(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Botanicon parisiense, ou, Denombrement par ordre alphabetique des plantes, qui se trouvent aux environs de Paris ?avec plusieurs descriptions des plantes, leurs synonymes, le Tems de fleurir & de grainer et une critique des auteurs de botanique /par Sebastien Vaillant ; enrichi de plus de trois cents figures, dessine?ss par le sieur Claude Aubriet."

't 



m 



SEBASTIEN VAILLANT 




OTAN 



V ^ - 





ON 










N 




^f 





/ 



^ 



V' 



■ J 



BOTANIGON PARISIENSE 



• R 



o u 



D 




N 



O 



M 






M 




N 




PAR 



1727 



ORDRE 



t 1 



A L P H AB,ETI Q^U E 




PLANTES 

Qui fe trouvent 

AUX ENVIRONS DE PARIS 

r 

■ ■ ' 

Compris dans la Carte de la Prévôté & de TEledion de la dite Ville 




par le bie 

Avec plufieurs Defcrîptions des Plantes , leu} 



MDCCXXII 



Et 



le Tems de fleurir & de grainer 

une Critique des Auteurs de Botanique 



PAR FEV mONSIEVK 




EB A s TIEN 








ANT 



De l Académie Royale des Sciences , & Demonjlrateur des. Plantes 

au Jardin Royal de Paris. 

L 

Enrichi de plus de trois cents Figures , deflinées par le Sieur 



CLAUDE 



U B R ï E T , 



Peintre du Cabinet du Rcqi. 




:'^ez7l 







77 \ 



A LEIDE & A' AMSTERDAM, 



Chez 




E A N 



& 



HERMAN VERBEÊK. 



E T 



BALTHAZAR 

M D C C X X V I î. 

■ • ' .lin 



L A K E M A N. 



^ ^ 

^ 



ILLUSTRISSIMO , NOBILISSIMOQUE , VIRO, 



D 



O 



M 




N 



O 



D 



JO ANNI PAULO 





G 



N 



O 



N 



9 



COMITI CONSISTORIANO , 

ABBATI SANCTI Q_UINTINI, 
SÙMMO BIBLIOTHECAE REGIAE PR AEFECTO , 



ACADÈMIAE GALLICAE SOCIO, 



R E G I AE 



U T R I US 




U E 



SCIENTIARUM 



& 



HUMANIORUM LITTERARUM 

ACADEMIAE P R A E S I D I. 



HERMANNUS BOERHAAVE 



BI, virorum lUuftriffime , nobile hoc VAILLANTII 
Tui opus , cura mea editum , venerabundus infcribo. 
Princeps quippe es Academici Ordinis , cujus ille pars 
haud fuit exigua. atque ea quoque micat Tuas in Divinis 
humanisque dilciplinis fapientiae gloria , ut cenlbrem 
idoneum operum, bonique in iisdem reperd defenfbrem, (everiores 
Mufae Te agnofcant unicum. Facilis ideo excipias , atque exploratum 

be- 




\ 



t ^ 



D E D I C A T I O. 



/ 



O 



liberalium 



quidquid enim 
maque ad res ^ 



umumhunceximiifcriptoris partum. Maxi 

arum bono natum Te fapicnrcs gaudent 
fplendor^ avita virais, loci dignitas, fum 



d 



vero 



fapientiae cultores demerendos 



am atquc dulce reperiant 



fq 



torum excitât 



inceptis fuis rucce0uum favorem benig 



:foondifle putant , quodcunque eft praecipui apud jte dép 



desque Tuas fuperftiti 
prâeter haec , grata i 



recordatio fing 



futurum. Juflîfti enim , ut liceret petenti 



fupplend 



^anufcrip 



Anxie quaefivi opportunitatcm 



comraemorandi publiée tand benefaéli magnitudinem ; natam hanc 



Utinam 



raflèm, proprium donum ! nunc quod ofFero alienum, a menihilha- 
bet aliud, niiî pietatis , qua mânes VAILLANTE profequor, notam, 
atque ingentis dulcium antb omnia Mufarum amoris \ quarum facra 
ipfe imprimis ferre foies. Sed & 
& fapientîam cultu profequi. Fa 



teftatur 



féliciter diu 



Lugduni Batavorum xvili.Td. Decembris anno Chrifti 

MDCCXXVI. 



/ ' 






^MON, 



A 



M N S E I 



N E U R 



JEAN PAUL BIGNON 

CONSEILLER HESTAT ORDINAIRE, 



? 



ABBÈ DE SAINT QUENTIN, 



BIBLIOTHECAIRE DU ROY, 



LUN DES Q^U ARANTE DE LACADEMIE 

FRANÇOISE , P RESIDENT DES 

ACADEMIES ROYALES DES 

SCIENCES ET DES BELLES 

LETTRES. 



S 



é 



Monseigneur. 



N 




4 

' EST a VOUS y le plus ilhfire des je avants , que]ay f hon- 
neur de dédier cet ouvrage, qui voit le jour par mes Joins. 
pouvois je me dijpenfer de vous l offrir , il efl du fameux 
Monfieur VAILLANTy que vous honmriés de VOTRE 



Jiime^ Vous êtes le digne Chef dune f cuvante Compagnie ^ 
vu ce grand homme ne sejî pas peu diflingué. La gloire , que vos lumiè- 
res vous ont acquifes dans les [ciences divines & humaines , jetf un tel 

* 2 éclat y 



DEDICACE. 



à 

éclat y que les fcavants les plus diffi^ 



ils re^ 



if eut en vous Jcul & le 




regards fur cet ouvrage pofiume d un fi excellent écrivain , & de Icp 



fous vôtre protc 



cjl pas jans raifi)ny que les fcavants publie. 



que vous êtes né pour le bonheur des lettres , dont vous faites le principa 



l 



ornement. 



qui vous difîingue , la gloire de vôtre naijfù 



la vertu de vos anceflres , l éclat de vôtre rang , ce crédit 
de habileté dans les affaires ^ vous ne faites fervir tous ces grands avan- 
tages qua favorifer les gens de lettres , qui trouvent toujours en vous leur 
gloire & leur folide appui. La vue dune fi grande puifance & de tant 
de belles qualités engagent tout ce quily a de fcavants ^ lorsque le fitccés 



:prik 



fr 



A- 



autant quil efi en eux , vôtre nom a la pofierité. mais outre ces puijfants 
motifs y je rriy fens porté par le fouvcnir dun fer vice important , que je 
71 oublier ay de ma vie. avec quelle bonté ri or donnâtes vous pas quon me 
com?72uniquat les manufcrits Grecs de la Bibliothèque du Roy , far lafimple 
demande que je vous en fis , pour tranfcrire le s fiipplement s dAetius, qui 
riavoient point encor vu le jour- jay cherché avec emprejfement loccafion 
de rendre publique ma reconmiffance pour ce bien fait fignalé. Celle 



P' 



je lay f ai fie avec bien du plaifii 
propre fond de quoy faire hommag 



fijeuffep 



qui vous anime: mais fi je prends la liberté de vous offrir l ouvrage dau- 
truy j je vous prie de le regarder comme Une marque de mon Zèle pour la 
mémoire du fameux Monfieur VA IL LA N T; comme une preuve dun amour 
dominant pour les Mufes , aux quelles vousfacrifiés , plus queperfonne , vos 
plus précieux moments , & comme un témoignage de la vénération , que jay 
pour la fuperiorité de vos lumières & de vos rares qualités, puiffe le Tout 
Puijfant conferver long temsune vie fi chère au public! 



m L 

, Je fuis avec un très profond refpeâ. 



Monseigneur 



a Leyde le if. 
Décembre ijt6. 



Vôtre très humhk fcf très 

oleijfant ferviîeur. 



HERMAN BOERHAAVE. 



^ r 



I f 





AE 





T 





CONTINENS QUAE ET AD OPUS , ET AD 



\ 



VITAM AUTOR 





? 



S 



P 



E 



C 



T 



A 



N 



T 










y 



ou L'ON TRAITE DE L' OUVRAGE 



ET DE LA 



VIE 



D 




L'AU 




H 




UR. 



« * 



LE- 




o 

H E RMANN V S BOERHAAVE- 








S. 



\ 




I 



w- k 

uae natas per univerfum , humanifque exploratas lenfibus , res 

enarrat, hiftoria appcllatur natufâlis. Atque illa quidem inter 

caeteras , quae hominum induftria excultae , fcientias facile 

femper habita fait princeps, Materiem quippe Ipeélare fi ve- 

lis , quam ea tra6lat , non hacc a6tiiolàe mentis inventa , faepe 

jflibtilia nimis , quandoque Se vana , fed omhiparentis naturae vera Tibi ef-. 

fe6la, exhibet. Et , quoniam aliud promittit nihil , praeter illa demum, . 

quae fidelibus fubjiciuntur & corporeis animae humanae inftrumentis, ncc 

fallacia unquam, neque vel figmento ^ erit infidiofà. Quid miri ergo, fi 

duplex haec difciplinae hujus , & praeclara fane , dos effecerit, ut, velpri- 

fco olim aevo, fapientiflîmis mortalium, prae aliis omnibus , haec praeci-* 

pue fiierit exculta? Dum ab ultimis rerum monumentis, uique in noviflîma 

haec tempora , optimos quoique vitam fuam per diiciplinam hanc inprimis 

excoluifïè conilat. Horum veto ut alius aliam vaftae fcientiae partem ex- 

ornavere 5 ita quoque ex collatis fymbolis condita materics , unde depro- 

merent pofteri , quotiefcunque componere atque concinnare vellent aliquid, 

quod ad corporis univerfî faciem expoliendam faceret^ ut ita tandem im- 

probo, &: ièro, labore Icientîa rerum intègre polîèt comparari, quantum 

humanae datum eft perlpicientiae. 

Ubi vero copiam confideramus rerum, qua contemplatio noftra exer- 
cetur, quando îcrutamur naturae opéra , ita comparatum cum hac arte vî- 
demus , ut in diverfis partibus has habeat ufibus magis praeclaras homi- 
num , alias autem ab utilitate minus commendatas : quumque folo ex utili 
vera quaeratur gloria , laudata fuit horum inprimis opéra prae aliis , qui be- 
, neficas potiflîmum hominibus partes liiftoriaenaturalisexcufTere, atque per- 
fècerunt. ' l 

Stirpium ergo doélrinam quis non celebret prae omnibus ab ufu quam 
maxime coramendatam? hac neque vita carere queat, ablque hac nefas fit 
ulla voluptate frui. Agricultura certe fola fuit inter univerfàs artes , quam 
prilcis mortalibus dura neceflîtas ipfa impoluit ante omnes alias ; . ad hanc 
gloriae laturos rediifïè cernimus , hac ufos etiam ad levandum animum , ut 
taedia expellerent, & triltem aegrimoniam. Quin etiam credibile . habe- 
tur, ratione hujus ad alias deinde circumlpexiilè difciplinas hominem. Si- 
derum ortus varios ipeculari, aftrorumque labores difcere, agricolàrum in- 
tererat. ïmo & diae mathefios originem quis non huic primo tribuat? Si- 
ve enim coeli plagas dimetiri vellent, feu agris dimenfis limites ftatuere, o- 
pus erat geometria. Denique juftior nec fiiit alia caulà metalla de vifceri- 
.bus terrae eruendi , haecque in ufus hominum duceridi , quam ut agris , 
plantifque colendis apta pararentur inftrumenta. 

Bo- 



A U 



t * 








U 



R. 




n appelle hiftoire naturelle U connoijfance des chofes, qui font produites dans /'Z/- 
niverSy t^ que les hommes peuvent découvrir par lesjens. Entre toutes lesfciences 
qui ont été cultivées ^ar Innduflrie des hommes celle-ci a toujours pajjé avec raifon 
pour une des principales. Car fi bon yeut faire attention aux chofes quelle trai^ 
te , on verra qu'elle ne nous pre fente pas les tnvenîiqnSy d'une imagination échauffée^ 
d'ordinaire trop fubt des t^ fouvent même fauffes ^ mais les véritables effets de la 
nature qui produit toutes chofes. Et comme bhiftoire naturelle ne nous promet rien, que ce que nous 
pouvons découvrir nous mêmes par nos fins bien dïfpofés ^ elle ne doit pas être fupçonnée de nous dref- 
fer des emb'jfches pour nous faire tomber dans terreur y ou pour nous faire prendre la fiElion pour la 
venté, itâvon donc lieu de ^"^ étonner (î ces excellens avantages de cette fcience ont porté autrefois dans 
' les premiers fîédes tes plus fçavants d'entre les mortels à la cultiver avec foin ^ré fer ablement à toutesles 
autres. Jl ejl certain que depuis les pe de s les plus reculés jus qus à ces derniers îems ^ on a va les plus 
excellens génies pa fer leurvie principalement dans bétude de cette fcience^ î^ les uns en traiter une partie 
pendant que les autres fi font attachés à une autre \ ce font ces différentes parités jointes enfimble qui 
fourmlfent des matériaux à ceux ^ qui fi propofi>it d'expliquer quelque fujet , qui a du rapport a la firu* 
Bure de bVnivers y t:^ qui travaillent à donner au corps entier de cet te fcience autant d'étendue Cr de per- 
feBion y que les bornes de befprit humain le peuvent permettre. 



I y 

^ais lorsque nous confiderons babondance des chofes y qui s'offrent à notre vue y quand nous fou^ 
nions dans les ouvrages de la nature , nous voyons y que dans les différentes parties de cette fcience y il 
y en a qui fini plus nobles î^ plus propres aux ufages des hommes yî^ d'autres y qui font moins recomman- 
dahhs à eau fi de leur peu d'utilité y i3 comme la véritable ^oire ne fe trouve que dans ce qui efl utile , on 
a furtout loué le travail de ceux y qui ont examiné ^ perfeSîionné ces parties de bhifioire naturellcyqui 
pouvoient procurer le plus de bien ç^ le plus de profit aux hommes. 



^ui efl ce donc qui riefiimerapas la Botanique yfirecommandable par fin utilité y par dejjus toutes les au* 
très fiiences ? puisqu'on nepeut s'en paffer dans cettevié^^ qu'on ne peut jouir d'aucun plaifir fans elle, Cer~ 
tainement l'Agriculture eji le fi ul de tous les Arts, que la dure neceffîtêfit de couvrir avant tous les autres aux 
hommes des premiers fié de s-^ onaVu des hommes dégoûtés de la gloire s'attacher a la culture de laterrey î^d'au 
très s 'occuper du même travailpour donner du relâche à leur efprit, pour charmer leurs ennuis t^ pour diffiper 
leurs chagrins. Il efl même croiable, quecefi l'Agriculture quiaportéles hommes à s'attacher aux autres fit* 
ences. il étoit de b intérêt duLaboureur dobfirverles divers lèvres t^ le Cour s'des -offres, .^i encore refufira 
de donner la même origine aux ^Mathématiques? carfoit que ceuXyqui cultivoient la terre voulujpnt déter- 
miner la fituation de leurs champs par rapport aux differens afpeUs du Ciel y ou qu'ils voulujfent 
mettre des bornes à ces mêmes champs y ils avoient befim de la Géométrie. Enfin ïon ne peut trou- 
Ver d'autre caufi plus vraie , qui ait engagé les hommes de tirer les métaux des entrailles de la terrey 
f^ de les appliquer aux ufages qu'ils en ont fait , que celle d'avoir des inflrumens propres à cultiver 
les champs î$ les plantes. La Botanique efi cette partie de Unfloire naturelle y qui ehfeigne à cannois 
tre les plantes: O* comme elles font produites par la Nature fuivant une loy toujours fimp le ^ con- 
fiante ^ elles ont par tout la m^mefiruclurey de la quelle elles ne s'écartent jamais. On 7i en a ja- 
mais trouvé de notrçelles y qui ne défient leur origine à celles qui les avoient précédées^ îi on a toU" . 
jours remarqué^ qu'elles avoient été produites par leurs fembkbles , ce[l pourquoy elles ne font pas in- 
finies y ni innombrables, 

*• X Les 



« 



^ j 



p 



R 



AE 



F 



A 



T 



I 



O. 



Bomnice namralis hiftoriae pars illa, cujus doélrinaftirpiumcognitionem 
. tradit. Hae vero , quia lîmplici femper atque conftanti omnino lege a 
natura producuntur , certam mne ubique fabricam agnofcunt , a qua nun- 
quam receditun Neque uUae unquam novae , nifi a praegreffis prius or- 
tae, repertae fuerunt- fed, a majoribus fuis progenitae lîmilibus , tantura 
deprehenduntur. Qiiare infinitae nonfunt, aut numéro carentis , multitudi- 
nis. Poterunt igitur, imo certfe & dcbebunt, omnes, quotquot fuperftites 
vigent creatae , humanis obfervari laboribus , fuosque poftea in numéros le- 
ge ordinis digeri. Ut enim perii(Tè forlàn aliquas ex illis , quas orbi con- 



infever 



^^ 



tas naturae leges ne unam quidem Iponte ortam obfervari. Primae igitur 
hac in difciplina partes erunt , omnes plantas defcribere , quotquot de tellu- 
re prodeunti fed & ita fermone, figurifque, exprimere, ut pofteri, quan- 
docunque commentariis hilce evolvendis mentem applicabunt , dubitare ne 

inveniunt , eaedem fint his , qiias 



defcrip 



temporc 



Qy 



dus error erit: fcilicet peccatur, li quae omittetur, etiam, fi una pro diver- 
fis repetitur, inani numéro fallimur. Facit autem loci varietas, aut diverfi- 
tas appellationisj tum & nata ex incidenti differentia, ut una eademque pro 
multis detur , maxime quidem ubi fupina accefïèrit ofcitantia. NeglecStus 



dati modo moniti 



quamplurimas 



<5tores eidem plantae datis nominibus decipiamur, utroque autem hoc vitio 
dilciplinae huic promovendae impedimenta nafcuntur. Quo igitur libere- 
tur his dô6lrina Botanica , opus omnino erit , ut fuo quaeque loco fponte 
natae flirpes, atque laeta ibidem foetura pereuntiumgregemallîduofupplen- 
tes y fie delcribantur , veluti nativam illic fuam facieni ofFerunt : ita enim ge- 
nuina cujufque imago dabitur ^ atque poftea in hoc eodem natali loco dé- 



potent , Il rorte de eadem di 
lagas y hinc peregrino in folo 



Ou 



fpe 



pro plurimis exhibetur, dum intérim vera ab origme 



Quod idem quoque obtinet, dumdelat 



adeo, ut priftini olim propria 



DÛ 



Quafi 



fraétum membra , exuftum foie , atque atro pane 



mefiforem , ad otia , balnea , & ad epulas 



tum 



quidem 



dentilïimi decepti errores doluere luos ^ falfi variata p 



alien avérât. 



priftina & propria redibat forma 



Id habet praecipue temporum 



félicitas , quod plantarum 



g- 



fcilicet immutabilis fabrica ftirniumipla offert. Hae 



ex 



\ 



p 



R 



E 



F 



A 



C . 



E. 



Les hommes pourront donc parvenir î^ faryiendrcnt certainement à la conmijfance de toutes les 
pla?ites y qui font reftces depuis la Création ^ ^ ils pourront les ranger dans différentes Clajfes, Car y ' 
quoyque jenenie pas ^ que peut-être quelques unes de celles ^ que le Créateur ay oit fait naître au com- 
mencement nç fuient perdues , nous fommes cependant ajfurés y que par les loix delaNature^ qui nous font 
connues y on nen a jamais obferyé aucune^ qui ait été prodicite d'elle même. La première chofe donc 
' qti.d faut obferver dans cette fcience y cefi de décrire toutes les plantes y que la terre produit y f^ d'en 
donner des dejfeins exa^s ^ dejcrte que ceux qui Tiendront après nous y ^ qui s'appliqueront à par- 
courrir ces ouvrages ne pourront douter y fi les plantes qutls trouvent décrites font les mêmes y que cel- 
les que la terre leur produit, A cet égard d y a deux défauts à éviter y on peut manquer y lors qu'en 
en omet quelqu'une y îë Ion peut fe tromper y fs l'on prend une même plante pour plufîeurs différentes, 
La difftrence du lieu y du nom^ ou quelque changement accidentel y fait qu^on prend la même plante 
pour phjteurs différentes , fmtout lors quon bexamme avec peu d'attention. 



t 



Le peu de cas qu^on a fait de ces deux avis ^ ejî caufe que nous ignorons aujourd'hui un grand nombre de 
plantes ^ dont les Anciens ont fait mentiony ^ que nous tombons dans terreur par la diyerfîté des noms y que 



V A ^ fl 



les diffcrens Auteurs ont donné à la même plante. Cefl de ces deux défauts y que naijfent les obfta^ 
des aux progrés de cette fcience. Afin donc d'exemter la 'Botanique de ces obfîacleSy il fera abjolu- 
ment neceffaire y que toutes les plantes y qui croifent fans culture dans leur lieu natal y ^ qui par 
leur grande fertilité fuppléent continuellement au grand nombre y qui en périt , foient décrites de la ma- 
nière que la nature nous les reprefènîe dans bêtat naturel^ par ce moien nous aurons la figure natu* 
relie de chaque plante y f^ on pourra en fuite la rechercher dans le même endroit ^ ou elle a été produite y 
fi par hasard on dont oit que ce fut la mme. 



éMais lorsqu'elles font transplantées dans d*autres Climats , elles changent de naturel dans ce fond 
étranger y fi alors on veut les dépeindre y on repre fente la même plante fous la figure de plufîeurs dif- 
férentes y dans le tems ciwilne refie plus la moindre trace de fa première origine. 



La même chofi arrive auffi quand on les plante dans des jardins , d qu'on les cultive avec heau^ • 
coup de foin , par là elle changent fi fort y qu'à peine confervent elles^ quelque marque de ce qwelles étai- 
ent dans leur lieu natal Onpourroit les comparer à un Mcijfonneur y qui rompu de travady hrulê 
dufoledy î^ accoutumé de manger du pain noir d de boire de f eau , ferait tranfporté dans une cour 
efféminée , ou U vivroit dans toifivité ë dans la moUeffe. Cefl à cet égard y que les Botamfies les^ 
plus prudens ont eu le chagrin de fe tromper, feduits par le changement accident d , qui étoit arrivé 
à des plantes y cette différence étant otée , ils ont enfuite reconnu la première î3 la propre figure de 
ces plantes, que le ha'^ard avottfait changer de leur état naturel. 



Notre fiécle a furtout ce bonheur particulier , de voir qu'on établit les Clajfes^ des plantes é leurs 
genres d'une manière fi certaine y qu'on ne pourra les confondre dans la fuite y à caufe qu'on les éta^ 

hlitfur des marques certaines d fixes y que laftruElure immuable des plantes offre eUe même. Ces 



mar 



p 



R 



AE 



F 



A 



T 



I 



O. 



^ ex individuo ilîarumingenio natiie, firmo charaétere, eoque nec delebiîi.ncc 
mutabili, fuo cuique gerfcri proprio fideliter adftringunt plantas ita, ut.a- 
lieno deinccps grcgi ulla immilcere fe nequeat , quin luo ex habita mox 
agnolcatur. Quum vero nomina ex génère & clafïe , juxta hanc dikiplinam, 
petantur^ cautum eft, ne ex turbatis appellationibus erretur deinceps. 

Quin & fortunas feculi hujus laudare vel inde fas ctt: , atquc rei quoque 
herbariae , quod aptos undique viros excitet , qui fcripta de his rébus 
omnia evolvant , nomina in illis occurrentia plantarum , datasque deicri- 
ptiones, imo effigies caelatas, cum iplîs vivis conférant ftirpibus; utcerto 

' difcant, quoties, & ubi, una ftirps llib multis intclligatur nominibus, in- 
deque ex vero dcfiniant numerum vegetantium , & luam cuique hifloriani 
affignent. 

Poftremo Se fapientiae botanicae gloriacrefcit , vigetque , hac inprimis terîi- 
pellate ; qua idonei ubique , atque ad iacra nâti talia , viri fuis in locis fingulas 
obfervant, notant, defcribunt, depingunt^ atque inter chartas confervant 
ftirpes : ut ea lege immôrtalia cumulent monumenta artis nunquam mori- 

turae. 

Si quis vero aîius tria haecce munera implevit noftro feculo , is merito 
fuo ccnfendus eft SEBASTIANUS VAILLANT,' Taceam caetera , prœ- 
fen s id clamât, quod cum maxime damus , opus. Quod utpulchriuspro- 
deat, patiaris, quaefo, hoc deViro pauca ut tradam. 

Vigefimo ille &fèxto Maji anni millefirai fèxcentefimi, fexagefîmi nonî, 
in loco diélo Vighis , fito citra Pontoilê , natus eft Pâtre Dionyfio VAIL- 
•LANT mercatore, & matre Margarita Pinfon , quartus natu ex lêx liberfs- 
dum mater très ante illum filias , binos poft hune editum filios , peperit. 

Cura parentum quatuor modo natum annos diicendis literarum démen- 
tis, atque facrorum initiis , applicuit, inque fcholas demifit publicas. 

Genius autem vix quinquennem duxit puellum ad contemplationem 
plantarum, quas in vicinis loci natalis plagis legebat undique, û quid in il- 
lis formofî oculis puerilibus alludebat, Quin & tenello cura ftatim fuit in 
• paternum quotidie hortum déferre , ibidemque folo committere , quas in- 
veneratj ita quidem, ut. brevi hortulum tanto oneraverit numéro , ut fyl- 
veftrium plenus incultum referret agrum. Noluit naturalem filii impetum 
genitor retundere , nec tulit tamen totum agreftibus foedari herbis hortum,- 
quare partem fundi aflîgnavit parvulo , in qua libère coleret liias delicias. Il- 
le autem , poftquam inculta exhauferat , in hortos ubique callide fe infinua- 
vit vicinos, novas ut videret, yifasque fuum in agellum laetus inferret ftir- 



pes 



til. 



deinde Pater Pontofae tradidit filiuni difcipîinae Domini Sub 
parochia Sanéli Pétri facerdos erat, ut légère, literas pin 



gère, atque Latinae linguae elementa, & facra patria , edoceretur. 



quae 



e 



ludens 



Neque haud ita diu poftea 
ieda remédia , atque exquifitam diaetam , a Medico praefcripta , obfervata 

• ab 



- * 



/ 



J 



R 



E 



F 



A 



C 



E. 



marques étant prl/ès de leurs propriétés mfeparahles a^ttachent par un caractère fixe , ineffaçable ^ î3 
immuable^ chaque plante JI fidèlement à fon genre ^ que dam la fuite elle ne peut être confondue ^ ■ 
qu'on ne la reconnoiffe au^ tôt p^r fes qualités. Et comme en fuyant cette Méthode les noms fe 
prennent du genre î§ de laClaffe^ on a eu fom^ de prévenir les erreurs qui pouyoient naître dans U 
fuite de la confufion de leurs noms. y 

On doit encore féliciter nôtre fiêcle î3 par confequent [a Botanique , en ce que le pre-, 
rnier fufcite par tout desperfonnes capables^ qui lifent tous les ouvrages^ qui traitent de cette fcmi- 
ce y qui comparent ayec les plantes mêmes tous les noms quon leur a donné ^ leurs defcnptions ^ auffi ' 
bien que les figures qu*on en a narrées ^ afin quds apprennent furement combien de fois ^ en quels 
lieux une même plante efl comprtf fus plupeurs noms y ^ quils déterminent au jufie le nombre des 
yegeîaux y ^ ce quon peut dire ayec certitude touchant chaque plante. 



Enfin onpeut direque la gloire de laBotanique s'' augmente fur tout encetems^ ou de toutes parts des 

. hommes habiles î$ nés pour de tels miflms ^ obferyent dans les lieuXy ou ils demeurent^ chaque plante en 

particulier y qu'ils les marquent ^ les décrivent ^ en donnent des deffeins ^ & les confiryent entre de 

feuilles de papier y afin que par là ils augmentent les monumens immortels d'un art ^quine périra ja^ 



mais. 



yd y a quelquun^ qui ait dignement rempli ces trois chofes ^ ton peut dire avec jufiice que 
C efl Monfr. SEBASTIEN VAILLANT y il efl mutile d'en alléguer d'autres preuves ^ que l ouvrage ^ 
que nous donnons au public y i^ pour luy donner plus de lufire^ nous rapporterons quelques circcnfîan' 
ces de la vie de l'tAuteur, 



il naquit le z6, ^ay 



Rx enfans , fcavoir trois ftll 



deffus de Vontoife 



il 



dont il étoit le premier y qui naquirent du mariage de Denys Vaillant Marchandy 
rite Tinfony fes Père ^ Mère, 



largue 



pour 



A l'âge de quatre ans fes Tarens tenvoyerent à tkole pour lui faire apprendre à lire y f£ 
commencer â Hnftruire dans fa religion. 

Son inclifiation naturelle le porta des Idge de cinq ans à contempler les plantes y quùl trouvoit 
aux environs de fin lieu natal -^ er a ramaffer celles y qui lui paroiffoient les plus belles d qui le 
frappoient le plus y non content de cela y il en apportait tous les jours de nouvelles dans le jardin de 
fon Père y t^ en chargea en peu de tems tellement le terrain, quUl rejfembloit à une terre in- 
culte ^ pleine dherbes fauva^es y le Père qui ne vouloit pas reprimer tardeur de fon fils y ni ce- 



Joujfrir qudmfeSlât tout le jardin de ces plantes fa 



'/' 



fi. 



ifè la campagne , /, 



gi'f 



fin grés y il les apportoit tout joyeux dans fi 



\ 

■fin Père le mit en penfion à Vontofi chés Mon fi. Subtil, Preflre habitué dans U Paroifte 



fi 



tfeig, 



Feu de tems après il ft, 



fi^ 



^Médecin Im prefcnvn , t^ la dUîs exa£le qu'on lui fi 



intermittente , qui non obfi 



« * « 



-qua 



p 



R 



AE 



F 



A 



T 



I 



O. 



\ 



ab eo, ultra quatuor menfium fpatia languidum trahebat. lile, inftinétu 
fclici impulfus , fuas per herbas pulchram fane fibimet medicinam fecit pue- 
ruîus : opportunitatem namque naétus , dum omneâ ad facra colenda exive- 
rant ; folus de le6lo furgit , herbas petit , legit in horto lacStucas , hafque 
folo reipcrfas aceto avide comedit palato gratiflimas fuo , atque corpo riià- • 

■ Jubrcs: ilico quîppe incolumis evafit , atque convaluit intègre. Viderat 
interea Magiftri ieveritatem junior VAILLANTlUS , qui ne minimum 

' delidbum difcipulis remitteret ^ quarc fedulo operam dédit ut pareret 
praeceptis , ut evitaret , quas in caeteros quotidie exercitas Ipéétabat , 
caftigationes. Inquietus inde dormiebat prae timoré , ne forte elabere- 



efla 



Infueto 



itaque remcdio ufus fuit, quo maturius evigilaret mane; fôUem fcilicetcla- 
vo aereo eminenti inftru6tum capiti flippofuit dormituri. atque per inconv 
moda duri hujus pulvinaris ipfe quidem tempori pepercit , habuitque plu- 
ies difcendis lediionibus horas, caeterum per clavum ita oftendit caput, ut 
tumor in nucha atheromaticus nafceretur , qui per omnem dein vitam ilH 
ûdhaefit. EfFecit intérim his diligentiae & obfequii ofEciis, ut, punitus 
nunquam, a praeceptore diligerctur laeto , dum videret junioris difcipuli 
progrefïus brevi tempore feliciflîmos. 



Mos erat Magiftro feriatis diebus in agros d 
fuos ;. ea occafione VAILLANTlUS femper a : 

mittens , undique evagatus , plantulas quaerebat. 



a 



uditores 



Parer contentus hiice 
cae addilcendae filium 



gnati miriis 



primifque progreffibus Mufî 



ymbala 



or 



haec 



Ma 



éii Macloud urbis Pontoife, cito tantum 
illum fubftituerit , hoc ut munere fungeretur. 

Mortuo etiam hoc Artifice anno 1680. VAILLANTlUS und 
norum puer , capax habitus , qui fungeretur defuncSti munere , a R 
Parribus Bencdiélinis eleélus, qu 
funclus eft. 



i 



1 1 



accepit 



rite 



Haud ita diu ooft haec Virg-ines facrae in eadem 



Mulîcis facris 



fi 



Horis 



comio urbano erant , Chirurgis fe applicuit , cum iis de hac àrte coUoque- 
batur, animumque induxitChirurgicaaddifcere; mox Anatomicos & Chirur- 
gicos libros mutuo acceptos evolvit, femet in Chirurgia erudiendum cura- 
vit, ftatimque receptus eft in nolbcomio Dei Pontoifiano famulus Chirurgus. 
Totum ibi fe dédit trad:andis aegris , his levandis ; fi quid finiftri occurrebat, 
ilico id Magiftro Chirurgo proponebat , ut prodeffet miferis , ut inftrueret 
iè. - Quod reftabat temporis fedulo impendebat perlegendis Au(5lorum o- 
ptimis j qui Ânatomica & ^Chirurgica fcriptis tradiderunt ; nodis vero par- 

. . tem 



/' 




^/-^- 



P 



R 



E 



F 



A 



C 



E. 



cuei 



lui fou fé par' un heureux tnJîinEÎ fut trouver entre fesherhes de qùoy fe guérir; ayai 
tfion fa-vorahle dans le tems que tout- le monde était allé à la MeJJe , il fe leva , 
jardin des lattuês, il les ajjaiffonna avec du -vinaigre feulement , il mangea cette f 
ne, il la trouva fort bonne i$ fort famé , car depuis ce tems là, il ne reffentit ah 
•vre , £5" ilfe trouva parfaitement meri. 



Il 



l ■ J 

Le jeune V^AlLLzANT i' étant apperceu, que fon maître était feyere, qu'il ne pardonnoit au- 
cune faute à fes écoliers , fit tous fes e fort s pour le fatts faire , afin d'éViter les chatimens , 
quHl-QQîOît tous les purs infliger au:^ autres ^ comme la crainte tempechoit de dormir en repos, ap- 
préhendant de n avoir pas afés de tems pour remplir fes devoirs, il i^avifa d'un moien tout a 
fait extraordinaire pour Réveiller de grand matm , ce fut de mettre le foir en fe couchant fous fa 
tête un foufflet, qui étoit garni dans j on milieu èm fort gros clou de cuivre relevé en bojp. 
Couché fur ce chevet dur^ incommode^ il dormoit moins d gagna plu fleur s heures pour appren- 
dre fes leçons^ .mais 'ce clou lui blejfa tellement U 'tête, quil lui vint en fuite une loupe à la 



fi 



fa diligence d t attachement à fo 



fi 



non Jeulement les chatimens de fon Maître, mats d gagna au contraire fo 
maître ê toit charmé de voir les heureux progrés , que fon jeune dfciple avait fi 



Le Maître avott coutume de mener promener les jours de congé fes écoliers à la Campagne . VAIL- 
LANT profitant de cette occaflon s éloignait de fes camarades plutôt que déjouer avec eux , il cour- 
rait d*m coté d d'autre pour découvrir des plantes. 

Le Tere qui était très fatis fait de ces commencemens f£ de premiers progrés qu*avoit fait fonflls, 
fouhaitta qu'il apprit la Muflque tf à jouer du Clavefm, dans le deflein de lui faire apprendre en- 
fuite à jouer des argues, il lui donna pour ^JMaître l^Orgamfie de Saint badaud de la ytUe de Pon- 

toifey il s'y rendit en peu de tems fl habile , que fon Maître l'envoyait fouvent toucher l'Orgue en fa 
place. 



ivé capable de remplir cette charge , il fut choifl p, 
défunt y elle lui plut, il l'accepta ^ s*en acquitta 



/i 



T>eu de tems après les Religieufes de cette même ville engagèrent ce jeune Organifte à venir dejfer- 
yir bOrgàe de leur Eglife , ettes lui prefenterent pour cet effet fa nourriture ^J un logement dans leur 
éMaifon , // accepta auffi leur offre. 



r h 



\ 



lieu , il fit connoijfance 
î3 forma en fuite le def- 



A fes heures de loifirilalloit voir pan fer les malades dans l'hôpital de ce 
avec les Chirurgiens qui y travaillaient, il s'entretint avec eux de leur art , 
fem d'apprendre la Chirurgie , pour s'y difpoflr il emprunta des livres d! li 

il les lut, ^ après s'être fait inflruire, il fut receu à l'hôtel Dieu de Pontoife en qualité de garf on Chi- 
rurgien , il S'attacha entièrement à panfer les malades, d à Içs foulager , s'il furyenoit quelque chofe 
de dangereux , il le propofoit aujfitot au maître Chirurgien , afin de foulager les malades , ^ de 
sHnflruire en même tems de fa profejfion. ll'employoit le refle de fon tems l la levure des 'meilleurs 
Auteurs d'^Ânatomte t^ de Chirurgie , il pa(ioit une partie de la 

** ** Cham- 



nuit 



P^ 



p 



R - AE 



F 



A. 



T 



I 



O. 



tem diflècahdis in cubiculo fuo partibus corporis humani tranfigebat. 

Ufque ad annum 1688. ibi hanc vitam egit, quando novendecim natus 
annos indc receilîtin urbem Norraandiae Evreux dicîlam , ubi chirurgiam 
porro exercuit fub Magiftro Artis. Difceilît inde anno 1690, ut pareret 
Marchioni de Govillc Cenmrioni in legione SclôpetariorumRegiorum, qui 
plurimi faciens VAILLANTIUM , multumqué fiduciae in ejuldem peritia 
concipiens , eum rogabat , vellet in caftris fungi munere Chirurgi in cohor- 
te, cuipraeerat^ duxit eum Lutetias , ubi fupplementa legebat , impetra- 
vitque a VAILLANTIO, ut optionistituîo fupplementa Icdta in legionemre- 
ducérer^quod & féliciter praeftitit, legione jam per Flandrias in exçercitu agente. 
In caftris bellicum & malculum animum oftendit^ mulris, gravibusque pe- 
riculis dcfun(5lus ; primo Julii anni id 90. in praelio Fleuru^ino , occifi Mar- 
chionis de Goville cadaver , pollqdam Dux Luxemburgiae praelio vi6tor , 
quaefivit, pedibufque equorum contritum & déforme difficultcr reperit , fe- 
- pulchro condidit ; famulos dein & bona domum remifit ; ipfe hac occafione 
plurima Flandriae oppida pervidit fuo in rcditu. 

Rcverfus Evreux Chirurgiam exercuit ad annum 1691. ufque ,• quando ■ 
Lutetias Pariliorum petiit , ut ibidem in nofbcomio (Thocel Dieu) utex- 
ternus artem exerceret. . Ibi demum intellexit , Virum in arte Principem, 
Jofephum Pittonium Tournefortium, quem nuîla tacebunt fecula , plantas 
quotannis in horto Regio dcmonflrare. Hujus ille praeleéliones diligentif^ 
fîme, fumma cum voluptate, audivit; nomina fcripfit llirpium , quac fum- 
mus ille Vir did:abat; didicitque ita appellationes earum flirpiuni ^ quas a 
teneris , fbla natura duce , de facie cognoverat j mox totum fe huic fcientiae 
devovit 

Sagaciflîmus Tournefortîus ocyus VAILLANTII fîngularem diligentiam, 
profecftusque infîgnes in arte animadvertit , hune eximium habuit , caeteris 
praedicens," eùm èvafurum in arte peritiflimum , aliisque in exemplum j^o- 
poncns quam frequentiiîîme : talem ille ardorem ad addifcendam hanc difci- 
plinam animo gerebatnunquamdefefïb. Anno dein" 169 2. Chirurgus VAIL- 
. LANTIO flimiliaris perfuafît illi, ut habitaret cum illo prope Parifîos, in* 
loco diélo Neuilîy, Chiriirgicae artis exercendae gratia ; alïenlit ;. quoti- . 
die vicina loca ufque ad quatuor milliarium diftantiam peragravit aegrotan- 
tium caufa; legit, fî nova in itinere fe ofFerebat plantula , hanc fèdulo. Cu- 
ras fuas gratis impendit aegris & artem, quin & remédia neceflària de fuo 
indulgebat. 

Licet tamen tôt, tantifque, diflraheretur laboribus afiîduo , Demonftra- 
tiones in horto Regio anniverfarias neglexit nunquam : quotidie vero , fum- 
mo mane difceffit Parifîos , fuitque femper matutina quinta in horto prae- 
kns, omnium primus, abfoluto jam prius binorum milliarium itinere fpatio 
horulae : adferebatque fàepe flirpes , quas noverat horto decfïe ad démon- 
ftrationem , eafque ex votis Tournefortii fuis inferebat generibus ; ut ibi flu- 
diofïs demonftrarentur 

Finita demonftratione plantarum in horto , fecellit in amphitheatrum , ad 

de- 



o. 



V 



p 



R 



chambre 



d,Jfeq 



E 



F 



A 



C 



E. 



uer 



quelque partie du corps humain. 



(fa fa ne de cette manière à Vo72totfe jusquen ttAnnèe iû8S, d'où il fe 



tfance pour Monpeur 
^y y ce Marquis par la confi 



•urgte fous éMat- 
Marquis de Goyille Capitaine 



Monfr. VAILLANT y h ay oit prié de vouloir f 

7me, pour cet ef et U le mena à Paris, ou ce ^Mlarquis fît une \ecrue , f£ il ctar- 



Monfr 



* 

fit heureufe 



\lfe trouva, a la bataille de Fleurus le i. de Juillet 



fi 



Monfr. F AILLANT chercha fo 



affés de peine à le reconnoitre à caufe 
, il fit enterrer le corps i£ renvoya les 



l 



. , 'rps t3 renvoya 

ejliqucsp^ les équipages à la Mat fin du Défunt, pour lui il profita de cette occafion pour voit 
%peurs Villes de Flandre en s'en retournant che:( lui. 

^e retour â Evreux il continua a exercer la Chirurgie jus qu' en iC^i. qu'il en partit pour aUer 



dep 

ti'îl apprit feulement^ qu'un des premiers Botaniftt 
eforty dont la mémoire ne s' effacera jamais , d 
oyal, tlfe trouva très affidument î£ avec un fii 



éMonfieur fofiph 



fi 



ère Trofeffeur dicïoit , ^ il apprit pour la première fois comment fc 
ivoit connues de vue dès fa tendre jeuneffe^ inflruit par la nature feu- 
l fe livra entièrement à l* étude de cette fcience. 



Monfr. Tour nef or t qui remarquait tout s'appercut bientôt de la ^ande affiduité de Monfr 
mT î^ des grande progrés qud fat foit dans cette fcience , d conçut de l'e fi me four lu 
^ qu'il deviendroit un très habile Botamfle^ il avott coutume auffi de le propofer pour mo 
nt t ardeur de ce Tftfciple infatigable dans l'étude de cette fcience. 



N 



E«i69i. VnCkrurgiendesAmisie Mr. VAILLANT l'engagea à demeurer avec lui âNeuiUy proche 

Jarts pour y exercer la Chirurgie, Monfr. VAILLANT parcourrait tous les jours les environs de cet 

droit, dont d s^ecartott quelquefois de trois ou quatre lieux pour fiulagct les malades , s' d découvrait 

chemm fatfmt quelque plante nouveUe , Û la cueiUott faigneufement . U exerçait f on art fans exmr 

recompenfi^ d même d faifoit prefent aux malades des remèdes neceffaires. 



^b fiant ces exercices f 



l fi trouvait toujours aux cours des démon fi\ 



tions du jardin Royal, d venait tous les jours de grand matin à Paris , H arrivait au jar dm ordî^ 
nairement le premier â cinq heures du matin , quoy quûl eut déjà fait plus de deux lieux de chemin 
en moins d'une heure de tems\ Il apportait fouvent des plantes de la Campagne , qui manquoient au 
jardin, d d les^ plaçait chacune filon fin genre à la requifition de é^onfr. Tourne fort , qui les de- 
montrait aux étudiants. 



[ortie de U demonfîration il alloit à hmphitheatre pour 

♦ * * * 



i. 



tes 



V 



• « 



p 



R 



AE 



F 



A 



T 



I 



O. 



defcribendas herbarum Vires ex didlatis Cclcbcrrimi Domini AfFortiiPro- 

fefïbris publici. • v 

Pomeridiano tempore pracle(5î;iones Anatomicas Clariflîmi du Verneyi 

frequens audiebat. . ^ 

Dcnique & Chemica fub Domino Saint Yon coluit. 
Omnibus his perfund:us, velperi domum rediens, curabat aegros. 

Diebus Mercurii , quando, celebrata dodrinaBotanica publiée in horto 
Régie , Tourneforcius herbatum eduxit ftudiolbs : ut plantas demonftraret 
iponte crefcentes nativis locis, VAILLANTIUS ubique primus, quaqua- 
verfum exfpatiatus, adduxit crebro, nec fine periculo, inventas rariorcs. 

QLium deinde anno 1^94. fortunato ederentur elementa Botanica Tour- 
lîcfortiana, haec VAILLANTIUS ilico avidiffime in fuccum redegit & fin- 
guincm, iifque femper ufus fuit ad notas ftirpium. 

Ubi fimul ma£înus & indefefïus Tournefortius hiftoriam meditabaturftir- 
pium in viciniis Lutetiarum locis nafcentium , rogavit VAILLANTIUM , 
ut çum eo participaret fua inventa, quod libentiffime fecit , & quoties no- 
vam repcriflèt, ilico attulit: Id &c Tournefortius grato , & generofo in- 
ilituto agnovit , citato fàcpe , & celebrato noftri nomine. 

Relid:o dein Neuilly, dolèntibus abitum ejus loci incolis, funâus eft 
munere aéluarii apud Reverendum Patrem de Valois Jefuitam, Confefïbrem 
DUCIS bourgogne; & Principum infantum Galliae. 

Ubi degentem Nobiliflîmus Fagonius forte eum invenit mufcos ex fimili- 
tudine ordinatos tum maxime agglutinantem , laudavit ordinem pulchrum , 
atque elegantcm laboris concinnitatem, inprimis vero appellationes nitidiflî- 
mo charaéfcere cuique plantulae fubfcriptas lummus hic herbarum admirator, 
atque difciplinae promotor. Nec ita diu pofl eo reverfus teftabatur 
VAILLANTIO , fe ei bene velle , rogans fimul écqua re prodefîè pofîet ? ala- 
cer ille reipondit, nihil le flagrantius cupere , quam remotiflîmas vifere re- 
giones , ut quaefitis ibi Ilirpibus Botanicen promoveret , fimulque expedi- 
ret niulta dubia fupcr quamplurimis exorta plantis. Quum intelligeret , rem 
cordi fore Archiatro Fagonio , miflîonem petiit , obtinuitque a Reverendo 
P. Valds, mox cubiculum conduxit Parifiis, totum fe Botanicae immerfit, 
Ipernens caetera, quotidie omnia vicina loca percurrens, omnia vividaocu- 
lorum acie attingens, femper plantas novas refcrens , aut dubia refblvens. 
Haud latuere dotes Viri egregium Fagonium ; quare rogavit illum , ha- 
bitaret {ècum , atque aduarii domeftici fiingeretur offitio : laetus oblatum 
accepit fàvorem, naclus ita- opportunitatem feliciiîîmam curandi herbariam 
difciplinam. Quam nunc excolebat acerrime, obtenta etiam facultatea Re- 
ge, fecretiffima hortorum loca , inviaaliis, adfpiciendi^ undique legens er- 
go incolas , peregrinafque ftirpes , eafdem arte quam optima exficcans , fu- 
pelleétilem herbariam Fagonianam , Tournefortianam , quin & fuam ffiire 
ditabat. Diligentia incredibili, pedumque mira velocitate , undique ex ab- 
ditiflîmis angulis edudas plantas in hortum quotidie adferebat reo-ium. Qui- 
bus rébus faélum fuit , ut ipfam horti regii curam in eum contulerit Fa- 

ri 

go- 



* 



p 



R 



E 



F 



A 



C 



£. 



tes y que ^ionjr. k Frofejfeur Àfforti diSloit. 



tffifloit aux lefons i'Anaîofnie du Célèbre Monfi 



il fi trouyoit enfuite à celles de Chymie de 3ionfi. Saint Ton, 

Afrh ayoir fait tout cela^ ilretournoit lefoir chés lui^ ^ en chemin fatfant il yijttoit les ma- 
lades. ^ 

Tous les Mecredï après que le Cours des demonjïrat ions publiques étott acheté dans le jardin Royal , 
Monfi, Tûurnefort menait fis étudiants à la Campagne four y démontrer les fiantes , qui y croif- 
fini naturellement^ Monfi, VAILLANT fi trouyoit par tout le premier pour déterrer quelque nou^ 
yelle plante , qutl apportait en fuite à Monfr, Tournefort, il s'écartoit d'un coté ^ d'autre non fans 
danger. 

En ic^4. parurent heureufiment les Eléments de Botanique de Monfi, To urne fort , Monfi. 
VAILLANT les lût ^ tl les deyora ayec ayidite\ f3 dans la fuite d fi firyit toujours de cetteCMe* 

thode. 

Comme le grand ^ infatigable Monfi, Tournefort meditoit de donner au public l'hifloire des plan- 
tes y qui naijjent aux environs de Fans ^ il pria S\â.onfi, Vaillant de lui faire part de fis découvertes 
ceque celui- cy lui accorda très volontiers y &dorsqud découvrait quelque fiante tl la lui apportoitaufi 
fitot, Monfr, Tournefort reconnut cesfiryices d'une manière genereufe , t^ en fit honneur à Monfi, 
VAILLANT en le citant dans les endroits^ ou tl faifoit mention défis découvertes, 

Monfi, VAILLANT quitta enfuite NeuïUy , ou il fut recette d'un chacun , il fut demeurer com^ 
me fier et aire chés le K,P, de Valois fefuite^ Confejfiur du feiê Duc de Bourgogne y i^ des Princes 
Enfants de France. 

Ce fut là, que tlUuflre Monfi, Fagon le trouva par hasard ^ t£ s'apperceut qudetott occupé àran^ 
ger des mouffès fiivant leurs efheces ^ à les coller , il loua le bel ordre î£ la propriété de ce travail y 
ce grand ^Admirateur des plarites 0* digne Promoteur des fiiences s'attacha furt ont à lire les frafes 
qu'il avait écrites en beaux caraSteres au bas de chacune de ces plantes, 

h 

^elque tems après y Monfi, Fagon étant retourné chés le *3^ P, de Valois témoigna à Monfi. 
Vaillant y qu il était bien intentionné pour lui^ tl lui demanda en quoy il pouvait lut rendre fir- 
yice y Monfr, V AILLANT lui répondu fur h champ , qutl ne fauhaittoit rien avec plus d^ar^ 
deur^ que de voyager dans les pays étrangers les plus reculés, afin d enrichir U Botanique de fis de* 
couvertes y ^ en même tems pour y éclair cir beaucoup de doutes ^ quil avait fur de certaines plan^ 

tes, 

Monfi, le premier Médecin Fagon lui aiant donné à connaître^ quùl aurait fiin de cette affaire ^ 
Monfr, VAILLENT pria le K. P, de Valois de lui permettre défi retirer, haiant obtenu y d 
loua un appartement à Paris, il fi livra entièrement a la ^otaniqtte^ dont il fatfiit fin unique ob' 
jet , tous les jours il parcourrait les environs de Parts, rten n échappait à texcellence de fa vue , tlne 
revenait presque jamais chés lui qu'il n'eut découvert quelque nouvelle plante, ou qunl n'eut vérifié 
quelques unes fur les quelles il avait des doutes, 

Manfi, Fagon découvrit bien- tôt les talents de ^Monfr, VAILLANT ^ il lui dit quùl fouhaittoit 
qunl vint demeurer chés lui en qualité de fon fecretaire : Monfi, VAILLANT accepta avec d'au-' 



faveur quon lui offrait quelle lui procurait la plus fi 



efperer de fatis faire fa pajjîon fi 



Majcft^ 



'Mi du Kay la pcrmijjion dentrer dans tous les lieux les plus refi 



le Pays que des étrangères , il les dejfi 



# 



très proprement 



il en enrichit les 



Mejfr, Fagon €$* Tournefort , de même que le fien. Il apportait tous les jours 
avec une diligence extraordinaire dans le jardin 'Royal de nouvelles plantes , qu'il deîerroitdans 

Us coins les plus cachés. Ce qui fut la raifon que Monfi, Fagon donna àMonfi, VAILLANT la di' 

région 



*t* ** 



p 



R 



AE 



F 



A 



T 



I 



O. 



\ 



cem. 



gonius; nie vero hoc adcptus munus, mox omnia movit , ut hortum dita- 
rcc, idque eo perfecit fucceiîti, ut nunquam inftruélior is fuerit a plantis, 
qiiam Aufpice Fagonio, procurante VAlLLANTIO, 

Quum porro anno poftea lyoo. Tournefortianum opus ingens, tituîo 
Inftirutionum Rei herbariae prodiret , totum evolvit librum VAILLAN- 
TIUS , ftatim excuflit fumma cum cura; ut fciret, an plantae, relatae ibi- 
dem ad fua gênera , re ipfa omnes referrent notas generibus adfcriptas ; folli- 
citiflime ergo difïccuit, perfpexit , contulit , veruma falfo diftinxit. Hinc 
natae obfèrvationes in methodum Tournefortianam , quas omnium primo 
ÏUuftri Fagonio exhibuit ; qui , iifdem cum cura perle6lis , fcite reipondit , 
le, licetmanè viliim opus Tournefortii laudaverit, neutiquam tamen ncgare 
comprobationem obfervationibus VAILLantiaNIS vifis ad mcridianam lu- 

Has vero ipfâs anno demum 1 7 2 1 . 17. Decembris Aca- 
• demîae fcientiarium praelegit, impreflàs intcr monumcnta Academiae anni 
1722. pag. 243. 

Sed in Principio anni 1708. Fagonius fummum, quod habuit, pretiùm 
VAILLANTIO perfolvit, cujus liberalia erga fe oflicia tanto jam temporefue- 
rat expcrtus , cujus fidem, taciturnitatem, & caeteras virtutes, in animoVi- 
ri fïtas , perlpexerat , cujus maximam fapientiam in Botanicis cognoverat , cu- 
jus fumma deniqiie in hortum regium mérita a raultis annis quotidie vide- 
rat. Refignavit enim honorificura munus , quod tanta cum laude diu ipfe 
geflèrat, contulitque in VAILLANTfUM, Profefïbris fcilicet & Praedemonfhra- 
torisplantarum hortiRegii. Quod quidem antiquiiîîmum eft,ordinequeprimum 
eft, inhorto Regio munus Jocumque dat eminentem fupra Profefïbrem & De- 
monftratorem ftirpium in horto Regio. Saepius petiverat a Fagonio dignitatem 
hanc Tournefortius , repulfam toties paflus. Undeperipeétis VAILLANTIA- 
NIS meritis fumma gloria ; dura nec ambiens nobilem locum occupavit ^ 
Fagoniano hoc encomio magis receffit laudatus VAILLANTIUS, quamfi 
caeterorum omnium in arte Principum applaufu fuiiict decoratus : ita & 
fenfîtipfe. Infignis ille hoc titulo, munerisadminiftratione magis iehonoratum 
praeftitit: Mox in loca inculta ftudiofos eduxit , plantas Iponte crefcenres 
ipfis demonftravit, ut fola naturae cura formatae diverfîflîmas a cultis partes 
exhibent. Hic anatomen docebat ftirpium , charaéteres démon ft rabat, indi- 
cabat ufum ad medicinam. NuUi labori pepercit ; occafionem neglexit nul- 
lam ; ne horulam remifit ; nihil arcani fibi retinuit ; obfervata fua , manu- 
fcripta propria , ipfurti catalogum plantarum hoc hbro defcriptarum , cui- 
cunque petenti communicavit ; arte ficcatas plantas inter auditorumdiligen- 
tiffimos diftribuit; privatas ipfis fcholas aperuit; in hortum regium deduxit; 
exeraplo, muneribus, verbis, incitavit. 

Fagonius omnis boni auâ:or ad commoda ftudiofbrum medicinae pro- 
movenda, ex munificentia Ludovici XIV. amphitheatrum ampliflîmum ex- 
ftruendum curavit, & thefaurum materiae medicae ; mox VAILLANTIUM 
juffit comparare undique feleéliffimam rei medicae fupelle6tilem , quam ille 

di- 



/' 



s 



/ 



p 



R 



E 



F 



A 



C 



£ 



^.âtot reyem de cette charge , quilfe donna beaucoup de 
t fit ayec tant de fiicch que jamais le jardtn na été plus 



Monjr 



fous us ordres de Monfr, Fagon. 

EnbtAnnée i/co. parut le grand owvrage de Monfr, Tourne fort fous le titre d' Infliturioncs 
rei hcrbariae, Mo^ifr. FaILLaNT taiarjt tout parcouru , voulut l'examiner avec beaucoup de 
join^ pour s'ajfurer fi les planîeSy qui y etoient rapportées à leurs genres ^ portaient les caraSIeres de 
ceux y aux quels elles étaient attribuées^ pour y parvenir il examina ces' plantes fcrupuleujement y il 
les anatomtfa avec beaucoup de foin ^ il les compara avec attention y par ce moyen il Jepara le vrai 
d'avec le faux. De ces obfervattons il fit des remarques fur la Méthode de ^onfi. Tourne fort ^ qu'il communia 
qua premièrement à Monfr.Fagon ^ qui les lut avec beaucoup d'attention^ i3 qui lut dit agréable^ 
ment que quoy qu'il eut approuvé le livre de Monfr. Tournefort qu'il avott Vu le matin ^ qu'il ne re^ 
fuferoit pas [on approbation à [es remarques , qutl avoit veués à ^^ùdt ; U lut feulement fes remar^ 



fur la Méthode de <3ionff\Tournefort à t académie Royales des fi 



f 



f^ 



iprimees 



î 






4 

y^« commencement de P Année ijo^. éMo?2fi, Tagon charmé des fervices que Monfr, VAlLLAt^T lui 
rendoit depuis longtemsa'çec un attachement desmterejfé ^ connoifiant d'ailleurs fa probité ^ Ja difire^ 
tion, ^ fis autres bonnes qualités^ de même que fin grand fiavo'tr en Botanique, voulut lui djuner 
une des plus grandes marques de fa reconnotjfance s il lui refigna la charge honorable de Projefiiur ^ 
de fous demonflrateur des plantes du jardin Royal ^ charge quil avoit lui même exercée avec de très 
grands apptaudtjfemens ^ f^ qui efi la première i£ la plus ancienne du jardin Royal ^ fes titres lui 
donnent la prééminence i^ la fuperiorit é au dejjus de celle deFrofeffèur ^ de Démon f rate ur des plantes 
de ce jardin. Monfr. Tournefort avoit prié plufieurs fois Monfi'.Fagon de lut donner cette charge, 
mais il n'avait jamais voulu lui accorder fà demande y ce qui fait voir te/lime î^ la diflinUton par- 
ticulière queMonfi, Tagonfaifoit du Mente de Monfi, F AIL LAN T, qui fut pourveu de cette char- 
ge fins l'avoir demandée y ce choix de Monfr^Tagon fit plus d'honneur à Monfr, VtAlLLANT que 
tous les éloges ^toutes les louanges, qu'on aurait pu lut donner, au [p celui ci y fut il très Jenfible. 
Honoré de ce titre , il fie difiingua encore plus par t exercice de fia nouvelle charge , il mena auffitot les 
étudiants en Botanique à la Campagne pour leur démontrer les plantes , qui y croiffent naturellement , 
i$ pour leur fane voir la différence quil y a entre les parties de celles ^ qui font cultivées ^ f£ de celles 
qui vimnent fans art ^ par les foins fiuls de la Nature, Il leur apprenoit b<iAnatomie des plantes, 
î3 leur enfiignoit les caractères î^ tufiage quon en doit faire dans la Médecine. Il neparq-noit aucune 
peine, tlne laijfoit échapper aucune occafîon , f^ ne perdait jamais un moment de tems ^ quand il 
s agtffott d'être utile à fies difciples-^ il n avoit rien de refervé pour eux , il communiquoit à tous ceux 
qui les lut demandaient y fes remarques , fes propres manufinpts , î^ le Catalogue même des plantes 
qui fint décrites dans cet ouvrage, à ceux qui étaient les plus affidûs, il leur faifoit prefient de plan- 
tes dejfechêes y tl leur donnott des le Ç ans particulières , il les menait dans le jardin T{oy al, î^ ks en- 
couragoit par fin exemple , par des prefins î^ pat des paroles. 



^onfi^Fagon toujours porté au bien ^ qui ne fouhaitoit rien tant que l'avancement des étudiants en 
Médecine, fit confiruire par la libéralité de Louis X IF, un bel <iAmphitheatre î^ un magnifique Cabinet 
de Drogues au jardin Royal, Monfi. VAILLANT receut auffitot tordre d'acheter î$ de faire ve- 
nir de tous les endroit les droguas les mieux choifies pour orner leCabinet, il eut le fioin de les ran- 



* * * * ^ 



ger 



p 



R 



AE 



F 



A 



T 



I 



O. 



ut vel ho- 



digcftam ex ordine , & caucaliis infertam cryllallinis difpofait ; 
aie Ipedantur, foflilia, animalia, vcgetantia in armariis fplendidis repofita, 
quae cryftallinis inftruélas luminibus valvas habent. Nec mora , abiblu- 
to pulcherrimo operi cuftodiendo unus praefedus fuit VAILLANTIUS; 
qui Caefari Ruffiae , plurimis Principibus, Lcgatis, atque unicuique reruin 
namralium ftudiofo , indicavit , explicuit. 

Interea unum id nobilem urebat YAILLANTIUM , quod doleret abefïe 
horto opportunum locum fucculcntis^ atque de fervida delatis Zona, alen- 
dis plantis. Hic vero vicit animum , nihil quidquam rogare certum , ftir- 
pium ingens amor ; una hac vice proprium expugnavit pudorem. Adit 
generofum Fagonium, proponit magno Viro, an non refponderet Serenilîî-. 
mi Ludovici liberaliffimis ceptis , caldaria fornacibus inftru6la in horto Re- 
gio aedificanda curare, ut inter Batavos feUciffimodudumfa6tumfueratfuc- 
cefïii , ad alendas , confervandafque plantarum fpeciofiffimas, Movit Ar- 
chiatrum, qui mox a Rege impetravit facultatem hybernacula conftrucndi 
requifita , quae Julio anni 1714. perfeéta fuerunt. 

Ad initia anni 1 7 1 6 , abfque anribitu , multumque ipfe urgentibus repu- 

infcripnus eft Academiae Regiae Scientiarium , quam ornavit 
felicifîîme. Sequenti anno indicavit Fagonio hybernacula non fufficere, quae 
anno 1 7 14 ereéta fuerant ; hic liberaliffimo generoiîffimi animî inftituto , 
binis inftruélum fornacibus aliud , priori duplo fpatiofius, repraefentato pro- 

prio de aeje curavit conficiendum , menfèjunio. 

Tum demum menfè , annoque , eodem , Profefïbr publicus plantarum 

horti regii, publica au6toritateabfens, praefcius, fe non futurum opportune 
tempore Parifiis ad demonftrandas ftirpes in horto, literis rogavit VAIL- 
LANTIUM , hac vice illas pro fe demonftraret. Conferens mper hac re 
cum illuftri Fagonio VAÎLANTIUS facultatem obtinuit, abfentis Profeflb- 
ris hoc muncre fungendi, fimulque participandi cum ftudiofis obfèrvationes 
proprias. Programmate publicato ftatim indicavit fexta matutina , décima 
Junii , aufpicaturum fe decurlum rci herbariae- Fama Viri eo alliciebat omnium 
ordinum auditores numeroiiilimos , qui pari admiratione perculfi ftupebant 



gnans amicis 



obfervationum pulcherrimarum abundantem 



genu aciem 



facultatem eximiam crifios in 



copiam 
Aurores 



acernmam m- 
dicSlioneni pe- 



nitus fîngularem , quae verbis intima de arte petitis , & prorius propriîs , 
iplàm rei naturam quam vividiflime exprimeret. Mox a prima demonftra- 
tione in amphitheatro fermonem recitavit de florum fabrica , & de ufu par- 
tium in flore deprehenfârum. Dein caeteras plantarum partes coram expe- 
divit, refolvitque. Reverfo Profej[ïbre, urgebant ftudiôfi , pergeret ,• ne- 
gavit , atque deinceps ad Profefîbrem ablegavit petentes : qui repulfi preci- 



bus flexere Fagonium, juberet VAILLANTIUM incepta abfblvere ;, obe- 



diit ergo , demonftrationesque fuas ad finem perduxit , ubique propriîs or- 
natas obfervatis. 

Quibus omnium cum . applaufu peradis , pcrïtiam Viri laudabant 



uno 



p 



R 



E 



F 



A 



C 



E. 



tfermer dans des bocaux de criflal^ dans l'ordre méthodique m on les 'voit aujour 
ocaux contenants les minéraux ^ Jes y ege taux ^ & les animaux font renfermes dans 
noires garnies f^ar devant de fort grandes glaces de Criflal iune feule pieceJ 



Des quil eut mis ce beau Cabinet en bon ordre ^ il fut fait Garde du Cabinet des 'Drogues du Roy, 
ç^ depuis Monjr. VAILLANT montra &* expliquais raretés de ce Cabinet à fa ^ajefte C^arien- 
ne y a flufïeurs Princes ^ a des Ambaffadeurs ^ C^ généralement à un grand nombre de curieux ^ de 
fcaVants Naturaù/fes, 

m 

îl y ayoit une chofe qui lui faifoit de la peine , il fe chagrinoit de yoir^ quil ny avoit pas de 
place propre au jardin pour cultiyer des plantes gaffes f^ celles des Fais chauds, La Taffion qu'il 
ayoït pour les plantes Un fit fur monter dans cette occaponle fcrupulc quil ayoit de demander quel" 
que chofè, il fut trouver le généreux Monfr, Fagon y il lui propofà , fîce ne fer oit pas repondre aux 
grands dejpins de fa <^iajefté ^ que de faire conflruire dans le jardin "F^y al une ferre à fourneaux de 
la manière qu'on le faijoit en Hollande depuis fort long tems pour confèryer î£ nourrir les plantes les 
plus precieufes. 

Il perftada (t bien ce Premier Medicin, qud en parla au ^oy , ^ il obtint aufptot de fa Ma- 
jeflé la liberté de faire conflruire cette ferre qu'on jugeait neceffaire^ t^ qui fut achevée au mois de 
Juillet de tannée 1714. Ju commencement de l'zAnnée \y\6, il entra à CzAcademie *T\oyale des 
fciences fans l'avoir follicité ^ f£ aux preffantes infiances de fs Amis y q(ii eure?2t affés de peine à lui 
faire accepter cette place y quU a toujours f; dignement remplie. 



1 

L'Année fuivante il reprepnta à%Monfr, Fagony que la ferre bâtie ItAhnée 1714. ^t fuffifoit 
pas pour contenir toutes les plantes ^ il engagea ce généreux ProteBeur des fciences a faire conflruire 
au mois de Juin de tannée lyij, une féconde ferre double de la première y î^ â deux fourneaux y 
dont ce dernier en fit lui même les avances. 

Il arriva qu'au même mois C^ dans le même année le Profeffeur ordinaire des plantes du jardin 
du Raj, étant ahfent par des ordres fuperieursy ^prévoyant qu'il ne fer oit pas ajjés a tems à Paris 
pour démontrer les plantes au jardin y écrivit à éMonfi. VÂlLLzANT y qu'il le prioit de les dé^ 
montrer à fa place pendant f on abfence. il en conféra avec Monfr. Fagon , le quel lui permit 
de faire en l' abfence du 'Profeffeur les démonflrations des plantes y î^ en même tems de faire part 
aux étudiants de fes remarques t$ de fes ohfervations Botaniques, Il fit afficher auÛitot des pro^ 
grammes y dans les quels il avertiffoit le public y qud démontreroit les plantes au jardin du'kpy, 

louverture du cours fi feroit le 10, jour de Juin à fîx 



tm. 



c\ue 



h 



eures 



du 



ma^ 



La réputation qu'il s'êtoit acquifey attira un grand nombre d'auditeurs de tout ranq , qui fu- 
rent tous également charmés du grand nombre d'excellentes ohfervations y qu'il ayoït faites y de la 
force de fon efprit , de fes judicteufcs critiques des auteurs y de même que des termes €$" des ex^ 
preffions particulières , qud ayoit empruntées de l'art même y ^ qwd avoit feu approprier très bien 
pour exprimer de la manière la plus vive la nature même des chofes. Cette première démonftration 
étant finie y il prononce adans bamphttheatre un iifcours fur la ftruSiure des fleurs y ^ fur lufa^e 
des différentes praties y que l'on y découvre. Le Trofejpur étant de retour^ les étudiants prefje^ 
rent Monfr.i/AlLLANT de continuer comme à t ordinaire fes démonfirations ^ il leur dit y qu'd ne 



l 



^e pouvait pas y il les renvoyai celles du Profefeur , eux fans fe rebuter par ce refus , fupplierent 
Monfr, Fagon y qu'd lui p bit d'ordonner à Monfr, VAILLANT de continuer fes démonflrations // 
oheit aux ordres y qu'il re fut y î^ continua jusquà la fin du cours fes démonflrations y qu'il embelltt 
par tout de fes propres ohfervations, ' . 

Il y reuffît fi Lien , t^ fut fi généralement applaudi par tous ceux qui s'y trouvèrent y que 



* * ft« « * 



Monfi. 



p 



R 



AE 



F 



A 



T 



I 



O. 



Lino ore omnes : ut fama impulfus Anatomiconim Princeps Jofephus du 
■ Verney, Regius Anatomes Profeflbr , & digniffimum Academiae Regiae 
fcientiarum membrum, obnixe rogaverit dcfundum , ut vellet ei qûafdam 
de Anatome plantarum demonftrationes exhibere. Lubens id fccit , quum- 
que undecim dein vel duodecim exhibuifict , teftatus eft Anatomicorum 
■Coryphaeus mire hafce fibi placuifïe. Plures vero in fcientia jam confum- 
mati herbaria praecepta arcis ab eo audire, excipere, laudarehaudquaquam 
dedignati funt , quos inter & Primi de exteris regionibus fe profeffi fuerant. 
Quin & excuffibus Botanicis , quos annorum quatuordecim decurfu publi- 
ca au6toritate cum ftudiofis inftituit , interfuiflè vifî funt , primi in arte Vîri. 
Caeterum folus faepe , quandoque cum uno , alterovc , amicorum , itinera 
fufcepit in loca diffita , tantum invefligandis intentum plantis. animum ge- 
rens - vit inprimis a i 7. Septembris 1707 ad 1 S.Odobris, cum amico 
Botanico, pedes Normandiae oras & Bretanniae peragravit; anno 1710. 
cum binis fociis Botanicis, Rhothomagum, & Dieppe , rurfumque anno 
ï 7 i5- cum iisdem aliud iter Conches verfum fufcepit 5 ut ftirpes , foffilia, 
marina, animalia, quaerercnt. 

Qiium ergo acie oculorum acerrima , velocitate pedum iîngulari , corpo- 
ris agilitate fumma, viribus nunquam exhauftis, inftin6tuque ad cognofccn- 
das plantas flagrantilîîmo , fagaci pariter & penetrabili mente , inftrucSlus ef 
fet a natura^ has eximias ad artem hanc colendam dotes labore conftanti, 
acri y excoluit , perfecitque : qua in re profuit illi haud aliud magis , quam 
maximiTournefortii difciplina, qua plures per annos publiée, privatimque, 
feliciffime ufus eft, cum quo familiaris vixit , cujusexcurfibus Botanicis fem- 
per interfuit , doélrina illius ubique ufus & Icriptis , quin & herbario. 

Accedebat perpétua Guidonis Crefcentii Fagonii , Archiatrorum Comitis , 
Regîqùe a Sanélioribus confïliis, amicitia , aiîîdua inftruélio ; qui exqui- 
iita faa Botanices cognitione , ardore ad promovendam hanc flagrantiiîîmo, 
Bibliotheca conlîimmata , herbario completiffimo , praeceptis , tôt per an- 
nos illum juvit, & facultatibus. 

Sed' & habitatio aflîdua ipfo in horto Regio , data copia ad omnes 
hortorum Regiorum reconditiffimos accedendi recelïiis , quae aliis nega- 
lur omnibus , quantum adjumenti dédit ? 

Poftremo demandata Viro cura, ut per commercia Botanica per omnes 
terras excolenda , cum quibulcunque in arte Magiftris , horto prolpiceret 
Parifîno, effecit, ut cunéta ad illum mitterentur , diftribuerentur abeodem, 
femina , plantae , literae fuerint ^ quum Archiater Regius gratia potentiflîmi 
Régis non uteretur niiî ad haec commercia per extremas orbis habitatioràs 
extendenda , limitefque ultimos , intimofque recefïus , Africac , Afiae , Eu- 
ropae, Americae, excutiendos pro quaerendis, atque inhortumLutetianum 
transmittendis , plantis. 

Omnibus ergo hifce contigit , ut putaverit tandem > poftquam univerfis 
his diligentiflîme ad iè perficiendum ufus efïet , fe poflè methodum plan- 
tarum 



\ 



/ 



p 



R 



E 



F 



A 



i 

C 



E. 



3ionfr, fofepb du Vemey , un des premiers Anaîomiflcs de ce fiécle , Vrofejpur d'Anatomie au jar* 
din du Koy ^ un des plus dignes membres de t Académie Royale des fciences entraîné par la reputa^ 
tton de ce Botanijle y le pria tnfianmcnt de lui donner quelques leçons fur t^Anatomte des plantes^ 
ce qu*il fit yolontters^ il lui en donna on^e ou dou\e y dont cet excellent Anatomifle témoigna être très 
content. Tlufieurs perfonnes confommêes dans la fcience des plantes ^ entre les quels on 'vit les prin- 
cipaux Botamjlcs des l?ays étrangers ^ ne crurent point s'abaijpr en i'intruifant ^ î^ en prenant des 
leçons de lui, tls le jugèrent au ffl digne de leurs éloges. On a yu aujfi plusieurs Botanijles du premier 
rang l'accompagner ayec fes étudiants dans les herborifations qunl a faites pe-ndant 14 ans confecuti^ 
yement par des ordres fupeneurs pour découvrir des plantes, Aurefte Ufaijoit fouyent^feul ou accom- 
pagné d'un ou deux de fis amis des yoyages dans des endroits fort éloignés , uniquement dans la 
vue de découvrir de nouvelles plantes, 

- Il fit entr autres un voyage à pied avec un défies amisBotaniftes depuis le \j. Septembre 1707, jus- 
qu'au iS. Ocîobre de la même année , dans le quel ils parcoururent les cotes de Normandie ^ de 
^Bretagne, En \yio, il fit avec deux de fies amis un voyage à Rouen ^ ^ à Dieppe^ ^ en \ji6,jl 
fit encore avec ces mêrnes Amis un autre voyage à Conches , tant pour chercher des plantes ^ que 
pour amajfer des fojfileSy des productions de la Mer y î^ des animaux, " ' 



Il avoit une vue perçante ^ î^ il marchoit d'une vîtefiè extraordinaire ^ ^ avec une aridité éton- 
nante y à ces avantages du corps étoit joint un efiprït des plus penetrans avec une pajfion en quelque 
fiorte demefiurée pour connoitre les plantes , il a cultivé î^ perfeoiioné ces excellentes dfipofitions pour 
la Botanique par un travail ajjîdu y en quoy rien ne lui a été plus avantageux^ que bmflruEiion 
qu'il a reçue tant en public qu'en particulier pendant plufieurs années de Monfir.Tournefiort avecle 
quel il vivoit familiairement , ce qui lui étoit d*un ' grand fiecours , il laccompa^noit aufli 

dans fies herborifiations ^ d profitait de fion ficavoir de fies livres î^ de fion herbier. 



Mais tamitié, qu'avoit pour lui, Monfi, Guy Creficent Vagon premier Médecin ^ Confie 



lesficavans entretiens , qu'il avoit avec lut:, ne lui fin 
d*un petit ficours. Il ne profita pas feulement pendant plufieurs années 



# 



fitn i{ele ardent pour b avancement de cette ficience^ de fiù. 



f^ 



fiournies , ^ de fio 



mais ce 



g' 



fia demeure dans le jardm ^yal, t^ U permiffîi 



fies inflrucîionsy S lui fit fient ir les ejfiets de fi 



fie 



effiibli 



Enfin étant chargé dufioin de lier commerce t3 ^entretenir des correfip 
ec les principaux Botanifles dans tous les Fais du monde , afin de pom 



ejfiairesy il fii 



fie fiervoit de la fi 



me 



droits du r/^ onde hab/té, î^ pour découvrir dans toutes les extrémités, d dans tous les endroits les 
plus cachés de l'Afrique, deLzAfite, de t Europe, d de b Amérique , de nouvelles plantes afim d'en 
enrichir le jardm Royal, 



fiin , e^ après sétrefitrvi avec tout le fioin pojfible de toutes les occafions , qu'il avoit eu pour 



fie ferfiecîîonner, il crut, qu'il pourrait enfii 

dans 



♦ ♦ ♦» « « 



p 



R 



AE 



F 



A 



T 



I 



O. 



tarum generaîem confcribere , in qua notas ClaiTium a flore , generura Cha- 
raderes ex qaacunque parte, promifcne peteret, proiit facili difciplinae in- 
primis accommodaretur. Animum vero induxerat claffibus , generibufque, 
folidifîîme, & diftindiflîme , conftitutis ea imponere nomiria , quae unius 
vocis compcndio attributa clara , diftinda , propria, certa , continerent. 
Species dein promittebat , addito propriam illi notam exprimente vocabu- 
lo uno, alterove, adco faciles reddere cognitu; ut ad certo cognbfcendam 
îingularem quamque plantam , vix alia foret diftincîlione opus. 

Denique cuilibet charadieri imaginem veram, cuilibet plantaeicona opti- 
mam , omniaque fynonyma fupponere- Hanc îlle difciplinam animo non 
modo affedlavcrat, fed pêne abfolverat , ambiguis in iinum repofitis lo- 
cum. Exempla dédit in Cynarocephalis , Corymbiferis, Cichoraceis, Di- 
placeis. Fundarnenta vero folida fuae do6trinae jecit in fermone habito x, 
Junii 17 17. & in notis fuis ad Methodum Tournefortii. Vifa haec Auto- 
ris opéra movent omncs Herbarum Cultores ; inanibus ut votis optent , in- 
conditisque exclament vocibus, utinam viveres ad perficiendum opus! uti- 
nam ante properata fata abfolviflès ! , 

Sed firmum, lanum, maximcque agile corpus, curlu immodico, decu- 
bitu fub Jove frigido > leveriffimis nimifque protradlis ftudiis , Vigiliis incre- 
dibilibus , laboribus maximis , afflixit ; ille contra nitendo , laborefque in- 
tendendo potius quam laxando, ulterius illud fregît, pulmonem infecit, ut 
calculos ultra quadringentos exiles , durolque excreaverit , inde afthmatica 
incurabili afFeébione laborans , ut quatuor ante obitum annis fufcepta haec 
mala violentiffimis intérim defatigationibus quotidie adauxeriL 

Pracfagalethimensdolebat, Botanicon fuum Parifienfe , in quo confcri- 
bendo totus fucrat triginta lèx annorum fpatio, intcriturum. Amabat hune 
fuum foetum, putabatque , lambendo diu , utcunque illum perpoliviflè. 
Difcruciabat languentem , tôt exhauftos labores , tôt injurias toleratas coe- 
li , tôt toediofas Au6torum coUationes cum repertis ftirpibus fuftentâs , tôt 
depicStas artificiofiflime & fideliffime plantarum imagines , tôt obfervationes 
annotatas, fine fruélu publico, perire- Ut ergo cura haec provideret in- 
fortunia, rogavit me literis dccimo quintoMaji anno vigefimo primo hujus 
fèculi datis, vellemne evulgandi operis laborem fufcipere : efle fibi, curfer- 
vidifïîme id cuperer, idoneas rationes, nec aperiendas. Urgebat, facerem, 
Ampliffimus Gulielmus Sherard , cui Viro nemo bonus quidquam petenti 
negaverit. Ubi parui, intellexi , ultra tercentenas imagines arte Claudii 
Aubrietti pid:as ad opus hoc pertinere , quas egregius hic artifex ex votis 
VAILLANTII confecerat quidem, fed, pretiolaboris necdum foluto , pro- 
prias retinuerat, has ego omnes redemi acre meo repraefentaco , brevique 
poftea manufcripta hue pertinentia , tabellasque picftas , accepi. Quietus 
dein animo, meditationi mords totum fe dedens , atque pietatis ofEciis, ni- 
hil fere quidquam de Botanica, aliisve fcientiis, poft haec agere voluit, uni 
intentus DEO , animaeque faluti fuae, patriifque ita defundus cerimoniis , 



/ * 



f ^ 



p 



R 



E 



F 



A 



C 



E. 



Us jkurs les marques four dtfîinguer les clajps, quant aux caraEteres des aenres ^ il -voulait lei 
'rede toutes les parties mdijfaemment feton que cela s'accomoderoit mieux avec/à méthode, il 
ijji propofé, a^rès qu'il aurait établi les clajfes d les genres le dus foh dément i^ le dus di- 



flinBement , qu'il étott fojftble , de leur donner des noms , dont la fe 
né une idée diftinSie , propre î^ certaine de leurs attributs 



[^ 



efieces ayec tant de facilité ^ en ajoutant fe 
particulière y quon n aurait eu prefque aucun befoin d'autre diflinBion four connoître ayec certitude 
toute forte de fiantes. Enfin tl promettait de donner la vraie repréfentation de chaque caraUere y 
î3 un deffem exaol de chaque fiante^ au bas du quel il deyott marquer tous les fynonymes. Il n'a^ 
yoit pas feulement conçu le flan de cette -Méthode^ mais il tayoït presque acheyée , aiant mis de 
coté toutes les fiantes y qui lut ay oient paru doute ufes y il a donné des exemples de fa méthode dans 
les Cynarocephales y les Corymbi[eres Jes Ctchoracées ^ les Dipfacées ^ ^ dans un difcours^quul a pronon- 
cé le 10, Juin ijiy, comme auffi dam f es remarques fur ta Méthode de Monfr.Tournefort y H a jet- 
te les fondemens folides de fa nouvelle doSlrine. Tous les Amateurs de la *Xotanique , qui verront 
ces ouvrages de -CMonfr, VAILLANT en feront touchés ^ i^ ne pourront s'empêcher de faire des fou- 



oupourquoy tia t'tl pà ï achever avant que de mourir. 



i 



^oyquerobufte f^ agile il altéra fa fanté par fis fatigues excejjïyesy ilpajfoit les nuits au mi- 
lieu des champs :, fis études étaient immodérées^ î^ au lieu de relâcher de fin travail ^ il s'opiniatroit 
malgré fa foibleffi à travailler encore d* avantage ^ par là il acheva de ruiner entièrement fin corps ; 
fin poumon fut attaqué y tl rendit par la bouche de petites pierres dures , dont le nombre monta i 
plus de ^QO. ce qui lui attira un nÀfihme y qui devint incurable ^ ^ dont pendant les quatre derniè- 
res années de fa vie il augmenta encore les incommodités par t ex ces de fis travaux. 



i 



Sefintantmourir^ils'affigeoitdeyoir^quefon ouvrage des plantes des environs deVaris ^ au quelilavoit 
travaillé pendant ifi, ans , allait être perdu. Il aimoit cet ouvrage , e^ // croioit l'avoir en quel- 
que manière perfeBionné par le foin , qwil ayott pris de le repaffer fiuvent. Tout languiflant 
tl fi chagrtnoit de voir , qu'après s* être épuisé de travail , après avoir été expofé tant de fois 
aux injures de l'air , ^ avoir comparé avec tant de fiin ^ d'ennui , toutes les citations 
des nAuteurs ayec les plantes ^ qu'il trouvait y enfin que toutes fis figures des plantes repre- 
fcntées avec tant d^art ^ de fidélité , de même que fis remarques , allaient périr fins avoir 
été i aucune utilité au Vuhlic, Afin de prévenir ce malheur tl rn écrivit le i^-, May Ï711. pour 
me prier de vouloir me charger du foin de publier fon livre y quul avoit des fortes raifons^quil 
■ ne pouvait dire , pour fiuhaiter que je me chargeaffe de ce foin , c'efi à quoy CïUuftre Monfi. 
5herard y à qui l'on ne fauroit rien refufir^ me détermina par fis inftances. Lorsque je me fus 
déclaré y fapfris que Monfr, Claude tAubnet hahde dejfmateur avait dejfiné fous les yeux O* p^r 
la dtreSlton de Monfr. VA 1 L L^N T plus de trois cent figures affartenantes d cet ouvrage , 
qui étaient encore entre les mains de ce deffinateur y qui n'en avoit pas encore reçu le paye- 
. ment , je les achetai toutes , t^ peu de tcms après , je reçus ces dejjeins avec les manu- 
fcrifts y qui appartenaient à cet ouvrages. Des lors Monfr, VAILLENT fi tranquiUtfa y ne 
fingeant plus qu'à fa fin y î^ fi donnant entièrement à la Pieté ^ tl ne voulut plus enfuite 
parler de 'botanique y ny s'entretenir des autres fiiences. Uniquement attaché à Dieu , e? 
occupé des_ affaires de fon falut y tl expira paiffiblement le 16, May de t^Année 171 z. à fix 

bei4' 



* A 4* Il I» * 



p 



R 



AE 



F 



A 



T 



I 



O. 



■^ 



pkcidiffime exfpiravit fexta matutina, vicefimo primo Maji anno vigefîmo 
hujus feculi & fecundo, omnibus Bonis flebilis , nulli flebilior quam Bota- 

nicis. ' 

Herbarium reliquit , poft Shcrardianum , forte optimum . propria confe- 

■ .dumarte, completiffimumque , flore, fruduque plerunqueappofito; cum 
âdfcriptis, nomine, Synonymis , & obfervationibus ad plerafque, mm 
& criticis in Aurores notis, Ditiflîmum quoque inter fua reliquit Fagonia- 
num herbarium, quo donatus fuit ab Ampliflimo fllio JE jus, poft paternani 
mortcm, in quo Tournefortii , & VAILLANTII , labores eminent. THct 
iaurum etiam pofïèderat rerum naturalium , quem Sereniffimus Galliarum 
Rex, LUDOVICUS decimus quintus redimendum curavit a Domina Fran- 
cifca Nicolaa Bofïbnneta vidua defunéti: quam xiv. OcStobris 17 lo. uxo- 
rera duxerat , cum qua tenerrimo in amore conjugali vixerat , beato , nifî 
qupd proie careret, conjugio. Julîît hune Rex locari inter puleherrima 
quibus hortum fuum Parifinum inftruxit, ut ftudioiî rerum naturalium ex Re- 
^ • giamunificentia habeant/quo defideriis fatisfliciant fuis. CoUegerat & bi- 
bliothecam exquifitiffimam Audrorum , qui hiftoriae naturali operam navant. 
Qiîam lec5^iffima Domina Vidua ufque retinet. 

Corpore erat ipfe fatis procero, concinno, agili, firmo. Mente excelfa, candi- 
da, proba, prudente, femper aétuofa cum cura cunéla agente atque vera 
methodo. Animus illi erat benefîcus , fidus, verax , fimplex , generofus , 
impatiens filfi, perfidiae, adulationis, amicitiae Sanâus cultor , laudis con- 
temtor liiae ; parcus alienae , nihil minus quam lucrum Ipirans. Atque ho- 
rum Ille omnium exempla dédit Iplendida. 

Quum enim eximius Tournefortius genus quoddam plantae cônftituifïèt 
Ejus de nominediélum, idque Aéiis Regiae fcientiarum Academiae anni 
1705. pag, 85. curaiïet inferendum Titulo VAILLANTIAE quadrifoliae, 
Verticillatae ; quin & addidifïèt , hoc plantae genus appellari a Domino 
VAILLANT inter Botanicos feculi Principes ; ficque teftatus fuiflèt , quam 
magnifice fentiret de meritis Ejufdèm, & fcientia in re herbaria. Hic ta- 
men , re mature excuflà , reftituit Cruciatis , minus vere obfervatam Tour- 
nefortio, fuumque illi negavit nomen. Quum in Rei herbariae Inftitutio- 
nibus oblatam a VAILLANTIO pîantulam Tournefortius appella0èt, Al- 
lînen, Hyperici folio. VAILLANT. Hic fuis mox eam Inventoribus refti^ 
tuit. Magniflcus Fagonius, ofiiciofamVAILLANTIIfidem expertus,dum 
ledlidnem veficae pro éducendo calculo in aetate proveéta fuftinuiflct , at- 
que inde dccumberet, ut gratum teftaretur animum , ceflît Illi jus, quod 
in medicatos polîîdebat fontes. Sed utcunque moliretur , negavit accipere 



VAlLLANTïUS , magnitudine fane animi incomparabili , 



quum 



neque ipfe in re laura effet , & Fagonio nodes , diefque , praefens 
femper , & pervigil , tantum fidei , officiorum , imo & libcralis fervitii , dif^ 
ficili hoc tcmpore inprimis praeftitiffet, quantum homini homo facere po- 
teft. Sed liberalitati nuUus erat ab aliis VALLANTIANUM ad animum 
aditus, nuUa unquama quoquara munera admifît, bene Ijcet mérita. Quae 

fi 



p 



11 



E 



F 



A 



C 



E. 



heures d^ n^atin^ aj^rès ayoir reçu les Sacremms ^ il fi 
des Botamjles. ' ■ 



fi 



lia lai-fem herbier^ qui après celui de Monfr, Sherard^ eft peutétre le plus beau ^ le plus par- 
fait qu'd y ait ^ il ta fait lut même y la plupart des plantes fi trouyent ornées de leurs fleurs ^' de leurs 
graines^ ony voit les noms î^les Synonymes de ces plantes , jur plufleurs des quelles ilafatt des remarques^ 
il a joint à quelques autres de judicieufes critiques des ^Auteurs, Entre ce qud a laijfé on a trou- 
yéle nche herbier de Monfr. Fagon^ dont hUuftre Monpeur Fagon le fils lui ayoït fait prefent a- 
près la mort de Monjr. jonVere ^ bon y difltngue furtout le îrayad de Mejfrs. Tourne fort î$ VAIL- 
LANT. H avoit aufji rajfemblé un grand nombre de curioflté ^ que fournit bhifloire naturelle , ^ il 
en ay oit fuit un Cabinet^ que fa Majeflé le Roy Louis XF. a fait acheter de fa Fcwve Madeboifelie 
Trançoife Nicole Hojfonet, Il ayott époufé cette 'Demoifelle le 14. Ocîobr. 1701, // a confervé pouf 
elle jujques à la fin un amour tendre ^ d n'a point laijfé denfans ^ ^ cefi la feule chofes ^ qui 
manquoit au bonheur de fon mariage. Le Roy fit placer ce Cabinet parmi ce qitil y a déplus 
rare dans fon jardin de IParis ^ afin que ceux qui s attachent à thiiïoire naturelle ^ pufmt par - 
un effet de fa libcrabté ytrouyer^de quoy fatisfaire leurs cunofité, Mo7ifr, VzA]LLz4NT ayoil 
aujji recueilli une bibliothèque des mieux choifies des auteurs ^ qui ont écrits de i^hifioire naturelle y elle 
ejl encore e fit re les mains de Mademoifelle Bojfonet faFeuye, 



Monfr, VAILLANT ètoit dune affcs grande taille^ bien proportionnée ^ il était robujîe ^ agi- 
le^ il ayoït le coeur grand ^ lefpnt droit ^ intègre î^ prudent ^ toujours en acfion , faifant tout ayec 
foin y y de la manière la plus conyenable. llétoit bien faifinî ^ dfcret^ fincere , naturel y gene^ 

' reuxy ne pôuyant foiifrir le menfjnge ^ la perfidie ^ m la flatterie ^ ami toujours fincere ^ faifant p m 
de cas de louanges quon lui donnait y ^ très referyé fur celles qunl donnoit aux autres , à ces qua- 
lités il joignoit un dssinterejpment parfai'i y il a donné de toutes plufieurs preuyes éclatantes. Dont 

' nous nous contenterons de donner un petit nombre d'exemples. 

^onfr. Tourncfort youlant marquer à t!Monfr. V AILLANT te [lime ^ qu'il faifoit de fon mérite t^ 
de fa capacité dans la Botanique^ -donna le nom de ce fcaya?2t Botanifle à un genre de plante qu'il ap - 
^^y?^ VAILLANTIA quadrifolia Vercicillara, il ta fit injerer fous ce norn dans les fS\/lemoires 
de [ ^Académie Koyalle des fcirnces de CzAnnée \-joC, pag. 8j. t^ il y a ajouta^ que ce ge?2re de plan- 
te portait le nom d'un des plus habiles Botanifles de ce fiécle, 

Monfi, VAILLANT apris un meur examen refufa fon nom à cette plante^ que Monfr. Tourne fort 
n'ay oit pas confédéré ayec ajfés de fom^ ^ il la rendit aux Cruciarae. Lorsque Monfi\ Tourne* 
fort youlut dans fis mflitutions fa\re honneur à Monfi, VAILLANT en nommant Alfinca , Hy- 
perici folio VAlLLANTII, une plante^ que Monfi. VAILLANT lui ayoit prefintée ^ celui cila re- 
fufa , ^ en fit honneur â ceux qui bayoient découyerte. 

Monfieur Vagon aiant été t ail! é de la pierre dans m âge fort ayancé y youlant reconnoUfe les 
feryiceSy que Monfi, VAILLANT lui ay oit fendu pendant fa maladie y lui céda les droits , qu'il 
ayoït fur les eaux minérales y mais y non obflant toutes fis inflances y ^lonfi, VAILLANT y quoy- 
que peu partagé des biens de la fortune refufa ce bien fait par une grandeur d'ame d un desintereffi- 
ment fans égal ; cependant U ayoït bien mente cette reconnotjfance y aiant pafjè les nuits f£ les jours 
auprès de Monfieur Fagon y lui tem.oignant tout t attachement poffible y î$ lut rendant tous les feryt- 
ces y que pouy oient exiger des circorsflances aufii difiiciles. 



Maisce n'étoit pas par intérêt qu'il s'attachait aux perfonnes y jamais Une youlut receyoir aucun 
efent , quelque bien qu'il tent mente, Sul ayoït feulement youlu receyoir ceux y qui lut ont étés pre. 

z fen* 



»****» 



I 



p 



R 



AE 



F 



A 



T 



I 



O. 



bori totum dédit, eumque ita abfolvit féliciter, ut ne una defecerit. Si quid 
ergo in his pulchri eft, id vero SHERARDO debetur totum , id debent. 
ïlli VAILLANTII mânes. Absque eo fuiflèt, nemo his ordinandis, expe- 
diendirqne par repertus. Caetera fumma, qua potui, accuratione, & fide, perfeci; 
cujus ut habeam publica documenta ; omnia manufcripta , ad quae opus edi. 
tum > omnesque iconas manu Aubriettana pidas in unum rcdad:a volumen, 
Bibliothecae Academiae Batavae , donavi , ut de fidelitate amici votis prae- 
ftita publiée conftaret. Si enim , aliud quid, poft pietatem in DEUM , fan- 
âiffime fane colenda amicitia habetur , maxime quoties res agitur £ito jam 
funcfti amici, Quare & animus mihi movebatur paululum legenti praefatio- 
nem Clariffimi Bernardi de JuiTicu. Egregius enim Autor cenfuit , fuum 
efïe , ut moneret publicum , prodromum , quem edendum curavi Ipfc anno 
1723. editum videri juxta defcriptum , informe , vagumque exemplum. Do- 
leo tam abjeéle fentire Nobilem Virum de mea erga amicum fide, Utique 
fand:ius amicitias colère inftituo, quam ut tantam ego rem tam negligenter 
agerem. Precor itaque , credat vera , quae fcriplî in praefatione, SEBASTIA- 

hUM VAILLANT hujus autor em lihelli, fecumfemper ajjuetum himc jumere^ 

quoties prodihat hcrhatiim. Ipiâ quippe manu Viri exaratus {citiffime, in bibliothe- 
ca, publica jam ailèrvatur. Quin & voluit diferte Autor hunce libellum, ut al- 
timi ftudii fruélum, fequerer in majori opère edendo , fi quando differrent inter 
fe. Haudnego, paucis locis notula praefixa plantas reperiri in hoc opuiculo a 
Tournefortio memoratas prius ,• fed id memini modo contigiflc in illis, quae mo- 
do corrcéla jam dabuntur- Quam facile vero hujuimodi errores ex macula , vel 
litura, qua deturpatur forte charta accidant, Celebetrimus Autor in edito Tour- 
nefortiano etiam hinc inde expertus fuerit. Caeteras , quas addendas putavit , 
notas criticas ad elcvandam opulculi praefbantiam, ad me non attinent. Si quis 



légère haud dedignatur praefationem modo citatum , videbit 



gloriae 



X 



maximi Tournefortii detra(£tum nihil per ea , quae VAILLANTIU S 
fuperaddidit, Eflè quidem nova addita , eaque multa latis , Fungi , 
Gramina , Lycoperda , Mufci , praeter alla , doceant. Sed & pul- 
chriim hoc in opcre cft , quod ubique Chara6leres defignandis generibus quam 
accuratiflîmi , & evidentiflîmi , intermifceantur : ita ut vix dubii quid fuperfit. 
Applicatio autcm fynonymorum fevera cum cura hic exculta habetur, quae plu- 
rimum facit ad intelleétum hiftoriae herbariae. Et evolventi ejus placebitj, 
credo, crifîs, quam exercuit crebro in defcriptiones , effigies, & appellatio- 
nes, quae in hiftoria flirpiumapudAuétoresapparebant: hujus enim ufus per 
omnem artem ingens erit. Poftremo figurae,quibus ornatur opus,fuperant, quas 
vidi , omnes: five artis pingendi excellentiam libuerit fpeâare , fi ve exquifitam 
naturae ipfius expreffionem. Caeterum pulcherrima Tournefortii methodus 
femperreligiofe retenta in hoc opère, nifiquandoque res ipfa reluétantem coë- 
gcrit. Notatae fedulo citationes illorum Auétorum , qui appellatae plantae ap- 
pofitiflîmam dedere imaginera, quique omnium facillimi comparantur. Addita 
fîmul nota iis, quae annuae, vel flore & frudu dato pereunt, ut a vivacibus diflin- 
guantur,fimilicompendionotantur, quae commendatae inprimisab ufu funt. 
Scias tandem, Gallice hanc praefationem vertifïè Virum cruditiflîmum Pellerinj 
Medicinae Dodorem peritiflîmum. 

Valc! atquchifce frucrc, Scriplï 17^. i6. 



\ 



p 



R 



E 



F 



A 



C 



E. 



Il haclnya ayec tant de fuccés ^ qud rangea toutes les plantes fans en omettre me feule. Si 
ton trouye quelque chofe de beau dans cet ouvrage, cefi a Monfr. Sherard qu'il efl du ^ ^ c*efl 
àlmqueUmemoirede^Monfr. V Al L L ANT en efi redevable, Monfr. Skrard étoit le feul capable 
de mettre cet ouvrage dans tkat quon le donne. J'ai achevé le rejîe avec toute bexaUitude ^ avec 
toute la fidélité pojfîble , f^ pour en avoir des preuves authentiques ^ yaifait prefent à la Bibliothè- 
que de t académie à Leide de tous les ^anufcripts y fur les quels cet ouvrane a été imprimé ^ îi de 
toutes les figures y qui ont étés de(pnées de la propre main de Monfr, ^ubriet , on a relié le tout en 
un volume y qm pourra toujours feryir a prouver bexacîitude ^ avec la qmlle fai fatisfait aux fou-- 
haits de mon ^mi Monfr. FAlLLANT^ s'il y a quelque chofe au monde ^ quon doive obferver re- 
Ugieufement ^ après les devoirs de la Religion ^ ce font ceux de l'amitié , ■ fur tout lorsqu'il s'aoït des 
interefi d'un ^mi défunt, Oe fi par cette raijon , qu'en hfant la Trêface de Monp. Bernard de 
Ju^cu y je m pu m' empêcher d'être touché, de voir que cet excellent Auteur ^ a cru qu'à et oit de fon 
devoir è avertir le public y que le Vrodrome ^ que f avais fait imprimer en bannéee 1715. parotfoit 
avoir été imprimé fuivant un exemplaire manufcript mal digéré ^ (s* fur le quel on ne doit pas fai- 
re grand fond. Je fuis fâché, que ce grand Homme ait des fentimens p des avantageux de ma bon* 
ne foy envers un Ami, Certainement yai d'autres idées des devons de L'amitié , S ]e fuis incapa- 
ble de faire une chofe de cette importance avec tant de négligence, C'efl pourquoy je prie Monfr, de 
Juffîeu de croire^ que je n'ai rien avancé dans la préface du prodrome en queflion , qui ne fut yrài^ 
Jfcaroir, ^«ff Monfr. SEBASTIEN VAILLANT, Auteur de ce petit rraité, avoic coutume 

de le porter avec lui toutes les fois qu'il alloit herborifer. Pour preuve de ce que f avance^ on 
peut yotr le Manufcript de t Auteur même écrit très proprement^ qu'on gtrde dans nôtre Bibliothè- 
que, Lui m^me a voulu très exprejfément ^ quen publiant le grand ouvrage jefuivijfe ce petit trai- 
té comme le fruit de fis dernières études ^ lors qunlfe trouveroit quelque différence entre ces deuxou- 
y^ai^es, Je ne nie pas, qu'en quelques endroits de ce petit ouvrage on ne trouve marqué:, comme 
nouvelles quelques plantes ^ dont ^tMonfr, Tournefort a fait mention auparavant , mais cela ?i'efi arri^ 
y é qu'à l'égard de celles qu'on trouvera corrigées dans le prefent ouvrage, Âionfieur de Jtfffwu n'ignore 
pas auffi y par ce qud a pu remarquer par- ci par-là dans t ouvrage qu'il a fait ir/iprimer 
de Mr, Tournefort , combien il efl facile que de pareilles fautes fe gbfent dans un livre par 
quelnue tache , ou par quelque rature. Les autres remarques Critiques que Monfi. de 'JuJJtcua 
crû devoir ajouter pour diminuer le mérite de ce petit traité, ne me regardent point, Si quel- 
qu'un veut bien fi donner la peine de lire la préface du livre qui vient d'être cité , // verra que les 
chofis que Monfi.VzAlLLtANT a ajoutées aux découvertes de Monfr. Tournefort ne diminuent en 
Tien l^ gloire de cet Jllufire "Botanifie. il efl vrai, que les chofis nouvelles ajoutées par Monfr. 
y^îLLANT, fint en ajfés grand nombre. Les Champignons ^ les Chiens dents ^ les vcjjès de 
Loup f£ les éMouJpsfans parler d'autres , en font foy. Mais d y a encore ceci de beau dans cet cu- 
yraqe i c efl qu'on y trouve marqué les caraBeres^ qui fervent à defigner les genres ^ îS ils font très 
exaBs î£ très clairs^ de manière qu'il n'efi presque pas poffible ^ qu'on foit embarajfé. Lesjynony- 
tne s fe trouvent ici marqués avec la dernière exaSîitude ^ ce qui contribue beaucoup à hntelltgen- 
cède l'hifioiredes plantes, La critique , qu'il fait en plu fleurs endroits ^ des defcriptions y des figu- 
res ^ des noms y qui fe trouvent ches les auteurs y plairont jem'ajfureà ceux ^ qui liront cet ouvra- 
qe t^ qui pourront en tirer des ufages pour toute la botanique. 

Enfin les fiqures qui font L'ornement de t ouvrage furpafient toutes celles que fat vuës^ fit qu'on 
envifaze ï excellence du deffin , ou texprejfion parfaite de la Nature même. Aurefie on a toujours 
obferyé relmeufiment dans cet ouvrage la belle Méthode de ^onfr.Tournefort ^ à moins que la 
chofe même ne format à t abandonner, OnacitéavecfiinleszÂuteurs,qui fi trouvent le plus facibment, 



7 



tSf'quiont donné les meilleures figures des plantes, quiyfont nommées , on aeufiinauffide mettre unemar- 
queaux plantes qui font annuelles^ î^ qm meurent dans la mémeannée^ apr es avoir porté leur fieurtS leur s 
çrames^pourles diftinguer desviVaces y ou de celles qui durent plufieurs années , par cette méthode abré- 
gée on a. remarqué auffi celles qui font recommandâmes par leur ufage. 



aLcidck i«. Aouft 171^. 



HERMAN BOERHAAVE. 



«* «4 «* «* 



Fol. I. 



EX I M I O 



V I R O 



I 



HERMANNO BOERHAAVE 

I 

PROFESSORJ LUGDUNO BATAVO 



/ 



J 



f - 



S. P. D. 



G. 



S 



H 



E 



R 



A 



R 



D. 




Ardius quam par cfl: , ultimis Ikcris tuis rcfpondeo , citius erenim expe" 
6i:abam navcs a Carolina reduces , quae tandem appui erunt. Duas hifce na* 
â:us fumpyxides, unam ftirpibus cxficcatis, altcram frudibus fcminibus- 
que replecam, quorum copiam horto privato tuo , farïiigeratiiïimoquc Pu- 
blico tribuo , laëtamque ex iis tibi auguror mefîem. 
Lactatus fum quam maxime cum nuper hic vidifTem, novam Vefalii editio-' 
ném , omnibus numêris abfolutam , de qua tibi &reip. literariaegratulor, immo&mihimet 
ipfi : quamvis cnim te quotidie occupatum noverim , aliquid tamen otii tibi jam fore fpero j' 
tantumque. communis noftri (heu quondam) amici , operi pollhumo pracio commirrcndo 
xelinquendum , quantum a publico ofRcio & muncre vacabis. Priori quidcm editione 
Authorem , fi quem aîium , celcbrem & inventa rarifîimum Anatomicis familiarem reddî- 
difti , hac vcro alterumin arte fua non minus verfatum dodtumque è tencbris erucs &,publi- 

L 

co Botanîcorum ufui expones. Generofae quippe humanitati tuae hoc hiunus acceptum refcr- 

re debent omnes. . ■ ■ ' 

Quis enim alius tôt fumptus pro plantis delineatis erogaiïet ? quis tôt pro iis acri inci- 
dendisnumeraflet ? cum blattis & tincis certe ludandum eflct adhuc, ni tu raanus auxi- 

liatrices crumenamque commodafTes. 

Poftquam figuras Parifiis pênes authorem mihi videre contîgerac, fummo flagrabam dcfi- 

derio, ut publicijuris fièrent, idque me follicitum continue; neque uno quidem nominc 

Author etenim eo tempore nec fatis. firma utebatur valetudinc, neque fumptus pro 
iis imprimendis, absque rei familiaris damno , fuppeditare poterat : quid? quod & in ador- 
nandis tribus flore compofito plantarum Claffibus , omne ei neceffe erat tempus impendcre. 



tenuit. 



Quapropter a mepetiit, ut non illas folummodo irifpicere vellcm, fed & fcntentiam de iis 
edendis mcam libère & amice communicarem , quod lubens feci & poft reditum in patriam 

ad ipfum refcribere promifi. 

Parifiis in Belgicum bona mea fortuna profcdus , memini me tibi amioi noftn mcntem 
aperuiffe Humanitas vero ac comitas qua me excipere dignatus , ncc non fingularis tuus in 
Boraniccn amor & ftudium animum mihi dedere , ut a te impetrarcm id oneris in te velles fu 



Cum vero anno 



fcipcre quod brevi poftca , emptis fcil. tabulis te fecifTe mihi f.gnificafti. 
elapfo hofpitio tuo fmerer , deque iis inter nos fuerit fermo , egrcgias delineat.o,>cs , penta 
D Aubrietii manu dignas . illico protulifti , una cum Authoris Manufcripto , qu.bus pcrlu- 
ftrandis ac recenfendis , dies non paucos , horis tibi fubfecivis . lactab^ndi confumpfimus; 
Quo perado infolitus illas edendi gcnerofum pedus tuum inccffit ardor , non ut fumptus 
pro iis impenfos , recuperares. (norunt enim omnes , quotquot Te probe norunt quam fis 
■ ..xc^r/."®- ) fed eadem ratione impulfus , qua fuit Author ipfc in opcte adornando : m Rei 
Botanicac fcil. commodum & utilitatem. Et quid quaefo , huic fini magis conducere pofTet , 
quam obfervationes fedulo & exade fadae, nivorum Generum finitiones naturales. Syno. 



cymorum confenfus & dcniqne in Aurhores ubique facilis & commoda Crifis ? non co con- ' 
. filio fcripta , ur deccffores perflringerer , fcd ut futures inflrueret Florac amafios dirige- 

rctque. 

AtdïCi noftri inter Botanicos , primi faltcm fubfellii , fatis jamjam precrebuit fama . a vul- 

garo hoc opère, caereris omnibus celebranda ; quippe in eo de plantis Europae indigenis» 

■ 

DCC Galliae folummodo peculiaribus tradtat , quod ad ufum propius , ad frudluna ubcrius , 

ipedtat, omnibusqucniagi? univerfale reddit opus hoccc , quam quod de Generum definitione 

luculentcr & nervofe non ita dudum ante mortem evulgavit. 

Summe certe dolendum efl. eum infirma arque aegra fliiffe valetudine, & tam pracmatu. 

re vitae curriculum finiifTe , antequam caeteras hadenuS notas plantas illuftraiïet, &in pro- 
prias reduxiflec Claffes. 

Singulari tamen hujufce fcientiae fato , acpropitio in eam genio fadtumfuit . ut port Ce* 
Jeberr. Tournefortiumfuperefret,qui non tantumBotaniccs pomoeriapromovere, fed&ejuf* 
dem limites figerc. illique pêne ne plus ultra imponcre , fiquisaîius, fuit capax. Sed ma-' * 
Biun de tabula. ♦ 

Intérim liceac mihi, vir Amiciïïîme hoc a Te exigere. utvolumen inresrum Botanici Pari* 
fienfispraefationepromiflum, quam primum tuo fieri poiïir commodo, pracio committas » 
cui utinam fubneâ:ere velles , ejufdem Animadverfwnes in Celcber. Tournefortii înftituriones 
rei herbariae , ni judices bas magis commode , tribus flore compofito plantarum Claflibus, 
caeterifque ejufdem lucubrationibus , Latio donatis, fore jungcndas. Vale. 



Dabatn Londinî 

pridic Calsnd. Decembris. 



\. 



t 



w ^ 



s 



FRA- 



> 



F R A T R I S 



A D 



F R A T RE M 



IIL 



D E 



t 



CONNUBIIS FLORUM 



/ 



E P I S T L A 



PRIMA. 




i,uae mentis natura, diu, quae fabrica rerum, 
I Quifve Opifex , quacfivi avidus ; nec pocnicct aftra 
Cartefîo ducente, novcm luilrâflc per annos. 

Hinc adeo Florae in Campos formofaque legna 
Votivum meditatus iter , dudore carebam : 
Oblatus {^à enim manifeflo munere divum 
Ecce aderat VALIANTUS: eo (foret ^qua Minerva) 
Aufpice , Morifoms didiciflem arcana Magiftris 
Invia , laurigeris didiciflem abfcondita Rais. 
^ Vix etenim VALIANTUM in luminis edidit auras 
Flora parens , vix laeta infans cunabula circum 
Sènfit odoratis Ze^hjros colladeire pennis , 
Cum geftu petcrct , materna crepundia , flores. 
Concepit majora puer- nunc ludus in hortos 
Ire fub Auroram ; nunc currere ludus in arva 
Luftrandi plantas ftudio ; juvat ire per imbres y ' 
Per médium juvat ire gelu , juvat ire per aeflum ; 
Tantus amor varias floruminternoicere^f^^fj". 

Carpcnteiu flores obfervantemque per arva 
Saepe virum dryades , fludiis rivalibus aAae , 
Optavcre fibi ; fed vincere "digua tulifli 
Hoc, Bofonaea ^ dccus ; te praetulît omnibus unam. 
'F/oraquc Fertumjtîtsque probant ; Tomofia Choreas 
.Egit , & afpirant Zefhjri plaudente fufurro. 

Callibus infiftat vctcrum pedc turba fequaci , 
Vulgaresque animae . fervûm genus ; at fibi flravic 
Intadum VALIANTUS iter. quâ callidus arte 
Dirie;at in flores etiam fua rela Cupdo , 
Vidit , & herbarum dctexit primus amores. 

Difcite Romulidae , miracula ; difcite Graji : 
Urit amor plantas etiam fuus : accola florem 
Flos amat , inque viccm non dedignandus amatur. 
Oilis par aetas , par gens , par gloria formae , 
Par dos , par animus , par didita flamma medullis. 
Eroo Cupidïneas ubi pcrfenferé fagittas 
Et procus & virgo , feu fint communia teda , 
Seu variis habitent difcreti fedibus ambo ; 
Junc^it eos Hymenaeits : ovat cum matre Cnpdo. 
Aureus interea pennis trepidantibus inter 
TapilîO lafcivit Jpes : fit ludus Jn liortis ; 
Et Carmen géniale canit Thïlomela fub ^Imo. 

Si caplat domus una duos ; dat pronuba fignum 
Aurora cxoriens : mas fulminis ocyor alis 
Cindus odoratâ teftudine protinus auram 
Ejaculatur ; eo fpiracula coeca Uibarnm 
Intrat; eo fubitus petit abdita clauftra //^rf«^^r ; 
înde per aequantes tubulos ruit acer in ova ; 
Ova tument, gaudet flos foemina proie futur! 
Hac gravidatur Ophris , graVidanir Icge Tapaver, 



tt 



> • 



la 



Wi 



Sindiverfadomus; flos mafculus, antc reclufi^ 
Acdibus, eraittit fuadona: volatile femcn 
Excipiunt Zephyrz, portantque curuUbus alis 
Conjugisingremium: conjux refpondet araorî , 
Abfentique probat fimili fe proie marito. 
Sic vos, Cafcaneae, fobolem , Sic /^î/wz^ propagat. 
Exin conceptos utero cupidiiïima foetus 
Mater alit, moriturque iubens , ubi vifa propage 
Grandior , extindtosque habilis renovare parentes. 

Altéra deinde parens tellus ubi lapfa feraci 
Semina coacepit gremiô , falibusque liquatis, 
Jam laxae patuere viae ; vâgus humor hiantes 
Arietat in tubuîos-^ vafa emollita patefcunt, * 

Et fenfim admittit fegnes radîcula fuccos. •' 

Illi aegro lenti motu enituntur in altum 
Mille per anfraétus & inenarrabile textum 
Ad pofitas utrinque , duo incernicula , mammas. 
Inde laborati variis fe in y'\{ztr'x f lumae 
Du(3:ibus infinuant, vitamque & pnbula fpargunt, 

Parva latet primo , mox eminet herbula, vcrfis 
In folia uberibus, cacloque potitur aperto. 
Quisquis amas flores , cave barbara dextra trucidet 
Hacc folia ante d'cm : nutricibus orba periret 
Herbula , & incaflun;i fperet fibi fcrta Colonus. 

Interea fuperûm concefîi munere rores 
Et pluviae auxilio veniunt ; feu terra bibendo 
Aërios latices nitrumque volatile veuis 
Hauriat , ac coeli réddat cum foenore dona ; 
Seu nimium rigidas laxent ea balnea fibras , 
Et lapfae per caeca cutis fpiracula guttae 
Rcftituant liquidis juflum per vafa fluorem. 

Ac vcluti quoties fpirarum ampicxibus arâis 
Porrigitur, fummâque imam cor^' parte refugit, 
Sanguineum elidens amnem vomit; ille repente , 
Quafuga, dives opum ruit; Ofcillantia vafa 
Torrentemfciflo degurgire, vafcula, rivos 
Accipiunt, truduptque; it cunéios vita per artus. 
Aft ubi purpurcus languet Maeander , eundo 
Fadtus inops . redit in gyrum, cordique premendus 
Redditur; inde cibis , exprefTolade , refedus 
Liberiore agitât curfu per membra Choreas. 

Haud aliter fuccos ut hiansquc premensquc viciffim 
Vere novo bibulis haufit radicibus arbor ; 

Fit via vi ; tortis per vifcera callibus humor 

Tollitur in fublime ; fluentcs undiquc rivi 

Truncum animant , r^yw^/que avidos , frondesç^xit bibaccs. 
At pars , quae faturis nefcit coalefcere fibris , ' 
Quaequc nequit ludtans exire per oflia libri, 
Extrorfum diverfa redit per vafcula praeceps, 
Radicemç^t petit fucco mifcenda recenti. 

Dat fol dat ftimulos ; motum inchoat , adjuvat , augcc 
Namque calens arâ:is fruticum in pulmonibus aer 
Aeftuat, & rapitur Ipatia in majora: premuntur 



•* 



^\''^^^-^-^ "î 



Cum 



s ^J 



y 



V. 



I 



I 



\ 



Cumf«W/>Iatices, prefTiqUe hâc arte dccenttîf 
Haud interruptos defcribere curfibus orbes. 

J w 

Nunc âge, qiu'e fexus diftinguant figna doccbo. 
Servat ubique fuum conflvins natura tenorem. 
Omnia, quae prolem générant , genus omne virile, 
Focmincum genus oninc , fuos armantur in ufus. 

Ergo ctiam & plantae gaudent gcniralibus armis ; 
Et funt omnigeni, totidcm genitalia, fores: 

r ■ 

Scà f étala 8c calices florum non dignor honore, 
Quidquid in adverfum vulgus crepat ; ecce palullris 
Nuda •TyfJja c^fetalis ; ea tegmina Frax'me fpernis, 
Gramina(]ut Tritlcumc^ç; & aquatica Lmno^euce, 
Oderunt Betae calices , odêre Tulïpae , 
Z/7/i^que& grave-olcns-^^r/Z/^A", capitisque Veratrum 

Pernicies, pulchrumquc rubens y^jw^r^z/^^j in hortis, 
Et plures fudo quam fufpicis aethere ftellas. 

Sx varios igitur flores expendere géftis , 
Vel fola occurrent abcuntia7?^w/»^ teftes 
Saepiusin geminos. vel fola ovaria cernas 
Enatis fuppofta tubis , importa placent is ; 
Aut ambo junda invenies. fllamina geflat 

Cannabis hacc florens ; Ovaria . Cannabis ilJa : 
At fociata ferunt Jafminum , Althaea , Rofaeo^t, 

Nunqiiam tgo Jîamineos vidi fobolefcere flores: 
Pofî: Venerem exhalant animas ; exinde domorum 
Fornicibus moeftis éxfanguia corpora pendent , 
Aut per agros paffim volitant ludibria ventis. 
At vidua extindîos rénovant ovaria patres : 
Inde genus redivivum ; hinc furgit pofthuma proies. 
Si tamen antedicm, fi'tacdas antejugales 
Caftaneae (miifcrum) praecidat/^î^i^ï^ quisquam , 
Stamina difcretis feniper nafcentia ramis; 
Accola connubii fpe lufa , abfumptaque luélu 
Tabuit, acflerilis.moritur; ni forte remoti 
Detulcrit ventus gravidantcm Conjugis auram. 
Saepe haec errantes ignota per aequora nautas 
Aura régit, portusque jubet fperare propinquos: 
Ibant Hifpani velis audacibus ultra 
Herculeas longe metas , folemque cadentem. 
Hortator Columba viae : ter cornua Phoebe 
Induerat, pofuitque, Ceres confumta , Lyaei 
Munera dcfeccre , furit plebs , ardet in iras , 
Correptumque Ducem malo alligat ; ille Minerva 

Pknus , ait , fenfi flores , contenditc remis , 
Inmanibus terrae: volât aequore concita clafTis , 
Apparent nova régna procul , promiflaque tcllus , 
Confédéré rates portu , dat Flora corollas 
Çolumbam(\wç; fuum donis gemmantibus ornât. 
Hinc adeo Florac de nomine Florida mittit 
Suaveolens Safafras , parât hinc quandoque liquorcm 
Nedareum , praefertque epulis Cytheraea Deorum. 

Sed mihi digreffae redeant ad penfa Camaenae , 
Edico : florum vel inas , vel foemina quifque , 



^_ 



1 + 



_ f 



y 



/ 



• 



^ 



Vel 



■f ' 



; 



VI. 



H h 



Vcl mixtum hinc genus eft. Si quando apparet in hortis 
l^uxmie fetalorum & odoro iiifignis amiétu , 
Quem neque focmincis maribusque nec hermaphrodicis 
Annumerarc queas florcm , de gente fpadonum cft , 
Vel monflrum infelix naturae devius error, 
I^alvarum facpe efl , faepe efl fortuna Rofarum : 
Nam dum omnes rapiunt/^^i?/^-ïiifidiantia fuccos, 
Stamina degcneranr , formas oblira priores , 
Embrjo y'xMÛi fraudatur nedare, fenfim • 
Languefcit moriens , fcquiturque heu ! floris abortus. 

At faris haud fuerit fîorum diftinguere fexus ; 
Addere cuique fuper fignum gentile mémento. 
Iriis adfunt Calices ; oUis natura negavit- ; 
Hic pidturatis non ducit in aedibus aevum , 
Si nudum Zefhyris fe proluat ; illc corufcans, 

Ambrofiaeque fatur, narali vivit in aulâ , 
Quae vincat candore nives , praefiilgeat oftro , 
Rivalem jubeat fc condere nubibus/m. 
Efl: genus haud fimili ingenio ; non audeat aflris 
Ferre caput vitae metuens , ni providus autor 
'Et f étala 8c calices, duo Daedala teda, dediiïct 
Ad frigus nimium , nimios munimen ad aefl:us. 

Indic^t 8c yùxiis petahrum copia genres : 
Se gens hacc unp vefliit , fe pluribus illa. 
Afpice, quoshabeant vukus^(9/j?^r^^i^, Malvae. 
Ncc feulis idem locus eft: pars margine fumma 
ïnclufi floris médium compleditur axem. 

Haec vos forma juvat, Cramhe , Camfa?tula, Thlafft, 
Pars . abnorme genus , difcordcm nada figuram 
Hinc a fiore minus , magis exlex inde recedir , 
Et circumdiffufa, tubas ^cjïamina yzWzt. 
Salvia fie medicis, livent Aconit a noverci^. 
Afl: alia in centro rucilum forcira cubilc 
Exrcrnos inrerna gerunr teftes^ç. tubasqne. 
Sic florcr prarîs gavifa paluflrribus Iris. 

Hadenus explicirus flos efl: mihi carminé fimplcx. 
Nunc tibi compofitos perfl:ringam ex ordine flores, 
Namqué fui roridem calices fi millibus adfunt ; 
Miile eriam denfi calice involvunrur eodem. 
Gens brevibus contexta tuùis glomerarur in orbem 
Spinofae in morem Çy/iarae-, gens ora biformis ; 
Cichoreum dixere; humiles flos quiîibet ima 
Parte refert tnlfulos; fed lingula plana fuperne efl, 
Nunc Philirœ conrorra modo, nunc afpcrs. /ulas , 
Multiph'ci nunc dente minax , nunc feda profundum. 
Ar geminam hanc radians gentem compledirur Ajïej 



\ 



N 



^>«1 



Sacraque virginibus Caltha . & tua , Thoebe , Corcna^ 
Adjicithis, quidquid longo obfervaverat ufu ; 

Quae calyses fl:rudnra ju ver , quae forma f lacent as 

Quae placganr foliis , cattli , radicibus . ora ; 

Ordine que furgant flores , quo femina ritu ; 

Pluraque divine vix enarranda Maroni. 

Hinc longes habuit magni Fagonis amores. 



Rc 



VI». 



c 



\ 



F 

Regum qui Medicos tantum fupereminet omnes, 
Laurigero quantum Lodôicus vertice rcges : 
Hinc focium adfcivic cupidis Academta votis; '. 

îilius hinc magnum volitavit fama per orbem. 

Vidi ego floriferos fpc<il:acula rara per agros: 
Mille aderant juvenes excremic fînibus orbis , 
QuiquQlJIrMm.Tanaimquc bibunt, Tamefimiiuç: ^ Tagumqnc 
Et milti Suecis Ital't , Erige^aequc frequenres , 
Acre genus bello , ftudiis genUs acîre Minervae, ■ 
Devotumque mori pro Rege fideque tuendis- 
Addiderant Comités fc Franca quot agmina Caftris 
Jîellanrur, medicina, tuis, veâ:ique per undas O > 

Sed nihil , heu ! nihil eft , ex omni parte beatum. 
Ecce manus tonflrix vacuis emiffa tabernis 
Pone fequebarur ; fed mente haud itur eâdem : 
Imus difcendi ftudio ; turba illa canendi , 

* 

Atque importunis rumpit garritibus aures. 

Quis concurfus io ! Regem fie undique circum 
Cum Fucis glomerantur Aj>es , ubi vere récent! 
Signa canunt atque ille petit convivîa Florae. 

Agmina convenere; locumdocet: imusiuarva: 
Tum dux oblato fubfiflens flore profatur, 
Defignans^f^^^r^ hcrbarum vifesque mcdendi. 

Pcndebant ipfi dicentis ab orc Sherardi ; 
SequaJta converfis curfum oblivifcitur undis ; 
Miratae fletcrunt T>ryades , ftupet ipfa "Diana. 
Namque docebat uri tenerâ fub origine miindi 
Semina, plantarum compendia, finxerit author 
Lux fua, lexque Deus. Concepit germina tellus 
Virgofmu: crefcunt foetus , & tempore juflb 
Flos hic erigitur , flos pullulât ille fub auras. 
Hofpitibus laetata novis dat Cynthia luccm 
Clarior; nttonito dat.Uctior aethere Titan. 
Sparferat Ova Deus; fed in Ovis abdidit intus 
ovula, mortales longe fugientia vifus 
Ovula ^ c^notTelagoDoris , quot Naîas in undis, 
Quot "Dryas in fylvis , quot Oreades atque Napaeae , 
Quotquc C^r^J Campis , & quot 'P^w/ow^ per hortos . 
Hâc aluere tenus, vei aient per faecula plantas. 
Omnibus indiderat vires ad commoda vitae, 
. Omnibus ad morbos. Sed quis mihi nuncius aures 
Perculit? cfFertur VALIANTïUS , heu! brevis^vi. 
Plura dolor prohibet. Signctur Epiflola Ceris : 

Altéra , quam meditor , fratrum optîme pltira docebit. 



1^ '^ 



MAC-ENCROE HibernUs, 

Medicinae TioEîor, 



V 



b -L 



IN 



/ 1 



\'in. 



I 



N 



E 



F 



F 



I 



G 



I 



E 



M 



V I R I C L A R I S S I M I 



SEBASTIAN! VALLANT 

AC ADEMIAE REGI AE SCIENTIARUM 

S O C I I , 

& . • 

IN HORTO REGIO PARISIENSI 



5 



K h 



BOTANICES PROFESSORIS, 



E 



P 



I 



G 



R 



A 



M 



M 



A. 



Id 



'm icoculos, fie ora tulit VJLLANTIVS: unus, 

^^/ j Jit Jiru6fa modis arbor K herba , docet. 
Nonfurax doEîrinam alto de font e f etivit \ 
Expavitque viri livor & error opus, 
Hei mihi ! nulla meo quod profuit herba magiflro. 
Hune unum forem Jïet fua Flora brevem. 




OfFerebat amantiflîmus difcipulus , 
ALARICUS GRIMMER, SUECUS, 

Doi^or Medicus. 



. N 



* ^l 



A D 



L E C T O R E M. 



Dutn matutino luflrat pede Florea rura 

Obfervaus , planta haec , planta quid illa flruat. 
Vidit ad Aurorac rofeos VALIANTIUS ignés 

Sponte fua flores , hifcere : régnât amor , 
En , etiam flores novere Cufidinis arcus. 

Dixit; & hinc orbis totus amoris opus. 
An non , qui florum ditavit amoribus orbem 
Dum vivent homines , audiet orbis amor ? 



NEDSON, Dodor Medicus Hibcrnus 



A D 



BOTANOPHYLOS 



Omnibus in terris quaeftum ad Florea régna , 

Et nemo in terris inveniebat iter ; 
At nunc fi patuit , fiflos hic mafçulus, ille 
Foemineus ^ vel mas foemineusque (îmuî'y 
Arma viri me lius fi ûsimma credimus ejfe, 
' - Piftillum meliûs conjugis ejfe tubam , 
Nec latet , inque tubas inqne Ova ut Fulguris injlar 

Manè ferax rigzdi ftaminis aura ruât ; 
{Audiat Elyfiis haec Turnefortus in arvis.) 

Inventum decus ejî hoc VALIANTE tuum. 



DEMETRÏUS de la CROIX 

Do^or Medieus. 



F ' 




. \ 



\ 



' a 



IX. 



a ' 



A D 



BOTANOPHYLOS 



Floreus hic liber eft , hoc hbro Flora fuperbit ; 

Et dici po/Tit Bibliotheca Deae; 
Quantum gens Florum gemmantibus eminet arvis , 

Tantum inter libres eminet ifle liber. 



DEMETRIUS de la CROIX 

Doftor Medicus, 



F I R O 



CLARISSIMO 



SEBASTIANO 



V A I L L A N T. 



ACADEMIAE REGI AESCIENTI ARUM SOCIO-, 



& 



Y 



IN HORTO REGIO PARISIENSI BOTANICES PROFESSORI. 



il'yï)g, jUurcC jLteyas $Aû)g>?$, <J)uTct. «TTgaroj ejlét^ey 



É 

.Offerebat amantiiïinius difcipulus, 
LUDOVICUS BADOIV de la RIVIERE, Viennenfis. 



WJ" 



A D 



E U N D E M. 



Naturam vigili deprendit fedulus arte 
Florae myfta fagax ; Florum connubia vidit. 



LUDOVICUS BADON- de la RIVIERE, Vicnnenfis. 



A V 



MEME. 



L'Ingénieux p- AI LLANT grand fart ïfan ^^ Flore, 
Efta la nature & la prit fur le fait \ ^ 

^ar unfoujfle fubtUilvit les fleurs éelore. 
Et de leur tendre amour le wyjlere fecref. 



LOUIS BADON • DE LA RIVIERE 



y F 



CA- 



XII. 



J 

On doit entendre de cette manière les 



ABRÉGÉS 



DES 



AUTEURS 



^ 3 



Qui ibnt cites. 




r 

B. Ac. R. Se. AB. Reg. Sclentlar, Aff.Ac. R. Sc.Tar. Monumenta & Hiftoria Acade. 
miae Regiac Scientiarum in Galliis.* Gallice. in 4. 
AgroJîogr.Helvet. Scheuchzeri Agroilographia Helvcrica. 4. 
Arabrof Ambrof.Thytol. Hyacinthi Ambrofini Phytologiae. fol. Bonon. n566 
J^f^n. Joannis Banifteri Plantarum in Virginia Obfervatarum Catalogus. apud Raj. H. 

- 1704. 
Earr. îcon. Plantae per Galliam , Hifpaniam , & Italiam obfervatae a Jacobo Barrcîliero , edi- 

tae a Vrro CiariHimo Antonio de Juiïieu, Parif. 1714. 
C.B.Theatr. Cafpari Bauhini Theacri Botanici Lib.prim.fol.Bafil- lôô;. 

C.Bauhm-Pm.B-Pin. C.B.Tbi. Cafpari Bauhini Pinax Theatri Botanici. 4. Bafil. ii5i3.& 
1^74. 

B.T.Trodr. Trodr. Cafpari Bauhini Prodromus Theatri Botanici- 4. Bafil. 165-8. 

Bauh, J.Bauh. Aff. J. B. Joannis Bauhini Hiftoria Plantarum univerfalis, 3 vol. foI.Ebro- 
duni 165-0. - . 

Bcllon. BelloniiObfervationcs Gallice editae. Parif 155-4. 1588. in 4.LatineinClufiiExoticis. 
^<?Wr. JacobusBobartusHortiMedici Oxonienfis praefe(Sî:us. 

Bocc. Rar. jP/. Icônes & dcfcriptiones Plantarum rariorum &c. Pauli Bocconi. 4. Oxonii. 
1674. 

BoccMuC. r. & IL Mufeo Pars I. &Mufeo di Phifica, di Piante, &c. di Paulo Boccone. 
^vol. 4. Vener. 1597. 

Bod. à Stap. Theophrafli Erefii de Hiftoria Plantarum Libri decera Joannis Bodaei à Stapcl. 

fol. Amfl;. 1644. 
Bot.MonJp. Bota'nicon Monfpelienfe. Au6tore Petro Magnol. 8. Monfpcl.1686. 
Bot-Mo7ifp.App. Botanicon Monfpelienfe Appcndix. 8. id. ibid- 
Eoerh.Ind^Tlant, Index Plantarum ; quae in Horto Lugduno-Batavo repcriuntur, confcri. 

ptus ab Hcrmanno Boerhaave. 
Breyn.Cent. JacobiBreynii Exoticarum. fol. Gedani. 11578. 

Brojf. defcription du Jardin Royal des Plantes Médicinales par Guy de la BrofTe. 4. 163 3. 
Brojf. in Aj>p . Guy de la BrofTe, defcription du Jardin Royal. 1633. in 4°. dans TAp- 

pendix. 
Brunsf. Brmnf. tom.l. Brunsfelfii Hiftoria Plantarum. 3 vol. fol. Argent. 15-30. &c. 

Bry Joannis Theodori de Bry Florilegium. 3 voU fol. i6iz. 1614. 1618. 

Buxb' Enum. plant. Hall. Bubaum. Enumeratio plantarum circa Halam nafcentium. 

Cae/alp. Andréas Caefalpi nus de Plantis. Romae 1603. 

Cam. Epit' Camer.Epit. CamAnMatth- Camerarius in EpitomcnMatthioli. 4.Francof. 1588- 

Cam. in Math .Germanie è idem Germanicè. 

Cam.Hort. Camerarius in horto Medico & Phiîofophico. 4. ibid. 1588. 
CafI Caft.T>ur- Herbario Nuovo ,di Caftore Durante, fol. Venet.1684. > 

Cat.Tlant.Bat, Catalogus Horti Acadcmici Lugduno Batavi P.Hermanni. 8. L. Bat. 1687. 
CZ»^^r. Stirpium Icônes & Sciagraphia Audore Dominico Chabraeo. fol. Genevae 1677. 
Cimel Reg. Cimelium Regium : Continens plantas exficcatas. &c. 

Cluf.Tann, Caroli Clufii rariorum aliquot ftirpium per. Pannoniam , Auftriam , &c. Obfer- 
vatarum" Hiftoria. Antv. i5"83. 
ClufCluf.HiJi. Caroli Clufii rariorum Plantarum Hiftoria. fol. Antv. 1601. ^ 



Comm. 



l 



ABREGES "DES '^VTEVJîS ^VI SONT CITES. 

Com.m. Ac. Reg.Tarif. Commentarii ad Hiftoriam Plancarum ordinandam, Audlore DodarC. 

fol. & in 8. 
Cord. Hift. Cordi Hift. Valerii Cordi Hiftoriae flirpium Lib. iv. fol. Argent, ifdi. 
Col fart. \. Fabii Columnac flirpium Pars Prima. 4. Romae i6o5. 
CoLEcphr-. Fabii Columnac exq^^xai? Pars Altéra. 4. Romae i6i5. 
C(?/. 'P/;>^^^. Fabii Columnae Phytobafanos. 4. Neap. I5'9i. 
Cat.Hort.Afnflel. H. AmfieL C^r.CarpariCommeliiiiHortiMedici Amftelaedajnenfis Planta- 

rum Ufualium Catalogus. Âmft. 1715-. 
Corn. Jacobi Cornuti Piantarum Canadenfium Hifloria. 4. Pariflis 1(^35'. 
Cèrn.Ènch.Botan. Jacobi Cornuti Enchirid. Botanicum. 
T\^ale (5-7) Dale pharmacologia. x vol. 8. Londini. 
^•T>illenhis. Tailler/. Cat.GiJ.]o.]zc.\y{\\QmiQzi^^^ 

tium cum Appendice. Francof adMoen. 1719. 8. 
^ïllen. Nov. 'F tint, Sfec. Jo. Jac. Dillenii. Deicriptiones novarum piantarum fpecierum. 

In codem tradïatu. part. x. 
^iofcorid Pedacii Dioicoridis Opéra Omnia. fol. Francof 1598. 
^£îi/ 'Pi'w/'f . 1ï(?t/. Remberti Dodonaei Pemptades fex. fol. Antv. 161^. , 
T>o'd.Gatl. Hifloirc des Plantes compofées en Flamand par Dodonée, .& traduite en François 

par Charles de TEcIufe. fol. Anverf. 1557. 
2) ^Z)^(3£//i. D.Samuel Dody PharmacopaeusLondinenfis apudRaj.m Syuopf.ltirpiumBritanni- 

carum ubk]uc. 
'l^orfi Thcodor. Dorftenii Botanicon. fol. Francof 15-40. 
Pyft.H Ey(î. Hortus Eyftettenfis Opéra Bafilii Bcfleri Philiatri & Pharmacopolac. fol. No- 

rimb.1613. ^ r 

Epb. Rat. Cnr.Cent.&cObf.^ App. Ephemerides Naturae Cunoforum. 

Edtt.Gall (ïo) \iàQ.Lui^d.GalL 1 o tt 

Vehr l'Auchora Sacra. Johamies Michael Fehr. Ancliora Sacra . vcl , Scorzonera. U.Ura- 

Flor Bat FloraeLugduno Batavae Flores Pauli Hermanni. 8. Lugd. Bat. 1690. 

Flor Jeitenf. Hcnrici Beniardi Ruppii Flora Jeaenfis Francof ^LipHac 171?. 8. 

Flor "PrufT. Flora Pruiïlca five piantac in regno PruHlae fponte nalccntes , quarum Catalogus 

a Joannc Locfelio priraum cditus eft abfquc fi ,uris , dcnuo reculum notis & iconibus iliu- 

ftravit Joinnes Gottfched. Regiomonri 1703. in 4. 
Flor §uafimod Flora Pruffica quaflmodogenita, feu enumerano piantarum mdigenarumPruf- 

fiaeAudore Georgio Andréa Helwingio. &c. Gedaiii 1711. m 4.^.^ 
Fufch.Fuch/GaU. De Hiftoria flirpium Commentarii infignes, Audoïe Leonhardo Fuchfio. 

fol Bafil.15'4^* ' - 

GallT t T I Vide Lugd.Gall. 
Ger Emac. Ger.Emac.defcript. Joannis Gerardi Hiftoria Piantarum emaculata & auciîa.- 

Opéra Thomaejohnfon. fol Londini, 1633- & 1^3^- o j- r t 

Gefneri Hort. Gefnerus de Hortis Germaniae cditus cum Hillona ftirpmm Cordi. fol. 

Wt(t l^u^à vide Luzd Gall. 

H Cat'h. Suffi. Ah. Horti Catholici Supplementum alterum . Audore Francifco Cupani. 

' A Pan0r.inSicil.l697- . , . „ T- •/•/-. • VT \- /■ /■ 

U r^thnl Ftnenfls H Cath. Hortus Catholicus, Audorc Francifco Cupani. 4 Neapo.i i69(î. 
f *IS H^rÏMedicus Edinburgcnfis, Audore Jacobo SucheWand. 8. Edinburgii 1683. 
HLBat.flort.Leyd. Hortus Academicus Lugduuo-Batavus , Audorc Paulo Hermanno. 8. 

mfttTlI.olln. H.Ox. Piantarum Hiftoriae Univerfalis Oxonicnfis, AudoreRob. Mori- 

fon. 3 vol. fol. Oxonii 1679. 1680. 1699. 
W^ 'P^ri/// P^r W./î. Hortus RegiusParifienfls. fol Parti. 1665-. ^ r- 

lnJunltR.HJ.R.H. Inftitutiones Rei Hcrbariae Audore Jofepho Pitton Tornefort 3 

vol.4.Parif. 1700. „ r ,f 

, Joncq.Hort. Dionyfii Jonquet Hortus. 4.Parif.i6y9. 
joblroH. Lobel Icônes Stirpium. fol. Long Antv. 1^87^ 

^7-«A nArSrirDiumObfervationesiMarthiaedeLobel. fol. Antv.if7'>- , ., , t 11 

zf/^lS^5 Stirpium Adverfaria Nova, AudonbusPcnoPcnà&Matth.a dcLobcl. 

fol Lond.1606. Antv.i5-7y. 
Tnuirer Adam Lonicerus Hiftoria Piantarum. 1 r i 0^ 

Tu/mioZ Generalis Piantarum a Dalechampio elaborata ^ vol. fol- 1586. 
rÂAr^UCalltmT^ Editio Gallica Hiftoriae Generalis. Plant Lugdun. z vol. fol. i j86. 

T.i'iflf£^^^^ ^P-^ f..nftianiMent.eHi. fol. Bero- 

>^Ji;k'S^: Ejufdem Pugillus rariorumPlantarum. ibid. d Me 






L I s T E "D E s S OV S C R I T r E V R S, 

* IvîonCeur Antoine Danty d'Ifnard, Do£teur en Medicinc, Ancien Profeflcur Royal des Plantes au Jar- 

din du Roy, Aflocié de l'Académie Royale des Sciences, 

* Secrctaris Klein de Dantzig. 

J. Knips. . 

E. Kbnig, Docteur en Medicine. 

P. V. Leenc M. D. . 

C. Lipsdorp juris Licentiatus; 

Le Do<5t. Longobarde Confciller ôc Medicin de S. M. J- 

Thomas Manningham S.T- P. Prebend. EccleCx Weflm. 

* Jean Martin Botanicus Londin. ' 
Pierre Mafluet. 

Jean Henry Mauclerc. 

* Richard Mcad, M. D. R. SS. 
~ J. H. Meufchen. 

^ Hcnricus Meycr. 

J. R. Mieg Docteur en Mcdicinc 5 ScProfeAcur de rAnatomie& Botanique a Bailc. 

iofeph MiUcr, Pharmacopoeus Londin.* 
thilip Miller Horti Chelfeani Hortulanus. 
i^ecrus van MufTchcnbroek M.&P.D. ejufdenique Facultatis & Mathefeos ProfefTor in AcademiaUltrajcdina. 

G. Mylius Med. Dod. Se Praa.Lugd.Bat. 
A. van Oordc. 

* Hcrmannus Oofterdyck Schachc M.&P.D. Praxeos & Theorix Profeflor in Acadcmia Lugduno-Ba- 

tava. 

* Oudman. - 

* Monfîeur Pajot, Comte d'Onzcmbray , Intendant gênerai des Poftes de France, Honoraire de F Acadé- 

mie Royale des Sciences. . 
I.e Dofteur Pamminger, Medicin de la Cour de S. M. l'Impératrice Amalic; 
A. Pèlerin M. D. 

* J. Pjllec. Libraire a Londres, z Exempl. ■ ^ 
J. Peîlec Libraire a Londrc. 4Excmpl. 

."* Monlîcur François Petit , Medicin des Hôpitaux du Roy, Penûonaire de T Académie Royale des Sciences. 

* Jo PoUich. Med. Dcft. 
Jean Porcher, Chirurgien. 

Le Do6t. Pujol , Medicin de la Cour de S. M. J. 
]faac Rand. S. R. S. Horti Chelfeani Praefedus. 

Le Dodt Rauch, Piofencur dcMedicinedc l'Univerûtc de Vienne, z Excmpl. 

Richard Richardfon, M. D. 

Jultus Hendrik Ritmeyer. M.D. - 

Guillaume Roël , Dodeur en Medicînc. 

* George Ryc. 

* Mr.J.J. Scheuchzer Doa.enMedicine, Profeflcar des Mathématiques a Zurich, 5c Membre des So- 

cieiez des Sciences Imper, & Royales, &c. « 

Joannes Fridericus Schreiber. 

Corneille Schuyienburg. ' ^ - : 

Van Sepreren, ' ' / » ~ 

Guillaume SherardL.L.D. R' S. S. zExempI. ,, ^ ' ' 
Tacques Shcrard, R.S.S- 

* de Heeren Mr.Cafpar van Sitters Raad PenGonaris van hunne Ed. Mogcndc Statcn van Zcland. i 

* S. Hans Sloan Bart. 
Meffieurs Smith & Bruce,' Libraires a dublin. 3 Exempl. 

* Le très Honorable Spencer Compton, Chevalier des Baincs, Orateur de la Chambre Baflc. 

y. Spratt. 

Dr. Steigerthal, Medicin du Roy. . ^, 

» William Stephens, Med. D. & ProfelT. Botan. in Academ. Dublin. 

Gerhardus Struykman M. D. 

G.van Swieten, Med.Doa.&Praû.Lugd.Bat. > 

T. Tilfton. M. D. ' ^ 

Johannes Arnoldus Timmerman Mcdicinae Do^or & cjufdcm Profeflor inAcademia Duisburgenf Char- 

ta maxima & ordinaria. 
Timotheus Tuckey, Med. Dod. 
John Turton. • ' ' , . 

* JacobusVisvliet M.D. 
D.van Visvliet M.D.cnRendmceftcr. • 

* H.Uyiwerf./ 

Uytwerf 2. Exempl. 

E. J. van Wachcndorf, Dodeur en Medicine. 

Johannes de Water Med. Dod. & Prad. Lugd- Bat. 

Richard Weld. 

Jofcphus VVesling. M.D. 

Joan Wilmer Pharmacop. Londin. 

Dr. Eduard. Wiîmet. . 

Coenraâc Wishoff. z Exempl. -- 

J. R.Zuingucr Dodeur 5c Profefleur en Mcdicinc a Baflc. 



SEBAST. 



J^Ui^î ^arifîe^t/ies  2^^ icjfi^ '^ C^aîeUt^ J'arù ^'^^ ^^J^^ ^^^^^^^^^'^^ . 



(1- 



Sch^ile^ Y "^' -Bn^nog 



J^ 



> I iM^hrïUhiiHhKir li>liU4kmHh1hklk>iklkihti 



z' 



^ 



iiiinwmiiiwii 










ril II ri.44 \V^ 1 1 1 I4J IMM P Ui IJ IJJ MJ]IM Ll lEIirrri r II 



, j* .JA^ti^S Carnffrjut^s ^iR'an^^. Jûnf i//auCJ^ pou r' itn. ac^r^ ^ .I^4cii^/ /e. ■ 



Jl 



^ 



ir^iimnRf 



4S 



m.ii^LnirTnnr 






hM1IMr^hl|^h|IM 



"tnïT 




iminimi^^M 



_Ul ].|IUllTTl | l ■ 



^ 



2U7 






ws: 



X' 



^. -7 

L entêtai . 

•erciit \ ^ ^reTmMcûuj-t 



^^^.„. ^.»> iiif'^- ^S&sil2 



iBûLSSj/ 



j^„,.Jblzt^c 




'Jiarnarij'i 
Cofntliûle. 






Septentrion" 



2,tT 






Vt 



aux^ 



ï 



■^^^ 









CemàrnWTtt 
&r&ue 



JiiuxiiTun 




gK&îl® 



r 



(Z 



!i-^««ïc^ 







'iienucatci^t- 




ifc*" 



■7 







S.Jfilaire /ji. 




■^-^é^:-.'^ 



ri' 4 

t, ■—/ Lieux 















'?^^'DWy ESNâ"N|E 






^i?Z/- 









-diùti 



'^■ 




3,^ 



4,û 



J^/v H* 



E 






■ j'771 ' . ' ^ -:^ 



L.^iltnhiïl^-h 



li^iimlhlM 



liLNIimiMh 







rr^^/.: 



^'■'^i. " ^^^^y 






^/ 



EISTLIS .- ■■ 

icnûtiviUe ; 



k*»»- 



j'f/^ 



>'^^' 



jk 



^^ \ 



Stur 



'iiei 



Te J^iess is Tic lie W/^^ 






.^=u#Se^ 



'Jlcatiniaf'c^^Ls^ 



-.«*" 



'^^ 



£?VÏ 



^^/^y 



re 



'^ec 



^Ù 



\^/ïzfna^^rtÉ 



ÏAÏ^^/Y 



\ 












Puînés du 







^•^ssarji'iUe 



-t^aSdiS. 









jfh/l-fîliri^ 



ÈM-A^- 




J"5 



Us bureaux ? 

i^^ , 

y&rne'ûtti 

F^^t des Ji^ %^^,.)^^,^. .^.^,./^^^ 



ia*. 



cï 



""4 



iXriel ^ - "■ ■ " \ # 






i^^JJ 






^ > 






ChantBÎûi4^ 

Carrières ji-i 
' u Tûisjfy 






^.Ji 







la.'T'rette . „, ^ a; as ^ 






Zéûtiâ-pern^f 



ÈàS.^rSè^^^ 



1-oitvre en ^f^^rarice f 

^iff ! 



^, 



Orc^fux 



mis 



i 



♦V 



'^. 



/z 



fr-^i 



-'l 



SûUS 



."I 



■ -* 



.•-■ 






^jj^/ 






7'cit- 



S^. 



eji Go elle 













S^^^n 



V. 0. 5. A, 



J!^^=^ 






m 



^- 



a 



^ert'ti^ù'f 



e 



:7- 



-J^2>.drCus^ ■^^' 



^4ft 



'ofi7fiter'£. 







.ontmoreiii 



arc 



ell« 



Go: 



.e5se 



^X 




^^HJ. 




l^^^adelat^R 



^Jtoisj^. P^j/[s i , >y' ' C^rS^ns 

- '15-5'^ '' \ ^K . /r 






v^^ 



E. ARCHEVï: C HE 

DE Paris 

DIVISE EîsT SES TROIS AUCHIDIACONld 

Et ejtiiès deuxArdiipretrez 
Et ièpt Doyennez Ruraux 

I^T'Esseù etr mis aujoiir 
Par ordre de JoJiJEmmenceM6nlèi«ieur 

I.E CaIÏ-DINAIv de >7oAILI/ES. 
Tuivant la Copie de PARIS 
a EeyDEN Chez I 5^ H-VeUBEEK. 

a Amsterdam ches B.EAKEiiAîJ". 



M^ 



\ 



l^ùiarztes 



^àntûuiliet. 



duBûis 



SS\ 



li^A. 



■^ 






'e^uc 



£r 



1 



lO/t-, 



yri^ti 



*^ 



i'^i 



.4 



a 'fi^MÉèt.^i%^j/^"^^^^ k 






ArQ^enteiiili 



■ ^ vb44 




^^^^''Jto 







'AUl- 




Ane m 



en 7^-a/i^t 









^« 









''i Fr'tfi^y 



,^tttopin£ 



àkss' 



,Stains 






'' -*'"'.^.^«"*ï>"*i^^X^^+eji Train 



Vençùit 






aux 






(l^ie-p£inte\ \ ^\ \ 



tDu^nj^ 



1*. 







I^Mt^i**- 



^1 â-^/w^^w^^^^^^'^ 






Besons 



^■^■ù 






^^. 



^taremûm: ^ 










i 



Crespiere ma ^a ^* CrespUres 






_- ; / TT jî^ jr ^^^.j-^ ^^^ &/^ S^3^«wW^ ^^^, H 



1 



'Cû7ûfn^£i 












Seuran- 



Zi ûarenni 



^i 



¥^:m&. 



'U 



aiiterre 



'De. 

5 .Denis 

ÇUcèy ^ 













f" 



^ 



.Tenchaftr 



^iià 



et-ûi/ 



JVeksmû^tUr ^ 



j-ré^Bois de^ oyenvaj,-^ 



'(V-^:ïiJ5J/j 






•^aV/§/^' 












ii 



£/t£raftce 







Char'fjiefzire'ï 



E^C HE^^ iD 







ÎMeaxj 



Sri/iC^f 



j'f^. 



'/:* 



7^ 



\Vhn€^ 




deBeuss 



EL 






,V^ 






-J- -*-i3U^ :t.i 






K^ 



iSseM, 






SJ^^TTl^^ 



i^tu^eûus fuies 



■if"^<^ 



30 



'JL ^ùL ^raf^£~ 










àA. k^'^. 







ZeJiiiiue. 









^enelle 




le 



A^lé-pi'evLX 

Us Cùzis t, V--. /î /■ .-*'' 



.^arne 



tûS> 



ît^.-u'i^.Jl^ 



l^ifie iài7^r£ 



'/t^rze , 



Zr-tan^tt 




UsSûTa 






S^ 



'i 






** 



'/ùï/7 



^5 














:.7^. 



?'ft*: 






^ 







^ Trousses 




cm 

rue 



ES 






f^t?; 



/af ZoJesA 







Ciiai*oiaiî 





nniz. 










r/^'j 



5 
uùroîi 



^îeJ'm 



-.^'AT 



'Z^tsj' 7^Si 



tn^tiie. 

S- C-ervais 






-i ^;..# 



4.u7>ies '-i 



- éB 



:2a^&/z£s 



kj} 



SM^&^ 



fr/tetin 



\^uîifyfiir^ 







^t Déni s 



t££x 




"^^I^ 



S^3enoùt 







'.J'iàain 



4r'çeuL 

^ , ""^ H. 

le B*-ui^ la I^eyiiç 

'Piliu^t^^\^U l'tessis 

CHATÀVÇFORTi ^.Jt 

'onéreux 











4^ 



\^^j 






7cnn€ 



''''if^ ^amTkari^ 



fCs 



Veres 



âà 



12^^^", 







esc/iës 



^Iff/zteynxn- 






'' ^' i'^^. 






'jcr 




-^. 



tw 



-^*rf- 










ï 






*dmsr^ 



dâ J>aui'SS 



yufvi 



•ûi 
■ih- 



iï 



..X 



\"sp tÙaSm^s 






jÉà^" 







13j£î 






ijte^' 









afne 









\Pilaers 



U 



3a ^utanae 



.4 ^X4^J'-0^^f^'-^.^ 






^ Ser-ris ^ ' ' ' 



\O.S.W 



^ 




ià 



J^^^iM^t 



/JZ//I^ 



y - 










M 



^ - ^^ixisûnceUss\ 










ï^^J 



'ùtimresl 






''^ 



^ 





eauJC] 



enn 



ffim 



\Srt£S 






^Vsrrlers^ 









o 



ii^reute 



r^_ 



fSian^iSî£rs 



^^^* 






VélUA 



ihaùtan^ 



Vi 



*tn^ 



Cordêfi 



DE 



;seau 









Uuissûus 







§■■ 



^ Mutais K ^. vp^ 



■^/i*7« ^ 



1' 



^r-Z 



é^ 



'lSi?7. 

Creteiï 

Brey, 



■entie 



ta. yfj'emi 












Fcrrieres 



u 






r^^M^lA 



%. 






't£E'. 



Jiûrckeret 






^Ï^I^- 






^l^T^u^c^ 



'T,i:tmx. 



L4 ti 



i:M.4^^A-Â 



&i2Miii' 









;i*r-tA 



"^«<' 



^' 



'u^zia 



''£/f^ 






iw7 



Af Serîsîcfrs^ 






o'iRE 5,T-y-^>^_Ei-MVC: 



f^OiA: 



i^Ji-W>^^ 



f-^ 






:"d«- 



rJ3.-i^~f-_A^ 



.^iAt4-i^; 



J^ 



^^/^ 






f-i- 






— ^^f>i*^ . 



vj 



f-*ji 



fi' 



-^A-JL- 






(Td/V 



P.ù"i 



T^^ù Ca^^£ 



AeiGf. 



^ 






L-.4^' 



*il 



.li^ 



*-^*Tfl 



w 



iÉ 



\* 






s. Me 
^Xifneil 



(?^js3jïj 



■W?^t}a^^ ^ 



£^ ^UtSi?n^Zï^^^é 



Ûzc 



ra 



Û 



t^3^uré£> 



'fl 






JoiSJA S ^Lauat^ 



Ltllis, 



^. 



.^ ^ 



T'i^ 



.À 



m% 



Cfëne, 



± û 



IkBuiS^ 






Jfpfnai/ïé\ 









Toi 



<t*f/- 



i 



1^ 



'£y/'^*/ZIlU^: 






'♦i^i 



û 



f^ji^ 



^ 



ii A -i J. i. Ti'A^^ 
■3 



~2/'ûtù± 






^litTne CcuCofïM. 




Iml&s^û&erùs 



"*--*il 






^^^É^^eèr-izn. 



emsf 






i^ïa^e& ^, 



taSSCrt 






^ec^uciis^ 



v^ 



ta. ^esfterie. 















'v. 



n 




ah^brar^is 



5^i 






Lrûrt£ 



n^en^i 



r;; 



iïi 



(?r^ 



ftj 






Serrûf^ 









Ait i ^ Jr 









rfj 4-rf F h ^^ f 4«4.-F Lr" -U 

, - . t^CeUei 







#. 






'àf//££^ 



a/aJl?fùr:£ 



^- ^£i^^H«Z ^Ê'Jvï 



ZirlWa iS^rr^én 






^nV-rflirt- 



aiUôUuu 



^*^f> 



-Zt- 



^^i/-^ 



Rem ai' 



Sausit, 



-i.ûti^t 



jjf 



'jtr 



'i-Sr 



,t^ 



ï^ Sarde. 



'n 



y/ 



ï/zié^es 



^•£l^j 



ItU 



^y 



vts^ 



3^an^^f~fr, 



P'é^'^i 



& £rmf2j^j 



'P-M-f^ 






^ ^J?^£Z!^S 



a 



7>iIU. 



qixe5. 



J^^^ 



'V 



Btjê&-ûT, 



-/Eftarf -^ 



^. 






a*- 



&j 



ûUrt^ a 



*^ucerens 



*itnûy 



-I— ^ 



^J? 



r. 



'^n/ 



bE ?^\f i tuiie au 



À 



Wv/J 






^f/'ri 



J^uterefA 



WV5. 



l^ilj'en-. 

1. 



IIOUI'51 







'Tîii^isson 



çrsan 



It 









r^ 



ru: 



M- 






3^^^.£T^JL 



\uUi 



Lorh 



>oiu 



foitte ii 



.4x 



a- 



af Ut 



Ta.V. 

À 






^ii 



î^ 



'ifl 



rAï 










fAi^- 









î&/it( 



/^.^ 



.COMTËROBlJtT 



^^^ 
Û. 



^cum 



OSSl^. 



m 



-C« 



rrt 






\...=i/A^ -^i? 



^j#5^ 



-LcF-IR 



TilfS 






âTil 



i-if-t>£ 



\J^iX7£/^ 



CS^/^m^ 



,i:^Mi 



P^^it-li&ïï/ 



H^-f^lm 



3s 



'■^iii, 



iîiAiii 






GsarwL 






ds. 






Font- 
ien. 






•■Tireffux 



i.à/^'^ 



■J7/M\ 



:4:î^flJ^ii^ 



Ij^s 



ïiîS-. 



'/.^ 



Wîûfma, 



Ik^Hs^Tii^re ^ tz^rti/^^ ^ j-^t^^yij^ 



ff^tfsii. 



.vérais 



'^A?-^ 






,%3^.D O YEKr^NE I\TJ/VlEtJX 



,S.û.SM 



ii 



Bïi-X^'#^-*' 



^arerines\i 



C^ai. 



0. 



'À1?f ai^ fi^f ^--™^« 



'i^ 



a 



■^ 



ïfLTi 



Gri^tiy 



^ I^^^M, 



i^i^^*: 



'^i-^i 



»Jî/^ 



3 ^*ï 



'n^'e 






IVKOTC^Ï 



le C^cric/'fffv 




Sis '^' 



les aj^-^^^^^^i- 



-Hs^if"- 



^ard^mnnm' 






-^â.-» 



OCHE FORT /i 






au/iaii-^ ^arJcfiaux 



Htb 



Ji^c 






Htt^ 










^/"i^rr-c 



IS- £re/t^y^^P!^a. t^f^^iè 







ORKST ^nE, 



a/^iirrûs^ 



'mhji_ -^ 



Wf 



'ÏV-, 



Jl 



i 



c^uii 



-' 1^ C<f^£f'^\}^Ucrj 



CfQqU€^lt' 



,^. 



''i 



J^^^tcr^ 



7li 



ftf^^^j 



ûfi- 



-^^^ 



b'"'^ 



iXixmsr 



^resir. 



fe 



Jll 



:44vM-i^T^^<^. 



QNTE__ 






^A^^:^^ 






Saines 



TOle-^tfvetv 



{ff^frfat/te 



fil _, 
ri C^esnti 



Su 



ZSJ/ 



ifW'}^^/^ihmt Likortf^ 



Cf^it?^ 






.^//i ^ 
^^W 



'Or au 



tûii^ 



às^û 










ii -^"^ 



i 






Coi-den 



;^a!&. 



ffyt 



'■.,,' 



.1,,, 



^J 



i- 



}Z'$ 



ir* 






,tff chaume 



<#'*4 



ÏJIV 



C^afiisùi^ 



4 V^ 



ivrfi 



iîî^^rfj^j 






isrmsrâSi 






^>^^ Jot--^ iC 



ai 



.^ô^y 



4.. 



Xte^Smf^*^- 



s^uâs 



^'&oissv 



p^> 



'ermmt 



a 



Cûunerj/& 



ct-ffi^ 



iA 



■■.À 



' ^à^ 



^.:S^tçnt£ir's 



^ B^n^^^l'^ ikrr Hi^^r*- 



5^-?^ 






-^M 






TtriGce, 



J T 



■t?iîj^ ruui££^ 



T Couy&itow 
Mnnast\^:Fdies. 






etJZ£s. 



\ Ahil ^ ailles . \ 0tiitffmi ruin^. 



? Càilea/aZc'. 






r^' 



^f^iÉnr^^ 



dM 



mes. 



'\S^teiiré dédales. 






À Cahm^et:. 



'^a^ 



7T-t^ Rifiere-. 






SchelU 



^T 



vi^. 



^^mcr-^ 



m^ J^i 



^ra/tjx 



^^ 



^î^iî^ _flir-r j-f^7*JîJ 



^-^ff^Z^^/i 







ij-i^r^f 



t( 



S.AitNOtri.T 



-£^ar:i-%:Aiii3; 



DE 



■i^^ue^ 



rst. 



HART R E SSf - 

les ^îe^^iis 



Jiecu/ez 



^-àÂ'^^^leBi 



^iTinarde 



U^i 



'straa 






ik 






^TvÏEtrX CORBEÏL 






XiffWJJS 






j3. 



'Cr'iifTtify^F& 



■'S'- 



►***+ 



Xissi/ 



^^...':P- 



'k 



-^r»aiJê^7\ 









-?K. 



C^ 



./^ 



7a ^u£iun^ 









ta. ^Ti^A, Zû^^ ,-■-'' 



J? ■* ... 






tl ^ 



\/^2£^^ J^err^ 



T&. 



^ 



2^ 



TSC^U^tiX 



.ja 



4WîA„ . ^ 



^J^iT^ 



i' 



Uj 






^^■^^ A^^ 



Lj'Hii^ffiîV^tf 



|ïf'"'%^^ï#— V* 






i-^'-- 



'^tl/U' 



'-^«.ir 







'^: 



*jj. 



^-â 






liz^ji'^^/a 



?^' 



^/?ïJi 



^JIourda:^, .^ 

f. 



„/^riiiZ^\ 



JiilSt fermai. 



•>m- 



^à^J/tt 



ijteile 




IcLBi'ûsse A V 

-rit r Ai\u^Â'^ -M^ 







r?*- Château 
J'ars 

URDAN 











yz&-S7/£y^£' 



£ri/n?fti 









ille 




Zt aarpentcf-te. J, luIi/Rc^ \àÛui7ler^ltj^ j ^^*1 . T*" . 



^IffùiiejQrarîd 

1 Ser/natsê 



'ST 



ïesJk^ts ^j n À 



^^ûnfly 



-jmm. 








j^?-^pi 






\SaieiU 



âgty- / I.Mrvî!le ^^^^^^^^^ 









IJeu^y.'iUe 



y/L 





^;Wr/-^4*aA-^:âr^AA" ^, - 



1 










Sessûft^ 






Ormii 



son^t 



•SÉfflt 



r 



DE 






^cwv^i 



,^^^' 






ri?i/ 



n 'VerlsJ'irtir, 

n Xi 

SrVrain. ±, ^ 

ïe^imc^et ait 
le 






^ 



,vl 



r/ 



^j? 






isre 







Ja. 



^ftenil 



\Sûi^ra^ 



Cf^l^' 



Itteville 











K 



■-X 



i^ r^,^^.. Arc HiE V ~£ c)ffl E 



DE 




\ 






/tf/wt 



en Bris \ 









\ 



TeiUiàt 



rflitS 



70fh 



Bou^^n- 




-fc-i 



r- > ^-^=^ 



^tl ^\^5 Croises CfuTtiilûn. 

l^icûtiUs 




IBiLiLuimii 



UL, 




■E#4M-. s 






^S4 



-i:?: 



Midi 



JJ 








V 



^1^ 




1-^ 






S 




^^ 



^ 



V 



Pag. 




Q O O O O O 



o t.y o o o o o o o o o o 
















3g^?'lè^«ff§,¥«S«»ï??¥«^^¥'^S^'.~^ 












"'_ 



HT în, (ff *^, .rt Ï5L 




^^^^o _o_o__ o_ g p "ô 



o o o o o o o 



o o^_o o o o p o o '~G o'~b ' o ( 

^^^^^^^^^^^^^^^^^m ^^^^^^^^^^— ^^^^"^"I"^^^^^^^^^^^" ^^W^~^~^^r" ^^^^^^^^fc" ^^^^^T^^^ ^h^^^^^^^i ^^^^_^^^^ ^bv— I 



o o o 





A N 

BOTANICON PARISIENSE. 

BIESTENUIORE FOLIO, FRUCTUDEORSUMINFLEXO. J. Sapin. 
R.H.'y%'^.AbiesconisdeorfumfpeBantibus,RajiHiJî:x.xi<)6.Tk^^ 
jor prima, five Abies rubra. Tin.à^^i . Item Abies alba ,Jtvefoemîha. B, 
Tm.sos.N^'.x. Ticea Latinorum Jive gActTij i'pp, Abies mas Theoph, ' 
J.B.ï.lib.^, X38. am fig. Ticea Axtii ij.Adv.j^^o, Cluf, n 

Yoicy les figures, qui rcprefentent , tant bien que mal , cet arbre. 

'Picea.Matth.<)y/PezzoE;ufdJtal.io<).optimè. Ticea. Lob.Icon.x.%-^i,Obferv.6i^.Tabern. 
Icon.i^^o.Cam.Efit:^<).Caft.^4,l-Tark,xs^^. Bod, àStap.i6^. © 169. Lugd.^o, LaPece 

Ejitfd.Gall.^%. Bauh.Matth.\o-L. picea major. Ger.emac.i^^^. Abies. "Dod. Pempt.^66, 
Sapini Arboris delineatio^ Bellon Arb.Cônif.tj, malè. 

Cette efpece de Sapin s'appelle en François Tece ou Tejfe , & à Paris Eficia par corru- 
ption du mot Latin Ticea. Elle donne pour fleurs, en Avril & May, des Chatons a fommcts, 
& pour fruits, qui meuriflent en Septembre & Odobrc, des cônes écailleux , ainfi que le 
Tin 8c la Melefe, desquels on la diflingue par fes feuilles, qui naiffent feules le long des rameaux 
. Cet Arbre porte fleurs & fruits , mais fcparement; Les fleurs font des chatons en Epi fimple 
compofez de plulîeurs écailles , attachez autour d*un poinçon. Cet Epia environ un pouce de 
long , il fort du fond d'un calice écailleux , & épanouit depuis environ la mi Avril jufque vers 
la mi May. Les jeunes fruits paroifTent en même temps. Ce font d'autres Epis écailleux, qui 
fortent pareillement d'un calice écailleux. Cet arbre eft commun dans les bois qui font au- 
tour del'abreuvoir deMarly & dans ceux des parcs de Verfaillcs , de Meudon , de Saint Clou 
&c. ou il a efté planté, & ou il levé quelquefois de femences. ■ ' 

2. Abies tenuiore folio, fructu deorsum inflexo, majore, albïdo, Cimel. Reg. 
I-Abrotanumcampestre, cauliculisalbicantibuSv C.B.Tin.i^6. Raj iHift.i'j\. Art e- Amant: 
mijia tenuifôlia. "Dod.Tempt.^^. Abrotanum campejtre. C- B.RajiHi/t. i. 371. Abrotanum 
(ylveftre inodorum cauUculis ex viridi albicantibus. Schwenkf. ^ , . 

• %. Abrotanum CAMPESTRE, cauliculis rubektibus. C.B.Tin.ii6.RajiHift.i.^fi/Ar.n.V3it. 
temijïa tenuifôlia Jive Leptophyllos , aliis Abrotanum fylveftre. J.B. i.lib. x6-p.i^^. cûmfig, 
' ' Abrotanum inodorum, cauUculis purpura/centibus , Schwenkf, 5-. Abrotanum campejire. Td^ 
ipern.Ic.i6. P'ark.Theatr.q^. ^ Abrotanum campeftre incanum. Ejufd ibïd. . 

Cette plante , & la précédente, qui n'en eft qu'une variété , efl fort commune dans les ter- . 
res fablonneufes & incultes d'autour de Paris. Elle fleurit en Aouft & Septembre , efl commune 

r 

entre le Pont de St. Maur & Champigny. 



Acanthium vide Carduus. 

I. Àcer CAMPESTRE ET MINUS. 7^^"^. 43 1- H. Parif.^jZ. 

Acer vulgare, minori folio. J.Bi. hb.%.p.i66. Acer mitwr.Tiod.Tempt.î^o.A-^^^^^^ 
cer, Tabern .le . ^'j i . Acer fni nus ^ mont anum. Park. Theatr, Icon. 14x5*. Acer montanum, 
Lîigd.<)(y. Erable de montagne madré , ou jaune. Lugd.Gall.i.ji^. 

ir fleurit vers la iîn d'Avril. Ses fleurs font difpofées en grapes. Elles ont 3 a 4lig.dcdia- 
métre & font a 5 pétales vert pales. 8 Etamines. calice a 5" lobes. l'Embryon ell a i capfu- 
les & quelquefois a 3 difpofées en Trèfle , & pour lors le llile efl un ancre a 3 crampons , mais 
il n'en a que deux, quand l'embryon n'a que 1 capfules. Le Calice, lespetales& l'Embryon 
font velus .Il fe trouve des fleurs mafles & des fleurs hermaphrodites pefle mefle fur la même grape- 

Cn arbre efl: afl^ez commun dans tous les bois des enviï-ons. Il fleurit a la fin d'Avril & au 
commencement de May , & fes fruits font meurs en Septembre. Il ne faut pas confondre avec ce- 
luycy, comme zïàitQ.^2L\xh\n,Y Acer latifoliumCluf.HtJf.Icon.io. qui doit efl:re raporté au 
4«. de ce Catalogue. • A - -, * 2. Acer 



-^ 



• -x 



BOTANICON PARISIENS E. 

■ * _ * 

* Acer campestre , et minus , tructu rubenté. ^cer camfejlre ® minus. B. T, 
^cricarfio externe furpireo. H. Cath. Suffi, a If- 4. 

Cette variété fe trouve dans les parcs de St. Clou & de Vincennes vis a vis le Château ou de- 
- vant le Château. 

* %. Acer campestre, et minus, mas seu stérile. Les fleurs de celuy cy font de la 
même flrudlure & couleur que celles de l'hermaphrodite, fi ce n*efl qu'elles n'ont point d*Em. 
bryon. Elles font auffi en grapes. Les feuilles de cette variété font un peu différentes en ce 

• que leurs découpures font plus étroites Se plus longues, dans le Bofqùet du retour de laChiJl 
fe deDiane a Verfailles. * " , 

Acer montanum flavum sive crispum. C.B. Tin. Opulus mont amis. Lugd, defc.Mx, 
Gavois le marque dans fon Catalogue manufcrit des environs de Paris. 

■ «x^ _ 

* 3. Acer Platanoides. Miint, Hift. f j. S Thjtogr.fg. ii.^cer. Cam. in Math, Germanicè. 
47. Acer montanum , Orientalis Tlatam foliis atrovirentibus. Tluk. Thytogr. Tab. 152, fia i. 

Aceris majoris varietas, J.B. iJib. 8. 168. Acermajor, Cam. Epit. 6^. Acer montanum tenuif- 
jimis ^ acîîtis foliis. C. B. Tin. 431. 

Cet arbre le trouve dans les parcs de Charonne , de Verfailles. 

4. Acer montanum candidum. Pin.^^o: H. Tarifi^-j-j. Acer major , mnltisfalfoTlata. 
nus.J. B. x.lib. 8.168. Acer major. Dcd. Pcmpt, %^o.Côrd.Hift.ij^.Lob,Obf.6i^.Acer latifo- 
Itnm. C lu/. Hifi.Tcon. 10. Acermajus latifolium ^ Sycomorusfalfo diCtum, Tark. Iheatr. 1425'. 
Erable de plaine mol, ou madré. Lugd. i. ^o.AcercampeJIreCarpinusLugd.^^.quoadlcon. '. 

On l'appelle à Paris Sycomore. On le trouve dans la forell de Fontainebleau , dans les 
parcs de Meudoh , de Verfailles, de Marly, deSt.Maur,& autour de laplusparc dcsmaifons 
bourgeoifes de la campagne , il fleurir & graine en même temps que le précèdent. 
. * Acer montanum, candidum, fructu rubente. Cette variété fe trouve méfiée fou- 

vent avec Tautre. Il fe trouve aufïï des individus a fleurs mafles & fterilcs & d'autres qui 
font mafles & hermaphrodites fur la même grape. fcs grapes font pendantes. , 

^*''^^' US o iAcetosa officinarum. Acetofapratenfis, Tin. 11^. H.,Par.i.^ ^j^.AcetofaBrunsf. 

2.72. Œ)orft. 6. maggiore. Caft. 5-. Oxahs. Trag. 315-. Lnpathnm acetofum. Bruns f. 1.%-^. Oxalls, 
Acetofa. Tabern- Icon. 43 8 . Oxalis vulgaris , fol^o longo. J.B.z. lib. z 3 . Oxalis. "Dod. Pempt, 
^48. Ofeille. Fufch.ch'Q\.yi-%s, ■ ■ ' . 

Fleurit en Juin , Juillet &c. la fleur & le fruit font rouges. 
, * %, Acetosa crispa. 2. HiJi.Ox.z-^%x. Oxalis crifpa-Tabern. Icon ^^o. Acetofa foliis 
erifpis- C B, Tin- 114. Oxalis crifpa, J.B.x. lib. 23.990.. 

,,, * 3. Acetosa pratensis, flore albo. H.R.Tar-^. la fleur & le fruit font b!ancs. 

* 4. Acetosa semine vidua. H. R. Par. 4. 

* 5*, Acetosa sylvatica, subincana et vileosa. Elle ne diffère de \2i commune que 
par fon velu , qui efl fort court & qui la rend blanchâtre. On la trouve dans les bois de Clar 
gny, de Lucienne, de Fontainebleau &c. 

tîvk,^'^ (5. Acetosa arvensis lanceolata. Tin.ii^. Ra/iHifl. i.i^o. Oxalisparva, auricu- 

lata^ repens. J-B.z.pag.^^z. Oxalis ovina. Tabern, le. 440. Acetofa minor. 5*. Trag. defc, 

Oxalis minima. Ejufd.Icon.ii6. Acetofaminor, nobilior. Schivenki. Acetofamtnor.Caft.6^ 

Cette plante eft très commune dans les terres fablonneufes , ou elle fleurir enMay& Juin, 

Sacapfule efllifTe, c'efl: adiré, que les bords de fes découpures ne font point herifl^ez de pt)intes 

ou dentelures. ■ • ^ , 

^ * 7. Acetosa arvensis, lanceolata, semine vidua. 

* 8. Acetosa ARVENSIS minima NON \.K'^zj.ov.K'XK.C,B..Pin,i\^.Oxalisminima. r.Tabern. 
icon.±±x. Cette plante ne me paroifl: eftre qu'une variété de Y Acetofa arvenfis lanceolata- C 
B.Tin, Elle fe trouve dans les'fables autour de Paris, ou elle n'a quelquefois que 2 ou 3 pou- 
ces de haut & efl toute rouge. Il y a des pieds a fleurs & des pieds a graines comme dans 

r 

V Acetofa arvenfis lanceolata. C. B. Pin. 

* 9. Acetosa arvensis minima, non lanceolata, semine vidua. 
o * 10. Acetosa minorerecta LOBis multifidis. ^^fr,iV////?2. 164. ^r£*if£?y2fOT/»ûr. lobis 

multifidis. Ejufd. Tab. 1 16. Acetofa lanceo lato folio , è bafi lata polyfido , Etnenfis. H Cath. 3 • 
J'ay trouvé cette, variété autour de THermitage de la Magdelaine dans la foreft de Fonçai- 

nebîcau. 

O ï I . Acetosa lanceolata ANGUSTXFOLi A , REPENS. ^i«. ï 1 4. Prc^r. 5-5'. 77. P^r// 47. Ox(?//x 



j 



y 



bOTANICON P A R l's 1 E N S E. z 

minima i . Tahern. le. 441 . Acetofa lanceolata minor. Schwenkf, %, {femine cum^ragnàt , tôt a 
.rubra affaret.àit-'û.') . ' ■ 

Cette efpcce fleurit en Avril & May, & cft très commune dans les lieux fablonneux , com- 
me font la plaine de Scvc , de Neuilly , les taillis du bois de Boulogne & prefque dans tous 
les fables incultes d'autour de Paris. 

AciNos vide Clmo^odium. 

I. Agaricus pedis Eqcini facie. J.R.H.$6z, H. Tarif, ^j^. ' 

* X. Agaricus Lîchems facie. J.R.H.^6%. 

* 3. Agaricus foliatus, .cornuadamae referens. Comment. Ac. Reg. Scient iar-^Q,, 

* 4. Agaricus PRAECOX , albo gilvus , cristatus. J.R.H.^6%. 

* 5. Agaricus DE St. Clou, anfungîisparvus.pullus^jiifitibuscariojîsadna/cens^fupernela" 
melldttts. *T>. Vernon. T lukn . Mantijf. 86? J'ay trouvécctteplauteaSt.Cloudfurdcsplanchcsde 
bateau. J*ay fait defîîncr cette plante. T'^^.I. Fig,x. par le delTus- de Fig.x. parle delTous. 

* 6. Agaricus de St. Clou , nigerrimus. Tab.l, Fig.^. 

*' * 7. Agaricus fuscus sericeus. Tah.l. Fig.^. ■ ; 

G I. Agrimonia OFFIC1NARUM. jf.R.H.^oï. H.Tartf.^j.^^yî. Agrimontajèu Eupa- Mprm»int, 
tcrium } B.t. lïb-xsn- 398. Eupatoriumveterum Jive Agrimonia. C B.Tiu.^xi. Agrimonia 
Jive Eupatorittm, ^od-Tempt.%%.Eupatorittm- Cord. Hift. 169. Ammonia* Brtinsf. ^.6Z\ 
T)orfi.\x. Eupatorio di^îojcoride. Ca/t>i6^. Eufatorimn Graecoram , Agrimonia officina^ 
'Tum. Lob- lcon.6<)%. Aigremoine. Fufchch.yic. ^ . 

Cette plante efl commune dans les taillis 8c fur le bord des champs autour de la ville. El- 
le fleurit en Juillet & Aoufl:. Sa fleur eft jaune , large de 4 a 5 lignes , compofee de s peta-i 
des. Son fruit ell long d'un quart de pouce , taillé commeenbrofTe a peigne, dont IcspoilsfonC 
lé crochet 11 eft divifé intérieurement en i loges, qui renferment chacune une femence 

■^ * X. Agrimonia odoï^ata. Cam-Hort. Se trouve dans la forcft de Montmorency aux en- 
virons du Château de la Chaffe. bien vérifié. ' ' . 



t'i 



^ 



j.'Xlcea vulgaris major. Tin.-^i(>.Hift.Tarir.z^i.^ ^j^.vid.Fkr.TruJp.Âlceavul-'^'^^^^^^* ' 
gariS'J.B.zJib.:^\ui.<)^l.'Dod.Tempt-6s6.T)ensLeônis.^orft.Icon.ïo-j. Aicea.Trag.i6<y^' 
AîalvaVerbenaca-Ger.emac.^^i.Alcea.Fuchf.Icon.Zo. ^nGuymalvefanvage, de Fuchf.ch. 

XXVI? 

• *Alcea VULGARIS, MAJOR, FOLiis MAGis \yisszcris. Herba Simeonis- Brunsf.i.y^ ^ Je, 

. Cette plante s'aime dans les hayes& dans les taillis, on la trouve aufïï quelquefois dans les 

prairies a Meudon, Verfailles, St. Germain, Montmorency , dans le parc de petit Bourg. El- 
le fieurit en Juillet 8c Aoufl. Efl commune dans les bois de Verrière. 

* %. Alcea amplissimo folio laciniato. JB,z.App-Hb.x\iu.p-io6j. 
. Celle cy eft aUcz commune dans les taillis ou bois de Verrière , & autour du Château de la 
Chafic dans la forcft de Montmorency. Elle fleurit auiïi en Juillet & Aouft. Sa fleur qui a 
environ ^ pouces de diamètre tire fur la couleur de chair. 

* 3. Alcea folio rotundo laciniato. C^ B. Tin- -^16. Malvamontana Jive Alcea rotun^ 
difolia , i>^ïniata. CôL part. x. 1^2. 

Q' cï\. ^ ctx.tc tÇ^tcQ (\n''\\ïz\xtx3i^oxttx\Alceafruticans: H. Ey fi- îcon- p-%1%. & nonpasa 
la première de ce Catalogue comme a fait. C.B. TînJ 

J'ay obfervé cette plaate dans le petit parc de Verfailles , ou elle cft afTez rare. Elley flçu- 
rit en Juillet & Aouft. Sa fleur eft couleur de rofe pâle ou carnée ; Elle a autour feize lignes 
de diamètre , & cft fendue jufqu a fa bafe en 5- parties égales échancrèes comme en cœur fur 
le haut , & foutcnue dun calice fîmple découpé en étoile a 5- pointes. Quand la fleur cft paf- 
fcc elle devient une vcffiemembraneufe ,qui renferme unfruitaplufieurs capfules brunes & va- 
lues , qui envelopent chacune une femence brune taillée en croiffant. , 

Cette plante fe trouve aufti autour du Château de la Chaffe. 

J'en ay trouvé un pied au bout du mail au derrière la ménagerie & % vers la Boulie dans le 
petit parc de Verfailles. .^ 

. 4. Alcea hirsuta. Tin. -^ij. Alcea vUlofa^alechampii. Lugd- ^^^^ Alcea villofa. J.B, 
x.Applib.xyiin. 1067. Hiji-Tarifxj^x, 

.'Cette efpece fleurit en Juin & Juillet. Sa fleur eft couleur de chair rayée de blanc. Elle eft 
découpée en 5* parties égales légèrement échancrèes en coeur fur le haut ; Elle a àcmï pouce 
de long. Son calice cft double. A ^ x. Al- 



«* ■ 



4 



BOTANICON PARISIENS E. 



1. Alchimilla MONTANA minima. Çol.f art. j .1:^6, Hî/I.Tari/! 4S.& ^jS.'Perche/fier ^h- 
glorum ^ibufdam.J. B. -3,. fart, %. 74. Tercefter Anglorum feu^ Tolygonum Selinoides. Tarkè 
^ercefter Anglorum. Lob. Ger.Raji Hift. \.%o<), ÂUbmilla minïma hirfuta^ foliis inferne 
4r/^/V<2////^«J". 4. -ffiA^AT. 2. lyf. Fleurit ca Juin & Juillet. 

2. Alchimilla LiNARiAE FOLIO, CAUCE florum" ALHO. J ,R. H. $0^. H.Tar.^0. ® 
379. il faut referver ce nom desinflit. pour exprimer la plante deCIufms, qui y efl raportee. 

3. Alchimilla Linariae folio, calice florum subluteo. InJi.^o<). H.Tar, 175.^ 
379. Linaria adulterina. RajiHi/t.i.^f)^. Linofyris Rivïni. Flor.Jenenf.%'y. 

Il faut nommer rEfpccc de nos Campagnes. Alchimilla Linariae folio angnftiorz^ Et y rap- 
porter VOnoùrychis 4. Lutea T>alechamfiz Lngd.f. 49 1 . Ç? AnthylUs montana Ejufdem. 1 1 5-0. 
Onobrychis ^. Lutea. C.B,Tin.ri^. Fleurit en Juin & Juillet. Efl: commune dans le parc de 
Vinccnncs.Kna'-juelfolio ïê flore albicante. Buxb. Emun. Tlant. Hall.\ 74. il y rapporte le Tolygo- 
num cocciferum. B. Tin .Saxifraga AnglicanaT ena . Lugd.r.wix.Gall.T.-i.. 114. Kna'weljQ' 
lio^ flore albicante. Flor.Jen.%6. Tolygonum angujiijflmo ^ acuto vel gramineo folio minus 
refens, 11. C.B. Tin. 28t. Tolygonum minus Tolycarfon. Taber. Icon. 834. Tolygonum incanttm 
flore majore ferenne. Raji Hift- 1.213. 
.0 * 4. Alchimilla gramineo folio, majori it-LO^^.Inft.^oi.TolygonumanguftiJJïmo^ 
acuto vel gramineo folio montanum. Scbol, Bot. 120. Tolygonum a lier um Germanicum. Tark, 
Theat./i^sfi. Tluk.Almag. 

Sa fleur n'a qu'environ une ligne & demie de diamètre , & efl decoupce fur les bords, fc 
■ . trouve dans les fables entre la Marlaye & la Montagne, qui efl fur le Chemin de Gouvîeux & 
en allant de Chantilly a St. Leu d'EfTerens : en étoile a $ pointes égales , un peu crcufces en 
goutiere & borde'es de blanc. 10 etamines longues d'une ligne a fommets couleur defoufre 
s'elevcnt de cette fleur & entourent un piftile furmonté d'un filet de la hauteur à^s etamines. 
Ce piftile devient une femence. qui meurit dans le fond de la fleur, qui ne flétrit point & qui y 
refle fortement attachée, fleurit des Avril & pendant tout Teflé. ■ . • 

o 5'. Alchimilla supiNA GRAMINEO folio, minore flore. 7«y?.5'o8.i7//?.!Pi7r.49.®378. 
- Polygonum Germanicum . i . Raji Hift, r . 2 1 3 . Knaiveï folio È? flore viridi, Flor. Jen. 8 5* . 

C'eftbienfeurementle Tolygonum mont anum vermicitlat a foliis. C. B. Tin.tZi. ItemTolygO' 
num gramineo folio maj us ère 6îum. s.C.B.Tin.x\ii. Vermzculata montana nova. Col. \,xoç, 
Tolygonum tertium. Tiod. Gall. 74. Item Tolygonum cocciferum. C. B, Tin. 281. Camer. Ept. 
691. Tolygonum minus ait erum. Tabern. Icon. %i$. Tolygonum F olonicum cocciferum, J.B.^, 
Ub.x^.pag,i']%. TolycarfonLugd.i.^^^. Gall.i'-^y^. 

Je croy cette plante vivace. On la trouve dans les lieux fccs & fablonneux. Elle fleurit 
des le mofs d'Avril & continue tout Teflé. 

* 6. Alchimilla erecta, Gramineo folio, minore flore. Inft. Tolygonum Germant, 
cum Knawel Trag. 392. Knawel Germanorum. 

On ne doit regarder cette plante, que comme une variété de la précédente, avec la quelle elle 
fe trouve fouvent méfiée. Elle n'cft pas toujours droite. Les tiges de la circonférence font 
ordinairement a demi couchées, pendant que celles du centre, qui font foutenuespar les rameaux 
des premières , fe tiennent droites- 

I. Alga fluviatilis Graminea, longissimo folio. Inft. ^ô^.H.Tar.^i'^.Totamogi- 
ton fluviatile , longiffimo gramineo folio noftras. Tluk.MantiJf: 

Cette plante efl commune dans les Rivières desGobelins , dans la Senc & la Marne. Il faut 
retrancher de ce genre les plantes fuivantes , qu'il faut appellcr Conferva. 

* 2* Alga viRiDis capillaceo folio. Tin.s6^. Conferva Tlinii. Lob.Ic.z.±çj, 

* 3. Alga fontalis trichodes. Tin.-^6^, Conferva trichodes, vel Trie homajtes aq.uati- 
cum. Lugd. 

*4. Alga VIRIDIS, brevxoribussetïs. Confervamincrramofa.H.Oxon.-^.Icon.feB.w.Tab.A. 
K^.Vat. I. Alkekengi officinarum. Infttt.\^i. Alkekengi.T)orft.ix.Veflcarium folanum. Cord. 
370! ' Hift. 166. Solanumveflcarium. C. B. Tin. 166. Veficaria frima. Caft.Dur.^^^. Solanum 
^^' ve/tcarium vulgatius ^ repns , fru6fu^ veflcarubraiG. Hift.Ox, ^z6. Halte acahon. Trag, 
lOt* Halte acabon commun. Fufch.ch.CQ.\.yiy. 

Sa fleur efl d'un blanc fale, qui ad a 7 lignes de diamètre, les etamines font de même cou- 
leur. Cette fleur efl gravée dans les El. Bot. Fleurit en Juillet & Aoufl:. fes fruits font meurs 
"cnSeptcmbre & Odobrç. 

■ * 2. Al- 



BOTJNICON P A R I S 1 E N S E. 5 

, * 2. Alkekengi officinarum folhs variegatis. hfl. 15-1. ■ . 

O I. Allium Sylvestre, latifolium. Pm. 74. latifoUumpaluJïre^^. Hift. Ox.z. 388. Mium Hift. Parifi 
Sylveftre. Brunsf, 3. 137. ^glio Orjino. Caft. i%. Moly five Allium Vrfinum. Swert. i. Tah^ZV ' 
61. jUlumUrfinum flore albo. Bryi^. Jlliumfylveftre. Trag, j^^.Ic. Allium Vrflmm, Eyfl. Tab- 
59. Ail d'Ours Fufch. ch. cclxxxii. 



242. 



Fleurit en Avril & May. Je Tay trouvée dans le parc de Mefnil-montant , dans un des 

bofquets de Verfailles , dans une Aulnée auprès de Vaubayau le 19. May (Vaubayau eft entre 

Jouy & Bicvre &: entre Orfay & St. Clair dans une aulnée à droit au bord de la prairie) Elle 

. fe trouve aulTy alatefle du premier eftang de la forell de Montmorency a la droite du Château 

de la ChafTe ou au bord des petits ruifTeàux qui forment les Eftangs: 

2. Allium Sylvestre Amphicarpon, FOUIS PoRRACEis, florïbus et nucleis pup^pureis- 
Rajï Synoff. -L-io. Peut eftre eft ce celle que Mr. Gavois appelle dans fes environs de Paris- 
Allîumfphisrico c a fit e folio latiore. C. B. Pin. Ampeloprafam. 'Dôd. Scorodûprafim i . Clufl. 

Cette Plante efl commune a St. Maiir dans la prairie qui eft entre le village & laMarne. La fi- 
gure de M Allium fetimoly mont an. latifolium i . Clnf.HiJî. 19:3 .7. h.-L.lib. 19./. 5-5-9. îareprefente 
aflez bien , &je croy qu'on la peut rapporter a noftire plante. C.Eauhin.Pin. ji. No. i. la 
nomme: Allium mont anum bicorne , latifolium, flore dilîite vurpurafcciife. Couleur de fleurs 
différente de celles de noftre planté. . , 

* 3. Allium latifolium luteum. J. R. H. Jardin de St. Clou. Fleurir en Juin & Juillet. 

I. Alnus rotundifolia glutinosa , viRiDis. Pin.^z2. Mnus cumjul/s , floribus ^fru- n.p^^. 
âlibiû. Fldr. Prujf. 10. Alnus. "Dorft. 'j^.aIuo. Caft. 17. Alnus. trag. le. 1084. 

L'Aulne porte fes chatons des l'automne mais ils n'epauouiftcnt qu'en Février & Mars. 

* I. AlSINASTRUM SeRPILLIFOLIÙM , FLORE ALBO TETRAPETALO^ 

Cette plante naift dans les petites marres des Tlochers de la forcft de Fontainebleau & furtôuc 
daîis celles d'autour de Franchard, ou elle forme fouvent de petits gafons au fond de l'eau, &au 
bords; Ses racines font de long cheveux blancs, qui fortent par toupets,, des noeuds inférieurs 
des tiges. Ces tiges rampent ordinairement fur la vafe. Elles n'ont qu'environ une ligne 
d'epaifîeur & font vert pâle, raye'es & entrecoupées de noeuds de trois lignes entrois lignes, de 
chaque noeud fortent une paire de feuilles oppofée & croifée par la paire fupcrieure. Ces 
feuilles ont depuis i jufqu'a 435" lignes de long fur environune ligne de largeur dans leur partie 
moyenne. Leur verd eft tendre & gay en defTus mais cendré en de/Tous. Elles paroifTent 
coupe'es en z parties égales par unepetite ligne, qui reigne dans toute leur longcm;, & font tail- 
lées a peu prés comme les feuilles de VAlJïne aquis innatàns folïts longiufcuUs , J. B. De TaifTel- 
led'une de fes feuilles& quelquefois detoutesles deux s'eleve un pédicule quin'a fouvent qu'u- 
ne ligne de longueur & qui foutient une fleur a 4 pétales blancs, qui ne s' epanouiifent que ra- 
rement. Dans cet eftat tout le bouton n'eft guere.plus gros que la tefte d'une moyenne Epin- 
gie dont il a afTez la figure , mais quand le fruit eft meur , le calice qui eft découpe en 4 poin- 
te arrondie dans les échancruresduquel cftoientles pétales, a pour lors près de z lignes de dia- 
mètre, & la capfule qui eft placée dans fon centre, s'ouvre en 4partics, pour laifferéchaper des 
femences très fines. Les plus longues tiges de cette plante n'ont gucrcs^plus de 4 pouces de 
longueur. Elle n'a que le gouft d'herbe. Elle fleurit en Juillet & A ouft. Voyez planche. IL 

Fig.^. 

♦ X. AlSINASTRUM SeRPILLIFOLIUM , FLORE ROSEO TRIPETALO, 

r 

Cette petite plante rampe furie limon autour des marres de Franchard dans laforeftdeFontai- 
bleau, fa fleur n'a guère que demie ligne de diamètre a 3 pétales, couleur de Rofes, arondies, 
d'un tiers de ligne chacun , poféz en rond dans les échancrUres d'un calice découpé en 3 lobes 
égaux & porté par un pédicule long d'environ une lignequi fort de l'aifTelle de la feuille. Cette 
eft oblongue& a environ % lignes de long fur demie hgne de large, afTez fcmblable a celle du Ser- 
polet ou du Thym. Les feuilles naifTcnt oppofées par paire a chaque noeud des tiges & des 
branches; Ces noeuds font eloîgiiez les uns des autres d'environ une ligne ou 1. Les tiges ont 
depuis un jufqu'a i pouces de longiieur fur un quart de ligne d'epaiffeur a leur bafe. Chaque 
noeud poufle ordinairement de petits toupets de racines fibreufes. longues quelquefois de demi 
pouces prefque aufïï epaiffes que la tige, blanches & luifantes. Le piftile devient une capfu- 
le qui s'ouvre en 3 quartiers du centre a la bafe. Les feuilles regardées d la loupe paroifTent 
toute pointillces & comme chagrinées , elles font pleines de fuc. Toute la plante mâchée n'a 



L]ue le gouft d'herbe. Voyez planche IL Fig.i. 



B 



3. Alsi- 



H. Pari f. 

380. 



^ rBOTANlCONPARISlENSE. 

3 AvsiSAsrKVMGAi.i.nToi.ioJnff.z^^.^M/naJlrfmGrano/^^^^^^ Les racines font 

des cheveux blancs qui fortent du tour des noeuds inférieurs de la tige & ont jufqu^a 1 pouces 
de longueur , ils naifTent par verticilles etagéz. Cette tige a jufqu'a ^ lignes d'epaiffeur dans le 
bas Se s'alonge en s'etraiciffant jufqu'a ce quelle ait atteint la fuperficie des eaux qu^elle fur- 
pafTe ordinairement d^un pouce ou z quand elle eft dans fa perfcdion. Cette tige elt parta- 
gée intérieurement & félon falongueur en 10 cellules formées par des feuillets membraneux dif 
pofées en rayons du centre a la circonférence. Cette tige efl canelee par dehors en long, elle 
eft pale dans fa partie , qui fort de l'eau , lavée d^un peu de purpurin dans celle qui efl dans 
Teau , & toute entrecoupée par étage de z lignes en z lignes par des noeuds ou font attachées 8 
ou 10 feuilles & quelquefois iz avant que la tige gagne le deiTus de l'eau. Ces feuilles font dk 
fpofées en rayons & n'ont qu'un tiers de ligne de largeur a leur bafe fur 8 ou 10 lignes de longueur, 
celles, qui débordent l'eau, font beaucoup plus larges & plus courtes; car on en voit qui n'ont que 
a ou 3 lignes de long fur la moitié moins de large , terminée en arcade gotique par le 
haut , & taillée en manière de langue d'un vert tendre & gay fans nervures apparentes , 
& qui reflemblent en quelque façon aux feuilles du Glaux maritima. C.B. Des aiffelles de 
quelques unes de fes feuilles naiffcnt des fleurs a 4 pétales blancs , arrondis , qui ont envi- 
ron demie ligne de diamètre pofée prefque d'aplomb autour du piftile&vis a vis des echancru- 

Le diamètre de cette" fleur n'eft que d'une ligne , 
Le piftile eft plat & fillonnc en rayons qui aboutifTent a un même 
centre un peu creufé en nombril. Le tour de ce piftile eft environne de 4etamines, fort courtes, 
a fommets blanc. Le calice tsft un godet pofé immédiatement dans ràifrcUe de la feuille. Le 
piftile devientune capfule ronde & apjatie , canelée a cofte de melon creufée en nombril fur le 
devant & qui s'ouvre de lajufque vers la bafe en 4 quartiers, qui laiffent voir plufîeursfemences 
cblonoiies , aflez femblables a de la livre de bois , attachées a un pivot qui s'eleve du fond de 
la capfule. Elle fleurit en Juillet & Aouft & fe trouve dans les marres du bois de 

de la foreft de Fontainebleau , de la Foreft de Se- 



xes d un calice découpé en 4 lobes égaux, 
fur autant de hauteur. 



Bondy des landes de Chailly , 



nart. 



N 



Margeline a, 4 fsîales entiers, 

\ 

51. Alsine verna clabra. Bot. Monfp. defc. 14. Alfme tetrapetalos CarjopbylloUes , qui- 
bufdam holopum minimum, Raji Eift. 1015-. Il faut la nommer Aljine verna glauca. Lts pé- 
tales placez dans les cantons du calice. Aljinella foliisCaryophylleis.Dillen.Cat.Giff. ^j.vid, 

Caraâf. 1x4. Tab. vi. 

Il faut appeller en François i^^^r^V. les Margelines a pétales entiers comme font celles de 

Spergula. 

Sa fleur eft a 4 pétales blancs , longs de z lignes fur demi ligne de large terminez en poin- 
tes obtufes par les z bouts. Le centre de cette fleur eft occupé par un piftile ovale entouré de 
4 etamines a fommets blancs, & furmontés d'une houpe de la même couleur partagée en croix. 
Toutes ces pièces font renfermées dans un calice a 4 feuilles vertes taillées en baie de bled, 
bordées d'un feuillet blanc : les pétales font fi étroitement prefTéz par le calice qu'ils ne tom, 
bentpoint.onlestrouveencorelorfque le fruit eftfec. ce fruit eft unepetiteurne cilindrique,tranf. 
parente comme de la corne fine ; dentelée de 8 pointe par le haut. Elle renferme pluficursfemences 
tanécs, prefque rondes, & un peu aplaties entaffées autour d'un placenta piramidal qui oc- 
cupe le centre de ce fruit. Ce fruit ne déborde point le calice. Voyez planche IIL F.z. Elle 
fleurit des la fin d'Avril & en May. Elle eft commune dans les landes fablonneufes autour de 

J 

Paris. . . . - 

5 z. Alsine minima, florje fugaçi. Inft. 143 . Hift. Tarif. 381. Alfinejaxifragagramhiîfoîia, 

flofcuhs tetrapetalls herbidis @ mufcofis. Tluk. Almag. Bot.z^. ® Thytogr.Tab. 74. fig.%. Saxi- 
fraga Anglicaannua^ jlfinae folio. T). T lot. Raji Hift, iqz6. Saxifragagramittea pufilla^ fo- 
lits brevîoribus , crajfioribîis ^ fucculenttoribus. RajiSynopf Brltann. 145, Alfine Saxifraga 
perexigua, tenutfoliay flore parvotetrapetalo , radiée rcptatrice. Tluk.jlm. Bot. %■>,. Saxifra- 
ga Anglica, Alfnefolta. G er, Emac.de fer ipt. C'eftfans àontç. l' Alfne omnium minmia angu- 
flif/Imo folio, mufcofo flore. H,Cathol.6. Caryophyllusminimusmufcofus , noflras.Tark.theat. 
1340. Hyflbpus Salomonis Oviedi Montalbam. Il faut raportcr a noftre Alfne minima flore fu' 

gaci. Celles des N^x5'.x7. 33. &35'. de mon grand Catalogue gênerai. /^^.zz^. Fleurit en 

, Avril, 



.BOTAl^ICON PARISÎENSE. 7 

Avril, May &c. Sa fleur eft a 4 pétales entiers , 4 Etamines. Lepiftile eft terminé d'une 
trompe a 4 branches en croix. 

A ^ pétales entiers, .. , 

oi.AlsinePlantaginis FOLIO. 7. 5. 3- ^^^.xxix./. 363. i7.îPtfr/y: 5-1. &38i.^//;/f^^^ 
T tant aghiis folio. Flor . Jen. i o i . Sfergula Tlantaginh folio fDîllcn, Cat. Gif. 58 . Fleurit enMay 
& Juin. Ëft commune dans le bois des Capucins de Meudon. 

Sa fleur çfl blanche & ne s'evafc que d'environ x lignes les pétales font entiers & tirent fur To- 
vale. Les lobes du calice débordent les pétales. loétaminesblanchcsainfy que leurs fommets. 
piftile furmonté de 3 filets blancs , femences noires & luifantes. 

z. Alsine MINOR, MULTICAULIS. C.B.F.X^O. 

. • $ ,3 . Alsine tenuifolia. J. 5. 3 . M. xxxix./. 3 64. ^Ifiie Polygonoidesfoliis tenuijjlmîsperge- y^ Par 144, 
nicula binis adfnmmum cauliumplyanthos. TLnk. Jlmag. xz.Tab. j^.fig. 3 . Jlfine nodofa multi- & ^^'* 
jlora. SchoL Bot. Ejufd. Tluk. Item Mftne plygonoides Uni catharticï capttilis tenuifolia. Tluk, 
jlmag.Bot.%^. Arenaria verna,jlriBiffimo folio. Flor. Jenenf.ioo. Lintm SylveJIre minns. $.B. 
^in. a 1 4. Linum Sylvefîre viii. chamaelinum. Cluf. Hift. 319. LifiumpîmilumfoUisfemper binis 
àlbo flore. J,B.-i.lîb.y^y;.y^.fag.^$$.Alfinenodofamultijîora.Schol.Bot.\\%.h^^^ 

Fleurit en May & Juin. Sa fleur a 10 etamines le piflile eft furmonté de 3 filets. Elle 
eft très commune furies friches fablonneux de la plaine de Sève. Voyez planche lïl. Fig.i. 

4. Alsinevernaglabra, FLORiBUS UMBELLATis ALBis. 7-72.//. 141. H. Par. ^t .& 3^1. J- 
renaria verna , fugax ^ glabra , bifolia. Flor.Jcn.ïoo. 

Son ffuit n'a qu'une cavité , il s'ouvre par le haut , en 5- ou 6 parties égales. Ses femences 
font roulTes & fort particulières pour leur figure. Les pédicules des fleurs après qu'elles font 
paflïes furtout , font vifqueux & herifl^ez de quelque poils fort courtes. J.Bauhinn'apas 
raifon de çom^parer la fleur de cette plante a celle duMyofotis, veû que {es pétales font entiers 
ou feulement dentés de i ou 3 dents le plus fouvenC inégales. Ces pétales font plies en rou- 
tière » âu plûftot creufés en coulicc. La plan te n'eft pas glabre mais parfeméc de petits poils 
futtout dans la partie inferieurede fes tiges & fur les premières feuilles. Elic Commence afleu- 
rir des la i\vi de Février & continue en Mars & quelquefois en Avril. La fleur eft ordinaire- 
ment blanche mais il s'en trouve des pieds qui la portent un peu lavée de purpurin. Ces fleurs 
n'QUt quç 3. etamines a fommets blancheatres. Le piftile eft furmonté de 3 filets qui s'étendent 
horifontalement en triangle. Voyez planche III. Fig. x. 

-J^' AtsiisE Arenaria dicta. H. Jwflel. Cat. \6, Saxifraga paluflris ^ Jlfiie- 
foUa. Ger. Emac. ^6j. Jljine falitfîris^ foUis tenuijjimis ; Jive E^xifraga paluftris jilji^ 
pefolia. Qér. Emac. Ra/i^Hift. x.\o^%. SaxifragafalufïrisAnglicana.Park.fbcatr. ^xy, 
Arenariapaluftris. Flor. Jeiienf. \oo. Cette plante eftdefcripte deux fois dans. /'////?. de Rai. Tu- 
ne N"". 9. pag. I03X. fS lautre N°. 14./^^. xo'^'^.Alfîne fpergul^ facie , minima , femiuibns nu- 
Jis.J.R.H.%^^\jlJi7tetenuiJ/imocapîllaceofoUo, -^renaria.J. B. Flor. Bat. ^<). Aljine falujlrls 
Eric £efo lia , Polygonoides , articuUs crebrioribus .flore albo fulchello. Tlnk. Almag. Bot. ^ 'Phy- 
togr. Tab. 7. flg. 4. Polygonnm foliis gramineis alternm. Flor. Pruff.xoj^. Icon. optima. 
. Fleurie en Juillet & Aouft. Sa fleur a environ $ lignes de diamètre , a 5* pétales entiers , 
égaux, blancs, 10 etamines, 5- longues & 5- courtes , piftile furmonté d'un petit corps tilanc 
coupé en étoile a 5" rayons ; Elle naift autour des marres a l'entrée du bois de Bondy & autour 
de celles qui fe trouvent fur les friches des environs du dit bois. Elle naift aufly a Verfailles ^ 
a la tefte de la pièce des Suifle, 

o *. Alsine Saxatilis et multiflora, capillaceo folio. Infï. 143, jlfine plygonoi' 
desherbaceaminor ^ Laricis foliis capillaceis , exunopedictdophirimis. Plnk.Tbytogr.Tab. 75. 
flg. 4,. Saxatilis Larkis fol. mifîor^^ minori flore, y. R. H. Q't^m{^\VAlflne Bononienflsîwn 
aculeata Bocç. Par. Pi. zi. J. R. IL 143. Bocconc dit l'avoir aufll trouvée a Chantilli. 
Il faut voir, l'H.R.Bloef pag.r^6, fi ce n'eft pas une des x derniers Lychnis. Fleurit tout 
l'Efté, & commence des le mois de May. 

Sa racine eft un tendon qui a quelquefois plus d'un pied de long quand cette plante fe trou- 
ve dans des fables légers. Elle s'étend horifontalement entre x terres. Son colet eft épais d'u- 
ne ligne bu x au deflx>us du quel cette racine fe partage en plufieurs bras qui fe fubdivifent en- 
core en d'autres plus petits & qui donnent d'efpace a autres des cheveux fourchus. Son écorce 
eft blanc fale & n'eft qu'une peau fort mince qui couvre une corde ligncufe , blanche de diffici- 

B X , le 



s BOTANICONPARISIEI^SE. 

le a cafTer , douce quaud on commence a la mâcher. De fon colec fortcnt ordinairement plu- 

fieurs tiges vert brun d'une demie ligne , ou z tiers de ligne d'epaifleur a leur bafc, qui après 

s'eftre coudées pouflcnt beaucoup de branches coupées de noeuds qui ne font éloignez dans le 

bas que de x ou 3 lignes & quelquefois d'un pouce dans le haut. Chaque noeud efl embrafle 

parlabafe de x feuilles oppofées de Taiflelles d'une des quelles fort prefque toujours uu 

petit groupe d'autres feuilles, qui eft le commencement d'une jeurie branche. Chaque feuille 

' dans fa perfedion a 3 ou 4 lignes de long, &ne paroift que comme un cheveu vert & roide 

courbé le plus fouvent fort pointu & qui s'élargit a la bafe qui efl membraneufe. Ces tiges & 

leurs branches fe divifent a leur extrémité en plufieurs brins qui partentfucceflîvemcnt des aif- 

. felles des feuilles & foutiennent chacun une fleur blanche de 3 lignes de diamètre, a apétales 

ovalets longs de s quarts de ligne fur x tiers dans le fort de leur largeur , difpofés en rond 8ç 

foutenus par un calice a y pièces qui fe trouvent placées entre les pétales. 10 etamines àfom-' 

mets couleur de chair environnent le piflile conique furmonté de 3 filets blancs, qui devient 

une capfule de la même figure ou piramidale qui ne déborde point le calice qui^l'environnetou- 

' jours. Elle s'ouvre de la pointe a la bafe en 3 parties quirenfermentplufieursfcmences brunes, 

très menues. Le vert des feuilles eft d'un vert brun quoique gay. les pétales du calice font 

' bordés de blanc fur les coftez. j'ay conté jufqu'a neufs fleurs fur une feide tige. Toute la 

plante n'a que le gouft d'herbe. . Elle naift fur les pentes pelées des rochers de Fontainebleau. 

Voyez planche II F/ç. 3- 
5*7. Alsine secetalis, Gramineis FOLtis , unum latus spéctantibus. Voyez plaûchc 

m. Fig.3. 

Sa fleur eft a 5' pétales blancs entiers & obtus fur le bout , les pointes du calice la débordent 
a 5" etamines a fommets blancs fale. Elle fleurit en May & Juin fes femences font bnmes éc 

très menues. 

5*8. Alsine sfergulae facie mtnima seminibus marginatis. J. R.H. 144. Jlfine 

Jpergula fac'ie mtnima. Bot.MonJp. 14. Alfine Jpergula femine foliacée nigro, circulomem' 
èranaceo albo cinUto. Morif. H. Bief. AuB, ^^8. Vid, Sfergula in Cat. ^iff^f, 46. Œ)ilkn, 
Sj>ergula annua femine foliaceo nigro , circule membranaceo albo cinBo. Mor.'Dillen.Cat, 
46 . Çè Efh. Nat. Cur.Cent. $.^6 Dbf 3 8 -pag.-Lj^ . Sfergttla femine lïmbo foliaceo cin6îo. Tab. ï^, 
Arenaria teretifolia verna, flore albo , femïna limbo foliaceo cinBo. Flor.Jen. lot. ^ 

Fleurit & graine en May. Elle fe trouve fur les rochers autour de Franchàrd. Elle s'élc- 
ve quelquefois autant que V^lflne fpergula diBa major C. B. 

Son fruit n'a quune cavité dans la quelle plufieurs femences noires bordées d'im feuillet blane 
font dilpofées en manière de tefte. , .. 

5*9. Alsine spergula dicta, majok. Pin. z^i. H, Tarif. 38^. Arenaria arvenfis^ 
'vulgatior. Flor.Jen. 100. 

Fleurit & graine en Avril & May. Sa fleur eft blanche & n'a guère que x lignes de diamè- 
tre. 5- pétales ovalets. s etamines a fommets jaunes, piftile ovale iurmonté dune étoile blan*' 
che a 5* rayons fort courts. 

H.ParîS». ^^' -^^^^^^^ SPERGULAE FACIE MiNoR. 7//?. zfi. Poly^oHum foli'ts gramineis , Âffergul^ 

capitulis. Flor, Trulf. 103. Icon. Arenaria campePrïs . flore pm-pur oc ^eruleo. Flor.Jen lox. 
Sa fleur a environ 3 lignes de diamètre. 5- pétales ovalets terminées un peu en pointes , pofés 
fur les cantons du calice. 10 Etamines blanches a fommets jaunes, piftile furmonté de 3. fi- 
lets en triangle. Cette fleur tire fur le gris de lin. Fleurit en May . Juin & Juillet. Sa fleur eft 
ft f pétales entiers. Ses femences font brunes. 

* Alsine spergulae facie minor flore albo. 

* II. Alsine tenuifolia , pediculis florum longissimis. 
Cetteplantealeport&lesfeuillesdel'^^/rÉ'«2/>/«7^//9rf/t/^^fi, J.R.H, mais elle s'eleve plus 

haut, les tiges & les pédicules des fleurs font ordinairementbrunes. Sa fleur n'a qu'environ 1 lignes 
de diamètre. Elle eft a 5 pétales blancs , entiers ronds, qui ne débordent point le calice & qui 
fontoppof^s a fes cantons, le piftile eft un petit bouton tirant fur l'ovale, vert pâle , furmonté 
defftiles blancs, courts difpofezenetofle, & entouré de 10 Etamines blanches ainfy queleurs 
fommets. Ces etamines n'ont pas une ligne de long. le calice eft parfemé de petits poils très 
courts, il eft découpé en étoile a 5- parties égales. Cette plante nc's'eleve que depuis r jufqu'a 4 
pouces , Elle pouffe ordinairement plufieurs tiges de faracine, lesquelles fe couchent d'abord 
fur la terre & font droites dans le refte de leur longueur. Ses feuilles font liffcs, vertes, 

roi- 



/ ; 



BOTÀNICON PARI SIENS E. 



9 



roîdes, dures & reflemblenr afTez bien a celles du Knawcl ou de ÏAlfme minîma flore fugaà. 
Elle commence a fleurir vers la fin de May & continue en Juin & Juillet. Elle fe trouve dans 
les friches qui font au de la St. Léger entre la foreft & le Village de St. Lucien le long du che- 
min. Elle n'a que le goufl d'herbe. Son /luit s'ouvre ordinairement en 4 & quelquefois $ 
lobes de la pointe vers la bafe & contient dans fa cavité plufieurs femcnces noiraftres très me- 

1 



nues, 



A 5 fetaks echancrés. 

g W 

r 

- 5. i:' Alsine MEDIA. Tin. xfo. jlftne vulgaris flve Morfas galltna. J. B- ^. lib-'^^.^;^^'^'^- 
3(53. Raji Uifl.i. 1030. Al/inemmor.T)od,%^. bonne fig. Hippia m'mor. Cord, IJifl.is^. ^' 
nagallh. 'Dorft,^!. Alflne.Qaft.\<).Morfus gaUtna. Trag.Ic.^^^. Alfme, Sim.Taîdi ly.cô- 

fié fur l-Âlfine minor recentiorim, flve Hîppia mijwr. Lob. le. i. 46a Jlflne Tabern. Icon. 
yo6. & Mfine média. EJufl^.ibid.yoy, la grande Morgeline. Fuchf.Gallcaf.yw. Ccft a cet- 
te efpece qu'il faut rapporter r^-//f//^^<??////;?^. T>îofcorid.Lttgd.ti.},%. de fer. 8c non pas a la 
troifieme de ce Catalogue, comme a fait C Bauhin. ' 

' Sa fleur ne pafTe guère i lignes de diamètre , elle eft a 5 pétales blancs fendus en ^ prefque 
jufqu'a la bafe. 3 etamines a doubles fommets pourpre rouge entourent un piftile ovale, fur- 
monté de 3 petits filets blanchearres. ■ ■ 

Cette plante fleurit en Mars , Avril , May & prefque toute Tannée. 

* Alsine média, acutiori minori folio cri'«po. Hort.Cath. 

Q %. Alsine maxima solamfolia. Mentz.fng.T.z.H.Par.z^^. H- Par. 

Alsine Altissima nemorum. Tin.z^o. Alflne aquatica major. Ej îtfd . 1 /^ x . Alflne falu h. Panl 
ftris. Tahern.Icyi^. ^ Alflne major, Ejufd.ibid.yoy.ïê Alflne marina. Ejufd.yià^. voyez»^^^' 
les figures a l^ Alflne major . ^od.x<). Secundum genus Mor fus galUn^ Trag.de fc.%%1;. , 

f Sa fleur eft a f pétales echancrés jufque vers leurs bafes. Elle a environ demi pouce de dia- 
mètre. 

* Mr. Tournefort dit que fes feuilles font ondées, & crénelées fur \qs hoiàs. Pour ondées 
on luy paffe mais pour^ crénelées , non , car je ne croy pas qu'on ait jamais obforvé de 
crenelures aux feuilles des efpeces de ce genre; quoy queMentzelius en ait reprefenté aux feuil- 
les de celle-cy. ■ ^ 

. 3. Alsine Hyperici folio. D. Vaillant J.R. H. x^r. Alflne longifoli a , nlîginofls fro- 
veniens loeis. J.B. 3. lib. 19. 355'. Alflne aquatica média. C.B. Tin. i§x. Alflne f fit an a. 

■ Tabern. Ic.jxx. * 

■ Il faut renvoyer cette plante après ou devant V -alflne Plantaginis folio. J. B. 

Fleurit enMay & Juin. Sa fleur n'a qu'environ x lignes de diamètre, &efta5'petalesblauc5, 
entiers & terminés en pointe. Ils pofent immédiatement fur les fegmciits du calice qu'ils cou- 
vrent ; ainfi leurs cantons font vis avis ceux du cahce. 10 Etamines, piftile furmonté de 3 fi- 
lets difpofez en triangle. V Alflne font an a. Tabern. le. jiz. eft bien refTemblante a noftre plante, 

Morifon, H. Ox.x. ^^i. dit que fes pétales font fendus en x, mais il fe trompe. Mr. Ray 
(Synopfzo^.) fe trompe pareillement: car il les dit auffi fendusenx jufqu'a la bafe. Et Jean 
Bauhin dit que îu' fleur a 10 pétales blancs. 

- 4. Alsîne pratensis Gramineo folio angustiore. Infl.R.H.%^}. H Panf. 
o * Alsine folio Gramineo angustiore palustris. ^illen, Cat. Gif. 173. A&z^.w.&s^ï* 

Tl.fpee.p.69. 
'.. : Fleurit en May , Juin & Juillet. Sa fleur a y a 6 lignes de diamètre , a 10 Etamines. II 
s'en trouve une autour des lacunes, qui font entre St. Clair & Rouflïgni & dans les prairies de 
St.Leger , dont la fleur a jufqu'a 9 a 10 lignes de diamètre , & c'eft V Alflne qn£ Caryophyllus 
holoflitis arvenfls médius, Rajt sy^wpf.ioy. Caryophylhs holoftius, foliis gramineis. Mentz. 
Fug.Tab.j. elle fe trouve auffy entre Gentilly & arcueil dans le pré ou naift le Clymenum 

Farifflore caruleo. 

. * Alsine folio gramineo angustiore palustris , florifera et non fructifera. 

Fleurit en Juin & Juillet. Sa fleur n'a qu'environ 3 lignes de diamètre. 

5. Alsine pratensis Gramineo folio a'mpliore. /;//?. 243. o //. Par.^\.?cz%o. Alfl- 
ne Cary ophylloi de s , glaber . flore majore. Cat. Mort. Amftel. i^. Euphrafia Qramen, 7rag. 319. 



Icon ® EuphraflaNorica. Ejujd.defe.^xj. "Dent de Chien. Fufcb.i.b.%\M\n. 



C 



1* é, Kh' 



\ ■ 



,o BOTANICON PARISIENS E. . 

■ * 6 Alsin-e, qui Caryophyllus hglostius, arvensis , médius. Raji SyfioJ>f.xoj. 

Au tour de lacunes entre St. Clair & Rouffigni. & entre gentiUy & arcucil dans la prairie.- 

Fleur blanche d'environ 9 lignes de diamètre , a y pétales profondement fendus en z. 

. calice vert fendu jufqu'a la bafe en y parties égales. loEtaminesblanchesafommetsjaunes. pi- 

ftile prefquc {pherique de couleur de paille , furmonté de 3 filets blancs , commence a fleurir 

des la fin d'Avril & continue en May. - „/ i .-d; 

S * I AlSINEFORMIS PALUDOSA TRICARPOS , FLOSCULIS ALBIS INAPERTIS. PM. 'Fbjtogr. 

Tab 7 fig j Alfme paluflris Portulaca aquatka fimilis. Raji Htjl. 1.103 y. Portulaca ex,- 
gua five arvenfis Camerario. J.B.i. lib.^s- î'^g- 678- Portttlaca arvenfis. C.B.Tm.zU. 
' Jlfine aquatkafirremor. J. B. 3. 786. an Mfme fdujiris fer f Mi folio. Ger. emac-. Por. 
ttilaca minima flore albo . H.R.Ekfx^6. ^ Htft. Ox. x. y/i- Camerana aquattca & major. 
Efh nat Cur.Cent.s.^6.App.<)i. Camerarla arvenfis'^ minor. Efh. N.C.Cent.s.^6.App 
^ 'DUlen. Cat. Gijf.f. 46. Tab. vi. ^ /. 114- pour le CaraAere. Cameraria five Portulaca 
ar-venfu exigna Camerarii Flor. Jenenf 108. Mfne fabiftrïs minor , folto oblongo. C. 
B.Trodr. 118. N". x. Pin. 1-51. N°. 4. 'Dillenius. /. 114. dit que fa fleur eft d'une feule 

pièce. 

Sa fleur épanouit au foleil de midy. elle s'evafe d^environ une ligne. Elle a s pétales & au^ 

tant d'Etamines. Son fruit efl une capfule prefquc ronde mais relevée de 3 coins arrondis. El- 
le s'ouvre en 3 parties égales avec une elaflicité étonnante, ils renferment chacune une fcmence 
noire, attachée au centre du fruit, ces 3 femences font pouflces par ta contradion des parties 
de cette capfule ,' aiïez loing de la plante. Elle fleurit en Mars, Avril & May , & naift en 
quantité dans les endroits ou Teau a croupi Thiver , autour de Verfailles . fur l'otie , & a Fon- 
tainebleau. VoyesPlanch.ni.F/^.4. 
US. T. Ai.THAEA oFFiciNARUM. ////?. F^r. ^. 5g 3 8 3- Jlthaea Dio/cortdts ^ Plin'ù. C.B.T'm, 
3if. Althaea Brunsf. ^.i^x. T^orft.s.Caft.to.Tragl.i-jo. Guimauve. Fuchf.Gall. Cap. v. 
Cette plante eft commune autour du pont proche le Château de Gefures. Fleurit en Juin, 
Juillet & Aoufl. Sa fleur eft blanche mais tant foit peu lavée de carné. Elle eft longue de/: 
a 8 lignes découpée en 5-. & quelquefois en 6 parties égales écaris & tant foit peu échancrez 
eh coeur. Elle a un double calice. Se trouve aufly en allant d'Aunay aLivry au deflus d'un 
Moulin. Se trouve encore autour ou Moulin de Berni. 
H. Par. çx- 5 ♦ I, Alysson incanum, luteum, Serpilli folio, annuum. JÎlyjfon incannm ^ /a- 
' ^ ^' teum , ScrftUi folio . majus ^ mimts, J. R. H. iiy. Thlafp minus quibufdam , 

aliis Alyjfum mimts , J.B.z. Ub.xxw, 9x8. an ThlafpiAlyjfon incanum luteum, lunato utri- 
■ eulol Barr.Icon.^o^.fg.i. Les deux figures qui font rapportées après ce nom dans les ob- 
fervations de Barrelicr , n*ont pas grand raport a noftre plante. Alyjfum minus Dalechamfii. 
Lugd. X. 1141. Edit. G ail. z.^^. afTez bonne defcription &deteftable figure. Th lafft Alyjfon 
diBumcamfeftre minus. C. B. Tin. 107. La quatrième efpece de Thlaffi de "Dod. en fr an- 
cois. fag.^^y, Cetautheur la dit afleur blanche, maisil eft certain qu'elle la fait jaune &qu*el- 

le ne devient blanche qu'en fe pafTant. 
Eft commun entre le Pont de St.Maur&Champigni, au bois de Boulogne. SafemcncecftroufTe. 

Alyjfum Matth. 1 3 1 o. Le filet qui termine la capfule eft rcprefenté trop long dan§,la figure de Mat- 
thiole. JlyJfum.Lugd. 1 143 . Jlypim minus Dalechampii. Ltigd. 1 143 . Thlaffi minus clypeatum 
ii.Tabern. le. jf66.jly£umQr^ cumTolygoni folio. Ejufd.^S9- alyjfum minimum. ClufHiff. 
cxxxiii. hûune fg. JlyJfum.Cam Epit. ^S%. fig.x. jlijfo. Caft.i6. 

De toute les figures citées , celle de la Paronychia 11. Tabern. Icon. 804, que C. B. rap- 
porte mal a propos a fon Myagrumjylvejlre, Tin. 109. reprefente mieux la plante en que- 
. ftion , que toutes les autres figures. 

Fleurit en Avtil Sc May. Ses pétales font jaunes & \m peu écha^crés en coeur. 
O z. Alyssom perenne montakum ikcanum. Lîjl.xij. H.Tar. sds. Thlafpi montanum 
luteum, 7.^.1.9x8. Alyjjon Jnguillara Ejufdem'J.B.'L. lib.xx. 934. Qefi aujfy le Cha- 
tnaepitys incana exigno folio. i.Pin,\x^^. Jtjuga flve chamaepiiy s altéra. Math. 941. Ital.^<)%,. 
Il faut raporter ici le thlajpi montanum incanum^ luteum, ferpilli folio majus ^ minus, £, 
Tin. loy. ;/°. ix.@i3. Tblajpi montanum incanum , luteum, Trodr. ^^. Icon.ThlaJpi fupi- 
num luteum. Lob.îcon.ixo. Jonthlajpi lut eo flore incanum difcoides montanum umbellatum. 
Col. part. i. x8i. Eft Thlafpi "^ hy mi folio , utricuU fubrotundo ^ mucronato ..^ Hifpanicum, 

Barr.IcQn.%oj. ^ Bocc,Mîif%.'j s -^^^^-^'^^ ilncfautpar confondre cette plante comme elle 

IVft 



^ 



BOTANICON PARISIENS E. 



m 

II 



^ ^ 



l'eil dans les. oùferv. de Barr. ;;«. -385;. avec Ton Tblaffi Thymi folio , rotundo uîrkulo , fiore 
albo. Icon. ^oj. fig.i. 

Il faut raporter icy le PoUum Alfinum flore Jiiteo Ejftett. ^ non pas au premier. Jljffon de 
ce, Catalogne comme a fait. C. Batth. dans fou Tinax. 107. Thlafpi Thymi folio, uîriculo fub- 
rotundo. Bocc. Mufi.jS. "^ab. 6z. Âlyffum. Cam. Efit. 5-58. fig.%. 

Sa fleur efta 4 pétales jaunes un peu écliancrés fur le bout. Elle a environ 4 lignes de diamè- 
tre. Fleurit tout PEflé & prefque toute Tautomne. Elle commence des le mois de May. 

Son fruit eft rond , & large d'environ x lignes avec une petite échancrure, fur le haut de la 
quelle part une pointe longue d'une ligne. Ce fruit eft a x panneaux relevez en bofiettc dans 
leur milieu & appliquez fur les bords d'un chailîs membraneux: , ils cachent chacun une fcmen- 
ce ronfle fous leur bofle. 

3. Alysson vulgare Polygoni folio, caule nudo. /«/?. 117. Burfa faforls 7nlhor lo-^-^^^-'^^' 
culo oblongo^ foUis integris. xx.C,B. Pîn.\o%. T>raba vulgaris caule nudo , Tolygoni folio 
hirfuto. T>illen. Cat, Giff.f. 40. voyezles figures a l'Alfinemïnimatabern. Je. 708. Pilofllafili^ 
quatay mlnima.fhal.Z^.Ic.fab.ywfig.E.Brunsf x. 38. les fleurs fontreprefentces trop granr 
des dans cette figure & les fruits trop gros. Les figures fuivantes en reprefentent les feuilles 
zxo'^ohtwïts.Taronichiajlfinefolia. Lob.Obf.i^^. Lugd.irxj^, 

La fleur eft a 4 pétales blancs fendus en x jufqu'a la bafe , les ctamines font a fommets jau- 
nes, le calice eft un peu evafe. Cette fleur n'a guère plus d'une ligne de diamètre , fon fruit eft 
aplati. Cette plante commence a fleurir des le mois de Février & continue en Mars & Avril. Ses 

w ' 

femences mcurifTent dans ces % dernier mois, 8c la plante périt en même temps. Elle eft très 
commune dans les lieux incultes & fablonneux. ainfi que la variété fui vante. 

* Alysson vulgare folus incisis. Burfa pajloris minor^ loculo oblongo ^foUisiaciniatis. 

m 

II, Q.B,Pin.ïo2. Burfa fafioria minima , oblongts filiquis ^ vcrna y loculo oblongo. J. B. x, 
//^. 12./. 937. majpios minima fpecies. thal.xtt. Myojotisparva.l^alechampî'Lugd.\},\%^ 
Les feuilles ont quelquefois % ou 3 dentelures de chaque cote. Il s'en trouve des pieds qui 
donnent des feuilles entières & des feuilles incifées. 

w 

* 4. Alysson , Myagrum sylvestre. B, Pin. 10^. Ffendomyagrmn. 1. Cam. Ej>it. c)oz.^q^^^ 
MyagrumTurcicum. J-.B.z. lib.xi.^ç^^. Myagrum tninoribus captulis feu fylvcjlre. Morif 

Hift. 1. 315*- 

Il ne faut pas confondre cette plante comme ont fait quelques uns avec le Mya- 
grum fat iyum . C. S. Pin. 109. qui fait fes teftes & femences plus grofTes. Cette plante eft af- 
fez commune dans les champs autou} de Gcntilli. 

S I. Ammi. MAjus. C.B.Tin.i^ç^. Ammi vulgare majus latioribus foliis , femine minus. ^^'^^ J^-ir- 

odorato. 7.^.3- lib. xK\u. 27. Jmmi.Cord. Hift. \zj. j^mmi.Tragi.^j^. Icon. Ammi. de 

Fufch. ch.xxi. 

Fleurit en Juin & Juillet. Il fe trouve autour deCharenton & dans les Vignes de Boulogne ' 

ducoftédeSt.Clou. ;' 

Ammi ma jus foliis plurimum incisis et nonnihil crispis. Tin.i^<). 

Cette variété fe trouve en quantité en allant de Charenton a St.Maur. ■ \ 

%^ A.MMI PERENNE. Mor.Vmb. %%. Ammi fylveftre. Brojf.^o. Èryngium arvenfe, folUsH.Par.zA^. 
ferra fmilibus. €. B.Pin.^%6. Crithmum qttartum MatthioU umbelliferum. J.B.7,Jib.%j.i<)^,^^ ^^• 
Falcaria Rivinî Icon. ^. Critbmo terrejlre. CaJI.i^z. Ammiperenne, refens , foliis longio- 
ribusferraîis X. ////.O;^. 3.194. 

Fleurit en Juin & Juillet. Ses fleurs font blanches , a s pétales égaux Sc échancrcs en 

coeur. 

G I. Akacampseros purpurfa. 7-5. 3. ///a XXXV. /.68i. relefhium pirpureum majus. C' o,f.n. 
3.Th. zîj. telethiïim foribus purpureis . Lob. Icon. Tèlephium furpureum. rabern^ Te. ^^S-^^l^'' 
Scrofhularia feu Portuïaca major, "^rag.ij^. Le Scroplmlaria média. BrunsfTom. i. 114. 
que C. B. rapporte a fon Telepbiimi vulgare refTcmble afTcz bien a noftre plante. 

11 fe trouve dans les bois 4e St^Prix. La dcfcription qui fuit , eft faite d'après l'Anacam- 
pferosqui fe trouve autour de Fontainebleau. La fleur épanouit en Aouft, elle peut avoir 3 
lignes de diamètre , fa couleur eft d'un affez beau pourpre , f pet^^ïes terminés en arcade 
gotique, lacompofent avec 5 etamiues a fommets jaunes. Le calice eft a f pointes,, il pouf- 
fe du fond un piftilc a 5- gaines. La tige eft fouvent lavée de pourpre rouge aufly bien que 
les feuilles qui ont environ 3 pouces en longueur fur \ de large. Elles font armées de chaque 
cofté de 10 a 12 dents. ' ', ^ G z 5 ^•^^^- 



H, Par. 

Mouron* 



H. Par. 



Pî^Par, 
3S7. 



li 'BOTANICON T A R 1 S 1 È N S E. 

5 I. Anagallis phoekiceo flore. Pin.^s%. il faudroir àxrc j?unkeo flore , Ponceau ou 
de Grenade. Anagallïs mas . Brunsf.T. 1.238. Anagallïde mafchio. Cafi.i.^. Mouron mafle. 

Fuchf GalLCap. vi. 

Il fleurit tout l'Efté. Ses femcnces font brunes. 
Anagallis fhoeniceo flore foltis ternis. 
Fleurit en May , Juin & Juillet. Il donne une fleur dans chaque ailTelle des feuilles comme 

font toutes les efpeces de ce genre. , ' 

* Anagallis fhoeniceo flore foliis qlaternis. Anagallis fhoenicea , mas , folï'ts am- 
pUoribus ex adverjo quaternis, f luk. Jlmag. Bot,%<^. 

* Anagallis flore pleno fhoeniceo. 

z.. Anagallis coeruleo flore. Tin.x^x, Anagallis faemina, Brunsf.Tom, \.%},%. Ana- 
gallide femina. Caft.i^. Mouron femelle. Fuchf IGalL cap. vi. ■ 

Fleurit en May , Juin&c. ' 

* 3. Anagallis paludosa, minima, foltis rotundis alternatis. LexSeptembrei7i4^ 
J'ay enfin obfervé fa fleur elle efl couleur d'eau d'une feule pièce. C'eftun petit tuyau evafé 
par le haut & découpé en 4 quartiers e'gaux , & très pointus , couleur d'eau & par confequent 
tranfparents & très minces. 4 ctamines très courtes bouchent de leurs fommets jaunaftre la bouche 
du tuyau. Cette fleur n'a guère quune ligne de diamètre ces 4 quartiers font difpofez en croix. 
Centrunculns, Eph. Nat.CurXent.^K^ 6. Jfp. ® TDillen. Cat. 161. ^ Jpf. iiï. Nov. Gen. 



'Plant. Aljine j?aluflris minima , flofculis alhis , fruffu Coriandri exiguo. Mentz. ^ug. Tab. 
7. Cen'ellpoint une y///tf^<«///V. Anagallis fpuria , fve minima , arvenfis ^ tetrapetaloides, 
Flor.Jenenfxo, Voyez fa defcription dans les Mémoires de Mr. chartes in 4"./^^. 4. 

Mais il n'y eft pas fait mention du calice, qui eftdccoupéjufque vers fabafe en 4parties éga- 
les & vertes dans les quelles eft enchafTé le fruit, qui eft ipherique , mais terminé par une petite 
pointe ou adhère fortement la fleur flétrie. Ce fruit s'ouvre en travers en % hemifpheres & 
renferme 7 a 8 femcnces brunes, attachées a un placenta. Fleurit vers la mi Juin, en Juillet. 
& Aouft. Il eft commune a l'entrée du bois de Bondy autour des marres , & autour de celles 
qui font dans le friche ou patis au deflus de la garenne de Sève. ■ ' 

ï. Anemonoides nemorosa, lutea^ Ranuncuhtsnemorofîis luteus^ \.C.B.Pin.ij%. Ta- 
bern. Icon.^^. Anémone Rammctilus flore luteo.T>illen.Çat .Gzjf.p, ^<^. La quatrième forte de 
Grenoùillette ^ qui efî jaune, Fufch.ch.\jy\\. 

Elle commence a fleurir àt% la fin de Mars & continue en Avril. Sa fleur , s'evafe environ 
de 8 ou 9 lignes. Elle n'a point de calice , & a 5 ou ^ pétales arrondis. Des etamines jau- 
nes & fans nombre , entourent un piftile compofé de plufieurs petites caplules, qui contien- 
nent chacune une femcnce. tige fimple garnie de 3 feuilles o jpofées. 

%. Anemonoidfs nemorosa, alba , VERNA. /inemonotdes flore majore. DiUen. Cat.GiJf.f^ 
39. Ranimculus ftemorofus alhus. labern.lcon.^S' La qîtatrieme forte deGrenoïiillette ^ qui eft, 
blanche. Fufch. ch. lviï. 

Elle fleurit des la fin de Mars & au commencement d'Avril. Sa fleur s'evafe d'environ neuf 
lignes & eft prefque toujours de 6 pétales oblongues tirant fur l'ovale, ^ dilpofés a double 
rang , etamines fans nombre , point du calice , Etamines fans nombre a doubles fommets jau- 
nes, tige fîmplc qui ne fouticnt qu'une fleur , & garnie de 3 feuilles oppofées en treffle. 

3, Anemonoides nemorosa, pyiu?yR£A , verna. Ranunculus netuorofiis purpureus . Ta^ 

bern.Icon.^S- 

4. Anemonoides nemorosa , ex rubro purpurea. Ranunculus nemorofus ex rubro-pnr- 

fureus. Tabern.Icon.^6. - 

* f. Anemonoides nemorosa, rKiFO-LiK. Ranunculus nemorofus ^ trifolius. H.L.Bat. 
Mr.Danty d'Ifnard a trouvé cette plante dans les bois de Chantilly, Elle fleurit en Avril 

& May. fleur fans calice a double rang de pétales. 3 au rang externe & 3 & quelquefois 4 au 

rang interne, etamines fans nombre^ 

o ï. Androsaemum maximum frutescens. r, B.Pin.x%o,y'ndrof£mîim:Tajf.fart.alt. 
^ab,N°.4. Siciliana. Eyft .Tab . ij^y , belle figure. Androf^mum. Dod.Gall.^i. 

Calice découpé jufqu'a fa bafe en s lobes égaux, fruit partagé en 3 loges par autant de cloi- 
fons qui s'unifTcnt au placenta. C'eft une baye noire, ovale, longue de 3 ou 4 lignes, femcn- 
ces brunes, longuettes & menues. II fleurit en Juin & Juillet. Sa fleur eft a 5 pétales jau- 
ges , & a cnviroa demi pouce de diamétrç, 

* I. An- 



BOTJNÏCON P A R I S 1 E N S E. 



^ 



F 

i' Amcelïca pratensis, Apii folio. Ift^.sis. SàxifragaAnglicafdCte Sefeli pratenJis.y^-^^'^^'^X' 
Ger.emac. 1047. Rciji Hifi, 1.45-3 ■ Lob. le. 784. Sefeli pratenfe. Riv.Ic:^. Sefeli fratenfe^ 
Silatts forte Tlinio. C,B.Tin.\K%. Sefelifratenfe noflras, Tark. <)oj^. Saxifraga Angîorum 
folïisFoenieiililattorîbus, radiée nigrayflore candido , femme Foeniculî finïlis Silao. J. B. 3. 
■/. XXVII. 171. Item Sefeli fratenfe Monffelienfiutn. Tark. 904. Silatim quibnfdamjïore luteo- 
lo. J.B.^Atb.y.^y\i. 170. 

Fieùr blanc fale tirant fur le jaunaftrc , a 5 pétales prefque égaux & entiers 5 etamincs. Les 
pétales font le crochet par le bout, ce qui les fait paroiflre cchancrces. Fleurit en Juin & Juillet 
par raport a fa graine , qui efl: profondement canelée. La tige eft pleine & ne donne point de 
laiâ:. . 

%. Angelica Sylvestris minor, sive erratica. C. b. Tin. 15-5'. aquatica repcnsfeufodagra- ^^'^- ^*'' 
Yta, aut Àrchangelica. Brojf.-^^, Todagraria. Riv. le.-^.Caft.^^i. Tycmcomos. Brunsf 3, 
16$. Vitium Jngeliea. Trag.defe.^xx. 

* 3. Angelica pratensis, Apii folio, altéra. J. R, H, 313. a HeUneourt. 

Il faut faire entrer dans le Caradlere de l'Angélique , la dentelure des feuilles pour diftinguer 
ce genre du Ligufticum , dont les feuilles font entières. 

I . Anonis spinosa, florepurpureo. C.B. Pin. 389.//. Tar. 5-3 . ^ s^2.A/miis. Riv. le.i.Ano- Anefîi 
nide.Caft. ^z.ReffaBovisTrag. %6<).Ie,Arrefte heuf ou Bugrande.Arrefte beufde Fnfch. ch. wiii^ ^s. 

Fleurit , des la fin de Juin & continue en Juillet , Aouft & Septembre. Quelquefois il fe 
trouve abroiument dénué d'Epines, comme je Tay veu dans le parc de S.Maur en 1713. 

O * Anonis Spinosa flore pallide purpureo. 

o ♦ Anonis Spinosa flore albo. C.B,Tin. 1%^. Anonis feu JreJîaBovisvulgarisfpnofa, 
^Iba. J.B, . 

G * 2,. Anonis Spinosa, fruticosa. erecta, flore purpureo. o ' 

Cette planté eft fort commime le long de la marne, on commence a la trouver en deçà de 
Neuilly le long de la chauflee. on la diftingue aifement de Tarréte beuf ordinaire en ce qu'el- 
le eft toujours droite , que les tiges en font beaucoup plus epaiffes & plus roides , plus char- 
gées de feuilles & de fleurs , que fes Epines en font plus longues 8c plus fortes. Les fleurs d'un 
Tougêplus vif ordmairement & d'un plus grand volume. Cette plante eft aflez bien reprefen- 
tée par la figure de r^«<?;/ij' j^/«(?/2f. £^7?. Tt^^. z(>3 J 

* Anonis Spinosa, fructicosa, erecta flore pallido. 

Il fembie que cette féconde efpece eft celle que les Autheurs prennent pour \ Anonis fftno fa , 
flore fur pur co. C.B. 

o 3. Anonis viscôsA , SPiNïs carens, lutea, major^ C.B.Tin.^%^. NatrixT/inii./Ier-i^-^^^'^'^- 
bariorum, Adv. Lob, Anontde gialla. Cafï.ii. Ononis lut eo flore. Eyji . Tab . %6 s . 

Fleurit vers la fin de Juin en Juillet & Aouft. Ses filiques pendent embas , elles ont 7 a 8 
lignes de long. Se trouve dans le parc de Vincennc vis a vis le Château & tout proche. 

O * Amonis NON Spinosa, flore luteo varîegato. P/;;. 389. Natrix. Riv. le. z, Ono- 

^ - J 

-ni s flore luteo variegato , nonfpinofa. Eyft.Tab.z6z, 

Cette plante eft commune entre la jaloufie duparc de Chaville& raveuucqui vaaîapor- 
te du dit parc & fur la butte ^e Sève. 

04. Anonis flore luteo parvo. H.R.Par, H.Par.^^.fë }%%. Anonis fpino fa lutea mi- 
nor. C. B. Tin. Jnonis floribus exiguis luteis. Joneq. Hort, Anonis minor. flore luteo. Brojf. A* 
nonis. Ononis lutea f^lveflris minima. Col. t. -3,0^. flg.-^oi.. 

Une le dit point épineux ainfy C.Bauhin n'a pas eu raifon de le nommer Anonis ffinofa- 
Fleurit en Juin & Juillet. 

Ilfaut nommer les^wow/J N*'. 3 & les*, & 4, de ccCatalogue, Natrix. ils différeront des autres 
par la languette ou feuille qui termine comme un argot le pedicide, au quel celuy de la fleor 
eft articulé. Ce qui fe rencontre dans prefque toutes les efpcces a fleurs jaunes, les quelles por- 
tent leurs fleurs ordinairement alternées en Èpi , dont chacune fort de raifTellc d'une feuille. 

K^mwAAS vid. Alchimilla, H.Parîï. 

^ I. Antirrhinum arvense majus. C.B. Tin.ziz. Antirrbinum Jylveflre. Brof. ^^. An-^"^ ""^ ^" 
tirrhinum arvenfe. Riv. Icon. i. Antirrhinum fylve^re, Eyft.q'ab. 157. Mufle de Veau. 

Fleuriten Juin & Juillet fa fleur eft purpurine. Elle a environ demi pouce de long. Lecalîceeft 
a s feuilles qui débordent debeaucoup la fleur. Chaque fleur naift de raiiTclIe d'une longue feuille. 



* Antirrhinum arvense majus flore albo. //- R. Far. 



D 



An- 



( 



"V 



u 



B 



T A N l C ON P A R I S 1 E N S E, 



ANtiRRHiNUM vuLGARE. J . B .^. lib.^xy.. ^ag. j,6z, tncijus alterum. fol'w longiore, C, 

B.P.zii.Anùrrhîmim. T>od.Tempt,\%%. 

Sur plufieurs murailles des Jardins & a l'Aqueduc d'Arcueil. fleurit en Juin & Juillet. 
Aktoniana vuLGARis LATiFOLiA. v'td. Cbamaeneriou. N.s-. 

5 I. Aparine VULGARIS. C. B.Pïu. ^^\. JI>arme.CaJt. ^s.'rrag.4r9^.Icon, j/perelkodovatM, 
S"/89.C^/?.f3. quoadfig. Phïlanthropn, DiofcMFrtnntSLapfago etiamTlïmi. Selon Moriffon. 

Grateron. de Fufcb.chap.ymn. - 

Fleurit en May & Juin. Sa fleur efl blanche & découpée ordinairement en 4 quartiers. 

Voyez planche IV. F. ^. L. b. 

S * X. Aparine yulgaris, semine minori. Injl. 11^, ■Jj>arine,Camer.Ept,S57' Voyez 

planche IV. i^. 4. i. <«. 

Fleurit en May » Juin & Juillet. Sa fleur efl blanche a 4 parties égales , fon fruit cft herifTc 

de petits poils blancheâtres. Elle diffère de la précédente en ce , qu'elle cft beaucoup plus petite 

dans toutes fes parties & que fes feuilles naifTent ordinairement au nombre de 8 a chaque noeud, 

au lieu que l'autre n'en "donne que 6 ou 7. Elle eft commune dans les grains autour deCharen- 

ton, deSt.Maur, de Vaugirard &c. 

5*3. Aparine semine laevi. H.R.Tar.jiparine foliis breviorïhus ^ femine laeviore, 

^.H.Ox.s.SS^. Aparine femme kevî.TarL Aparine vulgaris ^Jeminibtts glabris. Flor. Jeu, 

Sa fleur eil blanche divifée en 4parties égales & n'a qu'environ une ligne de diamètre. Sa 

racine efl une iibre rougeaflre, qui pique a fonds , epaifle a fon coîèt d'environ demie ligne , & 

qui fe divife quelquefois en d'autres fibres chevelues. Sa tige cft quarrée & entourée de feuilles 

qui nàiïTent d'efpacc en efpace & par rayons, au nombre de 8 terminées chacune d'une arreftc 

longue de demie ligne , toute la plante eft fort rude & s'attache fortement aux habits, fon vert 

eft un peu pafte. Elle n'a ordinairement que 8 ou 10 pouces de haut, fleurit en May & Juin 

it graine en même temps, fon fruit n'eft que chagriné , c'eft principalement par la qu'elle dif* 

fere de VJpari^e femine Coriandri faccharati. Tark. 8c par la fuperficie de l^cs feuilles qui 

font prefque liiTcs , au lieu, que les feuilles de celle de Parkinfon font'herifTées ou chargées de 

pointes, Cette plante eft très commune dans les grains autour de Vaugirard , dl/Ty de Cha- 

renton, de St.Maur, ou elle fleurit en May , Juin&Juillet. Voyez planche IV. F.^.&L.a. 

04. Aparine palustris, minor, Parisiensis, flore albo. Inji,ix^. Aparine aj^er a ^ 

pratenjis, minor, Flor. ^afimodog.-L^^, 

Fleurit en Juin , Juillet & Aouft 

5 * 



IlPar.i^tf. 
& 390. 



f. Aparine minima. Bot. Monjp. App.n^i.^ RajiSynopfxi%. Gallium Parzjieufe, te- 
nui foUum flore atropurpureo. J. R. H. app. 66^. Aparine minima ramojior 4. H. Ox.^^i^i, 
Jn Aparine purpureis floribus. C. B.Pin, 334? 



[iamctre 



plus menus qu'un grain de Moutarde ; ils font liffcs , mais fa tige & fes feuilles qui naifTent. 
ordinairement au nombre de 6 a chaque étages, font un peu rudes. La plante eft fort bran- 
chue. Sa racine eft ligneufé & rougeâtrc. Ses feuilles n'ont que x ou 3 lignes de long fur de- 
mie ligne ou | de ligne de large. Sa fleur eft d'un pourpre verdaftre. Ses feuilles font au 
nombre de 6 a 7 a chaque noeud. Cette plante eft fort commun^ dans la pleine de Sève, de 
Vaugirard & dans les terres fablonneufes d'autour de Paris. Elle fleurit en Juin & Juillet. Ses 
femences font brunes & n'ont qu'un quart de ligne de diamètre. 

o 6. Aparine latifolia humilior, MONrA^AJnfl.R.H.ii^.Caprifolium.Brunsf.T'om.z, 
i^. Tiorfl.63, HepaUca. Ejufdem 145-. Matrijylva. Trag. 496. le jjperula fore albo odora- 

ta . Schwenkf 14. v 

C'eft la large feuille. Elle eft commune entre le Château de la ChafTe & St. Radegonde, 
dans la foreft de Montmorency. Elle fleurit en Avril & May. Son fruit eft herifle de poils 
qui fe terminent en crochet. Les feuilles font ordinairement au nombre de huit a chaque ver- 
ticille. Fleurit vers la fin d'Avril & en May. Sa fleur eft d'un blanc de laiû ou de nege , elle a 
a lignes de diamètre & eft fendue en 4 quartiers difpofez en croix. 

tA/peruUe /pedes, 

H.Par.589. ? 7. Apari>;e supina pumila, flore caeruleo. Inft. 11^, Rubiaparva, fore caeruleo 

Jèjpargens. J,B,}. lib.^é.p.yi^.Rubeolaarvenfs^ repenscaerulea.C.B.Pin.i^^.Prodr.i^S' 



H. Parif. 
389. 



^ 
^ 



\ 



^' 



B T A N 1 C N P A K 1 s 1 E N s E. ij ' 

Fleurit en Avril, May & Juin &c. Sa fleur n'a qu'environ une ligue & demie de diamètre 
& eft divifée en 4 quartiers. Elle eft gris de lin plûftot que bleue. Cette plante a cela de par- 
ticulier q'uelle porte fes fleurs ramaflees en tefte dans une efpece de calice commun formé par 
plufieurs feuilles vertes qui font comme une étoile. Ce cilice renferme ordinairement 7 a 8 
fleu'rs qui laiflcnt après elles des femences furmontces chacune de 3 ou 4 pointes." 

8. Aparine segetalis, erecta flore caeruleo. Qallïum arvenfe fore caeritleo. Infl-, 
.11^. Jfpcruldcaerulea.arvenp. C.B. Pin. 3^^. Jjperulahexaphyllospirpurea. EjnfdJbid. 

' Aparine segetalis, erecta flore albo. RubiaalbavclpalUdaerehior elatiorve.Flor. 
Bat.^z. 

$ I. Aphaca. Lob. Icon.70. H.Tarif.ij^. & 390. Aphace.T^od. 

Fleurit en May & Juin, fes femences font noires, & meuriflcnt en Juillet & Aouft. 

I . Apium palustreet Apium officinarum. c. B: Pin. 154. Jpum aquat k im . Broff, 3 3 . Âplum ^^' P^r.'s^o. 
agrejie. Cord. Htft. v. 168. ce dernier autheur a fort bien remarqué que le Seleri ne difFe- 
roit de l'Ache que par la culture. Apium. Briinsf. 3 . loj . Apio^aluftre. Caft.iy. 

Ses fleurs font blanches , a 5 pétales égaux , prefque ronds & comme creufés en cuillcron. 
Ses fleurs n'ont pas Une ligne de diamètre. Les ombelles font attachées fans pédicules aux 
noeuds des branches, fleurit en Juillet & Aouft. 

I. Aquifolium sive Agrifolium vulgo. y. B.ï.lib.ii^. JqtnfogUo, Caft.iZ. Jqtiifolia.i^oux. 
Tr^ig.Ic.jc6j. JgrifoUum. Paff.part.alt.ij^. H. Par. 

Efl: commun dans la forefl: de Montmorency. US. 

I. Aquilegia officinarum sylvestris, flore caeruleo. C. B. T in. i^^.jfquikgia flore H-Vax-i^'^, 
fmplicî.J .B . Aquîlegia.T)QrJl . 30. flore caeruleo. S'^. %. 8. chelidonia média. Cafl. jio.quoad'^^'^'^^„l 
le. Aquitina. Ejufd.de fi. Aquilegia, Trag. 1^6. Pajf. part. z. ^^. ^quilina Matth. Lob. /^.NWiJj^»-. 
761. labern. Jqtiilegia caerulea. Ger. Et Columbina quibufdam fore caeruleo Swert. Jfipy- 
rum. 'Diofioridis coL Phytob.i. Jquilegia. Sim.Paul.zo. bonne f g, copiée d'après l'Jqullina. 
Lob.Ic.-jGx. Âncolye. de Fufch. ch.^xxy. 

Fleurit en May & Juin. Se trouve au Bois de Bondy , de St. Prix , de Porchcfontaine , dans 
la foreft de St. Léger, de Montmorency, de St. Germain. 

Aquilegia officinarum sylvestris flore puniceo. C. B. Pin. 144.' 

Sur la butte de Sevc. le 13 Juin 1711. 

I ■ h 

I. Arenaria. c.B.J.B.vid.Alfne^N.^, 

i.Aristolochiatenuis officinarum ClematiTis KT.c~£A.C.B.Pifi-3oy.jfrifolochiaroiu7iJa.1i.?AT.\'j'^. 
Fufch. le. 90. jirifolochiamultifora Riv. le. x. Arifolochia longa. vulg. Cam. Ariflolochialonga. {)J ^ ^^"*" 
T>orfi. 4. Trag. 178. Ariftolochialongavulgaris.Ejfi.Tab.i^^.Jriftolochie longue, de Fufch- 

ch. XXXI. 

Sa fleur efl: jaunaftre & a neuf lignes ou un pouce de longueur; 

Armeria. vid. Caryophyllus. 

♦ I. Artemisia offïcinafvUM vulgaris major, caule èx viridi albicante. C.Ê.pir/.H.VAr. 
137. Lift. ^60. Artemifa.Trag.-^^i. flore cerae tôlore dit Tragus. AHemifa communis. Ar-\j^ 
moife commune. T)od. Gai. iz. ou Armoifi blanche. T^od. Gall. xz. defc. Artemifa candida^ytrmoife^ 
Schwenckf.zz, Artemifa. 'Brunsf.z,%j. Ar terni fa vulgaris. J. B. 3. lib.\y.\i. p.iî^. Raji j^ 
Hift. I. 37Z. il dit fa fleur purpurine, aînfi il faut renvoyer ce nom a la fuivaiite. 

Les tiges font pleines , & canelces les feuilles font vertes en defllis , & blanches en dcflbus . 
fleurit en Juillet & Aoufl:. le calice eft oblong, les écailles en font longues &efl:roites. Armoi- 
fe a tige blanche .^ larges feuilles ^ ^ a fleur s jaunes de Fufch. chap. xiii. Ses fleurs font long; 
de z lignes fur environ \ de ligne de diamètre , plus étroites par le haut du calice que par le 
milieu , qui eft en pance. Les pieds qui portent des tiges vertes font leurs fleurons fulphurcz. 
Ceux qui les font purpurines , pwt leurs fleurons purpurins, rien ne fepare les femences. 

%. Artemisia officinarum vulgaris major, caule et flore purpurascentibus, C.H.Par.i7i. 
B-Fin.\ij.J.R.H. 4r)0. vid. Raft Hift. i.zi},. îf'.z. Armoifi a larges feuilles , rouge en 
fa tige ^ fes fleurs y de Fufch, chap. ymi. Armoifi rouge. T>od.Gall iz. defc. Artemifa rna- 
jor, Cord. Hift. 1^6, Artemifa nibra. Taberu. le. Sch'wenckf.zz.Tabern' 

Le calice eft de couleur vineufe. Se trouve meflées avec la précédente , dans le parc de 
petit Bourg. ' ' 

I. AfvUM vulgare non maculatum. C.B.Tin.ï<)S-^y^^Cord.Hift.jo^.afenillespointues.l\V^x-\9^A' 
Arum. Riv. i. Aron.Trag.jj^. a feuille s très pointues, Ar on. Bruusj.l'om. 1. $6. T*orfl. xz. 
Jron , de Fufch, ch^xxn, h z On 



cant 



I(? 



B T A N 1 C N PARISIENS E, 



H. Par. 



H.Par.;94. 



I^feau. 



Rift Par. 



On trouve des pieds d'Arum qui ont leurs feuilles telles qu'elles font reprefcntées par la 
figure de rArum. Tab.ïc.j^S. & d'autres qui les ont beaucoup plus grandes , plus pointues, 
& dont les oreilles fe jettent en dedans ; Il en eft de même de VArum macuUs nïgris, U 
fleurit a la fin d'Avril &enMay. le piftile eft d'un pourpre livide, plus pale que celuy àcl'A- 
rum maculât um. fe trouve dans le parc de Clagny. , 

* Arum vulgare non maculatum folio subrotundo. H.R, Par. 
7. Arum maculatum maculis nigris. C. B. Tin.i^^. Arum maculatum. Tab. Ic.y^6. 

Arum Lauremb. 140. 

Se trouve dans le parc de Charonne. fleurit en Avril. 

* Arum maculatum folio subrotundo. H. R. Par. Arum vulgare folio Jubrotuftdo 
f}îaculatum , maculis nigris , Jpicd violacea. Joncq. Hort. 16. 

3. Arum maculatum maculis candidis C.B.Tiu.iç)^. 
Je Tay trouvé a Fefcamp. 

* I. Arundo vulgaris sive Phragmites. Tiiofcoridis ^ Theophrajli. C. B.Tin.ij. A. 
rundo vallatorta. Lob, Adv.ij.de fi. obf.x%^fig. Ger,€mac,->,6, Jrundo vallator ta fiu vulgaris. 
Tark.fig.x-Lo^. Èaji Cat.Jngl.^ Hijî.izj^, Syn. 185:. arundo vulgaris ^ falujiris, y. B. 
X. 485-. Hifi.Ox,^. S€5t.%. Tab.%. fig.j. Jrundo fhragmitis . Dod. 

Ses Epicules relTemblent affez a ceux de l'Avoine & font compofez chacun de 3 0U4 fleurs 
leur calice efl: environné depoils foycux blancs , qui forment comme un pavillon, dans le fond 
du quel efl: attaché la capfule de la graine. Mr.Tournefort indique cette plante dans fon Hift. 
des environs de Paris. /^^. 91. 5^ 45*9 • fous le nom de Gramen Jrundinaceum , fpca multiplia 
ci , calamagrojtis ^iofioridis, C. j5. Pin. 6. 

Q %. Arundo vulgaris sive Calamagrostis . Tiiofior. Gramen dumetorum, faniculâ acerofd, 

fimine fapfofo, RajiHiJf.ii.iy. Gramen arundinaceum faniculâ molli ffadiceâ majus. C.B 

'2heatr.<)4,.^S. Agroftogr.Helvet.xx.Tab.Y. Vérifié dans Iherbier du T>roguier. Enfrançois 

Lefihe. Gramen faniculatum Arundinacettm^ faniculâ denfiî, fpadiceâ. J.R.H. 5-13. Gra^ 

menArundinaceum , faniculd molli fipadiced ^ majus. C.B.Pin.y.^tbeatr. 95*. Icon. ^ 94. 

defic, Gramen îomentofium & acerofim. Calamagroftis quorundain & vulgi Gramen flumofum, 

Lob.Icon.6, Gramen plumofium. Lob. Jpicd candidd ^ fierici modo lucens. J, B. x. lib.xvin. 

f^^y6. Arundo Jylvattca ^ elatior , panicula molli candidd î? Jerici modo lucenti. PI. Ox. 3. 

xi8. Icon.Se^.%.Tab. 8. bonne figure. Calamagroftis five Gramen tomentofium. Tark.Theat. 

j%.ii8i. Item Calamagroftis Sylvae S.Joannis. EJufid, fig, 1181. Raji izSz. Calamagroftis 

vel harundinaceum Jorte Babylonium. Lob. jidv. 3 . défier ip t. Cefi auffile Gramen Arundinaceum 

panicula molli fipadicea majus. ^.C.B. Pin. y. & Gramen Arundinaceum Jpicd multiplia Ejufid- 

Ses locixftes font a i bafles feulement longues d'environ i lignes très étroites & fort poin- 

-- Elles renferment une feule femence fort menue, placée dans le centre d'une aigrette de " 

poils blanc fales longs de prés de x lignes qui l'environnent tout autour. Cette femence eft 

très menue & n'a que demie ligne de long. Ses panicules commencent a paroifl:re vers la mi 

Juin. Bois de Verrière. 

H.Par.nS. I. As arum. "Dod. 35-8. Ajarum vulgare. Brojf. 3^. jfiarum. C. B. Tin. 197. Cam. 

'in Math. Germanicè. i^. J. B. 3. 5-84. Cord. Hifi. iii. Brunsfi. j. 71. "Dorfi. 13. 
rrag. 64. Jfiaro. Caft. fo. Afiarum vulgare rotunàifioUum . i. H, Ox, 3. 5-11, Jfiarum. sim. 
Paul. X3. copiée d'après VJfarum bac caris five Baccatus, Lob. Icon. 601, Cabaret. Fuchfi. 
Gall. cap, m. 

Fleurit en Avril. 

I. AscLEPiAS ALBo FLORE. C- B.Tin. 303, Hirundiuaria. Trag.xio. Brunsfi. x. 3^. T>orft. 
US, 1 50. Vincetofiico. Caft.^^y. Vincetoxicon. Fufich. ch.xh\. 

Fleurit en Juillet & Aouft. Ses femences font tanées & furmontécs d'une aigrette de poils 
blancs & foyeux longs d'environ neuf lignes. 

* ASCLEPIAS ALBO FLORE FOLIO EX ALBO ET VIRIDI VARIEGATIS. 

Sa flemrs ne diffère de celle du premier que par fa couleur. 

X. ASCLEPÏAS ANGUSTIFOLIA , FLORE FLAVESCENTE. H.R.Tar. 

3. ASCLEPIAS NON SCRIPTUM FOLIIS NIGRIS IN SUMMO HISPIDIS. Com.Z'LO. 

I. Asparagus sativa. C.B.Pin.^î^. jfiparagus communis. BroJf, 35-. Afiparagus. Cord. 
Hift. .101. Brunsf. 3.176. Afiparago domeftico, Cajt, yz. Jjperge, de Fujch. ch, xvn. 
Dans les prairies de Palaifcau. 

Mori- 



tues. 



Hifl.Par. 
55. 



H.Par.39î 



H. Par 

5rf. S: jTç. 
US. 



t 



B or AN I C n PARI SIENS E. 



17 



/ 



Morifon (ffi/t.Ox.z.s.) -x^dxtzo^t l'-^fparagtu fylvejiris remijjîmo folio. C.B. Pin. ® 
( Jfparagus marttimiis crajjiore folio. Eju/d. eflant cukivées, fe changent en celle-cy, mais 

nousfommes très convaincus du contraire, car Tes trois plantes n'ont point du tout change dans 
le Jardin Royal depuis un temps immémorial qu*on les y cultive. 

5 I. Asvvvi\\:qo\\ii^gxkis. htlf.i^^.BuglofurfiJylvefrecaîiliùusfrôcumhentibus. C.B. Tin H.Par.î^ç. 
2.^7- ^y^ioglojfa, forte toftaria Plinio . five Echium Lappulatum quihnfdam. J.B.^. Uù.^ ^*^' 
^efc J>. 5-90, Afperiigofpuria. T>od.is^-^HlojJumfylveJîrecatiliculisp^ocumhemîbîtsfrt(6inpe'' 
dem anferimmreferente. \>,.H.Ox, 3.439- Çynoglofa Topiaria forte Plinii. J.B.y:6oi^ 
défi. © Icon. il en donne 2 figures & i defcriptions , mais il y a tranfpofttion d'une de ces û^_ 
qU'onaplacée/'/2g.6oo. avccla defcription àMCynogloffafoUoviventiàonilz^gareçïxQihçx^c ' 
590. Borrago minor Jylveftris ^c. G?/. i.i8r. _y^. 183. /'"-"<{ 

^ Fleurit en May. Sa fleur efl bleue & n'a guère qu une' ligne de diamètre. Ses féménces 
font brunes , un peu aplaties femblables en quelque façon a un pcpin de Poire. '\ 
"'ï. As'pÊRULA HEXAPHYLLOS PURPUREA. C.B.T.SS4- Âpuruie fupiua , pumila ^ flore cae- : 
ruleo, y.R.H.ii^. ' , ■ 

r 

♦ i. AsPERULA CAERULEA, ARVENsis. C.B. P. 334. GalUum arveufs Jîore caerulco. J.R. 
II. II 5-. vid. Jparine. . ' "* 

■ î. AsPLEiNiUM sivE Ceterac. 7- ^. 3- /^^- xxxvii. /. 749. Scolopeudrionfive Jfplenon.Cord.w.^^t. 
Ijif.y. 171. Jfpleno. Cajf.^^. Scolopendria vera. Trag.^^i. le. , ' ÎJ^- 

X. Aster arveksis, caeruleus, acrîs. Infi. 4f%\. G Conyza caeruka acris. C.B. pin^n. Par. 
2,65*. ConyzQîdes caerulea. Cord. Jpp. de/c. & T)entelaria qttibufdam. Ejufd. le. zi6. l'in^-V'^^^^' 
ilorins jîos -L.Trag. defc.i$^. Amellîts motanus Aequicolorum. Col.^.i^.fig.iô. 

Sa ileur efl; gris de lin , elle a environ 4 lignes de diamètre fur autant de longueur. Son 
difquc a depuis 6 jufqua ix fleiuons entremeflez du poil des aigrettes qui couronnent les 
embrions de graines. Ces fleurons font découpez en étoile a 5" pointes verdaftres , les fom- 
mets qui débordent leurs ouvertures font jaunes. La couronne efl formée par 40 ou 5*0 demi 
fleuronsgris de lin, qui ne débordent le difque que d'environ i de lignes , ils font fendus fur 
le bout. Le calice efl écaillcux & velu, fleurit en Juillet & Aouft. Les écailles du ca- 
lice font longues , étroites, velues, un peu relevées en dos d'afne , fes femences font ob- 
Jongues, flàves & aigrettées de poils. 

9 1. Aster palUstris, parvo flore globoso. /;//?. 483. conyza mijior flore glohofo.^-^^- 
C.B.Tin.zéè. Sous ce nom de Conyzamajor flore globojo. t.Pin.efî rapportée la Conyza minor. 
Maîth.%j\. ïtal.c)!^. qui eft la Conyza cauUbus rubentibus flore luteo nudo. Bot. Monfp^ 
il le faut nommer After pattiflris ^ annuus , lut eus , fol. undulatis ^ crifpis. Sylveflris hir* 
fît a. Cord. Hift. 160. Item Pfillzum. EJrtfd.Ic.i^^. C Bauhin dit major tS minor. Morijfon 
nomme cette dernière chryfantLemum Conyzoides paluftre minus , flore glohofo. //. O.v.3'. 19. 
iV°, 31. il afTeûre que fa femence eft fans aigrette , & il y rapporte la Cowy^^ mimr. Mat th. 
871. minima. Qer. Conyzaemediae minor ^ fpecies flore vixradiato. J.B.Rajuscftdufenfr 
ment de Morifon. voyez Conyza minor.Matth. 6. RajiHift. i.-lGz. ou cette plante eft bien 
décrite, mais mal intitulée Conyza mimr. Matth. Conyza petite. Dod. Gall. defc.xy* Conyza. 
Itrag. le. 166. minor. Ejufd. \66. il dit que fa fleur n'eft point radiée. Cordus s'cfl fervi de la 

même figure. 

Fleurit vers la fin de Juillet & en Aouft. Sa fleur a 5 ou 6 lignes de diamètre, elle efl dunjau- 
ne pafie , la couronne ne déborde le disque que d'environ demie ligne. Les feuilles de la plan- 
te font ondées & frifées. Son calice eft une calotte demifpherique & cotoneufe , fes femences 

font aigrettée de poils. ' ' 

o 3. Aster pratensis autumnalis Conyzae folio. Inft.^%%. Conyza média. 5-. ^^j^^.^^^' 
Hift.i.xCi. Eyft.Tab.'LiS- bonne fïg.V herbe au chat. Fîifch.ch.z\.^v. Conyza média. T>od. 
GalLiy. Conyza terza. Caft.i^i. 

Fleurit en Juillet & Aouft. Sa fleur a environ un pouce de diamètre. La couronne débor- 
de le difque de 3 ou 4 lignes & a jufqu a 80 demi fleurons larges d'environ demie ligne, le ca- 
lice eft un baflîn ou calotte fort applatie ou évafée large de 6 a 7 lignes compofce de feuilles 
étroites , longues & cotoneufes. Ses femences font grifes a aigrettes de poils. 

o 4. Aster palustris, luteus, folio longiori lan'uginoso. In ft.^%^. Conyza palu-nVAr. 
ftris repens Britannica diBa. S. H. Ox. 3. 11 3. Britannica Gefieri ^ Lugdunenfium. Lob. Mv.^- ^ î9î. 

izi. Conyzis affnis. 7. C.B.Pi^^.'i-^S. 



I 



£ 



Flou- 



]8 



'20TAN1C0N PARISIENS E. 



an. 



Fleurit en Juillet & Aouft. Sa fleur a environ un pouce & demi de diamètre. 

* f. Aster palustris luteùs hirsuto, salicis folio, c.5. Fin.x66.bou. jfier luteojlore , 
alïîs Conyzdejpecies. Catn. Eftt. 907 . C. Batihin le rapporte avec doute a Pjfier lut eus radiée odo^ 
ra. Tin. 166. Jfi er t er t tus TanmnicusCluJît lut eus ..folio hirjuto falicis. J.B.i'. lib,yixiy. fag. 
1047. quondlcon, Afier lut eo flore \y. C,B, Matth. 819. An Confolida Saracenica tertia 
Tra'gi.Lugd.x.iiji. ConfoUdê Sarrazine \\i. dcTragus %.i6-^. c.Baubin la rapporte a fa 
Conyzae affinïs Germanie a. Tin.%66. . - 

. Fleurit des la fin de Juin & en Juillet. Sa fleur eft jaune & a environ un pouce & demi de 
diamètre, les demi fleurons ont près d'im pouce de fong fur une ligne de large & font au nom- 
bre de io ou 40. Il fe trouve a Fontainebleau , a St. Germain, aSt.Maur, dans les parcs & 
foreft. ' - . ' 



r^r<> 



G 6. Aster moktanûs luteus', salicis folio glabro, C.B. Pfn.i66. 



7 



H. Par. 

178. 



H Par. 

177 &39<î- picurit en Juin & Juillet. Sa fleur a environ 15 lignes , ou un poucedc diamètre & Icsdemi ' 

fleurons font quelquefois jusqu'au nombre de 80. Il eft très commun dans les prairies entre 
Montigny & Epify & fur la pente de la forefl en allant de Samoy a Valvin. 

d. 7. Aster inc^nùs, Verbasci folio, villosus. Infl. ^^%. Conyza incana. C.B. Pin. 

16$. Conyza fie leuitis mellita^ incana. Loh.Ic.i^y, ' 

Mr. Tournefort indique cette plante dans fa troifieme Herborifation , /^^. 178. fansmar. 
<|uer l'endroit; mais il y a apparence , que bien loing de Ty avoir trouve'e , il ne Tavoit jamais 
véuë , car fî elle fut tombce fous fes yeux il l*auroit rapportée au genre de Jacobée , puisqu'el- 
le en eft une véritable efpece qui paroift même, n'eftre guère différente decelle, qu'il anommée, 
Jacoùaea , marltim,^^y nonlachiiuta., lanuginofa, latijolia. J,R.H. 486. qui fe trouve dans la 
foreft de Montniovéncy , ou il la marque mal a près pour la Jacobaea montana lanugino/a , an- 
gujtifolia. non laciniata. C.B.Pin. i^i. Mr. Ray croît que la Conyza helenitis melUta in^ 

cana Lob. neft qu'aune variété de la Co7iyza Helenitis foUis laciniatis.Lôb.Ic.que Mr, Tourne- 
fort ifa pas eu plus de rai fin de nommer aujfy Jfteri 

8. Aster omkium maxiMus, Helenium dictus. Infî. Helemum. Cam. in Math. Germa^ 



/ 



H. Par. 

Auhêe. nice. %6. Helenium. Raji HOî.x.ij-^. Eyft.Tab.^-i,6. Enule campane. Fufth.ch.\.xxxix. He, 
^^ lemum majus, cord._Ui0.i^%. Enula, Bruasf^.t)^. Elenlon. Trag.^ïjo, Helenio, Caff.xoj^- 
. Se trouve dans iln petit bois, qui, eft au defTus dcCueilly & entre Lefigny & la petite rivière 
appcllce Roiiiiion. fe trouve aufTy en quantité entre Prefle & la Ferme duce. &aPrefle proche 
Tournant. Elle fleurit vers la fin de Juillet & en Aouft , fa fleur eft , d'uii jaune roux , ellea 
autour de i pouces de diamètre. La couronne déborde le calice d'environ neuf lignes. Ses fe- 
mences font longues d'environ une ligne ^ demie fur demi ligne de diamètre, brun clair, cane- 
lécs dans leur longeur & furmontées d'aigrettes de poils longs de 3 lignes. 

01. AsTRAGALUS LUTEUS PERENNIS , PROCUiMBENS , VULGARIS , SIVE SYLVESTRlS. È.H. Oxon, 



H. Par. 

*47. 397'2_ jQy jlftragtlus. Rivin.lc.%. Faenum-graecum.Tra^. ^i)(). le. Faenum graecumf^lveftre, 

x:T)od.'y^l • Foenum çraccum Jylveftre feu Glycyrrbiza f^'lveft, quibufdam. J.B.x. lib. 
xvn. 330, 

* 2. A^iCRAGALUs MoNSPESSULANUs. 7.^.2.338. RajiHift.\,i^i%. Jftragalus purpureus 
perennis Monjpelienf htJt.Ox. t.ioj. Secnridaca mtnor. Adv Lch.^oi. quoad defcriptionem. 
La figure , qu^en donne J Bauhin , eji copiée fur celle de Polygaîa, Cam. Epit. 9x9. que C. 
Bauhin rapporte a fin ^ftragalus Alpinus Helveticus.Pin. 35-1. 

Ses fleurs ont jufqu'a neuf lignes de longeur: leur couleureft pourpre tirant fur le violet. Se 
trouve dans les friches en al'ant de Rouboife a la vaîée de Vaudion & furtout en allant a la 

w 

chapelle St. Michel . Elle eftcit bien en fleur le troifieme Juin 17115. Cette plante eft par- 
fairement bien reprcfente'c par la figure de VAnthyllis claviculata Lugd i. 492. qtie CJ\ ap- 
pelle j^ftragalus Alpinus magna flore. Pin^^x. mais l'Autheur de THiftoire de Lyon dit fes 
fleurs jaune. Peut eftre s'eft il trompe dans la couleur. Car fa plante eft affeurement femblable 
a la uoftre dans tout le reftç. ' - 

Fleurit en Juillet & Aouft, fa fleur eft flave verdâtre & a 5 a <5 lignes de long, la filiquc eft 
taillée en corne longue d'environ ï pouce ou i pouce & demi , elle eft en dos d'afne en defliis 
creufée en goutierc en deflbus & partagée en x loges rempliees de femences yerdàtres de la fi- 
gure d'un petit rein. Elles font meures en Aouft. 

î i.Atractylis lutea. C.B.Pin.ij^.yitraBylisTheophrafti^ ^Diofcoridïs ^ fangîtineo 
fticco. Col.x.x^. ÎCQn.xi, 



H. Par; 



<?-: 



¥ ^ 



\ 



BOTANICON P A R I S I E N S É. 



Sa fcmence efl: couronnée de feuilles. 



^ 



&397 



H Par. 

I. H. UX. Avoine. 

US. 



çîi.Ativiplex FOLIO HASTATO sEu DELTOÏDE. IL RMef Raji Hîft. 1 . i^r. Jtriplexjylven.?3.r. . 
7?r/j- ^^««.j, folio deltoïde trimgulari fmuato ^ mucronato haftae cufpidïfimUi. ^4. //. Ox}2rr%fJ' 
%. 607. Icon. Tab. ix.Aen. 14. Mri^lex fylveftris folio hafiatofeu deltoïde. Raji Hift. 1.191. 
AtripUcis marinae fpecïes Valcrando. J.B. %.lib.yiyi\\\.f,^jA. ? 

5 %. Atriplex angusto oblongo FOLIO. C.B, Pin. 11^. Atri^lex fyheftris mguftïfolïa^-'^^^- 
j^Rajï Hift.i.i^i.. *^'* 

Atriplex angusto oblongo folio, humifusa. Scb.Bot,^f^. 

2 3, Atriplex angustissimo et longissimo folio, h. L. Bat. 

5 I. Avena vuLGARis siVE ALBA. C.B.Pin. %^. Jvena fotïva vulgaris alùa, 
3. Seef.%. Tah.j.fig,!. Avena.trag.ô^^. Ic.Brunsf'i.ro^.'Dorft.xi. 
. Elle Epie en Juin. 

$ * X. Avena nigra. C. B.Pïn.z^. Avoyne. Fnfch . ch .\.yis\\. 
, Elle ne diffère de la première que par la couleur de fès femences qui font noires. 

5 * 3. AVENASYLVESTRIS PILOSA , ARISTIS RECURVIS. H. QxOH. ^.lO^. N°. ^ . SeÛ.%. Tab, 

7-fg- Sr Feflucautriculïs lanugîîic flavefcentibus.C.B.Tïn.\o.J€gylofs quïbusdam arïftis 
recurvis^five Avena ftlofa. 7. /i, 2.433. Feftucafrior. "Dod.^-^^. GramenAvenaceumutrî- 
'culis faungine flave/centibus, J. R.H. 5x5-. 

C'eft avec la barbe du grain de cette plante qu'on fait THygrofcope ou Hygromètre de Tin- 
vention d'Em.anuel Maenan. 

Elle Epie & fleurit en Juin & meurit en Juillet. Elle eft très commune dans les Orges & 
autres grains. En François Haveron. 

AvENtJLA. en François Avenete. il faudra nommer ainfi le Gramen Avenaceum dont lc% 

r 

baflcs font courtes. 




I 



' t 



/ 



E ^ 



o r. BAL- 



/ 



10 



BOTANICON PARISIENS E. 



C/7C'3£'3C'3C^C^*^^^^'^^-^^2''^'^*C/3C^'XO (^Q/TQ/l C/îC/X^fi/î C/X/SC/^C/SCOC/X.'ZC/îMîC'^C^C^C'Se^^ C/?C/2W!C/ÎC/r€^CO ' 



H. Par. 

247- & 597* 



O I. 




ALLOTE. Matth.îxs- Marruhtum. 'DorJi.iZx. Marrobio vero. Caft, 
I z,63 . Marniêht. Fujch. ch. lvi. La figure du Marrubiummajus, Trag. 8. que 



H.Par.397. 



C. Batihin rapporte a cette plante n'y convient nullement , il efl a prefu- 
mer qu*elle doit plûftot appartenir au Galeopjis falujfrîs Betoitha fôlto 
flore variegato J.R. H. qu'elle ne rcprefente pas trop mal", ou au Galeopjis Alfina Betonicae 
folio, flore varicgato, J.R.H. . 

Le Marrube noir fleurit en Juin & Juillet. Sa fleur purpurine & a environ demi pou- 
ce de long fur 3 lignes d'ouverture de gueule. Le calice efl un cornet de 3 ou 4 lignes de long, 
chargé de 10 canclurcs & plifTc a f pans égaux terminez chacun par une petite pointe en de- 
vant. 

* z.^Ballote flore albo. /«/?. iSf. 

$ * I. Balsamina lutea sive Noli me tangere. C.B.Ptn^^o6i . 

Mr. Breman Ta remarquée dans la forefl de St. Germain , allant a Maifons. 

Fleurit en Juillet &c Aoufl. Se trouve dans un fond de glacière ruinée derrière le potager du 
Roy a Verfailles. 

* I. Bedeguar officinis perperam. C.^. ^i». 483. 
O I. Belladona. ClufPann,$o%. majoribus foUis ^ florïbus. J,R,IL 77. majoribus fo^ 

l'ùs y ^ fruBibus. Hifl. ^Parif.^^7. Solanum tnelanocerafes. C. B. Pin. ï66. Solanum manu 
acummultis, flve Belladonna. J.B.-^. lib. 34. fag.611. Solanum lethale. Tark. Theat. 34^. 
Maji Hifl. i. 679. Solanum lethale , Belladonna. Cluf. Hifl. lxxxvi. Solanum lethale , T^od. 
Pemft.^'y6. Ger.emac^^o. dormitif.Lugd.Gall,%.^7.6. Solanum fimniferum^ lethale. Lob, 
rcon.x6s. fomniferum Solanum lethale. Obf. x-^^, Solanum fur iofum , luridè furfureo flore 
calatboide , Melanocerafos. Pluk.Almag.Bot.-^^x. Solano congener flore cam;^anulatQ vulga- 
ris , latioribns foliis. 4. Hifl. Ox. 3 . 53 x. 

Mr.Tournefort marque cette plante a Chantilly autour de la fontaine de Sylvie. Je Tay re- 
marquée a Raiz auprès de TAbbayée de Joyenval dans les Aulnées. Elle commence a fleurir 
vers la fîn de Juin & en Juillet. Sa fleur a environ un pouce de long fur demi pouce de diamè- 
tre', découpée en 5 pointes fur le devant, 

01. Bellis sylvestris minor. C.B.Pin.%6i.RajiHift.i.-^^<).SoUdago.Brunsf.%.xo.pri^ 
mulaveris. ^orfl.%-^^. Trag. 161. le M défi. Bellide minore. Cafl,6%. T et ite Conjure. Fufch. 
US. r^. LUI. ' ' 

j I 

La Pafquette fleurit des la Rn de Février , & continue en Mars , Avril , May & tout 
l'Efté. , 

* Bellis sylvestris minor petalis ex cândïdo PvUbris. C. B.Pin.zôi. 

* Bellis sylvestris minor petalis ex albo et rubro mixtis. C.£.Pin.x6i. 
Jylvefl. minor ^ flore mixto. Eyft. 

* Bellis sylvestris minor duplici semiflosculorum série in flore. ■ 
Trouvée fîir le tapis du grand canal de Verfailles du coflé de Trianon le 23 d'Avrili/o/. 

* Bellis Sylvestris minor petalis intus rubris, in ambitu albis. C.B.Pin.%6i: 
HPar.297. ^- Berberis dumetorum. C.B.Pin, ^s^' Ejpine Finette. Berberis. Tiôrft.^%, Berbero, 
^^- Cafl.6^. Oxjacantha oflîcinis Berberis.Trag.^<)^.Ic.Effine vinette. Fufih.Ch.zc\u 

Se trouve dans le parc de Charonne. , ■ 
HPar.^îo O I. Betomca pijrpurea. Q. B.Titt.i.^$ , Vetonica. Cord.Hifl.\6^. Betonica. Riv.Ic.x, 
%mt ^^i<>nica, Matth. 944. Fuchf^s^- Lob. Icon. s^%. Brunsfi. 88. Dorfl 38. Cafl. 70. Trag, 
US. 197. Betoefne. Fttfcb. f/j.cxxxii. „ 

Bois de Verrière. Fleurit en Juin & Juillet. La Betoine diffère du Sideritis par fes verticil- 
les qui font compofcz & fimples dans le Sideritis. 
H.Par.398. BetonicÀ alba. C.B.Pin.x^^. Tab.Ic.^^x. Brunsf 3.180. candida. Tragi. 197. Veto- 

nica alba.Cord. Hift, defi.\.\6$. Betonica albo flore. Cluf. Hift.xxxyiii. 

Bois de Verrière. 

* Betonica flore incarnato. VolcL 6^. Betonica floribus laetè incarnatis, Flor. 
^laflmodog . X y . 



H. Par. 

S7- 
Maquette 



Bellis 



j 



Be- 



^ ^ 



BOTANICON PARISIENS E. 



ît 



us. 

Bouieou, 



4 - 

i. Betonica arvensis, annua, flore ex albo flavescente. J,R,H. 203. Sideritisar- 
venjis, Latlfolia glabra. C.B. Pin. %^^. - 

I. Betula virgulis pendulis. Mentz.Ind.^j. Betula. Cajï.ji. malè.Trag. Ic.iin. Be-^- ^'*' 
tula. Dod. 839. ou Sceptre des Matftres d'Ejchole. - 

Le Bouleau fleurit en Avril. Ses fruits mcuriflcnr en Automne. 

* Betula virgulis erectis. 

5 I. Bïdens folio non dissecto. Caefalp.^%Z, Eupatorium aqnaticum folio httegro. i.HrTar. 
Raji Hiji.i. ^6i. Conyza palujiris , foliis ferratis. Flor.TruJf.^^, cum fig. Voyez Textrait^"^" ^^'* 
quej-ay fait fur cclivre. Eupatorium cannabinum Chryfanthem, Barr. le. Conjza palujiris, 
'Eyft;%\x. 

Fleurit vers la fin d'Aoufl & en Septembre , fa fleur e(l jaune. Ses feraences font ordinaire- 
ment furmontées de 4 dents ou pointes. Elles nicurifTent vers la fin de Septembre & en 
Odobre. . ■ 



-^ -j ^^ 



bon- 
ttc% ou 



a. BiDENS FOLiis TRiPARTiTO Divisis. Cdcfâlp. 488- caule f lave f cent e. jaune doré fort ]\,v^x.6o, 

_ b 

pajle a Marcoujfy . caule atro-purpureo. Conyza paluftris foUis tripanito divifis. Flor.TruJp 
5-3. cum fig. Chryfanthemnm Qannâh'îHUîn bideiîs folio quinquepartito Jive vulgare, H,Ox* 
1.%'j .Eupatorium cannabinumfaemina. x.Raji Hift. 1.^60. • ^_ . 

K ■ 

Fleurit en Aoufl: & Septembre. Ses fleurons font jaunes , fes femences, ainfy que celles du 
premier font fcparées entr'cllès par à^s feuilles plates , & font bnines. 

* BXDENS, FOLIIS TRIPARTJTO DIVISIS, CAULE PURPIIrASCENTE. 

g- li. Blattaria lutea, folio longo laciniato. C.B.^in.'î.^o. Blattariavulgarisflo.-j^^-p^^^-^-^^ 
reluteo. Brojf.^y. Verbafcum leptophyllum. Cord. Ilift.^S'^- Blattaria. Trag.f^z^. Ic.Cafi^^ "^^^^ 
7-4, Blattaria flore luteo. Eyji .Tab . %6 ^ . Blattaire. Fufch.ch.\.yiM\. ' *' 

" Fleurit en Juin & Juillet. Sa fleur a depuis un pouce jufqu'a tm pouce & demi de diamètre , 
jaune Citron, glacée d'un peu de purpurin par derrière. Les Etamincs & leur velu font pour- 
pre violet, leurs fommets font verdaflres. ^ 

5' z. Blattaria alba. C.B.Pin.z^i. Blattariavuîgaris flore albo. Brojf.ij. Blattaria 

flore albo. Eyft.Tab.x6$. 

Sa fleur eft de la grandeur de celle de la jaune , les Etamines & leur velu font pourpres & 
leurs fommets jaunes. Fleurit en Juin & Juillet. 

$ I. Blitum rubrum minus. C.B.Tin.\\%. Amaranthusfylveflris^vulgaris, Hift.Ta--^^^, 
riJ.3,%S' Blitum rubrum minus, J.B. 1., Ub.x-^.pag.()6j. eft Blitum obfcurè virciitl Ocimi^^^t^^^ 
medîi folio , non Jpicatum , fed Helxinae veluti LappuUs infejlum. H. Cath. -^o. il y rapporte 
Blitum album , minus. C. B. Pin. Mor. Hifl. 1. J. B. 

Nous n'avons abfolument point de bonnes figures, oupourmicux dire, point du tout de cet- 
te plante , car celle de JeanBauhin a les feuilles trop obtufes, & reprefente mieux Tefpece qui 
fuit , & celle du Blitum rubrum minus. Cam. Epit. x 3 5 . la qu'elle y convicndroit le mieux par ra- 
port aux feuilles , fait un Epi de fleurs qu'on ne voit point a noftrc plante. Le Blitum rubrum 
Jupinum. Lob.lc.fyO. a le même défaut de ces Epis. Mr.Tournefort. Hift .T arif 1% ^ . loue 
Q.e-^znà.2.xvt\e%fufditesfigtires de J.B M de Lob. & veut que celle de Camerarius reprefente 

mieux fefpece qui fuit , mais il n'a pas raifon. 

Fleurit en Juillet & Aoufl. Sa femcnce eft noire & luifantc. ^ t • 

X. Blitum sylvestre spicaïum. /;//?. 5-07. ^ lUft. Parif. 399. bonne de fcript ion. Blitum bon. 
albumminus. J.B.i.lib.xl.pag.^ôj. Raji Hift.x. 100. nouvelle de fcription. Blitum album 
minus. C. B. Tin. 118. Mr.Tournefort raporte icy mal a propos la figure du Blitum rubrum , 
^m/j.G2W.£/'/V.x3 5'. la qu'elleaTEpi prés, convientarefpeceprecedentebeaucoupmieux qu'a 
celle-cy , a la quelle il faut rapporter \t Blitum album Cam. Epit. ±^6. fes Semences font noi- 
res, luifantes, polies, rondes & un peu aplaties. . . , 

Toutes les figures que C.Bauhin y rapporte., doivent cftre renvoyées au Chenopodium Be- 
taefolio. J.R.H. C.Bauhin rapporte mal a propos a cette plante les figures fui vantes, quiappar- 
t{tnntnt2MChenôpodium Betae folio. J. R.H. Blitum.Tiod.GalLi-jà^.Fufch.Y'jj^. Trag.ji^^ 
Blitumminus, T>od.Tempt.6\j. minus album Ger.Emac.^zi. Blitumminus album fy lue ftre, 
Park. Theat. 7^3. toutes ces figures appartiennent au Chenopodium Betae folio. J. R, H. Elles 

font toutes copiées les unes fur les autres. . • 

* Blitum sylvestre spicatum foliis ex albo et viridi variegatis. Inft. 

* I. BoLETUs esculentus rugosus albicans, quasi fuligine infestus. Inft.s6i.Fon-Y'''^'^*' 



F 



S' 



US. 



xz 



BOTANICON PARISIENS E. 



f 



H. Par. 

179. ' 



I 



go €oraîloide. Cajl. 178. Le xx d'Avrii je l'ay trouvée dans le parc de Se. Maur. 

* BOLETUS ESCULENTUS, RUGOSUS , FULVUS. J.R.H. $6j. 

* X. BOLETUS NIGRTCANS, CAPITULO FASTIGIATO. 

1 

* 3. BoLETUS FLAVICANS, CAPITULO FOLIATO. 

* BoLETUS NOSTRAS FLAVESCENS , PEDICULO CRASSISSIMO, PILEOLO FOLIATO. 

4. BoLETUS PHALLOÏDES. J.R.H 561. On. Ic trouvc en Novcmbre & Décembre. 
US., * BoRRAGO FLORiBUS CAERULEis. J.B. Borvago. Tajf,%.7<). Bourvache. Fufch, 
ch. LI. 

I. Brunella MAJOR, FOLIO NON DissECTO. C-B.Pin.±6o. Bruftella. Rivini le. i. Tru* 

^'^^'^'us '^^^^^^ vulgaris. 7rag, le. 301. a feuilles entières , pointues & velues. Prunelle. Fufeh. ch. 

ccxxxviii. 

Fleurit en Juin & Juillet &c. On en trouve des pieds , dont la fleur a environ fix lignes de 

long, & d'autres ou elle na que 4 lignes & eft plus menue. 

* Brunella major, folio non dissecto , flore purpurascente. H.RfPar. 

* Brunella major, folio non dissecto, flore carneo. H.0xon.i.s6^. 

* Brunella major, folio non dissecto, flore albo. C.-6.y/«.x6o. Safleum'aqu'en* 

vircn fix lignes de long. 

Trouvée a rentrée du bois de Bondy le premier d'Aouft 1708. 
• X. Brunella caeruleo magno flore. C,B. Pin. x6i. Brunella Âlpina grandiflora, ® 
elaUor , mucronatis integris foliis , fore caeruleo. Tluk. Almag. 70. brunella frima. Cluf, 
Hift.'2'.fol.^x. Brunella flore majore. Riv.Icon.i. Brunella caerule a magno flore. Eyft.Tab* 

317. 

Il s'en trouve des pieds dont les feuilles font entières , & d'autres dont les feuilles ont quel- 
ques dentelures furtout vers leurs bafe , des pieds glabres , & d'autres fort velus, fleurit en 
Juillet & Aouft. 

r 

* Brunella caeruleo magno flore , foliis integris hirsutissimis. a Fontainebleau. 

* Brunella purpureo magno flore, a Fontainebleau. 

* Brunella flore magno carneo. H Edinb, 

* 3 . Brunella laciniata vel auriculata magno flore ' caeruleo. 7. B, a Fontai- 
nebleau. 

* Brunella laciniata vel auriculata flore magno purpureo. Brunella foltis laci- 
niât ts , flore f attirât tus pif ptrafc ente. C.B.Pin,z6i. 'Frunella laciniata y flore magno furfu* 

reo. J.B. 3. 4^9- 

* Brunella laciniata vel auriculata flore magno LeuCophaeo* 

' * Brunella laciniata vel auriculata flore albo. Frunella flore magno albo , folio 
laciniato. J.B. Brunella foliis laciniatisj florihusalbis. C.B.Pin.zôi. 

4.' Brunella Verbenulae folio , flore caeruleo. Voyez planche V. Fig. L 
Se trouve a Verfaillcs autour de la pièce des Suiffes. a Porchcfontaine autour desEtangfi& 
a Fontainebleau. Fleurit en Juin & Juillet. 

* Brunella verbenulae folio flore purpurascente. 

* f. Brunella folio laciniato flore caeruleo. C. B. Pin. x6ï. Brune lia h. flore purpu- 
reo. Cluf. Hifl.%iA.\. Symphytum petraeum. Lob. Icon. ^7$. Brunella folio laciniato. Riv. 

Ic. ï. 

Fleurit en Juin & Juillet &c. Sa fleur a environ fix lignes de long. 
H.Par.400. Brunella folio laciniato, flore purpureo. C.B. Pin. ^6x. 

* Brunella folio laciniato, flore roseo. H.R.Par. 

* Brunella folio lachniato, flore cinereo. C.B.Pin.xôi. 

H.Far.^oo. Brunella, FOLIO LACINIATO, FLORE ALBO. H.R.Par , ErufiellafoUo lûciniato flore nïveê ^ 

C. B. Pin. i6i. Prune lia flore albo ,* parvo , folio laciniato. J.B, 3. 4x9. Prunella 11. non 
vulgaris ^ albo flore. Cliifli Hift .yi\Ai\. 

w 

Il ne faut pas rapporter icy , comme a fait Plukcnet , la Brunella Eaetica annua , foUis la- 
ciniatis. l^iQri(f.Praelud.Bot.%^x. Melijfa Baetica. H. R- Bief. 13%. qui cû la Bt^gula odorata 
Lufltanica. Corn, ^6, Plukenet y rapporte aufïi la Brunella minor alba^ laciniata. C. B. Pi^K 
z6t. la Prunella flore albo par vo folio laciniato, J. B. 3- Hb. 30. 419. Symphytumpetraeum. 
Lob.ob/erv.xsi. Et Icon.^-j^. 

Dans le parc de Vincennes. 

Q I. 



^ t 



; ^ 



B T A N 1 C N P A R I S ï E N S E. 



ij 



et. 



■\ ^i 



e ou 



Beuf 



L ■ , P ■ ■ h 

O I. Bryonia aspera sive alba baccis rubris. c. b. Ptn. x^j. Vhts alba Jive^- ^^y- . 
Bryonia. J.B. x. likxv. f^i4,^. Cam. Ept. 987. Loh. Icon. 614. Bryonia alba. cord. //{/?. us.* ^^°'' 
117. T>odon,^oo. Ger.emac.%6^. Vkis alba Fuchf.<)^. Bryonia. T>orft.^x: Trag.xSo. yite^^^'''"^''' 
bianca. Cafi.j^6i. Coulevree blanche , de Furch.ch.xxxn, 

Fleurit eu May & Juin. Son fruit eft une boule couleur de Corail d'environ 3 lignes de ài^- 
nietre,.^ qui renferme jufqu'^a 6 femences de la figure & couleur de celles de Chenevi. Il mcù- 
ric en Aoufl & Septembre. 

* Bryonia aspera sive alba baccis rubris Cucumeris folio. Bryonia. Tabern. Ic.2^y. 
MaU/j.ixS^. Lugd. 1^10. 

^ . Cette variété fe trouve dans les bois du petit parc de Verfailles , dans le parc de Charonne; 
Bryonia five Vitis alba. autour de St. Prix dans les hayes &c. ' 

o I. BuGLossuM angustifolium, majus. C,B, Pin.xs6. Bitglojfa longifolia. Cord. W/l.^-^^i^' 
135-. Brmsf. i. iix. fg. Buglofum. "Dorji.so. 'Buglofa. Caft. 79. Bugloffum pcrenne , majus'^Bu^ujre 
fativum. t.HiJî. Ox. 3- 4-3^- Btiglojfa Italica. Trag. xsx. Icon. Btiglojfe d'Italie. Fufch. ch.^^"f^ 
cxxrx. Lycopjls. Grande Bugloffe cultivée. 7)dd. G ail. 5-. 

^ w 

Fleurit vers la fin de Juin & en luillet. Eft commune autour de Charenton & de St. Maur* 
Sa fleur a environ neuf lignes de diamètre & eft d'un bleu turquin, découpée en s parties éga- 
les arrondies par le haut. 

2 z. BuGLOSSUM SYLVESTRE MINUS. C.B-Tin.x^6. Buglôffum Jylvcjîre a/ferum mifius an-^^^I;, 
mum, foliis undulatis. ^.Hifi.Ox.^.^^^. Bugloffum errât icum , ajperum Ecbioides. Adv. 
Lob. Cynoglofum hirfutum vineale minus , flo feu lis minimis caeruleis. 10. Hifl. Ox. 
'3. 449. Buglojfe fauvage. Fufch. ch, en. Lyco0s fylvelîris. Buglojfe fauvage. "Dod. 

Gai. 6. 

,,■...■ 

Fleurit des la fin de May , en Juin , Juillet &c. Sa fleur eft d'une bleu celcfte découpée en 
f parties égales arrondies. Elle a environ 3 lignes de diamètre. Ses feuilles font ondées fur les 
bordas. Aime les terres légères & fablonneufcs. 

* BUGLOSSUM SYLVESTRE MINUS, FLORE ALB0. PlaîllC de ScVC. 

!J 3. BUGLOSSUM ANGUSTIFOLIUM SEMINE ECHINATO. //{/?. 1 3 4. Lû^ptla Acquicolorum Lt-^- Par. 

thojpermi foliis tetrafpermos ^ echinîs in fficam conoidies. Tluk, Almag. Bot. xo6. Lafpula^^^' , 
ruJiicoruMy Elatine. Tragi. IJiJi, Lugd. lï^o. Item Çynoglojfum fufdlum Narbopenfe E- 
jufd,xx6%. cynoglôffummintiSy itemque médium, c. B. Pin. x^j. Çynoglojfum minus, j. B. 3. 
600. Çynoglojfum minus fvve pufillum. Park.Theatr.^i^. Item Çynoglojfum minus flore caeru- 
leo. Ejufd.$\i. Çynoglojfum minus ^ médium. C.B.Pin. H. L. Bat.xi6. Item Bugloffumma-. 
rinum, incanum caeru leo flore. Ejufd. H. L. Bat. ^%. Cynoglojfa minor , montana , ferotina 
altéra Plinii. Col. Ecfhr. i. 180. Elatine. Trag.x^6. Cafpar Bauhin rapporte la plante de 
Cohimn^ a {on Cyuoglojfum médium, pin. 8c 2i{on Çynoglojfum minus. P in. x§ y. La figure del'lle-' 
liotropium minus, m. Tabern. le. 5*49. que C. Bauhin rapporte mal a propos afon Echium 
Scorpioides arvenfe minus. Pin. reprefente fort bien la plante en qucftion. 

Fleurit en May & Juin. S'a fleur eft d'unblcupâle découpée eu 5* parties égales arrondiespar 
le haut. Elle n'a qu'environ une ligne de diamètre. 

î 4. BUGLOSSUM ARVÉNSÉ ANNUUM LiTHOSPERMI FOLIO. /«/?, \l^. floVC albo. Echioidcs U /p^^. 

flore albo. Riv. Icon. x. Echioides alba, Col.iZ^. Lithoffermum amiuum. album ^ tetracarpou'^^^'^ ^^^^ 
femine nigro angulofo. 7. ////?. Oa;. 3.447. Lithofpermum arvenfe radiée rubra. C.B.Pin.x^^. 
N^.y. Item Echium pumilum album. Ejufd. pin. x'^àf. iV^.io. Ecbioides parv a alba amphibia. 

Cf?/. 1.184. , 

Fleurit en juin & Juillet. Sa fleur eft blanche, de x a 3 lignes de diamètre, a 5- parties cga- 
' les arrondies. 

* BUGLOSSUM ARVENSE ANNUUM LiTHOSPERMI FOLIO , FLORE CAERUEO PURPURASCENTE 

VEL FLORE PURPURASCENTE. J'ay trouvé cctte varicté le lo May 1711 . dans les Scgles entre 

Vaugirard & liïy. & autour de Geiitilli. 

o I. BuGULA. T)od.i^s. Bugula flore violaceo. Brof.^î. Bugula. Riv.Icon. i- Bugulajyl- ^-p^^^ 
vatica , vnlgaris caerulea. i . Hifl. 0;v. 3 . 3 9 1 . Qonfolida média. Bruns f i . 95 . ConfoUda meza. \^J^ 40i. 
na. Caft. 134. ConfoUda. Bry. \ox. Prunella. Trag. Icon. 311. caerulea prior. EjufdJefc.^o^.\j^.* 
^runella. Tiorft.x^y. confolida média. Fuchf ■>,^\. bonne fig. Moyenne Confoulde. Fufch. ch. 

CXLVII. 

Fleurit en Avril & May. 



» 



F i 



Bu- 



M 



rBOTANlCON PARI SIENS B. 



-y r 



H. Par. 6% 

Se 401. 



* BuGULA FLORE CAESio. blcu pâlc dc la couleur du Ciel. 
Dans les prairies de Porchefontaine en May. , 

* BUGULA FLORE PURPURASCENTE VEL SUAVERUBENTE. 

r 

, A Porchefontaine & les prez humides de la garenne de Sève. En May. . 

* BuGULA FLORE CLNEREo VEL ALBo. IfiJi.iLOf). Bttgula flove ulbo. Brojf. 2,^. 

* BuGULA NERVIS FOLioRUM LUTEis. Toutcs Ics ncrvurcs des feuillcs fout jauncs. Je l'ày 
•remarqué dans les Bofquets de Verfailles. * ' - 

• 'i. BuGULA SYLVESTRis YiLLOSA , FLORE CAERULEo. /;//?. 109. Bugula caeruka Alfina 
park. Theatr. fx^. Pluk. Phytogr. Tab i%.fig. 3 . Confolida média caeruka , Alpina. C B. Fin, 
%6o. y.B. 3. Ifb. 3o:43'z. Item Confolida niedia Genevenjis. Ejufd. ibid. Confolida média pt^a- 
tefifs hirfnta. H. R,Tar,Tluk. Bugula mont an a. Rivjcon.i. BugttlahirfutaGenevenfis. 3, 
Hifl.Ox. 3.391. le, SeEî. 11. Tab. S- - 

Ne feroit ce point la Bugula 3=*. Qluf. Hijl. xliii. dont il donne une figure fous le nom'^^de 
Bugula carneo flore, il dit qu'il porte des fleurs bleues , tantôt de cendrées , tantôt de toutes 
blanches; & enfin d'un rouge clair, ou couleur de Chair. C.5/ea^. rapporte la plante de C/«- 
fus zïo. Confolida média prat eu fis pur pur ea. C.B.Tin.%6o. 

fleurit dçs la fin d'Avril & en May. Sa fleur a ^ a 7 lignes de long. Eft commune dans les 
parcs du bois de Boulogne & de Vincennes. , 

* Bugula sylvestris villosa , flore dilute caeruleo. 

■ * Bugula sylvestris villosA, flore leucophaeo. Gris de perle. 
- * Bugula sylvestris villosa , flore intense purpureo. . 

^ w - 

^Bugula. sylvestris villosa, flore suaverubente. /«/?. 209. 
Bugula sylvestris villosa, carneo flore. Cluf.HiJi.xLiu. 

* Bugula sylvestris villosa, flore cinereo. Bugula cifiereç flore. Cluf.HiJ},xuxu 



'V 



H.Par.40î. 



r 



H.Par.^oi. 3. Bugula sylvestris villosa, flore albo. Inft:%o<), 

I. Bulbocastanum majus FOLiO Apii. c. b. Pin. 162,. Bulbocaftano. Cafl.Zi. Je croy 
que le Bulbocaflanum minus, C.B. Tin. eft le même. 
Fleurit en Juin & Juillet. 
H. Par. X. Bupleurum FOLIO suBROTUNDo , sivE vuLGATissiMUM. C.B 'Pin.%j%. Ifofhyllon. Cord: 
180.&404. jt/-yy jçg Bupleurum. Rîv Je. i.Terfortata.T^orft.'LX^, fc^y?. 3 3x. Bupleurum perenne .^ lon^ 

gis^ anguftis foliis incurvis. i.tiiJl.Ox.^,^00. Berba vulneraria.Trag.^^j. Icon. 

Fleurit en Juillet & Aoufl. Sa fleur efl jaune, & n'a guère que demie ligne de diamètre, a 5* 
pétales égaux , fes ombelles font nues, 

* 2. Bupleurum angustissimo folio. C.B Pinx-j^. B^ip leur tim minimum. Col, 1.247. 
Fleurit en Juillet & Aouft. Se trouve dans la grande avenue du Château de Seaux & au bois 

de Boulogne dans les contre allées qui vont de la Grurie a Boulogne. Ses icmences font bru- 
nes arrondies fur le dos, qui eft relcvcde3 coftesprefquesinrénfibles, leur ventre eft très étroit. 
. Ces femences n'ont pas une ligne de long. ' 

H.Par.404. 3. Bupleurum perfoliatum , rotundifolium axnuum. /;//?. 310. TerfoUata.cord. Hifl. 

103. Riv.Ic.-3,.Trag.^%%. Perfefeuille, Fufch.Ch.ccxhin, 

Fleurit en Juillet & Aouft. Eft commun dans les grains autour de Bercy , Charcnton , St. 
Maur. . 

( 

I. BuRSA Pastoris major, folio non sinUato. C.B. Tin. 108. Burfa pafîoris major 
cap/ula cordata, foUis mnfinuatis. z.FIift.Ox. 2.304. Burfa paftoris, Caft, 8x. Bourfe de 
Bergers. Fujcb. Ch. ccxxxiii, ■ - 

Fleurit en Avril & May. On la trouve encore en fleur en Juin & Juillet. 
H.Par.ii. BuRSA pastoris MAJOR FOLIO SINUATO.^ C 5. /'/^. io8. Burfa pafioris major. Bruns f. ^. 
^ ^°^- 30. Burfa Pafioris. trag.Ic.iis. major S? -vulgatifima. s Trag.de fi. %\4^. 

Bursa PASTORIS MEDIA. C,B.Pin,\o%. Eft la même que la précédente. 

* BuRSA pastoris eleganti FOLIO, INSTAR CoRoNOPi REPENTIS. Cam. Hort. 32. Burfi 

fafioris. T>ûrft.S4,. 

I. Butomus. Caefalpssi^'^ifi-^^rif\%\,^é^04^, J.R.H.iji. Fagafmon. T>orfi. izo, 

Guinco Jîorido,, Caft. 198 Gladiolus faluftris, pajf.part. 2. 84. 

Fleurit vers la fin de Juin en Juillet. Ses fjeurs ont environ un pouce de diamètre, &<)peta- . 



H. Par. 

addîiion. 

^ourjt de 
"Berger. 

^ US. 



les , 3 grands & 3 petits difpofes alternativement, 9 etamines , point de calice, l'ovaire qui eft 

contenu dans la fleur devient un fruit relevé de <5 côtes ,' terminé par autant de pointes & crcu- 



a 



"B r Al^ I C N P A K I s I E N s E. zî 

" - • 

fé de 6 loges. On peut dire fi Ton veut que la fleur eft a 3 pétales , & le calice a 3 pièces. 

±. BUTOMUS FLORE ALBO. Inft.XJX. 

, Les pétales du premier rang ou du rang extérieur tirent fur la couleur de rofe paflc. 
Ces deuk plantes font très communes dans le chauflee d'Auteuïl a gauche au de la de TAr- • 
cadc. 

+ 

I. Buxus OFFiciNARUM ARBOREscENS. CB.Tiu.^ji. H'tft. Tarif. j^o^. Buxus. Trag. Ic.?i'i!' 
ïo6^. Bouys.Fufch C^.ccxlviii. 

Les Buis fleuriffent en Mars & Avril. Les fleurs & les fruits nainent pefle méfie, par pa- 
quets dans les aifTelles des feuilles. Les fleurs paroifTent cllre d'une feule pièce découpées en 
4 quartiers. Elles ont 4 ètamines a doubles fommets. Les jeunes fruits font furmontcz de 3 
fommets un fur chaque pointe. Les feuilles & les fruits des Buis femblent faire appartenir ce 
genre a la ClafTe des fleurs en Lys. Il fe trouve dans les hayes de Roufïïgny & de Neaufle le 
château; . 






I, 



y 




G 



I. CA 



- \ 



\ > 



16 S T A NI C ON P A R I S 1 E N S E. 



^% .^.jm. j^t^ jm./^ /&/* ./^d^ .^^j^ j'mfm jmf^ ^rmf^ .rm^m ^■r*.rmi^^«r* j'vi>^^vf*.rf^«'Y./%ri 



î£yX^C/ÎC/îC^C/3C/?Cj^C/3MC/î^?C/î Ç/^ 




• 



c^UmmU r. ^^^U ALAMINTHA yULGARIS VEL OFFICINARUM GERMANIAE. 

"^mmm.. q^jPI^^^^^ EfiCalammthavulgarisexiguQ flore, C.B. Fin. %%<), Trodr^ 

110. fine Icône. Ccûje croy le Calam in t ha. Manh.yï6. Ital.i.jsS- Ceft 

z\x{î\ l" Jciniis . NUtth.jii. Jcina. Ejîtjd.ltal.jji. Açinifs Manardi Mat- 

thioliCalaminthae folio. J.B.iAib,yiyiy\\x. p.-isl. flne Icon.Aànus de M(ith.Lngd.GaU.x^ 

794. Lat. 1.^1%. CaJp.Bauhin. n'a pas eu raifon de regarder cette plante comme une variété 

- ànClinofodiumarvenfe Ocimi facie. ^. C,B.Tin.%%s. 

J*ay trouve cette plante le x. d'Aouft i/ii. en fortant de Boifly pjour all§x 4 la Garenne 
St. Michel. Elle eft vivace & nait entre les pierres, qui foutiennent les terres dijCl^eipip ag4lU 
che. Sa fleur eft gris de lin clair. Elle fleurit en Juin , Juillet & Aouft-. La fleur eft longue de 
4 ou 5 lignes, & ouverte de 3 lignes de Textremite d'une lèvre a l'autre. La lèvre inférieure 
eft pointillée d'un beau pourpre. Morifon la dit vivace, il y rapporte le G?/tfW/»/^tf montana 
Vîilg. "tab. Ger.Lob.Eyft.Park.vîtlgaris officmarumGermaniae, 

" * %. Calamintha flore magno vulgaris. J. B.^.J^art. X. xiî, Calamintha frocerior^ 
, magno flore , /ylvae Fontis-Bellaquei. J. i?. H. 194. Ce n'eft point Fontaine-belle-eau, mais 
Fontainebleau, enGatinois. en latin Fontana-Blandi. Eccl. Q't^lz Calamintha magno flo^ 
re, odoreTulegii. x. ////?. O.v.3. 413. il doute fi c'eft la plante de J.Bauhin. il ditj'^^rd'j'/ar- 
furo ruhentes^ longi, tubulojî, conjunElim ramojis fediçulis affeîijî, & la marque a Mont- 
peiicr & a Qtntye. 

Sa fleur a ordinairement jufqu'a 7 a 8 lignes de long. Elle eft pourpre vif. Sa gueule eft ou- 
verte d'environ 4 lignes de l'extrémité d'une Lèvre a l'autre. La racine de la lèvre inférieure 
eft blanchaftre & pointillée d'un pourpre encore plus yifr Cette plante fleurit en Aouft & 
Septembre. 

*|3. Calamintha Pulegii odore sive Nepeta. C. B. Tin. 218. flore minore 
sdore Tulegït. J. B. 3. farf. x.xi^. Tukgium Jylveflre. five Calamintha altéra, ^od, 

J!ay trouvé cette plante entre HufTy & la ferté fous Jouarre , le long du Chemin, fleurit en 
Juillet, Aouft & Septembre. 
^oncy. I. ^Calcitr^ipa. Voyez Carduusftellatus, 

US. I, Caltha arvensis. C.B.Tin.xjô. Ba/i Hifl.i.^^S. 
H.Par.igj. i.Campanula minor, rotuxdifolia , VULGARIS. C.B.Tm.^s, ItemCampanulâAIfinat 
oz me, Llnifclia^ caerulea. Ejufd.ibid. Trodr. 34.^^0.4, Item Camp anula minor rotundifolia flore 

in fummis caulicuUs, C.B.Tin.^i. Rapmculus [ylveftris flore ex pirpureo candicante, ië 
flore albo, Tabern.Icon. 410. 
■ ' * Camp ANULA minor rotundifolia vulgaris , flore cinereo. 

Campakula minor rotundifolia vulgaris,. flore a-lv>o. C.B. Tin. flore candido.C.B.TÎH. 
La Campanula minor rotundifolia^ flore in fummis caulicuUs, xi. CB.Pin. 93. Rapun^ 
culus fylvefîris , flore ex furpureo candicante. l'abêtit. le. ^10. ^ Rapunculus fylveflris flore 
albo. Ejufd. ibid. n'eft qu'une variété de noftre plante , qui fe trouve dans les Landes entre 

ri 

Meudon & la Garenne de Sève, ou elle fleurit en Aouft & Septembre, chaque tige ne porte or- 
dinairement qu'une fleur & rarement 2. , 

t, Caaipanula hortensis Rapunculi radice. CB. Tin. Cervicaria major , fylveftris, 

Ejfl.Tab.js^- 

Se trouve a Gentilly un peu au de la & au defl^ous deBiceftre dans une pièce deLuferne, qui 

eft au bord de la Rivière des gobelins , & a Verfailles dans les bois au deflîis de la pièce des 
Suifl^es , mais en petite quantité, 

3 . Campanula vulgatior , foliis Urticae vel major et asperior. C. B. Tin. 94. 
Camf anula caerulea '^Orticae folio. Brojf.i^, Cervicaria hortenfls , flore caeruleo. Eyfl.Tab. 
154. Gantelée. Fufch.ch.Qi.xiw. 

Cette plante eft commune dans la foreft de Senar , dans les bois dé Verrière , & de Mont- 
morency. 

Campanula vulgatior, foliis urtïpae, vxl major et asperior, flore dilute pur- 
PUREO. CB.Tin, 

* Cam- 






N 



S0TAN2C0N VAKÎSlENSE. 



27 

* CaMPANLXA VULGATIOR FOUIS URTICAE VEL MAJOR ET ASPERIOR FLORE CANDIDO. C, B. 

Vtn. Cervicaria hortenfa flore albo. Eyfi.Tab. 15*4. 

4. CaMPANULA PRATENSIS, FLORE CONGLOMERATO. C,B.Tin.<)^. 

* Campanula PRATEKSIS, FLORIBUS SINGULARIBUS PER CAULEM SPARSIS. Ç^.B.Phl,^:^. 
CaMPANULA PRATENSIS, FLORE CONGLOMERATO ALBO. H. R/Tar. * 

5". Campanula persicae folio. Cluf, H'tft.iji.CamfamlaTerJicae folio, caerulea. Brof-^-^^^- <^4 
39. Campanula angujiijolia , caerulea. J.B.x.fag.îo^. RapmculnsTerJictfolius.mûgno flo- 
re. C.B. Tin. ^3. ■ ■ ' ■ 

H ■ 

Quoy qu'en dife l'autheur de l'Hiftoire des environs de Paris, je croy quil faut rapporter a 
cette Plante les Rapunculus nemorofus n. ^ m. de '^abernamont. fag. 411. ^ ^ix. &fon 
Campamla anguflifolia. Ejufd. Icon. 317. Ainfy cette plante eft 3 fois dans le Pinax. Sçavoir- 

X. Rapuncîtlus P erfîcifolius magno flore. N^.x. 

%. Rafunculus nemorofus angtiftifolius ^ magno flore major No.xilç.B.Tin.i)^ 
0< Rafmîculus nemoroflis angnftîfoliîis , farvo flore N'^.wn, I 
Campanula Persicaefolia, flore albo. Eyft.CamfanulaTerflcae folio , alba.Broff.i^. . 

6. Campanula radice esculenta flore caeruleo. H, L. Bat. Erinus Nicandrî ^ê^y^^'^%- ' 
^iofcoridis. Col. Thytob. ici. Rafunculus Efculentus . C. B.Tin.^x. 

C'eft a cette Plante, qu'il faut rapporter le Raf^unculus fylveft ris major. Eyft. Te. Tab. ^. 8c 
non pas au Rafunculus nemorofus anguftifoUus , magno flore maj^r. C. B. Pin, 93. No. xi. Rai- 
fonce. Fufch. ry6.Lxxvii. • - 

Campanula radxçç. esculenta flore candi gante. H.L.Bat, 



Spemli Veneris Species. 



7. Campanula arvensis , erecta. H. L. Bat, Celle cy eft ordinairement couchée- 
Onobrychis arvenfis , vel Camfanula arvenfis ereÛa. C. B. Tin. zis^ Tentagonion Vio- 
la Tentagonia. Tabern. Icon. 3*^: Onobrychis Belgarum. Eyft. Tab. 109. Afud Tluk. 
Camfanula arvenfls minima ^odonaei. Morif. Hift. 2. a^j. Campanula vafculo ob- 
longo t in filiquam froduBo , Sfeculum Veneris diEta. Raji Hift, 741. Onobrychis ar- 
venfis vel Camfanula arvenfis ereBa. C. B. Tin. xij. Avicularia Sylvii quihufdam. 
J.B X. lib.xo. 800. Sfeculum Veneris majus. Tark. Onobrychis Belgarum. Eyft. Tab. 109." 
Cette figure efl: méfiée avec un pied de Convolvulns minor arvenfis. C B. 

* Campanula arvensis erecta, flore Janthino dilutiore. gris de lin. 

* Campanula arvensis erecta, flo^ albo. J.R.H wi. 

8. Campanula AR^'ENSlS procumbens. Inft. & Campanula arvenfls minor, filiqua 
ampliore. J.R.H. Celle-cy eft ordinairement droite. Onobrychis arvenfls , vel Campanula, 
arvenfis ereBd. C. B.Tin. iij,. confondue avec la prccedcute. Camfanula arvenfis minor , 
filiquâ ampUori. J.R.H. iiz. Viola arvenfis. Tabern. Icon. 304. Sfeculum Veneris mi- 
nons. Ger. Emac. 439. Tark. Theat. 1331. Raji Hift. i. 743. Jfud Tluk. Campanula fi- 
ve fpeculum Veneris minus. Tark. Raji Hift. 743. Campanula arvenfis minima , ere[îa, 
Morif Hift.%.^57' variât flore albo. Camfanula minor . Bellidis minimaefoUis , cri/fis, flo- 
re minore. Hort. Cath. 3 5" • 

Sa fleur n'a qu'environ x ou 3 lignes de diamètre, & paroift des la fin d'Avril & au commen- 
cement de May. Elles naift en quantité dans les grains de la plaine de Vaugirard , & autour 
de Boulogne de laSalpeftricj-e. Ils'cn trouve des pie'ds a fleur gris de lin &d'autres a fleurd'mi 

rouge bleu. 

* Campanula arve.vsjs prqçumbens flore Janthino dilutiore. 

* 9. CiVMPANULA Çymbala,riae folhs , VEL FOLIO Hj:deraceo. C B.Tin. 93.i\^r.i4- 
Tluk.Thytog.Tab.-L^.flg.x. Campanula. Cymbalariae foliih Prodr. 34 -^°-*^- 

L'authcur dit que Cherleru^ t'a remarquée, danslcs Landes d'autour de Paris. 

I. Camphorata glabra, annua. Camfhorata. vulgaris annua. Broff. in.aff, 104. Vid: 

Chenofotdium iV". . 

* I. Cannabis erratica. C, B -"P in. ^zo. Chanvre, Fufch. ch.cy,L\m. 



* 1 Cannabis sativa. C.B.Tin.1%0. Ra/i Hift.lS^■^^^^''^''^• 
l Caprifolium Germanxcum. Tfodj^ïi. Chèvrefeuille. FuJcbXh. cch 

• G 1 



Chtnvrt. 
US. 

US. 



Bois 



H i 



t - 



18 



rsOTANlCON P A R 1 S 1 E N S E. 



\ 



Jiçripaulmem 

us. 



Bois de Verrière. - 

* X. Caprifolium non perfoliatum, foliis sinuatis. y.R.H,6o2. 

I. Cardamine pratensis, magno flore purpurascente. Inji.zz^. Najïurtium praten- 
fe, magno flore. C.B Tin.\o^. ^ Nafïurtiumf rat en fe folio rot undiore, flore majore, Ejujd^ 
ibid. Palferage fauvage. Fufch. ch.cxxn. 

Cardamine pratensis, magno flore albo. Inft, 

* Cardamine PRATENSIS , magno flore pleno. J.R.H.-l%^. /Lt 10 May Mr. Chicoi- 
nau l'a trouvé dans le bas pré entre le Moulin & le Village de Gentilly; 

* Cardamine pratensis, flore minore purpurascente. 

L J 

* Cardamine pratensis, flore minore albo. 

* %. Cardamine pratensis flore majore , elatior. J.R.H,rx^.Naflurtiumaquatkum 
amarum. Park. RajiH'tft.\.%\^. -, 

Fleur blanche e vafée d*env iron demi pouce , pétales égaux & entiers , calice evafé a x pe- 
tites oreillettes , etamincs blanches a fommets pourpres. Cette plante mâchée n'a point d'a- 
mertume , mais elle eft d'un goufl: très piquant , & plus fort que celuy du Creffon de Fontaine. 
Elle fleurit en Avril & May. le' long de la rivière d'Arqués qui pane a Dieppe. 

$ * I. Cardiaca. J-B,z.fag.y-o. Fnfch.c/j.cxLix, 

Silybum. 



W . f ri 

H.Par.^ij. 5 i.Carduus albis maculis notatus vulgaris. C.B,Pin.-iZi,Silybumalbismaculisno^ 
^^ tatum , flore furpureo. A^. Ac. R.Sc.\'j\%. 

Chardon notre T>ame y où Chardon argenté. Chardon notre T>ame de Fnfch.GalLChaf.xsn, 

\ 

Onopordon. 



^ 



H. Par. 

li Se 408. 



H. Par.ôç. 



5 X. Carduus tomentosus Acanthi folio, vvLGARis.^3^.i?. H. 44T. Acanthium vulga* 
re^ flore pirpuree. Tabern. Icon.6%6. Spina alba tomentofa ^ latifolia, fylveftrîs. C.B.P'm^ 
38x. Flor. Trujf. Fig. Brunsf, 3. 104. Spina alba fylveftris Fuchflo. J.B.^. lib,x^, pag. 5-4. 
Acanthio. Caft.^. Carduus alattis tomentofus latifol'ms ^ vulgaris. i. Hift.Ox, ^.\§%, Spina 
alba Trag.Icon.^s^- "Defcr.^sj- Onopordon vulgare , flore pur pur eo. A^.Ac. R. Se. 1718. 
Chardon faitv âge. de Fufch.Cbap.x.Yi. ■ - 

Sa tige eft aiflée : Sa fleur n'a point de couronne , & Tes écailles font entières , les femences 
fontgrifes, taillées en coin relevé de 4 angles , Chagrinées, & chargées d'une brofle de poils 
longs d'environ 3 lignes. La couche du calice, ou le placenta, qui porte ces femences , n'eft 
point heriffé de poils comme le font toutes les placenta des autres plantes de cette clafTe; mais 
il eft percé d'alvéoles membraneufes femblables en quelque façon aux cellules dçs ruches, cha- 
que femence s'articule dans une de ces alvéoles , comme une dent, fleurit en Juin, Juillet & 

Aouft. , ' 

* Carduus tomentosus Acanthi folio, vulgaris, flore sua VERUBENTE.O»^ïp5r^/^9»^'»/- 

gare , flore fuaverubente. A6f. Ac. R.Sc.ïjiZ. ■ - 

* Carduus totus viridis, Acanthi folio, vulgaris. 



Carduus. 



5 3. Carduus nutans. J.B.-^.lîb.i'^.pag.^d. Carduus nut an s. J.Raj.Hifl.i. 308. Ono- 
pyxus '^.^alechampii. Ltigd.Gall.'L.-^'yX. <\\xt Cajpar Bauhin rz^ortç. a io. Jp in a t ornent fa al- 
téra fpinoflor. Tin. ^'èr. iV. X. Carduus fylv eft ris Tr agi. ^e fer. 85-6. Carduus alatus major , 
flore rubro mofchaîo , capite nutante 6.Hift. Ox.^.i^-i,. cum Fig.Tab.^i. SeEî.j. Carduus 
Aflninus , cafite majore nutante. H. R.BleJ.^c^. Carduus mofchatus , flore àmplo , capite de* 
flexo. Tlukn. Alm.%y Mem. de VAc. RojaLiyr^. , 

Fleurit en Juin , Juillet & Aouft. Sa fleurn'a point de couronne, les écailles du calice font 
entières, les femences font lifles, polies, luifantes, & a aigrettes de poils. 

* Carduus nutans, flore suaterubente. Carduus fpinofl£imus ^ fegettbm frequens ^ f h- 



rs 



I 



T 



BOTJNICON P A R I S 1 E N S E. 



Z9 



\ . 



repinkeo.C.B.Tin.-^ZS' Carduus in avena provéniens .floribus ruffis rofeis. C.B.Tln, 377. 
Carduus mojchatus, flore amfk carneo, capte deflexo Tlukn.Almag. Bot, 8 1 . Mem.Jc. R.iji%. 

Carduus nutans, flore albo. Carduus fftnofijfmus fegetihits frequens ^ flore candica^- U.Vur.^î^. 

te. C. B. Œ^m.s^S' Carduus in avena froveniens , floribus candidis. C.B.Tin,ijy. Carduus^ ''^^' 

mofchatus , amplo flore albo, capite deflexo. Tluk. Almag. Bot. %i. Mem. Ac. Royal. 1718. 

trouvé a faint Maur le 4 Juillet 1708. Je croy que VAcaJttbiumJylveJfre fore albo. EyHett. 

Tab. z2o. que CBzuhia r âportc a. h Spft a t ornent o/â altéra /pi^oJFor. Tin.^Sz. eft notre C^r- 

duus nutans fore albo, Ouy c'eft Luy . carduus Afininus ? capte majore nutante ; flore albo. IL 
R.Blef^l. 

54. CarduusAcanthoides. 3^.^.3. ^/^.X5'./. ^9 Mem, Ac. Royal. lyi^.Acarna flore luteo.J, 
B. 3 lib. r ^.f.^i.qzwadkoiia. Tolyacantha Theofhrafli. Tabern. le, y 01. ^Hifl. Lugd exfenten- 
îiaRajiH'ift.i.^of). Carduus vu Igatiffimus , incanus , alatocaule, confettis captullsfaryls. 
Tluk. Almag. Bot. 84. Carduus Tolyacanthos , captulis longiorïbtis , ^ tenuioribus . foliis 
albïcantîbus. .Hi(î. Ox.^. 135. iV! 13. 

Ses femences font grifes, unies, polies a aigrette de poils blancs, fleurit vers la mi May en 
Juin & Juillet , fa fleur efl purpurine claire , fa tige eft aillée ; fa fleur n a point de Couronne. 
les écailles du calice font entières , & ne piquent prefque point. Il efl très commua en allant 
de Charentonneau a St. Maur. 

S. Carduus caule crispo. J.B. s.lib.zs. fag.s9. J. R. H. Mem. Ac. Roy. 1718. //TmH. Par.ç. 
Carduus Afininus y capitulis parvis. Joncq.Hort. Carduus f^lvefîris. Dod.Pempt.y^Q. Car-^'^'^'^'^^ 
duus Tolyacanthos^ capitulis fluribus nutantibus^ ramoflor.H. Ox.^.i^^. Icofj. Se£l.y.7ab. 
30. Fig.ix. Carduus polyacajtthae aemulus , feu alatus. H R.Blef%^6. Tlukenet rapporte 
zuCarduus caule cri (po, J.B. XtCarduus fpinoffpmus , latifoltusy Sphaerocephalus.vulgaris. 
C.B.Pin. ^^^. Item Carduus ffinoffftmus .anguftifoUusvulgaris. Ejufdemlbid. Çarduus/pi* 
nofiffimus, Lob.Ic.-L.xx. Carduus polyacanthus Tarkin.Theatr. <)%!,. Carduus polyac an t bus 1. 
Ger. emac.OnopyxusT>odonaei. Hift.Lugd.i^yi. ItemlDrypis LoniceriEjufdemi^^o, Car* 
duus jylveftris I. T>od. Tempt. j ->,<). 

Cette figure reprefente bien nofire plante. Ses femcnces font Ji/Tes, polies, grifes, longues 
d'environ 7 de lignes, a aigrette de poils blancs. Ses telles font environ 9 lignes de long, . 
quàndelles font en fleur, & 4 a 5* lignes de diamètre dans le fort de rcpaiflcur du calice. Fleurit 
vers la mi Juillet , & en Aoull, Sa fleur n'a point de couronne , elle eft pourpre foncé , les 
écailles du calice font entières*, & ne piquent point. 

* Carduus caule crispo, flore suaverubente. 
Entre Lagiiy , & Lefchc. Le 29 Juillet 1711. 

* Carduus caule crispo, flore albo. Carduus, caule cri fpo , flore albo. J.B.'i. Lib, 

Èriocephalus. 

$6. Carduus lançeolatus latifolius. C-B^Pin.^%$.Carduuslanceatus\.RajiHif .1,^10. n, par. * 
Eriocephalus vulgarts , capite turbinato, flore purpureo. A5f: Ac, R. Se. 1718. '^'^* ^ ^^^' 

Fleurit en Juillet & Aouft. Sa tige eft aiflée. Sa fleur fans couronne , fes écailles entières 

.& longues, fes femences font gris de perle, lifTes, luifantes, longues d'environ une ligne & 

demie, chargées d'une aigrette de plimie longue d'environ '9 lignes. Ses teftes font taillées 

en toupie. 

Carduus lançeolatus latifolius, flore albo. H. R.Tar. Eriocephalus vulgaris, ca^ 

pite turbinato , flore albo. A^.Ac.R.Sc 17 18. 

5 7. Carduus capite rotundo Tomentoso. C.B.Tin. }^z, Eriocephalus capite rotuu-H Pai-. 
do, maximo. AEî.Ac.R.Sc.\y\%. Carduus t ornent of us , corona fratrum diBus . 3. Raj. Hift.'^^^'^'^^'^' 
ï. 311. Il y rapporte le Carduus capite rotundo, tomeniofo. C. B. Tin, 381. & le Carduus to- 
mento fus , capitula majore. Ejufdem , ixvSx o^^ î^xiT lukenet . Mais je croy, qu'ils fe trompent 
toutsdeux: Q.zx\â.îi^rt àsx Car duus xomento fus Lob, Ic.i.xo. que C.Bauhin rapporte aux. , 
dernier de fes deux Chardons, eft celle du Carduus fer ox. J.B. 

Fleurit en Juillet & Aouft. Sa fleur n'a point de couroimc , fes écailles font entières , ne 

^piquent point. Sa tefte eft environnée d'un chapiteau de feuilles. L a tige n eft point ai fiée. Ses 

femences font chateins, polies, luifantes, a aigrette de plume. Il fe trouve dans l'avenue , 



\ 



50 



BOTANICON PARISIENS E. 



qui fait face au Château dlvry , autour de l'Abbaye d^Hicres de Porchefontainc,& entre Cueil. 
ly & Villiers. 

Calcitrapa. 



Charda». 



H. Par. 

iz. & 407. 



H. Par. 



ChAïme. 



5 8. Carduus stellatus luteus, foliis Cyani. C. i?. K». 387. Jacea lutea annua^ 
Jiellata (ë alata foUis cyanl. %'j. Hijî. Oa*, 3.145'. 

Fleurit en Juillet &Aoufl. Sa fleur n'a point de Couronne. Les écailles du calice fe terminent 
en $ pointes dont celle du milieu cft longue d'environ neuf lignes , & les autres d'une ligne ou 
deux. La tige eft ai/lée. Les femences font polies & luifantes , chargées d'aigrettes de poils 
blancs. Il abonde entre Vaugirard & ïffy fur les levées des chemins. 

9. Calcitrapa officinarum; flore purpurascente. AEi,Ac.R.S.i'j\%. Carduus Jie lla- 
\]sJ^^^- fi'^^ Calcitrapa. J.B. flore ptr f ur a fc ente. i.%^.1Polyacantha. Cord. Hift . ()\ . Eryngium . 

Brunsf.^.^i), ^or[i.i$%. Jacea ramo/ifflma, capite lo7igis aculeis ftellatim nafcentibus ar-* 
mato. -Li. Hifl.Ox.s-i^^. Hippophaeftum , velhippophaesT>io/corzdh. CoLThytokxo^. Cet 
authetu* reprefente la graine chargée d une brofl!e de poils : cependant les graines de noftrc 
Chaufle trape font nues. 

Fleurit en Juillet & Aoufl. Sa fleur n'a point de couronne. Les écailles du calice fe termi- 
nent par cincq pointes dilpofées deux a deux , & au coftez de la plus grande , qui efl: longue 
de demi pouce , 8c les petites d'xme ligne & demie chacune ; là femence efl: nue , cendrée , 
luifante, & un peu aplatie. 

* Calcitrapa officinarum, florb intense purpureo, Adt. Ac^R. S. Carduus ftellatus 
Jive Cakkrapa , flore iutenfe purpureo. J.R.H.^^o. 

* Calcitrapa officinarum. flore suaverubente. AB.Ac.R. S. Carduus ftellatus ^ Jive 
Calcitrapa officinarum . flore Juaver ub ente. J.R.H.^\o. 

* Calcitrapa officinarum, flore albo. Aâf. Ac.R.S. Cardimsjtellatus , five Calci' 
trapa , flore albo. H. R. ^ar. 

* Calcitrapa officinarum, multiflora, capitulo longo , gracili , brevibus acu- 
leis munito. A6f. Ac.R, s. lyi^. 

10. Carduus stellatus, foliis integrîs serratis. Bot . Moiifp . App , 
2 I. Garlina sylvestris vulgaris. Cluf.Hift.c\.\ii. Carlinajylveftris. t.Raji Hijt. i. 

288. §luenoille rujlique, Fufch.ch.ynji. . ' 

St% femences font cendrées , luifantes , longues d'environ % lignes & demie chargées d'une 
aigrette de plumes , blanc fale , longue a peu près de 4 lignes. Elles meurifl!ent en Septembre 
&Odobre. 

* Carlina sylvestris vulgaris platicaulos , VEL monstrosa, Carduus monftrofîîs fi. 
gura Cornucopiae. C.B. Tin. 379. Cardo moflruo/o in figura di Cornucopia Imper. 663. Cet- 
te monfl;rofité , fe rencontre quelquefois meflée avec la plante cy dcfl!us. 'Je Tay trouvé le 
18 d' Aoufl: I7IX. entre Meudon & la garenne de Sève. 

I. Carpinus. 'Dod.'è^T. 

5 I. Carvi. Caefalp.-h^o. Carote. Ftifch.ch.a..^ 

US. G * i. Carvi foliis tenuissiMis, Asphodeli radice* Infl.Oenanthe Mille fo Ht paluflris 
folio. 10. Hifl. Ox.^.r^^. 

Efl; commun dans le marais de Planet prés faint léger en Ivelinc, Fleurit en 
Aoufl: & Septembre. Ses fleurs font blanches , a pétales prefque égaux , échancrés 
par ce que les pointes font le crochet en deflus. Ses graines mem-ifl"ent en Septembre 
& Odiobre. Elles font un peu plus étroites par Tendroit qu'elles fe touchent que par 
les flancs ; 3 vives arreftes & quatre canelures afl!ez profondes , reignent en longent fur • 
leur dos. , 
US. ï- Caryophyllata vulgaris. C.B.Tin.^xi. Benoifle cultivée'. Fufch. ch.zxLw. Garyo- 
J>hyllata. Brunsf, x. 96. Cette figure vaut mieux que les autres. Garyophyllata Ejujd. 



j 



3.2-9 



OïUst. 



e 



I. Caryophyllus montanus. i.Tabern. Icon.xîj. Caryophyllîtsjylveflris vulgaris lati- 
folius. C.B. Pin, zo^. Vetonica. T^od.Gall. iij. Icon. 116. Betoefae fauvage , Fufch. ch. 

cxxxni. 



BOTANICON V AK 1 S 1 E n S E. 



31 



cxxxiii. Caryophyllus arvenjis , calyculo florum numerofo, Flor. Truf. 35». a/Tez Jbon- 




\ 



ne fig 



* Caryophyllus montanus flore incarnato. 

* Caryophyllus montanus albus. Tabern. Icon,%n. Caryofhyllus Jyheftrh vulgaris 
dnguftïfolius. C. B. Tin. 209. 

Il n'edoit pas neceffaire que C.Bauhin diftinguât celuy cy du premier dont il n'eft qu'une 



variété. 



* X. CARYOPHYLLUS siMPLEx supiNus , LATiFOLius. C.B. Tw.xoZ, Caryophyllus mîitor 
refais nojlras Raji Hift.%. 988. bon. T>, Petiver. Caryophyllus mh'mus pukhellus ftipinus 
macuUs aureis argent eîfve afperfus. Lob. le. 444, Betomca coronariafive Caryophyllus mïnor 
folk viridi nigriemite , repens . flore argenteis punBis notato. J.B.^. pag. 1%^, 

Je croy que VJrmeriusflos tertius. 1Dôd,Tempt.iyj. Ie.ij6. que C.Bauhin range fous fon 
caryophyllus fylvejïris humilis flore unko. Tin.xo^. doiteftrerapportécicy, carrauthcurdJt 
qu'elle porte quelquefois x ou 3 fleurs fur unç tige. 

Se trouve autour de la folie en allant de Montmorency au Château de la ChalTe. Fleurit en 

Juillet & Aoufl. Je l'ay trouvé auH'y dans la Brie autour de Vaudrc & de Redmont dans les 

grclTerics ou il y en a des pieds a fleurs d'un beau rouge & d'autres pieds dont les fleurs font 
d'un rouge clair. Il fe trouve aulïï a Fontainebleau. 

Caryophyllus simflex supinus, flore rubro dilutiori. 

3. Caryophyllus sylvestris prolifer. C.B.Tm.%o^).Tun}ca??iajor^ annua^ flore pur* 

pm*afcente. 

" r 

* Caryophyllus sylvestris ?KoiuiV's.KThov.-EM.ViO.InJî.^-}^.Tnn:eamaJor,an7ma, flore albo. 



Armoriae Species. 



.4. Caryophyllus barbatus, sylvestris. C.B.Tln.ro^. 
I. Cassida palustris vulgatior, flore caeruleo. Inf. 

* Cassida palustris vulgatior, flore albo. Inft. 

* Cassida palustris miï^ima, flore purpuras cente. InJî.ItemCnffidaCanadenJis pumi» 
_la^ Or tganï folio, Sarrae. J.R.H.jippend.iZx. ^ • 

I. Castanea. l^od.îx^.CaftaneaSylvefiris , quae peculiariter Caftanea. C^./. 419. Ca^ chdtaignitr. 
fîanc a vulgaris. Brojf.^i. Chajlaignier. Fufc h. e h. clxi. ^^' 

I. Cataria major et vulgaris. Inft.xox. Calament de montagne. Fufeh.eh.chxw. u»j^ 

Se trouve un peu en deçà de la Barre en venant a St. Denis aux coftez du Chemin. 

I. Caucalis arvensis echinata, magno flore. C.B.Tiu.isx- Echinophora &c. C(î/H.Par.4io. 

5 z. Caucalis arvensis echinata parvo flore et fructu. C.B. Tin. ifi. Lappula^-^-^^-^^^' 
canaria y flore minore , five temiifolia. J.B.i. lib.zy. p. 80. Echinophora 3. leptophyllos> 
pîirpurea. Col.\.^6. flg-SJ- Caucalis teJiuifo lia, flofculis fubrubentibiis. RajîHifl.^6y. 

Fleurit en May & Juin, la plante donne du laid. 

ç 3. Caucalis arvensis echinata, latifolia. C.B. Tin. 15-1. Echinophora major pld* 
typhyllos , pirpurea. Col.c^j, Lappula canaria latifolia flve Caucalis. J.B. 3. lih.zy. p.îo. 

Il fleurit en Juin. Il s'en trouve àzs pieds a fleurs d'un beau pourpre foncé, & d'autres pieds 
a fleurs blanches. La plante donne du laid. Se trouve dans les champs autour d'Aunay & de 

Livry. 

4. Caucalis arvensis echinata latifolia, flore albo. Infl. 

* I. Celtis fructu kigricamte. Inft.6\%. . • 

I. CentaupvIUM mimus. C.B.Tin.%7%. Tetite Centaurée. Fufch.ch.c\LV. US. 

Fleurit en Juillet & Aoufl:. Sa fleur a environ demi pouce de diamètre , découpée en $ pp 
' ties égales ovales terminées en arcade gotique, ils ont environ 3 lignes de long fur prefque ide 
large, Cette fleur tire fur la couleur de Rofe. Son fruit cft cyUndrique couleur de bois , long 
(Uenviron 4 lignes fur une ligne de diamètre. lï s'ouvre de la pointe a la bafc en % gaines qui 
s'ouvrent intérieurement félon leur longeur du coftc qu'elles fc touchent , & renferment plu- 
fleurs fciî^aices brunes , très menues, qui font meures en Septembre. 

. H X * <^^N- 



> 



Oignon. 



drifier. 



32 ^BOTANICONPARISÎENSE. 

* Centaurium minus, flore dilute purpuras cente. ' 
Cemtaurium minus, flore albo. C.B. 'pin. 

% Centaurium purpureum minimum. H. R, Bï. 148. © Hijî, Ox. %. $66. & Fkr. Jetmif.xz, 

w 

Eft commune entre maifons & Villeneuve • St. Georges lut le bord des prairies. Fleurit en 
Juillet & Aouft. Eft aufli fort commune autour des lacunes de Bondy. Sa fleur n'a qu'environ 
4 lignes de diamètre , & fa couleur cil plus vive que celle de la commune. 

* 3 . Cent ARIUM MINUS , p alustrre, amosissimum, flore purpureo. Voyez planche Vil. Fig.I. 

* Centaurium minus, palustre, ramosissimum , flofvE purpurascente. 

* Centaurium minus," palustre , ramosissimum, flore albo. 

* 4. Centaurium palustre luteum, aiinimum. Rajî Hîjl.io^z. Cent aurium lut ctimmU 
nimum. H.RBl.tj^^. Voyez planche VI. Fig. 3. 

Cette plante eft ordinairement branchue , cependant on la trouve quelquefois a tigefimple. 
Sa fleur eft jaune pale , d'une feule pièce découpée fur le devant en 4 quartiers égaux & difpo- 
fez en croix. 4 etamines naiflent des parois internes du tuyau & fe prefentent chargées de 
leurs fommets , a fon ouverture. Le piftile qui eft renfermé dans le tuyau eft ovale & furmon- 
té d'un ftile. Le calice eft d'une feule pièce découpé jufque vers fa bafe en 4 quartiers arron- 
dis lur le dos; Le fruit n'a qu'une feule cavité , il le fend en mittre de la pointe a la bafe pour 
laifler échaper plufieurs femences noiraftres & très menues. Cette plante eft amere & fleurir 

en Juin, Juillet, & Aouft. Se trouve autour des Marres de Bondy & de la foreft de Senart. 

5*. Centaurium luteum perfoliatum. C B.Tin. 

Cette plante eft fort commune autour de l'Etang de Montmorency derrière le parc de Mr» 
de Catinar. Elle fleurit en Juin & Juillet. Sa fleur eft découpée ordinairement en 8 parties 
égales ainfy que fon calice. 8 etamines jaunes, piftile furmonté d'un ftile a bouton. Elle eft 
auiïi fort commune fur les bords du bois qui eft au defTus de Cueilli & vers Lefigny. 

l^t Centaurium flore lut eo. Eyft.Tah. %6 queC Bauhin yrange,n'y aaucunraport,puifquefes 
fleurs ne font découpées qu'en f lobes égaux & pointus. , & que les feuilles font pointues par 
les z bouts. 

* 6. Centaurium palustre minimum, flore inaperto. Voyez planche VI. Fig. 2. 

I. Cepa MONTANA BicoRNis , FLORE oBSoLETioRE. InJI.-i%^. AlUum tHoutanum bicome y 
flore ob/oletiore. C. B.Tin. 7$. 

* X. Ceea MONTANA BICORNIS Fi-ORE LUTEo. AlUum juncifcUum bicorne luteum. C. B, 
Tin.yf. Allium flore luteofive pallido. J.B.%lib.\<^.fag.$6i. 

Les feuilles fuperieures de cette plante, font pleines comme celles du Jonc. 

3. Cepa montana capite rotundo. an AU'mm fph^ierocephalon btfoUum Italicum. J. 
B.%. lih. 19. pag. 5-63. Allium montanum capite rotundo. C. B.Tin. 75-. 

Raius range celle cy parmi les Efpcces qui ont les feuilles plates. Ainfl ce ne peut pas eftre 
celle de nos Campagnes , qui les a fiftuleufes , & qui eft par confequent l* Allium /phaerocepha- 
Ion purpurafcens Raji Hift. 1 1 1 8 . que Mr. Tournefort appelle Cepa tenuifolia , Jphaerocepha^ 
los , purpurafcens. y. R. H, 3^3. & qu'il indique pour t Allium montanum capite rotundo. C. 

B.Tin.jS' ' 

Ses feuilles font fiftuleufes. Cette plante flemrit en Juillet & Aouft. Elle eft fort commu- 
ne autour de Fontainebleau. 

4. Cepa sylvfstris tfnuifolia proliféra. Hift. Tar. 413. Cepa Juncifolia , minor , 
purpurafcens. J.R.H. 383. Allium campe fre Juncifolium, capitatum, purpurafcens , ^^. 
jus. C.B.Pin.y^. Allium fylv eftre tenuifo Hum , Lob.lcon.\^6. T)od,Tempt.6%i. 

I. CeRASUS SYLVESTRIS AMARA , MaKALEB PUTATA. J . B.X.p.-LtJ . 

En quantité dans le parc de. Vigny, fleurit en Avril & May. 

* X. Cerasus satîva fructu rotundo, rubro et acido. Infî.6zS' 

* 3. Cerasus sativa fbuctu majori. In fl. Griot tier. 

* 4. Cerasus major, vructu magno, cordato. R, Hift. Bigarot ter. 

* $. Cerasus fructu aquoso. Quinier, 

L'on doit icy inférer les Cerafus , attendu , qu'ils croifTent en Campagne , & que fi un Eco- 
lier les y trouvoit, il faut, qu'il les trouvoit auffi raportès dans fon Catalogue pour ttouver 
leur noms. • 

6. Cerasus sylyestris fructu nigro. J.B.Merîper. 

*i. Ceratophyllon laeye, At^yis im.i^-zv.sxii^i. Hjdroceratophyllum, folio lûevi. 



X 



J 

Cerfeuil 



B T A N 1 C N PARISIENS E. 3J 

oBo cornibus armaîo. AB. Ac. R. Sc.Tar. ann. 1719. fag. i<>. 

* Ceratophyllon asperum, aquis immersum. Hydroceratophyllumy folio ajpero , qua- 
tuor cornibus armato. AEî.Ac.Sc.far.Ann.xji^), pag,\6. Millefolitimaquaticum cormitum, 
2. Raji Hift. 191. Equifetîim fitb aquâ re^ens foliis bifurcis. Flor.FruJf.6j, 

Bonne figure fans fleurs , ni fruits. 

I. Chaerophyllum sylvestre seminibus brevibus, hirsutis. /«y?, 314. 
%. Chaerophyllum Sylvestre perenne,Cicutae folio. Infî. 314. Cicutaria vulgaris. 
J. B, Raji Hift. i.àf'L^. Myrrhis, Fufch $t'y. Cicutaire. Fufch.ch.cxQix. 

. Se trouve dans le parc de Vigny, fleurit en May. Eft commun dans les hayes & le Cime- 
tière de Chauvry au de la de la forefl de Montmorency. Ses fleurs font blanches & fleur 

delifées. ' 

* 3. Chaerophyllum sylvestre alterum GENieuLis tumentibus. H.R.Tar, 

s 

* I. Chamaecerasus dumetorum fructu gemixo rubro. Ç.B.Tin. ^^i. 

I. Chamaeclema vulgare majus. Chamaecijfos^ feu hederaterrejtris Trag,j()'^. T>ejcr.^^- 
Ic.y^^. Calamintha humtUor , folio roUmdiore, J.R.H. 194. Hedcraterreftris vulgaris. C. 

B Tin. 106. Voyez planche VI. Fig.4. a. b. 

* Chamaeclema vulgare majus , flore purpureo. Calamintha humilior , folio roUm- 
diore , fore fur fureo. J.R.H. 

* %. Chamaeclema vulgare médium. Voyez planche VI. Fig. 6. a. b. 

* 3. Chamaeclema vulgare minus. Calamintha humilior , folio rot un diore , minor ^ 
ekgantior. J.R.H.i^^. herbe terrette , ou iierreterrefire. Fuchf G alLC hop. cccxxxw. Vo- 
yez planche VI. Fig. 5'. a.b. 

* Chamaeclema vulgare minus flore purpureo. 

* 4. Chamaeclema majus hirsutius. Hedera terreftrts montana. C.B.Tin. ^06. 

Il fleurit en Avril & May. danscctEtat, fes tiges qui font quarrccs, ont quelque fois un pied 
de long fur une ligne d'cpaifl!eur , les feuilles, qui y font oppofées deux a deux, font rondes, échan- 
crées en coeur a l'endroit de leur infertion Se découpées dans leur circonférence en anfe de pa- 
nier, foutenues par un pédicule long de if lignes qui répend des ncrvcures fortfcnflbles furie 
dos de la feuille & qui la rendent, fdlônncc & rude en dcfllis avec Tayde de petits poils inper- 
ccptiblcs. Les fleurs naiflent par bouquets au nombre de 4 ou 5 dans les aiflcUcs des feuilles 
&fe jettent obliquement d un même cofté? Elles ont 9 a 10 lignes de long. On trouve des 
pieds de cette plante qui les portent bleu lavé ou cendré & d'autres qui les font d'un beau bleu. 
Les nervcures des feuilles font vertes en defl'ous ce qui diftingue cette cfpece de la primicrc 
qui les a purpurines êc dont la fleur efl: prefque du Volume de celle-cy , mais les feuilles en 
font toujours plus lifTes , plus petites , d'un vert plus fonce &plus luifant, ÔC qui fc terminent 
en arcade gotique comme les feuilles de Tefpece N°. 3 • &* 

I, ChaMAEDRYS minor, REPENS. C.B.Tin.%^%. . Chfnetie ou , 

Ray feparc le major ref eus. C B, Su précèdent avec le quel J.Bauhin le confond & prétend ^^^«''"'^'«* 
eftrelemême. Chamaedrys. T>od. Gall, 19. Germandréc, Ejufd ibid. Germandree mafe. 
Fuchf Gall. Caf. cccxxxiiii. 

* ChaMAEDRYS minor , REPENS , fLore ^urpureo pAllido. 3^. -5. 

* ChAMAEDRYS minor, REPENS, FLORE ALBO ET RUBELLO IN EADEM PLANTA. 

* ChAMAEDRYS MINOR, REPENS, FLORE NIVEO. C. B.TfH.X^Z, 

%. ChAMAEDRYS laciniatis FOLIIS. Lob. Ic. 38^. Gcrmaudrée femelle. Fufch. ch. 
cccxxxïiïi. Chamaedrys faemina quibufdam. T>od.Galli<). 
♦ ChamaedpxYS laciniatis foliis flore albo. Corn.^^^. 

3. Chamaedrys fruticosa, sylvestris, Melissàe folio. J.R.H.xos. 

4. Chamaedrys , palustris , canescens , seu scordium officinarum. J. R. H. 

X05'. 

I. Chamaelinum vulgare. Tolygonum minimum, five millegranamimma. C.B.Tm.zU^ 

Linoides r amofljjimum p ius diBum. 
.2. Chamaelinum flore albo pentapetalo. Linumfratenfe flofcullsexiguis. C.B.Tith 

r 

114. 

* Se trouve aBondy & aVilledavray. Sa fleur efl: a 4 pétales blancs difpofcs en rond & foutc- 
nds par un calice d'une feule pièce découpé jufque vers le milieu en 4 quartiers recoupez 
chacun en 3 pointes. Le piftilc qui efl entoure de quelques etaïuincsdevientun fruit fpheriquc 



US. 

us. 



I 



qui 



us. 



34 B T A N l C n -P A K 1 s l E n s E. 

qui s'ouvre de haut en bas en 8 parties creufées en cuilleron dans chacune desquelles efl: nichée 

une femence très menue, femblablc a celle du Lin. Voyez planche IV. Fig. ^. ; 

CamomiUe._ o* i. Chamaemelum nobile sive Leucanthemum odoratius. C.B.Piu.i^s- Tarthenkm 

nobile. i.Trag. defc. 147. Tarthenium , nobilis Chamomïlla. Trag.Icon. 149. opimè. An^ 
- them'îs Jeu Lcucanthemiis odorata. Lob.Icon.i.jyo. Chamaemehtm odorat iffimumrepns , flore 
fmfUci. J,B. 3. /. XXVI. /». 118. Raji Hift.x.isi. 

nia dit glabre & verte, :quand; elle vient dans des lieux ombragez & incane & lanugineufc ^ 
quand elle naift expofce au foleil ainfy celle de la pleine de Sève qui eft décrite de Tautre part 
peut a ce compte pafler pour la même. Mais j'ay vérifié cette plante de Sevc ou de la plaine de Vau- 
girard, & j'ay reconnu qu'elle n'a point de raport par fes feuilles avec le Chamaemelum nobile^ 
& que c'efl le Chamaemelum inodorum. C B. Tin. 135'. qu'il faut nommer Chamaemehtm 
prenne, fubincanum. C'efl la Cotula alba. ^od.Pemft.xs^. lafigurequ'il en donne eftaflez 
bonne, mias les tiges en font trop droites. Cotula faetida officinarum, © Tarthenium vel 

Virginea. Lob.Icon.i.-jj^: 

Ses fleurs ont jufqu'a 15" lignes de diamètre & depuis 18 jufqu'a lo demifleurons. Elle ne 
commence a Epanouir que vers la fin de Juin & continue en Juillet & Aouft. 
Les graines n'ont pas une ligne de long. Elles font blanc fale ou gris de fouris taillées enche^ 
ville , le haut eft enfoncé en manière de nombril. Elles font liffes. Se trouvé au Bois de Ver- 

-. 

riere. ' * 

bon, 5 z. Chamaemelum vulgare Leucanthemum. T>iofc.C.B,Tzn.ï^$. Chamomilla vulga* 

ris. 3. Trag. defc. (S Icon, 148. Chamaemelum. Sim. Taul. n^s- chamaemelum vulga* 
re amarum, J-B. RajiHift.i. 35-5-. Chamaemelum elatius foUis ôbfcurè virentibus femi^ 
ne ntgro. Tluk. Almag. Bot, 97 , mais il y raporte mal a propos le Chamaemelum inodorum C B, 8c 
le Chamaemelum inodorum.Jive Cotula non faetida. J.B. Anthémis five chamaemilla. Matth. pof, 
Anthemide overoCamamilla. Ejufd.Ital.<)^^. excellente figure. Chamaemelum. Ger, emac, 
•j^^. fig.Tabern.Ic.1%. Chamaemelum vulgare. TarLTh.^^, Anthémis vu Igatior fve cha^^ 
maemilla. Lob. le. 1.770. Camomille vulgaire. Fufch. Gall.Ca^. \in. Chamaemelum majtisfo^ 
lits tenuijfimis caule rubente. H. R. Monff. 

Sa fleur a depuis un pouce jufqu a un pouce & demi de diamètre & depuis 16 jufqu'a zâ^ de- 
mifleurons. Les femences ne font point feparées entr'elles. Elles font noires, obtufes par 
' les X bouts , courtes & relevées de 3 ou 4 coftes blanchaftres dans leur longeur, ce qui les 
rend anguleufes. la langue des demifleurons a fouvent fix lignes de long&quelquefoisjufqu'a 
1 lignes de large. 
Marouttes, 2 Chamaemelum VULGARE Leucanthemùm, FLORE PLEN0. Chamaemelum Leucanthemum 

vulgare y flore multiplia pleno. Plukn.Alm.f)j. Chamaemelum majus , folio temtijflmo , caule 
rubro , flore fleno. J.R.H, Oeil de beuf. Fuchf.GalL caf. li. Cotula faetida. Sim. Taul, Ic^ 
ziz, copiée de ^Dodon. 

îî 3. Chamaemelum faetidum. CB.Tin,\^$. Cotula faetida. x . Trag. defc . 1 ^-j . Raji 
Hifl. 1.355'. Tarthenion. Fuchf. Gall. cap. ccxxii. 

Sa fleur s'evafe ordinairement d'un pouce & a depuis li jufqu'a 15- demifleurons blancs qui 
ont X canelures dans leur longueur, Icdifque eft jaune & les fleurons font feparez entr'eux par 
des languettes. les femences font tanées, taillées en cône tronqué , canelées en long & cha- 
grinées. Fleurit eu Juin & Juillet. 

* Chamaemelum faetidum semiflosculis fistulosis. 

Chamaemelum faetidum flore pleno. lnfl.^<)^. 

Sa fleur a depuis un pouce jufqu'a 15 lignes de diamètre, ledifque a 4 ou 5" lignes & eftjaunc. 
La couronne eft ordinairement de 14 demifleurons, qui débordent le difque de 4 a 5- lignes, ils 
tirent fur TOvale long & ont environ x lignes de diamètre dans le fort de leur largeur. Le ca- 
lice eft une Calotte découpée en autant de lobes qu'il y a de demi fleurons. Cette fleur a l'o- 
deur du chamaemelum Romanum, mais elle eft plus foible, fes fleurons font feparez entr'eux 
par des Ecailles en baie de bled. Cette plante eft vivace & jette plufieurs tiges en rond dont le 
bas eft ordinairement couche. Elle eft amere.,, fes feuilles font plus courtes &plus epaifl^es que 
celles de Chamaemelum Romanum, Voyez mon herbier. Si les fegments des feuilles de la fi- 
gure de Cotula. Tabcrn.Icon. n'eftoientpas fl pointus & les fleurs fi garnies de demi fleurons, 
cette figure pouroit convenir a Noftre plante qui eft vivace. Elle commence a fleurir vers la 
fin de May en Juin & Juillet & Aouft. Ses femences font coniques ou taillées en cheville, el- 
les 



BOTANICON PARIS lENSE. 35 

- les font cendrées , légèrement rayées félon leur longueur qui n*eft pas d'une ligne. 

* 4. Chamaemelum inodorum. C^.?/V/. 135". CZ^^w^^^f^^f/^w^de iaplaine de fevc deVau- ., 
girard de Neuilly &c. eft le Chamaemelum inodorum. C. B, 

^ I. Chamaenerion latifolium vulgare. Inft.io%,Chamaenerion.Eyft. Tab. 1^6. Anto~ 

mana laùfolia vîtlgaris. / 

%. Chamaenerion villosum magno 'flore purpureo. Injl , ^o^ . an 1, Lyjimachie rouge ^ 
Fujch. f^. cLxxxvii. comme le ve^t C. Bauhin. 

3. Chamaenerion villosum majus parvo flore. Inji. 

4. Chamaenerion glabrum majus. /«y?. 303. 

Sa fleur eft a 4 pétales échancrésen coeur. Elles ont environ 4 lignes de long- Le diamètre 
de la fleur épanouie eft de 4 a j lignes, fleurit en juin & Juillet. 

* Chamaenerion glabrum foliis ternis. 

5. Chamaenerion glabrum minus. /;?/?. 303. 

Je n*ay jamais trouvé cette efpece dans nos environs, quoique Mr. Tournefort l'y indique . 
dans fa quatrième cinquième &fixieme Herborifation, mais il y a bien de l'apparence qu'il y a 
pris le fuivant pour celuy-cy. 

* 6. Chamaenerion angustifolîum , glabrum. y. R. H. ^o^. 
Bois de Verrière. 

I. Chamaepytis lutea vulgaris sive folio trifido. C.B.^hi.z^^. C/jamaeffytis t'til- ^^^ 
garis. Brojf.^t. Chamaepytis ^rima, Tvemufquée femelle. 11)0(1. G ail. zt. TvemnfquéemaJIe- 
Fufch, ch. cccxL. 

I. Cheudonium majus vulgare. C.B.Tin.i^^, Pu/ch.ch.cccx%xii. Chelidonmnmajus.^rçi^i^^^ 
Grande Efclaire. T>od.GalL%4^, ^^- 

à 

5 X. Chelidonium majus, foliis Quernis. C.B yi//. 144. 

$ I. Chenopodium Betae folio. In/i.$o6.^Bluum ereâfius Jtve tertiumTragt. y,B.x. 

f.^67. RajtHiJi. 1.1^6. Blette, Fufch,€h.i.yi\\. 

Il me paroift qu'il y a beaucoup de galimatias dans les autheurs fur le fait de la pluspart des 
Chenopodium * a quoy il faudra faire attention. TEipcce que Morifon décrit fous le nom 
^ Atriplex procumbens folio fmuato lucido craffo, ^.H.Ox.x.6of, & quil marque a Blois, 
fc doit xâ.^0TtQï QMTes anferinusFuchf.6s%. TlantaeftfeâaUs {dicit Morifon) froctmbens^ 
folia habet crajfa ,frona^arte lucîda^ in margine finuata-^ caules Çëfilia nt plurtmum funt 
rubra : femine onerantur caules fummi racematim compa&o , caeterarum fylvejïrium more , 
nigro. Reperitur in humidis finguihufque terrenis locis circa Bloefas, Floret ^ /èmina fia piedd'o^fin. 
nigra minuta perficit eodem t empare cufn caeteris fylvejfribns, 

5 X. Chenopodium faetidum. InJt.$o6. 
/ 3. Chenopodium angustifolium,laciniatum, minus. /«/?. 5-06. Atriplex anguflifoliajaci* ^ 
niata, minor. J. B.-l Mb. -L^.f .<)-]%. Atriplex fylvejîris \i.C.B.Matth.^6z.TaberJcon.^xj- 

4. Chenopodium^ sylvestre alterum, toLio sInuato candicante. /»/?. R.H. §06. A- 
triplex fylveftris altéra. C.B. Tin. 119. & non pas Atrtplex filveftris folio finuato cm^- 
dtcante , comme le veut Mr. Tournefort, attendu que celle cy eft une vrayc efpece d'^rri- 
plex. Y.iCQ\\z\z\mChenopodium. Arroche fauvage. Fufch.ch. \i.i, Atriplex f^lveftrïs. Taber. 
Icon, 4z($. que C. Bauhin raporte mal a propos a ïAtriplex en queftion. Atriplex fylveflris, 
Cam Epit.x^r. y.B.z.lib.x^.p.^jz. Raji Hif. 1.197- -^"-S. Atriplex fylveftris i.Matth. ^ . 
primae Editionis. Lugd.^^l^- Arrocbefauvagei.àtMatthioîuscniz^rçmï^ïC, Edition Lugd, 
Gall. x.à,s^.Atrîpl€x fylveftris. x.C.B.Matth. i6z.Atriplexfylveftris Ar roche fauv âge. "Dod. 
Gall. 373. Atriplex fylvefïris. T>od.Tempt. 615, Atriplex fylve(iris altéra. Ger. Em. 

3Z(5. 

* Chenopodium sylvestre alterum, coaîa purpurascente. Chenopodium, folio lac tm a. 

to, comapurpurafcente. y. R.H. 506. Atriplex paluftris , laciniata, purfurafc ente coma, 
Sch.Bot.^^. & Atriplex paluftrts laciniata minor ^ coma virefcente. Sch. Bot.f)^. Item Che^ 
mpodium folio laciniato, coma virefcente. y. R.H. so6. varictez. Atriplex fylveftris lati- 
folia. C.B.Tin. 119. TieddOyfon. Fufch.ch.ccun. dans l'herbier de Mr. Tournefort c'eft 
le Tes Anferinus. Fuchfûs^. qui y eft deffeiché fous ce nom de Chenopodium folio laciniato, 
comapurpurafcente. y. R. H. Ceft a cette efpece , & n'ont pas a huitième de ce Catalogue, 
qu'il faut raporter les figures fuivantes. Tes Anferinus, FuchfôS^. excellente figure. Atrt. 

plex diaaVcs Anferinus. y.B.z. lib.xi- p.%75- ccpicç fur celle de i^«f/^/ Atriplex fylve- 

I X P'^ 



î« 



•:B T A N 1 C N F A K I S 1 E N S E. 



r 



firis^ fiveTes Anferinus , laùfolia, laccris laciniis. Lob. le. 1$^^. Jtrlflcx Jylveftris m. 
Matth.4,6z, Jtriflice falvatico m. Ejufd.jtaL ^<)o. Atriplexfylvejlrh m. Lugd.s?>6. & 
Tes AnCerinus. Lttgd.s^^. Arroehe fauvage \\\. efpeee. Lugd. GalL\. ^^i. dlTicd dVje 
Lugd. Gall. 1. 45*7. cette dernière figure eil excellente & copie d'après celle àtFuchJ.TesAn- 

ferinus. Tied d'Oyfon. T>od.GalL^7S. "Pes Anferinus. 'T>od. Tempt. 6i6. Atri^lex fylve^ 
• firis latifolia, frcc Tes A:r/erinus. Ger.Em.i%%. Item Atriplex fylvefirïs latifolia altéra. 
Ejufd.ibîd. Atriplex fjlveftrts latifolia five Tes Anferintis. Tark.Theat. 749. 

* 5-. ChEiNopodium sylvestre opuli folio. Voyez planche vil Fig.I. 

* 6, Chenopodîumspicatum, folio triangularidentato. ani ÉïitoTesAnferinîisdiBo 
Jimilis. Atrifkx vulgaris finuat a fpic at a , T). Tlot. Hiff. Ox. Ra/. Sympf. 46. autour des eaux. 

7. Chenopodium Pes Anserinus. r.Taber.Ieon.^xj, Atriplex Jylve [iris , latifolia, Q.E, 

Tir/. 119, AT". 3. Atriplex Jylvejîris m. C.B.Matth.^6%. Chenopodium Hifpanicum , proce- 

rius, folio deltoide. J.R.H. App.666. Ccûmûile Chenopodium laîifoUum , minus ramo. 

fum, floriim petiolis longljjimis , ex foliorum alis confertimnafcentibus, Buxb. Enum. Tlant. 

in agro.Hall pag. 69. cumfig. 

Cette plante fe trouve autour du marché de Seaux, II ne la faut pas confondre, comme a 

fait. C.B.Tin.R^.^. pag.Wi). avec \tTes An ferinus, Lugd.\.'y4^%. 

8. Chenopodium Pes Anserinus. ii. Taber. Icon. Atriplex fylveftris , latifolia altéra. 
9. Raji i7//?. 1. 197. dans Therbier de Mr. Tournefort cette plante eft nommée Chenopodium 
Tes jin ferinus. i, Zi7^é'^«./f. dans les Jardins. 

9. Chenopodium Stramonii folio. Dans Therbier de Mr. Tournefort cette plante y cfl 

nommée Chenopodium Pes Anferinus 11. Tabern. le. S Atriplex fylveftris latifolia aeutiore 

folio. C. B, ChenopodîO affinis , folio lato laciniato , in longiffimum muer 07iem procurr ente ^ 

florum racemulis fparfïs. Raji Htft.^.xti. Atriplex odore ^ folio ^aturae , minori tamen 

/.XLIT. Triumfetti Cat. apudfratrem. Raji /7//?.3.ïx3. Blitum, five Atriplex Tes An fer i', 
nUsdiffa, Stramonii aeutiore folio .raeemofum. Tlukn.MantiJp. ^z.V ojC7. planche VU. Fig.Z;. 
us. o * 10. Chenopodium folio triangulo. Inft.^06. Blitum Bonus Henricus diBum. i. 
Raji Hift I.I95'. Bomis Henricus. Brunsf.ï.6^. & z6o. Bonus Henrichus. Trag. ^tj. O- 
feille de Tours. Fufeh ch clxxv. 

Fleurit en Juillet &; Aouft. Il fc plaift autour des Villages. 

II. Chenopodium annuum, humifusum, folio breviori et capillaceo. J.R.H. ^o6i 

+ 

Campboratae fpecies, , -. 

o I. Chondrilla juncea, aRvensis, nostras. h. R.Tar.Chondrilla jnncea viminea 
i88&'*r8 ^^""^^^^fi^- Tabern. le. xyZ. Chondrilla Viminea. J.B.z.l.z^ p.^oxi. quoaddefcr. ^61. Ac. Reg, 
''"^Se.ijzï. ani Chondrilla juncea, vifcofa, arvesifsjquae prima T>iôfcoridis. CB.Tin.xio. 
La5îuca fylveftris perennis , kiteaj juncea ^ Viminalihus virgis. H. Ox. 3. 58. No.zi. quo- ' 
ad defcriptionem Chondrilla prima ^iofcoridis. Col. Thytoh 9. 

Sa fleur eft iîmple a environ 6 a 7 lignes de diamètre, a onze dcmifleurons qui ne forment 
qu'un feul rang pour l'ordinaire ; fon calice eft glabre, long de 4 ou 5 lignes découpé ordinaire- 
ment jufqu'a fa bafe (qui eft garnie de quelques petites écailles) en 8 parties qui forment au- 
tant de coftes. 11 eft Epais d'une ligne & demie. Le corps des femences eft long d'environ 
% lignes grifaftre, prefque cilindrique,caneîè dans fa longueur, lebas fc termine en pointe, & 
. , le haut par une couronne radiale formée par 5- petites languettes ; du centre de cette couron- 

ne, s'eleve un filet long de x lignes qui foutientune aigrette de poils blancs longs aulîi de % 
lignes de manière que cette fémence a en tout demi pouce de longueur. Fleurit en Juillet & 
Aouft. Sa fleur eft jaune cndefTus; chaque demifleuron eft relevé en dcffous de 3 principales 
coftes d'un jaune un peu teint de purpurin fort clair. 

* 1. Chondrilla Hieracii folio annua. Inft.^^y. Herracioides annua , glutinofa , flo- 
ribus parvis. A[f. Ac. Reg. Se. 1711. Hieracium pulchrum. J.B. z.p,ioxs. 



ChoncîriUe. 



amere 



m ^ 

Il faut préférer la figure qu'en doime. J. B. a celle de Columna. 

Elle eft commune fur la levcefd'tm fofleaune portée demoufquetdela maifon d'un pefcheur, 
qui eft au bord de la Seine vis avis Vaugerard. Ce fofTé entoure un champ , qui eft une remife 
pour le gibier. Fleurit vers la fin de May & en Juin. Se trouve aufTy a St.Maur. Sa tige eft 
fiftuleufe. Son bouton preft a épanouir , eft cilindrique , glabre , long de 3 lignes relevé 
dans fa longueur de 7 a 8 coftes qui forment fes tanières il eft Epais d'une ligne ou x ligne & 

demie 



B T Â N I Ç n PARISIENS E. 



V 



demie très glabre, il fe découpe de la pointe a la bafe ordinairement en 13 lanières. La flciira 
environ demi pouce de diamètre, jaune en deflus & en dciïbus. elle a ^6 a %j demi fleurons 
qui n'ont gucre que demie ligne de largeur , equarris & dentelez fur le bout, quand la fleur cfl 
pafTce le calice devint conique. _ " 

Morifofi dit la plante de J. Bauhln vivace, & la fcpare par confequent de P/7/fr^a/^«? 
montanum , altertim MTcroixay.py.ci.vXoK Col. i . 1.^% . qu'il dit annuelle & qu'il nomme Hieracimn . . 
annnum montanum , fruticofiiis caule canaliculato. 40. H'tjt. Oat. 3. 68. Columna dit que fcs fe- 
niences font noires. Celles de noflre plante font gris verdaftres cilindriques , menues ,' lon- 
.^gues de x lignes, chargées d'une aigrette de poils blancs, ainfy noflre plante rie feroit ni cel- 
le de J.Bauhin , par ce quelle efl annuelle , ni celle de Columna , a caufe de la couleur de fes 
femences, mais c'efl celle que Ray dit eflre une variété de celle de Columna , la quelle fait 
fesfemences citrines. Voyez Tii?//?. 7?^V Tow.i. /. 134. iVo. 15'. . 

3. Chondrilla Sonchi folio, flore luteo pallescente. J.R.H. efi Sonchus laevis 
alter Iraniens aut Anglicus jolïo frofundïs lacinns/muato, flore lutco laEîuctnQ. Lob. Illuftr. jy. 

* I. Christopiioriana vulgaris nostras, racemosa et ramosa. H.Ox.z.%. ChrîJIo. 
fhoriaj/a. Cafl. iix. Eyft.Tab.x6^. Sim. Taul.^6. 

Fleurit en May & Juin. Ses fruits font meurs en Aouft. Mr. Danty D'Ifnar'd m'a dit, qu'il 
avoir trouvé cette plante dans la garenne de St. Michel a 3 quarts de lieues de St. Leu d'Effe- 
rance. Le ^ d'Aoufli/ii. Je me fuis rendu dans la dite garenne ou j'ay veu la plante en que- 
ftion. Elle fe trouve dans l'endroit de ladite garenne appelle le fond de la Caille a 5- ou 6 toifes 

avant dans le bois en y entrant a gauche par la /oute, qui conduit au puits de St. Michel, il y 
a beaucoup à'Herùa "Paris dans l'endroit même. 

I. Chrysanthemum segetum. Lôif.IcoH.i.^^z. Raji HiJI.i..^^^. ' 

* Chrysanthemum segetum nostras Calendulae foho,glauco, neque secto , neque 
serrato. Tlukn. Alm, But. 

* Chrysanthemum segetum nostras folio glauco mÙltiscisso, majus flore mino- 
re. TluL Alm.Bot. ' . 

01. CiCHORiUM sylvestre sivE officinarum. C.B. Tin. ix^. Cichoriiim filveftre. J.Bcuhé^h. 
a. 1007. Cichorium fylveflre Ticris. T>od. Tempî. 635-, Cichorium Cordi Hift. 141. Cicho- ^^^^\^i^ 
riumjylv eflre. Matth.^o^. Cichoreafalvatica. Ejufd. Ital. ^^x. Cichorium. Intybns erra,^'^- 
tica. Tabern. Icon. 170. Seris Ticris. Jylveftre Cichorium. Lob.Icon.xi%. Âdv.^z. Seris 

■ 

Jylveftris. Obf.wj^.Intybum fylveftre. Fuchf.éj^. Hyfochacris de T>alechamp. Lugd. Gall 
1.475-. ^Endive fauvâge a la feuille étroite de Matth. Lugd. Gall.\.^6<). Cichorium fylvr^ 

ftre, Tark. Theatr. yj6. Soljequium. Brunsf.^.^^. Cicorea. T>orft. 8x. Cichorea. Trag.I. 
con.i.'ji. Cichorée fauvage a feuilles eflroit es. Fu f c h. C h. cci^yun. Cichorium J^lvejîre ^ fa^ 
tivum. ^.RajiHiJt.\.'h$'i.J.B.%.f.\o6']. 

Sa fleur eil ordinairement d'un bleu celefle , mais ils'en trouve des pieds, dont les fleurs font 

d'un bleu tres-pâle. 

* Cichorium sylvestre flore pallide caeruleo. 

Ses fleurs ont jufqu'a un pouce & demi de diamètre & font de if demi fleurons. Cette plante 
& les varietez fuivantes, qui fe rencontrent afTez fouvent dans nos campagnes , y fleuriffcnt 
vers le folflice d'Eté & continuent en Juillet & Aouft. 'LtCichoriumfativum. C.B.Tix.izs. 
doit eflre raportée a noflre plante , veu qu'il n'en diffère que par la culture. 

Cichorium sylvestre flore roseo. C.B.Tin.iz6. H.Tar.^i^. 



'J 



'ÇiOHORiUM sylvestre FLORE ALBO. C. B.Pin.ir6. 

Cichorium sylvestre platicaulon. C. Bauhin en fait mention. C.B.Tin.z%6. C'cflle 
Cichorium monflrusfum caule lato. J'hom.Barth.tnA.M.T). VoI.-l. Obferv.i^o, 

* Cichorium sylvestre folio prorsus integro. C.B. Tin. ix^. 

* Cichorium sylvestre maculato folio. A feuille taché de couleur de fang noir. 

* Cichorium sylvestre semiflosculis fimbriatis. Cichorium fativum florum Jemiflo* 

fculis' laciniatis. J.R.H. ^J<). 

Les demifleurons font découpez jufqu^'a leur partie fîfluleufc en 5" ou 6 lanières fort étroites 

& difpofées en main ouverte.- 

I. CicuTA major. C.B.Tin.i6o. Cicufa. Fuchf. ^^06. Ciguë. Fu fc h. c h. cliui. 

* Cicuta major caule non maculato seminïbus cinereis. RaJ.Hifl.s.zsj, 
%. CicÙTA MiNOR, Petroselino SIMILIS. C. B.Tin. j6o. 



us. 



K 



Fleurs 



3« 



H. Par.içp. 



B T A N I C N P A R 1 S 1 E N S E. 

Fleurs blanches a f pétales inégaux &échancrés. Les femences font canelées chacune de 4 
canelures profondes, mais elles ne font point chagrinées comme celles de la première efpece. 

Cette plante fleurit en Juillet & Aouft. 

I. CiRCEA LuTETiANA. Lob.lcou, z6o. Broff. 43. Raiï Hïft. 1.401. Circea, Eyft. Tab. 

188. . . 

Sa fleur paroift en Juillet & Aouft. Elle eft blanche, a x pétales longs d^environ i ligne & 
■ demie échancrés & comme taillés en coeur & oppofés , i^un regarde le bas & Tautre le haut, 
le piftile eft furmonté d'un filet blanc long de prés de x lignes accompagné de % etamines de 
même longeur & couleur oppofces fur les coftcz & entre les pétales. Le calice eft d'une feule 
pièce découpé en % parties égales , taillées comme en bafle de bled , longues d'environ i ligne ' 
& demie. Ce calice tombe après la fleur & le noeud qui le portoit devient un fruit taillé en 
poire , qui renferme ordinairement x femences. ' 

I. CiRSIUM ACAULOS, FLORE PURPUREO. ////?. 448, ' 

Les écailles du calice font entières & la pointe s'en écarte en dehors, 

* 

* CiRSIUM ACAULOS FLORE DILUTE PURPRASCENTE. 

* CiRSIUM ACAULOS FLORE ALBO. 

RPar.-^tj. o X. CiRSIUM Anglicum. Lob.lcoH. s^i- Ger.emac. Rajï Hift.\.io6,N<>,j,Cîrj:ummA* 

jus fingulari capitulo tnagnOy velincanum varie diffeBum. C.B.Tîn.'iyj. 

Fleurit en May & Juin. Efi commune dans les prairies humides, aVerfailles, aSeve, dans 

laforeftde Senar. 

9 3. CiRSIUM PRATENSE, POLYCEPHALON VULGARE. 7)^7?. C'cft trcs afTurement aulTi le C^r- 

duus fpinojiffïmus caphulh farumaculeatis. C.B.Tin.^^s- N"- 4 Onofyxus alter. Lngd. GalL 
t. 35-1. defcfipt.Icon.^'yO. maie, ou du moins c'eft le Cirfmm Creticum aîttjjlmum , Cardui 
lanceolati folio. J.R.H. Carduns fratenfis. C.B.Tin. Raji Hift.ï,30<). N".^. Carduus fyL 
vejlris tertium genus. T>od. Gall. 368. fig. 367. Carduus fpinoJlfftmis anguftifolius fratenfis. 
Flor. Truf. 3 5- . defcript, Carduus anguftifoliuspahjïris , caule crifpo , fpinofifilmus capte nu- 
.tante. Fluk.Jlmag.Bot.î^. Cardtius fpinofijjïmus ereBus , angtiftifolius, paluflrts. i%.Hift- • 
Ox. 3.15-3. cet Auteur y rapor te Wnofyxos aîier Liigd. ^ IJgriacantha Ruellii & le Carduus 
faluftrh C.B. Tin. Item Carduus fpinofijjîmusangufiïfo Uns vulgaris. Ejufd. C.B.Tin.^%S- ® 
Trodr. mais je croy que ce dernier nom convient mieux au, Carduus caule crifpo. J.B. 

Fleurit vers la fin de Juin & en Juillet. Sa fleur n*a point de couronne & n'a quje4 a s lignes 
de diamètre, les écailles du calice font entières. Ses femences font blanches , polies, & char- 
gées d'une aigrette de plume blanc fale. 

. * CiRSIUM PRATENSE, POLYCEPHALON VULGARE , ?LORE ALBO. CarduUS angufiifoUuS , fa- 

btftrts^ caule crifpo, fpinofifpmus, càftte nutante, flore albo. Tluk. jilmag.Bût.%^. Carduus 
faluft ris flore albo. Scot. illuft.-L. 15". * 

4. CiRSIUM ARVENSE SONCHI FOLIO RADICE REPENTE , FLORE PURPURASCENTE. Inft.^^i, 

Carduus Jylveftris 1. T)od.Gall.i6%. defc. Carduus vinearum repcns , folio Sonchi. C.B. 
Tin.ijj. ^Carduus in jlvena proveniens, Ejufd. ibid. Item Carduus fpinofifpmus fege* 
tibus frequens. C. B. Tin. 385'. T>rypis Dalechampii. Lngd, GalL x.35'7. J^(^on. i$%. Car* 
duus arvenfis. Tahern. Icon.joo. Ceanothos Theopbrafli. Col. i. 45'. Carduus vulgatifllmus 
viarum. Z.Raji Hifl.i.iïà. Carduus fer p en s laevicaulis. J. B. 3- ^- xf. /. 59. Cirfiuman* 
nuum Sonchi folio &c, Hifl. Tar. z^^. annmim eft une faute d'inadvertance. 

* CiRSIUM ARVENSE SoNCHI FOLIO RADiCE REPENTE , CAPITE PROLIFERO. J'ay COmptC 

jufqu'a 20 teftes , qui fortoient d'une feule. NoytxAB.Ac.R. Jr. 1718. fag. 15-9. 

CiRSIUM ARVENSE SONCHI FOLlO RADICE REPENTE, FLORE ALBO. Inft. 
CiRSIUM ARVENSE SoNCHI FOLIO RADICE REPENTE, CAULE TUBEROSO. Infl. 

5. CïRSlUM ACANTHOIDES, PRATENSE, FLORE PURPUREO. AB. Ac.R.Sc. IJl2, 

Cnicus pratenfls Acanthi folio , flore furpureo. J. R. H. Cirfion. T>od. Gall. 391. 

CiRSIUM ACANTHOlDES, PRATENSE, FLORE OCHROLEUCO. AB . ÂC. R.Sc.lJlî. 

Cnicus fratenfis Acanthi folio ; flore flavefcente. J. R. H. 450. Acanthus fraten- 
fis. Brolf.1%. AtraBylis aculeata foUis maxime la'ciniatis , cafitulis albis. Flor. Trujf. zi. 

Cette plante eft très commune dans la foreft de Montmorency , & fur tout fur la pente hu- 
mide a droit, en allant de Moulignon au château de la ChafTe. Elle fleurit en Juillet & Aouft. 
Ses femences font blanches , chargées d'uue aigrette de plume. 

. ^ ^ * CiR- 



\ 



^ ^ 



B T A I^ I C Ô N- PAR ï S 1 È N S È.. 



3? 



* CiRSïUM ACANTHOIDÈS, PRATENSE FOLIO INTEGRO , FtORE/pURPURpo. Ç'c&lç^jCîrJiUm ■ 

latijjïmum. C.B.Tin.^jf, N.x. . ' 

Je Tay trouvé dans les prairies de Villeroy.^ 
I. CisTus Ledon FOLiis Thymi. C.Bri'm.^Sj. vid. Helianthemum,N-,6. 

* I. ClaNDESTINA FLORE SUBCAERULEO. J.R.H.S^X. 

* I. Clavaria, militaris, crocea. Voyez planche vil F.4. 

. . Se trouve avec les fuivants , & en mefme temps ; fon pédicule roux , & fa maffe couleur dtf^ 
beauSafîran, tout Chagriné. ' 

* 1. Clavaria, alba, pistilli forma. Voyez planche VIL F. ^. 

Cette plante vient dans les lacunes , ou trous marécageux , qui font entre Porche fontaine, 
& la grande avenue de Verfailles , ou je Tay trouve le 7 Novembre 1707. Elle efl d'unç fub- 
fiance mollafle , comme celle de la plus part des efpeces de Champignons, blanc fale , taillé - 
en pilon , quelquefois rond , & quelquefois un peu applati. Creux en dedans , qui s'ouvre 
par le haut en fe fendant en trois ou quatre. Elle n a que le gouft de Champignon, 

* 3. Clavaria, ophioglqssoides , nigra. Fungusophioglojfotdesntger. Raj, Syn.ij.N, 
IX. Voyez planche VU. F.'s; 

Je Tay trouve dans les landes , en allant de Sève a Yèrfaiiles par Montreuil , le 11. ^ay. ' 
1.711. Cette plante n'a que le gôufl de Champignon. Elle eft noire en dehors, & blanc fale 
en dedans. 

I'. Clèmatitis sylvestris latifoi^iAj C: b, Tin. 300. Coukvrée noire. Fufch. cb.^'^srheaux 

Gueux, 
XXXIIL 

Clèmatitis sylvestris latifolia, foliis non inçisis. Injt, 
I. Clinopodium Origano simile. C.B. 'Pin. x%^, 
Clinopodium Origano simile, flore albo. C.B.Tin.-L^^. 
X. Cll^opodium ar-vense, Ocymi facie, foliis angustioribus , 
Tin.'L%$. 

* Clinopodium arvense, Ocymi facie, foliis angustioribus, hirsutissimis, floïie 

CARNEO. 

* Clinopodium aryense, Ocymi facie, foliis angustioribus,, hirsutissimis , flori* 

BUS ALBis. C.B.Tin:%%s- 

* Clinopodium arvense , Ocymi facie , foliis. angustioribus , pêne laevibus. 

C.B.'Pin.xxs. 

*■ Clinopodium arvense, Ocymi fa«ie, foliis latioribus. C.B. Tin, 

I. Clymenum Parisiènse, FLpRE CAERULEO. /«/?. CtQ.\Q Cicercula fylveffris. Tahern^ 

_ ^ 

Icon. 5-00. que C Bauhin raporte mal a propos a fon Lathyrus lat'tfolius. C. B. Tin. 344. C'efl; 
\2iVtcia Lathyroides noftras , Jlve Lathyrus Viciaeformis Raji. TÏuk.Thytogr.Tab.jji. fg. 



US: 



hirsutissimis. c. b. 



f 



Lathyrus Viciaeformis Jîve Victa Lathyroides noftr.as Raji, Hift, 1.899. Tluknet y raporte 
le Lathyrus ex caeruleo ï§ rubro mixtus Meret, Pin. 70. C*eft aufîi le Lathyrus falujlris , 
flore or obi nemorenjis ver 7ii , nondum defcriptus. Flor.Jenenf.-^Cy. cumfig. 

Cette plante fè trouve entre Gentilly & Arçueil dans la prairie, elle fleurit en Juin. 

2 * Clymenum flore parvo singulari, dilute janthino. gris de lin. 

Quoyque je n'ay jamais trouve cette plante aux environs de Paris , je fuis, çettain qu elle 
y naift, en ayant ramaffc en grainç dans des bottes de foin qu'un payfan vendoit a Ver- 
failles. 

I. Cnicus caeruleus, humilis et mitior. Inft. 45*1. Eryngium minimum, miiius, (^a- èmet^eiim 

fttulo magno. HR.Tar, Carduncellus Montis Lupi minor Jpecies repens. 14. HiflOx, 3/"-^'^"*- 
159. Carthamoides, caerulea , humilis , K mitior, A6i.Ac. R.Sc. 1718. 
Se trouve dans les fables autour de la Fertè Alais. 
X. Cnicus Atractylis lutea dictus. H,L.Bat.Atra5fylis lutea. C.B,Pin.^j^. ÏSA^, 

Jc.R.Sc.{ji'è. 

3. Cnicus pratensis, Acanthi folio, flore flavesçknte. J.R.H. Voyez Cirflum. 

Cnicus pratensis, Acanthi folio, flore purpureo. J.R. H. Voyez Cir/îum. 

* Cnicus pratensis, foliis infeïuopj^us înt^ ^pjj» , çuperioripus laciniatis. Voyez 

Çirjium. a Villcroy. 

- I. Co.cHicuM COMMUNE. C. P. Tifi. 67. Tuecbieft- Mort Chien, Tuechien. Fufih. ch, coU^^"*' 



cxxxiiii. 



K % 



X. 



40 



'BOTANICON PARISIENS Ë. 



Li:{tt. 



♦ X. COLCHTCUM VULGARE ATRO-PURPUREUM ,' PARISIENSIUM , FLORE SIMPLICI. H.R.Tûr. 

■ - h 

Vineux. Colchicum atroftirpureum Lutetianum. Brojf.^â^. 
'B&^enm- * I. CoLUTEA VESiCARiA. C, B.T'în.i^6. Baguenaudter . Fufch. ch. ch^ix^^ 

^"' ^jç * CoLUTEA VESICARIA, VESICULIS RUBENTIBUS. J^B. 

• * I. CoNFERVA Plinii. Lob. IcoH.x^y , Alga vzrUis capillaceo folio. C.B. ^6^. Mufcus 
aquatîcusbombycinus tenuijfimis filament is. Flor.T'ruJf.ij^, cumfig. 

* -i. CoNFERVA TRICHODES VEE TrICHOMANES AQUATICUM. Lugd. 

Il fe trouve au fond de la Rivière des Gobelins entre Gentilly & Arcueil proche le Moulin. 

* 3. CoNFERVA MiNOR RAMosA. H.Ox .i.IcoH.SeB .1^ ,T^b. 4^- Coftferva vtrUis copilla- 
cea brevloribus fetis ramofior , pve Conferva mlnor ramofa. H. Or. 3. 644. 

On trouve cette plante touffue & telle queMr.Bobartl'afaitgraver , dans les petits ruifleaux 
d'eau claire & vive. • 

* 4. Conferva reticulata. Rajï Hifi.Âfp.x^^'L. Mufcus aquatkus bombyclnus retiform 
mis, Flor. Truff. 173. cum fig. 

Le iy Juillet 1719. J'ay trouvé cette plante en grande quantité dans unefaignée ou petit 
ruifleau , qui coule de la Rivière des Gobelins a travers & au bout de la prairie qui cft entre 
Gentilly & Arcueil. 

I. CoNVOLYULUs MAJOR ALBus. CB.Tîn.x^^. Smtlax unie ^ folie. Fufch. r^. cclxxv. 
Convolvulus major , flore albù. Eyft.Tab.^ox. 

Fleur toute blanche en cloche a 5* pans , qui a environ z pouces de long fur autant de dia- 
mètre a fon embouchure , foutenue par un calice long de demi poUce , compofë de 5 feuilles 
& environné de % autres feuilles. Son ftuit renferme ordinairement 3 ou 4 femences noires & 
anguleufes. 

%. CoNYOLVULUS MINOR ARVENSIS , FLORE ROSEO. C B, Tin. LîZet, Fufch. ch ^ 
XCVIÎ. 

* CONVOLVULÛS MINOR ARVENSIS , FLORE PURPUREO , RADIIS ALBIS PICTO. C.B.Tiu. 
CONVOLVULUS MINOR ARVENSIS, FLORE CA^DIDO. C.B. Tin. 

* COMVOLVULUS MINOR ARVENSIS, FLORE ALBO , CUM UMBILICO PURPUEEO. C.BTi^- 
CoNVOLVULUS MtNOR ARVXNSIS FLORE ALBO PUNICANTIBUS LINEIS ASPERSO. C.B. Tin, 

* CoNVOLVULUS MINOR ARVENSIS FLORE ALBO MULTIFIDO. * 

- + 

O. I. CoNYZA MAJOR vuLGARis. C.B.Tin. 16$ . Conyza major. ^od. GalL-iy. 

Ses fleurs font longues d'environ f lignes fur x lignes & demie de diamètre , les fleurons 
font débordez par des filets fourchus & dorez. Ces fleurons font jaunes. Le calice e{t foriric 
d*ecailJes dont les pointes s'ecartent en dehors. v 

o i. CoNYZA LïNARiAE FOLIO. /«/?. 45*5'. H.Parif ^%z. Linaria aurea. Eyft.Tab. i6z, 
Linaria foliofo captulo ^ luteo ^ major ^ C. B.Tin, 113. Chryfocome ^iofcoridis & Tlinii, 



hi:{erei. 



Cbafpe puce , 
eu Herbe 4 
Punaife. 



/ 



Col.x.%1. fig.l-L, - . 

Fleurit en Aouft & Septembre, fes fleurs font jaunes a fleurons evafez fur le haut & décou- 
pez eu étoiles a 5* rayons. Les pointes des écailles du calice fereiiverfent, ce qui lefaitparoiftre 
herifle. Elles font vertes , fort étroites. Les femences font aigrcttées de poils. 

* I. CoRALLTNA FLuviATTLis , NON RAMosA. Equifetum Jive Hipfuris exigua , fuviati' 
lisfetraea nuda Virginenfis T>. Banifter. PluL Thytogr. Tab. 193. fig. 7, 

Les pièces qui compofent les tiges de cette plante , font des bobines qui vont en etrecifl^ant 
par en haut , on les peut aufl^i comparer en quelque façon a des bobines enfilées. Cette plante 
eft attachée aux pierres fous les eaux de la Seine. 

La racine de cette plante efl: une petite plaque de la quelle partent un grand nombre de tiges 
nues dont les plus longues n'ont guère que 6 a 7 pouces , verc jaunaflje , qui peu de temps 
après qu elle eft tirée de Peau & qu'elle n*en eft plus mouillée , devient blanc falc. Ces tiges 
font articulées d'une ligne a l'autre & fe cafTent très facilement. Elles croquent fous la dent, 
& ont un goût de marécage. Chaque phalange , c'eft ainfy qu'il faut nommer les pièces qui com- 
pofent les tiges, eft creufée par les deux bouts comme les calices du Lichen fixydatus & enfi- 
lée par une fibre dé liée comme un Cheveu, qui règne d'un bout a l'autre de la tige. Voyez plan- 
che IV. Fig. 5*. 

* X. CoRALLiNA piNGUis , RAMOSÀ , viRiDis. Eft Confcrva fontalts geniculata , lubrica, 
minor. T^illen.cat.-Loo. ^ Epb.Nat.Cur. Cent.^.^ 6. Apf.6x. Tab.xiix. fig. ^. 

Cette plante naift dans les fontaines. Elle eft haute d'un pouce ou x branchue & toute nou- 

l eu. 



V 



^ 



/ 



\ 



BOTANICON PARISIENS B. 



4i 



ncufe, {es branches font difpofécs furlescoftez des tiges , a peu près commes celle du Mufcus 

filicittus. Je l'ay trouvée dans une fontaine qui eft fur le bord d'une prairie auprès de l'Abbay» 

d*Abecourt, en y allant par Poux & dans la Sainte Fontaine proche Lagny. 

I. Corallo-Fl'ngus flavus. Coralloides flava. J-B. Voyez planche VIII. Fig.4. 
1. CoRALLo-FuNGUS ALBiDUs. Coralloides alb'îda J,RH.^6^. 

3. CoRALLo-FuNGus' DiLUTE PURPURASCENS. Corallotdes dUute fuTpurafcens. J.R.H. 

* 4. CoRALLO-FuNGus CANDiDissiMus. A la piccc dcs SullTes. Voyez plaiiche VU. Fig. %, 
5-. CoRALLo-FuNGUS DiGiTATUS NIGER. Âgavicus d'îgitatus fiigev, J. R.H. ^ô^.VHyfoxy- 

Ion dïgttatum eft blanc & plein en dedans. C'eft un Cor allô- fungus. 

* 6. CoRALLo-FuNGÙs DiGiTAtus NIGER, ÀPicîBus ALBiDis. ^garicus dtgitatiis , ntger ^ 

a^icibus albidis. J.R.H. 

* 7. CoRALLO-Fu\GUS CROCEUS , OrNITHOPODIOIDES. 

Cette plante eft defli née alaTab. VIII. N^.a. Elle naift fur les petites broutilles tombécâ 
parmi la moulTe. Elle eft de couleur Safranée , délice comme un cheveu a fa bafe , & grofllf 
peu a peu jufqu*a ces divifions , qui reffcmblent en quelque façon a de menues ferres d'oyfeau^ 
Quand cette plante eft feche & plongée dans de l'eau , elle la teint en un inftant en jaUne 
de Safran. Je Tay trouvé le 19 Décembre 1707. dans les bois du petit parc de Verfailles. 

* 8. Corallo-Fungusargentel^s,Omenti forma. ^///«»^«j'/'^/»(?y^i*r^W/£/«j". C.B.Tin^ 
Voyez planche VIIÏ. Fig. I. 

Il naift fur les vieilles planches des portes & cloifons des caves & rarement contre les murs 
il commence par un point blanc, qui paroift d'abord une ilmple moi/iflurc. C'cft un brin àt 
coton cordé, qui groflit infenfiblement & forme un peloton plus blanc que neige , gros comme 
une Châtaigne , & enfuite comrr.e une petite pomme aplatie, dans fa convexité tiftu d'une deli- 
catefTe extraordinaire, & fi tendre que la moindre force eft capable de Tccrafcr & le réduire 
a la o^rofleur d'une Lentille. Sa fubftance eft grafTe , gluante, d'un falé qui tire fur raigrc,& 
il put comme le favon. Il femble que ce peloton renferme toutelamatiere, qui doit formertout 
le rcfte de la plante , car on voit tout autour une couche de fcs fibres rangées en rayons s'allon- 
ger infenfiblement comme delà laine, que l'on file. Elle fc colle fur la planche & s'ctcndant de 
tous coftez ai, 3 , & 4 pouces & plufieurs fois jufqu a un pied & i, elles forment de grands 
ramages auffi délicats qu'vine feuille de papier , chantournez dans leurs extremitez qui font 
comme fran^fées fort proprement arrondies 8c découpées en grandes pièces, incifoes de moin- 
dres dans les bords. La diftribtition de leur vaiflcaux eft très belle dans lesjeimcs feuilles . el- 

I b 

le imite parfaitement la tifture des plumes , dans les plus grandes on y voit des coftes élevées 
aflez dures par raport a la molefte du rcfte, qui reprefente aflez biçn les ramifications des vaif- 
feaux du Mefentere. Les plus grandes feuilles finiftcnt en pelotons tuméfiez comme le pre- 
mier depuis un pouce jufqu a 3 , qui rcftemblent aftez a ces flocs de negc dont lafurfacen'eftpas 
unie, maisboftue en divers endroits. A travers de ces gros pelotons fortcnt certains corps, 
que je prendrois volontiers pour lovaire de cette plante , ils tiennent a un des gros cordons 
des ramifications, dont nous avons parlez , & font d'une ftrudure un peu différente , je ne fcau- 
rois mieux les comparer qu'a des rayons de' Miel tournez ordinairement en petits cylindres, 
d'environ un pouce & demi de long, de demi pouce jufqu'a 90U 10 lignes de diamètre, afi!ez 
arrondis par le bout , leur partie inférieure eft de même tifTure que celle des pelotons , mais 
la fuperieure eft toute percée de petites cellules fort étroites , d'environ s lignes de pro- 
. fondeur , qui reprcfentent dans leur petitcfle les cellules des mouches a Miel. Il y en a 
dont l'orifice eft a cinq pans , quelques unes a trois , & d'autres a quatre. Les cloifons , qui 
les fcparent, font des feuillets très déliez; fur lesquels non plus , qu'a l'orifice , je ne fceû 
remarquer aucune pouftlcre , qu'on pût prendre pour la graine : cependant on peut coniedu- 



peut conjC' 



rcr 
nouns 



par l'Analogie, que c'eft dans cette cfpece de Ruche , que les oeufs de cette plante font 
puifque nous les trouvons dans les endroits feuilletez de plufieurs Champignons. Cet- 
te plante fe flétrit après quelque temps, fe rouffit , & tombe en pièces. L'eau dans la quelle on 
la met infiifer en tire une teinture , qui rougit le tornefol en mefmc degré , que fait celle de 
VAgaricus foUatus Cornua damae referens. Comm. Je, Reg, Parïf mais elle ne fait, que 
le laver, fans le diffoudrc ; & le Q07 allô' fungus devient commode labouillieou dublanc d'oeuf, 
dans le quel ou voit des vaifi:'eaux auffi déliez que les Cheveux, L'eau de vie ne le diffbut pas 
non plus , & ne fait qu'un mucilage. - 

* l CORALLO-FUNCUS NIGER COMPRESSUS , VARIE DIVARICATUS ET IMPI-EXUS INTER LIGNUM 



h H 



4î 



BOTANICON PARISIENS E. 



. / 



ET CORTicEM. Fufsgus mgeT com^reffus, varie divarkatns^ im^lexus inter tlgnum & cbrti- 

cem. Raji Synoff. 333. 

J'ay trouve cette plante a Verfailles entre le bois & l'ecorce des arbres morts, dans les Bos-» 

quers, en I7IX. 

ï. CoRALLoiDES coRNicuLis CANDiDissiMis. J. R, H. ^66. Murco-Fungus coraUoîdesmoH^ 
tanus^ ramoflffîmus, cinerensy vulgaris.^, Hifl.Ox^i 633. 

' %. CORALLOIDES CORNICULIS RUFESCENTIBUS. /»/?. S^S- 

3. CoRALLOIDES CORNUA CeRVI REFERENS, CORNICULIS BREVtORIBUS. 

In p. §6^. 

Celle cy , & les 4. fuivantes. ne font que des varierez , qu'il faut rappotter au 

Mufco-Fungus monïanus , corntculatus. i. Hift. Ox, 3. 63 z. cum fig. qui eft le Mu feus 

*corniculatus, J. B. Tark. 1308. Mufcus ceranotdes major Ç^ minor ^ ix. C. B. iP/;/- 

aut fotius Mufcus mont anus Jlve Coralhides cornut us. 3. C. B. Pin. a ce que dit Mr. Bo- 

bart. . ^ 

CoRALLOIDES CORNUA CeRVI REFERENS, CORNICULIS LONGIORIBUS. I^fl. 
CoRALLOIDES CORNUA CerVI REFERENS , ASPERA , CORNICULIS TENUIORIBUS BIFURCATIS- 

H. Tarif, ^zs. ■ ' 

CoRALLOIDES CORNUA CeRVI REFERENS , GLABRA , CORNICULIS TENUIORIBUS EIFURCATIS. 

H. Tarif 4x3. 

CoRALLOIDES CORNUA 



*- 



REFERENS , CORNICULIS ADUnCIS. LichCH fjxiddtUS COmtCU* 

lis aduncis. Hif.Tarif^^^. 

4. CoRALLOIDES NON RAMoSA , TUBULoSA. Mufco-Fungus fetraeus comicuîatus ^ cornïhus 
tndivifs Ç^ incurvât is. 4. H. Ox. 3.633. cum fig. 



■ 

Coriandre. 

US. 

us. 



5". CoRALLOIDES TUBULOSA, RAMULis CRASSioRiBus. MufcQ-FuHgus Ceranoidcs molUor \é 
elatior , alùidus, tubulofus. j. H.Ox, 3.633. cum fig. Corallina montana^ tubulofa, rarnu^ 
ris craffioribus. Raj, Synoff. 3^%. . . 

* I. CoRiANDRUM MAjus. C.B.Tin.i§S. Coriandre. Fnfcb^ch.cxx'n:. 

X. Cornus hortensis mas. C.B.Tin.^^j. 

r. Cornus foemina. C.B.Tzn.^^y. vide Sanguen. Cornoides vulgaris. OffeaLoniceritS 
Rivini, Flor.Jen.^z. 

Fleurit en Juin, eft très commun dans le bois des Capucins de Meudoii. Bois de Ver* 
riere. 

1. CoRONiLLA JiiNiMA. Inft.6$o, FcrruM Equtnum GalUcum ^ filiqtîis in fummhate. C 

B, Tin^ 349. Item Toly gala major Maffiliottc a . Ejufd. ibid. il faut retrancher du Pinax les. 

3 deçniers noms qui font raportez a cette plante. C't^\2LToljgala. Mattb, ixo^. & Edit, 

Iral.xiô'j. Tolygalon Matthiûli, Aflragaloides Loùelii. Lugd. 1.^22, Item Lotus Enne a- 

fhj^llos T^alechamfii. Lugd.\.^\o, 

Fleurit en Juin. 

2. CORONILLA HERBACEA, FLORE'VARIO. Infi , 

* CoRONILLA HERBACEA, FLORE ALBO. 

* CoRONlLLA HERBACEA, FLORE VARiO PLEMO. T). Vaillant. y.R.H. 

Ccnie^Cerf. I, CoRONQPUS HORTENSIS. C.B.Tin.icfo,Coronofusvulgaris.BroJf.46.JccroYqueleCoro* 

^^'^^'^' nofus fylveftris hirfutior. C.B. Tin. Le Coronopus maritimùs minimus. C. B. Tin. & le Co- 

ronopus maritimus tenuifolius laevis . C.B. Tin. ne font que des varierez de la même plante. 

Tied de Corneille ^ Fufch.ch.chy.yi. '~ 

^iùifittier'. X. CoRVLUs SYLVESTRXS. C.B.Tin.^j^, Corjlus J)'lvefiris. Lob.Ic.i^x. Noifètier fauva^ 

' ge. Fufch. ch. CLi. 

_ Simon Tauli, Pag. 5*. a donné la figure du Corjylus fativa fn0u albo minore five vul- 
garis C. B, Pin. 417, pour celle du Corylus fylvejlris. C. B. Tin. C'eft celle du Corylus 
perfimilis Alno. Lob. Icon. i^z. qu'il a copié. • * 

Cracca. vide Vicia. 

I. Crataegus folio subrotundo serrato. Infi. 63 3. 
* Crataegus folio subrotundo serrato, et laciniato. 

Sa fleur eft en Rofe a 5 pétales difpofés dans les Echancruxes du calice, qui eft. découpé en 
autant de poiûtçs.. fleurit en Juin. 



Ailier* 



noTAKîcon p AK 1 s i E n s Ë. 

à 

* X. Crataegus folio subrôtundô, minus LACINÏATO. 



4J 



Son fruit eft rond, jaune rouflatrc cpais d'environ demi pouce, dans îe quel foat logez 
quelques p'epins noiraftres. il eft meur en Septembre. 11 a le goût de lAzeroic. 

3. Crataegus folio lacïniato. /«y?. 633. Alizier. 

il commence a fleurir vers la mi May. Sa fleur eft a y pétales blancs j égaux, creufés en 
cuillerbn , Etamines fans nombre, une feule trompe partagée vers le haut ordinairement en 
4 branches & rarement en 3 , terminées chacune par un pavillon plein , le fruit n'eft partage 
qu'en autant de loges que la trompe a de branches, chaque loge contient ordinairement 
a ou 3 jeunes graines. Ëft commune dans la foreft de Fontainebleau & fur tout du coftc de 
Chailly. 

4. Crataegus fructu nigro. Meffîlus , folio rotundïori , fruElunigro fubâukt, J.R.H- 
6^1. Amelanchier. ■ 



I. Cruciata kirsuta. C.B.Tin.ssS' 

Fleurit en Avril & May. Ses fleurs font portées fur un embryon de x femences. Elles naif- 

fent en manière de bouquet fur un pédicule commun, qui fe divife en plufieurs autres. Chaque 

Etage de fleurs efl compofë de fix bouquets, qui ont chacun leur pédicule commua , Se fox^ 
ment un verticille. 

.z. Cruciata palustris alba. hft.îi$. 
3. Cruciata minima. Infl.ti^, 

* 4. Cruciata glauca angustifolia. a Chailly, 

0*5. Cruciata erecta, angustifolia, glabra. Ruhtâ ere[î& quadrifoUa. jf.B.^, 
lié. ^6. J>ag. 717. 

Mr.Danty d'Ifnard a trouvé cette Plante autonr de St. Maur. 

o I. CucuBALUS IPlinil LugJ. 14x9. CUmatis uretts, Tabern.Icon.%%'^. Ger. Em. 

^C. B. rapporte mal a prc^os ces figutes a fa Clematfs j five Flammula re^ens. 7*in, 

m j 

Efl commune dans les Bofquets de Pctitbourg. fc trouve aufîy dans le Parc de St.Maur. 

* I. CupREssus FUSA sivE MAS. ^luÂ. Âlmag. * 

* *. CUPRESSUS FASTtCiATA FOEMÏNA. Tluk. AlmSg. 

ï. CuscuTA MiNoR. J,R.H.6^%. Cufcuta mzjtor. Brûjf,^^, 

Ses fkurs font des gocLets d'environ | de ligne de profondeur percez <kns le fond , evafez 
& découpez en devant en étoile a 5' lobes pointus de r lignes de diamètre ; pour Tordinaire cet- 
te fleur cfl blanche, 8c quelquefois teinte d'un peu de purpurin. Des parois intérieurs de cet- 
te fleur s'elevent 5 etamines, qui la débordent d*unclignc, &qui font chargées de fommetsjau* 
nés, Son çilice efl un autre godet a f pointes haut d'une ligne, du fond du quel fort le piftile. 
Ces fleurs naifîent en groupe arrondie au nombre de 1 5" , xo , & quelquefois plus. Elles pa- 
roifîcnt en Juillet & Aouft. 



Croifitte'à 



Cyprit. 
US* 



.. î 



j 



* i* CuscuTA MINOR, VITlCULIS AUREtS , FLORE ALBO. 

. Se trouve dans les landes de la forefl de Fontainebleau & dans la cour du Château de Ma- 
drid. 

* 3. CuscuTA MAJOR. C B. Tin.ii^, Cîifcuta major. Broff.^-j. Goûte ài Lin, Fufch. ch.cwxi* 

Ses fleurs naifTent ordinairement en manière de tefle ronde jufqu'au nombre de 10. i% , ou 
J5, Elles font blanches & quelquefois teintes d'un peu de purpurin, découpées ordinairement 
en 4 quartiers égaux & quelquefois en 5-. Ce font des grelots longs d'environ une ligne ou 
un peu plus , dont l'ouverture n'a qu'une ligne d'ouverture. 4 ou 5 etamines a fommets jaunes. 
Calice découpe comme la fleur en 4 ou 5 lobes. Le fruit n'a qu'une cavité a plufîeurs fe- 
mences, la fleur ne tombe poinr, le fruit grofïït & meurit dedans. 

Je l'ay trouvée en fleur le 18 Juin 1710. fur la chaufTéc de l'Abbaye de long champs. JEllc 
avoit pris naifTance fur l'Vrtica urens maxima êc fur le Gallium vulgare alhum, J. R. H. 
Cette plante efl très commune autour de Bondy & naifl ordinairement fut la VcfTcr. 
le i4 Juillet 171;. elle cfloit dans fa perfedlion , c'efl a dire chargée de fleurs & de 

H 

fruits. 

" I. Cyanus segetum, ïxore caeruleo. C.B.Tin.zj^. 'Pa/aver Herael^m ne&pèra/i.^^^if^^ 
fê'Diôfcôridis. CoLThytob.^^. Bluet, Fu/ch.ch.cx.x\x. 

■ * %. Cyasus segetum atropurpurascente flore. Aif. AcR. Scient, lyii.p.il^r <^a 
ms hortenjîs -i atro£ur£urafcente flore. H.R.Tar, 



4" 



us. 



L i 



?* 



44 



'BOTANICON PARISIENS E. 



* 3. Cyanus segetum, flore DiLUTE Janthino. C. ^. î^///. gris dc Un. 

* 4, CyANUS segetum, flore INCARNATO. £t)[fl- 

* j. Cyanus segetum, flore albo. C.B.T n. 

tangue de 
chien, 

XJS. noglojfos altéra Tl'inii. Langue de Chien vulgaire. ^od.GalL%. 
Fleurit en May & Juin. 

* Cynoglossum majus, flore albo. C. 5. P/«.257. 



ï. Cynoglossum majus vulgare. C. B. ^in. 25-7. Langue de Chien. Fufch. ch. clv. Çy- 



\. 



Trouvé Je 13 May 1711. en allant de Mafly a Palaifleau. 

* z. Cynoglossum creticum latifolium foetidum. C-B.^in.vel an. CynogloJf!i?n folio 

molli, incam , flore caeruleo y ftriis rubris variegaîo. H.R.Bl. 
Fleurit en May & Juin. 

Cynosorchis. vide Orchis. ■ . 

_ 1 

I. CyPEROIDES latifolium, SPICA RUFA SIVE CAULE TRIANGULO. InJl^Z^.' 

1. CyPEROIDES SPICA PENDULA BREVIORE. /«/?. ^Z<). 

3,,* 3. CyPEROIDES SPICA PENDULA LONGÏORE ET ANGUSTIORE. ln(l^%<), 

' b ♦ 3- CYPEROIDES Quop SciRpoiDES. N^8. dc cc Catâlogue. /^^. 3 83. 

4. CYPEROIDES POLYSTACHION LANUGINOSUM. Llfl. 

C'eft fans doute le Gramen fficatum , foliis ^ fftcis hirfatis mollibus. 6 C. B. Tin. 4, 
^rodr. 9. N°. xxiv. , 

5*. CyPEROIDES POLYSTACHION spicis TERETiBus ERECTis. Infl,$%^. Item Çyj^eroidcsfpcis 
lûngîoriêfusflavefcentibus. J.R.H.s^o. . . . . 

6, Cyperoidfs VESiCARtUM GLABRUM , 9PICA PENDULA LONGÏORE. Infl, Cyferoides quûd. 
Gramen Cyperoidesy majus fraecox , Jpicis turgidis , teretibus flavefcentibus 6. Hiji. Ox. 3. 
X4X* Icon. SeB.%. Taù. iz. 

Dans les Laaines ou autour des Lacunes de St. Clair a RoufTigny. Lp Z4May lyiz. & au- 
tour du premier Etang de Porchefontainc le plus prés de Verfailles , a Gentilly, a ArcueiJ , a 
Cueilly. 

7. CYPEROIDES VESICARIUM HUMILE , LOCUSTIS RARIORIBUS. J. R H. S30. Item Cy- 

feroides foliis Caryophylleis , fficis ^ rarioribus ® tumidioribus veficis com^ojitis. J, R. H. 
ib'id. 

8. CyPEROIDES SPICIS PARVIS LONQE DisTANTiBus. Infl. Eft aulTy le Gramen nemorofu7n, 
Jpicd fubnigrd recurva. t. C.B. Tin, y. Theatr. Bot.çS. cumfig. 

9. CyPEROIDES MINUS spiCis DENSiORiBus. Lift. Gramen Caryophyllatae foliis , fftca di' 
vulfa. C.B. Tin.^. .... 

r 

10. CYPEROIDES PALUSTRE ACULEATU21I, CAPITULO BREVIORE. Infl. Efl N°. l6^. ® I7Q. 

Concord. Tetiv. 

11. CyPEROIDES NlGRO-LUTEUM \TRNUM l^A]\}S. IflJI. 

a. il. CyPEROIDES nigro-luteum vfrnum minus. Infl, 

h. * X4. CyPEROIDES , QUOD GRAMEN CyPEROIDES TENUÏFOLIUM , SPÎCIS AD SUMMUM 

CAULExM SESSiLiBUS, GLOBûLORUM AEMULis. Tlukn. YoyQT.\Q\i\xr6xmt Scirfuîdes deceCa-: 
talosue. > ' 

' * t3. CyPEROIDES SYLVARUM TENUIUS SPICATUM. hlft. ' 

* "T4. CyPEROIDES POLYSTACHION FLAVICANS , SPICIS BREVIBUS PROPE SUMMITATEM CAU-. 

tIS. Infl. 5-30. ■' y 

* \^. CyPEROIDES LATIFOLIUM, SPICA SPADICEO VIRIDI, MAJUS, J . R. H, 

* 16. CyPEROIDES SYLVARUM, SPICA VARIA. Grameu Caryofhyllatum , montanum, fpica 
varia ^C.B.frodr 9. Cyferoidesmciîtanum^fpicisfloriferisjeminiferis (e rarioribus granis 
trique tr is conflantibus^) interfperfls. Milieu. C'at. Giff ^o. Cyperoides fptcïs variis nemorçnfe. 
Flor.i Jenenf 305-. Gramen Caryophyllattm plycarpon fru^lu triangulo. Flor. Truf. 

114. 

Il commence a fleurir des la fin de Mars. 3 Etamines a fommers jaunes paflesibrtent de cha- 
que écaille. Il ne m'a point paru d'embryon de graine dans les écailles d'où fortent les etami- 
nes, il n'y en a afleurement point. C'eft un vray Cyperoides. 

* 17. CyPEROIDES ANGUSTIFO LIUM , SPl'ciS SESSILIBUS IN FOLIORUM ALIS. 

Infl. . - 

Ccft 



B T J N I C N P A R I S I E N S E: 



45 



Ceft bien une vraye efpece de ce geiire. Elle fe trouve dans la forell de Crefly. 

* i8. Cyperoides, quod gramen Cyperoides majus, praecox, spicis turgidis, te- 

RETIBUS, FLAVESCENTIBUS. N.Ox. 3. 

* I. Cyperus odoratus, radice longa, sivE Cyperus OFFiciNARUM. C.B. T'in. I^Jouchet. 
'SoucFet. F/i/cb. cb.CLxxii- Cyperus kngus cum mucronibus foUorum ^ fiorïbus, Camer, m^^' 
.^ùtb. Germafikej^ag, 2. treshonncRgaïQ. . " . 

* i. Cyperus minimus, pamcula sparsa flavescente. /«/?. fx/Z . . 
'•' 3. Cyperus minimus panicula sparsa nigricante. hjl. 

4.' Cyperus Gramineu^. y.B. Cyperus kngus mïliaceus inodorus .-. lôcujlh flurimis bre- 

vîoribus. H. Ox. s. fen.^.Tab. 11. fig.TS- bonne. Grûmen Arundinaceum/folïisacutijfmîs^ 

faniculà multîplki Cyperi facie . Flor.Trujf.w^. cumfig, 

5*. Cyperus vulgatior , panicula sparsa. Infl. ^xy. Item Cyperus rotundus inodorus, 
Germanicus. CB.Tin.J. R.H. Cyperus kngus inodorus , Utifolius , Jpicis tumidioribus. 
H. Ox. 3. Se^, 8. Tab. ii. fg. zf, bonne. 

\. Cytiso-Genista scop/vria , vulgaris flore luteo. /«/?. 649. Genefte ^ Fufch. ch. 
Cytiso-Genista scoparia, vulgaris flore albo. Injï. / ^ 



Tt* ^^ 



^^f^r*-*- 




» « ' 



T 



^4J 



- '". ' 



M 



r. DA- 



4^ 



SOTANICON PARISIENS E. 



j 



©^c^ 




I. 




Carotte, 



US. 



hiiene. 



PifcnUt. 



AMASONIUM STELLATUM. Lngd.xos^. 

Daiis les Marres deBondy, de la foreft deSenart. fleurit en May, Juin& 
Juillet. Fleur a 3 pétales & 6 Etamines , fe trouve autour de l'Ellang de Ville-, 
bon dans le parc de Meudon. 

* 1. Damasonium radiculas emittens ex geniculis. Ranunculus falujiris , foUis gra- 
'mincis, ^ fubrotundts . Tetit.Epit.fag.^j. T>amafonhm refens^ ptamogetonisrotundifolii 

folio. Tah.^.Fig.9.J^6t,Ac.Reg.Sc,i7i(). 

3, Damasonium ampliore folio paniculatum. Ranunculus faluftris , fiant agtnis folio 
améliore. J.R.H.r^z. ^amafohium , lato , pantaginis folio. A^î.Ac^Reg.Sc.ijj^. ' 

4. Damasonium pamiculatum, angustiore folio. RanttnculusfaUifiris , plant ûginisfo^ 
lio angîiftiore. J.R.H.%^z, T>amûfoniiim angujlo fiant aginis fclio. AB, Ac.Reg.Sc.\'j\^, 

'5. Damasonium umbellatum, angustissimo folio. Ranunculus aquattctis , fiant aginis 
folio anguftijjlmo. J.R.H, ipx. T>amafoniura angupfjfmo fiant agiras folio AB. Ac. RegSc.iji^, 

1. Daucus vulgaris. Cluf.Hi fi. cxcyin, Taflenade fauvage. Fufch.ch.ccLy.iv. 
■ Ses fleurs font a s pétales inégaux , quelquefois entiers mais échancrez pourTordinaire, fes 

femences font oblongues , canclées & relevées chacune de 4 rangs de poils. 

* Daucus vulgaris, umbella rubente.* 

2. Daucus annuds minor, floribus albis. InJl.T)aucus anmms, minor ^ florihus ruben-^ 

tiùus, J.R.H, . ~ 

* 3. Daucus segetum humilior et ramosior. Caucalis arvenfis ^ hunùlior y & ramo' 
Jîor. HiJI.Ox.^.^od. iV^.ç. Caucalis fumila Jègetum , Goodyero. Caucalis fegetum minora 

Anthrifco hifpidojïmilis. Raji. Hijl.^6^. 

Se trouve auteur de Vaugirard, d'ïfly, de Grenelle &c. Ses fleurs font blanches, fleur 
dclifces. Elles commencent a épanouir vers la fin de Juin , continuent en Juillet & Aoufl:. 

4. Daucus annuus ad nodos floridus. J.R.H. 

1 . Delphinium segetum , FLORE CAERULEO. /»/?. 416. Confoulde royalk. Fuchf. Gallxap. viu. 

* Delphinium segetum, flore albo. Infl. • 

* Delphinium segetum, flore dilutius rubî^nte. Inft. 

* DeLPIUNIUM segetum ELATIUS, flore PLENO VARIEGATUM..tS''ay^r^.^. 

I. Dens Leonis, qui Taraxacon officinarum. AB. Ac. Reg. Se. lyzi. T>ens Leonis 



US. 



latiore folio, i. C. B. Tin, iz6.J.R.H.^6S. 'Dens Leonis ^.Raji Hifl.i.x^^. Cicijorée fau- 
V âge a larges feuilles, Fufch. Ch.ccLxiii. 

* Dens Leonis qui Taraxacon officinarUm ampliore folio. AB.Ac.Reg.Sc. lyzi. 
'Dens Leonis amflijfimo folio. Infi.à^6%, • 

i. Dens Leonis angustiore fol-io. C.B.Tin. 1x6* J.R.H. ^6%. Raj.Hifl.^.i^6. AS, 
Ac. Reg. Se. lyzi. 

Semerice en fufcau aigrettce de poils. 

3. Dens Leonis tenuissimo folio. C.B.Tin.ix6.J,R.H,^6%. T^raxaconafrum Den^ 
lis Leonis folio , radiée foetida. AB.Ac.Reg.Sc.ijxï. 

Au tour de l'arc de triomphe , & dans les allées , qui conduifent a Vincennes. 

* 4 Dens Leonis pumilus, saxatilis asper, radice fibrosa. H.Oxon.-^.Iccn.Tab.j, 
Seéf.j.N^.i^. Taraxaconoides , ferennis y Chondrillae folio , hiffido^ dentato ^ minor. AB, 
Ac.Reg.Sc. 17x1. 

*f. Dens Leonis fo lus minimes hirsutis et asperis. Infl,^6^.TaraxacGnoides, feren- 
nis.hïfptda, Coronofi folio. Hieraciumdentis leonis folio , hirjutie afperum , magis laciniatum. 
C.B Tin.ixj. Hieraciîtm, dent is leonis folio , hirfutie afferuniy minus. C. B.Trodr. 6^^ 
Hieracihm farvum, hirtum ^ caule afhjllo y crifpum , nbi Jiccatum. J. B. 1 1038.. 
La figure que J B. donne de cette plante, en rcprefente parfaitement bien une que Ton trou-, 
ve abondamment fur la butte de Montboron a Vcrfailles. 

Ses calices font fimples, caneleez a cote deMelon un peu heriflez de po^îs. Les fleurs font 
jaunes & doubles , le defTous tire fur le brun. Elles ont environ un pouce de diamètre. La ra- 
cine eft de plufieurs groffes fibres blanches , qui en dpnnent d'autres plus merues. Ses femen- 
ces ont environ 3 lignes de long & leur aigrette autant, ,Xe calice en a environ 4 fur inoins 

de 



BOTANICON PARISIENS É. 



47 



de z d^epaiflcur. Il efl garni a fa bafe de quelques écailles fort petites &peufenfiblez, Lcsdc- 
iiîifleurons fout rayez en long, coupez quarremeat par le bout & dentcz de 5 pointes. Les 
filets qui en fortent font dun jaune plus foncé que celuy des demifleurons. Cette .fleur efl: 
plus ou moins double. Quelques fois elle a s tangs de demifleurons & quelquefois z feule- 
ment , fon pédicule n'a jamais guère plus de demi pied de long , il efl raye ,• plein , mais fiftu- 
leux au defTous du calice ou il s'élargit. 

o * ^. Dens Leonis foliis hirsutis et asperïs. H.R.MonJp. Taraxaconoïdes , feren- 
fnsy tSvulgaris. j4cf.JB.Reg.Sc,ij%\, 'De7is leonis hirfutus ^ mont amts , fax atilis , calice 
longkre, nigricante. HïJl.Ox.i.-jG. HieracmmcmileaphyllQhirfutum. J.B.^.l.zj^.p.io^j. 
RûjiHifi.^i. X45'. C'efl auffi félon. Pluk. VHierachm afperum , falîis ^ Jloribns T>enth leo- 
nis bulbofiTark. TheatM l'Hieracium afferum flore magno 'Demis leonis. C.B. Pin. Ray 
à^.t que les pédicules des fleurs font vuides. Cela ne s'accorde pas avec ce que j'ay obfervé. il 
efl vray qu'ils le font quand la plante efl cultivée. 

Cette plautc fe trouve fur la butte de Sève & fur tout fur les fours a chaux. Elle fleurit en 
Juin & Juillet. Sa racine efl noirâflre, epaifTe quelquefois du petit doit, elle ne pique pas 
ordinairement a fonds, mais elle s'étend prefque horifontalemeht, elle efl garnie de fibres li- 
;neufcs, & d'un blanc fale , & fort difficile a cafTer. ' Ses feuilles font fort velues , & blan- 
châtres ainfy que les pédicules des fleurs, il efl dur , plein de moelle blanche. Le calice efl 
vert brun heriffé pareillement de poils. Il efl long de 7 a 8 lignes , épais de 4. la fleur efl fort 

double, lesdemifleurons,quidebordentlecalicefontglacez de brun en defTous. Sesfemehccsfont 
longues de 3 ou 4 lignes , brunes , fufele'es , chargées d'une aigrette de plume blanc fale , lon- 
gue auffy de 3 ou 4 lignes, fleurit en Juin & Juillet. Elle efl amere & laircufe, rien ne feparc 
les fcmcnces entre elles. VHieracium viïi. folio Hedif notais, Cluf Hift. Icon. cxLii. rcpre- 
fente bien noflre plante , mais la defcription des tiges n'y convient point. 

7. Dens Leonis, qui pilosella officinarum. J.R.H.^6^. P ilo/e lia offic inarum, A^.\2S, 
jic.Reg.Sc.ijix. Pilofe lia major, refens^hirfiita. C.B.Tin.%6z. Elem.de Bot. ^js- 'Pf^o-- 
fellamonoclonos , refens, vulgaris , minor,H,Ox.^.yy. item Pilojella monoclonos , tnajor ^ 
refens, minus hir fut a. Hift.Ox.'^.ji, 

* 8. Dens Leonis, qui filosella folio minus villoso. J.R.H. 

* I. Dent ARIA heptafhyllos baccifera. CB.Tin.^zz. 

Se trouve dans différents endroits de la forefl de Couches. Mr.Danjou nous Ta fait voir le 
4 Juin 1716. dans cette forefl a un quart de lieile de la Ville au dcfTus de la maifôn verte fur 
le Chemin deLyre a gauche. Elle fleurit vers la mi May. Sa fleur efl purpurine, &fes bayes 
d'un pourpre noire. Ce font des embryons de racine. 

I. DiGitALis PURPUREA. J. B. Digitalis latifâlia, flore furfureo. Brojf. ^o, ^tgitalis t>i^uau, 
flore Tuhro. Eyft,Tab.\so. Digitale fourfrée. Fn ft h. ch.ccc\i.iji. 

* DiGiTALis, FLORE DiLUTE CARNEo. H, Ox, X. 478. Digitalts latifoUa , flor^ rubello. 

Brojf. fo. 

DiGiTALis, FLORE MAGNO cANDiDO. J.B.z. ^.îo^. Digitalis latifoUa , florealbo. Broff. 

^o.Digitalis flore albo. Eyft Tab. 150. 

%. DiGiTALIS MAJOR, LUTEA, VEL PALLIDA , PARVO FLORE. C.B.Tiu.l^àf. 

I. DiPSACUS SYLVESTRis AUT viRGA PASTORis MAJOR. C.B,Tîn.^%s.D>ipfacusfylveflris.cui,tiiVe' 
Brcff.inapp:\oàf. Diffacus fylveflrisflvé LabrumVeneris. J.B. Raji Hifl.i.^%%. Dif/a- 

eus rouge. Fnfch. ch. lxxxi i . 

Ses fleurons ont demi pouce de long , ils font blancs , mais bleuaflres, fur le bout feulement 
découpez comme ceux du N°. 2. débordez par 4 etamines chargcez de fommets bleuaflres. La 
couronne des embryons efl quarrée comme l'efl auffi celle du N°.z. . 

X. DiPSACUS SYLVESTRIS CAPITULO MINORE VEL VIRGA PASTORIS MlNOR. C-B.PîU, 385". 

j 

Dipfacus minor.BrcJf.iuûpp. 105'. 

O I. DoRONicuM Plantaginis folio. C. 5. ^/V. 184. Nousn'avons point de bonne figure 

de cette plante. Celle du Doronicum x. longijolium. Tabern.Icon. 337. I^ reprefenrç le mieux. 
Fleurit des la mi Avril. Sa fleur a environ x pouces de diamètre. Ses fcmcnces font brun 
clair, bngues d'environ une ligne, canelées afTez profondément çn long & chargée d'un ai- 
grette de poils. 



nuu 



M X 



ECHÏ- 



48 



BOTAKÎCON PARISIENS E. 




* -4 



r-s^if^CHINOPUS MAJOR. J.B,^6^. Carduus fphaerocefhalus , laùfoUus vulga^ 

ris. C,B.Tïn.i%\. Carditus fphaerocephalus. ^od,Temp.jz^. 

Se trouve abondante dans le Cimetière^ de Grifole village , qui cft: entre Evreux 

& Conches. 

I. EcHiuM vuLGARE. C^B.Tm.z^^. Echium Jive Alcibiacum, Herbe aux Vipères. ^od. 
Call. 7. 

Fleurit en Juin & Juillet. Ses femcnces font noires. 

* EcHIUM FLORE EX PURPURA RUBENTE. C.B. Tiff, 

* ECHîUM FLORE ALBO. H.Ediub. 

* ECHIUM PLATICAULON. CB^Tiu. 

- *EcHiuM PANicuLA CRISPA, vcl Echium Ertnaceum. eft Echiummonftrofum. Eph. Germ. 

I. Elatine folio subrotundo. C.B.Tin.x$%. Linaria fegetum , 7iummulariae folio viU 
^fi' J'R H. 16^ Véronique femelle. Fufch.Chaf.-Liyi. 

a. Elatine folio acuminato,in basi auriculato, flore lùteo. C.B. Tin, %s^. Li* 

fiaria fegetum ^ folio nnmmulariae aurito ^villojb, flore luteo. J.R.H. 

3. Elatine folio acuminato, flore caeruleo. C.B.Tin.zfs. Linaria fegetum num* 
mulariae folio aurito^ villojb , flore caeruleo. J.R.H. 

* 4. Elatine hederaceo folio glabro, sive Cymbalaria vulgaris. Linariahedera' 
' . ceo folio glabro, Jîve Cymbalaria vulgaris, y. R. H. 

hitmortelle. X. ElICHRYSUM MONTANUM FLORE ROTUNDIORE SUBPURPUREO. /«/?. 453. 

* ElICHRYSUM MONTANUM, FLORE ROTUNDIORE SUAVERUBENTE. Tnfl. 

* ElICHRYSUM MONTANUM FLORE ROTUNDIORE VARIEGATO. Ittfi.^^^- 
ElICHRYSUM MONTANUM , FLORE ROTUNDIORE CANDIDO. Infl, 

%. ElICHRYSUM MONTANUM LONGIORE ET FOLIO ET FLORE PURPUREO. lufl.^^-^. 
ElICHRYSUM MONTANUM, LONGIORE ET FOLIO ET FLORE ALBO. lufl. 

3. ELICHRYSUM spiCATUM. Infi.^^^. Gnapbalîum j^tigUcum. S-Raji Hifl.x.x^^, ilyi'ap- 
portele Gnaphalium majus angufîo oblongo folio. lo. C. B. Tm.zôs. &le Gnaj^haliummajus 
anguflo ohlongo folio . alterum. 1 1 . Ejufd. ibid. 

Sa fleur a environ x lignes de long , elle eft de figure conique , & n'a qu'une ligne de dia- 
mètre a fa bafe. les écailles tirent fur le brun, les fleurons fur le flave. Fleurit en Aouft. 
. 4. ElICHRYSUM sylvfstre latifolium, capitulis conglobatis. C.B. Tin. 16^. 

f. ElICHRYSUM AQUATICUM RAMOSUM , MINUS, CAPITULIS FOLTATIS. /«/?. 45X. G«^//&^//»W 

longifolium, humile , ramofum , capitulis nigris. ^.Raji HiR.x.-L^^. 

Ses fleurs font prefque rondes, & n'ont qu'une ligne de long fur autant de diamètre. Fleurit 
des k mi Juillet & en Aouft. .^ ., . 

I. Enteroides palustris. AnFucusherbaceus,cavus,fluitans^ramofus.T),^oody Raji 
Hifl.-}.!^. 

Cette plante a pour racine de longs filets verts femblables a VAlga viridis capllaceo folio. 
Elle nait dans la rivière des Gobelins. 

I. Equisetum palustre, longioribus setis. C. B.Tin. i^. Hifpuris. Lobel. Icon. j^^, 

* 2. Equisetum palustre, brevioribus setis. C.B. Tin. if. Equifetum paktflre. Lob. 
Raji Hifl. 1.119. defc. Lobel. Icon. 795'. 

Elle porte fes chatons en May a Textremité de fes tiges comme la figure de Lobel le 
montre. 

* 3- Equisetum pratense, longissimis setis. C- B. Tin. i6. Equifetum ii.Matth.iOx'^ 
Coda di Cav allô féconda. Efufd. Ital. 1081. Grande G^eue de cheval. Fufch. ch. cyi:^!. 

4, -Equisetum palustre majus. Tabern.Icon.%^%. 

Elle porte fes fleurs a rextremité de fes tiges. Sa tige u'cft point caneîe'e & eft fîftuleufe 
comme celle du Bled. 

* 5-'. Equisetum arvense longioribus setis. C.B-Pin.\6. RajiHtft,x.i%%. defc. T et i, 
te^l^eue de Cheval. Fufch. cb.cxxi. Equifetum minus. T>od. Gall.yS. 

'Elle portes fes fleurs en Afpergcs , feparcz des tiges a feuilles. Ils paroifllnt eu Avril & 

May. 



Qtieue de 
CbevaU 



B T A N 1 C N P A R I S lË N S E.' 



49 



May. Les pouflieres qui fortent des mammelons de fes Epis font vertes. Elles fe dccolo^ 
rent un peu en fe defTechant , par ce qu elles fc raréfient alors , ôc leur volume augmente au 
moins du triple , & c'eft proprement un petit duvet qui fe plote mais qui ne fait point reflbrt 
. après qu'on l'a prefle. 

* 6. Equisetum foliis kudum, ramosum. C.B.Tm.i6. Hiffurisnuda^ EquifetumnU' 
dtim. Tabern.Icon.%<i. 

Cette plante fleurit en May. Elle porte fes chatons a fleurs a rextrcmitédes tiges. Ces ti- 
ges font fort lifTes & point du tout canelées. 

7- Equisetum 'fouis kudum non ramosum. seu Junceum > Hifpuris aphyllos. C.B-. 

l'ay trouvé cette Plante dans la forell: de Montmorency le i8 Juillet 1714. a Tendroit ou 
fc trouve PAUium Urjinum 8c VHerba Taris. Cette Prefle' a les tiges canelées & terminées 
par un chaton. Hipfuris nuda ^ Equifetum nudum. Tahern.honi^i, Elle fleurit en May 
Elle porte fon chaton a l'extrémité de fes tiges , qui font t-res lifles & point du tout canelées. 
C'efl la même que la quatrième de ce Catalogue. 

* 8. Equisetum nudum laey^us nostras. Raji. ^iy?. 3.105. iVo.8. Jecroy, que celle 
cy efl la 4.naifrante. 

9. Equisetum palustre, brevioribus foliis, polyspernum. C.B. Tin. l'y. Limno- 

feuce. 

I. Eric A vûlgaris glabra. C.B.Tin.^S^. Ericoides'êîilgaris , glahr a. Bruyère. Fufch^ 

ch xcv. 

Les feuilles font oppofées pat paire. Une paire croife l'autre , chaque feuille efl terminée du 

deflbus de fon attache par ^ éperons qui l'appliquent contre la tige. Ces x efperons ne font 
autre chofe que les x feuillets de la feuille , les quels fe prolongent au defTous de l'origine de 
la cofte de la feuille. Sa fleur elt fort fmgiiliere. C cil uncefpece de petit grelot alongc&dou- 
blc. Celuy de dcHus qui efl le plus long, efl formé par 4 pétales difpoféz en rond & comme 
ea douves de muid, qui entourent le fécond grelot qui paroifl cflre d'une feule pièce ouverte 
• par devant feulement & découpée en 4 parties égales. Le creux de cette dernière pièce efl 
remply de 8 Qtamines difpofées en rond autour d'un piflile , qui n'excède pas la grolTeur de la 
teflc d'une moyenne épingle, & qui eft relevé de huit petites colles arrondies &furmontéd'ua 
llileabouton, qui déborde ordinairement la fleur. Toutes cesparties font foutenues par un pe- 
tit calice en godet découpé jufqu a fa bafe en 4 parties égales. Cette double fleur efl purpurine 
ainfy que le filet, qui furmonte le pifi:ile, mais les ctamines font blancs. 

Erica VULGARIS GLABRA, FLORE ALBo. C,B.Tm.\%s, Erkû minoT , flore albo. Eyft, 

x: Erica Myrîcae i^OLio, hirsuta. C.B.Tin. 485". variété de la première. 

3. Erica humilis cortice cinereo, Arbuti flore. C. B.Tîn.^%6. 

Sa fleur efl un grelot ovale ,. long de x lignes fur une ligne & demie de diamètre, percé feu- 
lement par devant & deCoupé en 4 quartiers égaux, du fond de ce grelot s'elevent 8 etamines 
difpofées en rond autour d'un piflile gros comme une telle d'Epingle, relevé de 4 colles flllon- 
nées d'un bout a l'autre fur leur partie moyenne d'un léger fiUon. Ce piflile eft.furmonté d^uû 
llile a bouton qui déborde tant foit peu la fleur. Cette fleur efl enchafiïe dans un calice pro- 
fondement découpé en 4 parties très étroites & longues d'une ligne & demie. Le grelot efl ua 
peu fendu fur le bord en 4 quartiers égaux , qui fe reuverfcnt en dehors. Cette plante fleurit 

en Juillet , Aoufl & Septembre. ' 

* Erica humilis , cortice cinereo , arbuti flore Janthino dilutiore. 

' Erica humilis, cortice cinereo, arbuti flore albo. H.R.Tar. • 

* Erica humilis, cortice cinereo, arbuti flore carneo dilutiore. 

* Erica humilis , cortice cinereo , Amaranthoides , flore vidua. 
4. Erica Brabantica folio Coris hirsuto, quaterno. J.B. i. 35^- Erica ex rubra 

ràgr îC ans fiop aria. 7. C. B Tin. ^U, Erica décimât ertia. Cluf.Hift.J.^6. flne Icon. 

.Les fleurs font des grelots longs de 3 lignes fur la moitié moins d'epaiffeur, plusgon- 

' fiez en devant qu'en arrière. Son ouverture efl fort petite & entourée de 4 quartiers égaux 

'&'renverfez en dehors. Le calice efl comme celuy du N^4. Les feuilles font ordinairement 

oppofées en croix & font herifiees de longs poils fur leurs bords. Cette plante fleurir en Eftc. 

'Elle naift fur l'otie. Ccft la troificme efpece de Bruyère de Dod, Lugd. Gall \.\^6, le. 

N Eau 



Brujerel 



<Q rBOTANlCON PARISIENS E. « 

^ - 

Erica Brabantica, folio Coris hirsuto ql'aterno, flore albo. y.B. 

* 5, Erica major scoparia, folus deciduis. C.B.^În.^Bs. 

Fleurît en Juin. Elle fe trouve dans les Landes qui font a droit entre la Buvette Royalle & 
la Foreft de Fontainebleau. Ses feuilles font au nombre de 4 a chaque verticille. 

JiS^uette, I. Eruca tenuifolia perennis , FLORE LUTEo, J. B. Evuca, T>od. Gallice 431. 

bien vérifiée, La Roquette cultivée i. T>od. G ail. 431. fig. 43 z. Sinap fylveftre. "Dod. Tempt. 707, 

quQad Icon. Sinaft Erucae folio, C. B.Tin. 99. Sinafz fylveftre minus Burfae faflo. 
ris folio. Lob. le. zos. obf ici. Adv. 68. Sinapi tertium. Matth. 5:64. Ital. 5-94. E' 
ruca Salemitana, Iberidis folio. H. Cath. 70. Eruca fylveftris. Lugd. 6$o. Sinapi fylvefïre. 
Lugd. 6àf6. Moutarde fauvage. Lugd. GalL i. 551. Coquette fauvage. Lugd. Gall. ^5-4. Rq, 
guette domeftique. Fufch. cb.xcix. Eryfimum verum. Lugd. 6^3. Vray Eryjimon. Lugd. G^li 
^'557- 

Sa fleur eft a pétales entiers & égaux fon calice cvafé. Ses filiques longues d'environ un pou- 
ce & demie, \ de ligne ou une ligne de diamètre , d'un bord du cha£fis a Tautrc , les paneaux- 
font a dos de bahut , bofTelez & couvrent chacun i rangs de fcmences brunes , ovales, me- 
nues , & fillonnées d'un coftc d'un fillon , qui reigne d'un bout a l'autre. 

* Eruca tenuifolia perennis, flore viridi seu abortivo. 

* ^. Eruca mxnimo flore. Monjpel. J. B. x. Z6%. quoad Icon. C'ejft l* Eruca viminea^ 
Iberidis folio y luteojîore. Barr. le. 131. a la quelle Mr. de Juiîîeu a mal a propos rapoortl 
celledej.^. r r i^ 

■ Cette plante fe trouve fur \ts murailles a Chatou , ou gWq fleurit vers la fin d'Avril & aU 
commcncem«nt de May. Ses fleurs font jaunes a pétales entiers & égaux, leur diamètre efl: 
a peu près de celuy de Tefpece précédente. Le calice un peu evafé , & le bas des tiges un peu 
velu. La filiquc eft a xcavîtez, qui renferment chacune un feul rang defemences prefquefphe- 
Tiques. r H h 

3. Eruca sylvestris, minor, lutea, bursae pastoris folio. C.B. Tin. 

* 4. Eruca sylvestris major lutea 'caule aspero. C.B. Pin. ^B. Eruca fylve Pris 
T>od. Tempt. 708. Adv. Lob.6^. obferv. io%. fig. Eruca fylveftris. Matth. 531. Ruchetta 
falvattca. Matth. Ital. 560. Sinapi Eryfimo Tragi cognatum fivefimile. J. B. i î<y Eruca 
fylveftris. Tabern. le. 448; Lob, Icon. 204. Tluk. eft de mon fcntiment. 

Elle fe trouve dans la pleine de fevc & au defllis de la montagne de Chante coq en allant a 
Nanterre. 

' Scsfleurs font a pétales egaux&enticrs, calice cylindrique a oreilles, filiqueslonaues d'en- 
viron 1 pouces Tcxminécs d'une corne aplatie. Elles font cylindriques , & ne contiennent 
fous chaque paneau , qu'un rang de femences noires & fpheriques difpofées alternativ'ement ' 
Ces filiques n ont qu'environ une ligne de diamètre. Elles font ai coifesfeparées en 1 cavitez 
par un chaffis. Elles renferment 30 ou 40 femences, qui n'ont pas demie ligne de diamètre & 
qui n'ont qu'un foible gouft de Roquette. Cette plante n'eft point acre , fes feuilles mâchées 
n'ont que le goût de celles des Raves de Paris. Elle" fleurit vers la fin de Mav & en Avril Sa 
fleur eft jaune de foufrc & a 8 a 9 lignes de diamètre , elles laiffent un goût de Roquette dans 
la Douche quand on les mâche. - 

* f. Ercca procumbens, alba, alis foliorum florescens. Ct&hÇtçtitmtSifymbrium 
de ce Catalogue, ou bien Eruca frocumbens, alba , jloribus filitariis, è foliorum alis ou 

bien Eruca frocumbens , flori bas albis filitariis , è foliorum alis. ou bien Eruca alba in alis 
foliorum florens. 

* 6. Eruca lutea, annua. Sifymbrium Erucae folio afpero , flore lut eo J R H.-'i.G Leu- 
coium luteum Erucae folio. C. B. Tin. loi. Leucoium terrejlre majus. Col. i i^x ' ^Erytlmum 
flore fallido, Erucae foliis. S-Raji Hijl.i.îiz. Eruca inodora. J.B.x. l xi f Uz 

T ^^ '°«^ïr^'f ' 1'^^ "''"'''^ ""' ^'^"' '°''^ Vaugirard & IfTy dans les grains , Mrs. de 
Juflieu & d Ifnard eftants avec moy. Fleurit vers la fin de May. & en Juin. Efl Eruca inodo. 

' ■ 7; ^f.^'^^ff'-'''^*'''^'--^?^. 7. 5^«-5/-« dit fes filiques longues de X pouces. Efl Eruca 

Matthiole. pag. 40^. s'eft fervi de cette figiirc 
ic. 

7. r.KucA viNEALis, PARVIS FLORiBUS LUTEis. H.R.BkfEruca minimo florç Monfhc 

itenjis y. B. 2. l.xx.pMz, quoad defc. ilfeplaintquclcdcffinateurenarepxefentelesfeuil. 
les pointues, ^ 






tf 



s t'a N I C N P A R I S 1 EN S E. 



I. Ervum verum. Cam.Hort, 



5 



us 



I. Eryngium vuLGARE.C^.!Pi».385. J.B.^.fAs^ R^ji HtJÎ, t,^U, chardon a cent ^h^rdon ^^^ 
tedes. Ftifeb. ch. cxii. . . ''"' 



Und. 

US, 



I. Erysimum vulgare. X:,B. Tin. 100. Eryjïmum. Me. x.Tabern. /r^». 448. VcrvaineVS, 
majle. Fufch. ccxxvi. 

Sa fleur n*a que i lignes de diamètre. Elle commence a paroiflre vers la fin de May. 

* z. Erysimum foliis subincanis, siliquis brevissimis. Tarad. Bat. cumfig. 

Cette plante tient beaucoup du port de celle, que Mr. Tourncfort indique dans nos îfles de 
la Marne fous le nom de Sinafi Rapi folto. C. B. Tm. Elle me paroill vivace. Sa tige a 2 ou 
3 pieds de haut, fur x ou 3 lignes d'epaifTeur dansle bas , verd un peu cendré fans canelures. 
parfcmée d'un petit duvet bknchaftre, très court & un peu rude. Elle eft dure, folide, roi- 
de . pleine de moelle blanche. Ses feuilles font affez clairfemées , velues de % coftez , ce qui 

- les fait paroiftre aufly d'un verd cendré. Ses fleurs font jaunes de foufre, & ont 4 a ^ lignes 
de diamètre. les fîliques s'appliquent contre les tiges, elles n'ont qu'environ 4 lignes de long 
dont la moitié fuperieurc n'efl qu'une corne remplie feulement de moelle , le bas s'ouvre en 
î paneaux arrondis fur le dos , fous chacun desquels font 3 femences roufTatres , prefquc 
rondes , qui n ont pas demi ligne de diamètre. Cette filique a % cavitez feparées par une cloi- 

- fon mince. Toute la plante n'a qu un/oiblc gouft de Moutarde. Elle fleurit en Juin & Juillet. 
Je Tay trouvée dans les Lufernes autour de Vaugirard. J'en ay aufTy trouvé quelque pieds vers 
la juflice deSevc. Son calice eil evafé. 

3. Erysimum latifolïum îiajus glabrum. C.B.Tin.ioi, Item Eryjïmum ait erumjili- 
quis Eruca Ejufdem Ibid. Eryjïmum 11. Tahern.Icon.4fA^%. 

La figure de XEryfimo vero dt 1)ioftorïde Zan jîg. 31. ne cadre pas mal avec noflre plante, 
auffi bien que fa Defcription. Voyez IHift. de Rajusfag. 813. 

I* EUONYMUS VULGARIS GRANIS RUBENTIBUS. C.B.T'tU. ^X%. Faftt. 

I. EupATORiuM Cannabinum. C.B.P'm. ^xo, RajiHïft.\. 193. Eupatorium Cannabi-^^- 
lium flore furpureo. Flor. Trujf. 70. Eupatoire baftard. Fufch. ch. c. 

* Eupatortum Cannabinum, flore ALBO.,J%r Bat.%6. Eupatorium Cannabinum, flore 

candi do. Flor.TruJf.yi, 

. Trouvé en fleur le 14 d'Aoufl 1711. dans le dernier petit bois qu'on traver'fc en allant de 
fcve a Monrreuil. . , 

I. EuPHRAsiA oFFiciNARUM. C*B.Tin. %s^. parvo florc. EuphraJtaminor.BroJf.^%, Eu^Euh-aifi} 
phrafe. F2ifcb.ch.xc1. Euf rafla. Euphrafe. T>od,Gall.^i. H^Fano* 

Cette plante fe trouvé meflée avec la fuivapte , dans les Landes & les friches de Mcudon , & W\ 
de Verfailles, Villedavray & de Montmorency. Elle fleurit en Juillet, Aouft & Septembre. 
Sa fleur n'a guère que x lignes de longueur fur % lignes d'ouverture de gueule. C'eft a dire quel- 
le eft de moitié plus petite que celle de la fuivante. Elle efl d'un blanc tirant fur le purpurin 
• & a une tache jaune a la racine de la partie moyenne de fa Lèvre inférieure. 

n _ 

■ * %. EupHRASiA MAJOR FLORE AMPLo EX CAERULEo purpurasCente. Euphrafla mo/or, 
Erojf. 5x. Euphrafld Rivini. Icon.i. Euphrafia minus ramofa , flore ex caeruleo purpura* 
Jcentc, Eyft. Tab. 147. Euphrafia Argentinenpum. Trag. z. ixj. È? Euphrafia, Icon. Ejujd* 

^1%. . • -m 

' Sa fleur a environ 4 lignes de longueur & quelquefois 5". & autant d'ouverture de gueulede 
l'extrémité d'une Lèvre a l'autre. Il s'en trouve des pieds , dont les fleurs ont une tache jaune 
placée entre les découpures de la lèvre inférieure , & c'cfl cette variété que Tragus appelle 
Ettphrafla Argentinenflttm. Le calice de cette efpece efl un cornet droit, fendu en 4 pointes 
égales , quoique les fentes de deffus & de deffous foient plus profondes que celles des collez*. 
Ce calice efl long de 3 lignes ; fes pointes s'evafent. Les femences font quafi ovales , poin^* 
tues par les z bouts , longues de demie ligne , couleur de chair , canelccs & comme relevées 
dans leur longueur de petits feuillets blancs, qu'on n'aperçoit que par le fccours de la Loupe, 

Cette plante fleurit tout l'Eftè. 

3. EupHRASiA MAJOR, AMPLO FLORE ALBo. Euphraflâ ramofa pratenfls ^ flore albo. Eyft, 

Tab.XA7. 



N z 



n.FA 



5 



BOTANICON F A R } S I E N S E. 



CvX/^CO£OCOC0^-X''%^^£/SC/SC^COC'^C'ÎCO^-î£^£^C/2C/XOC.^ 



>Vv'?. 



US. 

us. 



I. 




Tonted. Comf. 28. 



ABA MINOR, SÏVE EQUINA. C.B.Tin.11%. 

* %. Faba maior vulgaris. Adv. Lob. 

I. Fagopyrum vulgare calicibus albis. Fagopyrttm vulgare ere~ 
[îum. J, i?. //. 5- 1 1 . Fagopyrum ^vulgare , €re5fum , calice fiorls alho. 



US. 
H. Par. 80. 



\ ' 



* Favîopyrum vulgare erectum , calicibus rubentibus. Fagopyrum Raji Hift.\.\%%, 
2,. Fagopyrum vulgare, minus scanden5. Fagopyrum vulgare fcandens. Infl. Convoi- 

vulus mtnor , Atriplicis folio, t. Raji HiJL\.\%'L. Voltibilts nîgra.Tabern,Icon.%j6. 

3. Fagopyrum majus, scandens. Fagofyrum praelojîgum, dumetorum ^ feminibus alatis 
diipUci modo difpojltïs. Fkr,Jen.%%. © T>illen. Nov. Tlant.fpec.6o. Les figures fuivantes 
rcprcfentent cette efpecc. Convolvulum ntgrum. T^od, Tempr, 396. ^ Helxhie Cijfampclos al- 
téra, Atriplicis effigie. Lobjcon.6%^. ' • 

Cette efpece eft fort commune dans les bois & les bayes autour de Paris, ou elle fleurit en 
Aouft & Septembre. Le huitième de ce dernier mois je Pay obferve'e en allant du Château de 

r 

Madrid a la porte deLongchamps dans le Bois deBoulogne,ouilyen avoir de pieds qui efloient 
élevez de 1 5- a 1 8 pieds de haut. . \ 

I. Facus. T>od, Tempt.Z^-L. , 

I. Ferrum Eqlinum Germanicum, siliqlis in s\JMis'inAt'£..C.B.'FifL^4^<).Ferro equino 
' Gallïco affnis. C.B.^in. ^^^. Ferrum Eqninnm comofnm five capitatum. Col, i.30x. fig. 301 
Aftragali perfimilis palmaris pufilla planta. Ad. Lob.^o^. Et Icon, %.%^. 

Fleurit en Juin, cft très commun fur la butte de Sève & dans le parc de St. Clou. 
, I. Festuca. vid. in Graminibus. 

I. Filago seu împia. Dod.Tempt 66. J. R. H. 454. AB. Ac. Reg, Sciyi^. Gnapha- 
lium vulgare majus. C È.IHn. 263. Raji Hift. 1.295-. Herbe a cotton. Fufch.ch. lxxxi. 
,5*2. Filago sv.-\j Impia capitulis lanuginosis. Gnaphalium minus , latiorlbus foUis^ 
C.E.Tin.%61. ^"".5' Gnaphalium Tlateau wx.ClufHift.i'L^.cumJïg. Gnaphaliumufticocau- 
liculo. J. B. 5. rtb.x6. pag.xGo. 

Fleurit en Juillet & Aoufl:. Cette plante le trouve aux bois de Bondy & de Villedavray, 
aux bois de St. Prix. Elle eft droite , peu branchuë , plus Cotoneufe que celle du N^ i. & 
moins que celle du N".3. Elle eft a/Tez femblable a celle du N°. i. excepté que ies teftes font ' 
embara/Tée d'un Coton plus épais & que les calices font prefque de moitié plus petits. Les < 
coftes qui fe rencontrent fur les calices des autres efpeces , ne font pas bien m^arquez dans 
ceux de celle cy. 

3. Filago altéra. ^od.'Feînpt.Gj. • 

4.'Filago vulgaris tenujssijmo folio, erecta. InJi.R.H.^S'^. A&.Ac.Reg.Sc.ijK^ 
eft Gnaphalium minimum alterum . noftras , Jîaechadis citrinae foliis tenuijjîmis. Tluk Alm. 

172. Tab.rL^%. fig.%. Gnaphalium parvîtm ramofijfimum foliis angufiijjimis polyfpçrmon. Raji 
Hifl. 1.1^6. 

V ■ 

Les calices des fleurs font anguleux. Fleurit en Aouft. 

5. Filago brevi, angustoque folio, erecta. A6f.Ac.Reg.Sc,xjï<).Filagomznor.Ger.> 

emac.6^1. y.R.H.^S4- G7iûphaUum7ninimum. 6.Raji Hift.ï.x<^6. J.B. 

♦ I. Filicula fontana major, sive' Adiantum album Filicis folio. C.B. Tin. 
358. Fîlix faxatilis , caule tenui fragili. Raji Synopf.Tluk. Tbytogr. Tab.\%o. fg.^, 
**- Trouvé a Clagni entre les marches du Perron du Château du cofte du Jardin. 

,. * 2. Filicula Regia Fumariae tinnulis. Voyez planche IX. Fig.L Efl Felce crefpo 
fûjfatile. Ton.Bald.-Lijç. ' ' 

3. Filicula quae Adiantum nigrum oeficinarum pinnulis obtusioribus. Infl.^^z. 
Adiantum foliis longioribus pulverulentis , pediculo nigro. C. B.Tin, 3^5*. Item Filix faxa- 
tilisnonramofa, nigris maculis punEîata. Ejtcfd.C.B.Tin.^^'è. N^.i.Filix pumilafaxati- 
lis. 11. velfaemina. Cluf.Hifl.ccxn. Onopteris rnajor.Tabern. Ic.ji^6. "Dryopteris. Matth, 
1294. Ital.i^S7- C.Bauh.le raportemalaproposafa /V/zAT ^lerna. Tin.^s^- 

Se trouve a TAqueduc d'Arcueil, dans les bois de Villedavray, dans les bayes autour de ' 
Verrière dans les bois du parc de Meudon lieu dit TUrfinc. 



V n 



\ - ^ 






U.Par,440. 
US. 



^L 



* 
^ 



BOTJNICON PÂRÏ SIENS E. 



5î 



I. FiLipr.NDULA vuLGARis, AN MoLON Plinii. C. B. ?/;/. 163. FiH^€7idule. Fufih. Ch. us, 
ccxii. Filip'ndula. Filï^endule. "Dod.Gall. ^x. 



\ 



Filîx non ramoja. 



I. FiLix MiNOR NON RAMOSA. J.B. Item Fïlix fonth admirabUis ad marem vuharem'^-'^^'^AA'i^ 
non ramofdm accedens ^ non dent aï a, J.B.^Jib.sy.fag.y^cf. quoad defcript . F'dix tenmjfime^'"^''^' 
^ frofmde dentkulata Montbclgardica. Ejufd.Ib'td. qtioad ïcon. Filix minor paluftris Raji 
Hijï,i.ï4f6. T>ryopens. Lob. Adv. "Dryoperis Jïve Filix ^erna refens. Tark. Theatr, 
1041. Tiryopterh Mattbîolz. Hïft . Lugd . y-l-lj . Ces 4 noms font dans Pluk. & il n^en admet 
point d'autres. Il en fcpare la Filix minor & ramoja. J. B, a la quelle il raporte la Filix fax a^ 
tilis folïîs non ferrât is. C. B. Tin, y^Z. & la Filicis genus parvum p-imum in montibns Cae^ 
falp 

. Se trouve autour de TEtang de Montmorency derrière le parc de St. Gratien , & dans le 
parc de Meudon au de la de TEflang de Chalais dans un lieu marécageux. Cette plante , cel- 
les du N^4.^ N'*.5'. fe trouvent dans Taulnée de St. Cir. 

Il faut diflinguer la Filix minor non ramofa. J. B. qui porte x rangs de fruits ronds fous fcs 
pinnules, d'avec celle de l'Etang Renard, qui porte fcs femences en bordé comme lafougere fe- 
melles , fous les marges de fes pinnules. 

%. Filix non ramosa dentata. C.B. Tin. s^^. Filix non ramofa , latifilia , den-VS. 
tara. y. R. H. Filix mas pnntîHs criflatis , Voyez planche IX. Yig. %, a. Fi. H.Par.441' 
lix mas. Fuchf 595. Fougère m afie. Fufch. Ch. ccxxvii. Le T. Tlum. Ta deHinée 
in monte Carthujiano , fous le nom de Filix non ramofa major pnnulis rotunde cre* 
natis. 

* ■ 

3. Filix molliS sh'e glabra, vulgari mari non ramosae accedens. J.B.^. f.y^Z H.Par,444. 
Voyez planche IX. Fig. 3.a. Filix mas non ramofa, pinnulis anguftis rarior, pofundè den~ 
tatis. RajîHift. 1. 144. Tluk. Phytogr. Tab. 180 fig. 4. Le P.Plum. la de/îince in Monte 
Carthufiano, fous le nom de Filix pinnuUs obtufis , denticulis rotnndis. Mr.Tournefort Ta 
indiqué , dans fonHifloire des environs de Paris , pour la i^i/ix tenuijfimè fèBa ex Monte Ba^ ' 
Ion. y.B.^.739. 

Elle cft commune autour de TEftang de la Garenne dans le parc de Meudon. 



Fî/ices ramofae. 

4. Filix mas ramosa, pinnulis dentatis. Ger.emac. iii<). Raji Hift. i$o. 7M. îP/jy- H.Par.^^v 

togr. Tab. 181. fig-^- 

Mr. Tournefort a indique cette plante dans fon Hifl. des environs de Paris pour la Filix 

non ramofa f et iolis tenuijfïmis S> tenuïjfimè dentatis. C.B.Tin. ^^Z. 

* 5-. Filix montana, ramosa, minor, argute denticulata. Raji Sjn.^^. Filix Al- 
pina Mjrrhidis facie , Cambrobritannica. Tluk.Thytogr.Tab.^^.fig. 4. Le P.Plum. l'a trou- 
,vée in monte Carthufiano & la defFmée fous le nom de Filix ramofa pinnnlis incifis ^ crena^ 
tis. La Filix faxatilis omnium minima ekganùjjima. H. R. T. Tluk. Tkytogr. Tab. 2^. fig. 3. 
efl aufiy la plante* en queftion, & qui n'eftpour ainfy dire que naiiïante. Je Tay fcche du Parc 
de Verfailles, parfaitement reflemblant a la figure de Plukenct. 

♦ FiLTx tenuissime secta ex monte Balon. ^.^. 3.739- 
FiLix NON ramosa petiolis tenuissimxs et tenuissime dentatis. 

6 FiLTx ramosa minor, pinnulis dentatis. C.B.Tin. sS^'^°4-^^^^ Filix ^erna, 
Ejufd.lbid. N°. S- Item Filix faxatilis , ramofa, nigris maculis punUata. Ejtifd. Ibid. N^. 
%. Filix pumila faxatilis. i. velmas. Cluf Hifl. ccxii. Tteridion foemina. cordi. 170. Filix 
arborea. Trag. 5-38. Filicnla foemina 4. Tabern. le. 794. C'cfl: auffi la Filix ramofa minor , 
Tolypodiifacie , Tyrenaica. J.R.H.f^ô. 

Les femences font difpofées comme celles de la fougère maflc. 

7. FiLix ramosa major, pinnulis obtusis non dentatis. C.B.Tin. 357. No. J. Filix 
Foemina. Fuc/jf^^ô. Fuchiers femelle. Fufch, cZ-f. ccxxvn. 



O 



Fi 



; ^ 



n 



norAKicon pari siens e. 

■ % 

+ 

* FrUX RAMOSA MAJOR, PINNULIS OBTUSIS , UNDULATlS. J.R.H. 

* FlLIX RAMOSA MAJOR, PINNULIS OBTUSIS, RAMULiS BIFURCATIS. - 

I- Fluviaus Pisana, folus denticulatis. y.B.3-779- HiJI. Fari/.i<)6. Fucus fluvta^ 
t'ilïs, actdcatusy undnlatns. J.R.H. ^^9- TotamogitonfluviatileSargazoJimile, lucens.fo- 
lïîsmargme dentatis. Tlukn.Thyt.T.%i6. Fig.^. Raj. H/Jl. 3. izi. Fluvialisvulgaris, la- 
îifoUa, Tab.I.Fïg.z.JB.Ac.Reg.Sc.ïjii). 

Ses fruits n'ont point de calice , il n'en part , qu'une de chaque aiffelle des feuilles , dans la 
, quelle il eft a demi caché, & immédiatement attaché. 

■ * z. Fluvïalis folus angustis, dentatis. Fluvialis fpecies ângnfto brevtque folio , un- 
'deqtiaque /finis infejla. H. Cath.zj^x. Raj. H. 3. I3^. Fluviales fpecies , folio an gnfto , ad 
Piargines dcnticulis fpinofis incifo, Flagellum Chrijïi diBa. Raj. H.^.ixi. Fluvialis augti- 
fo hrevique folio. Acî.Ac.Reg.Sc.xjK). 

* 3. Fluvialis, gramineo folio, polycarpos. Totamogeito Jïmilis , graminifolia, ra* 
mofa, ^ ad genicula polyceratos. Vlukn. Almag.Tab.\6-L. Fig.j, Algoides vulgaris. Tab.i. 
Fig. I. AB^Ac.Reg.^c. 1719. Totamogeton capillaceum , cafitulis ad alas îrifdis, C. B, 
y;;».i93. Frodr.ioi. Raj.HiJl.l.190, Totamogeito affinis , graminifolia ^ aqnatica. Raj, 
Ibid.N. 13. 'Potamogiton omnium minimum , graminis fwie , capllaceum , filictilis curvulis 
hinis ternis dorjo dentato. H, Cath. Raj. HiJ!.^. izz. Equifetum polygonoides , aquh inna- 
tans y potamogeitonis tenuifoliae facie ad genicula vafculiferum. Hifl. Oxon. 3. 6ir. N^xo, 

1. FoENicuLUM sylvestre elatius , Ferulae folio longiori. ////?. 311. Afittm monta^- 
- ^'^^^•^^' mm folio tenuiore. C. B. Tin. 15-3. Tetrojelinum Tiakchampii Lugd. G ail. 1.601. Saxifraga 

Matthioli tcmtifolia © umbellifera. j^.-S. 3. part. %. 18. Morifon l'appelle Saxifraga monta* 
^aminor, temtijfmis ti longi£imis foUis. j.Hifl.Ox.^.zji. mai?apparemment qu'il nC cfoic 
pas , que ce foit rEfpece, qui croift a Fontainebleau, car il appelle celk-cy. Saxifraga Panno* 
nica Cluf c[Viici\.\cT)aucusmontauus^ multijïdobrevique folio. C.B,Tin.'i.fag.ï^o. & Tiur 
«îique dans la foreft de Fontaineblèfli lieu dit Bois de Bouronne. 11 la nomme T>mcns monta* 
nus multijîdo longoque folio , dans fon traité é^s'Vmb.pag. 6. C'eft dans ce traité qu'il marque 
cette Plante a Fontainebleau, & ou il reprenâ C. Bauhin d'avoir mis dans la phrafe brevique 

folio. 

La plante , en qucftion naift a Fontainebleau. Elle fleurit en Juillet & Aouft. Ses pétales 
font blancs &e^aux. Peut être tik. cc\cT> aucus 7nont anus , folio Foeniculi loîtgiore. Bot .Alonjp. 

2. F0ENICULUM Sylvestre PERENNE, Ferulae folio breviori. InJ}. -311. M eumlatifolium 
adulterhium. C.B.Tin J^%. Menm alterum, Italtcum quibufdam. J.B.-^. fart.z.i^. Spu- 
riummeum, alterum ^ Italie um. Lob.Icon.jy^. Libanotis plus petit. Lugd. Gall.i. 6^9. 

lime paroift que cette plante efl; la même que la précédente , fur tout par raport aux racines, 
car pour les feuilles elles varient par leur plus ou moins de longueur fuivant les lieux. 

US. * 3. FoENlCULUM ANNUUM UMBELLA CONTRACTA OBLONGA. Injl: 

O 4. FoENicuLUM MINIMUM PATULUM. hi/t. R.H. 3 II. Item Foenicuhm ^aluftrê mhît' 
ptum y.R.H.sit. Sium minimum umbellatum aqunîicum, Tar.Bat.z-^i. cnm fig. 



fcnoûtl. 



^ 



/ 



5". FoEÎSriCULUM SYLVESTRE , ANNUUM, TrAGOSELINI ODORE , UMBELLA ALBA. VoyC? plan- 
che IX. Fig. 4. Foeniculum anmmm Ferulae folio , Tragofelini odore , umbellâ albd, C'efl 
tre5 furement /^ Timpinella faxifraga tenuifolia. C.B.Trodr.%^. an Saxifraga mont ana mi- 
tior, multijîdo folio Tannonica. 4 ////?. Oa:. 3.273 ? S ax ifr agaT annonica. Cluf. Hifl. c^cwi. 
f§ ^ann. Saxifraga multijîdo fhUo Pannonica. J. B. Saxifraga montana multijîdo brevique 
folio perperam 'Daucus mont anus. C. B. Tin, Morifon en donne une mavaife figure fousîenom 
de Saxifraga Tannonica. Clujîi. H.Ox.i.SeB.^.Tab.i.Jîg.^. an Lihanotis mlnor , umbella 
candida. C. B. Tin. 15-2. iVo.y ? il y raporte le Libanotis plus petit de T>alech. Hifl. Lugd, 
Gall. 1.6^9. ^ Herbariorum JepteniricnaliumiîOtior Libanotis. Adv.Lob, i$\.defcript. an 
Timpinella tenuifolia Rivini Icon. 3 ? Lors qu'on cultive cette plante elle refTemble au Sph 
riummeum alterum Italicum. Lob.lc.jj^. 

Sa racine eft un pivot long d'un pouce ou deux , dure , ligneufe , noiraflre en dehors , 
blanchaftrc en dedans avec un gros nerf. Elle a l'odeur de celles des autres cfpeces de ce 
genre , c'ell a dire qu elle fent le bouc. Elle efl garnie au deffus de fon colet d'un Canevas 
formé par les fibres des pédicules des feuilles pafTces, qui forme comme une gaine, de la quelle 
forruuc tige, quelquefois fimple& quelquefois branchuc d'une ligue ou2d'epaifreur fur un pied 

ou 



B T A N I C N PARISIENS E. 



55 



V 



OU i de hauteur, dure , pleine de moelle blanche , entrecoupée de diftancc en diftancc de . 
petits noeuds qui donnent naiOance a une feuille, dont le pédicule efl une gaine , qui embrafTc 
la tige. Ces feuilles font compofccs de plufieurs paires de petites feuilles oppofées & décou- . 
pces a peu près comme celle de laFcrule , d'un vert foncé , les cimes de» branches & de Ja tige 
foutienncnt des umbellcs a plufieurs rayons, qui partent d'un même centre. Chaque rayon fc 
fubdivife vers fon extrémité en d*autres petits rayons, qui forment une petite umbelle de fleurs 
blanches fur certains pieds, rougeaftres fur d'autres. Chaque fleur eft a y pétales égaux avec 
autant d'etamines. Les graines font brunes. Le fruit tire fur Tovale relevé de 8 cofles a vî- ' 
ves arrefles. chaque femencc en a 3 fur fon dos 8c une qui la borde. Cette plante eft du gen. 
re du Foeniculum tortuofim, J. B. toute la plante fcnt le bouc , mâchée elle a le goût du Per* 
fil, mais désagréable, fleurit en Aoufl & Septembre. 

Si on a égard a la racine de cette plante , & aux feuilles qui font quelquefois glauques, com- 
me je Tay remarque dans les Clerettes de la forefl de Fontainebleau , on aura pas peine acroU 
XQ,<\\xtcç.?i\QFoenkulumJylv.glauco folio. J.R.H. "Daitcus glattco folio , Jimilis FoenicU' 
lo torîuofoJ.B.i, part.%.p.\6. Item Saxtfraga mnltifido folio Tannonica. Ejufd.p.x^ 
Itemque Saxifragae tenuifoliae affinis qttibnfdam caucalis. Ejufd, ibid. 

* Foeniculum sylvestre, annuum, tragoselini odore, umbella rubente. 

Q * 6. Foeniculum vulgare, Germanicum. C. B. Tin. Item Foeniculum fylvejlre EJtffd.V5. 
Item vulgare Italtcum , femine oblongo, gnflu acuto. Ejufd. Selon Raji Synopf.iix} 

Fleurit en Juillet & Aouft. Se trouve autour de Maifons en allant a Boifly , autour de 
Scve. ^ 

* I. Foenum-graecUm sativum. C. B.Tiu.^^2. Fenugrec. Fufch.Ch.c^cviii. Semgrê ou 
%. Foenum-graecum sylvestre alterum polyceration. C. 6. "Pi». 348. Plukenetavcr-us'^''^' 

tit que C. B, a confondu x plantes fous ce nom qu'il refcrve feulement pour le Foenum-Qrae- 
cumfylveflre. TDodon. Hift. Liigd. 481. Et il nomme la plante de la montagne de Sève Foe^ 
num Graecum fylveflre mimis polyceraton filiquis flurimis ad Jingttla genicula , caulem 
ambientibus. AUnng.Bot.is'j,, Hedyfartim minimum D aie champ t. Hijî . LugJ . ^^6 . Securi* 
dacae genus triphyllon. J. B.%. l.ij, f.^y^, 

* I. Fragaria vulgaris. C. B.Tin. ^z6. Fragaria fruliu rubro vulgaris, Brojf. J3.^!*^'""* 
Fra<f^afru£îurubro.Eyft.ii6. 

Fleurir en Avril & May. Sa fleur a depuis 6 jufqu*a 8 lignes de diamètre. 

* Fragaria vulgaris, fructu albo. C.B.Tin, Fragaria fruEîu albo ^ vulgaris, Broff, 
53. Fraga fruBu albo . Eyfî. Tab.ïi6. 

* X. Fragarl\ fructu parvi Pruni magnitudine. C.B. Tin,^%7. FragafruEtumagno.QApitom. 

^/?. ii5. 

Fleurit en May & Avril. Sa fleur a jufqu'a un pouce , & quelquefois plus , de diamè- 
tre. 

* 3. Fragaria sterilis amplissimo folio et flore, petalis cordatis. Voyez plan- 

cheX. Fig.L 

* 4. Fragaria sterilis foliis subtus incanis, magno flore albo. Q'c^It^ Fragaria 

fîerilïs incana. H.R.Tar. ^ H. R. Bl, au5f. vérifiée dans l'herbier du Droguier. Eft ^in^ 
quefolium foliis ternis prae ce denti fmi Us H. C. ^ Boerh. Ind. Tlant.f. 

Cette plante efl très commune dans le bois qu'on traverfe pour aller de Villiers a St. Lucien. 
Ce Villiers eft entre Nogent le Roy & Maintenon , & ce bois commence des le Moulin de 
Vilhers. Cette plante efl la très petite. La figure du ^inqucfolium iiit . flavo flore , tfpe- 
des. cluf.Hift.cwï. a quelque raport a noftre plante mais je croy qu'elle reprefente enco- 
re mieux le Fragaria fi cri lis incana five Leucas. Cette plante fe trouve dans le bois de Bou- 
logne aux environs du Château de Madrid , mais elle n'y eft pas fort commune. Sa fleur eft 
blanche , d'environ demi pouce de diamètre , a 5 pétales échancréz & taillez en coeur.' Cha- 
que pétale a apeu prés 3 lignes dans le fort de fa largeur fur quelque chofe de plus en longueur. 
Le calice eft un plateau découpé en 10 pointes fur le bord , f grandes & aufant de petites ran- 
gées alternativement. Le milieu de la fleur eft occupé par un piftilc conique , heriffé de filets 
blancs, long d'une ligne , &environnc de 1 5: cramines de la même longueur. Les feuilles font 
blanchaftres en defTous & partagées félon leur longeur d*une cofte qui diftribues 4 ou 5- ner- 
veures obliques fur chaque moitié, unpoilcati, blanc, luifant, & aflez dru & court , par- 
femé le deflbus de fes feuilles. Le defilis en eft vert foncé quoy qu'un peu cendré &li«fent. Il 



5^ 



I^OTANICON P A K I S 1 E N S E. 



^V 



Frefne. 



US. 



Fiims terre. 
US. 



efl auiTi charge de quelques brins de poils , fillonné obliquement d*autant de fiHons , que Jc 
deiïous a de nerveures. La circonférence de chaque feuille décrit a peu prés un'ovale cchan- 
crcc par le haut Sc armée dans cet endroit d'un petite dent accompagnée de part & d'autres de 
3 ou 4 autres dents plusfenfiblcs. Les pédicules, ou plustôt, les colles qui fouticnnent toujours 
3 feuilles, ontdepuisunjufqu'a3 travers de doigts , & quelquefois un peu plus de longueur 
& font fillonnecs en deflous , evafez & creufez en manière de houlette a leur bafe , & tout 
parfcmez de velu, La racine efl: roufTâtre, epaifle de x ou 3 lignes au colet qui pouffe ordi. 
jiairement plufieurs tiges fort baffes. Cette plante fleurit en May , & graine en Juin. 

5. Fragaria sterilis. C.B.Tin. 

Sa fleur n'a que x ou 3 lignes de diamètre. Les pctales en font un peu échancréz. 

Yragakiastkum.. vtd Fragarias 4^&:S. . 

I. FranguLa. "Dod. T empt . -]% âç, Eft Rhamni /pecles. / 

I, Fraxinus excelsior. C.B.Tin. ^x6. Fraximis.Camer.inMath.Germajncé ^%, 
* I. Fucus fontanus pinguis, cor.\iculatus , viRiDis. Voyez planche X. Fig.3. 
a. Flxus tubulosus intestinorum forma. J.R.H. 

3. Fucus FLUVIATILIS, ACULEATUS , UNDULATUS. J.R.H. 

I. FuMARiA oFFiciNARUM ET DioscoRiDis, FLORE puRPUREo. C. i5.P/V/. 1^^ . Fumeterrc.Fufch ^ 
ch. cy^xYiï. Cafnosfumaria. Fumeterre. ^od Gall. 17. i 

Sa fiCur a 3 a 4 lignes de long. Elle eft d'un beau rouge ainfy que fon calice. Les feuilles & 
les tiges tirent fur le verd de Porreau. La capfule efl; ronde & ne contient qu'une lemence. 
Dans la plaine de Sève. " . 

* FUAÎA.RIA OFFICINARUM FLORE PALLESCENTE. C. B, 

La fleur de celle cy u*a tout au plus que 3 lignes de longueur. Elle efl; purpurine & le mufle 
en efl; pourpre brun & velouté. 

FUMARIA OFFICINARUM FLORE ALBO. . 

: 5 1. FuMARiA MAJOR FLORiBus DiLUTE PURPUREis. Bot. Moiifp, Voyez planchc X. Fig; 
A. Fumariamajor^ fcandens ^ flore paUidiore, Raji FFift.i.j^o^. Fumarta altéra Caejalf, Fn^ 
maria major ., fiandens ^ foliorum fediculis , flore majore ^fallidiore. 10. Fltfl. Ox.z,i6i.Fù^ 

maria. Trag.io^, que C.Bauhin raporte mal a propos, a la première. C'efl: auffy la Fuma- 
r'ia viticuFts ^ cafreoFis plantis vicinis adhaerens. C.B. Tin. 1^3. Fumarta phragmite s "Do^ 



donaei. Ltigd. ix^z. Edk.Gall.%.x%^. ainfy cette plante efl; répétée x fois dans les j^. i?. ^. 

Fleurît en May & Juin. Sa fleur efl; ordinairement d un blanc purpurin, mais le mufle en 
efl: d'un pourpre foncé, velouté avec quelque mélange de Carmin. Elle a4a5 lignes de longueur. 

♦ 3. FUMARIA hOBlS TENUISSIMIS FLORIBUS ALATIS PARVIS. 

S 4. FUMARIA FOLIIS TENUISSIMIS FLORIBUS ALBIS , ClRCA MoNSPELIUM NASCENS. C. B^ 

yi« 143. Voyez planche X. Fig. 5". Il h faut nommer Fumarta FFypecoi tenmfo/ii fo/io. Fu- 
fnaria tenuifolia , flore niveo. Eyfl. Fumarïa uîdgaris^ minor tenuifolia. 11. Hïft. Ox. x. 2.611 
Fumarta minor^ Foeniculi tortuofl folits , flore albo y macula rtibente. Bocc. Muf.TDec. 11. /. 
144. Fumarta Foeniculi t or tuoji folio , Romana. Ejttfd. Tab. lox. Morifon y raporte la 
Fîimaria minor tenuifolia C, B. Tin. & avertit que C.Bauhin raporte mal a propos a cette 

■ % 

plante la Fumariae Jfecies Myconi Lugd. que le même Morifon appelle Fumariaminôr tenui. 
folia praecox femifte Lini. i^.H.Ox. x6z. fur ce pied la , la fixieme de ce Catalogue efl; la 
^ême que la quatrième de la quelle elle ne diffère que par la couleur des fleurs, flos hilari 

purpura rubet (dit ils) efl ^ flore variegato rubro , albo viridi & luteo ; imo flos tôt us albus 

alïquando efl. Il la dit^commune autour de Vaugirard dans les navets. 

5. FuMARiA, LoBis LONGioRiBUS, ET ANGUSTioRiBUs spARSis. Fumaria fegmeutis longis^ 

angvftis , rarins dijpofltis. Trodr.pag.^%. N.^. Voyez planche X. Fig. 6. 

La plante eft toute glauque. Ses tigçs font anguleufcs & un peu fiftuleufes en dedans. Sa 

fleur eft ordinairement d'un blanc tirant fur le purpurin, mais le mufle en eft d'un pourpre noi- 

laftre. Elle eft longue de x lignes ou x lignes & demie. Fleurit en May & Juin. 

- 6.FUMARIA MINOR TENUIFOLIA CAULIBUS SURRECTIS FLORE HILARI PURPURA RUBENTE. C. 

.^..i^i?/.i43. 

I. FuNGoiDES iNFUNDiBULi FORMA SEMiNE FOETUM. Infl. ^6o, an Fungus fîon 'vefcus 41. 
Tuttgus pyxîQtdes femtnifer. Flor.Truff 98. defc. ^ flg. Fungus exilis difcifer. Eph. Germ.dcr 
cur. z. ann. 6. obfl wo. p, 209. flg. 48. Fungi caliciformes , feminiferi, Menfzel. pug. 

rab.6. 



ï 



/ 



2. 



B T A N I C N ^ P A R I s I E N s E. 57 

X. FUNGOIDES INFUNDIBULI FORMA , SEMINE FAETLVM , INTERNE STRIATUM , EXTERNE 

HiRSUTUM. Voyez planche XL fig.4.5. Anfungnsfemmifer ^externe flriatus.'D,T)oodïi.Ra^ 

Il n'a tout au plus que 4 a 5 lignes de haut. Il efï taillé en verre dont l'ouverture a 3 a 4 li- 
gnes de diamètre , ftrié en long par dedans , tout drape & comme chagriné en dehors, oucou- 
vert d'un cotron brun qui fe frife comme une ratine. Le dedans tire fur le châtain & fur le 
Blanc vers le fond , ou font contenues pliifieurs fcmences cntafTees les unes fur les autres , taillées 
en deïTus a trois facettes , plates en deffous par ou elles font attachées a un petit tendon , eh 
les font blanchaftrcs. Ce tendon s'allonge & fe recourcir. Il naift dans les bofquets de Ver^ 
failles vers la fin d'Aoufl: & le commencement de Septembre. 

* 3. FuNGOiDES nigrÎcans, majus, CoRNUcopiAE FORMA. Voycz plauchc XIIL 

Fig.il. 

Il naift dans les parcs de Verfailles & de ?vlarly dans les bois vers la mi Aouft. 11 eft haut 
depuis X jufqu'a 4 pouces , drape en dedans , brun d'abord puis après noir cendré en dehors , 
creux jusqu'à fa bafe , d'une fubftance coriacée, Il fe découpe en lanières en fe paflant. Il naift 
quelquefois feul, & quelquefois pluficurs enfemble , il fent mauvais. Mâché a la gouft du 
Champignon. Il n'eft guère plus épais qu'un fort parchemin. J'en ay trouvé de doubles , cet 
a dire l'un dans l'autre. 

* 4. FUNCOIDES FUSCUM ACETABULI FORMA , EXTERNE RAMÏFICATUM, SIVeFunGOIDES MA- 
XIMUM , pyxiDATUM. Planche XlII. %. i. c'eftceluy qui eft peint fous la nom de />//?j^/V^j 

nojfras fufcum , mor tarit forma. Cimel. 'Reg. 

J'ay trouvé cette plante le dixhuiticme d'Avril dans les bofquets de Verfailles aux endroits 
frais. Elle reftemble en quelque façon a un Ciboire , qui a depuis demi pouce jusqu'à un pou- 
ce, & quelquefois plus, de diamètre, de couleur brune & de fubftance de Champignon, qui 
n'a qu'environ demi ligne d'Epaifleur. La partie pofterieure fe pliiïe apcuprés comme une 
bourfc fermée , & s'allonge en pédicule en fc retrcciflant. Ce pédicule éft blanc fale & n'a 
qu'environ x ou 3 lignes de long. Cette plante mâchée a le gouft de Champignon. 

* 5*. FUNGOIDES MAXIMUM ET MULTIPLEX, AURANTII COLORIS', AD BASIM RUGOSUM. 

Il fc trouve dans le Jardin Royal. J'ay trouvé dans les bofquets dcMarly le ix May 1707. 
qui avoit jufqu'a 3 pouces de haut ,' fur x pouces & d'avantage de diamètre a fon ouver- 
ture. . ' r t 

* 6. FuNGOIDES GLANDIS CUPULAM REFEREN5 , MargINÊ DENTATO. Voyez Planchc XI. 

fig.I.X.3. 

Il fait comme un calice degland quand il eft encore dans {on adolcfccnce àToreillc de Juda 
lorsqu'il eft dans fa perfediion. Il eft blanc fale tirant fur la rouffatre. Il eft comme tranfpa- 
rent & un peu chagriné. Les bords eu font dentez ou comme frangez. Il croift dans les bos- 
quets de Verfailles vers la fin d' Aouft & le commencement de Septembre. 

* 7. Fungoides COLORIS MiMîi. Fortè Fungiis membranaceus ^ feu coriaceus , acefaùulî 
forma concavus, colore intus coccineo feu crem'tfino, faturo T>.T)ale Raji Syn.f.i'^.No.-^Q. 

* 8. Fungoides, quiFungus minimus, scutellatus, coloris aurantii. Raji Syn.f. ly^ 
iVo.x6.. Voyez Planche XIIL fig. 13.14, ' 

Il eft fait en chaton de bague, dans le quel eft enchafle comme unTurquoife. Ce chaton eft 
blanc fale tirent fur le carné , relevé de petites chagrinures, & la partie cnchaftee eft couleur 
de Minium. 

* 9. Fungoides auriculam Judae referens , intus rufescens , extus candicans et 
quasi farinosum. Voyez planche XL fig.8. f 

Il fe trouve dans les bofquets de Verfailles en Juin. Il a la gouft de la Moirille, rouftatre cit' 
dedans, blanchâtre & comme farineux en dehors. Il na aucun pédicule , eft tranfparcht^ 
tendre, & n'a qu'environ une ligne d'epaifleur. - '^^ - 

10. Fungoides, qui crepitus lupi flayescens , clavatus et fistulosus. QimeL Reg} 
peint dans mon rccueil/^^. 9. . ; 



P 



n 



V •/ 



i 



j8 BOTANICON P A K 1 S 1 E N S E.- 

F 

// faut dîvifer les Champignons en Jix familles. 

I. Ceux qui font des Chapeaux fans doublure. 

^. Ceux dont les Chapeaux font doublez de petites houppes ou papilles. 

3. Ceux qui qui les ont doubles 'de longues pointes , fcmblables aux piquants du HeiifTon. 

4. Ceux qui les font doubles, de tuyaux. 

5'. Ceux qui font doubles de nerveures rameufes. 

6. Ceux qui font feuilletez. 

Voicj cinq de cettes familles , qui fe trouvent aux environs de Paris, 

à 

Première famille. ' 

* FuKGUS GELATiNus, FLAVUS. Voyez Planche XIII. fig. 7.8.9. 

Il a depuis un pouce jufqu a quinze lignes de hauteur , fur une ligne ou deux d'cpaifTeur , 
tantôt il naifl fcul , mais ordinairement on en trouve plufieurs ramafTez enfemble, leurs pédi- 
cules font un peu aplatis & fillonnez d'une coté , par un fillon , qui règne d'un but a Tautre, ils 
ont depuis une jusqu'à deux lignes de large, leur fuperficie efl pointillée ou chagrinée. La te. 
fle efl: ordinairement anguleufe , le centre efl: enfonce en nombril , les bords qui fe renvcrfent 
en de/Tous, font tumiiîcz & découpez en trois ou quatre quartiers arrondis. La couleur du 
Chapeau en defTlis efl: d'un jaune plus fale & plus livide que celuy du pédicule. Ce bonet n'a 
tout au plus que cinq a fix lignes & quelquefois fept, mais pour l'ordinaire trois ou quatre de 
diamètre. Quelquefois ce bonet efl: parfaitement rond , dans fa circonférence , un peu creux 
en dcflTous & convexe en deflTus. J'ay trouvé un de ces Champignons , qui avoir deux de ces 
Chapeaux, ronds, comme collez l'un fur l'autre, quand ce Champignon fe pafl^a, il fe conver- 
tit en gelée verte, toutelaplante efl d'un jaune livide & luifant , a caufe d'un petit glu qui 
l'enduit. Quand on la mâche , il femble que ce foit de la gelée de viande fort cuite , non pas 

parraport au goufl: , mais a la fubftance. Il iiaift fous les Chateigniers dans le bosquet de Mar- 
ly , fiu: la fin de mois d'Aoufl:. 

+ 
t 

De la deuxième famille , 

On n'a trouve jufqu' Icy aucun'ejpece dans les environs de Taris, 

^ -1 

h 

Troi fume famille. 

*T>ont les Cba^çanx font doublez de jointes femb table s aux piquants du Herijfon. 

* FuMGUs Erinaceus. • 

Ce Champignon a environ deux ou trois pouces de diamètre, fa circonférence eft ordinaire- 
ment découpée inégalement en plufieurs parties arrondies. Sa fuperficie eft inégale , tirant fur 
le ventre de biche, plus clair fur les bords que vers la milieu. Le deflous eft tout herifle des 
pointes blancs un peufales , femblables en quelque façon aux piquants du Heriffon , inégales 
dans leur longueur. Les plus longues, qui occupent les environs du pédicule , ont environ qua- 
tre a cinq lignes , les autres vont toujours en diminuant en approchant du bord , ouelles n'ont 
■ alors qu'environ une ligne. Elles pendent toutes perpendiculairement. Le pédicule n'a qu'en- 
viron un pouce de haut & autant de large. Toute la plante machee , a un goufl: de poivre. Je 
Pay trouvé le 2.0 d'Aoufl: 1707. dans lesbofquets de Marly , & la 3 Odiobre dans les bois du 
petit parc de Vcrfailles. 

C'eft la 34,. de la pag. 100. de mon recueil , excepté que la couleur n'en efl pas a 
beaucoup prés fi vive : le defTus & le defl^ous font de la couleur ventre de biche , dans celuy 
qui naifl: a Verfailles. 

^ 
i 

Quatrième famille . 

^ont les Chapeaux font doublez des tuyaux. 

ï. FuNGUS poRosus MAGNus, CRASSUS. J,B,i.%i%. . Fmgus porofusmagnus , crafus, ex 
fufçQ alblcans, J.B, 3-^33* Trou- 



B T A N 1 C N PARISIENS E. 



59 



Trouvé a Vcrfailles le feptieme de Septembre 1707. les tuyaux fout blancfales. le dclTusdu 
Chapeau, brun clair. Ce Chapeau a quelquefois dix a onze pouces de diamètre. 

. a. FUNGUS POROSUS MAGNUS, CRASSUS , PURPURASCENS. JR-H. 

Monfieur de Tournefort dit , qu'il ne diffère du précèdent que par fa couleur , & qu'il vi^nt 
dans les mêmes endroits , c'eft a dire dans les forefls de St. Germain , de Montmoren- 

r 

cy &c. 

* 3. FUNGUS POROSUS MAGNUS, CRASSUS , TUBERCULIS MINIMIS EXASPERATUS , COLORE po- 
MI AURANTII EXSICCATI. 

Sa fuperiicieefl: comme chagrinée & colorée comme celle d'une Orange deffechée.' Le Cha- 
peau efl convexe en deiïus Se a depuis quatre jufqu'a fix pouces de diamètre, la fuperficie des 
tuyaux eft blanchaflre. Le pédicule a quatre ou cinq pouces de haut, épais de plus d'unpou- 
. ce a fa bafe , & va un peu en diminuant vers le haut. Il eft blanc Se comme velu ; ce velu fe 
noircit par la fuitte , ce qui rend le pédicule panaché. Si les tuyaux etoient citrins , ceferoit 
le Fungus porofus magnus , nojlras. Raji. Hift. 1. 100. N°.i, Il naift dans la foreft de Mont- 
fort , dans celle de Fontainebleau, a Marly & a Verfailles, vers la mi'Aouft. il n'a que le 
goull; de Champignon. 

*4. Fungus porosus magnus, crassus, coloris castanei nunc liquidioris , nunc ma- 
gis sordidi. 

Le Chapeau de çeluy-cy a depuis quatre jusqu'à neuf pouces de diamètre, fa fubftance efl 
blanche, mais elle rougit un peu après qu'on l'a coupée, elle a jufqu'a un pouce dans le fort 
de fon epaiffeur. Le deflus du Chapeau eft châtain clair & quelquefois gris Talc, ou blanc faîe 
d'autrefois , couleur de terre d'ombre ; les tuyaux font jaune Citron , 8c ont depuis iîx juf- 
qu'a douze lignes de long. La pédicule eft blanc , & quelquefois teint de Citron, il a jufqu'a 
cinq pouces de haut , fur deux ou trois de diamètre vers fa bafe , fur tout quand la plante eft 
dans fon adolefcencc, il- va en diminuant vers le haut ou il a moins d'epaifteur. il fe trouve 
fous les chateigniers dans le parc de Verfailles, autour de la porte du parc aux cerfs, a la fin 
d'Aouft & au commencement de Septembre. Il fait les varierez fijivantes. 

* Fungus porosus maximus, crassus, luteus, lacer pediculo longissimo virescen- 
TE. Cimel. Reg. Voyez fa figure Tab. XIV. 7%. 6. 7. 8. ' . 

* Fungus porosus nostras, brachiatus, maximu§. Cimel. Reg. 

* 5". Fungus porosus, médius, sordide purpurascens. 

Il eft de couleur de pourpre faîe ou cramoifi en deffus , avec des tuyaux jaunes de foufre ou 
Citron pale en defTous. Son Chapeau n'a qu'environ deux pouces de diamètre , un peu con- 
yexe. Sori pédicule eft haut d'environ un pouce & demi , fur cinq lignes d'épais , de la cou- 
leur du Chapeau. Je n'ay trouve qu'un pied de ce Champignon dans la foreft'de Monrfort en 
allant a St. Léger, accompagné de Monfieur Danti d'îfnard, le dixhuitieme d'Aouft 1707. . 
peut être eft ce le Fungns Italiens , pediculo tumente ^ pileolo fupina parte cd loris vini faecmn^j 
prona vero lutèo. Cimel. Reg. 

* 6. Fungus poRcfsus médius , superficie sordide alba , " tuberculis castaneis va- 

r 

RIEGATA. 

Il eft blanc fale en deffus & tout couvert de taches en reh'ef , brunes tirnat fur le noiraftre/ 
qui la rendent tigré. Les tuyaux fontjaunes de foufre. CeChapeau eft demi fpherique d'abord^ 
& s'aplatit un peu dansla fuitte. Il a deux ou trois pouces de large. Le pédicule eft haut d'en- 
viron deux pouces , blanc fale, épais de prés d'un pouce vers la bafe, & de fix lignes par le 
haut. Je l'ay trouvé avec le précèdent, & dans le parc de Verfailles. C'eftje croy le Fungus^ 

' brizzatus^madidus. RaJiHsft.^.xS- ^ , " 

* 7. Fungus porosus, que Monfieur de Tournefort a fait portraire. planche 3x8. desEL 

de Bot, & qu'il appelle Fungi lutei, perniciojî^ fttb pinu habitantes. J. B. 3.832. il la die 
commun dans les forefts , de St. Germain, de Ruel, de Montmorency. 

Je l'ay trouvé aFontainebîeaudans le lardin desPinaude laduMail,versla fin d'Aouft 1707. 
y.B. n'en donne point de defcription. Son Chapeau a depuis un pouce jufqua trois de dia- 
mètre ; il eft un peu convexe en dehors , couleur de pain d'Epice ou jaune rouffatre , lifte & 
un peu luifant. Celuifant luy vient d'im enduit glaireux , dont il eft ordinairement couvert , 
fur tout quand il eft encore jeune. Sa chair eft blanche. Ses tuyaux font jaune citrons ou de 
foufre, ils diftillent dans les jeunes pieds, une liqueur blanchâtre a travers de ces tuyaux, qui 
fe ramaflTe en goûtes. Son pédicule eft blanc, long d'un pouce ou deux, u;i peu renflé au def- 

fus de fa bafe. . P ^ • * ^ ' ^^^'' 



H. Par. 44 j. 



N 






60 B T A N I C N P A R î s I E N s E. 

* 8. Fl'KGL^S POROSUS, PEDICULO OVALI, PIIEOLI SUPERFICIE SORDIDISSIME ATbA. 

Je ne lay trouve que iiaifTant. Son pédicule efc une toupie dont la bafe avoit plus de deux: 
pouces de diamètre , fur environ autant de hauteur. Ce pédicule & le dcflus du Chapeau eltoi- 
cnc dun blanc fort fale, tirant fur la couleur de bois; ce Chapeau etoit travaillé fur la fuper- 
ficie, comme Un maroquin, ou un cuir de vache aprcfté. Et quand on paiïbit le doit du bord 
vers le centre , on le faifToit herifler comme de la pluche. Ses tuyaux etoient de même cou- 
leur, & n'avoient qu'environ une ligne & demi de long. La Chair du Chapeau avoir fix li- 
gnes dans le fort de fon epaiffeur. Elle etoit ferme & blanche, mais elle fe chan^^e , d'abord 
qu'on la coupe ou qu'on la rompt , en bluatre , & fon fuc teint le papier de cette dernière cou- 
leur , qui fe change encore en vert de gris quand elle cfl feche. Je Tay trouvé dans la foreft de 
Fontainebleau en allant de la ville a Franchard, le vint cinquième de Septembre 1707. 

* FUNGUS POROSUS, PEDIGULO OVALI, PILEOLI SUPERFICIE SPLENDIDE CROCEA. 

Ce Champignon a la même figure que le précèdent & fe trouve au même endroit. LeCha. 
peau eft brun fafrané en deifus , & d'un beau Safran ou rouille de fer vive en deffous. Le haut 
du pédicule eft. de la même couleur, & le bas eft de celle du Chapeau. Sachair eft d'un jaune vcrda. 
tre en la coupant, mais elle fe change auftitôtenvcrt de gris fale & fonce. C'eft IcF^ngûsIca- 
licus, fît feus, pileolo patulo , fedïculo tuméfient e ^ inaficeruko. Cimel Reg. il naift auffi 
aVerfailles An Fmigus Tuberi forma . C.B.Tin. -^j:^. afudChif.N^.^. pag.cch\yi\m'i 

* FuNGUS POROSUS, PEDICULO OVALI, PILEOLI SUPERFICIE CASTAN'EA. 

■ l\ eft de la même figure avec les deux précédents , blanc fale tirent fur le Châtain en defj 
fus ,^le pédicule eft de la même couleur. La chair en eft blanche , & ne change point eftanc 
coupée. Les tuyaux en font blancs un peu falcs. Ces trois Champignons font ordinairement 
piquez intérieurement des vers qui les devoxent de leur tendre jeunefte. Celuy-cy fe trouve 

avecles deux précédents. V^Mi^kt^ç^ïx. ccUFungusporofus piagnns , crajftts , ex fufio.albi 
cans. y ^.3.833. 

* 9. FuNGUS POROSUS, FUSCUS,' PEDICULO TUMESCENTE. " , ' 



lampign 



Cinquième famille. 



^ont le Chapeau ejî doublé de nerveures branchuès. 

r 

I. FuNGUs ANGULosus ET vELUT IN LACiNiAS DissECTus. C. B.Tm. jyi. Voycz planchc 

XI. %.i4.ij. Fmgus luteus , five pallidtts Chanterelle dïEîus,fe contorquens , efculentus 
J.B. 3,83z. -■ 

Monfieur Tournefort l'indique dans le bois de Vincennes. Il eft fort commun dans le bois 
de VcrfaiUes . de Marly , de St. Léger &c. En Juillet & en Aouft. Il eft de couleur de jaune 
d'oeuf. Il pique la langue quand on le mâche , a peu près comme fait la moutarde. 

%. FuNGUS, MINIMLS, FLAVESCENS, INFUNDIBULI FORMA. C. B .Tin.^fl, . 

Il naift dans les bois du petit parc de Verfailles vers la fin d' Aouft & le commencement de 
Septembre, fon pédicule a depuis un pouce jusqu'à deux.de hauteur, jaune d'Or, épais de x 0U3 
lignes , applati & comme fdloné des deux coftez , de deux filions creufez en canal le defllis- 
du Chapeau eft brun châtain & fait l'entonnoir quand il eft dans fa perfedion le de/Tous eft 
jaune brun avec une petite fleur cendrée, comme celle des prunes, dans fon'adolcfcence les 
deffus des chapeaux font d'un jaune fale & brun. Toute la plante mâchée n'a que le aouft da' 
Champignon. Voyez fa figure. 7«^. XI. _;%■. 9. 10. 

♦ 3. FuNGUS PILEOLO PER MATURITATEM INSTArAgARICI INTYBACEI LACINIATO VovCZ 

planche XI. fig. 11. 11.13. • .yw/. 

Il eft a peu près de la taillé du précèdent, il fe trouve en même temps & dans les mêmes en- 
droits, il fe découpe par feuillets. Eft gris de fouris tirant un peu fur le brun , & velu en dcf- 
lus. Le deÏÏbus & le pédicule font cendrèz. Il a le même gouft que le précèdent 



Sixième 



-■ \ 



B0T4NIC0N PARI SIEN SE. ii 

■ 

Sixième famille de Champignons , 

r I 

W 

T>ont le Chapeau eft feuilleté en depus. 

Il faut divifer cette famille ainfy 

I. Ceux qui font des pédicules fimples, pleiiis & iiuds. 

%, Ceux qui font des pédicules nuds & creux. ' 

3, Ceux qui fout des pédicules avec des anneaux. 

^ ■ 

'Première ClaJJe. 

r 

'De ceux qui font des fedicules pleins & nuds, 

I. Les plus Grands. 

I. FUNGUS PILEOLO LATO ET ROTUNDO. C. B. Pin. ^JO. 

FuNGUS PILEOLO LATO ET ROTUNDO, LiviDO. C.B.Fiu. 2,yo. priovis vartetus, 

%. FUNGUS i'ILEOLO LATO, ORBICULARI , CANDICANTE. C.B.^Zn.^JO, 

3. FuNGUS PILEOLO ROTUNDIORI , MOUCERON DICTI. J.R.H. ^$j/ 

■ 

4. FuNGUS ALDUS, PILEOLO INYERSO. J.R.H.SS9' 

5. FUNGI LUTEI , PERNICIOSI, SUB PlNU HABITANTES. J B. 3.83Z. 

6. FuNGUS Ai.BUS, ACRis. C.B.Tin.^yi. Fungus vefcus IX. Flor.TruJf. fag.î%', . 

Lac ejns , dit l'auteur cum Syrupo de Althaea fumptum ^ experime7îto certô calculum fran-^ 
gît , © urinam citât , *verrucas aufert illitu. 

Il s'en trouve un de la taille & figure du précèdent, a Marly & aPetit Bourg, en Juillet& 
Aoufl: dans les bois, qui efl auffi poivré, mais fans lait, dont le defTus tire fur la couleur de 
cerife, & les feuillets , qui font plus écartez , fur le blanc , quelquefois blanc un pcufale. 
dans tous les bois d'autour de Paris en Àouft & Septembre. 

* 7. Fungus lignosus , fasctatus. Voyez Planche XII. ^^,-7- 

Son pédicule a environ un pouce de long, fur autant d'EpaifTcur, blanc fale, plein & char- 
nu. Le Chapeau eft creufé en entonnoir , roux en dcffus , & comme carné , avec des cercles 
blanchâtres. Sa Chair eft blanche aufli bien que fes feuillets, quifont difpofcz afTcz près Icsuns 
des autres. Il donne un lait gluant & très poivré. Son Chapeau a environ 3 pouces de diamè- 
tre d'une fubftance ferme. Il croit dans la forcft de Fontainebleau Sc dans hs parcs de Verfail- 
Ics Aouft & Septembre. Les bords font ordinairement rcnverfez& roulez en de/Tous, puis il 
s'étendent en fuitte. Les bords font tout frangez &:cotoneux. 

* 8. Fungus lacteus, maxtmus, infundibuli forma. 

Il rcflemble affez bien aux deux précédents , les bords en font d'abord roulez en dcffous & 
fc redreffent dans la fuitte pour former un pavillon d'cntcnnoir , qui a depuis 3 jufqu'a 9 
pouces de diamètre. Le deiïus en eft blanc tant foit peu lavé de purpurin, comme velu cati, 
la chair en eft blanche , aufii bien que les feuillets , qui font fort ferrez les uns contre 'les au- 
tres, & qui ont aufti un peu de purpurin. . Ces feuillets font entremêlez de demi feuillets^ 
placez entre x petites portions de feuillets. Le pédicule eft plus ou moins épais, a proportion 
de l'étendue du Chapeau. Celui des plus petits a environ 6 lignes , Se ccluy des plus grands 
a un bon pouce, fur un pouce de long , pleins & blancs , toute la plante eft remplie d'un lait 
fort brûlant. Il fe trouve dans le parc de Verfailles, dans les bois^vers la fin d'Aouft 

& en Septembre. 

* 9. Fungus lactescens, praegnantissimus. 

Son Chapeau eft plat & tant foit peu creufé en nombril dans le centre, il a i ou 3 pouces de 
diamètre, d'un blanc fort faîc , tirant fur la couleur de bois , denté inégalement fur les bords, 
a dents arrondies. Les feuillets ont i ou 3 lignes dans le fort de leur largeur , de couleur fau- 
ve tirant fur le ventre de biche, fi pleins de lait brûlant, que dabord qu'on les entamé, il 
en diftilie des gouttelettes de chaque feuillet. La Chair du Chapeau eft affez mince. Son pé- 
dicule a environ un pouce de long, taillé en cheville, dont la pointe eft en bas & la tête en 
haut ; il a 4 ou ^ lignes de diamètre , & la pointe moitié moins, il naift dans les- bois de Mar- 
ly fous les Châtaigniers, vers la mi Aouft. 

* 10. Fungus lactescens, piperatus, rufus. 

Ce Champignon naift dans les bois de Lucienncs , de Verfailles &c. an Septembre, Il a de- 

Q^ puis 



\ 



i 

r 






' 



<Jj . B T A N I C N rP A K I S I E ISI S E. 

puis un jusqu'à deux pouces , & quelquefois d'avantage de largeur d'un bord a Tautrc de fon Cha- 
piteau, qui s'enfonce lors que la plante eft en état. Sa couleur cft de chair tirant -fur le bronze, 
le pédicule efî; de la mcme couleur , ainfy que les feuillets , qui font un peu plus clairs.' Les feuil- 
lets font afTez ferrez les uns contres les autres, &f intervalle a la marge n eft rempli que d'u- 
ne très petite portion de feuillets. Si tôt qu'on cgratignc tant foit peu ces feuillets , il en fort 
un lait blanc & poivre. La largeur des feuiirets cft d'environ deux lignes. La chair de ce 
Champignon cft blanche mais teinte un peu defauve. Son pédicule cft plein. Je crby que le 
précèdent doit être raporté a celuy cy. 

* II. FUNGUS PIPERATUS NON LACTESCENS. 

Ce Champignon a fes feuillets blancs , qui n'ont ordinairement licn dans leurs 'intervalles , 
le de/Tus du Chapeau tire fur le brun. Ce Chapeau s'aplatir & fe fend de la circonférence. La 
chair en eft blanche , molaffe Se fpongieufe , elle n'a point de lait , & elle eft un peu poivrée 
au gouft. Ce Chapcaii a trois ou quatre pouces de diamètre. Le pédicule , qui cft blanc & plein, 
eft long d'un pouce ou deux fur environ fix ou neuf lignes de diamètre. Ce Champignon ne 
diffère, que par la couleur de fon Chapeau, de celuy qui cft fi commun dans routes les bois, dont le 
delTus cft rouge ordinairement, quelquefois couleur de lie de vin , quelquefois incarnat &c. 
Je l'ay trouvé le quatrième de Septembre 1708. dans les bois de Villcdavray. 

* iz. Fl'îï;gus nostras , pediculo drevi , in pileolum didymum abeunte. CrneL 
Reg. ' , ,. 

Ce Champignon fe trouve dans les landes du coté de Setaury en Septembre. Je l'y ay ob- 

r 

fcrve la X3. du dit mois en 1708. le deiïus en cft châtain clair , poli & luifant. Il eft d'une 
fubftance £o\idc , les bords fe roulent en deflbus & font cottoncux. Les feuillets eu font 
cchroleuco , c'eft a dire blanc tirant fur le jaune. La Chair qui en eft fort epaifte eft auftj de la 
couleur des feuillets. Ces feuillets n'ont qu'une ligne ou une ligne & demi de large , ils font 
fort preflez les ims contre les autres. Le gouft de ce Champignon eft aigrelet d'abord & de- 
vient fade après. Il s'en trouve depuis un pouce jufqu'a trois & quatre de diamètre, des régu- 
liers & irreguliers, qui femblent être jumaux. Il a quelquefois fix a huit pouces de diamètre 
Se fait pour lors la trenue ou l'entonnoir , Se fon pédicule a deux ou trois pouces de long- 
Quelquefois ce Champignon tire fur la gris de fouris éteint. Il eft très commun dans les bois 
au deftus de la pièce des Suiftcs & autres. 

* 13. FUNGUS ALBIDUS, INFUNDIBULI FORMA, PALUSTRIS. 

J'ay trouve ce Champignon la zf Septembre 1708. fur le bord de l'ctang Renard , lequel 
avoir pris naiflance fur des fumiers de feuilles de Typha, Il n a aucun mauvais gouft. Ordinai- 
rement fon Chapeau eft arrondi , & un peu creufé en entonnoir ; il eft fort mince , le de/Tous 
en eft garni de feuillets fort ferrez , cntrcmeftez de demi & de quarts de feuillets ; les demi 
feuillets fe forchant encore fouvent par le bout , de manière que toutes ces pièces enfemblc 
forment comme des ramages vers les bords. Ce Champignon entier a depuis un pouce jusqu'à 
deux , & eft d'un blanc un peu falc , tant le pédicule qui a environ un pouce de long fur deux 
ou trois lignes de diamètre , que le de/Tus & le dcftbus du Chapeau. Quelquefois ce Chapeau 
a jufqu'a trois pouces de diamètre , mais pour alors il eft gaudronné Se découpé en portions 
arrondies, qui fe croifcnt quelquefois, ce qui le fait reftembler a ce beauChampignon jaune, 
poivré a ramages. Les pédicules en font pleins. 

* I4.FUNGUS GLUTINE FLAVO LIMACINO RESPLENDENS. 

Ce Champignon fe trouve dans les bois a gauche de la peice des Suifles, dans la fond fous 
les peupliers ou fe 'trouve le Fungus ophioglojfoides nig^r Raji. En naiflant ila fon Chapeau 
taille quelquefois en calotte, Se quelquefois en cône obtus, Ce Chapeau eft ilave & tout en- 
duit d'un glu qui attache fur le Chapeau les feuilles pourries & les ordures, qui fe trouvent au 
dcfius de luy. Cette couleur flave fe rou/fit a mefure que cette plante jcroift , &Ie glu fedefle- 
che peu a peu. Avant que le Chapeau s'étend il eft tapiflc a fon ouverture d'une membrane 
très fine, tranfparente , luifante comme la bave feche des limaçons , & fc déchire peu a peu 
en petits filaments qui ne forment point de fraife autour du pédicule. Ce Chapeau s'aplatir 
tout a fait par la fuîtte &acquiert jufqu'a deux ou trois pouces de diamètre, tl tire d'abord fur 
le cendré & fc change en fuitte fur la couleur de noifettcz ou tanée. Ils font aftez près les mis 
des autres & leur intervalle n'eft remplie que d'une portion de feuillet. La Chair de ce Cham- 
pignon eft blanche , . fpongieufe & molafle , fans aucun mauvais gouft. Le pédicule cft plein , 

rouflatre, comme e cailloux par les gerfiuesdefa peau, qui le rend comme tabifé ou moiré. Il 

eft 



'^ 



BOTANICON PARISIEN SE. 6; 

efl long de deux ou trois pouces, épais depuis trois jusqu'à cinq lignes, égal dans toute fa Ion- 
geur. Ce Champigno^i fe trouve vers la fin de Septembre & au commencement d'Odobre. 

* 15*. FUNGUS GRISEUS , HOLOSERICEUS , PÏLEOLO CRENELATO. 

J'ay trouve ce Champignon le 2i«. Septembre 1708. dans les bofquets de Verfailles. Sou 
Chapeau a quelquefois jufqu'a cinq pouces de diamètre , retroufle irrcgiilierement & comme 
gaudronné & echancré. Le deïïus en efl: poli & comme fatiné d un petit gris. Ce Chapeau ain- 
û retroufTé fait comme le godet ou la foufcoupc. Il n'a près que point de chair , & le peu qu'il 
en a efl: blanc. Ses feuillets ont jufqu'a huit lignes de large , ils font couleur de Chair paflec , 
peu ferrez les uns contre les autres & comme frifez ou gaudronnés. Le pédicule efl: blanc, 
haut de deux ou trois pouces , fur environ fix lignes & quelquefois un pouce de diamètre , ' il 
efl: comme cilindriquc , c'efl: a dire égal dans toute fa longueur , blanc- , li/Te , un peu luifant, 
ordinairement plein, mas fort fujet a la vermoulure , qui le rend'aiors fiftuleux ou fpongieux 
en dedans. Il n'efl: point acre. ' * ' 

* 16. FuNGUS PILEOLO STRAMTNEI COLORIS. 

Ce Champignon fc trouve dans les bois en Septembre. La Couleur du Chapeau en deflus ti- 
re fur la couleur de paille ou oèhroknco, le fommet furlaroux, il a depuis un pouce jufqu'a 
demi de diamètre , le pédicule, qui efl: ordinairement plein , & les feuillets font couleur de rc- 
gliffe ou jaune Citron. Ces feuillets ont environ trois lignes de largeur , afiez écartez les uns 
des autres , les entrevalles en fout remplis par àcs demi feuillets , & des petites portions de 
feuillets. Il efl: d'une fubfl:ance affez ferme & fcche. Il knz la cave au bois , & n'a aucun mau- 
vais gouft. Il en naifl: quelquefois pluficurs enfemble. 

* 17. FuNGUS MEDIAE MAGNITUDINIS , TOTUS ALBUS. 

. CeChampignon a depuis un pouce jufqu'a trois de hauteur. Son pédicule efl: molaffc, quoi 
qu'ordinairement plein , & quelqiiefois fifl;uleux , plus épais par le haut , que par le bas, tan- 
tôt droit Se tantôt tortu, tantôt arrondi & tantôt un peu aplati avec un fiUon de chaque cote'. 
Son epaifl^eur efl: depuis une ligne jufqu'a trois. Le Chapeau a depuis quatre lignes a dix huit 
ou vint de diamètre, taillé d'abord en demi globe, ou en cône, qui venant a s'aplatir par la 
fuitte, forme un ^utre cône renverfé. Les feuillets font fort écartez les uns des autres, mais - 
Tefpace qui efl: entre deux efl: garni de demi feuillets & de quarts de feuillets , qui partent tous 
de la circonférence. Ce Chapeau efl: mince & peu charnir, les feuillets font fort larges. Tou- 
te la plante efl: du blanc de lait , un peu luifante & polie. Elle n'a que le goufl: du Champignon 
ordinaire. Elle fe trouve en Novembre & Décembre, fur le tapis entre la pièce des Sui/Tes & 
le Cheval de marbre. 

* 18. FUNGUS GILVUS , MARCIKE TENUIS5IMO.' 

Le x3^Septembre 1708. J'ay trouvé ce Champignon 'dans le bois , qui efl: derrière la maj- 
fon du fuiflTe du canal de Verfailles du cote de la ménagerie , c'efl: a dire derrière le mur du jar- 
din a coté d'Apollon. Ce Champignon fort d'une bourfe blanche d'un pouce ou d'un pouce & 
demi. Son pédicule efl: taillé en quille , c'efl: a dire qu'il eft plus gros par le bas que parle haut. 
Il eft long depuis trois pouces a cinq, fur fix lignes jufqu'a douze dans le fort de fon epaifleur. 
Il eft blanc & quelquefois un peu teint du gris , ordinairement plein & quelquefois fiftuleux ; il 
foutient un Chapiteau large depuis un pouce & demi jufqu'a quatrcpouccs, peucharnu, gris . 
de fouris en dclîus, .ordinairement lifle & quelquefois chargé vers ion centre de quelques pe- 
tits lambeaux de peau , bîanchaftres, qui proviennent de la bourfe. Ce Chapeau eft fi mince 
fur les bords , qu'ils en font rayez, & ces rayes ne font autres chofes que les veftiges àcs feuil- 
lets du dcflTous. Ces feuillets font blancs & larges depuis deux , jufqu'a quatre lignes, aflez 
preffez & dont les intervalles ne font occupez que par une portion de feuillet. Ce Champi- 
gnon n'a aucun mauvais gouft. Il ne porte point de manteau a fon pédicule. 

"^ 19. FUNGUS PILEOLO CONICO , MACULATO. , 

Ce Champignon fe trouve vers la fin de Semprembrc & au commencement d'Otflobrc , dans 
les bofquets & les bois de Verfailles. Le dcfiiis du Chapeau, qui rcprcfente un cône fort evafé , 
eft blanc , mais comme par cercle de petites portions de peau tanéc , qui le rend agréable a la 
veue, & tout tigré.' La Chair & les feuillets en font blancs, ils font afiez préfixez les uns 
^ contre les autres , & leur intervalle n'eft remphe que d'une portion de feuillet. Le pédicule 
. eft nud , & a environ un pouce & demi jufqu'a deux pouces & demi de haut , fur deux ou trois 
lignes d'epaiffcur , blanc en dedans , quelquefois un peu fiftuleux , un peu plus vers la bafc 
que vers le haut, tane ou rouffatre en dehors comme defiiis. Il n'a aucun mauvais gouft. îleft 



/ 



j 
1 



/ 



tendre & aqueux. Q. ^ 



* 20. 



64- 



BOTANÎCON PARISIEN SE. 



--- ,Sï 



\ 

■ 



* ^0. FUNGUS TOTUS PER MATURITATEM , COLORIS AURANTII. 

Cç Champignon fe trouve avec le précèdent, dans le mcme temps. Son Chapeau cil arron-. 
di dans fa circonférence , & a depuis fix jufqu'a dix huit lignes de diamètre , un peu convexe 
'en de/îiis, dc quelquefois garni dans fon centre d'un petit mammclon. Ce deiTuseil d'un roux 
pafle d'abord, qui fc change dans la luitte en roux orangé terne. LaChairefl de la mêmecou- 
leur, & n'a tout au plus qu'une ligne d'epaifleur. Les feuillets font blancs , aiïez ferrez les 
uns contre les autres, dc ont jufqu a deux lignes de. large. Le pédicule a depuis un jufqu'a 
deux pouces de hauteur, fur une ligne ou une ligne & demi d'epailTeur . cilindrique , roux 
vif, rempli d'une moiflle pafle & parfemë en dehors de petits flocons de duvet blanc fale. Cet- 
te plante n'a qu'un foible goufl de Champignon. 

* il. FUNGUS MARGINE PER MATURITATEM, ÇURSUM REPANDO. 

Ce Champignon fe trouve en Odobre , dans le premier bofquet a droit de pïramide ouj'ay 
trouvé le beau Lycoperâon Jîellatum. Ce Champignon fortant de terre , a Ion Chapiteau con- 
vexe, large d'un pouce ou deux , mais qui s'élargit par la fuitte jufqu'a trois ou quatre pou_ • 
ces , & fait comme une efpece de foucoupc , par le retrouHis de fcs bords. Ce Chapeau efl: 
poli , blanc fale mcflc de roux tirant fur le purpurin , & tout a fait femblable a la couleur du , 
première & du troifieme de la page 127. de mon recueil. Il y a quelquefois du livide meflc 
auiïî parmi. QiTelqucfois ces Chapeaux font réguliers & quelquefois irreguliers. Les feuillets 
tirent fur la couleur du Chapeau , c'efl; a dire qu'ils font de la couleur de ceux du troifieme de 

\ ■ 

la page \'l6. du même recueil. Ils font foit preflez \cs uns contre les autres & leurs interval- 
les ne font remplis que d'une portion de feuillet. Le pédicule efl blanc , & n'a dans les plus 
fort pieds qu'environ un pouce de longueur fur neuf lignes d'epailTeur , il efl plein , nud , la 
Chair de ce Champignon efl blanchaflre , ferme , & n'a point de mauvais gouft , quoy qu el- 
le ne foit pas trop agréable. 

* 11. FUNGUS LAETE Fl^^CO COLORE. 

Ce Champignon fe trouve en Septembre, dans les landes du petit parc de Verfailîes. Le 
de/Tus du Chapeau tire fur la couleur de noifette^ ou fur l'Ilabelle. Il efl comme drape mais 
cati & luflré. Les feuillets en font ferrez & rien n'occupe leur intervalle , i\ ce n'efl quelque- 
fois une très petite portion de feuillet , qui n'efl guère fenfible. Le pédicule efl d'un blanc 
quelquefois un peu teint , mais légèrement de la couleur du Chapeau , il efl plein & ferme ain- 
fy que la Chair du Chapeau, qui efl blanche &feche& très mince. Les feuillets ont environ deux 
lignes de largeur & font d'un petit gris. Ce Champignon a le goufl & la confiflance du Champi- 
gnon ordinairp. 

* 23. FuNGUS LAETE FUSCO COLORE, PEDICULO BREVIORE. 

Cet autre Champignon fe trouve en même temps & aux mêmes endroits , que le précèdent 
Cefl a dire en Septembre , je l'y ay obfervé le 24 il efl a peu près de la même grandeur par ra'- 
port au Chapeau , qui cil en deffus d'un brun , cati & luflré. Mais les feuillets , qui font difpo- 
fez de même font blancs ainfi que le pédicule , qui efl ordinaircment'plein , -&quck]uefoisuu 
peu teint ou lave d'un brun très clair vers le bas. Ce pédicule efl plus court & plus épais que 
celuy du précèdent. Ce Champignon a le goufl & la confiflanee de ccluy qui fe mange. La 
Mamelon de fon centre n'efl pas tout a fait fi fenilble que celuy du premier. Son pédicule n'a 
qu'un pouce ou tout au plus un pouce & demi de long fur trois a quatre lignes de diamètre, 
également épais dans toute fa longueur. 



2 



. Ceux qui font de plus petits. 



* 24. FuNGUS CLYPEIFORMIS , MAJOR. C. B.Ph. ^y^, 

* 25. FuNGUS CLYPEIFORMTS , MINOR. C.B.Tin.^J^. 

* 2(). FUKGUS ALBUS, SPLENDENS, EX UNO PEDICULO, MULTIPLEX. J.R.H.SS9' 
27. FuNGUS PERNICIOSUS, EX EODEM PEDICULO, MULTIPLEX. J.R.H.s6q. 

* 28. FuNGUS COLORE LACTEÔ. 

Ce Champignon efl tout blanc de lait. Son pédicule efl plein, fa fubflance ferme, fesfeuil- 
letsfont entre mêlez de demi feuillets entre de petite portions de feuillets. Il n'a point de 
mauvais gouft. Son Chapeau a la figure d'un moule de bouton étant jeune , & s'aplatit dans 
la fuitte. Les plus grands n'ont qu'environ vint un ligues de haut , & le Chapeau pas un pou- 
ce. Le pédicule cft cilindrique. Je l'ay trouvé le i j d'Odobre fur les friches autour de Por- 

chefoncaine. * 

* 29. 



B T A N 1 C N P À,R I S 1 E N S E. c^ 

* Xp. FUNGUS PIPERATUS, NON LACTESCENS , COLORIS BRASILICI. 

Ce Champignon dont les feuillets font ferrez & égaux dans leur fuperficie , blancs auiïî bieii 
que le pédicule, qui eft plein, un peu plus épais en haut qu'en bas. Il a environ un pouce ou 
un pouce &-demi de haut fur la moitié moins d'Epaifieur. Le Chapeau s'ouvre enparâfol, & 
fait un peu le nombril eadelTus, fon diamètre eft depuis un pouce jufqu'a deux ou trois. Le 
. centre eft d'un rouge brun . qui s'eclairciftant peu a peu jufqu'au bord , fe change en couleur- 
de brefil comme les oeufs teints , ou en lie de vin. La fubftance charnue eft epaiffe de quatre 
a cinq lignes depuis la fuperficie extérieure jufqu'a lanai/Tance des feuillets & va toujours en di- 
minuant vers les bords. Elle eft blanche aftez légère & friable, lujette actre devorcedesvers, 
& picottc la langue a peu près comme le moutarde, lorsqu'on le mâche. Ce Champignon naift: 
dans les bois de Verfaillcs. Je l'ay trouve le troifieme de Septembre 1707. dans les bofqucrs. 
Quand il eft adolefccnt , il eft enduit d'une humeur glaireufc en deffiis. Ils naifTent quelquefois 
deux ou trois enfemble, . . 

* 30. FUNGUS PARVUS, PEDICULO OBLONGO , GALERICULATUS / STRIIS LIVIDIS AUT îs^GRIS. 

Raji Syn. 1 3 . No, 14. 

J'ay trouvé ce Champignon le 1^ Septembre dans les friches de la vallée Rcgnard. Son Cha- 
peau eft couleur de noifette , & brunit en fe palTant. Il eft poli & uni. 'Il relTemble affcz bien 
a ces têtes de gros doux des Impériales de caroffe. Il n'a prefque que la peau. Les feuillets ont 
environ deux lignes de large,, ils font noirs aflez ferrés, quoique l'intervalle en foit garnie de 
demi feuillets & de quart de feuillets, le pédicule eft long de deux pouces ou deux pouces & 
demi fur moins d'une ligne d'Epaiftcur dans toute fa longueur. Il eft coria/Te, brun meilc de 
rougeaftre , & plein. Ce Champignon mafché n'a aucun mauvais gouft. 

* 31. FuNGUS PILEOLO ALBO , CENTRO RUFESCENTE. * " 

Le 'L'y Septembre j'ay trouvé ce petit Champignon, fur les friches de la vallée Renard. Son 
pédicule eft long d'environ un pouce fur environ une ligne d'EpaifTcur , blanc & plein. Le 
Chapeau eft lifle , blanc tirant un peu fur le roux a la pointe. Il n'a presque que la peau , les 
feuillets en fçnt couleur de Chair , larges d'environ une ligne ou \ de ligne , entremêlez de 
demis & de portions de feuillets. Mafché ce Champignon n'a aucun mauvais gouft. 

* 3X. FuNGUS CAPITE HEMISPHAERICO , PALLIDE LUTESCENTE. 

Le Chapeau de ce petit Champignon eft une calotte dcmifphcrique , blanc jaunaftre en dcf- 
fus , les feuillets tirent fur la couleur de fumée , & rempliiïent toute la cavité de la calotte , ils 
font entremeflez d'une feule portion de feuillet. Le pédicule eft plein & a environ un pouce 
de long , fur moins d'une ligne de diamètre , il eft nud & de la couleur du Chapeau. Je l'ay 
trouvé le 3 Odobre fur le friche autour des glacières du petit parc auprès de la porte du parc 
aux cerfs. 

* 33. FuNGUS CAPITULO CONICO , PALLIDE CTNERITIO , CENTRO FL'SCO. 

Ce Champignon naift parmi les mou {Tes dans les endroits ombraqcz & frais des bois de 
Verfailles en Septembre. Son Chapeau fait d'abord vm petit conc , dont le bout eft brun & le 
refte blanc tirant fur la gris. 11 n'a que la peau , au travers de la quelle paroiftcnt les feuillets , 
qui font blancs, aftcz ferrez & dont les intervalles ne font occupées que par une feule portion 
de feuillet. Leur pédicule a jufqu'a trois pouces de long , il eft luifant & gris. Le Chapeau 
étendu n'a que quatre a cinq lignes de diamètre. Il s'en trouve de jaunes dans \ii^ mêmes en- 
droits, & qui font de la même figure. 

* 34. FuNGUS TOTUS ALBUS. 

Le Chapeau en eft un peu convexe ordinairement comme dans le Champignon ordinaire. Il 
s'étend depuis un pouce jufqu'a trois ou trois & demi. Le dcffus en eft blanc & lifte , fa chair 
eft epaifte , blanche & ferme comme celle du commun, fes feuillets font aufti tout blancs , af- 
* fez preflez les uns contre les autres. Les intervalles en font garnis d'une grande portion de 
feuillet entre deux autres plus petites. Ces feuillets ont jufqu'a quatre ou cinq lignes de large. 
Le pédicule eft plein, fans fraife, blanc, long depuis un pouce jufqu'a deux & épais depuis 
trois lignes jufqu'a cinq , prefque également gros dans toute fa longueur. Ce Champignon n'a 
aucun mauvais gouft. Il n'a point de laid , cependant il picotte un peu ,1a langue après qu'on 
l'a mâché. Il eft aftcz bien reprefcnté par la figure du Fnngus cmâkans , ptleoÎQ lato, mollU 
ter convexo. C'tmel. Reg. excepté qu'il n'a pas de tubercule de même autour de fa racine. Je 
l'ay trouvé dans les bofquets de Verfailles, le 25- Septembre 1708. 



L 

A 



35*. FuNGUS TOTUS GRISEUS. 



R J'ay 



1^ 



■-^ 



CG BOTANICON P A R 1 S I E N S E. 

J'ay trouve ce Champignon le x6 Septembre 1708. dans les taillis dcrricrc les murs du parc 
âc Clagny . Il a un Chapiteau taillé en calotte, quand il ne fait que fortir de terre , large depuis 
un pou'ce jufqu a deux & qui s'étend par la fuitte qu'il en a jufqu'a trois & quelquefois dVanta- 
gc, &le defTus relie toujours un peu convexe. Ce deffus eft poli , un peu luifant tirant fur le gris 
de perle bu de fouris. La Chair en eft ferme, blanc, cendrée , mais pas tant que le deffus , ma- 
chc'e a un petit gouft d'amertume & de poivré. Les feuillets font de la couleur du Chapeau • 
de quatre a cinq lignes, affezpreffez& comme ondcz. Les intervallesfontremplisdedemi feulL 
lets placez ordinairement entre deux autres petites portions de feuillet. Le pédicule eft plein, ' 
folide&durc, gris en dehors comme le Chapeau, long de trois ou quatre pouces, cpaisde- 
puis quatre a cinq lignes jufqu'a huit ou neuf, prefque également épais dans toute fa longueur, 
il eft nud, c'eft a dire fans fraifc. Il en naift ordinairement plufieurS cnfemble. 

3(5. FUNGUS MULTIPLEX SORDIDE CARNEUS. 

Il eft tout d'une couleur, qui tire fur le carné fale & éteint , tant le Chapeau, le pédicule, 
tjue les feuillets. Ce Chapeau eft taillé en forme de Chapeau , qui eft comme pliffce par le bas; 
il n'a que demi ligne d'epaiftcur. Les feuillets foncaffez éloignez les uns des autres , mais leur 
întervallc n'eft garni d'un demi feuillet. Ces feuillets font larges de près de deux lignes. Le pé- 
dicule eft ordinairement plein , tortu, quelquefois aplati , ferme & coriafte ainfi que le Cha- 
piteau. Ce pédicule a jufqu'a deux pouces de long fur une ligne ou une ligne & demi de dia- 
mètre. Ce Champignon a le gouft de celuy qu'on mange. Je l'ay trouvé dans les taiUis du grand 



*-/ P t '^ 



parc a la port de Bue le 2,1 Septembre 1708. 



* 



37. FUNGUS NOSTRAS, MULTIPLEX, PILEOLO LATO, MAMMOSO 



J'ay trouvé ce Champignon dans les bofquets de Verfailles le 6 Juin 1707. fur les racines 
âcs arbres pourries. Il en naift ordinairement plufieurs d'une même racine. Leur pédicule a 
environ quatre pouces de haut , Se eft également gros dans toute fa longeur ; fon diamètre eft 
d'environ trois lignes , plein & non pas creux , de couleur de bois. Il foutientune tefte taillée 
a peu près comme une Birette de Jefuite , ou un bonct de Bedeau , large de deux pouces ou 
deux pouces & demi , gauderonnée fur les bords ; le centre de Chapiteau ou bonet eft élevé 
en mammelon orangé , le reHc eft couleur de bois. Ses feuillets fon a peu près de la même 
couleur, un peu plus foncée. Il en part trois ou quatre de la marge, qui fc reuniffant fe termi- 
nent a un fcul, qui va aboutir au pédicule en fé courbant. Ces feuillets ont environ deux ou 
trois lignes de large , & là Chair du Bonet n'en a pas une tout au plus. 

* 38. FuNGUS PARVUS, cocciNEUS. Cîmel. Reg. an Fungusnon vefcîis. xvii. Flor.Trujf. 
(p" fif^^ ® hfra ruber eft ac laevis , fediculo tenuïjjlmo Jïli inftar, lignls vetuftis adnatus^ 
in loe'js gramineis , dit l'auteur. 

Il n'a tout au plus qu'un pouce ou un pouce & demi de haut. Son pédicule eft épais d'en- 
viron I ligne ou deux. Sa tête eft prefque fpherique ; elle s'applatit un peu eh parafol dans la 
fuite & n'a quenviron fix ou neuf lignes de diamètre. Le pédicule, IcChapeau&fes feuillets, 
font d'un rouge de Corail ou d'Ecarlate. Il naift fur les friches a la valée Renard, vers le mi 
Aouft & en Septembre. Il n'a prefque point de chair , fcs feuilles font larges d'environ deux 
ligues', affez éloignes les unes des autres, entremêlez de demi feuillets & de quart de feuil- 
lets difpofces alternativement. Les pédicules font pleines , un peu ondez. Ce Champignon eft 
înfipide. 

* 39. FuNGUS MINIMUS, TOTUS NIGER, UMBILICATUS. 

Son pédicule eft haut d'environ un pouce, cilindrique , épais d'une ligne , plein. Il foutientun 
parafol large d'environ l'ongle du pouce , quelquefois d'une pouce , enfoncé en deffus en for-, 
me de nombril. Ce deffus eft noir. Ces feuillets font d'un blanc teint un peu de noir ; le Cha- 
peau , fur tout fur leur marge , eft très mince. Il naift avec le précèdent & en même temps. 
Les feuillets font cntremeflcz de demifeuillets & de petites portions de feuillets. Il eft aqueux, 
après qu'on l'a mâché il laiffe un gouft dans la bouche tout a fait deplaifant, & qui fait foule- 
ver l'eftomac. 

* 40. FuNGUS MiNOR, TOTUS RUFus. Planclic XIII. fig.io.ix.ia. 

Il eft d'une fubftancc affez ferme. Il eft tout roux, fon pédicule, fon Chapeau, fachair, ks 
feuillets. Voyez fa figure grande comme nature. 

41.* FUNCUS MiNOR , CITRINO COLORE, PEDUNCULO FLAVESCENTE. Pknchc XIL fig. li. 
13.14- 

^ Le Chapeau çft jaune citron en ^effus. Les feuillets tirent fur la couleur de chair falie. le 

pe-. 



h 



BOTANIÇON PARISIENS K 67 

pédicule ell jaunâtre. Il naift avec le précèdent, & enmemctcmpsi dansiesbofquets deMar- 
ly fous les Châtaigniers. Voyez fa f.gure grande comme la nature. 

. * 4X. FUNGUS MINOR, PILEI SUPERFICIE FLOCCULIS FUSCIS VILLOSA. PlaHchc XIII. %. 4. 

Trouvé a Marly le xo d'Aouft , ainfi que les deux précédents , fous les Châtaigniers des 
bofquets. Sa calotte eft toute drapée ou couverte d'une pluche brune, elle eft un peu conique, 
& plus foncée dans le centre que dans la circonférence. Ses feuillets font cendrez fur la tran- 
che , & blonds tirants fur le purpurin dans leurs furface. Le haut du pédicule eft blanc fale, le 
refle en efl brun. Il a le goût de Champignon ordinaire. 

43. FUNGUS MÏNOR, AmETHYSTINUS. 

Son Chapeau efl quelquefois taillé comme la forme d'un Chapeau, & quelquefois en calots 
te , il s'étend dans la fuite en parafol ouvert qui a depuis un pouce jufqu'a un pouce & demi de 
diamètre. Il n'a pour ainfi dire que la peau . fa couleur en efl violet fale , mais celle des feuil- 
lets efl: affez vive & tire fur celle de la Pulfatille commune , la tranche des feuillets eft de nf* 
veau a Touverairc de la calotte , affez écartez les unes des autres. J'en ay conté n^ on%6 
qui vont du pcdicule a la marge du Chapeau & deux fois autant qui partent de la marge, & qui 
ne font , les uns que la moitié du chemin , & les autres que le quart , du bord au pédicule. Ce 
pcdicule eft long d'environ deux pouces , épais d'une ligne ou deux , cilindrique, mais un 
peu gonflé dans le bas, de la même couleur que le deffus du Chapeau. Il naift fous les Châ- 
taigniers dans les parcs de Marly & de Verfailks , vers la fin d'Aouft & le commencement de 
Septembre. 

* 45'. FUNGUS MAJOR, VIOLACEUS. 

Son Chapeau de fpherique qu'il eft d'abord, s'étend dans la fuite en parafolouvcrt, qui 3. 
environ crois pouces de diamètre. Le deffus en eft drapé & rcffemble parfaitement bien a la 
bafane, ou a ces cuirs de mouton teints en violet foncé. Les feuillets font d'un gros violet 
noir, le pédicule d'un violet pafle & moiré , le chair eft d'un blanc teint de violet , elle eft 
anolaffe & n'a point de mauvais gouft. Les feuillets font entremêlez d'une grande portion de 
feuillets placée entre deux autres portions plus petites. Le pédicule a trois ou quatre pouces 
de long, fur environ fix lignes de diamètre, il eft plein, plus épais vers fa bafc , qui fait une 
efpece de bulbe , que vers le haut, il s'en trouve des pieds qui n'ont guère qu'un pouce de haut, 
& dent le Chapeau n'a que fix lignes ou un pouce de diamètre , & le pédicule n'a pas plus que 
deux lignes. Il croit dans les bois du petit parc de Verfailles, vers la fin d'Aouft & le commence- 
ment de Septembre, fous les Châtaigniers, ^/i Fungus farvus^ violaceus , martm^eus^ 
fernicïofus -jx.Sterb.Tab.-h-^, Boùart.RaJi flijf.^.^z. Son pédicule eft plein. Toutelaplau- 

ce n'a que le gouft de Champignon. _ 

* 46. FuNGUS DILUTE CARNEUS, VEL INCARNATUS. 

Son Chapeau a environ un pouce ou deux de diamètre , & eft un peu conique , mais il s'a- 
platit en fuitte & ne refte a fou centre qu'un petit mammelon aplati. Sa couleur eft carné. Les 
feuillets font blancs avec un petit oeil de carné très clair & léger. Us ont environ deux ligneâ 
dans le fort de leur largeur , affez près les uns des autres , entrcmeflés de demi feuillets placés 
entre deux petites portions de feuillets. Le pédicule eft blanc , lifie , droit, un peu plus épais 
en bas qu'en haut , long d'environ deux pouces , épais de deux ou trois lignes vers le bas , fi- 
ftuleux d'un bout a l'autre. Il naift avec le precedeiit & en même temps. Il eft tendre, caf- 
'faut, &naque le gouft du Champignon ordinaire. La chair en eft blanche. Il fe trouve vers 
la fin d'Aouft, en Septembre , & au commencement d'Odobre. 

* 47. FuNGUS MAGNUS ALBUS, PILEOLO LATO, PRONA PARTE SORDIDE CA-ËRUtÈO. 

Ce Champignon naift a Clagny. Il s'clevc de trois a quatre pouces. Son pédicule eft épais 
d'un pouce, moelleux en dedans , & fondent un Chapiteau large de trois , quatre, ou cinq 
pouces , dont la chair eft epaiffe de quatre a cinq lignes vers le centre & va toujours en dimi- 
nuant vers le bord. Elle eft très blanche , aufïï bien quC le pédicule & les feuillets , • qui ont 



. * 



environ 



quatre lignes dans le fort de leur largeur. Le deffus de ce Champignon eft d'un violet 
pâle & fale. 

48. FUNGUS AURANTli COLORIS, CAPITULO IN CONUM ABEUNTE. J^- i?./?. ï6. /^. A.B, 

Tab.^%7. rouge orangé dit Monficur Tournefort. C'eft apparement la /'«ff^i ot/«/ot/ , lutei, 

externe vifcidi. j^.5. 3.84^. 

* 40. Fungus aureus, capitulo in conum abeunte. 

R -»• ^ SoQ 



es BOTANICON PARISIENS E. 

' h 

I 

L 

■-■ 

Son pédicule a un pouce ou deux de haut , fur deux ou trois lignes de diamètre , ci- 
lindrique , & quelquefois un peu aplati & fiftuleux , jaune d'or , iuifant 8c difficile a rompre. 
Il fouticnt un Chapeau conique , large depuis un pouce jufqu'a trois , delà couleur du pedicu- 
'le , chargé de quelque chofe de glaireux , . ou gluant. Il fe découpe afTcz fouvent fur les bords. 
Il n'a prefquc que la peau, qui efl luifante , & comme tranfparcnte , garnie en deffous defeuil- 
ietz aflez écartes les uns des autres , large de deux ou trois lignes dans leur milieu , jaune fort 
pale , entremêles de demi feuillets & de petites portions de feuillets. Il eil aqueux , & il 
femble que Ton mâche de la gelée, quand on l'a dans la bouche. Il eft d*un gouft fade & infi- 
pide. Il naifl dans les friches herbus autour de Verfailles vers la mi Aouil:& en Septembre. Le 
lo fe trouve autour de la pièce des Suifles a Chapeau phoejùceus , ou rouge châtain a tefte co- 
iiiquç. -Et un autre tout jaune dor , qui ne diffère du dixième que par fon Chapeau, qui eft 
taillé en calotte d'abord, & qui venant a s étendre en fe pafTant fait le nombril. Je lay trouvé 
4^a1^ vallée Renard le 15- Septembre 1708. Il eft quelquefois jaune de gomme gutte Iuifant 
8/C couvert de glu. On le trouve auiïî vergettè d orange ou de rouge. 

<;x* fO^.'FuNGUS COLORE CASTANEO , MARGINE FER MaTURITATEM INTRORSUM CONVO- 

■ j 

. .Trouvé dans les allées du parc de Verfailles , le 8 Juillet 1 707. Ce Champignon eft d'un gouft 
aigrelet. Le pédicule n'a qu'environ uii pouce de hauteur , fur prefqu'aurant de diamètre. Le 
Chapeau eft aplati en deflus , de couleur de châtaigne d'abord , (]ui dégénère en cendre livide 
& un peu Iuifant. Lés bordes en font roulés en defTous & un peu fillonnez& velus. Ces feuil- 
lets n'ont qu'une ligne de large & font d'un blanc jaunaftre. La chair tant du pédicule que 
celle du Chapeau , qui n'en eft qu'une continuité , eft de la mcme coleur que les feuillets. Ce 
,Çhapcaua jufqu'a fix lignes d'epaiffeur proche le pédicule, & va toujours en diminuant jufqu'au 
bord. La figure àyx F ungt Jy Iv efir e s , efculenîi , cervini, Qhabr. 583. a quelque raport a ce 
Champignon. ^ . 

* 51. FUNGI PLURES EX UNO PEDE , E PRUKORUM 

99. app.i-L.Z, 



radicibvs enatt. Râji H'îjî. i^ 

Fîingus multiplex , parvus . lut eus , pileolo mollit er convexo. Cimel. Reg. 
n en naift ordinairement une grande quantité enfemble , fur les fouches des arbres coupes, 
& au pied des arbres vifs , en Septembre. Leurs Chapeaux font quafi taillez eu demi globe \ 
& quelquefois ils s'allongent un peu en cônes obtus; roux,' foncé dans le centre, qui s'eclair- 
citpcuapcuverslacircumference, qui eft couleur de foufre pale. Les plus grands ont en- 
viron un pouce & demi de diamètre d'un bord a l'autre de la calotte , & les plus petits fix li- 
gnes. L'intérieur du Chapeau eft crcufé en calotte , Sccts feuillets qui prennent au/fi cette fi- 
gure, font fort ferrez hs uns contre les autres. Ils font couleur de foufre pale fur la tranche 
& foufre gris dans leur plat. La chair du Chapeau, qui eft epaifTe d'environ une ligne 8c demf 
autour du pédicule, eft auffi jaunede foufre pâle, ainfi que le pédicule, quiferouffit unpeu verslc 
bas. Ces pédicules ont depuis une ligne jufqu'a trois de diamètre, fiftuleux dans toute leur lon- 
geur. Toute la plante eft d'une âibftance ferme , elle put & a quelque chofe d'amer au goût 
Les pédicules ont depuis un pouce & demi jufqu'a deux & demi de haut. 

; * $%. FUNGUS MINÏMUS" PEDICULO CONICO.' 

Trouvé le 3 Septembre 1707. fcs feuillets font gris de fouris , & s'enfoncent auffi en conc 
Ja couleur du Chapeau eft blanc cendré en dehors. Son pédicule eft un peu Iuifant & comme 
rranfparcnt, blanc par le haut , brun clair vers le bas. 

* 5-3. FuNGUS CLYPEATUS IN MEDIO PROTUBERANS. 

Ce Champignon naift dans les plus fombres bofquets de Verfailles , vers la fin de Septcnv 
brè , & au commencement d'Odtobre. Le Chapiteau eft taillé en manière de cône d'abord 
puis s'elargifTant par la fuitre , il forme un bouclier garni dans fon centre d'un petit matmne' 
Ion le deffus de ce Chapiteau eft d'un roux de noifetre ou de canclle.La peau venant a fe ger- 
fer finement , le fait paroiftre tout rayé. Il s'en trouve dont le defflis tire fur la couleur de 
paille. Ce deflus eft luftré & tant foit peu mucikgineux au toucher. La chair en eft blanche 
amfi que le pédicule, qui eft plein , & long d'environ deux pouces fur deux ou tro^s lignes 
de diamètre dans toute fa longueur. Ces feuillets de blanchaftre, qu'il font d'abord , fe chan- 
pnt en cendre. Ce Champignon n'a aucun mauvais gouft, il eft tendre & aqueux Ces feuil 

lets ont affcz prés les uns des autres & leurs intervalles ne font garnis que d'une portion de 
feuillets. T-'^L— ^-^- 1 . . - . . _ ^ T 1 



vent. 



Le Chapiteau a depuis un pouce jufqu'a deux de diamètre, & fe fend affez fou- 



*H 



BOTANICON V AR l S l EN S E. 

5-4. FUNGUS CAPITULO MAMMOSO , CEVTRO PAPILLARI. 



Ci 



Ce Champignon fc trouve dans le même temps & dans les mêmes endroits que le précèdent- 
Son Chapeau n'a jamais guère plus de fix ou neuf lignes de diamètre. Il eft blanc un peu fale& 
reffemble d'abord tout a fait bien a une mamelle , mais il s'aplatit enfuitte & reprefente un 
bouclier toujours garni dans fon centre d'un petit mammclon. La chair en eft fi mince que cc5 
feuillets la font comme pliiTcr, ce que rend ce Chapeau rayé en defTus, ils font cendrez & fe 
TOufîifTent en fe dcchefTant. Le pédicule eft cilindrique , plein , ferme ainfi que le Chapeau, 
& a environ un pouce de longueur fur une ligne d'cpaifTeur. Les feuillets dans les plus forts 
pieds ont prés de deux lignes de large & font affez ferrez , les intervalles n'en font remplis que 
d'un demi feuillet. Ce pédicule eft de la couleur de Chapeau , c'eft a dire blanchaftre Ce 
Champignon n'a aucun mauvais gouft, & fa fubftance eft ferme , ce qui fait qu'il fe defechc 
plutôt que de pourrir, cnfepafTant. 

54. FUNGULI INCARNATI COLORIS, MINUTI , MUSCO INNATI, MentZ. plgHLTab, 6, 

L'auteur dit qu'ils paroiftcnt en Février , & ne les defcrit point. 

SS- FuNGUS EPIPTERYGIOS. " 

Tay trouvé ce Champignon le 3 d'Odobre dans les fougères des bois du petit parc de Vei> 
failles. ^ 11 naift fur les feuilles pourries de cette fougère femelle. LeChapeau eft taillé en cono 
tronqué , & n'a qu'environ flx lignes de diamètre. Il eft blanc fur les bords , mais le centre 
Sç la circonférence tirent par nuances fur le brun ou châtain clair. II eft fi mince que les feuil- 
lets , qui paroifTent a travers , le rendent comme rayé. Les feuillets en font blanchaftres 8c font 
entremenez d'une portion de feuillet , ces feuillets font forts étroits & attachez immédiate- 
ment a la peau. Le pédicule eft long de deux ou crois pouces , fur moins d'une ligne de diamè- 
tre , plein , aqueux , tirant fur le citron , tout enduit ainft que le Chapeau d'une vifcofitc, qui 
rend toute cette plante polie & luifante & s'attachant aux doits. Elle eft coriaffe & gluante 
quand on la mâche , & picotte tant foit peu la langue. 

♦f6. FlNGUS colore HOMCGENEO PAIXIDO, riLEOLO ET PEDICULO GI.UTINE OBDUCTO. 

Ce Champignon eft d'une feule couleur, qui eft d'un blanc tirant fur le bois, ou l'ocre très 
pale. Il eft très commun dans les friches & fur le bord des chetnins, fur tout en allant de Vil- 
ïedavray a Vcrfaillcs, ou on en trouve quelquefois des traifnces droites ou courbées, quifcm- 
blent avoir ctc femées exprès. Son Chapiteau fait le bouclier a mammelon quand il eft en état ■ 
& a depuis un jufqu'a deux pouces de diamètre. Sa chair eft blanche . ferme , 8c d'un a/Tcz 
bon gouft. Les feuillets font fort écartez \qs uns des autres & entremêliez d un demi feuillet 
placé entre deux autres portions à: feuillet. Le pédicule eft long d'environ deux pouces ci- 
lindrique, d'une Hgne & demi ou deux lignes. 

* S7- FuNGUS COLORE H0.M0GE^E0, GRISEO , PEDICULO GLUTTNE ORDUCTO. 

r ' Ily enaun autre, que ne diffère de celuy-cy, que par fa couleur , quieftgrife, ainfi que 
celle des feuillets Se du pédicule , mais le defTus en eft plus poli que ccluy du premier , qui eft 
mat, au lieu que ccluycy paroift luilant & comme fariné , fur tout quand il commence a fe 
defTecher. Car ces deux Champignons fe deflechcnt plustôr que de pourrir. Ce dernier fe 
trouve aux mêmes endroits , que le précèdent & au bout de la pièce des Sui/Tes. Leurs pédi- 
cules font pleins ordinairement & deviennent un peu fiftuleux en fe deffcchant. 

* 5-8. FUNGUS PEDICULO CROCEO", SPLENDORIS PARTICIPE. Planchc XI. fig. I(î. I7. ig. 

Jay trouvé ce Champignon le 15: Décembre 1707. dans la prairie du Jardin Royal,. Son 
pédicule eft haut d'environ un pouce & demi , une ligne d'epaifTeur , tendre , aqueux , poli 
un peu luifant , blond , plein , qui foutient un Chapeau plat, rond , qui n'a que la peau ; fon 
diamètre n'a que 5* a 6 lignes. Son centre eft tant foit peu élevé en mammclon, qui s'efface, 
quand la plante eft dans fon état, ou fur fon déclin pour fe changer en creux ou petit cnfcn- 
ccment. Le Chapeau eft lilTe. poli , un peu luifant & d'une couleur de Tabac d Efpa nie, ca- 
nelé en rayons. Ses feuillets font afTcz éloignez les uns des autres, il y en a if> a 18 d'entiers, 
autant de' demi & le double de quarts , difpoféz alternativement. Ils font blonds d'abord 
comme le pédicule & deviennent par la fuitte de la couleur du Chapeau. Cette plante n'a quun 
foible gouft de Champignon ordinaire. 

* 58. FUKGUS PILEOLO CANDICANTE , LAMELLIS PAUCIS , PEDICULO FUSCO SPLEKDENTE. 

Planche XL fig. ^T.^^.^3. 

' LeChapeau deceChampignon eft blanc fale en deffus^fi mince, que les feuillets, qui font 
blancs & fort écartez les uns des autres , paroi/fent a travers. Le pédicule tire fur le brun , eft 

S poli 



70 BOTANÎCON PARISIENS E, 

poli & un peu luifant. Il le trouve en Automne a Verfailles. Le pédicule cft plein. Ces figures 
reprcfcnrcnt des plus grands individus, de cette efpece. 

♦ 60. FUNGUS CAPITE EXPANSO VISCOSUS. . . 

ri 

Le de/Tus cft blanc fale tout chargé de glu femblable a du blanc d'oeuf, & le dcfTous feuil- 
ïcté de larges feuillets très blancs. Ce Champignon naift dans les bofqucts de Verfailles au mois 
d'Aouft. Son pédicule eft long de deux ou trois pouces , un peu enflé vers les deux extremi- 
tez, épais dans fon milieu comme une groffe plume a écrire, plein & difficile a caflcr. Sara* 
cine eft un petit navet brun, long d'environ un pouce. Il fouticnt un parafol ouvert, large 
d'environ deux ou trois pouces , qui n'eft qu'une membrane tranfparente , au travers de la 
quelle apparoiiïent les feuillets , qui font en defl'ous. Cette peau ou membrane cft blanc fale 
tirant fur le brun , enduite d'un glu femblablé au blanc d'oeuf cru. Le centre du parafol eft un 
peu élevé en mammelon. Le deflbus du parafol eft feuilleté par de larges feuillets blancs , 
aiïcz écartez les uns des autres , raillez en portion de cercle , qui ont trois ou quatre lignes 
dans le fort de leur largeur. Ces feuillets font difpofez de façon qu'il en a toujours deux ou 
trois petits entre deux grands. Les grands vont de la circonférence s'atacher au pédicule, &les 
petits ne font ordinairement que le tiers ou la moitié du chemin. La plante n'a d'autre gouft 
que celuy de Champignon. 

6l.FuNGUS CONO PRIMUM OBTUSO , POSTEA PLANO PILEOLO ET PEDICULO GLUTINE OBDUCTO. 

Ce Champignon fe trouve fur la friche en allant de Villedavray a Verfailles, ou je Tay ob- 
fervc le 4 d'0<3:obrc 1708. Son Chapeau fait un cône obtus, qui fe change par la fuittc en ca- 
lotte aplatie, qui nepalTe pas ordinairement neuf lignes de diamètre. Dans fon enfance le deflus 
en cft ordinairement blanc fale & le fommet couleur de bois. Il s'en trouve quelquefois d'un 
Vcrd obfcur, &foncé, & quelquefois auffi de roux tirant fur la rouille de fer. Le pédicule & les 
feuillets de ce dernier , fout de la même couleur que le Chapeau , mais les feuillets du blanc & 
du verd font ordinairement jaune de foufre , quelquefois lavé d'un peu de verd. Le pédicule efi: 
aulîî jaune de foufre jufque vers le haut, qui eft ordinairement verd degris. Ce pédicule a depuis 
un poujce jufqu'a deux de long, fur une ligne ou guère d'avantage d'epaiflcur, également gros 
dans toute fa longueur. & plein. Toutes ces trois varierez font enduites d'une vifcofité tant 
fur leur Chapeau , que fur leur pédicule , qui les rend luifantes & polies a TociLLeur gouft eft 
fade. Les feuillets font entremeflez de demi feuillets placez entre deux portions de feuillet. 
Le Chapeau n'a point de chair. 

' * 6x. FuNGUS FIMI EQUINI, CAPITULO PILEUM ROMANUM REFERENTE. '' 

Ce Champignon fe trouve ordinairement fur le crotin des Chevaux , en Septembre &0<9:o» 
bre. Son Chapiteau eft parfaitement bien taille en bonet de nuit , le Heflus en eft blan- 
chaftre, ou cendré tirant un peu fur le roux , les feuillets en font gris & entremeflez d'une 
grande portion de feuillet placée entre deux fort petites. Le pédicule eft plein ou très peu fi- 
ftuleux , égal dans toute fa longueur , qui eft environ de deux ou trois pouces , fur environ uA 
ligne & demi de diamètre , blanchaftre par le haut & châtain dans le refte. Cette plante cft 
aqueufc , tendre & n'a aucun degouft. 

* 63. FUNGUS PAR vus, LAMELLATUS , PECTUNCULI FORMA, AlNO ADNASCENS. Roji Syff. 

/. 14. N°.z7* Voyez Planche X. fig. 7. ^ 




\ 



2. 



Des Champignons qui font des pédicules mids & creux. 



\ 



■•> 



I. FUKGUS CAPITULO MAMMOSO. 

J'ay trouve ce Champignon le zf Septembre dans les endroits humides de la vallée Renard- 
Son Chapeau eft d'un petit gris & fi mince que les feuillets paroifl'ent a travers dans toute 
leur longueur. CeChapcau a depuis trois a quatre lignes jufqu'a un pouce de diamètre. Les 
feuillets font auffi d'un petit gris plus clair que le deflus du Chapeau. Ils font entremeflez de 
demi feuillets & quelquefois encore de petites portions de feuillets. Le pédicule eft long de 
deux ou trois pouces , épais d'une ligne ou environ , lifl^e , poli , fiftuleux. Ce Champignon eft 
aqueux & n'a aucun mauvais gouft. 

i. FUNGUS NOSTRAS, MULTIPLEX, PEDICULO FISTULOSO. 

J'ay trouvé ce Champignon le fixicme de Juin 1707. dans les bofqucts de Verfailles. Il ca 
naift une prodigicufc quantité enfcmbîe. Les plus hauts ont environ quatre a cinq pouces. 

Leur 



BOT^NICON P A R I S I E N S Ë. yi 

Leur pédicule ed épais de deux lignes également dans toute fa longueur; iJ efl; blanc & un peu 
luifant fans aucune canelurc. Sa tefle reflemble tout a fait bien a un bonet de nuit, route ca- 
ncléeenlong, d'une fubftance aiïez mince , de couleur de noifctte , fur tout vers le but , un 
peu plus clair vers le milieu, & noiraflre vers les bords. Ses feuillets font noir de âimée. Ce 
bonet n'a qu'envirou un pouce de haut, il s'evafe en parafol en fe paflant & devient d'un noir 
livide alors. Le pédicule efl creux &rciremble aflez bien a un tuyau de plume d'oye. Cette 
plante n'a que le gouft du Champignon ordinaire. 

3- FUNGUS MEDIAE MAGNITUDINIS , PÏLEOLO SUPERNE E RUFO FLAVICANTE , LAMELLIS SUB- 

Tus SORDIDE viRENTiBus. Raji. Hîft.-^.ij. Fungus lut€us , pikolô mollîter convexo , lamel^ 
lis viridibus . CtmeLRez. 

Ce Champignon a le Chapeau plat , jaune rouflacre dans le centre , flave dans \t refte, Je 
pédicule creux , jaune, flave. Les feuillets olivaflrcs , fort ferrez les uns contre les autres. 
Le Chapeau a environ deux pouces de diamètre, tresmince furies bords. Le pédicule efl long 
d'environ deux pouces, prefque égal dans toute fa longueur, épais comme une plume a écri- 
re. Il fe trouve dans les bois de Verfailles vers la fin d'Âoufl & le commencement de Septem- 
bre. Il naiffent fouvent pîufieurs enfemble. 

4. FUNGUS PARVUS , PEDICULO OBLONGO , PILEOLO HEMISPHAERICO , EXALBIDO , SUBLU- 

TEus. Raji Sy?i. p.i^. N'^.i^, 

J'en ay trouvé trois enfemble dans une boufe de vache, dans les communes de la forcft de 
St. Léger, le 19. d'Aouil 1707. & en Septembre, dans les près entre Verfailles & Raquan» 
court. 

Leurs tcftes etoîent fpheriques ou demifpheriques, blanches un peu rouflatrcs très polies ,]^ 
luifantes comme de l'Ivoire, d'environ cinq a huit lignes de diamètre. Les feuillets cendrcz 
qui remplifTent toute la cavité. Les pédicules font aufÏÏ luifants & de la couleur des teflcs , 
longs d'environs deux pouces , un peu reniiez a la bafe , épais d'une bonne ligne , fiftuleux, 
Toides, garni vers le haut d'une efpece de fraife , qui rapifToit l'ouverture de la calotte ; cette 
membrane eft très mince , luifante , tranfparentc , fine & rayée comme de la gafe. Les tefles 
font d'une fubflance ferme. Cette plante n*a que le goufl du Champignon ordinaire. 

5. FUNGI PLURES EX UNO PEUE , A PRUNORUM RADICIBUS ENATI. Raj't. Htft. !.<)(). 

W n 

Il en naifl ordinairement une grande quantité enfemble fur les fouches des arbres coupez & 
au pied des arbres vifs en Septembre. Leurs Chapeaux font quafî taillez en demi globe , & 
quelquefois ils s'allongent un peu en cône obtus. Roux foncé dans le centre , qui s'eclaircit 
peu a peu vers la circonférence, qui eft couleur de foufre pale. Les plus grands ont environ 
un pouce & demi de diamètre d'un bord a l'autre de la calotte , & les plus petits fix lignes. . 
L'intérieur du Chapeau efl creufé en calotte, & les feuillets qui prennent auffi cette figure, 
font fort ferrez les uns contre les autres. Ils font couleur de foufre pale fur la tranche , &fou- 
fre gris dans leur plat. La chair du Chapeau , qui efl epaiffe d'environ une ligne & demi au- . 
tour du pédicule efl au/îi jaune de foufre pale , ainfi que le pédicule, qui fe roufîît un peu 
vers le bas. Ces pédicules ont depuis une ligne jufqu'a trois de diamètre, filluleux dans tou- 
te leur longueur. Toute la plante efl d'une fubflance ferme, elle pût & a quelque chofe d'a- 
mer au -^oufl. Les pédicules ont depuis un pouce & demi jufqu'a deux & demi de haut. C'efl 
auffi le Fungns multiplex, farvus, luteus , pleolo ^militer convexo. C'mcl.Reg, 

6. FUNGUS MINIMUS ALBUS , UMBILICATUS , STRIATUS. 

- Les Chapiteaux n'ont tout au plus que trois ou quatre lignes de large , taillez en boffette de 
bride, avec un petit nombril dans le centre , fïriéz très légèrement en deffus. Les feuillets 
n'ont qu'un quart de ligne de relief, & font afTez écartez les xms des autres. Le deffus efl fi 
mince qu'on peut dire que ce n efl qu'un epiderme , le pédicule n'a qu'un tiers de ligne d'cpaif- 
feur, il efl cilindri que & long de ftx a huit lignes. Toute la plante efl blanc de lait, tendre & 
un-peu luifante. Elle fe trouve vers la mi Aoufl dans les marais autoiu l'Etang Renard. 

7, FCNGUS MULTIPLEX, OBTUSE CONICUS , COLORE GRiSEO MARINO. VoyCZ Planchc XIL 
fig. I.X. 

Il naifl en mcme temps & au même endroit que les deux précédents. Les pédicules des 
plus hauts n'ont qu'envirou deux pouces de long , fur une ligne de diamètre , ronds , polis , 
creux, d'un beau gris de fouris, plus clairs en haut qu'en bas , foutenant un bonet taillé en 

cône obtus , gris de fouris foncé fur le bout , qui s'eclaircit de plus en plus a mefure qu'il apro- 

Sx clic 



7^ 



BOTANICON TARISIENSE. 



/ 



I 

I 



A 

che de la marge. Les feuillets font blancs très légèrement teints de gris de fouris. L'ouverture 
des plus amples boncts , n'a qu'environ dix lignes. Il n'a aucun mauvais gouft & eft d'une iub- 
flaace afTez ferme. 

-s 

8. FuNGUS, GLUTiNOSUS, COLORE AURANTio. • Voycz Planchc XIL fîg.8.9. 

Je 1 ay pris fur les couches&au tronc des faules le29^Novembrc 1707, au JardinRoyal dans 
la prairie. Il en vient plufieursenfemble. Les pédicules des plus hauts ont environ deux pouces de 
long, fur deux ou trois lignes de diamètre, brun roux vers le bas, qui s'eclaircitenrouxjaunaftre 
Ters le haut. Ce pédicule eft fiftuleux & fe velouté quand la plante commence a fe pafler. Les 
■Chapeaux font aplatis endcflus, roux orangé, foncez dans le centre, clairs fur les bords, tout 
charo^ez d'un glu femblable a du blanc d'oéuf Ces Chapeaux ont depuis un pouce jufqu'a deux 
& ouelquefois plus de largeur. La chair des plus amples a jufqu a quatre lignes dans la fort de 
fon epaiffeur , & eft blanche. Les feuillets qui font afTez ferrez les uns contre les autres & en- 
.trcmellez de demi feuillets & de quarts des feuillets , font d'un blanc fale , qui dégénère par 
la fuitte en couleur de foufre un peu roux. Les plus larges ont environ trois lignes. Cette 
plante eft d'une fubftance auffi ferme que celle duChampignon ordinaire , fon gouft en aproche 
aflez, fi ce n'eft qu'il eft un peu fucré. Je l'ay aufli trouvé le 2 3 Décembre 1707. fur la butte de 
Montbauron a Verfailles. Ses pédicules ont jufqu'a trois pouces & le Chapeau deux pouces & 

demi. 

9. FuNGUS Typhoïdes, ^n Funzus non vefcus VIL Fkr. Trujf. 09. j^n Fungus albus ^ 
ovumreferens. D.'Doodii Raji Hifî.^i'i.l 

r 

Il naift a Fontainebleau de a Verfailles dans les bois humides , vers la fin d'Aouft & le com- 
mencement de Septembre. Son Chapeau avant que de s étendre adepuisunpouce jufqua quatre 
de longueur , fur un pouce ou deux de largeur ou d'epaifteur , taillé comme la tête du Typha^ 
le haut en eft lifte & roux , le refte eft pluch" par étages , foyeux , molafte , blanc , coupé par 
étages, ou par ondes rouftatres. Le pédicule eft épais depuis quatre jufqu'a huit lignes, long 
depuis trois pouces Jufqu'a à\ii ou douze , comme bulbeux dans fa bafe , qui va toujours ea 
diminuant vers la pointe , très blanc , iîftuleux , garni d'un anneau vers fon milieu. Le 
Chapeau n'-eft presque point charnu , & les feuillets de blancs , qu'ils font d'abord , devien- 
nent noir de fumce. Ils'ont jufqu a cinq ou fix lignes de large. Quand la plante fe pafte, le 
Chapeau s'étend en parafol ouvert petit a petit, en fe roulant en volute , & fe refondant eu 
liqueur noire comme de l'ancre. Cette plante mâchée n a que le gouft de Champignon, mais 
fon odeur eft cadavreufe, quand il fe difToult, 

10. FuNGUS MULTIPÏ EX 0\ ATUP , CINEREUS , MINOR. 

" Il en naift une grande quantité enfemble ordinairement au pied des arbres. Le Chapeau eft 
gris cendré en deftus&taillé en oeuf avant que de s'étendre, le bout fe termine ordinairement 
en cône un peu roux , pendaut que la bafe fe fronce en manière de bourfe fermée. Il n'a que 
la peau, a la quelle font attachez des feuillets blanc cendrez vers leurs bafes , gris de fouris 
ou d'un beau cendré fur leur tranche & un peu noiraftre depuis la tranche jufque vers la moi- 
tic. de leur largeur. Ils font comme taillez en portion de cercle & ont environ quatre lignes 
dans le fort de leur largeur. Quand le Chapeau s étend , ce qui arrive bientôt après que la 
plante eft fortie de terre, car elle pafte vite, les bords fe retrouftent en deflus , alors la cou- 
leur du Chapeau devient d'un cendre livide & foncé , & les feuillets iioirs fondent en li- 
queur noire, qui tache les mains comme de l'ancre. Les pédicules ont depuis deux pouces jus- 
qu'à quatre pu cinq de haut; ils font blancs, afTez Iift*es, fiftuleux, épais depuis deux jufqu'a 
quatre lignes. Ils fefrifent comme les coftes du Celcry , quand on les fend en long. Le Cha- 
peau étendu a depuis deuxjuiqu'a trois pouces de diamètre. Ce Champignon fe trouve en 
Aouft & Septembre , a Fontainebleau , Verfailles &c. au pied des arbres. Il n'a que le gouft 
de Champignon. 

11. An Fl'NGUS MINOR , TEXERRIMUS, farina RESPERSUS , PILEOLO SUPERNE CINEREO 
LAMELLIS SUBTUS TENUÏSSIMIS , CREEERRIMIS, NIGRIS. Raj't SyU.X'i,. N°. IZ 1 

Ce Champignon eft d'une dclicateffe furprenante. Son pédicule eft blanc, tendre, fiftu- 
leux . long de deux ou trois pouces , plus menu par le haut , que par le bas , luifant & poH- 
Le Chapeau eft tout plat,. & fi mince qu'on peut dire que ce n'efl: qu'une toile d araignée plifte 
en éventail, le dcft'us en eft gris de fouris & quelquefois chargé de pedts flocons de duvet 
bianchaftre. Les tranches des feuillets ou plutôt des plis de ce Chapeau , font noirs en defTous. 
Ce Chapeau a environ douze ou quinze ligues de diamètre. Ce Champignon eft aqueux & fe 

paftc 



Voyez 



BOTANÎCON PARISIENS E. 73 

pafTc vittf. Il naifl dans les bofquets de Verfailles, ou je l'ay ôbfervé en Septembre &Od:o* 
brc. Il eit très commun en allant de Villedavray a Verfailles a droite fur la friche le long du 
bois. Son Chapeau n'a quelquefois que trois lignes de large , & n'cft point couvert de farine 
comme Tetoient ceux des bofquets de Verfailles , ni le dcflbus noir , mais tout gris comme 
le defilis. Et ce n'cft qu'en fc pafTant que ces plis en deflbus fe noirciffcnr. 

l^. FUNGUS FOLIACEUS VEL LAMELLATUS INFUNDIBULI FORMA , FUSCO-LIVIDUS. 

Il naift en Novembre & Décembre , dans la prairie du Jardin Royal ou je Tay pris le 19I 
Novembre 1707. Son pédicule a environ deux pouces de haut fur autant des lignes de diamè- 
tre , quelquefois arrondi & quelquefois un peu aplati , fifluleux , tant foit peu fiJlonne' en long, 
de couleur brun clair, il fôudent un Chapeau taillé &creufe' en entonnoir, qui a depuis un jus- 
qu'à deux pouces & plus de diamètre, dont le defluscft brun affez foncé, unpculuifant & 
comme fdlonné en rayons. Les feuillets font de la couleur du pédicule. Ce Chapeau cfl d 
mince que fa chair, qui efl auiïî brune, n'a pas une ligne dans le fort de fou cpaifleur. Tou- 
te la plante n*a que le goufl du Champignon ordinaire. Les feuillets ont environ deux lignes 
de large. Voyez Tab. XIV. fig.i.2.3. 

13. FUNGUS MULTIPLEX, CAMPAMFORMIS , COLORE FUSCO. 

Il naift aux planches pourries des plates bandes ou coftiercs du Jardin Royal aux fleurs, ou 
je Tay pris le 19 de Novembre 1707. Il en naift plufieurs enfemble, dont les plus grands ont 
prés de deux pouces de haut. Le pédicule eft d'un blanc fali de gris de fouris , chargé de petits 
flocons de duvet blanchaftre. Il eft creux & foutient un Chapeau , dont le dcfTus eft minime 
foncé , les feuillets font gris de fouris. La Chair eft couleur du de/Tus du Chapeau 8c fort min- 
ce. Toute la plante eft aqucufe , & n'a que le goiift de Champignon afTcz foiblc, 
Tab.Xn. ûg.s,6, ' 

14. FuNGUS MULTIPLEX, CAMPANIFORMIS , COLORE CASTANÈO- 

Il naift au même endroit que le précèdent & en même temps. Il en vient jufqu'a vint ou 
trente en un feul paquet. Les plus hauts ont environ deux pouces ou deux pouces & demi , le 
pediciîle n'a guère qu'un ligne de diamètre , lifte , un peu luifant , châtain fonce par le bas » 
qui s'eclaircit de plus jufqu'en haut, ou il paroift roux Saffrané. Ileftfîftuleux. Il foutient un 
Chapeau ou calotte châtain clair tirant fur le roux fur les bords , 8c plus foncé a mcfurc qu'il 
aproche du bout, qui s'enfonce en manière de petit nombril , quand la plante eft dans fon état 
depcrfedion. Les feuillets font blanc fale , comme teint d*un tant foit peu de carné, ils ont; 
environ une ligne de large. Il eft d'une fubftance plus ferme & plus fechc que le précèdent, 
& n'a qu'un gouft foiblc de Champignon. Les plus larges Chapeaux n'ont que fcpt a huit li-» 
gnes de largeur dans leur ouverture. Voyez Tab. XII. fig. 3.4. 

' .15". FuNGUS CAPITULO MAMMÔSO , RUFESCENTE. 

J*ay trouvé ceChàmpignon le %x . Septembre dans les taillis du grand parc de Verfailles , en- 
tre la porte de Bue 8c laBoulie. Il en naift ordinairement plufieurs du même centre. Leur Cha- 
peau , qui eft taillé en mamelle , a depuis fix lignes jufqu a un pouce & demi de diamètre. Les 
bords en font minces & tours garnis de duvet fcmblable a de la toille d'araignée , qui s'ata- 
choit au pédicule avant que le Chapeau s'en écartât. La couleur de ce Chapiteau eft d'un blanc 
roux, plus foncé fur le mammelon que par tout ailleurs. La chair eft blanchaftre , ferme, 
fade , les feuillets en font bruns, larges de deux ou trois lignes , aOez ferrez les uns contre 
les autres , les pédicules font blancs & fiftuleux , longs depuis un pouce & demi jufqu'a deux 
& demi , épais de deux ou trois lignes. 

ï6. FuNGUS MULTIPLEX, ovATUS , ciNEREus. Voycz Plauclie XIL fig.IO.IÎ. 

J'ay trouvé cette plante le 9 Février 1708. dans la pre qui eft au deftbus de la chaufTée de 
l'étang pierre. Il en naift jufqu'a huit ou dix du même centre. Leurs pédicules ont depuis trois 
jufqu'a cinq pouces de hauteur , fur fix a huit lignes d'epaifTeur , cilindriqucs , blancs & ont 
une fiftulc dans leur centre , d'une ligne ou deux de diamètre. Ils foutiennent des Chapiteaux 
ovales, canelés , longs de deux a trois pouces fur deux ou deux & demi de largeur, d'une 
couleur cendrée, qui dégénère en roux brun par la fuitte. Ces Chapeaux font aftez fouvent 
parfcme'z en deffus de petites enlevées, telles qu'on en voit aux dartres fariiieufes. Les feuil- 
lets font fort ferrez les uns contre les autres , & ont jufqu'a fix a fept lignes de large , blanc 
fale qui fe noircit peu a peu amcfure que le Chapiteau s'ouvre. Ce Chapiteau n'a que la peau. 
Il fe trouve auftl en Septembre & Odobre dans les bofquets de Verfailles. Il s'en trouve en 
Juin tou^ femblablc a celuy-cy , mais fon Chapiteau eft trois ou quatre fois plus périt, & 

T fOH 



t 



^4 .BOTANICOIiFARJSlEKSE. 

fon pcdîcule beaucoup plus mince. Il en naifl: depuis cinquante jufqu'a cent enfemble au pied 
des arbres dans les bofc^uets de Verfailles. 

ï ■ 

5 . Ceux qui font des pédicules avec des Anneaux. 

\ 

I. FUNGUS PILEOLO LATO, LONGISSIMO PEDICULO VARIEGATO. C.B T'sH.lJl. 

Il fe trouve dans le bois de Glatagni au bout de la Chauflee de TEtang de laparoifle de Ver- 
Tailles. Son Chapiteau avant que d'être étendu eft taillé a peu près comme un oeuf, brun aflcz 
clair. La peau s'en gerfe quand ce Chapeau s'étend & forme plufieurs petits lambeaux , qui 
font autant de taches fur un fond blanc. Le Chapeau s'aplatit en platine qui a depuis quatre 
jufqu'a fix ou fept pouces de diamètre , la chair en eft molaffe & fpongieufe , mais fort blan- 
che , ainfi que les feuillets , qui ont environ fix lignes de large , aflez preflez & entremeflez 
d'une portion de feuillet. Le pédicule efl haut quelquefois d'un pied, comme bulbeux dans fa 
bafc , taille comme en quille , c'eft a dire qu'il va toujours en perdant un peu de fon cpaifTeur 
de bas en haut, Il eft brun , mais il fe gerfe ordinairement en travers , ce qui le fait paroiftre 
marbre de blanc & de brun. Il eft garni d'une fraife, qui a fervi a tapiiïer le deffous du Cha* 
peau. Sa chair mâchée eft d'un aflcz bon gouft de Champignon. Je Tay obfervé le x^ Septem- 
bre 1708. dans la fusdit bois. 

%. FUNGUS PILEOLO LATO, MTCÏS FURFURACEIS ASPERSO. 

Ce Champignon fe trouve dans les bofquets de Verfailles en Septembre. Il commence par 
tine teftc fpherique qui venant a s'ouvrir , laiffe voir une membrane qui tapiiïc & bouche le 
deffous de la calotte, cette membrane blanche eft meflée d'un petite couleur de chair très légère 
& elle fe rabat fur le pédicule en manière de peignoir , quand elle fe détache de la circonfc. 
lence du Chapiteau. Ce Chapiteau s'evafe jufqu'a deux ou trois pouces , il eft roux en def- 
fus & tout couvert de petites dartres blanc fales tirants auflî fur le rouffatre. Ces dartres s'en, 
lèvent facilement en paffant le doigt deffus. La chair de ce Champignon eft blanche , mais 
étant coupé & Jaiffé a l'air quelque temps elle acquiert un petit oeil de carne. Les feuillets font 
fort blancs & fort près les uns des autres. Ils ®nt jufqu'a fix ou fept lignes de large. Le bas du pé- 
dicule eft renflé comme une bulbe , ce pédicule eft plein , blanc avec un petit oeil de carné. Ce 
Champignon n'a point de mauvais gouft. Il eft affez bien reprefentc par la figure du Fungi 
albi venenati , vlfcidi.J.B.i. lib.yil. pag.%%6. Il naift auffi a Chagny. Il s'en trouve 
dont le deffus du Chapeau eft blanc rouffatre, avec des verrues blanches , d'autres grifaftres 
&c. Scavoir fi c'eft ccluy cité de J. B car il n*eft point vifqueux au toucher. 

3. FuNGUS Phalloïdes, annulatus, sordide virescens, et patulus. Cimel, Reg. 

Il naift dans le parc de Clagny , dans ccluy de Verfailles , de Marly , a St. Léger dans la 
foreft & dans celle de Fontainebleau , en Aouft & Septembre. Il eft d'abord verdâtre & 
quelquefois brun verdâtre , mais ces coideurs s'effacent prcfqu' entièrement , quand le Cha- 
peau eft étendu en parafol. Quand il forte il a la figure d'un oeuf blanc. Il s'en trouve dont 
le deffus du Chapeau eft tout blanc de Iai<^ & fans verrues. Ces Chapeaux ont jufqu'a 
quatre pouces de diamètre & les pédicules jufqu'a cinq pouces de long, fur neuf lignes de dia- 
mètre, & leur bulbe a jufqu'a prés de deux pouces d'epaiffeur. Les feuillets ont trois a qua- 
tre lignes de large , affcz preffez & dont les intervalles font quelquefois garnies d'une portion 
de feuillet. Planche XIV. fig. 5-, lit. a. 

4. FuNGUS Phalloïdes. 

La i^cine de ce Champignon eft une efpecc de bulbe molaffe, ronde & groffe comme une 
noix, elle a quelquefois prés de deux pouces de diamètre , terminée en toupie par le bas & 
ouverte a peu prés comme la couronne d'une INJefle par la haut ou elle eft quelquefois comme 
découpée en trois ou quatre quartiers. De cette ouverture s'eleve un pédicule haut depuis ua 
pouce jufqu'a trois, épais d'environ fix lignes , qui foutient un Chapeau , taillé d'abord en 
demi globe & qui s'étend dans la fuite en parafol ouvert quelquefois de deux ou trois pouces 
& quelquefois plus de quatre de diamètre , blanc en deffus & quelquefois olivâtre , tantôt 
liffe & tantôt parfcmé fans ordres de lambeaux de peaux brunes , taillez de différentes maniè- 
res , ce qui le fait paroitre chargé de verrues brunes. La chair en eft fort blanche, ainfi que 
Jes feuillets , qui font fort près les uns des autres , & dont les intervalles font garnis d'une 
feule petite portion de feuillet j ils ont environ trois lignes quelquefois jufqu'a cinq dans le 

forC 



^* 



' BOTANICON PARISIEMSE. ^j 

fort de leur epaifTcur. La chair en â autant autour du pédicule. Ce pédicule eft de la couleur 
du Chapeau & efl garni d'une fraife a l'endroit ou les bords du Chapeau l'entouroienc. Ce 
Champignon n'a point de mauvais gouft, 11 fe trouve a la fin d'Aouft de au commencement 
deSeptembre , dans le petit parc de Verfailles fous les Châtaigniers. La figure du Fungus 
^iffacoides CoL le reprefenteroit afTcz bien , fi le Chapeau n'c^j etoit pas conique. ' 
5". An FuNGUs pediculo in bulbi formam excrescente. C B. Raji Hifl i qr' 

Il S'en trouve un qui n'a pas la bafe de fon pédicule fi ronde , ni fi cpaifie , & dont le Cha- 
peau eft d'une belle couleur de noifette avec de petites verrues blanches. Sa chair, fesfeuil. 
lets & fon pédicule font blancs. Il a le goufl du précèdent & fe trouve avec luy. 

6. FUNGUS PILEOLO LATO, PUNICEO , LACTEUM BT DULCEM SUCCUM FUNDENS. C.B.P/U' 

371. . • 

Il fe trouve en Septembre dans les bois du petit parc de Verfailles. Quand il commence a 
fortir de terre, fon Chapiteau eft prefque fpherique& comme taille a facettes couvert de grofies 
croûtes répandues par cy par la. 11 eft tapiffé intérieurement d'une membrane blanche , dou- 
ce & drapée comme un fin chamois. Ce Chapeau eft porté fur un pédicule plein , long de 
quatre a cinq pouces, dont le bas a environ deux pouces & demi de diamètre. Quand cette 
plante efl: dans fa perfedlion , ce pédicule a jufqu'a fix a fept pouces de long , fur un pouce de 
diamètre, prefque égal dans toute fa longueur, mais toujours renflé dans fa bafe. Le Cha- 
peau s'étend jufqu'a cinq ou fix pouces , poli & a facettes en deflus avec quelques verrues , 
qui ne font que des portions de la peau, dont ce Champignon efl: peut être cnvelopé avant qu'il 
forte de terre. Ce Chapeau efl: d'une couleur de ponceau, qui jaunit un peu vers les bords du 
Chapeau, fes feuillets font blancs &ont environ fix lignes de large , affez pveffez les uns con- 
tre les autres. Il n'y a point de portions de feuillets dans leurs intervalles. Lâ'jnembrane qui 
tapifibit l'intérieur du Cha{>caufe rabat, quand il efl; ouvert, fur le pédicule , en manière de 
peignoir. Ce Champignon eft doux quand on la mâche , 8c peu après qu'on la coupe , il en 
forte une eau roufllitre , qui a afiez le goufl: & la couleur de cidre doux , mais il n'efl: point 
laiteux. Je l'ay obfcrvé le Z4 Septembre, derrière la pallifadc d'Ifs au defiiis de la pièce des 
SuifTes. 

- 7. An FuNGUS CAMPESTRIS, AL5US SUPERNE , INTERNE RUBEKS. ?. 5.3.814. 

Ce Champignon fe trouve dans les paliiïades de Charmille en Septembre , ou je l'ay obfer- 
vé le zy. Il efl: d'un blanc du lait. Quand il forte 4e terre fon Chapiteau ell prefque dcmifphc- 
rique 8c orangé en calotte, d'un pouce ou deux de diamètre d'un bord a l'autre. Dans cet 
état la calotte efl: bouchée d'un timpan blanc, mohfleSc comme drdpè, le quel efl renforcé" 
en deiTous d'une autre peau blanche & poli , qui fe découpe en rofette a treize ou quatorze 
pointes qui ont un peu de relief & dont le bout efl un peu roux. Ce timpan embraflc le pédi- 
cule du Champignon en manière de fraife qui fe rabat cnfuite fur le même pédicule, quand elle 
efl: détachée de la circonférence de la calotte. Cette calotte efl: doublée des feuillets fort fer- 
rez entremêlez d'une feule portion de feuillets. Ils font larges de deux ou trois lignes & blanc 
tant foit peu teint de carné très clair avant que le Chapeau s'ouvre , & d'un petit gris niclc de 
carné quand il efl: ouvert. La chair de ce Champignon eft très blanche & d'un goufl: de Cham- . 
pignon fort relevé , dont l'odeur efl: agréable. La peau s'enlève facilement , comme celle du 
Champignon ordinaire. La calotte s'étend par la fuitte & s'aplatit , pour lors elle peut avoir 
environ trois pouces. Le pédicule a environ trois pouces & quelquefois plus de longueur, 
fur fix ou neuflignes de diamètre, plein, blanc & uni. , 

8. FuNGUS TOTUS ALBUS EDULIS. 

J'ay trouvé ce Champignon le s Odobre 1708. dans la prairie du Jardin royal. Il ne dif- 
fère en rien du Champignon de couche , que par le blanc de fes feuillets , qui font fort prefl'ez 
les uns contre les autres & dont l'intervalle n'eft rempli que d'une portion de feuillets. Le 
pédicule eft garni d'une fraife , & eft d'un beau blanc ainfi que tout le refte de la plante. Son 
odeur & fon't gouft font femblable a ceux du Champignon ordinaire. 

GUS COLORE CANDIDO TUBERCULIS FLAVOFUSCIS, ELEG ANTISSIME 



9 



F UN 



VARIEGATO. 



J'ay trouvé ce Champignon le i^ d'OÛobre 1708. au pieds des Charmilles des palifi^des 
de Verfailles. Le deffus en eft blanc dans le fonds, mais les eminences en fonttanées, ce qui 

fait un très bel effet. Ces eminpnces font taillées comme en pointe de Diamant. U Chapeau 

f ^ cftoic 



.V» 



'»T 



^. 



^6 



B r A N I C N F A R î S I E ^ S E. 



\ 



cftoit coflVexe & avoit prés de trois pouces de diamètre, le deflous ctoit 'tapiffc d'une 
membrane blanche & très fine. Les feuillets en font fi prcflez qu'il ne m'a pas paru que leurs 
intervalles fuiTent garnis d'aucune portion de feuillets. La chair de ce Champignon eft d'un 
fcJanc de laidj, très ferme & d'un gouft qui n'eft point désagréable. Le pédicule cfl plein , 
blanc dans le haut& teint d'un peu de tanné dans le bas. Il a environ dixhuit lignes de long, 
fur fix lignes de diamètre , & eft cilindrique. 

30. FUNGUS CENTRO MAMMOSO RUFO , CIRCULO SORDTDE ALBO CÎRCUMDATO. 

J'ay trouvé ce Champignon le if de Juin dans les bofquetS de Verfailles , au pied des ar- 
trcs. Il en naift plufieurs enfemble. Leur pédicule n'a qu'environ une ligne & demi d'épais 
dans toute leur longueur, qui eft d'environ deux pouces. Ils font depuis leur bafc , jufquc 

vers leur milieu Le refte eft blanc , ils foutiennent chacun un Chapiteau en mamelle, 

donc le mammclon eft roux , avec un cercle blanc fale qui l'evironne , le refte paroift meutr; 
tirant un peu fur le châtain. Ce Chapiteau dans cet état n'a qu environ fix a huit Sc neuf li. 
gnes de diamètre a fa bafc , qui eft bouchée d'une membrane blanc fale , qui fe détachant de 
la circonférence de ce Chapiteau quand il commence a s'étendre , tombe en manière de pei- 
gnoir , fur le pédicule 8c fe flétrit peu de tems après , de forte qu'il ne refte plus qu'une cfpccc 
d'anneau roux. Ces Chapiteaux étendus n ont guère qu'un pouce de diamètre & font le fou- 
coupe en defTous. Ils font doublez de feuillets fort ferrez les uns. contre les autres & ont en- 
viron deux lignes de large, ils tirent fur la couleur de bois. Le pédicule eft plein ou n'a de 
jRftule que pour fourer une "Epingle. Ce Champignon eft d'une fubftance ferme , fou odeur 
eft un peu deplaifanre, aufti bien que fon gouft. Sa chair eft blanche. 

* Ô^.FutsGUS MINIMUS, AURANTIUS, MAMMÏLLARIS. VoyCZ plauchc XI. Fig. Ip. 19,20. 

Le ^Janvier 17x1. J'ay trouvé ce petit Champignon danS^tenceinte des couches au Jardi» 
Hoyal. Il y en avoit 4 a 5* dans un pot dont la fuperficic de la terre cftoit couverte de YHefa^ 
tïca ufnbellata. Le Chapeau de ce Champignon n'a guère qu'une lifrne & demie de diamc- 
XXt. Le dc|ÇiS eft jaune orangé, convexe de reftemblant pour ainfi dire a une mamelle de fil- 
le par fa convexité dont le centre fe termine en un petit mammelon. On peut encore compa- 
rer ce Chapeau a une teftc de ces doux dorez que les tapiftiers employent pour les meubles. 
Le defilbus de ce Chapeau ou fon creux eft garni de 8 ou 10 feuillets blancs roux qui laifTenr 
entre eux des cfpaces plus que fuffifants , ( furtout vers la circonférence) pour placer autant 
d'autres feuillets fans qu'ils pûfixnt fe toucher. Le pédicule de ce Champignon eft plein , long 
depuis 4Jufqu'a 6 lignes, blanc rou/Tâtres glabre , un peuïuifant&prefque tranfparent. Cet- 
te plante mâchée n'a que le goût du Champignon que Ton mange. Elle eft fi tendre que pour 
le peu qu'on la mâche elle fe fond au/ficôt dans là bouche. 



couleur jaune orangé paroift en defi"ous entre les feuillets. 
Il faut ranger ce petit Champignon a la page 70 après ^3 . 



Son Chapeau eft fi mince que fa 



r *- 




. GA 



B TAN I C ON PARISIENS E. 



1? 



ft^N/X/3i^ 




^JC-»,' 



\j^^ *>%^ *_^ 



■7C'3CO£'X/X>?C-3C'«C>a 




I. Ifl^^^^^L ALE FLORIFERA. Gale frtit ex odoratusSef tenir hnaltum. J.B.i.f.z,zz^. VS, 

* X Gale fructifera. 

I Galeopsis procerior faetida spicata, /»/. 185'. 

i. Galeopsis procerior caliculis aculeatis , flore purpurascen. 

r 

TE. /;i/?. 

* Galeopsis procerior caliculis aculeatis flore variegato. 

* Galeopsis procerior caliculis erectis, floribus candidis. Infl. Vrtica aculeata, 
foins ferrât is ^ fioribus candidis, €.3.1.^%. 

* 3. Galeopsis altéra, caliculis aculeatis, flore flavescente. J.R,H. 185. 'Ur- 
tka aculeata folïts ferrat'ts altéra. C. B. Tin. z^%. Cannabis Jylveftrts (ptiria , tertia- 
Lob. le. Lamium Cannabinum aculeatum flore Jpeciofi luteo , labïts furfureis. Tluk. 
Phytogr.Tab.^i. fig. ^. - ^ 

Se trouve en fleur ainfi que le fuivant, qui n'en cft qu'une variété , dans les bois & dans les 
hayes , autour de la Ville des Bois & de Marcoufly , en Aouft. Leurs fleurs ont plus de 3 
quarts de pouces de longeur & naifTent par verticilles compofez. C'efl Icfideritis arvenfîs la-^^ ' 
tifilia, bir/uta, lutea Raji Syn. 1^0. N^.-^. Vétiver. 



^ * Galeopsis altéra, caliculis aculeatis flore purpurascente. 

Sa fleur a une grande tache jaune a la racine de la partie, moyenne de la Icvic infc- 

jrieure. — - * — .,". r 

4. Galeopsis patula segetum flore purpurascente. J;//?, 185'. 
. * Galeopsis patula segetum flore dilutissime purpurascente. 

* 5*. Galeopsis Alpina Betonicae folio , flore variegato. Inft. Stachydis Jpecies, 
c'efl le Stachys latifolia major , foliis obfcurè virent ibus fore galeato ferrugsne^. Tluk. AL 
mag, Botan.Thytogr.Tab. -iïj. fg. ^. Pfeudo-StachysAlfina. C,B.Tin,x^6. (^Trodr, ii^. 
Sahia Alpina, Tabern Ic^jz. . 

Cette plante naifl dans les taillis de Montmorency aflcz prés du Château de la ChafTc. Sa 
fleur n'efl point variée de différentes couleurs. Elle eft d*un purpurin fale & vilain. La Icvrc 

fupericurc efl velue en dehors. 

6. GALEOPsrs PALUSTRis Betonicae FOLIO , FLORE VARIEGATO. In(i.\%^. LyfmaMabir- 



fut a, fmfurea, flore galericulato. Flor. Truffa. 1^6. Lyfîmacbia galericulata. Eyft. Tab- 

Il faut voir mon Herbier ou il y en a i trouvées a la Campagne. 

* Galeopsis palustris betonicae folio , flore variegato villosissiua. 

7. Galeopsis sive UrticA iners flore luteo. 7-^-3"3^3' ^ examiner le caraétcrc. 
Gakobdolon. T)illen.Cat.GiJf,^<). nov.Gen.Tab. Lamium flore luteo Rivfni. Irr. M. 

* Galeopsis lutea amplioribus foliis maculatis. Inft, 186. Lamium luteum maculis 
albis rejferjum. Hort, Leyd. 3^1, Lamium luteum foliis maculatis. Hort. Edinburg. 

ï8i. ' 

I. Gallium album vulgare. Inft. \o$. Rubia fylveftris laevis, C. B. Tin. 333. 

Item Mollngo montana anguftifolia, vel Gallium album , latifoltum. Ejufd. C. B. Tin. 
■ 334. Mollugo vulgatior Raji. Hift. i. 481. Rubia f^lveft ris. "Dod. Gall. 3^9- -^<?^* •^^• 

798. 

La Rubia fylvedris. Fucbf Icon. i8i. que C B, raporte a fa Rubia fylveftris laevts 

Tin 333. reprcfente parfaitement bien noflre plante. Il faut raporter icy la Rubia an. 

gulofa afpera ^ parva. J.B.s- lib.36. f. 71s . Sc xctrmchcr \c Gallium album. J B.^. lib. ' 

36 fag, 7ZI. que Mr.Tournefort y raporte & que je croy cftre plustôt le Gallium fax ati le 

glauco folio. Bocc. Muf Rubia fylveftris laevis. C.B.Pin.333, Garance fauvage. Fufch.cb, 

■ * 

cvii. 

* Gallium, album, vulgare, incanum et villosum. 






Dans le parc de Vigny. 
■ ♦ Gallium, vulgare, flore luteolo 



Flavescente. 

V 



Je 



►- 



-8 



B T A N 1 C N P AK I S I E N S E. 



-?* 



Je Tay trouvé a la décharge de l'Etang d'Epinay le zs J^i" ï/io. en fleur. Il fe trouve auf- 
fi dans la prairie du Jardin Royal. Fleurit en Juin & Juillet. Il cil quc^uefois un peu velu, 

g-if^B que le fuivant. 

G * i. Gallium album, mikus. an Gallium à lu um mhtmum o-ra.viWeofioy Barr.Ic.No, 

57. an Rubeola nnnima alba. Mor. Trael Bot. AnRubta qnaedam minor. J B,iM. id.f, 
716, C'eft \2l Rîibia montana , angu[fifolm. C.B.Tm.^i^. Trodr.i^S- ^0^^^>^;^ . 

Sa fleur eft blanche a 4 quartiers oppofcz en croix. Elle a une ligne & demie ou 1 lignes 

de diamètre. • Sa tige n'eft guère plus grofTe qu'une Soye de.fanglier , liiïc , luifante , vert gay. 

Ses feuilles naiflcnt 6 a 8 dirpofées en rayons & n'ont pas une ligne de large fur 5 aôdelong, 

- pointues par les 2 bouts. Fleurir en ]uin & Juillet. C'efl le Gallium album, ftipmum, mul- 

ticaule. Flor.Jenenf.p.^. ^^^ïlhn.'^lant.pjî, Edtt.Catal.obferv. f,^, Mollugo montana> 

tninor , Gallio albo Jîmilis . Raj.H.i.^Zz. ' -n 

q. Gallium luteum. CB.Tin.i'^.'y.Tetit Mitgtiet.Fufih.ch,\j%yA\, 

* 4. Gallium arvense, flore caeruleo. J.R.H. Afperulae fpecies. 

* 5*. Gallium arvense, Parisiense, tenuifoliûm , flore atropurpureo. J.R.H^ 

vU. Aparine N.^,'- 

0*6. Gallium album tripetalon. H.R-Blef%6j. in Sylva Fontainebleau quacinter-» 

\ r 

jacet cellae Eremitarum & Œ^auli, 
Genefi. " I. Genista tinctoria Germanica. C. B- Tin. 395'. Fletir a teindre., Fufch. Cb, 

CCCXII -, 

Il s'entrouve une en allant de Melun a Samoy qui refTemblc tout a fait ou pluflôt qui cfl la 
nléme que celle du Jardin Royal, que Ton y nomme Gf ff i/?^ tin6foria latifolia Lucenjïs. J, 

^.1.391. lib yii. 

Fleurit en Juin , Juillet & Aoufl. Sa fleur a environ demi pouce de long, les ailles tombent eh 
cmbas de manière que de leurs extremitez a celle de l'Etendard , il y a neuf lignes de diftance. 

* Genista tinctoria Germanica angusttfolia. Genijfa Matth. 1235'. Ital. 1295". C 
Bauhin ne rapporte point cette plante dans fon Pinax. 

Cette plante fe trouve vers Lucienne. 

a. Genista ramosa.foliis HypERici. C. B Tin. 395*. Tlukenetr^^y raportequc \tGeniflamu 
f/;w2<i.Lw^(f.& en retranche \qG eut flapi lofa J 5. i./. 11.^. 393. auquel il raporteCÂ<2«//2^^f^/. 
Jîa Tannonica. Tark. Theaf. Chamaegenifta,foliis Geniftae vulgaris. C. B. Genefl moindre de tous 
. Lugd.Gall 1.145'. il la dit a feuilles velues & blanchaftres. 

Sur l'otie. Fleurit en May & fur le Calvaire du cofté de Puteaux. Eft très commune dans 
toutes les landes de la forefl de Tontainebleau. 

I. Genista spartium majus brevioribus aculeis. Inft.6^^. 

Cette Plante & les deux fuivantes fe trouvent dans le parc de Mcudon. 

X. Genista spartium majus longioribus aculeis. Tnjî, 645'. 

_ ^ 

A St. Prix. 

3. Genista spartium minus Anglicum. J.R.H. C't9ilt Geniflella minor Afpalathioides 
'uelGeniftafpimfaÀngUca. C.BTin.-i,^^. Geniflella minor Affalathîoides.Trodr.xy^^ vid. 
Raji Synopf 1x6. Genifta aculeata, Ger.fig.iixo. Geni[iella aculeata, Tark.Jig. 100^. Te* 
tit Genefie. Fujch.ch.\.x%yi. 

Ses filiques font tournées comme en $ Romaine , longues d'environ demi pouce , arrondies,' 
renflées & épaifles de x lignes, elles contiennent jufqu'a 7 femences, noires, luifantes, prefquc 
. rondes, qui n'ont pas une ligne de diamètre. Cette plante ne diffère de V Anonis fpinofa que 
parce que fcs feuilles ne font pas crénelées. Se trouve entre Verrière & le Bois du même Vil- 
lage. 

I. Genistella Merbacea, sivE ChamÀespartium. J.B.i, p. i^i. Genifta fagittalisTan^ 
nonica Thalil. Tab. xiii. 

Se trouve fur le friche ou commune en allant de Montmorency a la folie, &dans les bois de 
Villedavray. Fleurit en Juin. 

I. Gentiana cruciata. C.B.Tin.ïîZ. Croi/ee. Fu/cfj cb.cLix. 

Dans le parc de Vigny. 

z, Gentiana angustifolia autumnalis major. C B.Tin.i%%.\ 

* 3. Gentiana pratensis flore lanuginoso. C.B Tin. 

Elle fe trouve au v^ proche St. Germain en Layc. Son calice eft d'un feiJc pièce de'coupc 

par 



Gentiane. 



BOTAniCOn -PARISIENS E. 79 

par le haut eu $ lanières. Sa fleur ne tombe point, le fruit a environ un pouce de îong.il s'ou- 
vre par la pointe en z parties & renferme des femencesfpheriques. brunes, très menues, & 
tranfparcnres comme de la corne , quand on les regarde a la loupe. 

4.GENTIANA Alpïna puMiLA , Centaurii minoris folio. 7»/?.8r. CalathianaverhaTia'^ 
iechamfiL Ltigd. G ail. i . 7 1 3 . 

Il dit qu'elle fleurit en. May & Juin. Donc ce ne peut pas efcre celle de nos environs, quinc 
fleurit qu'en Septembre. 
Geranoides. vïd. Géranium. N.j, 



A une feule flettr fur chaque pédicule. 



I. Geranïum sanguineum maximo feore. C.B Tin. 318. Le cinquième Bec de Ci'P'-eààeVi- 
corne. Fufch.ch lxxvi. Géranium columbinum ere&um tenuius lachnatum flore magno.Flor.^'^^' 
Trujf, cumfig. Géranium haematodes, T>od, Gall. i6.le $ bec de Grue. Eju/d. iùid, 

A 2 fleurs Jur chaque queue. • 

a. Géranium folio Malvae rotundo. Ç» B. Tin Géranium alterum. Fuchf, le , %o'; : 
"^^utre Bec de Çicogne. Fufch. ch. lxxvi. Géranium alterum, Tied de Pigeon, Dod, 
Qall 3 <•. 

Ses pétales font entiers , obtus par le haut. Mr. Petiver me Ta envoyé' fous ce nom. Sa 
fleur s'cvafe de 4 a 5 lignes , elle eft purpurine ou plustôt incarnate, msis feulement d'une li- 
gne avant fur le bout des pétales , le refte eftant blanchaftre. Chaque pétale eft rayée 
de 3 lignes purpurines qui paroifl"ent faire un petit reUef fur la portion blanchâtre de le pétale, 
fleur a 10 etamines. Fleurit en Avril & May. Dans la plaine de Sève. 

3. Géranium Columbinum villosum , petalis bifidis purpureis. Géranium Bat ra* 
chïoïdes, collum Gruis Qermanorum. C. B Tin. 318, C^ck le Géranium Gruinale. T)od Gall five 
4./. 37. Géranium 4. Fuchfic.xoj. Lequatrieme Bec de Cicogne. Fufch. ch. lxxvi. Gera^ 
nium Columbinum mhius , maj or t flore ^ ^ foliis florum hifidïs, Bot.Mon/p. 

Sa fleurs*evafede 4 a 5* lignes, elle cfl d'une feule couleur qui cfl: rouge pourpre. Chaque petaîc 
eft échancré en coeur & relevé de trois lignes d un pourpre plus fonce. La figure du Géranium 
II. Catff Epit. 600 reprefenre aiïez bien noftre plante, mais les fleurs detachces en fonttrop 
petites & reprefentent mieux celles du N^ 6. de ce Catalogue que cû\t% àt cdxxy -cy . Qcitc 
plante eft annuelle & fleurit en May & Juin. Sa fleur eft d'un beau rouge large d'environ 3 li- 
gnes ou 3 lignes & demie , a 5- pétales cchancréz de plus d'une ligne de profondeur & rayez 
dans leur longueur. Le velu du calice a plus d'un ligne de long. 

* Géranium Columbinum villosum , petalis bifidis purpura s cent ibus vel car- 

Î^EIS. ' 

En allant de la Meute a la porte de Boulogne dans la fofl"e de la grande allc'e a droit. Trou- 
vé le 9 Juin 17x0. 

* Geramum Columbinum villosum, petalis bifidis, albis. 

■m 

2 4. Géranium columbinum dissectis foliis , pediculis florum lokgissimis. Raji 
Cat Jngl.iso. ® ^ifl io5'9- C'eft celuy que Mr Tournefort a indique dans fes environs de 
Paris , pour le Géranium Columbinum tenuius laciniatum. C.B. Tin. 318. Trodr 188. mais 
f4ns fondement, puifquc C. Bauhïn dit fa fleur bleue & petite , la tige & les pédicules des feuil* . 

les velues. • 

* Géranium Columbinum , dissectis foliis , pediculis florum longissïmis , florx* 

bus incarnatis. 

F 

♦5. Géranium Columbinum majus foliis ïmis longis usque ad pediculum divisis. H, 

Oa;.z.5'ii. 

* 6, Géranium Columbinum majus flore minore caeruleo. Raji Hift. 105-9. C'^ft 
très certainement le Geramum Malacoides minus. 6. C.B.Tin.^i^. Trodr, i^i. qu'il indi» 
que autour de Rouen ou je fay obfcrvc. 

* Géranium Columblnum majus flore minore purpureo. 



V 2 



Les 



8o 



BOTANICON PARISIENS -E, 



( 



Les EJpeces , qui portent plus de i fleurs. 

BecdeGrw, ^7. GeRâNIOIDES QUOD GeRANIUM RobERTIANUM PRIMUM VIRIDE. C. 5.ÎP/«. 3 I9,' 

Géranium Rufertianum, Tabern.Icon.$6. tS Géranium vzolaceum.Ejufd.Icon6i, C.Bauhin, 

j-aportc ce àtxmtr ^{onGeranium Robert ianum alterum, C.B.Tin^^i^. qui eft fans douce le 

' même que fon Géranium Robertianum frimum. Le tiers Bec de Cicogne. Fufch. cb^L\xvi. 

Fleur a 5 pétales arrondis par le haut. Elle a environ 6 a 7 lignes de diamètre, de couleur 

purpurine tirant fur l'incarnat. 

Géranium Robertianum t 1.0 ke albo. H. R Bief. 

* Géranium Robertianum r. rùbens. C:B. Tin. 
g 8. Géranium cicutae folio minus et supinum. C. B.^in,^!^. 

* Géranium cicutae polio minus et supinum flore dilute purpura- 

SCENTE. • , 

Sa fleur eft d'un beau rouge. 

Géranium cicutae folio minus et supinum flore albo, C.B. Vin, 
SJ * 9. Géranium luèidum saxatile.. C. jB. î*i« 318. Géranium lue iduni.J. B. -^^ 
481. Géranium alterum montanum, faxatile , rotundifolium. CoLx.ii%. Jig.i'^j. 

Sur les murailles, a Efpernon. Fleurit vers la fin d'Avril & en May. Sa fleur eft d'un incar^ 



nar fort vif , les perales font entiers & arrondis par le haut. 

I. Glaucium FLORE LUTEO Infl.x^^, Vavot comu. Fufih.ch.c^cvii. Va^aver Jylve-- 

m ^ W 

fire .corniculatum. Tragi-L^. bonne fig. Tapaver cornieulatum Fuchf.^to. 

J'en ay trouvé quelques pieds dans la plaine qui eft entre Bercy & Charenton. 

2 I. Glaux altéra subrotundo folio. Boc. Muf.Tab.%^, An GUux latiore fûltQ 

Thuringica. C. B.Tin. iij? Glaux major ere6la. Flor. Bat. 6y. Glaucoides maritima , Jîve 

fotiusThuringica^ latiore folio. Flor jenenfxx, ^Tortulacajpnria a^uatica, Flor.Jenenf 

' 107. Glaux aquatica folio fahrotundo. Flor 'PruJJ. 106. cum fig. /ilfme falitftrisminor Serf illi 

folio C.B.Tin.zsi. Trodr.ii2. Glaux faluflris\ flore firiatoclaujo foUis pprtulacae.J.R- 

H, C'eftla Salïéaria minima , Lnfitanica. Numniulariae folio. J. R. H. 6. Alfinerotundlfo* 

liafive Tortulaca aquatica. Ger. emac. Raji. Hijl. i, 1035. Anagallis SerfillifoUa aquatica^ 

y, B. i.fart,'L.i']%. ' 

Sa fleur eft d'une feulcpiece, c'eftunpetitgodet méfié de blanc &de couleur de chair, ca. 
nelé en long & gaudronné fur les bords, qui fout découpez en 10 ou \t pointes dont 5* ou <S 
font plus grandes que les autres & placées alternativement entre les plus petites. 5" ou (> eta- 
mincs a fommets vcrds entourent un piftile taillé en baluftre&furmonté d'un petit bouton vcr- 
daftre. Il devient un fruit qui meurit dans la fleur a la quelle il s'attache très fortement dans 
toute fa circonfcreuce. La partie antérieure de ce fruit qui paroift a l'ouverture de la fleur, 

n'cft couverte que d'une membrane fî mince , que les femcnces qu'il renferme en très grand 

nombre paroifTent a travers. 

■ I. Globularia vulgaris. /;{/?. 467. Aphyllanthes Anguillarae.Thal.Tab.wn, 



Gramen Lvimemm 



I, Gramen Loliaceum, spica longiore, aristas habens, C.B.Tin.<). 

* Gramen Loliaceum spica longiore, sine aristis. C.B.Tin.ç^.lyvroye. Lugd. 
Gall.1,^^%. %fig. 

X. Gramen Loliaceum angustiOre folio et spica. C. B.Tin. ^. Eff le Gramen 
Loliaceum J Jpica flmflici , vulgare, H.Oxon, Icon.feEi, 8. Tab. %. No. %, jvroje fauvage ou 
^haenix.Lugd.Gall 1.^^^. 

* Gramen Loliaceum angustiore folio et spica aristïs donatum. Inft. 

516. Planche XVII. fig.3^ an Gramen latifolium, fpcà triticea , divulfa. C. B. Trodr. 18. 
No. f 4.. 

Ce Gramen a environ 3 pieds de hauteur , y comprenant l'Epi qui en a un. Je l'ay trouvé dans 
les bleds derrière Chaillot. 

r 

* Gramen Loliaceum majus spicis longius distantibus. Injî, $ï6. Gramen 

Lo' 



BOTANICON P A R 1 S I E N S E. 



Si 



1 - 

• LoUaceum^ aquatkumacerofum. Barr.Obf.No,\\66. Lolium aqîtatiam, acerùfum, Thee- 
nïx aquatica. Ejrifd.Icon,N''.^o6.fg. i. EU [c Gramen Loliaceum , majus , fficîs rarius 
difpofith. H. Oxon.^. i8z. Icon. Se6f. 8. Taù.x. Parkinfon nous en a donné une figure , qui 
cft la première de la page r 146. . • ' 

* Gramen Loliaceum spicis brevibus et latioribus compressis. Hijî. Oxon, 3.182. 
Gramen Loliaceum fpîcâ latd è ^lurïmis fj>tcis du^lki verju denfè difpojîîis confiant t, Agro* 
iîogr. Helvet, is^Tab, x. 

^ 

* Gramen Loliaceum, panicula multiplici et spicata. hiJï.$xG. 

3. Gramen Loliaceum, cormculatum , spicis glabris. J,R.H.s^%* Gramen, /pka^ 
Brizae majns. C.B.Pr. 18. N. ^6. 

Ses epicules n'ont point de baflcs d*appuy a leur naiflance , d'ailleurs ilsregardent la râpe par 

leur plat , aiiifi c'efl un Gramen Caninum , comme le fiiivant. Eft commune fur la butte de 

S 



eve. 



* 4. Gramen Loliaceum, corniculatum, spicis vielosis. J.R.H. an Feftuca dume- 

^ 

■ tornm, C.B.Pr.x<). N.6<)1 Gramen^ Jfica Brizae fm^Ucï^ majus, C.B,H.Oxon.i. fiB^^ 
^.Taù.^.Fig./^. affez mauvaifc figure. 

A S t. Clou. 

* 5". Gramen Loliaceum, eoliis, et spicis, TenuissimiS. H.Oxon.^.iîz. N.^l 
IcoH Seâï.^. Tab. %. N. 3. Morifon y raporte le Gramen Loliaceum minus , Jpicajim£lici. 4, 
C.BTin 61. Prodr.J.B.ss^. Thoenîx fmplici^ rarijfma gluma.Tark. 

C'efl un tritîceum : car le plat de chaque locufle , ou petit cpi regarde la tige. 

6. Gramen minimum Dalechampii. Lugd. ^x^. Gramen Loliaceum tenuij/imum , un-H.?zr]^^^* 
àale aut biunciale. H.O»c,^.i%%. Ic.Seâf.%, Tab.x. N°,io. Item Gramen minimum elegans ^\ 
famculis elegantijfmis , C,B.Tin.Ejufd,H.Ox.'i.i.oo. N°.i6. 

Cette dernière figure cft ridicule , l'autheur l'a fait faire a plaifir pour l'accommoder au nom 
que C.Bauhin a mal impofë a cette plante, qui ne fait que des épis fimples & non des Panicu-. 
les. Ces Epis font compofcz de petits paquets rouges o.u pourpres difpofez alternativement & 
a double rang fur une rapc. Ces paquets font fimples, c*cft a dire qu'il ne paroift que la prin- 
cipale baie qui regarde la rapc par fa partie concave. Ainfi ce Chiendent doit cftrc raporte 
znxTriticeaÔCiion ^\xyiLoliacea. Il commence a fleurir des le commencement de Mars &con- 
tinuc tout le printemps. Chaque fleur ou paquet donne 3 etamines a fommcts blanchaflres. 
Les feuilles font arrondies fur le dos & creufc'cs en gouticre en deilîis, C'efl: le Gramen mi?ji^ 
mum, J.B.i.^6s> 3ch Gramen minimum ^alechamfii. Ejufdem ibid. & peut cftrc auflj le 
Gramen f^arteum Monj£eliamm ca^ il lac eo folio minimum, C.B. Tin. ^.Trodr. 11. 



Gramen Triticeum. 



o 7. Gramem Loliaceum radïce repente sivfc Gramen officinarum. Inji ^^"^â^ °M' 
5*i(î. Gramen caninum arvenfe Jive frimum five Gramen T^iofcorid. ^ offic. C. B. 
Theat. j. Gramen Canarium. Lob. Icon. 10. Gramen repns officinarum forte triticeae ali^ 
quatenusfimile. J.B.-l. //^.xviii. f.Ac'^'jJefcript.fine fig. il faut corriger 3^. ^^aAi« qui met 
foliis glabris. quoiqu'elles foient velues. Gramen caninum feu Canarium. \. Tab. Icon. xox, 
C'cft très afllirement le Gramen latifolium , f^icâ Triticed latiore comfaUâ, C. B. Tin. 8. 
Trodr.\%.defc.fig.\7. Mr. Tournefort l'indique dans fcs environs de Paris/^^. 463. pour le 
Gramen Loliuceum latifolium^ fficâ anguftiore. C.B.Tin.^.Prodr.i^. 

.♦ Gramen Loliaceum, radïce repente, sive Gramen officinarum, aristis 
i,ONGioRiBUS donatum. Injl.6is^ Planche XVIL fig.x. an Gramen latifolium, fpcd Tri* 
ticed divulfâ. C.B.Tin.^. N-.^. Trodr. 18. N-. ^4.? 

0*8. Gramen angustifolîum spjcaTritici muticae simili, îPriî^r. 17. Gr/ïw^» 
Arundinaceum fpicâ triticed. Thyîop. 8. A^^. xxxi. Gramen Loliaceum , ffîcâ fm^lici^ 
denfa. J.R.H. s^6. vérifiée fur l'Exemplaire du Droguier. 

C.Bauhin ne parle point du verd de cette plante , (il cft de la couleur du Poireay) il com- 
pare fes feuilles a celles du Jonc. Il les a plates , mais elles fc roulent , ou fe plient en rond, 
ce oui les fait paroifl:re rondes. ïl fc trouve dans la plaine de Sève fur le bord du chemin , qui • 

t 



y. 



va 



8i BO T A N I C N FARISIENSE. 

va au pont , par les vignes. Il fleurit en Juin & Juillet. 

■ Il s'en trouve un autour de Sève ou entre Scve&Meudon qui refTcmblc en tout a celuy du N". 
7 cy de/Tus ,,mais il cd vert de Poireau comme celuy du N". 8 , peut eftre n'elt ce qu'une variété de . 
ce dernier , quoy qu il en foit on en trouve des pieds dont les Epis font fans barbes & d'autres 
pieds dont les Epis font barbus. Le ^^ Juin 171 1. & dent les barbes ont julqu'a neuf li- 
gnes de long. 

* GrAMEN ANGUSTIFOLIUM, SPICA TraTiCl MuTICAE simili, ARISTIS LOKGlORr- 
BUS DONATUM. 

L 

.0*9. Gramen Loliaceum, fibrosa radice aristis donatum, Infl.si6, Item 
Gramen fficatum fecalinnm, fpicd duriore iS angîijiiore. J R.H. 5'i8. bien vérifie. Item 
Gramenfpcatitmfecalimtm^ alti£imttm.J.R.H.'^i%. Gramen caninumarijîatîim radice non 
repente. H. Ox. 3 . Se^. 8 . Tab, i,fig. i.Raji J>/;. 247. Item Gramen Secalinum ?na;us ' fylvati- 
cum, 7J.Boùart.RajiSynopf'L^%, Il efl: gravé âiOi.i\s Scheucbzer. 

Cette plante efl: vivace & poufle piufieurs chalumeaux qui épient en Juillet. Je Fay remar„ 
que dans les bois du parc de St.Maur & de Fontainebleau. Il s'cleve depuis z pieds jufqu'a 4 
& quelquefois d'avantage , fes chalumeaux font entrecoupez de piufieurs noeuds bruns parlc- 
mezd^uri petit poil folet fort court. Lesfcuîllcsfont vert foncé tantôtglabrcs&tantôt velucsca 
deiïus & reflcmbîent a celle du N*". 7. Les Epis font longs de 3 ou 4 pouces & quelquefois de 6 for- 
mez par piufieurs paquets qui fe rangent alternativement fur xcolomnes oppofées commcccux 
des autres eipeccs de cette famille. Chaque paquet ou locufle n'efl: que de 4 ou $ baflcs & ne 
renferme ordinairement que z ou 3 femeuces noirailres , longes de 3 lignes arrondies fur le 
dos & fiUonnées en long du coftc oppofé. Elles font fortement collées a leurs biles qui le 
terminent par une arrefte de 7 a 8 lignes de long , le corps de ces baflcs ont 4 ou 5- lignes de 
longueur, chaque paquet eft arrefl:c par le bas par x autre bafles , comme dans une pince, qui 
ne tombent point & qui les retiennent. Ces z bafles font terminées chacun d'une arrefl:e qui 
n'a qu'une ligne ou z de longueur. 

o 10. Gramen Loliaceum , minimum foliis junceis panicula unam partem 

+ 

SPECTANTE. Inft. $iy. Gramen fp art etim Juttcifolium. C.B.^in. s". ^Theatr.'jo. defc^ 
Raji Htfl. I z6o. Item Gramen Jparteum minus vel Hollandirum. Ejufd. Ibid. Gramen fparteum 
Hollandicumjive capillaceo folio minus. C.B Theat.fig.yo. Spartum parvum Lohelio. J.B. 
X, liù.xym. 513. Spartum nofir as , parvum, Loi>.Ic.(^o, Spartum mpras parvum Loheiii. 
Ger. in Append. Fig. 16^1. fpartumparvnm Batavicum @ Ânglicum. Tark. Fig. i i^^.Raji. Catl 
Jlngl.^ Hift.iz6o, Syn.x^o. La defcription que Morifon en donne, convienta notre plaw- 
te, aufll bien que la figure qu'il nomme Gramen Jpûfteum , capillaceo folio minus , eredium 
Batavicum ^ Anglicum!%. Se^. %.Tab. 7. fur ce pied cette plante feroit trois fois dans-- 

C.B. . • 

Fleurit en May. Ses Etamines font blanches. Ce n'efl: point mi Loliaceum mais il efl: du 
caraélere du Gramen minimum 'Dalechamp. on ne voit que la première écaille de chaque pa- 
quet & ell appliquée intimement contre la râpe. Et ce n'efl; qu'en fe fechant qu'elle s'en écar- 
te. Cette plante fe trouve entre Rochefort & St. Arnould a droit du Chemin dans le friche, 
Se dans les friches autour de St. Léger & de Château fort. 

* * II. Gramen spicatum, 'durioribus et crassioribus locustis , spica brevi. 
J.R.H.^z^. . . 

* Gramen spicatum, durioribus et crassioribus locustis, spica longïSSima. 
y.R.H.s^9. Planche XVIÏ, fig. i. 

* IX. Gramen avenaceuai , locustis splendentïbus ft bicornibus. Planche XVIIL 

iîo- T 



Gramma Secalina. ' 



13. Gramek spicatum, vulgare S^chiui-^y^u- y -R. h. S17. Gramen Secalinum vulga^ 
tijf. viarum. H.Ox. 3. Se^, 8. Tab, d.fig. 4. Efi Gramen Hordeaceum minimum. Barr. Obf. 
xij^.^ Icon.x\x.fig,i, 

Ses fommets font blanc fales, ' 



H 



BOT AN l C N -P A R 1 S 1 E N S E. 



h 



14. pRAMEN spicATUM , Secalinum MINUS. J, R. H, 518. EJi Crâmen Seca~ 
linum majus. Park. Th. Icon, 1144. Qramen Jpica quadrata ad fécale accedens. J^ 
B. X. Uh. i8./'.477. Eft Gramen Secalinttm , ffzca lo?tgwre tS angujîiore. Barr. Obf. 1174. 
Zeaùriza èarbata. Ejtifd.Icon.xix.fig.^. Planche XVII. fig.é. Mr. Tourncfort dans /'i/i/?. 
Tar.pag.'L7^.^6z. V'màiiiMQ ^omÏQ Gramen fpicd , Secalinâ. C. B. T'm. 

Il diffère du précèdent par fon Epi, qui cil: plus ctroir& par les barbes de fes glumcs, quifont 
plus courtes. Chaque locufte eft compofée de 3 paquets . & chaque paquet eft furmonté par 
deux arreftes qui partent de fa bafe & d*une troificme qui termine le paquet. Ses fommets 
font blanc fales. . 

If. Gramen spica Secalinâ. C. -2. Tin,<). frodr.i6. 



Gramina phalaroidea. 



'O x6. Gramen spicatum, spica cylimdracea , longiorïçus villis donata. Inft. ^-LO^PhaUroides, 
N'\6. Eft Gramen phaîaroîdes Jpic a mollï^ Jive Germankum. tj. C.B Trodr iù.Tw.4. N°^ 

^.GramenTyphotdes Alfznum, Jftc a brevi denfâ ^ vehai villofa. Agroftogr. Trodr. ij.Taù, 
3. Item Gramen f pic atum f rat en fe , fpicâ ex utrkuloprodeunte. J.R H. 5-19. N°,6^. biea " 
vérifié dans l'herbier de Mr. Tournefort ou cette plante eft fous cc^ % fusdites noms. Gramen 
Alopecuroides fpicà longiore. H. Ox. ^SeEî. 8. Tab. 4 fig, 8 Gramen Alopecuroides mains. Ger. . 

jig.ïo.GramenThalaroides majus. Tark.fig. ii6^.Rajt.Cat. Angl. & HiJI.ixô^.Sjnopf. i^x, 
Fetiver. , 

Cette plante eft indiquée dans Thiftoire des environs de Paris fous 3 noms différents. 1. 
Gramen PM.alaroides majus Jive ItalicumC, B. Tin ^.H.Tari/.^^.ï§ ^61. x. Gramen F halaroi- • 
des, fpicà molli, fïve Germanicum.C.B.Tin.^. Hift. Tar. xj^. 461.3. Gramen pratejtfe jpicà 

fnrpureaex utriculo prodeunte , vel Gramen folio fpicam amplexante. C.B. Tin. ^. Hi/f, 
Tar. 4<5z. 273. 

G 17 Gramen aquaticum geniculatum spicatum. C B. Tin. i.an Grarnen tjphoides 
eulmo recUnato.6. C. 6. Tin. 4 ? Gramen Alopecuroides minus . Lob. Ic.^. Gramen Alopecuroides 
jluviatile ^ geniculatum. procumbens. H.Ox.s- Se£f.%. Tah.^. fig.x^. 

Fleurit vers Ja fin de May & en Juin. Ses fommets font blanchaftres. Le vert de la plante 
tire fur le bleuâtre comme celuy du précèdent 3c la dernière feuille d'où fort l'Epi eft gonflée 
de même. Ces x plantes ont beaucoup d'aiEnité l'une avec l'autre, 

18. Gramen 'cum cauda mûris purpurascente. J. B.x. p. ^y^. Gramen Alopecuroides 

Jpicâlongàtenuiore.H.Ox.^.Se&.^.Tab.^.fg.TX. Gramen fpicatum. fpica cylindracea , te- 

nuifjîma, longiore.J. R.H.'yXo. Eft G ra?nen Alopecuroides, cum caudae mitris furpurafccntis 

fpica. II. Hift.Oxon.-i.j^x. Morifon cite J. Bauhin ainfi, Grardini caudae mûris purpma- 

fient i aliquatenusfimile. J,B. & dit que les etamines font obfcurè purpurafcentes. 11 a raifon- 

Mais quelques fois elles font jaunes, & pour alors c'eft le Gramen cum cauda mûris purpura- 

fcente. J.B.x.^y^. que Monfieur Tournefort raporte a fon 8i*. & qui doit être raporré au 

fuivant, qui n'en eft qu'une fimple variété. Gramen fpicatum fpjca cylindracea , tenuiffimay 

breviori. J.R. H. $zo. Qramenlyphoides (picaangufiiore. C. B. TinMTheat. Gramen cum eau- 

damuris purpura fcenîe. 7. B. Alopecurinum ma^jus. Ger. Gramen Alopecuroides , aut myofuroi- 

des , mucronatum minus , alterum. Lob.Stirp. Illuft, Il fait des etamines jaunes, dit Morifon. 

Ces varietez ne valent pas la peine d'être feparées. 

* Gramen cum cauda mûris virescente. 



Gramina Typhoidca. 



19. Gramen Typhoïdes maximum , spica longissima. C B. Trodr. 10. Tin. 4. 
Theat. Bot. 5-0. Item Gramen Typhoides , afperum primum. 3 . S Gramen Typhoïdes afperum , al- 
terum. 4. C.B, Tin. ^.GramenTyphoides maximum fpicâ kngijfmâ. H Ox.i. Se£î,%. Tab. 4. 
iîg.x.^ GramenTyphoides médium fivevulgatif[îmum y H.Ox i. Se5î.'è. Tab.^. fig.^. Il faut 
raporter encore icy le Gramen Typhoides minus, radiée dupliciter nodoja, 4. H. Oxon. 194. 



S4 



BOTANICON P A R I S ï E N S E. 



ou cft raporté le Gramen cumfarva canda mUrh , radice nodofa , repens J. B. 8c le Gramen 
Tyfhinum, Tiankum, Tark. 1170. ainfi ccChiendent cft trois fois dans Morifon, & peut é- 
tre bien une quatrième fois , {ovi%\ç^ nom. àç.Gr amen Alopeciir oïde s minus ^ radice nodofa. xf. 
H.Oxon.^.i<)z, Se6f.%.Tab.^,fig.zi. qui cA le Gramen nodofim , Jpicaparva. C. B.Tin, 
QViGramen fpicatum , fpica cjHndracea , bxevi , radice nodofa. J.R. H. $10. 

20. Gramen Typhoïdes asperum primum, C.B ,^in.^. Celuy-cy eil le même que ce- 
luy du iVo. 19. de la page précédente. Et le Chiendent du bois de Boulogne, qu'on démontre 
fous ce nom eft je croy le Gramen Typhoïdes molle. 11. C.B. Tin. 4. Theatr. Bot. 5-0. an Gra^ 
men Typhinnm , jmiceum ^ perenne. Barrel.Obf No.ix^^ . ^ Icon.%\.fig,%. 

Il cft commun fur la Butte de Sève & dans les tapis qui précèdent la grille du Parc de Sd 
Maur , & dans le dit Parc. * 

* Gramen Typhoïdes asperum primum, spica foliacea. 

Il cft commun a St. Maur avec le précèdent, dont il n'eft qu'une variété', en May & 



Juin. 



Gramen 



Gramina Spica Jîmplici fingulari & fui gêner is. 



g * 12. Gramen spicatum locustis echinatis. Inji. 5-19. Gramen caninum marinum 
fpicâ échinât â. Phjtop 4. defc. Gramen caninum fupinum Monfpelienfe. H. Ox. 3 . SeEî. 8 . Tab*. 
^ fi'9- Item Gramen caninum maritimum aj^erum. Ejufd.Tab.%.f g. j^. Gramen fupinum , 
Monfpeltenje . Lob. Illuftr. 33. 

o X3. Gramen spicatum glumis cristatis. Inft. 5*19. Gramen Alopecuroides minus ^ 
eno de fermé ^ fpica fubcaerulea. 16. Hifi. Oxon^ ^.i^-l, Gramen pratenfe criftatumlaeve^ C, 
B.Hift.Ox-3-Se£f-^Tab.^.Çig.6^ , 

o *i4.Gramen spicatum-glumis vARiiS. Inft,$\i),Gramen'verfcolor.J.B.-L.lib.\%'fag, 
466. quoad defcript. Gramen parvum , montanum Jpicâ crajjiore purpuro^caerulea brevi- Ra- 
ji.Synopf XJ3. GJ Hijt. 3. 603. Item Gramen Jpicatum ^ montanum^ afperum Raji.'Sy" 

1Wpf%S'L. , 

Fleurit en Avril & graine en May. Ses etamines & leurs fommets font blanchaftres. Il faut 
ranger cette plante auprès du Gramen minimum T>alechampii. 

o %s- Gramen spica cristata subhirsutum. GB.Tin-i^ quod Gramen fpicatumfpica 
purpuro-argenteâ molli- Inft, si^.an Gramen cum cauda mûris , foliis hirfutis- J'B,%, lib. 1 8 . 
pag, 47 1 ? an Gramini caudae mûris purpura fcenti aliquatenus fimile, J.B.x.^y^l Gramen fpi^ 
câcriftatafubhirfutum* C,B. Hift. Ox- SeB %.Tab-4^.fig.j. Gramen criftatum fubbirfutum, 
lP^r/&-ii5'9.x.Petiver joint le Qramen fpicâ criftatâfubhir fatum. C-B avec leGramenpumilum 
hirfutum fpicâ purpuro-argentea molli. Raji- iiôs- S-Syn. lîz. ^.Edit.xso-^.Gramen monta- 
num hirfutis foliis , fpicâ leucophaeâ dirnpta- Tluk. Thjtogr. Tab. 3 3 .fig. 7. cette figure eft fore 
mauvaifc. 

Mr Tournefort dans fcs environs de V^ris. pag 461. indique cette plante pour le (7r^«;<?« 
Jpicâ criftatâ fabhirfaîum- €• B, Pin.^. mais dans fes JR-H. il le fcpare du Gramen fpicatum 
fpicâ pnrpuro- argent eâ molli- pag. 5'i9.&yrepcte ce dcrnicrfous lenom àzGramen At/enacstim 
jfica fimpUci , kcuftis candicantibus fplendentibns ^ denforibus. J, R. H. 5x4. trompé qu'il 
a efté par des Epis pafTcz dont il y a un poignée dans fon herbier. Q^it^t auïïi le Gramen Lo^ 
liacetim ij.des Inft R.H.pag.^\6. 

g*x6. Gramen parvum praecox spica laxa canescente- Raji Cat.AnglT^o, Tluk, 
Thytôgr.Tab^l-fg.^. il eft nomme dans les J-R.!!^ Gramen montanum \, minimum, fpica^ 
tum & arifïatum- pag. ^i^. N°. 66. ^ 

Sa femence eft noiraftre & très déliée. Elle n'a pas une ligne de long , elle eft creuféc d'un 
cofté & en long d'un petit fillon comme celle de l'avoine & terminée par une arrcfte brune & 
coudée longue de plus d une ligne. Elle eft meure en Juin. Mr. Hugo m'a dit que le Gramen mi- 
nimum Jpicd brevi habit iore nofrumRajiSynopfx^^, cft le même répété fous ces 2 différents 
noms. 

z6, *f$ Gramen spicatum spica angustiore et interrupta. a St, Or. Tanicifpecies. Gra* 

*. . • men 



I 



B r AN î C N PARISIEN SE. 



S) 



tnen Madrafpatafium , fpca interrupa tôt ait e ^liirïbus ffzcis parvis villojis conftruBa- TluL - 
^hjtogr.Tab. cxc- fig.^. . . ' 

%j. Gramen spicatum Juncifacie, Lithospermi semine. Inft.$i%, JunciM cap- 
tât us , Lnhofprmi fcynine. H. Ox. 3. Sefî'.^.Tab- lo.fg.x^, Juncits laevis ^aîiicula glomçra- 
tanigrhantc. C.B.Pin. Raji Ilift^i^o^. vid.Petîv. Concord. N°.zo6, 

2.8. Gramen PRATENSE spica flavescente.C.^. !P/V/. i.GramenAlopecuroïdes^fpcàhrevu 
Jlavefcente. HiJï.Ox. ■3,.S€&-.%. Tab.j^.fig.iiy, Gramen montanum odoraîitm , fpcatum. Flor. 
Trujf.iio. defcMfig. Gramen ant boxant bon. y.B,x.^66. J.R.H.^iS. ckle Gramen A- 
lûpcurinumvermmy patenfe^ fpicajîavefcente, laxîore. i^.Hift.Oxon.^,!^^. Icon.SeB* 
8. l^ab.à^. N".z^. aflez mauvaife figure. Le mcmcMorifon nous a donné une féconde figurede 
cette plante, fur le nom de J.B. qui efl: encore plus mauvaife que la première. C'efl a la 
Tab.j. SeÛ.S. iVo.25-. 

29. Gramen spicatum arisitis pinnatis. Injî.^1%. AvenacapllaceaAuJïrlaca^ arijïïs 
hngîffimls pnnatîs. H. Ox. 3 . SeB. 8. Tab. j.fig, 8. . 

Sur la Butte Montchauvet & autres , a Fontainebleau. Fleurit en May & Juin. 

ô * 30, Gramen Avenaceum montanum, spica simplici , aristis recurvis. Raji 
Syn. %6x. Ce Chiendent eft nommé dans l'herbier du Droguier Gramen Avenaceum dijîtcbon , 
^octtftis longioribîis ctim arifiis 7îlgrkantîbus hifexis, J.R.H.^z^. N°. 190. Gramen Avena- 
ceum murorum , ereBum.Tark.Tbeatr.wj^i). 

31. Gramen pratense spica purpurea ex utriculo prodeunte yel Gramen folio 
Spicam amplexante. C.B.Tin.'^,. idem cjî cum Gramme fpicato , fpicà cjlindracea longio- 
ribus villis donata. J. R, H, ^10. La figure eft transpoféc dans 7. B. pag. ^63. 8c h dcfcri- 
ption eft a la page 469. on doit raporter cette plante au Gramen Thalarotdes majus fivî Ita- 
licum. GB.T'm, • 

^ ■ ■ 

3x. Gramen spicatum angustifolium montanum. C.B.Tin.^. Trodr. 8. Mr. Tourne- 
fort. H.Tarif.p. ^6z. l'indique fur les colines autour de Montmorency. C'eft un Cypcroides 
fuivant la defcription du Prodrome, 

r 

■' * ' 

I h 

Gramen daBylum. 



'33. Gramen dactylon radîce reI^ente sîve officinarum. ///y?. 5-10. Item Gramen da- pièd de Co^. 
^jlon radtce repente , five offiânarum y brevijfimis ariftis donatnm. J. R. H.t^zo. Gramen 
caninum medlcatum. Lugd, defcript. Gall. 3^4. Il faloit que Mr. Tourne fort eût la berlue, 
quand il a cru voir des arreftes aux bafies de cette plante qu'il a veilc feulement ouvertes. 
Gramen daBy Ion folio arundinaceo majus ïê minus cumappendice, z.(^^. C.B. Tin. jM2,.Item 
Gramen daBylon Aegyptiacum. i, C. B. Tin.j. Nejcmelmfalib Jive Gramen Crucis. Trofp 
Alpin. Aegypt. Cap.^o.p.^j. On s'enfert dans les fièvres malignes, la petite Vérole & lagra- 
velle, à.\tTr. Alpin. • ' 

Quoique que TEpis de ce Chiendent foient a i rangs de fruits , ils font difpoféz de telle 
manière qu'il fembîe qu'il n'y en ait qu'un. Chaque fruit eft taillé en fer de pique & engage 
par fes coftez entre deux bafles d'appuy difpofces en cornes. 

* 34. Gramen dactylon angustifolium spicis villosis. C. B -Tin. Item Gramen daBy- 
lum ramofnm , altijpmum , Gallo-provinciale . J. R. H. Mr. Ray croit que le Gramen daBylon 
fcoparium. C.B.Tm,%. eft le même, Tlukenet eft du mcme fentiment ainfi il y faut rapor- 
ter Gramen digitatum'birfutim. J.B-x.l. i%.p.^^^. ^ Gramen fcoparium Ifcbaetm pani- 
culis GalUcum. J. B.-l. I.i2. p. 460' Grame de Manne , de Matth.Lngd.ï.^^6. 

' Il cpie des le commencement d'Aouft. Ses fommets font pourpres violets. 

3 5*. Gramen dactylon folio latiore. C. B.Tin.î.Tlukenet ^ Ray yc\x\\\Qnt mc\Q 
GramenT>aBylon ejcukntum. C.B. 2. n'en diffère que par la culture. C'eft auffi le fentiment 
de 7. Batthin. Il faut examiner l'efpcce de la plaine de Sevc, qui n'a point de velu, & donc 
les épis ne partent pas du même centre. 

* 3<5. Gramen dactylon folio latiore spicis nigris disjunctis. anTanici ejfigie yGra- 
tnen tertium. Lob. Icon. 14. GramenTaniceumJpicis nigris. C. B. Tin, 8 . N^. 5-, 



Y 



Gra- 






SS . ' B T A N î C N P A K I S I E N S E. 






Gramen MHmeitm. 







37, Gramen sylvaticum panicula Miliacea sparsa. C.B.Tin,%. Mûr.H.Ox.i.SeEî, 
8 Tab.'y.fig.^o. bonne figure. Gramen Miliaceum. Lob Jcon.-^. RajiHï[î.%.\%%i.. N^.i.Gra- 
men M'diaceum. Ger. 6.fig.i, IdEmac. f. 6. le, 1,1). Tetiv. Nous n'avons de figure qui vaille 
de cccte plante que celle de Morifon, car celle du Milïaeeum Gramen. Lob. le. 3. reprefence 
fhx^otlc Gramen ^venaceîimf ratenfe _panicîila flavefcente loeujlis minimts ^ arijlatis 7. 

R.H. - 

■m 

Ses femenccs font taillées en manière de fufcau. Elles font d'un brun clair , polies & fort 
luifantes & n'adhèrent point aux bafles. Eft: commune dans le bois des Capucins de 
Meudon. 

L 

G38. Gramen pratense, panjculatum , altissimum , locustis parvis, splendentibus, 
NON ARiSTATis. 7. R. H. 5x4. iV^. i6.%. Gramen fegetum faumcula arundingcea C B' 
'Pin, 3. ^ Tbeat. Bot. 35. J. R. H. 5-14. iV^. 161. E/l Gramen paluftre , panicula ffeciofa: 
C.B.Pin, ^. Theatr. 39. Mo, %. défi. Gramen agrorum Lobelii. J. B. %, ^61. Grameu 
agrorum venti /pied. 'Park. fig. 1158. Gramen Harundinaceum Ger. fig. 5". Raji\ Cat~ 
^ngl. & Hift. 1284. iV^. z, Synopfi. 84. Selon M. Tetiv. Çramen agrorum latiore 
Arundinacea como/â panicula. H. Ox. 3. SeÛ. 8. Tab. 5*. fig. xj. bonne figure. Il 
y a bien dû galimatias dans THiftoire d'Oxfort au fujet de cette efpece , de la 48*. 
de ce Catalogue & de la 41=. Eft Gramen durius udornm. Lob. llluflr. 17. Mr. Rai. 
Hift. 2. /. 1283. fait aufîl beaucoup de confufion dans fa defcription. Il décrit la 
panicula du Gramen capilLitum » & les feuilles de celuy-cy , qu'il nomme Gramen fegetum 
panicula fpeciofa. Tark. Th. i if/. ctimftg. 115-8. 

* Gramen pratense, panïculatum, altissimum , locustis parvis, splendentibus» 
non aristatis, panicula flavescbnte. 

* Gramen pratense, panïculatum, altissimum, locustis parvis, splendentibus,' 
KON ARISTATIS, soBOLiFERUM. GramcH montanum ipica foltacea graminea. Itin. Alpin, x.pag^ 
^-^.Tab.â^fig."^. Gramen montanum panicula fioli ace a majus. 12. //.Ox. 3.200. Se[î.%. Tab^ f. 

• fig i^. 

* ^i). Gramen caninum supinum minus. C B Pin. 1. Gramen parvumrepens^purpurea 

fpica.J.B.'L. Itb.yiMWY.dcfc.GramettCalamagrofîis Lobelii. J. B. qnoad Icon.Tom.x.lib. xviir.. 
pag.j^%o. C'eft celuy que Ray t3 Mr .Tourne fort appellent Gramen pratcnje vulgare , fpicl 
ferè arwidinacea.' J. B. 2.461. il s'en trouve des pieds a panicules verts & d'autres a panicu- 
les couleur de Dattes. Spadicea. 8c c'efl alors le Gra??2en parvum repe?îs , paniculis atroruben^ 
bentibus. ^.Hifl. 0.x.2,.i^<). . 

Ses locuiles font fimples, axbâîes. 3 etamines a fommets blanchâtres. L'embryon defe- 
mence eft furmcnrc d une paire de cornes frangées. Morifon en donne une afTez mauvaife fi- 
gure fous le nom de Gramen paniculatum , panicula fpadicea délicat iore. C. B. Hift. Ox. 3. 
SeB.%.Tab.'y.fîg.i. & le décrit fous le nom de Gratnen ^nontanum panicula fipadicea de-- 
licatiore. C.B.Fm. Hift.Ox.^. /^.Ç- 199- N^°- 3* & fous le nom de Gramen parvum repens 
paniculis atrorubentibtîs. 4. //. Ox. 3 . 199. ainfi il eft 2 fois de fuite dans cet autheur. 
Ses panicules ne commencement a paroiftre qu'en Juin. Xerampclini facte elatius Gramen^ 
five maximum udorum . ÊJ rivulorum. Lob. Illuft. 15-. il croit que ce n'eft qu'une variété de 
fon Gramen Xerampelinum praetenuiramofiaque fipar fa panicula \êc.pag. i^.Gramenaquati- 
cum panicula Ppeciofa. Tark.^ Mor.Hift.Ox.^.Se^.^. Tab. 6. N^'.zy. Cette figure reprc- 
fente fort bien la plante en queftion. Mais il ne la faut pas fcparer de la précédente comme 
• une efpece particulière, mais feulement comme une variété. Eft Gramen pratenfi vu Igare, 
panicula ferè arundinacea. J.B.Raji. Hift. 1.2. Çi'gaxc à\x Gramen pj^aîenfe.^.'Dodon.pemp t. 
$6ï. Se du Gramen filvaticum panicula miliacea Jparfa. C. B, Theatr, Bût. 141. reprefente 
alTez bien cette efpece. 



I 



« 



/ 



II 



B T AN 1 COn PARISIENS E. 



87 



ÏJ iiaift dans les fo/Tcz de la Ville entre le pont aux Choux & la porte St. Antoine; dans leâ 
prairies de Gentilly , dans les fonds Marécageux autour de Vcrfailles, de Roquencourt. C'eft 
aparcmment celuy que J. Bauhin décrit fous le nom de Gramen ^ratenfe vulgare JPzca ferè 
arundïnacea maxima. Tom.%.^6ï. 

* 40. Gramen caninum supinum panîculatum, folio varians* C.B,Tin.i. GramznzS 
frmi'T>iofiorîdis fpecies minîmaThalîi.J.B.'L. /i^.xviii. 459. defc. Item Gramen caft^ 
tido gîobofo foliaceo. ij. Hijî . O x , ^ .'loo . vid. Ambrof. 

Il faut raporcer celuy cy auN°.39 ^^ ^^^ '^ ^'^^ qu'une variété. Il!y faut aufîi raportct ce* 
luy que Mr. Ray prend pour le Grmnen pratenfe vulgare , ^aîticula fere arundina- 
cea. J.B. . . 

o 41. Gramen montanum panicula spadicea delicatiore. C.B. Tin. 3. Gramen ml* 

r 

7tmum. Lugd.i.^sS' Gramen très petit. Ltigd,Gall.\. -^61. 'Ln^gwiQ àvi Gramen Mi liacezim 
Americanîimmedtîtm^ panicula magîs fpar fa ^ fpcciofa. Tlnk, Vhytogr.Tab.^%. fig.%. re- 
prefente aflez bien noîlre plante. " ■ ' 

: CcdiXc Gramen parvum , repeny , paniculïs atrorubentibus. ^.H.Oxon.ic)^. Il ne faut pas 
■ confondre, comme a fait Morifon, ce Chiendent avec celuy que Bauhin nomme Gramen ca- 
ninum, fupinum, minus, C.^.!Pi;/.Çâ7'i^^^/. qui y a beaucoup d'affinité. Voyez mon Her- 
bier. 

, Je croy qu'il faut raporter icy le Gramen Xerampelinum Miliaceapraetenui ramofaque fpar* 
fa panicula y five XerampeUno congener arvenfe aeflivum Gramen minutïfjlmo femine. Lob* 

Jll. La f\gmc au GramcTz minimum Xeramp^linnm ^c. Loâ.Ic.z, ne convient pas trop mal a 
noftrc plante. . - 

Locufle fimple a z bâles,' 3 ctamines a fominets blanchaftres ; l'embryon du fcmence eft 

furmonrc d'un paire de cornes frangées, avant qu'il fleuriffe on remarque que la femence cil 

envelopée d'une bâie terminée par une arrefle coudée très déliée , ainfi c'eft un Gramen Ave* 

naceitm. Voyez la plante fechc de nioii herbier. , ■ 

. * Gramen motanum panicula spadicea delicatiore, sobolifera. 

„ Ses panicules ne commencent a paroiflre qu'en Juin. 

: ^z. Gramen pratense panîculatum molle. C.B.Tin.z. Gramen panicula torofa , pra,- 
tenfe molle. H.Ox.-^. SeÛ.%.Tab.6. J%.34. Gramen panicîdatîtm molle , pamcttla dilutecae, 

" " à 

rnlea. Flor. Tru[f. 1 1 1 . cum fg. • . " 

Loculles fimples a z balles. 3 etamines a fommets jaunes. Une femcnce. Ses femcn- 
ces font blanchaftres , luifantes, longues de prés d'une ligne , & pointues par les z 

bouts. ' y ^ ' '. m 

* Gramen pratense panîculatum molle album. 

Locufles. jfimples.a % balles dans les quelles font z embryons de feiçci^ccs difpofez a cofté 
l'un de l'autre & dont l'un eft plus élevé. Chaque embryon eft furmonté de z cornes a bar- 
billons de plume , & eft planté entre z petites balles qui font aparemment les pétales de la fleur, 
l'une de ces balles ell plus petite que l'autre , ainfi qu'a la locufle. 3 etamines pour chaque cm* 
bryon de graine. ' . ■ . 

^* 43. Gramen caninum panîculatum. molle. Raji.Hif.iz^^. J.R.H.$zz, IfemGra'H.'Par.^^t 
men paîùculatum , latifolium, radice repente ^ craflori. J.R.H.^zi. Gramen caninum lon^ 
'gins radicatum , majus. C.B.Tin. i.T/jeatr.iï. defc. f ne Icône, Gramen Qanarium longms 
radicatnm, latiore panicula. Adv.part.z.j^6j. J.B.z. //^.xviii. 45-7. Item Gramen Came* 
'rariirepens. J. B. zJib.xwn. 45'8. Gramen Camer.Epit.jjfi. Gramen Mari^ Bornjformn, 
Flor. Trnjf. m. fig. Item Gramen hirfutum repens , fpica fmplici molli, J.B.z, l. 18. 

Ses locuUcs n'ont que z bafles aplaties a dos aigu & femblables en quelque façon a celle dii ' 
Phalaris. Elles font longues d'environ z lignes fur une de large , pointues par les z bouts , & 
contiennent une femence terminée par une arrefte courbe , qui déborde ces bafles d'environ 

une li2;ne. * 

■ 
44. Gramen Arundinaceum , acerosa gluma nostras. Tark.Theat.izj^. Raji.Hift^ 

iz8o. HiJî.Ox.^.zoi. SeB.%.fab.6.fig.4çX. bonne. Gramt'npanicnlatum aquaticum/Phala- 
•ridis femïne.J.R.H.$zi. Gramen Arundinaceimpanicetim^divifâ panicula,. Flor. Trujf. 119. 
^' cum fig. Gramen Arundinaceum, Jpicatum. C.B.^in. 6. Gramen Arundinaceum minus cum 
fpicd. J^B.z. lib. xviiL /. 481. an Gramen fylvaticum paniculatum altijjtmum. C. B. Tin,' 

Y * ^.Theatr* 



% 



88 



BOTANICON "P A R l S I E N S E. 



^.Theatr. ^%. J. B. i. lïb. i8. fag. 476. Gramett Artindinaceum majus. Tabern. y, B. 
z. iib. 18. fag. 480, Item Gramen Arundinaceum minus cum fpica. J. B.i. lïb. i8./^2^.48i. 
Jccroy, qu'il faut aufli raporter icy le Gr^ïWé'?/ Arundinaceum majus. Tabern. Icon.iii. J, 
B. 2. lib. xvui. /. 480. que C. Baubiu a confondu avec fon Gramen Arundinaceum ffica mul- 
tîplicî , Calamagroffis l^iofioridis, C. B. Tin. 6. Theat. 91. Mr. Tourncforc indique cette 
plante dans les environs de Paris fag. 273. S? 2,74. tantôt fous le nom de Gramen Arundina^ 
ceum acerofa glumâ nojlras. Tark. & tantôt fous celuy de Cr^/^tv/ Arundinaceum /picatum. 
C B. "Pin. ainfy il a crû que c'cftoient z plantes différentes. 

* Gramen Arundinaceum acerosà gluma nostras. glumis albicantibus. 

Dans les illuflrarions de Lobel , celuy-cy efi: marqué pour le plus commun. . 

■ * 45*. Gramen Junceum Dalechampii. Lngd. Gramen Avenaceum altero , alteri inna- 

ttitn. Tark.Tb Icon.ïi^o. Gramen junceum T)alechampH. Tark.Th.Icon.ïi^*^. Oxyfchae, 

nés Jîve Juncus acutus minor Tark. Theaîr.ix^z. fg. 1193. OxyagroJIis pumila, fiveCala^ 

magrojlis Iberiae ûcuta. Loh.Illtîftr,^%. Oxyagrojîis pumila Hifpanica. Tark.Tbeatr. 1187. 

Il eft répété 3 fois dans les J. R H. ( i ) Gramen caninum maritimum , pavicnlatum. Raji 

Hifl.ï%%6. N^.ii. SdonMr.Tttiv.y. R.H.^xz. iVo.130. {1.) Gramen paniculatum capilla^ 

ceo folio ^minimum, y, R.'H.^x^. No. 1^-^. {^i) Item Gramen fpicattim fupinum , brevi ^ capih 

lacco folio, y.R.H.^i^. iV^. 71 Gramen parvum fûniculatum Âlpinum pamcula fpadicea art* 

fîatum. Agroftogr. Helv. %%. Tab 4. C'ell aufîy le Gramen foho lis junceis^ radice juhatâ^C B, 

^in.^.ôt N°.f. Gramen exile dnrius Norwegicum ant T>anicum , fcopario Gramini cogna" 

îîim. Adv. p %. pag. j^66. Item Gramen foliolis Junceis oblcngis , radiée alba. C. B. Tin. 5-. 6, 

i\r". T. & peut eflre auHi le Gramen fparteum Mon/peliacum^ capillaceo folio, ix. C B. Fin, 5*. 

Trodr N„. il. Theat r. yo. - 

Ses panicules ne commencent a paroiftre que vers la mi Juin. Ses locuftes ne font que de 
"a orlumes. . " 

* ^6. Gramen AvenXceum locustis rarioribus. C.B. Tin. 10. N".s. Gramen Aven a^ 
ceum ^ rariore grano y nemoreufe , "Danicum Lob. Adv. ^6^. cum fig. Gramen Avenaceum, fpu 
"câ muticâ^ rariore gluma. H.Ox. 3. Seif, 8. Tab. J^fig 49. Item Gramen montanum , Avena* 

L 

ceum^ locufisruhrîs. x.C. B.Tin.xo Trodr. xo.N^.ji. cum fig. Gramen Avenaceum^ Jyl* 
vaticum. Tark.Th.ix^t. Gramen A'venaceum Locujiis rubris. E/ufd. ibid, Gramen Ave* 
niiceum rario^'e glumà /picatum. Efufd. ibid.ii^i. • 

Efl commun dans les bois des Capucins de Meudon. 

^ 5^ * 47. GîlAMEN SEROTINUM, AR\TENSE , SPICA LAVA PYRAMTDALI. Raji. 77//?. 1. Il88. 

N^.xf. Grawen ferotinum, arvenfè paniculâ contrat iore , pyramidali. Raji, Synopf z^^^ 
Tanicumferotinum^ arvenfè , fpicâ pyramidat à. J.R.H.^x^. Gramen Alopecuri accedens ^ 
ex c'hlmi geniculls fpicas cum petfolis longiufculis promens. Tluk. Thjtogr. jab. 33. 
fg.6. 

• Mr.Morin a trouve cette plante dans nos campagnes, en Juillet. 



^ 



■ ï 1-1 



T ^ 



Gramen Locuflis JîmpUcibus & arijlatïs. 



48. Gramen capili.atum paniculis rubentibus. J.B. eu Gramen fegetum ûltijfimum y 
panicnla Jpnrfa. i.C. B.Tin. 3. ^ Theat. Bot. 34. Qramenfegetale. Ger.fig. f. fegettm pani- 
cukfpeàofa. Tark.fig 115-8. Raft. Cat.AngL^ Hi(î.ix%^. Synop. 87. "D. Tetiv. Xeram^ 
pelino arvenfe congener Gramen minutifflmo femine y annuum. Lob A Ihifl . 16 . 

Gramen capillatum paniculis viridantibus. y. B. 

* 49 Gramen panigulatum minimum molle. Bot. Monfp. Gramen paniculatum ^ loc-i* 
fis parvis purpuro argenteis annuum Raji. Itin. Alpin. %. pag. 61. Tab. x%.fîg, 2. Gramen pa^ 
niculatum argenteum^ locuflis parvis annuum, H.Ox.^. Se£l.%. Tab. 5*. fg. ii. Et Gramen 
Jpaniculatîim y molle. ejufd.Hifl zoi. N°. ^6. 

' * 50. Gramen capillatum paniculis interruptis angustioribus. Gramen paniculâ^ 
tum . paniculâ anguftiore & interrupta. Planche XVII. F.^. 

5*1. Gramen nemorosum paniculis albis, capillaceo folio. C. B. Tin. 7. /T. 

Ox 3. SeÛ.S^ Tab. 7. fg, 9. ç^ Agroftogr. Helvet. Tab. VI. Gramen paniculatum . locuftts 

' parvis pîtr^uro argenteis, majus ^perenne. T^oody, Raji, Syn. Edit. i. 258. N°.iz, 2?. Petiv, 

C'eft 



BOTAKICON P A R I S 1 E N S E. 89 

C'efbaufîi le Grapien Nemorale Âvenaceum ,. alterum , ex fufco Xerampelhmm ^ lucldmn 
*T>anicîtm. Lob.Adv,p.ak. 465*. que C Bauhm raporre au Gramen Avenaceum y caplla- •' 
ceum, minoribus ghmïs. Tm.iQ.6. N'^.iv, 

Mr. Touriieforr (H. Tar. 88.) dit que nous n'avons point de figure de cette plante , mais 
c'efl qu'il n'avoit pas pris garde a celle des Adv. cy deffus citce. B^ile fimplc , c'eft a dire locu- 
fle a X bâies , qui ne contiennent quelquefois qu'un Embryon de fcmcnces , fcparcz par % 
longs pétales & fix etamines , 3 autour de chaque embryon. 

+ 

fx. Gramen Avçnaceum pratense, elatius panicuea flavescente , locustis far^ - 
Yis. Raji.H'ifl. Gramen Avenaceum y ffîcâ fparfîi jîavefcente ^ locufiis parvis. H.Ox.i.Se^, 

8. T .:j . fig. àç% . 
*o 53. Gramen Avenaceum elatius, tuba lokga splendente. Raji. Gramen Avena- 

m 

ceum clathis J jubâ argcntea longiore. H.Ox. ^.SeB- 8. Tab, j.fig. 37. Cette cfpece efl dans 
rherbier du Droguier, Cous Icnomàc G r amen faîikulatum latifol'ium , radiée repente ^ eraf^ 
fiori. J.R.H^xi. N°. ic6. Cette plante cfl: affeuremcnt le Gramen Caninum arvcnjè , five ' 
Gramen T^iojcortdis . r. C. B. Tïn. i. Gramen canarium medicdUim cffcinarttm, Adv. Lob.-L, z. 
Gramen 'Dôdon. Gall. 345-. Lobel compare fa panicule avec celle du Gramen nodofum , Avena. 
cea panictilà. C B. 8c renvoyé au figure de ^odon. Gall. 345*. & a celuy de Matthio^ 
7^999. 

Locudres fimplcs a une feule femencc , chargée de la paire de cornes a barbillon , 
comme dans toutes les autres embryons des Chiendents &c. Trois etamines a fom- 
mcts purpurins. La locufle cfl compofce de dix pièces , fcavoir d'abord x petites oppo- 

• fées , puis deux grandes collées deffus les 1 petites , de la |)afe êimit àts^ quelles grandes bfiles 
forte une arrelle fort longue, couchée fur le dos de la dite bâle. Ces 4 bâIes forment le calice, 
du fond du quel s'elcvent 4 autres baies , qui s'étendent par paires fur les cotez , du fcin de ccl- 
le-cy s'elevent x fort grandes en forme de cornes , a la bafe de Tune des quelles cil Tcm- 
bryon de graine, & a celle de l'autre, les 3 etamines. 

, ^-^5-3. 4" Gramen nodosum, Avekacea pakicula. CB.T'm.x. lêTheatr. Bof.xZ, Item 
Gramen gemmenm ^ feu nodofum alterum. Theatr.Bot.n). ^ C. B.^in. Gramen Avenaceum^ 
elatius^ radiée tnhercidis praedita. H.Ox s ■ SeEî.%.Tab.'j. fig.i%. Terlaro vulgb^ Ory, 
z>a. Sylv.Caefalp. Lib.^.Caf.'yl. p.1%6. C.Bauhïny rapporte avec doute le Coix Myconi 
Lttgd. mais il n'y a aucun rapport. 

* 54, Gramen Avenaceum, glabrum, panicuea purpuro-argentea splendente. Raji 
Syn.i^x. Fajcic.miiji.i^o^. Gramen Avenaceum , humilius , ereEfum ^ foUis angufiiQri- 
bus, glabris. H.Ox.^.Se£î.2..Tab.j.fg-xi. C'efllei83. & le 190. J.R.H.fag.s^s- 

* 5-5. Gramen Avenaceum panicula purpuro-argentea splendente. Raji^Hijî.Hirfu- 
tum efî. Fejîticâ dumetornm. xi. C B. Pin. xo.Trodr. 19. N^.6^. 

. Se trouve dans le parc de Vincennes& dans le petit bois a gauche en allant a Cham- 



pigny, 



Gramen panmilattîm , Loct^Jlis fquamofis non arijîatis. 



§6. Gramen Avenaceum parvum procumbens , paniculis non aristatis. R. HïR 
1x88. Gramen triticeum falujîre , humilius, Jpicâbreviore. H.Ox.i.SeB. %,T.ï-fg.6, . 

Ses femencesont une ligne de long fur demie ligne de large. Elles font ovales, relcve'es en 
dos d'afne d'un coflé & crcufées d'un fillon de l'autre. Elles font couleur de bois&fe détachent 
difficilement de leur bâle. Ses feuilles & fcs chalumeaux font fort velus. Dans les landes des 
bois de Villedavray & de la garenne de Sevc. 

57. Gramen PANicuLATUiVt aquaticum, MiliaceUm. ïn(l.'y%\. Planche XVII. ^o.j 
. Gramen Miliaceum aquaticum. Raji. Sjnopff.r'y^. N°. i. Gramen miliac'eum fluitans fuavis 
Japor'îS. ©. Meret. Ejnfd. Raji ibid. Eft Gramen caninum fupinum ^aniculatum dulce. C. B 
Tin. J. B. Gramen dulce udoriim. Lob. Illufir. 10. 



58. Gramen paniculatum autumnale , panicula angustiore ex viridi ni- 
gricante. /;//?. 5x1. Gramen fratenfe , fpicaLavendtilae. Merret. Tin.^j, Gramen pr a. 
tenfe ferotinum panicula longapurptrafcente. Raji. Cat. Angl. ^Hîfi.\%%%. Synopf.1^0. E- 
dit.iM Synoff. Edit. z. fag,z6o. iV^xi. ^ Gramen ^ratcnfe firotinum panicula longd. fuf^ 



H.Par.4î9. 



Z 



J>iira^ 



1 , 



/ 






^o BOTANICONPARISIENSE. 

furafcenteRâji. Uift.Ox.i. SeB.%. Tab.^.fig.rx, anGramen Arundïnaceum, enode mlmis 
Jylvaticum. C.B.7heatr.^%, N^.jl 8c non pas G rame u Arundinaceum\enode majus monta- 
mm. Ejufd, comme \z àx.^ Mr .Tour ne fort . Gr amen Haru7îdïnaceum enode. J.B.i. lïb.\%^ 

fag.4^1. 

Ses locuftcs font compofez de 3 ou 4paquets. Les fommets des etamincs font pourpres vio- 
lets. Fleurit en Juillet & Aoufl. Il cft fujet a Targot comme le Segle. Ses femences 
font noires de la figure dîme Olive & qui n'ont pas une ligne de long. Et qui ne fe détachent 
.pas facilement de leurs bafles. 

GraMEN PANICULATUM , AUTUMNALE , PANICULA AMPLIORE , EX VIRIDI MGRICANTE. In/I. 

511. Mr.Tournefort y raportcmal a pYopos le Gr^WÉ*?/ Arundinaceum enode majus monta- 
num. C.B.Tin.j. qu'il indique fur les hauteurs de Mcudon , de Vcrfailles , de St. Germain. 
H. Parif.4^'y<), 

5*9. Gramen pratense PANICULATUM MAJUS LATioRE FOLIO. Toa Tbeofb. C. B. Tin. -L^ 
Gramenfratenfe, vulgatins, majus. H.Ox.-^.SeB.'^. Tah. ^ . Jïg.i%. il trace. Morïfon, H. 
Ox. 3 . fag. xoi. iV°. 1 8, raporre a cette efpece le Gramen fratenfe vulgare , fftcâ fere Arun- 
dinacea. J. B. Gramen praîenfe vulgatius. Lob. Gramen pratenfe vulgathts inajus .Park.C ç.^ 
le Gramen ^ratenfe faniculatum majus. C.B. Tin. Raji Hïft. iiSf. 

Cette plante n'a rien de rude que les bords de fes feuilles quand on les coule entre les doigts 
de haut en bas. Ses chalumeaux font tant foit peu aplatis. Sa racine trace & rciTemble aiïez 
a celle du Chiendent d ufage mais cilo. eft plus menue. Ses locuftes font ordinairement d'un 
brun purpurin. Ses graines ont i ligne de long & font grifaflres. La panicule & les cha- 
lumeaux font durs aufîi bien que les feuilles. La figure que Morifon donne fous le nom de 
cette plante, ne luy convient point , non plus que la defcription. Mais Tune & l'autre con- 
viennent a une efpece qui s*eleve ordinairement plus haut que celle cy & qui a les feuilles plus 
larges , plus molles , la panicule plus ample , les locuftes plus petites & moins compofécs , & 
qui eft un peu plus rude , & dont les premiers noeuds des Chalumeaux donnent du Chevelu. 
Ces Chalumeaux font aufïï plus tendres. Lorsque la plante en qucftion croift dans \ts terres 
de Labour, fes feuilles font courtes & larges commes elles font rcprefentces dans les- figu- 
res du Gr^zwÉ-w. Cam. Eftt.j^i. J, B.-LJibro yiswi. fag. ji^S9-^o<^''P^^Î^*S5'^''^^od.Galh' 

345-. Ç^ de fer tf t. bonne. 

60. Gramen pratense paniculatum majus angustiore folio. C. B.Tin.^, H. Ox. 3. 
Seéf. 8. Tab. S-fig- 19* Cette figure reprefente afiezbienle Chiendent, qui naill fur les murail- 
les & qui eft Je même que le Gramen fuivant N°. 60. «f* de ce Catalogue. Ainfi il s'en faut 
tenir la fi on veut fuivre Morifon. Mais je croy que ce Chiendent de nos murailles eft bien 
le Gramen mîtrorum radiée revente v. C. B. Trodr. %. Tin. %. N". 12. qui n'a nul Syno- 

'M 

nime. 

* Gramen pratekse paniculatum majus angustiore folio cum spokgiolis. 

* 60. + Gramen nemorosum, panicula laxa, radice repente. Q'it^lt Gramen 
murortim radiée repente. C. B.Tin,x. iV^' ix. Trodr. %. N'\$. Eft Gramen fanictdatum an- 
guflifoUum Alpinum , locuflis rarioribus & anguftiorihus non ariftatis. Agrcftcgr. Helvet.\%, 
Tab. z, Mr.Tetiver me Ta envoyé fous le nom àtGramen pratenfe paniculatum majus angu. 

Jiiore folio. C. B. Tin. 3 . mais la defcription ne convient point a noftre plante. 

Sa racine eft une perruque , c'eft a dire une groffe touffe de fibres chevelues très délices, d'un 
blanc fort fale, longues depuis xjufqu'a 4 pouces, du colet de la quelle s' élèvent plufieurs cha- 
lumeaux a la hauteur d'un pied & quelquefois de z entrecoupez dans leur longueur de z ou 3 & 
quelquefois de 4 ou fnoeudsbruns qui ont peu de relief &dont chacun donne naifi*ance a une 
gaine , qui fe termine en feuille plate , longue depuis 3 jufqu'a 6 pouces fur une ligne & de- 
mie ou X lignes de largeur & qui finit en pointe. Ces feuilles font d'ur beau vert , rayées en 
long. Elles font fi molles qu'elles pendent ordinairement en bas , n'ayant pas la force de fe fou- 
tenir. Les tiges font creufes & n'ont qu'a peine une ligne dans le fort de leur cpaifi^cur. El- 
les font chargées d'une panicule longue depuis 1 jufqu'a fix pouces , formée par 8 ou 10 étages 
de menus brins qui naifl^ent pour ainfi dire comme par demi anneaux a chacjue étage. Ces 
brins font branchus & foutiennent des locuftes qui n'ont guère qu'une ligne de long fur la 
moitié moins de largeur , clair-femez & compofez ordinairement de 5 écailles vertes mais 
dont les bords font blanchaftres. Les fommets des etamincs font blanc fales & paroifient en 

Juin. Cette plante n'a que le gouft d'herbe. Elle naift en quantité dans les bofquets de Ver- 

fail- 



BOTANICON PyfRISIENSE. ' îi 

failles & dans les Bois des Environs de Paris. J*oubliois de dire que parmi les cheveux de fa 
racine il fe trouvent quelques groffes fibres qui tracent. Sesfemences'reflcmblenc a un grain de 
Seigle, mais elles n'ont que demie ligne de long & paroiiîcnt comme de la corne. Le fuivan- 
te efl une variété de celuy-cy. 

* GrAMEN NEMOROSUM PANICULA LAXA RADICE repente, CUM SPONCIOLIS. 

6i. Gramen pratense paniculatum MINUS ALBUM. C B.PtH. ^. Gvamen pTateufe m't' 
nus , feu vulgatîjjlmum Raji. i^//?. 1284. SyH0ff.%$6. Ç^ //{/?. x. 1184. N°.-^. Gramen fra^ 
tenfe , minimum album. H.Ox.i. ScEî.%. Tab.^. fig,xx. bonne. 

Gramen pratense paniculatum minus, rubrum. C 5. ÎP/îï. variété du précèdent, 
6x. Gramen pratense paniculatum médium. C. B.'Tin.x. Je le croy le même que les 
deux précédents. 

* Gramen pratense paniculatum médium. Raji Syno^f, 'L^f . 

* 63. Gramen paniculatum radice repente culmo compresso. Gramen radiée refente ^ 
culmo comfrejfo. Planche XVIIÏ. fig.5. Gramen canïnumvine aie. C.B.^Pin.i. Trodr.i. y, 
B.z. //^. xviiL /. 45-8. C*eft le Gramen fanictilatum , minus ^ radice refente fanicnld du^ 
rtore. J.R.H. ^ii. mais il faut retrancher touts les autres noms que Mr. Tournefort y a rap.-, 
portez rrial a propos , & qui appartiennent au iz8. des J. R.H. 

64. Gramen arvense pantcula crispa. C.B. Tin. ^. Gramen paniculatum , froliferum, 
y.R. H. ^x^. çSk.\c Gramen Alofecuroides , rubens , minus ^ bulbulis donatum. x^. H.Oxon^ 
l.\^l.IcQn.SeEî.%. Tab.^. item Gramen ^nontanum^ fanicula foliacea , cri/fa. ejufd.Hort' 
Oxon. 3.200. N"". 14. IcQn. Se6î.%. Tab.$. N". 14. 

* Gramen vernum, radice ascalonica. Planche XVïï. fig. 8, 

* -(f// Gramen tenuifolium, glabrum. 7.^.2,462? Planche XVIII. fig. <î. 

65". Gramen XerampelinumMiliacea praetenui râmosaque sparsa panicula,siveXe- 
rampelino congener arvense , aestivum, Gramen minutissimo semine. Z.o^.///?//?r, 
Monfonlenommc de même. Mais il me fembleque fadcfcription neconvient pas tropbienala 
plante de nos campagnes queMonfieur de Tournefort prend pour ccllc-cy , car le tubercule de 
la racine n'y eft point exprimé. Outre qu*il croifl dans les endroits fccs & que Lobel le marc^uc 
dans les lieux champêtres & frais. C*efl: le Gramen Alfinum^ fanicnlatum majus ^ faniculd 
variegatâ. Agrojlogr. Helvet.xo. Tab.^, 

La plante de nos Campagnes que Mr. Tournefort appclloit du fusdite nom, eft vivace. Ses 
panicules commencent a paroiftre des la fin d'Avril & continuent en May. Elle a depuis 6 
pouces jufqu'a un pied de hauteur. Ses etamines font blancs fales , tirants tant foit peu fur le 
ïulphuré. Sa racine efl un petit paquet de Cheveux blancs fales d'où fortent plufieurs tuber- 
cules fcmblables a de petites Echalottes blanches , glacées de purpurin . qui fe terminent cha- 
cune par 3 ou 4 feuilles vcrd àc pré , longues d'un pouce ou deux , plices eu goutîere , d'en- 
tre les quelles s'eleve un tige ou chalumeau glace de lacquc ou de purpurin , délié par le haut 
comme une Soye de Sanglier , coupe dans fa longueur d'un noeud ou deux , ces chalumeaux 
font roides & luifants , ils foutiennent chacun une paniculc long d'un pouce & demie ou 2 pou- 
ces compofez de brins qui naiflcnt 2 a 2par intervalcs , chargez de petits paquets écaillcuxde 
la couleur de la tige. Cette plante n'a que le goût d'herbe. Elle vient volontiers fur les le- 
vées de terres , des foffez & au pied des murailles. 

66. Gramen spicatum, folio aspero. C. B.Tin.^. Gramen fratenfefpica multifli- 
ctrubra. Tark.Th.ii6i, Gramen faniculd torofd fratenfe , afperum.H.Ox.^. Se&.^.TaL 
(î. ^.38. excellente. Gramen arvenfe fpicd compaEîâ divulfd. Fhr. Trirff. iio. cum fig. 
bonne. Calamagroftis torofâ faniculâ. Tark. Theat. Jïg. 1180. Raji. Hijî. 2, 1282. Gramett 
fratenfe y. T^od.Temft, s6\. nulla defcriftione addita. 

Locuftes ecailleufes , qui fous chaque écaille externe , contiennent un embryon a cornes a . 

+ 

barbillons & 3 etamines. 

* Gramen spicatum, folio aspero, spica alba, 

67. Gramen aquaticum paniculatum, latifolium. C.B. Tin. 3. ^Theatr.^i^ 
Item Gramen paltiflre y faniculaîum, altijjîmum. Ejufd. ibid. ^ Theatr. 38. Gramen majus 
aquaticum Lobelii. J.B.i. lib. xviii. quoad defcrip. la figure efl: celle du Totamogeton rotundi- 
fôlium. C. B.Tin. Gramen arnndinaceum aquaticum. Tark.Theatr.ixj^. Raji.Hifl.%.i%Bo. 
Gramen aquaticum harundinaceum paniculatum . Tah. Icon. %\6. (SGramen arundinaceum fani* 
culatum. Ejufd. Icon.zii. Gramen majus aquaticum. Ger.emac.6. Lebel. Icon. ^. Morifon 

Z 2 en 



5»! BOTANICON PARISIENS E. 

en donne une bonne & nouvelle figure fous le nom de Gramen aquaticum ^amcnlatum , Utî- 
folium. C. B. Hift. Ox. 3. Setî. 8. Tab. 6. fig. 15-. ' , 

o 6%. Gramen paniculatum elatius, spicis longis, Muticis squamosis. Rajî 
Hifi.i^U. y.R.H. 5'ix. iVo. 123. Item Gramen p^atenfe y fâniculà diiriore , laxâ , unam 

fraecifuè fartem ffeBante , fine arijîïs. J.R.H. 5ix, iV». 132. Item Gramen Avenacetim 
aquaticum, J,R.H.s^6. N°. zoi. Gramen aritndïnaceum fpica mnltiplici , Calamagrojïis- 
T>iofcoridts, i. C. B. Tin, 6. Gramen Arundinaceum , aquaticum fanicuiâ Avenaceâ Raji. 
Hift. 1909. C'efl le Calamagroftis. Lob. ObJ. ix.fg. Lob.Icon. 6. Gramen harundinaceum pa- 
mculatum. Ger. emac. 7. C'cfl au/ïï le Gramen Loliaceum fpica divifa , pratenfe , majus. IL 
Ox.3.183. A^'>.r5-. Gramen Loliaceum y fpicamultiplici, fratenfe, majus. Icon.SeB %,Tab, 
^-fi-'^S- cette figure efl paffablement bonne. Morifon y raporte le Gramen ruderura atqué' 
arvorum. Lob. Stirp.Illuft. 6. An Loliaceum alterum Avenaceâ glumâ. Tark. 1146. Gramen 

^Arundinaceum aquaticum ^ panicula avenaceâ, 'D,T>oody. an Calamagroftis altéra Kor'-jjegi* 

gica. Tark. Hift.wlo. N-,%. Raji. Hifi.x, iiSx. iV-. 11. 

Rajus dit qu'il a les feuilles étroites. Cependant le noftre les a quelquefois larges d'un de, 
mi pouce & longues d'un pied & demi. Elles font rayées dans leur longeur. Leur niaracs 
fout fort afpres quand on gliffe les doigts deffus de haut en bas. Cette plante cft vivace & fa 
racine trace quelquefois." Ses panicules paroiffent en Juin. Ils ont jusqu'à 8 ou 10 pouces 
de longeur, la femence efl noiraftre longue d'une ligne & demie fur demie ligne de largeur , fil- 
lonnée d'un profond fillon d'un coftc 8c arrondie de l'autre. Il cfl commun autour de St.Maur 
ou il a quelquefois 4 a 5- pieds de hauteur. 

6^. Gramen paniculatum aquaticum fluitans. Ltft, Gramen mannae efculentwn 
Trutenicum. Flûr.Trn£ïo%, deft:. ^ fg. Gramen Loliaceum fluviatile , longijjlma p articula. 
H.Ox.^.SeB.%. Tab.-i.fig.i6, Le brin que M. Stofius m'a donné de fou pays, efl tout fem- 
blable au noftrc. 

* 70. Gramen capillatum, locustis pennatis non aristatis. Raji. Syn.xôo. 
Tluk.Thyt.Tab.^^. fig.x. il y raporte le Gramen foUolis juncei s brevibus , radice nigra ^ 
alba. C.B. Tin. & Trod. mais il ne le faut pas fuivre dans ce fentiment ; non plus que Mon- 
fieur de Tournefort , qui y raporte, \q Gramen tenuifolium; glabrum. J. B. %.^6%. Gramen 
criftatum , radiculis ntgricantibus. Flor. Trujf. iio. cum fig. C'efl celuy que Mr. Tournefort 
a dans fon herbier fous le nom de Gramen Loliaceu7n minus capillaceo folio , Jpicd Briz^ Ion- 
gijpmd. J.R.H. 517. au quel il raporte le Cr^w^*^ foliolis Juficeis , brevibus , majus , radice 
nigrà. CB. Tin. s -Gramen tenuifolmm, glabrum. J.R.%.^6'l. Morifon en donne iL figure 
fous le nom de Gramen Loliaceum folwlis Junceis brevibus minus. H. Ox. 3 . SeB. 8 . Tab. 3 .fiir 
13. quoad Iconem. Les paquets qui compofcnt Tepi ou la panicule , en font trop al- 
longez. 

Mr. Tournefort, dans fes environs de Paris, l'indique dans la valée dcMontmorency pour 
\c Gramen fpica Brizae minus. C.B. Tin. Prodr.i^. 

g 71. Gramen paniculis elegantissimis sive Eragrostis majus. C.B. Tin. 

Ses femences font fpheriques, fort menues & d'un roux brun. 

y%. Gramen paniculis elegantissimis , minimum. Jnfl. 

273. Gramen filiceum, RiGiDiuscuLUM.PlancheXVIII.fig.4. Gramenmînus vulgare, 
fanicula rigida. J.R.H.S'l'l.'A faut raporter touts lesfynonimes qui font donnés mal a propros 
au 1 7ô^ des J. R. H. Gramen exile duriufculum in mûris & aridisproveniens. Raji. Hift. t-l^j. 
GrammminimumMonfpelienfe. J.B. i./i^.xviii. /.464. Gramen Loliaceum murorumduriu, 
ft:ulum.fpica ère El a rigidà. Hift. Ox. 3 . Se5l. 8 . Tab. 'L.fig.<). Gramen Loliaceum rnurorum, duriu- 
fculum . fpicà erecfa , rigida. Ejufd. H Ox. 182. defc. Gramen panicula multiplia. C. B, Tin. Mr- 
Tournefort raporte mal apropos ces x derniers Synonimes a fon Gramen paniculatum minus ^ 
radice repente .panicula duriore. J. R. H\$%\. car Morifon afTcure que fa plante efl annuel- 
le. Mr. Tournefort indique le fuivant dans fes environs de Paris/.?^. 45-9. pour le Gramen 
panicula multipUci majus ^ minus. C.B. Pin. ^. 

74. Gramen tremulum majus panicula spadicea. C.B. Pin, 

m - * * 

Les femences desEfpeces font taillées comme en coeur. 
. Gramen tremulum majus. C.B.Pin. locuftis candicantibus. 

7f. Gramen tremulum minus, panicula parva. C.B.Tin.%. t^\t Gramen tremulum, 
minus^ loctift a deltoïde. ^7. Hift. Oxon.3.%03.Icon.Se5t.Z-Tab.6.N-,^j, 

Gra^ 



B T A N IC N PARISIENSE 



?î 



Gramen lomjlis fquamojîs arifiatis. 



r 

76. Gramen quod festuca avenacéa sterilis, elatior. CB.Tm.c}, Raji Hifl^xzî^.AvronoM 
Teftucagraminea, annua , flerUis , fpicis depndentibus Jive Bromos Diofi.C.B, ILOx.^ Havron. 
SeB.^.Tab. -j.ftg^w, bonne. *- ■ 

jj. Gramen quod Festuca Avenacea, sterilis humilior. C.B.Tin.i^.anFeJIucagra^ 
mlnea, glumis vacuis. Ç. B.Tin.^. Trodr.i^. N-.6^^ Avenafterilisminor, Tark.Theat. 
1148. fig.Bromos altéra fterilis Lobeliî. Lugd. 1.^0$. Autre Avoine fier ile de LobeL Lugd, 

GalL 1.338. . ' 

^77. 4. Gramen Avenaceum dumetorum panicula sparsa. Rajz. Hifi. 1289. Gramen 
Êromoides fpicatumhirfutum. "Par LTh.Icon. 11^0. Gramen Avenaceum, dumetorum jubâ 
longiore fpca divifa. H.Ox,^.Seei.2..Tab.7. fig.%7. Gramen Avenaceum dumetorum^ panU 
cîtktum , majus hirfutum, H.Ox.^,xïi^, ATc 2 7. Itemi Gramen Avenaceum dumetorum , /^, 
fùculatum, majus glabrum , Ejufd. ibîd, No.2.6. an Gramen hirfutum nemorofum, Adv.Lob, 
fart, 1 . fag. 3 . defc. finefig. " ' . , ■ 

Efl commun dans les bois, des Capucins de Meudon. a St.Maur. 

* Gramen sylvaticum, glabrum, panicula recurva. Planche XVIII. ^^.■^. 

* 78. Gramen avenaceum , glabrum, panicula e spicis strigosis composita aristîs^ te- 
Kuissimis. RajiHift. 1909. 

Eil fort commun dans les taillis en allant de Moulignon au Château de la Cha/Te. Efl en 
eflat en Juillet. . 

' o*79- GraxMî:n quod Festuca pratensis lanUginosa. C. 5. Fi«. 10. 'Prij^r. 19: ^^y?r. Plan- 
che XVIII. %i. Gramen J^icdhirfuta, ad Gramen du Gros accedens. J.B.z.lib. i8./^V438.o 
C'eft Fefiuca elatior , faniculis minus Jpar fis , locnfiis oblongis , firigofis , arifiatis, purpuras 
Tplendentibus. Raji. Synopf.%6i, 7 -Je Fefiuca Avenacea , fpicis firigofioribus e glumis gla- 
bris compaEîis.'D.T>ale Raji.Hift. 1909. Gramen Avenaceum /fpicis firigofioribus glabris 
Infi.s-LÛ.N^W^^. loo. 203. Il eft fort velu: . \ 

Cette plante eil vivace&a pour racines des fibres bnmcs dures, ligneufes, tortues, longu-s de 
3 ou 4 pouces & propres a faire des brofres,& garnies de quelque chevelu. Elle cft très commune 

dans les prairies & fur les Buttes ou h auteurs de Sevc, Meudon, Butte Montboron &c. On en trou- 
ve des pieds dont les feuilles font de moitié plus larges, &demoirié plus courtes que celles qui 

font décrites cy aprds , quelquefois velues fur les bords & quelquefois glabres fur d'autres 
pieds. Cette plante varie fuivant les lieux. Quand clic fe trouve dans des prairies fort her- 
tucs , Tes feuilles a ont qu'une ligne ou deux de largeur, fur un picdouunpied&demi de lonau- 
cur , pliécs en Olinde , dures , afTez roides , rayées dans leur longeur vues en defTus & de htut 
en bas , douces ou non afprcs en defTous. D'un vert un peu cendré en defTus , chargées fur fes 
bords & fur la carine de poils blancs longs d'une ligne. Les Chalumaux s'elevent de 2 ou ? 
pieds fur une ligne en diamètre dans le bas. Ils font entrecoupez de i ou 3 noeuds qui ont 
âffez de relief & garnies d'autant de feuilles qui commencent par une longue gaine un peu 
afpres & velues ainfi que le Chalumeau qui \t^ enfile. Il fe termine par une panicule qui pa- 
•roid vers la fin de May & fleurit au commencent de Juin. Ses fommets font jaunes &devien 
nent pourpres bruns en fepafrant. Cette panicule eft longue depuis ajufqu'aS pouces, compo- ' 
fée de 3 ou 4 & quelquefois de 5 a fix étages de branches difpofces en éventail ouvert , iné- 
gaux en longueur. Les plus longs ont x ou 3 pouces & foutiennent x ou 3 Epis & les plus 
courts , un feulement. Ces Epis font aplatis , larges d'environ un ligne ou une ligne & demie 
longs depuis demi pouce jufqu'a un pouce & quelquefois d'avantage , compofcz'de % ran^s de 
paquets, dont les principales glumcs ont fouvcnt 8 a9 lignes de long y comprenant l'arrefte qui * 
les termine. ^ Elles font blanchaflres fur leurs bords & rougeaflres fur le dos qui efl ordinaire- 
ment parfcmc d'un petit duvet blanc & fort court. Ces glumes font taillées comme celles de 
l'avoine & renferment dans leur creux chacun une femcnce longue de 4 a ^ lignes arrondie 
d'un coftc & crcufée en filïon de l'autre. 

* Gramen QUOD Fe;stucapratensis glarris foliïs. Gramen idem latioribus foUis Faill 
prodr.pag, 5-4. E[t Grame^i^'jparteum , Bromoides , longioribus ® ereffis ntriculis. Barr 



Aa 



0^/, 



j,4 - B T A N I C N "T A R I s I E N s E. 

k 

Ohf.i^z$. ^ Icon. N^.17. fig.x. <Z\^\ç.GramenpanîCîilâaureape7idula. C.B.Tin. %. Gra. 
men aursum, "Dalech.Lugd.i. 430. & peut cllre le Gramen temnfoliim, hirfdtum , Barba 
Mgilops olim Mattlnolo.'J.B.x, /.18. /.439- ^•34- ". 

* 80. GrAMEN AvENACEL'M minus FOLIIS INFERIORIBUS CAPILLACEIS , SUPERIORIBUS VÉRO 

* 

LATIORIBUS. Inff. , ■ -, 

Cette plante eil commune dans lesbois de Verfailles,Marly , bois des Capucins deMcudon. 
Ses racines font des fibres , dures , brunes & chevelues longues d'environ z pouces d'où s'elc- 
vcnt quantité de feuiilcs triangulaires longues depuis demie, pied juRju^a 7 dcpied , déliées 
comme des crins , d un verc foncé & luifant , d',cntre lesquelles s'elevent plufieurs chalu- 
meaux aufÏÏ d'un vert foncé , hauts d'environ 2 pieds fur demie lieiië d'epaiiTeur a leurb'afc ou 
dans le bas, entrècoùjicz chacun' "dans leur" lôngeur *de x ou 3'ndëitds '& recouverts d'autant 
de longues gaines, qui fe terminent en feuilles fort.poinmes, larges d'une ligne & longues dé 
4 ,- ,5 , ou 6 pouces, rayées des deiixcoflez^,^ afpres defflis^l'arreûe quand . on les coule de 
haut en bas CLntre les doigts. ^ Chaque chalumeau^ fç. termine par u^e panicule long depuis 
z jufqti*a 5 pouces , compofée de plufie^irs petits épis longs d'environ 3 ligheV, dont les balles 
fîniffcnt en arrefte de 2. lij^rnes de Ions:. Chique epi cft attaché par un pédicule fort court , qui 
part àzs brins de les panicules qui nailient z a x & quelquefois feuls d'cfpace en efpace , fes 
épis tendent ordinairement en bas & les brins mf font ordinairement tournez que d'un collc.^ 
Les panicules rie commencent-a^paroiflre que Vers la fin de Juin. *^Xcs graines fônf meures en 
Aoufl. 



t- > 9. "T^ *> '^ 'XT «-tTTl OXr*. Tf ' >-ï->T 



01- Gramen PRATENSE PANICULA DURIORE, LAXA, UNAM PRAECIPUE partem spectante. 



F"b 



\ 
y 



Ra/L Hift. 1284. Gramenfpar-tenm,rpicatum,-Lorù utriciilis, majtis.Barr. Obf.wjj'.Icon, 74^. 
jig. ï.Eji Gramenfotioiîsjîincei'sbrevîbus minus. ^.C B. Tin. 5-. Mr.Tournefort Tappelle Gra- 
men fratenfe , fmicnla multifUclJenfari ^ arifîjs carens. J R.H. 5'zz. & il prend pour 
ccluy de Ray \q- Gr amen p amen taUm Bromoi des ^ mimis fankul'js ariflats's , unam fariepi 
■ Jpe^antibus du même Ray, Ht fi. 1287. qui efl: une plante annuelle , qui n'y a point de ra- 
port. Cependant ce la efl ainfy rnarqué dans fon herbier' du. Droguier. Morifon donne 
une afTcz bonne figure dé cette cfjicce fous le nom de Grameii Loliaceum ,fankula ramofa ma^' 
ritimum. C. E. Hift.Ox.SeÛ.%, Tab\'x' f g. 11. Gramen mariumm fanicula Loliacea rà^ 
mpfa. C.B. Theatr._p.i^o. Trodr.6s. J.B.s^^. il y raportetouts ces noms, mais ilfe trom- 
pe, car la plante figurée dans le Trodr. de Ç.Bauhin eft différence de la fienne. 

il fleurit en Juin. Jl s'en trouve des pieds a panicules pourprez bruns & a fommers violets 
bruns,. & d'autres dont les panicules font cendrez ou blanchaflres aînfi que leursTommcts. 
Il fc trouve encore des pieds dont les feuilles , les tiges & les panicules font glauques , il en 
faut faire une efpece particulière, & cirer Iq Gramen tenue diiriufiîilnm ^ fenc Junceum. y 
B 2.4153. & y raporter le Gramen LoUaceum minus latiore folio , fficâ Brizae brevijjïmâ, 
J.R.H.^xy. qui a les feuilles glauques, & le Gramen Loliaceum minimum , foUolis Junceis^ 
J. R.H.siy- qui ne diffère que par fa petitefTc caufce par Taridité des lieux & c'cfl cette der- 
nière variété qui'efl le Gramen criftatum radiculis nigricantibus. Flor.Truf no, cum fig. 
?2. Gramen pantculatum Bromoides minus paniculis aristatis unam partem spe- 
CTANTiBUs. Raji: Efl celuy que Mr. Tournefort a mis dans fbn herbier pour le Qramen 
fratenfe .yaniculà duriore , laxa, ujiam fraecip ne partem fpe&ante J.R.H.'^xx. N'^.i^j, 
Raji. Sy7wff.xs7. C ci}: Iq Gramen exile Junceum, mol/ins, Feftuca panicula , radice rufa. 
Barr. Icon. 100. ^Ob/: N^kiz^z. 

Ses bafles font terminées chacune d'une arrefte longue d'environ neuf lignes. La femence a 
mie ligne & demie de longueur fur un tiers de ligne de largeur. Elle efl de la couleur du grain 
de fcgle & de la figure dune graine d'avoine. Ses panicules fe montrent au commence- 
ment de Juin. Cette plante Te plaill dans les terres légères & fablonneufes , :autour de 

Verfailles. Sur la Butte Montboron. Efl très commun dans les terres fablonneufes d'autour 
de Paris. • 

2 83. Gramen murorum spica lOxVgissima. Qer .Qramen exile , Junceum, moUius , Fe. 
ftuca fanicula , radice rufa. Earr. Ohf.i2.^t. Icon. loo. Gramen Avenacenm murorum, ' fpica 
longi£Imanuta„te,arifiata. Hifi.Ox.^. SeEÎ.'i.Tab- j. fig.^^. Eft Gramen p^JiUum , erc 

£îum,Jftcamolh, Avenacea. Bocc. Muf.x.66. Gramen creifum, unica fpica auenacea. E- 
jufd. Tab. S7. ■ 

g 84.^ Gramen gros Mombelgardensium. J. b. x.43 8. Feftucagrminea Jficis habî- 

• ttc- 



y 



BOTANICON PARISÎENSÉ, 



n 



tior'dus, glumisglabrîs. ïtajlHijî.xil^, Gr amen aven aceumfeget aie , majus , gîumaturgU 
Sore. Hîft.Ox.^.SeB.^.Tab.y, fg. i6. Cette figure cft afFez bonne, au velu près qui 
ne devroir pas y cftre fi dru. C'efl le Gramcn Avenaceum , îocuflis brevïoribus 
' glabris, glumis imbrtcatis ® arijiatis. J. R,H. s'^S- A^°. 194. il faut y raporter le Gramen 
gros Montbelgard. J.B.z.^^^, ^rzÇtx\tl^\^ nom àtGramen Avenaceum, iQCuJlis glabrisy 
furfurafcenttbtis^ ariftatîs. J,R.H.s%5. N'^.i^s. pour unc'crpece qui n'y a point de ra- 
port comme on le peut voir dans Therbier du Droguier , & fur le brin que j'ay. 

. * E^ 85-. GrAMEN Avenaceum LOCUSTIS AMPLIORÏBUSCANDICANTIBUS, GLACIUS et ARlSlATIS.-^f'/'^^''''^ 

Inft.^%^. anLolium. Trag.6()%'{ Ccil très affavcmcnt le Gramen Avenaceum frate;/Jè , gùi. y^^/i"///^ 
md tenuîore glabra, H. Ox. 3. xis. iV"^..i9. Gramen Avenacetm ÎGCîîfih gîabris , afigujlis .f^^^^^J^^^^^^^ 
candkantïbus ^ arijfatis. y.R.H.s^S- Gr amen Avenaceum pr aï en fe^ fquamo fa gluina,^ Ion- ditùfQguter . 
giore glabra. Ejujd. ScB.%. Tab. 7. fg: rf. Morifon le dit petit , bas & glabre , mais lc5 feuil- 
les & furtout celles du bas font fouvent parfemées d'un petit duvet blanchaftre. Morifon y 
raportc le Gr amen' Avenaceum prat cri fe. ^arkJ^ramen Avenaceumlocuftis glabris, aiiguftis 
candicantïbus ® artftatis, Inft.^%^. 11 eft x fois dans les.' J.RJI. " - -. 

. Cette plante éft commune autour de Sataury. J*en ay un brin de provence dont ks baflcs 
font chargées d'un duvet femblable a celuy àes feuilles. 

8(5. Gramen Avenaceum locustis villosis crassioribus. Inft. 5-16. Gramen Avena- 
ceum looûftis vHlofs angujtïs candicantïbus'^ âriftatïs. Inft. ^z6. Fefruca Avenacea htrfi' 
ta, panicuJiiMJW^ fparfs RajL Hift. 1x89. Gramen Avenaceum pratenfe ^ glmna breviore 
fqtfàni'ofa ^vtllofa,^^H.Ox. 3. Se^. 8. Tab.j.^fg. 18.' Feftuca grnmiuea hlrfatïs Bryzae glu- 
mïs compaBior. Barr.Icon,%->,. N.w:^Feftucagramîn€a^ghtm'tshîrfutïs^ ere^ior.Ejufd. 
Icon. 75*. iV°. I. Cette plante eft répétée 3 fois dans Içs J.R, IL Scavoir fous les i noms qui ■ • 

font icySfous^çpluy dLiN''-i94. des^J'-^yR- S^S- a £c^\q\z Gramen Avenaceum, kcuftis 
brevïoribus , glabris , glumis zmhricatis , Ç^ ariftati^, ' 

' ^ 87/ Gramen '^romoides segetum, latiore paniculâ. Tark.xi^^, Gramen Bromoi- 
ies ait eruni lai me panicula. Ejufd, Iconj. x^o,, Fcftuagr.aminea cjfufa juba. Trodr. i^M''. 6^, 
Wtn.c). No, 3 . Gramen AvenaceumpanicuUs amplis , locuftis longis , anguftis, varicgatis,. Paroifl 

pîus tafd que les précédents. Mr. Tourncfort dans fon licrbier , l'a intitule Gramen Avenaceum 
dumetortim, panzculafparfa, Raji. Hift.\'L%*^. 

Ses feuilles font velues. Les.fomtnçts çlcs c,tamincs font jaunes. Cette plante eft con^mu- 
ne dans les Champs. Ses'panicules paroilTcnt en Juin vers la fin Se en Juillet, ils font fort 
larges & les lôcuftes purpurines. Il eft très commun dans les hauts près & dans les grains 

autour de Paris. 

_ I Gratiola Centauroides. C.B.?in.f]<), Gratiola flore albo ^ Gratta "Dei. Eyft. Tab ^XJS, 

108. "Digltalisminima, gratiola di&a. Mor.Hift. 

'' Naift en très grande quantité dans les prairies du Pont de Liorfm & dans les mares auprès 

du Château de Gros bois. Ainfi que le long de la Seine en allant deMelun a la Ruelle. Elle 

fe trouve auffi autour des Etangs de Villedavray. 

I. Grossularia simplici acino , vel spinosa sylvestris. C. B.Tin. ^§^. Crofelier.Grùfeiîkr. 

Fùfcb. ch. Lxvni. 

a. Grossularia non spinosa, fructu nigro, majop.e. C.B. Tin. US. 

3. Grossularia, multiplici acino, sive non spinosa, hortensis, ruera, sive Ri- US. 

BES OFFICINARUM. C.B. 'Pin. 

Les Grofeliers , tant les Epineux que les non, épineux pouflcnt leur feuilles des le Mois de 
Mars & fleurilTcnt des la fin de ce même mois & en Avril. Leur fleur eft a f parties égales ar- 
Tondies&difpofées enrofettc, purpurins en dcftiis, vert palle en dcftbus , la couronne qui 
eft formée par 5 autres parties blanchâftres entoure fctamines. Le feul noeud de k fleur de* 
vient le fruit fans que le piftile y ait aucune part. 



Aa 2 



* I. HË^ 



p^ 



BOTANICON FARiSIENSE. 



» j-%.-» 




tiv»; 



'^ ^"^ '^ " '2C>X*X/»' ^'■ 



Lî^ 



^rre. 



US. 



I. 



CEDERA ARBOREA C,B,Tin.io'y. Lierre noir, Fufi h. ch.ci.^. 



1 



Tcrreie. 



Lugd. Gall. 1 . 1 57. /r. 



* 1. Hedera major sterilis. CB.Tin. Œ* et it Lierre. Fufih,ch- 

^^_i^ Hederula vid. Hedera terrestris. vid. Calamintha iV". 4. Chamaecif- 
fus, Çy Chatnaeclema, Le Lamium Tannonicum ht. Cluf.HiJi.xx\Nin. que C. -5Wj. rapor- 
te avec doute au Lamium folïts caulem ambientibus majus, C. ^. î*/;/. 231. efl je croy uac 
efpece d' Hedera terrejlris. 

I. Helianthemum vulgare flore luteo. J^.B. Chamaecijlus vulgaris flore lut eo. C.B. 
Tin.^6s, Flor.TrttJf.Jtl^flgMdefc. 

* Helianthemum vulgare flore dilutiore. /;{/?. 248. 
Je l'ay trouvé a fleur prcfque blanche. " 

* Hell'vnthemum vulgare flore albo. Chamaeciftus vulgaris flore albo, Scot. 
Uluft, %. ï5. 

* * X. Helianthemum majorakae foliis capitulis valdë hirsutis. 

- 3. Helianthemum foliis majoribus flore albo. JB. Helianthemum fax atile y foln^ 
l§ caulibus tncanis , oblongis ^ floribus albis Afennini Montis, Mentz. ^ug. Tab. 8. 

4. Helianthemum tenuifolium, glabrum, luteo flore perhumum sparsum. J.B.%i 
f.iZ. ItemChamaeciftusanguflifolius flore luteo. Clufii. J.B. N'^.ioMi^.J. R. H Bruyère 
cinquième ayant la fleur de couleur d'or. 

Sa fleur eft jaune fans aucune tache & a 5 a 6 lignes de diamètre. Fleurit en Efté. 

r - _ 

5*. Helianthemum flore mac\ji.oso: Col part. x. y y. 

6, Helianthemum foliis Thymi, floribus umbellatis. /»/?. Ciflus Le don foliis 
Thymi. 14. C. B. Tin. ^6y. Ledon x. Cluf.Hift, 80. Cet autheur n'a point vu la fleur qui efl: 

blanche. 

Efl: très commun dans toutes les Landes de la foreft de Fontainebleau. Fleurit en May & 

Juin. ^ 

I, HeliotrÔpium majus dioscoridis. C.B.Tin,^^^. 
z. Heliotropium majus autumnAlb Jâsminï odore. Infl, 

I. He'lleborine latifolia MONTANA. C.B Tin.\%6. Ellehorine 'Dodonaei.J. B,i, 
5-16. Elleborine. 11. ClufHifl zy%. defcr. Elleborine de T^odon. Lugd. Gall. z.xoz. Ellebo^ 
rifie rccentior. Bry. 105:. Morifon s'eft fcrvi de la figure de VEpifaBis latifolia Eyfl. pour re- 
prcfcnter cette plante, mais cette figure quoy qu'afl"ez bonne d*aiUeurs , n'y fç^i-ïtoir conve- 
nir, attendu que les fleurs y font rcprcfcntces avec de longs éperons, ces fleurs font celles de 
VOrchis alha , bifolia , minor :, calcari oblongo. C. B. 8c qu'il efl: efllenticl aux eipeces de ce 
genre de n'en point avoir. 

que toutes les autres. 

Cette plante fleurit vers la fin de Juillet & au commencement d'Aoufl:. On la trouve a 

fleur blanche fur le Calvaire. Et dans les bofquets de Yeffaillcs il s'en trouve des pieds a 

fleurs purpurines & d'autres a fleurs herbaceis vel albidis Jeu obfoletioribus. 8c c'efl: peuteftre 

\ Elleborine flore carneoC. B Tin.iîj. Elleborine ini. Cluf.Hift.-Lj-^. . ., 

H.Par.466. '^' Helleborxne palustrxs nostras- Raji.Hift.i-Lii. C'efl: VHelleborine fratenfls an* 

guftifoUa flore herbaceo Lut etianorum. H.R.Tar.%6. Helleborine flore herbaceo. H. R, Bief 
zjc.vid. Flor.Je^enfxjS. Eft T^amafonium flore herbaceo ^ intus nonnihilcandicante.J. B 
3. 517. C'efl: très aflîirement l'Helleborine anguftifolia faluftris flve fratenfis. 3. C. B. Tin^ 
187. Elleborine recentiortim iil ClufHift. xy^. La figure de XEpipaBis five Elleborine. 
Cam.Epit.%%<). ainfi que le remarque M. Tournefort, de la quelle. Morifon {Hift.Ox. s.) 
s'eft fervi pour reprefenter VHelleborine montana angnftifolia fpicata. C B. Tin. convient 
aflez a la plante dont nous parlons aufll bien que les figures de ÏHelleborine flve E-pipaBis 
recentiortim. Lob. le. -^1%. i0 Belgarum. Obf.i6<). de VHelleborine, "Dod. Tempt, 384. de 
Y Elleborine recentiortim m. Cluf.Hift. ij -i. 8c àQ VHelleborine m ijwr flore albo, Tark.Theatr, 
ai 8. que le même Morifon donne pour r//t'//^^m;/f angnftifolia faluftris flve f rat enfls, C 

B.Tin. 

Fleu- 



H.Par.î99 

'E.iuhQrïne. 



La figure de V Elleborine de 'T>od. Lugd, Gall 2.201. vaut mieux 



BOTANICON PARISIENS E. 



^7 



Fleurit vers la fin de Juin & en Juillet. 

3. Helleborine flore albo vel Damasonium montanum latifolium. C.B.Tin. 187. 
EpipaEîis anguPîs foliis. i. Eyft. Tab.i-^o. très bonne figure. 

Cette plante fleurit en May & Juin. Elle naifl dans les bofquets dcSt.Cloud proche lemail, 
en quantité. Trouvée le 3 Juin 1711. & a St. Maur dans les Bofquets a droit avant que d'en- 
trer dans le parc par la grande grille , & fe trouve aulîi dans le dit parc fur la pente <jui teigne 
entre le mail & la vivicre. 

■ 

4. HelLEBORINJE MONTANA ANGUSTIFOLIA PURPURASCENS. C. B, Tift. 

* S. Helleborine, foliis praelongis, angustis, floribus candidis. an priorts va- 
RiETAS ? Helleborine anguflïfolïa flore jîiveo. H. Amftel. La figure du Dama/onium 
jîlphîum. Lîigd.x. lofS. GalL 1.914. que C. Bauhin rapporte a fon Helleborine montana 

an^uftifo lia purpura/cens. C.B. Tin. quoiqu*a fleur jaune reprefente afTez bien la plante en 
qucflion. 

Fleurit vers la mi May , & fe trouve dans la forefl de Fontainebleau. 

I. Helleborus NIGER FAETiDûs. C.B.Tin.i^f. Helleborafter maximus . Eyft.Tab Ellébore. 
3^3. Helleborajtrum magnum \ Item Belleboraftrum minus. Tabern.Icon.ji.%. Ellébore noir 
baftardfauvage^ Fufch.ch.cv. * 

I. Hepatica OFFÏCINAR.UM. Lichen petraeus latifoUus flve T^epatica fontana. C. B.VS, 
Tin. ^6x. RajiHiJi. 1.114. ^^ dernier autheur veut que cette plante foit la même que la qua- 
trième de ce Catalogue. Lichen petraeus ftellatus. C B. Tin. 3 6%. Lichen feu Hepatica mi- 
mr.Jlellaris. Tark.i^i^. Hepatica fie liât a. Ger.ï^Cs- Lichen feminifer a pyxide folio ai^ 
nafcente Juk pediculo longo infidente. Raft. Syn.^x.w. Hépatique Fufch.ch. clxxix. Ses 
feuilles font travaillés en dcfTus en manière de raifeau comme celles du N°. 3. 

Le chapiteau cft garni en defTous d'autant de petits chatons de bague ovales & frangez, 
qu'il y a de découpures ou de rayons au dit chapiteau. Chaque chaton cft garni d'un bout a 
Pautre de ^ rangs de petites capfuîes taillées en poire , chaque rang a ordinairement 3 de ces cap* 
fuies. Elles font membraneufes. De chaque capfule pend, lors qu'elle va s'ouvrir , une peti- 
te teflc jaune ovoide, portée fur un pédicule blanc & fort court. Cette petite telle venant a 
S'ouvrir par fon extrémité reprefentc parfaitement bien une tcfte AtSantoUna , & fcmble eftre 
comme un petit bouquet de fleurons , quoique ce ne foit qu'un lacis de laine jaune chargé 
de menue poulllere de la même couleur. Ce caraderc ne me paroift pas différent de ccluy 
à^Vîîepaîicoides, Ceux qui ont cru voir des fleurs jaunes en cloche fe font trompez, car ce 
n'efl que la mefme petite tefle ovoide qui après s'eftre ouverte & vuidée de fa poufîiere, prend 
cette figure de cloche découpée ordinairement en 4 quartiers. 

Cette plante rampe dans les lieux frais & humides ; fes feuilles qui font verds foncez bluf- 
fants , s'allongent jufqu'a $ %6 pouces. Elles font larges de f a 6 lignes & fe divifcnt fur les 
cotez & par les bouts , en quelque façon commes celles du chefne. Elles font comme cha- 
grinées & traverfées dans leur longueur en dcflus par une petite goutierc & relevées en defTous 
d'une nerveure noire , qui cft toute garnie d'un long chevelu , & qui fait quantité de petites 
nerveures blanches , qui s'étendent en croiflantfur les'côtez, a flqur de la fuperficie de la feuil- 
le. Leurs bords font un peu ondez& comme crénelez. Les jeunes feuilles fortent des cornets 
membraneux , hauts d'environ une ligne fur prefque deux lignes de diamètre. Celles qui font 
plus avancées portent vers leurs extremitez des parafols larges de x ou 3 lignes , echancréz en 
rofette , membraneux fur les bords , fendus par deflus en tefte de vis dont chaque moitié efl 
relevée en dcfTus & en deflbus de quatre boffettes. Celles de defTous font noiraflres , & 
celles de àt&is d'un verd femblablc a celuy des feuilles. Le pédicule qui foutient le para- 
fol efl blanchaflre & quelquefois purpurin luifant & tendre , long d'environ un pouce. Cet- 
te plante machee laifle un tant foit peu d'aftrid;ion dans la bouche. Elle porte fes parafols en 
Avril & May. 

* %. Hepatica petrea umbellata. itia. Tabern. le. Lichen petraeus , nmbellatus, 
C.B. Tin. 

Ses chapiteaux paroifTent en May & Juin. Ils ne font garnis en defTous que d'ecailles , & 
non pas de chatons comme ceux de V Hepatica ftellata. Ces écailles font difpofées en taille & 
couvrent chacune une ou deux fcmences vertes , rondes & plates. Le dcflus des feuilles de 
cette efpccc eft aufïi travaillé en manière de raifeau fort ferré. 

* 3. Hepatica reticulata et verrucosa. Planche XXXÏIL Fig. 8. Lichen five 

Bb tle^ 



çS 



BOTANICON P A R 1 S 1 E N S E. 



I 



- t 



^ 



Eepatka Lttnulata , EpphyUocarpos. Raji, Hift. i. ^^5'. N^.y. Trodr. Bot an. Tarif. '^-j ^ 
A^o. lo. Lichen fetraeus acaulis , foliorum medio lunults fiminiferis donatus. Tluk. Âlmag. Bot. 
Celle cy fe trouve dans les tranchées humides des Bofquets de Verfailles en deçà de Plfle 
d'aniour. Son port , fon vert & fa tifTure font les mêmes que ceux de la fuivante. Mais el- 
le en diffère par fes fruits qui font de petits Tourteaux chagrinez en forme de verrues. Ils 
n'ont point de pédicules. Ils commencent a paroiîlre en Avril. Leur couleur eft ordinaire- 
ment brune roulTaflre. Ces prétendus fruits font plats en deflus & relevez de petits mamelons'. 
Coupez transverfalement ils paroiflent percez ou troiiez comme une Eponge. On n'appcr- 
çoit aucune fcmence dans ces trous ou cavitez. 

* 4. HfPATicA PïLEATA ET STELLATA. L'îchen petraeus cauUctilo ^ikohtm fiiftiuejîte^ ' 
CB.Tin.'^û'L. iV", V. Lichen TUnii frimus , fileatus. G?/. 1.330. 

Le xo Février 1 719. J'ay trouvé cette plante dans le parc Jouy en deçà de la fontaine , lé 
long d'une tranchée qui fert d'egout aux eaux qui fe filtrent & coulent de la pente, le long de 
la quelle règne la grande allée du dit parc. Cette plante efloit alors en Teflat que la décrit Qo- 
lumna. C'eft a dire qu'elle elloit garnie de pédicules ou hampes chargées de leur chapiteau. 
Les plus longues de ces hampes avoient 3 pouces de îongeur fur deux tiers de ligne d'epaifleur 
vers leur bafe. Ces hampes font blanches traùfparentes , luifantcs , tendres, pleines de fuc. 
Le chapiteau qu'elles foutienncnt eft un çone long d'environ z a'3'lignes fur prefque autant 
de diam.étre a fa bafe. Ce cône efl pour ainfi dire un bonet de nuit double , dans la duplica- 
ture du quel font pratiquées ordinairement f , quelquefois 4 & d'autres fois 5&mêaic jufqu'aS 
loges , dans chacune àcs quelles ell con tenu un corps dont l'origine efl un cône plein , tranfpa- 
rent , blanc , luifant , de la bafe du quel pend comme un petit cervelas noir long d'ime ligne 
dont le bout inférieur efl terminé par un petit mamelon. Ce Cervelas s'ouvre en 4 quartiers 
& répand une pouffierc. Les loges qui contiennent ces cervelas & le cône ou chacun d'eux 
èft attaché, s'ouvrent en vulve lelon leur longueur pour donner iffue au cervelas qui les dé- 
borde , le quel s'ouvre de la pointe peudente jufque vers fa partie moïenne en 4 quartiers 
égaux. \ï efl rempli d'un flocon de laine ou de foye brune , entremêlé de femences de la 
même couleur, & menues comme la plus fine poufîi ère. 

* f. Hepatica palustris, lobis crisïaxis, 
a Meudon. 



^-y 



* 6. Hepatica palustris bifurcata, lobis brevioribus carinatis. 



* 8 Hepatica, areorea 



* 7. Hepatica palustris dichoto.ma , segme?^tis angustioribus. an LaEîuca 
aquaîïca, tennifolia, fegmentis btfidis. Muf.Tetiv. N'^.zss- 

. Cette plante efl quelquefois plaquée fur les grez qui font autour des marres dans la forefl 
âe Fontainebleau; & quelquefois fur laljafe ou elle s'attache fortement par de pctitsCheveux 
fclancs que pouffe le dos de Tes fegmens. Elle efl d'un vcrd gay i& mat. Quand cette plante 
fe trouve inondée , elle fe détache affez fouvenr de la vafe & pour lors on la voit floter fur 
l'eau ou fes fegmens font une fois plus larges que lors qu'on la trouv.e a terre. Le x6 Juillet 
1706. dans les marres autour dé Franchard. 

, GLOBULIGERA. Planche XXIIL fig. IL 1. a. C'ell une 
Hepaticoidespar raport afonfruit, Miifcus Trichomanoides , terrefiris , floridus , foliis bi^ 

fidi^. 

Cette plante naifl dans les mêmes endroits que le mu feus niimmuîariae folio fruBu fediculo 
carente. /;;/. Et fleurit en même temps- Elle commence d'abord par une gaine membra- 
ncufe , longue d'environ une ligne , fort étroite , dont le bas efl rouffâtre , & le refle affez 
blanc; du fond de la quelle s eleve un cheveu tendre, blanc & luifant, long de 8 a 9 lignes, 
chargé d'un petit boutonnoir, ovale, qui s'ouvre en croix , de couleur brune , couverte d'u- 
ne pouffiere très fine. Les tiges qui viennent enfuitte & qui fe divifent en quelques bran- 
ches, rampent & s'attachent fortement a tout ce qui les environne , par un petit cheveu 
'blanc prefque imperceptible. Le 14 Fcbrier 1712. j*ay remarqué que les globules de cette 
^plante qui nefont pas plus gros que la tcHe d'un Camion ou petite Epingle , font des bourfes 
heriffées de petits poils , qui venants a s'ouvrir en devant laiiTcnt échaper un filet blanc très 
délié, long de 4 ou 6 lignes, dont le fommet efl chargé d'un autre globule noiraflre encore 
plus menu , le quel s'ouvre de devant en arrière en 4 quartiers qui laiiTcnt échaper une pouT 
iîere couleur de lie de Vin. 



9. Hepatica saxatilis, undulata, seminifera. 



Le 



B OTANÎC ON PARISIENS E. 99 

Le 18 Juillet 170^. Cette plante efl attachée aux grez qui font autour des marres dans les 
landes de la forcft de Fontainebleau/par de petits cheveux qui ferrent du dos des feuilles. Ces 
feuilles font ondces a peu prés comme celles às-LinguaCervina maxtma un dtdato folio & for- 
ment de petits gafons vert gai plaquez fur ces grez. L'extrémité de ces feuilles forme dcS 
cfpcces de rofcttes dans le milieu desquelles fe voyent de petits grains jaunaftres & tranfpa- 
lents, qui félon toutes les apparences font les femenccs de cette plante. Les feuilles kut 
aufïî tranfparentcs & plices en goutiere mais toutes gaudronnées. 

)^ xo. Hepàtica Asplenoides, rajviosa, major, florida, muscus nummulariae folio, 
MAJOR. y.R.H.ssS- . ' 

Elle naift fur les pentes des levées de terre fraiches & humides , & quelquefois dans le$ 
prairies marecageufes de Verfaillcs & de Jouy. Ces tiges pouffent a leur naiffance dans les 
mois de Mars & d'Avril , des filets tendres , blancs & luifants , qui fortent du fond d une 
gaine membraneufe, blanc fale , longue d'une ligne ou deux , attachée fur le coté du briu; 
Ces filets ont environ un pouce & demi de hauteur , & foutiexment un petit bouton ovale, 
noir, poli & luifanr, qui s'ouvre de la pointe a la bafe en 4 quartiers difpofez en croix , de 
couleur brune tirant fur le roux, chargez d'une poulfi ej:p_ tr^s fine. Cette. plante pouffe des 
tiges braiichues , longues d'un pouce jufqu'a quatre, tortues, rampantes, garnies fur les co- 
tez des feuilles fort ferrées , très minces , tranfparentes , longues d'environ une ligne , tail- 
lées en oreillon,po{écs en écailles, furies cotez des tiges & des branches. Cçtte plante efl 

^Vivace, Qiiand cette plante naift dans Téau fes feuilles fout moins p^effées & rangées alter- 
nativement.. 

' - r - 

II. HepATICA, qui MUSCUS SQUAMOSUS , rouis SUBROTUNDIS , PENSISSIMIS. 7.R.IL 

'5SA. 

. Cette efpece rampe , & forme ordinairement fur la tronc des arbres dans les lieux frais des 

jgazons fort touffijs d'un verd brun & mat, qui pouffent des brins longs d'un pouce ou deux , 
fort branchues fur les cotez , garnis des feuilles très ferrées , prefque rondes , fort minces , 
qui n'ont que deux tiers de ligne de long fur un peu moins de large, pofécs en écailles fur \ç.% 
cotez , mais d'une manière qui n'empefche point qu'elles ne couvrent les. brins. Pendant que 
cette plante eft encore jeune & que fes brins ne commencent qu'a s*elonger , elles pouffent 
des petites gaines verts pales , longues d'environ une ligne , du fond des quelles s'cleve 
un cheveu blanc , fort tendre , qui les déborde d'une ligne fculement^^ foutient de petits 
fcoutons châtains qui s'cpanouiffent de la pointe a la bafe en quatre parties égales d'un rouge 
brun , chargées d'une légère poufïïere. 

ïx. Hepàtica, qui muscus saxatilis, nummulariae folio, MmoK. J.R.H. sSS- ^^ 
^Lkben parvus ^ in'corticibus arborum humidisrefens , foUolis fubrotundis fquamatim incum- 
ientibîis. Raji. Syn.^x. N". 10 2 an Mufcus Lkhenoldes foUis cauli fquamatim incumbenti* 

ius, anguftior. ejufd. Âpp. 3,^,^1: 

Celle-cy rampe & forme auffi des gazons ronds , fur Tecorcc des arbres & fur les rochers* 
Elle diffère de la précédente , par fa couleur qui eft d'un verd plus brun, par fes tiges , qui font 
plus longues & plus menues , par fes feuilles qui font deux fois plus petites , & enfin par Ces 
ileurs , qui ne font ni fi grandes ni fi colorées. Elle croift a Verfailles & a Fontaine- 

♦ I. Hepaticoides Hepaticae facie. Lkhenfetraeiis caulîculo calceatQ. 4. C.B. Tin. 
■361. il y faut rapporter le Z//^/^^»/^rx;«j'^rc'^//j-, folioUs frofunde laciniatts, TluLAlmag* 
■£ot.%i6. Thytogr. Tab.^%. fg.i. Je croy qu'il y faut auffi rapporter le Lichen terrefrisfo^ 
iiis angujTwribusvirefcens. X, Raji.HiJl.i.iij. 

1. Hepaticoides Pglytrichi facie. MufcusTrichomanoides foUïs rotundionbus pel^ 

■lucîdis fquamatim conjunBe fibi incumbentibus , ^x.HiJl. Qx. 3. 6x7. Icon. SeB, 15". T^b.6, 
Mo. 41. fans fruit. C'eft la première de mes deffeins. Tab, i. N^. r. Mufcus minimus tenuif 
fmuf que JJplenii facie. ScotJllnJi.x.^^.Tab.z. fg. 5. Mufcus, nummulariae folii s fubro- 

iundis, deitfefojïtis. J.R.H. ^^ r r- 1 -j 

* 3 Hepaticoides Pglytrichi facie, foliis bifidis ma]ok. Mufcus Licbenoides 

fomspinnattsbiJïdisminor.^7'^'^fi-Ox,^,6x7Jcon.SeB.iS' T^^^-^- -^^-47. fans fruit. C'eft 
la feconde de mes deffeins. Tab.i, fg. iV^.z. Mufcus fennatus , foltls Jubrotundts , bifidis, 

major. J.R.H. ^ -km^ r. * ■ r -j 

Mr Petiver me Ta envoyé en dernier lieu fous le nom de Mufcus Ltchenoides , 

Bb X fi' 



i 






ICO BOTANICON PARIS lENSB. 

j 

foliis fennatls bïfidts major, Rajt, Synopf. 339- 

4. Hepaticoides albescens, fouis pinnatis. Mufcîis , nummulartae folio , fru6tu 
fedkulo car ente. J. R.H.SSS. Mu feus fquamofus, nummulariae folio ^fru^ufediculo carente^ 
HiJloir.Tarif. ^Q^. an Lichen minimus albejcens , cauliculis reptans ^ foliis fimiatis , capi- 
tulisnigris lucidis^ 5-R^ji- Synopf^i N^. 5 ? Mr.Petiver me Ta envoyé en dernier liea 
pour le Mnfcus Lîchenoides foliis peJinatis bijidis minor. Rajt. Syno^fn^. mais il faut qu'il 
fe foit trompé puifque fes feuilles ne font point bifiirquces. 

Cette moufle eft vivacc & forme des gazons fort touffus, fur les pentes des levées de terre, 
dans les endroits frais & couverts des bois de Vcrfailles. Ses tiges font brunes , tortues , af- 
fezroides, longues d'un pouce' ou deux, peu branchucs , a demi couchées , vers le haut gar- 
nies fur les cofles de feuilles aflez ferrées , tranfparentes , très minces , d'un verd pâle & mat ; 
longues d'environ une ligne, fur demi ligne de large , taillées en oreillette &en aifles com- 
me celles du Tolytric. Ces feuilles fe courbent en deflbus & forment une efpecc de coftc fur 
Textrcmité des brins. Ces brins ainfi chargez de feuilles , ont en quelque façon la figure de 
infed:e qu'on nomme Millcpieds. De l'extrémité des rameaux naiflent en Mars&Avrildes peti- 
tes gaines membrancufes, blancs fales, longues d'une ligne fur demie lignedc diamètre, dentelées 
lur les bords , du fond de la quelle part un filet droit , long de demi pouce , blanc , tendre & lui- 
fânt , chargé d'un petit bouton ovale , noir , qui s'ouvrant de la pointe a la bafe en quatre 

+ 

parties égales , forme une fleur brune &poudreufe, zffcx {cvdAMt 3i ctilt ôm Gallium nigrol 
furpureum , montanum , tenuifoUum Col. Le refle de Tannée on ne remarque fur les extremî- 
fCz des branches que de petits grains noirs, attachez immédiatement aux feuilles. Peut eftrc 
font ce des femenccs. - 

* 5'. Hepaticoides folîîs $UBR0tuî^i5iâ squAmatim incumbentibus major. Mu-z 
feus fquamo fus , foliis fubrotundis , denfffimis. J.R.H.^S^. Mufcus muralis floridus , fo* 
lits fubrotundis creberrime imbricatim difpofïtis . fïve Mufcus muralis platyphyllos. 44. Hijf, 
Ox.^.Sxy. Icon.SeEî. 15, Tab.6. AT". 44. Mr. Petiver me l'a envoyé en dernier lieu fous le 
nom de Lichen parvus in corticibus arborum humidis repens y fo lioli s fubrotundis fquama* 
tim incumbentibus 10. Raji. Synof. 41. S? Hilî.^.^%. Eph. Nat.Cur. Cent. 5.® 6. App.pag. 
91. Tab.y.. fig.i.<): Lichenaftrumpetakdes^ fquamofum^ majus.1>illen.Cat.%i^. t 

6. Hepaticoides foliis subrotundis squamàtim incumbentibus minor. Mufcùs 
faxatilis nummulariae folio minor. J.R. H. 5- 5* 5-. C'eft fans doute le Mufcus Lichenoides 
foliis cauli fquamatim incumbentibus anguftior. Raji, Synopf. in app.-^i^. " 

* 7; Hepaticoides; qui Muscus trichomanoides , terrestris , minor flo- 
kidus. Voyez Planche XXIII. Fig.lo. . 

* 8. Hepaticoides palustris Cichorii crispi foliis. 

Cette plante naift dans les marécages, ou elle fait des gazons toufïuS, verd brun &luifant. 
Ses feuilles font lifTes , tendres & caflantes , longues de a ou 3 pouces , fur autant de lignes 
de large , découpées & frifées fur les cotez & par le bout , comme celles de laCichorée , creu- 
fées en gouticre par defTus , relevées par deflbus en dos d'Afne , garnies dans leur longueur d'un 
petit chevelu qui attache fortement ces feuilles, les unes fur les autres. De defîus & vers les 

L I 

extremirez de leurs découpures naiflent des gaines membraneufcs , blancs fales , de la Ion- 
gueur de deux ou trois lignes , fur une de largeur , du fond des quelles s'elevent en Mars & 

r 

Avril des pédicules fongueux , tendres , blancs & luifants , longs de deux ou trois pouces , 
larges d'une ligne , un peu applatis & quelquefois tournez en vis. Chaque pédicule foutient 
un bouton fpherique de la grofleur d'un petit grain de VefTe , qui s'ouvre fubitement de la 

, r 

pointe a la bafe , en quatre parties jaunaftres , qui forment une fleur en rofette , dont \t% 
quartiers fe rabattent fur le pédicule. Le centre de cette fleur efl; furmonté d'un placenre an>- 
guleux , large de deux lignes , blanc fale , velu , chargé de pouffiere très fine , qui tombé 
peu de tems après &laifl'e voir un floccon de duvet fauve. Toute la plante mâchée efl infipi- 
de d'abord, & piquotte enfuitte légèrement la langue. Voyez Tab. XIX. fîg. 4. 
US- Herba Vk^n.^odon. Raifin de Renard.de Fufch.ch.xx-x.. 

Elle fleurit des la fin d'Avril & en May. Eft commune dans la garenne de Sève. Dans la 

• garenne de St. Michel ^u de la de St.Leu d'EfTcnce. Son fruit eft meur vers la fin de Juillet 

& en Aouft. Se trouve aufÏÏ dans la forell de Montmorency autour à^s petits ruifTeaux qui 

fbrment les Eftangs a la droite du Château de la Chafle. Et dans les taillis a droit fur la pente 

entre Moulignon & le château de la chafTc. 

I. Hev 



BOTANICON PARISIENS E. 

I. Herniaria glabra. y.B.s.sy$. Herniaria Sim.Taul. %^o. le. 

z. Herniaria hirsuta. J.B.^.^jç. 

* 



101 



US. 

us. 



I. Hesperis hortensis. C.B. Tin, a fleur purpurine Violette blanche ^ îê Violette^^^'^^^^ 
purfrée. Fufch.ch.chxxTv. Q't^VHeJperis ^Iveflrh inodora, C.B. Morifon aflurc qu'elle 
ne diifere de Vhortenfa qu'en ce que ks fleurs n'ont point d'odeur. 

Dans le grand parc de St.Maur. en May & Juin. La fleur a un pouce de diamètre & n'a 
point ou prefquc point d'odeur. 

* Hesperis hortensis, flore candido. C.B. Tin, 

^. Hesperis Leucoji folio serrato, siliqua ql-adrangula. Infi.zis- velfotius Leu* 
côium , luteum , Qheftre, hieracifolium. C. B. T in. xoi. La plante de Moret n^t& a/Teure- 
ment point celle des Inflitut. Mais c'eft le Leucoium luteum Jylvejîre , Hieracifolium. C. 

B.Tin.7.o\. iV°.v. Leucoji kitei fylvejîris JpeciesThalïie^). de fiript. Leucoium jylvejîre ino^ 
dorum, Jlore parvQ pallidiùre, Icon. Eyjï.Tab.i6^. fg,%, Raji. Hijï.i.jîx. 

Fleurit en May. & Juin. 

3. Hesperis allium redolens. Mor.Hijî.x$%, AUiaria.Matth.. Alliaire de Fuchf.Cha^^U^i 
XXXVL 

Il faut divifer les Mieracia comme s'enfuit. 

I, Hier aciumN°. 1.1. 3-8.9. 10. 11. a femences aigrettces de poils & qui ne font point fe- 
parées cntr'elles. 

%. Hyoferis. 8c y raportcr la 14 lai5 la 17 dont les femences font a aigrette de plumes, 
& feparées par des languettes. 

3, Ticris N°.9. 9a. 9b. 9c. ix. 13. dont les femences font a aigrette de plumes, & ne font 
point feparées entr'eiles. 

.4. Hieracium fruticofum N'*. 5". 6. 7. a femences aigrettécs de poils. Calice a écailles difpo- 
fces en fpirales fur plufieurs lignes. 

0*1. Hieracium quod. Pilosella major repens , minus hirsuta. C. B.Tin,%6z, 
Hieracium Tilofelloides, vulgare- Mem.Ac.R.ijxx. N.i. 

Sa fleur eft jaune citron en defîus & en defTous. Elle eft double & a 6 a 7 lignes de diamè- 
tre. Le calice cft découpe ordinairement en xo lanières qui forment autant de petites colles 
hcriffces de poils noirs. Il y a quelque languettes a la bafe du calice , mais elles ne fe jettent 
. point en dehors , mais font comme collées dans toute leur longeur fur le corps du calice & 
font aufll herifTées de poils noirs. Les femences font noires ; canclées en long pointues par 
la bafe , & cylindriques dans le reflc de leur longeur qui eft en tout de deux tiers de li<>ne. 
Et font furmontécs d une brofTe de poils blanchaftres longues d'environ z lignes la tige eft un 
peu fiftuleufe. Toute la plante eft peu amere. Elle eft commune fur les bords de la foreft 
de Crefty. Fleurit en Juin. Et fur les bords de la foreft de Fontainebleau. Sa tige foutient 
quelquefois 4 a 5" fleurs. . 

o z. Hieracium murorum, folio pilosissimo. C.B.Pin.iz^. J.R.H.^ji. Mem- Je, 

R.iyzi. N.z^. 

Sa fleur eft jaune en defTus & en deffbus , elle a un pouce & quelquefois un peu pins de dia- 
mètre. Elle eft double , mais les fleurons de la circonférence qui débordent les autres d'en- 
viron z lignes font fort écartez les uns des autres. Le nombre de tous les demifleurons de 
cette fleur eft de 6s ou de 70 le calice cft découpé ordinairement en lo lanières qui forment 
autant de petites coftes herifTées de poils noirs, La bafe de ce calice eft accompagnée de 
quelques languettes qui s'appliquent immédiatement fur le corps du calice & font heriffées 
commes les découpures du dit calice. Les femences font noires ftriccs en longueur cilindri- 
ques, longes d'environ ^ lignes pointues par le bas furmontces par le haut d'une brofTe de poils 
blanchaftres longs d'environ 2 lignes. La plante eft peu amere, la tige cft fiftuleufc. Fleurit 
vers la fin de May & en Juin. 

o 3. Hieracium murorum, laciniatum minus pilosum, C. B. Pin.izg. Mem.Ac.R 
17x1. Variété quatrième de la 29 la, ou de la deuxième de ce Catalogue. Tulmonaria GalH~ 
cafoemina. Tabern,Icon.\ç^$. La fleur de cette troifieme efpcce eft de la couleur & grandeuf 
de celle de la précédente , mais elle n'a ordinairement qu'une cinquantaine de demifleurons 
dont les ï 2 ou If plus larges forment la circonférence & débordent les autres de 2 ou 3 lignes 
le calice eft tout femblable a celuy du N^.x. mais il n'eft relevé que de ij ou 16 coftes. Le3 
femences, font de même que deflus. Les fleurs de la figure de Tnlmonaria Gallica five au* 

Ce rea. 



loi 



BOTANICON PARISIENS E. 



Mem 



rea. 'Tabern.Ic>ï^^. reprefeutent mieux celles de refpece en quellion que non pas celles du 
N°.x. &les fleurs de la Tulmonaria Gallica foemina. Taber, Icon. reprefeutent mieux les 
fleurs du N°.2. que celles du N°. 3 . 

Au refte cette plante fait aufli fes tiges fiftulcufes & eft peu amerc. Elle fleurit en même 
temps que le N°.z. 

* 4. HiERACIUM MURORUM, LÂCINIATUM, MINUS, PILOSUM , FOLIO ANGUSTIORE C B 

Tin. ~ ■ ' 

5. HiERACIUM FRUTICOSUM LATIFOLIUM HIRSUTUM. TÎU. 129. H. Ox. 3. SeB- 7. 

Tab.^. fg:S9' meraciumfrutîcefcens, lat ifi Hum , fôlyanthûs,Eyft,Tab.z^^. bonne fig.Hie^ 
racium frutkofum , latifolrum , hirfutum , calice fufco y ovariis ?iigris, Mem. Ac. R.ijzi, 

Se trouve dans la forefl de Montmorency. 

* HiERACIUM fRUTiCOSUM LATIFOLIUM, HIRSUTUM, MACULATUM. 

A Fontainebleau autour du Calvaire. Ses feuilles font chargées de taches rouges bruns com- 
me celles du Tulmonaria Gallica. 

6. HiERACIUM FRUTICOSUM LATIFOLIUM FOLIIS DENTATIS GLABRUM. C -5. îP/>. 

. Hieracium fruticofum , folio lato , dentato , Jiibtus glauco , ovariis rufefcentibus. Mem. Ac. 
Reg.ijxi. iV.50, ' 

7. HiERACIUM FRUTICOSUM ANGUSTIFOUUM MAJUS. C.B. Pin. IZ^. jf.R.H. 

Ac.Reg. lyzi. N-SS- 

S^*8.(i)HiERAciUM "Mmus.Tyio/c. Tabern^ Icon. i8i. Hieracioides , annua^ fubincana, 

Cjani foliis. Mem. Ac. Reg, xjzx. N. z^. Hieracium luteum , glabrum . feu minus ^ 

, hirfutum. J-B.z, lib. z^. p. loz^. Raji. Hif.i.zs^. Ctchorium fratenfe , luteum laevius. 

C.B.Fin.izC. iVo. 4. Cefl celle qui naift fur les murailles. Elle eft un peu incane & velue,' 

les arreftcs des tiges font purpurines. 

. (z) HiERACIUM MAJUS. "Diofcoridis, Tabern. Icon. 1^0. Hieracium majus ère Hum angu^ 
fîifoUum , cauk laevi. 6. C. B. Tin. xzy. eil la même que la précédente. 

■ (3) HiERAcfuM FOLIIS ET FAciE Chondrillae. Lob-Icz^^. eft cncorc la mcmcqui fc 
•trouve dans les Jardins & dans les Vignes. C Bauhinla raporteafon Hieracium Chondrillae 
folio hirfutum. %. Vin. \z-j. Je ne fcay pourquoy, il la dit velue veû qu'elle eft toujours glabre. 

: (4) HiERAciUMMiNuSGLABRUM.il. C.B. Trodr. 6^, folUs eleganter virentihus. C.B. 
Tin. izj.N'^.x. eft je croy encore la même. Hieracium Erucae folio luteum. J.B.z. Hb. 24. /. 
10x5-. Il faut raporter ce nom a cette efpece icy de ce Catalogue & décrire la plante que Mr. 
Tournefort indique fous ce nom , qu'il faudra luy changer , dans fes Environs de Paris, fag 
99. Il la faut nommer Hieracium Sentis Leonis folio , hirfutum ,' flore intus luteo , extus 
furpurajcente. 

Elle fleurit des la fin de May & continue en Juin & Juillet. Son calice eft comme couvert 
d'une fleur de farine. Il n'y a guère de plante qui varie plus que celle cy, tantôt elle n'a que 
3 a 4 pouces de hauteur & tantôt plus de z pieds, quelquefois fes feuilles font entières & feu. 
Icment dentelées & d'autres fois elles font découpées fort profondement & aflez fouvent cre. 
fpces ou ondées. Sa fleur eft jaune en defllis & en defl"ous & n'a qu'environ demi pouce de 
diamètre, fon calice eft nud. Lorfque la fleur eft pafl^e'c, de cilindrique qu'il eftoit il devient 
conique canelé a côte de melon. Ses coftes font chargées d'un rang de cils noiraftres de demi 
ligne de longueur. Ce calice en cet eftat n'a que 3 ou 4 lignes de haut. 

9. Hieracium Chondrillae folio glabro, radice succisa majus. C.B. Tin- 
117. Hieracium minus ;praemor fa radice , five Fuchfn. J. B. 2. /. 24. /. 131. Raji Hifî.x, 
230. Hieracium minus. Fuchf.Ic. 320. Tetit Hieracium. Fufch.ch.cyiyi* Hieracium minus 
LaÛuca Lej>orina. Tabern. Icon. i^z. Cette plante eft 4 fois nommée dans le Pinax. Voyez 
les 3 autres noms cy après a. b. c. , 

■ Rien ne fepare les femences entre elles. Elles font un peu fufclées , leur aigrette de plume 
eft blanc faîe, longue de 2 ou 3 lignes. Sa fleur a environ un pouce de diamètre , fon jaune 
eft comme celuy de la fleur de Tijfenlit ..en defliis avec une bande purpurine brun fous chaque 
demiflcuron de la circonférence. Les fleurons font ordinairement découpez en 6 pointes fur 
le bout , & font foutcnus par un calice dont les écailles font intimement couchées Tune fur 
l'autre dans toutes leurs furface. Ce calice eft un peu velu & a environ 4 lignes de long. 



v- 



I 



BOTANÎCON PARISIENS E. 



103 



Les fcmenccs en ont x de long 6c font brunes , rayées en longcur & n'ont qu'un quart de li- 
<^ne de diamètre & font furmontées d'une aigrette de plume longue de ^ ou 3 lignes. Sa ti- 
ge efl nuë & crcufe. Fleurit en Juillet Se Aoufl. , 

aHiERACiUM Chondrillae folio, glabrum C.p.Tin. 127. Hieraclum Âfhacoldes. 
Tah.Ic.i%z. ' • ^ 

I 

bHiERACiuM FOLiis CoRONOPi. C.B. Ttn.ïzî. Hierachim nigrurn. Tabern. Ic.xZi, C. 

1 

Bauhln ne regarde celle cy que comme une variété du N°. 10. 

c HiERACiuM Chondrillae folio gLabro , radice succisa , minus. 5*. C B. ^tn. - 

10. HiERACïUM HiRSUTUM LUTEUM. J.B.-L, Hb.%^. /.. 1014. il faut y rapporter T/Z/Vr^- H.Par.99: 

ciîtm maximum Chondrillae folio, ajperum. ï.C.B.Tin.izj.qnodj eft'm'Prodr.;pag.6^. Hie* 
' racium maximum a Jperttm Chondrillae folio, ^rodr.6^. TarLTheatr. j^^. ou efl une aflez 
bonne figure. Hieracioides , altijjlma, ajinua^ Chondrillae folio, flore utrimque luteo. Mem- 
Ac. R.ijzx. N.-Lo. 

Cette plante eft commune dans les bas près des environs de Paris ou elle s'cleve quelque- 
fois de 4 a 5- pieds. Sa tige eft creufc. Scsfleurs font jauneCitron en deffus&en defTous, & 
ont IX a 15 lignes de diamètre. Son calice eft a cofte de melon , il a environ 4 lignes de lon- 
gcur fur 3 de largeur , il eft noiraftre , un peu velu & garni a fa bafe de 6 a 8 languettes qui 
forment une efpccc de chapiteau. Sa femence eft longue d'environ deux lignes couleur de noi- 
fette & rayée en long, tWc eft chargée d'une aigrette de poils blancs longs de 3 lignes. Elle 
fleurit en May & Juin. Le calice eft découpe en 13 du 14 lanières verts bruns, heri/Tces de pe- 
tits poils fort courts, 

' II. HiERAciuM MAXIMUM Erucae FOLio, /?//?. )?./f. 4^9. H'teracium Erucac foliîim h'irfu- 
fim. J'B. Hieracioidesvulgarisfoetida. Mem.Ac.R. 1 7x1 .iV.^.Ç^ Hieracium Âmygdalas amaras 
olens.feuodore Apili fuaverubenîis.H.R.Tar.J.R.H. 469. Seneciohirfutus. CB.Fin.i^i\ 
Sciiecionisfpecies T>odottaei. Lugd. i . 5'77. EJpece de Seneffon , de T>odon. Lugd. Gall. 1.487. Ja' 
cobaeajylvatica, tOfnentofa,Cichôrii fylveflris folio. H.Ox.s.io). Item Hieracium lut eum^ 
Cichorii Jylveftris folio , Amygdalas amaras olens. H.Ox.i-^i. -AZ°. 4. Hieracium flore ex- 
terne croceo, Amygdalas ainaras olens . SeB.^ .Tab.4^, fig.^. Hieracium Caft or et oàore Mon f 
^elienfium. 6. RajiJUfî.i.x^^, Hieracium flore farvo liiteo. Apuli flore fuaverubenîi odo* 
re aemulum. H.R.Blef'Ljx. l^^Ç[gmcàtVHieraciîîm Aptlum, flore fnaverubente. Col. r. 
24X. repiefente parfaitement bien la plante en queftion. 

Sa tige eft pleine. Elle eft commune entre le pont de St.Maur & Champigny. 
o j%. Hieracium asperum majori floue in limitibus agrorum. y.^.x./. 24./'. 1029.H. Par.99. 
Cichorium fratenfe luteum hirfntie ajperum , "vel Hieracium hirfutum foliis caulem amhien^ '^^^ ■ 

tibus. I. CB.Tin.\%6. ^ Cichorium montanumanguftiformmhirfutieafperum.-i,Ejufd.Ibid. 
Hieracium Intybaceum afperum. Tabcrn. Icon. iZ^. Helmïnthotheca bijpidofa^perennis , S 
vulgaris. Mem.Ac,R.\j%\. N.6. 

Sa fleur eft quelquefois jaune des ^ coftez. Fleurît vers la fin de Juin , en Juillet & Aouft^ 
Son calice eft canclé & a des rayons d'ecailles â fa bafe. Sa fleur a depuis un pouce jufqu'a 
quinze lignes & quelquefois un pouce & demi de diamètre, double, jaune en defTus, pur- 
purine en defTous. Ses femenccs font châtain vineux. Elles ont environ y de ligne de 
long fur demie ligne de diamètre, un peu aplaties & canclé es dans leur longueur > furmontées 
d'une aigrette dé Plume blanche & foyeufe longue d'environ 3 lignes rien nefepare les fe- 
menccs entre elles. Cette plante eft commune dans le parc de St. Clou, fous les arbres pro- 
che le pont de fève. 

g 13. Hieracium Echioide$ capitulis CardUi benedicti. CB.Tin. 128. Helmiu- ii,-pat,4<sy^ 
îhothecahiffidofa, vulgaris^ annua. Mem.Ac.R,ij%\. N,i, 

Fleurit en Juillet & Aouft. Sa fieur a jufqu'a un pouce de diamètre, jaune en dcftus & gla- 
' cée d'un peu de purpurin en defTous, fon calice eft cginclé, rien ne fepare les femences cntr'el- 
les, elles font rouftcs , un peu aplaties , longues d'une ligne ou d'une ligne & demie , a ai- 
grette de plumes longue de 3 lignes foutenue par un filet long de prés de x lignes. Les femeru 
CCS font très proprement ridées ou rayées en travers. Se trouve autour de St. Prix. d'Hieres. 
Cette plante eft du genre de la 12*. 

214. Hieracium minus Dentis Leonis folio oblongo glabro. C. 5. Fi». 127. Hieracii 
parva fpecies : quibnfdam Hioferis anguflifolia afpera. Chabr. 319. Hieracium anniium glabrum , 



Ce 2 



fqua. 






104 



BOTANICONPARISIENSE. 



H.Par.98. 

&468. 



f quamo fi calice ^ cattle fub capïte turgidiote ^ fiflulofi. Hier acium aller tim levius minimum. 

Col.^.'i.^. fig^i^. Hyoferisangu(fifolia,Tabern.lcon. 180. Hypchaeris Clmidrillae folio ,par- 
vûflore. Mem.Ac.R,ijzj, K.x, 

Eft commune dans les flibles autour de Vaugirard , des Invalides , de Verfailles. Elle ne diffè- 
re de la i6=. de ce Catalogue que par fa petitefle. Ses tiges ne font fiftuleufes que fous là 
fleur , qui n'a ordinaîremenr que 5 a 6 lignes & quelquefois moins de diamètre jaune en 
deflus & en dcflbus. Elle n'efl; que de xo ou 30 demi fleurons. Le calice eft écailleux comme 
celuy ^Vii\^Scorz>07îere les femences font fufelces , châtain ou brun vineux , l'aigrette eflde 
plume. Elles {^ont fcparées entre elles par des languettes membrancufcs. Ces femences ont 
depuis 6 lignes jufqu'a 10 y compris leurs aigrettes. 

^ 15. HiERAciuM FOLiis CiCHORii sYLVESTRis ODORE CxsToKVA. Bot . Monjf. Hier acium 

flore farvo luteo , Apil'i flore fuaverubeîiti , odore aemitlum. H. R. Bief, 271. Senecio hir* 

fut us. CE, Tin. 

16. HiERACiuM DENTis EEONis FOLIO OBTUso MAjus. C.B.Tiu. E(l bisanuuellc Hiera- 
cium longius radicatum. t, Raji Hifi, i. 2,30. Hyfûchaeris , Torcellia. Tabern. Icon. 179. 
Hieracium Intybaceirm. Ejufd.Icon.\%i. Hieracium Macrorhizon. E/ufd, ibid.i^^. Je croy 
que ÏBierafium*De;2tisLeonis folio mofioclonon /fib/7/penim. ^.C.B/Pi^.ix'j. au queleftra- 
porté Vlîieracium Intybaceum. Tabern. Icon. 183. n*en doit point cftre feparé. Je ne fcay pour- 
quoy Bauhin met monoclonon dans la phrafe, veu que la figure de Tabernnemont. en reprefcntc 
fxxVJJieraciumT^entis Leonis folio , hulbofnm. 4. C.B.Tin.Trodr.6^. N'\^. auquel A/r. 
Tournefort raporte V Hieracium Intybaceum. Tab. Ic.iSs- efl encore noflre plante. VEypochae- 
ris Torcellia. Tabern. 1 79. que C. Bauhin raporte a fon Hieracium minus T)etîtis Leonis folio 
fubafpero. f. Tin. 127. efl encore notre plante mais l'/Zi^r^jm/^^/a^^i/^/» 4. Ccï/.2. 31. que 
C. Bauhin y raporte , en eft fort difFerente. Hypochaeris vulgaris , major. Mem. JÎc. R, 

J721. N.i. 

Sa fleur efl double & s'evafe jufqu'a un pouce & demi. Elle efl jaune en defTus & de cou- 
leur de datle en de/Tous. Ellearoo ou 120 demifleurons feparez entre eux par des languet- 
tes membraneufes, le calice eft e'cailleux comme celuy de la Scorsonère. Les femences ont en- 
viron f de ligne de long , furmontées d'un ftile long de x ou 3 lignes chargée d une aigrette 
de plume longue de 3 lignes , la tige eft fiftuleufe. Fleurit en May, Juin & Juillet. 

17. HiERAClUM AlPINUM LATIFOLIUM HIRSUTUM , INCANUM FLORE MAGNO. C. B. Tin. 

Hieracium Thlomoides. Tabern. Icon. 184. an Hieracium Alfeftre majtis Endiviae planaefo» 



liislongis, macuUs ferrugineis afperis. Hift.Oxon.s- T>ens Leonis foUisintegris , caule ra- 
ris folïts veflito ^ monanthes fere. Rajï. Hili.i.x^A^. Hjypochacris hirfuta ^ Endiviae folio ^ 
magno flore. Mem. Ac, R.x-jtx, N.^. 

Cette plante & la variété fuivante , font communes dans le bois qu'on traverfe en allant de 
Viliicrs a St. Lucien. Ce Villiers eft entre Nogcnt le Roy 8c Maintenon. Et ce bois com- 
menée des le Moulin du dit Villiers. C'eft dans Tendroit du bois ou il y a des Genievriers , 
oufetrouvent ces 2. Hieracia. Elles ne font nullement ameres, leur tige eft pleine & quel- 
quefois creufe , & le bouton de la fleur eft noiraftre & fort velu. Elles fleuriffent en Juin& 
Juillet. Leur fleur eft double, jaune citron en defTus & en defTous, large d'environ un pou- 
ce & demi. Les femences font fufelécs , noiraftres longues de 4 a 5- lignes chargées d'une ai- 
grette de plume , blanche & longue d'environ 4 lignes, ces femences font fcparées entre elles 
par des languettes blanches & membraneufes. Ces languettes eftoient d'abord des gaines qui 
envelopoient les embrions des femences. 

Hieracium alpinum latifolium hirsutum incanum flore magno maculatum. ffy- 
fochaerishirfita, Endiviae folio maculato, magno flore. Mem.Ac.R.Sc.i.j%i. variété de la 
précédente. 

* I. H1PPOCASTANUM VULGARE. Inft. 

I. HiPPURis VEL HiPPUROiDES. Chara vulgaris factidu. AEî.Ac. R.Sc.iyn^.f.i'^, Tab. 
B.flg.i. Equifetum faetiâum fié aqtia refens, C.B. Tin. 16. 
Cette plante & celles des N''.3 & 4 fe trouvent dans les fofTez le long du grand Chemin de 

VilHers âMallcnoUe. . - 

*2. Htppuris. Chara major fiibcinerea , fragilis. A^. Ac. R. S. lyi^.p.i^. Equifetum 

fi-agiïe majus fubcinereum^ aquis immerfum. Hi[f.0x.^.6%i. Icon. Se£t.is Tab. ^.N°.^. 

* 3. HiPPURis FOLus SENis. dc mcs deffins. Çharafoliis fenis , inferioribus integris, 

Act, 



t 



+ y 



BOTANICON FARISIENSE 



10$ 



AB.Ac.R. Equifeîum five Hîppîiris lacuftrls foUis manfu arenop Gefnero. Tluk.Thytogr^ 
Tab.^^. Jig.^. an Equifetum granulofum , fub aquis repens. Flor. ^ajim.st. cumfg. 
Le 30 Juillet je Tay trouvé en graine dans TEftang de Villcbon , parc de Meudon. 

* 4. HiPPURis QUAE Chara MAJOR cAULiBus spiNosis. Ati^AcReg.EquifeUmfiveTlip- ,. 
furis mtfcofus ^ caulkuUs Jpïmdts crebrius exafperatis ^ fub aquis repens , Sherardt. Hift, 

* f. HippuRis LACusTRis FOLiis NON ARTicuLosis, LONGioRiBus, LUCiDis. Chura tranjlu'» 
cens, major fiexilis. AEt.Ac.R.Sci-jn). pag.\%. Tab. 3.j%. 8. 

* 6. Hippuris'brevissimis et tenuissimis setis, polyspermos. Chara tranjlucens , mi^' 
nor, flexUîs. A£t, Ac.R.Sc.x-ji^, 

Dans les fofTez aux deux coflcz du grand chemin, entre haute Briere, & St. Léger. 

* ï. HoRuEUM DiSTiCHUM. J.B,%.A%f). Teùte Horge. Fufch. clxvi. US. . ■ 

* i. HORDEUM DISTICHUM, SPICA BREVIORE ET LATIORE GRANIS CONFERTIS. Rdjt. //{/?. US. 

1243. Hordeum dijlichum fpkâ latâ compreJ[a breviore, H.0x,%o6, Ic.Se^.Z. Tab.6.fg ' 
%. excellente. ' - 

A 

On cultive cette belle orge , autour de Boifly dépendance de St. Leu d'Eflerens. Elle 
meurit en Juillet & Aoufl:. 

V * 3. Hordeum vo\.\STiQH\:i>.i.J.B,Zea,GaUk€ EJpeaiite alias Scotirgcon.Broff.ïox. Grof Efcargeon* 
Je Horge, Fufch. ch. clxvi. ^^' 

* 4. Hordeum hexastichum pulchrum. J.B.^^^. 

* I. Horminum sylvestre Lavandulae flore. C.B.Tiu.Hormhmmfoliis ^iernh, SL 
deritîs ^lerfw folio. Lugd.wLx.GalLx-y,. Tom.%:Jig.%^. Efi Horminum fylvejir-e minus in^ 
Vtfo folio, flore azur eo. Barr. Icon.%o%, La. û^irc de h Sclarea Hi/paîùca.Taùeru.lcon.^y^. 
que Mr.Tournefort raporte a cette plante, n'y a aucun raport non plus que celle de VOrvala 

'Jylvefiris fpecies 4. ^od.i.^^. que Morifon confond avec noflre Plante qu'il décrit d'ailleurs 
afrezbienala//î^^39f, de lHift.Ox.3. No.^z. La iîgurc qu'il en donne. Tab.ij^. SeEî. 11. 
fous le titre ^Horminum fylveftre elatius La'vandulae flore majore fat nratè caernleo , ne vaut 
guère mieux que ce nom. Il y raporte encore VHormim^m fylveftre Ger, Horminum Jyl^ 
vefîre. Tark. 8c lé Galitrichis affine Maru fl mu genus aliqîwd , Sclarea HiJpanica.Tab 
7, B, 

Cette plante fc trouve le long d'une muraille d'Auteuil vers l'entrée du bois de Boulogne & 
dans le dit bois autour de la grurie. Sa fleur eft bleu turquin. Elle n'a pas 3 lignes de long. 
Fleurit en Juin & Juillet. ' : 

I. Hyacinthus oblongo flore, caeruleus , major. C. j?. !P/>. 43. Hyacinthus non 
fcriptus.T>od.Tempt.%i$, Hjacinthtis Hijpanlcus. ChifHift.x,xj6,Icon.ijj. 
7^. Hyacinthus Angltcus cinericius. Eyft. 

* 3. Hyacinthus non scriptus, flore candido. ^od.Tempt.tx'^, 

* Hydroceratophyllon , folio laevi,octo cornibus armato. Mep. Ac, R.ïjxi^. N, 
z, S ibidem. Tab.z.F.x. HydroceraUm laevius. Il diffère de VAfperum. i". par ce que fcs 
feuilles font plus molles & plus divifécs. 

Ses fleurs font de x fortes , fcavoir mafles. & femelles. Les unes & les autres font nues, 
verdaflres & attachées immédiatement dans les aiffelles des feuilles mais feparement. CcQ: a 
dire que dans l'étage de feuilles ou il y a des fleurs mafles , il ne s'en rencontre point de fe- 
melles, & dans les Etages ou on voit des fleurs femelles , il ne s'en trouve point de mafles. , 
La fleur femelle ell crcuféc & evafée en chaton de bague & découpée en 8 ou 10 lobes égaux, 
afiez profondement. Elle cfl remplie de fommcts blanchaftres a x cavitez parallèles , fans fî. 
lets , & terminez par 2 où 3 petites dents. Les fleurs mafles font de petites cloches dont les 
bords font pareillement découpez en 8 ou 10 parties. TEmbryon qui s'eleve de leur fond cfl 
de figure ovoide & term'iné par un fîlet long d'environ z lignes. 

I. Hydrocotylè vuLGARis. luft.^zZ, Cotykdon aquatica. Nombril de Venus aquatique^ 
*Dod.Gall.^<). Rannnculus aquaticus umbilicato folio. Coll. l^S. fig- 3i<^- Il faut examiner 
les feuilles de nôtre hydrocotylè. pour voix fi elles font fendues d'un côté jufqu'a leur queue 
comme Columna dit que le font celles de fa plante, qui me paroift d'ailleurs n'eflre pas la no- 
flre. Je croy que VAlflne Saxifragae aureae fol. ^c. Raji cfl une efpece de ce genre. 

Fleur d'environ une ligne de diamètre. C'efl une efpece de godet a s pétales entiers , ter- 
minez en Arcade Gotique , longs d'environ demie ligne fur autant de largeur , entre les 

' . . Dd qxKls 



^ 



iîanmhane. 

US. 



\ 



10^ B T A N I C N F A R ï S I E I^ S E. 

quels font placées s etamines de demie ligne de long chargées chacune d'un fommet rond 
&jaunaflfe. Le fruit efl aplati & taillé comme cdny d\\nT/j/a/pUîum, il n*a qu'environ un 
ligne de long fur un peu plus de large , échancré par les ^ bouts & garni fur ccluy d'en haut 
de X petites cornes. La fleur eft vcrdaflre & quelquefois purpurine, fleurit en Juillet & 
Aouft. 

I. Hydropiper. 'Fnchf.Hift.^é^i. vid,Ter/icaria N,y. 

* Hydropiper flore albo. ' 
I. Hyoscyamus vulgaris vel Niger: C.B.Tin.iû^. Jufqmame j^^une. Fttfch. CE. 

CCCXXIII. 

Son Caractère efl bien gravé dans les Inflîtutions , mais il y eft mal dit que fes femenceà 
font attachées a la cloifon , car elles portent fur 2 pkcenta qui tiennent a cette cloifon. Césfe- 
mences font gris cendré , un peu aplaties & toutes chagrinées. 
'US. ï- Hypericum vulgare. CB.Tm.xj^, Mtllepertuis^ Fufcb.ch.cccyixu.Afcyrtm. "Dod, 
Call.^ . Folïîs modo latioribus {dicit CBauh) modo angufiis variât , quod Tragus dnabus 
figuris exprejjltx caules quoque ejus, quod inhumentibus provenit , quadrati funt , alibi ve* 
rb rotundi. Hu^us etiam minor fpecies caule quadrangulo , foliis non perforât is. 
Ses femences font brunes & cylindriques. : 

H.Far.104. X. H^PEracuM Ascyrum dictum caule quadrangulo. J.B.i. lib.-L^.f^ili. quoadde- 

fcript. Hypericon. Eyjî. Tab, 247. Foin dur.deFufch.ch.xxiY. Hypericum. Ocimoides 0» 
fpeciofum. J.B.^. //^. 29./. 344. quoad Icon. Foin dur. "Dod.Gall.^^, 

* Hypericum ascyrum dictum caule quadrangulo variegatum. 

* 3. Hypericum perforatum, <:aulÉ quadrangulo, flore minore. C QÏ!i V JfcyrûmJ 
Matth, Lugd. 2. ii5'5'. Gall. 2. 5-5-. C. Bauhin le rapporte mal à propos au AT". 8^ de ce Cata- 
logue. . 

■ Se trouve dans le parc de Meudon dans les endroits marécageux. Il fe trouve aufîi a FÔn-' 
, • tainebleau, entre Je Canal & Pefpalier de Mufcat, le long du petit ruifTeau. Fleurit en Juillet 

& Aouft. & a Hieres Se aux environs. 

1 

H.Par.104. 4- Hypericum elegantissimum non ramosum folio lato. 7.^.2.383. Androjaemum 

Qampoclarenfe, Col.\,y^. fg.yj^, Afcyrum Jive Hypericum bifolium glabrim , non perfora^ 
tum. C.B. Tin. z^o. Androfaemum glabrum ^ nonramofum. Bot.Monfp. 

L'authcur des Environs de Paris veut que Tr^ïç^j' donne la figure de cette plante a cofté de 
celle du N°. 2. de ce Catalogue , mais il i\'y a que le trait & \\ ne Ta point décrite. Se trouve 
dans les bois autour de l'Abbaye de Livry, 

F 

5-, Hypericum minus erectum. C.B. Vin. 

6. Hypericum minus supinum vel supinum glabrum. C.B. Tin. Autre efpece de- 
Millepertuis . 'Dod. Gall. defcript. fine Icon.^^. 

* y. Hypericum palustre supinum tomentosum. Infi.zss- ItemHypericumfupinum 
tomentofum, minus vel Mon fpeliacum. C.B. Tin. %y^. J. R. Herb.zss- ^typericum t ornent 0- 
fum. ^.^.3./. 19./. 384. Hypericum fupinum , tomentofum ait erum. Cluf Hiji.ci.^xxi. Hypel 
ricum tomentofum , m Hypericum fupinum. C lu f Lob. Icon. ^00. Hypericum tomentofum. Lob: 
Obf.%1^. Hypericum fiipimm. T>od.Tempt, y 6. Icon. yy. Hypericum cotonné de Lobel. Lugd, 

G^llz.^^, 

* 

Se trouve dans le marais de St. Léger a l'endroit ou naift le Gale. 
H,Par.472. ■ ^- Hypericum villosum erectum, caule rotundo. In fi. Item Hypericum Orientale ^ 

latifoUum , fubhîrfutum , catile purpureo , villofo. Cor.J. R.H.x^, Androfaemum hirfutum. 
C.B. Tin. 280. Androfaemum alterum hirfutum. Col. 1.74. il ne le dit haut que d'une cou- 
dée. Hypericum Androfaemum diEitim. J. B.^.lib.z^. 385:. Androfaemum alterum foliis Hy- 
, perici, quodûliquibusHypericoides. C B.Tin.zlo. Hypericum majns five Androfaemum 
, Matthîoli.Tark. Theatr. sy6. Androfaemum ^^Iterum hirfutum. Col. Ecphr. 74. Tluk, An- 
drofemon , de Fufcb. ch. xxv. Autre efpece de Foin dur. "Dod. Gall. 5-0. 



f- 



Eft commune dans le bois de Verrière. 
Hypochaeris vide Hieracium N^.y, 



I 



o i.JA„ 



ï 



BOTANICON PARISIENS E. 



107 



C/îC'î 



Û^\^%' 



/ 



^-\y^\ 



iV^tT»*' t,»/- «^ 



"^^ 



t'»./».'^ 



e 



t 



1 




o ï. ^(IkQim^^'^^^^M. (3^ ACEA NIGRA PRATENSIS , LATIFOLIA. C.B.Tw. Jacea 

n'îgra. x%. Raji. Hift. 1.^%$. Sim.TauL Ic.%^6. Rhaponticum 

fratenfe, Jaceae folio ^ faàe^ flore pirpireo, coronato, Mem.Ac. 

R. \7\%.N.j. ^ 

Fleur fans couronne , femences fans aigrette ou qui , tout an 
plus , n'ont que quelque poils fi courts , qu'a peine \q.s peut on de* 
couvrir avec là loupe. La fleur de la Jacéc la plus commune de nos 
Campagnes a un pouce & demi & quelquefois deux pouces de diamètre. Elle efl: compo- 
fée de x fortes de fleurons. Ceux qui occupent le milieu ou le difque font découpez re- ■ 
gulierement en $ lanières e'gaîes. Et ceux de la circonférence , qui ont environ un pou- 
ce de long font comme découpez en % lèvres. La fuperieure qui a 3 ou 4 lignes de lon- 
geur eftparcage'c en x lanières & Tinferieiire , . qui efl: longue de demi pouce , refl en trois. 
Toutes ces lanières font larges d'environ une ligne. Les fuperieures font cependant tou- 
jours vm peu plus étroites. Les fleurons du difque n'ont que la motie de la longeurdeceux 
de la couronne. Cette plante varie fort par le plus ou le moins de longeur & de largeur 
3e fes feuilles , par leur couleur & par leur circonférence qui e/l tantôt entière & tantôt de- 
coupée. La couleur des écailles du calice efl auffi difîèrcntc. Il y a des' pieds ou elles font 
terminées par des plumes noires , d'autres par des brunes , d'autres par des ronfles & d'autres 
ou les écailles font dénudes de plumes. ' 

■ o * Jacea mgra pratensis latifolia, flore albo. /;//?. 443. Rha^onùcnm frai enfle ^ 
Jaceac folio ^ faàe, flore alho coronato. Mcm.Ac.R,\y\%. N.j. 

G* JàCEA NIGRA PRATENSIS LATIFOLIA FLORIBUS CARNEIS. H.Ox. 3- T39. RhopOUticUm 

praten'e , Jcceae folio ^ facie , flore carneo , coronato. Mem , Ac . R , lyiZ . N.j. 

o * Jacea copvONATA , NIGRA , PRATENSIS LATIFOLIA puRPUREis FLORIBUS. Mr. Ray fait men- 
tion de cette variété dont la fleur efl décrite cy defTus. Voyez Raji. Hifl, i. 3x5. après N".' 
li. a Tempis ® locns. Jacea nigra flore' furfureo. Eyft,Tab.%y%, 

O * Jacea coronata, nigra, carneis floribus. 

o * Jacea coronata, nigra, albis floribus. Jaceanigra flore albo. Eyft.Taù.%jZ. 

* Jacea coronata nigra, purpurea, flosculis tenuissime laciniatis. 

J'ay trouvé cette variété dans les fofTez de la Chauffée d'Auteuil. Sa fleur avoit un pouce 
& demi de diamètre, mais les plus larges lanières des fleurons de la couronne , n'avoient 
que demi ligne , & les écailles du calice fe terminoicnt par des plumes noires, 

o X. Jacea cum squamis cilii instar pilosis. J. B. 3.28. lib.x%. an Cyanus major 
^Alpinus, inciflisfolïîs.Triumf.Obferv.defc.jpag.'i.G. mcoitl ^lukenet y T^^^oxlcjaceanigra 
vttlgarls laciniata. Tark.Th.^jo. Jacea nigra lacïniata. C. B.Tin. 271. Jacea Auliriaca 
. Sexta. CluflHifl,fofl.7. 

Sesfemencesfont brunes & fans aigrettes.. ' 

o 3. Jacea latifolia capite hirsuto, C,B.Tin.%yi. 

Ses femences font couronnées d'une aigrette de poils fort courts. 

o * Jacea latifolia, dissecta, capite hirsuto. 

4. Jacea,, suPiNA, incana, purpurea. 

* Jacea ^ supina , incana , coronata , purpurea. 

o 5*. Jacea vulgaris laciniata, flore purpureo. y.R.H. Jacea major Lobelii^ 
Tenae. Lmd. quoad deflcrift.ix^x. Cette defcription ne cadre point a la figure. Cette figure 
icprcfente la Jacea foliis Eritcae lanuginofls , J. R,H.^^^. CcpcndmtC. Bauhin ne laifTe pas de 
raporter & cette defcription & cette figure a fa Jacea Cyanoides echinaîo capite. C B. Tin, 
a/x. Jacea major. ix.Raji^ Hifl.i.-ix^. il y raporte la J'r/^^/V^ major Jquaniatis captulis. 
C.B. Tin. S Scabiofla major altéra fquamatis captîilis , flve Jacea rubra latifolia laciniata, 
Ejnfd. 

Ses femences font aigrcttccs de poils. 



^ 



G * Jacea vulgaris laciniata flore carneo. 
o Jacea vulgaris laciniata, flore albo. Infl, 

Dd X 



G 



JA- 



* . 



lûS 



SOTANICON PARISIEN SE. 



o* Jacea vulgaris laciniata caule tuberoso. 

G 6. Jacea kemorensis quae serratula vulgo. /;//?. 444. Ceft xxffiStaebe ruhra Mon* 
ffelîaca , parvis C^ani cafitîilis : veljacearubra angujîifolia laciniata. C.B.Tin.i'j'î,. Ja^ 
cearttbra major laciniofa. Lngd.\.ro6%, Centaurium medmm laciniatum y^jlore purfureo: 
Tluk. Alm, Bot. 93. RhapontîCOîdes nemorofa ^ ferratuladiEia. Mem. Ac, R. 1718- 

Jacea kemorensis , quae serratula vulgo flore albo. /«/?. Serratula fore albo- 
Flor.Bat.ix. Rhaponticoidesnemorofa, ferratula diBa^ flore albo. Mem. Ac.R.\j\%. 

* Jacea nemorensis altissima Persicae folio. /;{/?. 444. Centaurium me dhm ^ foUis 
integris, purpureum. Tlîik.Alm.Bot.^i. Rhaponticoides altijjïma , T er fie ae folio. Mem.Ac. 

R.1712. N.i^. , • 



Foliis divifis. 



Jacahét. ' 



I. Jacobaea vulgaris laciniata. C.-S.^i;;. 131. Jaccbaea vulgaris. x. Raji. Hift. i, 
2S4. Herbe S t. Jacques. Fujch.ch.cc\.y.xyiin. 

Sa fleur a environ un pouce de diamètre. Sa couronne eft formée par ix ou 13 demiflcu- 
rons qui débordent le calice de 5 a (5 lignes & qui ont prcs de f quarts de lignes de iar-. 

* Jacobaea altissima, Lusitanica , tenuissime laciniata. Infl. 

* X. Jacobaea Senecionisfolio, incano, perennts. Raji Hift. 1.185-. Eft Jacobaea altéra. 
C.B.Tin. 131. Jacobaea marina. T>odon.GM.Jcon:$^. Herbe ou fleur St. Jacques. z.T>od. 
GalL dejcyi. Jacobaea foliis ampUoribusincanis. H.R.Bkpdefc.xjyl Eft Senecio Jaco^ 
h'aeaZelandicaincana. Lob. Illufl. 76. Jacobaea , Artemi/iae folio , radiée repente, Mem, 

Ac.R.ijxo. N.i.. s 

g 3. Jacobaea latifolia palustris sfve aquatica. Raji. Hift. LiSs". Jacobaea paîu- 

fris, 'viridior, latiore folio. HOx. 3.110. N".i8. Jacobaea latifolia. J. B. Jacobaea Bar- 

bareae infar laciniata. Flor.TruJf.ixf). dejc.^flg. 

4. Jacobaea Pannonica. i.Cluf.Hift.\%i.. Jacobaea vifco fa ^ hirfut a. Flor.Jen.i6s, 

Senecio hirfutus vifcidus major y odoratus. J. B.x.io^z. Raji. Hift. i. 190. Senecio incanus 

pinguis. C.B.^in. z^i. Tlukenet y raporte le Seneciojacobaeac folio. Morif Traelud. 309, 

Mr.Petiver m'a envoyé cette plante fous le nom de Senecio Atticus vulgari flmilis , flore pe^ 

talisfere inconfpîcuisradiato. Tluk. Almageft. Bot. 3^%. Jacobaea incana^ villofa, annua, 

Senecionisfolio. Mem.Ac.R.xyxo. N x%. 

g 5- Jacobaea Senecionis folio, H.R.EI.'l'J'j. il la maf que dans la forcft de RufTy 
proche Blois. Q^Çtlo. Senecio minor latiore folio flve montana C.B, Tin. 131. Seneczum mon^ 
tanum. Tabern.Ic.i6<). Cefl peut eflre aufll le Senecio Ambrofiae odore. C.B. Tin.x^x. Sehe- 



Mor 



auflî 



^ 



ce Catalogue. 

Ses fleurs font compofées de 8. 10 , ou x^ demifleurons qui forment la couronne &fe rou- 
lent ordinairement çn deflbus. Les calices font cylindriques quand la fleur eft en eftat , longs 
de 3 lignes fur un peu plus d'une ligne d'epaiffeur. Mais quand les fleurs font pafTées , ces 
calices font coniques & ont environ 3 lignes de long. Les femences-font noires , étroites, 
longues d'une ligne, rayées dans leur longueur & furmontées d'une aigrette de poils blancs. 
Derrière le Plefïïs piquet , eft commune fur la pente en dcfcendant du château de Meudon au 
premier Eftang. Elle fleurit en Juillet & Aouft. 

6. Jacobaea foliis Ferulaceis, flore minore. Infl. 



m 



\^ 



Foliis inîegris. 



7. Jacobaea palustris altissima, foliis serratis. Infl, Jacobaea foliis longis 

integris , ^ mucronatls, H. Oat. 3 . 1 10. i\P>. 21. C'cft a cette Plante , & non pas a la Jaco, 

baea 



BOTANICON PARISIENS E. 



icp 



t*i 



\ 



hâCâ Alpinafolïis longioribits ferrât is. J. R. /7. 485-. qu'il faut rapporter la ConfiUda aurca. 
Tabern.îcon.ss^- Conyza7naxima ^ ferratifolia. Thal.Tab.wx. 

8- JaCOBAEA MONTANA, LANUGINOSA , ANGUSTIFOLIA , NON LACINIATA. C. B.'Pm. CcllC' 

cy fait Tes pecalcs rouges en dcflbus, mais celle de Montmorency les fait jaunes des z collez, 
.ainfi il ne faut citer que le nom fuivant. Il y faut raportcr la Jacobaea marïîima non lacinia- 
ta, lantîginofa, lattfolia. J.R.H.^Z6. TD.Œ'eîit.^^.cîimfig. Jacobaea mont an a mn laàniata 
mftras. Raji. WJf, r.xyz. Tlukenet raporte cette plante de Ray , a celle de C.B. mais il ne 
faut pas l'imiter. Conyza Helenites mellita incana. Lob, le. -^^j. Cojiyza iiicana. C.B.Pm- 
2.5>. jAfler zncantîs Verbafci folio villofus. J.R.H.^^Îz. 

Cette plante fleurit en Avril & May. Sa fleur a depuis un pouce jufqu'a 1$ a 16 lignes de 
diamètre , & fcnt affez bien & comme le Miel. J'ay trouvé cette plante dans les taillis de la 
forcfl de Moïxtmorency auprès du Château de la chafTe. Le 28 Juin 1711. mais elle n'efloic 

r 

point en fîeur. Elle fleurit en May & fe trouve en très grande quantité a droit du Château de 
la chafTe dans un efpece de marais. Sa fleur cfl également jaune des x coftez, elle a une o- 



deur douce & afTez agréable. Elle fe trouve auffi dans le bois qui cfl attenant & au dcfTus 
de Cueilly. 

* Cf. Jacobaea maritima. C.B. au Calvaire. 

* Iberis latiore folio. CB.Tin. vid.Leftdlum. . 

* I. Ilex folio rotundiore molli, modiceque sinuato , sivE SMiLAx Theoph. C 
'B,Tin. 

I. Imperatoria, pratensis major. Inft.Angelka aquatîca.Brrff.^x.AîigeUqîiefauvage.xj^^ 
Fujch.ch.yii.x\\. 

I. Iris palustris lutea. Tahern.lcon.Acortis adulterinns. Ç. B.Tin. 3,^. Accrus cffici-FUmbe. 
"^arum. Ftffch. ir. Flamme bâtarde ou G laieul de rivière ou de mares. ^feudoacorus.Baub.^^' 
in Alatth.xi, Tfendoiris, ^od.-L^^. Btitomon. Cluf Hif. i^i. 

* É 

* Iris palustris lutea foliis glaucis brevibus. H. L. Bat. 

*i Iris FOETiDissiMA , seuXyris. J.R.Herb.Glajcul puant. Fufch. ch.cccyi.Glad'wlns 
fôetïdus. i.C. B. Tin. -^o. Item Gladiolus foetidus , marittmus. x.Ejufd.ibid. 

Se trouve dans les bois ou bofqucts du parc ou Jardin du comte d'Harcourt a Arcueil, & 
dans les parcs de St. Maur , de Vigny. 

* 3. Iris hortensis latifolia. C.B. Tin. 

I. Isatis sylvestris vel angustifolia. C.B.Tin.Çuefdefauvage.Fufch.ch. cxxv. très 
ccnxa\cmcii\tVIfatisfativaiellatifolia. C.B. Tin. n'efl point une wd^rlcté au. J^lvefris vel 
angudifolia. comme le prétend M, Tournefort puifque ces x plantes ne changent point au Jar- ' 
din Royal & que les fruits du dernier font beaucoup plus petits que ceux du latifolia. 

{. JuNCAGO palustris ET vuLGARis. luft.GramQu Cttode ffîcatum , flve triglochin.H.Ox- 
^.Sea.^.TabJz. fig.i^^ ' ■ ' ' 

I. JUNCUS LAEVIS PANICULA NON SPARSA. C. È. Tiu, IX. H. Ox. 3, Sccl. 8. Tab. lO-Jo^ic. 

fi-7- 

X. JUNCUS LAEVIS* PANICULA SPARSA MAJOR. C. B.Tin. Hifi. Ox. 3. Sâ&.B . Tab. 10. fg. ^, 

Mr.Tetiver Juncus laevis, vulgarïs, panicula fparfa nojlras. Raji. HiJI. 1304. 

3. Juncus ACUTUS , panicula sparsa. C. B.Pin.^ Juncus acutus vulgaris. H.Ox.3, 
SeB.^. Tab.10. fig.\3. Juncus acutus . Ger.fig.3^. Juncus vulgaris. Park.fg.11^3, Raji, 
Cat.AngL^Hifl.\303. Sjnoff%o%. Tetiver, C'eft celuy que Mr. Tournefort indique pour 
le Juncus acumine reflcxo major. C. B. Tin. il efl vray que fapointe cft quelquefois ren ver- 
fée lors qu il cft en graine , ' ce qui efl; rare cependant. 

* 4. JUNCUS FOLIATUS MINIMUS. J. B. 

* 5". Juncus foliatus, minor, floribus per ramos sparsis. auGramen JunceumHy'^ 
bcrnicum minus , ThlafposcafîtuUs^ Sherardi. H.Ox, 3. zx<). N'^.z^. Icon. SeB.Z.Tab. 

io.fg, 29. . . 

6. Juncus parvus cum pericarpiis rotundis. J.B. quoad Iconem. Gratnen junceum 
vulgare. Tark . Th- Icon. 11 8 9 . Item Gramenjmicoîdes Junci fparfâ faniculd. Ejufd. Icon.p^ 
1190. Itemqne Gramen aquaticumvulgare. Ejufd.Icon.fag.viG^. Gratnen Junceum , Jun- 
ci. ffar fa panicula. H.Ox.^.xz-j. No. 11. Gramcn Junceum pericarpiis rotundis vulgare e- 

jnfd.SeB.%. Tab.i). fg.n. Mr.Petivcr Ta envoyé pour le Gramen Junceum marinnm. Ge^ 

E e fard. 



\ 



no 



BOTANICON PARISIENS E. 



rard.fig,%ï. Gramen maritmum nmjus.^ Tark.fg. ix;o. Raji.Cat.^ Hijl.iioj, Synopf. 
ao^. ou bien c'efl celuy de Mr. Blondin. 
Ses feuilles font creufées en demi canal. 

o */. JuNcus PARVus,cuM vEKicKKvns KOTv^vyis.J.B. quoaddefcrî^tzonem.GramenJun' 
cenmfolns ^ fpicd Junci. Gramen JimceumfaluJIre humïlius, foins ^Jpica Juitci. H. Ox. 3. 
Se^. 8, Tab^). fig. 13. Mr.Petiver Ta envoyé fous les noms de Junçusmontr.nuspaluftrtsRa* 
ji. i/. 1303. Synof>f.%oï. Oxyfchaenos fi-veTuncus acittusAlpînus Cambro-Britatmicus.Tark. 
Jig.ii^-i.Icoft.ïï^j^. Gramenjunceum maritimum majus. "Park.Th.izjx. Icou.txjo. Ccfl 
auflî le Gramen Junceum femme acuminato. Flor.TruJf.jT^. cumfig. bonne. 

Cette plante efl très commune dans les patis de Saint Léger ou fe trouve le Gale & dans ceux 
de Montfort. C'efl: un vray Jonc. Fleurit en Juin. Il fe trouve auiïi a Fontainebleau autour 
à^s Marcs de Franchard. 

8. JuNXus PALusTRis, HUMiLioR ERECTus. htfî . Grameu Junceumvulgare calkuHs^alea- 
ceh five Holofteum MatthïoU. H.Ox.-^.Se&.Z. Tab.f^.fg.i.^. 

Sa fleur a environ 5" lignes de diamètre. C'ell une etoille a 6 rayons verdaflrcs fort 
pointus, a 6 etamines a fommets jaunes , le piftile cft fur monté de 3 filets velus. 

* 9. JuNcus PARvus, REPENS, CAPsuLis TKiAîiGVhAKiBU S. Grameu Junceum minimum 
caffulis trianguUs. H.Ox,^. SeB.%. Tab.^.fig.-^. R.Hift.i^ij. 

* JuNcus PARVUS, REPENS, cApiTULis FOLiACEis. Gramen Junceum minimum panicuUs fo- 
liaceis, H,Ox.^. SeEî.%.Tab.*).fig. à^'vid.TetiV'Concord-N^y.i.'Li. 

10. JUNCUS FOLIIS ARTICUEOSIS , FLORIBUS UMBELLATIS. InJf.X^y. 
JuNCUS FOLIIS ARTICULOSIS FLORIBUS UMBELLATIS, CUM UTRICULlS. Inft. 

JuNCuS NEMôROSus, FOLIO ARTicuLoso. Inft. Grameu JunceuM uquaticum magis Jpm-fa 
^anictila. Tark.fïg. 1x69. 

* II. JuNXUs PALUSTRIS GLABER, FLORIBUS ALBis. Grameu Luzulae ûccedens ,glahrumin 
faluftribus froveniens , faniculatum. Tluk, Thytogr. Tab. ^^.fg.ii. Cypertts palufîris ^ hir* 
futus minoryfaniculis albis. H. Ox.^.SeB. 8. Tab. ^.fig. 39. Morifon a confondu cette plan- 
te qui eft glabre avec celle qui cft vcluë. Gramen Cyperoides , faluftre, Leucanthemum Ra- 
ji, Hift.xz^^. Il le faut ranger avec le Scirfusfaluftrisy altiffimus .foUis^ carina ferratis. J, 

R.H. Mr.Petiver me l'a envoyé fous deux noms difFerens , fçavoir fous les N°. 147. & 148. 
de fa Concordance. 

F 

Cette plante cft d'un caraârcre particulier. Chaque paquet cft compofé de 3 ou 4 baflcs 

blanches, qui renferment ^ ou 3 femences. Chaque femence eft environnée a fa bafe de 7 a 8 

filets blancs, qui ne font chargez d'aucun fommet, & terminée par un filet ordinairement 

forchu. Cette femence eft taillée. Il faut ranger cette plante parmi les Scirpoides; fi on n'en fait 

pas un genre particulier, qui s'en diftingueroit par ces filets qui environnent la bafe de la fe- 
mence lesquels ne tombent point. 



■ • 



Juncus Villojus. 



IX. JuNCUS NEMOROSUS LATtFOLius MAJOR. Inft, GramcH hirfutum lattfoUum majus. H, 
Ox. 3. SeB. 8. Tab. 9. Jig-t. Mr.Tetiver Gramen nemorofnm hirfutum vulgare Raji. Cat, 
AnglMHift^i-L^t, Synoff\<)i. <]}xitfiVHôlofleum. Matth.Ital, 

13. JUNCUS VILLOSUS, CAPITULIS PsYLLII. Infl. 

* 14. JuNCus VILLOSUS, cApiTuLis PsYLLii GLOBOSis. Gramen hirfutum cafitulo globofo. 
- H-Ox.i' SeEî.%-Tab,<). fig.CB.Tîn'j. Gramen hirfutum elatius paniculajunceâ comfaBa, 

Raji. Cat.ÂngLi^6. & Hift.l^^\. Synoffu)^. 1>.Tetiv, Gramen hirfutum , captulo glo- 
hofo. Tark.Th. ii8(î. 'Dillenius- Cat^GiJf.p-s^. remarque que ce n'eft point une variété da 
précèdent N°. 13- mais que c'eft une véritable cfpcce. 

* if-JuNCUs VILLOSUS PANicuLA COMPACTA- Gramen hirfutum elatius faniculâ junceâ 
comfaBâ Raji, Synoff, 

o * i<J. JuNcus VILLOSUS, LATiFOLius , MAxiMUS. qut Gramen Luzulâe maximum. J, 
B>%. Iib-i2.pag.j^^^. Gramen nemorofum y hirfutum , latifolium , maximum Raji- Cat-AngL 



ïj"6. S Hiji.i%^z. Synopf 1^^. 



Cet 



BOfANICOlsl "PARISIENS E. 



m 



Cette plante fc trouve dans la forefl: de Crefly en allant de Villeneuve le compte a Ncu- 

tnon tiers. 

I. JuNiPERUS vuLGARis FRUTicosA. C. B, Tin Juniperus minor. Cam. in Math. Germa- Ç^^ezre, 
nice. 40. Jenévre , de Fufch. ch. xxvi. 

* z. JuNiPERUS FAEMiNA. Volk.i^^. florifera. 



US. 



ftOC/X/îC'2C/X/XWe/î€/X/3C/3C''3C'«C'3C'X/3C^e^ C^îe^C^t'2C:/2C/'3C/ÎC'2t'X/îa-î 




f > 



EIRI OFFICINARUM. vid. Leucoium. iV.i. 

* KeiRI OFFICINARUM FOLIIS CANESCENTIBUS. vid.EeuCOîîim. iV! i, 
*KeïRI FOLIIS DENTATIS, SILIQUA QUADRANGULA. vid, Hcjperis. 

Keiri annuùm, parvo flore. vid.Turritis.N.^. 
Knawel. vzd. Alchimilla. N^. j. 



US. 



N.^ 



\ 




Ec z 



^ 



u 



\ 






112 



BOTANICON P A R I S I E N S E. 



t/s^/x/ss/:iZ^7f:/:iiysQ^K/2z^ 



Ia alSiîiê' 



^ I. 




ACTUCA SYLVESTRIS COSTA SPINOSA. C.Ë "Pinxi^. Lau 

? ^ne pommée. Fttjch. Icon. ch.cxiii. Laitue fauvage du même de fer. 

Fleurit en Juillet & Aouft. Sa fleur eft jaune Citron & n'a que 4 a 

S lignes de diamètre & environ une vingtaine de dcmiflcurons difpo- 



lez a double rang. 



■\ T 



;t 



* Lacxuca SYLVESTRIS COSTA SPINOSA FOLiis PARUM LACiNiATis. LaEîuca fylvejîr'is folïo 

" ' # ^fc T 

non lacîniato. Raji. Synop.yo. . , ^ , 

^ Eft commune a Hicres en fortant du Village pour aller a TAbbaye. 

H.Par.447. ^ 2,. Lactuca SYLVESTRIS ANGUSTO LACINIATO FOLIO. Bot.MonJp.EndU'iam'tfior, La- 

Bncina fpinofa Barr.Icon.N'^ï-^'yf)- LaEîuca fylveftrîs altéra , folio anguftiore. H.R. Tar* 
Chondrilla vifcofa htimilis. C.B.Prodr,6%. Cbondrillavimineavîfcoja Monfpeliaca. i.Tin. 

130. 

Fleurit en Juillet & Aouft. Sa fleur n'a que 5" a (5 lignes de diamètre , & 10 a ii demifleu- 
rons, oui forment une Timple couronne, couleur de foufre en deflÂjs & gris de lin en defl^ous 
Ses femences font brunes , plates , légèrement canelées , furmontccs d*un long filet blanc qui 
foutient l'aigrette de poils. 

o 3. Lactuca sylvestris murorum flore luteo. y.B.z. /.i4. /. 1004. 
; Ses femences font noires. 
H.Par.477. G 4. Lactuca perennis humiltor, flore caeruleo. /;//?. 473. LaEîuca ferennîs^^ 

pnrpttrO'Caerulea lacinïata ^ angufîiore folio. X5'. HiJï.Ox.^. 59. Chondrilla caerulea altéra^ 
Cichorïi fyhjeftris folio -l.C B. Tin. 130. Item Chondrilla caerulea latifoUa laciniata. r. 

Ejufd ibid. Chondrilla caerulea. Tabern, Icon.ijô. ^ Chondrilla latifolia caerulea. Ejufd. 

r 

Icon. 177. • 

Sa fleur efl: /Impie , a ix ou 24 dcmiflcurons gris de lin ou bleu rougeafl:re. Elle s'evafc 

d'environ un pouce & demi. Son calice fait le balufl:re , & efl écailleux comme celuy de la 

' Scorzonere, fcs femences font noiraftrcs , aplaties , pointues par les x bouts , longs d'environ 

3 lignes, furmontécs d'un filet de la même longeur,lc quel foutient une aigrette de poils blancs, 

lou'^s aufll d'environ 3 lignes. Fleurit des la fin de May & continue en Juin & Juillet. 

H.Par477. Lactuca perennis HUMiLiOR flore albo. Inft. Chondrilla alba. Tabern. Icon. 

Lagopus vide trifoUum. 

2 I. LAMiUiM ANNUUM vuLGARE RUBRUM. /f. O.V. 3 . 3 85". AT**. 9. Lumium pUTpureum , foe- 
tidum, folio fubrotundo . five Gnleopjïs Tiiofcoridis. C.B Tin. 130. Galcopfs five Vrtica 
iners y folio ^Jïore minore, 3^,^.3.3x3. Vrtica iners , altéra. T)od. Tempt. ïj: s. Galeopfs 
tniffor. Rivini. le. t. Lamiitm vulgare ^ folio Jubrotun do. , fore ruhro. Tark.Theatr. Ga^ 
leopfïs. II. Tabern.Ic. i'Autheur de Thiflioire des plantes des environs àcV^xispag %o6. n'a pas 
eu raifon de dire, qu'il faloit rapporter a cetteplantela Ballotecrijpa, major. Hift. Lugd. ii5'3_ 
qui appartient a la troificme efpecc de ce Catalogue. Il n'eftoit pas neccfl^aire d'avertir auflî, 
, comme il fait, qu'il en faut feparer le Z./?;»i;/^. Fuchfji^6%. & celuy ^/(? 7>^^//j-. 4. puis qu'ils 
n'y ont aucun raport, il efl: vray que Cafpar Bauhin les y raporte, mais mal a propos. 

Cette plante fleurit en Mars , Avril & May. 

* LaMTUM ANNUUM VULGARE ALBUM. 

Sa fleur efl: toute blanche & les fommets des Etamînes font couleur d'Ecarlate. 

i^ X. Lamium folio caulem ambiente minus. C.B.Tin. i'^i.N'^-7. Galeopjis fve' 
Vrtica iners , minor ^ folio caulem ambiente. J.B.^. App.%'y'>,.MorfusGallinae folio Hede, 
rulae^ alterum. Lob. le. ^i^^. Galeopjis folio caulem arnbiente.Riv. Ici. Ballotecrifpa.Hift^ 

Lugd.i-L^^. 

Sa fleur a 8 a 9 lignes de long, l'ouverture de fa gueule efl: de 4 lignes. Fleurit en Mars jus- 
qu'en Juillet. 

2*3. Lamium rubrum minus foliis profunde incisis, Raji. Synopf. ïz^. TluL 
Thytog.Tab.^i. fg.^. Lamium folio caulem ambiente , majus. C. B.Tin.x^x. C'efl:ac<tte 
plante qu'il faut raporter la ^^//(J/'f ^r/y^^ , Pi/rjor» Hift . Lugd , x% ^ ^ . & non pas a la premie- 

' rc 



HParic/. 
&478. 



V. 



BOTANIC0NP4^iS^ENSE 113 

rc efpccc de ce Catalogue, comme il efl dit dans VHifi. des environs de Paris, fag.ioô. La- 

tnïtim'finttîtum rubrîtm foLiis profundms inàfis, \o.Hift.Ox. 3. 385. Ballot e fronde grande^ 
Hijt. L ngd. G a IL 1.14^. 

Sa fleur a 6 a 7 lignes de long. Elle efl d'un purpurin clair. Elle paroift en Avril 
&May. '■ ' . ' 

o 4. Lamiltm vulgare album , siVE Archakgelica , FLORE ALBO. Tark- Lamiutn 
album. Brcj(f,6s. Lamium. FuchJ. ^^S^. Ortie morte blanche. Fujcb.ch. ci.^xy\\. 

* Lamium vulgare flore dilute carneo. 

L 

I. Lampsaxa. T>od.6y^. J. B. 2. /. 1028. Raji, Hijl. i.%^6. Lamffaita vnlgatijjtmâ 
Mem.Ac.R.i-jix. N.i. . 

* Lampsana, vulgatissima , FOLiis maculis lïvidis notatis. Mem. Ac. R.\'j%x. 
Kl. 

^ 1. Lampsana minor aphyllocaulos. Mem.Ac.R.iyii. N.$. Hlerac'mmm'mmum. 
3. Raji Hijî.Y.-Lxi). Cichorium minus folio fubrotundo, catile ad JIoremtumido.Tluk. Almag, 
Bot.ïoj^, Hieracium minus , folio fubrotundo. C.B. Tin., 

. I. La^athum folio acuto crispo. C.B. Tin. ii^. RaJi.HiJl.i.iy^, L af at hum acu- Patience. 
tîim crifpîtm. Tabern.Icon.j^^û.Oxyla^atbum. Fufch. ^6\. Lapathum longifolium criffum, 
Munting.Icon. Herb.Brit.ioj^.Oxylafathum. T>od.Gall.i%%. Tarelle, CBauhin h raportç 
mal a propos a la fuivantc. La^athum acutum crifpum. J. B. 2. l.ti.f. 988. Ë> Lafathum 
acutumfve Oxylapathum. Ejufd.p. 983. que les modernes raportent mal a propos a la fui van- 
, te. Tàtieuce. Fu/chf.ch.chxy.y. 

. %. Lapatiium folio acuto plano. C. B.Tin. Lapatbumacutum.y.Raji. Hijl.i.iy^. 
Lapathum plannm paludofum, Ic^Munting.Herb. Brit. \zo. Lafathum minimum. C.B. Tin. 
Xï^.Tab. Ic.^-^y. Lapathum ac ut um minimum. J.B.i.J.'l^. 985-. 

Ses fleurs font vertes a 6 découpures , 3 longues & 3 cou^rtcs. Etamines a fommets blancs: 
Son fruit n'a qu'environ i ligne de long & n'ell point hcrifle de poils. Il rcnfermeune femcncc 
brune iuifante , a 3 cofles, longues de x tiers de ligne. 

3. Lapathum aquaticum folio cubitali. C. B. Tin. Britannica Antiquorum vcra.^S^ 
Munting.Icon. i. 

*4. Lapathum hortense folio oblongo sive secundum diosc. C.B.Tin. u^. /- 
îemHïppo lapât hum latifolhim. Ejufd. 115-. Selon. Tlnk. Rheubarbe des moynes. Fufch.eh. 
cLXxv. Lapathum fat ivum atitiquorum. Munting.Ic.Herb.Brit.-^%. Lapathum fat ivum La- 
fas. J. B. %. L% 3 ./.o 8 S- ^t^^ Lapathum maj us five Rkabar bar umMonachorum. Ejufd. ibid.Sclon 
Tluk. Mr. Tournefort rapporte ce dernier nom au Lapathum Hortenfe latifolium. C. B. Tin. 
iif. qui me paroifl: eflrc la Plante en qucftion, qui par confcquent fcroit nommcc 3 difTcrcii- 
tes fois dansle î^i;?^T. ■ ' ^ 

5-. Lapathum ANTHOXANTHON. J.B.-l. l.t-i,. p.^%y. Lapathum folio acuto , flore au- 
reo. C.B. Fin. 11^. Raji. //i/?. 1.174. 
.1 Ses etamines de blanchaflres qu'elles font d'abord jauniffent en fe pafTant. Elles font au 

nombre de fix. 

6. Lapathum folio minus acuto, C.B.Tin. Lob.Ic.^%^. Lapathum fylvefire , fo- 

I *^ 

Uo minus acuto. Ger.emac.i%%. Lapathum vulgare folio obtufo. Raji.Hifî.i.iy^. J.B.x. l. 

2,3.^. 984. quoad dejcript. 

' Son fruit eft herifTc de 3 poils fur les angles. 

7. Lapathum pulchrum Bononiense sinuatum. J.B.z. /. xxiii. /.989. Raji.Rifl^ 
1. 174. Il la faut nommer Lapathum folU s imis fdium infîar fnnatis. 

i.Lappa ^\KioY.^K9.Q.'X\\5U..TJ>iofc.C.B,Tin.ï^%.Bardanamajor.\.Raji.Hifl.i. 331. C'cftBW*ï»?, 

a cette efpece qu'il faut raporter la N°. 4. cy dcffbus. Gletteron, de Fufch. ch. xxiii . -^rBiumfiveq'ireiZ'din. 
Terfonata. Grand Clouter on. T>od. Gall. 10. afTez bonne figure. Terfonata major. Matth^^* ' 
1x5-4. It.xxi}. il dit fcs telles plus grofles que celles de la fuivantc. N°. 3. mais les feuilles 
en font reprefentécs trop longues & trop pointues. Lappa major. Trag.î^y. 

Mr. Sherard m'a affuré que la plus commune d'autour de Paris ne fe trouvoit point en An- 
gleterre. Mais feulement la groffe tcte & celle qui Ta cotonneufe. C'eft a dire cette premiè- 
re & la trcifieme de ce Catalogue. Fleurit en Juillet & Aouft ainfi que les fuivantcs. 

* %. Lappa sive Bardana, major, flore aleo. Mor.Hifl. Celle cy n'eft pointune 
variété de la première mais de la Bardana altéra vulgaris capitulis minus tomentofis. Raji. 

' Ff i5>;/. . ' 



\ 



,,4 BQTANICOÎ^ P A R I S 1 E N SE. 

r 

Syn.%%. qui efl la plus commune de nos campagnes , & qui a quelques fois les telles lanugineu- 
fes , & pour lors c'eft celle que TluÂ, nomme La^pa major ex omni parte mïnor , capitulispar- 
^'is , déganter reîîcttlaùs. Almag.i.o'y. ■ ■ ■ 

♦ 3. LaPPA major, MONTANA, CAPITUUS TOMENTOSIS SIVE ArCTIUM DJOSC. C B, 

Tin. Bardana major altéra. %. Rajz. /i///?.i. 332. Ter-fiiiata/eu Lapp a major altéra. Matth. 

± 

il dit fes telles plus petites que celles du N°. i. - ■ 

Ses teftes ne font pas plus groflcs que celles de la commune. 

* 4. Lappa MAJOR, CAPiTE MAxiMO GLABK-O. C'ci\. h Terjonaria. Fîtchf.Icon.-ji. Glet- 
teron. Eju/d.Edit.Gall.chap.z%. que les Baubins , Ray & tous les Modernes ont confondu 
avec la vulgaire. Noflrc plante cfl; peut eftre la Lappa maxima orbis Amertcnni capîtulo ma- 
gis fpinofo. H. R.Tar.ioo. Lappa major Americana, Broff. Lappa père gr m a feu Bardana 
capite retîculato IDomini de Gzvry. Joncq. Hort. ' ' , ' 

Cette plante ài&rç. de la première cfpece , (i) par fes feuilles quifont arrondies par le haut, 
plus blanches en deflbus , moins velues , plus afpres , & d'un tiflu plus fin & plus ferré, (i) 
par fes teftes qui font au moins une fois plus grofles , puis qu*elles ont ordinairement un pou- 
ce & demi de diamètre, & que celles de la première n*ont qu'a peine neuf lignes. La fleur épa- 
nouie n'a guère plus de diamètre, & eft de la mcme ftrudture & couleur. Elle fleurit en même 
temps , c^cft a dire en Juillet Se Aouft, entré l'Abbaye d'Hiercs & le Moulin dans la Saufaic 
qui eft entre Tcnclos de la dite Abbaye & le ruiffeau. Elle fc trouve aufîi aux environs du 
Château de la ChafTe dans les taillis : fe trouve aufîi dans les prairies de St.Maur. 

* Laserpitium, folïis latioribus lobatis. Morif.^mb. 19. Lïbanotïs lattfolia , al* 
ter a , Jive vulgatior. a. C B. Tin, 157, Autre forte de 'Dauctis. Fuchf, Chapitre 

LXXXV. " , 

* 1. Lathyrus sativus, flore fructuque albo. C.B.Tin, 343. J^efe blanche. Fufch,. 

f/j.CCXVÏ. 

* Lathyrus sativus, flore purpureo. C.B. Tin. 

2. Lathyrus sylvestris major. C.B.Tin. Lathyris Jylvejïris. Eyft. Tab. 199. Vejfe 
noire. Fufch. cb.ccxyi. 

Bois de Verrière. Semences brunes groffes comme celles de la Yt& ordinaire. 
*3. Lathyrus akgustifouus siliqua uiksmt k . C . B .T in . 
US. 4. Lathyrus arvensis repens , tuberosus. C. B. Tin. Refort fauvage. Fufch. cb\ 

XLVI. 

^ * 5. Lathyrus angustissimo folio semine akguloso. H.R.Tar. Lathyrus angujîi^ 
folius leptomacrolobus , femine angulofo , flore caeruleo, 5-. Hifl. Ox.z. 56. Leptomacrolobus , 
(id efl filiqua tenui longa.) 
Fleurit en May & Juin. 

6 Lathyrus sylvestris, luteus, folïis Vïciae. C.B. Pin. 344, 
Laureola. 'vid.Thymelaea. N^\%. 
US. ♦ ï. Lens vulgaris. C.B.Tin.iAf^. femine ex luteopallido. C,B, Lentille, Fufch. ch, 
cccxxx. 

I ^ 

\^S. * %. Lens mator. C.B.Tin^ 

j. Lentibularia vuLGAras. H. Tar, 

Elle eft très abondante dans l'Eftang de Trivau parc de Meudon. Fleurit en Juillet & 
Aouft. Sa fleur eft de Linaire, mais cette plante diffère de ce genre par fon calice qui n'eft 
découpe qu'en x parties pliées & comme taillées eu bec d'aiguere , & par fon fruit qui n'a 
qu'une cavité. C'eft un bouton fpherique & membraneux rempli de plufieurs femences très 
menues entafîees fur un placenta. Ce fruit reffemble tout a fait bien a celuy ànGlaux mariti* 
ma. C. B.Tin. &a celuy de VAuagallis par fa figure extérieure. Mais je ne fcay pas comment 
il s'ouvre. Il n'a pas une ligne de diamètre & eft furmonté d une petite pointe. Ses femences 
font brunes & menues comme de la pouftiere. 

* z. Lentibularia minor. Millefoliitm paluftre , galericulatum , minus , flore minore, 
Tlukn. 

I. Lekticula palustris vulgaris. C.B.7^in.s6z. 

* X. Lenticula palustris major. Cat. Tlant. Bat. & 'Dillen, Nov, Tlant. 



r 



fpecs^- 



3. Lenticula aquatica trisulca. C.B,Tin,^6%* 



Cet. 



^ \ 



BOTANICON PARISIENS E. 



'5 



Cette plante efl propre a dilToudre le Sang caillé après quelque chute , en la faifant infufcr 

dans du Vin blanc , ce qui produit de bons efFers. Mr. Cheminais. 

I. Lepidium latifolium. C, B^Tm.^j. TaJJerage. Fufc h . c h . chxxxiy . US 

* z. Lepiuium Gra^mineo folio, sive Iberis. y.R.H, zi6, Ueris , latiore folio. C. 

B. Tin. 



I. Leucanthemum vulgare. J.R.H. Conjyre. Fitfch.ch.iAW. 

* x.Lelxanthemum vulgare caule villis canescente, 7;^/?. 491. 

I. Leucoium luteum, vulgare. C,B.Tm.%o%. Violette jaune. Fttfch . ch . qi.-%x\\ , 

* Leucoium petraeum , hgnosius , folio rigido canescente , vulgatissimum. 



Giroflée. 

US. 



pluk.Alm.Bot. 

I. Lichen pyxtdatus major. Injl. 

* Lichen pyxidatus, major, rugosus. Mufco Ftmgus ^pyxtdatus muralis , major ^ rU' 

gojior. z.Hiff.Gx.^.63z. ' ' ' 

Lichen pyxidatus, minor. In/t, 

* Lichen pyxidatus, verticillatus prolifer. 

Lichen pyxidatus cris coccineis et tumentibus. Mufcusmuît'iformiter pyxidatus, afi^ 
cibus coccineis. ^.Rqji. Synopf.-LX. MuJcoFungus f y xidatus ^calice ait ero ait eriinnato^ a^i- 
cîbîis nonnunqtiam coccineis. j^.HiJi.0x.i,6it, cumfig. 

Lichen pyxidatus acetabulorum oris fuscis et tumentibus. J.R.H^ 
Lichen pyxidatus teres acetabulis Mi>iORiBUS répandis. Injî. 
Lichen pyxidatus prolifer. Inft. 

Lichen pyxidatus non ramosus acetabulis fimbriatis. Infl. 

Lichen pyxidatus ramosus acetabulis fimbriatis, Injl. Mufco-Fungus fyxidatns gra* 
cilior , ramofus ^ calicibtis ferratis. 6.H.Ox.i.6iz. cumjig. 



Lichen Pulmonarius. 



X. Lichen pyxidatus Endiviae crispae folio prolifer, acetabulorum orïs 
CRispis. Inft. Mufcus folîis cri/fis Licheniformis y Ju^erne^ è Jiavo viridefcensj fuhtus albi- 
cnns. j.Raji.Synop/.z^.Mnfco-Fungus terrejîris minor criffus^ folùs fuf orne è Jlavo vire ^ 
fcentibus ftibtus albicantibus. i.H.Ox.i.G-^z. cumfig. bien vérifie d'apre's rexeinplaire de , 
Mr. Petivcr. Mais Ray n'y a point obfervé de calice. 

3, Lichen. ciNEREUS, arboreus , marginibus pilosis major. Mufcus arboreus, 
pyxioides filofus. Flor.PruJf.iji. Lichen cinereus , latifoUus , aculeatus , umbilicis nigri* 

cantibus. J.R.H. 

* 4. Lichen cinereus arboreus, marginibus pilosis, minor. 

^. Lichen cinereus vulgatissimus, cornua Damae referens. Mufcus arboreus^ 

ramofîis, J.B. 

* Lichen cinereus angustior, scutis in marginibus segmentorum. 

I 

6, Lichen pyxidatus Damae cornu divisura acetabulorum cris crispxs- 

* Lichen cinereus, latifolius, ramosI's. InP. 

" Lichen cinereus Lactucae folio. Elem. Bot. Mufcus. T>od.Gall.%%o, 

* 7. Lichen terrestris angustior, ramosissimus fuscus. Mufco-Fungus coralloi^ 
des montanusjenuîs ^ r amofffimus non tubulo fus . 11. Hi/?. Oa;. 3. 633. cumfig. Mufcus mon* 
tanusfufcus^ ramofiffimus , non tubulofus . j. Raji. Syno^fzi. 



Lichen Puîmonarius repens Hepaticae facie. 



8. Lichen arboreus sive Pulmonaria arborea. J.B. Herbe aux foulmons. Fufch\2S. 
ch. cc\i.\. Mujco-Fungus arboreus, platyfhylloSj ramofus ^ è viridi fufcus. i.//. 0-^,3.634. 

cumfig. Mufcus pîlmcnaYîUs monflro fis. E^b,Cur,ann.'h.Obf.\.\.^ag.%^^ cum fig. Obferva- 

Ff X tiê 



r \ 



uS 



BOTANICON P A K 1 S î E N S E. 



t 






th Li. T>. Martini Bernhardi à Berniz. Faciès larvata in Mufco-Tulmojtario. 

9. Lichen pulmonarius saxatilis , digitatus. Lichen terreftris cinereus. Raj. Hijt, 
' Mîijco-Fungusterreftris, latifolinsy cinereus y Be^atïcae facïe. \,Hiji.Ox, ^.631. Icon^ 

Se£î- 1^. Tab. 7. fig. r. Je croy qu'il y faut rapporter le Lichen terrepis cinereus fer longi- 

tîtdinem laciniatîîs ^ apcibus rubris orbiculatis. Tluk.Almag.BQt.xi6. 

10. LiciîEN puLMONARius SAXATILIS, MAxiMus. Mufco-Fungus Lîchenoîdes cruftac tuo^ 
do adnafcens , major , cinereus. 1 . H. Ox. 3.633. SeB. 15-. Tab. 7. 7^. i. 

11. Lichen arboreus subtus nigricans. H.Ox. Lichen pdmonarius faxatilis ^ cine^ 
reus , m'înor , umbïUcis nigricantibus, J.R.H.^^^. 

x%. Lichen crustae modo arboribus adnascens tenuiter divisus. Inlîf MnfcuscrU" 
fae modo arbôribus aut faxis adnafcens , cinereus , argutioribus fegmentis, Raji. Synoffi.3. 

N^.4f. D.Tetiver, 

13. Lichen nigricans omfhalodes. /;/)?. Muf eus îinEî oriuscrnjlae modo ptris adnafcens, 

Raji- Synoffx3. N".^, 

* 14. -^«Lichen pulmonarius cinereus , crispus. J.R.H.^j^^I Voyez planche XX VL 

Fig.S. 

* 15'. Lichen. . , . . . 

* 16. Lichen. . . \ . . - 
; * 17. Lichen. ..... 

18. Lichen dioscoridis et Plinii secundus colore cinerèo. C0I.1.33X. 

19. Lichen dioscoridis et Plinii secundus, colore viridante- Col. j- 3^1. 
Lichen dioscoridis et Plinii secundus, colore flavescente. Col. 1,331. 
10. Lichen crustae modo arboribus adnascens, pullus. Inft-^^%,^ 

i 

* 21. Lichen crustaceus leprosus scutis nigricantibus. 
• , * x-L. Lichen crustaceus, leprosus, scutis cinereis. 

* %3. Lichen crustaceus albescens, scutis farinaceis. Petiv, 

* 14. Lichen crustaceus cinereus, scutis ferrugineis. 

* 25. Lichen terrestris leprosus, cinereus, scutis nigricantibus. 

* 2.6. Lichen. . . < . . 

* 27. Lichen. . . i . , 

* 28. Lichen 

* 29. Lichen 

Sur îes pierres dans le parc de Gcfvres en defccndant a la CaÏÏine. 

* 30. Lichen nigricans, Hircinuai corium mentiens. 

31. Lichen pulmonarius saxatilis, cinereo-fuscus minimus. InJÎ.$^<^] 
Se trouve fur les grais des bois de MarcoufTy. 

32. Lichen crustae modo saxis adnascens, yerrucosus , cinereus, et veluti de- 
ustus. Inft. 

Se trouve fur les grais des bois de Marcoufly. 

33. Lichen cinereus vulgaris capillaceo folio, minor. J. R.H. 
•Lichenoides vid. Lichen. 

Troèfae. I. LiGUSTRUM. J. B. 1.5-28. Fufih.ch.chxxxii, 

' Fleurit en Juin & Juillet. Sa fleur a environ 3 lignes de diamètre & efl: découpée eu 4 ou^* 



r 



parties égales. Son odeur efl: douce & agréable. 



* 



2. LiGusTRUM foliis E LUTEO Variegatis, H.R.Tar.LiguJîrumvariegatum.Mun* 



ting.Thytogr.fig.66. , 

* I. LiLAC. Matth.i%3'j. Syringa caerulea. C.B.Tin- 398. 

Fleurit vers la fin d'Avril & au commencement de May. Les 2 premières remifes ou tail- 
lis de la plaine de Grenelle , font remplies de cette efpece & de la féconde qui fleurit un pea 
plus tard. 

* 2. LiLAC FLORE SATURATE PURPUREO. Inft,6oz. 

^ Celuy-cy fleurit environ 15- jours plus tard, que le précèdent. 

. * 3. LïLAC FLORE ALBO. hîf. . 

Variété du premier la quelle fleurit eu même temps. 
LiLiAGo. vid. Lilium ConvalUum. 

Muguet. I. Lilium convallium album. C.B. Tin. 304. Hiji. Tarif. 485-. Lilium convalUum 



f 



BOTANICON T A R I S I E N S E. 



117 



alho flore. Swert* %. 7. LUïum convalUum. Tiod. Temp, lof . Matth. 875-. Ital. 915. Tabern. Icon. 
754. Lngd. 8 3 % Muguet, Ltigd. GalL -j-L'^.Lilium convallinm. Camer. Epit, 61 8 . Brj. 90. 2)^r/?. 
171. LîlïumconvaUium vulgo. J.B.^. Ub.^i.^-^ï. Lilium convallium velvermm Theofh, 
Lob.Obf.^7^ Adv.6i, Lob.Ic.xfL. Lil'w cojtvallio.CaJi.x^^. Lilmm convallis velfylvejlre. 
Lilium. Bruns f.x.^xi. Ephemerum non lethale . FucbfJcon.r^o, Lilium convallium, Ger. 

w 

Emac. 410. Raji, Hijf.ï.66^, Lilium convallium, fore albo, Tark.Tar.^^o. Icon.i, fag, 
^^i. Lilium convallium, flore albo. Ey/f.Tab, i-^i. Muguet. Fajc/j. ch. hx^xyiii. 

Cette plante eft commune dans les bois de Meudon, de Verrière, de Verfaillcs, de St.Ger. 
main, de Belleville, de Montmorency, &c. ou dlc commence a fleurir des la fin d'Avril & 
continue en May. 

* Lilium convallium angustïfolium. Ra/i. Synopf.i^2. 

Cette variété fe trouve meflce quelquefois avec le précèdent. Ses feuilles ont environ un 
pouce de large fur 3 ou 4 de long. 

^^ Lilium convallium minus. C.5. F;';/. 304. Vuifolium. T>od. 

G I. Limnopeuce. Cord. Hiji. 1^0. Equifetum paltijire , minoribus foliis , foly/permum*- 
C.B.Tin. Limnopeuce vîilgarls. M£m.Ac.R.Sc.\^\<), N.i. 

La Limnopeuce eftun genre déplantes a feuilles entières & difpofées par étages en manière 
de rayons. Ses fleurs font nues, & Hermaphrodites, dont la partie poflerieure eft un Embryon 
ovale attaché immédiatement dans l'aiiïclle d'une feuille- Cet Embryon eft creufé d'un petit 
nombril du centre du quel s'eleve une trompe fimple ou filet qui s'incline fur une Etamine a 
fommer purpurin a double ventre. Le quel s'ouvre en dc/Tus fuivant fa longueur en z fentes de 
vulve d'où fort une poufîlere blanche. Le pédicule de ce fommct eft û court qu'il ne paroift 
qu'après que ce fommet s' eft déchargé & que fa coque eft ratatinée. Cette etamine eft placée 
en deçà de la trompe & s'eleve du même nombril le quel eft relevé dans fon contour d'un pe- 
tit rebord. L'embryon devient un fruit ovale contenant une fcmence de la même figure. 
Comme il fort un Embryon de l'aifteliede chaque feuille , ils forment tous enfemblc un collier 
a la tige. Fleurit en May, Ses fleurs, ou pluftotfes fruits naifTcntfeuls de chaque aiiïclle des 
feuilles. Ce font des grains ovales terminez par le haut d'une efpecc de couronne ou de nom- 
bril, du creux du quel s' élèvent ordinairement un filet & une Etamine. Chaque fruit renferme 
une fcmence de la même figure. Les feuilles font difpofées par rayons au nombre de ii ou 15' a 
chaque étage 3c donnent chacun un fruit qui fort immédiatement de leuf aiflelle. Ce fruit n'a 

pas une ligne de long. 

I. LiMODORUM AusTRiAcuM. Cluf.Tanu. 

C'a efté Mr. Marchiny de Luque qui a trouvé cette plante a Fontainebleau. Elle fleurit cii 
Juin. Elle eft au Droguier deffechée de Fontainebleau. 

I. LiNAGRosTis pANicuLA AMELIORE, hîft. Gramciî tomeutarium, G er . emac , %<) . 

Eft commun ainfi que le fuivant , dans le Marais d'Epify. 

%. LiNAGROSTIS PANICULA , MINORE, hîft. 

Il croift au de la de St.Cyr dans les prairies humides de Fontcnay , il eft en eftat des la fin 
de May & dans le commencement de Juin. Il fe trouve auffi a Montmorency ainfî que k 
premier, fur la pente humide par ou on defcend a l'Etang ou fe trouve VEnule Campane aux 
environs du Château de la chafTe. Se trouvent encore tous x dans les prez entre Orfay & St, 
Clair, a St. Léger. 

G * 3. LiNAGROSTis SPicA siNGULARi , Alopecuroides. Juhcuî Alptnus capitulo laHU" 
ginofo. C.B.Trodr.zs. fig.Juncus capitulo lanuginofo: Jîve Schoenolaguros. i.C.B Tin, ii_ 
C'eft le Juncus Alpinus cum caudâ Leporind, J.B.x.$i^. Gramen Juncoides lanatum alte^ 
rum T^anicum. Tark. Th. ii'jx, Juncus Alpinus Bombycinus. Ejufd.ibid. ^ GramenJunceum 
Jubcaeruleâ fpîcâ Cambro-britannicum. Ejufd.xx%% Selon. Tluk 

A St. Léger, ou fe trouve le G^//^ , eft en eftat en May. C. ^Wj/// le dit en Juillet. 

I. LiNARiA vuLGARis LUTEA , FLORE MAJORE. C.B.Tin.xx^. Ltnarta vulgarts, Ejft.VS. 
'Tab.xCi'. Linaire. Fufch.ch.zcyix. 

Sa fleur a I^ou i4lignes de longeur, fa couleur cftjaune fortpafle, maisfon mufle eft jaune 
vif, ou Safrane. Ses femences ont la figure d'un petit rein entouré ou bordé d'un feuillet 
membraneux. Elles font noires. 



♦ LiNARIA VULGARIS FLORE MAJORE LUTEO PALLIDO. C.B.Fin,ZÏZ. 

* LiNARlÀ VULGARIS FLORE MAJORE ALBO. CB.Tin.ZXZ. , 



Gg 



^ 

4 



Peut* 






y 



u3 



BOTANÎCOn PARISIENS E. 



» 



Peutêtre cfl ce une variété de la première qui fe trouve fouvent méfiée avec elle, la quelle 
fait fa fleur blanche & fon mufle jaune. 

X. *LiNARiA ERECTA FLORE ALBii:)o , LiNEis PURPUREis STRiATO. LîftartaereEia florema^ 
joreodoro, obfoletè caeruleoy ri6fu flavefcente. II. R.Tar. Je croy quG c'eft la Linariajhrt 
fallido y riUu purfureo. C. B. Tin. x 1 3 . Linarla flore albicante inodoro. Cam. Hort. 90. Lina- 
ria flore albicante. Eyft. *T>. Fagon. 

Sa fleur eft fans odeur ou n'en a que très peu. Elle efl d'un blanc fale , rayée de pourpre 
violet qui forme une cfpece de vaifeau fur les furfaces de la lèvre fupcrieure. Ses fruits font 
partagez en % loges qui s'ouvrent par le haut par % troua. Elles renferment des femences noi- 
res, anguleufes & chagrinées. 

3. LiNARiA MiNOR , REPENS , ET INODORA. H.R.Tav, an Liua^'ia , capillaceo folio odora. 
C.B. Tin? LinoJyrispiitpurocaerulea.Corn.Ettchir. Bot. Tarif, zxi. Linaria montana odo* 
rata , flore cinereo. Brojf. 67- & Robini. Enchir.^o. La plante de nos campagnes n' efl point 
celle que Mr.Tournefort y marque fous ce nom , puifque fcs fleurs ont une odeur agréable. 
C'eft auffi la Linaria Oflris flore cinericeo Robini. 

Sa fleur efl longue d'environ 5- lignes y compris l'Eperon qui n'cfl long que" d'une ligne. Cette 

fleur efl blanchâtre, mais touterayée de pourpre violct.Derextremitc de lalevrefuperieurea celle 
de Tinferieure on compte 3 ou 4lignes. La partie inférieure & intérieure de cette fleur efl: velue. 
X^rMus efl jaune , la tige efl ronde , liiïe & pleine d'une moelle blanche. Elle efl: garnie 
de feuilles tantôt alternes & tantôt difpofées par étages comme celles du Gallium , au nombre 
d^.f. Elles font pointues par les % bouts, vert cendré mais un peu plus par" de flous que 
par à<iSws. Le defTus efl un peu creufé en fiUon d'un bout a l'autre & le deflous efl: relevé d'une 
petite arrefl:e dans toute fa longueur. -Les branches qui fortent des aifl^elles portent ordinaire- 
ment des feuilles alternes. Les feuilles mâchées font pateufes 3c d'une faveur un peu amere. 
Le même pied donne des tiges a feuilles alternes & des tiges a feuilles difpofces par rayons 
au nombre de 5 a chaque Etage. Ses fcmences font anguleufes, chagrinées & d'un noir mat. 
Cctit plante fleurir en Juin, Juillet & Aouft. Mr. Ray dans fon Svtopf la prend mal a 
propos pour la Ltnarta odorata Monfpeflulana. J. B. 

* LiNARlA MINOR. REPENS, INODORA, FLORE ALBO , FOLÏIS RADIATIS. LcS feuillcS naif. 

fcnt par étages comme au Gallium. 

4. Linaria pumila supina, lutea. C.B. Tin. %i^. 

Sa fleur efl longue d'environ un pouce. La femence efl noire de jaiet & applatîe. Cette 
plante & les x varierez fui vantes font communes dans la plaine de Scve de Neuilly. 
* Linaria pumila supina pallide lutea. , 
Linaria pumila supina, flore albido. H. Tar. 

5. Linaria annua purpuro-violacea , calcaribus longis , foliis imis rotundiori-'' 
bus. Bot. Monfp. Eft Linaria caeruleaminor^ D.Telifferii. Lob. I Un [fr. 10^, 

^ 6. Linaria pumila vulgatior, arvensis. ////. Linaria minima, hirfuta, flore obfo* 
leto. H.R.Blef%%o. 

Pour les autres de ce genre. Y oy ^xElatine. 
US. * I- LiNGUA cERviNA OFFiciNARUM. C. B.Tin. Langue de Cerf Fufc h . ch . cxi. 

Elle fe trouve communément dans les puits a Auxois la Ferriere , a Prçfle Tour* 

nant &c. 

• * ■ ■ . 

* a.LiNGUA CERVINA MULTIFIDO FOLIO. C.B. Pin, 

* 3. LiNGUA CERVINA HeMIONITIDIS VULGARIS FACIE. 

US. * ' 






I. LiNUM SATiyuM. CB.Tin.ii^. Lin.Fufch.ch.chxxwii. 
* a. LiNUM ARVENSE. C. B. Tin. 

3. LïNUM SYLVESTRE ANGUSTIFOLIUM , FLORIBUS DILUTE PURPURASCENTIBUS VEL CARNEIS, 

C. B. Pin.zi^. & Linaria capillaceo folio altéra. C.B. Tin. -lx^. Linaria tenuïfolia. Lugd, 



a.i 



151. Linaire aux feuilles menues , de "Daleclmmp.z. $1. LinumOxyphyllum multicaule, 
BoccMuf-L^ 1(59. T^^- ^^S' Cette figure efl defe<aueuie en ce t^ue les fleurs n'y font rcpre- 

féntces qua4 pétales au lieu de c'\ni:{.Lznumfylveflre\i.anguflifolinm.Çluf,Hifl.3iZ.flneIcôH.. 
Il le marque au bois de Boulogne. 

4. LiNUM PRATENSE, FLoscuLis EXiGUïS. C.B.PiM. Spergula ÉifoUa Lini capituHs. Fkr, 
Trufr.x6x.fig. " _ 

Sonfruit efl relevé de 10 coftesSc s'ouvre en s parties égales partagées chacun dans leur longueur 

par 



BO'TANICON PARIS lENSE. 



II 



9 



^ 



V 



-par une cloifon qui fepare % femenccs, de manière que ce fruit efl a lo femences. 

*5.Linum: minimum. Polygomum minimum sive Millegrana minima. C.B.Tin. Lmoi- 
4i^, fiveRadiola quorundam. Flor.Jenenf.%1, Radiola.Tiîllen.Cat.iGi. ^ Jj>_p . E£ h . Nat^ . 
Cur,Cent.$.^6. fag.6^. Tab.ix. * . 

I. LiTHospERMUM MAjus ERECTUM. C.B.Tin. %$%. F lîfc h. c h. ci.x^xvi. 

î^ * X. LithospeiÎmUxM arvense jMedium, flore caeruleo. C. Bauhin la confond avec 
la'precedente. voicy les figures qui reprefentent cclle-cy. Alfine Myofotîs Jive aurkula mîu 
r/ff. Lob. le. 4^1. Scarpîùidesmas. "Dod. Tempt. 'ji. Myofotis Scor£mdes arvenjis hirfjta, 
Ger.Emac.^^j. Sccrpoides minus tert'mm. ^od.Eyft. Iczy^. Efi Eclmun Scorpoides Syl- 
'vaticum, hirfntum ereBum. Flor.^uafimQdog.'^o. Echium Scor^ioides montanum latiori fo- 
lio. H.Cathol-6-j. ^Suff.17. E[i H^ofotis filvaîica , fraecox , latifolia\ hifpida. Flor, 
Jenenf.'). Myofotis hir/nt a,, montana^ Sjlvatica. 'T>illen. Cat.GiJf. ^6. Scorfioides latifo- 
lia hirfutâ Merr. Eadem flore albo. T>ilkn. Cat. Gijf. 4^. 

Ses femences font noires & fort luifantes. 

^ 3, LiTHospERMUM ARVENSE MINUS. lufl. Myofotis hirfîita , arvenfïs ^ major. Milieu. 
Caî.GiJf.sS' Echium Scor^pioides y arvenfè. C.B. Tin. -2.$^. Scorfioides fblifeqnumj Jïore mi- 
nore, j^, -5. 3. /. jSp. Aîiriculamuris caeruka. Tabern.Icon.i')-/. Scorpnrus annnus arven- 
Jts\ hirfuîus caerùleus. i. Hi[l.Ox.<^^o. Tom.^, 

Le 19 May 171 1. J'ay obfèrvè z efpeces différentes dans le bois de Boulogne. La plus 
commune eft haute feulement de f a 6 pouces & fes fleurs n'ont qu'environ une ligne de dia- 
mètre. Elle fleurit en Avril & May. L'autre efpece fleurit vers la mi ÏVîay & en Juin. Sa 
fleur a x lignes de diamètre. La plante s'elevc plus haut que l'autre , fes feuilles refTembîent 
a celles de i'oreanctte. Elles font plus velues aufli bien que la tige. En un mot , la plante eft 
beaucoup plus grande que Tautre dans toutes fes parties. 

LiTHOSPERMUM ARVENSE MINUS, FLORIBUS LUTEIS, VEL LUTEO-CAERULEïS. Illjl. ScOrpia- 
VUS arvenflS hirfutîis fîofcîtUs minoribus luteolis. x,i7i/?.0A'. 3,45-1. Myofotis hirfnta arvcw 
fis , minor. Milieu. Cat. Giff. 47. Scorfioides hirta minor. Merr. 

Ses femences font plus menues que celles qui proviennent de TEfpece qui porte la grande 

fleur & ne font pas fi noires , mais brunes, polies & luifantes. Cependant celle dubois de Bou- 
logne qui eft a petite fleur a fes femences noirs de Jaict & fort luifiantes. 

^ * LiTHOSPERMUM ARVENSE MINUS , FLORIBUS cANDiDis. Ejl Echtîtm fcorfioides arveu- 
fi ï flofcuUs niveis. Flor.TrtiJf. 63. C'efl une variété de l'Efpece a petite fleur. 

Trouvé le 4 May 1710. fur une muraille au Village d'Arc auprçs de Dieppes. Je 1 ay au/ÏÏ 
trouvé en Juin entre le Parc St. Cloud & Villedavray. 

O 4. LiTHOSPERMUM PALUSTRE MINUS, FLORE CAERULEO. lufl, ScOrj)iîirilSpalu(lris 

perennis y liridioribus foUis . ^.Hift.Ox.^.j^'^i. 

Quelquefois la plante eft velue. Sa fleur a 3 ou 4 lignes de diamètre. Elle efl: d'i\n bleu ce- 
lefte , l'embouchure de fon tuyau eft jaune- Fleurit eu Juin & Juillet. 

♦ LiTHOSPERMUM PALUSTRE MINUS, FLORE I>IL1JTISSIME CAERULEO. 

* LiTHOSPERMUM PALUSTRE MINUS , FLORE RUBENTE ET CAERULEO IN EADE 



Grcmiî. 



> 4 r 



M 



PLANTA, 



I. LoNCHixis ACULEATA MAJOR. I«#. La X ?*.?&«/. Ta deffinée fous cc nom. FilixmasnonL 
ramofa pmufis latis amcuktis ffinoCis. Ger. Emac U30. Jans fg. Raji. Hift. 1.143 
défi. 

Eft commun dans les haycs en âUant d'Auxois la-Ferriere a Prefle, Se trouve au/îi dans les 
pierres qui forment la petite levée devant la quelle eft une palifTade autour de l'Eilanp de Cha- 
lais, parc de Mcudon. 

I. Lotus. pRATENïs'iS: siliqjjosus luteus. C.B.Tin. 

2,. LoTus siVE Melilotus pentaphyllos , MINOR GLABRA. C, B.Tin. i^z. MeUlot 

d'Allemagne. Ftifih.ch.cc. 

3. Lotus pentaphyllos minor glabra foliis longioribus et angustioribus. 
fi.Edini(. Trifollumcorniculatum minus mgnftioribus foliis fruticofitis. Raji.'Hift. x . 967, il 
eft en doute fi ce n 'eft pas \c Lotus pntafhyllos frutefcens , tenuif/imis glabris foliis, C.B. 
Pin.SS^- 

4. Lotus coRNicuLATA hirsuta minor. J.B. 2.356. Voyez mon herbier. 

y. Lotus penxaphxllos, flore majore, luteo splendente. C. B. Fin. Loti corniculati 



ancettc. 



y 



Gg ^ 



ma- 



\ 



110 



BOTANICON P AR I S lEN SE. 



m L 

major fpecies. J. B. Raji. Hift^ i. ^6%. N-. 7. • 

Ses filiques doivent cftre droites. Il s'en trouve un dans l'endroit ou naift le Uymenum Ta* 
rifienfe flore caertiko , entre GentiUy & Arcueil , dans les près humides , le quel eft tout 
glabre, & dont la fleur eft plus petite que celle du velu. Fleurit en Juillet. 

* $. Lotus pentaphyllos 'major . hirsutie canuicans. C, B^Tin.px, 
Ccluy cy doit avoir fcs filiques courbes a ce que dit Caefalpn. 

* 7. Lotus pratensis major, glaber. ^ 

Eft très commun dans la Prairie entre Gentilli & Arcueil. Il fleurit en Juillet & Aouft. Je 
Tay auiïi trouvé dans le parc de Meudon dans le pré humide au deflus de la première pièce. 
d'eau en entrant dans le dit parc par le Village. 

Houblon. I. LUPULUS FAEMINA. C.B.Tiu. Houbloft. Fufch. C^f, 1.^111. 

ÛS. s^s fleurs naiflent en grapes & s'epanouifTent en Aoufl . chaque fleur a s fommets longs 
d'une ligne & demie , blanc fale tirant fur le flavc. Ils fortent du fond d'un calice a 5 feuilles 
en rofe , long d'une ligne & demie fur ^ ligne de large de la couleur des fommets. Ce calice 
a environ x lignes de diamètre. La plante fcnt Tail. Se trouve, ainfi que le fuivant, dans 

leshayes, aMarcoufly. 
%. LupULus MAS. C.B. Tin. 
Guauïde.' ï- Luteola herba , sALicis FOLIO. CBTtH. 100. Hift.Tarif.%%s .^ 488. Teriacarial 
US. C^/?. 43 5-. Antirrhinon, Trag.i6\. Icon.^6z. optime. ~ 

Fleurit en Juin & Juillet. Sa fleur eft blanc fale a 4 pétales inégaux. ' Les fommets des 
Etamincs font jaunaftres. Mr. Ray (Synoff.xio.) n'a pas eu raifon de la mettre parmi les fleurs 
a fix pctaics. Mr.Lippi Ta trouvé fur" les bords du Nil autour de Rofette. Il Fa décrite fous 
le nom de Refeda Niliaca, joins integrls , alboflorey feroci caffulâ, 

Lychnoides. vid, Lychnis. 
US. I- Lychnis sylvestris quae Saponaria vulgo. /«/?. 336. Herbe aux fouUns, Fufch.ch. 
Lampeîtc. ^^^ Sapoîiarta. Eyft. Tab.xéi. bomte JiQ. 

nom Kjencri- a . -'^ -^ <^ 

que. * Lychnis sylvestris , quae Saponaria vulgo, flore albo, 

* Lychnis sylvestris, quae Saponaria vulgo, flore pleno. Inft. 

%, Lychnis, montana, viscosa, alba. latifolia. C.B. Tin. Lychnis fylveftris ^ flore 
albo. EyJl.Tab. 15-3. Cette figure reprcfentc parfaitement bien l'efpece du bois de Boulogne, 
donc la fleur a un petit oeil de rougeaftre. Son calice eft plus long & plus greîîe que n'eft 
celui de la Lychnis de Raius cy après citée par ?luk. Lychnis fylveftri s , vifcofa foliis Otiti- 
dis. Flor.Truff.iso. flg. Tlukcnet y va^^oxtQ \^ Lychnis majorno^iflora Dubrenfls New^ 

tout. Raji. Hi!i.%.<)^S' ^'^^^' 

3. Lychnis sylvestris, alba simplex. C.B. Tin. % 

* Lychnis sylvestris alba simplex semine vïdUa. 

* Lychnis sylvestris alba simplex, petalis dissectis. 

* {.Lychnis sylvestris siveaqi^aticapurpurea, simplex. C.B.Pin.%o^.O€imoidesfur^ 
pireummultis. J.B.-^. fag.14^1. Ocimaftrumrubrum. Tab.IcL^^. , , 

Il y a des pieds mafles & des pieds femelles. Fleurit vers la fin de May & Juin, autour de 
Couches dans la foreft. Mr.D'anjou m'a dit qu'elle fe trouvoit autour de Rouboife. 

4. Lychnis viscosa flore muscoso minor. H.R.Tar. Lychnidi pr accèdent i affnis fo* 
lits Uni. C.B. Pin. xo6. N^.^. Sefamoides Salmanticumparvum, Eyft. ^^i. Lychnis flo- 

re mufcofli capillaceo . H.R. BleJ. 1 8 z . 

Sa fleur eft a 5 pétales, point d'etarûînes. piftile furmonté de 3 filets, capfule partagée en 3 

loges. 

* Lychnis viscosa flore muscoso. minor, semine vidua. 

Fleur a y pétales , & i o etamincs , 3 ûilcs furmontent un Embryon de fruit qui avorte. Ces 

> plantes fleuriffent en Juillet & Aouft. 

K. Lychnis viscosa, flore muscoso. C.B.Tin^ 



A THcrcmitagc St. Louis. 
6. Lychnis sylvestris 



. QUAE Behen album VULGO. C.B.Tiu, Lychnis fylveflris, 

.Eyft.Tab.xs^. 

* Lychnis sylvestris, quae Behen album vulgo, foliis angustioribus et a* 

tioribus. C.B. Fin. 

* Lychnis sylvestris, quae Behen album vulgo , flore pleno, Iffft. 

* LyCH^ 



BOTANICON PARISIENS E. m 

- * 7. Lychnis sylvestkxs, quae Behen ALBt'M vuLGo, FOLïis HiRSUTis. H.Ed'mh- 
Lychnis (Tapaver Jpnmeum) laùfoUavuîgarîs hirfuta. H.R.Bl.z^^. 
-8. Lychnis pratensis, flore laciniato simplici. H.Ox.-L.^i'j.InJî. R,H,It€mLych' 

n'îs Lnfitanka, falujlris^ foUïculo Jlriato, J,R,H.^i%. 

'XvCHNIS PRATEKSIS FLORE LACINIATO, SIMPLICI SUAVERUBEMTE. Injî.nS, 

* Lychnis pratensis flore laciniato , simplici albo. Injî. 

* Lychnis pratensis flore laciniato , pleno , amplo , purpureo. Injl. Odontith 
Tlliîii. Eyjf. Tab. z§6. belle figure.. 

"^ 9. Lychnis segetum major, C.B. Tin. Tfendomelanthmm flore 7'îibe fiente, Eyft.Tah. 
152. Tvraye ouGaJfe, Fu/c h . c b . ya^iy , 

■ * Lychnis segetum major flore albo. Tfeiido-mclanthmn , flore albo, Eyfl, Tab, 

* Lychnis segetum, major, flore dilutiore. 

10. Lychnis sylvestris, latifolia, caliculis turgidis, striatis. C'B.T^m. 
Mr. Tourncfort l'indique dans fa cinquième herborifatiou page 345. mais mal a propos, 
c Lychnis sylvestris caliculis turgtdis striatis angustifolta.C-6. 7^i«.xo4. H.Par.iii; 

_ V ^ ^ ^ 

■ Mr. Magnol 8c Tourncforc n'ont pas eii raifon de croire que cette plante foit une variété de 
la précédente. 

* II. Lychnis sylvestris hirsuta, annua, flore minore carneo. H.Ox.^Rajz. 
i^//?. 1.994. -^''•4- 

■ ■ ^ 

J Sa fleur a environ 3 lignes de diamètre a y pétales entiers & arrondis par le haut, couleur 
de chair ou purpurin clair endcflus&cn dellbus, la couronne cil: forme'e pan o languettes blan- 
chaftres, 10 etamines qui ne débordent point , piftile furmontè de 3 ftiîes fort courts. Le 
calice eft herifle de poils & relevé de 10 colles félon fa longueur. Il efl vîfqueux & odorife- 
Tant. 

* Lychkis sylvestris, hirsuta, annua, flore minore albo. Lychnis flore albo 
mînimo. Raji. //{/?. 1.996. iVM3. Item Lychnis arvenfls mlnor Anglica. EJnfd. fag.xoo^, 
i\r«. iz. Lychnis arvenfls Anglica. Lôb.Illuft.<^j. defcrift. 

12. Lychnis annua minima, flore carneo, linEis purpureis msTiNcTo. Inft^ 
Lychnis parva .palufltris , folïts acutis lanceolatis , flofculis purpuras. Mentz,. ^ H)Hlen. Cat, 
148 . Spergula'filiis Knawel flore pur parafe ente. Eph .Nat .Qiir X2ent .<^ .le 6.0bf.^%.pag.%y^ Tab. 
IV. Caryophyllusminimus muralis . C .B .T in .t\\ .Tunic a minimaT>alechampii. Lugd. Gall. z. 90. 

N'a point d'ecailles a la bafe de fon calice. La fleur eft à § pétales entiers 8c n*a guère plus 
de z lignes de diamètre , le champ de fes pctalcs eft de couleur de chair, mais les rayes font ' 
d'un beau pourpre. Ses femcnces font noires 8c fort anenues. Le calice eft long d'environ z 

' lignes relevé dans fa longeur de 5 coftcs vertes. 

13. Lychnis segetum rubra, folïis perfoliatae. C.B.Tin. 

* Lychnis segetum, folïis perfoliatae, flore albo. Joncq.Hort. 
--'^ 14. Lychnis saxatïlïS, pumila , Juniperi folio. J.R.H, 

* If. Lychnis sylvestris viscosa, rubra, amgustifolia, C.B.Tin. 

' Fleurit en May & Juin. Se trouve dans la foreft de Fontainebleau autour de Franchard 
entre les Rochers & entre Samoy & Valvin fur la pente de la foreft. 

2 i. Lychnoides vulgaris. Arenaria multicauUs ^ SerpilUfolia. Flor.Jen. loi. v^^'^^h. PaKci, 
minor , multicaiiUs. C. B. Tin. zjo. Item Alfïne^ninor Lini capitults. C.B.Tin.z^i, N^^.^l^^* 

L ■ 

XIII. Alflne minor. Tabern.jo^. ^ Alflne petrae a minima. Ejufd.ibid.jio. LapetiteMor^ 

r 

geline. Fufch. Gall. cap. m\x, Ceft une vraye -^//&^. Voyez Alflme %. pag. 7. de ccCata- 

loguc. ■ ' 

Fleurit en May & Juin. Sa fleur eft a f pétales entiers & refTcmbic parfaitement bien a 
celle de VAl/lne tenuifolia. J.B. L'une & l'autre ont 10 etamines a fommcts purpurins, le 
piftile eft furmontè de 3 filets. Sa capfule eft taillée en baluftre , & n'eft que dentelée fur les 
bords. Ses femences font noires. 

o * z. Lychnoides Juniperi folio, perennis. Lychnis pumila^ faxatilis^ Junipe- 
ri folio. J.R.H.^^^, C'cft ï Alflne Caryophylloides tenuifoUa montana , Ltni flore. 6. Raji. Hifit- 
z. lozj. An Alflne Alpina Junceo folio. C.B.Trodr. pag, 11%. N\^l C.B.Tin. z^i. N'^' 
i? Alflne Alpina fubhirfuîa Linariae folio. ?. i?.'i7. 339. Lychnis minor Alpina hirfuta* 
petalis non bifldis latiori folio, II. R. Bl. defc.pag. 183.' 

• ^ . Hh Ceft 



/ 



liî , BOTANICON PARISIENS E. 

Ccft une vrayc y5'^;;^. Les pctalcs font oppofcz au canton du calice. Cette plante fleurie 
des la fm d'Avril, en May & Juin. Sa fleur efl a 5 pétales , entiers, blancs, rayez, arron. 
dis fur le bout. , longs de 3 lignes fur prefque z de large , difpoféz en rond autour d\in pifti- 
Ic vcrd gay furmonté de 3 filets longs d'une ligne & demie. De l'aiffelle de ces pétales &danS; 
les efpaces, qui font entre elles, s'eleventio çtaminçs d'environ 2 lignes de long, blanche^s, 
&:garnics chacune d'un fotximet blanc falc. Cette fleur a environ, demi pouce de diamètre. Son 
calice eft de 5- pîecçs qui ne ronibent point , taillées en bafle de bled , longues d'une ligne , dif- 
pofées de manière que leurs points fe trouvent entre les pétales. Les tiges,, leurs branches, 
&■ les jeunes feuilles font rçveftucs d'un duvet fres court qui 49nne xm petit oçil blanchaftre a 
ces parties. Cette plante n'a que le goufl d'herbe. Le piflile devient un fruit en toupie qui 
s'ouvre par le haut en 5 "ou 6 pointes. Il renferme 8 ou la femcnces noires. Elle eft abon- 
dante fur la pente de la^Butte Monchovet du cofté dii Midy , a Fontainebleau. Cette butte 
efl celle qucMr.Tournefort appelle mal a propos , Butte Montmcrle. 
US. I. Lycoperdon vulgare. I7îft.$6^. Fîtngus rotundus , orbicularis ._ C. B^^hi.^y^. Fim- 

Il fe trouve en Septembre fur les fricî;cs autçur de Verfailles , dans le parc de Vinccnnes , 
a Fontaincblçau Sec. Il eft blanc & couvert ou heriffé ordinairement de petits tubercules tail- 
les a point de diamant , la bafe en eft un peu froncée. Il a environ deux pouces & demi dans' 
le fort de fon epaiffeur, fur deux pouces de haut. Le deflus en eft aplati Se fe crevé- en fe 
paffant , comme la première figure des Elemcns de Botanique le reprefente ;_^peçi^a.nt que cet- 
te plante eft blanche , ainfl quelle eft reprefentcc, fa chair eft molaffe & blanche, &fentun 
peu le foufre. ■ . ^ 

* 2. LyCOPERDON MEDIUM, CORTICE LACEPvO. J. R. H.'^6^. 

Monfieur Danti d'Ifnard Fa trouvé dans les vignes de Vilie Juives & d'Autheuil , au mois 
de Peurétre celuy que j'ay obfervé dans le parc de Cheville & a Fontaine- 
bleau dans les landes. Il eft blanc d'abord & maroquiné 8c. comme couvert de pointes de 
diamant. Il eft taille en poire de bon Chreftien: Sa tefte a. jufqu'a 435 pouces de diamètre. 
Il fe trouve vers la un d'Aouft Se en Septembre. Q'c^ltFitnç^usJ^ulverulentus y cre^itns hipi 
diÛus ^ major ^ pedïcîiflolQngÏQre , v€ntricofo,Œ).Shera7^d.Raji. Syn.\6.No.i6. 

* 3.LYCOPERDON NIVEUM, SPHAEraCUM, SUPERFICIE IN AREOLAS ADAMANTIS INSTAR Diff 
SECTAS DISTRIBUTA. J.R.H.^6^, 

Il eft taillé en poire , couvert de papilles en pointe de diamant. Eft blanc , léger , mou , 
& devient brun. en fe paftant, comme font toutes les autres efpeces. Il eft rempli d une pouf- 
fjere tance. Il naift en Aouft & au commencement de Septembre a Marly , Verfailles & 
Fontainebleau. 

* 4. Lycoperdon e elavo-virescens , SQyAMATU^î. Lycoperdon nojlras è Jîavorufefcens 
ftm&ulisfufàs a/per/um. Lycoperdon fpbaericum , verriicofum, pedicttlo donnttim. 

Il eft très commun en Aouft dans les bois de Verfailles & de Clagny. Son ecorce eftepaif- 
fe d'une ligne , coriaffc , jaune roux tirant fur le brun quand il fe pafTe , blanc fale quand il 
eft adolefcent. Il eft mortel quand on en mange. Voyez Tab.XVL fîg. 7. 

* 5". L'YCOPERDON NOSTRAS, E FLAVO- VIRESCENS , SQUAMIS FUSCIS DISTINCTUM. LyCOpCr" 

don majîts y globofum ^ fquamofum. 

Il eft tout gerfé , rond, dur quand il eft adolefcent, mou quand la pouffi ère fe forme, noir 
en dedans avant qu'elle foit formée. Son ecorce eft coriafTe, epaiffe d'une bonne lionne, blan- 
chaftre d'abord avec quelque chofe de jaune & de verdaftre. Ses enlevûres font quelquefois 
relevées comme les dents d'une râpe a bois. Sa pou/îîere eft brune. Il fe trouve en Aouft 
& Septembre a Verfailles & a Fontainebleau. Voyez Tab.XVL fig.8. 

* 6. LyCOPERDON PEDICULO LONGIORI , TUMIDO, DONATUM. J.R.H.S6^. 

7. Lycoperdon excipuli chymici FORMA. J.R.H.^ô^ Tab.mi. fg.JS^ 

8. Lycoperdon minus et multiplex, sphaericum. J.R. 11.^6^, 

9. Lycoperdon minus et multiplex, ovatum. J.R. 11.^6^. 

10. Lycoperdon Parisiense, minimum, pediculo donatum. J.R.H.^6^. 

II. Lycoperdon pediculo donatum, ex calice assurgens. Lycoperdon ntînu s ^ 
^^dicitlo donatum. Trod.Bot.Tarïf.jâf- 

La tefte forte d'iuie efpccc de calice. Se trouve fur la butte Montboron &c, en Aouft & 
Septembre. 

' IX. Ly. 



B T A NIC ON PARISIENS B 



nj 



.1 



■* r 



■T 



l^. Lycoperdom vesicarium, stellatum. y.R.H.§6^. 

Il Te trouve au bois de Boulogne proche la porte Mayau, 
^ * 13.. Lycoperdon cepae pacie. . ' 

Cette cfpccc rcffcmble parfaitement bien par fa figure , â une bulbe d*oignon , de la quelle 
on a coupe les fibres de la racine, & qu'on auroit rcnvcrfce- Elle efl ronde & aplatie en def- 
fus & en defFous , lourde, miÛïvc, liiTe dans fon contour , maroquinée eil dcffus , blanc fa- 
le, 'garnie d'un pédicule en pivot, long de 6 a 8 lignes. Son ccorcé efl cpainc dWc ligne & 
xenferme une chair noire, ferme, qui s'amolifTant par la fuitte , fe change ch pouffierc bru- 
ne. Elle a depuis un pouce jusqu'à deux de diamètre. Elle fe trouve dans la foreft de Fon- 
lainebleau& a Marly vers la fiud' Aoufï. Elle fc fend quelquefois par la moitié, & quel- 
quefois en 4, comme un pain cornu, avant fa maturité. Voyez Tab.XVI. ûgS- ^• 
' * 14. Lycoperdon pyriforme, verrucosum. ' . * 

wVers la mi d'Aoufl: a Fontainebleau. Eftmoxi, léger, blanc tirant tant foit peu fur la vcn- 
tre de biche. Voyez Tab.XVI. fig.4. 

* 15. Lycoperdon. ....... r 

Trouve dans les bofquets de Verfailles le x6 de Septembre 1708. Cette plante avoitun pouce 

& demi ou xi lignes de diamètre, parfaitement fpherique & blanche, avec un filet de racine 
biaîTC , forîg d^un pouce ou deux , ell'c elï cômpofée de trois fortes dé fùbflances. La premic^ 
je & extérieure eft une véritable gelée de viande pour fa couleur & fa confiftance & la peau 
blanche qui la couvre en de/Tus refiemble en couleur & fubflancc a la pellicule intérieure d'un 
oeuf ou a du calpin un peu fort pour fon epaifîcur & la coriaiîîté. Cette gelée efl: de Tcpaif- 
feur d'environ deux lignes. Elle eft infipid^ aiVgDuflr. ^fS'pUs cette gelée eft une autre peau- 
blanche , plus cpaifle que la première & d'un confiftance beaucoup plus dure qui envclope 
une chair brune , qui félon toutes les apparences , devimif {kir la fuitte tme poufîicre. Cet- 
te chair entoure un placenta blanc , taillé en pyramide. 

* 16. Lycoperdon minimum, verrucosUm. 'J.R'.H,^6^. VoyfeTab.XII. figi^ 

* 17. Lycoperdon aurantii coloris, ad basin rugosum. 
Cette plante naifToit eil très grande quantité fur les couches du Jardin Royal , en May & 

Juin 1709^ Sa couleur tire fur le tané ou fur la conleur de ces oranges confites a fec- Voyez 

Tab.XVI. fig.9.10. 

I. Lycopodium vulgare. Mufcîis terrejîrls clavatui . C.B. Pin. Mufcus terrejïrls. Cam.-p^ 

in Mat th. Germauke. x 5; Mufius cVavaUîsp-ocnmbens. pyft. Tab. %^(), "Tatte ou Griffe de Lou^^ ^nïï^ ^'^ 



'* 



atle dît 



Loup. 



Le 7 Juin 1719. J'ay trouvé cette plante dans le bois qui borde l'Etang le plits proche de 
Villedavxay , agauche, ou entre cet étang & le chemin qui de Scve mené a Verfaillcs a tra- 
vers de ce bois. Les Epis de cette plante eftoient desjabien formez. Sous chacune" de leurs 
écailles ou dans Taifle de chaque Ecaille, fe trouve un Ovaire applatî , de la forme d'une très 
petite Lentille ; terminée par un filet ou trompe fimple. 

* z. Lycopodium Cypressi foliis. Mnfcus clavatus , folnsCypreJp. C.B. Tin: 
0*3. Lycopodium palustre, repens, clava ^\^^\Mjh^\. Mufius terrejîris refens^ 
davis Jingularibîis joliojïs ereBis. Rajl: Synopf.'L']. © /^{/?. i.ixi. Mufcus ereEîus repens, 
cU-vh rmgttlaribits folio (Is ereBis, Tluk. Phytôgr, Tab- zo^. fig.^. 

Cette plante naift a Planet auprès de St. Léger en Iveline au bord de la prairie. Elle porte 
fes MafTes en Septembre & Odtobre. Ces Mafles font compofées de feuilles qui contiennent 
chacune dans leur aifTelle , un globule rempli de poufliere. 

I. Lycopus palustris glaber. //{/?. 



a. Lycopus palustris \ilï.osvs. J.R.H. .. . 

I. Lysimachia lutea major, quae Dioscoridis. C.B. Tin. x^^. 
Lysimachia lutea major, quae Dioscoridis, foliis ternis. C.B. Tin. Lyjimachia 
liUen. Eyft. Tab. z6-j'. L^Jinfachîejanne. Fi/fib.ch.cL%xx\u. 

* Lysimachia lutea major, quae Dioscoridis, foliis quaternis. C.B. Pin, 

* Lysimachia lutea major-, quae Dioscoridis , foliis quinis. C.B. Tin, 
Vid. Nummnlaria pour les autres. 



Vatte de 

Loup. 
Lyfimaehie. 



Hh i 



I. MAL- 



'M 



BOTANlCOn FAK1S1E24SE. 



M?Î01 



f.*^tl 



^"^5C/2£/î2/X/2^^'* 



V " 




V%^«,' 



4, %y %;^^ tji 



AT. 



auive. 



I. 



US. 




us. 

'pommier. 



US.' 

Marruh. 



ALVA VULGARIS FLORE MAJORE, FOLIO SINUATO. J.B, 

■ Malva fylvejlris ^ folio Jïnuato , C.B.Tin.Maîdvefauvage qui s^elevç en 
forme d'arhre, Fufch. ch. cxci 1 1 . 

• * MaLVA SYLYESTRIS, folio SINUATO, FLORE ALBO. H.Edlflb, 

■ h 

us. ^, Malva vulgaris flore minore, folio rotundo. J.B. Maulve fauuage baffe ^ Je ■ 
trainant fur la terre, Fufch. ch. cxci ii . ■ , 

* I. Malus sylvestris fructu valde acerbo. Inft. 

* 2. .Malus acido fructu, sylvestris- H.R.Tar, Malaf^lvefria, rubra. CB.Tin. 
I. Marrubiastrum vulgare. Inft, 190. ; 
I. Marrubium album vulgare, C.B.Tin. Marrube. Fufch, ch.ccx^y. 
i. Marrubium album villosum. C.B.Tin. 

< È 

- * Matricaria vulgaris. C. B.Tin.Matricaria. 1. Raji. Hift.x.^^j. 

* I. Medica mator, erectior, floribus purpurascentibus. J,B. Medica légitima, 
ClufHift, 

* Medica major erectior floribus violaceis. J.B. 

* Medica major erectior floribus ex violaceo et luteo mixtis. Infi, 

* Medica mator, erectior, flore albo caerulescente. 

* 2. Medica orbiculata. J.B. 
Sur le calvaire du cofté de St. Clou. ' ; 

3. Medica arabica. Qam, ; 

4. Medica polycarpos, folio obtuso crenato. Infi. 

S^ * 5. Medica hirsuta , echinis rigidioribus. J.B, 

Son fruit ell noir quand il efl meur. Il ell plat par les 1 bouts & compofé de 5- contours 

ordinairement. Cette plante eft commune autour de Vaugirard & d'IlTy , ou elle n'eft près* 
que point velue. ' • 

$S 6. Medica echinata minima. J. B. 

Son fruit eft fphcrique & pas plus gros qu'un grain deVelTe. Il cft noir quand il eftmeur; 
Ce qui arrive en Juin & Juillet. 



* 7. Medica 

I. Medicago sylvestris floribus croceïs. 
5.1.383. 



Medica fylveflris , floribus croceis. J, 



Melilot. 



Medicago sylvestris floribus e luteo pallescentibus. 
Medicago sylvestris floribus e caeruleo virescentieus." 
Medicago sylvestris floribus partim luteis partim violaceis. 
Medicago sylvestris 

g I. Melampyrum purpurascente coma. C.B.Tin. 

■ r 

Fleurit en Juin & Juillet. La gorge de la fleur eft jaune. Les fleurs font oppofées par pai- 
XCS qui fe croilent. 

a. Melampyrum luteum latifolium. C.B.Tin, , 

Bois de Verrière. 

* Melampyrum luteum, latifolium, foliis ex albo et viridi variegaj 

TIS. . 

Melampyrum luteum latifolium flore albo, labio inferiori duabus maculis 

LUTEIS DISTINCTO. //".îP^ïr. 

3. Melampyrum cristatum flore albo et purpureô. J.B, Melamfjrum /pied 
quadrata. Brunyer, H.R.BlefEdit.i^.f.6^. 

US. I. Melilotus officinarum Germaniae. C.B.Tin.^^ï. Saxifrage jaune. Fufch. ch^ 

CCLXXXVH. 

Sa filique n'a guère qu'une ligae de long. Elle cft ride'e , couleur de bois & ne renferme 
qu'une femence verdaftre. 



^ 



Melilotus officinarum Germaniae flore albo. CB.Tin. 



^ 



%. Me 



BOTANICON PAKISÎE.NSE. 



Il 



5 



$X. MeLILOTUS SILIQUIS LONGIORIBUS ACUTlS. Lîft . MelUotUS p'OCCVÛ flllquis l07igio'\i.VliS*ii)%\ 

rîhuT. H.R.Bl.i.ii. \\(t^c\\àovxç,î\c!Q.ÇL Meliloti tertinm genus, T)od. C'eft le Mclilotus 
vcrjî , ■ Lottts TJrbana. Tabern. îcon. 5- lo. 

' 'Sa filique a près de 3 lignes de long, elle eft noire, ridée & renferme une ou % femcnce. 
flaves de la figure d'un petit rein. Il fe trouve a laChaufTée d^Auteliil. 

Melilotus siliquis. longioribus acutïs flore aleo. . 

S^ 3. Melilotus capsulis reni similieus in capitulum congestis. înft. MedU 
cafratenjislutea, radïce ferenni^fruEîu racemofonigro .non gratajîtmentis. Tluk, Aîmag^ 
Bot. 1^1, Triolet jaune. Fufclhch. cccxvi. 



Son fruit cfl noir lors qu'il eft meur , &ridé comme le fruit de tous les autres Melilots. 
. .0*1. Melissa HORTENSts. C. B.T'm. La fauffe Meltjfe. Fufch.ch.c^c. 
'- Fleurit en Juillet & Aouft. Je Tay trouvé a Verfailles derrière le potager , a Trianon 
proche le Corps de* garde a St. Clou ; autour du Château de la Chaflc dans la forefl de Mont' 
morency , a BoifTy au bout du Village en allant a gros bois. 

I. Melissophyllum verum. Fuchf.Hïft.^^%, MeUjfahîimUîslatifolïa ^maximo flore ^ur^ 
pirafcente. Inft. Lavraye Melijfe. Fufch.cb. cxc. 

■ Bois de Verrière. La Lèvre fuperieure de cette fleur eft quelquefois entière & quelquefois 
échancrccen coeur. Elle fleurit en May & Juin. Lesfleursfontdifpofécsenfimpleanneau, il n'en 
fortent que trois tout au plus deraifTelle de chaque feuille. Ce qui fait le nombre de fix a chaque 
anneau^ Ces fleurs ont chacune leur pédicule qui fort immédiatement de la tige. Cette tige 
efl fans branche- Des ai/Telles des feuilles inférieures il ne fort ordinairement qu'une ileur 
de chacune des moyennes il en fortent deux, Sc des fuperieures, trois. Le calice eft a deux 
lèvres dont la fuperieure eft un peu retroufîee , & fendue légèrement en z petites pointes , & 
Tinferieure eft recoupée pour Tordinaire eu 3 lobes & quelquefois en x feulement. 

, -Melissophyllum verum, flore aleo. Infl. ' 
I. Mentha sylvestris rotundiore folio. C.B. Tht. 

\ Sa fleur eft d'un blanc tirant tant foit peu fur le carné. Elles ont % lignes de long , & font 
'z5 parties prefque égales débordées par des étamines de la même couleur chargez de fommets 
pourprez. Fleurit vers la fin de Juillet & en Aouft. 

* Mentha sylvestris rotundiore folio purpureo flore. Bot.Monfp, 
» : ^. Memtha sylvestris longiore folio. C B. TiîK • 

Mr.d'Ifnard l'a trouvé a Bondy. 
. * o 3. Mentha angustifolia spicata. C.B.Tin. Mentha fpicat a folto longiore, acnto, 
glabro, nigriori. J.B. Raji. Hift.s^i. Meîttha anguftiffmis ^ longïjpmïs foliis , fficata. 
Ç. B. Pin.xzj. C'eft celle que j'ay trouve en fleur le ^o Juillet 1711. a Lify au bas de la 
pente ou fe trouvent les Coquillages. C'eft aufli la Mentha Jylvcflris angttftifoUa. C. B. Pin, 
^%j. Tulegium aqttaticum (picattim. Eyft.Tab.-L^o. 

* 4. Mentha sylvestris , longioribus nigrioribus et minus incanis foliis. C. B, 
Tin.zzy. Mentha fpicat a folio longiore , acuto , glabro, nigriore. J.B. i.lth.-L^. fag.zxo. 
Menthafïrum Capenfe ^ Zuvoknfe Lobelii, Lugd.67^. qitoad defcript, car la figure qu'il 
en donne eft copiée d'après le Menthaftrum. T)od. Temft. 96. que C. Bauh. rapporte a fa 
Mentha fylveftris longiore folio ^ C. B. Tin, xxy. qui eft blanche & velue. Mr. Ray fepare la 
Mentha fylveflris longioribus nigrioribus & minus incanis foliis Bauh. Tin. de celle de 7- 
Baîihin, 

. La Menthe en queftion eft rare dans nos environs. Je n'en ay trouvé que quelque pieds 
dans le petit parc de Verfailles & dans les bois de Montmorency en allant de Moulignon au 
Château de la ChafTe. 



US. 



/ 



Pnkgu Jpecies. 



T. PULEGIUM, QUAE MeNTHA ROTUNDIFOLIA , PALUSTRIS - SIVE AQUAT1CA MAJOR. C.B.PquUùU 

Tin.it'j. Item Ment^ha rotîindifoUapaluflris minor, flve flore globofo. CB.Tin.xzZ. Men^ 
the aquatique. Fufch. r/^.ccLxxvi. 

Sa fleut eft a z lèvres dont la fuperieure eft quelquefois entière , & quelquefois fendues en deux, 

ïi 



/ 



l'in. 



I 



1(5 



BOTANÎCOn PARISIENS E. 



l'inférieure l'cft en 3. Cette fleur eft longue d^environ 3 lignes & débordée par 4eraniines&d'un 
fiiet Cesetamincs&les fleurs , font gris de lin Elles epaaouifl^ent vers la mi Juillet & en Aouft. 

2. PULEGIUM, QUAE MeNTHA ARVENSIS VERTÏCILLATA , HIRSUTA. J,B. TouHlOt faUVa^ 

ge. Fufch. f,6.cLxv. 

* PULEGIUM, QUAE MeNTHA ARVENSIS VERTÏCILLATA HIRSUTA, FLORE ALBO. 

US. 3 . Plxegium, quaeMentha aquatica , SEU PuLEGiUM YULG ARE. J, R. H, Touliot, Fîifch. ch. 

LXXIII. 

* pulegium floribus ex roseo albicantibus. c.b,tm, 

* pulegium latifolium, floribus albis. c.b.ttn. 

Menthastrum. 
ï^S. I. Menyanthes palustre LATIFOLIUM ET TRiPHYLLUM. Inft, Trifolium falujlrc. Eyfi. 

Tab.iof). TrifoUtm aiîùarthrtîicum. Efh. Germ.ann.^M S- Obf.iii. J>ag.j^^. cumfig/de- 

îejîahle. 

Sa fleur fe détache difficilement. Elle efl: ordinairement evafée d'environ neuf lignes & 
découpée en 5 parties égales, quelquefois, mais rarement en 6 ou 7 , garnie d'autant d'eta- 
mincs a fommets jaunes. Le ftile eft terminé d'un bouton. Cette fleur n'eft point frangéefur 
les bords mais feulement fur fa fuperficie interne. Elle efl: blanche meflée d'un peu de purpu- 
rin. Le calice efl: a 5* découpures, fleurit enMay , & quelquefois encore en Aouft. Cette 
fleur eft une Campane longue de 4 lignes , dont les découpures font toutes couvertes de poils 
blancs en dcflus longs de plus d'une ligne. Les fommets des ctamincs font châtains & le bou- 
t:^n qui termine le ftile eft flave. l'Ovaire eft garni de 1 placentas oppofces& appliquées aupa- 
rois de la capfule qui s'ouvre en x calottes. 

Menyanthes palustre angustifolium et triphyllum. Inft, variété du prC" 
micr. ' . 

H.Par.jiç; Menyanthoides yulgaris. AlCirte paluftrh y exigna, flofcnlis albis ^ foins lanceolatis ^ 
Une feule fiant agiue llaB aquatîcae infiav. Mentz.Tab.'j. Alfine palttflris ^ repens ^ foliis lanceolatis ^ 
Tol'ai/r fioribns albis, perext^iis. Fhikn.Alm.Bot.io. ^Thytogr.Tab.y^.Fig.^, Tlantago, aqua^ 



fica, mhîlma. Cluf.H.cx. Tark. plant ag'me lia fa lujiris. C B.Pin.it^o. Ranuncuhs pain- 
ftris mittimiis , plantagtnis folio. H. L. Bat. ffergula perpujilla , lanceatis foliolis. Flor, 
TrnJf.-LGi. cum fig.Tlantaginella, Flor.Jeuenf.f^. 

Fleur complette monopetale , régulière & hermaphrodite contenant Tovairc. ■ La partie 
poftericure de cette fleur eft un tuyau & Tanterieurc un pavillon découpé en 5 parties égales 
^QnxXcïcs. 5- eramînes. Le calice eft un autre tuyau découpe englobes. ■ TOvaire eft une co- 
que ovale du fonà delà quelle s'clevc une placenta toute chargée de femences. Q^z ovaire s'ou- 
vre dans ia maturité de haut en bas en -l calotes. Chaque fleur eft foutcnuc d'une Hampe qui 
part de Taifllelle d'une feuille. Les feuilles font alternes. 

Cette plante fe trouve autour de l'eftang de Viilcbon , dans le parc de Meudon. 
MercurUie. i. Mercurialis yulgaris FLORiFERA. Merctirîalh fficuta , fïve focmzna "Diofcoridls ^ 

' Tlinti. C. B. Tin, Mercnriale Femelle. Fufch. ch. cl^xx. 
Ui». %. Mercurialis vulgaris annua fructifera. Merrîtrialis , teficulata y five Mas^ 
^iofcoridis^TUnït. C.B. Tin. Mercuriale mafle. Fufch , ch . ci.-^kx, 

3. Mercurialis montana testiculata. C. B, Tin, Chou de Chien. Fti/ch. cb. 
CLxvm. - 

V 

Ses fleurs font nues , monopetalcs , découpées en 3 lobes difpofez en trèfle, de leur cen- 
tre s'eleve un Embryon a % capluîes jointes en tefticules. d'entre l'union de ces xcapfulcsfor- 
tcnt X trompes difpofées en cornes. 

4. Mercurialis montana spigata. C.B. Tin. 

Fleurit de la fln de Mars & en Avril. Ces fleurs font vertes , nues, monopetales, décou- 
pées jufque vers leur centre en 3 lobes égaux difpofez en trèfle. Du milieu de cette fleur s'clc- 
vent 8 ou 10 Etamines. ' 

Neû'ter. I^ MeSPILUS GermANICA FOLIO LauRINO NON SERRATO , SIVE MeSPILUS SYLVESTRIS, 

T*TCT v^ ^ 

'C.B. Tin. ^f^. an Rhamnus foUis oblG7)gis , fcrratis. Ejufd.C.B.Tin.âf'j%2 Rhamnus Bava^ 
ricus. Lugd.i.ij^x. Rhamne de Bavière. Lr/gd.Gall.i.iiS. 

Sa fleur a environ un pouce & demi de diamètre etamines fans nombre , 5* ftiles. Fleurit 
en May. Les fleurs naifl^cnt feules a rextremité des jeunes branches de ranriéc, Eft com- 



mune dans la foreft de Montmorency. Bois de Verrière. 



M£. 



BOTANICON rPARISIENSE. 



"7 



/ 



1. Mespilus Italica', folio Laurino non serrato. C.B.Tm. ajtRhamnus foliîs ob- 
hngis ferratis. C.B.Tin,^j%, Ramnus Eavarkus. Lugd. i. 141. Gall. i. xi8. 

3. Mespilus Apii folio sylvestris spinosa, sive Oxyacantha. C, B. Tin.^s^- Cy^Aubefpnc, 
72ofbatos, Trag.^^^.Ic. 

Fleurir en May. Sa fleur a 7 a 8 lignes de diamètre a s pétales blancs creufez en cuillc- 
ron , avec ordinairement zo etamines blanches a fommets purpurins , & un feul 

ftile. 

* Mespilus s Y LVESTRis spinosa sive Oxyacantha foliis eleganter ex tenuiter la- 
ciniatis. 

*4. Mespilus sylvestris, foliis trifidis svi.E^ViT.^Tm\]S.OxyacantbmTaJfaei.Tart,alt, 
No. 16, Cette fi^re reprefente fort bien , par fes feuilles , cette variété. Mais les fruits y 
font mal exprimez , en ce qu'il paroiflent fortir d'un calice. 

. Cette variété fe trouve dans le parc de Clagny. Ses fruits font un peu plus gros que ceux 
dt^ z précédentes. Ils ont environ 5 lignes de long fur 4 de diamètre , ôc ne renferment com- 
me eux , ordinairement qu'un noyeau. Elle cfl commune en Normandie dans toutes les 
hayes. Elle fleurit au commencement ou vers la mj May. Sa fleur a environ neuf lignes de 
diamètre & s pétales ronds & creufez en cuilieron, légèrement ondez fur les bords, zo Eta- 
bli nés blanches a fommets purpurins avec x ou 3 fliles blanc fales. Il y a jufqu'a %s etami- 
nes dans chaque fleur , & ordinairement z trompes & quelquefois trois. . Ces fleurs oiit une 
odeur désagréable 8c qui approche de celles des parties naturelles de la femme. Cette plante 
fe trouve auflî dans quelqu' uns des bofqucts de Verfailles ou elle fleurit avant celle du 

No- 3. " . 

■ 5. Mespilus folio rotundiori fructu nigro subdulcï. luJf.'Dio/pyros, J.B, V'ttïs I- -^yneUn' 
daea iïi. Cluf.Hift,6i, fig.(>z. . f''^ 

. Fleurit vers la fin d'Avril & en May. Sa fleur s'evafe prés d'un pouce. Elle ef\: de 5 peta- - 
les blancs un peu fales , longs de 6 a 7 lignes fur environ x lignes dans le fort de leur largeur. 
Etamines fans nombre, fort courtes a fommets blancs fales, $ flyles fort courts. Le fruit eft 
comme divifé en 5 loges qui renferment chacune une fcmence aplatie & noire femblable a 
des pépins de poires. ' ' . ' 

• * I. MlLIUM SEMINE LUTEO. C.B.PlU.XÔ. MUkt. Fufch.ch^CLWl. 



f'\ fi 



Millet. 

US. 



* X. MlLIUM SEMINE ALBO. C.B.TÏn. 

* 3. MlLIUM SEMINE SUBLUTEO, LOCUSTIS PHOENICEIS. 

* 4. MlLIUM SEMINE NiGRO. C.B.T'm. 

I. M1LLEF0LIUM vuLGARE, ALBUM. C. B.Pïh.ij^o. Millefemlle,Fufch.ch.Qci.\yi\mi.Minefeui!. 

%. MiLLEFOLïUM VULGARE PURPUREUM MINUS. C.B.T'tn. ^'^^ 



ë r 



Les plantes fuivantes nont rien de commun avec celles 

de ce genre. 



MiLLEFOLiuM AQUATtcuM coRNUTUM. C. B.TtH, vid. Ranmcukides\ foliQ eïrcihaU, 
tenuiffime divîfo. Mem.Ac.R.Sc.ijK). JSF.^. 

■ * MiLLEFOLIUM AQUATICUM SIVE ViOLA AQlJATlCA, CAULE NUDO. C. B.T'îU.StraÙOter, 

vulgarts alba. Mem.Ac.R,Sc,\']\^. N.i, 

" Se trouve autour des Lacunes de Bondy. ? - 

* MiLLEFOLIUM AQUATICUM, SIVE VIOLA AQUATICA , CAULE NUDO FLORE ALBO. 

■ * MiLLEFOLIUM AQUATICUM UMBELLATUM CoRlANDRI FOLIO. C. B- Ttft.ï^X. 

I. MoRSUs Ranae foliis circinnatis, floribus albis. Mem.Ac.R.Sc, 
- I. Moschatellina foliis Fumariae bulbosae. J,B. RanunculusMofcatella.Sm.Tauh 
1x3. bonne jïg. . ' 

■ Se trouve dans le bois des Capucins de Meudon. Cette plante fleurit des la fin de Mars & 
le commencement d'Avril. Sa fleur eft une Rofette verdaflre percée dans le centre , & dé- 
coupée ordinairement en 5 & quelques fois en4 parties oppofées en croix , le piftilç qui s'elevc 

ïi X d'un 



paciet. 



,j.g BOTANICON PARISIEN SE. 

r 
\ 

d'un calice d'un feule pièce de'coupée toujours cn 3 lobes difpofez en trcfle. enfile le trou de 
la rofette. Il efl à 4 angles arrondis & termine par 4 petites cornes ou pointes difpofées en 
quarré. De la circonférence du trou de la fleur s'elevent 10 etamines, quand elle efl: a 5- par- 
ties&8 lorsqu'elle n'efl: qua 4.' Ces etamines font fort courtes, & leurs 'fommets font fimples 
&d'un blanc jaunafl:re. Le piftile coupé en travers paroifl: efl:rc rempli de 4 femences canton- 
nées chacune dans un des angles. Les fleurs ne s'evafcnt que de 3 ou 4 lignes , & naifTenc 
toujours au nombre de 5 ramaffées en tcflies, dont 4 font pofces verticalement & forment 4 
faces a la tefte , la cinquième couronne le fommet de cette tcflc. La tige qui les porte efl 
fîmple & garnie de ^ feuilles oppofées. Le 5- Juin 1716. J'ay examiné le fruit. Il efl: prefquè 
fpheriquc de 3 ou 4 lignes d'epaifTeur, verdaftre & renfermé a demi dans le calice avec lequel 
il ne fait qxi'un corps. Ce fruit efl unebaye remplie d'un mucilage & de 4 a 5 femences blanches, 
plates, ovales, longues d'une ligne & demie , larges d'une ligne, difpofées chacune fur une 
des faces d'une placenta qpi efl tetragone ou pentagone félon le nombre des femences. Le ca- 
lice forme un petit rebord autour du fruit, & ce rebord efl interrompu par les angles du même 
calice , ce qui fait paroifl:re le fruit garni dans fon contour de 3 cornes. Il a l'odeur & legoufl 
de firaife dans fa maturité a ce que dit Mr. Petit. Pour moi qui l'ay goutè avant ce temps la , 
je l'ay trouvé d'abord un peu aigrelet, puis cnfuite, un peu acre, 

I. MuscARi ARVENSE LATiFOLiuM PURPURASCENS. /»/?. Grande Jacmthe bleue, majle\ 

Fufch. ch. cccxxiv. 

Efl commun entre le pont de St-Maur & Champigny. 

- i. MuSCARI ARVENSE ANGUSTIFOLIUM , CAERULEUM MINUS. Iftft. 

MUSCOIDES, QUI MUSCUS CAPILLACEUS, MINIMUS , CAPITULO MINIMO , PULVERULENTO. J^- 

R. H. 5" 5*2 .Planche XXIX. fig. 6,Mufcus trichoidesfarvuSy capitula conglomeratofeu Botryoide^ 

Cette mouffe fait de petits gazons d'un verd tendre & flave , fes tiges four hautes depuis 3 
ou 4 lignes , jusqu'à un pouce , divifces & fubdivifées en plufîeurs brins couverts tout au tour 
de feuilles capillaires fort ferrées , qui n'ont tout au plus qu'une ligne de long. Ses brins font 
furmontez par de petites fo)'es de la couleur des feuilles , longues de trois ou 4 lignes , qui 
portent chacun un petit amas de poufllcre , qui n'cfl renfermée d'aucune membrane. Cette 
plante efl vivace , & on la trouve presque en tout temps dans l'état ou je la décris. Elle 
naifl fur les levées des routes fabloneufes , dans les bois de Vcrfailles. 



i 



Mufcus Apocarpos: 



^ % 



* I. Muscus TRiCHoiDES ACAULos ,MiN0R, LATiFOLius. Muf.Petîv.%6. Planchc XXVIL 

J'ay obfervé cette petite Moufl"e le 8 Janvier 1708. dans les routes du bois de Boulogne," 
& depuis, dans les allées du Parterre dû" Jardin Royal qui en font ordinairement couvertes 
pour ainfî dire, dans les mois de Janvier & Février. Ses feuilles font difpofées en rond au- 
tour d'un petit fruit ovale qui ne les déborde qu'a peine. Elles font tranfparentes , & d'un 
v,ert jaunaflre. Le fruit tire fur le roux & fe termine par une petite pointe. Cette plante efl 
deffince a la Table nommée fîg.a. reprefentc une petite touffe de cette plante greffe comme nature, - 
b. un brin feparé. c. la tefte. d, un autre brin veu a la loupe, e. une feuille veûe a la loupc- 
f la tefte veûe a la loupe. 

* 2. Muscus TRICHOIDES MINOR , ACAULOS , CAPILLACEIS fOLIIS. Muf, Tctlv.^J. Plan- 

chexxlx.fig.4. 

Cette Mouffc fait des gazons très ferrez , foyeux, vertgay, tapis fur terre , dans les tail- 
lis du parc de Verfaillcs. Elle n'eft haute tout au plus que de 4 ou 5 lignes. Ses feuilles font 
des cheveux très fins, longs de x lignes , qui naifl"ent tout au tour d'un petit brin , & s'épar- 
pillent en haut en manière de brofc a peindre. Du milieu de ces feuilles a l'extrémité du brin,' 

naift en Avril une capfule fpherique , pâle, qui n'eft guère plus groffe qu'un Grain de 
Tabac. 

3. Muscus SQUAMosus SAXATiLis, TORTUosus AC NODOSus. Infi. Planche XXVIL %, 
j8. Il faut voir fi l'exemplaire que Mr. Petiver m'a envoyé du Mufcus trichoïdes captttlis 

apO' 



BOTANICON PARISIENS E. 

apodibus , foliis angkfliorlbîis . Raji.Synopf. App. 339. n'eflpas la mcme plante. 



l^ 



9 



f 



*4.Ml'SCL'S APOCARPOS HIRSUTUS , SAXIS ADNASCENS , CAPITULIS OBSCURE RUEFvlS. Ra* 

jiHïJf.^.^o. iVo.io. Planche XXVII. fig.i^ . 

* 5-. MUSCUS APOCARPOS ARBOREUS , REPEKS * VIRIDIS , PLURIMIS CAPITULIS 

PER CAULIUM LONGiTUDiNEM KAscENTiBus D.Sherard. Mtifius Apocarpos urhoribus ad' 
nafcens ^ polyfpermos Raji. Hifl.-^.o,'). N°.y. Planche XXVII. fig. 17. ' 

; Cette Mouiïe efl: vivace, trace & forme de petits gazons verd mat, afTez touffiis , furTe- 
corce des arbres, dans les bosquets du jardin de Verfailles. Ses brins font afTcz branchus, 
& couverts de feuilles fort ferrées , longues d'une ligne , pointues Sc très étroites. Elles 
' pouffent pendant rhy ver plufieurs petites gaines velues, longues d'une ligne, attachées im- 
médiatement le long des brins , en de (Tous , ces gaines, renferment chacune une petite urne 
ovale, pointue. , ' . 

. * 6, Muscus APOCARPOS, ARBOREus RAMOscs. %. Roji. H'tjî . ^. ^o. Pknchc XXV", 

F 

- * 7. Muscus CAPILLACEUS , RAMOSUS , CAPITULIS PLURIMIS CAULIBUS ADHAERESCENTI- 

Bus. jf.R.H.^^i. Planche XXV. fig. 6. Mufcus apocarpos ^ arboreus , ereiîus , plurïmis 

capîtuUs cauUbîii adhaerentibus , 

* Muscus APOCARPOS ARBOREUS , ERECTUS, PLURlMIS CAPITULIS CAULIBUS ADHAERENTIBUS* 

h 

Mufcus apocarpQS arboribus adnafcens minor. ^.Raji. Hïfi 3.40. Mufcus capUlac eus ^ r a- 
pîofus , caphuUs plurimzs cauUculîs adhaerentibus. J. R.H. 551. 

Cette Mou/Tc eft vivace 8c forme des petits gazons a/Tcz ferrez verd mat , fur le tronc des 
arbres. Ses brins^ font longs d'un pouce, & fe divifcnt & fubdivifcnt de leur nai/Tance, en 
plufieurs branches couvertes de feuilles pointues , tant foit peu pliées en goutiere , longues de 
% lignes, fur un tiers de ligne de largeur. Les urnes font de petites coques ovales , pointues, 
longues d'une ligne , légèrement canclces dans leur longueur , attachées immédiatement le 
long des brins en deflbus. Elles ont eu des toques. 

8. Muscus TERRESTRIS, MAJOR, RAMULIS COMPRESSIS , FQLlIS SUPERFICIE CRISPIS. Rajt^ 

*Vy;^.y^/. 337. Planche XXVII. fig- 4. Mtifcus fquamofus , Linarïae folio major ^ crif pus ^ 
Jnjî.^^^' elle e{\i Filj cm us. 

Cette Moufle naift ordinairement au tronc des aibres ou elle s'attache fortement par fes ra- 
cines. Ses tiges fontbranchues feulement vers le bas & pouffent fur les colles des brins diipa- 
fcz comme les pinnes des fougères. Toutes ces parties font couvertes de x rangs de feuilles 
difpofées en aiflcs , fort ferrées, longues de x lignes fur demi ligne de large , obtufcs, trans- 
parentes, vcr4 gay & luifant, ondées très proprement en travers. Des côrcz de la tige, par 
deflbus, naiffent en Mars & Avril des petites gaines frangées, d'environ x lignes de longueur, 
qui renferment chacune une petite urne ovale , qui n'a pas une ligne de long. Cette plante a 
quelquefois 4 ou 5* pouces de longueur. 



■4 



^*..aj. 



'^ 



a Urnes droites rondes ou ovales. 



* ^ . 9 



^^ 



•r -^ 



t^ * 



* I. Muscus TRICHOIDES, MINïMUS , SERICEUS, CAPILLACEUS , CAPïTULïS SPHAERï- 

4 

cis. Hif.Oxon.^.ôz^. SeB.iS' Tab.6. Jîg.6, Planche XXIV. ûg.^. Mufctîs capi/laceusme^ 
dhis , capitulis globofîs, hijî. f§i. 

Cette plante fait ordinairement de petits gazons verd mat 8c jaunaftre. Ses tiges font bran- 
chucs des le bas, couvertes tout au tour de feuilles longues de x lignes & demi, fur environ 
un quart de ligne de large , très pointues & tant foit peu pliées en goutiere. Du coflé des bran- 



r 



hes, a X ou 3* lignes près du bout, fortent au Printemps des foy es rouiïes, longues de 7 ou 
8 lignes, qui fouticnnent des teflesfpheriques, verd gay. Elle naift a Verfailles fur Içs pen- ' 
tes des levées de terre fabloncufc & fraifche. 

' i. Muscus PARVUS STELLARIS. C.B.TifJ. 



che XXIX. fig. 3 . 



'//?, 



Kk 



Cet» 



, / 



,30 , BOT AN 1 C N TARIS lENSE. 

Cette Moufle naift dans les prairies humides t ou elle fait de petits gazons tapis fur terre. 
Ces racines font de petits chevevix , qui pouffent de leur colct 7 ou 8 feuilles taillées en baîc 
vert pale, tranfparentes , difpofées eu rond , longues d'environ x. lignes , fur une de large, 
terminées en pointe , traverfces d'un petit nerf de la bafe a la pointe. Du centre de ces feuilles 
s'eleve une foye tirant far le purpurin , longue de 3 ou 4 lignes, qui foutient une urne taillée 
en poire, fortic d'une toque rouffe , terminée en pointe. Qiielquefois cette Mouffefc ramifie 
& fait X ou 3 bouquets de feuilles , qui pouffent chacun une foye & une urne. Cette Mouffe 
eft en état en Avril & May. Je l,ay trouve dans le parc de Meudon autour des eflangs "& 
dans les prcz de Bue. 

a.* 4. MUSCUS CAPILLACEUS MINOR, CAPITULIS GEMIKATIS. J. R. H. ^^Z. N'^.IO. Plau- 

chc XX VI. fig. 4. Mufcus cafillaceus , ca^julïs fyrtformibus ereEîis , m acnmen dcJineTi- 
tibus. 

Dans les petits ruiffeaux qui ferpentent dans le marais ou patis de St. Léger ou croifl: le Ga- 
k. Ses fruits paroiffent en May & Juin, ils font vcrds d'abord, mais ils jauniffcnt en mcu- 
liffant. Leur pédicule eft pourpre rougcailre. Le vert des feuilles eft brun. C'cft le Mufcus 
aurens , cafillaris mhior ^ ca^itults geminatïs , ereSîïs mutuo incuùitu adnatis. 7Luk.i.é^6. 
Adiantum aureum minus , falujîre cafitîilis ereEiis coronatts Sherard.Raji. Synoff.afp.-L-^'j. 
première Edit. & fag. 30. N'^. 12. ^^ Edif. 

h, * 4. MuSCUS MURALIS, MINIMUS, ROSFX'S, TEL STELLARIS , CAPITUHTS LONGIUSCU- 

LIS, AcuTis, ERECTis. iz. Hifi Oxo^, ^.6%^. Icon.ScB . i^ • Tab.6, No. iz. Planche XXIV. 
iîg. 8. Mnfius cafillaceus minlmus mur alis fie liât us. Inft. 

5'. Muscus CAPILLACEUS OMNIUM MINIMUS. luft. Planchc XXVL fig. 2,. 

* 6. MuSCUS CAPILLARIS HUMILIS , GRAMINI FOLIUS MINOR, CAPITUHS OBLGNGI? 

ERECTIS. xj. Raji. Hift.^. 

* y. MuSCUS CAPILLACEUS MINIMUS, CALYPTRA LONGIS5ÏMA ERECTA. /;//?. 

*. 8. MuSCUS CORONATUS MINIMUS CAPILLACEIS FOLÏIS CAPITULIS OBLONGIS. IJ^ 

Ox.^.ô^i- Se^.i^. Icon.Tab.y. fig 19. Planche XXÏV. fig. 7. 

, Cette Mouffe vient dans les bois de Verfaîllcs fur les dejcdtions des racines d'arbrçs, ou 
elle forme ordinairement de petits gazons ronds & touffus. Ses racines font de petits, tou- 
pets chcveleux , d'où fortent des filets longs de 4 ou f lignes , dont la moitié inférieure eft 
nue & la fuperieure entourée de 8 ou 10 feuilles, longuesd'envirônuneligne, verd mat, fort 
étroites & pointues, du milieu de ces feuiUes s'eîevc une foye pâle longue de 4 lignes , qui 
four:cn: une urne droite , oblongue , couverte d'une toque blanc fale , dont la pointe eft 
brune. 

* 9 MuSCUS CAPILLARIS SURCULïS ERECTiS , FOLIIS OCLONGIS TENUISSIMl^S ACUTIS 

ciNCTis. Raji. Syn.z^.^. 

* f. MuSCUS CAPILLACEUS, OMNIUM MINIMUS, FOLIlS LONGIORIBUS ET ANGUSTIORI- 

BUS. Planche XXIX. fig. 5. 

Cette Mouffe ne fait point de tige , mais feulement 7 ou 8 petites feuilles verdjaunaftre, 
dilpofées en rond fur le colet de la racine , qui n eft qu'un petit toupet de chevelu. Quoi- 
que fes feuilles n'ayent tout au plus qu'un quart de ligne de largeur , fur environ z lip^nes de 
longueur , elles ne laiffent pas d'être pliées en gouriere. Du centre de ces feuilles s'eleve une 
foye pâle, très déliée, longue de 3 ou 4 lignes , qui foutient une petite tefte ovale, couver- 
te d'une toque pointue. Cette plante fe trouve en Automne & au Printemps dans les bois de 
Verfailles, fur les pentes de terre fraîches 8c fabloneùfes. 



a Coiffes velues. 



* lO.MuSCUS CAPILLACEUS, MINIMUS, ACAULOS, CALYPtRA STRIAT A. 7;^_^, 5" 5-1. Planche 

XXVil. fig. 10. 

H. MuSCUS CAPILLACEUS, MINIMUS, CALYPTRA VILLOSA. Plauchc XXVII. fig. Ç-' 

Mufcus qui Adiantum aureum minimum fe die tt lis brevihus foUis Câfillaceis. Muf^^et. Mu* 
feus captulis longis acntis plofjftmus. 31. Rap, SynofJ, 33. Hijl, 3. /. 34. Muf Tetiv. 

r 

iz.Mus* 



V 



BOTAniCON PARISIENSE ' . nr 

tZ. MUSCUS CAPILLACEUS MXNÇR , CALYPTRA TOMENTOSA. /j^. f^i- Plo^îCHc XXVI 

% ^s- -, . ' ' ' 

* 13. ADIA>iri|M AUREUM. MEDIUM., IN ERICETI.S. PROVENIENS. Mîtf Tctiv . N''. 23. 

Planche XXIX. fig. xi. Mufcus , qui Adlantum pleolo villofo , médium. Rqji> Syn, 
28. z. ' 

* 14. ]\fecUS RAMOSUS EREÇTUS CALYPTRA VILLOSA. 

1,5-. Muscus JuNipERi-EOLius, CAPITULO QUADRANGULo. Mufcus caflllaceus^ ^ fnojor , 
^ediculo^ cafitulo crûjjîoribus. J.R.H.^^o. Planche XXIII.fig. 8. MufcusquiTolytricum 
aureummajus. C.B.Ttn.^$6. ^ Mufcus ereEîus ^ ramofusy fallidus. C.B.T'm.^61. Grand 
^olytrichond'Apdeie. Fnfch.ch.ccx-L^. 

Cette plante eft vivace & trace par des racines longues & fpongîeufcs , qui pouffçnt des, ti- 
ges droites, ligneufes , quelquefois hautes de demi pied, couvertes tout au tour de feuilles 
verdmat, étroites, longues de 4 ou clignes, très pointues , affez femblables a celles du Ge- 
Bçyrier. De rextremité de chaque tige s'clcvc une grofle foyc pui;purine , longue dp_ x ou 3 
pences, qui foutient en May & Juin une urne panchée , longue de. .... relevée dans ia 
longueur de 4 coins a vive arrête , fortie d'une toque conique , roufle, velue, longue de 3 
ou 4 lignes. 

16. Muscus ERECTUS, JuNiPERi FOLIO, RAMosus. Planche XXVIII. fig. 13. 

Cette efpece eft vivace auffi., & poufle des tiges hautes d'un pouce ou environ , qui fe di- 
vifent en 2 ou. 3 branches couvci;tes 4<? fcuiHç%forc fçrrées, afTez femblables a celles de l'e- 
fpece précédente. Les foycs fortent des collez des brins , &non du bout , elles (ont purpu- 
rines & eut environ 2 pouces de long. Elles foutiennent des urnes couvertes de toques loufTc s 
*& velues , longues de x lignes. 

^ ly. Mlscus epvEctus , Juniperi çoli^^ gla,uco , RIGIDO , CALYPTRA LON'GISSIMA. 
"planche XXIII. fig. 6. Mufcus coronatus humilh , rigtdior^ Immilior ca^itnlis longh acntis 
feJJÎUhtis ereB'îs. H. Ox. . 

* 18. Muscus Tuniperi folio, roseus, prolifer. Mufctis ca^Ulacens Jîellatus .p^oUfer. 
Inft. xji. Planche XXÏII. fig. 7. 

Cette Moufic n'eft qu'une variété du T oly.tricîim aitrcum , majtts. C. B. Elle eft vivace 
& trace par fcs racines , qui font longues d'un pouce ou deux , tortues & fpongiéufcs. De 
CCS racines s'elcvent des tiges hautes depuis demi pouce, jufqua un pouce & demi , dures, 
jjoulTatres, entourées de feuilles alternes, femblables en quelque façon a celles du Genévrier, 
mais plus étroites, longues de x ou 3 lignes. L'extrémité des tiges fe termine par une cfpecc ' 
de rofe roufie , qui par la fuitte du temps cil enfilée par luie nouvelle pouffe de la même tige , 
qui produit une féconde rofe , furmontée fouvcnt d'une troifiemc 3c quelquefois d'une qua- 
trième. On trouve fur les mêmes pieds , d'autres tiges plus courtes, qui ne fon,t point des 
rofes , mais qui pouffent de greffes foyes rouges , longues d'environ % pouces , qui fouticn- 
ntxit une capfuJe panchce quadr angulaire , longue de ... . lignes , fortie d'une toque rouffe. 
& velue de . . ou . . lignes de long. On trouve cette plante en l'état qu'elle eft décrite icy 
pendant prefcj^ue toute l'année. Elle naift dans les fables des landes de Verfailles. 



A urnes mcUnêes. 



01. Muscus ERECTUS, CAPILLACEUS, DENSISSIMUS, GLAUCO FOLIO. MufcitS trichoides , 

montanus , albtdus ,fragîlîs, Raji.Sjn.Afp.^^*^. PlancheXXVI. fig. 13. Mufcus cafillaceus. 

firkeus Coridis faàe. InJi-SS'^* 

Cette Mouffe eft vivace & fait des gazons trcs touffus, verd de mer. Ses briiîs s'allongent 
Ibuvcnt de 3 ou 4 pouces. & fe divifent & fubdivifent toujours en deux. Ils font tous char- 
gez de feuilles très ferrées, longues de X ou 3 lignes , pointues, affez roides, mais calîantés 
& fort étroites. Les foyes fortent de Textremité des brins , & n'ont qu'environ 4 lignes de 
haut. Elles font purpurines , & portent , en Mars & Avril , une petite tefte oblongue, un 
Tant foit peu pauchée , terminée d'un bec très fin. La toque refte quafi toujours deffus , ell^ 



Kk 2. 



eft 



^5^- 



B T A N 1 C N PARISIENS E. 



fimplcs , tortus , hauts d'environ demi pouce couverts tout au tour de feuilles longues de : 
3 lignes, plus délices que des cheveux , & qui fe jettent ordinairement tout d'un coflé. 



cft blanc fale. Cette plante naift ordinairement fur les dejedions des racines d'arbres , fur 

les coîinesdes bois. , . 

a. Muscus capillaCeus, fouis unam partem spectantibus. Planche XXVII. fig. 7, 
Mufcus capllaceus minzmus flnmofns elegans. Injî.^'y'^' Mufcus è viridi alùicans , longlfo- 
lîtis , capudis parvis , hrevibus. 1 3 . Raji. Syn. 3 1 . "D. Tetïv. 

Cette Moufle eft vivace & fait de petits gazons foyeux , d'un très beau vcrd. Ses jets font 

2, ou 
plus délices que des cheveux , & qui fe jettent ordinairement tout d'un coflé. De 

Textremité de chaque jet s'eleve une foye pâle de demi pouce de long , chargée d'une petite 
tcfte. Cette plante naifl ordinairement fur les pentes de terre fabloneufes dans le bois de 

Verfail/es. 

3. Muscus CAPILLACEUS MAJOR , pediculo ET cÀPTTULo TENUiORiBUS. /i»//?. 5'5'i. Planche 
XXVIII. fig. Il, ^ Mufcus capillacens , major , captidis longijpmis ^ acuttjjîmîs ejufd. 
ihîd. Mr.Petiver me l'a envoyé en dernier lieu pour le Mufcus cafUlaris furculis ereBis^ 
fôltis oblongis tenuifjïmis acutts cinBis. ^.Raji. Synoffzc^. Les figures de ÏHift. d'Oxfort 
^aportées a la feptieme& a la huitième efpece des In fi. paroiflent ne reprefenter que la même 

efpece- r 

Cette Moufle efl vivace & forme des gazons fort touffus , vcrd gay , pâle & luifant. Ses 
brins font quelquefois hauts de ^ ou 3 pouces , tortueux, noueux & comme Ipongieux, divi- 
fez en branches garnies de diflance en diflance de bouquets de feuilles fort étroites, longues 
d'environ 4 lignes, très pointues , qui fc courbent & jettent ordinairement tout d'un coté. 
Les foy es fortcuc tantôt des derniers bouquets, qui terminent les brins, & tantôt des pénul- 
tièmes , elles font longues d'un pouce a un pouce & demi , tant foit peu roufles , & portent 
des teflics en May longues de x lignes , un peu courbées , terminées par un couvercle en for- 
me de bec , très menu, long d'une ligne , les toques font brunes , très pointues, & ont jus, 
qu'à 5 lignes de long. 



■ 

a Urnes courbes & ohlongucs. 



I. Muscus ERECTus, LiNARiAE FOLIO, MAJOR. Mufcus cafîllaceus minoT cafttulo 
iongiorifakato. Inft.^^i. Planche XXVI. fig. 17. Il faut retrancher les prétendus Synoni- 
lues que Mr. Tournefort a raportez a cette plante , & y mettre a leur place le Mufcus corôna* 
tus humills folioUs latioribus fïellatim nafcentibîts donaîus. 9. Hift.Ox,-^.6^o. Icon.SeB.i'^l 
Tab.j,fig,i). 

Le verd de cette Moufle varie félon les lieux. Elle fait de longues racines, Amples & droi- 
tes , hautes quelquefois de i pouces , chargées tout au tour de feuilles fort pointues , aflez 
ferrées , rangées alternativement , longues de x ou 3 lignes , larges de demi ligne , ' très mincies, 
tranlparentes , traverfées d'un petit nerf dans leur longueur , tant foit peu ridées & comme 
ondées fur les bords. Du bout de chaque tige part une foye roufl!e , longue d'un pouce ou 
d'un pouce & demi , Jurmbntée d'une urne courbe, longue de x lignes , .fermée d'un couver- 
cle en façon de bec , très menu , long d'ime ligne. La toque efl brune , & fort pointue. Cet- 

■ - 

te plante aime les lieux frais & humides. 

a. Muscus ARBOREUs, spLENDENs, sERiCEus. Mufcîts câplllaceus vamofits mînor ^ capu 
îulo angufttffimo.hîft, ^jx. Planche XXVII. fig. 3. Mufcus cafillaceus^ major, ramofus, 
captulo angîtfùffimo , J,R,H, ^^1. & Mufcus capîlaceus , minzmus , muralis , fèriceus ejufd. 

Cette plante efl: vivace & forme des gazons foyeux & comme dorez. Elle poufle d'abord 
des tiges qui rampent & s'attachent fortement , par un petit chevelu brun , fur les murailles 
& fur les arbres ou elle vient plus communément. Ses tiges font garnies fur les cofl:ez de 2/ 
rangs de brins , fimplcs, fort ferrez , difpofez comme les pinnes de fougères , ou bien, com- 
me dit Monficur de Tournefort , a peu prés comme les arefl:es de poiflbns. H.Tar.j^^Z. char- 
gez tout au tour de feuilles taillées en baies, très pointues , longues d'une ligne, mais fi étroi- 
tes qu'elles ne femblcnt que des cheveux. Ces brins fe divifent en fuitte & font des bran- 
ches, du collé des quelles naifi!cnt des foy es roux-purpurin, longues quelquefois d'un pouce, 

. qui 



/ 



l 



M 

^ 



BO T A N I C N TARISIENSE. 



m 



qui portent des urnes cylindriques , longues d'une ligne , fortics tî*une toque blanc fale , d'en- 
viron X lignes de long. Cette Moufle varie félon les lieux. On la trouve aflez fouvent dans 
les prairies de quelquefois dans les marécages. 

* 3. M 'SCUS CAPILLARIS MINOR, CAPITULIS ERECTIS VULGATISSIMUS. Raj't. Syn. 28. T, 

Planche XXIV. fig, 14. Oît bkn. Mufius vtilgaris , omnium vulgaùjjimus , non vil^\ 
lofus.' 

* 

Cette Moufle n'cft, ce me femble , qu'une variété du Mufius capllaris telforum , àenfis 
cefpitibus, capkulis oblongis ^ foliis in fïhm oblongum dejinentibus . Du même page 28. qui 
eft plus ou moins grande , félon les endroits ou elle naifl:. Celle que je décris , eft vivace & 
vient fur les pierres, ou elle forme des petits^ gazons demifpheriques , très ferrez, compô* 
fez de quantité de petits jets branchus, fort courts, couverts tout autour de feuilles ovales, 
verdmat, longues d'une ligne , larges de demi ligne, pliées tant foit peu engoutiere, traver- 
fccs de la bafe a la pointe d'un nerf très délié , qui fc termine ordinairement en poil blanc fa- 
le. De l'extrémité de vieux jets s'elevent des foyes roufl'es, longues de demi pouce, qui fou- 
tiennent chacune une urne étroite , un peu courbe , qui a prés de x lignes de long, terminée, 
d'un bec roux , long d'un ligne, cette tefte retient presque toujours fa toque , qui eft d'unbrun 
luiiant. Cette plante paroit tout l'hyver dans l'état ou je le décris. ■ 

4.* MUSCUS CAPILLARIS MliNOR , CAPITULIS ERECTIS VULGATISSIMUS , FOLIIS IN PILUM DE-" 

siNENTiBUS. Planche XXIV. fig. ij. ou bien. Mu feus muralis ^ omnium vulgatijjlmus , vil* 
lofus. , 

. Cette Moufle fe plait fort fur les vielles chaumières , ou elle fait des gazons fort touffus. 
Ses tiges font quelquefois hautes de x ou 3 pouces , branchues , garnies tout au tour de feuil- 
les ferrées, verd roufl"âtre Se mat, longues de x ou 3 lignes, fi on y comprend le poil blanc, 
/ qui termine, & qui en a tout au moins une. Les feuilles font un peu plices en goutierc &tra- 
verfées d'un petit nerf. Des cxtrfemitez des vieilles branches , qui font furmontéz par les 
nouvelles , s'elevent des foycs purpurines , longues de 7 a 8 lignes , chargées en Février & 
Mars d'une toque brune , fort pointue , qui couvre une telle un peu courbe , longue de plus 
de z lignes , terminée d'un bec roux , très délié , long d'environ une ligne. ' 

* 5*. MUSCUS CAPILLARIS TECTORUM , DENSIS CESPITIBUS, CAPITULIS OBLONGIS, FOLIIS IN 

PILUM OBLONGUM uESiNENTiBUS. Raji. Syuû/^.zZ. N^.x. Plauchc XXV. fig. 3. Mr. Petiver 
m'a envoyé en dernier lieu l'efpece que j'ay faut dcflîner , fous le nom de Mufi'us eapillaris 
. lanugine eanefcens y pc dieu lis tenuibus obloiigis y capitulis inmucroneslongos re[îafurfumex' 
forrefîis. 16. Raji. Synof.^i. 

' * 6. MuSCUS CAPILLARIS CORNICULIS LONGlSSïMIS INCURVIS, R^p. SyU. 29. 3. Plauchc . 

XXV- fig- 8. 

Cette Moufle cfl: vivace & naifl par petits gazons touffus, verd brun& mar, dans les bois 

h 

frais & humides de Verfailles. Sa racine eft un toupet chevelu , qui poufl^e de fon coîct plu- 
ficurs feuilles difpofccs en rond , longues de % lignes , fur environ une de large , tant foit peu 
pliées en goutiere & travcrfées d'un petit nerf, qui les termine ordinairement par un filet très 
court. Du centre de ces feuilles s'eleve une foye purpurine , longue de 7 a 8 lignes, fur- 
montce d'une capfule un peu courbe, verd gay d'abord , puis brune, une fois plus epaifle que 
la foye, mais longue dç la moitié , terminée d'un bec roux , haut d'une ligne , couvert d'une 
toque du même couleur, longue de 3 lignes. Cette plante porte fes capfules en Automne & 

au Printemps. 



A urnes renverfées. 



* I. Muscus CAPILLARIS LANUGiNosus MiNiMus. Ifîft.ss^. Planche XXIX. fig. 2. 

CctteMoufle ne vient guère que fur les pierres, ou elle fait des petits gazons demifpheriques, 
fort ferrez & tout laineux. Ces brins font branchus des la racine , couverts tout au tour des 
feuilles fort dru, longues dune ligne, fur un tiers de Hgne de large , pliées en goutiere, ar- 
rondies fur le bout , traverfées d'un nerf très délié , qui fe termine par un brin de laine blan- 



Ll 



che, 



\ 



154 



BOTANICON PARISIENS E. 



/ 



# * 



clîc, long de ^ lignes. Ces foyes fortenr du coté ôc vers rextremité des brins. Elles font 
courbes, pâles, longues de ^ lignes &foutiennent une petite capfule ovale, renverfce&prefque 
cache'e dans le gazon, , . 

* a. Muscus SQUAMosus , ARGENTEUS Ericae FOLIO. Planche XXVI. fig.3. Mufcus ar, 

çenîens cnfitnlîs reflexis. Râji. Syn.^^-S- 

♦,3. MUSCL'S CAPILLACEUS MINIMUS, CAPITULO n\JTANTE , PEDICULO PURPUREO. InJf.^S'^. 

Planche XXIX. fig.7. ' \ , 

Cette Moufle çftvivacc& fc plait fort fur Iesmurailles,&dans les lieux frais & découverts, 
ou elle fait des petits gazons , ferrez , verd pâle , qui n'ont ordinairement que 2 ou trois lignes de 
hauteur. Ses racines font dès petits cheveux qui pouiTent des tiges fort branchues , couver- 
tes tout au tour de feuilles très ferrées , taille'es en baie , longues d^environ une ligne , très 
minces, transparentes, traverfe'es de la bafe a la pointe d'un nerf très délié, terminé par 
un petit poil long de demi ligne. Les foyes fortent du bout des vieux brins , qui font entou- 
rez & furmontez desnouveaux. Elles font purpurines & s'elevent quelquefois de plus d'un 
pouce. Chaque foye foutient une urne renverfée , ovale, pointue. 

* 4. Muscus , 

* 5*. Muscus CAPILLACEUS MAJOR, CAPITULIS CRASSIORIBUS CYLINDRACEIS NUTAN- ■ 

TiBUS. /;//?. 5* 5'i. iV^4. Planche XXIV. fig.6. Mufciis caftllaris ^ foliolis htiufiîiHs con- 
pftis , capitulis oblongis , rejlexis, Raji. Syno^f.Edit.x, j^ag.i^^-^. Edit.z. fag.-^^. N^.i. 

!D. Teùv. , . , ■ 

Cette efpecc efl vivace & naifl k plus fouvent fur les pierres , dans les lieux frais & humi- 
des. Elle fait àts petits gazons fort ferrez verd brun & luifant. Sa racine eft un petit cheve- 
lu noirâtre, d'où fortent plufieurs branches hautes de .4 ou $ lignes , garnies tout autour de 
petites feuilles , ovales, tranfpar entes, très minces, longues d'une ligne , ou d'une ligne &■. 
demi , larges de trois quarts de ligne , traverfces de la bafe a la pointe par un très petit nerf, 
qui les termine par un poil fort court. La foye qui foutient la capfule , s'eleve au Priur 
temps & en Automne , du centre d'un amas de feuilles , dispofccs en rofe, & efl caché entre les 
branches. Cette foye on. purpurine , haute d'un pouce, d'où pqnd une urne cylindrique, 
long de X lignes, verd clair , fermée par devant d'un couvercle conique, tranfparent. La 
partie pofterieure de cette urne efl: d'un verd foncé , & s'allonge en queue. 

6. * Muscus ROSEUS, PoLYGONi EOLio,.. InJl.R.H. 5" 5-1. Mttfcus capillaceus major fiel' , 
lâtîis. Planche, XXIV. fig. 5'. Mufitts capUaceus ^ temitffimus , fedkulolongîjfmo.pur* 
pirafcente, capitîtlo roîtindlori. J.R.H.^s^- Pliinche XXIV. j^.io. Item Mu feus fquamo- 
fus ere^us, mhtimus. J. R. H, SSS- N'>'77- ^^ Tarif, fox. 'defcrip. cette dernière efl: la 
incme plante avant qu'elle fafle la rofe d'ou fort le fruit , & c'cft cette plante naiffantc que 
Mr.Bobart ivp^çlicMufcus J?olytrk/joides humilior, foliis brevtbus raris , pallide Diridantibus 
t§ vix felluçïdis, ^. H'tft.Ox. ■^.6'^o- Icon.Secî.J.$, Tab.d.fig.i. lors que cette plante efl en 
fruit. C'eft le Mu feus Toljtrichoides , clatior , foliis angv.fîis , pelluctdis ïêfere membrana- 
cei's. Raji. Sviop.^%. N^.10. Tluk.Tlyytogr.Tab,^^, fig.y. Voyez Planche XXIV. fig. 4, 
jyir. Petiver me l'a envoyé en dernier lieu fous le nom de Mufcus capillaris major , îê ela- 



tior , cafitnlis longis obUifis ^ deoifum refexis ^ njelutipendîtlis ^ fraealtis fediculis rttbris, 
6, Raji. Synopfcdit. x./^^.34- Bifî.OxQn.Tab.\6. fg.zo. p. 6x^. SeB,xv. C'efl celle des 
N°.4. 5. & 77. des 7;//^. Il y faut encore, je croy, r2^Qxx.tt\(i Mnf ci ftellaris fpecien}^ quant nobis 
exhibuit. T>.Vernon , quem fylvarum voeat , capittdismagnis nutantibus. %.Raft. SynopP iS, 
Mufcus parvtis , ftellaris. C. B.Tin.'^6ï. Mîtfcus Tolytriehoides y ang-aftifoUtts ^ caule folio- 
fo, tenuirecrmante.'Mor.Hi/t. 2,- 6^0. A^«. 4. cnmfig. an Mufcus ftellaris , rofetts. C. B^ 

T 

y r(îir . I f I . iY°. V 1 1 1 ? 

Cette MoufTe efl vivace & fait des gazons touffus", dans les endroits frais & humides de 
nos bois. Sa racine n'efl qu'un duvet roux , qui pouffe des tiges droites , un peu purpurines, 
hautes d'un pouce, garnies tout au tour de feuilles verd pâle d'abord, puis brun, trcs minces, 
tranfparentes , taillées comme celles du î^^/y^^^^r/w? brevi mignf toque folio. C. B.Ti^f. z%i. 
traverfécs de la bafe a la pointe, d'un nerf trcs délie. Cqs feuilles font plus grandes a mefu- 
re qu'elles approchent du fommct de la tige , ou elles fe pliçnt en goutiere , & ont alors en- 
viron deux lignes de lon^, fur trois quarts de ligne de large. Elles forment en cet endroit 
une efj3ece de rofe, dont le centre efl brun. Il y a d'autres tiges qui ne font point des rôles ^ 
de rextremité des quelles s'eleve en Printemps & en Automne uae foye purpurine de i z ou 1 5* 

' ' , ^ lignes 



BOTANICON PARISIENS E 



ns 



/ 



lignes de haut, qui fouticnt en Mars & Avril , une urne cylindrique, verd d'olive, long de 
alignes, panchcc horifontalement, fermée par devant d'un petit couvercle conique, decou- 
leur brune, & allongée par derrière en forme de mammelon. 

* 7. MUSCUS DENTICULATUS LUCENS FLUVIATILIS MAXIMUS AD RAMULORUM APICES A- 

DiANTi cAPiTULis ORNAT US. ^luLAlmûg. Bot /Hîft.Oxofi .'^. 6-2.6. ^eB, 15''. Tab. 6,fig.ii' J, 
ie./^fS-^. PlancheXXiy. fig.x. ' , _ 

* 8. MUSCUS PALUSTRIS, ERECTUS , ELAVESCENS, CAPILLACEO FOLIO. MufiuS CaftlUceUS 

falaftris, flagellis longiortbus bifurcaîis. htft. 55-1. Planche XXIV. fig. i. Mufius falufiris^ 
jîagellïs erc&b luteolis raro dhijis , cafitulis oblongts Adimitî. i)JUft.Ox.i. 629. Icon.Se^., 

i^.Tak6.Jig.f). avec fruits. 

Cette plante eft vivace & naift dans les prairies marccageufes. Ses tiges font roufles , fpon- 
gieufes 8c fouvent longues de 4 ou 5- pouces, & fe divifent & fubdivifent ordinairement en 
. deux. Elles font chargées tout autour de feuilles très poiumcs, affez ferrées, pofées alterna- 
tivement , verd flave & mat , longues de deux ou 3 lignes , fur un tiers de ligne de large , un 
peu plices engoutierc & traverfées, dans leur'longueur, d*un très petit nerf. Des cotez de 
plus vieilles tiges & branches , s'elevcnt en Avril & May , de petites foycsblancs fales , très 
déliées, hautes de 4 a 5 lignes , garnies de feuilles par le bas\ rcxtrcmitc des quelles eft 
chargée d'un touquet de très petites feuilles , qui tombent comme en pouffiere. Il faut ran-. 
ger cette MoufTe après la 24 des. J. R. H. 

■ 9. MuSCUS FOLIIS SCUTELLATïS , CAPITULO PYRIFORMI , NUTANTE. MufcUS CafîlUceUS ^ 

pliorotundiore , capfîildohlonga wcurvd. LiJI.ss^' Planche XXVL fig. i(S. yldiantitm mé- 
dium paluflre ,foHl s bulbi in modumfe am^lexantibus , capituUs ereEîis 25. Raji, SynoJ>f. 32. 
T>. Fetïv. 

f f 

Cette cfpece eft annuelle , & naift ordinairement fur les pentes de terre des foffez humi- 
des. Sa racine eft un filet noir , garni de chevelu , qui poufle 5 ou fix feuilles difpofé es en 
rond, verd pâle, très minces, tranfparcntes , longues de 2 lignes, un peu moins larges , ter- 
minces en pointe & creufées en cuilleron. Du centre de fes feuilles , s'elcvc une foye pur- 
purine, quelquefois longue d'un pouce & demi , courbe vers le bout , qui foutient une urne 
■ en poire en Avril , fortic d'une toque blanc fale , longue d'environ t lignes , très 
pointue. - 

* 10. MuSCUS PALUSTRIS, FLAGELLIS LONGIORIBUS ERECTIS, ILLECEBRAE AEMULIS. Mli- 

feus capillaceus major Qj elattor, cafitulis cylindraceis obtujïs mitantibits. Injï.^^i. Planche 
XXVL fig. IX. eft la même que celle du N°. 6. de la page précédente. 

. Quand cette Moufle naift dans Peau, fes fouets ont quelquefois s a 6 pouces de long, ^un 
ou deux feulement lors qu'elle vient a terre , fes fouets font rouffltres , molafics , de comme 
fpongicux , couverts tout au tour des feuilles alTez ferrées , verd pâle , très] minces , tranfparcn- 
tes, luifantes, traverfées d'un petit nerf , un peu pliées en gouticrc , fort pointues , longues 
de % lignes , fur demi ligne de large. Celles qui terminent les brins , font plus amples & for- 
ment une efpece de rofe environnée de jeunes jets , du centre de la quelle s'eleve en Avril & 
May, une foye roufix , & quelquefois x ou 3 , haute de x pouces, au bout delà quelle pend 
une capfulc longue d'environ x lignes , verd gay , pointue par les 2 bouts , renflée. Cette 
Moufle eft vivace & fort touffue. Il ne le faut pas confondre avec la'I2^ des J. R. H. a la 
quelle elle a beaucoup d'affmité par fon port. 

II. MuSCUS ROSEUS, POLYCEPHALOS, LlNARIAE FOUIS E;T UNDULATIS. MufCîlS TolygOUÎ 

folio. Lif.^sS- Tab.-^zS. 7%.E. Planche XXïV. fig. 3. Mnfcus adTolyt7'ichoidem accedens, 
arbiifcnlam refereus , foliis lortgis. Raji. Syn.^6.6. 

Cette Moufle eft vivace 8c trace par fes racines , qui font noires & ligneufes , accompa- 
guées d'un chevelu très fin. Elle poufl"e i fortes de tiges , les unes fimples & Tourbes vers 
le haut , qui ne portent que des feuilles , & d'autres branchucs a leur extrémité , qui portent 
feuilles & fruits. Les unes & les autres font hautes de 2 ou 3 pouces , garnies tout au tour 
& afl^ez dru de feuilles , qui les embraflcnt en moitié , par leur bafes , qui defcendent des fu- 
perieures aux inférieures, longues de f a 6 lignes, larges d'une ligne ou ime ligne 8c demi, 
obtufes, très minces, vert pâle, luifantes', ondées fur les bords, traverfées d'un petit nerf, 
de la bafe a la pointe. Ces feuilles diminuent a mefure qu'elles approchent du bout de la ti- 
ge fimple . & augmenî;ent au contraire , vers la fommité des tiges branchues , ou elles for- 

II 



\ 



ment une rofc , dont le centre eft compaél:c & brun. 



s' élèvent de ce centre , 
LI z 



fur 

la 



/ 



n6 



B T AN ICON PARISIEN SE. 



/ 



la ifin de l'hyvcr , quelquefois jusqu'à iz foycs pul-purincs , tiran.ts fur le roux , qui foutieu; 
nenc chacune une urne renvcrféc , de la grandeur, figure & couleur de celles de la 85^ cfpc- 
ce des y. 2^ H 

IX. MUSCUS POLYTRÏCHOIDES, POLYCEPHALOS , ChAMAESYCES V 01.10. Mil fcUSpaltfflris fO' 

lits fubrotundh. Ind.sss. Planche XXVI. fig i8. Mr. Petivcr me l'a envoyé eu dernier 
lieu, fans fruit, fous le nom de Mufius Tolytrzchoïdes aquaùcits foUolis crebris ,. extremis 
obtujîs ^ Jubrotîindîs. S-Raji, Syn.->,6. parfaitement rcfferablantc a la branche qui eft fans 
fruit dans le defTcin que j'en ay fait faire. La figure du Mu feus Polytrkhoides paluftris ma* 
jor , SerfîUilatiorts folio pellncido. 3(). H.Ox. 3. 6x7. & celle du Mfifcîis Tolytrichoides, 
htmilior alternïs foltïs pllucidts Jîibrotundis. ^o. H.Ox. 3. 6zj. ne différent que par le plus 
& le moins de grandeur , & peuvent eflre raportécs toutes deux a npllre plante. Ces fi- 
gures font fans fruits. Le Mnfcus trichaïdes foliis Serpilli rotundïs. Rajï, Synopf. in a^p^ 
338. que j'ay de Mr. Petivcr eft je croy la même naiiïantc. 

Cette Mouiïe eft vivace & fait des gazons verd foncé , dans les endroits frais & humides 
de nos bois. Ses racines ne font que des petits cheveux noiraftrcs, qui pouflcnt deux fortes 
de tiges, dont les unes ne portent que des feuilles, & les autres des feuilles & des fruits. Les 
premières font longues depuis un pouce jufqu'a 3 ou 4, verdaftres , fouples , tortues, cou- 
chées fur terre , Quelles s'attachent fouvent par leur extremitcf. Elles font accompagnées 
dans leur longueur , & presque toujours fur les coflçz , des feuilles rondes , tirants fur l'ova- 
le, très minces & tranfparentcs , qui perdent de leur grandeur a mefure qu'elles approchent 
du haut de la tige. 'Les plus amples ont environ % lignes , Bc demi de long , fur % de large, 
traverfc'es d'un très petit nerf. Les tiges a fruit occupent toujours le milieu du gazon & font 
droites, accompagne'es tout au tour de feuilles fort touffues, femblables a celles des autres ti- 
ges , tant foit peu plus pâles , dont les plus grandes occupent le haut , ou elles forment une 
efpece de rofe, du centre de la quelle fortent au Printemps depuis une jusqu'à 4 ou 5 foyes, 
hatites de ix a 15 lignes, purpurines vers le bas, ronfles vers le haut, qui foutiennent cha- 
cune, une urne cilindrique, renverfc'e, verd de Poireau, longue de 2, lignes, fermée par 
devant d'un couvercle châtain , cle figure conique , & attachée a la foye par une efpece de 
mammelpn tirant fur le brun. 

O * 13. MuSCUS FOLIO LATO, SUBROTUNDO , CAPITUlO 'SINGULARI NUTANTE , PEDICULO 

LONGO suBRUBENTi, iNSiDENTE. Plauchc XXVL fig-^. Miifcus ftcllaîtis , latifoUus , capitu- 
la fingulari. cfl vivace. Le lo Février 1719. je l'ay trouvée a Jouy en l'eftat que je l'ay fait^ 

de/îiner. 

' A Joify dans le parc de Mr. Rouillier , elle fc trouve dans les allées du bofquct qui eft a la 
teffc du Canal & proche le regard ou la fontaine , il la faut prendre vers la fin d'Avril ou au 
commencement de May pour l'avoir avec fes fruits. 



/• 



\ 



Àiufcus Taxiformis. 



- * 



* ï. Muscus Taxiformis, ramosus. PlancheXXVIIL fig.f. MtcfcusTolytrichoides'^ 
exiguis capitulis in Jummis jurculis , feu foins fubrotuhdis ereBis. Hiff. Oxon, 3. (^xp, Icon. 
Se5f.iS'Tab.6. mauv'aife figure. Planche XXIV. fig. 13. Mufcus pennatus omnium mint- 
mus. Lif,^y6. No. ^6. Mufcus polytrkhoides pcrexiguus ^ capitulis in fummis furcuUs feu 
foltîs, fubronmdis ereBis. ^.Raji. Synop. ^5.4. Mr. Petivcr me l'a envoyé en dernier lieu 

. pour la troifieme du même Synopfis pag. 35-. mais il fe trompe , car Ray dit que les pédicules 

qui foutieuKent les capfuîcs de cette troifieme efpece , partent delà racine. Peut erre que 

cette troifieme efl la même que la fuivante , [qu'on trouve plus ou moins haute fuivant les lieux 
ou tWç, naift. 

* X. Muscus PENNATL's CAPITULIS AoiANTi. Raji. Syn. Ed.x. ^pp.x36. Planche 
XXIV. fig. II. Mr.Petiver me l'a envoyé en dernier lieu pour le Mufcus Filki-folius fett 

, pennatus , aquaticus maximus. x, Raji. Syn. 35*. Je ne fcay pourquoy Ray la dit maximus, 
veil que fur l'exemplaire ïqc en queflion, elle n'a guère qu'un pouce dé haut, & n'eft pas 
fi ample que celle que j'ay fiiit dcfliner fous le nom de Mufcus Taxiformis ramofus qui eft 
la même. 

■ - M 

^ 

3. Mu- 



\ j 



/ 



BOTANICON PARISIEN SE. 






■ 3. Muscus PÉNNATUS, DENTicuLATUs MiNOR. Mufcus fquamofus HOft vamofuî major ^ 
mtnor, captuhs incurvis, J.R, H. ' 



t 



^Moujfes Ecailktijes. 



* r 



* ^1 



* t. Muscus SQUAMOSUS MiNOR, MyOSUROIDES, CAPSULIS INCURVIS. I . - 

J 

* %. Muscus DENTICULATUS MINOR, SERICEUS NOSTRAS , CAPITULIS AdIANTI. H.Qx.^n 

6z6. SeB, \S. Tab,6, fig.^s- Planche XXVIII. %. 4. 



y r 






* 3. Muscus scLUAMosus, Alopecuroides, flagellis recurvis. Mufcus détdroides.èla* 

i 

tiçTy^ radiée repente^ J. R,H. 5-54. PlancheXXIII.iîg.5. Mufcus terre flris arborum ftlpitibus 
ûdnafcens major ^ ereÛior, Raji, Hijf.3,.^7. Mufcui ramofus ^ fèpens y vekt fpicatu^ 
C. B, Trod. 151. C'efl: la même que la fepcieme fuivante c'eft a dire le Mufcus fquamofus ; 
wicuUs longioribus glabris . J. R. H. fuivant l'exemplaire que Mr. Pctiver m'a envoyé enderc 
nier lieu, oui! cite. !P/«^. 47-7^- 4. ,.,. ^ , ^^ ''< ' .-^i * 

Cette MoufTe eft vivace & trace par les racines , fur le tronc des arbres , ou elle fait deg 
gazons foy eux , fort ferrez, ver d fonce. Elle pouffe d'abord des jets fimples afTez fembJa- 
bles a une queue de renard , couverts tout autour de feuilles fort ferrées, fort pointues, lon- 
gues de plus d'une ligne , fur un tiers de ligne de large , raiéès, veues a la loupe , & commq 
taillées a dents de fcie. Ces jets fe divifent en fuite en branches, qui forment un petit arbriil 
fëau. On trouve quelquefois des certains jets fi toufRis de feuilles avortées , qu'ils reïïemblcnt 
aflez a desEpis. ^.C'eft pourquoi Bauhin a nommé cette plante comme de ffu?. Jcnej'çai 
"comment cette plante fait fes urnes, je ne les ay veuc que qaiCfantes , 'elles fortent des co- 
tez des brins. ;'-j 

4. Muscus SQUAMOSUS, RAMOsus, ERECTUS Alopecuroides- Lîft' 554. Planche XXVI. fig. 6". 
Mufcus dendroîdes elatîor y ramulis crebris ^ minus furculofis , capitulis fedicuUs hrevihus in^ 
fdentibus. ^i. HiJl,Ox.^.6z6, quoad Icon. SeB.xs^Tab. S* fg- 3i. ^ Raji. Sytwj>f "^x, No^ 

23.^ Tetîv, . . 

5. Muscus SQUAMOSUS DENDROIDESREPENS. 7;;j7. . t- 

I M 

* 6. Muscus TERRESTRIS SURCULIS KaLI AUT IlLECEBRAE AEMULIS ; FOLIIS SUBROTUNDlS 

w , 

SQUAMATIM INCUMBENTIBUS. Raji. Sytl-l'J.û, 
.* ^. MuSCUS SQUAMOSUS VITICULIS LONGIORIBUS GL ABRIS . Lljl . S^ f . Plauchc XXIII. fig. 

I. C'efl: la même que celle du N". 3. cy dcfTus. 

Cette Moufle naift par gazons fort touffus , verd foncé ôc mat. Ses racines tracent 8c 
poufl^ent des fouets hauts d'environ 3 pouces, qui fe divifent Sc fubdivifent ordinairement en 
deux brins, couverts tout au tour de feuilles pointues, fprtferrées, qui ont un peu plus d'u- 
ne ligne de long , fur un quart de large , traverfées d'un nerf très délie. Des coftcz des brinS, 
en deçà de leurs extrémité , partent pluficurs foyes pâles , hautes de 6 lignes , qui fouticu- 

• nent chacune une capfulc brune, cilindrique, longue de près de x lignes, terminée en poin- . 
te. On trouve quelquefois des petits grains ronds dans les aiflelles de la plus part des feuilles de 

. cette plante. Elle vient a terre & lui le tronc des arbres , dans le parc de Verfailles & de St. 

Maur. ' . 

* 8. Muscus AQUATicus piLEis ACUTis. Muf.Tctiv.y^. Planche XXVII. fig, 16. ' 

. Muscus TRICHOIDES, PALUSTRXS , CAPITULIS ERECTIS , FOLIlS REFLEXXS. Raji, Sj/U. 

* 10. Muscus CAPILLACEUS, MINIMUS , CALVPTRA LONGA , CONOIDEA , NITIDA. /. R. 

H. S 5^^ Planche XX Vï. fig.i. Mi^nîum aureum perpnfllum , folïis congefiis , acutis, pi- 

leolo extinEÎQrii formae aemulo. Raji. Syn. 3 x . 

II. Muscus RAMOSUS, MAioR , ERECTUS, SPERMOPHORUS. Mufcus fquamofus ma]or . ^ 
vevulgaris, Infi 5f3. item Mufcus fquamofus , major, fol'tisamplioribus , acutifjlmis.ejufd 

ibid Planche XVIII. fig. 9. 

Cette Mouflb efl très commune dans tous les bois. Sa tige efl: haute depuis 3 pouces juf- . 
qu'a 6 ou 7, epaiflb de demi ligne , brune, dure, branchue , couverte des feuilles aflbz fer- 
ées, vert pâle, très minces, tranfparcntes , longues de x lignes , larges d'une ligne & demi 
a leu'r bafe , taillées a dçnts de fcic , trcs pointues. Les branches naifl'ent fans ordre autour 

Mm ^^ 



9 



rees 



\ 



'• 



1,8 



BOTANICON P A n, 1 S 1 E N S E. 



> 



- ^ 



de la tige , & fe courbent en bas en quart de cercle, plies font aufli toutes chargées de feuil- 
les , mais plus petites , dont quelques unes portent dans Jçurs ainelles des grains ronds & 
roufTâtres, femblables aux femences du Tabac. Cette MoufTc produit auffi des urnes pan* 
chées, longues d*une ligne & demi , foutenues par des foycs rouges d'environ un pouce de 
long. .. 

12. .MUSCUS SQUAMOSUS MAJOR, FOLIIS ANGUSTIORIBUS ACUTISSIMIS. InJÎ.<Ç^, 

Planche XXV. fig.z. Mufcîts ereEîus , major ^ folih angnjfhribus , acutis. Rajz. Sjn. Jpp, 
337. Planche XXIII. fîg.i. 

.13. MuSCUS SQUAÎvïOStrS RAMOSUS TENUlOR , CAPITULIS INCURVIS. ////?. 
14. MuSCUS SQLTAMOSLTS RAMOSUS CRASSIOR, CAPITULIS- INCURVJtS. Injf. 

-^* 15^. Mus eus SQUAMOSUS CupREssi FORMïS. /«/?• 5*54. Planchc XXVllI. fig.5. 

ï6. Myscus ARBOREUS, SPLENDEKS , SERicEus. Planche XXVII. iig.i. Mu JcuscafîU 
kcetis, majora ramofus , capitulo angttjïijfm6,j. R,H. ^5-1, item Mît fats capUlac eus , mil 
pimus, muralis fericeus. Ejufd.s^-L. Mufcus muraïis re^ens fericeus folïts fflendeittibns.Muf. 

* 17. TyluSCUS SQUAMOSUS, PALUSTRIS, AUREUS^ FOLIIS FLAGELLïSQUE RIGIDIUSCU- 

irfs, CAPITULIS INCURVIS. Planche XXVÏII. %. 11. Ifon, Mu/ci minoris fallidi, foliis 
angufiijfmis , acutis , cornicults tennïjfmiA. 1 8 . Hi[i, Oxon. 3 . 619 . ' huic valde Jimilis. Mufcus 
paluflris âureus ^ rigidiufculus caffulis incurvis. efl Mufcus trichotdes ^pahfîris.captulis ère* 
iliSY foliis refexis 2). Richardfm. Raji. Syn. App. i%%. ■"" ^ 

■ * 18. Muscus/FiLiciFOLius , PALUSTRIS. Mufcus romofus faluflrîs majoT , foliis mem^ 
hranaceis acutis, Raji. Syn. "i^, i^. Planche XXIX. iîg. 9. 

Cette Moufle eft vivace & des plus communes qui naiiïent dans nos prairies marecageufcs. 
Ses tiges font hautes de 3 ou 4 pouces, ronfles, peu branchues , garnies fur les coftes de i 
rangs d^arreftes, qui vont toujours en diminuant. Toutes ces parties font chargées de feuilles 
aflez ferrées, tranfparentes , îuifantes. verd rouflatre, taillées a dents de fcie longues d\me 
ligne, fort étroites & très pointues. L'extremitées des tiges & des jeunes brins font toujours 
terminées par un rouleau conique des jeunes feuilles , longues d'une ligne ou deux. D'environ 
la moitié de la tige s'elevent des foyes rouges , longues quelquefois dei pouCcs , charc^ccs 
en Avril des cornichons longs de % lignes, fortis d'une toque blanche, fort pointue. 

19. Muscus SQUAMOSUS ERECTus MiNiMus. InJÎ,R.H, S S S ^ ^0-77. eft la même que la d*. 
des Moufles aux urnes renverfées. , - . 

* 20. Muscus CAPILLACEUS, RAMOSUS, PARVUS , ERECTUS, SETIS RUBERRIMIS. an MufcUS 

trïchoides parvus , foliis Mufci vulgaris , cap itulis longis acutis ? Raji. Syn. ® i.Jpp.z^^\ 
an Mufcus capillaceus , minimus, calyptra longiffma , ereEîa. J.R,H.SS^. 

Cette Moufle eft vivace & forme des petits gazons , fort touffus, dans les landes humi- 
- des de Verfailles. Ses racines font des cheveux bruns, qui pouflent des tiges hautes depuis 
4 lignes jufqu a un pouce , elles font un peu tortues & branchues vers leur extrémité , toutes 
couvertes de feuilles fort ferrées , qui ne font que des cheveux longs d^une ligne , très poin- 
tus , vert roufl'âtrc. Les foyes qui foutiennent les urnes , fortent d'entre les branches au 
commencement de Tannée, font d'unrouge foncé, elles ont7a8 lignes delong,chargéesdabord 
d*une toque très étroite & pointue , longue d une ligne & demi , brun purpurine , meflce 
quelquefois de blanc. Lorsqu'elles font tombées , on voit l'urne, qui eft longue d'une li- 
gne, un peu courbe, fermée d'un couvercle purpurin & pointu. Elle eft dans fa perièdrion 
en Avril. 

* 2,.I- Muscus TERRESTRIS OMNIUM MINIMUS CAPITULIS MAJUSCULIS , OBLONGIS ERECTIS. 

Raji. Syn. ^%. 11: HiJt.Oxon.Sea.is.Taks.fig.r^. Planche XXVIIL %. x. elle m'a été en- 
voyée par Mr.Bobart fous le nom de Mufcus trichoides, foliis Mufci^ulgar i s . capitulisere* 
ifis. ^.Hift. Oxon.- 

Cette Moufle eft vivace & tapis fur terre, ou elle forme des gazons verd pâle , très ferrez. 
Ses brins font des cheveux branchus , rampants couverts de feuilles taillées a dents de fcic , 
mais fi petites que les yeux ont de la peine a les . diftinguer. Du centre des gazons s'elevent 
plufieurs foyes rouges , hautes de 8 ou 10 lignes," qui foutiennent en Mars & Avril une urne 
longue de z lignes , courbée en quart de cercle ou en faucille. 

•2.Z, Muscus CAPILLACEUS DENSlSSÏMUS LANUGINOSUS. /«/?. 

* Z3. Muscus CAPILLARIS LANUGINE CANESCENS , PEDICULIS TENUIBUS OBLONGIî- 

CA- 



^ 1 



i)Q 



f 



BOTANICON P A R I S I E N S E. 

CAPÏTL^TS IK MUCRONES LONGOS RECTA SUrSUM EXPORRECTIS. Raji Sy/i:^!. l6. 

24. Muscus PALUSTRis, IN ERiCETis NASCENS. Rajt. Syu. Aff .T luk.Fhyt .Tdb.xox, fg^ 
I. Planche XXIII. fig. 3, Mufcus fquamGfus pahijîris candkans molîtjjïmtts , Infi^ 

* 15-. Muscus SQUAMOSUS PALUSTRTS PURPURASCENS MOLLISSIMUS. 

a(î. Muscus FLUITANS FOLIlS ET FLAGELLIS LONGIS TENUIBUSQUE. B.ajt. SjH. App . 17,%. 

Plauçhe XXXIÏI. fig.d. Mufius longijfmus , aquatkns, capïllaceo folio. J.R.H.^'yX. 

Les tiges de cette MoufTe ont fouvenc un pied de hauteur , ce ne font que des filets afTez 
droits, forts, garnis dans leur longueur de i rangs de brins longs de demi pouce , difpofez aitcr. 
Hâtivement aux cotez de la tige, comme les pinnules des fougères, entourez de feuilles mé- 
diocrement ferrées , verdgay, fort pointues , d'environ 2 lignes de longueur, fur un quart 
de ligne de largeur. Celles qui accompagnent les tiges , font un peu plus longues, &iine 
fois plus larges , difpofces alternativement , mais fort clair feme'es. Cette plante eft vivace 
& naifl a Vcrfaiilcs & a Fontainebleau dans les marres & lacunes. 



fi^-i-. 



%7. Muscus ERECTUS FOLiis REFLtxis. Roji. Sju. App. 337. Planchc XXVir. 



1 ^ 

Cette MoufTe efl très commune dans les landes , & prairies humides de Verfailles. Ses 
tiges font rouiïcs , tortues , peu branchucs, longues de tous fens depuis x jufqu'a s ou 6 pou- 
ces, garnies tout au tour de feuilles affez ferrées , tranfparentes , verd pale tirant fur le 
roux, luifantes, longues d'environ x lignes, fur demi ligne de large , terminées en cheveu 
& courbées en dciïbus. 

28. Muscus SQUAMOSUS LiNARTAE FOLIO MTNOR ET CRISPUS , CAPITULIS INCURViS 



\ \ 



/ 



Moujfes trouvées. 



I. MUSGUS SQUAMOSUS ELATIOR . RAMqSyS CAULIBUS COMPRESSIS. J, R. H. 55-3 . MufcîtS 

^edin^ , foins anguftis , caulibus apprejps, Rqji. Sjn.A^p,^j, Hift.^.^:^. VlmchQ XXIX. 

jÇg.io. 

%. Muscus SQUAMOSUS, RAMosus,MiNOR ET CRISPUS. 7- i?.-^ 5-5-3. iV^. 39. PiancheXXVlI. 
fig. 15. Mufcus terreftrisauretts , minor , clavisqueùrevioriùns. H. Ox. 3 . (Î2.4. A^^. S. Ico/i, Se£f. 

15. Tab.s.fig.^, dcteflablc. C'cûlcMufcîis tcrre(!rls tnedms ,fupmns^ repens.foliolhcrc- 
brts ^ in acîitos 7nucrones prodiiEîis. Raji. Synopf 87. A"^. 7. 

■ * 3. Muscus 

* 4, Muscus Trichomanoides , FiLïCiFOLius , SPLENDENS. Mvfcus fquamofus dcu- 
tentât us fplendens , arboreus, /;//. 555-, Et Mufcus Urrefïris , fquamofus , fnti, 

folits obtufis . ejnfd. ihid. Planche XXÎII. fig. 4. C'eft ie Mufcus terre 



nus 



fris fquamofîts elegans in humidis nafcens , furculis ^ foliis Thuyae infar corn- 
pcffls^. \S' iiift- Ox, 3. 6%^. Icou. SeÛ, is. Tab.s.fg.rs È^^ major ^ minor , {dicit' 

Motif) unde Mufcus terrejlris furculis comprefps tenuior ^ minor, iG. Hift. Ox, 3. 6xc. la 

première de ces deux , c'eft a dire celle du NM5. Hift. Ox.t^ la 17*. ànSynopr. Raji.pag. 39. 

& la féconde eft la I8^ du même Synopf Rajipag.i^. La figure du Mttjcus terrejlris repens , 
frimas fpeàeifmilis fed mutto minor. 8. Rafi. Synopf. 38. //i/?. Ox. 3. 6x5. Icon. Se£f. i^.Tab 

f.fig. s. reprcfenteroit encore fort bien noftre plante fi les fruits au lieu de parch- du bout des 

barbillons ou petites branches , fortoient de la colle. 

Cette MoufTe efl vivace&: fort touffue, elle naifl: ordinairement au tronc des arbres , d'où 
• elle pend un peu en bas. Ces tiges font branchaes , & fc divifent & fubdivifent fur les co- 
llez en plnfieurs brins capillaires , garnis de x rangs de feuilles fort ferrées . difpofces en ai- 
lles, quifecourbent tantfoit peuen defibus, & forment une manière de coëfFe, furPextre- 
mité des jeunes brins. Ces feuilles ont environ trois quarts de ligne de long, fur un tiers de 
large , très minces , tranfparentes , vcrds pâles & luifantes , obtufes fur les jeunes brins, coin- 
trues^ & plus*etroites fur les vieux , qui en font quelquefois comme denuéz. 6u milieu des 
Ijranchcs s'elevent en hy ver , des foyes très fines , pales, hautes de 7 a 8 lignes , quipor- 



\ 



Mm X 



tcuc 



\ 



140 



BOTANICON P A R I S I E N S E. 



' tent chacune une petite urne ovale , fortie d'une toque pointue , blanc fale. Cette Moufle ; 
comme prefque toutes les autres , varie félon les lieux. On en trouve des touffes qui ne font 
pas leurs tiges fi longues , ni fi branchucs , & dont les feuilles font un peu plus amples, mais 
ces minuties ne méritent pas, cemefemble, qu*on y faffc attention. , 

5*. MUSCUS SQUAMOSUS FOLIïS ACUTISSIMIS IN AQUlS NASCENS. Lift. 5-5-4. Pl^nchc 

XXXIII. ûg.^^Mu/cus aquatkus , ericoidesy foliis comflicatis, Mîifctis aquaticus , viticu- 
lis longis , minus ramojïs , lucidis^foUis acuîis triangitlaribus ciiiBis.. Hifî. Oxon- 3 , 6x6. Seif- 
ts,Tab.6.fig.^'L. Mufats faxatilis repens , coma /par Ja. C.B. Tin. -^6%. Mufcus aquattcus 
folio ex fanfo. Trodr.i^z. Il h faut nommGvMu/cus aquaticus] plicatilis , foliis circavir* 
gulas tripUciferie dîfpojitîs. C'cïHq Alufats aqnatictts deittictilatus. Flor. TruJ^.iy^, 

Cette MouiTe efl:vivace& naift dans les eaux. Ses brins font des cheveux bnms . peu bran- 

chus, quelquefois longs d'un pied, couverts de 3 rangs de feuilles luifantes , tranfparentes , 

. verd clair , taillées a dents de fcie, longues d'environs lignes, fur x de large , toujours pliées 

& fouvent fendues de la pointe a la bafe en 2 parties collées enfemble. Les urnes naiflent 

des aiflelles des feuilles , fur des pédicules , qui n'ont que x lignes de long , & font envelor 

# 

pées de membranes très fines. 



*-■» T 



Mujcus Filkinus. 



^jé.^ M 



I. MvBCMS FiLiciNus MAJOR. C. B.Pin.^6o. Planche XXV. fig. i. — 

a. -^;/ Musc us Filïcinus minor. C.B.Tiu.^6o'i Planche XXIII. fig.9, 

3. Muscus Filïcinus, major, flavescens, ramosus. MuJcus vulgaris ^ennatus major ^ 



C.B. Pin. 360. Planche XXVIII. fig.i. 

Cette Moufle eft vivace 3c très commune, & varie fuivant les lieux. 



m 

Elle eft quelque- 



fois haute de 8 a neuf pouces. Elle commence par une tige purpurine, roide, courbe, hau- 
te d'un pouce. Se demi , garnie de petites feuilles traniparenres , très pointues , taillées a 
dents de fcie, longues d'environ une ligne. Des cotez de cette tige naifl^ent des branches 
garnies de feuilles femblables , mais plus petites , oppofées deux a deux , longues de demi 
pouce , qui en produifent d'autres plus petites , difpofées de même fur les cotez en manière 
de barbe de plume, & qui comme les premières vont toujours en diminuant vers le bout. Ces 
dernières ont des feuilles fi petites , qu'a peine les peut on diflinguer les unes des autres , la 
première tige eft furmontéc d'une féconde tout femblable qui naift, & celle-cy d'une troifieme 
& ainfi du refte. Il en fort quelquefois aufli des cotez. Les pipes fortent de la pénultième 
& quelquefois de la dernière plume. Elles naiflent ordinairement a près d'une ligne de diftan- 
ce , les unes des autres. Les queues ont des foyes rouges , hautes de plus d'un pouce , qui 
fc coudent vers leur milieu & foutienncnt chacune une tcfte brune, ovale, un peu'panchée 
8c terminée par un petit bec fur le devant. Cette plante eft comme foyeufe , de couleur fla- 
>:c. Elle eft vivace. \ 

4. Muscus VULGARIS., PENNATUS, MINOR. C.B.Tifî. ' ' . ' 

' $, Muscus PALUSTRTS, Xbsinthii folto. Plauchc XXVI. fig.ii. Mufcus Abjînthîi folio ^ 
infipidns. Inft. 5-5-6. 

6. Muscus PENNATUS, DENTICULATUS , MINOR. Mufcus fquamofus , TiQU Tamoftis , major y 
capitiilis incurvis. J.R.H.ssi. Planche XXIX. fig. 8. 

Celle-cy eft aufll vivace & naift dans les mêmes endroits que la précédente , a la quelle el- 
le a beaucoup d'afiinité par fon porc , mais ces brins font plus longs & reflcmblent aflez a une 
plume par l'arrangement de leurs feuilles , qui naiflent fur \ts coftez feulement. Elles font 
taillées en manière de dents de fcie, & n'ont tout aur plus qu'une ligne de long. Les pipes 
s'elevent du deflus de la tige , a z ou 3 lignes de la racine & refl^emblent en tout a celles de l'e- 
fpcce précédente. Elles paroiflent en même temps. 

7. Muscus SQUAMOSUS, NON RAMOSUS, MINOR, CAPITULIS INCURVIS. J. R. H. SS3. 

Planche XXIX. fig.8. ' 

Cette Moufl*e eft vivace & naift ordinairement far les dcjedions & ecorces pourries àcs 
racines des arbres , ou elle eft fortement attachée, & forme des petits gazons très touffus , d'un 
vert pâle & comme foyeux. Ses brins qui font courbes & fe couchent les uns fur les autres» 

a peu 



/ 



I 



• B T A N I C N P A R I s I E N s E 141 

a peu près comme les plumes des Oifcaux , n*ont tout au plus que 7 a 8 lignes de long &reP 
femblenc afTez a une queue de fouris. Ils font garnis tout au tour de feuilles très pointues ôc 
ion ferrées , donc les plus longues , qui occupent le milieu du brin & vont toujours en dimi- 
imant vers les extremitez , n'ont pas une ligne de long. La pipe s'ekve du brin au Printemps , 
auprès de la racine & a près d un pouce 'de haut. Sa queue efl une foyc purpurine , quifou- 
tient une tcfle courbe , un peu panchée , verd gay & luifant , longue d'une ligne & 
demi. 

* 8. MUSCUS CRISTAM CASTRENSEM REPRAESENTANS , FLAVESCENS , NEMORÔSUS CaSSUBI- 

eus. d.Hifi.Oxof/. 3.61s. ^eÛ.is.Icon.Tai^.s.fS. Planche XXVII. %. r. Mufcus fqiiamo- 
Sus , vitîculis longifimis Abletinis. Infl. E(î Mufcits ^lumojus Criflamreferens nojlras , co- 
loré flavefiente. '^Pluk. Alm. xf/. 

* 9. MuSCUS PALUSTRIS, FOLIIS ET FLAGELLIS RIGIDIUSCULIS , SEMINIBL'S IN POLlORUM 

h\A%. Mîtfcus faluflrls^ afper, plyfpennos, flagellis lotjgioribus , illecehrae aerniilis. Mu- 
feus falufiris , Abletiformls , foliisrefiexis. Planche XXIII. fig. 11. &encorc par bevuePIan. 
che XXIX. fig. 12. la même plante cflant gravée deux fois. Deiïince fous le nom de 
Mufcus faluflris , Abietinus , -Lettre C. Mr. Petiver me l'a envoyé en dernier lieu fous le 
' nom àç, Mît/eus fcorpiotdes faluftris y foliis cri ffzspyramidalibns, z6.Raji.Synopf.31. Muf. 
Teriv.%4. RaJL'Hif .3.^.37- P-SS- Je croy qu'on la doit raportcr a celle que le même Mr. 
Petiver m'a envoyé autrefois fous le nom àe Mu/cus ramofispalnf ris, major , fo/iismefn- ' 
hranaceis acntis Rajl. SynQpf.Ed.%.p.3^. C'efl: encore le Mufcus paluftrïs terrefrifimilts^ 
foUolïs crajfis ohfcure virent ibns mucronibus aduncis , itnam partem fpe&antibus. 1 3 . Rajl, 
Synopf.3%.D.Petiv. Mufcus pennatus major , cauliculis rnmofs , znfummitate velut fpica- 
tus Flor. Trujf. i6j. fig. 

Cette plante s'clcve de 4 a 5- pouces par des fouets comme ligneux , peu branchus , garnis 
■ tout au tour de feuilles longues d'une ligne , aflez roides , taillées a dents de fçic , foie ctroi- ■ 
tes, très pointues & comme piquantes, dans les aiflclles des quelles font des petits globules, 
qu'il cfl: plus aifé de fentir en coulant les doits de haut en bas des tiges, que de les voir , tant 
elles font menues. Je Tay trouve en allant de St. Antoine a Roqucncourt , dans un fond 
marécageux , entre la grande avenue & le mur du parc de Marly. 

* 10. MuSCUS TERRESTRIS REPENS, SUBFLAVUS , FOLIIS CRISPIS MINORIBUS RAMULISQUE 

DENSius coNFERTis. iJ. Oat, 3. 6x5*. Se£f.'i.').Tnb. $ .fig.\i. Planche XXVIL fig.14. 
I. Myagrum, vel potius Camelina. vid. Alyjfon. N°.^. ^RapiJîrttm.N^.i. 

/ 

Myosotis arvensis hirsuta flore majore. ////?. Ceraftium hirfutum , OreUh de 
"Dillen. Qat. Gif. 46. Cary ophy Uns Holofteus. Ger. Raji. Hift. i.*^'"*^"* 



G I. 



magno. 



flore 
1017. 

Fleurit en Avril & May. Sa fleur s'evafe depuis demi pouce jufqu^a un pouce. A to eta- 
mines blancs fales ainfi que leurs fommets. Le piflilc qui cft d'un verd jaunaftrc eft furmonté 
de 5 filets blancs qui font le crochet. 

G * Myosotis arvensis Polygoni folio. Inft. 

La fleur de cette plante paroift en May. Elle eft de 5 pétales blancs . cchancrc'z, rayez & 
a onglet jaunâtre. Us font longs de prés de 5" lignes, difpoféz en rond autour d'un piftile fur- 
montc de 5 filets & environne de 10 etamines a fommets pâles dont 5* font oppofcz aux péta- 
les "& 5 dans leurs intervales. Le calice efl découpé jufqu'a la bafe en f parties pointues tail- 
lées en baie de bled , vertes fur le dos & bordées de blanc. La fleur épanouie a 7 a 8 lignes de 
diamètre. ^ 

Cette plante efl vivace. Ses racines font des fibres chevelues, blancfalcs, qui fortent des 
premiers noeuds des tiges, qui rampent un peu avant que de s'élever. On remarque ordinai- 
_Temcnt 1 fortes de tiges , les unes qui fleuriffent & qui ont alors 3 ou 4 pouces de haut, & 
d'autres qui ne fleuriffent point & qui s'allongent de 8 ou 10 pouces & même d'un pied fur 
tout quand elles fé trouvent prefTées dans des haliers herbus comme ceux des environs de 
Fontainebleau ou elle naifl. Ses tiges font épaiffes d'environ h de ligne, entrecoupez d'efpa- 
ce en efpace par des noeuds, qui donnent naiffance ai feuilles oppofées. Ces noeuds font des arti- 
culations quiXe difloquent pour peu qu'on faffe d'extenfion. Ces tiges font creux & enfilez 
d'un petit nerf Les feuilles ont environ demi pouce de long fur une ligne & demie dans le 
fort de leur epaifl!cur. Elles reffemblent tout a fait a celles du précèdent. Elles embraflent le 
tige par leur bafe & fe terminent en pointes par le bout. Le verd en eft affez foncé par def- 

Nn fus. 



-i 



i4i 



noTÂNICOn PARISIENS E. 



• » 



H.Par.120. 



L à 

fus , mais plus paie par dcflous. Celay de la tige eft plus clair 8c plus gay. Les feuilles des 
tiges a fleurs font plus larges que celles qu'on peut appcller fleriles, mais les unes 8c les au- 
tres au/ïï bien que les tiges font couverts d'un duvet fore court & affez dru, qui s'efface en par^ 
tic fur l'arriére faifon. Les fleurs rcifcmblent auÏÏi a celles du precedcnj: & font difpofccs 
dcmcme. Elles paroi'flcnt en May. Cette plante mâchée n'a qu'un gouH; d'herbe farineux. 

^z. Myosotis hïrsuta altéra viscosa. 7^7?. 145-. Cerafiimn hirJuUim,'viJcoJîimJ\Dîllcn. 
Cat.GiJf.p.à^i. Il faut nommer cette ■çl-ànlQ^Myofotisamiuàvifcofa, C'cil ÏAlfine hirfuta altéra 
vijcofa. C. B. Tin. x > i . Z^ 3 Oreille de Souris de T)Qd. G ail défi, 4 1 . Al/ine hirjuta major^foliis 
fubrotîindis. dtluîe virentibns. 10. H. Ox. x. 'y'^i.Alfinefpnria. 4. T>od, Temp.ii.AlJincvifiofa, 
Tark. Theat. 7 64 .Raji. HiJL x . i ox 9 .Alfine birfittaMyofotis latifolia praecocior. 5* . Raji. Syn. x 08 . ' 

Cette plante a pour racine un toupet de f.brcs chevelues , coriaffcs & blanchaftres, dont les 
principales n'ont qu'un tiers de ligne d'epaifieur fur un pouce ou x de longeur. Elfe pouffe 
plufieurs tiges , dont celles de la circonférence s'inclinent ordinaircmcnr un peu fur les collez 
pendant que celles du milieu, qui font toujours les pluslongucs, reftcnt droites. Ces tiges s'cle- 
vent plus ou moins fuivant que le terrain ou cette plante naifl cil plus ou moins gras. Car 
dans les fables , elles n'atteignent quelquefois pas un pouce de haut au'^licu que dans un fol 
frais & humide elles en ont jufqu'a 7 ou 8 fur demie ligne d'cpaiffeur feulement. Elles font 
iïftuleufcs , verd pafles & quelquefois rougeâtres coupées de diftance en diftance , de 5- a <> 
noeuds & toutes parfemccs de poils blanchaftres longs de demie ligne qui les rendent un peu 
rudes. Ces tiges ne fe divifent ordinairement guère que vers le haut ou elles fe fourchent 
& bifourchent , mais elles donnent a chacun de leurs noeuds une paire de feuilles oppofées 
&plus petites que celles du bas qui font difpofécs en rond & comme plaquées a terre. Elles 
ont jufqu'a 7 a 8 lignes de long fur 4 a 5- dans le fort de leur largeur & font taillées a peu prés 
comme celles àsxBdlis filvefîris minor. C B,Tin. le defîus eft vcrd pâle & mat & le dcffous 
blanchallre & relevé félon la longeur d'une colle qui la partage en x parties égales. Celles, 
qui accompagnent les tiges , gardent volontiers U même figure mais elles font plus peti- 
tes a mefure qu elles approchent plus du haut des tiges, àc manière que les dernières ne font 
guère plus grandes que celles du grand Serpolet-, dont çlles ont affez la figure. Les fleurs 
naiffent par bouquets au nombre de 5-, 6, 7, Si 8. portées fur les fourchons des tiges , entre les 
, quels fourchons, il y en a toujours une foutenuë , comme tous les autres , far un pédicule 
très délié , & long d'une ligne. Chaque fleur a environ 3 lignes de diamètre & 5- pétales 
blancs longs d'environ x lignes , fur une de large, fendus en deux parties égaies jufque vers 
leur milieu, Se foutenus d'un calice découpé jufqu'a la bafe en 5- pointes femblablcs a des 
bâles de Seigle , velues comme les tiges 8c les feuilles. Le pillile , qui s'elcvc du fond de ce 
calice cflfort court & furmonté d'un petit corps rond, qui ne paroiflque comme un point jau- 
naflrc environné de 3 autres petits corps frangez. $ etamines entourent ce pillile, elles font 
fort courtes & chargées de doubles fommcts jaunaflres. Qiiand la fleur cfl: paflïe Iqs. s decou^- 
pures du calice fe refferrent Tune contre l'autre & lui font prendre une figure cylifidrique. Il 
cfl déborde par la capfule , qui efl: taillée comme une petite corne courbe & luifante, frangée 
fur le bout qui déborde le calice d'une ligne. Cette capfule renferme dans fon fends une ving- 
taine de femences rouffatres & fort menues. La plante mâchée n'a que le goufl d'herbe. EU 
le fleurit en Avril & May. Elle abonde autour de la Pièce des Suifl^cs. 

o 3. Myosotis arvensis hirsuta, parvo flore- Injî.ià^'^. Atiricttlarmirisquorundam^ 
flore parvo, v a fiulo ternit longo. J^B. 3. lib i^^.p^^s^ç). Auricula mûris quïbufdam. Oreil- 
le de Sottris vulgaire. Dod.Gall.^i. AlCme hirfuta magno flore. €. B.Tin.-isx. Alfine [pu- 
rià. ^.'Dod.Tempt.sï. Affine hirfuta , altéra vifcofa. foliis longis fatttratiusvirentihus.ix^ 
H.Ox.x.ss^- Alfnehirfuta. Cam.Hort ii. Mrineh'trfutaMjofotis.Ad. ..R.aji.Hîfl.x.TO'i.^, 
CeraPium hiriutnm majns , flore parvo, T>illen, Cat Gijf.4^%, 

Ses tiges font purpurines. Elle efl vivace & fleurit des Avril & continue tcure rEfl:é. 
La plaine de Sève cfl; remplie de cctt' efpece de Myofotis , qui fleurit en Avril & May ; fa 
fleur s'evafe de cinq a fix ligues , a dix etamines courtes , a fommets jaune pale , le piflilc 
. efl: furmonté de cinq filets blanchâtres, & courts. 

L 

^ 4- Myosotis hirsuta minor. Infl.i^s- Celle cy n'cfl qu'une variété du N°.x. i^f>'iî- 
fotis arvenfls annua. 

Il faut bien faire attention s'il n'y a pas deux efpeces annuelles. Car j'en ay trouvé des pieds. 
dont la fleur , qui ne s'evafe guère que de 2 lignes , & qui déborde a peine le calice , a 10 cta. 

L 



/ 



BOTANÎCON T> A R I S î E N S E. 



1 



4Î 



mines & un piflilc furmontè de s filets blancs fort courts. Les pétales n*ont que demie ligne 
de large, fur environ ^ lignes de long. La plaine de Sève eft remplie de cette cfpccc de Myo- 
fotis y qui fleurit en Avril & May. Sa fleur s'evafe de 5 a 6 lignes, a 10 etamines courtes 
a fommets jaunes p^les ; le piflile efl furmontè de 5 filets blancliaftres & courts. 

. I. MvosuROS. J.B. 3-^S^' t^g-S^'^' Mem.Ac..R.Sc.i-ji<).N,i:Caudamuris. Brojp. ^i . Queue 44 
vide inter rannnculos. T^odr.Botaîî.Tartf.p. jo-^. Souns. 

Fleurit en Avril & May. Sa fleur efl ordinairement a 5" pétales verdaftres taillez comme . . 
une petite jambe attachée par le genou au tour & a la bafe du piflile. Dix etamines a fommets 
doubles , blanchâtres & oblongs s'appliquent autour de la bafe du piflile. 5 feuilles terminées 
ea éperon au deffous de leur attache forment un calice en étoile bîanchaflre. Cette plante 
n'a point des tiges mais feulement des fimples pédicules qui foutiennent chacun une 
fleur» * ■ . 

* 

I. Myriophyllum aquaticum minus. Ch/. HiJI . ccli I . Myriophyllon vtilgare ^ ;;?;;/;//. H. Par.za^, 
MeTn,Ac.R.Sc.ïyi<). N.-l. Millefolium aquaticum jïofculis aà folïorum iwdos. C. B,-Tin* 
141. N^.iii. "TotamogetonfiofcitUsadfoliorîimmdos, Inft,%^i. Morif.Hift. ^.G-lx. 'N'\j^ 
dit fa fleur de 8 pétales mais il fc trompe car elle n'efl que de 4. 11 y raporte V Equifetum ^a* 
luftre ramofam aquis immerfum Ambrojîn, xi4. 
, ■ Fleurit en Juin & Juillet. .■ ' - 



'a. Myriophyllum aquaticum, majus. MyriopJjyllonvulgare,majus, Mem Ac.R.Sc:Vi.V3Li.ix^. 

1719. N. X. Millefolitim aquaticum fennatum f^icatum. C. B. Œ^in. 141. Totamogeton folUs' , . 
pinnatis. J.R.H. 

Fleurit en Juin & Juillet. Sa fleur aiiifi que celle de la première efpece , efl a 4 pétales 
Yerdallres, <:reufez en cuilieron & difpoféz eu rond dans les e'chancrures d*un calice d une 
feule pièce découpé en devant en 4 pointes. Le centre de cette fleur efl occupé par 8 crami- 
nes ; la partie poflerieure du calice devient un fruit fec , couvert d'une membrane très mince, 
qui renferme 4 femenccs oblongucs , un peu arrondies fur le dos , & plates par les coflez 
(ju'elles fc touchent. Chaque femence efl encore envelopée d'une ccorce rouflâtre , racor- 
nie, & blanche en dedans, epaifTe. L'amande quelle contient efl blanche. 

* 

. I. Myrrhis annua, semine striato laevj. Morif.Vmif. Cerefolium Jylveftre. 6. i?<?- -^'^^ '^^* 



I'- 




Nil 



* i.'N 



\ 



» 



144 



BOTAI^ICON PARISIEN SE. 



*/V/ âX/ »X^ «J*/ O 



z^Z'2Z^'5i:j^i!Q/si/ii^:/iz/:Q/2i/szj^i:/i<^z/2:/^^ 



Ntivci ou 
Naveau. 




Nùrcljfe. 



Crejfoa, 



I. ^èi^^^ms APUS SYLVESTRIS. C.B.Tin.^S' Navet fauv âge. SafemenceNa* 

vette. Rave fauvage. Fnfc h. c h. ■Ly.iii. 

* X. Napus sativa, radice alba. C. B. T'm. 

* Napus sativa, radice nigra. C^.Î*/;/. 

* I. Narcisso-Leucojum. Leucojum bulbofum îrlfhyllon, "Dod. 7*. 230. Leucojum 
bitlbofumtrifolhtm minus. C.B. Tin, s^' Leucojum bîîlhofum, minus triphyllitm. J.B,%,1.\^. 
^.591. Narcijfo- Leucojum trifoUum minus. J.R.H.i%j^ 

Elle fe crouve derrière le potager de Verfailles. Elle croift: en abondance dans le petit bois 

du Jardin du Roy de Paris. 

■ "? 1. Narcissus SYLVESTRIS PALLiDUS , CALICE LUTEO. C.B.Tin.^%. Narcijfus luteus fyh 
veftris, Sim.Tauli,%. 

'' I. Nasturtium sylvestre capsulis cristatis. Infi.xiA. Tfcudo-amèrq/îa. Cam.Eptl 
596. Icon.optime, ' ' • 

L L 

■ Fleur d'environ une ligne de diamètre, a 4 pétales blancs, égaux & arrondis par le 
bout. - ■ 

H.Par.iii. '*a. Nasturtium PETRAEUM FOLiis BuRSAE PASTORis. C 5. 7*/V/. 104. Item Buvfd faftOTiS 
*■' ^° , minor, foliis incifis. 4 EjuV. C B, Tin. 108. Naftiirtium fetraeum. Tabern.Icon.^si. Tafto- 

fia Burfa minima. Lob. Icon.-2.r1. 

■ Fleurit en: Avril & May. Sa fleur eft >a 4 pétales blancs , t grands & x petirs 6 ctamines 3' 
fommets jaunes. 

1^ * 3. Nasturtium pumilum vernum. C.B.Ttn. 10$. 

J'ay trouve cette plante dans la forell de Fontainebleau dans l'endroit ou croifl: la Gentia^ 

Tia f rat en fa flore lanuginofo. C. B. Elle fleurit en Avril & May. Mr. d'Ifnard Ta remarqué fur 

- la Cafcade de St. Clou. Elle graine en May, Elle a le gouû du Creflbn. Ses femences font 

jaunaftres , & au nombre de x dans chaque cofTe du fruit qui eft échancrc très légèrement 

par le haut. 

4. Nasturtium pumilum supinum vernum. Bot.Monfp. 

I. NiDUS avis. Lugd. 1073. Eyft, Tab. 195-. Pjeudo-leimodorum. Cluf.Hift. 270. quoad 
Icon. - 

"Se trouve dans les bofquets de St. Maur a droit proche la grande grille du parc. 
US.- ï- Nicella arvensis coRhUTA. C.B.Ftn.ï^^. Nige lia flore flmflici fallefcente^ 
Kicjie, ptalorim bafi longiflîma Tar. Bat. 204. cumflg. Nielle fauvage. Fufcb. ch. cxcii, 

Eft commune en allant de Charenton a St. Maur. 
I. NissoLiA V LGARis. Inft.6^6. Lathyrusre&îis,gracilis,GladioUforWytenui,monan*^ 

r 

thos , rubicundns. H.Cath. 107. 

Le 26 Juin 1720. on a trouvé cette plante en fleur au prés du Château de Livri, , 
I. NosToc ciNiFLONUM. H. Tarif. 

* 2. NoSTOC LIGNO PUTRIDO ADNASCENS , CANDICANS. , 

L 

* Z. NoSTOC NIGRICANS, ARBORIBUS INNASCENS. 

* 4. NosToc FLAvicANS ARBORIBUS INNASCENS. Fungus futridis ûrhorum ramts inhaerens 

^lîîrimis fmul cohaerentibns. C. B. Tin. 3 72. Fungi diBi Sfongiae lignorum , perniciofli. J, B, 
3. lib.4p.p. 141. il en décrit 3 efpeces an Tfeudo-S^ongia Fungoides fulva ^ lignis adnafcens" 

Raji. Synopf. s^^c'i 



-<■ J 



_i Lichen terrestris minimus fuscus. Raji.Hift.s.^s. Mufco-Fungus 
terre ftris^ minor , fufcus , foliis è latitudine crenatis ^ Mufco innafcens. ^.Hift. Ox.s.6^%.1-* 

con.Se^.i^.Tab.y.flg.^. 

* 6. NoSTOC GRANULOSUS COCCINEUS, ARBORIBUS INNASCENS. 

Trouve le 29 d'Aouft fur un tronc de Saule a Bcrny. 
U5^ I. NuMMULARiA, MAJOR, LUTEA. C.B. Tin. 309. Monnoyere. ^od.Gall. Herbe a cent 
Maladies. Fuchf. ch. cl 1 1 . ' 

2; NUMMULARIA, QUAE LySIMACHZA, LUTEA, FOLIO ÇUBROTUNDO , ACUMINATO ; FLORï^ 

xuTLo. Inft.R,H.zj^z. . ' . 



H5 



BOTANICON 1> A R I S I E N S E. 

3. NUMMULARIA, MINOR, PURPURASCENTE FLORE. C. B.TÎU, 

* I. NUX JUGLANS SIVE ReGïA VULGARIS. C.B.Tifl. US. 

* 1. NUX JUGLANS FRUCTU MAXIMO. C.B.T'w. - ^-^"^ 

* 3. NuX JUGLANS FRUCTU PERDURO. lufi. 

* 4. NuX TUGLANS FRUCTU TEKERO ET FRAGILI PUTAMINE. 

' i: Nymphaea alba major. CB.Tin.j^-^. Eyfl.Tah.iii.^NjmJ>b4eaalbamznor.Eyft,^^» 

■ h 

ibid. Nénuphar blanc, Fufch.ch.CQXix. 

^. Nymphaea lutea major. C B. Tin. Nymjfhaealutea.EyJi.Tab.iii. Nénuphar jaune, 
Tu/ch.ch CCI II. . - - 

I. Nymphoides aquis innatans. Ltfî. 

Fleurit vers la fin de Juin en Juillet & Aouft. Cette plante efl: 3 fois dans le Pinax Sça- 

à 

voir. 

(i) Nymphaea lutea mînor magno flore. %, pag.t^^ . Nymphaea luteaminor.Tabern. le, j^zi 
• (i) Nymphaea lutea minor , farvo flore. 'i.pag.i^^. , 

(3) Nymphaea lutea minor , flore flmbriato. ^.pag. 194. Nymphaea alla minor. Lugd^ 
^ Eft commun dans les Lacunes de Juvify , qui font a main gauche au de la du pont Scz 
cofté de la chauflee. 



* z, Nymphoides aquis innatans, foliis maculatis. 



* 



t 4 r- «-^ 




\ 



i ^ 






I . . 



\ 



Oo 



. OENAN. 



a4<? BOfAtilCON PARISIENS E 



Q/iZ^t^vsi/:i^^ ^3^3^Xr^i^^/^i'^^o^^^/3 ^C£^^î•^/^^^^î^^^^^?^X'3^^:/3^^;'^^î^o^^^o^^^^^'3^'^^c>^£/^^'^C;^ 




I. g^^^ENANTHE AQUATICA. C.B.Tm,i6%. 

Rien n'efl plus commun que cette plante dans le pré qui ell: entre la Salpe- 
flriere & la rivière , ou qui va de la dite Salpeftriere a Ivri, Elle iîeiurit en 
May. 

1. Genanthe sive Filipendula 'aquatica ALTERA. J, B, Oettanthe aquatka mmoT 
y uncoides triant bofkoros. Tluk.j4lmag.2.6^. Oenanîhe aquatica mmr, TarLTI^atr. Item 
Oenanthejuncoides minima, Ejufdem. Theatr. §9^. 

* 3. Oenanthe Apii folio. C.B.Tin. 

^mnfom. I. OnOBRYCHIS FOLIIS VlCIAE, FRUCTU ÇÇglN^TO MAJOR. C.B.Tin.-^$0. 

I. OphioglossuiM yulgatum. CB.Tin. O^hioglojfon. T)od, Gall,ioi. Langue de fcrf eut. 

Fufch^ch, çcxix. 

S.C trouve aux environs du Château de la Chafle a Tendroit ou naift; l'Enule Campane , en 
grande quantité. ' ■ 

I. Ophri's eifôlia. C.B,Tm.2j. Qfhris, Fu/fh,Gall.cJ;,ccxiv. 

* X. Ophris trifolia. C.B.^in. ■ • 

* 3. Ophris bifolia bulbosa. C.B. Tin. Ophris bifoUaminor , faluflris. Tluk.Thytogr\ 
Taù.z^y. fig.z. BifoUum palujîre. TarLTh.Ophris palufiris radiée repente. J.R H, Je ne 
croy pas que la plante d'Epyfi foit celle de Plukenct qui a une vingtaine de fleurs a 
fon Epi. 

Sa fleur n'a point d'Eperon. C'cft un vray Ophris. Fleurit en Juillet. 

I. Opulus Ruellii. a8i. 

Ses fruits font des bayes d'un rouge de Corail prefque fphcriqucs grofles comme unegrofeillc 
rouge, &ne contiennent qu'une femence plate , rouge , taillée comme en coeur, d'environ 3 
lignes de largeur. Il fleurit vers la mi May. Les fleurs de la circonférence de l'umbelle font 
parfaitement femblablcs a celles de V Opulus flore globojo. Elles n'ont point d'etamincs fcnfi- 
bles, & leur trou eft enfilé par une trompe a 3 telles. 



f 



Orchis tejlkulata abfqm cakarL 



H Fanai. ^' Orchis FUCUiM REFERENS, COLORE RUBiGiNOSo. C. B-Tin.%^. Ovchis five Tejîiculus 
& 508, Spbegodes , hirfuto flore. J.B. -l. xix.y 6 j .quqad de/criptionem. Orchis ^raneamreferens.C.B, 

î^iw.S^.Figurcs. Celle de la fleur eft rcprefentée en C.C. Table 247. des Infl. R. Herb. Orchis 

Fuciflora, galea^ alis purpurafcentibus, y.B.\.xix.j66, quoad Iconem. Orchis Serapias 

fecundus minor . Tkd.x^Z. Orchis Sphe go des minh\ Park.Theatr.i^^^. TefticulusVulpinus 

fecundus. Lob.Ohf.%%. Orchis andrachnitis. Lob. Obf. 185*. Ger. em. xi6. Tefticubis vulpi" 

nusflecundîts. Tab.Ic.66^. Tefliculus vulpinus major fphegodes, Ger. em-zix'i Orchis Sphego-» 

des altéra. Tark.Theat.i-3,$i'i Orchis Arachnit es. Ejufd.i^^-L. Teflictilus Vulpinus major y 

tè Sphegôdes. Lob. Icon. 180? Satjrion Tefticulus Vulpinus. Swert. i, Tab. 63. Bry. 

Tab. I ox ? Orchis Serapias fecundus major. "Dod. 2 3 8 ? S* Orchis Serapias fecundus minor. Ejufd. 

■ ibîd. Orchis Sphegodcs , Gemmae. Lugd-i^^î ? '" 

Fleurit des la fin d'Avril & enMay. Il fe trouve fur toutes les collines des environs. 

* 2. Orchis fucum KETEKE'sSyFhORE Svbvikest^. C.B. Tin. 2 3. Orchis flveTefticfdusJphe^ 
godes hir/uto flore. J. B.i.-jGj. Tefticulus Vulpinus fecundus fphegodes. Lob. le. \']^. Orchis 

fphegodes flve Fucum referens. Tark. Theatr. 135-0. Orchis fexta. Trag. defc. 782. /• 

CQn.y%3. 

* 3. Orchis fucum referens, major, foliolis superiorieus candïdis et purpura- 
scENTiBUS. C.B.Tin.os. Orchis cum Aviculis. Ephem.Cur.ann.'L.Obf.xEi.pag.j^-Tab.vii, 
figure deteftable & faite à plaifir. Orchis Âpem referens Lufîtanica. Breyn. Cent. i. 98. Or- 
chis Fuciflora , gâteau alis purpurafcentibus.J.B.x.yCG. quoad 'ÎD e fer ipt ion. ^ Orchis fl- 

. 've Ttfticnlus Sphegodcs ^ htrfuto flore, Ejufd. j 6 j. qno ad iconem. Figures. Triple coHi lion de 

- - Chien 



BOTANICON PARISIENS E. 



H7 



Chien femelle. Fufch.ch. ccxi. Orebïs JïveTeJliculus mînor vlolaceis Jïoribus. Cord.Hift.xt^, 
bon. Côvàllon Jphegodes deGemma. Lngd. Gall.z. ^z<). Orchis fpbegodes Q.Gemmae gallicé 
Mouche gttejpe. Lob.Obferv.<)x. Brunsf. i.xo^. Orchis fer apa s faemina. T)od. Gall.j^^^ 
Orchis minor. Cor d , Hift . i%^ . Triorchis faemina. Fuchf^6o. Tejiiculiisvulpnus fecundus^ 
fpbegodes. Lob.Ic.iyc^, Item Melittias ^ five Afis cadavercnhim exprimens. Lob. Icon. i^ol 
Satyrton minus S'wert. i . Tab. 6^ . Orchis Jphegodes five Fucum referens. Tark. Theatr, 1 3 50. 
Orchis II. fpecies, T>odM Mattb. Lngd.fig. a droit, pag. i)"^!. Orchis Serafias fecundus. 
'X)od,Mattb.TeJïiculus \i, Lngd.i^^^. Orchis Melittias Gemmae. Lugd. 1^57- Teficulus 
vu Ipinus fecundus , fpbegodes. Lob. le. ij^. Orchis S erapiasjecundus major. "Dod. 238. Te- 
fiiculus vulpiîîus major ^fpbegodes. Lob.Lcon. 180. Tefticulus vit. Jfegodes. Tabern. /- 

* 4, Orchis fucum referens, mator, foliolis superioribus candidis et purpura- 



w _ 



1 



SCENTIBUS, SEROTINA. 

Il fc trouve a Sève fur la Butte des Anglois du coflé du Nord. Il ne commence a fleurir 

F 

qu'au commenccmejit de Juillet. J*cn ay fait defllncr 3 varictez de fleurs. 

* 5. Orchis Muscae corpus referens minor , et galea et alis herbidis. C.B.. 
IPin:^^. Orchis Myodes galea ÎÉ alis berbïdis , ^ Orchis Serapias , tertial^odonaei^ Myo^ 
des 1 Lobe lio. J.B.z.xix. y6y. Orchis Myodes, prima ^ floribus Mîtfcamexprimens. Lob. le. 
x8i. Figures. Orchis Serapias tertius. T)od. z-^^. Triorchis Serapiastetatius , ^odon. Lugd. 
^55 S- Gall.-L.^xé. Tefticulus mufcarius x\\. luteus. Taber. le. 66z. 

' Fleurit des le commencement de May. Trouve a St. Maur dans le parc, & en allant de 
Calvin a l'Hcrmitage de la Magdalainc & le long de la colle depuis Samoy jufqu*a Valvin. 

* 6. Orchis flore nudi hominis effigiem repraesentans , faemina. C E. ^in. 82. 
Orchis Antropophora Oreades. Col, part. i.^\o. Orchis Anthropophora Lttfitanica flore par^ 
Vo, herbacei coloris^ cum limbo purpurafcente. J.R.H. ^f-i,^. Orchis Autropophoros faemina. 
Eph. Cur, ann* i. O^/Txli. pag. 74. Tab. i t . figure detcflable & faite a plaiftr. 

J'ay trouvé cette plante entre Samoy & Valvin fur la pente entre les bois & la rivière. Ses . 
ilcurs, qui commencent a paroiflre des le commencement deAlay, fentcnt un peu le Bouc. El- 
les font au nombre de 20 ou 30 difpofées en epi fort gresic , long de 2 ou 3 pouces. La pie- 
ce figurée de chaque fleur efl; longue de demi pouce._ Sa tcfte eft blanc falc. Les 4 extremi- 
tez qui rcprefcntcnt % bras & 1 jambes, font couleur de rouille de fer & le tronc tire fur le 
foufre doré. Les aifles en font verdaftres & s'appliquent a la furface intérieure de la Coifîe, 
qui efl: verte en dedans & rouflatre en dehors avec des rayes plus foncées. Il fe trouve aufli 
autour du Canal de Fontainebleau & aux environs à.Q.% bafles loges dans les prairies. 

r 

07. Orchis spiralis, alba, odorata. J'B.r.y6^. qrwad defcript.^ non Lccn.Trior-H.VsLT.-^o-). 
chis alba, odorata minor. C.B.Tin. 84. Tefticulus dorât us flve Orchis fpirali s ^ minor. Lob, 
.Jf. 186. Tefticulus odoratus Ejujdem. Adv. 63. ^ Obf 89. Tefticulus odoraîus minor. T>od. 
^empt.-Li^)' Triorchis alba ^ odorata minor. Tark. Theatr. \i^^. Couillon odorant de 'Dodon- 
Lugd- GalL X. 427. Je croy que le Triorchis velTetrcrcbis alba, odorata major. C. B^ Pin, 
84. n*en efl; qu'une variété. Satyrion odoriferum. Brunsf.t.io'y. fg. ^ 

Il fleurit vers la fin d'Aoufl: & en Septembre. Sa tige naifl: tousjours a cofl:c des feuilles. Il 
efl: très commun dans les landes de Chailly. La coiffe efl d'une feule pièce & paroifl cflrc de ^ 
trois pièces collées cnfcmble. Il y en a 2 latérales & une inférieure qui efl: pliéc engouticrc. 
lien examine , fa fleur efl: a 6 pétales comme celles des autres efpeces. Trois occupent la 
partie fupcrieure & forment une efpecc de Cocarde. Deux les coflcz en forme d'aifles éten- 
dues , & la fixieme, qui efl: creufée en goutiere & dont les bords font un peu frangez occupe 
le bas. ' . 

0*8. Orchis spiralis, alba, odorata, \.ongo angustoque ioiao. Orchis fpiralîs 
clatior , ex Terra Mariana. Tluk. Mant. 14t. 

Celuy-cy a quelquefois jufqu'a 10 pouces de haut, fa tige part du Sein des feuilles &non pas 
a coflé comme fait celle du précèdent. Les feuilles ont environ 3 pouces de long. Sur x ou 
3lignes de large. Celles, qui accompagnent la tige , vont tousjours en diminuant. Sa racine 
•efl: compofée de 3 ou4petits Navets qui ont près de 2 pouces de longueur. Sa fleur efl plus 
longue que celle du précèdent. Elle paroifl: en Aouft. Je i'ay trouvé en fleur le 10 Aoufl: 
dans le Marais d'Epify, & de Fleury. Et le i8 d'Aouft:je Tay auflTi remarqué en fleur dans 
le Marais de St. Leqer. 



Oo z 



Or- 



148 



BOTANICON P AKl S 1 E H S E. 



\ 



.± 



Orchis tepcîikrta cum Cakarl 



\ 



Y„ 



\ 



. * 9. Orchis latifolia, hiante cucullo major. Inft.Rei herbanae, ^^i. Cynoforchh 

latifolia, hiante cucullo , major. C.B.Tîn.io. Orchis galea ^ alis fer'e cinereis. J.B. x^ 

liB.i$. J>ag.yss. Raji. Hiji.x.ïxi%. Figures qui reprcfentent cette plante. Orchis mas laS 

tifolia. Fuchf. 5- 5-4. Coiùllon de Chien maie a larges feuilles de Fuchf. en franc. 
Chap. ccyi. Satyrion mas quorundam. Trag. 778, Satyrium i. Brunsf i. 103. t§ Sa'^ 

tyrion mas. Ejufd. 104. Orchis frimum genus. T>od. Gall. 15-2. Tefticulus v. Matth\ 
883. Spetie di tefticolo y. Ejufd. Ital. ^^z. Tejiiculus latifolius v. MatthioU. Ta* 
hem. le, ^d^, Orchis x.fpecies. T>odon. v. MatthioU. Lugd, i^fo. Couillon de Chieit. 
I. de Tiodon. v. de Matthiol. Lugd. Gall. 4x2. Tom. %. Cynoforchis majoris , fecun^s 
da Jpecies ^ Cynoforchis altéra ^odonaei. Lob. le. 175'. Cyno/orchis major latifolial 
Œ'ark. 'Theat. 1343. Orchis in aj or. Cord. Hijî. x%% 'Lts figures de Cynoforchis mas nojira^ 
. fê du Satyrion primuml^iofcoridis. Trag.Hifl.pag.yy^.^y^o. ont du raport a la plante ea 
queftion, ainfi que celle de l'Orr^/j" z»i^^r , fore incarnato. Eyft. Cynoforchis altéra. Sim', 

TauL^%, 
La fleur de cette plante qui s'épanouit des le commencement de May a une petite odeur 

qui n'eft point désagréable. Il fe trouve des pieds dont la principale pièce de la fleur tient du, 

purpurin clair, & d'autres du pourpre foncé & fur tout les 4 extremitez. J'ay veû de ces. 

derniers pieds a Fontainebleau dans le pré des bafTîns ; &dcs premiers dans les prairies de Val- 

vin, deMoret. 
H.Par.349. 10. Orchis flore SrMiAM referens flore purpureo, C.B.Tin.^z. Cynoforchis latî*, 

folia, hiante cucullo , minor. Ejufd. C.B.Tin.^i. Qrchis altéra Oreades CercofzthecofhO'- 

ra. Col. part. \.^zo. Orchis galea S> ait s fer e cinereis. J.B. Raji. Hijî. x. 1118- nouvelle de* 

fcript. Orchis antropphoros , mas. Eph.Cur.ann.z, ObfyixA. f>ag 74. Tab.i. figure detefta-. 

blc & faite a plaifir. Tigmcs Cynoforchis major. ii.Tabern. le. 6^2. major altéra. Ger.emac,^_ 

xo$, majoris fecunda fpecies. Lob.obfîy. altéra. Dod.z"^^. latifolia minor. Tark. TheatJJ 

1344. Sa fleur efl grave'e dans le x Tome des Infl. R.H. Tab. 147. fig. a. 



^ j 



H.Par.5 



^ij* 



• * Orchis flore simiam referens, flore dilute carneo. 

* Orchis flore simiam referens, flore albo, apicibus purpureis. 

* Orchis flore simiam referens, flore albo apicibus luteis. 

Tovites ces varictcz fe trouvent dans le parc de St.Maur ou Mr.Tournefort Tindiquc pour 
&c. & dans la foreft, de St. Germain en Laye. Sec. Il fleurit en. .... 

II. Orchis militaris major, Inf.R^Herb-^-^z. an Orchidis tertiae ffecies, Efh. 
Cur.ann.%.Obf.^h\.pag.y^. Tia^. m. figure deteflable & faite à plaifir. Cynoforchis mili- 
taris, major. C.B. Tin. 81. Orchis Strateumatica , major. J. 5.^. lib.i^.pag. 758. Figures. 
Orcbis latifolia. Eyff. Tab. 195:. que C.Bauhin raporte mal a propos auNû.9. Orchis Strateu-^ 
matica major. Ger.emac.zis. Orchis Strateumatica five Stratiotes major ^ fïve Militaris. Lob, 
7r.i84. Obf. 88. Orchis furpurea, Bry .Cynoforchis militaris feu Strateumatica .major, Tark. 
Theat. 1344. Orchis latifolia altéra. Cluf.Hift.z6y. "tefticulus v. militaris. Tabern. le. 663^ 
Orchis Strateumatica major , Baftlica 3. Gemmae. Lngd.\s59- Couillon Strateumatica grande 
Bafilicam. de Gemma. Lugd.GalLz.^30, Les fleurs de cette efpece font gravées dans la 

^47. Table des /;;/?. R. Herb.fig. B.- ^ 

Cette plante fleurit en May. Elle efl commune dans prefque tous les bois des environs. 
Il s'en trouve des pieds dont la principale pièce de la fleur efl; d'un blanc pointillé de pour^ 
pre clair & d'autres ou cette partie efl purpurine avec des pointes couleur de pourpre 
foncé. Ces fleurs ont une odeur de Bouc infuportable. Le xf ,May 1721. J'en ay trouve 
des pieds dans le parc de St.Maur dont la fleur reflembloit par fes jambes longues & étroites, 
a la fleur du Simia'm referens. J'ay fait deflTuier cette fleur. 

Or- 



BOTAKÎCON F A K 1 S 1 EN SE. 



M9 



t 



\ 



j 



Orchis MiUTARis MiNOR. Inft,^^%. CynoCorchts MUïtarts mbioT . C.B.^ln,%i, Orchis^^-^^^-^^^* 
ftrateumaticam'mor. J.B.-l. lib.ynx^y^^, Y'igmcs. Orchis /Iratctmatkaminor. Ger.Efhac, 
zi6. LobAcon. 184. Obferv. 88. Cynoforchis Militaris minor. Tark. Theat. 1344. Orchis 
Strateumatica, mijior , Gemmae. Lugd,\'y'y<). ^efticulus Strateumatica minor, x. Tabent, 
le, 6G^. Conillon Strateumatica petit de Gemma, Ltigd Gall,x.^^i. 

Cette plante n'cfl qu'une variété de la précédente 8c qui fe trouve ordinairement dans les . 
mêmes endroits, mais dans des terrains plus maigres 8c plus fecS. 

* IX. Grchis MILITARIS PRATENsis HUMiLioR. Ift/t.^^z. Cynoforehis mlitaris fratenjis 
humilior. C.B.Tin.%\, Orchis parvis floribus , multis puniîisnotatis , an Clttjlo OrchisTan- 
nonica, 4f.J.B,%. Hb.x(). pag. j6$. Orchis Tannonica iv. Cluf.Hift.zG%. Orchis Mufcae 
corpus referens , maculoja. Flor,Trujf.i%^. Icon. Çynofirchis flore purpureo. Eyft. Çyno-i 
forchis minor tannonica. Ger. emac. 107. Orchis Tannonica. 4, Cltif. Raji. Hift. z. jzi^.noU' 
velle defcript. Orchis quintum ge nus. ^od. Gall. 15:3. que C B. raporte mal a propos au 
cinquième de ce Catalogue. Orchis wx.T^odon.Lugd. i5'5'i. Satyrium primnm ^iofcoridis- • 
Trag.jZo. Cord.xtf). Figures. C.Bauhin xz^ortç.\c Çynojbrchis flore purpureo. Eyft.'Tab,\^%* 

^ {qvl Cynoforchis obfcure purpurea odorat a. C.B. Pin. 81. Cette figure de Vhortus. Eyft. re- 
prefcntc fort bien la plante de Meudon. Orchis Tannonica ^ du Bry. Cynoforchis militaris. 
Tannonica. P ar k. "theat. i-^^^. . » 

J'eftimc que VOrchis globofo flore. C.B. Tin. Sï. rotundus T>alechampif. Lugd. ïy5<>. JB^ ■ 
%. lib. 19. 76^. fe doit raporter a noflre plante qui fe trouve dans les prairies du parc deChà- 
ville, & dans le parc de Vigny. Et entre Moulignon & le premier Eflang de la forcfl de 

Montmorency fur la pente a droite en allant au Château de la ChaHe. 

13. Orchis barbata foetida. J. B. i. lib. t$- pag. y§6. Orchis barbata odore Hircin H.Par.us, 
breviore latiore que folio. C.B. Tin. 8x. Item Orchis odore Hirci, longiore , anguftiore folio- 
Ejufd.lbid^ Figures, tragorchis , Tefticulus Hirci. T>od. xjy. fragorchis. T>od. Gall 1^4. 
Tejticulus Hircinus i, ©11. Tabern. le. 6y%. Orchis Saurodes velScincophora , Lacertarum ae* 
mulatione , Cornelio Gemmae flve tragorchis altéra. Lob.obf.^o. tefticulus hircinus vulgaris^ 

&c. Lob.Ic.ij'/. Tragorchis maxima-TarÂ.^heat. 1348. Orchis Saurodes vel Scincophora 
Gemmae. l'efticulus Hircinus vulgaris. Lugd. 1$^'^. Coui lion de Bouc vulgaire. Lugd. Gall, 
x. 4x5". Tragorchis maxima. Ger. emac. rio. Tragorchis mas. Ejufd.ibid. "tefticulus Hirci- 
9îUs. Obf%%. & tragorchis vulgaris. Tark.^heat.i^^%. 

Eft commun au bois de Boulogne vers la porte de longchamps. Se trouve aufTi dans le parc 
de St.Maur en quantité dans les 2 tapis qui font en deçà de la grille du parc. Fleurit en 

Juin. . 

14. Orchis odore hirci minor. C. B.TÎn.Si. Item Orchis odore Hirci minor , jÇ^/V^î H.Par.çoJ* 

purpurafcente. C.B.Tin.%z. Orchis Batavicafexta.Cluf Hift. %6%. Triorchis minor ^ flo- 
re fuliginofo. J'B. X. lib.icf.pag.yûàf. Raji.Hift.z.ixii. Figures. Cynoforchis minor ^ ve- 
rior ,flve Coriofmites , vel Coriophora ^ flore inftar Cimicum. Lob.Icon.ijj. Obf^o. tefttcu^ 
lus Hircinus m. minor. Tabern. le. 6j%. triorchis minor ^ verior. Tark.Tbcatr. 1349. ^^'g^> 
15-5-7. Couillon de bouc petit ® le plus vray de Gemma. Lugd.Gall.x^j^x^. tragorchis faemi' 

F 

*na. Ger.em.%ïo. 

ri 

Cette cfpcce efl commune dans les prés de Jotly, d'Igny, de Vcrfailles , de Fontenay au 
la de St.Cyr ou elle fleurit en May. Sa fleur fent la punaife & en a la couleur. 

* Orchis odore hirci, minor, flore subviridi. 

■ 

Cette plante reffemble tout a fait bien a la précédente , a cela prés que les f!curs font ver-j 
daflrcs & que les découpures de fon corps font plus larges & moins écartées l'une de l'autre. 
Elle fleurit en même temps & fe trouve dans les mêmes endroits. La coiffe de la fleur cfl 
pourpre fale un peu plus clair que celuy de la fleui- du précèdent , mais le corps , pendant qui 
efl la principale pièce , efl verdaflre & charge de quelques points pourpres. Je croy que c'cfl 
cette cfpcce , & non pas la précédente ; dont les autheurs citez nous parlent. 

15. Orchis morio foemina. C.B. Tin. iz. RaJi. Hift. x.izi^. Park. Theatr.i^^y. O^- H.Par.ijr. 
chis minor purpurea & aliorum colorum cum alis vireutibus. J.B. x. lib. i^.pag. j6\: Figu- 
res. Cynoforchis. Brunsf.i-io^., Tefticulus m, Bauh.in Matth. 6sS- tefticuU Jpecies quar^ 

ta. Cam.Epit.6z4. Tefticulus Morionis foemina. ^od.z^6. Cynoforchis Morio foemina Lob. 
Obf.ZZ.Ieon. Ejufd.iy 6. Trior chis mas minor. Tabcr. le. 6^^. Orchis Serapias mas. T>od.GalL 

15-4. Orchis z. (pecies.^od.^ Matthioli. Lugd. if^i. C*cfl la première des x figures qui 

Pp • font 



X 



■ 



150 



BOTANICON PARISIENS E. 



^ 



font jointes enfcmble. Tejliculus morknis foemhta. Lugd. iffx. Triorchïs Serapîas mai. 
■ Fuchf.Lngd. ï5'5'4. Couilkn de Chien ii. de T>odQn,^ de MatthiQl.Lugd.GâlL%,â{L'L.Çoîtîl. 
■ Ion de fol femelle y de T)odon. Lugd. ^x^. triorchis ferapias majle de Fuchfe. Lugd. 416, 
Triorchïs Serapias mas . Fuch/.S59- triple Couilkn de Chien majle. Fuchf.Gall.Chap.czxx. 
Çynoforchis morio foemina. Ger emac.xoZ. Tefiiculijpeciesiy. Cam.Ept,6%^. m. Orcbis 
Ejujdem in Tahrn. ^13. triple Couilkn de Chien maJle. Fufch.ch.ccyLJ. 

Les fleurs de cette plante commencent a paroillre des la jfïn d* Avril & continuent enMay. 
Elles ont une odear affez agréable qui participe a celle de la Jacinthe& a celle de ta Giroflée, 
Cette plante varie beaucoup par raport aux couleurs de fes fleurs. On en trouve de pourpre 
violet clair , de gris de lin , de couleur de rofe , de carne'e , de blanc fale ou lavé de très peu 
de carné & de toutes blanches , mais il s'en trouvent plus de pieds dont les fleurs font pour- 
pre violet foncé que de toute autre couleur. J'ay remarque toutes ces varierez autour de 
l'Abbaye d'Abbecourt. Quelquefois cette plante a 3 tefticules comme elle efl: reprefcntée 
par les figures fuivantes. Orchis minor purpurea , ® aïtorum colorum \ cum alis viren- 
tibus. y. B. a. 760. l'riorchis Serapas mas. Fuchf. 559. Triorchis mas minor. Tabern, le, 

F 

* Orçhis morio foemina, flore roseo. h R.T. 

\ 

* Orchis morio foemina, flore carneo. Raji. Hift.t.xxt^, 

* Orchis morio foemina, flore niveo, et versicolore. H.R,P. 
.. • * Orchis morio foemina, testiculis ternis. 

* Orchis mjorio, foemina, parva. 

Sa fleur efl de moitié plus petite que celle du commun. Sa tige ne s'eleve que de 3 ou 4 
pouces & fon epi n'efl: chargé que de7 a 8 fleurs. Les feuilles inférieures ont un pouce & de- 
mi de long fur une ligne & demie ou tout au plus deux lignes de large. Celles qui accompa- 
gnent la tige font roulées en cornet. Les tefticules n'excederit pas le volume d'une baie de 
piftolet , & font éloignez Pun de Tautre d'envir.on demi pouce. Cette plante efl afl^ez bien 
exprimée a la page 764. du ^ Tome àtJ.B. par la 2. figure des Icônes Orchidttm quarum* 
dam, 
H.Par.j-oS. i6. Orchis morio foemina procerior, majori flore. H,Tarif.^oZ. fore intenfe 

furpureo. Orchis angttfl if lia. C.B. Tin. ^3. Orchis minor anguftifolius in fuprema parte Ion- 
gis folïts- J.B.i.lih.i^.pag.yGf. Itefticulus xyx. minor. Tabern. Icon, 66 j. Orchis Myodes 
anguflifolia, Tark- Theat .1353. Orchis angufifolia. . Ger. emac. 217. 

Cette plante s'eleve depuis demi pied jusqu'à prés de x pieds- Ses feuilles font fort pointues 
& toujours plices en goutiere. Les fleurs font difpofées a leur aife. J'en ay compté depuis 
8 jufqu'a Xi fur les Epis , qui font plus ou moins longs félon qu'ils font chargez de plus ou 
moins de fleurs. Les plus courts ont environ x pouces & les plus allongez huit ou neuf Cet- 
te plante eft fort commune dans les bas près de Bue , de Jouy. Elle fleurit en May , & faiç 
ordinairement fes fleurs d'une couleur de pourpre très foncé. Mais les varierez fuivantes le 
rencontrent afl'ez fouvent dans les mêmes endroits. 

* Orcîus morio foemina, procerior, majori flore dilute 'purpureo. 

* Orchis morio foemina, procerior, majori flore ex albo et purpureo 
VARiEGATo. Variée de pourpre clair. & de blanc. 

♦" Orchis morio foemina, procerior, majori flore albo. Orchis Tapilionem 
referens angliftifolia alba, xs^C.B.Tin.î^. Ornitophora candida. Lob. Icon. xi -^^ 

r 

- *OrCHIS morio foemina, procerior, majori flore albo cum alis VARIEGA' 

Tis. Ces aifles font rayées de blanc & d'un peu de purpurin. 

* 17. Orchis testiculata angustissimo folio, serotina. 

Cette plante eft toute différente de celle du N°. x6. de la même page. Elle fe trouve 
dans les prairies humides de Cachan , de Villedavray & de l'Etang de Montmorency. Elle 
fleurit vers la mi Juin. 

*i8. Orchis morio mas, foliïs maculatis, C. B. Tin. 81. ^ Orchis morio foliis 

fejfllibus maculatis. %,C.B.Tin.$z, Orchis Morio mas , folïts maculatis. C. B. Raji. Hijt. 

a.ixi4. HiJi.Ox.^.Icm.^aù.aen.xz. Figures. Tejiiculus morionis mas. T)od.%iS. Orchis s. 

Cluf.Uift .7.6% . Cynojorchis Morio. Orchis mas angupifolia Fuchf i, Satyrion Apuleft ^ & 

Orchis *Delphiniapaluftris CGemmae. Lob, Icon. X'j6, Obf.Zj, Çynoforchis Morio , mas.fa^ 

. i ■ bern. 






-^ 



■ noTANICON PAKISIENSE 



»5t 



^ 



i- 



èern.Icon.GÙQ. Orchis Morio mas , foUis maculath. Tark. Theat. 1346. Cynoforchis Morio 
mas. Ger, emac. xo8, Satyrion A^uleji Bry. Couillon de Chien majîe , afeuHles ejîroites, Fujch, 
Ch.ccYi. 

Les fleurs de cette plante n*ont poiiit d*odeur * elles commencent a paroiftre des la fin d'A- • 
vril & continuent en May. On la trouve dans les taillis de Sevc & dans le parc de Joui & 
de Vigny, ou j'ay remarqué que fes feuilles fe couchent & forment une roue atterre , ce qui- 
méfait croire que ceftauffi VOrchis Morio , foliis feffllihus , maettlatis. C B. Tin. 8z. 
Çynofirchis T>elfhinia , maculofis foUis flore fur fureo violaceo. J,B.%Jih.if), fag.ySo. Çy* 
mforchis Delfhinia , fejjllibus maculofls obtuflortbus foliis . flore furfureo violaceo , caulefe- 
fquicubitali majufculo , olivarigemino bulbo. Lob. le. \y^. Orchis Morio altéra , macuîata, 
Tark.Theat.i^^S. & peut être encore VOrchis fafilionem referens, foliis maculât is. O 
B.Tin, 84. Quoy qu'il en foit le fuivant qui fe trouve fouvent dans les mêmes endroits n'en 
efl qu'une variété. J'ay compté jufqu'a 43 fleurs fur un pied. Il fe trouve auiîî dans la fo- 
reft de Montmorency a Tendrait ou naît l'Aunée. 

\ ■ 

* Orchis morio mas foliis maculatis, flore roseo. 
Trouvé en Normandie , le 3 May 1710. * ■ 

* Orchis morio mas foliis non maculatis. Orchis major totapurpurea non macuîata, 
y,B.%. /i^.19.760. Satyrion Afuleji.SwertAib.x.Tab.Li, Cynoforchis foemina. Eyft. Tab'^ 

• 19. Orchis alba-bifolia minor, calcari ob?:onco. C.B.Ttn.^^:Orchis bifolia , al- 
fera. Ejufd,C.B.Tin.^z. Orchis trifoUa major. Ejufdem, ^ Orchis tri folia minor. Ejufd. 
C,B.Tin,2>^. Orchis alba bifolia , major, calcari oblongo , odoratiflma. Flor. ^naflmodog. 
39. Satyrion a trois feuilles. Fufch.ch.CQX.yiy.. 

Cette plante fleurit en Juin, Elle efl commune dans les taillis. Sa fleur a une odeur fore 
agréable. ■ 

* Orchis TRIFOLIA major. C. B.Tin.Zs. Orchïs alba calcari kngo. J.B.x.xix, f.jji, 
Triorchistrifolia.Tabern-Ic.6y%. Satyriumtrifolium.Ejufd 6-/^. Satyrion trifo Hum. Fucbf 
709. Tefticulus Vulpinus.'Dodon. Lugd. iss^- Couillon.de Renard de 'TDodon. Lugd. Gall. 1.417. 

* Orchie TRIFOLIA MïNOR. C.B. Tin. 83. Orchides culices ^ minores y triphyllae. 
J.B. %. XIX. 77X. Culices minores , triphyllae Lob. le. 179. Orchis Serapias i» 
IDod. 2,37. TeflicuU ffecies v. Cam. Epit. 6ij. Tefticulus Vulpinus primus. Obf 88. 
cujus flores Culices exprimunt. Lob. le. 178. Orchis major Sphegodes flve Tefliculus 
Vulpinus primus. Tark. Theat. 135-1. Tefliculus iv. in major ibus flguris. C. B. in 
Matth. 63 f. Trionhis major mas. Tabern- le. 6y6, Orchis flore albo Bry. Orchis Se» 
rapias primus. ^odon. Lugd. I5'f4. Gall. 2. ^%6. Orchis flore albo. minor. Eyft. Tab. 1^6. 

7.0. Orchis militaris montana, spica rubente conglomerata. J 7?./^, 431. Cyno^ 
fèrchismilitaris, montana-, fpica rubente conglomerata. C.B.Tin.%i. Prodr.i^. N°.x. for-^ 

te Cynoforchis latifolia, fpica compara. ^ C.B.PJn. 81. Satyrion flve Orchis major rubra. 
Swertii i.Tab.63. de Bry, an Cynoforchis montana purpurea odorat a. y- C.BTin.^i. ou efl: 
raporté le Couillon de Chien femelle groffe. Fnfch^ch.ccx. Qlt9i V Orchis purpureafpicacon- 
geftapyramidali. 14. Rafi Hifl.'L.ixxs- C'eft très afliirement aufli VOrchis globofb flore. 9. 
C B. Tin. 81. Orchis rotunda 1>al€champii. Lugd. 1^56. Gall ,%. 417. mauvaife fi- 
gure. . - 

Mr.de Juflîeu fa trouvé a Fontainebleau. Sa fleur reflemble aflez bien a celle de VOrchis 
palmataminof*, calcaribus oblongis. C.B-Tin.%^. mais fon Eperon efl tout droit & couché 
'le long du pédicule , la fleur n'a prefque point d'odeur. Elle paroift vers la fln de May & en 
Juin. Son éperon efl: ordinairement plus long que le pédicule & un peu courbé par le bout. 
Il efl long de 6 a 7 lignes. Cette fleur a une odeur aflez douce & agréable mais foiblc.' Il 
fe trouve en allant de Samoy a Valvin fur la pente de la forefl:, & autour des bafl*es loges & 
' du Canal de Fontainebleau. . / 

Orchis flore Libellam referens. Il faut raporter a cette plante le z le 3 le 4 & le ^^.H Par.iii. 

* Orchis Serapias du Tinax Orchis bifolia , altéra. C. B. Tin. 83,. reprefenré par ^° ' 

les figures fuivantes. Orchis Hermaphroditica ^ bifolia. J.B.i.yji^ Tefticulus vulpinus. iv. 

Hermaphroditicus Tabern. le. 66 j^. Hermaphroditica fecimdaC.Gemmae [ive Orchis Sphego* 

des diphylla. Lob Ic,\y%. Ohf^. Orchis Serapias bifolia vel trifoUa minor . Tark.Theatr. 
, _Q Qrchis Hermaphroditica Gemmae , flve Orchis pfycoides dtphyUa. Lugd.i$6o, EjuP 
, ^ ' , '^ Pp X . ^ dem.. 



( 



Ijt 



BOTANICON PARISIENS E. 



dem. G4//.^.43I. Tefticulus Vulfims . i. Eyft.Tab.ix^. La tige cft fourchée mais c'cft une 



monÛrofité. 



palmati 



^■m 



O ^J. OrChîs palmata pratensis latifoliA longis cALCARiBUS. c. ^.Î^/^.S^. îëOr- 

chïs falmata Sambuci odore. ix. C. 5. yi«. 86. ^ Orr/j/j faknata , montana altéra. 19; 

C.B.T'm.M. SatyrionJiveJ>almaCbrifttSwert,x.Tab. 63. Item Orchis J^almatafalujiris 

latifolia. C.B*Tin,%6. Satyrhn latifolium Swert.i, 63. Palmatanonmaculata.J.B.x.jy^: 

Raji Htft.%. ixi3. Satyrium BafiUcum mas . '^Dod.Tempt.tà^o, Talma Chrifii & Serafias 

mas laevz folio ' LiOb,Ic.\%%. Serapias mas laevi folïo^ jïoribus dilute f tireur eis notulis con- 

Jperps.Ejufd. Obf.^o. Orchîsfalmata major ^mas five'Palma Qhrijli mas.^ark.Theatr. i35'o. 

x'^F almaChrifii mas . x.Tabern.lcon. 679. voyes^. Rajt Hijî. %. 11%^. OrchisTannonkasfiïi, 

floribusfurfureîs, Cluf.Hift,\,%6^, Orchis falmatanon maculata. J- B. Raji Hijl. x. 11x3, 

voyez ma plante feche ou font fix différents noms que C. B^uhin luy a donnez. 

Il fleurit en May. pour rordînairc les petites feuilles qui foutiennent les fleurs, les dé- 
bordent, comme fçnt celles de VOrchis que l'abern. appelle 'Palma ChHJIi falîijlris. 3, Icon. 
6S3. qui reprefcnte bien la plante en queflion dont j*ay fait deiÏÏncrlcs fleurs. Sa tige ellcreu-^ 
fè ou fîfluleufe , le verd àts îcmVits^ efl pafle tirant un peu fur le jaunaflrc. Il efl le plus com- 
mun de nos prez. l'Eperon de la fleur n'a que 4 lignes. Ray le dit de demi pouce. 

Le 18 Juin j*ay trouvé un Orchis falmata dans les prairies de Porchefontaine au de/Tous de 
la chauffée de l'Etang Pierray qui a quelque raport avec le précèdent , mais il en diffère i. 
en ce qu'il fleurit plus tard , x. que fes fleurs font plus amples. 3. que les petites feuilles- 
qui les foutiennent, ne les débordent point. 4. que fa tige efl plus grefle & plus haute , (car 
elle a fouvent zo & x% pouces, f. que fcs feuilles font plus longues , pas fi larges a la bafe , 
d'mi vert plus foncé quoyque leur fuperficie foit comme blanchaflre, C'eft fans doute. TOr- 
chis falmata , faluftris altéra. C. B, Pin. 8<5. Talmata Serapias , palufiris , leptophylla vio^ 
lacea nonmaculata. J.B,%, lib.ï<^.p.jj6. ,Ow Q^X2i^oxzé\c Serapias palufiris altéra lepto- 
phylla. Lob. Icon. 1^0. quicommele remarque 7.5Wj/Vne reprcfentepointles feuilles telles 
qu'elles font nommées. Serins fiorens , coma violacea , foliis interdum laeviùus 
interdum mactilofis dit Lobel Obferv. ^z. C'eft le Satyrium Bafdicum mas ^ajfaei, i. 
Tab. 40. . • 

* OrCHIS PALMATA, PRATENSIS , LATIFOLIA, LONGJS CALCARIBUS , FLORE CARNEO. H,R. 

Monfp. 

Je l'ay trouvé entre Jouy & Bicrrc , dans la prairie le 19 May 1707. ainfi que le fui- ' 
vaut. 

* OrCHIS PALMATA, PRATENSIS, LATIFOLIA, LONGIS CALCARIBUS, FLORE ALBO. H, R, 

Monjp. Sa fleur efl blanc de Laid. Qrchis Fannonica viii. floribus exalbidis* Cluf Hift, 
1.269. 

* OrCHIS PALMATA , PRATENSIS , LATIFOLIA , LONGIS CALCARIBUS FLORE SUÀVERUBENTE 

CUM LïTURis PURPUREis. Hifi^Tarif.^o^, - 

* OrCHIS PALMATA, PRATENSIS, LATIFOLIA, MACULATA CALCARIBUS LONGIS , FLO^' 
RE PURPUREO. . 

Celuy-cy ne diffère des 4 précédents qu'en ce que fes feuilles Jfont chargées de taches d'un 
pourpre obfcur. Ses fleurs font pourpres pointillées d'un autre pourpre plus foncé. Fleurit en 
May. Je l'ay 'trouvé dans les prairies de Porchefontaine & de Joixy. Sa tige efl fîftuleufc. 
Il efl auffi fort commun dans les prairies autour de Fontainebleau , dcMoret, d'Epily &c. 
^""AYOrchis pâlmata pratenfis maculath. 3. C.B. Pin. 85'. © Qrchis palmat a ,palufiris^ 
maculata- 15-. C.B.Pin.26. ou font rapportées les figures fuivantcs qui font toutes copiées l'u- 
ne fur l'autre. Tnlma Chriftt. Serapias foeminapratenjis. Lob. Icon. 1%% , S atyrion foemina. 
Swert^x. Tab. 63. Bry. Tab. ici. Satyrion Royal, femelle. Fu/ch. ch, cclxxi. Falma chrifti 
maculata Eyfi,fab.4^<). 



J 



* 



iZ. OrCHÎS PALMATA 



/ 



^ 



^3." 



BOTANICON ^ A R î S I E N S £. 



m 



. 2.3. Orchis PALMAtA. MONTANA. MACULATA. 20. C.B.Th,26. Satyrîon fûHts tnacu.'^''^^^^^^^ 
latis. S-wert, i. Tah.62,. Satyrion Bafilicumfoemina Tafaei. i. fab.^o. Orchis falmata Jfe- 
ctojiôretl^rfo, folîomaculato. J.Ê.Rap Htft . n . xiz ^ . Il ne faut pas fcparcr de cette plante 
VOrcJns morïo mmor , folïts maadatîs. ^.C. B.Tin.îz. oji font rapportez le Satyr'mtmacu- 
lofum. S''^ert.x.Tab.^i. Scl^Cyno/orchts tniuima ^ Jecundumcaidemfeàdem ® cubtt aient 
mactilGjis folîis ^ jîoribus purptireis , Lob.Icon. 175-. quoique leur racines ayent i tefticuleâ 
au lieu de mains. Mais c'eft qu'elles ont elle mal obfervées par Lobcl que S-jvertius a copié- 
. Raj.HiJt.r.izxi. N^.^y. ne met aucune defcription. 

* Orchis PALMATA, MONTANA, MACULATA, FLORE ALBO. C.B. Tin. Talma Chrifti ere- 

^ a flore candido. Ey(f. fab. 189. bon. quoique les feuilles foieut reprefentéês fans 
taches. ' . ■ ^ ' ' 

* Orchis palmata, montana , maculata, flore variegato. C.È.^in. 

24. Orchis palmata minor , calcaribus oblongis. C.B.Tin.^$. ItemOrctjis palma* 
td^angufîifolta minor. C. B. Tin, 85-. Item Orchis Calmât a pratenfls maxima i V- C. B. Tin. 85. 
ainfy elle feroit 3 fois répétée dans le P/;?i?A;. Cynoforchis macrocmilos'^c Lob. Icon.i^z.Talma 
ChriJiitertia.EyJl.Talmatarubella^cinnlongiscalcaribusrubelUs.J.B. x.jy%. Voicy les figu- ^ 

rcsquiy conviennent. Le tout bien vérifie. Serapias minor ^ rubello nztenteflore , angiiftifolia, 
nutlisinjperjîs punBulis Lob. le. x%^.Obf.^\.Serapias minor ^ nit ente -flore. Ger. emac. -Lxz.Sera" 

^iasminorrîtbra,G£mmae.Lugd.i^6'L,SatyriumBafiHcummajtts.^odon,Lugd.i^6^.Serapias 
f et ît rouge de Gemma. Lugd.Gall x.433. SatyrionBa/ïlicongranddeT)odon.Lngd.Gall.%.^i<)- 
Talma Cbrifti minor mas. Tabern. le. 6%o. TalmaCbriftifoemina. Ejufd. ibid. Orchis palmata mi- 
nor , flore rubro.Tark.Theatr. i^fB. Orchis foemin a. Tragi y%o, Satyrionfosmina. Brunsf, 
1.10(5. TûlmaQhrifti major. Matth.%%^. SatyriumBafllicum mas. Fnchf.yiz. TalmaChri- 
flialia Cordi.HiJî. 130. Palma Chrifli ereBavariegata. E\ft. Orchis paîmataprateîi fis longts caL 
caribus. C. B. Tin. H. Oxon. SeB. i % . Tab.i^. N°. i . ^ Orchis palmata minor calcaribus oblongis. 
C B.T.Hift. Ox. SeB. ix.Tab. 14. Çg A^°. 14. Satyrion Bafllicon 7nas. Satyrion Royal mafle, 
^od.Gall. 158. Il y a "x figures de cette plante dans Lonicer, fçavoir la première a gauche 
de lapag. 103. & la féconde de Tautre cofté de la dite page. Elle cfl figurée 3 fois dans 
VHortus Eyft. fçavoir. x. Talma Chri/ti ereBa variegata. Tab. \<)6. F aima Cbrijti iv. I^ab, 
^o.^TalmaChrifli ni.Tab.^o.C. Banhin raporte cette dernière figure a fon Orchis palmata , 
fratenfls angujiifolia major. C. B. Tin.%^. & ne rapporte point la féconde. 

Cette plante commence a fleurir vers la mi Juin. Sa fleur a une odexir très fuave. 
chis palmata, caryophyllata, odoratijfima, viii. C.B. Pin. %s- VOrchis p-atenfls , angu/ti* 
folia, major. 11. C. B. Tin. 2^. Prodr.^o. N. 6. cum figura. Cette figure efl la même , que 
celle, àtXOrchis Serapias Caryophyllata. Lob, le. x^^. que Cafpar Bauhin raporte a l'Or. 
chis Caryophyllata odoratijflima. C- B. Pin. ne paroifTentpas cftre différentes de la plante en quc- 
flion, ainfi elle feroit répétée s fois dans lePinax. 

* Orchis palmata minor, calcaribus oblongis, flore dilutiorl Gris de lin. 

-. 

15-. Orchis palmata Batrachites.C. B.Pin.Z6^N\x.ItemOrchis palmata, flore viridi. 17. 
C.B.Tif/.^6.&Trodr.^o.de/cr.flneIcon.Talmataecuju/dam.Icon. y. B.x.l.x^.p.yyô, Orchis 
falmataftoregalericulato diluîè viridi. Flor, Prnff.fig, Orchis palmata, flore luteo viridi. 7. Ra- 

ji ////?. z. 112.4. 



ror. 



1 

iW. Tourmfort indique les Jiiivants. 



' ? Orchis palmata palustris maculata. CB.Tin. 

? Orchis palmata, montana maculata. C.B. Tin, 

? Orchis palmata palustris tota rubra. C.B. Pin, 

? Orchis palmata palustris latifolia. CB.Tin. vid.N.ix, 

? Orchis palmata palustris tertia. CB.Tin, 
- ? Orchis palmata palustris xertia, flore suaverubente cum lixuris PURPUReis. 

r 

H.Tarif.so^. , 



a9 



i.O 



^ r 

154 BOTANICON P A R I Sy E N S E. 

o I. -Oreoselinum Apii folio majus. lu/t. La tiers c/pece de TDaticus. Fufch. ch^ 

LXXXV. 

Ses tiges font pleines & ne donnent point de Laiâ: ; mais un fuc un peu louche. Fleurit en 
Juillet. . . 

o X. Oreoselinum Apii folio minus. Ivft. Terjïl de montagne. Fujch. ch.. 

CCXVII. 

Ses tiges font pleines de moelle blanche & la plante ne donne point de Laid , mais un fuC 
un peu louche. 

0"^''"' I. Origanum vulgare spontaneum. J.J^. Origan. Fufch. ch. ccix. 

Bois de Verrière. Sa fleur rcfTemble a celle du Serpolet. Elle efl longue d*cnvii^on 3 lignes 
divifife par devant en x lèvres dont la fuperieure ell arrondie & échancrée. L*inferieure efl: 
dccoupe'e en 3 parties longuettes, dont la moienne pend plus bas que les autres. Le calice efl 
un petit cornet découpe en 4 pointes égales qui ne s'cvafent point, de forte que ce calice rc- 
prefente, quand la fleur efl: pafTée, une capfule ovale dont l'ouverture efl: fermée par le ra- 
prochement des 5 pointes. Outre cela elle efl: encore bouchée par des poils difpofez enrayons, 
comme la capfule du Serpolet. l'Origan donc difTcre de la Marjolaine & du Didam de Crè- 
te , par fon calice. Ces fleurs naifTent en manière dTpi a 4 pins formez par 4 rangs d*ecaillcs 
-' qui fè croifent par paires. ^ 

* Origanum vulgare, spontaneum, floribus ex candido rubentibus. 

* Origanum sylvestre album. C.B.Tin.i-L-K, 

O'-'^'^w; ï. Ornithogalum luteum. C.B.Tin.yi. 7>^-?r«. /r. 633. Fleurit en Avril. Je croy qud 

■ VOrnithogahm angujlifolium kilùiferîm:C. B. Tin. 71 . A^o. 5-. qui efl VOrnitbogalnm bnlbiferum 
luteum, minimîtm, tenuijolium. CoLï.-:,%^. fg.^z^, eft le même que celuy de nos campa- 
gnes. Oignon fattvage. Fufch. cLi^x, Stellaris arvenfis , flore luteo umbellato. IXilkn Qat. 
Gif.p,^^. 

* X. Ornithogalum umbellatum médium , angustifolium- C. B* Tin. 

Cette plante efl commune dans la plaine de Gxi^n.t\\ç^ ou elle ne s'eleve que depuis % jufqu*a 

4 pouces, fleurit en May. Ses fleurs ont depuis un pouce jufqu'a 15 lignes de diamètre. Elle 
fe trouve aufli autour de Trianon & en allant d'Igny a Chilly. 

3. Ornithogalum angustifolium majus floribus ex albo virescentibus C 
B.'Ptn. 

Bois de Verrière & de Montmorency. 

4. Ornithoga'lum autumnale, minus, floribus caeruleîs. Inft. 

^ * Ornithogalum autumnale, minus, flore dilute purpureo. Inft. 

* Ornithogalum autumnale , minus, flore albo, 

H Par. 350. I. Ornithopodium radice tueerculis nodosa- C.B.Tin.i'yO.ItemOrnithofodiumfna- 

jus. C.B. Tin. Item Ornithopodium minus. C.B. Tin. félon Ray ïê Tlukenet. Ornithopo- 
dium fore favcfcentc- J. B. x. 350. ^ Ornithopodium tuberofmn Dalechampti. E- 
jufd.is^- 

TEtcndart de la fleur efl blanc & rayé de rouge , & échancré par le haut , les aifles font 

blanchaflres , & la carine , qui ne déborde prefque point le calice , efl: jaunaftrc. Fleurir ea 
Juin & Juillet. 

I. Orobanche major CÀryophyllum olens. Ç.B.Tin.l-j. J.R.Herb 175- Item 

Orobanchemajor.fnetidiJfma^flvaeBononienfs. J.R.H.ij6. Orobanche Lob Icon x 
x68. . 

Ses fleurs font clairfemées & ont environ un pouce de long. Elles n'ont prefque point de 
velu. Certains pieds les font purpurines & d'autres un peu carnées. Ceci doit s'entendre de 
la troifleme de ce Catalogue. Fleurit vers la fln de May & en Juin. 

X. Orobanche major foetidissima sylvae Bononiensis. Inft.Orobanche Matthioh 
Tiod. ^c. Rapum.Genifae. T>od GalL^r,^. C Bauhin la raporte a la première de ce Ca- 
talogue. Le même. T>od. GalL décrit une autre efpece qui nefl: point raportée dans le Pi. 
nax & qu'il faut réduire ou a la première ou a la troifleme de ce Catalogue. 

* 3. Orobanche majore flore. C.B. Tin. Orobanche. Ejfl.Icon.Tab.iio Orobanche 
4- Lob,Icon.i..z6^. RaptmGenifaealterum. "Dod.Gall.^S^. defcript. fne Icon couleur 
de bois. Orobanche magna purfnrea Mon/peffulana^ \J.B. x. /. 19. p, 781. ^uoad Icon Oro^ 



vaucbei, Tab.Ic.6^^. Orobanche flore minore. J^B.zJ.x^.p.jZi^ 7 R, H. xy6 



Cet. 



botanicon parisiense 



^5s 



Cette plante a quelquefois la ûem plus longue , & quafî de moitié plus menue que autre* 
ment cette croificmc efpcce de ce Catalogue. Elle eft bleuadrC; Je Vay trouvé en fleur au 
bois de Boulogne le i8 Juin 1710. Ces fleurs font auiïî plus dru , c eft a dire , qu elles fonC , 
plus prefTees les unes contre les autres & en plus grand.nombre que dans la troifieme efpece 
de ce Catalogue. , ' ' 

. * Orobanche majore flore flavescente. 

Eft commune entre l'Etoile de la grande avenue & la porte mahio. La tige & les fleurs 
font jaune pâle. * 

4. Orobanche ramosa, floribus purpurascektieus. C.B. 'Piu. 

■ X 

, On ne trouve guère cette plante que dans les Chenevieres. 

* Orobanche ramosa , floribus caeruleis. C. B. Pin. 

* Qï^OïîANCHE RAMOSA , FLORIEpS SUBALEIDIS. C. B. PtU. 

* I. Orobanchoïdes nostras , FLORE OBLONGO FLAVESCENTE. Comment- A R* 

Scient.Hjpopkis Rïvini. Flor.Jenenf.îo. Orobanche qnae Hypophisdïci poîefi. CBTrod, 

r 

31. N°.^. C.B.Thi.%^. iVo.5*, (i^OiXQit {iV Orobanche Jlorc brevîore duplici, Verbafculï odO" 
re, Mor. Hili. 3. 5-04. Raji Hift. 3. 596. efl différente de la noftre ou fi c'cft la même. 
Fleurit en Juillet. , 

^^ -Ir 

I. Orobus sylvestris foliis oblongis GLABRis, Inft, Lathyrus angaftifolius ^ ra* 
dke tuberofa. Flor. Trujf. 138. Jig. Âftragalus fylvaûcus . Thaï. Tab. r. 

Cette plante eft fort commune dans îe taillis qui eft au defTus de Cueilly & dans la foreft de 
CrefTy. ' 

* Orobus sylvaticus, foliis latis, oblongis, glabris. y.Bauhm hdecrit. 

* Orobus sylvaticus longis angustisque glabris foliis. Eft Aftragalus quibuf. 
àam Aracho. Tojfani Caroli Jimilis. J.B.i. lib.iy. pag.^16. 

LïC 5 Juin 1716. Mr. de Juiîieu trouva cette plante moy prefent fur le bord de la grande 

avenue qui va du Château de St. Germain aux loges. Ses fleurs font de la couleur & prcfque 
du volume de celles du premier de ce Catalogue & epanouiftcnt en même temps. 

I. Osmunda vulgaris et pall'stris. /;//?. 

Se trouve en allant d'Orfay a St. Clair dans une Aulnée a droit au bord de la prairie dans 
la foreft de Montmorency fur la pente humide qui eft au dcfTus ou a coftc droit du premier 
Êftang en allant de Moulignon au Château de la Chafle. 

X. Osmunda foliis lunatis. Inft. Epimedium "Diofcoridis, Col. Phjtob.^o. Lanioin* 

dre Lttnaire. Fu/c h . c h . clxwui . 

*' I. OxYCoccus sive Vaccinia palustris. J.B.X.tXJ, 
• ï. OxYS flore albo. Inft. 88. Tain de Cocu. Fufch. ch. ccxni. 



\ 




Q.q« 



c. PA' 



J3<î 



BOTANICON PARISIENS E. 



Cr3^îW)C'îKOC'^2^C-:>î:^3C^' 



X/SÎ/Sl^,. 



.i.^tj^'*j^'*ys:* 



f%J\.'*. 




».»'«. 



Punis, 




1. ^^'^â^^ ANICUM VULGARË SPICA SiMPLïCl ET ASPERA. Inft.s^S-Gra^ 

men fankenm ffkd Jimplici Elymagrofîis, C, B.TifJ. 8. Gramen fankeum , 

fpcd a/perà Jlm^lki. H. Ox. 3. Se[i, 8. Tab. 4. /^. n. Tankum Jylvefire 

aliudT>alechampi Lîtgd. G^//. 1.345'. Icoit.male, defcrtp.b. . ' 

* X, Panicum vulgare SPICA siMPLici VESTIBUS NON ADHAERENTE. Grawen fanU 

ceum, Jive Tankum Jylveftre ffîcâ Jïmflki. H. Oxon.i. SeEt. 8. Tab. 4. 7%. 10. il eft reprc- 

fenré avec des Epis fans arrefles. . 

^ 3. Panicum vulgare spica simplici et molliori. htjï, Tanki effigie , Gra~ 



Pavst. 



US. 



menfmplkifpcd, Loù.Icon.i^. autre Panicfauvage de *D<2/^r/jtfW/".Z?/^i/. G^//. 345. qmad 
Iconem, 

Il efl: commun dans la plaine de Sève , de Vaugirard , de Neuilly Sec. Son Epi eft compo- . 
fé de petits paquets comme ceux des autres efpeces. Il n'epie qu'en Juillet. 

* 4. Panicum spica angusta, et interrupta. 
A StXir. 

*. Panicum spica sobolifera. comme au Gramen arvenfe fankulâ crifpâ, 
C.B. 

S' Panicum vulgare spica aîultiplici, asperïuscula. Inft. Gramen pankeum ^ 
fpcâ divîfd. C.B.Tin.%. N.°.\. ItemGramen daefylonaqttatkum.Ejufd.ihid. N°.y.Theatr. 
Gramen aquatkum genkulatttm. Tabern. le. Gramen fani ceum Jïve Tankum Jylvefire (pk a 
divija. H.Ox.-x,.Se£i.%.Tab.âf.fig. 15-. Grame de Mannei. de 'Dod.Lugd.GalL 1.3^6. Ta^ 
nkfauvage de Matthkl. Lugd, G ail. i. 344. 

* Panicum vulgare spica multiplici loxgis aristis circumvallata. Infi. Gramen 
fankeum fpka divifa arifiis longîs armata. H^Ox.^. SeÛ.2. Tab.^, fig.\G. 

* 6. Panicum serotinum arvense spica pyramidata. Infi. Gramen fankeumfe-' 
rotmumfpkalaxafjramtdalî.\x.Hifi.Ox.3.i%^. il le dit annuel. VEp du Gramen com- 
mun de Tialechamj>- Lngd.Gall.i. 351. reflemble a celuy de la plante en queftion. Gramen, 
Maîth. 999, liai. 1053. En égard aux Epis feulement & non a la racine. 

?$ I. Papaver erraticum majus Rhoeas dioscoridi, Theophrasto, Plinio. g 
H.Par.123'. ^- ï/ï. Papaver erratkumungmbus petalorum nigris a ongle noir. ItemTapaver erratkum 
^513- minus. C.B. Tin. iji.Tapaverrubrum.Brunsf,'^, $ z. Tapaver.T> or fi. zof).{2inson^Q, fîgurea 

gauche. Argemone. trag.Ic.xio. Vulgaris Argemone. i. Trag. défi. 11^. Tapaver errât i- 
cumrubrum campe fire. 3^.5.3.395. quoaddefc. Tremkr Coquelicoc. Fufeh.ch.cxcv. & au- 
tre Coquelkoc. ^<? jP///?y&. du même chapitre. Tapaver erratkum alterum. Fuchf. ^\6. tou- 
tes les autres figures que C.B. raportc a fon Papaver errât kupi minus. C B, Tin.xji. ap- 
partiennent a celuy-cy. Il y a 3 figures de cette elpece dans VH. Lugd. T. 1. Sçavoir (i) 
celle du Tavot fiiuvage ou Coquelicot premier pag, 3 69 . (x) Tavot fauvage moindre. p>ag. 3 60, 
(3) Argemone de Tragus, pag.^yo, Trag.ixo. Ray en fait i efpeces fçavoir celle cy dont les 
pétales de la fleur ont des ongles noirs , & en Tautre point, l'un a la racine jaunaftre, &rau- - 
tre Ta blanche. Voyez fon Hift. Tom. i. fag.%^^. \. 

Fleurit en Juin & Juillet. Son fruit efl liiïc & prefque ovale , furraonté d*un chapiteau 
chargé depuis 10 jufqu'a fcize rayons velôutez, &percc en defTous d'autant d'abajours qui re- 
potident a autant de loges formées par des cloifons. Ses femences font brunes, taillées en pe- 
tit rein. . . 

* Papaver erraticum majus, flore albo. C.B. Pin. 

Je Tay trouvé le 5. Juin 17x0. au de la de Sève. 

* Papaver erraticum majus sive Rhoeas, flore carneo. ILEdinb. 
Trouvé au Calvaire le iz Juin 1710. ' • 
ÎS * 2-. Papaver erraticum majus , florieus minoribus aesque maculis. fans 

ongles. Tapaver. Dorft.xo^. Tapavero errât ko. C?/i'^r.3i6. Mr. Ray fait mention de ce- 
iuy-cy dans fon hifloire p. 85-^. ligne x6. il ne diffère en rien du précèdent ,. fi non que fa 

fleur 



f 



r 



\ 



B T Â N 1 C N P AK I S I EN'S E. tj7 

fleur eft plus paie Se qu'elle n'a point d'ongles noirs. Il fe trouve meflc avec luy & fleurit en 
même temps. 

3. Papayer erraticum, capitulo longissimo gladro. Injî.%^%. TufaverErratiam'^-^^'^'^^^' 
frimim. Fuchf.^i^. Tapaver Rhocas alterum. IDod.gall.zi)^. Tapaver errât kum rubrum^''^^' 
campeflre. J.B.i. Ub.^o. f.^^S- qnoadlc. Ta^aver laciniato folio , capïtnlo lofigiore gîa- - 
hro, Raj't. Sjnopf. Argemone capitulo glabro. wl HiJl.Ox.%,%j^. Ca/par Banhin a confon- 
du cette eïpcce avec le premier de ce Catalogue. 

Fleurit en Juin, Sa fleur eft un peu plus petite que celle des précédents , mais de .la même 
couleur. ,Lcs fruits ont environ un pouce de long, raillez en quille ou en coue renverfé- 
TLe chapiteau eft charge de rayons veloutez au nombre de 6 jufqu'a 9. Ce fruit s'ouvre en au- 
tant d'abajours & eft divifé en autant de loges. 

■ S^ 4. Papayer ERRATicuM, capite oblongo, hispido. Infl.xi^. Argemone- Cajî.^à. 5^.?/^- H. Par. 2 17;, 
ver la ciniato folio, capitttlo hifpido rotiindiore. Raji Synopf. ^^^^* 

Son fruit eft ovale &a aflez la figure d'un petit Melon relevé dans fa longueur (qui eft d'envi- 
ron demi pouce) de 8. 9. ou 10 coftes arrondies & heriffées chacune de x ou 3 rangs de poils 
fort rudes. Il fe termine par un chapiteau relevé d'autant de rayons veloutez qu'il a des coftes 
& feuilleté intérieurement d'autant de feuillets. Fleurit en Juin. C'eft a cette cfpcce ou a la 
fuivante qu'il faut x^:^^oxx.trV Adonis hort en fis. i. C.B.'Œ^in.f.j.yZ. 

^ ^. Papayer erraticum, capite longiore hispido. Infi.z^^.Tûpaver laciniatofolio^U.VîT.'îï^. 

capitulo hifpido longiore. Rûji Synopf. 

Son fruit eft prcfquc cilindrique relevé ordinairement de 6 coftes arrondies & heriffces de 
quelques poils rudes, afTez clairfemèz. Il eft terminé par un chapiteau charge d'autant de 
rayons veloutez qu'il a de coftes , & feuilleté intérieurement d'autant de placentas» il cft^long 
d*environ neuf lignes & épais de a ou 3 lignes. Fleurit en Juin. 

I. Parietaria officinarum et Dioscoridis. Q.B.Tin, Tarie tari a, \,RajiniJï,\.%o(i.\^%^ 

^. Parietaria minor Ocimi folio. C.B. Tin. 

r 

* I. Parnassia palustris et vulgaris. /«/?. GramenTarnaffï. Eyfi.Tab. x^^. 

Son fruit eft ovale & garni de 4 placentas qui font attachez aux parois internes & oppofez 
en croix, ils font chargez de femences oblongucs& comme bordées d'un feuillet membraneux. 
Sa fleur eft a 5 pétales entiers & égaux , & a 5- ctamines qui s'cntremeflcnt alternativement 
avec 5" corps verdaftres taillez comme en queue d'Aronde d'où s'eîevent 13 autres cfpcçes 
d'etamines a fommets fpheriques , dilpofées en éventail ouvert. Le calice eft a 5* découpures 

difpofées en etoillc. 

* I. Paronychia Serpilufolia , palustris. Tolygonumparvum flore albo verticillaîo. 
'JB. Rqji Hifl.x-ti^. Illecebrum fpurinm velSedoides. Flor.Jen. 89. 

Sa fleur eft découpée jufque vers labafe en 5* parties qui fe terminent en manière deCapu- 
chon. Elles font arrondies de manière, fur le dos, qu'elles fontparoiftre cette fieur canelcc 
a coftc de Melon. Elle eft blanche , mais teinte un peu de purpurin a l'extrémité de fcs de- 
coupures, ou pluftot de couleur de chair. Chaque verticille eft compofé de 7 a 8 fleurs, 8c 
chaque fleur renferme une femence oblongue & anguleufe. Cette plante fleurit en Juin , Juil- 
let &Aouft. 

Passerina vide Thymelaea. 

I. Pastinaca sylvestris, latifolia. C.B. Tin. Raji Hifl. r. 409. Cher vis fauv âge. 1 

Ftifch.Ch.cchxyixviu. . ' - ^ 

Fleur jaune a 5* pétales roulez fur elles mêmes en dcflus, & égaux. Cette fleur a environ 

.une ligne de diamètre. 

1. Pedicularis pràtensis lutea, vel Crista galli. C. B.Tini^Ci. 

Ses fleurs n'ont qu'environ demi pouce de long , les feuilles qui les fouticnnent tirent fur le 
purpurin. Les fleurs de Tefpece N^ x. ont 9 lignes de long & font plus groflx^s & les feuilles 
qui les foutienucnt font d'un vcrd jaunaftre. L'une & l'autre cfpcce fleuriflcnt en May & 

Juin. _. 

2. Pedicularis pratensis lutea erectior, calice floris uirsuto. 7;//?. Tedicularia 

lutea. Tdbern.lc.j<)\. 

3. Pedicularis serotina, purpurascente flore. Inft. Eupbrafia pratenfis , rubra, C.HPar.ia^ 

^.jPi^M34- Euphrafia major , Jylvejlris , purpurealatifolia.CQl,\.to\, 

Rr * 4-Ï'e. 



/ 



.58 



B T A N 1 C N P A K 1 S 1 E N S E. 



/ 



Arg^'fHhie. 



Cuîrage. 



* Pedicularis serotina, flore albo. 
G 4. Pedicularis pratensis purpurea. C.B. Tin. 

I " * 

* Pedicularis pratensis floribus carneis. C.B.Tin, 

* Pediclxaris pratemsis floribus candidis. C.B.Thu 
§. Pedicularis palustris rubra , elatior. RajL Morifon y raporte le Tedkularîs 

T>ankamaxma^ Lob.llhtft.\ji^j. Ruta^edïcularîa^ fedicîilarts. Tab. Icon, y^o, 

* Pediclxaris palustris alba elatior. Raji. Syn. \6z. 

i. PÈntaphylloides supinum. J .B .%,^0'L.fenta^hylloîdes minus ftifinum Jlve frocnm* ' 
hens foîïis alatis ^ Tôtentlllae facie. PluLAlmag.-Li^. il y raporte la plante citcc de 3^. j^. 
& le ^tnnquefolio jragifero affms. C.B Tin,2,%6. puis il la dontie enfuîte comme une nou- 
velle plante fous le nom de Tentaphyllum Alpinum minus fiipnum , joUis temnoribus altius 
ferratis glabris ., cauUcîtîo ptr'piirafcente. Tluk.Almag.'i%^.Phytogr.Tab.io6.fig.y, Nemi* 
nem exiftimare (dit- il) %'erîm hoc meum idem ejfe cum Tcntaphylloide fupino , cujus Iconem . 
Çs Hijioriam J.Bauhinus exhiùet- ^linquefoUum.Sim. Tant. 117, Cet authcur raporte cette 

- figure au ^linqucfolinm majus refais Ittteum. C.B. Tin, il Ta copié d*aprcs \ç.TentaphyU 
him Jupinum Tormentillae facie. Lob. Icon . i . 69 i . 
Se trouve autour du petit Etang de Marcoufly. 

US. X. Pentaphylloides argenteum alatum seu potentïLla. J.R,H. Tanefiefau-^ 
vage. Fufch. Cb, ccxxxvii. , - 

* Pentaphylloides yjride, alatum seu Potentilla. 
3. Pentaphylloides palustre rubrum. Infl. 

Peplis vide Tithymalus. 
pERicLYiiENUM vide Caprieolium. 

r 

US. I- Persicaria mitis non maculosa. C.B. Tin. 

Je Tay trouvé a fleur purpurine & a fleur couleur de pefcher. 

* Persicaria, mitis, non maculosa ; flore roseo, 

-, 

Persicaria mitis maculosa. C.B.Tin^Terficariamaculôfa, RajiRift,t.x%i\ Curaige\ 
Fû/ch.Ch. ccxLiï. , 

Persicaria mitis, floribus candidis. C.B.Tin. 

Persicaria mitis, cum maculis ferrum Equinum referentibus. /«/?. Terjicariaml' 
fis maculofa. Loh. Icon. 3 if. 

r 
W 

* 2. Persicaria folio subtus incano. Injf. ■ - - 

* Persicaria folio subtus incano, flore candido. 

* Persicaria folio subrotundo , oetuso , subtus incano. 

Celle cy & les z précédentes fe trouvent autour des Etangs d'Arc}^ , de Marcoufly , de 

Palaifeau. , . 

r 

L 

3. Persicaria angustifolia. C.B. Tin. 

Le Mercredi 30 Juillet j*ay trouve cette plante dans le baflîn deiTeché du Cloiftre du parc 
de Meudon. 

■ h ' 

4. Persicaria minor. CB.Tin. Terjicariapujilla repens. ^. Raji.HiJî.i.ii^. 

5. Persicaria major Lapathi foliis , calice floris purpureo. Inft. Hydropiperi, 
Terjicaria Hydropiper. Lob.Icon.^i^. anTer ficaria mitis major , foliis pallidioribus. Raji. 

Synopfs^' 

* Persicaria major, Lapathi foliis, flore albo. 

r 

6. Persicaria salicis folio, Potamogeton angustifolium dicta. RajiHifl.x!x%^^ 
Terjicaria mitis ferennis repens. Brojf.^^. Perjicaria Salicis folio perennis. H, L. Bat. & 
Flor.Bat.i^v. Terficaria major amphibia, radice perenni. Tluk.Almag. Bot.t^^, Eadem 
Terficaria pakijlris , jîuitans, foliis brevioribus^ latioribus , forumfpicafpeciofa, purpu^ 
rea , compaHiore* Flor. Jen. 88. - 

US, 7. Persicaria urens seu Hydropiper. CB.Tin. perficariavulgarisacris , fveJJydro* 
'piper. RajiHifl.i.i?,^. J.5. 3.780. , 

w 

poivre aquatique. Fufch. ch. cccxxvi. 

Ray dit fa femence triangulaire comme je l'ay obfervé, 
* Persicaria uréns seu hydropiper, flore albo. 



I.PfiR-^ 



BÔTANICOli PARISIENS n. 



I 



i9 



V 



î. Pervikca vulgaris angustifolia, flore CA^K\JhEO. l7tJf,Fu/ch.c/j.cxx'icv. C/^- -P^ri-m^^ 

Piat}s'\DafImotdes. Pervenche. T)od.GalLx^. ' . ' 

Eflcommune dans la forcfl: de Montmorency , & dans Icbois des Capucins de Mcudoii. 
' * z. Pervinca vulgaris latifolia, flore albo. ////?. Pervenche a fleur blanche. 'Dod.gall.zs . 

* Pervinca, vulgaris, latifolia, flore caeruleo. Injl, 

Pes anserin~us. vid. Chenopodium. - ; . ' • ' 

* I. Petasites major et vulgaris. C, B. Tin, Tetafites. i.RajiHiJf. i. i6o. Teîa^VS* 
Jltes. Fufch.gall. Cj6. ccxlix. 

J'ay cbfervc cette plante autour du Moulin de Chamontal ou Chamontel comme on le pro- 
nonce dans le pays. Ce Moulin efl a un quart de lieue au de la de Lufarche. 

I. Peucedanum Gallicum, rarioribus et brevioribus foliis. h. R.Tar. Foenicu-^^^ ^^ 
tumfylvejïre Loniceri. Lugd.6îi). & Gall.Tom.i.^^o. eu égard aux figures feulement. ?*^a- 
cedanum minus foliis lohatîs angtipis. Mor. Traelud.iijù. ^193. SelouTluk. peucedanum. 
\2lu]. mji.cxcvï. il le dit a fleur blanche. C. B, le réduit fous fon Teucedanum minus. C.B, 
Tin. 149. il ne faut citer que la figure de Clufius , car la defcription ne convient pas a noftre 
plante encore que cette figure la rcprefente parfaitement bien. Teucedanum , Foe7nculumpor^ 
tinum. Lob.IcT.yti. ne convient pas mal. Teucedanum Lonic.j^. quoad figur. Ladefcri- 
ption convient au Teucedanum Germanictim. C B. Pin. 149. comme ce dcrnierautheur Fare- 
niarquè , mais la figure qui n'y a nul raport ne reprefcntc pas trop mai noftre plante, an Se- 
Jeli MafjUienJe Nuferorum folio aliquatenus JïmiUVi[hagae. J. B^i. Ub. 27. /. 33. Sefeli ' 
Mûjfilienfe Nu^erorum. Lob. le, yî^, Sefeli Majfdienje Ferulae folio. C. B. Pin. î6ï. 

Eïl commun dans le bois au delîus de Cueilly. dans la forell de St. Germain. 

L 

-■ * 

* Peucedanum Gallicum, rarioribus et brevioribus foliis , flore purpurascen- 
TE. Infl. variété. 

r 

Les femences font ovales , longues d'environ 3 lignes fur un peu plus de % lignes de large» 
Les bords en font aplatis en feuillet blanc falc , & le dos qui efl: un peu voutc cft brun & rele- 
vé' en longueur de 3 petites cofl:es blanc falcs, les x bouts de cette fcmencc font un peu échan- 
créz. Elle mcurit en automne. 

I. Phalangium pÂrvo flore non ramosum. C.B, 

2,. Phalangium parvo flore ramosum. C.B. Pin. 

* I. Phalaris, major, semine albo. C.B. Pin. zd. 

* I. Phaseolus vulgaris. Loh.Ic^^. 

* X. Phaseolus, hortensis , minor. J.R.H.^is. 
I. Phellandrium. "Dod.Pemp.^^i. 
PiLoSEiiLA. vid. Deks Leonis- N,j. 

r 

* i.PiLULALiA PALUSTRIS, jUNCiFOLiA. GraminifoUa -paluflris ^te^eus ^vdfcuUs granoruM 
• Tiferis aemulis. Raj. Syn. i8 1 , , 

Les ticres de cette plante rampent fur terre, ou elles font fortement attachées par des ra" 
cines brunes & chevelues longues d*environ demi pouce , qiii partent de leurs noeuds ; Ces 



US, 

US. 

us. 
us. 



Tiges ont depuis un poucejufqu'a i ou 3 pouces de longeur , & pouflcnt a chaque noeud 2 ou 
trois feuilles longues d'environ ^ pouces fur un quart de ligne d'epaifl'eur , rondes & pointues^ 
aflcz femblables a celles du jonc; d'un verdgay, du fein desquelles fort un petit globe châ- 
tain & tout velu, d'environ une ligne & demie de diamètre, attaché a un pédicule, qui n'a 
'qu'un tiers de ligne de longueur. Cette capfule ou petit globe coupé en travers paroift cflrcparta- 
eè intérieurement en 4 cellules égales , remplies d'une matière fpongieufe toute parfemèe de me- 
nues femences ovales 8c blanches avant leur maturité- Cette plante forme ordinairement des 
■petits gafons , qui tapiflent quelquesfois toutes les petites marres des landes de la forefl: de 
"Fontainebleau, & celles de Gros Bois, quand elles font a fec , elle n'a que le goufl: d'herbe, 
quoique d'abord elle femble avoir celuy de petite fiboulette. Se trouve aufll autour, des ma- 
ires de l'otie , & entre Coigniers & les Eflarts autour des lacunes , qui font entre le grand 



/ 



chemin, & la chaufl!'ce de l'Etang. ' • 

♦ I. Pimpinella sanguisorba major, c. B.Pin.\6o. Pimpnellajylvefiris. -L.RajiHifl.VS. 
I, ^oz. Grande Sanguisorbe. Fufcb.cb.cccw. Cafp.Bdnhiny rapporte avec doute le .î/^/f ri- '^'"'^"'^ *' 
tis fecxindaT>iofcor'îdîs . CoI.i.i-li. mais il me paroift que la plante de Co/aw^^ doit apparte- 
nir a la Timpnellâ femine majore. Bot. Monfp. 



Rr 2 



%. PiM 



us. 



i^o BOTAniCOti T AR 1 S 1 E^ SE. 

2. PimpikellX s.anguisorba minor hirsuta. C.B. Th. Pîmpnellavulgaris pvemlnor: 
I. Raji Hïft- 1. 401 . La fuivaiitc n'en eft qu'une variété. 
Fleurit en May & Juin. . - 

* PiMPiNELLA sANGuisoRBA MINOR, LAtvis. C B.Pm. Petite fangulsorhe. Fufch.ch: 

CCCIV. 

I. PlNGUICULA GeSKERI. J- B. 

* I. PiNUS SYLVESTRIS VULGARIS GeNEVENSIS. J,B. 



US. 



Fleurit en May dans le Parc de St. Maur. 

%. PiNL'S MARITIMA ALTERA. Mdtth. C. B. Pilt. 

* I. PisuM ARVENSE. C. B, Pin. 



Plantaginella. ' Alfine falujîris extgua, fofiulls albls , foUïs lanceolatis Tlantaginellae 
aqîiaticae ïnftar , March^ Brand. Mentz. pug.Tab.f. anCentaurnJpeck^'l anCentaunum 
minus ^ falufîre^ flantaginellae foliis ^.Vaillant? 

Sa fleur eft d'une feuille , fon fruit reflcmblc a celle du Menyanthes ^ & je crois par fa 
fleur. Dans les Eaux proche du Château de Vinccnnes , dans le grand foflc marécageux» 
qui eft au defTous de l'Eglife de Saint Maur , autour dei'etang de Villebois , autour de Petang 
c!c Porche Fontaine a Verfailles , autour de l'Etang de Villaconbleuy , autour des Lacunes de 

Bondy. 
US. I. Planïago laïifolia sinuata. ce, Vin. tSc?. Le grand Tlantin. Fuchf.Galk 

cap.xi. 

Son fruit renferme jufqu'a 10 ou onze fcmcnccs difpofécs autour d'un placenta. 

* Plantago quinquenervia latifolia thyrso folioso. AmbroJ. ThytoL^^o. fig, 

* z. Plantago palustris lanceolata trinervia. 

3. Plantago latifolia incana. C. B.T in. Tlantago minor. Fuchf.sS- LeptitTlan- 
tain. Fucbf, GalL cap. xi. C. Bauhin le rapporte mal a propos au quatrième de ce Cata* 

logue. 

Les Etamines & leurs fommets tirent fur le purpurin clair. Fleurit en Juin & Juillet. 

* Plantago latifolia incana spica alba. H. Edinh. 

Les etamines & leurs fommets font blanchaftres. Fleurit en Juin & Juillet. 

4. Plantago angustifolia major. C.B. Tin. 

Son fruit ne renferme ordinairement que 2, femences femblables a celles du TJyl* 

Hum. 

* Plantago angustifolia major spica multiplici. . 

* Plantago angustifolia minor. Tab.Icon.'j'>,'L. 

5-. Plantago palustris, Gramineo folio , monanthos Parisiensis- In(î. 

Fleurit en Juin & Juillet. Son calice eft découpé en 4 quartiers ainfique la fleur. C'eftun 
vray Plantin. Il fc trouve abondamment fur le bord de l'Etang de Montmorency du cofté des 
murs du parc de St.Gratien. fur l'otie. . . 

' I. PoLiUM Lavandulae FOLIO. C. B. PiuJ ^ Symphytum petraeum foliis Thymi. C.B, 
'Pin %îo. Sympbytum pètraeum. Matth.^60. Ital. loii. Item Chamacfttys incana exiguo 
folio. C.B.Pin.-i.^^. Chamaepitys 3*. 'T>od,GalL%%. ^Pempt.^s- La figure de l'Edition 
francoife quoique fort mauvaife ne laifTe pas de faire connoiftre , fur tout par fes fleurs , que 
cette plante eft noftrc PoUum\ mais celle de l'Edition Latine ,^ a fes fleurs en croix , difpo- 
fécs alternativement. On voit pas la que cette dernière figure , aux feuilles prés qui y font 
difpofées^ ax reprefente noftre Alyfum incamm Serplli folio majtts.Chamaeptys frima. 

Fîicbf%%s- 

Sa fleur eft blanc fale tirant fur le flave. Elle a fix lignes de long fur 4 a 5- lignes d'ouver- 
ture. Les feuilles font blanches en defTous , & vertes en defîus. Fleurit en Juillet & Aouft. 
Le calice eft un Cornet long de 3 lignes découpé en 5- pointes égales fur le devant & réguliè- 
res. Il fe trouve fur les pentes pelées des landes & taillis de la foreft de Fontainebleau & au- 
tour du Château de Gefvrcs fur les friches. Sur les pâtures autour de St. Leu d'EfTerens & 
, fur la montagne entre la Morlaye & la chauffée de Gouvieux. 

I. Polygala VULGARIS, FLORiBUS cAERULEis. Tolygalon fiore câerîileo.Eyft .Tab.iQA^. 
Tolygala Lonïcer.x^i. "Dod.GalL 38. fore caeruleo. 

Sa fleur a 4 lignes de long. Ses feuilles plus loLgucs & plus larges que celles du Genifta tin^ 

ifO' 



1. 



\ 



notANICONP'ARlSlÈNSÊ i^i 

■ - ^ 

e/orla aux quelles elles refTcmblent d'ailleurs parfaitement bien. 

* PoLYGALA vuLGARis PURPLREA. Taù.Ico^.^si. Tofyga/a vulgûrts , floribits dilution 

rîs ptrfurae feu riibris . C.B.Fin.zis, Poly galon flore rubrofurpurafiente, Eyll.Tab. Ï04. 

PoLYGALA VULGARIS alba. Tabem. le, Tolygala vulgaris , floribus niveis albîs^ 
"ve. C. B. 'Pin. 215-. 

PoLYGi^LA VULGARIS FLORE PALLIDE CAERULEO ET ALBO MIXTO, 
PoLYGALA FLORE CARNEO. H.R.Par. 

2. POLYGALA MINOR, VULGARIS FLORE CAERULEO. 

^ Sa fleur a 3 lignes de longueur Cette efpece eft ordinairement branchuc & eft moins châr-^ 
gce de fleurs que les s précédentes & que la onzième & douzième. Elle laifTe une petite 
amertume à la bouche après qu'on l'a mâchée , ce que ne font pas les fusdires. 

POLYGALA MINOR, VULGARIS FLORE PALLIDE CAERULEO ET ALBO Mixfo. 



* PoLYGALA MINOR VULGARIS, FLORE pv^^vv^iôT Onobrychts fccunda ^ rubro flore i 

* POLYGALA MINOR VULGARIS, FLORE CARNEO. 

j 

* PoLYGALA MINOR VULGARIS, FLORE ALBO, Onobrychis fectmda florc alho. Lùgd. 

AQO. ' ^ - . ^. ^ ,.,^, . , ,-iiOG S7 

* 3. PoLYGALA, Buxi MiNORis FOLIO, flore' CAERULEO. PolygaUvulgarts foUoUs civi 
ca radicem rotundioribus flore caertileo , fafore admodum amaro. C. B] Tin. zi5'. il le faut 

- nommer Tolygala, foliis imis Buximinoris, flore amethjftino. auChamaemyrflneqmrundam 
Lu^d.Gall.x.yi. 

Cette plante eft commune fur la butte de Sevc. La fleur èfl d un gros bleu turqùin & fa 
* frange bleu pafle , la plante mâchée eft pateufe , tant foit peu ftiptique & amere , fa fleur 
mâchée a d'abord quelque chofe de doux &fucré. Fleurit des le corarj^cncement de May. ?a 
fleur a 3 lignes de longueur. ■ ■ ■" "^Js"^ 1 * 



^T 



,-' 



/ 



* PoLYGALA, BUXI MINORIS FOLIO, FLORE ROSEO. 

w 

I 

* 4.P0LYGALA MINOR, FOLIIS CIRCA RADICEM ROTUNDlÛSCULïS, FLORÎBUS DILUTE; CAERU- 

LEis. Flor. ^naflmadog. ^o.flg. 

* POLYGALA MINOR, FOLIIS CIRCA RADICEM ROTUNDlUSCULïS, tLORIBUS PURPURASCEN- 
TIBÙS. ■ , ^-^ ' - j 

* PoLYGALA MINÔR, FOLIIS CIRCA RADICEM ROTUNDlUSCULïS, FLORIBUS ALBïS. " ^ "; 

Fleurir vers là mi May. Il eft commun dans les friches & prairies au de là de la rivière dëLoiog. 
' en allant deMontignya Epify & dans le Marais du dit Epily. Sa fleur n'a guère qu'une li-^ 
gnc de longeur. . 

*^. PoLYGALA ACUTioRiBUS FOLIIS MonspeliAca. C ^. P/^/. xïf. Onobrjchis ^^. Lugd, 
(i) flore caeruleo. (t) flore purfureo. (3) flore carneo. (4) flore albo. (5) flore paliidecae- ~ 

ruko © albo tnixto. ■ .■ . • 

Eft trcs abondant dans les ptaîrîcs etitire Morct Se Montigiiy Fleufit'àia mi May. 

Les fleurs de la cinquième efpece de Polygala qui vient a Moret , n'ont que % lignes & 
demie de longueur & rarement 3 lignes. Cette efpece diffère principalement de l'EfpeccN'*. 
a. avec fcs varierez en ce que fcs tiges ne font point ordinairement branchues& qu'elles font 
chargées de beaucoup plus de fleurs. Le Polygala flore rubro furpurafcente 11. ^ Polygala, 
flore caeruleo m. Eyfî. Tab. 104. rcprefenteroient affez bien TEfpece de Moret fi les feuilles 
de ces x fisiires eftoient moins larges & moins dru. 

I. POLYGONATUM LaTIFOLIÙM VULGARE. C.B. Pin. SX^, Hifl.Panfl%6- P ly (^OmUlm Sceau de Sn^ 

vulgo Slgî'llum Salomonis. J.B.^. //^.3i. /. 519. Tolygonatumvulgare. H.R.P. Sigillum°^^' 
Sakmonis Bruns fi.^-L. flg. Polygonatum Matth.^s^- Ital.ioos. wale.Polygonatum. iJod. 
Pempt.opt. Mr.Tournefort veut que cette figure reprcfente la troifieme efpece de ce Cata- 
logue. Polygonatum latifolium.TabernJc.ysS-^^^^- ^^tte figure eft fcmblabic a celle àtMat^ 
thiole. Polygonatum laùfoltum. Fuchfs^S. Les feuilles en font trop larges & trop courtes. 
Cette figure reprefentc fort bien la troifieme efpece de ce Catalogue, que j'ay trouvé dans lé 
parcde^St.Maur. Polygonatum. Obf^6i. flg, Jdv.x^^- àefi. Polygonatum vulgatius. Cam. 
Efit.6<)i. affez bonne fig. Polygonatum latifolium i.Clnf Hiff. Mr. Tournefort veut que 
cette figure reprefentc le troifieme de ce Catalogue. Polygonatum majus vulgare. Park- 
Theat.6^6. Polygonatum-.Ger. emac.^o^. Frafllnella. Caft^iji^. Icon-Elleborus albus.'Dorft. 
Jcon.iQ^. Polygonatum {quodvulgo Sigillum Salomonis vocant.) Cord. Hifl. 113. Polygona- 

Sf tunà 



■ ' " ■ " i 

i6i B <9 r À li l C N F AK l s l E N s E. 

ttiptfive StgillumSalofnonh. Swert.%. y. Bry. \o'y, Tolygonatum vnlgatlus, Eyjl, Tab. 91. 
Signet de Salomon a larges feuilles. Fn/ch.ch.ccyiyiiii, 

.; Cette plante eft très commune dans tous les bois des environs de Paris. Elle commence a 
fleurir des la fin d'Avril & continue en May & Juin. Elle ne doime ordinairement que ^ 
fleurs & quelquefois 3^& rarement 4 attachées cnfemble. - 

* POLYGONATUM LATIFOLIUM VULGARE , ' CAULICULIS , RUBENTIBUS.i/. Z. ^^^ 



t. POLYGpNATUM LATIFOLIUM UAXlî^VM. C/^^.T m. 30^3.' H/Jl- Tarifa 

nefort Tindiquc dans^le parj: de SL.Maur & dans les bois de Verfâi'lles & de Moatniorency . Il ■ 
y raporte le Polygonatum ^^J%:^ ji^^l^frj Jé^M^- J. ^- 3 • ^^'^- II- 5^9- Poljgonatum latifolium', 
x.ClùfMfi.-LJSr.t^^ir-'^J-^auhm j.xù.^oxtQAQTolygonatum majîts. Eyfl. mais c,eluy cy ap- 
partient au quatrième dqc^ Catalpguç. l^cTofygonajum'Tannomam B.'Phyio^. llfaut join- 
dre ce . N"*. 2, . avec le N^ 3 . bien vérifié. 



■ ï 




La plante St.Maur s'eleve quelquefois déplus de 3 pieds. Sa tige eft ordinairement pur- 
purine & fes fleurs petites comme dans le comgiuiLj,, 

: * 1. .Polygonatum 'latifo^lium^ Ellebori . AjLI|i foliis. C 5. Pîn. Hîft. Ox. ScB. 13, 
Tah,T, Cette figure ne reprefente point la Plante citée de Batthin , mais elïe convient fort 
bieivA cçlle^ qui fe trouve dans le parc dç St.Maur,. qui eft le Polygonatum Hellebori albi fo- 
lio, caulefurpurafcente.RaJil €y^^//i4B.,;^^{/?.3.35o. La figure AyxTolygonatum.Cam. 

Efit.6^%. & celle du Polygoitatum latifolium fninus,^ tabern. Icon, j^G. y ont beaucoup d^e 
raport. ^^ v. r ** 

''. Cette plante porte jufqu'a 7 a 8^. fleurs en un feu 1 bouquet.., :v \. 
,i,,4. P0J.YG0NATUM LATiFOLiuMi FLORE MAJORE OT>ov.o. C. B .Tiu. 303^ H. pdrif. addit'. 
PolygmàtumfiQribujjxJngularibu^Jediculîs, -3^,5.3.'//^. 31.529. Polygonatum latifolium, 
%. Cluf.Hift.x76, cumfg. Polygonatum. i. Cluf Tann,%6^. Po.lygonatum latifolium. Tiod. 
Pemft. 346. fig, Ger. emac.%^o. Polygonatum majus,, flore majore, Park. Theatr.6^6. C'efta 
xette efpece qu'il faut rapoxter le Polygonatum majus. Eyft. fab. 92. & non pas a la deuxiè- 
me de ce Catalogue comme a fait C. Bauhin. Cette figure de Vhortus Eyft. eft excellente. El- 
le reprefente les fleurs de leur longueur qui eft environ d un' pouce , & difpofées i a x dans 
chaque a ifiTelle des feuilles, comme elles naifîent ordinairement. M.Stehelin m'a fort afi^eu- 
lé que cette plante eft la même que le Polygonatum latifolium flore majore. C B. Pin. 30^. 
Trodr.i3Çf, 



^ ^ ^ ^ 



,. Cette efpece fe trouve dans le bois de Boulogne, dans la foreft de Fontainebleau dans les 
bois du Parc de Petitbourg. . 

Polygonatum LATIFOLIUM FLORE DUPLici ouoko. H.R.Par.i4^.SigiUumSalomoHisJlore 

fleno^ Sceau de Salomon à fleur double. A. R. Par. PolygonaUim flore pleno. Munt. Waare 

■ Oeffen. ^77-fS- Polygonatum latifolium flore Jilenoodorato Muntingii. H.Ox.i.^ij. cum fig. 

Cette variété fe trouve rarement. Je ne l'ay obfcrvé qu'une feule fois dans les bois de 

Verfailles ou feu Mr. Breman l'avoit auflî remarqué. - 

I. PoLYGONiFOLiA y\iï.GAV.is. Tolygoni, velLinifolia, fer terramfùarfa, flore Scor- 
poidts. J. B. , 

Sa fleur n'a guère qu'une ligne de diamètre. Elle eft a y pétales blancs & ovales qui n'ont 
qu'une .ligue Je long difpoféz en rond dans un calice taillé en manière d'entonnoir dont le pa- 
villon eft découpé en 5 parties vertes bordées de blanc , longues d'environ demie li^ne le pi- ' 
ftile qu. s'eleve du fond du calice qui eft taillé en cul de lampe , eft entouré de 5 ctamines fort 
., courtes a fommets bruns , il devient une graine ronde , noire , relevée félon fa longeur de 3 
. coms Elle meurit dans le calice. Fleur c6mplette , pentapetale , régulière & herma- .' 
•phrodite, contenant l'ovaire , le quel eft terminé par une trompe fort courte & a 
tefte. ^ 

K""!:». I. PoLYGONUM LATIFOLIUM. C.B.Pin.xZi. Polygonum mas vulgare. 1. Raji. Hifi.xÙ 

^^•Renouee. Fufch.ch.ccxxxv. v j ^• 

Sa fleur eft a y étamines très courtes , a fommets jaunes , placées dans le fond d'un calice 
en cône renverfe d'une ligne de diamètre a fon ouverture, qui eft découpée jusque vers fabafe 
en y part.es égales blanches fur les bords & vertes dans le milieu. La femence,^ue renferme ce 
calice , eft taillée en toupie longue d'environ un ligne , noire & relevée dans fa longueur de 



a. Polygonum LATIFOLIUM flore candido. C.B. Pin. 



Po 



BOTANICONTARISIEllSE, iCs 

* POLYGONUM LATIFOLIUM, FLORE RUBENTE. C.B. Pin. 

* PoLYGONUM BREvi ANGUSTOQUE FOLIO. CB.Tw. Toljigoftum II. Tabcm. IcoH. 833. 

^rioris varietas. 

3. PoLYGONUM OBLONGO ANGUSTO FOLIO. C.B. TzH. ll\. Tabem. IcoH. floTc fUTpureol 
mitrubro. Tolygonumvnlgare nofiras a7igufti£imo Graminh folio, P lu k. Almag. •3,01. Toljgo- • 
nnm majus Romanum^ longius radîcatum , foltis Roris marini , longijjimis flagellis donatum. 
Bocc.]\hf.x.66. Tab.s2. Polygonnm anguflifo lium majus. Barr,Ic,^^6. 

* PoLYGONUM OBLONGO ANGUSTO FOLIO, FLORE ALBO. 

Il fe trouve méfié avec le précèdent dans la plaine de Grenillc. 



\ 



Lesfitivants nen ont pas le Caraâere. 



* PoLYGONUM MINIMUM; sivE MiLLEGRANA MiNiMA. C. B.Vm.vid.ChamacUnum.. 
PoLYGONUM MUscosuM, MINIMUM. Bocc.vtd.Sedum. N^.ÏO. 

* PoLYGONUM PARVUM, FLORE ALBO VERTICILLATO. J. B.Vtdâ ParOfiJChia, 

PoLYGONUM, VEL LiNiFOLiA. 'pzd. Tolygontfolia. 

I. PoL Y PODIUM vuLGARE. C. B.Tin.Toly^ode. Fujch.ch.ccwiv. xjS: 

Dans les hayes & fur murailles de Verricre. 

X. PoLYPODiuM ANGusTiFOLiuM FOLIO vARio. Infl- Loftchitts ajpeva. Ger.Raji. Hijl. 
1. 138. il croit qu'il y faut raporter la Filix faluftris altéra^ fubfufco fulvere hirfuta. \. C. 
B. Tin. 3j8. qui eft le Struthio^teris Cordi Hïjî. 171. Thalîi ii^- Strnthio£teris. Cord. 
Hijl.xyo. 

Efl commun au bord de la foreft de Montmorency auprès de Chauvry. 
I. PopULAGo FLORE MAJORE. Iftft.i'ji. ^otterbloemeu. 'îDûd.Gall.xj^. 

a. PoPULAGO FLORE MINORE. In/t. 

ï. PopuLUS KiGRA, C.BTm.j^x<). Toplonero. Cafl.^^j. H.Par.aptf; 

Tous nos peupliers fleuriffent en Mars, & celuy-cy en Mars & Avril. Les fommcts de leurs Pmpu^ "" 
étamincs font pourpres , mais le chaton de cette efpecc n cil pas velu, il eft & plus court & ^^' 
plus grefle que celuy du Po^ulus alba. Je n'ay jamais veu refpccc a fruits. 

• 2.' PopuLus TREMULA. C B.Tîu. 419. Toplo Lîbico. Cofl. zs^- Topilus nigra. Tr^r^. H.Par.ug- 
le. 1083.' 

3. PoPULUS AL8A MAîORIBUS FOLIIS. CB.Tm.^Z<). ToPolo biaîîCO. Caft.l^C. H,Par.29tf. 
^ ' Tir &^xo. 

4. PoPULUS ALBA MTNORIBUS FOLIlS. JLOO. lC,l<^7, . H. Par. 510; 

* I. PoRTULACA ANGUSTiFOLiA sivE SYi.y'ESTKis, C. B.Tïu.^ZZ.Tourfier fiiîivage.Fufch.^°"^P^'^' 

' ^^. XXXIX. 

I. PoTAMOGETON ROTUNDiFOLiuM. C. B. Ptu. Rajt H'tfi. I. 188. TotamogetCH. Fufch,^?^^*^^^' 

Gall.cb.cchii. 

Fleurit en May. Sa fleur eft nuë d'une feule pièce ou de 4 pétales taille'z en pattes de Mi- 
roir, 8 fommets , 4 capfulcs oppofées en carré. Le 30 Juillet j'ay trouve cette plante a Meu- 
don dans l'Eftang de Villebon, ou elle n'avoit prefque point des feuilles rondes mais feulement 
des oblongues & femblables a celles de la fixieme cfpece de ce Catalogue. 

X. PoTAMOGETON PERFOLiATUM. 1. Rajî. Hift.1%%. Potamogeton folUs lûtts fpkndentt' 
bus, C.B. Pin. Totamogeton rotundifolium , alterum. Flor.Prîi£.zo^. fg, 

* 3. PoTAMOGETON Alpinum Plantaginis FOLIO. Jfifi. Potamogetoii aquis immer* 
Jim, folio pellucido, lato, oblongo, acuto. -l , Raj i Hijt . \%% , 

4 PoTAMOGETON LONGO SERRATO FOLIO. C.B.Tin. 

Il faut faire attention a une cfpece que j'ay feche & collée qui me paroift eftre difTerente 
de celle dcceN^4. Elle fc trouve dans les foflez du grand chemin en allant de VilliersaMal- 

ienouë. 

5-. PoTAMOGETON RAMOSUM ANGUSTIFOLIUM. C,B .Tiu.foUis bînis. PotamogeitOH lucetts 

folio piano mucronato brevi. Pluk. Almag. 304. Fontalis média lue ens. J.B.^. 777. Potamogeton 
racemofum anguftifolïum Ejnfdem. J.B.yy'è, C' B.Tin.^ Trodr. ici. Tribulus aquaticus 
minor MufeateUinae fkribus, Gérard. Emae, F o là s plants brevioribus^in caule eonjugatim 
difpofiùs afequenti differt. 



/ 



iè^ BOTANICON P A R IS I E N S E. 

6v PoTAAîOGETON FOLiis ANGUSTis ET uxDULATïs. Lijl. Totamogitou Jive Foufalh Crzjp4, 
jf.B.s. TotamogeîcnfortîscrtfftsfrveLaciucaRanartm. C.B.Tw.i^^, fribuks aquaîicits 
minor ^ifrcus flor'tbus, Ger.Emac, * 

y. PoTAMOGETON CAULE COMPRESSO , FOLIO GrAMIMS CANINI. Raji WJÎ , I. 189. I^Ota^ 

môgeton latifolium. Flor. Trujf.'LoS. fig» \ 

0*8. PotamoCeton ramosum, rOLiis Gramineis. Totamogiton millefortum feufolîis 

gTGmhîets ramofum. 7. Raji Hift. 1 89 . Totamogiton Millefolium feu foliis gramineis ramojum Raji 

SyîWJ>f.6 1 . Millefolium ienuifolinm. Ger. emac. Icoh. 8x8. Votamogetongramineum ramofum. C B, 

, ^in. prodr, 101. MyriophyUumMaratrîphyllWmfalufire ûlîerum. Loh.Icon.y^o. CBauhin, 

a mal a propos raporté cette figure Siïcn Millefolium aqv.aticum foliis Foeniculi , Ranunculi 

flore ^ capttdo. C.B. Tin. 1^1. 

Cette plante efl très t omnluiie dans la Seine , ou elle fleurit eh May & Juin. Le piflilc efl 
entouré 4e 8 etamines très courtes , ou pîuflot de fiinplcs fommets , fcutenus d'une fleur ou 
calice a 4 feuilles ou d'une feule pièce découpée jusqu*au pédicule en 4 parties difpofces en 
croix &; un peu crcufées en cuillcron. Ce piftile ell un petit corps a 4 embrions. voyez L^- 
fi , page X3X. Cette plante fe trouve. aulTi dans les Etangs & pièces d'eau de Verfailles. ou el- 
le efl: plus ou moins grande fuivant la profondeur des eaux, au deflus de la fuperficie desquelles 
s'eleve fon Epi qui efl: compofé de ix ou ly fleurs a fommets blanchaftres qui paroifl"ent en 
' May & quelquefois des Avril. Les tiges & les branches font d'un bln^ic lavé de purpurin & 
luifant, elles rc/îcmblent a àos cordes de Violon. Les feuilles font un peu pliées en goutic* 
re. Élleâ commencelit par une cfpece de gaine qui embrafle les branches & qui fe termine 
pîir X petites oreillettes, qui s'appliquent exaélement contre le brin qui fort de la gaine. 

* 9.. toTAMOGIïON PUSILLUM GrAMIXEO FOLIO , CAULE ROTUNDO. Ro/i, Htft. l. I90, 

Totamogeton gramineum , tenuifolium. Flor.TrnJf.ioô. fg. 

Cette efpece efl: aufli fort commune dans les eaux. Elle fleurit vers la fin deMay & en Juin. 
Sa fleur ne diffère de celle du précèdent qu'en ce quelle efl plus petite. Ses fcuillesfont plates, 
elles naifltnt d'une gaîne enfllée par la tige. Ses graines font au nombre de'4 difpofées en quat- 
re. Sa fleur cft vcrdaftrc & les 8 etamines ou fommets font blanchaftres comme ceux de Tef- 
pece précédente. 

I. Potamûgeito affinis Gramunîfolia aquatica. Raji. Hift. i. 190. Totamogitou 
omnium minimum , Graminis facie capïllaceum . f lieu Us curvuhs binis , ternis , dorfo deii' 
tato. Hort.Caib.Sujf_pl. ^. Raji. Hift. ^.ï%%. vid. Fluvialis gramineo folia folycarj^os. de cç 
Cataloï^ue. 

La fleur efl nuë & Hermaphrodite. Elle fort immédiatement de Taifl'elle de la feuille, & 
n'a qu'une feule étamine pour 3 ou 4 embryons ou Ovaires. 

P0TAMOGBTON FOLiis pinnatis. J, R. H. vid. Myriofhyllum aquaticum , majus. de 
ce Catalogue. 

PoTAMOGEtox FLoâcuLis AD FOLioRUM NODOS. J. R. H. vid. Myriôfbjllum aquaticum 
minus, de ce Catalogue. 
l^rimevire, I. pRîMULA vERjs PALLiDo FLORE HUMiLis. ClufHift. 10%. Vcrbafcuhtmmznus, *Dod. 

G ail, 94. 

Cette plante fleurit en Avril & May. Elle efl commune dans les hayes vers toftcs en al- 
lant de Rouen a Dieppe. Ses fleurs naifl!ent fur des Amples pédicules. Elles font de la gran^ 
deur & couleur de celles du N'.3. de ce Catalogue. C'eft a dire couleur de foufre & le con- 
tour de la bouche du tuyau efl: faffrané. Entre la ferme &: le château de Rochefort , dans le 

bois. 
U^, X. Primula verïs odorat A, FLORE LUTEo siMPLici. J.B . BouHlou odoriferaut. Fufch. 
r>&. cccxxvii. Verbafculum odoratum, Tiod. Gall.<)i, 

* 3. Primula verïs pallido flore elatior. ClufGift. Primulaveris cavlifera, pallido 
flore ino dur aut vix odoro. J.^. 3- 496. Verbafculum f rat en fè vel Sylvaticum inodorum, 
C. B. Pi;;. X41. Bouillon fans odeur. Fufch. ch. cccxxvii. Verbafculum album. "Dod^ 
Gall.c)^. 

Se trouve dans les bois du petit parc de Verfailles & dans ceux du parc de Marly. dans le 

-bois de l'Enclos de Mr. Fagon a Marly. Sa fleur a une odeur très foiblc. Fleurit des la un. 

de Mars & en Avril. Ses fleurs naifl"ent a l'extrémité d'une tige Ample nuë , & velue , en 

manière d'ombelle panchée. Chaque fleur efl: d'une feule pièce. La partie poflerieure efl un 

tuyau 



BOTANICON PARISIENS E. 165 

i 

tiiyaiT percé par le bas , long d'environ demi pouce , canelé dans fa longueur , épais d*une 
ligne & demie , evafé par devant d^environ neuf lignes 8c découpé en s parties arron- 
dies & tant foit peu échancrces par le bout, jaune de foufïrc. La bouche de ce tuyau cfl jau- 
ne faffrané. f fommets, qui naifTentdcs parois internes du tuyau, fe prefentent a fa bouche. Le 
Calice eft un autre tuyau borgne long d*environ demi pouce découpé par devant en 5" pointes 
& relevé dans fa longcur de j vives arrefles. Le piflile efl un bouton aplati terminé d'un fi- 
let a telle. Il n'a: qu'une cavité. 

I. Prunus sylvestris. C. B.Tm.^4^. Trunier fauvage. Fnfch.ch.chin. us^'^^* 

Fleurit des la fin de Mars & le commencement d'Avril. Sa fleur a environ demi pouce de diamè- 
tre. Elle efl a 5" pétales blancs de figure ovale, un peu creuféz en cuilleron & foutenusd'un 
calice a cul de lampe découpé en étoile a 5' rayons. Il pouffe des etamines au nombre de 18 
ou 20 , a filets blancs & a fommets doubles & faffranez. Le piflile, qui s'eleve du fond du ca- 
lice, efl furmonté d'un long filet. Il devient le fruit. 

* Prunus sylvestris fouis ex albo et viridi vàriegatis. 

* Prunus sylvestris glaucophyllos. - 

* a. Prunus sylvestris, fructu majore. - . . 
On trouve ce Prunier dans le premier Bofquet du parc de Fontainebleau a main gauche» 

quand on y entre par la grille des Cafcades. 11 s'eleve de lo a ix pieds , fon tronc a environ 
a pouces de diamètre dans les plus forts individus , couvert d'une écorce lifTe & brune. Ses 
feuilles font molaffes, & les plus grandes ont environ 4 pouces de long y compris leur pé- 
dicule qui n'a que demi pouce, le fort de leur largeur efl de x pouces. Elles tirent fur l'ova- 
le & font pointues par les x bouts , fillonnées de 4 a 5 filions par delTus & obliquement. Le 
defTous cil relevé d'autant de nerveurcs, qui partent de la cofle qui les partage félon -leur lou- 
geur en x parties égales. Ces nerveûres fe fubdivifent en d'autres plus petites , &formcntune 
efpece de raifeau fort délicat. La circonférence de ces feuilles efl dentelée & fes furfaces 
parfemées d'un léger duvet qui les rend un peu afpres. Son fruit efl rond , blanc verdaflrc, 
pointillé de purpurin & a environ neuf lignes de diamètre. La chair en efl agréable augoufl, 
fon noyau efl ovale , pointu & un peu aplati. Il a 5* a 6 lignes de long fur 4 de large. Son 
pédicule a demi pouce de longeur & s'inferc dans un petit enfoncement, qui efl a la bafc du 
fruit. Ce fruit meurit vers la mi Aouft & pour lors il efl chargé d'une fleur délicate & giis 

de perle. 
' * 3. Prunus sylvestris, fructu rotundo, albo, majore. 

Le fruit de cette efpece efl de la couleur des prunelles ordinaires &meurit en mcrac temps, 
mais il efl de moitié plus gros , il efl rond , mais tant foit peu aplati par la teflc & par la • 
queue. Les feuilles de la plante font beaucoup plus amples que celle du prunelier. Il fc trou- 
ve dans les hayes autour de la Morlaye. . • _ 

* ï. Pseudo-acacia vulgaris. Injl. 

Je raporte icy cette arbre , par ce que je l'ay trouvé en Campagne. Il faut donc la nom- 
mer, afin que les Ecoliers, qui la trouvent , la puifTcnt connoitrc. 

I. Psyllîum- majus erectum. C. B.Tin. i^i. Herbe aux Tue es. Fuf€h.ch.tcc%\.x, ' US. 

Son fruit efl un fufeau , qui s'ouvre en travers en x parties égales taillées chacune en cône 
creux, & renferme x femences oblongues, feparées entre elles par un placenta plat & ovale. 
Ces femences font arrondies fur le dos, & fillonnées d'un profond fillon par le collé quil 
touche au placenta. Ce placenta n'efl point adhèrent car il tombe avec les femences. Cette 
plante fleurit en Juillet & Aoufl. Se trouve dans les terres fablonncufes autour de Paris. 

I. Ptarmica vulgaris folio longo serrato, flore albo. J.B, Herbe a eJîernuer'XiS. 

Fufch. cb.ccKLyi, 

Pulegium. vid, Mentha de ce Catalogue. 

X. Pulmonaria folio non maculoso. Cluf.HiJi.CLXlX, 

%, Pulmokarta foliis Echu. Lob. le. ^^6. rubente caertiko flore, 
Pulmonaria foliis Echu flore albo. InH.1^6. , 

Pulmonaria rubro flore, foliis Echu. J.B. s S97- 
Pulmonaria angustifoua caeruleo flore. J.B.^,^^6. 

* Pulmonaria angustifolia , non maculosa, flore caeruleo. Pulmonaria m. Au* 
Jïriaca. G/nf.H.çLxi\. cum figura. 

Cette vaiicté eila fleurs bleues, & fe trouve avec les 4 précédentes dans laforcfldeSt.Gcr- 
Tt luain 



\66 



BOTANICON P A R 1 S 1 E N SE. 






main en allant aPoifTy a droit & a gauche du grand Chemin. Flcuriflcnt toutes en Avril & May. 

I. PLXSATILLA FOLIO CRASSIORE ET MAJORE FLORE. CB.'Pm.lJJ, 

Naili en très grande quantité dans le parc de Vigny. 

* PULSATILLA FLORE DILUTIORE. 

PULSATILLA FLORE VIOLACEO DUPLICI FIMBRIATO. H.R.Œ^ar, ' 

US. * I. Pyrola rotundifolia , MAJOR. C.B. Pin. 191. Pjrola, Eyft.Tab.xi^, Limoine^ 

Fufch. c h. cLxwi. '■ , 

Fleurit vers la fin de May. Se trouve dans une haute futaye a gauche & a un quart de 
lieue du Village de Preflc en Brie , a 8 lieues de Paris. Se trouve aufîî autour de la Fertéfous 

jouarre. 

* I. Pyrus sylvestris. C. B.Pm.^sç. 

Dans le Taillis au deiïiis de Cuelly & dans la foreft de Crefly. ' 

w ' 

* 2, Pyrus sativa. C.BJFin. 

* 3. Pyrus sativa, foliis tomentosis et.incanis. Toirier de Cirole. 
C'eft une poire blanche a faire du Cidre. Ce poirier eft très commun autour de St.Claîr , de 

Rouffigny, de St. Léger, &c. 




"^ 



ï. QUER- 



BOTANICON T A R I S I E N S E. 



167 



.> ^^^rb^ 



^ H^* T 



1-1 ^f^ J^ ^ -^^^ 



■ '»J'» 1 



lT ^'»'* 



"'•^■* 



i/V%ÏW/?W>' f •^ v»^ t' *^ *;< 



L^ ./*,'> 




I. »SV>^-?^<5vliîT' UERCUS LATIFOLIA MAS, QUAE BREVI PEDICULO g|"«^- 

EST. C.B.Tin.^i^. Il faut yoir VH.R. Bief. J>ag. 16 j. dcz^y. ouil ' 
y a f elpeces de Chelnes qu*il marque en France. 

* X. QUERCUS LATIFOLIA FOEMIiVA. C.B. !P/», 

3. QCERCUS CUM LONGO PEDICULO. CB.Tîn. ^iCrCHS. Mûtth. 

^04. ItaLi. zix. 

Les feuilles des Chefnes paroifTent avant la fleur.., Celle- cys'epanouic des le commence- 
ment de May . C'eft une Etoile nue , rouffâtre, decoupe'ejufque vers fou centre , ordinaire- 
ment en 5 & quelqucsfois en 6 ou 7 rayons, de ce même centre s'elevent 6, 7, 8, & quelque- 
fois 9 etamines a doubles fommets verdaflres. Ces fleurs font afTez clairfcmées & difpofées 
en Epi pendant dont Taxe cft un filet. Les Embryons des fruits fe trouvent fur le même in- 
dividu , mais dans des endroits feparez. 

, * QUERCUS CUM LONGO PEDICULO , GLANDE CRASSISSIMA. 

4. QuEaCUS FOLIIS MOLLI LANUGINE PUBESCENTIBVS, C.B.^IU, 

. * 5. QUERCUS CALICE ECHINATO GLANDE MAJORE. C.B.'PitL ^lO. CerrUS. Lugd.1.6. 

Ce Chefne fe trouve a 7 a 800 pas en deçà de Moiitigny en y allant de Fontainebleau par 
le chemin qui cfl a gauche. 

* QUERCUUM CAPITULA SQUAMATA. J.B.l.%6. 

I . QuTNQUEFOLiUM MAjus REPENS. C. B. Tw. Grande ^intefcîiîlle jaune . Fufch. ch. ccxxxix. Çt'intefeutiïc, 
Simon Taulifag.iij. a donné h û^vc du Pentafhylloides fuphum. J.B. pour celle de no- 
fixe Quiutefeuille , • il l'a copie d'après le Tenta£bjllum fupnum Tormcntillae facie. Lob. 
Jc.i. 691. - ' 

z. QuiNQUEFOLiuM MINUS REPENS LUTEUM. C.B,Tzn. 315*- ^tinquefoUum i. pjiumum.R,pzT.ii4. 
Trag. foj. defc, 

3. QuiNQUEFOLiUM FOLIO ARGENTEO. C.B. Fîh. /Petite ^intefeuilk. Fufch, du 

CCXXXIX. 

4. QUINQUEFOLIUM RECTUM LUTEUM. C- £. PÎH. . , 




/ 



r^- 






i j A. -t 



1 



Tt z 



Ha 



^s 



BOTANICON PAR IS l^ENS E, 



c/î£/3C'3^x^îi'X'X/'3c/î;/3e^xoc/X/3ïO£/3 ^?c>îc/î^^'3c/^^>2^^îCAîc>^^c£o^^co^/;(^x/;£^o^c^^'^^^^^>^wt^e^ ^/s 



Rammciihis folio ohhngo 




I. ^c^^^^c^^^J^ANUNCULUS MONTANUS FOLIO GRAMINEO. C.B,T'm, 

i8o. i\P.5'. La plante de Fontainebleau eft: la Rammculus Gramineo 
folio bulbofus . 7. O B.Tiu.i^i. Rammcuhts leptomacYophyllos bulbo" 
fus. G?/. 1.3 14. Ranunculus bulbofus gramïneus mont mius. ejufdemfi- 
gîirae. 313. Fumilus Ranunculus gr amincis foins. Lob. l(r.i.G'j\, Ç. 

Bauh. raporte cette dernière figure a fou Rammculus montanus folio 
Gramineo , ainfi il y a tout lieu de Croire que noflre Plante de Fontai- 
nebleau & celle de Lobel efl la même chofe. Ranunculus gramineus. Tabcrn.Icon.^i. Elle eft 
commune aufli dans les Landes autour de Fontainebleau. 

r 

Celle du Jardin fleurit vers la fin d* Avril & au commencement de May. Sa fleur s'evafe 
d'environ neuf lignes. Elle efl: a ^ pétales , taillée & creufée en coquille de St. Jacques. Cet- 
te fleur eft jaune d'or. Etamines fans nombre, jaunes ainfi que leur fommets. Calice de 5* pic- 
ces glabres. Piflile a plufieurs capfules qui renferment chacune une femence. 

a. Ranunculus longifolius palustris major. C B, Tin. Rammculus lanceolatus , ma* 
jor. Tabern. Icon, 48. 

Dans les aulnettes entre Creteuil&Boifly en quantité. 

3. Ranunculus longifolius palustris minor. C.B. 'Pin. Ranunculîts lance at us minor, 
Tabern, Icon. ^<). 

* Ranunculus palustris serratus. C.B.Tin. 1^0. Ranunculus lance atus ferrât us . Ta* 
Bern.Icon.^^, 

*' Ranunculus, longifolius, palustris, minor, flore semipleno. 

2*4. Ranunculus Plantaginis folio, flosculis cauliculis adhaerentibus. 

Sa fleur eft jaune doré & n'a guère qu'une ligne de diamètre. Elle a 5- pétales qui n'ont 
chacune qu'environ demie ligne de long fur la moitié moins de large , un peu creufez encuil- 
leron , & foutenus par un calice compofé d'autant de pièces , vert p-iks , un peu plus larges 
que les pétales. Le piftile eft environné d'etamines , il devient unfruit a plufieurs graines ra- 
maflees en tefte. La racine eft un toupet de fibres blanches longues d'environ un pouce. Les 
feuilles font d'un verd gay & luifant en deflus , & d'un verd brun en deflx)us. La plante mâ- 
chée a un foible gouft de Crefl'on. Elle fleurit en May & Juin. Elle naift dans les Landes 
humides proche la Buvette Royale en deçà de la foreft de Fontainebleau , & dans les trous qui 
fe trouvent autour du Calvaire prés de Fontainebleau , dans les quels l'eau a croupi pendant 
l'hyver. 



Damajomi fpectes. de ce Catalogue. 



S Ranunculus palustris, plantaginis folio ampliore. J.R.H. 
S Ranunculus palustris, plantaginis folio angustiore, J.R.H, 
S Ranunculus PALUSTRIS , plantaginis folio angustissimo. J.R.H. 




ecies, de ce Catalogue 



S Ranunculus palustris, folio sagittato minori. J.R.H. 

S * Ranunculus palustris, folio sagittato angustiorx, J.R.H. 



My^i 



B T A N I C N F A K 1 s 1 E N s E. i<j^ 



r , 

Myofurus. de ce Catalogue, 



S r. RanUNCULUS GRAMINEO folio, flore CAUDATG , SEMINIEUS IN CAPITULUM 
SPÏCATUM CONGESTIS. J.R.H, 



Ramnculus Aconiti vel Gerami foliis. vel foliis diJfeBis. 



V 






5. RaNUNCULUS PRATENSIS ERECTUS ACRIS. C.B.TtH. 

♦ ^^^ 

* RanUNCULUS PRATENSIS, ERECTUS, ACRIS MACULATUS. C.B.Tiu. 

* Ranunxulus polyanthemos simplex. Lob. le. 666. Ranunadus Jylvejïrîs. Taèerfi.Tm 

* RaNUNCULUS MONTANUS , LANUGINOSUS , FOLIIS RANUNCULÏ PRATENSIS , REPENTISJ 

C.B. Tin. 

* <5. RaNUNCULUS, ARVENSis PARvus, FOLIO TRiFiDo. C, B-Tift. Ranuncîilus mmimus 
A^ulus. Col. I. ^14. Jig. S16. 

* RaNUNCULUS, ARVENSIS, PARVUS, FOLIO TRIFIDO, FLORE PLENO. 

7. RANUNCULUS RECTUS FOLIIS PALLiDioRiBUs iiiRSUtîs. J .B.Ranunculus Hovtenjïs evc^ 
iîîts flore fimplicï luteo. Eyft.Tah.x^. Cajp. Bauhin la raporte -xhiiRammculus^ratenfis ère* 

^ 

£lus dulcis. C.B. Tin. Ranujiculus 1er ac eus major. Tabern.Icon.'y'L. 

* RANUNCULUS RECTUS , FOLIIS PALLIDIORIBUS HIRSUTIS FLORE SEMIPLENO, VCÎ 

idem dupUci florum ferie. 

? ^. RanInculus PRATENSIS ERECTUS DULCis. C.B.Tin. 179. Ravjincîîhis dulcis: 
Batrachîum faîutiferum. Tabern.Icon.^x. Je croy que cette plante efl la même que le R^- 
nunculîts fratenfts refens hir/utus. C.B. Tin. Rammctilus Hortenfls ereBus , flore Jim^li* 
ci luteo. Eyft. Tab.^f). que C. B^tthin raporte dxip'ateîijïs creEîus dulcis. eft VOleraceus ma- 
jor. Tabern.Icon. Ranunculus dttlcis. BaTràâhium falutifènm. Taberji. Icon. §i. ^ Ranun-^ 
culusvinealis. Batrachium vineale, l'abern.Icon.^^, 

* Ranunculus pratensis erectus dulcis flore semipleno. 

9. Ranunculus pratensis repens , hirsutus. C.B.Thi. lyc^. cfl jccroy la mcmc que 
celle du N'. 8. de ce Catalogue. Chryfantbemos ou Marguerite blanche. Fufch. Gall. Ch, 

cccxxxvii. 

* Ranunculus pratensis, repens, hirsutus\ flore semipleno. Le Ranuncnlîh hor* 

■ 

tenjis ^ indinans. x. C. B. Tin. 170. Çî? Ranunculits dulcis flore f km. 3. Ejufd. ibid. n'en 
différent qu'en ce que leurs fleurs font tout a fait doubles. 

* Ranunculus pratensis, repens, hirsutus, foliis ex albo variis. H. R^ 
Tar. . ^ 

10. Ranunculus pratensis, radice verticilli modo rotunda. CB,Tin. La troî* 

fieme forte de Grenouillette. Fufch, ch. lvii. 

* Ranunculus pratensis , radice verticilli modo rotunda, minor. C 

B.Tin. 

\ 

G* II. Ranunculus Chaerophyllos Asphodeli radice. C. B.Tin. l'ii, N°.i-^.Ra- 
mm eu lus mon tamis leptophyllos Afphodeli radice. Col.i, 311. Ranunculus Ortentalis Mapel* 
Il folio , flore luteo magno. Cor. J. R.H. xo." 

Se trouve au bas de la butte de Palaifeau proche la croix. Fleurit vers la fin d'Avril & 
en May. 

2 12, Ranunculus arvensis eciiinatus. C B.Tin. Fleurit en May & Juin. Lafre* 
miere forte de JimpleGrenoiiîllette de Jardin. Fufch.ch.usw. 

g 13. Ranunculus palustris Apii folio laevis. C. B.Tin. La deuxième forte de Grc» 



r 



nouillettc , ou Pied de Coq. Fufch . ch .v.\\\. 

Sa fleur n'a que 3 ou 4 lignes de diamètre, a 5 pétales jaune d'or éclatant. 5 pièces au ca- 

Vv licç, 



t 



,iyo BOTANICON PARISIENS E. 

licc, Etamines jaunes ainfi que leurs fommets. Ces Ecaniinesfoiit fans nombre. Fleurit 
en May, Juin &c. Elle efl brûlante. , 

14. Ranunculus PALUSTRis Apii FOLIO LANUGiNosus. C B. Ttn. C'cft la feptieme 
de ce Catalogue, que Mr. Tournefort a pris pour ce quatroizieme : vérifie dans fon her- 
bier. 

J*ay trouvé une plante vivace dans le pré qui borde TEtang de la paroiflc de Verfailles, qui 

efl: dans mon herbier fous le fusdit nom, avec un brin de Mr.Micheli qui le nomme Ramm- 
culus aquaticus humtlîs , foliis tentât er incijis. 

.1$. Ranunxulus nemorosus, vel svlvaticus, folio rotundo. C.B.^in. La fremie^ 
re forte de Grenouîllette fauvage. Fufih.ch. lvii. . 

O * ï6. Rancnculus macnus, valde hirsutus, flore luteo. _y.5. 3,417. Rannn- 
cultismontannslannginofns y foliis Ranuncuh pratenjîs ^ repentis. C. B.Tin. \%x. 'Prodr, 
Jefc.^6. Oç.^ Ranunculus nemorofiis hirfutus foliis Cary ophy liât ae macîdatis. Flor. ^uafim, 
44. defc.finefig. Ranunculus nemorofus hirfutus ^ foliis Carjophy liât ae. Flor.Pruff.cnmfig, 
jBreyn dans fes Notes fur la Flora Prîtjjica prétend que c'eft Rmiunculns mont anus fitbhirfutus 
Geranïî folio, C.B.Tr.^^. 

Cette plante mâchée n'efl: prefque point acre , fes feuilles inférieures font ordinairement 
tachées de brun, & les autres de blanc. Sa fleur eft jaune d*or. Sa tige efl: creufe. Elle fleu- 
ïit en May & fe trouve dans la forefl: de St. Léger en Iveline. 



i H 



Ramncuhfs folio fiérotundo. 



us. y. Ranunculus vernus rotundifolius , MiNOR. Infi. i8(5. Scrophulaire. Fufch, ch 
cccxxxiii. Chelidonium minus. Petite Eclaire. ^od.Gall.i.^. 

* RaNUNCULUS vernus , ROTUNDIFOLIUS MiNOR, MACuLATUS. Infï. 
'' * RaNUNCULUS vernus, ROXUNDIFOLIUS MINOR, BULBIFER. 



Rammculus trichophyllos. 



17. Ranunxulus arvensis, foliisChamaemeli, flore phoeniceo. /;//?. 191. Eranthemmii 
flore flammeo. Èyfi.Tah.zi^. q\itCa/par Batihin confond mal a propos avec le N°. — de ce 

Catalogue. 

Fleurit en May. Elle efl: afl!ez commune dans les Bleds le long de la Seine vers la Salpe- 

ftricre ou je l'ay remarqvié le 19 May \i%\. 

18. Ranunculus arvensis, foliis Chamaemelt, flore citrino. Infl. 

*T. Ranunculus arvensis, foliis Chamaemeli, flore minore atro Kvr^Eisi^.Infi.E, 
fanthemum flore rubro. Eyfl> Tab. x 1 4. 



Kamnculoides. 



19. Ranunculus aquaticus, hederaceus, flore albo, parvo. J.B. 
' Fleurit en Avril & May. Sa fleur n'a qu'environ 4 lignes de diamètre. Elle efl: a 5 pétales 
blancs terminez en pointe & difpofez en étoile , 10 etamines a fommets jaunes & ronds, 

piftile aplufieurs capfules. CaHce a 5 pièces. 
H.Par.5z4. 2,0. Ranunculus aquaticus folio rotundo et capillaceo. C.B. Tin. lîo. 

Sa fleur a depuis 7 lignes jufqu'a un pouce & quelquefois 1$ lignes de diamètre. Elle pa- 
toifl: en Avril , May & Juin. Elle efl: a 5- pétales blancs a onglet jaune , a 15- ou 18 etami- 
nes a fommets jaunes, s pièces a fon calice, plufieurs embrions de graines ramaffez en tefte 

ronde forment le pifl:ilc. 

* Ranunculus aquaticus, folio rotundo, et capillaceo, flore pleno. 

■t 

XI. Ranunculus aquatilis capillaceus. C. B> Tin. iZo. Rannncnlus tricophy lion aqua^ 
ticiis medio lut eus. Col. i . 3 1 5 • J'%- 3 1 <î. ^ ^^^" 



I 

V 



j i 



B T A NIC N PARISIENSE i^t 

Fleurit vers la ûa d*Avril&enMay. Sa fleur n'atteint guère plus de demi pouce dediamé- 
tre. Elle cil ordinairement a s pétales blancs a ongle jaune , a lo ou iz etamines &uu 
calice de 5 pièces. Les tiges fe terminent aufli par nne feuille large. 

1%. Ranunculus aquatilis albus, fluitans Peucedani foliis. H.L.Bat. 

Dans les baiïins de Vcrfaillcs, de St.MaUr. Celle des baiïius de Verfailles paroift différente 
de celles de nos rivières, car les tiges de celle-cy font bcaiTcoup plus epaifTcs & s'allongent • 
quelquefois de 6 a 8 pieds comme je Tay remarqué dans les Canaux de Maintenon. Celle 
de Verfailles fe trouve auiïl dans Tellang de Croifîy. Sa fleur n'ell guère plus grande que cel- 
leduN'.2r.dece Catalocnie. \ 

* X3. Ranunculus aquaticus albus, foliis circinatis tenuissime divisis, floribus 
EX alis longis pediculis innixis. ^lukn.^hyt, . / 

Fleurit en May. Sa fleur a environ neuf lignes de diamètre a 5 pétales blancs a onglet jau- 
ne, Etamines fans nombre , 5 pièces au calice. Piflile fpherique a plufieurs graines. 



Anemonoides de ce Catalogue. 



^ 



Kanunculus nemorosuS luteus. CB.T'iH. 

Ranunculus phragmites, albus, vernus. J.É. 

Ranunculus phragmites, purpureus, vernus. J.B, 
~ * Rakunculus nemorosus trifolius. H.L.Bat, . 

* I. Rapistrum, folio glauco sinuato, flore albo. Myagrîim'monofpermum,mh 
mis, Q.B.Fïn. Myngrofimi lis flore albo. J.B.%.lib.%\.{.%<)s^^'^''P^odr.^x.K\ iii.Ilfaut 
nomraQX cctiQ-^l^xitt Rafîjirum glauco folio , Burfae fajîoris facie. Myagrum fufinnm al^ 
hum, Er II cae foliis. Barr.Obf. No. ^i^^è. ^ Icon.xx^i, an Alfinc nodoJaT^alechamfit.L.îigd^ 

CalLz. 129. 

Cette plante efl annuelle. Elle a tour le port de noftre Burfa faftoris major , cWt fleurie 
en même faifon , c'cfl a dire en Avril & May , & naift comme elle fur les murailles des Jar- 
dins au bas PafTy. 

%, Rapistrum arvense, folio auriculato, acuto. J.R.H.-lw. Myagro fimilis Jili. 
quâroiundâ. C.B.Thf. 10^. Trodr. ^%. Myagro affinis herba , capitulis rotundis. J.B.x, 
lib.%1. /.895'. Raphaniftrum Jiliculâ minore rotundâ rugofâ ajperd. Hifi. Ox. 1. %6j. Son " 
fruit efl a X loges , ainfî ce iVeft point un Rapijlrum mais un Myagrum ouChamaelina. Tfiu~ 
domvagrttm: ^. Cam. Efif.^oz. bonne figure. C.Baubin le raporte a fon Myagrum fylve* 
ftre. C.B.'Tin.Jo^. fous le nom de Myagrurn ^. in arvi s. Cam. Il y rapone aiiflî h Tarony^ 
chia. II. Tabern. Icon.So^. mais cette figure rcprefente beaucoup mieux r^/v/£3««;^W/>»»w. > 

m / 

J,R.H.%\'j. que la plante en queftion. . 

I. Raphanistrum arvense, flore albo. Ittft-'L%o. Raphaniftrum JiUqud artitulata^VAi.i^i 
glabrâ longiore i.H.Ox x.x6^. Rapbanijirttm Jiliqud articulatd glabra, majore & minore, ' "^"': 
Mor.Hift. Tlant. Tarif. 'i^. Lampfana Jpula Plinii & Diofcoridis. Col. i. i6i. Raftprum 
flore albo lineis nigris depiEîo. ^.C.B Tin.^'ï Item Raptfirum flore albo , fUiqua articu- 
lata. X Ejufd.CB.Tin.^s- Rapiftrum album vtticulatum. -L.Raji, Hifi. i. 805-. Raphani^ 
firum, filiquâ articulât a, glabrâ^ breziore. %, H.0x.x.%6$ Latnp fana. Cae falp.i'ç^. Ra- 
pifrum flore' albo , Erucae foliis. Lob.Ic.\^^. Rapiftrum flore albo , filiqud articulât a. C 

B^Tin.^S , 

x Raphanistrum SEGETUM flore luteo vel pallido. înfl.Rapiflrum flore lut eo, filt''^.^zx.v{\ 

qua glabra , articulata. Raji HifI.%o$. 

* 3 . RaPHAKISTRUM SEGETUM , FLORE PURPUREO , AUT DILUTE VIOLACEO. Hîfî.Ox.t, %66. 

Rapiftrum flore purpurafcente , fdiqua articulata. C. B, Tin. 9 5^. 

I. RapuNCULUS SPICATUS albus. C.B. Tin. J^aiponce, 

Se trouve dans les bois du parc de JoUy. 

RaPUNCULUS SPICATUS FLORE FLAVESCENTE. /«/?. 

1. Rapuncui^us folio oblongo, spica oRBicuLARi. C.B. Pin.^z. jRapmitium monta- B.Vau'itil 
mmrarius, corniculatum Col.ï.i%3. an Aphyllantes. -l. Lugd.1 

J'ay trouvé cette plante en fleur autour de l'hermitage de Franchard le ao. juillet 



1706. 



Vvi S 3* 



V'- 



BOTANICON P A R I S I E N S E. 



\ 



K^fier, 



2 3, Rapuncùlus scabiosae cAPituLO CAERULEo. C.B.T'tn; Rapmtium aîterum îepb^ 
•phyllon ca^îtatum. CoLi. zi6. • 

On peut dire que la fleur de cette plante eft: une ïleur compoféis , puifqu elle renferme plu- 
sieurs petites fleurs qui ont chacune leur calice , dans un calice commun compofé de plufieurs 
t^cailles comme cfl celuy de la Scabicufe commune. Le calice de chaque petite fleur devient 
une capiiilc a ^ loges feulement, qui contiennent chacune plufieurs femcnces, luifantes &p0i. 
^ lies. La plante donne du Laidî:.! 

RaPUNCULUS scabiosae CAPITUtO ALBO. C.'B.^'m. 

* I. Rapuntiuai urens Soloniense. H.R.Bl. ' . ' 
^^' I. Reseda vulgaris. C.B.Tin.ioo, ^ 

* Reseda crispa Gai-lica. Bocc.R^r.Plant.j6. 

* 1. Reseda minor vulgaris. InJl.^^xS. 
US. I. RjiAMNUs Catharticus. C.B,PÏH.^y%. 

Bois de Montmorency. Ses bayes meurifTcnt en Odobrc & Septembre. Elles font noires, 
prefque fpheriques un peu aplaties en defTus , du diamètre de % ou 3 lignes , remplies de 3 ou 
4 femences arrondies fiir le dos 8c aplaties dans les faces par ou elles fe touchent, 

\JS, I. RiBES. vid.GroJfularia. Rihes. Fufih.gall.Ch.ccj.Yn. 

LeGrofclier rouge commence à fleurir des la fin de Mars & continue en Avril. Sa fleur efî: 
d'une feule pièce, & non pas de 5* pétales comme le veut Mr. Tournefort. Cette pièce efl de- 
coupé en 10 lobes tant foit peu échancrez par le bout Se fur tout les 5 plus grands. Lescînq 
autres font placez alternativement, entre ceux la /etamincs environnent le centre de cette 
fîcur , qui efl garni d'un petit fly le fourchu. Cette fleur cfl verdaflre & les fommets des ctami- 
nés bianchaflrcs. ' - 

VS. X. RiBFS FRUCTU NiGRO, MAJORE, vîd. Groffiilana, 

Se trouve auprès du château de la chaffe fur le bord de TEflang. Fleurit en Avril. Sa fleur 
cfl un godet découpé fur les bords en 5* parties a pointes emoufTces qui fe rcnverfent fur les 

^ côflez. $ autres parties au/îi a pointes cmoufTées forment une couronne a Touvcrturc du go, 
dct. 5* etamines. Le piflile qui efl furmonté d'un filet fourchu devient conjontcment avec le 
cul ou le noeud de la fleur un fruit. ^ 

I. ROSA SYLVESTRÏS, VULGARIS FLORE ODORATO , INCARNATO. C. B.^'tU. Rofiî Jylveflrh 

alba cumrubore, folio glabro , jîore fimplici, Chdbr. 108. Cy nef bat os ^ Cynorrbodou. ILqs 
feuilles en font glabres àcs % coflez a ce que dit. j.B. 

* RosA SYLVESTRÏS , VULGARIS, FLORE ALBo. Rofà JylvcPris hîodora , Jive Canma 

r -L 

flore albo. Scot.Illuft.%,^6, ' - . 

* X. RoSA SYLVESTRÏS FOLiis oDORATis. C. B. Tlfi. florlbîis Incâmatls. C'efl la Rofa 
fylvefîrïs odorata incarnat Jlore. Eyjl, le. Tab, c^f), C.Bauh. la raportc a la première de ce 
Catalogue. 

Sa fleur a environ un pouce & demi de diamètre. Elle efl a f pétales échancrez , d'un in-* 
carnat vif, fur tout quand elle ne fait que d'epanoûir , elle feut afTcz bon. Les feuilles de ce 
Ro/îcr fonfplus rondes, plus plates Sc plus ferrées les unes contre les autres que cel- 
les du N^ 3. qui les a velues des z coflez comme celle-cy , & la cofle qui les foutient efl 
epineufe. ■ 

* 3. RoSA VULGARIS SYLVESTRÏS FOLIO SUBTUS VILLOSO , FLORE ALBC Rofa fyïvëflrîS 

alba, cum aliquo rubore , folio hirfuto. Cbahr. 108. 5^ J.B.i.lib- 14. fag. 44, 

Il faut raporter celle cy a celle duN°. %. ou du moins la ranger auprès, attendu que {ts nou- 
velles feuilles cflant écrafées entre les doitgs, y gluent & fentent de même quoique plus foi- 
blcmcnt , & qu'elles font aufli velues. Ses fleurs font blanches, a 5' pétales dont les échan- 
crurcs ne font prefque point fenfibles non plus que Todeur de la fleur. 

*4.RosA SYLVESTRÏS FOLiis cARiNATis , SUBTUS scABRis. Rofa (ylvefiris folUs angîu 
fis, odorat is, fulchre^profunde dentatis , flore albo odoro ^arvo , fruBuoblo7igo ntrimque 
turbïnato. T>.MichaeHs. N°.i66. an Rofa camj> e fris ^ re^ens , alba. C.B. Tin. ^^^7 Cjnof- 
batos five Cynorrhodos 3 Cordi in T>iofc.ï<). de fer if t. 

Ce Rofier efl commun dans nos hayes& dans nos taillis, ou il fleurit des le commencement 
de Juin, & porte fes fleurs comme en umbelles au nombre de 5- a ^ a chaque bouquet. Le 
diamètre de chaque fleur efl d'environ un pouce & demi. Les s pétales, qui la compofent, 
font blancs & quelquefois méfiez ou lavez d'un tantfoitpcude couleur de chair fort claire , cl- 

V les 



us. 



B r A N 1 C N PARISIENS É. 



171 



r L 

les ont chaune 9 a lo lignes de long fur autant de large , il font échancrez & taillez coifi- 
me cri coeur. Le milieu de cette fleur efl: occupé par une touffe d'etamincs blanc fales a fom- 
mets jaunes. Les découpures du calice qui' font au nombre de ^ ont 7 a 8 lignes de long fur 
une ligne & demie de large a leur bafc & fe terminent en pointe après s'eftre découpées en quelques 
barbes fur les coflez , Todeur de cette fleur efl très foible &; tient affcz de celle de f églantier 
commun. Le noeud du calice cfl long de 5* a d lignes , liffc , taillé comme en pot dont la pan- 
ce a x lignes de diamètre & le col une ligne & demie , verd pâle , lave de purpurin du cofté 
expdfé au foleil , & foutenu d un pédicule de la mem.e couleur, épais de demi ligne fur envi- 
ron un pouce de long (s'entend de ccluy qui fouticnt la fleur du milieu du bouquet , car lés 
pédicules des fleurs du contour n'ont que demi pouce, &fortenr doubles ou triples, d*un pédi- 
cule commun de la même hauteur, qui donne ordinairement a l'endroit dé fa division 1 feuil- 
les membraneufcs taillées en languettes, verd pâle, fouetté de purpurin.) Ces pédicules com- 
muns partent du même centre qui efl aufTi environné de 2 ou 3 languettes plus amples que cel- 
les dont nous venons de parler, mais de la même couleur. Toutes ces parties font portées 
par une jeune branche de Tanné , cpaifTc d'environ x lignes qui fait dcsZic-zacs dont cba-t 
que angle eft garni d'une feuille ou d'une coile qui fouticnt 7 feuilles , ,fçavoir 3 de chaque 
coflé oppofées par paire, & d'une impair qui la termine. Cette cofle n'a qu'un pouce ou z de 
longeur. Sabafe efl garnie de z membranes qui cnvelopent la moitié de la tige & fe termi- 
nent en pointe par leur extrémité. Cette cofle efl hcrifféc en dcfToUs de 3 ou 4 épines aflcz 
courtes. Chaque feuille qu'elle foutient efl un ovale pointu parles z bouts, creufé obli- 
quement en defîus de 5" a 6 fdîons qui forment autant de nervures fur le defTous "de la feuille, 
qui eft parfemè de petits poils roux qui la rendent rude de ce cofl:é la. Le defTus ell d'un vcrd 
fonce & un peu luifant. Son fruit meur efl de la couleur du grate-cul ordinaire , mais il con- 
ferve toujours fa figure de pot. La feuille qui termine la cofle cft plus long que les autres; 
Les unes & les aurf es font crénelée^ délicatement dans leur circonférence de crenclurcs fort 
|)ûintues. Ces feuilles font pliées en goutiere. Elles font comme chagrinées en dcfTus & un 
peu rudes, auffi bien qu'en defTous. Outre les épines qui herifTent la cofle qui foutient ces 
feuilles, elle eft auffi parfemée d'un duvet roufTatrc & fort court. Cette plante fleurit en Juin. 
Elle efl toute élégante par raport a fes feuilles qui font petites , roides 3C pliées en goutiere. 

* 5'. ROSA SYLVESTRIS ALTERA, FLORE ALBO NOSTRAS. Roji Htft.î^JI, TlukcnCty 

raporte la Ro/a (ylve/irisfûlio glahro , flore flanè albo. J.B. z. Rofa camna humtl'wr^ fru- 
Burotundo. 'D.Tlot.Hift.Oxon, Q'ciiXtiRofa arvefijis candida. C. B.Tin.^î^. Rofajylve* 
Jlris folio glabro y flore flâne albo, J. B- Z/^. 14./^^. 44. 

/ Ce'Rofier fe trouve dans les hayes en montant aux Capucins de Meudon , & dans celles 
qui font entre Marly & le Val. Je l'ay auffi remarqué dans les bois entre Porchefontaine 6c 
JoUy Se dans les BroufTailles autour du Château de la ChafTe dans la forcfl de Montmorency. 
Sa fleur paroifl en May , Juin & Juillet. Elle efl blanche, a ^ pétales du diamètre d'un 
pouce Se trois lignes & fent le Miel. Les pièces de fon calice font ordinairement entières 
ou très peu découpées. Le fruit efl d'un rouge brun & luifant. Il n'excède pas fa groffeiir 
d'une fcnelle. Les fleurs naifTcnt par bouquets, quelquefois au nombre de 15 ou 16 énfem- 
ble. J'ay auffi trouvé cette plante dans les hayes entre Surene & le Calvaire. 

* 6. RoSA CAMPESTRIS SPINOSISSIMA , FLORE ALBO ODORO. C.B.Tîn. OU il cfl dit quC 

fon fruit cfl noir, ainfi il ne faut point citer ce nom. mais c'efl la Rofapumila, ffinofifllmd-, 
folïisTmpinellae glabris ^ flore albo. Chabr. 10%. J.B. Rofa T>îmen fis ffccks nonafru£lu 

rnbro. T>od.Tempt,i%7. • 

Sa fleur eH d'un blanc un peu fale. Fleurit en May & Juin, an Rofa fyheftr'ts . fomije* 
ra, minor. C.B.'Pinl Son fruit cfl rouge dans fa maturité." Les pédicules en font épineux & 
non pas ceux dé l'efpece qui refTemble a celle-cy dont les fruits font plus gros& noirs quand 
ils font meurs. 

* 7. RoSA LUTEA SIMPLES. C.B.Thl. 

* 8. RoSA ALBA VULGARIS MAJOR. C. B. Thl. 

* 9. RosA SYLVESTRIS, FRUCTU RUBRO , HispTDO. Rofu Jylveflr'ts , friiUuhtfftâQ , oblon- ■ 

go, Tîibro. Trod. Bot. Tarif » ' * " 

Mr.Blondinnfadit qu'il Tatrouvédu coflé de TI fie Adam & que fa fleur cfl a peu prés de 
grandeur de celle du N*. i. de couleur rouge pâle. Cette plante ne diffère de .celle du N". i 
que par fon fruit qui cil parfcmé de poils rudes & piquants. Je l'ay trouvé dans les hayes en- 

Xx tfc 



> 



1/4 



BOTANICON P A R I S lE 2^ SE. 



Garance. 



trc Francoiivillc & la croix de Picrrclay dans le Chemin. 

r 

o I. Ros soLis FOLIO suBROTUNDO. C.B.Tm.ss?, 

4 

Se trouve a Meudon autour de l'Etang de la Garenne, a Montmorency aux environs du 

Château de la chaflc. 
Q * z. Ros SOLIS FOLIO oBLONGO. C.B.Tiu.^^y, RQsfolis. Sm.Taul.Icon.2,'^6.. ille 

donne pour le précèdent. 

Se trouve dans les petits ruiffeaux qui coulent dans le patis de l'arche proche St. Léger en 
ïvelines dans le même endrott ou fe trouve le Gale. Les poils des feuilles de ces x plantes font 
des canaux' a Textremitc desquels eft un glu qui file & qui picotte la langue. 

I, RuEEOLA vuLGARis QUADRiFOLiA LAEvis. Inft. flor'tbus pivpirafcenùbîis. Rub'ia Çy* 
nanchica. C.B. Pin. ^SS- Gallium mo^itanum laîifolium cruciatum. Col. i. t^C-t. il la dit a 
fleurs carnées. Item Gallium album minus. C.B. Tin. S3S- ^fi Synanchia altéra Anglica, 
Jive minor. Lob.Ilhftr.i^o. flofculis fnaverubentibus. 

Z. RUBEOLA QUADRIFOLIA LAEVIS FLORIBUS ALBIS. Inft. GâlUcUm alhUM ^ miuUS, C. B, 

Tin.^-iS. Tabern.Icon.xsi. 
' I. RuBiA TiNCTORUM SATiVA- CB.Tiu.^i^. Garaucf citltivée, Ftifch . ch .csw. 



^S' a. RUBIA SYLVESTRIS MoNSPESSULANA , MAJOR. J.B. 



J^nce, 



US. 



I. RcBUs VULGARIS sivE RuBus FRucTu NiGRO. C.B.Tîn.^y^. Roncc. Fufch.ch.ijy. 

* RUBUS VULGARIS, FLORE ALBO. H. R. Monjp. 

Fleurit en Juin dc Juillet. Fleur a $ pétales ovales pointues par les i bouts. Elle a envi- 
ron un pouce de diamètre. 

*" RUBUS VULGARIS, FLORE ALBO, SEMIPLENO. 

* RUBUS MONTAKUS REPENS , SAl^MENTIS ROTUNDIS, SPINIS MINUTISSIMIS MUNITIS, 
FOLIIS ROTUNDIS UTRINQllE LANATIS, SUPERNE CINEREIS, INFERNE CANDICANTIBUS , 
FLORE ALEO, FRUCTU KIGRO PARVO. Mich.Tl. Flor, 

^ X -H 

J'ay trouvé cette efpece dans les landes de la Buvette Royale , en allant a Fontaine* 
bleau. 

US. Z. RUBUS REPENS FRUCTU CAESIO- C.B. Tin. 

ê 

us. 3. RuBUS Idaeus sfinosus. C.B. Tin. 

Elle eft commune dans quelques uns des bofquets de Trianon. 
VciitHaiix. I. Ruscus Myrtifolxus aculeatus. Infl.y<). H.Tarif.^-L%. Rufius. C. B.Ttn. ^jo.J. 
^^'B.J.lib.s^579' Matth.\%\4,. Ejufd.ltal.ii'j^. Camer . Efit . ^ i s • Obf.^S-L. Adv.'L^^.defc, 
Tabern.Ic.063. Park.Theat.%^3. Raji Hiji.i.66^. defc. nouvelle Rufctis five Brufcus.Ger^ 
Em. ^07. Myrtacantha, Mm'inaJpina,JîveMyrtusJylve(ïris.Lob.Ic. 637. Rufcum. T>od> 
Pm/r.744. Rufco.Cafl.i%S' Rîifcus. Trag.^n). Ic.TaJf.fart, alt.ô^. Radix IdaeaDio/co- 
ridis. Col.Tbytob.û^.Icon.ô^. Rufius. Eyji.l'ab.x. 

Cette plante fe trouve dans les bois a Jouy , Verfailles , St. Germain , Fontainebleau. Sa 
fleur paroift en Avril & au commencement de May. Elle cil d'une feule pièce d'environ 3 
lignes de diamètre, d'un blanc fale tirant fur le verdaftre , elle fe découpe en é parties 3 lar- 
ges & 3 étroites difpofècs alternativement. Une gaine pourpre violet tient lieu d'etamines 
elle cil chargée de 6 fommets & relevée de 6 coftes arrondies dans fa longueur. 

US. * I. RUTA HORTENSIS , LATIFOLIA. C.B.Tin.336. 
* %. RUTA SYLVESTRIS, MAJOR. C.B. Tin. 

Mr.d'Ifnard a trouvé cette plante en abondance en allant de la chauffée de Gouvicux au 
bac de St. Leud'Effercns, vers le milieu, & a la droite de la defcentè de la Montagne de 
Maillet dans une carrière a découvert. 
US. ï. RuTA MURARiA. CB.Tin.^s^. Saxifrage. Fufch.ch.ccLxxx. 



m'. 



_y^ 



*t 



i.SA. 



BOTANICON T A R I S I E î^ S E. 



V5 



c^x/^^o^/^^?^<5^ocoi^^(^X'^^î^y^^x/5^o^ 




I. ^ti^i^f:^^i>tr AGITTA AQUATICA MINOR LATIFOLIA. C.B.Ph. Ra^ 

mmculus palujtris , folio fagittato minori. J.R.H, 
La ûcxxT cfl a Eramines fans nombre. 

*2. SagITTA AQUATICA MINOR ANGUSTIFOLIA. C.B,P'm. Rauml- 

culîis palufiris , folio fagittato angnftiori, J. R.H. 

Cette plante varie fuivant fon âge & le plus ou moins de profon- 
deur qu'ont les eaux ou elle fe trouve. Voyez en une figure a/Tez hi* 
zarefousle nom de Sagitta aquatica foliis variis. Flor. Trujf.x^^. 

I. Salicaria vulgaris pur'pure a, foliis oblongis. Inftit. flore fuffureo foliis binis. 

* Salicaria vulgaris, foliis oblongis, binis, flore roseo vel Persici flo- 
kE. couleur de fleur de Pefcher. 

Trouvée autour du grand Etang de MarcoufTy le 19 d'Aouft 1710. 
Salicaria vulgaris, purpurea, fouis oblongis, ternis. . 

* Salicaria vulgaris, purpurea, foliis oblongis alternatim dispositis. 

1. Salicaria Hyssopifolio latiorl J.R.H, Hyfofifolia.x^. C.B.Tm.%x%. ItemLy. 
flmachta rubra non filiqnofa. i . Ejufd. C. B. pin. z^6. Lyjîmachia purpurea 11. fiveminor, Cluf 
Hift.YA. & Icon-i.n. Ly^achia purpurea Tannonica. J. B. 2. //^. ir. /. c^o^, 

3. Salicaria Hyssopi folio angustiore. J.R.H. 

1. Salix vulgaris, alba, ARB0RESCEN8. CB.Tin. florifera. 
Les fauîcs fleuriffcnr vers la fin de Mars & en Avril. Mais ccluy-cy ne fleurit que vers la 

fin de ce dernier mois & au commencement de May. 
Salix vulgaris, alba, arborescens fructifera. 

2. Salix vulgaris rubens. C. B. pin.^j^. l^^Çi^^xzàw Salix'Phoenicophlaeos flve'Phoe* 
mcea. Lngd. Saule Thoenicien. Lugd.GalLi.x^^. que C.Bauhin raporte mal a propos au 
fuivant de ce Catalogue convient mieux a ccluy-cy , en ce que les feuilles en font dentelées 
comme la dite figure les reprefcnte. 

Son ecorcc eft rouge brun. Se trouve fur la chauffée d'Auteiiil. * 

3. Salix sativa lutea folio crenato. C. B.Tin.^'j^.'Dillen.Cat.Giff.^.t. Salix te- 
nuior fativa viminea. J.B. i.zi^. Salix tenuifo lia dent at a. Munting. Thytogr.fig.xx. 

4f. Salix folio amvgdalino, utrinque virente, aurito. C.B. Tin. C'eft félon ÎP///- 
kenet, le même que le Salix folio Awygdalino utrinque aurito , c0rticemabjicie7is.Raji.Hif. 
1411. Salix viminalis nigra. Tark.Theaîr. , , ' 

Le pied de TEcole fe dépouille de fon écorce par le tronc & fes Ofiers font noira- 
ftres. 

5-. Salix folio longissimo angustissiMo, utrinque albido. C. B. Tin. La plante 
que Mr-Tournefort indique fous ce nom n'a fes feuilles blanches qu'en dcffous , dont ce nom 
neluy convient point. C'eflle Salix folio longifimo Raji. Cat. Cant. Çg Synopfi^i, Salix 
angufiis & longiffîmis foliis crifpis , fubtus albic antibus . J. B, r. Hb. 8. /. an. Mr. Ray & 

après luy Mr. Tournefort & Pluk. y r^cp^^oxiclc Salix oblongo inca7io acuto folio. C.B. Tin. 
474. Salix oblongo incafio folio. C.B.Trodr.i^^, 

6. Salix Nerii folio utRikque virente. Salix rubra minime fragili s , folio lon<ro 
angufto. y.B.i.xi^. Tluk. y raportc le Salix vulgaris rubens. C. B. Se doute fi ce n'eft 
point auffi le Salix minime fr agi H s , foliis longifpmis utrinque viridibus nonferratis ©. She* 
rard Raji. Synof%()^. 

r 

Salix vulgaris nigricans folio non serrato. C. B. Pin.^y^, Plukenet y raporte 
le Salix Tboenicophlaeos fve Thoenicca, Lugd. 177. Le N^ 6. de ce Catalogue cil: le 
même. ' 

7. Salix platyphyllos, Leucophlaeos. Ltigd.zyô. Je doute que la plante que Mr. 
Tournefort indique fous ce nom foit bien celle de THiUoirc de Lyon. Mais il ne faut point 
douter que ce ne foit le Salix Syriaca folio oleagineo argent eo. i.C. B. Pin. 474. Calaf , ® 
Ban. Projp. Alf. Aegypt. 16. J. B. i. lib. 8. /. xio. C'cft auffi le Salix foliis kngis , latis 
^ crifpatls fubtus cumnitore canefcentibus. P luk . Almag. Bot . ^x% , ou eft rapporté avec dou- 

. Xx i te 



Saulxi 



. Yj(y 



BOTANICON P AR I S 1 EN S E. 



, 4 



te le Sallx 'cafraea acuto longo que folio. "D.Sherard. Raji SjnoJ>f.%^3, Forte eùamSalixla, 
tifoltay folio {{tendent e Ejufd. Synoff ibtd. ' > 

8. Salix latifolia rotunda. C.B. Pin. 

Je croy que les s fuivantcs , ne font que des varierez du N°. 8. 

Salix folio ex rotunditate acuminato. C.B. Pin, 

a*SALix Capraea folio oblongo utrinqle villoso. "Lq Salix aquatica. Loh.lcon. a; 
137. rcprefente parfaitement bien cette variété. Mr. Tourncfort joint a cette figure celle du 
Salix platyphyllos Leuco^hlaeos. Lugd xj6. mais je ne vois pas qu'il ait raifon. 

b* Salix Alpina pumila ,rotundifolia repens, interne subcinerea, s.C.B.Pin.' 
474. Salix pumila latifolia. i. Cluf. Hift. 85. J. B. i. lib. 8. /. ii6. Salix panilafrior. . 

^od. Pempt.^^i. 

Ccluy-cy fe trouve autour de la pièce des fuifTes , mais je ne le croy qu'une varictc 

duN°.8. 

* Salix Ulmi minoris folio rugoso et crenato. 

* Salix ulmi minoris folio rugoso, non crenato. 

* 9. Salix suerotundo argenteo folio. C.B.Pin. Ceft fans doute le Salix pumila 
' fuhrotîmdis foUis , utrinque lanuginofis , ïê argent eis. pluk. Almag. 318. Derrière le Pota- 

ger de Verfailles. 

* IQ. Salix pumila, angustifolia înferne lanuginosa. J.B.ï.^i^. Pluk- y roi^- 
•ponclc Salix pumila, brevi angttftoque folio incano. C.B. Pin. ^j^. Salix humi lis anguftifo- 

ha repens. Park.Theatr. 

Il fe trouve a planct parmi le Gale. 

* Salix pumila angustifolia. prona parte cinerea. J.B. r. lib. 8. 2,13. la figure 
fait paroiflre les feuilles oppofces par paire. Plukenet y rapporte le Salix humilis repens an- 
gujtifolia Lobelii. Ejufd.J.B.ï.iii^. Salix pumila Liiîifdlia incana. C.B, Pin. (maie) Salisff 
pumila anguftifolia reEîa. Tark. Chamaeïteajive Salix pumila Gérard^ Tluk. 

* II. Salix humilior, foliis angustis subcaeruleis ex adverso binis. Raji.Hifi, 
14x1. ^T>illen-Cat.Giff.p.^%. Salix humilis, capitulo fquammofo. C. B. Pin. ^y^. Salix 
Hélice Tbeophrafti. Lugd. i.xjj. Saule Hélice , de Theophrafte. Lugd. Gall. i. x33. Salix te- 
nuior , folio minore ntrinque glabro.fragilis.J.B. \. lib.%. p.%x^. Lorsque quelque infe(5te 
pique les fommets de fes jeunes branches, il s'y fait des paquets de feuilles difpofées comme 
en rofe, & pour lors c'eft le Salix humilis capitulo fquamofo. C. B. Tin. 474. Salix Hélice 

■ Theophrafti. Lugd. i . i77. 
US. I. Samiïucus fructu in umbella nigro. C. S.Tin. Suin, de Fufih.ch. xx. 
US i. Sambucus humilis sive Ebulus. c. B.Pin. Hyeble de Fufch.ch xx. 

I. Samolus Valerandi. ^7- B. 3. lib, 38./. 791. Alfine aquaticaperennis folio Becaltmgae , 
Mor.Hift.Ox.%.-^'L^. item Veronica aquatica folio fubrotundo ^ non crenato. Ejufd. 313. Ana- 
gallis aquatica folio rotundo non crenato. C.B. Tin.i^x. 'Planta heteroclïta rotundifolia , 
minus crenata Becabungae foliis peut ap étala capfula Aljines quinquefida. z8. Mor- Hift, Ox> 
%.SZA.Item Veronica aquatica folio fîibrotundo -i non crenata. Ejufd. Morif. Icon. Tab.-LJL^ 

. 5e&.3.fig.z^. 

Dans le parc de Meudon autour de TEftang de la garenne & dans le marais qui efl au dcf- 

fus de TEftang de Chalais. Sa capfulé s'ouvre en s pointes & renferme plufieurs fcmenccs 
noires & très menues qui meuriffent en Septembre. 

Sanguen. vid. Cornus faemina. ' '-■-"■ 

Saniclel' *• Sanicula oFFiciNARUM. c. B. Pin. 319. Sideritis tertia T^iofcoridis , Col. Thjtob. 71, 

^^- Sanicle majîe. Fufch. ch.cchxi. - 

i.Saxifraga ROTUNDIFOLIA, ALBA. C.B. Pin. La grande fàxifrûgc. Fùfch. ch^ 



.y 



Sureau. 



CCLXXXVI. 
US. ^. SAXIFRAGA VERNA ANNUA, HUMILIOR. /?{/?. 

us. Saponaria vid. Lychnis. N^I• 



f 



\ 



\ 



us. G» I. Scabtosa pratensis hirsuta, quae officinarum: C.B.Tin. flore caeruleo. Sca- 
Scahiei/fc. yiofa pratenfis hirfuta , quae officinarum ^ flore ex caeruleo purpureo. C.B, Scabiofa pra* 

tenfis hirfuta , quae ojficinarum^ flore pur pur a fc ente. Variât flore albo ^ purpura- caeruleo^ 
fimplici ^ pkno. dit Pluk, Scabiofa vulgaris. Eyft.Tab.x^j. Scabienfe. Fufch. r/^.çcLxxiii. 



BOTANIC'ON PARISIENSE 



177 



Il s'en trouve des pieds dont les fleurons font tous égaux & réguliers. Il fe trouve aufîî 
des pieds forts velus , d'autres prcfque glabres qucîquesuns a feuilles entières & d autres a feuil- 
les découpées. 

* SCABIOSA PRATENSIS, HIRSUTA , QUAE OF PICIÎiAKVU. C, B. Thl.folîh âX luUO & vi- 

ri de variegatis, ' ■ 

* SCABIOSA PRATENSIS, HIRSUTA, QUAE OFFICINARUM, CALICE AMPLISSIMO, NER- 

F 

VOSO , ET DENTATO. 

J'ay trouve cette varietc autour de Giroflay en 1708. Sa fleur efloit d'un bleu pâle, & 
avoir un quart moins de i pouces de diamètre & le calice i pouces & demi . compofé de i(5 
parties, dont les x inférieurs avoienc chacun plus d'un pouce delongeur fur dix lignes de largeur 
: un peu au defTus de leur bafe , qui eftoit arrondie aufïï bien que le haut. Ces x pièces Q.^o\cxiZ 
relevées en de/Tous d'une nervure, qui les parcouroit&partageoitdunboural'autrc en z mof- 
tiez égales. Chaque moitié eftoit aufîi relevée de 3 autres nervures un peu courbes , & leurs 
bords liçrifTez d'autant de petites dentelures. Ces % parties qui eiloient oppofez Tun a l'au- 
tre cftoient croifez par une autre paire de feuilles prefqueaufTi grandes, & cclktcy par une 
troifiemeun peu plus petite & ainfi des autres, quialloient toujours en diminuant, de forte que 
les dernières n'avoient qu'environ demi pouce de long fur x lignes dans le fort de leur largeur. 
Les feuilles, qui fortoient du collet de la racine, & celles qui accompagnoient les tiges, eftoicnt 
tantôt découpées profondement & tantôt fimplement dentées. 

* SCABIOSA MAJOR COMMUNIOR , FOLIO NON LACINIATO. J.B. 

* SCAEIOSA VULGARIS, FLORE PLEKO. Raj .Cut . Angl. 

* SCABIOSA PRATENSIS ÏÎIRSUTA , QUAE OFFICINARUM, PROLIFERA. 



r 



* + 



, _ 01. ScABiosA, CAPITULO Gi.ov.os,o yMii^oK.C. B.^tH.zjo. forB cacrulèo. Bot. Par.Trodr.^^^^''^' 
Scabîofa capitula glohofi ^ major. C.B. 'Tin. -l^o, ^ J.R.Hcrh.^^'y. Scahiofa minor vulga- ' 

ris. J. B. 3. Raji Hiji.i.s?^' Scabiofa anguftifolia^ Jlore fubcacruleo. Eyfl.Tab.x$%. Phy- 
teuma T>iofcoridis. Col.'Phjtob.^^. C.Baub. la raporre a fa Scabiofa captulo globofb mnjori 
C.B. Tin.tyo. qui eft noftre Plante en queftion. Ainfi il ne faut pas fuivre l'hiftoirc des en- 
virons de Paris, c[\x\V\x\àic{\iC^o\it\2LScabiofa captîilo globôfo minor. C. B. Tin. 8c qui n*^ 
raporte que \z Scabiofa minor. iv. labern.Icon.xCi. mais cette figure ne reprefentc point no- 
ftre plante. Il eft bien furprcnant, queMr, Tourncfort tout habile qu'il eftoit, ne connut pas 
cette plante, qu'il indique, dans fa deuziemc herborifation pag. 141. ^owxliScabiofacafïtU' 
lo globofo minor- C. B. Tin. C'efl une faute qu'il a faite d'aprez Tlukenet. Il eft encore plus 
étonnant, qu'il ait xz^^oxtt\Q.Th'St€itmaCohimn.Phyt.i)<).Q^\ eft la plante de nos Campagnes, a 
XzScabiofaftellataminima. C.B.Tin.^'yi. Prodr.ixC, celle ci n'ayant, comme dit ^tf«^'//, 
que 3 ou 4 pouces de haut pendant que celle la s'cleve jufqu'a z coudées , a ce que dît Co- 
lumna. 

j ■ 

lime femble y qu^ily a quelqu' équivoque ici: pourtant tout cela Je trotiv' ainfi dans les 
Manufcrits. 

. * SCABIOSA, CAPITULO GLOBOSO , MINOR , FLORE PUPvPUREO. 
, * SCABIOSA MINOR VULGARIS, FLORIBUS CARNEIS. H Ox. 

* ScABiosA MINOR VULGARIS, FLORIBUS CANDiDis. J.B. Scabiofa tenuifoîla , flore âne- 
reo. Eyft,Tab.%si) 

, * ScAEiosA MINOR VULGARIS, PROLIFERA. ScabiofatemiifolU proUfera minor . C.B. Tin. 

y ^ 

Quae Traecedentis tantum varietas e(l. dit Pluk. , 

* 3. ScABioSA MINOR. i.ii.iii. Tabcru. le. 160. g \6x. Scabiofa capitula globofo , mi- SisUatd. 

9îor. C. B, Tin. %jo. an Succifa Alpina Globulariae foliis. Tviumf. Obferv. 78. 

cnmfig. 

Sa fleur paroift en Juillet & Aouft. Elle peut avoir un pouce de diamètre. Les fleurons 
du difque font prefque réguliers, & ceux de la circonférence irreguliers comme dans celle du 
N".x. Sa fleur eft bleue. Les fleurons font découpez en 5 lobes , deux fuperieurs, deux late-. 

xaux . une inférieure. , 

4.SCAB10SA FOLIO iNTEGRo, HiRSUTO. Inft,j^66. SuccU'a htrfuta. C. B.Tin.'L6<). 

Fleurit en Aouft & Septembre. Le calice du fleuron eft une capfulc a 4 pans, dont chaque 

face eft relevée en longeur d'une cofte & creuféc de ^ filions , un de chaque cofté de la dite 



lAX' 



côte. 



Cette capfule renferme une femencc. 



Yy 



SCA» 



178 



BOTANICON P A R i S J E N S E. 



us. 



.ScABioSA FOLIO iNTEGRo , GLABRo , FLORE CA^KVhzo. luJl.Succif a gkbr a. C. B .'T'm.x6<), 
TycnocomonT>iofcoridîs. Çol.Thjtob.i^. Mors du Diable. Fufch.ch.cQhxxii, 

* SCABIOSA FOLIO INTEGRO, GLABRO, FLORE INCARNATO. Ittfi .SuCCtfafiore CaVlieO. ScOt, 

illufl.x,^!. 

J _ / 

ScABiosA FOLIO INTEGRO, GLABRO, FLORE ALBO. lujî. Succtfa h'trfuta câudtda. Flor, 
Truf.iSi, Sucà fa flore albo. Scot.Illîtft.%,'^\. - > 

* ScABiosA FOLiis iMis iNTEGRis, CAULESCENTiBUS iNdsis. Sticcîfah'trfutacaerulea, fo^ 
his incifis^ laciniatis. Flor.TrîfJf.x6-^. 

5-, SCABIOSA, QUAE DiPSACUS SYLVESTRIS, CAPITULO MINORE, VEL VIRGA PASTORIS Ml- 

NOR. C.B. Tin. 

. i.ScANDix SEMiNE ROSTRATo vLXGARis. C -5. P/;^. Pe^îenVenerts .J ,B . Rûft.Hift .\ .àp.%, 

* I. SCIRPOIDES, QUOD GrAMEN CyPEROÏDES PALUSTRE ELATIUS , SPICA LOKGIORE LA- 

XA. jRaJi. Qramen Çyperoides pahftrc , elatius , Jfica kngïore laxa. H.Ox. ^,ScB.%. Tab 
ii.j%. Z3. Cyperus Alpnus longus inodorus , fanicula ferruginea minus Jpa7fa. Agroftogr, 
Helvet^xj. Tab.yiii.Carex, vid.Flor.Jenenf^oô. 

* i. SCIRPOIDES, QUOÛ GrAMEN CyPEROIDES, SPICA E PLURIBUS SPICIS BREVIBUS MOL- 

LiBUS coMPOsiTA. Raji, Syn. Cette plante eft fort bien reprefentcc par la figure du Gramen 
Cyperoides paluftre majtts , fpica divifa. C.B.Hifi.Ox.i.SeEî.%,Tab. \i,fig.%^. Morifon 
y rapporte le fuivant N°. 3 . de cette page. C'eft le Gramen Cyperoides fpicis curtis divuljis^ 
Flor,Truff'. iiy. r««2j^. Ses tiges font triangulaires. 

3. SCIRPOIDES, QUOD GramEN CyPEROIDES EX MONTE BalON, SPICA DIVISA. J.B. 

Fleurit en May. Sur la même telle fe trouvent des épis a fleurs & des épis a fruits , ces der- 
niers occupent le haut & le bas , & les autres le milieu. Les Epis a fleurs donnent 3 etami- 
nes, qnifortent de chaque paquet d'écaillés- Et les Epis a fruits renferment fous chaque éca- 
ille des embryons de graines furmontez par une paire de cornes blanches & velues. 

4. SCIRPOIDES, QUOD Gramen Cyperoides palustre mAjus spica compacta. C.B.Gra^ 
men Cyperoides palujîre majus fpica compara. CB. H. Ox. 3. Se6f. 8. Tab.iz. fg.z^. 

Ses femences font rondes & applaties furmontées d'un fly le fourchu. Elles font cnferme'es 
entre deux bafles, dont la mère en a encore uned'appuy. Ses fruits ne font pas rangez en deux 
ordres comme le font ceux des Chiendents , mais ils font difpofez en rond ou de tous fens 
autour de la rapette de chaque petit paquet. Sa tige eft triangulaire & non fiftu- 
leufe. 

* 5*. SCIRPOIDES, QL'OD GrAMEN CypEROIDES SPICATUM MINUS, SPJCA LONG A DIVULSA 

SEU iNTERRUPTA. Raji. Morifon cw àoimç un^honiiQ û^TQ {ous \t nom à^Gramen filvatt' 
• cumtenuifolium, rigidiufculum , J.B. H.Ox.^. SeB.%. Tah.ix. fig.%-j, 

* 6.SciRPoiDESi, QUOD Gramen Cyperoides spicatum minus, spica divulsa aculeata 

Rafî. Synopfx69. Morifon QnAonntwnthonnt Ç[^\rcfons\^ nom àQ Gramen Cyperoides ne^ 
morofum fpicis parvis ajperis. C. B.Hift. Ox. 3. Se[f. 8. Tab. 1%, fig. 26. 

* 7. SCIRPOIDES, QL'OD GrAMEN CypEROIDES ELEGANS , SPiCA COMPOSITA MOLLI. TltlL 

* 8. SCIRPOIDES, QUOD G R AMEN Cyperoides tenuifolium. spicis ad summum caulem 
SESSiLiBUS, globulorumaemulis. Tluk. Mmag. Bot.xj^. Thytogr,Tab.^\. fig.%. Gramen 
Cyperoides foliis mollibus îenuibus , fpicis brevibus coacervatis tribus quatmrve infimmi- 
tatecaulis. Raji Hijl. C'ciï un YT^y Cyperoides que y^y 

* 9. SCIRPOIDES, QUOD Gramen Cyperoides minimum, seminibus deorsum reflexis 
puliciformibus. Raji.Syn.z6^. Gramen Cyperoides pulicare, Hif Ox. 3 Seef ^ Tab x% 
fig- . > . - - 

* 10. SCIRPOIDES, QioD Gramen Cyperoides angustifolium , spicis sessili- 

BUS IN FOLiORUM ALI S. J.R.H. 539. Gramen Cyperoides panicîilis pluribus fefplibus in fo^ 
liorum alis, H. Ox.^.SeSl. Z.Tab.iz, Eft un vray Cyperoides 

Dautheur avcif effacé tout ce qui fe trouve icy, en fmrquant au plus bas, c'eft unvrayCy^ 
peroides ; mais dans le Trodromus il ta retenu. 

Le Gramen nemorofum fpica molli ruffefcente. C B. Tin. 7. Gramen fylvaticum velNemo^ 
rofum. x,TabernJc.%%6. que Mr. Tournefort {HifI.Tar.^6z,) indique a rentrée de la fo- 
reft de Fontainebleau, au de la delà Buvettte Royale, a gauche dans les Bruyères , eftdcce 
genre, ainfi il n'a pas eu raifon de le ranger parmi les Chiendents dans fes J.R.H, ouille 
nomme Gramen nérnorofum, panicula rnfefcente, molli. pag.'^iz. 

, I.SCIR- 



^ 



XI. 



B^O T A N 1 C N PARISIENS E. 



79 



/ 



T. SciRPUS PALUSTRis ALTissiMus. J.R H. Cyfevus httgus inodorus fylveftrh, Ger, 
Rajt. Hift. i^oo. N°.j. Cypertts longtis major\ ^ elatior , folïts^ carin a ferrât is. H.Ox. 
3. SeB.%. Tab.w, Jig. hc Çy férus inodorus Germanmts. CB.T'm. y eft rapporté. Cefl 
aufll le Gramen Qyproides maximum foin medio imbrkato. H. R, Tar. 8 1 . Cyperus lougus ino- 
doriis vulgaris, Park, Th. 1263. ^Gramen arundinaceam masiimiim Bayonenfe ejufd. 
ibid.^t'ji. Raft. Hift.%.\%%%. 

L'embrion du graine cfl furmouté de 3 filets blancs. 

; a. SciRPUS OMNIUM MINIMUS, CAPITULO BREVIORI. J.R.H. 

* 3. SciRPUS SUPINUS, MINIMUS, CAPITULIS CONGLOBATIS , FOUIS ROTUNDO-TERETI- 

Bus. j.r.h: 

4. SciRPUS PALUSTRIS, ALTISSIMUS, FOLIIS ET CARINA SEURATIS. J.R.H, Çyp€ri fp* 

des. 



/ 



Typhulae Jpecies. 



" \ 



5. SciRPUS Equiseti CAPITULO MAjORi. Injl. JuncellusCyferotdes^cafztulofimfltcz. Flor, 
"PruJTfig.isi. 

Les Embryons des graines font furmonrcz d'une paire des cornes blanches. Il s'en trou- 
ve a tige ronde, & a tige plate. 

* 6. SciRPUS EqUISETI CAPITULO ROTUNDIORI, -■'''' 

Se trouve en quantité autour du petit Etang de Marcoufly , en Aouft. 

7. SciRPUS Equiseti CAPITULO MiNORi. InJî.$%Z. item Sdrf us omnium minimus^ caf/tU' 
lo longiori. J.R.H. 528. Cette plante eft répétée 3 fois dansles J. R.H. Sçavoir fous Icsdcux 
noms déjà dits & enfin fous le nom de Scirpis omnium minimus Lujitanicus. J. R.Jl. 51 8. 
bien vérifié dans l'herbier duDroguier. Mr.Tetiv. Juncus omnium minimus capituUs Equî* 
feti. ^lot.Hift.Ox.Raji.Hift.i^o6.%o. Juncelli omnium minimi , capitulis Equifeti. Raji, 
^'luk. Thytogr. Tab.^o. fg.y. il doute fi c'eft le Juncellus Equifeti capituUs fuit mis. C. B. 
'Pin.ii-L. Trodr.z^. que MnTourncfort raporte au N°.3. de ce Catalogue. 

* 8. SciRPUS, QUI Gramen Junceum foliis et spica Junci minus. C.B. Tin- ^. Juncus 
^arvus montanus cum parvis capitulis luteis. J'B^ x. l.iB. p.^x^. ^ Gramen junceum ma^ 
rinuTfi denje ftipatum. Ejîifd/tbid.p.$o%. Juncus parvus palujlris , cum parvis capituUs E'^ 
quifeti Raji.Hift.x^oS. Mr.Tetiv. Juncus minor capituUs Equifeti. Ger.fig.i6i\. Juncus 
àquaticus capituUs Equi feti. ^ark.fig.\\^6. Raft. Qat. Angl.^HiJÎ.\-3,o'y.SynopJ-xox. Plus il 
Fa encore envoyé comme une Plante différente fous le nom de Juncus parvus palnjlris cum 
parvis capituUs Equifeti. Raji. Hif. 1306. ® Synopf 203. Pluk, Thytogr. Tab. 40, 

ftg.6. . 

" Il èft commun dans les marais ou prcz marécageux de St. Léger en Ivclines. Il fleurit en 

Mày. Quelquefois il eft, plus grand que ne le reprefente la figure de Lobel , & fes teftes a- 

lors , font furmontées par la tige , ainfi ce pourroit bien eftrc aufiî le Gramen junceum mini* 

mnm capitulo fquammofo. C.B.'Pin.d. Prodr.ss- ^°-S7- ^ 

* 9. SciRPUS, qui Gramen Junceum clavatum repens, foliis et capitulisPsyllii. 
H.Ox. Mr.Tetiver. Juncus capituUs Equifeti minor , fluitans. C.B. RaJi.Hif.i^c^. 19. 

vid. Petiv. Concord. N°.zis. 

' Fleurit en May, Son Epi eft compofé de quelques écailles, de chacune desquelles fortentj 
etamines, qui n'environnent aucun embryon de graine , mais il y a d'autres écailles , qui oc- 
cupent la partie fuperieure de TEpi, qui contiennent Penibryon de graine , qui n eft environné 
d'aucune etamine. Les pédicules, qui foutiennent les Epis, font applatis. Cette plante fe 
trouve dans quelques unes dcs'lacunes, qui font entre St. Clair & RoufTigny , & dans celles 
des patis de Montfort Tamaury, & dans les marais ou prairies de St. Léger. 

* I. Sclarea. Tabern. le. 273- Orvale cuhivé. Fufcb. ch.czy.y. 

Cette plante fe trouve auteur de Montmorency. Elle eft bifanmielle & fleurit en Juin & 
Juillet. 



« f* 



\ 



Yy X 



* %. SCLA' 



îSo 



BOTANICON P A R I S I E N S E. 



* 1. SCLAREA, FOLirS PROFUNDE INCISIS, QUAE OrVALA SVLVESTRIS SPECIES QUARTA, 

4 

* SCLAREA, QUAE OrVALA SVLVESTRIS SPECIES QUARTA. ©^J^. FLORE DILUTE CAERULEO. la 

Salvia agreftis Jîore alho. Eyft. Tab. ixj. a les feuilles incifëes comme celle de T)odon, Cha^ 
macdrys alpina jïorQ Fragariae albo. J.B. 3. lib.x^. f.%<)o. quoad Icon. Salvia fylvefiris 
Trag.^^, Ormhm Jylvejîre. Fuchf.s^^. Orvaie fauvage. Fufch.ch.cdxx. 

3. ScLAREA PRATENSIS, FOLIIS SERRATIS, FLORE CAERULEO. Inft. 

Si fleur a environ lo lignes de long , elle eft ordinairement d un gros bleu foncé & quel- 
quefois d'un bleu paile fur d'autres pieds. Elle fleurie des la fin de May , en Juin & 
Juillet. 

* SCLAREA PRATENSIS, FOLIïS SERRATIS , FLORE DILUTE [cAERULEO. 

SCLAREA PRATENSIS, FOLIIS SERRATIS, FLORE PURPUREO VEL RUBICUNDO. C. B.'Pm, 

238. d'un très beau pourpre. 
Trouvée le -2.6 May I7iz, dans les bas prez entre liïy & la Seine. C'cft le Salvia agre- 

Jiis flore fur fîireo. Eyft. Tab. xij. , 

SCLAREA PRATENSIS, FOLIIS SERRATIS, FLORE SUAVERUBENTE. Injl. 

ScLAREA PRATENSIS, FOLIIS SEKRATis , FLORE ALBO. Inft. Scluvea Jylvefîris florc alùo, 

Tabernjcon.-ij-i. 

US. I. ScoRDiuM. C.B.Tin.'î.^y. vid. Chatnaedrys. N°,^.Scordion. Fufch.galLch.ccxcvïiti 

Fleurit en Juillet & Aoufl. Se trouve en quantité entre Gournay & Chelle dans Iq$ fof- 

icz des chauflees. Il fe trouve en allant de St. Denis a la Barre le long du chemin , dans un 

w 

fofTé a [droit , fe trouve aufÏÏ a Montmorency en quantité autour des Etangs , & a Bondy 

dans la fofTé qui aboutit au grand Chemin de & a l'avenue du Château de 

Riuçy. 

r 

* ScORDIÙM FLORE AEBO. 

. Se trouve en quantité autour de la mare a Bourfias proche du Village de Livry. . 
US. I. ScoRODONiA siVE S AL VIA Agrestis. Gcr. Scordiitm altermn , five Salvia .^grejlisl 
C.B. Tin. 

Les calices font longs de x lignes & découpez par devant en x lèvres, dont la fuperieure, ' 
qui eft rctroufTée, a x oreillettes arrondies a fa bafe. Elle eft taillée comme en tiers point, l'in- 
férieure eft découpée en 4 pointes en dents de fcie. 

ScoRPius. vid. Genifiaffartium. 

G I. ScoRzoNERA PALUSTRis vxit.\ZKivLov.k.H. R.Tar.Scorzonerauoftraspulverifera. H' 

R.Blef.-^o'; .Scorz^onera pratenfls . Broff.^^ . Scorzonera Monfpelienjis folio craffiore ,y .R.H . Âf-j S, 
La fleur a environ un pouce & demi de diamètre d'un beau jaune en defTus ainfi que les fi- 
lets ou ïlyles, mais les demifleurons de la circonférence , qui débordent les autres de 3 a 4 li- 
gnes , ne font que bordez de jaune en delTous & ont une bande brune. Fleurit des la fin d'A- 
vril & en May. Il fe trouve des femences blanches , des brunes, &des noiraftrcs fur lame- 
me couche. Elles ont toutes environ 3 lignes de long & font canelées en longueur & char- 
gées d'une aigrette de plumes , blanc fale , longue de 3 a 4 lignes. Rien ne fcparc ces femen- 
ces entre elles. Sa racine eft couverte d'une peau noiraftre. Elle donne, quand on la coupe 
en travers, un laid: un peu amer. La tige eft fiftuleufe iimple, & quelquefois elle fe fourche 

■ d 

' ou donne une branche ou % qui nefoutiennent que chacun une fleur comme la tige fimple. Qe^ 
tiges ne s'clevent guère plus d'un pied ou 15* pouces. Le revers des feuilles, qui font entie-' 

r 

res & pointues par les 2 bouts, eft relevé dans fa longeur de 4 ou f ncrveures. Ces feuilles 
rcfTemblent afTez a celles du Tlantago anguJîifoUa. C. B. Fin leur couleur eft d'un vcrd d'her- 
, be. Elle eft commune dans le bois, qui eft en dcfTus deCueilly&dans laforcft de Crefîy, de 
Montmorency. 

US. 2.. ScoRzoNERA ANGUSTiFOLiA PRIMA. C B.Tiit.xj^. ScorzoTiâra htimiH^ mgnjiifolia, 

ïii. C////.i7i/?, cxxxvii. /(r(5//.cxxxviii. Eft celle des Cleretcs de Fontainebleau, qui a delà 
bourre au Colet de fa racine. Scorzonera Vannonica angtiftifoUa. Tabern. le. 601. Viperaria 
Tannonicaangufîifolia. Cer.Emacjij. Eft Scorzonera mont ana^ alexipharmaca Volkameri 
Efhem. Germ. Ann. ii. ObJ. 181. pag.à^tt. defcripte & figurée dans Fehr VAnchora Sacra, 
pag,^6. Tab,^. Raji Hift.^.ij^î. LnûgaTQdchScorzônef^afoIiisfiervoft's. CB.Tin.Vipe» 

raria humilis Ger, qui eft dans la neuvième Table de la fcpticme Scdion de l'Hiftoired'Ox- 

,fort, 

I 



BO T A N I C N TARISIENSE. i8i 

fort , rcprefente parfaitement bien la plante des clairs bois de Fontainebleau, lorsqu'elle eft en 
fleur. ■ ' ^ 

Elle fe trouve aufTi dans les landes autour de Fontainebleau , ou fes feuilles ont quel- 
quefois un pouce de large. 

Î3. ScoRZONERA LAciNiATis FOLiis. Infl.Tragopgou lachiiaîh foliis. Col.Thytob. x.z%,l{.?zT.z6i, 
fig-'LX. "JCragopogon laciniatum , Inteum, C.B.T'm.xj^. 

Ses fcmences ne font point feparées par des languettes. Ainfi c'eft une vraye Scorzo- 
ncrc. 

I. ScRopHULARiA NODosA , FOETiDA. CB .'^îH, folïts bînis , Grâfîde ScTo^hulaire. Fufch rjs 
f^.Lxxi. -GaleoffiS, Grande fer ofulaire. ^od.gall.^^. 

* SCROPHULARIA NODOSA, FOETIDA, FOLIIS TERNIS. 

Variété que j'ay trouvé a St. Maur. 

* SCROPHULARIA NODOSA, FOETIDA, FOLIIS UTRINQUE ACUTIS. 

%, ScROPHULARiA AQUATiCA MAJOR. C. B .Tift, x^s- Scrophularia muxima , radice fi-^^' 
brofa.J.B.quoadde/crz^t.-^Jib.^o.f.^xi. Sideriùs Mon/fejfulana. Ejvjd. quoad Icon.^. lib. 
30,/. 416.- -, 

* I. Secale Hybernum vel majus. C.B.T'm. Seigle- Fu/ch.ch, ccxcixi. ' ^^- ^ 

Extrait de PHiftoire de P Académie Royale des Sciences année \y 10. fag. 6%. Il y a^S. 
des Brouillards qui gaflent les Froments, 6c dont la pluspart des Epies de Seigle fe défendent 
par leurs barbes- Dans ceux que cette humidité maligne peut atteindre & pénétrer , elle 
pourrit la peau qui couvre le grain, la noircit & altère la fubftance <lu grain même. La Se- 
. ve qui s*y porte n'eftant plus refTerrée par la peau dans les bornes ordinaires , s'y porte en 
plus grande abondance, & s'amaïïant irrégulièrement forme une cfpecedemonflre, quid'ail- 
leurs efl nuifible , par ce qu'il eft compofc d'un mélange de cette Sève fuperflue avec une hu- 
midité vitieufc Cefl ainfi que Mr. Fagon premier Médecin du Roy S: Académicien hono- 
raire en explique la génération. Dans la pag. 63. il efl: dit, que ce n'cft que dans le Seigle 
que fe trouve TErgot. Et a la page 64. il efl: dit, que cette mauvaife clpecc de grain vient en 
plus grande abondance dans les terres himiides & froides , &dansles années pïuvicufes. Vïn ' 
certain Seigle particulier, qu*on femc en Mars, y efl: pkis fujet que ceux qu'on femc en Au- 
tomne. Cet Ergot femé ne levé point , ce qui efl: fort naturel , & en même temps heureux. 

Il arrive fouvent une certaine maladie ou vice au feigle, qui luy fait porter des grains noirs 
en dehors , & blancs en dedans , qui font plus durs quand ils font fecs , que les grains natu- 
rels. Ils n'ont point de mauvais goût, & ils s'allongent beaucoup pJus dans l'epi que \e% 
. autres. Il y en a quelques uns qui ont jufqu'a 13 ou 14 lignes de long fur % de large, àTon 
en trouve quelquefois 7 ou 8 dans un épi. En Sologne on appelle ces grains Ergots Se en Ga- 
tinois du Blé cornu, Didîion, de Furreticre. Q''Q.^\e Secale luxurians quibufdam % altisque 
orga, ^ Secalis mater, i. i7i/?.0x, 3. 179. Secale luxurians. CB.Tin.ii. Thcatr. 434. 
cîimfig. 

I. Sedum minus teretifolium ALBUiM. C.B. Tin. La petite Joubarbe femelle. Fuchf. 
Gall.cap.y.. . ' 

^ %. Sedum aryense, flore rubente. C.B.Tin. celuy cy efl: diflïngué du précèdent 
dans VH.R.Blef. c'efl la plante annuelle de nos campagnes, il fe trouve aufll dans le bois de 
Boulogne en allant du Château de Madrid a la porte de Boulogne le long des murailles, &dans 
le Parc de ViDccnncs, en le traverfant pour aller aSt. Maur. Sedum minus teretifolium alte- 
rum, C.B.Tin. Sedum minus ^ teretifolium, album, alterum. C. B.Phytof. ^^^. N^.\i, 
: Semper-vtvum minus aeftivum. Lob.Obf.zo^. Icon.'^yî. Tark.Theat.fi^. Ger. em. ^i^. il 
n'y faut pas raportcr comme a fait C. Bauhin VAiz>oon dafyphyllum. Lugd. le même Batthin 
dans fon Tin. pag. 283. raporte mal a propos noftre plante a fon Sedum minus teretifo* 
lium luteum. J. Bauhin qui a copie la figure de Lobel la nomme Sedum minus aejlivum lu- 
teum: T.^.lib.is- /-'^93- & la décrit a fleur jaune. 

Se trouve autour de Sevc , deMeudon fur les murailles de Juvify , fleurit en Juin. Sa fleur a 
3 a 4 lignes de diamètre a 5" pétales blancs fales , très pointus , coupez félon leur longueur d*u- 
ne ligne purpurine brune, qui fornîe une petite cofl:e en deflbus heriflce de quelques poils. 5 etami- 
nes blanches a fommets purpurins avant qu'ils fe crèvent, &: bruns lorsqu'ils font crevez, en- 
tourent un piflilc de 5* cornets blancs faks. Les tiges & les branches font parfemées d'uri 

r 

2z poil 



ï87. 



BOTAKICOU PARfSlENSE. 



4 

poil fore court & fore dru. La plante inachde n*a nul acreté. C eft le Se^um minus aejlhum 
luteum. Chaùr. le 540. " ■ 

■ 

22 * 3. SfDUM MINIMUM ANNUUM FLORE ROSEO . TETRAPETALO. VoyCZ Planchc X. 

Fig X. Fleurit des May, & dure dans cet cflat jufqu'au mois d'Aoull, qu'elle périt , dans les 
fables des landes ou 1 eau a croupi. 

Cette plante n'a jamais guère qu'un pouce ou un pouce & demi de hauteur. Ses racines . 
font de petits toupets de Cheveux blancs longs de % ou 3 lignes, qui pouiïent une tige, qui 
après un progrez de z ou 3 lignes fc divife ordinairement en x ou 3 principales branchies , & 
celles cy en plufieurs autres toujours cppofces x a x. Cette tige & ces principales branches 
des noeuds inférieurs desquelles partent quelquefois des racines femblablcs aux autres, ont 
environ demi ligne d'cpai/Teur, elles font ordinairement purpurines, fucculcntes, entrecou- 
pées de noeuds d*un tiers de pouce a fautre , qui donnent le plus fouvcnt naiiTance a une pe- 
tite branche, de prefque toujours a une fleur, &ax feuilles oppofces&croifécspar la paire fu- 
pcrieure. Ces feuilles n'ont tout au plus que x lignes de long fur demie ligne de large dans 
leur milieu, d'un verd obfcur, charnues fans cofles ni nervures fcnfibles, arrondies fur le dos 
emouflees fur le bout & qui embralTent la tige par leur bafe. La fleur efl a 4 pétales couleur 
de rofe , de demie ligne au plus de longeurfur un quart de largeur , coupez dans leur longcur 
par une ligne plus foncée, & pofez en rondautbur d'unpiflilc & foutcnus par un calice d\inc 
feule pièce a 4 quartiers obtus. Les etamines font courtes & ne débordent pas la fleur 
Le piflile efl: compofé de 4 petits corps couleur de chair clair. Il devient un fruit a 4 cornets, 
ou gaines longs d'une ligne qui s'ouvrent en long du coflcdu centre, & renferment des fcmcn- 
ces noires & très menues. Toute la plante efl un peu fliptique. Elle naift dans les endroits de 
la foreft de Fontainebleau , ou l'eau a croupi Thiver. 

4. Sedum Cepaea DiCTUM. H, L. Bat .CefaBaj: B. ^.6j^. MattbhllClufîiHiJi i.xyiu 
Cepaea. C.B.Ttn. x%^. ^ Alflne angufiifolia, C.B.Tin.zso. N.^, Aljïne maxtma^ Lu^l 
Z.IZ33. GalLx.xxl. Çepaea Matthiolî. Lmd.t.\-x±f^. G^ll -, ,,, ^ 



Sedum kteunh A fleurs jaunes. 



fÎ4mc, 



^o f. Sedum minus luteum, folio acuto. C.B.Ti„.^%i. Seâmn minus flore hteo 7 

X^S.B.l.G^r. Vermuularts^ crajfulaminorvtilgarh, ftve lUeccbra major Tark Th Lati 
tite "joubarbe niûfe. Fuchf.Gall.caf.x. _ , 

• ^\ ^T \ "ff^'^^^^'^ 6 a 7 lignes de diamètre, & eft ordinairement de 7 pétales , quel- 

quefois de 6 feulement & quelquefois auffi de 8 , jaune plus pâle que celles du fuivanr Elle 
ne commence a paroiftrc qu'au commencement dejuillet. Cette cfpcce diffère d" la fuivan ' 
te. en ce qu'elle eft plus grande dans toutes fes parties, que fon verd eft glauque, d'ailleurs 
Ses feudles font ta.llees & arrangées de même manière auffi bien que les fleurs, même faveur 
qui n eft qu'aqueufe & pomt du tout acre. ' ' 

' - ^'/iT T? T""^; '^"^^^'^. '^'^'--'''^- C.B.Tin. Scdumnùnuslutenm flore fi 

Usvidetur. qnamjpeaes difltvûa, titfufpcaturRyus. Hifl 6^1 dit Tluk 
, Cette plante fleurit en Juin & Juillet. Et eft commun dans la pleine & Scve Sa fleur a 

environ dem. pouce de d.ametre , a ,ou<î pétales creufe'z ou pliez en gouticre dans leur lon- 
geur, qu. eft d environ ^ hgnes fur près d'une ligne de largeur. Les 10 ou ix etamines & leurs 
fommets font d'un beau jaune ainfi que les pétales. Le piftile eft de c « rt o,- ' f^ ^^"'^ 

ftre , le verd des feuilles eft gai & . ! . . ^ ^ ^ ^ -"'""' ^"'^ J'^""^" 

""'' gIu'^T^T """" '^^^''■''■^ ""°- ^•^- ^- '-rce espèce de Joubarbe. Fuchf. 

8. Sedum minimum luteum No>f acre. 7.5.3.695-. 

Sedum minus, lato et crasso caule, Portlandi'cum Belgarum HRTar 
US. 9. Sedum majus vulgare. C.B.Tin. Sedtmvukare. Ey'i tab 108 laar.,,^ -t' i 
be. Fuchf. Gall.ca^.^. ■ ^^J ■■""'■ ^9^ ■ -La grande Joubar- 

10. Sedum , quod Polygonum minimum muscosum Tlnrr v.j,.^ ' ■ • ,, 

' fcc/urn . muWmo folio rube^s. Hort. Cath, ,,,. R^°^j?J,s ""-"""" ^" 

Je 



I 



BOTANICON PARISIENS E. 1S3 

Je lîc connois point le Caradrcre de cette plante , a la quelle je n'ay jamais pu découvrir 
des fleurs ni des fruits. Les feuilles fontîeniilccs par la tige, 8c de leurs aiflellcs il s'en élèvent 
3 ou 4 autres plus petites en forme de paquet. . Cette plante fleurit en Avril & May. Ses 
fleurs naiffent par petits paquets dans les aifTcIIcs des feuilles. Chaque fleur eft fi petite, que 
Toeil le plus pénétrant , fans le fecours de la Loupe , a peine a Tappercevoir. Elle efta trois 
pétales couleur d'eau & tranfparcntes , taillez en languette très pointue, ou fi l'on veut en . 
feuille de Genévrier. Elles font oppofées en triangle, & s*echapent par les cantons du ca- 
lice , qui eH a 3 lobes verts , charnus , & terminez par un petit poil très aigu & très court. 
Quelques etamîncs fort courtes a fommcts blancs fales entourent le piflile, qui cftcompofé de 3 
guaiaes, qui ne paroifient que comme 3 petits points, qui rongiffent lors que les pétales font 
tombées. Elles renferment chacune une femcncc très menue , ovale, & luifante. Je n'ay 
remarque que 3 ou 4Etamincs dans la ileur. La plante mâchée laifîe au gofier une légère 
impreiïion d'acrete. 

I. Senecio minor vulgaris. C.B.Tin,Seuecio vttlgaris. i.RaJiHifl.i.z^o' Seneceon-^^^iS'^* 
Fi/fc/j.cb.cYï II. ' , - 

Sa fcmcnce tire fur le Mufc par fa couleur. Elle efl longue d'environ d'un ligne, canélée 
8c chargée d'une brofTe de poils blancs longs de % lignes, . " 

ï. SerPILLUM LATIFOLIUM HIRSUTUM. C.B.P'm. Serpolet] 

* SerPILLUM LATiFOLItJM, HIRSUTUM, FLORE ALBO. 

i.. Serpillum vulgare majus, flore purpureq. C.B.P'm. 7*/uke^iet y zjomclcxjs, 
Serf illmn fat ivum, Ejufd. C. B. Tin. SerpilU vulgaris fectindum genus. J. B. Serftllum vul- 
gare flore amflo Raj t. Symff.-j%, nymm îatîfoUus. Tark.^h, Serfilhm. Math•'J^^, ItaL 
X. 763. bonne fig. Je croy qu'il faut encore joindre icy le Serfillum majus latifolmm- i. C 
B.Pin.zxo. au quel il raporte feulement le Thymum laùfolium, LoUMon.^-L^, 
, * Serpillum vulgare majus, flore dilutissime carneo. 

Serpillum vulgare, majus, flore albo. C.B. Vin. magno flore. 

Sa fleur a prés de 3 lignes de long, & fon ouverture a prés de x lignes. 

* SERPILLUM vulgare, MAJUS , FOLIlS EX ALEO , VIRIDIQUE COLORE ELEGANTER 
VARIEGATIS. H'îft.OxOn.^. . * 

♦Serpillum vulgare, majus, flore minore. 

Sa fleur n*a que x lignes fur une ligne & demie d'ouverture. La lèvre fuperieurc cil ua 
^cu cchancrée, «Sc l'inférieure découpée en 3. Cette defcription appartient au Serfillum vul* 
gare majus flore minore. 

3. Serpillum vulgare minus. C. B. Tin. flore fur fur eo.floribus falliiis. Flor. Bat.^j. 

r 

'Serpolet. Fufch.ch. \cn\. 

* Serpillum vulgare, minus, floricùs purpureis. Flor.Bat.j^j. 

* Serpillum vulgare, minus, floribuS rubicundis. 
. Au bois de Boulogne. 

* Serpillum vulgare, minus, flore roseo. C.B. Tin. 
Serpillum vulgare, minus, flore candido. C.B.Tin. 
Serpillum vulgare, minus, capitulis lanugtnosis. CB.Tih, 

* 4. Serpillum saxatile hirsutum. Thymifolium nanum flore purpureo. <j» Jifr- 
pillum villofum , frutieojîus , florïbîts dilate rubentibus. Raji SynofJ. Serfillum angufto la* 
fiugtnofnque folio. J.B. i.tyo. m ^ Serfillum lulgare , minus, foliis acutioribus, ^ an* 
gujîiorihus. CB.Tinl an Serfillum, alterum. Matth.-jxs. Ital 76^. 

Cette plante efl très commune dans les landes Sablonncufes de la forcft de Fontainebleau , 
ou elle fleurit tout Telle. Elle rampe & forme des gafons touffus, qui ont fouvent un pied de 
diamètre; Ses racines font dures, tortues, tirants fur lê brun , epaifTes quelquefois d'une li- 
gne ou deux , garnies de fibres chevelues. Ses tiges fexouchent a terre, ou elles s'attachent 
par des filets de racines longs d'environ un pouce, qui fortcnt de leurs noeuds. Elles ont en- 
viron une ligne d'epaificur & quelquefois plus, fur tout vers leur naiflance,& deviennent plus 
menues a mefure qu'elles s'allongent. Elles font dures , ligneufes , chargées de noeuds d'un 
quart de pouce a l'autre, chaque noeud efl garni de % feuilles oppofées & fouvent de x bran- 
ches, qui nailTent àts aiflclles des feuilles. Ces feuilles font verd gay taillées en fer de pique 
ou en ovale pointu, les plus longues ont depuis 3 jufqu'a 4 lignes de long fur une ligne ou de- 
mie ligne de large , & les plus petites ont lamoitié moins de volume. La plufpart de cesfeuil- 

Zz X les 



/ • 



h 



\ 



i<3 4 



BOTANI'CONFATIISIENSE. 



les font comme creiifees en cuiileron ou en gouticrc en dcfrLis&: convexes en dcflbus, & tou- 



I 



tes fonr garnies de 3 ou 4 petits polis fur leur marge vers leur bafc. Les branches a fleurs 
s*clcvcnt environ de % pouces , &fc terminent par un bouquet en ccfte obîongue , compofc de 
4 ou s verticilles de fleurs , qui s^epanouifTent fucccfïï vcraent. Chaque fleur cftun tuyau d'en- 
viron 2, lignes de longfur une ligne & demie d'ouverture, fort etrcit vers la bafe qui cfl per- 
cée, z fois plus large par le haut, qui s*cvafc en % lèvres, dont lafupericure, qui efl longue d'une 
ligne fur prcfque autant de largeur , efl entière Se un peu creufcc en cuiileron , Se l'infé- 
rieure fe divifc en 3 parties , dont la moyenne cft la plus longue. Le calice eft un tuyau velu 
& canclc, long de 2. tiers de ligne, dccoupéfur le devant en 2 lèvres, dont la fnpcrieure efl: rçle- ' 
Vcc & fendue en 3 pointes, & Tinferieure en %. 4Ctamincs, x longues & 2 plus courtes , débor- 
dent la fleur. Les jeunes branches font couvertes dun duvet ccurt& ferré , & font purpu- 
rines fur les pieds , qui portent des fleurs de cette couleur, & blanchaflres fur ceux a fleurs 

blanches. Toute la plante efl; aromatique. - , 

* Serpillum saxatile hirsutum, Thymifomum nanum, flore rubello. BoccMuf. 

* Serpillum saxatile ïursutum, Thymifolium nanum, flore albo 

^ '*SeRPILLUM saxatile HIRSUTUM, ThYMIFOLIUM nanum, flore RUBICUNDISSIMO , 

TEL PURPUREO. 

■ Cette variété n'efl: pas trop commune a Fontainebleau, ou toutes les autres fe trouvent, 

* SeRPILLUM saxatile HIRSUTUM , ThyMIFOLIUM KANUM , CAPITULIS LANUGI- 
. KO'SIS. ' ^ 

5. Serpillum foliis Citri odore. C.B.Thi. 
. Seseli pratense, SiLAis FORTE Plinio. C.B.Thî. 

I. SiDERiTis HiRSUTA pRocuMBENS. C*efl: pluflot Ic Sidevitts vulgaru htrfuta ereEîa, 
C.5.^/«.z3 3. Sideritîs five Ferrumïudtrïx ^ ïê Sïderttls Heractea'Diofcor. Cordp Clt/Jio^ 
Herbar'ùs. Lob. Ic.^z^, S'tderïtis vulgarts. Cam. Epit. 747, Sideritis five ferruminatrix.^ 
Loh.Adv.%1^. Icon.rz^. Tlukej^et nt rapporte an Siderkis Lùrfitta ereÛa. C.B. que le J/- 
deritis vtilgaris hirfiita. 3^.^.3.4x5'. Aif^argoîite. Fnchf.GalLcûp.czxcv, 
H.Pari48. --^i. SiDERiTis ARYENsis, LATiFOLiA Gi^A^y^. A. C. B.Ttu. B et oiîtcu arv en (ïs aiîmta , florecx 

albo fiave fi ente. J. R,n.%oi. Sideritts flore albo , harba luteola. Rîv.Ic.i. 

Fleurit en Juillet & Aoufl:. Sa fleur a environ' demi pouce de long. La lèvre fupericure - 
efl retroufllee & tant fôit peu échancrée. L'inférieure eft decoupce en 3 parties, dont la mo- 
yenne eft aufîl un peu échancrée & flavc. Tout le rcfte de la fleur efî affez blanc. Les 
verticilles font flmpîes. Il eft très commun autour de Bercy , Charenton , Sx. Maur. 

■3. SXDERITIS, QUAE ALSINE , TrIXAGINÎS FOLTO, C.B.T^.ZSB- 

§. SiDERjTis, QUERNO FOLIO. C. B-Tju. vîd. Hormintîm, 

♦ J 

I. SiNAPi Rapi folio. CB.Th.^ç). Il ne faudra point citer C.i?Wj/;i/puïfquc toutes les 
figures des plantes, qu'il raporte a la flenne , n'ont aucune refl'cmblancc a noftre Moutarde. Il 
faut donc nommer la noAre^yi/z/ï/^y^îm-wA^. Gcr.emac. defiript. Sinafi fdïqîta lathifinlay 
glabra, Jemïne rnfo Jive 'vnlgare. J.B.z.%s^. Verhenaca reâafive mas Fuchfii. Lug. %, . 
1335'. que C. Battbin rapporte mal a propos a fon Eryûmum bulgare. C. B.Pin. 
H.Par.jtf. ^2.SiNAPi Apii folio. C.B.Tin.^^. Senevc jaune. Ftîfih. ch. qcww. Sinaft Jil]qua 

htrfuta, femine rubro. H.R-Bl. 309. Sinapi agrefle Apii ant fot'ms Laveris folio. LckOb' 
ferv. \oo. Jdv.6%- Sinaft pimîmgenus. Fîfchflcon.^^%. C'eft icy ou il faut raporter le 
^Sinaft hortenfe. 7)od. G ail. 419. & non pas a VEruca lattfcliaalba fatïva T)iofcoridu. Ç. B. 
pin. comme a fait Bauhln, mais cette faute doit eftre attribué a l'imprefîîon plusrot qu*a \\\y^ 
puifqif il rapporte aufll la dite plante a fon Sinapi Jpïz folio. Sinapi fecundum. Matth. 5-63. 
Sinapi. T>orft.%jo. Sinapi luteum fativum. Trag.Ic.ioi. Ray dit que cette plante n'a point 
les feuilles de Perfll mais plûstot de Rave , ce qui le fait douter, fl la plante en,queflion n'eft 
pas aufÏÏ le Sinapi Rapi folio. C. B. 

Fleurir en Juin & Juillet. Sa fleur eft d'un jaune pafle. Sa filiquc eft velue. 
H. Par. 35. ^ 3. Sinapi arvense praecox, «emine nigro. H.Ox.z'.ziS. EryfimumThcophrafli, 

Rapîfirunt. T>od. Gall.^^i. Rapiflrtim. ^od.Tempt.ûys^ Velar.Fnfcb.ch.xcvx. 

Fleurit en Avrfl May & Juin. Sa fleur efl d'un beau jaune. Sa fcmcnce n'eft pas noire 
mais d'un rouge noiraftrc. 

H Par, 3 î. ^ Sinapi arvense praecox, semine nigro, foliis i^T^OKis.Inft.R^H.Rapiflntm, 

J^rmîsf},i§^, 

' . . * Si- 



US. 



\ 



_ f 



BOTANICON PARISIENS E. . iSy 

* SisoN, QuoD Amomum oFFiciNis NosTRis. C.B.Tïn.vid. S'ium. N.6, 

O I; SiSYMBRiUM AQjUATicuM. Matth, 487. Crcjfou aquatiquc. Fîifch. f^.H.Par.aji^ 
ccLxxvi. N^Jlnrtium aqtiaîkum fuptnum. C. B. Tin. i. 104. Sijymbrlufn Cardamï-^^'^' 
ne/ive Najfurtiumaquattcum. J,B.%.l'îb.x\. £84. Na/iurtium aquatkum. ®^/ 5-^1. feuil- 
les longues & pointues. Nafturtium aquaticum. i.Taùeru.Ic.^'iS, feuilles rondes. Sîjymbri' 
nm aquaticiim. Cam.Ej>it.x6^. feuilles rondes. Cratevae Sion Erucae-foUum. Lob. le. ^o^* 
feuilles longues. Napurtium. Tiorfi. 19-. a feuilles rondes. SenaCion. EjuJd.iC^^. Sijym^ 
brium cardamme. FiichJ.fig-'^'t^. feuilles rondes & courtes. Najiurtium aquaticum. Trag, 

t%. a feuilles pointues. . , • . ' 

Les feuilles varient. Elles font longues & pointues fur certains pieds; rondes & obtufes 
fur d'autres. Fleurit en Juin , Juillet &c Aoufl. Ses filiques font un peu courbes Sc aplaties , ^ 

longues de 7 a 8 lignes, a x loges, chacune remplie d'un double rang de fcmcncesrouiTeSjob- 
longiies ou ovales un peu aplaties. ' . ■ 1 

2 Stsymbriùm, Erucae folio glabro, flore luteo.' ////?. xi6. Eruca,lutea. latifolia y * ' 

five Barbarea, 9 C.B.Tin.^t. Barbarea. J.B.i. lib.tx. 868. Tiod.jiz. S. Barbarea^-'P^r-S<^4* 
herba. Fucbf.j^^. Barbarea mas. Tabern. Ic.^^i. Barbarea. Ger. emac.^^i. Herba di S, 
Barbara. Ca/I.%\^. EîerbeSte. Barbe. Fu fcb.c h. cci.%yiyi^. 

Fleurit en May & Juin. Mr. Danjou dit que la plante écrafee & applique'e appaifeles 
douleurs des panaris , les fait fuppurer & les guérit. ■ ' 

SiSYMBRîUM aq;.;aticum , FOLîis vARiis. Rafhanusjylveftris major , flore luteo. Mot. 
ff.R. BL-^OQ? Rafhantts aquaticus Tabernaemont . Icon.^i^.y.B.x.lib.zi. f. Î67. Raphanus _ 
Jylveftris cjflcinarum aquaticus. Lob. le on. "^i^, C^ Sinafi aquaticum Tatavinum. J.B. 2,/. 
zi./.8f)7. . ' ■ 

Fleurit en May & Juin. Sa fleur a 3 a'4 lignes de diamètre. Elle cfl jaune ainfi que fou 

r 

calice, fes Etamincs & leurs fommcts. Ses tiges font fiduleufcs. Cellc-cy n'eft qu'une va- 
riété du N°, 3. •■ 

3. SlSVMBRlUM AQUATICUM RaPHANI FOLIO, SILIQllA BREVIORI. Ljfl.ZZÔ. i?^/^^«^^ H.Partl30. ." 

aq'jaticus aller. C. B. Pin. Edit, i, 97. Trodr. 38. fig. Raphanus aquaticus , Rafifiri 
folio. C. B. Tin. Ed. x. c^y. N\ vu. Raphanus aquaticus Taberuae-moutaui. J. B. z. 
867. Rapiftrum aquaticum. Tabern. le. 408. Raphanus paluftrïs. Lugd. 1090. Rapha- 
nus aquaticus, Ger. Emac. 140. an Raphanus aquaticus aller ^ folïis Jerratis. 4. H. Ox. 2- 
■237. ce dernier auteur dit que fa fleur o-Çialbidus^ & y rapporte XzRapiftntm aquaticum. 
TabernMGer. Raphanus Jylveftris major ^ flore luteo. H. R. Bief. ^00. Il faut revoir tous 
les autheurs citez , carj'ay mis des noms , qui appartiennent a quclqu* unes des efpecesfui- 
vantes, 

* 

Ses filiques n'ont que 2 ou 3 ligues de long , a double rang de femcnces de chaque coflé. 
Elles font foutcnuës par des pédicules longs d'environ demi pouce. Les fleurs font toutes jau- 
nes & ont environ 3 lignes de diamètre.- Fleurit en Juin & Juillet. . ' • 

L 

O 4. SlSYiMBRIUM AQUATICUM FOLIIS IN PROFUNUAS LACINIAS OrVISîS, SILIQUA BREVIO-H. Par.a30» 

RI. Inft. zi6. Raphanus aquaticus , foliîs in profundas lacinias divifls. C.B. Tin. c^y. 
Trodr, 38. flg. Radicula fylveflris flve palnflris. J.B.z. Ub.%1. p.%f^6. Icon. Raphanus 
filvclîrisDodonaei. Lugd.6^^. ^ Raphanus paluftris. Lugd. 1090. Raphanus aquaticus^ 

Tabern. Icon. âf\ S' , ■ 

Fleurit en Juin & Juillet , fa fleur efl toute fcmblablc a celle du No. 5. Elle a environ 3 li- ' 

gncs de diamètre , les pétales en font arrondis fur le bout, les etamines & Içursfommetsfonc 
du jaune de la fleur , fes filiques n'ont qu'environ 3 lignes de long, terminées par une poin- 
te lonf>ue d'une "ligne. Elles font aplaties & foutenues de pédicules longs de 3 ou 4 lignes. 
Ces filiques n'ont qu'une ligne de large. ' • . . ^ ■ 

o 5-. SisYMBRiUM PALUSTRE repens,Nasturtii FOLIO. /«/?. 226. Roquettc fauvagc. Fufch.ch.^.V^r. 37, 
xcix. Nafturtium mont anum lu te um. i.C.B.Tin.ioj^. Item Sijymbrium palufîre minus flli- 
qua glabra. J.R.H.z%6. Erucapaluftris NaflurtUfoUOy flUqua oblotiga. Ç.B.Tin.^2. N". 
6. Eruca fylveftris minor , luteo parvoque flore. Ejufd. C. B. Tin, 98. N^, 5:. E- 
ruca quibufdam fylveftris repens , flofculo purpureo- luteo. J B.%. lib 21, p, 866. Em- 
ca jylveftre. FuchfzG^. flg. Eruca aquatica. Ger. emac. zj\.2. Er uc fi fylveftris mnor. Ta- 
bern. le. 447. Raphanus paluftris minor , Nafturtiî fol'tis , floribus parvis luteis, Tluk. Al^ 
tnag. Eruca aquatica, Tark.Th.i^^z. Sium ait erum aquaticum lut eum^ velCardamine te^ 

Aïi a . • nui' . . 



\ 



^ 4 



iS6 n T A N I C N' P A R 1 S I E N S E: 

nuifolium montnnum. Col.v.z6G. Sium tenuifoUum montanum litteum, Ejufd. Icon.r6<). I- 
con Rapbmii minimi repentis , luiei . foUis tenuiîcr diviÇis , qnae afud Mor'if. in Tabulis 
SeEî.-^- Tab.j. fig.\. extat. Vt & quaefnù Erucae aquaticae Gérard tïtuîo. SeEî. 3. Tab, 
^' fii-^7- b'^betiir ^ flanîae nobis hoc in loco allatae optime refponde^it àicit. Tluk. Almag, 
{i ccja eft , il Eiut rapporter a noflre plante le Raphanus minimus luteiis Nafturtîi folio, Mo- 
rif. H. R. EL ^00. quicft le Raphanus aqnaîicns minimus ^ lutetis. Catal. H. R. Blef.ij-^. 
VErtica palujlris 7najor: Tabcrn. Icon.^^j. que C. Baub. rapporte mal a propos a fon Stna- 
fîMpitfotio. C.B,Tin.<)<). doit eftre mis icy. 

Sa fleur cft d'environ 3 lignes de diamètre. Elle eft jaune ainfi que les Etamincs & leurs 
fommcts. Elle paroift en Juin & Juillet. Ses filiques ont environ demi pouce de long fur 
moins dune ligne de large, aplaties & terminées d'une petite pointe d'environ demie ligne 
de long & foutcnues d'un pédicule long d'environ 4 lignes. 

G * ^. SisYMBRiUM PALUSTRE REPENS , PAR vo FLORE. SiJ^mbriîtm palufîre , flore mt~ 

7 

nifno, Prod. Bot. Tarif, ■ ^ 

r 

Se trouve aBondy, & dans la Cour de la Ménagerie , parc de Verfaillcs. Le 17 Juillet 
1710 J'ay trouvé cette plante auteur de la marre ou Etang du bois de Vinccnne , ou elle cft 
fort commune. Elle eft plus petite que celle du N°. 5. Ses fleurs n'ont qu'environ une ligne de 
diamètre, chaque pctalc n a pas une ligne de long fur demie ligne de large , ils font jaunes aih- 
fi que les etamines & leurs fommets. Le calice s'evafe d'environ une ligne & demie, il eft ver- 
daftre. Les filiques n'ont guère que 3 lignes de longueur fur | de ligne ou une ligne d'e- 
paiiTeur, qui eft égale d'un bout a l'autre , elles fe courbent un peu en faucilles 3c font foute*- 
nues d'un pédicule de x ou 3 lignes de long. Au refte cette plante refTemble -beaucoup par fes 
autres parties a celle du N'.4. Elle eft: vivace , & a le gouftde celle du N\s- Ses filiques ren- 
ferment fous chaque panneau 2o ou rs femences. Ces tiges fc couchent ordinairement a 



H,Par.2?T. 
• US. 



terre & forment un gafon rond de 8, 10 , ou ix pouces de diamètre. Ses femences meurifTcnt 
en Aouft , elles font 

2 7. SisYMERiuM ANNUUM Absinthii minoris FOLIO. Liff. 7.66. J Acciptrina 

Rivini & Loniceri. Flor,Jettenf'j4^, Er\fimum Sophia di^tm Raji. Hift.^iz, Naftîirtitm 

Jylveftre tenuiffme divifum, x. C.B.Tin,io^. Seriphium Germanicum five Sophia qttibuf- 

dam. J.B.%. 886. Sophia Chirurgorum. Tark.Lob.Icy^Z. Thaliarum Herba Sophia lati^ 

folia. Tabern. le. 6. ThaMrum Herba Sophia anguftifoli a. Ejufd.j. Sophia. 2)(?/ 133...... 

Brtinsf 3 . 1 70. Seriphium 'Germanicum. Trag. defc. 3 3 y.fig. 338. Seriphie. Fuchf Gall. Cap. x. 

Fleurir . , . . . Ses filiques font longiies d'environ neuf lignes , relevées de 4 an- 
gles, a 2 loges, remplie, chacune d'un rang de femences roufTcs , oblongues, très menues. 
Cette filiquc cft fcmblable a celle de la Tttrritis Leucoji folio. Inft. R. H. & différente de 
celles du 3, 4&(î. Sifymbritm de ce Catalogue. 

* 8. SisïMBiuuM Erucae folio aspero, flore luteo, J.R.H. Erucàe fpccies. 

■ ' îâ * 9- SiSYMBRIUM PALUSTRE ALBUM, ErUCAE FOLIO, SILIQUIS IN FOLIORUM ALIS. Oïl 

peut fcurement raportcr cette plante a la Roquette par raport a fon gouft. bien vérifié. 

Les feuilles de cette plante font découpées a peu prés comme celles de la Roquette fauvaee 
difpoféés alternativement le long des tiges , de l'aiffelle de chacune desquelles fort une pe- 
tite fleur blanche, d'où provient une filique courbe . longue d'environ un pouce, epaiiTe d'une 
^ ligne vers la bafe & qui va toujours en diminuant jufqu'au bout, qui eft terminé par un ftilc 
• long d'une ligne. Cette filique eft a x loges , qui renferment chacune comme un double rans 
de femences, fur tout dans le bas, qui eft plus large que le haut. Ses femences font brunes 
ovales & fort menues. La filique s'ouvre aifcmcnt d'elle même. Les tiges de la plante font 
couchées a terre. Elle fteurit en Juin , Juillet & Aouft. Les graines mcun/Tent dans ce dernier 

mois&enSeptembre.CetteplantenaiftfurîesbordsdelaSeineducoftédesInvaîides&aPutcaux 
& vers le moulin de Javelle. Toute la plante cft d'un gouc acre & piquant comme la Moutarde Sa 

racine eft blanche, longue & epaiffe comme la queue d'un rat, garnie par cy par la de quel- 
que cheveux blanc , d$ fon colct fortent plufieurs tiges , qui s'étendent fur les coftez & en 
rond, les plus longues ont environ un pied, fur une ligne & demie d'cpaiiTeur, elles fontfo- 
lides , vertes , fouettées ou glacées d'un peu de purpurin , légèrement flllonnées & parfemées 
d'un léger & très court duvet. Elles font garnies d'un bout a l'autre de feuilles femblables a 
cûl^à^VErucafylveftris major, caule afpero, C. B. Pin. mais plus petites , verdfoncé en 
delTus & tirant un peu fur le blanchaftre en dcffous , de l'aifTelle de chaque feuille s'cleve 

" ' une 



h^ 



« 



BOTANÎCON PARISIENSE 



187 



une filiquc, qui dans fa pcrfcdion peut avoir un pouce de long, elle cfl; ordinairement taiilce 
'& courbée en coriie , de hcnfTcc de petits poils fort courts. Elle contient fous chaque paa- 
ncau environ une trentaine de fcmenccs ovales. Sa fleur eft blanche n a que x lignes dedia- 
. mctre. L'es pétales font obtus par le bout & n'ont que demie ligne de large lur une ligne 
& demie de longeur, les fommcts des etamincs font couleur de foufrc, le calice eftverd, cy- • 
lindriquc Sc heriffede quelques poils blancs. Elle fleurit en Juin , Juillet &Aoufl. Ses grai- 
nes mcurilTent en Aouft 8c Septembre. . 

ï. SiuM LATiFOLiUM. C, B.Tw. ïs^.Sîum medium. J.B.-i. f^rt.z.ïf^' ItemStummaxi-^'^^^-'^^^' 

• mum, latifolium. Ejufd.ibid.^ag.ijji^. S'mmmajns latifolium. Ger.emac.Raji. Hift.i.^^^, > 

N"'S- Siummedhim ^ Pafi'maca paluftris. Tabern.Ic.jz. Item Sium majus latifolium. A- 
pttm palnftre. Ejufd. thid. Sium. Riv. Ici. Sium TDiofior. Jlve Taftinaca aquatica major, 

• Park.Theat.ix^o. Sinni Jïvë Apum^aluftre , foUisvariis. Flor^TryJf.i^S. cette figure 
reprefentela plante naiïTante. 

Fleurit en Juin , & Juillet en quantité dans les Aunettes entre Creteuil & Boifly. 

G 2. Sium sïve Apium palustre foliis oblongis. C.B.Tin.if^. SionumhcUiferum.y^^^^^'^^^^ 
B.^. part.z.i-jx, Sium.T)Qd,Tempt.^Z^. Sion ereÛum umbellatum Jlve Taftinaca aquati-' 
ca. Lob. Raji. Hift.i.^^^. Sium faluftre ait eritm ., foliis ferratis, J.R, H. ^oZ Sium mi* 

F 

nus. Rîv.lc.i. Sium minus alterum. Pûrk.^ï%^o. Sium ere5îum humilius ^ ramofius foliis 
" frofundïus ferratis. Hifi.Ox. -i. z%i. Icon.Se5f.^. Tab, $.N°.%. Sitim verum MatthioH. 
Lvgd.iQ^i. Sio.'Caft.^i6. Sion odoratum.Trag.^6^. Ic.Ache. Fufch.ch.ciii, 

Fleurs blanches a 5 pétales égaux & echancre'z en coeur. Elles n'ont qu'environ 2 LVnes 
de diamètre. Ses femcnces font arrondies fur le dos & paroifTent eflre un peu canelces. Elle 
fleurit en Juillet & Aoufl & quelquefois àcs Juin. ^ 

G * 3. Sium geî^iculis umbellatis. H.R.Tar.x66. Sium nmbellatum ^ refehs. Ger^ 
emac.%^%. Raji, Hift.\.4^4^4f. Sium aquaticum ad alas flortdum. MorrOmb.^^. Siumrcpenf 
^ froctimbens , ad alas flondum ^ [ett umhelUs candidis y ad geniculadi/hoftis, Mor.^raelud, '- 

& Vmb.6i. Sium aquaticum frocumhens ad alas floridum^ H.Ox.1.%%1, IcSeB. 9. tab. f* 
N^. 3 . Afîum ^alujtre minus , cauliculis^rocumbentibus adalasflorrdnm, H L. Bat- 50. ^luk, 
Alm. Bot. 

Fleurit en Juin & Juillet & Aouft. Sa fleur eft blanche a j pétales égaux terminez en ar* 
cade gotique. Elle n'a qu'environ une ligne de diamètre. Son fruit eft aplati fur les coflcz. 
Chaque fcm.encc eft longue de prés d'une ligne étroite par le ventre , arrondie fur le dos & 

relevée dans fa longeur de 5 petites cofles. 

G * SiUM GENicuLis UMBELLATIS, FOLIIS LACiNiATis. Stum foUorum coujugatiouibus la* 
■ ciniatis. J.R.H.^o^. Sion five Apium. palustre foliis variis. Flor.TruJ.z^6. fg. 

* 4, Sium minimum. RaJi.HiJf.x.^^^. Sium minimum y umbclLuum , foUisvariis. TluL 
¥hytogr.Tab.6i. fig.i- Sium minimum F erulaceis foUïs. MorJTracUid.ioc^. Sium minimum 
foliis imis Ferulaceis. Ljufd. //. O^f. 3.283. Ic.SeB.^. Tab.'y.N^.^. 

Quand cette plante naift hors de Teau , fes feuilles font entières , & elle n'en a point des ■ . 

découpées com.me celle du Foenouil. , Elle fe trouvé autour de l'Etang de Montmorency , 
fur l'otic, dans les marcs de laforeft de Fontainebleau, & dans celles de la foreft de Sc. Léger, 
. Safleur eft a 5 pétales blancs, entiers & égaux , 5 etamines blanches a fommets purpurins, 

l'embryon du fruit eft oblong & canelc., 

^^ 5-. Sium arvense sive- segetum. Inft,R.Iîerb.->,o%. Selimm.Sii foliis. Ger.emac.xox%.-^^^^<c.io^ 
Raji. Hiji.^^3. Selinumfegetale. Tark.Theatr.^1%. Sium terrefre umbellis rarioribus. H, 
Ox. 3.283. Ic.Seêl.^Xab.').N.6. Si fin alterum ^ vel Amomo congener SU foliis no jtras.VtuL 

. Alm. 347. 

Fleurit en Juillet & Aouft. Safcmcnce meurit en Aouft & Septembre. Sa fleur eft a 5* 
pétales entiers, blancs un peu lavez de purpurin. Elle n*a pas une ligne de diamètre. Les pé- 
tales fe roulent ordinairement en dedans. Elle fc trouve dans les champs entre St. Denis, 

Stein, Pierre frifte, Giroflay, &C. 

* 6. Sium aromaticum, Sison officinarum. J.R. H.^oi. Sifon Jîve affcinarum Amo-us, 
mum. J.B. %,part.'L'Xoj. Sifon quod Amomum officinis noflris. C. B. Pin. 15*4. Petfofeli^ 
mm MacedonîcnmFuchfii.'T>od.Tempt-6^j. Sifoni affinis , flantapaluftrisy geminato femine, 
Hort.Cath.Sufpl.%1. Sijonvulgare iïve Amomum Germanicum. Park.ïï'heatr.PluL^etfiL 



j 



Fufch.ch.QChxy» 



Aa a ^ 



Se 



^ « 



B T A n î C n PARISIENS E. 



^ 



Se trouve dans les hayes autour de Ciery , fur le chemin du Bordcau de Vigny aMagny, &' 
a Sève en allant du Carfour au gibet le long des Murailles , a Boiffy , ;i Hieres dans les ' 

hayes. . • . 

H.Par.çjî. o I. Smilax UNïFOLiA, HUMiLLiMA. /«/ R. H. App. 6s^- VulfoUum. Brunsf, 7Z.. ■ 

■ ' ., Trag.^s- Vnifoglio.Caft.-^Gs. Vmfolium, Eyft.tab^i. 

ilzwixx. en . ' . . . Elle fe trouve dans les bois de Montmorency entre Moulignon & 
le premier étang , en allant au Château delaChaffe a droit fur la pente du bois au defTus d'une " 
petite mare. Le P. Plumier qui Ta deffiné aux Alpes dit & reprefeute faveur a 4 pétales & 
' a 4 ctnmines feulement, mais il y a bien de l'apparence qu'il fe trompe, & qu'elle doit avoir 
6 pétales & <î etamines. Le piflile devient un fruit rouge- 
H-Panj-^î. ^ I. Smvrnium. Mattb. jy^. Smyrnium. Riv.Ic. ^.Hippofellnum.Cord.Hi/t,!^^'/. Smir-' 

'nio. CafC.^zo.^etrofelinum Alexandrhnm. 7rag.^^6.Ic. 

Sa fleur eft jaune" Mr.d'Ifnard In'a dit , que cette plante eft commune autour de Champigny, 
^ village qui eft entre le Pont de St.Maur & Chenevieres. . 

I. SOLANUM ÔFFICINARUM ACINIS NICrUCANTIBUS- C. B, PiU. l66. Morclle afrUît IlOîV, 

' Fufch,ch.cci.x\\ ' 

* SOLANUM "OFFICINARUM , ACIKIS NIGRICANTIBUS, FOLIIS EX ALBO ET VIRIDI VARIE- 

I n 

L 

GATIS. . . ' 

m 

X. SoLANUM OFFiciNARUM, ACiNis ^vsiCEis,C.B.Th/.. Mûrcl/e afrfât rûux. Fufch.ch. 

CCLXV. ^ ' 

3. "SoLANUM OFFICINARUM ACINIS LUTEis. C. B^ Piu.Solanum lanîtgînofum^ horteufi Jivc 
vulgari Jimile , baccls aureis. Rajf.Hift.i,6';z, 
US. 4. SoLANUM scANDENS SEU DuLCAMARA. CB.T'tu, T>î4lcîs amaru Jlore caeruko vulgd- ' 
tior. Eyft.'Tab,\^o. ^ ■ - 

* SoLANUM SCANDEKS, SEU DULCAMARA , FLORE ALBO. T^ulcls amata ^fiOTC albo.Eyft. 

Tab, i^O' 

us. ^. SOLANUM XUBEROSUM ESCULENTUM. C.B.TÎn. 

I. SoNCHus ASPER KÔN LAciNiATus. C. B. Tin. Ro/z. Hi/t. I, Lzf. LaiSîeron fzquant . 
' Fufch,ch.cct,yiXi. 



Morcllc. 



r 



Lalif 



'-on. 



* SoNCHUS ASPER NON LACINIATUS, DlPSACI VElLACTUCAE FOLIIS. C.B. Th. 

i 

SoNCHus ASPER LACINIATUS, FOLIO DENTIS LEONis. C. B. Tin.SoHchus affet laciniatus, 
6.Raji. Hift. i. zx^. Laifîuc' aux lièvres. Fufch-ch. cclxii. Il faut voir la FloraTn^Jjîcaovk 
il y a X figures de ^•onchns a'per , une a large & l'autre a feuille, cftroirc. 

* SONCHUS ASPER LACINIATUS, FOLIO DENTIS LEONIS, FLORE INTUS ALBXÏ)0 EX- 

r 

TUS FURPURASCENTE. . . - 

Sa fleur efl purpurine en dcffous , & bîanchaflre en defTus. 

SoNCHUs LAEVis, LACINIATUS, hATiFOi^ivs. C £. Pin. Jlôre lutco. C.B. Tin. iz^. 

* SoNCHUS LAEVIS , LACINIATUS , LATIFOLIUS , FLORE INTUS ALBXDO EXTUS FURPURA- 
SCENTE. Trod Botan.Tarif.Sonckus , laevis , lacinintus j latijQlius\ Jio^e niveo vel albo..C, 

-£.Pin. 124. Sonchus laevis tertius, flore niveo. Tahern.Icon. 191. 

Toute la plante efl d'un vcrd glauque, fa tige eft fîftuleufe. Sa fleur a environ neuf lignes 
de diaractre. Elle eft double. Les 20 ou 24 demiflcurons , qui forment la circonférence, font 
purpurins en deffous & blanchaftres en defîîis ainfi que ceux du milieu. Les Etamînes font 
jaunes. Les femcnces font applaties , couleur de bois,, un peu ftriées en longueur, aigrcttees 
de poils blancs. Elles ont environ une ligne de long, de leur aigrette environ z lignes. 

SoNCHUS LAEVIS MINOR , PAUCIORIBUS LACINITS. C.B. Pin, 

* SoNCHUS SUBROTUNDO FOLIO NOSTRAS , LAEVISSIMIS SPINULIS , CIRCA FOLIORUM ORAS 
EXASPERATUS. ÎPM." ' 

à 

2. SoNCHus REPENS, MULTïS HiERAciuM MAjus. J .B . Hieracium niajtis foUo Soîichi, vel 
Hieracium Sonchites.C.B.Pin. xz6. Item Hieracium majus folio Sonchi anguftiore. Ejufd, 
ihii, 1x7. Hieracium alterum.' T>Gd. Pemft. (J39. Icjou, Grand Hieracium. Fufch. clr. 



é - 

Lescaliçes.de. celuy-cy & du fuivant font velus , & ceux de toutes lès autres efpeces de 
ce Catalogue font t^labres. ' . , - 



SoN^ 



BOTANICON P AR I S lEN S E. 



iÎ9 



*?. SoNCHus LAEvis pALusTRis ALTissiMus. Roji. Hîft.i, ixCSonchus Idcvis lâHceatus 
Acutifolius. Flor.TrnJf.'ï.'iZ. bonne fi g, Sonchus faludoftis ^ altijjtmus , haflato folio. H.Ox, 
3.61. A^o. II. SeEîJi. Tab.^. fg.\x, C'c{[ trcs Sifhrcmcnt le So;jc/?us laevh aUlff/mus. Cluf. 
^ann.-6s^- Sonchus 111, Ejufd-Icon.ûs-^. Hier actum arbore fcens falujîre. C. B.Tin.izy. 
À^^.f. edit. I. il n*y faut pas raportcr, comme a fait. C. Bauh, le Sonchus arbore/cens. Ta* 
èern. Icon. 191. car cette figure cft: celle du Sonchus angnflifoUus maritimus. C.B, Tin. C'cfl: 
auffi le Sonchus afpcr arbore/cens, C. B.Tin. ainfi cet autheur a nomme cette plante deux 
fois. - * ■ 

Se trouve autour de FEtang & du Moulin de Maugrefin une lieu en deçà de Chantilly. 
Ses fcmcnces font blanches tirant fur le ventre de biche. 



+ 

* I. SORBUS SATÏVA. C. B. Tilt. 4If 

Fufch. r^.ccxviii. 



Sorbus, 7. B. j. lib. r, cg. Cor nier, c^mter. 

US. 



Il y eu a de gros arbres en allant de St. Léger & St. Lucien dans la foreft a un petit hameau, 
qui n*e{l qu*a un quart de lieue du dit St.Legcr. 

* X. SoRBUs AUCUPARïA. J . £.1.6%. Sorbus Jylvcjiris ftunatîs angîtjïioribus foUts ^ undi- 
que glabris ^ fruBu^arvo miniato. Tluk. Almag.Bot.i'^^, . 

Cet arbre eft affez commun dans les bofquets de Verfailles. Ses feuilles font alternes. Il 
fleurit cnMay, fes fleurs naiflent en grape, quiformeune efpecc d'ombelle. Elles ont l'odeur 
de celles de i'Aubcpin. Chaque fleur a environ 5" lignes de diamètre, a 5* pétales blancs ovaux 
& creufcz en cuilleron. Elle a ordinairement 20 etamînes blanches ainfî que leurs fbm- 
mets, & 3 ou 4 flyles velus , afîcz courts. Il efl commun dans la forcfl de St. Léger , entre 
le Haras & le dit S. Léger. Son fruit eil a peu prés femblablc a celuy de rAùBépine tant en • 
couleur qu'en figure, il meurit en Od:obrc. Il a environ 5 lignes de long fur autant de large & 
cfl intérieurement divifé en quelques cellules , qui contiennent queîquespepins longs d' envi- 
ion 2 lignée taillez comme ceux de la poire. La partie antérieure de ce fruit cft enfoncée en 
nombril environné de 5 rayons , qui forment comme un étoile. 

X, Sparganium non ramosum. c. B.Tin, 15-. 

Fleurit en Juillet. Se trouve autour des Lacunes au bord de la forefl de Bondy. a GcntîJIy 
avec la fuivantc, & autour des Mares du bois de Verrière. 

^ ■ 

a. Sparganium kkuos^u. C.B.Tin. 

Spéculum veneris. vid. Camfanula. N. 7. ' 

I. Sphondylium vulgare, hirsutum. c. B.Tin. Sj>hondjUum. i.Raji. Hift, r.408. a US, 
fleur blanche. Acanthus d'Allemagne^ de Fufch. ch.xv. 

* Sphondylium vulgare, hirsutum, flore rubente. 

a. Sphondylium HIRSUTUM, foliis angustioribus. C. B.'Pin. SfhondyUum majus aliud 

laciniatis foliis. %. Raji. Hifi. i. 408. il doute fi ce n'efl: point le Sphondylium crifpum. J. B, 
Sphondylium hirsutum', foliis angustiori bus atro-purpureis. H. R, 

j 

Monfj^, . 

? Sphondylium cris pum. J. B. 3 .part, a . 1 63 Jefc. Plukenet le raporte au précédente & l'ap- 
pelle Sphondylium foliis criffis femine oblongo gracili. Almag. 3 5-5-. Mr. Sherard ait qu'il en 
diffère par fcs femenccs, qui font plus longues&plus étroites. vid.Raji. Hijî.i.x^x. 

I, Spongia ramosa fluviatilis,' polysperma ad confervam accedens. Fkr.Jenenf. 

368. cumfig. 

I. Stachys major GermanÎca. c. B.Tin. Sauge fauvage. Fufch. ch. ccci^xu. Staclys. 

T)Qd. Gall. 181. mais il le dit a fleur jaune, ce qui a cftc corrige dans l'édition latine. 

* Stachys major, Germanica. foliis ternis. 

* Stach'ïs major Germanica, flore albo. C.B. Tin. 
Le Stachss Hiffanica folio fericeo du Jardin Royal n'cft qu'une variété, qui fe trouve entre 

Longchamps & la rivière ou le bac de Surene fur les levées des fofTcz de la chaufi"cc. Il fleu- 

lit en Juin & Juillet. 

■ * X. Stachys, folio obscure vtrente, flore ferrugineo. H.Oxon. Galeoffis AU 
fma Betonicae folio, flore variegato.Infl. 
G I. Statice. Lugd. \i^o. 
* Statice flore pallido. 
^ Cette variété fait fcs fleurs couleur de rofc-pâlc, & la précédente amarauthc clain 

Bb b ♦ Sta^ 



* F 



',.-» 



1 



oo 



BOTÂNlCOn PARIS lENSE. 



* StATICE , ÏLORE ALBO. 

* I. StELLARïA, QUAE LeNTICULA PAT.USTItlS BIFOUAjFRUCTUTETRAGONO. C.B.Tw, 

361. Item Alfiie aquatka minor ^ fluitans. C.B.Tïn.-L'yX. Alflne fiuviatilts.'ïabern. Icon, 
7x3. CallitricheTltnït. Col.^iS. Alfmis fâlufirïs facie {ufilla re^ens , foliolis carnofa , di^ 
dymophoros. Tluk.Alma^.zj. 

m 

Caraâere. 

Le Caractère de ce genre confîfte, (i".) en ce que les Efpeces fontleurs feuilles firaples & 
oppoféesdeux a deux. (x°.)En ce qu'elles donnent x fortes de fleurs, fçavoir des fleriles& des 
fertiles. Les unes & les autres fortent immédiatement chacune de PaifTelle d'une feuille. Les 
fleurs fertiles font de x pétales blancs oppofez, & fans calice. D'entre ces x pétales s'elevc 
un piflile furmonté de x cornes ou filets blanchaftres fans aucune Etamine. Les fleurs fleri- 
les font aufïï de % pctalcs blancs fans calice , d'entre lesquelles s'eleve une feule Etami- 
ne blanche a fommet jaune. Le fruit eft rond , applati & creufé dans fa circonférence com- 
me une poulie. 

i. Stellaria, QUAE Alsine aquis innatans foliis longiusculis. J' B. s.yi6. Stel" 

laria aquatka. C.B.Tin.i^i. Selon T^ïllenius . Cat.GiJ.f.^Z- Lentkula^paluflris angufiifo^ 

liât fi^^^ ^^^ ^P^^ diffeBo Flor.Trtiff. 140. Jig, 

/ 

* 3. Stellaria, quae Lenticula palustris angustifolia, polio in apice dissecto. 
Flor. Trujf. 

• 4. St£lz,aria aquatica , foliis loncis tenuissimis Raîi. ^lukenet. Alma^, 
• Ëot. 

Stoebe vide Jacea. 

I. Stratiotes fluvïatilis. Gefneri Hort.x^i. Milkfoliumaquaîicum, feuViolaaqua^ 
tica, caulenudo. C B. ^ in. flore fur fur a/cent e. 

Sa fleur efl taille'e en foucoupe comme celle de la Primevère, fon tuyau, qui cft percé par le 
bas & un peu gonfle' a pet endroit , cfl long de z lignes fur une de diamêrre , & s'evafe en 
foucoupe découpée en $ parties égales , rondes & un peu crénelées par le bout. La bouche du 
tuyau eft couronnée de $ fommets jaunes longs d'une ligne, & placez dans les échancrurcs, 
dont les ctamines partent des parois internes de ce tuyau, qui eft jaune dans fa partie fuperieu- 
re. Le plateau de la foucoupe eft blanc dans le milieu & le reftc purpurin. Le calice eft un 
tuyau long de 3 lignes fendu jufqu'a fa bafe en 5 parties égales larges chacune de demie ligne, 
le piftile, qui occupe le fond de ce calice, s'emboitc dans le derrière de la fleur. C'eft un bou- 
ton prefquc fpherique un peu aplati fur le devant, qui eft furmonté d'un filet pâle long de % 
lignes terminé par un fommet rond de la même couleur. Ce piftile devient un fruit conique, 
relevé de 5 petites coftes , qui repondent aux 5- divifions du calice. Il n'a qu'une feule cavité , ' 
& s'ouvre de la pointe a la bafe en 5 parties, il contient un tas de femences ovales foutenues 
fur un placenta. Fleurit en May, Juin , & Juillet. Ses fleurs font difpofées en rayons d'cfpa- 
ce en efpace. Rien n'eft plus cçnimun que cette plante dans les lacunes, qui font entre St. 
Clair & Rouffigni. 

* Stratiotes pluviatilis, flore albo. 

GrandeCon- I. SyMPHYTUM, CONSOLIDA MAJOR, FLORE PURPUREO, QUOD MAS. C.B.Tm.ConJbUda 

^fÈtfj^fne.'^^P^fl^^^t^^P^^^^' ^^oF'^5' Symfhytum majus flore rubro. Eyft. Tab.t^^, La Conjure, 
US. Fufch. ccLxvi. ^ 

Symphytum, CONSOLIDA MAJOR, FLORE PURPURO-CAERULEO. CB.Ttn.Symfhytum 
majus flore furfureo. Eyft.Taè.^^4. 

SyMPHYTUM:, consolida major, flore albo VEL PALLIDE LUTEO, QUOD faemxna. C. 

B.Tin. Confilida major, flore albo. Brojf.^s- Symfhytum flore fallido . Eyfl.fab.z^^. Sym- 
fhytum majîis vulgare. Park. Th, 

* SyMPHYTUM, CONSOLIDA MAjOR, FLORE LUTEO. C.B.TtH. 

* SyMPHYTUM, CONSOLIDA MAJOR, FLORE VARIEGATO. H.L.Bat, 



I. TAMNUS 



BOTANÎCON TA R I S I E N S E. 



191 



Q/x/:se/x/:s/x/sz/Sj'Xj^x/ss/Xj7iZ/K/:^^ 




j ^ Yijmmifmntr/_ AMNUS RACEMOSA, FLORE MINORE, LUTEO PALLE-^S. 

SCENTE. /«/?. , 

Il faut dire, 

.'* I. Tamnus mas vulgaris, seu sterilis, 
* X. Tamnus faemina, fructu rubro. 

Il efl très certain, que les pieds qui fleuriflenr ne graînenc point, & 
ceux qui grainent ne portent que 8 ou 10 fruits au plus fur chaque E-' 
pi , qui eft 3 ou 4 fois plus court que TEpi mafle. Ses fruits font divifez intcrieurement en 
3 loges , qui renferment chacune deux femences prefque rondes. Il fe trouve dans les bois de 
MarcoufTy. Le fruit efl: meur en Septembre. Ils fe trouvent tous deux dans les bois de 
Montmorency , &de Verrière, & dans ceux du parc de Meudon au lien dit le Cloiftre. Le 
Tamnus fruBifera efl très commun dans les bois du parc de Petitbourg derrière le ' 
potager. ; ^ ~ * 

I. Tanacetum vulgare luteum. ce, Tin. Aîhanajie^ Fufch. cha^. xiii. TanacetumTanafitl 
majus. Athanajte grande. ^od.Gall.i^, ' ^^• 

' Sa fleur a 4 ou $ lignes de diamètre. 

* I. Taxus. J.B, 

I. Thalictrum majus , siLiQUA ANGULOSA,AUTSTRiATA.C. ^. !Pi», s^S.TbalîifrumftvcVS. 
Thaltetrum majus. 4^. Raji» //"//?. 1.403. Ruta fratenjis major Tabern. Icon,$^. Tiganutn, 
Rhubarbe bâtard. 'Dod. GalL 33. 

i. Thalictrum minus alterum Parisiensium, poliis crassioribus et lucidis. H, 

R.Var. 

3. Thalictrum minus- C.B.Tin.^^f. Raji. ^//?. 1.404. Ruta fratenjis , tnînor. Ta^ 

hern.Icon.sS^ Hypcoum forte. l^od^GaïL^^, 

* Thalictrum montanum, minus, foliis latioribus. Raj't. Syn, 

I. Thlaspi vulgatius. J.B. Thlafpi Utifolium. Fuchf.^06. que C. Baubïn raporte maluS. 
aproposaufeconde àc ce Cat^logac. Thla/pi arvenfeFaccariae incano folio majus. j^.C.B.'P'm. 
X06. ItemThlaJpi arvenfe. Acetofae folio. Ejufd.ibid. N^.x. f>ag.io^. "thla/pi majus. m, 
^ab.Icon.^S^' ^"^hlafpi. 7.. EjufdJcon,fag.^^^. bon. GrandThlafft. Fufch .ch . zx\ . 

Mâché il eft fort acre au goût. 
i. Thlaspi arvense , silk^uis latis. C.B. Tin. 105-. niaffi majus. Tahern. /-US. 

Il put l'ail prefque autant que le Thlaffz allium redolens. 

3. Thlaspi arvense, perfoliatum, y\A]vs. C.B. Tia.ïoô. ItemThlafpi ferfoliatum mi-HVa^Ti^^ 
nus. E/ufd.C.B.Pin.ibid. Item fhlafp Vaccariae folio , Burfae fafloris fiUquis. C. B.Tin, 
105- Selon Pluk. Thlaffi oleraceum. I'abern.lcon.^6^. Burfa fafioris foliis Terfoliatae. J- . 
B. Thlafpi alterum mitius rotundifôUum , Burfae pafioris frn&u. Col.i. '^7^- fg-'^-J^* 

* 4. Thlaspi umbellatum, arvense, amarum. J.B, 

* Thlaspi umbellatum, arvense , amarum, flore subrubente. 

* I. Thlaspidium, arvense, foliis dentatis. idem'thlafpi quarto hujus Catalogu 

I. Thymelaea Linartae folio, vulgaris. Infi.Sanamtmdavulgarisannua. TafferinaYi.Vzt.'^ifé 
Tragi.J'B.Raji.Hifl.ï.^^^. Linaria altéra Botryodes montana.Col.1.%0. fg.%%. Lithofper- 
mum Linartae folio , Germanicum. C.B-Tinz^^. 

Se trouve en fleur dans les grains , en Juillet & Aoufl:, autour d'Aunay , du Moulin neuf 
&c. en allant de la a Livry & le long de la Morce, qui eft un ruifleau. 

♦2. Thymelaea Lauri folio sempervirens, seu Laureola mas. /;//?. 

j. Thymelaea Lauri folio deciduo , sive Laureola foemina. Infl, 

I. Thvsselinum palustre. 7»/?. 3 19. thjffelinum falufîre foliis tenuius divif s , radia 
intégra. TluLAlmag.i(>%. Sefeli palufre la5fefcens. C.B.Pin.\6x. Prodr.^^. cum Icon. Se* 
feli palufre.Cam. Hort.i^^. Sefeli $alu(lre laEîefcens , acre, foliis fer ulaceis , forealboy 
femtne lato. J. B.^.part.z. 188. Jînefg. Thyffelinum palvftre foliis Feruîaceis. H. L. Bat. 

B b b X 598, ■ . 



\ 



*\f *^ *- 



\ 4 



,,;, ^BOTANÎCON PARIS lENSE. 

598. Cc^^umicCaruîfûlia. J.B. ^. n^.z7-/>- r 7 1. Çans dgiuc ScCaruifo/ia. Ç.£.'P/'». 158. 
^n Saxifraga Angltca facie Sefeli fraîcnfïs. Ger, Em, 1047. Raji, Hijî. i. 4^3 ? Saxifraga ' 
Anglornmfolïo Focîîicnlitêc, J.B.-^. iiif zj. fag.iyi, .' ■ 

Cette plante a les feuilles comme le Carui. La tige fiftuleufe , & un peu canclée. 
Je croy qu'il u y a point de doute que noftre plante ne Toit le CaruifoUa, J, B. Sa tige 
cil pleine & quelquefois un peu fifluîcufe. Toute la plante donne un peu de laid. Ses feuil- 
les furtout les inférieures refTembicnt véritablement aux feuilles de Cflm. «« Carui Alpinum 
radice nlgrlcante. C.B.T'm.Prodr. 

US' * I. TiLIA FOEMIJ^A, FOLIO MAJORE. C.B. Tift. 

us. * a. TiLlA FOEMINA, FOLIO MINORE. C.B. Tin. m 

I. TiTHYMALus sYLVATi^us , YuNATo FLORE. C. B. PÏn. ic^o. Tithymalus Chavacias 
lanuginofus. H.R.Blef.^Ti. Mr.Ray.Hïfi.1.%61. ïûppcllQ Tithymalus Characias Amjygda^ 
loides. C.B.Pin.z<)o. SynopJ,\%i. a la quelle C Bauhin rapporte le Tithymalus Jmygdaloi^ 
des latifolius. Tabern.Icoti. 590. qui efl celle de Moret. Ray n'en devoir pas fcparer la 41. de 

fou hifloire. 7*. I. /^^.S/i. 

,* Tithymalus sylvaticus, luî^ato flore, foliis punctis croceis notatis. 

Dans la foreftde St.Gcrmain. 

* Tithymalus sylvaticus, lunato flore, foliis £x albo et viridi varie- 

GÀTIS, ' . 

US. a. Tithymalus palustris fruticosus. C B. Tin. Tithymalus maximus, Tabern. 

le. 5-88. ■ ' ■ ■ ' - ~ 

Efl commune auprès d'Epify dans' une prairie. 

G * 3. Tithymalus Lithospermi majoris folio. Bot. Aîonfp. Aff. Tithymalus Cha* 

Tûcias , radice revente. Hort. Reg. Tar. K Schol. Bot. i 

La plante, qui cft dans leDroguicrfous ce nom, eft toute différente de celle qui fe trouva 
Fontainebleau fur la Butte Montchauvet & dans les Landes de la foreft. 

h 

4. Tithymalus montanus non acris. C.B.Tin. Item Tithymalus tubero fus Germanh. 
eus. CB.Tin.x^z. 

* 5". Tithymalus Myrsinites, fructu verrucae simili. C.B. Tin. 

0*6. Tithymalus Amygdaloides latifolius, 7ab. le. ^<)o. C, Bauhin y rapporte 
aufli le Tithymalus Amygdaloides du même autheur & le range fous fon Tithymalus Chara- 
cias Amygdaloides. i.C.B.Tin.r^o. Rajus Synopf. j>ag. 183. rapporte a certc efpece de C. 
Bauhin le Tithymalus fylvaticus toto anno folia retinens. J.B. 8c la dit velue. Mais la 
plante en qucftion , qui croifl a Melun , efl glabre, & trace un peu par fa racine. Ellen'eft 
■p'as trop mal rcprcfcntée par la figure du Tithymalus Heliofcoftus. T>od. Lngd. Gall. %. f ix. 
C'cft bien certainement le Tithymalus Salicis folio lato ^ glabre. Sehol.Bot. \%^. Elleefl dans 
le Droguicr fous le nom àf:^ Tithymalus Characias radiée refente. H. R- Tar. H. R. 
' Bief. ^ 

o 7. Tithymalus Amygdaloides angustifolius. Tab. le. 591. J. R. H. Item Tithy* 
fnalus Orientalis , Lin ariae folio , humtllimus. Coroll. J.R.H.%. Tithymalo maritime affi- 
nis, Linariae folio. C.B.Tin.x^i. l\Ï2i\xixttr^nchtt à'icyVAlypm.Camer.Êpit. 985-. A- 
lylnm MatthioH Tithymalis affine. J.B. 2,. 6j6. attendu que l'-^/y/^^w MatthioU efl le 7/- 
thymalus Ragufinus &c. peut çflre que le bout de plante & le fruit, qucCamer.a ajouté au- 
près de la figure du dite Alypum , appartiennent a noflre plante. C'efl aufîî le Tithyma- 
lus Characias anguflifoUus. C.B. ?/*«. 290. Tithymalus Myrfmites m. angujîifolius. Tab. 
Icon.s^'i'. J.R.H. tj. 

Cette Plante efl alTurement le Tithymalus foliis Tini forte T>io/côridis Tityufa. C. B, 
Tin.zçfz pîudôt que IciTithymalo maritime affinis Linariae folio. Ejufd, C. B.Tin.i^x, 
^3ivccc\}xclc Tithymalus Lifnfolius. Camer- Hort, 170, ^VEfula altéra in humidis. Caefalp, 
374. ne croifTcnt que le long des Eaux ou dans des lieux humides , au lieu que la plante en 
quellion ne fe trouve que dans endroits fecs- C*efl donc auffi le Tithymalus Cyfarijfiaefimî- 
lis, Tityufamulîii. J.B. 3. lib. 24. pag, 66^. Raji. Hift. i. 8(>;*. C*efl auffi Ittithymalus 
Leptiphyllos. Matth.iz^6. Ital.x^ij. que C. Bauhin rapporte a la trézicme de ce Catalo- 
gue. Tithymalus foliis Tini forte T>io/ceridisTityufa. C.B.Pin.z^z. tithymalus Cy pari fflae 
fmilis, Tityiifamultis. J.B, Rafi. Hift. Uj^ C'efl pluflot Tityi/fa miner. "Dod. gall.zé^â,. 
Trag, Icott. 197. Titytsfa Jive Tinea effcin. Efula miner, Adv. Lob.is^-' ^^fi^^P- il i^'y 

/ ' faut 



^ 4 



n r A NI C N P A R I s 2 E N s B 



t^î 



pas rapoTtcr comme a fait Q B. le Ttthymalus Pinea, Lob. le. 35:7. ni VEfulaminor. ^oj. 
Lugd Gall.%.^1^. mais bien hPityufa ou Efnla petite. T>od. Lugd. GalL %. 5-18. & le 7/- 
thymalusCypar'tJJÏas. Fuchf.U-L. Tithymalus CyfariJ/ias. Tabern.Ic.^f^^, & peuteftre le ri- 

tbjmalus ÇupreJJînus, i . Ejufd. Ibid. .0 

Elle cfl en très grande quantité entre le Pont de St.Maur &Cliampigni. Sa fleur efl: verda- 
Itre, découpceen 4 quartiers retus. Fleurit en May & Juin Son fruit efl lifTe. Mr- Tour* 
ncfort a fuivi Plukenet, qui rapporte pour tout Synonimedu Ttthymalus Amygdalotdes angU'^ 



\ 



JîifoHus^ 

- 8. TiTHYMALus CyparissUs C B.Tm.x^ï. Matth.izs ^' ItaLi^is . J-B.^.lib.ùfag. 
66^. pour reprefenrer cette p}ante il s'eft fervi de la figure du Tithymalus Cyfarijpas Fuchïïi. 
8iz. Tithymal pareil au Cyprès, Fuchf.Gall.Cap.cccxxy. ^ or- 1,. ■ 

-V. ^^^^^^f ^û -^^^ïl ^ May. Sa fleur efl verd jaunaflre , a 4 decôujiurcreîiTfb'ifrant. -^ "^ v 
9. Tithymalus Cyparissias, capitulo KVBBîirz. C.É.'PinA -' ^ 

■ L 

Ses teftes font formées par quelques cc^iiles , fous lesquelles fe trouvent dés VermiiTcaux 
jauaes/ -^ . .. ^ .. r^ ' or- . c ..^ 

-\A^ Tithymalus Cypajiijssias , foliis.^v.nctis croceis notatis major. C..fî.yi«.7ï%* 
'jnaha StiEîophyllos. y.B.y lib.34.pag. 66^ fine le on. ^ - - ^ 



* Tithymalus Cyparissias, foliis punchs croceis notatis minor. C,B,Tin.^'^0 



••1 



S*J' ^ 



,1 



/ 



É . -^4 



anmm. 



T 



1 4 



<^^ 



\ 1, 



^^ 



■> ^* y 



. . . ^v 



TlTH 



DicTus. H.L.Bat. Ejpurge. Fufch. ck"^"^'* 



rv. , f\.. 



•2* 9- 

CLXXIÏI. 

S^* 10. Tithymalus arvensis, latifolius, Germanicus. C. b. "Pin. x<^i. Tithymalus 
Segetum , longifolius Raji. Synôp, iZ^.N^ f. Hift.i. 868.i\r°.22.ilneladit haute que de demi 
pied. J\/tf;ffr ^/? , Ç^ »î/wo?^ , Çg haee folïts leviter hirfmis. dit C. Bauhin. Ain fi la fui vante n*efl' 
qu'une variété de celle-cy. ^ithy mal aux larges feuilles. iFuclôfGall.Cap. cccxiv. 
.^- * Tithymalus salicis folio tenuissime serrato et villoso. Inft. '' 

n. Tithymalus Heuoscopius. C.B. Pin. Tithymalfnivant le Soleil. Fuchf.Gall.Capl 

CCCXIV. 

IX. Tithymalus rotundis foliis non crenatis. H.L.Bat. Reveille matin des Vi* 
gnes. Fufeh. eh. cc\xx. 

5^I3.Ti-thymalus sivE EsuLA EXïGUA. C. B.Tiu.Tithymalus minimus , anguftifolius an-'^'^ 
nuus. J.B.-i. Hk^^.pag.éC^. ■ . -, ~ 

Sa fleur efl découpée en4croifl"ants oppofez en croix, pourpre en deflus quand elle ne fait 
que d'épanouir, &qui devient roufTe & enfin jaunaflre en fc pafTant. Son fruit efl liffe. Il 
fe trouve pefle meflc Aqs pieds a feuilles pointues & des pieds a feuilles obtufes. Les unes 
& les autres font alternes. Les tiges fe divifent & lùbdivifent ordinairemefit en deux bran- 
ches , accompagnées a chaque divifion de x feuilles oppofées & taillées comme en fer de pi- 
que a oreilles. Les fleurs naifTent une de chaque divifion. Fleurit en Juillet & Aoufl:. 

Tithymalus sive Esula exigua, foliis obtusis. C.B. Pin. 

Celle-cy & la fuivante ne doivent point eflre diflinguées de la précédente. 

? 14. Tithymalu? exiguus saxatilis. C.B. Tin, 

Dans l'herbier du Droguier, la même plante cfl répétée fous les noms des trois derniersde 
ce Catalogue. 

I. ToF!.DYLiuM maximum, htjl. 310. Tordylium maximum Sphondylii femine aeuleato» 
MoriJ.Vmb, 40. Tordylium majus vulgare feminibus limbo quafi laevi . Ejufd.Vmb.éô.Cau- 
calismaxima, Sphondylii femine aeuleato. C.B.Pin.i^z. Item Sefeli Cretieum majns. E* 

jufd.in Tin. 161. Caucalis major Clufio. Ejufd. ibid. Sefeli Cretieum five tordylium majns. 
Tark.Theatr. ^of- 

' Cette plante fleurit en Juin & Juillet. Elle fe trouve dans les hayes, qui bordent les Vignes 
de la plaine de Sève. Sa fleur n'a qu'environ un ligne de diamètre , a f pétales blancs lavez 
de purpurin inégaux & échancréz. Son "fruit cfl ovale & plat, velu, large d'environ a lignes 

■ n 



Ce c 



fut 



194 



BOtANlCON PARIS lENSE. 



fur ^ lignes & demie de long , tant foit peu échancré fur le bout , & muni en cet endroit de x 
petites pointes, ' " ■ , ' • 

TormcntiUe. ^ ToRMENTILLA SYLVESTRES. C.B.Tsn. Fufch.ch. \CV lit. 

* ToRMENTILLA SYLVESTRlS, FLORE PLENO. * 

Barbe de I. Tragopogon pratense, luteum , MAjus. C.B.Th- Trugopogoîi luteum. i.RajLHift, , . 
"^^^ US.J.iJî,. Barbula Hirci. Cam.Ept.^i^. ofûme. Barbe de bouq- Fufch. ch. cccwii, 

.. ♦ TrAGOPOGON PRATENSE, MAJUS, LUTEOPALLlDUAL 

il fe trouve ineflcây.Çc le jaune, ànaifTcnt tous deux abondamment dans les prairies ou bas 
prés de Vaugirard &dlfly en Juin. S^ fleur a jufqu*a i pouces & demi de diamètre. Elle pa- 
yoift vers la fin de May & en Juin. Ses femences fon olivaftres , fufelées & a aigrette de 
plumes, rien ne les fepare entre elles. * *^ . 

^ * a, .TRÀG5>pOGpN LUTEO-PALLIDUM, CALICE BARfeATo. TragopogoH cattU ad floremtîtmU 
do. ^ragopGgon flore lut eo. EyJl.Tab,iGi. bonne figure. C.Bauh, le rapporte mal a propos a 
■ {onTragopogon fratenfe luteum majus. C.B. Tin, an Tragopogon, folio Jinuato. C.B. Tro^r,. 
. 1x9? dejc. Tragopogon pratenfe hiteum ^ majus. H.Ox.i. SeB.j. Tab.^'. fig.i- cette figu- 
re ^cft^afTablement bonne. Tragop>ogon minus. Corn. Enchïr. Bot. xi6. ^ragopogon minus lu* 

teum x.Râjï. Hifl.i.^S'^'^ ■ . . ' ' 

Cette" plante^ n'eft abfolument parlant qtfune variété du Tragopogon fUrpuro-'Caeruleum 
Porrifolium,quod artijïvulgo. C.B/Pin.xj^. 

I. Tragoselinum majus, umbella candida. /«/?. 309. 

* Naifl dans les taillis & dans les Landes, a Montmorency , a Fontainebleau, 
a. Tragoselinum alterum majus. Inji. 

* 3. Tragoselinum minus. InJî.Pimpmellafaxifragaminor. C. B.Pm.160. Tragium aU 
terum TI>ioJcoridis , Col. Thytob. 7$. j'eftime que le IDaucus petrofelini vel c or tan dri folio . C, 
B. Tin. ISO. qui eft le 5»«iffw 'Dalechampii, Lugd. 1.774. ^^^^^on de^alechamp^.i. 667^ 
eft noflre l'ragofelinum minus. > . 

Ses fleurs font a 5- pétales égaux, qui paroifTent quelquefois^échancréz , mais c'efl: parce 
qu'elles fe recourbent en crochet par le bout & eii dedans. Fleurit en Aoull & Septembre- 
Son fruit eft tel qu'il eft gravé dans les El. Bot. il eft en tefticulcs , "li'a qu'une ligne de long; 
chaque fcmence eft arrondie fur le dos , étroite par le ventre & relevée de 3 coftes fur le dos 
, prefque imperceptibles, & bordée d'une àutrç cofte. Ces femences tirent fur le brun^, & ne 
mèurifTent qu'en Septembre. . ^ 

* Tragoselinum mïnus*^ flore rubente. 

* I. Tribuloides, vulgAre, aquis innascens. y. R.H. . . 

US. I. Trichomanes sive Polytrichum officinarum. C.B^Tin.Polytrichon des boutiques. 
Fufc/j. ch. cccvii. 

Dans le pierrage ou petit mur d'appui , devant le queléfl: une petite paliflade autour de l'E- 
ftang de Chalais , parc de Meudon. 

* Trichomanes minus et tenerius. C.B.Tin. 

a. Trichomanes foliis eleganter incisis. Infl. , 

o I. Trifolium pratemse purpuri;um. C.B.Tin. Triolet rouge\'Fufch. f^. cccxvr. 
Il eft d'un beau pourpre , mais il eft rare d'en trouver de cette couleur. Le fuivant eft le 
plus commua. 

* Trifolium pratense dilute purpureum. 

* Trifolium pratensé, vulgare, flore suaverubente. 

h 

* Trifolium pratense, vulgare, flore albo. H.Ox. 

* Trifolium pratense, flore monopetalo breviore, purpurascente. 
Il ne diffère des précédents , qu'en ce que fa fleur ne déborde point les pointes du calice, 

au lieu que celles du précédents le débordent de 4 a 5 lignes. Il fe trouve dans les bords des 
prez entre PalaifTeau & Orfay. Fleurit en May. Eft vivace. Sa tefte eft de moitié plus , 
petite que celle des précédents, a caufe que fes fleurs font fi courtes. 

o X. Trifolium spica oblonga rubra. CB.Tin, Q't^le'ïrifolium purpureum, majus 
foliis îongioribus^ angufiioribus^jloribus futur atioribusRajilSyn 194. iV^ô. Cette efpccc eft 
aflfez bien rcprcfentée par la figure du Trifolium purpureum mont anum\ radiée reptatrice dut- 
ci, capitula magnocompreJftufculo.Fluk. Thytôgr.Tab. %^i. fig. x. il y rapporte le Trifolium 
Glycyrrhizites. Tark.Theatr. 110$. Trifolium duke montanum Monfpelienfibus, Raji. Hifl, 



\ 



/ 



^ ■ 



\ 



BOTANICON PARISIENS JE. 



^5 



f)^6. Forte Lagopisfupinus^ capîte comprejfo GrifieiVirid.Lnfit. * . 

La tefle de ce trèfle en pleine fleur a jufqu'a un pouce & demi de diamètre & n'a que 7 a 8 
lignes de hauteur. Sa racine mâchée a un peu de douceur. Ses fleurs font d'une feuie pièce 
longues àç,6,a 7 lignes d'un beau rouge, les barbes des calices font velues. Il le trouve dans 
la garenne de Sève, dans les bois de Ruel , de Lucienne, & dans celuy qui eft au'dc/Tus de 
Cueilly. Fleurit en Juin & Juillet. 

03. Trifolium montanum, spica longissima rubente. C.B.TifL^xi. Lagof us ma- 
jor. Eyft.Tab.zyi. 

. o 4. Trifolium montanum album. C.B. Tin. ^Trifoltum fratenfe album. ^.C.B. 
Tin. 3x7. Trifolium fratsnfe alterum, Matth.%iG. Ital.î^^. Trifolium f rat enfe album à 
Fuchjio defiEîum Jive mas. J- B. -l. 'frîfoUum majus , flore albo \ incanum. Cluf.Hift. 
Trifolium montanum majus , flore albo. Tark.Theatr. 1103; friolet blanc. Fufch. Çh. 



cccxvi. 



: r,..»*' 



r 

* 5. Trifolium Lagopoïdes, flore subluteq. H.R.Tar. 



.Dlï^.. 



^ 



,\0 6. Trifolium pratense* flore albo minus et faemina, glabrum. 3^.5. TW/c)/^/»! 
furptreum, Sim. Taul. i^t). qui le donne pour le Trifolium pratenfe furpureum. C.B. 
Pin. * f^i ■ ^ 

* Trifolium pratense flore carneo, minus et faemina, glabrum. Tluk. 

* Trifolium pratense capitulo foliqso. Ambrof. ^j^i, cum fig. eft une variété des i 
précédents. 

G * 7. Trifolium humifusum glabrum, foliîs ciliaribus. 
0*8. Trifolium fragiferum. ClufHift. 

Trifolium fragiferum nostras, purpureum, folio oblongo. H.Ox. Trifolium eau* 
le nu^ glomerulis glabris. Et alind par^uum cum glomerulis lignojum. J.B.'l. lib. 17. 

Trifolium fragiferum nostras, folio oblongo, flore albo. H.Ox. 



'9. Trifolium phaeum fuscum luxurians , 
H.Ox. 



quaternis 



qyiNiS, ET SENIS FOLIlS 



r. : 



\ 



Trifolium ammum. Anmiels. 



5^ * 10. Trifolium orientale, altissimum caule fistuloso, flore albo. CorolL 

Infl.J.RH. ry. Trifolium flore albo. Riv.îcon.%. an Trifolium album ^ nmbellaflliqîtofa. 

Meret. C.B. Tin. rer.nat. Britan, iro, an Trifolium pratenfe majus album , cauUbus 

• flflulofis , foUîs fubtus punBatis nigris. H. R. Bief 314. L'autheur die l'avoir 

trouvé dans les prés humides de Fontainebleau , ou il cfl afTez commun a la fin de 

TEfté. 

Sa fleur cft d'une feule pièce ; on ne la peut détacher du calice qu'avec a/Tcz de peine. Le 
piftile m'a paru contenir deux embryons de graines. Cette plante s'elcvc depuis un pied juf- 
Gu a 1.' Sa tige efl légèrement canelée & efc fifluleufe. Les feuilles font verd de pré & mat en 
^effus, & vcrd pafle en defTous. Toute la plante n'a que le gouft d'herbe un peu aigrelet. 
Te Tay trouvé a Palaifeau proche de l'endroit ou l'on pafTc la rivière fur une planche. Il fleu- 
rit en May & Juin. 

0*11. Trifolium semen sub terram condens. H. R.Tar. Trifolium fumilum fuftnum 
flofculis longis albis. Raji. Hifl-i-9^T^- Trifolium parvum. album, Monjpejfulanum , plo^ 
fum cumfaucisfloribus. J.B. x. lib.17. pag. 380. defcript . flne flg. bon. -M 

Sa fleur eft blanche . longue de ... . d'une feule pièce. Fîairit en May. Se trou- 
ve a Villedavray fur un glacis de terre le long de la muraille a droit en fortantdu Village pour 
aller a Verfailles , & fur le bord des prez de Palaifeau en quantité. 

• IX. Trifolium albo incarnatum, spicatum , sive , Lagopus maximus. J.B.%. 
3j6, Lagopus peregrina. Eyft.Tab.z^i. C. -S^^/^i» le rapporte a ïon Trifolium fptcafuhro. 
tunda rubra. C. B. Tin.^i2, 






Ce c z 



13. Tri- 



T 



9^ 



BOTANICON PARISIENS E. 



• 13. Trifolium arvense humile spicatum, sive Lagop\js.' C.B.Th. Tied de Ltevre. 

Ftifch. ch, CI^X^XV! II. 

♦ 14. Trifolium parvum hirsutum, flore parvo dilute purpureo,*in glomeru- 
Lis oBLONGis, SEMiNE MAGNO. Rajz.Hifl.^^s- voycz Ic Synoff, t^^, N\%. Ceft auilî le 
Trifolium nodiforum, glomeruîis moUioribus le rotundioribns, femtne magno Raji. Cat. AngL 
Trifolium dilute ptr fur eum, glomeruîis forum oblongis, f ne fe dieu lis caulibus adnatis. Raji, 
Cat. Cantab, Selon Mr. Peciver, qui y rapporte avec doute ainfi que Tlukenet, \&TrifoHum^ 
cujus caules ex geniculis glomerulos oblongos froferunt. J. B. %. l. ij. /. 38;. fg. Chabr^. 
x6s, I^.S- Raji. 495. 16? an^ Trifolium cafitulis Thymi. C B. Tin. Prodr. defc. Trifo- 

m 

liumfarvum reBum flore glomerato cum unguicuUs. J, B. 2. /. 17. /. ^y^. fig. Chabr, i6x. 



Sa fleur n'a qu'environ 1 lignes de long. Se "trouve autour de Trianon, deSt.Cyr, de 
Marly , dans le bois de Boulogne , - au Pont d'Antoni &c. Fleurie en Juin & Juillet, au 

Calvaire. 

* 1 5". Trifolium, flosculis albis in glomerulis oblongis asperis, cauliculis pro- 
1x\i\t AToNÀtis. R^ji- Synoffi^^. Petîver y rapporte ItTrifolium. ; v. . . Il eft commuit- 
dans les friches de la plaine de Sève , au Calvaire. 



I .\. 



X 4 . 



Trifolia lutea. 



H \ 



»-< 



S 



r^ 



S'ï<5, Trifolium pratense luteum, capitulo Lupuli vel agrarium. C,B Tin. Item 

Trifolium montanum Lupultnum. m. in Trodr. Selon Mor. Hallucinat. in Tin, 

Ce trèfle & les z fuivants font fort communs dans les bas prés, ou il commencent a fleu- 
rir en May & continuent en Juin & Juillet. Leurs fleurs ne tombent point. 

2 * Trifolium pratense, flore rufescente. An Trifolium f rat en fe ^ luteum^ cafitu- 
lo Lupuli vel agrarium foliis anguftioribus, Flor, Bat-'L^%. ^113? 

Cette plante efl commune autour de l'Etang de Montmorency dans les prairies. Sa capfuîc 
ne renferme qu'une fcmence polie , luifante , roufrâtre& ovale, 

* 17. Trifolium pratense, luteo croceum. an Trifolium ait erum, LupuUnum^ mi" 
nus. Raj. Synopf. ? 

2 * 18. Trifolium luteum, Lupulinum , minimum. H.Ox, C^cï^c It Trifolium Lu fU' 
linum minus, Raji, Cat. Angl, Trifolium Lufulinum alterum , minus, %, Raji, Hifl, 



I. 949. 

US. 



\ 



i. Triticum hyberkum aristis carens. C.B.Tin.ix. Triticum^Dod.Gall.^og. cet 

auteur dit que cette efpece ne fe cultive point dans ce pays. Ainfi noflre Bled ferait le 
Triticum Si Ugineum. C.B. Triticum vulgare glumas triturando depoîiens. J.B.% ^oy. Tri- 
ticum fptcd mutica, Tark. Theatr. Pluk. Froment. Fufch. ch, ccli. Triticum Jpica ® granis 
Mis, Raj.Syn. 

* t. Triticum aristis carens, glumis pubescentibus. 

* 3. Triticum spica et granis rubentieus. Raji. Hifi. 1137. Tritici hyberni ariftis' 
carentis genus primum ^ .... VeteribusRobusColumellae. C.B,Tin.Synoff.Stirf, 

Brit'iyy- "Pl^k. 

* 4. 'Triticum aristis longioribus, spica alba. C,B.Pin. 

*" 5:. Triticum aristis circumvallatum, granis et spica rubektibus et splen* 



s. Raji, Synopf. i^j^, Triticum ar if i s munit um y rubentibus granis ^ ^ Jpicd glumis 
laevibus ^ fplendentibus. Raji. //"//?. I^ 3 8. Tluk, 

* 6, Triticum spica villosa, quadrata longiore , aristis munitum. H.Ox. 
'* 7. Triticum spica villosa, quadrata breviore, et turgidiore. H,Ox, 

* 8. Triticum aestivum. C.B.Tin.xi. Zeaverna. J,B.z,^\^. cumfig. Bleddetrois 
mois. Fufch.ch.cchx, ^ 

* 9..TRiTiaiM spica multiplici. C b Tin.ii, Tark.Th.xîi^, Triticum cum multifli^ 
ci fpica glumas facile deponens. J.B.z.^o^. 

Il s'en trouve de 3 fortes dans nos Campagne i.'quia l'Epi blauc dans fa maturité 2. qui 



^* 



à 



B T A NI C N PARISIENS E. 



19/ 



\ 



^ 



.« 



' a I*Epi roux ainft que le grain. 3. qni a les bafles couvertes de duvet. 
Le premier eft le premier de ce Catalogue. ' 

f 

Le fécond efl: le Trkicum fpka & gratis rubentihus. Raj't. Sjnùff.x^^. , 
Le troifiemen'eft; a ce qucje croy, point encore nomme. 

n - b 

Paripi ces 3 fortes de Bleds , il s'en trouvent encore 2 autres, qui ont l'epi tout femblable» 
mais ils font armez de longues barbes , Tun eft blanc dans là maturitc ainfi que fon grain, qui 
eft toute femblable au grain du Triticum Jpicâ ^ granisalbis Raji ^ ScTautre a l'Epi roux ain- 
11 que fon grain, qui eft . ordinairement maigre comme ccluy du Triticum f pic a & gratis 
rubentibus Raji. Ce dernier eft \t "friticum ariffis circumvallatum , granis ^ fpica ru^ 
bentibus ^ fplendemibus. Raji, Syn, 1^^. & Tautre eft fans doute le quatrième de ceCata* 
. logue. 

1 

* I. TuBERA. Mattb.^^:^. us* 

I. TuRRiTis. Lob.lc.x-Lo, Turritis vtilgatior. ^.B.iAtb.ix. f,%i6. Item Turritts fut- 
chra nova. Eju/d. ibid.p. 837- idem eft. noftre plante eft très certainement la Barharea mU" 
ralis. J, B, % lib.xi. p.'^6<). defcrip.ftne Icon. Eryfimo Jimzlis hlrfiita non laciniata ^ aïba. 
7. C. B. Pin. ICI. Eryftmo Jimilïs hirfutaalba.Vrodr.^t défi. ïêîcon. Je Tay de Mr. Sherard. 
Je croy qu'il faut rapporter icy VEruca muralis. Lugd. Gall 2.35'. & non pas ^wT^raba aU 
bafilïquofa repens. C.B. Pin. 109. La figure eft mauvaife. Les fleurs y font a 5 pétales. La ^ 
defcription eft aiïez paflable. ' ; , ^ 

Se trouve au bois de Boulogne. 

'L. TuRRiTis MiNOR. Bot . Monfp . 

Dans l'herbier du Droguier cette plante ne diffère point de la précédente. 

3. TURRITIS FOLtIS INFERIORIBUS CiCHORACEIS , CAETERIS PeRFOLTATAE. /;//?. Il faUt 

y rapporter {q G laftifolia cichoroides. J.B. %. //^.ii. /<7^. 836. que Tournefort rapporte mal 
a propos a fon Leticoium Hefperi dis folio. J.R.H.zzi. 

Se trouve autour des murailles de Tcnclos des Hennîtes du Mont Valcricn, du coftc de 

Surcnc. 

4. TuRRiTis vuLGARis RAMOSA. /«/? Brajftca fpurta exilis , fion laciniata hirfutior , 
fôlïis longioribns juxta terram hirjutis , ad canliculos vero glabris. Pluk. Almag. ' / 
Bot. 70. 

Il en fait encore deux autres efpeces fçavoir (i.) Brajpca fpuria exilis , non laciniata^ 
hirfutior, fiibrotundis foliis, caule magîs folio fi. .Almag. Bot. y o. Thytogr.Tab 80. 7^. x. El- 
le reftcmble par le^ feuilles du bas a celle du N" 1107. de Barrelicr , mais fes tiges font gar- 
nies de 6 ou 7 feuilles alternes, ovales, & des aiiTclles desquelles il ne fort point de branche. 
Il y raporte la Eraffica fpuria minima , caule magîs foîiofo , hirpitïor noftra Rap. Synopf 
Append. 'Lzàcmcrct^Brafiica fpuria e xi lior^ five min tma, fo lits glabris ^ hirfutis. Al- 
mag. Bot. yo, Burfaepaporis fimilis, ftliquofa minor , five minoribus foliis. C.B.Tin. 109. 
qui eft la Tilofella filiquaîa minor, ThaL ^ Cam. figl Cellc-cy eft au Droguier. Elle eft 
toute velue. ^ ■ 

5-. TuRRITIS LeUCOJT FOLIO. Inft. 

I. TussiLAGO VULGARIS. C. B, Fin. 197. Tufiîlago. ï. Raji. Hift. i.is^- ^^^ de Cheval Pas â^A^na 
Fufih:ch.\., Bechion. Tuffdago. Tas de Cheval. "Dod Gall. is. ^f""^'* 

Fleurir en Mars & Avril. Il fe plaift en lieux frais & humides, dans les terres glaifcs. 
Sa fleur eft jaune d'or, elle s'evafe d'environ un pouce. Son difquc eft formé par une tren- 
taine de fleurons découpez en 4 ou 5" pointes, & fa couronne eft formée par plus de 300 demi- 
fleurons, qui n'ont pas un quart de ligne de large & qui ne font point découpez fur le bout, 
mais terminez en Arcade Gothique. Le calice eft fimple & découpé jufqu*a la bafe en une ving* 
taine de languettes. Son difque ou fa couche eft nette. 

I. Typha palustris, major. C.B. Tin. Typhe. Fnfih. ch. cccxviii. 

* Typha palustris, clava duplici. ' " ' . ' 



Dd d 



* 2.Tï. 



f ^ 



< 



19S 



BOTANICON P A R IS 1 E N SE. 



* X, Typha palustris clava gracili. C. B. Tin, 

Eft très commune dans la plus part des Eltangsdu parc deMcudon, dans quelques uns des 
quels fe trouve aulïï la première efpecc. ' , 

* Typha palustris clava duplici gracilt. 
Typhoïdes, vid, Gramen. N°. i8. 
Typhula. vid, SciRPUS. N^.j. &c. 




* 



I 



1 






I. VAî 



/ 




BOTANICON TARISIENSE. 



'99 



^'€^XO(yaC>^w/3C/TC/X/X^3C/X/32/X/3£/2£xîC/3C/X'?C>3C/3C>^ 






V 



I. S'°°(^A1^ ALERIANA SYLVESTRIS, MAJOR. C. B.Tin.iG^. Valerianaxjs. 

major , fylveflris , foliis latiorïbus. Mor. Vmb. 68. EJl Thu T>to[co^ 
ridis. CoLThytob.wi. Grande Valériane fauv âge. T^od. galLxxy, 
^ Icon.zi^. E(î Vakriana fylveflris ^ major , mont ana. C.B. Tin. ï6^. 
Valeriana minor ^ flofculus ifjîus cum/èmine. Cam. in Matth. Ger^ 
manice. i6. Valeriana fylveflris magna , aquatica. J.B. ^.zio. Ray 
pènfe, que la Valeriana fylveflris major montana. Ejufd. C. B.Tin. peut eftre la même. La 
fleur efl ordinairement dilute furpirafcens. Petite Valériane, Fufch. ch. cccxxix. 
Valeriana sylvestris , major, flore albo. 
Valeriana sylvestris, major, foliis ternis. . ' 

Toutes ces varierez font communes dans les bois des Capucins de Meudon. Fleurir en Juia, 
% Valeriana sylvestris, major, altéra, folio lucido. H. R. Tar. 
Se trouve en quantité dans les prairies d'Hieres. 

3. Valeriana palustris, minor. C. B.Tin, Valeriana minima , eut flofculus^ femina 
Jna appidîa fmt. Cam. in Matth.Germanice 16. -, 

- Sa fleur a x lignes & quelquefois plus de diamètre, au lieu que la fleur de la fuivante n'en a 
tout au plus qu^une. L'une & Tautre plante ileuriffent en May , dans les bas prez. 
-4. Valeriana aquatica minor, flore minore. ^. Raji. Hifl.i. ^2^^ 

* Valeriana aqjjatica minor, flore minore, albo. 

_ * 5-. Valeriana rubra. C. B.Tin, 16$. Valerianarubra,ThuferegrinumcumflofcuUs^^}^^'^âne* 

^ feminibus fuis , 55 adjeÛa ràdicis portiuncula. Cam. in Matth. 18. Germanice, 

* Valeriana. rubra. C. B.Tin. ï6^. flore car neo. 

L _ 

I. Valerianella arvensis, praecox, humilis, semine coMPRESso.ikfor.'Uw^.Fia/m^.US.' 
nà campeflris\ inodora , major» C. B.Tin. Raji. Hifl.i.^^z. 

y. Banhin la dit a fleur blanche ou purpurin. Je Tay remarqué a fleur bleue a la campagne» 
ou elle fleurit en Avril & May. 
'* 1. Valerianella arvensis se rotin à , altior, semine turgidiore. Mor.Vmb. 

-* Valerianella arvensis praecox. humilis, tolus serratis. J.R.H^i^z, Laâluca 
agnina feu Valerianella foliis ferrât is. t. Raji. /fi/?. 1.392. 

Valerianella arvensis serotinâ, "foliis serratis. Inff, 

3. Valerianella, semine umbilicato, nudo . rotundo. Mor. Vmb, 

4. Valerianella, semine umbilicato, nudo, oblongo. MorfVmè, 

1. Verbascum mas, latifolium, luteum. C. B, Tin. 239. Verbafcum vulgare , floreBouilh», 
Intêomagno, folio maximo. J.B.s. app.ljx. Tluk. Verbafcum foliis incanis mas, latifo-\jl[' 
litim, floribus luteis ^ arBe caulibus adhaerentibus^flne foliis anguftis inter flores emananti* 
bus. Hift.0x.%.4f%s- Verbafcum latifolium mas. Eyft.Tab.i66. 

%. Verbascum foemina. flore albo. C.B. Pin. Bouillon blanc, mafle. Fufch. ch, 

CCCXXVIÏ. 

' 5. Verbascum foemina, flore luteo, magno. C. B. Pin. Bouillon noir. Fufch. ch: 
cccxxvii. Verbafcum foliis incanis, maximum odoratum meridlonalium, floribus luteis^aU 
bis arEîe caulibus adhaerentibus^ ^foliis multis anguflis inter flores émanant ibus.%.Hifl.Ox. 

G 4. Verbascum nigrum, flore Ejf luteo purpurascente. C. B.Tin. x^o. Verbafcum 
f erenne ^ flore tut eo , ftaminibus fur fur eis. Verbafcum nigrum, flore parvo , aficibus fur* 
pureis. J.B.^. aff.l-ji. Bouillon fauv âge. Fufch. ch.cccy.%y\i.BlattariaTHnii, Verbafcum^ 

nigrum Eyfl.Tab.z^^. 
■ Efl très commun le long d'un mur eu fortantde laMorlaye pour aller a la Chauffée deGou* 

vieux. . , 

♦Verbascum nigrum, perenne, flore albo ,staminibus purpureis. Verbafcum fer en- 

m nigrum, floribus a Ib h. H.R.Bl.^to. Verbafcum nigrum flore frorfus candido. C. B Tin. 
^40. Verbafcum Alfinum , ferenne , nigrum , flore albo . ftaminibus furfureis. H, R. Tar. 




y. R. H. 147. 



Dd d 1 5. Ver 



.* 



^ 



S. 



N 



2CO 



BOTANICON PARISIENS E. 



Vervain:- 



US. 

■s. 

—7 * 

US. 



L 

f. Verbascum ramosum perenne , Partsiensïum. Injl. La figure àwThlôtnos mas alter, 
L,ob.IcGn. rcprefente afTez bien cette elpece. 

Fleurit vêts la fin de Juin & en Juillet. Sa fleur efl jaune. 

6: Verbascum pulverulentum flore luteo parvo. J- B.-^.Zjz. V€7'bafcum mas foUts 
angtifiioribus ^ fiorikus f alliât s. CEPh-r^^» Tluk. 

7. Verbascum. Lychmtis , flore albo parvo. C. B.Tw.x^o. Verbafcum flore albo 
parvo. J.B.i.Z-ji. Fliik. Bouillon blanc femelle. Fuf ch.c h. ccc^w 11. 

I. Verbena communis, caeruleo flore. C.B.Tin, Verx aine femelle. Fufch . czyix^xl 

* VePxBena coAiMUNis, floribus albîdis. C.B Tin. 
I, Vero.mca mas, supina et vuLGAtissiMA. C. B.T in, %^6.ItemVeronica mas ereBa.C,' 

B.Tin.z^6. Tluk. fous ce dernier nom font confondues 3 plantes différentes. Sçavoirnoftre 
Véronique commune & les Véroniques vulgaires droites , grande & petite àcCluJius, qu'il 
en faut feparer & raporter ailleurs. P^eronica Tahern. Icon- sSz- Véronique mafle. Fufch' 
, r^.Lix. Il faut raporter icy le F'eronica mas. Matth. 693. Ital. 730. Lugd. Gall %. 208. 
Ver07iica. Caft.^ur.^^-^. Veronïca ajfurgens, T>od,T€mpt. Ap. Veronica reEîa mas. Loh, 

Obf,i.^o. Lob.Ic.\ix. Tous noms raportcz mal a propos ala^^r07/;V^w«jr^i??^. C.B.Ttn. 
1^6. mais il en faut feparer la Veronica recîa. Clnf, Hift.i^j. pour la raporter a la dcuzieme 
de ce Catalogue. Eetonica Pauli. Veronica mas. l- eroniquemûjle. ^»d. Gall 11, C. Bauhinz 
xaportç a la Véronique en qiieftion, IdVeronica mas/èrpens. T)od Tempt.^o. Veronica ma" 
jor Seftentfioîîalium, Lob.Qbf.t'^o. Veronica vera^ major. Lob.Ic^yi. Toutes figures- 
copiées Tune fur l'autre, & qu'on doit raporter a ce que je croy a la Veronica (picata lai 
tifolia. C. B. Tin. z^6. . ' . 

♦Veronica mas, supika et vulgatissi&ia, ploribus rubellis. , 

* Veronica mas, supiNA et vulgatîssima, floribus candidis. C B-Tin. 
H.Par.ifîy. î,. Veronica spicata minor. C.B.Pin^^j. lly rziportc{culcmcnt\3. Veronica reêî a m i- 

. nima. Loù.Obf.z^i.Ic.z^o. que l'autheur dit n'avoir qu'un pouce ou deux de haut. Vero- 
7iicare&a minor. ClufTann. Tablc.^Z^. Veronica reB a minima. Clùf. Hijl.-^^y. Veroni' 
cajpicata^ reBa^ mifior. J.B.i.L%%. p.z%\. cumjig. IzVeronicafp tenta, folïts Veronicae 
cfficinarum. T>illeu.Cat.\6\. ^ Eph^Nat.Cnr.Cent.'y.^ 6, Obf.^%.fag.%jo. Tab.iw. me 
paroifl différente de la Verotiica , fptcata , reEîa , minor. jf. B. s, l. ^8. /.iSx. a la quelle 
"Dillenius la rapporte, enla confondant, comme a fait. J, B , avec celle[que ce dernier auteur 
fiomme major. 

Je croy, que cette plante ne doit pas eftre feparée de cellede nos environs, qui efl la Vero- 
nica re£fa vulgaris major. Cluf ÎJifî 347. que C. Baubin ,i2ipoTtG a fa. Veronica mas ere^a.C. 
B.Tin. z<\6. ainfi que la Veronica reâf a mintma. Cluf. c^^il xe^eieÇonsloi Veronica fficata 
minor. C. B.Tin.t^j, 

Cette plante s'eleve depuis demi pied jufqu'a un pied & quelquefois d'avantage. Sa racine 
cft dure , brune , ligncufe . epaiffc de % ou 3 lignes, & longue de demi pouce ou d'un pouce t 
terminée comme celle de Iz-Succifà , toute garnie de fibres blanc fales, dures , difficiles a rom- 
pre, longues depuis un pouce jufqu'a 3, epaiiïes comme une féconde cordé de Violon, qui 
donnent vers leurs pointes quelque chevelu; un peu aftringente quand on le mâche. Du 

I r P 

;\ cblet de la racine fortent plufieurs feuilles difpofees en rond , couchées ordinairement a 

terre, du centre desquelles fort la tige, qui efl ronde, droite, dure, lifTe, couverte d'un léger 
duvet très court, accompagnée de feuilles difpofees ou pluflot ôppoféesx a i, dont une paire 
croife l'autre , les fuperieures font quelquefois alternes. Les unes & les autres font plié es 
en goutiere, parfemées, de même que la tige, d'un léger duvet, qui rend leur verd un peu cen- 
dré , quoy qu'il foit affez foncé en defÏÏis & plus pâle en dcfTous. Les inférieures ont depuis 
un pouce jufqu'a un pouce & demi de long , pointues par les % bouts , relevées en dcffousd'u- 

■ w 

ne cofle en dos d'afne, qui donne 4 ou j nerfs obliques de chaque coflé. Ces feuilles font 
dentelées en fcic fur les coflez. Celles, qui acccmpagnent la tige, perdent de leurs volume a 
mcfurc qu'elles approchent du fommet, qui fe termine en Epi & quelquefois en plufieurs Epis 
chargez de fleurs bleu turquin tirant fur le violet. Chaque fleur efl découpée en 4 quartiers 
inégaux. Le fuperieur efl beaucoup plus large queues 3 autres, qui tendent en bas. 3 etami- 
jies de la couleur de la fleur, longues d'environ 3 lignes partent du centre de la fleur, dont '% 
s'étendent obliquement fur les coflez, &la troifiemc tombe fur le quartier inférieur de la fleur, 
J.es fonimets des etamiues font auffi bleu Turquin, , ^ 

" ' * V£. 



} 



ZOl 



B T A N î C N PARISIEI^SE. 

* VïiRO:N:^CA SPICATA, MINOR, FLORE PALLIDE CAERULEO. 

* VeRONICA SPICATA, MINOR, FLORE ALBO. C.B. Th. 

* Veronica SPICATA, MINOR, FLORE RosEo. Verôuîcafficata , minor^ /picarofea. H, ' 
'i?. BLi.\l. _ ' 

F B 

I 

3. Veronica spicata angustifolia. C, B.Tin.-L/^G. il y raiporte la P'erouîca reÛavulga-ii'^^'^'^^j* 
ris major. Cltif.HîJI.^^y. qu'il a aufïï rangé & rcpetc fous la. Veroinca mas ereBa. CE, 

Tin. %^6. mais il la fliut diflinguer de la Veronica 11 ercBiorangnJiifoUa. Cluf.HiJl. 346. que 
le'mêmc Bauhin a confondu avec. J. B. & Raji. Hiji. i. 846. croyent, que la Veronica fpi- 
caîa angîijlifolia, C.B. Tin. ^Iz Veronica ffîcat a minor Ejufd.Ttnax ^ ne font: qu'une mê- 
me plante. - ' ' 

4. Veronica supina, facie Teucrii pratensis. Lob. le, Germandrée vulgaire , majle. 
jF///?/;.f/;.cccxxxiv. Teucrium , iv. Cluf. HiJî.Icon.^^f). 

5. Veronica minor, foliisimis rotundioribus. Mor.H.Ox. Germatidree vu/gaire^'P^^-i69} 
fcrriClle. Fîifch. c h. cccy^xx! Y. - ' 

Elle commence a fleurir des la fin d'Avril de en May. 

* Veronica minor, fouis imis rotundioribus, flore dilute Janthino. 

* Veronica MINOR, fôliis imis rotundioribus, flore obsolète purpuïCascente^ 
. * Veronica minor, foliis oblôngis, flore caeruleo. 

... 

* Veronica minor, foliis oblongis', flore albo. 

Air. d'Ifnard l'a trouve au bois de Boulogne. '■ 

* Veronica minor, fouis oblongis. ' 
J'ay trouvé cette variété dans les bofqucts de Marly. Les feuilles, & flïr tout celles des 

tiges, font beaucoup plus longues & moins larges que celles du N'*.^. Elles ont environ un 
pouce Se demi de long fur 8 a 10 lignes de large, dentelées, & attachées par un pédicule 
long d*une ligne ou d'une ligne & demie. Sa fleur eft de la même couleur & grandeur de ccl- i 

le du dite N^ 

6. Veronica pratensis, serpillifolia. CB.Tin.^^j. Veronica faemina. Veromqne 
femelle. T}od. Qall. 11. 

* Veronica pratensis, serpillifolia, flore albo. 

7. Veronica fLosculis caulicults adhaerentibus. Mor. Hifl.AlypimT^iofcoridis'^^^^t.xe^-, 
Col.Thytob.%7. Alfme Ver onicae folio ^ jlofctdis canliculis adhaerentibus- C^ B.Tin.x$o, 
Alfine ferrât folio hir fut iori ^ floribus ^ loculis caîdiculis adhaerentibus. J.B.^. lib. ^6j, 
^Ifine foliis Veronicae. Tabern.Icon.jix. 

* 8. Veronica minima, Clinopodii minoris folio, Romana. jB<?rr. VeronicaereSia 
Acini folio glabro ., Jloribus caeruleis ^ fegmcnto inferiore albido & angufïo. T)illett. Çat.Giff. 
f4. 6j Nov. Tlant.fpec ^<). 

* Veronica minima , Clinopodii minoris folio , romana , flore purpuro-cae- 

RULEO. 

9. Veronica verna , trifido vel quinch;efido folio. Infl, 

* Veronica verna, folio integro triangulari dentato. 

Cette plante ne diiFcrc de la précédente que par fes feuilles , qui font'enticres , triangulaires 
& dentées dans leur contour. Se trouve a Chatou fur les murailles. Le premier de May* 

1710. ' ' 

IO.VeRONICAj FLOSCULI5 OBLONGI5 PEDICULIS INSIDENTIBUS, ChAMAEDRYOS FOLIO^ 

Mor. Hijî. La moyenne Morgeline, Fuchf. Gall. cap. vu. . 

* Veronica, flosculis oblongis pediculis insidentibus, Chamaedryos folio, 

FLORE CAERULEO ET ALBO MIXTO. , , ' 

* Veronica. flosculis oblongis pediculis insidentibus, Chamaedryos folio 
alterno. H.L.Bat. 

II. Veronica Cymbalariae folio verna. Infl. 

J, Bauhin dit fa fleur bleu pâle , & il eft vray , mais il s'en trouve des pieds , dont les fleurs 
font purpurines. 

* Veronica Cymbalariae folio verna, flore purpurascente. : 
IX. Veronica aqlatica major, folio subrotundo. H, Ox .Veronica aqtiatica fubrotun^XJSé 

do folio ^ Bcccabunga diBa. Tlnk. Almag. i^s- Anagallis aquatic a major folio fubrotundo.C. 
B. Tin, Item AnagalUs aquatica minor ^ folio fîtbrotnndo. Ejufd. z§^^ Item Anagallis aqita- 

Ee e tica 



202 



BOTÀNICON P JRI S 1 EN S E. 



tica follis Tiilegîi SerpHUve. Ejnfd. C.B.Tvi.t'^'L. Anâgallis aquaîka folio rotundiore ma' 
jore. JE. 3- 791- Ite?n Anagallts aqiiatica flore caeruleo , folio rotmidiore minor. Ejufd, 
Jhid. Anagallïs aquatîca fntuor prima. Taùern,lc.j,\%. Item Berula five Anagallis aquatka. 
Ejnfd. -jK), Tlnk. Berle, Fufc h . c h . cclxxv 1 1 . 
Sa fleur eft azur. Elle épanouit en May Se Juin. 
US. Veronica aquatica, folio subrotumdo, minor. J.R.H. 

* VEixONlCA AQUATICA MINOR, FOLIIS SUBROTUNDIS TERNIS. 
US. 13. VeROMCA AQUATICA MAJOR, FOLIO OBLONGO. Mor.HiJl. Ox. ' 

- 14. Veronica aquatica minor, folio oelongo. J.R.H. l\ ïznt y ro.'por ter V An agaK 

lis aquatka ûnguflifGliafcutellata. C. B. Vin.r'yZ. Trod.ii^. V An agallis aquatica flore pur ^. 

pur afc ent e, folio oblongo ^ n;inor, J.B.^. 791. VA^îagallis aquatica aiignflifolia. C.B.^in, 

%§z. VAnagallis aquatica quarta. Lob, Icon.^(*7- V Anagallis aquatica minor folio oblongo, 

C.B.Tin.xfx. VAnagallis aquatica minor ^ ii. Tabern.Icon.'7\%. 

Celle cy n'eft point une variété de la précédente. Sa fleur efl d'un purpurin clair 



/ 



VèOTT^e^M 



Vcfie. 



/ 



raye. 

15". Veronica aquatica, angustiore folio. Inft flore albo. Il ne faut rapporter a celle* 
cy que VAîîagallis aquatica , anguflifolia- J. B.^-y^i. 

* 16. Veronica minor annua, Ocvmi caryophyllati folio, subtus rubro, flore 

F 

caeruleo. 

* Veronica minor annua, Ocymi caryophyllati folio subtus rubro, flore a- 

methystino. 

Ces deux fc trouvent entre Coigniere , & la foreft deSt.Leger, dans les champs. 

ï. ViBURNUM. Matth.zïj. 

Fleurit en Avril, 

T. Vicia sativa vulgaris semine nigro. C.B.^in. 

* Vicia sativa, vulgaris, semine cinereo. C.B.^in. 

* Vicia sativa vulgaris, flore sûaverubente. 

X. Vicia vulgaris, acutiore folio, semine parvo nigro. C. B.Tin. Vefce.Fufch, 

f^.LXI. • ' 

* 3. Vicia semine rotundo nigro. C. B. ^ip. Craccae frimum genus. ^od* 
^empt, 5-4X. 

. N'a qu'une filiquc dans chaque aiiîelle des feuilles. 
4. Vicia angu-^tifolia , purpuro-viot^acea, siliqua lata glabra. Bot. Monfp. Vicia 
feregrina angufîiffimis foUis , flUqua lata glabra. Tluk. Thytogr. Tab.%-^1. fîg.6, 
La filique efl: couleur de bois dans fa maturité , & les femences font cendrées. 

* 5. Vicia minima, praecox, Parisiensium. H.R.^ar. Vicia ^riecoxverna.,minîma'^ 
■ So Ionien fis ^ femine hexaedro. H. R. Bl^xi. 

* 6. Vicia" sYLVESTRis lutea, siliqua hirsuta. C.B. Tin. 

* 7. Vicia sylvestris alba, siliqua hirsuta. a fleurs blanches, an vicia fylveflris, 
quafl incana flore albo. J. B. %. 3ix,? Vicia f^'lveflris hirftita incana, C.B. 345-. Vicia fyl-^ 
V efl ris alba, 'Park.Th. ioy%. 

J'ay trouvé cette efpece 'le 4 Juillet , dans le parc de Vincennes- Elle ne difÇ^rc de celle 
du N°. 6. que par la couleur de fa fleur. Voyez mon herbier. Vicia multiflora cum latis fili^ 
quis. J. B. 1. lib.iy. 314. je Tay trouve entre les Vignes en allant de Sève aux Etangs de 
Ville d'Avray 1717. • . - 

* 8. Vicia Lathyroides, purpuro-caeruleis flortbus. Tar.Bat.i^z, 

* 9. Vicia segetum , singularibus siliquis glabris. C.B. Tin, 

' Vicia minima, cum siliquis glabkis. Infl. Vicia minor fegetum cum flliquispaucis glabris, 
Hifl.Ox.z.6^. Vici/ejîve Craccae mmimae /pecies ^ cum filiquis glabris. J. B.z.^x^, Vicia 
fegttufn , flngnlaribîisfliquis glabris. C. B.Tin. siS- Tlukn. Vicia filiquis glabris , flore 
violaceo.H.R.Blef.itx. 

■ Celle, qui fleurit violet bleuaftre , qui porte z ou 3 fleurs fur un long pédicule, & qui fe 
trouve autour de St. Antoine dans les grains, fait fcs filiques droites, couleur de bois; lon- 
gues d'environ demi pouce , remplies de 4. 5- ou 6 femences fpheriques, noiraflres, grofTes 
cdmhie des grains de Moutarde. 

- * 10. Vicia segetum major,, cum siliquis nigris semper binis. Vicia Sepum ^ folio 

ro 



BOTANICÔN PARISIENSE 



loi 



rôîtnidiore'aaifo, femhe maculât o. C.B.Tm, Fejfe fauvage. Pufcb. ch.xxxyixt, queC.J?. 
rapporte a, fa Vkia fefiîtm folio rotimdîore acuto, 4. C. B, ?*/>;. 345-.. 



Vicia multiflora. 



lî. VicTA MAxiMA DUMETORUM. OB. Tifi. ItemVîcta fepum foUo rotundïore acuto, 
Ejufd. fclon Tlttk. 

Fleurit des le commencement de May. 

* Vicia maxima dumetorum, flore albo. 

IX. Vicia multiflora. C.B,Tin. Item Vicia fylvefiris fpicata, Ejufd, Mon P/uâ. & 
Rqji\ ////?. 1.903. Item Vicia Onobrychidis flore. C^B.Piîi. -iJ^^.Trodr.x^^. ïcloa. Mr , Ma, 
gnol^ Râji. Hift.j.<^oi. 

* Vicia multiflora, palude caerulea. 

* Vicia multiflora , purpuro-violaçea, cum alis albicantibus. 

* Vicia multiflora ,.purpuro-viola.cea tota. 

* Vicia multiflora, flore suaverubente. 

* Vicia multiflora, purpuro-violace a, flore minore. 

Les fleurs ont environ demi pouce de long, le vcxile n'a que ligne &demie de largeur, au 
lieu que celuy des précédente a trois lignes. Plaine de Sève 170^. 

13. Vicia multiflora puRpaRo-viOLACEA, spica longissima. au Viciae pulchrum. 
gemis , mîiltifolium, Jïve Galegae Jfeàes quibufdam. J.B.t.'i il dit fes feuilles glabres. 

14. Vicia perennis incana, multiflora. Bot.Monfp. 

* 15". Vicia sylvestris incana, major, et praecoxParisiensis, flore suaveru- 
tn'STE, y.R. H. Mr. Charles la décrit dans les Mémoires page 35-. in 4°. Voyez dans mon ^ 
Catalogue gênerai pag. 741. C'efl XArachus: Lugd, 1.480. vulgo Arouffes en Auvergne & en 
Bourgogne, voyez l'Hiftoire de Lyon françoife. 1.403, Cafpar Bauhin T^in. Ta confondue 
avec le Vicia (egetum Cîim flliquis plurimi's hirfutis. C. B. Tin, 345*. v?;; Vicia fore objolete 

pirptireo, filiqua hirfuta Raji. Hif. 901. Aracus major Baetica Boelii. Tark, Th, 1068. 
TluL 

Efl commune dans les Bleds , Scgîcs &c. autour de Paris , ou clic fleurit en May & 

Juin. 

* i^ Vicia segetum, cum Siliquis plurimis hirsutis. C.B.Tin. 

I. Viola aiartia purpurea, flore simplici odoro. C. B. Tin. x^^. Violette, Fufch^us^ 
cb. cxvii. » 

w 

* Viola martia , alba. CB.Tin. 

X. Viola martia inodora, syltestris,, flore caeruleo. CB.Tin, 

* Viola martia inodora, sylvestris, flore pallido. C B.Tin. 

* Viola martia inodora, sylvestris, flore violaceo et albo mixto. 

o 3. Viola martia major, hirsuta» inodora. //. O^, x. 475. iV°. 4. Icon.Tab^i^, 
Raji- i/i/?.x. ïoji. peuteftrc eft elle auiïî. Viola martia , inodora , Jylvefris , foliis mucro- 
natis , oblongis, ^friBiorihus, C.B.TinI Viola foliis Trachelii ferotina, hirfuta, radice 
lignofa. Merett, CB.Tin. 115-. 

Sa fleur eft de la grandeur & couleur de celle du N^^. Elle paroift vers la fin de Mars & 
en Avril. , Cette plante efl fort commune au bas de la pente de la garenne de Sève, qui regar- 
de le grand Chemin de Vcrfailles, au de la de Tenclos de Mr.Bourdelot : elle fc trouve auffi au ' 
bois de Boulogne. Cette plante efl afTez bien rcprefentce par la figure inférieure, qui cil a droit 
dans le premier Tome de Brunsf.fag. 137. 

4. Viola martia arborescens, purpurea. CB.Tin. 

5, Viola bicolor arvensis , flore candido et luteo. C B, Tin. 

* Viola bicolor arvensis, flore caeruleo et luteo. CB.Tin, 

W 

* Viola bicolor arvensis, flore toto albo. CB.Tin, 

* 6. Viola tricolor, hortensis , repens, flore nigro purpureo, et instar Ho» 
LosEraci NiTENTE. CB.Tin, 



I 



Ee c i * 7. 






104 BOTANICON^PARISIENSE. 

o *. 7. Viola Tra'coLOR , hortensis , repens. C. B. Tin. 199. ^i<3/^ trkolor. Tia. 
)U. Temp. 158. Viola trïcolo}%.,Sim..TaîiL 145-. copiée de "Dodon. 

Cette plante eft fort coi|-ininnc dans les fables entre la ferme & le château de Rocheforr. 
Elle fleurit en May & Juin , la figure, qu'en donne Dodoncc, efl: bonne. Sa fleuf a une foible 
odeur de Violette de Mars, & varie par raport au couleurs, comme Dodonée le dit. Morifon 
en donne une figure, qui cfl chargée de velu , comme Tcft ma .Violette de Rouen. Cependant 
dans la defcription, qu'il en donne , il ne fait point mention de ce velu. Sa fcmence eft rouffâ- 
U'c comme iila dit, & un peu luilante. il die auffi quelle fleurit tout l'Eftc. 

0*8. Viola palustris , rotundifolia , glabra. Hijl. Ox. il. 475". Raji 5y. 

Fleurit en Juillet & Aoufl:. Se trouve dans les prairies marecageufes en allant de St. Lé- 
ger "a\Pjanet:. Sa , 'fleur paroift des là fin d'Avril & en May. Elle "cff gris de lin & feulement 
de la grandeur de celles des Alpes a fleur jaune & a feuilles rondes. . Ses femences font noi- 
res, polies, taillées en toupie, &: fort menues. 
US. I. ViRGA AUREA vuLGARis LATiFOLiA. jf-Ê. Virga atu^ca. EyJl.Tâb, l.d'J . 

%. V][RGA AUREA. MIMOR, FOLIÏà GlUTïNOSÏS ET GRAVEOLENTIBUS. //^y?. 

r 

Sa fleur n'a qu'environ 3 lignes de diiïïnétre. La couronne eft formée pat 10 ou i% demi- 
fleurons fort courts , dentez de 3 pointes par le haut. Le calice efl conique, a écailles lon- 
gues , dont les externes s' étendants iut les coftez forment une efpece de Chapiteau feuillu, ce 
qui'ne fe fcncoiitrc'point dans Ics'cfp'eces de Virga atirea. Ses femences font brun cendré , 

J t X - 

un peu velues , longues de - de ligne , Se iurmontécs d'une aigrette de poils long d'une lï* 
gne& demie, blanc.faic. ' 

U 3. ViRGAÀUREA ViRGiKiÀKÂ, AKNUA. Zau.zo^. AftcT Canadeufis dnnuus flùve pap* 
pjo. H.R.Par.ty. Ajier Canaàenfn nnhmts. Joncq. Hort. Cojiyza Canadenfïs annua acris 
alba ^ Lin artae folio. Bocc. Herbe de Mr.de Beauforti 

., ^Çette plante fleurit eii Juillet & Aouft. Il la faut renvoyer aux aflers , attendu que fes 
fleurs ont 3 o & quelquefois plus de demi fleurons blancs , quoy qu'elle n'ait pas 2- lignes de dia- - 
métré. Les fleurons font jaune citron clair. 
US. I. ViscuM BAccis albis. C. B.Piu. Guy. Fu/cb.ch.cxxîv. 

. Lesfiuits du Guy commencent par des embryons couronnez de 4petitcs feuilles, ou char- 
gez d'une couronne radiale compoféc de 4 petites feuilles jaunaflres, articulées autour de la 
tcfle de chaque Embryon. Ces Embiyons fortcnt d'une niaffe jaunaftre , ronde , articulée 
avec l'extrcmité de la branche Se avec x feuilles oppofcez, qui la terminent fur les coflez. Le 
8 Mars 1710. Cette obfervation fait voir, qiic Mr. Tournefort s'eft trompe d.ans la defcri- 
ption, qu'il nous a donné de ces Embrions. Les bayes de Guy renferment afTez fouvent cha- 
cune z femences. Les fleurs des Individus maflesfont d'une feule pièce découpée en 4 parties 
égales, chargez chacun fur fa furface interne d'unforamet, qui' y eft fortement colle. Fleurit ' 
en mefmc temps que la femelle. • 

* I. VlTIS SYLVESTRIS, LaBRUSCA. C ^. !Pi//. ' 

US. * X. ViTis V1NIIERA. C.B. Pin. 

m 

^ 

I. VlTIS ÏDAEA, FOLIIS OBLONGIS CREKATIS , FRUCTU TSITGRÎCANTE. C. B.TîH, 

. 11 fleurit en May , & fon fruit efl meur en Juillet. Sa fleur eft rouge comme le fruit duFu, 
fain. Ç'eft un Grelot applati en delTus Sç en deffous» fon embouchure eft petite & décou- 
pée en 5* parties verdaftres recourbées en defTous. Dans le trou pofterieur s'emboite un plateau 
n'To angles arrondis , de la bafe & circonférence du quel s'elevent 10 étamincs blanches a 
fommets couleur de Safran, lesquels forment une efpece de cage fpherique ou de la figure 
de la fleur. Du centre de ce plateau, qui eft creufc en nombril, part un poinçon rond & pî- 
ramidal terminé par une fort petite tefte, qui s'echape a travers les fommets. Le calice eft 
taillé en cloche , dont la partie poftcrieure devient le fruit, pendant que l'antérieure ou l'em- 
bouchure de cette cloche, qui eft fort cvaféc & entière, fait l'office de calice. 
US. I. Ulmaria. Qluf.Htft. 

* I. Ulmus CAMPESTRis ET Theophrasti. C. B.Pin. j^\6. ^Olmus. J. B. i.x^^. Ul- 
wus vulgatijjimn folio lato fcabro. Cer Emac. Tlitk. 

Toutes les Efpeces flcuri/Tent en Mars. Leurs fleurs paroiflent & font pafTces avant que les 
feuilles pouffent. Elles naifTcnt pa^ petits pelotons du milieu de quelques Ecailles, qui leurs 
fervent comme de calice commun. Chaque fleur eft tailkc comme en cône renverfé. Elles 

font 



BOTANICON PARISIENSE 



205 



font découpées en 4 quartiers ordinairement fur les bords, & garnies d'autant d'etaraines , qu£ 
les débordent. Elles n'ont point de calice particulier. Le piftilc , qui s'eleve du fond de cha- 
que fleur, cft termine par z cornes 8c devient le fruit. 

* i. Ulmus isiixoR, FOLIO ANGUSTO scABRo. Gcv. Emac. Vlmus mirwr.Tark. Thcatr, 

Tlttk. ' 

i 

* 3. Ulmus, folio glabro. Ger.Emac.x^i. 

* 4. Ulmus, folio latissimo scabro. G er. Emac. ^ Imus lat tore folio. Tark.Th. Ulmus 
montaiia. Q.ÈŒ^in.^tj. , • 

En françois Ipreau. Ainfi appelle de la Ville d'Ipres, d'où Ton a apporte cet arbre, 

* 5. Ulmus pumil.a, foliis parvis, glabra , cortice funcoso. l^luk.Almag ^^i. 
i.Urtica urens maxima. C.B.Tin. Vrtka major vulgaris. ^. Rajï Hift-ii'^o. VrtkaXJS. 

raccmïferamajor ]>eren7iis Ra'iî. Synoff. Urtica major vu Igaris* J-^- 3- 5'45- Urtica urejis 
frimai [ecîinda Jeu urcns maxima y ^ altéra Urens, C.B.Tin.%}x.^luk. La grande ortie. 
Fufch.ch XXXVI ï. - ■ 

* Urtica urens, maxtma, foliis ternis. 
, * Urtica urens maxima , caule rubente. C B. Tin. 

* Urtica urens maxima, foliis ex luteo variegatis. 
%. UaTicA urens, minor. c. b. Fin. Urtica minor. ^, Raji. Hijî, 1. 161. La fetite Ortie. 

3. Urtica urens, ptlulas ferens. \.T>îofc.femine Lini. C.B.Tin. U^r tic a Roman a. 6, 
Raji. Hift.i.iSi. Ortie Romaine. Fufch.ch. xxxvii. 

§. USTILAGO AVENAE. 

S. UsTILAGO HORDEI. , \ 

j ■ 

5. UsTILAGO SECALES. , 

$. USTILAGO. TK-ITICI. ^ 

I. VuLNERARiA RUSTicA. J.B^ Ant/yylUsj'riûr. La Grande Anthyllis. 'Dod.GaU. 10. us.* 



t 



c,5^yXOc^x^c/^^/»^'^^^c/x/x/^>»^'^^ 



"X 



ANTHIUM. T^od.Tempt.i^. Xanthium. TetitGlQuteron. T>od.Gall.xo. "Petit 
Glouteron. Fufch.ch.ccxx. 



F 



I 



N 



I 



S. 




/ 



Fff 



I N. 



I * 




N 



D 




X 



PLANT ARUM 



D 








A 




U M , 



E 



T 



A 







N 






A 




U M, 



I 



N 



O 



P 



E 



R 



E 



.J 



V 







A 



N 






/^ 




N 



D 







D 



E 



A 



p 




A E R I 



A 



I 




N 



N 




I 




C 



T 



E T 



A 




A 



R 



O 



P 



E 



t~ 1--^ 



U 



M 



U 



M 



I N C I S A R U M, 



-:* 




A 



R 



N 



E 






T A B. L 




Garîcus deSt.Cloud, parte fupina vifus. Vaillant. 

parte prona vifus. Vaillant, 

- nigerrimus. Vaillant. 



3. 



fericeus, fufcus. Vaillant, 



4. Alchimilla gramineo folio , flore majore. 7*. 

f. Alfinaflrum Galliifolio. T*. & Alfmaftruin , Gratiolae folio. T.unalcon, 



t. ^^ 



1 



T A B. II. 



6, Alfinaflrum ferpillifolium , flore triperalo , rubente. Vaillant, 



7 



albo, tcrrapetalo. Vaillant. 



8. Alfine faxatilis , & multiflora , capillaceo folio.. J". 



T A B. I IL 



9. Alfine tenuifolia. J, B. 

verna, glabra. Bot.Monfp. 

fegetalis, gramineis foliis , unum latus fpedtantibus. Vaillant. 



10. 



ir. 



II. Alfmoides annua , y Qxnz.' Vaillant, 



T A B. IV. 



_lr 

13. Alfine faxatilis, Junipcri folio. Vaillant. 

14. Anagallis. quae Alfine, paluftris , minima ; flofculis albis , frudu Coriandri cxiguo 

Mentz, 
15-. Aparine femine laevi. H.R.Tar, 
1,5. vulgaris, femine minori. t. 

17. Corallinafluviatilis, non ramofa. Vaillant. 

18. Linoides ramofifTimum. Vaillant, 



T A B. V. 



19. Bruhella , Verbenulae foliis. Vaillant. 
ao. Caruifoiia. J. B. 



^\ 



Ggg 



Tab. 



• ■ > 



-.1 



INDEX rPLAmAKVM ; DEPICTAWM i 




T A B. VI. 



/ '■ 



zi. Centaurium minus , paluftre, ramofiffimum. Vaillant'. 
21. , ..^. paluftre, minimum, flore inaperto. Vaillant* 



luteum , minimum. Rqj, H, 



2.3. — ^ 

2.4. Chamaeclema vuigare , majns. Vaillant, 
af. Chamaeclema vuigare, minus. Vaillant, 
a<î, ~— ■■ *. médium. Vaillant. 



T A B. VII. 



1^ 



1 - 



^j. Chenopodium, opuli folio. Vaillant, 

2,8. ———.—- jdramonei foliis. Vaillafit: 

29. Clavaria militaris , crocea. Vaillant, 

30. — ^— ophiogloflbidcs , nigra. Vaillant. 

3 1 . ■ alba , piftilli forma. Vaillant. 

3i. Corallina pinguis , ramofa, viridis. Vaillant, 

3 3 . Coralloides aipera , corniculis tenuioribus , bifurcatîs. H, Tlant» 'Pari/1 



'0^ 



T A B. VIII. 



34. Corallo-Fungus omentî forma. Vaillant, 

candidifïïmus. Vaillant, 



35'. 

37- 



ornithopoides , çroceus. Vaillant. 
flavus. Vaillant, 



T A B. ï X. 



i 

38. Filicula Regia, fumariae pinnulis. Vaillant, 

39. Filix mas, pinnulis criftatis. Vaillant. 

40. Filix mollis, fiveglabra, vulgari mari non ramofac accedcns. J.B, 

41. Foeniculumfylveftre, Tragofeiini odore. Vaillant- 



T A B. X. 



florum 



aunuum 



44 Fucus pinguis , corniculatus, viridis. Vaillant, 

45'. Fumaria major, floribus dilute purpureis. Bot.M&nJp. 

46. ■ foliis tenuiflimis , floribus albis. Vaillant, 

47. -■-" " lobis longioribus , & anguftioribus , fparfis. Vaillant, 

48. an Fungus parvus , lamellatus , pedunculi forma , ,aIno adnafccns. Raj, Syn 



14. 



* 



Tab 



.v , 



ET AERI INCISARVM, IN OPERE VAILLANTU: 



T A B. XL 



49, Fungoidcs gîandis cupulam refcrens, margine dentato. Vaillant. 



I ' 



yo- 



irfutum. Fail- 



lant. 



^i. _ — — — : jMMs^o. 

jx. — auricukmjudae referens, apous intus rufefcens , extus candicans , & quafi fa- 

rinofum. Vaillant, 
53. Fungus minimus , flavcfcens, infundibuli forma. Vaillant. 

54. 

57- 
58. 



pileolo , per maturitatem înflar agarici intybacei laciiiiato. 
angulofiis , & velut. ia lacinias fedtus. C. B. Vin. 
pileolo croceo , fplcndoris participe. Vaillant. 
minimus. Vaillant, 

pileolo candicanre , lamcllispaucis, pcdiculo fufco Iplendente. Vaillant, 



T A B. XII. 



^ multiplex, obtufc conicus , colore grifeo , murino. 

campanifbrmis , colore caftaneo. 



lignofus , fafciatus. Vaillant, 
- ovatus, multiplex, cinereus. Vaillant. 



— profonde (f«i»/«?f Gallicè,) 



59- 
6q. 

61. 

^^^ -_ minor, Citrinco colore; pedunculo flavefcente. 
65". Lycoperdon, excipuli Chymici forma. y,R.H.$6^. 
66. Lycoperdon minimum , verrucofum, 3^. -R.-^. ^d^. 

r 

T A B. XV. vero Juo ordine, 

6j. Géranium Columbinum , majus, flore caerulèo. Raj. Hift.z. lo*)^, 

68. • — ~ foliis imîs ufque ad pediculum divifis. 

^c^. -.■ . . omnium villofiffimum. Vaillant. 

70. — — dilTedis foliis, pediculis florum longiffimis. Vaillant. 

71 . Glaux paluftris , flore ftriato , claufo , foliis portulacac. J. R. H. 88. 

y%. Graminifolia paluftris, repens, vafculis granonmi piperis aemulis. JÎ4/. Syn. 
73. Polygonum parvum , flore albo, vcnicillato. J.B.^.^yi. 



H.Ox. 



z. 5'a, 



\ 



Tab. XIII. vero fuo ordine. 



74. Fungoides maximum, pyxidatum. Vaillant. 

y^. ^. ^ puUum , Cprnucopiae forma. Vaillant. 

76, Fungus minor, pilei fuperficie flocculis fufcis villofa, 

■^jj, — \ gelatiuus, flavus. Vaillant. 

*r8. minor, totus ruflis. Vaillant. 

79. Fungoidcs, annuli gemmati caput referens. 

80. Fungus minimus, fcutellatus, coloris aurantii, Raj. Syn. 

T A B- X I V. vero Juo ordine. 

81. Fungus foliaceus, vel lamellaras, infundibuli forma , fufco -livî dus. Vaillant, 
8z. Noftocluteum, mefentcriî forma. Vaillant. 

83. Fungus phalloides, annulatus, fordide virefcens , & patulus. Cime lit Régis, 

84. ■ porofus, maximus , craflus , lacer, vaillant. 



\ 



Ggg 2. 



taji: 



V 



s n 



INÙEX TLANTÀRVM] DEPICTAKV.^'', 



T A B. XVI 



85". Linagroflis, panicula majore. Vaillant. 

Z6. . minore. T. afp. 

87, Linaria ereda., flore albîdo lineis purpureis flriato, Vaillant, 



-88 
90 

93 
94 
95 



Lychnis hirfuta, annua, flore minore, carnco, 
Lycopcrdon pyriforme , verrucofum. 

Vaillant, 



Vaillant. 



cepac facie. 

fphaeiicum, verrucofum, pediculo donarum, 
majus, globofùm, &fquamorum. Vaillant. 
aurantii coloris , ad bafîn rugofum. Vaillant, 



Vaillant. 



minus. 
Lycopodium paluflre , rcpens , clava fmgulari. Vaillant. 



T A B. XVIÏ. 



95. Gramcn fpicatum , durioribus , & craiïîoribus locuflis ; fpica longifïîma. T. 



97- 



98. 
99. 
100. 
loi, 

lOZ. 

103. 



rum. 



Loliaccum , radice repente, fîve Gramen officinarum , ariftis longioribuS dona' 

T, 

angufliori folio & fpica, arîflis donatum. . T^ 
capillacum , panicula angufliore , & interrupta. VailL 
nemorofum, paniculis albis. Vaill, 
fpicatum, fecalinum , minus, Tl 
paniculatum , aquaticum , miliaceum. 7*1 
vcrnum , radice Afcalonitidis. VailL 



T A B. XVIII. 



104. 

10$. 

107. 
Ï08. 
109. 



avenaceum, locuflîs fplendentibus, & bicornibus. 
qiiod fefliica pratenfîs , lanuginofa. C B, Vaill, 

- fylvaticum, glabrum, panicula recurva. Vaill. 

- filiccum , rigidiufculum. Faillant. 

- radice repente, culmo comprefTo. Va'tlL 

- tenuifolium , gîabrum. J.B. , 



Vailk 



T A B. XIX. 



dichotoma, 'fegmentis oblongis, & anguflis. Vaill. 



lia. Hepacica paîuftris , bifurcara , lobis brevioribus, carinatis. Vaill. 
m. lobis criflatis. Vaill, 

HZ. 

113. Hepaticoidcs, Cichorii crifpi foins. Vaill. 

114. • — albefcens, foliis pinnàtis. Vaill. 

115. Hepaticafaxatilis, foliis undulatis , feminifcra. Vaill, 

116. Hepaticoidcs, polytrichi facie. P^aill. 

117. . ; foliis bifidis. Yaill, 

Ï18. 



r 



119. 



furculis, & foliis Thuyae inftar compreiTis, major. Vaill. 
__ minor. Vaill. 



^ ri 



Tab.' 



*. 



ET AERI INCISAKVéM, IN OPERE VAILLANTII. 



■^ 



•. T A B. XX. 



L 

lio. Juncusannuus, foliis per ramulos fparfis. VailL 



121. 

12.3. 

1x4. 

12^. 

1x6. 
I28. 



119. 

130. - 

131. ^ 



132. 
133. 



Lenticula paluftris , major. /^^/7/. 

vulgaris. C.B. Tin. 
Lichen cinereus , arborcus, marginibus fimbriatis. J.R.H. 

minor , marginibus pilofis. VailL 
latifolius, ramofus. J. R. H. 
cornua Damae refercns , aoguftifo lius. P'ai/I. 
cruftac modo arboribus adnafcens , olivaceus. 
faxis adnafcens , verrucofus , cinereus 

nigricans , omphalodes. J. R. U. 
qui Mufcus arboreus. J, B. 

— — alîus. 



xt. X3*. 



Faill. 



8c vcluti exuftus. J. 



Vaill, 



cinereus , ramofus , verrucofus. 

pulmonarius, arboreus, anguflifolius , fcucis in marginibus foliorum. Vaill, 

'• — ' ■ ■ alrcr. FailL 



T A B. XXI. 



13^ 

^37 



^ 



138 

Ï39 

140 

r4i 

142 

Ï43 
144 

146 

Ï47 

148 
149 

150 
151 



Lichen opère phrygîo ornatus. Vailf. 



VailL 



pyxidams, Damae cornu divifura, acetabnlorum cris crifpis. VailL 

Endiviae crifpac folio , "prolifer , acetabulorum cris crifpis. 



prolifer. J.R.H,^ 
minor. J.R.H.^. 
major, rugofus, Vaill, 

7.R.H. 



tumentibus. 7. R. H. 



margine prolifero , fcabro. Vaill. 
fquamofus , acctabulis dcnfe aggeftis. VailL 
pyxidams, major, acetabulo fimbriaro , tubcrculofo. TailL 
pulmonarius, faxatilis, cinereus, minor, umbilicis nigricantibus. J. R. H. 

— arboreus, e cincreo yiridis. VailL Lichen pulmonarius, cinereus. 



crifpus. 7^549' 



J- 



terreflris , minimus, fuïcus. Ra; Syn, 
cinereus. Raj. Syn. , 



Lichenaftrum , pctalodes , fquamofum, minus. T>illen.Cat, 

T A B. X X I L 



152. 

153- 
15-4. 



Meliiotus Parifienfis, humifiifus, foliis glabris, ferratis. VailL 

quod Trifoliumpratenfe, luteum, capitulis Lupuli , five agrariura. 

VailL 



C B. Tin, 



Mclilocus pratenfis, capitulis longiiïîmis pcdiculis infidentibus 

Trifoliumfragiferum, folio oblongo. VailL 

Meliiotus, quaetrifolium, orientale, altiffimum, caule fiftulofo, flore albo. 2^. C. 



Hhh 



Tab. 



. h 



INDEX PLANTARVM, DEPICTARVéM^ 



Tab. XXIII 



157. Mufcus fquamofus , viciculislongioribus, glabris. T. 



158. 

161. 

j6z. 

1(53. 

164. 

165-. • 

ï66. 

168. 



ereéïus, major, foliis anguftioribus , acuris. RaJ, Syft, 

paluftris, in.ericecis nafcens. RaJ.Syn. 

fquamofus, denticulatus, fpicndcns , arboreus. 

dcndroides, elatior, radîce repente. T. 

eredus , Juniperi folio glauco , rigido , calyptra longiiïima. Faill. 

capillaceus, ftcllatus, prolifer. T, 



* * 



major, pediculo & capitulo craiïioribus. T, 

filicimis, minor. C. B. Pin'i 

nummulari^ folio , frud:u pediculo carente. J. R. H. 
fcd Hepatica, arborea, globuligera. VailL 

paluftris, abietinus. Vaille 



Tab. XXIV. 



169. 

170. 



capillaceus, paluftris, flagellis longioribus, bifurcatis. T". 5-5-1. 

denticuîatus , lucens, fluviatilis, maximuS, ad ramulorum apices adianti Capî- 



171. 



tulis ornatus. Tlukn. Alm. 

polygoni folio. T". 81. 



polytrichoides, elatior, foliis anguftis, peilucidis, & ferc niehibranaceis * no- 
fter. Raj.Syn. 

w 

173. Mufcus capillaceus , major, ftellatus. T.yj. 

foliolis latiufculis , congeftis , capirulis oblougis reflcxîs. Raj. 



174 



Syn. ^3. 



.175'. 
ij6. 



1%. M. H, 



côronatus , minimus , capillâceis foliis , capirulis oblongis. M. H. 

Muralis, minimus, rofeus, velftellaris, capiculisiongiufculis, acutis, eredis. 



177. 
178. 



diori. T. 55-1. 



trichoides, minimus, fericcus, capillaceus, capitulis fphaericis. M. H. 
capillaceus; renuiffimus, pediculo longi/îlmo, purpurafccntc, capitulo rotuii 



179. « 

180. - 

181. -- 



pennatus, capitulis adianti. M, 



— trichoides , minimus , fericeus, capillaceus , capitulis fphaericis. AI. H. / 
-- polytrichoides, cxiguis capirulis , in fummis furculis, feu foliis fubrotundis 

_ ' * 



eredis. A'J, H. 



i8z. 
183. 



raiU. 



capillaris, minor, capitulis eredis , vulgatiiïîmus. RaJ.Sy;i.%2. 
— — : ■ foliis in pilumdcfincntibus. 



V 



T-A B 



E t AEKl INCISAKVM, IN OPERE P'AllLANTll. 



Tab. XXV. 



L ■ 

184. Mufcus filicinus , major. C.B. Tin, 
185-. 



fquamoflis, major, foliis anguflricribus » acutiiïimis. T. SSS- 



capillaris, tecStorum, denfis ccipitibus , capitulis oblongis, foliis in piluiti ob- 



187. 
j88. ~ 

189. - 



iongum dcfinentibus. J^aJ. Syn. 



Vaill 



minor, capitniis eredîis , vulgatiflimus , nonvillôlus. 
apocarpos, arboreus, ramofus. Raj. 
capillaceus, ramofus, capiculis-plurimis , caulibus adhaerentibus. T. 5'5'r. 

j^o. tcrrcftris, furculis Kali , feu Illeccbrae acmulis, foliis fubrotuudis , fquâma- 

rim incumbentibus. Raj,Syn, -^j, N-yi. 
t.9T. — — capillaceus, corniculis longiffimis. Raj,Syn.z<). 



T A B. XXVI. 



e 

t^%. — ■ — capillaceus, minimus, calyptra lopga , conoidca, nitida. J.R,H. exVilte 

d*-Aiivrày , de Clagny Sec. 
195.,—- . capillaceus, omnium minimus. T. ss^- 
194. — ■ — fquamoflis, argenteus, Ericae folio. Vai/l. ' . 

içf^, capillaceus, minor, capitulis gcminatis. T. ^S"^- 

196.V folio laco, fijbrocundo , capiculo fmgulaii , nutantc, pcdiculo ' longo fubru* 

L 

bcnti infidcnte. Vaîll. ? 

r 

fquamofus, ramofus, crcâus, Alopecuroides. T. 



197. — 

Î98. Mufco-fuiîgus monranuS , cornîculatus. M. tJ. 

199. Mufcus montanus , fufcus ; ramofiiUmus , non cubulofus. Raj, Syn. cft Coral- 

loides. 
aoo. Mufcus fquamofus, ramofus, tcnuior, capitulis incurvis. J. R tJ. 

aoi. -^ qui Lichen puîmonarius , cincreus , crifpus. J,R,.H'l 

2.QZ. paluftris, Abfmthii folio. Vaillant. 

2,03. — — * capillaceus ,. major , & elatior , capitulis cylindraceis , obtufis , nuraati- 

. bus. ?". 

2.04. trichodes, montanus, albidils, fragilis. Raj. *5y». 339. 

T-Cy. Mufcus plurimis foliolis rcflexis, ex uno punéto confertis. f^aill. 
io6. — ^ — r capillaceus, minor, calypcra tomentofa. T.^^%' 

2,07. *-^-^ — — folio rotundiori , capfula oblonga , incurva. ^. ffi. 

minor, capitule longiori , falcato. T. jfi. 
oi ).— paluflris, foliis fubrotundis- T.^SS- 



t 



* 






* - ^ ' 



Hh h a 



•^ ' 



Tab: 



h ' 



* 



\ 



INDEX ^LANTÂ'KVM , 'DEPICTAKVM , 



T A B. XXVII. 



w 

210. Mufcus criftam caftrenfcm rcpracfentaiis , flavefcens, nemorofus, lamofus, Caflubi- 

eus. M. H. 

trichoidcs, acaulos, minor. latifolius. Muf.Tetiv, 

I 

arboreus , fplcndens , fcriceus. Vaill. 

rerreftris , major , ramulis compreflis , foliis fuperficie crifpis. Raj, 5yn, 



/ 



xir. 



» r 



337 



214 



eredus, foliis rcflcxis. Raj.Syn.^^j. 



Mont 



baîtron. 



ai 6. 
217. 

218. 
219. 

220. 



capillaccus, minimus, plumofus, elegans. T. ^s^' 
Myofuroides , rutabulo fru&i. P^aill, 
capillaceus , minimus , calyptra villofa. yaill. 



acaulos , calyptra ftriata. T, f 52, 



fquamofus, paluflris, aureus, foliis, ilagellifque rigidiufculis , capîtulis incur- 



vis. FaiU. 



221. 

222. 
223. 



NH, 



224. 
225-. 
226. 

227. 



M. 



4 

arboreus, fpîcndçns, Myofuroides. F^ai/l. 
fquamofus, ramofus,. minor, &crifpus. 7*. 5*5 = 

terreftris, repens, fubflavus, foliolis crifpis minoribus , raraulifquc GOnfertis, 

-• ■ ■ ■ . " ■ 

w 

apocarpos, hirfutus, faxis adnafcens , capitulis obfcurc rubris. Raj. H. 

aquaticus , pileis acutis. Muf, Tetzv, 

apocarpos , arboribus adnafcens , polyfpermos. Raj. H, 

fquamofus, faxatilis, torruofus, aciiodofus. T.SS')- 



T A B. 



XXVIII. 



228. 
229. 



Syn. 



230. 
231. 

232. 

233. 

2-34 



vulgaris , pcnnatus , major. C. B- Pi». 

rerreftris, omnium minimus , capitulis majufculis , oblongis , créais. Raj. 

fquamofus, Cyprciïi formis. T". ^5-4. 

denticulams , minor, fcriceus, noftras, capitulis adianti. M, H, 

taxiformis, ramofus. Vaill. 

terreftris. omnimn minimus, capitulis majufculis oblongis, eredis. M.H. ' 

praeccdens microfcopio vifus. 



235'. Mufcus idem microfcopio vifus. 



23^. 

^37- 
238. 



239. - 

240. - 



fquamofxis, major, five vulgaris. T. 

paluftris, foliis & flagellis rigidiufculis, feminibus in foliorum alis. Vaill, 



fquamofus, paluftris, aureus, foliis, flagéllifque , rigidiufculis, capitulis incur- 
vis. VailL 



- capillaceus, major , pediculo , & capitulo, tenuioribus. î^.f'fi- 
'- juniperi folio , ramofus. Vaill. 



Tab 



\eTAERI INCISARVM, in OPERE VAILLANTU. 



T A B. XXIX. 



2,41. Mufcusfilicinus, major, fericeus. VaHl. 



2.41. 

144. 
145-. 
146. 

147. 
148. 

149. 

ZJX. 



capillaceus, lanuginofus. minimus. T'.Jfx. 

w 

minimus, capitulis pyriformibus , turgidis. 7". ^5-3. 
trichoidcs, minor, acaulos, capillaceis foliis. Muf. Tetiv, 
capillaceus, minimus. foliis longioribus , & anguflioribus. Vailt. 




capitulo minime, pulverulento/ 7*. 5-5-2. 

imcante, pediculo purpureo. ^.SS^' 
fquamofus, nonramofus, major & minor, capitulis incurvis. 7'.5'5'3. 
ramofus, paluftris, major, foliis membranaceis, acucis. RaJ.Sjn.^^, 
eredus , foliis anguftis , caulibus apprefïïs. JlaJ. Sj/n.s^y. 
ui adiantum médium, in ericetis proveniens. Petiv. 
pennatus, minor, cauliculis ramofis , in fummitate veluti fpicarus. >r. P. 



.ï 



' + 



Tab, XXX 



153; Myofotis, hirfura, altéra, vifcofa. 7*. 245-, 
arvenfis, hirfuta, minor. J^aill, 



if 4. 

f 

25-5. 



parvo flore. 7'.245'. 
flore majore. T, Hifi* 
polygonî folio canefcente. Vaillant, 



af8. Orchis barbata. foetida. J.B.%.j^6, 



a59. 
260. 

262. 
2,63. 
264. 
265-, 
266. 

25/, 
2d8, 



bifolia, minor, calcari oblongo. C.B.T'm.Z^. 

palmata, minor, calcaribus oblongis. C.B.Tin.Zs. 
fucum referens , galea, & alis purpurafcentitus. FailL 
Araneam referens. C. B, Tin. 84. 



alia fpccies. 
tcrtia fpecies. 



palmata, diverfa a palmata pratcnfi, latifolia, longis calcaribus. C.B.Tin.l^, 
varietas praecedentis. 

É 

- ' altéra, ■ 



abfque nominc 



^ _ 



r 



j 
 



Il i 



Tab, 



INDEX PLdNTAR. DEPICTAR. ET AERI INCISAR. IN OPERE FAILL. 

. J^A B. XXXI. . 

■ ^ ■ 

2,69. Orchis palmata , prûtcnfis, Ipitifoiia, longiscakarjbus. C.B.Tm.Z$. 

27b.. : — r- — — ■ floris alia fpêcies. 

X7I. 



272.. 

2-74- 
2-75- 

2-77. 

178. 

279. 

280. 
281. 

282. 

284. 

285-. 

288. 
289. 
290. 

291. 

292. 



floris tertia Ipccies. 



t ri 



batrachites. C.B.Ttn.%6, 

aliafpcci'cs. 
rertia fpccies. 
morio, mas, foliis maculatis. C.5.!P/W. 81, 

■ foqmjna. C.B.Pm.2,%, 
fucam rcfcren5 , colore rubieinofo. C. B-^in. 8 ^, 

inufcae corpus refercns, miaor, &gaka, &alis, herbidis. C.B. Pin, 23, 

■"TTT> -^^^^ appofico nominç- 



* 



mjiitiïfiA , înajor. T- ^fe fpeciçç, 

quae Cynoforchis, latifolia, hiante cucullo , minor. C..S.P/». 81. 

flore fimiam referens. C. B.Pin.ii. 

jiiilicari^^ major. T.^^%, 



minor. 2^432. 



■- V 



V 



jfîne noniine. 



<> 






morio foemina, procerîor, majori flore. T.Hift. 
militaris, pratenfis, humiiîor. T.^^%. 

J fine nomine- 



■f 



Serpillum, faxatile, hirfutum , Thymifoltum, nanmn, flore rubcUo, & flore alfco* 
Bocc.Muf, • • 



-93 



idem, capitulis lanugiiiofis. VailL 



^i ■■ 



/ 



T A B. XXXII. 



294. Polygala, vulgaris, major, \\.Cluf.H.i%$, 

Bùxi minoris folio. VailL 



295-. 
29^. 



quae Onobrychis. 2. Lugd:é^i)i. VailL 



297. Potamogcton, pufillum, gramineo folio breviori. 
2,(j8. — —-* iftgens, gramineo folio longiori. VailL 
299. Serpillum latifolium , hirfutum. C. B.Tin.xzo. 

200. • vulgare, minus. VailL 



VailL 



flore amplo. VailL 
-• VailL 



301. ■ 

302. 

303. Stellaria, quacAlfme, aquîs innatans , foliis longiufculis, J^ B. 

T A B. XXXIII. 

■ 

304.''Trifoliumflorculisalbis , in glomcrulis oblongis, afperis, caulibus proxime adnatis. 
VailL 



3or 



VailL 



hirfutum, floreparvo, dilutepurpurco, inglomerulis oblongis, feminc magîio. 



306- Veronica annua , Clinopodii minoris folio. VailL 



•1 

3 



07. 



fpicata, minor. Vaillant. 



308. ) Mufcus fquamofus , foliis acutifïïmis , in aquis nafccns. J.R.H- 

309. i Mufcus fluitans , foliis & flagellis longis , tenuibusquc. Raj.Syn. 

310. Medica hirfuta, echiuis rigidioribus. J.B, 

311. Hcpatica rcticulata & verrucofa. 



F 



I 



N 



I 



S. 



L h 



PLANTARUM 



D 







T ARUM 



5 



\ 



E 



T 



A 







N 








U M 



I 



N 



O 



P 



E 



V 



A 






A 



R 



N 



E 





* f 



ICONES & EXPLICATIO. 



\ 




t 



TABULA I. 



5 






^ 



f 




,.^^ 



~ fttf Û^ 



3 









\ 



/ 



./. ;/fl/ï-^-.-*'ï^'' -'■^'"''-: ■ 



/ 





D 



E 



V 



A 



p 



A E R I 




N 




I 



c 



T 



A 

A 




U 



M 



R 



U 



E T 



I N 



A 



ICONES 




O 



P 



E 



R E 




A 



N 




& 



M 



I N C I S A R U M 





E X P L I C A T I O. 



T A B. I. 



r 

Fig. I . Agaricus de St. Clou , parte-fupina vifiis. ' * ■ 

Fig. 2. Agaricus de St. Clou , parte prona fpedatuS. ^ 

Fig. 3. Agaricus de St. Clou, nigerrimus. 

Fig. 4. Agaricus fericeus , fufcus. 

Fig. S- Alchimilla gramineo folio , flore majore. J,R.H.so%, 

a. Flos parte fupina confpedus , quaeft, nativamagnitudinc,cumftaminibus, &ovario, 

b. Flos a parte prona infpedus oblique per lentem vitream. 

c. Flos defuper luftratus per vitreum pcrfpicilJum : ut , auda magnitudine , diftindior fit 
partium confpedus. 



Fig. 6. Alfmaftnun Gallii folio. J.R,H. 244. Et Alfinadrum Gratiolac folio. J.R^H, 



2-44 



à 

a. Imago plantae fub aqua penitus demerfae. 

b. Icon ejufdem parte fuperiore jam fupra aquam cmergcntis. • 

c. Caulis per média fedus : ut fabrica appareat interior. 

d. Forma folii in planta fub aquis haerentis. 
c. Ejufdem folii in aëre jam crefcentis fpecies. 

f. Flos cum calice fuo , per lentem vifus , a latere. 

g. Flos fuperne fpcdatus per lentem : ut calix , pctala , ftamiaa , ovarium , quam li- 

quidifîime ceruanrur. 
h. Flos , ut apparct oculo in magnitudine natîva , defuper luftratus. 
î. Ovarium, cum calice , vifum a latere per lentem. 
k. Ovarium aocrtum , cum femirie excuflb , ut per leatem apparent. 



Kkk 



* * 



TLAKTARVM EXPLICATIO. 



T A B.- II. 



Fîg, I.' Alfinaftmm ferpillifolium ; flore rofeo; tripetalo. 

' a. Flos , cum calice , fpedtatus a larere oculo nudo. 

b. Flos, cum calice, vifus a larcreperleatem vitreàm. ■ ^ 

c. Flos nudo confpedtus oculo in parte fupina , ubi & calicis fcgmenta apparent, 

d. Flos idem , ab eadem parte infpcdtus per lentem vitream. ^ 
c. Calix , cum ovario , nudo oculo luftratus. 
f. Idem vifus per lentem vitream. 



/. 



- ï 



X 



Fig, z. Alfmaftmm ferpillifolium ; flore albo-, tetrapetalo. 



a. 



\ 



Fig. 



Folium magnitudine nativa. 

b. Folium aliud naturali magnitudine. 

c. Flos , ima cum calice , vifus nudo oculo , in parte fupina. 

d. Idem ab ea parte {ped:atus per lentem vitream. 

e. Calix vifus a parte iufima per perfpicillum. 

f. Calix , cum ovario maturo , vifus fuperne. 



g- 



Idem fpeâ:atus per lentem vitream. 



y 

3. Alfme faxatilis & multiflora, capillaceo folio. J.R. H, 243, 

a. Foliolumadultum, nativamagnitudine. 

b. Flos fuperne vifus. 

c. Calix , cum flore , ab inferiore parte fpedatus. 

d. Pctalon floris. 

c. Calix floris , excuffis petalis , cum ftaminibus , & ovario , vifus a parte fupina. 

f. Ovarium una cum fuis rubis. ^ 

g. Stamen cum apiculo foecundante. 

h. Ovarium maturum , apcrtum , per lentem vifum. 
i. Ovarium idem, cum feminibus excuffis. 



T. n 



y 




^ 





.c 



f 




/ 




/ p 



T. 211. 



3 



£L 










'h 





e 



f 




/ 





t 



a. 



'T L A n T AK V M EXPLICATIO. 



T A B. 



m. 



Fig. I. Alfine tenuifolia, jf.B.^. Z. XXIX. 364-. 

a- Flos, cum calice, vifus per Icntem a laterc in parte fupina. 
h. Flos , cum calice , vifus per lentcm a parte fupina. 



t 

Fig. %. Alfine verna , glabra. Bot. Monjf. 

Fig. 3. Alfine fcgetalis , gramineis foliis unum latus Ipedantibus. Alfine fegetalis , gramineo, 

folio, glabro, multiflora. *I>.Sherard. Raj.Htft.i.'^oo, , , 

a. Ovarium calice in volutum, per lentem vifum. 



Fig. 4. Alfinoides annua, verna. AlCnae-forniis paludofa, tricarpos, flofculis albis , înapçr* 

tis. Tlukn. Thyt,_ T". VIL F. 5 . 

h 

r 

L 

t 

a. Flos & calix nudo oculo vifus. 

b. Flos & calix per lentem vitream defuper vifus. 

c. Flos & calix lente vitrea confpedtus a latere. 

d. Calix , cum ovario claufo , lente vitrea fpediatus. 
c. Calix, cum ovario aperto , vifus per lentem. 

f. • Calix , cum ovario aperto, maturo, vifiis per lentem, ubi &clatcres cxplodentes apparent, 

g. Semen nudo fpe<Statum oculo, 

h. Semina per microfcopium vifa. 



« 



Kkk % 



« 



1 ' 



PLANTARVM E X T? L l C À T 10. 



T A B. IV. 



+ 

Fig. I. Alfine faxatilis, Juniper i folio. 

■ r 

1 4 



' r 

« 

■a.- Flos apparens dcfuper. 
. b. Idem , cum calice, aparté inferiore fpeâams. 
c. Calix iloris. ' 



d. Ovarium. 
e.' Semina. 



folium eius depidhun 



* > 



.Fig. 



Anagallis, quae Alfine paluftris, minima , flofcuîis albis , frudu 
Mentz. 



%. 



a. Folium. 

b. Calix iiaturali masnitudine. ' ^ 

c. Idem lente vitrea confpe&is. ^ ' 

d. Ovarium cum tuba. . 

e. Ovarium horizontal! ter di/ïïliens, maturum, fcmiaibus turgens , pex lentcm Vitrcam 
fpe6tatum. 

f. Semina. 



# 



Fig. 3. Aparine fcmine îaevi. H.R,Tar. . 

a/Semen ejufdem, 

b. Semen Aparincs femine Coriandri faccharati. \Park. 

L 

Fig. 4. Aparine vulgaris , femine minori. J.R.H.iij^, 

a. Semen ejufdcm. . . . ■ 

1). Fruétus Aparînes vulgaris. CB.^'m^^i^, 

1 

Fig. 5". Corallina fluviatilis, non ramofa. 

a. Urius ejufdem cauliculus per lentcm vifus: ut fabrica appareat mira. 



! 



Fig. 6. Chamaelinum vuîgare. I-inoides ramofiffimumprius didumAudori. Poly^^onum mi- • 

, nimum, five millegrana minima. C.B.Tm.zZz, 

a. Folium nativa magnitudinc. 

b. Flos fpcdlatus defuper per Icntem. . 

c. Pericarpium, cumovario, vera magnitudine vifum a laterc. . ' 

d. Pericarpium, cum flore, per Icntem vifum a laterc. 

c. Idem fie vifum oblique a laterc , fed magis fupcrne! ' 

f. Pericarpium cxpanfum lente vifum. ' \ ' ' 

g. Pericarpium contratftum a latere vifum per Icntem. 

h. Semina vifa per lentcm. ■ ■ . . 



^ * 



% * 



■ 4 



T. rv: 




\ 






■ ,'t 






^. 



J 



^ 

iL 




.?^ 



y 



^ 



d 






# 

tî^ 



«. 



1^ 



^m 




r. V. 



.-. >. 







PLANTAKVM E X P L î C A T l 0, 



# . 



Tab. V 



« t 



Fig. ï. Brunclb Vcibcnae foliis. 

a. Radix, cauiis rcfcifius , folium infcrlus , crccftum. 

b. Pars rcpens , foliis ornata,' radiculas cmictens. 

c. Flos cum calice , a parce anteriorc vifus. 

d. Flos cum calice, a parte poftcriore fpcd:atus. 

c. Scmina. 



1 

, Fig. z. Caruifolia. J. B.3- H^.xj-f^g- i/i- 

a. Flos defuper vifus. ^ 

b. Frudus, ut flori fupponitur. 
c.c.Seminamarura, unita ad pedunculum communem. 

d.d. Scmina matura, fcparata, a parte plana, & a parte gibba Tpedat;!, 

c c. Pctala florum. . 



4 i 



^^ 



' • 



»♦ 



Ll 1 



T>LANTARVM' E X P L 1 C A T I 0. 



T A B. VI. 



Fig. I. Ccntaurium minus paluftre, ramofiiïïmum. \ 
a. Flos cum calice. 
t). Flos calice nudus. 

c. Calix ovarium involvens. 

d. Ovarium fine calice. 

Fig. 2- Centaurium paluftre minimum, flore inaperto. 

a. Folium. 

b. Flos cum calice. 



* f 



c. 



Flos abfquc calice. 



d. Calix. 

e- Ovarium claufiim. 

t 

f. Ovarium apertum. 

g. Semina. 

Fig. 3. Centaurium paluftre , luteura, minimum. Raj.HiJl, lo^zi. 

a. Folium. 

b. Flos abfque calice. 

c. Calix involvens ovarium tuba î nftrudbim. 

d. Ovarium calice nudum cum tuba. • 

€. Ovarium maturum , cum calice, lente vîtrea fpe<flatum, claulùm, 

f. Idem apertum. 

g. Semina. 

Fig. 4- Chamaeckma, vuîgare, majus. 

a. Folium. 

b. Flos cum calice. 

Fig. ^. Chamaeclema, vulgare, minus. 

a. Folium. 

b. Flos cum calice. 

Fig» 6: Chamaeclema, vulgare, médium. 

a. Folium. 

b. Flos cum calice. \ - 



V 



; V 



\ I 



j 



T. vr. 





£L 



T. VU. 





3 






. 3 



4 





1 À 



5 



5 



5 




\ 



.rPLANTARVM E X F L 1 C A f ï 0. 



T A B. V I I. 



-1 , f 



Fig. X. Chenopodium opuli folio. 

a. Folium. 

b. Spica florifera, &frugifera, claufa. 

c. Calix, vel pcricarpium apertnm cum ovario & flaminibus, nativa magnituaine. 

d. Semen nativa magnitudinc. 

e. Pcricarpium claufum, lenre fpcdtarum. - 

f. Pericarpium apertum , cum ovario , & flaminibus per Icntcm vîtream vifuKi- 

g. Semen per lentem vitrcam fpcdtatum. 

Fig- 2.. Chenopodium, Stramonei foliis. 

a. Folium. . ' * . 

b. Racemus florifcr, &frugifcr, pericarpia claufa gercns, 

c. Pericarpium claufum lente vitrca confpeétum. 

Fig. 3 . 3 . Clavaria , Ophioglofloides nigra. , \ ' . 

Fig. 4. 4. 4. Clavaria , militaris crocea. 

Fig.^ S' S -S- Clavaria, alba, piflilli forma, prior iigura tranfvcrfim fedam offert : utintcrîor 

fabrica patefcat. 
Fig. 6. Corallina pinguis , ramofa, viridis. 
Fig. 7. Corallôides afpera, corniculis tenuioribus, bifurcatis. Rifi , T km .T artf. 



. " 



\ 



M I X 



V 



PLANTAKVM BXP L 1 C A T I 0. 



/ 



T A B. VIII. 



\ - 



Fig. I. Corallo-fiingns , omenti forma- 

Fig. 2,. Corallo-fungus candidi/ïïmus. 

Fig. 3. Corallo-fungus omithopoidiôides , croceu?. 

Fig. 4. Corallo-fungus flavus. 



f 

t 



\. 



> \ 



\ 



T, VTIT, 



^ifr 



/ 





4 





bk 



FLANTARVM EXFLIC ATI 0. 



T A B. IX. 



■\ 



Fig. I. Filicula regia fumariae pinnulis. 
Fig. 1. Filix mas pinnulis criflatis- 

a. Folii pars per lentem vitream fpedata. 
Fig. 3- Filix mollis, five glabra vulgaris , mari non ramofae accedens. 7.5.3.758. 

a. Folii pars vifa pcr lentem vitream. 
Fig. 4. Focniculum fylveftre, annuum , Tragofclini odorc , umbella alba. 

a. Caulis umbelliger abfcifTus ab icône priore. 

b. Umbellaunaglomeremreferens, lente Ipedata, a parce inferiorc. 

c. Flos fupinus. 

d. Flos pronus. ■ 

C. Frudus nativa magnitudine. ' . 

f. Idem lente conlpeânis. 

g. Idem maturus , in bina femîna di/îîliens , lente vifiis. 
h. Semen Tpeûatum ab utroque latere. 







I . 



^1 



4 



*4 



r\ 



\ 



Mm m 



^ 

^ 



rP^LANTARVM E X P L 1 C A T I 0. 



T A B. X. 



Fig. ï. Fragaria ftcrilis, ampliffimo folio , & flore, petalis florum cordatis. 
a. Folium una cum pedunculo fup. 
^ b. Calix cum llaminibus , Sc fru6tu. ' 



\ 



c. Unum ex pêtalis florum. 
Fig. x. Sedum minimum annuum , flore rofeo , tetrapetalo. 

a. Calix cum fruûu, fpedatys a laterc. 

b. Idem lente fpeâratus a latere. 

c. Calix cum flore oblique dcfuper a latere vifus. 

d. Calix cum flore perlentem oblique, defiipcr, a latcrc Ipcâatus- 

e. Flos fupinus per lentem vitream vifus. , 

f. Semiua macura. , 
Fig. 3. Fucus fontanus , pinguis , corniculatus , viridis. ' ' 

Fig. 4. Fumaria major , floribus dilute purpureis. Bot.MonJ}, 

a. Folium figura, & magnitudinc, nativa. . 

b. Flos ejufdem. • ^ 

Fig. S' Fumaria, foliis tenùiflîmis , floribus albis , circa Monfpelium nafcens. C. B.T'm* 

143. ^ " ^ ■ 

a. Flos ejufdem. 

Fig. 6. Fumaria, lobis longioribus , & anguftioribus , fparfis. 

a, Flofculus ejufdem. . , 

Fig. 7. Fuagus parvus , lamcllatus, peétunculi forma , alno adnafccns. Raj,Sjn,i^. N.iy. 



► * 



/ 



i 



■^ -^ 



\ 



7 



r: .TT, 






i0^- 





7 





T. XI 



3 




^'^^mMÊF^ 



S 



Jt 





1 ^ 



8 



4 





5 



6 



7 





xo 




i3 




IX 




iz 




^'if 



^5 







H ; 




ZJ 



2,0 



IP 





^9 




22 






-21 




TLANTAKVM EXPLICATIO, 



T A B. 



XI. 



/ 



L 

Fig. I. Fungoides, glandis cupulam rcferens , margine dentato. • , . ' 

Fig. 2,. Idem nafcens. * ' . - 

. Fig. 3 . Idem maturum fpedtarum defuper. - 

Fig. 4. Fungoides, infundibuli forma , fcmine foetum , interne ftriatum , externe hirfutum. 
Fig. f. Idem fpcélatum defuper. 

a. Scmen cjus didîum fpedatum aparté inferiore. 

b. Idem aparté fuperiore vifum. 

Fig.I6. Fungoides, infundibuli forma, fcmine foetum. J.R.H. ^60. fpeaatum à latcre.' 
Fig. 7. Idem vifum defuper , ut dida femina appareant. 

a. Scmen didum vifum a parte inferiore. 

b. Idem vifum a latere. 

Fig. 8. Fungoides , auriculam Judae referens , intus rufefcens ,• cxtus candicans , & quafi 

farinofum. . . 1 

* ■ I 

Fig. 9- Fungus minimus , flavefcens, infundibuli forma. C.B.Tîn. S7^» nafcens. , ; 

Fig. 10. Idem maturus , a latere oblique furfum fpedatus. 

Fig. lï. Fungus, pileolo per maturitarera inflar Agarici intybacei laciniato. primo nafcens- 
Fig. 12. Idem adultior, fuperne fpedatus. 
Fig. 13. Idem omnino maturus. . 

Fig.14. Fungus angulofus , & velut in lacînias fedus. C. B, Tin. syi. fuperne fpedatus. 
Fig. If. ïdeminfcrne vifus. 

Fig. 16 Fungus, pileolo croceo, fplendoris participe. Vifus oblique fuperne. 
Fig. 17. Idem fpedatus ab inferiore parte. ^ . 

Fig. 18. Idem verticalitcr fedus , atque ita confpedus. • / . -. * 

- figïP-^P- F^iig^s minimus. 
Fig.io. Idem infernc fpedatus : ut lamellae apparcaut. . ' - 

Fig.xi.^i. Fungus, pileolo candic^nte, lamellispaucis,pcdimcuIo fufco fplendentc. fupct- 

ne vifus. 
Fig. XX. Idem vifus a parte inferiori : ut pateant lamellae, 
Fig. 13. Idem verticalitcr médius fiflus. 



I 



ft 



4 i 



• - 



Mm m i 



N 



PL A K T AK V M E X P L l C A T 1 0. 



\ . 






J 



T A B. XII 



Fig. I. Ftingus multiplex , obrufe conicus , colore grifeo murino. ut adultus uno ortu appa. 

ret. 
Fig. X. Idemfedtione bifariam fiflus: utcaro, lamçUae, cavitas fiftulae pedunculi , cernan* 

tur. ■ 

Fig. 3. Fungus multiplex , campaniformis , colore caftaneo. ut crefcerc acervatim folet. ' 
Fig. 4. Idem difledtus perpendiculari fedione : ut caro , lamcllae , pedunculus cavus , appa- 

reant. 
Fig. 5". Fungus multiplex , campaniformis, colore profunde minime. (Gallice.) 
Fig. 6. ïdcm diflcdlus bifariam normaliter : ut caro , lamcllae , pedunculus fiftulofus appa-; 

reant. . 

Fig. 7. Fungus lignofus , fafciatus. 
Fig. 8. Fungus glutinofus , colore aurantio. 
jFig. 9. Ejufdem portio difcilîa : ut interiora cernantur. 
Fig 10. Fungiîs multiplex , ovatus, cinereus. ut folet ad unum ortum adultus videri, una 

cum duobus pedunculis transverfim difledis, ut fiftulofa cavitas fpedietur. 
Fig. II. Idem perpendiculari incifus piano bifariam ; ut caro , lamcllae, fiftula pedunculi 

cerni quam optime queant. 
Fig. IX. Fungus minor, citrino colore, pedunculo flavefcente. naturali magnitudinc , defu- 

pcr fpeétatus. ' • * 

Fig. 13. Idem inferne vilus : ut lamellae cernantur. 

Fig. 14. Idem verticaliter bifariam fedus, fedione per pedunculum tranfeuntc : ut caro, la- 
mellae, pedunculi plenitudo pateanr. 

Fig. ij. Lycoperdon, excipuli chymici forma. J.R.H.^6^, 

Fig. 16. Lycoperdoa minimum , vcrrucofum. JyR.H.^6^. 



B> 



i « 



P L 



r. XII. 



3 




11 




af 




S 



i-r 






2J 



K 



12 





^3 




T. XlII. 




5 



f 





iz 




7 



n 



8 






lO 



9 





^3 



M 





Q 




-^ 



O' 



o 

^ 






plantarvm B X P L I c a T I o. 



T A B. XIII 



Fig. I. 



Fungôides , fufcum , acefabuli forma, externe ramificatum. Si veFunc>ôides maxi- 



mum, pyxidatum. 

Fig. %. Fungôides, nigricaus, majus cornucopiae forma, externe iped:atum a laterc. 
Fig. 3 , Idem fuperne vifum, > 

Fig. 4. Fungus miner, pilei fuperficie flocculis fufcis villofa. a laterc vifus. 

Fig. S' Idem ab infcriori parte fpc(ftatus oblique. 

Fig. 6. Idem verticaliter fedusbifariam, piano tranfeunte per média pilei & pedunculi : ut 

caro, lamellae, hirti aculeati flocculi , pedunculi plcnitudo , cernanCur. 
Fig. 7. Fungus gelatinus , flavus. fpedratus a parte inferiore , maturus. 
Fig. 8. Idem, erecStus, a latere fpedtatus. 
Fig. 9. Idemeredus, defu per vifus. 

Fig. 10. Fungus, minor, totus rufus. defuper vifus , naturali magnitudinc. 
Fig. I ï . Idem a parte inferiori fpeâ:atus. 

Idem verticaliter bifariamfedus, ut fedtio pedunculum tranfeat. 

Fungôides, qui Fungus minimus, fcutellatus, coloris aurantii. Raj. Sjnoj^/.XVU^ 

N.z6. 
Fig. 14 Idem diverfis nafcendi temporibus fpedlatum , fuperne, inferuc. juxta liccras a. b* 

c, d. c. 



Fig- 12.. 
Fig. 13 



4 ^ 



t i 



« ' 



* 



Nn a 



.^' 



\ 



7LANTAKVM EXPLICATIO. 



T A B. 



XIV. 



L 

J 

îîg. 1. Fungus foliaceus , vel lamellatus , in fundibuli forma, fufco-livîdus. a îatere vifus, 
Fig. X. Idem verticaliter feéhis bifariam : utcaro, lamcllae, fiftula pcdunculi vidcantur, 
. Fig. 3 . Idem defuper ipedlatus : ut pilci cavitas & margo paccant. 
' Tig. 4. Noiloc luteum, mefenterii forma. 

Fig. 5. Fungus phallôidcs , annulatus, fordide virefcens , & patulus. CimeL Reg, 

a. Ejufdcm pars difciffa : ut ftrudîura interior appareac. 
Fig. 6. Fungus, porofus, maximus, craflus, luteus, lacer , pedunçulo longiiTimo , virefceti- 

te. C'tmeL Reg. 
Fig. 7. Id