Skip to main content

Full text of "Procès-verbaux de l'Académie royale de peinture et de sculpture, 1648-1793. Publiés pour la Société de l'histoire de l'art français d'après les registres originaux conservés à l'École des beaux-arts"

See other formats


<■"■■ • ,:'. ■;■■■■■-.■*.■ .-'... .-■. A ;, . 







00 




PURCHASED FOR THE 

UNIVERSITY OF TORONTO LIBRARY 

FROM THE 

CANADA COUNCIL SPECIAL GRANT 



FOR 

ART *6Q 



PROCES-VERBAUX 

DE 

L'ACADÉMIE ROYALE 

DE PEINTURE ET DE SCULPTURE 

1648- 1793 
VIII 






PROCÈS-VERBAUX 



DE 



L'ACADÉMIE ROYALE 

DE PEINTURE ET DE SCULPTURE 

1648- 1793 



PUBLIES POUR LA 



SOCIÉTÉ DE L'HISTOIRE DE L'ART FRANÇAIS 

Ti'après les registres originaux conservés à l'Ecole 
des Beaux-Arts 



M. Anatole de MONTAIGLON 



TOME VIII 

1769-1779 




PARIS 
CHARAVAY FRÈRES, LIBRAIRES DE LA SOCIÉTÉ 

4, RUE DE FURSTENBERG 
1888 



13 

A 






t 






nm 




PROCES-VERBAUX 



DES SEANCES 



L'ACADEMIE DE PEINTURE ET DE SCULPTURE 



1769. 



M. Le Moyne Dir. et Rect. — M. Dandré-Bardon Prof. 

Aujourd'huy, samedi 7 Janvier, l'Académie a fait l'ou- 
verture de ses assemblées. 

Rapport de la Députation. — En ouvrant la séance, le 
Secrétaire a rapporté à la Compagnie que la Députation, 
ordonnée par la délibération de l'assemblée précédente 
pour complimenter M. le Directeur général, a eu lieu le 
jeudi 5 du présent mois, et il a rendu compte de l'audience 
favorable que les Officiers députés ont reçu. 

Lettre de M. Saly. — En suitte il a fait lecture d'une 
lettre de compliment adressée à la Compagnie par M. Saly, 
Adjoint à Professeur, présentement à Copenhague. 

Estampe présentée par M. Tardieu. — M. Tardieu, 
Académicien, a présenté à l'Académie trois épreuves d'une 
estampe intitulée Le joly dormir, gravée d'après le tableau 
vin 1 



2 [ ! 7^9 

original de M. Jeaurat, Recteur, pour obtenir l'approba- 
tion de l'Académie et la jouissance du privilège à Elle 
accordé par l'Arrest du Conseil du 28 Juin 17 14, ce qui a 
été accordé. 

Lecture des Statuts. — En terminant la séance, le Secré- 
taire a fait lecture des Statuts de l'Académie, ainsi qu'il 
est d'usage au commencement de chaque année. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Dan- 
dré-Bardon — D'A^aincourt — Halle — 
N. S. Adam — Chardin — Baudouin — 
Amand — Le Prince — Mouchy — Bellengé 
— ■ Dr ouais — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. et Rect. — M. Dandré-Bardon Prof. — 
Il est resté 9 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 28 Janvier, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Lettre de M. Descamps. — Le Secrétaire a fait lecture 
d'une lettre de compliment, adressée à la Compagnie par 
M. Descamps, Académicien, présentement à Rouen. 

M. Monot agréé. — En marge les deux chiffres 22 et 2. — 
Le S r Claude Monot, Sculpteur, né à Paris, ayant présenté 
de ses ouvrages, l'Académie, après avoir pris les voix à 
l'ordinaire et reconnu sa capacité, a agréé sa présentation. 
M. le Directeur lui ordonnera ce qu'il doit faire pour sa 
réception. 

Estampes de M. Le Prince. — M. Le Prince, Peintre, 
Académicien, a exposé des estampes imitant les dessins 
lavés à l'encre de la Chine ou au bistre, qu'il a gravées 
par un procédé nouveau de son invention, différant de 
tous ceux qui ont été trouvés jusqu'à présent, au moyen 
duquel tout Dessinateur, relativement à son degré de 
talent, peut exécuter sur le cuivre le dessin qu'il se pro- 
pose de rendre, avec presqu'autant de promptitude que le 
dessin même. L'Académie a fait compliment à M. Le 



1769] 3 

Prince sur cette découverte utile, qu'Elle a fort approuvée. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Dan- 

dré-Bardon — Vanloo — Montullé — Pajou 

— D'A^aincourt — Halle — Vien — Aile- 
grain — Vassé — L. Lagrenée — Belle — 
N. S. Adam — Bachelier — Caffiéri — Fran- 
chi — Doyen — M. A. Challe — Chardin — 
Vernet — Roslin S. — Le Clerc — Baudouin 

— Julliar — Voiriot — Boi^ot — Robert — 
Bellengé — Mouchy — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. et Rect. — M. Halle Prof. 

Aujourd'huy, samedi 4 Février, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lecture. — Le Secrétaire a commencé la lecture des 
Vies de Michel Anguyer et de Thomas Regnaudin, Sculp- 
teurs, écrittes par feu M. le Comte de Caylus. 

Lecture d'un Poème proposée par M. Le Mière ; indica- 
tion du jour. — Le Secrétaire a fait part à l'Académie du 
désir qu'auroit M. Le Mière, auteur connu par plusieurs 
ouvrages de Poésie, de faire lecture à la Compagnie d'un 
Poème qu'il a fait sur la Peinture, ce que l'Académie a 
accepté avec plaisir, et a désigné à cet effet l'assemblée du 
4 Mars prochain. 

Indication du Concours pour les esquisses. — Dans cette 
même assemblée seront jugées les esquisses des Élèves qui 
doivent concourir aux Grands Prix, et ils seront prévenus 
que le sujet leur en sera donné dans les premiers jours du 
mois de Mars, afin que les esquisses acceptées laissent un 
intervalle pour admettre les concurrens à l'épreuve d'une 
académie, peinte ou modelée, pour le choix en être défi- 
nitivement jugé dans l'assemblée du 18 Mars. 

Lemoyne — J . Du Mont le Rom. — Halle 
— Dandré-Bardon — D'Açaincourt — N. S. 
Adam — Roslin S. — Franchi — Doyen — 



[1769 

Chardin — Baudouin — Droilais — Le Prince 
— Bellengé — Roland De la Porte — Ve'ne- 
vaalt — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. et Rect. — M. Halle Prof. — Il est resté 
7 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 2 5 Février, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Mort de M. de Boullongne. — En ouvrant la séance, le 
Secrétaire a notifié la mort de M. de Boullongne, Cheva- 
lier, Comte de Nogent-sur-Seine, Seigneur de Masnay, 
Maçon, La Chapelle-Godefroy et autres lieux, Comman- 
deur des Ordres du Roy, ancien Contrôleur général de ses 
Finances, Honoraire Amateur de cette Académie, décédé 
à Paris le 21 du présent mois, âgé d'environ 79 ans. 

Réception de M. Brenet, — En marge les chiffres 24 
et 2. — Le Sieur Nicolas Guy Brenet, Peintre d'Histoire, 
agréé le 27 Novembre 1762, a présenté le tableau qui lui 
avoit été ordonné pour sa réception, représentant Thésée 
à qui sa mère remet les armes cachées sous une pierre, 
qui doivent le faire reconnoistre par son père. Les voix 
prises à l'ordinaire, l'Académie a reçu et reçoit le Sieur 
Brenet Académicien pour avoir séance dans ses Assem- 
blées et jouir des privilèges, prérogatives et honneurs 
attribués à cette qualité, à la charge d'observer les Statuts 
et Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant 
serment entre les mains de M. Le Moyne, Directeur et 
Recteur. 

M. De La Live de July Amateur. — M. De La Live de 
July, Honoraire Associé libre, est monté au grade d'Ama- 
teur, et l'Académie a arrêté qu'il sera procédé à remplir 
la Place d'Associé libre, vacante par cette mutation, dans 
la prochaine assemblée. 

Lettre de M. le Duc de Choiseul concernant la Milice. 
— Le Secrétaire a rapporté qu'un des Élèves de l'Acadé- 



1769] 5 

mie, nommé Hauré, ayant été inquiété au sujet de la 
Milice, comme demeurant sur la paroisse de Montmartre, 
et y ayant lieu de croire, par les difficultés qui avoyent 
été faittes l'année précédente, que M. l'Intendant de Paris 
ne se croyoit pas suffisamment authorisé, lui, Secrétaire, 
a eu l'honneur d'écrire à M r le Duc de Choiseul, et de le 
prier de vouloir bien écrire à M. de Sauvigny, pour l'enga- 
ger à maintenir le Privilège de l'Académie. Il a ensuitte 
fait lecture de la réponse très favorable qu'il a reçue de 
ce Ministre. L'Académie a prié M. Le Mojrne, Directeur, 
de se charger, avec tels Officiers qu'il pourra s'adjoindre, 
d'aller remercier M. le Duc de Choiseul de la marque 
d'affection qu'il a bien voulu donner à l'Académie en la 
maintenant dans ses Privilèges, et cette lettre sera inscritte 
sur les Registres. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Halle 

— Vanloo — Coustou — Pierre — Mariette 

— Le Ch eT de Valory — Soufflot — Montullé 

— D'A^aincourt — Dandré-Bardon — Vien 

— Pigalle — Vassé — L. Lagrenée — Belle 

— Bachelier — Doyen — Chardin — Vernet 

— Roslin S. — Le Clerc — Bellengé — Bre- 
net — E. Durnont — Robert — Mouchy — 
Le Prince — Baudouin — Cochin. 



Lettre de Ms T le Duc de Choiseul adressée au Secrétaire 
de l'Académie. 

A Versailles, le 10 Février 1769. 

Je viens, Monsieur, d'écrire à M. de Sauvigny, pour 
dissiper les inquiétudes que lAcadémie Royale de Pein- 
ture et Sculpture paroist avoir au sujet d'un de ses Élèves, 
nommé Hauré, de la paroisse de Montmartre, jeune 
Sculpteur qui annonce les plus grandes dispositions. Je 
marque à M. de Sauvigny que le nombre des sujets de 



6 [i7 6 9 

cette espèce est si peu conside'rable qu'il n'y a point eu 
jusqu'à présent de difficultés à les exempter de la Milice, 
lorsqu'ils sont munis d'un certificat du Secrétaire de 
l'Académie. 

Je suis. Monsieur, votre très humble et très affectionné 
serviteur. 

Signée : Le Duc de Choiseul. 



M. Le Moyne Dir. et Rect. — M. Pajou Prof. 

Aujourd'huy, samedi 4 Mars, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Jugement des esquisses. 24 Élèves admis à l'épreuve des 
académies. — Avant la séance, l'Académie, après avoir vu 
les esquisses faites par les Elèves qui se proposent de 
concourir aux Grands Prix, a admis à l'épreuve des acadé- 
mies, peintes et modelées d'après nature, entre les Peintres, 
les nommés Godefroy, Le Bouteux, Aubry, Tou^é, Huet, 
Taillasson, et, entrfc les sculpteurs, les nommés Milot, 
Foucou, Deschamps, Stouff, Pasquier, Bocquet, pour com- 
mencer le lundi 6 Mars présent et continuer jusqu'au 
mercredy inclusivement; et pareillement, entre les Peintres, 
les nommés Suvée, La Cour, Le Clerc, Le Jeune, Le Brun, 
La Gourdaine ; entre les Sculpteurs, Hauré, Vallée, De 
Laistre, Poncel, Beauvalée, Ségla, pour être admis à la 
même épreuve le jeudi g suivant du même mois jusqu'au 
samedi inclusivement. 

En ouvrant la séance, le Secrétaire a proposé de remplir 
la Place d'Honoraire Associé libre, vacante par le décès 
de M. de Boullongne, M. De La Live de July étant monté, 
à tour de rôle, au grade d'Amateur. 

M. le Baron de Besenval Associé-libre. — Les voix 
prises par le scrutin, M. le Baron Pierre Joseph Victor de 
Besenval, Baron de Bronnstalt, Grand-Croix de l'Ordre 
Royal et militaire de S [ Louis, Lieutenant-général des 
armées du Roy, Inspecteur général des Suisses et Grisons, 



1769] 7 

Lieutenant-Colonel du Régiment des Gardes Suisses, a été 
nommé Honoraire-Associé-libre. 

M. de Besenval prend séance. — M. Le Moyne, Direc- 
teur, ayant fait sçavoir à la Compagnie que M. le Baron 
de Besenval étoit dans son logement aux Galeries, où il 
pouvoit être promptement averti et jouir de la lecture qui 
alloit être faitte, la Compagnie a prié M. Pierre. Adjoint 
à Recteur, et M. Vien, Professeur, de vouloir bien l'aller 
joindre, pour lui faire part du résultat de la délibération, 
et l'amener à l'Académie, ce qui a été fait sur le champ. 
M. le Baron de Besenval a pris séance et a remercié la 
Compagnie. 

Lecture d'un Poème sur la Peinture par M. Le Mière. 
— En suitte M. Le Mière a fait lecture d'un Poème de sa 
composition, en trois chants, sur la Peinture. Cet ouvrage 
intéressant a obtenu les applaudissemens de la Compagnie 
et elle a témoigné à M. Le Mière sa reconnoissance de la 
satisfaction qu'il lui a procurée. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Pajou 

— Boucher — Van Loo — Coustou — Pierre 

— Le Ch er de Valory — Mariette — Berge- 
ret — Le B. de Besenval — Pigalle — Dan- 
dré-Bardon — Halle — Vien — Vassé — L. 
Lagrenée — Belle — JV. S. Adam — Chardin 

— Vernet — Roslin S. — Le Clerc — E. Du- 
mont — Tardieu — Bellengé — Mouchy — 
Surugue fils — Le Prince — Briard — Voi- 
riot — Vénevault — Brenet — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. et Rect. — M. Pajou Prof. — Il est resté 
10 jetions. 

Aujourd'huy, samedi 18 Mars, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la lecture des délibé- 
rations arrêtées pendant le Quartier. 



8 [ T 7 6 9 

Médailles du Quartier : Simon, S.; Segla, S.; Bonvoisin, 
p. _ Avant la séance, MM. les Officiers en exercice pen- 
dant le Quartier, conjointement avec MM. les Directeurs, 
Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les 
Prix qui sont donnés tous les trois mois sur les académies 
des Élèves, ont accordé 

la première Médaille à Simon, S.; 

la seconde à Ségla, S., 

et la troisième à Bonvoisin, P. 
Élèves admis aux Prix. Peintres : Le Bouteux, Gode- 
froy, Suvée, Aubry, Lacour, Taillasson. Sculpteurs : Milot, 
Foucou, Deschamps, Stouff, Hauré, Vallée. — La Compa- 
gnie, après avoir vu les académies, peintes et modelées 
par les Élèves, pour épreuve de leur capacité, a admis à 
concourir aux Grands Prix, dans la Peinture : Le Bouteux, 
Godefroy, Suvée, Aubry, La Court et Taillasson, et, dans 
la Sculpture : Milot, Foucou, Deschamps, Stouff, Hauré 
et Valée. 

Lettre de M. le Directeur général concernant des établis- 
semens dans les demi-lunes du Pont-neuf. — En suitte, le 
Secrétaire a fait lecture d'une lettre 'de Monsieur le Mar- 
quis de Marigny, Directeur général des Bâtimens du Roy, 
etc., à lui adressée pour être lue à l'Académie, par laquelle 
il lui annonce que les représentations qui lui ont été faittes 
plusieurs fois sur les inconvéniens du vuide des demi-lunes 
du Pont-neuf, l'ont engagé à chercher les moyens d'y 
remédier, et qu'il n'en a point trouvé de plus facile exécu- 
tion que d'y permettre de petits établissemens, propres et 
analogues à l'architecture de ce pont ; que, connoissant 
d'ailleurs combien l'Académie, attendu le retardement des 
fonds destinés à son entretien, éprouve de difficultés à 
subvenir à ses frais d'instruction publique, il a en consé- 
quence proposé à Sa Majesté de permettre à son Académie 
de faire construire ces établissemens, dont la location par 
elle perçue serviroit à l'acquittement de ses charges, etc. 
M. le Directeur général termine sa lettre par des témoi- 



1769] 9 

gnages flatteurs de son affection pour l'Académie, et de 
l'estime qu'il en fait. 

L'Académie a arrêté que cette lettre sera insérée dans 
les Registres 1 , et que MM. les Officiers en exercice iront, 
en Députation, témoigner à M. le Directeur général sa 
vive reconnoissance de l'affection dont il lui donne fré- 
quemment des marques et principalement du nouveau 
bienfait qu'elle lui a inspiré de demander au Roy pour son 
Académie, bienfait dont les avantages contribueront à la 
mettre en état de subvenir aux frais qu'exige l'instruction 
publique de touttes les parties dont l'étude est nécessaire 
dans les Arts, ce qui est son principal objet, et dont Elle 
est toujours occupée. 

M. Vassé a prié l'Académie de le dispenser d'exercer le 
mois d'Avril prochain; M. Doyen a été nommé à son rang, 
M. Caffiéri ayant représenté à l'Académie que sa santé 
n'étoit pas encore assés affermie. 

En terminant la séance, le Secrétaire a fait lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Bou- 
cher — Pajou — Van Loo — Coustou — 
Pierre — Le Ch er de Valory — Brenet — 
Mariette — Bergeret — Le B. de Besenval — 
Pigalle — Dandré-Bardon — Halle — Vien 

— Vassé — L. Lagrenée — Belle — Tardieu 

— N. S. Adam — Chardin — Vernet — Ros- 
lin S. — Le Clerc — E. Dumont — Mouchy 

— Surugue fils — Bellengé — Le Prince — 
Briard — Voiriot — Vénevault — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Jeaurat Rect. — M. Doyen Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi i er Avril, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

1. Malgré cette indication, la lettre ne s'y trouve ni en origi- 
nal ni en copie. 



io [i7 6 9 

Rapport de la Députation. — Les Officiers en exercice 

ont rendu compte de la Députation à M. le Directeur 

général et de l'accueil favorable qu'ils en ont reçu. 
Mort de M. Amand. — Le Secrétaire a notifié la mort 

de M. Amand, Peintre, Académicien, décédé à Paris le 

7 Mars dernier, âgé de 3a. ans. 
En suitte il a continué la lecture des Vies de Michel 

Anguyer et de Thomas Regnaudin, Sculpteurs, écrittes 

par feu M. le Comte de Caylus. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Jeaurat 

— Doyen — Dandré-Bardon — Bergeret — 
Halle — Le B. de Besenval — Pajou — N. S. 
Adam — L. Lagrenée — Chardin — Roslin S. 

— /. Guay — Roland De la Porte — Bau- 
douin — Vénevault — Cochin. 

M. Le Moyne Dir. — M. Jeaurat Rect. — M. Doyen Adj. à 
Prof. — M. Dandré-Bardon * faisant pour M. Cochin. — Il a 
resté neuf jettons. 

Aujourd'hui, samedi 29 Avril, l'Académie s'est assemblée 
à l'ordinaire. 

M. Olivier, Peintre, Agréé 2 , a présenté l'esquisse du 
sujet qui lui a été ordonné pour son tableau de réception : 
Elle représente la mort de Cléopâtre ; la Compagnie l'a 
agréé. 

Monsieur Améde'e Vanloo n'ayant pu, à cause de ses 
affaires, poser, à son tour, à la place de M. Natoire, 
absent, M. Franchi a été nommé pour poser le mois pro- 
chain. 

M. Sabattier, Chirurgien-Major en survivance à l'Hôtel 
royal des Invalides, a fait présent à l'Académie des deux 
volumes de son « Anatomie. » L'assemblée a prié M. Doyen 
de l'en remercier de sa part. 

1. Le procès- verbal est de son écriture. 

2. Le 22 Février 1766. 



1769] 



1 1 

Lemoyne — /. Du Mont le Rom. — Bou- 
cher — Doyen — Jeaurat — Pierre — 
Mariette — Van Loo — Coustou — Halle — 
Vieil — Aile grain — Vassé — L. Lag renée — 
N. S. Adam — Francin — Amédée Van Loo 

— Chardin — Vernet — Roslin S. — Bau- 
douin — Le Clerc — Mouchy — Roland De 
la Porte — Surugue — Bellengé — Brenet 

— Droitais — Vénevault — Dandré-Bardon. 



M. Le Moyne Dir. — M. Jeaurat Rect. — M. Francin Adj. 
à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 6 May, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Esquisse de M. Beaufort acceptée. — M. Beau fort, 
Peintre, Agréé, a présenté l'esquisse du tableau qui lui a 
été ordonné pour sa réception ; elle représente Brutus et 
Collatinus, qui font serment de venger la mort de Lucrèce. 
Cette esquisse a été acceptée. 

Lecture. — Le Secrétaire a fait lecture de la Vie de 
Jacques Sarrasin, écritte par feu M. le Comte de Caylus, 
Honoraire Amateur. 

Indication du Comité pour la capitation. — Il a été 
arrêté que, le samedi 27 de ce mois, M. le Directeur, 
MM. les anciens Directeurs et Recteurs, Recteurs et 
Adjoints à Recteur, le Professeur en exercice, et, à tour 
de rôle, dans les Professeurs, M. Belle ; dans les Adjoints 
à Professeur, M. Doyen; dans les Conseillers, M. Roè't- 
tiers; le Trésorier et le Secrétaire; et, dans les Académi- 
ciens, M. Desportes le neveu, s'assembleront, dans l'Aca- 
démie, à neuf heures du matin, pour régler le rôle de la 
capitation de la présente année, ainsi que pour la reddi- 
tion des comptes de l'année 1768. 

Lemoyne — Jeaurat — Francin — Coustou 
— Pierre — Dandré-Bardon — Bergeret — 



12 [17^9 

Le B. de Besenval — Pajou — Halle — L. 
Lagrenée — N. S. Adam — Doyen — Amé- 
dée Van Loo — Chardin — Vernet — Ros- 
lin S. — Le Clerc — Drouais — Bellengé — 
Briard — Le Prince — Mouchy — Brenet — 
Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Jeaurat Rect. — M. Francin Adj. 
à Prof. — Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 May, l'Académie s'est assemble'e 
à l'ordinaire. 

Rapport du Comité. — Le Secrétaire a rapporté que 
MM. les Directeurs, anciens Directeurs, anciens Recteurs, 
Recteurs, Adjoints à Recteur et Officiers, nommés, par la 
précédente délibération, pour établir le rôle de l'imposi- 
tion et de la répartition de la capitation de la présente 
année, s'étant assemblés le matin de ce même jour, le rôle 
en a été dressé et arrêté par lesdits Commissaires, nommés 
à cet effet. Copie en a été délivrée à M. le Trésorier pour 
être par lui pourvu au recouvrement des sommes y impo- 
sées et à leur employ à l'acquit des droits dûs au Roy et 
autres dépenses nécessaires à l'entretien de l'Académie. 
Ensuitte il a été procédé à l'examen et à l'arrêté du compte 
de l'exercice de M. Chardin, Trésorier, pendant l'année 
1768. Sur le rapport qui a été fait par les dits Commis- 
saires, l'Académie a approuvé le rôle de la capitation et 
l'arrêté du compte. 

Livre présenté par M. Dandré-Bardon. — M. Dandré- 
Bardon, Professeur, a présenté à l'Académie les trois pre- 
miers volumes du livre qu'il vient de mettre en lumière, 
intitulé « Histoire universelle, traittée relativement aux 
arts de peindre et de sculpter, etc., » ouvrage approuvé 
par l'Académie. La Compagnie lui en a fait ses remer- 
ciemens. 

Lemoyne — ./. Du Mont le Rom. — Jeaurat 



1769] 



i3 

— Van Loo — Coustou — Pierre — Franchi 

— Dandré-Bardon — Allegrain — Halle — 
Vien — L. Lagrenée — Belle — Pajou — 
N. S. Adam — Bachelier — Caffiéri — Doyen 

— Vernet — Roslin S. — Chardin — Le Clerc 

— Des Portes — Mouchy — E. Dumont — 
Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Jeaurat Rect. — M. Adam Prof. 

Aujourd'huy, samedi 3 Juin, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Lecture. — Le Secrétaire a fait lecture de la Vie de 
M. Philippe Buyster, Sculpteur, écritte par feu M. le 
Comte de Caylus, Honoraire Amateur. 

Indication de V assemblée . — Le dernier samedi du mois 
tombant sur la feste de la nativité de S 1 Jean Baptiste, 
l'assemblée a été avancée au vendredi 2 3 Juin, veille de 
cette feste. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Jeau- 
rat — N. S. Adam — Coustou — L. Lagrenée 

— Caffiéri — Chardin — Roslin S. — Dro'ùais 

— Mouchy — Roland De la Porte — Le 
Prince — De Lantherbourg — Vénevault — 
Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Jeaurat Rect. — M. Adam Prof. 
— Il est resté 12 jettons. 

Aujourd'huy, vendredi 23 Juin, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la lecture des délibé- 
rations arrêtées pendant le Quartier. 

Médailles du Quartier. i re en réserve ; 2 e : Tartivot, S.; 
3 e : Haver, P. — Avant la séance , M rs les Officiers en 
exercice, conjointement avec M rs les anciens Directeurs, 
Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les 



14 [*7 6 9 

Prix qui sont accordés tous les trois mois sur les acadé- 
mies des Élèves, ont mis en réserve la première Médaille 
et accordé la seconde à Tartivot, S., et la troisième à 
Haver, P. 

Indication de l'assemblée prochaine relativement à l'ar- 
ticle IX des Statuts. — L'Académie a arrêté qu'il sera 
procédé, dans l'assemblée prochaine, à l'exécution de l'ar- 
ticle IX des Statuts, concernant le Directorat. 

Visite à M. Dandré-Bardon. — La Compagnie, informée 
que M. Dandré-Bardon, Professeur, est malade, a prié 
M. Vanloo, ancien Recteur, et M. Halle, Professeur, de 
lui faire visite de sa part. 

En terminant la séance, le Secrétaire a fait lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Jeau- 
rat — N. S. Adam — Van Loo — Coustou — 
Vien — Halle — Aile grain — L. Lagrenée 

— Belle — Bachelier — Caffiéri — Doyen — 
Desportes — Vernet — Droûais — Guérin — 
Le Clerc — Le Prince — De Loutherbourg 

— E. Dumont — Robert — Mouchy — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Boucher Rect. — M. Belle Prof. 

Aujourd'huy, samedi i er Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

M. Le Moyne continué Directeur. — Le Secrétaire a 
proposé l'exécution de l'article IX des Statuts, portant que 
« le Directeur sera changé tous les ans, si ce n'est que 
l'Académie juge à propos de le continuer. » Les voix 
prises à l'ordinaire, M. Le Moyne a été continué dans la 
Place de Directeur. 

M. Le Moyne, étant présent à l'assemblée, a remercié la 
Compagnie de cette marque de son affection. 

Réception de M. Lépicié. — Le S r Nicolas Bernard 
Lépicié, Peintre d'Histoire, agréé le 28 Septembre 1764, a 



17691 i5 

présenté le tableau qui lui a été ordonné pour sa récep- 
tion, représentant « le Centaure Chiron qui instruit 
Achille. » Les voix prises à l'ordinaire, l'Académie a reçu 
et reçoit le S r Lépicié Académicien, pour avoir séance dans 
ses assemblées et jouir des privilèges, prérogatives et hon- 
neurs attribués à cette qualité, à la charge d'observer les 
Statuts et Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis en 
prêtant serment entre les mains de M. Le Moyne, Direc- 
teur et Recteur. 

Lemqyne — J. Du Mont le Rom. — Bou- 
cher — Belle — Van Loo — Coustou — Pierre 

— Bergeret — Le B. de Besenval — Vassé 

— Halle — Vien — Aile grain — L. Lagre- 
née — N. S. Adam — Amédée Van Loo — 
Bachelier — Cafjiéri — Chardin — Franchi 

— Desportes — Vernet — Roslin S. — Le 
Clerc — Bellengé — Mouchy — De Louther- 
bourg — Le Prince — E. Dumont — Brenet 

— Lépicié — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Boucher, Rect., abs. — M. Belle Prof. 
— 11 est resté 2 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 29 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Lettre de M v le Directeur général. — En ouvrant la 
séance, le Secrétaire a fait lecture d'une lettre de Monsieur 
le Marquis de Marigny, Commandeur des Ordres du Roy, 
Directeur et ordonnateur général de ses Bàtimens, etc., 
par laquelle il prévient l'Académie que l'intention du Roy 
est qu'il y ait exposition de tableaux et modèles cette 
année, au Salon du Louvre, et dans le temps accoutumé. 

Réception de M. Taraval. En marge les deux chiffres 
27 et 5. — Le S 1 ' Hugues Taraval, Peintre d'Histoire, 
agréé le 3 Août 1765, a présenté le tableau qui lui avoit 
été ordonné pour sa réception, qui est un plafond destiné 



i6 [i7 6 9 

pour achever la Galerie D'Apollon, dont le sujet est l'Au- 
tomne ou le Triomphe de Bacchus. Les voix prises à l'or- 
dinaire, l'Académie a reçu et reçoit le S 1 ' Taraval Acadé- 
micien, pour avoir séance dans ses assemblées et jouir des 
privilèges, prérogatives et honneurs attribués à cette qua- 
lité, à la charge d'observer les Statuts et Règlemens de 
l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant serment entre les 
mains de M. Le Moyne, Directeur et Recteur. 

Réception de M. Huet. En marge les deux chiffres 24 
et 8. — Le S r Jean Baptiste Huet, Peintre dans le genre 
des animaux, agréé le 3o Juillet 1768, a présenté le tableau 
qui lui avoit été ordonné pour sa réception, représentant 
« un Dogue qui attaque des oyes sauvages. » Les voix 
prises à l'ordinaire, l'Académie a reçu et reçoit le S r Huet 
Académicien, pour avoir séance dans ses assemblées et 
jouir des privilèges, prérogatives et honneurs attribués à 
cette qualité, à la charge d'observer les Statuts et Règle- 
mens de l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant serment 
entre les mains de M. Le Moyne, Directeur et Recteur. 

M. Du Plessis agréé. — Le S 1 ' Joseph Siffred Du Pies- 
sis, Peintre dans le genre du Portraict, né à Carpentras, 
a présenté de ses ouvrages. L'Académie, après avoir pris 
les voix à l'ordinaire et reconnu sa capacité, a agréé sa 
présentation. M. le Directeur lui ordonnera ce qu'il doit 
faire pour sa réception. 

M. Hall agréé. — Le S r Pierre Adolphe Hall, Peintre 
en miniature, né à Boraus ' en Suède, a présenté de ses 
ouvrages. L'Académie, après avoir pris les voix à l'ordi- 
naire et reconnu sa capacité, a agréé sa présentation. M. le 
Directeur lui ordonnera ce qu'il doit faire pour sa réception. 

M. Le Vasseur agréé. — En marge le chiffre 3. — Le 
S r Jean Charles Le Vasseur, Graveur, né à Abbeville, a 
présenté de ses ouvrages. L'Académie, après avoir pris 
les voix à l'ordinaire et reconnu sa capacité , a agréé sa 

1. Boras sur la Wiskie. 



1769] 17 

présentation. M. le Directeur lui ordonnera ce qu'il doit 
faire pour sa réception. 

M. Caffîéri a été nommé à son rang pour exercer le 
mois prochain à la place de M. Falconet, qui est à 
§t Pétersbourg. 

Indication du Comité. — Ensuitte la Compagnie a arrêté 
que le Comité pour l'examen des tableaux et modèles qui 
seront exposés au Salon s'assemblera le samedi 1 2 Aoust, 
et Elle a procédé à la nomination des Officiers qui doivent 
le composer. A M rs les Officiers en exercice, les anciens 
Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, qui sont de 
tous les jugemens, Elle a joint, par la voye du sort, 
M rs Dandré-Bardon , Halle, Allegrain , Vassé , Pajou et 
Adam, Professeurs; M rs Bachelier et Caffîéri, Adjoints à 
Professeur, et M rs Roettiers et Roslin, Conseillers. 

Lemoyne — J . Du Mont le Rom. — Bou- 
cher — Belle — Huet — De Loutherbourg — 
Van Loo — Coustou — Pierre — Watelet — 
Mariette — Bellengé — Caffîéri — Pommyer 

— Pigalle — Dandré-Bardon — Vassé — 
Pajou — L. Lagrenée — Halle — Allegrain 

— Amédée Vanloo — Roslin S. — N. S. Adam 

— Bachelier — Chardin — De la Tour — 
Vernet — Drouais — E. Dumont — Boi^ot — 
Roettiers fils — Taraval — Le Prince — Bre- 
net — Lépicié — Mouchy — Cochin. 



M. Lemoyne Dir. — M. Boucher Rect. — M. Caffiéri 
Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 5 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Le Secrétaire authorisé à arrêter les tentatives de la 
Maîtrise. — Le Secrétaire a exposé à l'Académie qu'il 
paroît par plusieurs actes que les Artistes de la Commu- 
nauté et Maîtrise de S' Luc usurpent le titre d'Académie 

VIII 2 



18 [ r 7 6 9 

Royale, usurpation contraire au premier Article des Sta- 
tuts de l'Académie ordonnés par Lettres-patentes du Roy, 
registrées en Parlement, où il est énoncé « qu'il n'y aura 
qu'un seul lieu où l'Académie fera ses assemblées sous le 
nom d'Académie Royale, etc. » C'est pourquoy il demande 
à l'Académie qu'Elle veuille bien authoriser M. LeMoyne, 
Directeur, et lui Secrétaire, à faire les démarches néces- 
saires pour arrêter cet abus, ce que l'Académie a accepté. 
Lecture. — Ensuitte, pour remplir la séance, le Secré- 
taire a commencé la lecture du poème de C. A. Du Fresnoy, 
traduit en François par M. De Piles. 

Indication de l'assemblée pour l'examen des Prix. — 
L'assemblée pour l'examen des Prix a été fixée au mer- 
credi 23 du présent mois. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Caf- 
fiéri — Van Loo — Coustou — Pierre — 
Dandré-Bardon — Vassé — L. Lagrenée — 
Belle — Amédée Van Loo — Bachelier — 
Roslin S. — Baudouin — Le Prince- — Drouais 

— De Loutherbourg — Taraval — E. Dumont 

— Huet — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Boucher Rect. — M. Caffieri Adj. à 
Prof. 

Aujourd'huy, mercredi 2'3 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour l'examen des tableaux 
et bas-reliefs faits par les Elèves pour concourir aux 
Grands Prix. 

Réception de M. Greu^e, Peintre de genre. — {En marge 
les deux chiffres 24 et 6.) — Le S r Jean-Baptiste Greuçe, 
Peintre de genre 1 , agréé le 28 juin 1755, a présenté le 

1 . Note du Registre : « Ce mot, qui explique le genre de récep- 
tion, a été exigé par l'Académie et signé par quelques Officiers : 
Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Boucher — Allegrain. » Plus 
bas, une nouvelle remarque insiste encore sur ce point : « M. Graine 



1769] 19 

tableau qu'il a fait pour sa réception, dont le sujet est 
l'Empereur Sévère qui reproche à Caracalla, son fils, 
d'avoir voulu l'assassiner. Les voix prises à l'ordinaire, 
l'Académie a reçu et reçoit le S 1 ' Grenue Académicien, pour 
avoir séance dans ses assemblées et jouir des privilèges, 
prérogatives et honneurs attribués à cette qualité, à la 
charge d'observer les Statuts et Règlemens de l'Académie, 
ce qu'il a promis en prêtant serment entre les mains de 
M. Le Moyne, Directeur et Recteur. 

M. Houdon, S., agréé. — {En marge les deux chiffres 
27 et 3.) — ■ Le S r Jean-Antoine Houdon, Sculpteur, né à 
Versailles, a présenté de ses ouvrages. L'Académie, après 
avoir pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capacité, a 
agréé sa présentation. M. le Directeur lui ordonnera ce 
qu'il doit faire pour sa réception. 

Ensuitte, après avoir examiné les tableaux et bas-reliefs 
des Élèves de l'Académie, Elle a arrêté que les Prix leur 
seroient donnés à l'ordinaire, c'est à dire Premier et 

a été reçu comme Peintre de genre, ce qui a été décidé par le 
scrutin. » 

— On avait déjà la scène dans Diderot (Lettres à M Ue Voland, 
1841, t. II, p. i 7 3, lettre CXXVII) : 

« Grenue avait choisi pour sujet de son tableau de réception 
l'Empereur Septime Sévère reprochant à Caracalla, son fils, d'avoir 
attenté à sa vie. 11 était constant que le chef-d'œuvre était détes- 
table, mais n'anticipons pas. 

« Le jour vint où ce tableau, achevé avec le plus grand soin, 
prôné par l'Artiste même comme à lutter contre ce que Poussin 

avait fait de mieux, fut présenté à l'Académie Greu^e, fort peu 

inquiet de son arrêt, attend dans une pièce voisine. 

« Au bout d'une heure, les deux battants de la porte s'ouvrent; 
Grenue entre et le Directeur lui dit : 

« Monsieur, l'Académie vous reçoit ; approchez et prêtez ser- 
ment. » 

« L'Agréé, ravi, satisfait à toutes les cérémonies de la récep- 
tion. Lorsqu'elle est finie, le Directeur lui dit : 

« Monsieur, l'Académie vous a reçu, mais c'est comme Peintre 
de genre. Elle a eu égard à vos anciennes productions, qui sont 
excellentes, et elle a fermé les yeux sur celle-ci, qui n'est digne 
ni d'elle ni de vous. » 



20 [1769 

Second dans les deux Arts. Les tableaux et bas-reliefs seront 
exposés dans l'Académie le jour de la feste de s 1 Louis, et 
ils seront jugés le samedi 26 du présent mois, par MM. les 
Officiers et Académiciens. 

Lemoyne — J . Du Mont le Rom. — Caf- 
fiéri — Pierre — Watelet — Montullé — Van 
Loo — Coustou — Le B. de Besenval — Souf- 
jlot — Pigalle — Halle — Vien — L. Lagre- 
née — Allegrain — Vassé — Belle — Pajou 

— N. S. Adam — Amédée Van Loo — Char- 
din — De la Tour — Vernet — Roslin S. — 
Le Clerc — Le Prince — Doyen — Huet — 
Mouchy — Guérin — Wille — Robert — 
Demachy — E. Dumont — Brenet — Julliar 

— Cochin. 



M, Le Moyne Dir. — M. Boucher Rect. — M. Caffiéri Adj. à 
Prof. — Il est resté 6 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 26 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour juger les tableaux et 
bas-reliefs faits par les Élèves pour concourir aux Grands 
Prix. Les sujets donnés sont, l'un, pour la Peinture, 
« Achille, après avoir traîné le cadavre d'Hector, le dépose 
aux pieds du lit où repose le corps mort de Patrocle ; » 
l'autre sujet, pour la sculpture, « Mutius Cordus, depuis 
surnommé Scévola, qui brave Porsenna et se brûle le 
poing. » 

Jugement des prix. — 1 e1 Prix de Peinture : Le Bou- 
teux ; i er Prix de Sculpture : Foucou; 2 e Prix de Pein- 
ture : La Cour ; 2 e Prix de Sculpture : Stouff. — L'Aca- 
démie ayant procédé au jugement des Grands Prix, ainsi 
qu'il a été arrêté dans l'assemblée du 2 septembre 1738, 
les suffrages recueillis et comptés par les Commissaires en 
présence de l'assemblée : 

Le S 1 ' Joseph- Barthélémy Le Bouteux , de Lille en 



1769] 21 

Flandres, âgé de 2 5 ans, Elève de M. Halle, qui a fait le 
tableau marqué A, a été jugé mériter le Premier Prix de 
Peinture; 

Et le sieur Louis Foucou, de Ries, en Provence, âgé de 
26 ans, Élève de M. Caffiéri, qui a fait le bas-relief mar- 
qué H, a été jugé mériter le Premier Prix de Sculpture; 

Le Second Prix de Peinture a été accordé au S r Pierre 
La Cour, de Bordeaux, âgé de 24 ans, Elève de M. Vien, 
qui a fait le tableau marqué C ; 

Et le Second Prix de Sculpture au S r Jean-Baptiste 
Stouff, de Paris, âgé de 27 ans, Elève de M. Coustou, qui 
a fait le bas-relief marqué K 1 . 

Lemoyne — /. Du Mont le Rom. — Bou- 
cher — Caffiéri — Van Loo — Coustou — 
Pierre — Le Ch ev de Valory — Watelet — 
Sou/flot — D'A^aincourt — Dandré-Bardon 

— Halle — Allegrain — L. Lagrenée — 
Belle — Pajou — Doyen — N. S. Adam — 
Amédée Van Loo — M. A. Challe — Chardin 

— Vernet — Le Clerc — E. Dumont — Hiiet 

— Roslin S. — Lépicié — Brenet — Voiriot 

— Vénevault — Guérin — Le Prince — Milet 
Francisque — D'Huej — Taraval — Robert 

— Greuqe. 



M. Le Moyne Dir. — M. Boucher Rect. — M. Allegrain Prof. 

Aujourd'huy, samedi 2 Septembre, l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

Réception de M. De Marteau, G. — Le S' Gilles de 
Marteau, Graveur dans le genre qui imite le crayon, agréé 
le 26 avril 1766, a présenté l'un des deux ouvrages qui lui 
ont été ordonnés pour sa réception, dont le sujet est 

1. Une première médaille d'argent a été accordée le 2 Septembre 
176g au S r Taillasson, qui avait concouru aux Grands Prix de 
Peinture. Voir ci-après au 2 Septembre. 



22 [i7 6 9 

Lycurgue blessé dans une sédition, d'après le dessein de 
M. Cochin. Il a suplié l'Académie de vouloir bien le rece- 
voir- sur ce premier morceau , promettant de graver le 
second aussitôt que le dessein original lui sera remis, ce 
que la Compagnie a accordé. Les voix prises à l'ordinaire, 
l'Académie a reçu et reçoit le S r De Marteau Académi- 
cien, pour avoir séance dans ses assemblées et jouir des 
privilèges, prérogatives et honneurs attribués à cette qua- 
lité, à la charge d'observer les Statuts et Règlemens de 
l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant serment entre les 
mains de M. Le Moyne, Directeur et Recteur. 

M. Tassaert, S., agréé. — {En marge les chiffres betiS.) 
— Le S 1 ' Jean-Pierre-Antoine Tassaert, Sculpteur, né à 
Anvers, a présenté de ses ouvrages. L'Académie, après 
avoir pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capacité, a 
agréé sa présentation; M. le Directeur lui ordonnera ce 
qu'il doit faire pour sa réception. 

M. Clérisseau, P., agréé. (3, 2 7.) — Réception de M. Clé- 
risseau. — Le S'' Charles Clérisseau, Peintre d'architec- 
ture, né à Paris, a présenté de ses ouvrages. L'Académie, 
après avoir pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capa- 
cité, a agréé sa présentation, et, s'étant trouvé, dans le 
nombre de ses ouvrages qu'il a présentés, deux tableaux 
dont il pouvoit disposer, l'Académie, sans tirer à consé- 
quence, les a acceptés pour sa réception. En conséquence, 
l'Académie a reçu et reçoit le S 1 ' Clérisseau Académicien, 
pour avoir séance dans ses assemblées et jouir des privi- 
lèges, prérogatives et honneurs attribués à cette qualité, à 
la charge d'observer les Statuts et Règlemens de l'Acadé- 
mie, ce qu'il a promis en prêtant serment entre les mains 
de M. Le Moyne, Directeur et Recteur. 

Indication du Concours pour le Prix de l'Expression. — 
11 a été arrêté que le Concours pour le Prix de l'Expres- 
sion sera ouvert le lundi 2 5 du présent mois. Cet exercice 
sera présidé par M. De Lagrenée, Professeur, nommé à 
son rang. 



i7 6 9l 23 

Médaille accordée à Taillasson Élève. — L'Académie a 
accordé, pour encouragement, à l'Élève Peintre nommé 
Taillasson, qui a concouru au Prix, la Médaille d'argent 
mise en réserve au Quartier précédent. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Bou- 
cher — Allegrain — Van Loo — Coustou — 
Pierre — Le Ch er de Valory — Soufflot — 
Montullé — Pigalle — Halle — L. Lagrenée 

— D'Açaincourt — Vassé — Pajou — Belle 

— N. S. Adam — Amédée Van Loo — Bache- 
lier — Cajfiéri — Doyen — Chardin — Fran- 
chi — M. A. Challe — Huet — Roslin S. — 
Vernet — Le Clerc — Boi^ot — Vénevault — 
Mouchy — Bellengé — Robert — Surugue 

— Lépicié — Clérisseau — Brenet — Demar- 
teau — Taraval — Le Prince — Julliar — 
Cochin. 

M. Le Moyne Dir. — M. Boucher Rect. — M. Allegrain Prof. 
— Il est resté 8 jetions. 

Aujourd'huy, samedi 3o Septembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour le jugement du 
Prix fondé par feu M. le Comte de Caylus, Honoraire 
Amateur, pour l'étude des Têtes et de l'Expression. Le 
sujet, donné par M. De Lagrenée, Professeur, nommé pour 
présider à cet exercice, est une teste de femme, exprimant 
l'Attention. 

Médailles du Quartier. i re : Hauré, S.; 2 e : Marchand, 
P.; 3 e : David, P. — Avant la séance, les Officiers en exer- 
cice pendant le Quartier, conjointement avec MM. les 
Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, étant assem- 
blés pour le jugement des Prix qui sont accordés tous les 
trois mois sur les Académies des Élèves, ont jugé que : 

Hauré, S., a mérité la première Médaille; 

Marchand, P., la seconde, 

et David, P., la troisième. 



24 [ T 7 6 9 

Prix d'Expression : Koukarsky, P.; Moitte, S. — La 
Compagnie, après avoir examiné les Testes dessinées et 
modelées par les Élèves pour concourir au Prix des Têtes 
et de l'Expression, a premièrement décidé que le Prix 
seroit partagé entre la Peinture et la Sculpture. 

Ensuitte, les suffrages recueillis, le Prix a été accordé : 
dans la Peinture, à Alexandre Koukarsky, qui a fait 

la Teste marquée F, 
et, dans la Sculpture, à Jean-Guillaume Moitte, qui a 
fait la Teste marquée K. 
Ce prix leur sera délivré à l'assemblée prochaine. 
M. Vanloo nommé pour exercer le mois d'octobre. — 
M. Amédée Vanloo a été nommé à son rang pour exercer 
le mois d'Octobre prochain, à la place de M. Pigalle, qui . 
a prié l'Académie de l'en dispenser. 

Écorché donné par M. Houdon. — M. Houdon, Sculp- 
teur, Agréé, qui a présenté, lors de son agréement, une 
figure d'Écorché qu'il a faitte avec toutte l'étude dont il est 
capable, et dont l'Académie a paru satisfaitte, a prié le 
Secrétaire de pressentir la Compagnie pour sçavoir si Elle 
auroit agréable qu'il en déposast un plâtre à l'Académie, 
comme pouvant être de quelque utilité aux Élèves, ce que 
l'Académie a accepté avec satisfaction. 

Poème donné par M. Le Mière à V Académie. — M. Le 
Mière a fait présent à l'Académie d'un exemplaire de son 
Poëme sur la Peinture, relié en maroquin. Le secrétaire a 
été chargé par la Compagnie de lui faire ses remerciemens. 
Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Bou- 
cher — Pierre — Soufflot — Allegrain — 
Van Loo — Dandré-Bardon — Pajou — Vien 

— Belle — Halle — L. Lagrenée — Caffiéri 

— M. A. C halle — Chardin — A. Van Loo — 
L. Tocqué — Surugue — Le Clerc — Le 
Prince — Vernet — Roslin S. — E. Dumont 

— Nonnotte — Brenet — Vénevault — Lépi- 
cié — Taraval — Boi^ot — Guérin — Cochin. 



1769] 25 

M. Le Moyne Dir. — M. Du Mont Rect. — M. A. Vanloo Adj. 
à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 7 Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Prix de l'Expression délivrés. — Les deux Prix des Têtes 
de l'Expression, accordés dans l'Assemblée précédente au 
S r Koukarsky, Peintre, et au S r Moitte, Sculpteur, leur 
ont été délivrés en présence de l'assemblée. 

M. Belle nommé pour présider à ce Prix en 1770. — 
M. Belle, Professeur, a été nommé à son rang pour prési- 
der l'année prochaine au Concours pour le Prix de l'étude 
des Têtes et de l'Expression. 

Lecture de la Vie de M. Le Moyne, Premier Peintre. — 
M. Nonnotte, Académicien, présent à l'assemblée, a fait 
demander à l'Académie s'il lui seroit agréable qu'il lui fît 
lecture de la Vie de M. Le Morne, Premier Peintre, qu'il 
a écritte, ce que la Compagnie a accepté avec plaisir. Dans 
cette Vie, dont la vérité est d'autant plus assurée que 
M.- Nonnotte n'y dit que ce dont il a été bien instruit et 
témoin, étant alors son Élève, il éclaircit les faits qui ont 
donné lieu à de fausses conjectures, injurieuses à la 
mémoire de ce célèbre Artiste. L'Académie a témoigné à 
M. Nonnotte sa satisfaction due à son zèle pour son Maître 
et à son attachement pour la Compagnie 1 . 

1. L'article Nonnotte, de M. Guyot de Fère, dans la biogra- 
phie Didot, se termine ainsi : « Nonnotte cultiva aussi les lettres ; 
il donna quelques notices aux Académies de Lyon et de Rouen, 
dont il était membre. L'Ecole de Lyon conserve plusieurs de ses 
écrits, entre autres un traité complet de peinture, une vie du 
peintre Lemoine et un discours sur l'avantage des sciences et des 
arts. Plusieurs de ses manuscrits se trouvent aussi à la Biblio- 
thèque de Besançon. » Une notice raisonnée de ces manuscrits 
serait intéressante, mais, d'après le jugement de l'Académie, le 
morceau le plus précieux est certainement la Vie de François 
Lemoine, qui viendra bien utilement s'ajouter à l'éloge publié 
en 1752 par le comte de Caylus dans les « Vies des Premiers 
Peintres du Roi. » M. Georges Guigue a bien voulu la copier 
pour nous à Lyon, et nous la donnerons dans le Bulletin de la 
Société de l'Art français. 



26 [i7 6 9 

Lecture des délibérations. — En terminant la séance, le 
Secrétaire a fait lecture des délibérations arrêtées pendant 
le dernier Quartier; elle n'avait point été faitte à l'assem- 
blée précédente, à cause des affaires dont la Compagnie 
avoit été occuppée. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Amé- 
dée Vanloo — Coustou — Dandré-Bardon — 
Caffiéri — Halle — L. Lagrenée — Bellengé 

— Mouchy — Briard — Chardin — Nonnotte 

— Guérin — Le Prince — Taraval — Lépicié 

— Vénevault — Brenet — Clérisseau — 
Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Du Mont Rect. — M. A. Vanloo Adj. à 
Prof. — Il est resté 10 jettons. 

Aujourd'huy, vendredi 27 Octobre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Réception de M. Pasquier. — Le S r Pierre Pasquier, 
Peintre en émail, agréé le 27 Février 1768, a présenté les 
deux morceaux en émail qu'il a fait pour sa réception, dont 
l'un est le portraict du Roy et l'autre celuy du Roy de 
Dannemarc. Les voix, prises à l'ordinaire, l'Académie a reçu 
et reçoit le S r Pasquier Académicien, pour avoir séance 
dans ses assemblées et jouir des privilèges, prérogatives et 
honneurs attribués à cette qualité, à la charge d'observer 
les Statuts et Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis 
en prêtant serment entre les mains de M. Le Moyne, 
Directeur et Recteur. 

Indication du service pour les morts. — Il a été arrêté 
que, le samedi 4 Novembre, le service pour le repos des 
âmes de MM. les Officiers et Académiciens, décédés dans 
le courant de l'année et des précédentes, sera célébré dans 
l'Église paroissiale de Saint-Germain-l'Auxerrois. La Com- 
pagnie y sera invittée par billets. 

Lemoyne — /. Du Mont le Rom. — A. Van 



1769] 



2 7 
Loo — Mariette — Van Loo — Coustou — 
D'A^aincourt — Dandré-Bardon — Halle — 
Vien — Pajou — Aile grain — Vassé — L. 
Lagrenée — Belle — Bachelier — Caffiéri — 
Doyen — Chardin — Desportes — Nonnotte 

— Tocqué — Vernet — Le Clerc — Vénevault 

— Mouchy — Pasquier — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Du Mont Rect. — M. Delagrenée 
Prof. 

Aujourd'huy, samedi4 Novembre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Service pour les morts. — En ouvrant la séance, le Secré- 
taire a déclaré que, conformément à la délibération arrêtée 
à l'assemblée précédente, le service pour les défunts a été 
célébré ce matin dans l'Église Royale et Paroissiale de 
Saint-Germain-l'Auxerrois. 

Ensuitte, il a continué la lecture du Poëme sur la Pein- 
ture de G. A. Du Fresnoy, traduit en françois par M. de 
Piles. 

Lemoyne — J. Du Mont le Romain — L. 
Lagrenée — Coustou — Dandré-Bardon — 
Halle — D'Aqaincourt — Vien — Vassé — 
Amédée Vanloo — Francin — De Louther- 
bourg — Droiiais — E. Dumont — Surugue 
le fils — Mouchy — Hilet — Pasquier — 
Taraval — /. Guay — Nonnotte — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Du Mont Rect. — M. Delagrenée Prof. 
— Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 25 Novembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Réception de M r Restout. — Le S r Jean-Bernard Restout, 
Peintre d'Histoire, agréé le 28 Septembre 1765, né à Paris, 



28 [i7 6 9 

fils de feu M. Jean Restout, ancien Directeur et Chancelier, a 
présenté le tableau qui lui a été ordonné pour sa réception, 
dont le sujet est Philémon et Baucis recevant les Dieux. Les 
voix prises à l'ordinaire, l'Académie a reçu et reçoit le 
S r Restont Académicien, pour avoir séance dans ses assem- 
blées et jouir des privilèges, prérogatives et honneurs 
attribués à cette qualité, à la charge d'observer les Statuts 
et Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant 
serment entre les mains de M. Le Moyne, Directeur et 
Recteur. 

M. Lagrenée le jeune agréé. — Le S r Jean -Jacques 
Lagrenée, Peintre d'Histoire, né à Paris, frère de M. Lagre- 
née, Professeur, a présenté de ses ouvrages. L'Académie, 
après avoir pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capa- 
cité, a agréé sa présentation. M. le Directeur lui ordonnera 
ce qu'il doit faire pour sa réception. 

Lettre de Y Académie Impériale de Russie. — Le Secré- 
taire a fait lecture d'une lettre, en datte du 10 Juillet 176g, 
adressée à l'Académie par l'Académie Impériale de S l - 
Pétersbourg, dans laquelle elle s'exprime en ces termes : 
« L'Académie de S l -Pétersbourg, ayant pour point de vue 
« de lier et d'entretenir une correspondance soutenue d'es- 
« time, d'amitié et de sentimens réciproques avec les diffé- 
« rentes Académies de l'Europe, a l'honneur d'envoyer à 
« la Vôtre une Lettre-patente pour un Associé-libre hono- 
« raire, dont le nom est en blanc, pour que vous puissiez, 
« Messieurs, y inscrire, de votre choix, celui que vous 
« jugerés à propos, et d'indiquer en même temps la forme 
« sous laquelle le nom doit être transcrit. Elle joint 
« ensemble la traduction de la Lettre-patente, etc. » 

M. Boucher en conséquence nommé Associé-libre de cette 
Académie. — L'Académie, voulant répondre à la politesse 
de l'Académie de S'-Pétersbourg, a nommé M. Boucher. 
Premier Peintre du Roy, ancien Directeur et Recteur, pour 
remplir cette Place d'Honoraire associé - libre . sur l'as- 
surance que le Secrétaire lui a donné que M. Boucher 



1769] 29 

acceptoit ce titre, et le Secrétaire écrira à l'Académie de S l - 
Pétersbourg pour lui témoigner la réciprocité des senti- 
mens avec laquelle l'Académie reçoit ces marques d'estime 
et d'affection. 

Livre donné par M. Descamps, « Voyage pittoresque en 
Flandres, etc. » — M. Descamps, Académicien, a donné à 
l'Académie l'ouvrage qu'il vient de mettre au jour, inti- 
tulé : « Voyage pittoresque de la Flandre et du Brabant, » 
ouvrage très utile à tous ceux qui parcourent ce pays avec 
l'amour des Arts. L'Académie lui en a fait ses remercie- 
mens. 

Lemoyne — /. Du Mont le Rom. — L. 
Lagrenée — Van Loo — Coustou — Pierre — 
Le Ch er de Valory — Mariette — Bergeret — 
Halle — D'A^aincourt — Le B. de Besenval 

— Pigalle — Montullé — Dandré-Bardon — 
Vien — Allegrain — Pajou — Vassé — Belle 

— A. Van Loo — Caffiéri — Francin — M. 
A. C halle — L. Tocqué — Desportes — Ros- 
lin S. — Le Clerc — Mouchy — Droïiais — 
Voiriot — D'Hue^ — E. Dumont — Boi^ot — 
Restout — Briard — Lépicié — Brenet — 
Nonnotte — Hiïet — Pasquier — Bellengé — 
Vénevault — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Du Mont Rect. — M. Vien Prof. 

Aujourd'huy, samedi 2 Décembre, 1 Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

Lettre de remerciement par M. Boucher. — Le Secré- 
taire a fait lecture d'une lettre de M. Boucher, Premier 
Peintre du Roy, ancien Directeur et Recteur, adressée à 
l'Académie., par laquelle il la remercie de lui avoir fait 
l'honneur de le choisir pour remplir la Place d'Honoraire 
associé-libre de l'Académie Impériale de Russie, qui avoit 
été déféré à la nomination de l'Académie. Il finit en disant 



3o [1769 

que, l'état de sa santé ne lui permettant pas de sortir, il 
suplie l'Académie d'ajouter à ses bontés celle d'agréer ses 
excuses et ses remerciemens. 

Lecture. — Ensuitte, le Secrétaire a continué la lecture 
des nottes de M. De Piles sur le Poème de C. A. Du 
Fresnoy. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Vien 

— Vassé — Dandré-Bardon — Halle — L. 
Lagrenée — Caffiéri — Roland De la Porte 

— Restout — D. Nonnotte — Mouchy — 
E. Dumont — Demachy — Surugue fils — 
Descamps — Hûet — Pasquier — Brenet — 
Taraval — Vénevault — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — Du Mont Rect. — M. Vien Prof. — Il est 
resté 9 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3o Décembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour la relevée du 
Quartier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

Médailles du Quartier : i re : Jombert, P.; 2 e : Le Mon- 
nier, P.; 3 e : La Bussière, P. — Avant la séance, MM. les 
Officiers en exercice, conjointement avec MM. les Direc- 
teurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, étant assemblés 
pour le jugement des Prix qui sont accordés tous les trois 
mois aux Élèves sur leurs académies d'après nature, ont 
jugé que : 

Jombert, P., a mérité la première Médaille ; 
Le Monnier, P., la seconde, 
et La Bussière, S., la troisième. 
Mort de M. Baudouin. — La séance prise, le Secrétaire 
a notifié la mort de M. Pierre-Antoine Baudouin, Peintre, 
Académicien, décédé au Louvre le 1 5 du présent mois, âgé 

de 

Lettres. — Ensuitte, il a fait lecture de plusieurs lettres 



1769] 3i 

de compliment adressées à l'Académie à l'occasion du 
renouvellement de l'année : 

De MM. les Officiers, Professeurs de l'École Académique 
établie à Marseille; 

De M. Jeaurat, Recteur, présentement à Versailles; 

De M. Milet Francisque, Académicien, aussi à Versailles. 

Députation de M 1 ' le Directeur général. — Suivant 
l'usage, l'Académie a arrêté que MM. les Officiers en exer- 
cice iront en Députation chez Monsieur le Marquis de 
Marigny, Commandeur des Ordres du Roy, Directeur et 
Ordonnateur général de ses Bâtimens, etc., pour le com- 
plimenter au sujet de la nouvelle année. Le Secrétaire 
aura soin de s'informer du jour où il pourra recevoir et d'en 
avertir MM. les Officiers qui composent la Députation. 

En terminant la séance, le Secrétaire a fait lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Vien 

— Van Loo — Coustou — Soufflot — Pom- 
myer — Pi galle — L. Lagrenée — Dandré- 
Bardon — Halle — Allegrain — Belle — 
Pajou — H'ùet — N. S. Adam — A. Van Loo 

— Bachelier — Caffiéri — M. A. C halle — 
J. C. Ro'éttiers — Chardin — Doyen — Toc- 
qué — Brenet — Taraval — Roslin S. — Ver- 
net — Valade — Le Clerc — Dumont — 
Droilais — P. L' Enfant — Wille — Vénevault 

— Jeaurat de Bertri — Pasquier — Demar- 
teau l[aî]né — Bellengé — Lépicié — Julliar 

— Surugue — Boijot — Voiriot — Roland de 
la Porte — Demachjr — D'Hueç — Robert 

— Restout — Guérin — Cochin. 



32 [177° 



1770. 



M. Le Moyne Dir. et Rect. — M. Dandré-Bardon Prof. 

Aujourd'huy, samedi i3 Janvier, l'Académie a fait l'ou- 
verture de ses assemblées. 

Rapport de la Députation. — En ouvrant la séance, 
MM. les Officiers en exercice, nommés pour aller chez 
M. le Marquis de Marigny, Commandeur des Ordres du 
Roy, Directeur et Ordonnateur général de ses Bâtimens, 
etc., ont rendu compte de l'audience favorable qu'ils en 
ont eue le samedi 6 de ce mois. 

Lettres de renouvellement d'année. — Ensuitte, le Secré- 
taire a fait lecture de plusieurs lettres de compliment adres- 
sées à la Compagnie à l'occasion du renouvellement de 
l'année : 

De M. Natoire, Professeur, Directeur de l'Académie de 
France à Rome; 

De M. Saly, Adjoint à Professeur, présentement à 
Copenhague; 

De M. Nonnotte, Académicien, présentement à Lion, 

et de M. Descamps, Académicien, présentement à Rouen. 

Lettre de M. Saly et présent d'une estampe. — Par 
une seconde lettre, M. Saly présente à l'Académie une 
estampe encadrée de la statue équestre du feu Roy de Dan- 
nemarck, qu'il a exécutée en bronze. Dans cette lettre, il 
prévient l'Académie que ni le petit modèle, ni l'estampe ne 
peuvent en donner une idée juste. Les recherches qu'il n'a 
cessé de faire sur la nature, depuis le petit modèle, et la 
peine qu'il s'est donnée d'exécuter entièrement celui en 



1 77°] 3 3 

grand, l'ayant mis à portée d'y faire divers changements 
très avantageux, il ajoute qu'agité d'un côté par la crainte 
d'exposer cette estampe aux yeux des plus savants artistes 
de l'Europe, et de l'autre par la douleur de ne pouvoir au 
moins faire voir cet ouvrage tel qu'il est, il s'est néanmoins 
déterminé à l'envoyer, comme un tribut de l'amour et de 
la reconnoissance qu'il doit à l'Académie. 

L'Académie, très satisfaitte, a chargé le Secrétaire 
d'écrire à M. Saly pour lui faire compliment sur la beauté 
de ce monument important et le remercier de cette marque 
de son attachement. 

Plainte contre les Élèves. — M. Dandré-Bardon, .Profes- 
seur en exercice, a porté plainte à l'Académie de l'indé- 
cence commise par les Élèves en jettant des boules de terre 
à modeler, qui ont atteint le Professeur, laquelle indécence 
a été renouvellée deux soirées consécutives. L'Académie a 
arrêté que, pendant la semaine, elle feroit les informations 
nécessaires pour découvrir les auteurs du délit, et les Élèves 
seront invités à ne point balancer à les dénoncer, et aver- 
tis que, si dans le cours de cette semaine ils ne sont pas 
connus, l'Académie suspendra l'École jusqu'à ce qu'Elle en 
soit instruitte. 

J. Du Mont le Rom. — Dandré-Bardon — 
Pierre — Halle — L. Lagrenée — Lépicié — 
Pajou — Surugue — N. S. Adam — Doyen 

— Brenet — Taraval — Pasquier — Roslin S. 

— Cochin. 



M. Le Moyne Direct, et Rect. — M. Dandré-Bardon Prof. — 
Il est resté 1 1 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Janvier, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

En ouvrant la séance, le Secrétaire a rapporté qu'en 
conséquence de l'arrêté de la dernière assemblée, le nommé 
Nicolas Brard, Élève, ayant été reconnu coupable de l'in- 
vm 3 



H [ï77° 

décence dont M. le Professeur en exercice a rendu compte 
à la Compagnie, il a été banni à perpétuité. 

Règlement sur les esquisses. — A l'occasion d'une 
esquisse présentée, il a été arrêté que toutes celles qui le 
seront à l'avenir à l'Académie seront tirées aux voix par 
moitié. 

Esquisse de M. Le Comte, S. — Le S r Le Comte, sculp- 
teur, Agréé, a présenté une esquisse de la figure qui lui a 
été ordonnée pour sa réception, représentant Phorbas qui 
détache Œdipe d'un arbre où il avoit été exposé, laquelle 
esquisse a été adoptée à la pluralité des voix. 

Lecture des Statuts. — En terminant la séance, le Secré- 
taire a fait lecture des Statuts de l'Académie, qui n'avoit 
pu être faitte à la dernière séance. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Van 
Loo — Coustou — Dandré-Bardon — Mariette 

— Pierre — Le B. de Besenval — Halle — 
Vien — Allegrain — Vassé — L. Lagrenée — 
Pajou — N. S. Adam — Ca/Jiéri — Chardin 

— Vernet — Roslin S. — Le Clerc — Roland 
De la Porte — Surugue — Taraval — Le'pi- 
cié — Brenet — Mouchy — Voiriot — Dro'ùais 

— Le Prince — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. et Rect. — M. Halle Prof. 1 . 

Aujourd'huy, samedi 3 Février, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lettre de M. Puget, auteur. — Le Secrétaire a fait lec- 
ture d'une lettre à lui adressée par M. Puget de S* Pierre, 
auteur, qui s'y déclare petit-neveu du célèbre Puget, sculp- 
teur. Par cette [lettre], il fait présenter à l'Académie le 
prospectus d'un nouveau Dictionnaire de l'Histoire, que, 
conjointement avec plusieurs hommes de lettres, il se pro- 

i. 11 y avait d'abord : « M. Dandré-Bardon, Prof. » 



1770] 35 

pose de composer, et demande que 1 Académie vueille bien 
contribuer à leur procurer les secours qui leur seront 
nécessaires pour les articles qui concernent la Peinture et 
la Sculpture. Le Secrétaire a fait lecture de ce Prospectus 
et a été chargé à répondre à M. Puget que, si ces auteurs 
veulent mettre sous les yeux de l'Académie les articles de 
ce genre, Elle leur communiquera les réflexions auquels ils 
pourront donner lieu. 

Indication de l'assemblée. — L'assemblée de la fin de ce 
mois tombant sur la feste de S' Matthias, il a été arrêté 
qu'elle se tiendra le vendredi 23 de ce mois, veille de cette 
feste. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Le B. 
de Besenval — Halle — Pierre — Dandré- 
Bardon — Vassé — Bergeret — Hiïet — Caf- 
fiéri — N. S. Adam — Amédée Van Loo — 
Chardin — Roslin S. — Roland De la Porte 
— Vénevault — Snrugue — Mouchy — Tara- 
val — Brenet — Pasquier — Lépicié — Le 
Prince — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. et Rect. — M. Halle Prof. — Il est resté 
9 jettons. 

Aujourd'huy, vendredi 23 Février, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Indication du jour pour les esquisses. ■ — En ouvrant la 
séance, le Secrétaire a proposé de désigner le jour auquel 
les Elèves seront admis aux esquisses pour le choix de ceux 
qui concourreront aux Grands Prix. Il a été arrêté que ce 
jour seroit le jeudi i er de Mars et qu'elles seront jugées le 
samedi 3 Mars. 

M. Bachelier nommé pour exercer. — M. Bachelier, 
Adjoint à Professeur, a été nommé à son rang pour exer- 
cer le mois de Mars prochain, à la place de M. Pajou, qui 
a prié la Compagnie de l'en dispenser. 



36 [I7/0 

L'Académie ayant arrêté, dans l'assemblée du samedi 
26 Octobre ij65, d'orner le lieu où elle s'assemble d'un 
buste du Roy, et de décorer le piédestal d'un bas-relief 
représentant allégoriquement Sa Majesté qui prend l'Aca- 
démie sous sa protection immédiate ; les sculpteurs, Agréés, 
à qui ces ouvrages ont été ordonnés pour leurs morceaux 
de réception, les ont présentés à cette assemblée, sçavoir : 
M. Gois, agréé le 26 Octobre 1765, le buste du Roy, qu'il 
a exécuté avec les conseils et les secours dont M. Le 
Moyne, Directeur, avoit offert de l'aider, relativement à la 
ressemblance, et M. Pierre Berruer, agréé le 27 Avril 
1765, le bas-relief allégorique. 

L'Académie, après avoir fait ses remerciemens à M. Le 
Moyne des soins qu'il a bien voulu se donner pour l'exécu- 
tion de ce monument, a procédé à la réception de ces 
Sculpteurs agréés, en conservant à M. Berruer l'ancienneté 
qu'il avoit acquise par son Agréement. 

Réception de M. Berruer. — En conséquence, après avoir 
pris les voix à l'ordinaire, l'Académie a reçu et reçoit le 
S r Pierre Berruer, Sculpteur, Académicien pour avoir 
séance dans ses assemblées et jouir des privilèges, préro- 
gatives et honneurs attribués à cette qualité, à la charge 
d'observer les Statuts et Règlemens de l'Académie, ce 
qu'il a promis en prêtant serment entre les mains de M. Le 
Moyne, Directeur et Recteur. 

Réception de M. Gois. — Pareillement, après avoir pris 
les voix, l'Académie a reçu et reçoit le S r Pierre-Etienne- 
Adrien Gois, Sculpteur, Académicien, pour avoir séance 
dans ses assemblées et jouir des privilèges, prérogatives 
et honneurs attribués à cette qualité, à la charge d'obser- 
ver les Statuts et Règlemens de l'Académie, ce qu'il a pro- 
mis en prêtant serment entre les mains de M. Le Moyne, 
Directeur et Recteur. 

M. Gois donne un modèle en terre cuitte. — M. Gois a 
prie la Compagnie de lui permettre de remettre dans l'Aca- 
démie le modèle de la figure qu'elle lui avoit accordé 



17/0] 3 7 

d'exécuter en marbre pour sa réception, avant de lui 
ordonner le portraict du Roy. L'Académie l'a accepté avec 
beaucoup de satisfaction. Ce modèle représente Aristée, 
désespéré de la perte de ses abeilles. 

Lemoyne — /. Du Mont le Rom. — Halle 

— Coustou — Huet — Le Ch er de Valory — 
Mariette — Pigalle — Soufflot — Dandré- 
Bardon — Vien — Pajou — Allegrain — Belle 

— N. S. Adam — Ame'dée Van Loo — Caffiéri 

— Chardin — Roslin S. — Doyen — Franchi 

— De la Tour — Vernet — Demarteau l'[ai]né 

— Mouchy — Leclerc — Vénevault — Le 
Prince — Guérin — Restout — Lépicié — 
Taraval — Berruer — Brenet — Droiiais — 
Gois — Pasquier — Cochin. 



M. Le Moyne, Dir. et Rect. — M. Caffiéri Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 3 Mars, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

M. Caffiéri, Adj. à Prof., s'est bien voulu charger d'exer- 
cer à la place de M. Bachelier, qui l'en a prié, se trouvant, 
ce mois, surchargé d'affaires qui auroient nui à l'assiduité 
que demande le service, et M. Bachelier exercera lorsque 
M. Caffiéri se trouvera nommé à son rang. 

Élèves admis à l'épreuve des académies et jugement des 
esquisses. — L'Académie, après avoir vu les esquisses faittes 
par les Élèves qui se proposent de concourir aux Grands 
Prix, a admis à l'épreuve des académies, peintes et mode- 
lées d'après nature, entre les Peintres, les nommés Vanloo, 
Suvée, La Cour, Bidault, Taillasson, Jombert, Méon, et, 
entre les Sculpteurs, Deschamps, Baudouin, Boquet, Simon, 
Hauré, Vallée, pour commencer le lundi 19 Mars et con- 
tinuer jusqu'au mercredi inclusivement, et pareillement 
entre les Peintres, les nommés Le Monnier, David, Char- 
ton, Sévin, Le Brun, La Gourdine. Le Clerc, et, entre les 



38 [i77° 

Sculpteurs, Segla, Boulet, De Laistre, La Bussière et Bon- 
valet, pour être admis à la même épreuve le jeudi suivant, 
22 du même mois, jusqu'au samedi inclusivement. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Caffiém 

— Van Loo — Coustou — Pierre — Le che- 
valier de Valory — Watelet — Mariette — 
Dandré-Bardon — Le B. de Besenval — Ber- 
ger et — Belle — Halle — Vien — L. Lagrenée 

— H'ùet — N. S. Adam — Amédée Van Loo 

— Doyen — Vernet — Roslin S. — Chardin 

— Brenet — Lépicié — Taraval — Berruer 

— Gois — Mouchy — Vénevault — Restout 

— Cochin. 



M. Le Moyne Dir. et Rect. — M. Caffiéri Adj. à Prof. — Il est 
resté io jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3i Mars, l'Académie s'est assem- 
blée par convocation générale, pour la lecture des délibé- 
rations arrêtées pendant le Quartier. 

Médailles du Quartier. i rc : Huet, P.; 2 e : Peyron, P. 
— Avant la séance, MM. les Officiers en exercice pendant 
le Quartier, conjointement avec MM. les Directeurs, Rec- 
teurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les Prix 
qui sont accordés tous les trois mois sur les académies des 
Élèves, ont accordé : 

La première Médaille à Huet, P., 

la seconde à Peyron, P., 

et la troisième a été mise en réserve. 

Élèves admis aux Grands Prix. — Peintres : Suvée, La 
Cour, Taillasson, Méon, Charton, La Gourdine. Sculpteurs : 
Milot, Deschamps, Boquet, Hauré, De Laistre, La Bus- 
sière. — La Compagnie , après avoir vu les académies 
peintes et modelées par les Elèves pour concourir aux 
Grands Prix, a admis, dans la Peinture : Suvée, La Cour, 
Taillasson. Méon. Charton, La Gourdine, et, dans la Sculp- 



»77°] 3 9 

ture : Milot, Deschamps, Boquet, Hauré, De Laistre et 
La Bussière. 

Visite à Al. Dandré-Bardon. — L'Académie, informée 
que M. Dandré-Bardon, Professeur, est dangereusement 
malade, a prié M. Le Moyne, Directeur, et M. Coustou, 
Adjoint à Recteur, de vouloir bien lui faire visite de la part 
de la Compagnie. 

En terminant la séance, le Secrétaire a fait la lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier. 

Lemoyne — /. Du Mont le Romain — Caf- 
fiéri — Coustou — Mariette — Soufflot — Le 
B. de Besenval — Halle — Vien — Aile grain 

— Vassé — L. Lagrenée — Belle — Pajou — 
N. S. Adam — Amédée Vanloo — Doyen — 
Hiïet — Chardin — Vemet — Roslin S. — 
Le Clerc — E. Dumont — Vénevault — Res~ 
tout — Droilais — Brenet — Taraval — Gois 

— Gue'rin — Berruer — Lépicié — Mouchy 

— Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Coustou, Adj. à Rect., pour M. Jeaurat. 
— M. Vassé Prof. 

Aujourd'huy, samedi 7 Avril, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Visite à M. Dandré-Bardon. — M. Le Moyne, Direc- 
teur, et M. Coustou, Adjoint à Recteur, ont rendu compte 
de la visitte qu'ils ont faitte à M. Dandré-Bardon de la part 
de la Compagnie, et du vif sentiment de reconnoissance 
qu'il en a témoigné. 

Lecture. — Pour remplir la séance, le Secrétaire a con- 
tinué la lecture des nottes de M. de Piles sur le Poëme de 
C. A. Du Fresnoy, commencé dans quelques assemblées 
précédentes. 

Lemoyne — /. Du Mont le Rom. — Cous- 
tou — Vassé — L. Lagrenée — Belle — Char- 



4 o [i77° 

din — Vernet — Roslin S. — Brenet — 
Surugue — Lépicié — Vénevault — Gois — 
Berruer — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Coustou, Adj. à Rect., pour M. Jeaurat. 
— M. Vassé Prof. — Il est resté g jettons. 

Aujourd'huy, samedy 28 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. Courtois agréé. — En marge les chiffres 23 et 1. — 
Le S r Nicolas -André Courtois, Peintre en émail, né à 
Paris en 1734, a présenté de ses ouvrages. L Académie, 
après avoir pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capa- 
cité, a agréé sa présentation. M. le Directeur lui ordon- 
nera ce qu'il doit faire pour sa réception. 

M. Bachelier, Adjoint à Professeur, a été nommé pour 
exercer le mois de May prochain à la place de M. Natoire, 
qui est à Rome. 

Lemoyne — /. Du Mont le Rom. — Cous- 
tou — Vassé — Mariette — Van Loo — Ber- 
ger et — Sou/flot — Pi galle — Halle — Vien 

— Allegrain — L. Lagrenée — Belle — Pajou 

— N. S. Adam — Amédée Vanloo — Bache- 
lier — Hiïet — Francin — Chardin — Des- 
portes — Vernet — Roslin S. — Le Clerc — 
Droiiais — Bellengé — Boi^ot — Gois — 
Robert — Mouchy — Berruer — Taraval — 
Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Coustou, Adj. à Rect., pour M. Jeaurat. 
— M. Bachelier, Adj. à Prof., abs. 

Aujourd'huy, samedi 5 May, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Indication du Comité pour la capitation. — La Compa- 
gnie a arrêté que. le samedi 26 de ce mois, M. le Directeur, 



1770] 4 1 

MM. les anciens Directeurs, Recteurs et Adjoints à Rec- 
teur, le Professeur en exercice, et, à tour de rôle, dans les 
Professeurs M. Pajou, dans les Adjoints à Professeur 
M. Francin, dans les Conseillers M. Chardin, le Secré- 
taire, et, dans les Académiciens, M. De Machy, s'assem- 
bleront dans l'Académie à neuf heures du matin, pour 
régler le rôle de la capitation de la présente année, ainsi 
que pour la reddition des comptes de l'année 1769. 

Lecture. — Ensuitte, le Secrétaire a continué la lecture 
des nottes de M. de Piles sur le Poème de C. A. Dufres- 
noy, commencé dans les assemblées précédentes. 

Lemoyne — /. Du Mont le Rom. — Vassé 
— Coustou — D'A^aincourt — Halle — L. 
Lagrenée — Vien — Belle — Brenet — 
Briard — De Loutherbourg — Chardin — 
Droiïais — Lépicié — Mouchy — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Coustou, Adj. à Rect., pour M. Jeaurat. 
— M. Bachelier Adj. à Prof. — Il est resté i3 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 29 May, l'Académie s'est assemblée 
à l'ordinaire. 

Reddition des comptes de 176g; imposition de la capita- 
tion de 1770. — Le Secrétaire a rapporté que MM. les 
Directeurs, anciens Directeurs, Recteurs et Adjoints à Rec- 
teur et Officiers, nommés par la précédente délibération 
pour établir le rôle de l'imposition et de la répartition de la 
capitation de la présente année, s'étant assemblés le matin du 
même jour, le rôle en a été dressé et arrêté par lesdits com- 
missaires, nommés à cet effet. Copie en a été délivrée à M . le 
Trésorier, pour être par lui pourvu au recouvrement des 
sommes y imposées et à leur employ à l'acquit des droits 
dus au Roy et autres dépenses nécessaires à l'entretien de 
l'Académie. Ensuitte, il a été procédé à l'examen et à la red- 
dition du compte de l'exercice de M. Chardin, Trésorier, 
pendant l'année 1769. Sur le rapport qui a été fait par les- 



4 2 [I770 

dits commissaires, l'Académie a approuvé le rôle de la 
capitation et l'arrêté de compte. 

Commissaires nommés pour l'examen d'une peinture 
mêlée de cire. — En suitte le Secrétaire a fait lecture d'une 
lettre de M. le Baron de Taubeinheim, adressée à l'Acadé- 
mie, par laquelle il soumet à son examen un procédé, nou- 
veau dans la Peinture, pour l'adjonction d'une partie de 
cire préparée à cet effet avec les couleurs amalgamées à 
l'huile à l'ordinaire. Il présume que ce moyen doit être très 
avantageux pour la beauté des couleurs, la conservation et 
la durée des ouvrages. Il prie l'Académie de vouloir bien 
en faire faire des expériences pour en porter ensuitte son 
jugement. 

En conséquence, l'Académie a prié M. Pierre, M. Vién, 
M. Bachelier et M. Roslin de vouloir bien en faire des 
essais et d'en faire leur rapport à l'assemblée de la fin du 
mois de Juillet. 

Lemoyne — /. Du Mont le Rom. — Cous- 
tou — Bachelier — Pierre — Halle — Vien 

— Van Loo — L. Lagrenée — Belle — 
Chardin — N. S. Adam — Bellengé — Fran- 
cin — J. C. Roet tiers — Roslin S. — Brenet 

— Vénevanlt — Lépicié — Taraval — Ber- 
ruer — Droùais — Surugue — Hûet — 
Robert — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Coustou, Adj. à Rect., pour M. Jeaurat. 
— M. Adam Prof. 

Aujourd'huy, samedi 2 Juin, lAcadémie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Mort de M. Boucher, Premier Peintre du Roy. — Le 
Secrétaire a notifié la mort de M. François Boucher, Pre- 
mier Peintre du Roy, ancien Directeur et Recteur, Associé 
libre de l'Académie Impériale des Beaux-Arts, établie à S 1 
Pétersbourg, décède au Louvre, le 3oMay dernier, âgé de 
soixante et six ans. 



i77°] 4 3 

Lecture. — Ensuitte, il a continué la lecture des nottes 
de M. de Piles sur le Poème de C. A. Du Fresnoy, com- 
mencé dans les assemblées précédentes. 

Cousîou — Lemoyne — J. Du Mont le 
Romain — N. S. Adam — Pierre — Van Loo 

— Belle — Pajou — Bergeret — Le B. de 
Besenval — D'A^aincourt — Halle — Vien — 
L. Lagrenée — Amédée Van Loo — Roslin S. 

— Chardin — Taraval — Mouchy — Le 
Prince — Lépicié — Hïtet < — Berruer — Bre- 
net — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Coustou Adj. à Rect. — M. Adam Prof. 
— Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3o Juin, l'Académie s'est assemblée 
par convocation générale pour la lecture des délibérations 
arrêtées pendant le Quartier. 

Médailles du Quartier. i re : Tartivot, S.; 2 e : De Laistre, 
S.; 3 e : Vanloo, P.; 3 e en réserve du Quartier précédent : 
Mouchot, P. — Avant la séance, MM. les Officiers en exer- 
cice , conjointement avec M. le Directeur, les anciens 
Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour 
juger les Prix qui sont donnés tous les trois mois sur les 
académies des Elèves d'après nature, ont jugé que : 
Tartivot, S., a mérité la première Médaille, 
De Laistre, S., la seconde, 
et Vanloo, P., la troisième. 

La troisième Médaille, mise en réserve au Quartier pré- 
cédent, a été accordée à Mouchot, P. 

M. Pierre, Premier Peintre du Roy. — Le Secrétaire a 
notifié à l'Académie que Sa Majesté a honoré M. Pierre, 
Adjoint à Recteur, de la Place de Premier Peintre du Roy. 
L'Académie lui a témoigné la satisfaction qu'Elle éprouve 
à le voir élevé à cette distinction, à quoy M. le Premier 
Peintre a répondu avec la plus grande politesse, en priant 



44 [*77o 

l'Académie de lui continuer son amitié, qu'il se propose de 
conserver avec le plus grand soin. 

Députation. — En suitte, l'Académie a nommé, ainsi 
qu'il est d'usage, une Députation pour aller le complimen- 
ter chez lui sur cette dignité. Elle sera composée de M. le 
Directeur, de M. le Recteur en Quartier et de M. le Pro- 
fesseur en exercice. 

Indication de la nomination des Officiers à l'assemblée 
prochaine. — L'Académie a arrêté qu'il sera procédé, dans 
l'assemblée prochaine, à l'exécution de l'article IX des Sta- 
tuts concernant le Directorat, et que, dans la même assem- 
blée, Elle procédera à remplir la Place de Recteur, vacante 
par le décès de M. Boucher, et les places d'Adjoint à Rec- 
teur et de Professeur, que cette nomination fera vacquer. 

La Compagnie remet à l'assemblée de la fin de Juillet à 
remplir les Places d'Adjoints, afin que ceux qui se pro- 
posent pour ces Places puissent apporter de leurs ouvrages. 

M . Hoffmann agréé. — En marge les deux chiffres 1 8 
et 6. — Le sieur Jonas Hoffmann, Peintre d'Histoire, né 
à Oretro, en Suède 1 , en 1728, a présenté de ses ouvrages. 
L'Académie, après avoir pris les voix à l'ordinaire et 
reconnu sa capacité, a agréé sa présentation. M. le Direc- 
teur lui ordonnera ce qu'il doit faire pour sa réception. 

Visite à M. le Baron de Besenval. — L'Académie, infor- 
mée que M. le Baron de Besenval, Associé libre, est 
malade, a prié M. Pierre, Premier Peintre du Roy, et 
M. Bergeret, Associé libre, de vouloir bien lui faire visite 
de la part de la Compagnie. 

En terminant la séance, le Secrétaire a fait lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier. 

Lemoyne — /. Du Mont le Rom. — Cous- 
tou — A 7 . S. Adam — Pierre — Van Loo — 
Bergeret — Soufflot — D'A^aincourt — Dan- 



1. Orebro, chef-lieu important d'une des provinces adminis- 
tratives de la Suède. 



1770] 45 

dré-Bardon — Halle — Vien — Lagrenée — 
Allegrain — Belle — Bellengé — Pajou — 
Amédée Vanloo — Bachelier — Caffiéri — 
M. A . Challe — Chardin — Desportes — Ver- 
net — Roslin S. — Le Clerc — De Louther- 
bourg — Berruer — E. Dumont — Le Prince 

— Restout — Dro'ùais — Taraval — Mouchy 

— Guérin — Gois — Julliar — Roland de la 
Porte — Boi^ot — Surugue — Voiriot — 
Hïïet — Cochin. 



M. Le Moyne Dir. — M. Jeaurat Rect. — M. Belle Prof. 

AujourcThuy, samedi 7 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la nomination aux 
Places d'officiers vacantes. 

En ouvrant la séance, le Secrétaire a proposé l'exécution 
de l'article IX des Statuts, portant que « Le Directeur sera 
changé tous les ans, si ce n'est que l'Académie trouve à 
propos de le continuer. » 

Officiers : M. Pierre, nommé Directeur; M. Natoire 
Ancien Recteur ; M. Coustou Recteur; M. Pigalle Adjoint 
à Recteur; M. A. Vanloo Professeur ; M. Bachelier Profes- 
seur. — M. Le Moyne, Directeur, ayant déclaré à l'assem- 
blée précédente que, sensible à l'amitié que l'Académie lui 
a témoignée en le continuant pendant deux années dans le 
Directorat, il désiroit que l'Académie voulût bien nommer 
un autre Directeur, et, ayant persisté dans ce sentiment, 
l'Académie, après lui avoir témoigné sa reconnoissance des 
soins qu'il s'est donné dans cette Place, dont il s'est si 
dignement acquitté, a pris les voix à l'ordinaire, et 
M. Pierre, Premier Peintre du Roy, Adjoint à Recteur, a 
été nommé Directeur, a pris séance en cette qualité et fait 
ses remerciemens à la Compagnie. 

Avant que de procéder à remplir la Place de Recteur 
vacante, sur ce qu'il a été représenté que M. Natoire, 



46 [177° 

n'étant absent que pour le service du Roy dans son École 
Académique, établie à Rome, il ne devoit point être privé 
de monter aux grades Académiques, et, d'autre part, consi- 
dérant que les grades de Recteur et d'Adjoint à Recteur 
exigent la présence, à cause de leur exercice nécessaire à 
l'École du Modèle, l'Académie a fait monter par acclama- 
tion, et sans tirer aux voix, M. Natoire, Professeur, au 
rang d'ancien Recteur, et Elle a chargé le Secrétaire de lui 
écrire pour lui faire part de cette marque de considération 
qui lui est donnée par la Compagnie. 

En suitte, la Compagnie a procédé à remplir les Places 
de Recteur et d'Adjoints à Recteur vacantes. M. Coustou, 
Adjoint à Recteur, a été nommé Recteur ; M. Pigalle, Pro- 
fesseur, a été nommé Adjoint à Recteur. 

Les mutations de M. Natoire et de M. Pigalle faisant 
vacquer deux Places de Professeur, M. A. Vanloo, Adjoint 
à Professeur, a été nommé Professeur, et M. Bachelier, 
aussi Adjoint à Professeur, est pareillement monté au Pro- 
fessorat. 

Lettre adressée à M. le Premier Peintre. — Le Secré- 
taire a fait lecture d'une lettre adressée à M. Pierre, Pre- 
mier Peintre du Roy, par laquelle M. le Directeur général 
lui annonce qu'il est chargé du détail des Arts concernant 
le service du Roy, et le charge d'en instruire l'Académie. 
Cette lettre sera inscritte sur les Registres. 

Certificat en faveur d'une nouvelle couleur. — Le sieur 
Xhrouvet ayant demandé à l'Académie qu'Elle voulût bien 
faire faire des épreuves d'une nouvelle terre ferrugineuse, 
propre à être employée dans la Peinture, M rs Vieil, Lagre- 
née, Bachelier et Roslin ont rapporté qu'ils ont trouvé cette 
terre solide et permanente ; que le feu et l'eau n'y ont pro- 
duit aucune altération ; qu'elle peut tenir lieu de stil de 
grain d'Angleterre, et qu'elle lui est bien préférable par sa 
fixité et sa propriété dessicative, et ils en ont donné un cer- 
tificat au S r Xhrouvet. 

M. le Baron de Besenval a prié les personnes nommées 



i77°] 47 

par la Compagnie pour lui faire visite d'assurer l'Acadé- 
mie de sa sensibilité et de sa reconnoissance en attendant 
qu'il puisse venir lui-même lui faire ses remerciemens. 

Visite à M. Sarrau. — L'Académie a prié M. Coustou et 
M. Cochin de vouloir bien faire visite de sa part à M. Sar- 
rau, Professeur d'Anatomie, qui est malade. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Belle — 
Coustou — Van Loo — Watelet — Mariette 

— Bergeret — Lemoyne — Jeaurat — 
D'A^aincourt — Roland de la Porte — Pigalle 

— Dandré-Bardon — Halle — Vien — Bel- 
lengé — Allegrain — L. Lagrenée — Pajou 

— Lépicié — N. S. Adam — Amédée Vanloo 

— D'Hiïeq — Htiet — Bachelier — Francin 

— M. A. Challe — Vernet — Chardin — Des- 
portes — Roslin S. — Gois — Le Clerc — 
Drouais — Mouchy — Boiqot — Julliar — 
Le Prince — E. Dumont — Roëttiers fils — 
Taraval — Valade — Voiriot — Cochin. 

Copie de la lettre de Monsieur le Marquis de Marigny, 
adressée à M. Pierre, Premier Peintre du Roy. 
Marly, le 5 Juillet 1770. 
Sa Majesté vous ayant nommé, Monsieur, à la Place de 
son Premier Peintre, son intention a été d'y réunir les dif- 
férens détails qui y étoient anciennement attachés, et qui 
n'en avoient été séparés que par des circonstances particu- 
lières. En conséquence de cette décision du Roy, les divers 
détails des affaires de l'Académie de Peinture et de Sculp- 
ture, ainsi que ceux des Arts, vous concernent désormais, 
pour les gérer sous les ordres du Directeur et ordonnateur 
général des Bâtimens de Sa Majesté. Vous voudrez bien en 
instruire l'Académie, afin que chacun de ses Membres 
sçache à qui il doit s'adresser pour les objets relatifs à cette 
partie du service. Je suis, etc. 

Signé : Le Marquis de Marigny. 



48 [1770 

M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. Belle Prof. — Il est 
resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 28 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la nomination aux 
Places d'Adjoints à Professeur vacantes. 

M. Briard, P., Adj. à Prof. — M. D'Hue^, S., Adj. à 
Prof. — M. Lépicié, P. , Adj. à Prof. — Les voix, prises à 
l'ordinaire , la première nomination a été en faveur de 
M. Briard, Peintre, Académicien; 

la seconde en faveur de M. D'Hueç, Sculpteur, Acadé- 
micien, 

et la troisième pour M. Lépicie', Peintre, Académicien. 

Agréement et réception de M lle Vallayer. — La Demoi- 
selle Anne Vallayer, Peintre, née à Paris, a présenté, pour 
être agréée, plusieurs tableaux peints à l'huile, représentant 
des instruments des sciences et. des arts. L'Académie, après 
avoir pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capacité, a 
agréé sa présentation, et, s'étant trouvé, dans les tableaux 
qu'elle a présentés et qui lui appartenoient, deux tableaux, 
l'un d'un groupe des instrumens de Musique, et l'autre de 
ceux des Arts de Peinture et de Sculpture, dont la Compa- 
gnie a été particulièrement satisfaitte, l'Académie les a 
acceptés pour sa réception. 

En conséquence, l'Académie a reçu et reçoit la Demoi- 
selle Vallayer Académicienne pour avoir séance dans ses 
assemblées et jouir des privilèges, prérogatives et hon- 
neurs attribués à cette qualité, à la charge d'observer les 
Statuts et Règlemens de l'Académie, et elle a pris séance 
en cette qualité. 

M. A. Vanloo prend le mois de May ; M. Bachelier prend 
le mois d'Octobre. — Les Professeurs, nommés à l'assem- 
blée précédente, ont accepté, pour leur exercice, les mois 
vacans , sçavoir M. Amédée Vanloo le mois de May, et 
M. Bachelier le mois d'Octobre. 

M. Francin nommé pour le mois d'Aoust. — L'Académie 
a nommé M. Francin, Adjoint à Professeur, pour exercer 



1770] 49 

le mois d'Aoust prochain à la place de M. Falconet, qui est 
à S 1 Pétersbourg; M. Doyen, qui devoit être nommé à son 
rang, a prié la Compagnie de l'en dispenser. 

Lettre de M. le Baron de Besenval. — Le Secrétaire a 
fait lecture d'une lettre de M. le Baron de Besenval, Asso- 
cié libre, en remerciement de la visite qui lui a été faitte au 
nom de la Compagnie. 

Les Officiers nommés pour faire visite à M. Sarrau, 
Professeur pour l'Anatomie, ont fait rapport à la Compa- 
gnie des sentimens de reconnoissance dont il leur a donné 
les plus sensibles témoignages. 

Pierre — Coustou — J. Du Mont le Rom. 

— Belle — Van Loo — Demachy — Lemoyne 

— Jeaurat — Mariette — Soufflot — Pigalle 

— D'A^aincourt — Dandrè-Bardon — Halle 

— Vien — Vassé — De Loutherbourg — 
Pajou — Aile grain — L. Lagrenée — Wille 

— Hiïet — Caffiéri — N. S. Adam — Amé- 
dée Van Loo — Bachelier — D'Hue% — Tara- 
val — Briard — Francin — Doyen — Lépi- 
cié — Chardin — C. F. Desportes — Guérin 

— Vernet — Roslin S. — Le Clerc — Voiriot 

— M. F. Vien — Gois — Julliar — Valla- 
yer — E. Dumont — Drouais — Mouchy — 
Surugue — Boi^ot — Berrner — Robert — 
Cochin. 



M. Pierre, Dir., abs. — M. Coustou Rect. — M. Francin Adj. 
à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 4 Aoust, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Lecture. — Pour remplir la séance, le Secrétaire a con- 
tinué la lecture des nottes de M. De Piles sur le Poëmede 
C. A. Dufresnoy. 

vin 4 



5o [!77° 

Indication de l'assemblée. — L'assemblée pour l'examen 
des Prix a été fixée au jeudi 23 du présent mois. 

Coustou — /. Du Mont le Rom. — Francin 

— Lemoyne — Halle — Vien — L. Lagrenée 

— Belle — Pajou — Amédée Van Loo — 
Bachelier — D'Hueq — Lépicié — Chardin — 
Vernet — Roslin S. — Mouchy — Vénevault 

— Taraval — Surugue — Berruer — Drouais 

— Roland De la Porte — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. Francin Adj. à Rect. 
— Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 23 Aoust, l'Académie s'est assemblée 
extraordinairement , et par convocation générale , pour 
l'examen des tableaux et bas-reliefs faits par les Élèves pour 
concourir aux Grands Prix. 

Les Prix réservés. — Après avoir examiné les tableaux 
et bas-reliefs faits par les Élèves, l'Académie, les ayant 
trouvés trop foibles, a décidé qu'il ne seroit pas accordé de 
Prix cette année, et que les tableaux et bas-reliefs ne seront 
point exposés le jour de la fête de S. Louis. 

Indication de l'assemblée. — L'Académie a ensuite arrêté 
que, n'y ayant point de Prix à juger, l'assemblée présente 
seroit regardée comme la dernière du mois, et que lAca- 
démie s'assembleroit, pour les Conférences, le samedi i er du 
mois de Septembre. 

Lettre de l'Académie de Toulouse. — Le Secrétaire a 
fait lecture d'une lettre de MM. de l'Académie Royale de 
Peinture, Sculpture et Architecture, établie à Toulouse, 
signée de M. Mondran, Secrétaire, par laquelle elle recom- 
mande le S r Maron, Élève qui a remporté cette année le 
premier Prix dans l'École de Toulouse. L'Académie a arrêté 
qu'il fera voir de ses ouvrages et qu'Elle verra, par son 
degré de talent, ce qu'Elle peut faire pour son encourage- 



1770] 5i 

ment, et le Secrétaire écrira à l'Académie de Toulouse 
pour lui en faire part. 

Lettre de M. Natoire. — Ensuitte le Secrétaire a fait 
lecture d'une lettre de M. Natoire, dans laquelle il fait ses 
remerciemens à l'Académie de la Place d'ancien Recteur 
qu'Elle lui a accordé. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Francin — Lemoyne — Van Loo — Wa- 
telet — Soufflot — D'Aqaincourt — Le B. de 
Besenval — Dandré-Bardon — Vien — Halle 

— Aile grain — Belle — L. Lagrenée — Pajou 

— Amédée Van Loo — Bachelier — Caffiéri 

— D'Hueç — Lépicié — Doyen — Vernet — 
Roslin S. — Le Clerc — Taraval — Briard 

— Berruer — Vénevault — Dro'ùais — Hilet 

— De Loutherbourg — Demachy — Bellengé 

— Brenet — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Allegrain Prof. 

Aujourd'huy, samedi i er Septembre, l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

Madame Roslin agréée. — La Dame Marie-Suzanne 
Giroust, épouse de M. Roslin, Conseiller, née à Paris, 
Peintre dans le genre du Portraict en Pastel, a présenté de 
ses ouvrages pour être Agréée. L'Académie, après avoir 
pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capacité, a agréé 
sa présentation, et, s'étant trouvé, dans les ouvrages qu'elle 
a présentés, le Portraict de M. Pigalle, Adjoint à Recteur, 
la Compagnie l'a accepté pour sa réception. 

Réception de M me Roslin. — 24; 3. — En conséquence, 
l'Académie a reçu et reçoit la Dame Marie-Suzanne Giroust 
Roslin Académicienne, pour avoir séance dans ses assem- 
blées et jouir des privilèges, prérogatives et honneurs attri- 
bués à cette qualité, à la charge d'observer les Statuts et 



52 [i77° 

Règlemens de l'Académie, et elle a pris séance en cette 
qualité. 

Jour du Prix de l'Expression indiqué. — Il a été arrêté 
que le Concours pour le Prix de l'Expression sera ouvert 
le lundi 24 Septembre, pour être jugé le mercredi suivant, 
jour auquel l'Académie a remis l'assemblée de la fin du 
mois à cause de la feste de S' Michel. Cet exercice sera 
présidé par M. Belle, Professeur, nommé à son rang. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Allegrain — Van Loo — Lemoyne — Pi- 
galle — Watelet — Bergeret — Sou/flot — 
Montullé — D'A^aincourt — Dandré-Bardon 

— Pajou — Vassé — Halle — Vien — Belle 

— N. S. Adam — Amédée Van Loo — Bache- 
lier — Caffiéri — D'Hueq — Doyen — Fran- 
chi — Lépicié — De la Tour — Taraval — 
Chardin — Robert — Roslin S. — Bellengé — 
Vénevault — Roê'ttiers fils — Greu\e — Su~ 
rugue — Brenet — Roland De la Porte — 
Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Allegrain Prof. — 
Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, vendredi 28 Septembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour le jugement du 
Prix fondé par feu M. le Comte de Caylus, concernant 
l'étude des Têtes et de l'Expression. Le sujet donné par 
M. Belle, Professeur, nommé pour présider à cet exercice, 
est une Teste de femme représentant la Méditation. 

Médailles du Quartier. i re : Ségla, S.; 2 e : Trinquesse, 
P.; 3 e : Despierres, P. — Avant la séance, les Officiers en 
exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, Recteurs 
et Adjoints à Recteur, étant assemblés pour le jugement 
des Prix accordés tous les trois mois sur les Académies des 
Elèves, ont jugé que 



1770] 53 

Ségla, S., a mérité la première Médaille, 
Trinquesse, P., la seconde, 
et Des Pierres, P., la troisième. 

Prix de l'Expression : Taillasson, P. — L'Académie, 
après avoir examiné les Têtes, dessinées et modelées par 
les Élèves pour concourir au Prix de l'étude des Têtes et 
de l'Expression, a accordé le Prix, 

dans la Peinture, au sieur Taillasson, qui a fait la Tête 
marquée I. Ce Prix lui sera délivré à l'assemblée prochaine. 

Maron appelle par la porte des médailles. — L'Académie 
a accordé au sieur Maron, recommandé par MM. de l'Aca- 
démie de Toulouse, d'entrer dans l'Ecole après ceux qui 
ont gagné les Médailles. 

Règlement pour l'admission des femmes à V Académie. — 
L'Académie ayant considéré que, quoiqu'Elle se fasse un 
plaisir d'encourager le talent dans les femmes en en admet- 
tant quelques-unes dans son Corps, néanmoins ces admis- 
sions, étrangères en quelque façon à sa constitution, ne 
doivent pas être trop multipliées; Elle a arrêté qu'Elle 
n'en recevroit point au delà du nombre de quatre, si ce 
n'est cependant au cas où des talens extraordinairement 
distingués engageroient l'Académie à désirer, d'une voix 
unanime, de les couronner par une distinction particulière. 
L'Académie au reste ne prétend pas s'engager à remplir 
toujours le nombre de quatre, se réservant de ne le faire 
qu'autant qu'Elle s'y trouvera déterminée par des talens 
véritablement distingués. 

Règlement pour les Élèves. — L'Académie a arrêté que 
les Élèves, soit qu'ils ayent gagné des Grands Prix, soit 
qu'ils ayent gagné des Médailles et autres, auront soin de 
montrer leur dessein ou modèle au Professeur, au moins 
une fois dans les trois jours de pose. Cet article, déjà mis 
dans le Règlement de 1761, sera exécuté avec exactitude, 
et le Professeur est autorisé à exclure de l'Académie, pen- 
dant son mois, ceux qui refuseront de s'y soumettre. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 



54 [ J 770 

— Allegrain — Lemoyne — Van Loo — Dan- 
dré-Bardon — Bergeret — Montullé — Halle 

— Vien — Belle — Pajou — Vassé — Caf- 
fiéri — Demachy — Amédée Van Loo — Ba- 
chelier — Doyen — D'Hueq — Lépicié — Ver- 
net — Chardin — Roslin le S. — Le Prince 

— E. Dumont — Le Clerc — Boi^ot — 
Brenet — Bellengé — Berruer — Taraval — 
Surugue — Gois — Hilet — Demarteau l' né 

— Robert — Greu^e — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont Rect. — M. Bachelier Prof. 
Aujourd'huy, samedi 6 Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Le Prix de l'Étude des Têtes délivré. — Le Prix de 
l'étude des Têtes et de l'Expression, accordé dans l'assem- 
blée précédente au sieur Taillasson, Peintre, lui a été déli- 
vré en présence de la Compagnie. 

M. Pajou nommé pour Vannée prochaine. — M. Pajou, 
Professeur, a été nommé, à son rang, pour présider, l'an- 
née prochaine, au Concours pour l'étude des Têtes et de 
l'Expression. 

Lecture des délibérations. — En terminant la séance, le 
Secrétaire a fait lecture des délibérations arrêtées pendant 
le Quartier de Juillet ; elle n'avoit point été faitte à l'assem- 
blée précédente à cause des affaires dont l'Académie avoit 
été occupée. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Bachelier 
— Lemoyne — Coustou — Dandré-Bardon — 
Pajou — Belle — Halle — Vien — L. Lagre- 
née — Caffiéri — Briard — D'Hueq — Lépi- 
cié — Chardin — Roslin S. — Le Clerc — 
Drollais — Pasquier — Surugue — Brenet — 
Berruer — Taraval — Le Prince — Hiiet — 
Voiriot — Vénevault — Cochin. 



i77°] 55 

M. Pierre Dir. — M. Dm Mont Rect. — M. Bachelier Prof. — 
Il est resté 9 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Lettre de l'Académie de S 1 Pétersbourg. — Le Secré- 
taire a fait lecture d'une lettre, en datte du 14 Aoust 1770, 
adressée à l'Académie par MM. de l'Académie Impériale 
de Peinture, Sculpture et Architecture, établie à S 1 Péters- 
bourg, dans laquelle, après des remerciemens du choix que 
l'Académie a voit fait de feu M. Boucher pour lui conférer 
le diplôme d'Associé-libre de cette Académie, et des atten- 
tions et des bontés dont l'Académie a honoré les Elèves 
qui lui avoient été recommandés par l'Académie de S 1 Pé- 
tersbourg, Elle lui recommande plusieurs de ses Elèves, 
qui ont permission de voyager, et particulièrement les 
quatre qui ont été chargés de remettre cette lettre. Le 
Secrétaire a été chargé de répondre aux politesses de cette 
Académie, de l'assurer du désir qu'a l'Académie d'obliger, 
en ce qui pourra dépendre d'Elle, les personnes qui lui 
seront recommandées de sa part, et de l'instruire en même 
tems de la perte que l'Académie a faitte de M. Boucher, et 
sçavoir quelles sont ses intentions à l'égard de la Place 
d'Associé libre de l'Académie de S 1 Pétersbourg, vacante 
par ce décès. 

Règlement pour l'Ecole. — Il a été arrêté, comme ayant 
par l'expérience été reconnu essentiel à la tranquillité 
nécessaire à l'étude du Modèle, que les Élèves, qui n'au- 
ront point obtenu de place, n'entreront point dans l'Ecole 
pendant le temps de l'étude. 

Indication du service. — Le premier samedi du mois 
tombant sur la fête de S 1 Marcel, l'assemblée a été remise 
au samedi 10 Novembre, et le même jour le service pour 
le repos des âmes de MM. les Officiers et Académiciens, 
décédés pendant le courant de l'année et des précédentes, 
sera célébré dans l'Église paroissiale de S* Germain l'Auxer- 
rois. La Compagnie y sera invitée par billets. 



56 [i77° 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Van Loo — Coustou — Bachelier — Le 
Ch er de Valory — Dandré-Bardon — Halle — 
Vien — Allegrain — Vassé — L. Lagrenée — 
Pajou — Vernet — Amédée Van Loo — 
D'Hueq — Lépicié — Roslin S. — Bellengé 

— Gois — Taraval — Vénevault — Mouchy 

— Voiriot — Brenet — Le Prince — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. De La GrenéeProf. 

Aujourd'huy, samedi 10 Novembre, l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

Le service célébré. — En ouvrant la séance, le Secré- 
taire a déclaré que, conformément à la délibération arrêtée 
dans l'assemblée précédente, le service pour les défunts a 
été célébré le matin de ce jour, dans l'Église Paroissiale et 
Royale de S 1 Germain L'Auxerrois.' 

Arrest du Parlement concernant les Maîtres Peintres. 
— Le Secrétaire a fait lecture d'un Arrest de la Cour du 
Parlement, en datte du 7 7 bre , qui défend aux Maîtres 
Peintres de la Communauté de S' Luc de prendre le 
titre d'Académie Royale. Ensuitte il a lu l'extrait de 
la délibération de l'assemblée générale de ce Corps, par 
lequel ils déclarent ne point vouloir prendre ce titre, et 
désavouent ceux d'entr'eux qui l'auroient pu prendre. Sur 
quoy l'Académie a arrêté un Comité pour aviser à ce qu'il 
convient de faire dans ce cas. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— L. Lagrenée — Coustou — Bergeret — 
D' Aqaincouri — Belle — Halle — Vien — 
Pajou — Amédée Van Loo — D'Hueq — 
Lépicié — Bachelier — Vernet — Roslin S. 

— Le Clerc — Surugue — Roland De la 
Porte — Guérin — Brenet — Berruer — Bel- 
lengé — Pasquier — Gois — Taraval — Le 
Prince — Huet — Vénevault — Cochin. 



1770] 57 

M. Pierre Dir. — M. Du Mont Rect. — M. De La Grenée Prof. 
— Il est resté 9 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 24 Novembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Rapport du Comité. — Le Secrétaire a fait rapport à la 
Compagnie du résultat du Comité assemblé le jeudi i5 du 
courant, dans lequel on est convenu qu'on se contenteroit 
de demander à la Communauté des Maîtres- Peintres qu'à 
l'amiable elle inscrivît sur ses registres l'Arrest rendu par 
la Cour du Parlement, mentionné dans la délibération pré- 
cédente. 

Lecture. — Pour remplir la séance, le Secrétaire a con- 
tinué la lecture du manuscrit intitulé « Mémoires pour 
servir à l'histoire de l'Académie Royale de Peinture et de 
Sculpture, » rédigé par feu M. Hulst, Honoraire- Amateur. 
Pierre — /. Du Mont le Rom. — Lemoync 

— L. La grenée — Van Loo — Mariette — 
Coustou — Watelet — D'A^aincourt — Le 
Ch er de Valory — Dandré-Bardon — Halle 

— Vien — Vassé — Aile grain — Pajou — N. 
S. Adam — Amédée Van Loo — Bachelier — 
Briard — D'Hue^ — Lépicié — Caffiéri — 
De la Tour — Vernet — Mouchy — Surugue 

— Voiriot — Brenet — Gois — Le Prince — 
Berruer — Taraval — Vénevault — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Du Mont Rect. — M. Vien Prof. 
Aujourd'huy, samedi i er Décembre, l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

Lecture. — Le Secrétaire a continué la lecture du manus- 
crit de feu M. Hulst, Honoraire-Amateur, intitulé : 
« Mémoires pour servir à l'histoire de l'Académie Royale 
de Peinture et de Sculpture. » 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Vien — 



58 [i77° 

Lemoyne — Coustou — Le Ch er de Valory — 
Dandré-Bardon — D'A^aincourt — Watelet 

— Bergeret — Halle — Vassé — D'Hueq 

— Lépicié — Surugue — Caffiéri — Dro'ùais 

— Voiriot — Taraval — Brenet — Bellengé 

— Gois — Hiiet — Demarteau — Le Prince 

— Mouchy — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Du Mont Rect. — M. Vien Prof. — Il est 
resté 7 jetions. 

Aujourd'huy, lundi 3 1 Décembre, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la relevée du Quar- 
tier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce temps. 

Médailles du Quartier. i re : Trinquesse, P.; 2 e : Schilly, 
P.; 3 e : Bouilliard, P. — Avant la séance, MM. les Offi- 
ciers en exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, 
Recteurs et Adjoints à Recteur, étant assemblés pour le 
jugement des Prix qui sont accordés tous les trois mois 
aux Élèves sur leurs académies d'après nature, ont jugé que 
Trinquesse, P., a mérité la première Médaille, 
Schilly, P., la seconde, 
et Bouilliard, P., la troisième. 

Mort de M. Mignot. — La séance prise, le Secrétaire a 
notifié la mort de M. Mignot, Sculpteur, Agréé, décédé à 
Paris le 24 Décembre, âgé de 

M. Surugue fait présent du Portraict de M. De Piles. — 
M. Surugue, Graveur, Académicien, ayant trouvé, dans le 
nombre des planches qui appartenoient à feu M. son père, 
aussi Académicien, le Portraict de feu M. De Piles, Hono- 
raire Amateur de cette Académie et célèbre par les écrits 
qu'il a publiés sur les Arts, M. Surugue a prié l'Académie 
d'accepter qu'il lui fit présent de la planche. Il y a joint 
cent épreuves pour être distribuées à la Compagnie. L'Aca- 
démie a accepté avec reconnoissance cette marque d'atta- 
chement que lui donne M. Surugue. 



r 77°] 5 9 

Esquisse de M. Houdon acceptée. — M. Houdon, Sculp- 
teur, Agréé , a présenté l'esquisse du morceau qui lui a 
été ordonné pour sa réception, qui représente un Morphée ; 
cette esquisse a été acceptée par le scrutin. 

Députation à M. le Direct, général. — Suivant l'usage, 
l'Académie a arrêté que MM. les Officiers en exercice iront 
en Députation chés Monsieur le Marquis de Marigny, Com- 
mandeur des Ordres du Roy, Directeur et ordonnateur 
général de ses Bâtimens, etc., pour le complimenter au 
sujet de la nouvelle année. M. le Directeur voudra bien 
s'informer du jour où il pourra recevoir et en faire aver- 
tir les Officiers qui composent la Députation. 

Lecture de diverses lettres de compliment. — Ensuitte le 
Secrétaire a fait lecture de plusieurs lettres de compliment 
adressées à l'Académie à l'occasion du renouvellement de 
l'année : 

De MM. les Professeurs de l'Académie de Peinture éta- 
blie à Marseille ; 

De M. Natoire, ancien Recteur, Directeur de l'Académie 
de France à Rome ; 

De M. Jeaurat, Recteur, présentement à Versailles ; 

De M. Nonnotte, Académicien, présentement à Lion; 

De M. Jeaurat de Bertri, Académicien, présentement à 
Versailles ; 

Et de M. Descamps, Académicien, présentement à Rouen. 

M. Doyen nommé pour le mois de Janvier. — L'Acadé- 
mie a nommé, à son rang, M. Doyen, Adjoint à Profes- 
seur, pour exercer le mois de Janvier prochain à la place 
de M. Dandré-Bardon, qui a prié l'Académie de l'en dis- 
penser, sa santé n'étant point encore assés bien rétablie. 

Lecture des délibérations. — En terminant la séance, le 
Secrétaire a fait lecture des délibérations arrêtées pendant 
le Quartier. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Vien — 
Soufflot — Van Loo — Lemoyne — Coustou 
— Mariette — Pigalle — Pommyer — L. La- 



6o [1770 

grenée — Vassé — Halle — Belle — Brenet 

— Wille — Hiïet — Guérin — Aile grain — 
Pajou — Bachelier — Mouchy — Robert — 

Valade — Drouais — Caffiéri — E. Dumont 

— Doyen — Bellengé — Le Clerc — Vernet 

— Voiriot — Berruer — Vénevault — J. C. 
Roettiers — Grewçe — Taraval — Chardin — 
L. Tocqué — D'Hueç — Demachy — Lépicié 

— Briard — Julliar — Surugue — Francin 

— Dandré-Bardon — N. S. Adam — Roslin 
S. — Gois — Amédée Van Loo — De Lou- 
ther bourg — Desportes — Cochin. 



177 r J 61 



1771, 



M. Pierre Dir. — M. Le Moyne Rect. — M. Doyen Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 5 Janvier, l'Académie a fait l'ou- 
verture de ses assemblées. 

Rapport de la Députation. — En ouvrant la séance, 
MM. les Officiers en exercice, nommés pour aller en Dépu- 
tation chés M r le Marquis de Marigny, Directeur et ordon- 
nateur général des Bâtimens du Roy, etc., ont rendu compte 
de l'audience favorable qu'ils en ont eu le jeudi 3 de ce 
mois. 

Lecture des Statuts. — Ensuitte le Secrétaire a fait lec- 
ture des Statuts de l'Académie, ainsi qu'il est d'usage au 
commencement de chaque année. ' 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Doyen — Watelet — Dandré-Bardon — 
D'Aqaincourt — Halle' — Vien — N. S. Adam 

— Pajou — L. Lagrenée — Bachelier — Lé- 
picié — D'Hue\ — Briard — M. A. Challe — 
Chardin — De la Tour — Voiriot — Véne- 
vault — Bellengé — Hûet — Berruer — Tara- 
val — Surugue — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Le Moyne Rect. — M. Doyen Adj. à Prof. 
— Il est resté 6 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 26 Janvier, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Réception de M. Beaufort, P. — En marge, les deux 
chiffres 3 et 27. — Le S r Jacques- Antoine Beau/ort, Peintre 



62 [I77 1 

d'Histoire, né à Paris, agréé le 3i X*>™ 1766, a présenté le 
tableau qui lui a été ordonné pour sa réception, dont le 
sujet est : Brutus qui fait le serment de vanger la mort 
de Lucrèce. Les voix prises à l'ordinaire, l'Académie a reçu 
et reçoit le S r Beaufort Académicien, pour avoir séance 
dans ses assemblées et jouir des privilèges, prérogatives et 
honneurs attribués à cette qualité, à la charge d'observer 
les Statuts et Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis 
en prêtant serment entre les mains de M. Pierre, Premier 
Peintre du Roy, Directeur et Recteur. 

Réception de M. Le Vasseur, G. — En marge, les deux 
chiffres 2 et 27. — Le S r Jean-Charles Le Vasseur, Gra- 
veur, agréé le 29 Juillet 1769, né à Abbeville, a présenté le 
morceau qui lui avoit été ordonné pour sa réception, dont 
le sujet est Diane et Endimion, qu'il a gravé d'après le 
tableau de M. Jean-Baptiste Vanloo. Les voix prises à l'or- 
dinaire, l'Académie a reçu et reçoit le S r Le Vasseur Aca- 
démicien, pour avoir séance dans ses assemblées et jouir 
des privilèges, prérogatives et honneurs attribués à cette 
qualité, à la charge d'observer les Statuts et Règlemens de 
l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant serment entre les 
mains de M. Pierre, Premier Peintre du Roy et Directeur. 
Pierre — J. Du Mont le Rom. — Van Loo — 
Coustou — Lemoyne — Doyen — Mariette — 
Le B. de Besenval — Montullé — Vassé — 
Halle — Vien — Allegrain — L. Lagrenée — 
Belle — Pajou — N. S. Adam — Caffiéri — 
Amédée Van Loo — Bachelier — D'Hue^ — 
Franchi — Lépicié — M. A. C halle — Brenet 

— Briard — Le Prince — J. C. Ro'éttiers — 
Vernet — Beaufort — Roè't tiers fils — Droïïais 

— Le Clerc — Bellengé — Hiiet — Taraval — 
Julliar — Berruer — Mouchy — E. Dumont — 
Dandré-Bardon — Boiqot — P. L'Enfant — 
Vénevault — Le Vasseur — Voiriot — Cochin 

— Greu^e — Cochin (une seconde fois). 



I77 1 ] 63 

M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Halle Prof. 

Aujourd'huy, samedi 9 Février, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lettre de M. Saly. — Le Secrétaire a fait lecture d'une 
lettre de compliment à l'occasion du renouvellement de 
Tannée, adressée à la Compagnie par M. Saly, Adjoint à 
Professeur, présentement à Copenhague. 

Lecture. — Ensuitte, pour remplir la séance, il a conti- 
nué la lecture du manuscrit de feu M. Hulst, Honoraire 
Amateur, intitulé : « Mémoires pour servir à l'histoire de 
l'Académie de Peinture et de Sculpture. » 

Arrangement pour l'étude de lAnatomie par MM. les 
Amateurs. — La lecture des Statuts de l'Académie, faite à 
l'assemblée du 5 Janvier dernier, ayant occasionné les 
réflexions de la Compagnie sur la nécessité de l'étude de 
l'Anatomie, qui, par le défaut des secours nécessaires, n'a 
pu être enseignée d'une manière suivie, quelques-uns de 
MM. les Honoraires Amateurs et Associés libres, présents 
à cette assemblée, ont proposé d'engager MM. les Amateurs 
à faire les frais nécessaires pour établir cette étude et lui 
donner un commencement de forme stable, en attendant 
que le Roy puisse accorder les fonds nécessaires pour la 
consolider. Cette proposition, si utile au bien des Élèves, 
a été reçue par l'Académie avec actions de grâces, et l'on 
est convenu de prendre les arrangements nécessaires pour 
remplir les vues de M rs les Amateurs. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 
Halle — Coustou — Watelet — D'A^aincourt 

— Le B. de Besenval — Dandré-Bardon — 
L. Lagrenée — N. S. Adam — Pajou — 
D'Hue^ — Bachelier — Lépicié — Roslin S. 

— Taraval — Beaufort — Vénevault — Gué- 
rin — Berruer — Cochin. 



64 [I77 1 

M. Pierre Dir. — M. Le Moyne Rect. — M. Halle Prof. — Il est 
resté 1 1 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 23 Février, l'Acade'mie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Indication du jour pour les Esquisses. — En ouvrant la 
séance, le Secrétaire a proposé de désigner le jour auquel 
il sera donné aux Élèves un sujet pour les esquisses dont 
le choix se fera pour être admis à l'épreuve des académies, 
peintes et modelées d'après nature, sur laquelle épreuve 
seront choisis ceux qui concourreront aux Grands Prix. Il 
a été arrêté que ce sera le mercredi, 27 du présent mois, 
et qu'elles seront jugées le samedi suivant, i er Mars. 

Lecture. — Pour remplir la séance, le Secrétaire a con- 
tinué la lecture du manuscrit de feu M. Hulst, intitulé : 
« Mémoires pour servir à l'histoire de l'Académie Royale 
de Peinture et de Sculpture. » 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Halle — Bergeret — D'A^aincourt — Dan- 
dré-Bardon — Vien — Vassé — Allegrain — 
L. Lagrenée — Belle — Pajou — N. S. Adam 

— Amédée Van Loo — Bachelier — Caffiéri 

— Lépicié — D'Hueq — M. A. C halle — Bre- 
net — Gois — Chardin — Droilais — Voiriot 

— De Loutherbourg — Berruer — E. Du- 
mont — Beaufort — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou Prof. 

Aujourd'huy, samedi 2 Mars, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences et pour juger les esquisses faites par 
les Élèves qui se proposent pour concourir aux Grands Prix. 

Esquisses des Élèves. — L'Académie, après avoir vu ces 
esquisses, a admis à l'épreuve des académies, peintes et 
modelées d'après nature, entre les Peintres, les nommés 
Suve'e, Vanloo, Taillasson, Lang, Bidault, Peyron, et, 
entre les Sculpteurs, Milot, Deschamps, Simon, Hauré, 



177'] 65 

pour commencer le lundi 1 8 et continuer jusqu'au mercredi 
inclusivement, et pareillement, entre les Peintres, les nom- 
més Le Monnier, Méon, Desrays, David, Moitte, Girod, 
et, entre les Sculpteurs, Segla, Delaistre , Dardel, pour 
être admis à la même épreuve le jeudi suivant, 21 du même 
mois, jusqu'au jeudi inclusivement. 

Esquisse de M. Du Rameau acceptée. — M. Du Rameau, 
Peintre, Agréé, a présenté l'esquisse du plafond destiné à 
la décoration de la Gallerie d'Apollon, qui représente l'Été, 
qu'il doit peindre pour sa réception. Cette esquisse a été 
acceptée. 

Esquisse de M. Lagrenée le jeune acceptée. — M. Lagre- 
née le jeune, Peintre, Agréé, a présenté l'esquisse du pla- 
fond pour cette même Galerie, qui représente l'Hiver, qui 
lui a été ordonné pour sa réception; elle a été acceptée. 

Pierre — J. Du Mont le Romain — Lemoyne 

— Pajou — Coustou — De Voyer d'Argenson 

— Montullé — Dandré-Bardon — D'Alain- 
court — Halle — Vien — Vassé — L. Lagre- 
née — Belle — N. S. Adam — Amédée Van 
Loo — Bachelier — Caffiéri — Lépicié — 
Doyen — M. A. C halle — D'Hue^ — Briard 

— Gois — Chardin — Le Clerc — Vénevaalt 

— Droiiais — Brenet — Voiriot — H iiet — 
Taraval — Beaufort — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou Prof. — 11 
est resté 1 1 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 23 Mars, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la lecture des délibé- 
rations du Quartier. 

Médailles du Quartier. / re : Peyron, P.; 2 e : en réserve; 

3 e : Desmur, P. — Avant la séance, MM. les Officiers en 

exercice pendant le Quartier, conjointement avec MM. les 

Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour 

vin 5 



66 [I77 1 

adjuger les Prix qui sont donnés tous les trois mois sur les 
académies des Élèves, ont accordé : 
la première Médaille à Peyron, P., 
et la troisième à Desmur, S., la seconde ayant été 
mise en réserve. 

Mort de M. Vanloo. — En ouvrant la séance, le Secré- 
taire a notifié la mort de M re Louis Michel Vanloo, ancien 
Recteur, Chevalier de l'Ordre du Roy, cy devant Premier 
Peintre du Roy d'Espagne, Directeur de l'École des Élèves 
protégés parle Roy, décédé à Paris le 20 du présent mois, 
âgé de 64 ans. 

Élèves admis au Grand Prix : Suvée, Vanloo, Taillas- 
son, Peyron, Le Monnier, David, Peintres; Milot, Des- 
champs, Simon, Hauré, Ségla, De Laistre, Sculpteurs. — 
L'Académie, après avoir vu les académies peintes et 
modelées d'après nature par les Élèves pour obtenir de 
concourir aux Grands Prix, a admis, dans la Peinture : 
Suvée, Vanloo, Taillasson, Peyron, Le Monnier, David, 
et, dans la Sculpture : Milot, Deschamps, Simon, Hauré, 
Ségla et De Laistre. 

Figure pour les places. — Il a été arrêté que, dans les 
premiers jours du mois d'Avril, les Élèves concourreront 
pour les places de l'École, de même qu'il est d'usage de le 
faire au commencement du mois d'Octobre. 

En terminant la séance, le Secrétaire a fait lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier. 

Lemoyne — J. Du Mont le Rom. — Pajou 

— Coustou — Montullé — D A^aincourt — 
Watelet — Dandré-Bardon — Halle — Vien 

— Allegrain — Vassé — L. Lagrenée — N. 
S. Adam — Amédée Van Loo — Bachelier — 
Belle — Doyen — D'Hue^ — Mouchy — 
Briard — Lépicié — Chardin — Boi\ot — 
Beaufort — Le Clerc — Brenet — Valade — 
Vénevault — Gois — P. L'Enfant — Robert 

— Voiriot — Berruer — Cochin. 



1770 67 

M. Pierre Dir. — M. Jeaurat, Rect., abs., suppléé par M. Cousîou. 
— M. Vassé Prof. 

Aujourd'huy, samedi 6 avril, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Mort de M. Dupuis. — En ouvrant la séance, le Secré- 
taire a notifié la mort de M. Nicolas-Gabriel Dupuis, Gra- 
veur, Académicien, décédé à Paris, le 26 Mars, âgé de 

Lettre de MM. de l'Académie de S 1 Pétersbourg. — Le 
Secrétaire a fait lecture d'une lettre adressée à l'Académie, 
en datte du 28 Janvier, par MM. de l'Académie Impériale 
de S 1 Pétersbourg, par laquelle ils témoignent la part qu'ils 
ont prise à la perte qu'a faite l'Académie en la personne de 
feu M. Boucher, qui étoit Honoraire-Associé-libre de leur 
Académie. Cette Place d'Associé-libre se trouvant vacante 
par ce décès, l'Académie de S' Pétersbourg prie l'Académie 
de la conférer, de son propre choix, à celui qu'Elle jugera 
à propos d'entre ses Membres, et à cet effet fera remettre 
un nouveau diplôme, dont le nom sera laissé en blanc. Cette 
lettre est terminée par des remercîemens des soins et des 
bontés dont l'Académie a gratifié les Élèves pensionnaires 
Russes, qui lui ont été recommandés par lAcadémie de 
S 1 Pétersbourg. 

Il a été arrêté que le Cours d'Anatomie en faveur des 
Élèves sera ouvert le 2 May prochain; les Élèves en seront 
avertis. 

Portraicts ordonnés à M. Deshays ; portraicts ordonnés 
à M. Du Plessis. — Il a été ordonné à M. Deshays, Agréé, 
les portraicts de MM. Dandré-Bardon et Halle, pour sa 
réception à l'Académie. Pareillement , les portraicts de 
M. Vien et M. Allegrain ont été ordonnés à M. Du Plessis, 
aussi Agréé, pour ses ouvrages de réception. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 
— Vassé — Lemoyne — L. Lagrenée — Dan- 
dré-Bardon — Belle — Halle — Vien — N. 
S. Adam — Bachelier — Caffiéri — Lepicié 



68 [I77 1 

— Chardin — Roslin S. — Sue — Le Clerc — 
E. Dumont — Vénevault — Boiqot — Mou- 
chy — Brenet — Cochin. 

M. Pierre Dir. — M. Jeaurat Rect. — M. Vassé Prof. — Il est 
resté 3 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Mort de M. Cars. — En ouvrant la séance, le Secrétaire 
a notifié la mort de M. Laurent Cars, Graveur, Conseiller 
de l'Académie, décédé à Paris, le 14 du présent mois, âgé 
de près de 72 ans. — M. Cars, né en May 1699. — M. le 
Directeur général venoit de lui obtenir des bontés du Roy 
une pension bien méritée par la célébrité de ses talens, 
mais la mort l'a privé même d'en être instruit. 

M. Le Bas Conseiller. — Ensuitte la Compagnie a pro- 
cédé à remplir la Place de Conseiller, vacante par ce décès. 
M. Le Bas, Graveur, Académicien, a été nommé Conseil- 
ler et a pris séance en cette qualité. 

Lettre de M r le Directeur général. 6,000 livres accor- 
dées à l'Académie. — Le Secrétaire a fait lecture d'une 
lettre adressée à M. Pierre, Premier Peintre du Roy et 
Directeur, par Monsieur le Marquis de Marigny, Directeur 
et ordonnateur général des Bâtimens du Roy, par laquelle 
il lui marque que le Roy, ayant jugé à propos d'agréer un 
plan d'administration de l'École des Elèves protégés, qui 
en réduit considérablement la dépense, il a saisi cette occa- 
sion de venir au secours de l'Académie Royale, dont les 
fonds sont depuis longtemps insufisans. Sa Majesté a bien 
voulu qu'il fût pris, sur l'ancien fonds de cette Ecole, une 
somme de 6,000 livres, pour servir d'augmentation au trait- 
tement de l'Académie. De cette somme néanmoins l'Aca- 
démie ne jouira, au moment présent, que de 3, 000 livres, 
les 3,ooo de surplus étant un objet sur lequel Monsieur le 
Directeur général se réserve de statuer et de marquer dans 
peu ses intentions. 



1771] 69 

Députation arrêtée. — L'Académie, pénétrée de recon- 
noissance des nouvelles marques d'affection qu'Elle reçoit 
de Monsieur le Directeur général, a arrêté que tous les 
Officiers en exercice, auxquels se joindront ceux des 
Membres de l'Académie qui ont reçu des grâces du Roy- 
dans la distribution qui vient d'en être faitte, et autres de 
MM. les Officiers qui pourront en être avertis, iront en 
Députation faire à Monsieur le Directeur général les remer- 
ciemens de l'Académie, comblée de ses bienfaits. M. le 
Directeur voudra bien se charger de faire sçavoir aux Dépu- 
tés le jour convenable et l'heure. 

Réception de M. de Wailly, Architecte. — Le S r Charles 
de Wailly, Architecte, né à Paris, âgé de 41 ans, Membre 
de l'Académie Royale d'Architecture et Contrôleur des 
Bâtimens du Roy, a présenté de ses ouvrages pour être 
agréé. L'Académie, considérant combien l'union des Arts 
peut être avantageuse à leurs progrès par les lumières qu'ils 
peuvent se communiquer mutuellement, et qu'il ne peut 
lui être qu'utile et honorable d'admettre dans son sein les 
Architectes qui réunissent les talens du génie dans la com- 
position au bon goût dans le dessein, et à l'intelligence 
pittoresque de la lumière et des ombres, l'approbation de 
M r le Directeur général certifiée et les voix prises à l'ordi- 
naire, l'Académie a agréé la présentation de M. De Wailly, 
et, s'étant trouvé, dans le nombre des dessins qu'il a pré- 
sentés, un dessin dont il pouvoit disposer, représentant la 
vue perspective du grand escalier projeté pour la future 
Salle de Comédie de Paris, l'Académie l'a accepté pour son 
morceau de réception, M. De Wailly d'ailleurs ayant pro- 
mis dans la suitte un pendant. En conséquence, l'Académie 
a reçu et reçoit le S r De Wailly Académicien, pour avoir 
séance dans ses assemblées et jouir des privilèges, préro- 
gatives et honneurs attribués à cette qualité, à la charge 
d'observer les Statuts et Règlemens de l'Académie, ce qu'il 
a promis en prêtant serment entre les mains de M. Pierre, 
Premier Peintre du Rov et Directeur. 



70 [I77 1 

M. Pierre Associé libre de l'Académie de S 1 Pétersbourg. 
— En terminant la séance, l'Académie a désigné M. Pierre, 
Directeur, Associé libre de l'Académie de S 1 Pétersbourg, 
et le Secrétaire écrira à cette Académie pour lui faire part 
de cette nomination. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Jeaurat 

— Vassé — Coustou — Pigalle — Mariette — 
Sou/flot — D'A^aincourt — Lemoyne — Mon- 
tulle — Aile grain — Belle — Halle — Dan- 
dré-Bardon — L. Lagrenée — Belle — Hiiet 

— Vien — De Wailly — Pajou — N. S. 
Adam — Bachelier — Amédée Van Loo — 
Briard — Doyen — Lépicié — Franchi — 
D'Hue\ — Chardin — Roslin S. — J. P. Le 
Bas — Sue — Levasseur — Le Clerc — Mou- 
chy — Gois — Bellengé — Julliar — E. Du- 
mont — Beaufort — Guérin — Berruer — 
Taraval — Robert — Cochin. 



Lettres de Monsieur le Marquis de Marigny, Directeur et 
ordonnateur général des Bdtimens du Roy, adressées à 
M. Pierre, Premier Peintre du Roy, qui établissent les 
changemens faits dans la forme de l'École Royale des 
Élèves protégés par le Roy, et les bienfaits dont Sa 
Majes té favorise l'A cadém ie. 

A Ménars, le 20 Avril 1771 . 

La mort de M. Michel Vanloo, Monsieur, exigeant un 
promt remplacement pour diriger l'École des Élèves pro- 
tégés, j'ai pris, il y a peu de jours, les ordres de Sa Majesté 
sur ce sujet. Elle a disposé de cette place en faveur de 
M. Vien. 

J'ai mis en même tems sous les yeux du Roy un nouveau 
plan d'administration de l'Ecole, qui m'a paru d'autant 
plus nécessaire qu'il me fournit les moyens de venir au 



177 iJ 7 1 

secours de l'Académie Royale de Peinture et de Sculpture, 
et que j'ai vu avec peine que les arts n'avoient pas retiré 
de l'établissement de l'École, c'est-à-dire de l'École des 
Élèves protégés, tel qu'il étoit anciennement, tous les 
avantages qu'on eut du en attendre. En conséquence de ce 
nouvel arrangement, il n'y aura plus à l'École des Élèves 
protégés que deux Élèves qui y resteront une année, après 
laquelle ils seront envoyés à Rome si, par leur assiduité 
au travail et leurs dispositions, ils en sont jugés dignes. Par 
une suitte de ce même arrangement, les fonds destinés 
particulièrement pour les dépenses et l'entretien de l'École 
seront les suivans, savoir : 

Pour appoiritemens au Directeur de l'École . 1,600 1. 

Pour sa nourriture et celle de deux Élèves . 3,ooo 

Pour gratiffication aux deux Élèves, à raison 
de 3oo livres chacun 600 

Pour gages de Cuisinière, Laquais et Portier. 5oo 

Pour habillement des Domestiques .... 3oo 

Pour dépenses imprévues et même objets de 

détail courant 1,400 

7,400 1. 

Vous voudrez bien faire part à M. Vien de ce nouvel 
arrangement, dont il importe qu'il soit informé. Il est au 
surplus nécessaire que vous vous occupiez d'un nouveau 
Règlement pour la discipline de l'École, afin que je puisse 
l'examiner et donner les ordres nécessaires pour son exé- 
cution au plus tard à l'entrée des nouveaux Élèves qui 
pourront être jugés cette année dignes d'y être admis. 

Cette réduction dans le nombre des Élèves de l'École 
m'a mis à portée de proposer à Sa Majesté une augmenta- 
tion de traitement pour l'Académie Royalle de Peinture, 
objet sur lequel vous recevrez une lettre particulière. 

Sur le surplus des fonds précédemment destinés à l'École 
et objets accessoires, il a plu à Sa Majesté d'assigner : 

r Pour les gages attachés au travail du détail des arts, 
au profit de celui qui en est chargé 1,000 1. 



72 [i77i 

2° Pour ceux attachés à la rédaction du catalogue rai- 
sonné des tableaux du Roy 2,400 1. 

3° Pour augmentation d'apointemens au Secrétaire du 
Premier Peintre 200 1. 

4° A M. Halle, en pension viagère 700 1. 

5° A la Dame Berger, sœur de feu M 1- Van Loo, en con- 
sidération de ses services dans l'administration de l'Ecole, 
1,000 livres de pension viagère 1,000 1. 

Comme enfin, par la réduction des Élèves de l'Ecole, le 
Directeur n'aura pas besoin d'autant de logement que par 
le passé, Sa Majesté voulant traiter favorablement les 
Dames Vanloo et Berger, et ayant égard aux services et 
aux talens distingués de leur mari et frère, successivement 
Directeurs de cet Établissement, elle a bien voulu leur 
conserver un logement dans l'hôtel. 

Je suis, Monsieur, votre très humble et très obéissant 
serviteur. 

Signé : Le M is de Marigny. 

Seconde lettre, qui concerne plus particulièrement l'Acadé- 
mie Roy aile, sous la même datte. 

A Ménars, le 20 avril 1771. 

Le Roy ayant jugé à propos, Monsieur, d'agréer un plan 
d'administration de l'École des Élèves protégés, qui en 
réduit considérablement la dépense, j'ai saisi cette occasion 
de venir au secours de l'Académie Royale de Peinture, 
dont je sçais que les fonds sont depuis longtemps insuffi- 
sans pour les dépenses auxquelles l'oblige l'instruction 
publique dont Elle est chargée. Sur les représentations 
que j'en ai faites à Sa Majesté, Elle a bien voulu qu'il fût 
pris, sur l'ancien fonds de l'École, une somme de 6,000 1. 
pour servir d'augmentation au traitement de cette Acadé- 
mie. De cette somme néantmoins, lAcadémie ne jouira au 
moment présent que de 3,ooo livres, les 3,ooo livres de 
surplus étant affectés pour un tems aux objets suivans : 



i° Pour continuation d'appointemens à M. D'André- 
Bardon, en sa qualité de Professeur d'histoire à l'École des 
Élèves prote'gés 1,000 1. 

2° Au même, pour indemnité de la nourriture 
qu'il avoit à ladite École 1,000 

3° A M. Cochin, pour pension annuelle, à 
raison du détail des arts dont il a été chargé 

pendant plusieurs années 1,000 

* Cy. . . . 3,ooo 1. 

Vous voudrez bien faire part à l'Académie de cette nou- 
velle marque des bontés du Roy et de la protection qu'elle 
veut bien accorder aux Arts. 

Quant à la distribution de ce fonds, c'est un objet sur 
lequel je me réserve de statuer et de vous marquer, dans 
peu, mes intentions. 

Je suis, Monsieur, votre très humble et très obéissant 
serviteur. 

Signé : Le M is de Marigny. 

— Depuis, M. Pierre a expliqué à l'Académie que les 
intentions de M. le Directeur général étoient que l'Aca- 
démie disposât du fonds de 6,ooo livres cy dessus énoncées, 
en se chargeant de payer les honoraires et pensions cy 
dessus mentionnées aux sieurs Dandré-Bardon et Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Jeaurat, Rect., suppléé par M. Coustou. — 
M. Amédée Vanloo Prof. 

Aujourd'huy, samedi 4 May, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Détail des bienfaits du Roy dont la distribution a été 
faitte en dernier lieu à MM. Le Moyne, Halle, Vien, De 
Lagrenée, Améd. Vanloo, Cochin. — En ouvrant la séance, 
le Secrétaire a instruit la Compagnie des divers bienfaits 
du Roy, que Monsieur le Directeur général vient de répandre 
sur plusieurs de ses Membres. Il n'en avoit point été fait 



74 bll^ 

mention à l'assemblée dernière, à cause des affaires dont 
elle avoit été occupée. 

M. Le Moyne, ancien Directeur et Recteur, a obtenu 
une augmentation de 5oo livres à la pension dont il 
jouissoit. 

M. Vien, Professeur, a été nommé à la place de Direc- 
teur des Elèves protégés par le Roy, lesquels seront réduits 
au nombre de deux et ne resteront qu'une année dans cette 
École. ^ 

M. Halle, Professeur, a obtenu une augmentation de 
700 livres à la pension dont il jouissoit. 

Le logement qu'occuppoit M. Vien aux Galeries du 
Louvre a été accordé à M. De La Grenée, Professeur, 

Et l'attelier avec logement, occupé par M. Vien au 
Louvre, a été accordé à M. Amédée Vanloo, Professeur. 

M. Cochin, Secrétaire de l'Académie, a été honoré d'une 
pension de 1,000 livres comme récompense de ses ser- 
vices, pendant le temps qu'il a été chargé du détail des 
Arts. 

L'Académie a vu avec le plus sensible plaisir cette dis- 
tribution des bienfaits du Roy en faveur de ses Membres, 
et M. Pierre, Premier Peintre du Roy et Directeur, a reçu 
les remerciemens dus à la part qu'il a eue à cette judicieuse 
dispensation. 

Indication du Comité pour la reddition des comptes et la 
capitation. — La Compagnie a arrêté que, le samedi 2 5 de 
ce mois, M. le Directeur, MM. les anciens Directeurs, Rec- 
teurs, Adjoints à Recteur, le Professeur en exercice et, à 
tour de rôle, dans les Professeurs, M. Adam; dans les 
Adjoints à Professeur, M. Briard; dans les Conseillers, 
M. Tocqné; le Trésorier et le Secrétaire et, dans les Aca- 
démiciens, M. Drouais, s'assembleront dans l'Académie à 
neuf heures du matin, pour régler le rôle de la capitation 
de la présente année, ainsi que pour la reddition des 
comptes de l'année 1770. 

Le sieur Jollain, Peintre, Agréé, a présenté l'esquisse du 



i 77 ï] 7 5 

tableau qui lui a été ordonné pour sa réception, représen- 
tant le Samaritain. Elle a été acceptée. 

Le Secrétaire a continué la lecture du manuscrit de 
M. Hulst, intitulé : « Mémoires pour servir à l'histoire de 
l'Académie Royale de Peinture et de Sculpture. » 

Portraict de M. Dandré-Bardon. Portraict de M. Vassé 
ordonné à M. Deshays. — M. Dandré-Bardon ayant offert 
à l'Académie son portraict peint par M. Roslin, Conseiller, 
l'Académie a arrêté que M. Deshays, Agréé, feroit le por- 
traict de M. Vassé, Professeur. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Amédée Van Loo — Lemoyne — Chardin 

— Roslin S. — Vassé — Dandré-Bardon — 
Halle — Vien — L. Lagrenée — Belle — 
Pajou — Bachelier — Lépicié — M. A. Chai le 

— J. P. Le Bas — Sue — Le Clerc — Gois — 
E. Dumont — Brenet — Bellengé — De 
Wailly — Voiriot — Vénevault — Droiiais 

— Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Jeaurat, Rect., suppléé par M. Coustou. 
— M. Vanloo Prof. — Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 2 5 May, l'Académie s'est assemblée 
à l'ordinaire. 

Reddition des comptes et capitation. — Le Secrétaire a 
rapporté que MM. le Directeur, les anciens Directeurs, 
Recteurs et Adjoints à Recteur et Officiers, nommés par la 
précédente délibération pour établir le rôle de l'imposition 
et de la répartition de la capitation de la présente année, 
s'étant assemblés le matin du même jour, le rôle en a été 
dressé et arrêté par les Commissaires nommés à cet effet. 
Copie en a été délivrée à M r le Trésorier, pour être par lui 
pourvu au recouvrement des sommes y imposées et à leur 
employ à l'acquit des droits dus au Roy et autres dépenses 



76 [I77 1 

nécessaires à l'entretien de l'Académie. Ensuitte, il a été 
procédé à l'examen et à la reddition du compte de l'Exer- 
cice de M. Chardin, Trésorier, pendant l'année 1770. Sur 
le rapport qui a été fait par lesdits Commissaires, l'Acadé- 
mie a approuvé le rôle de la capitation et l'arrêté du compte. 
M. de S t Aubin Agréé. — Le S r Augustin de S 1 Aubin, 
Graveur, né à Paris, a présenté de ses ouvrages pour être 
agréé. L'Académie, après avoir pris les voix à l'ordinaire 
et reconnu sa capacité, a agréé sa présentation. M r le 
Directeur lui ordonnera ce qu'il doit faire pour sa récep- 
tion. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Le B. de 
Besenval — Coustou — Amédée Van Loo — 
Lemoyne — Dandré-Bardon — Montullé — 
Vassé — Halle — Vien — Allegrain — L. 
Lagrenée — Belle — N. S. Adam — Caffiéri 

— D'Hueq — Doyen — Briard — Lépicié — 
Chardin — Roslin — Sue — Le Clerc — 
Mouchy — Levasseur — Wille — Taraval — 
E. Dumont — Berruer — Guérin — Beaufort 

— Robert — Drouais — Vénevault — J. Ba- 
chelier — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Jeaurat, Rect., suppléé par M. Coustou. — 
M. Adam Prof. 

Aujourd'huy, samedi i er Juin, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Lecture. — Le Secrétaire a continué la lecture du manus- 
crit de feu M. Hulst, Honoraire Amateur, intitulé : 
« Mémoires pour servir à l'Académie Royale de Peinture 
et de Sculpture. » 

Portraits ordonnés à M T de S 1 Aubin. — Il a été arrêté 
que M. de S 1 Aubin, Graveur, Agréé, gravera, pour sa 
réception, les portraits de M. de Silvestre et de feu 
M. Le Moyne le père. 



177 1 ] 77 

Indication de l'assemblée. — Le dernier samedi du mois 

tombant sur la fête de S 1 Pierre, l'assemblée a été avancée 

au samedi 22 du mois. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou — 
N. S. Adam — Lemoyne — Bergeret — Dan- 
dré-Bardon — Pajou — Halle — Vien — L. 
Lagrenée — Amédée Van Loo — Caffiéri — 
Briard — Lépicié — M. A. Challe — Surugue 
J. P. le Bas — Gois — Vénevault — Brenet. 



M. Pierre Dir. — M. Jeaurat, Rect., suppléé par M. Coustou. — 
M. Vanloo Prof. — Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 22 Juin, l'Académie s'est assemblée, 
par convocation générale, pour la lecture des délibérations 
arrêtées pendant le Quartier. 

Médailles du Quartier. i Te : Fonck, S.; 2 e : Bouillard, 
P.; 3 e : Fernand, S. — Du Quartier précédent, 2 e en réserve : 
Mouchot, P. — Avant la séance, MM. les Officiers en exer- 
cice pendant le Quartier, conjointement avec MM. les 
Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour 
juger les Prix qui sont accordés tous les trois mois sur 
les Académies des Élèves, ont jugé que : 

Fonck, S., a mérité la première Médaille; 
Bouillard, P., la seconde, 
et Fernand, S., la troisième. 

La seconde Médaille, mise en réserve au Quartier pré- 
cédent, a été accordée à Mouchot, P. 

Réception de M. Moitte. — Le S r Pierre Etienne Moitte, 
Graveur, agréé le 26 Avril 1760, né à Paris, a présenté le 
portraict de feu M. Restout, ancien Directeur et Chance- 
lier, gravé d'après le tableau de M. De la Tour, qui lui a 
été ordonné pour sa réception. Les voix prises à l'ordinaire, 
l'Académie a reçu et reçoit le S T Moitte Académicien, pour 
avoir séance dans ses assemblées et jouir des privilèges, 
prérogatives et honneurs attribués à cette qualité, à la 



7 8 [1771 

charge d'observer les Statuts et Règlemens de l'Académie, 
ce qu'il a promis en prêtant serment entre les mains de 
M. Pierre, Premier Peintre du Roy et Directeur. 

Arrêté concernant les mutations d'Officiers. — Ensuitte, 
conformément aux articles IX, XI et XXV des Statuts, qui 
établissent la liberté que l'Académie conserve de changer 
plusieurs de ses Officiers, si Elle le juge à propos, l'Acadé- 
mie a décidé qu'il n'y auroit point de mutation. 

En terminant la séance, le Secrétaire a fait lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier. 

Pierre — Coustoa — /. Du Mont le Rom. 

— N. S. Adam — Lemoyne — Pigalle — 
Sou/Jlot — Bergeret — Dandré-Bardon — 
D Açaincourt — Allegrain — Halle — Vassé 

— Vien — L. Lagrenée — Belle — Bachelier 

— Amédée Van Loo — Caffiéri — Briard — 
D'Hueq — Lépicié — M. A. C halle — Roslin 
S. — Mouchy — Le Clerc — Gois — Voiriot 

— Valade — Robert — Berruer — Taraval 

— E. Dumont — Beaufort — Guérin — Su- 
rugue — H'ùet — Brenet — Bellengé — Moitte 

— Vénevault — De Wailly — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. Belle Prof. 

Aujourd'huy, samedi 6 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lettre de M. le Directeur général pour l'exposition du 
Salon. — En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture 
d'une lettre de Monsieur le Marquis de Marigny, Direc- 
teur et ordonnateur général des Bâtimens du Roy, etc., 
adressée à M. Pierre, Premier Peintre du Roy et Direc- 
teur, par laquelle M. le Directeur général prévient l'Aca- 
démie que l'intention du Roy est qu'il y ait exposition de 
tableaux et de modèles cette année au Salon du Louvre et 
dans le temps accoutumé. 



I77 1 ! 79 

Lecture. — Ensuitte, le Secrétaire a continué la lecture 
du manuscrit de feu M. Hulst, Honoraire Amateur, inti- 
tulé : « Mémoires pour servir à l'histoire de l'Académie 
Royale de Peinture et de Sculpture. » 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Dandré- 
Bardon — Coustou — Belle — L. Lagrenée 

— Halle — Vien — Doyen — D'Hueç — 
Briard — Lépicié — Roslin S. — E. Dumont 

— Bellengé — J. P. Le Bas — Le Clerc — 
Taraval — Vénevault. 



M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. Belle Prof. — Il est 
resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Réception de M. Le Comte. — Le S 1 ' Félix Le Comte, 
Sculpteur, né à Paris, agréé le 3oJuillet 1768, a présenté 
la figure, exécutée en marbre, qui lui avoit été ordonnée 
pour sa réception, dont le sujet est Œdipe, enfant, détaché 
par un Berger de l'arbre où il avoit été exposé. Les voix 
prises à l'ordinaire, l'Académie a reçu et reçoit le S r Le 
Comte Académicien, pour avoir séance dans ses assemblées 
et jouir des privilèges, prérogatives et honneurs attribués 
à cette qualité, à la charge par lui d'observer les Statuts et 
Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant 
serment entre les mains de M. Pierre, Premier Peintre du 
Roy et Directeur. 

M. Martin agréé. [En marge les deux chiffres 23 et 8.) 
— Le S r Guillaume Martin, Peintre d'Histoire, né à Mont- 
pellier, a présenté de ses ouvrages. L'Académie, après 
avoir pris les voix à l'ordinaire, a agréé sa présentation. 
M. le Directeur lui ordonnera ce qu'il doit faire pour sa 
réception. 

M. Aubry agréé. (En marge les chiffres 3o et 1 .) — Le 
S 1 ' Etienne Aubry, Peintre de Portraicts, né à Versailles, 



80 [I77 1 

ayant présenté de ses ouvrages, après avoir pris les voix à 
l'ordinaire et reconnu sa capacité, l'Académie a agréé sa 
présentation. M. le Directeur lui ordonnera ce qu'il doit 
faire pour sa réception. 

L'Académie a nommé, à son rang, M. Briard, Adjoint à 
Professeur, pour exercer le mois d'Aoust à la place de 
M. Falconet, qui est à S 1 Pétersbourg, et, dans le cas où 
M. Briard ne le pourroit pas, Elle a nommé M. D'Hueç, 
aussi Adjoint à Professeur. 

Pierre — Belle — J. Du Mont le Rom. — 
Lemoyne — Jeaurat — Coustou — Pigalle — 
Baschi — Mariette — Bergeret — Watelet 

— Soufflot — Dandré-Bardon — Halle — 
Vien — Allegrain — Vassé — Pajou — L. 
Lagrenée — Amédée Van Loo — Bachelier — 
D'Hueq — Caffiéri — Lépicié — M. A. Challe 

— Roslin S. — Chardin — Taraval — Beau- 
fort — Vernet — Le Comte — Mouchy — 

Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. D'Hués Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 3 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Le Comité nommé pour l'examen du Salon. — L'Acadé- 
mie a arrêté que le Comité pour l'examen des tableaux et 
modèles qui seront exposés au Salon s'assemblera le lundi 
12 de ce mois, et Elle a procédé à la nomination des Offi- 
ciers qui doivent la composer. A MM. les Officiers en 
exercice, les anciens Directeurs, Recteurs et Adjoints à 
Recteur, qui sont de tous les jugemens, Elle a joint, par 
la voye du sort, M rs Dandré-Bardon, Vien, Allegrain, 
Pajou, Adam et Bachelier, Professeurs; M rs Caffiéri et 
Doyen, Adjoints à Professeur, et M rs Vernet et Tocqué, 
Conseillers. 

Approbation pour M. De La Fosse. — Le S 1 ' De La Fosse, 



i77i] 81 

Graveur, ayant demandé à l'Académie qu'Elle voulût bien 
faire examiner de nouveaux crayons de mine de plomb de 
sa composition, qu'il peut débiter à un prix très inférieur 
à celui de la mine de plomb que Ton tire d'Angleterre, 
M. Pajou, M. Bachelier, M. Lépicié, M. Le Prince et 
M. Cochin, qui ont fait l'essay de ces crayons, ont certifié 
à l'Académie qu'ils les ont trouvés d'un très bon usage, 
susceptibles d'être fabriqués aux divers degrés de dureté 
que l'on peut désirer, et ayant l'avantage de n'être point 
sujets à un mélange de parties pierreuses. En conséquence, 
l'Académie, connoissant combien cette découverte est utile 
aux Arts, a accordé son approbation, et le Secrétaire expé- 
diera au.S r De La Fosse l'extrait de ses Registres. 

Indication de l'assemblée pour l'examen des Prix. — 
L'assemblée pour l'examen des Prix a été fixée au ven- 
dredi 23 du présent mois. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Pigalle 

— Baschi — D'Hueç — C oust ou — Dandré- 
Bardon — Allegrain — L. Lagrenée — Belle 

— Halle — Vien — Bachelier — Caffiéri — 
Lépicié — Chardin — Roslin S. — J. P. Le 
Bas — Le Clerc — Mouchy — E. Dumont — 
Surugue — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. D'Hués Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, vendredi 23 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée, extraordinairement et par convocation générale, pour 
l'examen des tableaux et bas-reliefs faits par les Élèves 
pour concourir aux Grands Prix. 

Arrêté concernant les Grands Prix*. — Après avoir 
examiné les tableaux et bas-reliefs des Élèves, l'Académie 
a arrêté que des deux premiers de Peinture, y compris 
celui de l'année précédente, qui avoit été mis en réserve, 

i. Voir au Procès-verbal suivant. 

vin 6 



82 [I77 1 

il n'en sera accordé qu'un, et l'autre sera conservé en 
réserve ; 

Pareillement que, des deux premiers de Sculpture, dont 
est aussi réservé celui de l'année précédente, il n'en sera 
accordé qu'un. 

De même des quatre Seconds Prix. Il n'en sera accordé 
qu'un dans chacun des deux Arts, et les autres réservés. 

Ces tableaux et bas-reliefs seront exposés dans l'Acadé- 
mie le jour de la feste de S 1 Louis, et ils seront jugés le 
samedi, 3 du présent mois, par MM. les Officiers et Aca- 
démiciens. 

Ochres approuvées . — Il a été présenté à l'Académie des 
ochres découvertes dans les terres de M. le Baron de La 
Lézardière. Plusieurs Membres de l'Académie, MM. Pierre, 
Du Mont le Rom., Halle, Vien, Chardin, Vernet, Roslin 
et Le Prince, qui en ont fait l'épreuve, ont certifié à la 
Compagnie qu'elles égaloient en beauté les terres d'Italie 
et surpassoient de beaucoup celles dont on se sert com- 
munément en France, et que, d'ailleurs, elles donnent 
l'espérance d'une plus grande perfection encore. En consé- 
quence, l'Académie a accordé son approbation. 

Pierre — Coustou — /. Du Mont le Rom. 

— D'Hue% — Le Moyne — Baschy — Souf- 
flot — Le B. de Besenval — Dandré-Bardon 

— Halle — Vien — Allegrain — L. Lagre- 
née — Belle — Pajou — J. Bachelier — Caf- 
fiéri — Briard — Lépicié — Vernet — Roslin 
S. — Chardin — E. Dumont — Roettiers fils 

— Dro'ùais — /. P. Le Bas — Le Clerc — 
Le Comte — Brenet — Beaufort — Mouchy — 
Surugue — P. L'Enfant — Gois — Le Vas- 
seur — Pasquier — Demachy — Berruer — 
Demarteau — Cochin. 



I 7 7Il 83 

M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. D'Hués Adj. à Prof. 
Aujourd'huy, 3i Aoust, l'Académie s'est assemblée, par 
convocation générale, pour juger les tableaux et bas-reliefs 
faits par les Élèves pour concourir aux Grands Prix. Les 
sujets donnés sont, pour la Peinture, le Combat de Minerve 
contre Mars, tiré de l'Illiade, et, pour la Sculpture, Moïse 
qui frappe le rocher. 

Arrêté qu'il y aura deux Premiers Prix de Sculpture. — 
Il avoit été arrêté qu'il n'y auroit qu'un Premier Prix dans 
la Sculpture. Cependant, l'Académie, sur des considéra- 
tions particulières, s'est déterminée à en accorder deux, et 
a consenti, à cet égard, à changer la délibération arrêtée 
dans l'assemblée précédente. 

Jugement des Prix. — / er Prix de Peinture : Suvée ; 
I er Prix de Sculpture : Deschamps; I er Prix de Sculp- 
ture : Millot; 2 e Prix de Peinture : David ; 2 e Prix de 
Sculpture : Simon. — L'Académie, ayant procédé au juge- 
ment des Grands Prix, ainsi qu'il a été arrêté dans l'assem- 
blée du 2 Septembre 1758, les suffrages recueillis et comp- 
tés par les Commissaires en présence de l'assemblée : 
Le S r Joseph-Benoist Suvée, d'Armentières 1 , âgé de 
26 ans, qui a fait le tableau marqué B, a été jugé 
mériter le Premier Prix de Peinture; 
Le S r Joseph Deschamps, de Paris, âgé de 2S ans, qui 
a fait le bas-relief marqué G, a été jugé mériter le 
Premier Prix de Sculpture, 
et le S r René Millot, de Paris, âgé de 28 ans, qui a fait 
le bas-relief marqué H, a été jugé mériter le Premier 
Prix de Sculpture, mis en réserve en l'année 1770, 
que l'Académie s'est déterminée à accorder. 
Le Second Prix de Peinture a été accordé au sieur 
Jacques-Louis David, de Paris, âgé de 22 ans ; 

1. Il y avait d'abord « de Bruges. » Armentières est dans la 
Flandre Française, maintenant département du Nord; c'est un 
chef-lieu de canton de l'arrondissement de Lille. En réalité, 
Suvée est né à Bruges. 



84 \Ml l 

et le Second Prix de Sculpture au S r Gabriel-Philippe 

Simon, de Paris, âgé de 3o ans. 

Leurs Altesses Sérénissimes Mê T et M me les Margraves de 

Baden-Dourlac et MM. les Princes, leurs fils, ont honoré 

l'assemblée de leur présence. 

Charles Frédéric, Marggrave de Baden — 
Caroline, Margrave de Baden, née P e de 
Hesse — Pierre — J. Du Mont le Rom. — 
Coustou — D'Hue% — Caffiéri — Baschi — 
Le Moyne — Pigalle — Soufflot — D'Alain- 
court — Dandré-Bardon — Allegrain — Vassé 

— Halle — Vien — L. Lagrenée — Belle — 
Wille — M. A. Challe — Chardin — N. S. 
Adam — Doyen — Desportes — Vernet — 
Le Clerc — Surugue — Roland De la Porte 

— Roslin S. — Robert — De Loutherbourg — 
Giroust Roslin — M Ue Vallayer — Moxichy 

— Milet Francisque — Beaufort — E. Du- 
mont — Le Vasseur — P. L'Enfant — Boi^ot 

— Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Allegrain Prof. 

Aujourd'huy, samedi 7 Septembre, l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

Indication du concours pour le Prix de l'Expression. — 
Il a été arrêté que le Concours pour le Prix de l'Expres- 
sion sera ouvert le lundi 24 Septembre, pour être jugé le 
samedi suivant. Cet exercice sera présidé par M. Pajou, 
Professeur, nommé à son rang. Le Secrétaire a fait la lec- 
ture des articles arrêtés entre l'Académie et feu M. le 
Comte de Caylus, fondateur de ce prix, dans le Comité du 
9 Février 1760. 

Lecture. — Ensuitte, pour remplir la séance, le Secré- 
taire a continué la lecture du manuscrit rédigé par feu 
M. Hulst, Honoraire-Amateur, intitulé : « Mémoires pour 



i 77 i] 85 

servir à l'histoire de l'Académie Royale de Peinture et de 
Sculpture. » 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustoa 

— Allegrain — Baschi — Le Moyne — Le B. 
de Besenval — Dandré-Bardon — Halle — 

— Vien — Vassé — L. Lagrenée — N. S. 
Adam — Ame'dée Van Loo — Bachelier — 
Caffiéri — D'Hue^ — Briard — Lépicié — 
Chardin — Vernet — Roslin S. — Le Clerc 

— Mouchy — Le Comte — Beanfort — Bre- 
net — Berruer — Gois — Pasquier — Surugue 

— Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Allegrain Prof. — 
— Les jettons n'ayant point été délivrés à l'assemblée du 
3i Aoust, ils ont été délivrés doubles à cette assemblée, et il en 
est resté i5. 

Aujourd'huy, samedi 28 Septembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour le jugement du 
Prix fondé par feu M. le Comte de Caylus, Honoraire 
Amateur, concernant l'étude des Têtes et de l'Expres- 
sion. Le sujet donné par M. Pajou, Professeur, nommé 
pour présider à cet exercice, est une Teste de femme expri- 
mant l'Admiration. 

Médailles réservées. — Avant la séance, les Officiers en 
exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, Recteurs 
et Adjoints à Recteur, étant assemblés pour le jugement 
des Prix accordés tous les trois mois sur les académies des 
Élèves, ont arrêté que les trois médailles seront mises en 
réserve, les académies des Élèves s'étant trouvées trop 
foibles. 

Prix de l'étude des Têtes : J. Taillasson, P. — La Com- 
pagnie, après avoir examiné les Têtes, dessinées et modelées 
par les Élèves pour concourir au Prix de l'étude des Têtes 
et de l'Expression, a accordé le Prix, dans la Peinture, au 



86 [I77 1 

S r Joseph Taillasson, Peintre, qui a fait la teste marquée D. 
Ce Prix lui sera délivré à l'assemblée prochaine. 
— La lecture des délibérations a été oubliée. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Allegrain — Montullé — Le Moyne — 
Vassé — Halle — Dandré-Bardon — Vien — 
L. Lagrenée — Belle — Pajou — N. S. Adam 

— J. Bachelier — Briard — Franchi — 
D'Hue^ — Lépicié — Chardin — Desportes — 
Vernet — Roslin S. — /. P. Le Bas — Le 
Clerc — Surugue — E. Dumont — Demachy 

— Brenet — Guérin — Le Comte — Berrner 

— Bellengé — Julliar — Monchy — Milet 
Francisque — Taraval — Le Vasseur — De 
Wailly — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Du Mont Rect. — M. Bachelier Prof. 

Aujourd'huy, samedi 5 Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Le Prix de l'Expression délivre'. — Le Prix de l'étude 
des Testes et de l'Expression, accordé, dans l'assemblée 
précédente, au S r Taillasson, Peintre, lui a été délivré en 
présence de la Compagnie. 

M. Adam nommé pour le Concours de l'Expression. — 
M. Adam, Professeur, a été nommé, à son rang, pour pré- 
sider, l'année prochaine, au Concours pour l'étude des 
Têtes et de l'Expression.. 

Lecture. — Le Secrétaire a continué la lecture du manus- 
crit rédigé par feu M. Hulst, Honoraire-Amateur, inti- 
tulé : « Mémoires pour servir à l'histoire de l'Académie 
Royale de Peinture et de Sculpture. » 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Bachelier 
— Dandré-Bardon — Halle — Caffiéri — 
D'Hue^ — Lépicié — Le Clerc — Bellengé — 
Vénevault — Beau/ort — Brenet — Cochin. 



1771] 8 7 

M. Pierre Direct. — M. Dumont Rect. — M. Bachelier Prof. — 
Il est resté 14 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 26 Octobre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Indication de l'assemblée. — Le premier samedi du mois 
de Novembre tombant sur la fête des Trépassés, l'assem- 
blée a été remise au samedi 9 Novembre. 

Lecture des délibérations. — Le Secrétaire a fait lecture 
des délibérations arrêtées pendant le Quartier de Juillet 
précédent. Cette lecture n'avoit pu être faitte dans les assem- 
blées précédentes à cause des affaires qui ont occupé la 
Compagnie. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— J. Bachelier — L. Lagrenée — Dandré- 
Bardon — Halle — Vien — Pajou — N. S. 
Adam — Caffiéri — Lépicié — D'Hueq — 
Chardin — Vernet — Roslin S. — Droiiais — 
Bellengé — /. P. Le Bas — Le Clerc — Bre- 
net — Berruer — Mouchy — Gois — Taraval 

— Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. De La GrenéeProf. 

Aujourd'huy, samedi 9 Novembre, l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

Lecture. — Le Secrétaire a continué la lecture du manus- 
crit rédigé par feu M. Hulst, intitulé : « Mémoires pour 
servir à l'histoire de l'Académie Royale de Peinture et de 
Sculpture. » 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — L. Lagrenée 

— Le Moyne — Coustou — D'Aqaincourt — 
Le B. de Besenval — Dandré-Bardon — Halle 

— Vien — Aile grain — Belle — Caffiéri — 
Lépicié — Franchi — Roslin S. — «/. P. Le 
Bas — Le Clerc — Bellengé — Gois — 
Cochin. 



88 [ï77 r 

M. Pierre Dir. — M. Du Mont Rect. — M. De La Grenée Prof. 
— Il est resté 6 jettons. 

Aujourd'huy, samedi ^Z Novembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

M. Boi^ot le fils, agréé. — En marge 'les deux chiffres 
2 y et 2. — Le S r Louis-Simon Boi^ot, Sculpteur, né à 
Paris, âgé de 28 ans, fils de M. Boi^ot, Académicien, a 
présenté de ses ouvrages. L'Académie, après avoir pris 
les voix à l'ordinaire et reconnu sa capacité, a agréé sa pré- 
sentation, et, après avoir pris de nouveau les voix, elle lui 
a accordé d'exécuter, pour sa figure de réception, la figure 
de Méléagre, dont il a présenté le modèle. 

Permission accordée à M. De Marteau. — M. De Mar- 
teau, Graveur, Académicien, a demandé à TAcadémie 
qu'Elle lui permît de graver, dans la manière qui imite le 
crayon, plusieurs des académies des plus célèbres Profes- 
seurs qu'Elle conserve. Cette permission lui a été accordée 
avec plaisir, comme étant un moyen de multiplier les 
secours propres à former les Élèves. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — L. Lagre- 
née — Lemoyne — Coustou — Pigalle — 
Mariette — De Voyer d'Argenson — Berge- 
ret — Montullé — D'A^aincourt — Dandré- 
Bardon — Halle — Vien — Pajou — Aile- 
grain — Belle — N. S. Adam — A. Van Loo 

— /. Bachelier — Francin — D'Hue^ — 
Doyen — Lépicié — Chardin — De la Tour 

— Vernet — Roslin S. — Des Portes — Bel- 
lengé — Le Comte — Brenet — Taraval — 
Robert — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Du Mont Rect. — M. Vien Prof. 

Aujourd'huy, samedi 7 Décembre , l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 



I77 1 ! ^9 

Lecture. — Le Secrétaire a continué la lecture du manus- 
crit de feu M. Hulst, Honoraire Amateur, intitulé : 
o Mémoires pour servir à l'histoire de l'Académie Royale 
de Peinture et de Sculpture. » 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Vien — 
Lemoyne — Coastou — De Voyer d'Argenson 

— Caffiéri — D'A^aincourt — Dandré-Bardon 

— L. Lagrenée — Briard — Lépicié — M. A. 
Challe — Vemet — Roslin S. — Gois — J. P. 
Le Bas — J. Guay — Droiiais — Le Comte — 
Robert — Demarteau — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Dumont Rect. — M. Vien Prof. — M. Lépi- 
cié faisant les fonctions de Secrétaire à la place de M. Cochin. 
— Il est resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, mardi 3 1 Décembre, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la relevée du Quar- 
tier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

Médailles du Quartier, i™ : S 1 Ours, P.; 2 e .• Francin, 
S.; 3 e : Dadet, P. — Médailles du Quartier précédent. 
i re : Méon, P.; 2 e : Tamine, S.; 3 e : Lenfant, P. — Avant 
la séance, les Officiers en exercice, conjointement avec 
MM. les Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, étant 
assemblés pour le jugement des Prix qui sont accordés 
tous les trois mois aux Élèves sur leurs académies d'après 
nature, ont jugé que 

le nommé S 1 Ours, P., a mérité la première Médaille; 

le nommé Francin, Sculpteur, la deuxième, 

et le nommé Dadet, Peintre, la troisième. 
Ensuite les Médailles, réservées au Quartier précédent, 
ont été accordées savoir : 

la première à Méon, Peintre ; 

la deuxième à Tamine, Sculpteur ; 

la troisième à L'Enfant, Peintre. 



90 [I77 1 

Indication de la Dépatation à M. le Directeur général. 
— Suivant l'usage, l'Académie a arrêté que MM. les Offi- 
ciers en exercice iront en Députation chez Monsieur le 
Marquis de Marigny, Commandeur des Ordres du Roy, 
pour le complimenter au sujet de la nouvelle année. M r le 
Directeur voudra bien s'informer du jour où il pourra 
recevoir et en faire avertir les Officiers qui composent la 
Députation. 

Mort de M. Verbereckt, Agréé. — Le Secrétaire a noti- 
fié la mort de M. Verberckt , Sculpteur agréé, décédé à 
Paris le io Décembre, âgé de 

Lettres de compliment. Lecture de lettres de MM. Jeau- 
rat, Saly, Milet Francisque, Pasquier, Loutherbourg. — 
Ensuitte il a fait lecture de plusieurs lettres de com- 
pliment, addressées à la Compagnie, à l'occasion du 
renouvellement de l'année, 
de MM. Jeaurat, Recteur; 
Saly, Adjoint à Professeur; 

de Messieurs Milet Francisque, Pasquier et Louther- 
bourg, Académiciens. 

M. Briard nommé pour le mois de Janvier. — L'Académie 
a nommé, à son rang, M. Briard, Adjoint à Professeur, 
pour exercer le mois de Janvier à la place de M. Dan- 
dré-Bardon, dont la santé foible ne lui permet pas de 
remplir cet exercice. 

Règlement pour l'École. Arrêté concernant les Élèves. — 
L'Académie a arrêté que Messieurs les Professeurs et 
MM. les Adjoints qui les suppléent sont priés de se borner 
doresnavant à ne faire entrer dans la salle du Modèle avec 
eux qu'un seul Élève, afin de ne pas décourager les autres 
qui ont acquis leurs places par Concours. 

En terminant la séance, le Secrétaire a fait lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Dandré- 
Bardon — L. Lagrenée — Halle — Vien — 
Lépicié — Lemoyne — Coustou — Souffloi 



IJJl] 91 

— E. Dumont — Belle — Watelet — N. S. 
Adam — Julliar — Pajou — Desportes — Caf- 
fiéri — Doyen — Robert — J. Bachelier — Le 

Vasseur — Demachy — A. Van Loo — P. 
L'Enfant — Vénevault — Briard — D'Hûe^ 

— Boi^ot — /. C. Roèttiers — Chardin — De 
La Tour — Hïtet — Vernet — Roslin S. — 
Le Clerc — Voiriot — Gois — Valade — 
Brenet — Mouchy — Roëttiers fils — Surugue 

— Wille — Beaufort — Berruer — Le Comte 

— Taraval — Gnérin. 



92 [1772 



1772. 



M. Pierre Dir. — M. Le Moine Rect. — M. Briard Adj. à Prof. 
— M. Lépicié faisant fonctions de Secrétaire en l'absence de 
M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedi 4 Janvier, l'Académie a fait l'ou- 
verture de ses assemblées. 

Lettres de compliments. — Le Secrétaire a fait lecture 
de plusieurs lettres de compliment adressées à la Compa- 
gnie par MM. de l'Académie de Marseille et par M. Nat- 
toire, Directeur de l'Académie de France établie à Rome. 
Lecture des Statuts. — Ensuitte il a fait lecture des Sta- 
tuts de l'Académie, ainsi qu'il est d'usage au commence- 
ment de chaque année. 

Briard — Pierre — J. Du Mont le Rom. — 
Lemoyne — Coustou — Le Ch eT de Valory — 
D'A^aincourt — Le B. de Besenval — Dan- 
dré-Bardon — Halle — Belle — Pajou — 
Amédée Vanloo — Bachelier — D'Hue^ — 
J. P. Le Bas — Bellengé — Vénevault — 
Beaufort — Brenet — Lépicié. 



M. Pierre Dir. — M. Le Moyne, Rect., abs. — M. Briard Adj. 
à Prof. — Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 2 5 Janvier, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Rapport de la Députation. — En ouvrant la séance, 
MM. les Officiers en exercice, nommés pour aller en Dépu- 



1772] 93 

tation chés M r le Marquis de Marigny, Directeur et ordon- 
nateur général des Bâtimens du Roy, etc., ont rendu compte 
de l'audience favorable qu'ils en ont eue le matin de ce 
même jour. 

Réception de M. Charles Bridan. (En marge les chiffres 
24 et 1 .) — Le S r Charles Bridan, Sculpteur, agréé le 
3o Juin 1764, né à Ravière en Champagne 1 , a présenté à 
l'Académie le morceau exécuté en marbre qui lui a été 
ordonné pour sa réception, représentant S 1 Barthélémy 
prêt à souffrir le martyre. Les voix prises à l'ordinaire, 
l'Académie a reçu et reçoit le S r Bridan Académicien, 
pour avoir séance dans ses assemblées et jouir des privi- 
lèges, prérogatives et honneurs attribués à cette qualité, à 
la charge d'observer les Statuts et Règlemens de l'Acadé- 
mie, ce qu'il a promis en prêtant serment entre les mains 
de M. Pierre, Premier Peintre du Roy et Directeur. 

Lettres. — Le Secrétaire a fait lecture de deux lettres de 
compliment adressées à l'Académie : 

Tune par M. Falconet, Professeur, présentement à 
S 1 Pétersbourg, 

et l'autre par M. Descamps, Académicien, présentement 
à Rouen. 

Pierre — J . Du Mont le Rom. — Coustou — 
Briard — Pigalle — Watelet — Bergeret — 
D'Açaincourt — Dandré-Bardon — Le B. de 
Besenval — Halle — Vien — Allegrain — L. 
Lagrenée — Belle — N. L. Adam — Amédée 
Vanloo — Bachelier — Caffiéri — D'Hueç — 
Lépicié — M. A. Challe — Vernet — Char- 
din — Roslin S. — J. P. Le Bas — Gois — 
Mouchy — Brenet — Bridan — Beaufort — 
Taraval — Bellengé — Berruer — Cochin. 

1. Ravières, Yonne, arr. de Tonnerre, cant. d'Ancy-le-Franç. 



94 C x 77 2 

M. Pierre Dir. — M. Lemoyne Rect. — M. Halle Prof. 
Aujourd'huy, samedi t er Février, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lecture. — Le Secrétaire a continué la lecture des 
Mémoires de M. Testelin, rédigés par feu M. Hulst, Hono- 
raire Amateur, sous le titre de « Mémoires pour servir à 
l'histoire de l'Académie Royale de Peinture et de Sculp- 
ture. » 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 
— Halle — Coustou — Bergeret — Le B. de 
Besenval — Dandré-Bardon — Vien — N. S. 
Adam — /. Bachelier — Lépicié — /. P. Le 
Bas — ■ Gois — Le Comte — Vénevault — 
Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Le Moyne Rect. — M. Halle Prof. — Il 
est resté 10 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 29 Février, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Mort de M. Tocqué. — En ouvrant la séance, le Secré- 
taire a notifié la mort de M. Tocque', décédé aux Galeries 
du Louvre, le 18 du présent mois, âgé de 76 ans. 

Indication de la nomination à la place de Conseiller. — 
Il a été arrêté qu'il sera procédé à remplir la place de Con- 
seiller, vacante par ce décès, dans l'assemblée prochaine. 

Livre de la fonte de la statue du Roy, donné par le Corps 
de ville. — Ensuitte le Secrétaire a présenté à la Compa- 
gnie un volume grand in-folio, qui lui a été remis pour 
Elle de la part de M. le Prévost des Marchands et de 
MM. les Échevins de la ville de Paris. Cet ouvrage a pour 
titre : « Description des travaux qui ont précédé et suivi la 
fonte en bronze, d'un seul jet, de la statue équestre de 
Louis XV, le bien aimé, dressée, sur les Mémoires de 
M. Lempereur, ancien Échevin, par M. Mariette, Hono- 



1772] 9 5 

raire Amateur de l'Académie Royale de Peinture et de 
Sculpture. » 

L'Académie a prié M. Pierre, Directeur, de vouloir bien 
se charger de faire ses remerciemens. 

Indication du jour pour les esquisses. — En terminant la 
séance, le Secrétaire a proposé de désigner le jour auquel 
il sera donné aux Élèves un sujet pour les esquisses, dont 
le choix se fera pour être admis à l'épreuve des académies 
peintes et modelées d'après nature, sur laquelle épreuve 
seront ensuitte choisis ceux qui concourront aux Grands 
Prix, et il a été décidé que ce sera le jeudi 5 Mars pro- 
chain, et qu'ils seront jugés le samedi suivant. 
Il est resté 10 jettons. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — M. A. 
Challe — Halle — Coustou — Chardin — 
Lemoyne — Dandré-Bardon — Le Ch er de 
Valory — Vernet — Roslin S. — Vien — 
Vassé — L. Lagrenée — J. P. le Bas — Belle 

— Pajou — Mouchy — Van Loo — Bachelier 

— Doyen — Le Clerc — Le Comte — Droûais 

— Bellengé — Lépicié — D'Hue% — Gois — 
Brenet — Beaufort — Taraval — Bridan — 
Berruer — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou. 

Aujourd'huy, samedi 7 Mars, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences et pour juger les esquisses des Élèves 
qui se sont présentés pour concourir aux Grands Prix. 

M. Le Prince nommé Conseiller. — En ouvrant la 
séance, l'Académie a procédé à remplir la Place de Con- 
seiller, vacante par le décès de M. Tocqué. M. Le Prince, 
Peintre, Académicien, a été nommé à cette place. 

Nomination de dou^e Élèves dans chaque Art pour faire 
l'épreuve des académies. — L'Académie, après avoir vu les 
esquisses des Elèves, a admis à l'épreuve des académies, 



9 6 [1772 

peintes et modelées d'après nature, entre les Peintres, les 
nommés : Moitte, David, Bidault, Jombert, Le Monnier, 
Bonvoisin , et, entre les Sculpteurs : Simon , Pasquier, 
Hauré , Se'gla, De Laistre , Martin, pour commencer le 
jeudi 12 Mars et continuer jusqu'au samedi inclusivement, 
et pareillement, entre les Peintres, les nommés : L'Ange, 
D'Afrique, Lang, Desrais, Girod et Charton, et, entre les 
Sculpteurs : Boulet, Lever, La Bussière, Desmures, Col- 
let et Canto, pour être admis à la même épreuve le lundi 
suivant, 16 du même mois, jusqu'au mercredi 18 inclusi- 
vement. 

Lecture. — Pour remplir la séance, le Secrétaire a fait 
lecture d'un discours de sa composition, dans lequel il éta- 
blit qu'encore que le premier but de la Peinture soit de 
parvenir à faire illusion autant que possible, néantmoins 
ce n'est pas le seul, et que même ce n'est pas ce qui carac- 
térise le plus grand artiste. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Le Moyne — Pajou — Pigalle — Mariette 

— Le Ch er de Valory — Bergeret — Dandré- 
Bardon — Halle — Aile grain — Vien — 
Vassé — Belle — Amédée Van Loo — J. Ba- 
chelier — Doyen — Briard — M. A. C halle 

— D'Hueq — Lépicié — Chardin — Vernet 

— Roslin S. — Mouchy — J. P. Le Bas — 
Le Prince — Brenet — Le Comte — Beaufort 

— Bridan — Demachy — Drouais — Gois 

— Moitte — Berruer — Taraval — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou Prof. — Il 
est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 28 Mars, l'Académie s'est assemblée, 
par convocation générale, pour la lecture des délibérations 
arrêtées pendant le Quartier. 

Médailles du Quartier. i re : Villette, S.; 2 e : Clavareau, 



I77 2 ] 97 

P.; 3 e : Susanne, S. — Avant la séance, MM. les Officiers 
en exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, Rec- 
teurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les Prix, 
qui sont donnés tous les trois mois sur les académies des 
Élèves, ont accordé 

la première Médaille à Villette, S., 

la seconde à Clavareau, P., 

et la troisième à Susanne, S. 
Élèves admis à concourir aux Grands Prix. Peintres : 
David, Bidault, Langue, Jombert, Le Monnier, Bonvoi- 
sin; en Sculpture : Simon, Hauré, Ségla, De Laistre, Mar- 
tin, Lever. — L'Académie, après avoir vu les académies 
des Élèves, peintes et modelées d'après nature, jointes aux 
esquisses qu'ils avoient faittes, pour obtenir de concourir 
aux Grands Prix, a admis , dans la Peinture : David, 
Bidault, Langue, Jombert, Le Monnier et Bonvoisin, et, 
dans la Sculpture : Simon , Hauré , Ségla , De Laistre, 
Martin et Lever. 

Indication de la figure pour les places. — Il a été arrêté 
que, dans les premiers jours du mois d'Avril, les Élèves 
concourreront pour les places de l'École, de même qu'il 
est d'usage de le faire au commencement d'Octobre. 

Lecture des Délibérations. — En terminant la séance, le 
Secrétaire a fait lecture des délibérations arrêtées pendant 
le Quartier. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Le Morne 

— Pajou — Coustou — Pigalle — Montullé 

— Le Ch er de Valory — Le B. de Besenval 

— D' A\aincourt — Dandré-Bardon — Halle 

— Vien — Julliart — Allegrain — Vassé — 
L. Lagrenée — Belle — N. S. Adam — Le 
Comte — J. Bachelier — Caffiéri — Brenet 

— Doyen — Briard — Hïïet — D'Hïie^ — 
Lépicié — Gois — M. A. C halle — Chardin 

— Roslin S. — J. P. Le Bas — Guérin — 
Roëttiers fils — Le Prince — Le Clerc — 

vin 7 



98 [1772 

Voiriot — Demarteau l' né — Bellengé — 
Vénevault — Mouchy — Robert — Berruer 
— Levasseur — Cochin. 



Ni. Pierre Dir. — M. Jeaurat, Rect., suppléé par M. Coustou. — 
M. Vassé Prof. 

Aujourd'huy, samedi 4 Avril, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Demande de l'École Milit. Copie du Jouvenet. — MM. de 
l'École Royale Militaire ont fait demander à la Compagnie 
par une lettre de M. Gabriel, Premier Architecte du Roy, 
adressée à M r Pierre, Premier Peintre du Roy, la permis- 
sion de faire une copie de la Descente de Croix par M r Jou- 
venet, ce à quoy la Compagnie a consenti avec plaisir. 

Lecture. — Le Secrétaire a rempli la séance par la lecture 
de deux anciennes Conférences de l'Académie rédigées 
par M r Testelin , et lues à l'Académie en présence de 
M r de Colbert, la première intitulée : « Du trait et du des- 
sein, » la seconde « sur la proportion. » 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Vassé — 
Coustou — Le Moyne — Le Ch er de Valory 

— Dandré-Bardon — Halle — L. Lagrenée 

— Caffiéri — D'Huej — Lépicié — M. A. 
Challe — /. C. Roettiers — Chardin — Ros- 
lin S. — J. P. Le Bas — Le Clerc — Le Prince 

— Brenet — Taraval — Bellengé — Beaufort 

— Allegrain — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Jeaurat Rect. — M. Vassé Prof. — Il est 
resté 3 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 2 5 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. Robin agréé. — En marge les chiffres 3o et 3. — Le 
S 1- Jean-Baptiste-Claude Robin, Peintre d'Histoire, né à 
Paris en 1734, a présenté de ses ouvrages. L'Académie, 



1772] 99 

après avoir pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capa- 
cité, a agréé sa présentation. M. le Directeur lui ordonnera 
ce qu'il doit faire pour sa réception. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Jeaurat 

— Vassé — Le Moyne — Coustou — Pigalle 

— Bergeret — Soufflot — Dandré-Bardon — 
D'A^aincourt — Belle — Halle — Vien — L. 
Lagrenée — Pajou — N. S. Adam — Amédée 
Van Loo — J. Bachelier — Caffiéri — D'Hueq 

— Doyen — Briard — Lépicié — M. A. C halle 

— Chardin — Desportes — Vernet — Roslin 
S. — /. P. Le Bas — Le Prince — Le Clerc 

— Roëttiers fils — Robert — Le Comte — 
Mouchy — Gois — H'ùet — Taraval — Bel- 
lengé — Droïiais — Berruer — Bridan — De- 
machy — Beaufort — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat, Rect., suppléé par M. Coustou. 
— M. Vanloo Prof. 

Aujourd'huy, samedi 2 May, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Mort de M. Sarrau. — En ouvrant la séance, le Secré- 
taire a notifié la mort de M. Sarrau, Professeur d'Anato- 
mie, décédé ce même jour à Paris, âgé de 82 ans. M. Siie, 
Adjoint à Professeur, est monté au grade de Professeur. 

Mort de M. Surugue, Acad. — Ensuitte le Secrétaire a 
notifié la mort de M. Surugue, Graveur, Académicien, 
décédé à Paris le 29 du mois dAvril dernier, âgé de 

Indication du Comité. — La Compagnie a arrêté que, le 
samedi 3o de ce mois, M. le Directeur, MM. les anciens 
Directeurs, Recteurs, Adjoints à Recteur, le Professeur en 
exercice et, à tour de rôle, dans les Professeurs, M. Van- 
loo; dans les Adjoints à Professeur, M. D'Hués; dans les 
Conseillers, M. Desportes; le Trésorier et le Secrétaire, et, 
dans les Académiciens, M. Juliart, s'assembleront dans 



ioo [i77 2 

l'Académie à neuf heures du matin, pour régler le rôle de 
la capitation de la présente année, ainsi que pour la reddi- 
tion des comptes de l'année 1771. 

Lecture. — Le Secrétaire a fait lecture d'une des 
anciennes Conférences rédigées par M. Testelin, et lues à 
l'Académie en présence de M. Colbert; le sujet est sur 
« l'Expression générale et particulière. » 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Amédée Van Loo — D'Açaincourt — 
Lemoyne — Dandré-Bardon — Halle — 
Pajou — L. Lagrenée — Vien — Chardin — 
Lépicié — D'Hue% — Francin — Mouchy — 
Roslin S. — Bellengé — Taraval — Berruer 

— Brenet — Vénevault — Beaufort — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Jeaurat, Rect., suppléé par M. Coustou. — 
M. Vanloo Prof. 

Aujourd'huy, samedi 3o May, l'Académie s'est assemblée 
à l'ordinaire. 

Reddition des comptes et capitation. — Le Secrétaire a 
rapporté que MM. le Directeur, les anciens Directeurs, 
Recteurs, Adjoints à Recteur et Officiers, nommés par la 
précédente délibération pour établir le rôle de la capitation 
de la présente année, s'étant assemblés le matin de ce 
même jour, le rôle en a été dressé et arrêté par lesdits 
Commissaires, nommés à cet effet. Copie en a été délivrée 
à M r le Trésorier, pour être par lui pourvu au recouvre- 
ment des sommes y imposées et à leur employ à l'acquit 
des droits dus au Roy et autres dépenses nécessaires à l'en- 
tretien de l'Académie. Ensuitte, il a été procédé à l'examen 
et à la reddition du compte de l'exercice de M. Chardin, 
Trésorier, pendant l'année 1771 . Sur le rapport qui a été 
fait par lesdits Commissaires, l'Académie a approuvé le 
rôle de la capitation et l'arrêté du compte. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 



177 2 ] ioi 

— Amédée Van Loo — Le Moyne — D'A^ain- 
court — Dandré-Bardon — Halle — Vien — 
Pajou — L. Lagrenée — Brenet — N. S. 
Adam — D'Huef — Lépicié — Sue — Bel- 
lengé — Berruer — Beau/ort — Chardin — 
Vernet — Roslin S. — J. P. Le Bas — Le 
Prince — Le Clerc — Boiqot — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Jeaurat, Rect., suppléé par M. Coustou. — 
M. Adam Prof. 

Aujourd'huy, samedi 6 Juin, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Commissaires nommés pour faire l'examen d'un secret 
pour fixer le pastel. — Le S r de S 1 Michel a fait proposer 
à l'Académie de faire l'épreuve du secret qu'il a trouvé 
pour fixer les tableaux au pastel. La Compagnie a prié 
M. Bachelier et M. Roslin de vouloir bien en faire l'essay, 
pour en faire leur rapport à l'Académie. 

Lecture. — Le Secrétaire a fait lecture d'une des 
anciennes Conférences rédigées par M. Testelin et lue à 
l'Académie en présence de M. Colbert. Le sujet est sur 
l'Ordonnance. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— N. S. Adam — Le Moyne — Le B. de 
Besenval — Dandré-Bardon — Halle — Vien 

— Pajou — Lépicié — L. Lagrenée — Roslin 
S. — J. P. Le Bas — Le Clerc — Vénevault — 
Bellengé — Brenet — Beau/ort — Gois — 
Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Jeaurat, Rect., suppléé par M. Coustou. — 
M. Adam Prof. — Il est resté i3 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Juin, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la lecture des délibé- 
rations arrêtées pendant le Quartier. 



102 [i77 2 

Médailles du Quartier. i ve : Bouillard, P.; 2 e : Taunay, 
P.; 3 e : Collet, S. — Avant la séance, MM. les Officiers en 
exercice pendant le Quartier, conjointement avec MM. les 
Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour 
juger les Prix qui sont accordés tous les trois mois sur les 
académies des Élèves, ont jugé que 

Bouillard, P., a mérité la première Médaille, 
Taunay, P., la seconde, 
et Collet, S., la troisième. 

Le Directeur continué. — Ensuitte, conformément aux 
articles IX-XI et XXV des Statuts, qui établissent la liberté 
que l'Académie conserve de changer plusieurs de ses Offi- 
ciers si Elle le juge à propos, l'Académie a décidé qu'il 
n'y auroit point de mutation. 

Approbation d'une École de dessin à Poictiers. — Le sieur 
Aujolles Pages a fait demander à l'Académie son authori- 
sation, à l'occasion d'une École de dessin qu'il a formée à 
Poitiers. L'Académie ne peut qu'approuver un établisse- 
ment avantageux à la propagation des Arts, et qui d'ail- 
leurs peut répandre des lumières utiles sur plusieurs pro- 
fessions méchaniques. En conséquence, Elle a chargé le 
Secrétaire d'écrire à M. Aujolles et de lui envoyer un extrait 
de la délibération. 

Lecture des délibérations. — En terminant la séance, le 
Secrétaire a fait lecture des délibérations arrêtées pendant 
le Quartier. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— N. S. Adam — Lemoyne — Dandré-Bardon 

— Vassé — Halle — Vien — Allegrain — L. 
Lagrenée — Belle — Amédée Van Loo — /. 
Bachelier — Caffiéri — D'Hue^ — Lépicié — 
Chardin — Brenet — De Wailly — Roslin S. 

— Vernet- — Vénevault — Guérin — Le Comte 

— Le Clerc — Robert — E. Dumont — 
Valade — Berruer — Beau/or t — Cochin. 



1772] IQ 3 

M. Pierre Dir. — M. Coustou, Rect., abs. — M. Lépicié Adj. à 
Prof. 

Aujourd'huy, samedi 4 Juillet, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Lecture. — Le Secrétaire a rempli la séance par la lec- 
ture de la dernière des Conférences rédigées par M. Teste- 
lin, et tenues en présence de M. Colbert, dont le titre est 
« sur la Couleur. » 

M. Lépicié, Adj., nommé pour exercer le mois de Juillet. 
— M. Belle, Professeur en mois, a prié l'Académie de per- 
mettre que M. Lépicié, Adjoint à Professeur, remplît à sa 
place l'exercice du mois présent, se proposant en même 
temps de remplir celui du mois d'Aoust prochain, auquel 
M. Lépicié aurait été nommé, à tour de rôle, pour exercer 
à la place de M. Falconet. L'Académie y a donné le con- 
sentement qu'il desiroit. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lépicié — 
Lemoyne — Dandré-Bardon — Halle — Belle 

— Pajou — /. Bachelier — D'Hueq — Briard 

— Chardin — Roslin S. — /. P. Le Bas — 
Brenet — Le Prince — Vénevault — Drouais 

— Beaufort — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. Lépicié Adj. à Prof. — 
Il est resté 12 jettons. 

Aujourd'huy, vendredi 24 Juillet, lAcadémie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Portraicts ordonnés aux Peintres agréés. — La Compa- 
gnie s'est occupée de la distribution des ouvrages ordonnés 
tant aux Peintres de Portraicts, agréés, qu'aux Graveurs, 
et il a été arrêté que les Portraicts de M. Halle et de 
M. Vassé seront peints par M. Aubry, et les Portraicts de 
M. Vien et de M. Allegrain seront peints par M. Duplessis. 

Portraits ordonnés aux Graveurs agréés. — Quant aux 



104 [!77 2 

Graveurs, le Portraict de M. Carie Van Loo a été de nou- 
veau ordonné à M. Flipart, les Portraicts de M. Bouchar- 
don et de M. Coustou à M. Beauvarlet et les Portraicts de 
M. Dumont et de M. Le Moyne le père à M. de S x Aubin. 
Ordre de leur écrire. — Comme quelques-uns de ces 
Graveurs, agréés depuis longtemps, sont en retard sur leurs 
ouvrages de réception, l'Académie a chargé le Secrétaire 
de leur écrire et de sçavoir s'ils sont avancés et dans quel 
temps ils peuvent avoir achevé. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coastou — 
Lépicié — Dandré-Bardon — Vassé — Aile- 
grain — Halle — Vien — Pajou — L. Lagre- 
née — Caffiéri — Amédée Van Loo — Char- 
din — Le Prince — J. P. Le Bas — Mouchy 
— Le Clerc — Le Comte — Bellengé — 
Taraval — Beau fort — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. Belle Prof. 
Aujourd'huy, samedi i er Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lecture. — Le Secrétaire a fait la lecture de la vie de 
M. Galloche, Peintre, Chancelier et Recteur, écritte par feu 
M. l'Abbé Gougenot, Honoraire Associé libre, et lue à 
l'Académie pour la première fois le 4 Juillet J767. 

Indication de l'assemblée. — L'assemblée pour l'examen 
des Grands Prix a été fixée au samedi 22 du présent mois. 
Pierre — J. Du Mont le Rom . — Coustou 
— Belle — Mariette — Le Moyne — D'A^ain- 
court — Halle — Dandré-Bardon — Vien — 
L. Lagrenée — Pajou — Briard — Lépicié — 
Gois — Drouais — Chardin — Brenet — 
Berruer — Roslin S. — Beaufort — J. P. Le 
Bas — Vénevault — Le Prince — Taraval — 
D'Hue^ — Vien — Cochin. 



i77 2 J IQ 5 

M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. Belle Prof. 

Aujourd'huy, samedi 22 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée, extraordinairement et par convocation générale, pour 
l'examen des tableaux et bas-reliefs faits par les Élèves 
pour concourir aux Grands Prix. 

Arrête' concernant les Grands Prix. — Après avoir exa- 
miné ces tableaux et bas-reliefs, lAcadémie a arrêté que 
les prix de l'année présente seroient accordés ; Elle a aussi 
arrêté que le premier Prix de Peinture, mis en réserve en 
l'année 1770, sera accordé, que cependant il ne sera jugé 
qu'après que celui de l'année présente aura été accordé et 
ne prendra rang qu'après lui. 

A l'égard des Seconds Prix, tant en Peinture qu'en 
Sculpture, mis aussi en réserve en la même année 1770, le 
Second Prix de Peinture continuera d'être réservé, et celui 
de Sculpture sera accordé. 

Les tableaux et bas-reliefs seront exposés dans l'Acadé- 
mie le jour de la feste de S 1 Louis, et ils seront jugés par 
MM. les Officiers et Académiciens le samedi 29 du présent 
mois. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Belle — Jeaurat — Pigalle — Lemoyne — 
Watelet — Baschi — Bergeret — Soufflot — 
D'A^aincourt — Le B. de Besenval — Dandré- 
Bardon — Vien — Vassé — Pajou — Halle — 
N. S. Adam — Amédée Van Loo — /. Bache- 
lier — D'Hueq — Lépicié — Doyen — Ver- 
net — Chardin — Briard — Le Comte — 
Brenet — J. P. Le Bas — Le Prince — Le 
Clerc — Bellengé — Taraval — Berruer — 
Gois — Mouchy — E. Dumont — Le Vasseur 

— Beaufort — Dro'ùais — Robert — Cochin. 



io6 [1772 

M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. Belle Prof. — Il est 
resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 29 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour juger les tableaux et 
bas-reliefs faits par les Élèves pour concourir aux Grands 
Prix. Les sujets donnés sont, pour la Peinture, les Enfants 
de Niobé tués par Apollon et Diane, et, pour la Sculpture, 
le Repas de Balthazar. 

Jugement des Prix. i eT Prix de Peinture : Jombert ; 
i er Prix de Peinture réservé en iyjo : Le Monnier. 
jer p r ix de Sculpture : De Laistre; 2 e Prix de Peinture; 
mis en réserve; 2 e Prix de Sculpture : Ségla; 2 e Prix 
réservé en 1770 : Louis Le Verd. — L'Académie ayant 
procédé au jugement des Grands Prix, ainsi qu'il a été 
arrêté dans l'assemblée du 2 Septembre 1758, les suffrages 
recueillis et comptés par les Commissaires en présence de 
l'assemblée, le S r Pierre Charles Jombert, de Paris, âgé de 
24 ans, Elève de M. Du Rameau, qui a fait le tableau mar- 
qué E, a été jugé mériter le Premier Prix de Peinture. 

Ensuitte on a procédé à accorder le Premier Prix de 
Peinture mis en réserve en l'année 1770, et le sieur Anis- 
set Charles Le Monnier, de Rouen, âgé de 27 ans, Elève 
de M. Vien, qui a fait le tableau marqué G, a été jugé le 
mériter. 

Le Premier Prix de Sculpture a été accordé au S r Fran- 
çois Nicolas de Laistre, de Paris, âgé de 27 ans, Élève de 
M. Vassé, qui a fait le bas-relief marqué L. 

Il a été arrêté que le Second Prix de Peinture, qu'on 
s'étoit proposé de donner, ne seroit point accordé et seroit 
mis en réserve. 

Le Second Prix de Sculpture a été accordé au S r André 
Ségla, de Marseille, âgé de 24 ans, Elève de M. Coustou, 
qui a fait le bas-relief marqué K. 

Le Second Prix de Sculpture, mis en réserve en l'année 
1770, a été accordé au sieur Louis Le Verd, de S 1 Omer, 



1772] 107 

âgé de 27 ans, Élève de M. Caffiéri, qui a fait le bas-relief 
marqué M. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Belle — Baschi — L. Lagrenée — Lemoyne 

— Montullé — Bergeret — Pajou — Dandré- 
Bardon — Caffiéri — N. S. Adam — Halle' 

— J. Bachelier — Améde'e Van Loo — UHue^ 

— Briard — Lépicié — Sue — Chardin — 
J. P. Le Bas — Le Prince — Le Clerc — 
Jeaurat de Bertry — Taraval — Gois — Mou- 
chy — Bellengé — E. Dumont — Berruer — 
Valade — Droiiais — Vénevault — Brenet — 
Guérin — Wille — Beaufort — Demachy — 
Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. Allegrain Prof. 

Aujourd'huy, samedi 5 Septembre , l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

Mort de M me Roslin. — Le Secrétaire a notifié la mort 
de Demoiselle Giroust, Madame Roslin, épouse de M. Ros- 
lin, Conseiller, décédée le 3i Aoust, âgée de 38 ans ou 
environ. — 37 ans 7 mois. 

Indication du Concours pour le prix d'Expression. — 
Il a été arrêté que le Concours pour le Prix de l'Expres- 
sion sera ouvert le mardi 22 Septembre, pour être jugé le 
samedi suivant. Cet exercice sera présidé par M. Adam, 
Professeur, nommé à son rang. 

Lecture. — Ensuitte, pour remplir la séance, le Secré- 
taire a fait la lecture de la vie de M. Oudry, écritte par feu 
M. l'Abbé Gougenot, Honoraire Associé libre, lue pour la 
première fois dans l'assemblée du jo Janvier 1761. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Allegrain — Lemoyne — Dandré-Bardon 

— Halle — Vien — Lépicié — Le Clerc — 



108 [i77 2 

Chardin — Droliais — Bellengé — Taraval 
— Vénevault — Gois — J. Guay — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. Allegrain Prof. — Il 
est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 26 Septembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour le jugement du 
Prix fondé par M. le Comte de Gaylus, Honoraire Ama- 
teur, concernant l'étude des Têtes et de l'Expression. Le 
sujet, donné par M. Adam, Professeur, qui a présidé à cet 
exercice, est une Tête d'homme représentant la Joye. 

Médailles du Quartier. i re : T aminé , S.; 2 e : Moitte, 
P.; 3 e : Châtelain P. — Avant la séance, MM. les Officiers en 
exercice conjointement avec MM. les Directeurs, Recteurs 
et Adjoints à Recteur, assemblés pour le jugement des Prix 
qui sont accordés tous les trois mois sur les académies 
des Élèves, ont jugé que : 

Tamine, S., a mérité la première Médaille; 

Moitte, P., la seconde, 

et Châtelain, P., la troisième. 

Prix de l'Expression mis en réserve. — La Compagnie, 
après avoir examiné les Têtes dessinées et modelées par 
les Élèves pour concourir au Prix des Têtes et de l'Ex- 
pression, a mis en réserve ce Prix, les ouvrages des con- 
currans ayant été trouvés trop foibles. 

M. Caffiéri nommé Adjoint pour le mois prochain. — 
M. Bachelier, Professeur, qui devoit exercer le mois d'Oc- 
tobre, a prié l'Académie de l'en dispenser, étant actuelle- 
ment incommodé. En conséquence, l'Académie a nommé, 
à son rang, M. Caffiéri, Adjoint à Professeur, pour remplir 
cet exercice. La lecture des délibérations a été remise à 
l'assemblée prochaine 1 . 

1. Il y avait d'abord ces deux lignes barrées : « En terminant 
la séance, le Secrétaire a fait lecture des délibérations arrêtées 
pendant le Quartier. » 



i77 2 l I0 9 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Lemoyne — Dandré-Bardon — Aile grain 

— Berger et — L. Lagrenée — Halle — Vien 

— Belle — Pajou — Caffiéri — N. S. Adam 

— Amédée Van Loo — J. Bachelier — D'Hue\ 

— Lépicié — Le Prince — Chardin — Vernet 

— J. P. Le Bas — Le Clerc — Gois — Bre- 
net — Bellengé — Demachy — De Wailly 

— Taraval — Le Comte — Vénevault — E. 
Dumont — Beaufort — Le Vasseur — Pas- 
quier — Robert — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Dumont Rect. — M. Caffiéri Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 3 Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

M T Van Loo nommé Professeur pour le Prix de l'Ex- 
pression. — M r Vanloo, Professeur, a été nommé, à son 
rang, pour présider, l'année prochaine, au Concours pour 
l'étude des Têtes et de l'Expression. 

Lecture. — Le Secrétaire a fait lecture de la Vie de M. Du 
Vivier, Graveur de Médailles, Académicien, écritte par feu 
M. Gougenot, Honoraire Associé libre, et lue, pour la 
première fois, dans l'assemblée du 5 Février 1763. 

Visite à M. Vasse'. — La Compagnie a prié M. Le Moyne, 
ancien Directeur, et M. Caffiéri, Adjoint à Professeur, de 
vouloir bien faire visite, de sa part, à M. Vassé, Profes- 
seur, qui est dangereusement malade. 

/. Du Mont le Rom. — Le Moyne — Caf- 
fiéri — Coustou — D'Hue^ — Dandré-Bar- 
don — Halle — Pajou — Lépicié — Chardin 
— Roslin S. — Vénevault — Taraval — J. 
P. Le Bas — Le Clerc — Berruer — Le 
Comte — Gois — Beaufort — Bellengé — 
Cochin. 



no [ï77 2 

M. Pierre Dir. — M. Du Mont Rect. — M. Caffiéri Adj. à Prof. 
— II est resté 9 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3i Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Lecture. — Ne s'estant présenté aucune affaire, pour 
remplir la séance, le Secrétaire a fait lecture de la Vie de 
M. Le Lorrain, Sculpteur, écritte par feu M. l'Abbé Gou- 
genot, Honoraire Associé libre, lue à l'Académie, pour la 
première fois, le 5 Décembre 1761. 

Rapport de la visite à M. Vassé. — M . Le Moyne, Ancien 
Directeur, et M. Caffiéri, Adjoint à Professeur, chargés, 
par la précédente délibération, de faire visite à M. Vassé, 
Professeur, ont rapporté à l'Académie qu'il continue à être 
en grand danger, quoiqu'il y ait quelque commencement 
de mieux. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Coustou — Caffiéri — Dandré-Bardon — 
Halle — Vien — Aile grain — L. Lagrenée — 
Belle — Pajou — J. Bachelier — N. S. Adam 

— Amédée Van Loo — D'Hueç — Briard — 
Lépicié — Roslin S. — Chardin — J. P. Le Bas 

— Brenet — Le Prince — Berraer — Beau- 
fort — Gois — Le Comte — Drouais — Vé- 
nevanlt — Taraval — Bellengé — Mouchy — 
Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Du Mont Rect. — M. De La Grenée Prof. 

Aujourd'huy, samedi 7 Novembre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lecture. — Le Secrétaire a fait lecture d'une des Confé- 
rences de feu M. Massé, Conseiller, sur les Élèves et sur 
leurs devoirs. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — L. La- 
grenée — Le Mqyne — Coustou — Mariette 



177 2 ] IXI 

— Le Ch er de Valory — Caffiéri — - Dandré- 
Bardon — D' A\aincourt — D'Hueq — Halle 

— Pajou — Lépicié — Briard — Chardin — 
Vernet — Roslin S. — Bellengé — Le Prince 

— J. P. le Bas — Gois — Taraval — Le 
Comte — Vénevault — Berruer — Beaufort 

— Bridan — De Wailly — Cochin. 



M. Pierre, Dir., abs. — M. Du Mont Rect. — M. De La Grenée 
Prof. — 11 est resté 14 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 28 Novembre , l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Mort de M v Roëttiers le fils. — Le Secrétaire a notifié 
la mort de M r Charles Norbert Roëttiers, Graveur général 
des Monnoyes de France, Académicien, fils de M. Roëttiers, 
Conseiller, décédé à Paris le 19 du présent mois, âgé de 
52 ans. 

Ne s'étant présenté aucune autre affaire, l'Académie a 
terminé la séance. 

J. Du Mont le Rom. — Lemoyne — L. La- 
grenée — Coustou — D'A^aincourt — Dan- 
dré-Bardon — Caffiéri — Allegrain — Halle 

— Vien — Belle — Pajou — Amédée Van Loo 

— /. Bachelier — D'Hue^ — Lépicié — Ros- 
lin S. — Chardin — J. P. Le Bas — Le Prince 

— Le Clerc — Vénevault — Desportes — Ro- 
bert — Le Comte — Mouchy — Brenet — 
Droilais — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Vien Prof. 

Aujourd'huy, samedi 5 Décembre, l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

Mort de M. Vassé, Professeur. — En ouvrant la séance, 
le Secrétaire a notifié la mort de M r Vassé, Sculpteur, Pro- 



ir2 [*77 2 

fesseur, décédé â Paris au Louvre, le i er du présent mois, 
âgé de 55 ans et demi. 

Lecture. — Ensuitte il a fait lecture d'une seconde Con- 
férence de feu M r Massé, Conseiller, lue, pour la première 
fois, à l'Académie le 8 Novembre 1749; elle traite de la 
nécessité de bien connoistre l'Antique et l'Anatomie. 

Cours d'Anatomie. — En terminant la séance, le Secré- 
taire a prévenu la Compagnie que M r Sue , Professeur 
d'Anatomie, a ouvert un cours d'Anatomie démontrée sur 
le naturel en faveur des Elèves de l'Académie; il se tient 
dans l'Amphithéâtre de l'Hôpital de la Charité. 

Pierre — J. Du Mont le Rom, — Vien — 
Watelet — Lemoyne — Coustou — Mariette 

— Caffiéri — Dandré-Bardon — Halle — 
Allegrain — L. Lagrenée — /. C. Ro'èttiers 

— Lépicié — D'Hueq — Briard — Vernet — 
Roslin S. — /. P. Le Bas — Le Clerc — 
Vénevault — Des Portes — Mouchy — J. 
Guay — Bridan — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Du Mont Rect. — M. Vien Prof. — Il est 
resté 7 jettons. 

Aujourd'huy, jeudi 3i Décembre, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la relevée du Quar- 
tier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

Médailles du Quartier : i re : Bonvoisin, P.; 2 e : Perrin, 
P.; 3 e : Delorme, S. — Avant la séance, MM. les Officiers 
en exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, Rec- 
teurs et Adjoints à Recteur, étant assemblés pour le juge- 
ment des Prix qui sont accordés tous les trois mois aux 
Élèves sur leurs académies d'après nature, ont jugé que 

le nommé Bonvoisin, P., a mérité la première médaille, 

Perrin, P., la seconde, 

et De Lorme, S., la troisième. 



i77 2 J n3 

Députation à M. le Marquis de Marigny. — Suivant 
l'usage, l'Académie a arrêté que MM. les Officiers en exer- 
cice iront en Députation chés Monsieur le Marquis de 
Marigny, Commandeur des Ordres du Roy, Conseiller 
d'État, Directeur et ordonnateur général de ses Bâtimens, 
etc., pour le complimenter au sujet de la nouvelle année; 
M. le Directeur voudra bien s'informer du jour où il 
pourra recevoir et en faire avertir les Officiers qui com- 
posent la Députation. 

Lettre. — Ensuitte le Secrétaire a fait lecture d'une lettre 
de compliment adressée à la Compagnie à l'occasion du 
renouvellement de l'année par M. Milet Francisque, Aca- 
démicien, présentement à Versailles. 

M. Doyen nommé pour professer. — L'Académie a nommé, 
à son rang, M. Doyen, Adjoint à Professeur, pour exercer 
le mois prochain à la place de M. Dandré-Bardon, dont la 
santé foible ne lui permet pas de remplir cet exercice. 

Assemblée remise. — L'assemblée du mois de Janvier 
étant trop prochaine de celle-cy, l'Académie l'a remise au 
samedi 9 Janvier. 

En terminant la séance, le Secrétaire a fait lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Mon- 
tulle — Sou/flot — Vien — Lemoyne — Cous- 
tou — Dandré-Bardon — Pigalle — Le C/i er 
de Valory — Halle — Allegrain — N. S. 
Adam — L. Lagrenée — Belle — Bridan — 
Amédée Van Loo — /. Bachelier — Caffiéri 
— Doyen — D'Hue^ — Lépicié — Briard — 
Siie — Wille — Chardin — Pasquier — De 
la Tour — Roslin S. — J. P. Le Bas — Ver- 
net — Le Prince — Le Clerc — Jeaurat de 
Bertry — Demachy — Gois — Brenet — 
Valade — Voiriot — E. Dumont — P. L'En- 
fant — Mouchy — Le Comte — Guérin — 
Berruer — Bellengé — Hiïet — Robert — 
Vénevault — Taraval. 
vin 8 



ii4 



[i773 



r 7 73. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Doyen 
Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 9 Janvier, l'Acade'mie a fait l'ouver- 
ture de ses assemblées. 

Rapport de la Députation. — En ouvrant la se'ance, 
MM. les Officiers, nommés pour aller en Députation chés 
Monsieur le Marquis de Marigny, Directeur et Ordonna- 
teur général des Bâtimens du Roy, ont rendu compte de 
l'audience favorable qu'ils en ont eue le 8 de ce mois. 

Lecture de diverses lettres. — Le Secrétaire a fait lecture 
de plusieurs lettres de compliments adressées à la Compa- 
gnie : 

De MM. les Officiers Professeurs de l'Académie de pein- 
ture établie à Marseille ; 

De M. Jeaurat, Recteur, présentement à Versailles; 

De M. Natoire, ancien Recteur, Directeur de l'Académie 
de France à Rome ; 

De M. Descamps, Académicien, présentement à Rouen; 

De M. Loutherbourg, Académicien, présentement à 
Londres. 

La lecture des Statuts, qu'il est d'usage de faire en cette 
Assemblée, a été remise à l'Assemblée prochaine. 

Lecture par M. Le Prince. — M. Le Prince, Conseiller 
de r Académie, a commencé la lecture de la Première Par- 
tie d'un Traitté de sa composition sur la peinture dans le 
genre du Paysage. La Compagnie lui en a témoigné sa 
satisfaction. 



177^] 1 1 5 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Doyen — Watelet — Pajou — Montullé 

— D'A^aincourt — Dandré-Bardon — L. La- 
grenée — Halle — Vien — Lépicié — D'Hueç 

— Gois — Chardin — Allegrain — E. Dumont 

— Vernet — Briard — Bellengé — Roslin S. 

— Le Clerc — Le Comte — Brenet — J. P. 
Le Bas — Le Prince — Boiqot — Vénevault 

— Robert — Monchy — Beaufort — Pasquier 

— Bridan — Hïiet — Cochin. 

M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Doyen Adj. à Prof. 
— Il est resté 10 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3o Janvier, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Lettre de M. Saly. — Le Secrétaire a fait lecture d'une 
lettre de compliment adressée à la Compagnie par M r Saly, 
Adjoint à Professeur, présentement à Copenhague. 

Don des portraits de Raphaël, d'Annibal Carrache et de 
M r Errard, par M. Caffiéri. — M. Caffiéry, Adjoint à 
Professeur, a prié la Compagnie d'accepter le don qu'il lui 
offre des bustes de Raphaël et d'Annibal Carrache, qu'il 
a fait mouler sur les marbres qui ornent leurs tombeaux 
placés dans l'église de la Rotonde, érigés par Carie Maratte. 
Il y a joint le médaillon de Charles Errard, de Nantes, 
Peintre et Architecte, l'un des douze Anciens lors de l'éta- 
blissement de l'Académie, le premier nommé par le Roy à 
la place de Directeur de l'Académie de France établie à 
Rome en 1666. Ce médaillon est moulé sur le marbre qui 
est au tombeau de M. Errard, dans l'église de S 1 Louis 
des François à Rome. La Compagnie a témoigné à M. Caf- 
fiéri sa reconnoissance du don qu'il lui fait d'objets aussi 
intéressans pour l'Académie 4 . 

1. « Voyés à la fin du Registre les épitaphes qui sont à ces 
tombeaux. » — Ces épitaphes n'ont pas été transcrites sur le 
registre. 



u6 [i77 3 

Indication de la nomination au Professorat. — L'Acadé- 
mie a arrêté qu'Elle procéderoit à remplir la place de Pro- 
fesseur vacante par le décès de M. Vassé, dans l'assemblée 
du dernier samedi du mois de février prochain. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Doyen — Dandré-Bardon — Coustou — 
L. Lagrenée — Halle — Vien — Pajou — J. 
Bachelier — Amédée Van Loo — Caffiéri — 
D'Huej — M. A. C halle — Lépicié — J. P. 
le Bas — Le Clerc — Le Prince — Vénevault 

— Mouchy — Brenet — Bellengé — Beaufort 

— Bridan — Le Comte — Hiiet — Taraval 

— De Wailly — Cochin — Le Comte (une 
seconde fois) — E. Dumont — Vénevault (une 
seconde fois). 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Halle Prof. 

Aujourd'huy, samedi 6 Février, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lecture des Statuts. — Le Secrétaire a fait lecture des 
Statuts de l'Académie, ainsi qu'il est d'usage au commen- 
cement de chaque année. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Halle — Coustou — le B on de Besenval — 

— Vien — L. Lagrenée — Caffiéri — D'Hue^ 

— Lépicié — Chardin — Roslin S. — Bellengé 

— J. P. Le Bas — Taraval — Hiiet — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Halle Prof. — 
Il est resté 4 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Février, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. Caffiéri fait Professeur. — L'Académie a procédé à 
remplir la place de Professeur, vacante par le décès de 



i 7 73] H7 

M. Vassé. M r Caffiéri, Adjoint à Professeur, a été nommé 
Professeur. 

Indication des esquisses. — En terminant la séance, le 
Secrétaire a proposé de désigner le jour auquel il sera 
donné aux Elèves un sujet pour les esquisses, dont le choix 
se fera pour être admis à l'épreuve des Académies, peintes 
et modelées d'après nature, sur laquelle épreuve seront 
ensuitte choisis ceux qui concourreront aux Grands Prix. 
Il a été arrêté que ce sera le mercredi 3 Mars prochain, et 
que ces esquisses seront jugées le samedi suivant. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Halle — Coustou — Watelet — Mariette 

— D'Aqaincourt — Vien — Dandré-Bardon 

— Allegrain — Belle — Pajou — N. S. Adam 

— Amédée Van Loo — Caffiéri — J. Bache- 
lier — D'Hueq — Lépicié — M. A. C halle — 
Beaufort — Sue — Chardin — J. C. Ro'èttiers 

— Vernet — Roslin S. — J. P. Le Bas — Le 
Prince — Le Clerc — Bridan — Taraval — 
Le Comte — Mouchy — Vénevault — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou Prof. 

Aujourd'huy, samedi 6 Mars, l'Académie s'est assemblée 
pour juger les esquisses des Elèves qui se sont présentés 
pour concourir aux Grands Prix. 

Jugement des esquisses des Élèves; indication de l'épreuve 
des académies. — L'Académie, après avoir vu les esquisses 
des Élèves, a admis à l'épreuve des académies, peintes et 
modelées d'après nature, entre les Peintres, les nommés 
Van Loo, Moitte, David, Bidault, Peyron, Lionnois, et, 
entre les Sculpteurs, Simon, Ségla, Pasquier, Auger, La 
Bussière, Desmures, pour commencer le jeudi 18 Mars et 
continuer jusqu'au samedi 20 inclusivement, et pareille- 
ment, entre les Peintres, les nommés Jombert, Sevin, 
d'Afrique, Charton, Lang, Girod, et, entre les Sculpteurs, 



n8 [ J 77 3 

De Seine, Dardel, Albert, Landragin et De Voge, pour 
être admis à la même épreuve le lundi suivant jusqu'au 
24 Mars inclusivement. 

Présent fait par M me Tocqué du portrait gravé de feu 
son époux. — Madame Tocqué, fille de M. Nattier, Pro- 
fesseur, et veuve de feu M. Tocqué, Conseiller de l'Acadé- 
mie, a fait présenter à la Compagnie une estampe encadrée 
du portrait de son époux qu'elle a fait graver d'après le 
tableau de M r Nattier, son père, et elle a déclaré que son 
intention étoit d'en présenter une épreuve à chacun des 
Membres de l'Académie, aussitost qu'elle aura pu en faire 
imprimer le nombre nécessaire à cet effet. L'Académie a 
chargé le Secrétaire d'écrire à Madame Tocqué pour lui 
faire ses remerciemens d'un présent aussi intéressant que 
le portrait d'un de ses membres les plus distingués par ses 
talens et dont Elle conserve chèrement le souvenir. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Pajou — Coustou — De Voyer d'Argenson 

— Bergeret — Montullé — D'A^aincourt — 
Chardin — Dandré-Bardon — L. Lagrenée — 
Halle — Vien — Belle — D'Hué? — Aile- 
grain — Amédée Van Loo — J. Bachelier — 
Caffiéri — Doyen — Briard — Lépicié — 
Roslin S. — Le Clerc — Hilet — Gois — Ta- 
raval — Beau fort — Berruer — Bellengé — 
Bridan — Le Comte — Mouchy — Cochin. 

M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou Prof. — 
Il est resté 10 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Mars, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la lecture des délibé- 
rations arrêtées pendant le Quartier : 

Médailles du Quartier. 1™ : Collet, S.; 2 e : Van Loo, P.; 
3 e : Lortat, S. — Avant la séance, MM. les Officiers en 
exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, Recteurs 
et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les Prix qui 



1773] r 19 

sont donnés tous les [trois] mois sur les académies des 
Élèves, ont accordé 

la première Médaille à Collet, S., 
la seconde à Van Loo, P., 
et la troisième à Lortat, S. 

Mort de M. Francin. — En ouvrant la séance, le Secré- 
taire a notifié la mort de M. Francin, Sculpteur, Adjoint 
à Professeur, décédé au Bourg-la-Reine, près Paris, le 19 
du présent mois, âgé de 72 ans. 

Élèves admis aux Grands Prix.. Peintres : Van Loo, 
David, Peyron, Char ton, Bidault, Moitte. Sculpteurs : 
Simon, Ségla, Pasquier, Auger, La Bussière, Dardel. — 
L'Académie, après avoir vu les académies des Élèves, 
peintes et modelées d'après nature, jointes aux esquisses 
qu'ils avoient faittes, pour obtenir de concourir aux Grands 
Prix, a admis, dans la Peinture : Van Loo, David, Peyron, 
Charton, Bidault, Moitte, et, dans la Sculpture : Simon, 
Ségla, Pasquier, Auger, La Bussière et Dardel. 

M. Challes, Chevalier de l'Ordre du Roy. — M. Challes, 
Professeur pour la Perspective, a fait part à la Compagnie 
de la grâce que le Roy luy a faitte, en l'honorant du cor- 
don de l'Ordre de S 1 Michel. 

Figure des places. — Il a été arrêté que, dans les pre- 
miers jours du mois d'Avril, les Élèves concourreront pour 
les places de l'École, ainsi qu'il est d'usage de le faire au 
commencement d'Octobre. 

Lecture des délibérations. — En terminant la séance, le 
Secrétaire a fait lecture des délibérations arrêtées pendant 
le Quartier. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Pajou — Le Ch ev de Valory — Bergeret 

— Montullé — Dandré-Bardon — D'Açain- 
court — Vien — L. Lagrenée — Halle — 
Allegrain — Belle — Caffiéri — Amédée Van 
Loo — Doyen — D'Hue\ — M. A. C halle — 
Chardin — Le Prince — Le Clerc — Le Bas 



120 \M1^ 

— E. Dumont — Drouais — Brenet — Dema- 
chy — Guérin — Bellengé — Berruer — Vé- 
nevault — Le Comte — Taraval — Bridan — 
Mouchy — Le Vasseur — Beaufort — Gois 

— Hûet — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou, pour M. Jeaurat, Rect. -r- 
M. Caffiéri Prof. 

Aujourd'huy, samedi 3 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Le Secrétaire a commencé la lecture des Discours pro- 
noncés dans les Conférences de l'Académie par M. Ant. 
Coypel, Premier Peintre du Roy. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Caffiéri — Lemoyne — D A^aincourt — Le 
Ch er de Valory — Dandré-Bardon — Halle 

— Pajou — Chardin — Roslin S. — Le Clerc 

— UHue\ — Lépicié — Bellengé — Bridan 

— Taraval — Vénevault — Gois — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. pour M. Jeaurat. — 
M. Caffiéri Prof. — Il est resté 9 jettons. 

Aujourd'huy, vendredi 3o Avril, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Présent des portraits en plâtre donnés par M. Caffiéri, 
de Michel-Ange Buonarotti et de Pietro Berettini, de Cor- 
tone, et un dessin du portrait de M. Lemoyne. — M. Caf- 
fiéri, Professeur, a fait présent à l'Académie des bustes en 
plâtre de Michel-Ange Buonarotti, Peintre, Sculpteur et 
Architecte, et de Pierre Berettini, de Cortone, Peintre et 
Architecte, moulés sur les bustes en marbre qui sont sur 
leurs tombeaux; celui de Michel-Ange Buonarotti à Flo- 
rence, dans l'église de S te Croix, et celui de Pierre Béret- 



1773] i2i 

tînt, à Rome, dans l'église de S te Martine 1 . Il y a joint le 
portrait de M. Le Moyne, Premier Peintre du Roy, et 
Professeur de l'Académie, ou du moins désigné comme tel 
et comme dessiné par feu M. Jean-Baptiste Massé, son 
ami 2 , dessin d'autant plus intéressant qu'on n'a point de 
portrait certain de ce célèbre Artiste. L'Académie a fait ses 
remerciemens à M. Caffiéri de ces présents, qui lui sont 
d'autant plus précieux qu'ils conservent la mémoire des 
grands hommes dont les rares talens sont toujours l'objet 
de son admiration. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Coustou — Caffiéri — D'A^aincourt — 
Dandré-Bardon — Halle — Vien — Aile- 
grain — L. Lagrenée — Pajou — Amédée 

Van Loo — J. Bachelier — D'Hueç — M. 
A. Challe — Lépicié — J. C. Roëttiers — 
Chardin — Roslin S. — J. P. Le Bas — Le 
Clerc — Vénevaalt — Bellengé — Beaufort 

— Mouchy — Bridan — Berruer — Taraval 

— Des Portes — Gois — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. pour M. Jeaurat. — 
M. Vanloo Prof. 

Aujourd'huy, samedi 8 May, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Agréement et réception de M. Porporati. — M. Charles 
Porporati, Graveur, né à Turin, âgé de 3o ans, a présenté 
à l'Académie de ses ouvrages pour être agréé. L'Académie, 
après avoir pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capa- 
cité, a agréé sa présentation, et, l'ouvrage qu'il a présenté 

i. « Voyés à la fin du Registre les épitaphes qui sont à ces 
tombeaux. » — Elles n'y sont pas plus que celles annoncées pré- 
cédemment. 

2. « Ce portrait est très douteux, et aucune des personnes de 
l'Académie qui avoient connu M. Le Moine ne l'y ont reconnu. » 



122 \M7?> 

étant gravé d'après le tableau de M. de Santerre, repré- 
sentant la chaste Suzanne, qui appartient à l'Académie, 
l'Académie a accepté cette planche pour son morceau de 
réception. En conséquence, l'Académie a reçu et reçoit le 
sieur Porporati Académicien, pour avoir séance dans ses 
assemblées et jouir des privilèges, prérogatives et honneurs 
attribués à cette qualité, à la charge d'observer les Statuts 
et Réglemens de l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant 
serment entre les mains de M. Pierre, Premier Peintre du 
Roy et Directeur. 

Indication du Comité. — L'Académie a arrêté que, le 
samedi 2Q de ce mois, MM. les Directeurs, anciens Direc- 
teurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, le Professeur en exer- 
cice, et, à tour de rôle : dans les Professeurs, M. Bachelier ; 
dans les Adjoints à Professeur, M. Lépicié; dans les Con- 
seillers, M. De la Tour, le Trésorier et le Secrétaire, et, 
dans les Académiciens, M. Voiriot, s'assembleront dans 
l'Académie, à neuf heures du matin, pour régler le rôle de 
la capitation de la présente année, ainsi que pour la reddi- 
tion des comptes de l'année 1772. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Mouchy 

— Coustou — Amédée Van Loo — Lemoyne 

— Pigalle — Caffiéri — Bergeret — Montullé 

— D'A^aincourt — Pajou — Dandré-Bardon 

— Allegrain — Halle — Vien — L. Lagrenée 

— Belle — Lépicié — D'Hue^ — Doyen — 
Briard — Brenet — Chardin — De la Tour 

— Vernet — Roslin S. — J. P. Le Bas — 
Porporati — Le Clerc — Le Prince — Tara- 
val — Boi^ot — Berruer — Gois — Bellengé 

— Bridan — Le Comte — Beaufort — Véne- 
vault — Droiiais — Wille — Le Vasseur — 
Cochin. 



1773] I23 

M. Pierre Direct. — M. Constou Rect. pour M. Jeaurat. — 
M. Vanloo Prof. — Il est resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 29 May, l'Académie s'est assemblée 
à l'ordinaire. 

Rapport du Comité de la reddition des comptes et de la 
capitation. — Le Secrétaire a rapporté que MM. le Direc- 
teur, les anciens Directeurs, Recteurs, Adjoints à Recteur 
et Officiers, nommés par la précédente délibération pour 
établir le rôle de la capitation de la présente année, s'étant 
assemblés le matin de ce même jour, le rôle en a été dressé 
et arrêté par lesdits Commissaires, nommés à cet effet. 
Copie en a été délivrée à M r le Trésorier, pour être par lui 
pourvu au recouvrement des sommes y imposées et à leur 
employ à l'acquit des droits dus au Roy et autres dépenses 
nécessaires à l'entretien de l'Académie. Ensuitte, il a été 
procédé à l'examen et à la reddition du compte de l'exer- 
cice de M. Chardin, Trésorier, pendant l'année 1772. Sur 
le rapport qui a été fait par lesdits Commissaires, l'Aca- 
démie a approuvé le rôle de la capitation et l'arrêté du 
compte. 

M. Clodion Michel agréé. — En marge les deux chiffres 
24 et 3. — Le S* Clodion Michel, Sculpteur, né à Nancy, 
âgé de 33 ans 1/2, a présenté de ses ouvrages. L'Académie, 
après avoir pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capa- 
cité, a agréé sa présentation, et l'Académie lui a accordé 
d'exécuter, pour sa réception, la figure de Jupiter, dont il 
a présenté le modèle. 

Estampes du portrait de M. Tocqué. — Les estampes du 
portrait de M. Tocqué, données par Madame sa veuve, ont 
été distribuées à la Compagnie. 

M. Briard, Adj. à Prof es., nommé pour exercer. — 
L'Académie a nommé, à son rang, M. Briard, Adjoint à 
Professeur, pour exercer le mois de Juin prochain à la 
place de M. Adam, Professeur, qui a prié la Compagnie de 
l'en dispenser à cause de la foiblesse de sa vue. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 



124 [ r 77 3 

— Lemoyne — Amédée Van Loo — Pigalle 

— Montullé — Le B. de Besenval — Dandré- 
Bardon — Desportes — Allegrain — Halle 

— Vien — Belle — Pajou — N. S. Adam — 
Doyen — D'Hueq — Lépicié — M. A. C halle 

— Chardin — De la Tour — Vernet — Ros- 
lin S. — J. P. Le Bas — Le Prince — Le Clerc 

— Voiriot — Le Comte — Droilais — Gois 

— Beaufort — Vénevault — Brenet — Ber- 
ruer — Boiçot — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou, Rect., abs., pour M. Jeaurat. — 
M. Briard Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 5 Juin, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Le Secrétaire a continué la lecture des Discours pronon- 
cés dans les Conférences de l'Académie par M. Antoine 
Coypel, Premier Peintre du Roy. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Briard 

— Dandrê-Bardon — Halle — Caffiéri — 
Chardin — Roslin S. — Le Clerc — Mouchy 

— Bellengé — Bridan — Des Portes — Beau- 
fort — Vénevault — Taraval — Le Comte — 
Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. pour M. Jeaurat. — 
M. Briard Adj. à Prof. — Il est resté 14 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 26 Juin, l'Académie s'est assemblée, 
par convocation générale, pour la lecture des délibérations 
arrêtées pendant le Quartier. 

Médailles du Quartier. i Te : Susanne, S.; 2 e : Desmures, 
S.; 3 e : Grognard, P. — Avant la séance, MM. les Officiers 
en exercice pendant le Quartier, conjointement avec 
MM. les Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, assem- 



177^] 125 

blés pour juger les Prix qui sont accordés tous les trois 
mois sur les académies des Elèves, ont jugé que : 
Susanne, S., a mérité la première Médaille ; 
Desmures, S., la seconde, 
et Grognard, P., la troisième. 
Lettre de M. le Directeur général concernant le Salon. 
— En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture d'une 
lettre de Monsieur le Marquis de Marigny, Commandeur 
des Ordres du Roy, Directeur et ordonnateur général de 
ses Bâtimens, etc., en datte du 19 Juin, adressée à 
M. Pierre, Premier Peintre du Roy et Directeur, dans 
laquelle il est dit que l'intention du Roy est qu'il y ait 
cette année Exposition de tableaux et modèles au temps 
accoutumé. Il observe que, lors de la dernière Exposition, 
le public auroit désiré plus de sévérité relativement à la 
décence des morceaux exposés à sa vue, et il charge 
M. Pierre de prévenir les membres de l'Académie, qui 
composent le Comité, d'être, cette année, un peu plus 
rigides à cet égard. M. le Directeur général ajoute qu'il 
compte d'ailleurs que les Officiers, qui ne sont pas sujets à 
la révision du Comité, feront dans leurs ouvrages un 
choix tel que les plaintes occasionnées par le Salon der- 
nier ne se renouvellent point. 

Continuation du Directeur et autres Officiers. — Ensuitte, 
conformément aux articles IX-XI et XXV des Statuts, qui 
établissent la liberté que l'Académie conserve de changer 
plusieurs de ses Officiers, si Elle le juge à propos, l'Aca- 
démie a arrêté qu'il n'y auroit point de mutation. 

En terminant la séance, le Secrétaire a fait lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — L. La- 
grenée — Coustou — Belle — Halle — Pajou 
— Briard — Amédée Van Loo — /. Bâche- 
lier — Caffiéri — D'Hueç — Lépicié — Char- 
din — Mouchy — Le Clerc — Valade — 
Gois — Bellengé — Des Portes — Brenet — 



126 [i77 3 

Pasquier — Robert — Taraval — Vénevault 
— Bridan — Voiriot — E. Dumont — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Belle Prof. 
Aujourd'huy, samedi 3 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Dans quelques assemblées précédentes , la Compagnie 
ayant observé que les Conférences écrittes par les Membres 
de l'Académie étoient peu nombreuses, et que les lectures 
qui en sont répétées les ramènent trop fréquemment, ce 
qui affoiblit l'intérest qu'on y peut prendre, le Secrétaire 
a proposé, pour occuper les assemblées d'une utile et en 
même temps agréable manière, d'y faire la lecture des 
plus fameuses poésies de l'Antiquité. Les fictions ingé- 
nieuses, les images sublimes et poétiques, jointes à la 
beauté des sujets, et aux connoissances qu'on en peut tirer 
pour l'allégorie et le costume, en sont d'autant plus utiles 
qu'elles sont le fondement de toute la poésie de nos Arts. 
La Compagnie a approuvé cette proposition. En consé- 
quence le Secrétaire a fait lecture du premier chant de 
l'Illiade d'Homère traduitte par Madame Dacier. 

Pierre — J . Du Mont le Rom. — Coustou — 
Belle — Halle — D'A^aincourt — Caffiéri — 
Vien — D'Hueç — Lépicié — Chardin — 
Roslin S. — Le Clerc — J. P. Le Bas — E. 
Dumont — Vénevault — Bridan —~ Gois — 
Beaufort — Taraval — Hïïet -a Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Belle Prof. — Il est 
resté 6 jettons. — M. Lépicié faisant pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedi 3i Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. le Marquis de Marigny remet l& Direction des Bâti- 
mens du Roy à M. le Contrôleur général. Lettre de M. le 



1773] **7 

M is de Marigny. — M. le Directeur a fait part à la Com- 
pagnie qu'il avoit eu l'honneur de voir Monsieur le Mar- 
quis de Marigny à Compiègne, qui l'avoit chargé de dire 
de sa part à l'Académie qu'il conserveroit pour Elle le 
même intérest qu'il avoit toujours eu ; qu'il avoit sacrifié 
dans le moment le sentiment au désir de lui procurer de 
plus grands avantages. 

Députation remise. — M r le Marquis de Marigny ayant 
eu la bonté de présenter M. le Directeur à M r le Contrôl- 
eur général 1 , il en a été reçu de la manière la plus favo- 
rable, et, sur la demande qui lui a été faite d'accorder la 
permission à la Compagnie d'aller en députation lui rendre 
ses hommages, M. le Controlleur général a eu la bonté de 
répondre que, malgré le plaisir avec lequel il la recevroit, 
il ne pouvoit se résoudre à déranger des Artistes occupés, 
et a remis à son retour à Paris de les recevoir. 

L'Académie, pénétrée des sentimens de bonté que M. le 
Marquis de Marigny lui témoigne dans cette occasion, et 
se rappelant toutes les grâces qu'il lui a obtenues, a arrêté 
qu'elle iroit en Députation lui marquer toute la vivacité 
de sa reconnoissance. 

Réception de M. Jollain, P. — Le S r Nicolas-René Jol- 
lain, de Paris, Peintre d'Histoire 2 , ayant présenté le 
tableau, ayant pour sujet le Samaritain, qui lui a été 
ordonné pour sa réception, les voix prises à l'ordinaire, 
l'Académie a reçu et reçoit le S r Jollain Académicien, 
pour avoir séance dans ses assemblées et jouir des privi- 
lèges, prérogatives et honneurs attribués à cette qualité, à 
la charge d'observer les Statuts et Règlemens de lAcadé- 
mie, ce qu'il a promis en prêtant serment entre les mains 
de M. Pierre, Premier Peintre du Roy et Directeur. 

Comité pour l'examen des tableaux. — LAcadémie a 
arrêté que le Comité pour l'examen des tableaux et 
modèles qui seront exposés au Salon s'assemblera le ven- 

i . C'est-à-dire l'Abbé Terray. 
2. Agréé le 3i Décembre 1765. 



128 [i77 3 

dredi 6 du mois d'Aoust, et Elle a procédé à la nomination 
des Officiers qui doivent le composer. — A MM. les Offi- 
ciers en exercice, les anciens Directeurs, Recteurs, Adjoints 
à Recteur, qui sont de tous les jugemens, Elle a joint, par 
la voye du sort, M rs Halle, Allegrain, Vien, Adam, Dan- 
dré-Bardon et Pajou, Professeurs; M rs D' Hue f, Doyen, 
Adjoints à Professeur; M rs Challe, Professeur pour la 
Perspective, et Le Bas, Conseiller. 

L'Académie a nommé à son rang M. D'Hués, Adjoint à 
Professeur, pour exercer le mois d'Aoust à la place de 
M. Falconet, qui est à S 1 Pétersbourg. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Adam — 
Chardin — Coustou — Lemoyne — Amédée 
Van Loo — Belle — Caffiéri — Halle — 
D'A^aincourt — Vien — Allegrain — Lépicié 

— Pajou — Briard — D'Hueq — L. Lagre- 
née — M. A. Challe — Site — J. C. Roët tiers 

— De la Tour — Vernet — Roslin S. — J. P. 
Le Bas — Le Clerc — E. Dumont — Bridan 

— Robert — Mouchy — Gois — Berruer — 
Le Comte — Bellengé — Demachy — De 
Wailly — Brenet — Vénevault — Taraval — 
Beaufort — Hiiet — Jollain. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. D'Hués Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 7 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lettre de M. le Marquis de Marigny. — En ouvrant la 
séance, le Secrétaire a fait lecture d'une lettre de Mon- 
sieur le Marquis de Marigny, Directeur et ordonnateur 
général des Bâtimens du Roy, etc., adressée à M. Pierre, 
Premier Peintre du Roy et Directeur, en datte du 3 du 
présent mois, dans laquelle il lui dit qu'il le prie de dire 
à l'Académie combien il est touché et reconnoissant du 
sentiment qu'Elle lui témoigne, qu'il la prie d'être persua- 



17731 129 

dée que, de touttes les grâces dont le Roy vient de l'hono- 
rer, il n'en est point qui le touche plus que son adjonction 
pour sa vie, puisqu'elle lui assure à toujours un lien avec 
elle. M. le Marquis ajoute qu'il recevra avec bien du plai- 
sir la Députation de l'Académie, qu'il compte être à Paris 
du 12 au 20, et qu'il conviendra du jour avec M. le Direc- 
teur. 

Députation arrêtée vers M. de Marigny. — L'Académie 
a prié M. le Directeur de vouloir bien continuer d'exposer 
à Monsieur le Marquis de Marigny combien Elle est péné- 
trée des marques touchantes qu'il continue de lui donner 
de son affection, et de lui présenter les témoignages de sa 
vive reconnoissance et de son inviolable attachement. Elle 
a nommé, pour composer la Députation, les Officiers en 
exercice, auxquels se joindront ceux de MM. Les Officiers 
de l'Académie qui pourront en être instruits. 

Arrangement pour la veuve Deschamps et les modèles. 
— A l'occasion de la mort de Deschamps, Modèle de l'Aca- 
démie, il a été arrêté que Doriac auroit 5oo livres et le 
logement dans l'Académie, le second Modèle, Charles, aura 
400 livres, et l'Académie accorde 3oo livres de pansion à 
la veuve Deschamps, en considération des services de son 
mari. Les Modèles seront avertis que les avantages dont 
l'Académie les gratifie sont aux conditions qu'ils apporte- 
ront la plus grande exactitude à remplir leurs devoirs, et 
que, lorsqu'aucun des académiciens les demanderont, ils 
ne pourront s'en dispenser, sous le prétexte d'aller servir 
chés des personnes étrangères à la Compagnie. 

L'assemblée pour l'examen des Prix a été fixée au lundi 
23 du présent mois. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— DHue^ — L. Lagrenée — Le Moyne — 
D'A^aincourt — Belle — Dandré-Bardon — 
Halle — Pajou — Caffiéri — Briard — Lépicié 

— /. C. Roëttiers — Chardin — Roslin S. — 
J. P. Le Bas — Le Clerc — Beaufort — 

vin 9 



i3o [1773 

Brenet — Le Prince — Gois — Bellengé — 
E. Dumont — Mouchy — Le Comte — Véne- 
vault — Jollain — Cochin. 



M. Pierre Dir. — M. Coustou Rect. — M. D'Hués Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, lundi 23 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée, extraordinairement et par convocation générale, pour 
l'examen des tableaux et bas-reliefs faits par les Élèves 
pour concourir aux Grands Prix. 

Rapport de la Députation à M. le M h de Marigny. — 
En ouvrant la séance, MM. les Officiers qui ont composé 
la Députation qui a été de la part de l'Académie chés M. le 
Marquis de Marigny, Directeur et ordonnateur général 
des Bâtimens du Roy, etc., ont rapporté à la Compagnie 
qu'ils ont été reçus chés M. le Marquis de Marigny le 
lundi 16 du présent mois, et qu'il les a comblés des témoi- 
gnages touchans de la plus tendre affection pour l'Acadé- 
mie en général et pour chacun de ses membres en parti- 
culier. 

Après avoir examiné les tableaux et bas-reliefs des 
Elèves, l'Académie a arrêté que les Prix de Peinture, pre- 
mier et second, seront donnés à l'ordinaire, pareillement 
les premier et second Prix de Sculpture; quant au second 
Prix de Peinture, qui a été mis en réserve l'année dernière, 
il sera encore réservé. 

Arrêté que les Prix seront exposés. — Ces tableaux et 
bas-reliefs seront exposés dans l'Académie le jour de la 
fête de S 1 Louis, et ils seront jugés le samedi 28 du pré- 
sent mois, par MM. les Officiers et Académiciens. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — D'Hue^ 

— Coustou — Le Moyne — Pigalle — Dandré- 
Bardon — Watelet — Halle — Vien — Aile- 
grain — L. Lagrenée — Belle — Pajou — 
Adam — Caffiéri — Lépicié — Briard — 

— Chardin — Vernet — Roslin S. — Le 



177-5] 1 3 1 

Prince — Le Clerc — Bellengé — Boi^ot — 
Brenet — Gois — Voiriot — E. Dumont — 
Valade — Robert — Hïïet — Demachy — 
Vénevault — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. D'Hués Adj. à Prof. 
— Il est resté 6 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 28 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour juger les tableaux et 
bas-reliefs faits par les Élèves pour concourir aux Grands 
Prix. Les sujets donnés sont, pour la Peinture, la mort de 
Sénèque, et, pour la Sculpture, Lycurgue qui présente aux 
Spartiates, assemblés dans un repas, le jeune enfant qui 
doit être leur Prince. 

Jugement des Prix. — i eT Prix de Peinture : Peyron; 
i er Prix de Sculpture : Ségla; 2 er Prix de Peinture 
réservé; 2 e Prix de Sculpture : Pasquier. — L'Académie, 
ayant procédé au jugement des Grands Prix, ainsi qu'il a 
été arrêté dans l'assemblée du 2 Septembre 1758, les suf- 
frages recueillis et comptés par les Commissaires en pré- 
sence de l'assemblée : 

Le S r Pierre Peyron, d'Aix en Provence 1 , âgé de 
27 ans, qui a fait le tableau marqué D, a été jugé 
mériter le Premier Prix de Peinture. 
Ensuitte on a procédé au jugement du Premier Prix 
de Sculpture; le S r André Ségla, de Marseille, âgé 
de ... ans, qui a fait le bas-relief marqué 1, a été 
jugé le mériter. 
A l'égard du Second Prix de Peinture, l'Académie a 
pris les voix pour sçavoir s'il seroit accordé, et il a 
été décidé qu'il seroit mis en réserve. 
Le Second Prix de Sculpture a été accordé au sieur 



1. Il y avait d'abord « de Morteu en Champagne » qui a été 
effacé. 



l32 [I77 3 

Antoine-Joseph Pasquier, de Paris, âgé de ... ans, 
qui a fait le bas-relief marqué L. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — UHue\ 

— Coustou — Le Moyne — Pigalle — Ga- 
briel — Jeaurat — Baschi — Watelet — Mon- 
tulle — D'A^aincourt — L. Lagrenée — Dan- 
dré-Bardon — L. Lagrenée — Belle — Halle 

— Vien — Allegrain — J. Bachelier — Pajou 

— Atnédée Van Loo — Lépicié — Briard — 
Sue — Chardin — M. A. C halle — Vernet — 
Roslin S. — Le Clerc — Beau/ort — Le Comte 

— Brenet — Valade — Vallayer — Jollain — 
Bellengé — Milet Francisque — Demachy — 
Dumont — Berruer — Voiriot — Vénevault 

— Wille — Gois — - H'ûet — Le Vasseur — 
Moitié — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Allegrain Prof. 
— Il est resté 9 jettons. 

L'assemblée du premier samedi de Septembre n'a pu 
avoir lieu à cause de la présence de Mesdames de France 
au Salon. 

Aujourd'huy, samedi 2 5 Septembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour le jugement du 
Prix fondé par feu M. le Comte de Caylus, Honoraire 
Amateur, concernant l'étude des Tètes et de l'Expression. 
Le sujet, donné par M. Van Loo, Professeur, qui a présidé 
à cet exercice, est une teste de femme représentant la Dou- 
leur. 

Médailles du Quartier. 1™ : Cietti, P.; 2 e : Vertmuller, 
P.; 3 e : Levieux, S. — Avant la séance, MM. les Officiers 
en exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, Rec- 
teurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour le jugement 
des Prix qui sont accordés tous les trois mois sur les aca- 
démies des Élèves, ont jugé que 



r 7 73] i33 

Cietty, P., a mérité la première Médaille; 
Vertmuller, P., la seconde, 
et Levieux, S., la troisième. 

Rapport de la Députation à M. le Controlleur général. 
— En ouvrant la séance, MM. les Officiers en exercice, 
nommés pour aller en Députation chés Monseigneur le 
Controlleur général, Directeur et ordonnateur général des 
Bâtimens du Roy, ont rendu compte à la Compagnie de 
l'audience favorable qu'ils en ont eue le premier de ce mois. 

Prix de l'étude des Têtes; David, P. — La Compagnie, 
après avoir examiné les têtes, dessinées et modelées par 
les Elèves pour concourir au Prix de l'étude des Têtes et 
de l'Expression, observant que les articles, réglés avec 
M. le Comte de Caylus, ont décidé qu'on ne pourra étendre 
le refus du Prix au delà d'une année, et qu'au Concours 
suivant le Prix, double ou partagé, sera accordé; considé- 
rant, d'autre part, que les revenus par lui fondés ont souf- 
fert des retranchemens qu'il n'avoit point prévus et qui les 
rendent insuffisans : il a été arrêté qu'il ne pourroit être 
donné, cette année, que le Prix simple à l'ordinaire, et que 
la somme du Prix réservé l'année précédente sera conser- 
vée pour supléer pendant un temps à ces retranchemens. 
En conséquence le prix a été accordé, dans la Peinture, au 
S r Jacques-Louis David, qui a fait la tête marquée C, et il 
lui sera délivré dans l'assemblée prochaine. 

Arrêté que M. Roslin peindra le portraict de M9 r le 
Controlleur général. — L'Académie ayant témoigné à 
M& r le Controlleur général le désir qu'Elle a d'avoir son 
portraict dans les salles de l'Académie, ce Ministre a paru 
sensible à cette marque d'attachement et a laissé le choix 
de l'artiste à l'Académie, qui a choisi M. Roslin, Conseiller. 
Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Aile grain — Dandré-Bardon — Lemoyne 

— Pigalle — Chardin — Belle — Bergeret 

— L. Lagrenée — Halle — Vien — Bellengé 

— Pajou — Bachelier — Demachy — Amédée 



134 [i77 3 

Van Loo — D'Hueq — Lépicié — Pasquier — 
Siie — Roslin S. — J. P. Le Bas — Le Clerc 

— Beaufort — Brenet — Drouais — Boi^ot 

— Bridan — Berruer — Dumont — Véne- 
vault — Voiriot — Gois — Le Comte — Ta- 
raval — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Bachelier Prof. 

Aujourd'huy, samedi 2 Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, comme étant un jour indi- 
qué par Monseigneur le Controlleur général des Finances, 
Directeur et ordonnateur général des Bâtiments du Roy, 
pour venir y prendre séance et la présider. 

Mu r le Controlleur général prend séance à l'Acad. — 
M? r le Controlleur général ayant pris séance, M. Pierre, 
Premier Peintre du Roy et Directeur, l'a complimenté, au 
nom de la Compagnie. Les marques de son amour pour 
les Arts, que Monseigneur donne aujourd'huy à l'Académie, 
font naître les espérances les plus encourageantes, Elles 
doivent ramener l'émulation, et, s'il étoit possible, augmen- 
ter son zèle et son assiduité à remplir les fonctions utiles 
qui lui sont confiées, aussi bien que les sentiments de res- 
pect et d'attachement dont Elle a toujours été animée pour 
ses supérieurs. 

Agréement et récept. de M. Roëttiers. — Le S r Jacques 
Roëttiers, Écuyer, Graveur de médailles, né à S 1 Germain 
en Laye, a présenté de ses ouvrages pour être agréé. 
L'Académie, après avoir pris les voix à l'ordinaire et 
reconnu sa capacité, a agréé sa présentation. 

M. Roëttiers, ayant offert, pour sa réception, les quarrés 
des portraits de deux hommes célèbres, Loke et Newton, 
l'Académie les a acceptés. En conséquence, l'Académie a 
reçu et reçoit le S r Roëttiers Académicien, pour avoir 
séance dans ses assemblées et jouir des privilèges, préro- 
gatives et honneurs attribués à cette qualité, à la charge 



1773] i35 

d'observer les Statuts et Règlemens de l'Académie, ce qu'il 
a promis en prêtant serment entre les mains de Monsei- 
gneur le Controlleur général, Directeur et ordonnateur 
général des Bâtimens du Roy. 

Prix d'Expression délivré. — Le Prix de l'étude des 
Têtes et de l'Expression, fondé par feu M. le Comte de Cay- 
lus, et accordé, dans l'assemblée précédente, au S r David, 
P., lui a été délivré. 

La séance levée, M? r le Controlleur général a été recon- 
duit avec les cérémonies accoutumées. 

Terray — Pierre — J. Du Mont le Rom. 

— /. Bachelier — Le Moyne — Pigalle — 
Gabriel — Coustou — Baschi — Watelet — 
Dandré-Bardon — Soufflot — Bergeret — 
D'A^aincourt — Belle — Halle — Vien — 
Aile grain — L. Lagrenée — Pajou — Caffiéri 

— Adam — Amédée Van Loo — D'Hue% — 
Doyen — M. A. Challe — Site — /. C. Roè't- 
tiers — Lépicié — Pasquier — Moitte — 
Briard — De la Tour — Roslin S. — Chardin 

— Briard — Gois — J. P. Le Bas — Le 
Prince — Le Clerc — Milet Francisque — 
Le Vasseur — Vénevault — Dumont — Le 
Comte — Vallayer — Mouchy — Guérin — 
Julliar — Bellengé — Roè'ttiers — Berruer 

— Voiriot — Wille — Demachy — Taraval 

— Beau/or t — Cochin. 

M. Pierre, Direct., abs. — M. Du Mont Rect. — M. Bachelier 
Prof. — Il est resté 12 jettons. 
Aujourd'huy, samedi 3o Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

L'Académie a nommé, à son rang, M. Lépicié, Adjoint 
à Professeur, pour exercer le mois de Novembre prochain, 
à la place de M. De Lagrenée, qui a prié la Compagnie 
de vouloir bien l'en dispenser. 



i36 [i77 3 

M. Bachelier Professeur pour V Expression. — M. Ba- 
chelier, Professeur, a été nommé, à son rang, pour prési- 
der, l'année prochaine, au Concours pour l'étude des 
Têtes et de l'Expression. <■ 

Lecture. — Pour remplir la séance, le Secrétaire a fait 
lecture du second Chant de l'Iliade d'Homère. 

J. Du Mont le Rom. — J. Bachelier — 
Lemoyne — Coustou — D'A^aincourt — Dan- 
dré-Bardon — Halle — Vien — Belle — 
Pajou — Amédée Van Loo — Adam — J. C. 
Roè'ttiers — Lépicié — D'Hue\ — Chardin — 
Vernet — Roslin S. — J. P. Le Bas — Le 
Clerc — Dumont — Mouchy — Le Comte — 
Voiriot — Bellengé — Beau/ort — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Lépicié Prof. 

Aujourd'huy , samedi 6 Novembre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Députation arrêtée. — La Cour étant revenue de Fon- 
tainebleau, l'Académie a arrêté que M. le Directeur et 
MM. les Officiers en exercice iront, en Députation, remer- 
cier Mgr le Controlleur général de l'honneur qu'il a fait à 
la Compagnie en venant y prendre séance. M. le Directeur 
voudra bien s'informer du jour où la Députation pourra 
être reçue et le faire sçavoir aux Officiers qui la composent. 

Lecture. — Ensuitte, pour remplir la séance, le Secré- 
taire a continué la lecture du troisième Chant de Pllliade 
d'Homère. 

Lettre de M. Aujolles. — lia été fait lecture d'une lettre 
adressée à M. Pierre, Directeur, par M. Aujolles Pages, 
Professeur de l'École de dessin établie à Poictiers, par 
laquelle cette École demande que l'Académie l'authorise à 
élever une École du Modèle et, en même temps, lui 
demande ses conseils pour les Règlemens nécessaires à 
établir le bon ordre dans cette École. L'Académie a reçu 
cette demande et s'occupera d'y pourvoir. 



1773] l3 7 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Chardin 

— Lépicié — Coustou — Dandré-Bardon — 
Roslin S. — Boiqot — Dumont — Mouchy 

— Halle — Pajou — D'Hiïe^ — Brenet — 
De Wailly — Vénevault — Beaufort — Bel- 
lengé — Taraval — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Lépicié Adj. à Prof. 
— Il est resté 7 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Novembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Ne s'étant présenté aucune affaire pour remplir la séance, 
le Secrétaire a continué la lecture du quatrième Chant de 
l'Illiade d'Homère. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lépicié 

— Lemoyne — Dandré-Bardon — Coustou — 
Vien — Halle — Allegrain — L. Lagrenée — 
Van Loo — J. Bachelier — Pajou — Caffiéri 

— Briard — UHue% — Challe — Sue — /. 
C. Ro'éttiers — Chardin — Roslin S. — J. P. 
Le Bas — Mouchy — Le Clerc — Le Comte 

— Brenet — Bellengé — Taraval — Ro'éttiers 

— Berruer — Beaufort — Cochin. 



M. Pierre, Direct., abs. — M. Du Mont Rect. — M. Vien Prof. 

Aujourd'huy, samedi 4 Décembre, l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

Il a été arrêté que l'Académie procédera, dans l'assem- 
blée prochaine, à remplir les Places d'Adjoint qui sont 
demeurées vacantes. 

Ensuitte le Secrétaire a fait lecture du cinquième Chant 
de l'Illiade d'Homère. 

J. Du Mont le Rom. — Vien — Lemoyne — 
Coustou — D'Açaincourt — Pigalle — Dan- 



i38 [1773 

dré-Bardon — L. Lagrenée — Pajou — Halle 

— Allegrain — Van Loo — J. Bachelier — 

— Briard — Lépicié — Chardin — Vernet 

— Roslin S. — J. P. Le Bas — Le Prince — 
Le Clerc — Mouchy — Vénevault — Dumont 

— Demachy — Le Comte — Berruer — Beau- 
jort — Taraval — J. Roëttiers — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Vien Prof. — 
Il est resté 5 jetions. 

Aujourd'huy, vendredi 3i Décembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour la relevée du 
Quartier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

Médailles de Quartier. i re Me'd. : Rousseau, P.; 2 e Méd. : 
Larmier, S.; 3 e Méd. : Le Lorrain, P. — Avant la séance, 
les Officiers en exercice, conjointement avec MM. les 
Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour 
le jugement des Prix qui sont accordés tous les trois mois 
aux Elèves sur leurs académies, ont jugé que 

le nommé Rousseau, P., a mérité la première Médaille; 

Larmier, S., la seconde, 

et Le Lorrain, P., la troisième. 
M. Brenet, P., Adj. à Prof. — M. Bridan, S., Adj. à 
Prof. — L'Académie a procédé à remplir les Places d'Ad- 
joint à Professeur vacantes. M. Brenet, Peintre, Académi- 
cien, et M. Bridan, Sculpteur, Académicien, ont été nom- 
més à la pluralité des voix pour remplir ces Places. 

Présent des portraits du Bernin et de Carlo Maratti par 
M. Caffiéri, Prof. — M. Caffiéri, Professeur, a fait présent 
à l'Académie des bustes en plâtre de Jean Laurent Bernini, 
Chevalier de l'Ordre du Christ, Sculpteur, Peintre et Archi- 
tecte, et de Carlo Maratti, aussi Chevalier de l'Ordre du 
Christ, Peintre célèbre. Celui du Bernini a été moulé sur 
son buste, modelé par lui-même, qui est à Rome, et celui 



i 7 73] i3g 

de Carlo Maratti a été moulé sur le marbre qui est sur 
son tombeau dans l'église des Chartreux à Rome. La Com- 
pagnie a témoigné à M. Caffiéri sa reconnoissance de pré- 
sens aussi intéressans. 

Députation à Md r le Controlleur général et à M. le Mar- 
quis de Marigny. — Suivant l'usage, l'Académie a arrêté 
que MM. les Officiers en exercice iront en Députation chés 
Monseigneur le Controlleur général, Directeur et ordon- 
nateur général des Bâtimens du Roy, le complimenter au 
sujet de la nouvelle année. Les mêmes Députés iront chés 
Monsieur le Marquis de Marigny, Adjoint Directeur et 
ordonnateur général des Bâtimens du Roy, le complimen- 
ter pareillement. M. le Directeur voudra bien s'informer 
du jour où ces Députations pourront être reçues. 

Lettres de compliment. — Ensuitte le Secrétaire a fait 
lecture de plusieurs lettres de compliment, adressées à la 
Compagnie : 

de MM. les Associés Professeurs de l'Académie de 

Marseille; 
de M. Jeaurat, Recteur; 

et de M. Milet Francisque, Académicien, tous deux 
présentement à Versailles. 
M. Brenet, Adjoint à Professeur, pour le mois de Jan- 
vier. — L'Académie a nommé, à son rang, M. Brenet, 
Adjoint à Professeur, pour exercer le mois de Janvier pro- 
chain, à la place de M. Dandré-Bardon, dont la foible 
santé ne lui permet pas de remplir cet exercice. 

Lecture des Délibérations. — En terminant la séance, le 
Secrétaire a fait lecture des délibérations arrêtées pendant 
le Quartier. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Pigalle 

— Vien — Lemoyne — Coustou — Dandré- 
Bardon — Watelet — D'A^aincourt — Caj- 
fiéri — Belle — Pajou — Halle — Aile grain 

— L. Lagrenée — Brenet — Adam — Van 
Loo — J. Bachelier — Briard — Bridan 



140 [i77 3 

— De La Tour — Lépicié — Chardin — Le 
Prince — Vernet — Roslin S. — J. P. Le Bas 

— Demarteau — Le Clerc — Beaufort — 
Jeaurat de Bertry — Le Comte — De Wailly 

— Dumont — Wille — Vénevault — Robert 

— Voiriot — Bellengé — Guérin — Taraval 

— Berruer — Julliar — Pasquier — Moitte 

— Gois — Mouchy — J.C. Roët tiers — Hiiet 

— Roëttiers — Cochin. 



1774] H 1 



1774. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Brenet Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 8 Janvier, l'Acade'mie a fait l'ou- 
verture de ses assemblées. 

Rapport de la Députation. — En ouvrant la séance, 
MM. les Officiers en exercice, nommés pour aller en Dépu- 
tation chés Ms r le Controlleur général, Directeur et ordon- 
nateur général des Bâtimens du Roy, et chés M. le Mar- 
quis de Marigny, Adjoint à la Direction générale des 
mêmes Bâtimens du Roy, ont rendu compte des audiences 
favorables qu'ils ont eues, la première chés Ms r le Control- 
leur général le 5, et la seconde chés M. le Marquis de 
Marigny le 6 du présent mois. 

Lettres de compliment. — Le Secrétaire a fait lecture de 

plusieurs lettres de compliment adressées à la Compagnie : 

de M. Natoire, Directeur de l'Académie de France à 

Rome; 
de M. Descamps, Académicien, présentement à Roiien. 

Lecture des Statuts. — Le Secrétaire a fait lecture des 
Statuts de l'Académie, ainsi qu'il est d'usage de le faire 
dans cette assemblée. 

Visite à M. Mariette. — L'Académie, informée que 
M. Mariette, Honoraire Amateur, est dangereusement 
malade, a prié M. Halle, Professeur, et M. Le Bas, Con- 
seiller, de vouloir bien lui faire visite de sa part. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 
— Brenet — Le Ch er de Valory — Dandré- 



142 [i774 

Bardon — Halle — Lépicié — Bridan — 
Chardin — Jeaurat de Bertry — Roslin S. — 
/. P. Le Bas — Bellengé — Vénevault — 
Dumont — De Wailly — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Brenet Adj. à Prof. 
— Il est resté 6 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 29 Janvier, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Rapport de la visite à M. Mariette. — M. Halle, Pro- 
fesseur, et M. Le Bas, Conseiller, ont rendu compte à la 
Compagnie de la visite qu'ils ont faite, de sa part, à 
M. Mariette, Honoraire Amateur, qui leur en a témoigné 
sa reconnoissance; ils ont en même temps annoncé que sa 
santé se rétablit, ce qui a donné beaucoup de satisfaction à 
la Compagnie. 

Agréement de M. Moles. — Le S 1 ' Paschal Pierre Moles, 
Graveur, né à Valence en Espagne en 1741, a présenté de 
ses ouvrages pour être agréé. La Compagnie, après avoir 
pris les voix à l'ordinaire, a agréé sa présentation. M. le 
Directeur lui ordonnera ce qu'il doit faire pour sa réception. 
Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Brenet — Coustou — Pigalle — De Voyer 
D'Argenson — D'A^aincourt — Le B. de Be- 
senval — Dandré-Bardon — Halle — Vien — 
Allegrain — L. Lagrenée — Pajou — Van 
Loo — Caffiéri — Briard — M. A. Challe — 
Lépicié — Bridan — Sue — Chardin — Ver- 
net — Roslin S. — Le Bas — Le Prince — 
Le Clerc — Jeaurat de Bertry — Beaufort — 
Mouchy — 1 Vénevault — Dumont — • Des 
Portes — Berruer — Hilet — Le Vasseur — 
Pasquier — Le Comte — Taraval — Roëttiers 

— Cochin. 



1774] 143 

M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Halle Prof. 

Aujourd'huy, samedi 5 Février, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lettres. — Le Secrétaire a fait lecture de deux lettres de 
compliment adressées à la Compagnie : 

l'une par M. Falconet, Professeur, présentement à 

S 1 Pétersbourg; 
l'autre de M. Saly, Adjoint à Professeur, présentement 
à Copenhague. 
Lecture. — Ensuitte le Secrétaire a fait lecture du sixième 
Chant de l'Illiade d'Homère. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — L. Lagre- 
née — Lemoyne — Halle — Coustou — Vien 

— Lépicié — Brenet — Bridan — Chardin — 

— Vernet — Le Clerc — Drouais — Des 
Portes — Bellengé — Hilet — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Halle Prof. — 
Il est resté io jettons. 

Aujourd'huy, samedi 26 Février, TAcadémie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Avis de l'Académie sur l'établissement d'une École Aca- 
démique à Poitiers. — M. Pierre, Premier Peintre du Roy, 
Directeur, a exposé à la Compagnie le renvoy qui lui a été 
fait par Ms T le Controlleur général, Directeur et ordonna- 
teur général des Bâtimens du Roy, pour avoir l'avis de 
TAcadémie sur la demande, formée par la Ville de Poitiers, 
de pouvoir ériger une École Académique de Peinture et 
de Sculpture dans cette Ville, sous la protection de Më v le 
Directeur général, conformément aux Lettres-patentes 
données à l'Académie au mois de 9 bre 1676, et registrées au 
Parlement de Paris le 22 Décembre de la même année, se 
conformant en même temps au Règlement qui y est annexé. 

L'Académie, après avoir délibéré, déclare que cet établis- 
sement lui paroist devoir être très utile à la propagation des 



144 [1774 

Arts et avantageux à la Ville de Poitiers. En conséquence, 
l'Académie suplie Mgr le Directeur général de vouloir bien 
authoriser, par les moyens qu'il jugera convenables, cet 
établissement et faire jouir cette École Académique et par- 
ticiper aux avantages accordés par les Lettres-patentes du 
mois de Novembre 1676. 

Et l'Académie, aux termes du Règlement annexé à ces 
Lettres-patentes, commet, pour diriger cette École Acadé- 
mique, le sieur Aujolles Pages, Professeur de l'École gra- 
tuite déjà établie dans cette Ville, et lui permet de se faire 
soulager, pour la conduitte de cette Ecole Académique, 
par les personnes capables qu'il pourra rencontrer dans 
cette Ville, auxquelles il donnera la qualité d'Adjoints, 
l'Académie se réservant toujours, conformément aux dites 
Lettres-patentes, au défaut du sieur Aujolles Pages, de 
commettre pour cette Direction tel de ses Membres qu'Elle 
jugera capable de cet employ. 

Désignation du jour pour les esquisses. — Le Secrétaire 
a proposé de désigner le jour auquel il sera donné un sujet 
aux Élèves pour les esquisses, dont le choix se fera pour 
être admis ensuitte à l'épreuve des académies peintes et 
modelées d'après nature, sur laquelle épreuve seront choi- 
sis ceux qui concourreront aux Grands Prix. Il a été arrêté 
que ce sera le mercredi 2 Mars prochain, et que ces 
esquisses seront jugées le samedi suivant. 

Pierre — J . Du Mont le Rom. — Berruer 

— Voiriot — Des Portes — Lemoyne — Halle 

— Coustou — Beaufort — Gois — Montullé 

— D'Aqaincourt — Vénevault — Le B. de 
Besenval — L. Lagrenée — Dandré-Bardon 

— Vien — Allegrain — Brenet — Lépicié — 
Pajou — Van Loo — Bridan — M. A. C halle 

— Sue — Chardin — Briard — Roslin S. — 
J. P. Le Bas — Le Clerc — Le Comte — 
Mouchy — Bellengé — Taraval — Cochin. 



17741 145 

M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou Prof. 

Aujourd'huy, samedi 5 Mars, l'Académie s'est assemblée 
pour juger les esquisses des Elèves qui se sont présentés 
pour concourir aux Grands Prix. 

Élèves admis à concourir aux esquisses. — L'Académie, 
après avoir vu les esquisses des Élèves, a admis à l'épreuve 
des académies peintes et modelées d'après nature, entre 
les Peintres, les nommés Vanloo, David, Bidault, Bonvoi- 
sin, Des Pierres, Sévin, et, entre les Sculpteurs : Pasquier, 
Auger, Collet, Susanne, Desmures et Lormié, pour com- 
mencer le lundi 7 Mars et continuer jusqu'au mercredi 9 
inclusivement, et pareillement, entre les Peintres, les nom- 
més Joubert, Lionnois , Renaud, Landry, Gouget, De 
Marne, et, entre les Sculpteurs : Martin, Lorta, La Bus- 
sière, La Marie, Landragin, Merchi, pour être admis à la 
même épreuve le jeudi suivant jusqu'au samedi inclusive- 
ment, et ces académies seront jugées à l'assemblée du der- 
nier samedi de ce mois. 

Présent du portraict de M. Dandré-Bardon. — M. Dan- 
dré-Bardon a fait présent à l'Académie d'une estampe de 
son portraict, qui a été gravé pour servir de frontispice à 
la seconde partie de son Traitté du costume des anciens 
peuples. 

En marge : Mort de M. Gallimart, Graveur, agréé [le 
29 Avril 1752], décédé le 2 du présent mois à l'École Mili- 
taire, âgé de 55 ans. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Pajou — Coustou — Montullé — Le B. de 
Besenval — Dandré-Bardon — Halle — Vien 

— L. Lagrenée — Van Loo — /. Bachelier 

— Caffiéri — Lépicié — Brenet — Bridan — 
Roslin S. — Le Bas — Le Clerc — Demachy 

— Bellenge — Taraval — Berruer — Des 
Portes — Le Comte — Vénevault — Beau/ort 

— Cochin. 



10 



146 [i774 

M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou Prof. — 
Il est resté 6 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 26 Mars, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la lecture des délibé- 
rations arrêtées pendant le Quartier. 

Médailles du Quartier. i Te : Perrin, P.; 2 e : De Seine, 
S.; 3 e : La Marie, S. — Avant la séance, MM. les Offi- 
ciers en exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, 
Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les 
Prix qui sont accordés tous les trois mois sur les acadé- 
mies des Élèves, ont accordé 

la première Médaille à Perrin, P., 
la seconde à De Seine, S., 
et la troisième à Lamarie, S. 

Élèves admis à concourir aux Grands Prix. Peintres : 
Vanloo, David, Bidault, Bonvoisin, Des Pierres, De 
Marne. Sculpteurs : Pasquier, Auger, Collet, Martin, 
Lorta, La Bussière. — L'Académie, après avoir vu les 
académies peintes et modelées d'après nature par les 
Élèves, jointes avec les esquisses qu'ils avoient faittes pour 
obtenir de concourir aux Grands Pnx, a admis, dans la 
Peinture, Vanloo, David, Bidault, Bonvoisin, Des Pierres 
et De Marne, et, dans la Sculpture, Pasquier, Auger, Col- 
let, Martin, Lorta et La Bussière. 

Lettre de M(/ r le Controlleur général pour l'établisse- 
ment de l'École Académique de Poictiers. — M. Pierre, 
Directeur, a rapporté à l'Académie qu'il a reçu une lettre 
de Më T le Controlleur général, Directeur et ordonnateur 
général des Bâtimens, par laquelle il lui donne avis que les 
Lettres d'authorisation pour l'établissement d'une École 
Académique dans la ville de Poictiers ont été envoyées, 
conformément à la demande de l'Académie, et la lettre de 
M. le Directeur général sera inscritte sur les registres '. 

Il a été arrêté que, dans les premiers jours du mois 

1. Elle n'y est pas. 



»774] N H7 

d'Avril, les Élèves concourreront pour les places de l'École, 
ainsi qu'il est d'usage au commencement d'Octobre. 

Lecture des délibérations. — En terminant la séance, le 
Secrétaire a fait lecture des délibérations arrêtées pendant 
le Quartier. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Pajou — Coustou — Dandré-Bardon — 
D'A^aincourt — Allegrain — Halle — Vien 

— L. Lagrenée — /. Bachelier — Caffiéri — 
Van Loo — Lépicié — Bridan — Doyen — 
Brenet — M. A. C halle — Sue — Roslin S. 

— Chardin — /. P. Le Bas — Le Prince — 
Le Clerc — Taraval — Gois — Mouchy — 
Bellengé — Dumont — Vénevault — Hiiet — 
Roëttiers — Robert — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. pour M. Jeaurat. — 
M. Caffiéri Prof. 

Aujourd'huy, samedi 9 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lecture. — Pour remplir la séance, le Secrétaire a con- 
tinué la lecture du septième Chant de l'Illiade d'Homère. 
Pierre — /. Du Mont le Rom. — Caffiéri 

— Coustou — Lemoyne — Dandré-Bardon 

— Halle — Lépicié — Brenet — Bridan — 
Chardin — Le Clerc — Demachy — Mouchy 

— Bellengé — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. pour M. Jeaurat absent. 
— M. Caffiéri Prof. — Il a resté g jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3o Avril, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Livre Espagnol de l'Académie de Valence. — Le Secré- 
taire a exposé à la Compagnie un livre imprimé en Espagnol, 



148 [i774 

qui lui est adressé par l'Académie Royale de Valence. Il 
est intitulé : « Notice historique de l'établissement et des 
« progrès de l'Académie Royale des nobles Arts de Pein- 
a ture, Sculpture et Architecture, établie, à Valence (en 
« Espagne), sous le titre d'Académie de San Carlos, avec 
« la relation des Prix qui y ont été distribués le 18 Aoust 
« 1773. » L'Académie a chargé le Secrétaire de répondre 
une lettre de politesse, qu'il adressera au Secrétaire de 
cette Académie. 

Lettre de M. Aujolles. — Ensuitte, il a fait lecture d'une 
lettre de remerciement de M r Aujolles Pajès, de l'Ecole 
Académique de Poictiers, à l'occasion de l'authorisation 
accordée par Ms r le Controlleur général, Directeur et 
ordonnateur des Bâtimens, pour l'établissement de cette 
École sur la demande de l'Académie. 

Tableaux de Le Brun et de Bourdon. — Mff r le Control- 
leur général, sur la demande de M. Pierre, Directeur, a 
fait placer dans l'Académie deux tableaux, l'un de M. Le 
Brun et l'autre de M. Bourdon, pour y rester jusqu'à de 
nouveaux ordres. 

Portraict de M9 r le Controlleur général. — M. Roslin a 
apporté à l'Académie le portraict de M£ r le Controlleur 
général, qu'il a peint par le choix que l'Académie a fait de 
lui à cet effet. Il a été reçu avec applaudissement. 

Élève appelé. — M. Pierre, Directeur, a demandé à 
l'Académie pour le S r Le Sueur, Élève peintre, descendant 
de la famille du fameux Le Sueur, quelque faveur parti- 
culière pour lui faciliter l'étude. L'Académie a accor'dé 
qu'il seroit appelle après les Médaillistes. 

M. Roslin prend congé. — M. Roslin, Conseiller, a pris 
congé de l'Académie, étant dans le cas de s'absenter pour 
une couple d'années. La Compagnie lui a témoigné le désir 
qu'Elle a de le voir rejoint à son Corps, et lui a marqué les 
souhaits qu'Elle forme en sa faveur. 

Présent d'estampes à M. Ca/Jïéri. — L'Académie, ins- 
truitte qu'il seroit agréable à M. Caffiéri , Professeur, 



1774] H9 

qu'Elle lui fît présent d'une suite des estampes qui lui 
appartiennent, la Compagnie a saisi avec empressement et 
plaisir cette occasion de lui marquer sa reconnoissance des 
marques d'attachement qu'il lui a donné en lui faisant 
présent des bustes des plus célèbres artistes. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Caffiéri 

— L. Lagrenée — Coustou — Dandré-Bar- 
don — Halle — Vien — Aile grain — Van 
Loo — J. Bachelier — Lépicié — Bridan — 
Brenet — Chardin — /. C. Ro'éttiers — Ros- 
lin S. — Le Clerc — De Wailly — J. P. Le 
Bas — Le Prince — Taraval — Beaufort — 
Le Comte — Berruer — Bellengé — Mouchy 

— Vénevault. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou pour M. Jeaurat, Rect., 
absent. — M. Vanloo Prof. 

Aujourd'huy, samedi 7 May, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Indication du Comité. — L'Académie a arrêté que, le 
samedy 28 May, M. le Directeur, MM. les anciens Direc- 
teurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, le Professeur en 
exercice, et, à tour de rôle : Dans les Professeurs, M. Caf- 
fiéri; dans les Adjoints à Professeur, M. Brenet; dans les 
Conseillers, M. Vernet, le Trésorier et le Secrétaire, et, 
dans les Académiciens, M. Wille, s'assembleront dans 
l'Académie à neuf heures du matin, pour régler le rôle de 
la capitation de la présente année, ainsi que pour la reddi- 
tion des comptes de l'année 1773. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Van Loo 
— Dandré-Bardon — Halle — Caffiéri — 
Lépicié — Bridan — Brenet — Chardin — 
Vénevault — J. P. Le Bas — Le Clerc — 
Voiriot — Berruer — Drouais — Cochin. 



i5o [1774 

M. Pierre Direct. — M. Coustou pour M. Jeaurat Rect. — 
M. A. Vanloo Prof. — Il a resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 28 Mai, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Rapport du Comité de la reddition des comptes et de 
la capitation. — Le Secrétaire a rapporté que M. le Direc- 
teur, MM. les anciens Directeurs, Recteurs, Adjoints à 
Recteur et Officiers nommés par la précédente délibération, 
pour établir le rôle de la capitation de la présente année, 
s'étant assemblés le matin de ce même jour, le rôle en a 
été dressé et arrêté par lesdits Commissaires, nommés à 
cet effet. Copie en a été délivrée à M. le Trésorier, pour 
être par lui pourvu au recouvrement des sommes y impo- 
sées et à leur employ à l'acquit des droits dus au Roy et 
autres dépenses nécessaires à l'entretien de l'Académie. 

Ensuitte, il a été procédé à l'examen et à la reddition 
des comptes de l'exercice de M. Chardin, Trésorier, pen- 
dant l'année 1773. Sur le rapport qui a été fait par lesdits 
Commissaires, l'Académie a approuvé le rôle de la capita- 
tion et l'arrêté du compte. 

Visite à M. Desportes, malade. — L'Académie, instruitte 
que M. Desportes, Conseiller, est malade, a prié M. Le 
Moyne et M. Chardin de lui vouloir bien faire visite au 
nom de la Compagnie. 

Pierre — J . Du Mont le Rom. — Coustou 

— Lemoyne — Van Loo — Dandré-Bardon 

— Allegrain — Halle — Vien — L. Lagrenée 

— Belle — Pajou — Adam — /. Bachelier — 
Caffiéri — Lépicié — D'Hue^ — Brenet — 
Bridan — /. C. Ro'éttiers — Challe — Char- 
din — /. P. Le Bas — Le Prince — Le Clerc 

— Beaufort — Boiqot — Wille — Berruer — 
Bellengé — Voiriot — Vénevault — Ro'éttiers 

— Robert — Cochin. 



1774] i5i 

M. Pierre Direct. — M. Coitstou pour M. Jeaurat Rect. — 
M. Adam Prof. 

Aujourd'huy, samedi 4 Juin, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Mort de M. Desportes. — Le Secrétaire a notifié la mort 
de M. Claude-François Desportes, Peintre, Conseiller de 
l'Académie, décédé, en son logement des Galeries du 
Louvre, le 3i May, âgé de 79 ans et sept mois. 

Pour remplir la séance, le Secrétaire a continué la lec- 
ture du huitième Chant de l'Illiade d'Homère. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Coustou 
— Adam — Le Moyne — Dandré-Bardon — 
/. Bachelier — Halle — Pajou — D'Hue% — 
Brenet — Lépicié — Bridan — Chardin — 
Le Prince — Le Clerc — Bellengé — Véne- 
vault — Mouchy — Demachy — Droûais — 
Beaufort — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou pour M. Jeaurat Rect. — 

M. Adam Prof. — Il est resté 8 jettons. 
Aujourd'huy, samedi 2 5 Juin, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la lecture des délibé- 
rations arrêtées pendant le Quartier. 

Médailles du Quartier. i re : La Bussière, S.; 2 e .• 
Renaud, P.; 3 e : Girod, P. — Avant la séance, MM. les 
Officiers en exercice pendant le Quartier, conjointement 
avec MM. les Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, 
assemblés pour juger les Prix, qui sont accordés tous les 
trois mois sur les académies des Elèves, ont jugé que 
La Bussière, S., a mérité la première Médaille, 
Renaud, P., la seconde, 
et Girod, P., la troisième. 
M. Wille le fils agréé. En marge les chijjfres 28 et S. — 
Le S r Pierre Alexandre Wille, Peintre dans le genre des 
sujets familiers, né à Paris, âgé de 25 ans 1/2, et fils de 



i5a [i774 

M . Wi lie, Graveur, Académicien, a présenté de ses ouvrages 
pour être agréé. La Compagnie, après avoir pris les voix 
à l'ordinaire et reconnu sa capacité, a agréé sa présentation. 
M. Théaulon agréé. En marge les deux chiffres 28 et 4. 

— Le S r Etienne Théaulon, âgé de 3o ans, Peintre dans le 
même genre des sujets populaires, né à Montpellier, ayant 
aussi présenté des ouvrages, la Compagnie, après avoir pris 
les voix et reconnu sa capacité, a agréé sa présentation. 

M. Pérignon agréé. En marge les deux chiffres 28 et 2. 

— Ensuitte, le S r Nicolas Pérignon, Peintre dans le genre 
des vues et des paysages, né à Nancy, ayant présenté de 
ses ouvrages, la Compagnie, après avoir pris les voix à 
l'ordinaire et reconnu sa capacité, a agréé sa présentation. 

M. Cathelin agréé. En marge les deux chiffres 28 et 7. 

— Le S r Louis Jacques Cathelin, âgé de 36 ans, Graveur, 
né à Paris, a présenté de ses ouvrages. Les voix prises et 
sa capacité reconnue, l'Académie a agréé sa présentation. 

Ces Artistes agréés iront chés M. le Directeur, qui leur 
ordonnera ce qu'ils doivent faire pour leur réception. 

Il a été arrêté que l'Académie procédera à remplir la 
place de Conseiller, vacante par le décès de M . Desportes, 
dans l'assemblée du 2 Juillet prochain. 

Le service pour le repos de l'âme de S. M. Louis XV a 
été arrêté pour le samedi 2 Juillet. M. Pierre, Directeur, 
s'est chargé d'inviter M. le Directeur général au nom de 
la Compagnie. 

La lecture des délibérations a été remise à samedi 
prochain. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Lemoyne — Pigalle — Adam — Le Ch er 
d°, Valory — L. Lagrenée — Dandré-Bardon 

— Halle — Vien — Belle — Van Loo — 
J. Bachelier — Allegrain — Caffiéri — 
Doyen — Briard — D'Hueç — Lépicié — 
Brenet — Bridan — Chardin — De la Tour 

— Vemet — /. P. Le Bas — Le Clerc — 



1774] i'5S 

Guérin — Bellengé — Mouchy — Vénevault 
— Dumont — Robert — Wille — Berruer — 
Taraval — Le Comte — Beaufort — Hi'iet — 
Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Belle Prof. 

Aujourd'huy, samedi 2 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour remplir la place de 
Conseiller, vacante par le décès de M. Desportes. 

Service pour le repos de l'âme du feu Roy. — Le Secré- 
taire a rapporté que le service pour le repos de l'âme de 
Sa Majesté Louis XV a été célébré le matin de ce même 
jour en l'église Royale et Paroissiale de S 1 Germain 
l'Auxerrois. 

M. Drouais nommé conseiller. — La Compagnie a pro- 
cédé à remplir la place de Conseiller vacante par le décès 
de M. Desportes. M. Drouais, Peintre, Académicien, a été 
nommé à la pluralité des voix. 

Réception de M. Pérignon. — Le S r Nicolas Péri gnon, 
agréé par l'Académie dans l'assemblée précédente, étant 
maître de disposer de deux tableaux, peints à la gouasse, 
représentant des viies, l'Académie les a acceptés pour sa 
réception. En conséquence, l'Académie a reçu et reçoit le 
S r Pérignon Académicien, pour avoir séance dans ses 
assemblées et jouir des privilèges, prérogatives et honneurs 
attribués à cette qualité, à la charge d'observer les Statuts 
et Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant 
serment entre les mains de M. Pierre, Premier Peintre du 
Roy et Directeur. 

Continuation du Directeur. — Ensuitte, conformément 
aux articles IX, XI et XXV des Statuts, qui établissent la 
liberté que l'Académie conserve de changer quelques uns 
de ses Officiers, si Elle le juge à propos, l'Académie a 
arrêté qu'il n'y auroit point de mutation. 

Lecture des délibérations. — En terminant la séance, le 



154 [1774 

Secrétaire a fait lecture des délibérations arrêtées pendant 
le Quartier. 

Invitation à M. le Directeur général au service du Roy. 
— M. Pierre, Directeur, a rapporté à la Compagnie qu'il 
avoit été chez Më r le Directeur général, pour l'inviter au 
service pour le repos de l'âme du feu Roy, et que M. le 
Directeur général lui a dit que ses affaires ne le lui permet- 
toient, mais qu'il étoit sensible à l'attention de la Com- 
pagnie. 

Visite à M. Roëttiers, Conseiller, malade. — L'Académie 
ayant appris que M. Roè'ttiers, Conseiller, est malade, Elle 
a prié M. Allegrain, Professeur, et M. Drouais, Conseiller, 
de vouloir bien lui faire visite de sa part. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Vien — 
Coustou — Le Moyne — Belle — Allegrain 

— Dandré-Bardon — Jeaurat — L. Lagrenée 

— J. Bachelier — Halle — Valade — Pajou 

— Adam — Van Loo — D'Hue^ — Doyen — 
Bellengé — Lépicié — Brenet — Vernet — 
Chardin — Bridan — Briard — Drouais — 
Le Clerc — Le Bas — Jeaurat de Bertry — 
Mouchy — Dumont — Guérin — Voiriot — 
Vénevault — Taraval — Berrucr — Hilet — 
Demachy — Robert — Pérignon — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Belle Prof. — Il est 
resté 10 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3o Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Demande à M. Duplessis accordée. — Le Secrétaire a fait 
lecture d'une lettre adressée à la Compagnie par M. Duples- 
sis, Peintre, Agréé, dans laquelle il lui expose les obstacles 
qui n'ont pas dépendu de lui et qui se sont opposés au désir 
qu'il avoit d'achever promptement les portraicts de M. Vien 
et de M. Allegrain, qui lui ont été ordonnés pour sa 



1774] l55 

réception. Il demande si l'Académie veut bien lui faire la 
grâce de le recevoir sur le seul portraict de M. Allegrain, 
qui est achevé, promettant d'achever de remplir ses enga- 
gements. 

L'Académie, après avoir pris les voix, a arrêté que, sans 
tirer à conséquence pour aucun autre cas semblable à 
l'avenir, Elle procédera à la réception de M. Duplessis sur 
le seul portraict de M. Allegrain, ne doutant aucunement 
de sa fidélité à remplir sa promesse. 

Compte rendu de la visite à M. Roëttiers. — M. Alle- 
grain, Professeur, et M. Drouais ont rendu compte à la 
Compagnie de la visite qu'ils ont faite, de sa part, à 
M. Roëttiers, Conseiller, et ont dit qu'ils l'ont trouvé en 
meilleure santé, et qu'il a été fort sensible aux attentions 
de la Compagnie. 

Portraict médaillon donné par M. Dandré-Bardon. — 
M. Dandré-Bardon, Professeur, a fait présent à la Compa- 
gnie du petit médaillon en terre cuite du portraict de 
Pietro da Cortona, qu'on croit, au talent qu'on y voit, être 
de François Flamand. L'Académie lui en a fait ses remer- 
ciemens. 

Démission de M. Chardin, Trésorier. — Ensuitte, le 
Secrétaire a fait lecture d'une lettre de M. Chardin, Con- 
seiller, Trésorier de l'Académie, adressée à la Compagnie, 
où il lui expose qu'il y a vingt ans que l'Académie lui a 
fait l'honneur de le nommer son Trésorier ; que, depuis 
la mort de M. Portail, M. le Marquis de Marigny ayant 
décidé que le Trésorier seroit chargé de la décoration du 
Salon, toutte son ambition avoit été de s'acquitter de cette 
double fonction d'une manière qui pût être agréable à 
l'Académie, mais que son âge et ses infirmités le forcent à 
regret à suplier l'Académie de vouloir bien agréer sa 
démission ; qu'il continuera cependant à s'acquitter de cet 
employ jusqu'à ce que la Compagnie ait fait choix de son 
successeur, et qu'il se fera un devoir et un plaisir de lui 
donner les lumières qui pourront dépendre de lui. Le 



i56 [1774 

Secrétaire a ajoute' que M. Chardin seroit flatté si l'Aca- 
démie avoit agréable de lui permettre" de placer dans 
l'Académie son portrait peint en pastel par M. De La Tour. 

Visite à M. Chardin. — L'Académie a témoigné à 
M. Chardin le regret de sa retraite et la plus vive recon- 
noissance des soins, du zèle et de l'ordre qu'il a apportés 
dans cette gestion, dont Elle éprouve les avantages. Elle a 
reçu le don de son portrait avec action de grâces, et Elle 
a prié M. Le Moyne, ancien Directeur, et M. Cochin, 
Secrétaire, d'aller chés M. Chardin, de la part de la Com- 
pagnie, lui réitérer ses remerciemens. 

L'Académie a remis, à remplir cette place de Trésorier, 
à ce qu'Elle ait connu quelles sont les personnes de son 
Corps qui pourroient accepter de s'en charger. 

En terminant la séance, l'Académie a nommé, à son 
rang, M. Bridan, Adjoint à Professeur, pour exercer le 
mois d'Aoust prochain à la place de M. Falconet, qui est 
présentement à S 1 Pétersbourg. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Le Moyne — Belle — Dandré-Bardon — 
D'Aqaincourt — Bellengé — Halle — Pajou 

— Vien — Allegrain — Caffiéri — /. Bache- 
lier — Lépicié — Brenet — Bridan — M. A. 
Challe — Chardin — J. P. Le Bas — Le 
Clerc — Drouais — Jeaurat de Bertry — 
Mouchy — Taraval — Voiriot — Beaufort — 
Vénevault — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Bridan Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 6 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Réception de M. Duplessis. — Le S r Joseph Sifred Du 
Plessis, né à Carpentras, Peintre de Portraicts, agréé le 
29 Juillet 1769, ayant présenté le portraict de M. Alle- 
grain, Professeur, l'un de ceux qui lui ont été ordonnés 



1774] i$7 

pour sa réception, ainsi qu'il a été arrêté dans l'assemblée 
précédente, les voix prises à l'ordinaire, l'Académie a reçu 
et reçoit le S r Duplessis Académicien, pour avoir séance 
dans ses assemblées et jouir des privilèges, prérogatives et 
honneurs attribués à cette qualité, à la charge d'observer 
les Statuts et Réglemens de l'Académie, ce qu'il a promis 
en prêtant serment entre les mains de M. Pierre, Premier 
Peintre du Roy et Directeur de l'Académie. 

Arrangement pour la Place de Trésorier. — Ensuitte, le 
Secrétaire a exposé à la Compagnie que, sur ce qu'il a 
jugé lui-même, et sur les observations qui lui ont été faites 
par quelques personnes de la Compagnie, la Place de Tré- 
sorier est de telle nature qu'il seroit possible qu'aucun des 
Officiers ne se présentast pour la remplir, sans être aupara- 
vant assuré que cette démarche seroit agréée de la Compa- 
gnie; qu'il sembloit plus convenable, et pour l'Académie 
et pour l'Officier qui voudroit bien remplir cette Place, 
que ce fût la Compagnie qui la lui offrît. En conséquence, 
M. le Directeur a assemblé un Comité pris dans toutes les 
classes des Officiers de l'Académie, où l'on a examiné, par 
ordre d'ancienneté, en suivant la liste de ces Officiers, à 
qui il conviendroit de la proposer. 

M. Coustou s'en charge. — M. Coustou, Recteur, présent 
à ce Comité, a bien voulu acquiescer à la proposition qui 
lui a été faitte à son tour, de prendre le titre de Trésorier 
de l'Académie et de se charger des soins attachés à cet 
employ. La Compagnie a été très sensible à cette marque 
d'attachement que lui donne M. Coustou, et, en confir- 
mant ce qui a été préparé par le Comité, l'Académie lui a 
fait ses remerciemens. 

Arrangement pour la décoration du Salon. M. Vien s'en 
charge pour l'année prochaine. — Dans le même Comité, 
il a été observé que le soin de la décoration du Salon, cy 
devant attaché à la Place de Trésorier de l'Académie, étant 
purement gratuit, et exigeant un sacrifice de temps assés 
considérable, il ne sembloit pas juste que ce fût toujours 



i58 [1774 

la même personne qui fût chargée de cet employ onéreux, 
et qu'il paroistroit plus convenable qu'il passât successive- 
ment aux divers Officiers qui auroient assés de zèle pour 
se faire un plaisir de rendre ce service à l'Académie. 
M. Vien, Professeur, a bien voulu s'en charger pour l'an- 
née prochaine. L'Académie a fort approuvé cet arrange- 
ment, et a fait ses remerciemens à M. Vien. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Bridan 

— Coustou — L. Lagrenée — Baschi — Le 
Moyne — Dandré-Bardon — Belle — Aile- 
grain — Halle — Vien — Pajou — Caffiéri 

— Van Loo — J. Bachelier — Doyen — 
D'Hueq — Brenet — Droilais — J . C. Ro'êt- 
tiers — Chardin — Lépicié — Vernet — 
Vénevault — Bellengé — J. P. Le Bas — 
Le Clerc — Voiriot — Pérignon — Demachy 

— Duplessis — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Bridan Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 20 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée, extraordinairement et par convocation générale, pour 
l'examen des tableaux et bas-reliefs faits par les Élèves 
pour concourir aux Grands Prix. 

Examen des Prix. — Après avoir examiné les tableaux 
et bas-reliefs des Elèves, l'Académie a arrêté que les Prix 
de Peinture, Premier et Second, seront accordés, et 
pareillement les Premier et Second Prix de Sculpture. 

Arrêté qu'ils seront exposés. — Ces tableaux et bas- 
reliefs seront exposés dans l'Académie, le jour de la fête de 
S 1 Louis, et ils seront jugés par MM. les Officiers et Aca- 
démiciens le samedi 27 du présent mois. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Coustou 
— Bridan — Jeaurat — Lemoyne — Dandré- 
Bardon — Aile grain — Halle — Vien — 
L. Lagrenée — Belle — Pajou — Van Loo 



17741 *H 

— Caffiéri — Doyen — D'Hue^ — Lépicié — 
Saly — Brenet — J. C. Roè'ttiers — Chardin 

— Mouchy — /. P. Le Bas — Droilais — 
Bellengé — Le Clerc — Dumont — Demachy 

— Voiriot — Le Comte — Gois — Beaufort 

— Allegrain (une seconde fois) — Pérignon 

— Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Bridan Adj. à Prof. 
— Il est resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour juger les tableaux et 
bas-reliefs faits par les Elèves pour concourir aux Grands 
Prix. Les sujets donnés sont, pour la Peinture : Antiochus, 
fils de Séleucus, Roy de Syrie, malade de l'amour qu'il 
avoit conçu pour Stratonice, sa belle-mère — le Médecin 
Erasistrate découvre la cause de son mal — et, pour la 
Sculpture, le sacrifice d'Iphigénie. 

Réception de M.' Du Rameau. — En ouvrant la séance, 
le S r Louis Du Rameau, Peintre d'Histoire, né à Paris, 
agréé le 2 5 Janvier 1766, ayant présenté le plafond, des- 
tiné à la décoration de la Galerie d'Apollon, qui lui avoit 
été ordonné pour sa réception, dont le sujet est la Saison 
de l'Été ; les voix prises à l'ordinaire, l'Académie a reçu et 
reçoit le S r Du Rameau Académicien, pour avoir séance 
dans ses assemblées et jouir des privilèges, prérogatives et 
honneurs attribués à cette qualité, à la charge d'observer 
les Statuts et Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis 
en prêtant serment entre les mains de M. Pierre, Premier 
Peintre du Roy et Directeur de l'Académie. 

Grands Prix. z er Prix de Peinture : David; I er Prix de 
Sculpture : La Bussière. 2 e Prix de Peinture : Bonvoisin ; 
2 e Prix de Sculpture : Collet. — L'Académie ayant pro- 
cédé au jugement des Grands Prix, ainsi qu'il a été arrêté 
dans l'assemblée du 2 Septembre 1758, les suffrages recueil- 



160 [i774 

lis et comptés par les Commissaires, en présence de l'as- 
semblée, le S r Jacques Louis David, de Paris, âgé de 
25 ans, qui a fait le tableau marqué A, a été jugé mériter 
le Premier Prix de Peinture. 

Ensuitte, on a procédé au jugement du Premier Prix de 
Sculpture; le S r Pierre La Bussière, de Paris, âgé de 
25 ans, qui a fait le bas-relief marqué K, a été jugé le 
mériter; 

Le Second Prix de Peinture a été accordé au S r Jean 
Bonvoisin, de Paris, qui a fait le tableau marqué C, 

et le Second Prix de Sculpture au S r Jacques Auguste 
Collet, de Paris, qui a fait le bas-relief marqué I. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Coustou 

— Bridan — Pigalle — Soufflot — Lemoyne 

— D'Açaincourt — Caffiéri — Dandré-Bardon 

— Halle — Vien — L. Lagrenée — Pajou — 
Belle — Van Loo — /. Bachelier — Saly — 
D'Hue^ — Brenet — Sue — J. C. Ro'èttiers 

— Chardin — Vernet — Droûais — Le Clerc 

— Vallayer — Valade — Le Comte — Milet 
Francisque — Beaufort — Voiriot — Mouchy 

— Gois — Dumont — Du Rameau — Ve'ne- 
vault — Guérin — Boi^ot — Duplessis — 
Hûet — Wille — Demachy — Taraval — 
Ro'èttiers — Berruer — Péri gnon — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Allegrain Prof. 

Aujourd'huy, samedi 3 Septembre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

M. le Comte d'Angivilliers Directeur général. — En 
ouvrant la séance, M. Pierre, Premier Peintre du Roy et 
Directeur, a annoncé à la Compagnie que Sa Majesté a 
nommé à la Place de Directeur et ordonnateur général des 
Bâtimensdu Roy, Monsieur le Comte d'Angivillier. L'amour 
qu'il a pour les Arts, et son affection pour les Artistes, 



i 7 74l i6i 

déjà connus de la Compagnie, l'ont remplie de joye et 
d'espérance. 

Députation. — Il a été arrêté que l'Académie ira en 
Députation le complimenter, aussitost que M. le Premier 
Peintre, informé du jour que M. le Directeur général aura 
bien voulu indiquer, pourra en instruire les Officiers en 
exercice. 

Arrêté sur le Concours pour le Prix des Têtes. — Il a 
été arrêté que le Concours pour l'étude des Têtes et de 
l'Expression a été remis au mois d'Octobre prochain. 

Lecture du Règlement. — En finissant, le Secrétaire a 
fait lecture des Articles et du Règlement, arrêtés en 1760, 
concernant le Prix de l'étude des Têtes et de l'Expression, 
fondé par M. le Comte de Caylus. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Coustou 
— Aile grain — Dandré-Bardon — Halle — 
Vien — Belle — /. Bachelier — Caffiéry — 
Saly — Lépicié — Brenet — Bridan — Char' 
din — Le Clerc — Bellengé — Demachy — 
Vénevault — Du Rameau — Berruer — Péri- 
gnon — Le Comte — Beaufort — Julliar — 
Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. AUegrain Prof. — 
M. Lépicié faisant pour M. Cochin. — Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 24 Septembre , l'Académie s'est 
assemblée, par convocation généralle, pour la lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier, que des affaires 
survenues ont fait remettre à la première assemblée. 

Médailles du Quartier. i re : Servie, P.; 2 e : Boileau, P.; 
3 e : Auguste Vanloo, S. — Avant la séance, les Officiers 
en exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, Rec- 
teurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour le jugement 
des Prix qui sont accordés tous les trois mois sur les aca- 
démies des Élèves, ont jugé que 

VIII 1 1 



i62 [1774 

le nommé Bervic, Peintre, a mérité la première 

médaille, 
le nommé Boileau, Peintre, la seconde, 
et le nommé Auguste Vanloo, Sculpteur, la troisième. 

Mort de M. Mariette. — En ouvrant la séance, le Secré- 
taire a notifié la mort de Messire Pierre Jean Mariette, 
Amateur Honoraire, décédé à Paris le 10 de ce mois, âgé 
de 80 ans, 4 mois et 4 jours 1 . 

M. Bergeret, Associé libre, est monté, à son rang, à la 
Place d'Amateur Honoraire. 

Lettre de M. le Directeur général à M. Pierre. M. Tur- 
got, Controlleur général, Associé libre. — Monsieur Pierre, 
Premier Peintre du Roy, Directeur, a fait part à l'Acadé- 
mie d'une lettre à lui adressée, par laquelle Monsieur le 
Directeur général lui fait connoître le désir de M. Tur- 
got, Ministre et Controlleur général des Finances, pour 
remplir la place vacante d'Amateur. Ce désir, si flateur 
pour la Compagnie, a excité un applaudissement général. 
En conséquence, Elle l'a nommé par acclamation, sans 
tirer au scrutin, et tous les membres qui la composent ont 
fait voir, par l'unanimité de leurs voix, la satisfaction qu'ils 
avoient d'admettre parmi eux un Ministre, qui, ainsi que 
ses ancêtres dont la mémoire est si prétieuse aux Citoyens, 
a mérité, par son amour pour le bien public et son goût 
pour les Arts, la vénération et la reconnoissance générale. 

La Compagnie a été si sensible aux sentimens favorables 
pour l'Académie, contenus dans la lettre de M. le Direc- 
teur général, qu'Elle a chargé le Secrétaire de la trans- 
crire sur ses registres , comme un monument glorieux 
pour Elle et le présage le plus heureux de son administra- 
tion, et M. Pierre a été prié de l'en remercier. 

M. Blondel D'Azaincourt, Honoraire-Associé-libre, et 
M. Coustou, Recteur, ont été nommés pour faire part à 

1 . En marge : « Messire Pierre Jean Mariette , Controlleur 
général en la Grande Chancellerie de France, né à Paris le 
6 May 1694, mort à Paris le 10 Septembre 1774. » 



1774] i63 

M. le Gontrolleur général de la délibération de l'Académie. 
Ensuitte, M. le Directeur a annoncé à la Compagnie 
qu'il remettroit au Secrétaire une dissertation sur l'har- 
monie des couleurs, faite par feu M. Desportes, Conseiller, 
afin d'en faire lecture à la première assemblée du mois, 
ordinairement destinée pour les Conférences. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Dandré- 
Bardon — Aîlegrain — Coustou — Van Loo — 
Lemoyne — Belle — Pajou — L. Lagrenée 

— Halle — J. Bachelier — D'A^aincourt — 
Caffiéri — Vien — Saly — D'Hue^ — Bre- 
net — Bridan — Sue — Chardin — Vernet 

— Drouais — Le Clerc — Bellengé — P. 
L'Enfant — Mouchy — Boi^ot — Valade — 
Taraval — Demachy — Ro'ëttiers — Berruer 

— Hiîet — Voiriot — Vénevault — Du Ra- 
meau — Beaufort — Duplessis — Pérignon 

— Lépicié. 



Lettre de Monsieur le Comte d'Angivillier, Directeur 
général des Bâtimens, à M. Pierre, Premier Peintre du 
Roy, du 22 Septembre 1774. 

Vous vous souvenez sans doute, Monsieur, que, lorsque, 
pressé par mon amour pour les Arts et encouragé par 
l'amitié qu'avoient pour moi plusieurs Membres de l'Aca- 
démie, je montrai le désir d'être admis au nombre des 
Amateurs, j'appris que M. Trudaine desiroit la même 
faveur ; l'utilité dont il pouvoit être à l'Académie, les ser- 
vices qu'il pouvoit lui rendre, tout me détermina à ne pas 
me mettre sur les rangs avec lui, et à renfermer mon vœu 
dans mon cœur. M r Trudaine se trouve aujourd'huy pré- 
cisément dans la même position. M r le Controlleur géné- 
ral, dont il est l'ami et qui a toujours aimé les Arts, desi- 
reroit d'être admis parmi les Amateurs, à la place de 



i64 [1774 

M . Mariette, et M . Trudaine ne continuera pas des démarches 
qu'il avoit déjà entamées. 

Ce n'est point le Directeur général qui vous annonce 
cette nouvelle, c'est votre ami. M. le Controlleur général 
fera sûrement ce qu'il est d'usage de faire en pareil cas, et, 
quant à moi, mon plan bien ferme et bien arrêté est, non 
seulement de ne jamais contrarier en rien le vœu de 
l'Académie, mais même de ne pas laisser connoître le 
mien, afin qu'aucune considération, soit d'amitié, soit 
d'égards pour moi, ne puisse jamais influer sur des juge- 
mens ou des choix dont Elle seule doit être juge, parce 
que, d'une part, la justice est intéressée à ce que ce soit 
les gens éclairés qui prononcent, et que, de l'autre, l'hon- 
neur de l'Académie est intéressé à ce que ses jugcmens 
soient respectés, ce qui ne peut être que quand l'équité les 
dictera, et que tout esprit de cabale et d'intrigue sera dis- 
sipé'et ne viendra jamais en souiller la pureté. C'est en ne 
m'écartant jamais de cette règle immuable que j'aspire à 
obtenir l'estime et l'amitié de l'Académie. 

Vous connoissez depuis longtemps les sentimens invio- 
lables que je vous ai voués, et dont j'ai l'honneur de vous 
assurer, Monsieur. 



M. Pierre Directeur. — M. Dumont Recteur. — M. Bachelier 
Professeur. — M. Lépicié faisant pour M. Cochin absent. 

Aujourd'huy, samedi i er Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Concours pour le Prix des Têtes et de l'Expression. — 
Il a été arrêté que le Concours pour le Prix de l'étude des 
Têtes et de l'Expression des Passions, fondé par M. le 
Comte de Cailus, sera ouvert le lundi 24 du présent mois, 
pour être jugé le samedi suivant. Cet exercice sera présidé 
par M. Bachelier, Professeur, nommé à son rang. 

Rapport de la visite faitte à M. le Controlleur général. 
— M. Blondel D'Azaincourt, Honoraire Associé libre, et 



1774] l( 55 

M. Coustou, Recteur, ont rendu compte à la Compagnie 
qu'ils s'étoient transportés chez M r Turgot, Controlleur 
général, pour lui faire part de sa nomination à la place 
vacante d'Associé libre, et que, ne l'ayant point trouvé, ils 
avoient laissé par écrit le sujet de leur visite. 

Lecture d'une conférence de feu M. Desportes. — 
Ensuitte, le Secrétaire a fait lecture d'une Conférence sur 
l'harmonie des couleurs, par feu M. Desportes, Conseiller, 
et il a terminé la séance par la lecture des délibérations 
arrêtées pendant le Quartier, qui n'avoient pas été lues 
dans l'assemblée précédente. 

J. Du Mont le Rom. — J. Bachelier — Le- 
moyne — Coustou — D'A^aincourt — Le 
B. de Besenval — Dandré-Bardon — Belle 

— Halle — Vien — L. Lagrenée — D'Hueq 

— Saly — Lépicié — Brenet — Bridan — 
Chardin — Le Bas — Le Clerc — Bellengé 

— Venevault — Beaufort — Hilet — Du Ra- 
meau — Des Portes. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont Rect. — M. Bachelier Prof. 
— Il est resté g jettons. 

Aujourd'huy, samedi 28 Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour le jugement du Prix 
fondé par feu M. le Comte de Caylus, Honoraire-Amateur, 
concernant l'étude des Têtes et de l'Expression. Le sujet, 
donné par M. Bachelier, Professeur, qui a présidé à cet 
exercice, est une teste d'homme exprimant le Mépris. 

M. Houè'l agréé. En marge les deux chiffres 1 p et 8. — 
Le S r Jean -Pierre -Louis -Laurent Houël , Peintre de 
Paysage, né à Rouen en 1 73 5, a présenté de ses ouvrages 
pour être agréé. La Compagnie, ayant pris les voix à l'or- 
dinaire et reconnu sa capacité, a agréé sa présentation. 
M. le Directeur lui ordonnera ce qu'il doit faire pour sa 
réception. 



i66 [ x 774 

Arrêté sur les morceaux de réception. — Il a été en 
même temps arrêté qu'autant qu'il se pourra à l'avenir il 
sera ordonné aux Peintres de Paysages, pour morceaux de 
réception, la représentation de quelque vue intéressante 
des environs de Paris. 

Prix de l'Expression : P. de S x Ours. — La Compagnie, 
après avoir examiné les Têtes dessinées et modelées par 
les Élèves pour concourir au Prix des Têtes et de l'Expres- 
sion, a accordé ce Prix à Jean Pierre S 1 Ours, de Genève, 
sur la Teste dessinée marquée H. Ce Prix lui sera délivré 
à l'assemblée prochaine. 

Lettre de M. Aujolles Pages. — En terminant la séance, 
le Secrétaire a fait lecture d'une lettre adressée à l'Acadé- 
mie par M. Aujolles Pages, Directeur de l'École Royale 
Académique de Peinture et de Sculpture, établie à Poic- 
tiers, à laquelle est joint l'état des Professeurs et autres 
Officiers nommés par MM. de l'Hôtel-de-Ville, conjointe- 
ment avec M. le Directeur, pour exercer les diverses 
fonctions nécessaires dans cette École académique. Il y 
a pareillement joint l'état des Élèves qui ont remporté 
les Prix. 

L'Académie a approuvé ces arrangemens, propres à con- 
solider cet établissement et à exciter l'émulation dans 
l'étude des Arts. Elle a ordonné que le tableau de ces Offi- 
ciers seroit annexé aux registres de l'Académie 1 . 

M. Aujolles Pages ajoute qu'il a fait écrire en tête des 
registres que la Place de Directeur de cette École Acadé- 
mique seroit à la nomination de l'Académie, ce qui est 
conforme au titre de cet établissement. En finissant, il pro- 
pose à l'Académie que, toutes les fois qu'on nommeroit un 
Membre de cette École, on seroit tenu de demander et 
d'obtenir le consentement de l'Académie, attention à 
laquelle la Compagnie a été sensible, mais cependant 
qu'Elle n'exige point, étant trop éloignée pour pouvoir 

i. Il ne s'y trouve pas. 



1774] l6 7 

porter un jugement sur les sujets qui se présenteront. Elle 
s'en rapporte à la prudence des Officiers de cette Ecole ; 
Elle croit donc qu'il est suffisant, pour la nomination des 
Membres, qu'ils y soient admis par les voix de ce Corps, 
conformément aux usages de l'Académie, que le Secrétaire 
leur expliquera en répondant à cette lettre, et qu'après la 
nomination faite ils en feront part à l'Académie. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — /. Bache- 
lier — Lemoyne — Coustou — Dandré-Bar- 
don — Le Ch er de Valory — Berger et — L. 
Lagrenée — Chardin — Halle — D'Açain- 
court — Vien — Pajou — D'Hue% — Lépicié 

— Brenet — Briard — Van Loo — Saly — 
J. C. Roettiers — Roëttiers — Pérignon — 
Voiriot — Demachy — Bellengé — Vénevault 

— Taraval — Boi^ot — Vernet — Mouchy 

— Le Bas — Droiiais — Le Clerc — Valade 

— Beaufort — Hilet — Duplessis — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont Rect. — M. de La Grenée Prof. 
Aujourd'huy, samedi 5 Novembre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Prix d'Expression délivré. — Le Prix d'Expression, 
accordé à l'assemblée dernière, a été délivré en présence 
de la Compagnie. 

Suspendu Vannée prochaine. — Il a été arrêté que le 
Prix de l'étude des Têtes et de l'Expression sera suspendu 
l'année prochaine, les fonds légués à cette destination ayant 
souffert des réductions. 

Lecture. — Le Secrétaire a continué la lecture du neu- 
vième Chant de l'Illiade d'Homère. 

Pierre — J. Du Mont le Rotn. — L. La- 
grenée — Lemoyne — Coustou — Bergeret 
— Dandré-Bardon — Le B. de Besenval — 
Halle — Vien — Pajou — J. Bachelier — 
Saly — D'Hue^ — Lépicié — Brenet — Bri- 



1 68 [i774 

dan — Chardin — Le Clerc — Drôiiais — 
Bellengé — Vénevault — Voiriot — Berruer 
— Du Rameau — Hiiet — Pérignon — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont Rect. — M. De La Grenée Prof. 
— Il est resté 10 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 26 Novembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Arrêté qu'il n'y aura plus de présentateur. — L'Acadé- 
mie a arrêté que doresnavant, lorsqu'il sera question 
d'agréer ou recevoir un Aspirant, il ne sera pas besoin 
d'être présenté par un Officier, et qu'il suffira que le Secré- 
taire annonce les ouvrages, qui devront être tirés au scrutin. 

Faveur aux Elèves de l Académie d'Architecture. — Le 
Secrétaire a exposé à la Compagnie que M r le Secrétaire 
de l'Académie Royale d'Architecture lui a fait part du 
désir qu'auroit un des Élèves de cette Académie, et qui y 
a remporté le Premier Prix cette année, d'obtenir quelque 
faveur pour se fortifier dans l'étude de la figure, pendant 
l'année qui s'écoulera jusqu'à son départ pour l'Italie. 

L'Académie a saisi avec plaisir cette occasion de donner 
à l'Académie d'Architecture une marque de l'affection qui 
établit entre les deux Académies la plus parfaitte union ; 
Elle a arrêté que cet Elève sera appelé, comme s'il eut 
gagné la première Médaille de Dessin. 

En même temps, il a été convenu que cette faveur seroit 
accordée à tous les Elèves de l'Académie d'Architecture, 
annuellement, lorsqu'ils auront remporté le premier Prix 
et qu'ils témoigneront la désirer. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— L. Lagrenée — Coustou — Halle — Vien 

— Allegrain — Pajou — Belle — J. Bachelier 

— Van Loo — Caffiéri — Saly — D'Hue^ — 
Lépicié — Brenet — Bridan — M. A. Challe 

— Chardin — Le Bas — Le Prince — Dro'ûais 

— Le Clerc — Taraval — Mouchy — Bel- 



1774] l6 9 

lengé — Beaufort — Pérignon — Voiriot — 
Huet — De Wailly — Du Rameau — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Vien Prof. 

Aujourd'huy, samedi 3 Décembre, l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

M. le Directeur général préside l'Académie. — Monsieur 
le Directeur général a pris séance et, en même temps, a 
annoncé à la Compagnie les bienfaits qu'il a obtenus de 
Sa Majesté pour Elle. 

Brevet pour les Boutiques du Pont-Neuf. — Sa Majesté 
a accordé un Brevet par lequel elle met l'Académie en 
possession des emplacemens des demies lunes du Pont- 
Neuf 1 , pour y construire de petites boutiques à son avan- 
tage. Il a pareillement déclaré que l'intention du Roy étoit 
d'ordonner, tous les ans, des tableaux d'Histoire et des 
statues, dont le sujet sera les statues des Grands hommes 
François. Les deux premières seront le Chancelier de 
L'Hôpital et le Duc de Sully. 

L'Académie, pénétrée de l'avantage que lui procurent la 
protection de M. le Directeur général et son amour pour 
les Arts, lui en a fait les plus grands remerciemens, et lui 
a présenté les témoignages de sa reconnoissance 2 . 

Députation. — L'Académie a arrêté que les Officiers en 
exercice iront en Députation remercier Monsieur le Direc- 
teur général. M. Pierre les informera du jour convenable. 

Arrêté concernant les Agréements. — L'Académie, ayant 
repris la délibération de l'assemblée précédente , a jugé 
qu'il étoit utile que l'ancien usage d'avoir un présentateur 
pour être agréé fût continué. Elle a seulement arrêté que 
doresnavant le nom de présentateur seroit inscrit sur le 
Registre avec l'Agréement, et, en outre, que les Aspirans 
ne feront pas de visite aux Officiers de l'Académie avant 
leur Agréement, et qu'ils ne seront point présens. 

i. « Voyés en la copie à la fin du Registre. » — Voir p. 172-3. 
2. « Voyés la lettre de M. le Direct, générai au Registre suivant. » 



170 [1774 

D'Angiviller — Pierre — J. Du Mont le 
Rom. — Coustou — Pigalle — Vien — Ga- 
briel — Watelet — Pommyer — D ' A^aincourt 

— J. Bachelier — Halle — L. Lagrenée — 
Lépicié — D'Hué? — Belle — Pajou — Bre- 
net — Bridan — Van Loo — M. A. Challe — 
Saly — Cochin — J. C. Roëttiers — Berruer 

— Chardin — Vernet — Droiiais — Le Clerc 

— Voiriot — Gois — Du Rameau — Le 
Prince — Roëttiers — Demachy — Mouchy 

— Bellengé — Taraval — Pérignon — De 
Wailly — Hûet — Vénevault — Beaufort — 
Demarteau — Jeaurat De Bertry. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Vien Prof. — 
Il est resté 7 jetions. 

Aujourd'huy, samedi 3o Décembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour la relevée du 
Quartier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

Médailles du Qiiartier. i Te : Renauld, P.; 2 e : Girod, P.; 
3 e : Merchi, S. — Avant la séance, les Officiers en 
exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, Recteurs 
et Adjoints à Recteur, assemblés pour le jugement des Prix 
qui sont accordés tous les trois mois aux Élèves sur leurs 
académies, ont jugé que 

le nommé Renauld, P., a mérité la première Médaille, 

Girod, P., la seconde, 

et Merchi, S., la troisième. 

Députation à M T le Directeur général et à M. de Mari- 
gny. — Suivant l'usage, l'Académie a arrêté que MM. les 
Officiers en exercice iront en Députation chés Monsieur le 
Comte d'Angiviller, Directeur et ordonnateur général des 
Bâtimens du Roy, etc., le complimenter au sujet de la 
nouvelle année. 



17741 » J 7i 

Les mêmes Députés iront chés Monsieur le Marquis de 
Marigny, Adjoint Directeur et ordonnateur général des 
Bâtimens du Roy, pour le complimenter pareillement. 
M r le Directeur voudra bien s'informer des jours où ces 
Députations pourront être reçues. 

Lettres de compliment. — Ensuitte, le Secrétaire a fait 
lecture de plusieurs lettres de compliment adressées à la 
Compagnie : 

De M. Jeaurat, Recteur, présentement à Versailles; 

De M. Natoire, ancien Recteur, Directeur de l'Académie 
de France à Rome ; 

De M. Milet Francisque, Académicien, présentement à 
Versailles; 

De M. Desportes, Académicien, présentement à Mont- 
Didier. 

M. Briard, Adj. à Prof., nommé pour l'exercice du 
mois de Janvier prochain. — L'Académie ayant à nommer 
un Adjoint à Professeur pour exercer le mois de Janvier 
prochain à la place de M. Dandré-Bardon, Professeur, à 
qui la foiblesse de sa santé ne permet pas de remplir cet 
exercice, M. Saly, qui, à son rang, devoit le remplacer, a 
prié la Compagnie de l'en dispenser, aussi à cause du 
mauvais état de sa santé. L'Académie a nommé M. Briard, 
Adjoint à Professeur. 

Lecture des Délibérations. — En terminant la séance, le 
Secrétaire a fait lecture des délibérations arrêtées pendant 
le Quartier. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Caffiéri 

— M. A. Challe — Julliar — Lemoyne — 
Vien — Coustou — /. C. Ro'èttiers — Souf- 

flot — Berger et — Dandré-Bardon — Pi g aile 

— Halle — Pommyer — D'Aqaincourt — 
Le B. de Besenval — Belle — Pajou — Van 
Loo — Saly — Brenet — Briard — Lépicié 

— Bridan — De la Tour — Chardin — Ver- 
net — L'Enfant — J. P. Le Bas — Le Prince 



172 * [i774 

— Dumont — Le Clerc — Mouchy — De 
Wailly — Pérignon — Beaafort — Du Ra- 
meau — Le Comte — Wille — Robert — 
Boi^ot — Taraval — Voiriot — Demachy — 
Cochin. 



DIFFERENTES PIECES RELATIVES AUX DELIBERATIONS 
INSCRITTES DANS CE REGISTRE. 



Brevet qui permet à l'Académie de Peinture et de Sculpture 
de construire de petittes boutiques sur le Pont-Neuf. 

Direction générale. R. Page 206. 
Aujourd'huy, trois Novembre mil sept cent soixante et 
quatorze, le Roy, étant à Fontainebleau, s'est fait repré- 
senter la décision du vingt-quatre May 1769, par laquelle 
le feu Roy auroit accordé à son Académie Royale de Pein- 
ture et de Sculpture la permission d'établir, dans les ren- 
foncemens circulaires du Pont-Neuf, des boutiques d'une 
décoration agréable, et, voulant que cette grâce ait son 
plein et entier effet, Sa Majesté, d'ailleurs désirant faire 
connoistre la protection particulière dont elle honore la 
ditte Académie, et la mettre en état de satisfaire avec plus 
de facilité aux charges que lui occasionnent ses fonctions 
d'enseignement public et autres — A cet effet, Sa Majesté 
a permis et permet à sa ditte Académie Royale de Peinture 
et de Sculpture d'établir, dans les renfoncemens circulaires 
du Pont-Neuf, des boutiques uniformes et d'une décora- 
tion agréable, avec la faculté de les louer et d'en faire per- 
cevoir les loyers au profit de la ditte Académie, pour 
iceux être par Elle employés au jugement de ses charges 
sus dittes, sous la condition expresse néanmoins de ne 
gêner en aucune manière la voye publique, et que, si, par 
la suitte, ces emplacemens devenoient nécessaires pour le 
service de Sa Majesté, la ditte Académie seroit tenue de les 



1774] i7 3 

évacuer à ses frais, sans, pour raison de ce, pouvoir pré- 
tendre à aucun dédommagement. 

Mande et ordonne Sa Majesté au sieur Comte de la Bil- 
larderie d'Angivillers, Chevalier de l'Ordre Royal et Mili- 
taire de S* Louis, Chevalier Commandeur de celui de 
S 1 Lazare, Intendant de son Cabinet et Jardin Royal des 
plantes, et Directeur et ordonnateur général de ses Bâti- 
mens, Arts et Manufactures Royales, de faire jouir sa ditte 
Académie du contenu au présent, que, pour assurance de 
sa volonté, Sa Majesté a signé de sa main, et fait contre- 
signer par moy, Conseiller Secrétaire d'État et de ses 
Commandemens et Finances. 

Signé : Louis. 
Et plus bas : Phelippeaux. 

Vu par nous, Charles-Claude de Flahault de la Billarderie 
d'Angiviller, Conseiller du Roy en ses Conseils, Mestre de 
camp de Cavalerie, Chevalier de l'Ordre Royal et Militaire 
de S 1 Louis, Commandeur de l'Ordre de S 1 Lazare, Inten- 
dant du Jardin du Roy, Directeur et Ordonnateur général 
des Bâtimens de Sa Majesté, Jardins, Arts, Académies et 
Manufactures Royales, le présent Brevet, pour, par lad. 
Académie de Peinture et de Sculpture, jouir de l'effet 
d'iceluy, conformément aux intentions du Roy. 
A Fontainebleau, ce 6 9 bre 1774. 

Signé : D'Angiviller 1 . 

1. C'est ici que se termine le huitième Registre, et ce Brevet 
pour la concession des demi-lunes du Pont-Neuf est la seule 
pièce qu'on y rencontre. Il est cependant précédé du titre : 
« Différentes pièces relatives aux délibérations inscrites dans ce 
Registre », et les Procès- Verbaux indiquent plusieurs fois que 
telle pièce sera annexée, ainsi les épitaphes d'artistes dont l'Aca- 
démie a reçu les bustes, l'état des Elèves de Saint-Pétersbourg 
qui ont eu des Prix, etc. En même temps il est certain que ces 
pièces n'ont pas été transcrites, car le volume se termine par un 
certain nombre de feuillets encore blancs, plus que suffisants 
pour les recevoir. 



i 7 4 [i77 5 



i 77 5. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Briard Adj. 
à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 7 Janvier, l'Académie a fait l'ou- 
verture de ses assemblées. 

Rapport de la Députation. — En ouvrant la séance, 
MM. les Officiers en exercice, nommés pour aller en dépu- 
tation chés Monsieur le Comte d'Angivillers, Directeur et 
ordonnateur général des Bâtiments du Roy, et chés Mon- 
sieur le Marquis de Marigny, Adjoint à la Direction géné- 
rale des mêmes Bâtimens du Roy, ont rendu compte des 
audiences favorables qu'ils en ont eues le mardi 3 du 
présent mois. 

Lettres de M. le Directeur général adressées à M. Pierre, 
Directeur. — Le Secrétaire a fait lecture de deux lettres 
de Monsieur le Directeur général, adressées à M. Pierre, 
Directeur, la première en datte du 28 Décembre 1774 et la 
seconde en datte du 4 Janvier. Dans la première, M. le 
Directeur général confirme la grâce accordée par le Roy 
au sujet des boutiques à ériger le long du Quay du Louvre 
et du Jardin de l'Infante, et en permet l'exécution. Dans 
la seconde, M. le Directeur général réitère ce qu'il avoit 
déjà annoncé de vive voix à la Compagnie des intentions 
du Roy, lesquelles sont de faire exécuter, chaque année, 
quatre ou cinq tableaux dans le genre de l'Histoire; il 
y joint aussi deux statues de marbre, et, comme le Roy 
veut que ces statues présentent à la Nation les images de 



i77 5 J *7 5 

ceux qui l'ont honorée, son choix s'est arrêté sur Sully et 
sur le Chancelier de L'Hôpital ; pour l'année suivante, il 
a fait choix de Fénelon et de Descartes. M. le Directeur 
général y ajoute les réflexions les plus remplies de sen- 
timent et les marques d'affection les plus flatteuses pour 
l'Académie. La Compagnie a ordonné que ces lettres soyent 
inscrittes sur les Registres. 

Lettre de MM. de l'Académie de Marseille. — Ensuitte 
le Secrétaire a fait lecture d'une lettre de compliment 
adressée à l'Académie par MM. les Associés Professeurs 
de l'Académie de Marseille. 

Portraits de MM. Dandré-Bardon et Chardin. — M. Dan- 
dré-Bardon, Professeur, et M. Chardin, Conseiller, ont 
mis dans l'Académie leurs portraits, le premier par 
M. Roslin et le second par M. de La Tour, ainsi qu'il 
avoit été convenu et inscrit dans les délibérations précé- 
dentes. 

Portraits d'André del Sarte et de Salvator Rosa. — 
M. Caffîéri, Professeur, a mis dans l'Académie les bustes 
en plâtre d'André del Sarte et de Salvator Rosa. 

Lecture des délibérations. — En terminant la séance, le 
Secrétaire a fait lecture des Statuts de l'Académie, ainsi 
qu'il est d'usage de le faire dans cette assemblée. 

Pierre — J. Dumont le Romain — Lemoyne 

— Briard — Coustou — L. Lagrenée — 
Belle — Le Chevalier de Valory — Brenet — 
D'A^aincourt — Dandré-Bardon — Bridan 

— Halle — Vien — Pajou — Chardin — 
Taraval — Mouchy — Jullien — Vénevault 

— Dumont — Van Loo — Saly — Lépicié — 
Boi^ot — Roëttiers — Voiriot — Clérisseau 

— Bellengé — Gois — Cochin. 



i 7 6 [1775 

Lettres de Monsieur le Directeur général, 
adressées à Monsieur Pierre, Directeur. 

A Versailles, le 28 Décembre 1774- 

Quelques difficultés, Monsieur, survenues entre le Gou- 
vernement du Louvre et les Bâtimens de Sa Majesté, 
avoient suspendu l'exécution entière de la grâce accordée 
par le feu Roy à son Académie de Peinture pour les petites 
boutiques établies ou à établir le long du Quay du Louvre. 
Ces difficultés viennent d'être terminées, et, comme, par 
la convention faitte avec le Gouvernement de ce Palais, 
tout ce qui est extérieur au passage qui vient d'être ouvert 
à travers le Jardin de l'Infante reste aux Bâtimens du Roy, 
il est à propos que vous en soyés informé afin que l'Aca- 
démie Royale de Peinture se mette en état de tirer de cette 
grâce du feu Roy tous les avantages qu'il avoit eu l'inten- 
tion de lui accorder. J'apprends que des Entrepreneurs se 
sont déjà offerts pour faire les avances de la construction 
de ces petites boutiques, apparemment sauf leur rembour- 
sement sur les loyers. C'est un arrangement qui me paroit 
avantageux et commode pour l'Académie, et que j'approuve 
fort. 

Je suis, Monsieur, vostre très humble et très obéissant 
serviteur. 

Signé : D'Angiviller. 



A Versailles, le 4 Janvier 1775. 

Rien ne pourroit être plus satisfaisant pour moy, Mon- 
sieur, au commencement de l'administration que le Roy 
a bien voulu me confier, que d'avoir à annoncer à l'Aca- 
démie la protection dont Sa Majesté daigne l'honorer et 
d'avoir à vous en faire passer l'assurance. L'amour que 
vous avez pour les Arts, indépendamment de la Place dis- 
tinguée que vous ont méritée vos talents, suffiroit pour 



i77 5 l i77 

vous faire regarder cette faveur comme une faveur person- 
nelle. Cette assurance vous paroîtra plus précieuse encore 
quand vous sçaurés que le Roy l'accompagne de ses bien- 
faits. Il a senti que le véritable encouragement qu'un 
Prince éclairé doit aux Arts est d'offrir aux talents et au 
génie les occasions les plus favorables de s'élever à la per- 
fection et de mériter une gloire qui est le but le plus noble 
de ses travaux. Il m'a donc authorisé à déclarer à l'Acadé- 
mie que son intention est de faire exécuter, chaque année, 
quatre ou cinq tableaux dans le genre de l'Histoire, qui 
depuis quelque temps semble se négliger et s'affoiblir 
parmi nous. Il y joint deux statues en marbre, et, comme 
son intention est de rendre aux Arts, autant qu'il est pos- 
sible, toute leur dignité, vous apprendrés avec plaisir que, 
pour les rappeler à leur ancienne origine et à leur véri- 
table destination, en faisant de leurs ouvrages la récom- 
pense de la vertu, il veut que ces statues présentent à la 
Nation l'image de ceux qui l'ont honorée. Son choix s'est 
arrêté cette année sur Sully, ce digne ami de Henri quatre, 
et sur le Chancelier de L'Hôpital, le restaurateur des loix. 
Pour l'année prochaine, il a fait choix de Fénelon, dont il 
eut été digne de recevoir les leçons, et de Descartes, ce 
fondateur de notre philosophie, qu'on ne nous reprochera 
plus de priver des honneurs qui lui sont dûs. C'est par ce 
même motif que, sans exclure cependant les sujets dont 
s'occuppe le plus ordinairement la Peinture, il verra avec 
un intérest particulier les Peintres de son Académie retra- 
cer les actions et les faits honorables à la Nation. Quel 
plus digne employ pour les Arts que cette espèce d'asso- 
ciation à la législation des mœurs. En voyant ces images 
déjà antiques, nos neveux rougiront peut-être, au milieu 
de tant de titres, de se trouver si peu de pairs ; ils s'effor- 
ceront de mériter un jour une place parmi eux, et l'âge du 
Roy lui permet l'espoir de jouir peut-être du spectacle de 
ces hommes nouveaux qui seront son ouvrage. Les Arts 
ne pourront d'ailleurs recevoir ces avantages sans que les 
vin 12 



i 7 8 [1775 

Artistes eux-mêmes les partagent. Celui qui ne sent pas ce 
que la vertu a de consolant, ce qu'elle apporte de bonheur 
avec elle, ne pourroit rendre sa douce et forte expression. 
L'Artiste voudra sans doute s'approcher de son Modèle; il 
voudra que son ouvrage et son nom puissent se montrer 
à la Postérité dignes de son héros. 

Ces sentiments, Monsieur, sont les vôtres; ce sont ceux 
de l'Académie; je vous ay entendu souvent, ainsi que nos 
principaux Artistes, vous plaindre de ce que nos mœurs 
sembloient proscrire le genre noble et sévère de l'Histoire, 
celui qui principalement doit former et soutenir la réputa- 
tion de notre École. Le Roy vient à son secours; c'est à 
vous, Monsieur, c'est à l'Académie à la relever, à ranimer 
et réchauffer l'émulation des jeunes Élèves, à justifier les 
bontés d'un Roy qui, dès sa première jeunesse, nous donne 
l'exemple de l'amour du bien. 

Avec quelle joye je rempliray, moy, le devoir d'aller lui 
porter les témoignages et les preuves de la reconnoissance 
des Arts par les efforts qu'ils feront pour consacrer la gloire 
et l'honneur de son règne bienfaisant jusqu'à la Postérité 
la plus reculée. 

Vous connoissés les anciens sentimens avec lesquels je 
suis, Monsieur, votre très humble et très obéissant ser- 
viteur. 

Signé : D'Angiviller. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moy ne, Rect., abs. — M. Briard 
Adj. à Prof. — Il est resté 9 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 28 Janvier, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Le Secrétaire a fait lecture d'une lettre de compliment, 
en datte du i er Janvier, adressée à l'Académie par M. Des- 
camps, Académicien, présentement à Rouen. Elle avoit été 
obmise par distraction. 

Épitaphes de Salvator Rosa et d'André del Sarte. — 



i 7 75] 179 

Ensuitte, il a fait lecture desépitaphes des tombeaux d'An- 
dré del Sarte et de Salvator Rosa, leurs portraits en buste, 
moulés sur ceux qui sont exécutés à ces tombeaux, ayant 
été donnés à l'Académie par M. Caffiéri, Professeur. 

Offre de M. Coustou. Comité arrêté. — M. Coustou, 
Recteur et Trésorier de l'Académie, a offert à la Compa- 
gnie de faire les avances de la construction des boutiques 
à ériger dans les demies lunes du Pont-neuf et de celles à 
construire pour être adossées aux murs du Jardin de l'In- 
fante et continuation du même quay, jusqu'à la nouvelle 
place du Louvre. L'Académie a témoigné à M. Coustou sa 
reconnoissance d'une offre aussi obligeante et a arrêté de 
nommer un Comité pour prendre les arrangemens conve- 
nables pour son remboursement, lequel Comité en rendra 
compte ensuitte à l'Académie. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Lemoyne — 
Briard — Coustou — D'Açaincourt — Dandré* 
Bar don — Halle — Pajou — Aile grain — 
Belle — Vien — Van Loo — J. Bachelier — 
Caffiéri — Saly — Lépicié — Brenet — Bri- 
dan — M. A. C halle — Sue — Chardin — Ver- 
net — /. P. Le Bas — Le Clerc — Drouais 

— Huet — Mouchy — Taraval — Pérignon 

— Vénevault — Jollain — Voiriot — Berruer 

— Beaufort — Du Rameau — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Halle Prof. 
Aujourd'huy, samedi 4 Février, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lecture. — Le Secrétaire a continué la lecture du 
dixième Chant de l'Illiade d'Homère. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Pommycr 
— Lemoyne — Halle — Coustou — Dandré- 
Bardon — Vien — Pigalle — D'Huej — 
Belle — Saly — Lépicié — Brenet — Bridan 



i8o [i775 

— Chardin — Le Clerc — Vénevault — Huet 

— Du Rameau — Dumont — Pérignon — 
Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Halle Prof. — 
11 est resté 12 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 25 Février, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

En ouvrant la séance, le Secrétaire a notifié la mort de 
M. Schmidt, Graveur, Académicien, décédé à Berlin le 
25 Janvier de cette année, âgé de 63 ans. — Né le 24 Jan- 
vier 1712. 

Indication du jour pour les esquisses. — Ensuitte, le 
Secrétaire a proposé de désigner le jour auquel il sera donné 
un sujet aux Elèves pour les esquisses que doivent faire ceux 
qui se proposent de concourir aux Grands Prix, dont le 
choix se fera pour être ensuitte admis à l'épreuve des Aca- 
démies, peintes et modelées d'après nature, sur laquelle 
épreuve seront de nouveau choisis ceux qui concourreront 
aux Grands Prix. Il a été arrêté que ce sera ce jeudi 2 Mars 
prochain, et que ces esquisses seront jugées le samedi 
suivant. 

Estampe du portrait de Gluck. — M. Du Plessis, Peintre, 
Académicien, a présenté à l'Académie deux estampes gra- 
vées d'après lui du portrait de M. Gluck, Musicien célèbre, 
pour obtenir la jouissance du privilège accordé à l'Acadé- 
mie parl'Arrest du Conseil d'État du Roy du 28 Juin 17 14, 
ce que l'Académie a accordé. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Lemoyne 

— Halle — D'A^aincourt — Dandré-Bardon 

— Vien — Allegrain — Belle — Pajou — 
Van Loo — Saljr — D'Hue$ — M. A. Challe 

— Lépicié — Brenet — Chardin — J. P. Le 
Bas — Le Prince — Droiiais — Le Clerc — 
Taraval — Beaufort — Boi^ot — Pérignon — 



1775] i8i 

Berruer — Du Rameau — Gois — Le Comte 
— Jollain — Duplessis — Bellengé — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou Prof. 

Aujourd'huy, samedi 4 Mars, l'Académie s'est assemblée 
pour juger les esquisses des Élèves qui se sont présentés 
pour concourir aux Grands Prix. 

Élèves admis à l'épreuve des académies. — L'Académie, 
après avoir vu les esquisses des Elèves, a admis à l'épreuve 
des académies peintes et modelées d'après nature, entre 
les Peintres, les nommés Bonvoisin, Périn, Renaud, Girod, 
D'Afrique, Sévin, et, entre les Sculpteurs, les nommés : 
Pasquier, Collet, Auger, Susanne, Desmures, Larmié, pour 
commencer le lundi i3 Mars et continuer jusqu'au mer- 
credi 1 5 inclusivement, et pareillement, entre les Peintres, 
les nommés Lionnois, Lesueur, Hamos, Moulin-neuf, Bou- 
gon et Gérard, et, entre les Sculpteurs : De Seine, Ma?-- 
tin, Lorta, Lamarie, Couriger, Landragin , pour être 
admis à la même épreuve le jeudi suivant 16 jusqu'au 
samedi 18 inclusivement, et ces académies seront jugées à 
l'assemblée du dernier du mois. 

Indication de l'assemblée. — Le dernier jour du mois 
étant un vendredi, et le samedi qui le précède tombant 
sur un jour de fête, il a été arrêté que l'assemblée se tien- 
droit le vendredi dernier du mois, et que la première assem- 
blée du mois d'Avril seroit remise au samedi 8. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Pajou — 
Coustou — Gabriel — Bergeret — Le Ch cr 
de Valory — Montullé — Halle — Vien — 
Dandré-Bardon — L. Lagrenée — Caffiéri — 
Saly — Van Loo — Doyen — D'Huef — 
Lépicié — Bridan — Brenet — Chardin — 
Vernet — Le Prince — Le Clerc — Mouchy 
— Bellengé — Voiriot — Du Rameau — Le 
Comte — Cochin. 



i8t [177 5 

M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou Prof. — 
Il est resté 9 jettons. 

Aujourd'huy, vendredi 3 1 Mars, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la lecture des délibé- 
rations arrêtées pendant le Quartier. 

Médailles du Quartier. i Te : Marchand, P.; 2 e : Lorta, 
S.; 3 e : Giroust, P. — Avant la séance, MM. les Offi- 
ciers en exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, 
Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les 
Prix qui sont accordés tous les trois mois sur les acadé- 
mies des Élèves, ont accordé 

la première Médaille à Marchand, P., 

la seconde à Lorta, S., 

et la troisième à Giroust, P. 
Élèves admis à concourir aux Grands Prix. — L'Acadé- 
mie, après avoir vu les académies des élèves, peintes et 
modelées d'après nature, jointes avec les esquisses qu'ils 
avoient faittes pour obtenir de concourir aux Grands Prix, 
a admis, dans la Peinture : Bonvoisin , Périn, Renaud, 
Girod, Sevin; et, dans la Sculpture : Pasquier, Collet, 
Susanne, Lamarie, ce qui a été tiré aux voix par l'assem- 
blée. — Plusieurs personnes avoient été d'avis qu'il n'y eût 
point de Concours pour les Prix, les Élèves leur paroissant 
trop foibles, d'autres qu'on n'y admît point les Sculpteurs, 
les élèves leur paroissant plus foibles encore. Cela fut tiré 
aux voix ; les voix admirent les Peintres. Elles se trou- 
vèrent égales pour admettre ou refuser à l'égard des Sculp- 
teurs. L'Académie se détermine pour l'indulgence et admet 
trois Sculpteurs, M. Pierre, Directeur, n'ayant pas voulu 
faire usage de sa voix prépondérante*. 

Concours pour les places de l'École. — Il a été arrêté que, 
dans les premiers jours du mois d'Avril, les Élèves concour- 



1 . Cet article, depuis Plusieurs personnes, est une addition mar- 
ginale. 



177 5 ] i83 

reront pour les places de l'École, ainsi qu'il est d'usage au 
commencement d'Octobre. 

En terminant la se'ance, le Secrétaire a fait lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier. 

Changement de Quartier entre M. Du Mont et M. Cous- 
tou. — M. Du Mont a changé de Quartier avec M. Cous- 
tou; ainsi M. Dumont exercera le Quartier de Juillet et 
M. Coustou celui d'Octobre. 

M. Pierre, Directeur, n'ayant pas voulu faire usage de 
sa voix prépondérante. 

Pierre — Montullé — J. Dumont le Rom. 

— Pommyer — Le Moyne — Pajou — Cous- 
tou — D ' A^aincourt — Dandré-Bardon — 
Halle — Vien — Allegrain — L. Lagrenée — 
Belle — Van Loo — J. Bachelier — Saly — 
Briard — D'Hueq — Lépicié — Brenet — 
Bridan — Sue — Levasseur — Chardin — 
Vernet — Le Clerc — Mouchy — Roëttiers — 
Le Bas — Drouais — Le Comte — Dumont 

— Bellengé — Boiçot — Du Rameau — Gué- 
rin — Vénévault — Berruer — Taraval — 
Gois — Beau fort — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou pour M. Jeaurat, abs. — 
M. Caffiéri Prof. 

Aujourd'huy, samedi 8 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lettre de M. le Directeur général. — Le Secrétaire a 
fait lecture d'une lettre de M. le Comte d'Angiviller, Direc- 
teur et ordonnateur général des Bâtimensdu Roy, en datte 
du 6 Avril, relative à la position où est actuellement l'Ecole 
des Élèves, dans laquelle il demande que l'Académie pro- 
pose les moyens de ranimer l'émulation et de maintenir les 
Règlements et qu'il soit nommé des Commissaires pour 
remplir cette demande. Cette lettre sera inscritte sur les 
Registres. 



184 [ ! 77 5 

Commissaires nommés. — Les Commissaires nommés 
par l'Académie sont : M. le Directeur, MM. les Recteurs, 
le Professeur en exercice , et , entre les Professeurs , 
M. Halle, M. Vien, M. Pajou, M. Saly, Adjoint à Profes- 
seur, M. Chardin, Conseiller, et le Secrétaire, que M. Lépi- 
cié voudra bien supléer. Ce Comité se tiendra chés M. le 
Directeur, le mercredi lendemain des fêtes de Pâques, à 
4 heures après midi. 

Pierre — /. Dumont le Rom. — Coustou — 
Cajfiéri — Lemoyne — Gabriel — Dandré- 
Bardon — Pajou — Halle — Vien — J. Bache- 
lier — Saly — D'Huej — Lépicié — Brenet 
— Bridan — Mouchy — Vénevault — Char- 
din — Le Clerc — Beaufort — Cochin. 



Copie de la lettre de M. le Comte d'Angiviller, adressée à 
M. Pierre , Premier Peintre du Roy et Directeur de 
l'Académie. 

A Versailles, le 6 Avril 1775. 

Votre lettre, Monsieur, du 2 de ce mois, m'a confirmé 
ce que j'avois déjà appris par les conversations que j'avois 
eues avec différents Artistes de l'Académie, savoir la foi- 
blesse des esquisses présentées cette année par les Élèves 
qui se proposent de concourir pour les Grands Prix. C'est 
un objet qui m'a paru mériter la plus grande attention, et 
exiger que l'Académie approfondisse les causes d'un relâ- 
chement qui présente une perspective si fâcheuse pour les 
Arts, afin d'y remédier. 

L'Académie ayant cependant décidé, par des motifs que 
je ne puis absolument improuver, qu'il y auroit un Con- 
cours, je ne saurois trop lui recommander la plus scrupu- 
leuse exactitude lors du jugement des ouvrages exposés 
pour les Grands Prix à la S 1 Louis. Elle sentira certaine- 
ment que trop d'indulgence à cet égard ne peut que per- 



1775] i85 

suader à la jeunesse qu'elle a fait les efforts qu'on étoit en 
droit d'attendre d'elle et que rien n'est plus propre à favo- 
riser le relâchement dont on se plaint. Je me persuade 
aussi qu'Elle est bien convaincue que rien ne tend davan- 
tage à lui conserver l'éclat dont Elle jouit que cette sévé- 
rité dans ses jugements, soit pour les réceptions des Artistes 
qu'Elle admet dans son sein, soit pour ne faire participer 
aux premières grâces que des Élèves qui en soyent vraiment 
dignes, tant par leurs dispositions que par leur assiduité et 
leur sagesse. 

Quant aux causes de ce relâchement, quoiqu'on n'ait pu 
me l'assigner précisément, je crois en entrevoir quelques- 
unes dans des faits qui sont depuis longtemps à ma con- 
noissance. Tel est par exemple le peu de respect de la jeu- 
nesse actuelle envers les Professeurs, ce dont j'ay ouï 
d'anciens Académiciens se plaindre, en faisant le contraste de 
ce qui se passoit au temps où ils débutoient dans la carrière 
avec ce qu'on voit en ce moment. Je n'ignore pas que votre 
fermeté a rétabli en partie le bon ordre et l'ancienne dis- 
cipline à cet égard; mais un abus invétéré ne se corrige 
pas facilement et laisse ordinairement des racines, qui, 
pour peu qu'on néglige de les extirper entièrement, sont 
toujours prêtes à repousser et à reproduire de nouveau. 

J'ay ouï encore se plaindre de la multitude d'Ecoles par- 
ticulières où des Élèves de l'Académie sont admis à dessi- 
ner d'après le modèle. Que dis-je ? J'ay ouï parler d'asso- 
ciations entre Élèves qui se cotisent pour faire les frais d'un 
Modèle ; cette multiplicité d'Écoles mérite vrayment mon 
animadversion et celle de l'Académie par les inconvénients 
qui en sont la suitte; car, indépendamment de l'infraction 
des Statuts, qui réprouvent expressément ces Écoles parti- 
culières du Modèle, il est sensible que rien n'est plus 
capable de favoriser l'indiscipline, par l'espérance de pou- 
voir se passer des secours de l'Académie. Rien n'est plus 
propre enfin à égarer une jeunesse, déjà trop confiante en 
ses lumières, pour peu que ceux qui président à ces Écoles 



i86 [177 5 

particulières manquent de capacité pour l'enseignement, 
ce qui peut arriver souvent. 

Mais un abus, plus dangereux encore, est l'entre'e qu'on 
m'a assuré être donnée dans ces Écoles particulières à des 
filles ou femmes artistes, pour dessiner d'après le modèle 
nud. Celui-ci intéresse essentiellement les mœurs, et, dans 
un temps où Sa Majesté a manifesté à l'Académie, par mon 
entremise, ses intentions sur l'usage auquel elle désire que 
servent les Arts relativement aux mœurs nationales, je ne 
puis trop vous marquer d'attention sur cet objet. 

Je désire donc que vous fassiez lecture de ma lettre à 
l'Académie et que vous lui demandiés qu'il soit nommé des 
Commissaires pour examiner avec vous les causes de l'es- 
pèce de décadence dans les études qui semble se manifester 
depuis bien des années, soit par l'âge auquel communé- 
ment les meilleurs Élèves gagnent les Grands Prix, soit par 
la foiblesse fréquente des esquisses ou des morceaux pré- 
sentés pour le Concours ; mais cela ne suffiroit pas. Il faut 
aussi me présenter les moyens d'y remédier, et c'est à quoy 
j'exhorte fortement l'Académie, qui, sans doute, ne verra 
dans cette lettre qu'une preuve de ma sollicitude pour tout 
ce qui peut intéresser sa gloire particulière et celle des 
Arts, dont elle est la dépositaire et la conservatrice en 
France. 

Vous connoissés les sentiments avec lesquels je suis, 
Monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur. 

Signé : D'Angiviller. 



M. Pierre Direct. — M. Coastou pour M. Jeaurat Rect. — 
M. Caffiéri Prof. — Il est resté 1 1 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 29 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Lettre de M. le Directeur général concernant la Milice. 
— En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture d'une 
lettre de Monsieur le Comte d'Angiviller, Directeur et 



i 7 75] 187 

ordonnateur général des Bâtiments du Roy, en datte du 
23 Avril, adressée à Ni. Pierre, Premier Peintre, Directeur 
de l'Académie. 

M. le Directeur général y annonce que, le tirage de la 
Milice ayant donné naissance à quelques difficultés concer- 
nant les Élèves de l'Académie que M. l'Intendant de la Géné- 
ralité de Paris a voulu assujettir à ce tirage, il a eu une 
conversation avec M. le Maréchal du Muy, qui, d'après un 
Mémoire remis à ce Ministre, a pris une décision du Roy 
dont il est à propos que l'Académie soit instruite. 

Par cette décision, il est dit que doresnavant les Élèves 
de l'Académie Royale de Peinture inscrits sur ses listes ne 
seront point sujets à la Milice et en seront déchargés, en 
cas de contestations, sur le certificat signé des Directeurs, 
Chancelier et Secrétaire. Cette exemption ne s'étendra 
touttefois pas aux Élèves des Académiciens, ce qui a paru 
au Ministre pouvoir entraîner des abus; mais, comme il 
n'est point d'Élève distingué d'Académicien qui ne soit en 
même temps Élève de l'Académie, il a paru superflu à 
Monsieur le Directeur général d'insister sur une plus grande 
extension de ce privilège. 

Remerciement. — L'Académie a prié M. Pierre, Direc- 
teur, de vouloir bien faire les plus grands remerciemens à 
Monsieur le Directeur général, et sa lettre sera inscritte sur 
les Registres, ainsi que l'extrait de la lettre de M. le Maré- 
chal du Muy à M. le Directeur général. 

M. Weiler agréé. (En marge les chiffres 25 et 3.) — Le 
sieur Jean-Baptiste Weiler, Peintre en émail et miniature, 
né à Strasbourg, âgé de 28 ans, présenté à la Compagnie 
par M. Chardin, Conseiller, ayant présenté de ses ouvrages, 
l'Académie a agréé sa présentation. M. le Directeur lui 
ordonnera ce qu'il doit faire pour sa réception. 

Pierre — /. Dumont le Rom. — Caffiéri — 
Coustou — Lemoyne — Watelet — De Voyer 
d'Argenson — Bergeret — Dandré-Bardon — 
Halle — Vien — Lagrenée — Allegrain — 



[1775 
Belle — Pajou — Brenet — D'Hueq — Bri- 
dan — Doyen — Van Loo — Saly — Lépicié 

— Chardin — Le Bas — Le Prince — Le 
Clerc — Boi^ot — Beaufort — Roè'ttiers — 

— Drouais — Le Comte — Monchy — Véne- 
vault — Berruer — Demachy — Voiriot — 
Cochin. 



Lettres concernant la Milice. 

Lettre de Monsieur le Comte d'Angiviller, Directeur et ordonna- 
teur général des Bâtimens du Roy, adressée à M. Pierre, Pre- 
mier Peintre du Roy, Directeur de l'Académie. 

A Versailles, le 23 Avril 1775. 

Le dernier tirage de la Milice, Monsieur, ayant donné 
naissance à quelques difficultés concernant les Élèves de 
l'Académie Royale de Peinture, que M. l'Intendant de la 
Généralité de Paris a voulu assujettir à ce tirage, j : ay eu 
sur ce sujet une conversation avec M. le Maréchal du Muy, 
et, d'après un Mémoire que je lui ay remis, ce Ministre a 
pris une décision du Roy, dont il est à propos que l'Aca- 
démie soit instruite. 

Par cette décision, il est dit que doresnavant les Élèves 
de l'Académie Royale de Peinture, inscrits sur les listes, 
ne seront point sujets à la Milice, et en seront déchargés, 
en cas de contestation, sur le certificat qui sera signé des 
Directeur, Secrétaire et Chancelier. Cette exemption ne 
s'étendra touttefois pas aux Élèves particuliers des Acadé- 
miciens, ce qui a paru au Ministre pouvoir entraîner des 
abus ; mais, comme il n'est point d'Élève distingué d'Aca- 
démicien qui ne soit en même temps Élève de l'Académie 
il m'a paru superflu d'insister sur une plus grande exten- 
sion de ce privilège. Je joins ici l'extrait de la lettre de 
M. le Maréchal du Muy dont il convient que l'Académie 
fasse registre, comme étant jusqu'à ce moment le titre le 



r 7 75] i8g 

plus authentique qu'Elle ait pu obtenir pour une pareille 
exemption. Je suis charme' d'avoir réussi à le lui procurer 
et à lui donner cette marque de l'intérêt que je prends à 
tout ce qui lui est honorable et utile. 

Je suis, Monsieur, votre très humble et très obéissant 
serviteur. 

Signé : D'Angiviller. 



Extrait de la lettre de M, le Maréchal Du Muy, Ministre et Secré- 
taire d'État de la Guerre, à M. le Comte d'Angiviller, Direc- 
teur et ordonnateur général des Bâtiments du Roy, du 5 Avril 
1775. 

Sur le compte, Monsieur, que j'ay rendu au Roy des 
représentations que vous faittes pour exempter de l'assu- 
jettissement au tirage, pour les Régimens provinciaux, les 
employés pour le service des Bâtiments de Sa Majesté, que 
vous jugerez vraiment utiles, elle m'a authorisé à écrire à 
M. de Sauvigny, Intendant à Paris, de faire jouir de 
l'exemption les 

Sa Majesté a également réglé que les Élèves de l'Acadé- 
mie de Peinture, Sculpture et Architecture, inscrits sur les 
listes qui doivent être dressées chaque année sur les certi- 
ficats des Directeur, Chancelier et Secrétaire, jouiront de 
l'exemption, et non les autres Élèves de ces Académies. Je 
joins icy au reste la copie de la lettre que j'écris à Mon- 
sieur de Sauvigny à ce sujet par laquelle vous verres que 
je l'invitte à se concerter avec vous sur les difficultés qui 
pourroient naître par la suitte à cette occasion, etc. 

N. B. que la lettre écrite par M. le Maréchal du Muy à M. de 
Sauvigny, le 5 avril 1773, est conçue, dans le même esprit et porte 
les mêmes expressions que la lettre cy-dessus. 



190 [1775 

M. Pierre Direct. — M. Coustou pour M. Jeaurat Rect. — 
M. Vanloo Prof. 

Aujourd'huy, samedi 6 May, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Indication du Comité pour la capitation. — L'Académie 
a arrêté que, le samedy 27 May, M. le Directeur, MM. les 
anciens Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, le 
Professeur en exercice, et, à tour de rôle : dans les Profes- 
seurs, M. Dandré-Bardon ; dans les Adjoints à Professeur, 
M. Bridan; dans les Conseillers, M. Le Bas, M. Chardin, 
ancien Trésorier, le Secrétaire, et, dans les Académiciens, 
M. Bellengé, s'assembleront dans l'Académie à neuf heures 
du matin, pour régler le rôle de la capitation de la présente 
année , ainsi que pour la reddition des comptes de l'an- 
née 1774. 

Pierre — /. Dumont le Rom. — Coustou — 
Van Loo — Lemoyne — Pigalle — Gabriel 

— Bergeret — Montullé — D'A^aincourt — 
Dandré-Bardon — Caffiéri — Halle — Vien 

— Allegrain — Saly — D'Hueq — Brenet — 
Lépicié — Bridan — Chardin — Le Clerc — 
Bellengé — De Machy — Berruer — Tara- 
val — Ro'éttiers — Du Rameau — Vénevault 

— Voiriot — Beaufort — Le Comte — Péri- 
gnon — G ois — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou pour M. Jeaurat Rect. — 
M. Vanloo Prof. — Il est resté n jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 May, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Rapport du Comité pour la reddition des comptes et la 
capitation. — Le Secrétaire a rapporté que M. le Direc- 
teur, MM. les anciens Directeurs, Recteurs, Adjoints à 
Recteur et Officiers, nommés par la précédente délibéra- 



i 7 75] ici 

tion pour établir le rôle de la capitation de la présente 
année, s'étant assemblés le matin de ce même jour, le rôle 
en a été dressé et arrêté par les dits Commissaires nommés 
à cet effet. Copie en a été délivrée à M. le Trésorier pour 
être par lui pourvu au recouvrement des sommes y impo- 
sées et à leur employ à l'acquit des droits dûs au Roy et 
autres dépenses nécessaires à l'entretien de l'Académie. 
Ensuitte, il a été procédé à l'examen du compte que 
M. Coustou, Trésorier, a rendu de l'exercice de M. Char- 
din pendant l'année 1774. Sur le rapport qui a été fait par 
les Commissaires, l'Académie a approuvé le rôle de la capi- 
tation et l'arrêté du compte. 

L'Académie a nommé à son rang M. D'Hués, Adjoint à 
Professeur, pour exercer le mois de Juin prochain à la 
place de M. Adam, Professeur, qui a prié l'Académie de 
l'en dispenser, à cause de la foiblesse de sa vue. 

Visite à M. Vien. — La Compagnie a prié M. Le Moyne 
et M. Chardin de vouloir faire visite de sa part à M. Vien, 
qui a été dangereusement malade, pour le féliciter sur sa 
convalescence. 

Pierre — J. Dnmont le Rom. — Dandré- 
Bardon — Van Loo — Coustou — L. Lagre- 
née — Halle — Le Moyne — Gabriel — Pajou 

— Caffiéri — Saly — Briard — D'Huer — 
Lépicié — Brenet — Bridan — M. A. C halle 

— Sue — Chardin — J. P. Le Bas — Dro'ùais 

— Le Clerc — Dumont — Bellengé — Ber- 
ruer — Le Comte — Voiriot — Du Rameau 

— Des Portes — Beaufort — Demachy — 
Pérignon — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou pour M. Jeaurat Rect. — 
M. D'Hués Adj. à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 3 Juin, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 



192 [i77 5 

M. Halle, Professeur, a pris congé de la Compagnie, 
étant prest à partir pour Rome par les ordres du Roy et de 
M. le Directeur général. 

M. Le Moyne et M. Chardin ont rapporté à la Compa- 
gnie qu'ils ont fait visite de sa part à M. Vien, qui a été 
extrêmement sensible à cette attention de la Compagnie. 
D' Angiviller — Pierre — /. Dumont le 
Rom. — D'Huej — Coustou — Lemoyne — 
D'A^aincourt — Dandré-Bardon — Halle — 
Aile grain — Pajou — Van Loo — Saly — 
Brenet — Briard — Lépicié — Chardin — 
Mouchy — Le Clerc — Berruer — Gois — 
Dumont — Bellengé — De Machy — Beau- 
fort — Pérignon — Vénevault — Des Portes 
— Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou pour M. Jeaurat Rect. — 
M. D'Hués Adj. à Prof. — M. Lépicié faisant fonction de 
Secret, pour M. Cochin, absent. — Il est resté 3 jettons. 

Aujourd'huy, vendredi 3o Juin, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la lecture des délibé- 
rations arrêtées pendant le Quartier. 

Médailles du Quartier. z re : Larmier, S.; 2 e : Auguste 
Vanloo, S.; 3 e : Moulin-neuj, P. — Avant la séance, MM. les 
Officiers en exercice pendant le Quartier, conjointement 
avec MM. les Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, 
assemblés pour juger les Prix, qui sont accordés tous les 
trois mois sur les académies des Élèves, ont jugé que 
Larmier, S., a mérité la première Médaille, 
Auguste Vanloo, Sculpteur, la seconde, 
et Moulin-neuf, Peintre, la troisième. 

Réception de M. Lagrenée le jeune. — Le sieur Jean- 
Jacques Lagrenée, agréé le 25 Novembre 1769, de Paris, 
Peintre d'Histoire, frère de M. Lagrenée, Professeur, ayant 
présenté le plafond qui lui avoit été ordonné pour sa récep- 



1775] I9 3 

tion, dont le sujet, représentant l'Hiver, est destiné à la 
décoration de la Gallerie d'Apollon, les voix prises à l'or- 
dinaire, l'Académie a reçu et reçoit le S r Lagrenée Acadé- 
micien, pour avoir séance dans ses assemblées et jouir des 
privilèges, prérogatives et honneurs attribués à cette 
dignité, à la charge d'observer les Statuts et Règlemens de 
l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant serment entre les 
mains de M. le Comte d'Angiviller, Directeur général. 

La lecture des délibérations arrêtées pendant le Quartier, 

n'ayant pu être faite, a été remise à l'assemblée prochaine. 

D'Angiviller — Pierre — J. Dumont le 

Rom. — Coustou — D'Hue^ — Lemoyne — 

Pi g a lie — Caffiéri — Soufflot — D'Alain- 

court — Allegrain — Dandré-Bardon — Vien 

— L. Lagrenée — Belle — Pajou — J. Bache- 
lier — Doyen — Briard — Van Loo — Lépi- 
cié — Bridan — Sue — M. A. C halle — Bre- 
net — J . C. Roë'ttiers — Chardin — De La 
Tour — Vemet — J. P. Le Bas — Le Clerc 

— Bellengé — Le Prince — Dro'ùais — Ber- 
ruer — Mouchy — Boi^ot — Demachy — 
Voiriot — Du Rameau — Taraval — Dumont 

— Levasseur — Beaufort — J. J. Lagrenée 

— Jollain — Le Comte. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Belle Prof. — 

M. Lépicié faisant fonction de Secrétaire pour M. Cochin, 

absent. 

Aujourd'huy, samedi 8 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture d'une 
lettre de M. le Comte d'Angiviller, Directeur général, 
adressée à M. Pierre, Premier Peintre du Roy et Direc- 
teur, pour informer l'Académie que l'intention de Sa 
Majesté est qu'il y ait cette année exposition de tableaux et 
vin i3 



i 9 4 [i77 5 

modèles et qu'Elle apporte le plus grand soin pour la 
décence des ouvrages. 

Ensuite, conformément aux articles ix, xi et xxv des Sta- 
tuts, qui établissent la liberté que l'Académie conserve de 
changer quelques-uns de ses Officiers, si Elle le juge à pro- 
pos, l'Académie a arrêté qu'il n'y auroit point de mutation. 
Le Secrétaire a terminé la séance par la lecture des déli- 
bérations arrêtées pendant le Quartier précédent, qui 
n'avoient pu être lues dans la dernière assemblée. 

Pierre — «/. Dumont le Rom. — Le Moyne 
— Belle — Coustou — Bergeret — L. Lagre- 
née — Dandré-Bardon — Vien — Pajou — 
Vanloo — D'Hue\ — Brenet — Bridan — 
J. C. Roettiers — Chardin — Lépicié — Mou- 
chy — Le Clerc — Beaufort — Voiriot — 
Pérignon — Bellengé — Jollain — /. J. 
Lagrenée — Du Rameau. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Belle Prof. — Il 
est resté 10 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 29 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. Saly monte ancien Professeur. — L'Académie ayant 
observé que M. Saly, Adjoint à Professeur, ayant été, avec 
le consentement du Roy, exécuter une statue équestre en 
Danemark, qui l'a occupé pendant plusieurs années, cette 
longue absence l'a privé de pouvoir monter aux divers 
grades de l'Académie, auxquels il seroit arrivé à son rang; 
considérant de plus que la délicatesse de sa santé, altérée 
par ses travaux, ne lui permet pas de pouvoir exercer avec 
assiduité les fonctions de Professeur, la Compagnie a jugé 
convenable de le faire monter au rang d'ancien Professeur. 

Comité arrêté pour l'examen du Salon. — L'Académie a 
arrêté que le Comité pour l'examen des tableaux et modèles 
qui seront exposés au Salon s'assemblera dans l'Académie 



i 7 75] 195 

le mercredi 9 du mois d'Aoust, à trois heures de relevée, 
et Elle a procédé à la nomination des Officiers qui doivent 
le composer. A MM. les Officiers en exercice, les anciens 
Directeurs, les Recteurs et Adjoints à Recteur, Trésorier, 
Secrétaire, qui sont de tous les jugements, Elle a joint, par 
la voye du sort, M rs Dandré-Bardon , Vien, Allegrain, 
Belle, Vanloo, Bachelier, Professeurs; M rs Doyen et Bre- 
net, Adjoints à Professeur, et M rs De la Tour et Le Bas, 
Conseillers. 

L'Académie a nommé à son rang M. Lépicié, Adjoint à 
Professeur, pour exercer le mois d'Aoust prochain à la 
place de M. Falconet, qui est à S 1 Pétersbourg. 

Pierre — J. Dumoni le Rom. — Coustou — 
Belle — Lemoyne — Pi galle — Berger et — 
Vien — Dandré-Bardon — Aile grain — Pajou 

— Caffiéri — J. Bachelier — Bridan — 
Vanloo — Briard — Doyen — D'Hue% — 
Lépicié — Chardin — J. P. Le Bas — Brenet 

— Le Clerc — Bellengé — Le Prince — 

— Droilais — Du Rameau — Robert — Pas- 
quier — Berruer — Demachy — Pérignon 

— De Marteau — Voiriot — J. J. Lagrenée. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Lépicié Adj. à 
Rect. 1 . 

Aujourd'huy, samedi 5 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Le Secrétaire a fait lecture d'une lettre adressée à la 
Compagnie par M. Saly, dans laquelle il lui fait ses rerrier- 
ciemens de la marque d'affection qu'Elle lui a donné en le 
faisant monter au rang d'ancien Professeur. 

Pierre — «/. Dumont le Rom. — Lépicié — 

1. Adjoint à Recteur est une erreur; il faudrait Adjoint à Pro- 
fesseur. 



196 [1775 

Lemoyne — Coustou — Dandré-Bardon — 
Vien — Belle — Caffiéri — Briard — Van 
Loo — D'Hueç — Brenet — Bridan — Char- 
din — J. P. Le Bas — Le Prince — Le Clerc 
— Bellengé — Du Rameau — Berruer — 
Dumont — Voiriot — Taraval — Gois — 
Demachy — Pérignon — /. J. Lagrenée — 
Hiiet — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Lépicié Adj. à 
Prof. 

Aujourd'huy, mercredi 23 Aoust, l'[Académie s'est assem- 
blée], extraordinairement et par convocation géne'rale, 
pour l'examen des tableaux et bas-reliefs qui ont concouru 
aux Grands Prix. 

Arrangement pour les Grands Prix. — Après les avoir 
examinés, l'Académie a arrêté, à l'égard des Prix de Pein- 
ture, que le premier Prix seroit accordé et les deux seconds 
Prix, réservés dans les années 1770 et 1772, et le second 
Prix de Peinture de l'année précédente sera mis en réserve. 
— Cet arrangement a été changé à l'assemblée suivante à 
l'égard d'un second Prix de Peinture. 

Dans la Sculpture, il a été arrêté qu'il ne seroit point 
donné de premier Prix, mais seulement un second, lequel 
cependant ne pourra être accordé à un Élève qui aura déjà 
gagné un second Prix. 

Ces tableaux et bas-reliefs seront exposés dans l'Acadé- 
mie le jour de la fête de saint Louis, et ils seront jugés par 
MM. les Officiers et Académiciens le samedi 26 du pré- 
sent mois. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Coustou — 
Lépicié — Lemoyne — Dandré-Bardon — 
Vien — Aile grain — L. Lagrenée — Belle — 
Van Loo — Caffiéri — Saly — Julliar — 
D'Hue% — Doyen — Brenet — Bridan — /. 



1775] i97 

P. Le Bas — Vernet — Le Prince — Le Clerc 

— Jeaurat de Bertry — Dumont — Mouchy 

— Robert — Voiriot — Vénevault — Chardin 

— Cochin, 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Lépicié Adj. à 
Prof. — Il est resté 4 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 26 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour juger les tableaux et 
bas-reliefs faits par les Élèves pour concourir aux Grands 
Prix. Les sujets donnés sont, pour la Peinture : Aman con- 
fondu par Esther devant Assuérus, et, pour la Sculpture, 
Numa Pompilius élu Roy des Romains. 

M. Vanspaendonk agréé. (En marge les chiffres 5 et 26.) 
— Le S r Girard... Van Spaendonk, né à Tilbourg, Hol- 
lande, Peintre de fleurs, a présenté de ses ouvrages pour 
être agréé. La Compagnie , après avoir pris les voix à 
l'ordinaire et reconnu sa capacité, a agréé sa présentation. 

Ensuitte, l'Académie a procédé aux jugements des Grands 
Prix, ainsi qu'il a été arrêté dans l'assemblée du 2 Sep- 
tembre 1758. 

Premier prix de Peinture : Bonvoisin. — Les suffrages 
recueillis et comptés par les Commissaires en présence de 
la Compagnie, le sieur Jean Bonvoisin, né à Paris, âgé de 
22 ans, Élève de M. Doyen, qui a fait le tableau marqué C, 
a été jugé mériter le premier Prix de Peinture. 

Premier Prix de Sculpture mis en réserve. Second Prix 
de Peinture : Renaud. — Comme il a été arrêté qu'il n'y 
auroit pas de Premier Prix dans la Sculpture, on a procédé 
de suitte à juger le second Prix de Peinture, et le sieur 
Jean-Baptiste Renaud, âgé de 19 à 20 ans, Élève de M. Lépi- 
cié, a été jugé mériter le second Prix de Peinture. 

Second Prix de Sculpture : Susanne. — Ensuitte il a été 
procédé à juger le second Prix de Sculpture, et il a été 



198 [i775 

accordé au sieur François-Marc Susanne, de Paris, Élève 
de M. D'Hueç. 

Second Prix de Peinture, réservé en 1770 : Périn. — En 
terminant, on a procédé à accorder l'un des deux seconds 
Prix de Peinture mis en réserve, et celui réservé en 1776 
a été adjugé au sieur Jean-Nicaise Périn, de Paris, Élève 
de M. Du Rameau*. 

Prix de Peinture de 1772 réservé. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Jeaurat — 
Coustou — Lemoyne — Lépicié — Saly — 
Dandré-Bardon — Vien — Belle — Aile grain 

— L. Lagrenée — Caffiéri — Pajou — J. 
Bachelier — Vanloo — Doyen — D'Hueç — 
Briard — Brenet — Bridan — J. C. Roè't- 
tiers — Chardin — Le Prince — /. P. Le Bas 

— Le Clerc — Dro'ùais — Valloyer — Mou- 
chy — Dumont — Gois — Du Rameau — 
Roéttiers — Milet Francisque — Pérignon — 
Beau/ort — Vénevault — Demachy — Wille 

— Voiriot — Robert — Le Comte — Taraval 

— J. J. Lagrenée — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Allegrain Prof. 

Aujourd'huy, samedi 2 Septembre, l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

Le Prix de M. de Caylus suspendu. — Comme il a été 
arrêté dans l'assemblée du 5 Novembre 1774 que le Prix 
de l'étude des Têtes et de l'Expression seroit suspendu 
l'année présente, il n'aura pas lieu. En conséquence, 
M. Caffiéri, Professeur, a été nommé à son rang pour pré- 
sider l'année prochaine à ce concours. 

Aspirant remis. — Un aspirant, Peintre d'histoire, ayant 
présenté un seul tableau pour être agréé, l'Académie a sus- 

. 1. Il y avait d'abord : « Elève de M. Lépicié. » 



i77 5 ] '99 

pendu son agréement jusqu'à ce qu'il puisse y joindre 
d'autres ouvrages. 

Arrêté concernant les portraits gravés pour V Académie . 
— L'Académie a arrêté que doresnavant aucun Membre 
de l'Académie ne sera gravé pour l'Académie que dans les 
formes ordinaires, ovales ou quarrées avec bordure, qui 
sont les formes les plus usitées dans cette suitte, et que ceux 
qui désireront être gravés dans un format plus grand 
dédommageront eux-mêmes les graveurs du surplus de 
dépense qu'occasionnera cet agrandissement, afin que les 
Graveurs soyent toujours dans le cas de graver deux por- 
traits pour leur réception. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Pigalle 

— Allegrain — Lemoyne — Coustou — Souf- 
flot — Berger et — Le Ch er de Valory — L. 
Lagrenée — Dandré-Bardon — Vien — Belle 

— Van Loo — Caffiéri — Pajou — D'Hue^ 

— Lépicié — Brenet — J. C. Roëttiers — 
Bridan — Dumont — Chardin — Vernet — 
J. P. Le Bas — Du Rameau — Julliar — Le 
Prince — Le Clerc — Voiriot — Mouchy — 
Beaufort — Berruer — Taraval — Bellengé 

— Valade — J. J. Lagrenée — D-emachy — 
Roëttiers — Vénevault — Pérignon — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Allegrain Prof. 
— Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3o Septembre , l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour la relevée du 
Quartier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

Médailles du Quartier. i Te : De Seine, S.; 2 e : Garnier, 
P.; 3 e : Sallos, P. — Avant la séance , les Officiers en 
exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, Rec- 
teurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les 



200 \M1^ 

Prix qui sont accordés tous les trois mois sur les acade'mies 
des Élèves, ont jugé que 

De Seine le jeune, S., a mérité le premier Prix, 
Garnie)-, P., le second, 
et Sallos, P., le troisième. 

Réception de M. Aubry. — Le S r Etienne Aubry , peintre 
de portraits, né à Versailles, agréé le 2 Juillet 1771, a pré- 
senté les portraits de M. Halle et de M. Vassé, qui lui 
avoient été ordonnés pour sa réception. Les voix prises à 
l'ordinaire, l'Académie a reçu et reçoit le S r Aubry Acadé- 
micien, pour avoir séance dans ses assemblées et jouir des 
privilèges, prérogatives et honneurs attribués à cette qua- 
lité, à la charge d'observer les Statuts et Règlemens de 
l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant serment entre les 
mains de M.Pierre, Premier Peintre du Roy et Directeur. 

M. Vien prend congé. — M. Vien, Professeur, nommé 
par le Roy à la place de Directeur de l'Académie royale de 
France à Rome, a pris congé de l'Académie. 

Il lui a en même temps fait part de la faveur que le Roy 
lui a faitte en le nommant Chevalier de son Ordre de Saint- 
Michel ; la Compagnie lui en a fait compliment et lui a 
marqué le regret qu'Elle a de le voir s'éloigner, quoique 
ce ne soit que pour un temps limité. 

Tableau prêté à M. Bachelier. — Il a été rendu en Aoust 
1776. — M. Bachelier a remercié l'Académie de lui avoir 
prêté le tableau de Mademoiselle Rosalba et a demandé 
qu'on voulût bien lui prêter pareillement le tableau de 
Susanne, par M. De Santerre, ce qui a été accordé. 

Pierre — Coustou — J. Du Mont le Rom. — 
Pigalle — Allegrain — Lemoyne — Bergeret 

— D'Açaincourt — Saly — Dandré-Bardon 

— Vien — Belle — L. Lagrenée — Pajou — 
Demachy — Doyen — Julliar — J. Bachelier 

— Van Loo — Briard — Lépicié — D'Hue^ 

— Brenet — M. A. C halle — Sue — De la 
Tour — J. P. Le Bas — Beau/ort — Le 



177^] 201 

Prince — Chardin — Le Clerc — Du Rameau 
— Le Comte — J. J. Lagrenée — Boi^ot — 
Hiiet — Aubry — Valade — Mouchy — Voi- 
riot — Gois — Milet Francisque — Cochin. 



M. Pierre, Direct., abs. — M. Coustou Rect. — M. Bachelier Prof. 

Aujourd'huy, samedi 7 Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Le Secrétaire a fait lecture du onzième chant de l'Iliade 
d'Homère. 

Coustou — J. Dumont le Rom. — /. Bache- 
lier — Lemoyne — Bergeret — Saly — Dan- 
dré-Bardon — Belle — Caffiéri — D'Hué? 

— Lépicié — Brenet — Pérignon — Mouchy 

— Chardin — Le Clerc — Hiiet — Cochin. 



M. Pierre, Direct., abs. — M. Coustou Rect. — M. Bachelier Prof. 
— Il est resté i5 jettons. 

Aujourd'huy, vendredi 27 Octobre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Mort de M. Dr ouais. — Le Secrétaire a notifié la mort 
de M. François-Hubert Droiiais, Conseiller de l'Académie, 
décédé le 21 du présent mois, âgé de 48 ans, né le 14 Dé- 
cembre 1727. 

En suitte il a fait lecture d'une lettre de M. Aujolles 
Pages, Directeur de l'École Royale Académique de des- 
sein établie à Poitiers. 

Dans cette lettre, adressée à l'Académie, il lui rend 
compte des Élèves qui ont remporté les Prix de cette Ecole. 
Coustou — J. Du Mont le Rom. — J. Bache- 
lier — Lemoyne — Saly — Allegrain — Belle 
— Pajou — Van Loo — Caffiéri — Briard — 
D'Hue^ — Lépicié — Brenet — Sue — J. C. 
Roéttiers — Chardin — J . P. Le Bas — Le 



202 [177 5 

Clerc — Le Prince — Demachy — Vénevault 

— Voiriot — J. J. Lagrenée — Mouchy — 
Bellengé — Taraval — Jollain — Du Rameau 

— Berruer — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. de La Grenée Prof. 

Aujourd'huy, samedi 4 Novembre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Indication de la nomination d'un Conseiller . — Il a été 
arrêté qu'on procéderoit à remplir la Place de Conseiller 
de l'Académie, vacante par le décès de M. Droïiais. 

Remise au mois de Juillet à remplir la Place d'Adjoint 
à Professeur . — Sur la proposition de remplir la place 
d'Adjoint à Professeur, vacante par la transition de M. Saly 
à celle d'ancien Professeur, les voix de lAcadémie ont 
décidé qu'il n'y seroit procédé qu'au mois de Juillet de l'an- 
née prochaine, et les Académiciens qui y aspireront seront 
tenus d'apporter des ouvrages à l'Académie. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — /. Bache- 
lier — L. Lagrenée — Coustou — Lemoyne 
— Pajou — Brenet — D'Hueq — Lépicié — 
Bridan — /. P. Le Bas — Mouchy — Char- 
din — Le Clerc — Voiriot — Vénevault — 
Bellengé — Boiqot — Jollain — Demachy — 
Duplessis — Pérignon — J. J. Lagrenée — 
Berruer — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. De Lagrenée Prof. 
— Il est resté 10 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 2 5 Novembre, lAcadémie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Mort de M. Dumont, Sculpteur. — En ouvrant la séance, 
le Secrétaire a notifié la mort de M. Edme Dumont , Sculp- 



1775] 2o3 

teur, Académicien, décédé à Paris le 10 du présent mois, 
âgé de 55 ans. 

M. De Machy Conseiller. — Ensuitte, la Compagnie a 
procédé à remplir la place de Conseiller, vacante par le 
décès de M. Droïïais; M. De Machy, Peintre, Académicien, 
a été nommé à cette place. 

L'Académie a nommé, à son tour, M. Brenet, Adjoint à 
Professeur, pour exercer le mois de Décembre prochain à 
la place de M. Vien, qui est présentement Directeur de 
l'Académie de Rome. 

Fixation du jour de la nomination d'un Secrétaire 
Adjoint. — Le Secrétaire a suplié l'Académie de vouloir 
bien se souvenir qu'Elle lui a accordé la demande qu'il lui 
a faitte de lui nommer un Adjoint, qui fut en même temps 
désigné son successeur, pour le supléer dans les cas de 
maladie, d'absence ou autres, et en même temps afin que 
l'Académie, dans touttes les circonstances, trouve toujours 
une personne déjà instruitte des diverses fonctions de cette 
Place. En renouvellant à l'Académie ce souvenir de cette 
faveur qu'elle a consenti à lui accorder, il l'a supliée de 
vouloir bien fixer un jour pour procéder à cette nomina- 
tion. L'Académie a arrêté qu'il y seroit procédé dans l'as- 
semblée de la fin du mois de Janvier prochain. 

Pierre — /. Dumont le Rom. — Coustou — 
Lemoyne — L. Lagrenée — Pigalle — Ber- 
geret — Le Ch ev de Valory — Belle — 
D' Aqaincourt — Saly — Allegrain — Pajou 

— Van Loo — /. Bachelier — Doyen — 
Briard — D'Hueq — Lépicié — Brenet — 
Bridan — M. A. Challe — Chardin — J. P. 
Le Bas — /. C. Roëttiers — Mouchy — Le 
Prince — Demachy — Le Clerc — Bellengé 

— Jollain — Berruer — Le Comte — Demar- 
teau — De Wailly — Boi^ot — Beaufort — 
Voiriot — Du Rameau — Pérignon — Hiiet 

— J . J. Lagrenée — Cochin. 



204 [i77 5 

M. Pierre, Direct., abs. — M. Coustou Rect. — M. Brenet Adj. à 
Prof. 

Aujourd'huy, samedi 2 Décembre, l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

Lettre de l'Académie de Toulouse. — Le Secrétaire a fait 
lecture d'une lettre de MM.de l'Académie Royale de Tou- 
louse, adressée à l'Académie, dans laquelle cette Compa- 
gnie, après avoir exposé les avantages que la Province de 
Languedoc et plusieurs autres ont retiré de son établisse- 
ment, elle rend compte à l'Académie de ses travaux acadé- 
miques pendant le cours de l'année présente. L'Académie 
a chargé le Secrétaire de faire connoistre à l'Académie de 
Toulouse la satisfaction qu'elle ressent d'apprendre ses pro- 
grès et les fruits qu'Elle retire de ses soins. 

Lecture. — Pour achever de remplir la séance, le Secré- 
taire a fait lecture du douzième Chant de l'Iliade d'Homère. 
Coustou — Brenet — Pajou — L. Lagrenée 

— Lemoyne — Gabriel — D'A^aincourt — 
J. C. Roëttiers — UHue% — Briard — 
Lépicié — Bridan — Chardin — Le Clerc — 
Le Prince — Demachy — Gois — Vcnevault 

— Du Rameau — Bellengé — J. J. Lagrenée 

— Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. Brenet Adj. à Prof. 
— Il est resté 6 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3o Décembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour la relevée du 
Quartier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

Médailles du Quartier . 1 re : De Fraines , P . ; 2 e : Viquet, 
P. — Avant la séance, les Officiers en exercice, conjointe- 
ment avec MM. les anciens Directeurs, Recteurs et Adjoints 
à Recteur, assemblés pour le jugement des Prix qui sont 



1775] 2o5 

accordés tous les trois mois aux Élèves sur leurs acadé- 
mies, ont décidé que 

le nommé Def raines, P., a mérité la première Médaille, 
Viquet, P., la seconde. 

La troisième a été mise en réserve. — Celui à qui la troi- 
sième avoit été accordée avoit déjà gagné une troisième; 
c'est pourquoy on l'a mise en réserve. 

Mort de M. Vénevault. — En ouvrant la séance, le Secré- 
taire a notifié la mort de M. Nicolas Vénevault, Peintre, 
Académicien, décédé à Paris le 20 du présent mois, âgé 
d'environ 79 ans. 

Députation indiquée. — Suivant l'usage, l'Académie a 
arrêté que MM. les Officiers en exercice iront en Députa- 
tion chés Monsieur le Comte d'Angiviller, Directeur et 
ordonnateur général des Bâtimens du Roy, le complimen- 
ter au sujet de la nouvelle année. 

Les mêmes Députés iront chés Monsieur le Marquis de 
Marigny, Adjoint Directeur général des Bâtimens du Roy, 
pour le complimenter pareillement. 

M. le Directeur voudra bien s'informer des jours où ces 
Députations pourront être reçues. 

Lettres. — Ensuitte, le Secrétaire a fait lecture de plu- 
sieurs lettres de compliment adressées à la Compagnie : 

De MM. les Associés Professeurs de l'Académie de Mar- 
seille; 

De M. Jeaurat, Recteur, présentement à Versailles; 

De M. V,ien, Professeur, Directeur de l'Académie de 
France à Rome ; 

De M. Milet Francisque, Académicien, présentement à 
Versailles. 

M. Bridan nommé pour exercer le mois de Janvier. — 
L'Académie a nommé à son rang M. Bridan, Adjoint à Pro- 
fesseur, pour exercer le mois de Janvier à la place de 
M. Dandré-Bardon, à qui la foiblesse de sa santé ne per- 
met pas de remplir cet exercice. 

Lecture des Délibérations. — En terminant la séance, le 



2o6 \M1^ 

Secrétaire a fait lecture des délibérations arrêtées pendant 
le Quartier. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Caffiéri — 
Pigalle — Coustou — Lemoyne — Julliar — 
Soufflot — Gabriel — Brenet — J. J. Lagre- 
née — Allegrain — Le Ch eT de Valory — 
Montullé — L. Lagrenée — Belle — Pérignon 

— Van Loo — D'Hueq — Pajou — J. P. Le 
Bas — M. A. Challe — Lépicié — Bridan — 
Briard — Jollain — Sue — J. C. Roè'ttiers — 
Chardin — De la Tour — Vernet — Le Prince 

— Guérin — De Machy — Le Clerc — Bel- 
lengé — Robert — Roëttiers — Boi^ot — 
Pasquier — Gois — Wille — Demarteau — 
Voiriot — Taraval — Mouchy — Du Rameau 

— Moitié — Berruer — Le Comte — Cochin. 



i 77 6] 207 



1776. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Briard Adj. 
à Prof. 

Aujourd'huy, samedi 5 Janvier, l'Académie a fait l'ou- 
verture de ses assemble'es. 

Rapport de la Députation. — En ouvrant la séance, 
MM. les Officiers en exercice, nommés pour aller en dépu- 
tation chés Monsieur le Comte d'Angivillers, Directeur et 
ordonnateur général des Bâtiments du Roy, et chés Mon- 
sieur le Marquis de Marigny, Adjoint à la Direction des 
Bâtimens du Roy, ont rendu compte des audiences favo- 
rables qu'ils en ont eues le mercredi 3 de ce mois. 

Lettres. — Ensuitte, le Secrétaire a fait lecture de plu- 
sieurs lettres de compliments adressées à l'Académie : 

De M. Natoire, ancien Recteur, présentement à Rome ; 

De M.Roslin, Conseiller, présentement à S' Pétersbourg ; 

De M. Desportes, Académicien, présentement à Mont- 
Didier. 

Lettre de M. l'abbé de Lubersac et don de son livre. — 
Le Secrétaire a fait lecture d'une lettre adressée à l'Acadé- 
mie par M. l'Abbé de Lubersac, Vicaire général du Diocèse 
de Narbonne. Il y joint le don d'un exemplaire relié de 
l'ouvrage de sa composition intitulé : « Discours sur les 
« monumens publics de tous les âges et de tous les peuples 
« connus, suivi d'une description d'un monument projette 
« à la gloire de Louis XVI et de la France. » Le Secrétaire 
a ajouté que M. de Lubersac lui a déclaré de vive voix qu'il 
desiroit avoir le sentiment de la Compagnie, tant sur le 



208 [1776 

monument que sur les parties de son discours qui con- 
cernent les arts. 

Sur quoy l'Académie a arrêté que, pour le présent, le 
Secrétaire écriroit à M. de Lubersac une lettre de remer- 
ciement sur sa politesse et sa déférence pour l'Académie, et 
qu'ensuitte il sera fait lecture, dans quelques-unes de ses 
assemblées, des objets de ce Discours qui concernent les 
arts que l'Académie professe, et que, ces lectures faittes, 
l'Académie lui fera part de ses sentiments. 

Lecture des Statuts. — En terminant la séance, la lecture 
des Statuts a été faitte, ainsi qu'il est d'usage dans cette 
assemblée. 

Pierre — Lemoyne — Bridan — J. C. Roët- 
tiers — Coustou — Pommyer — Briard — 
Lépicié — Demachy — Le Prince — De la 
Tour — Beaufort — Bellengé — Berruer — 
Du Rameau — Gois — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne, Rect. — M. Bridan Adj. à 
Prof. — Il est resté 14 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Janvier, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Lettres de compliment. — Le Secrétaire a fait lecture de 
plusieurs lettres de compliment adressées à l'Académie : 

De M. Aujolles Pages, Directeur de l'École Royale Aca- 
démique établie à Poitiers ; 

De M. Descamps, Académicien, présentement à Rouen. 

Indication des aspirants à la place de Secrétaire Adjoint. 
— Le Secrétaire a désigné à l'Académie trois personnes qui 
ont déclaré être disposées à accepter la place de Secrétaire 
Adjoint, si l'Académie leur fait l'honneur de leur accorder 
sa nomination, et il a été arrêté que l'Académie nommera 
à cette Place dans la dernière assemblée du mois de 
Février, ce qui sera annoncé par billets de convocation. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Lemoyne 



1776] 209 

— Coustou — Bridan — Pigalle — Gabriel 

— Bergeret — Allegrain — L. Lagrenée — 
Belle — Pajou — Van Loo — Brenet — 
D'Huef — Briard — M. A. Challe — Char- 
din — Demachy — Le Clerc — Mouchy — 
J. J. Lagrenée — Beaufort — Voiriot — Gué- 
rin — Taraval — Du Rameau. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Halle Prof. 

Aujourd'huy, samedi 3 Février, l'Acade'mie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lecture. — Pour remplir la séance, le Secrétaire a fait 
lecture de quelques parties du « Discours sur les monu- 
ments publics de tous les âges et de tous les peuples con- 
nus, » par M. de Lubersac. 

Pierre — Lemoyne — Halle — Coustou — 
Sou/flot — Gabriel — Pajou — Van Loo — 
Brenet — Bridan — J. C. Roéttiers — Le 
Prince — Demachy — Bellengé — J. J. 
Lagrenée — Mouchy — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Halle Prof. — 
11 est resté 6 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 24 Février, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. Renou nommé Secrétaire Adjoint. — L'Académie a 
procédé à remplir la place de Secrétaire Adjoint, conformé- 
ment à ce qui avoit été arrêté dans les assemblées précé- 
dentes, et le sieur Renou, Peintre, Agréé de l'Académie, a 
été nommé à la pluralité des voix. 

Décision sur la voix délibérative. — Il a été arrêté que, 
comme M. Renou n'est point encore reçu à l'Académie 
comme Artiste, il prendra séance après M. l'Adjoint à Pro- 
viii 14 



210 [1776 

fesseur pour la Perspective, mais que, jusqu'à sa réception 
à l'Académie, il ne pourra avoir voix délibérative que dans 
les assemblées où il fera les fonctions de Secrétaire. 

L'ordre de S 1 Michel donné par le Roy à M. Halle. — 
Monsieur le Comte d'Angiviller, Directeur et ordonnateur 
général des Bâtimens du Roy, présidant l'assemblée, a 
remis à M. Halle, Professeur, la lettre par laquelle Sa 
Majesté accorde à ce Professeur le cordon de son Ordre de 
S 1 Michel. M. Halle lui en a fait ses remerciemens, ainsi 
que toute la Compagnie, qui en a témoigné la plus grande 
satisfaction. 

Indication des esquisses. — Ensuitte, il a été proposé de 
désigner le jour auquel il sera donné aux Élèves un sujet 
pour les esquisses que doivent faire ceux qui se proposent 
de concourir aux Grands Prix, dont le choix se fera pour 
être ensuitte admis à l'épreuve des académies, peintes ou 
modelées d'après nature, sur laquelle épreuve seront de 
nouveau choisis ceux qui concourreront. Il a été arrêté que 
ce sera le vendredi I er Mars, et que ces esquisses seront 
jugées le samedi suivant. 

Suitte de la délibération que, par oubli, le Secrétaire 
n'avoit point écrit. — L'Académie, informée que M. Ver- 
net, Conseiller, est malade, a prié M. Lemoyne et M. De 
Lagrenée de lui faire visite de sa part. 

D ' Angiviller — Pierre — J. Dumont le 
Rom. — Lemoyne — Halle — Coustou — 
Pigalle — Gabriel — Le Ch er de Valory — 
Watelet — De Voyer d'Argenson — Berge- 
ret — Sou/flot — Allegrain — Le B. de 
Besenval — L. Lagrenée — Le Prince — 
Belle — Pajou — Van Loo — Caffiéri — De 
la Tour — Chardin — Doyen — Lcpicié — 
Brenet — Bridan — J. C. Roëttiers — M. A. 
Challe — Sue — Mouchy — Taraval — 
Demachy — Le Clerc — Berruer — Du 
Rameau — Bellengé — Robert — /. /. Lagre- 



I776] 211 

née — Levasseur — Le Comte — Voiriot — 
Le Bas — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou Prof. 

Aujourd'huy, samedi 2 Mars, l'Académie s'est assemblée 
pour juger les esquisses des Elèves qui se sont présentés 
pour concourir aux Grands Prix. 

M. Renou prend séance. — En ouvrant la séance , 
M. Renou, nommé Secrétaire Adjoint de l'Académie dans 
l'assemblée dernière, a pris séance ainsi qu'il a été arrêté, 
après avoir prêté serment entre les mains de M. Pierre, 
Premier Peintre du Roy et Directeur. 

Réception de M. Lempereur. (En marge les chiffres 28 
p. et 3 n.) — Le sieur Louis-Simon Lempereur, Graveur, 
agréé le 23 Avril 1759, né à Paris, a présenté à l'Académie 
le portrait gravé de M. Jeaurat, Recteur, qui lui avoit été 
ordonné pour sa réception. En outre, il s'est engagé à finir 
la planche dont il est chargé pour l'Académie, tableau d'His- 
toire, avec les arrangemens qui seront faits. Les voix prises 
à l'ordinaire, l'Académie a reçu et reçoit le sieur Lempe- 
reur Académicien, pour avoir séance dans ses assemblées 
et jouir des privilèges, prérogatives et honneurs attribués 
à cette qualité, à la charge d'observer les Statuts et Règle- 
mens de l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant serment 
entre les mains de M. Pierre, Premier Peintre du Roy et 
Directeur de l'Académie. 

Élèves admis à l'épreuve des académies. — L'Académie, 
après avoir vu les esquisses des Élèves, a admis à l'épreuve 
des académies peintes et modelées d'après nature, entre 
les Peintres, les nommés Vanloo, Renauld, Périn, S 1 Ours, 
Clavareau, Landry, et, entre les Sculpteurs, les nommés : 
Vanloo, Pasquier, Collet, Susanne, Deseine, pour commen- 
cer le lundi 11 Mars et continuer jusqu'au mercredi i3 
inclusivement, et pareillement, entre les Peintres, les nom- 
més Despierres, Giroust, Moulin-neuf, Sévin, Bougon et 



212 [ l 77& 

Le Lorrain, et, entre les Sculpteurs : Desmares, Loste, 
La Marie, Le Sueur, Bacarit, pour être admis à la même 
épreuve le jeudi suivant 14 jusqu'au samedi 16 inclusi- 
vement, et ces académies seront jugées à l'assemblée du 
dernier samedi de ce même mois. 

Roland et Renaud reçus Modèles. — L'Académie a 
accepté pour Modèles les nommés Louis Roland et Jacques 
Renaud. 

M. Le Moyne et M. Chardin ont rendu compte à l'Aca- 
démie de la visite qu'ils ont fait à M. Vernet, Conseiller, 
de sa part, et de la reconnoissance qu'il en a témoigné. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Jeaurat — 
L. Lagrenée — Pajou — Lemoyne — Cous- 
tou — Belle — Pigalle — Gabriel — Watelet 

— Briard — De Voyer d'Argenson — Ber- 
geret — Montullé — D'Hueq — Le B. de 
Besenval — Halle' — Allegrain — Brenet — 
Bridan — Van Loo — M. A. C halle — J. C. 
Roettiers — Chardin — Mouchy — Demachy 

— Le Clerc — De la Tour — /. P. Le Bas — 
Le Prince — Boi^ot — Robert — Beaufort — 
Pérignon — Du Rameau — Lépicié — Taraval 

— Le Comte — Gois — Berruer — Cochin. 

M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou Prof. — 
Il est resté 7 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3o Mars, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la lecture des délibé- 
rations arrêtées pendant le Quartier. 

Médailles du Quartier. i Te : Mouchet, P.; 2 e : Despierres, 
P.; 3 e : Cartelier, S.; 3 e réservée du Quartier précé- 
dent : Chardigny, S. — Avant la séance, MM. les Offi- 
ciers en exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, 
Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les 
Prix qui sont donnés tous les trois mois sur les acadé- 
mies des Élèves, ont accordé : 



1776] 2l3 

la première Médaille à Mouchet, P., 

la seconde à Despierres, P., 

et la troisième à Cartelier, S. 

La troisième Médaille, en réserve au Quartier précé- 
dent, a été accordée à Chardigny. 
Élèves admis aux Grands Prix. — Peintres : Vanloo, 
Renaud, Perrin, Giroust, Sévin. — Sculpteurs : Vanloo, 
Pasquier, Collet, Susanne, De Seine. — L'Académie, 
après avoir vu les académies des Élèves, peintes et mode- 
lées d'après nature , jointes avec les esquisses qu'ils 
avoient faittes pour obtenir de concourir aux Grands Prix, 
a admis, dans la Peinture : Vanloo, Renaud, Perrin, 
Giroust, Sévin, et, dans la Sculpture : Vanloo, Pasquier, 
Collet, Susanne et Deseine. 

Agréement et réception de M. Muller. — Le sieur Jean 
Gotthard Muller, Graveur, né à Stuttgard, dans la Suabe, 
âgé d'environ 29 ans, présenté par M. Cochin, Secrétaire, 
a exposé de ses ouvrages pour être agréé. Les voix prises 
à l'ordinaire et sa capacité reconnue, l'Académie a agréé 
sa présentation, et, comme les morceaux qu'il a présentés 
sont les portraits de M. Leramberg et de M. Galloche, 
gravés d'après les tableaux appartenant à l'Académie, 
l'Académie les a acceptés pour sa réception. 

En conséquence, l'Académie a reçu et reçoit le sieur 
Muller Académicien, pour avoir séance dans ses assem- 
blées et jouir des privilèges, prérogatives et honneurs 
attribués à cette qualité, à la charge d'observer les Statuts 
et Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant 
serment entre les mains de M. Pierre, Premier Peintre du 
Roy et Directeur. 

Lettre de M. le Comte d'Angiviller concernant des 
lettres anonymes. — Le Secrétaire a fait lecture d'une 
lettre de M. le Comte d'Angiviller, adressée à M. Pierre, 
pour être lue à l'Académie, dans laquelle il se plaint de la 
licence de plusieurs lettres anonymes qu'il a reçues, rem- 
plies de sarcasme contre les Membres les plus estimables 



214 [i77 6 

de la Compagnie. L'Académie a arrêté que M. le Directeur 
sera supplié de vouloir bien employer les moyens qui 
seront en son pouvoir pour découvrir les auteurs de ces 
lettres, et M. le Directeur s'est chargé de lui exposer le 
désir de la Compagnie à cet égard. 

Approbation demandée par AL Dandré-Bardon. — Le 
Secrétaire a ensuitte fait lecture d'une lettre de M. Dan- 
dré-Bardon, Professeur, adressée à l'Académie , dans 
laquelle il le prie de vouloir bien accorder son approba- 
tion à son livre intitulé : « Costume des anciens peuples. » 
L'Académie a prié M. Lemoyne et M. Halle de vouloir 
bien lire cet ouvrage et en faire leur rapport à la Com- 
pagnie. 

Projet de plusieurs Prix proposé par M. De La Tour. 
— Ensuitte, le Secrétaire a fait lecture d'un projet de 
M. De La Tour, Conseiller, par lequel il propose de fon- 
der, avec la permission du Roy et l'approbation de M. le 
Directeur général, plusieurs Prix dans l'Académie, propres 
à exciter l'émulation des Élèves, et il soumet ce projet à 
l'examen de l'Académie. 

Quatre Prix acceptés d'Anatomie, de Perspective, d'une 
Tête peinte, d'une académie. — L'Académie a accepté una- 
nimement les deux Prix proposés en premier lieu, l'un pour 
l'Anatomie et l'autre pour la Perspective et l'Architecture ; 
pareillement Elle a accepté la proposition d'un Prix pour 
une tête peinte d'après nature sous trois aspects différens, 
et un Prix pour une académie, dessinée d'après nature 
avec la plus grande exactitude. — M. De la Tour a depuis 
fait quelques changemens à ces dispositions ; voyés à l'as- 
semblée suivante du 27 avril. 

Concours pour les places de l'École. — Il a été arrêté 
que, dans les premiers jours du mois d'Avril, les Élèves 
concourreront pour les places de l'Ecole, ainsi qu'il est 
d'usage. 

Don d'un livre par M. de la Ferté. — M. de la Ferté, 
Intendant et Controlleur des Menus-plaisirs du Roy, a fait 



i77 6 J 2i5 

présent à la bibliothèque de l'Académie d'un livre de sa 
composition intitulé : « Extraits des différents ouvrages 
publiés sur la vie des Peintres. » 

Indication de l'assemblée. — L'assemblée du premier 
samedi d'Avril tombant sur le samedi saint, l'assemblée a 
été remise au samedi i3. 

La lecture des délibérations du Quartier a été remise à 
l'assemblée prochaine. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Jeaurat 

— Lemoyne — Pajou — Coustou — Gabriel 

— Bergeret — Le Ch er de Valory — Julliar 

— De Voyer d'Argenson — Belle — Halle 

— Aile grain — L. Lagrenée — Van Loo — 
Caffiéri — Briard — Lépicié — D'Hue^ — 
Brenet — Bridan — J. C. Roëttiers — Char- 
din — De la Tour — Demachy — Le Clerc — 
Taraval — Du Rameau — Boi^ot — Valade 

— Le Comte — Beau/ort — Guérin — Voiriot 

— Wille — Pérignon — J. J. Lagrenée — 
Lempereur — Levasseur — Berruer — Mill- 
ier — Renou — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. Caffiéri Prof. 
Distribution des Prix des années 1767, 1768, 176g 
et 1770. — Aujourd'huy, samedi i3 Avril, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, comme étant un jour 
indiqué par Monsieur le Comte d'Angiviller, Directeur et 
ordonnateur général des Bàtimens du Roy, pour la distri- 
bution des Grands Prix et des Médailles accordés par Sa 
Majesté aux Élèves pendant les années 1767, 1768, 1769 
et 1770. 

Monsieur le Directeur général a fait la distribution des 
Grands Prix de l'année 1767, savoir : 

Le premier Prix de Peinture au S r Jean Simon Ber- 

thelmy; 
Le premier Prix de Sculpture au S r Jacques Pilon; 



216 [ï7/6 

Le second Prix de Peinture au S r Jean François 

Gode/rqy ; 
Le second Prix de Sculpture au S r René Milot. 
Cette distribution a été suivie de celles des Médailles 
accordées aux Elèves sur leurs académies, dessinées et 
modelées d'après nature, de la même année 1767. 

Ensuitte a été faitte la distribution des Grands Prix 
accordés en 1768 : 

Le premier Prix de Peinture au S r André Vincent ; 
Le second Prix de Sculpture au S r Jean Guillaume 

Moitte ; 
Le second Prix de Peinture au Sieur Joseph Benoist 

Suvée; 
Le second Prix de Sculpture au Sieur Charles Joseph 
Foucou. 
Pareillement ont été distribuées les Médailles de cette 
même année. 

Les Grands Prix de l'année 1769 ont été distribués, 
savoir : 

Le premier Prix de Peinture au S r Joseph Berthelmi 

Le Bouteux ; 
Le premier Prix de Sculpture au S r Charles Joseph 

Foucou ; 
Le second Prix de Peinture au S r Pierre Lacour ; 
Le second Prix de Sculpture au S r Jean Baptiste 
Stouff. 
Les Médailles de cette même année ont été distribuées 
ensuitte. 

Les Grands Prix n'ayant point été accordés en 1770 et 
ayant été remis aux années suivantes, M. le Directeur 
général n'a fait la distribution que des Médailles d'argent 
accordées dans cette même année. 

D'Angiviller — Pierre — Jeaurat — Caf- 
fiéri — Lemoyne — Coustou — /. Dumont le 
Rom. — Pigalle — Bergeret — Gabriel — 
J. G. Muller — Souflot — Montullé — Pom- 



I776] 2I 7 

myer — Le B. de Besenval — Dandré-Bardon 

— Halle — Wille — Belle — Aile grain — 
L. Lagrenée — Pajoa — Lempereur — Van 
Loo — Doyen — Briard — Lépicié — Tara- 
val — Brenet — Bridan — Vallayer — De 
La Tour — Vernet — Chardin — Le Comte 

— Duplessis — Hïœt — J. P. Le Bas — Gois 

— Perignon — Bellengé — Le Prince — 
Demachy — Le Clerc — Renou — Voiriot — 
Mouchy — Berruer — J. J. Lagrenée — 
Guérin — Robert — De Wailly — Beaufort 

— Du Rameau — Cochin. 



Du samedi 27 Avril 1776. 

Articles, convenus avec M. De la Tour, Conseiller de l'Académie, 
et acceptés par l'Académie, pour l'établissement de plusieurs 
Prix propres à exciter l'émulation des Elèves, que M. De la 
Tour fonde, dans cette Académie, avec la permission accordée 
par Sa Majesté et l'approbation de M. le Comte d'Angiviller, 
Directeur et ordonnateur général des Bâtimens du Roy. 

r Un Prix d'Anatomie. 

Les Élèves pourront s'y préparer en dessinant d'abord 
l'écorché, qui est dans l'Académie, sous plusieurs aspects. 
Ensuitte ils dessineront ou modèleront une figure d'après 
nature, posée dans une attitude qui ait quelque action vue 
par devant et par derrière ; enfin ils dessineront ou modè- 
leront cette figure pour la seconde fois sous ses deux diffé- 
rents aspects, comme si elle étoit écorchée, c'est-à-dire 
qu'ils y traceront tous les muscles visibles dans leurs fonc- 
tions avec les contractions et extensions exigées par l'at- 
titude, et à ces figures ils mettront les noms des muscles, 
soit sur les figures mêmes, soit par lettres de renvoy. 

Le Professeur d'Anatomie interrogera, entre les concur- 
rents, ceux en qui on aura le plus apperçu les connois- 



2i8 [1776 

sances anatomiques, et le Prix sera accordé à celui qui aura 
le mieux rempli ces conditions. 

2 Un Prix de Perspective et d'Architecture. 

Sur un programme d'une composition d'Architecture 
peu compliquée, les Élèves dessineront au trait le plan et 
l'élévation géométrale de ce programme demandé. Ils en 
dessineront ensuitte le plan de l'élévation perspective, en 
traçant en lignes ponctuées celles qui auront servi à leur 
opération pour faire connoistre leur manière d'opérer. Ils 
finiront par faire un dessin ombré de leur élévation pers- 
pective. 

Le Professeur de Perspective les interrogera, si on le 
juge nécessaire, sur la manière dont ils ont procédé et sur 
la perspective en général. Le Prix sera accordé à celui qui 
paroistra le plus instruit et qui aura le mieux composé et 
dessiné son morceau. 

On ne recevra à ce concours que les Élèves déjà connus 
et qui se trouveront sur la liste de l'Académie comme 
Peintres, Sculpteurs ou Graveurs; on n'y admettra non 
plus que ceux que leur jeunesse peut encore faire regarder 
comme Élèves, et, en général, pour éviter la confusion, on 
n'admettra aux deux Prix d'Anatomie et de Perspective, 
cy dessus énoncés, que les Élèves qui auront déjà gagné 
au moins des troisièmes Médailles de dessin. 

3° Un Prix de l'étude d'une tête avec les mains, peinte 
d'après nature sous trois aspects différens. 

On choisira, autant qu'il sera possible, un Modèle dont 
la tête ait du caractère et soit en quelque manière propre 
à entrer dans un tableau d'Histoire. Les Élèves la pein- 
dront sous trois aspects différens, dont l'un la présentera 
en partie dans l'ombre, afin de les accoutumer à scavoir 
rendre les divers tons de la chair dans les parties privées 
de la lumière directe. Ils y joindront les mains, peintes 
aussi dans ces trois viies diverses. 

Comme ce prix exige que les concurrents soyent avan- 
cés dans leurs études, on n'y admettra que ceux qui auront 



17761 2i 9 

déjà gagné quelques Grands Prix ou la première Médaille 
de dessin. 

M. De la Tour remet à l'Académie la somme de dix 
mille livres pour produire, à 4 °/ , la rente de quatre cent 
livres par an, destinée à être employée à ces Prix, et l'Aca- 
démie se charge de l'exécution de ses intentions. 

M. De la Tour désire que, dans le cours de trois années, 
il y ait toujours deux de ces Prix (au choix de l'Académie) 
dont le concours soit ouvert aux Élèves, et que le plus 
fréquemment ce soit celui de Peinture. 

Le prix d'Anatomie sera de quatre cent livres, les frais 
compris, et pareillement celui de Perspective, de quatre 
cent livres. Le prix des trois têtes peintes sera, les frais 
compris, de huit cent livres, c'est-à-dire que ces Prix 
seront de la somme restante, les frais prélevés, de celles 
cy énoncées. 

Dans les cas où quelqu'un de ces Prix n'aura pu être 
accordé à cause de la foiblesse des concurrens, l'Académie 
sera maîtresse de former de cette somme réservée ou une 
augmentation de valeur à ces mêmes Prix ou des Prix de 
quelqu'autre genre, comme de peindre une académie 
d'après nature ou de dessiner correctement une figure 
Antique sous plusieurs aspects, ou enfin tels autres que 
l'Académie jugera convenables relativement au progrès et 
à l'encouragement des Élèves. 

Elle pourra également faire à ces arrangemens les chan- 
gemens et améliorations que l'expérience fera juger néces- 
saires. 

Pierre — Coustou — Caffiéri — Lemoyne 
— Gabriel — Allegrain — Dandré-Bardon — 
Halle — Belle — L. Lagrenée — Brenet — 
Pajou — D'Hue^ — Lépicié — Van Loo — 
Bridan — De la Tour — /. C. Roëttiers — 
Chardin — J. P. Le Bas — Demachy — Le 
Clerc — Gois — Bellengé — Mouchy — 
Renou — Taraval — Berruer — Cochin. 



220 



[1776 



M. Pierre Direct. — M. Coustou pour M. Jeaurat Rect. — 
M. Caffiéri Prof. — Il est resté 10 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Approbation du livre de M. Dandré-Bardon, intitulé : 
« Costume des anciens peuples. » — M. Le Moyne, Rec- 
teur, et M. Halle, Professeur, Commissaires nommés par 
l'Académie pour l'examen de l'ouvrage de M. Dandré- 
Bardon, Professeur, intitulé : « Costume des anciens 
peuples, » ont rapporté qu'ils n'y ont rien trouvé que d'ins- 
tructif pour les Artistes et d'intéressant pour les Amateurs 
des Beaux-Arts et les curieux d'Antiquité. Sur ce rapport, 
l'Académie, instruite du mérite de l'ouvrage, et voulant 
donner à l'auteur des témoignages de son estime, lui a 
accordé son approbation. 

Pierre — Coustou — Caffiéri — Lemoyne 

— Gabriel — Allegrain — Dandré-Bardon 

— L. Lagrenée — Halle — Belle — Pajou 

— Vanloo — D'Hue% — Lépicié — .Brenet 

— Bridan T. P. Le Bas — /. C. Roèttiers 

— Demachy — Le Clerc — Chardin — De la 
Tour — Renou — Gois — Berruer — Tara- 
val — Bellengé — Mouchy — Beaufort — 
Hilet — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou pour M. Jeaurat Rect. — 
M. Vanloo Prof. 

Aujourd'huy, samedi 4 May, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Indication du Comité pour la reddition des comptes. — 
L'Académie a arrêté que, le samedy iS de ce mois, M. le 
Directeur, MM. les anciens Directeurs, Recteurs et 
Adjoints à Recteur, le Professeur en exercice, et, à tour 
de rôle : dans les Professeurs, M. Halle; dans les Adjoints 



1776] 221 

à Professeur, M . Doyen ; dans les Conseillers, M . Le Prince; 
M. Chardin, ancien Trésorier, le Secrétaire, et, dans les 
Académiciens, M. Guérin, s'assembleront dans l'Académie 
à neuf heures du matin, pour régler le rôle de la capitation 
de la présente année , ainsi que pour la reddition des 
comptes de l'année 1775. 

Lecture. — Pour remplir la séance, le Secrétaire a fait 
lecture du treizième Chant de l'Iliade d'Homère. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Coustou 

— Van Loo — Lemoyne — Dandré-Bardon 

— Halle — Belle — Pajou — D'Hue^ — 
Lépicié — Brenet — Chardin — J. P. Le Bas 

— Le Clerc — Jeaurat de Bertry — Renou 

— Bellengé — Millier — Pérignon — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou pour M. Jeaurat Rect. — 
M. Vanloo Prof. — Il est resté g jettons. 

Aujourd'huy, samedi 25 May, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Mort de M. Saly, Sculpteur. — En ouvrant la séance, 
le Secrétaire a notifié la mort de M. Jacques François 
Joseph Saly, Sculpteur, Chevalier de l'Ordre du Roy, 
ancien Professeur, décédé à Paris, âgé de 59 ans. 

Réception de M. Beauvarlet. (En marge : les chiffres 18 
P et 7 N.) — Le sieur Jacques Firmin Beauvarlet, Gra- 
veur, agréé le 29 May 1762, né à Abbeville, a présenté à 
l'Académie le portrait gravé de M. Bouchardon, qui lui 
avoit été ordonné pour sa réception. Les voix prises à 
l'ordinaire, l'Académie a reçu et reçoit le sieur Beauvarlet 
Académicien, pour avoir séance dans ses assemblées et 
jouir des privilèges, prérogatives et honneurs attribués à 
cette qualité, à la charge d'observer les Statuts et Règle- 
mens de l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant serment 
entre les mains de M. Pierre, Premier Peintre du Roy et 
Directeur de l'Académie. 



222 [1776 

Rapport du Comité pour la reddition des comptes et la 
capitation. — Le Secrétaire a rapporté que M. le Direc- 
teur, MM. les anciens Directeurs, Recteurs, Adjoints à 
Recteur et Officiers, nommés par la précédente délibéra- 
tion pour établir le rôle de la capitation de la présente 
année, s'étant assemblés le matin de ce même jour, le 
rôle en a été dressé et arrêté par lesdits Commissaires 
nommés à cet effet. Copie en a été délivrée à M. le Tréso- 
rier pour être par lui pourvu au recouvrement des sommes 
y imposées et à leur employ à l'acquit des droits dus au 
Roy et autres dépenses nécessaires à l'entretien de l'Aca- 
démie. Ensuitte il a procédé à l'examen et à la reddition 
du compte de l'exercice de M. Coustou, Trésorier, pendant 
Tannée 1775. Sur le rapport qui a été fait par lesdits Com- 
missaires, l'Académie a approuvé le rôle de la capitation 
et l'arrêté du compte. 

Acte passé par devant M e Dupré, Notaire, pour la fon- 
dation des Prix de M. De la Tour, signé par le Comité. 
— Le matin du même jour, les Commissaires du même 
Comité ont signé l'acte, passé par devant M° Dupré, 
Notaire, où sont arrêtés les articles de la fondation des 
Prix donnés par M. De la Tour. 

Lettre de M. le Comte d'Angiviller à M. de la Tour 
inscrite dans les Registres. — Le Secrétaire a fait lecture 
d'une lettre de M. le Comte d'Angiviller, par laquelle 
M. le Directeur général approuve avec éloge l'établisse- 
ment des Prix que M. De la Tour fonde à l'Académie. 
L'Académie a arrêté que cette lettre , honorable pour 
M. De la Tour et pour l'Académie, sera inscritte sur les 
Registres. 

Don fait aux Veuves, par M. Dandré-Bardon, de 124 jet- 
tons. — Il a été fait ensuitte lecture d'une lettre de 
M. Dandré-Bardon, Professeur, adressée à l'Académie, 
par laquelle il la prie d'approuver qu'il donne aux veuves, 
et autres personnes que l'Académie a coutume d'assister, 
la valeur de 124 jettons, qu'il a reçus en diverses assem- 



I776] 223 

blées et qu'il a remis à la Compagnie. L'Académie l'a 
remercié de ce présent, très conforme à la façon de penser 
de ses Membres. 

L'Académie a nommé, à son rang, M. Doyen, Adjoint à 
Professeur, pour exercer le mois de Juin prochain à la 
place de M. Adam, qui ne peut remplir cet exercice à 
cause du défaut de sa vue. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Coustou — 
Vanloo — Dandré-Bardon — Allegrain — 
Halle — Belle — Briard — Lemoyne — 
Pigalle — L. Lagrenée — Lépicié — /. C. 
Roëttiers — Bridan — J . Bachelier — Doyen 

— D'Hueç — Brenet — Renou — Le Clerc 

— Chardin — De la Tour — /. P. Le Bas — 
Demachy — Mouchy — Taraval — Wille — 
Beauvarlet — Guérin — Gois — Berruer — 

\ Pasquier — Boiqot — Beaufort — Du Rameau 

— Mùller — Cochin. 



Copie de la lettre écrite par M. le Comte d'Angiviller, Directeur et 
ordonnateur général des Bâtimens du Roy, à M. De la Tour, 
Peintre du Roy et Conseiller en son Académie, à l'occasion des 
Prix fondés par lui pour l'émulation et le progrès des Élèves. 

A Versailles, le i5 Mai 1776. 
Quant même, Monsieur, il n'eut pas été nécessaire 
d'avoir, pour l'Académie Royale de Peinture, l'agrément 
de Sa Majesté, afin qu'Elle pût accepter la fondation que 
vous avez dessein d'y faire, je me serois fait un devoir de 
l'en informer, parce que je ne pouvois douter qu'une 
action de cette nature, non seulement eût son approba- 
tion, mais méritât même ses louanges, comme partant 
d'une âme vraiment patriotique. Je vous fais donc part 
avec plaisir que Sa Majesté, sur le compte que je lui ai 
rendu de votre dessein, l'a agréé, et même m'a témoigné, 
comme je m'y attendois, cette satisfaction qu'excite dans 



224 [*77 6 

Elle la vue d'une action noble et honnête. Sa Majesté 
n'ignoroit point le rang que vous tenez parmi nos Artistes 
modernes, mais j'ai été charmé de vous faire connoître à 
Elle sous ce nouvel aspect, préférable encore à l'éclat qui 
résulte des talens et des qualités de l'esprit. 

J'ai l'honneur d'être, Monsieur, votre très humble et 
très obéissant serviteur. 

Signé : D'Angiviller. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. pour M. Jeaurat. — 
M. Doyen, Adj. à Prof., pour M. Adam. 

Aujourd'hui, samedy i er Juin, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

M. Renou, Adjoint à Secrétaire, entrant pour la i™ fois 
en exercice en l'absence de M. Cochin. — Écorché modelé 
par M. Pinson, Chirurgien ; V Académie croit devoir l'en- 
courager. — En ouvrant la séance, la Compagnie, priée, 
par une lettre écrite à M. le Directeur, de donner son avis 
sur un petit écorché, modelé et colorié par M. Pinson, 
Chirurgien, a été satisfaite des morceaux qui lui ont été 
présentés. Elle croit devoir encourager ses efforts et surtout 
l'inviter à exécuter toutes les parties du corps humain de 
grandeur naturelle, et, lors de l'exécution, de se concilier 
avec M. Siïe, Professeur d'Anatomie de cette Académie, et 
M. Pigalle, Adjoint à Recteur 1 . 

Le dernier samedi de ce mois tombant sur la fête de 
saint Pierre et de saint Paul, il a été arrêté que l'assemblée 
seroit avancée et se tiendroit le vendredi 28. 

M. Siie, Professeur d'Anatomie, propose de démontrer 
sur le modèle vivant; ce Cours fixé au 10 du mois. — 
M. Siie 2 a proposé à la Compagnie de démontrer aux 
Elèves sur le modèle vivant. Le premier jour de ce cours 

1. On a effacé la phrase : « Pour remplir la séance, le Secré- 
taire a fait lecture du quatorzième livre de l'Iliade d'Homère. » 

2. On a effacé « Professeur d'Anatomie. » 



1776] 225 

anatomique a été fixé au lundi 18 de ce mois, à onze 
heures précises du matin, dans la nouvelle École. 

Bas-reliefs des concurrens au Grand Prix de Sculpture 
fixés à 4 pieds sur 3 pieds. — Ensuite l'Académie, pour 
éviter plusieurs abus, a cru devoir fixer la grandeur des 
bas-reliefs des Élèves qui concourent aux Grands Prix de 
Sculpture à 4 pieds sur 3 pieds 1 . 

Pierre — J . Durnont le Rom. — Doyen 

— Coustou — Dandré-Bardon — Lemoyne — 
Gabriel — Bridait — Halle — Belle — Pajou 

— Brenet — Van Loo — D'Hueq — Lépicié 

— Sue — Chardin — Demachy — Le Clerc 

— Gois — De Wailly — Beauvarlet — Por- 
porati — Renou. 

M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. pour M. Jeaurat. — 
M. Doyen Adj. à Prof, pour M. Adam. — M. Renou Adj. à 
Prof, pour M. Cochin. — Il est resté 10 jettons. 
Aujourd'hui, vendredi 28 Juin, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la relevée du Quar- 
tier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

i re Méd. : Lortat, S.; 2 e : Monsiau, P.; 3 e : J. P. Bo- 
quet, P. — Avant la séance, MM. les Officiers en exercice, 
conjointement avec MM. les anciens Directeurs, Recteurs et 
Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les Prix, qui 
sont accordés tous les trois mois sur les académies des 
Élèves, ont accordé 

la première Médaille à Lortat, S., 
la seconde à Monsiau, P., 
et la troisième à J. P. Boquet, P. 
Lecture d'une lettre de remerciement de M. Pinson, 
Chirurgien Anatomiste. — En ouvrant la séance, le Secré- 

1. Il y avait d'abord : « A 4 pieds de large sur 3 pieds de 
haut. » 

vin i5 



226 [i77 6 

taire a fait lecture d'une lettre écrite à M r Pierre, Direc- 
teur, par M. Pinson, Chirurgien, dans laquelle il remercie 
la Compagnie de l'encouragement qu'il en a reçu sur les 
morceaux anatomiques qu'il a présentés à la précédente 
assemblée ; il se félicite d'avoir pour juges de ses travaux 
M. Pigalle et M. Sue; il finit par prier M. Pierre d'assu- 
rer l'Académie qu'il n'est rien qu'il ne fasse pour se rendre 
digne de ses bontés. 

La nomination de deux Adjoints à Professeur fixée à la 
fin de Juillet, ainsi que la mutation de plusieurs Officiers. 
— Ensuite le Secrétaire a rappelle à l'Académie sa déli- 
bération du 4 Novembre dernier, par laquelle il a été 
décidé que l'on procéderoit, dans le mois de Juillet pro- 
chain, à la nomination d'un Adjoint à Professeur, place 
vacante par la transition de feu M. Sa ly à celle d'ancien 
Professeur. 

L'Académie, considérant que le service alloit doubler 
par l'établissement d'une seconde École, et MM. les Pro- 
fesseurs s'étant offerts d'eux mêmes à faire le service deux 
mois pendant l'année, c'est-à-dire un mois dans l'hiver et 
un mois dans l'été, il a été résolu qu'à la dernière assem- 
blée de Juillet on procédera à la nomination de deux 
Adjoints à Professeur. M rs les Académiciens aspirans à ce 
grade, tant dans la Peinture que dans la Sculpture, apor- 
teront de leurs ouvrages à la dernière assemblée de Juillet. 

Projet de faire passer M. Adam, Professeur, au grade 
d'ancien Professeur. — Considérant ensuite que, M. Adam 
ne pouvant plus professer à cause de la foiblesse de sa 
viie, l'Académie a résolu de le faire passer au rang d'an- 
cien Professeur, et la Place de Professeur, vacante par la 
nomination de M. Adam au rang d'ancien Professeur, sera 
remplie dans le même jour. 

Remise de la lecture des délibérations du Qjiartier à la 
première assemblée de Juillet. — La lecture des délibéra- 
tions arrêtées pendant le Quartier a été remise à la pro- 
chaine assemblée. 



1776] 227 

Pierre — /. Dumont le Rom. — Coustou 

— Lemoyne — Doyen — Dandré-Bardon — 
Halle — Allegrain — Belle — Pajou — Caf- 
fiéri — D'Hue\ — Lépicié — Brenet — Van 
Loo — Bridan — M. A. C halle — Sue — 
Jollain — «/. C. Roëttiers — Demachy — Le 
Clerc — Mouchy — Voiriot — Chardin — 
Gois — Des Portes — Le Comte — Du Rameau 

— Valade — Millier — Bellengé — J. J. La- 
grenée — Beaufort — De Wailly — Taraval 

— Pérignon — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. Recteur. — M. Belle Prof. 
— M. Renou Adj. à Sec. pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 6 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

En ouvrant la séance, conformément aux articles 9, 1 1, 
19 et 25 des Statuts, qui établissent la liberté que l'Aca- 
démie conserve de changer quelques-uns de ses Officiers 
à la première assemblée de Juillet, si Elle le juge à pro- 
pos, l'Académie a décidé qu'il n'y auroit point de muta- 
tion quant à ceux dont font mention lesdits Statuts. 

Projet de faire passer M. La Datte, Adjoint, au grade 
d'ancien Professeur. — L'Académie , plus que jamais 
occupée de l'établissement de la nouvelle École, et dési- 
rant avoir le nombre complet d'Adjoints à Professeur en 
état d'exercer, a résolu, à la prochaine assemblée, de faire 
monter M. La Datte, fixé pour toujours à Turin, du grade 
d'Adjoint à celui d'ancien Professeur. En conséquence, 
dans la ditte assemblée, on procédera à nommer deux 
anciens Professeurs, un Professeur et trois Adjoints à 
Professeur. 

M. Dandré-Bardon fait présent de deux vol. du Costume 
des anciens peuples. — M. Dandré-Bardon a fait présent à 
l'Académie de deux volumes in-quarto de son ouvrage 



228 [i77 6 

intitulé : « Costume des anciens peuples. » L'Académie, 
qui s etoit empressée de donner précédemment son appro- 
bation à un ouvrage aussi intéressant pour les arts, lui a 
témoigné sa reconnoissance. 

24 figures académiques des Médaillistes accordées à 
M. Aujolles Pages, Directeur de l'École de Poitiers. — 
M. Pierre, Directeur, a informé la Compagnie qu'il avoit 
reçu une lettre de M. Aujolles Pages, Directeur de l'École 
Académique de Poitiers, par laquelle il lui marque le désir 
qu'il auroit que la Compagnie voulût bien faire présent à 
ladite Ecole de quelques-unes des figures académiques sur 
lesquelles Elle a accordé des Médailles à ses Elèves pour 
servir à l'encouragement des Élèves de Poitiers. Il a été 
décidé qu'il lui seroit envoie jusqu'au nombre de 24 dessins. 

Lecture des délibérations. — La séance a été terminée 
par la lecture des délibérations arrêtées pendant le Quar- 
tier précédent, lecture qui avoit été remise à cette assem- 
blée. 

Pierre — /. Dumont le Rom. — Belle — 
Lemoyne — Julliar — Dandré - Bardon — 
Halle — L. Lagrenée — Caffiéri — Lépicié 

— D'Huej — Doyen — Brenet — Bridan — 
Briard — Chardin — Taraval — Demachy 

— Le Clerc — Bellengé — Du Rameau — 
Gois — Berruer — Renou. 



M. pierre Direct. — M. Dumont le R. Recteur. — M. Belle Prof. 
— M. Renou Adj. Secret, pour M. Cochin. — Il est resté 5 jet- 
tons. 

Aujourd'hui, samedy 27 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour procéder à la nomi- 
nation de deux anciens Professeurs, d'un Professeur et de 
trois Adjoints à Professeur, ainsi qu'il avoit été arrêté par 
les précédentes délibérations. 
M. Adam et M. La Datte nommés anciens Professeurs. 



I776] 22 9 

— En ouvrant la séance, présidée par M. le Comte d'An- 
giviller, Ordonnateur général des Bâtimens du Roy, 
M. Adam, Professeur hors d'état d'exercer, à cause de ses 
infirmités, et M. La Datte, Adjoint, fixé pour toujours à 
Turin, ont été nommés, par acclamation et sans aller aux 
voix, anciens Professeurs. 

M. Doyen Professeur. Af rs Durameau, Gois, La Grenée 
le jeune, nommés Adjoints Professeurs. — Ensuite, les 
voix prises à l'ordinaire, M. Doyen est monté au Profes- 
sorat. Immédiatement après, l'Académie, ayant décidé que, 
dans les trois Adjoints qu'Elle alloit nommer, Elle éliroit, 
suivant l'ordre établi et confirmé, un Peintre, un Sculp- 
teur et un Peintre alternativement, on a procédé à remplir 
les trois Places vacantes. M. Durameau, Peintre, M. Gois, 
Sculpteur, et M. Lagrenée le jeune, Peintre, ont été faits 
Adjoints à Professeur et ont pris séance en cette qualité. 

M rs les Professeurs choisissent deux mois pour exercer 
en titre et par suplément relativement à Y établissement de 
la seconde École. — Après les mutations et nominations 
cy-dessus, M rs les Professeurs s'étant offerts d'eux-mêmes, 
ayant promis, dans les précédentes assemblées, de faire un 
exercice double chaque année, ont choisi leurs deux mois 
d'exercice. Ainsi il a été arrêté que : 

exercera en titre par supplément 

Janvier, Juillet. 

Février, Avril. 

Décembre, Septembre. 

Septembre, Février. 

Avril, Janvier. 

Novembre, Décembre. 

Aoust, Novembre. 

Mars, May. 

May, Aoust. 

Octobre, Juin. 

Juin, Mars. 

Juillet, Octobre. 



M r Dandré-Bardon 

W Halle 

M r Vien 

M r Allegrain 

M r Falconet 

W De La Grenée 

W Belle 

M r Pajou 

M r Vanloo 

M r Bachelier 

M r Caffiéri 

M r Doyen 



23o [1776 

M. Briard, Adj., nommé pour professer à la place de 
M. Falconet. — A la fin de la séance, M. Briard, Adjoint 
à Professeur, a été nommé, à son rang, pour exercer le 
mois d'Aoust à la place de M. Falconet, qui est à Saint- 
Pétersbourg. 

D'Angiviller — Jeaurat — Pierre — J. Du- 
mont le Rom. — De Voyer d'Argenson — 
Lemoyne — Coustou — Bergeret — Sou/flot 

— L. Lagrenée — Dandré-Bardon — Halle 

— Allegrain — Pajou — Van Loo — Caf- 
fiéri — D'Hueç — J. Bachelier — Lépicié — 
Doyen — Briard — Brenet — Bridan — Du 
Rameau — Gois — J. J. Lagrenée — M. A. 
Challe — Sue — Huet — Levasseur — Dema- 
chy — Beauvarlet — C. Roëttiers — Julliar 

— Chardin — De la Tour — Voiriot — 
Mouchy — Valade — Beaufort — Porporati 

— Vernet — Millier — Renou. 



M. Pierre Direct. -U M. Dumont le R. Rect. — M. Briard Adj. à 
Prof, pour M. Falconet — M. Renou Adj. Sec. pour M 1 ' Cochin. 

Aujourd'hui, 3 Aoust, l'Académie s'est assemblée à 
l'ordinaire pour les Conférences. 

Mort de M. Demarteau, Grav., âgé de 54 ans. — En 
ouvrant la séance, le Secrétaire a notifié à l'Académie la 
mort de M. Gilles Demarteau, Graveur, Académicien, né 
à Liège et décédé en cette Ville 1 le 3i Juillet dernier, 
dans la cinquante-quatrième année de son âge. 

M. Dandré-Bardon fait présent de deux cuivres. — 
M. Dandré-Bardon, Professeur, a fait présenta l'Académie 
de deux cuivres, l'un représentant le portrait de M. son 
père, ancien Consul d'Aix en Provence, gravé par Simon 
Thomassin d'après Jean-Baptiste Vanloo; l'autre repré- 

1. C'est-à-dire Paris. 



1776] 23l 

sentant une des sept œuvres de miséricorde, intitulée : 
Sepelire mortuos, gravé par Laurent Cars*. C'est sa pre- 
mière planche. 

La Compagnie a agréé l'offre de M. Dandré-Bardon, et 
lui en a témoigné sa reconnoissance. 

Lecture. — Ensuite, pour remplir la séance, le Secré- 
taire a fait lecture de la première partie d'une dissertation 
de feu M. Desportes sur l'étude des sciences relatives aux 
Arts de Peinture et de Sculpture. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Briard — 
Coustou — Bergeret — Dandré-Bardon — 
Belle — L. Lagrenée — Halle — Pajou — 
Lépicié — D'Hué? — Doyen — Brenet — 
Bridan — Du Rameau — Gois — J. J. La- 
grenée — M. A. Challe — Chardin — Le 
Clerc — Des Portes — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont Rect. — M. Briard Adj. à Prof. 

Examen des Prix. — Aujourd'huy, vendredi 23 Aoust, 
l'Académie s'est assemblée, extraordinairement et par con- 
vocation générale, pour l'examen des tableaux et bas- 
reliefs qui concourrent aux Grands Prix. 

Après les avoir examinés, l'Académie a arrêté qu'il seroit 
accordé premier et second Prix dans la Peinture et dans 
la Sculpture. 

Arrêté qu'ils seront exposés. — Ces tableaux et bas- 
reliefs seront exposés dans l'Académie le jour de la fête de 
S' Louis, et ils seront jugés par MM. les Officiers et Aca- 
démiciens dans l'assemblée prochaine, dernière de ce mois. 

Mort de M. Charles Hutin, Sculpteur. — Le Secrétaire 
a notifié la mort de M. Charles François Hutin, Sculp- 
teur, Académicien, Directeur de l'Académie de Peinture 
et de Sculpture de S. A. S. l'Électeur de Saxe, décédé à 

1 . N 05 1733 et 617 du Catalogue de la Chalcographie du Louvre. 



232 [i77 6 

Dresde le 29 du mois de Juillet dernier, âgé de 61 ans. — 
Né le 4 Juillet 1715. 

Indication du Concours pour le Prix de l'Expression. — 
Ensuitte il a été arrêté que le Concours pour le Prix de 
l'étude des Têtes et de l'Expression, fondé par M. le Comte 
de Caylus, sera ouvert le mercredi 18 Septembre, pour 
être jugé à l'assemblée du samedi 28 du même mois. Cet 
exercice sera présidé par M. Caffiéri, Professeur, nommé 
à son rang. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Briard — 
Lemoyne — Coustou — Dandré-Bardon — 
Berger et — Gabriel — Halle — Aile grain — 
Pajou — L. Lagrenée — Belle — Vanloo — 
Caffiéri — Doyen — Bridan — D'Hueq — 
Lépicié — Du Rameau — Gois — J. J. Lagre- 
née — J. C. Roëttiers — Chardin — Julliar 
— Renou — J. P. Le Bas — Mouchy — 
Demachy — Bellengé — Hilet — Berruer — 
Jollain — Le Comte — P. L'Enfant — Voi- 
riot — Beau/or t — Boiqot — Millier — 
Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont Rect. — M. Briard Adj. à Prof. 
— Il est resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3i Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour juger les tableaux et 
bas-reliefs faits par les Élèves pour concourir aux Grands 
Prix. Les sujets donnés sont, pour la Peinture, Diogènes 
visité par Alexandre, et, pour la Sculpture, le corps d'Hec- 
tor reporté à Troyes. 

L'Académie a procédé au jugement des Grands Prix, 
ainsi qu'il a été arrêté dans l'assemblée du 2 Sept. 1758. 

Les suffrages recueillis et comptés par les Commissaires, 
en présence de l'assemblée, 

le S r Jean Baptiste Regnault, de Paris, âgé de 23 ans, 



1776] 233 

Élève de M. Lépicié, qui a fait le tableau marqué D, a été 
jugé mériter le premier Prix de Peinture. 

Ensuitte on a procédé au premier Prix de Sculpture. 
Le sieur Antoine Joseph Du Pasquier, de Paris, âgé de 
28 ans, Élève de M. Bridan, qui a fait le bas-relief mar- 
qué H, a été juger le mériter. 

Le second Prix de Peinture a été accordé au sieur 
Claude Sevin, deTournon en Vivarais 1 , Élève de M. Doyen, 
âgé de 26 ans, qui a fait le tableau marqué E. 

Deuxième Prix réservé. — S'étant trouvé que les Élèves 
en Sculpture, qui pouvoient mériter le second Prix de 
Sculpture, l'avoient déjà obtenu dans les années précé- 
dentes, il a été arrêté que ce second Prix sera mis en 
réserve. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Lemoyne — 
Briard — Coustou — Pommyer — Berger et — 
Soufflot — Dandré-Bardon — Halle — Aile- 
grain — L. Lagrenée — Pajou — Belle — 
Van Loo — J. Bachelier — Caffiéri — Bri- 
dan — Du Rameau — Gois — Doyen — 
D'Hue^ — Lépicié — Brenet — /. J. Lagre- 
née — J. C. Roèttiers — M. A. Challe — 
Voiriot — J. P. Le Bas — Chardin — De la 
Tour — Vernet — Le Clerc — Renou — 
Demachy — Mouchy — Bellengé — Jollain 

— Guérin — Berruer — Beaujort — Beau- 
varlet — Robert — Hilet — Milet Francisque 

— Levasseur — Millier — Clérisseau — Por- 
porati — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Allegrain Prof. 

Aujourd'huy, samedi 7 Septembre , l'Académie s'est 
assemblée pour les Conférences. 

1. Probablement de la famille de Pierre Sévin. 



234 [ J 77 6 

Le Secrétaire a fait lecture d'une lettre de M. le Comte 
d'Angiviller, Directeur et ordonnateur général des Bâti- 
mens du Roy, en datte du 5 Septembre, adressée à 
M. Pierre, Premier Peintre du Roy et Directeur, à 
laquelle est joint un nouveau Règlement donné par le 
Roy pour la discipline des deux Écoles établies dans l'Aca- 
démie. 

A la suitte de ce Règlement est un nouvel état de la 
dépense que le Roy veut être faitte par chacun an pour 
l'entretien de l'Académie, dans lequel les honoraires des 
Officiers exerçans sont considérablement augmentés. Cette 
lettre, ainsi que le Règlemen de l'état des dépenses seront 
inscrits sur les Registres de l'Académie. 

L'Académie a arrêté que les Officiers en exercice iront 
en Députation chez M. le Directeur général lui faire les 
remerciemens de la Compagnie sur les nouvelles faveurs 
qu'Elle reçoit de Sa Majesté. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Allegrain 

— Le Moyne — Coustou — Gabriel — Dan- 
dré-Bardon — Halle — D'Hneç — Doyen — 
Lépicié — Brenet — J. J. Lagrenée — Bridan 

— Briard — Bellengé — Renou — Voiriot — 
Chardin — Demachy — Cochin. 



Lettre de Monsieur le Comte d'Angiviller adressée 
à M. Pierre. 

A Versailles, le 5 Septembre 1 776. 
L'Académie Royale de Peinture, Monsieur, étant sur le 
point de rouvrir son École ancienne avec la nouvelle, il 
m'a paru nécessaire, ainsi qu'à vous, de rédiger un nou- 
veau Règlement pour leur manutention générale. J'ai en 
conséquence lu avec attention, et mis sous les yeux du 
Roy, le projet de Règlement que vous m'avés proposé pour 
cet objet, et, Sa Majesté les ayant approuvés, je vous les 



i 77 6] 235 

fais passer pour qu'il en soit fait lecture et qu'ils soyent 
ensuitte portés sur les Registres de l'Académie. 

Parmi les Règlemens, il en est un qui m'a paru mériter 
une observation particulière. C'est celui qui concerne les 
Professeurs eux-mêmes. J'ay ouï dire que, par un usage 
qui s'est peu à peu introduit, il en étoit qui, après avoir 
posé le modèle, croyoient leur présence peu nécessaire 
jusqu'à la dernière demi-heure, temps auquel ils reve- 
noient pour achever la séance et corriger les Elèves. Il 
m'a paru essentiel d'aller au devant d'un relâchement qui 
deviendroit nuisible et de mauvais exemple. En effet, la 
présence du Professeur est indispensable, soit pour conte- 
nir les Élèves, soit pour leur inspirer par là plus d'atten- 
tion à leur ouvrage. Je ne doute point que l'Académie ne 
soit généralement de cet avis et ne regarde la gêne, que 
cet article du nouveau Règlement impose à cet égard, 
comme une suitte nécessaire des fonctions du Professorat, 
qui, étant vin grade pour parvenir aux premiers honneurs 
de l'Académie, doit avoir ses peines et ses sujettions 
comme ses avantages. 

Au reste, en même temps que S. M., par l'établissement 
de la seconde Ecole et par ce nouveau Règlement, a aug- 
menté les occupations des Recteurs et Professeurs pendant 
leur exercice, tant ordinaire que de suplément, il lui a 
paru de sa bonté d'augmenter aussi les émolumens atta- 
chés à leurs fonctions. Elle a en conséquence bien voulu 
arrêter le nouvel état de dépense, que vous trouverez à la 
suitte du Règlement. Je suis convaincu que l'Académie 
regardera cette augmentation comme une nouvelle preuve 
de la sollicitude pour le bien des Arts, et qu'il en naîtra, 
dans tous les Membres de l'Académie, une nouvelle ému- 
lation pour répondre à ces marques de bonté. 

J'ay l'honneur d'être, Monsieur, votre très humble et 
très obéissant serviteur. 

Signé : D'Angiviller. 



236 [i7/6 

Règlement donné par le Roy pour la discipline des deux 
Écoles, établies dans son Académie Royale de Peinture 
et de Sculpture. 

Sa Majesté, ayant établi l'École d'un second Modèle dans 
son Académie de Peinture et de Sculpture, et voulant 
pourvoir à l'ordre qu'exige cette augmentation de service, 
a ordonné et ordonne ce qui suit : 

Article i er . — Il y aura, tous les jours de l'année, 
excepté les Dimanches et les Fêtes, deux Ecoles publiques, 
et dans chacune desquelles on exposera un Modèle nud. 
Ces Écoles seront ouvertes l'après-midi, pendant deux 
heures. Elles se tiendront le jour pendant l'été, et, l'hiver, 
à la lampe. 

Art. 2 e . — On ouvrira l'une des deux Écoles une heure 
avant l'autre, afin que les Élèves ne causent point de 
foule. Les Élèves se rendront à l'Académie dans l'anti- 
chambre de l'École en laquelle ils auront été admis, sans 
aller d'une antichambre à l'autre, pendant le temps qu'ils 
attendront l'appel. 

Art. 3 e . — Les Élèves de l'École qui s'ouvrira la dernière 
ne pourront point entrer dans l'École déjà ouverte, sous 
quelque prétexte que ce soit. 

Art. 4 e . — Les quatre Recteurs serviront par Quartier 
et seront tenus de se trouver à l'Académie tous les same- 
dis de chaque semaine , et d'y rester pendant les deux 
heures de la sçéance, pour, conjointement avec les Profes- 
seurs, vacquer à la correction des Élèves dans les deux 
Écoles, et pourvoir aux affaires courantes desd. Écoles. 

Art. 5 e . — Lorsqu'il surviendra dans les Écoles quelques 
affaires importantes et ayant trait à leur manutention au 
bon ordre, le Recteur en Quartier et le Professeur en 
feront part au Directeur, qui les portera à la première 
assemblée de l'Académie s'il juge qu'elles méritent qu'il 
lui en soit référé. 

Art. 6 e . — Les Professeurs poseront le Modèle, corrige- 



1776] 23 7 

ront les Élèves et professeront chacun deux mois pendant 
l'anne'e, sçavoir celui qui leur est attribué en titre et celui 
qui sera nommé de suplément. 

Art. 7 e . — Les Professeurs de service seront tous les 
jours dans les Ecoles pendant les deux heures que durera 
la sçéance, afin d'y maintenir l'ordre, la décence, et de 
veiller à ce que les Élèves employent utilement le temps 
consacré à l'étude. 

Art. 8 e . — Les dits Professeurs jouiront de tous les 
droits attachés au Professorat pendant l'exercice du mois 
en titre; mais, lorsqu'ils exerceront le mois dit de suplé- 
ment, ils n'auront aucunes prérogatives attachées au Pro- 
fessorat, et n'auront d'autres places dans les assemblées 
que celles qui leur sont assignées par droit d'ancienneté. 

Art. 9 e . — Les Professeurs des deux Ecoles jouiront 
pendant leur mois, comme par le passé, du droit de faire 
entrer avec eux et de laisser voir poser le Modèle à un 
seul Elève sans pouvoir en admettre aucun autre, sous 
quelque prétexte que ce soit. 

Art. 10 e . — Si un Professeur, soit par maladie ou par 
absence, ne pouvoit faire le service pendant son mois en 
titre, l'Académie nommera un Adjoint à Professeur pour 
le remplacer, et ledit Adjoint sera aux droits du Profes- 
seur qu'il remplacera. 

Art. 11 e . — Si un Professeur, pour les causes cy devant 
énoncées, ne pouvoit faire le service pendant son mois dit 
de suplément, l'Académie nommera un autre Adjoint à 
Professeur, lequel n'aura d'autres droits ni d'autre rang 
dans les assemblées que ceux qui lui sont assignés par son 
droit d'ancienneté. 

Art. 12 e . — Aucun Adjoint ne pourra exercer deux mois 
de suite, et l'on suivra le rôle pour faire servir ces Officiers 
l'un après l'autre. 

Art. (3 e . — Chacun des Professeurs exerçant pendant 
son mois pourvoira, dans son École particulière, aux 
moyens les plus convenables pour le bien du service, après 



238 [i77 6 

en avoir toutesfois conféré avec le Directeur de l'Académie 
et le Recteur en Quartier. Dans les cas de changemens 
essentiels à la manutention et aux Règlemens intérieurs 
de l'École, l'Académie sera consultée. 

Art. 14 e . — Les deux Professeurs indiqueront tous les 
mois, chacun dans leur École, une figure à dessiner et à 
modeler pour le Concours des petits Prix qui se distri- 
buent tous les trois mois. Ils signeront les figures et les 
modèles faits chacun dans son École; le nom de l'Élève 
sera préalablement écrit derrière l'ouvrage par le Con- 
cierge, premier Huissier, comme par le passé. 

Art. i5 e . — Il ne sera accordé aux concourans que 
quatre sçéances au plus pour les figures ou modèles qui 
seront admis au Concours. 

Art. 16 e . — Lors du jugement des figures dessinées ou 
modelées, qui se fait tous les trois mois, il n'y aura de 
présens que les Officiers qui y étoient admis par le passé; 
nul autre Membre de l'Académie ne pourra s'y trouver. 

Art. 17 e . — Aucun Élève ne pourra dessiner ou modeler 
dans les Écoles qu'il ne soit muni, comme par le passé, 
d'un billet de protection, signé par l'Académicien chés 
lequel il travaille, ou par qui il est avoué, du Recteur en 
Quartier et des Professeurs de l'une ou l'autre École. 

Art. 18 e . — Aucun Élève ne prendra de billets de protection 
qu'il n'ait, suivant l'ancien usage, montré de ses ouvrages 
au Directeur de l'Académie et au Recteur en Quartier. 

Art. 19 e . — Les billets de protection seront tous délivrés 
par la personne proposée ad hoc de la part de l'Académie, 
sur les certificats signés par les Académiciens qui ensei- 
gneront les Élèves ou qui répondront d'eux. 

Art. 20 e . — Lesd. billets de protection seront délivrés 
gratis aux Élèves sans qu'on puisse exiger aucune rétribu- 
tion de leur part. L'Académie est chargée des frais à ce 
nécessaires. Les Élèves seront obligés de les renouveller 
tous les six mois, et l'on présentera à l'assemblée, tous 
les dits six mois, la liste des Élèves des deux Écoles. 



1776] 239 

Art. 21 e . — Pour rétablir l'ordre dans cette partie, tous 
les billets de protection seront regardés comme nuls, ainsi 
que les grâces accordées à quelques Elèves qui entrent 
conjointement avec ceux qui ont remporté des Médailles, 
à commencer du jour de l'enregistrement desdits Règle- 
mens sur les Registres de l'Académie. 

Art. 22 e . — L'Académie nommera un Recteur et un 
Professeur pour revoir, conjointement avec le Directeur, 
les dits billets, les remettre dans l'ancienne forme et juger 
en même temps si les grâces accordées à quelques Elèves 
sont justes et motivées. 

Art. 23 e . — Aucun Élève inscrit sur les listes des deux 
Ecoles ne pourra se dispenser de venir tous les jours, été 
et hiver, sans cause légitime ou sans un billet d'excuse, 
signé de lAcadémicien qui l'enseigne ou qui le protège. 

Art. 24 e . — L'on affichera tous les trois mois, dans les 
deux Ecoles, un nouvel exemplaire des Règlemens particu- 
liers et intérieurs desdittes Ecoles, constatés par délibéra- 
tion de l'Académie, afin qu'aucun Élève ne puisse prétexter 
les ignorer. 

Art. 25 e . — Les Académiciens sont invités à dessiner 
également dans les deux Écoles, afin d'y ranimer l'émula- 
tion et d'aider les Élèves par leur exemple et leurs con- 
seils, conjointement avec le Professeur. 

Art. 26 e . — Tous les Élèves qui ont remporté des grands 
et petits Prix seront tenus de suivre les cours de Perspec- 
tive et d'Anatomie, à peine de privation des grâces dont 
ils jouissent dans l'École*. Il n'y aura de dispenses accor- 
dées qu'à ceux qui présenteront un certificat de leur capa- 
cité suffisante, signé par le Professeur de Perspective ou 
par celui d'Anatomie. 

Art. 27 e . — Les Élèves, qui ont remporté des grands 
Prix et des Médailles, iront dessiner moitié dans une 
École, et moitié dans l'autre. 

1. « M. le Directeur général a consenti qu'on retranchât les 
mots souslignés dans le Règlement qui sera affiché dans l'Ecole. » 



24° C r 77^ 

Art. 28 e . — Le service de la seconde École exigeant une 
personne de plus, elle sera choisie par l'Acade'mie et sera 
employée en se conformant aux usages que lui prescrira 
le premier Huissier et Concierge sous les ordres du Pro- 
fesseur. La ditte personne chargée de ce service ne por- 
tera point l'épée. 

Art. 29 e . — La personne préposée par l'Académie pour 
ce service fera l'appel des Elèves dans l'une des deux 
Écoles et y restera pendant la sçéance jusqu'à ce que les 
Élèves soyent tous sortis. 

Art. 3o e . — La personne préposée par l'Académie pour 
le service de l'une des deux Écoles veillera les jours d'as- 
semblée dans les deux Écoles conjointement avec le 
Modèle qui ne sera pas de service, afin d'être à portée de 
voir si tout se passe dans l'ordre, et de faire avertir par 
les Huissiers le Professeur ou le Recteur, si les faits 
exigent leur présence. 

Art. 3 i e et dernier. — Les trois Modèles serviront, à 
tour de rôle, dans les deux Écoles, sans qu'ils puissent se 
croire attachés particulièrement à l'une des deux. Les dits 
trois Modèles se trouveront tous les jours à l'Académie 
avant l'ouverture, et y resteront jusques après la fin de la 
séance sous peine d'être renvoyés. 



État de la dépense que le Roy ordonne être faitte par cha- 
cun an pour l'entretien de son Académie de Peinture et 
de Sculpture, sur les fonds accordés par Sa Majesté, 
sçavoir : 

A chacun des quatre Recteurs 600 1., cy pour les quatre 

2,400 

A chacun des douze Professeurs 400 1., cy pour 

les douze 4,800 

Au Professeur de Perspective 5oo 

Au Professeur d'Anatomie 400 

Au Secrétaire . 1,000 



I776J 2 4 I 

Au Trésorier 5oo 

Pour les Médailles i,33o 

Dépenses ordinaires , extraordinaires , gages 
des Concierges, Huissiers et Modèles de l'Aca- 
démie 6,070 

Total 17,000 

Détail des dépenses, tant ordinaires qu'extraordinaires, 
relatives au service de l'Académie Royale de Peinture et 
de Sculpture, gages des Concierge, Huissiers et Modèles 
et autres, que Von n'a point crû devoir être mis sous les 
yeux du Roy comme trop minutieux. 

Dépenses ordinaires de l'Académie .... 800 

Dépenses ordinaires pour la nouvelle École . 600 

Dépenses extraordinaires certifiées, environ . 600 

Gages du Concierge, premier Huissier . . . 800 

Suplément en gratification 600 

A la personne préposée pour la seconde École. 5oo 

Au second Huissier 25o 

Au premier Modèle 600 

A lui pour logement ; c'est une grâce qui a tou- 
jours été accordée au i er Modèle 170 

Au 2 e Modèle 5oo 

Au 3 e Modèle 5oo 

Pour l'habillement des trois Modèles, à rai- 
son de 5o 1. chacun par an 1 5o 

Total 6,070 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Allegrain Prof. 

Règlement donné par le Roy et état de dépense. — 

Aujourd'huy, vendredi 20 Septembre, l'Académie s'est 

assemblée extraordinairement à l'occasion du Règlement 

donné par le Roy pour la discipline des deux Écoles du 

vin 16 



242 [1776 

Modèle, qui vont être en faveur des Élèves, et de l'état de 
dépense qui y est joint. Au Règlement cy devant inscrit et 
à l'état général de dépense a été ajouté le détail de l'em- 
ploy des 6,070 1. allouées pour les dépenses ordinaires, 
extraordinaires, gages de Concierge, Huissiers et Modèles 
de l'Académie. 

Démission de la Place d'Adjoint à Recteur par M. Pierre, 
et arrêté de procéder à remplir les places vacantes. — 
M. Pierre, Directeur, a prié l'Académie d'accepter sa 
démission de la Place d'Adjoint à Recteur, qu'il ne lui 
seroit pas possible d'exercer. L'Académie y a consenti, 
sans préjudice cependant du droit qu'a M. Pierre de mon- 
ter au Rectorat. En conséquence, il a été arrêté qu'il sera 
procédé, à l'assemblée prochaine, à remplir les Places qui 
se trouvent vacantes par cette démission. 

Lettre de M. Aujolles Pages. — Le Secrétaire a fait lec- 
ture d'une lettre de M. Aujolles Pages, Directeur de 
l'École Royale Académique établie à Poitiers, par laquelle 
il remercie l'Académie d'un don qu'Elle a fait à cette 
École de plusieurs académies. 

Il lui rend compte de la distribution des Prix accordés 
dans cette École et de l'exposition d'ouvrages qu'ont faitte 
plusieurs de ses Membres. Il ajoute qu'il prie l'Académie 
de lui accorder un Brevet qui constate sa nomination à la 
place de Directeur de cette École. L'Académie a remis à 
la fin du mois d'Octobre à satisfaire à son désir à cet égard. 
M. Fragonard dégagé de l'obligation de faire un plafond. 
— Il a ensuitte été fait lecture d'une lettre de M. Frago- 
nard, Agréé, adressée à M. le Directeur, par laquelle il 
suplie l'Académie de le dispenser de l'exécution du pla- 
fond pour la Gallerie d'Apollon, qui lui avoit été ordonné 
pour sa réception, qu'il craint de ne pouvoir faire assés 
promptement pour satisfaire la Compagnie. L'Académie a 
accordé sa demande, et il fera un autre tableau, dans la 
forme ordinaire de ceux de l'Académie. 

L'Académie a nommé le S r Barthélémy Lambert pour 



1776] 243 

veiller à l'une des deux Ecoles, lesquelles seront ouvertes 

aux Elèves la première semaine d'Octobre. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Caffiéri — 
J. Bachelier — Allegrain — Coustou — 
Lemoyne — Jeaurat — Pigalle — Doyen — 
Dandré-Bardon — Halle — L. Lagrenée — 
D'Hue\ — Belle — Brenet — Pajou — Bri- 
dan — Van Loo — Briard — Du Rameau — 
Voiriot — Lépicié — Gois — Chardin — De 
la Tour — J. /. Lagrenée — J. P. Le Bas 

— Le Clerc — Renou — Mouchy — Guérin 

— Moitié — Bellengé — Hïïet — Beaufort. 



M. Pierre Direct. — M. Du Mont Rect. — M. Allegrain Prof. 
— Il est resté 3 jettons. 

Distribution des Prix de ijyi et de 1772. — Aujour- 
d'huy, samedi 28 Septembre, l'Académie s'est assemblée, 
par convocation générale, comme étant un jour indiqué 
par M. le Comte dAngiviller, Directeur et ordonnateur 
général des Bâtimens du Roy, pour la distribution des 
Grands Prix et des Médailles accordés par Sa Majesté aux 
Elèves pendant les années 1771 et 1772, et aussi pour le 
jugement du Prix fondé par M. le Comte de Caylus, 
Honoraire Amateur, concernant l'étude des Têtes et de 
l'Expressiom Le sujet, donné par M. Caffiéri, Professeur, 
qui a présidé à cet exercice, « est la Surprise mêlée de 
joye. » 

Médailles du Quartier. i re : Lefebvre, P.; 2 e : Lesueur, 
S.; 3 e : Lesueur, P. — Avant la séance, M M . les Officiers en 
exercice, conjointement avec MM. les anciens Directeurs, 
Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les 
Prix qui sont accordés tous les trois mois sur les acadé- 
mies des Elèves, ont accordé 

la première Médaille à Lefebvre, P., 



244 t x 77 6 

la seconde à Lesueur, S., 
et la troisième à Lesueur, P. 
M. le Directeur général, présidant l'assemblée, a fait la 
distribution des Grands Prix de l'année 1771, savoir : 

Le premier Prix de Peinture au S 1 ' Joseph Benoist 

Suvée ; 
Le premier Prix de Sculpture au S r Joseph Des- 
champs ; 
Le premier Prix de Sculpture, réservé en 1770, au 

S r René Millot ; 
Le second Prix de Peinture au S r Jacques Louis 

David; 
Le second Prix de Sculpture au S r Gabriel Philippe 
Simon. 
Cette distribution a été suivie de celle des Médailles 
accordées aux Élèves sur leurs académies, dessinées et 
modelées d'après nature, de la même année 1 77 1 . 

Ensuitte a été faitte la distribution des Grands Prix 
accordés en l'année 1772, savoir : 

Le premier Prix de Peinture au S r Pierre Charles 

Jombert; 
Le premier Prix de Peinture, réservé en 1770, au 

S r Anisset Charles Lemonnier; 
Le premier Prix de Sculpture au S r François Nicolas 

de Laistre ; 
Le second Prix de Peinture, de 1772, a été mis en 

réserve ; 
Le second Prix de Sculpture au S r André Ségla. 
Le second Prix de Sculpture, réservé en 1770 et accordé 
en 1772, a été délivré aux parens du S r Louis Leverd. 

Pareillement ont été distribuées les Médailles de cette 
même année. 

M. Dandré-Bardon Adj. à Rect.; M. Briard Prof.; 
M. Mouchy Adj. à Prof. — Ensuitte on a procédé à rem- 
plir les Places vacantes par la démission que M. Pierre a 
donné de celle d'Adjoint à Recteur. M. Dandré-Bardon, 



1776] 245 

Professeur, est monté au rang d'Adjoint à Recteur ; 
M. Briard, Adjoint à Professeur, est monté à la Place de 
Professeur, et M. Mouchy, Académicien, a été nommé 
Adjoint à Professeur. 

Prix d'Expression partagé entre le S T Regnault, P., et 
le S r Larmier, S.; Médaille accordée au S r Lorta. — 
Après avoir examiné les Têtes dessinées et modelées par 
les Elèves pour concourir aux Prix de l'étude des Têtes 
et de l'Expression, l'Académie a arrêté que le Prix seroit 
partagé entre la Peinture et la Sculpture. Ce Prix a été 
accordé, dans la Peinture, au sieur Jean Baptiste Renauld, 
qui a fait la tête marquée A, et, dans la Sculpture, au 
sieur Pierre Philibert Larmier, qui a fait la tête mar- 
quée K. La tête marquée M, par le sieur Lortat, ayant 
été jugée méritante, M. le Directeur général lui a accordé 
une première Médaille. 

D'Angiviller — J. Dumont le Rom. — Caf- 
fiéri — Pigalle — Pierre — Aile grain — 
Lemoyne — Dandré-Bardon — Coustou — 
Gabriel — Belle — Bergeret — Soufflot — 
D'A^aincourt — Halle — L. Lagrenée — 
Briard — Pajou — Van Loo — J. Bachelier 

— D'Hueç — Bridan — Gois — Lépicié — 
Du Rameau — Mouchy — Voiriot — Guérin 

— Beaufort — Milet Francisque — Hïiet — 
Taraval — Berruer — M. A. C halle — Char- 
din — De la Tour — Vernet — J. P. Le Bas 

— Demachy — Le Clerc — Doyen — Brenet 

— Renou — Cochin. 



M. Pierre, Direct., abs. — M. Coustou Rect. — M. Bachelier Prof. 
— M. Doyen Prof, par suplément. — M. Renou Adj.-Sec. pour 
M. Cocliin. 

Aujourd'huy, samedy 5 Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 



246 [i7/6 

Moitié du Prix d'Expression délivrée au S r Renauld, 
P., Vautre moitié ayant été au S r Larmier, S. — En 
ouvrant la séance, il a été délivré, en présence de la Com- 
pagnie, au S r Jean Baptiste Renauld, P., la moitié du 
Prix d'Expression à lui accordé dans l'assemblée dernière, 
l'autre moitié ayant été délivrée sur le champ, dans la der- 
nière assemblée, au sieur Pierre Philibert Larmier, S. 

Lecture des délibérations du Quartier de Juillet. — 
Ensuitte lecture a été faite des délibérations du Quartier 
précédent, n'ayant pu l'être dans la dernière assemblée, et 
cette lecture a terminé la séance. 

Coustou — /. Bachelier — J. Dumont le 
Rom. — Dandré - Bar don — Berger et — 
Doyen — Halle — Pajou — D'Hue^ — Briard 

— /. J. Lagrenée — Brenet — Lépicié — 
Bridan — M. A. C halle — Chardin — J. P. 
Le Bas — Le Clerc — Guérin — Demachy 

— Voiriot — Hïiet — Renou. 



M. Pierre, Direct., abs. — M. Coustou Rect. — M. Bachelier Prof. 
— M. Doyen Prof, par suplément. — M. Renou Adj.-Sec. pour 
M. Cochin. — Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 26 Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Mutation de mois des Professeurs. — La dernière muta- 
tion des Officiers ayant donné lieu à MM. les Professeurs 
de permuter leurs mois d'exercice en titre ou par suplé- 
ment, M. Bachelier a choisi Janvier d'exercice en titre au 
lieu d'Octobre; M. Doyen a pris Octobre en titre au lieu 
de Juillet, et Juillet par suplément à la place d'Octobre; 
ainsi M. Briard exercera en titre Juillet et Octobre par 
suplément. 

Le premier samedy de Novembre tombant sur la fête 
des Trépassés, l'assemblée a été remise au samedy suivant, 
m du même mois. 



i77 6 3 2 47 

Coustou — J. Dumont le Rom. — /. Ba- 
chelier — Lemoyne — Pigalle — Allegrain 
— Dandré-Bardon — Halle — Belle — L. 
Lagrenée — Pajou — Van Loo — Doyen — 
Du Rameau — Gois — Brenet — D'Hueq — 
Briard — Mouchy — J. J. Lagrenée — 
Lépicié — Sue — J. P. Le Bas — J. C. Ro'ét- 
tiers — Demachy — Chardin — Le Clerc — 
Vernet — Voiriot — Guérin — Jollain — 
Hilet (signature barrée) — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. de la Grenée l'é Prof. 
— M. Belle Prof, par suplément. — M. Renou Adj.-Sec. pour 
M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy g Novembre, l'Acade'mie s'est 
assemblée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Commissaires nommés pour la réforme des billets de 
protection et l'examen des grâces accordées à quelques 
Élèves. — En ouvrant la séance, le Secrétaire a rappelé à 
l'Académie l'article 22 e du nouveau Règlement, par lequel 
il est dit que, pour rétablir l'ordre dans la partie des bil- 
lets de protection, l'Académie nommera un Recteur, un 
Professeur et un de M rs les Académiciens pour revoir, 
conjointement avec le Directeur, lesdits billets, les remettre 
dans l'ancienne forme et juger en même tems si les grâces 
accordées à quelques Elèves sont justes et motivées. En 
conséquence, M. Coustou, Recteur, et M. de la Grenée l'é, 
Professeur, tous deux en exercice, M. Voiriot et le Secré- 
taire ont été nommés Commissaires pour faire, conjointe- 
ment avec le Directeur, les dits examens et réforme ordon- 
nés par le Roy. 

Brevet de Directeur de l'École Académique de Poitiers 
accordé au Sieur Aujoles Pages. — Ensuite le Secrétaire a 
remis sous les yeux de la Compagnie la demande faite par 
le S r Aujolest Pages, Directeur de l'Ecole de dessin établie 



248 [i77 6 

à Poitiers, laquelle demande a pour objet d'obtenir un 
Brevet émané directement de l'Académie qui le nomme et 
confirme dans sa Place de Directeur de lad e École. 

En vertu des Lettres-patentes du Roy du mois de 
Novembre 1676, l'Académie, faisant droit sur la demande 
du Sieur Aujolest Pages, a chargé le Secrétaire de dresser 
un Brevet en bonne forme, dont il lira la teneur à l'as- 
semblée prochaine. 

Service pour les morts fixé à la fin de Novembre dans 
Y église de l'Oratoire. — Le dernier samedy du mois tom- 
bant sur la fête de S 1 André, l'assemblée a été fixée au 
vendredy, veille de lad e fête, jour auquel il sera célébré 
dans l'église de l'Oratoire un service pour les Officiers et 
Académiciens décédés. On y sera invité par billets. 

Pierre — /. Dumont le Rom. — L. Lagre- 
née — Lemoyne — Dandré-Bardon — Gabriel 

— Pajou — Halle — Belle — Van Loo — 
Doyen — D'Hue^ — Lépicié — Brenet — 
Bridan — Du Rameau — Mouchy — Chardin 

— Le Clerc — Demachy — Le Prince — 
Boi^ot — Voiriot — Bellengé — Beaufort — 
Hïiet — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. La Grenée l'é Prof. 
— M. Renou Ad j. -Sec. pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, vendredi 29 Novembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

M. Pigage, Directeur général [des Bâtimens] de S. A. S. 
l'Électeur Palatin, présente un exemplaire de la Galerie 
de Dusseldorf, gravée sous sa direction, et demande des 
Commissaires pour l'examen de son ouvrage. — En ouvrant 
la séance, M. Pierre, Directeur, a présenté à l'Académie 
un exemplaire de la Galerie de Dusseldorf, gravée sous la 
direction de M. Pigage, Associé correspondant de l'Aca- 
démie Royale d Architecture et Directeur général des Bâti- 



1776] 249 

mens de S. A. S. l'Électeur Palatin, auquel exemplaire 
est joint un manuscrit contenant un détail raisonné de 
chaque tableau de cette Galerie. M. Pigage, jaloux d'ob- 
tenir le suffrage de l'Académie, a fait demander, par 
M. Pierre, qu'il lui soit donné des Commissaires pour 
l'examen de son ouvrage. 

Le service des deffunts différé. — Le service des deffunts 
n'ayant pu être célébré ce matin, conformément à la déli- 
bération de la précédente assemblée, a été remis à un autre 
temps. 

M. Dandré-Bardon fait présent d'un tableau du Cala- 
brais et d'une épreuve de la planche dont il a donné le 
cuivre. — M. Dandré-Bardon. Adjoint à Recteur, a fait 
porter à l'Académie un tableau représentant S 1 Mathias, 
Apôtre, peint par le Cavalier Mathias, dit le Calabrais, et 
a prié la Compagnie de vouloir bien accepter cetableau et 
une épreuve encadrée de la planche dont l'Académie, dans 
son assemblée du 3 Aoust dernier, a aussy accepté le 
cuivre. L'Académie, sensible à ces nouvelles preuves d'at- 
tachement de M. Dandré-Bardon pour Elle, lui en a 
témoigné sa reconnoissance. 

Brevet de Directeur de V École de Poitiers expédié pour 
le S r Aujoles Pages, et lettre à lui adressée de jaire ins- 
crire ledit Brevet sur les Registres de ladite École. — Le 
Secrétaire a fait lecture de la teneur du Brevet de Direc- 
teur de l'École académique de Poitiers, qui doit être expé- 
dié au sieur François Aujolest Pages, et de la lettre qui 
lui sera adressée à l'effet d'inscrire led. Brevet sur les 
Registres de ladite École. La Compagnie a approuvé la 
teneur du Brevet et de la lettre. 

M. Cochin, Secrétaire, nommé Conseiller. — L'Académie 
ayant précédemment accordé un Adjoint à M. Cochin, Secré- 
taire, absent, dont les services et le zèle pour les intérests de 
la Compagnie méritent des égards et de la reconnoissance, 
Elle a cru ne pouvoir lui en donner des preuves plus con- 
vaincantes qu'en interprêtant en sa faveur l'article des 



25o [1776 

Statuts de i656, par lequel il est dit que « le Secrétaire 
aura droit, séance et fonction de Conseiller » — cette 
phrase n'existe pas dans les Statuts — , « sans qu'il y ait de 
Place vacante dans cette Classe de l'Académie. » En consé- 
quence, l'Académie a arrêté que M. Cochin jouira de toute 
l'étendue des droits portée par le susdit Statut et prendra 
séance comme Conseiller, les jours qu'il ne reprendra pas 
la plume, et, dès ce moment, montera à son rang dans 
ladite Classe des Conseillers 1 . 

Règlement pour les Cours de Perspective et d'Anatomie. 
— Ensuite le Secrétaire, après avoir annoncé que M. Challes, 
Professeur de Perspective, avoit commencé son Cours 
le 23 de ce mois, a rappelé l'article 26 e du nouveau Règle- 
ment, par lequel il est dit que « tous les Élèves qui ont 
remporté les Grands et petits Prix seront tenus de suivre 
les Cours de Perspective ou d'Anatomie, » et qu'il n'y aura 
de dispenses accordées qu'à ceux qui présenteront un cer- 
tificat de leur capacité suffisante, signé du Professeur de 
Perspective ou d'Anatomie. 

Avisant aux moyens de mettre à exécution ledit article 
du nouveau Règlement, de ranimer le zèle des Élèves pour 
des sciences aussi indispensables au progrès des Arts, et 
de mettre de plus en plus lesdits Élèves en état de rem- 
porter les Prix d'émulation nouvellement institués rela- 
tivement auxdites sciences, l'Académie a arrêté : Qu'il 
seroit ordonné à tous ceux qui ont remporté les Grands et 
petits Prix , tant ceux qui se préparent à suivre lesdits 
Cours que ceux qui sont dans le cas de la dispense, de se 
faire inscrire incessamment chez le Concierge, afin que 
l'Académie puisse prendre une connoissance exacte sur cet 
objet. Elle a arrêté en outre qu'il sera permis à tous autres 
ses Élèves de suivre lesdits Cours, à la charge de se faire 
inscrire chez le Concierge. 

1. Voir le procès-verbal suivant du 28 Décembre, où il est dit 
que la grâce ou, pour mieux dire, la justice faite à Cochin est 
une interprétation de l'article XII des Statuts de i656. 



I?7 6] 25 r 

AI. D'Hués, Adj., nommé pour exercer à la place de 
M. Vien. — En terminant la séance, l'Académie a nommé, 
à son rang, M. D'Hués, Adjoint, pour professer en titre le 
mois de Décembre, à la place de M. Vien, présentement à 
Rome. 

Commissaires nommés pour l'examen de l'ouvrage de 
M. Pigage. — Les Commissaires, nommés pour l'examen 
de l'ouvrage de M. Pigage, sont MM. les Officiers en exer- 
cice, M. Doyen, Professeur, M. Lépicié, Adjoint Proffes- 
seur, M. Chardin, Conseiller, et le Secrétaire. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Coustou 

— L. Lagrenée — Lemoyne — Dandré- 
Bardon — Belle — Blondel d'Aqaincourt — 
Halle — Allegrain — Van Loo — J. Bache- 
lier — Doyen — Briard — Bridan — D'Hue^ 

— Du Rameau — J. J. Lagrenée — Mouchy 

— Chardin — De la Tour — Boi^ot — 
Demachy — Le Clerc — Bellengé — Taraval 

— Berruer — Pérignon — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. D'Hués Adj. à 
Prof, en titre pour M. Vien. — M. De la Grenée l'ê Prof, par 
suplément. — M. Renou Adj. -Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 7 Décembre , l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Rapport des Commissaires nommés pour l'examen d'un 
ouvrage présenté par M. Pigage, Intendant général des 
Batimens de S. A. S. l'Électeur Palatin ; lettre écritte de 
la part de l'Académie à M. Pigage. — En ouvrant la 
séance, les Commissaires, nommés pour l'examen de 
l'exemplaire et du manuscrit que M. Pigage, dans la pré- 
cédente assemblée, a soumis au jugement de l'Académie, 
ont rapporté que ledit exemplaire gravé donne non seule- 
ment une idée particulière et fidèle de tous les tableaux 
de la Gallerie de Dusseldorf, mais encore une idée générale 



252 [i77 6 

de l'ordre dans" lequel ils sont place's et de leur grandeur 
relative entr'eux ; 

Que le manuscrit, entrant dans un détail aprofondi de 
chaque morceau, ajoute au plaisir que font les estampes, 
ce qui concourt à former un tout ensemble très intéres- 
sant et qui peut devenir très utile aux Arts, s'il est pos- 
sible de joindre audit exemplaire, et à la description rai- 
sonnée de tous les ouvrages, des planches gravées de 
chaque morceau dans un plus grand format. On seroit 
alors plus à portée de juger de toute la beauté des chefs- 
d'œuvre qui composent la riche collection de S. A. S. 
l'Électeur Palatin. En conséquence, l'Académie a chargé 
le Secrétaire d'écrire à M. Pigage et de lui faire part d'un 
rapport aussi favorable. 

Lecture de laditte lettre par le Secrétaire. — Le Secré- 
taire a lu à la Compagnie la lettre qui sera envoyée à 
M. Pigage. La Compagnie en a aprouvé la teneur. 

Pierre — Coustou — Lemoyne — D'Hueq 

— Dandré-Bardon — Halle — L. Lagrenée 

— Belle — Van Loo — Doyen — Bridan — 
Du Rameau — Lépicié — Brenet — Gois — 
J. /. Lagrenée — Mouchy — M. A. Challe 

— Chardin — /. C. Roëttiers — J. P. Le Bas 

— Demachy — J. Guay — Roëttiers — Voi- 
riot — Beaufort — Taraval — Bellengé — 
Berruer — Beaufort (seconde signature) — 
Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Coustou Rect. — M. D'Hués Adj. à Prof, 
en titre pour M. Vien. — M. De la Grenée Prof, par suplé- 
ment. — Il est resté 3 jettons. 

Aujourd'hui}', samedi 28 Décembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour la relevée du 
Quartier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 



1776] 25? 

Médailles du Quartier. i re : Bottner, P.; 2 e : Sallos, P.; 
3 e : Jacob, S. — Avant la séance, les Officiers en exer- 
cice, conjointement avec MM. les anciens Directeurs, 
Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour le juge- 
ment des Prix qui sont accordés tous les trois mois aux 
Élèves sur leurs académies, ont décidé que 

le nommé Bottner, P., a mérité la première Médaille, 
Sallos, P., la seconde, 
et Jacob, S., la troisième. 

En ouvrant la séance, M. Cochin, Secrétaire, a remercié 
lAcadémie de l'affection qu'Elle a bien voulu lui témoi- 
gner, en expliquant en sa faveur l'article XII des Statuts 
donnés par le Roy, en 1654, et l'admettre en conséquence 
au rang des Conseillers.' 

Réception de M. Du Vivier. (En marge les chiffres 5 
et 28.) — Le S r Pierre Simon Benjamin Du Vivier, Gra- 
veur de médailles, Agréé en 1767, né à Paris, et fils de feu 
M. Jean Du Vivier, Académicien, a présenté la tête du 
Roy, gravée en cuivre, destinée pour le nouveau sceau de 
l'Académie, ouvrage qui lui avoit été ordonné pour sa 
réception. Les voix prises à l'ordinaire, l'Académie a reçu 
et reçoit le S r Du Vivier Académicien, pour avoir séance 
dans ses assemblées et jouir des privilèges, prérogatives 
et honneurs attribués à cette qualité, à la charge d'obser- 
ver les Statuts et Règlemens de lAcadémie , ce qu'il a 
promis en prêtant serment entre les mains de M. Pierre, 
Premier Peintre du Roy et Directeur. 

Députation nommée. — Suivant l'usage, l'Académie a 
arrêté que MM. les Officiers en exercice iront en Députa- 
tion chés Monsieur le Comte d'Angiviller, Directeur et 
ordonnateur général des Bàtimens du Roy, et le compli- 
menter au sujet de la nouvelle année. Les mêmes Députés 
iront chés M. le Marquis de Marigny, Adjoint général des 
Bàtimens du Roy, pour le complimenter pareillement. 
M. le Directeur voudra bien s'informer des jours où ces 
Députations pourront être reçues. 



254 [i77 6 

Lettres de compliment. — EnSuitte le Secrétaire a fait 
lecture de plusieurs lettres de compliment adressées à 
l'Académie : 

De M. Jeaurat, Recteur, présentement à Versailles; 

de M. Vien, Professeur, Directeur de l'Académie de 
France à Rome, 

et de M. Milet Francisque, présentement à Versailles. 

L'Académie a nommé, à son rang, M. Lépicié, Adjoint 
à Professeur, pour exercer le mois de Janvier de suplé- 
ment à la place de M. Falconet, présentement à S' Péters- 
bourg. 

Hervet reçu Modèle; Renaud renvoyé. — L'Académie a 
reçu pour Modèle le nommé Jean Hervet, dont elle a 
obtenu le congé du Régiment des Gardes Françaises, et a 
renvoyé le nommé Renaud. 

En terminant la séance, le Secrétaire a fait lecture des 
délibérations arrêtées pendant le Quartier. 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Allegrain 

— Belle — Coustou — Beauvarlet — Pajou — 
Lemoyne — D'Hue^ — Dandré-Bardon — 
Pigalle — LeCh ev de Valory — L. Lagrenée 

— Caffiéri — Bergeret — Sou/flot — Van 
Loo — Halle — Renou — Montullé — 
D'A^aincourt — Doyen — Bridan — Du Ra- 
meau — Gois — Briard — Lépicié — Brenet 

— J. J. Lagrenée — Mouchy — De la Tour 

— Le Clerc — Demachy — Roëttiers — 
Chardin — Guérin — Boijot — Julliar — 
J. C. Roëttiers — Berruer — Voiriot — 
P. L'Enfant — Duplessis — Taraval — Le 
Clerc — B. Du Vivier — Cochin. 



i 7 77l 255 



1777. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Bachelier Prof, 
en titre. — M. Lépicié Prof, par supplément. 

Aujourd'huy, samedi 4 Janvier, l'Académie a fait l'ou- 
verture de ses assemblées. 

Rapport de la Députation. — En ouvrant la séance, 
MM. les Officiers en exercice, nommés pour aller en 
Députation chés Monsieur le Comte d'Angiviller, Direc- 
teur et ordonnateur général des Bâtimens du Roy, etc., 
ont rendu compte de l'audience favorable qu'ils en ont eue 
le vendredi 3 de ce mois. 

M. le Marquis de Marigny, étant malade, a fait prier 
MM. les Députés de vouloir bien retarder cette visite jus- 
qu'à ce qu'il soit en état de le[s] recevoir. 

Lettres de compliment. — Ensuitte le Secrétaire a fait 
lecture de plusieurs lettres de compliment adressées à la 
Compagnie : 

De MM. les Associés Professeurs de l'Académie de Mar- 
seille 1 ; 

De M. JNatoire, ancien Recteur, ancien Directeur de 
l'Académie de France à Rome, présentement à Rome; 

De M. Descamps, Académicien, présentement à Rouen. 

Plafonds accordé à M. Carême. — L'Académie a accordé 

1. Voir, dans le Bulletin de la Société, octobre 1884, p. i5i-2, 
une lettre de Cochin adressée le 27 janvier 1777 au Secrétaire de 
l'Académie de Marseille et relative à la suppression, par la liberté 
donnée aux arts, du droit de saisie de l'Académie de Saint-Luc. 



256 [i 7 77 

à M. Carême, Agréé, de faire, pour sa réception, le qua- 
trième tableau plafonds destiné à décorer la Gallerie 
d'Apollon. 

En terminant la séance, le Secrétaire a fait lecture des 
Statuts, ainsi qu'il est d'usage dans cette assemblée. 

Pierre — Lemoyne — J. Bachelier — Cous- 
tou — Dandré-Bardon — Le B. de Besenval 

— Bergeret — Halle — Belle — Vanloo — 
Pajou — Doyen — Briard — Bridan — Lépi- 
cié — Du Rameau — Gois — J. J. Lagrenée 

— Mouchy — M. A. Challe — Le Clerc — 
Chardin — Renou — Berruer — B. Du Vivier 

— Beaufort — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Bachelier Prof, 
en titre. — M. Lépicié Prof, par supplément. — Il est resté 
7 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 25 Janvier, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. De Launay, Graveur, Agréé. — 2; 2j. — Le Sieur 
Nicolas de Launay, Graveur, né à Paris, âgé de 3j ans, pré- 
senté par M. Cochin, Secrétaire, a fait voir de ses ouvrages 
pour être agréé. Après avoir pris les voix à l'ordinaire et 
reconnu sa capacité, l'Académie a agréé sa présentation. Il 
a été arrêté qu'il gravera, pour sa réception, les portraits 
de M. De Troy le fils et de M. Le Clerc. 

Lettre. — Le Secrétaire a fait lecture d'une lettre de 
compliment, adressée à l'Académie par M. Aujolles Pages, 
Directeur de l'Ecole Académique établie à Poitiers. 

M. Caffiéri change de mois, ainsi que M. Doyen. — 
M. Caffiéri, Professeur, a demandé à changer son mois de 
suplément, c'est-à-dire à présider le mois de Septembre au 
lieu de celui de Mars. Ce mois de Septembre étant cy 
devant échu à M. Vien, Professeur, absent, l'Académie a 
accordé que M. Caffiéri prendrait le mois de Septembre. 



1777] 25 7 

Et M. Doyen, Professeur, a demandé à exercer ce mois 
de Mars pour son mois de suplément, à la place de celui 
de Juin, qui lui étoit échu, ce qui a été pareillement 
accordé. 

Pierre — Lemoyne — J. Bachelier — Dan- 
dré-Bardon — Constou — Bergeret — Belle 

— Halle — Aile grain — Gabriel — L. Lagre- 
nèe — Pajou — Vanloo — Caffiéri — D'Hue^ 

— Doyen — Briard — Brenet — Gois — 
Mouchy — Lépicié — Bridan — Du Rameau 

— J. J. Lagrenée — M. A. Challe — Char- 
din — De la Tour — Renou — Demachy — 
Le Clerc — Boi^ot — Voiriot — Lempereur 

— B. du Vivier — Berruer — Beaufort — 
Taraval — Jollain. 



M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Halle Prof, en 
titre. — M. Allegrain Prof, par suppl. 

Aujourd'huy, samedi I er Février, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lecture. — Pour remplir la séance, le Secrétaire a fait 
lecture du treizième Chant de l'Iliade d'Homère. 

Lemaire Modèle. — L'Académie a arrêté pour Modèle 
le nommé Nicolas-Paul Lemaire, Grenadier des Gardes 
Françoises. 

Pierre — Lemoyne — Dandré-Bardon — 
Halle — Pajou — L. Lagrenée — Bergeret 

— Gabriel — Van Loo — Doyen — D'Hue^ 

— Brenet — Lépicié — Bridan — Du Rameau 

— Chardin — Demachy — Le Clerc — Voi- 
riot — Renou — Beaufort — B. Du Vivier — 
De Wailly — Cochin. 



VIII 



t? 



258 [i777 

M. Pierre Direct. — M. Le Moyne, Rect. — M. Halle Prof, en 
titre. — M. Allegrain Prof, par suppl. — Il est resté 7 jet- 
tons. 

Aujourd'huy, samedi 22 Février, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Indication du jour pour les esquisses. — Il a été proposé 
de désigner le jour auquel il sera donné aux Elèves un 
sujet pour les esquisses que doivent faire ceux qui se pro- 
posent de concourir aux Grands Prix, dont le choix se 
fera pour être admis à concourir à l'épreuve des acadé- 
mies, peintes ou modelées d'après nature. Sur quoy il a été 
observé qu'il seroit à souhaiter que ce jour fût reculé, afin 
que la saison, étant plus avancée, pût être moins rigou- 
reuse et que, pour cet effet, la première assemblée du 
mois de Mars fût remise au samedi 8 de Mars, ce qui a été 
arrêté, et le sujet des esquisses sera donné le mercredi, 
5 de ce même mois. 

Cours d'Anatomie annoncé. — M. Sue, Professeur d'Ana- 
tomie, a annoncé qu'il commenceroit son Cours d'Anato- 
mie le lundi 3 de Mars. Les Élèves seront avertis de s'y 
rendre. 

Acquisition d'une planche gravée. — L'Académie a autho- 
risé M. le Trésorier à faire l'acquisition de la planche 
gravée d'un portrait de M. Gillot { . 

Pierre — Halle — Pigalle — Coustou — 
Dandré-Bardon — Gabriel — Allegrain — 
L. Lagrenée — Belle — Pajou — Van Loo 

— J. Bachelier — Doyen — Caffiéri — 
D'Hue\ — Brenet — Lepicié — J. J. Lagre- 
née — Du Rameau — Mouchy — Chardin — 
J. P. Le Bas — Le Prince — Demachy — 
Le Clerc — Beaufort — Pérignon — Voiriot 

— Lempereur — Berruer — B. Du Vivier — 
Renou. 

1. Gravé par J. Aubert, n° 1750 du Catalogue de la Chalco- 
graphie. 



17771 25 9 

M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — M. Pajou Prof, 
en titre. — ■ M. Doyen Prof, par supl. 

Aujourd'huy, samedi 8 Mars, l'Académie s'est assemblée 
pour juger les esquisses des Élèves qui se sont présentés 
pour concourir aux Grands Prix. 

Élèves admis à concourir à l'épreuve des académies. — 
L'Académie, après avoir vu les esquisses des Élèves, a 
admis à l'épreuve des académies peintes et modelées d'après 
nature, entre les Peintres, les nommés Périn , Sévin, 
S 1 Ours, Boileau, Sallos et Giroust, et, entre les Sculpteurs, 
les nommés : Collet, Susanne, Larmié, De Seine, Lorta 
et Desmures, pour commencer le lundi 10 Mars et conti- 
nuer jusqu'au mercredi 12 inclusivement, et pareillement, 
entre les Peintres, les nommés Lionais, D'Afrique, Bou- 
gon, Bigant, Chaise et De Marne, et, entre les Sculpteurs, 
les nommés Le Sueur, La Marie, Landragin, Bacarit, 
Hérault et Du Val, pour être admis à la même épreuve le 
jeudi suivant jusqu'au samedi i5 inclusivement, et ces 
académies seront jugées à l'assemblée du samedi 22 de 
ce mois. 

Acquisition de planches d'après Antoine Coypel. — 
L'Académie a authorisé M. le Trésorier à faire l'acquisi- 
tion de deux planches, gravées par M. Tardieu, le père, 
d'après M- Antoine Coypel, dont les sujets sont la Colère 
d'Achille et les Adieux d'Hector et d'Andromaque '. 

Pierre — /. Dumont le Rom. — Coustou — 
Lemoyne — Pajou — L. Lagrenée — Halle 

— Le Ch" de Valory — Belle — D'Hué? — 
Doyen — Lépicié — Brenet — Briard — Du 
Rameau — Mouchy — /. J. Lagrenée — Bri- 
dan — Gois — /. P. Le Bas — Chardin — 
Le Prince — Renou — Beau/ort — Demachy 

— Le Clerc — Cochin. 

1. Chalcographie du Louvre; n° s 597-8. — Les deux tableaux 
au Musée de Tours; premier envoi. 



2Ôo [ r 777 

M. Pierre Direct. — M. Le Moyne Rect. — iM. Pajou Prof, en 
titre. — M. Doyen Prof, par supl. — Il est resté 9 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 22 Mars, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la lecture des délibé- 
rations arrêtées pendant le Quartier et le jugement des 
académies faites pour concourir aux Grands Prix. 

Médailles accordées. J re .• Duval, S.; 2 e .• Borel, P.; 
3 e : Watteau, P. — Avant la séance, MM. les Officiers en 
exercice, conjointement avec MM. les Directeurs, Rec- 
teurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les 
Prix qui sont donnés tous les trois mois sur les acadé- 
mies des Elèves, ont accordé 

la première Médaille à Duval, S., 

la seconde à Borel, P., 

et la troisième à Watteau, P. 

Elèves admis à l'épreuve des académies et au Concours 
des Prix. L'Académie a -nommé, dans la Peinture : Périn, 
Sévir., S 1 Ours, Sallos, Giroust, Bougon et Bigaulî ; dans 
la Sculpture : Collet, Susanne, Larmié, Lorta, Desmures, 
Lamarie et Bacarit. — L'Académie, après avoir vu les 
académies, peintes et modelées par les Elèves d'après 
nature, jointes avec les esquisses qu'ils avoient faites, afin 
de concourir aux Grands Prix, a admis, dans la Peinture : 
Périn, Sévin, S 1 Ours, Sallos, Giroust, Bougon et Bigaut, 
et dans la Sculpture : Collet, Susanne, Larmié, Lorta, 
Desmures, Lamarie et Bacarit. 

M. Brenet prie l'Académie de le dispenser d'exercer 
pour M. Falconnet ; M. Bridan y suplée. — M. Brenet a 
prié l'Académie de vouloir bien le dispenser d'exercer le 
mois d'Avril prochain, où il devoit suppléer, en qualité de 
Professeur, à la place de M. Falconet, absent. L'Académie 
a nommé, à son rang, M. Bridan, pour remplir cet exercice. 
Concours des places fixés aux premiers jours d'Avril. — 
Il a été arrêté que, dans les premiers jours du mois dAvril, 
les Élèves concourreront pour les places de l'Ecole, ainsi 
qu'il est d'usage. 



1777] 2Ô1 

MM. Pajou et Doyen nommés pour rendre visite à 
M. Vanloo malade. — L'Académie a prié M. Pajou et 
M. Doyen, Professeurs, de vouloir bien faire, de la part 
de la Compagnie, une visite à M. Vanloo, qui est malade. 
Lecture des délibérations du Quartier. — En terminant 
la séance, le Secrétaire a fait lecture des délibérations 
arrêtées pendant le Quartier. 

Pierre — Lemoyne — Pajou — Voiriot — 
Caffiéri — Doyen — L. Lagrenée — Gabriel 

— D'Hue^ — J. Bachelier — Halle — Aile- 
grain — Jollain — Belle — Berruer — Lépi- 
cié — Brenet — Briard — Bridan — B. Du 
Vivier — Du Rameau — Gois — J. J . La- 
grenée — Mouchy — M. A. C halle — Char- 
din — Vernet — Le Bas — Taraval — 
Demachy — Le Clerc — Renou — Boi^ot — 
Le Vasseur — Bellengé — Valade — Robert 

— Le Comte — Guérin — Beaufort. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. Bridan Adj. à Prof, 
pour M. Falconet. — M. Halle Prof, par suplément. — M. Re- 
nou pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, [samedi] 5 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Lecture d'une lettre de M. le Comte d'Angiviller. — Le 
Secrétaire a fait lecture d'une lettre de M. le Comte d'An- 
giviller adressée à M. Pierre et datée de ce jour. 

M. le Directeur général se plaint d'avoir vu chez le Roy 
de l'ouvrages de ses Sculpteurs, sans qu'il en ait été pré- 
venu, ni que ces mêmes Sculpteurs eussent fait pour leur 
présentation aucune démarche auprès de lui, Directeur 
général de ses Bàtimens. Il ajoute que, désirant produire 
auprès de Sa Majesté ses Artistes, il a lieu de se plaindre 
de ce qu'ils ne se sont point adresés à lui. Il compte que, 
d'après cette lettre, il n'y aura aucun d'eux qui, dans pareille 



2Ô2 [*777 

circonstance, ne suive cette voie, qui est la seule qu'ils 
doivent prendre. 

M. Challe, Professeur de Perspective, a demande' à 
l'Académie de s'absenter pour sa santé. L'Académie a 
acquiescé à sa demande. En conséquence, M. Le Clerc 
exerce pour M. Challe. 

Visite à M. Vatiloo. — M. Pajou, député avec M. Doyen, 
de la part de l'Académie, pour s'informer de la santé de 
M. Vanloo, a témoigné combien M. Vanloo avoit été sen- 
sible à cette marque de sa bienveillance. 

Pierre — Jeaurat — Bridan — Lemoyne 

— Dandré-Bardon — Gabriel — Bergeret — 
L. Lagrenée — Halle — J. Bachelier — 
D'Hueq — Pajou — Lépicié — Brenet — 
/. J. Lagrenée — Gois — Mouchy — M. A. 
Challe — Chardin — Demachy — Le Clerc 

— Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. Bridan Adj. à Prof. 

pour M. Falconet. — M. Halle Prof, par suplément. — Il est 

resté 7 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 26 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Ordre de Saint-Michel accordé à M. Coustou. — En 
ouvrant la séance, M. le Directeur a annoncé à la Compa- 
gnie la faveur que Sa Majesté vient d'accorder à M. Cous- 
tou, Recteur, en le nommant Chevalier de son Ordre de 
Saint-Michel et en lui donnant la permission de le porter 
avant sa réception. Monsieur le Comte d'Angiviller, Direc- 
teur et ordonnateur général des Bâtimens du Roy, a bien 
voulu aller annoncer lui-même ce bienfait à M. Coustou, 
retenu au lit par sa maladie. L'Académie a témoigné une 
vive satisfaction de cet honneur accordé à un Membre pour 
lequel Elle a la plus grande estime, et Elle a prié M. Le- 
moyne et M. Gabriel de vouloir bien lui faire visite de sa 



1777] 2 63 

part, lui témoigner l'intérêt qu'Elle porte à sa santé et lui 
faire compliment. 

Réception de M, Cathelin. (En marge les chiffres 26 
et 4.) — Le Sieur Louis-Jacques Cathelin, Graveur, agréé 
le 2 5 Juin 1774, né à Paris, a présenté le portrait gravé de 
M. l'Abbé Terray, Ministre, cy devant Controlleur général 
des Finances et Directeur et ordonnateur général des 
Bâtimens du Roy, ouvrage qui avoit été ordonné à 
M. Cathelin pour sa réception. Les voix prises à l'ordinaire, 
l'Académie a reçu et reçoit le Sieur Cathelin Académi- 
cien, pour avoir séance dans ses assemblées et jouir des 
privilèges, prérogatives et honneurs attribués à cette qua- 
lité, à la charge d'observer les Statuts et Règlemens de 
l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant serment entre les 
mains de M. Pierre, Premier Peintre du Roy et Directeur. 
Éloge du tombeau du Maréchal de Saxe. — Ensuitte, le 
Secrétaire a fait lecture d'un manuscrit de M. Dandré- 
Bardon, Adjoint à Recteur, intitulé : « Description histo- 
rique et pittoresque du mausolée de Maurice, comte de 
Saxe et Maréchal de France, sculpté par M. Pigalle, 
Adjoint à Recteur, etc. » Dans cet ouvrage, M. Dandré- 
Bardon fait un éloge judicieux et instructif de ce beau 
monument, et l'Académie en a été très satisfaitte. 

Addition aux ouvrages de réception de M. Guay. — 
M. Guay, Graveur, Académicien, a ajouté aux morceaux 
qu'il avoit donnés pour sa réception ', plusieurs autres 
ouvrages qu'il a fait depuis, ce que l'Académie a reçu avec 
plaisir. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Lemoyne 
— Bridan — Lagrenée — Gabriel — Dandré- 
Bardon — Chardin — Halle — Allegrain — 
„, Belle — Pajou — J. Bachelier — Van Loo — 
Doyen — D'Hue% — Lépicié — Brenet — 
Du Rameau — Gois — /. J. Lagrenée — 

1. Voir 3o mars 1748, VI, p. 94, g5 et 97-8. 



264 [1777 

Mouchy — J. C. Roëttiers — Verneî — Le 
Bas — Bean/ort — Taraval — Jollain — 
Cathelin — Berruer — Demachy — Le Clerc 
— Renou — Boi^ot — Cochin. 



M. Pierre Direct, abs. — M. Jeaurat Rect. — M. Vanloo Prof, 
en titre. — M. Pajou Prof, par suplément. 

Aujourd'huy, samedi 3 May, l'Académie s'est assemblée 
pour les Conférences. 

Indication du Comité pour la capitation. — L'Académie 
a arrêté que, le samedy 3 1 de ce mois, M. le Directeur, 
MM. les anciens Directeurs, Recteurs et Adjoints à 
Recteur, les Professeurs en exercice, et, à tour de rôle : 
dans les Professeurs, M. Allegrain ; dans les Adjoints à 
Professeur, M. D'Hueq; dans les Conseillers, M. Dema- 
chy; M. Chardin, ancien Trésorier, les Secrétaires, et, 
dans les Académiciens, M. Robert., s'assembleront dans 
l'Académie, à neuf heures du matin, pour régler le rôle de 
la capitation de la présente année, ainsi que pour la red- 
dition des comptes de l'année 1776. 

Proposition concernant les Médailles. — Ensuitte le 
Secrétaire a ouvert une proposition à la Compagnie. Il a 
observé que, l'établissement d'une seconde Ecole ayant 
plus que doublé le nombre des Élèves de l'Académie, il 
paroistroit nécessaire de multiplier leurs encouragemens, 
comme de doubler le nombre des Médailles, qui leur sont 
accordées tous les trois mois sur leurs académies, dessi- 
nées ou modelées d'après nature, d'autant plus que la 
somme que le Roy a accordée pour cet objet est suffisante. 

L'Académie a remis à délibérer et à statuer sur cette 
proposition dans les assemblées suivantes. 

Mort de M. Fessard, Graveur, Agréé, décédé le ... de 
ce mois. 

Jeaurat — J. Du Mont le Rom. — Van Loo 



1777] 2Ô5 

— Halle — D'Hue^ — Pajou — Gois — Bri- 
dait — Lépicié — Brenet — J. J. Lagrenée — 
Chardin — Demachy — Le Clerc — Renou 

— Bellengé — Beaufort — Hîlet — Cochin. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. Vanloo Prof, en 
titre. — M. Pajou par suplément. — Renou Secret, pour 
M. Cochin. — Il est resté 6 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3i May, l'Académie s'est assem- 
ble'e à l'ordinaire. 

Le Sieur Vincent, Peintre d'Histoire, Agréé, i n[on\. — 
En ouvrant la séance, M. Lagrenée aîné a présenté à la 
Compagnie le Sieur François André Vincent, de Paris, 
aspirant, Peintre d'Histoire, qui a fait voir ses ouvrages 
pour être agréé. Après avoir pris les voix à l'ordinaire et 
reconnu sa capacité, i' Académie a agréé sa présentation. 
M. le Directeur lui ordonnera ce qu'il doit faire pour sa 
réception. 

Lecture d'une lettre de M. le Comte d'Angiviller relati- 
vement à l'agrément du Sieur Vincent. — Ensuitte le 
Secrétaire a fait lecture d'une lettre de M. le Comte d'An- 
giviller, adressée à M. Pierre, en datte du 29 du présent, 
dans laquelle il lui témoigne son regret de ne pouvoir se 
rendre à lAcadémie pour être témoin de la manière hono- 
rable dont il espère que sera agréé le sieur Vincent. Il 
ajoute qu'il lui est doux de voir les enfans de l'Académie 
venir prendre place à côté de leurs Maîtres, et il marque 
le désir qu'il a de voir les jeunes gens donner à la Com- 
pagnie plus souvent cette satisfaction. 

Le Sieur Lavallée, dit Poussin, ancien Pensionnaire du 
Roy, obtient la Croix de Malthe, à la solicitation de M. de 
Breteuil. — M. Pierre a informé l'Académie que M. de 
Breteuil avait fait décorer de la Croix de Malthe le 
S r Lavallé, dit Poussin, ancien Pensionnaire du Roy à 
Rome. Considérant que cette distinction étoit en général 



266 [ J 777 

honorable pour les Arts, l'Académie a décidé, quoique le 
Sieur de Lavallée ne lui appartienne qu'à titre d'Élève, 
que ce fait seroit inscrit sur les Registres. 

Rapport du Comité du matin pour le vote de la capita- 
tion et la reddition du compte de l'année 1776. — Le 
Secrétaire a rapporté que, M. le Directeur, MM. les anciens 
Directeurs, Recteurs, Adjoints à Recteur et Officiers, 
nommés, par la précédente délibération, pour établir le 
rôle de la capitation de la présente année, s'étant assem- 
blés le matin du même jour, le rôle a été dressé et arrêté 
par lesdits Commissaires nommés à cet effet. Copie en a 
été délivrée à M. le Trésorier pour être par lui pourvu au 
recouvrement des sommes y imposées et à leur employ à 
l'acquit des droits dus au Roy et autres dépenses néces- 
saires à l'entretien de lAcadémie. 

Ensuitte il a procédé à l'examen et à la reddition des 
comptes de l'exercice de M. Coustou, Trésorier, pendant 
l'année 1776. Sur le rapport qui a été fait par lesdits Com- 
missaires, l'Académie a approuvé le rôle de la capitation 
et l'arrêté du compte. 

Les planches gravées au profit de l'Académie fixées à 
4,000 l. et à 2,000 l. pour ceux qui les feront pour leurs 
réceptions. — En outre, sur la représentation qui a été faite 
au même Comité par M. Coustou de la modicité du prix de 
deux mille livres pour les planches gravées au profit de 
l'Académie, et de la lenteur que cette modicité aportoit 
dans l'exécution, le Comité a cru qu'il seroit à propos que 
chaque planche fût payée, doresnavant et quant à présent, 
aux Graveurs la somme de quatre mille livres, excepté à 
ceux qui les feroient pour leurs morceaux de réception. 
Ceux-cy n'auroient alors à prétendre de l'Académie que la 
somme de deux mille livres. L'Académie a ratifié la déci- 
sion du Comité. 

M. Pigalle et M. Lagrenée ï é députés pour s informer 
de la santé de M. Le Mqyne, Recteur. — L'Académie, 
informée delà maladie de M. LeMoyne, Recteur, a chargé 



1777] 2(5 7 

M. Pigalle, Adjoint à Recteur, et M. Lagrenée l' é , Profes- 
seur, de le visiter de sa part et lui témoigner l'intérêt 
qu'Elle prend à sa santé. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Jeaurat 

— Van Loo — Pigalle — L. Lagrenée — 
Dandré-Bardon — Soufflot — Le B. de Besen- 
val — Caffiéri — Belle — Pajou — Halle — 
Aile grain — D'Hueq — J. Bachelier — Doyen 

— Bridan — Lépicié — Brenet — Briard — 
Mouchy — Du Rameau — Gois — J. J . La- 
grenée — J. C. Roëttiers — Chardin — Ver- 
net — /. P. Le Bas — i — Demachy — 
Cochin — Le Prince — Le Clerc — Valade 

— Levasseur — Robert — Beaufort — Voi- 
riot — Le Comte — P. L'Enfant — B. Du- 
vivier — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. Caffiéri Prof, en 
titre. — M. Bachelier Prof, par supl. — M. Renou Secret, pour 
M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 7 Juin, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Raport de la Deputation faite à M. Le Moyne relative- 
ment à sa maladie. — En ouvrant la séance, M. Lagrenée 

1. Je crois lire Fem \ vien (Femme Vien?). Ce serait alors la 
signature de Marie-Thérèse Reboul, mariée à Vien le 10 mai 
1757 (Jal, p. 1266) et reçue à l'Académie le 3o juillet 1757 {Pro- 
cès-verbaux, VII, 40). Vien en était membre depuis le 3o mars 
1754. Comme il était Directeur de l'Académie de France à Rome, 
il faudrait supposer que sa femme était restée à Paris et que sa 
signature de 1777 serait la marque d'une visite d'adieu à l'Aca- 
démie au moment où elle aurait été le rejoindre. Comme je n'en 
sais rien, je n'affirme ni les suppositions de ce commentaire, ni 
la lecture elle-même. La signature a l'air bien écrite, et l'on fait 
plus qu'hésiter sur sa lecture. Inutile de dire que ni avant ni 
après on ne la retrouve, et qu'on manque de points de compa- 
raison. 



268 L J 777 

l'é, Professeur, député, conjointement avec M. Pigalle, 
Adjoint à Recteur, de la part de la Compagnie pour s'in- 
former de la santé de M. Lemoyne, Recteur et ancien 
Directeur, a raporté qu'ils lui avoient rendu visite en son 
nom, et que M. Lemoyne avoit paru très sensible à cette 
attention de la part de la Compagnie. 

Les quatre premiers cahiers des « Différentes Vues de la 
Sitisse, » présentés à l'Académie par M. Cochin, an nom de 
Messieurs Née et Masquelier , Graveurs. — Ensuitte 
M. Cochin, Conseiller et Secrétaire de l'Académie, a pré- 
senté quatre premiers cahiers d'estampes des différentes 
Vues de la Suisse, faisant partie du projet immense de 
donner au public les sites les plus intéressants et de la 
Suisse et de l'Italie. Lesdits sieurs Née et Masquelier, par 
une lettre écrite à M. Cochin, et dont il a fait lecture, 
témoignent le désir qu'ils ont que l'Académie daigne en 
agréer l'hommage, comme une preuve de leur respect et 
de leur tendresse filiale pour cette mère commune des 
Arts ; ils ajoutent que, comme un père ne peut deffendre 
à ses enfants de l'aimer, ils espèrent que l'Académie ne 
leur en voudra pas de rechercher sa bienveillance, en atten- 
dant que, sur des travaux d'un autre genre, Elle les ait 
jugés dignes de les associer à sa gloire. L'Académie a agréé 
leur hommage avec bienveillance, et le Secrétaire leur en 
fera part. 

Choix de l'Officier préposé à l'arrangement du Sallon 
remis à la prochaine assemblée. — Le Secrétaire a rappelle 
au souvenir de l'Académie que, le temps de l'exposition du 
Salon approchant, il étoit bon de s'occuper du choix de 
l'Officier qui seroit chargé de l'arrangement des tableaux; 
il a été arrêté que ce choix se feroit à la prochaine 
assemblée. 

M. Pierre chargé par la Compagnie de proposer à M. le 
Comte d ' Angiviller une augmentation de Médailles. — Le 
Secrétaire a remis aussi sous les yeux de la Compagnie la 
proposition faite dans l'assemblée du 3 May dernier, celle 



17771 269 

de multiplier les encouragemens, en conséquence de l'éta- 
blissement de la seconde École du Modèle. L'Académie a 
prié M. Pierre, Directeur, de présenter à M. le Comte 
d'Angiviller les vœux de la Compagnie sur cet objet. 

N a . Il a été oublié de faire notte de la permission accor- 
dée à M. Dandré-Bardon de faire imprimer les descrip- 
tions des mausolées de Ms r le Dauphin et Madame la Dau- 
phine et de M. le Maréchal de Saxe. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Jeaurat 

— Caffiéri — Dandré-Bardon — Gabriel — 
Belle — L. Lagrenée — Halle — Pajou — 
J. Bachelier — Brenet — D'Hae^ — Van Loo 

— Bridan — Lépicié — Gois — J. J. Lagre- 
née — Mouchy — J. P. Le Bas — Le Clerc 

— Demachy — Chardin — Cochin — Voiriot 

— Beaujort — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. Caffiéri Prof. — 
M. Bachelier Prof, par suplément. — M. Renou Adj. exer. 
pour M. Cochin. — Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 28 Juin, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la relevée du Quar- 
tier et la lecture des délibérations prises pendant ce 
temps. 

Médailles du Quartier. 2 e : Hoyer, P.; 2 e .- Hérault S.; 
3 e : Lucas, S. — Avant la séance, MM. les Officiers en 
exercice, conjointement avec MM. les anciens Directeurs, 
Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les 
Prix qui sont accordés tous les trois mois sur les figures 
académiques des Élèves, ont accordé 
une seconde à Hoyer, P., 
une seconde à Hérault, S., 

et une troisième à Lucas, S. — La première a été mise 
en réserve et accordée au Quartier suivant. 

M. Ménageot Agréé. — / n[on]. — En ouvrant la séance, 



2 7 [1777 

M. La Grenée l' é a présenté à la Compagnie le Sieur 
François Guillaume Ménageot, aspirant, Peintre d'Histoire, 
né à Londres de parens François, âgé de 32 ans, qui a fait 
aporter de ses ouvrages pour être agréé. Après avoir pris 
les voix à l'ordinaire et reconnu sa capacité, l'Académie a 
agréé sa présentation. M. le Directeur lui ordonnera ce 
qu'il doit faire pour sa réception. 

Mort de M. Milet Francisque. — Ensuitte, le Secrétaire 
a notifié la mort de M. Milet Francisque, Académicien, 
Maître à dessiner des Pages de la Reine, décédé le 16 à 
Versailles, dans la quatre-vingtième année de son âge. 

Lettre de M. le Directeur général pour le Sallon. — Après, 
le Secrétaire a fait lecture d'une lettre de M. le Comte 
d'Angiviller, Directeur général, adressée à M. Pierre, 
Directeur, par laquelle il informe l'Académie que l'inten- 
tion de Sa Majesté est qu'il y ait cette année exposition de 
tableaux et modèles aux temps accoutumés. 

Il ajoute qu'il aprend que le départ de M. Vien K a mis 
l'Académie dans le cas de jetter les yeux sur quelqu'un 
pour présider à l'arrangement du Sallon, et que M. Lagre- 
née l' é , Professeur, a témoigné qu'il s'en chargeroit volon- 
tiers; il approuve son zèle. 

Ensuite, relativement aux vœux de la Compagnie qui lui 
ont été présentés par M. Pierre, par rapport à l'augmen- 
tation des Médailles, il paroît, sans s'arrêter à aucun projet 
déterminé, ne pas adopter celui de trop de récompenses, 
qui par là perdroient de leur prix; il semble incliner pour 
que le surplus de la somme destinée aux Médailles soit 
apliqué à des secours utiles à ceux des Elèves qui, man- 
quant de fortune, annonceroient des mœurs et des talens. 

M. Gois exercera pour M. Briard, en t[itre] , et 
M. Lagrenée le jeune pour M. Vien. — M. Briard, Pro- 
fesseur, a fait demander par M. Doyen la permission, vu 

1. Il était à Rome comme Directeur de l'Académie de France 
depuis 1775. 



17771 2 7* 

ses travaux actuels, de ne point exercer le mois prochain. 
En conséquence, l'Académie, acquiesçant à sa demande, a 
nommé M. Gois , Adjoint, pour professer à sa place, et 
M. La Grenée, aussi Adjoint, pour exercer en suplément 
pour M. Vien, actuellement à Rome. 

Lecture des délibérations remise. — La lecture des déli- 
bérations a été remise à la première assemblée. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Caffiéri 

— Jeaurat — Pi galle — Berger et — Aile- 
grain — L. Lagrenée — Dandré-Bardon — 
Belle — J. Bachelier — Halle — D'Hue^ — 
Lépicié — Bridan — Du Rameau — Gois — 
Brenet — J. J. Lagrenée — Sue — J. C. 
Roëttiers — Chardin — De La Tour — Ver- 
net — Julliar — J. P. Le Bas — Demachy 

— Le Clerc — Le Vasseur — Guérin — Bel- 
lengé — Berruer — Voiriot — Beaufort — 
Taraval — B. Du Vivier — Jollain — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. Recteur. — M. Gois Adj. 
à Prof, en titre pour M. Briard. — M. La Grenée le jeune en 
supl. pour M. Vien. — M. Renou Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 5 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

En ouvrant la séance, conformément aux articles 9, 1 1 
et 25 des Statuts, qui établissent la liberté que l'Académie 
conserve de changer quelques-uns de ses Officiers, si Elle 
le juge à propos, l'Académie a arrêté qu'il n'y auroit pas 
de mutation. 

M. Caffiéri fait présent du portrait de Philippe Caffiéri, 
son ayeul, parent de M. Charles Le Brun, Premier Peintre 
du Roy, et [de] celui d'André Bonis. — Ensuite le Secré- 
taire a fait lecture d'un Mémoire historique, dans lequel 
M. Caffiéri, Professeur, suplie l'Académie d'accepter le 
portrait de Philippe Caffiéri, son ayeul, l'ami et l'allié de 



272 [i777 

Charles Le Brun, Premier Peintre du Roy, et celui d'An- 
dré Boiiis, Peintre et Conseiller de cette Académie, mort 
en 1 740, peint par lui-même avec sa première femme, tante 
maternelle de M. Caffiéri. L'Académie les a accepté avec 
reconnoissance, comme un nouveau témoignage de l'affec- 
tion de cet Officier pour la Compagnie. M. Caffiéri a en 
outre prouvé, dans ce mémoire, qu'il étoit le plus proche 
parent de M. Le Brun résidant dans cette capitale. Quoique 
les talens qui ont fait monter M. Caffiéri au grade de Pro- 
fesseur soient ses premiers titres aux yeux de l'Académie, 
et les seuls dont Elle puisse connoître, cependant Elle a 
apris avec plaisir qu'Elle possédoit en lui un descendant 
de M. Le Brun, ce grand homme qui, n'ayant pu délivrer 
totalement les Arts du joug de la Maîtrise, a du moins le 
premier, en formant une Académie, procuré aux talens 
distingués cette liberté honorable, qu'il étoit réservé sans 
doute à M. le Comte d'Angiviller, plus de cent ans après, 
d'obtenir pleine et entière pour tous les Artistes. 

Lecture d'un manuscrit de M. Dandré-Bardon sur les 
Allégories, et Approbation de l'Académie. — Après, le Secré- 
taire a lu un manuscrit de M. Dandré-Bardon, Adjoint à 
Recteur, qui a pour titre : « Apologie des Allégories intro- 
duites dans les Galeries du Luxembourg et de Versailles, 
ou examen de quelques réflexions critiques de M. l'Abbé 
Du Bos sur les Allégories. » L'Académie en a entendu la 
lecture avec plaisir ; Elle y a remarqué partout une discus- 
sion honnête et judicieuse, telle qu'on devoit l'attendre de 
M. Dandré-Bardon vis-à-vis un adversaire du mérite de 
M. l'Abbé Du Bos et Elle lui en a témoigné toute sa satis- 
faction en lui promettant de jouir du privilège à Elle accordé 
par l'Arrest du Conseil du 28 Juin 17 14. 

Lecture des délibérations du Quartier précédent. — Lec- 
ture des délibérations du Quartier précédent a été faitte, 
comme il avoit été arrêté dans la dernière assemblée. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Dandré- 
Bardon — Gois — Halle — L. Lagrenée — 



17771 2 7 3 

Pajou — J. Bachelier — Bridan — Caffiéri 

— D'Hueç — Lépicié — Brenet — /. J. 
Lagrenée — Mouchy — Chardin — Demachy 

— Le Clerc — Taraval — Voiriot — Beau- 
fort — D'Hueç (une seconde fois) — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. Recteur. — M. Gois Adj. 
Prof, pour M. Briard. — M. La Grenée le jeune en supplé- 
ment pour M. Vien. — M. Renou Secrétaire pour M. Cochin. — 
Il est resté 6 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 26 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. Houdon, S., reçu. — En ouvrant la séance, M. Pi- 
galle, Adjoint à Recteur, a présenté à la Compagnie le 
sieur Jean-Antoine Houdon, Sculpteur, Agréé, né à Ver- 
sailles, qui a fait aporter le morceau qui lui avoit été 
ordonné pour sa réception, représentant Morphée. Les voix 
prises à l'ordinaire, l'Académie a reçu et reçoit le sieur 
Houdon Académicien, pour avoir séance dans ses assem- 
blées et jouir des privilèges, prérogatives et honneurs attri- 
bués à cette qualité, à la charge d'observer les Statuts et 
Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant ser- 
ment entre les mains de M. Pierre, Directeur. 

M. Barthélémy Agréé. — 3 n[on]. — Ensuite, M. Halle, 
Professeur, a présenté à la Compagnie le sieur Jean-Simon 
Barthélémy, de Laon, en Picardie, âgé de 34 ans. Après 
avoir pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capacité, 
l'Académie a agréé sa présentation. M. le Directeur lui 
ordonnera ce qu'il doit faire pour sa réception. 

Mort de M. Coustou. — Le Secrétaire a notifié la mort 
de M. Guillaume Coustou, Chevalier de l'Ordre du Roy, 
Sculpteur, Recteur et Trésorier de cette Académie, Garde 
de la salle des Antiques, décédé en cette ville le i3 de ce 
mois. A peine M. Coustou a-t-il eu fini le tombeau de feu 
Mgr le Dauphin et de M me la Dauphine, le morceau le plus 
vm 18 



2/4 [i777 

beau et le plus considérable qui soit sorti de ses mains; à 
peine en a-t-il reçu la récompense honorable par le cor- 
don de Saint-Michel, qui lui a été donné, par ordre du 
Roy, par M. d'Angiviller, en présence de M. le Comte de 
Falkensthein', qu'il a terminé sa carrière dans la soixante 
et unième année de son âge. 

Il a assés vécu pour sa gloire et trop peu pour en jouir 
aux yeux de l'Académie, de sa famille et de ses amis qui le 
regretteront toujours. 

Remis à procéder à la nomination des Officiers à la fin de 
Septembre. M. Halle nommé Trésorier. — Il a été remis à 
l'assemblée de la fin de Septembre de procéder aux Places 
des Officiers vacantes; mais, la Place de Trésorier ne pou- 
vant rester vacante jusqu'à ce temps, M. Halle, Professeur, 
ayant bien voulu se charger de cette fonction, l'Académie, 
le nommant par acclamation, lui a prouvé combien Elle 
étoit sensible au zèle qu'il montre pour la Compagnie. 

Comité pour l'examen des tableaux au g Aoust. — Il a 
été arrêté que le Comité pour l'examen des tableaux et 
modèles, qui seront exposés au Sallon, s'assemblera dans 
l'Académie, le samedi 9 du mois dAoust, à trois heures de 
relevée, et Elle a procédé à la nomination des Officiers qui 
doivent le composer. A MM. les Officiers en exercice, les 
anciens Directeurs, les Recteurs et Adjoints à Recteur, 
Trésorier et Secrétaire, qui sont de tous les jugemens, Elle 
a joint, par la voix du sort, M rs Halle, Allegrain, Pajou, 
M. Bachelier, M. Caffiéri, M. Doyen, dans les Profes- 
seurs; MM. D'Hue^ et Du Rameau, dans les Adjoints à 
Professeur; MM. De la Tour et Le Bas, dans les Con- 
seillers. 

Les Graveurs doresnavant agréés et reçus le même jour. 
— En terminant la séance, il a été arrêté, à la pluralité des 
voix, que doresnavant les Graveurs seront agréés et reçus 
en un même jour. En conséquence, ils apporteront de leurs 

1. C'est-à-dire de l'Empereur Joseph II. 



1777] 2 7 b 

ouvrages, et, sur la vue desdits ouvrages, l'Académie 
jugera si Elle doit leur confier des tableaux à exécuter, et, 
lorsque les estampes seront finies, Elle procédera à leur 
réception. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Gois — 
Dandré - Bardon — Bergeret — Belle — 
D'Açaincourt — Allegrain — L. Lagrenée — 
Caffiéri — Pajou — D'Hue^ — Van Loo — 
J. Bachelier — Halle — Bridan — Mouchy 
— Du Rameau — Lépicié — Chardin — De 
la Tour — J. C. Roëtticrs — Vernet — /. P. 
Le Bas — Demachy — Le Clerc — Boi^ot — 
Berruer — Voiriot — Houdon — Taraval — 
Le Comte — Robert — B. Du Vivier — Bel- 
lengé — Beau/or t — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. Rect. — M. Belle Prof, en 
titre. — M. Vanloo Prof, en suplément. — M. Renou Sec. pour 
M. Cochin. 

Aujourd'hui , '2 Aoust, l'Académie s'est assemblée à 
l'ordinaire pour les Conférences. 

Lecture du manuscrit de M. Dandré-Bardon sur le mau- 
solée de M. le Dauphin et de M me la Dauphine. — Per- 
mission donnée d'imprimer. — Le Secrétaire a fait lecture 
d'un manuscrit de M. Dandré-Bardon, Adjoint à Recteur, 
ayant pour titre : « Mausolée de feu Mgr le Dauphin et de 
M me la Dauphine, sculpté par feu M. Coustou, Chevalier 
de l'Ordre du Roy, Recteur et Trésorier de cette Acadé- 
mie. » L'Académie a reconnu dans cette Description les 
excellens principes de l'art et le zèle qu'a toujours montré 
M. Dandré-Bardon à célébrer les talens de ses confrères. 
Elle lui a su d'autant plus de gré de son zèle que, dans cette 
Description, il rend justice à un Artiste dont la perte est 
encore récente et dont le souvenir lui sera toujours cher. 
En conséquence, Elle a permis à M. Dandré-Bardon de 



2JÔ [1777 

jouir du privilège à elle accordé par l'Arrcst du Conseil 

d'État du 28 Juin 1714. Cette lecture a rempli la se'ance. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Belle — 

Pigalle — Dandré-Bardon — D'Hueç — 

Pajou — Halle — L. Lagrenée — Van Loo 

— Caffiéri — Brenet — Lépicié — Bridan — 
J. J. Lagrenée — Mouchy — Chardin — Ver- 
net — J. P. Le Bas — Beaujort — Demachy 

— Le Clerc — Des Portes — Voiriot — Bel- 
lengé — Taraval — Beauvarlet — B. Du 
Vivier. 



M. Pierre Direcc. — M. Dumont le R. Rect. — M. Belle Prof, en 
titre. — M. Vanloo Prof, en suplément. — M. Renou Secret, 
pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 23 Aoust, TAcadémie s'est assem- 
blée, extraordinairement et par convocation générale, 
pour l'examen des tableaux et bas-reliefs qui concourrent 
aux Grands Prix. 

M. Callet Agréé. — 8 n[on], — M. de La Grenée l' é , 
Professeur, a présenté à la Compagnie le sieur Antoine 
Callet, de Paris, âgé de 35 ans, aspirant, Peintre d'His- 
toire, qui a fait aporter de ses ouvrages. Après avoir pris 
les voix à l'ordinaire et reconnu sa capacité, TAcadémie a 
agréé sa présentation. M. le Directeur lui ordonnera ce 
qu'il doit faire pour sa réception. 

M. Foucou Agréé. — S n[on\. — M. Caffiéri, Professeur, 
a présenté à la Compagnie le sieur Jean Joseph Foucou, 
de Riez en Provence', âgé de 34 ans, qui a fait aporter de 
ses ouvrages. Après avoir pris les voix à l'ordinaire et 
reconnu sa capacité, l'Académie a agréé sa présentation. 
M. le Directeur lui ordonnera ce qu'il doit faire pour sa 
réception. 

1 . Basses-Alpes, arr. de Digne. 



1777] 2 77 

M. Dandré-Bardon fait présent d'un petit volume. — 
M. Dandré-Bardon a fait présent à l'Académie d'un petit 
volume de sa composition, dédié à M. le Comte d'Angivil- 
ler, contenant l'apologie des allégories de Rubens et de 
Le Brun, et les mausolées sculptés par feu M r Coustou et 
M r Pigalle. L'Académie lui en a témoigné sa reconnois- 
sance. 

Les Prix non exposés. — Après l'examen fait des tableaux 
et bas-reliefs des Elèves qui ont concouru aux Grands 
Prix, l'Académie a arrêté qu'il n'en seroit accordé aucun, 
vu leur foiblesse, ni dans la Peinture, ni dans la Sculpture. 
En conséquence, lesdits tableaux et bas-reliefs ne seront 
point exposés à la fête de S 1 Louis dans les salles de 
l'Académie. 

Pierre — /. Du Mont le Rom. — Belle — 
Pigalle — Dandré-Bardon — Gabriel — Ber- 
geret — Soufflot — Halle — D' A^aincourt — 
Caffiéri — Aile grain — L. Lagrenée — Pa- 
jou — Van Loo — J. Bachelier — Briard — 
Bridan — D'Hue^ — Gois — Lépicié — Bre- 
net — Du Rameau — Mouchy — B. Du 
Vivier — Vernet — Demachy — Le Clerc — 
Berruer — Guérin — Beau/or t — Houdon. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. Rect. - M. Belle Prof, en 
titre. — M. Vanloo Prof, par suplément. — M. Renou pour 
M. Cochin. — Il est resté i3 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 3o Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Lecture de deux lettres de M. le Comte d'Angiviller à 
M. Pierre, la première sur une nouvelle distribution de 
pensions, la deuxième sur l'établissement d'une pension de 
dou^c Elèves instruits et nourris aux frais du Roy. — En 
ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture de deux 
lettres de M. le Comte d'Angiviller, écrites à M. Pierre, 



2 7 8 [1777 

Directeur. Dans la première, dattée du 1 1 de ce mois, il 
annonce une nouvelle distribution de pensions, occasionnée 
par la mort de M. Constou, et il y témoigne le désir qu'il 
a d'augmenter par la suite les récompenses accordées aux 
plus anciens et de porter jusqu'à deux milles liv. celles des 
quatre principaux et plus anciens Officiers de l'Académie. Il 
finit par informer l'Aca.démie que M. Pajou, Professeur, 
est nommé à la garde de la salle des Antiques qu'avoit 
M. Coustou. 

Dans la seconde lettre, dattée du 16, il déclare qu'en 
suprimant l'Ecole des Elèves protégés, il n'a pas entendu 
retrancher les secours que la munificence du Roy a accor- 
dés de tout temps à de jeunes artistes qui montrent des 
dispositions. Il informe l'Académie qu'il s'est arrêté de 
faire un choix de douze jeunes gens de naissance honnête, 
âgés au moins de 10 ans et au plus de i5, et à les placer, 
aux frais du Roy, dans une pension, où ils seront défrayés 
de nourriture et d'instructions. 

L'Académie a reconnu dans ces lettres le zèle infatigable 
de M. le Comte d'Angiviller à obtenir des bienfaits de Sa 
Majesté pour les Artistes et de maintenir en France les 
Arts dans toute leur splendeur. 

Le Concours de l'Expression fixé au ij Septembre jus- 
qu'au 27, jour de leur jugement. — Ensuitte, il a été arrêté 
que le Concours pour le Prix de l'étude des Têtes et de 
l'Expression, fondé par M. le Comte de Caylus, sera ouvert 
le mercredy 17 Septembre pour être jugé le samedy 27 du 
même mois. Cet exercice sera présidé par M. Doyen, Pro- 
fesseur, nommé à son rang. 

L'Académie a arrêté en outre, pour donner aux Élèves 
le tems de faire des études relatives et préparatoires, que le 
programme de l'Expression proposée, après avoir été 
choisie par le Professeur présidant cet exercice, sera affiché 
aux portes des Écoles huit jours devant l'ouverture du 
Concours. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Dandré- 



1777] 279 

Bardon — Belle — Gabriel — Bergeret — 
Halle — • Allegrain — Bridan — L. Lagrenée 

— J. Bachelier — Van Loo — Caffiéri — 
D'Hue^ — Lépicié — Brenet — Du Rameau 

— Gois — Mouchy — Chardin — J. P. Le 
Bas — Demachy — Le Clerc — Jeaurat de 
Bertry — Berruer — Voiriot — Taraval — 
Houdon — Renoa. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. Rect. — M. Allegrain 
Prof, en titre. — M. Caffiéri Prof, par suple'ment. — M. Renou 
Secret, pour M. Cocliin. 

Aujourd'huy, samedi 6 Septembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Procuration générale signée pour M. Halle, Trésorier. 
— En ouvrant la séance, M e Alexandre Richard Rousseau, 
Notaire au Ghâtelet, successeur de M e Dupré le jeune, a 
fait lecture à l'Académie de la procuration générale par 
Elle donnée à M. Halle, Trésorier, au lieu et place de 
M. Coustou pour les affaires de ladite Académie et percep- 
tion de ses revenus, et ladite procuration a été signée à 
l'instant par M r Pierre, Directeur, M r Dumont le Romain, 
Recteur, M. Dandré-Bardon, Adjoint à Recteur, M rs Alle- 
grain et Caffiéri, Professeurs, et M. Renou, Adjoint Secré- 
taire. 

Les Officiers à nommer pour la fin du mois. — L'Aca- 
démie a arrêté de nouveau qu'il seroit procédé à remplir 
les places vacantes d'Officiers à la prochaine assemblée, 
ainsi qu'il avoit déjà été décidé à celle du 26 Juillet der- 
nier, et, pour se conformer au Règlement fait à l'assem- 
blée du 27 Juillet 1776, présidée par M. le Comte d'Angi- 
viller, où il est dit que, lorsqu'il sera question de nommer 
des Adjoints à Professeur, on choisira alternativement un 
Peintre et un Sculpteur, il a été décidé que, le dernier 
Adjoint nommé ayant été tiré de la Classe des Sculpteurs, 



280 [1777 

l'Adjoint à élire sera pris dans celle des Peintres, et que 
l'exposition du Salon servira de concours, comme il est 
d'usage, et que MM. les Académiciens, aspirants à ce 
grade, seront dispensés d'aporter de leurs ouvrages. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Allegrain 

— Dandré-Bardon — Gabriel — Halle — 
L. Lagrenée — Belle — Pajou — Van Loo 

— Caffiéri — D'Hue^ — Brenet — Gois — 
Lépicié — Mouchy — /. J. Lagrenée — 
Demachy — Le Clerc — Bellengé — Beau- 
fort — Jollain — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. Rect. — M. Allegrain 
Prof. — M. Caffiéri Prof, par suplément — M. Renou Secrétaire 
pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 20 Septembre, l'Académie s'est 
assemblée, extraordinairement et par convocation générale, 
conformément aux intentions de M. le Comte d'Angiviller, 
Directeur et ordonnateur général des Bâtimens de Sa 
Majesté. 

Lecture des nouveaux Statuts et une Déclaration du Roy 
à ce sujet. — En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait 
lecture d'une lettre de M. d'Angiviller à M. Pierre, Direc- 
teur, en datte du jour d'hier 19 du présent, dans laquelle 
il annonce de nouveaux Statuts et une Déclaration du Roy 
à ce sujet. 

La Déclaration du Roy, donnée à Versailles le 1 5 Mars 
1777, registrée en Parlement le 2 Septembre de ladite pré- 
sente année, contenant douze articles; ensemble les Sta- 
tuts et Règlemens pour l'Académie Royale de Peinture et 
de Sculpture, contenant quarente articles, ont été lues par 
le Secrétaire. Comme lesdits Déclarations et Statuts réta- 
blissent et confirment non seulement les anciens privilèges 
et honneurs accordés à l'Académie, mais annoncent encore 
de nouvelles marques de la protection du Roy, toutes 



1777] 2gl 

grâces sollicitées auprès de Sa Majesté par le zèle et 
l'amour de M. d'Angiviller pour les Arts, l'Académie a 
arrêté qu'il seroit faite à M. le Directeur général une 
Députation pour lui en témoigner sa reconnoissance. Il a 
été arrêté en outre que, conformément aux ordres du Roy, 
le Secrétaire inscrira sur les Registres, à la suite de cette 
délibération, lesdits Déclarations et Statuts, et que la lettre 
de M. d'Angiviller sera aussi couchée sur les Registres. 

Mort de M. Charles Naîoire le 2 g Aoust, à Castel Can- 
dolpho*, près de Rome, âgé de y8 ans. — Le Secrétaire a 
notifié la mort de M. Charles Natoire, ancien Recteur et 
Directeur de l'Académie de France à Rome, décédé, le 
29 Aoust, à Castel Candolpho près ladite Ville de Rome, 
dans la soixante et dix-huitième année de son âge. 

Pierre — J . Du Mont le Rom. — Allegrain 

— Pigalle — Gabriel — Dandré-Bardon — 
Soufflot — L. Lagrenée — Halle — D'Alain- 
court — Belle — Caffiéri — Van Loo — 
D'Hueq — J. J. Lagrenée — Lépicié — Bri- 
dan — Du Rameau — Gois — Mouchy — 
Chardin — J. P. Le Bas — /. C. Roëttiers 

— De La Tour — Demachy — Le Clerc — 
Julliar — Porporati — Bellengé — Taraval 

— Wille — Guérin — Beaufort — Boi^ot — 
B. Du Vivier — Beauvarlet — Cathelin — 
Voiriot — Houdon — Berruer — Levasseur 

— Renou. 



Lettre de Monsieur le Comte d'Angiviller , écrite à 
M. Pierre, Directeur de l'Académie, le 1 g e Septem- 
bre i 777 . 

Vous savez, Monsieur, qu'une de mes premières vues, 
lorsque Sa Majesté m'eut confié l'administration de ses 

1. Castello Gandolfo, à quatre lieues de Rome. 



282 [i 7 77 

Bâtimens, fut de procurer à la Peinture et à la Sculpture 
la liberté dont elles auroient toujours dû jouir, comme 
tenant un des principaux rangs parmi les Arts libéraux. 
Cette espèce d'affranchissement étoit fort avancé, et j'ai 
lieu de croire qu'il auroit eu lieu, quand même Sa Majesté, 
par son Édit du mois de Mars 1776, n'auroit pas supprimé, 
avec les autres Communautés , celle de S 1 Luc. S. M. 
ayant jugé depuis à propos de rétablir les Communautés, 
d'après des principes tous différens de ceux qui les régis- 
soient, on a eu égard à mes représentations, en exceptant 
la Peinture et la Sculpture, en tant qu'arts, de la nouvelle 
création. Comme néanmoins cette disposition du Roy en 
faveur de ces Arts n'étoit pas énoncée d'une manière 
explicite, il m'a paru nécessaire de leur assurer, par des 
dispositions plus précises et plus motivées, le rang qu'ils 
doivent tenir, et par là mettre leur liberté absolument 
hors de l'atteinte que les révolutions dans la manière de 
penser auroient pu par la suitte lui porter. Comme enfin 
les Statuts, d'après lesquels l'Académie se régissoit, étoient 
fort anciens et composés, pour ainsi dire, de dispositions 
éparses, l'occasion m'a paru favorable pour en former une 
nouvelle rédaction, d'après ce que le laps de tems et la dif- 
férence des circonstances dévoient nécessairement y appor- 
ter de changemens. J'en ai, scrupuleusement et avec soin, 
pesé tous les articles, et je n'en ai sollicité l'expédition 
et l'enregistrement, à la suite de la Déclaration de Sa 
Majesté, qu'après m'être assuré, par une mûre réflexion, 
qu'ils tendent tous au bien des Arts, ainsi qu'à la prospé- 
rité de TAcadémie en particulier. 

Je joins icy, en conséquence, Monsieur, quelques exem- 
plaires de cette Déclaratien et des Statuts, qu'elle ordonne 
et renouvelle, pour que vous en fassiez faire la lecture, et 
que vous les fassiez enregistrer dans l'assemblée, que, sui- 
vant une lettre du iô de ce mois, vous avez convoquée 
extraordinairement pour demain. L'Académie y verra certai- 
nement avec une profonde reconnoissance les témoignages 



1777] 2 83 

expressifs de la bonté du Roy et de sa manière de penser 
sur les Arts. Le lustre que S. M. leur assure, par des 
expressions si précises et des marques si distinguées d'es- 
time, en rejaillissant sur ceux qui les exercent, peut for- 
mer époque dans leur histoire, et une des choses qui me 
flatte le plus dans l'administration que S. M. m'a confiée, 
est d'avoir été à portée de décider une sorte de révolution 
si favorable aux Arts. Je suis d'ailleurs convaincu que ce 
sera, pour les Artistes non seulement qui composent l'Aca- 
démie, mais encore pour tous ceux qui courront la noble 
carrière des Arts, un motif nouveau de faire des efforts 
puissants pour soutenir et augmenter la gloire que la 
Nation s'y est déjà acquise. 

Je dois observer à l'Académie que, quoique par l'arti- 
cle 37 des Statuts il soit dit que le jugement des Grands Prix 
se fera à la fin du mois de Juin, cependant, attendu les 
difficultés particulières qui s'opposent à ce que cette dis- 
position ait lieu en ce moment, S. M. veut bien en sus- 
pendre l'exécution. Ainsi, jusqu'à ce que j'aie procuré à 
l'Académie les moyens d'accélérer la composition de ses 
Prix, Elle continuera d'observer, relativement au tems et 
à la forme du jugement, l'usage qui a eu lieu jusqu'icy. 

Vous connoissez les sentiments avec lesquels j'ay l'hon- 
neur d'être, Monsieur, votre très humble et très obéissant 
serviteur. 

Signé : D'Angiviller. 



Déclaration du Roy concernant les Arts de Peinture et 
Sculpture, et portant nouveaux Statuts et Règlement 
pour l'Académie Royale de Peinture et Sculpture, don- 
née à Versailles le iS Mars 1777, enregistrée au Parle- 
ment le 2 7b™ 1777. 

LOUIS, par la grâce de Dieu, Roy de France et de 
Navarre, à tous présens et à venir salut. 

Les Arts de Peinture et de Sculpture, qui font partie 



284 [r.777 

des Arts libéraux, ont été destinés, dans tous les tems, 
chez les peuples éclairés, à concourir à la gloire nationale 
par des monumens qui conservent la mémoire des actions 
vertueuses, des travaux utiles et des hommes célèbres. Ces 
mêmes Arts contribuent encore à l'avantage ainsi qu'à la 
perfection de la plupart des Arts d'industrie, et à rendre 
plusieurs branches de commerce plus étendues et plus 
florissantes. C'est par ces motifs que, transportés d'Italie 
en France par François I er , ils ont été depuis chéris et 
particulièrement protégés par la plupart des Rois, nos 
prédécesseurs, et surtout par Louis XIV et par Louis XV, 
notre très honoré seigneur et ayeul de glorieuse mémoire. 
Par une suitte de cette protection et des encouragemens 
qu'ils ont reçus, ces Arts nobles seront de plus en plus 
perfectionnés et répandus dans notre Royaume, et ils ont 
produit un grand nombre de monumens et d'ouvrages qui 
attestent leur progrès, et ont servi à embellir notre Capi- 
tale, nos principales Villes et nos Maisons Royales. 

Ces avantages auroient dû assurer à la Peinture et à la 
Sculpture une distinction particulière, et faire jouir ceux 
qui les exercent des mêmes droits dont jouissent ceux qui 
font profession des Arts libéraux. C'est pourquoi, par notre 
Édit du mois d'Aoust dernier, portant nouvelle création 
de Communautés d'Arts et Métiers, Nous aurions déjà fait 
connoître que les Arts de Peinture et de Sculpture ne 
dévoient point être confondus avec les arts mécaniques, et 
Nous leurs aurions rendu cette liberté dont ils eussent dû 
jouir dans tous les tems. Néanmoins l'intérêt que Nous 
prenons à tout ce qui peut honorer et encourager des 
Arts aussi estimables et aussi utiles, ainsi qu'à tout ce qui 
peut contribuer à la prospérité de nos peuples, Nous a fait 
juger digne de notre attention de manifester plus expres- 
sément notre volonté sur ce sujet, et d'accorder à ces Arts 
des distinctions particulières et des encouragemens propres 
à les diriger vers leur but et leur perfection. Voulant donc 
spécialement protéger ceux de nos Sujets qui cultivent et 



1777] 285 

qui cultiveront les Arts de Peinture et de Sculpture d'une 
manière libérale, et les porter à de nouveaux efforts pour 
mériter des grâces par l'employ honorable de leurs talens, 
Nous avons jugé à propos d'établir, dans cette Déclaration, 
toutes mes vues sur ce sujet, et de donner la forme la plus 
utile à notre Académie Royale de Peinture et Sculpture. 

A ces causes et autres, à ce nous mouvant, de notre cer- 
taine science, pleine puissance et autorité Royale, avons 
dit, déclaré et ordonné, et, par ces présentes, signées de 
notre main, disons, déclarons et ordonnons, voulons et 
nous plaît ce qui suit : 

Article i er . — Les Arts de Peinture et de Sculpture 
seront et continueront d'être libres, tant dans notre bonne 
Ville de Paris que dans toute l'étendue de notre Royaume, 
lorsqu'ils seront exercés d'une manière entièrement libé- 
rale, ainsi qu'il sera expliqué par les deux articles ci-après. 
Voulons qu'à cet égard ils soient parfaitement assimilés 
avec les Lettres, les Sciences et autres Arts libéraux, spé- 
cialement l'Architecture, en sorte que ceux qui voudront 
exercer de cette manière les susdits Arts ne puissent, sans 
quelque prétexte que ce soit, être troublés ni inquiétés par 
aucun Corps de Communauté ou Maîtrise. 

Art. 2 e . — Ne seront réputés exercer libéralement les 
Arts de Peinture et de Sculpture que ceux qui s'adonne- 
ront, sans aucun mélange de commerce, à quelqu'un des 
gens de ces Arts, qui exigent, pour réussir, une connois- 
sance aprofondie du dessin et une étude réfléchie de la 
nature, tels que la Peinture et la Sculpture des sujets histo- 
riques, celles du portrait, le paysage, les fleurs, la minia- 
ture et les autres genres desdits Arts qui sont susceptibles 
d'un degré de talent capable de mériter à celui qui les 
possède l'admission à l'Académie Royale de Peinture et 
de Sculpture. 

Art. 3 e . — A l'égard de ceux qui, indépendamment de 
l'exercice de ces arts, ou sans les exercer personnellement, 
voudront tenir boutique ouverte , faire commerce de 



286 [i777 

tableaux, dessins, sculptures, qui ne seroient pas leur 
ouvrage, débiter des couleurs, dorures et autres accessoires 
des Arts de Peinture et de Sculpture ; qui s'immisceroient 
enfin, soit directement, soit indirectement, dans l'entre- 
prise de peinture ou de sculpture de bâtimens ou d'autres 
ouvrages de ce genre, susceptibles d'être appréciés et payés 
au toisé, ils seront tenus de se faire reconnoître dans la 
Communauté des Peintres, Sculpteurs, établie par notre 
Édit du mois d'Aoust de l'année dernière, et de se confor- 
mer aux dispositions de cet Edit. 

Art. 4 e . — Dans la vue de donner à notre Académie de 
Peinture et Sculpture établie à Paris une marque spéciale 
de notre protection, Nous ordonnons qu'à l'avenir, et dans 
toute l'étendue de notre Royaume, Elle soit distinguée de 
toute autre Académie des mêmes Arts, qui pourra être 
dorénavant établie, tant par l'honneur d'être sous notre 
Protection immédiate que par le titre d'Académie Royale 
de Peinture et Sculpture, première et principale. Voulons 
qu'EUe soit regardée comme la mère et l'appui de toutes 
celles qui seront, dans la suite, établies pour l'exercice de 
la Peinture, Sculpture et Arts en dépendans, et qu'Elle 
soit leur guide en tout ce qui concernera la culture et 
l'enseignement desdits Arts. 

Art. 5 e . — Les Peintres et Sculpteurs admis dans notre 
Académie Royale de Peinture et Sculpture, établie à Paris, 
pourront seuls prendre le titre de Peintres et Sculpteurs 
du Roy; deffendons à tout autre Artiste de se donner la 
susdite qualité. 

Art. 6 e . — Renouvelions, en tant que de besoin, les dis- 
positions des Lettres-patentes du mois de Novembre 1676 
concernant l'établissement des Académies de Peinture et 
Sculpture dans les principales Villes du Royaume. Vou- 
lons en conséquence que le Directeur et ordonnateur 
général de nos Bâtimens, Jardins, Arts, Académies et 
Manufactures Royales, comme chargé spécialement par 
Nous du soin de veiller au progrès desdits Arts, soit le 



1777] 28 7 

Chef et Protecteur unique des Académies, qui seront à 
l'avenir établies dans notre Royaume pour pratiquer et 
enseigner les Arts de Peinture et Sculpture et autres en 
dépendans, qu'il leur donne, autorise ou confirme leurs 
Statuts et Règlemens, sans qu'il soit besoin à cet effet 
d'autre acte de notre volonté. 

Art. 7 e . — Comme le moyen le plus assuré de faire pros- 
pérer lesdits Arts est l'unité et la communication des 
principes, lesquels doivent être plus sûrs, plus connus et 
plus fixés dans notre Académie Royale, première et prin- 
cipale, de Peinture et Sculpture que partout ailleurs, soit 
à cause de la tradition des lumières des Artistes célèbres 
qu'Elle a produits, soit à cause de l'avantage qu'ont la 
plupart de ceux qui la composent d'avoir été, sous nos 
auspices, former leur goût par l'étude des plus beaux 
monumens de l'Italie, et d'être plus fréquemment emploies 
à de grands ouvrages, Nous avons fait et faisons expresses 
inhibitions et deffenses à toutes personnes, de quelque 
qualité et condition qu'elles soient, d'établir des exercices 
publics desdits Arts de Peinture et de Sculpture, de poser 
le Modèle, faire montre ou donner des leçons en public, 
touchant le fait desdits Arts, qu'en ladite Académie Royale, 
ou dans les lieux par Elle choisis et accordés, et sous sa 
conduite ou avec sa permission. 

Art. 8 e . — La réputation et la gloire méritées par 
d'excellents ouvrages étant le but principal que doivent se 
proposer les Artistes de notre Académie Royale, afin de 
prévenir le tort qu'ils recevroient si l'on faisoit paroître, 
sous leur nom, des ouvrages qui n'en seroient pas, ou si 
l'on défiguroit à leur insçu ceux qui en seroient, Nous 
avons jugé à propos de renouveller les deffenses faites à 
cet égard à tous Graveurs et autres de faire paroître 
aucune estampe sous le nom d'aucun des Membres de 
ladite Académie, sans sa permission ou, à son deffaut, celle 
de l'Académie. Comme aussi deffendons à tous Graveurs 
de graver, ou contrefaire les ouvrages des Graveurs de 



288 ti 777 

ladite Académie, ou d'en vendre les exemplaires contrefaits 
en telle manière et sous tel prétexte que ce puisse être, à 
peine, contre chacun des contrevenans, d'amende, telle 
qu'il sera vu apartenir, et de confiscation, tant des exem- 
plaires contrefaits que des planches gravées et autres 
ustensiles qui auront servi à les contrefaire et imprimer, 
ainsi que de tous dépens, dommages et intérêts; faisons 
pareillement, et sous les mêmes peines, très expresses 
inhibitions et deffenses à tous Sculpteurs et autres, de 
quelque qualité et condition et sous quelque prétexte que 
ce puisse être, de mouler, exposer en vente ou donner au 
public aucun des ouvrages des Sculpteurs de notre Aca- 
démie Royale de Peinture et Sculpture, ni copie d'iceux, 
sans la permission de leur auteur, ou, à son deffaut, celle 
de l'Académie. 

Art. 9 e . — Notre intention étant de mettre notre dite 
Académie Royale, première et principale, de Peinture et 
de Sculpture de Paris en état de subvenir aux frais qu'en- 
traîne nécessairement l'entretien de son Ecole, Nous lui 
avons fait et faisons don de la somme de dix mille livres 
par chacun an, pour être lesdits deniers employés au paie- 
ment des honoraires des Professeurs qui vacqueront à 
enseigner lesdits Arts de Peinture et Sculpture, et des 
Officiers qui la desservent; à celui des Modèles et autres 
frais qu'il conviendra faire pour l'augmentation et entre- 
tien de ladite Académie, de laquelle somme de dix mille 
livres emploi sera fait annuellement dans l'Etat de nos 
Bàtimens. 

Art. io e . — Pour que ceux qui composent ladite Acadé- 
mie Royale ayent moyen de vaquera leurs fonctions d'en- 
seignement avec toute l'attention et l'assiduité possible, 
Nous les déchargeons à présent et pour l'avenir, jusqu'au 
nombre de trente, de toute tutelle, curatelle, Guet et garde, 
savoir le Directeur, le Chancelier, les quatre Recteurs, les 
douze Professeurs, les huit Conseillers, le Trésorier, le 
Secrétaire et les deux qui rempliront les principales Places 



1777] 28 9 

de laditte Académie Royale, selon leur rang d'ancienneté. 
Comme aussi nous avons accordé et accordons auxdits 
trente le droit de Committimus par devant les Maîtres 
ordinaires de notre Hôtel, ou aux Requêtes du Palais à 
Paris, à leur choix, tout ainsi qu'en jouissent ceux de notre 
Académie Françoise et les Officiers commensaux de notre 
Maison. 

Art. 11 e . — Afin que ceux qui se vouent à étudier les 
Arts de Peinture et Sculpture, sous la direction de ladite 
Académie Royale, jouissent de la tranquillité nécessaire 
pour cultiver leurs dispositions, Nous les avons exemptés 
et exemptons à l'avenir de toutes Milices et enrôlement 
pendant le tems qu'ils seront étudians à ladite Académie, 
et, comme tels, inscrits sur les listes qu'Elle tient de ses 
Élèves. 

Art. 12 e . — Pour donner enfin à notre Académie Royale 
de Peinture et Sculpture une forme plus stable et plus 
conforme aux vues de son établissement, Nous nous 
sommes fait représenter ses divers Règlemens et Statuts, 
desquels nous avons fait former un Règlement général en 
quarante articles, lequel nous avons arrêté et fait attacher 
sous le contrescel de la présente Déclaration, et suivant 
lequel Nous entendons que ladite Académie se régisse à 
l'avenir, dérogeant à tout autre disposition contraire, et 
confirmant au surplus toutes autres Lettres -patentes, 
Arrêts et Règlemens donnés en sa faveur, en ce qui ne se 
trouvera point contraire à la présente déclaration. Car tel 
est notre plaisir. 

Donné à Versailles le quinzième jour de Mars, l'an de 
grâce mil sept cent soixante-dix-sept, et de notre règne le 
troisième. Signé LOUIS. Et plus bas : « Par le Roy. » 
Signé Amelot, et scellé du grand sceau de cire jaune. 

Registre, ouï et ce requérant le Procureur général du 
Roy, pour être exécuté selon sa forme et teneur, suivant 
l'Arrêt de ce jour. A Paris, en Parlement, les Grand' 
vin * 19 



2 9° [i777 

Chambre et Tournelle assemblées, le deux Septembre mil 
sept cent soixante-dix-sept. 

Signé : Dufranc. 



Statuts et Règlemens pour l'Académie Royale de Peinture 
et Sculpture. 

Article I er . — L'Académie Royale de Peinture et Sculp- 
ture étant destinée à rassembler dans son sein les Artistes 
qui, par les talens les plus distingués, peuvent mériter d'y 
être admis, sera seule honorée de la Protection immédiate 
de Sa Majesté. Elle aura seule le droit de se qualifier 
Académie Royale, première et principale, et Elle recevra 
les ordres de son Protecteur par le Directeur et ordonna- 
teur général des Bâtimens, Jardins, Arts, Académies et 
Manufactures Royales. 

Art. 2 e . — Le nombre des sujets qui composeront l'Aca- 
démie sera illimité, et leur adoption dépendra toujours du 
vœu de l'Académie, déterminé par le jugement qu'Elle sera 
dans le cas de porter sur les talens des Sujets qui se pré- 
senteront. Mais son administration sera représentée par un 
Directeur, un Chancelier, quatre Recteurs, deux Adjoints à 
Recteur, seize Honoraires, dont huit Amateurs et huit 
Associés libres, douze Professeurs de Peinture et Sculp- 
ture, six Adjoints à Professeur, un Professeur de Géomé- 
trie, pour donner des leçons d'Architecture et de Perspec- 
tive, un Professeur d'Anatomie, huit Conseillers, un 
Trésorier et un Secrétaire Historiographe. 

Tous ces différens titres et grades, à l'exception des seize 
Honoraires et des Professeurs de Géométrie et d'Anatomie, 
ne pourront être conférés qu'à des Sujets déjà Membres de 
l'Académie et par voie d'élection. 

Art. 3 e . — Les titres d'Honoraires, tant Amateurs qu'As- 
sociés libres, sont destinés et seront conférés, par voie 
d'élection, à des personnes qui, sans exercer les Arts comme 
les Académiciens proprement dits, seront distinguées par 



1777] 2 9 r 

leurs connoissances dans la théorie des Arts et de leurs 
parties accessoires, par leur goût pour ces mêmes arts et 
leur amour pour leur progrès, enfin par une intelligence 
en matière d'affaires qui puisse rendre leur surveillance 
utile pour le maintien et la conservation des droits et des 
intérêts de l'Académie. La voix délibérative n'apartiendra 
néanmoins qu'aux huit Honoraires Amateurs, conjointe- 
ment avec les Officiers de l'Académie, hors les cas où elle 
sera commune à tous les Académiciens comme au juge- 
ment des Grands Prix, ou dans les objets de délibérations 
pour lesquels l'Académie a coutume ou jugeroit à propos 
d'admettre leurs voix; mais nul ne pourra parvenir à ce 
titre qu'après avoir passé par la classe des Honoraires 
Associés libres, et ce sera toujours le plus ancien de cette 
Classe qui passera, de plein droit et sans qu'il soit besoin 
d'élection, à celle d'Honoraire Amateur, quand il y aura 
une place vacante. A l'égard des Professeurs de Géométrie 
et d'Anatomie, ils seront à la nomination du Directeur et 
ordonnateur général de nos Bâtimens. 

Art. 4 e . — Il ne pourra être pourvu à tous les titres, 
grades, emplois, composant l'administration de l'Académie 
que dans une assemblée générale de ladite Académie' 1 , à 
la pluralité des suffrages recueillis par scrutin. Pour pro- 
céder à ces élections, il sera fait une convocation générale 
de ladite administration, d'après laquelle l'assemblée sera 
formée de ceux de ses membres qui auront pu s'y rendre, 
et, pour le moins, au nombre de quatorze. 

Art. 5 e . — Les élections, même de simples Académi- 
ciens, étant faites, l'Académie les fera connoître au Direc- 
teur et ordonnateur général des Bâtimens, afin qu'il Nous 
en fasse son rapport, que Nous les confirmions et que, par 
ce moyen, Nous connaissions tous les Artistes qui com- 
posent notre Académie, et ces élections ne pourront avoir 
leur effet qu'après notre confirmation. 

i. Le ms. répète le mot « Administration. » 



292 \M11 

Art. 6 e . — Le Directeur sera changé tous les trois ans, à 
moins que l'Académie ne juge convenable de le continuer 
pour trois autres années seulement, et, à chaque mutation, 
il Nous en sera fait raport par le Directeur et ordonnateur 
général de nos Bâtimens pour avoir notre confirmation. 
Dans le cas cependant où le Directeur de l'Académie seroit 
notre Premier Peintre, l'Académie pourra le continuer 
tout et aussi longtemps qu'Elle le jugera à propos. 

Art. 7 e . — Nul ne pourra être Chancelier qu'il n'ait été 
Recteur, afin qu'il soit connu être capable de ladite charge, 
et il aura la garde des sceaux de l'Académie, pour en scel- 
ler les actes, mettre le visa sur les expéditions et la place 
sera à vie. 

Art. 8 e . — Le sceau de l'Académie aura, d'un côté, 
l'image du Roy, et de l'autre les nouvelles armes que nous 
accordons à notre Académie, savoir : Minerve, et pour 
exergue, Libertas Artium restituta. 

Art. 9 e . — Il y aura quatre Recteurs perpétuels, choisis 
entre les Professeurs, l'un desquels présidera par quartier 
en l'absence du Directeur et fera observer l'ordre dans 
l'Académie. En cas de décès de l'un desdits Recteurs, la 
Place sera remplie par un des deux Adjoints à Recteur, 
suivant son rang. Le Recteur de Quartier sera obligé de 
se trouver tous les samedis à la dite Académie, pour, con- 
jointement avec le Professeur en mois, pourvoir à toutes 
affaires d'icelle, vaquer à la correction des Elèves et rendre 
compte, à la dernière assemblée du mois, des affaires sur- 
venues et de la conduite des Elèves. En cas d'absence du 
Recteur, son Adjoint, qui aura fait les fonctions, recevra 
les honoraires dudit Recteur, pour le temps où il aura fait 
lesdites fonctions de Recteur. 

Art. 10 e . — Le Directeur et lesdits Recteurs jugeront 
tous les diff[ér]ends qui surviendront touchant la connois- 
sance des Arts de Peinture et Sculpture, et seront arbitres 
des ouvrages des dits Arts dans toutes les contestations qui 
surviendront entre les Membres de l'Académie. 



1777] 2g3 

Art. 11 e . — Les Professeurs serviront chacun un mois de 
l'année et se trouveront tous les jours à l'heure prescrite 
pour faire l'ouverture de l'Ecole, poser le Modèle, le des- 
siner ou modeler, afin que leur ouvrage serve d'exemple 
aux Étudians. Ils auront soin de les instruire, les corriger, 
les maintenir dans l'ordre et dans l'attention qu'exige l'étude 
pendant les heures de ces exercices et de remplir toutes les 
fonctions de leurs Charges. En cas d'absence ou maladie 
du Professeur, l'Adjoint qui aura fait sa fonction recevra 
les gages et la rétribution dudit Professeur, relativement 
au tems qu'il en aura rempli les fonctions, et, lorsqu'il 
arrivera changement ou décès d'aucun desdits Professeurs, 
la Place sera remplie par celui d'entre les Adjoints qu'il 
plaira à l'Académie de choisir. 

Art. 12 e . — Nul ne sera reçu en ladite Charge de Pro- 
fesseur qu'il n'ait été nommé Adjoint, et nul ne sera nommé 
Adjoint qu'il n'ait fait connoître sa capacité à dessiner la 
figure et à composer l'Histoire, ou en peinture ou en sculp- 
ture, et n'ait remis à l'Académie le tableau d'Histoire ou 
l'ouvrage qui lui aura été ordonné. 

Art. i3 e . — Les Professeurs qui auront servi assidûment 
en cette qualité pendant dix années révolues, et qui deman- 
deront la vétérence l'obtiendront, si l'Académie le juge 
convenable. Ils prendront alors le rang de Professeurs 
anciens. L'Académie pourra conférer ce titre d'Ancien 
Professeur, ou même des grades plus élevés, à ceux de ses 
Officiers qui se seront distingués à la tète de l'École Royale 
Académique de Rome ou dans la Cour de quelque Souve- 
rain, avec l'agrément de Sa Majesté. 

Art. 14 e . — Le Secrétaire Historiographe sera à vie, à 
moins qu'il ne se démette par raison de santé, d'âge ou 
d'autre cause aussi favorable; dans lequel cas il aura qua- 
lité, fonction et séance de Conseiller de l'Académie, quand 
même les huit Places de Conseillers seroient remplies au 
moment de sa démission. Ses fonctions, pendant son exer- 
cice, seront de proposer les objets de délibérations suivant 



294 [ï777 

ce qui est cy après réglé par l'article 22, de tenir Registre- 
journal de toutes les délibérations qui seront prises dans 
les assemblées de l'Académie, et des expéditions qui en 
résulteront. Toutes les feuilles seront signées des Direc- 
teur, Chancelier, Recteurs, Professeurs et autres Membres 
de l'administration qui se trouveront présens. Le Secré- 
taire aura aussi la garde de tous les titres et papiers de 
l'Académie, et, en cas de mort du Chancelier ou d'absence 
prolongée et permise par le Ro.y, la garde des sceaux sera 
confiée au Secrétaire, à la charge néanmoins de ne pou- 
voir en user, pour quelque cause que ce soit, qu'en pré- 
sence de l'Académie assemblée. 

Art. i5 e . — Les expéditions, tant des délibérations que 
des provisions pour admettre dans le Corps de la dite Aca- 
démie ceux qui en seront jugés dignes seront purement 
émanées et intitulées de l'Académie, et signées du Direc- 
teur, du Chancelier, du Recteur en Quartier et du Pro- 
fesseur en mois, scellées du scel de l'Académie et contre- 
signées par le Secrétaire. 

Dans les dites provisions seront énoncés et spécifiés les 
ouvrages par les aspirans, lors de la réception, afin que l'on 
sache à quel titre ils ont été admis à l'Académie. Celui qui 
se trouvera présider leur fera prêter serment de garder et 
observer religieusement les Statuts et Règlemens, en pré- 
sence de l'assemblée, et nul ne sera censé du Corps de la 
dite Académie qu'il n'ait sa Lettre de provision, laquelle 
ne lui sera délivrée qu'après qu'il aura donné son tableau 
ou ouvrage de sculpture pour demeurer à l'Académie. 

Art. 16 e . — Pour faire la recette et la dépense des deniers 
communs de ladite Académie, Elle nommera celui des Offi- 
ciers Artistes qui sera trouvé le plus propre pour cet 
emploi en qualité de Trésorier, et il aura la direction et 
principale garde des tableaux, sculptures, meubles, usten- 
siles de l'Académie, dont il rendra compte tous les ans en 
présence de ceux qui auront été nommés pour cet effet, et 
ledit Trésorier poura être changé ou continué tous les trois 



17771 2 9 5 

ans, ainsi que l'Académie l'estimera à propos. Ledit Tré- 
sorier pourra de son côté remercier et quitter sa Place, si 
des raisons personnelles l'y déterminent. 

Art. 17 . — Dans le cas où l'Académie croira devoir 
soulager ou supléer le Professeur de Géométrie ou celui 
d'Anatomie, il lui sera permis de choisir à chacun des deux 
un Adjoint. Elle pourra aussi nommer un Ajoint au Secré- 
taire, pour le soulager ou le supléer en cas de maladie ou 
d'absence, et ces Adjoints n'auront pas de voix. 

Art. 18 e . — Il n'y aura qu'un seul lieu destiné aux assem- 
blées de l'Académie Royale, première et principale. Dans 
ce lieu se décideront tous les dif[fér]ends qui pourraient 
survenir relativement à la Peinture, à la Sculpture et autres 
arts qui y ont raport. On y procédera aux élections des 
Officiers, aux réceptions des Académiciens et à la distri- 
bution des Grands Prix, qui seront proposés aux Étudians. 
Il sera libre cependant à la dite Académie de destiner, 
lorsqu'elle le jugera convenable, des lieux particuliers pour 
y faire les études du Modèle, sous les ordres et la conduite 
des Officiers qu'Elle nommera et qui rendront compte à cet 
égard aux assemblées de l'Académie. Aucune autre assem- 
blée de Peinture et Sculpture ne pourra s'établir en cette 
Ville, et poser le Modèle pour l'instruction publique, sans 
le consentement de l'Académie Royale, première et princi- 
pale. Les contrevenants seront avertis et contraints de se 
conformer à cet égard aux dispositions du présent article. 

Art. 19 e . — Le lieu où l'Académie tiendra ses assemblées, 
étant consacré à la vertu et à l'étude, doit être en vénéra- 
tion à tous ceux qui s'y rassembleront. En conséquence, 
l'on ne parlera dans lesdites assemblées Académiques que 
des Arts de Peinture, de Sculpture et de ce qui y a raport, 
sans qu'il soit permis d'y traiter d'aucune autre matière, 
et, s'il arrivoit que quelqu'un de ceux qui composent la dite 
assemblée blessât la Religion, les Mœurs ou l'État, il sera 
exclu de la dite Académie et déchu de la grâce qu'il avoit 
plu à Sa Majesté de lui accorder en l'y admettant. 



296 [i777 

Art. 20 e . — Tous les jours de la semaine, excepté les 
dimanches et fêtes, l'Académie sera ouverte aux Élèves pour 
y dessiner et modeler, l'espace de deux heures, d'après le 
Modèle, et profiter des leçons du Professeur qui le mettra 
en attitude, pour recevoir du Professeur de Perspective les 
leçons de Géométrie, de Perspective et d'Architecture, et 
de celui d'Anatomie celles de cette science qui conviennent 
aux Arts de Peinture et de Sculpture. Le Professeur de 
Perspective donnera ses leçons au moins une fois par 
semaine, et le Professeur d'Anatomie en donnera un cours 
tous les ans. 

Art. 2i B . — L'Académie s'assemblera tous les premiers 
et derniers samedis du mois pour s'entretenir et s'exercer 
par des Conférences sur la Peinture, Sculpture et autres 
Arts de leur dépendance et pour délibérer sur les affaires 
qui la concernent. 

Art. 22 e . — Les propositions seront ouvertes par le 
Secrétaire, et l'on délibérera sur ce qu'elles contiendront, 
avec ordre, avec décence, sans partialité, sans passion, sans 
brigue, sans sortir de sa place et sans s'interrompre 
mutuellement. 

Art. 23 e . — Dans les assemblées, qui auront pour objet 
soit les élections des Officiers, soit les affaires de l'adminis- 
tration intérieure, économique et de police de l'Académie, 
soit le jugement des ouvrages présentés pour être agréé ou 
pour être admis comme Académicien, la voix délibérative 
n'apartiendra qu'au Corps de l'administration, tel qu'il est 
désigné par l'article 2 e , en exceptant néanmoins les Asso- 
ciés libres. Il suffira, pour que les délibérations sur les 
objets du présent article soient valables, qu'elles ayent été 
arrêté entre quatorze délibérans, dont le Directeur, le 
Secrétaire et douze autres Membres du Corps de l'admi- 
nistration ayant voix délibérative, et les délibérations ainsi 
formées seront consignées dans les Registres de l'Académie 
pour être exécutées, sauf néanmoins l'approbation du Roy 
quant à celles qui auront eu pour objet des élections à 



17771 2 97 

quelque Place ou Titre, suivant la disposition de l'ar- 
ticle 5 e . Au surplus, les huit Honoraires Associés libres et 
les simples Académiciens auront la liberté d'assister aux 
dites assemblées, mais ils n'y jouiront que de la voix con- 
sultative, et même ne pourront l'énoncer que par la com- 
munication qu'ils en donneront à un des Officiers de 
l'administration, jouissant de la voix délibérative. 

Art. 24 e . — Lorsque quelqu'un des Officiers de l'Acadé- 
mie, ayant donné sa démission par quelqu'un des motifs 
énoncés dans les articles i3 e et 14 e , aura obtenu le titre de 
Vétéran, il jouira de la voix délibérative, quand même le 
nombre des titulaires fixé par l'article 2 e seroit complet. Il 
sera, comme tel, compris dans les convocations faites poul- 
ies objets de l'article précédent, et jouira des mêmes droits 
et prérogatives que les titulaires actuels. 

Art. 25 e . — Nul ne pourra être admis au titre d'Acadé- 
micien sans avoir au préalable obtenu celui d'Agréé, et il 
ne sera délibéré sur l'admission à l'un ou l'autre titre que 
dans une assemblée générale du Corps de l'administration 
de l'Académie, convoquée pour cet effet et tenue suivant 
la forme prescrite par les deux articles précédens. Nul 
aspirant à l'un ou l'autre de ces titres ne l'obtiendra qu'en 
réunissant les deux tiers au moins des voix, qui seront 
prises par scrutin, sans que, sous* aucun prétexte que ce 
soit, on puisse éluder la rigueur de cette loi. 

Art. 26 e . — Dans le cas où un aspirant au titre d'Agréé 
aura été refusé, il lui restera la faculté de se présenter de 
nouveau pour obtenir ce titre sur d'autres ouvrages ; mais 
lorsqu'un Artiste, déjà admis au titre d'Agréé et aspirant 
à celui d'Académicien, aura été refusé, il demeurera privé 
même du titre et des avantages d'Agréé, jusqu'à ce que, par 
de nouveaux ouvrages présentés à l'Académie, il ait obtenu 
d'être réintégré dans cette Classe. 

Art. 27 e . — Et comme ce titre, une fois obtenu, pourroit 
conduire quelques Sujets à un relâchement aussi préjudi- 
ciable à eux-mêmes qu'aux arts, tout Agréé Peintre sera 



298 [i777 

tenu, dans les trois ans de son admission, de se présenter 
pour être reçu Académicien, sous peine même de perdre le 
titre et les avantages d'Agréé et de ne pouvoir le recouvrer 
que sur de nouveaux ouvrages et nouvel examen de l'Aca- 
démie assemblée, comme s'il se présentoit pour la pre- 
mière fois. A l'égard des Agréés Sculpteurs ou Graveurs, 
comme les ouvrages demandés pour leur réception sont 
ordinairement dispendieux et de longue exécution, l'Aca- 
démie pourra, sur la considération de la nature et de 
l'étendue de ces morceaux, proroger de quelques années 
le terme cy dessus fixé. 

Art. 28 e . — Nul ne pourra remplir une Place d'Acadé- 
micien s'il n'est de bonnes mœurs et de probité reconnues, 
et, pour que l'Académie n'admette pas dans son sein des 
Artistes sur les mœurs desquels il y auroit de l'incertitude, 
chaque aspirant se procurera un Présentateur, qui sera 
toujours un des Officiers de l'Académie, lequel préviendra 
la Compagnie, dans une assemblée précédente, sur les 
mœurs de l'aspirant et sur le genre de son talent, après 
quoi il sera procédé, par la voie du scrutin, à son agré- 
ment, et, s'il est agréé, le nom du Présentateur sera inscrit 
sur les Registres. Le jour du scrutin, les ouvrages de l'As- 
pirant seront placés dans les salles, pour être jugés par 
tous les Officiers ayant voix, et, dans le cas d'absence ou 
de mort du Présentateur pendant l'intervalle de l'agrément 
à la réception, l'Académie en nommera un d'office, en se 
conformant sur le reste à ce qui a été dit cy dessus dans 
l'article précédent. 

Art. 29 e . — Les ouvrages que les Académiciens auront 
donnés à l'Académie pour leur réception y demeureront, 
sans qu'on puisse en disposer ou substituer d'autres, sous 
quelque prétexte que ce soit, si ce n'est par délibération 
générale faite dans une assemblée indiquée sur les billets 
d'invitation pour cet effet. 

Art. 3o e . — Les Agréés jouiront, ainsi qu'ils ont joui, de 
tous les privilèges accordés à la qualité d'Académiciens, à 



1777] 2 99 

l'exception de l'admission aux assemblées et autres avan- 
tages intérieurs qui seront à la disposition de l'Académie et 
sur lesquels elle suivra les usages établis. 

Art. 3 I e . — Pour prévenir tout sujet de différend et 
jalousie à l'occasion des rangs et des séances, le Directeur 
aura la place d'honneur en l'absence du Directeur et ordon- 
nateur des Bàtimens du Roy. A sa droite seront le Chan- 
celier, le Recteur en quartier, les anciens Directeurs, les 
Recteurs, les Adjoints à Recteur, les Professeurs, Tréso- 
rier et Adjoints. A la gauche dudit Président seront placés, 
dans cet ordre, le Professeur en exercice, les Honoraires- 
Amateurs et Associés libres, les Anciens Professeurs, les 
Professeurs d'Anatomie et de Perspective. Le Secrétaire 
sera placé comme à l'ordinaire, et de la manière qui sera 
jugée la plus convenable pour l'exercice de ses fonctions. 

Art. 32 e . — Il sera tenu, tous les ans, une assemblée 
générale le premier samedy de Juillet, auquel se fera l'élec- 
tion des Officiers pour remplir les Places vacantes, et, 
lorsque ces Places regarderont le service de l'École, les 
Académiciens qui aspireront au titre d'Adjoint aporteront 
de leurs ouvrages à l'assemblée, et les Adjoints qui aspire- 
ront au Professorat seront tenus d'aporter aussi des 
ouvrages. 

Art. 33 e . — L'Académie choisira deux Huissiers, qui 
auront la charge de nettoyement et entretenement des 
logemens et salles, meubles et ustenciles de l'Académie de 
Peinture et Sculpture, d'ouvrir et fermer les portes et de 
servir aux autres besoins et affaires de ladite Académie. 

Art. 34 e . — Tout Artiste, Membre de l'Académie, qui 
fera commerce de tableaux, dessins, matières et meubles 
destinées à la mécanique des arts, ou se mettra en société 
avec des marchands brocanteurs, sera exclu de l'Académie. 

Art. 35 e . — Si aucuns de ceux qui composent ladite Aca- 
démie ou qui seront reçus cy après, se permettoient des 
discours désobligeants et insultans pour leurs confrères, ils 
seront avertis, pour la première fois, d'être plus circons- 



3oo [ x 777 

pects, et, en cas de récidive, ils seront privés de l'entrée aux 
assemblées, aussi longtemps qu'il sera déterminé par l'Aca- 
démie d'après les circonstances. 

Art. 36 e . — Dans le cas où quelque Officier des Acadé- 
mies Provinciale affiliées à l'Académie Royale se trouve- 
roit à Paris, il jouira du privilège d'assister aux assemblées 
de l'Académie Royale première et principale, mais placé 
hors de rang et sans avoir de voix aux scrutins. Il poura 
seulement rendre compte des progrès de son Ecole et des 
objets de discussion qui pourroient s'élever dans ces Aca- 
démies Provinciales au sujet des Arts qui y sont pratiqués 
et enseignés. 

Art. 37 e . — Le Concours pour les Grands Prix sera 
ouvert au commencement du mois d'Avril de chaque année. 
L'Académie, généralement convoquée, jugera du degré de 
capacité nécessaire sur les esquisses dessinées et peintes 
pour la classe de la Peinture, ainsi que sur celles dessinées 
et modelées pour celles de la Sculpture, qui auront été 
faites dans l'Académie et en présence du Professeur du 
mois. Les Élèves qui auront été admis feront leur tableau 
ou bas-relief sur le sujet tiré de l'Histoire qui leur aura été 
donné par le Professeur en exercice dans les loges prépa- 
rées à cet effet dans l'Académie, et seront exclus du con- 
cours s'ils employent aucun secours étranger et fraudu- 
leux. Leurs ouvrages seront examinés par l'Académie avant 
d'être exposés au public, et seront jugés par une assemblée 
générale de l'Académie, le dernier samedy du mois de Juin. 

Art. 38 e . — La distribution des Prix de Peinture et 
Sculpture sera faite par le Directeur et ordonnateur géné- 
ral de nos Bâtimens, dans une assemblée de l'Académie, 
indiquée par lui et que, suivant les circonstances, il pourra 
rendre publique. 

Art. 39 e . — Les présens Statuts et Règlemens seront lus 
chaque année une fois dans une des assemblées de l'Aca- 
démie, afin que personne n'en ignore, et, dans le cas où il 
y seroit contrevenu en quelque partie, le Directeur en 



i 7 77] 3o1 

informera le Directeur et ordonnateur général de nos Bâti- 
mens, afin qu'il prenne nos ordres sur ce qu'il conviendra 
statuer, suivant l'exigence du cas, afin que s'il se présen- 
toit quelque cas non prévu dans le présent Règlement 1 . 

Art. 40 e et dernier. — Quoique les Statuts et Règlements 
cy dessus doivent avoir leur exécution à compter de l'ins- 
tant de leur publication dans l'Académie, cependant il ne 
sera rien innové, jusqu'au moment des prochaines élec- 
tions, dans l'état où la dite Académie se trouve actuellement. 
Tous les Membres qui la composent, en quelque grade et 
quelque qualité que ce soit, conserveront respectivement 
leurs états, droits et fonctions ; mais dès cet instant ceux 
qui ne tiennent à l'Académie que par le titre d'Agréé 
demeureront soumis, pour obtenir celui d'Académicien, 
aux dispositions de l'article 27 cy dessus. 

Fait et arrêté à Versailles, le i5 Mars mil sept cent 
soixante dix sept; signé : LOUIS, et plus bas : Parle Roy, 
signé : Amelot. 

Registres, ouï et à ce requérant, le Procureur général 
du Roy, pour être exécutés selon leur forme et teneur, sui- 
vant l'Arrêt de ce jour. A Paris, en Parlement, les Grand- 
Chambre et Tournelle assemblées, le deux Septembre mil 
sept cent soixante dix sept. 

Signé : Dufranc. 



M. Pierre Direct. — iM. Ditmont le R. Rect. — M. Allegrain 
Prof. — M. Caffiéri Prof, par suplément — M. Renou Secrétaire. 
— Il est resté 7 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 27 e Septembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour la relevée du 
Quartier et la lecture des délibérations prises pendant ce 
tems. 

1. Phrase incomplète; elle se devait terminer par « nous y 
puissions obvier, » ou toute autre analogue. 



302 [1777 

Médailles du Quartier. 1™ à Belle, P.; 2 e à Hérault S.; 
3 e - : Lesueur, P. — Avant la séance, MM. les Officiers en 
exercice, conjointement avec MM. les anciens Directeurs, 
Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les 
Prix qui sont accordés tous les trois mois sur les figures 
académiques des Élèves, ont accordé 
la première Médaille à Belle, P., 
et la première Médaille, mise en réserve du Quartier 

d'Avril, à Hérault, S., 
et la troisième du présent Quartier à Lesueur, P., les 
deux secondes Médailles des deux Quartiers ayant 
été accordées au Quartier d'Avril. 

Lettres de M. le Comte d'Angiviller en interprétation des 
Statuts, inscrites sur les Registres et les articles interpré- 
tés. — En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture de 
deux lettres de M r le Comte d'Angiviller, écrites à 
M. Pierre, en datte du 23 et l'autre du 27 septembre, en 
réponse aux observations que M. le Directeur s'étoit chargé 
lui faire relativement au désir de la Compagnie, sur quelques 
articles de la Déclaration du Roy et des Statuts envoies à 
la précédente assemblée. 

L'Académie a été sensible au zèle de M. Pierre à stipu- 
ler les intérêts de lAcadémie et aux témoignages d'affec- 
tion de M. le Comte d'Angiviller pour la Compagnie ; il a 
été arrêté que les dites lettres et les articles en interpréta- 
tion seront inscrits sur les Registres. 

Nomination d'Officiers : M. Pigalle Recteur ; M. Halle 
Adjoint à Recteur; M. D'Hueç Professeur. — Ensuitte, 
conformément à la délibération du 26 Juillet dernier, on 
a procédé à remplir les Places vacantes des Officiers. Les 
voix prises à l'ordinaire, M. Pigalle, Adjoint à Recteur, a 
été nommé Recteur; M. Halle, Professeur, nommé Adjoint 
à Recteur, et M. D'Hueç, Adjoint, a été fait Professeur. 

Prix d'Expression : François - Marc Susanne , S., déli- 
vré. — Après avoir examiné les tètes dessinées et mode- 
lées par les Élèves pour concourir au Prix d'expression 



1777] 3o3 

fondés par feu M. le Comte de Caylus, dont le programme 
donné par M. Doyen est l'Innocence et la Candeur, l'Aca- 
démie a accordé le Prix à François-Marc Susanne, S., et 
le Prix lui a été donné sur le champ, en présence de l'as- 
semblée. 

M. Chardin confirmé dans son droit de présence à tous 
jugemens et Comités. — M. Chardin, Conseiller et Ancien 
Trésorier, ayant fait part à l'Académie de quelques doutes 
sur son droit de présence à tous les Comités et jugemens, 
dont il a soin jusqu'à présent, l'Académie, confirmant ce 
droit par acclamation, lui a prouvé l'estime qu'Elle a pour 
ses talents, et sa reconnoissance pour un service de plus de 
vingt ans dans la Charge de Trésorier. 

M. Du Vivier chargé de l'exécution du grand et petit 
sceau de l' Académie conforme à l'article 8 des nouveaux 
Statuts. — M. Du Vivier, Académicien, ayant présenté à 
la Compagnie un dessin du nouveau sceau de l'Académie, 
ordonné par le Roy par l'article 8 des nouveaux Statuts, 
qui doit représenter une Minerve, et pour exergue : Liber- 
tas Artibus restituta, l'Académie l'a agréé et l'a chargé 
de l'exécution. Il a été en outre chargé de l'exécution du 
petit scel, qui représentera une tête de Minerve et les attri- 
buts des Arts. 

Règlement fait pour le payement des Modèles pour le 
Salon. — L'Académie a accordé aux deux premiers 
Modèles la somme de cent francs de gratification, en sus 
de la somme accordée aux quatre Modèles sur le débit du 
livre du Salon et extraits de cette somme totale, ce qui 
fera deux cinquièmes prélevés d'abord pour chacun des dis 
premiers Modèles. La femme de Familien, chargée de veil- 
ler journellement au dit débit dans le Salon, sera payée à 
raison de 3o sous par jour, ainsi que la femme qui les débite 
à la porte. 

Lecture des délibérations remise à la prochaine assem- 
blée. — La lecture des délibérations du Quartier a été 
remise à la prochaine assemblée. 



304 [i777 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Allegrain 

— Jeaurat — Pigalle — L. Lagrenée — Dan- 
dré-Bardon — Le Ch er de Valory — Belle — 
Halle — Pajou — D'Hue^ — Van Loo — 
Briard — B. Du Vivier — Bridan — Lépicié 

— Brenet — Gois — Mouchy — Du Rameau 

— Voiriot — Chardin — De La Tour — 
Vernet — J. P. Le Bas — Le Prince — 
Demachy — Le Clerc — Beaufort — Valade 

— Boiqot — Julliar — Guérin — Berruer — 
Le Vasseur — Houdon — Renoa. 



Lettre de Monsieur le Comte d'Angiviller , écrite à 
M. Pierre, Directeur, de Versailles, en date du 23 e Sep- 
tembre 1777. 

J'ai reçu, Monsieur, la lettre par laquelle vous me faites 
part de ce qui s'est passé à la lecture de la nouvelle Décla- 
ration du Roy et des nouveaux Statuts de l'Académie 
Royale de Peinture. Ce que vous m'observez sur l'article 
relatif à la présentation des ouvrages pour monter au Pro- 
fessorat me paroît fondé en raison. Le Sallon actuel est, 
pour tous les Artistes qui y ont mis des ouvrages, une 
exposition qui peut supléer à une forme que le peu de 
tems qui reste à s'écouler d'ycy à samedy prochain per- 
mettait difficilement de remplir. L'Académie peut donc se 
dispenser cette année, sans néanmoins tirer à conséquence, 
d'exiger que les Adjoints aportent des ouvrages pour le 
Concours à la place de Professeur qui est à remplir. Cette 
exemption, pour cette fois, est même dictée par l'équité, 
attendu que, ignorant la disposition des Statuts, ils n'ont 
pu se mettre en règle à cet égard. 

Vous me demandez de quelle manière l'Académie doit se 
conduire relativement à la Place d'Adjoint à Professeur, 
qui vaquera par la promotion d'un des Adjoints au Profes- 



1777] 3o5 

sorat, et vous m'observez que plusieurs Artistes, faits pour 
la remplir, font leurs démarches pour l'obtenir et qu'ils 
seront chagrins de se voir déchus de leur prétention. Je 
céderois à une pareille raison s'il étoit en mon pouvoir et 
si la lettre et l'esprit des Statuts ne s'y opposoient. Us 
portent qu'il y aura seulement six Adjoints à Professeur, 
et il n'y a de moyen de remettre les choses dans l'état qu'ils 
prescrivent que de ne point faire d'élection jusqu'à ce qu'ils 
soient réduits au nombre de six. Je me persuade que ce 
sera le vœu le plus général de l'Académie. Il me reste à 
répondre à un article des anciennes notes que vous m'avez 
adressées. C'est celui du fond nécessaire à prendre sur ceux 
de l'Académie pour faire face au secours à des veuves 
d'Académiciens, ce qui exige aujourd'huy une somme de 
814 1. accordée aux veuves, au lieu de 270 1. qui y étoit 
précédemment affectée. Les dépenses nécessaires au main- 
tien de l'Académie étant une fois faites, il n'y en a pas de 
plus légitime et de mieux ordonnée que celle que vous 
proposez; ainsi, je l'autorise sans nulle difficulté. 

Je me suis borné à répondre ici aux deux principaux 
objets d'incertitude sur lesquels vous m'avez demandé des 
éclaircissemens, mais, d'ici à la séance prochaine de l'Aca- 
démie, je vous adresserai une réponse plus étendue sur tous 
ces objets. 

J'ai l'honneur d'être, Monsieur, vostre très humble et 
très obéissant serviteur. 

Signé : D'Angiviller. 



Lettre de M T le Comte d'Angiviller à M. Pierre, du 27 sep- 
tembre 1777. 

J'ai vu avec une vive satisfaction, Monsieur, les senti- 

mens dont l'Académie a été pénétrée à la lecture de la 

Déclaration nouvelle de Sa Majesté. Je suis extrêmement 

flatté qu'il m'ait été réservé de lui obtenir cette marque des 

vin 20 



3o6 [1777 

bontés du Roy, soit envers Elle, soit envers les Arts qu'Elle 
cultive. Je recevrois avec bien du plaisir, si j'étoisà Paris, 
la Députation que vous m'annoncez, mais, vu l'incertitude 
du moment et du jour où j'y serai et même de ma 
marche jusqu'au voïage de Fontainebleau, je souhaite 
que l'Académie remette cette marque de sa reconnoissance 
à un tems plus opportun. Je n'y suis pas moins sensible, 
et je la remercie bien sincèrement. Je vous avois prévenu, 
par ma dernière lettre, que je vous ferois passer pour l'as- 
semblée de lAcadémie de demain les éclaircissements sur 
les articles qui ont paru, d'après la lecture faite samedi 
dernier, en exiger quelques-uns. Je les ai fait rédiger et je 
les joins ici. J'espère que lAcadémie en sera satisfaite et 
qu'Elle y verra une nouvelle preuve de mon attention à la 
rassurer sur ce qui pouroit lui donner la plus légère inquié- 
tude, ainsi qu'à assurer sa constitution d'une manière 
également fixe et avantageuse à sa prospérité et au progrès 
des Arts. 

Vous connoissez les sentimens anciens et sincères, avec 
lesquels j'ai l'honneur d'être, Monsieur, votre très humble 
et très obéissant serviteur. 

Signé : D'Angiviller. 



M. Pierre Direct. — M. Pigalle Rect. — M. Doyen Prof. — 
M. Briard Prof, par supl. — M. Renou Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 4 Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée pour les Conférences. 

Lettre de M. D'Angiviller pour la confirmation des 
Officiers. — En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lec- 
ture d'une lettre de M. le Comte d'Angiviller, en datte du 
29 Septembre, à M. Pierre, Directeur, dans laquelle M. le 
Directeur général dit avoir mis sous les yeux de Sa Majesté 
l'élection que l'Académie a fait de M. Pigalle, pour rem- 
plir la Place de Recteur, celle de M. Halle, pour Adjoint à 
Recteur, et enfin celle de M. D'Hués, pour remplir la Place 



1777] 3o 7 

de Professeur, et que sa Majesté a confirmé lesdits élections. 
En conséquence, M. Pigalle a pris séance comme Recteur 
du Quartier d'Octobre. 

Lecture des délibérations du Quartier précédent. — Lec- 
ture a été faitte des délibérations du Quartier précédent 
comme il avoit été arrêté à la dernière assemblée, et cette 
lecture a rempli la séance. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Gabriel 

— Pigalle — Dandré-Bardon — Doyen — 
Pajou — Belle — Halle — L. Lagrenée — Van 
Loo — D'Huej — Briard — Du Rameau — 
Lépicié — Brenet — Bridan — Mouchy — 
Gois — J. J. Lagrenée — Chardin — Vernet 

— Le Clerc — Demachy — J. P. Le Bas — 
Taraval — Berruer — Beaufort — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Pigalle Rect. — M. Doyen Prof. — 
M. Briard Prof, par suplément. — M. Renou Secret, pour 
M. Cochin. — Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, vendredy 3i Octobre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Mutation de mois. M. Caffiéri prend le mois de Février. 
M. D'Hués exercera en titre dans le mois de Juin et en 
suplément le mois d'Avril. — En ouvrant la séance, la der- 
nière nomination d'Officiers a donné lieu à MM. les Pro- 
fesseurs de permuter leur mois d'exercice. En conséquence, 
M. Halle, monté au grade d'Adjoint à Recteur, laissant les 
mois de Février en titre, et celui d'Avril en suplément, 
M. Caffiéri a pris, à son tour, Février pour exercer en 
titre au lieu de celui de Juin; ainsi, M. D'Hués professera 
en titre le mois de Juin, et, en suplément, celui d'Avril. 

Lettre de M. Aujolest Pages, Directeur de l'École Aca- 
démique de Poitiers. — Ensuite le Secrétaire a fait lecture 
d'une lettre de M. Aujollest Pages, Directeur de l'Ecole 
Académique de Poitiers, dans laquelle, en remerciant l'Aca- 



3o8 [1777 

demie de la faveur qu'Elle lui a accordée, il l'informe d'une 
exposition faite à Poitiers des ouvrages des Membres de 
ladite École, et il y a joint un livret de cette exposition; il 
assure en outre que le Brevet à lui accordé par l'Acadé- 
mie a été lu et transcrit sur les Registres de l'École et 
même enregistré au Greffe de l'Hô.el de Ville de Poitiers. 
Il y a joint les certificats signés du Greffier et du Secrétaire 
perpétuel. L'Académie a arrêté que le Secrétaire écrira à 
M. Aujollest pour le féliciter de ses soins et l'inviter à les 
continuer pour les progrès de l'École qui lui est confiée. 
Pierre — /. Du Mont le Rom. — Pigalle 

— Doyen — Dandre-Bardon — Allegrain — 
Halle — L. Lagrenée — Belle — Caffiéri — 
Pajou — Van Loo — /. Bachelier — Briard 

— D'Huej — Brenet — J. J. Lagrenée — 

— Lépicié — Brida?t — Du Rameau — Mou- 
chy — Sue — Chardin — De la Tour — J. P. 
Le Bas — Le Clerc — Demachy — Beaufort 

— Voiriot — Berruer — De Wailly — B. Du 
Vivier — Houdon — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Pigalle Rect. — M. La Grenée l'aîné 
Prof. — M. Belle Prof, par S. — M. Renou S. pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 8 Novembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Lettre du Sieur Plumeau sur la peinture sur verre. — 
En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture d'une lettre 
écrite à l'Académie parle Sieur Plumeau de Petit, qui pré- 
tend avoir retrouvé la peinture sur verre. La Compagnie 
a chargé le Secrétaire de lui écrire que ce secret n'est pas 
perdu, mais qu'il est actuellement hors d'usage. 

Augmentation des secours accordes aux veuves. — 
Ensuite, en conséquence d'une lettre de M. le Comte d'An- 
giviller, en datte du il Septembre dernier, en réponse à 
une demande faite parle Comité du 3i May de la présente 



1777] 3o 9 

année, par laquelle lettre M. le Directeur général autorise 
l'Académie à porter les secours des veuves jusqu'à la 
somme de 814 fr. en sus de celle précédemment destinée 
aux dits secours, l'Académie a accordé à la Dame veuve 
Dumont 3oo 1., à M. Cazes fils i5o 1., à la Demoiselle 
Huliot 200 1., à la veuve Lucas 1 5o 1., et enfin à la veuve 
Francisque Milet 200 1., lesquelles sommes leur seront 
payées actuellement, à partir du jour de la demande du 
3i May dernier, à l'exception cependant de la pension de 
la dame veuve Milet, qui ne courra que d'aujourd'huy 
8 Novembre. 

Pierre — Pigalle — L. Lagrenée — Dan- 
dré-Bardon — Halle — Pajou — Belle — Van 
Loo — D'Hue^ — Brenet — Bridan — J. J . 
Lagrenée — Lépicié — Du Rameau — Gois 
— J. P. Le Bas — Demachy — ■ Cochin — 
Le Clerc — Taraval — Voiriot — Houdon — 
Berruer — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Pigalle Rect. — M. La Grenée l'aîné 
Prof, en titre. — M. Belle Prof, en suplément. — M. Renou 
Secret, pour M. Cochin. — Il est resté 9 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 29 Novembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Mort de M. Calvière, Honoraire Amateur, âgé de 
86 ans. — En ouvrant la séance, le Secrétaire a notifié la 
mort de M. le Marquis de Calvière et de Vezenobre, Baron 
de Boucoiran, Lieutenant-général des armées du Roy, 
Commandeur de l'Ordre Royal et militaire de S 1 Louis et 
Honoraire-Amateur de cette Académie, décédé en son châ- 
teau de Vezenobre, près d'Alais, en Bas Languedoc 1 , le 
16 de ce mois, dans la quatre-vingt-sixième année de 
son âge. 

1. Gard, chef-lieu de canton de l'arrondissement d'Alais. 



3io [1777 

Mort de M. Briard, Professeur, âgé de S 2 ans. — 
Ensuite, le Secrétaire a notifié celle de M. Gabriel Briard, 
Professeur de la dite Académie, décédé en cette Ville, le 
18 de ce mois, âgé de cinquante-deux ans. 

Les Places vacantes à remplir à la prochaine assemblée. 
— Les décès cy dessus notifiés donnant lieu à des muta- 
tions, il a été arrêté que la Compagnie procédera à remplir 
les Places vacantes, tant dans la Classe des Amateurs que 
dans celle des Professeurs, à l'assemblée prochaine, et 
que, relativement au Statut qui ordonne le Concours des 
Adjoints pour monter au Professorat, on apliquera à la 
circonstance présente la disposition de la lettre de M. le 
Comte d'Angiviller, en datte du 23 Septembre dernier, par 
laquelle il consent, vu la proximité du Sallon et la brièveté 
du tems, de passer outre, sans tirer à conséquence. Ainsi, 
MM. les Adjoints seront dispensés d'apporter des ouvrages. 

Les fonds pour les Élèves Sculpteurs fixés à 24 pouces 
sur 18. — Sur la représentation qui a été faitte des incon- 
véniens résultans de l'inégalité de la grandeur des fonds 
sur lesquels les Sculpteurs modèlent à l'École, l'Académie 
a jugé à propos d'en fixer la mesure à 24 pouces sur 18 et 
a ordonné que ledit Règlement sera incessamment signifié 
aux Élèves et affiché aux portes des deux Écoles, afin que 
lesdits Élèves ayent à s'y conformer. 

M. Mouchy nommé pour exercer en titre en place de 
M. Vien. — L'Académie, en terminant la séance, a nommé 
à son tour M. Mouchy, Adjoint, pour exercer en titre le 
mois prochain, au lieu et place de M. Vien, présentement 
à Rome. 

Présent de la suit te des Vues de Suisse par M ri Née et 
Masquelier, Graveurs, jusqu'à la g e livraison inclus. — 
MM. Née et Masquelier, Graveurs, on fait présent de la 
suite des Vues de la Suisse jusqu'à la 9 e livraison inclusi- 
vement. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Pi gai le 
— L. Lagrenée — Dandré-Bardon — Halle — 



1777] 3l1 

Gabriel — Allegrain — Bergeret — Le B. de 
Besenval — Belle — Pajon — Van Loo — 
D'Hue^ — Du Rameau — Lépicié — Brenet 
— Guérin — Voiriot — J . J. Lagrenée — 
Gois — Mouchy — Vernet — J. P. Le Bas — 
Demachy — Le Prince — Le Clerc — B. Du 
Vivier — Berruer — Cochin — Beaufort — 
Le Comte — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Pigalle Rect. — M. Mouchy Prof, en 
titre pour M. Vien. — M. De La Grenée l'aîné Prof, par suplé. 
— M. Renou Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 6 Décembre, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. L'Épicié nommé Professeur. — En ouvrant la séance, 
conformément à la délibération de la précédente assem- 
blée, on a procédé à remplir la Place de Professeur, vacante 
par la mort de M. Briard; les voix prises à l'ordinaire, 
M. L'Épicié, Adjoint, a été nommé Professeur. 

M. l'abbé de S 1 Nom Honoraire Associé libre. — Ensuite, 
M. le Duc de Bouillon, par la mort de M. le Marquis de 
Calvière, étant monté de droit, en vertu de l'article troi- 
sième des nouveaux Statuts, dans la Classe des Honoraires 
Amateurs, on a procédé à remplir la place vacante d'Ho- 
noraire Associé libre. M. Richard de S 1 Nom, Abbé de 
Poultière 1 , a été nommé à cette Place parla pluralité des 
voix. MM. Watelet et Bergeret, Honoraires Amateurs, ont 
bien voulu se charger de lui faire part de la délibération de 
la Compagnie. 

Discution entre Roland et Familien regardée comme non 
avenue. — Ensuite, le Secrétaire ayant exposé la discution 
élevée entre Familien et Roland, tous deux Modèles de 
ladite Académie, au sujet de 3oo livrets du Sallon que 

i. Pultariœ, Pouthières, au diocèse de Langres. 



3i2 [1777 

Roland prétend avoir remis à Familien et que Familien 
soutient n'avoir pas reçus, l'Académie a jugé à propos de 
suporter cette perte et de regarder ce fait comme non 
avenu. 

Présent fait à M. Brébion d'une suite entière d'estampes 
et d'un tableau de Prix des Élèves et d'une suite d'estampes 
non reliée à son Dessinateur. — M. Pierre, Directeur, ayant 
présenté à l'Académie avec quel zèle M. Brébion, Inspec- 
teur principal du Département de Paris, a accéléré la cons- 
truction de la nouvelle École, l'Académie, désirant lui en 
témoigner sa reconnoissance, a décidé qu'il seroit fait pré- 
sent à M. Brébion, au nom de la Compagnie, de la suite 
entière de ses estampes reliée et, en outre, d'un des tableaux 
des Élèves qui ont remporté les Grands Prix. 

Elle a arrêté aussi qu'il seroit fait présent à son Dessi- 
nateur d'une suite d'estampes non reliée. 

L'assemblée mise à la surveille du jour de l'an. — En ter- 
minant la séance, il a été décidé que la dernière assemblée 
de ce mois se tiendra le mardy 3o du dit mois. 

Les journées des Modèles travaillant à l'arrangement du 
Sallon payées selon l'ancien usage. — L'Académie a décidé 
que les journées des deux Modèles qui travaillent à l'ar- 
rangement du Sallon seront payées selon l'ancien usage. 

M. L Épicié choisit Juillet en titre, Octobre en suplément. 
— M. L' Épicié exercera Juillet en titre et Octobre en 
suplément. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Pi galle — 
Mouchy — Dandré - Bardon — Halle — 
Gabriel — Le Ch eT de Valory — Soufflot — 
Bergeret — Watelet — L. Lagrenée — 
D'A^aincourt — Pajou — Allegrain — D'Huer 

— Belle — Van Loo — Lépicié — Brenet — 
Bridan — Du Rameau — Gois — J. J. Lagre- 
née — De La Tour — Vernet — B. Du Vivier 

— Demachy — Le Comte — Le Prince — 
Pérignon — Beaufort — Le Clerc — Cocliin 



1777] 3l3 

— Taraval — Voiriot — Boi^ot — Berruer — 
Julliar — Valade — Cathelin — Houdon — 
Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Pigalle Rect. — M. Mouchy Adj. pour 
M. Vien. — M. De La Grenée l'aîné Prof, en suplément. — 
M. Renou Secret, pour M. Cochin. — Il est resté 4 jettons. 

Aujourd'huy, mardy 3o Décembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour la relevée du 
Quartier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
tems, et comme étant de plus un jour indiqué par M. le 
Comte d'Angiviller, Directeur et ordonnateur général des 
Bâtimens du Roy, pour la distribution des Prix et des 
Médailles accordés par Sa Majesté pendant les années 1773, 
1774 et i 77 5. 

M. L'Épicié confirme' dans le grade de Professeur, et 
M. l'abbé de S 1 Non dans celle d'Associé libre; il prend 
séance. — En ouvrant la séance, M. le Comte d'Angiviller, 
présidant l'assemblée, a annoncé à la Compagnie qu'il avoit 
mis sous les yeux du Roy les élections que l'Académie a 
faites à la dernière assemblée, celle de M. l'abbé de S 1 Non 
dans la Place d'Honoraire Associé libre, et celle de M . Lépi- 
cié dans celle de Professeur. En conséquence, ces Messieurs 
ont pris possession de leurs places respectives, et M. l'Abbé 
de S 1 Non a remercié la Compagnie et pris séance. 

Mort de M. de Baschy, Honoraire Amateur, âgé de 
y 8 ans. — Ensuite, le Secrétaire a notifié la mort de M. de 
Baschy, Chevalier des Ordres du Roy, Conseiller d'Etat 
d'épée, et Honoraire Amateur de cette Académie, décédé, 
dans le courant de ce mois, dans la soixante-dix-huitième 
année de son âge. 

M. Boullogne passe dans la Classe des Honoraires Ama- 
teurs. — Ce décès faisant monter de droit, aux termes des 
nouveaux Statuts, M. Boullogne dans la Classe des Hono- 
raires Amateurs, l'Académie procédera à remplir la Place 



314 [1777 

vacante d'Honoraire Associé libre quand elle aura connu 
les personnes qui désirent se mettre sur les rangs. 

Distribution des Prix et Médailles pour les années 1773, 
1774, 1775. — Après cette notification, M. le Directeur 
général a fait la distribution des Grands Prix accordés en 
l'année 1773, savoir : 

Le premier Prix de Peinture à Pierre Peyron; 

Le premier Prix de Sculpture à André Ségla ; 

Le second Prix de Peinture a été mis en réserve; 

Le second Prix de Sculpture à Antoine-Joseph Pasquier. 
Cette distribution a été suivie de celle des Médailles 
accordées aux Élèves sur leurs figures académiques, des- 
sinées et modelées d'après nature pendant la même année 
i 77 3. 

Ensuite a été faite la distribution des Grands Prix 
accordés en l'année 1774, savoir : 

Le premier Prix de Peinture à Jacques-Louis David; 

Le premier Prix de Sculpture à Pierre La Bussière; 

Le second Prix de Peinture à Jean Bonvoisin ; 

Le second Prix de Sculpture à Jacques-Auguste Collet. 
Pareillement ont été distribuées les Médailles accordées 
pendant Tannée 1774. 

Ensuite a été faite la distribution des Grands Prix accor- 
dés pendant l'année 1775, savoir : 

Le premier Prix de Peinture à Jean Bonvoisin; 

Le premier Prix de Sculpture a été mis en réserve; 

Le second Prix de Peinture à Jean-Baptiste Renaud; 

Le second Prix de Sculpture à François-Marc Susanne. 
Pareillement ont été distribuées les Médailles accordées 
pendant ladite année 1775. 

L'examen des tableaux et modèles des Élèves de Rome 
remis à un Comité fixé au 4 Janvier. — Les tableaux et 
modèles, envoies par les Élèves de l'Académie de France à 
Rome n'ayant pu être examinés, cet examen a été remis au 
jugement d'un Comité, composé de M rs les Officiers en 
exercice; de MM. Allegrain et La Grenéel é , dans la Classe 



i 7 77] 3l5 

des Professeurs ; de MM. Brenet et Bar don, dans celle des 
Adjoints; de M rs Chardin et La Tour, dans celle des Con- 
seillers, et de M rs les Secrétaires. Ce comité est fixé au 
4 Janvier, à dix heures du matin. 

Députaîion arrêtée, pour les complimens de la nouvelle 
année, che% M. le Directeur général et che% M. le Marquis 
de Marigny, Directeur Adjoint. — Suivant l'usage, l'Aca- 
démie a arrêté que M rs les Officiers en exercice iront en 
Députation chez M. le Comte dAngiviller, Directeur et 
ordonnateur des Bâtimens du Roy. M. le Comte dAngi- 
viller, étant présent, a donné le jour de S te Geneviève 1 pour 
recevoir cette Députation. 

Les mêmes Députés iront chez M. le Marquis de Mari- 
gny, Adjoint Directeur général des Bâtimens; M. Pierre, 
Directeur de cette Académie, voudra bien s'informer du 
jour où cette Députation pourra être reçue. 

M. Dandré-Bardon nommé pour exercer à la place de 
M. Le Moyne en qualité de Recteur de Janvier. — L'Aca- 
démie a nommé M. Dandré-Bardon Adjoint à Recteur pour 
exercer le Quartier de Janvier prochain, à la place de M. Le 
Moyne, qui est malade. 

M. Brenet nommé pour professer en suplément à la place 
de M. Falconet. — Elle a nommé aussi, à son tour, M. Bre- 
net, Adjoint à Professeur, pour exercer, en suplément, à la 
place de M. Falconet, qui est à Saint-Pétersbourg. 

La lecture des délibérations et le jugement des Médailles 
du Qjiartier d'Octobre remis à la première assemblée de 
Janvier. — La lecture des délibérations du Quartier a été 
remise à la prochaine assemblée, ainsi que le jugement des 
Médailles. MM. les Officiers du Quartier d'Octobre en 
exercice en feront le jugement, comme étant une suite de 
leurs fonctions. 

Le premier samedy de Janvier tombant sur la fête de 

i. Le 3 janvier. 



3i6 [1777 

S te Geneviève, l'assemblée a été remise au samedy 10 du 
mois de Janvier 1778. 

D ' Angiviller — Pierre — J. Du Mont le 
Rom. — Dandré-Bardon — Pigalle — Mou- 
chy — Brenet — Bergeret — Halle — Lépi- 
cié — Boullongne — Watelet — L. Lagrenée 

— Soujfflot — Montullé — L'Abbé Pommyer 

— Du Rameau — Pajou — D ' A^aincourt — 
Le B. de Besenval — L'Abbé de S x Non — 
J. J. Lagrenée — Caffiéri — Allegrain — 
Belle — Van Loo — Sue — D'Hueq — Bri- 
dan — Gois — Cochin — Chardin — De La 
Tour — Le Clerc — Vernet — Le Prince — 
Demachy — Houdon — Beauvarlet — Le 
Comte — Duplessis — Boi^ot — Voiriot — 
Wille — Taraval — Guérin — B. Du Vivier 

— Berruer — Julliar — Le Vasseur — Robert 

— Beaufort — Cathelin — Renou. 



1778] 3i7 



1778. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Adj. à Rect. pour M. Le 
Moyne. — M. Bachelier Prof, en titre. — M. Brenet Adj. Prof, 
en suplément pour M. Falconet. 

Aujourd'huy, samedy 10 Janvier, l'Académie a fait l'ou- 
verture de ses assemblées. 

Médailles du Quartier d'Octobre 1777 ■' Desmures, 
S., / re ; J. B. Le Sueur, P., 2 e ; Vernet, P., 3 e . — Avant 
la séance, MM. les Officiers en exercice pendant le Quar- 
tier d'Octobre dernier ont procédé, comme il avoit été 
arrêté dans la dernière assemblée, au jugement des Prix, 
qui sont accordés tous les trois mois aux Elèves sur leurs 
figures académiques. Ils ont accordé 

la première Médaille à Desmures, S., 
la seconde à Le Sueur, P., 
et la troisième à Vernet, P. 

M. le Duc de Chabot nommé par acclamation Honoraire 
Associé libre. — En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait 
lecture d'une lettre de M. le Duc de Chabot, écrite à 
M. Pierre, par laquelle il montre le désir qu'il a d'obtenir 
les suffrages de l'Académie pour entrer dans la Classe de 
M rs les Honoraires. L'Académie, s'empressant de témoi- 
gner à M. le Duc de Chabot avec quel zèle Elle répond à 
son désir, l'a nommé par acclamation à la Place vacante 
d'Honoraire Associé-libre. MM. Watelet et D'Argenson 
ont bien voulu se charger de lui en faire part. 



3i8 [1778 

Mort de M. Challe, P., âgé [de] 61 ans. — Ensuitte le 
Secrétaire a notifié la mort de M. Michel-Ange Challe, 
Chevalier de l'Ordre du Roy, Professeur de cette Acadé- 
mie pour la Perspective, et Dessinateur de la Chambre du 
Roy, et Membre de l'Académie des Sciences et Beaux- 
Arts de Lyon, décédé en cette ville le 8 de ce mois, dans 
la soixante unième année de son âge. 

Lettres de compliment de la nouvelle année. — Le Secré- 
taire a fait lecture de plusieurs lettres de compliment 
adressées à la Compagnie : 

De M. Jeaurat, Recteur, présentement à Versailles; 

De M. Vien, Professeur et Directeur de l'Académie de 
France à Rome; 

De M. Descamps, Académicien, actuellement à Rouen, 

Et de MM. les Associés Professeurs de l'Académie de 
Peinture et Sculpture de Marseille. 

M. de la Blancherie présente par une lettre un Journal 
sur les lettres et les arts. Le Secrétaire lui écrira. — Lec- 
ture a été faite d'une lettre de M. Pahin de Champlain de 
la Blancherie, auteur d'un nouveau Journal, qui a pour 
titre : « Les nouvelles de la République des Lettres et des 
Arts ». M. de la Blancherie y présente à l'Académie, 
comme un hommage, le modèle de son ouvrage et le plan, 
en forme de Prospectus; il y a joint un nombre d'exem- 
plaires suffisant pour chacun des Membres de cette Com- 
pagnie, et les dits exemplaires ont été distribués à chacun 
d'eux. Le Secrétaire lui écrira que l'Académie a reçu son 
hommage avec reconnoissance. 

Raport du bon accueil de M. le Comte d' Angiviller par 
les députés. — MM. les Officiers, actuellement en exercice, 
nommés pour aller en Députation chez M. le Comte d'An- 
giviller, Directeur et ordonnateur général des Bâtiments 
du Roy, ont rendu compte de l'accueil favorable qu'ils en 
ont reçu le samedy 3 de ce mois. 

Visite à M. de Marigny remise. — M. le Marquis de 
Marigny, étant malade, a fait prier MM. les députés de 



1778] 3ig 

vouloir bien retarder cette visite, jusqu'à ce qu'il soit en 
état de les recevoir. 

Lecture du raport des Commissaires pour l'examen des 
ouvrages des Élèves de Rome. Ordre de l'inscrire sur les 
Registres. — Le Secrétaire a fait lecture du raport des 
Commissaires nommés pour l'examen des tableaux et 
modèles envoies par les Elèves de l'Académie de France 
à Rome. Il a été arrêté que ledit raport sera inscrit sur les 
Registres à la suite de la précédente délibération. 

Lecture des Statuts remise. — La lecture des nouveaux 
Statuts a été remise à un autre tems. 

Pierre ~ J. Bachelier — Dandré-Bardon 

— De Voyer d'Argenson — Halle — Gabriel 

— Pigalle — Berger et — Montullé — 
D'A^aincourt — Le Ch er de Valory — Wate- 
let — L. Lagrenée — L'Abbé de Saint-Non 

— Allegrain — Belle — Pajou — Doyen — 
D'Hue^ — Vanloo — Lépicié — Gois — Bre- 
net — J. J. Lagrenée — Mouchy — Bridan 

— Taraval — Chardin — Vernet — Guérin 

— J. P. Le Bas — Le Prince — Demachy — 
Cochin — Le Clerc — Berruer — Cathelin 

— Le Comte — Houdon — Lempereur — 
Julliar — Voiriot — B. Du Vivier — Beau- 
fort — Renou. 



Copie du rapport des Commissaires nommés pour l'exa- 
men des tableaux et modèles envoies par les Élèves de 
V Académie de France à Rome. 

Nous, Commissaires nommés, par la délibération de 
l'Académie Royale de Peinture et Sculpture, du 3o dé- 
cembre dernier, pour l'examen des tableaux et modèles 
envoies par les Élèves de l'Académie de France à Rome, 
avons trouvé, 



320 [ x 77^ 

Quant à la Peinture : 

Dans le S 1 Sébastien du S r Suvée, de la correction, de la 
finesse dans les tons, une touche spirituelle et exprimant 
la nature de chaque objet, et en général tous les détails 
bien soignés ; mais nous y avons désiré plus de chaleur 
dans la couleur et dans le pinceau. 

La figure académique du S r Jombert, malgré quelques 
légères incorrections, est belle ; les parties en sont rendues 
avec beaucoup de vérité, ce qui prouve l'amour de l'étude. 
Les esquisses sont ingénieuses; les compositions en sont 
neuves et d'un effet piquant. 

Le S r Le Monnier nous a paru avoir beaucoup à acqué- 
rir du côté du dessin, de la couleur et du pinceau ; nous 
pensons qu'il doit faire de nouveaux efforts pour aprofon- 
dir son art. 

Nous croyons devoir les plus grands encouragements au 
S r Peyron. Sa figure, représentant un prisonnier, a de la 
précision dans les contours et, dans les formes intérieures, 
de la transparence et de la variété dans les tons. Elle est 
peinte avec grâce, mais les draperies paraissent trop imiter 
le papier; il doit se prémunir contre l'affectation dans 
cette partie. La composition de son esquisse est bien 
ordonnée; les masses d'ombre et de clair y sont sagement 
distribuées, et la perspective bien entendue. 

Les mêmes encouragemens sont dus au S r David. Il 
montre la plus grande facilité dans le pinceau ; sa couleur 
est animée, quoique un peu égale; sa manière de draper 
est large et vraie. Dans sa grande esquisse de Bataille, où 
l'on remarque de la chaleur, on peut reprocher trop de 
papillotage dans les lumières, et des réminiscences trop 
prochaines de groupes très connus. 

La figure du S r Bonvoisin offre un assés bon caractère 
de dessin ; cependant nous y avons aperçu un goût maniéré 
dans les formes, ainsi que dans la couleur, qui est fatiguée, 
lourde et monotone ; mais, comme le S r Bonvoisin est un 



1778] 32i 

des derniers arrivés à Rome, il y a lieu d'espérer qu'un 
plus long séjour lui fera faire des progrès. 

Quant à la Sculpture : 

Nous avons trouvé, dans l'Amour pastoral du S r Milot, 
un bon goût de modeler ; les contours ont de la vérité et 
de l'élégance ; ils pourroient avoir encore plus de cor- 
rection. 

Le S r Ségla nous a paru avoir de la foiblesse et un 
grand besoin de se fortifier ; nous l'invitons à fuir la lour- 
deur et une manière outrée. 

Le S r De Lattre a le même besoin d'acquérir plus de 
sûreté d'ensemble et de sentiment de nature. 

Après avoir donné notre avis détaillé sur chacun des 
ouvrages soumis à notre examen, nous croions devoir con- 
venir qu'en général nous en sommes satisfaits, et que nous 
ne pouvons qu'exhorter les Elèves à profiter de plus en plus 
des avantages que leur procure la manificence du Roy, et 
à se rendre dignes de son auguste protection , et avons 
signé le présent raport, au Louvre, ce quatrième jour de 
Janvier mil sept cent soixante dix huit. 

Pierre — Dandré-Bardon — Pigalle — La 
Grenée — Allegrain — Bridan — Brenet — 
Chardin — Cochin — Renou. 

Conforme à l'original : Renou, Secrétaire Adjoint. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. pour M. Le Moyne. 
— M. Bachelier Prof. — M. Brenet Prof, en supl. pour M. Fal- 
conet. — M. Renou Secret, pour M. Cochin. — Il est resté 
7 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3i Janvier, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. le Duc de Chabot prend séance en qualité d' Honoraire 
Associé-libre. — En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait 
lecture d'une lettre écrite à M. Pierre par M. le Comte 
vm 2 1 



322 [1778 

d'Angiviller, Directeur et ordonnateur général des Bâti- 
mens du Roy, par laquelle il annonce qu'il a mis sous les 
yeux de Sa Majesté l'élection que l'Académie a faite, à la 
dernière assemblée, de M. le Duc de Chabot, pour rem- 
plir la Place vacante d'Honoraire Associé-libre. Il ajoute 
que Sa Majesté a confirmé ladite élection. En conséquence, 
M. le Duc de Chabot, après avoir remercié la Compagnie, 
a pris séance. 

M. Le Clerc nommé Professeur de Perspective. — Le 
Secrétaire a fait lecture d'une autre lettre écrite à M. Pierre 
par M. le Comte d'Angiviller, dans laquelle il instruit 
l'Académie qu'il a fait choix de M. Le Clerc, pour succé- 
der à feu M. Challe dans la Place de Professeur de Pers- 
pective, et que Sa Majesté avoit confirmé son choix. En 
conséquence, M. Le Clerc a pris séance en cette qualité. 

M. Miger, Graveur, reçu Académicien. — M. Cochin, 
Conseiller et Secrétaire de cette Académie, a présenté à la 
Compagnie le S r Simon Charles Miger, de Nemours en 
Gâtinois, aspirant, Graveur, qui a fait apporter de ses 
ouvrages. En vertu de la délibération du 26 Juillet 1777, 
par laquelle il a été arrêté, à la pluralité des suffrages, que 
les Graveurs à l'avenir seront agréés et reçus en un même 
jour, l'Académie a choisi, pour le morceau de réception du 
S 1 " Miger, l'estampe qu'il a exécutée d'après le tableau de 
M. Carie Vanloo, représentant le Satyre Marsyas écorché 
par l'ordre d'Apollon. Les voix prises à l'ordinaire, l'Aca- 
démie a reçu le sieur Miger Académicien, qui, laissant en 
dépôt entre les mains de l'Académie ce qui lui revient sur 
le prix de cette estampe, s'est engagé de graver deux por- 
traits d'ici au Salon prochain'. 

L' Académie arrête de choisir un Modèle entre 40 et 
5o ans. — L'Académie a arrêté, pour remplacer le Modèle 

1. En marge, à la fin des manchettes analytiques, on trouve 
l'indication : « 6 n., » c'est-à-dire « 6 fèves noires. » Comme 
il n'y a eu de vote que pour l'élection de Miger, c'est à elle que 
l'indication se rapporte. 



1778] 323 

qui manque à l'Ecole, de ne choisir, pour varier les diffé- 
rentes natures, parmi ceux qui se présenteront, que des 
hommes de 40 à 5o ans. 

Lecture d'un prospectus pour V étude du cheval; V Acadé- 
mie souscrit. — Ayant été fait lecture d'un prospectus 
relativement à l'étude du cheval, l'Académie a décidé que 
l'on souscriroit pour Elle, désirant avoir un ouvrage qui 
peut intéresser les Arts. 

Lettre de compliment de M. Aujolest Pages. — En ter- 
minant la séance, le Secrétaire a lu une lettre de compli- 
ment de l a nouvelle année, adressée à l'Académie par 
M. Aujolest Pages, Directeur de l'École Académique de 
Poitiers. 

M TS Née et Masquelier envoient la 1 2 e livraison de leurs 
estampes. — M rs Née et Masquelier ont envoie la 1 2 e livrai- 
son de leurs Vues de la Suisse. 

Pierre — Dandré-Bardon — J. Bachelier 

— Pigalle — Halle — Bergeret — D'A^ain- 
court — L'Abbé de Saint Non — Le Duc de 
Chabot — B. Du Vivier — Allegrain — 
L. Lagrenée — Belle — Pajou — Van Loo 

— Caffiéri — Doyen — Brenet — Lépicié — 
Bridan — Du Rameau — Gois — Mouchy — 
J. J. Lagrenée — Le Clerc — Le Prince — 
Demachy — Cochin — Taraval — Beaufort 

— Guérin — Boiqot — Berruer — Robert — 
L'Enfant — Pérignon — Le Vasseur — Le 
Comte — B. Du Vivier — Huet — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. pour M. Le 
Moyne. — M. Caffiéri Prof, en titre. — M. Allegrain Prof, par 
supl. — M. Renou Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedi 7 Février, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture d'une 



324 [ l 77% 

lettre écrite à M. Pierre par M. le Comte d'Angiviller, 
Directeur et ordonnateur général des Bâtimens du Roy, 
par laquelle il annonce qu'il a mis sous les yeux de Sa 
Majesté l'élection que la Compagnie a faite, à la dernière 
assemblée, du Sieur Miger, Graveur; il ajoute que Sa 
Majesté a confirmé ladite élection. 

M T Miger, G., prend séance. — En vertu de la confir- 
mation, l'Académie a reçu et reçoit le Sieur Miger, Gra- 
veur, Académicien, pour avoir séance dans ses assemblées 
et jouir des privilèges, prérogatives et honneurs attribués 
à cette qualité, à la charge par lui d'observer les Statuts 
et Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis en prê- 
tant serment entre les mains de M. Pierre, Directeur. 

L'Académie a arrêté que M. Miger gravera le tableau de 
M. Michel Vanloo peignant son père, et, comme ce mor- 
ceau renferme deux portraits, la Compagnie a décidé que 
cette estampe suffira pour remplir ses engagemens et qu'en 
diminuant l'encadrement, M. Miger en ramènera la gran- 
deur au format ordinaire. 

L'Académie nomme le Sieur Phlipault fils pour rempla- 
cer son père en qualité de Concierge. — Ensuitte l'Acadé- 
mie a procédé à remplir la Charge vacante de son Premier 
Huissier et Concierge , vacante par la mort du Sieur 
Michel Phlipault, et a nommé à ladite Charge le Sieur 
Pierre Alexandre Phlipault, son fils, et l'a reçu en cette 
qualité, en lui enjoignant de servir fidèlement l'Académie, 
de s'acquitter de toutes les fonctions et services dépendans 
de cette Place, d'obéir aux ordres de la Compagnie, et de 
garder le secret de ses assemblées, ce qu'il a promis en 
prêtant serment entre les mains.de M. Pierre. 

M. Caffiéri obtient de mouler les portraits de M. Col- 
bert et de M. Le Brun. — En terminant la séance, l'Aca- 
démie a accordé à M. Caffiéri la permission de faire 
mouler dans les salles les portraits de M. Colbert et de 
M. Le Brun. 

Pierre — Caffiéri — Dandré-Bardon — 



1778] 325 

Pi gai le — Berger et — Halle — L'Abbé de 
Saint Non — Allegrain — L. Lagrenée — 
Belle — Pajou — /. Bachelier — Van Loo 
— Doyen — Lépicié — D'Hue^ — Brenet — 
Du Rameau — Chardin — Gois — /. J . La- 
grenée — Mouchy — J. P. Le Bas — Le 
Clerc — Le Prince — Cochin — Berruer — 
Miger — Voiriot — Duplessis — Jollain — 
Pérignon — Houdon — Beaufort — Renou. 



M . Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. pour M. Le Moyne. 

— M. Caffiéri Prof, en titre. — M. Allegrain Prof, en suplément. 

— M. Renou Sec. pour M. Cochin. — Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 28 Février, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. Sue fixe l'ouverture de son cours au lundy q Mars. 
— En ouvrant la séance, M. Sue, Professeur d'Anatomie, 
a proposé de commencer son cours de cette science; il a 
été arrêté qu'il sera annoncé aux Elèves pour le lundy 
9 Mars. 

M. Pinson, chirurgien, présente des morceaux anato- 
miques. — M. Pinson, Chirurgien, ayant fait aporter des 
morceaux anatomiques modelés par lui, l'Académie en a 
paru satisfaite, sauf quelques observations par les gens les 
plus versés dans cette partie. 

Le jour des esquisses est fixé au vendredy 6 du mois de 
Mars. Ordre d'aporter un certificat de leurs Maîtres ou de 
celui qui les protège. — Ensuite il a été proposé de dési- 
gner le jour auquel il sera donné aux Elèves un sujet pour 
les esquisses que doivent faire ceux qui se proposent de 
concourir aux Grands Prix, et sur lesquelles on fera choix 
de ceux qui mériteront d'être admis à l'épreuve des acadé- 
mies, peintes et modelées d'après nature. On a arrête que 
le sujet des esquisses sera donné le vendredi 6 de Mars, 
pour être jugées à l'assemblée du 7 du même mois. Il a été 



326 [1778 

décidé en outre qu'il sera enjoint aux Élèves de se faire 
inscrire chez le Concierge avant le jour du concours, en 
aportant un certificat de leurs Maîtres, qui atteste leur 
capacité suffisante. 

Gratification au S r Lambert de 72 livres. — L'Académie 
a accordé au sieur Lambert une somme de soixante-douze 
livres comme gratification de ses peines pendant la mala- 
die du feu S r Phlipault, Concierge. 

Pierre — Caffiéri — Dandré - Bar don — 
Pi galle — Allegrain — Gabriel — Halle — 
Bergeret — Le Duc de Chabot — Belle — 
Pajou — /. Bachelier — L. Lagrenéc — 
Doyen — D'Hueq — Du Rameau — Gois — 
Lépicié — Brenet — J. J. Lagrenée — Sue 

— Le Clerc — Mouchy — De la Tour — 
Vernet — J. P. Le Bas — Voiriot — Le 
Prince — Demachy — Julliar — Guérin — 
B. Du Vivier — Lernpereur — Le Comte — 
Taraval — Miger — Le Vasseur — Houdon 

— Beaufort — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. pour M. Le Moyne. 

— M. Pajou Prof, en titre. — M. Doyen Prof, en suplément. 

— M. Renou Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedi 7 Mars, l'Académie s'est assem- 
blée pour juger les esquisses des Élèves qui se sont présen- 
tés pour concourir aux Grands Prix. 

Élèves admis à l'épreuve des académies. — L'Académie, 
après avoir vu les esquisses des Élèves, a admis à l'épreuve 
des académies, peintes et modelées d'après nature, entre 
les Peintres, les nommés Perrin, S x Ours, Boileau, Sallos, 
Giroud, Moulin-neuf, et, entre les Sculpteurs, les nommés 
Collet, Susanne, Larmié, De Seine, Lorta et Duval, pour 
commencer le lundy 16 Mars et continuer jusqu'au 18 
inclusivement, et pareillement, entre les Peintres, Bougon, 



1778] 32 7 

Chéry, Chaise, Du Tertre, Gouget, Pernotin, Landry, et, 
entre les Sculpteurs, les nommés Desmures, Jacques Phi. 
Le Sueur, La Marie, Diancourt, Bacary et Landragin, 
pour être admis à la même épreuve le jeudi suivant jus- 
qu'au samedi inclusivement, et ces académies seront jugées 
à l'assemblée du 28 de ce mois. 

L'abbé Fonlenay fait présent d'un Dictionnaire des 
Artistes en deux volumes in-8". — Le Secrétaire a fait 
lecture d'une lettre, en datte de ce jour, écrite à l'Acadé- 
mie par M. l'Abbé de Fontenay, auteur d'un ouvrage inti- 
tulé « Dictionnaire des Artistes » en deux volumes in-8°, 
dans laquelle il fait hommage à l'Académie dudit ouvrage. 
La Compagnie a ordonné que ce Dictionnnaire sera déposé 
dans sa bibliothèque, et que le Secrétaire sera chargé de 
témoigner sa reconnoissance à M. l'Abbé Fontenay. 

Les Officiers en exercice s'assembleront une demie heure 
avant la séance pour juger les Médailles. — Sur ce qu'il a 
été représenté que MM. les Officiers en exercice, chargés 
de juger les Médailles accordées aux Élèves à la fin de 
chaque Quartier, désirent avoir plus de temps pour faire 
ce jugement avec plus de tranquillité, il a été arrêté que 
doresnavant, à la dernière assemblée de chaque Quartier, 
MM. les Officiers en exercice s'assembleront à l'Académie 
une demie heure avant la séance, et qu'il en sera fait men- 
tion sur les billets pour chacun d'eux. 

Pierre — Dandré - Bar don — Pajou — 
Halle — Gabriel — Le Ch. de Valory — 
Montullé — D'A^aincourt — L'Abbé de Saint 
Non — L. Lagrenée — Belle — Van Loo — 
D'Hueq — Doyen — B. Du Vivier — Lépicié 
— Brenet — Hilet — Du Rameau — Gois — 
Houdon — /. J. Lagrenée — Mouchy — 
Beaufort — Le Comte — Le Clerc — De la 
Tour — Demachy — Cochin — Bellengé — 
Taraval — Renou. 



328 [1778 

M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. pour M. LeMoyne. 

— M. Pajou Prof, en titre. — M. Doyen Prof, en suplément. 

— M. Renou Secret, pour M. Cochin. — Il est resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 28 Mars, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la relevée du Quar- 
tier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

Mort de M. Adam, ancien Professeur ; âge y 4 ans. — 
En ouvrant la séance, le Secrétaire a notifié la mort de 
M. Nicolas Sébastien Adam, ancien Professeur de cette 
Académie, décédé en cette ville le jour d'hier, 27 du pré- 
sent mois, dans la soixante-quatorzième année de son âge. 

Élèves admis aux concours. Peintres : Perrin, S x Ours, 
Salos, Giroud, Bougon, Chaise, Gouget. Sculpteurs : Col- 
let, Susanne , De Seine, Lorta, La Marie, Diancourt, 
Bacari. — L'Académie, après avoir vu les académies, 
peintes et modelées d'après nature par les Elèves, jointes 
aux esquisses qu'ils ont faites afin de concourir aux Grands 
Prix, a admis, dans la Peinture : Perrin, Saint Ours, 
Sallos, Giroud, Bougon, Chaise et Gouget, et, dans la 
Sculpture, Collet, Susanne, De Seine, Lorta, La Marie, 
Diancourt et Bacari. 

Le Sieur de JÔux, Sculpteur, Agréé*. — M. Pajou, Pro- 
fesseur, a présenté à la Compagnie le S r Claude de Joux, 
Chevalier, natif d'Arbois en Franche Comté, Aspirant 
Sculpteur, qui a fait aporter de ses ouvrages. Après avoir 
pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capacité, l'Acadé- 
mie a agréé sa présentation. M. le Directeur lui ordonnera 
ce qu'il doit faire pour sa réception. 



1. A la suite de cette manchette l'indication « 3 n., » que nous 
avions, jusqu'à cette feuille, interprétée par non. Mais, en marge 
de l'article même, il y a cette mention plus explicite : « 32 bl.; 
2 n., » qu'il est difficile de ne pas remplir par « 32 blanches; 
2 noires, » ce qui se rapporte sans doute à la couleur des fèves 
ou des billes avec lesquelles on votait. Le sens est le même au 
fond, mais l'explication de la forme est différente. 



1778] 32 9 

M. l'Abbé de Saint-Non fait présent de la première 
livraison du premier volume du Voïage pittoresque d'Italie. 
— Ensuite, le Secrétaire a présenté à la Compagnie, de la 
part de M. l'Abbé de Saint-Non, Honoraire Associé-libre, 
la première livraison du premier volume du Voïage pitto- 
resque de l'Italie exécuté sous sa direction, comme un 
hommage qu'il croit devoir à la Compagnie et une preuve 
de son amour pour les Arts. La Compagnie y a été sen- 
sible et a reçu avec reconnoissance son hommage. 

M. Pigage fait présent d'un exemplaire de la Gallerie 
de Dusseldorf. — Le Secrétaire a fait lecture d'une lettre, 
écrite de Mannheim à l'Académie, en datte du 16 de ce 
mois, par M. Pigage, Associé correspondant de l'Académie 
Royalle d'Architecture et Directeur général des Bàtimens 
de S. Al. S. l'Électeur Palatin. Il y prie la Compagnie 
d'agréer un exemplaire de son ouvrage sur la Gallerie Elec- 
torale des tableaux de Dusseldorf, qu'il a soumis depuis dix- 
huit mois au jugement de cette Compagnie, et dont il a 
obtenu le suffrage. Il ajoute que, s'honorant d'un suffrage 
aussi flateur, il en a fait mention à la fin de la Préface de 
son livre et que M. Méchel, de Basle, et son associé dans 
l'entreprise, qui a gravé les planches de ladite Gallerie, 
joint sa reconnoissance à la sienne. La Compagnie a reçu 
cet exemplaire avec satisfaction, et le Secrétaire sera chargé 
d'en faire ses remerciemens à M. Pigage. 

Lecture d'un Mémoire de M. Dandré - Bardon. — 
M. Cochin a lu un Mémoire de M. Dandré-Bardon, Adjoint 
Recteur, dans lequel il rend compte de son administration 
pendant ce Quartier, où il a exercé pour M. Lemoyne, 
ainsi que de celle de MM. les Professeurs. L'Académie a 
reconnu, dans ce Discours, l'amour de ses devoirs, de 
l'ordre et de la décence, qui a de tous tems caractérisé 
M. Dandré-Bardon et lui en a marqué la satisfaction la 
plus grande. 

Arrêté qu'il sera nommé des Commissaires pour mettre 
en ordre la bibliothèque. — Il a été arrêté qu'il seroit 



33o [1778 

nommé des Commissaires pour mettre en ordre la biblio- 
thèque de l'Académie et constater tous les volumes et effets 
qui la composent. 

M. Bridan nommé pour professer le mois d'Avril pour 
M. Falconnet. — En terminant la séance, l'Académie a 
nommé, à son rang, M. Bridan pour professer le mois 
d'Avril en place de M. Falconet, qui est à S 1 Pétersbourg. 
Jugement des Médailles remis à la prochaine assemblée, 
ainsi que la lecture des délibérations. — Le jugement des 
Médailles et la lecture des délibérations du Quartier ont 
été remis à la première assemblée. 

Pierre — Dandré - Bar don — Pajou — 
Pigalle — Halle — Gabriel — Bergeret — 
Le Ch eT de Valory — Montullé — Le Duc de 
Chabot — Allegrain — L. Lagrenée — Van 
Loo — /. Bachelier — Doyen — Belle — 
Lépicié — Gois — Le Clerc — D'Huèj — 
Brenet — Bridan — Du Rameau — De la 
Tour — J. J. Lagrenée — Mouchy — Le 
Prince — Julliar — Cochin — J. C. Roè'ttiers 

— J. P. Le Bas — Demachy — Guérin — 
Le Comte — Roëttiers — Voiriot — Valade 

— Beaufort — Taraval — Berruer — Hou- 
don — Pérignon — B. Du Vivier — Boiqot — 
Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. Bridan Adj. Prof, 
en titre pour M. Falconet. — M. D'Hués Prof, en suplément. 
— M. Renou Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedi 4 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Médailles du Quartier de Janvier. i Te D'Afrique, P.; 
2 e Vernet, P.; 3 e Claude de Seine, S. — Avant la séance, 
MM. les Officiers, en exercice pendant le Quartier de Jan- 
vier, ont procédé, comme il avoit été arrêté dans la der- 



r 7 7 8 J 33t 

nière assemblée, au jugement des Prix qui sont accordés 
tous les trois mois aux Élèves sur leurs figures acadé- 
miques. Ils ont accordé 

la première Médaille à d'Afrique, Peintre, 

la seconde à Vernet, Peintre, 

et la troisième à Claude de Seine, Sculpteur. 

M. le Bas fait présent de la première livraison d'une 
suitte d'estampes de l'Histoire de France. — M. Le Bas, 
Conseiller, a fait présent à l'Académie de la première 
livraison d'une suitte d'estampes pour servir à l'Histoire 
de France. 

L'Académie a été sensible à l'hommage que M. Le Bas 
a bien voulu lui faire de cet ouvrage. — Il a été oublié de 
donner l'approbation à M. Le Bas; elle lui a été donnée- 
le 6 Juin pour en jouir en datte du 4 Avril'. 

Commissaires nommés pour l'arrangement de la biblio- 
tèque : MM. Dandré-Bardon, Halle, Chardin, les Secré- 
taires. — L'Académie a nommé les Commissaires pour 
l'arrangement de sa bibliotèque MM. Dandré-Bardon, 
Halle, Chardin et les Secrétaires. 

Lecture des délibérations du Quartier de Janvier. — La 
séance a été terminée par la lecture des délibérations du 
dernier Quartier, lecture qui avoit été remise à cette 
assemblée. 

Pierre — Jeaurat — Bridan — Gabriel 

— Dandré-Bardon — Halle — L'Abbé de 
S 1 Non — Doyen — Pajou — Belle — D'Huè^ 

— J. J. Lagrenée — Lépicié — Brenet — 
Gois — Mouchy — Le Clerc — Chardin — 
De la Tour — Vernet — /. P. Le Bas — 
Cochin — Le Comte — Jollain — Taraval — 
Bellengé — Beaufort — Houdon — Jeaurat 
de Bertrix — Renou. 

1. Voir Procès-verbal du 6 Juin 1778. 



332 L'77 8 

M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. Bridait Adj. Prof. 

en titre pour M. Falconet. — M. D'Hués Prof, en suplément. 

— M. Renou Secret, pour M. Cochin. — Il est resté 7 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 25 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. Julien, Sculpteur, Agréé. B { . — En ouvrant la 
séance, M. Pigalle, Adjoint à Recteur, a présenté à la 
Compagnie le sieur Pierre Julien, de Saint-Polien en 
Auvergne -. Après les vois prises à l'ordinaire et avoir 
reconnu sa capacité, l'Académie a agréé sa présentation. 

M. le Directeur lui ordonnera ce qu'il doit faire pour sa 
réception. 

L'Académie laisse à M. le Directeur le choix d'un 
tableau à donner à graver par le sieur Feigl. — M. le 
Directeur a demandé à l'Académie qu'Elle accordât au 
Sieur Feigl un tableau de réception à graver; l'Académie 
en a laissé le choix à M. le Directeur. 

L' Académie a remis à la prochaine assemblée de décider 
si le sieur Julien exécutera sa figure en marbre. — L'Aca- 
démie a remis à la prochaine assemblée à décider si le 
sieur Julien exécutera en marbre, pour sa réception, la 
figure dont il a présenté le modèle. 

M. Sue propose un Cours sur le Modèle vivant ; fixé au 4 
du mois prochain. — M. Sue a proposé de faire un Cours 
de démonstrations anatomiques sur le Modèle vivant. 
L'Académie a arrêté que ce Cours commencera dans 
l'École le 4 du mois prochain, à onze heures précises. 

Pierre — Pigalle — Bridan — Dandré- 
Bardon — De Voyer d'Argenson — Montullé 
— D'A^aincourt — Berger et — Halle — Le 
B. de Besenval — L'Abbé de Saint Non — 
Allegrain — L. Lagrenée — Belle — Pajou 

1. Ce « B » veut probablement dire l'unanimité, tous les votes 
ayant été blancs. 

2. Saint-Paulien, Chef-lieu de Canton de l'arrondissement du 
Puy (Haute-Loire). 



1778] 333 

— Van Loo — Caffiéri — Doyen — UHuè% 

— J. Bachelier — Du Rameau — Gois — 
Lépicié — Brenet — J. J. Lagrenée — Mou- 
chy — Sue — Le Clerc — Chardin — Vernet 

— J. P. Le Bas — Le Prince — Demachy — 
Cochin — Voiriot — Bellengé — ■ De Wailly 

— B. Du Vivier — Taraval — Beaujort — 
Le Comte — Le Vasseur — Perignon — Jol- 
lain — Houdon — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. absent. — M. Vanloo Prof, 
en titre. — M. Pajou Prof, en suplément. — M. Renou Secret, 
pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, [samedi] 2 May, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

M. De Joux exécutera sa figure d'agre'ement pour sa 
réception. — En ouvrant la séance, l'Académie, conformé- 
ment à la précédente délibération et à l'ancien usage, a 
arrêté, à la pluralité des voix, que le Sieur De Joux, 
Sculpteur, exécutera en marbre , pour sa réception, la 
figure du S 1 Sébastien, sur laquelle il a été agréé. 

M. Julien exécutera sa figure d'agréement pour sa 
réception. — L'Académie a arrêté aussi, à la pluralité des 
voix, que le Sieur Julien, Sculpteur, exécutera en marbre, 
pour sa réception, la figure du Gladiateur mourant, sur 
laquelle il a été agréé. 

L'esquisse de M. Foucou acceptée; il fera son modèle 
dans l'Académie. — Le Sieur Foucou, n'ayant point obtenu 
d'exécuter en marbre la figure sur laquelle il a été agréé, 
a fait aporter une esquisse d'un Marsias. Les voix prises à 
l'ordinaire, la Compagnie l'a accepté; mais elle a statué 
que le Sieur Foucou fera son modèle dans l'Académie, ce 
qui a été quelquefois ordonné'; Elle a arrêté en outre 

1. On a effacé, mais sous les ratures on peut lire encore : 
« Quand on craint quelque foiblesse de talent. » 



334 [1778 

que, le modèle fait, il sera aporté à l'Académie et jugé au 
scrutin avant son exécution en marbre. 

Lecture d'une lettre en réponse à M. Pigage. — Le 
Secrétaire a fait lecture d'un projet d'une lettre qui doit 
être envoiée à M. Pigage, Associé correspondant de l'Aca- 
démie Royale d'Architecture et Directeur général des 
Bàtimens de S. Alt. S. l'Electeur Palatin, pour le remer- 
cier de l'envoi de son exemplaire de la Galerie de Dussel- 
dorf. La Compagnie en a aprouvé la teneur. 

Pierre — Vanloo — Dandré - Bardon — 
De Voyer d'Argenson — Gabriel — Watelet 

— Belle — Halle — Pajou — J. Bachelier 

— Caffiéri — D'Hue^ — Lépicié — Brenet 

— Mouchy — /. J. Lagrenée — Du Rameau 

— Le Clerc — Chardin — Le Prince — 
Demachy — Cochin — Bellengé — B. Du 
Vivier — Le Vasseur — Taraval — Le Comte 

— Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. Vanloo Prof. — 
M. Renou Sec. pour M. Cochin. — Il est resté 10 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 3o e May, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Mort de M. Jean Baptiste Le Moyne, Sculpteur. — En 
ouvrant la séance, le Secrétaire a notifié la mort de 
M. Jean Baptiste Le Moyne, Sculpteur, ancien Directeur 
et Recteur de cette Académie, et Membre de celles des 
Belles-Lettres, Sciences et Arts de Rouen, Toulouse et 
Dijon, décédé, le ib de ce mois, aux Galeries du Louvre, 
dans la soixante quatorzième année de son âge. 

Raport du Comité pour le rôle de la capitation de cette 
année et les comptes de 1777- — Ensuite, le Secrétaire a 
raporté que M. le Directeur, MM. les anciens Directeurs 
et Recteurs, Adjoints à Recteur, les Professeurs en exer- 
cice, et, à tour de rôle : Dans les Professeurs, M. Lagre- 



1778] 335 

née l'é; dans les Adjoints, M. Brenet ; dans les Conseillers, 
M. Roè'ttiers; M. Chardin, ancien Trésorier; M rs les 
Secrétaires, et, dans les Académiciens, M. Taraval, tous 
Commissaires pour établir le rôle de la capitation de la 
présente année, se sont assemblés, le matin du même jour, 
sans tirer à conséquence pour les droits de l'Académie, — 
l'Académie ayant oublié de nommer lesdits Commissaires, 
comme il est d'usage, dans l'assemblée précédente. Le rôle 
a été dressé et arrêté par lesdits Commissaires. Copie en a 
été délivrée à M r le Trésorier pour être par lui pourvu au 
recouvrement des sommes y imposées et à leur employ, et 
à l'acquit des droits dus au Roy, et autres dépenses néces- 
saires à l'entretien de l'Académie. 

Ensuite il a été procédé à l'examen et à la reddition des 
comptes de M. Halle, Trésorier, pendant l'année 1777. 
Sur le raport qui a été fait par lesdits Commissaires, 
l'Académie a aprouvé le rôle de la capitation et l'arrêté du 
compte. 

Listes générales présentées à l'Académie et aprouvées. — 
M. Pierre, Directeur, a raporté que M. d'Angiviller, 
Directeur général des Batimens du Roy, lui avoit écrit une 
lettre, par laquelle il lui annonce qu'il a reçu de M r l'In- 
tendant de Paris une réponse aussi satisfaisante qu'il pou- 
voit le désirer, relativement à un Élève de l'Académie, qui 
a été forcé de tirer cette année à la Milice à S'-Germain- 
en-Laye. Il y recommande en outre qu'il soit pris tous les 
moyens nécessaires pour empêcher que l'on ne dise que 
les droits de l'Académie sont vains pour elle ou onéreux 
aux autres Citoyens. En conséquence du désir, déjà connu, 
de M r le Directeur général et pour jouir, sans aucune 
contestation à l'avenir, de l'exemption de Milice et enrôle- 
ment, accordée à l'Académie pour ses Élèves par l'ar- 
ticle XI e de la Déclaration du Roy donnée le i5 Mars et 
enregistrée en Parlement le 2 Septembre 1777, ladite Aca- 
démie avoit déjà ordonné qu'il fût fait trois Registres 
pareils, où sont et seront doresnavant inscrits les noms de 



336 [i 77 8 

ses Élèves, tant les fils d'Officiers et d'Académiciens que 
Me'daillistes, Protégés et simples appelés 1 , et enfin ceux 
qui, pendant les six mois d'intervalle d'un Concours à 
l'autre pour les places, se présenteront pour dessiner à 
l'Ecole, avec un billet de protection en bonne forme; mais 
ces derniers ne pourront y être inscrits que par le Secré- 
taire, après le visa de leurs billets de protection déposés 
chez le Concierge. Lesdits Registres ont été présentés à 
l'assemblée qui les a approuvés. Les feuilles cotées de ces 
registres sont et seront, tous les six mois, paraphées et 
signées par le Directeur, Recteur, Professeur en exercice 
et le Secrétaire. 

Lettre de M. le Comte de Choiseul-Gouffier pour offrir 
le premier chapitre de son Voiage de la Grèce. Le Secré- 
taire chargé de lui écrire. — Lecture a été faite par le 
Secrétaire d'une lettre de M. le Comte de Choiseul-Gouf- 
fier, écrite à M. Pierre, par laquelle il le prie de vouloir 
bien offrir à la Compagnie le premier cahier du « Voiage 
pittoresque de la Grèce, » ouvrage exécuté sous les yeux 
de ce Seigneur et en partie d'après ses dessins. L'Acadé- 
mie, déjà instruite par la voix publique du zèle avec lequel 
M. de Choiseul a couru, à travers mille périls, pour inter- 
roger les restes de la belle Antiquité dans différentes con- 
trées de la Grèce et de l'Asie mineure, a reçu avec la plus 
grande satisfaction ce monument de son amour pour les 
Arts, qu'il tient à honneur de professer lui-même. L'Aca- 
démie a chargé le Secrétaire de lui écrire combien Elle est 
sensible au présent qu'il a bien voulu lui faire de son 
ouvrage. 

M. Chardin fait présent 'à la Compagnie des ouvrages 
gravés d'après lui. — M. Chardin, Conseiller et ancien 

i. Les Protégés ne sont pas les Elèves de l'École Royale des 
Klèves protégés qui avaient tous eu le Prix, mais les Elèves qui 
ont un billet de protection d'un Professeur; les simples appelés 
sont les Elèves qui, n'ayant pas de droit à une place marquée 
d'avance à cause d'une Médaille, sont appelés à leur tour. 



17781 33 7 

Trésorier, a prié l'Académie d'accepter la collection des 
estampes gravées d'après ses ouvrages reliés en un volume 
in-folio. La Compagnie a témoigné à M. Chardin sa 
reconnoissance et a ordonné que le volume sera déposé 
dans sa bibliotèque. 

M. Du Vivier fait présent du petit scel de l'Académie. 
— M. Du Vivier a remis le petit scel de l'Académie, qu'il 
a gravé. Il représente une tête de Minerve et porte pour 
exergue : Academia Parisiensis Regia primaria Pictur/e 
et Sculptur.e ; il en a fait présent. 

L'Académie autorise M. le Trésorier à acheter une 
planche du portrait de M. Vleughels par M. Pesne la 
somme de i5o l. — L'Académie a autorisé M. Halle, Tré- 
sorier, à faire pour elle acquisition d'une planche gravée 
par E. Jeaurat d'après un portrait de M. Vleughels, peint 
par Pesne*, pour la somme de i 5o 1. 

i3 e , 14 e , i5 e et 1.6 e livraisons du Voiage de Suisse 
envolées par M rs Née et Masquelier. — MM. Née et Mas- 
quelier ont envoie la i3 e , 14 e , i5 e et 16 e livraisons du 
Voiage de la Suisse. 

A la première assemblée de Juillet on procédera à rem- 
plir les Places vacantes. — L'Académie a remis à la pre- 
mière assemblée de Juillet à procéder à la nomination des 
Places vacantes. 

Ceux des Académiciens, qui désireront se mettre sur les 
rangs pour entrer dans la classe des Adjoints Professeurs, 
apporteront des ouvrages à ladite première assemblée de 
Juillet. 

Pierre — Jeaurat — Halle — Vanloo — 
Gabriel — L'Abbé de Saint Non — Dandré- 
Bardon — L. Lagrenée — Belle — Pajou — 
J. Bachelier — Caffiéri — Doyen — Gois — 
D'Hue^ — Lépicié — Brenet — Dp Rameau 

1. N° i835 du catalogue de la Chalcographie. La peinture ori- 
ginale est au Musée de Versailles, n° 2429. 

VIII 22 



338 [1778 

— Mouchy — Le Clerc — Le Bas — Char- 
din — Cochin — Demachy — Boi^ot — Le 
Comte — Bellengé — Jeaurat de Bertry — 
Voiriot — Le Vasseur — B. Du Vivier — 
Beaufort — Berruer — Houdon — Taraval 

— Pérignon — Renou. 



M. Pierre Dir. abs. — M. Jeaurat Rect. abs. — M. D'Hués Prof. 
— M. Bachelier Prof. S. — M. Renou Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 6 Juin, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Lecture de la lettre qui doit être écrite à M. le Comte de 
Choiseul-Gouffier. — En ouvrant la séance, le Secrétaire 
a fait lecture d'un projet de la lettre qui doit être envoiée à 
M. le Comte de Choiseul-Gouffier, pour le remercier du 
présent qu'il a fait à l'Académie de son Voiage pittoresque 
de la Grèce. La Compagnie en a aprouvé la teneur. 

Approbation donnée à M. Le Bas pour sa suitte d'es- 
tampes servant à l'Histoire de France ; cette approbation 
avoit été oubliée le 4 Avril dernier. — M. Le Bas, Con- 
seiller, a renouvelle à TAcadémie la demande, qu'il avoit 
déjà faite le 4 Avril dernier, à l'effet d'obtenir son aproba- 
tion à une suitte d'estampes projettée pour servir à l'His- 
toire de France, et dont M. Le Bas a fait présent à l'Aca- 
démie de la première livraison. 

L'Académie, pour réparer l'omission, a permis et permet 
à M. Le Bas de jouir du privilège à Elle accordé par Arrêt 
du Conseil d'État du 28 Juin 17 14, à dater de la demande 
dudit 4 Avril dernier. 

Le Concours pour la Place d'Adjoint sera ouvert pour 
les Peintres seulement. — L'Académie a arrêté que, relati- 
vement à la Place d'Adjoint Professeur, on se conforme- 
roit à la délibération du 26 Juillet 1776, par laquelle il est 
dit que l'on élira alternativement un Peintre, ou un Sculp- 
teur, pour entrer dans cette Classe d'Officiers. En consé- 



1778] 33 9 

quence, l'Académie a décidé que le Concours seroit ouvert 
pour les Peintres seulement à la première assemblée de 
Juillet prochain. 

Dandré-Bardon — D'Hue^ — Gabriel — 
Belle — J. Bachelier — Brenet — Lépicié — 
Mouchy — Le Clerc — /. P. Le Bas — 
Beaufort — Bellengé — Houdon — Taraval 
— Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. D'Hués Prof. — 
M. Bachelier Prof, en suplément. — M. Renou Secret, pour 
M. Cochin. — Il est resté 7 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Juin, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la relevée du Quar- 
tier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

Médailles du Quartier d'Avril: Desoria, P., 2 e ; Corbet, 
S., 2 e ; Rivière, P., 3 e . — Avant la séance, MM. les Offi- 
ciers en exercice, conjointement avec MM. les anciens 
Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour 
juger les Prix, qui sont accordés tous les trois mois sur 
les académies des Élèves, ont accordé 
une seconde Médaille à Desoria, P., 
aussi une seconde à Corbet, S., 
et une troisième à Rivière, P. 

2 e livraison du Voiage de l'Italie envoiée à l'Académie. 
— M. l'Abbé de S 1 Non, Honoraire Associé libre, a envoie 
à l'Académie la 2 e livraison du i er volume du Voiage pit- 
toresque de toute l'Italie qui s'exécute sous sa direction. 
17 e livraison du Voiage de la Suisse aussi envoiée. — 
MM. Née et Masquelier, Graveurs, ont aussi envoie la 
17 e livraison du Voiage de la Suisse. 

Planche du portrait de M. Tocqué achetée 600 l. — Sur 
l'offre que M me Martinot a fait faire de céder à l'Académie 
la planche du portrait de M. Tocqué, son père, peint par 



340 [1778 

M. Nattier et gravé par M. Cathelin, l'Académie a auto- 
risé M. Halle, Trésorier, à l'acquérir pour le prix et 
somme de 600 l. 1 . 

M. Du Rameau exerçant en suplément, pour M. Vien, 
le mois prochain. — L'Académie a nommé M. Du Rameau, 
Adjoint Professeur, pour exercer en suplément le mois 
prochain, au lieu et place de M. Vien, actuellement à Rome. 

A la première assemblée on remplira les places vacantes. 
— On procédera, à l'assemblée suivante, comme il a été 
décidé dans les précédentes assemblées, à remplir les Places 
vacantes. 

Lecture des délibérations. — La séance a été terminée 

par la lecture des délibérations du présent Quartier d'Avril. 

Pierre — Jeaurat — Dandré-Bardon — 

Halle — Allegrain — UHue^ — Belle — 

Gabriel — L. Lagrenée — Pajou — Caffiéri 

— Doyen — Van Loo — /. Bachelier — 
Gois — Du Rameau — Lépicié — Brenet — 
J. J. Lagrenée — Mouchy — Julliar — Sue 

— Le Clerc — Chardin — De la Tour — 
Roslin — /. P. Le Bas — Bellengé — Dema- 
chy — Cochin — Berruer — Beaufort — 
Valade — P. L'Enfant — Voiriot — B. Du 
Vivier — Le Vasseur — Porporati — Guérin 

— Lempereur — Taraval — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. Rect. — M. Lépicié Prof, 
en titre. — M. Du Rameau Prof, par suplément. — M. Renou 
Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 4 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour remplir les Places 
vacantes d'Officiers. 

1. N° 1823 du catalogue de la Chalcographie. Le portrait ori- 
ginal avait été donné à l'Académie par la veuve de Tocqué le 
6 Mars 1773. 



1778] 3 4 i 

Nomination des Officiers : M. Dandré-Bardon Recteur; 
M. Vien Adjoint Recteur; M. Brenet Professeur; M. Ta- 
raval Adjoint Professeur. — Avant de procéder à remplir 
les' Places vacantes par la pluralité des suffrages, M. Dan- 
dré-Bardon, comme le plus ancien des Adjoints à Recteur, 
en vertu de l'article neuvième des nouveaux Statuts, est 
monté de droit au Rectorat, sans aller au scrutin. Ensuite, 
les voix prises à l'ordinaire, M. Vien, Professeur, a été 
nommé Adjoint à Recteur; M. Brenet, Adjoint Professeur, 
est entré dans la classe des Professeurs, et M. Taraval, 
Académicien, dans celle des Adjoints à Professeur. 

M. Pigalle prend le Quartier de Janvier, M. Dandré- 
Bardon celui d'Octobre. — Après cette nomination d'Offi- 
ciers, M. Pigalle, Recteur, a demandé d'exercer pendant 
le Quartier de Janvier; en conséquence, M. Dandré-Bar- 
don exercera, en qualité de Recteur, pendant le Quartier 
d'Octobre. 

Les mutations des Professeurs fixées à la dernière 
assemblée de Septembre. — Quant aux mutations qu'occa- 
sionne dans les Professeurs le passage de M. Vien dans la 
classe des Adjoints à Recteur, il a été arrêté qu'à l'avenir 
ces mutations ne seront fixées qu'à la dernière assemblée 
de Septembre, et que, par intérim, le nouveau Professeur 
exercera pendant les mois de celui qu'il aura remplacé. 

Approbation donnée à M. Clérisseau pour son ouvrage 
des Antiquités de la France. — M. Clérisseau, Académicien, 
a suplié la Compagnie de donner son approbation à un 
ouvrage qu'il a fait, dédié à M. le Comte d'Angiviller, 
Directeur et ordonnateur général des Bâtimens du Roy, 
ayant pour titre : « Antiquités de la France. » L'Acadé- 
mie, voulant lui prouver combien Elle applaudit aux 
efforts louables et aux soins qu'une pareille entreprise a 
dû lui coûter, lui a permis et permet de jouir du privilège 
à Elle accordé par Arrêt du Conseil d'Etat du 28 Juin 1714, 
quant à la première partie gravée qu'il a mise sous les 
yeux de la Compagnie. 



342 [1778 

Pierre — J. Dumont le Rom. — Lépicié — 

Jeaurat — Pigalle — Dandré-Bardon — Halle 

— Gabriel — Soujfflot — Allé grain — L. La- 
grenèe — Belle — Du Rameau — Vanloo — 
Brenet — Pajou — Gois — /. /. Lagrenée — 
Mouchy — Taraval — Le Clerc — Julliar — 
Chardin — Roslin — Boi^ot — J. P. Le Bas 

— Cochin — Demachy — Guérin — Berruer 

— Voiriot — Jollain — Le Comte — Pérignon 

— Beaufort — Clérisseau. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. Rect. — M. Lépicié Prof, 
en titre. — M. Du Rameau Prof, en suplément. — M. Renou 
Secret, pour M. Cochin. — Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 2 5 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Seconde livraison des figures de l'Histoire de France 
donnée par M. Le Bas. — En ouvrant la séance, M. Le 
Bas a fait présent à la Compagnie de la seconde livraison 
desfiguresdel'Histoirede France, composée de 18 estampes. 
L'Académie lui en a témoigné sa reconnoissance. 
Ne s'étant point trouvé d'affaire, la séance a été levée. 
Pierre — J. Du Mont le Rom. — Dandré- 
Bardon — Lépicié — Halle — Gabriel — 
Allegrain — Belle — Pajou — Van Loo — 
J. Bachelier — Caffiéri — D'Hue^ — Du Ra- 
meau — Brenet — J. J. Lagrenée — Mouchy 
— Taraval — Sue — Le Clerc — Chardin — 
J. P. Le Bas — Demachy — Roslin — 
Cochin — Voiriot — Bellengé — Doyen — 
Beaufort — Renou. 



1778] 3 4 3 

M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. Rect. — M. Belle Prof, 
en titre. — M. Vanloo Prof, en suplément. — M. Renou Secret, 
pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy i er Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Lettre de M. D'Angiviller pour la confirmation des élec- 
tions. — En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture 
d'une lettre dattée du 27 Juillet dernier, écrite à M. Pierre, 
Directeur, par M. le Comte d'Angiviller, Directeur et 
ordonnateur général des Bâtimens du Roy, par laquelle il 
annonce qu'il a mis sous les yeux de Sa Majesté les diverses 
élections faites par l'Académie, et que Sa Majesté les a 
confirmées. 

L'assemblée pour l'examen des tableaux et bas-reliefs 
pour les Grands Prix remise au 24 dudit mois. — Il a été 
arrêté que l'Académie s'assemblera le lundi, 24 du présent 
mois, pour l'examen des tableaux et bas-reliefs qui con- 
courent pour les Grands Prix. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Dandré- 
Bardon — Belle — Halle — Pajou — Vanloo 

— /. Bachelier — D'Hueq — Du Rameau — 
Lépicié — Brenet — Taraval — J. J. Lagrenée 

— Le Clerc — Mouchy — Chardin — Roslin 

— J. P. Le Bas — Voiriot — Cochin — Jol- 
lain — Bellengé — Berruer — Beaufort — 
Renou ' . 



M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. Rect. — M. Belle Prof, 
en titre. — M. Vanloo Prof, en suplément. — M. Renou Secret, 
pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 24 Aoust, l'Académie s'est assem- 

1. A la suite de la signature de Renou le commencement d'une 
signature interrompue, qui doit être celle de Lagrenée l'aîné, 
car on y lit « LL » et le commencement, en forme de c, d'une 
troisième lettre, qui est Va non encore complet. 



344 [1778 

blée, extraordinairement et par convocation générale, 
pour l'examen des tableaux et bas-reliefs qui concourent 
aux Grands Prix. 

Arrêté qu'il y aura un Premier Prix en Peinture, deux 
Premiers en Sculpture et les deux Seconds Prix en Pein- 
ture et Sculpture. — Après l'examen fait desdits tableaux 
et bas-reliefs, l'Académie a décidé, à la pluralité des voix, 
qu'il ne sera accordé dans la Peinture qu'un premier Prix, 
et, quand à la Sculpture, il a été arrêté qu'il seroit accordé 
deux premiers Prix. A l'égard des seconds Prix, il en sera 
accordé deux, tant en Peinture qu'en Sculpture. 

Ces tableaux et bas-reliefs seront exposés, dans les salles 
de l'Académie, le jour de demain, fête de S* Louis, et 
seront jugés par MM. les Officiers et Académiciens le 
samedi suivant, 29 du présent mois. 

Les 18 e et 70 e livraison des Vues de Suisse. — Les 
sieurs Née et Masquelier, Graveurs, ont envoie les 18 e et 
19 e livraison des Vues de la Suisse. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Belle — 
Dandré-Bardon — Halle — L'Abbé de Saint- 
Non — Allegrain — L. Lagrenée — Pajou 
— Vanloo — D'Hueq — Lépicié — Brenet — 
Du Rameau — Gois — /. J. Lagrenée — 
Mouchy — Le Clerc — Chardin — Vernet — 
J. P. Le Bas — Julliar — Demachy — 
Cochin — Robert — Beaufort — Pasquier — 
Pérignon — B. Du Vivier — Bellengé — Le 
Vasseur — Miger — Jeaurat de Bertry — 
Antoine Le Bel — Houdon — Voiriot — Jol- 
lain — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. [Rect.l — M. Belle Prof, 
en titre. — M. Vanloo Prof, en suplément. — M. Renou Secret, 
pour M. Cochin. — Il est resté 4 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 29 Août, l'Académie s'est assem- 



1778] 3 4 5 

blée, par convocation générale, pour juger les tableaux et 
bas-reliefs faits par les Élèves pour concourir aux Grands 
Prix. Les sujets donnés sont, pour la Peinture : David qui 
condamne à la mort l'Amalécite qui vient lui annoncer 
celle de Saiil en lui aportant son diadème, et, pour la 
Sculpture : Mucius Scévola devant Porsenna et lui par- 
lant, la main dans un brasier ardent. 

Après l'examen fait desdits tableaux et bas-reliefs, l'Aca- 
démie a procédé au jugement des Grands Prix, ainsi qu'il 
a été arrêté dans l'assemblée du 2 Septembre 1758. 

i er Prix de Peinture : Jean Antoine Théodore Giroust, 
de Bussy-S^-Georges en Brie, âgé de 24 ans, Élève de 
M. Lépicié. — Les suffrages recueillis et comptés par les 
Commissaires en présence de l'assemblée, le Sieur Jean 
Antoine Théodore Giroust, natif de Bussy-St-Georges en 
Brie 1 , âgé de 24 ans, qui a fait le tableau marqué de la 
lettre E, a été juger mériter le premier Prix de Peinture. 

I er Prix de Sculpture : Jacques Lamarie, de Paris, âgé 
de 28 ans, Elève de M. Adam. — Ensuite on a procédé 
au jugement du premier Prix de Sculpture. Le Sieur 
Jacques La Marie, de Paris, âgé de 28 ans, qui a fait le 
bas-relief marqué O, a obtenu ledit premier Prix. 

I er Prix de Sculpture 1777. François Marc Susanne, 
de Paris, âgé de 28 ans, Élève de M. D'Hués. — L'on a 
procédé ensuite au jugement du premier Prix de Sculpture 
de 1777. Le Sieur François Marc Susanne, de Paris, âgé 
de 28 ans, a obtenu ledit premier Prix sur le bas-relief 
marqué K. 

Seconds Prix de Peinture. 1778 : Jean Pierre Saint- 
Ours, de Genève, âgé de 23 ans; 1777 ■ Edouard Chaise, 
de Paris, âgé de 17 ans. — Les voix s'étant trouvées 
égales entre les tableaux marqués B et F, l'Académie a 
accordé le premier des seconds Prix de Peinture à Jean 
Pierre Saint-Ours, de Genève, âgé de 23 ans, à cause de 

1. Seine-et-Marne, arr. de Meaux, canton de Lagny. 



3 4 6 [1778 

la première Médaille de dessin qu'il a déjà obtenue, et le 
sieur Edouard Chaise, de Paris, simple appelé, a obtenu 
le second Prix de 1777 et n'aura place dans l'École 
qu'après ledit S l -Ours. 

Seconds Prix de Sculpture. — 1778 : Louis Pierre De 
Seine, de Paris, âgé de 28 ans, Élève de M. Mouchy. — 
Le second Prix de Sculpture de 1778 a été accordé au 
sieur Louis Pierre de Seine, de Paris, âgé de 28 ans, qui a 
fait le bas-relief marqué M ; 

1777 : Antoine Bacari, de Paris, âgé de 23 ans, Élève 
de M. Lecomte. — Le second Prix de Sculpture de 1777 a 
été accordé à Antoine Bacari, de Paris, âgé de 23 ans, qui 
a fait le bas relief marqué de la lettre I. 

Lecture d'une lettre de M. Vien. — Le Secrétaire a fait 
lecture d'une lettre de M. Vien, écrite de Rome, en datte 
du 29 Juillet dernier, par laquelle il remercie l'Académie 
de l'avoir fait monter au grade d'Adjoint à Recteur. 

Il est toujours resté le premier Prix de Sculpture 
de 1775, et le second Prix de Sculpture de 1776. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Belle 

— Dandré-Bardon — Gabriel — Allegrain — 
L. Lagrenée — Halle — Pajou — Lépicié — 
Brenet — Bridan — Doyen — Du Rameau 

— G ois — J. J. Lagrenée — Mouchy — 
Taraval — Le Clerc — Sue — Cochin — J. C. 
Roettiers — Chardin — Demachy — Guérin 

— Voiriot — Robert — Beaufort — Moitte — 
Le Vasseur — Jollain — B. Du Vivier — 
Pérignon — Le Comte — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dumont le R. Rect. — M. Allegrain 
Prof, en titre. — M. Caffiéri Prof, en supl. — M. Renou Secret, 
pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 5 Septembre , l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire pour les Conférences. 



1778] 347 

Ne s'étant présenté aucune affaire, la séance a été levée. 
M. Pierre se charge de s'informer de la santé de 
M. Jeaurat. — En levant la séance, l'Académie, informée 
que M. Jeaurat étoit indisposé, a chargé M. Pierre, Direc- 
teur, qui alloit partir pour Versailles, de le visiter de la 
part de la Compagnie. 

Pierre — J. Du Mont le Rom. — Allegrain 
— Dandré- Bardon — Halle — Gabriel — 
Belle — Pajou — /. Bachelier — Taraval — 
Lépicié — Brenet — J. J. Lagrenée — Mou- 
chy — Le Clerc — Chardin — Roslin — Ber- 
ruer — Renou. 



M. Pierre Direct, abs. — M. Dumont le R. Rect. — M. Allegrain 
Prof, en titre. — M. Caffiéri Prof, en supl. — M. Renou Secret, 
pour M. Cochin. — Il est resté 11 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 26 Septembre, l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour la relevée du 
Quartier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

i re Médaille : Hoyer, P.; 3 e : Rebattu, P.; 3 e : C. Gué- 
rin, P. — Avant la séance, MM. les Officiers en exercice, 
conjointement avec MM. les anciens Directeurs, Recteurs 
et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les Prix qui 
sont accordés tous les trois mois sur les figures acadé- 
miques des Élèves, ont accordé 
la i re Médaille à Hoyer, P., 
la 3 e à Rebatu, P., 
et une troisième à Cristophe Guérin, P. 

Il n'y a point eu de seconde accordée, la seconde ayant 
été adjugée d'avance dans le Quartier précédent. 

Lecture de deux lettres du sieur Aujolest Pages, la i re 
Compte-rendu des états des Elèves qui ont remporté des 
Prix, la deuxième projet d'une École de dessin pour la 
Ville de Bayonne. Remis à statuer dans un autre tems. — 



3 4 8 [1778 

En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture de deux 
lettres, du 18 du présent mois, écrites par le Sieur Aujo- 
lest Pajès, Directeur de l'Ecole Académique de Poitiers. 
Par la première, il présente à la Compagnie l'état des 
Élèves qui ont mérité des Prix à la distribution du 
2 5 Aoust dernier dans ladite École de Poitiers, et l'informe 
que l'exposition des ouvrages des Artistes de ladite École 
ne se fera à l'avenir que tous les deux ans. 

Par la seconde, au nom et comme fondé de procuration 
du S r Pierre La Glaire, Élève de TAcadémie de Toulouse, 
le Sieur Aujolest Pages adresse à la Compagnie une 
requête dudit La Glaire au Maire et Échevins, Gouver- 
neurs de la Ville et Cité de Bayonne, à l'effet d'avoir la 
permission d'élever une École Académique gratuite de 
dessin dans ladite ville, pour la classe commune de ses 
habitans. Il apert par ladite requête, répondue, signée et 
scellée par lesdits Maires et Échevins de la Ville de 
Bayonne, qu'ils y ont adhéré, et qu'ils invitent ledit 
La Glaire à se procurer de l'Académie Royale de Pein- 
ture et de Sculpture de Paris, la permission d'établir en 
ladite Ville de Bayonne une École de son Art. Il apert 
aussi, par un avis public imprimé avec la permission du 
Maire, que ladite École a été ouverte le 21 juillet dernier 
en conséquence des pièces justificatives cy-dessus énon- 
cées et mises entre les mains et sous les yeux de la Com- 
pagnie. La Compagnie a remis à un autre tems de délibérer 
sur cette affaire et a arrêté que le Secrétaire écrira une 
lettre au Sieur Aujolest Pages, dans laquelle il sera dit 
que le Sieur La Glaire ayt au préalable à s'adresser lui- 
même à la Compagnie qui statuera définitivement sur ce 
qu'Elle avisera bon être sur cet objet. 

Mutations. M. Doyen -prend Juillet en suplément ; M. Bre- 
net exercera Décembre en titre et Mars en suplément. — 
Ensuite, on a procédé aux mutations des mois d'exercice 
de MM. les Professeurs pour l'année 1779. M. Doyen a 
choisi le mois de Juillet en suplément au lieu de Mars; 



1778] 3 4 9 

M. Brenet exercera en titre Décembre et en suplément le 
mois de Mars. L'Académie, en confirmant sa délibération 
du 4 Juillet dernier, par laquelle il est dit que ce sera tou- 
jours à la dernière assemblée de Septembre que MM. les 
Professeurs permuteront leur mois d'exercice, a arrêté en 
outre, pour éviter toute confusion, que lesdittes mutations, 
fixées tous les ans au mois de Septembre, n'auront d'effet 
et d'exécution que pour l'année suivante. Ainsi à l'avenir, 
quelque événement qu'il arrive dans la classe de MM. les 
Professeurs, ceux qui les remplaceront exerceront par 
intérim, pendant le cours de l'année commencée, les 
mêmes mois des Professeurs auxquels ils auront succédé. 

L'ajffaire de Le Maire Modèle, pour cessation de service, 
remise à la fin d'Octobre, et suspend son exercice et ses 
gages. — Sur le raport fait à lAcadémie que le sieur 
Le Maire, un de ses Modèles, s'étoit rhabillé avec humeur, 
sur ce qu'on lui disoit de mieux tenir, et avoit fait par là 
cesser le service public, l'Académie a remis à la fin d'Oc- 
tobre le jugement de cette affaire et, pendant le tems dudit 
mois d'Octobre, a interdit tout exercice audit Lemaire, et 
suspendu ses gages pendant ledit tems, jusqu'à ce qu'il en 
ait été ordonné autrement. 

Deuxième cahier du Voyage pittoresque de la Grèce 
envoie par M. le Comte de Choiseul-Gouffier . — Le Secré- 
taire a présenté à la Compagnie, au nom de M. le Comte 
de Choiseul-Gouffier, le second cahier de son Voïage pit- 
toresque de la Grèce. 

20 e livraison des vues de la Suisse. — M rs Née et Mas- 
quelier ont envoie la 20 e livraison des Vues de la Suisse. 

Lecture des délibérations remise à la prochaine assem- 
blée. — La lecture des délibérations du Quartier a été 
remise à la prochaine assemblée. 

Nota : Il y a, pour le Quartier prochain, deux premières 

Médailles à accorder et une seconde, et point de troisième. 

J. Du Mont le Rom. — Allegrain — Dan- 

dré-Bardon — Halle — L. Lagrenée — Belle 



35o [1778 

— Vanloo — Caffiéri — D'Hueq — Du 
Rameau — Lépicié — Brenet — Doyen — 
Mouchy — Taraval — Chardin — Roslin — 
Valade — Berruer — Demachy — Jollain — 
Beaufort — Cochin — B. Du Vivier — Renou. 



M. Pierre Direct, abs. — M. Dandré-Bardon Rect. — M. Doyen 
Prof, en titre. — M. UÉpicié Prof, en supl. — M. Renou 
Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 3 e Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Lecture du projet d'une lettre au S r Aujolest Pages. — 
En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture de la 
lettre que la Compagnie, dans l'assemblée précédente, 
l'avoit chargé d'écrire au S r Aujolest Pages, relativement 
à l'École de Poitiers, et à la demande du S r La Glaire. 
L'Académie en a aprouvé la teneur. 

Le jugement des figures fixé au g, à 10 heures précises. 
— Le jugement des figures pour les places a été fixé au 
vendredy, g du présent mois, à 10 heures du matin précises. 
Lecture des délibérations du Quartier. — La séance a été 
terminée par la lecture des délibérations du Quartier pré- 
cédent, laquelle avoit été remise à cette assemblée. 

Dandré-Bardon — Doyen — Gois — L. 
Lagrenée — Halle — Lépicié — Brenet — 
Du Rameau — Mouchy — Taraval — Ber- 
ruer — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. — M. Doyen Prof, 
en titre. — M. VEpicié Prof, en suplément. — M. Renou 
Secret, pour M. Cochin. — Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 3i e Octobre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 
Mort de M. Oudry fils et de M. L'Archevesque, Agréé 



1778] 35i 

Sculpteur. — En ouvrant la séance, le Secrétaire a notifié 
la mort de M. Oudrjr fils, Peintre, Académicien, décédé à 
Lauzanne en Suisse, dans le mois de Septembre dernier, 
âgé de 58 ans, et celle de M. L'Archevesque, Chevalier de 
l'Étoile polaire et de S 1 Michel, Sculpteur, Agréé, mort à 
Montpellier le 26 7 bre dernier, âgé de 5y ans. 

La décision de l'affaire de Le Maire, Modèle, ayant été 
remise à cette assemblée, le raport et l'examen en ayant 
été faits de nouveau, l'Académie, écoutant sa clémence, a 
borné la punition du S r Le Maire à la suspension d'exer- 
cice et de gages déjà prononcée par Elle contre lui pen- 
dant le présent mois d'Octobre. M. le Directeur s'est chargé 
de lui enjoindre de sa part d'être plus circonspect à l'ave- 
nir et de lui déclarer qu'à la première faute de cette nature, 
il sera renvoie. 

Éloge historique de Jean Baptiste Le Moyne écrit par 
M. Dandré-Bardon. — Ensuite, le Secrétaire a lu à l'as- 
semblée l'Éloge historique de feu Jean Baptiste Le Moyne, 
Sculpteur du Roy, ancien Directeur et Recteur, écrit par 
M. Dandré-Bardon, Recteur. En demandant la permission 
de faire imprimer ce petit ouvrage sous l'autorité de l'Aca- 
démie, l'auteur l'a demandé aussi pour l'impression de la 
vie de Jean Baptiste Vanloo qu'il lut à l'assemblée du 
5 Septembre 1753, dont il a produit la délibération par 
extrait. La Compagnie , voulant condescendre aux vues 
de M. Dandré-Bardon et lui témoigner la satisfaction 
qu'Elle a de le voir s'intéressera la gloire de ses confrères, 
lui a permis d'user, pour ces deux ouvrages, de la partici- 
pation au privilège à Elle accordé par Arrêt du Conseil 
du 28 Juin 1714. 

2/ e livraison des Vues de la Suisse. — M rs Née et Mas- 
quelier, Graveurs, ont envoie la 21 e livraison des Vues de 
la Suisse. 

Pierre — Dandré - Bardon — Doyen — 
Pigalle — Halle — Allegrain — Belle — 
L. Lagrenée — J. J. Lagrenée — Caffiéri — 



352 [I77§ 

Pajou — Mouchy — Van Loo — D'Hueç — 
Taraval — Lépicié — Bridan — Du Rameau 

— Gois — Julliar — Le Clerc — Demachy 

— Chardin — Le Vasseur — Cochin — Beau- 
fort — Roslin — Berruer — Voiriot — B. Du 

Vivier — Houdon — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. — M. La Grenée 
Prof, en titre. — M. Belle Prof, en suplément. — M. Renou 
Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 7 e Novembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Envoi de la 22 e livraison des Vues de la Suisse par 
M 1 ' 5 Née et Masquelier. — En ouvrant la séance, le Secré- 
taire a présenté à l'Académie la 22 e livraison des Vues de 
la Suisse. 

Ne s'étant pas trouvé, ni présenté aucune affaire, la 
séance a été levée. 

Pierre — Dandré-Bardon — L. Lagrenée 
— Halle — Gabriel — Allegrain — Belle — 
Pajou — Gois — Du Rameau — Lépicié — 
/. /. Lagrenée — MoucUy — Le Clerc — 
Vernet — Roslin — Beaufort — Bellengé — 
J. P. Le Bas — Duplessis — Houdon — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. — M. de La 
Grenée l'aîné Prof. — M. Belle Prof, en supl. — M. Renou 
Secret, pour M. Cochin- — H est resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 28 Novembre , l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Réception de M. Boiqot fils, Sculpteur. — 4 n. — En 
ouvrant la séance, M. Pigalle, Recteur, a présenté à la 
Compagnie le S r Simon Louis Boi^ot fils, Sculpteur, né à 
Paris, âgé de 34 ans, agréé le 2 3 Novembre 1771, qui a 



1778] 353 

fait aporter une figure représentant Méle'agre, qui lui avoit 
été ordonnée pour sa réception. Les voix prises à l'ordi- 
naire, l'Académie a reçu M. Boi^ot Académicien. 

M. Dandré-Bardon fait présent de deux estampes enca- 
drées. — M. Dandré-Bardon, Recteur, a fait présent à 
l'Académie de deux estampes enbordurées, représentant 
le portrait de Puget et le bas-relief de ce célèbre Sculpteur 
placé à la Consigne de Marseille. L'assemblée lui en a 
témoigné sa reconnoissance. 

M. Clérisseau fait présent d'un exemplaire de la 1 re par- 
tie des Antiquités de la France. — M. Clérisseau, Acadé- 
micien, a présenté à la Compagnie la première Partie des 
Antiquités de la France. L'Académie, qui avoit accordé à 
cet Académicien, le 4 Juillet dernier, la permission de faire 
paroître, sous son privilège et son aprobation, un ouvrage 
aussi intéressant pour la Nation en général que pour tous 
les Artistes en particulier, en a reçu avec plaisir un exem- 
plaire des mains de l'auteur, et lui en a marqué une grande 
satisfaction. 

Le S r Caresme suspendu jusqu'à ce qu'il se soit justifié. 
— Ouï le raport du Secrétaire sur les bruits qui se 
répandent et se confirment universellement contre le 
S r Caresme, Agréé, l'Académie, vu la gravité des accusa- 
tions contre le S r Caresme et leur publicité, a préalable- 
ment suspendu et suspend à son égard l'effet des droits 
attribués au titre d'Agréé, dont il est revêtu, jusqu'à ce 
qu'il se soit pleinement justifié. En conséquence, Elle lui 
enjoint de le faire sous huitaine, et, faute de répondre par 
écrit dans ce délai aux accusations qui lui sont communi- 
quées, son silence sera regardé comme un aveu tacite des 
inculpations dont le charge la voix publique. iM. le Secré- 
taire sera chargé de lui envoier copie de la délibération, 
qui lui sera remise par l'Huissier de l'Académie. 

Pierre — Dandré-Bardon — L. Lagrenée 
— Pigalle — Gabriel — Le Ch er de Valory 

VIII 23 



35 4 [1778 

— Halle — De Voyer d'Argenson — Mon- 
tullé — Aile grain — Belle — Pajou — Doyen 

— Brenet — Van Loo — J. Bachelier — 
D'Hue% — Bridan — J. /. Lagrenée — Gois 

— Taraval — Lépicié — Du Rameau — 
Mouchy — Le Clerc — Vernet — Demachy 

— Chardin — De La Tour — Roslin — 
Cochin — B. Du Vivier — Berruer — Clé- 
risseau — Miger — Des Portes — Duplessis 

— Voiriot — Boi^ot — Jollain — Beaufort 

— P. L'Enfant — Houdon — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. — M. Brenet 
Prof, en titre. — M. de Lagrenée l'aîné Prof, en supl. — 
M. Renou Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 5 Décembre , lAcadémie s'est 
assemblée à l'ordinaire pour les Conférences. 

M. Boiçot prend séance. — En ouvrant la séance, le 
Secrétaire a fait lecture d'une lettre écrite de Versailles, 
du 3o Novembre dernier, à M. Pierre, Directeur, par 
Monsieur le Comte d'Angiviller, Directeur et ordonna- 
teur général des Bâtimens du Roy, par laquelle il lui 
marque qu'il a mis sous les yeux de Sa Majesté l'élection 
que la Compagnie a faite, à la dernière assemblée, du 
Sieur Boiqol fils, Sculpteur. Il ajoute que Sa Majesté a 
confirmé ladite élection. En conséquence de la confirma- 
tion, l'Académie a reçu et reçoit le Sieur Boi^ot fils, Sculp- 
teur, Académicien pour avoir séance dans ses assem- 
blées et jouir des privilèges , prérogatives et honneurs 
attribués à cette qualité, à la charge d'observer les Statuts 
et Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant 
serment entre les mains de M. Pierre, Directeur. 

Commissaires nommés pour la poursuite et l'examen de 
l'affaire dudit Sieur Caresme, après lecture faite de ses 



1778] 355 

défenses et de la déclaration d'un Élève impliqué dans la 
cause. — Ensuite, le Secrétaire, après avoir rapporté à 
l'Académie que copie de la délibération de la dernière 
assemblée avoit été expédiée, signifiée et remise au Sieur 
Caresme par l'Huissier de l'Académie, a lu une déclaration 
qui lui a été faite par le Sieur Caresme le 3 de ce mois, et 
que le Secrétaire a écrite sous sa dictée, et fait reconnoître 
et signer par le Sieur Caresme. Lecture faite aussi d'une 
autre déclaration d'un Élève de l'Académie impliqué dans 
cette affaire, l'Académie a ordonné d'aller aux voix pour 
décider si Elle prononceroit une prolongation d'interdic- 
tion contre le Sieur Caresme, ou si Elle statueroit défini- 
tivement. Les voix se sont réunies pour une décision défi- 
nitive; mais l'Académie, vu les difficultés que présente 
l'affaire dont il s'agit et l'examen qu'Elle exige, a arrêté 
qu'il seroit nommé des Commissaires pour en prendre une 
connoissance plus aprofondie, et que le raport en sera fait 
par eux pour être par l'Académie statué définitivement. 

En outre Elle a décidé que sa délibération de la dernière 
assemblée relativement au Sieur Caresme, qui prononce 
la suspension de tous droits au titre d'Agréé, continuera 
d'avoir son plein effet jusqu'au jugement définitif. Les 
Commissaires nommés sont M. le Recteur du Quartier, 
M. le Professeur du mois, dans la classe des Professeurs 
MM. Lagrenée l'aîné et Pajou, dans celle des Adjoints 
M. Gois, et dans celle des Conseillers M. Demachy et le 
Secrétaire. 

MM. Née et Masquelier ont envoie la 23 e livraison des 
Vues de la Suisse. 

La dernière assemblée de ce mois a été fixée au mardi 29. 

Pierre — Dandré-Bardon — Brenet — 

Gabriel — L. Lagrenée — Pajou — Van Loo 

— Doyen — Bridan — D'Hue^ — Lépicié — 
Du Rameau — Gois — J. J. Lagrenée — 
Mouchy — Taraval — Le Clerc — Bellengé 

— Demachy — Roslin — Boiçot — Voiriot 



356 [1778 

— Boi$ot K — B. Du Vivier — Beaufort — 
Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. — M. Brenet 
Prof, en T. — M. La Grenée Prof. S. — M. Renou Sec. pour 
M. Cochin. 

Aujourd'huy, mercredy 16 Décembre, l'Académie s'est 
assemblée extraordinairement et par convocation générale. 

Lecture d'une lettre de M. le Comte d' Angiviller au 
sujet de l'affaire du Sieur Caresme. — En ouvrant la 
séance, le Secrétaire a fait lecture d'une lettre adressée 
du 5 de ce mois, écrite à M. Pierre, Directeur, par M. le 
Comte d'Angiviller, Directeur et ordonnateur général des 
Bâtimens de Sa Majesté, par laquelle il le prie d'assembler 
extraordinairement l'Académie pour examiner l'affaire du 
Sieur Caresme et ne pas suspendre un jugement qu'il 
seroit obligé de porter à la décision de Sa Majesté, à 
moins qu'il n'y ait des preuves de la dernière évidence qui 
effaçassent tellement ce que cette affaire a de louche que 
l'Académie fût unanimement garantie de la délicatesse de 
sa conduite. 

Pénétrée de reconnoissance de la sollicitude de M. le 
Comte d'Angiviller sur tout ce qui peut attaquer l'honneur 
du Corps, et animée des mêmes sentimens, l'Académie a 
cru de son devoir et de la justice d'user jusqu'à ce jour 
d'une lenteur nécessaire à l'examen des preuves dans une 
affaire d'où dépend le sort de l'un de ses Membres. C'est 
après s'être procuré les éclaircissements les plus sûrs et les 
preuves les plus autentiques qu'elle s'est déterminée à sta- 
tuer définitivement sur le fait dont il s'agit, tant pour 
répondre aux intentions de M. le Directeur général qu'au 
vœu unanime de tout le Corps. 

Exclusion dudit Sieur Caresme. — Avant de procéder 

i. Ce n'est pas une seconde signature du même. La première, 
qui est tremblée, est celle du père, la seconde celle du fils. 



1778] 35 7 

au jugement, le Secrétaire ayant lu toutes les pièces rela- 
tives à l'affaire du Sieur Caresme, savoir : i" la dénoncia- 
tion faite par le Secrétaire sur le cri public à l'assemblée 
du 28 Novembre dernier; 2 les deffences du Sieur Caresme; 
3° celles de l'Elève impliqué dans cette affaire ; 4° la décla- 
ration d'un Académicien invité de dire vérité; 5° la réponse 
de la personne compromise dans les deffences du Sieur 
Caresme, le Comité des Commissaires n'ayant pas eu lieu 
vu les preuves nouvellement acquises depuis la dernière 
assemblée, tout considéré, les voix prises à l'ordinaire, 
l'Académie, disant que les justifications du Sieur Caresme 
sont insufisantes, a exclus et exclut le Sieur Caresme de 
la Classe des Agréés dans laquelle Elle l'avoit cy-devant 
admis. En conséquence lui fait très expresses défenses et 
inhibitions de se dire doresnavant du Corps de l'Académie 
Royale de Peinture et Sculpture, et de plus se qualifier 
« Peintre ordinaire du Roy, » prérogative attachée au titre 
d'Agréé, dont Elle l'a déclaré et déclare déchu pour 
toujours. 

Le Secrétaire expédiera une copie de la présente délibé- 
ration, laquelle sera signifiée au Sieur Caresme et remise 
en ses mains par l'Huissier de l'Académie à ce qu'il n'en 
ignore, et le Secrétaire en certifiera la Compagnie à la 
première assemblée. 

Les pièces justificatives seront déposées dans les Archives. 

MM. Lagrenée et Doyen députés pour visiter M. De La 
Tour. — L'Académie, ayant été informée que M. De La 
Tour étoit malade, a chargé MM. Lagrenée l'aîné et 
Doyen, Professeurs, de le visiter de sa part. 

L'assemblée fixée au 2g Décembre. — La dernière 
assemblée de ce mois, conformément à la délibération du 5 
de ce mois, est fixée au mardy, 29 du présent mois de 



Décembre. 



Pierre — Brenet — Dandré - Bar don — 
Halle — Gabriel — Le Ch er de Valory — 
L. Lagrenée — Julliar — Belle — Berger et 



358 [1778 

— Pajou — Van Loo — J. Bachelier — 
Doyen — Taraval — Bridan — Lépicié — 
Gois — Du Rameau — Roslin — /. /. La- 
grenée — Monchy — Le Clerc — Jeaurat de 
Bertry — Voiriot — Bellengé — Berruer — 
Le Vasseur — Valade — Beauvarlet — Jul- 
liar — Le Comte — Duplessis — Beau/ort — 
Voiriot — Boiçot — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. — M. Brenet Prof, 
en titre. — M. La Grenée l'aîné Prof, en supl. — M. Renou 
Sec. pour M. Cochin. — Il est resté 7 jettons. 

Aujourd'huy, mardy 29 Décembre , l'Académie s'est 
assemblée, par convocation générale, pour la relevée du 
Quartier et la lecture des délibérations arrêtées pendant 
ce tems. 

Le Secrétaire certifie avoir envoie copie de la précédente 
délibération au Sieur Caresme. — En ouvrant la séance, 
le Secrétaire a certifié la Compagnie que copie de la déli- 
bération de la dernière assemblée avoit été signifiée au 
Sieur Caresme. 

Suplique du Sieur La Glaire pour établir l'École de 
Bayonne. — Ensuite, le Secrétaire a lu une suplique du 
Sieur La Glaire, Directeur de l'École gratuite de dessin 
de la Ville de Bayonne, adressée à l'Académie et dattée du 
24 Octobre dernier, par laquelle il demande à la Compa- 
gnie une autorisation légale de sa part pour ladite Ecole, 
conformément aux Lettres-patentes de Sa Majesté accor- 
dées en faveur de l'Académie Royale. L'Académie a décidé 
qu'Elle accorderoit la demande du Sieur La Glaire, quand 
il se sera préalablement muni d'une autorisation de M. le 
Comte d'Angiviller. 

Lecture de lettres de compliment de Af rs Vien et Jeaurat. 
— Le Secrétaire a fait lecture de plusieurs lettres de com- 
pliment adressées à la Compagnie : 



1778] 35 9 

De M. Jeaurat, Recteur, présentement à Versailles; 

De M. Vien, Adjointe Recteur, Directeur de l'Académie 
de Rome. 

MM. Lagrenée l'aîné et Doyen rendent cotnpte de leur 
visite à M. De La Tour. Il remercie lui-même. — MM. La- 
grenée l'aîné et Doyen, Professeurs, députés pour visiter 
M. De la Tour, ont raporté qu'il se portoit mieux et qu'il 
avoit été très sensible à l'intérêt que la Compagnie a bien 
voulu prendre à sa santé, et M. De La Tour lui-même, 
présent à cette assemblée, a témoigné lui-même à la Com- 
pagnie toute sa reconnoissance. 

M. Hiïet, Académicien, écrit à l'Académie pour être 
chargé du plafond cy devant accordé au Sieur Caresme. Il 
aportera des esquisses et peindra dans l'École une figure 
de grandeur naturelle. — Le Secrétaire a lu à la Compa- 
gnie une lettre de M. Hiïet, Académicien, par laquelle 
il suplie la Compagnie, si Elle l'en juge capable, de lui 
accorder d'exécuter le quatrième plafond destiné à décorer 
la Galerie d'Apollon, dont étoit cy devant chargé le Sieur 
Caresme. 

L'Académie a remis à statuer sur sa demande lorsqu'il 
aura aporté, à la fin du mois de Janvier prochain, une 
esquisse et une figure académique, peinte de grandeur 
naturelle dans l'École du Modèle. 

Députation à M. d'Angiviller et M. de Marigny. — Sui- 
vant l'usage, l'Académie a arrêté que MM. les Officiers 
en exercice iront en Députation chez M. le Comte d'Angi- 
viller, Directeur et ordonnateur général des Bâtimens du 
Roy, le complimenter au sujet de la nouvelle année. Les 
mêmes Députés iront chés M. le Marquis de Marigny, 
Adjoint Directeur général des Bâtimens de Sa Majesté, 
pour le complimenter pareillement. 

M. Pierre voudra bien s'informer des jours où ces Dépu- 
tations pourront être reçues. 

3 a livraison de l'Italie envoiée par l'Abbé de S 1 Non. — 
Le Secrétaire a présenté à la Compagnie la 3 e livraison du 



36o [1778 

premier volume du Voïage pittoresque de l'Italie, de la 
part de M. l'Abbé de S 1 Non, Honoraire Associé libre. 

M. Gois exerce en suplément pour M. Falconnet. — 
L'Académie a nommé, à son rang, M. Gois, Adjoint Pro- 
fesseur, pour exercer, en suplément, le mois de Janvier 
prochain, au lieu et place de M. Falconnet, absent. 

Tableau attribué à Nicolas Mignard proposé au jugement 
de l'Académie. Décision remise à la prochaine assemblée. 
— Sur ce qui a été demandé à la Compagnie de juger de 
l'originalité d'un tableau attribué à Nicolas Mignard et 
envoie cejourd'huy à l'Académie, l'Académie a remis à 
donner son avis à la prochaine assemblée, qui a été fixée 
au samedi g Janvier prochain. 

Lecture des délibérations. Jugement des médailles remis 
à la prochaine assemblée. — La lecture des délibérations 
du Quartier, ainsi que le jugement des Médailles, ont aussi 
été remis à ladite prochaine assemblée. 

Pierre — Brenet — Dandré-Bardon — 
Halle — Gabriel — Soufflot — L'Abbé Pom- 
myer — Belle — Aile grain — L. Lagrenée 

— D'Huej — Du Rameau — Vanloo — Bache- 
lier — Doyen — Lépicié — Mouchy — Bri- 
dan — Gois — Taraval — /. /. Lagrenée — 
Le Clerc — De La Tour — Vernet — Dema- 
chy — Cochin — Roslin — B. Du Vivier — 
Robert — Berruer — Huet — De Wailly — 
Le Comte — Jollain — Beaufort — Houdon 

— Beauvarlet — Boi^ot — Le Vasseur — 
Renou. 



I779J 36i 



1779. 



M. Pierre Direct. — M. Pigalle Rect. — M. Bachelier Prof, en 
titre. — M. Gois Prof, en supl. — M. Renou Secret, pour 
M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedi g Janvier, l'Académie a fait l'ou- 
verture de ses assemblées. 

Médailles. i re à Michalon, S.; i Te à Chaudet, S.; 2 e à 
Chatelin, P.; 2 e à Ricourt, S.; 3 e à Gounod, P., de sur- 
croît ; 3 e à Dr ouais, P. — Avant la séance, MM. les Offi- 
ciers en exercice du Quartier précédent, conjointement 
avec MM. les anciens Directeur, Recteurs et Adjoints à 
Recteur, assemblés pour le jugement des Médailles du 
précédent Quartier d'Octobre, jugement remis à cette 
assemblée, ont accordé 

la première Médaille à Michalon, S.; 

la première, mise en réserve au Quartier d'Avril, à 

Chaudet, S.; 
la seconde à Chatelin, P.; 
une autre seconde à Ricourt, S.; 
une 3 e à Gounod, P., 
et une autre 3 e à Drouais, P. 
Ces trois médailles énoncées en dernier lieu ont été 
accordées de surabondance. 

Réponse de la Députation à M. le Comte d'Angiviller. 
— En ouvrant la séance, MM. les Officiers en exercice, 
nommés pour aller en Députation chez M. le Comte d'An- 
giviller, ont rendu compte de l'audience qu'ils en ont reçue 
le dimanche 3 de ce mois. 



362 l l 779 

Députation à M. le Marquis de Menars fixée au mer- 
credy i3 du mois. — La Députation chez M. le Marquis 
de Ménars a été' fixée au mercredi i3 de ce mois. 

Lettres de MM. de Marseille, de M. Descamps, de 
M. Aujolest Pages. — Ensuite le Secrétaire a fait lecture 
de plusieurs lettres de compliment pour la nouvelle année : 

De MM. de l'Académie de Marseille, 

de M. Descamps, Académicien à Rouen, 

de M. Aujolest Pages, Directeur de l'École Académique 
de Poitiers. 

En vertu d'un jugement du Présidial de Montpellier, 
décision de l'Académie que le tableau, dont est question, 
est original de Nicolas Mignard, quoiqu'il ne soit pas du 
meilleur temps de ce Maître. — En vertu d'un jugement, 
rendu, le 29 Aoust 1778, par la Cour Présidiale de Mont- 
pellier, entre l'Abbé de Mirman, Chanoine du vénérable 
Chapitre de l'Église Catédrale de S 1 Pierre de Montpellier, 
et le sieur Arnulphy, négotiant, tous deux habitants de 
ladite Ville, à l'occasion d'un tableau représentant Notre 
Seigneur portant sa croix, par lequel jugement il est dit 
qu'après qu'il aura été dressé procès-verbal de l'état du 
tableau par le Juge-Mage, Lieutenant général en la Séné- 
chaussée et Présidial de Montpellier, copie dudit procès- 
verbal, extrait dudit jugement, et ledit tableau seront 
envoies, dans le mois, à l'Académie de Peinture à Paris, 
pour ledit tableau y être vu et examiné et par MM. les 
Académiciens décidé si ledit tableau est un ouvrage origi- 
nal de Nicolas Mignard; copie dudit procès-verbal du 
i er Octobre 1778, signé : Barthès, Juge-Mage, et Bonfils, 
Greffier; extrait du jugement du Présidial, du 29 août de 
la même année, collationné, signé et contrôlé Vidal. Et, 
lcd. tableau, dont est question, ayant été apporté et déposé 
au Louvre, dans les Salles de l'Académie, par M. l'Abbé 
Tandeau, Conseiller Clerc en la Cour de Parlement; le 
tout examiné et led. tableau ayant été trouvé en bon état 
et sans dégradation quelconque, l'Académie, les voix prises 



17791 363 

à l'ordinaire, a dit et dit que led. tableau e$t de Nicolas 
Mignard, quoiqu'il ne soit pas du meilleur temps de ce 
Maitre. 

Le Secrétaire remettra à M. Tandeau ledit tableau et 
copie de la délibération. — Le Secrétaire a été chargé de 
remettre à M. Tandeau ledit tableau de N. Mignard, avec 
une expédition de ladite délibération, à laquelle il apo- 
sera le sceau de l'Académie. 

Présent du portrait de J. H. Mansard par M. D'Angi- 
viller ; Députation ad hoc. — M. le Comte d'Angiviller 
ayant envoie en présent à l'Académie le portrait de Jules 
Hardouin-Mansard, peint par Rigaud, l'Académie a arrêté 
que MM. les Officiers en exercice iront chez M. le Direc- 
teur général pour en faire ses remerciements et témoigner 
sa reconnoissance de la part de la Compagnie *. 

Àf rs Belle et Doyen nommés pour visiter M. Dumont, 
Recteur. — MM. Belle et Doyen, Professeurs, ont été nom- 
més pour aller visiter M r Dumont le Romain de la part de 
l'Académie. 

Accordé à M. Renou de faire, pour morceau de réception, 
un plafond oval de la Galerie d'Apollon faisant pendant au 
Morphée. — M. Pierre, Directeur, ayant proposé à l'as- 
semblée de donner à M. Renou, Adjoint Secrétaire, à exé- 
cuter, pour son morceau de réception, un plafond oval 
de la Galerie d'Apollon , faisant pendant au Morphée, 
l'Académie a consenti, et M. Renou en a témoigné sa res- 
pectueuse reconnoissance à la Compagnie. 

24 e livraison de la Suisse envoiée à la Compagnie. 

Pierre — Pigalle — /. Bachelier — D'Hue^ 
— Gabriel — Belle — Halle — /. J. Lagre- 

1. Dans la liste des portraits de Rigaud par lui-même, on 
trouve, à l'année i685, un portrait de « M. Mansart » payé i3o 1. 
Dans le catalogue de son œuvre gravé, qui vient ensuite, on 
trouve l'indication d'une figure jusqu'aux genoux, peinte en 
1702 et gravée en 1704 par Gérard Edelinck {Mémoires inédits 
des Académiciens, II, 145, 182; Robert-Dumesnil, Le Peintre- 
Graveur Français, n" 268, VII, p. 298). 



364 [1779 

née — Lépicié — Brenet — Vanloo — Doyen 

— Mouchy — Gois — Bridan — Du Rameau 

— Taraval — De la Tour — Roslin — Bel- 
lengé — Levasseur — Cochin — Des Portes 

— Voiriot — Beau/ort — Houdon — De 
Wailly — Duplessis — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Pigalle Rect. — M. Bachelier Prof, en 
titre. — M. Gois Prof, par supplément. — M. Renou Secret, 
pour M. Cochin. — Il est resté 8 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 3o Janvier, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Le Sieur Sergell, Sculpteur, agréé. (En marge : 23 B; 
5 n.) — En ouvrant la séance, M r Pajou, Professeur, a 
présenté à l'Académie le Sieur Jean Sergell, Sculpteur, 
Pensionnaire du Roi de Suède, né à Stockolm, âgé de 
38 ans, qui a fait aporter de ses ouvrages. Après avoir pris 
les voix à l'ordinaire et reconnu sa capacité, l'Académie a 
agréé sa présentation. Comme le Sieur Sergell est étran- 
ger et doit retourner en Suède, l'Académie, les voix prises 
une seconde fois, lui a accordé d'exécuter en marbre, 
pour morceau de réception, la figure dont il a présenté le 
modèle, celle d'Othriadès, Lacédémonien, mortellement 
blessé et dressant à Jupiter un trophée de ses armes sur 
lesquelles il écrit avec son sang. 

Compte rendu de la Députation che% M. le Marquis de 
Ménars, Adjoint -Directeur -général des Bâtimens. — 
MM. les Officiers en exercice, nommés pour aller en 
Députation chez M. le Marquis de Ménars, Adjoint-Direc- 
teur général des Bâtimens de Sa Majesté, ont rendu compte 
de l'accueil favorable qu'ils en ont reçu le mercredi i3 de 
ce mois. 

Le Secrétaire certifie qu'il a rendu à l'Abbé Tandeau le 
tableau de N. Mignard. — Le Secrétaire a certifié à la 
Compagnie qu'il avoit remis le tableau de Nicolas Mignard, 



1779] 365 

dont il a été question dans la dernière assemblée, à 
M. l'Abbé Tandeau, Conseiller au Parlement, et qu'il lui 
avoit délivré une expédition de la délibération de la Com- 
pagnie relativement à ce tableau. 

Envoi du 3 e Cahier du Voiage pittoresque de la Grèce 
par M. le Comte de Choiseul - Gouffier : — Ensuite le 
Secrétaire a présenté à la Compagnie le 3 e Cahier du 
Voyage pittoresque de la Grèce, de la part de M. le Comte 
de Choiseul- Gouffier. 

MM. Belle et Doyen ont rendu compte de leur visite à 
M. Dumont le Romain. — MM. Belle et Doyen, Profes- 
seurs, ont rendu compte de la visite qu'ils ont faite, de la 
part de la Compagnie, à M. Dumont le Romain, Recteur, 
qui a paru très sensible à l'intérêt que l'Académie veut 
bien prendre à sa santé. 

Pierre — Pigalle — J. Bachelier — Mon- 
tullé — Halle — Berger et — L'abbé de Saint 
Non — Le Ch T de Valory — Allegrain — 
Caffiéri — L. Lagrenée — Belle — Vanloo 

— Doyen — Pajou — D'Hue% — J. J. La- 
grenée — Du Rameau — Bridan — Lépicié 

— Brenet — Taraval — Mouchy — Le Clerc 

— Chardin — Roslin — Demachy — Voiriot 

— Berruer — Miger — Cochin — Boiqot — 
Des Portes — Levasseur — Houdon — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Pigalle Rect. — M. Caffiéri Prof, en 
titre. — M. Allegrain Prof, en suplément. —M. Renou Secret. 
pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, [samedi] 6 Février, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

M. Halle, Trésorier, autorisé à accorder une remise de 
So livres aux locataires des boutiques du Pont-Neuf, côté 
de la Samaritaine. — En ouvrant la séance, le Secrétaire 
a fait lecture d'une requête présentée par les locataires des 



366 [i779 

boutiques du Pont- Neuf, côté de la Samaritaine, par 
laquelle ils demandent une diminution sur le loyer desdites 
boutiques, vu les circonstances désavantageuses au com- 
merce. Sur leurs représentations, l'Académie a autorisé 
M. Halle, Trésorier, à leur faire à chacun une remise de 
5o livres par an , jusqu'à des tems meilleurs , laquelle 
remise sera spécifiée sur leurs quittances comme une grâce, 
particulière et momentanée, qui ne porte aucune atteinte 
aux prix des baux qui demeureront en même état. 

M. Pierre et M. Halle autorisés à donner des avances à 
Le Maire sur son Quartier selon ses besoins. — Sur le 
raport qui a été fait par M. Halle de l'état de détresse où 
se trouve Le Maire, Modèle, au sortir de sa maladie, 
l'Académie a laissé à M. Pierre et à M. Halle de régler les 
avances qu'ils jugeront à propos de lui accorder sur son 
Quartier selon ses besoins. 

Dictionnaire iconologique envoie à V Académie par son 
auteur, M. Preqel. — Il a été envoie comme un hommage 
de l'Académie un « Dictionnaire iconologique » en deux 
volumes, par l'auteur M. Prezel, lequel Dictionnaire sera 
déposé dans la bibliothèque 1 . 

Pierre — Caffiéri — L. La Grenée — Pigalle 
— Belle — Halle — Allegrain — J. Bâche- 

i. Il ne s'agit pas de l'Iconologie de Gravelot et de Cochin. Le 
« Dictionnaire iconologique, ou introduction à la connoissance 
des peintures, médailles, estampes t> avait paru d'abord en 1756, 
in-12, avec un frontispice dessiné par De Sève et gravé par 
Baquoy, et les bibliographes lui donnent pour auteur Lacombe 
de Prézel. Il s'agit ici de la seconde édition, publiée chez Har- 
douin en 1779, 2 vol. in- 12, qui a encore le frontispice de la 
première. ( Cohen et Mehl , Livre à figures du XVIII e siècle, 
1876, col. 104 et 36g.) — Ne s'agirait-il pas, bien que l'article 
de la Biographie Didot (XXVIII, 540-1) ne cite pas cet ouvrage, 
de Jacques Lacombe, d'abord avocat, puis libraire, né en 1724, 
mort en 181 1, qui a compilé, de 1792 à 1797, beaucoup de Dic- 
tionnaires pour Y Encyclopédie méthodique de Panckoucke, et 
qui avait imprimé, en 1752, une seconde édition de son Diction- 
naire portatif des Beaux- Arts avec une vignette gravée par Le 
Bas d'après De Sève? 



I779J 36 7 

lier — Pajou — D'Hue^ — Brenet — Du 
Rameau — Bridan — Lépicié — J. J. La 
Grenée — Mouchy — Taraval —■ Le Clerc — 
Duplessis — Jollain — Roslin — Chardin — 
Berruer — Beaufort — Bellengé — Cochin — - 
Houdon — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Pigalle Rect. — M. Caffiéri Prof. — 
M. Allegrain Prof, en suplément. — M. Renou Secret, pour 
M. Cochin. — Il est resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Février, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Réception de M. Loir, présenté par M. Roslin. — En 
ouvrant la séance, M. Roslin, Conseiller, a présenté à la 
Compagnie le S r Alexis Loir, de Paris, Peintre, agréé le 
3o Avril 1746, qui a fait apporter, pour morceau de récep- 
tion, le portrait en pastel de M. Belle, Professeur. Les 
voix prises, l'Académie a reçu le S r Loir Académicien. 

Ensuite, rejetant sur lés longs voyages du S r Loir l'im- 
possibilité où il a été d'exécuter les portraits qui lui avoient 
été ordonnés pour sa réception, TAcadémie, sans déroger 
ni à la loi, ni à ses droits, ni aux délibérations précédem- 
ment faites par Elle relativement au pastel ou à celle qui 
exige deux portraits des Peintres de ce genre, a cru devoir, 
en se contentant du seul portrait de M. Belle, mettre en 
considération les différens talens dont le S r Loir a fait 
preuve lors de son agréement. 

En conséquence, Elle a arrêté que le Satyre Marsias et 
le buste de feu M. Carie Vanloo, modelés par lui et dépo- 
sés dans les salles depuis 1746 (VI, 28), y demeureront 
comme le paiement de la dette d'un second portrait, et en 
tiendront lieu. 

Le sujet des esquisses sera donné le 5 Mars aux Élèves 
pour les épreuves. — Il a été proposé de désigner le jour 
auquel il sera donné aux Élèves un sujet pour les esquisses, 



368 [ x 779 

que doivent faire ceux qui mériteront d'être admis à 
l'épreuve des académies, peintes et modelées d'après nature. 
On a arrêté que le sujet des esquisses sera donné le ven- 
dredi 5 Mars, pour être jugées à l'assemblée du 6 e du 
même mois. Il sera enjoint aux Élèves, conformément à la 
délibération du 28 Février 1778, de se faire inscrire chez 
le Concierge avant le jour du Concours, en aportant un 
certificat de leurs Maîtres qui atteste leur capacité suffi- 
sante. Il n'y aura d'exempts du dernier certificat que ceux 
qui ont été, les années passées, reçus à cette épreuve. 

4 e livraison du i er volume du Voiage pittoresque de 
l'Italie envolée par M. l'Abbé de S l -Non. — Le Secrétaire 
a présenté à la Compagnie, de la part de M. l'Abbé de 
Saint-Non, Honoraire-Associé-libre, la 4 e livraison du 
premier volume du Voiage pittoresque de l'Italie. M . l'Abbé 
de S l -Non en a reçu les remerciements de la part de la 
Compagnie. 

3 e livraison des figures de l'Histoire de France envolée 
par M r Le Bas. — M. Le Bas a aussi présenté la 3 e livrai- 
son des figures de l'Histoire de France ; l'Académie lui en 
a témoigné satisfaction. 

25 e livraison des Vues de la Suisse. — MM. Née et 
Masquelier ont envoie la 25 e livraison des Vues de la Suisse. 

M. Siie commencera son cours le 8 de Mars, à 1 1 heures 
du matin. — M. Siie, Professeur d'Anatomie, a annoncé 
qu'il étoit prêt à commencer son Cours. Il a arrêté qu'il 
commencera le 8 du mois prochain, à onze heures, à La 
Chanté ; les Élèves seront avertis de s'y rendre par des 
affiches attachées aux portes des Écoles du Modèle. 

Pierre — Pi g aile — Caffiéri — Dandré- 
Bardon — Halle — Le Ch er de Valori — 
Montullé — Bergeret — L'Abbé de Saint-Non 

— Aile grain — L. La Grenée — Van Loo — 
Doyen — J. Bachelier — Pajou — Bridan — 
D'Huef — Lépicié — Brenet — Du Rameau 

— J. J. Lag renée — Gois — Taraval — 



17791 36g 

Mouchy — Sue — Le Clerc — Chardin — 
De la Tour — Le Bas — Roslin — Le Prince 

— Julliar — Robert — L'Enfant — Voiriot 

— Cochin — Demachy — Boi^ot — Jollain 

— Beaujort — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Pigalle Rect. — M. Pajou Prof, en titre. 
— M. Brunet Prof, en suplément. — M. Renou Secret, pour 
M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedi 6 Mars, l'Académie s'est assem- 
blée pour juger les esquisses des Élèves qui se sont présen- 
tés pour concourir aux Grands Prix. 

M. Loir prend séance. — En ouvrant la séance, le Secré- 
taire a fait lecture d'une lettre écrite de Versailles le 
28 Février dernier, adressée à M. Pierre, Directeur, par 
M. le Comte d'Angiviller, Directeur et ordonnateur géné- 
ral des Bâtiments du Roy, par laquelle il lui marque qu'il 
a mis sous les yeux de Sa Majesté l'élection que la Com- 
pagnie a faite, à la dernière assemblée, du S r Loir, Peintre 
de portrait; il ajoute que Sa Majesté a confirmé ladite 
élection. En conséquence de la confirmation du Roi, l'Aca- 
démie a reçu et reçoit le S r Loir, Peintre, Académicien 
pour avoir séance dans ses assemblées et jouir des privi- 
lèges, prérogatives et honneurs attribués à cette qualité, à 
la charge par lui d'observer les Statuts et Règlements de 
l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant serment entre les 
mains de M. Pierre, Directeur. 

Élèves admis aux épreuves. — L'Académie, après avoir 
vu les esquisses des Élèves, a admis à l'épreuve des acadé- 
mies, peintes et modelées d'après nature, savoir, entre les 
Peintres, les nommés Belle, Perrin, S 1 Ours, d'Afrique, 
Sallos, Bougon, Taurel et Goujet, et, entre les Sculpteurs, 
Collet, Bacary, Duval, Michallon, Cartelier, Diancourt et 
Landragin, pour commencer le lundy 1 5 du présent mois 
et continuer jusqu'au mercredy 17 inclusivement, et, pareil- 
vm 2 4 



370 [i779 

lement, entre les Peintres, les nommés Vernet , Sevin, 
Chaise, Boileau, Desoria, Lyonnois et Chéry, et, entre les 
Sculpteurs, les nommés De Seine, Lorta, Hérault, Le 
Sueur, Chardigny, Fortin, pour être admis à la même 
épreuve le jeudy suivant jusqu'au samedy 20 inclusivement, 
et ces académies seront jugées à l'assemblée le 27 de ce 
mois. 

Concours arrêté entre les Agréés pour obtenir d'exécu- 
ter le quatrième plafond des quatre Saisons de la Gallerie 
d'Apollon. Les esquisses seront aportées à la fin d'Avril. — 
Ensuite M. Pierre, Directeur, a informé la Compagnie que 
plusieurs Agréés, Peintres d'Histoire, se mettoient sur les 
rangs pour obtenir de l'Académie la faveur d'exécuter le 
quatrième et dernier plafond des quatre Saisons, destiné à 
décorer la Gallerie d'Apollon, dont le sujet est le Prin- 
temps. LAcadémie a arrêté que les prétendants feront en 
concurrence une esquisse arrêtée, et qu'ils la peindront 
dans la forme des plafonds déjà exécutés, et que laditte 
esquisse sera de deux pouces pour pied. Le Secrétaire a 
été chargé d'écrire à tous les Agréés, Peintres d'Histoire, 
qui pouroient désirer concourir, quelle est à cet égard la 
délibération de l'Académie, en les informant qu'ils ayent 
à aporter leurs esquisses à la dernière assemblée d'Avril 
prochain. 

Accordé à Le Maire g 6 l. de gratification. — Sur les 
représentations faites par M. Pierre et M. Halle des besoins 
de Le Maire, Modèle, récemment sorti d'une maladie grave, 
l'Académie a autorisé M.. Halle à lui délivrer jusqu'à concur- 
rence de 96 1. en forme de gratification, en y comprenant 
les 48 1. déjà données d'avance par M. Halle, et ladite 
gratification sera indépendante de ses gages, et cette grâce 
sera sans tirer à conséquence. 

Pierre — Pigalle — Pajou — Dandré-Bar- 
don — Halle — L. Lagrenée — Belle — Le 
Ch er de Valory — Van Loo — Doyen — 
D'Hueq — Brenet — Lépicié — Bridan — 



1779] 37i 

Du Rameau — Mouchy — J. J. Lagrenée — 
Gois — Taraval — Le Clerc — De la Tour 
— Roslin — Cochin — B. Du Vivier — Dema- 
chy — A. Loir — Boi^ot — Houdon — Jol- 
lain — Beaufort — Miger — Le Comte — 
Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Pigalle Rect. — M. Pajou Prof. — M. Bre- 
net Prof, en suplément. — M. Renou Secret, pour M. Cochin. 
— Il est resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 27 Mars, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la relevée du Quar- 
tier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

Mort de M r De la Live et de M T Ro'éttiers. — En ouvrant 
la séance, le Secrétaire a notifié la mort de Messire Ange 
Laurent de La Live, Chevalier, Baron du Chatelet, Mar- 
quis de Removille, Seigneur de franc aleu noble de Saint- 
Romain, de Vienne, Prunoy et autres lieux, ancien intro- 
ducteur des Ambassadeurs et Princes étrangers auprès de 
Sa Majesté, Honoraire Amateur de cette Académie et de 
l'Académie Impériale de Saint-Pétersbourg, décédé en cette 
ville le 18 de ce mois, dans la 53 e année de son âge. 

Ensuite le Secrétaire a notifié celle de Messire Joseph 
Charles Roè'ttiers, Chevalier, Conseiller du Roy, ancien 
Graveur général des Monnaies et Chancellerie de France 
et Conseiller de cette Académie, décédé en cette ville le 14 
de ce mois, dans la 87 e année de son âge. 

Réception de M v Julien. — M. Pigalle, Recteur, a pré- 
senté à la Compagnie le Sieur Julien, Sculpteur, agréé le 
25 Avril 1778, qui a fait aporter son morceau de réception, 
représentant un Gladiateur mourant. Les voix prises, l'Aca- 
démie l'a reçu Académicien. 
> 

Agrément de M* Bardin, P. d'Histoire. (2 n.) — M. de 
La Grenée l'ainé, Professeur, a présenté à la Compagnie 



372 [i779 

le Sieur Jean Bardin, de Montbard en Bourgogne, âgé de 
40 ans, Aspirant Peintre d'Histoire, qui a fait aporter de 
ses ouvrages. Après avoir pris les voix et reconnu sa capa- 
cité, l'Académie a agréé sa présentation. M. le Directeur 
lui ordonnera ce qu'il doit faire pour sa réception. 

Agrément de M T Lenoir, Peintre de portrait. (2 n.) — 
M. Roslin, Conseiller, a présenté à la Compagnie le Sieur 
Simon Bernard Lenoir, de Paris, âgé de 5o ans, Aspirant 
Peintre de Portrait. Après avoir pris les voix et reconnu 
sa capacité, l'Académie a agréé sa présentation. M. le 
Directeur lui ordonnera les portraits qu'il doit faire pour 
sa réception. 

L'Académie, après avoir vu les académies, peintes et 
modelées d'après nature par les Elèves, jointes aux esquisses 
qu'ils ont faites afin de concourir aux Grands Prix, a admis, 
dans la Peinture, les nommés Vernet, Perrin,Sevin, Saint 
Ours, D'Afrique, Désoria et Bougon, et, dans la Sculp- 
ture, les nommés De Seine, Bacary, Lorta, Hérault, 
Michallon, Le Sueur et Diancourt. 

A la première assemblée procéder à la nomination d'un 
Honoraire associé-libre. — Par la mort de M. de La Live, 
M. Sou flot montant de droit dans la Classe de MM. les 
Honoraires Amateurs, et laissant une place vacante dans 
la Classe de M rs les Honoraires Associés-libres, il a été 
arrêté qu'à la première assemblée il sera procédé à la 
remplir. 

Point de nouvelle élection dans les Conseillers. — L'Aca- 
démie ayant, par sa délibération du 29 Novembre 1776, 
admis dans la Classe de MM. les Conseillers, quoique 
cette Classe fût complette alors, M. Cochin, Secrétaire, et 
ayant décidé qu'il y monteroit à son rang, la mort de 
M. Roëttiers ne laisse aucune place vacante et remet cette 
Classe d'Officiers au nombre de huit, auquel elle est fixée 
par les Statuts. 

Comité pour l'examen des ouvrages des Élèves de l'Aca- 
démie de France à Rome fixé au 5 Avril. — Les Élèves 



17791 3 7 3 

de l'Académie de France à Rome ayant envoie plusieurs 
tableaux et modèles pour être examinés par l'Académie, 
cet examen a été remis au jugement d'un Comité, composé 
de MM. les Officiers en exercice et de MM. les Recteurs 
et Adjoints à Recteur; de MM. Allegrain et La Grenée 
l'ainé dans les Professeurs; de MM. Bridan et Du Rameau 
dans les Adjoints; de MM. Chardin et La Tour dans les 
Conseillers, et de MM. les Secrétaires. Le Comité est fixé 
au lundi 5 Avril, à dix heures du matin. 

Petit volume de Discours donné par M. Cochin. — 
M. Cochin a fait présent à l'Académie d'un petit volume 
qui contient plusieurs Discours et lettres relatifs aux Arts. 
M. La Grenée le jeune exercera le mois d'Avril en titre 
pour M. Falconnet. — L'Académie a nommé, à son rang, 
M. de La Grenée le jeune pour professer en titre au lieu 
et place de M. Falconnet, absent. 

L 'assemblée remise au i o. — Le premier samedy d'Avril 
étant la veille de Pasques, l'assemblée a été remise au 
samedy suivant, 10 dudit mois. 

Envoi de la 26 e livraison des Vues de la Suisse. — 
M rs Née et Masquelier ont envoie la 26 e livraison des 
Vues de la Suisse. 

Jugement des Médailles et lecture des délibérations remis 
à la prochaine assemblée. — Le jugement des Médailles et 
la lecture des délibérations du Quartier ont été remis à la 
prochaine assemblée. 

Pierre — Pigalle — Pajou — Halle — 
Dandré- Bardon — Montullé — Berger et — 
Le Ch er de Valory — Allegrain — L. Lagre- 
née — Belle — Van Loo — Julliar — J. Ba- 
chelier — Doyen — D'Hue^ — Lépicié — 
Brenet — Du Rameau — Gois — Bridan 

— Mouchy — Taraval — Le Clerc — J. J. 
Lagrenée — De la Tour — Vernet — Roslin 

— Demachy — A. Loir — P. L'Enfant — 
Beaufort — Voiriot — B. Du Vivier — Ber- 



374 [ J 779 

ruer — Boijot père — Boiqot — Levasseur 
— Houdon — Le Comte — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. de la Grenée le 
jeune Prof, en titre. — M. D'Huer Prof, en suplément. — 
M. Renou Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 10 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Lettre de confirmation pour M. Julien, Sculpteur, qui 
prend séance. — En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait 
lecture d'une lettre, écrite de Versailles, en datte du 8 de 
ce mois, à M. Pierre, Directeur, par M. le Comte d'Angi- 
viller, Directeur et ordonnateur général des Bâtimens du 
Rov, par laquelle il lui marque qu'il a mis sous les yeux 
de Sa Majesté l'élection que l'Académie a faite, à la der- 
nière assemblée, du Sieur Julien, Sculpteur, et ajoute que 
le Roy a confirmé ladite élection. En conséquence de 
ladite confirmation, l'Académie a reçu et reçoit le Sieur 
Julien, Sculpteur, Académicien, pour avoir séance dans ses 
assemblées et jouir des privilèges, prérogatives et hon- 
neurs attribués à cette qualité, à la charge par lui d'obser- 
ver les Statuts et Règlements de l'Académie, ce qu'il a 
promis en prêtant serment entre les mains de M. le Comte 
d'Angiviller, Directeur général, présidant l'assemblée. 

M. Cochin confirmé dans son rang de Conseiller. — La 
même lettre de M. le Comte d'Angiviller confirme la déli- 
bération de la dernière assemblée à l'égard de M. Cochin, 
Secrétaire perpétuel, qui remplira la place de Conseiller, 
vacante par la mort de M. Roè'ttiers. Il y fait aussi men- 
tion des agréemens de MM. Bardin et Lenoir, le premier 
Peintre d'Histoire, et le second Peintre en portraits. 

M. le Comte d'Ajfry élu Honoraire Associé libre. — 
Ensuite le Secrétaire a fait lecture de plusieurs lettres 
écrites à M. Pierre par différentes personnes qui desire- 
roient entrer dans la Classe de MM. les Honoraires. Les 



I779J 3 7 5 

voix prises, l'Académie a nommé unanimement M. le 
Comte d'Affry à la Place d'Honoraire Associé-libre, vacante 
par la mort de M. de La Live. 

Lecture du raport des Commissaires pour l'examen des 
ouvrages des Élèves de V Académie de France à Rome; 
ordre de l'écrire sur les Registres. — Le Secrétaire a fait 
lecture du raport des Commissaires nommés pour l'exa- 
men des ouvrages envoies par les Élèves de l'Académie de 
France à Rome, qui a été aprouvé par l'Académie, et Elle 
a arrêté que ledit raport sera transcrit sur les Registres à 
la suite de la présente délibération. 

Médailles du o e de Janvier. i re Drouais, P.; 2 e Landra- 
gin, S.; 3 e Gauffier, P. — MM. les Officiers en exercice 
du Quartierprécédent, conjointement avec MM. les Anciens 
Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour 
le jugement des Médailles, ont accordé 
la i re à Drouais, P., 
la 2 e à Landragin, S., 
et la 3 e à Gauffier, P. 
Envoi de la 27° livraison des Vues de la Suisse. — Les 
Sieurs Née et Masquelier ont envoie la 27 e livraison des 
Vues de la Suisse. 

D'Angiviller — Pierre — Jeaurat — J. J. 
Lagrenée — Dandré-Bardon — Halle — Mon- 
tulle — L'Abbé de Saint-Non — Caffiéri — 
Du Rameau — Allegrain — Pajou — Doyen 
— Van Loo — Lépicié — Brenet — Gois — 
Vernet — Roslin — Taraval — Mouchy — 
Le Bas — L. Lagrenée — De la Tour — 
D'Hue^ — Cochin — Demachy — A. Loir — 
Voiriot — Berrucr — Beaufort — Jollain — 
Robert — B. Du Vivier— Miger — Le Vas- 
seur — Julien S. — Renou. 



376 [1779 

Raport des Commissaires nommés pour V examen des ouvra- 
ges envoies par les Élèves de l'Académie de France à 
Rome. 

Nous, Commissaires nommés, par la délibération de 
l'Académie Royale de Peinture et Sculpture du 27 Mars 
dernier, pour l'examen des ouvrages envoies par les Élèves 
de l'Académie de France à Rome, avons trouvé : 

Quant à la Peinture : 

Dans la figure du Sieur Le Monnier les touches de clair 
trop également blanches ; nous y avons aussi désiré plus 
de correction. Les masses de lumière et d'ombre de son 
esquisse ne nous ont pas paru heureusement distribuées 
pour produire un bon effet. 

Le Sieur Peyron a peint sa figure académique d'une 
belle manière ; sa couleur a de la vérité et de la finesse 
dans les différens passages de tons. On peut cependant 
observer, et cette observation pourroit être presque géné- 
rale sur toutes les figures soumises à notre examen, que 
les ombres des chairs participent trop du fond, et ne con- 
servent point assez leur ton local dans les parties privées 
de lumière. Le style de son esquisse est noble ; le clair 
obscur et la perspective y sont bien rendus. Nous croyons 
devoir, en lui donnant les plus grands encouragemens, lui 
recommander de ne point trop multiplier les plis de ses 
draperies, ce qui leur donne un caractère aprochant du 
papier. Il lui sera facile de se corriger de ce léger défaut. 

Le Sieur David nous a montré des progrès. Nous avons 
remarqué avec plaisir dans sa figure une grande facilité et 
un beau pinceau. Si l'ensemble laisse encore à désirer, la 
couleur est vraie et belle dans les lumières, et nous sommes 
étonnés qu'il n'ait pas profité de la draperie jaune, qu'il a 
aprochée des chairs, pour donner plus de transparence à 
ses ombres. 



*779] 3 7 7 

Son esquisse annonce un génie abondant. Nous pensons 
qu'il auroit besoin de le modérer et de le resserrer en 
quelque sorte, pour lui donner plus d'énergie. Quant à 
l'effet, les masses d'ombres sont aussi obscures que si la 
scène se passoit de nuit, et les clairs, peu étendus, faisant 
papilloter la lumière, ne laissent pas assez de repos et de 
netteté pour embrasser toute la composition du premier 
coup d'œil. Nous lui recommandons plus de justesse dans 
les plans, et par conséquent une étude plus aprofondie 
de la perspective. Il pourrait lui être utile de s'exercer à 
traiter des sujets dont l'action se passât sur un terrain 
uni, parce qu'alors il seroit forcé de se rendre compte à 
lui-même de la place de tous les grouppes. Les détails 
scrupuleux dans lesquels nous sommes entrés doivent 
l'animer à répondre aux grandes espérances qu'il donne. 

Le Sieur Renaud paroit chercher les formes de l'Antique 
et en avoir profité. Sa figure a un bel ensemble et de la 
grâce; la couleur est bonne et solide; on pourrait désirer 
les contours peints moins sèchement, et qu'avec le goût, 
très estimable, de l'Antique, on y vît un peu plus de vérité 
de nature et de souplesse de peau. Si ces vérités étoient 
adaptées aux belles formes de l'Antique qui brillent dans 
sa figure, elle seroit sans reproche. 

Son esquisse est très bien ordonnée, et, malgré la mul- 
titude des groupes, on n'y voit pas de confusion. 

Le Sieur Bonvoisin a marqué des progrès sensibles. Le 
caractère de dessin de sa figure est bon ; les ombres sont 
un peu noires. L'intention de son esquisse, qui est peu 
terminée, est heureuse et agréable. 

Quant à la Sculpture : 

Les ouvrages des Élèves sculpteurs nous ont paru si 
faibles que nous croyons suffisant de les exhorter à l'étude 
et au travail. 

En général nous avons été satisfaits et nous invitons les 
Élèves à profiter de plus en plus des bienfaits de Sa Majesté, 



3 7 8 [1779 

et à se montrer dignes de son auguste Protection, et avons 
signé le présent rapport, au Louvre, ce 5 Avril mil sept 
cent soixante dix neuf. 

Signé : L. Lagrenée, D'Hués, Du Rameau, J. J. La 
Grenée, Chardin, De la Tour. 

Ledit rapport a été lu, et aprouvé, le 10 Avril 1779 : 
Renou. 

M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. La Grenée le jeune 
Prof, en titre. — M. D'Hués Prof, en suplément. —M. Renou 
Secret, pour M. Cochin. — 11 est resté 5 jettons. 
Aujourd'huy, samedi 24 Avril, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, comme étant un jour indi- 
qué par M. le Comte d'Angiviller pour la distribution des 
Prix et Médailles accordées par Sa Majesté pendant l'an- 
née 1776. 

Lettre de confirmation à M. le Comte d'Affry. — En 
ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture d'une lettre, 
en datte du 14 de ce mois, écrite à M. Pierre, Directeur, 
par M. le Comte d'Angiviller, dans laquelle il lui marque 
qu'il a mis sous les yeux de Sa Majesté l'élection unanime 
que l'Académie a faite, à la dernière assemblée, de M. le 
Comte d'Affry, Lieutenant général des armées du Roy et 
Colonel de ses Gardes Suisses, pour remplir une place 
d'Honoraire Associé-libre, vacante par la mort de M. de 
La Live. M. le Comte d'Angiviller ajoute que le Roy a 
confirmé ladite élection. 

Ensuite le Secrétaire a fait lecture d'une lettre qui lui a 
été écrite par M. le Comte d'Affry, dans laquelle il témoigne 
combien il est sensible à l'unanimité des suffrages de l'Aca- 
démie, ïl finit par dire que le bonheur d'être admis à l'as- 
semblée des gens célèbres qui honorent les Arts influera 
sur celui du reste de sa vie. 

M. le Comte d'Affry prend séance. — Après la lecture 
desdites lettres. M. le Comte d'Affry est entré et, après 
avoir de vive voix remercié la Compagnie, il a pris séance. 



1779] 3 7 g 

Distribution des Prix et Médailles dcijyô. — M . le Direc- 
teur général a fait la distribution des Grands Prix accordes 
en l'année 1776, savoir : 

Le premier Prix de Peinture à Jean Baptiste Renauld; 
Le premier Prix de Sculpture à Antoine Joseph Pas- 

quier; 
Le second Prix de Peinture à Claude Sevin; 
Le second Prix de Sculpture de cette année a été mis 
en réserve. 
Cette distribution des Grands Prix a été suivie de celle 
des Médailles accordées aux Elèves sur leurs figures acadé- 
miques dessinées et modelées pendant la même année 1776. 
5 e livraison du Voyage pittoresque de l'Italie. — Le 
Secrétaire a présenté à la Compagnie, de la part de 
M. l'Abbé de Saint Non, Honoraire Associé libre, la 
5 e livraison du Voiage pittoresque de l'Italie. 

Concours pour le quatrième platfond de la Galerie d'Apol- 
lon remis. — Le Concours, ordonné par la délibération du 
6 Mars dernier entre les Agréés Peintres d'Histoire, pour 
l'exécution du quatrième plafond delà Gallerie d'Apollon, 
n'ayant pas été trouvé assés nombreux, a été remis à un 
autre temps. 

D'Angiviller — Jeaurat — Pigalle — J. J. 
Lagrenée — Pierre — Dandré- Bardon — 
Halle — Gabriel — Bergeret — Montullé — 
L'Abbé Pommyer — L'Abbé de Saint-Non — 
C e D'Affry — Allegrain — L. Lagrenée — 
Belle — Pajou — Van Loo — /. Bachelier — 
Caffiéri — D'Hue^ — Brenet — Mouchy — 
Taraval — Du Rameau — Lépicié — Vallayer 

— Le Clerc — Gois — Cochin — Julliar — 
Chardin — De la Tour — Roslin — J. P. Le 
Bas — Bellengé — Robert — Demachy — Le 
Comte — Voiriot — A. Loir — Le Vasseur 

— Guérin — Berruer — Roët tiers — Jollain 

— Houdon — Beauvarlet — Boi^ot — Renou. 



38o [ ! 779 

M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. Vanloo Prof. — 
M. Pajou Prof, en suplément. — M. Rendu Secrétaire pour 
M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy i er May, l'Académie s'est assem- 
ble'e à l'ordinaire pour les Conférences. 

Comité nommé pour la Capitation. — En ouvrant la 
séance, l'Académie a arrêté que, le samedy 29 de ce mois, 
M. le Directeur, MM. les anciens Directeurs, Recteurs et 
Adjoints à Recteur, les Professeurs en exercice, et, à tour 
de rôle, dans les Professeurs, M. Belle ; dans les Adjoints, 
M. Bridan ; dans les Conseillers, M. De la Tour; M. Char- 
din, ancien Trésorier; MM. les Secrétaires et, dans les 
Académiciens, M. Hiïet, s'assembleront, dans l'Académie, 
à neuf heures du matin, pour régler le rôle de la Capita- 
tion de la présente année, ainsi que pour la reddition des 
comptes de l'année 1778. 

Règlement pour les heures de l'École pour l'été et l'hiver. 
— Ensuite l'Académie a fait le Règlement suivant pour les 
heures auxquelles les Modèles seront posés dans les deux 
Ecoles, tant au jour qu'à la lampe, savoir : 

Au JOUR. 
Ecole d'en haut. 

Avril 4 heures. 

May 4 1/2 

Juin 5 1/2 

Juillet 5 

Août 4 1/2 

Septembre 4 

A LA LAMPE. 

Octobre 5 heures. 

Novembre 4 1/2 

Décembre 4 

Janvier 4 1/2 

Février 5 

Mars 5 1/2 



Ecole d'en 


bas. 


4 


heures 


1/2. 


5 






6 






5 


1/2 




5 






4 


1/2 




5 heures 


1/2. 


5 






4 


1/2 




5 






5 


1/2 




6 







17791 38 1 

Et il a été arrêté que ledit Règlement sera affiché aux 
portes des Écoles. 

M. Sue démontre VAnatomie le jeudy 6 de ce mois et 
jours suivants. — M. Sue, Professeur d'Anatomie, ayant 
prié l'Académie de fixer le jour où il pouroit commencer 
à démontrer sur le Modèle, le jour a été fixé au jeudy 6 
de ce mois, à onze heures précises du matin, dans l'École 
d'en bas. 

Demande accordée à M. le Marquis de Ménars, Adjoint 
Directeur général. — M. le Marquis de Ménars, Adjoint 
Directeur et ordonnateur général des Bâtimens du Roy, 
ayant fait demander à l'Académie, par M. Pierre, de faire 
faire une copie du buste du Roy tel qu'il est exécuté, avec 
son piédestal, dans la salle d'assemblée, la Compagnie, 
s'empressant de témoigner à M. le Marquis de Ménars 
combien Elle est et a été toujours reconnoissante des 
faveurs qu'il a obtenus pour Elle de Sa Majesté pendant 
son administration, et de toutes les grâces particulières 
qu'il a accordées à nombre de ses Membres, a prié M. Pierre 
de l'assurer qu'il peut sur le champ satisfaire ses désirs à 
cet égard, et que la Compagnie se trouve heureuse d'avoir 
cette occasion de lui prouver les sentimens du plus invio- 
lable et du plus respectueux attachement et dévouement. 

L'Académie a donné à M. Lenoir, Agréé, à exécuter, 
pour ses morceaux de réception, les portraits de MM. La- 
grenée l'ainé et Pajou, Professeurs. 

M. Halle autorisé à payer les journées des ouvriers pour 
le Sallon de 1777. — L'Académie a autorisé M. Halle, 
Trésorier, à payer aux ouvriers les journées emploiées au 
Sallon de l'année 1777. 

Envoi de la 28 e livraison des Vues de la Suisse. — 
MM. Née et Masquelier ont envoie la 28 e livraison de la 
Suisse. 

Pierre — Jeaurat — Dandré-Bardon — 
Van Loo — L. C. d'AJfry — D'Hue^ — Halle 
— L. Lagrenée — Lépicié — Brenet — Du 



382 l I 779 

Rameau — Gois — Sile — Taraval — Mou- 
chy — Le Clerc — Beaufort — Cochin — 
Chardin — Roslin — Jollain — Houdon — 
Clérisseau — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Jeaurat Rect. — M. Vanloo Prof. — 
M. Pajou Prof, en supl. — M. Renou Secret, pour M. Cochin. 
— Il est resté 6 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 29 May, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

Le Sieur Suvée, Peintre d'histoire, agrée'. — En ouvrant 
la séance, M. Bachelier, Professeur, a présenté le Sieur 
Joseph Benoist Suvée, né à Bruges, âgé de 34 ans, Aspi- 
rant Peintre d'histoire, qui a fait aporter de ses ouvrages. 
Après avoir pris les voix à l'ordinaire et reconnu sa capa- 
cité, l'Académie a agréé sa présentation. M. le Directeur 
lui ordonnera ce qu'il doit faire pour sa réception. 

Le Sieur Callet chargé du quatrième plafond de la Gale- 
rie d'Apollon. — Le Sieur Callet, Agréé, Peintre d'histoire, 
ayant envoie une nouvelle esquisse du platfond qui reste 
à 'exécuter, représentant le Printemps, pour décorer la 
Galerie d'Apollon, l'Académie, quoiqu'Elle ait précédem- 
ment décidé que le Concours ne lui avoit pas paru assez 
nombreux, a bien voulu, sans tirer à conséquence, déro- 
ger à sa première délibération en faveur du zèle que lui a 
montré le Sieur Callet, et, en même temps, pour hâter 
l'entière décoration de ladite Gallerie. En conséquence, 
Elle a agréé l'esquisse du Sieur Callet et l'a chargé d'exé- 
cuter ledit platfond pour sa réception. 

Lecture d'une lettre de M. d'Angiviller et des Statuts de 
l'École Académique de Bayonne. Ordre de les transcrire 
sur les Registres. — Le Secrétaire a fait lecture d'une 
lettre écrite de Versailles, en datte du 24 de ce mois, à 
M. Pierre, Directeur, par M. le Comte d'Angiviller, rela- 
tivement à la demande du Sieur de la Gleire, à l'effet 



1779] 383 

d'établir une École Acade'mique de dessina Bayonne. M. le 
Directeur général y a joint une copie des Statuts, auto- 
risés par lui, pour être communiqués à l'Académie, afin 
d'en donner son jugement dans le cas où Elle sera consul- 
tée. Lecture faite de ladite lettre et desdits Statuts, l'Aca- 
démie a ordonné que l'une et l'autre seront transcrits sur 
les Registres à la suite de la présente délibération, et qu'en 
outre ladite lettre et la copie de ladite autorisation seront 
jointes aux autres pièces relatives à cette affaire dont l'Aca- 
démie est déjà en possession. 

Rapport des Commissaires nommes pour la Capitation 
et pour la reddition des comptes de l'année i~~8. — Le 
Secrétaire a rapporté que M. le Directeur, MM. les anciens 
Directeurs, Recteurs, Adjoints à Recteur et les Officiers 
nommés par la précédente délibération pour établir le rôle 
de la Capitation de la présente année, s'étant assemblés, le 
matin du même jour, le rôle a été dressé et arrêté par les- 
dits Commissaires, nommés à cet effet. Copie en a été déli- 
vrée à M. le Trésorier pour être par lui pourvu au recou- 
vrement des sommes y imposées et à leur employ, et à 
l'acquit des droits dus au Roy et autres dépenses néces- 
saires à l'entretien de l'Académie. Ensuite il a été procédé 
à l'examen et à la reddition des comptes de l'exercice de 
M. Halle, Trésorier, pendant l'année 1778. Sur le rapport 
qui en a été fait par lesdits Commissaires, l'Académie a 
aprouvé le rôle de la Capitation et l'arrêté du compte. 

Volume 1 2 e de M. Dandré-Bardon présenté à V Académie. 
— Le Secrétaire a présenté à la Compagnie, de la part de 
M. Dandré-Bardon, Recteur, un volume douzième, de sa 
composition, contenant l'Apologie des allégories de Rubens 
et de Lebrun, plusieurs Descriptions pittoresques et Éloges 
historiques, tels que ceux de MM. Jean Baptiste Lemoyne, 
Jean Baptiste et Carie Vanloo. L'Académie lui en a témoi- 
gné sa reconnoissance. 

4 e cahier du Voiage pittoresque de la Grèce envoie par 
M. le Comte de Choiseul-Gouffier . — Le Secrétaire a aussi 



3 &4 [ J 779 

présenté à la Compagnie, de la part de M. le Comte de 
Choiseul-Gouffier, le 4 e chapitre de son « Voiage pitto- 
resque de la Grèce. » 

Envoi de la 2g e livraison des Vues de la Suisse. — 
MM. Née et Masquelier ont envoie la 29 e livraison des 
Vues de la Suisse. 

Pierre — Jeaurat — Dandré • Bardon — 
Halle — Gabriel — Van Loo — L. Lagrenée 

— Bergeret — Belle — Pajou — Caffiéri — 
J. Bachelier — D'Hueq — Bridan — Du 
Rameau — Lépicié — Brenet — Gois — Tara- 
val — J. J. Lagrenée — Mouchy — Chardin 

— Demachy — Cochin Bellengé — Ber- 

ruer — Des Portes — Beaufort — Voiriot — 
Jollain — B. Du Vivier — Houdon — Renou. 



Copie d'une lettre de Monsieur le Comte d'Angiviller, 
Directeur et ordonnateur général des Bâtimens du Roy, 
écrite à M. Pierre, Directeur de l'Académie, relative- 
ment à l'établissement d'une École Académique de dessin 
dans la Ville de Bayonne. 

Comme vous connoissez, Monsieur, le projet formé par 
M. de la Gleire pour établir à Bayonne une École Acadé- 
mique de dessin, je puis me dispenser d'entrer avec vous 
dans aucun détail à cet égard. Il m : a été présenté, confor- 
mément au vœu de la Déclaration du Roi, un projet des 
Statuts, que je viens d'aprouver; mais je pense que, vu 
l'affiliation de cette nouvelle École à l'Académie Royale, 
il est essentiel que cette dernière aye connoissance de la 
constitution de cette École, afin d'être en état de donner 
son jugement dans les cas où Elle sera consultée. C'est à 
ce dessein que je vous fais passer la copie cy jointe des 
Statuts que j'ai autorisés, afin que vous les communiquiez 
à l'Académie à sa première assemblée, qu'Elle en fasse 



r 779l 385 

mention sur ses Registres, et qu'Elle la dépose dans ses 
Archives avec les autres pièces qui ont raport à son admi- 
nistration. 

J'ai l'honneur d'être, Monsieur, votre très humble et 
très obéissant serviteur. 

Signé : D'Angiviller. 



Statuts de l'Ecole Académique de Bayonne transcrits 
sur les Registres. 

Copie des statuts de l'Ecole Académique de dessin de Bayonne, 
aprouvés par M. le Comte d'Angiviller. 

Nous, Charles Claude de Flahault de la Billardrie d'An- 
giviller, Conseiller du Roy en ses Conseils, Mestre de 
Camp de Cavalerie, Chevalier de l'Ordre Royal et militaire 
de S 1 Louis, Commandeur de l'Ordre de Saint-Lazare, de 
l'Académie Royale des Sciences, Intendant du Jardin du 
Roy, Directeur et ordonnateur général des Bâtimens de 
Sa Majesté, Jardins, Arts, Académies et Manufactures 
Royales, Grand Voyer de la Ville de Versailles ; 

Sur ce qui nous a été représenté par le Sieur La Gleire 
que, sous le bon plaisir de M rs les Maire, Échevins et 
Conseil de la Ville de Bayonne, et par ses soins et ceux de 
divers amateurs des Arts de dessin et de peinture, il s'est 
formé dans cette ville une École Académique gratuite de 
dessin, et, sur la demande qui nous en a été faite par ledit 
Sieur La Gleire de donner notre aprobation à quelques 
Statuts et Règlemens, propres à maintenir le bon ordre 
dans cet établissement, ainsi que de le mettre sous la 
direction de l'Académie Royale de Peinture et de Sculp- 
ture de Paris; 

Après qu'il nous a apparu du consentement de M rs les 
Maire, Échevins et Conseil de ladite Ville de Bayonne, 
avons aprouvé et aprouvons les Règlemens qui suivent, 
pour servir doresnavant à régir ledit Etablissement : 

VIII 2 5 



386 [T779 

Article I er . — L'École Académique gratuite de dessin 
établie dans la Ville de Bayonne sera, quant à la police, 
sous l'autorité de M rs les Maires, Échevins de ladite ville, 
et, quant à l'enseignement, sous la direction de l'Académie 
Royalle de Peinture et Sculpture de Paris. 

II e . — Elle sera composée d'Artistes domiciliés, parmi 
lesquels seront choisis les.Directeur et Professeurs, d'Ama- 
teurs, qui seront pris parmi les personnes de considération 
de la Ville, qui, par leur amour pour les Arts, voudront 
contribuer à la dépense et entretien de l'École, et d'Ar- 
tistes étrangers qui désireront s'associer è cet Etablis- 
sement. 

III e . — Il y aura un Bureau, composé d'un Président, 
du Directeur, des Professeurs et autres Officiers, de six 
autres Administrateurs, choisis dans le nombre des Ama- 
teurs, et desquels trois seront changés tous les quatre ans. 
Les affaires y seront traitées et décidées à la pluralité des 
voix. Les deux plus anciens administrateurs auront le titre 
de Conseillers Commissaires, et ce sera devant eux que se 
rendront les comptes. 

IV e . — Le Maire sera toujours Président né du Bureau 
et de l'École Académique, mais, en cas d'absence, ce sera 
le plus ancien des Administrateurs qui présidera. 

V e . — Le Directeur sera perpétuel et nommé par l'Aca- 
démie Royalle de Paris. On poura cumuler sur sa tête les 
titres de Directeur et Professeur. 

VI e . — Le Garde des sceaux sera aussi perpétuel et pris 
dans le nombre des Administrateurs. 

VII e . — Il sera nommé un Secrétaire, lequel sera per- 
pétuel et aura la garde de tous les papiers, dessins, titres, 
et lesquels seront conservés dans une des salles de l'École, 
afin d'y recourir au besoin, et dont l'inventaire sera récollé 
tous les deux ans. 

VIII e . — Le Trésorier sera triennal, mais il pourra être 
continué après l'expiration des trois années; cependant il 
rendra compte de ses dépenses tous les six mois par devant 



1779] 38 7 

les deux Administrateurs, Conseillers Commissaires, les- 
quels en référeront, pour arrêter ledit compte, au Bureau 
assemblé. 

IX e . — Ledit Bureau s'assemblera tous les mois une 
fois, le jour de la semaine qui sera jugé le plus convenable. 

X e . — Le Directeur sera chargé des approvisionnemens, 
et ce sera sur ses mandats que le Trésorier payera, après 
le vu de deux Conseillers Commissaires. 

XI e . — On nommera deux Adjoints au Directeur. Le 
premier aura le titre de Professeur, et le second celui 
d'Adjoint. Ils auront l'un et l'autre entrée et voix délibé- 
rative au Bureau. 

XII e . — Indépendamment des Professeurs de dessin, il 
y en aura un de Géométrie, un d'Architecture et un d'Ana- 
tomie, lesquels auront entrée et voix délibérative au Bureau. 

XIII e . — L'École gratuite aura soin d'entretenir corres- 
pondance avec l'Académie Royale de Peinture de Paris, 
soit en l'informant des événemens principaux arrivés dans 
son sein, soit en la consultant dans les cas où il pourroit 
s'élever quelque difficulté. 

Fait à Versailles, le i5 May 1779. 

Signé : D'Angiviller. 

Par M. le Directeur et ordonnateur général. Signé : 
Montucla. 

Copie de la susdite lettre et desdits Statuts est conforme 
aux originaux : Renou, Secrétaire Adjoint. 



M. Pierre Dir. — M. Jeaurat Rect. — M. D'Hués Prof, en titre. 
— M. Bachelier Prof, en suplément. — M. Renou Secret, pour 
M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 5 Juin, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

M. Halle, Trésorier, autorisé à payer au S r Hacquin un 
Mémoire montant à g54 l. — L'Académie a autorisé 
M. Halle, Trésorier, à payer au Sieur H acquin un Mémoire, 



388 [i 7 79 

montant à la somme de 954 livres, pour avoir marouflé 
trois plafonds de la Galerie d'Apollon, représentant l'Été, 
l'Automne et l'Hiver. 

Ne s'étant point trouvé aucune affaire, la séance a été 
levée. 

Pierre — D'Hue^ — Dandré-Bardon — 
Halle — Berger et — Belle — Pajou — J. Ba- 
chelier — Lépicié — Brenet — De la Tour — 
Roslin — J. J. Lagrenée — Mouchy — Le 
Clerc — Demachy — Beau/ort — Bellengé 
— ■ Renou. 



M. Pierre Direct., abs. — M. Jeaurat Rect. — M. D'Hués Prof. — 
M. Bachelier Prof, en suplément. — M. Renou Secret, pour 
M. Cochin. — Il est resté 12 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 Juin, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour la relevée du Quar- 
tier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

Médailles du Quartier : Châtelain, P., i re ; Rivière, P., 
2 e ; Simiand, S., 3 e . — Avant la séance, jMM. les Offi- 
ciers en exercice, conjointement avec MM. les anciens 
Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour 
le jugement des Médailles qui sont accordées tous les trois 
mois sur les figures académiques des Elèves, ont accordé 

la première à Châtelin, P., 

la seconde à Rivière, P., 

la troisième à Simiand, S. 
Esquisse de M. Suvée acceptée. — En ouvrant la séance, 
M. Suvée, agréé Peintre d'Histoire, ayant fait aporter l'es- 
quisse du tableau qui lui a été ordonné pour sa réception, 
représentant une allégorie relative à la liberté accordée 
aux Arts, sous le règne de Louis XVI, par les bons offices 
de M. le Comte d'Angiviller, les voix prises à l'ordinaire, 
l'Académie a agréé ladite esquisse. 



*779] 38g 

Envoi de la 6 a livraison du Voiage pittoresque de l'Italie. 
— Le Secrétaire a présenté, de la part de M. l'Abbé de 
Saint-Non, Horforaire Associé-libre, la 6 e livraison du 
« Voiage pittoresque de l'Italie. » 

M. Du Vivier fait présent à l'Académie du nouveau coin 
de la tête du Roy pour les jettons de l'Académie. — M. Du 
Vivier ayant fait présent d'un nouveau coin, représentant 
la tête du Roy, pour les jettons de l'Académie, la Compa- 
gnie lui en a fait ses remerciemens et lui en a témoigné sa 
reconnoissance. 

Lecture des délibérations. — Lecture a été faite des déli- 
bérations du Quartier. 

Jeaurat — D'Hueç — Dandré-Bardon — 
Halle — Bergeret — Allegrain — L. Lagre- 
née — Belle — J. Bachelier — Caffiéri — 
Doyen — Lépicié — Brenet — /. J. Lagre- 
née — Le Clerc — Taraval — Mouchy — 
Chardin — Vernet — Demachy — Bellengé 

— Julliar — Cochin — Le Vasseur — Boi^ot 

— B. Du Vivier — Berruer — Houdon — 
Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Halle Rect. pour M. Ditmont le R. — 

M. VÉpicié Prof, en titre. — M. Doyen Prof, en suplément. 

— M. Renou Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, [samedi] 3 Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

M. Halle nommé pour exercer pour M. Dumont le 
Romain. — En ouvrant la séance, l'Académie a nommé 
M. Halle, Adjoint-Recteur, au lieu et place de M. Dumont 
le Romain, qui est malade. 

M. D'Hués nommé pour présider au Concours de l'Ex- 
pression. — L'Académie a nommé, à son rang, M. D'Hués, 
Professeur, pour présider au Concours du Prix de l'étude 
des Têtes et de l'Expression fondé par M. le Comte de 
Caylus. 



390 [1779 

L'Académie a arrêté en outre, pour se conformer à sa 
délibération du 3o Aoust 1777 et donner aux Élèves le 
tems de faire des études relatives et préparatoires, que le 
programme de l'Expression proposée, après avoir été choi- 
sie par le Professeur présidant cet exercice, sera affiché aux 
portes des Écoles huit jours avant l'ouverture du Concours. 
Ne s'étant présenté aucune affaire, la séance a été levée. 
Halle — Lépicié — Dandré- Bardon — 
L. Lagrenée — Belle — Van Loo — Doyen 

— D'Hueç — Mouchy — Brenet — Le Clerc 

— Demachy — Beaufort — Bellengé — 
Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Halle Rect. pour M. Dumont le R. — 
M. L'Épicié Prof. — M. Doyen Prof, en supl. — M. Renou 
Secret, pour M. Cocliin. — Il est resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 3i Juillet, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire. 

En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture d'une 
lettre, en datte du 1 5 de ce mois, écrite à M. Pierre, 
Directeur, par M. le Comte d'Angiviller, Directeur et 
ordonnateur général des Bâtimens, dans laquelle il lui 
annonce que l'intention du Roy est qu'il ait cette année 
exposition des ouvrages de M rs de l'Académie dans le 
grand Salon du Louvre. 

M. De Joux, S., reçu. (3o B ; 2 N.) — M. Pajou, Pro- 
fesseur, a présenté à la Compagnie le S r De Joux, Cheva- 
lier, Sculpteur, agréé le 28 Mars 1778, qui a fait aporter 
la figure qui lui avoit été ordonnée pour sa réception, 
représentant un Saint Sébastien. Les voix prises à l'ordi- 
naire, l'Académie l'a reçu Académicien. 

Comité pour l'examen des tableaux et modèles fixé au 
12 de ce mois. — 11 a été arrêté que le Comité, pour l'exa- 
men des tableaux et modèles qui seront exposés au Salon, 
s'assemblera le 12 du mois d'Aoust, à trois heures de 



1779] 3gi 

relevée, et on a procédé à la nomination des Officiers qui 
doivent le composer. A MM. les Officiers en exercice, les 
anciens Directeurs, les Recteurs et Adjoints à Recteur, 
Trésoriers et Secrétaires qui sont de tous les jugemens, 
Elle a joint, par la voie du sort, MM. Pajou, Caffiéri, 
Doyen, D'Hués, Lépicié et Brenet dans les Professeurs ; 
MM. Bridan et Gois dans les Adjoints, et MM. Vernet et 
Machy dans les Conseillers. 

Pierre — Halle — Lépicié — Pigalle — 
Dandré-Bardon — Gabriel — Bergeret — 
Montullé — Belle — L'Abbé de Saint-Non — 
Le B. de Besenval — Allegrain — L. Lagre- 
née — Van Loo — Pajou — Caffiéri — J . Ba- 
chelier — D'Huej — Doyen — J. J. Lagrenée 

— Gois — Brenet — Bridan — Taraval — 
Mouchy — Le Clerc — De la Tour — Du Ra- 
meau — Vernet — Roslin — Julliar — Beau- 
fort — Le Bas — Demachy — B. Du Vivier 

— Perronneau — Des Portes — Boijot — 
Pérignon — Le Comte — H'ùet — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Belle Prof, en titre. — M. Vanloo Prof, 
en suplément. — M. Renou Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedi 7 Aoust, l'Académie s'est assemblée 
à l'ordinaire pour les Conférences. 

M. De Joux, Sculpteur, prend séance en vertu de la 
confirmation. — En ouvrant la séance, le Secrétaire a fait 
lecture d'une lettre, en datte du 3 de ce mois, écrite à 
M. Pierre, Directeur, par M. le Comte d'Angiviller, par 
laquelle il annonce qu'il a mis sous les yeux de Sa Majesté 
l'élection que la Compagnie a faite à sa dernière assemblée 
du S r De Joux, et ajoute que Sa Majesté a confirmé ladite 
Élection. En conséquence de la confirmation du Roy, 
l'Académie a reçu et reçoit le S r De Joux Académicien 
pour avoir séance dans ses assemblées et jouir des privi- 



3g2 [1779 

lèges, prérogatives et honneurs attribués à cette qualité, à 
la charge par lui d'observer les Statuts et Règlemens de 
l'Académie, ce qu'il a promis en prêtant serment entre les 
mains de M. Pierre, Directeur. 

Mort de M. Dumons, Académicien, âgé de gi ans et six 
mois. — Ensuite le Secrétaire a notifié la mort de M. Jean 
Joseph Dumons, Académicien, Directeur de la Manufacture 
de Beauvais, décédé en cette ville au mois de Mars de la 
présente année dans la quatre-vingt-onzième année et six 
mois de son âge. 

M. Du Vivier a-porte le sceau nouveau qui lui a été 
ordonné pour V Académie ; le prix fixé à 1 ,200 l. — M. Du 
Vivier, Académicien, a fait aporter le nouveau sceau de 
l'Académie, dont il avoit été chargé, représentant une 
Minerve, ayant pour légende : 

academia parisiensis plctur<e et sculptur.e, 
Regia Primaria, 
et pour exergue : 

LlBERTAS ARTIBUS RESTITUTA. 1 777. 

L'Académie autorise M. Halle, Trésorier, à payer à 
M. Du Vivier la somme de douze cent livres pour le prix 
dudit sceau. 

M. Charpentier, Mécanicien, présente une machine com- 
mode pour peindre; V Académie Vaprouvc. — Le Sieur 
Charpentier, Méchanicien, a fait aporter à l'Académie une 
machine, par laquelle un Peintre et un Sculpteur peuvent 
s'élever d'eux-mêmes à la hauteur dont ils ont besoin pour 
travailler à un grand tableau ou à une statue et en des- 
cendre à volonté. L'Académie la juge bonne et commode, 
relativement à l'utilité qu'elle lui a présenté. 

La 3o e livraison des Vues de la Suisse. — MM. Née et 
Masquelier ont envoie la trentième livraison des « Vues de 
la Suisse. » 

Pierre — Halle — Belle — Dandré-Bardon 
— Gabriel — L. Lagrenée — Van Loo — 



'779] 3 9 3 

D'Hue^ — Brenct — Lépicié — J. J. Lagre- 
née — Taraval — Mouchy — Le Clerc — De 
la Tour — Roslin — Demachy — Des Portes 
— Beaufort — Bellengé — B. Du Vivier — 
Dejoux — Lempereur — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Belle Prof, en titre. — M. Vanloo 
Prof, en suplément. — M. Renou Secret, pour M. Cochin. — 
M. Halle Rect. 

Aujourd'huy, [samedi] 24 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée, extraordinairement et par convocation générale, pour 
l'examen des tableaux et bas-reliefs qui concourent aux 
Grands Prix. 

Les tableaux seront exposés à la S 1 Louis. — En ouvrant 
la séance, présidée par Monsieur le Comte d'Angiviller, 
après l'examen fait desdits tableaux et bas-reliefs, l'Acadé- 
mie a décidé, à la pluralité des voix, que lesdits tableaux 
et bas-reliefs seront exposés le jour de demain, fête de 
S 1 Louis, dans les Salles de l'Académie. 

Arrêté qu'il n'y aura point de premier Prix ni en Pein- 
ture ni en Sculpture. — Ensuite il a été décidé, aussi à la 
pluralité des voix, qu'il ne seroit accordé aucun premier 
Prix, ni en Peinture ni en Sculpture. 

M. Halle autorisé à payer 600 l. les planches d'un 

Écorché de Christophe Martine^. — M. Pierre a proposé 

à l'Académie de faire acquisition de deux planches anato- 

miques de Christophe Martine^. L'Académie a authorisé 

M . Halle, Trésorier, à faire l'achat des deux dites planches ' , 

y compris les épreuves déjà tirées et les exemplaires du 

livre instructif, pour le prix et la somme de six cent livres. 

D'Angiviller — Pierre — Halle — Belle — 

Dandré-Bardon — Le B. de Besenval — 

D'A^aincourt — L. C. D'AjJry — Allegrain 

1. N° s 3766-7 du catalogue de la Chalcographie. 



394 [*779 

— L. Lagrenée — Caffiéri — Pajou — Van 
Loo — Bridan — D'Hueç — Lépicié — Bre- 
net — Go 15 — Du Rameau — Taraval — 
Le Clerc — J. J. Lagrenée — Mouchy — 
Vernet — Dernachy — Cochin — Bellengé — 
Valade — Siie — Voiriot — Berruer — Gué- 
rin — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Halle Rect. pour M. Dumont le R. — 
M. Belle Prof, en titre. — M. Vanloo Prof, en suplément. — 
M. Renou Secret, pour M. Cochin. — Il est resté 5 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 28 Aoust, l'Académie s'est assem- 
blée, par convocation générale, pour juger les tableaux et 
bas-reliefs faits par les Elèves pour concourir aux Grands 
Prix. Les sujets donnés sont, pour la Peinture : Abigaïl 
apaisant la colère de David, et, pour la Sculpture : Serto- 
rius assassiné au milieu d'un repas que lui donne Per- 
penna. 

M. Monnot, Sculpteur, reçu. (9 N.) — En ouvrant la 
séance, M. Allegrain, Professeur, a présenté à la Compa- 
gnie le Sieur Martin Claude Monot, de Paris, Agréé 
Sculpteur, qui a fait aporter la figure en marbre qui lui 
avoit été ordonné pour son morceau de réception, repré- 
sentant le Génie du Printemps. Les voix prises à l'ordi- 
naire, l'Académie, après avoir reconnu sa capacité, l'a reçu 
Académicien. 

Le modèle de M. Foucou accepté. — Le Sieur Foucou, 
Agréé Sculpteur, ayant fait aporter le modèle de son mor- 
ceau de réception, ainsi que l'Académie l'avoit arrêté par 
sa délibération du 2 May 1778, la Compagnie a accepté 
ledit modèle, et en a ordonné l'exécution en marbre. 

Ensuite, après l'examen fait des tableaux et bas-reliefs 
des Élèves, l'Académie a procédé au jugement, ainsi qu'il 
a été arrêté dans l'assemblée du 2 Septembre 1758 et con- 
formément à la précédente délibération du 24 du présent 



r 779] 3 9 5 

mois, par laquelle il a été décidé qu'il ne seroit accordé 
aucun premier Prix, ni en Peinture ni en Sculpture, il a 
été procédé à accorder un second Prix en Peinture. 

Deuxième Prix de Peinture : le Sieur Vernet fils, Élève 
de M. L'Épicié. — Les suffrages recueillis et comptés par 
les Commissaires en présence de l'assemblée, 

Le Sieur Charles Vernet, fils de M. Vernet, Conseiller, 
né à Bordeaux, âgé de 19 ans, qui a fait le tableau mar- 
qué de la lettre B, a été jugé mériter le second Prix de 
Peinture. 

Deuxième Prix de Sculpture : le S r Lorta, Élève de 
M. Bridan. — Ensuite on a procédé au jugement du 
second Prix de Sculpture. Le Sieur Jean Pierre Lorta, 
âgé de 26 ans, qui a fait le bas-relief marqué de la lettre I, 
a obtenu led. second Prix de Sculpture. 

La Crainte, sujet de l'Expression donné par M. D'Hués. 
Ce concours ouvrira le i5 de Septembre. — Il a été arrêté 
que le Concours pour le Prix de l'étude des Têtes et de 
l'Expression, fondé par M. le Comte de Caylus, sera ouvert 
le mercredi i5 de Septembre, pour être procédé au juge- 
ment le samedi, 2 5 du même mois. Cet exercice sera pré- 
sidé par M. D'Hués, Professeur, nommé à son rang. Le 
programme de l'Expression, choisi par M. D'Hués, est la 
Crainte. Ce programme, conformément à la délibération 
du 3o Aoust 1777, sera affiché, huit jours devant l'ouver- 
ture du Concours, aux portes des Ecoles. 

La 7 e livraison du premier volume du « Voiage pitto- 
resque de l'Italie » envolée par M. l'Abbé de Saint-Non. — 
Le Secrétaire a présentée la Compagnie la septième livrai- 
son du premier volume du « Voiage pittoresque de l'Italie » 
de la part de M. l'Abbé de Saint-Non, Honoraire Associé 
libre; la Compagnie lui en a témoigné sa reconnoissance. 
En marge : Les deux premiers Prix de Peinture et de 
Sculpture sont restés en réserve de cette année 1779; de 
plus le premier Prix de Peinture de 1777, le premier de 
Sculpture de 1775, le 2 e Prix de Sculpture de 1776. 



396 [1779 

Pierre — Halle — L'Abbé de Saint-Non 

— Belle — Dandré-Bardon — Van Loo — 
Gabriel — Sou/flot — Blondel d'A^aincourt 

— L. C. d'Affiry — Pajou — L. Lagrenée — 
J. Bachelier — Doyen — Brenet — D'Hué? 

— Bridan — Du Rameau — Lépicié — Gois 

— Le Clerc — De la Tour — Vernet — Ros- 
lin — Jeaurat de Bertry — P. L'Enfant — 
De Wailly — Demachy — Cochin — Berruer 

— Beaufort — Le Comte — Beauvarlet — 
Levasseur — B. Du Vivier — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Halle Rect. pour M. Dumont le R. — 
M. Allegrain Prof, en titre. — M. Caffiéri Prof, en suplément. 
— M. Renou Sec. pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 4 Septembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Ne s'étant pas présenté d'affaires, la séance a été levée. 
Le jour du Concours de l'Expression fixé au 1 6 Sep- 
tembre. — Sur la représentation faite à l'Académie qu'en 
fixant l'ouverture du Concours de l'Expression au mer- 
credy i5, il y avoit pour l'École la perte d'un jour, l'Aca- 
démie a fixé cette ouverture au jeudy 16 du présent mois. 
Pierre — Halle — Allegrain — Dandré- 
Bardon — Gabriel — Blondel d'Aqaincourt — 
L. Lagrenée — Van Loo — J. Bachelier — 
Caffiéri — D'Hue^ — Du Rameau — Lépicié 
— Brenet — J. J. Lagrenée — Vernet — Le 
Bas — Robert — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Halle Rect. pour M. Dumont le R. — 
M. Allegrain Prof. — M. Caffiéri Prof, en supl. — M. Renou 
Secret, pour M. Cochin. — Il est resté 6 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 2 5 Septembre, l'Académie s'est 



17791 3 97 

assemblée, par convocation générale, pour la relevée du 
Quartier et la lecture des délibérations prises pendant ce 
temps. 

Médailles : Gounod, P., / ie méd.; Vignaly, P., 2 e ; 
Chédrin, S., 3 e . — Avant la séance, MM. les Officiers en 
exercice, conjointement avec MM. les anciens Directeurs, 
Recteurs et Adjoints à Recteur, assemblés pour juger les 
Prix qui sont accordés tous les trois mois sur les figures 
académiques des Élèves, ont accordé 

la première Médaille à Gounod, P., 

la seconde à Vignaly, P., 

et la troisième à Chédrin, S. 
M. Monnot a pris séance en conséquence de la confirma- 
tion. — En ouvrant la séance, présidée par M. le Comte 
d'Angiviller, le Secrétaire a fait lecture d'une lettre écrite 
de Versailles, en datte du 12 de ce mois, à M. Pierre, 
Directeur, par Monsieur le Comte d'Angiviller, par laquelle 
il annonce qu'il a mis sous les yeux de Sa Majesté l'élec- 
tion que la Compagnie a faite, à l'assemblée, du 28 Aoust 
dernier, du Sieur Monnot, Sculpteur. Il ajoute que Sa 
Majesté a confirmé ladite élection. En conséquence de la 
confirmation du Roy, l'Académie a reçu et reçoit le Sieur 
Monnot Académicien pour avoir séance dans ses assem- 
blées et jouir des privilèges, prérogatives et honneurs 
attribués à cette qualité, à la charge par lui d'observer les 
Statuts et Règlemens de l'Académie, ce qu'il a promis en 
prêtant serment entre les mains de M. le Comte d'Angivil- 
ler présidant l'assemblée. 

Bourse de 200 jettons donnée à M. Lagrenée pour l'ar- 
rangement de deux Salions. — Ensuite le Secrétaire a fait 
lecture d'une autre lettre de M. d'Angiviller, écrite à 
M. Pierre, par laquelle il aprouve la marque d'amitié et 
de reconnoissance que l'Académie désire de donner à 
M. Lagrenée pour les soins qu'il a pris pour l'arrangement 
des Salions. En conséquence, M. le Directeur général 
trouve bon qu'il soit donné à M. Lagrenée l'aîné une 



398 [1779 

bourse de deux cent jettons d'argent. Cette bourse a été 
délivrée le même jour par les mains de M. d'Angiviller. 

M. le Directeur général a aussi aprouvé qu'il soit accordé 
à M. Renou la somme de 3oo livres, sur les fonds de l'Aca- 
démie, pour son travail relatif au Sallon. 

M. Weiller reçu. — Ensuitte M. Chardin, Conseiller, a 
présenté à la Compagnie le Sieur Jean Baptiste Weiller, 
Peintre en émail, agréé le [29] Avril 1775, qui a fait aporter 
le morceau qui lui avoit été ordonné pour sa réception, 
représentant le portrait de M. le Comte d'Angiviller. Les 
voix prises, l'Académie a reçu le S r Weiller Académicien. 

M. Krafft, Graveur, agréé. — M. Pigalle, Recteur, a 
présenté à la Compagnie le S r Martin Krafft, de Vienne 
en Autriche, âgé de 3o ans, Graveur de Médailles. Les 
voix prises à l'ordinaire, l'Académie, ayant reconnu sa 
capacité, a agréé sa présentation; M. le Directeur lui 
ordonnera ce qu'il doit faire pour sa réception. 

Antoine Bacary; le Prix d'expression. — Après avoir 
examiné les Têtes, dessinées et modelées par les Élèves 
pour concourir au Prix d'Expression fondé par feu M. le 
Comte de Caylus, dont le programme, donné par M. D'Hue^, 
Professeur, est la Crainte, l'Académie a accordé ledit Prix 
au Sieur Antoine Baccary, S., et le Prix lui a été délivré 
sur le champ par M. le Comte d'Angiviller en présence de 
l'assemblée. 

La 3 i e livraison des « Vues de la Suisse. » — MM. Née 
et Masquelier ont envoie la 3 i e livraison des « Vues de la 
Suisse. » 

Achat de la planche de M. François Desportes pour la 
somme de 240 livres. — M. Pierre a proposé à l'assemblée, 
pour completter la suite des portraits gravés de Messieurs 
de l'Académie, d'acheter celui de M. François Desportes, 
Conseiller 1 . M. Halle, Trésorier, a été autorisé à en faire 



1. Gravé par Joullain. N° i-jbb du catalogue de la Chalco- 
graphie. 



1779] 3 9 9 

l'acquisition pour le prix et la somme de deux cent qua- 
rante livres. 

La lecture des délibérations du Quartier a été remise à 
la prochaine assemblée. 

M. Grafjt, Graveur de médailles, fera la médaille de 
M. d'Angiviller. — Avant de lever la séance, l'Académie, 
de son propre mouvement, a décidé unanimement qu'il 
seroit donné au Sieur Grafft, pour morceau de réception, 
de graver la médaille de M. le Comte d'Angiviller. 

D'Angiviller — Pierre — Halle — Aile- 
grain — Pigalle — Dandré-Bardon — Blon- 
del d ' A\aincourt — L. Lagrenée — Belle — 
Pajou — Van Loo — Caffiéri — Doyen — 
D'Huef — Bridan — Lépicié — Brenet — Du 
Rameau — Gois — J. J. Lagrenée — Vernet 

— Mouchy — Le Clerc — Beau/or t — Cochin 

— Demachy — Voiriot — Berruer — Julliar 

— Le Comte — ■ Boijot — Le Vasseur — 
Wille — B. Du Vivier — Monot — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. — M. Doyen Prof, 
en titre. — M. VEpicié Prof, en suplément. — M. Renou 
Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 2 Octobre, l'Académie s'est assem- 
blée à l'ordinaire pour les Conférences. 

M. Weiller prend séance, quoique de la Religion réfor- 
mée sans tirer à conséquence. — En ouvrant la séance, le 
Secrétaire a fait lecture d'une lettre, en datte du 28 Sep- 
tembre, à M. Pierre, Directeur, par M. le Comte d'Angi- 
viller, Directeur et ordonnateur général des Bàtimens de 
Sa Majesté, par laquelle il annonce qu'il a mis sous les 
yeux du Roy l'élection que l'Académie a faite, à l'as- 
semblée dernière, du Sieur Weiller, Peintre en miniature. 
Il ajoute que Sa Majesté a confirmé ladite élection. En 
conséquence de la confirmation du Roy, l'Académie a reçu 



400 [1779 

et reçoit le Sieur Weiller Académicien, pour avoir séance 
dans ses assemblées et jouir des privilèges, prérogatives 
et honneurs attribués à cette qualité, à la charge par lui 
d'observer les Statuts et Règlements de l'Académie, ce 
qu'il a promis en prêtant serment entre les mains de 
M. Pierre, Directeur. 

Le Sieur de Cort, Peintre en païsage, agréé. — Ensuite 
M. Cochin, Secrétaire, a présenté à la Compagnie, au lieu 
et place de M. Chardin, absent par maladie, le Sieur 
Henry François de Cort, Peintre en païsage, né à Anvers, 
âgé de 34 ans, qui a fait aporter de ses ouvrages. Les voix 
prises à l'ordinaire, l'Académie, ayant reconnu sa capacité, 
a agréé sa présentation. M. le Directeur lui dira ce qu'il 
doit faire pour sa réception*. 

Le Sallon prolongé jusqu'au 3 Octobre inclusivement. — 
Ensuite a été fait lecture d'une lettre de M. le Comte 
d'Angiviller, qui prolonge jusqu'au Dimanche 3 Octobre, 
inclusivement, l'exposition des tableaux. 

Jugement des figures pour les places fixé au p. — Le 
jugement des figures pour les places a été fixé au 9 de ce 
mois, fête de Saint-Denis, à dix heures précises du matin. 

Accordé, sur la somme allouée aux Modèles sur le livre 
du Sallon, les deux cinquièmes au premier Modèle, et les 
trois autres cinquièmes aux deux autres Modèles. Les 
pourboires apartiendront à ceux qui les auront reçus. — 
L'Académie, relativement à la rétribution accordée aux 
Modèles sur le débit des livres du Sallon, a arrêté que, de 
la somme qui en proviendra, il en sera alloué les deux cin- 
quièmes au premier Modèle et les trois autres cinquièmes 
seront partagés également entre les deux autres Modèles. 

1 . Henry-François de Cort n'a pas fait son tableau de récep- 
tion et n'a pas été Académicien. Le Dictionnaire de M. Siret, sans 
dire qu'il avait été Agréé à l'Académie de Paris, nous apprend que, 
né en 1742 (si sa déclaration à l'Académie, de 34 ans en 1779, 
était juste, il serait né en 1745), il est mort en 1810 à Londres 
où il était allé en 1790. Plus nous irons, plus nous trouverons 
d'Agréés qui n'ont pas été Académiciens. 



17791 4« i 

Il sera en outre payé par l'Académie aux femmes qui 
vendent lesdits livrets dans le Salon la somme de i 1. io s. 
par jour. De plus, l'Académie, pour éviter toutes discu- 
tions entre lesdits Modèles, veut que les pourboires don- 
nés de la main aux Modèles chargés des transports des 
tableaux ou sculptures, soit avant, soit après le Salon, 
demeureront en propre à ceux qui les auront reçus, sans 
que les autres puissent y prétendre en aucune sorte, et 
confirme en conséquence tout ce qui a été statué par Elle 
par sa délibération du 27 Septembre 1777. 

Au Sieur Lambert gratification de 60 livres. — L'Aca- 
démie, avant de lever la séance, a arrêté qu'il seroit accordé 
au Sieur Lambert, chargé de veiller à la seconde Ecole, 
la somme de soixante livres. 

Pierre — Doyen — Dandré - Bar don — 
Halle — Le Ch er de Valory — Allegrain — 
L. Lagrcnée — Belle — Pajou — Van Loo 

— Caffiéri — D'Hue^ — Lépicié — Brenet 

— Du Rameau — Taraval — Mouchy — Le 
Clerc — Vernet — Beaufort — Demachy — 
Le Bas — Le Prince — Berruer — Jollain — 
Le Comte — Cochin — Weiler — B. Du 
Vivier — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. — M. Doyen 
Prof, en titre. — M. L'Epicié Prof, en supl. — M. Renou 
Secret, pour M, Cochin. — Il est resté 10 jettons. 

Aujourd'huy, samedy 3o Octobre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Mémoire d'augmentation sur les prix d'impression agréé 
par l'Académie à la Veuve Hérissant. — En ouvrant la 
séance, le Secrétaire a fait lecture d'un Mémoire de la 
dame Hérissant, Imprimeur du Roy et de l'Académie, par 
laquelle elle demande qu'il lui soit accordé, vu le renché- 
rissement de la main d'œuvre et des matières, une aug- 
viii 26 



402 [1779 

mentation sur les prix faits par elle du livre du Sallon pour 
l'impression, savoir : 40 1. la feuille d'impression chaque 
mille, au lieu de 35 1. et huit deniers de brochure en papier 
marbré par exemplaire, au lieu de 6 deniers qui lui étoient 
payés par le passé, comme aussi 4 sols par exemplaire sur 
les 400, qui sont dorés sur tranche et couverts de papier 
gauffré, au lieu de trois sols. L'Académie a cru de sa jus- 
tice de lui accorder les augmentations cy dessus mention- 
nées, et a autorisé M. Halle à payer à la dame Hérissant 
sur le pied desdites augmentations. 

Commissaires nommés pour l'examen d'une lettre sur 
l'Architecture par M. Viel. — Ensuite le Secrétaire a fait 
lecture d'une lettre, écrite en datte de ce jour à la Compa- 
gnie par M. Viel, Peintre et Architecte, par laquelle il 
fait hommage à l'Académie d'un ouvrage projette conte- 
nant des recherches sur la véritable origine des Arts, et il 
demande de soumettre ses recherches à l'examen de la 
Compagnie. Il y joint une Lettre sur l'Architecture à M. le 
Comte de Wannestin, imprimée à Bruxelles et publiée par 
l'auteur. L'Académie a nommé Commissaires pour l'exa- 
men de ladite Lettre imprimée : M. Dandré-Bardon, Rec- 
teur; dans la classe des Professeurs, M. Pajou; dans celle 
des Adjoints, M. Du Rameau; dans celle des Conseillers, 
M. Cochin, et, dans celle des Académiciens, M. Clérisseau. 

8 e livraison du Voiage d'Italie envolée par M. l'Abbé de 
Saint-Non. — Le Secrétaire a présenté, de la part de 
M. l'Abbé de Saint-Non, Honoraire Associé-libre, la hui- 
tième livraison du « Voiage pittoresque de l'Italie. » 

32 e livraison des « Vues de la Suisse » envolée. — 
MM. Née et Masquelier ont envoie la 32 e livraison des 
« Vues de la Suisse. » 

M rs La Grenée l'ainé et L'Épicié députés vers M. D'Hués, 
malade. — Avant de lever la séance, l'Académie, informée 
que M. D'Hués, Professeur, étoit malade, a nommé 
MM. Lagrenée l'ainé et Lépicié, aussi Professeurs, pour 
le visiter de sa part. 



i 7 79] 4°3 

Pierre — Dandré-Bardon — Doyen — 

Halle — Le Ch ev de Valory — L. Lagrenée 

— Belle — Pajon — J. Bachelier — Van Loo 

— Caffiéri — J. J. Lagrenée — Lépicié — 
Brenet — Du Rameau — Gois — Mouchy — 
Roslin — Demachy — Voiriot — Bellenger 

— Houdon — Beaufort — Jollain — B. Du 
Vivier — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. — M. La Grenée 
l'aîné Prof, en titre. — M. Belle Prof, en supl. — M. Renou 
Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 6 Novembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire pour les Conférences. 

Permission donnée à M. Dandré-Bardon de faire estam- 
per des parties des figures des Salles. — En ouvrant la 
séance, le Secrétaire a fait lecture d'une lettre de M. Dan- 
dré-Bardon, Recteur, par laquelle il demande à la Com- 
pagnie de faire estamper quelques plantes de pieds des 
figures qui sont dans les Salles, et l'Académie s'est empres- 
sée d'autant plus volontiers d'accorder cette permission à 
M. Dandré-Bardon que M. Dandré-Bardon ne veut en 
profiter que pour travaillera des observations pittoresques 
utiles à la jeunesse. 

Raport de MM. La Grenée et Lépicié sur M. D'Hués. — 
MM. La Grenée l'ainé et Lépicié, Professeurs, députés, 
de la part de la Compagnie, pour visiter M. D'Hués, ont 
raporté qu'il avoit été très sensible à cet égard de la part 
de la Compagnie. 

Députation à M. Chardin, malade : M rs L'Epicié et 
Cochin. — La Compagnie, informée que M. Chardin, 
Conseiller, étoit dangereusement malade, anommé MM. La 
Grenée l'ainé et Cochin pour le visiter de sa part. 

Raport des Commissaires sur la lettre de M. Viel; ils 
ont dit qu'il n' étoit pas possible d'asseoir un jugement. — 



404 [1779 

Les Commissaires, nommés pour l'examen de la Lettre sur 
l'Architecture à M. le Comte de Wannestin par M. Viel, 
ont raporté à la Compagnie que cette Lettre ne contient 
qu'un aperçu vague d'un plus grand ouvrage, sur lequel 
on ne peut asseoir aucun jugement. 

Dandré-Bardon — L. Lagrenée — Blondel 
d'A^aincourt — Halle — Du Rameau — Belle 

— Lépicié — Mouchy — /. J. Lagrenée — 
Taraval — Roslin — Le Clerc — Des Portes 

— Voiriot — Bellengé — Le Comte — B. Du 
Vivier — Beaufort — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. — M.. La Grenée 
l'ainé Prof, en titre. — M. Belle Prof, en suplément. — M. Renou 
Sec. pour M. Cochin. — Il est resté 10 jettons. 

Aujourd'huy, samedi 27 e Novembre , l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire. 

Lettre de M. D Angiviller qui annonce que M. Loriot 
dévoile son secret pour fixer les pastels et dessins. — En 
ouvrant la séance, le Secrétaire a fait lecture d'une lettre 
écrite de Versailles, en datte d'hier, à M. Pierre, Direc- 
teur, par M. le Comte dAngiviller, Directeur et ordonna- 
teur général des Bàtimens du Roy, par laquelle il lui 
aprend que, le Roy ayant acheté le secret de M. Loriot 
pour fixer les pastels et dessins, il avoit déterminé M. Lo- 
riot de le rendre public , quoiqu'il ne dût être dévoilé 
qu'après sa mort, et que M. Loriot s'y est prêté honnête- 
ment. En conséquence, M. le Directeur général paroît 
juger à propos qu'il soit fait les dispositions convenables 
pour que M. Loriot puisse, à l'assemblée suivante, exécu- 
ter son opération, sur laquelle il donnera les détails et 
explications nécessaires. 

L'Académie a arrêté qu'Elle se conformeroit aux inten- 
tions de M. le Directeur général. 

Raport des Députés à M. Chardin, malade. — M. La 



I779J 405 

Grenée l'ainé, Professeur, et M. Cochin, Conseiller et 
Secrétaire, députés par la Compagnie pour visiter M. Char- 
din, ont raporté qu'il avoit été très sensible à l'intérêt que 
la Compagnie daigne prendre à sa santé, et qu'il les avoit 
chargés d'en témoigner sa reconnoissance à l'Académie. 

La o e livraison du « Voiage pittoresque de l'Italie. » — 
Le Secrétaire a présenté à l'assemblée, de la part de 
M. l'Abbé de Saint-Non, Honoraire Associé-libre, la neu- 
vième livraison du « Voiage pittoresque de l'Italie. » 

La 33 e livraison des « Vues de la Suisse. » — MM. Née 
et Masquelier ont envoie la 33 e livraison des « Vues de la 
Suisse. » 

Pierre — Dandré-Bardon — L. Lagrene'e 

— L'Abbé de Saint-Non — Halle — Berge- 
ret — Belle — Pajou — Van Loo — J. Bache- 
lier — Caffiéri — Lépicié — Brenet — Bridan 

— Du Rameau — Gois — /. J. Lagrenée — 
Mouchy — Taraval — Le Clerc — De la 
Tour — Le Prince — /. P. Le Bas — Roslin 

— Vernet — Demachy — Bellengé — Beau- 
fort — Miger — Boiçot — Clérisseau — B. 
Du Vivier — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. — M. Brenet 
Prof, en titre. — M. La Grenée l'ainé Prof, en suplément. 
— M. Renou Secret, pour M. Cochin. 

Aujourd'huy, samedy 4 Décembre, l'Académie s'est 
assemblée à l'ordinaire pour les Conférences. 

L'Académie charge le Secrétaire d'écrire aux Graveurs 
chargés de Vexécution de ses planches. — L'Académie, 
s'étant fait rendre compte de l'état des planches qu'Elle 
fait graver d'après les morceaux de réception, a arrêté que 
le Secrétaire écrira à ceux des Graveurs chargés de l'exé- 
cution desdits morceaux, à l'effet d'aporter, à la dernière 
assemblée de Janvier prochain, une épreuve des planches 



406 [i779 

qu'ils exécutent dans l'état où elles sont, afin que la Com- 
pagnie puisse statuer ce qu'elle avisera bon être. 

La dernière assemblée fixée au mardi 28. — La dernière 
assemblée de ce mois a été fixée au mardy 28. 

L'ouverture de l'École du Modèle pour les Quartiers 
d'Hiver fixée, pour en haut, à cinq heures et demie, et à six 
heures en bas. — L'Académie ayant reconnu l'inconvénient 
des différentes heures fixées dans chaque mois pour l'ou- 
verture de l'École du Modèle pendant les mois d'Hiver, 
c'est à dire ceux où le Modèle est posé à la lampe, a arrêté 
qu'à l'avenir, à commencer au mois de Janvier prochain, 
pendant les Quartiers d'Octobre et de Janvier, l'heure de 
l'École sera à 5 heures et demie pour l'École d'en haut, et 
à six heures pour l'École d'en bas. 

M. Mouchy nommé pour exercer, au lieu de M. Fal- 
connet, en Janvier. — L'Académie a nommé M. Mouchy 
pour professer en supplément au lieu et place de M. Fal- 
connet au mois de Janvier prochain. 

Le tableau de M. Dumont le Romain donné à graver à 
M. Miger. — La Compagnie a permis à M. Miger, Gra- 
veur, de prendre le tableau de M. Dumont le Romain repré- 
sentant Hercule et Omphale, à l'effet de le graver. 

Pierre — Dandré-Bardon — Brenet — 
Halle — L. Lagrenée — Belle — Pajou — 
Van Loo — J. Bachelier — Lépicié — Du 
Rameau — Gois — Taraval — «7. J. Lagrenée 

— Le Clerc — Mouchy — Roslin — Bellengé 

— Le Prince — Duplessis — Beanfort — 
Casanova — Voiriot — Monot — Houdon — 
Miger — Renou. 



M. Pierre Direct. — M. Dandré-Bardon Rect. — M. Brenet Prof. 
— M. La Grenée l'ainé Prof, en suplémcnt. — M. Renou Secret, 
pour M. Cochin. — Il est resté 9 jettons. 

Aujourd'huy, mardy 28 Décembre, l'Académie s'est 



1779] 4°7 

assemblée, par convocation générale, pour la relevée du 
Quartier et la lecture des délibérations arrêtées pendant ce 
temps. 

Médailles. Peintres : Taurel, / re Médaille; Lavy, 2; 
Potain, 3. Sculpteurs : Cartelier, i Te ; Vernet, 2; Fortin, 3. 
— Avant la séance, MM. les Officiers en exercice, con- 
jointement avec MM. les anciens Directeurs, Recteurs et 
Adjoints à Recteur, assemblés pour le jugement des Prix 
qui sont accordés tous les trois mois sur les figures acadé- 
miques des Élèves, ont accordé, 

dans la Peinture, une i re Médaille à Taurel, 

une 2 e à Lavy 

et une 3 e à Potain; 

dans la Sculpture, une i re à Cartelier, 

une 2 e à Vernet 

et une 3 e à Fortin. 
Notification de la mort de M. Chardin. — En ouvrant 
la séance, le Secrétaire a notifié la mort de M. Jean Bap- 
tiste Sitnéon Chardin, Peintre ordinaire du Roy, Conseil- 
ler et ancien Trésorier de cette Académie et Membre de 
celle des Sciences, Belles-lettres et Arts de Rouen, décédé 
en cette ville aux Galeries du Louvre le 6 de ce mois, dans 
la 81 e année de son âge. 

Députation cheq M. le Comte d'Angiviller et M. de 
Ménars. — Suivant l'usage, l'Académie a arrêté que 
M rs les Officiers en exercice, conjointement avec MM. les 
anciens Directeurs, Recteurs et Adjoints à Recteur, iront 
en Députation chez M. le Comte d'Angiviller, Directeur 
et ordonnateur des Bâtimens de Sa Majesté, pour le com- 
plimenter au sujet de la nouvelle année. 

Les mêmes Députés iront chez M. le Marquis de Ménars, 
Adjoint Directeur général des Bâtimens de Sa Majesté, 
pour le complimenter pareillement. M. Pierre, Directeur, 
voudra bien s'informer des jours où ces députations pour- 
ront être reçues. 
Lecture des lettres de M rs Jeaurat et Vien. — Le Secré- 



408 [1779 

taire a fait lecture de plusieurs lettres de compliment 
adressées à la Compagnie : 

De M. Jeaurat, Recteur, présentement à Versailles, 

et de M. Vien, Adjoint à Recteur, Directeur de l'Acadé- 
mie de France à Rome. 

La 34 e livraison des « Vues de la Suisse. » — M rs Née 
et Masquelier ont envoie la 34 e livraison des « Vues de la 
Suisse. » 

Lecture des délibérations remise à la prochaine assem- 
blée où Von procédera à V élection d'un Conseiller. — La 
lecture des délibérations du Quartier a été remise à la 
prochaine assemblée, qui est fixée au samedi 8 de Janvier 
prochain, dans laquelle on procédera à remplirja Place de 
Conseiller, vacante par la mort de M. Chardin. 

Pierre — Dandré - Bardon — Brenet — 
Pigalle — Blondel d'A^aincourt — Halle — 
Allegrain — Souflot — Montullé — Caffiéri 

— L. Lagrenée — Belle — Pajou — Du Ra- 
meau — Van Loo — Bridan — Lépicié — Gois 

— J. J. Lagrenée — Mouchy — Taraval — 
Le Clerc — De la Tour — Vernet — J. P. Le 
Bas — Demachy — Voiriot — P. L'Enfant 

— Berruer — Le Prince — Cochin — N. F. 
Gillet — Des Portes — Guérin — Valade — 
Bellengé — Roëttiers — Casanova — Robert 

— Houdon — Monot — Beaufort — Boi^ot 

— Beauvarlet — Duplessis — Le Comte — 
Renou. 



TABLE DU HUITIÈME VOLUME. 



Pages 

1769 I 

Lettre du Duc de Choiseul à propos de l'exemption de la 

Milice ; . . 5 

1770 32 

Lettre de M. de Marigny sur la nomination de Pierre 

comme Premier Peintre du Roi 47 

1771 61 

Deux lettres de M. de Marigny sur les changements 
apportés à l'Ecole des Elèves protégés et sur les 

bienfaits dont S. M. favorise l'Académie 70 

1772 92 

1773 1 1 5 

1774 141 

Lettre du Comte d'Angivillier à propos d'une nomina- 
tion à une Place d'Amateur i63 

Brevet à l'Académie lui permettant de construire de 

petites boutiques sur le Pont-Neuf 172 

J 775 174 

Lettre de M. d'Angivillier sur les boutiques du Pont-Neuf. 176 
Lettre du même sur la commande par le Roi de statues 

en marbre de grands hommes Français 176 

Lettre du même sur le jugement des Concours et les 

Ecoles de Modèles i85 

Lettre du même sur l'exemption de la Milice 188 

Lettre du Maréchal du Muy sur le même sujet .... 18g 

1776 207 

Articles convenus avec M. De la Tour pour les Prix 

fondés par lui 217 

Lettre de M. d'Angivillier à M. De la Tour sur le même 

sujet 223 

Lettre du même et Règlement sur l'établissement des 

deux Ecoles de l'Académie 234 

Etat de la dépense annuelle de l'Académie 240 



410 TABLE DU HUITIÈME VOLUME. 

1777 255 

Lettre du Comte d'Angivillier sur la Déclaration du Roi. 281 
Déclaration du Roi sur les arts de Peinture et Sculpture 
portant Nouveaux Statuts et Règlements pour l'Aca- 
démie 283 

Nouveaux Statuts et Règlements de l'Académie .... 290 
Deux lettres du Comte d'Angivillier à propos de ces nou- 
veaux Statuts 304 

i?7 8 ; • • • 3l 7 

Rapport des Commissaires sur les envois des Elèves de 

Rome 319 

1779 36i 

Rapport des Commissaires sur les envois des Elèves de 

Rome 376 

Lettre de M. d'Angivillier sur l'établissement d'une Ecole 

Académiquede dessin à Bayonne 384 

Statuts de l'Ecole Académique de Bayonne 385 



PUBLICATIONS 

DE LA SOCIÉTÉ DE L'HISTOIRE DE L'ART FRANÇAIS. 



Nouvelles Archives de l'Art français, recueil de 
documents inédits. 

i re SÉRIE. 
I. Année 1872 (i re année); prix du volume pour les 
non-souscripteurs. 

II. Année 1873 (2 e année). 

III. Année 1874-73 (3 e année). 

IV. Année 1876 (Cannée). 
V. Année 1877 (5 e année). 

VI. Année 1878 (6 e année). 

2 e SÉRIE. 

I. Année 1879-80 (7 e année), 
II. Année 1880-81 (8 e année), 

III. Année 1882 (9 e année), t. IX. 

IV. Année i883 (10 e année), t. X. 

V. Année 1884 (11 e année), t. XI. 
VI. Année i885 (12 e année), t. 

3 e SÉRIE. 

I. Années 1884-85 [Revue de l Art français ancien 
et moderne), t. XIII. 16 fr. 

II. Année 1886 (Revue de l' Art français ancien et 
moderne), t. XIV. 16 fr. 

Mémoires pour servir à Vhistoire des Maisons 
royales et Bastimens de France, par André Félibien, 
publiés pour la première fois d'après le manuscrit de la 
Bibliothèque nationale. 1 volume in-8°, 1873. 8 fr. 

Procès-verbaux de l'Académie royale de peinture 
et de sculpture (1648-1793), publiés, avec l'autorisation 
de M. le Ministre de l'Instruction publique, d'après les 
registres originaux conservés à FÉcole des Beaux-Arts. 

i er volume, 1648 à 1672 (1875). 10 fr. 

2 e volume, 1673 à 1688 (1878). 10 fr. 

3 e volume, 1689 à 1704 (1880). 10 fr. 





2 5 fr. 




20 fr. 




20 fr. 




i5 fr. 




i5 fr. 




i5 fr. 


t. VII. 


i5 fr. 


t. VIII. 


i5 fr. 


IX. 


i5 fr. 


X. 


i5 fr. 


XI. 


i5 fr. 


XII. 


i5 fr. 



— 4 12 — 

4 e volume, 1705 à 1725 (1881). 10 fr. 

5 e volume, 1726 à 1744 (1882). 10 fr. 

6 e volume, 1745 à 1755 (i885). 10 fr. 

7 e volume, 1756 à 1768 (1886). 10 fr. 

8 e volume, 1769 à 177g (1888). 10 fr. 

Nota : L'ouvrage complet formera dix volumes. 

Les Comptes des Bâtiments du Roi (1 528-1 571), 
suivis de documents inédits sur les châteaux royaux et 
les beaux-arts au xvi e siècle, recueillis et mis en ordre 
par le marquis Léon de Laborde, publiés par la Société 
de Thistoire de l'art français. 2v. in-8°. 1877-1879. 25 fr. 

Etat-civil d'artistes français. Billets d'enterrement 
ou de décès, depuis 1823 jusqu'à nos jours, réunis et 
publiés par M. Hubert Lavigne. 1 vol. in-8°. 1881. 6 fr. 

Mémoires inédits de Charles-Nicolas Cochin sur le 
Comte de Caylus, Bouchardon , les Slodtz, publiés 
d'après le manuscrit autographe par M. Charles Henry. 
1 vol. in-8°. 1880. 8 fr. 

La Stromatourgie ou de l'excellence de la manufac- 
ture des tapits, dits de Turquie, nouvellement establie 
en France sous la conduite de noble homme Pierre 
Dupont, publiée par MM. A. Darcel et J. Guiffrey. 
1 vol. in-8°. 1882. 6 fr. 

État-civil des Peintres et Sculpteurs de l'Académie 
royale. Billets d'enterrement de 1648 à 1713, publiés 
par M. Octave Fidière, d'après le registre conservé à 
l'École des Beaux-Arts. ï vol. in-8°. i883. 6 fr. 

Le premier volume de la Correspondance des 
Directeurs de V Académie de France à Rome avec les 
Surintendants des Bâtiments du Roi de 1 666 à 1 jg3 
(1666-avril 1694); publiée d'après les pièces originales 
par A. de Montaiglon. Gr. in-8°. 

Nota. — Ces trente et un volumes seront délivrés aux 
nouveaux membres de la Société pour 1888, avec le 
Bulletin trimestriel (publié de 1875 à 1878 et qui ne 
se vend pas séparément), au prix de 290 fr. 



COLLECTION 

DE TRAVAUX SUR L'ART FRANÇAIS 

PUBLIÉS PAR LEURS AUTEURS SOUS LE PATRONAGE 
DE LA SOCIÉTÉ. 

t. Actes d'Etat-civil d'artistes français, peintres, graveurs, 
sculpteurs, architectes, extraits des registres de l'Hôtel-de-Ville 
de Paris, détruits dans l'incendie du 24 mai 1871, -par H. Her- 
luison. 1873, 1 vol. in-8°, tiré à petit nombre. 20 fr. 

Le même ouvrage, papier de Hollande. 3o fr. 

2. Lettres de noblesse et décorations accordées aux artistes en 
France pendant le xvn e et le xvm e siècle, par J. J. Guiffrey. 
1873, 1 vol. in-8°. {Tirage à part à 5o exemplaires.) Epuisé 

3. Notes et documents inédits sur les expositions du xvm e siècle, 
recueillis et mis en ordre par J. J. Guiffrey. 1873, 1 vol. in-12, 
tiré à petit nombre. 10 fr. 

4. Notice sur Jacques Guay, graveur sur pierres fines du roi 
Louis XV, documents inédits émanant de Guay et notes sur les 
gravures en taille-douce et en pierres fines de la marquise de 
Pompadour, par J.-F. Leturcq.. 1873, 1 vol. in-8° avec 12 planches, 
reproduisant la plupart des œuvres de Guay, tiré à 3oo exem- 
plaires. 12 fr. 5o 

5. Éloge de Lancret par Balot de Sovot, accompagné du cata- 
logue de ses tableaux et de ses estampes, de notes et de pièces 
inédites, le tout réuni et publié par J. J. Guiffrey. 1874, in-8". 
Tiré à 200 exemplaires sur papier de Hollande. 9 fr. 

6. Noël Le Mire et son œuvre, suivi du catalogue raisonné de 
l'œuvre de son frère Louis Le Mire et de plusieurs tables, avec un 
portrait à l'eau-forte et des bois inédits, par Jules Hédou. 1873, 
1 vol. in-8" tiré à 3oo exempl. sur papier de Hollande. 25 fr. 

Le même ouvrage, papier Whatman, avec double épreuve du 
portrait et des bois (do exemplaires). 35 fr. 

7. Livret de l'Exposition du Colisée (1776), suivi de l'exposi- 
tion ouverte à l'Elisée en 1797 et précédé d'une histoire du Co- 
lisée d'après les mémoires du temps, avec une table des artistes 
qui prirent part à ces deux expositions; complément des livrets 
de l'Académie royale et de l'Académie de Saint-Luc. 187D, in-12. 
2i5 exemplaires sur papier vergé. 3 fr. 

10 sur papier de Hollande. fr. 

5 sur papier de Chine. I0 rr> 

8. Sébastien Le Clercs son œuvre (1637-1714) par M. Edouard 
Meaume. Ouvrage couronné par l'Académie de Metz. 1877, grand 
in-8° de 338 pages, sur papier vergé de Hollande, tiré a 2o5 
exemplaires. l ° *■"• 

9. La Famille des Juste en Italie et en France, par Anatole 
de Montaiglon. 1876-7, in-4 de 76 pages, sur papier de Hollande, 
avec 14 figures dans le texte (tirage à part de la Galette des 
Beaux-Arts à 5o exemplaires, dont 3o seulement ont été mis en 
vente). E P'" se 



— 4 i4 — 

io. Notice sur Jacques Neilson, entrepreneur et directeur des 
teintures de la manufacture royale des tapisseries des Gobelins 
au xvm e siècle, par Albert Curmer. 1878, in-8" (tiré à 125 exem- 
plaires). 4 fr. 

11. Jean le Prince et son œuvre (1734-178 1), par Jules Hédou, 
ouvrage comprenant une notice biographique, le catalogue de 
l'œuvre de l'artiste, le secret de son procédé de gravure au lavis 
et de nombreux documents inédits, avec portrait à l'eau-forte par 
A. Gilbert. 1879. 1 vol. in-8°, tiré à 3oo exemp. sur papier de 
Hollande. 20 fr. 

Le même ouvrage, papier Whatman, avec double épreuve du 
portrait, tiré à 5o exemplaires. 3o fr. 

12. Les Orfèvres de Paris en 1700. Procès-verbaux de visites 
et déclarations faites en exécution de l'édit du mois de mars 1700, 
publiés et annotés par M. J. J. Guiffrey. 1879, in-8°. (Tirage à 
part à 100 ex. du Bulletin de l'Union centrale.) 3 fr. 

i3. Les Artistes Angevins, peintres, sculpteurs, maîtres 
d'œuvre, architectes, graveurs, musiciens, d'après les Archives 
Angevines, par Célestin Port. 1881. In-8" de 333 p., tiré à 
100 exemplaires. i5 fr. 

Et à 20 exemplaires sur papier de Hollande. 2 5 fr. 

14. Les Sculpteurs de Lyon du xiv c au xvm e siècle, par 
M. Natalis Rondot. (Tirage à part sur papier de Hollande de la 
Revue Lyonnaise, à 200 exemplaires dont 100 mis en vente.) 
Lyon et Paris, 1884, gr. in-8°. 7 fr. 

i5. La Médaille d'Anne de Bretagne et ses auteurs, Louis 
Lepère, Nicolas de Florence et Jean Lepère (1494), avec une 
estampe de Sébastien Le Clerc. i885, gr. in-8°. Tiré à 100 exem- 
plaires sur papier de Hollande, dont 5o mis en vente. 3 fr. 

16. Les Femmes artistes à l'Académie royale de peinture et de 
sculpture, par Octave Fidière. Paris, Charavay, i885, in-8% 
2 portraits. 5 fr. 

17. Correspondance inédite de Maurice Quentin De La Tour, 
suivie de documents nouveaux, par MM. J. Guiffrey et M. Tour- 
neux, avec 2 planches hors texte et 4 gravures dans le texte, 
i885, gr. in-8°. Tiré à 60 exemplaires. 10 fr. 

18. Mémoires inédits sur la vie et les ouvrages des membres 
de l'Académie royale de peinture et de sculpture, publiés par 
MM. Dussieux, Soulié, de Chennevières, Mantz et de Montai- 
glon, 2 vol. in-8° publiés pour la première fois en 1854, 
2 e édition augmentée d'une table nouvelle des sujets de tableaux 
et des noms de lieux par M. A. de Montaiglon. 

(Ces deux volumes, propriété de la Société, seront livrés aux 
membres sociétaires au prix de 5 fr.) 

Nota. — Aux termes de l'art. XVII des statuts, les membres 
de la Société de l'Histoire de l'Art français jouissent d'une remise 
de vingt pour cent sur le prix des ouvrages publiés dans cette 
collection, en adressant directement leurs demandes au libraire 
de la Société. 



Imprimerie Daupeley-Gouverneur, à Nogent-le-Rotrou. 



o 



N Académie royale de peinture 

13 et de sculpture, Paris 

^36 Procès-verbaux de 

t. S l'Académie royale de 

peinture et de sculpture 



PLEASE DO NOT REMOVE 
CARDS OR SLIPS FROM THIS POCKET 

UNIVERSITY OF TORONTO LIBRARY