 









S ,4 



r 



*55* 



■ 






'toi* 

m 



m- 



?£M 



,j- 



■ -Tri 



*-r 



■• i 






■ v:\*. 












. ■- 



- 



Il ' 






• 






■ 



1 v, «.Ji 

> ■ . t î r - 



f; 



. 



. ■ 



. 



i s ■ 3 



[•i'' 



'./ 



f- 






i\ 



ii 



'<■-* 



W .'.'■' 



: i 



;s? 









■ • . . 



m 



s •».' 






r"t 






m 



m 

::■- 






■ 

i € 



TU 



■ 



*. • 



».:■■* 



i-..-* 






■ ...>• .-.ta . .. ■ fC 

' 't 



^ 



> . 






- ï-,«. 



»»■ 



■i 



sîfr 



L-» 



Cft 









•v-: 



:%•.'.' 



r 






;y'-: 












• • 



. 



- 



. . 



^ 



•.•"' 
' -i 






,» A 



■ 






;.-■-<-- 



A*"'. 






»'-f» 



.»; 



. 



t:*:-. 



il*:! 



i»' . 



Nv* ;• 



.fv-s 



^ 



'.'■-* 






• V- 












r*;. "-'; 















Vï 



« 



93 



^ 



"*>: 



:lv . 



s 



V 



N 



,\iN.".i 



;:; 






s ' 



■ I * ■ * ^ 






' 



<'<■- 



>"-\ ■ 



^ 



.fv-"- 






>V 



(StU '"^ 



1,-i'' 



f . . ta 












ï.i 



...'■' 



. 



\v 



■ y -•• i 



1 



ï< 



•>i 






"--.^v 



v* :' r-i 






• 






,Ull 






'» - 



V£ 



^^ 



- ■ - ' 












M 



».,.f 









- ** 



S^ 
























L-^ 




y/rv///, 





v/y/.j/j . 



/'. ,/ . Redouta. 



/40. 



/. 



</// 



v<//ss/[r. 












' 






I 













par «'/<><>• d& 





y/// 




cf ae 





r \ Js s/// / /t s&?z f/s/i 







t r \ /<-/ y (// /s a ' < C 




U\/a r /ntuœc 





( Var . 



) 



J> J. Hedoute ■■ ~ \ ^ 



L 



(ï/!<J(OtS . 



I 






i 









*1< 





/fï/i ocua 






P. , I. ]{<></ouh> 



M 



O 



Lajtçïoù* 










/ 


















.f*ï 











/ 



".Y '. '-*,' - 




•fc. 









^ 



s 



'■ * 4 • ■ 




V'.V 



' 



V 
















i 

I 










C 





/ 



//f//T/^7/f 







;;/rr//s, 




1>. , 7. HedozOe) I L\ 



facto r . 



/ 



- 






\ 






> 



l 


















. 









vs/ /v/y/ /////, / //?/ / y/, /. 




P.J. Redoute/. 




/// 



lapia, 



• 












■ 

- 


















» 









I 
























/ 









* 









w 
















'- 



f 



-' 



Prix de chaque Livraison. 

* 

> * 

r î l'Ouvrage complet 




50 



Prix 




180 



— - 



* 






Avec 



donné un 



• > 



a vingt-unième 



et dernière livraison de la 3 rae Série des Plus Belles Fleurs, il sera 




exte formant 20 pages gran 



di 



in 



quarto , et contenant la description de toutes les 



planches de cet ouvragé 



? 



/ 



LES 





Livraisons 



grand in-quarto. 



Pri 



IX 



20 francs. 




Livraisons. 

j re (Pêcher à fruits lisses. 

(Raisins hlancs. 

e | N oîsetier franc à gros 

Figue violette. 

e | Groseiller rouge. 

Poire Tarquin. 

e i Fraisier à bouquets. 

Reine Claude franche. 





fruits 



Livraisons. 




e 




e 



•Je 




e 



Framboisier. 
Prune royale. 

Grenade. 

Oranger à fruits déprimes 

Cerisier royal. 

La pêche. 

Abricot-pêche. 
Calville blanc. 



.*•• 



# 



N 



N 







re 




e 




e 




e 









Livraisons grand in-quarto. 




rix 



1 

Rose Adélaïde d'Orléans. 



* 



Rose jaune de soufre. 

Rosie 

Rose 



r mousseux, 
à cent feuilles. 



9 

{Rose bengale the'. 
Rosier pompon. 

{Rose grande indienne. 
Rose à cent feuilles. Far. 







e 




e 




e 



20 francs. 



v e (Rosier de Banks à fleurs jaunes. 

Rosier à feuilles de laitue. 




(Rosier à cent feuilles , fol. 

Rose à cent feuilles. 
Rosier des Indes jaune. 
Rosa Gallica Aurelianensis 
Roses du Bengale. 
Rosier De Candolle. 






\ 




re 









Livraisons grand in-quarto 





Prix 




fr. 50 



c 



(Bouquet d'ellébores et d œillets. 



.. ■ 



(Bouquet de carnellias 



? 



narcisses et pensées 




e 






(Bouquet d'oeillets. 
(Bouquet d'oreilles d'ours 



o 



e 



Bouquet 




e pensées 



/• 



Bouquet de roses. 



T 




re 





e 




e 






1 , 




re 





•* 





FLEURS 



16 Livraisons 



ë 



ra n d 



in 



Fritillaire impériale jaune 
Pivoine officinale. 
(Narcisse 

x 

Gloxi 



» 




e 




anc. 



mie. 








e 



% 



jLis Saint- Jacques. 
Narcisse jaune. 



ir 




e 



quarto 




Prix : 40 francs 



Camellia japonica. 
Tulipe cultivée. 

Jacinthe bleue d'Orient. Var 

Muflier à grandes fleurs. 

Pavot. 

Dentelaire bleu de ciel. 





(Voyez la suite à la 3 e page de cette couverture.) 



f 



+ 



\ 




\ 



i 



! 






f 









, I 



Prix de chaque Livraison 
Prix 



de 



l'Ouvrage complet 



2 

180 



m 



\ 












Avec 



a vin 



donné un 





unième et dernière livraison de la 3 me Série des 




EXTE 




Belles Fleurs, il sera 



rmant 10 pages grand in-quarto , et contenant la description de toutes les 





e cet ouvrage 



* 



<> 








Li 



wr disons 



grand in 



quarto . 




nx 



20 francs. 









Livraisons. 




re 




€ 



5 



e 



« 




e 




Pêcher à fruits 
Raisins blancs. 

Noisetier franc à gros fruits. 

Figue violette, f 






Groseiller 



1 



ouge 



Poire Tarquin. 
Fraisier à bouquets. 
Reine Claude franche. 






Livraisons 







e 




e 



i 



e 




e 



Framboisier. 
Prune roj'ale. 

Grenade. 

Oranger à fruits déprimes. 

Cerisier royal. 
La pêche. 

Abricot-pêche. 
Calville blanc. 



/ 







ele 




e 




e 




Li 









iiTaisons 



1 

grand 



• ■ 



r 




Rose Adélaïde d'Orléans 



• 



j 



Rose jaune de soufre. 
Rosier mousseux. 

- 

Rose a cent feuilles. 
Rose bengale thé. 






Rosie 



r pompon 



1 * 



Rose grande indienne. 
Rose à cent feuilles. Var. 



in-quarto. 







rrx 



20 francs. 







e 




i 



e 



*i 




e 



Rosier de Banks à fleurs jaunes 
Rosier à feuilles de laitue. 

Rosier à cent feuilles , fol. 
Rose à cent feuilles. 

(Rosier des Indes jaune. 

Rosa Gallica Aurelianensis. 

{Roses du Bengale. 
Rosier De Candolle. 



i 




I 








3 Livraisons grand in-quarto. 




nx 



7 fi\ 50 c 




re 



? 



Bouquet d'ellébores et d'œillets. 



Bouquet de carnellias 



? 



narcisses et pensées. 



2 e 



(Bouquet d'œillets. 



\ Bouqi 



uet d'oreilles d'ours 



*) 



e 



(Bouquet de pense'es 
(Bouquet de roses. 






■ 




re 



2 e 



i> 



e 




re 



LES 



SERIE 



PLUS 






Livraisons 



1 

■ 

Fritillaire impériale jaun 
Pivoine officinale. 
Narcisse blanc. 
Gloxinie. 

Lis Saint-Jacques. 

Narcisse jaune. 



e 



FLEURS 







in-quarto 



Prix 



40 fra 



ncs/, 




e 



5 e 







jCamellia japonica. 

(Tulipe cultivée. 

Jacinthe bleue d'Orient. Far. 
Muflier à grandes fleurs. 



e 




- 

Dentelai re bleu de ciel. 

I 

• ■ * 

_ _ 

{Voyez la suite ù la 3« page de cette couverture 









/ 






\ 

























1 



t 









1 ■ 









> 






; ** ' ■«*»'••*• >< v; 



\ 




• 



Prix de chaque Livraison 




50 



Pri 



IX 




e 



V Ouvrage complet 



180 






* 









Avec la vingt-unième et dernière 



lîv 



raison 



■ 

donné un Texte formant 20 pages gran 
planches de cet ouvrage. 








e 




3 me Série des Plus Belles Fleurs 



y 




u sera 



in 



quarto, et contenant la description de toutes les 







8 Livraisons grand in-quarto 



\ 



Pri 



IX 



20 francs. 






Livraisons. 




re 




e 







o 



€ 




e 



(Pêcher à fruits lisses. 
(Raisins blancs. 

Noisetier franc à gros fruits. 

Figue violette. 

Groseiller rouge. 
Poiré Tarquin. 

Fraisier à bouquets. 
Reine Claude franche. 



I 



Livraisons 




e 




e 



k 



e 







e 



Framboisier. 
Prune roj'ale 

Grenade. 




ranger à fruits déprimes 
Cerisier rova 




a 



pêche. 





Abricot-pêche. 
Calville blanc. 






r 




Li 




ivraisons 



grand 




in-quarto. 




rix 



20 francs. 




re 




e 




c 



4 




€ 



Rose Adélaïde d'Orléans. 
Rose jaune de soufre. 

Rosier mousseux. 
Rose à cent feuilles. 

(Rose bengale thé. 
(Rosier pompon. 

j Rose grande indienne. 
Rose à cent feuilles. Var 



\ 




e 




e 




k 



e 




e 






£ Rosier de Banks à fleurs jaunes 

Rosier à feuilles de laitue. 

Rosier à cent feuilles , fol. 
Rose à cent feuilles. 

Rosier des Indes jaune. 

Rosa Gallica Aurelianensis. 

Roses du Bengale. 
Rosier De Candolle. 





\ 



5 Livraisons grand in 







< *j 



Prix 



1 




fr. 50 



c 







■re 



\ 



Bouquet d'ellébores et d'œillets. 
Bouquet de earnellias, narcisses et 




e 




e 



pensées. 
Bouquet de pensées 



(Bouquet d'oeillets. 
(Bouquet d'oreilles d'ours. 



Bouquet de roses. 



s 



' « 




re 




e 



a 



c 



LE 




PLUS BELLES 



FLEURS 




re 



SERIE 




46 Livraisons 




Fritillaire impériale jaune 
Pivoine officinale. 

Narcisse blanc. 
Gloxinie. 



\ 






Lis Saint 




acques 



Narcisse jaune. 



in-quarto 




rix : ^0 francs. 




e 



5 e 




Camellia japonica. 



• 



Tulipe cultivée. 

Jacinthe bleue d'Orient. F ai 
Muflier à grandes fleurs. 

Pavot. 

Dentelaire bleu de ciel» 



I 



• 

{Voyez la suite à la 3* page de celle couverture.) 



/ 



/ 



fc 







. » 






Prix de chaque Livraison. 
Prix de l'Ouvrage complet 



2 
180 



a0 



• 









Avec 



a 



vingt 






unième 



et dernière livraison de 





me 



Sé 



ie 



des Plus Belles Fleurs, il sei 



donné un 




EXTE 




mant 



o 



pages grand in-quarto , et contenant la description de toutes les 



planches de cet ouvrage 




« \ 








% 



8 Lwraisojis gj 




in-quarto 



Pri 



IX 






20 francs. 



Livraisons. 




re 




e 



*> 



e 




e 





(Pêcher à fruits 
(Raisins hlancs. 

Noisetier franc à gros fruits 

Figue violette. 

(Groseiller rouge. 
(Poire Tarquin. 
(Fraisier à houquets. 
(Reine Claude franche. 



Livraisons. 




e 




e 




e 




e 



Framboisier. 

Prune royale. 

Grenade. 

Oranger à fruits déprimes. 

Cerisier royal. 
La pêche. 
Abricot- pêche. 
Calville blanc. 





Li 







ivraisons 



grand in-quarto. 



Prix 



20 francs 




re 




e 




e 




e 



r 

Rose Adélaïde d'Orléans. 
Rose jaune de soufre. 

Rosier mousseux. 

Rose à cent feuilles. 

Rose bengale thé. 
Rosier pompon. 

{Rose grande indienne. 
Rose à cent feuilles. Var. 



• 



p e (Rosier de Banks à fleurs jaunes 

\ Rosier à feuilles de laitue. 




e 




e 




e 






4 



Rosier à cent feuilles, fol. 
Rose à cent feuilles. 

Rosier des Indes jaune. 
Rosa Gallica Aurelianensis 
(Roses du Bengale. 



. — ™ ? fa 

(Rosier De Candoll 



e. 



i 




o 



* 

Livraisons 








grand in-quarto 




nx 





50 c. 



* 



re 



Bouquet d'ellébores et d'œillets. 
Bouquet de carnellias, narcisses et pensées 




e 



(Bouquet d'œillets. 



\ Bouq 






UET d'oreilles d'ours 



\ i 



o 



e 



( Bouquet de pensées. 
(Bouquet de roses. 
















re 




e 












LE 




PLUS BELLES FLEURS 



/ 




re 



SERIE 




16 Livraisons 



grand in-quarto 



Prix : 40 francs 



Fritillaire impériale jaune. 
Pivoine officinale. 

Narcisse blanc. 
Gloxinie. 

I 

(Lis Saint- Jacques. 
(Narcisse jaune. 

w 




e 




e 




■ 



e 




Camellia japonica. 
Tulipe cultivée. 
Jacinthe bleue d'Orient. Var 
Muflier à grandes fleurs. 

Pavot. 



. 




( 



4 

ntelaire bleu de ciel 



[Voyez la suite à ht 3* page de celle couverture.) 






'• +' .. 



1*~ 



-• . *■,»-» « . f ... 



>.*, -^-iV.^^-* 




♦ 



> 
























/ 






























• 


































g • 









■ 










• 



« 












I 




» 



Pri 



ix c 



Pri 



IX 



ie chaque Livraison. . . . . tî 



:>o 



de V Ouvrage complet 180 






i 



y 












• > 



Avec la vingt-unième 



et dernière livraison de la ô me 



o 



dorai 



un 







xte formant 



o 




pages eran 




in 




les 




quarto 3 et 



Série des Plus Belles Fleurs, il ser 
contenant la < 





e cet ouvrage 



escription de toutes les 

















UITS 




Lit 



'raisons grand in-quarto. 




nx 



20 francs. 



Livraisons. 




re 




e 










e 



Pêcher à fruits lisses. 

Raisins Lianes. 

Noisetier franc à gros fruits 
Figue violette. 

Groseiller rouge. 
Poire Tarquin. 

Fraisier à bouquets. 
Reine Claude franche. 










Livraisons. 



IL? 

a 



e 




e 



k 



e 




e 






Framboisier. 
Prune royale. 
Grenade. 

I 

ranger à fruits déprimes. 



\ 








erisier rova 



pe 



cite. 





Abricot- pêche 




■ 



f 



Calville blanc. 



/ 




Li 






RO 




irraisons 



grand 



in-quarto 





ï^y 



Pri: 



x 



2fb francs. 




rc 



e 



t 



y 



e 




e 



Rose Adélaïde d'Orléam 
Rose jaune de soufre. 
Rosi 






sier mousseux. 



Rose 



à cent feuilles. 



(Rose bengale thé. 
(Rosier pompon. 

j Rose grande indienne. 

■ 

Rose à cent feuilles. Var 






S 




e 



k 



e 




e 



< *#*. 



Rosier de Banks à fleurs jaunes 
Rosier à feuilles de laitue. 
Rosier à cent feuilles , fol. 



R 



cent feuill 






Rosier des Indes jaune. 
Rosa Gallica Aurelianensis. 
Roses du Bengale. 
Rosier De Candolle. 










o 



Livraisons grand in-quarto 





i*r<' 





nx 




fr ; so 



c. 



_ — t 

| Ve j Bouquet d'ellébores et d'oeillets. 

Bouquet de carnellias, narcisses 



C>e 



et pensées. 



Bouquet d œillets. 

V 

(Bouquet d'oreilles d'ours 






O 



e 



JBo 



uquet de pensées 



, 



(Bouquet de roses. 



/ 



. 




re 













re 



SERIE 










¥ 

MJ 



LES 



FLEURS 



16 Livraisons 



gra n d 



in-quarto . 




ri x 



40 fi 



Fritillaire impériale jaune. 
Pivoine officinale. 

Narcisse blanc. 
Gloxinie. 

Lis Saint- Jacques. 
Narcisse jaune?. 




e 



§ 



5 e 




e 



« 



ranes. 



jCamellia japonica. 
(Tulipe cultivée. 

[Jacinthe bleue d'Orient. Vai 
( Muflier à grandes fleurs. 
(Pavot. 
(Dentelai 



re 



1 ) 1 e u 



ciel. 



/ 






{Voyez la suite à la 3 e page de celle couverture.) 












"QfTSf 




* 




&î&ç\ 






ém 




t 







<^&> 






A^****A 




er^ 




x?x^ 






X*^tX 





<&f£> 








^ïîfîîtï** ^******* 











* Z' i 




*m&tWmf& riSL 



r. 



SÎMtt " 










«*&>.& 




* ♦♦4Mfr*4MMMfc^ 



^^^^^^^^.^^^.4-^^^^^.^^.^^<> *sg£>< l $ 



1 








» c- • *- 






.m 








•■'—#;•.:'•■ 



,*■.•• • 




Hf**A* ■:'« 








PLUS 




ELL 




j_j^ 


























/ 



« 







* 



••v;^---"""',-^ 




. .. 










I 




S me. 



N 



\Tki\f\ l/W\ I^VKUMiVUUJVVUJV\iVV% 







ER. 50 CENT. LA "LIVRAISON 



DE DEUX PLANCHES 






/ 



1/W1 WV1%^V1/WV^'WV«V|/V1 VW\(WM 



v 





SOl\ 






\ 






fc - 










<xn$ 



ERNEST PANCKOUCK 




E DITEUR 






PROPRIÉTAIRE DE CET OUVRAGE, 

Rue des Poitevins, n° 



/ 



Et chez les principaux Libraires et Marchands d'estampes 






de la France et de l'Étranger. 






i 






S» esss» ^^^•^^•^^•^^^^•^^^^•M' 



I M I' P, I M K M F. DR C. L . F . J'aKCKOLCRK, RUE ï> R S POITEVINS, N . 14. 



%%^%.%«.%.%*.%< 4^<i^4^î^*** 



*,;& 





ar £^©œ 




«£®»rô 




5©®**VÛ 






•? *»- 



k C2)©iSÉ 




y 




««* 









&BÊ®®*.»^ 



» iV 






< 







AV 



• \ 



* 



.•s 



A* 




A /_ 




XjsltX 










vv 



'. 



»x« 



V 



* 







^/|>W 



433> 







X3^cX 






<%I»*X 








*? 













Prix de 
Prix 




e 






% 




crue Livraison 



w) 



M) 



l'Ouvrage complet 



J80 















Avec la vingt-unième 



et dernière livraison de 



a 3 me 



Série des Plus Belles Fleurs, il sera 



donné un 




plane! 



exte formant 20 pages 



les 




c cet ouvrage. 





ran 



di 



in 



quarto, et contenant la description de toutes les 










JU 



Livraisons grand 




/ 



in-quarto 



Prix : 20 francs. 



Livraisons. 




re 










e 



O 



e 







e 



1 

Pêcher à fruits lisses. 
Raisins blancs. 

Noisetier franc à gros 

Figue violette. 



Groseillerrouere 




Poire Tarquin. 
Fraisier à bouquets. 

Reine Claude franche. 






fruits 





Livraisons. 



5 e 




e 



"-e 



i 







e 



Framboisier. 
Prune royale. 

le. 




^renac 








ranger à fruits déprimes. 
Cerisier royal. 



a d 



êche. 



Abricot- pêche. 
Calville blanc. 









C 







Li 







ivraisons grand in-quarto 





Pri 



IX 



20 francs. 




re 



Cie 









O 



e 




e 



(Rose Adélaïde d'Orléans 






aune de soufre. 



(Rose j 

Rosier mousseux. 
Rose à cent feuilles 
Rose bengale thé. 



Rosier 



po 



m 



pon 



Rose grande indie 
Rose à cent feuill 



F, 




e 







e 



i 



e 




e 



Rosier de Banks à fleurs jaunes 

Rosier à feuilles de laitue. 

Rosier à cent feuilles, fol. 
Rose à cent feuilles. 



Rosier 




es 





ncies jaune 






Rosa Gallica Aurelianensis 
Roses du Bengale. 
Rosier De Candolle. 



v , 



/ 



1 






o 



Livraisons grand 






in-quarto. 





Prix : 7 



fr . 50 



c. 



\ 



1 re 



\ 



/ 



Bouquet d'ellébores et d'oeillets. 



Bouquet de carnellias 



2 e 



1 



narcisses et pensées. 



(Bouquet d'œillets. 
(Bouquet d'oreilles d'ours 



o 



e 



\ 

Bouquet de pensées 



Bouquet 



( 




roses. 






I 







re 



SERIE 





BELLES 



FLEURS 



16 



Livraisons grand in-quarto. 




nx 



40 francs 




re 






5 e 



Fritillaire impériale jaune. 
Pivoine officinale. 

Narcisse blanc. 
Gloxinie. 

Lis Saint- Jacques. 
Narcisse jaune. 




e 





e 




e 



Camellia japonica. 
Tulipe cultivée. 

Jacinthe bleue d'Orient. F ai 
Muflier à grandes fleurs. 

Pavot. 




e 



ntelai 



re 



bleu 




e c 



ici. 



> 



(J^oyezloL suite à La 3 



e 



page 



do cette couverture.) 


















\ 



• 



























* 






■ 
























«; • 
























N 









«> 













i 







m® 








* 









>. „ 



.-• 





» * ( 




■■#*# 











^^H^H^NH^ 




^4^-^^.^^4-^4» 



lN#$*t#$4HM^ 



A 



. 






L 





4 



DES 



. t 








•' 





S 






.*( 





PLUS 













*i 



V *. 



V 



V* 



PAR 



*i 



N. 



j \ 



r 



f t 



y 






\ 



'*• i 



i i 









D ICONOGRAPHIE AU MUSEE 



CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR . PEINTI1P PT PPorrccrm. 

> " lflTRE ET PROFESSEUR urunooum'HIE AU MUSEE D'HISTOIRE NATURE j LE 

■M™»*» U 1 > • DESSINATEUR EN TITR E DE LA CLASSE DE PHYSIQUE ET MATHÉMATIQUES DE L'iNSTITUT, ' '' 

MEMBRE DE ^ ^^ ^^-^^^^ d'APOLLON , DE CELEE d'aoR.UL^UEE DU DEP.BTEMENT DE 

MEMBRE CORRESPONDANT DE LA SOCIETE ROYALE D'AGRICULTURE ET DE BOTANIQUE DE LA VILLE DE GAND 

ASSOCIE HONORAIRE DE LA SOCIÉTÉ DE GENEVE. 



r I 



MEMBRE COBRESPONDANT DE CELLE DITE HORTICULTURALE DE LONDRES ETC. 



X 



s 



^ 



\ 



ti 



j ^ 



/ 



/ 



.1 <■ 









'-. 



S 









\ i 



J 






t \ 



■ V. 



A' 



v 



. > 



i« 



. > 



k 



V * 



*N 



t - 



■ i 






\ 



**. 



' t? 



v/ 



^/ 



V 1 



- I I 




r 



—j 




A 



>.. 



o 



A 



? 



\ 



w 






* 




.' i 






J - 



•V 






V 



*- 



* f 



\ 






1 x_ * 



V 






w 






. V 



4 / 



■■; 



' ? 






> \ 



I V 










M 



V. 



K 



V S \ 



**,-* 



r 



^ 









E DITEUR 






PROPRIÉTAIRE DE CET OUVRAGE 






■ 



\ 



t 



Rue des Poitevins, n° 14, 



Et chez les principaux Libraires et Marchands d'estampes de la France et de 



i 



. * . 



1 * 










±^±±M^^M^4'4'44--4''M^4 




^S^dPM 



IMPRIMERIE DE C. L. F. P ANC KO VC KE , RUE "DES POITEVINS. N. 

— ~— ^— ■ — — ■ ■ - . - , 




$#3^^^ 




» 







i 



» 






» 







y 



»& 
















&k@$®3) 






s 







ta 



>sr 




9 



• 



ÇJ 




\ ■■ 




' 






f 



1 
/ 









cw 



?> 



^? 



*v 



/ 



A) 



<Ù 



r ~ 



IK 






•' 



■ ■ 



-N*V 



>--■- 






5kV 



£ 



SUtiSS 



• % 



CL 4 



y% 



w 



i; 






«» 



u 



^ 



/) 



<» 



o» 



•* ^ i 1 



V 



-> 



*•• 



V 






<ÉS» 



^^^^f^l ^^^^M'?? 



1^? 



am 



Y 



ffi^© 



£5 



> 



^®s 



«t 



^nç 



W^M^W < ^^ 4t>nH^N^s4^ 



►;H^^M^^ 



"\ 












* 1 

_ 



■ > - 



. 1 



. .y» 



• *» ' 



- - 



1 



i r 



1 



• i 






* 



- 



*! 



DES 






J ' 

. - 



, i 



'. I 



V 



a » 






■ 1 



v '..: 



1 



2-.\ ., '■ 






:. 












_/ 



<* 



*-*. 



< 



PAR 



/ 



*■* 



- 1 



», 



-* 



>* 



x t. 



"N 






CHEVALIER DE 



V 



LÉGION D'HONNEUR , PEINTRE ET PROFESSEUR b'iCONOGRAPHÎE AU 



\ 

I 



I . 



MUSEE D'HISTOIRE NATURELLE, 



, , DESSINATEUR 'EN TITRE DE LA CLASSE DE PHYSIQUE ET MATHEMATIQUES DE L'INSTITUT 
MEMBRE DE LA SOCIETE PHIL,OTECHNIQUE ET DES ENPANS D'APOLLON ., DE CELLE d'agR^ULTURE DU DEPARTEMENT 



w» 






» V 



MEMBRE CORRESPONDANT DE LA SOCIETE ROYALE D'AGRICULTURE ET DE BOT A 

ASSOCIE HONORAIRE DE LA SOCIETE DE GENEVE, 



DE SEÏNE-ET-OISE , 



NIQUE DE LA VILLE DE GÀND 



S 



MEMBRE CORRESPONDANT DE CELLE DITE HORTICULTURALE DE LONDRES. ETC. 



1 






N. 



) 



V. 



' \- 






\. 



I » 



v 



.*- 






I 



/ 









t I 



<. y 



/ 



> 



1 . 



*\ 



t v 



\ 



) 1 



*/ 









ti 



\ 



H + 



\ ■ \ 









,- y 



\ 1 



j 



> » 






» ~ 



• 



A 



» * 






'/ 






/^» 









.- 






1 - 



4 



j 















'/ 



m 



\ "a 



U 






y 









\ I 



S 



>v 



\; 



S ' 



f 






.rf* 



\ 1 






* * 



« > L 



t > 



' 



4 t 



^ 






v 






• 



i- ? 



r 






PANCROUCKE, ÉDITEUR 



.S 



'■ 



PROPRIÉTAIRE DE CET OUVRAGE 

Rue des Poitevins , n° 1 4 , 



*f 






*\ 



v 






Et chez les principaux Libraires et Marchands d'estampes de la France et de l'Eti 



f 



4#f"^^ 



\ 



IMPRIMERIE DE C. L. F. PANCKOUCKE, RUE PRS POITEVINS, Jjï. v lA. 



^-:H^4**^ 



.•fc : 



» J % 



t* 



\ V 



.X. 



V" 



$È3®?£) 



♦>> 






%h 



:#ètl 



/-t 



^\J£ 



Vf 






pi® 



<? 



o 



«X 



--«'* 



* 






fî- 



<:-o:-y 



1 



?Vv 






%i 



x5i*x 



^- 






W.BW 



W 



«' 



« 






ri.%1 



'S 



L> 



xSçX 



c: 



x=3^y 



fJl H 



1 1 



^^* : 



* / 



A- 






V. . 



ft 4