(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Monographie du genre Conus"

y^ 



^^ 



TJ 



^&^^ 



■"""®^1P» 






MONOGRAPHIE 



DM*» Qf MbHoaks I 



GENRE CONIJS 



LE CHEVALIER A. BERNARDI 



i Société çréologiqiie de France . 



ACCOMCAfiNF.R DE DEUX 



FAISANT SUITE AUX MONOGRAPHIES DE BEEVE, KIENER ET SOWERBY 




,,^ i 



PARI! 



J. ROTHSCHILD 

Librairie des Sciences naturelles 
41, Rl'E Dii BAC 



LEIPZIG 



J. ROTHSCHILD 

Durcli Ilemi L. A. Kiltler 

34, QUERSTRASSE 




MAISON FISCHER 



pour la France. 

DDNKER. Index Mollascoraiu , qui- in iiincrc ad Guincam infcrioiem collegil 
Gcorgius Tains Jled. Dr. Auclore Guilitlmo Duiikcr, Phil. Dre., socicutuni coinplu- 
riiim liicrar. publicaruin socio. Accediint novarum spccierani diagnoses, ciiripedia 
noniiulhi et X labulœ iconum. 1 ïol. in-S". Prix : 23 francs. 

— et H. MEVER. Paixontograpbica. Beiiiâge zur Naturgcschichte der 
Vorwelt. Ilerausgegeben von D' W. Dunker et 11. Miyer. Tome I ^i VI, avec 
163 planches grand in-4°. Prix : 230 francs . 

Toine VII, fascicnles 1 à 6. 
Tome VIII, — ) il 6. 

MERMANNSEIV. Indlcls generam Maiacozoorum prlmordla. Noniina 
subgencruni, generum, familiarum, tribuuin, ordinum, classiuin ; adjectis auclori- 
bus, temporibus, locis syslemalicis atque litlcraiiis, etymis, synonyiiiis. Prœiennit- 
tunlur Cirripedia, Tunicata et Rhizopoda. Conscripsit N. A. Herrinannsen. 2 vol. 
in-8°, cditio nova. Prix : 35 fr. ; et 1 vol. de supplément. Prix : 3 fr. 75. 

PFEIFFER, Moaograpbia pneumooopomornm Tiventlom. Sistens dc- 
scriptiones systemalicas et criticas omnium liujus ordinis generum et specierum 
hodie cognitarum , accedente fossilium enumeratione. Auct. Dr. Ludovico Pfciffer. 
1 vol. in-S". Prix : 13 fr. 50. Suppleinentum primum, 1 vol. in-8°. Prix : 7 fr. 50. 

— MODOgraphIa aurlcalaceoram vIveDllDin sistens descriptiones syste- 
maticas et criticas omnium hujus fainiliaï generum et specierum hodie cognitarum, 
nec non fossilium enumeraijonem. Accedente Proserpinaceorum nec non generis 
truncatellœ historia. Auctore L. Pfeiffer. 1 vol. in-8°. Prix: 7 fr. 50. 

— et A. DDNKER. Noviiates concbologicae. Abbildung und BoschrcibunK 
neuer Conchylien. 

Coquilles terrestres, par M. Pfeiffer. 15 livraisons ont paru. 

Coquilles marines, par M. Dunker. 3 livraisons ont paru. 

Prix de chaque livraison, avec 3 planches coloriiîes et le texte en langue française 
et allemande : 5 fr. 

PHILIPPI. Abblldungen and Bescbreibongrn, neuer odcr wenig gekannter 
Conchylien. Ilerausgegeben von Dr. R.-A. Pliilippi. 3 vol. reliés, l'-iS planches co- 
loriées, grand in-Ii». Prix : 175 francs. 

J O IT R N A L . 

Zellsrlirin for Malakozonlogle. Prix des années 3« à 10«, à 6 fr. 
Itlalakozoologlsrhe Blaellrr, als Fortsetiung der Zeitschrift fur Malakoîoo- 
logie. Ilirausgegcbpu von D' K.-Tli. Meiikc et D' L. Pfeiffer. Prix des années 11' 
et suivantes à 10 francs. 

SOUS PRESSE: 

VJ ROEHER (D.E.). Monographie der Mollnskengallnng DoMnla, Scopoli 

^D (Artemis, Poli), qui paraîtra en livraisons avec planches coloriées. Le texte est 
u3 en allemand, la synonymie en latin. 

É^S^^^^^ *^^^ 



SPECIAL DE LA MAISON L. REEVE (j 



'(■ 
DEPOT SI 

A LONDRES 
pour la France et l'Allemagne. 



IDAIUS. Zoology of Ihe Voyage of H. M. S. Samarang , unrtor \\k 
command of Caplaiii Sir Edward Belcher, C. B., F. I\. A. S., during tlie yeJi« 
18/i3-!i6. Edited by Arthur Adams, F. L. S, 

The Vertebrata, with 8 plates, by John Edward Gray, F. R. S ; the Fishes, with 
10 plaies, by Sir John Richardson, F. R. S.; the Mollusca, with 2I| plates, (by Arihui 
Adams, F. L. S., and Lovel Reeve. F. L. S.; the Crustacea, with 13 plates, by Arthur 
Adams, F. L. S., and Adam White. F. L. S. 1 \ol. grand in-Ii» cart., avec les planrhe< 
colorii^es. Prix : 87 fr. 50 c. 

FORBES. Zoology of Ihe Voyage of H. M. S. Herald, under the com- 
mand of Captain Kellett, R. N., during the Years 18(i5-51. By Sir J. Richardson 
Edited by Professor Edwards Forbes, F. R. S. Published under Ihe authority of th.- 
Lords Conimissionncrs of the Admiralty. 

Part. I. Fossil Mammals, 15 pi. doubles. Prix : 26 fr. 

Part. II. Fossil Mammals, 10 pi. Prix : 13 fr. 50. 

Part. III. Reptiles and.Fish, 10 pi. Prix : 13 fr. 50. 

REEVE. Eléments of Concbology ; an Introduction to the Naiural History 
of Shells, and of the Animais which form them. By Lovell Reeve, F. L. S., F. G. S. 
With 62 plates of Shells and of the Living Animais by G. B. Sowerby and R. Miller. 
2 vol. in-8° cart. avec les planches coloriées. Prix : 70 francs. 

— CODCbologla syslematlca. A complet System of Concbology ; in which 
the Lepades and Conchiferous Mollusca are described and classified according to 
iheir natural organization and babils. By Lovell Reeve, F. L. S., F. G. S. With 
300 plates of Shells by J. D. C. and G. B. Sowerby. 2 vol, in-Ii°, avec les planches co- 
loriées. Prix : 250 francs. 

— Goncbologla Iconlca -, Or, Figures and Descriptions of the Shells of the 
Mollusca, with remarks on their affinities, synonymy, and geographical distribu- 
tion. By Lovell Reeve, F. L. S., F. G. S.. The Drawings by G. B. Sowerby, F. L. S. 
Published monthly in parts, demi ^ito, each containing eight plates. 

210 livraisons ont paru. Prix de chaque livraison avec des planches coloriées : 
12 fr. 50. 

Des prospectus, donnant un aperçu exact de tout ce qui a paru de cet ouvrage et 
du contenu de chaque monographie, sont envoyés franco sur demande. 

SOVS PRESSE : 

REEVE. Brilish Laiid and Fresbwaler Concbology; being a Hisiory 
of the terrestrial and lluviatile Shells of the British Islands , and of the Animais 
1 / which form them. By Lovell Reeve, F. L. S., F. G. S. lUustrated with Figures of 
( D the Shell of each species by G. B. Sowerby, and of the Living Animal of each genus 
(jb by 0. Jewiit. 

m^^^^^— — ^ — ^-^^^^^^^ 




LIBRAIRIE DE J. ROTHSCHILD. EDITEU 




OUVRAGES DIVERS 

UBLIÉS EN ANGLETERRE ET EN AMÉIIIQUE 



BEECHEV. ZoologT of Gaplal . Beechey's voyage, coinpiled irom the 
collections and notes of Captaiii Beechey and Ihc scientific gentlemen who accom- 
panicd the expédition. — The maminalia, by J. nichardson; ornithology, by N. A. 
Vigors ; fishes, by G. T. Lay and E. T. Bcnnet ; criistacea, by Richard Owen ; reptiles 
by John Edward Gray ; shells, by W. Sowerby ; and geology, by Buckland ; iUuslra- 
ted by iil plates, containing many hundred figures, beautifully coloured by Sowerby. 
J vol. grand in-îi» cartonné. Prix : 125 francs. 

BINNEY. The Terrefirlal Alr-BrealtalDg Mollugks of the United States, 
and the adjacent territories of North America. Vol. IV. By W. G. Binney, raembcr 
of the Academy of Natural Sciences of Philadelphia, etc., etc. 8vo, sm. dto, pp. 207, 
with 6 coloured plates ( a Supplément to ihc tcrrcstrial Air-Breathing Mollusks 
of the United States, etc. By M. C. Binney.) Prix du tome IV : 22 fr. 50. 

Prix de l'ouvrage complet, en 11 vol. : 250 francs. 

GOULD. Mollasks and SbelU of tbe Uniled Slate's Exploring Expédition 
during the years 1838-39-IiO-ai and a2, undcr the comuiand of Charles Wilkes, 
U. S. N. By Augustus A. Gould, M. D. Atlas consisting of 52 coloured plates and 
16 pp. of letterprcss. 1 vol. in-folio, demi-reliure, tête dorée, non rogné. Prix: 
375 francs. — VAIlas n'est tiré qu'à 100 exemplaires. 

I.e texte, formant 1 vol. grand in-(i°, a été publié il y a quelques années. 

SOWERBY's Gonchological Manaal, new édition, enlarged, with nume- 
rous woodcuts in the Introduction, and additional copper plates; in ail upwards 
of 650 figures of Shells, beautifully coloured. 1 vol. in-8° cari. Prix réduit : JS francs. 

WOOD's. Index teslaceologlcaB : an Ulustrated CaUlogue of ail known Shells, 
brilish and foreign. New édition, thoroughiy revised by S. Ilanley, Esq. With Ihc 
aucient and modem appellations, synonynis, localities, etc. With 3,000 figures, 
beautifully coloured afier nature. 1 vol. grand in-8°, dcmircliurc. Prix réduit: 
100 francs. 

PORTRAITS. 

(ialerle de» principaux IMalnrallsles contemporains en France, en Alle- 
magne et en Angleterre, lithographies ou photographiés. 
Prix d'un portrait litliographié sur papier de Chine grand format. . U fr. » 

Petit format 2 fi 50. 

Prix des portraits photogiaphiés, exécutés en Angleterre ..... 




Des listes exactes sont envoijécs franco sur demande. 

Toutes les publications de ce catalogue seront adressées franco aux per- 
sonnes qui en enverront, à la librairie t. RolbBClilld,41, rue du Bac, à Paris, 
dans une lettre atftanchie, le prix, soit en timbres-poste, soit en mandat sur la poste. 



.e^^rP ^OJ 






^^S^v^.., 



y^. 



MONOGRAPHIE 



GENRE CONUS 



LE CHEVALIER A. BERNARDl 

iccoMPvr.Mii; de dh\ planches coloriées 

TAISANT SUITE AUX MONOGBAPHIES DE REEVE, KŒNER ET SOWERBY 




PARIS 
J. ROTHSCHILD 

Librairie des Sciences iiiilurelles 
41, RLE DL B\r 



LEIPZIG 

J. ROTHSCHILD 

Durch Herrii L. A. Kiitler 

QUERSTRASSE, 34 



AVANT-PROPOS. 



La dernière inonoj^raphie du genre Cuiius a été 
publiée récemment à Londres, par M. Sowerby : 
elle comprend les descriptions de 4o4 espèces , 
chiffre considérable, il est vrai, mais qui cependant 
est loin d'être définitif. En effet, plusieurs espèces 
ont été laissées dans l'oubli par l'auteur anglais, 
et d'autres ont été décrites depuis l'apparition de 
sa monographie. 

Nous avons entrepris de donner inie suite à cet 
ouvrage, et notre Supplément pourra également 
servir à compléter les monographies de Kiéner et 
de Reeve. Nous avons représenté seize espèces 
non figurées dans les diverses monographies que 
nous venons de citer. 

Nous reproduisons la figure de notre Conus 



IV 

RixLUZiAXUs type, quoique cette espèce soit com- 
prise dans le travail de M. Sowerby; mais elle y 
est figurée d'après deux individus dont la colora- 
tion et le dessin diffèrent de ceux que nous avions 
entre les mains lorsque l'espèce a été établie. Les 
nôtres, en effet, quoique en bon état de conserva- 
tion, n'offraient aucune trace des détails de colo- 
ration que l'on remarque dans les figures du 
Thésaurus; ces différences et la réduction, sur la 
planche, d'un tiers de la taille ordinaire, pour- 
raient faire méconnaître notre type. Nous avons 
cru par conséquent être utile aux conchyliologistes. 
en démontrant que cette espèce ornée de couleurs 
si vives, d'après M. Sowerby, se montre aussi pres- 
(\ue unicolore ou simplement lavée d'un jaune un 
peu fauve, tout en restant parfaitement fraîche et 
intacte. 

Notre confrère, M. Crosse, vient de publier un 
excellent catalogue du genre (^onus, dans lequel le 
nombre des espèces dépasse 45o. Nous aurions pu 
copier les figures des espèces que nous ne possé- 
dons pas, mais nous préférons nous procurer les 
types, les étudier et les faire dessiner, ce qui nous 
fournira plus tard l'occasion de donner un nou- 
veau Supplément. 



GENRE CONUS. 



COJiUS CABRITII. 



.377. 



Conus Cabrilii, Bernard hJoma. Concli. t. Vil, pi. 13, li^ 

Testa clongala; anfractus 9-10 subgradali luberculosi, apice aculo ; anfractus ulti- 
iiius 1 3- 14 tuberculis coronatus, transversim lineis impressis, punctatisque cinctns , all.r. 
el nigro tinctus, antice subrugatus; aperlura recta, intiis violacea. 

Long : 'i9 mill. Diaiu. ma.t. : 15 luill. 

Patria : Nova-Caledonia. Coll. liolland du lioquaud. 

Coquille allongée; U à 10 tours de spire étages, garnie de 
tubercules; sommet aigu, dernier tour couronné de 13 à 14 
tubercules, et muni de séries transversales de points déprimés ; 
le fond de la coquille est teint de blanc et de noir ; en avant le 
têt est subrugueux; ouverture rectiligne, violacée en dedans. 

Cette jolie coquille est très-facile à connaître; elle diffère des 
espèces voisines par la disposition de ses taches noii 
blanches et la sculpture du têt. 



lires 



«:oxrs ca:i.ix.k. 



CoDUS CœliDce, Crosse, Rev. zool., 1858, pi. 2, fig. 1, p. 117. 

Testa lurbinala, ciongata, solida, basim versus levilcr inllata, lulco-candida sub 
epidermide olivacca dccidua ; striis transversis tcnuissimis, obsolclis, siibilcxuosis 
prsecipuc ad basim cincla ; spira plano-conve\a, obUisa ; aportin a nitiilo lacloa ; basi 
■ torto-plicata et pallido liitr>*. 



Long. : 116mill. Diani. max. : 57 mill. 
, Patria : [\ova-CaledoDia. Coll. Crosse. 



Coquille turbinée, allougée, solide, pourvue d'un léf-er ren- 
flenicnt à sa partie inférieure; coloration d'un blanc jaunâtre 
sous un épidémie o'ivàtre peu persistant. 

KUe présente des stries transverses très-flues, presque effa- 
cées par endroits, légèrement flexueuses et plus fortement accu- 
sées vers sa base. La spire est presque plane et se termine, au 
centre, par une sorte de bouton obtus. 

L'ouvcrturecstd un beau blanc de lait, le bord droit, mince 
et tranchant, et 1 écliancrure de son sommet peu profonde. La 
base de la columelU- est d'un jaune p;\le qui tranche sur la 
couleur de louvcrturc et forme un pli très-marqué. La spire 
.se <ompose de neuf tours striés circulairement. 

Cette espèce se distingue facilement de ses congénères, bien 
qu'a certains égards clic se rapproche du C. FiV^'o et des exem- 
plaires très-adultes du ( . Quercitius. 

Assez voisine, a [iremièrc vue, du C. Virgo. elle en dif- 
fère : 

1" Par le reiillcmcnt caractéristique de sa partie inférieure, 
qui la fait paraître plus cvlindrique et plus élancée: 

i" l'ar le pli très-marqué que présente sa base, jdi oblique. 



tlexueux et plus fortement accusé que dans aucune autre espèce 
du genre ; 

3° Par la coloration de la base, qui est, ainsi que l'ouver- 
ture, d'un blanc éclatant, sauf le pli columellaire, qui est jau- 
nâtre. Au contraire, dans le C. Virgo, la base est toujours 
violette. 

Nous ajouterons que les sutures des tours de spire sont plus 
irrégulières, le drap marin moins grossier et moins épais, les 
stries transverses plus effacées et plus flexueuses. les stries 
d'accroissement longitudinales moins marquées que dans le 
C. Virgo, dont notre espèce se rapproche d'un autre côté par 
l'écbancrure peu profonde du sommet, et la présence, sous 
l'épiderme, dans les individus bien conservés, d'une sorte de 
pellicule d'un blanc jaunâtre. 

Le Cône de Célina ne rappelle le C. Quercinus que par la 
coloration de l'ouverture et le liséré jaunâtre très-peu sensible 
que présente le tranchant du bord droit. Il n'en a, d'ailleurs, 
ni la forme courte, ni les lignes fauves; déplus, il est beau- 
coup plus grand. Sa taille, sa forme et sa coloration ne per- 
mettent pas non plus de le confondre avec le C. Pastinaca, qui 
n'est blanc que lorsqu'il est mal conservé, et dont les. individus 
frais se distinguent par leur spire parsemée de taches fauves, 
la coloration jaunâtre du dernier tour et la large fascie blanche 
qui le traverse vers son milieu. (Kién. Cônes, pi. XXVI, fig. 2.) 
L'ouverture du Cône que nous décrivons est étroite, mais s'é- 
largit sensiblement à la partie inférieure; la partie du renfle- 
ment qui borde le pli columellaire est d'un blanc légèrement 
teinté de rose. 



r.oxrs cKcii.i.T.. 



C.nuus CecilicP, (rosse, Journ. Concli., t. \ II, pi. i/i. fig. 5, p. 381. 

Testa turbinata, lutco-castanea, ad angulum spira; et partem mediam aibo fascial.i 
et bruneo-inaculala ; spira aibo et castaneo colore variegata ; anfraclibus 9 ; ultimn 
anfractu siibclatlirato et quasi pcrtuso, costis transversis, rugosis et suicis longitu- 
riinaliter improssis ncciirrcntibus ; labro tenui, apertura albicante. 

Long. : 36 iiiill. Diam. niax. : 21 mil). 

Patria Coll. Delessert et lîolland du Koquand. 



('>oquille turhiiiéc, d'un brun tris-clair, presque l.iuve, avec 
une bande blanche, maculée de brun, à l'angle de la spire et à 
la partie médiane; neuf tours despire. Ledernier tour semble 
treillissé et comme percé de trous d'épingle par suite de la 
rencontre et de l'intersection de côtes ou rides transversales 
assez fortes, avec des sillons longitudinaux moins marqués, 
mais pourtant très-prononcés. Le bord droit est mince et tran- 
chant, l'ouverture blanchâtre. 

Cette remarquable espèce a été figurée sans description par 
M . Chenu dans ses leçons élémentaires d'histoire naturelle, pi. I X , 
fig. 5 et 5 a, sous le nom de Cûne de Cécile. 11 ne faut pas la 
confondre avec une autre coquille très-différente, à laquelle 
Kiéner a donné le nom de l'amiral Cécile, et qui est le C. Ce- 
ci lei. 

Klle a été oubliée dans toutes les monographies que nous 
connaissons. M Kiéner, ni lleeve, ni Sowerbv , ne la mention- 
nent, et nous-mêmes, dans notre récent catalogue de Cônes, 
publié par la Revue zoologique, nous avons à nous reprocher la 
même lacune, qui tient probablement ;i ce que l'espèce a été 
publiée sans description. 



Ce beau Cône, qui présente un système de coloration très- 
voisin de celui du C. Capitaueus LK, et C. Musleïinus Bru- 
guière, en diffère totalement par sa sculpture si caractéristique, 
qui le rapproche du C. Pertimis, Brug., dont il n'a, d'ailleurs, 
ni la forme ni la coloration. 

Nous devons la communication de cette précieuse coquille a 
la bienveillance de M. Chenu, conservateur du musée Deles- 
sert. 



CONUS HENOQUEI 



Conus Henoquei, Bernardi, Journ. Concii. t. Vlll, pi. 13, fig. /i, p. 380. 

Testa elongato-conica, nitens, anfractus 9 subcanaliculali radiatim et niinutissime 
striati , funiculo medio obsoleli bipartiti, non dcnliculali; spira mediocris, maculis 
subquadratis, altcrnalim rufis et albis, picta; anfiactu ultimo rufo-bizonato ; zona 
postica et zona siibniediana eoilom oolnre <iiiam spira ; marginc dextro aculo, intu» 



Long. : 38 mill. Diam. max. : 21 mill. 
Patria Coll. [loUand du Roquand. 

Coquille lisse, brillante; 9 tours de spire subcanaliculés, 
chargés de stries rayonnantes très-fines, et divisés en deux 
parties par un funicule obsolète ; spire peu élevée, ornée de 
taches subquadrangulaires, alternativement rousses et blan- 
ches ; le dernier tour est d'un roux uniforme, avec quelques 
cordons transverses, étroits, plus foncés en avant. On y voit 
en outre deux zoues : l'une postérieure, se confondant par sa 
coloration avec la spire ; l'autre presque médiane et de même 
couleur. Le bord droit est intérieurement d'un blanc sale. 

2 



10 



«:OXtS CHK.MI. 



Conus Clienui, Crosse, Joiirn. Condi. t. VI, pi. 11, tig. 3-4, p. 381. 

Testa oblongo-turbinala, in inedio leviter constricta , lutcscens, zonis duabus tlam- 
mularum fuscarum longiludinalium, et lineolis fuscis transvcrsis, raris, interruplis e 
llanimulas spinarum more inicrsecantibus ornata ; spira depressa, spiraliter canali 
culala et slriata, fusco-maculata, apice mucronato; basi subgranosa, Tuniciilata; an 
fractibus 9 : aperlura alba , margne dexlro acuto , niaculato ; epidermide leniii 

Long. : .jO mill. Diaiii. max. ; 28 mill. 
l'alrin : Nova-Caledonia. Coll. Crosse. 



Coquille obloui^ue, turbiuée, iégi'reineiit le-serive dans sa 
parlie médiane. La coloration se compose d'un fond jaunâtre et 
de deux séries de flammules longitudinales d'un beau brun, 
qui viennent couper, à angle droit, des linéolcs transversales, 
brunes, également distantes, interrompues, peu marquées, 
mais plus fortement accusées pourtant à l'endroit des intersec- 
tions, ce qui fait paraître les flammules comme épineuses. I.a 
base est ornée de plusieurs rangées de cordelettes, légèrement 
granuleuses et articulées de brun et de jaune. La spire est 
striée, tacbetée de brun et aplatie, sauf le sommet, qui se ter- 
mine en pointe; elle comprend neuf tours. L'ouverture est 
blanche, assez étroite, le bord droit Irancbant, liséré de jaune 
et marqué de quelques points brunâtres. 

L'échancrure du .sommet est profonde, lépiderme est mince, 
d un brun verdàlre et strié transversalement. 

l'ar sa forme générale, la dépression de la spii-e et son ou- 
verture, ce Cône se rattache de près au C. Putchellus de Swain- 
son : il est néanmoins plus fortement caréné. Son système de 
coloration est tout différent et se rapproche de celui des 
C. Specluni,Jaiius, Emarginalua, etc. 



Il — 



ConusCoiiderli, Bi?r«aîY/?,Journ.Conch.,l. VIir,pl.2,fig.3-/i, p.212. 

Testa levigala, nitida, epiderniide pallide lutea vestita ; albo et fulvo tincta; con- 
fuse trizonata, maculis albis, angulatis, rufo punclatis, ornata ; anlice profonde et 
concentrice sulcata; anfractus 10-11 gradati, non spinosi, subcanaliculati et coneen- 
Irice sulcati ; spira alba, radiatim lineis rufis fulgurata. 

Long. : 25 niill. Diam. max. : 15 inill. 
Patria Coll. Coudert. 



Jolie petite coquille, remarquable par sa coloration ; sur un 
fond fauve se détachent trois rangées de taches blanches, angu- 
leuses, marquées elles-mêmes de points fauves foncés. En 
avant, le têt est garni de sillons circonscrivant des cordons 
concentriques. La spire est étagée, striée concentriquement et 
subcanaliculée, blanche avec des taches brunes, étroites et 
rayonnantes. 



CONIS LIEN A RDI. 



Conus Lienardi, Bern. et Cros , Journal Conch. I. IX, pi. l, fig. 2, p. i9. 

Testa elongato-turbinata , subcylindracea, intense nigro-spadicea , maculis albis 
aut cœruleo - albidis ornata numerosis, irregularibus, plerumque triangularibus ; 
laevi, infra médium sulcis subdistanlibus impressa, anfr. 10 obtuse carinatis, spira 
elaia, subconcava, spiraliter rare-striata albo et spadiceo variegata , apice rotun- 
dato ;margine dextro aculo; intus carnea, fusco-llmbala. 

Long. : 45 mill. Diam. max. : 18 mill. 
Patria : Nova-Caledonia. Coll. du cap. Martin. 

Co(juille allongée, turbinée, subcjlind racée, lisse dans toute 



— 12 — 

son étendue, à l'exception de la partie inférieure du dernier 
tour, qui est marquée de sillons assez éloignés les uns des 
autres. On compte dix tours de spire à carène peu sensible; la 
spire est élevée, légèrement concave, mêlée de blanc cl de 
brun, et porte dans le sens des tours quelques stries peu appa- 
rentes; le sommet est arrondi, le bord droit tranchant. I.c 
système général de coloration consiste en ooe multitude de 
tacbes blanches ou bleuâtres, de diverses formes et grandeurs, 
mais généralement triangulaires, sur un fond dont la nuance 
rappelle très-exactement celle du palissandre ; l'ouverture est de 
couleur de chair à l'intérieur et bordée de brun dans l'échan- 
tillon représenté sur la planche ; seulement ce dernier carac- 
tère n'est peut-èlre pas bien constant, et nous imrait tenir, en 
griinde partie, à l'état imparfaitement adulte de la coquille. 

Le C. Lxenardi a la forme et la coloration générales des indi- 
vidus en bon état du C. Mahogani de Reeve ; il s'en distingue 
par sa spire moins élevée, la légère concavité de ses tours, sa 
carène, son bord droit mince et tranchant, la disposition de ses 
sillons, qui ne présentent point de saillies, et les détails de son 
système de coloration, que nous avons décrit plus haut, et 
dans lequel on ne retrouve pas les traînées blanches longitu- 
dinales et les nombreuses lignes articulées transversales du 
C. Mahogani, qui, de plus, a l'ouverture blanche, et, à l'état 
adulte, le bord épais et pointillé de brun. 

>'otre espèce est encore assez voisine des C. Benmrdii et 
Gubba, Kiéncr, sous le rapport de la forme générale; elle en 
diffère par la plus grande élévation et la légère concavité des 
tours de spire, par la carène obtuse du dernier tour, arrondi 
dans les deux autres espèces, et enfin par le système de colo- 
ration. 



13 — 



cojjcs cross«;ani:s. 



CoDUS Crosscanus, Bernardi, Journ.Conch. t. IX , pi. e.fig. 3-/i, p. 168. 

Testa inconspicue coronata, cylindraceo-conica, infra médium subinllala, in viciiiin 
basis compressa, crassa , ponderosa ; spira subdepressa, anfraclibus 10-12 conca- 
viusculis , strialis j ultimo anfractu intense bruneo , niaculis albidis , irrcgularibus. 
longitudinalitcr confluentibus et conniventibus asperso, et venulis ornato longitudina- 
libus, caeruleo-albidis, nmnerosis, lincis bruneis varis, inconspicuis, venulas trans- 
versim intersecanlibus ; marginc dextro crassiusculo , puncticiilalo ; apertnia pallide 
carnea. 

Long. : 66 mill. Diani. max. : 38 inill. 

Palria : Nova Caledonia. Coll. Thomas el Verveaux. 



Coquille imperceptiblement couronnée de tubercules rare^. 
peu saillants, cylindracéo-conique, légèrement renflée au- 
dessus de la partie médiane, et comprimée vers la base ; spire 
assez déprimée, composée de dis à douze tours striés et légère- 
ment concaves; échancrure terminale du dernier tour assez 
prononcée. I-c système de coloration se compose de deux séries 
de tacbes plus ou moins blancbes, sur un fond d'un beau brun : 
les unes, assez grandes, irrégulières, bbincbes ou d'un blanc 
bleuâtre, ont quelque rapport avec les taches du C. noclurnus de 
Brugière, ou mieux encore du C. Vidua de Reeve, et tendent 
à se réunir et à se confondre ensemble, toujours dans le sens 
longitudinal ; les autres, beaucoup plus petites et excessivement 
nombreuses, bleuâtres, uniformément longitudinales, coupées 
transversalement par des lignes brunes peu apparentes et qui 
n'enlament pas les grandes taches, semblent constituer un pre- 
mier réseau intérieur, sur lequel le second serait appliqué. 
le dernier tour est sillonné de stries transverses assez marquées 



— li — 

vers la base de la coquille, mais beaucoup moin^ prononcées 
partout ailleurs, et disparaissant même par endroits près de la 
spire. Le bord droit est pointillé de brun et assez épais, ce qui 
est rare dans les Cônes; {ouverture est d'une belle couleur de 
l'hair, un peu rosée. 

Otte remarquable espèce, qui provient de la Nouvelle- 
Calédonie, se distingue facilement de ses congénères par l'atro- 
phie presque complète des tubercules de sa couronne, plus 
facilement perceptibles pour le toucher que pour la vue, par 
l'épaisseur relative et les poncticulations de son bord droit, 
et enfin par sou remarquable système de coloration, intermé- 
diaire entre celui des C. Vidua v\ Moclitrm(K, et celui de cer- 
taines variétés des C. Sitmatrensis et Thalassiarchus. 

Notre figure n" 6 représente une très belle variété de cette 
espèce, dans laquelle les taches blanches sont moins nom- 
breuses et le brun domine parliculièrcment ; elle est, dans sa 
partie supérieure, traversée par trois lignes blanchâtres ; mais 
nous n'avons trouvé qu'une seule ligne dans les deux individus 
publiés dans le journal de Conchyliologie, moins marquée, et 
placée à un autre endroit non loin de la base ; cette particula- 
rité paraît se présenter fréquemment dans cette espèce ; nous 
ne saurions dire si c'est un caractère constant de coloration ou 
non. 



— 15 



«:ONlS DAILI.KI. 



Coniis Daullei, Crosse, Rev. zool.. pi. 2, lig. 2, p. 119. 

Testa elongalo-turbinala, subcylindracea, pallide fulva, zonis duabus obscuriori- 
hiis, et lineolis fuscis, interruptis et quasi articulatis ornala; spira subelata, acumi- 
nata , levitei- striata, flaniinulis pallide fulvis, obliquis, variegata ; anfractibus xi ; 
apice roseo, mucronato; apertura et basi lacteis; in inferiore anfractus iiltimi parte 
sulcis subtiexuosis impressa. 

Long. : 70 niill. Diaiii. max. : 33 niill. 
Patria : Insula Msyotte. Coll. Crosse. 



Coquille ullongée, turbinée, presque cj liudrique ; spire 
composée de 1 1 tours, élancée, acuminée, légèrement striée, 
ornée de flammules obliques d'un fauve pâle et plus marqué 
à la suture de ciiaque tour, terminée par un sommet pointu et 
i-osé; coloration du dernier tour d'un fauve pâle avec deux 
larges zones plus foncées, et de nombreuses linéoles 
transversales brunes, interrompues, et comme articulées, se 
montrant sur toute la hauteur, à partir de la carène; base et 
ouverture d'un beau blanc; partie inférieure du dernier tour 
marquée de sillons assez forts, légèrement tlexueux et comme 
tremblés ; bord droit mince et tranchant ; échancrure de som- 
met très-marquée. 

i/espèce dont le C. Daullei se rapproche le plus est le C (a- 
rinatus. Il en a la coloration générale et les linéoles, bien 
qu'elles soient dans l'autre espèce beaucoup plus nettement 
articulées. Mais il s'en dislingue facilement par sa spire, qui est 
acuminée, striée d'une façon peu apparente, et ornée de flam- 
mules exactement de la même couleur que le fond du dernier 
lour. Au conlraire, celle du C. Carinatus est presque déprimée. 



— 1») — 

pourvue de stries bien |)rononcées, pointillée, et formant une 
espèce de gouttière, et colorée, comme le C. Magus, de taches 
longitudinales d'un brun noirâtre; elle n'a aussi que dix tours. 
De plus, la carène du C. DauUei est beaucoup moins accusée 
et l'échancrure du sommet moins forte. Le bord droit du C. Ca- 
rinatus est liséré de fauve clair, celui de notre espèce est blanc, 
comme le reste de l'ouverture, et comme la base de la colu- 
inelle, qui est, au contraire, d'un fauve violacé dans l'autre. 
Klle diffère trop des r. Magus, Uslulaïus, Lineatus et Seualor, 
qui en sont voisins sous le rapport de la coloration, pour qu'on 
puisse la confondre avec aucun deu\ . 



CO.NUS GlESTRIERI 



Conus Guestrieri, Lorois, Journ. GoDCh., t. VIII, pi. 12, fig. 5. p. 329. 

Testa conico-acuniinata, transvcrsiin Icvitcrquc funiculata, prœsortini ad exlremita- 
tein anticam ; spira elongata ; anfractus 9-10 subquadrali, concenlrice striati ; ultimus 
luteo-fulvus, in medio zona alba angulis punclisvc confeclaj anlicc ot poslicc lonis 
irregnlarihus ornata. 

l-ong. : lû mil!. t>iam. max. : 7 1 •imili. 
l'atria . . Coll. Guestrier. 

Coquille transversalement striée, surtout vers sou extrémité 
antérieure; spire allongée de 8-9 tours élagés, concentrique- 
ment striés ; le dernier est d'un jaune fauve assez uniforme, 
traversé au milieu par une zone élégante formée par des taches 
blanches allongées et anguleuses ; en avant ou voit une autre 
zone de taches blanches ainsi près de la salure. Le reste de la 
spire est maculé de blanc et de fauve. 



CONITS LlTBErKIANUS. 



Conus Lubeckianus, Bemardi, Jomo.Conch., t.IX, pi. 6, fig. 7-8, p. 169. 

Testa coronala, lurbinala, lœvis, crassiuscula, rufo-violacea, niaciilis albis maniin- 
rata, trans?ersim albo-fasciata et funiculata; anfiactiis 7-8, spira allia, apice rosco; 
apertura angusta, violacea. 

Long. : 20 mill. Diam. max. : 11 mil!. 

Habitat in insula Guadeloupe dicta. Coll. Heiuaidi. 



Coquille couronnée, turbinée, assez épaisse pour sa taille, 
lisse et luisante; spire blanche avec le sommet rose, composée 
(le sept à huit tours, et médiocrement élevée ; dernier tour d'un 
roux violacé, marbré de quelques points blancs allongés trans- 
versalement, et traversé dans sa partie médiane par une large 
bande blanche irrégulièrement découpée, dans son ensemble, 
par des cordons saillants, équidistants, et plus marqués vers la 
base, où ils sont de couleur blanche; ouverture étroite et de 
nuance violacée. 

Nous possédons deux individus de cette johe espèce, qui 
provient de laGuadeloupe : celui que nous figurons, et un autre, 
plus jeune et plus petit ; dans ce dernier, la coloration est plus 
rosée, la bande médiane n'est pas aussi franchement accusée 
que dans le type, et se trouve remplacée par de larges taches 
blanches découpées, qui s'arrêtent à quelque distance du bord 
droit. L'aspect général de cette coquille et ses cordons équi- 
distants, qui rappellent ceux du C. Princeps, permettent de la 
dist-nguer facilement de lu plupart de ses congénères. 

Cependant, sous le rapport de la taille etdu système décolo- 
ration, notre espèce nous parait se rapprocher beaucoup du 
C. Speciosissimus, Reeve ((), de Curaçao, dont nous ne con- 

(1) c.onch. incon., Conus suppl., n° I27i. 



— 18 — 

naissons niallieureusement ([ue la ligure et la description. 
Elle s'en distingue pourtant par la forme générale, qui est 
plus élancée, sa spire uniformément blanche, à rexception du 
sommet, qui est rose, sa coloration plus foncée et plus violàtre, 
et enfin par les tubercules de sa couronne, qui sont plus gros 
et moins nombreux. 



:UNUS PAZII. 



Conus Pazii, Bemardi, Journ. Concli., t. VI, pi. 11, fig. 1-2, p. 385. 

Testa Isevls, solida, ponderosa, postice dilalata ; aafiactus 8 circiler, sensiin accre- 
scentes, subgradati; spira vix elevala, maculis rufis irregularitcr flammulata; an- 
fractus ultimus carinatus , zonis 3 albidis ornalus , inter quas seriebus piinctonim 
niinutoriim fulvorumque; intus fulvo-carneus. 

Long. : 50mill. Diam. max. : 33 mill. 
l'atria Coll. Rolland du Roquand. 

Coquille lisse, solide, épaisse, très-large en baut;8 tours 
de spire environ, saccroissant lentement, presque étages : spire 
à peine élevée, ornée sur un fond blanc de taches rousses irré- 
guiières, ilammulées ; dernier tour de spire caréné, présentant 
trois zones blanches : une antérieure, une submédiane et une 
postérieure. Entre ces zones on trouve des séries de petits points 
bruns très-rapprochés, carrés, formant quelquefois de petits 
rayons. L'intérieur est d'un brun pâle, couleur de chair. 



19 



[:OSl!S MACAR^K. 



Gonus Macarœ, Bernardi, Journal Conch. l. VI, pi. 11, fig. 2, p. 5fi. 

Testa oblongo-turbinata, superne acutangula ; spira depressa, plana; apice mucro- 
alo ; anfractu ultimo lincis transversis, minutis , approximatis, rulis, levller notatis, 
riialo ; fascia alba, mai-ginibus finibrialis ot rufi) piinctatis bipartilo; aH basiiii 



Long. : il mill. Uiam. max. : 20 mill. 
l'atria Coll. Rolland du 



Coquille étroite, allongée; le dernier tour anguleux et tniii- 
cliant. Spire aplatie, s'élevant rapidement vers son centre pour 
former une pointe très-aigué. 

La coquille est d'une couleur jaune presque orangée et ornée 
transversalement de linéoles rougeàtres très -rapprochées, 
faiblement marquées. Une fascie blanche divise le dernier toui 
en deux parties presque égales; cette bande est frangée de 
deux côtés dans tout son parcours, et ornée de taches i-ou- 
geàtres, qui la rendent comme crénelée; son milieu est garni 
de linéoles interrompues formant de petits points allongés ; le 
bord et la columelle sont droits, le premier mince et tranchant. 
Toute la surface de la coquille est lisse ; sa base seulement est 
sillonnée. 



20 



(MIS KKCI.I'ZIA^ilT^ 



(.omis lieclu/.iauus, /Itnuirdi, Journ. Concli. t. I\ , pi. 6, (ig. (i. p. 1?|8. 

Testa turbinata, elon^ata, partini ubsolete coslulata, per longum tenuissiinestriaCi 
alliido-fulvescenti ; spira subcoronata, olitusa, tenuiter concenlricp siilcata ; apice acii 
lissimo; aiiiTlnia linciri, anjjiislala. 



Loug. : 58 niill. Diam. iiiax. : 27 mill. 
Patria : Mare F.oum. Coll. Orliner et I.ienard. 

Coquille eu coiie plus allongé quaucune autre espèce du 
même genre, lineinent striée en long et présentant cinq ou six 
côtes transverses comme usées; la base du dernier tour tra- 
versée par des sillons obliques un peu onduleux. la spire 
faiblement couronnée, atours aplatis, légèrement sillonnée; les 
sillons concentriques et coupés par des stries fines, arquées ; 
les tours au nombre de 12 environ, les supérieurs s'élevant en 
une pointe conique assez semblable à celle du Comts Costatus, 
Chenu, Kiéner, monographie, pi. VI, fig. I; ouvertnre très- 
étroite, linéaire. 

Cette espèce est blanchâtre, lavée d'un jaune un peu fauve; 
mais, quoique notre exemplaire paraisse en très-bon état de 
conservation, nous croyons que la coloration de lespece doit 
être plus vive. 



21 - 



CONIS ROBILI-ARDI 



(.omis Kobillardi, Hernardi, Journ. Concli. t. Vil, pi. 7 (ig. 2-3, p. 182. 

Testa elongata, nilida; anfraclus 9-lOsubgradati et carinati, concentiice sulcati ; 
nltimus carinatus, antice punctis excavatis approximatis, in séries plures concentrice 
. i-gulariterque dispositis, notatus; postice tevior, ad suturam sulcalus; apertura recta, 
marginibus parallelis; spira alba , maculis subquadratis bruneis ornata ; anfraclus 
ultiinus fulvus, fascia alba, transversa, niedio maculis rufis interrupta, cinctus. 



Long. : 27 raill. Oiam. niax. : 14 mill. 
Palria Coll. Rolland du Roquand. 

Coquille allongée, brillante; 9 à 10 tours de spire, presque 
étages et carénés, sillonnés régulièrement et concentriquenient : 
le dernier caréné, chargé de séries concentriques de petits 
points excavés existant en avant et s'effaçant en arrière; ou 
trouve aussi à l'extrémité antérieure 2 ou 3 côtes concen- 
triques ; près de la suture, le dernier tour porte des sillons 
trausverses comme sur les autres tours ; ouverture droite a 
bt)rds parallèles. La coloration de la spire est, dans les pre- 
miers tours, d'un jaune soufre unitorme; dans les derniers, 
d'un blanc un peu teinté de violet, avec des taches brunes al- 
ternes; le dernier tour est brun, ceint d'une bande médiane, 
dont les taches ressemblent à celles des derniers tours de spire. 
Intérieur violacé. 

Observ. Cette jolie espèce se rapproche du C. Orion Low., 
par sa coloration, et du C. ArMminalus par sa forme. L exem- 
plaire qui nous a servi de type a la spire légèrement ano- 
male. 



<■» 



;ojjrs Roi.i.AXDi 



Conus Itollandi, Beinardi, Joutû. Concli., t. VIU, pi. 12, fig. It, p- 3.'52 

Testa tlirbinata, pallida, concentrice et legulariter ligata, ad basin levilcr funicii- 
lala ; spira incdiocris, concentrice striata; sutura crispata ; anfractus ultimus nnaculis 
rufo-lulois, longitudinalibus, in medio angulosis, ornatus. 

Long. : 34 mill. Diam. raax. : 18 mill. 
l'atria Coll. Rolland du lloquand. 

Coquille turbinée, d'un rose pâle , chargée de petites côtes 
obsolètes régulières et équidistantes, deveuant plus saillantes et 
plus pressées à la base ; suture festonnée ; dernier tour orné 
de taches rougeâtres allongées, longitudinales, s'infléchissaiit 
vers le centre ; spire garnie de taches plus étroites et rayon- 
nantes. 



rONUS VII,I,EPI\II. 



conus Villepinii, Uern. et Fisc/i., 3oura. Concli. l. \ , pi. I\, fig. 12, p. 292. 

Testa elongata, subclavata, solida, albido-luteola ; maculis rufis inaîqualibus in 
séries 3 dispositis ornata , anlice attenuata, posticc dilatata; spira elevaUi, conica; 
anfractibus 7-8 scnsim accrescentibus , transversira strialis; sutura impressa; an- 
fractu uliimo obtuse angulato, post carinani striato, sed antice lœvigato, ad cxtrenii- 
tateni anticam transversini liralo ; apertura recta , elongata ; inargine doitio 

Long. : 32 mill. Diam. max. : 13 mill. 

Patria : Marie-r.alanle. Coll. Rolland du Uoquand. 

Coquille allongée subclaviforme, solide, dun blanc jauniilrc. 



ornée de taches brunes irrégulières, disposées en trois sénés 
transversales; atténuée en avant, dilatée en arrière; spire 
élevée, conique; 7 à 8 tours de spire croissant lentement, 
striés transversalement ; suture un peu enfoncée; dernier tour 
obtusément anguleux, strié derrière la carène, lisse en avant, 
si ce n'est à l'extrémité antérieure, où Ion voit des sillons 
concentriques; ouverture longue, droite; bord droit un peu 
sinueux, légèrement échancré à sa réunion avec la colu- 
melle. 

Observ. Le Conus Clery a des rapports éloignés avec notre 
espèce ; mais celle-ci se distingue par sa surface lisse et non 
sillonnée en totalité, par sa carène obtuse, sa spire non sur- 
baissée, etc. 

On la distingue également du C. Emargiuatus par sa taille, 
la forme de l'ouverture, l'allongement de la coquille, etc. 



TABF.K DES -MATIERES. 



Cibrilii . . 
(^«llna?. . . 
Ceciliae . . 
Ghenui. . . 
Gouderti. . . 
Grosscanus. 
Daullei. . 
Guestrieri . 
Henoquei . 
Lienardi . 
Luherkianus 
MacariE . . 
Pazii. . . 
Recluzianus 
Robillardi . 
Rolland^ . 
Villepinii . 



PL.I. 




XZ€»««,^ !ah. 



ERRATA 



Page 



partout oii le mot se t 



Af.Cœlinœ.Mseï: Cœlincc. 

Crosscanus,hsei : Crosseanus. 
Guestrieri, lisez -.Guestieri. 

— 13, au lieu de : l'erveaux, liseï : l'erreaux. 

— 16, — Guestrier, liseï : GuesHer. 

— 2», — Ctery, lisez : Cteryi. 



ROTHSCHILD, ÉDITEUR. 



V9 



BENOIT. [L). Ilinsirazione sisiemalica critica IconograDca de' icsiacci 
estrainarini delta Sicilia ulteriore c délie isole circostanli, de Luigi Benoit (socio 
di varie «ccadcmie). Aggiunlavi la desciiîione de' akuni teslacci marini nuovi o 
poco conosciuli del Mediterraneo, di .Nicola Tiberi. Liv. 1 à 3 avec 6 planches. 
Prix de chaque livraison avec 2 pi.: 8 francs. 

BEBINARDI (le Chevalier A. C). Monographie des genres Calalea et 

FIscberla. 1 vol. grand in-H" avec 1 planches coloriées et 2 noires. Prix : 30 francs. 
BOURGUIGIVIT J.-R.). Malacologie terrestre et nuTlatile de la Breta- 
gne. 1 beau vol. sur pap. vélin, avec deux planches. Prix : 20 francs. 

— Malacologie terrestre de l'Ile du château d'If, près de Marseille. 1 vol. 
in-S" avec 2 planches. Prix : 6 francs. 

— Fllnm arladneum Methodus conchyliologicus deriominationis sine quo 
chaos. 1 vul. in-8°. Prix : 8 fr. 

CHF.nilI (D'J.-L.l. Manuel de conchyliologie et de paléontologie con- 
cbyliologlqae. Tome 1, en 2 parties. 2 demi-vol. in-S" avec une très-grande 
quaiiliié de gravures dans le texte. Prix de chaque partie : 12 fr. 50. 

— Illustrations conchyllologlques. ou description et figures de toutes les 
coquilles connues, vivantes et fossiles. 

85 liviaisons parues, à 18 francs, au lieu de 22 fr. 50. 

GBOSSE (H.). Notice sur les Bullnies de la IVouvelle-Cnlédonle et des- 
cription de deux espèces nouvelles. Brochure, avec 1 pi. coloriée. Prix : 1 franc. 

DELESSEBT (Benj.l. Becuell des coquilles décrites par Lamarck dans son 
Histoire naturelle des animaux sans vertèbres et non encore figurées, 1 vol. in-folio, 
avec ao pi. col. Prix : 130 fr. (au heu de 180 fr.). 

Il ne reste de l'édition que quelques exemplaires. 

DESHAYES (G. -P.) Description des coquilles fossiles des environs de 
Paris. 3 vol. in-Ii°, avec 166 pi. Prix : 160 francs. 
Le reste de l'édition consiste en 10 exemplaires. 

— Exploration sclentlOque de l'Algérie, histoire naturelle des Mollus- 
ques. — Les 25 livraisons publiées comprennent 2 vol. grand in-!i°. Texte, 1 vol. 
de 630 pages. — Atlas de 1Û3 planches gravées et coloriées. Prix : 380 francs. 

DROUET (Henri) Essai sur les Mollusques terrestres et OuTlallies 
de la (;uyane française. 1 vol. in-8" avec U planches lithog. — Prix : U francs. 

FISCHER (H.) . Études sur les Spermalopiiores des Gastéropodes 
puliuonés. Brochure. Prix : 1 franc. 

GRATELOUP (de). Distribution géographique de la famille des Ll- 
maciens, par le docteur de Griiteloup. Brochure in-S". Prix : 1 fr. 50. 

— Essai sur la disiribulion géographique, orographique et statistique 
des Mollusques terrestres et lluviatilcs vivants du dép. de la Gironde, (l'ranco 
méridionale.— Région du sud-ouest.— Zone aquitanique.) 1 vol. in-S". Prix : Il fr. 50. 

' et BAULIN. Catalogue des Mollusques terrestres et fluvialilcs, vivants et 
fossiles de la France continentale et insulaire, par ordre alphabétique, par MM. les 
docteurs de Gratcloup (pour les espèces vivantes) et V. Uaulin (pour les espèces 
fossiles) . Brochure in-8°. Prix : 4 francs. 



5 LIBRAIRIE DE J. ROTHSCHILD, ÉDITEUR. l 



GRITELOUP et BAl'LIIM. Tablean slalisUque et géographique du iiomlire 
d'espèces de mollusques terrestres et fluviatiles, observées soit à l'état vivant, soit à 
l'état fossile, dans les différentes régions et contrées (départements, provinces, bas- 
sins, etc.) delà France continentale et insulaire, pour servir à la faune malacologi- 
que française, disposée selon l'ordre géographique. Tableau en une feuille de 65 cent, 
de largeur sur Ii8 cent, de hauteiu-. Prix : 1 fr. 50. 

— Deuxième tablean statistique et géographique du nombre d'espèces de 
mollusques terrestres et fluviatiles vivants et fossiles de la France, disposées selon 
les régions naturelles (zones îoologiques) et distribuées en familles. 

Tableau en une feuille de 65 cent, de largeur sur Ù8 c. de hauteur. Prix : 1 fr. 50. 

MOUSSON (Albert). Coquilles terrestres et flaviatlles. recueillies dans 
l'Orient par M. le D' Alexandre Schlaefli, déterminées par Albert Mousson. Bro- 
chure in-8°. Prix : 1 fr. 50. 

- Coquilles terrestres et fluviatiles, recueillies par le Prof.;j.-R. Roth dans 
son dernier voyage en Palestine, déterminées par Albert Mousson. Brochure in-8°. 
Prix : 1 fr. 59. 

RWMER (Eduard). Krltiselie Dntersacbuug der Arten des Molluskengc- 
schlechls Venus bei Linné und Gmelin mit Beriicksichtigung der spaeter be- 
schriebenen Arten. 1 vol. in-8^ Prix : 2 francs. 

SCHNCR (S.) Zasammenstellnos und Beschreibung saemllicher im Ueber- 
gangsgebirge der Eifel vorkommenden Brachiopoden nebst Abbildungeii derselben. 
(Extrait de la Palœonlographica). 1 vol. in-i» avec 23 planches. Pris ; 30 francs. 

STOPPANI (l'Abbé Antoine). Paléontologie lombarde ou description des 
fossiles de Lombardie, avec les figures des espèces lithographii'cs d'après nature. 

Série 1'". Les pétrifications d'Ésino , ou description des fossiles appartenant au 
dépôt triasique supérieur des environs d'Ésino en Lombardie, divisée en quatre 
monographies comprenant les Gastéropodes, les Acéphales, les Brachiopodes, les 
Crinoïdes et les Amorpbozoaires. 1 vol. grand in-îi" de 150 pages, avec 1 carte 
géolog. et 31 planches, cartonné, prix : Ii5 francs. 

Série 2', Les Mammifères fossiles, par M. E. Cornalia. Trois livraisons publiées. 

Série 3«. Fossiles des couches à AviculacoDtorta , en Lombardie, par l'Abbé A. 
Stoppani. Deux livraisons sont en vente. 

Prix de chaque livraison, contenant 3 planches et le texte correspondant , ti fr. 

JOURNAL. 



l'« série, publiée sous la direction de M. Petit de la Saussaye. Il vol. Prix: 52 francs. 
2' série, sous la direction de M. le Chevalier A.-C. Bernardi. U vol. Prix : 60 francs. 
i' série, sous la direction de MM. Crosse, Fischer et Bernardi. Tome I", année 
e. Prix : 15 francs. 



r SOUS PliESSE : 

^ GRITELOUP (de). De ruillité de la Rotanique dans la médecine 

1 sciences naturelles, la Conchyliologie particulièrement. 2'^ édition. 



i 



t'